Page 1

s ,is plaire res mo xem lett e qu 00 e s aux a Ch 0 0 oîte e 3 es b d s t prè n tou e

RUBIN NETTOYAGE

des lacs et du Revermont Un vrai journal GRATUIT d’informations - n°53 - Septembre 2011

Concessionnaire Kawasaki - KYMCO - MBK - DERBI

Vente - Réparation - Neuf - Occasion

au service de l’hygiène professionnelle 335 route de Besançon - 39000 LONS LE SAUNIER

Tél. 03 84 24 43 45 - Fax. 03 84 24 74 55 rubin.nettoyage@wanadoo.fr / www.rubin-nettoyage.com

Portes ouvertes Les 23 et 24 septembre 2011

No À partir uv du 23 sept. ea Nous devenons u votre partenaire Moto AXXE !

Motos - Quad - Scooters - ZAC en BERCAILLE - 39000 Lons-le-Saunier - Tél. 03 84 43 08 08 - Fax 03 84 43 08 09

Tout nouveau, tout beau ! Lons-le-Saunier Le nouveau dojo départemental a été inauguré cet été en présence du maire de Lons-leSaunier Jacques Pélissard, du préfet du Jura Francis Vuibert et de Julien Nizri, directeur général du CNDS (Centre National pour le développement du sport). Ce projet faramineux est sorti de terre après deux années de travaux sur le site P.2 des Rochettes.

Société Bilan de la politique de sécurité - p. 6

Journées du patrimoine Voyage au cœur du patrimoine - p. 9

Poligny Seconde édition de Polizic - p.10


/ Pays de Lons n°53 - Septembre 2011

NO A SI CT UVE un D IV LL iq ue W IT E et A É

2

Y

ho rs -n or m e”

Nouvelle activité aux Rousses !

Randonnée en Gyropode

“a ct iv ité

Véhicule électrique de randonnée en milieu forestier ouvert à tous de 7 à 77 ans

En famille, entre amis, parents et enfants, venez découvrir ce véhicule extrêmement maniable et plaisant, encadré par un moniteur… Animation mariage - Anniversaire

Nous nous déplaçons et nous vous renseignons au 59 00 25 51 / Courriel : sid@sidway.fr / www.sidway.fr © DR

© DR

© DR

06

Randonnée : 30 € + initiation offerte

Lons-le-Saunier - Nouveau complexe sportif

Le dojo départemental inauguré en grande pompe

“Un équipement sensationnel” Mario Accogli, le nouveau président du comité régional de boxe anglaise, avait fait le déplacement pour “féliciter le maire”.

Le 11 juillet dernier, le nouveau dojo départemental a été inauguré en présence du maire de Lons-le-Saunier Jacques Pélissard, du préfet du Jura Francis Vuibert et de Julien Nizri, directeur général du CNDS (Centre National pour le développement du sport).

Au centre, Julien Nizri, directeur général du CNDS et à sa gauche, Jacques Pélissard, député-maire de Lons-le-Saunier

Un an après sa mise en service le 20 août 2010, le nouveau dojo départemental a été inauguré officiellement au début de l’été, le 11 juillet dernier. Ce projet faramineux, qui a coûté la baga­ telle de 4,8 M€, est sorti de terre après deux années de travaux sur le site des Rochettes. Si on a pu regretter l’absence lors de l’inauguration de la ministre des Sports Chantal Jouanno, c’est

Julien Nizri, directeur général du CNDS, qui a fait le déplacement. En effet, l’Etat a apporté une contribution significative dans le financement de cet équipement tout nouveau tout beau, par le biais du CNDS, le bras armé du ministère des Sports. Pour les deux tranches de travaux, la par­ tie dojo et la partie boxe, les sub­ ventions ministérielles du CNDS s’élèvent respectivement à hau­

teur de 17 % et 20 %. Pour le reste, le Conseil général, le Conseil régional, la Communauté de communes du bassin de Lons­le­Saunier et la ville de Lons ont mis la main à la poche. Chaque année, ce sont environ mille équipements sportifs que le CNDS finance.

Cinq disciplines Le nouveau complexe réunit un dojo (pour la pratique du judo)

3 000 m2 pour la pratique des sports de contact La structure globale réunit un dojo départemental, deux salles de boxe fullcontact et energy full, un grand parking de 200 places et cinq courts de tennis couverts et un terrain découvert. “La ville était propriétaire des terrains où il y avait auparavant une usine désaffectée. Nous avons alors pensé que ce site était intéressant pour accueillir une structure sportive” explique le député­maire de Lons Jacques Pélissard. Maître d’ouvrage, la commune a commencé par la construction des courts de ten­ nis il y a quatre ans, avant de continuer avec le projet dojo. “L’ancienne salle de judo étant en mauvais état, l’idée était de démolir les locaux du site des Rochettes pour construire un

dojo départemental”. Aujour­ d’hui, ce sont 53 heures d’en­ traînement qui ont lieu chaque semaine, pour environ 1 000 licenciés. D’une surface de 2 030 m2, le dojo est composé d’un hall sportif de 1 120 m², comprenant six aires de combat réglementaires, découpées en trois zones de tatamis. La partie boxe, de 900 m2, est constituée

d’une salle spécifique de boxe et full­contact, de 305 m², compre­ nant une zone d’entraînement collectif, deux rings identifiés, et d’une zone de frappe. Le Ring Athlétique Lédonien a pris pos­ session des salles de boxe au début du mois de mars. Une nouvelle salle accueillant la gym­ nastique pourrait bientôt voir le jour. C.G.

et deux salles de boxe et full­ contact. Ces structures permet­ tent la pratique des clubs exis­ tants (près de 1 000 licenciés) des arts martiaux, de la boxe, des scolaires mais aussi d’autres entités (gendarme­ rie…). La partie Dojo accueille plusieurs disciplines (judo, karaté, aïkido, full­contact). “Je suis impressionné par l’aspect fonctionnel et esthétique de l’installation” commentait le jeune directeur du CNDS. “Elle permet la mutualisation de dis­ ciplines et l’organisation de compétitions, dans un bâtiment répondant aux normes HQE”. Mission remplie pour cet équi­ pement départemental qui a toute sa place au niveau régio­ nal. “Quand le projet a été pro­ posé au CNDS, nous avons constaté qu’il répondait à un besoin du département. La

fédération de judo avait mis en avant ce manque, et parallèle­ ment, le projet était clairement porté par la collectivité et par le député­maire Jacques Pélissard. Ce qui nous a séduits, c’est le public spécifique auquel il s’adresse, le développement de la pratique féminine, et la sec­ tion handisports et sport adapté. La proximité de l’instal­ lation avec le quartier sensible de La Marjorie est également un élément que nous avons pris en compte, dans le cadre de la problématique de l’insertion par le sport. Il est ouvert à tous les jeunes du quartier ayant un projet sportif”. Francis Vuibert, préfet du Jura, faisait remar­ quer que peu de communes de la taille de Lons­le­Saubier pos­ sèdent un équipement de cette envergure. Céline Garrigues

“C’est un équipement sensationnel, il manquait un ensemble de ce type en Franche­Comté. Même à Besançon, nous n’avons pas d’ins­ tallations de ce genre, alors que c’est la capitale régionale. J’ai sou­ haité féliciter le maire de Lons !” s’enthousiasmait Mario Accogli au terme de l’inauguration. “L’équipement est fonctionnel, et il y a plus d’espace pour s’entraîner. Le regroupement de plusieurs sports crée une émulation entre les jeunes qui s’encouragent et se sou­ tiennent les uns les autres”. Du pain béni pour le nouveau prési­ dent du comité régional de boxe, fraîchement élu le 2 juillet der­ nier, puisque cette structure favorisera l’organisation de grandes compétitions et de galas de boxe, sous l’égide de Serge Pantel, pré­ sident du Ring Athlétique Lédonien. Les deux hommes se connais­ sent d’ailleurs bien puisqu’un jeune boxeur professionnel promet­ teur, Mickael Besançon, entraîné l’année dernière par Mario Accogli, est aujourd’hui licencié au club de boxe lédonien. C.G.

Les clubs sportifs interrogent le représentant du ministère des Sports Le 11 juillet dernier, au terme de l’inauguration de la structure, une rencontre était organisée entre les officiels présents et les clubs sportifs jurassiens aux tennis des Rochettes. L’occasion pour les acteurs du monde sportif de faire part de leurs inquiétudes liées au milieu associatif. Cet échange a permis aux repré­ sentants des clubs lédoniens d’aborder certaines probléma­ tiques, à l’instar du manque d’éducateurs et de bénévoles. En effet, le milieu associatif manque cruellement de bras, et les clubs rencontrent de plus en plus de difficultés pour trouver des bénévoles. Dans ce cadre, plusieurs propositions ont été lancées, comme l’attribution de subventions de l’Etat en direc­ tion des collectivités. Si Julien Nizri, directeur général du CNDS (Centre National pour le déve­ loppement du sport) a indiqué que l’emploi était une question importante, il a toutefois souli­ gné que le ministère des Sports ne finançait que les équipe­

ments. Quand la question de la reconnaissance des bénévoles a été soulevée, le représentant de la ministre a précisé qu’il s’agis­ sait d’un enjeu et d’un engage­ ment fort du CNDS. “Chantal Jouanno a lancé un vaste chantier du sport, avec tous les acteurs, autour de plusieurs thé­ matiques, dont l’emploi et le bénévolat”. L’occasion pour le député­maire Jacques Pélissard

d’aborder la problématique des rythmes scolaires : “Le ministre Luc Chatel a annoncé l’aména­ gement du temps scolaire, avec la mise en place de deux heures par jour d’accompagnement éducatif. Les communes ne pourront le faire seules sans l’aide des associations. Le Minis­ tère devra être précis rapide­ ment, car il nous faut une solu­ tion d’ici deux ans”. Enfin, la

question des contrôles des clubs ne possédant pas de brevet d’Etat a été abordée. En effet, ces structures n’ayant pas reçu de formation officielle pénalise­ raient les clubs affiliés aux fédé­ rations nationales. Julien Nizri a rappelé que “des contrôles sont organisés toute l’année, et que le CNDS ne privilégie que les clubs encadrés et réglemen­ taires”. C.G.


Pays de Lons n°53 - Septembre 2011 /

Pompes Funèbres Regard Marbrerie Bletteranoise

3

e i v a l s n a D d r a s a h e d s pa -vous ! z e d n e r s e d que

.fr www.fidelio39

Si vous êtes devant cette page, c’est probablement parce que vous êtes seul(e) dans la vie et que vous vous demandez si une agence matrimoniale pourrait répondre vraiment à votre attente… Vous aimeriez savoir si grâce à Fidelio vous pourriez enfin faire cette belle rencontre qui changerait votre vie, votre regard sur l'avenir. Vous vous trouvez enfin face à LA personne que vous avez si souvent imaginée à vos côtés et avec laquelle vous pourrez partager une tendre complicité et avoir ce doux sentiment d'être en parfait accord…

Marbrerie

Caveaux sous 24h Monuments funéraires Décors personnalisés Tous travaux de marbrerie

POMPES FUNEBRES REGARD LONS LE SAUNIER (39000) - 160 rue Regard - Tél. 03 84 47 66 08 BLETTERANS (39140) - 22 rue Louis Le Grand - Tél. 03 84 85 04 38 CHAMPAGNOLE (39300) - 634 rue Bazinet - Tél. 03 84 51 99 85

www.pompes-funebres-regard.com

MARBRERIE BLETTERANOISE VILLEVIEUX (39140) - Route Nationale - Tél. 03 84 85 09 66 www.marbrerie-bletteranoise.com

y Nathalie Beure

Lui

Elle

37 ANS, UN CŒUR qui s’attache mais ne veut pas souffrir ! Spontanée, elle rit 27 ANS, FONCIEREMENT gentil, toujours prêt à rendre service…réservé et

de bon cœur, joue la transparence. EMPLOYEE, cél. Pas très grande, mince, blonde, très jolis yeux noisette, maquillage discret. Vs : 30/40 ans, CVD, prof. indif., du cœur, le feeling, valeurs traditionnelles ++. LFC 36 01 40 ANS, EPANOUIE DANS LE TRAVAIL, un certain art de vivre : sport/détente, balades, elle peint, jardine, cuisine avec plaisir, voit ses amis mais… souffre de solitude affective. EMPLOYEE, cél. Beaux yeux verts soulignés par un maquillage discret, ravissante brune, discrète et féminine. Vs imagine : âge en rap., CVD, prof. indif., sauf agri., dynamique, positif, de la maturité, enfts bienvs. LFC 36 02 52 ANS, DES YEUX IMMENSES, maquillés, blonde, taille fine, sensuelle, très féminine, moderne. AGENT COMMERCIALE, div, 1 enft, esprit jeune, enthousiaste, veut rire, vivre, vibrer avec vs… s’exprime avec douceur, diplomatie et bienveillance. Investie dans son job, le travaille m’a sauvée, aujourd’hui veut prendre le temps de vivre, adore cuisiner, sorties à deux, voyages au soleil. Vs : 48/58, CVD bon niv., positif, actif, enfts bienvs. LFC 36 03

54 ANS, LA PAGE DU DIVORCE est tournée, la vie monotone… EMPLOYEE

dans le médical, div., Gds enfts, naturelle, souriante, pleine de charme et plutôt discrète, calme, posée. Aime que la vie soit simple, balades, nature, activités manuelles, ambiances chaleureuses. Vs : âge en rap., CVD, prof. indif., ouvert au dialogue, envie de faire des choses ensemble. LFC 36 04 56 ANS, veuve, retraitée, enfts indép., ravissante brune, mince et féminine, un regard expressif, souriante, naturelle, enjouée, Autonome, vive et dynamique, on peut compter sur elle, le sens de la famille et de l’amitié, un esprit positif, à l’écoute, un dialogue ouvert, veut vivre à deux, partager, sortir. Les amis sont en couple . . . Vs : 52/60, CVD, des idées de bonheur. LFC 36 05 65 ANS, ESPRIT JEUNE et ouvert, féminine avec naturel, yeux bleus. RETRAITEE bonne sit., div., prop, elle a pris le temps de la réflexion et se sent prête aujourd’hui pour une belle histoire faite de complicité, tendresse, rires partagés, chante dans une chorale… randos, sorties variées, voyages à l’occasion et cocooning. Vs : âge en rap., CVD, prés. agréable, ouvert au dialogue.

LFC 36 06

67 ANS, VOUS AIMEREZ SON HUMOUR PLAISANT, ses rires, l’éclat de son

regard…silhouette mince, coquette. Retraitée, prof. para médicale, div., peu de loisirs du fait de sa solitude mais vous verrez elle sera toujours partante, sait s’adapter à toutes les situations. Souhaite tout simplement être heureuse à deux, vs imagine : 65/70 ans, CVD prof indif, simple, gai, affectueux, comme elle vous souhaitez rompre avec la solitude. LFC 36 07 75 ANS, VIVANTE, gaie, moderne, un caractère jeune qui vous remonte le moral ! Retraitée secrétaire, div., pommettes hautes, maquillage discret, féminité et classe naturelle. Active, elle jardine (les fleurs) s’intéresse à l’histoire, aime voyager, découvrir, utilise l’informatique. Besoin de tendresse, aime faire confiance…généreuse, aime la vie, rire, partager ! Vs : âge en rap. CVD prof indif, savoir vivre, loyal, épicurien : un complice ! LFC 36 08

sincère : il n’est pas fait pour les aventures sans lendemain ! Agriculteur (exploitation familiale), cél. 1m80, prestance, charme d’un homme authentique, solide et rassurant. Bosseur sait décompresser à l’heure des loisirs : sport, brocantes, sorties, aime rire, plaisanter, cuisine avec plaisir…Si comme lui votre objectif c’est un couple uni, un foyer, un bébé, vous aimez la vie, l’humour, 20/27 ans, cél. ou DV, prof indif : il vous attend ! LFC 36 09 34 ANS, UNE VIE ACTIVE… investi dans son job, sportif, aime bouger, voyager, ouvert à tout : activités culturelles, ambiances de fêtes…avec vous veut profiter de la vie ! EMPLOYE, cél. 1m85 , prestance + , physique agréable, large sourire et regard franc, fiable, les responsabilités ne lui font pas peur…gentil, attentionné. Vs : 30/38, CVD, féminine, élancée, pas casanière, motivée pour fonder une famille ! LFC 36 10 38 ANS, PROPOS D’un homme intéressant, maturité, réflexion…j’aime le contact humain, j’ai horreur des conflits, on peut me faire confiance ! EMPLOYE, cél. 1m83, brun, cheveux courts, masculin, allure sportswear, tempérament sportif. Des amis fidèles mais ils sont en couple…envie lui aussi d’être deux, avancer, construire ensemble un avenir heureux ! Quelques voyages, loisirs ouverts, épicurien ! Vs : âge plus jeune, cél. ou DV prof indif, valeurs morales, sincère, féminine, envie de sentiments vrais, tendresse, complicité. LFC 36 11 45 ANS, IMPORTANCE DU DIALOGUE, avec les amis, les relations prof. et bien entendu au sein d’un couple uni ! Employé, cél. sép. u.L. 2 enfts. adultes et indépendants, les vôtres seront bienvenus. Très gentil, attentionné, sincère…une personnalité affirmée, des valeurs. Actif, pratique équitation, ski, aimerait partager plus d’activités mais à deux ! Vs : 38/50 ans, CVD prof indif, féminine, équilibrée, qui partage son goût du dialogue. LFC 36 12 48 ANS, SENTIMENTAL, généreux, sensible : c’est un affectif ! RESPONSABLE technique, div. sans charge, prop. 1m80, épaules larges, doux sourire, châtain, yeux verts, charme, juste décontraction. Loisirs actifs et ouverts, plein air, voyages, shopping, convivialité mais tout cela a du sens si c’est partagé ! Veut du dialogue, des rires, des projets, des sentiments sincères avec vs : 45/50, CVD, féminine, envie de s’engager dans une histoire qui dure.

LFC 36 13

62 ANS, SENS DE L’HUMOUR, aimable, sociable. RETRAITE artisan, cél.,

séparé UL, 1 enft adulte, grand et charmant, présentation soignée. Discours franc, esprit carré… fonctionne au feeling. Sorties restaurants, convivialité… actif et bricoleur. Vs : 55/63 ans, CVD, prof. indif., OK pour une certaine qualité de vie, féminine. LFC 36 14 68 ANS, ESPRIT JEUNE, personnalité séduisante, du charisme. RETRAITE bureau d’études, div., prop., grand, prestance ++, poivre et sel… c’est un homme galant, plaisant, caractère entier, il s’investit, sait prendre des initiatives, aime les choses justes. Apprécie les ambiances chaleureuses, loisirs ouverts, vie saine. Vs : 55/68, CVD, féminine, naturelle, de l’humour. LFC 36 15 70 ANS, SOIGNE SON APPARENCE, ouvert au dialogue, s’adapte, s’intéresse. RETRAITE trav. ind., div., prop., cheveux poivre et sel épais, yeux bleus. Vacances au soleil, sorties variées, cet épicurien sait rendre la vie belle et profiter de tous les petits bonheurs : week-ends imprévus, cocooning. Vs : un peu plus jeune, CVD, sentimentale, affectueuse et féminine. LFC 36 16

Les +

vous Informez-

03 84 72 97 43

fideliojura@orange.fr

- Une agence proche de chez vous. - L’écoute et le professionnalisme d’une conseillère. - Rencontrer des personnes libres et sincères. - Vous donnez des opportunités de faire des rencontres pertinentes que vous n’avez pas dans la vie de tous les jours.

Vous pouvez écrire à FIDELIO - Nathalie BEUREY I I

Textes sous la responsabilité de l’annonceur - Reproduction interdite - © Pays Dolois n°130 / © Pays de Lons n°53

Tous transports de corps (avant et après mise en bière) Organisation complète des obsèques Prévoyance obsèques Articles funéraires

Concession Fidélio, société indépendante. N° RCS : 494 360 548 - Discrétion et réponse rapide assurée / Témoignages certifiés par huissiers

Pompes Funèbres

Oui, avec fidelio, cet espoir, ce rêve est possible et accessible… Je m’appelle Nathalie Beurey, votre conseillère fidelio, et je peux être ce trait d'union, cette passerelle entre vous et votre futur bonheur.

17, rue Mont Roland - 39100 DOLE 407, rue du Docteur Jean-Michel - 39000 LONS-LE-SAUNIER

Une annonce a retenu votre attention ? Envoyez-là par SMS au 06 08 21 81 77 Je vous recontacte


4

/ Pays de Lons n°53 - Septembre 2011

Lons-le-Saunier - Aménagement du territoire

Lons-le-Saunier entre les mains

d’une équipe d’ingénieurs

Initié par le secrétaire d’état chargé du logement Benoist Apparu, l’atelier national des “territoires économiques” sera lancé à la rentrée à Lons-le-Saunier. La candidature de la préfecture jurassienne a été retenue avec cinq autres villes françaises pour ce projet expérimental. Objectif : mener une réflexion entre les élus locaux et une équipe d’ingénieurs de renommée internationale, dans le but de construire une stratégie de développement durable répondant aux enjeux économiques du territoire. Dès le mois de septembre, une équipe pluridisciplinaire d’ex­ perts va donc se pencher sur le “cas” lédonien et ses enjeux en matière de développement com­ mercial. Grâce à ce projet pilote, l’Etat met ainsi à la disposition de la préfecture jurassienne une ingénierie de haut niveau (archi­ tectes, paysagistes, urbanistes…) qui échangera et travaillera aux côtés des élus locaux dans le cadre de trois ateliers, pour défi­ nir des projets urbains autour de la problématique des relations entre les commerces et la ville. L’expérience est mise en place au niveau local par la DDT (Direc­ tion départementale des terri­

toires) qui fera le lien entre les équipes locales et nationales. Sur une quinzaine de candida­ tures, six collectivités ont été retenues, dont Metz Métropole, les communes de Wittenheim et Kingersheim, Lorient, Chalon­en­ Champagne et Cahors. “Ce qui était intéressant dans la candi­ dature de Lons est son schéma de cohérence territoriale, en cours d’approbation” explique Claude Borcard, chef de la mis­ sion développement durable à la DDT, en charge du dossier des ateliers nationaux. “L’intérêt est d’observer comment on peut transformer l’entrée de ville en entrée en ville”.

Accompagner les zones d’activités en pleine transition En effet, avec les zones com­ merciales en extension, qui se dirigent vers la mixité fonction­ nelle (la zone industrielle de Per­ rigny en est un exemple élo­ quent avec l’installation d’un bowling), la problématique est de réussir avec les enseignes commerciales à constituer une entrée de ville à l’image du centre historique. “La question sera de savoir comment faire le lien entre le territoire écono­ mique et les activités commer­ ciales. Comment accompagner la transition des modèles de

développement des 50 dernières années : les zones, industrielles, commerciales, d’emplois… ten­ dent aujourd’hui à aller vers le multifonctionnel”. Trois ateliers de deux jours chacun permet­ tront ainsi aux acteurs locaux et aux cadors de l’urbanisme d’échanger leurs expériences et s’enrichir mutuellement. Le pre­ mier se tiendra les 8 et 9 sep­ tembre, le second en décembre et le troisième au printemps prochain. “Ces ateliers ne remet­ tent pas en cause les projets lédoniens en cours, mais auront pour objectif de faire appliquer un modèle de développement durable sur le long terme” tient à préciser Claude Borcard. “Ces réflexions pourraient donner lieu dans les années à venir à des travaux et des évolutions en matière d’aménagement”. C.G.

David Mangin pilotera l’équipe d’experts Pointure parmi les pointures, l’architecte urbaniste français David Mangin mènera les groupes de travail composés de 17 experts pluridisciplinaires (économistes, sociologues, paysagistes…). De renommée internationale, il s’est spécialisé dans “l’urbanisme de secteurs”, notamment lié au découpage des territoires par les infrastructures routières et à l’urbanisme de zonage qui a spécialisé les territoires. “La Ville franchisée”, son livre qui analyse cette approche, a reçu le Grand Prix de l’Urbanisme 2008. L’architecte français a également participé aux travaux du Grand Paris. Son projet d’aménagement pour les Halles fut retenu par le maire de Paris Bertrand Delanoë en 2004. A ses côtés travailleront de nombreux acteurs locaux de l’économie : le syndicat mixte SCOT, la Communauté de communes du bassin lédonien, les maires de Lons, Perrigny, Montmorot, Courlaoux, Courlans et Messia, ainsi que les chambres consulaires. Des rendez-vous seront proposés dans le cadre de ces ateliers aux consommateurs et commerçants.

Jura - Politiques sociales

Lons-le-Saunier - Téléthon

Le Conseil général annonce ses priorités Le 6 juillet dernier, Thierry Faivre-Pierret, vice-président délégué aux solidarités et à la santé au Conseil général du Jura, présentait à la presse le “projet stratégique des solidarités”. mental, un psychologue et divers travailleurs sociaux seront ou ont été recrutés. “On nous a rappelés à l’ordre pour notre obligation légale de répondre à cette compétence. Cette déci­ sion s’est imposée à nous” reconnaissait Thierry Faivre­ Pierret.

Plus 15 % d’actions sociales en 2010 dans le Jura

A gauche, Thierry Faivre-Pierret, vice-président délégué aux solidarités, et à droite, Michel Thyrard, Directeur des Services Sociaux du Conseil général du Jura.

Après trois mois de mandature, la nouvelle majorité du Conseil général a défini ses grands axes de travail en matière de poli­ tiques sociales, une des princi­ pales compétences du Départe­ ment. Cette feuille de route, qualifiée de “projet stratégique

des solidarités” fixe les grands chantiers de l’assemblée dépar­ tementale pour les années à venir. Pour corser la tâche, ces nouvelles orientations devront se mettre en place, selon les souhaits du président du Conseil général Christophe Perny, en

tentant de ne pas augmenter les impôts. Parmi les nouvelles mesures, la création de 19 postes dans le domaine du travail social, décidée le 27 juin dernier, permettra de pallier au manque de personnel. Un médecin coordinateur départe­

Autre terrain d’action : proposer un service public en adéquation avec les demandes croissantes des Jurassiens. “Le Jura ne fait pas exception à la règle et a souffert de la crise nationale. On en ressent aujourd’hui l’onde de choc”, ne manquait pas de rap­ peler le vice­président aux soli­ darités. En atteste une hausse de 15 % de l’activité sociale en 2010. Premières victimes : les travailleurs pauvres et les retrai­ tés. Le Jura recense à ce jour environ 9 000 allocataires du

LONS-LE-SAUNIER RETENUE COMME VILLE TÉLÉVISÉE POUR LE TÉLÉTHON 2011

RSA (socle et activité confon­ dus), dont 1/3 de contrats aidés, 1/3 d’allocataires durablement ancrés dans la précarité, et 1/3 d’allocataires de “circons­ tances”. “L’objectif est de propo­ ser un service public avec des travailleurs sociaux de terrain, en décentralisant au maximum, par le biais de centres médicaux sociaux, antennes avancées des politiques sociales du Dépar­ tement”. Parmi les autres mesures, notons le renforce­ ment de la prévention auprès des personnes âgées en milieu rural, souvent seules, le “décloi­ sonnement” des services du Département, permettant des actions en commun entre les différents services, l’accès au chéquier “Terre de jeux” pour les enfants placés à l’ASE (aide sociale à l’enfance)… Une enve­ loppe située entre 700 000 et 800 000 € sera allouée à ces mesures, pour un budget global de l’action sociale de 120 M€. Céline Garrigues

Dans le cadre de la 25e édition du Téléthon qui se déroulera les 2 et 3 décembre prochains, Lons-le-Saunier fera partie des “villes télévisées” dont les animations seront régulièrement couvertes par France Télévisions pendant les deux jours de la manifestation. Au total, ce sont moins de dix villes en France qui bénéficieront de ce coup de projecteur, qui mettra en valeur les initiatives des associations lédoniennes et des partenaires de l’Association Française contre les Myopathies (AFM). Jacques Pélissard souligne que ce choix résulte des excellentes relations qu’il entretient avec les responsables de l’AFM, dont il a reçu la présidente à Paris le 14 juin dernier. Il est notamment intervenu ces derniers mois auprès du Président de France Télévisions et du Ministre de la Culture pour obtenir, avec succès, que la retransmission télévisuelle du Téléthon soit prolongée par une nouvelle convention signée le 28 avril dernier. Une cellule de pilotage associant la Ville et la Coordination Sud-Jura du Téléthon a été mise en place pour préparer l’événement. Une première prise de contact a eu lieu début juillet avec une équipe de France Télévisions en déplacement à Lons.


Pays de Lons n°53 - Septembre 2011 /

MCG

FABRICANT MENUISERIE PVC

Une gamme complète de qualité pour plus de confort et plus de sécurité

Depuis 18 ans à votre service Fabricant installateur, standard ou sur-mesure Pose assurée par des techniciens qualifiés

Pensez économie… Changez vos fenêtres ! Double vitrage - faible emissivité

Tous types de fenêtres & volets

Garde-corps

Portails

Portes d’entrée

Vente directe aux particuliers - Ve nte de planches

Portes basculantes

PVC au détail

9, rue Sommier - 39570 MONTMOROT - Tél. 03 84 24 69 54 - Fax 03 84 24 73 88 - Email : mcg-pvc@club-internet.fr

Lons-le-Saunier et Dole - Sécurité

Lancement officiel des

deux casernes de pompiers Après plusieurs années de réflexion, le SDIS (service départemental d’incendie et de secours) vient de s’engager officiellement pour les deux projets de casernes de pompiers de Dole et Lons-le-Saunier. Les équipements vétustes seront remplacés par de nouveaux bâtiments neufs et aux normes, répondant aux besoins de la population.

Patrick Viverge, premier vice-président du SDIS (deuxième en partant de la gauche), à sa droite le capitaine Philippe Huguenet, président de l’union départementale des sapeurs pompiers du Jura, et le Lieutenant-colonel Jérôme Coste (deuxième en partant de la droite), Directeur du SDIS.

Le projet était dans les cartons depuis deux années. A Dole comme à Lons­le­Saunier, il devenait urgent de revoir les équipements de secours et d’in­ cendie, vétustes, posant des problèmes d’accessibilité, et ne répondant plus aux normes. “Une rénovation n’était pas pen­ sable car trop coûteuse” explique Patrick Viverge, pre­ mier vice­président du SDIS. “Il était nécessaire de reconstruire du neuf. Des problèmes d’acqui­ sition de terrains, ainsi que les élections ont ralenti le projet”. Le vote officiel du conseil d’ad­ ministration du SDIS, le 30 juin dernier, n’a pas empêché les deux collectivités porteuses des projets, la Communauté de communes du bassin lédonien et le Grand Dole, de prendre les devants, même si à ce jour les deux opérations ne sont pas au même stade d’avancement. “Lons n’a pas été privilégié !” tient à souligner Patrick Viverge. “Dole a été prioritaire car les ter­ rains ont déjà été acquis. Il y aura un décalage d’un an et demi avec Lons, car les terrains n’ont pas encore été trouvés”. Le SDIS a ainsi souhaité deux pro­ jets identiques, même si le pha­ sage est différent, afin de réduire les coûts. La maîtrise d’ouvrage est assurée par la

structure, évitant une délégation de service. L’architecte et les techniciens seront les mêmes pour les deux opérations.

Aux normes HQE Les futurs bâtiments répondront aux normes “Haute Qualité Environnementale” et à la RT 2012 (réglementation ther­ mique 2012), encore plus exi­ geante en matière de consom­ mation énergétique que la RT 2005. Encore à l’étude, la mise en place de ces normes sera un signal fort de l’engagement de la nouvelle majorité du Conseil général en matières environne­ mentales. Si le futur emplacement de la caserne de Lons est encore l’ob­ jet de négociations, elle permet­ tra aux pompiers, pour la plu­ part volontaires, d’assurer leur mission dans des conditions cor­ rectes. Signalons que ces deux projets d’envergure ne remet­ tront pas en cause le pro­ gramme d’amélioration des petites casernes du territoire. “J’ai visité cet été les 66 casernes du Jura” explique Patrick Viverge. “J’ai rencontré les chefs de centre et les élus pour connaître leurs besoins. Il y aura des priorités qui peuvent chan­ ger, mais elles ne seront pas remises en cause”. Céline Garrigues

Conseil général - Rendez-vous républicain

Le visage de la République au Conseil général La Marianne de Syamour, symbole de la République, siège désormais à l’hôtel du Département. Un fait à souligner puisque le buste trouve généralement sa place au sein des mairies. Le dévoilement du bronze le 13 juillet dernier fut également l’occasion d’inaugurer l’inscription de la devise républicaine sur le fronton du Conseil général. Un symbole fort, qui, en ces temps où certaines valeurs républicaines sont allégrement piétinées, fait office de piqûre de rappel. Ce rendez­vous républicain du 13 juillet dernier symbolise un ancrage démocratique et répu­ blicain fort de la nouvelle majo­ rité du Conseil général. Le buste de la Marianne de Marguerite Gagneur, dite Syamour, a désor­ mais sa place à l’hôtel du dépar­ tement. La devise républicaine “Liberté ­ Égalité ­ Fraternité” repose sur le fronton du Conseil général. Quelque 300 invités étaient présents pour inaugurer cet acte emblématique. “C’est lorsqu’on est privé de célébrer ces symboles qu’on en prend toute leur mesure et leur impor­ tance” rappelait à juste titre Danielle Brulebois, 1re vice­prési­ dente du Conseil général. Après la présentation de la Marianne

par Gérard Mauborgne, prési­ dent de l’association de la Marianne de Syamour, Chris­ tophe Perny, président du Département, rappelait l’impor­ tance de servir les devoirs et valeurs de la République. “C’est un système qui nous assure aujourd’hui liberté et protection. Ce système, la République, indi­ visible, éternellement menacée, est garante de l’unité de ceux qui la composent”. Et de rappe­ ler que le Jura a pris toute sa part dans la construction de la République et sa préservation depuis deux siècles.

Laïcité et parité “Je rajouterai à la devise républi­ caine une 4e valeur, la laïcité. Trop galvaudé, ce terme renvoie à la

liberté absolue de conscience, dans sa sphère personnelle, mais qui doit être tolérée et défendue, ce qui devrait en faire réfléchir plus d’un… Je souhaite aussi par ce geste lancer un message poli­ tique plus large que le cercle de Droite et de Gauche”. Avant de conclure, Christophe Perny a également abordé le sujet de la place des femmes dans notre société, sujet de circonstance… “Il y a parfois des contradictions de la part des citoyens. Ils sou­ haitent plus de femmes, mais ne les élisent pas… Sur 17 cantons, une seule femme a été élue. J’ai voulu en faire un symbole fort, et j’ai souhaité que Danielle Bru­ lebois soit la 1re vice­présidente”. C.G.

Christophe Perny, Président du Conseil général (à gauche) et Gérard Mauborgne, président de l’association de la Marianne de Syamour (à droite) dévoilent le buste.

5


6

/ Pays de Lons n°53 - Septembre 2011

Société - Bilan de la délinquance et de la sécurité routière

Les affaires marquantes en 2011 • Le 31 mai et le 3 juin, des tags et inscriptions à caractère

Politique de sécurité : un bilan contrasté

Trois mois après son arrivée dans le Jura, le préfet Francis Vuibert dressait en juillet dernier un bilan de la délinquance et de la sécurité routière, en présence des acteurs de la sécurité du territoire, pour le premier semestre 2011. Les résultats sont contrastés, malgré une délinquance “contenue”. Pour les six premiers mois de l’année 2011, ce sont des résul­ tats contrastés dont fait état ce bilan d’étape. Cependant, dans les trois grandes catégories d’in­ fractions (atteintes volontaires à l’intégrité physique, atteintes aux biens, et escroquerie et infractions économiques et financières), on constate une “délinquance contenue, grâce à la mobilisation des forces de l’ordre qui ne faiblit pas”.

1. Atteintes volontaires à l’intégrité physique Pour ce premier indicateur, la tendance est à la hausse, avec une augmentation de 18 % (+ 81 faits par rapport à 2010), dont une hausse significative des menaces de violence (+ 46 %) et des violences intrafa­ miliales. “Nous avons l’impres­ sion que les gens n’hésitent plus à venir dénoncer les violences et

menaces aux forces de l’ordre” commentait la procureur de la République Virginie Deneux. “Les violences familiales sont une de nos réelles préoccupa­ tions” ajoutait le préfet Francis Vuibert.

2. Atteintes aux biens Les atteintes aux biens pour leur part affichent une stabilité glo­ bale, avec une baisse des cam­ briolages des locaux commer­ ciaux et industriels. “Il faut toutefois rappeler aux chefs d’entreprise la nécessité de prendre un minimum de précau­ tion” soulignait Francis Vuibert. “Nous avons mis en place des moyens dynamiques qui ont donné des résultats significatifs, avec la mise en place d’une cel­ lule cambriolage, l’usage systé­ matique de la police technique et scientifique, et le renforce­ ment des patrouilles. Mais cela

De gauche à droite : Le lieutenant-colonel Mange, commandant en second du groupement de gendarmerie du Jura, la procureur de la république Virginie Deneux, le préfet Francis Vuibert, la directrice de cabinet Florence Ghilbert-Bézard et le commissaire Frédéric Vincent-Genod, directeur départemental de la sécurité publique.

n’empêche pas une vigilance quotidienne”, insistait Virginie Deneux.

3. Infractions financières Le bilan met en évidence une augmentation de 10 % de ce type d’escroqueries dans le Jura, avec en parallèle une hausse plus importante au niveau natio­ nal. Avec l’explosion des nou­ velles technologies, on assiste à une mutation de ce type de délinquance : il ne s’agit plus de la classique falsification de

Cybercriminalité : quand le piège de la Toile se referme sur sa victime… Avec le développement d’Internet et des réseaux sociaux, il n’a jamais été aussi facile d’escroquer et de se faire passer pour quelqu’un d’autre. Dans le Jura comme partout en France, les arnaques financières via le Web fleurissent, et continueront de se développer tant que les utilisateurs ne redoubleront pas de vigilance…

Confortablement installé devant son écran d’ordinateur, l’inter­

naute lambda pense sans doute qu’il est à l’abri de tous les

xénophobe et néonazi étaient retrouvés sur les façades de la mosquée de Champagnole. Les sept individus impliqués ont rapidement été identifiés et interpellés par les 13 gendarmes engagés. Le 24 juin, deux individus prennent la fuite à l’aire du Poulet de Bresse (A39). Les fuyards, pris en chasse par les gendarmes du peloton d’autoroute de Courlaoux, sont interpellés à Poligny, après avoir tenté à plusieurs reprises de percuter le véhicule de gendarmerie et forcé le passage au péage de Bersaillin. “Une belle affaire avec de gros moyens sur le plan opérationnel, et qui a évité de nombreux cambriolages sur le secteur” commentait le lieutenantcolonel Mange. En effet, dans le coffre du véhicule des malfrats a été retrouvée la parfaite panoplie du cambrioleur (gants, pied-de-biche…). Le 24 février à Lons-le-Saunier, trois cambrioleurs sont arrêtés par la BAC (brigade anti-criminalité) en flagrant délit. Les voyous étaient en train de cambrioler un magasin de vêtements haut de gamme du centreville. “Ces personnes étaient déjà ciblées sur Lons pour de petits délits de voie publique” expliquait le commissaire Frédéric Vincent-Genod, directeur départemental de la sécurité publique. “D’origine parisienne, ils se sont installés à Lons pensant y trouver moins de réactivité…” Finalement, les deux comparses seront arrêtés bien vite, et l’enquête permettra d’élucider un second cambriolage de même nature. Le 4 janvier à Dole, un petit cambrioleur se fait arrêter. Lors de la perquisition, 219 g d’héroïne sont retrouvés. Cette prise d’envergure permettra aux enquêteurs de la police de remonter au vendeur “semigrossiste” à Dole. “Quelqu’un de totalement transparent, avec un emploi” précisait le commissaire Vincent-Genod. Trois individus seront condamnés à des peines d’emprisonnement ferme.

risques. Et pourtant la cyberdé­ linquance n’a rien de virtuel, et les esprits malfaisants rodent partout sur la Toile. La “e­filou­ terie” n’a pas de frontière, si bien que l’escroc agissant en Afrique peut aisément arnaquer le paisible retraité jurassien… En premier lieu, il s’agit d’escroque­ ries diverses de proximité (cartes bleues volées et utilisées, arnaques sur sites de petites annonces…). Si le Jura ne semble pas encore intéresser la grande “mafia” cybercriminelle mondiale, les forces de l’ordre n’en ont pas moins du pain sur la planche pour lutter contre les “petites frappes” de la technolo­ gie numérique. “Il s’agit d’une petite délinquance financière qui s’est adaptée au flux commer­ cial” éclaire le directeur dépar­ temental de la sécurité publique Frédéric Vincent­Genod. Ces escrocs opportunistes, qui hier s’employaient à falsifier des chèques, se sont aujourd’hui adaptés aux nouveaux outils

chèques, mais d’une réelle “cyberdélinquance” (voir ci­des­ sous). La procureur de la Répu­ blique a d’ailleurs rappelé l’im­ portance d’équiper son matériel informatique avec un système de sécurité fiable. Signalons par ailleurs que la police administrative, une des prérogatives de la préfecture, a décidé la fermeture temporaire de deux débits de boisson, et deux avertissements ont été prononcés. Le préfet a précisé numériques. Les filous agissent aussi de l’étranger, et les ser­ vices de la Préfecture se tour­ nent donc en priorité vers la prévention et la sensibilisation. En effet, si les investigations peuvent se poursuivre dans d’autres pays, “les moyens res­ tent limités, et il est difficile de retrouver les auteurs. L’adresse IP permet une traçabilité en France, mais il est impossible de remonter à sa source en Afrique” explique la procureur de la République Virginie Deneux. “Mais tout ceci pourrait être évité avec plus de vigi­ lance !” martèle la représen­ tante du ministère public. En effet, face à des situations “bizarres”, faites appel à votre bon sens, et ne faites pas sur Internet ce que vous ne feriez pas dans la vie réelle : ne com­ muniquez jamais vos données personnelles (coordonnées, code de cartes bancaires…), et éveiller votre sens critique face à des propositions douteuses (acheter une voiture en Afrique, versement d’une somme d’ar­ gent en échange d’un “gros” héritage…). C.G.

que des contrôles sur la sécurité et la qualité des produits ali­ mentaires continueraient à être effectués toute l’année. Céline Garrigues

Délinquance routière : la vitesse toujours en cause La lutte contre la délinquance routière était une des mesures phares annoncées par le préfet Francis Vuibert lors de son arrivée en avril dernier. Le bilan fait état de quatre tués en moins par rapport à 2010, mais un nombre d’accidents corporels en hausse.

“La tendance est à la baisse depuis dix ans : nous avons gagné l’équivalent de la popula­ tion de Lons­le­Saunier. Cela valait le coup de s’investir dans cette voix” s’enthousiasmait le préfet du Jura Francis Vuibert lors de la présentation des résul­ tats de la politique de sécurité. Pour le territoire du Jura, l’acci­ dentalité reste diffuse, avec pour causes principales la vitesse et l’alcool. Un message qui a du mal à passer auprès des automobilistes jurassiens : dans 42 % des cas, la vitesse était

inadaptée. Dans 25 % des cas, le taux d’alcoolémie était supé­ rieur au taux autorisé.

50 radars pédagogiques bientôt installés dans le Jura Le 11 mai dernier, le gouverne­ ment annonçait une série de mesures pour lutter contre la violence routière, dont la sup­ pression des panneaux annon­ çant les radars fixes. A ce jour, aucun panneau n’a encore été démonté dans le Jura, alors que le voisin doubien prenait les devants dès le 13 mai et retirait

le panneau de la rue de Dole à Besançon. Il devrait l’être dans le Jura avant la fin 2011. Cin­ quante radars pédagogiques, financés uniquement par les recettes des amendes, seront installés en zones urbaines et en zone rurales. Pour ce qui est des radars mobiles de nouvelle génération, permettant de contrôler la vitesse des usagers à partir de véhicules insérés dans le flot de circulation, ils ont déjà été installés dans le dépar­ C.G. tement.


Pays de Lons n°53 - Septembre 2011 /

7

Publirédactionnel

Dubois Nettoyage et Service à domicile LA GARANTIE D’UN NETTOYAGE DE QUALITÉ

C’est en 2006 que “Dubois Service à domicile” voyait le jour, sous la direction des deux sœurs gérantes, Nathalie Blanchon et Véronique Renaud. Les nouvelles prestations proposées par la structure permettaient ainsi de diversifier l’offre de service de Dubois Nettoyage lédonien, destinée aux professionnels.

I Publirédactionnel

Service à domicile 03 84 43 49 19 14 av. Maillot Montmorot “Dubois Service à domicile propose des prestations aux particuliers, expliquent les deux sœurs. Nous intervenons pour l’entretien courant à domicile, de la maison ou de la véranda : repassage, ménage, vitrerie, espaces verts pour la tonte, la taille des haies et le petit jardinage”. Pour un décapage en profondeur, bien souvent les particuliers n’ont pas le matériel adéquat pour de telles tâches. Ainsi Dubois Service à domicile propose le nettoyage haute pression pour les murets, terrasses, piscines… De plus, l’entreprise assure le “grand nettoyage”, que nous sommes

souvent peu enclins à réaliser et qui pourtant est indispensable : cuisines, murs, plafonds, salles de bains, shampoing moquettes, canapés et fauteuils tissu, débarras de grenier…

Des plages horaires modulables 20 salariés composent l’équipe de Dubois Service à domicile. Ils se déplacent au domicile des clients, selon leurs desiderata, aussi bien à des horaires fixes et réguliers, que de façon occasionnelle. “Nous accordons une grande importance au recrutement, souligne Nathalie Blanchon. Il est accompagné d’une pro-

cédure, de tests pratiques et écrits. Les salariés commencent chez nos clients avec de l’expérience et des stages pratiques à leur actif”.

Les aides fiscales n’ont pas changé ! Il est à signaler que la loi de finances 2011 n’a pas modifié les modalités relatives à la déduction d’impôt. En effet, cette déduction d’impôt de 50 % est toujours possible, et la TVA reste à 5,5 %. Par ailleurs, les CESU préfinancés (chèques emplois service universel) faciliteront l’accès à l’ensemble de ces services !

Pour les professionnels Parallèlement à Dubois Service à domicile, l’entreprise Dubois Nettoyage lédonien est destinée aux entreprises, aux administrations et à l’hôtellerie. Entretien des bureaux, nettoyage des cages d’escaliers, vitrerie, nettoyage haute pression, désinfection avec matériel et produits professionnels… autant de travaux effectués par le personnel de l’entreprise.

03 84 47 12 71 14 av. Maillot Montmorot

Textes sous la responsabilité de l’annonceur - Reproduction interdite - © Pays de Lons n°53

Nettoyage lédonien


8

/ Pays de Lons n°53 - Septembre 2011

Vous rendre

la vie plus simple au quotidien Services à domicile • Menage courant • Repassage • Lavage des vitres • Nettoyage de “printemps” • Aide aux courses • Préparation des repas • Accompagnement extérieur…

Tél. 03 84 24 67 56 40, rue du docteur Camuset 39000 LONS-LE-SAUNIER

Notre fonctionnement • Aucun frais d’adhésion à nos services • Nous acceptons le chèque emploi-service universel : CESU pré-financé • 50% des sommes facturées sont déductibles de vos impôts ou crédit d’impôt

L’entretien du linge • Service repassage • Service blanchisserie • Lavage et repassage de votre linge • Service laverie • Service couture • Service pressing • Sur demande, collecte et livraison de votre linge…

Magasin : Tél. 03 84 47 23 39 18, rue Emile Monot ZI : Tél. 03 84 24 95 35 40, rue du docteur Camuset 39000 LONS-LE-SAUNIER


Pays de Lons n°53 - Septembre 2011 /

L’Étoile 1 km

L’Étoile

Savagna 2 km

Savagna Saint-Didier 9

A3

Journées du patrimoine - 17 et 18 septembre

STOP AU CÉLIBAT !

Un voyage au cœur du patrimoine Chaque année, les journées européennes du patrimoine, événement culturel créé par le ministère de la Culture en 1984, attirent environ 50 000 visiteurs en Franche-Comté. Plus de 300 sites sont ouverts dans la région avec quelques centaines d’animations. Cette année, le thème retenu est “Le voyage du patrimoine”. De nombreux sites jurassiens s’animeront autour de cette thématique. Le bassin lédonien expose ses richesses culturelles et les visiteurs seront transportés dans un voyage dans le temps. Zoom sur les principaux événements qui s’annoncent riches en couleur et en convivialité, et qui vous permettront de faire quelques pas dans le passé.

• Maisons vigneronnes : visite commentée samedi à 14 h. Eglise Notre-Dame : visite commentée samedi à 11 h et dimanche à 15 h.

Le Pin

• Château, forteresse militaire de protection de la route du sel : visite commentée chaque heure à partir de 10 h et de 14 h, samedi et dimanche, visite de 10 h à 12 h et de 14 h à 18 h. Entrée payante 5 €

Montaigu

Montmorot

• Archives départementales du

Ruffey-sur-Seille

• Prieuré Saint-Christophe (site

Quintigny

Poligny

• “Laissez-vous conter Poligny du

La Collégiale de Poligny pourra être visitée avec une montée au clocher le samedi et le dimanche.

commentée samedi et dimanche à 11 h, 14 h 30, 17 h.

• Lycée Friant, lycée hôtelier circuit “les Jacobins, du Moyen-Age à la modernité” : visite samedi à 10 h, 13 h 30, 15 h, 17 h. Dimanche visite à 10 h, 14 h, 16 h.

• Eglise de Mouthiers-le-Vieillard (et statuaire bourguignonne) : visites samedi et dimanche de 10 h à 19 h.

• Cellier des chartreux, domaine viticole Pignier : cellier monumental réalisé avec des techniques empruntées à l’architecture religieuse gothique. “Entre architecture et passé viticole”, thème national. Visite guidée payante (10 € adulte, 7 € étudiant, gratuit moins de 12 ans) par les guides pas sages (guides agréés) dimanche à 14 h et 15 h 45. RDV église, groupe limité à 20 personnes

Jura, visites commentées des salles et des métiers, samedi de 9 h à 12 h et de 14 h à 17 h.

DOLE - LONS - SAINT-CLAUDE

www.fidelio39.fr

Discrétion et réponse rapide assurées

U! NOUVEA tion

Conliège

LE FILM DE VOTRE CONSEILLÈRE SUR

Net’ Auto S.C.

XIIIe s. au XVIIIe s.”, visite de ville par un guide agréé samedi à 10 h RDV office de tourisme, durée 1 h 30 Hôtel de ville et anciennes prisons : visite samedi à 16 h, dimanche à 11 h et 16 h Anciens remparts, tour de la seigneurie : visite dimanche à 10 h et 16 h 30. Apothicairerie, visite du cloître samedi et dimanche à 10 h, 14 h 30 et 16 h. Collégiale, montée au clocher : visite samedi et dimanche. Eglise des Jacobins (occupée par la fruitière viticole) : visite

RENDEZ-VOUS POSSIBLE SUR

clunisien) : visite samedi et dimanche de 9 h à 18 h. Exposition “des fresques à la peinture contemporain“.

Chille

• Chapelle Saint-Michel : chapelle funéraire construite entre 1865 et 1870 sur une colline dominant au sud la vallée de Conliège-Revigny. Visite samedi et dimanche de 10 h à 19 h.

• Ferme fortifiée du XIV s., siège e

d’une exploitation viticole, visite libre du site (bâtiment, cave, galerie, grande salle avec cheminée Renaissance, escalier à vis), samedi et dimanche de 10 h à 12 h et de 14 h à 19 h. Dégustation gratuite, exposition d’artisanat.

Vaux-sur-Poligny

• Château : visite samedi de 14 h à 18 h, dimanche de 13 h à 18 h.

L’hôtel de ville de Lons-le-Saunier et ses pièces d’apparat seront ouverts aux visites le samedi et le dimanche de 14 h à 18 h.

Baume-les-Messieurs

• Abbaye XII -XVIII s. : visite e

e

samedi et dimanche de 11 h à 18 h ; visite libre des expositions dans l’ancien logis abbatial (1re cour) : “Baume-les-Messieurs, mère de Cluny”, “Josette Coras / Baumeles-Messieurs, une rencontre”, “empreinte de lumière”, photographies de M. Becka, “grain de pierre”, exposition de l’artiste A. Kroichvili, bannières brodées pour Gigny, Baume et Cluny.

Réalisa es r de vos vit ! s teintée

© DR

de la maison et du parc samedi et dimanche de 14 h à 18 h, visite commentée à 14 h 30. Animations : lectures d’extraits de textes de Colette samedi et dimanche à 15 h (lecture, exposition, dégustation). Approche écologique du parc de la maison Colette : promenade commentée à 14 h 30. Le “Ledo express“, communauté de communes du bassin lédonien itinéraire sur les voies ferrées aménagées à la découverte des paysages et du patrimoine, thème national commenté par les élèves du BTS du LEGTA de Montmorot, samedi et dimanche à 14 h 30. Chambre de commerce et d’industrie 8 rue Sebile, ancien hôtel Abriot de Grusse : visite commentée samedi à 15 h et 16 h, dimanche à 11 h et 11 h 30 Eglise des cordeliers visite samedi et dimanche de 10 h à 18 h ; visite commentée samedi et dimanche à 15 h 30. Eglise romane Saint-Désiré visite samedi et dimanche de 10 h à 18 h, visite commentée samedi et dimanche à 16 h 30. Hôtel de ville et ses pièces d’apparat, visite samedi et dimanche de 14 h à 18 h ; animation : exposition “un voyage qui devient patrimoine : la description de l’Egypte “dans la salle de l’ancienne bibliothèque samedi et dimanche de 14 h à 18 h, visite commentée samedi et dimanche à 15 h et 16 h 30. Hôtel-Dieu et ses apothicaireries, place de l’hôtel de ville, visite commentée samedi à 14 h 30, dimanche à 11 h, 14 h 30, 15 h 30, 16 h 30. RDV devant les grilles anciennes Musée des beaux-arts, place Philibert de Chalon. Visites samedi et dimanche de 14 h à 18 h ; visites commentées samedi à 14 h, dimanche à 14 h 30 (enfants), 16 h et 17 h, dont l’exposition “Courbet et le Jura“. Musée Rouget de Lisle (donation André Lançon) 24 rue du commerce, appartement natal de l’auteur de la Marseillaise : visite samedi et dimanche de 14 h à 18 h. “Chasse au trésor à travers la ville”, départ place du 11 novembre (office du tourisme) organisée par

Crédit photo : Aurélien Larue

• Les vacances de Colette : visite

03 84 72 97 43 06 08 21 81 77

Nettoyage intérieur et extérieur de véhicules, protection peinture…

le centre jurassien du patrimoine, samedi entre 10 h et 12 h et entre 14 h et 16 h. Préfecture du Jura, 8 rue de la Préfecture, ancien couvent des bénédictins : visites commentées du parc, des cloîtres, de la fontaine de Rome, du bureau de M. le, Préfet et du salon Matet (groupes de 60 personnes maximum), samedi à 14 h 30 et 16 h 30 ; dimanche à 10 h 30, 14 h 30 et 16 h 30. Maison de la Vache Qui Rit, 25 rue Richebourg, espace muséographique dédié à la fabrication de la Vache Qui Rit (depuis 1921) visite payante à tarif réduit 5,50 € samedi et dimanche de 10 h à 18 h.

Crédit photo : Jocelyne Faton/ Ville de Lons

Lons-le-Saunier

Lons-le-Saunier

Vous tenez à votre voiture ? Protégez sa peinture ! ProTech, spécialisé depuis plus de 10 ans dans les soins esthétiques haut de gamme pour lʼautomobile ! Venez découvrir les avantages quʼoffre ce procédé exclusif qui garantira lʼéclat des couleurs de votre véhicule pour les prochaines années et simplifiera grandement son entretien courant.

NET’Auto - Jean-Louis Duvernay 73, rue Victor Puiseux - 39000 LONS-LE-SAUNIER Tél. Fax : 03 84 47 51 12 - 06 76 74 83 90

www.netautosc.com

Concession Fidélio, société indépendante. N° RCS : 494 360 548

Saint-Didier 1 km

9


10

/ Pays de Lons n°53 - Septembre 2011

Né dans les prairies et forêts jurassiennes, le miel de la Coopérative Apicole du Jura déploie une gamme de saveurs incomparables. Retrouvez tous les bienfaits de la nature dans une palette de produits aux qualités gustatives et thérapeutiques incontournables.

Coopérative apicole du Jura

Un petit goût de nature !

Teintures de plantes Produits de bien-être Huiles essentielles Dégustez nos confiseries ! et plus encore !

Un grand choix de miel !

Poligny - 24 septembre

Seconde édition de Polizic La ville de Poligny a mis les petits plats dans les grands pour cette seconde édition du festival Polizic le 24 septembre. Au menu des festivités : une programmation éclectique, concoctée par NG Productions, et des artistes de renommée internationale.

Elisa Do Brasil

Comme son nom l’indique, Polizic a pour objectif de mêler plusieurs styles de musique sur une même scène et lors d’une même soirée. Le festival s’adresse au plus grand nombre de spectateurs en adop­ tant, dès sa première édition le 25 septembre 2010, une orienta­ tion “tout public”. L’année der­ nière, 2 000 festivaliers s’étaient déplacés pour applaudir entre

autres Alpha Blondy et Les Tam­ bours du Bronx. Pour cette nou­ velle édition, la programmation comprend toujours des têtes d’affiches nationales, voire interna­ tionales. L’événement est égale­ ment l’occasion de mettre en avant un groupe régional. Ce dernier est choisi lors d’une sélection organisée en début d’année sur dossier et CD. De cette sélection sortent quatre

Lons-le-Saunier ELECTIONS AUX TRIBUNAUX DE COMMERCE Les mandats de quatre membres du Tribunal de commerce de Lons-le-Saunier expirant cette année, une élection sera prochainement organisée pour combler ces vacances. Celle-ci aura lieu uniquement, par correspondance, les 5 et 18 octobre 2011. Le collège électoral se compose, conformément aux dispositions de l’article L723.1 du Code de Commerce, des délégués consulaires élus dans le ressort du Tribunal de Commerce de Lons-le-Saunier, des membres actuels du Tribunal de Commerce ainsi que des anciens membres ayant demandé à être inscrits sur la liste électorale. La date limite de réception des enveloppes de votes par correspondance est fixée à la veille du scrutin à 18 h, le cachet de la poste faisant foi, soit : pour le 1er tour le mardi 4 octobre 2011 à 18 h, pour le 2nd tour, le cas échéant, le lundi 17 octobre à 18 h. Les candidatures

finalistes qui s’affrontent sur scène et en live lors de “Ze Concours” organisé à Poligny pour la Fête de la Musique le 21 juin. Le lieu retenu pour le festival est le Stade Bon­ notte, parfaitement adapté à ce genre de manifestation.

Les artistes Avec 16 ans de carrière, 6 albums et plus de 1 000 concerts au

compteur, Babylon Circus s’est imposé comme une valeur sûre du Ska Reggae français. Ce groupe engagé a su tout au long de sa carrière faire évoluer ses compositions et se renouveler tout en conservant son identité. Pour son dernier album “La Belle Etoile” (Sony/Bmg) sorti en 2009, le groupe s’est tourné vers la chanson française et s’est par la même occasion offert une seconde jeunesse ! Les Fatals Picards mêlent l’humour à divers genres musicaux, allant de la chanson française au punk, en passant par le reggae. Plusieurs albums ont été enregistrés : “Droit de Véto”, “Pamplemousse mécanique”, “Public”, “Le sens de la gravité” et le dernier, “Coming Out”. Les Fatals Picards ont aussi représenté la France au concours de l’Eurovision en 2007. Également chanteur dans le Ministère des Affaires Popu­ laires, HK utilise la musique pour défendre ses idéaux. Accompa­ gné de Saltimbanks aussi déjan­ tés que talentueux, ce “citoyen du monde” puise ses influences aux quatre coins de la planète, mais aussi dans le hip­hop, le blues ou encore le reggae. Et aussi : Elisa Do Brasil, et les lauréats de Ze concours, “Tock’art”. 25 € en prévente, 29 € sur place. En vente à l’OT de Poligny, au Café du Centre, au Centre Info jeunesse de Lons et dans les hypermarchés.

doivent être déposées à la Préfecture du Jura, Bureau des élections, aux heures habituelles des services (9 h à 11 h 45 et de 13 h 45 à 16 h 30) jusqu’au jeudi 15 septembre à 18 h.

SOCIÉTÉ D’HISTOIRE NATURELLE DU JURA : PROGRAMME DU SECOND SEMESTRE 2011 • Conférences du vendredi soir : 9 septembre : Roches et minéraux par Gilbert Michaux, cette conférence sera suivie d’une réunion pour la préparation du festival de la nature. 14 octobre : La radioactivité par Jean-Pierre Grosjean, 18 novembre : Le carbone dans votre assiette. 9 décembre : le volcanisme par M. Marcel.

• Manifestations diverses les 17 et 18 septembre : Festival de la Nature

• Les sorties : 11 septembre : sortie mycologique sur la journée dans les tourbières de Frasne. 9 octobre : sortie mycologique sur la journée à Mirebel suivie d’une exposition l’après-midi en partenariat avec la commune. 16 octobre : sortie mycologique sur la

Vinaigres et moutarde au miel…

Le petit pois écossé

Autumn, or “fall”

Retrouvez chaque mois la rubrique du “Petit pois écossé” au fil de ses pérégrinations “linguistico-humoristiques”.

Autumn, or “fall” (en Américain)… Deux mots pour désigner une même saison, l’automne. À savoir que l’américain et l’anglais (les langues), ne font pas bon ménage… Fall (“to fall”, tomber), car les feuilles tombent, tout simplement ! Pour le reste du vocabulaire, il y aurait quelque 8 000 différences entre les deux langues, que ce soit au niveau du vocabulaire, de la grammaire, la syntaxe… C’est presque une autre langue ! Evidemment, les

anglophones, comme moi, qui se rangent dans le même camp que les Québécois quand il s’agit de défendre la langue d’origine, se rendent bien compte que tout cela est ridicule. Nous devrions simplement accepter que les différences restent… Par contre, comment le prendriez-vous si les autres francophones simplifiaient toutes les terminaisons (ez, et, ai, ais, aient, etc.) en “é” ? Ou remplaçaient les sons “z” écrits avec un “s” par un

journée à Saint-Amour suivie d’une exposition en partenariat avec la SHN de Saint-Amour. Tous les lundis après-midi du 5 septembre au 31 octobre inclus, sortie mycologique suivie d’une séance de détermination de 17 h à 19 h au centre social.

Lavigny JOURNÉE DU CHEVAL L’association Belle Indépendance, la petite école du cheval attelé et monté, accessible aux personnes handicapées, vous invite le dimanche 18 septembre, pour la journée du cheval de 14 h à 18 h, avec les Attelages du Château. Découvrez ce sport de loisir et de compétition au château de Lavigny. A l’occasion de cette après-midi, vous pourrez visiter les installations (boxes, paddocks, carrière), et découvrir de superbes balades, pour les amoureux de la nature. Et dans ce cadre magnifique, venez passer votre diplôme de découverte de meneur avec un parcours de maniabilité, ou votre diplôme de découverte des longues rênes.

“z” ? Une combinaizon de sertains mots mal écrits seré difficile à toléré… Outre le vocabulaire général, il faut savoir que presque toutes les parties d’une voiture ont un mot différent, quoique semblable ou logique d’une certaine façon. En anglais un pare-brise est un écran à vent, en américain, un bouclier à vent… En anglais, un clignotant devient un signal pour tourner en américain. Enfin, l’équivalent en français québécois, pour ceux qui savent ce que veut dire “Tabarnak de calice !”, ou “touche-y pas tu à mes gosses !”, sauront où je veux en venir ! Qu’est-ce que c’est compliqué tout ça, peut-être que l’on devrait tout simplement apprendre l’Espéranto… BAILLIE WALLACE EURL TRADUCTEUR INTERPRÈTE MULTILINGUE

Tim BAILLIE - 5 Grande rue 39570 NOGNA Tél. 03 84 44 72 04 tim.baillie@orange.fr Expert Judiciaire et Formateur en langues

Vernantois LE GOLF… AUTREMENT L’association TEN, Travail Enjeux Nouveaux, vous propose un atelier découverte pour observer comment le golf peut vous aider dans votre vie professionnelle. Atelier animé par Sanjy Ramboatiana, fondateur de TEN, et Maxence Fayard, professeur de golf. Accueil à 17 h 45 le 16 septembre au Golf du Val de Sorne à Vernantois. Inscription et renseignements complémentaires : 06 82 26 36 92 (le soir) et http://ten-assoc.blogspot.com/

Voiteur RENDEZ-VOUS NATURE “Moulins d’hier et d’aujourd’hui” : venez découvrir un moulin réaménagé pour permettre à la biodiversité de s’installer aux alentours. Visite d’installation, inscription obligatoire : CPIE Bresse du Jura : 03 84 85 12 75. www.maison-environnement-franchecomte.fr


Pays de Lons n°53 - Septembre 2011 /

Venez découvrir une boutique où chacun a droit à son coin de ciel bleu. Rendez-vous dans votre boutique Bleu Ciel d’EDF et découvrez des solutions pour faire des économies d’énergie au quotidien. 90, place Maréchal Juin à Lons-le-Saunier Jeudi 29 Septembre de 9 h 30 à 19 h et vendredi 30 Septembre de 9 h 30 à 17 h 45 en présence de partenaires Bleu Ciel d'EDF. L’énergie est notre avenir, économisons-la !

11


12

/ Pays de Lons n°53 - Septembre 2011

*

* Garantie 7 ans ou 150 000 km (1er des deux termes échu) valable pour tous les modèles KIA en France métropolitaine et Corse (hors DOM-TOM) et dans tous les Etats membres de l’UE ainsi qu’en Norvège, Suisse, Islande et à Gibraltar. Hors véhicules utilitaires et véhicules à usage commercial. Equipements listés disponibles de série ou en option selon finition.

VENEZ DÉCOUVRIR NOS NOUVEAUX MODÈLES Garage des Sports LONS-LE-SAUNIER - MORBIER - CHAMPAGNOLE Tél. 03 84 861 961 www.garage-des-sports.fr

Journées Mondiales de la Jeunesse

47 jeunes Jurassiens aux JMJ Le 8 août dernier, 47 jeunes Jurassiens sont partis pour les Journées Mondiales de la Jeunesse (JMJ). Ils ont fait une halte à Avignon et Grenade avant de rejoindre Madrid. Près de 50 000 jeunes Français ont fait le déplacement, dont 47 Jurassiens, pour ces 16e JMJ. Après leur départ depuis le car­ mel de Saint­Maur le 8 août der­ nier, ils ont fait étape dans le diocèse d’Avignon. Ils ont été accueillis pour quelques jours dans le sanctuaire de Notre­ Dame­de­Vie. Là, ils ont pu ren­

contrer d’autres jeunes en par­ tance pour les JMJ, partager des temps de prière et visiter la ville d’Avignon. Ils ont ensuite rejoint le diocèse de Grenade, dans le sud de l’Espagne, pour les jour­ nées en diocèse, qui précèdent les JMJ. Les Jurassiens ont été accueillis dans des familles espa­ gnoles des paroisses de Benalua

Villas et Veifontes. Au pro­ gramme : visites de coopérative d’huile d’olive, initiation au fla­ menco et paella. Le lendemain matin, l’évêque de Grenade les a accueillis dans la cathédrale de la ville pour la messe de l’As­ somption. Ils ont ensuite quitté le sud de l’Espagne pour Madrid. Mardi 16 août, les

Jurassiens ont assisté aux concerts (notamment du groupe P.U.S.H) et animations dans le cadre du Festival de la Jeunesse. Le soir, ils ont pris part à la messe d’ouverture au centre de Madrid, sur la Plaza de Cibeles. Au cours de la semaine, les Jurassiens ont animé trois caté­ chèses à Colmenar Viejo (ban­ lieue de Madrid). Le 18 août à 18 h 30, comme tous les autres pèlerins, ils ont accueilli le pape Benoît XVI. Le 19 août, ils ont ensuite assisté au chemin de croix. Le 20, les jeunes ont veillé avec le pape sur l’aérodrome de Cuatro Vientos. Et pour finir, la messe du dimanche a clôturé ces 16e JMJ.

Lons-le-Saunier

Concert de Georges Brassens au profit du rire médecin

Le mois d’octobre fêtera le 30e anniversaire du décès de Georges Brassens et le 90e de sa naissance. À cette occasion, Bernard Bretin, élève de Joël Favreau qui était le guitariste de Brassens, chantera, accompa­ gné de sa guitare, une trentaine de chansons connues ou moins

Lons-le-Saunier e

connues de son répertoire. Le concert aura lieu à l’Amuserie le 1er octobre à 20 h 30. La partici­ pation au concert est libre. Les dons collectés sont destinés au Rire médecin. Cette association présente à l’hôpital dans 37 ser­ vices pédiatriques, offre 2 fois par semaine des visites adap­

tées à chaque enfant malade grâce à ses 30 clowns profes­ sionnels : un rayon de soleil, un coin de ciel bleu qui aident l’en­ fant, sa famille et aussi l’équipe soignante à faire face à la mala­ die. En 2010, 58 000 visites ont pu être ainsi effectuées… autant de rires qui font tant de bien !

Poligny - ARTPOL accueille 10 artistes

tunisiens de renommée

5 édition du festival Lons Angeles

Crédit photo : 2010/Nicéphore 2.0

port aux éditions précédentes : un espace sera dédié aux créa­ teurs locaux avec la présence d’une peintre décoratrice, d’un artisan travaillant le carton et de quatre graffeurs, qui inviteront le public à partager leurs savoir­ faire.

16 septembre : concerts dans les Cafés Concerts du centre-ville de Lons

A 19 h au Bar Le Troquet, Hugo Clarence délivrera une country folk noire et ensorceleuse, où se mêlent langueur et violence qui ne saurait vous laisser indemne. A 21 h au bar Le St Dé, le groupe Câlin promet bien des surprises sur scène. A 23 h au Léonz’Café, e La 5 édition du Festival Lons Angeles, organisée par les Clara Clara, trio atypique formé à associations MJC Paul Emile Victor et Nesta, se dérouDijon Clara Clara distille une pop lera les 16, 17 et 18 septembre à Lons-le-Saunier. expérimentale mais jamais her­ Comme à son habitude, le festival d’initiation au film d’animation et métique, où l’évidence des mélo­ proposera des concerts, des pré­cinéma et une exposition dies rencontre bruitisme et courts­métrages, des ateliers photos. Une nouveauté par rap­ impro.

17 septembre : expo photos, ateliers, courts métrages et concerts au Boeuf-sur-le-Toit Pour l’expo photos, un appel à exposer, cette année sur le thème de La transformation, a été diffusé. Des photographes (du Jura, de France et même d’Eu­ rope !) ont répondu présents. Cette exposition, mise en place sur la base des clichés reçus, sera visible dès 14 h, à différents endroits du Bœuf.

18 septembre : expo photos, ateliers et courts métrages au Boeuf-sur-le-toit A partir de 11 h, plusieurs courts métrages jeune public, natio­ naux et internationaux seront présentés. Programmation courts métrages complète, liens, infos : www.lonsangelesfestival.com

Ils exposeront du vendredi 9 au dimanche 18 septembre à Poligny salle de la Congrégation. Dix artistes tunisiens et 10 artistes français proposeront ce circuit d’une semaine de découverte de l’art en Franche-Comté : découverte de notre patrimoine architecturale, paysager, économique… Les artistes tunisiens seront accueillis dans les familles des artistes français et travailleront dans les ateliers des artistes franc-comtois. Contacts humains, sociales et familiales seront au rendez-vous pour découvrir le mode de vie des artistes français. Une soirée orientale sera organisée le vendredi 16 septembre salle de Chamole avec un repas tunisien, musique, danse et projection d’un film. Cet accueil fait partie d’un échange culturel et artistique mis en place par ARTPOL et qui se poursuivra en 2012 par un accueil des Français sur Tunis et Nabeul en Tunisie, avec également une exposition à la clef et un travail en commun. Inscription par mail art.pol@wanadoo.fr (une fiche sera envoyée)


Pays de Lons n°53 - Septembre 2011 /

13

DE ETU VI DE SG E RA T TU IT

À Sellières, dans le Jura, l'exploitation de Monique et Denis PISELLA représente 12 hectares en pommiers avec 25 variétés.

VENEZ CUEILLIR VOS POMMES !

Ramonage Conduit isolé Gainage Tubage Pour création de cheminée

1,05 € le kg si vous les cueillez !

PROMO DE LA RENTRÉE ! Jusqu’au 30 sept. 2011

VENTE DIRECTE

Jusqu’à 15 % de réduction

Contactez-nous pour connaître les variétés à cueillir !

Ramonage : 45 €

sur les poêles scandinaves

Horaires d’ouverture : lundis, mercredis, samedis et dimanches de 9 h à 18 h. Mardis, jeudis et vendredis de 14 h à 18 h.

41 rue de Bersaillin 39230 Sellières

IMPORTATION DIRECT POÊLES SCANDINAVES

Tél. 03 84 85 57 56 Courriel : info@vergers-de-sellieres.com

72, rue Salines - 39000 LONS-LE-SAUNIER Tél. 03 84 47 00 78 E-mail : docmusiclons@orange.fr

Si deuxième ramonage sur la même maison : 40 € le second !

Vente et installation de poêle à bois et de cuisinière ouvrant droit à un crédit d’impôt.

Tél. 03 84 85 29 69 ou 06 40 11 89 01 Courriel : auger.rcgt@orange.fr 898 route de la vallée - 39210 Nevy-sur-Seille

N° Siret : 53181639500010 - Code APE : 8122Z

www.vergers-de-sellieres.com

10 sept. 2011 5e anniversaire tique ! de votre beo- Pruom otions Scène ouvert instruments ! Démonstrations d’ l’école En partenariat avec A MM l’E de ue siq de mu

Doc Musict ni?veau ! Doc Music est un magasin de musique, oui, mais pas dans un sens commun, il est avant tout un lieu, une entité bien singulière… Passer le pas­de­porte de Doc Music, c’est entrer dans un univers, celui des guitares au premier niveau, des cui­ vres, batteries, claviers, ampli… au niveau inférieur. Les instruments ici exposés, magnifiés, sont le trésor personnel, spécifiquement lié à une morphologie, une sensibilité, celle de l'interprète, du musicien. Bel objet, d’art, d’artisanat, considéré comme tel, esthétique de la ligne et du son, celui­ci saura rencontrer Son musicien dans un juste équilibre rapport qualité prix, grâce au profes­ sionnalisme et aux compé­ tences du maestro des lieux :

Donatien Cantore, et de son équipe. Pour les débutants, amateurs, ou professionnels, Dona­ tien Cantore, musicien confirmé, est à l’écoute, donnant ainsi les meilleurs conseils réellement adaptés à chaque musicien, à chaque niveau. Après avoir passé de nombreuses années au service d’employeur, à vendre, entretenir et réparer des instruments, à 42 ans, il décide de réécrire la partition et de jouer en solo. Samedi 10 septembre, DOC MUSIC fêtera son 5e anni­ versaire, et Donatien Cantore proposera une scène ouverte, avec démonstration des instru­ ments, des promotions. Distributeur exclusif de Fender, Doc Music invite à venir découvrir toute la gamme. Durant l’année, l’enseigne propose des presta­ tions variées : la vente, mais aussi la location de matériel de sonorisation et de lumières, la répa­ ration et la customisation d’instruments, la facture d’accordéon, des cours de musique (guitare, batterie...) en partenariat avec l’école

de musique de l’EMMA. A l’occasion de cet heu­ reux anniversaire, les salles de cours ouvriront leurs portes, peut­être l’occasion pour les visiteurs de faire vibrer une corde sensible et débuter ou se parfaire à l’apprentissage d’un d’entre eux. Donatien est un véritable docteur d’instruments connu et réputé, et nombreux sont les musiciens de Lons, et d’ailleurs à lui avoir confié leur instru­ ment. Il assure un service après­vente irréprochable, y compris pour l’électronique, propose un service de customisation et de luthe­ rie aux musiciens qui le souhaitent. La lutherie, sa passion, lui permet de créer et adapter un instrument selon le musicien, son style, sa sensi­ bilité et son niveau. Autre corde à son arc, il a suivi un stage de facteur d’accordéon au Mans, cet instrument n’a donc plus de secret pour lui. Son objectif est d’apporter un service personna­ lisé, chaleureux, et convivial et de faire de DOC MUSIC, un lieu de dialogue, d’échange ou l’écoute et la qualité priment.

Horaires d'ouverture du mardi au samedi de 9 h à 12 h et de 14 h à 19 h

Textes sous la responsabilité de l’annonceur - Reproduction interdite - © Pays de Lons n°53

Du hau

I Publirédactionnel


14

/ Pays de Lons n°53 - Septembre 2011

LE GRAND JEU DE LA RENTRÉE Du lundi 12 au lundi 26 septembre

Une Renault CLIO à gagner ! Tous les jours de nombreux lots à remporter ÉTAPE 1 : Tous les jours Grattez votre bulletin et inscrivez-vous pour participer au grand tirage au sort du 26 septembre. N

ÉTAPE 2 : Grand tirage au sort du 26 sept. à 20 h. 10 gagnants tirés au sort Chaque gagnant choisit une boîte N Ouvrez votre boîte et découvrez votre cadeau N N

Liste des 10 cadeaux à remporter : > 1 Renault Clio noir nacrée / Gamme 2011 / 5 portes > 3 téléviseurs écran plat > 1 console Wii > 2 appareils photos numériques > 3 lecteurs DVD Blue Ray

Choisissez la bonne boîte et repartez en Renault Clio ! Présence obligatoire lors du tirage au sort. Jeu gratuit sans obligation d’achat. Du lundi 12 septembre 10 h au lundi 26 septembre 20 h. Réglement disponible sur simple demande au casino. Réglement déposé en l’étude Couillerot-Vormus 6 av. Aristide-Briand 39000 Lons-le-Saunier.

EN OCTOBRE… EN SEPTEMBRE… du lundi 19 au dimanche 25

Jeudi 13

Toujours plus de nouveautés avec de tous nouveaux modèles

TOUS AU RESTAURANT

Opération initiée par Alain Ducasse midi et soir “Un menu acheté = un menu offert” Menu à 27 € Ravioles aux écrevisses, bisque aux pistils de safran et pointes d’asperges Magret de canard poêlé à la façon des “Mandarins”, gnocchis de polenta Moelleux au chocolat, coulis de “Fraises Tagada” et crème glacée au yoghourt

“Votre invité est notre invité” Sur réservation au 03 84 87 06 06

NOUVEAUTÉ AUX MACHINES À SOUS Pour cette occasion : De 12 h à 14 h > Tapas offerts en salle des Jeux De 16 h à 18 h > Buffet de pâtisseries À 19 h > Cocktail surprise offert à tous !

Samedi 15

Ambiance musicale

à partir de 22 h Le groupe duo Samenko “Une voix venue d’ailleurs” Ils reprendront pour vous les plus grand titres internationaux

Dimanche 16

APRÈS-MIDI COUNTRY

De 14 h à 19 h Attention, nouveau rendez-vous, la Country s’invite au casino ! 3 FORMULES AU CHOIX :

1/ 5 € l’entrée

2/ 8 € l’entrée avec 5 € de jetons

3/ Entrée offerte pour toute réservation

au restaurant le dimanche midi

EXPOSITION Pascale SAMSON du lundi 12 septembre au vendredi 28 octobre

Lundi 24

L’ART DE LA DÉGUSTATION

à 15 h Vous souhaitez devenir un professionnel de la dégustation ? Apprenez, lors de cette initiation, à déguster plusieurs vins avec notre œnologue “maison” Sur réservation au 03 84 87 06 06

Jouer comporte des risques : endettement, dépendance… Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé) - Programmation et photos non contractuelles.

795 boulevard de l’Europe - BP 30, 390001 Lons le Saunier - Tél. 03 84 87 06 06 - www.groupe-emeraude.com


Pays de Lons n°53 - Septembre 2011 /

15

SÉCURITÉ JURASSIENNE pour la tranquillité de votre habitation G G G G G

Présent au 9e salon de l’Immobilier et de l’Habitat les 16, 17 et 18 septembre 2011 à Juraparc - Lons-le-Saunier

Alarme sans fil - agrément NFA2P Vidéosurveillance Télésurveillance APSAD (Certification n°2050831) Serrures de Sécurité et Biométrique Détection de fumée

Venez vous renseigner !

http://securitejurassienne.fr - Email : sarl.pernot@orange.fr Tél. 03 84 82 22 58 - Fax 03 84 82 74 58

10, avenue Aristide Briand - 39100 DOLE / 224, rue du monument - 39570 COURLAOUX E TAT C I V I L NAISSANCES Matteo de Baptiste ADINS et de Estelle GALLET, Sellières Eda de Veysel METIN et de Fatima KARAL, Montmorot Océane de Vincent CANQUE et de Carine ANDRÉ, Voiteur Liam de Florian JACQUIER et de Géraldine MOY, Cesancey Esther de Fabrice MARÉCHAL et de Françoise JULIEN, Vincelles Elyne de et de Cécile PENDZIALEK, Lons­le­ Saunier Eliot de Jacques GUILLERMOZ et de Florence PERRAUDIN, Lons­le­Saunier Emma de Yann GINESTET et de Carine GUILLEMINOT, Le Pin Shavana de Stéphane GUETTE et de Sabrina PETITJEAN, Lons­le­Saunier Angela de Antonio VENTURA et de Aurélie GENEVOIS, Beaufort Perle de Damien COURBET et de Delphine GUILLEMIN, Bletterans Tom de Julien VAN DER PLOEG et de Angélique STELY, Orbagna Andy de Gérald BRUN et de Angélique PLATHEY, Montmorot Mathéo de Frédéric MAUCHAMP et de CélIne LOUVAT, Quintigny Tom de Régis ROTH et de Laurette VIOT, Domblans Kais de Toufik ATMANE et de Sabrya BENAISSA YAHIA, Poligny Amira de El AMALAOUI et de Naoual ABAHROUZ, Lons­le­Saunier Lise de Christophe ROCHET et de Aurélie SCOTTO D’APOLLONIA, Lons­le­Saunier Téo de Cyril GUILLAUDEAU et de Angélique BARDOUILLET, Revigny Julie de François BARGOT et de Aline LÉTONDAL, Crotenay Mallya de Jean CAVALLERO et de Carine MOMBO DOUMBÉ, Montmorot Mathis de Romain MICHAUD et de Amandine BOUILLOD, Conliège Lamia de Karim BRICK et de Brigitte GUILLOT, Courlaoux Ylan de Olivier DUMAS et de Vanessa BARILLOT, Poligny Lily de Christophe BRENOT et de Marie­Paule MOLTENI, Colonne Hector de Rémi MAZOYER et de Perrine MICHEL, Lons­le­Saunier Vanina de Yvan MINEUR et de Christelle MONNIER, Lons­le­Saunier Arthur de Jérôme DUSSOUILLEZ et de Cécile ZILIOLO, Nance

Antonin de David VALLA et de Anne­Laure HUMBERT, Beaufort Adelphine de Claude GRAS et de Sophie WEIL, Aumont Mathéo de Romain MENIN et de Audrey PHILIPPE, Lons­le­Saunier Zoé de Axel LACROIX et de Émilie COIFFIER, Lons­le­Saunier Maël de Yannick CHATRENET et de Bénédicte HUICHARD, Verges Charles de Eric JOFFROY et de Angélique DAMAS, Froideville Adèle de Frédéric ROUGE et de Marie­Bénédicte GUILLIN, Lons­le­Saunier Philippe de Louis­Marie BOURGUE et de Marion CHARME, Lons­le­Saunier Lola de Jean­Marie GASCON­VITREY et de Stéphanie BONNOT, Bréry Ema de Alain TOURNIER et de Sandra SBURLINO, Lons­le­Saunier Rose de Julien MAILLARD et de Stéphanie ANTOINE, Lons­le­Saunier Mathieu de Bastien LEDROLE et de Elise ROYER, Voiteur Margot de Romain SARTORIS et de Céline CHASSOT, Doucier Sophia de Hafid BOUJAGAOUI et de Btissam BOURICHA, Lons­le­Saunier Léa de Cyril COMPARET et de Marie PELLETIER, Commenailles Lola de Teddy DEBAIL et de Audrey MAITRE, Perrigny Ninon de Semir CHABBI et de Julie MARTIN, Montmorot Céline de Franck LEGORGEU et de Amandine VUILLEMIN, Desnes Lucas de Laurent FOURCADE et de Magalie LAFFAILLE, Ruffey­sur­Seille Gaëtan de Anthony ETHEVENOT et de Lydie PERNIN, Beaufort Noah de Christophe CAGNE et de Nadège LEGROS, Desnes Timéo de Mickaël VALLET et de Aurore CLAVELIN, Le Vernois Cloé de Stéphane TIZON et de Joëlle EMERY, Montmorot Juliette de Claude RAGONDET et de Kate DEDMAN, Lons­le­Saunier Lubin de Pierre­Julien ZISS et de Carine AMANTON, Lons­le­Saunier Miguel de Fernando MENDES ANTUNES et de Fabienne BOUDET, Macornay Rafael de Fernando MENDES ANTUNES et de Fabienne BOUDET, Macornay Mathis de BERTRAND LAMURE et de Alexandra TATON, Lons­le­Saunier

Maïwenn de Julien PHILIPPE et de Julie ALTMEYER, Saint­Lothain Shanel de et de Alexandra CROLET, Domblans Helina de Zulkuf KOKEN et de Virginie DUMONT, Courbouzon Élina de Yann DARBON et de Laëtitia DEKESTER, Colonne Maxence de Grégory BONNOT et de Auriane MERCIER, Lons­le­Saunier Maël de Fabien MASSON et de Isabelle RUGET, Bersaillin Yasin de Ömer GÖNÜL et de Adile BACAKSIZ, Saint­Julien Ben de Thierry TISSOT et de Sandrine BOMBOIS, Larnaud Martin de Stefano TONELLA et de Gwendoline BANTING, Publy Véronica de Paulo GONÇALVES et de Mandy BADET, Bletterans Imene de Abdelkader ABDELMOUMENE et de Hamida MERSOUT, Lons­le­Saunier Jonas de Jonathan JEANNIARD et de Élodie ATTIAS, Lons­le­Saunier Effie de François MATHEY et de Marie CHANOIS, Commenailles Clément de Jean­Marc JEANDOT et de Charlène LAGUT, Ruffey­sur­Seille Rayan de Omar RACHEDI et de Miriam MANKOURI, Chilly­le­Vignoble Romane de Vincent BOUCINHA et de Claudie FAVRE, Cosges Fabio de Paul FRANCISCO ROSA et de Nathalie ARAUJO, Poligny Mohamed de Hamid BEKKAÏ et de Souhila CHEBAB, Lons­le­Saunier Aline de Cyrille LAMY et de Laure COURTOIS, Lavigny Marine de Cyrille LAMY et de Laure COURTOIS, Lavigny Léna de Steeve PAULY et de Natacha LIMODIN, Les Repôts Maxence de Stéphane CHAFFARD et de Zhora QOCHIH, Chilly­le­Vignoble Arthur de Sébastien RIGAUD et de Emilie GAUTHIER, Saint­Laurent­la­Roche Azime­Gül de Eray DUYAR et de Tûrkan TEKIN, Lons­le­Saunier Arthur de Anthony BUATOIS et de Sybil DALLOZ, Desnes Éden de Benjamin AMIRA et de Delphine PASCAL, Geruge Anémone de Cédric FASSENET et de Marie­ Pierre CHEVASSU, Ménétru­le­Vignoble Kélia de Christophe CORDEIRO et de Angélique BADET, Lons­le­Saunier Lisette de Jean­Charles MOSSU et de Mathilde GRENOUILLET, Châtillon

PAOh ! Editions Siège social : 13, rue Alexandre Vialatte 39100 Dole Adresse des lacs et du Revermont

Pays de Lons - Zone des Epenottes - BP 212

39102 Dole - Tél. 03 84 82 50 21 - Fax : 03 84 72 37 81 - n°ISSN : 1 778-820X Régie publicitaire : Tél. 03 84 82 50 21 / 06 33 79 00 94 commercial@paysdelons.fr Rédaction : redaction@paysdelons.fr Mise en page et photogravure PAOh ! Studio graphique - Dole / studio@paoh.fr Imprimé en France à 29 847 exemplaires

Raphaël de Hugo MOREL et de Florence GRIS, Plainoiseau Maël de Christophe POURCELOT et de Jennifer DEL COLLE, Larnaud Maël de Olivier TOURTEAUCHAUX et de Mathilde THEBAUDIN, Commenailles Ninon de Anthony ROY et de Karine ANGONIN, Macornay Nolan de David MILLET et de Katia CARPENTIER, Granges­sur­Baume Enes de Mustapha GEZER et de Vanessa URENA, Lons­le­Saunier Lilou de Christopher MILLET et de Camille JEANNERET, Lons­le­Saunier Clarysse de Stéphane TISSOT et de Stéphanie BEURTIN, Bonnefontaine Louisa de Romain JACQUOT et de Laetitia PECHOUX, Lombard Lucas de Sylvain BADINET et de Edith MARÉCHAL, Courbouzon Ugo de William DELLA­CHIESA et de Jessica FOURNIER, Lavigny Antoine de Adrien SOUCHAIRE et de Laetitia COLIN, Bourcia Zita de Jean­Marc BOCQUILLON et de Elisabeth RIMAUD, Vertamboz Angèle de Erwann TOURLONIAS et de Violaine FAVREL, Beaufort Ito de Bouleuth HOMSOMBATH et de Elise ARDIET, Orbagna Loreen de Franck BERT et de Elisabeth ROUSSEAU, Sainte­Agnès Milo de Romain BACONNIER et de Emmanuelle CLAVEYROLAT, Poligny Julien de David AUBRY et de Séverine REGNIER, Lons­le­Saunier Émelyne de Fabien LONJARRET et de Christelle NARBOUX, Nance Léna de Charly HOUSER et de Laëtitia ROYER, La Marre Julie de Laurent VUILLET et de Audrey DEFOUGÈRES, Lons­le­Saunier Noham de Stève MAZUÉ et de Virginie BONNIN, Montmorot Mya de Sébastien ELBACHIR et de Marie­Laure BON, Sellières

DECES VILLARD Paulette Veuf THEVENOT, 82 ans, Lons­le­Saunier REYMONDET Colette Marié RAMBOZ, 74 ans, Arlay JAILLET Didier, 56 ans, Condamine GOLION Charlotte Veuf TISSOT, 96 ans, Lons­le­Saunier MURTIN Mathieu, 30 ans, Desnes PELLETIER Roger, 82 ans, Cosges

DUMONT Jean, 74 ans, Bersaillin CHAVIN Huguette Veuf STURN, 89 ans, Sellières MOINEL Eugène, 96 ans, Macornay BOUTRY Denise Veuf MASSON, 81 ans, Lons­le­Saunier LAGUT Gilbert, 69 ans, Lons­le­Saunier CELLIER Simone Veuf BEAUNÉE, 84 ans, Lons­le­Saunier RENARD Michel, 83 ans, Lons­le­Saunier JANEY Robert, 85 ans, Plainoiseau COULON Simonne Veuf GENTIL, 87 ans, Lons­le­Saunier PETETIN Michel, 76 ans, Lons­le­Saunier PELLETIER Henri, 91 ans, Perrigny BOULLIER Suzanne Marié BANDERIER, 79 ans, Briod BIZOUA Itto, 53 ans, Lons­le­Saunier MARICHY Jean, 79 ans, Beaufort BONNIN Simonne Marié CAZZUOLA, 66 ans, Lons­le­Saunier RAVASSARD Anne­ Veuf CACHOT, 89 ans, Sellières DESSIRIER Marie­Thérèse Veuf LAVAUD, 95 ans, Lons­le­Saunier BRIDE Raymonde Veuf MORLAND, 89 ans, Courlans CLERC Roger, 82 ans, Bletterans JALLEY Odile Célibataire, 92 ans, Lons­le­Saunier VINCENT Madeleine Veuf JEAN, 97 ans, Pont­de­ Poitte DELHORME Renée Veuf DUJOUX, 85 ans, Lons­le­Saunier OUDARD Marie Veuf CONTET, 88 ans, Lons­le­Saunier JUGLAIR Patrice, 59 ans, Lons­le­Saunier GAUDRY Charles, 86 ans, Cesancey MALFROID Henri, 86 ans, Picarreau CABRAZ Marcel, 86 ans, Crançot SALARDI Marcel, 80 ans, Lons­le­Saunier LAPOINTE Michel, 61 ans, Larnaud GUICHARD Jean, 61 ans, Desnes MANSART Josiane Veuf DELAYAT, 87 ans, Montain RENAUD André, 77 ans, Lons­le­Saunier HOTELLIER Henriette Veuf OBERSON, 90 ans, Lons­le­Saunier TAMISIER Bernard, 73 ans, Lons­le­Saunier SOMBARD Joseph, 90 ans, Poligny LACROIX Louis, 86 ans, Bletterans TREUVEY Roger, 86 ans, Lons­le­Saunier MARSAUD Marie Veuf CARRIÈRE, 92 ans, Lons­le­Saunier ROCHAT Georgette Veuf BOURGOIN, 90 ans, Lons­le­Saunier

“Communiquer c’est se démarquer” Contacter notre service commercial au 06 33 79 00 94

des lacs et du Revermont

Tous les mois dans votre boîte aux lettres

JURAMONTS COMTÉ

Crémerie - Épicerie fine

SES COMTÉS ET SPÉCIALITÉS RÉGIONALES, VINS ET CHARCUTERIE…

ition Expéd te la tou dans ce ! Fran

COMME CHAQUE ANNÉE, LE COMTÉ JURAMONTS EST MÉDAILLÉ, EN 2010 : OR ET BRONZE EN 2011 : DEUX MÉDAILLES D’ARGENT ET UNE TOUCHE DE SPÉCIALITÉS SUISSE ET ITALIENNE !

Prochaine sortie en toutes boîtes aux lettres le 3 octobre

Ouvert du lundi au samedi : 8 h - 12 h 30 / 14 h - 19 h, les dimanches et fériés : le matin de 8 h 30 à 12 h

Tél. / Fax. 03 84 37 12 22 21, place des Déportés 39800 POLIGNY www.comte-juramonts.com


16

/ Pays de Lons n°53 - Septembre 2011

I Publirédactionnel

LA MAISON Habitat :

PEINTRE DÉCORATEUR - SALLE DE BAIN CLÉS EN MAIN - MOBILITÉ RÉDUITE - SPA - SAUNA

relève tous les challenges !

Fils de maçon et peintre-décorateur de formation, Christian Douvre a été versé très tôt dans l’univers des bâtisseurs. Homme à tout -bienfaire et véritable “couteau suisse” incarné de l’artisanat, l’homme aux mains d’or a depuis quarante ans élargi la palette de son éclectique savoir-faire. Au point de pouvoir proposer à sa clientèle un véritable service “clé en mains” dans des domaines aussi divers que la déco­ ration d’intérieur, la plomberie, le chauffage ou l’installation de spas, saunas et autre salles de bains dont il s’est fait une véritable spé­ cialité et qui ont largement contri­

bué à sa réputation d’excellence. “Que ce soit la création, la rénova­ tion, la démolition, la construction, l’agencement ou la décoration inté­ rieure, nous sommes en mesure de répondre à votre attente”, s’engage Christian Douvre qui se porte garant du résultat final. Entreprise artisanale familiale dont il est le chef de file, La Maison de la Pose a accueilli en septembre dernier son fils, Maxime, plombier de son état. Un renfort de poids qui autorise désormais la société à étendre ses compétences au dépan­ nage, à l’entretien, à l’installation et à la répa­ ration de chaudières de tous types, à l’installa­ tion de sanitaires ainsi

qu’à l’étude et à la réalisation de projets de rénovation immobilière. Parfaitement respectueux des règles de l’art, passionné par son métier et doté d’un sens inné de l’agencement d’intérieur, le polyva­ lent Christian Douvre a mis son incontestable professionnalisme au service d’une clientèle à la recherche de ce qui se fait de mieux en matière de salles de bains adap­ tées aux seniors et aux personnes à mobilité réduite. Faciles d’accès, ses douches “à l’italienne”, avec leurs accessoires haut de gamme et leur design moderne, ont largement contribué à sa renommée. Reven­ deur et installateur agréé des spas Sundance, incontestable référence mondiale sur le marché, la Maison de la pose distribue par ailleurs les saunas de l’entreprise Saunatec, autre leader du sanitaire de confort haute technologie. Des produits pour lesquels Christian Douvre assure tout au long du processus, le conseil, la vente, l’installation et le

Un artisan à votre écoute…

service après­vente. Soucieuse d’ac­ compagner ses clients et de les informer dans les moindres détails, la Maison de la pose se tient à votre disposition et vous accueille dans ses locaux de Pannessières pour une visite de sa salle d’exposition, tous les vendredis après­midi ainsi que le samedi. N’hésitez pas à pren­ dre rendez­vous…

Textes sous la responsabilité de l’annonceur - Reproduction interdite - © Pays de Lons n°53

La Maison de la pose

www.lamaisondelapose.fr

FERMETURES ÉLECTRICITÉ

a l e d t n e m e g n o l o r P

! é t é ’ l e d n o i t promo

Menuiserie PVC : * Oscillo-battant

OFFERT !

Et la couleur imitation bois au prix du blanc ! Offre valable jusqu’au 31 sept. 2011

Fenêtres PVC / ALU - Volets roulants/battants portails - portes de garage

Moustiquaires Stores intérieurs et extérieurs

Rénovez votre maison ! Étude et devis

GRATUITS

HH H

Venez découvrir notre hall d’exposition !

* Voir conditions en magasin

87 Route de Beauregard - 39570 COURBOUZON Tél. 03 84 43 02 82 - 06 77 70 83 43 - www.grigi-technique.com

Nous sommes présents au salon de l’Habitat à Juraparc les 16,17 et 18 sept. 2011


Pays de Lons 53  

Pays de Lons 53

Advertisement
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you