Paris Mômes n° 134

Page 1

LE PARIS DES ENFANTS DE 0 A 16 ANS

La vie en rose

N° 134 février - mars 2022 Gratuit. A donner surtout aux parents.


Explorez, créez, partagez

Un nouveau lieu de découverte et de création au cœur du musée du Louvre Réservez sur ticketlouvre.fr – Adhérez sur amisdulouvre.fr

EXE_PUB_ParisMomes_L195xH275_Studio.indd 1

© 2021 Musée du Louvre / Florence Brochoire.

LE STUDIO EST OUVERT

15/09/2021 14:38


PUBLICITÉ ET PARTENARIATS Armelle Collomp armelle.collomp@parismomes.fr Nathalie Senbel-Bakry nathalie.senbel-bakry@parismomes.fr Tél. : 01 82 83 84 00

POUR NE RIEN MANQUER DE NOS BONS PLANS ET COUPS DE CŒUR SUIVEZ-NOUS SUR

fip

SOMMAIRE Paris MOMES/ n°

134

février - mars 2022

© Editions des Eléphants Rebecca Walsh

-

est édité par les éditions Paris Mômes. Villette Makerz, Folie L5 parc de la Villette 211, avenue Jean-Jaurès Paris XIXe. Tél. : 01 82 83 84 00. Directrice de publication et rédactrice en chef : Chantal Herrmann (chantal.herrmann@parismomes.fr). Adjointe à la direction et iconographe : Aïcha Djarir (aicha.djarir@parismomes.fr). Rédaction : Maïa Bouteillet et Orianne Charpentier, avec Aïcha Djarir, Christophe Carrière et Marie Plantin. Secrétariat de rédaction : Maïa Bouteillet et Orianne Charpentier. Cheffe de projet et création graphique : Elodie Coulon (elodie.coulon@parismomes.fr). Chargée de communication Web : Annabelle Veritti (annabelle.veritti@parismomes.fr). Révision : Solange Kornberg. Imprimerie : BLG-TOUL (labélisé Imprim’Vert). Paris Mômes est imprimé sur papier 100 % recyclé. Editions Paris Mômes, SARL au capital de 27 622  €. Siège social : 9, passage Plantin, Paris XXe. – ISSN 1282-1322. La reproduction même partielle des articles, photos et illustrations publiés dans Paris Mômes et sur le site Parismomes.fr est interdite.

L’art de la joie Un enfant visite un zoo et s’enthousiasme de tout ce qu’il voit, si bien que les pages du livre se colorent au fur et à mesure de sa promenade, comme si sa fantaisie transformait le monde autour de lui... Pour ce premier album en tant qu’autrice-illustratrice (Le Zoo d’Amadou, paru aux Editions des Eléphants), la jeune artiste américaine Rebecca Walsh, aux dessins délicatement rétro, dit s’être inspirée d’une visite à la Ménagerie du Jardin des plantes, à Paris. u Pour découvrir le travail de Rebecca Walsh : Rswillustration.com.

4

AVEC PARIS MÔMES : Deux séances de yoga

6

DOSSIER : Débattre... Iniatives inspirantes, spectacles,

14

COLORIAGE : Colorie avec le Jeu de Paume.

16

ZOOM : Tout-petits Cinéma fête ses 15 ans en beauté.

18

THÉMA : A la découverte des maisons d’écrivains.

22

ÉDITION : Notre sélection d’albums à savourer.

26

LE GUIDE

44

AGENDA et ATELIERS-STAGES

pas comme les autres... et des questions pour vous !

ateliers philo : comment donner la parole aux enfants. A vos crayons !

26 Spectacles 28 Cinéma 30 Séances spéciales 32 Expos 34 Au secours, c’est dimanche ! 36 Oxygène 38 Objectif Terre 40 Tout-petits 42 Ados

Abonnez-vous à Paris Mômes pour 19€ par an ! Rendez-vous sur Parismomes.fr/magazine.


ÉVÉNEMENTS

AVEC PARIS MÔMES Découvrez ici tous les événements organisés en partenariat avec Paris Mômes : cet hiver, deux cours de yoga mémorables, et une petite enquête pour vous donner la parole ! Yog’Art revient au Centre Pompidou !

© Nathalie Senbel-Bakry

C’est une des bonnes nouvelles du printemps qui approche, notre séance de yoga parents-enfants animée par Ulrika Dezé a lieu le dimanche 13 mars. Cela vaut bien une salutation au soleil !

> Au Centre Pompidou, vivez l’expérience Yog’Art !

Vous connaissez sûrement le principe de Yog’Art, la séance de yoga parents-enfants organisée par Paris Mômes et le Centre Pompidou : une séance de yoga dans un musée, animée par Ulrika Dezé, de Yogamini, qui sait parfaitement s’adapter aux petits débutants comme aux plus aguerris, tout en convoquant leur imaginaire. Postures du chien la tête en bas, de l’arbre, de l’enfant… La progression du cours est douce et fluide, jusqu’à la relaxation, qui laisse zen, l’esprit parfaitement ouvert à ce qui suit : une visite guidée parmi une sélection d’œuvres du Centre Pompidou, choisies en lien avec le thème du jour, et commentées par des médiateurs qui ont, eux aussi, suivi la séance. u Yog’Art parents-enfants. A partir de 5 ans. Le dim 13 mars de 10 h à 11 h. Tarif séance + visite : 10 €, enfant : 8 €. Centre Pompidou, Paris IVe. M ° Rambuteau. Sur réservation. O.C.

Un cours d’acro-yoga avec Paris Mômes Dans le cadre du festival Everybody, Paris Mômes et le Carreau du Temple vous proposent un cours d’acro-yoga parents-enfants avec Mélanie Lo.

> L’acro-yoga, un beau partage parent-enfant.

25 ans

A la veille de nos , nous aimerions mieux vous connaître et vous invitons à répondre à

un court questionnaire. Vos réponses nous seront précieuses.

4  u Paris

MOMES

Les 100 premiers participants recevront une petite surprise ! Rendez-vous sur Parismomes.fr.

Répons souhait e ée avant le 28 fé vrier © Illustrations Stéphane Kiehl

A partir de 4 ans. Le sam 19 février de 14 h à 15 h. Tarif : 10 €, enfant : 5 €. Carreau du Temple, accès Halle, 4, rue Eugène-Spuller, Paris IIIe. M° Temple. Réservation sur Parismomes.fr. O.C.

© Federica Paletti

Le samedi 19 février, Mélanie Lo proposera aux familles une initiation joyeuse et en douceur à l’acro-yoga : cette pratique au cœur de trois traditions, le yoga, l’acrobatie et le massage thaï, implique d’être à deux, un parent et un enfant, et consiste en diverses postures d’équilibre qui développent force et confiance en soi. Mélanie, qui est une des pionnières en la matière, transmet sa connaissance en s’adaptant au rythme de chacun. Le cours, organisé par Paris Mômes, aura lieu dans le beau cadre de la halle du Carreau du Temple, durant le festival Everybody, un tout nouveau festival consacré à la place du corps dans la création contemporaine. Les places étant limitées, on vous conseille de vous inscrire dès maintenant ! u Séance acro-yoga avec Paris Mômes.


JA

NV

0 ET 1 1H

• 14 avenue Victor Hugo 92220 Bagneux • • 01 46 63 96 66 • 06 49 63 20 28 • • www.theatrevictorhugo-bagneux.fr • reservationtvh@valleesud.fr •

À 9 H3

THÉÂTRE VICTOR-HUGO

7H 9 JANV À 1

Dès 7 ans

A

AD

UIX

A

9 MARS

V À 20H30 20

10

22

22 COLL

Dès 6 ans

11

H

L

T

À 14H30

© Mara Kyriakidou

RIL AV

CI

1

3

VOUS ÊTES ARRIVÉ

O

Grand Paris

HOTE

LA CIA

Dès 9 ans

STATION BAGNEUX LUCIE AUBRAC Vallée Sud

T

RIL

AV

8 7-

6-

RE B ETIK

DÈS JANVIER 2022

AL

PE

T

ND

A

CIE

S GU ÉRINEAU

3 A V R I L À 17H

À 9

0 H3

ET

GR

MA

À

UX

ITALIN O

E RIE HO

JA N

H,

14

CI

Dès 1 an

IE

V

H30

LÙ M

© Peggy Riess

© Jordi Pla

U

ET 18H

ES

Dès 3 ans

RN

LES ÂMES N

T OC

S QUOI LE

CIE

CI

U URS BLE

ULE

PO UR

IT E RÊV

graphisme Stéphane LARROZE www.stephanelarroze.fr

CO

© Shlemil Théâtre

R M A GIC M OZA

T

DE

Dès 6 ans

ED ’À C ÔTÉ

AIR(E)S

© Constance Arizzoli

5

7 -6-

Dès 1 an

E A NIMA

THÉÂ

TRE


© Les Parques

© UGC Distribution

DOSSIER débattre

> Le film Les Héritiers de Marie-Castille Mention Schaar (en haut) s’inspire d’une histoire vraie ; en dessous, un atelier des Parques.

ÉCOUTER, S’EXPRIMER, Prendre parole, savoir écouter l’autre, se forger ses opinions... C’est essentiel pour grandir en tant que citoyen, trouver sa place dans la cité. Et cela s’apprend. Ici et là, des expériences sont tentées pour former les enfants au débat, leur permettre de s’exprimer. Petit tour d’horizon.

Atelier philo / 23 mars

LES MAUX DES MOTS Avec les Apprentis philosophes au Collège des Bernardins, on réfléchit en famille sur la question de la parole et de la violence. Patricia Strauss, ancienne professeure de philosophie et directrice éditoriale de la collection « Les petits Platons », anime chaque mois, depuis la rentrée, des rendez-vous philo au Collège des Bernardins. Durant une heure, parents, enfants, ados réfléchissent et s’expriment autour de questions existentielles – sur le bonheur, l’amour, le temps… Et, en ce 23 mars, ils débattront notamment sur le thème « La parole nous protège-t-elle de la violence ? ». Un sujet assez complexe, où l’on explorera la dimension des mots comme parade à la violence physique, mais aussi comme possibles vecteurs d’une violence invisible – bref, une façon de mettre des mots sur les maux des mots. n O.C. uLes Apprentis philosophes. A partir de 8 ans. Le mer 23 mars à

Par Maïa Bouteillet et Orianne Charpentier

6 u Paris MOMES

15 h. Tarif : 8 €, sur réservation. Collège des Bernardins, 20, rue de Poissy, Paris XXe. M° Maubert-Mutualité. Collegedesbernardins.fr.


© Déclic Théâtre Thomas Raffoux ©Nicolas Lascourrèges

> En haut, un match d’impro de la compagnie Déclic à Trappes. Ci-dessous, un atelier pour penser aux Bernardins.

C’EST PARTICIPER ! Association

INCLURE TOUT LE MONDE Une association active sur tous les fronts pour faire entendre la parole des enfants. A la Poterne des peupliers, à l’Académie du climat ou à la Recyclerie, mais aussi à Gentilly et bientôt (en mars) dans un nouveau lieu, du côté de la BNF, et même à Sète, les Parques se déploient pour créer des événements et proposer des ateliers alternatifs dans le but de valoriser les idées des enfants et leur créativité, faire entendre leur parole et les responsabiliser. Les Super Brigades vertes et les P’tits Héros du quotidien comptent parmi leurs actions les plus régulières. Mais aussi pour créer du lien entre les habitants par l’art, la culture et la nature… Les Parques ? Une association fondée il y a dix ans par Julie Dumont, du côté des Olympiades où cette jeune artiste entreprenante a grandi, qui accompagne le budget participatif de Paris dans bon nombre d’arrondissements et qui prend son plein essor depuis peu avec dix salariés. Qu’il s’agisse de végétaliser des pieds d’immeubles, de cuisine, d’écriture ou de pratique artistique, et même de balades botaniques, ce qui intéresse Julie Dumont, qui a l’air d’avoir huit bras au lieu de deux comme les personnes ordinaires, c’est de révéler aux gens leur pouvoir d’agir, leurs talents, de leur donner confiance, singulièrement aux enfants. Chaque activité est coconstruite avec les participants de façon à inclure tout le monde. Julie Dumont, qui est une ancienne dyslexique, a toujours sous le coude des idées parallèles pour embarquer ceux qui ne s’adaptent pas à la proposition du moment. A chaque fois, elle enregistre, elle filme, elle garde des traces pour restituer à la fin une sorte de journal des enfants… A suivre. n M.B. u Les-parques.com.

Paris    M OMES u 7


DOSSIER débattre

Evénement / Jusqu’au 25 février

LES MOTS POUR LE DIRE > Intronisation des nouveaux représentants à Romainville.

Conseil municipal

LES INTÉRESSER À L’IDÉE DU COLLECTIF le conseil citoyen des enfants reprend à Romainville. C’est le 16 mars que les nouveaux ambassadeurs du conseil citoyen des enfants de Romainville exposeront leurs propositions pour leur école ou leur quartier. Intronisés le 19 janvier, dans leurs nouvelles responsabilités, les représentants ont été désignés par tirage au sort, soient une fille et un garçon par niveau et par école. S’ils sont tous volontaires, ils ne sont pas élus ; ce qui permet à des enfants discrets, donc peut-être moins habiles à faire campagne, d’endosser aussi des responsabilités. C’est pourquoi ils sont appelés « ambassadeurs ». Les enfants peuvent participer dès la grande section de maternelle et siègent pour un an après avoir signé la charte d’engagement. Trois séances réunissent le conseil en entier. Lors de la dernière, le 13 avril, ils découvriront les propositions retenues par les élus. La période la plus intense est celle où ils débattent dans leur école, avec leurs camarades, pour élaborer des propositions. Elue aux affaires scolaires, Elodie Girardet explique : « Ils apprennent à exprimer leurs idées mais surtout à écouter les autres… Il s’agit de les intéresser à l’idée du collectif. » L’adjointe note que « la plupart sont déjà dans une démarche altruiste, les débats ce n’est pas juste on veut des frites à la cantine. Ce qui émerge le plus c’est comment ramener de la verdure dans les cours d’école ». Les ambassadeurs se réunissent d’abord par niveau « pour que la réflexion des grands n’efface pas celle des petits. Les maternelles sont autant légitimes que les autres ». Pour se préparer, chaque groupe participe à des ateliers de réflexion, menés par des animateurs formés par la Maison de la philo. L’année prochaine, un conseil municipal des jeunes (pour les collégiens) sera mis en place pour la première fois. n M.B. uConseil citoyen des enfants. Ville-romainville.fr.

8 u Paris MOMES

Acteur et metteur en scène, Frédéric Ferrer a aussi la particularité d’être agrégé de géographie. Au fil de son Atlas de l’anthropocène, un projet qui se décline sous forme de conférences sérieuses et néanmoins fantaisistes – A la recherche des canards perdus, Wow, De la morue… –, il explore en tous sens, à travers différentes thématiques, l’évolution de notre monde à l’heure du changement climatique et nous aide ainsi à le penser. A la Maison des Métallos où il s’installe durant un mois, on découvrira la dernière en date, Cartographie 7 : Le Problème lapin, et ce que ce petit animal doux comme un doudou raconte des limites de notre monde. Chaque soir aussi, avant le spectacle, Frédéric Ferrer et son équipe détaillent de A à Z l’Abécédaire d’un nouveau monde, à savoir, chaque soir, un autre mot fraîchement entré dans notre langue et ce que son apparition raconte de nos mutations. On peut d’ailleurs s’en mêler : si vous-même avez eu besoin d’inventer un nouveau mot pour répondre à une situation inédite, vous êtes attendu à l’accueil avec votre « nov’mot » et son mode d’emploi sur un Post-it à épingler sur un panneau participatif… L’abécédaire complet sera révélé le 25 février lors de la fiesta finale, Before le Z. n M.B. u CoOP Frédéric Ferrer. A partir de 12 ans. Jusqu’au

25 février (détail du programme en ligne). Maison des Métallos, 94, rue Jean-Pierre Timbaud, Paris XIe. M° Couronnes. Maisondesmetallos.paris.

> Le problème lapin, à voir aux Métallos.

© Le Vaisseau

DR

Aux Métallos, avec Frédéric Ferrer, on explore l’abécédaire d’un monde nouveau.


© Déclic Théâtre Thomas Raffoux

> L’exercice de l’impro est loin d’être évident : les participants n’ont que quelques secondes pour élaborer leur scène avant de la présenter.

Lieu / Toute l’année

LE DÉCLIC DE L’IMPRO Cela fait déjà trente ans que la compagnie Déclic Théâtre initie les enfants et ados de Trappes et de Saint-Quentin-en-Yvelines à l’art du match d’improvisation théâtrale. Avec pour mots d’ordre écoute, parité et solidarité. Deux équipes, vêtues de maillots de hockey, se rencontrent sur une patinoire. Mais au lieu de crosses et de palets, ils ont… des mots. Car il s’agit en fait d’un match d’improvisation théâtrale, discipline née au Québec dans les années 1970, où se mêlent les codes du théâtre et du sport. Et c’est elle qu’enseigne, depuis près de trente ans, le Déclic Théâtre, une véritable institution à Trappes et à Saint-Quentin, d’autant plus connue que certains des jeunes qui l’ont fréquentée s’appellent Jamel Debbouze ou Sophia Aram. L’exercice du match d’impro est loin d’être évident : les équipes (trois filles et trois garçons) se voient attribuer un thème, une catégorie, une durée. Elles n’ont que quelques secondes pour élaborer une scène, et c’est ensuite le public qui vote pour l’improvisation qui l’a le plus convaincu. « Un des premiers principes, explique Géraldine Orquéra, directrice du Déclic Théâtre, c’est que pour improviser il faut savoir écouter. Nous travaillons énormément sur ce point dans nos ateliers. En plus d’exercices pour développer la confiance, le sens de la repartie, pour apprendre à créer un personnage ou construire une histoire dans l’urgence... L’improvisation, ça ne s’improvise pas. » Le secret du Déclic Théatre, c’est de suivre les enfants de l’école primaire jusqu’à la fin de l’adolescence, avec aussi bien des ateliers hors temps scolaire que des interventions dans les collèges et les lycées (la compagnie organise un championnat d’impro intercollèges autour de Trappes et Saint-Quentin-en-Yvelines).

« Nos ateliers commencent à partir de 9 ans. A cet âge, ce sont souvent les parents qui décident d’inscrire leurs enfants, parce qu’eux-mêmes, ados, ont suivi nos ateliers. Certains enfants sont exubérants, d’autres très timides, on voit vraiment leur évolution, comment l’impro les fait grandir et les révèle. » Activité artistique avant tout, l’improvisation théâtrale offre aussi l’occasion de se constituer une solide culture générale, tout en développant la solidarité entre les participants : « On joue en équipe. Et plus encore, on ne joue pas une équipe contre l’autre, on joue une équipe avec l’autre. Car, pour proposer une improvisation commune, il faut construire ensemble, c’est un échange. L’improvisation nécessite d’accepter les propositions de l’autre, parce que c’est la seule manière d’avancer. Et bien sûr, il y a tout ce qui se passe en dehors du match, le fait de monter tous ensemble la patinoire, l’idée qu’on participe à un projet commun… D’une certaine manière, c’est aussi un apprentissage de la citoyenneté. » Un apprentissage complété par une autre activité de Déclic Théâtre, la radio Marmite FM, animée par des jeunes qui proposent des chroniques de spectacles et des minidébats de société, avec des ateliers où ils peuvent apprendre à rédiger ou à prendre la parole. n O.C.

« On voit vraiment leur évolution, l’impro les fait grandir et les révèle »

u Plus d’infos sur les pages Facebook de « Déclic Théâtre » et Marmite FM. Et

pour écouter Marmite FM, rendez-vous sur Marmitefm.fr.

Paris    M OMES u 9


DOSSIER débattre

Interview

« Les laisser penser » En prévision de la fin du monde et de la création d’un nouveau est une pièce inspirée de la parole des enfants imaginée par Paulines Sales. Autrice et metteuse en scène, Pauline Sales a imaginé une pièce autour des enfants et la politique, dans le cadre d’une commande des Théâtrales Charles Dullin, festival de création dans le Val-de-Marne.

© Pauline Le Goff – Les Plateaux Sauvages

Quel a été le point de départ de votre spectacle ?

> En prévision de la fin d’un monde et de la création d’un nouveau : les acteurs et Pauline Sales, derrière en noir.

Spectacle / 28 mars-6 avril

LE SENS DU COLLECTIF Quand les enfants prennent la parole, ça donne matière à réflexion. Trois enfants en conflit qui finissent par s’accorder… Tel pourrait être un résumé large, pour ne pas trop en dire, de la nouvelle pièce de Pauline Sales En prévision de la fin du monde et de la création d’un nouveau. Donc Madison, Sofia (11 ans) et Ethan (10 ans) n’ont pas le même point de vue sur les choses. Pour faire comprendre le sien, Madison emploie les grands moyens, quitte à bousculer Sofia, la maire du conseil municipal des enfants, trop tempérée à ses yeux. Ethan, lui, c’est le gentil, le comique de la bande. Son projet, pour mettre tout le monde d’accord, et aussi pour rencontrer les filles de 6e, c’est d’organiser une boum. Ils n’ont pas le même point de vue, mais finalement tous les trois sont animés par le sens du collectif. Se mettre à la place de l’autre, dialoguer, coopérer, telles sont les questions soulevées par cette pièce qui n’oublie pas d’être drôle. Après la création d’une petite forme que les trois acteurs ont jouée devant plusieurs classes du Val-de-Marne, Pauline Sales crée la version pour salle de théâtre aux Plateaux sauvages, lieu du XXe qui avait déjà accueilli Normalito. Voilà qui alimentera les débats en famille. n M.B. u En prévision de la fin du monde… A partir de 10 ans. Du 28 mars au 6 avril, à 19 h, mer à 14 h. Tarif :

tarification responsable, au choix de 5 à 30 €. Les Plateaux sauvages, 5, rue des Plâtrières, Paris XXe. M° Ménilmontant, Gambetta. Lesplateauxsauvages.fr.

10 u Paris MOMES

Dans le cadre de ma résidence d’écriture dans le Val-de-Marne, j’ai assisté à une séance du conseil municipal des enfants de Chevilly-Larue, où des enfants de CM2 et de 6e élus par leurs camarades travaillent en commission, encadrés par des adultes bénévoles qui, pour certains, avaient été élus. Les enfants avaient des idées pertinentes, étonnantes, drôles, certaines difficiles à mettre à exécution. J’ai été étonnée de voir comme, en tant qu’adultes, on les ramène systématiquement au réel ou à ce qu’on nomme comme tel. Je crois qu’il y a un défaut d’écoute des adultes, qui se réapproprient la parole des enfants avec leur propre point de vue. C’est difficile de les laisser s’exprimer, les laisser penser, leur donner le temps, ne pas les cadrer, accepter de se laisser modifier. Dans la pièce, les trois protagonistes ont plein d’idées. Quelles sont celles qui ont retenu l’attention des enfants et ados devant lesquels vous avez joué ? Le RMEE, le « revenu minimum d’existence pour enfants », est vraiment une mesure phare pour beaucoup. Un jeune garçon nous a dit : « Avec ça, d’abord, j’achèterai à manger et ensuite des jeux. » Autre mesure importante à leurs yeux, le « droit à disposer de son corps d’enfant » : dans la pièce on peut supposer que Madison a été abusée bien que ce ne soit jamais énoncé clairement, mais il n’y a pas besoin de formuler explicitement les choses pour qu’ils les entendent, ils ont une écoute très fine, ultrasensible… Le « droit à choisir ses


parents » a aussi beaucoup de succès ; dans la pièce, les parents existent par petites touches. Pour les enfants, c’était très important de savoir, de reconstituer l’histoire familiale de chacun des personnages. Vous avez travaillé avec une classe de 6e. Qu’en est-il ressorti ? Quand nous avons commencé les interviews, avec Perrine Malinge, nous pensions que la parole serait difficile à venir. Or, les enfants avaient une certaine aisance et même un besoin de s’exprimer. L’objet micro a joué de manière très positive, comme si le fait que ce soit enregistré donnait de la valeur à leur parole. Je leur ai aussi demandé d’inventer des mesures, et ils ont écrit des choses très belles : obligation d’écouter son enfant pour mieux comprendre ses choix ; droit à ne pas se sentir seul ; droit à avoir la parole en classe sans se faire écraser par d’autres gens ; obligation d’obtenir un consentement avant de faire quelque chose ; obligation d’être reconnaissant envers la nature ; obligation de jouer, en étant enfant il faut jouer…

A travers ces mesures, c’est la notion de respect qui prime. Est-ce ce qui leur manque ?

ployant un effet de répétition du même mot qu’ils souhaitent mettre en exergue, mais ils se trompent sur sa nature.

Oui, c’est vrai, je n’y avais pas pensé de cette façon, mais vous avez raison, respect et écoute. Que leur parole ait de la valeur.

Votre pièce montre aussi que, très jeune (dès 10 ans), on peut avoir des idées, et qu’il faut arrêter de prendre les enfants pour des écervelés…

Dans la pièce, il y a tout un jeu autour du mot « demain », l’un dit que c’est un verbe, l’autre un nom… Au-delà du fait que c’est drôle, que voulez-vous raconter avec ça ? On remet souvent tout à demain. C’est comme ça dans le quotidien mais aussi pour des enjeux d’importance, comme la crise climatique. Les trois enfants de la pièce souhaitent que leurs mesures soient mises à exécution dès le lendemain. Naïveté ou au contraire sens de l’urgence ? C’est assez illogique pour les enfants. On exige beaucoup d’eux, et, concernant la survie de la planète, nous, les adultes, remettons à demain. Dans la pièce, les enfants utilisent inconsciemment la forme du discours politique, en em-

Il faudrait écouter les enfants encore bien plus tôt, dès qu’ils ont la parole. Ils ont une grande conscience du monde et vivent, pour beaucoup d’entre eux, dans des réalités sociales et/ou familiales pas si évidentes, qui affûtent leur sens de l’observation. Ils ont une véritable capacité à appréhender ce demain justement, qui les attend. On parle de plus en plus des très jeunes qui ressentent une anxiété profonde face à la crise écologique. On peut comprendre que l’idée même de futur ne soit pas si simple pour elles et eux. Propos recueillis par Maïa Bouteillet

>Chaque enfant trouve sa place à la Maison de la philo.

Lieu

Une maison pour penser

« Respecter la personne qui parle… ne pas se moquer… l’écouter… On a le droit de s’exprimer, de se questionner, de s’amuser et de philosopher. » Telles sont quelques-unes des règles d’or inscrites en lettres enfantines à l’entrée de la Maison de la philo. Impulsée par la chercheuse Johanna Hawken en 2017, et soutenue par la ville de Romainville, la Maison de la philo se développe désormais avec cinq salariés. Le lieu est ouvert à tous, on peut y lire, emprunter des livres, préparer son bac ou même suivre, au débotté, un « accueil libre philo sur le pouce » (4-18 ans). S’inscrire en « Eveil philo » (4- 6 ans), au « Rendez-vous des petits philosophes » (6-11 ans) ou, depuis peu, au « Club des jeunes penseurs » (12-16 ans). Pour les adultes, il y a le « Café philo ». On signe pour un trimestre au moins car, précise Johanna Hawken, « il y a une continuité d’une séance à l’autre, on pose des rituels, on développe une pratique philosophique dans laquelle les enfants peuvent même devenir habiles. La thématique, on la construit à partir de ce qu’on perçoit chez eux. En philosophie, on ne fait pas le tour d’une question, la réflexion s’élabore au fur et à mesure, cela exige du temps ».

© Maison de la philo

C’est un lieu extraordinaire à Romainville, où l’on peut faire de la philo sur le pouce, mais aussi revenir pour partager des questions.

La Maison de la philo forme aussi tous les animateurs des écoles de la ville et pilote les ateliers de réflexion du conseil citoyen des enfants. Aux beaux jours, l’équipe de Johanna Hawken anime aussi des soirées philo en pied d’immeuble avec des jeux type chamboule-tout pour déconstruire les préjugés. Combien de temps dure un instant ? C’est le type de question que Johanna aime bien lancer pour ouvrir la discussion. Il reste des places. n M.B. uMaison de la philo. A partir de 4 ans. Du mar au sam de 14 h à 18 h. 28, av.

Paul-Vaillant-Couturier, Romainville (93). Maisondelaphilo-romainville.org.

Paris    M OMES u 11


DOSSIER débattre

Cinéma

TROIS FILMS QUI INVITENT À RÉFLECHIR Le cinéma, à travers des documentaires mais aussi des films de fiction, s’est intéressé à ces expériences initiatiques qui font grandir les jeunes. Voici trois films particulièrement marquants, accessibles en ligne en VOD.

© My box Productions

è Les Héritiers, de Marie-Castille Men-

tion-Schaar, avec Ariane Ascaride. Au lycée Léon-Blum de Créteil, une professeure décide de faire participer ses élèves, plutôt peu enthousiastes au départ, au concours national d’histoire de la Résistance : le début de tout un parcours lumineux, ponctué d’échanges et de rencontres mémorables, durant lequel peu à peu les jeunes deviennent acteurs de leur découverte de l’Histoire et s’en trouvent transformés. u A partir de 12 ans.

è A voix haute, de Stéphane de Freitas.

u A partir de 13 ans.

© UGC Distribution

Beau documentaire où l’on suit l’évolution d’étudiants de l’université de Saint-Denis qui participent au concours d’éloquence Eloquentia. On les voit se trouver et se révéler, avec l’aide d’avocats et d’artistes, à chaque nouvelle prise de parole. Comme s’ils trouvaient en eux, au fil des mots, des chemins inédits.

© Jour2Fête

è Douce France. Dans les pas de trois ly-

12 u Paris MOMES

céens qui enquêtent sur le projet d’EuropaCity, le documentaire Douce France, de Geoffrey Couanon, montre comment la pensée vient à l’épreuve du terrain. Amina, Samy et Jennyfer rencontrent les responsables du projet, des agriculteurs, des habitants, des opposants, des élus et vont jusqu’à l’Assemblée nationale. On les voit évoluer dans leur réflexion, prendre conscience, débattre. C’est passionnant ! u A partir de 11 ans.


pub_paris_momes_fevrier_2022_ok AS_Mise en page 1 28/01/2022 11:01 Page 1

Depuis 25 années, cette rue de papier…

En février, mars et avril, dans toutes les bonnes librairies, 12 « incontournables » de Rue du monde, et des surprises, vous attendent pour faire pétiller nos 25 bougies. La maison, née grâce à la participation de 1 000 parents, enseignants et bibliothécaires, tente de partager avec les enfants des idées de fraternité et de respect du monde naturel, des éclairs de poésie et un souffle de créativité…

Un classique réédité !

Le livre pour les 25 ans

SI TOUS LES LIVRES DU MONDE…

Alain Serres / Aurélia Fronty Et si les alphabets se donnaient la main, et si les arbres se donnaient la feuille et si… chacun démarrait sa liste de si… pour apprendre à rêver et à aimer les mots… Dès 6 ans, 40 pages, 18 €

L’ABÉCÉDIRE

Merci à chacune et à chacun pour son soutien sur ce long chemin !

Lily Franey / Olivier Tallec Des moments de vie qui s’appuient sur 26 duos illustration / photographie. L’occasion de faire ses premiers pas parmi les lettres de l’alphabet et dans le monde Indispen- de l’image. Enfin, à nouveau disponible. sable

Nouvelle édition

Dès 2 ans, 64 pages, 16 €

JOSÉPHINE

MARTIN DES COLIBRIS

Patricia Hruby Powell Alain Serres Christian Robinson Judith Gueyfier Joséphine Baker, Un album somptueux, une ode l’artiste, la résistante, à l’observation scientifique l’antiraciste… et au dessin. Un grand voyage. Mais aussi qu’est-ce que le Panthéon ?… Dès 8 ans, 108 pages, 19,50 €

Dès 8 ans, 48 pages, 20,20 €

editionsruedumonde

editions_ruedumonde

25 ans d’engagement pour l’enfance et la culture www.ruedumonde.fr

R U E

D U

M O N D E

A. Fronty

RUE DU MONDE


Colorie avec le Jeu de Paume

Cette image est issue d’un livret-jeu qui t’apprendra plein de choses sur l’histoire de la photographie. Plus d’infos page 33.


© Séverine Assous


© Lobster Films

© Anima Art Foundation

ÉVÉNEMENT tout-petits

> Avec cette 15e édition, le Forum des images invite les tout-petits à de belles découvertes du 7e art, à partager en famille !

Le bel âge Pionnier dans l’art d’accompagner les bébés dans la découverte du cinéma, le festival Tout-petits Cinéma du Forum des images fête ses 15 ans. Par Maïa Bouteillet Festival / 19 février-6 mars

15 ans et pleins d’enfants Au programme, trois week-ends de créations – deux ciné-concerts par jour –, des surprises et des ateliers. Retour dans la belle et grande salle 500 du Forum des images pour Tout-petits Cinéma, qui l’an dernier n’avait pu se tenir en direct. Une dimension essentielle pour ce festival riche en découvertes qui, à chaque séance, associe cinéma et musique jouée par des artistes, présents en chair et en os devant les enfants, pour faire le lien avec ce qu’ils découvrent à l’écran. Le temps de trois week-ends et deux mercredis bien animés, les 18 mois-4 ans pourront voir huit ciné-concerts, dont un inédit, 1001 Couleurs (voir ci-contre), deux créations de 2021, qui avaient été présentées uniquement en ligne : Buster fait des vagues, avec le Royal Boudoir Orchestra, et Amis pour la vie, accompagné en direct par Isabelle Moricheau, DJ, chanteuse et performeuse. Au programme aussi, La Montagne magique, un ciné-spectacle de Gommette Production avec des illustrations animées en direct sur scène et projetées simultanément : une grande première au festival ! Et bien d’autres séances encore… Précurseur dans la façon d’initier les tout-petits au cinéma en passant par le spectacle vivant, le festival, c’est aussi des ateliers drôlement sympas à partager avec les parents, à partir de 3 ans : « Petites images à animer » pour découvrir le b.a.-ba de l’animation ou « La danse des animaux » pour apprendre les pas du Livre de la jungle et d’autres films cultes ; mais aussi « Petites créations sonores » pour découvrir le bruitage avec le musicien Jean-Carl Feldis. Prévus aussi : un espace nursery et un parking à poussettes. La condition sine qua non, c’est de réserver ! n

16 u Paris MOMES

Tout-petits Cinéma. 18 mois-4 ans. Du 19 février au 6 mars, réservation dès le 7 février. Tarif : 4,50 €, 7 €. Forumdesimages,Forum des Halles, Paris Ier. M° Les Halles, Châtelet. Forumdesimages.fr. u


Le Conseil départemental soutient le cinéma en Val d’Oise

Zoom / 19 février

1001 couleurs sonores C’est la première fois qu’ils font un spectacle ensemble. Compositrice, chanteuse et musicienne, Sarah Jeanne Ziegler combine les beaux sons boisés et chaleureux d’une guitare classique, parfois rehaussés d’harmonica, avec sa voix à la fois puissante et douce. Elle anime régulièrement des ateliers pour les tout-petits dans le cadre du réseau Môm’artre. Quant au percussionniste Renaud Ollivier, il a aussi une bonne expérience de la musique avec les bébés puisqu’il donne des ateliers à la Philharmonie depuis sept ans. Ensemble, ils ont donc créé, pour Tout-petits Cinéma, le ciné-concert 1001 Couleurs, avec une palette de couleurs sonores des plus variées, des instruments d’ici et d’ailleurs, des percus homologuées ou fabriquées pour l’occasion, des instruments jouets et même des percussions corporelles pour accompagner des films qui vont des années 1975 à 2016. Des aventures très pop de La Petite Taupe, qui nous réjouissent toujours autant, aux traits vibrants du court-métrage Mailles de Vaiana Gauthier, ils ont imaginé un programme autour de la découverte sensorielle des sons qui fait écho à la palette visuelle. « Nous avons choisi de ne pas écrire de chansons avec couplets et refrain, mais plutôt de proposer une expérience sonore qui évolue », explique Renaud Ollivier. « A certains moments, c’est plus mélodique, et à d’autres on est plus dans une ambiance sonore », complète Sarah Jeanne Ziegler. Le ciné-concert a été composé d’un seul tenant, même s’il s’agit de films différents. Et quand, à la fin, ils lâchent les instruments pour des frappes de pieds et de mains, ça décolle bien ! n u 1001 Couleurs. A partir de 18

mois. Le 19 février à 11 h et à 16 h.

ÉVÉNEMENT

Le coin lecture de Paris Mômes Avant ou après la séance, découvrez les albums coup de cœur de la rédaction. Fidèle partenaire de Tout-petits Cinéma, Paris Mômes propose un coin lecture très cosy pour permettre aux familles de découvrir les beaux albums récemment chroniqués par la rédaction pour les 0-4 ans. Une quinzaine de livres ont été sélectionnés et mis à disposition par les éditeurs. Installé à proximité de la salle de projection et accessible avant et après la séance, cet espace sera aménagé avec des coussins et des petites cabanes en tissus Little Big Room by Djeco, dont les spectateurs pourront gagner un exemplaire par tirage au sort !


THÉMA maisons d’écrivains

MAISONS DE Modestes ou exubérants, spectaculaires ou intimistes, ces différents lieux ont en commun d’avoir abrité des écrivains, morts il y a un siècle ou bien plus, et de contenir en creux le souvenir de leur œuvre – même s’il n’en reste parfois qu’une trace très ténue. Les visiter donne l’impression, malgré tout, d’approcher un peu de leur mystère… tout en offrant l’occasion de belles balades autour et dans Paris. Par Orianne Charpentier - Illustrations Anna Wanda Gogusey pour Paris Mômes

Lieu / Toute l’année

Le refuge de Balzac Nichée à flanc de colline, la maison de Balzac, à Passy, offre une échappée hors du temps.

u Maison de Balzac. A partir de 10 ans. Tlj sf lun, de 10h à 18h. Tarif : 8 €,

réduit 6 € (l’accès au jardin est gratuit). 47, rue Raynouard, Paris XVIe. M° Passy. Maisondebalzac.paris.fr.

18 u Paris MOMES

© Raphaël Chipault

Après plusieurs mois de travaux, la maison de Balzac a rouvert à l’automne : si vous ne la connaissez pas déjà, on vous conseille vraiment d’aller y faire un tour, d’autant qu’avec son joli café flambant neuf qui sert des pâtisseries Rose Bakery, et son petit jardin où de grandes tables vous accueillent, elle offre une échappée idéale hors du tumulte de la ville. C’est justement pour son calme et son isolement (tout relatif aujourd’hui) que Balzac l’avait choisie pour y écrire plus sereinement. Par chance, l’intérieur de la maison, où il trouva refuge après divers revers de fortune, a gardé quelques éléments émouvants du temps où il y vivait : sa petite bibliothèque, sa table de travail, divers objets dont une cafetière en porcelaine, élément d’autant plus remarquable quand on sait l’importance du café dans la vie de Balzac. On aime aussi beaucoup la pièce où s’affichent, sur tous les murs, les extraits de critiques sur l’auteur, traité selon les uns ou les autres de génie ultime ou d’écrivaillon médiocre. La visite est intéressante à faire avec des ados ou des préados, car elle permet, en laissant deviner les coulisses laborieuses de la création, de leur faire connaître l’homme derrière l’écrivain souvent mal-aimé des collégiens (mais il est vrai qu’il est difficile de l’apprécier quand on est aussi jeune). n


© F.Lurol/Monte-Cristo

PLUMES

Lieu / Toute l’année

Le palais de Dumas

à Port-Marly, découvrez le « paradis terrestre » de l’auteur du Comte de Monte Cristo. C’est un rêve de pierre blotti au creux des bois, dans un parc à l’anglaise hérissé de fausses grottes et creusé de fontaines : le château de Monte Cristo est né de l’imagination profuse de Dumas, qui est tombé sous le charme de ce coin de Port-Marly à flanc de colline, autrefois planté de vignes. Il a financé sa construction grâce à ses succès littéraires, notamment celui du Comte de Monte Cristo, et l’on voit partout des clins d’œil à ses œuvres ou à son activité d’écriture : titres de ses romans gravés sur les murs du château d’If (son incroyable cabinet de travail), Edmond Dantès en blason au-dessus d’une fenêtre, portraits sculptés de Shakespeare et autres génies… Penser que toute cette fantaisie livresque a failli être rasée au début des années 1970 fait frissonner. Quant à l’intérieur du « château », qui en réalité n’est pas si grand, il joue dans le même registre éclectique avec ses vitraux et son salon mauresque, tout en proposant un parcours de visite agrémenté de nombreux articles, gravures, photographies, qui permet de mieux connaître la vie peu commune de son propriétaire. Bref, la visite vaut vraiment la peine, d’autant que le lieu propose régulièrement des activités pour les familles : escape games (les 5 et 6 février, 19 et 20 mars), visites « surprises » (dernier dimanche en février et mars), visites théâtralisées. Sans oublier la prochaine exposition sur Monte Cristo à l’heure de la bande dessinée (du 1er mars au 15 juin) ou, aux beaux jours, des journées musicales ou costumées. n

Château de Monte Cristo. A partir de 7 ans. En février, ouvert uniquement les sam et dim de 13 h à 17 h. En mars, ouvert tlj sf lun, horaires variables selon jours. Tarif : 8 €, réduit 6 €, gratuit pour les moins de 8 ans. Chemin des Montferrands, Le Port-Marly (78). RER A, station Saint-Germain-en-Laye, puis bus ligne 10, arrêt Les Lampes. Chateaumonte-cristo.com. u

Paris    M OMES u 19


THÉMA maisons d’écrivains

Lieu / Toute l’année

Hugo est dans la place En attendant d’aller à Guernesey découvrir Hauteville House, visitez la maison de Victor Hugo à Paris : une plongée dans son univers foisonnant.

© Pierre Antoine

Dans un coin de la place des Vosges, au cœur du Marais, Victor Hugo avait pris ses quartiers au sein d’un bel immeuble, qu’il a loué pendant une douzaine d’années avant son long exil à Guernesey. Grâce à différents dons, on peut y retrouver certains de ses meubles, des portraits de ses proches, ses dessins à l’encre… le tout en suivant un parcours qui retrace sa vie comme son parcours littéraire. L’un des attraits de la maison de Victor Hugo, c’est qu’on y découvre dans certaines pièces les talents de décorateur de l’écrivain, et son goût pour les décors chargés et « gothiques » – notamment dans le petit salon chinois, où ont été réassemblés les panneaux dessinés par Hugo pour orner la maison de Juliette Drouet à Guernesey. Notez que la maison possède aussi son café, le café Mulot, avec des tables dans le jardin clos et un décor inspiré des Travailleurs de la mer. n u Maison de Victor Hugo. A partir de

9 ans. 6, place des Vosges, Paris IVe. M° Saint-Paul. Maisonvictorhugo.paris.fr.

Lieu / Toute l’année

La « cabane » de Zola De mai à octobre, l’auteur des Rougon-Macquart y coulait des jours paisibles et fructueux.

Maison Zola – musée Dreyfus. A partir de 10 ans. Toute l’année. Visites sur réservation du mer au dim. Tarif : 9,50 €, réduit : 7 € et 6 €. 26, rue Pasteur, Médan (78). Train départ gare SaintLazare, arrêt Vilennes-sur-Seine, puis 25 min de marche. Maisonzola-museedreyfus.com. u

20 u Paris MOMES

Une « cabane », un « clapier à lapins » – c’est ainsi que Zola décrit la petite maison qu’il achète à Médan en 1878. Mais les visiteurs qui viennent aujourd’hui découvrir la demeure devenue musée (et récemment rouverte au public) peuvent constater qu’elle a bien grandi : au fil de ses succès, Zola y a ajouté une tour carrée, un autre bâtiment, des vitraux, des céramiques de Delft… Tout un univers plutôt cossu, auquel d’importantes restaurations ont redonné vie : la maison a été remeublée en s’inspirant des photos d’intérieur prises par Zola, les casseroles de cuivre brillent dans la cuisine, il y a même du linge sur la table de couture de sa femme, Alexandrine, et l’encrier d’origine trône toujours sur son bureau. On s’attend presque à le voir revenir de sa balade matinale avec son chien préféré, et c’est ce qui fait l’un des charmes de cette visite guidée, laquelle dure une bonne heure – un format qui peut toutefois paraître long à un petit enfant (d’autant qu’il n’y a pas de visite libre). Mais pour les plus grands, il y a aussi juste à côté le musée Dreyfus, qui explique remarquablement l’affaire Dreyfus et qu’on vous conseille vivement. L’ensemble offre l’occasion d’une belle balade de la gare de Villennes-sur-Seine jusqu’à Médan (deux petits kilomètres tout droit, dans une rue bordée de villas), et l’on croise une petite cascade, des lavoirs, des églises… Aux beaux jours, le parc de la maison de Zola offre des tables et chaises où se poser, et les bords de Seine sont à quelques pas. n


Expo / Jusqu’au 10 avril

ET LES MAISONS D’ÉCRIVAINES ?

La chambre de Proust Impossible de visiter un des logements de Marcel Proust à Paris, aucun n’est ouvert au public… Mais on peut voir sa chambre !

u Marcel Proust, un roman

parisien. A partir de 13 ans. Jusqu’au 10 avril. Tlj sf lun, de 10 h à 18 h. Tarif : 11 €, réduit 9 €, gratuit pour les moins de 18 ans. Musée Carnavalet, 23, rue de Sévigné, Paris IIIe. M° Chemin-Vert. Carnavalet.paris.fr.

ET AUSSI è Si vous voulez en savoir plus sur la Maison de Balzac ou la Maison de Victor Hugo, Paris Musée a conçu des podcasts à destination des enfants, qui présentent à la fois le lieu où ils vécurent et les romans qui les ont rendus célèbres. C’est vivant, distrayant, et constitue un bon préambule à la visite. Parismusees.paris.fr.

Une exposition et des activités à faire en famille ! briquer Viens fa du futur èse ta proth ances. t les vac pendan famille. elier en Visite at ns

Dès 8 a

Visite l’e en t’am xposition usant le livre ave t l’explo -jeu d'Allen c K rateur extrat .Alien, errestr e! 7 – 11 a ns

lier Participe à l'ate ars : m 16 le philo/arts imal an un il tL’humain es es ? comme les autr

Lee Bull, Femme Cyborg © MNHN - J.-C. Domenech

Cette mythique chambre, qu’il ne quittait presque plus les dernières années de sa vie, et où il a fini d’écrire A la recherche du temps perdu, a en effet été reconstituée au musée Carnavalet : on y voit notamment son lit recouvert d’un tissu bleu, et une grande méridienne au tissu fleuri, légèrement usé à l’endroit où s’asseyaient ses amis venus causer avec lui. Le tout est actuellement présenté dans la belle exposition du musée, Marcel Proust, un roman parisien, qui évoque à la fois les différents lieux que Proust affectionnait dans Paris mais aussi la place que tient la ville dans le roman – une géographie particulière, sociale et affective, dont l’évocation structure la Recherche. Tableaux, lettres, photographies, plans, extraits de films jalonnent le parcours, qui s’adresse plutôt aux ados. n

On constate qu’il n’y a quasiment pas de lieux célébrant le souvenir de femmes écrivains à Paris ou en banlieue, à part le musée de la Vie romantique, qui évoque George Sand. Le plus proche est le musée de la Comtesse de Ségur en Normandie.

Dès 8 ans

Exposition Jusqu'au 30 mai 2022 131221_PARIS MOMES_185x128.indd 1

Tout le programme et réservations sur museedelhomme.fr Paris    M OMES u 21 16/12/2021 15:58


ÉDITION

Livres Par Aïcha Djarir

Contraires mais pas contrariants

Quand y en a plus, y en a encore Comme elles sont terrifiantes ces neuf paires d’yeux qui nous scrutent, dans cette nuit noire, derrière les feuillages ! Et quel effroi nous saisit lorsque apparaissent ces dents pointues et menaçantes. Qui sont donc ces féroces animaux hurlant à la mort ? Ouf, heureusement, une louve, furieuse, les mains sur les hanches, surgit pour mettre fin à ce vacarme plein de suspense : « Non mais ça ne va pas, la tête ! Qu’est-ce que c’est que ce boucan ! Vous avez vu l’heure ? » C’est une maman loup, excédée par les demandes jamais inassouvies de ses louveteaux : le bisou, l’histoire, les bobos, sans oublier la chanson pour s’endormir… Un album plein de tendresse et de drôlerie sur les petits rituels du soir. uDans la forêt sombre et profonde. A partir de 3 ans. De Delphine Bournay. L’Ecole des loisirs. 12 €.

22

u

Paris

MOMES

© L’Ecole des loisirs Delphine Bournay

4 ans. De Sergio Ruzzier. La Joie de lire. 15,90 €.

© La Joie de lire Sergio Ruzzier

Poussin et Renard, deux amis que tout ou presque oppose, passent pourtant le plus clair de leur temps ensemble. Renard aime le calme, la lecture et la contemplation. Poussin, lui, serait presque insupportable s’il n’était pas si attachant ; il ne reste pas en place et trouve toujours le moyen de bouleverser la tranquillité de son ami. En six historiettes, aux dialogues et au comique de situation savoureux, on découvre les aventures cocasses et la force du lien qui unit les deux complices. Poussin et Renard se mettent à l’épreuve de manière hilarante et leurs échanges permettent d’aborder les questions de la convivialité et de la patience, mais aussi du respect et des limites à ne pas franchir. Les illustrations à l’aquarelle apportent toute la tendresse à cette bande dessinée. u Poussin et Renard. A partir de


Taillés dans le roc Un homme blessé, armé et poursuivi par la milice trouve refuge dans une bergerie accrochée à la montagne. Il rencontre alors un berger qui va le soigner puis l’aider à passer au-delà des crêtes, avec cet avertissement : « Qui que tu sois, la montagne est plus dangereuse que toi. » L’histoire entre ces deux hommes se déroule au mitan de la plaine et des sommets. Elle nous donne à voir de sublimes paysages où la montagne, dessinée par Régis Lejonc, s’impose, dans sa beauté grandiose, comme un personnage à part entière. Les deux personnages font cordée dans une difficile progression et gravissent les sommets – « En haute montagne, les apparences sont trompeuses », prévient le berger. « Tu vas prendre chaque arête pour le sommet. Arête après arête. Ne te décourage pas… » Dans ce récit plein d’humanité, le décor vaste et majestueux nous rappelle à la vulnérabilité des deux grimpeurs, qui ne peuvent progresser qu’ensemble en s’entraidant dans cette ascension. u Le Berger et l’assassin. A partir de 10 ans. D’Henri Meunier

EXPOSITION 30 novembre 2021 > 8 mai 2022

© Little Urban Régis Lejonc

et de Régis Lejonc. Little Urban. 19,90 €.

Gagnez des livres de notre sélection en nous suivant sur Instagram !

@ Paris_momes

60 rue Réaumur, Paris 3e / arts-et-metiers.net


ÉDITION

La leçon d’Amadou

Cécile Boyer

Cécile Boyer

Ce livre contient 31 boîtes, 31 fois la question – qu’y a-t-il dans cette boîte ? 31 réponses à cette question, 31 histoires à deviner, imaginer et partager.

Prix : 12,90 €

ISBN : 978-2-226-23035-5

Tourner la page

u Le Zoo d’Amadou. A partir de

© Ed. Grasset Jeunesse Laurent Gapaillard

4 ans. De Rebecca Walsh. Les Editions des éléphants. 14 €.

Chair et tendre

De Bertrand Santini et Laurent Gapaillard. Grasset Jeunesse. 17 €.

24

u

Paris

MOMES

Les éditions La Partie ressortent des trésors de la littérature jeunesse, et parmi eux l’album 31 Boîtes, paru pour la première fois il y a plus de dix ans. Un album surprise, composé sobrement, où page après page alternent une image de boîte fermée et celle où on découvre son surprenant contenu. Un livre amusant où les enfants sont invités, avant de tourner la page, à imaginer ce qu’il y a dans chaque boîte pour ensuite désigner les objets qui s’y trouvent. Chacune de ces boîtes raconte aussi des histoires : celle renfermant des berlingots multicolores, cadeau pour s’excuser auprès des voisins, ou encore une trousse de secours pour soigner un genou blessé… 31 boîtes au graphisme épuré et aux couleurs vives pour imaginer et inventer. u 31 Boîtes. A partir de 5 ans. De Cécile Boyer. La Partie. 16 €.

un voyage au bout du monde

© Editions La Partie Cécile Boyer

Le Yark a fêté ses 10 ans cette fin d’année et s’est offert pour l’occasion une très belle édition collector, l’occasion de redécouvrir l’histoire de ce monstre effrayant, drôle et attachant. Le Yark est une espèce de bête poilue qui ne fait pas de sentiments et engloutit les enfants un matin paisible sages qu’il croise sur son chemin : « Il adore sentir leurs aupetits bordos decraquer l’eau sous sa dent et sucer leurs yeux moelleux comme des bonbons fondants. » C’est compter sans une malheureuse faiblesse : son estomac fragile « ne tolère que la chair d’enfants sages ». Un conte sans foi ni loi, si ce n’est celle de l’appétit dévorant du monstre. Et, parfois, les monstres ne sont pas toujours ceux que l’on croit… Ainsi, quand il rencontre la délicate Madeleine, il ne peut se décider à la dévorer. Un doux mélange où l’ogre et les enfants sont tout à la fois malicieux, intelligents et cruels. Un album qui réjouira les lecteurs par sa langue, son rythme et l’univers fantastique de ses illustrations. uLe Yark. A partir de 7 ans.

31 boîtes

© Les Editions des éléphants Rebecca Walsh

La classe d’Amadou organise une sortie au zoo, et alors que se prépare la visite, l’enfant ne tient plus en place : il rêve déjà aux animaux ! Madame Nimier, l’institutrice, demande à ses élèves attention et écoute, mais le petit garçon préfère vagabonder dans ses rêveries. Cette rencontre avec les animaux, il la fera à sa manière ! C’est vrai qu’il a la grâce des flamants roses, et le voilà dansant parmi les oiseaux, rugissant avec le lion et nageant avec les hippopotames… Et au cours de la visite, ses camarades le rejoignent dans son imaginaire fabuleux. Au fil des pages, la palette sépia se gorge de couleurs éclatantes à mesure que se déploie la fantaisie, inventive et irrésistible, des enfants.


Trottinette Micro Sprite L’indispensable 2 roues pour les enfants !

→ Dès 6 ans → Légère → Compacte → Pliable → Guidon réglable → 100% aluminium WWW.MICRO-MOBILITY.FR

better urban lifestyle


LE GUIDE

spectacles

Par Maïa Bouteillet

Cirque / Jusqu’au 19 février

Chute des corps…

© Raoul Gilibert

… Ou 36 histoires impossibles.

> Dans Et puis, les marionnettistes de la compagnie La Soupe s’immergent dans les illustrations du duo Icinori.

Spectacle / 9 et 12 février

Tout se transforme Un spectacle de marionnettes pour entrer dans l’histoire d’une forêt au fil des saisons. Après avoir adapté Romance de Séverin Millet, voici que La Soupe s’est trouvée particulièrement inspirée par un nouvel album jeunesse, Et puis, du duo d’artistes Icinori, dont on retrouve avec bonheur les splendides paysages sur le plateau, en format pop-up ou projetés sur panneaux coulissants. De septembre à août, les gestes, les images et la musique racontent la beauté du monde sauvage, sa furtive délicatesse, ses petites créatures et… sa transformation funeste quand les engins de l’homme arrachent tout sur leur passage. Entre fable onirique, fantasmagorie et irruption du réel, on sent poindre une forme de plaidoyer pour la nature chez le duo de La Soupe : Yseult Welschinger et Eric Domenicone ont bataillé en vain contre un grand contournement autoroutier aux portes de leur village... En guise de réponse, Et puis invite les enfants à considérer la forêt, à s’émerveiller. u Et puis. A partir de 4 ans. Le 9 février au théâtre de la Nacelle, Aubergenville (78). Et le 12 février à la Halle Roublot, Fontenay-sous-Bois (94). Lasoupecompagnie.com.

Théâtre / 10-19 mars et 27 mars

Est-ce du cirque, de la danse, de la poésie ? L’histoire à la fois drôle et triste d’une suite de rencontres ratées ? Un spectacle burlesque en hommage à Buster Keaton qui, question ratages, en connaissait un rayon ? La grande machinerie du plateau est au cœur de cette curieuse aventure où le sol tangue et s’effondre à chacun des pas de Camille Boitel et Sève Bernard. Un personnage de l’ombre tire les fils de l’histoire, une musicienne nous enveloppe des sons d’un étrange orgue à bouche tandis qu’un homme et une femme risquent à tout moment de passer au travers du plateau en tentant vainement de se rejoindre. Tout chute et s’écroule dans un éternel et impressionnant recommencement. u Ma, Aïda. A partir de 8 ans. Jusqu’au 19 février. Tarif : 8 à 23 €. Nouveau Théâtre de Montreuil, place Jean-Jaurès, Montreuil (93). M° Mairie-de-Montreuil. Nouveau-theatre-montreuil.com.

> Les dessins sont réalisés à l’encre en direct par Chen Jiang Hong.

Voir rouge Après Contes chinois, le metteur en scène François Orsoni et le peintre Chen Jiang Hong reprennent le fil de leur collaboration et plongent plus avant dans l’histoire de la Chine. Les dessins réalisés à l’encre en direct racontent l’enfance de Chen Jiang Hong lui-même. Adapté de son album Mao et moi, le spectacle raconte une paisible vie de famille bouleversée par la tourmente de la Révolution culturelle. Une expérience terrible que l’artiste a surmontée grâce à l’art. u Le Petit Garde rouge. A partir de 6 ans. Du 10 au 19 mars. MC93, Bobigny (93). M° Bobigny-Pablo-Picasso. Mc93.com. Le 27 mars. Théâtre Jean-Vilar, Suresnes (92). Theatre-suresnes.fr.

26 u Paris MOMES

© Alte Studio photo

La Révolution culturelle vue par un enfant devenu artiste.


Marionnettes / 14-20 , 24 et 25 mars

Libre Louise

Evénement / Jusqu’au 19 mars

En formes ! Une odyssée de six créations légères à installer partout. Inspirée du Petit Poucet et par les mots de l’autrice Mariette Navarro, la chorégraphe Marion Lévy embarque les enfants dans la danse qui, en faisant don d’un geste, feront progresser le récit et transformeront l’espace. Après J’ai trop peur et J’ai trop d’amis, David Lescot imagine, avec Depuis que je suis né, l’histoire d’un gamin qui, à 6 ans, entreprend la rédaction de son autobiographie. Avec Jamais dormir, Baptiste Aman évoque la nuit et ce qu’elle réveille d’imaginaire. Claire Diterzi nous promet un spectacle bien remonté : Puisque c’est comme ça je vais faire un opéra toute seule (dès 9 ans). A voir aussi, Dissolution, de Julia Vidit, et Bien sûr oui ok, de Nicole Genovese, qui a trouvé la recette pour initier les collégiens au théâtre. u Odyssées en Yvelines. A partir de 4 ans, âge selon spectacle. Jusqu’au 19 mars. Dates, horaires et lieux par spectacle sur Odyssees-yvelines.com.

Théâtre Sartrouvill e Yvelines CDN

Marion Lévy | David Lescot Baptiste Amann | Julia Vidit Claire Diterzi | Nicole Genovese découvrez la 13e édition 2022 sur

Théâtre Sartrouvill e Yvelines CDN

odyssees-yvelines.com

Tout-Petits Cinéma

à partir de

4€

des araignées. A partir de 7 ans. Du 14 au 20 mars. Théâtre Dunois, 7, rue Louise Weiss, Paris XIIIe. M° Chevaleret. Theatredunois.org. Les 24 et 25 mars. Salle Jacques-Brel, Pantin (93). M° Aubervilliers-Pantin-Quatre-Chemins. Sortir.pantin.fr. > Figure de Louise Bourgeois.

15e édition festival pour les 18 mois – 4 ans 19 février 6 mars 2022 forumdesimages.fr

Design graphique : ABM Studio – Visuel : The Tie © Les Films du Whippet, Lost and Found © Wabi Sabi Studios, Les Pas dans la neige © Les Films du préau

> Puisque c’est comme ça…

Elle est grincheuse et assez fantasque, son visage est strié de grandes rides car elle approche les 100 ans et elle arbore invariablement une blouse de travail bleue. Elle ? C’est Louise, marionnette inspirée de l’artiste Louise Bourgeois, revue par l’auteur Mike Kenny et le marionnettiste Simon Delattre. Un sacré personnage dont l’humeur querelleuse s’abat régulièrement sur les trois marionnettistes qui la manipulent et sont aussi les aides-soignants à son service. Sa relation avec la fillette de l’un d’eux la ramène à son enfance, source de ses œuvres, et fait tomber le masque. Le spectacle alterne entre l’histoire et le présent de la scène pour poser la question de la liberté. u L’Eloge

© L’Eloge des ariagnées - Simon Delattre - Matthieu Edet

© Atelier Poste

Une histoire de rencontre, inspirée de l’artiste Louise Bourgeois.


LE GUIDE

cinéma

Par Christophe Carrière

Drôle et barge à tous les étages !

© Gaumont Distribution

Les voisins de mes voisins ne sont pas ordinaires, à l’image de ce film hors norme.

> Un magnifique film sur le chêne. Mieux, une expérience immersive !

Chêne de vie ! Le Chêne est un des plus beaux films que vous verrez cette année. Et la plus étonnante des expériences. On n’avait pas vu ça depuis Microcosmos ! Cela dit pour la référence, inévitable dès lors qu’il nous est donné d’observer au plus près le foisonnement insoupçonné de la vie qui nous entoure, et en l’occurrence celui qui à la fois régit et dépend celle de la star de nos forêts : un chêne. Le héros de ce film a 210 ans. Ça force le respect. Sont également dignes d’admiration les personnages qui gravitent autour, dessus et dessous. Car oui, ce sont d’authentiques protagonistes à qui il arrive des aventures dignes de films d’action (attendez de voir la poursuite d’un rapace qui veut becter un oiseau) ou de comédies burlesques (en l’espèce, le balanin, coléoptère doté d’un rostre – les enfants diront une trompe – est aussi drôle qu’un Auguste). Loués soient les réalisateurs et scénaristes de ne pas avoir limité leur travail de plusieurs années à une brillante démonstration de SVT. Le Chêne est une expérience unique, immergeant totalement le spectateur dans un monde merveilleux et pourtant authentique. Plongez-y ! u Le Chêne. A partir de 5 ans. De Laurent Charbonnier et Michel Seydoux. En salles le 23 février.

Mythe too

Au sein de cet immeuble demeurent une danseuse de flamenco, un ogre qui n’a plus de dents, un amateur semi-professionnel en randonnée sportive de moyenne montagne coincé dans un ascenseur avec son chien, ou encore une paire de jambes qui a laissé en plan sa propriétaire dont le mari est un magicien au chômage qui va se retrouver chauffeur de Lady Di… L’imagination des auteurs ne s’arrête pas là : l’animation affiche pêle-mêle dessins en 2D, images d’archives, collages, décors réels… Un joyeux bazar régi par une fourmilière d’idées d’où s’échappent quelques gros mots et des références de haut vol : Le Père Noël est une ordure, A bout de souffle et La Belle et la Bête (de Cocteau évidemment). Tour d’horizon non exhaustif du film le plus singulièrement réjouissant de la saison. u Les voisins de mes voisins sont mes voisins. A partir de 7 ans. D’Anne-Laure Daffis et Léo Marchand.

> Les Voisins de mes voisins sont mes voisins... ben oui !

Vous savez où ça se trouve Curaçao ? C’est une petite île des Pays-Bas au nord du Venezuela. C’est là qu’est née et vit Kenza, 11 ans, avec son père policier et son grand-père. La maman est morte et son absence se fait de plus en plus cruelle pour l’orpheline. La spiritualité afro-caribéenne va lui être d’une aide précieuse, toutefois freinée par son père obsédé par l’intégration pour accepter la culture ancestrale. Le film est à la hauteur du sujet, réaliste, mystique et fédérateur – pour preuve le prix du public emporté au Festival du film pour enfants de New York. uBulado. A partir de 10 ans. D’Eché Janga. En salles le 9 février.

28 u Paris MOMES

© Jour2fête

l’absence d’une mère palliée par une culture ancestrale. C’est beau.


Autour du super-héros Jean-Michel le caribou et de sa fiancée Gisèle, il y a René le lapin qui aime Brigitte la renarde qui aime Bernard l’écureuil qui aime Christiane la chatte… Une épidémie de peines de cœur qui pousse le maire à interdire toute histoire d’amour. Ou comment apprendre les dangers d’une dérive totalitaire aux enfants à partir d’une histoire pleine de couleurs et d’humour. L’adaptation de la BD de Magali Le Huche a généré d’autres aventures. On espère donc une suite. u Jean-Michel le caribou et

© Cinéma Public Films

les histoires d’amour interdites. A partir de 4 ans. De Mathieu Auvray. En salles le 9 février.

> Jean-Michel, super héros.

Ça bouge bien ! Objets inanimés, avez-vous une âme ? dans ce programme, oui. C’est un fait, l’anthropomorphisme est devenu monnaie courante dans le cinéma dit « jeune public ». Cela n’étonnera personne de voir, dans Le Grand Jour du lièvre, des lapins

u Le Grand Jour du lièvre.

A partir de 3 ans. Programme de Maris Brinkmanis et Duce Riduze. En salles le 23 mars.

Votez pas pareil ! quatre courts pour apprécier tous ceux qui nous entourent. En avançant que « la différence est un des trésors de ce monde », ce programme s’oppose à certains autres qui ont la manie de nier cette vérité. Il n’est pas question de politique ici, mais de valeurs fondamentales qu’il n’est jamais trop tôt d’acquérir via un mouton noir plus courageux que ses pairs blancs, un moinillon drivé par un avion de papier, une corneille blanche qui fera découvrir d’autres horizons à ses congénères... Des histoires animées agréables au regard et douces aux oreilles quand résonne un Rhapsody in Blue de Gershwin ou une tarantelle italienne. u Pas pareil… et pourtant.

© Bac Films

adaptation fort réussie des aventures de Jean-Michel le caribou.

préparer consciencieusement, et au grand dam des poules et de leur coq, les œufs destinés à être cachés dans le jardin. Il y a de quoi être épaté par ces Petits Pois se carapatant à travers la nature pour échapper à une chenille gloutonne, cette truffe qui copine avec une meringue dans une pâtisserie-confiserie ; ou encore, le plus incroyable, ce Grain de poussière qui finit par aider un écolier à faire ses devoirs. Le tout en volume, soit de l’image par image où excellent les Lettons, telle Duce Riduze, dont on avait encensé Le Bal des lucioles.

> Le mythe d’Icare dans une adaptation aux images soignées.

Toujours plus haut De l’animation très haut de gamme pour une initiation idéale au mythe d’Icare. Petit rappel mythologique : la reine de Crète tombe raide dingue d’un taureau blanc divin puisque offert par Poséidon. Neuf mois plus tard, elle accouche du Minotaure. Son mari, Minos, colère, demande à Dédale de construire un labyrinthe où il enferme la bête. Thésée, ennemi juré de Minos et décidé à tuer le Minotaure, s’y rend sans se perdre grâce à une idée de Dédale : Ariane, fille de Minos, lui accroche un fil pour retrouver son chemin. Minos, encore plus colère, punit Dédale et son fils Icare en les jetant à leur tour dans le labyrinthe. Pour s’en sortir, Dédale fabrique des ailes avec des plumes collées avec de la cire. La suite, vous vous en souvenez forcément. Sinon, Icare, réalisé par un génie de plus sorti de l’école des Gobelins et passé par Pixar (il a bossé entre autres sur Toy Story 3 et Rebelle), vous le rappellera. Car cela a beau être « inspiré de », les grandes lignes du mythe sont respectées, avec en sus des dialogues dignes d’une tragédie grecque. Ça tombe bien, c’en est une. u Icare. A partir de 9 ans.De Carlo Vogele. En salles le 30 mars. > Toutes les nuances sont dans la nature et dans Pas pareil... et pourtant.

© Les Films du Whippet

Vertiges de l’amour

A partir de 4 ans. Programme de Jesus Perez, Gerd Gockell, Miran Miosic… En salles le 23 février.

Paris

MOMES

u

29


LE GUIDE

séances spéciales

Par Maïa Bouteillet

Séances spéciales / 19 février, 26 mars

Une toile à Vincennes

> La Traversée, de Florence Miailhe un film d’animation en peinture animée à voir au Festival Image par image.

Festival / 11 février-13 mars

En famille bis Consacré à l’animation sous toutes ses formes, Image par image explore aussi la thématique de la famille. On dirait bien que la pandémie est passée par là et qu’au cinéma comme ailleurs on a envie de se concentrer sur les choses importantes : c’est la famille qui tient lieu de fil rouge de cette édition qui s’ouvre dans le plus petit cinéma du monde, à la Caravane ensorcelée, sorte de salle vagabonde postée devant l’Orange bleue à Eaubonne, avec courts-métrages et crêpes pour les premiers spectateurs… Delphine Maury, productrice de la collection de poèmes En sortant de l’école, et Sophie Roze, réalisatrice de films d’animation et de la bande-annonce du festival, sont les deux invitées d’honneur et plusieurs séances leur seront consacrées. A l’affiche, d’autres artistes et non des moindres : Guillaume Lorin pour Vanille, Léo Marchand et Anne Laure Daffis pour Les voisins de mes voisins sont mes voisins, et Florence Miailhe pour La Traversée. A découvrir avant chaque séance, un film de la collection de 13 courts-métrages tout juste réalisés par des nouveaux talents de l’animation française qui rendent hommage à la poésie d’Andrée Chedid (Les Mouettes, Regarder l’enfance, Epreuves du matin…). Au programme tout du long, des projections-rencontres, des avant-premières, des ciné-goûters, des secrets de fabrication, des expos et de nombreux ateliers de pratique artistique. u Image par image. A partir de 3 ans. Dans plusieurs salles du Val-d’Oise (95). Ecransvo.org et Valdoise.fr.

30 u Paris MOMES

Age selon film. Les 19 février et 26 mars à 15 h. Tarif : 5 €. Espace Sorano, 13, rue Charles-Pathé, Vincennes (94). M° Château-de-Vincennes. Espacesorano.com. > Le Jour des corneilles à L’espace Sorano.

© Pyramide Distribution

Il y a la Toile du mardi, pour les grands, et les Toiles des enfants, un samedi par mois. La séance s’adresse aux enfants de 3 à 10 ans, avec leurs parents. Elle fait l’objet d’une courte présentation, puis, à l’issue de la séance, d’un échange suivi d’un goûter. En février, à partir de 8 ans, on aura l’occasion de découvrir Le Jour des corneilles, film beau et étrange, habité de fantômes et d’êtres tourmentés, de Jean-Christophe Dessaint. Le 26 mars, c’est la franche rigolade avec Les Nouvelles Aventures de Pat et Mat, cinq courts épisodes autour des aventures de deux inséparables bricoleurs surtout très gaffeurs, c’est à partir de 3 ans. u Les Toiles des enfants.

© Finalement 2012

© Gebeka Films

Chaque mois, l‘Espace Sorano projette un film de choix pour les plus jeunes.

> Petite maman, une merveille à découvrir au festival Ciné Junior.

Festival / Jusqu’au 15 février

En famille Les liens, l’amitié et le vivre-ensemble sont au cœur de cette formidable édition de Ciné Junior. « Esprit de familles », telle est la jolie thématique de ce festival défricheur depuis trente ans, on en a bien besoin ! La famille, au-delà des liens du sang, cela peut être à géométrie variable, c’est aussi celle que l’on se choisit. Et, des tout-petits spectateurs jusqu’aux ados, le programme est on ne peut plus soigné avec des films inédits mais aussi des grands classiques (Mon oncle, Les 101 Dalmatiens, The Kid, Fanfan la tulipe…) et des coups de cœur (Ma vie de courgette, Petite Maman, La Traversée …), des avant-premières, des ciné-concerts, un focus sur une jeune réalisatrice prometteuse, Alice Douard (deux courts-métrages), et une belle palette d’ateliers pour apprendre à décrypter les films et à s’initier au cinéma à tout âge. Ce précieux festival essaime dans 23 villes du Val-de-Marne mais pas que… u Ciné Junior. A partir de 2 ans. Jusqu’au 15 février. Dans le 94 et les départements 75, 77, 78, 91, 93. Cinejunior.fr.


ABONNEZ-VOUS À PARIS MÔMES 0 A 16 ANS LE PARIS DES ENFANTS DE

19 E

/an

6 NUMÉROS

0 A 16 ANS LE PARIS DES ENFANTS DE

TOUT DOUX L’HIVER

LE PARIS DES ENFANTS DE 0 A 16 ANS

Du bricolage arty, des expériences nature, des activités en ligne et des idées pour rythmer les balades.

Dansons l’hiver

Rêver ensemble

N° 132 octobre - novembre 2021 Gratuit. A donner surtout aux parents.

pour les 15 premiers abonnés

2 entrées

pour l’exposition

LES ENFANTS DE L’ÈRE MEIJI du 30 mars au 21 mai 2022 à la Maison de la Culture du Japon

N° 128 décembre 2020 - janvier 2021 Gratuit. A donner surtout aux parents.

N° 133 décembre 2021 - janvier 2022 Gratuit. A donner surtout aux parents.

POUR RECEVOIR LE MAGAZINE À LA MAISON

+

POUR SOUTENIR UN MÉDIA CULTUREL INDÉPENDANT

POUR FAIRE LE PLEIN DE SORTIES CULTURELLES EN FAMILLE

Nom_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ Prénom_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ Adresse_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ CP_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ Ville_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ Téléphone_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ E-mail_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ ❏ Je souhaite recevoir la newsletter des 0-4 ans. ❏ Je souhaite recevoir la newsletter des 4-12 ans.

Coupon complété et chèque à l’ordre des Editions Paris Mômes à envoyer à : Paris Mômes Abonnements, Villette Makerz Folie L5 – Parc de La Villette 211, av. Jean Jaurès 75019 Paris. Valable jusqu’au 31/03/2022.


LE GUIDE

expos Jusqu’au 8 avril

Jusqu’au 30 mai

Etoiles et toiles

Humain, (trop) humain ?

Le Centre des arts d’Enghien présente des centaines d’accesssoires de cinéma qui nous emmènent ailleurs !

> Une œuvre réalisée en faux ongles, à voir au Palais de Tokyo.

Jusqu’au 20 février et jusqu’au 13 mars

Archipel d’art Au Palais de Tokyo, un ensemble d’expos remarquables : courez-y ! Un sentiment de bouillonnement, d’enthousiasme, de trop-plein, d’éblouissement même – c’est ce qu’on éprouve à parcourir les vastes espaces du Palais de Tokyo et les différentes expositions qu’il présente en ce moment. Si vous venez avant le 20 février, date à laquelle la moitié d’entre elles se terminent, on vous conseille d’aller directement voir Ubuntu, un rêve lucide, une très belle et très forte réunion d’artistes contemporains issus du continent africain et de ses diasporas, et dont les œuvres revivifient ce concept d’« ubuntu », terme difficile à traduire mais qui peut se comprendre comme « Je suis parce que nous sommes » : une façon de signifier l’être humain comme relié à tous les autres. A voir également, l’émouvant Sans titre (territoire originel), de Jonathan Jones, des broderies de plantes australiennes qui évoquent à la fois le déracinement et la culture aborigène. Vous avez un peu plus de temps (jusqu’au 13 mars) pour explorer les autres expositions : les films de Sarah Maldoror, cinéaste à redécouvrir d’urgence, présentés en contrepoint d’œuvres contemporaines ; les vastes toiles labyrinthiques de Maxwell Alexandre ; ou encore les installations de Jay Ramier, artiste pionnier du hip-hop en France. u Ubuntu, un rêve lucide.

Conçue en partenariat avec le musée du Cinéma de Lyon, cette exposition retrace l’histoire de l’évolution des effets spéciaux, en présentant notamment de nombreux accessoires de films cultes comme 2001, l’odyssée de l’espace, Harry Potter, Alien… L’idée, c’est de faire découvrir aux visiteurs, à l’aide de costumes, de story-boards originaux, de miniatures, l’envers du décor de toutes ces productions, et de comprendre aussi comment les effets visuels se sont transformés, notamment durant les années 1990. Un parcours dans d’autres univers, qui donne envie de visionner à nouveau certains de ces long-métrages. A noter, des visites guidées (gratuites) les 16 février et 9 mars, ainsi qu’un atelier le 23 février pour les 6-12 ans. u Interstellaire. A partir de 7 ans. Jusqu’au 8 avril. Gratuit sur réservation. Cda95.fr.

Une exposition du musée de l’Homme questionne l’essence de l’être humain. Passionnant. Qu’est-ce qu’un être humain ? Telle est la première question d’un parcours ponctué d’interrogations, qui nous invite plus à réfléchir qu’il ne donne de réponse… et c’est ce qui en fait l’intérêt ! Cette exposition explore en effet toutes sortes de pistes pour dessiner les contours de ce qui nous définit, des capacités étonnantes des animaux (qui nous renvoient aux nôtres) à l’intelligence artificielle, en passant par les tentations eugénistes. Certaines notions étant assez complexes, on le conseille particulièrement pour les grands.

Frances Goodman, Endless Hours, 2020, Courtesy de l’artiste & SMAC Gallery (Le Cap, Johannesbourg, Stellenbosch)

Par Orianne Charpentier

u Aux

frontières de l’humain. A partir de 8 ans. Jusqu’au 30 mai. Tlj sf mar, de 11h à 19 h. Tarif : 12 €, réduit 9 €. Musée de l’Homme, 17, place du Trocadéro, Paris XVIe. M° Trocadéro. Museedelhomme.fr.

> L’homme, un animal comme les autres ? Au musée de l’Homme.

32 u Paris MOMES

©Marcus Coates

A partir de 6 ans. Jusqu’au 20 février. Tlj sf mar, de midi à minuit. Tarif : 12 €, réduit 9 €, gratuit pour les moins de 18 ans. Palais de Tokyo, 13, av. du Président-Wilson, Paris XVIe. M° Alma-Marceau. Palaisdetokyo.com.


Illustrations © Séverine Assous

LIVRET-JEUX

Explorer l’image au Jeu de paume Il tient dans une poche, mais une fois déplié, ce livret conçu par Paris Mômes avec le Jeu de paume offre aux enfants un condensé joyeux de connaissances sur la photographie : retour sur son histoire, tour d’horizon des différentes techniques, zoom sur des notions telles que le cadre ou la lumière… Le tout merveilleusement illustré par la talentueuse Séverine Assous. Pensez à vous le procurer lors de votre prochaine visite au Jeu de paume, qui présente jusqu’au 13 février les Chefs-d’œuvre photographiques du MOMA, avant d’inaugurer son tout premier festival, Fata Morgana, du 22 mars au 22 mai. u Livret à demander à l’accueil du Jeu de paume, jardin des Tuileries, Paris Ier. M° Concorde. Jeudepaume.org.

PINOCCHIO

Cie Les Dramaticules

paris-môme-Pauline-89-130mm.indd 1

8 aetn+s

18/02 à 20h

Jusqu’au 8 mai

Beauté des boulons Quand un illustrateur se promène durant un mois dans les collections du musée des Arts et Métiers… Durant un mois, l’artiste Lapin a déambulé dans les collections permanentes du musée des Arts et Métiers pour croquer ses inventions préférées. Ce carnettiste de talent a ainsi retranscrit sur papier les rouages complexes, les courbes, les dents ou les boulons d’objets très variés, de la machine à élever des fardeaux au phonographe d’Edison, de la joueuse de tympanon à l’avion de Clément Ader. Ses minutieux dessins sont exposés dans les vitrines, à côté des machines qui les ont inspirés, et sont repérables grâce à un livret-parcours. Ils forment ainsi comme une sorte de jeu de piste qui invite à mieux regarder, dans la profusion incroyable des galeries du musée, les modèles en question : une mise en avant rigolote, qui facilite la visite avec des enfants. Lapin explique, sur un panneau, au fil du parcours, qu’il a voulu faire ressortir la beauté de toutes ces innovations techniques… Mission réussie ! Notez aussi que, si vous désirez garder un souvenir de la visite, la plupart des illustrations sont réunies dans un bel album, Carnet d’inventions, en vente à la boutique du musée. Et, bien sûr, le musée propose toute une programmation d’ateliers en lien avec ses collections. u Carnet d’inventions, par l’illustrateur Lapin. A partir de 7 ans. Jusqu’au 8 mai. Tlj sf lun, de 10 h à 18 h, nocturne le ven jusqu’à 21 h. Tarif : 8 €, réduit 5,50 €, gratuit pour les moins de 18 ans. Musée des Arts et Métiers, 60, rue Réaumur, Paris IIIe. M° Arts-et-Métiers. Arts-et-metiers.net.

MAJA

Collectif X

11/01/2022 1

9 eatn+s

25/02 à 15h et 19h L’ENFANT OCÉAN

7 aetn+s

Jean-Claude Mourlevat Frédéric Sonntag

19/03 à 17h BABÏL

Sarah Carré Cie Taim’

4 aetn+s

20/04 à 15h LIBRE ARBITRE

12eat n+s

Léa Girardet / Julie Bertin

11/05 à 19h

GRRRRR Cie Sylex

3 aetn+s

15/11 à 16h BIG BOX

Cie Florschütz & Döhnert

4 aetn+s

18/05 à 15h

LES PETITES GEOMETRIES

3 aetn+s

Cie Juscomana

01/06 à 15h et 19h Tarif unique 5 €

www.theatrejeanvilar.com


LE GUIDE

au secours, c’est dimanche!

Par Orianne Charpentier

Evénement / 20 mars

Vers Mars et au-delà

> La journée portes ouvertes de l'Opéra-Comique, histoire d'enchanter son dimanche.

Evénement / 20 mars

Concert / 20 et 27 mars

Découvrez l’Opéra-Comique !

Bonnes notes

Le 20 mars, c’est la journée portes ouvertes de l’Opéra-Comique, l’occasion de découvrir en famille ce petit bijou d’architecture et de musique.

Certains dimanches, il y a des concerts jeune public aux Trois Baudets. Pensez à réserver !

Presque caché au creux de la jolie place Boieldieu, dans le IIe arrondissement, l’Opéra-Comique vaut vraiment la visite, avec ses colonnes de marbre, ses dorures et ses lustres à profusion… D’autant qu’en ce dimanche 20 mars il accueille parents et enfants avec une programmation spéciale familles : tout au long de la journée, on pourra ainsi participer à des ateliers de création de cartes pop-up, inspirées des décors du spectacle Robert le cochon ; suivre des visites pour découvrir les secrets de fabrication de costumes (car l’Opéra possède toujours son propre atelier, où il utilise des teintures naturelles par souci écologique) ; ou encore explorer le bel édifice grâce à un jeu de piste. Une occasion pour découvrir au passage la programmation de Mon premier festival d’opéra, le festival jeune public proposé le mois suivant, salle Favart, du 6 au 17 avril. Et comprendre enfin ce curieux nom d’opéra-comique (non pas un genre de spectacle musical qui fait rire, mais une œuvre où chant et théâtre se mêlent) ! u Journée portes ouvertes aux familles. A partir de 6 ans. Le dim 20 mars de 10 h à 18 h. Gratuit, certaines activités sont sur réservation. Opéra-Comique, place Boieldieu, Paris IIe. M° Quatre-Septembre. Opera-comique.com.

34 u Paris MOMES

A peu près deux dimanches par mois, la salle des Trois Baudets (Paris XVIIIe) programme de la chanson jeune public rigolote et percutante. En cette fin de mars, on pourra ainsi découvrir Quand les poules auront des dents, un « thriller musical familial » où l’on se demande en onze morceaux si l’on doit manger les animaux. Comme ces concerts sont souvent pris d’assaut, on vous conseille de réserver avec un peu d’avance. u Concerts jeune public Les P'tits Baudets. A partir de 6 ans. Les dim 20 et 27 mars à 15 h 30. Tarif : 5 €. Les Trois Baudets, 64, bd de Clichy, Paris XVIIIe. M° Blanche. Lestroisbaudets.com.

Voilà une nouvelle occasion d’aller au musée de l’Air et de l'Espace, puisqu’il inaugure le 20 mars l’événement « Mars en mars », une journée pour parler de la Planète rouge et de ses multiples représentations plus ou moins fantasmées. Profitez-en pour flâner dans les collections permanentes de cet immense musée (grand comme un aéroport, ce qu’il était autrefois !) ou pour visiter l’exposition temporaire Vers la Lune et au-delà, qui retrace les moments clés de la conquête spatiale en briques Lego, visible jusqu’à fin mai. Une bonne idée pour planer sans quitter la terre ferme. u Mars en mars. A partir de 8 ans.

Le 20 mars toute la journée.Plus d'infos sur Museeairespace.fr.

> Un concert aux Trois Baudets.

© Piranga

DR Axelle Paysant-Le Roux

Un nouveau rendez-vous pour mieux connaître la Planète rouge.


© musée du quai Branly - Jacques Chirac, photo Pomme Célarié

Grimace d'argile

Mini-épopées

Une manière de redécouvrir les collections du musée d’Orsay, en observant les expressions des sculptures.

La journée « Un dimanche en famille » au musée du quai Branly invite parents et enfants à célébrer les héros et les héroïnes.

Joie, rêverie, tristesse, souffrance… Ils en disent des choses, les visages muets que l’on peut voir dans les nombreux portraits sculptés qui peuplent le musée d’Orsay. Après les avoir observés, les enfants changeront de registre pour tenter, devant un grand miroir, de trouver leur plus belle grimace. Et c’est cette expression particulière qu’ils s’appliqueront à reproduire en modelant un bloc d’argile, histoire de garder un souvenir (et un sourire) de leur visite. u Visite-atelier « Faire la grimace ». En famille, de 6 à 8 ans ou de 9 à 12 ans. Le 6 mars à 10 h 30 ou à 14 h 30 (durée : 2 h). Tarif : 7 €. Musée d’Orsay, esplanade Valéry-Giscard-d’Estaing, Paris VIIe. M° Solférino. Musee-orsay.fr.

Une fois par saison, le musée du quai Branly propose tout un après-midi d’animations en lien avec sa programmation du moment – une manière festive de rappeler la diversité de ses propositions à destination des familles. Au menu de ce dimanche de février, des ateliers créatifs, des contes et des initiations au théâtre d'ombre, en lien avec la thématique de l'hiver, les héros et héroïnes du monde entier. u Un dimanche en famille. Tout public, à partir de 3 ans. Le dim 27 février de 14 h à 18 h. Gratuit sur présentation d’un billet d’entrée. Musée du quai Branly, 37, quai Branly, Paris VIIe. M° Alma-Marceau. Quaibranly.fr

LE P

Evénement / 27 février

ARDE G IT

ROUGE

© Alte Studio

Visite-atelier / 6 mars

ET

> Un "Dimanche en famille" héroïque au musée du quai Branly.

10 — 19 mars François Orsoni Chen Jiang Hong

MC93.COM


LE GUIDE

oxygène Découverte

Vénérable

> Le Bois-Saint-Martin, un coin de nature à observer et protéger.

Balade

Guetter le printemps au bois Admirer les arbres centenaires et les tapis soyeux de fougères, c’est désormais possible au Bois-saint-Martin. Un nouveau bois à l’horizon ? C’est chose suffisamment rare pour être signalé. Ces 280 hectares étaient encore privés jusqu’au printemps dernier, puis les balades n’y ont été autorisées que guidées, et, depuis cet automne, on peut y accéder librement… à condition de ne pas sortir des sentiers, de ne pas y promener son chien (même en laisse) et de n’y circuler qu’à pied. Et bien sûr de ne pas y chasser ! Ce règlement assez strict vise à protéger la biodiversité remarquable qui prolifère dans ce bois classé « espace naturel sensible » : chevreuils, renards, écureuils, grenouilles et nombre d’oiseaux plus ou moins rares y vivent en nombre. Situé entre le Val-de-Marne et la Seine-Saint-Denis, facilement accessible en transports en commun, le Bois-Saint-Martin, qui se distingue par la variété de ses milieux, est le lieu idéal pour voir reverdir la nature après la longue pause de l’hiver. Pour avoir le plus de chance d’apercevoir des animaux, on ne peut que vous conseiller d’avancer tranquillement, l’œil aux aguets et en silence. u Bois-Saint-Martin. Tout public. Av. du Bois-SaintMartin, Noisy-le-Grand (93). RER E arrêt Les Yvris - Noisy-le-Grand, ou RER A Noisy - Mont-d’Est puis bus 310 et 320. Aev-iledefrance.fr. M.B.

36 u Paris MOMES

Peut-être êtes-vous déjà passé devant, sans vous rendre compte qu’il s’agissait d’un vénérable ancêtre ? Le héros de notre balade est très très vieux : il a près de 420 ans. Il vit au centre du square Viviani, situé en bordure de Seine, dans le Ve arrondissement, non loin de Notre-Dame. Vous le repérerez facilement car il est soutenu par des cannes en béton sans quoi il ne tiendrait plus sur son tronc. Impressionnant ! Son nom est le robinier, il est de la famille des acacias et vient de très loin, des monts Appalaches aux EtatsUnis : sa graine avait été donnée par un botaniste britannique à l’herboriste français Jean Robin. Il mesure 11 mètres pour une circonférence de 3,85 mètres. Approchez-vous au plus près – un banc en fait le tour –, vous verrez les marques que la foudre a laissées sur son tronc tout craquelé. Pour sentir le parfum de ses fleurs il faudra revenir en avril. u Square Viviani. Paris Ve. Paris.fr.

M.B.

> « Tous dehors ! », le guide.

© Ed. Salamandre

© AEV- hellio van ingen

une balade pour découvrir le plus vieil arbre de Paris.

Livre

Le manuel 100 % nature Un petit guide d’activités pour parents et enfants, qui invite à passer plus de temps dehors, en observant le vivant. Pas toujours évident, quand on habite en ville, de trouver des activités en plein air à faire avec des enfants. Le petit guide Tous dehors ! en ville propose justement des idées pour regarder autrement les fleurs du square d’à côté, ou les mauvaises herbes (du moins déclarées telles) qui poussent dans le béton de nos trottoirs. Qu’il s’agisse de créer une « table des saisons » pour les tout-petits, d’imaginer un spectacle à l’aide de marionnettes en bouts de bois, de partir à la découverte des insectes… toutes ces activités (avec un sommaire à la fin qui trie les activités par âge, et des pictos pour signaler à quelle période on peut les faire) offrent à la fois un bon bol d’oxygène et l’occasion d’une réflexion sur la nature et le vivant, même au pied des immeubles. u Tous dehors ! en ville. Pour les parents, activités de 1 à 12 ans. Salamandre. 19 €. O.C.


LES VACANCES AU THÉÂTRE DUNOIS : Trois spectacles à découvrir dès 7 ans pour apprendre, réfléchir, grandir et rêver !

UNE FORÊT & TOURETTE Cie Joli Mai 15 > 26 fév.

CONTES D’ENFANTS RÉELS Cie Les Héliades 2 > 12 mars

Balade naturaliste / 12 mars

Hello, chouette hulotte ! Une balade de nuit dans le bois de Vincennes, en quête de petites et grosses bêtes nocturnes. Menée par un guide naturaliste chevronné, cette balade de 4 kilomètres commence à la tombée de la nuit, dans le bois de Vincennes. Ce dernier abrite en effet plusieurs couples de chouettes hulottes au hululement très caractéristique (qui l’entend une fois s’en souvient !). Autre merveille à observer, la vie tumultueuse des crapauds et grenouilles dans les ruisseaux du bois, sortant de leur torpeur hivernale pour entamer leur cycle de reproduction. La balade dure plus de trois heures , prévoyez des vêtements chauds, de bonnes chaussures de randonnée et un pique-nique. u Les animaux nocturnes du bois de Vincennes. En famille, à partir de 8 ans. Sam 12 mars. De 18 h 30 à 22 h. Tarif : 15 €. Bois de Vincennes, Paris XIIe. Lieu de rendez-vous précisé après inscription. Natureetdecouvertes.com, rubrique « Ateliers et activités ». O.C.

www.theatredunois.org

7 rue Louise Weiss . 75013 Paris

© Nature et découvertes

SCÈNE POUR L A JEUNESSE

> Magie d’une balade à la nuit tombée dans le bois de Vincennes.

Balade architecturale / Jusqu’au 28 février

C’est beau, c’est Bofill

FESTIVAL EVERYBODY SPECTACLE, LECTURES DE CONTES, ATELIERS DANSE ET YOGA ∞∞∞∞∞∞

FESTIVAL SUR LE CORPS CONTEMPORAIN

Un parcours numérique pour découvrir en autonomie les Espaces d’Abraxas à Noisy-le-Grand, guidé par la voix de ses habitants. Conception graphique : KIBLIND • Photo Love Warriors © Collectif Lova Lova

Les Espaces d’Abraxas, des immeubles imaginés par l’architecte espagnol Ricardo Bofill à la fin des années 1970, à l’esthétique inclassable et monumentale. Ce qui en a fait les décors privilégiés de nombreux clips et films (dont Hunger Games). Pour les faire découvrir, des habitants de ce quartier ont conçu un parcours numérique avec le CAUE 93, et ce sont leurs voix et leurs réflexions qui nous guident durant la visite dans ce fascinant « labyrinthe habité ». Un plan stylisé est disponible sur le site, prenez aussi le temps d’écouter la présentation du projet, qui a été en soi une véritable aventure. u Infos sur le site CAUE93.fr, rubrique « Rencontre : suivez le guide », ou directement sur Caue93suivezleguide. wixsite.com/suivez-le-guide. O.C.

WWW.CARREAUDUTEMPLE.EU - 01 83 81 93 30


LE GUIDE

objectif terre

Par Maïa Bouteillet et Orianne Charpentier

Ateliers / 9 mars-23 avril

Climat, réflexion, création Tumo Paris 4 propose des cycles de projets pour les jeunes et jeunes adultes, à suivre sur plusieurs semaines, pour penser et créer en réponse à la crise environnementale. On vous a déjà parlé de Tumo Paris, l’étonnante école de création numérique logée au Forum des images, qui propose des parcours d’autoformation autour de spécialités comme le jeu vidéo ou la programmation. La voici désormais pourvue d’une petite sœur, Tumo Paris 4-école du climat, abritée cette fois dans l’ancienne mairie du IVe, convertie en académie du climat. Tumo Paris 4 offre aux 9-25 ans l’occasion de réfléchir à des questions environnementales, en proposant des cycles de projets créatifs – il s’agit de concevoir des jeux, de fabriquer des instruments à partir de matériaux recyclés… A chaque cycle, des séances d’autoformation sont dispensées, suivies d’ateliers pour mener à bien le projet. Les inscriptions sont closes pour les deux premiers modules (du 12 janvier au 19 février), mais il est temps de s’inscrire pour les suivants, du 9 mars au 23 avril ! Au programme, cycle Terrarium, où l’on peut créer un écosystème dans une bouteille, ou cycle Climopoly, où l’on imagine un jeu sur le climat. Ensuite, rendez-vous en mai pour réaliser une vidéo en stop motion ou organiser une campagne de sensibilisation. u Tumo Paris 4-école du climat. 9-25 ans. Cycle 2 du 9 mars au 23 avril, inscription jusqu’au 4 mars. Cycle 3 du 11 mai au 25 juin, inscription du 11 mars et jusqu’au 6 mai. Horaires variables selon activités. Gratuit. Académie du climat, pl. Baudoyer, Paris IVe. M° Hôtel-de-Ville. Inscriptions sur Paris.tumo.fr/ programme. O.C.

38 u Paris MOMES

Formiga Atomica puise dans les objets du quotidien pour explorer le fameux « effet papillon ». Un « dur réveil », c’est le soustitre de L’Etat du monde, nouveau spectacle de la compagnie portugaise Formiga Atomica qui, accueillie à plusieurs reprises au Théâtre de la Ville, nous a habitués à des sujets graves. Les changements climatiques sont au cœur de cette création à un seul interprète qui, au plus près des spectateurs, démonte sèche-cheveux, grille-pain et nos petits gestes du quotidien pour décrypter l’impact de notre société de consommation. Dans un de leur précédent spectacle, La Marche des éléphants, une émouvante procession de pachydermes miniatures rendait hommage à un humain ami qui était comme l’un des leurs… A nouveau, les objets, les figurines miniatures et l’empathie sont au cœur de la démarche de Miguel Fragata et Inês Barahona qui ont l’ambition de créer un spectacle écologique sensible. u L’Etat du monde. A

> La Super brigade verte.

Ateliers / 19 février-7 mars

Super brigade Prendre soin de soi et de l’environnement avec les Parques. Active auprès des enfants dans de nombreux lieux à Paris, l’association Les Parques (voir p. 9) propose durant toutes les vacances ses ateliers de la Super Brigade verte. Ces ateliers se construisent avec les participants en fonction de leurs envies et de leurs aptitudes : jardinage, cuisine de saison, ramassage des déchets, balade avec une botaniste pour apprendre à reconnaître les végétaux… Inclusifs et du coup évolutifs ! u La Super Brigade verte. A partir de 6 ans. Du 19 février au 7 mars. Tarif, lieux, dates et horaires sur Les-parques.com. M.B.

partir de 6 ans. Du 23 au 30 mars. Tarif : de 5 € à 16 €. Espace Cardin, 1, av. Gabriel, Paris VIIIe. M° Concorde. T h e a t re d e l a ville-paris.com. M.B. > Le théâtre de Formiga Atomica.

© Henrique Frazao

> Avec Tumo Paris 4, une toute nouvelle « école du climat ».

De cause à effet

DR

Design graphique : ABM Studio © Don Mason - Tetra Images, LLC / © Wayne Lynch - All Canada Photo.

Théâtre / 23-30 mars


à vous les manettes de l’économie !

La ferme des animaux Collaborative, écologique et sympathique, la ferme Rainbow offre une seconde vie aux animaux d’élevage. Issue d’un chantier participatif et entièrement construite en matériaux récupérés, la ferme Rainbow (du nom du chien de la fondatrice), installée sur un ancien terrain vague à Noisyle-Grand, accueille des animaux abandonnés, maltraités ou promis à l’abattoir. Cochons, poules, lapins, moutons et chèvres que l’on peut rencontrer en passant les clôtures : ils sont habitués à voir des visiteurs pénétrer dans leur enclos. Les chevreaux de l’année et les cochons sont les plus curieux : ils viendront peutêtre vous renifler le pantalon ou chercher une caresse. Les enfants peuvent participer au goûter des lapins. Ils peuvent aussi assister à la traite des chèvres, la tonte des moutons, suivre à un atelier fromage de chèvre et tout ce qui rythme la vie de la ferme. Fondée sur un projet de sauvetage pour offrir une seconde vie aux animaux d’élevage, la Ferme Rainbow crée du lien social entre les habitants et les générations, et sensibilise les visiteurs, en par-

is Môme Par

am

ur Instagr ss

ticulier les enfants, à l’écologie. Après la visite des six enclos, on peut rester autant qu’on veut à la ferme : un terrain de pétanque, des balançoires, un espace pique-nique avec four à pizzas et un petit stand de crêpes et sandwichs sont librement accessibles aux beaux jours. On peut aussi bifurquer dans le Bois-Saint-Martin tout proche. uFerme pédagogique Rainbow. Tout public. De 10 h à 18 h sauf mar.Tarif : 5 €, gratuit pour les moins de 2 ans ; 15 €/famille de cinq. 25, av. du Bois-Saint-Martin, Noisy-le-Grand (93). RER E arrêt Les Yvris - Noisy-le-Grand, ou bus 310 et 320 depuis le RER A Noisy - Mont-d’Est. Tél. : 06 03 46 59 81. Fermerainbow.com. M.B.

> La ferme Rainbow recueille des animaux d’élevage promis à l’abattoir.

Chaque mois sur Instagram, notre rdv Jeudi écolo : des bons plans pour la planète, idées de sorties, DIY, livres, ateliers... @paris_momes

© Ferme Rainbow

Visite / février-mars

Jeux, manips, images, ateliers créatifs, expériences ludiques et interactives, vous dévoilent avec humour et pédagogie les dessous de l’économie


LE GUIDE

tout-petits

Par Maïa Bouteillet

Expo / 19 février-8 janvier 2023

Attention fragile

> Un circuit beau comme un rêve de gosse.

Spectacle / 17 février-6 mars

Tchoutchou ! Entre installation musicale et théâtre d’objets, Track voyage avec les sons. Il y a un côté cadeau : imaginez un peu la tête de vos enfants quand ils découvriront le méga-circuit de train électrique de Track. Ça brille, c’est grand, c’est plein de couleurs, c’est fascinant ! Et voilà le chef de gare qui arrive, lui seul connaît tout ce petit monde : les petits wagons, la grosse loco, les trains de nuit et même les trains fantômes… Avec sa voix, il actionne les barrières, rejoue le sifflement, les cliquetis, le moteur, les annonces, le rythme des machines, toute la rumeur ferroviaire… L’œil aux aguets, pour que rien ne déraille, il est comme un enfant tout entier absorbé dans son jeu, un grand qui n’a pas quitté ses rêves d’enfant. Laurent Duprat est human beat box : avec sa bouche, avec son corps, il crée tout un paysage sonore qu’il explore en boucle, relayé par des petites enceintes connectées au sein d’une véritable horloge suisse pilotée par Thomas Sillard, designer sonore qui a créé le spectacle avec la metteuse en scène Cécile Garnavault. Après Block, qui sur le même principe sonore embarquait les gamins dans l’univers du chantier, la fille de cheminot retrouve un terrain qu’elle connaît bien. u Track. A partir de 3 ans. Du 17 février au 6 mars. Théâtre Paris Villette, parc de la Villette, Paris XIXe. M° Porte-de-Pantin. Theatre-paris-villette.fr.

40 u Paris MOMES

Fragile ! embarque les petits sur les pas de personnages à manipuler avec lesquels ils doivent surmonter différentes difficultés. Windy, Iggy, Folia, Glitch et Plote sont respectivement un ballon, un œuf, une feuille de papier, un savon et une pelote de laine. Chacun peut éclater, se déchirer, fondre, glisser, se briser… C’est la pierre, celle qu’on croyait la plus solide, qui va se casser. Les visiteurs découvrent la fragilité de chacun, mais aussi sa force, et, pour finir, la complémentarité de tous. L’expo, qui encourage les enfants à trouver les solutions par eux-mêmes, se finit par un coin « câlins » pour prendre soin de soi et des autres. u Fragile ! 2-6 ans. Du 19 février au 8 janvier 2023. Tarif : 12 €, 9 €. Cité des sciences, parc de la Villette. M° Porte-de-la-Villette. Cite-sciences.fr. > Qui est le plus fragile ?

© Céline Diez

© Frédéric Desmesure

l’expo Fragile ! encourage les enfants à la complémentarité.

Livre

Grandir, quelle aventure ! Les épreuves initiatiques narrées à hauteur de petit. Il a un nez aussi rond que celui d’un clown et c’est un petit garçon à qui il arrive des tas de choses. Très enthousiaste, il se sent pousser des ailes dès qu’il explore le monde en compagnie de son papa. Faire du toboggan, aller à la piscine, c’est toute une aventure car lâcher le petit toboggan pour le grand, quel défi quand on est tout petit ! De là-haut, il touche presque les nuages et son papa, tout en bas, n’est plus qu’un minuscule point. Quant à la piscine… Racontées à la première personne, avec des formes toutes rondes et des couleurs bien vives, les histoires de Lucas de Bruyn, qui s’inspire de son vécu de jeune papa , donnent un tour rigolo et réconfortant aux étapes quotidiennes de la vie des tout-petits. u Le Plus Grand Toboggan du monde, La Piscine aux crocodiles. Dès 18 mois. De Krocui. Sarbacane. 10,90 €.

Pour d’autres idées, abonnez-vous à notre newsletter dédiée aux 0-4 ans. Rendez-vous sur Parismomes.fr/newsletter.


Au vert

Aux petits soins

à la Ferme de Paris, les enfants peuvent se faire « soigneur d’un jour ». Deux fois par mois, un samedi et un mercredi, à la Ferme de Paris, dans le bois de Vincennes, les petits visiteurs peuvent s’immerger dans les missions quotidiennes du fermier et découvrir comment prendre soin des animaux d’élevage. Les sortir, leur donner à manger, nettoyer leur gamelle et, bien sûr, observer le comportement de chacun avec attention… Une activité de plein air en petit comité qui éveille, responsabilise, réconforte et permet de se familiariser avec chaque espèce. Attention, les réservations se remplissent vite. u Soigneur d’un jour. A partir de 2 ans. Gratuit. La Ferme de Paris, 1, route du Pesage, Paris XIIe. Bus 77 arrêt Plateau-de-Gravelle. Paris.fr.

© Stéphane Priva

dès

> Un espace poétique pour l’éveil des sensations.

4 ans

Au cinéma le 9 février 2022

Musique / 13 mars

Dans un cocon Le Porte-Voix souffle un vent venu d’ailleurs sur la scène du Châtelet. Reconnue pour ses spectacles pour la toute petite enfance, la compagnie Le Porte-Voix développe, à partir de la musique, une approche multipiste : corps, voix, espace, objets, lumière se mêlent pour offrir aux tout-petits un cocon poétique propice à l’éveil des sensations. S’émerveiller d’être au monde, tel est le fil rouge de la plupart de leurs créations. Anima, que l’on peut voir dans le cadre des « P’tits Fauteuils », au théâtre du Châtelet, est inspiré de l’île de La Réunion, sa culture et sa nature luxuriante. Au plus près du tout petit public et en lien constant avec lui, Florian Allaire et Florence Goguel y célèbrent les sens et interrogent la frontière entre végétal, animal et même minéral. On se laisse bercer et c’est doux. u Anima. 6 mois- 6 ans. Le 13 mars à 11 h et 15 h. Tarif : 5 à 10 €. Théâtre du Châtelet, Paris Ier. M° Chatelet. Chatelet.com.

www.cinemapublicfilms.fr


LE GUIDE

ados

Par Orianne Charpentier

Evénements / février-mars

Festival / 18-23 février

Tous à la Gaîté-Lyrique !

Corps-à-corps

> Voyages de mémoire, une exposition marquante à voir au MAHJ.

Expo / Jusqu’au 6 mars

On vous parle souvent de Capitaine Futur, l’excellente programmation jeune public de la Gaîté-Lyrique, mais il y a aussi plein d’occasions d’y emmener des ados, notamment ces deux prochains mois. Par exemple pour assister à FAME, le festival international de films sur la musique, qui se déroule du 16 au 20 février avec projections, concerts et performances ; une battle de danse du cycle Body Movin’ le 26 février ; ou encore le Japan Connection Festival, les 26 et 27 mars, qui offre un « autre regard sur le Japon contemporain ». u Programmation de la Gaîté-Lyrique. A partir de 12 ans. Horaires et tarifs variables selon événement. Gaite-lyrique.net.

Mémoire photographique Au MAHJ, les images humanistes et profondes du photographe Patrick Zachmann. Patrick Zachmann dit qu’il est devenu photographe parce qu’il n’avait pas de mémoire. Tout son travail, que l’on découvre dans une formidable exposition au musée d’Art et d’Histoire du judaïsme, est justement de documenter l’oubli, de créer des images pour combler les silences, et de mettre des mots sous ces images. C’est d’ailleurs l’une des grandes forces du parcours du MAHJ : presque chaque photographie est commentée par Patrick Zachmann lui-même, avec une profonde humanité et une grande sincérité. Ensemble, ces œuvres nous parlent d’Histoire, de mémoire (des survivants de la Shoah à ceux du génocide rwandais), de tragédies humaines ou de victoires démocratiques. Mais elles nous parlent aussi, comme un journal intime, du métier de photographe, de la quête de la « bonne photo », de l’enquête sur ses origines familiales et sur sa judéïté qu’il connaît peu. Elles évoquent ainsi, de façon poignante, le chemin d’un être humain face à sa filiation, ces non-dits de parent à enfant et d’enfant à parent qu’il faut parfois toute une vie pour conjurer. Bref, c’est le genre d’exposition qu’on a envie de revoir avec des proches, et qu’on conseille particulièrement avec des ados. A voir aussi, si vous avez encore un peu de temps, le roman graphique de Si Lewen, The Parade, qui retrace en traits puissants l’absurdité de la guerre. uPatrick Zachmann, voyages de mémoire. A partir de 11 ans. Jusqu’au 6 mars. Ouvert tlj sf lun, du mar au ven de 11 h à 18 h, nocturne le mer jusqu’à 21 h, sam et dim de 10 h à 19 h. Tarif : 10 €, réduit 7 €, gratuit pour les moins de 18 ans. Musée d’Art et d’Histoire du judaïsme, 71, rue du Temple, Paris IIIe. M° Rambuteau. Mahj.org.

42 u Paris MOMES

Un nouveau festival qui questionne la place du corps. Elle promet d’être intense, cette première édition du festival Everybody, au Carreau du Temple : des cours de danse et de yoga (dont un en partenariat avec Paris Mômes, on vous en dit plus p. 4 !), des rencontres, des projections de documentaires, et même un Ball Voguing le dimanche 20 février à partir de 16 h. Avec, en plus, quatre soirées de spectacles – des créations militantes, féministes, qui questionnent aussi le spectateur sur sa relation au corps, à la différence et à l’identité. Si les cours s’adressent à tous les publics, les spectacles sont plutôt accessibles à un public d’ados. A voir aussi au Carreau du Temple le spectacle de jonglage Scènes étranges dans la mine d'or (cf. notre rubrique Agenda !). u Festival Everybody. A partir de 11 ans. Du 18 au 23 février. Horaires et tarifs variables selon événement. Carreau du Temple, 2, rue Perrée, Paris IIIe. M° Temple. Carreaudutemple.eu. > Le nouveau festival Everybody.

© Gaîté Lyrique

© Patrick Zachmann / Magnum Photos

Une programmation musicale et artistique pointue, à partager avec des grands.


La nouvelle

bande de copains des ados

À retrouver chez ton libraire !

195x275_bande_dados_V01.indd 1

26/01/2022 17:29


L’AGENDA

agenda

FÉVRIER - MARS - AVRIL La Serpillère de M. Mutt (26 et 27 mars) du danseur Marc Lacourt, pour les 4-6 ans : un spectacle qui regarde aussi du côté du théâtre d’objets par un chorégraphe qui aime à sortir des clous. Et, en avril, un week-end famille ! lA partir de

ses dessins en direct. Après le concert, vous êtes invité à faire un tour dans le musée pour chercher les chats. lA partir de 4 ans.

4 ans. Tarif : à partir de 8 €. M° Portede-Pantin. Lavillette.com

u 19

u13 février. Concert éveil. Les Aven-

© Thierry Jolivet

tures de Peer Gynt. Salle Wagram (Paris XVIIe). Les célèbres aven-

> Le festival des Pépites sonores est de retour en live.

heureux dans un pull qui gratte. Studio Hébertot (Paris XVIIe). Avec

son nouveau spectacle, l’orchestre de jazz pour enfants et adultes Rit Qui Qui (qui se balade entre jazz, pop, zouk et dancefloor) nous incite à nous interroger sur notre condition humaine : « C’est quoi, c’est comment et c’est où le bonheur ? » La mélodie est joyeuse, portée par de nombreux instruments : piano, saxophone, flûte, mandoline, contrebasse, harmonica… lA partir de 3 ans. Tous les sam à 17 h.

Tarif : enfants et jeunes de moins de 26 ans : 10 € + tarif réduit pour l’accompagnant d’un enfant à 18 €. M° Rome, Villiers. Studiohebertot.com. uJusqu’au 19 mars. Expo-ateliers.

Sous toutes les coutures. Les bibliothèques de Montreuil, Montreuil (93). Un événement autour du

vêtement et du détail de broderie, de la mode et de son lien à la musique. Mais aussi sur les habits des personnages, un vestiaire solidaire, et d’autres thé-

44 u Paris MOMES

matiques textiles, organisé dans les différentes bibliothèques de Montreuil avec des expos – en particulier le très beau travail de la brodeuse Anaïs Beaulieu –, des ateliers pour tous et même une fête de carnaval ! lTout public. Gratuit. M° Mairie-de-Montreuil. Montreuil.bibliotheques-estensemble.fr. u9 février- 6 mars. Festival. Contes

en stock. Dix lieux à Montreuil (93).

Le théâtre de la Noue, La Marbrerie, les bibliothèques de la ville, Comme vous émoi et d’autres lieux se regroupent pour célébrer l’art du conte d’ici et d’ailleurs. Des spectacles pour tous les âges, avec ou sans musique, parfois participatifs et même animés avec des objets. lA partir de

10 €. M° Ternes. Orchestrecolonne.fr. u 19

février. Concert. Chat Chat Chat. Musée d’Orsay (Paris VIIe).

Une super occasion de vous rattraper si vous n’avez pas encore vu cet enthousiasmant concert de Pascal Parisot consacré au fameux félin préféré des petits et… du chanteur. D’autant qu’il est accompagné par deux autres musiciens péchus (Jacques Tellitocci et Pascal Colomb) et par Charles Berberian qui réalise

février. Petite conférence. Peindre sa pensée dans les grottes. Nouveau Théâtre de Montreuil (93). Outre Lascaux et Chauvet,

il existe aussi d’autres grottes merveilleuses en Namibie, au Zimbabwe, et ailleurs en Afrique, portant trace de l’art pariétal des premiers hommes que Renaud Ego nous fait découvrir. lA partir de 8 ans. Tarif : 5 €. M° Mairie-de-Montreuil. Nouveau-theatre-montreuil.fr. u26 février – 3 mars. Spectacle mu-

sical. Cristaux. Espace Cardin (Paris VIIIe). Un conte fantastique ima-

giné, joué, chanté et dansé par Nosfell, dans un décor incroyable en constante transformation signé Nadia Lauro, sur la disparition totale du sel à la surface du globe. Une fiction, certes, mais aux échos bien réels. A partir de 7 ans. Tarif : 5 € à 7 €. M° Concorde. Theatredelaville-paris.com. u9-16 mars. Théâtre. Pister les créa-

tures fabuleuses. Nouveau Théâtre de Montreuil (93). Pister les loups,

> Nosfel dans son spectacle musical Cristaux.

3 ans, âge selon spectacle. Gratuit. M° Mairie-de-Montreuil. Montreuil.fr u12 février-29 avril. Festival. Magic

Wip. Parc de la Villette (Paris XIXe).

Le retour du festival des magies nouvelles animé par Thierry Collet avec des artistes de tous horizons. A noter, pour les plus petits,

© Manu Wino

uJusqu’au 12 mars. Concert. Vivre

tures du jeune fanfaron Peer Gynt, adaptées pour les enfants par l’Orchestre Colonne à partir de la partition d’Edvard Grieg, elle-même inspirée de la pièce d’Henrik Ibsen qui puisa sa matière dans les contes et légendes de Norvège… Avec deux récitants. A partir de 5 ans. Tarif : 12€,

Tarif : 16 € et 12 €. M° Solférino, Tuileries. Billetterie.musee-orsay.fr.


© Kika Tisba

> Chat chat chat, de P. Parisot.

les ours, les renards…, se mettre aux aguets de la moindre trace comme dans les récits de Baptiste Morizot qui ont inspiré ce spectacle de Pauline Ringeade. La plupart des animaux se cachent mais ils se manifestent ici à travers un paysage sonore composé en détournant les objets les plus insolites. Le samedi 12 mars on se prépare avec la Petite conférence « A l’écoute du vivant ». lA partir de 7 ans. Tarif : 23 €, 8 €. M° Mairie-de-Montreuil. Nouveau-theatre-montreuil.fr.

deux années d’interruption, voici que les Pépites sonores sont de retour avec plusieurs spectacles à déguster en famille : un solo pour voix et percussions pour les tout-petits, des concerts rock, pop et de la chanson dès 3 ans, un spectacle musical électro-champêtre pour la famille avec des oiseaux sur scène, ou encore un opéra et un poème symphonique 2.1 pour les ados…

u 3 avril. Cirque.

Scènes étranges dans la mine d’or. Carreau du Temple (Paris IIIe). Un spectacle pour

trois jongleuses qui cherche du côté de la danse et se souvient d’une des plus anciennes représentations du jonglage – une fresque datant de plus de 4 000 ans retrouvée dans un tombeau égyptien – et l’associe aux Trois Grâces de Raphaël – pour retrouver une archéologie du mouvement jusqu’à nous… lA partir de 10 ans. Tarif : 20 €, 15 €.

M° Temple, République. Carreaudutemple.eu.

> Minus circus, au festival Marto.

l Dès 1 an. Lieux et dates sur Festival© Joseph Leroy

marto.com.

pites sonores. Le Sax (Achères et dans cinq lieux autour, 78). Ouf ! Après

STUDIO PHANTÔM / ELSA GUÉRIN JONGLAGE CONTEMPORAIN

sition. Tarif : 7 €. Lesax-acheres78.fr.

rionnettes et objets. Malakoff, Clamart et dans six théâtres des Hautsde-Seine (92). 17 spectacles et

u29 mars-16 avril. Festival. Les Pé-

SCÈNES ÉTRANGES DANS LA MINE D’OR

lA partir de 3 ans, âge selon propo-

u10-26 mars. Festival. Marto. Ma-

expos de marionnettes et théâtre d’objet. Pour les grands, une Nuit de la marionnette jusqu’à 6 h du matin. Pour les petits, le fascinant Minus Circus, dès 1 an. Entre les deux, l’incroyable performance Pinocchio Live d’Alice Laloy, ainsi que son Death Breath Orchestra, et les installations de la compagnie Léna d’Azy.

DIMANCHE 3 AVRIL 2022

www.carreaudutemple.eu LE CARREAU DU TEMPLE EST UN ÉTABLISSEMENT CULTUREL ET SPORTIF DE LA VILLE DE PARIS.


L’AGENDA

stages et ateliers

© Jean-Michel Hequet-Vudici

février-5 mars. Ateliers numérique et philo. Les vacances à Citéco. Citéco (Paris XVIIe). Pendant les

> Stage photo Z'animaux à la Mep, en février. u 11, 12 et 13 février. Ateliers

construction. Femmes ingénieures. Cité des sciences (Paris XIXe). Durant trois

jours, des femmes ingénieures invitent les familles à découvrir les métiers de la construction d’une manière amusante (et à constater, à l’occasion de la Journée internationale des femmes de sciences, que ce ne sont pas forcément des métiers réservés

aux hommes) : en modelant la terre pour fabriquer des briques de terre crue ; en participant à la fresque de la Construction, un jeu étonnant où l’on apprend les différentes étapes pour ériger un bâtiment ; en créant tous ensemble une œuvre collective, un « Monstre » fait de matériaux de récup’… l Tout public. De 11 h à 17 h. Gratuit. M° Porte-de-la-Villette.

u 19

Centre Pompidou (Paris IVe).

vacances, Citéco, la bouillonnante cité de l’économie – logée dans un superbe bâtiment qui évoque Harry Potter –, propose deux ateliers différents : le premier, « Eco-philosophie », qui a lieu les mercredis 23 février et 2 mars, invite les 6-9 ans à philosopher autour de thèmes comme l’intelligence artificielle ou les robots, avec l’association Les Petites Lumières. Le second propose aux ados de 11 à 16 ans de s’initier à la création numérique et d’expérimenter l’intelligence artificielle, les samedis 19 et 26 février, et 5 mars. lA partir de 6 ans.

Il y en a pour tous les âges et toutes les envies : durant ces vacances de février, le Centre Pompidou propose tous les jours (sauf, bien sûr, le mardi) de nombreuses activités : la programmation « Code Promo » au Studio 13/16 ; des workshops pour les ados où l’on s’interroge sur la société de consommation ; l’exposition-atelier Le Peuple de demain (à partir de 4 ans), signée Jean-Charles de Castelbajac, qui invite à créer grâce à toutes sortes d’activités ; la Fabrique (pour les 9-12 ans), où l’on expérimente en équipe des biocolorants pour des créations écoresponsables ; les ateliers en famille « Recycler est tout un art », pour les 2-5 ans et les 6-10 ans… Bref, plein de raisons pour revenir !

A 14 h 30. Tarif : 8 €. M° Malesherbes. Citeco.fr. u 19 février-7 mars. Ateliers,

lA partir de 2 ans. Dates et

visites. Activités pour les enfants pendant les vacances.

horaires variables selon activités. Tarif : 14 €, gratuit pour les

moins de 18 ans. M° Rambuteau. Centrepompidou.fr.

21-25 février. Ateliers art, théâtre… Attrape la banquise ! Dans deux lieux différents (Paris XIe). Revoiu

là les doux ateliers d’Attrape-Nuages, que l’on peut suivre à sa guise, à la journée, la demi-journée ou durant toute la semaine : les activités changent tous les jours, matin et après-midi, et diffèrent selon les créneaux d’âge : 3-4 ans ou 4-6 ans. Mais tous s’inspirent d’albums sélectionnés autour du thème de la banquise et des pôles. Au menu, ateliers d’arts plastiques avec fabrication de cartes pop-up ou création d’un jeu de cubes d’animaux de la banquise, éveil théâtral dans un décor blanc, théâtre d’ombre… A partir de 3 ans. Du lun au ven, horaires variables selon activité. Tarif : 35 € la

Lieu

Le studio, un lieu pour créer Ce nouvel espace du musée du Louvre abrite des ateliers de pratique artistique pour tous.

Horaires variables selon activité. Musée du Louvre, aile Richelieu, Paris Ier. M° Palais-Royal-Musée-du-Louvre. Louvre.fr/en-ce-moment/evenements-activites/le-studio.

46 u Paris MOMES

© 2021 Musée du Louvre / Olivier Ouadah

On vous l’avait annoncé il y a quelques mois, le Studio du musée du Louvre est désormais ouvert ! Avec son forum où se poser et ses salles d’ateliers où expérimenter les joies de la création, il déploie ses 1 200 mètres carrés accessibles à tous, enfants comme adultes, juste à côté de la Petite Galerie. Le week-end est consacré aux familles, qui pourront découvrir, durant tout le mois de février, l’art de la cartographie imaginaire. Le mercredi, place aux ateliers pour enfants seuls, avec une offre en alternance : « Les petits créatifs », pour les 6-8 ans, où les plus jeunes découvrent certaines œuvres du musée avant de les réinterpréter ; ou « Apprentis artistes », pour les 9-11 ans, durant lequel les enfants se mettent dans la peau d’un artiste en expérimentant une technique de peinture. Et ces ateliers sont gratuits ! u Le Studio. A partir de 6 ans. Ateliers le mer et le week-end. > Ateliers pour petits créatifs.


La musique classique pour les enfants Découvrir en s’amusant

CONCERT

Éveil

LES AVENTURES DE PEER GYNT

> Plongée dans l'art à la Fondation Louis Vuitton.

Ateliers, visites

Family friendly Ateliers, visites... vive les vacances à la fondation ! Pour fêter ces vacances d’hiver, la Fondation Louis Vuitton accueille les familles dans une ambiance chaleureuse à l’Auditorium, avec un espace où les enfants peuvent consulter des albums jeunesse sur de moelleux coussins. Le lieu propose aussi des microvisites spéciales famille, des ateliers autour de cahiers de dessin animé et des mini-jeux numériques en accès libre. Parcours contés et ateliers « Paysages pas sages » autour de l’exposition La Collection Morozov. Icônes de l’art moderne complètent cette offre. Pour tous les âges il y a une bonne raison de venir ou revenir à la Fondation ! u Les vacances à la Fondation Louis Vuitton. A partir

de 3 ans. Du 19 février au 6 mars, tlj pendant les vac. scol., de 9 h à 21 h, nocturne le ven jusqu’à 23h. Tarif famill e : 32 € (2 adultes + 1 à 4 enfants de moins de 18 ans). M° Les Sablons. Fondationlouisvuitton.fr.

demi-journée, 60 € la journée. M° Rue-des-Boulets, Voltaire. Attrapenuages.com. u 2-4 mars. Stage photo. Z’Animaux. Maison européenne de la photographie (Paris IVe). Pendant les va-

cances scolaires, ne manquez pas les stages photos de la MEP (en plus des nombreuses propositions qu’elle programme désormais tout au long de l’année pour les familles. Le premier, du 21 au 25 février,

DIM. 13 FEVRIER 2022 · 10H00 & 11H30 SALLE WAGRAM

s’adresse aux ados autour du beau thème « Je est un autre ». Et le second, du 2 au 4 mars, invite les enfants de 6 à 11 ans à photographier les animaux, les petits ou les gros, sous la houlette du photographe Jean-Michel Hequet. Jeux de cadrage, observation, prises de vue, mais aussi collages et ombres portées, toutes ces approches permettront aux participants de créer leurs images d’animaux réels ou imaginaires. l6-11 ans. Du mer au

AU PAYS DES MILLE-PATTES DIM. 10 AVRIL 2022 · 10H00 & 11H30 SALLE WAGRAM

www.orchestrecolonne.fr

LE LIVRE DE LA JUNGLE D’APRÈS

RUDYARD KIPLING

ven, mer et jeu de 10 h à 16 h, ven de 13 h à 16 h. Tarif : 114 €. M° Saint-Paul. Mep-fr.org. u Sur réservation, à la de-

mande. Atelier chapeau. Plissés soleil avec Georgine Glaenzer. Dans son atelier (Paris XVIe). Voilà la pro-

messe d’une expérience peu banale : Georgine Glaenzer, au départ, est modiste et plumassière  : elle transforme des plumes d’oiseau en délicats accessoires de mode. Cette diplômée de l’Ensad, lauréate du Salon des artistes décorateurs au Grand Palais, se passionne pour les fibres végétales dont elle fait des chapeaux-sculptures. Elle invite les enfants, dans son atelier ou à domicile, à modeler leur propre chapeau à base de tarlatane, une fibre souple, qui permet en plus de créer des couvre-chefs écologiques. A partir de 8 ans. Dates et tarif sur demande. Georgineg.com.

JUSQU’AU 27 MARS 2022 MERCREDIS ET SAMEDIS À 14H30, DIMANCHES À 14H

RECEVEZ

DES IDÉES DE SORTIES CHAQUE SEMAINE EN VOUS ABONNANT À NOTRE NEWSLETTER. RENDEZ-VOUS SUR PARISMOMES.FR/ NEWSLETTER Illustrations Stéphane Kiehl

© Fondation Louis Vuitton Jules Hidrot

PUBLI-RÉDACTIONNEL


AU CINÉMA LE 2 FÉVRIER

Paris Môme 195x275 Les Voisins.indd 1

13/01/2022 13:50


Issuu converts static files into: digital portfolios, online yearbooks, online catalogs, digital photo albums and more. Sign up and create your flipbook.