__MAIN_TEXT__

Page 1

BILLETTERIE OUVERTE ! 21e FESTIVAL INTERNATIONAL JEUNE & TOUS PUBLICS DIJON CÔTE D'OR 28 JANV > 12 FÉV 2021

MAGAZINE


ÉDITO

3

Co-éditeur Spectacles Publications S IÈGE SOCIAL ET RÉDACTION 22 rue François de Neufchâteau BP 43722 - 54098 Nancy cedex +33 (0) 3 83 92 42 42 www.spectacles-publications.com facebook.com/spectaclesDijon facebook.com/spectaclesMetz facebook.com/spectaclesNancy facebook.com/spectacleStrasbourg R  ÉDACTION Nathalie Muller nathalie@spectaclespublications.com Céline Kohler celine@spectaclespublications.com STUDIO GRAPHIQUE Karine Deschamps & Elisabeth Vicaire pg@spectaclespublications.com En partenariat avec

Co-éditeur BKN Éditions SIÈGE SOCIAL ET RÉDACTION

RÉDACTION Suzi Vieira - responsable de la rédaction suzi.vieira@bkn.fr Thomas Flagel, Sarah Krein, Hervé Lévy STUDIO GRAPHIQUE Anaïs Guillon communication@bkn.fr WEB François Agras – webmaster@bkn.fr

DIRECTEUR DE LA PUBLICATION

Julien Schick julien.schick@spectaclespublications.com SERVICE COMMERCIAL FRANCE

Patrice Brogard +33 (0)6 23 80 68 11 patrice@spectaclespublications.com Pierre Ledermann +33 (0)6 64 11 96 30 pierre@spectaclespublications.com SERVICE COMMERCIAL ALLEMAGNE

Sarah Krein + 33 (0)3 90 22 93 35 sarah.krein@bkn.fr IMPRESSION

Est Imprimerie (Moulins-lès-Metz) Dépôt légal n°288 - ISSN : 1283-5382 Tirage 50 000 ex. Remise des éléments pour le prochain numéro : 14 janvier 2021

© V. Murashko

16 rue Teutsch - 67000 Strasbourg +33 (0)3 90 22 93 30 - www.bkn.fr www.magazinemix.fr spectacles.strasbourg

Aux lendemains qui chantent ! Après le flou peu artistique de la fin 2020, difficile pour les nombreux acteurs de la culture dans nos territoires de se projeter en 2021. Travailler à des programmations que les décrets gouvernementaux peuvent à tout moment mettre par terre à nouveau est un vrai casse-tête pour les musées, les salles de concert, les théâtres, etc., etc. Sortir ce numéro de janvier, commun à tout le Grand Est et à la Bourgogne-Franche-Comté, en prenant le pari que l’étau se desserrerait, était une gageure. Nous avons souhaité faire preuve de la même détermination, de la même résilience que toutes les équipes des structures culturelles de nos régions. Toutes ont inlassablement continué à travailler, répéter leurs spectacles, faire et défaire leurs programmes, sans jamais rien lâcher sur leurs ambitions. Les pages qui suivent sont le symbole de la renaissance que nous appelons de nos vœux en 2021. Danser sur la voix envoûtante de Dani à La Laiterie de Strasbourg, découvrir le féérique Voyage dans la lune d’Offenbach à l’Opéra national de Lorraine, embarquer pour le Lovetrain du chorégraphe Emanuel Gat à l’Arsenal de Metz, s’émerveiller devant les tableaux florentins du XVIe siècle au Musée national d’art et d’histoire de Luxembourg ou bien devant les deux majestueux Bonnard des collections du Musée des Beaux-Arts de Besançon. C’est cela et bien des choses encore, que nous vous souhaitons pour la nouvelle année. # La Rédaction

SOMMAIRE • EN BREF L’actualité de nos régions…………………………………………………………………… • SCÈNES Théâtre • Humour • Danse………………………………………………………………… • FAMILLE & LOISIRS……………………………………………………………………………………………………… • MUSIQUE……………………………………………………………………………………………………………………………………… • EXPOSITIONS……………………………………………………………………………………………………………………… • SAVOIR Activités • Formation…………………………………………………………………………………

page 4 page 8 page 26 page 37 page 52 page 62


ALSACE en bref

4

ILS FONT L’ALSACE

© mononoeil - Dominique Ambs

André Muller, l’ambassadeur du goût Il a longtemps sillonné l’Alsace à vélo pour A’Gueter, émission culinaire culte de France 3. Désormais rangé des bécanes, André Muller partage dans un livre ses coups de cœur, portraits, anecdotes et recettes.

Bonne année ! © Andrea Christl

Pour bien commencer et surtout planifier la nouvelle année, rendez-vous sur la page de l’artiste strasbourgeois Dominique Ambs, alias Mononoeil, qui s’est fait connaître en tant que Toy Photographer. On y découvre, parmi différents tirages de ses œuvres (photographies d’art, cartes postales...), la 5e édition de son calendrier pour 2021. Le photographe y a réuni les meilleurs clichés de ses mises en scène insolites de figurines de jeu. # S.M.K. www.mononoeil.com

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération

En dix ans, vous avez tourné plus de 200 émissions : quel était le principe du programme à succès que fut A’Gueter ? C’est un petit chapelet d’émotions, de sourires, de lumière. J’ai rencontré des gens qui pétillent de bonheur autour de la gastronomie. Mon objectif dans l’émission – et c’est le même dans ce livre – est de raconter des histoires, de montrer à quoi pense tel chef ou telle personnalité, de mettre à jour ses rêves, de faire un tour autour de chez lui, chez des artisans, des petits producteurs…

On va trinquer

Vous allez du Nord au Sud de l’Alsace… Et même un peu plus loin, en Forêt noire ou à Baden-Baden – avec Sophie et Stéphan Bernhard au Jardin de France – mais aussi en Bretagne et dans des contrées encore plus exotiques. Il y a des Alsaciens partout (rires). Ce livre est une véritable promenade amoureuse… 

Pour se faire plaisir toute l’année et soutenir en même temps les brasseries locales, on s’offre le Stras’Bier Pass ! Lancée à l’initiative de l’Echappée Bière Strasbourg en coopération avec les Artisans Brasseurs d’Alsace, la carte (20€) met à disposition le carnet d’adresses des producteurs partenaires chez lesquels une réduction de 10% s’appliquera pour tout achat pendant douze mois (3 Mâts, Bendorf, Roue libre...). En prime : des informations mensuelles et invitations aux événements brassicoles. S’gilt ! # S.M.K. www.echappee-biere.com

Comment est construit cet ouvrage ? Quatre pages sont consacrées à chaque personne avec, chaque fois, une recette réalisable. Tous ces gens sont aussi acteurs dans le livre : souvent, je leur ai demandé de m’écrire un tout petit paragraphe évoquant notre rencontre, les moments passés ensemble, de raconter une anecdote… On y croise pêle-mêle, Yolande Haag qui nous entraîne sur la “planète Meteor”, Thierry Mulhaupt l’inventeur de la pâtisserie haute couture, Marc Haeberlin chef culte de

l’Auberge de l’Ill, Christine Ferber la reine des confitures… et même Monseigneur Grallet, 105e Archevêque de Strasbourg ! L’émission était en dialecte alsacien (sous-titrée en français) : retrouve-t-on cet esprit dans le livre ? Le dialecte était l’âme de cette émission d’une certaine manière : en parlant aux gens en alsacien, on a l’impression de retrouver le goût de son biberon (rires). On retrouve en effet cette coloration au fil des pages. J’ai en outre eu un grand plaisir à écrire ce livre avec mon ami Gérard Leser qui a notamment piqueté mes textes de paragraphes sur l’Histoire. Parmi ces 50 rencontres, laquelle vous tient le plus à cœur ? Impossible de répondre à cette question. Ou plutôt si : toutes ! Chacune a été différente et enrichissante, drôle et insolite. C’est ce que j’espère retranscrire dans le livre destiné à apporter autant de bonheur au lecteur que l’émission en donna aux Télégigler (téléspectateurs en alsacien, NDLR). Propos recueillis par Hervé Lévy Les 50 meilleures émissions de A’Gueter, éditions du Signe (30 €) www.editionsdusigne.fr


BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ en bref ILS FONT LA BOURGOGNE

Michel Rouget, l’indestructible Gaulois Fort de ses 80 000 visiteurs annuels, le MuséoParc Alésia fait peau neuve pour 2021. Vercingétorix en hologramme, visite en 3D… Michel Rouget, directeur du musée, fait le point sur la nouvelle scénographie à venir.

Appel à créations

Pourquoi renouveler la scénographie d’un musée ouvert il y a seulement quelques années, en 2012 ? La technologie évolue vite. Nos écrans tactiles, par exemple, n’étaient plus en phase avec ce qui se fait aujourd’hui. Les visiteurs, notamment les plus jeunes, tentaient d’agrandir les images avec deux doigts, alors qu’il fallait appuyer pour dérouler un menu, etc. Surtout, il s’agissait, pour le département de la Côted’Or (propriétaire des collections et du site), de compléter notre parcours centré jusqu’ici sur le siège d’Alésia en y intégrant les riches collections archéologiques dont on dispose sur la ville gallo-romaine qui s’est développée par la suite. L’ambition est-elle de présenter une vision plus globale du site ? L’histoire de la Gaule ne s’est pas arrêtée à la reddition de Vercingétorix. La nouvelle scénographie, qui ouvrira au public à partir de juin 2021, permettra de faire le lien entre l’Alésia du siège et celle de l’époque gallo-romaine, dont les vestiges se situent sur l’oppidum à trois kilomètres du centre, et que les visiteurs pourront désormais visiter en 3D. Cela permettra de comprendre comment la Gaule s’est romanisée à partir de 52 avant J.-C et est peu à peu passée de l’ère celtique à l’ère gallo-romaine sur laquelle s’est bâtie notre civilisation.

Chaque année, l’association Itinéraires Singuliers organise un festival collaboratif à Dijon. Du jardin de l’Arquebuse à l’église St Philibert, on y découvre les œuvres collectives de toutes celles et ceux (particuliers, structures sanitaires, sociales, culturelles ou éducatives de Bourgogne Franche-Comté) qui se sont lancés dans l’aventure ! L’édition 2021 (du 15/03 au 2/05) sera placée sous le signe des « Liens & Secrets ». Art plastique, vivant, photo, vidéo, musique… Toutes les formes d’expression sont les bienvenues. Inscription jusqu’au 31/01. N’attendez-plus ! www.itinerairessinguliers.com

À ce propos… Comment osez-vous dire que Vercingétorix ne portait pas la moustache [rires] ? On ne sait pas à quoi ressemblait Vercingétorix, car les Gaulois n’avaient pas du tout la culture du portrait. Les représentations qu’on en a sont en réalité inspirées de dieux grecs ou romains. Ce que les archéologues savent en revanche, c’est que les rasoirs étaient courants en Gaule. Autant dire que nos indestructibles ancêtres n’étaient probablement pas tels qu’Uderzo et Goscinny les ont dépeint ! Propos recueillis par Suzi Vieira Ouvert 7/7 du 15/02 au 30/11 www.alesia.com

En 1 clic

Côte-d’Or Tourisme © R. Krebel

© Guillaume Liochon/Seb

Les visiteurs pourront même se retrouver face à face avec Vercingétorix en hologramme ! Les bustes de Vercingétorix et Jules César, placés à différents endroits du parcours, s’animeront en effet grâce à un système de mapping pour conter directement au visiteur, à la première personne, leur histoire et leur version de la bataille d’Alésia. Nous voulions incarner ces grandes figures et rendre cet événement crucial de l’Histoire de France plus vivant. De telles animations permettent de rendre le propos plus accessible… sans rien sacrifier pour autant aux faits scientifiques !

La région bourguignonne vient de lancer un nouveau site internet : Attractive Bourgogne-Franche-Comté. Imaginé à l’intention des touristes comme de ceux qui souhaitent s’y installer, il propose de nombreuses documentations pratiques ainsi que des portraits de personnalités qui, toutes à leur manière, font de ce territoire une « référence du mode de vie sain et accessible ». Simple citoyen, acteur économique, culturel ou sportif, participez à l’aventure en vous inscrivant pour devenir ambassadeur et porter haut les valeurs de votre région. www.attractive.bourgognefranchecomte.fr

5


Bougez autrement !

Au-delà du réel

Destination Canapé

STAN, le réseau de transport de l’agglomération nancéienne est désormais gratuit pour toutes et tous les samedis et dimanches. Une façon, pour la Métropole, d’inciter à transformer ses habitudes pour mieux vivre la ville et améliorer la qualité de l’air qu’on y respire ! Cette nouveauté en faveur de la transition écologique et du pouvoir d’achat marque la nouvelle dynamique des mobilités mise en œuvre grâce à un bouquet de solutions pratiques (offre de stationnement, mobilités douces, etc.). www.grandnancy.eu

Pour sa 28e édition, le Festival International du Film Fantastique de Gérardmer rentre dans la quatrième dimension avec une programmation intégralement en ligne, à découvrir du 27 au 31 janvier. Compétition, avant-premières, nuit décalée, Rétromania, courts métrages, etc. Tous les films seront visibles via une plateforme dédiée. Le public pourra également voter pour son film préféré et décerner son prix comme chaque année. Prévente de pass et de billets à la séance disponible dès le 7 janvier ! www.festival-gerardmer.com

Pour les curieux, amoureux d’histoire et affamés de culture, l’Office de tourisme de la capitale des Ducs de Lorraine a concocté les Conf’Canap de Destination Nancy ! Des visioconférences en ligne gratuites, avec guide, sont en effet proposées chaque samedi à 10h30, sur inscription. Au programme de janvier, petit coup de cœur pour la visite intitulée “Les imprimeries Royer”, une balade historique au cœur de l’architecture industrielle et Art nouveau de la ville. www.nancy-tourisme.fr

Petite Ce qu’il pause déj’ faut lire ! En attendant le festival 

Bonne nouvelle ! La billetterie de Nancy Jazz Sessions, saison de concerts dédiés au(x) jazz(s) de février à juin est ouverte. Quoi de mieux, en attendant le grand festival Nancy Jazz Pulsations d’octobre, que d’aller (re)découvrir les accords métissés de Lúcia de Carvalho le 9 février à la MDE ARTEM (gratuit) et le jazz-swing de Loco Cello le 25 février à la Manufacture ? Ou bien encore le son de la kora africaine dont joue Sona Jobarteh le 6 avril Salle Poirel ? Quelques pépites parmi tant d’autres dans la programmation… www.nancyjazzpulsations.com

Tous les lundis et jeudis à 12 : 12 tapantes, l’Université de Lorraine convie les internautes à un moment de partage, en ligne et en podcast. Chacun est invité à parler d’un livre, film, opéra, groupe de musique, exposition, etc., qu’on en soit l’auteur, le porteur de projet ou un simple fan. Il suffit de s’inscrire le jour même avant 11h pour recevoir le lien Teams permettant de se connecter au rendez-vous virtuel. Les podcasts quant à eux sont visibles à l’heure dite sur YouTube. www.enquetes.univ-lorraine.fr

Dans Ce qu’il faut de nuit, Laurent Petitmangin, 55 ans, raconte la fragile construction d’un jeune garçon orphelin de mère dans un coin de Lorraine. Ce père de famille et collectionneur de livres, qui vit du côté de Metz, écrivait des bribes de récits depuis dix ans quand il s’est décidé à envoyer son premier manuscrit. Déjà couronné de trois prix, et non des moindres, le Prix Femina des Lycéens 2020, le Prix Stanislas 2020 et le Prix Georges Brassens, l’auteur travaille déjà à deux nouveaux ouvrages ! Paru aux Éd. La Manufacture de livres (16,90 €)

© Imprimeries Réunies - Bibliothèque de Nancy

LORRAINE en bref

© Julien Intile

6


LUXEMBOURG en bref

#ArtEnGare Jusqu’à la mi-février, la 48e édition du Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême s’expose en grand format dans plus de 40 gares à travers la France, et notamment à Metz, Nancy, Strasbourg et Dijon ! Des créations visibles par quelque 7 millions de voyageurs-lecteurs-spectateurs. En gare de Metz, les plus jeunes pourront retrouver avec bonheur les jumeaux Céline et Colin, héros de la saga des Croques, imaginée par la talentueuse Léa Mazé, ou encore Ariol et Ramono, les délirants et célébrissimes petits personnages de Marc Boutavant et Emmanuel Guibert. Nouveaux venus ou artistes reconnus, à travers leurs parcours ou par le biais de thématiques, les différentes expositions programmées dans les gares du Grand Est dressent un alléchant panorama de la bande dessinée d’aujourd’hui, aussi exigeant qu’éclectique. Ainsi peut-on, à Nancy, découvrir Paracuellos 2 du «maître» Carlos Gímenez, et à Strasbourg l’exceptionnel Vernon Subutex de Virginie Despentes… mis en dessin par Luz, rien de moins ! # S.V. www.bdangouleme.com 

La Vierge et l’enfant, Onorio Marinari, collection de la famille Haukohl

Florence au crépuscule Présentée au Musée national d’Histoire et d’Art de Luxembourg, l’exposition Beyond The Medici dévoile les splendeurs méconnues du baroque florentin. Aucune ville n’est plus étroitement associée à l’essor de la Renaissance que la capitale toscane. Les Médicis y régnèrent en maîtres aux XVe et XVIe siècles; Bruneschelli y inventa la perspective, révolutionnant à tout jamais les codes de la représentation en peinture. Le sort de l’école de Florence dans les siècles qui suivirent cet âge d’or est en revanche moins connu. Initiée par le Musée national d’Histoire et d’Art de Luxembourg, la tournée européenne des œuvres appartenant à la famille américaine Haukohl donne à voir les splendeurs méconnues du baroque florentin. Débutée il y a quarante ans, cette collection constitue aujourd’hui le plus important ensemble dédié à ce courant hors d’Italie. Ancien banquier d’affaires de Wall Street issu d’une famille de collectionneurs de père en fils, Mark Fehrs Haukhol se passionne dès les années 1970 pour les artistes toscans du Grand Siècle et découvre, en bon investisseur, que ces maîtres ne sont pas très courus sur le marché. Il acquiert ainsi nombre de pièces à bas prix… qui valent aujourd’hui une fortune, comme la céleste Vierge avec l’enfant d’Onorio Marinari (1626-1716). L’absolue perfection du trait et la pureté sereine qui s’en dégage sont caractéristiques du conservatisme régnant encore au Seicento dans l’ancien berceau de la Renaissance. Contrairement au baroque vénitien, emporté dans le tourbillon des couleurs, l’école florentine se singularise par sa fidélité au classicisme d’un Raphaël. Ici, le dessin règne en maître. La raison prévaut. Dans la magnétique Judith décapitant Holopherne de Marinari, ne se retrouvent ni les spectaculaires effets de lumière, ni la force horrifique de la violence du tableau du Caravage sur le même thème. La puissance dramatique de la scène est mise en sourdine pour mieux exalter la beauté morale de la jeune femme qui sauve son peuple de l’esclavage, en tranchant la gorge du féroce chef assyrien d’un geste suprêmement délicat. On est éblouis par le velouté de la carnation des personnages dépeints, la finesse et la précision des traits de leurs visages. Au milieu de ces trésors de la peinture se découvre en outre une jolie surprise : un ensemble de quatre reliefs en stuc polychromé signés Antonio Montauti (1683-1746). Des bustes de Michel-Ange, Galilée, Machiavel et Marsile Ficin. Histoire de ne jamais oublier la gloire artistique et intellectuelle passée de la cité des grands-ducs.

© David Paquin

Par Suzi Vieira Jusqu’au 21 février
2021 www.mnha.lu L’exposition est également accessible en visite virtuelle

7


SCÈNES Théâtre • Humour • Danse

Alsace

› ERSTEIN Auditorium musée Würth

› BISCHWILLER

ZI Ouest, rue Georges Besse Rens. 03 88 64 74 84 - musee-wurth.fr

MAC

Ashes to ashes

«Tout va bien !» - Savions-nous que notre quotidien était aussi drôle ? Anne Roumanoff est toujours là pour nous rappeler que, puisque le monde va mal, autant s’en amuser follement ! 20 h - Jeudi 14 janvier

Festival Décadanse Jusqu’à l’os

Conception et interprétation : Caroline Allaire Cie KHZ Dès 5 ans - Exploration poétique, visuelle et gestuelle du squelette, «Jusqu’à l’os» propose un regard curieux sur cette structure fondamentale et invisible du corps humain. 11 h - Samedi 23 janvier

› HAGUENAU Théâtre Place du Maire Guntz Rens. Relais Culturel : 03 88 73 30 54 www.relais-culturel-haguenau.com

Et y a rien de plus à dire

Bal planète

© Y. Petit

Cie Pernette

› COLMAR Comédie de Colmar CDN Grand Est Alsace 6 route d’Ingersheim Billetterie : 03 89 24 31 78 - Prog. complet sur comedie-colmar.com

Meeting point

de Dorothée Zumstein Epik Hotel - Mise en scène : Catherine Umbdenstock Qu’est-ce qui fait frontière ? Du 20 au 23 janvier

1336 (Parole de Fralibs)

Une aventure sociale racontée par Philippe Durand. Du 1er au 3 février

d’après un texte de Thierry Simon La Lunette-Théâtre - Mise en scène : Sylvie Bazin et Thierry Simon Elle a 16 ans. Elle vit seule avec un père qui semble absent. Il y a bien ses copines de lycée, mais ça ne se passe pas bien. 2 séjours dans un service psychiatrique, «et y a rien de plus à dire». Dans le centre fermé où elle est assignée, elle rencontre Tristan, et Ludivine, une éducatrice pas comme les autres qui l’emmène sur des territoires inconnus. 20 h 30 - Mardi 12 et mercredi 13 janvier (au LEGT Robert Schuman)

Festival Décadanse Sur le fil

Compagnie Pyramid Mêlant hip-hop, burlesque et poésie, “Sur le fil” met en scène l’attente, ce moment de transition, vécu seul ou en groupe, entre rêve et réalité, dans lequel chacun cherche son propre chemin d’évasion, dans l’antichambre de ses pensées. Véritable aventure humaine, ce spectacle nous plonge dans un univers où le décor s’anime, où les tableaux grimacent et où souffler sur un bouquet de roses nous entraîne pour une valse à mille temps. 20 h 30 - Mardi 26 janvier

› MULHOUSE

Moi, Daniel Blake

d’après le film de Ken Loach Adaptation et mise en scène : Joël Dragutin - Cie Joël Dragutin Daniel Blake, ouvrier de 59 ans, est victime d’un accident cardiaque qui l’oblige à cesser le travail et à faire appel pour la première fois aux aides sociales. Il se voit toutefois contraint par l’administration à une recherche d’emploi intensive sous peine de perdre ses indemnités. Commence alors une descente aux enfers. Pendant ce combat, il se lie d’amitié avec Katie, jeune mère célibataire sans emploi, elle aussi confrontée à l’absurdité de l’administration. 20 h 30 - Mardi 2 février

La Filature

› ILLKIRCHGRAFFENSTADEN

Les Ailes du désir

20, allée Nathan Katz Rés. 03 89 36 28 28 billetterie@lafilature.org45

Stallone

d’après Emmanuèle Bernheim de et par Fabien Gorgeart, Clotilde Hesme, Pascal Sangla Lorsque Lise décide de se mettre à la boxe, après avoir vu au cinéma Sylvester Stallone chuter et se relever dans le film Rocky III, un médecin la prévient : un coup sur la poitrine peut causer un cancer. 20 h - Mardi 26 et mercredi 27 janvier Voir sous Opéra du Rhin, Strasbourg 20 h - Jeudi 28 et vendredi 29 janvier 15 h - Dimanche 31 janvier

L’Illiade 11 allée François Mitterrand Tél. 03 88 65 31 06 - www.illiade.com

› NIEDERBRONN LES BAINS

Anne Roumanoff

Le Moulin9

«Tout va bien» - Au menu de son nouveau spectacle : les réseaux sociaux, Emmanuel Macron, le politiquement correct, les femmes divorcées, la start-up nation, les sites de rencontres, le culte de l’apparence... Toujours mordant, irrésistible, drôle, pertinent et impertinent ! 19 h - Jeudi 28 et vendredi 29 janvier

42, avenue Foch - Tél. 03 88 80 37 66 moulin9@niederbronn-les-bains.fr

Hippolyte

Cie Le Talon Rouge L’histoire de l’adolescent qui dit non. Hippolyte, le fils de Thésée, le tendre sauvageon, le personnage catastrophe à la recherche de lui-même au plus profond des bois, le héros ordinaire au destin funeste. Dans cette écriture contemporaine, la tragédie n’est pas jouée d’avance. De son voyage initiatique, Hippolyte émergera plus fort, enfin prêt à vivre sa vie, non sans avoir réglé ses comptes. 20 h 30 - Vendredi 15 janvier

No man’s land

Chorégraphie : Milène Duhameau Compagnie DARUMA - Milène Duhameau Dès 9 ans - 3 hommes se rencontrent dans un no man’s land, un territoire à découvrir, un terrain de jeu, où se croisent un subtil mélange de complexités et de richesses individuelles et collectives. Les interprètes se jouent avec violence, sensualité, force et fragilité de ce(ux) qu’ils sont, de ce qu’ils doivent être ou pourraient être pour exister aux yeux de l’autre. Une danse hybride, au croisement du hip-hop, de la danse contemporaine et du théâtre physique. 17 h - Samedi 30 janvier

Hippolyte

© Raoul Gilibert

Anne Roumanoff

© Jean-Michel Rousvoal

de Harold Pinter Compagnie Le Veilleur - Mise en scène : Marion Bouquet L’histoire d’un couple qui part en vrille. Rebecca et Devlin sont chez eux, au théâtre et avec nous. Qui sont-ils ? Quel couple forment-ils ? Est-ce une femme avec son mari, une maîtresse avec son amant, une patiente avec son psychologue, une comédienne avec un comédien, ou une victime avec son bourreau ? Quel passé et quels secrets lient ces deux individus ? 20 h 30 - Jeudi 28 janvier

1, rue du Stade - Tél. 03 88 53 75 00 www.mac-bischwiller.fr

Danse participative - D’où venons-nous, qui sommes-nous, où allons-nous ? Ce bal des mondes s’amusera de la question des identités et des origines. En complicité avec un DJ, la compagnie y confectionnera une soirée danses et musiques du monde entier ; voire plus loin encore, au delà des frontières terrestres : et pourquoi pas une valse martienne ? 17 h - Dimanche 24 janvier

Moi, Daniel Blake

© Ingrid Mareski

8


Théâtre • Humour • Danse

SCÈNES

9

› LINGOLSHEIM Maison des Arts 8, rue du Château - Tél. 03 88 78 88 82 - mdarts-lingo.com

Miran, variations autour d’une absence

de Marilyn Mattei Compagnie Rêve Général ! - Mise en scène : Marie Normand, avec Isabelle Fournier, Jeanne Masson et Noémie Rimbert Dès 13 ans - Le collège est en ébullition. Dans quelques minutes, le Préfet sera là pour inaugurer une plaque commémorative de la Résistance. Miran, élève de 3e, doit lire pendant la cérémonie un extrait de la Déclaration des Droits de l’Homme, mais il a disparu. Miran est sans-papiers. Lola (collégienne), Laura (professeur de français) et Anne (principale de collège) ne sont pas du tout d’accord sur l’attitude à adopter. Que faire ? A l’aide de boîtiers de vote, le public décidera lui-même de l’orientation à prendre et donc de la suite du spectacle… «Miran, variations autour d’une absence» est le 2e volet du Projet Ursari, un triptyque théâtral traitant de l’exil, et particulièrement de ce que provoque chez nous l’arrivée de personnes exilées. À L’AUDITORIUM 17 h - Dimanche 17 janvier

› OBERNAI

› SAUSHEIM

Espace Athic

L’Eden

Rue Athic - Tél. 03 88 95 68 19 www.espace-athic.com

20 A, rue Jean de la Fontaine Prod. Label LN - Tél. 03 83 45 81 60 www.label-ln.fr

La mécanique du hasard

Théâtre du phare Une rocambolesque histoire de transmission inter-générationelle, conduite à un rythme effréné, qui nous embarque au milieu du désert texan pour suivre Stanley Yelnats, un ado envoyé en camp de redressement. Mais ce sont les héritages familiaux qu’il va déterrer… 20 h 30 - Mardi 12 janvier

Zawa Pinim, l’homme jaguar

Bardaf ! Cie Lénaïc Eberlin Dès 12 ans - Lénaïc Eberlin a rencontré des adolescents chez les Teko et Wayãpi, peuples amérindiens. Il partage les rires et la détresse et recueille la survivance d’une oralité saisissante. Un spectacle qui offre un témoignage de ces peuples, affectés par les changements sociétaux. 20 h 30 - Vendredi 22 janvier

› REICHSHOFFEN

Anne Roumanoff «Tout va bien» 20 h - Samedi 30 janvier

› SAVERNE Espace Rohan Relais culturel - Château des Rohan Place du Gal de Gaulle Tél. 03 88 01 80 40 www.espace-rohan.org

E lieb (Un amour)

de Isabelle Klein L’Arrach’Chœur, maison d’artistes - Mise en scène : Martin Adamiec En alsacien surtitré en français - L’histoire de Catherine, qui vient d’être placée en maison de retraite. Jacques, son mari, est mort depuis trente ans déjà. Elle ressent le besoin de se défaire des lambeaux de son histoire avant de franchir « la porte blanche ». Elle en appelle alors à Jacques et à son carnet intime qui lui apparaît sous forme de « vision » auditive. Elle y découvre le récit d’un Malgré-nous pris dans les affres de la guerre. Dans le cadre du festival Langues en Scène. 20 h 30 - Mardi 19 janvier

Sophia Aram

“À nos amours” - Elle poursuit son observation de la société en revisitant nos préjugés, nos héroïsmes et nos petits arrangements avec l’amour. Blanche-Neige a-t-elle de l’ambition ? Le prince charmant a-t-il bonne haleine ? L’éjaculation précoce est-elle compatible avec l’impuissance ? Dieu est-il féministe ? 20 h 30 - Vendredi 15 janvier

La Castine 12 rue du Général Koenig Tél. 03 88 09 67 00 www.lacastine.com

Festival Décadanse «Bounce !»

Chorégraphie : Catherine Dreyfus2000 ACT2 Compagnie, Catherine Dreyfus Dans le cadre du Festival Décadanse des Scènes du Nord Alsace - 1 femme/4 hommes, 1 chorégraphe/4 danseurs questionnent la place de l’homme dans la société d’aujourd’hui et s’interrogent sur les codes qui régissent l’univers masculin dans un monde en mutation. Sur scène, 4 visages de la masculinité s’exposent et composent un homme complexe, multiple, pluridimensionnel. 20 h 30 - Samedi 30 janvier

© Benoit Cambillard

Hom(m)es

Chorégraphie et mise en scène : Thomas Guerry et Camille Rocailleux Cie Arcosm Danse et musique - 2 musiciens à cordes et 2 danseurs aux corps acrobates s’accordent et s’échauffent. Et si tout ne se passait pas comme prévu ? Ensemble, ils font face à un immense et immuable cube. Ils s’y agrippent et tombent, s’obstinent. Stimulés par l’obstacle, les interprètes vont tour à tour se bousculer, danser, murmurer, s’énerver, jouer… Le chorégraphe Thomas Guerry s’interroge ici sur notre capacité à envisager l’échec.

Comment fait-on pour rebondir quand on rate, quand on tombe, quand on échoue ? 20 h 30 - Jeudi 28 janvier

Moi, Daniel Blake

d’après le film de Ken Loach Cie Joël Dragutin - Adaptation et mise en scène : Joël Dragutin Daniel Blake, ouvrier de 59 ans, est victime d’un accident cardiaque qui l’oblige à cesser le travail et à faire appel aux aides sociales. 20 h 30 - Mercredi 3 février

› SCHILTIGHEIM La Briqueterie Avenue de la 2e DB

La Revue Scoute

On va naviguer dans l’incohérence, pagayer dans la bêtise, louvoyer dans l’absurde. On va défricher l’indéchiffrable. Enfin quoi, les penseurs scouts vont donner du sens à une année qui n’en a pas eu. Car franchement, cette année 2020, c’était n’importe quoi ! Schiltigheim culture Rens. et rés. 03 88 83 84 85 www.ville-schiltigheim.fr 20 h 30, dimanche à 17 h - Du 19 janvier au 21 février


SCÈNES Théâtre • Humour • Danse

› SCHILTIGHEIM

critique le concernant va remettre le feu dans ce volcan éteint et le lancer dans une aventure de la création qui l’entraînera dans une spirale burlesque d’où il ne ressortira pas “vivant flamboyant”… mais peut-être un peu plus libre qu’avant ! 20 h 30 - Du 14 au 16 janvier

Des plans sur la comète

Cheval Blanc 25, rue Principale

Kosh

Lycée Aristide Briand 12 rue du Barrage

Et y’a rien de plus à dire

de Thierry Simon La Lunette Théâtre - Mise en scène : Thierry Simon et Sylvie Bazin Voir sous Haguenau Schiltigheim culture Rens. et rés. 03 88 83 84 85 www.ville-schiltigheim.fr 20 h - Jeudi 14 janvier

› SÉLESTAT Les Tanzmatten Quai de l’Ill Tél. 03 88 58 45 45 www.tanzmatten.fr

Festival Langues en scène E Lieb (Un amour)

de Isabelle Kein L’Arrach’chœur, maison d’artistes - Mise en scène : Martin Adamiec Voir sous Saverne 20 h 30 - Jeudi 21 janvier

Under d’Brick

Écriture et mise en scène : Alphonse Walter Lothringen theater En platt lorrain surtitré - Ils sont deux. Ils sont vieux. Ils n’ont pas de domicile fixe et vivent sous les ponts, quelque part où l’on parle leur dialecte. Ces deux personnages marginaux et hauts en couleur donnent naissance à une comédie acidulée et contemporaine, qui a les traits d’une fable philosophique invitant le spectateur à revenir à l’essentiel. 20 h 30 - Mardi 26 janvier

Batis au pays des Welches

de Gilbert Michel Co-auteur : Sébastien Bizzotto Théâtre de la Choucrouterie - Mise en scène : Céline d’Aboukir Conte musical en français et en welche surtitré - Un voyage où les éléments historiques et ethnographiques de la culture welche sont évoqués en français alors que les chansons et histoires drôles sont en welche sur-titrées en français. 20 h 30 - Jeudi 28 janvier

S’Cabaret - 2 © Fabienne Rappeneau

«Faut pas louper l’Kosh» - Beat-boxing Kosh met son talent de bruiteur dans un seul en scène où les sons sont aussi fous que surprenants, comme la guitare électrique de son frère, le chant des oiseaux, l’ascenseur ou même le panda qui vomit ! Schiltigheim culture Rens. et rés. 03 88 83 84 85 www.ville-schiltigheim.fr 20 h 30 - Vendredi 22 janvier

Forever

Des plans sur la comète

Écriture et mise en scène : Tristan Petitgirard avec Noémie de Lattre, Jérôme Anger Garance, pétillante trentenaire, tombe sous le charme de Jean-Philippe, père de sa meilleure amie. La découverte de cet amour caché ne va pas arranger les relations déjà houleuses entre Estelle et son père. 20 h 30 - Samedi 30 janvier

› SOULTZ SOUS FORÊTS La Saline Place du Gal de Gaulle Tél. 03 88 80 47 25 www.la-saline.com

Jusqu’à l’os

Conception et interprétation : Caroline Allaire Cie KHZ Dans le cadre du Festival Décadanse des Scènes du Nord Alsace - Caroline Allaire investit le corps humain, dans un spectacle singulier sous forme de conférence dansée. Morceau par morceau, os après os, la poésie du corps qui bouge nous emporte, le temps d’un surprenant voyage. 19 h 30 - Vendredi 22 janvier

› STRASBOURG Cinéma Vox 17, rue des Francs Bourgeois Tél. 03 88 75 50 21 - www.cine-vox.com

Théâtre au cinéma : «Lucrèce Borgia»

Réalisé par Denis Podalydès - La Comédie-Française Dimanche à 11 h et 17 h, lundi et mardi à 19 h 30 - Du 10 au 19 janvier

Chanteurs et musiciens, poètes et comédiens, clowns, conteurs et danseurs : les numéros se succèdent, le tout orchestré par un maître de cérémonie. l’Espace K, en collaboration avec Le S’Cabaret, offre un lieu d’expression aux artistes strasbourgeois, amateurs comme confirmés. 20 h 30 - Mardi 19 janvier

Voix sans frontières

Plateau d’artistes en soutien à l’association Voix sans frontières Présenté par le Capitaine Sprütz, ce spectacle fait appel à des artistes en tous genres qui apporteront leur énergie, leur univers et leur générosité afin d’aider l’association Strasbourgeoise “Voix sans frontières” dans son action en faveur des enfants réfugiés dans les camps du sud Soudan. L’association envoie des chefs de choeur pour former leurs homologues dans l’un des plus grands camps de réfugiés du monde, à Lira. Au final, les enfant soudanais (en particulier les enfants soldats) chantent et dansent pour tenter d’adoucir leur situation. La résilience par le chant ! Et ça marche. Soutenez cette démarche en assistant au spectacle proposé par le Capitaine Sprütz : humour, musique, chant, performances. Découvrez des photos et des reportages réalisés sur place dans les camps. 20 h 30 - Dimanche 24 janvier

Hop(e)

de et par Émilien Médail Mise en scène : Félix Matagne Humour et performances - Un circassien emprisonné par ses doutes et ses craintes veut monter un spectacle sur lui. Dur de faire du beau, du neuf, tout en parlant de soi. Et si justement, lui, il pensait autrement et si justement, lui, il se voyait autrement ? S’il était autrement ? S’il sortait du cadre ? Ces questions et bien d’autres se mélangent au cirque et nous offrent une fable personnelle pleine d’humour et de poésie, où chacun retrouvera une part de ses propres questionnements intérieurs. 20 h 30 - Du 28 au 30 janvier 17 h - Dimanche 31 janvier

Espace K 10, rue du Hohwald Tél. 03 88 22 22 03 www.espace-k.com info@espace-k.com

Le sublime sabotage

de et par Yohann Metay Retiré dans sa longère angevine, le comédien, qui se contente de vente de fromages de chèvre et de yoga, aspire à la paix. Mais la découverte d’une vieille

© Nelly Rodriguez

10

Hop(e)

Maillon 1 boulevard de Dresde Tél. 03 88 27 61 81 - www.maillon.eu

L’étang

d’après Robert Walser Conception, mise en scène : Gisèle Vienne Théâtre, marionnettes - C’est l’histoire d’un jeune garçon qui se sent mal aimé par sa mère et, au comble du désespoir, simule un suicide pour vérifier l’amour qu’elle lui porte. S’ensuit un tendre dialogue avec celle-ci, qui semble estomper les limites entre réel et fiction. Adèle Haenel et Ruth Vega Fernandez incarnent les 2 personnages tout en prêtant leurs voix à 15 poupées de taille humaine avec qui elles partagent la scène. Mouvement et immobilisme, voix incarnées et silences sont ici les éléments d’une composition scénique sensible qui fait se superposer plusieurs réalités. 19 h - Du 19 au 23 janvier

Forever

Chorégraphie : Tabea Martin avec Tamara Gvozdenovic, Rebecca Journo, Benjamin Lindh, Daniel Staaf, Miguel do Vale La mort fait partie de la vie. Et pourtant la question de l’immortalité occupe les sociétés depuis toujours. Vivre éternellement, qu’est-ce que ça signifie ? Qu’est-ce qui nous pousse à vouloir entrer dans la postérité ? À travers des dialogues, des jeux et des ateliers, ce sont ces questions que la chorégraphe Tabea Martin a voulu aborder avec des enfants. 19 h - Mercredi 27 et vendredi 29 janvier 18 h - Samedi 30 janvier


Théâtre • Humour • Danse

Place Broglie - Tél. 0825 84 14 84 (0,15 € /mn) - caisse@onr.fr www.operanationaldurhin.eu

Les Ailes du désir

Chorégraphie : Bruno Bouché Direction musicale : Simone Menezes CCN - Ballet de l’Opéra national du Rhin Orchestre symphonique de Mulhouse Création - S’inspirant du chef-d’œuvre de Wim Wenders, ces «Ailes du désir» sont une invitation à explorer par la musique et le geste dansé le mystère absolu de l’incarnation. Mieux que des mots, la danse et la musique sont assurément les meilleurs catalyseurs de ce frémissement de la vie en nous, de cette inépuisable effervescence des sens, l’odorat, le goût, le plaisir du toucher… tout ce qui fait la joie de l’existence. Pour cette délicate réflexion sur les sens, Bruno Bouché mêlera musiques du répertoire et nouvelles pages spécifiquement commandées pour ce ballet à la jeune compositrice londonienne Jamie Man. 20 h - Les 13, 14, 16 et 18 janvier 15 h - Dimanche 17 janvier

Pôle-Sud CDCN-Strasbourg 1 rue de Bourgogne - Strasbourg Tél. 03 88 39 23 40 - www.pole-sud.fr billetterie@pole-sud.fr

L’année commence avec elles

Pour cause de raisons sanitaires, cette seconde édition ne pourra être présentée dans sa version initiale, Cristina Moura (Brésil), Murielle Elizéon (Etats-Unis) et Oona Doherty (Irlande) devant reporter leur tournée.

iU an Mi

Final cut

Conception et écriture : Myriam Saduis Cie Défilé Myriam Saduis déroule le film familial enchâssé dans la grande bobine de l’Histoire, sur fond de guerre d’indépendance de la Tunisie. TAPS LAITERIE 20 h 30 - Mercredi 3 et vendredi 5 février 19 h - Jeudi 4 février

Rés. 03 68 98 52 02 Billetterie : resataps@strasbourg.eu www.taps.strasbourg.eu - Accueil du TAPS Scala - TAPS Laiterie uniquement en caisse du soir

Lost in Ballets russes

Chorégraphie, interprétation : Lara Barsacq Des Ballets russes de Diaghilev qui ont défrayé la chronique aux débuts du XXe siècle à la danse d’aujourd’hui, Lara Barsacq met en scène la mémoire des corps et l’actualité du geste. Entre dérision et poésie, «Lost in Ballets russes» revisite l’histoire de la danse du côté de l’imaginaire. 19 h - Mardi 19 et mercredi 20 janvier

Gens du pays

Marc-Antoine Cyr Cie Les Méridiens - Mise en scène : Laurent Crovella Doit-il se fondre sagement dans le moule ou s’aventurer parmi les loups en périphérie des villes, à la marge de la bonne société ? Outre les tracasseries de l’adolescence, Martin Martin traverse une vraie crise identitaire. Egratignant au passage quelques solides préceptes moraux, l’auteur entraîne son héros junior dans une quête de soi. Un conte initiatique qui dépasse le pays où on vit, celui d’où on vient, les racines communautaires et toutes les normes socialement établies. TAPS SCALA 19 h - Mardi 12, mercredi 13, jeudi 14, vendredi 15 et samedi 16 janvier

Graces

Chorégraphie : Silvia Gribaudi Silvia Gribaudi Performing Arts Elle a la mine espiègle et un corps pulpeux. Elle aime en jouer avec facétie pour défier les tabous, déjouer les codes et les clichés. Cette tournure malicieuse est à l’œuvre dans Graces. Un spectacle allègrement nourri de « positive attitude » signé Silvia Gribaudi. 19 h - Jeudi 21 et vendredi 22 janvier

Théâtre National de Strasbourg 1, av. de la Marseillaise Loc. 03 88 24 88 24 billetterie@tns.fr - www.tns.fr

Les Frères Karamazov

d’après Fédor Dostoïevski Adaptation et mise en scène : Sylvain Creuzevault, avec Nicolas Bouchaud, Sylvain Creuzevault, Servane Ducorps «Le Grand Inquisiteur» est un chapitre culte des «Frères Karamazov». Ivan, un des frères, raconte à Alexeï, le benjamin, ce qu’il a imaginé : le Christ revient sur terre au XVIe siècle, à Séville, au temps de l’Inquisition. Le metteur en scène Sylvain Creuzevault et son équipe s’emparent de ce récit philosophique, politique et théologique pour le faire dialoguer avec le monde contemporain. Du 8 au 15 janvier

Quartier 3 : destruction totale

de Jennifer Haley Cie Coup de Chien - Mise en scène Cécile Mourier et Christophe Muller Un groupe d’adolescents tente d’atteindre le dernier niveau dénommé « La Maison Finale » d’un jeu vidéo se déroulant dans une réalité virtuelle, « Le Quartier ». Ce dernier est habité de zombies que les joueurs doivent éviter ou tuer pour progresser de niveau en niveau. Mais petit à petit on découvre que les actions destructrices des joueurs troublent le calme apparent de la banlieue et que les relations entre les jeunes et les adultes, perdus dans un monde réel déconnecté des valeurs humaines, se détériorent… TAPS LAITERIE 19 h - Mardi 19, mercredi 20, jeudi 21, vendredi 22 et samedi 23 janvier

i-clit

Chorégraphie, interprétation : Mercedes Dassy Du féminisme pop et de ses icônes à la nouvelle vague d’aujourd’hui, ultra connectée, sexuée et populaire. C’est en questionnant cette évolution à partir du corps que Mercedes Dassy a créé «i-clit». Une performance explosive qui joue les métamorphoses entre musique et danse. 19 h - Mardi 26 et mercredi 27 janvier

Amour-S

Conception et chorégraphie : Radhouane El Meddeb - La Cie de Soi C’est à la poésie de Khalil Gibran que le chorégraphe se réfère, le temps d’un délicat trio aux gestes ciselés par un sentiment, l’amour. 20 h 30 - Mercredi 3 et jeudi 4 février

Mauvaise

de Debbie Tucker Green Compagnie migratori k.merado - Mise en scène : Sébastien Derrey Une famille noire : un père, une mère, trois soeurs, un frère. L’une des soeurs veut exhumer un secret familial : elle pousse les siens à nommer ce qui s’est passé pendant l’enfance. À travers la violence sourde des silences et la circulation difficile des échanges tendus et heurtés, le secret fait résonner l’écho d’un terrible trauma, profond et inavouable. Du 19 au 26 janvier

J’ai rencontre Dieu sur Facebook

Superstructure

de Ahmed Madani Madani Compagnie Mise en scène : Ahmed Madan

Graces (Pôle-Sud)

© Fabio Sau

© François-Louis Athénas

Chorégraphie : Lali Ayguadé Lali Ayguadé Company Le second volet d’une trilogie qui se consacre aux instants fragiles de la vie et à l’expression de nos émotions. Entre

TAPS, Théâtre Actuel et Public de Strasbourg

théâtre et danse, retenue et exubérance, la danse virtuose de l’artiste espagnole se joue des codes et représentations de nos sociétés, offrant un regard différent sur le deuil et ses rituels. 19 h - Mercredi 13 et jeudi 14 janvier

Comme les jeunes gens de son âge, Nina grandit et se cherche, rêvant du grand amour et du fabuleux destin qui l’attend. Choyée par sa mère, une femme célibataire, battante et féministe, l’adolescente sans histoire bascule après un deuil douloureux. Se voilant la face pour se dérober à la cruelle réalité, elle se laisse séduire par des mots tendres empreints de fantasme religieux et de fanatisme amoureux. Ahmed Madani décortique la mécanique infernale de la manipulation et l’embrigadement. TAPS SCALA 19 h - Mardi 26, mercredi 27, jeudi 28 et vendredi 29 janvier

11

de Sonia Chiambretto Mise en scène et scénographie : Hubert Colas, avec Mehmet Bozkurt, Lahcen Elmazouzi, Émile-Samory Fofana Le récit choral d’une jeunesse algéroise, dont la vitalité se heurte au climat de peur de la « décennie noire » (1991-2002). Hubert Colas met en scène cette parole poétique, brute, vivante et fragmentaire. Du 21 au 30 janvier

Superstructure

© Julian Hohannes Olbrich

Opéra national du Rhin

SCÈNES


SCÈNES Théâtre • Humour • Danse

Bourgogne

Survival Kit

› AUXERRE

Théâtre 54, rue Joubert - Tél. 03 86 72 24 24 www.auxerreletheatre.com

Love me…

Dramaturgie et collage : Sophie Présumey et Sébastien Valignat Cie Cassandre - Mise en scène : Sébastien Valignat On a tous besoin d’amour. De Platon aux plans cul, 4 interprètes, comédien·ne·s, chanteur·se·s, ouvrent ce dossier toujours brûlant ! 19 h - Mardi 12, mercredi 13, jeudi 14 et vendredi 15 janvier

© Cie Facteurs Communs

Fuga (oratorio)

› STRASBOURG TJP - CDN Strasbourg Grand Est GRANDE SCÈNE - 7 rue des Balayeurs PETITE SCÈNE - 1 rue Pont St-Martin Rens. et rés. 03 88 35 70 10 reservation@tjp-strasbourg.com www.tjp-strasbourg.com

Moby Dick

d’après Herman Melville Cie Plexus polaire Dès 14 ans - Dans sa nouvelle création, Yngvild Aspeli s’attaque à l’un des grands récits romanesques réussissant à fasciner par-delà les générations. Plutôt que d’adapter Moby Dick, roman foisonnant s’il en est, elle prend ses distances pour centrer son récit autour de la folie dévorante qui habite le Capitaine Achab et son équipage. GRANDE SCÈNE 19 h - Jeudi 7 et vendredi 8 janvier

Ride

Carine Gualdaroni - Cie Juste après Dès 2 ans - Guidés par une danseuse, les plus jeunes sont invités à creuser dans les origines de la vie, à explorer cette gardienne des traces du passé. CENTRE CHORÉGRAPHIQUE DE STRASBOURG 10 h et 17 h - Samedi 23 et dimanche 24 janvier 10 h et 15 h - Mercredi 27 janvier

Gaung, une chambre aux méandres

Julia Kovacs, Arnaud Labbé Delicata Automne 2085

Dès 13 ans - Sur le chemin d’un théâtre visuel et sensoriel, le collectif Automne 2085 tisse l’histoire d’un peintre et de son modèle fétiche, à moins que ce ne soit la sienne et celle de son créateur. GRANDE SCÈNE 19 h - Jeudi 28 et vendredi 29 janvier

› WISSEMBOURG La Nef 6 rue des Ecoles Tél. 03 88 94 11 13 www.ville-wissembourg.eu

Survival Kit

Cie Facteurs Communs Mise en scène : Davide Giovanzana Théâtre physique et burlesque - Éloïse, Nathalie, Paul et Marc sont isolés dans un bunker luxueux. Ils sont bien décidés à survivre et ont choisi d’embrasser la philosophie survivaliste. Alliant humour noir, théâtre physique et images étonnantes, ce spectacle vise à s’attaquer à l’une des peurs les plus marquantes qui domine notre société au cours de ce troisième millénaire : l’effondrement de notre civilisation. 19 h - Jeudi 7 et samedi 9 janvier

d’après Jean-Michel Baudoin Théâtre de l’Argile, Compagnie Initial CD, Théâtre du Nom-Dit - Mise en scène : Jean-Christophe Cochard Deux adolescents disparus, deux familles en détresse. Porté par un intense quatuor d’acteurs, un thriller social mordant qui suit la métaphore musicale de la fugue… jusqu’au silence. 20 h 30 - Jeudi 28 janvier

› BEAUNE Théâtre 64, rue de Lorraine - Tél. 03 80 24 55 61 theatre@mairie-beaune.fr theatredebeaune.com

Facéties

Chorégraphie : Christian et François Ben Aïm Voir sous Mâcon 20 h - Vendredi 15 janvier

La Petite histoire

d’Eugène Durif Théâtre à Cran - Mise en scène : JeanJacques Parquier Raconter l’amour impossible de Roméo et Juliette encore une fois : dans un registre baroque, l’auteur nous embarque dans les coulisses imaginées de ce chef-d’œuvre intarissable. 20 h - Jeudi 21 janvier

› CHALON SUR SAÔNE Auditorium du Conservatoire du Grand Chalon 1 rue Olivier Messiaen conservatoire.legrandchalon.fr Tél. 03 85 42 42 67

Maous

Chorégraphie : Laura Buisson, Philippe Cheloudiakoff Cie Écarts Hip-hop et contemporain, en famille dès 6 ans - Et pourquoi le gigantesque ne serait-il pas léger ? Et pourquoi le minuscule ne serait-il pas lourd ? Inspiré de la pensée d’artistes comme Jeff Koons, Pablo Picasso et Marcel Duchamp, le hip-hop et la danse contemporaine se complètent pour questionner le mouvement, l’infiniment petit, l’infiniment grand et l’absurde pour le plaisir des tout-petits comme des grands. 19 h - Mercredi 20 janvier

Espace des Arts, Scène nationale 5bis, av. Nicéphore Niépce Billetterie : 03 85 42 52 12 billetterie@espace-des-arts.com espace-des-arts.com

La Mouette

d’Anton Tchekhov Collectif MxM - Mise en scène : Cyril Teste Au carrefour du théâtre et du cinéma, cette libre adaptation de «La Mouette» explore l’amour fou d’un fils pour sa mère et révèle des émotions possiblement en voie de disparition. 20 h - Jeudi 7 et vendredi 8 janvier 17 h - Samedi 9 janvier

Que tout s’enflamme, nous attendrons

Écriture et mise en scène : Aline Reviriaud Idem Collectif En s’inspirant du chef-d’œuvre de Luis Buñuel, «Le Charme discret de la bourgeoisie», la pièce s’immerge dans un grand rêve qui oscille entre vision et réalisme, satire et absurdités. «Que tout s’enflamme, nous attendrons» narre l’histoire de personnages en crise : un boucher plus tendre que sa

Déplacement

Chorégraphie : Mithkal Alzghair Cie Hek-Ma Un spectacle centré sur le patrimoine de la culture syrienne, ses traditions et ses physicalités, sa transe, ses dynamiques et ses répétitions, qui nous plonge dans le chaos syrien, en mêlant tradition du dabké (danse folklorique) et modernité pour explorer les traces laissées par la guerre. 20 h - Jeudi 21 janvier

Que tout s'enflamme, nous attendrons

© Laure Villain

12


Moby Dick

› CHENÔVE

fonction, un clown précaire et esseulé, un adolescent qui vend des chocolats pour son lycée, sa mère aide-ménagère et un chien nommé Las Vegas… Cette trame théâtrale, ponctuée par des chansons en live et des figures aériennes, s’interroge sur le rapport entre ces êtres plutôt disparates. Un spectacle où ça chante, ça s’envole, ça boxe et ça beatbox ! 20 h - Mardi 12, mercredi 13 et jeudi 14 janvier

9, espl. de la République www.cedre.ville-chenove.fr “D’ailleurs” - Il est de retour avec un one man show inédit, un 6e spectacle mêlant stand-up et personnages. Prod. Label LN - Tél. 03 83 45 81 60 www.label-ln.fr 20 h - Samedi 9 janvier

Chor. Mickaël Le Mer - Cie S’Poart Une création aérienne et fluide, un ballet éblouissant, où 3 danseuses et 6 danseurs virevoltent avec l’élégance de papillons. Symbole de la métamorphose heureuse dans de nombreuses cultures, le papillon est signe de renouvellement et l’expression finale et flamboyante de son espèce. Cette nécessité de se transformer pour s’épanouir pleinement est également celle de tout être humain, un cheminement qui mérite réflexion. 20 h - Mercredi 20 janvier

D’Jal

“À cœur ouvert” - Toujours déjanté, il nous entraîne dans un véritable hymne à la vie et se confie à nous et nous fait passer du rire aux larmes. Prod. Label LN - Tél. 03 83 45 81 60 www.label-ln.fr 20 h 30 - Mercredi 20 janvier

Sellig

«Épisode 5» - Il nous entraîne dans l’exploration de notre quotidien riche de situations à la fois agaçantes et drôles. Prod. Scenizz - Points de vente habituels - PMR : 06 95 85 52 05 20 h 30 - Samedi 23 janvier

Motion (passage)

Chorégraphie : Brahim Bouchelaghem Cie Zahrbat Un festival de virtuosité, avec des figures si surprenantes qu’elles flirtent avec l’impossible. Très cinématographique, ménageant des jeux de regards, des modulations d’énergie et de rythme, la pièce se construit comme un film ou une BD grâce à des découpages astucieux de lumière, réhaussés par des aplats de couleur mobiles. L’ensemble allie à la poésie du geste une danse éblouissante. 20 h - Vendredi 22 janvier

Olivier de Benoist

“Le Petit dernier” - ODB vous prodiguera moult conseils puisés dans son expérience de père de 4 bambins. Prod. Scenizz - Points de vente habituels - PMR : 06 95 85 52 05 20 h 30 - Mercredi 27 janvier

La machine de Turing

de et avec Benoît Solès Mise en scène : Tristan Petitgirard L’incroyable destin d’Alan Turing, le mathématicien anglais qui a brisé le code secret de l’Enigma allemande pendant la Seconde Guerre mondiale. 20 h - Mardi 2 février

› CHÂTILLON SUR SEINE Théâtre Gaston Bernard

› DIJON

Place du 8 mai 1945 - Tél. 03 80 91 39 51 theatregastonbernard.fr

A.B.C.

Dchèquématte

de Marilyn Mattei Cie Rêve Général ! - Mise en scène : Marie Normand

4, passage Darcy Tél. 03 80 30 98 99 - abcdijon.org AU THÉÂTRE DES FEUILLANTS

© Emmanuel Ciepka

Comparution immédiate 2 Justice : Loterie nationale

de Dominique Simonnot Mise en scène : Michel Didym - Collaboration artistique et interprétation : Bruno Ricci On dit de la justice qu’elle est lente mais il existe une procédure qui va très vite : la comparution immédiate, héritière du légendaire «flagrant délit». La règle est simple : un délit commis, une arrestation, une garde-à-vue et un jugement immédiat. Trente minutes suffisent pour distribuer des mois de prison. Le metteur en scène Michel Didym et Bruno Ricci, comédien seul en scène, parviennent à donner corps aux prévenus, policiers, avocats, procureurs, juges, déjà croqués dans les chroniques judiciaires de Dominique Simonnot parues dans Le Canard enchaîné. Ensemble, ils témoignent, sans pour autant dénoncer, du traitement de

la justice française, dans les prétoires de comparution immédiate. Le trio mène un travail d’investigation et propose une sélection de chroniques cocasses et bouleversantes. Rien n’est inventé, tout est vrai. Et Bruno Ricci réussit la prouesse de jouer avec maestria tous les rôles de cet étonnant spectacle. 20 h - Mardi 12 janvier et mercredi 13 janvier

Et le cœur fume encore

Conception, montage, écriture : Margaux Eskenazi, Alice Carré avec des extraits d’Assia Djebar, Édouard Glissant, Jérôme Lindon, Kateb Yacine Mise en scène : Margaux Eskenazi - La Compagnie Nova et FAB - Fabriqué à Belleville

Moby Dick

d’après “Moby Dick” d’Herman Melville Cie Plexus Polaire - Mise en scène : Yngvild Aspeli Le grand-père marin qu’Yngvild garde en mémoire lui inspire encore à ce jour des images de visages rugueux et de ports remplis de navires, de sons. Pour cette artiste, l’histoire se transmet par les mot, mais aussi par une ambiance à laquelle chaque élément - la marionnette, le jeu d’acteur, la musique, la lumière, la vidéo - contribuent. Pour elle, personne ne saisit la bataille entre l’Homme et la nature mieux qu’Herman Melville dans «Moby Dick». Et cette expédition, où s’affrontent la capitaine Achab et la célèbre baleine blanche, est aussi l’histoire d’une obsession, ainsi qu’une enquête sur le sens de la vie. Ce monstre littéraire sera traduit en une pièce de théâtre visuel, interprétée par un chœur de six acteurs-marionnettistes, une baleine géante en marionnette et des ombres. 20 h - Jeudi 21 janvier

Théâtre Dijon Bourgogne Centre Dramatique National Rés. 03 80 30 12 12 - www.tdb-cdn.com AU PARVIS ST JEAN, sauf mention

How deep is your usage de l’Art ? (Nature morte)

Conception : Antoine Franchet, Benoît Lambert, Jean-Charles Massera Mise en scène : Benoît Lambert, JeanCharles Massera - Théâtre Dijon Bourgogne, CDN L’art, qu’est-ce que ça nous fait ? Que ressent-on après avoir regardé, écouté, lu une œuvre ? Quelle utilisation en fait-on au quotidien ? En bref, à quoi ça sert ? Benoît Lambert, Antoine Franchet et JeanCharles Massera nous invitent à un spectacle rêveur et facétieux qui se fabrique sous nos yeux. Ils interrogent les usages que nous faisons de l’art, comment on se l’approprie, le déplace, le réutilise, chacun avec ses références propres et son imaginaire. Fondé sur un travail d’improvisation, de création au plateau, le spectacle débute comme une conférence qui dérape peu à peu pour nous entraîner dans un monde poétique et visuel. 19 h - Mardi 12, mercredi 13 et jeudi 14 janvier 18 h 30 - Vendredi 15 janvier

© Loïc Nys

Gad Elmaleh

Butterfly

Dès 7 ans - Ciprian est le fils d’un montreur d’ours, arrivé en France avec sa famille pour fuir la violence de son pays d’origine. Mais cette nouvelle vie va s’avérer bien difficile pour eux, contraints de loger dans un bidonville et à la merci de mafieux. Et puis un jour, par hasard, Ciprian découvre le jeu d’échecs… Adapté du roman «Le fils de l’Ursari» de XavierLaurent Petit, «Dchèquématte» est le premier volet d’un tryptique théâtral imaginé par Marie Normand. 20 h - Mercredi 20 janvier

© Polina Borisova

Le Cèdre

Une fiction théâtrale autour des enjeux de la décolonisation, une traversée de la guerre d’Algérie, un travail de mémoire pour nous aider à rebattre les cartes et (re)penser nos identités dans une France porteuse d’une lourde histoire coloniale. Le spectacle mêle la rigueur d’une matière documentaire faite de témoignages et d’archives historiques, à des textes empruntés à la littérature. L’entrée dans l’Histoire se fait par l’intime, par le parcours de personnages qui ont vécu la guerre ou en sont les héritiers : pied noir, harki, membre du FLN, travailleur algérien... offrent plusieurs visions des événements, sans jugement. 19 h - Mardi 19, mercredi 20 et jeudi 21 janvier 18 h 30 - Vendredi 22 janvier 17 h - Samedi 23 janvier

Rira bien qui rira

Tentative de conférence sur le rire par Proserpine Conception, texte, interprétation : Caroline Obin Figure transgressive à la force joyeuse, libre et libératrice, la clown Proserpine se lance dans une tentative de conférence sur le rire, aussi extravagante que décalée. SALLE J. FORNIER 20 h - Lundi 1er, mardi 2, mercredi 3 et jeudi 4 février 18 h 30 - Vendredi 5 février

Théâtre Mansart 94, bd Mansart Rens. et rés. 03 80 63 00 00 theatre-mansart@crous-bfc.fr

L’attrape dieux

Compagnie Hums 2 acteurs viennent de livrer leur plus belle performance. Émus et fiers, ils nous livrent les secrets de leur succès. Mais un événement inattendu, minime, fait basculer leurs certitudes. Bo ! Fé ! Ma ! - Saison culturelle Crous Bourgogne-Franche-Comté www.bofema.crous-bfc.fr 20 h 30 - Mercredi 20 janvier


SCÈNES Théâtre • Humour • Danse

L’arc, Scène nationale Esplanade François Mitterrand Tél. 03 85 55 13 11 www.larcscenenationale.fr

La vie animée de Nina W

d’après Nina Wolmark Cie Les bas-bleu - Mise en scène : Séverine Coulon Dès 8 ans - Une grande épopée, avec des marionnettes, des machineries, des découvertes et des souvenirs ! Nina est née pendant la 2e guerre mondiale en Biélorussie. Dès ses premiers jours, elle subit un exode, et à cinq ans, confrontée une fois de plus à une nouvelle culture, à une nouvelle langue, elle décide d’arrêter de parler… Nina Wolmark deviendra la scénariste des dessins animés qui ont bercé la jeunesse des années 80. Sa vie est faite de plaisirs, de rencontres et de regards curieux sur le monde. 19 h - Jeudi 21 janvier

Mire

Chorégraphie : Jasmine Morand Cie Prototype Status Installation chorégraphique - Au milieu des spectateurs, 12 danseurs évoluent dans un habitacle circulaire et fermé : des fentes dans les parois permettent de les apercevoir, des miroirs ouvrent une perspective inédite sur ces corps masculins et féminins, continuellement en mouvement, complètement nus. Chacun est ainsi invité à considérer son propre rapport au corps, dans l’espace privé comme dans l’espace public, le corps vécu et le corps exposé, offert au regard. 19 h et 21 h - Vendredi 22 janvier

Entreprise

Cie Le Festin Mise en scène : Anne-Laure Liégeois Un triptyque satirique sur le monde du travail et son évolution et un trio savoureux d’acteurs protéiformes. «Le marché» (2020) de Jacques Jouet ouvre la soirée sur les hyperboles de l’idéologie ultralibérale en s’amusant de la novlangue qui lui sert de couverture. Ensuite le texte de Rémi De Vos, «Débrayage» (1995), relate la cruauté burlesque d’entretiens d’embauche, les conflits, affrontements et tensions dans l’entreprise autour de la pointeuse ou dans la salle de repos. Enfin, une mise en scène de «L’augmentation» de Pérec (1968) ou l’art et la manière d’aborder son chef de service pour lui demander une revalorisation salariale. 20 h 30 - Jeudi 28 janvier

› NEVERS

Phèdre

de Jean Racine Cie Pandora – Mise en scène : Brigitte Jaques-Wajeman En Grèce antique, Phèdre, épouse de Thésée, brutal et volage, ne peut plus lutter contre son amour pour son beau-fils, Hyppolite… 20 h 30 - Jeudi 4 février

La Maison

› MÂCON

Michèle Bernier

Maison de la culture de Nevers Agglomération 2, bd Pierre de Coubertin Tél. 03 86 93 09 09 www.maisonculture.fr

1511, av. C. de Gaulle Tél. 03 85 22 82 99 billetterie@theatre-macon.com www.theatre-macon.com

“Vive demain” - «De mon temps», «Quand j’étais jeune», sont des expressions qui ont le don d’énerver Michèle Bernier. Pour elle, mieux vaut rire du temps qui file et du passé que de se laisser entraîner par la morosité ambiante et cultiver la nostalgie d’un temps révolu. 20 h 30 - Mardi 12 janvier 20 h - Mercredi 13 janvier

Facéties

Ruy Blas

Le Théâtre, Scène nationale

Chorégraphie : Christian et François Ben Aïm - Cie CFB 451 Ou quand la danse se fait burlesque et espiègle ! Au plateau, six danseurs-circassiens forment une communauté de l’absurde dans une subtile référence au cinéma burlesque. Accidents, surprises, détournements provoquent de multiples réactions en chaîne inattendues et constituent autant de figures de style. 19 h 30 - Mardi 12 janvier

de Victor Hugo A2R Compagnie - Mise en scène : Roch Antoine Albaladéjo La compagnie revisite un classique de Victor Hugo au texte riche et exigeant, mais surtout et avant tout un grand poème d’amour. 20 h - Mercredi 20 janvier

Que tout s’enflamme, nous attendrons

Entreprise

Voir sous Espace des Arts 20 h - Mardi 26 janvier

Cie Le Festin Mise en scène : Anne-Laure Liégeois Voir sous L’arc, Le Creusot 20 h 30 - Mardi 26 janvier

La mouche

Librement inspiré de George Langelaan Adaptation et mise en scène : Valérie Lesort et Christian Hecq Le quotidien d’un couple mère-fils, ponctué par des expériences de téléportations plus ou moins réussies, au temps des prémices de l’informatique. 20 h - Mardi 2 février

Akzak, l’impatience d’une jeunesse reliée

Chorégraphie : Héla Fattoumi et Éric Lamoureux VIADANSE - CCN de Belfort 12 danseurs venus de France, Tunisie, Maroc et Burkina Faso explorent une écriture rythmique pour mieux faire groupe. 20 h 30 - Jeudi 4 février

› TALANT

› MONTCEAU LES MINES

L’Écrin

L’Embarcadère

Rond-Point de l’Europe Tél. 03 80 44 60 93 lecrin.talant.fr

Place des Droits de l’Homme Tél. 03 85 67 78 10 www.embarcadere-montceau.fr

Pierre Palmade

«joue ses sketches» - Une sélection de sketchs qu’il affectionne particulièrement et qu’il a piochés parmi ses 9 one-manshows. Prod. Scenizz - Points de vente habituels - PMR : 06 95 85 52 05 20 h 30 - Mardi 26 janvier

Plaidoiries

Richard Berry a choisi d’enfiler la robe d’avocat pour rejouer quelques grands moments de justice. 20 h 30 - Mardi 12 janvier

L’utopie des arbres

Entreprise

Edouard II au Grrranit

de Alexis Louis-Lucas Cie Taxi Brousse - Mise en scène : Pierre Yanelli Un comédien, seul en scène, pieds nus, avec pour seuls accessoires un balai et un tas de sciure, fait naitre à travers ses récits des personnages bourguignons authentiques et simples à travers le regard d’un petit garçon. 18 h 30 - Vendredi 29 janvier

© Yves Petit

› LE CREUSOT

© Christophe Raynaud de Lage

14

FrancheComté › BELFORT Grrranit Scène nationale 1, fbg de Montbéliard Tél. 03 84 58 67 67 - www.grrranit.eu

Les parents terribles

de Jean Cocteau Mise en scène : Christophe Perton, avec Muriel Mayette-Holtz, Charles Berling, Maria de Medeiros Un décor qui joue et vient incarner le désordre d’une bourgeoisie décadente et égoïste, une mise en scène projetée à la fin des années 60, une comédie dramatique à perdre haleine. 19 h - Lundi 11 et mardi 12 janvier

Edouard II

de Christophe Marlowe Mise en scène : Guillaume Fulconis - Ring Théâtre Le règne troublé et la mort pitoyable d’Édouard II roi d’Angleterre, pas fait pour être roi, préoccupé par son mignon Gaveston, un roturier qu’il hisse aux plus hautes fonctions du royaume. Le royaume d’Angleterre résistera-t-il à cette folle passion ? 18 h 30 - Jeudi 14 et vendredi 15 janvier

Les RRRuf au Grrranit

Eric Ruf et Jean-Yves Ruf Échange virtuel à suivre sur Facebook @Grrranit - L’un est metteur en scène à Strasbourg, l’autre est comédien et administrateur de la Comédie Française. Ils partageront des souvenirs, des récits et des anecdotes. 20 h - Lundi 18 janvier

La question

de Henri Alleg Mise en scène : Laurent Meininger, avec Stanislas Nordey La question naît au moment où son avocat demande à Henri Alleg d’écrire dans sa cellule ce qu’il a subi trois mois auparavant dans les chambres de torture de la Villa Sésini. 19 h - Lundi 1er et mardi 2 février


› DOLE

CDN Besançon Franche-Comté

La Commanderie

Esplanade Jean-Luc Lagarce Avenue Edouard Droz Tél. 03 81 88 55 11 accueil@cdn-besancon.fr www.cdn-besancon.fr

La vie de Galilée

Antoine et Cléopâtre

de William Shakespeare Mise en scène : Célie Pauthe - Création CDN Besançon Franche-Comté Le rêve fou d’une reine d’Égypte et d’un général romain qui ont cru qu’ils pourraient redessiner un monde où les notions mêmes d’Orient et d’Occident n’existeraient plus. 19 h - Jeudi 21, lundi 25 et jeudi 28 janvier 20 h - Vendredi 22, mardi 26, mercredi 27 et vendredi 29 janvier 15 h - Samedi 23 et dimanche 24 janvier

Grand Kursaal Place du Théâtre

Sellig

«Épisode 5» Prod. Scenizz - Points de vente habituels - PMR : 06 95 85 52 05 16 h 30 - Dimanche 24 janvier

Théâtre de l’Espace Place de l’Europe

Ersatz

Conception, mise en scène, interprétation : Julien Mellano Entre performance sans parole et farce dérangeante, Julien Mellano nous plonge dans un jeu de piste cocasse et mystérieux, fait de bricolages ingénieux et d’effets spéciaux de poche. Rens. Les 2 Scènes, Scène nationale de Besançon - Tél. 03 81 87 85 85 www.les2scenes.fr 20 h - Mardi 26, jeudi 28 et vendredi 29 janvier 19 h - Mercredi 27 janvier

Théâtre Ledoux 49, rue Megevand

Crash Park, la vie d’une île

Conception et mise en scène : Philippe Quesne À la suite d’une catastrophe aérienne, huit rescapés échouent sur une île déserte. Ils y fondent une drôle de société qui s’organise. Mais derrière l’euphorie affleure la réalité glaçante des enjeux écologiques auxquels notre planète est confrontée… Rens. Les 2 Scènes, Scène nationale de Besançon Tél. 03 81 87 85 85 www.les2scenes.fr 19 h - Mercredi 13 et jeudi 14 janvier

2, rue d’Azans de Bertolt Brecht Mise en scène : Claudia Stavisky, avec Philippe Torreton Au début du XVIIe siècle, quand Galilée braque son télescope sur les astres et pose son oeil sur son oculaire, aussitôt la Terre se déplace, le Ciel s’abolit et l’ordre de l’Église s’anéantit… Rens. et rés. Scènes du Jura, Scène nationale - Tél. 03 84 86 03 03 www.scenesdujura.com 20 h - Mardi 19 et mercredi 20 janvier

› GIROMAGNY Espace La Savoureuse 7, rue des Casernes Rens. et rés. Théâtre du Pilier : 03 84 28 39 42 contact@theatredupilier.com www.theatredupilier.com

Week-end avec la Cie Attention fragile Tania’s paradise

Cirque sous yourte - Une scène minuscule et des gens tout autour. Une jeune Israélienne se raconte. 19 h - Samedi 23 janvier 14 h 30 - Dimanche 24 janvier

Le nouveau monde

Quand le XXIe siècle a-t-il vraiment commencé ? Gilles répond en musique, en poèmes, en se mettant en (dés)équilibre… 20 h 30 - Samedi 23 janvier 17 h - Dimanche 24 janvier

› LONS LE SAUNIER Le Bœuf sur le toit 135, place du Maréchal Juin

Gens du pays

de Marc-Antoine Cyr Troisième Bureau collectif artistique Mise en scène : Sylvie Jobert Une pièce qui parle de la jeunesse issue de l’immigration et des contradictions dans lesquelles, à son sujet, notre société s’empêtre. Rens. et rés. Scènes du Jura, Scène nationale Tél. 03 84 86 03 03 www.scenesdujura.com 20 h 30 - Mercredi 27 et jeudi 28 janvier

› LURE Auditorium 29, rue Albert Mathiez Tél. 03 84 30 54 30 - www.lure.fr

Les Monstrueuses

de Leïla Anis Cie de l’Œil brun - Mise en scène : Karim Hammiche Elle perd connaissance lorsqu’elle apprend qu’elle est enceinte. Au gré d’une amnésie post-traumatique, Ella parcourt l’histoire mère-fille qui l’a précédée. 20 h 30 - Vendredi 8 janvier

Le paradoxe amoureux

d’après Pascal Bruckner Cie Philippe Person - Mise en scène : Philippe Person La compagnie explore l’amour avec audace et humour et bouscule les théories bien pensantes. 20 h 30 - Vendredi 22 janvier

› MONTBÉLIARD Théâtre Rue de l’École française

Désirer tant

Texte et mise en scène : Charlotte Lagrange Cie La Chair du monde Charlotte Lagrange s’est inspirée de l’histoire de sa grand-mère, une femme qui n’a jamais regretté son incorporation de force dans les services du IIIe Reich. Rens. MA Scène Nationale Montbéliard Tél. 0805 710 700 (n° vert) mascenenationale.eu 20 h - Mardi 12 janvier

Meurtheet-Moselle › LIVERDUN Centre Didier Bianchi Allée de Bretagne

Revue de presse

de et avec Christophe Alévêque

Bains Douches 4, rue Charles Contejean

© Grégoire Sohier

› BESANÇON

Muyte Maker

de Flora Détraz Cie Pli Muyte Maker tient autant d’un concert vocal que d’un dispositif chorégraphique. Rens. MA Scène Nationale Tél. 0805 710 700 (n° vert) mascenenationale.eu 20 h - Mardi 2 février

› VESOUL Théâtre Edwige Feuillère Place Pierre Renet - Tél. 03 84 75 40 66 www.theatre-edwige-feuillere.fr

Eugénie Grandet

ou l’argent domine les lois, la politique et les mœurs d’après Honoré de Balzac Cie Le temps est incertain - Mise en scène : Camille de La Guillionnière Le Père Grandet réussit à faire fortune tout en faisant croire qu’il n’est pas riche. «Les avares ne croient point à une vie à venir, le présent est tout pour eux. Cette réflexion jette une horrible clarté sur l’époque actuelle, où, plus qu’en aucun autre temps, l’argent domine les lois, la politique et les mœurs…» 19 h 30 - Jeudi 21 janvier

Une thérapie de groupe improvisée, sans limites, sans structure et sans tabous. S’il s’acharne encore à faire sauter toutes les bombes à sa portée, c’est parce que c’est encore le meilleur moyen de les désamorcer. Ici, en humoriste engagé, dégagé, à la marge, en clown dérisoire ou missionnaire, il décortique l’actu et ce qu’en dit la presse : il fait sa « revue ». Sur scène, il s’emmêle dans un foutoir de feuilles : papiers, articles, prises de becs et de notes. Alévêque prend les choses en mains, il attaque : les grands sujets d’actualité et les petits. Tout lui est permis, surtout mettre à mal l’impunité des gens de pouvoir et des manipulateurs de l’information. En ces temps de couvre-feu moral, il a trouvé un espace de liberté d’expression totale. Salvateur ! Rire de tout, en avoir le droit et le garder, parce que c’est nécessaire, politique : c’est toujours son projet. Alévêque livre sa revue de presse actualisée chaque soir, il déchiquette le monde, sans gilet pareballes. Un vaste délire ! 20 € - 15 € (étudiants, demandeurs d’emploi, PMR) Réservations : OMA Liverdun 03 83 24 46 76 ou oma.liverdun@gmail.com www.liverdun.fr - Billets disponibles à la mairie de Liverdun 16 h - Samedi 9 janvier


16

SCÈNES Théâtre • Humour • Danse › NANCY

Spectacle

Le LEM

16 € - 10 € (-18 ans, étudiants, carte Jeune Nancy Culture, demandeurs d’emploi)

11, Grande Rue - Tel. 03 83 35 35 14 contact@lelem.fr

Moraines

Je suis comme je suis

ou Tentative de description d’un dîner de têtes à partir de textes de Jacques Prévert Mise en scène : Laurent Michelin - Dominique Farci, comédien - Quatuor Stanislas Un hommage à un des plus grands poètes français du XXe siècle, mis en musique par Joseph Kosma, et revisité par les arrangements et compositions de Philippe Georges. Coproduction LEM - Cie En verre et contre tout, Théâtre de Cristal, Ensemble Stanislas. 20 h 30 - Vendredi 29 et samedi 30 janvier 16 h - Dimanche 31 janvier

de Richard Brehm Musique et jeu : Emmanuelle Lombard, avec Véronique Mangenot Sous une forme littéraire originale et par des chemins escarpés, ces textes vous mèneront au cœur de la vie, avec ses moments de joie et de tristesse, avec l’absence, avec ce foutu temps qui passe, avec de l’absurde aussi. 20 h 30 - Vendredi 29 et samedi 30 janvier 18 h - Dimanche 31 janvier

› NEUVES-MAISONS

Salle Poirel

Centre culturel Jean l’Hôte

3, rue Victor Poirel - www.poirel.fr Rens. et rés. Label LN : 03 83 45 81 60 www.label-ln.fr Billetterie : points de vente habituels

Place Poirson - Tél. 03 83 47 59 57 billetterie_ccjlh@orange.fr www.centrecultureljeanlhote.fr

Sellig

Régis Mailhot

«Épisode 5» - Il nous entraîne dans l’exploration de notre quotidien riche de situations à la fois agaçantes et drôles, compare le passé au présent, vous fait partir à la montagne avec sa truculente sœur, vous présente un comédien haut en couleur… 20 h - Vendredi 15 janvier

Laurent Baffie

Avenue de la Libération Tél. 03 83 24 19 97

Tria Fata

Texte et regard : Romaric Sangars Compagnie La Pendue - Mise en scène : Romuald Collinet - Marionnettes et scénographie : Estelle Charlier et Romuald Collinet - Musique : Martin Kaspar Läuchli Marionnettes et musique, dès 9 ans - Elle est marionnettiste, il est musicien, et dans leur cabaret se jouent la vie et la mort. Une vieille dame se présente : son heure est venue avec celle du spectacle et elle va déployer en accéléré le panorama de son existence. De la

«On lâche rien !»

Comme elle l’a déjà fait lors des deux premiers confinements et si la s i t u at i o n s a nitaire venait à l’imposer, l’équipe du TGP, en étroite collaboration avec les artistes, vous proposera une offre alternative et dématérialisée, à savourer dans votre canapé. A suivre au jour le jour sur la page facebook « Culture à Frouard » ou sur www.culture.frouard.fr

Théâtre Ça respire encore 126 bis, rue Saint-Dizier Tél. 06 80 40 04 61 ca.respire.encore@orange.fr ca-respire-encore.net

Amuse-gueules

Des textes à écouter, un p’tit verre et des tartines «maison» - 10 €

Importuns souvenirs

de Sylvaine Arrivé Un enterrement, un train, une voyageuse… qui repense à son passé. À combien d’enterrements a-t-elle déjà assisté ? Compter, penser, classer et recompter encore. Le paysage défile et la mémoire est capricieuse… 19 h - Lundi 11 janvier

Classique !

Sophocle, Molière, Racine, Shakespeare… Pour le plaisir de dire et d’entendre la langue de ces grands auteurs qui racontent si bien la vie, qui sont notre mémoire, notre histoire. 19 h - Lundi 25 janvier

© Chloé Jacquet

TGP - Théâtre Gérard Philipe

naissance à la fin en passant par l’enfance et l’amour, un grand kaléidoscope tourbillonne avant l’extinction, sous le règne des trois Parques présidant à nos trois destinées, celle qui tisse le fil de la vie, celle qui le déroule et celle qui le coupe, Tria Fata. Toutes les métamorphoses d’une vie sont ainsi exposées aux yeux du public dans un spectacle visuel et musical, dynamique, délirant, insolite et hallucinatoire. De 3 à 12 € 20 h - Vendredi 5 février + Contre-soirée des enfants - Temps d’activités et de jeux animé par des professionnel.le.s. proposés aux enfants pendant que vous assistez au spectacle. 3 € - Places limitées, rés. obligatoire

© Virginie Meigné

› FROUARD

«se pose des questions» - Depuis toujours Laurent Baffie se pose des questions que personne ne se pose. Tant qu’il les publiait cela ne causait de tort à personne, mais aujourd’hui il monte sur scène pour faire réagir le public sur ses interrogations délirantes. Déconseillé aux moins de 16 ans. 20 h - Vendredi 29 janvier

«Nouvelles pigeonnades» - Homme de scène reconnu, auteur de spectacles à succès, chroniqueur et auteur d’ouvrages satiriques, il renoue ici avec l’âge d’or des irrévérencieux à la plume brillante et acerbe, entre réquisitoire, sketchs et une revue de presse hilarante. Une véritable bouffée d’air frais au milieu du politiquement correct, à savourer sans modération. 20 h 30 - Vendredi 15 janvier

L’île de Tulipatan

Librement inspiré de Jacques Offenbach Dream Dust Production Théâtre musical - Sur l’île mystérieuse de Tulipatan, l’épouse du duc Cacatois XXII met au monde une fille qu’elle fait passer pour un fils prénommé Alexis afin de lui sauver la vie. De son côté, Théodorine, épouse du grand sénéchal Romboïdal, prétend que son fils qui vient de naître est une fille baptisée Hermosa pour le préserver d’un avenir de combats guerriers…. Une pièce qui malmène joyeusement les frontières qui séparent les femmes et les hommes. 20 h 30 - Vendredi 22 janvier


© Guy Delahaye

La Maison de Bernarda Alba

10 rue Baron Louis - NANCY Tél. 03 83 37 42 42 www.theatre-manufacture.fr Horaires à préciser en fonction de la situation sanitaire

Battre encore

de Delphine Bardot Direction artistique : Delphine Bardot et Santiago Moreno - Co-mise en scène : Delphine Bardot et Pierre Tual, avec Delphine Bardot, Bernadette Ladener et Amélie Patard Le 25 novembre 1960, 3 soeurs sont sauvagement assassinées par les milices du dictateur dominicain Rafael Trujillo. En hommage à ces martyres, le 25 novembre est devenu la « Journée internationale pour l’élimination de la violence faite aux femmes ». C’est la triste destinée de ces soeurs qui a inspiré la création de ce théâtre sans paroles, à la croisée de la poésie visuelle et de l’écriture musicale hybride qui explore les relations homme/femme à travers la relation corps-marionnette. En collaboration avec le CCAM-Scène nationale. AU CCAM - VANDOEUVRE Horaires à préciser - Mardi 12 , mercredi 13, jeudi 14 et vendredi 15 janvier

La Maison de Bernarda Alba

de Federico García Lorca Mise en scène : Yves Beaunesne, avec Myriam Boyer - Églantine Latil, violoncelle Un petit village andalou dans les années trente. Bernarda Alba, devenue veuve, veut soumettre toute la maisonnée à un deuil strict et se claquemure avec ses 5 filles en leur imposant de se vêtir de noir. Dans ce huis-clos austère et étouffant (qui doit durer huit ans selon la tradition !), tout le monde s’épie et se jalouse tandis qu’un beau jeune homme rôde aux alentours. C’est le prétendu d’Augustina, l’aînée, mais

c’est la plus jeune, Adela qui... La tragédie tisse sa toile dans cette atmosphère mortifère de silence et de déni. Écrite en 1936, peu avant que les soldats fascistes n’exécutent son auteur, la pièce dénonce le poids des traditions dans l’Espagne franquiste, bâillonnée, prisonnière de ses croyances et superstitions. La violence d’une société verrouillée que la passion fait voler en éclats, la place des femmes, c’est tout cela qu’Yves Beaunesne met en scène. Federico García Lorca était aussi musicien et poète ; musiques et chansons seront à l’honneur dans ce spectacle qui appelle à la vie, à la liberté, à la lumière qui dissipe les ténèbres. Horaires à préciser - Mardi 19, mercredi 20, jeudi 21, vendredi 22 et samedi 23 janvier

Comparution immédiate 2 - Justice : une loterie nationale ?

de Dominique Simonnot Mise en scène : Michel Didym - Collaboration artistique et interprétation : Bruno Ricci « On dit la justice lente, elle l’est. Mais il est une procédure qui va très vite. Ce sont les comparutions immédiates ou « CI ». 30 minutes suffisent pour distribuer des mois de prison. On y voit défiler des voleurs, époux violents, sans-papiers, dealers… Tous jugés à la sauvette, défendus par des avocats commis d’office qui n’ont eu que quelques minutes. Une saisissante galerie de portraits, un ensemble hétéroclite d’affaires (…). Au nom d’une justice pressée, les grands principes enseignés en viennent à être oubliés. Où sont cette présomption d’innocence, ces preuves et ce doute qui doit profiter au prévenu ? La dignité, la sérénité de la Justice ? (…). Notre pièce raconte donc ces CI, rien n’est inventé, pas un mot, pas une phrase, pas une peine. » (D. Simonnot et M. Didym) Horaires à préciser Mercredi 27 et jeudi 28 janvier

Comparution immédiate 2 Justice : une loterie nationale ?

© Éric Didym

La Manufacture, CDN Nancy Lorraine


18

SCÈNES Théâtre • Humour • Danse

Huit femmes

Théâtre de la Roële Place des Anciens Combattants VILLERS LÈS NANCY Rés. obligatoire : 03 83 40 64 93ou www.theatredelaroele.fr

Les spectacles de janvier à juin Huit femmes

Comédie policière de Robert Thomas Mise en scène : Célénie Crillon et Patrick Schoenstein, avec Nathalie Goutin, Noëlle Mahault, Renée Noirclerc, Nicole Grandemange, Jacqueline Mathieu, Noémie Werbicki, Célénie Crillon, Marie Helfenstein et Nathalie Lega Le matin de Noël, alors que la maison et le grand domaine sont couverts de neige, on trouve le père de famille assassiné dans sa chambre. Très vite, on s’aperçoit que le criminel n’a pu ni entrer, ni sortir... C’est donc une des huit femmes présentes. Car cet homme n’était entouré que de femmes : la sienne, coquette et menteuse, sa belle-soeur, vieille fille aigrie, sa belle-mère, avare et ivrogne, sa fille aînée, peu vertueuse, sa cadette mal élevée et gavée de romans noirs, la bonne, perverse, la gouvernante, joyeuse... et enfin sa soeur, ancienne danseuse retirée en province après une vie tumultueuse... Et ces huit femmes, bloquées dans la maison, doivent faire leur police elles-mêmes. Les vérités éclatent, le linge sale éclabousse... Une «corrida» cocasse et grinçante, terrifiante aussi, car la coupable continue de tuer… La pièce totalise actuellement plus de 10 000 représentations dans le monde. 20 h 45 - Vendredis 29 janvier, 5 et 19 février 19 h 30 - Samedis 30 janvier, 6 et 20 février 16 h - Dimanches 31 janvier et 7 février

Véra

Comédie contemporaine de Peter Zelenka Adaptation française de Pierre Notte Mise en scène : Patrick Schoenstein Véra dirige une agence de casting à Prague, rachetée par un groupe anglais. C’est une femme ambitieuse, qui possède le pouvoir et qui en use, façon de se venger de son enfance passée dans le bloc communiste où les femmes n’avaient

pas le droit à la parole. Mais prise à son propre jeu, elle perd de son influence et finit à la rue. Un spectacle ironique, truffé d’humour noir et de rires qui s’éteignent vite dans la gorge. 20 h 45 - Vendredis 12 et 19 mars 19 h 30 - Samedis 13 et 20 mars 16 h - Dimanches 14 et 21 mars

Concerts Jazz à Villers

En partenariat avec la Direction Culturelle de la Ville - Tarif unique : 10 € 20 h 30 - Vendredis 9 avril et 21 mai

Les amours de Jacques le Fataliste

de Francis Huster, d’après l’œuvre de Diderot Mise en scène : Patrick Schoenstein Jacques et son maître dialoguent à la fois philosophiquement et humoristiquement autour des amours de Jacques. Cette confrontation entre l’esprit des Lumières, incarné par Jacques, et l’Ancien Régime, représenté par son maître, préfigure les renversements révolutionnaires à venir. 20 h 45 - Vendredis 12 février et 26 mars / 19 h 30 - Samedis 13 février et 27 mars / 16 h - Dimanche 27 mars

Festival L’Humour en Poche

Organisation : Ville de Villers, Fncta, Théâtre de la Roële Avec entre autres : Gala d’ouverture : «Je te pardonne H.W.», cabaret satirique de Pierre Notte 1ère présentation publique - Un spectacle cabaret fait de flonflons, de bastringue, de jury, d’avocats de la défense, de procureurs, d’aventure, d’émotion… (15 avril) et Gala de clôture : 45e Anniversaire du Théâtre de la Roële (17 avril) Les 15, 16 et 17 avril

Le dernier train

Thriller psychologique de Natacha Astuto Mise en scène : Patrick Schoenstein Vous aimez regarder les séries policières à la télé, vous adorez frissonner, vous cherchez à savoir qui est l’assassin ? Cette pièce est faite pour vous. 20 h 45 - Vendredi 23 avril 19 h 30 - Samedi 24 avril

Gala de Danse classique

École de danse classique de Loisirs et Culture / Agnès Achard Les 12 et 13 juin


La Machinerie Scène conventionnée d’intérêt national (en cours d’habilitation) machinerie54.fr Tarifs : 12 € - 10 € - 9 € - 5 € Rés. indispensables : contact@machinerie54.fr ou 03 82 22 27 12 ou 07 68 50 60 21 Les salles : CC Pablo Picasso - Place Leclerc à Homécourt / Cie du Jarnisy - Théâtre Maison d’Elsa - 16a av. Patton à Jarny / Espace St Pierremont - 11, rue du Parc et Menuiserie - Rue du Carreau de la Mine à Mancieulles-Val de Briey

Calendrier de janvier à juin 131

Cie La distillerie collective / Danse, dès 13 ans - Un solo auto-fictionnel conçu et interprété par Marie Cambois qui puise dans son histoire personnelle. À travers les situations qui s’y déroulent, le plateau devient une surface de projection (ou de réflexion) possible pour le spectateur. 20 h 30 - Jeudi 21 janvier (Picasso)

Dchèquématte

Cie Rêve Général ! / Théâtre, dès 8 ans Le 1er volet du Projet Ursari, triptyque théâtral autour de l’exil et de l’accueil dirigé par Marie Normand. Ciprian, 10 ans, est le fils d’un montreur d’ours. Un jour, par hasard, il découvre le jeu d’échecs qui transformera son quotidien… 10 h 30 - Samedi 30 janvier (Picasso)

Un opéra de papier

Cie Le Fil Rouge Théâtre / Théâtre, chant, dès 5 ans - Que veut dire vivre ? Venir au monde ? Où est-on avant de naître ? 16 h 30 - Mercredi 3 février (Picasso)

Mirages

Les âmes boréales - Cie Christian et François Ben Aïm / Danse dès 6 ans - Un paysage polaire qui nous conduit vers des contrées aussi réelles que fantasmées. 10 h 30 - Samedi 20 février (Picasso)

Eau Forte

Cie Sound track / Voyage sonore et visuel dès 10 ans - Des formes extravagantes s’insinuent dans l’inconscient. 20 h 30 - Mardi 2 et vendredi 5 mars (Hors les murs)

Hamlet Requiem

TAC.Théâtre - Cyril Cotinaut - Théâtre dès 14 ans - «Aborder à nouveau Shakespeare, c’est continuer ma recherche autour d’un ‘vieux’ théâtre dont les échos, les vibrations, les répliques agiteraient encore notre monde». 20 h 30 - Mardi 16 mars (St Pierremont)

L’Enfant

Théâtre de l’entrouvert / Matières animées, forme immersive dès 14 ans - Une invitation à vivre de l’intérieur la pièce «La mort de Tintagiles» de Mæterlinck. 20 h 30 - Lundi 8 mars 19 h 30 - Mardi 9 mars (Maison d’Elsa)

Escape Game

Cie De(s) Amorce(s) - Théâtre, musique dès 15 ans - Idir est un survivant. Au lycée, il rencontre Thissa d’Avila Bensalah. Enfin, la parole se libère… 20 h 30 - Jeudi 18 mars (La Menuiserie)

Billy la nuit

Cie Les Nuits claires / Théâtre dès 5 ans Billy, la nuit, n’est pas seule. Sa chambre s’anime, se transforme… 16 h 30 - Mercredi 24 mars (Picasso)

Dchèquématte

© Emmanuel Ciepka

Après le dernier ciel

Collectif Porte27 / Dès 10 ans - Une performance circassienne en hommage au poète Mahmoud Darwich. 18 h 30 - Samedi 27 mars (Cité Radieuse - Val de Briey)

Wapiti Waves

Théâtre de la Tête Noire / Spectacle théâtral et musical dès 12 ans - 4 jeunes gens se croisent chez un oiseau de nuit excentrique qui perturbe leurs vies. 20 h 30 - Jeudi 1er avril (Picasso)

La Journée Folle

Cie du Jarnisy / Événement participatif Déambulation théâtrale, conférence, lecture et grand bal. 14 h - Samedi 10 avril (St Pierremont)

SaC à DoS

Cie Corps in Situ / Danse dès 6 ans - Parfums, masques et danses venues d’ailleurs. 18 h - Mercredi 14 avril (Picasso)

Le bal de bébé chouette

Cie L’Eygurande / Spectacle interactif dès 18 mois - Le voyage initiatique d’un bébé chouette. 10 h 30 - Samedi 24 avril (Picasso)

Mentez-moi

Cie 22 / Théâtre et human Beat Box dès 10 ans - Prêt à tout pour être aimé, Pinocchio devient «le roi du monde des

gens qui ne savaient plus rêver». 20 h 30 - Mardi 11 mai (Maison d’Elsa)

Une cosmonaute est un souci dans notre galaxie

Cie L’Embellie / Théâtre dès 8 ans - Axelle a 2 ailes dans son prénom et rêve de devenir cosmonaute. 18 h - Mercredi 12 mai (Picasso)

Ribambelles

Festival familial - Cirque, installation, musique… Les 29 et 30 mai (Mancieulles)

L’enfant Océan

Cie des Bestioles / Théâtre immersif dès 8 ans - Yann réveille ses 6 frères : il faut fuir ! Leur père menace de les tuer. 18 h - Mercredi 9 juin (Salle Curel, Joeuf)

Un démocrate

Idiomecanic Théâtre / Théâtre dès 13 ans - 4 comédiens nous questionnent sur la réalité du libre-arbitre dans une société de communication. 20 h 30 - Vendredi 11 juin (Picasso)


SCÈNES Danse

Image de répétition

CCN Ballet de Lorraine 3 rue Henri Bazin - Nancy Rés. au Ballet Tél. 03 83 85 69 08 ballet-de-lorraine.eu

Air - Condition

Librement inspiré du ballet de « La Guerre (de la ligne et de la couleur) » d’Yves Klein Chorégraphie : Petter Jacobsson et Thomas Caley Scénographie : Tomás Saraceno et les toiles cosmiques - Musique : Eliane Radigue (L’île re-sonante) - Lumière : Andrea Familari - Création costumes : Birgit Neppl Dramaturgie : Lucie Tuma Création - 24 danseurs Première le 10 février à l’Opéra national de Lorraine En 1954, Yves Klein esquisse un ballet intitulé «La Guerre (de la ligne et de la couleur)», destiné à mettre en scène ses réflexions physiques et performatives sur l’immatérialité de son art. C’est à partir de ce passionnant – mais incomplet – scénario que Petter Jacobsson et Thomas Caley ont choisi d’entamer leur nouvelle création, à l’initiative du Centre Pompidou-Metz. Ils ont convié l’artiste plasticien Tomás Saraceno – réputé pour ses installations spectaculaires et son goût pour l’interdisciplinarité artistique – à en imaginer la scénographie. Ensemble, ils nous proposent de partager l’expérience du travail d’Yves Klein dans lequel ils voient une démarche utopique fondée sur la perte, le questionnement et le conflit entre raison et sensibilité : une performance d’interaction humaine avec le divin.

«La Guerre d’Yves Klein, entre la ligne et la couleur ou vers la voie Monochrome. Une proposition pour une proposition – la danse = architecture aérienne. En 1954, Yves Klein esquisse les débuts d’un ballet ou d’un film intitulé «La Guerre». Bien qu’incomplet, il révèle des intentions musicales, visuelles et scéniques très claires, au reflet des préoccupations artistiques du moment. Sur le papier, c’était la poursuite grandiose et scénique de ses réflexions physiques et performatives sur l’immatérialité de son art. En 2021, mettre en jeu les réflexions de Klein sur un «ballet», c’est mettre en scène l’expérience sacrée, l’héroïque et la «mystique moderne» qu’il incarnait. Nous pouvons résolument nous placer dans la même situation que Klein, dans ces premiers moments de réflexion, de grande fantaisie et d’imagination d’une création future. «Air- Condition» est un authentique saut dans le vide, celui qui, à travers un point de vue contemporain, entend «faire la première» de l’histoire. Avec l’artiste contemporain Tomás Saraceno, notre désir est de nous appuyer sur la philosophie de Klein. L’idée qu’il se fait de la danse n’est pas si surprenante. Elle est en accord avec sa pratique et ses réflexions sur l’immatériel. N’oublions pas qu’il était considéré comme un «peintre de l’espace», ce que nous pourrions qualifier de «chorégraphe». La danse est éphémère, ne laissant rien derrière elle une fois qu’elle a eu lieu. C’est une forme artistique en devenir permanent qui rend instantanément visible sa pensée et son processus d’élaboration. La motivation principale de Klein était d’arriver à cette expérience essentielle et, dans sa quête, il s’appuyait sur l’argument de la guerre entre la ligne et la couleur.

Dans son exécution, la danse concerne l’ici et le maintenant. Sa création dépend d’une question connexe : celle du linéaire et du non linéaire. Un mouvement estil quelque chose auquel nous pouvons, voire devons, mettre un nom, ou celui-ci peut-il également exister uniquement en tant que visualisation de l’expérience ou de la sensation ? Si l’on admet que «La Guerre» est une idée utopique fondée sur la perte, le questionnement et le conflit entre raison et sensibilité, peut-être que Klein recherchait cet espace scénique encadré (raison) pour le rituel (sensibilité) de sa pratique. Une performance sensible d’interaction humaine avec le divin. A l’image de sa pratique du judo ou de ses spectacles dans lesquels le corps était utilisé comme un instrument, nous voulons voir et jouer avec la fonctionnalité de ses gestes héroïques – ce filet de sécurité qui lui a permis d’effectuer son saut dans le vide… «Air - Condition» regarde les aspects conjonctifs de son travail, ses forces gravitationnelles et son désir d’y mettre fin. Danse = architecture aérienne, combine l’immatérialité inhérente à toutes les danses et les «structures aériennes», cet espace entre les corps en mouvement. Nous rendons l’air visible à travers le réarrangement spatial perpétuel dans le «plus grand studio du monde». (Petter Jacobsson et Thomas Caley) Production du CCN-Ballet de Lorraine – 2021, dans le cadre du dispositif Artiste Associé avec le Centre-Pompidou Metz. 55’ OPÉRA NATIONAL DE LORRAINE NANCY 20 h - Mercredi 10, jeudi 11 et vendredi 12 février 15 h - Dimanche 14 février

Petter Jacobsson Né à Stockholm, Petter Jacobsson commence la danse dès l’âge de trois ans et poursuit ses études à l’École du Ballet royal de Suède, la School of American Ballet avec Stanley Williams et obtient en 1982 son diplôme à l’Académie de ballet Vaganova à Saint-Petersbourg. Danseur Etoile au Sadler’s Wells Royal Ballet à Londres de 1984 à 1993, il voyage à travers le monde aussi bien en dansant les grands rôles classiques, qu’en se produisant en tant qu’artiste invité avec de nombreuses compagnies internationales. En 1993, il s’installe à New York où il commence une carrière de danseur indépendant en travaillant avec la Twyla Tharp Dance Company, le Merce Cunningham Repertory Group, Irene Hultman Dance, et plus tard avec Deborah Hay. En 1999, il est nommé Directeur artistique du Ballet royal de Stockholm.

Thomas Caley Thomas Caley commence son apprentissage de la danse à l’Interlochen Arts Academy du Michigan. Il poursuit son éducation et obtient son BFA au Purchase College, dans l’Etat de New York, en 1992. Après l’obtention de son diplôme universitaire, il passe une année à expérimenter et à danser dans de nombreux projets new-yorkais indépendants. De 1993 à 2000, il est membre de la Merce Cunningham Dance Company avec laquelle il tourne dans le monde entier et participe à la création de douze nouvelles pièces. En 2000, il s’installe à Stockholm pour poursuivre sa collaboration avec Petter Jacobsson, et débute une carrière de danseur freelance en Europe. En France, il travaille notamment avec Boris Charmatz sur 50 ans de danse et Flip book.

© CCN - Ballet de Lorraine

20


22

SCÈNES Théâtre • Humour • Danse

› SAINT-DIZIER (52)

› ÉPINAL

Les Fuseaux

La Louvière

Rens. et rés. 03 25 07 31 40 les3scenes.saint-dizier.fr Billetterie : billetterie.saint-dizier.fr

1, rue de la Louvière

Amis du Théâtre Populaire Rens. et rés. 03 29 82 00 25 atp.vosges@wanadoo.fr Tarifs : de 5,50 à 22 €

Anne Roumanoff

«Tout va bien !» - Au menu, les réseaux sociaux, Emmanuel Macron, le politiquement correct, les femmes divorcées, la start-up nation, les sites de rencontres, le culte de l’apparence... Anne Roumanoff n’a jamais été aussi mordante et libre. 20 h 30 - Samedi 16 janvier

Pronom

d’Evan Placey, mise en scène : Guillaume Doucet-Groupe Vertigo, surtitres anglais - Une histoire d’amour entre deux lycéens, dont l’un a grandi identifié comme fille mais s’est toujours senti garçon, et vient de prendre la décision de commencer une transition pour changer de genre aux yeux de tous. 14 h 30 et 20 h 30 - Jeudi 14 janvier

Inès Reg

«Hors normes» - Un humour plein d’énergie et de bienveillance, dans un pur style stand-up. 20 h 30 - Mercredi 27 janvier

Cent mètres papillon

de et par Maxime Taffanel-Collectif Colette - L’histoire de Maxime Taffanel, nageur de haut niveau devenu comédien, l’histoire de son corps poisson devenu corps de scène, happé par le chant des sirènes. 14 h 30 - Mardi 26 janvier 20 h 30 - Mercredi 27 janvier

Le Système Ribadier

de Georges Feydeau Mise en scène : Ladislas Chollat, avec Patrick Chesnais, Pierre-François Martin-Laval, Valérie Karsenti Angèle, veuve et dont le 1er mari n’a cessé de la tromper, est aujourd’hui sur ses gardes. Mais Ribadier, son nouveau mari, a un système infaillible pour sortir toutes les nuits discrètement… 20 h 30 - Mercredi 3 février

› NEUFCHÂTEAU Le Trait d’Union Espace Culturel François Mitterrand 1, rue Louis Regnault Rens. et rés. : 03 29 94 99 50 www.ccov.fr/communaute-decommunes/activites/equipementsculturels/le-trait-d-union

Vosges

Miran, variations autour d’une absence

› CHÂTENOIS La Scène

Cie Rêve Général ! - Tout le collège est en émoi à quelques minutes de l’arrivée de Monsieur le Préfet qui vient inaugurer une plaque commémorative de la Résistance. Miran doit lire un extrait de la Déclaration des Droits de l’Homme. Mais Miran a disparu. 20 h 30 - Vendredi 22 janvier

Théâtre Ernest Lambert Place du Champ de Foire Rens. et rés. : 03 29 94 55 61 www.ccov.fr/communaute-decommunes/activites/equipementsculturels/scene-ernest-lambert

Les quatre saisons le ballet

Pierre Palmade

Après avoir dansé à l’Opéra de Florence, au Ballet de l’opéra de Bordeaux, François Mauduit a rejoint la cie de Maurice Béjart où il dansera des rôles de solistes et interprétera des ballets phares. Il créé sa Cie en 2006 et débute sa carrière de chorégraphe. Pour la création des quatre saisons, il s’est entouré de prestigieux danseurs issus des plus grandes troupes internationales. 20 h 30 - Samedi 30 janvier

Il y a 30 ans exactement, Pierre Palmade faisait ses premiers pas sur une scène parisienne. Aujourd’hui, il reprend une sélection de sketches qu’il affectionne particulièrement et qu’il a piochés parmi ses 9 one-man-shows. Pierre avait envie de voir si ces sketches avaient toujours la même résonance aujourd’hui... Report du 15/12 15 h 30 - Dimanche 24 janvier

› THAON-LES-VOSGES Rotonde 7, rue Pierre de Coubertin

© Eddy Brière

Le jour se rêve

Jean-Claude Gallotta renoue avec la forme chorégraphique de ses débuts : une danse sans livret, sans «propos», sans habillage narratif, sans référence thématique. Rens. et rés. Scènes Vosges Tél. 03 29 65 98 58 - scenes-vosges.com 20 h 30 - Jeudi 28 janvier

Moselle › BITCHE Espace Cassin Rue du Gal Stuhl - BITCHE Tél. 03 87 96 12 54 association.cassin@hotmail.com

Les quinquas nerveux

de et avec Denis Germain et Patricia Weller Les péripéties du barbecue d’anniversaire d’un quinquagénaire, où rien ne va se passer comme prévu. 20 h 30 - Vendredi 15 janvier

› GANDRANGE Espace Culturel Daniel Balavoine Place Wiedenkelle Rens. et rés. 03 87 67 17 79 mairie@gandrange.fr - gandrange.fr Billetterie points habituels

Mais que diable allait-il faire dans ce Molière ?

par L’Atelier Molière à découvrir ou redécouvrir avec la présentation de sa pièce «Les femmes savantes» et d’autres extraits. Une soirée de théâtre classique… avec des comédiens qui s’amusent et des rebondissements. 15 h 30 - Dimanche 24 janvier

› HAGONDANGE Salle des fêtes Rens. 03 87 70 35 27 www.hagondange.fr

Olivia Moore

«Egoïste» - “Tout le monde cherche le grand amour. Je l’ai trouvé, c’est moi. La séduction, le couple, les enfants, les parents, les ami.e.s, le sexe... Autant d’occasions de rechercher amour, reconnaissance, affection, plaisir... Autant d’occasions d’être prodigieusement déçu.e.s… Bref, venez m’aimer. » Sous réserve des conditions sanitaires 15 € - 13 € 20 h 30 - Samedi 30 janvier

de découvrir ces écritures singulières et s’inscrira dans le cheminement du projet participatif La Journée Folle. Interprétation : Justine Boschiero, Guillaume Cabrera, Hervé Lang, Anne-Margrit Leclerc # Nathalie Ronvaux (Luxembourg), «Je suis celle» Un monologue librement inspiré de la vie et de l’internement de Leonora Carrington, artiste peintre et compagne de Max Ernst. # Paul Mathieu (Belgique), «La chair quitte les os» Une survivante du camp de concentration de Shark Island, en Namibie, évoque l’enfer qu’elle a traversé. # Carole Fontaine (France), «Une folle au paradis» Une jeune fille entame d’improbables négociations avec l’interne du service de soins intensifs psychiatriques. Qui est fou, qui ne l’est pas ? 20 h 30 - Samedi 16 janvier

Perfidia

Texte et mise en scène : Laëtitia Pitz Compagnie Roland furieux Laëtitia Pitz déroule ici le fil de trois générations de femmes ballotées par les tourbillons de l’Histoire : celle des tourments de la Seconde Guerre Mondiale, du déchirement franco-algérien, des soubresauts des années 80. 20 h 30 - Mardi 26 janvier

› MAIZIÈRES LÈS METZ Le Tram 1 avenue Marguerite Duras spectacles@maizieres-les-metz.fr Tél. 03 87 50 51 52

Elisabeth Buffet

«Obsolescence programmée» 25 € (tarif plein) - 20 € (tarif réduit) Prévu le vendredi 22 janvier 2021 Report au mercredi 26 mai 2021 à 20 h 30

Laurent Baffie

«se pose des questions» Le public doit se faire rembourser les places Prévu le samedi 6 février 2021 Annulation et reprogrammation le vendredi 3 décembre 2021 à 20 h 30

Itinérance 2

Rens. Cie du Jarnisy Tél. 03 82 33 28 67 com@jarnisy.com - www.jarnisy.com

«Canailles» En co-production avec le Théâtre DEST Tout public Intimités. Confiance, abandons et voluptés. Désirs. Paroles libres, sensuelles, parfois osées. Vivre. 8€ 20 h 30 - Samedi 6 février (report du 18 décembre 2020)

Le Gueuloir

Pierre-Emmanuel Barré

› JARNY Maison d’Elsa

À partir de «Les folles d’enfer de la Salpetrière, de Mäkhi Xenakis, la compagnie du Jarnisy a passé une commande de textes à 3 auteurs. Cette soirée sera l’occasion

«Pfff...» - Déconseillé aux moins de 16 ans Ecriture : Pierre-Emmanuel Barré et Arsen En accord avec La Prod et Bleu Citron. Pierre-Emmanuel Barré donne son avis sur


© Christophe Raynaud de Lage

Rapports sur toi

Le Carreau - Scène nationale de Forbach et de l’Est mosellan 71, avenue Saint Rémy Tél. 03 87 84 64 34 www.carreau-forbach.com billetterie@carreau-forbach.com 22 €, 10 €, 8 € (-18 ans)

Ring - Cirque sans parole Voir en rubrique Loisirs 20 h - Vendredi 15 janvier

Les Forteresses

Texte et mise en scène : Gurshad Shaheman En français surtitré en allemand - À partir d’interviews de sa mère et de ses deux sœurs, Gurshad Shaheman, qu’on avait découvert dans le puissant Pourama Pourama, a écrit trois monologues entrelacés. Les trois femmes sont nées en Iran à la fin des années 1950. Militantes de gauche, elles ont fait la révolution de 1979, connu la désillusion après l’islamisation du pays, vécu 8 ans de guerre... Puis, dans les années 1990, deux d’entre elles ont décidé de quitter l’Iran ; l’une pour la France, l’autre pour l’Allemagne, tandis que la dernière est restée au pays. Croiser le récit de ces trois destins à la fois conjoints et séparés, c’est faire une vivisection de la vie de la femme iranienne à la fin du siècle dernier. Sur scène, dans un cube en verre, évolueront au présent la mère de l’artiste et ses sœurs, tandis que de l’autre côté tout avec comme modeste objectif que vous repartiez moins con et qu’il reparte plus riche. «Avec son «Journal de confinement» vidéo, l’humoriste grande gueule a été la bouffée d’oxygène du confinement. Revoilà sur scène Pierre-Emmanuel Barré, «sale con» autoproclamé de l’humour, avec un nouvel opus : sous couvert de blagues potaches et un peu trash, c’est un réquisitoire drôle et ultra-cynique qui dégomme en bonne et due forme cette France anxiogène des derniers mois. Gilets jaunes, violences policières, racisme, écologie, féminicides, rarement un spectacle n’aura autant fait l’effet d’une claque à la face de notre société bien-pensante et pleine de contradictions. Jouissif, sans concession et terriblement cathartique». (Télérama) Tarif unique : 28 € 21 h - Vendredi 12 février

du plateau des comédiennes incarneront leurs voix, leurs passés, leurs histoires. Les temporalités se croisent au rythme d’un travail sonore sensible et de chansons azéries incarnées en direct par Gurshad Shaheman lui-même. Cette nouvelle création promet des émotions intenses. 20 h - Mercredi 20 janvier

Focus Rémy Barché/ Baptiste Amann

Baptiste Amann et Rémy Barché forment un duo auteur - metteur en scène remarquable à découvrir par plusieurs prismes durant ce focus : une pièce de sortie d’étude pour découvrir la fraîcheur et la vitalité d’un spectacle porté par la jeunesse de la création contemporaine, Rapports sur toi (De mon chaos est née une étoile filante) ; puis Loto, une toute nouvelle oeuvre à vivre dans un beau rapport de proximité où comédien·nes et spectateur·trices se retrouvent directement sur le plateau du théâtre, et enfin un workshop. Du 27 au 30 janvier

Rapports sur toi - De mon chaos est née une étoile filante

En français - Dix jeunes hommes et jeunes femmes sont confronté·es à la perte de l’un des leurs. Dans un vestiaire abandonné, ils et elles vont se retrouver régulièrement. Pleine d’humour et de puissance de vie, la pièce aborde la lente cicatrisation des blessures les plus vives, en douze scènes tels les douze mois de l’année. Le texte de Baptiste Amann, d’une justesse stupéfiante, convoque cette étrange vitalité qui jaillit du chaos. La mise en scène y répond intimement et nous embarque dans des mon-

› METZ Cité musicale-Metz Arsenal

tagnes russes émotionnelles, tandis que les jeunes comédien·nes portent à l’exultation le plaisir des mots. Sans message, ni morale, la pièce nous emmène dans sa danse pour un instant ardent de vie. 20 h - Mercredi 27 et jeudi 28 janvier

Loto

Texte : Baptiste Amann Comédie de Colmar - Mise en scène : Rémy Barché 1ère - En français - Les spectateur·rices pensaient participer à un loto mais finalement, voilà qu’ils assistent aux retrouvailles d’un père et d’une fille sous les yeux d’un animateur de salle des fêtes de village complètement décalé. La fille, ses 14 danseurs. De cette matière émerge un répertoire de gestes à partir duquel il architecture, coupe, déplace et compose une structure très écrite. Le collectif s’y

aujourd’hui citadine, a pris ses distances avec un milieu rural dans lequel elle n’était pas tout à fait parvenue à trouver son épanouissement. Toutefois, la jeune femme souhaite réaliser un petit reportage sur son père et la région dans laquelle elle a été élevée. Ce sera alors l’occasion de déplier deux existences sous les yeux des spectateur·rices. La pièce se déploiera dans une atmosphère de comédie musicale, puisqu’un groupe de danseur·euses de salon, convaincus d’avoir la priorité sur la location de la salle des fêtes, perturbera le déroulement de la soirée à coups de Madisons endiablés... 20 h - Vendredi 29 et samedi 30 janvier

nourrit d’individualités hyper travaillées dont le flot de gestes charrie les sentiments qui nous unissent. 19 h - Mercredi 13 et jeudi 14 janvier

3, av. Ney - Billetterie : 03 87 74 16 16 www.citemusicale-metz.fr

LoveTrain2020

Chorégraphie et lumières : Emanuel Gat Musique : Tears for Fears Après avoir travaillé avec les compositions live d’Awir Leon et les partitions de Pierre Boulez et Rebecca Saunders, Emanuel Gat revisite l’art de la comédie musicale en s’appuyant sur un duo iconique des années 1980 : Tears for Fears. Fidèle à ses habitudes, le chorégraphe israélien se sert des tubes du groupe anglais comme point de départ des improvisations de

Love Train 2020

© Julia Gat

› FORBACH


SCÈNES Théâtre • Humour • Danse › TALANGE Espace Molière Tél. 06 02 30 48 22 resaespacemoliere@gmail.com http://espacemoliere.overblog.fr

DÉRACINEMENT SOUVENIRS

Déracinement Souvenirs

Cie Patience - Joël Fosse, comédien, chant, guitare, ukulélé Pierre Arveiler, basse, chant Dans les années 30, aux USA, un vent de poussière, le «Dust bowl», détruit les terres et jette sur les routes des milliers de fermiers. Joël Fosse s’inspire de ce fait historique et de son

Cie Patience Jeudi 14 janvier à 18h au Théâtre Jacques Brel

Contact & Réservations 06 02 30 48 22 resaespacemoliere@gmail.com

facebook.com/moliereespace.espace - espacemoliere.over-blog.com

› METZ Espace Bernard-Marie Koltès Ile du Saulcy - Programmation et réservations : www.ebmk.fr Tél. 03 72 74 06 57

Britannicus

de Jean Racine Mise en scène : Jean-Thomas Bouillaguet Cie Mavra Une variation autour de la pièce de Racine que Mavra reprend pour questionner la figure du “monstre politique” et notamment l’importance des images et de la représentation dans l’exercice du pouvoir. 18 h - Jeudi 14 janvier 14 h et 19 h - Vendredi 15 janvier

› SARREGUEMINES

Le reste est silence

Librement inspiré de «Hamlet», «Othello», «Macbeth», «Le Roi Lear» de William Shakespeare Mise en scène : Virginie Marouzé - Cie Tout va bien Ils sont quinze. Quinze personnages issus des tragédies shakespeariennes qui vont tenter de se réapproprier leur destin en se libérant de l’emprise de leur auteur. 19 h - Vendredi 29 et samedi 30 janvier

Scène de l’Hôtel de Ville 2, rue du Maire Massing Rens. 03 87 98 93 58 culture@mairie-sarreguemines.fr ; Office de Tourisme Sarreguemines Confluences - Tél. 03 87 98 80 81 contact@sarreguemines-tourisme.fr www.sarreguemines.fr

Passif

de Angel Liegent Mise en scène : Julien Royer - Collectif Plastics Parasites

Le visiteur

d’Éric-Emmanuel Schmitt Mise en scène : Johanna Boyé, avec Sam Karmann, Franck Desmedt, Katia Ghanty, Maxime de Toledo Vienne 1938 : les nazis ont envahi l’Autriche et persécutent les Juifs. Sigmund Freud ne veut pas encore partir ; mais en ce soir d’avril, la Gestapo emmène sa fille Anna pour l’interroger. Freud, désespéré, reçoit alors une étrange visite. Un homme en frac, dandy léger et cynique, entre par la fenêtre et tient d’incroyables discours... 20 h 30 - Samedi 16 janvier

Une bête ordinaire

Entre théâtre, danse et musique techno, une performance qui traite de la violence dans le milieu LGBT. 18 h - Jeudi 4 février 19 h - Vendredi 5 février

de et avec Patrick Sébastien M. en scène : Olivier Lejeune 14 juillet 1789, au palais de Versailles. Un cocktail explosif pour débuter la journée : une reine qui veut divorcer, une servante érudite, un conseiller veule, une égérie des sans-culottes fantasque... 20 h 30 - Mercredi 3 février

MJC La Pépinière

L’AmphY

30, rue de la Pépinière Tél. 03 82 56 20 73 www.mjc-yutz.com

Ladies Night

Britannicus

Louis XVI.fr

› YUTZ 126, rue de la République - YUTZ Tél. 03 82 56 14 15 www.lamphy.com Billetterie sur place du lundi au vendredi de 9 h à 12 h et de 14 h à 18 h ; réseaux Francebillet et Ticketmaster

© Cie Mavra, DR

de Stéphanie Marchais Mise en scène et scénographie : Véronique Bellegarde, avec Jade Fortineau et Philippe Thibault (musique) Elle a 7 ans, des seins comme des mandarines et ne va plus en classe. Cette bête ordinaire, un peu monstre, questionne la responsabilité des adultes sur la protection de l’enfance, l’importance de protéger ce temps-là et met à nouveau les questions environnementales au cœur des enjeux du monde d’aujourd’hui. 18 h - Jeudi 21 janvier 14 h et 19 h - Vendredi 22 janvier

évocation dans «Les raisins de la colère» de Steinbeck et dans les ballades de Woody Guthrie. Entre récit, chant et musique, un spectacle au cœur de nos préoccupations : drame des réfugiés, regard sur l’étranger, survie de la planète… AU THÉÂTRE JACQUES BREL Rue Joliot Curie 18 h - Jeudi 14 janvier

© Corbis

24

de Anthony Mc Carten, Stephen Sinclair et Jacques Collard M. en scène : Guylaine Laliberté Effeuillage humoristique - 1986, dans une ville ouvrière du Nord, 6 chômeurs en fin de droits se lancent un défi : faire un strip-tease comme les Chippendales pour «gagner de la thune», épater les filles et se prouver qu’ils sont encore capables d’exister au-delà de leur détresse sociale, familiale et morale. Ils sortiront le grand jeu grâce à Glenda, ex-danseuse, qui les soutiendra et les mènera au show final ! 20 h 30 - Mardi 19 janvier

Ciné Paris

Compagnie Incognito Dans un café imaginaire, situé au cœur de Paris, des personnages issus des plus grands films du cinéma français se croisent et se recroisent, nous permettant de revivre quelques scènes parmi les plus connues, de réentendre des répliques cultes, et de chanter des refrains célèbres. Truffé de références, que l’on pourra s’amuser à retrouver, ce montage joyeux se veut un hommage à Paris, à l’amour et au cinéma… Entrée libre 20 h - Vendredi 8 janvier

Théâtre à table

Surprises théâtrales à grignoter. Animé par l’atelier théâtre adulte 10 € - Sur rés. 20 h - Vendredi 29 janvier


Théâtre • Humour • Danse

› THIONVILLE NEST théâtre CDN transfrontalier de ThionvilleGrand Est - Tél. 03 82 82 14 92 infos@nest-theatre.fr www.nest-theatre.fr

Et le cœur fume encore

Conception et écriture : Alice Carré, Margaux Eskenazi Pour raconter la guerre d’Algérie et ses cicatrices, une jeune troupe imagine une fresque à plusieurs voix. Entre théâtre documentaire, histoire et poésie, un spectacle qui nous empoigne pour ne plus nous lâcher. THÉÂTRE EN BOIS 20 h - Lundi 11 et mardi 12 janvier 19 h - Mercredi 13 janvier Mardi 12 janvier à 19 h : Navette Metz-Thionville devant l’Arsenal / Mercredi 13 janvier : échange aprèsspectacle avec les artistes

La plus précieuse des marchandises

Luxembourg

8 à 99 ans au NEST. Le spectacle sera suivi d’un atelier pour les enfants avec le metteur en scène de la pièce, Charles Tordjman, et d’une sieste musicale pour les parents par Bijan Chemirani. 11 h - Spectacle 12 h 30 - Brunch (sous réserve) 14 h - Pour les parents : sieste musicale avec Bijan Chemirani / Pour les enfants : atelier THÉÂTRE EN BOIS Dimanche 31 janvier

Aalt Stadhaus

Féminines

«En chanté !», nouveau one-man show. 20 h - Jeudi 21 janvier

› DIFFERDANGE Centre culturel régional - 38, av. GD Charlotte - Tél. (00352) 58 77 1-1900 www.stadhaus.lu

Richard Ruben

Texte et mise en scène : Pauline Bureau Une équipe féminine de foot amateur déjoue tous les pronostics... D’après une histoire vraie, le récit d’une formidable aventure humaine, en même temps qu’une belle réflexion sur le sens du collectif. En complicité avec le Théâtre de Thionville. THÉÂTRE DE THIONVILLE 20 h - Mardi 2 février À 19 h : Navette Metz-Thionville devant l’Arsenal

› ESCH/ALZETTE Escher Theater 120, rue de l’Alzette Tél. (00352) 27 54 5010 ou 5020 theatre.esch.lu

Le Menteur

de Pierre Corneille - M. en scène : Julia Vidit Baskets fluo, stroboscopes et décor flashy : Julia Vidit et sa troupe multiculturelle actualisent la comédie baroque de Corneille pour proposer une jouissive plongée dans les apparences. 20 h - Jeudi 21 et vendredi 22 janvier

de Jean-Claude Grumberg Mise en scène : Charles Tordjman Il était une fois un couple de bûcherons en mal d’enfant, dans une forêt profonde… Découvrez le dernier texte de JeanClaude Grumberg dans ce «Dimanche en famille», le nouveau rendez-vous de

© Pierre Grosbois

Dimanche en famille

Les frontalières / Die Grenzgängerinnen

Théâtre, création Escher Theater, surtitrage français/allemand - M. en scène : Sophie Langevin

SCÈNES

25

Ce spectacle tente de comprendre la réalité frontalière pour occuper un terrain familier au théâtre : rendre leur humanité à des personnes étrangères les unes aux autres. 20 h - Dimanche 31 janvier

› LUXEMBOURG VILLE Théâtres de la Ville Rens. (00352) 47 96 39 00 theatres.lu - Rés. (00352) 47 08 95-1 www.luxembourgticket.lu

Grand Théâtre

1, rond-point Schuman

Flight 49

«Inspired by the good hope», en néevrlandais surtitres français et anglais - Simon Stone s’est fait un nom en adaptant des pièces du répertoire classique. Il les transpose depuis l’intérieur. Pour chaque pièce, il part à la recherche de son noyau inaliénable. Avec un dialogue cinématographique rapide et précis, il traduit les problèmes de base en un conflit qui se joue à notre époque. Introduction par Ian De Toffoli 1/2 h avant chaque représentation 20 h - Vendredi 22 et samedi 23 janvier

Théâtre des Capucins 9, place du Théâtre

On ne badine pas avec l’amour

d’Alfred de Musset - Dès 15 ans Après «Le Jeu de l’amour et du hasard» qui, grâce à sa fraîcheur et à sa modernité, a connu le succès à sa création et lors de sa reprise la saison dernière, Laurent Delvert réinterroge une autre œuvre classique focalisée sur le sentiment de l’amour qui ne cesse d’interpeller l’être humain. Introduction par Ian De Toffoli 1/2 h avant chaque représentation 20 h - Les 26, 28, 29, 30 janvier, 2 et 3 février

› ARLON (BEL) Maison de la Culture Centre Culturel Régional du Sud-Luxembourg Parc des Expositions, 1 Tél. 32 063 24 58 50 www.maison-culture-arlon.be

Baudelaire L’Héautontimorouménos

Conception et mise en scène : Benoît Verhaert Théâtre de la Chute Poèmes de Baudelaire et bribes de pensées extraites de ses carnets intimes dits ou chantés sur des compositions bluesrock originales jouées en live. 20 h 30 - Vendredi 22 janvier

Mission

de David Van Reybrouck Mise en scène : Raven Ruëll - KVS (Koninklijke Vlaamse Schouburg) Le cri poignant d’un missionnaire qui a vécu 50 ans au Congo. 20 h 30 - Mardi 2 février


26

FAMILLE & LOISIRS

Alsace › BISCHOFFSHEIM Bibliothèque 7, rue du Castel - Tél. 03 88 50 75 02

La Parenthèse sonore

Cie Le Bruit qu’ça coûte - Une expérience spatio-temporelle forte, un voyage immobile inouï pour découvrir la riche sonobiodiversité de la région. Ce dispositif d’écoute immersif et interactif présente un répertoire de paysages sonores remarquables du Grand-Est. Entrée libre aux heures d’ouverture Du 21 au 30 janvier

Les Portes du Temps

John Howe, le célèbre illustrateur d’heroïc fantasy, vous convie à une quête incroyable à travers neuf châteaux rhénans. Votre objectif : trouver les quartz cachés par un ancien génie, libérer les créatures fantastiques, et ouvrir les «Portes du Temps» ! Cet événement interactif et transfrontalier a pour objectif de promouvoir le patrimoine castral. Il s’agit d’une quête qui mènera le public dans différents châteaux, en autonomie, en s’appuyant sur la lecture de panneaux fournissant des données historiques et/ou de l’observation architecturale. Une application pour smartphone permettra de déchiffrer les symboles, de trouver les pierres cachées et d’ouvrir les portes du temps. Un film imaginé par John Howe dans les châteaux du Haut-Koenigsbourg, de Fleckenstein et d’Ottrott servira de fil conducteur à cette quête. Rejoignez l’aventure sur www.portes-du-temps.eu ou en téléchargeant l’application «Les Portes du Temps» Châteaux de Burgen, Landskron, Hohnack, Spesbourg, Guirbaden, Ortenbourg, Salm, Ottrott, Haut-Koenigsbourg et Staufenberg. Jusqu’en septembre

› COLMAR

› ERSTEIN

› BISCHWILLER

Théâtre

MAC

3 place Unterlinden

Auditorium de la Maison de la musique

Elle pas princesse, lui pas héros

Dès 7 ans, Théâtre de Romette / Johanny Bert - Leïli et Nils vont raconter leur histoire, celle d’une fille qui sait se débrouiller dans n’importe quelle situation et celle d’un garçon qui préfère les petites choses silencieuses. Deux histoires qui se conjuguent et recèlent un tas d’autres histoires. Deux expériences de vie qui vont se rencontrer et s’assembler comme un puzzle. Commandé à Magali Mougel, ce texte est une histoire en deux parties dans laquelle les spectateurs seront divisés en deux groupes et guidés, chaque personnage racontant un bout d’une histoire où il est question de goûts et de place à tenir quand on est un garçon ou une fille. À l’entracte, les groupes s’inverseront et les spectateurs rencontreront l’autre personnage. 17 h - Samedi 9 janvier

Gretel et Hansel

Place du Château de la Rebmatt

Dir. mus. Vincent Monteil Opéra dès 5 ans - Les contes offrent de belles leçons de vie. Hansel et Gretel, deux enfants tenaillés par la faim, exaspèrent leur mère par leur maladresse. Elle les oblige à sortir dans la forêt pour aller chercher un peu de nourriture… Désormais seuls au monde, confrontés aux terreurs d’un environnement où plus rien ne les protège, ils découvrent la rudesse de la vie, surtout lorsqu’ils rencontrent une terrible sorcière qui transforme les enfants en pain d’épice – quelle ironie du sort, pour des enfants venus chercher un peu de réconfort?! Trouvant dans le voyage initiatique de ces enfants des échos à nos préoccupations sociales et écologiques d’aujourd’hui, Jean-Philippe Delavault crée quelques passerelles inattendues et pourtant si justes avec le monde contemporain, et il redonne à cette histoire une actualité brûlante. Rens. et rés. 0825 84 14 84 (0,15 €/mn) www.operanationaldurhin.eu 19 h - Samedi 23 janvier 15 h - Dimanche 24 janvier

À l’ombre d’un nuage

Théâtre dès 10 mois, cie En attendant… Deux grandes pages blanches s’entrouvrent et laissent apparaître un personnage singulier. Avec lui, les spectateurs entrent dans un espace accueillant avec une musique douce et une lumière chaleureuse. Il tient dans ses mains un grand livre. De son livre sortent des nuages. Des nuages qui cherchent à prendre leur envol. Un peu jongleur, un peu pantin, un peu magicien, il nous invite à la découverte d’un paysage qu’il va déployer sous nos yeux, un peu comme un livre à surprise, un pop-up tout en malice ! À l’ombre d’un nuage, c’est une invitation à la rêverie. Un spectacle en forme de balade au gré des nuages, du vent, des montagnes et des ruisseaux. Rens. 03 90 29 07 10 www.ville-erstein.fr 10 h 30 - Dimanche 31 janvier

HUNINGUE Festival Compli’Cité

9e édition - 27 spectacles tous publics pour surprendre, interroger et divertir, avec des coups de cœur et des créations majoritairement du Grand Est. Musique, théâtre, danse, cirque, humour, marionnettes... à Huningue, Weil Am Rhein, Saint-Louis, Hésingue, Village-Neuf, Kembs, Altkirch. www.huningue.fr Du 22 au 31 janvier

› ILLKIRCHGRAFFENSTADEN L’Illiade

Elle pas princesse lui pas héros

© Christophe Raynaud de Lage

1, rue du Stade - Espace Paul Kauss Tél. 03 88 53 75 00 www.mac-bischwiller.fr

11, allée François Mitterrand Tél. 03 88 65 31 06 - www.illiade.com

Hallux et Poplité

3 mois/3 ans + 1 adulte, cie Les Arts en tous sens - C’est le début des choses.

C’est l’histoire de petits d’hommes, filles et garçons, pour qui l’on cherche encore un nom. Ils vivent dans les eaux chaudes de la mère et un jour, naissent. Ils nagent lorsqu’une vague, plus forte que les autres, les dépose sur le rivage. Progressivement ils trouvent leur souffle. Peu à peu, ils commencent à danser... et à chanter. 11 h et 17 h - Dimanche 17 janvier

Bougrr !

Dès 5 ans, Lionel Grob et Guillaume Schleer - Bigre ! Ces deux bougres, Bougrr et Bigrr, sont des voleurs de chansons. Mais ils les volent pour qu’elles s’envolent, pour que les chansons prennent l’air et que les airs voient la lumière. Ces deux cambrioleurs complices ont plus d’une chanson dans leurs sacs à malice ! Ils vont vous les chanter avec complicité et humour. Les chansons qui composent ce répertoire ont ceci de spécial qu’elles ont été écrites avec des enfants lors d’ateliers d’écriture. Et c’est sûrement pour ça qu’elles font particulièrement mouche ! 16 h - Dimanche 24 janvier

› MULHOUSE La Filature 20 Allée Nathan Katz

Gretel et Hansel

Dir. mus. Vincent Monteil Opéra dès 5 ans - Voir sous Colmar Rens. et rés. 0825 84 14 84 (0,15 €/mn) www.operanationaldurhin.eu 19 h - Samedi 9 janvier

Les Vagamondes

9e édition du festival sans frontière à Mulhouse, Kingersheim et Illzach - Théâtre, danse, musique, arts visuels : 15 spectacles dont 7 créations, 1 exposition, des films, des rencontres… Rens. et rés. 03 89 36 28 28 www.lafilature.org Du 12 au 24 janvier

› OBERHAUSBERGEN Le Préo 5, rue du Général de Gaulle Tél. 03 88 56 90 39 - le-preo.fr

Un nôtre pays

Spectacle musical, conté et dessiné doublé en LSF, dès 5 ans, cie Rodéo d’âme P’tit Bonhomme vient d’apprendre que c’est la guerre chez lui. Maman-Coquelicot n’arrête pas de pleurer. Il va falloir quitter la maison et partir pour un nôtre pays. C’est le début d’un long voyage. Un moment de poésie et de candeur pour parler du difficile sujet de l’exil, sur un ton doux, émouvant et drôle. P’tit Bonhomme et Maman-Coquelicot prennent vie sous nos yeux, grâce au dessin en live de Suzy Vergez. Il va falloir leur prêter main forte pour faire les valises, trouver le chemin et même chanter à leurs côtés. 18 h - Samedi 16 janvier


FAMILLE & LOISIRS Centre R. Kaeufling 10, rue des Sports

© Pierre Rigot

Espace Athic Rue Athic - Tél. 03 88 95 68 19 www.espace-athic.com

[XSaisons] Pio Ospedale Della pietà

Cirque dès 5 ans, cie See - Un cirque chorégraphie, expressif, excessivement poétique et un brin classique… Les saisons nous parlent du temps qui passe, la virtuosité nous fait l’éloge de la nature et le jonglage nous raconte l’empreinte de l’Homme. Seule en scène Audrey Decaillon nous emporte par l’émotion, on redécouvre ici la partition de Vivaldi à travers l’énergie du mouvement, les silences du corps, le détail d’une respiration, le geste circassien. 20 h 30 - Jeudi 28 janvier

› SCHILTIGHEIM Le Brassin 38, rue de Vendenheim

En boucle

Chanson, dès 6 mois, cie À Demi-Mot/ Nyna Mômes - Dans un cadre intimiste, à l’abri d’un « arbre mobile », deux personnages déroulent des boucles de douceur au creux de petites ritournelles aux éclats de musique actuelle. Un doudou, un ballon, une boule à facettes, le tic-tac d’un réveil, une boîte à musique, des bisous à profusion sont autant de jolis prétextes à leurs chansons et à l’embarquement dans un univers tout en poésie et magie du quotidien. Rens. et rés. 03 88 83 84 85 www.ville-schiltigheim.fr 11 h et 17 h - Mercredi 27 janvier

Espace K 10, rue du Hohwald Tél. 03 88 22 22 03 - www.espace-k.com

Les pas pareils

The Party

› OBERNAI

› STRASBOURG

Ciné-concert, en famille dès 6 ans - Le film de Blake Edwards, drôle et décalé, boosté par la musique et la fantaisie de No Mad ? Le groupe a relevé le défi lancé par le festival Le Tympan dans l’œil : accompagner en salle cette œuvre culte et faire oublier la musique de Henry Mancini, en grande partie responsable de son succès. Les six musiciens ont recréé une bande originale burlesque directement inspirée de leur univers. Un vent de folie traverse cette musique, où bruitages, mélodies langoureuses, improvisations et thèmes festifs se mêlent pour donner une nouvelle dimension au film. «The Party» de Blake Edwards (USA, 1968, couleur), avec Peter Sellers, Claudine Longet Suite à un quiproquo, un acteur terriblement maladroit se retrouve invité à une fête. S’ensuit une avalanche de gags plus hilarants les uns que les autres. Rens. et rés. 03 88 72 59 71 kartonnerie@mairie-schweighouse.fr www.mairie-schweighouse.fr Tarifs : 12 € - 10 € (prévente) 6 € (-15 ans) 20 h - Vendredi 5 février

› SÉLESTAT Les Tanzmatten Quai de l’Ill Tél. 03 88 58 45 45 www.tanzmatten.fr

La mécanique de l’absurde

Magie, jonglerie dès 6 ans, cie Mister Fred Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? À travers leur jeu de scène où le geste remplace la parole, les deux comédiens, sous prétexte de chercher à inventer la machine à préparer le thé, se moquent gentiment de ces inventeurs assoiffés de logique et de technologie, qui ne cessent de vouloir repenser le monde dans ses moindres détails. 18 h 30 - Jeudi 14 janvier

Théâtre et contes dès 5 ans, cie L’Indocile - Elle s’appelle Rainette. Aujourd’hui, debout-comme-elle-peut, elle va devoir traverser la sombre forêt, croiser la route d’une fée rock’n roll, un prince-charmeur pas-charmant-du-tout, un bourreau sur-motivé, et retrouver le château afin d’y récupérer quelque chose d’essentiel. Un secret. Prenez le risque d’accompagner Rainette pas à pas, cahin-caha, dans ce voyage drôle et émouvant qui met la tête à l’envers. Ou à l’endroit, c’est selon. Bienvenue chez les Pas-Pareils où la différence est toujours une chance… Mais le spectacle “Les Pas Pareils” ne parle pas uniquement du handicap. C’est bien la question de la différence qui est cœur du projet. Parce que la cie L’Indocile croit dur comme fer qu’il y a de belles graines à semer avec le jeune public, et que cela peut même faire fleurir les jardins des grandes personnes. 10 h et 14 h 15 - Mercredi 20 janvier 16 h 30 - Samedi 23 janvier (goûter offert à 15 h 45)

Le Vaisseau La science en s’amusant ! 1 bis, rue P. Dollinger Tél. 03 69 33 26 69 - www.levaisseau.com Jusqu’à sa réouverture, le Vaisseau continuera à proposer sur sa page Facebook des contenus variés comme des événements en ligne ou des vidéos pour continuer d’échanger à distance… mais toujours ensemble !

La véritable histoire de Casse-Noisette

D’après «Histoire d’un casse-noisette» d’Alexandre Dumas, dès 6 ans Sur la musique de Tchaïkovski / Dir. Christophe Mangou Une princesse métamorphosée par la morsure du roi des souris, un astronome et un mécanicien partant en quête d’une noix pouvant la sauver, un jeune homme portant des bottes, une armée de souris vengeresses, un roi et une reine aussi cruels qu’aimants, voici le tableau du conte qui nous raconte comment un jeune homme sachant casser des noix entre ses doigts s’est retrouvé transformé en un casse-noisette. Un voyage féerique et initiatique où deux contes se font merveilleusement écho sous la plume d’Alexandre Dumas et la musique de Piotr Ilitch Tchaïkovski. 17 h - Samedi 23 janvier

› WISSEMBOURG Rens. et rés. La Nef - Relais culturel 6, rue des Écoles - Tél. 03 88 94 11 12 www.nef-wissembourg.fr

Le Gymnase Fracasse

Opéra 19 place Broglie

Danse avec des ailes

7/10 ans - Décidément, les anges sont bien présents dans le programme du Ballet de l’OnR. Loin de représentations baroques des angelots dorés, voyons comment notre directeur artistique du Ballet et chorégraphe Bruno Bouché a imaginé de les faire évoluer. Et comme les danseuses et danseurs du Ballet sont à Strasbourg, nous irons faire les curieux pendant leur répétition, avant de danser bien sûr… c’est facile et agréable. Rens. et rés. 0825 84 14 84 (0,15 €/mn) www.operanationaldurhin.eu 14 h 30 - Mercredi 13 janvier

Palais de la Musique et des Congrès Place de Bordeaux

Orchestre philharmonique de Strasbourg Tél. 03 68 98 68 15 philharmonique.strasbourg.eu

Pulcinella Schweighouse sur Moder The Party

son, guide les spectateurs dans les arcanes de cette oeuvre virevoltante. 17 h - Samedi 16 janvier

© Clément Martin

› SCHWEIGHOUSE SUR MODER

XSeasons

27

de Stravinski, dès 8 ans / Dir. Duncan Ward Clément Lebrun, véritable explorateur du

Ou la révolte des enfants des Vermiraux Théâtre dès 9 ans, cie des Ô/Nicolas Turon - Librement inspiré du roman de cape et d’épée «Capitaine Fracasse» de Théophile Gautier et de l’histoire réelle de la Révolte des enfants des Vermiraux (une étape majeure dans la reconnaissance des droits des enfants), ce Fracasse est l’histoire de la révolte contre l’autorité des adultes et la confiscation des rêves. Ici, pas de convention, pas de rideau, ni de scène ou de jeu de lumières. Installés sur un lit ou des tabourets en bois, les spectateurs font partie intégrante de la pièce. Une approche originale pour vivre une expérience humainement forte. 19 h 30 - Vendredi 29 janvier

Mairie 11 place de la République

Elle pas princesse, lui pas héros

Théâtre dès 7 ans, Théâtre de Romette Voir sous Bischwiller 19 h - Mardi 12 janvier


FAMILLE & LOISIRS

Bourgogne › AUXERRE Le Théâtre 54, rue Joubert - Tél. 03 86 72 24 24 auxerreletheatre.com

Au bord du vide

Théâtre dès 9 ans, cie Manie - Comment ça va la vie ? Au point de rencontre entre poésie, jonglage et acrobatie, un trio s’interroge sur la fuite du temps, le présent et ce qui nous reste du passé. Un spectaculaire « roman » où l’on apprend que de l’aube au crépuscule de l’existence, il n’y a pas âge pour s’éveiller. 18 h 30 - Mardi 19 janvier

› CHÂTILLON-SURSEINE Théâtre Gaston Bernard Place du 8 mai 1945 - Tél. 03 80 91 39 51 www.theatregastonbernard.fr

La sextape de Darwin

Arts du cirque, humour - M. en scène : Brigitte Mounier - Avec Marie-Paule Bonnemason, Antonin Chediny, Brigitte Mounier Incroyablement baroque, aussi improbable qu’amusant, voici le bricolage le plus délirant de l’Évolution. Une heure et demie pour parcourir l’inouïe diversité des comportements sexuels et modes de reproduction, et s’étonner de l’étroitesse de notre imaginaire. Voyant le monde à travers le filtre de sa propre convenance culturelle, l’Homme a longtemps considéré l’hétérosexualité comme étant la norme et tout autre combinaison lui semblait contre nature. Contre nature ? Vraiment ? Alors voyons de plus près ce que nous dit la nature à ce sujet. En bonne compagnie : une chanteuse, une comédienne et deux danseurs nous convient à visiter joyeusement les postures amoureuses des espèces vivantes qui peuplent la Terre. Une heure et demie pour fêter ce qui est en train de disparaitre. «On se demande comment Noé s’est débrouillé en embarquant tout ce monde dans son bateau.» 20 h - Vendredi 29 janvier

› CHALON SUR SAÔNE Espace des Arts Scène nationale - 5bis, av. Nicéphore Niépce - Billetterie : 03 85 42 52 12 billetterie@espace-des-arts.com espace-des-arts.com

Les Utopiks

Festival jeune public Du 29 janvier au 9 février

Breakstory

Une histoire en mouvement de la danse hip-hop dès 7 ans, Olivier Lefrançois 19 h - Mardi 19 janvier (Le Réservoir, Saint-Marcel) 20 h - Jeudi 21 janvier 17 h - Dimanche 31 janvier

Hoshi

Avec des thèmes plus personnels sur des mélodies résolument modernes, Hoshi embarque le public dans un voyage coloré. 20 h - Vendredi 29 janvier (Théâtre du Port Nord)

Tout est chamboulé + Animorama

Théâtre + exposition dès 1 an, cie En Attendant/Jean-Philippe Naas - Ici, l’enfant développe ses habilités motrices, sa compréhension des relations qui existent entre les objets dans l’espace, sa patience et sa créativité. 10 h et 16 h 30 - Samedi 30 janvier 10 h 30 - Les 31 janvier, 6 et 9 février 16 h 30 - Dimanche 31 janvier et lundi 8 février

Goupil et Kosmao

Magie dès 5 ans, Étienne Saglio - Une délicieuse histoire qui met en scène le grand magicien Kosmao et son assistant Goupil. 10 h et 15 h - Samedi 30 janvier 15 h - Dimanche 31 janvier

Renversante

Théâtre dès 8 ans, Florence Hinckel/Léna Bréban - Entre inventivité, humour et dérision, la pièce est ponctuée de projections de vraies publicités qui démontrent ironiquement l’inégalité homme/femme. 16 h - Samedi 30 et dimanche 31 janvier 10 h et 15 h - Lundi 8 février 16 h 30 - Mardi 9 février

Oh boy !

Théâtre dès 9 ans, Marie-Aude Murail / Catherine Verlaguet / Olivier Letellier L’histoire simple et bouleversante de Bart que rien ne prédisposait à devoir assumer une famille tombée du ciel. 18 h - Samedi 30 janvier

Ciné brunch

Programmes de courts métrages et Brunch des Canailles dès 3 ans 10 h 30 - Dimanche 31 janvier

Almataha

Marionnette/danse dès 6 ans, Cie Zahrbat / Brahim Bouchelaghem / Denis Bonnetier - Un parcours en forme d’épopée à la recherche de sa propre identité à travers l’histoire de figures étranges. 19 h - Mardi 2 février (Auditorium du Conservatoire du Grand Chalon)

Maintenant que je sais

Théâtre dès 15 ans, Catherine Verlaguet / Olivier Letellier - Après « La nuit où le jour s’est levé », ce second volet est un portrait de femmes engagées. 20 h - Mercredi 3 février

Block

Théâtre dès 3 ans, Cie La Boîte à sel / Céline Garnavault - Une cheffe de chantier découvre un petit cube translucide muni d’une enceinte. Le premier son émis par ce block est un bip de sécurité qui s’emballe. 17 h - Mercredi 3 février 15 h - Samedi 6 février 10 h et 16 h 30 - Lundi 8 février

La nuit où le jour s’est levé

Hoshi

© Axel Vanhessche

28

Théâtre/cirque dès 9 ans, Sylvain Levey / Magali Mougel / Catherine Verlaguet / Olivier Letellier - Dans les années 80, Suzanne part pour un long périple au Brésil. Après de multiples rencontres, elle croise une femme qui abandonne son bébé dès sa naissance. 19 h - Mercredi 3 février

Mars-2037

Comédie musicale spatiale dès 8 ans, Nicolas Ducloux / Pierre Guillois - En 2037, un milliardaire s’offre un voyage vers la planète Mars en compagnie de trois astronautes, une poule et un robot. 19 h - Vendredi 5 février

Avion papier

Cinéma/musique dès 1 an, La Méandre / Arthur Delaval - Un spectacle à la croisée des arts numériques, de la musique et du théâtre d’objets. 15 h - Samedi 6 février 10 h et 15 h - Lundi 8 et mardi 9 février

Petites bêtises

Cinéma/musique dès 18 mois, Le Club des Chats - Dans les flaques, sur la plage ou sur la neige, lapins, canards, chat, paresseux ou écureuil héros de ces courts métrages s’en donnent à cœur joie. 15 h - Lundi 8 février 16 h 30 - Mardi 9 février

Un furieux désir de bonheur

Théâtre/danse dès 8 ans, Catherine Verlaguet / Olivier Letellier / Sylvère Lamotte - Il est question ici de la propagation et de la transformation contagieuse du désir en un bonheur partagé. 19 h - Mardi 9 février

PiXmix kids

Boum électro dès 8 ans, Risk Party - Une plongée dans l’univers des musiques électroniques à travers la découverte de 5 grands styles : la house, la techno, la trance, le break beat et la bass music. 20 h - Mardi 9 février


FAMILLE & LOISIRS

29

A.B.C. Dijon

Garder le lien

Petits Temps

Poésie marionnettique et musique dès 6 mois, cie Haut les Mains Création 2017 Ecriture et m.e.s. Franck Stalder SALLE DEVOSGE 9 h 30, 10 h 45 et 15 h 30 - Vendredi 29 janvier 9 h 30, 11 h et 16 h - Samedi 30 janvier

Forêt

Livre-concert LSF dès 4 ans, Eleanor Shine - Création 2019 Création, musique, narration : Eleanor Shine Illustration : Hildegard Von Von THÉÂTRE DES FEUILLANTS 10 h 30 et 14 h 30 - Mercredi 3 et jeudi 4 février

Cabane

Fantaisie de forêt dès 1 an, Un château en Espagne - Création 2017 Ecriture et m.e.s. Céline Schnepf SALLE H. BERGER CONSEIL DÉPARTEMENTAL 10 h et 15 h - Samedi 6, dimanche 7 et lundi 8 février

Rêve de pierres

Variation poétique, musicale et plastique dès 3 ans, cie La Tortue Création 2020 M.e.s. Anne Marcel SALLE CAMILLE CLAUDEL 10 h et 15 h - Lundi 8 février 10 h - Mardi 9 février

L’écho des creux

Danse, marionnettes dès 3 ans, TJP-CDN de Strasbourg Création 2019 Conception Renaud Herbin Deux jeunes femmes expérimentent la métamorphose. Entourées d’un établi, de blocs de terre, de quelques outils, elles rêvent de changer de peau. Tout devient prétexte à jeu ; le désir d’imiter l’autre, la peur de l’inconnu, l’étonnement de ce qui apparaît deviennent autant d’émotions et d’états à goûter. THÉÂTRE DES FEUILLANTS 15 h - Mardi 9 février 10 h et 14 h 30 - Mercredi 10 février

Cette édition sera une nouvelle fois l’occasion de mettre en lumière les arts de la scène sous leurs formes multiples et de découvrir les dernières créations (années 2020-2021) jeune public qui composent plus de la moitié des propositions de cette programmation. La question du lien telle qu’elle se dévoile dans le visuel du festival apparaît centrale : le lien à l’autre, celui entre les générations, entre sourds et entendants...

Les petites vertus

Théâtre corporel dès 1 an, cie Melampo - Création nov. 2020 M.e.s. Eleonora Ribis LA MINOTERIE 9 h 30 et 11 h - Jeudi 11 et vendredi 12 février

Moyens Enveloppes et déballages

Théâtre d’objet dès 6 ans, Vélo Théâtre - Création 1998 Conception et m.e.s. Tania Castaing et Charlot Lemoine SALLE PIERRE MEUNIER ARNAY-LE-DUC 14 h 30 - Jeudi 28 janvier 10 h et 14 h 30 - Vendredi 29 janvier

La Vie animée de Nina W.

Théâtre d’objets et marionnettes dès 7 ans, cie Les Bas-Bleus Création 2020 Ecriture et m.e.s. Séverine Coulon LA MINOTERIE 10 h et 14 h 30 - Vendredi 29 janvier 15 h - Samedi 30 janvier

Un contre un

Théâtre, cirque et danse dès 6 ans, cie L’oublié(e) - Création 2020 Chor. et m.e.s. Raphaëlle Boitel Librement inspiré des personnages d’Orphée et Eurydice, «Un contre un» bouscule le mythe de manière physique, ludique et surréaliste. Le spectacle réunit deux interprètes des arts du cirque, interroge la place de chacun et évoque la quête de soi «sans se retourner». L’ÉCRIN - TALANT 10 h 30 et 15 h - Dimanche 31 janvier

La maison

Danse contemporaine dès 5 ans, The Will Corporation - Création 2021 Chor. Hervé Chaussard ATHENEUM 14 h 30 - Lundi 1er février 10 h - Mardi 2 février

Bagarre

Théâtre dès 5 ans, cie LOBA Création 2020 Ecriture Karin Serres M.e.s. Annabelle Sergent SALLE CAMILLE CLAUDEL 14 h 30 - Mardi 2 février 10 h et 15 h - Mercredi 3 février

Le rappel sauvage

Expérience immersive dès 6 ans, L’atelier du vent - Création mars 2021 - Avant-première Ecriture Adèle Ogier - M.e.s Adèle Ogier et Jérémy Montheau SALLE DEVOSGE 10 h et 14 h 30 - Mardi 9 février 10 h et 16 h - Mercredi 10 février

De la nécessité de la gravité

Cirque d’objets jonglés et chorégraphiés dès 6 ans, cie Opopop Création février 2021 - Première M.e.s. Karen Bourre et Julien Lanaud THÉÂTRE MANSART 17 h 30 - Mercredi 10 février 14 h 30 et 19 h - Jeudi 11 février

So quiet

Jazz, voix et accordéon dès 6 ans, Serena Fisseau et Vincent Peirani Création 2019 Près d’une cheminée rougeoyante, Serena Fisseau et Vincent Peirani nous proposent un voyage immobile autant qu’un étonnant coq-à-l’âne musical : ballades occitanes, morceaux traditionnels indonésiens, standards revisités de Gainsbourg à Bourvil, de Louis Armstrong aux Beatles. THÉÂTRE DES FEUILLANTS 15 h - Vendredi 12 février

Et aussi... La Ménagerie Graphique

Expérience immersive, exposition tous publics, L’atelier du vent Création mars 2021 - Avantpremière - Conception Adèle Ogier et Jérémy Montheau SALLE DEVOSGE Mardi 9 et mercredi 10 février (visites à 11 h sur inscription)

Animations et actions culturelles

Espace livres, cours de yoga parents/enfants, ateliers arts plastiques, ateliers danse...

Formation des enseignants Jeudi 4 et vendredi 5 février

Les rdv des professionnels

Présentation de projets, parcours pros... Mardi 9, merc. 10 et jeudi 11 février

L'écho des creux

© Benoît Schupp

So quiet

© Sylvain Gripoix

Plus que jamais, dans le contexte inédit que nous vivons pour notre époque, la 21e édition du festival international jeune et tous publics «À pas contés» proposée par l’A.B.C. - Association Bourguignonne Culturelle - à Dijon et dans toute la Côte d’Or, sera une respiration nécessaire pour tous les amateurs et professionnels en mal de spectacle vivant.

Grands Hercule à la plage

Théâtre dès 9 ans, Théâtre Am Stram Gram - Création 2019 Écriture Fabrice Melquiot M.e.s. Mariama Sylla THÉÂTRE DES FEUILLANTS 14 h 30 et 19 h - Vendredi 29 janvier

Bovary

Théâtre dès 14 ans, Collectif 7’ Création 2021 - Ecriture Tiago Rodrigues - M.e.s. Élisabeth Barbazin SALLE DEVOSGE 19 h - Lundi 1er février 10 h et 19 h - Mardi 2 février

Harold : The Game

Théâtre et objets dès 10 ans, The Egg Theatre / Bob Théâtre / Vélo Théâtre - Création nov. 2020 Ecriture Denis Athimon, Charlot Lemoine, François Athimon, Fabien Cartalade, José Lopez et Jude Quinn M.e.s. Denis Athimon et Charlot Lemoine SALLE DEVOSGE 14 h 30 et 19 h - Jeudi 4 février

Enfants sauvages

Théâtre dès 8 ans, La Traversée Création 2020 Ecriture et m.e.s. Cédric Orain LE CÈDRE - CHENÔVE 14 h 30 et 19 h - Vendredi 5 février

À pas contés 21e festival international jeune et tous public Rens. et rés. A.B.C. Dijon Tél. 03 80 30 98 99 - apascontes.fr Sous réserve de modifications et de l’évolution des contraintes sanitaires À DIJON (sauf mention contraire) Du 28 janvier au 12 février


30

FAMILLE & LOISIRS Le Théâtre, scène nationale 1511, av. Charles de Gaulle Tél. 03 85 22 82 99 www.theatre-macon.com

Ça Dada

FrancheComté › BELFORT La Coopérative 1, rue Louis Parisot

La Mécanique du vent

À quoi rêvent les méduses

› DIJON

› LE CREUSOT

Bibliothèque municipale

L’arc

Animations gratuites sur rés. au 03 80 48 82 30 - bm.dijon.fr

Centre-ville jeunesse

La philo, c’est chouette ! - Atelier 7/9 ans animé par Nina Boulehouat 10 h - Samedi 23 janvier

Fontaine d’Ouche

Histoires au petit-déjeuner - -3 ans + adulte 9 h 30 - Vendredi 29 janvier

Ludothèque «La récré»

Jeux découvre - Jeux tout public 15 h 30 - Mercredi 20 janvier Le jeu de la couronne - Atelier jeu dès 4 ans 15 h - Mercredi 27 janvier

Maladière

Parenthèse en chantant - 18 mois/3 ans + adulte 9 h 30 - Vendredi 22 janvier

Scène nationale Esplanade François Mitterrand Tél. 03 85 55 13 11 www.larcscenenationale.fr

À quoi rêvent les méduses

Théâtre dès 2 ans, cie En attendant…/ Jean-Philippe Naas - Avec ce spectacle, la compagnie fait le choix de parler du sommeil et de l’endormissement aux jeunes enfants et à leurs parents. Le sommeil, cet étrange voyage qui nous ramène, jour après jour, aux rivages que nous avons quittés, plus riches de ce que nous avons acquis et plus libres de ce que nous avons perdu. Ce voyage qui nous permet, jour après jour, de nous réinventer, de redécouvrir le monde qui nous entoure, de redécouvrir ceux qui nous entourent. De nous redécouvrir. 10 h 30 et 15 h 30 - Dimanche 17 janvier

› MÂCON

Arts visuels et théâtre dès 6 ans, Alice Laloy/cie S’appelle reviens - Inspirée par la folie et les préceptes du mouvement Dada né il y a cent ans dans les décombres de la Première Guerre mondiale, Alice Laloy déconstruit les cadres et pulvérise les codes du théâtre. Comme les dadaïstes, son seul mot d’ordre est de créer pour répondre à l’absurdité du monde. 19 h - Vendredi 22 janvier

Le Carnaval des animaux

Théâtre musical dès 6 ans, Camille Saint-Saëns/Albin de la Simone/Valérie Mréjen - Albin de la Simone, auteur-compositeur-interprète éclectique a réorchestré l’œuvre pour un étonnant quatuor composé d’un pianiste, une violoncelliste, un guitariste électrique et une chanteuse mezzo-soprano percussionniste. Et comme Le Carnaval des animaux est une partition sans texte, le musicien a invité l’auteure et plasticienne Valérie Mréjen à sa table. 20 h 30 - Vendredi 29 janvier

› NEVERS

La Cave à Musique

La Maison

Party Game - Pouces musclés et pixels en sueur, dès 7 ans. 18 h - Vendredi 15 janvier

119, rue Boullay - Tél. 03 85 21 96 69 www.cavazik.org

Port du Canal

Chanson pop 0/4 ans - Mosai et Vincent nous immergent dans les divergences, les oppositions et les complémentarités de leurs sensibilités au monde : l’être hyperconnecté et l’être plus proche du sauvage, de la nature, de l’animal. 9 h 30, 11 h et 17 h - Dimanche 17 janvier

Maison de la culture de Nevers Agglomération 2, bd Pierre de Coubertin Tél. 03 86 93 09 09 Programmation complète sur www.maisonculture.fr

Mansart

Parenthèse en chantant - 18 mois/3 ans + adulte 9 h 30 - Vendredi 15 janvier Maurice Thiney, ou la fureur de vivre Rencontre et projection 20 h - Vendredi 29 janvier

Le disco des oiseaux

Qui vive

Théâtre musical dès 3 ans, Claire Monot et Anaïs Pin - Ce spectacle musical à la fois poétique et drôle est une fête des sons et des yeux. Cette composition originale se joue dans un univers épuré où le violoncelle, le chant et la musique électro font part égale avec le jeu d’acteur. Sobriété visuelle, richesse des couleurs de la langue et foisonnement sonore laissent ici la part belle à l’imagination. 17 h - Dimanche 24 janvier

Anima

Poème musical dès 1 an, Cie du PorteVoix - Un spectacle poétique, invitant à ouvrir les portes de l’imaginaire et à embarquer pour un voyage au cœur du vivant ! 10 h 30 - Samedi 9 janvier

Attrape moi

Théâtre musical dès 4 ans, La Waide cie - Un regard sur la construction de la conscience de soi chez l’enfant. 17 h 30 - Mercredi 27 janvier

Théâtre dès 18 mois, cie Un Château en Espagne - Entre textes, images, matières, objets scénographiques et musique jouée en live, La Mécanique du vent tisse un lien minutieux entre les éléments, afin de trouver l’endroit où le langage peut prendre plusieurs routes au même moment. Rens. et rés. Grrranit Belfort-Scène nationale Tél. 03 84 58 67 67 - www.grrranit.eu 16 h 30 - Mercredi 20 janvier 10 h - Samedi 23 janvier

› LURE Auditorium Tél. 03 84 30 54 30 - www.lure.fr

Ficelle

Marionnettes dès 3 ans, cie Le Mouton carré - C’est l’histoire de deux moyens d’expression qui cherchent ensemble un moyen poétique de prendre possession du monde. 17 h - Dimanche 24 janvier

› MONTBÉLIARD Axone 6, rue du Cdt Pierre Rossel

Orchestre Victor Hugo Franche Comté

En famille - Un grand rendez-vous festif aux couleurs de l’Amérique latine, rythmé par les maracas et le marimba, avec un soliste enflammé comme tous les musiciens vénézuéliens issus d’El Sistema. Rens. et rés. MA scène nationale de Montbéliard - Tél. 0805 710 700 mascenenationale.eu 16 h - Dimanche 10 janvier

Bains Douches 4, rue Charles Contejean Rens. et rés. MA scène nationale de Montbéliard - Tél. 0805 710 700 mascenenationale.eu

Oural

Danse, Caroline Grosjean/Cie Pièces Détachées - La pièce propose de poser un autre regard sur le monde et de partager avec les (jeunes) spectateurs une respiration commune, une parenthèse poétique. 11 h - Samedi 23 janvier


FAMILLE & LOISIRS Leo

31

© Andy Phillipson

La boîte

Cirque dès 7 ans, Daniel Brière, Tobias Wegner - Que se passerait-il si les lois de la gravité changeaient soudainement ? 20 h - Mercredi 27 et jeudi 28 janvier

› VALENTIGNEY

Salle Ionesco

Le Petit Prince

Conte dès 6 ans, Orchestre Victor Hugo Franche Comté - Une musique douce et vivante faite pour voyager dans l’imaginaire d’un des textes les plus connus au monde. Rens. et rés. MA scène nationale de Montbéliard - Tél. 0805 710 700 mascenenationale.eu 16 h - Dimanche 24 janvier

› VESOUL En ligne 27e Festival International des Cinémas d’Asie

Si le festival en présentiel est annulé, la partie compétition est maintenue en ligne, avec la possibilité de regarder les 17 films en lice gratuitement et de participer au vote. Rens. 03 84 76 55 82 www.cinemas-asie.com Du 26 janvier au 2 février

Meurtheet-Moselle › CHALIGNY La Filoche Centre culturel 90, rue René Cassin Tél. 03 83 50 56 60 www.la-filoche.fr Événements gratuits, animations sur rés.

Cycle Langues et langages

Du langage informatique aux textes couchés sur le papier des livres, du langage des corps des comédiens invités sur les spectacles aux regards échangés autour d’une table de jeu, les langages sont plusieurs et variés. Expositions : «Cauchemars Inventaire à la plume», illustrations et sérigraphies de Cédric Lestiennes ; «Kalimagier», illustrations de Marie Malher ; «L’alphabet cocasse et illustré», illustrations d’Anne-Hélène Dubray ; «Decode Unicode», vidéo de Siri Poarangan. Autres expositions dans les médiathèques du réseau. Jusqu’au 16 janvier

› NANCY

Théâtre Edwige Feuillère

Place d’Alliance

Place Pierre Renet - Tél. 03 84 75 40 66 www.theatre-edwige-feuillere.fr

Réunion de cyclistes Rens. Facebook Nancyclette 15 h le 2e samedi du mois

PinoCChio

Théâtre d’après Carlo Collodi dès 8 ans, Jérémie Le Louët / Cie des Dramaticules «Les aventures de Pinocchio» occupe une place à part dans la littérature italienne comme dans le cœur des Italiens. Jérémie Le Louët, envoûté par la langue que parlent les personnages, décide d’en faire la partition d’un opéra parlé. 19 h 30 - Jeudi 14 janvier

Cirque Le Roux

Dans une esthétique très années 70 se déroule une histoire de famille avec embrouilles et carabistouilles. Les six artistes sur la piste sont tous d’extraordinaires équilibristes doublés de comédiens au talent comique avéré. 19 h 30 - Samedi 16 janvier 17 h - Dimanche 17 janvier

› SAINT-DIZIER (52)

Rens. et rés. 03 25 07 31 40 les3scenes.saint-dizier.fr www.facebook.com/LesFuseaux © François Côme

Leo

un carton. C’est une boîte, une immense boîte, avec des fenêtres rondes et rectangulaires, et des portes pour en sortir, ici et aussi là, et même un tiroir ! Voilà une main qui sort ! Ah non, c’est un poisson... Oh ici, un coude ! Toujours pas, c’est le nez d’un géant. Apparition, disparition, caché, révélé : entre la danse et l’objet, c’est la notion de jeu qu’il s’agit d’explorer. 17 h - Mardi 12 janvier

[XSaisons] Pio ospedale della piétà

Cirque chorégraphié dès 5 ans, cie See Audrey Decaillon présente un cirque expressif, excessivement poétique et un brin classique. Elle présente différents tableaux où elle jongle et s’exprime avec tout le corps. Seule en scène, la comédienne nous emporte par l’émotion, on redécouvre ici la partition de Vivaldi à travers l’énergie du mouvement, les silences du corps, le détail d’une respiration, le geste circassien. Les saisons nous parlent du temps qui passe, la virtuosité nous fait l’éloge de la nature et le jonglage nous raconte l’empreinte de l’Homme. Tarif : 7 € 20 h 30 - Mardi 26 janvier

Forgerie Hip-Hop(s) or not ?

Une (vraie-fausse) conférence drôle et ludique qui tord le cou aux idées reçues. 20 h 30 - Vendredi 15 janvier

Vosges › ÉPINAL La Louvière 1, rue de la Louvière

Philippe Roussel

«Un loup habite avec nous» - Entouré d’une formation musicale peu courante : un quatuor à cordes dans lequel s’invite un accordéon, Philippe Roussel propose dans cette création d’apprivoiser le loup mythique.. Rens. et rés. Scènes Vosges Tél. 03 29 65 98 58 scenes-vosges.com 15 h et 18 h - Mercredi 20 et samedi 23 janvier 18 h - Jeudi 21 et vendredi 22 janvier

Nancyclette

› NEUVES-MAISONS Centre Culturel Jean L’Hôte Place Poirson Tél. 03 83 47 59 57 www.centrecultureljeanlhote.fr

La boîte

Théâtre gestuel/danse dès 2 ans, cie Arcane - Sur scène, une boîte, et puis c’est tout. Mais peu à peu, l’objet prend vie et se déplace... Quel enfant n’a jamais imaginé des histoires avec des petits bouts de tissu, des petits bouts de papier, des petits bouts de rien en somme ? Tiens,

Philippe Roussel


FAMILLE & LOISIRS CCAM - Scène nationale de Vandœuvre

Pour qu’enfin se dissipent les nuages Christian Lutz "Insert Coins"

© Christian Lutz

Pour le CCAM - Scène nationale de Vandoeuvre comme pour Roberto Bolaño, «Il ne s’agit pas de croire ou de ne pas croire aux hasards. Le monde entier est un hasard.»

Janvier Place à la diversité avec du jeune public, de la danse, du théâtre engagé, de la photographie à contre-courant et même une lecture musicale... De quoi réveiller les cœurs et les méninges !

Pauline Ringeade "N'avons-nous pas autant besoin..."

© Marie Augustin

Christian Lutz, Cindy Van Acker

«Insert coins / Score conductor» (photographie / danse) - Deux expositions : l’une pour raconter la brutalité de Las Vegas vue à hauteur des laissés pour compte. L’autre pour montrer les étonnantes partitions chorégraphiques d’une créatrice hors normes. Entrée libre Du 12 janvier au 12 février

Delphine Bardot

«Battre encore» (marionnette / féminisme) - Un spectacle de marionnettes pour aborder le rapport de force et de pouvoir entre le féminin et le masculin à partir de l’histoire tragique de sœurs assassinées par le dictateur dominicain Trujillo. Tarifs : de 3 à 12 € Du 12 au 15 janvier

Perrine Maurin

«Humains, la Roya est un fleuve» (performance / bande-dessinée) Un récit combinant images, voix et musiques pour nous conter l’humanité et la solidarité, le parcours d’exilés et le travail de ceux qui les accueille avec dignité. Documentaire graphique d’Edmond Baudoin et Troubs. Entrée libre Vendredi 15 janvier (Médiathèque Jules Verne à Vandœuvre)

Pauline Ringeade

«N’avons-nous pas autant besoin d’abeilles et de tritons crêtés que de liberté et de confiance ?» (théâtre) Une compagnie qui aime inventer des écritures collectives et déployer des scénographies inventives et joueuses interroge le rapport qu’entretient l’humain avec lui-même, les autres et le monde. Tarifs : de 3 à 12 € Vendredi 22 et samedi 23 janvier

Gisèle Vienne, Robert Walser

«L’Étang» (théâtre) / Report 19/20 Pour sa nouvelle création, Gisèle Vienne adapte une courte nouvelle de Robert Walser avec Adèle Haenel et Ruth Vega Fernandez et réinvente un monde où le réel peut à chaque instant vaciller. Tarifs : de 3 à 12 € Vendredi 29 et samedi 30 janvier

«À l’abri des vents austères, nous tentons d’inventer des espaces et des temporalités qui échappent au fracas de l’époque. Nous sommes un lieu de l’art, où l’on essaie de bien accueillir chacun, d’où qu’il vienne et quelles que soient les circonstances, un lieu où le sensible s’invente et se tisse en toute liberté, un lieu vivant, avec tout ce que cela comporte d’hésitations et de tâtonnements. À force de fables, d’images, de sons et de mouvements, nous cherchons à faire havre. Nous savons la chance de pouvoir accomplir notre tâche en bénéficiant d’une précieuse confiance. Nous ne remercierons jamais assez celles et ceux qui nous l’accordent. (...)»

Février

Mars

Alice Laloy, La Cie S’Appelle Reviens

Gilles Rochier

«À Poils» (performance poilue dès 3 ans) - Un spectacle décoiffant, une ode à la tendresse, à rebrousse-poil des idées reçues. Du 2 au 5 février

«Tenir le terrain» (bande dessinée) Un auteur qui dessine la banlieue à hauteur d’humanités avec une grande empathie et un redoutable sens de l’observation. Du 9 mars au 22 avril

Henri jules Julien

Liquid Loft

«Stand-Alones (polyphony)» (danse/ performance) - Deux ans après l’éblouissant «Deep Dish», les Liquid Loft investissent le musée des BeauxArts pour un ballet aussi étrange que flamboyant. Les 11 et 12 mars (au musée des Beaux-arts de Nancy)

«Mahmoud et Nini» (comédie de mœurs orientaliste) / Report 19/20 La nécessité et la difficulté du dialogue entre les cultures résumées dans une irrésistible comédie de mœurs orientaliste. Les 3, 5 et 6 février

Cindy Van Acker

Boris Charmatz, terrain

«Knusa / Insert coins» + «Shadowpieces» (danse/image/son) - À la rencontre d’une artiste fascinante qui invente un mouvement tellement acéré qu’il semble pouvoir laisser une trace cristalline dans l’air. Les 11 et 12 février

«infini» (danse) - Il nous enivre de mathématiques hors de contrôle et dénombre le monde jusqu’à défier l’infini. Les 16 et 17 mars

Annabelle Sergent, Cie Loba

Julie Berès

«Désobéir - pièce d’actualité n°9» (théâtre) - Quatre jeunes femmes investissent la scène pour un théâtre du réel qui n’emprunte ni au compassionnel, ni à la démonstration vaine et ressassée. Les 18 et 19 février

«Waynak» (théâtre dès 10 ans) - Elle est née en France, lui vient d’un pays en guerre. La beauté et la force de leur rencontre amènent à la douceur d’un autre monde possible. Les 25 et 26 mars

Jean-François Sivadier

«Sentinelles» (théâtre) - Jean-François Sivadier s’inspire d’un roman de Thomas Bernhard pour parler d’espoirs déçus, d’amitiés brisées et du rapport que chaque artiste entretient avec la vie. Les 30, 31 mars et 1er avril

Avril

Mélanie Perrier

«Care» (danse) - Une pièce infiniment délicate qui gravite autour de la figure du porté pour imaginer une alternative à l’agitation permanente et la brutalité omniprésente de notre monde. Tarifs : de 3 à 12 € Mardi 19 janvier

Amir Reza Koohestani

"À Poils"

© Jean-Louis Fernandez

32

«Timeloss» (théâtre) / Report 19/20 Un grand maître du théâtre iranien pour une plongée vertigineuse à la poursuite d’un temps irrémédiablement perdu. Les 6 et 7 avril


Musicalité de la musique persane

Étienne Rochefort

Conférence / Report 19/20 - Pour comprendre les liens indissolubles qui se nouent depuis des siècles entre poésie et musique dans la culture persane. Le 8 avril

«Oikos Logos» (hip-hop) - Entre extrême lenteur et explosions d’énergies, une pièce qui déploie des visions aussi enchantées que furieusement vivantes et actuelles. Les 20 et 21 mai

Norouz, soirée persane

Cie La Cordonnerie

«Udo, complètement à l’Est» (théâtre d’objet dès 8 ans) - Une version hautement hurluberlue de l’histoire du père de Blanche Neige portée par un univers visuel et sonore détonant. Du 25 au 28 mai

Musique / Report 19/20 - Un concert qui puise au coeur de la culture persane et de sa poésie sophistiquée et délicate. Le 9 avril

Alexis Armengol, Cie Théâtre à cru

Juin

«Vilain !» (théâtre dès 9 ans) - Une variation débordante d’énergie et de pensées virevoltantes du Vilain Petit Canard d’Andersen. Les 15 et 16 avril

Céline Garnavault, Thomas Sillard, La Boîte à Sel

«Block» (théâtre d’objets dès 3 ans) / Report 20/21 - Des boîtes d’apparence anodine, sortes de boîtes à meuh contemporaines, pour un spectacle qui échappe à tout contrôle. Du 1er au 4 juin

Maguy Marin, David Mambouch, Benjamin Lebreton

«Singspiele» (danse/performance) Couche après couche, Maguy Marin procède à un effeuillage d’humanités et livre une fascinante et douce démonstration de pensée en mouvement. Les 20 et 21 avril

Yann-Joël Collin

«La Nuit surprise par le Jour» d’après John Cassavetes : «Husbands, une comédie sur la vie, la mort et la liberté» (théâtre/ amitié) / Report 20/21 - Une relecture très personnelle du scénario du film de John Cassavetes par une troupe jamais en panne d’inventivité. Les 9 et 10 juin

Mai Hommage à Bogdan Knopka

«Sur mon chemin !» (photographie) / Report 19/20 - Un hommage vibrant au «foutographe» polonais Bogdan Konopka, maître du noir et blanc disparu en mai 2019. En partenariat avec le Nouvel Observatoire Photographique du Grand Est. Du 10 au 28 mai

Vidal Bini, KHZ

«Morituri (créer est un combat)» (danse/ photographie/musique) / Report 20/21 Un solo chorégraphique convoque des corps glorieux qui résonnent avec le sport, les conflits armés, l’art ou les manifestations de rues. Les 22 et 23 juin

Musique Action #37

Festival de création sonore (MA37) Une édition où il sera question d’écritures, d’ensembles musicaux et de formes contemporaines de transes. Le 11 mai : Julius Eastman «Evil Nigger» (MA37) à La Manufacture, CDN Nancy-Lorraine (report 19/20) Du 10 au 15 mai

CCAM

© Marbeth

MA37 Julius Eastman

Scène nationale de Vandoeuvre Esplanade Jack Ralite, rue de Parme VANDŒUVRE-LÈS-NANCY Tél. 03 83 56 83 56 www.centremalraux.com Billetterie en ligne sur billetterie.centremalraux.com ; sur place ou par téléphone du mardi au vendredi de 14 h à 17 h 30

© Mani Lotfizadeh

Amir Reza Koohestani Timeloss


34

FAMILLE & LOISIRS

© David Martins

Ring

Moselle › FORBACH Le Carreau Scène nationale de Forbach et de l’Est mosellan - 71 avenue Saint-Rémy Tél. 03 87 84 64 30 www.carreau-forbach.com billetterie@carreau-forbach.com

Ring

Cirque sans paroles, cie Kiaï - Les quatre athlètes sont prêts, ils montent sur le ring et le combat acrobatique armé de roues cyr et de trampolines débute. Dans une chorégraphie mixant hip-hop et arts du cirque, les artistes se mesurent les uns aux autres pour relever les défis les plus fous. À grand renfort d’ingéniosité, ils explorent le cercle sous toutes ses coutures. Jamais la roue cyr et le trampoline ne se sont trouvé autant de perspectives : ils se dressent dans les airs, deviennent cages ou pendules et créent des images inédites. Au rythme d’une musique electro jouée en live, quatre rounds s’enchaînent furieusement où les artistes délivrent une exploration originale de leurs disciplines avec une énergie de puncheurs. Tarifs : 22 € - 10 € - 8 € (-18 ans) 20 h - Vendredi 15 janvier

La boîte

Théâtre gestuel, danse dès 2 ans, cie Arcane - Quel enfant n’a jamais imaginé des histoires avec des petits bouts de tissu, des petits bouts de papier, des petits bouts de rien en somme ? Tiens, une boîte. « On aurait dit » que je serais à l’intérieur ! Voilà une main qui sort ! Ah non, c’est un poisson… Oh ici, un coude ! Toujours pas hé, c’est le nez d’un géant… Apparition, disparition, caché, révélé : entre la danse et l’objet, c’est la notion de jeu qu’il s’agit d’explorer. 15 h - Mercredi 13 janvier

[X Saisons]

Cirque chorégraphié dès 5 ans, cie See Les saisons nous parlent du temps qui passe, la virtuosité fait l’éloge de la nature et le jonglage raconte l’empreinte de l’Homme. Seule en scène, Audrey Decaillon nous emporte par l’émotion, on redécouvre ici la partition de Vivaldi à travers l’énergie du mouvement, les silences du corps, le détail d’une respiration, le geste circassien. 16 h - Samedi 23 janvier

Les Animaux magiques

Concert symphonique 3/6 ans, Orchestre national de Metz - Un beau matin, un petit garçon très gentil se réveille avec une drôle de sensation dans la poitrine… Son cœur est gelé ! Que s’est-il passé et comment parviendra-t-il à le réchauffer ? C’est ce que nous apprendra cette belle histoire racontée par Claire Cahen, talentueuse comédienne et habituée des collaborations avec l’Orchestre national de Metz. Chef d’orchestre et compositeur, lauréat de grands prix internationaux, Rémi Studer écrit régulièrement des contes musicaux à destination du jeune public. Précédé d’un atelier «Les p’tites oreilles» à 14 h 15 h et 16 h - Samedi 23 janvier

La Belle

Danse dès 7 ans, cie La Vouivre - Variation autour du conte des frères Grimm, «La Belle» explore une partie absente du texte original : les rêves de la princesse endormie. L’imagerie onirique distillée par

la compagnie La Vouivre prend forme à travers la finesse d’une écriture chorégraphique évoquant la torpeur, le sommeil, ou encore via la projection de fantasmes comme autant d’hallucinations. 15 h - Mercredi 27 janvier

BAM

20, bd d’Alsace

L’Affaire Odyssée

Théâtre musical dès 6 ans, Odyssée ensemble et cie - Le détective Homère est engagé pour retrouver Ulysse, disparu depuis vingt ans, poursuivi par le mafieux Poséidon et ses tueurs Charybde et Scylla. Le collectif Odyssée adapte les aventures du légendaire héros grec en une savoureuse version film noir. L’ensemble de cuivres et de percussions lyonnais réunit des musiciens complices de longue date, qui se sont progressivement entourés d’une équipe transdisciplinaire pour créer des univers scéniques complets. 15 h - Mercredi 13 janvier

Cité musicale-Metz Rés. 03 87 74 16 16 www.citemusicale-metz.fr

Arsenal 3, av. Ney

› METZ Agora des Mômes 4, rue Théodore de Gargan Tél. 03 87 55 83 00 - agora.metz.fr

Lecture musicale de 3 mois à 3 ans + parent(s) - Deux bibliothécaires et deux musiciens de l’Orchestre national de Metz présentent des albums jeunesse, des comptines et autres jeux de doigts. 10 h 15 et 11 h 15 - Samedi 23 janvier

La Belle

© Michel Cavalca

L’île aux bébés


Salon du livre jeunesse de Montigny-lès-Metz 5e édition sur le thème du voyage À travers l’organisation de ce salon, la Ville souhaite proposer à sa population, jeune et moins jeune, un week-end d’animations autour du livre et de la lecture. L’objectif principal est de favoriser l’accès au livre dès le plus jeune âge et de promouvoir la variété éditoriale contemporaine. Pour cela, le livre jeunesse est placé au centre du salon ; le public est invité à venir à la rencontre des auteurs et illustrateurs invités et à participer à de multiples animations en lien avec le thème à l’honneur. Prétexte au mélange interculturel, à la découverte d’autres pays, réels ou imaginaires, en 80 jours ou de la terre à la lune, le voyage a de quoi enrichir la littérature ! Il peut s’agir de voyage à travers différents paysages - océans, montagnes, campagne - de voyages vers d’autres planètes, dans des mondes parallèles ou dans le temps, à la découverte d’autres peuples, d’autres cultures, d’autres langues, d’autres façons de vivre, d’autres paysages… Pour honorer ce thème, entre 20 et 30 auteurs et illustrateurs sont invités à participer à cet événement qui sera parrainé par Philippe UG. Pour que ces journées restent un rendez-vous festif, il est prévu, comme pour les précédentes éditions, en plus des stands des libraires et éditeurs accueillant des auteurs venant de partout en France, d’accueillir d’autres partenaires et de proposer des ateliers et diverses animations autour du thème : rencontre avec les auteurs, ateliers d’illustration, ateliers artistiques, spectacle, exposition.

En parallèle, et en lien avec le salon, une exposition d’illustrateurs jeunesse se déroulera au Château de Courcelles du 5 février au 28 mars. Dans cette exposition collective, le public pourra découvrir des illustrations originales, des dessins préparatoires, des carnets de croquis, plongeant ainsi le visiteur au coeur de la création artistique en dévoilant les différentes étapes qui mènent à la réalisation d’un livre illustré. De plus, le château accueillera cette année les fantastiques pop-up de Philippe UG. Rens. 03 87 55 74 77 Prog. complet sur http://salondulivrejeunesse. montigny-les-metz.fr Entrée libre ESPACE EUROPA-COURCELLES Vendredi 5 février réservé aux scolaires 10 h à 18 h - Samedi 6 et dimanche 7 février

Participants Auteurs

Philippe UG, Gaya Wisniewski, Audrey Poussier, Stéphane Kiehl, Inky, Pascal Prévot, Stedho, Yohan Sacré, Miss Paty, Romain Pujol, Thomas Gilbert, Sanoe, Michaël Leblond, Carbone (liste en cours)

Librairies messines

Le Préau, Momie Metz, Au Carré des bulles, La Pensée sauvage

Éditeurs régionaux

Le Crayon à roulettes (57), Le Verger des Hespérides (54), Atelier Canopé (57), Éditions Issekinicho (67), Callicéphale (67)

Zoom sur Philippe UG Le parrain du salon sait tout faire. Graphiste diplômé de l’école d’arts appliqués Duperré, ingénieur papier, sérigraphe, imprimeur, enseignant, il produit à la maison d’extraordinaires livres popup, en petites séries, et les propose à des prix abordables dans des librairies triées sur le volet. Homme de couleurs, il décline au fil de ses constructions ses marron chocolat, ses jaune lumière, ses bleu sommet. Homme de formes, il passe doucement d’une culture du carré, qu’il décline en pixart, à des propositions plus courbes. Ses ouvrages sont traduits en plusieurs langues.


36

FAMILLE & LOISIRS

Opéra-Théâtre de Metz Métropole

L’Adagio

4-5 place de la Comédie Tél. 03 87 15 60 60 opera.metzmetropole.fr

› ESCH/ALZETTE

8, place Marie-Louise Tél. 03 82 83 01 24 adagio.thionville.fr

Des rêves dans le sable

Jeune artiste, Lorène Bihorel présente un spectacle étonnant de dessin sur sable, qui émerveille les enfants et fascine les adultes. Sur sa table lumineuse, rediffusée simultanément sur grand écran, les dessins naissent en quelques secondes. Ils se transforment sous les yeux des spectateurs, au rythme des histoires contées ou en musique auxquelles ils donnent vie (Cléopâtre, Le Conte d’Aram, L’Empereur et le Rossignol…). Un moment éphémère, unique et magique pour cette reprise du spectacle présenté avec grand succès en 2018/2019. 17 h - Samedi 23 janvier

Luxembourg

› THIONVILLE

Oco The Bear

et un ours polaire, les musiciens Violet Arnold et Cyril Catarsi se réapproprient cet univers à la fois poétique, drôle et touchant. 15 h 30 - Mercredi 13 janvier

› ROMBAS Médiathèque La Pléiade

Le Carnaval des animaux

En famille dès 3 ans, Argillos percussion Magnifique exercice de style, «Le Carnaval des animaux» a été composé par Camille Saint-Saëns en 1886. En quelques jours, il achève ce chef-d’œuvre de musique et d’humour. Argillos percussion a magnifiquement arrangé 11 de ces 14 mouvements pour clarinettes et percussions, valorisant une nouvelle fois cette pièce incontournable et proposant des couleurs de jeux inédites. 16 h - Dimanche 24 janvier

2A, grand’rue - Tél. 03 87 67 09 23

› YUTZ

Salle Braun

Nuit de la lecture

MJC La Pépinière

18, rue Mozart - Tél. 06 68 09 27 56 directionsallebraun@gmail.com

Quizz littéraire

animé par Lila sur sa terrasse 17 h 30 - Vendredi 22 janvier

Rue de la Pépinière - Tél. 03 82 56 20 73 accueil@mjc-yutz.com www.mjc-yutz.com

Tom et la question

Grand-mère Neige

Il est grand temps

À partir d’une réflexion autour du blanchissement des coraux, le trio donne une voix au monde marin dont l’écosystème blanchit, indubitablement. 15 h - Mercredi 27 janvier

› MONTIGNY LÈS METZ Centre culturel Marc Sangnier 8 Allée Marguerite Tél. 03 87 63 22 03 - www.marcsan.fr

Lily Poppins in New York

Spectacle en anglais 6/12 ans, Le Globe Théâtre - Après avoir fait découvrir Londres et l’Ecosse aux enfants, Lily Poppins et Murdock Holmes prennent l’avion pour New York. Lily espère bien devenir chanteuse à Broadway, vaste programme qui ne peut réserver que des surprises… Dès qu’ils entrent dans la salle les enfants sont plongés dans un bain linguistique : ils sont accueillis à l’aéroport où ils doivent s’enregistrer avant de retrouver Lily et Murdock pour le décollage vers la Big Apple. Tarif : 5 € 14 h - Mercredi 27 janvier

5e édition

Spectacle en caravane dès 8 ans, cie Azimuts 15 h à 20 h - Samedi 23 janvier

Vente de CD, livres et BD

Occasions sorties des collections de La Pléiade 15 h à 19 h - Samedi 23 janvier 14 h à 18 h - Dimanche 24 janvier

Echo Lali

Concert enfants 15 h - Dimanche 24 janvier

Place de l’Hôtel de Ville Rens. 03 87 67 86 30

Village des Lutins

Illuminé dès 17 h 9 h à 19 h - Jusqu’au 10 janvier

120, rue de l’Alzette Tél. (00352) 27 54 5010 ou 5020 theatre.esch.lu

Ding Dong, Toktoktok !

Jeune public 3/7 ans, Dan Tanson, Ensemble Traffik Klassik - Bartok et Pipp feraient volontiers un peu de fitness, s’ils n’étaient pas interrompus par leurs voisins et ensorcelés par les ritournelles de... Devinez qui ? W.A. Mozart ! Un spectacle ludique sur la curiosité et l’amitié. 15 h - Jeudi 28 janvier 15 h et 17 h - Samedi 30 janvier

› LUXEMBOURG VILLE

«L’heure du conte» dès 6 mois, Elisabeth Malgonne - Grand-mère Célestine est comme une enfant, elle adore faire des bonhommes de neige, glisser sur sa luge ou écouter des histoires. Et si, pour une fois, on lui demandait d’en raconter une à son tour ? 15 h et 16 h 15 - Mercredi 13 janvier

Contes et légendes de Bretagne

Escher Theater

Dès 3 ans, lus et interprétés par Joanna Bertrand et Sullivan da Silva - Les 2 bossus et les Korrigans, Barbaïc et le Lutin, La Cité engloutie d’Ys, Surcouf et le Capitaine anglais, Le bateau qui marchait sur la terre et sur l’eau… 5 contes du folklore breton interprétés par 2 comédiens et ponctués par des morceaux de musique celtique joués en direct à la guitare. 15 h - Mercredi 3 février

Neimënster Centre culturel Abbaye de Neumünster 28, rue Münster - GRUND Tél. (00352) 26 20 52 444 www.neimenster.lu

Est-ce que je peux sortir de table ?

Les arts du cirque dans la cuisine - Mise en scène : Stéphane Fortin 16 h - Dimanche 24 janvier

› ARLON (BEL) Maison de la Culture Centre Culturel Régional du Sud-Luxembourg ASBL Parc des Expositions Tél. +32 63 24 58 50 www.maison-culture-arlon.be

Firmin et Hector

Théâtre dès 6 ans, Les Croquemorts chanteurs - Firmin et Hector sont frères... et croquemorts ! Avec leurs instruments de musique, ils proposent un spectacle étonnant. Dans un décor à la Tim Burton, ils font trépasser à coups d’humour et de poésie nos peurs les plus intimes. 16 h - Dimanche 17 janvier

Escher Theater Ding Dong, Toktoktok !

Petit concert à l’aube

› NILVANGE Le Petit Braillard Saison jeune public du Gueulard+ 3, rue Victor Hugo - Tél. 03 82 54 07 07 www.legueulardplus.fr Ciné-concert pop dès 3 ans - Charmé par le film d’animation «The Bear», tiré d’un livre pour enfants de Raymond Brigg contant la rencontre entre une petite fille

© Sébastien Grébille

Oco The Bear

2,5 à 5 ans, cie Bulle à sons Ressentir les vibrations du violoncelle, les respirations du flûtiste, bouger au rythme du udu : ce voyage musical de l’aube au crépuscule nous plonge dans l’univers des deux musiciens et fait grandir nos oreilles ! 15 h - Mercredi 20 janvier


MUSIQUE

Alsace

› MULHOUSE La Filature

› BISCHWILLER

20, allée Nathan Katz Rés. 03 89 36 28 28 billetterie@lafilature.org

MAC

Hansel et Gretel

1, rue du Stade - Espace Paul Kauss Tél. 03 88 53 75 00 www.mac-bischwiller.fr

› DORLISHEIM Cinéma du Trèfle Zone de loisirs Le Trèfle www.cinemadutrefle.com

Orfeo ed Euridice

Opéra de C. W. Gluck Enregistré au Théâtre des Champs Elysées - Le Canadien Robert Carsen, par sa mise en scène hors de toutes références temporelles, traduit toute l’universalité de l’ouvrage et donne une place de choix à la musique et au chant. 20 h - Jeudi 21 janvier

› ERSTEIN Auditorium musée Würth ZI Ouest, rue Georges Besse

Mon père est une chanson de variété

De Robert Sandoz, cie L’Outil de la ressemblance - Sous l’œil complice d’un DJ fan de Claude François, Robert raconte la légende de sa naissance. Légende, car comme dans une télénovela, au fil de sa vie, ses origines ont été réécrites. Robert n’a pas de père. Il l’a plutôt bien vécu. Cela le faisait entrer dans un groupe de gars assez branchés, comme Perceval, Luke Skywalker ou Jésus. Son père étant parfois inconnu, parfois mort, parfois un proche de la famille. Quelle version croire ? Est-il encore possible de croire quelqu’un dans cette famille ? Et le public, peut-il faire confiance à un narrateur qui a sans doute hérité de ce sens de la fable ? Depuis tout petit, Robert aurait voulu être variétologue, spécialiste en chansons de variété, et il se soigne en écoutant Sardou, Goldman, Balavoine, Sheller et les autres : Robert cherche indéniablement des pères de

Les Têtes Raides à Bischwiller

substitution dans les tubes des années 80. Rens. 03 88 64 74 84 - musee-wurth.fr 16 h - Dimanche 17 janvier

› ILLKIRCHGRAFFENSTADEN

Rag’n Boogie

L’Illiade

Sébastien Troendlé s’est plongé dans l’histoire du ragtime, du boogie-woogie et de leurs créateurs. Touchant au plus près de ce que furent les destins de ces artistes, et pour mieux plonger dans leur époque et les conditions d’éclosion de leurs musiques, de nombreuses images et films d’archives accompagnent et amplifient ce voyage au cœur d’une Amérique déchirée, mais animée d’un bouillonnement créatif sans égal. Rens. 03 90 29 07 10 www.ville-erstein.fr 20 h 30 - Vendredi 15 janvier

Maison de la Musique Place du Château de la Rebmatt

Concert du Nouvel an

Professeurs de l’École de musique d’Erstein La harpe à l’honneur : musique celtique, Berio, Saint-Saëns… Gratuit sur rés. 03 90 29 07 10 11 h - Dimanche 24 janvier

11 allée François Mitterrand Tél. 03 88 65 31 06 - www.illiade.com

Paul

«The love tour» - Le spectacle raconte en poésie et en chansons l’histoire d’un amour ardent et déchirant. On passe par tous les états, toutes les étapes : désir, séduction, quête, obsession, bonheur, colère... Paul, faisant sa propre autopsie du cœur, donne alors à voir les facettes multiples et contradictoires de la passion amoureuse. 20 h 30 - Jeudi 21 janvier

Vincent de Murcia, piano

250e anniversaire de la naissance de Beethoven - L’occasion d’entendre et de réentendre des grandes sonates pour piano comme les célèbres Tempête, Clair de Lune ou Pastorale.

Le groupe réunit le Marocain Driss El Maloumi, le Malien Ballaké Sissoko et le Malgache Rajery. Trois artistes d’exception, trois instruments à cordes pincées emblématiques et enracinés dans la tradition de trois pays où la musique se vit au quotidien. 20 h 30 - Mardi 19 janvier

Battle 2x4

La Philharmonie de Poche Un véritable kaléidoscope musical dans lequel 4 altistes et 4 bassonistes mêlent virtuosité, mélodies, rythmes et facéties… 11 h - Dimanche 31 janvier

OSM

«Fanfares» - Tomasi, Poulenc, Delerue… 17 h - Dimanche 24 janvier (à l’église St Étienne)

› OBERHAUSBERGEN Le PréO

Lettres d’amour

Théâtre

3MA

Conte théâtral (1893) de Engelbert Humperdinck Direction musicale : Marko Letonja - Mise en scène : Pierre-Emmanuel Rousseau - Chorégraphie : Pierre-Emile Lemieux-Venne - Les Petits Chanteurs de Strasbourg - Maîtrise de l’Opéra national du Rhin, Orchestre philharmonique de Strasbourg - Chef de chœur : Luciano Bibiloni Nouvelle prod. - En allemand surtitré en français, allemand - À partir de 12 ans. Inspiré du célèbre conte des frères Grimm, «Hansel et Gretel» met en scène deux enfants qui vivent dans une pauvreté absolue. Alors que leur mère les envoie dans la forêt chercher quelques fraises pour agrémenter l’ordinaire, ils doivent affronter un monde étranger et hostile. Engelbert Humperdinck s’empare de ce conte pour créer un opéra poétique et enchanteur. Si l’ouvrage s’est rapidement imposé outre-Rhin comme l’un des incontournables de l’opéra pour enfants, il sait aussi parler aux adultes ! Opéra national du Rhin www.operanationaldurhin.eu 20 h - Vendredi 8 janvier 15 h - Dimanche 10 janvier

5, rue du Gal de Gaulle Tél. 03 88 56 90 39 www.le-preo.fr

› HAGUENAU Place du Maire Guntz Rens. et rés. 03 88 73 30 54 www.relais-culturel-haguenau.com

© Yves Malenfer

Les Têtes Raides

Grand retour des Têtes Raides en 2020 : chanson française engagée, rock français, séduisant mélange de gouaille, de poésie surréaliste, de fanfare et de rock mâtiné de bal musette, de Brassens et Bernard Lavilliers. Leurs textes truffés de trouvailles, d’humour et d’impertinence, encouragent bonne humeur et fraternité. La prestation Têtes Raides sera intense avec la réédition de la discographie complète, un album best-of accompagnant la célébration des «30 ans de Ginette» ! 20 h - Vendredi 8 janvier

37

Né en 1970 à Strasbourg, Vincent de Murcia étudie le piano au Conservatoire de Musique de Strasbourg où il obtient un premier prix ainsi qu’un diplôme de perfectionnement. Depuis 2001 il est professeur de piano titulaire du Diplôme d’Etat au Conservatoire de Musique de Strasbourg. Il donne de nombreux concerts en Alsace et ailleurs, que ce soit en récital solo ou en tant que soliste avec orchestre. 17 h - Dimanche 24 janvier (Vill’A)

Calum Stewart et -bat-

Au menu de ces pré-Bretelles : le talentueux musiciens écossais Calum Stewart, accompagné de ses acolytes, et -bat-, en trio sur scène avec accordéon, violoncelle, batterie, synthés et autres machines électroniques. 16 h - Dimanche 31 janvier

La Philharmonie de Poche Nathalie Gaudefroy, soprano Robert et Clara Schumann, ou comment deux musiciens, pour continuer à entretenir la flamme de leur amour, se cachant d’un père autoritaire et borné, auront utilisé l’épistolaire… 11 h - Dimanche 17 janvier

La Chauve-souris

Opérette de Johann Strauss Direction musicale : Etienne Ferrer - Cie Opéra Piano - Mise en scène et scénographie : Marguerite Woerlé Paris, 31 décembre 1920. Duparquet a concocté une farce à l’intention de son ami Gaillardin. Ce sera sa vengeance pour un mauvais tour de ce dernier, qui l’obligea un jour à traverser toute la ville, déguisé en chauve-souris ! Duparquet introduit son ami sous un faux nom dans un bal masqué chez un riche prince, mais il en fait de même avec la femme et la soubrette de celui-ci ! 20 h - Vendredi 22 et samedi 23 janvier 17 h - Dimanche 24 janvier


38

MUSIQUE

› SAUSHEIM

Eva-Maria Westbroek

L’Ed&n Label LN

Rens. et rés. 03 83 45 81 60 www.label-ln.fr

Louis Chedid

© Fazil Berisha

Dans la lignée du magnifique «On ne dit jamais assez aux gens qu’on aime qu’on les aime» (disque d’or), il présente son nouvel album «Tout ce qu’on veut dans la vie». 18 h - Dimanche 10 janvier

Opéra National du Rhin

«Soul city tour» - De ses plus grands succès revisités aux classiques de la musique soul, Garou rend hommage aux incontournables de cette musique qui a fait la légende du label Motown. 20 h - Mardi 19 janvier

Yael Naim

«Nightsongs tour» - L’an passé, Yael a entamé l’écriture de nouvelles chansons. Des chansons intimes et puissantes, écrites et composées seule, de nuit. Des chansons enregistrées à l’automne en compagnie d’un choeur exceptionnel, l’ensemble Zene. 20 h - Vendredi 22 janvier

› SCHILTIGHEIM Cheval Blanc 25, rue Principale Schiltigheim culture Rens. et rés. 03 88 83 84 85 www.ville-schiltigheim.fr

Yom Trio

Éternelle odyssée - Clarinettiste virtuose et insatiable curieux, Yom a le goût des aventures musicales et des rencontres. Du klezmer traditionnel au jazz en passant par l’orgue ou le rock, sa musique ne connait pas de frontières. 20 h 30 - Mardi 12 janvier

De Debussy à Gainsbourg

La Philharmonie de poche Une petite histoire de la chanson française ! Un véritable inventaire musical à la Prévert. 11 h - Dimanche 24 janvier

Macha Gharibian

Au fil des années, la compositrice, arrangeuse et pianiste a révélé ses talents jusqu’à illuminer ce nouveau voyage intitulé «Joy Ascension». 20 h 30 - Mardi 26 janvier

Kùzylarsen

Oud, basse électrique, percussions électro-acoustiques, arrangements épurés et voix calme, Kùzylarsen et sa complice Alice Vande Voorde ancrent les spectateurs dans un contexte imaginaire, un jardin babylonien paisible alors que le tonnerre gronde, au loin. 20 h 30 - Vendredi 29 janvier

Saison Jazzdor : Crop Circles

› STRASBOURG Cinéma Vox 17, rue des Francs Bourgeois Tél. 03 88 75 50 21 - www.cine-vox.com

Opéra au cinéma

En direct du Metropolitan Opera New York

La Flûte enchantée

de W.A. Mozart Une production colorée et animée de Julie Taymor avec sur scène Stanislas de Barbeyrac, Christiane Karg, Kathryn Lewek et Thomas Oliemans, menés par le chef Gustavo Dudamel. Samedi 16 janvier

Roméo et Juliette

de C. Gounod La soprano Nadine Sierra campe Juliette face à Stephen Costello qui sera son Roméo. La partition sera menée par le directeur musical de la maison, Yannick Nézet-Séguin, dans une mise en scène réaliste et romantique signée Bartlett Sher. Samedi 30 janvier

velle création qui intègre désormais le «vaillant gladiateur du saxophone ténor» Julien Lourau. 19 h - Mardi 12 janvier

Crop circles

Chacune à leur manière, Sylvie Courvoisier et Mary Halvorson représentent à merveille la vivacité de la scène alternative new-yorkaise. 20 h 30 - Jeudi 28 janvier

H

Grégory Dargent invite deux des musiciens les plus étonnants des scènes jazz et musiques traditionnelles, Anil Eraslan au violoncelle et Wassim Halal aux percussions, à s’interroger sur l’irradiation de l’Art. 20 h 30 - Mardi 2 février

La Laiterie 13, rue du Hohwald Tél. 03 88 237 237 www.artefact.org

© C. Mardock

Garou

19, place Broglie www.operanationaldurhin.eu Rés. 0825 84 14 84 (0,15 € /mn) caisse@onr.fr

L’heure lyrique

Chœur de l’Opéra national du Rhin «Quatre plus quatre» - Un quatuor vocal composé par des membres du Chœur de l’Opéra national du Rhin vous invite à un voyage dans le répertoire romantique sur les traces de Schumann et Brahms. 11 h - Samedi 9 janvier

Récital Eva-Maria Westbroek, soprano

Julius Drake, piano Barber, Weill, Turina, Guridi, Guastavino 20 h - Vendredi 15 janvier

Orchestre Philharmonique de Strasbourg Orchestre national

19 h 30 - Vendredi 15 janvier

Palais de la musique et des congrès, entrée Erasme - Place de Bordeaux philharmonique.strasbourg.eu Billetterie : 03 68 98 68 15 orchestrephilharmonique@strasbourg.eu

Espace K

Maxence Cyrin

Hansel et Gretel

10, rue du Hohwald Tél. 03 88 22 22 03 - www.espace-k.com

(SO2020) Plateforme Sessions #2

The Cracked Cookies’ Show

Concert théâtralisé dès 10 ans - Avec humour et dérision, elles revisitent le répertoire «vintage» en s’éloignant du cliché de la pin-up sexy. À l’image de la femme d’aujourd’hui, les Cookies ne se laissent pas faire, et n’hésitent pas à s’effriter. Chaque personnage partage, grâce à une écriture fine et légère, son histoire avec le public, par des situations parfois cocasses ou pour d’autres plus touchantes. 20 h 30 - Les 7, 8 et 9 janvier

Fossé des Treize 6, rue Finkmatt

Thundermother

19 h 30 - Samedi 16 janvier

Encore + Hermetic Delight + Sinaïve 18 h 45 - Dimanche 17 janvier

Leto

19 h 30 - Mercredi 27 janvier

Camilla Sparkass + Potochkine 19 h 30 - Jeudi 28 janvier

Dani

Horizons dorés tour 19 h 30 - Vendredi 29 janvier

Mathias Malzieu / Daria Nelson

Saison Jazzdor

Le dérèglement joyeux de la métrique amoureuse tour 19 h 30 - Samedi 30 janvier

ForYourOwnGood!

H-Burns

Rens. 03 88 36 30 48 - jazzdor.com Le trio revient - après un premier disque qui faisait «voler en éclat les figures imposées du trio jazz» (HiKO) - avec une nou-

and The Stranger Quartet joue Leonard Cohen 19 h - Dimanche 31 janvier

Voir sous La Filature Mulhouse (saison Opéra national du Rhin) Les 8 et 10 janvier

Romantique et frénétique

Direction : Duncan Ward Adam Laloum, piano Page d’une dimension impressionnante, presque symphonique, le Concerto pour piano n°1 de Brahms est d’un puissant romantisme : s’y mêlent un vif amour pour Clara et d’intenses luttes intérieures. PMC 19 h - Vendredi 15 janvier

À l’ombre du quintette Beethoven, Mendelssohn ESPACE DJANGO 14 h 30 - Mardi 19 janvier

et aussi au Caveau de Fegersheim 20 h - Vendredi 22 janvier

Entre Italie et Russie, les richesses du sextuor Tchaïkovski, Borodine OPÉRA 12 h 30 - Mercredi 20 janvier


MUSIQUE Henri Tomasi le mélodiste

› CHALON SUR SAÔNE

Auxerre le Théâtre Apatride

Tomasi, Tailleferre, Poulenc CITÉ DE LA MUSIQUE ET DE LA DANSE 11 h - Dimanche 24 janvier

Auditorium du Conservatoire du Grand Chalon

Entre Lied et symphonie

Direction : Stanislav Kochanovsky Marianne Crebassa, mezzo-soprano Andreas Schager, ténor Mahler, Schubert - La Symphonie n°4 de Schubert, surnommée « tragique » par son auteur et placée sous le signe du destin, entre en résonance avec Das Lied von der Erde de Mahler, vaste symphonie construite comme un cycle de Lieder, les deux genres fusionnant à la perfection. PMC 20 h - Jeudi 28 et samedi 29 janvier

1 rue Olivier Messiaen conservatoire.legrandchalon.fr Tél. 03 85 42 42 67

© Solene Renault

Seconde Nature

Palais de la Musique et des Congrès

Bourgogne

Place de Bordeaux

Michel Jonasz

› AUXERRE

«Groove !» - Il revient avec un album de chansons inédites réalisé avec ses fidèles frères de groove et d’âme - Manu Katché, Jean-Yves d’Angelo et Jérôme Regard... rejoints ici par d’autres grands musiciens de la scène française... Rens. et rés. Label LN Tél. 03 83 45 81 60 - www.label-ln.fr 18 h - Dimanche 24 janvier

Théâtre 54, rue Joubert Tél. 03 86 72 24 24 www.auxerreletheatre.com

Étudiant·e·s de l’ESM

Impromptu musical avec des jeunes pousses. Entrée libre 12 h 30 - Jeudi 21 janvier

Théâtre de la Chouc’ 20, rue Saint-Louis Tél. 03 88 36 07 28 www.theatredelachouc.com

Apatride

Collaborateur de grands jazzmen - Michel Petrucciani, Richard Galliano -, de monuments de la chanson - Aznavour, Bécaud -, lauréat du réputé Berklee College of Music de Boston et juré-star d’un télé-crochet d’anthologie... André Manoukian est l’homme de mille vies musicales qui ont fait de lui un passeur recherché entre l’exigence et la transmission au grand public. 20 h 30 - Samedi 23 janvier

Jazzons la Covid FAK - Festival Anti Kovid

Erwin Siffer (piano) & Railo Helmstetter (guitare) 19 h 30 - Vendredi 22 janvier

Erwin Siffer (piano) & Michael Alizon (saxophone) 19 h 30 - Samedi 23 janvier

Erwin Siffer (piano) & Franck Wolf (saxophone)

› BEAUNE

18 h - Dimanche 24 janvier

Théâtre

Zénith

Concert immersif, Ensemble Sphota Deux comédiens, trois musiciens et un public équipé de casques-audio sans fil, tel est le décor planté sur le plateau de l’Auditorium pour se plonger dans cette «Seconde Nature». Une immersion sonore au sein d’un groupe de jeunes qui a investi une ferme expérimentale en pleine montagne, proche d’une usine chimique désaffectée. Ces jeunes se rassemblent pour penser l’avenir, imaginer les reconversions, inventer une réparation. 14 h et 17 h - Samedi 23 janvier

8e Nuit des Conservatoires

L’occasion de fêter les 25 ans du bâtiment, inauguré le 20 janvier 1996... Alors, pour souffler les bougies, rien de tel que l’énergie collective créative de toutes les forces vives du Conservatoire, rien de mieux qu’un Bistrot des artistes transformé en piste de bal, qu’un Auditorium ouvert à des mini-spectacles, ou que des couloirs remplis de curieux à l’affût d’un impromptu musical, théâtral ou dansé.

Grand bal d’hiver

Du style rétro aux danses du monde en passant par des musettes, des bourrées ou tangos, les enseignants transformeront le Bistrot des Artistes en piste de danse (à partir de 23 h).

Lancement du 25e anniversaire Nombreuses surprises. Vendredi 29 et samedi 30 janvier

Espace des Arts Scène nationale - 5bis, av. Nicéphore Niépce - Billetterie : 03 85 42 52 12 billetterie@espace-des-arts.com espace-des-arts.com

39

Shut up’n sing yer Zappa

Orchestre Franck Tortiller - Fondateur du festival Jazz à Couches, directeur de l’Orchestre national de Jazz, Franck Tortiller a toujours privilégié son ancrage bourguignon bien que sa carrière soit internationale. Avec son orchestre, le vibraphoniste de jazz rend hommage à Frank Zappa lors du concert qui réunit 13 musiciens dont un violoniste, afin de donner une couleur particulière aux œuvres de l’illustre artiste. Musicien intègre, Zappa voulait imposer farouchement sa vision de la composition. Il était aussi une figure de la contre-culture américaine, avec une idée chevillée au corps : la défense de la libre expression. Coréalisation Conservatoire du Grand Chalon GRAND ESPACE 20 h - Vendredi 15 janvier

Vers la vie nouvelle

Pauline Schneider, piano et jeu Eric Planté, trompette et jeu Oeuvres de Boulanger, Enesco, Poulenc, Gaubert, Hindemith..., lecture de textes d’Eugène Ionesco - Les Hauts du panier Marqué par deux conflits majeurs et par la création de l’Europe, le XXe siècle voit aussi émerger plusieurs compositeurs européens qui inscrivent leur oeuvre dans cette matrice contrastée mêlant le tragique à l’espoir. Parmi eux, surgissent aussi de grands virtuoses, tels Enesco, Hindemith, Sancan, Poulenc, Gaubert, dont l’adresse extraordinaire a parfois éclipsé le caractère sensible de leur répertoire. En les replaçant dans leur époque, Pauline Schneider et Éric Planté redonnent à la musique de ces compositeurs un contexte et une nouvelle profondeur grâce à un concert scénarisé. En coréalisation avec le Conservatoire du Grand Chalon. THÉÂTRE PICCOLO 11 h - Dimanche 17 janvier

Salle Sembat 1 place Mathias

Goldmen

Retrouvez sur scène les tubes légendaires de Jean-Jacques Goldman. Rens. 03 80 667 666 - www.pyrprod.fr 20 h 30 - Samedi 9 janvier

64 rue de Lorraine - Tél. 03 80 24 55 61 theatre@mairie-beaune.fr theatredebeaune.com

1, allée du Zénith, Eckbolsheim

Niska

Looking for Beethoven

«Le sal tour» - Sa gestuelle communicative, ses gimmicks ultra-identifiés et son flow reconnaissable parmi mille sont devenus des marques de fabrique que chacun s’approprie. Rens. et rés. Label LN Tél. 03 83 45 81 60 - www.label-ln.fr 20 h - Vendredi 29 janvier

Pascal Amoyel, pianiste et récitant Mise en scène : Christian Fromont Spectacle musical - Pascal Amoyel mène une enquête palpitante et décode ce chef-d’œuvre absolu, les 32 Sonates. Il y découvre le véritable journal d’une vie, celle de Beethoven, être léger, triste, calme, colérique… 20 h - Jeudi 7 janvier

Maestral Quartet

Celto-jazz combo - Bien que résolument ancrées dans la musique bretonne, les compositions se nourrissent de différentes esthétiques et de notes venues d’ailleurs. 20 h - Samedi 23 janvier

Vers la vie nouvelle

© Denis Gliksman

© Quentin Le Gall

Maestral Quartet


40

MUSIQUE › LANGRES (52)

Le Voyage d’hiver (Winterreise)

Opéra de Dijon, Bach et Fils Andreas Staier

Thomas Bauer, baryton Jos van Immerseel, pianoforte Thomas Bauer et Jos van Immerseel ont cette année encore choisi de remettre leurs pas dans les traces laissées dans la neige par le voyageur errant, et de s’embarquer à nouveau vers les horizons glacés et désespérés. Mais celui qui chemine le sait bien : les mêmes paysages se révèlent différents à chaque nouveau passage et offrent au regard, et à l’oreille, de nouvelles confidences et de nouvelles énigmes. 15 h - Dimanche 24 janvier

Salle Jean-Favre Slim & Litehouse

«Utopia» - Une ballade aux mélodies et harmonies subtiles au coeur du blues. Rens. 06 42 87 91 42 20 h 30 - Vendredi 22 janvier (Hall)

Louis Chedid

Il reprend les mélodies intemporelles qui ont jalonné plus de 40 ans de carrière. Rens. 03 25 87 60 34 20 h 30 - Jeudi 28 janvier

› CHENÔVE Le Cèdre 9, espl. de la République Tél. 03 80 51 56 25 www.ville-chenove.fr

Fred Langlais et Sam Garcia

Accordion Feeling - Variétés, jazz et reprises 20 h - Mardi 26 janvier

› CLUNY Théâtre Les Arts Place du Marché

Orchestre Dijon Bourgogne

William Sabatier, bandonéon «Piazzolla Porteño» - Un programme-hommage au plus célèbre des compositeurs argentins avec William Sabatier, formé au tango par les plus grands et spécialiste de la musique de Piazzolla. Rens. 03 85 59 05 71 20 h - Jeudi 7 janvier

› DIJON La Vapeur Scène de musiques actuelles 42, av. de Stalingrad Tél. 03 80 48 86 00 www.lavapeur.com

Zik & Courts, j’en veux encore !

Courts-métrages d’animation mis en musique par les étudiants de l’ESM. Dans le cadre de Fenêtres sur Courts. 20 h - Vendredi 29 janvier

Médiathèque Champollion Gratuit sur rés. au 03 80 48 82 30 bm.dijon.fr

D21 en concert

Rap dijonnais 16 h - Samedi 23 janvier

Opéra de Dijon Loc. 18, bd de Verdun Tél. 03 80 48 82 82 (mardi au samedi 11 h à 18 h) - www.opera-dijon.fr À L’AUDITORIUM

Festival Lumières d’Europe La Flûte enchantée (Die Zauberflöte)

Musique : Wolfgang Amadeus Mozart Livret : Emanuel Schikaneder - Orkiestra Historyczna - Chœur de l’Opéra de Dijon Direction musicale : Andreas Staier avec Marlène Assayag, Sophie Karthäuser, Elena Galitskaya, Julian Prégardien, Luigi De Donato, Rafael Fingerlos Opéra en concert, en allemand surtitré français - Au récit initiatique qui voit les personnages se défaire progressivement de leurs illusions, Mozart superpose une véritable initiation par la musique. En jouant avec une rare acuité avec les formes de la musique occidentale, il conduit le spectateur jusqu’à la pleine clarté finale, où chacun pourra voir se refléter sa propre lumière intérieure. Andreas Staier nous offre en version de concert son pendant lumineux et laïque, et nous invite à retrouver avec lui cet esprit d’enfance où les émotions les plus profondes se révèlent dans la simplicité naïve de la fable. 18 h - Vendredi 8 et mardi 12 janvier 15 h - Dimanche 10 janvier

Mendelssohn

Les Dissonances Direction artistique : David Grimal Programme : Les Hébrides (grotte de Fingal), ouverture op. 26 - Concerto pour violon - Symphonie n°4 «Italienne» - Mendelssohn cache en lui un esprit hanté par les aspects les plus féeriques et fantastiques du Romantisme allemand. En témoigne cette ouverture inspirée en 1829 par la vision de la Grotte de Fingal, haut lieu des légendes celtiques écossaises. 15 ans plus tard, il livrait ce qui devait être une de ses dernières partitions symphoniques d’envergure, le merveilleux Concerto pour violon. Se coulant avec aisance dans le moule classique, il offre lui aussi d’ingénieuses innovations. Sans nul doute, le lyrisme et l’émotion à fleur de peau de David Grimal sauront rendre justice au naturel et au raffinement de cette partition. 19 h 30 - Samedi 16 janvier

Christine Schornsheim, Andreas Staier, clavecins Œuvres de J.S. Bach, W.Fr. Bach, C.P.E. Bach, Telemann - Dans la très nombreuse famille des Bach, la musique se transmet, véritable sacerdoce, de père en fils. Andreas Staier et sa complice Christine Schornsheim dévoilent leur filiation musicale dans ce concert avec en guise de conclusion festive une pièce de Telemann, l’oncle de Carl Philip Emanuel. 20 h - Mercredi 27 janvier

› MÂCON Le Théâtre, scène nationale de Mâcon 1511, av. Charles de Gaulle Tél. 03 85 22 82 99 www.theatre-macon.com

Cali

Rameau | Haendel

Avec «Cavale», Cali reprend la route avec de nouvelles chansons, le feu au ventre, l’âme à nu. Des textes qui parlent d’amour et de lumière, de jeunesse sauvage et de course effrénée vers la pureté. Et le mot heureux qui revient encore. Des musiques co-écrites avec Augustin Charnet, jeune pianiste de génie et compositeur toucheà-tout. Il accompagne Cali sur scène, avec deux autres musiciens. Une nouvelle meute ivre de folle jeunesse qui nous réserve un concert débordant d’énergie. 19 h 30 - Vendredi 15 janvier

Le Concert d’Astrée Direction : Emmanuelle Haïm Un concert festif et plein de surprises avec Haendel, le maître londonien de toutes les virtuosités et de toutes les inventions, jamais à court d’idées musicales étonnantes et bouleversantes, puis Rameau et ses subtiles et imprévues harmonies, sa palette orchestrale dense et colorée et son architecture à la fois grandiose et pleine d’inattendus. 20 h - Samedi 30 janvier

Jakub Józef Orlinski

Michal Biel, piano «L’art du contre-ténor» - À trente ans, Jakub Józef Orlinski nous donne la mesure de la nouvelle génération d’artistes, attachée à la tradition, mais qui cherche à lui donner un nouveau souffle, avec la fraîcheur d’un nouveau et audacieux regard sur l’art et le monde. 20 h - Mercredi 3 février

› MIGENNES L’Escale 1/3, rue Johnny Hallyday Tél. 03 86 80 03 70 www.cabaret-escale.fr

Sylvain Bernert

Théâtre Mansart

Bach, suite pour violoncelle 21 h - Mardi 19 janvier

94, bd Mansart - Tél. 03 80 63 00 00

Al Maari

Flaur

Chanson pop 21 h - Mardi 26 janvier

Pillow concert - Presque à nu, Flaur se révèle sous une pop nappée, chic et mélancolique mettant en avant les nappes de synthétiseurs et les rythmiques de sa guitare. Bo ! Fé ! Ma ! - Saison culturelle Crous Bourgogne-Franche-Comté www.bofema.crous-bfc.fr 20 h 30 - Jeudi 28 janvier

› MONTCEAU LES MINES Les Ateliers du Jour 56 quai Jules Chagot Tél. 03 85 58 73 37 www.montceaulesmines.fr

Trio Franceries

Une promenade dans les Balkans, en Irlande, aux USA ou en Europe… 20 h 30 - Samedi 9 janvier

Flaur

© Vincent Arbelet

© Josep Molina

Bach et Fils

Ensemble Masques

Le Grand Tour, périple musical dans l’Europe des XVIIe et XVIIIe siècles. 16 h - Dimanche 24 janvier


MUSIQUE David Delabrosse

Entre fiction et récit autobiographique, «(Toujours) deux» est un concert mêlant chansons, vidéos et moments intimistes avec le public. 20 h 30 - Samedi 30 janvier

Syndicat des Mineurs 43, rue Jean Jaurès

Harmonie municipale

Dir. Vincent Dumangin + Harmonie du Creusot - Dir. Bruno Fourneray / Pop, jazz, musique de film… 20 h 30 - Samedi 16 janvier

› NEVERS La Maison Maison de la culture de Nevers Agglomération - 2, bd Pierre de Coubertin - Tél. 03 86 93 09 09 www.maisonculture.fr

La Cenerentola

de Rossini Opéra Éclaté - Mise en scène : Clément Poirée - Direction musicale : Gaspard Brécourt Oubliée la fée, envolés citrouille et soulier de vair ! Le prince se cache sous les traits du valet, le valet devient prince pour un temps, le philosophe devient mendiant, dans une débauche joyeuse et frondeuse. 16 h 30 - Dimanche 10 janvier

Agustin Galiana

Au printemps 2020, il a sorti son 4e album, regroupant des reprises comme «La Corrida», «J’veux du soleil», «Piensa en mi». Un disque comme Agustín : solaire, tourbillonnant et chaleureux. 20 h - Samedi 16 janvier

Les Divalala

«Femme Femme Femme», humour musical Plus femmes que jamais, les Divalala offrent une redécouverte originale et décoiffante de 50 tubes de la variété française et internationale sous toutes leurs facettes. 20 h - Jeudi 21 janvier (Salle des Fêtes, Cosne-sur-Loire)

Alain Souchon

«Âmes Fifties» a reçu le prix «Album de l’année» aux Victoires de la Musique 2020. 20 h - Samedi 23 janvier

› PIERRE-DE-BRESSE Écomusée de la Bresse Bourguignonne Château départemental

Ensemble Swing Folie

David Foucard et Joseph Bijon (guitares), Eric Bijon (accordéon), Nicolas Minard (contrebasse) Tarifs : 12 € - Gratuit -18 ans Rés. obligatoire au 03 85 76 27 16 www.ecomusee-bresse71.fr 15 h 30 - Dimanche 17 janvier

› QUETIGNY Espace Mendès France 8, rue des Vergers

Orchestre Dijon Bourgogne

Nicolas Rether, ténor Laetitia Krikorian, soprano «Une nuit à l’opéra» - Lehar, Puccini, Verdi, Donizetti, Offenbach… - Un condensé d’art lyrique, qui s’adapte au plus grand nombre, notamment à tous les enfants de plus de 6 ans. Un petit format, agile et accessible grâce à un orchestre de chambre de dix musiciens et deux chanteurs, qui offre les plus beaux airs de La Traviata, La Bohême, Tosca, du Barbier de Séville, de L’Élixir d’amour, des Contes d’Hoffmann, d’Orphée aux Enfers… Gratuit sur réservation : 03 80 48 28 43 16 h - Dimanche 31 janvier

FrancheComté › ALLONJOIE Temple Dialogues imaginaires

Claudine Bunod, soprano Christian Georgy, clarinette Véronique Ngo Sach-Hien, piano Brahms, Riou Rens. Conservatoire du Pays de Montbéliard conservatoire.agglo-montbeliard.fr 20 h 30 - Vendredi 22 janvier

41

› BESANÇON

Rens. Les 2 Scènes, Scène nationale de Besançon - Tél. 03 81 87 85 85 www.les2scenes.fr

Théâtre de l’Espace Claude Tchamitchian

«In spirit» - Solo pour contrebasse de légende 19 h - Lundi 11 janvier

Théâtre Ledoux Atomic Flonflons

Alban Darche / L’Orphicube - Une fête joyeusement perdue entre musiques savantes et populaires. 20 h - Mercredi 27 janvier


42

MUSIQUE

› DOLE

› VESOUL

La Fabrique

Théâtre Edwige Feuillère

30 Boulevard du Président Wilson

Le Petit Chaperon rouge

de Georges Aperghis, d’après le texte de Charles Perrault Ensemble Justiniana - Mise en scène : Charlotte Nessi Théâtre lyrique et musical - Saviez-vous que cette histoire connue de tous pouvait aussi se jouer et se chanter sur une scène de théâtre ? Rens. et rés. Scènes du Jura, Scène nationale - Tél. 03 84 86 03 03 www.scenesdujura.com 20 h 30 - Jeudi 14 janvier

› LONS-LE-SAUNIER Le Théâtre 4, rue Jean Jaurès

Fiesta Latina

Soir de tango à Buenos Aires, Pascal Contet / Orchestre Victor Hugo Franche-Comté - Auteur de cinquante opus discographiques, invité régulier de prestigieux festivals nationaux et internationaux, compositeur prisé du théâtre, de la télévision et du cinéma, Pascal Contet n’en finit pas de décliner, sur tous les fronts, les infinies subtilités de son piano à bretelles... Rens. 03 84 86 03 03 scenesdujura.com 17 h - Dimanche 24 janvier

› MONTBÉLIARD Salons de l’Hôtel de Ville Place Saint-Martin

Jazz - Explorations II

Le Bagz Quartet explore les compositions, les revisite, et laisse la part belle à l’improvisation en se promenant dans ce parcours musical imagé, dynamique et poétique… Rés. 03 81 99 22 57 pole.culture@montbeliard.com 11 h - Dimanche 24 janvier

› POLIGNY Collégiale Saint-Hippolyte Elles

Ensemble Aedes/Matthieu Romano - Des chanteuses interprétent les oeuvres de compositrices du XIIe siècle jusqu’à aujourd’hui. Rens. 03 84 86 03 03 scenesdujura.com 20 h 30 - Mardi 12 janvier

Ben Toury

Place Pierre Renet Tél. 03 84 75 40 66 www.theatre-edwige-feuillere.fr

Le Noyé le plus beau du monde

d’après Gabriel Garcia Marquez - Daniel Scalliet nous dit le texte superbe. Tantôt scandant, tantôt déclamant, il s’appuie sur la rythmique contrebasse de Sébastien Bacquias. 19 h 30 - Samedi 9 janvier

Meurthe et-Moselle › JARVILLE LA MALGRANGE Le Kiosque 15, rue Foch Rens. 03 83 50 38 80 mjcjarvillejeunes.fr

Chansons à risque

Duo Bonito, dès 8 ans - Le joli duo, bonito en espagnol… C’est vrai qu’il est joli leur duo. Leur duo ou leur couple ? On récapitule : il y a des chansons d’amours, les plus grandes et les plus insolites, du rock, des corridos et des rancheras mexicains, de la salsa, Piaf, Greco, Dalida, deux clowns-musiciens qui nous font pleurer de rire et une histoire d’amour… 20 h 30 - Dimanche 31 janvier

› LUDRES Centre Culturel Jean Charcot Rue Charcot

Lise Martin

Les chansons que Lise écrit et compose naissent là où la chanson à texte rencontre la musique folk, et de ce mariage nait un style musical à la fois original et familier... Rens. Les Baladins Tél. 06 51 20 53 28 ou 03 83 25 87 16 Rés. www.billetweb.fr/rencontre-enchanson-aveclise-martin Sous rés. des dispositions sanitaires en vigueur 20 h 30 - Vendredi 29 janvier

› LIVERDUN Centre Didier Bianchi Allée de Bretagne

Ben Toury

Booggie wooggie et rythm and blues (Paris) - Benjamin Toury, chanteur, pianiste, harmoniciste, joue et compose sur scène depuis l’âge de 11 ans et totalise déjà 23 années de carrière. Musicien de scène ultra énergique et efficace, ses mains fusent sur le piano à une vitesse folle avec une puissance impressionnante. Son jeu de pianiste virtuose (Jerry Lee Lewis), et sa voix de crooner (H. Connick Jr.) enflamment tous les lieux où il se produit. Les shows de Ben Toury rencontrent l’intérêt et soulèvent l’enthousiasme du public. Ce showman pianistique hors pair à l’énergie musicale sans borne sera accompagné sur scène par Florian Pons à la batterie et par le régional de l’étape, le guitariste virtuose nancéien Jérémy Barès. Habitué des plus grands festivals dans sa discipline,

Conservatoire régional du Grand Nancy 1-3 rue Michel Ney - Service Action culturelle : 03 83 35 27 95 crgn.culturel@grandnancy.eu Programmation complète sur conservatoire.grandnancy.eu

Semaine de la création et de la musique à l’image

Événement-phare, cette semaine réunit artistes, enseignants et élèves pour 10 jours de foisonnement créatif, d’émulation artistique et de découvertes musicales. Entrée libre dans la limite des places, sauf soirée du 13 janvier - Programme susceptible de modifications AU CONSERVATOIRE, sauf mention Du 6 au 16 janvier

Classe de maître

Sébastien Coste, saxophone et théâtre «Le corps de la musique» #2 - Saxophone, théâtre, percussions et improvisation 13 h à 17 h - Mercredi 6 janvier

Ben Toury n’a qu’une seule philosophie : «Peu importe la scène pourvu qu’il y ait le spectacle». www.bentoury.com Rens. et rés. OMA Liverdun Tél. 03 83 24 46 76 oma.liverdun@gmail.com www.liverdun.fr Tarifs : 8 € - 5 € (étudiants, demandeurs d’emploi, PMR) - Gratuit -12 ans Billetterie mairie de Liverdun 16 h - Dimanche 31 janvier

› NANCY L’Autre Canal 45, bd d’Austrasie Tél. 03 83 38 44 88 lautrecanalnancy.fr

Lous and the Yakuza

Auteure-compositrice, mais aussi chanteuse au timbre particulièrement marquant, la jeune artiste s’est construite sur des contrastes qui font aujourd’hui la richesse émotionnelle de ses morceaux : elle écrit des chansons pop bouleversantes sur des sujets sérieux, voire graves, évoquant en cela la démarche de Stromae. 20 h 30 - Mercredi 3 février

Concert d’élèves

Concert de clôture des élèves de Sébastien Coste 18 h 30 - Vendredi 8 janvier

Concert pro

Sébastien Coste, saxophone soprano Alfred Spirli, percussions, objets, batterie «Du Sol au plafond» - À l’aide de leurs instruments et de tout ce qu’ils trouvent autour d’eux, ces 2 improvisateurs créent des situations improbables, pleines de musiques et de poésie. Leur jeu préféré est de croiser les chemins de l’expérimentation sonore avec ceux des mélodies traditionnelles. 20 h - Vendredi 8 janvier

Concert pro

Célia Pierre-Gay, voix - Violaine Gestalder, saxophones - Claude Fourcade, piano «Ad Improvisum… Ici et maintenant !» Juillerat : L’Étang du Patriarche / Bridge : 3 improvisations for the left hand alone / Gestalder : Improvisations / Aperghis : Récitation V / Hosokawa : Fur Walter, Arc Song II / Ledoux : Itinérances 20 h - Lundi 11 janvier


© Hugo Malibrera

Le Voyage dans la Lune, photo de répétitions

Opéra national de Lorraine Place Stanislas - Billetterie : Hall de l’Opéra - opera-national-lorraine.fr Tél. 03 83 85 33 11 / Salle Poirel - Tél. 03 83 32 31 25

Le Voyage dans la Lune

de Jacques Offenbach Livret : Albert Vanloo, Eugène Leterrier et Arnold Mortier d’après Jules Verne Direction musicale : Chloé Dufresne Mise en scène : Olivier Fredj Orchestre de l’Opéra national de Lorraine Chœur de l’Opéra national de Lorraine Propulsé par le succès des voyages extraordinaires de Jules Verne, Offenbach crée en 1875 cet opéra-féerie : le Roi Vlan, pour faire plaisir à son prince de fils, le bien nommé Caprice, entreprend de voyager jusqu’à la Lune dans un obus tiré par un canon. Bien sûr, rien ne se passe comme prévu, et l’aventure sur l’astre censément inhabité devient une suite de situations aussi invraisemblables qu’abracadabrantes. Sous la folie et l’exubérance, la musique d’Offenbach dissimule une nostalgie secrète. Et il se pourrait bien qu’au fond, ce voyage soit prétexte à contempler nos certitudes et nos excès avec le recul d’un Sélénite observant notre planète. Le cinéma ne tardera pas à s’emparer du voyage interstellaire pour en faire l’une de ses obsessions les plus prolifiques. Pour

l’heure, Offenbach capture ce thème et tente de le contenir dans les dimensions de la scène. Il en résulte une fantaisie spectaculaire. Un siècle et demi de science-fiction plus tard, le metteur en scène Olivier Fredj choisit de montrer l’envers de ce théâtre d’effets spéciaux. Collaborant avec l’illustrateur Jean Lecointre, il nous invite sur un vaste plateau de tournage qui fabrique les illusions à vue, pour mieux rendre hommage au pouvoir infini de l’imagination. 2 h 10 sans entracte - Conférence 1h avant le début du spectacle (gratuit, sur présentation du billet) OPÉRA 20 h - Mercredi 20, vendredi 22, mardi 26 et jeudi 28 janvier 15 h - Dimanche 24 janvier

Concert Jeunes talents

Conservatoire Régional du Grand Nancy Gratuit, réservation Action culturelle du Conservatoire crgn.billetterie@grandnancy.eu OPÉRA 18 h 30 - Jeudi 21 janvier

Rêve ou destin

Orchestre de l’Opéra national de Lorraine Direction musicale : Marta Gardolinska Vadym Kholodenko, piano Bacewicz, Rachmaninov, Tchaïkovsky SALLE POIREL 19 h 30 - Jeudi 4 février 20 h 30 - Vendredi 5 février

Audition d’élèves

Concert pro

Audition d’élèves

Spectacle théâtral

Chant choral, flûte traversière, accompagnement au piano, département claviers et instruments polyphoniques «Mosaïque» - Musiques de films, comédies musicales et musiques animées 18 h 30 - Mardi 12 janvier Classes de piano «Haut la main !» - Pièces contemporaines pour piano 18 h 30 - Mercredi 13 janvier

Ciné-concert

Improvisation et cinéma muet - Projection du film «Le Cabinet du Docteur Caligari» de Robert Wiene (1920) et musique improvisée au piano avec Frédéric Mayeur et Olivier Schmitt, élèves de la classe d’improvisation - Dans le cadre des soirées Kinoche, en partenariat avec le Goethe-Institut Nancy. 3 € - 1 € - Rés. 03 83 35 44 36 info-nancy@goethe.de AU GOETHE INSTITUT 20 h - Mercredi 13 janvier

Thomas Besnard et Antoine Ouvrard, piano «Musique minimaliste pour 2, 3 et 4 mains» - Œuvres de Adams, Feldman, Ligeti, Reich 20 h - Jeudi 14 janvier Élèves des classes de théâtre, chant choral et de l’atelier d’improvisation «Le c(h)œur de Suzy Storck est une horloge» d’après «Suzy Storck» de Magali Mougel Pièce pour 5 personnages et un chœur Une tragédie des temps modernes… Suzy est une femme au foyer avec mari et enfants. Elle mène une vie ordinaire, réglée comme une horloge jusqu’au jour où quelque chose dérape… Le compte à rebours est lancé. 18 h 30 - Vendredi 15 janvier

Audition d’élèves

Classes de flûte à bec et de saxophone «Les becs improvisent en flûte et sax» 14 h 30 - Samedi 16 janvier


44

MUSIQUE celle-ci, il accepte de mettre en musique d’autres mots que les siens. Il est alors en plein travail sur son opéra «Tristan et Isolde» et son amour entre en résonance avec le mythe de Tristan et Yseut. Il n’est donc pas étonnant d’entendre des correspondances thématiques et harmoniques entre le cycle des Lieder et l’opéra. Billetterie : Billetweb www.billetweb. fr et Salle Poirel www.poirel.nancy.fr Tél. 03 83 32 31 25 19 h - Samedi 30 janvier

Marc Lavoine

«Dans la peau» - Dans cette nouvelle tournée piano voix, l’artiste se livre plus que jamais. Accompagné par Alain Lanty, Marc Lavoine nous invite chez lui et nous fait découvrir les racines d’un monde empreint de poésie. Un monde dans lequel ses plus grandes chansons côtoient celles d’artistes qui lui sont chers. Rens. et rés. Label LN Tél. 03 83 45 81 60 - www.label-ln.fr 20 h - Jeudi 21 janvier

Rock Legends

Salle Poirel

L’Hymne à l’amour

Gradus Ad Musicam, solistes et orchestre Direction : Aurélien Pouzet-Robert Mozart : Concerto pour clarinette / Schubert : Le pâtre sur le rocher D965 Rosamunde D797 (extraits) / Wagner : Wesendoncklieder Après des mois de silence, ce concert viendra illuminer le début d’année et nous mènera vers plusieurs représentations de l’amour, avec la douce présence de la clarinette comme guide. Il permettra aussi de découvrir de jeunes solistes talentueuses : Soisic Carret, soprano, Violaine Manfrin, mezzo-soprano et la clarinettiste Noémie Lapierre. Le Concerto pour clarinette (1781) de Mozart est une de ses créations les plus saisissantes. Composée quelques mois avant sa mort, l’œuvre est cependant lumineuse. Le 1er et le 3e mouvements sont empreints d’allégresse et de sérénité, et le dialogue entre l’orchestre et la clarinette, qui exige une extrême virtuosité du soliste, se développe dans une totale harmonie. En 1828, sur son lit de mort, Schubert compose «Le pâtre sur

3, rue Victor Poirel

Quatuor Prazak

© David Rowe

Leur dernier concert Schubert, Beethoven - C’est en octobre 2019 que le Quatuor Prazak annoncait sa décision de dissoudre l’ensemble en 2021 et l’ALMC a immédiatement pris la décision de les inviter pour ce dernier concert d’un ensemble exceptionnel. Le quatuor Prazak aura fait vibrer l’âme slave pendant 45 ans de carrière, ce n’est pas rien ! Fondé en 1974 au Conservatoire de Prague, le Quatuor Prazák est l’un des quatuors les plus réputés du circuit international. Terrassé par une maladie, le premier violon Václav Remes - poste clé d’un quatuor - a quitté ses collègues pour se faire remplacer par Pavel Hula en 2010, puis par Jana Vonásková plus récemment. Le nouvel attelage marie donc la nouvelle génération aux 3 autres membres fondateurs. Cela fait plus de 4 décennies que le quatuor Prazák parcourt le monde. Les musiciens du quatuor ont toujours été ravis de tenir un rôle d’ambassadeurs. La Tchécoslovaquie est un pays avec une énorme tradition musicale, préservée depuis le XVIe siècle. «C’est le point fort de notre culture, et nous sommes fiers d’avoir représenté notre pays à travers sa musique !» Concert ALMC - www.almc.fr Location Salle Poirel www.poirel.nancy.fr 20 h 30 (horaire sujet à modification en cas de couvre-feu) - Lundi 25 janvier

le rocher», pour soprano, piano et clarinette. C’est un de ses plus beaux Lieder, dans lequel il exprime un large éventail de sentiments romantiques. Dans un genre très différent, il avait écrit en 1823 une œuvre pour voix et orchestre destinée à accompagner la pièce d’une poétesse. «Rosamunde princesse de Chypre» est tombée dans l’oubli, mais demeure une ravissante musique de scène, «Rosamunde», gracieuse et légère. C’est 35 ans plus tard que Richard Wagner compose le cycle des Wesendonck - Lieder (1857-1858), sur 5 poèmes écrits par Mathilde Wesendonck. Éprouvant une passion croissante pour

Gradus ad Musicam

Un mimétisme vocal époustouflant, un respect de la partition originelle, une reconstitution parfaite des concerts et de l’esprit live de Supertramp à travers des musiciens exceptionnels ont permis à Logicaltramp de gagner ses lettres de noblesse. L’extraordinaire énergie et l’excellence de leur performance musicale font de Money for Nothing un «must» pour tout amateur de rock et de Dire Straits, le groupe qui a vendu plus de 120 millions d’albums dans le monde. Rens. et rés. Label LN Tél. 03 83 45 81 60 - www.label-ln.fr 18 h - Dimanche 31 janvier


MUSIQUE

45

› ÉPINAL

› NEUVES-MAISONS Centre Culturel Jean L’Hôte Place Poirson - Tél. 03 83 47 59 57 www.centrecultureljeanlhote.fr

Les Coquettes

«Merci Francis», humour musical dès 12 ans - Pour leur grand retour à Neuves-Maisons, Les Coquettes nous prouvent qu’elles sont comme le bon vin et se bonifient avec l’âge. Mélange d’élégance et d’impertinence, elles soufflent sans arrêt le chaud et le froid et vous retournent sans prévenir. Des chansons joyeuses et des sketchs qui nous font l’effet d’un bonbon sucré qui pique et vous explose en bouche ! Alors si vous voulez connaître le lien entre les « moniques », la raclette, le vivre ensemble, Châteauneuf et le 69… venez prendre un rail de coquettes à Neuves-Maisons ! Ah… Vous vous demandez qui est Francis ? Vous le découvrirez le 31 janvier… 18 h - Dimanche 31 janvier

Vosges › DARNIEULLES Salle des Fêtes Ensemble Orchestral Épinal la belle image

Dir. et violon solo : Pascal Monlong Chant : Emilie Rose Bry «Un Nouvel An» à Manhattan, concert florilège - Un programme inédit constitué de standards issus du cinéma et de la comédie musicale, des airs irrésistibles et intemporels interprétés avec glamour par les cordes de l’Ensemble Orchestral et la chanteuse franco-américaine Emilie Rose Bry. Rens. et rés. OT d’Épinal Tél. 03 29 82 53 32 www.tourisme-epinal.com Billetterie sur place le soir du concert 20 h - Samedi 16 janvier

Emilie Rose Bry

1, rue de la Louvière

Smoking Joséphine

Quintette à cordes www.concerts-classiques-epinal.com Billetterie : OT d’Épinal Tél. 03 29 82 53 32 office.tourisme@epinal.fr www.sortirepinal.fr ; sur place 1 heure avant le concert 17 h - Dimanche 24 janvier

La Souris Verte SMAC - 17, rue des Etats-Unis Tél. 03 29 65 59 92 www.lasourisverte-epinal.fr

Laetitia Sheriff

© Lise Gaudaire

Les Coquettes

La Louvière

+ guest / Rock - Le nouvel album de Laetitia Shériff relève de l’événement tant la Rennaise construit avec patience sa discographie. «Stillness», qui succède à «Pandémonium, Solace and Stars» sorti voilà déjà six ans, n’est que son 4e opus. Un disque aux mélodies éclatantes, aux titres parfois délicatement cuivrés («We Are You»), aux contours classieux («Pamper Yourself») et à l’énergie intacte. Un disque dans lequel surtout elle dit l’urgence pour chacun de nous de se retrouver. Tarif : 12 € (prévente) 20 h 30 - Samedi 23 janvier

Cannibale

+ Music On Hold / Indie - Si les membres de Cannibale rendaient leur petit-déjeuner au moment de parler de «Not easy to cook», l’auditeur serait bien surpris. Les quadras étant signés chez Born Bad, on penserait garage et look à la Didier l’Embrouille, mais on se retrouverait avec des bouts d’Exotica coincés entre les dents, le «Jungle Obsession» de Nino Nardini et Roger Roger étalé sur la table et du glam tropical en bouteille plastique dégueulé par une version encore plus débile que le Mike Myers de Wayne’s World. Le décor est planté, vous êtes bon pour tout nettoyer. Fraîchement signé sur Born Bad Records, Music On Hold viendra ouvrir la soirée avec sa low fi fraîche et décomplexée. Tarif : 9 € (prévente) 20 h 30 - Jeudi 28 janvier

Les Carnets de Cerise

Jeune public - Cerise est une petite fille âgée de 10 ans et demi qui vit seule avec sa mère. Dans son journal intime, elle cherche à percer le mystère des adultes. Ses enquêtes l’amènent à découvrir une partie d’ellemême. Entre bande-dessinée pour enfants et performance artistique, les interprètes se fraient un chemin délicat entre scène et cinéma, tour à tour en jeu ou hors champ. Bien loin du spectacle pour enfants naïfs, c’est une performance touchante et sincère, sans artifices. Les dessins d’Aurélie Neyret et le scénario de Joris Chamblain prennent vie d’une manière nouvelle, offrant aux spectateurs une immersion inédite dans l’univers de Cerise. Tarif : 7 € (prévente) 18 h - Vendredi 5 février (à La Louvière)

Hypnose

Ciné-concert métal - Hypno5e, groupe de post metal technique cinématographique, est aussi A Backward Glance On A Travel Road, son alter ego acoustique mené par Emmanuel Jessua, chanteur, guitariste qui se lance dans la réalisation de son premier long métrage et la composition de sa B.O. : «Alba - Les Ombres Errantes». Loin de ses amours

métalliques, «Alba» est un projet qui invite au voyage, un projet cosmopolite ponctué de samples, de chants, de passages parlés, de longues plages musicales, qui rappelle le côté progressif et technique d’Hypno5e avec une teinte plus poétique et mélancolique voire atmosphérique. Tarif : 12 € (prévente) 20 h 30 - Samedi 6 février

Casey - Ausgang

+ L’Animalerie / Rap hip-hop - Jamais à court de collaborations, qu’elles soient musicales ou théâtrales, Casey, la MC légendaire de Paris Nord, revient avec un tout nouveau groupe : Ausgang. Le mélange des musiques créé par l’ensemble des musiciens (Marc Sens à la guitare et à la basse, Manusound aux machines et Sonny Troupé à la batterie), reste dans l’esprit des précédentes collaborations avec Zone Libre, mais avec un côté plus sombre, dépouillé, et plus électronique. Un écrin musical qui sied parfaitement au flow ciselé de Casey et à ses textes emplis d’une rage froide et pourtant incandescente. Anton Serra et Oster Lapwass sont les piliers de L’Animalerie, collectif de rappeurs lyonnais particulièrement bruyant sur le net ces dernières années. Tarif : 12 € (prévente) 20 h 30 - Samedi 13 février


46

MUSIQUE

› ÉPINAL

› UZEMAIN

Lavoir-Théâtre

Salle polyvalente

Rue des Petites Boucheries

Ensemble Orchestral Épinal la belle image

Café Jazz

Rens. et rés. 03 29 31 04 85 isabelle.sartori@epinal.fr - Facebook

The Alex Stuart Group

«Aftermath» - Le guitariste australien, basé à Paris depuis 2005, s’inspire du jazz moderne, de musiciens de rock tels que Dirty Projectors, Bjork et Grizzly Bear, et de la musique d’Afrique, d’Asie et d’Amérique latine. Inspiré par ces différents éléments, il crée une nouvelle musique organique, une ode à l’ouverture culturelle. Ses compositions sont autant influencées par les paysages urbains de Paris que par les côtes sauvages de l’Australie. 20 h 30 - Vendredi 8 janvier

Théâtre municipal 1, rue François Blaudez

Café Jazz

Rens. et rés. 03 29 31 04 85 isabelle.sartori@epinal.fr - Facebook

Voir sous Darnieulles Rens. et rés. OT d’Épinal Tél. 03 29 82 53 32 www.tourisme-epinal.com Billetterie sur place le soir du concert 16 h - Dimanche 17 janvier

› VITTEL Palais des Congrès

Rémi Toulon Quintet

«Adagiorinho» - Rencontre imaginaire entre Adagio européen et Chorinho du Brésil, le 3e opus du pianiste et compositeur Rémi Toulon est un véritable voyage festif et mélodique. La samba côtoie le blues, Gainsbourg croise Djavan et Musset danse le Boogaloo ! Avec son tout dernier projet «Adagiorinho», Rémi Toulon réunit autour de son trio formé depuis 10 ans et 3 albums, de Jean-Luc Arramy et Vincent Frade, deux autres virtuoses, Sébastien Charlier et Zé Luis Nascimento. 1ère partie assurée par les stagiaires de la master-class. 20 h 30 - Samedi 23 janvier

› THAON-LES-VOSGES

Cali

Les nouvelles chansons qui arrivent parlent surtout d’amour et de lumière. De jeunesse sauvage, et de course effrénée vers la pureté. Rens. 03 29 08 04 38 www.ville-vittel.fr 20 h 30 - Vendredi 29 janvier

› SAINT-DIZIER (52) Rens. et rés. 03 25 07 31 40 les3scenes.saint-dizier.fr Billetterie : billetterie.saint-dizier.fr

Auditorium du Conservatoire Contrebrassens

Pauline Dupuy et Michael Wookey révèlent la profondeur des textes de Brassens et la saveur de ses mélodies. 19 h - Mercredi 27 janvier

Les Fuseaux Les Virtuoses

Musiciens, comédiens, magiciens, Les Virtuoses relèvent le pari fou de concilier la fantaisie et le sérieux pour réconcilier la grande musique avec tous les publics. 20 h 30 - Samedi 23 janvier

Rue des Artistes

Niska

«Le sal tour» - Sa gestuelle communicative, ses gimmicks ultra-identifiés et son flow reconnaissable parmi mille sont devenus des marques de fabrique que chacun s’approprie. Rens. et rés. Label LN Tél. 03 83 45 81 60 - www.label-ln.fr 20 h - Jeudi 28 janvier

› BITCHE Espace Cassin Rue du Général Stuhl Tél. 03 87 96 12 54 www.ccpaysdebitche.fr

Lorraine Jazz Bigband

Dir. Christian Meyer - Un répertoire consacré à la musique moderne pour bigband. 20 h 30 - Samedi 23 janvier

› METZ Klub Cinéma 5-7, rue Fabert Tél. 03 87 69 69 20 klubcinema.fr

Orfeo ed Euridice

Opéra de C.W. Gluck I Barocchisti - Chœur de Radio France, avec Philippe Jaroussky, Patricia Petibon Filmé au Théâtre des Champs-Élysées 19 h 30 - Jeudi 21 janvier

17e édition - Depuis 2004, le festival propose au public de découvrir sur scène des artistes émergents et des talents locaux aux côtés de grands noms des musiques actuelles. À l’affiche cette année Sein, Yseult, Luidji, Sally, Bandit Bandit, Sharko, Structures, The Hook, Romain Muller, ËLLE, Bobine de Cuivre, Chester Remington... Prog. complet sur www.zikamine.com et réseaux sociaux Du 29 janvier au 20 février

› NILVANGE Le Gueulard+ Scène de Musiques Actuelles du Val de Fensch - 3, rue Victor Hugo Tél. 03 82 54 07 07 www.legueulardplus.fr

Flem

feat. Vieux Farka Touré - Le groupe est né d’une collaboration entre le rappeur français Flem, et Vieux Farka Touré, surnommé le Hendrix du Sahara, fils du légendaire Ali Farka Touré. Flem reflète l’union entre textes de rap engagés et sonorités traditionnelles d’Afrique de l’Ouest. Le projet «Nomades», entièrement composé et arrangé par Vieux Farka Touré, est né après qu’ils eurent échappé de peu à une attaque armée de l’AQMI à Niafunké : chants mandingues, textes poétiquement engagés et mélodies touareg composent cet album produit entre Bamako et Paris. 20 h 30 - Samedi 23 janvier

Les Yeux d’la Tête

Ce véritable équipage a bourlingué dans douze pays au fil de ses 600 concerts. On peut aussi voyager à ses côtés en glissant simplement son dernier album «Murcielago» dans la platine... S’en dégage alors une musique colorée et chaloupée. D’abord tourné vers l’Est, le groupe a cette fois exploré d’autres latitudes et adopté des sonorités afro et latino. Sur scène, c’est un joyeux quintet de musiciens accomplis (percussions, basse, contrebasse, cuivres, accordéon, guitares...) qui nous invite à une fête où se mêlent danse, émotion et nostalgie, bercés par les mots de Benoît Savard. 20 h 30 - Vendredi 29 janvier

Vivaldi Piazzolla

7, rue Pierre de Coubertin

Concert du Nouvel An

Jeanne Cherhal

Orchestre national de Metz www.concerts-classiques-epinal.com Billetterie : OT d’Épinal Tél. 03 29 82 53 32 office.tourisme@epinal.fr www.sortirepinal.fr ; sur place 1 heure avant le concert 16 h - Dimanche 10 janvier

Galaxie

Zikametz

Théâtre Le Concert Idéal, formation composée de jeunes et brillants musiciens, interprète Les Saisons de Vivaldi et celles de Piazzolla sous la conduite de Marianne Piketty. 20 h 30 - Samedi 9 janvier

Rotonde

› AMNÉVILLE

1 avenue Bouloumie

Master-class

Rémi Toulon a participé à plus d’une vingtaine d’albums en tant que pianiste, arrangeur ou compositeur, et s’est produit dans le monde entier. Sébastien Charlier, très tôt attiré par le jazz sous toutes ses formes, s’est plus attaché à travailler les grands maîtres du genre qui sont plutôt saxophonistes, pianistes, guitaristes..., afin de «réellement» pouvoir improviser dans un registre jazz et de proposer, au détour d’un vocabulaire riche et sophistiqué, un sens du phrasé et un «time» en rapport avec l’histoire du style. 19 h à 22 h - Vendredi 22 janvier 9 h à 12 h - Samedi 23 janvier

Moselle

Elle n’est pas de celles qui se contentent de suivre la voie toute tracée. 18 h - Dimanche 31 janvier

Les Yeux d'la Tête


MUSIQUE

47

Cité musicale-Metz Rés. 03 87 74 16 16 - www.citemusicale-metz.fr

Le Concert Lorrain

Alexandre Kantorow, piano

3, av. Ney

Apéro baroque #3

Direction et violoncelle : Stephan Schultz - Christoph Prégardien, ténor Chouchane Siranossian, violon Bach : Cantates et concerto pour violon - Chantre mythique des cantates, Christoph Prégardien en connaît tous les secrets. Ici le chanteur rêve le sommeil éternel dans «Ich habe genug». Le violon racé de Chouchane Siranossian brave les vertiges du Concerto en la mineur, empreint de fièvre méridionale. Œuvre de réjouissance, la première Suite pour orchestre convoque l’éclat du Concert Lorrain sur les rythmes d’un bal baroque. 16 h - Dimanche 10 janvier

Orchestre national de Metz *Rhapsody in Blue, hommage à Marc Chagall Direction : Jacques Mercier Roger Muraro, piano Mozart : La Flûte enchantée, Ouverture / Messiaen : Les Offrandes oubliées / Gershwin : Rhapsody in Blue / Milhaud : La Création du monde, op.81a / Ravel : Daphnis et Chloé, Suite n°2 - La lumière spirituelle de «La Flûte enchantée», les soyeuses enluminures de Messiaen, les féeries moirées de l’orchestre ravélien, les «notes bleues» venues du jazz qui traversent «La Création du monde» de Milhaud ou le chef-d’œuvre de Gershwin… On ne saurait imaginer triomphe de la couleur plus éclatant que ce programme inspiré par l’art de Chagall. En partenariat avec le Centre Pompidou-Metz dans le cadre de l’exposition « Chagall. Le passeur de lumière ». 19 h - Vendredi 15 janvier *Musique de chambre Prokofiev, Tchaïkovski, Mozart… Pour ce concert proposé en petit effectif, David Reiland, directeur musical et artistique, laisse carte blanche aux musiciens pour composer et interpréter leur programme. 16 h - Dimanche 17 janvier (au Centre Pompidou-Metz)

Millenium Orchestra Chœur de chambre de Namur

Direction : Leonardo García Alarcón Mariana Flores, soprano - Christopher Lowrey, contre-ténor - Valerio Contaldo, ténor - Alejandro Meerapfel, basse Vivaldi : Dixit Dominus RV 807 - Confitebur tibi Domine RV 596 - Beatus Vir RV 795 - Magnificat RV 610 - Laetatus sum RV 607 - À Venise, le jeune Vivaldi peut

Brahms : 4 ballades, op.10 - Chaconne de Bach pour la main gauche / Gubaidulina : Chaconne / Rachmaninov : Sonate n°1 - À l’été 2019, Alexandre Kantorow devenait le premier Français à remporter la médaille d’Or du Concours Tchaïkovski de Moscou. Doublement primé depuis aux Victoires de la musique classique, le prodige court les plus grandes salles du monde. Toucher ample, profond, qui rend leur puissance méditative aux Ballades de Brahms, enflamme la déchirante Chaconne de Bach et celle, vertigineuse, de Sofia Gubaidulina. Doigts foudroyants qui domptent sans peine la rugissante Sonate n°1 de Rachmaninov. 20 h - Jeudi 21 janvier

Complètement cuivrés ! Haïdouti Orkestar - Fruit de rencontres improbables entre musiciens français, grec, turc, tsigane de Roumanie et de Serbie, le Haïdouti partage son amour des musiques et des peuples, naviguant entre chanson kurde, azéri, arménienne mais aussi tsigane et syro-libanaise. 20 h - Samedi 23 janvier Thomas Leleu, Romain Leleu, Félicien Brut - Romain et Thomas Leleu, trompettiste et tubiste, sensations de la nouvelle génération hexagonale, ont choisi de faire une infidélité au traditionnel piano en le remplaçant par l’accordéon de Félicien Brut, un «piano du peuple» pour un trio prêt à tout explorer. 20 h - Mardi 26 janvier Nuit du Jazz - Airelle Besson, ex-révélation aujourd’hui leader aguerrie de son quartet Radio One, diffuse un jazz à la vitalité et à la profondeur réjouissantes, porté par le chant mutant d’Isabel Sörling. Voici 25 ans qu’Erik Truffaz parcourt la sphère jazz. Propulsé par une inspiration quasi-mystique, il nous mène vers sa dernière destination : «Lune Rouge», du nom de son nouvel album, véritable voyage intersidéral. Une nuit pleine de promesses aux côtés de ces trompettistes parmi les plus enthousiasmants de la scène française. 20 h - Samedi 30 janvier

vail auprès de grands ensembles. Elle a composé pour le Big Band de l’Union de Woippy (dirigé par Olivier Jansen) une pièce d’une vingtaine de minutes faisant une large place au rythme et à la mélodie, favorisant «un jeu vivant et ludique». 16 h - Dimanche 31 janvier

Quatuor Borodine

Tchaïkovski, Schubert, Chostakovich Un quatuor qui incarne depuis plusieurs générations le grand héritage de la musique russe. 20 h - Mercredi 3 février

BAM

20, bd d’Alsace

La Chica

Piano solo - Hip-hop, afro-caraïbe, doowap, Debussy, elle a intégré tout ça dans sa voix et dans sa technique pianistique, plus le jeu d’un sampleur : elle joue en séquences des traits qui semblent empruntés à Horowitz sur une rythmique de cumbia. 20 h 30 - Vendredi 22 janvier

Romain Muller

Concert numérique live + ËLLE - L’artiste messin conjugue des influences synthé-pop et son amour pour la chanson française, alliant ses ritournelles électroniques à des textes où la mélancolie affleure. Enfant du confinement et d’un jeune duo nancéien, ËLLE est un projet frais (et unique en son genre). 20 h 30 - Vendredi 29 janvier

Trinitaires

12, rue des Trinitaires

Leto

Grand espoir du rap français depuis ses premiers titres, Leto a fait ses armes très jeune au sein du groupe Pso Thug. Depuis ces deux dernières années, le rappeur parisien a multiplié les apparitions aux côtés d’artistes renommés (Fianso, Alkapote) et featuring prestigieux (Ninho). 20 h 30 - Jeudi 21 janvier

Airelle Besson et le Big Band de l’Union de Woippy - Interprète et compositrice de talent, la trompettiste Airelle Besson est également familière du traErik Truffaz

© Yuji Watanabe

Le mystère des 555 sonates de Domenico Scarlatti Anne-Catherine Bucher, clavecin et commentaires plaisants, continue d’explorer cette production extraordinaire, qui livre les clés du baroque. 19 h - Samedi 9 janvier

admirer la grandiose basilique SaintMarc, qui marque le musicien en devenir. Son œuvre sacrée reflète cette magnificence propre à la Sérénissime. Chantre de ce baroque solaire, Leonardo García Alarcón joint psaumes et cantiques en un programme de vêpres : du Dixit Dominus au Magnificat, l’office imaginaire rend le Prêtre roux à son berceau spirituel. 19 h - Mercredi 20 janvier

Arsenal


Tristan Pfaff

Anastasia Kobekina

› ROMBAS

› THIONVILLE

Espace culturel

L’Adagio

Place de l’Hôtel de Ville Tél. 03 87 67 86 30

Place Marie-Louise (Conservatoire de musique) - Rens. et rés. 03 82 83 01 24 adagio.thionville.fr

3 KingS

Anastasia Kobekina, violoncelle Tristan Pfaff, piano

Concert blues, tribute to B.B. King, Albert King et Freddie King par Eric Starczan, Christophe Deschamps, Laurent Vernerey, Nicolas Liesnard, Nicolas Tuaillon et Eric Mula Vendredi 29 janvier

Debussy, Beethoven, Schumann, Franck Anastasia Kobekina se produit avec les plus grands orchestres tels que l’Orchestre National de Russie, les Virtuoses de Moscou, l’orchestre du Mariinsky ou encore l’orchestre symphonique de Vienne et la Camerata Baltica, et en tant que soliste dans des lieux prestigieux tels que le Konzerthaus de Berlin, le Lincoln Center de New York, le Théâtre du Bolchoi. «Pfaff joue simple, sans encensoir, sans douleur exacerbée... Il colore les voix et chante la main gauche d’une façon naturelle... Perfection pianistique... Bon sang, quel pianiste !» (Alain Lompech, Diapason). 20 h - Mardi 19 janvier

› SARREGUEMINES Salle de l’Hôtel de Ville 2, rue du Maire Massing

Alex Beaupain

L’artiste qui a baigné dans la chanson française traditionnelle (Brel, Barbara, Brassens), se situe dans une musique pop littéraire, autobiographique et mélancolique. Il nous revient avec six musiciens sur scène pour un concert dans l’univers de «Pas plus le jour que la nuit», un nouvel album mêlant chansons sentimentales et d’autres plus inquiètes sur l’état du monde, portées par des arrangements à la fois lyriques et contemporains. Rens. 03 87 98 93 00 sarreguemines.fr 20 h 30 - Jeudi 7 janvier

Louis Ville / Eskelina

Véritable homme de scène, au fil des années, le charisme exceptionnel de Louis Ville a fait chavirer d’émotion un public toujours plus dense qu’il transporte aux confins de son univers sensible. Son écriture est d’une noirceur incandescente, d’une poésie charnelle. Il peint des paysages d’une beauté mélancolique dans lesquels il promène un monde fantasmagorique, peuplé de tout, de rien… et surtout d’amour. Son accent ne vous dit rien, il vient d’un ailleurs qui n’a pas l’habitude de chanter la langue de Brassens. Et pourtant, c’est de cet endroit que vient Eskelina, qui a grandi quelque part en Suède, coincée entre les grandes forêts scandinaves et la mer Baltique. 4 ans après un premier passage remarqué à l’Adagio, Eskelina ouvre son univers à une musique plus intuitive et libérée, plus rock et moderne. Et toujours cette voix scandinave, évidente et reconnaissable. 20 h - Mardi 2 février

© Julia Altukhova

MUSIQUE

Erick Baert

invite chez lui et nous fait découvrir les racines d’un monde empreint de poésie. Présenté par Label LN Tél. 03 83 45 81 60 - www.label-ln.fr 20 h - Jeudi 14 janvier

Concerts du Nouvel an Le Philhar’ de Thionville

Chef : Sébastien Beck Fête, valses et paillettes garanties pour fêter 2021. 15 h - Dimanche 17 janvier

Musique des sapeurs-pompiers

40 musiciens dirigés par le Commandant Jean-Claude Aubrun. 15 h - Dimanche 31 janvier

› YUTZ L’AmphY 126, rue de la République Tél. 03 82 56 14 15 - www.lamphy.com

Erick Baert

«The voice’s performer» - Véritable ovni dans le monde des performeurs et imitateurs vocaux, Érick Baert nous transporte de voix en voix à travers les générations et les continents. Celui qui a commencé sa carrière comme chanteur et animateur de karaoké possède plus de 100 cordes

(vocales) à son arc. Il s’approprie avec émotion, humour et un brin de folie les voix de Vianney, Claudio Capéo, Julien Doré, Christophe Maé, Grégoire, Patrick Bruel, Édith Piaf, Louis Armstrong, les Stones, Céline Dion, Ray Charles, Franck Sinatra, Stevie Wonder, Renaud, Elvis Presley, Michael Jackson, Jacques Brel, et bien d’autres ! 20 h 30 - Vendredi 29 janvier

Salle Bestien Rens. 03 82 82 26 82 www.bestien.ville-yutz.fr Billetterie sur place 30 mn avant le concert

Trio A. Storni

Les salons musicaux appelés Schubertiades réunissaient des artistes, professionnels ou non, qui jouaient ensemble en musique de chambre ou chantaient durant de longues soirées autour du piano. Cette idée de partage simple et franc correspond au Trio A. Storni - 3 musiciennes issues du CNSM de Paris - et c’est au travers de l’œuvre de Schubert qu’elles entament une conversation intime et profonde. 1ère partie : Ensembles de musique de chambre de l’École Municipale de Musique. 20 h 30 - Vendredi 22 janvier

Théâtre 30, bd Foch Rens. et rés. 03 82 83 01 24 theatre.thionville.fr

Alex Beaupain

© Claude Gassian

Marc Lavoine

«Dans la peau» - Dans cette nouvelle tournée piano voix, l’artiste se livre plus que jamais, en toute intimité. Accompagné par Alain Lanty, Marc Lavoine nous

Trio A. Storni

© Ville de Yutz

© JB Millot

48


MUSIQUE

› DUDELANGE Opderschmelz 1a, rue du Centenaire Tél. (00352) 51 61 21-2942 opderschmelz.lu

Portobello

Soirée hommage au groupe luxembourgeois. 20 h - Samedi 23 janvier

› ESCH/ALZETTE Conservatoire de Musique 50, rue d’Audun - Tél. (00352) 54 97 25 conservatoire.esch.lu

Franz Von Chossy Quintet When the World Comes Home 20 h - Vendredi 29 janvier

Escher Theater 120, rue de l’Alzette Tél. (00352) 27 54 5010 ou 5020 theatre.esch.lu

Concert de Nouvel an

Le chef d’orchestre Gast Waltzing fait à nouveau voler en éclats les frontières géographiques et musicales pour célébrer

la nouvelle année. L’énergie volcanique de Morgane Ji, «Creole Queen» au banjo électrique, se frottera au choro brésilien de Pablo Fagundes et à son infaillible harmonica. Les deux artistes seront accompagnés par les instruments de l’Orchestre National de Jazz. 17 h - Dimanche 24 janvier

qui subsistent au programme, ce concert invite le spectateur à une ambiance festive avec un éventail d’oeuvres classiques et profanes qui feront résonner en nous les fêtes passées tout en célébrant en musique la nouvelle année. Dirigé par Peter Whelan, ce concert du Nouvel An sera illuminé par un acteur musical de premier plan au Grand-Duché, l’Orchestre de Chambre du Luxembourg. 20 h - Dimanche 10 janvier

Kulturfabrik 116, rue de Luxembourg Tél. (00352) 55 44 93-1 www.kulturfabrik.lu

Enseignants du CMNord

Dvorak : trio de pianos op. 90, dit trio Dumky 19 h 30 - Mercredi 20 janvier

Scarred

Métal - Présentation de l’album «Scarred». 20 h - Samedi 23 janvier

La Cenerentola

Rome

Dark folk 20 h - Vendredi 29 janvier

› ETTELBRÜCK CAPE Centre des Arts Pluriels Ed. Juncker Place Marie-Adélaïde Tél. (00352) 26 81 26 81 - cape.lu

Concert de Nouvel An en live stream

Orchestre Philharmonique du Luxembourg

Dir. Leonidas Kavakos / Gautier Capuçon (violoncelle) - Elgar, Dvorak 20 h - Jeudi 21 janvier Dir. Gustavo Gimeno / Seong-Jin Cho (piano) - Chostakovitch, Prokofiev, Tchaïkovski 20 h - Vendredi 29 janvier

Wanter-concert

Piano, dir. : Mitsuko Uchida - Mozart 20 h - Jeudi 28 janvier

«Night Walker» 20 h - Vendredi 22 janvier

Mahler Chamber Orchestra Chilly Gonzales

piano / Stella Le Page (cello) 19 h - Dimanche 31 janvier

Arthur Possing Quartet

Filarmonica della Scala

Festival de piano Scriabine+

› ARLON (BEL)

Dir. Riccardo Chailly / Emmanuel Tjeknavorian (violon) - Bruch, Mahler 20 h - Lundi 1er février

Voir page spéciale Du 4 au 7 février

Maison de la Culture

› LUXEMBOURG VILLE

Centre Culturel Régional du Sud-Luxembourg ASBL Parc des Expositions Tél. +32 63 24 58 50 www.maison-culture-arlon.be

Neimënster Centre culturel Abbaye de Neumünster 28, rue Münster - GRUND Tél. (00352) 26 20 52 444 www.neimenster.lu

Les Chapeaux noirs Alma - Jazz, rock, électro 11 h - Dimanche 24 janvier

Escher Theater Concert de Nouvel an Morgane Ji

GRAND AUDITORIUM 1, place de l’Europe (00352) 26 32 26 32 (9 h à 18 h 30 jours ouvrables) - www.philharmonie.lu (00352) 47 08 95-1 Caisse 1 h avant concert

Vincent Peirani Living Being

Un jazz mêlant tradition et modernité, avec des influences issues de nombreux genres. 20 h 30 - Vendredi 29 janvier

Cette prestation musicale originellement prévue en décembre sous la forme d’un concert de Noël, et qui a dû être reportée en raison des dernières mesures sanitaires, verra finalement le jour en tant que concert du Nouvel An. Outre quelques extraits de l’Oratorio de Noël de Bach

Philharmonie

M. en scène : Clément Poirée / dir. mus. Gaspard Brécourt - Si l’on pensait connaître l’histoire de «Cendrillon», on sera surpris par l’opéra de Rossini où, dans un joyeux et impertinent carnaval, chacun inverse son rôle social. 20 h - Jeudi 21 janvier Quer durch Europa - Philharmonie grand-ducale et municipale d’Ettelbrück - Dir. Rainer Serwe 17 h et 20 h - Samedi 23 janvier

© FauneBOX

Luxembourg

49

Baudelaire L’Héautontimorouménos

Théâtre de la Chute - Baudelaire vu par Benoît Verhaert. Le côté maudit du poète lui ressemble. Les textes seront dits ou chantés en formule cabaret, sur des compositions blues-rock originales. 20 h 30 - Vendredi 22 janvier


MUSIQUE

Couleurs sonores

1 piano + 1 compositeur + 8 interprètes + 4 soirées de récital = Un sommet musical au CAPE - Centre des Arts Pluriels à Ettelbruck, autour de la musique d’Alexandre Nikolaïevitch Scriabine et d’autres compositeurs.

Boris Giltburg

Zala Kravos (LU/SI) / Severin von Eckardstein (DE) 20 h - Jeudi 4 février

Pascal Meyer (LU) / Helena Basilova (RU) 20 h - Vendredi 5 février

Maria Lettberg (SE) / Boris Giltburg (IL) 20 h - Samedi 6 février

Anna Federova (UA) / Håkon Austbø (NO) 17 h - Dimanche 7 février Le pianiste et compositeur russe Alexandre Nikolaïevitch Scriabine (1872-1915) est considéré comme l’une des personnalités les plus fascinantes et excentriques de l’histoire de la musique. Son répertoire pour piano, d’une grande technicité et chargé d’émotions, est empreint de philosophie et de mysticisme. Ayant vu le jour à Noël (selon le calendrier Julien), il se considérait comme un rédempteur qui, grâce à sa musique, pouvait influencer toute l’Humanité, voire l’univers entier. Initialement très influencé par Chopin et Liszt, Scriabine développe peu à peu son style de composition, et finit par élaborer son propre système harmonique, à la frontière de la tonalité. Cette nouvelle richesse sonore ainsi qu’une dissolution progressive de la battue rythmique annoncent directement l’univers sonore du XXe siècle.

© Sanja Harris

Pascal Meyer

© Marco Borggreve

Zala Kravos

© Jean-Paul Kieffer

Après Chopin en 2014 et Debussy en 2019, le CAPE – Centre des Arts Pluriels Ettelbruck - consacre à nouveau, du 4 au 7 février, un festival de piano à un compositeur extraordinaire : Alexandre Nikolaïevitch Scriabine (1872-1915). Au cours de 4 soirées musicales de haut niveau, 8 pianistes internationalement reconnus présenteront leur programme inspiré de l’oeuvre de Scriabine, que ce soient des interprétations de ses oeuvres ou des compositions inspirées par elles. C’est l’occasion rêvée de (re)découvrir la musique exceptionnelle de ce compositeur, dont l’oeuvre est trop rarement jouée.

© Oliver Binns

50

Anna Federova

En tant que synesthète, capable de voir des couleurs à l’écoute de la musique et d’entendre des mélodies à la vue des couleurs, il éprouve le désir de partager cette fusion des sens et développe pour cela un clavier à lumières, qui projette différents coloris dans la salle de concert. Sa mort prématurée, à l’âge de 43 ans, l’empêche de réaliser son voeu le plus cher : créer une oeuvre d’art totale, mystique et gigantesque, abordant tous les sens de l’être humain et comprenant, à côté des couleurs et de la musique, de la danse et des parfums... En collaboration avec le pianiste luxembourgeois Pascal Meyer, le CAPE organise un festival de piano dédié à ce compositeur révolutionnaire, oscillant entre génie et folie. Le festival débutera jeudi 4 février avec une soirée de récital de la pianiste Zala Kravos, jeune prodige née en Slovénie, qui a grandi au Luxembourg et qui poursuit actuellement sa formation au Royal College of Music de Londres, et de Severin von Eckardstein, lauréat du célèbre Concours international Reine Elisabeth à Bruxelles, qui compte parmi les pianistes allemands les plus importants de sa génération. La soirée du 5 février offrira un récital de Pascal Meyer, co-curateur du festival, et un ciné-concert d’Helena Basilova sur le film de science-fiction soviétique «Aelita» (1924) de Yakov Protazanov.

Le samedi 6 février, c’est la Suédoise Maria Lettberg, grande spécialiste de Scriabine et nominée aux Grammys Awards, qui s’installera au clavier avant de laisser la scène à Boris Giltburg, jeune pianiste israélien et également lauréat du Concours musical international Reine Elisabeth. Ce sommet Scriabine culminera enfin pour son grand finale le dimanche 7 février avec les récitals de Anna Federova, jeune pianiste ukrainienne popularisée sur YouTube grâce à son interprétation du 2e concerto pour piano de Rachmaninov, et de Håkon Austbø, grand pianiste norvégien nommé Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres pour son travail exemplaire du répertoire français, qui a acquis une renommée mondiale grâce à ses interprétations de Messiaen et Scriabine.

Scriabine+ Festival de piano - www.festival-piano.lu Rés. (00352) 2681 2681 - billetterie @cape.lu Tarif soirée : 31 € - 15,50 € (-26 ans) Kulturpass : 1,50 € Pass Festival : 93 € - 46,50 € (-26 ans) CAPE - Centre des Arts Pluriels Ettelbruck 1, place Marie Adélaïde - ETTELBRUCK Du 4 au 7 février


52

EXPOSITIONS

Alsace

The Pont Neuf Wrapped, Paris 1975-85 1985 - Photographie de Wolfgang Volz 70 x 100 cm - Collection Würth, Inv. 2801

Musée du Bagage Crédit : Wolfgang Volz – © Christo

› ERSTEIN

Etappenstall musée-expos 16, rue du Général de Gaulle Tél. 03 90 29 93 55 www.ville-erstein.fr Dans le cadre de la saison culturelle ersteinoise «La tête dans les étoiles», la programmation de l’Etappenstall invite le public à se propulser dans un monde extra-ordinaire. Entre le visible et l’invisible, l’infiniment petit et l’infiniment grand. Alterner des références immédiates et attendues avec des découvertes plus inattendues. Du 22 janvier au 18 février

Stéphane Vetter

En levant les yeux au ciel, notre vue ne se limite pas seulement à la portion congrue de la Lune ou d’une constellation. Avec un objectif «oeil-de-poisson» ou en panoramique, le photographe vous emmène dans ses sphères de paysages étoilés. Dans le tourbillon de la nuit s’envoleront aurores, météores et autres esprits de la nuit.

Noémie Chevaux

La matière organique est la matrice du travail de détournement de la plasticienne. L’infiniment petit (sable, granules homéopathiques, cheveux) dialogue avec l’infini du grand corps céleste. Des nouveaux être cellulaires, de nouvelles galaxies, des terres inconnues qui s’organisent et se réorganisent sans cesse, semblent en émerger. Noémie vous invite à la suivre dans son voyage du microcosme au macrocosme, au gré de ses cheminements, de ses émerveillements scientifiques, avec son regard et son imagination sans limite. Atelier artistique dimanche 7 février de 15 h à 17 h (5 €, sur insc.)

› HAGUENAU 5, rue Saint-Georges Tél. 03 88 63 44 43 www.museedubagage.com Tarifs : 4 € - 2 € - Gratuit jusqu’à 14 ans Du mercredi au dimanche de 14 h à 17 h 30

Nouvelle exposition permanente

Musée Würth France Erstein

Le musée dévoile sa nouvelle exposition permanente : 200 pièces, pièces d’exception, pièces uniques, pièces insolites, pièces intrigantes ou innovantes. La nouvelle scénographie permet de retrouver toute la collection riche et foisonnante de Marie et Jean-Philippe Rolland. Le musée propose une véritable immersion entre les bagages, les aventures et les découvertes, les voyages rapides ou longs, entre l’Histoire et l’histoire des hommes. L’esprit de l’exposition, imaginée par le Studio Cynara, se veut proche de celui d’une caverne d’Ali Baba où se mêlent et s’emmêlent les coffres en bois et en métal, les malles en cuir et les nécessaires de voyage en bois précieux. Petit à petit, le visiteur chemine au gré des espaces présentant les modes de transport entre la diligence, le train, l’auto, le paquebot et l’avion, ainsi que les évolutions de formes et de matières utilisées pour la fabrication des malles.

Z.I Ouest Rue Georges Besse Tél. 03 88 64 74 84 www.musee-wurth.fr

Christo et Jeanne-Claude (1958-2019). Collection Würth

Cette rétrospective propose de pénétrer plus intimement un œuvre qui marque de son empreinte le paysage artistique et l’imaginaire collectif des XXe et XXIe siècles. Dessins, croquis, esquisses, collages et maquettes ont préfiguré, défendu et illustré les projets majeurs de la carrière du couple de 1958 à 2019 : les portiques de Central Park, les chemins flottants sur le lac Iseo, l’empaquetage du Reichstag, du Pont-Neuf ou des îles de la baie de Biscayne, les parapluies jumelés d’Ibaki et de Los Angeles, le rideau tendu dans la vallée du Colorado... L’exposition reflète le parcours créatif d’une vie. Pour sa rétrospective, le musée Würth d’Erstein puise dans le fonds exceptionnel de la Collection Würth, qui a acquis depuis la fin des années 1980 quelque 130 esquisses et maquettes, et témoigne du soutien résolument engagé de l’industriel et collectionneur Reinhold Würth envers cet œuvre remarquable. Visites guidées les dimanches à 14 h 30 et 16 h (billet obligatoire) Jusqu’au 20 octobre

Musée historique 9, rue du Maréchal Foch Tél. 03 88 90 29 39 musees-archives@agglo-haguenau.fr www.ville-haguenau.fr Tarif : 2 € - Gratuit -14 ans Du mercredi au dimanche de 10 h à 12 h 30 et de 13 h 30 à 18 h

La reconstruction de Haguenau au XVIIIe siècle

Le musée présente une collection permanente de différentes époques historiques, de l’âge du bronze jusqu’au XXe siècle. La salle dédiée au XVIIIe siècle retrace la reconstruction de la ville. Après une période de conflits au XVIIe siècle, une conjoncture favorable s’installe. Sous l’effet des progrès économiques, techniques et scientifiques, la ville se repeuple. Une nouvelle bourgeoisie développe des activités comme la culture de la garance ou la manufacture de faïence. Comme partout dans le royaume de France et en Europe, la philosophie des Lumières se propage. Désormais le peuple a la capacité d’exister et de se révolter : l’ombre de la Révolution française se dessine. En permanence

› MULHOUSE

Stéphane Vetter « Éclipse »

© Stéphane Vetter

Cité de l’Automobile Musée national Collection Schlumpf 17, rue de la Mertzau Tél. 03 89 33 23 23 www.citedelautomobile.com

Pop Lamborghini

Pour la toute première fois, la Cité de l’Automobile met à l’honneur Lamborghini et réunit des modèles phares du constructeur italien, signés par les plus grands noms de la carrosserie et du design. S’appuyant sur une présentation thématique inédite, l’exposition met en lumière les connexions entre les véhicules les plus audacieux du constructeur et la pop culture contemporaine. Jusqu’au 7 mars

Kunsthalle www.kunsthallemulhouse.com

La fête de l’insignifiance ?

Exposition numérique - Construite à partir de l’œuvre de Milan Kundera, l’exposition propose au visiteur de faire l’expérience d’une aventure romanesque parfaitement ordinaire et pourtant source des plus grandes questions existentielles : la vie humaine. Artistes : Marion Aeschlimann & Arthur Debert, Pável Aguilar, Amélie Bargetzi, David Berweger, Eva Borner, Vincent Gallais, Jannik Giger, Danae Hoffmann, Kaltrinë Rrustemi, Flurina Sokoll Jusqu’au 10 janvier

› RIXHEIM Musée du papier peint 28, rue Zuber - Tél. 03 89 64 24 56 www.museepapierpeint.org

Le papier peint au fil des saisons

Beauté et singularité de ces quatre périodes de l’année au travers de plus de 80 documents, dont une vingtaine de pièces inédites. Jusqu’au 31 janvier

Perspectives

Quand le mur s’habille d’architecture Cette exposition met en évidence la richesse et la diversité des liens qui unissent papier peint et architecture au travers de plus de 160 documents, dont une soixantaine de pièces inédites. Jusqu’au 14 mars

› STRASBOURG BNU Salle d’exposition (1er étage) 6, place de la République Tél. 03 88 25 28 00 - www.bnu.fr

Deux mille vins, multitude et diversité

Un parcours original pour un sujet extrêmement riche, abordé ici sous l’angle civilisationnel. En effet, à bien des égards, le vin n’est pas une boisson comme une autre, il imprègne de nombreuses dimensions des sociétés qui cultivent la vigne depuis plusieurs millénaires. Ainsi, tout au long du parcours composé de quatre chapitres et de plus de 200 œuvres, l’exposition «Deux mille vins» s’empare de questions de société essentielles : les religions et les


Musée de l'oeuvre Notre-Dame Lithophonie - Le Spectateur

Visites commentées

Tarifs : 3 € - 1 € (-18 ans) - Sur rés.

Visites générales

Les lundis à 17 h 30 et les samedis à 11 h

Visites thématiques

Parcours «Alsace» ou parcours «Femmes et vin» en alternance les jeudis à 17 h 30 Parcours «Famille» - Visite libre proposée pour les enfants de 8 à 12 ans. Livret d’accompagnement à retirer à l’accueil de la salle d’exposition.

Groupes et scolaires

Sur rés. sur salle-expo@bnu.fr Tarif : 35 €/groupe (15 pers. max) Gratuit scolaires

Autour de l’exposition À l’Auditorium - Rés. obligatoire

L’invisible. Ce qu’on ne dit pas sur les grands vins

Film de Sergey Tsoller (2017) suivi d’une table ronde. Tarif : 3 € 18 h 30 - Mardi 12 janvier

Les maladies du bois de la vigne : le Phylloxéra du XXIe siècle ?

Conférence de Christophe Bertsch, endothérapeute de la vigne. Gratuit 18 h 30 - Jeudi 14 janvier

Cabaret d’ivresses !

Ivresse et liberté au son de la contrebasse de Phillip Klawitter, du trombone de Jean Lucas et de la voix de Violaine-Marine Helmbold. Gratuit 20 h - Samedi 23 janvier

Galerie Heitz Palais Rohan 2, place du Château Tél. 03 88 52 50 00 www.musees.strasbourg.eu

© Isabelle Lechner

Goethe à Strasbourg, l’éveil d’un génie (1770-1771)

À l’occasion du 250 e anniversaire de l’arrivée de Johann Wolfgang Goethe à Strasbourg, le Cabinet des Estampes et des Dessins, en partenariat avec la Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg, présente une exposition soulignant l’importance capitale du séjour strasbourgeois qui fournit à Goethe l’occasion de découvrir une ville de culture, cosmopolite, frontière et passage entre la France et l’Allemagne. Jusqu’au 22 février

Médiathèque Malraux Tél. 03 68 98 50 00 www.mediatheques.strasbourg.eu

L’univers olfactif dans l’œuvre de Huysmans

MAMCS 1, place Hans-Jean Arp Tél. 03 68 98 50 00 www.musees.strasbourg.eu

L’œil de Huysmans : Manet, Degas, Moreau...

Lithophonie

Fantasmagorie

Musée des Beaux-Arts

Estampes, affiches, articles de presse et ouvrages illustrent la genèse des fantasmagories, la figure du fantasmagore, et dévoilent les secrets techniques à l’œuvre plaques de lanterne magique, appareils et instruments, parfois rarissimes. Le parcours s’attache à présenter les sources historiques, iconographiques et artistiques à l’origine de cet engouement auquel cède toute l’Europe entre 1790 et 1860. Il permet enfin de découvrir les innovations scientifiques et techniques mobilisées par les fantasmagores, ouvrant la voie à l’invention du cinéma à la fin du XIXe siècle. Jusqu’au 8 février

Etiquette du domaine Josmeyer avec un dragon signée R. Waydelich

3, place du Château - Tél. 03 68 98 50 00 www.musees.strasbourg.eu

23/25, quai Saint-Nicolas Tél. 03 68 98 50 00 www.musees.strasbourg.eu

Musée Alsacien

Personnalité multi-facettes dont les écrits témoignent d’un esprit «fin de siècle» souvent qualifié de décadent, l’auteur d’»À Rebours» (1884) fut aussi le commentateur averti des salons parisiens et grand défenseur de la modernité impressionniste, avant de se tourner vers les Symbolistes puis de consacrer, enfin, ses derniers écrits aux Primitifs. Forte d’un ensemble d’environ 440 oeuvres (peintures, dessins, estampes, objets) accompagné de manuscrits issus de la Bibliothèque de l’Arsenal, l’exposition donne à voir parmi les plus belles œuvres impressionnistes et symbolistes du musée d’Orsay : de Caillebotte à Redon, de Degas à Gustave Moreau en passant notamment par Manet ou encore l’étrange Félicien Rops. Jusqu’au 17 janvier

Musée de l’Oeuvre Notre-Dame

Cie Le Bruit qu’ça coûte - L’installation sonore fait écho à la statuaire exposée dans la salle de la Loge. Les émotions de lycéens ou de visiteurs, les paroles d’un restaurateur d’œuvres d’art ou d’un sculpteur, la musique ancestrale des outils des tailleurs de pierre de la fondation de l’Œuvre-Notre-Dame constituent la trame narrative de cette création. En complicité avec une diffusion sonore immersive sur 8 haut-parleurs, un jeu d’ombres et de lumières révèle les statues de façon inédite. Du mardi au dimanche de 10 h à 18 h Du 27 janvier au 7 février

Venez découvrir un florilège de trésors issus des réserves du fonds patrimonial des médiathèques : belles éditions reflétant le cheminement de l’écrivain et son influence sur les illustrateurs, éditions anciennes et livres d’artistes liés aux fleurs et aux fragrances, thème cher à Huysmans. Jusqu’au 16 janvier

© BM, Colmar

rapports complexes, parfois ambivalents qu’elles entretiennent depuis toujours avec le vin ; l’économie à travers les échanges, le commerce et toutes les activités qui en découlent ; la vie sociale, les arts et traditions qui la rythment ; et pour terminer, l’élaboration, l’évolution et la transmission des savoirs et savoir-faire, dans un contexte social et environnemental qui évolue. Édition d’un catalogue (188 pages, 24 €) Participation libre Du lundi au samedi de 10 h à 19 h, dimanche de 14 h à 19 h. Fermé les jours fériés. Jusqu’au 14 février

2, place du Château - Tél. 03 88 52 50 00 www.musees.strasbourg.eu

Avant le musée... À quoi servaient les tableaux ?

Contrairement à aujourd’hui où les œuvres sont présentées sur les mêmes murs et souvent avec le même éclairage, on ne regardait pas de la même façon ces peintures. Certaines œuvres étaient faites pour être vues de près quand d’autres étaient vues de loin avec un éclairage particulier. Bien plus, certaines œuvres exposées n’étaient pas destinées à être vues. Jusqu’au 2 août

Musée Archéologique

Musée Tomi Ungerer

Palais Rohan 2, place du Château Tél. 03 88 52 50 00 www.musees.strasbourg.eu

Centre international de l’Illustration Villa Greiner - 2, av. de la Marseillaise Tél. 03 68 98 50 00 www.musees.strasbourg.eu

Musée archéologique mode d’emploi : la vie mouvementée des collections

Frank Hoppmann / Michel Kichka

Du chantier de fouille au musée, les objets archéologiques s’engagent dans un long cheminement qui les mène depuis leur sortie de terre jusqu’en pleine lumière dans les vitrines du musée… ou, pour certains d’entre eux, dans de solides cartons et dans une accueillante réserve prévue spécialement pour eux et pour le plus grand bonheur des chercheurs. Jusqu’au 28 juin

Dans la ligne de Tomi Ungerer - Frank Hoppmann (né en 1975) s’est fait connaître en Allemagne par ses caricatures de personnalités politiques et par ses dessins de satire sociale publiés dans la presse. L’illustrateur et bédéiste Michel Kichka (né en 1954) représente à l’heure actuelle la figure majeure de la caricature et du dessin satirique israéliens grâce à sa production pour divers journaux européens et à son travail de dessinateur éditorialiste pour la télévision israélienne. Reconnaissant tous deux l’influence de Tomi Ungerer sur leur oeuvre, ils s’en différencient pourtant par leur style. Jusqu’au 14 mars


54

EXPOSITIONS

Bourgogne › CHALON SUR SAÔNE Musée Denon Place de l’Hôtel de Ville Tél. 03 85 94 74 41 www.museedenon.com

Trésors déconfinés

Sélection de trésors que le musée conserve dans ses réserves : objets archéologiques, peintures, sculptures, objets liturgiques, dessins, allant du Néolithique au XXe siècle. Jusqu’au 10 janvier

Consortium Museum Paloma Varga Weisz « Glory Hole »

Musée Nicéphore Niépce

› DIJON

28 quai des Messageries Tél. 03 85 48 41 98 www.museeniepce.com

A.B.C.

Une marche photographique du collectif Tendance Floue - 2017, un vent de liberté souffle sur la photographie française. Las du carcan de commandes, avides de retrouver l’idée d’indépendance autour de laquelle le collectif s’est agrégé, les affranchis de Tendance Floue décident de prendre la route. Jusqu’au 25 avril

HALL - 4, passage Darcy Tél. 03 80 30 98 99 - abcdijon.org Entrée libre, du mardi au samedi de 13 h à 18 h

Permanent Marker #7 Diplômé ENSA - Henzi Li Jusqu’au 23 janvier

Atheneum

Parc Georges-Nouelle

Campus de Dijon atheneum.u-bourgogne.fr

Un monde en couleurs

Résomes

21 photographes locaux, 29 photographies en plein air Rens. 03 85 93 90 19 lesrendezvousduparc@chalonsursaone.fr Jusqu’au 31 janvier

› CHÂTEAU DE COMMARIN

www.commarin.com

Totems

Peintures sur aluminium de l’artiste bourguignon-australien Kevin Pearsh Jusqu’au 23 décembre 2021

› CHÂTEAU DU CLOS DE VOUGEOT

Rue de la Montagne

Paroles vigneronnes

Depuis deux ans, cette exposition sonore circule dans la côte viticole, donnant à entendre une sélection d’extraits de témoignages de vignerons et de travailleurs de la vigne et du vin sur l’évolution du métier et du monde viticole depuis une cinquantaine d’années. D’une durée de 25 mn, le montage aborde différents thèmes comme l’adaptation aux changements climatiques, la transmission - parfois mouvementée - d’une génération à l’autre, ou la place du travail des femmes. Rens. 03 80 20 10 40 www.climats-bourgogne.com Jusqu’au 28 février

À travers photos, vidéos et expériences participatives, «Résomes» propose de découvrir les réseaux dont l’existence est parfois secrète ou implicite, souvent méconnue voire sous-estimée. De la théorie des graphes à l’étude des populations d’oiseaux, en passant par la linguistique, le numérique et la santé, venez explorer les territoires de la science et ses interactions au sein des laboratoires de Bourgogne et de Franche-Comté. Dans le cadre de la biennale artScience, Réseaux ! Partout tu tisses. Entrée libre du lundi au vendredi de 10 h à 17 h, jusqu’à 20 h les jeudis et les soirs de spectacles. Visite commentée mercredi 20 janvier à 20 h 30 (gratuit sur insc.) Jusqu’au 4 février

Bibliothèque Maladière Rens. et insc. 03 80 48 82 30 bm.dijon.fr - Gratuit

Sarah Lucas

«Not now darling» - Photographe, sculptrice, plasticienne, Sarah Lucas se revendique comme une artiste féministe, radicale et provocatrice. Après un travail de sculpture essentiellement formaliste dans les années 1980, la découverte des théories féministes donne à son œuvre un nouvel élan.

Paloma Varga Weisz

Pour la première exposition personnelle de l’artiste en France, le Consortium Museum présente «Glory Hole», une installation monumentale invitant les visiteurs à l’indiscrétion. Du 7 janvier au 25 avril

Jardin des Sciences et Biodiversité Planétarium Parc de l’Arquebuse - 14, rue Jehan de Marville/1, av. Albert 1er Tél. 03 80 48 82 00 - ma-nature.dijon.fr

Au cœur des saisons

Et si on prenait le temps de regarder passer les saisons, de vivre à leur rythme, de redécouvrir le plaisir d’observer la Nature et ses changements ? Et pourquoi notre

› LE CREUSOT L’arc Scène nationale - Esplanade François Mitterrand - Tél. 03 85 55 13 11 www.larcscenenationale.fr

Les Bruts André, Guy, Alain, Joseph, Yves-Jules et les autres... Art Brut en cie/Alain Moreau

Une collection privée qui rassemble plus de 100 oeuvres d’art brut. Ils sont un peu sauvages, complètement libres, habités, poètes, différents, ordinaires et extraordinaires. Ils habitent en périphérie de la terre, sur une autre planète, la leur. Cette exposition est une invitation à un étonnant voyage au milieu des fusils et planètes d’André Robillard, des vedettes de cinéma de Guy Brunet, des bêtes en terre cuite d’Alain Genty, des statues en ciment peint de Joseph Donadello, des portraits peints d’Yves-Jules Fleuri et des oeuvres d’auteurs qui ont fait et font l’histoire de l’art brut. Entrée libre aux horaires d’ouverture de L’arc. Vernissage vendredi 29 janvier à 18 h 30 (sur rés.) ; Rencontre avec un brut : André Robillard samedi 30 janvier à 18 h 30. Du 29 janvier au 7 mai

Jardin des Sciences et Biodiversité

Voyages ? Rêve ou réalité ? Travaux d’artistes amateurs. Jusqu’au 13 février

Consortium Museum 37, rue de Longvic Tél. 03 80 68 45 55 www.leconsortium.fr

Shara Hughes

«Pivot» - Dans ses tableaux, pas de discours édifiant sur le monde, pas de revendications de ceci ou de cela, pas de ces bavardages assommants qui font au-

© Yves-Jules Fleuri

Azimut

jourd’hui le sel d’œuvres qu’on ne saurait plus regarder autrement que par le biais de ce qu’elles racontent, justement, car elles sont dépourvues de toutes autres qualités que celles formées par le bruit de fond de leur prétentions narratives.

vie et celle de nombreux animaux et plantes sont-elles rythmées par la durée de nos jours et de nos nuits, par l’évolution des températures ? Et si… et pourquoi… Parce qu’aujourd’hui, à l’heure où nous nous interrogeons sur l’impact des changements climatiques, le retour à la saisonnalité apparaît comme une opportunité pour vivre mieux et plus heureux, tout en respectant la biodiversité. Entrée libre de 9 h à 12 h 30 et de 14 h à 18 h sauf mardi, samedi matin et dimanche matin. Jusqu’au 2 janvier 2022


EXPOSITIONS › MÂCON Musée des Ursulines 5, rue de la Préfecture Tél. 03 85 39 90 38 - www.macon.fr Du mardi au samedi de 10 h à 12 h et de 14 h à 18 h, dimanche et jours fériés de 14 h à 18 h

Carte blanche à Vincent Fournier

Les créations photographiques et sculptures de Vincent Fournier investissent les cimaises du musée des Ursulines pour proposer un parcours dans l’univers de l’artiste, déambulation qui puise son originalité dans le rapport entre science et fiction, entre imaginaire et réalité. L’accrochage proposé par le photographe mêle ainsi les images issues du bestiaire Post Natural History aux collections du musée. La série de clichés met en scène «un ensemble d’espèces en voie d’apparition», questionnant l’évolution du vivant face aux mutations technologiques : libellule à l’abdomen de verre renfermant un capteur de pollution, scarabée doté d’un GPS, requin chasseur de sous-marins constituent un univers où rigueur et poésie se conjuguent pour donner naissance à une esthétique spécifique. L’exposition bénéficie du soutien du Cercle des Mécènes des Ursulines. Jusqu’au 31 janvier

La gravure dans tous ses états

À travers plus de 70 œuvres, le musée des Ursulines présente la diversité et la richesse de sa collection de gravures datant du XVIe au XXe siècle. Habituellement conservé en réserve, l’ensemble est constitué à partir de 1873 lorsque le musée prend son envol. Emanant de donateurs et d’envois de l’Etat, il a pour mission de sensibiliser le plus grand nombre aux chefs-d’œuvre de la peinture et à faciliter l’apprentissage du dessin. L’exposition retrace l’évolution du rôle de la gravure de la Renaissance à la période contemporaine, les techniques utilisées ainsi que les thématiques privilégiées. En contrepoint à cette présentation, l’association mâconnaise de graveurs Envers – Endroit est invitée à proposer des créations à partir de la collection permanente du musée. Jusqu’au 21 février

ments» se dessine au travers de séries d’autoportraits, souvent représentés à la manière de masques aux inspirations primitives et païennes. On y découvre une mythologie personnelle, intime, où l’artiste questionne l’identité par la métamorphose et la projection de soi, et où la figure de l’homme sauvage prend toute sa place. Vernissage mardi 16 janvier à 18 h 30 Du 16 janvier au 6 mars

Maison de la Mosaïque Contemporaine 15B, quai de l’Industrie Tél. 03 85 88 83 13 maisondelamosaique.org

Au fil du temps… 20 ans de transmission

Une cinquantaine d’artistes constituent cette exposition qui met en valeur les multiples facettes que peut présenter la mosaïque contemporaine. Jusqu’au 28 février

FrancheComté › BELFORT Galerrrie du Grrranit Belfort-Scène nationale 1, fbg de Montbéliard Tél. 03 84 58 67 67 - www.grrranit.eu

Muses algorithmiques, nouvelles perspectives narratives

L’exposition propose une réflexion sur ce qu’induit le numérique et la généralisation des outils issus de l’histoire de la cybernétique dans le champ des pratiques des arts visuels. Du 7 janvier au 27 mars

› NEVERS La Maison

Rue Georges Pompidou Tél. 03 84 54 25 51 - musees.belfort.fr

Maison de la culture de Nevers Agglomération Galerie Jean Montchougny 2, bd Pierre de Coubertin Tél. 03 86 93 09 09 www.maisonculture.fr

D’autres terres en vue

«L’itinéraire des sentiments» (dessin) - En octobre 2018, Jennifer Delplanque apprenait qu’elle était la lauréate du premier concours artistique de La Maison : «Le Jour / La Nuit». «L’Itinéraire des senti-

Maxime Delhomme

› PARAY-LE-MONIAL

Tour 41 - Musée des Beaux-Arts

Jennifer Delplanque

55

L’historien de l’art Élie Faure écrit, dans «D’autres terres en vue» (1932) : «Le peuple noir a fourni son humus à la végétation lyrique de l’humanité». À ce titre, l’âme noire est présentée comme un irremplaçable ferment. Autour des propos d’Élie Faure, l’exposition conçue par l’ISBA de Besançon montre plusieurs jeunes artistes africains vivant dans le territoire de la Bourgogne Franche-Comté avec des Français ayant une expérience de l’Afrique.

Immigration, écologie, consommation, chamanisme, passage des frontières, censure : autant de thèmes traversant les œuvres qui interrogent l’histoire, la contemporanéité et la relation au monde de l’Afrique. Jusqu’au 28 mars

› DOLE Musée des Beaux-Arts 85, rue des Arènes - Tél. 03 84 79 25 85 www.sortiradole.fr www.musees-franchecomte.com

Cueco. Journal d’un peintre

Henri Cueco (1929-2017) est un acteur majeur de la Figuration Narrative en France. Il a fait de sa vie un véritable journal d’images et de récits. Autant attentif aux simples choses du quotidien, aux luttes politiques, aux paysages ou à l’histoire de la peinture, Cueco livre un œuvre singulier qui met à mal à la fois la dimension élitiste de l’art et la figure du génie. Son style, tant en peinture qu’en littérature, compose avec la sincérité, la modestie, la rusticité, la malice et l’ironie. L’exposition souligne alors un engagement sans compromis envers un œuvre qui trouve une place pertinente au sein des réflexions actuelles portées sur la peinture, sur le rôle et le statut de l’artiste, sur un besoin collectif d’une pensée horizontale et résolument politique. Jusqu’au 16 mai

› MONTBÉLIARD Le 19 - CRAC 19, avenue des Alliés Tél. 03 81 94 43 58 - www.le19crac.com

Christian Lhopital

L’œil extravagant, 40 ans de dessins - Sur la feuille comme sur les murs, le mouvement continu de la main de l’artiste et de ses outils fait émerger figures et nuées de la légèreté même des matières. Il libère des formes vagabondes et fantaisistes, cruelles et facétieuses, souvent incertaines mais nous engageant toujours à les rejoindre dans un espace hanté par des sédiments de lectures et de musiques, par les oripeaux d’une époque et le spectacle du monde. Jusqu’au 17 janvier

Maxime Delhomme

Danse statique - Chaque année, le 19 Crac passe commande à un jeune artiste pour réaliser une œuvre dans le cadre des Lumières de Noël de Montbéliard. Cette année, c’est l’artiste Maxime Delhomme qui investit la Box du 19 et proposera une œuvre inédite dans cette vitrine haut perchée visible depuis la rue. Activation/performance dimanche 31 janvier Jusqu’au 31 janvier

Fanny Maugey

Contre-feu (expo hors-les-murs) - Fanny Maugey se définit comme une « plastissière ». […] De sa formation initiale en pâtisserie, l’artiste a retenu une mécanique des gestes rigoureusement appris, que le contexte d’une école des beaux-arts l’a ensuite incitée à rendre contingente. A l’écouter, elle semble également avoir acquis de son parcours une forme de boulimie (la diversité de sa production en témoigne) et un pragmatisme qui ont décomplexé sa production. Jusqu’au 20 mars (Cantine d’art contemporain, École d’art de Belfort)

Musée du Château des Ducs de Wurtemberg Cours du Château Tél. 03 81 99 22 61 musees@montbeliard.com

Dualités Les collections beaux-arts revisitées

«Mythes et réalités», «Caché et dévoilé», «Éternel et éphémère», «Bruit et silence»… À travers des thématiques antagoniques, cet accrochage sonde les résonances et dissonances entre les fonds d’art ancien et d’art contemporain des musées. S’émancipant volontairement d’un parcours chronologique, l’exposition met en perspective ces deux collections et fait dialoguer les œuvres. Un autoportrait énigmatique côtoie un mur rythmé d’horloges et de marteaux, une frénésie printanière et colorée répond à un manège en mouvement, un orage gronde tandis que l’Allan s’écoule paisiblement à Sainte-Suzanne... Tous les jours sauf mardi de 10 h à 12 h et de 14 h à 18 h. Fermé les jours fériés. Jusqu’au 31 décembre 2021


56

EXPOSITIONS

Meurtheet-Moselle

notion de «collection» et dont il décline, pour Nancy, de nouvelles et multiples potentialités. Jusqu’au 14 février

Margot l’enragée

À l’instigation de la revue d’art «HEY! modern art & pop culture» et suite à l’acquisition de l’impressionnante oeuvre «Feast of Fools», le musée des Beaux-Arts de Nancy a convié Mad Meg à plonger dans ses collections d’arts graphiques. L’artiste a mis au jour une moisson de chefsd’oeuvre qui ont nourri son travail et son imaginaire. Le musée des Beaux-Arts présente donc pour la première fois des oeuvres (pour certaines inédites) de cette femme engagée, aux côtés de pièces de Grandville, de Callot et d’autres grands maîtres de l’art du passé. Mad Meg, née en 1976, évoque l’univers de Jérôme Bosch, autant par son iconographie que par son geste stakhanoviste et foisonnant. Depuis 2001, elle construit un univers sombre et drôle, à la fois autobiographique et politiquement radical : féministe, décoloniale, écologiste, Mad Meg analyse et critique le monde par son dessin. Dans chaque oeuvre, une pensée amplement étayée et référencée s’exprime dans une exécution picturale spectaculaire. Jusqu’au 28 février

› JARVILLE LA MALGRANGE Musée de l’Histoire du Fer

© Bertrand Jamot

1, av. du Général de Gaulle Tél. 03 83 15 27 70 www.museehistoiredufer.fr

Risque, osez l’expo !

Quel est le point commun entre un enfant qui marche pour la première fois, un amoureux qui déclare sa flamme et une entreprise qui innove ? L’audace ! C’est la prise de risque qui permet d’avancer. Alors, dans une société complexe, comment concilier la nécessité du risque, la liberté de chacun et la sécurité de tous ? Peut-être en adoptant une démarche raisonnée… En trois étapes, cette exposition propose 13 manipulations interactives : top risque pour évaluer le danger, sur le fil pour surmonter sa peur… Face au risque, quelle attitude de chacun ? Est-ce que le groupe influence la prise de risque ? Exposition conçue et réalisée par la Cité des Sciences - Universcience En famille dès 10 ans Du mercredi au dimanche de 9 h à 12 h et de 14 h à 18 h Jusqu’au 7 mars

› NANCY Galerie Lillebonne Espace culturel d’art contemporain 14, rue du Cheval Blanc galerielillebonne@wanadoo.fr

De poudre au milieu des pentes Blanchies. Seul reste le silence Qui habite les sommets. Jean-Yves Camus vit et travaille entre la Lorraine et les Hautes Alpes. Il est primé en 1994 par la Fondation EDF Diversiterre / Espace Electra dans le cadre du prix «Paysage Européen». Aujourd’hui, il continue ses recherches en photographie au travers des problématiques liées à la représentation du territoire. Ses derniers travaux ont été présentés dans le cadre d’une tournée nationale en Australie tout au long de l’année 20152016, de Canberra à Perth en passant par Melbourne, Adélaïde et Sydney. Du mardi au samedi, de 14 h à 19 h Du 12 janvier au 20 février

Muséum-Aquarium 34, rue Ste-Catherine Tél. 03 83 32 99 97 www.museumaquariumdenancy.eu Tarifs : 5,10 € - 3,05 € (13/17 ans, étudiants, +65 ans, pour tous dès 17 h 15) - Gratuit 1er dimanche du mois Du mardi au dimanche de 9 h à 12 h et de 14 h à 18 h

Musée des Beaux-Arts 3, place Stanislas - Tél. 03 83 85 30 01 musee-des-beaux-arts.nancy.fr

Abbaye des Prémontrés 9, rue Saint-Martin Tél. 03 83 81 10 32 www.abbaye-premontres.com

Jean Scherbeck Un regard certain

Jean Scherbeck (1898-1989) est un artiste au regard humaniste, à la fois dessinateur, peintre et photographe, qui a brillamment dépeint, de 1916 à 1989, la pluralité de la société du XXe siècle et ses évènements marquants. Né à Champigneulles en 1898, Jean Scherbeck se forme auprès d’Émile Friant (1863-1932) et d’Henri Royer (18691938), célèbres peintres issus de l’École de Nancy. Arpentant la Lorraine, l’Alsace, la Bretagne et la Corse tout au long de sa carrière, Jean Scherbeck cherche à restituer, à l’aide de son crayon, ses fusains et ses pastels, les visages d’hommes et de femmes marqués par la dureté du temps, le labeur et la guerre. Sa rapide notoriété, suite à l’ouverture de son studio photographique en 1922, fait de lui le portraitiste de milliers de familles à travers les grandes étapes de leur vie et de personnalités lorraines remarquables telles que Jacques Majorelle, Victor Prouvé ou Geo Condé. Véritable photographe de terrain, il immortalise les grands évènements publics de Nancy, devenant en 1926 le photographe officiel du Maréchal Lyautey (1854-1934). Tarifs : 6 € - 3 € Tous les jours sauf mardi de 10 h à 12 h et de 13 h 30 à 18 h Jusqu’au 31 mars

Chasse aux images

Le droit des objets à (se) disposer d’eux-mêmes

Une vache rouge sur un emballage de fromage, un coq vert sur une boîte de céréales, un tigre orange sur les pompes à essence… Charlotte Boulc’h met en lumière cette frénésie animale qui alimente notre société de consommation marchande. Véritable trésor participatif, cette artiste expose une collection inédite de photos de représentations animales chinées par les uns et les autres. Une proposition du 49 Nord 6 Est - Frac Lorraine, avec des oeuvres de l’artiste Charlotte Boulc’h. Jusqu’au 21 février

L’artiste Pierre Giner a conçu une exposition infinie autour du design, des designers et de leurs objets référencés dans la base de données virtualisée du Centre national des arts plastiques. L’exposition, généreuse et ludique, propose une double approche des 8000 pièces de la collection design du Cnap. Pierre Giner tisse le fil de son travail, au croisement des pratiques de présentation et de représentation des œuvres d’art. Artiste, scénographe et commissaire d’exposition, il a fait des nouvelles technologies, de la vidéo, de la téléphonie mobile, des sites web ou du jeu vidéo, ses espaces d’expression. Il a ainsi conçu CNAPn, dans le cadre d’une commande du Cnap en 2010, un gigantesque moteur de recherche qui permet d’appréhender différemment la

379 Galerie Artothèque 379, av. de la Libération asso379.wixsite.com/artcontemporain Facebook : 379 Galerie Artothèque

Caroline Ballet

Pierre Giner, CNAPn, 2020

«La Marelle», peintures et dessins Rencontre avec l’artiste les 16, 17 janvier, 6 et 7 février de 15 h à 17 h et sur RDV au 06 87 60 82 94 Du 4 janvier au 24 février

La neige rend aveugle Photographies de Jean-Yves Camus

Week-end ouvert © Pierre Giner

La neige c’est le temps qui glisse Sur des lames de granit comme Un flocon au volcan incertain qui Pose son cœur sur le flanc d’un Ubac. Le nuage disperse son âme

› PONT À MOUSSON

Empruntez une œuvre parmi 200 peintures, photos, estampes ou dessins. 15 h à 19 h - Samedi 16 et dimanche 17 janvier

Émile Friant par Jean Scherbeck


EXPOSITIONS › TOUL

Moselle

La Nuit de la lecture au MUDAAC, 2020

Musée d’art et d’histoire Michel Hachet

› DELME

25, rue Gouvion Saint-Cyr www.toul.fr Entrée libre

La Synagogue

Rétrospective Alfred Renaudin

Centre d’art contemporain 33, rue Poincaré - Tél. 03 87 01 43 42 www.cac-synagoguedelme.org

Merlin Carpenter Archive élastique

› ÉPINAL MUDAAC

Meuse

Musée départemental d’art ancien et contemporain - 1, place Lagarde Tél. 03 29 82 20 33 - mudaac.vosges.fr Facebook/Instagram MudaacEpinal

› SAMPIGNY

Atelier créatif

Musée Raymond Poincaré Clos Raymond Poincaré Rens. 03 29 90 70 50 musees-meuse.fr Page Facebook du musée

Les enfants du Clos

La Fondation Poincaré (1947-1981)

Henriette (1858-1943) et Raymond Poincaré (1860-1934) avaient souhaité qu’après leur mort, leur demeure de Sampigny soit transformée en lieu d’accueil et d’apprentissage pour des garçons «orphelins de pères et de mère, nés en Meuse […], de parents peu fortunés» afin de leur assurer un meilleur avenir. C’est en 1947 que leur vœu se réalise. Mais en accord avec les besoins d’accueil sur le territoire et suivant la mentalité de l’époque, le Clos est d’abord devenu un foyer d’excellence pour pupilles de l’État de l’Assistance publique, considérés comme méritants. Dans les années 1960, la Fondation Poincaré s’est transformée en école de perfectionnement avec internat pour les endants de la D.D.A.S.S. Le journal scolaire dépeint la vie des jeunes garçons au Clos. Une ambiance chaleureuse et familiale transpire de ces écrits. La Fondation a fermé ses portes en 1981. Plus de 140 pupilles de l’état ont passé une à plusieurs années à la Fondation Poincaré. Cette exposition propose de retracer leur histoire, intimement liée à celle du Département de la Meuse. Elle réunit des archives de l’administration publique, en regard des témoignages de ces enfants devenus grands. Jusqu’au 1er novembre

Ornementations en couleurs : gouache, feutres et encres de couleur Dès 16 ans - 2 h - Tarif : 5 € (matériel fourni) - Sur rés. 10 h 30, 14 h ou 16 h - Samedi 9 janvier

La Nuit de la lecture

Sur le thème du Moyen Âge, en partenariat avec la librairie Au Moulin des lettres à Épinal. Animations autour de jeux médiévaux de 15 h à 18 h (famille) ; contes très jeune public de 17 h 30 à 18 h ; lectures famille et adultes de 20 h à 22 h. Gratuit sans rés. Samedi 23 janvier

Le Moyen Âge au MUDAAC

Souvent perçu comme une époque sombre, le Moyen Âge est au contraire celle d’une grande créativité, notamment dans l’élaboration des formes et des couleurs, durant laquelle artistes et artisans prennent grand soin à la décoration d’objets de toute nature. Au sein de ce nouveau parcours de visite, le visiteur pourra découvrir les œuvres habituellement présentées ou sorties des réserves sous une nouvelle lumière. Jusqu’au 29 mars

Musée de l’Image 42 quai de Dogneville Tél. 03 29 81 48 30 www.museedelimage.fr

Le musée enrichit ses collections !

La collection Charles Pierre - L’exposition met en valeur un florilège d’œuvres choisies parmi celles acquises par le musée lors de la vente exceptionnelle de la

collection de Charles Pierre (1935-2004), bibliophile et collectionneur d’images populaires des XVIIIe et XIXe siècles. Très riche et variée, sa collection reflète la diversité des centres imagiers français et même européens. Jusqu’au 31 janvier

Suivez-moi jeune homme*…

Images de mode et presse féminine de 1850 à 1939

Au XIXe siècle, la mode féminine entre dans tous les foyers, des plus simples aux plus huppés, grâce à l’estampe populaire, à la presse féminine illustrée, aux premiers grands magasins et à leurs «réclames». L’exposition revient sur près d’un siècle de gravures et de photographies de mode, montrant l’évolution d’une société et des styles du Second Empire aux années 1930. * Un «suivez-moi-jeune-homme» désignait à la fin du XIXe siècle un ruban flottant à l’arrière du chapeau d’une femme ou au niveau de ses reins, destiné à accrocher le regard de la gent masculine.

Présentation de l’exposition par Christelle Rochette, directrice, sur la chaîne YouTube du musée de l’Image. Jusqu’au 28 février

› NEUFCHÂTEAU Le Trait d’Union Espace Culturel François Mitterrand 1, rue Louis Regnault Rens. et rés. : 03 29 94 99 50 www.ccov.fr/communaute-decommunes/activites/equipementsculturels/le-trait-d-union

Par des chemins de traverses

Infatigable promeneur, Johnny Lebigot réalise des installations délicates. Son univers est bâti à partir de végétaux, minéraux ou animaux, qu’il glane et collectionne : plumes, fleurs, pierres, dents de lion, cheveux, algues, fruits, coquillages, champignons, fragments d’oiseaux et autres arêtes de poisson... Ni colles, ni laques... des assemblages, des emboîtements, de la couture voire du tissage. Jusqu’au 30 janvier

Courtesy de l’artiste et dépendance, Bruxelles.

Vosges

Value Circuit, 2018, acrylique sur lin, 175 cm x 210 cm.

© MUDAAC - Épinal

Né en 1866 et mort en 1944, Alfred Renaudin, peintre lorrain, a toujours été fortement apprécié pour ses prouesses artistiques et ses représentations classiques, voire très classiques. Ayant beaucoup voyagé, notamment en Italie, il a su trouver dans le paysage l’expression la plus parfaite de son art. Cette exposition rétrospective présente, pour la première fois, des œuvres issues de collections privées pour la plupart inconnues du grand public. Venez-vous enivrer devant ses natures mortes, ses fleurs sentant bon l’été, venez-vous perdre dans ses paysages exotiques et retrouver également cette Lorraine qui lui était si chère. Jusqu’au 7 février

57

Merlin Carpenter est un artiste-peintre dont la pratique picturale, afin de réfléchir sur elle-même, n’hésite pas à dépasser les limites de son cadre et s’étend davantage vers d’autres mediums ou d’autres domaines. L’exposition prend comme point de départ l’implantation de la synagogue de Delme, et la route traversant le village sur laquelle circulent quotidiennement de nombreux camions et convois exceptionnels. En pleine zone rurale, cette circulation est crispante. La France est une machine à distribuer. Aussi, et puisque la synagogue/espace d’exposition se trouve au bord de cette route, l’artiste propose d’en faire un entrepôt de stockage ou un lieu d’archivage, dans lequel se trouveraient des milliers de boîtes, dans l’attente d’être transportées. Entrée libre, du mercredi au samedi de 14 h à 17 h 30, dimanche de 11 h à 17 h 30. Visite commentée les dimanches à 16 h. Jusqu’au 31 janvier

› FORBACH Castel Coucou Ancienne Synagogue de Forbach 98, av. Saint-Rémy - Tél. 07 61 41 06 06 www.castelcoucou.fr

Dryade

Noël Picaper est un architecte français basé à Strasbourg. Ses créations se positionnent à la croisée de plusieurs disciplines. Elles dressent le portrait d’un monde fait de paysages ludiques et oniriques où l’humain et son milieu biologique interagissent. La dryade qui se déploie dans la synagogue convoque un certain imaginaire mythologique lié à l’arbre des Hespérides et aux forces silencieuses de la nature. Elle fait état de la nécessité d’actualiser certains récits pour penser l’architecture. Entrée libre, du mercredi au samedi de 14 h à 18 h Du 6 janvier au 13 février


58

EXPOSITIONS

› ILLANGE Centre culturel Photographies d’Annie Dorioz et Abel Mayer Pour des raisons sanitaires, la Chapelle Saint Roch s’expose hors les murs, dans la vitrine du centre culturel. chapelle-st-roch-illange.blogspot.com Facebook Du 17 au 31 janvier

› METZ Cathédrale Saint-Étienne 800 ans - Jusqu’en juin 2021, plus de 200 événements feront revivre les grands chapitres historiques et artistiques de l’édifice, et valoriseront les richesses patrimoniales du territoire. Tout le programme sur 800-cathedrale.metz.fr

La cathédrale au fil des siècles

Grands événements qui ont marqué l’histoire de la cathédrale, de la fondation de la toute première cathédrale jusqu’à nos jours. CATHÉDRALE Jusqu’au 24 mai

Centre Pompidou-Metz 1, Parvis des Droits de l’Homme Tél. 03 87 15 39 39 www.centrepompidou-metz.fr Loc. sur place, Digitick, Fnac, France Billet

Indistinti confini - Noce

Croissance du végétal, fusion de l’alliage et concrétion de la pierre : les éléments convoqués dans «Indistinti confini Noce» («Frontières indistinctes - Noyer») de Giuseppe Penone forment un bois hybride tout à la fois minéral et métallique, immaculé et patiné. L’artiste voit pourtant dans ces différents matériaux le continuum d’une matière unique, prise à différents moments de fluidité et d’écoulement. Jusqu’au 11 janvier

Aerodream

Architecture, design et structures gonflables - Si le rêve du vol accompagne l’homme depuis Icare, c’est bien avec l’idée d’une enveloppe gonflable, se substituant au déploiement des ailes, qu’il devient effectif à partir du XVIIIe siècle. L’histoire des gonflables, parallèle à celle de l’aéronautique, est celle du développement d’un rapport plus organique à l’aérien. L’enveloppe est une métaphore de la peau, une protection pour un corps, permettant une proximité immédiate avec l’air. Le gonflable porte en lui l’idée du pneuma, du souffle ; un rapport immé-

Centre Pompidou-Metz Saburo Murakami, "Passage, 8 novembre 1994", reconstitution à Paris d’une performance de l’artiste réalisée à Tokyo en 1956 lors de la "2nd Gutai Art Exhibition", 1994

diat au vivant, à l’évènement, à la vie. L’exposition révèle cette dimension humaine du «pneumatique», des premières exploitations industrielles et militaires (dirigeables, ballon-sonde, ensembles flottants et leurres gonflables…) aux expériences développées par des nombreux artistes, designers et architectes. Du 30 janvier au 23 août

Le ciel comme atelier

Yves Klein et ses contemporains - Une exposition consacrée à Yves Klein (19281962), figure majeure de la scène artistique française et européenne d’après-guerre. «Le ciel comme atelier» dévoile les affinités esthétiques qu’il développa, au-delà de la mouvance des Nouveaux Réalistes, avec une constellation d’artistes, de Gutai au Japon aux spatialistes en Italie, de ZERO en Allemagne au groupe Nul aux Pays-Bas. «Peintre de l’espace», Yves Klein projeta avec eux l’art dans une nouvelle odyssée. Le ciel, l’air, le vide et le cosmos figurent alors l’atelier immatériel propice à réinventer l’art et le rapport de l’homme au monde après la tabula rasa de la guerre. Jusqu’au 1er février

Chagall. Le Passeur de lumière

«Pour moi, un vitrail représente la cloison transparente entre mon cœur et le cœur du monde. Le vitrail est exaltant, il lui faut de la gravité, de la passion. Il doit vivre à travers la lumière perçue.» (Marc Chagall). Cette exposition inédite explorera l’importance de la lumière et du vitrail dans l’œuvre de l’artiste. Les maquettes des vitraux réalisés pour de nombreux édifices, dans la région Grand Est (Metz, Reims, Sarrebourg), l’Allemagne voisine (Mayence) et à l’international (Is-

raël, États-Unis, Angleterre, Suisse) seront rassemblées pour la première fois et seront mises en correspondance avec un important ensemble de peintures, sculptures, céramiques et dessins issus des collections du Centre Pompidou, du musée national Marc Chagall de Nice, de musées internationaux et de collections particulières. Ces réalisations permettront de redécouvrir une œuvre passant librement d’une technique à une autre, du profane au sacré, du judaïsme au christianisme, de l’histoire collective à l’intimité de l’artiste, entre tradition et subversion et au-delà de tout dogme. Elle éclairera le contexte historique et politique de chaque commande et explicitera la façon dont Chagall a utilisé et transformé les signes et les symboles, dans un idéal humaniste de liberté et de paix. Visite virtuelle de l’exposition par la commissaire Elia Biezunski sur YouTube.com/ watch?v=f6Pf6_-iOt4 Jusqu’au 26 avril

Des mondes construits

Un choix de sculptures du Centre Pompidou - Dès le début du XXe siècle, une grande partie de la sculpture moderne s’inscrit en rupture avec la tradition, en choisissant la voie de l’abstraction. Il s’agit paradoxalement d’analyser le monde de façon plus objective et universelle : plutôt que de modeler la surface des choses, certains artistes comme les cubistes veulent en révéler l’organisation essentielle. Ils dissèquent leurs objets d’étude en lignes, volumes et plans. Dans leur sillage, des sculpteurs de diverses avantgardes baptisent leurs œuvres «constructions» ou «structures», optant pour une abstraction radicale, où prévalent la ligne et l’angle droits. Jusqu’au 23 août

© Tomohiko Murakami - Lucio Fontana et Jef Verheyen, Concetto spaziale [Concept spatial], anciennement Le Jour, 1962 Lucio Fontana, Concetto spaziale, Teatrino (65-TE.76) [Concept spatial, Petit théâtre], 1965 © Adagp, Paris 2020 © Centre Pompidou-Metz / Photo Jacqueline Trichard / 2020 / Exposition Le ciel comme atelier. Yves Klein et ses contemporains

Des ailes et des arbres

Cité musicale-Metz Rens. 03 87 74 16 16 www.citemusicale-metz.fr Entrée libre du mardi au samedi de 13 h à 18 h, dimanche de 14 h à 18 h. Fermé lundi et jours fériés.

Arsenal

Galerie d’exposition - 3, av. Ney

LOVETRAIN2020

Cette série de photographies a été prise par le chorégraphe Emanuel Gat, pendant les répétitions de son spectacle LOVETRAIN2020, avec comme seule source de lumière la lumière naturelle traversant ses grandes fenêtres. Ces photos, orchestrées en un déroulé semblable à celui d’une représentation et présentées dans un environnement soigneusement mis en scène, saisissent un groupe engagé dans un moment chorégraphique. Du 14 janvier au 7 mars

Saint-Pierre-aux-Nonnains 1, rue de la Citadelle

Blow Bangles, de Firozabad à Meisenthal

Comme Agnès Varda, François Daireaux est de ces artistes-glaneurs, obsédés par le geste et les transformations qu’il opère dans l’espace social. Ici, il projette «Firozabad», film de 2013, tourné dans cette ville ouvrière du Nord de l’Inde, témoignage du travail harassant de production de bracelets de verre (Bangles) dont se parent les femmes. Avec la complicité du Centre International d’Art Verrier, l’artiste a collecté puis importé à Meisenthal une collection de 404 toras, bouquets de 200 bracelets reliés par une cordelette. Ils ont ensuite cherché à croiser cette technique ancestrale avec leur savoir-faire traditionnel. Dans le cadre des 800 ans de la Cathédrale Saint-Étienne de Metz. Jusqu’au 28 février


EXPOSITIONS Galerie Octave Cowbell 5, rue des Parmentiers www.octavecowbell.fr

Matthias Ruthenberg

«Neben dem halben kamin» - Matthias Ruthenberg est un artiste plasticien et musicien qui explore les pistes du langage et du dessin. Au cours de la dernière décennie, il a cherché, expérimenté et élaboré des vocabulaires d‘écritures sous forme de lignes, de mots et de sons qui oscillent entre maladresse et poésie, fragilité et bruit. Jeudi, vendredi, samedi de 15 h à 18 h et sur RDV. Vernissage jeudi 14 janvier à 18 h Du 15 janvier au 20 février

49 Nord 6 Est Frac Lorraine - 1bis rue des Trinitaires Tél. 03 87 74 20 02 www.fraclorraine.org

Deux ans de vacances

Regroupées sous un titre évoquant une forme d’été permanent, un temps libre devenu un mode de vie, les œuvres de cette exposition découlent du travail de l’artiste Céline Condorelli avec les collections des Frac Alsace, Champagne-Ardenne et Lorraine. Jusqu’au 24 janvier

Degrés Est : Thomas Schmahl

Son travail met en avant l’anecdotique, la carence, l’instable. Il propose des situations ou installations dans lesquelles le récit et les protagonistes sont souvent hors-champ. Jusqu’au 24 janvier

l’Orléanais, porte son oeuvre jusqu’à la consécration : l’entrée de ses toiles dans les Institutions Artistiques. «»Clout» est un langage urbain pour exprimer son influence... Dans la peinture de Pierre Marie Brisson, végétaux, poissons, papillons et oiseaux, animent une nature poétique, élémentaire, intemporelle. C’est la relation formelle du peintre avec la nature comme sujet d’expression, de contemplation, exprimé par ses formes vivantes de couleurs vives et imaginaires comme séchées au soleil, comme des boucliers, ou des illusions, protégeant l’entrée du jardin d’Eden que l’on pourrait espérer rejoindre en traversant les tableaux. Ce n’est pas une invitation à les déchirer, mais à réfléchir à qu’est-ce qui est «clout» ou ne l’est pas, en nous et autour de nous. Avec le message symbolique que l’homme qui a été chassé du jardin d’Eden pour maltraitance puisse y revenir dans de meilleures dispositions. (...)» (Gilles Bastianelli, curateur) Entrée libre Visite virtuelle de l’exposition sur YouTube (https://www.youtube.com/ watch?v=b3rqKoCM-FI). Ouverture vendredis, samedis et dimanches de 14 h à 18 h Jusqu’au 24 janvier

› ROMBAS Espace Culturel Place de l’Hôtel de Ville Tél. 03 87 67 86 30 Couleurs du monde

› MONTIGNY LÈS METZ Château de Courcelles

Rue de la Paix

Meisenthal : techniques, verre et création

Le musée du Verre et du Cristal de Meisenthal (Pays de Bitche) est actuellement en travaux jusqu’au printemps 2021. Les espaces rénovés donneront à voir un nouveau parcours muséographique agrémenté de pièces jusqu’ici conservées dans les réserves du musée. En attendant la réouverture, quelques trésors de ce musée sont présentés à Sarrebourg. La présentation des outils et techniques du verre chaud, mais aussi de décor à froid, introduisent l’exposition. Quelques pièces tout en diversité de formes et de couleurs provenant de verreries régionales sont exposées : Meisenthal, bien sûr, mais aussi Goetzenbruck, Vallerysthal, Baccarat, Saint-Louis ou Lalique. Jusqu’au 28 février

Parcours Chagall

Œuvre de l’architecte Bernard Desmoulin, le musée du Pays de Sarrebourg présente une architecture à la fois audacieuse et parfaitement adaptée aux collections. Le rez-de-chaussée du musée est consacré au riche patrimoine archéologique de la région de Sarrebourg, une salle à l’étage présente l’Histoire plus récente de la ville. Plus de 150 pièces en faïence et porcelaine de Niderviller complètent l’exposition.

Chapelle des Cordeliers

Située dans le centre historique de Sarrebourg, la Chapelle des Cordeliers, construite au XIIIe siècle, constitue un élément fort du patrimoine de la ville. En effet, ce monument remarquable possède des œuvres exceptionnelles, un vitrail magistral de 12 m de haut, le plus grand conçu par Marc Chagall, ainsi que plusieurs vitraux latéraux.

› SARREGUEMINES

Rens. 03 87 55 74 16 - chateaude courcelles@montigny-les-metz.fr

Musées de Sarreguemines

Pierre Marie Brisson

«Clout / Influence» - Son sens des traditions, couplé à sa passion pour l’histoire des civilisations en Occident, portent Pierre Marie Brisson vers des processus créatifs divers. Le peintre contemporain français compose des oeuvres qui rendent hommage au rythme et à la géométrie que les maîtres de l’abstrait ou de l’impressionnisme insufflaient à leurs toiles. Ces formes, gestes, traits et humeurs si chers à l’artiste français en font un «fauviste contemporain». Exposé dans de nombreuses galeries internationales, les collections publiques le célèbrent. L’Achenbach Foundation Fine Arts Museums of San Francisco, Le Jewish Museum de New York, la Bibliothèque Nationale de Paris et le musée des BeauxArts d’Orléans sont autant de lieux de prestige dans lesquels il est possible d’admirer des toiles réalisées par Pierre Marie Brisson. L’Histoire de l’art, qui parmi ses illustres contemporains compte désormais

Musée du Pays de Sarrebourg

Couleurs du monde

Photographies de Pix#art By Ssam Du 12 au 29 janvier

www.sarreguemines-museum.eu Tarifs (musée de la Faïence + moulin de la Blies) : 5 € - 4 € - Gratuit -18 ans et 1er dimanche du mois Du mardi au dimanche de 10 h à 12 h et de 14 h à 18 h

Il y a de l’Amour dans l’Art !

Chemins

Peintures de La Karotte Du 2 au 19 février

› SARREBOURG Parcours Chagall Rens. 03 87 08 08 68 reservations-parcourschagall@orange.fr www.sarrebourg.fr/parcours-chagall Tous les jours sauf mardi de 14 h à 18 h (17 h pour la Chapelle des Cordeliers) Fermé du 10 au 31 janvier

L’exposition retrace deux parcours artistiques : celui d’Anne Bulliot et celui d’Olivia Lefèvre. Des parcours personnels marqués tous deux par l’utilisation d’une technique commune : l’enfumage. MOULIN DE LA BLIES Jusqu’au 16 mai

59

d’apprentissage elle ira en stage chez Brigitte Pénicaud et Claude Varlan en 1984. Elle découvre la technique du Raku lors de l’intervention de Camille Virot. De ces expériences de cuissons elle s’orientera vers les enfumages à froid qu’elle pratiquera jusqu’en 2008. À partir de 1985, diplôme en main, elle entame des périodes de perfectionnement chez Claire Bogino et Jean Nicolas Gérard.

Olivia Lefèvre

«Tirer un fil, un fil de soie, et que vienne s’y déposer la douceur. Ce cocon intérieur, le laisser être afin qu’un jour l’alchimie de ce Souffle vivant déploie ses ailes. Mes petits pieds d’enfant ont marché sur la terre d’Israël et les six premières années de ma vie ont une saveur nomade. Puis, le théâtre me fit aimer la poésie, les lectures à haute voix pour que l’air et le corps y respirent. L’argile je l’ai rencontrée une nuit d’orage, la lumière du lieu où je me trouvais s’est éteinte à la suite du tonnerre. Pour approfondir cette rencontre, j’ai vécu des temps d’apprentissages et des rencontres humaines, Camille Virot, Philippe Goddridge, Claude et Pierre Dutertre, Brigitte Marionneau et Corinne Guého. Laka artiste plasticien vivant au Togo et Henry Zandman humaniste fou vivant au Mexique m’ont ouverte à une posture intérieure et aux mots qui s’écoulent comme des fleurs sur le fleuve.» (...)

Faïence power : les années 70 à Sarreguemines

La décennie 1970 est une période charnière pour les Faïenceries de Sarreguemines, Digoin et Vitry-le-François. Au-delà des aspects historiques et de l’évocation de la stratégie industrielle de la manufacture, découvrez à travers cette exposition la production de la faïencerie sous un angle inédit, pour mieux percevoir sa diversité et sa complémentarité. Une scénographie inédite… En passant le seuil de la salle d’exposition, on pénètre dans un intérieur typique des années 1970… Au salon, un canapé permet de s’installer confortablement, le temps de lire quelques journaux ou de regarder à la télévision des publicités de l’époque et des témoignages d’anciens faïenciers. Dans la cuisine, la table est dressée, au milieu des meubles colorés en formica, avec des services réalisés par la manufacture dans l’usine de Sarreguemines ou dans sa succursale de Digoin. En ouvrant les placards, on peut apprécier la richesse et la diversité des décors produits au cours de la décennie. La visite se poursuit dans la salle de bain car la manufacture proposait également à ses clients une riche gamme de sanitaires et de carreaux. Baignoire, bac de douche, colonne et lavabo, bidet… rien n’a été oublié ! MUSÉE DE LA FAÏENCE Jusqu’au 19 septembre

Anne Bulliot

Elle est née à Mulhouse en 1961. Enfant, elle découvre la terre occasionnellement chez une tante animatrice socioculturelle. Elle entre en 1980 à l’Ecole des arts décoratifs de Strasbourg. Durant cette période © Musées de Sarreguemines


60

EXPOSITIONS Cristina Dias de Magalhaes à Dudelange

Arnaud Eubelen

Les 25 ans de la collection Mudam

À travers la sélection d’une quarantaine d’oeuvres, cette nouvelle présentation propose un panorama autour des questions de formes, de processus ou d’attitudes dans l’art contemporain, des années 1960 jusqu’aux premières décennies du XXIe siècle. Jusqu’au 3 avril

Cabrita / Cerith Wyn Evans Arnaud Eubelen

Luxembourg › CLERVAUX Cité de l’image Saison photographique 2019/2020 - Still Light, part 1 & 2

La saison photographique de Clervaux-Cité de l’image, résumée sous le titre «Still Light», invite le contemplateur à un voyage méditatif. Les ombres et la lumière. Si l’un existe, l’autre est aussi. Le clair-obscur forme une unité cohérente et inséparable. La lumière condamnée à une existence isolée, sans son confrère, ne révélerait rien, éblouie par son propre rayonnement. De même pour la nuit qui serait aveugle sans complément. Si jamais l’homme interfère dans ce fragile équilibre cosmique, les mondes se confondent, se dégradent et se déforment jusqu’au grotesque. La deuxième partie de la saison «Still Light» analyse deux sources de lumière spécifiques, l’une naturelle, l’autre artificielle. Les effets résultant des deux lueurs sont caractéristiques pour l’entourage reproduit et servant de motif à l’image. Expositions à ciel ouvert www.clervauximage.lu

Hans-Christian Schink

«1h» SCHLASSGAART, MONTÉE DU CHÂTEAU Jusqu’au 26 mars

Gilles Coulon

«White night» LE JARDIN DE LÉLISE, MONTÉE DE L’ÉGLISE Jusqu’au 9 avril

› DUDELANGE Centres d’art Rens. (00352) 51 61 21-292 www.galeries-dudelange.lu Du mercredi au dimanche de 15 h à 19 h. Vernissage samedi 16 janvier à 11 h 30

Cristina Dias de Magalhaes Instincts. Same but different CENTRE D’ART NEI LIICHT Rue Dominique Lang Du 16 janvier au 21 février

Trixi Weis

Empty emptiness CENTRE D’ART DOMINIQUE LANG Gare centre-ville Du 16 janvier au 21 février

› ETTELBRUCK CAPE

«Unified Glare Rating» - Travesties en objets du quotidien, les oeuvres de l’artiste jouent avec les codes établis et détournent les matériaux de leur usage initial. Elles se rattachent au monde du design tout en étant fabriquées à partir d’éléments industriels reconvertis. Ces créations uniques, singulières par leur apparence et leur identité, relient l’art et l’objet au sein d’un monde manufacturé. Jusqu’au 21 février

Mudam 3, Park Draï Eechelen Tél. (00352) 45 37 85-960 www.mudam.lu

Giulia Cenci

Collection Mudam - Présentation de 4 sculptures. Jusqu’au 17 janvier

Thomas Hirschhorn

Centre des Arts Pluriels Ed. Juncker Place Marie-Adélaïde Tél. (00352) 26 81 26 81 - cape.lu

Flugplatz Welt/World Airport - Une installation créée en 1999 pour la Biennale de Venise, Collection Mudam. Jusqu’au 7 mars

Bohumil Kostohryz

Portrait of a Young Planet

«Les scènes» - Portrait d’un lieu, théâtres et centres culturels du Luxembourg Jusqu’au 12 février

› LUXEMBOURG VILLE Casino Luxembourg Forum d’art contemporain - 41, rue Notre-Dame - Tél. (00352) 22 50 45 www.casino-luxembourg.lu

Art et racisme : comment les chef-d’œuvres inventent l’autre

Cette présentation de la Collection Mudam s’inspire de l’exposition iconique «The Family of Man» (1955) conçue par Edward Steichen (1879, Bivange - 1973, West Redding). Jusqu’au 21 mars

Me, Family

Projet de grande envergure comprenant une série de présentations de la Collection Mudam, d’événements, une publication, ainsi que la plateforme digitale mefamily.mudam.com où sont présentées les œuvres de 24 artistes originaires de 14 pays. Jusqu’au 21 mars

Dialogue entre deux œuvres majeures une installation au sol de Cabrita (*1956, Lisbonne) de la Collection Mudam et une sculpture suspendue de Cerith Wyn Evans (*1958, Llanelli) de la Pinault Collection. Jusqu’au 5 avril

Leonor Antunes

Vides, intervalles et jonctions - Sculptures récentes Jusqu’au 5 avril

Neimënster Centre culturel Abbaye de Neumünster 28, rue Münster Tél. (00352) 26 20 52 444 www.neimenster.lu

Paul Kirps

«Time 0», exposition - Polaroids pris au cours des deux dernières années à New York, Barcelone, Lisbonne, Palma, Arlon et Bruxelles. Jusqu’au 31 janvier

Villa Vauban Musée d’Art de la Ville de Luxembourg 18, avenue Émile Reuter Tél. (00352) 47 96 49 00 villavauban.lu

Charles Kohl (1929-2016)

Dessins et sculptures - L’exposition retrace les grandes périodes qui ont marqué la carrière de Charles Kohl, l’un des sculpteurs les plus éminents du Luxembourg et double lauréat du Prix Grand-Duc Adolphe. Avec ses corps souvent fragmentaires et ses têtes sans visage, l’artiste propose une stylisation de l’anatomie humaine en explorant tant la vulnérabilité que la force des corps et des âmes. Formes voilées, guerriers, gens du cirque, cavaliers sont autant de thèmes et moyens d’expression récurrents dans ses œuvres sculpturales et ses dessins. Jusqu’au 17 janvier

Vidéoconférence d’Anne Beyaert-Geslin, professeur de sémiotique à l’université Bordeaux Montaigne. Forum Arts, Médias et Société, cycle «Penser les images aujourd’hui». 19 h - Jeudi 7 janvier

L’homme gris

L’exposition interroge les représentations non-archétypales du Diable dans l’art contemporain. Bien loin de disparaître, sa figure a simplement muté, démontrant de nouveau la fascinante faculté d’adaptation qui lui a permis de traverser l’histoire de l’art - et des hommes -, sans faiblir. Une visite guidée par le commissaire de l’exposition, Benjamin Bianciotto, est proposée en ligne. Jusqu’au 31 janvier

Charles Kohl


Activités • Formation

Alsace

› DIJON

Meurthe et-Moselle

CCI Campus Alsace

Bibliothèque municipale

› NANCY

CCI Campus Days

Rens. et ins. 03 80 48 82 30 bm.dijon.fr - Gratuit

› EN LIGNE

3 événements 100% virtuels pour découvrir l’offre diplômante de bac+2 à bac+5 en alternance. www.ccicampus.fr 17 h à 21 h - Vendredi 15 janvier 9 h à 17 h - Samedi 13 et vendredi 26 février

› STRASBOURG BNU Tél. 03 88 25 28 00 contact@bnu.fr www.bnu.fr/fr Sur réservation

Goethe à l’affiche

18 h : À la découverte du fonds Goethe (dans les réserves) - La Bnu conserve dans ses réserves un important fonds d’ouvrages et de manuscrits de l’écrivain / 19 h : projection du film «Goethe !» de Philipp Stölzl - 2010, allemand, sous-titré en français (à l’auditorium) Jeudi 21 janvier

Visites guidées Les réserves précieuses

Des tablettes d’argile du 3 e millénaire avant J.-C. aux précieuses correspondances du siècle dernier, parcourez 5000 ans de trésors et de chefs-d’oeuvre exposés dans les cinq réserves. Du 23 janvier au 19 juin

Bourgogne

SAVOIR

L’Autre Canal 45, bd d’Austrasie

Fontaine d’Ouche

Fatigue vocale

Pause BD

Partagez les BD qui vous ont marqué. 10 h - Samedi 9 janvier

Nuit de la lecture

«La tête dans les étoiles» - Tt public - Découvrez la bibliothèque dans l’obscurité et plongez dans le planétarium pour connaître les secrets de la galaxie. 19 h - Samedi 23 janvier

Mansart Atelier d’écriture créative

animé par Nina Boulehouat, asso. Le Cri de la Plume 14 h - Samedi 9 janvier

Patrimoine et étude Grand tour patrimoine Visite commentée. 15 h - Samedi 9 janvier 17 h - Vendredi 22 janvier

Centre ville la Nef Coups de coeur à partager 10 h - Samedi 16 janvier

Gestion du stress

15 h - Samedi 16 janvier

Port du Canal Rendez-vous numérique

Découverte de l’offre numérique de la BM. 10 h - Samedi 16 janvier

avec Lucie Guiot - La voix, qu’elle soit parlée ou chantée, est un instrument à la fois complexe et merveilleux. En prendre soin et la protéger est la priorité pour les professionnels de la voix. Rens. INECC Mission Voix Lorraine : 03 87 30 52 07 - www.inecc-lorraine.com 10 h à 17 h - Samedi 16 et dimanche 17 janvier

Muséum-Aquarium Tél. 03 83 32 99 97 www.museumaquariumdenancy.eu

Tout sur la zoologie

«Sous l’eau», conférence de Dominique Chardard, maître de conférence à l’Université de Lorraine et directeur scientifique du Muséum-Aquarium de Nancy Ados, adultes - Un écosystème est un milieu composé de sa communauté d’êtres vivants, animaux et plantes, et caractérisé par des transferts de matière et d’énergie ; il constitue un équilibre dynamique. Les grands écosystèmes marins possèdent des spécificités et sont ainsi plus ou moins sensibles aux perturbations humaines. Gratuit AMPHI CUÉNOT (entrée par la rue Godron) 18 h 30 - Mercredi 27 janvier

› VANDOEUVRE

Champollion

École de musique

Histoire du livre et conservation des documents s’entremêlent pour parler des scriptoriums, de la naissance de l’imprimerie et des enjeux actuels de restauration de ce matériau peu commun. Du 27 janvier au 9 juin

Lectures choisies

13, allée de Fribourg

La BNU, histoire d’une métamorphose

Bibliothèque

Manuscrits et incunables

Découvrir l’architecture surprenante de ce monument, qui raconte à elle seule 150 ans de bouleversements en Alsace : les fastes du monument impérial, la rationalité d’une bibliothèque modèle, la «modernisation» des années 50, les défis de l’expansion, les crises puis le renouveau à travers la métamorphose complète de ses espaces internes. Du 23 janvier au 19 juin

Pour parler littérature. 10 h 30 - Samedi 23 janvier

› QUETIGNY 4, rue des Vergers Rens. 03 80 46 29 29

Nuit de la lecture

Une édition originale, sous une forme différente, mais toujours pleine de surprises. Gratuit Du 21 au 24 janvier

61

Technique vocale

avec Julie Pagnotta - Éléments de base de la technique vocale : la posture, la respiration, l’accroche de la voix, l’interaction des voyelles et des consonnes, l’enrichissement du timbre par les harmoniques. Rens. INECC Mission Voix Lorraine : 03 87 30 52 07 - www.inecc-lorraine.com 9 h 30 à 12 h 30 - Les 16 janvier, 13 février, 13 mars, 10 avril + 2 autres dates

› EN LIGNE Sciences et société «Le désordre, le hasard et les grands nombres», conférence de Laure Sait-Raymond, professeure à l’E.N.S de Lyon et Membre de l’académie des sciences. Lien pour suivre la conférence disponible sur https://science-societe.fr à partir du 20 janvier 18 h 30 - Jeudi 21 janvier


62

SAVOIR

Activités • Formation

Moselle › METZ INECC Mission Voix Lorraine 59, rue Chambière Rens. 03 87 30 52 07 www.inecc-lorraine.com

Lire et chanter la musique

avec Christophe Durant - Le système de notation de la lecture musicale est très accessible. Les musiciens et les pédagogues de la formation musicale du monde entier ont créé des méthodes diverses et variées. 18 h 30 à 20 h 30 - Jeudis 7 janvier, 4 février, 11 mars et 8 avril

Technique vocale

avec Nathalie Pierson - Découverte des éléments de base de la technique vocale. Travail sur la posture, la respiration, l’accroche de la voix, l’interaction des voyelles et des consonnes, l’enrichissement du timbre par les harmoniques 9 h 30 à 12 h 30 - Les 16 janvier, 13 février, 13 mars, 10 avril + 2 autres dates

Premiers gestes en direction de chœur

avec Pierre-Emmanuel Kuntz - Explorez les principes de base dans votre pratique personnelle ou professionnelle, que vous soyez professeur des écoles, chef de pupitre ou si vous rêvez d’encadrer un groupe. 10 h à 17 h - Samedi 23 et dimanche 24 janvier

Petite Salle des Coquelicots 1, rue Saint Clément

Café-Diplo

«Séparatisme, lapsus freudien de quête identitaire pour conjurer la crise sanitaire ? Amis du Monde Diplomatique Rens. 03 87 76 05 33 18 h 30 - Jeudi 14 janvier

Visites Office de Tourisme 2 place d’Armes Sur rés. - 8 € sauf mention Planning susceptible d’évoluer en fonction de la situation sanitaire et des directives gouvernementales Toutes les informations sur tourisme-metz.com ou au 03 87 39 00 00

Metz incontournable

15 h - Mardis 4, 12 et 26, vendredi 8 janvier

Sur les pas de Verlaine 14 h 30 - Mercredi 6 janvier

De la lanterne du bon Dieu à la gare impériale

Metz médiévale

15 h - Samedi 23 janvier

Tél. 03 82 80 17 30 puzzle.thionville.fr

15 h - Jeudis 7, 14, 21 et 28, samedi 16 janvier

Lumière sur Chagall à St Étienne

Atelier d’écriture en ligne

De la Cathédrale à la Porte des Allemands

Montigny en boucle

15 h - Samedi 9 janvier

Les vitraux de L-C Maréchal 14 h - Dimanche 10 janvier

Ste Thérèse : atours et alentours 15 h - Mercredi 13 janvier

Crimes et châtiments 18 h - Vendredi 15 janvier

Le mobilier liturgique et les orgues

14 h - Dimanche 24 janvier 15 h - Mercredi 27 janvier

Les demeures seigneuriales au Moyen Age et à la Renaissance 15 h - Vendredi 29 janvier

De la cathédrale à la place de la Comédie 15 h - Samedi 30 janvier

La symbolique des couleurs dans les vitraux de la cathédrale 14 h - Dimanche 31 janvier

14 h - Dimanche 17 janvier

Portes et fenêtres

› THIONVILLE

GAME’TZ of Thrones

Puzzle

15 h - Mercredi 20 janvier 10 € 15 h - Vendredi 22 janvier

1, place Malraux

avec Jean-Sébastien Guillermou - Séances par visioconférence via le logiciel Zoom Sur ins. 18 h à 19 h 30 - Jeudi 7 janvier

Centre Culturel Jacques Brel Puzzle contact@centre-jacques-brel.com

Atelier création d’affiches de cinéma de genre

animé par Grégory Lê Ados et adultes - Immergez-vous dans les scénarios de film à travers différents genres : fantastique, science-fiction, horreur, aventure, thriller, animation. Jeudi de 18 h à 20 h Du 7 janvier au 1er avril (hors vacances scolaires)


Profile for SPECTACLES PUBLICATIONS

Spectacles Publications Janvier 2021  

Spectacles Publications Janvier 2021