Issuu on Google+

Wallonie go没tez la diff茅rence


Pays-Bas

Anvers

Cras id metus felis.

Bruges

Allemagne

Gand

Cras id metus felis. Cras id metus felis. Tournai

Bruxelles

Hasselt Cras id metus felis. Louvain Wavre

Cras id metus felis. Liège

Ath Huy

Mons

Charleroi

Verviers

Namur Dinant

Philippeville

France

Bastogne Neufchâteau

Grand-Duché du Luxembourg

Arlon

Cras id metus felis.

Cras id metus felis.

L’abus d’alcool est dangeureux pour la santé. Sachez consommer et apprécier avec modération.


Soyez gourmand de Wallonie ! La Wallonie propose à celui qui prend le temps de s’y attarder un patrimoine naturel et culturel remarquable… Un patrimoine au cœur duquel la gastronomie et les produits de terroir occupent assurément une place de choix ! ‘La Wallonie des Saveurs’ vous invite donc tout au long des années 2012 et 2013 à découvrir ou redécouvrir notre région à travers l’histoire de ses produits de bouche. La Wallonie est une terre d’accueil, de passage, de confluences. Au fil du temps, elle a gardé les traces des hommes qui l’ont traversée, transformée, adoptée. Et peu importe les aléas de l’histoire : la Wallonie a toujours transformé son vécu en saveurs ! La Wallonie est une terre gorgée de rivières, où abondent les profondes forêts giboyeuses et les vastes vergers. Elle propose une palette culinaire variée faisant toujours la part belle aux produits de

qualité. L’Histoire s’en est aussi mêlée,  avec pour résultat de multiples influences cosmopolites. Depuis les occupants venant de Gaule, de Rome, d’Espagne, de Bourgogne ou encore de Germanie en passant par les populations immigrées, venues pour travailler dans l’industrie et dans les mines. Leurs traditions culinaires nous ont apporté des recettes et des préparations souvent remaniées en fonction du terroir, et même parfois réinventées ! Goûter et manger la Wallonie, c’est sentir son identité. Un retour vers nos racines multiples et variées, vers nos origines diverses ! Envie de voyager dans un univers de saveurs  ? Notre sélection des meilleurs produits wallons vous y emmène tout en douceur… Des produits qui font de la Wallonie une destination de référence pour sa gastronomie et ses produits de terroir !


Š OPT - Philippe Lermusiaux


La bière

Il n’existe que six bières trappistes au monde… Dont 5 en Belgique et 3 en Wallonie ! Les heureuses élues s’appellent Orval, Chimay et Rochefort. Ces bières sont adulées par les amateurs. Leur secret de fabrication est gardé au cœur d’abbayes qui valent elles aussi le détour. Ces abbayes se visitent, mais pas les brasseries ! Bien entendu, vous trouverez toujours sur place une auberge ou un bistrot. Vous y dégusterez votre bière servie à la température idéale, au degré près !

En Wallonie, la bière a toujours été intimement liée à la cuisine, comme en témoignent les nombreux plats régionaux intégrant dans leur recette ces boissons reines produites localement. Et bien entendu, la bière accompagnera parfaitement votre repas. N’hésitez pas à parcourir la Wallonie au gré de ses innombrables restaurants et prenez le temps de déguster une de ses 500 variétés de bières !

© OPT - Emmanuel Mathez

A la recherche d’une terre où les bières sont aussi différentes que savoureuses ? La Wallonie est faite pour vous ! Partons à la découverte des bières wallonnes. Pils, lambic, blanche, bière de saison ou d’abbaye, trappiste… Notre région possède assurément l’un des patrimoines brassicoles les plus riches de la planète !

L’abbaye cistercienne d’Orval existe depuis près de mille ans. Selon la légende, elle a été fondée par la comtesse Mathilde, venue en droite ligne de Toscane. Veuve, elle avait perdu son alliance dans une fontaine de la vallée. Elle a supplié Dieu de la lui rendre. Et une truite est remontée en surface avec l’anneau en bouche ! Elle se serait alors écriée… « Vraiment, c’est ici un val d’or !» Et les bières d’abbaye ? Leur nom évocateur doit toujours son appellation à un monastère existant ou disparu. Elles en perpétuent la mémoire : Leffe, Maredsous, Val-Dieu, Floreffe… Mais pas forcément la fabrication ! Peu importe : ces patronymes invitent autant à la détente qu’à la visite ! Depuis les années 1990, les brasseries artisanales wallonnes ont connu un développement spectaculaire, ce qui a donné naissance à une multitude de nouvelles bières et parfums inattendus : framboise, grisette, blanche…

Des brasseries vous accueillent sur l’ensemble du territoire wallon. L’occasion est belle pour aller à la rencontre de nos produits en découvrant le mystère de leur fabrication. Et notamment les brasseries Caracole, Du Bocq, Dubuisson, des Géants, Ellezelloise… Emportez lors de vos promenades la carte détachable sélectionnant les brasseries visitables. Vous la retrouverez au centre de votre brochure.

Le logo « Authentic Trappist Product » attribué aux bières trappistes certifie que le produit respecte trois critères. Tout d’abord, la bière doit être fabriquée au sein d’une abbaye trappiste. Ensuite, elle doit être créée par les moines ou sous leur contrôle. Et enfin, l’essentiel des bénéfices doit être consacré aux nécessités de la communauté et à des oeuvres à caractère social.

P. 5


>

www.bistrotdeterroir.be

© OPT - Philippe Lermusiaux

lls sont trente, bientôt soixante, voire davantage… La Wallonie a développé son réseau ’Bistrot de terroir®’ à travers toutes ses régions. Ces bistrots de caractère, situés au cœur des villes et villages, vous réservent un accueil chaleureux. Ils vous proposent aussi des produits de la région et vous informent sur l’offre touristique des lieux.


Parcours organisé, journée et salon de dégustation, marché et visite de brasseries : on peut voyager en Wallonie au rythme de noms prestigieux. D’Achouffe à Toernich, d’Orval à Rulles, d’Erquelinnes à Aulne, de Villers à Rebecq… Parcourez nos routes champêtres et plongez-vous au cœur des traditions brassicoles ! Plus de suggestions de « Promenades Bières » sur www.lawalloniedessaveurs.be

Idée de circuit

107 Km - Voiture

Une idée de circuit à travers saveurs et sites, entre Chimay et Maredsous? Suivez le guide ! Ce circuit débute à quelques kilomètres de Chimay. La route de Scourmont vous mènera à la Trappe, appellation plus connue dans la région de l’Abbaye Notre-Dame de Scourmont de Chimay. En remontant vers la vallée de la Meuse, vous atteindrez Hastière, petit village en bord de Meuse. C’est dans ses alentours immédiats que se dresse l’église abbatiale romane (11ème siècle). En continuant sur la route d’Anthée, © OPT - JL Flemal un petit chemin vous conduira aux Grottes du Pont d’Arcole. Vous découvrirez ensuite Dinant, petite ville pleine de charme qui accueille sur ses terres l’Abbaye Notre-Dame de Leffe, fondée en 1152. Ensuite, vous remontrez vers Namur à la rencontre des moines de Maredsous. Vous reprendrez enfin la route de Namur pour rejoindre l’abbaye de Floreffe, bâtie par Saint Norbert en 1121. Chimay, Hastière, Dinant (Leffe), Maredsous, Floreffe.

Idée de circuit

82 Km - Voiture

Au coeur de nos plus beaux villages... Dans le petit village de Soulme, les fermes et maisons datent principalement des 18ème et 19ème siècles. Le petit village de Falmignoul est réputé pour la Brasserie Caracole. Celle-ci affiche sans complexe ses origines millénaires : l’église Saint-Hadelin, du 11ème siècle, est un véritable chef d’œuvre. A 2 km du village se dresse le Château de Vêves. Dans le village de Purnode, à la brasserie Du Bocq, on vous contera quelques-uns des secrets de fabrication des bières locales. A quelques kilomètres de là, Crupet a conservé de nombreuses maisons © OPT - Emmanuel Mathez et fermettes en grès ou en calcaire (17ème, 18ème et 19ème siècles). Le village de Mozet présente les caractéristiques architecturales du Condroz. Et le village de Thon conserve intact tout son charme d’antan. Le village voisin, Goyet, est quant à lui célèbre pour sa grotte préhistorique. Soulme, Falmignoul, Celles, Purnode, Crupet, Mozet, Thon-Samson, Goyet.

Allez à la rencontre des saveurs des bières à l’occasion de nombreux événements organisés en Wallonie : festivals, salons… Il peut s’agir du festival de la bière comme Brassigaume, organisé chaque année au mois d’octobre, ou encore du festival international des bières spéciales à Stembert, au mois de juillet. Bien des villes ou villages de Wallonie dédient un événement à ce délicieux breuvage ! P. 7


Š OPT - Philippe Lermusiaux


Les gaufres La célèbre gaufre de Liège, le merveilleux mariage du beurre et du bonheur...

Où en manger ? Un peu partout… Toutes les villes embaument du parfum irrésistible des gaufres de Liège ! Attention : ne les confondez pas avec la tout aussi célèbre gaufre de Bruxelles. Point de gros sucre pour cette dernière. Elle se déguste avec du sucre impalpable, de la chantilly ou des fraises ! Régalez-vous en famille, entre amis, car voici tous les éléments pour fabriquer les « gauff’ au suc », comme on dit si bien à Liège… ou « wafe » en wallon !

©OPT - G.P.Ciraolo

La légende dit que le cuisinier du Prince-Evêque de Liège trouva la recette après une demande explicite de son maître : il souhaitait manger une pâtisserie contenant de gros morceaux de sucre. Le cuisinier essaya de cuire une pâte mélangée à du sucre dans un gaufrier. Le Prince apprécia et la recette devint un incontournable dans toute la région liégeoise !

Une recette de la gaufre de Liège

©OPT - J.P.Remy

Préparation

Ingrédients 750 gr de farine pour pâtisserie 270 gr de lait tiède 70 gr de levure fraîche 3 œufs et 2 jaunes d’œufs 15 gr de sel 1/2 sachet de sucre vanillé 400 gr de beurre 500 gr de sucre perlé

Fabriquez votre pâte avec tous les ingrédients, à l’exception du beurre et du sucre perlé. Laissez reposer la pâte recouverte d’un linge pendant 30 minutes. Incorporez le beurre ramolli à la pâte en pétrissant et terminez par le sucre perlé. Divisez la pâte en pâtons de 100 gr. Commencez à cuire après 15 min en ayant préalablement préchauffé le fer. Cuisez les gaufres +/- 3 min.

P. 9


Š OPT - Philippe Lermusiaux


Les eaux de vie Le pèkèt

Il semble que les Arabes ont joué un rôle prépondérant dans l’élaboration technique et chimique de la distillation. Avant d’être un alcool de bouche résultant d’une distillation, l’eau-de-vie a parcouru bien des chemins parsemés de méandres. Aujourd’hui, la distillation est devenue un art et les propriétés de l’eau de vie ne sont plus exclusivement curatives. Le mot « pèkèt » signifie « piquant » en vieux wallon. Il pourrait aussi venir du mot « péke » qui dans certaines régions de Wallonie signifie baies de genévrier. Mais ce qui est sûr, c’est que le pèkèt est un alcool de grain distillé en région mosane ! Parmi les traditions réjouissantes qui caractérisent si bien la Wallonie, le pèkèt occupe une place d’honneur. C’est la boisson des marcheurs lors des processions folkloriques. C’est aussi lui que l’on déguste dans toutes ses variétés de couleurs lors des fêtes du 15 août en Outre-Meuse à Liège, ou encore lors des fêtes de Wallonie à Namur.

© OPT - Emmanuel Mathez

Natures ou fruités, les « pèkèts » d’aujourd’hui se déclinent en de nombreux parfums ! Servis dans un petit godet, on les retrouve lors des grands rendez-vous en Wallonie. Aussi bien lors des marches folkloriques que des fêtes du 15 août, ou encore pour égayer les incontournables fêtes de Wallonie.

Eau de Villée A la différence du pèkèt, alcool de grain distillé, l’eau de Villée est une eau de vie aux fruits. Elaborée dans le cadre prestigieux de la Distillerie de Biercée, elle vaut tant le détour pour son parfum que pour l’écrin dans lequel elle est fabriquée… La deuxième plus grande grange de notre territoire ! A découvrir à la ferme de la cour à Ragnies. Profitez-en pour découvrir le village, membre du réseau des Plus Beaux Villages de Wallonie.

Un whisky wallon! Véritable pure single malt, le whisky wallon est fabriqué au départ de l’orge cultivé en Hesbaye. Il ne cesse de récolter des prix. Un seul conseil : goûtez-le  ! De Fexhe-le-Haut-Clocher, son berceau, en passant par toutes les villes wallonnes, mais aussi à Bruxelles, à Gand, à Anvers et New-York… Le whisky wallon ne vous fera jamais défaut !

© OPT - Emmanuel Mathez

©OPT - J.P.Remy

P. 11


Š OPT - Philippe Lermusiaux


les fromages De délicieux fromages aux noms évocateurs  : Fleur des Fagnes, Bleu des Moines, Trou d’Sottai, Cassete de Beaumont, Boulette de Nivelles, Waterloo… La liste est longue ! Ils sont tous plus savoureux les uns que les autres. Depuis les pâtes molles fraîches jusqu’aux croûtes lavées ou fleuries, en passant par les pâtes demidures et dures, les bleus, les chèvres… Un régal ! Et que boire avec un bon fromage  ? Un grand nombre de fromages d’abbaye demandent à être dégustés en sirotant une bière à haute fermentation. Certains sont des inconditionnels du vin rouge… Mais tout cela est avant tout une affaire de goût !

Quelques bonnes adresses

© OPT - Emmanuel Mathez

En Wallonie, les fromages sont nombreux, variés… et mettent toujours en appétit !

Le fromage de Herve Pour certains, il apparaît au 12ème siècle, et pour d’autres au 13ème. Mais c’est avec Charles Quint que le précieux carré de Herve prend véritablement son envol. A la base de ce succès ? Notre Empereur interdit l’exportation de blé vers nos voisins des Pays-Bas… Et c’est ainsi qu’on convertit les terres en prés ! L’élevage se généralisa et la production de lait s’intensifia.

© iStOckphoto

Maintenant que vous en savez un peu plus sur ce fromage dont vous appréciez déjà le goût, allez donc faire un tour du côté des verts bocages du plateau de Herve !

Saviez-vous que les producteurs de fromages ouvrent leurs portes pour vous inviter à découvrir le secret de leur fabrication  ? Mais avant de rendre visite à l’une de nos fromageries, pensez à réserver, car les amateurs sont nombreux ! La chèvrerie de Mielmont à Onoz, la bergerie d’Acremont, la bergerie de Belfontaine, … des fermes à brebis, à chèvres, et bien d’autres encore !

Venez rejoindre la table dressée pour vous par Jean de Herve et suivez-le dans un périple qui vous mènera au cœur des villages, à la découverte des produits du terroir et d’un patrimoine insoupçonné. Herve, Espace saveurs, place de la gare à Herve

©OPT-MT du Pays de Herve

L’unique Sirop de Liège (réduction caramélisée de pommes et de poires), accompagne parfaitement le fromage. Les immenses vergers de la Hesbaye sont à l’origine de cette succulente pâte à tartiner.

P. 13


Š OPT - Philippe Lermusiaux


le chocolat Coup de fatigue, coup de folie… Tout est prétexte à croquer un morceau de chocolat ! Partis à la conquête de l’or, les navigateurs espagnols du 16ème siècle découvrent le cacao, alors monnaie d’échange et signe de richesse. C’est donc Cortès qui fit découvrir le chocolat en Europe. Très rapidement, le sucre y sera associé, et de ce mélange naîtra le chocolat d’aujourd’hui. Il va très vite séduire l’ensemble de l’Europe. Et fin du 19ème siècle, la première tablette est produite. Les goûts et la texture évolueront au cours du temps. Depuis quelques années, le chocolat est aussi devenu une affaire de connaisseurs. Clubs gourmands, nouveaux goûts, produits fins ou autres salons en font de plus en plus un produit haut de gamme. De grands noms de chez nous sont donc devenus les ambassadeurs du chocolat à l’étranger. Comme Galler, Darcis, Edouard,…

Vous voulez déguster, vous désirez visiter, vous appréciez  ? Rien de tel que d’apprendre l’histoire du chocolat et de voir le chocolatier réaliser, devant vous et en direct, une démonstration de la fabrication de la praline, puis de pouvoir la croquer !

Visitez et dégustez

©OPT - Bernard Boccara

La chocolaterie familiale située à Samrée, sur les hauteurs de La Roche-en-Ardenne, fabrique plus de 80 pralines de manière artisanale. Sa visite vaut largement le détour.

La praline

Moment plaisir Il y a aussi la pause détente ‘chocolat’ : gommage, massage… Des soins au chocolat s’offrent à vous un peu partout en Wallonie. - Château des Thermes à Chaudfontaine - Quartier latin à Marche Pour plus d’informations: www.lawalloniedessaveurs.be

Emportez lors de vos promenades la carte détachable sélectionnant les chocolateries visitables. Vous la retrouverez au centre de votre brochure.

©OPT - Bernard Boccara

Le plus savoureux des belgicismes  ! Créée en France, c’est au départ une amande enrobée de sucre… Nos dragées, somme toute. Mais il n’a pas fallu beaucoup de temps pour qu’un célèbre chocolatier belge l’enrobe de chocolat : la praline au chocolat était née. Pour quelques minutes de bonheur, pour exciter les papilles, la praline est sans nul doute le summum du plaisir chocolat !

Autre lieu, autre décor, autres saveurs… Depuis 2000, la chocolaterie Defroidmont est implantée à l’orée du Bois du pays d’Erezée, au cœur de l’Ardenne belge. La fabrication locale respecte à la lettre la tradition artisanale, avec des produits de première qualité et 100% de beurre de cacao.

P. 15


Š OPT - Philippe Lermusiaux


les gourmandises Le macaron de Beaumont Le petit biscuit qui vaut à Beaumont sa réputation gourmande, et qui n’est en rien semblable avec le célèbre macaron français, y serait arrivé à la veille de la bataille de Waterloo. C’est que les troupes impériales ont bivouaqué dans le secteur. Le frère de Bonaparte, Jérôme, aurait installé son QG sur la Grand-Place de la ville. Et c’est son cuisinier qui aurait transmis la recette au trisaïeul de l’actuel et seul producteur du désormais encore plus célèbre petit biscuit. Un petit biscuit à base de blanc d’œuf, de sucre et d’amandes… Le reste étant un secret bien gardé ! Alléchant, il est présenté dans une magnifique boîte en bois fabriquée main. Il en reste un seul à Beaumont qui prépare cette délicieuse recette à base d’amandes  : chez Solbreux, au bout de la Grand-Place, dans une des plus anciennes demeures de la ville. Sur rendez-vous, vous pouvez même déguster les macarons cuits ou crus ! N’en déplaise à certains trop rigoristes de la diététique, il n’y a rien de plus doux qu’une confiserie. Le macaron de Beaumont n’est pas celui de Mons, le bernardin de Fleurus n’est pas celui de Chimay, le baiser de Marche n’est pas celui de Malmédy, mais tous régalent les papilles. Ils ont gardé leur recette propre, et vous invitent vers des hauts lieux de découvertes touristiques : attractions, patrimoine, promenades…

© OPT - JP Remy

La couque de Dinant S’il en est une qui a la dent dure et qui n’a subi aucune influence étrangère, c’est bien la couque, le fameux biscuit plat de Dinant, la cité mosane qui l’a vu naître et avec lequel il est marié pour l’éternité ! L’atelier où sont créées ces merveilles dinantaises est situé rue En Rhée, et le magasin avenue Churchill. La maison Collard est maître couquier depuis 1774. Réservez, il y a moyen de visiter... © OPT - JP Remy

www.couquesdedinant.com

P. 17


Š OPT - Philippe Lermusiaux


l’eau Etrange destin que celui de cette ville, Spa, qui doit sa célébrité à ses sources que l’on nomme là-bas ‘pouhons’. De ceux-ci jaillit une eau aux vertus tellement sublimes et nombreuses qu’en des temps presque immémoriaux, la ville devint un centre réputé de cure thermale. Déjà à l’époque romaine, on s’y pressait de partout dans le monde. Et plus récemment, les têtes couronnées les plus illustres y avaient leurs habitudes, comme le Tsar de toutes les Russies qui venait en personne se promener de pouhon en pouhon, le gobelet à la main, histoire de se régénérer. La réputation de la ville grandit tant et tant qu’aujourd’hui, elle est connue dans le monde entier. Des millions de gens prononcent le mot « spa » chaque jour sans même savoir qu’il s’agit d’une jolie petite ville blottie au creux des forêts de l’Ardenne… Une ville située à proximité du célèbre circuit de course: Spa-Francorchamps ! Aujourd’hui, on parle un peu moins des eaux pour leurs vertus médicinales, mais elles occupent le haut du pavé dans le secteur de la restauration. Il n’est pas une table de la région qui ne vous proposera cette boisson si pure et naturellement pétillante.

Profitez d’un séjour dans la belle région d’Ardenne pour aller vous ressourcer, pour aller aux thermes, pour vous balader. Un moment d’évasion à Spa, la magie de l’eau à Chaudfontaine. Source de bien-être, l’eau est présente partout en Wallonie : c’est notre or bleu ! Bien-être, remise en forme, détente ou encore beauté sont les mots clés du «thermalisme». Laissez-vous guider, le temps d’une journée ou d’un séjour, dans cet univers apaisant. Un éventail de soins personnalisés et parfois un menu diététique vous seront proposés dans un environnement aussi élégant qu’accueillant. Toutes les conditions sont réunies pour que vous profitiez d’un moment agréable en Wallonie !

© OPT -Ricardo delariva

Spa Dans ce nouveau complexe majestueusement ouvert sur les Fagnes et surplombant la ville, à l’exact croisement entre tradition et modernité, vous embarquerez pour un voyage aquatique étonnant et relaxant à souhait. www.thermesdespa.com

Chaudfontaine Le Château des Thermes est un endroit privilégié pour les personnes soucieuses de retrouver la forme physique et le bien-être moral grâce aux propriétés exceptionnelles des eaux thermales de Chaudfontaine. www.chateaudesthermes.be

... et d’autres A la porte de l’Ardenne bleue, le Quartier latin à Marche. Et en Brabant wallon, des espaces bien-être ont aussi vu le jour, notamment à Limelette et à La Hulpe.

P. 19


© OPT - JL flemal


LES brasseries

9 B RASSERIE DE L’ABBAYE DES ROCS 065 / 75 59 99 Chaussée de Brunehaut - 37 7387 - MONTIGNIES-SUR-ROC http://www.abbaye-des-rocs.com

1B  RASSERIE VAL DE SAMBRE 071 / 56 20 73 Rue Vandervelde - 273 6534 - GOZEE http://www.valdesambre.be

10 B RASSERIE DE CAZEAU 069/35 25 53 Rue de Cazeau 7520 - TEMPLEUVE http://www.brasseriedecazeau.be

2M  ICROBRASSERIE D’ERQUELINNES 071 / 55 86 66 Rue de Maubeuge - 197 6560 - ERQUELINNES http://www.brasserie-brootcoorenserquelinnes.be

11 B RASSERIE CAULIER 069 / 36 26 10 Rue de Sondeville - 134 7600 - PERUWELZ http://www.brasseriecaulier.com

3B  RASSERIE DE LA THIÉRACHE 060 / 52 25 99 Rue de Beauwelz - 40 6590 - MOMIGNIES http://www.brasseriedelathierache.be 4M  ICRO-BRASSERIE LE BRASSE-TEMPS 065 / 84 94 14 Complexe Imagix - Site des Grands PrésBoulevard André Delvaux - 1/2 7000 - MONS http://www.br-dubuisson.com 5B  RASSERIE AUGRENOISE 065 / 72 82 66 Chaussée de Bruxelles - 184 7061 - CASTEAU http://www.augrenoise.com 6B  RASSERIE LA BINCHOISE 064 / 37 01 75 Faubourg St-Paul - 38 7130 - BINCHE http://www.brasserielabinchoise.com 7B  RASSERIE D’ECAUSSINnES 067 / 34 22 77 Rue de Restaumont - 118 7190 - ECAUSSINNES http://www.brasserieecaussinnes.be 8B  RASSERIE DE BLAUGIES 065 / 65 03 60 Rue de la Frontière - 435 7370 - DOUR http://www.brasseriedeblaugies.com

12 B RASSERIE DE BRUNEHAUT 069 / 34 64 11 Rue des Panneries - 17-19 7623 - RONGY http://www.brunehaut.com 13 B RASSERIE DES GÉANTS 068 / 28 79 36 Rue du Castel - 19 7801 - IRCHONWELZ http://www.brasseriedesgeants.com 14 B  rasserie de Silly 068 / 55 16 95 Rue Ville Basse - 2 7830 - SILLY http://www.silly-beer.com 15 B RASSERIE ELLEZELLOISE 068 / 28 79 36 Rue Guinaumont - 75 7890 - ELLEZELLES http://www.brasserie-ellezelloise.be 16 L A BRASSERIE À VAPEUR 069 / 66 20 47 Rue du Maréchal - 1 7904 - PIPAIX http://www.vapeur.com 17 B  RASSERIE DUBUISSON 069 / 67 22 22 Chaussée de Mons - 28 7904 - PIPAIX http://www.br-dubuisson.com 18 B RASSERIE ARTISANALE LA FRASNOISE 0495 / 42 60 38 Rue Basse - 5 7911 - FRASNES-LEZ-BUISSENAL http://www.brasserie-frasnoise.be

19 M ICROBRASSERIE LE BRASSE-TEMPS 010 / 45 70 27 Place des Brabançons - 4 1348 - LOUVAIN-LA-NEUVE 20 B RASSERIE DE JANDRAIN-JANDRENOUILLE 019 / 51 42 98 Rue de la Féculerie - 34 1350 - JANDRAIN-JANDRENOUILLE http://www.hesbayebrabanconne.be 21 G UEUZERIE TILQUIN 0472 / 91 82 91 Chaussée Maïeur Habils - 110 1430 - BIERGHES http://www.gueuzerietilquin.be 22 PETIT MOULIN D’ARENBERG ET MAISON DE LA BIÈRE 067 / 63 82 32 Rue du Docteur Colson - 8 1430 - REBECQ http://www.rebecq.be 23 B RASSERIE DU BRABANT 067 / 79 18 79 Rue Banterlez - 59 1470 - BAISY-THY http://www.labrasseriedubrabant.tk 24 B RASSERIE CARACOLE 082 / 74 40 80 Côte Marie-Thérèse - 86 5500 - FALMIGNOUL http://www.brasserie-caracole.be 25 B rasserie du Bocq 082 / 61 07 80 Rue de la Brasserie - 4 5530 - PURNODE http://www.bocq.be 26 B RASSERIE DE SILENRIEUX 071 / 63 32 01 Rue Noupré - 1 5630 - SILENRIEUX http://users.belgacom.net/gc195540 27 B RASSERIE DES FAGNES 060 / 31 15 70 Route de Nismes - 26 5660 - MARIEMBOURG http://www.fagnes.com


Bruxelles 15 4 18

10

Lille

Tournai 12

6

22

14

Ath

23

2

13

16

5

21

17

7

11

5 8 9

1

4

Mons

6

3 2

Charleroi 1

8

26

Philippe 27 3

France Les chocolatiers Les brasseries

9


Allemagne

Hasselt

Pays-Bas

Louvain

Maastricht Aachen 29

20

Wavre

30

19

Liège

28

10

11

Verviers

Huy

31

Namur 39

25 7

15

Dinant

14 34

24

eville

33

40

Bastogne 32

Neufchâteau 38

12 13

35 36

Grand-Duché du Luxembourg

Arlon 37

Luxembourg


28 B RASSERIE LA BOTTERESSE 0477 / 17 79 27 Rue Fond Mean 4470 - SAINT-GEORGES-SURMEUSE http://www.labotteresse.be

37 B RASSERIE ARTISANALE SAINTEHELENE 063 / 43 48 64 Rue de la Colline - 21 6760 - ETHE http://www.sainte-helene.be

29 B RASSERIE GRAIN D’ORGE 087/78 77 84 Rue Laschet - 3 4852 - HOMBOURG http://www.grain-dorge.com

38 B  rasserie de Bouillon et Marché de Nathalie 061 / 46 89 40 Grand Rue - 22 6830 - BOUILLON http://www.brasseriedebouillon.be

30 B RASSERIE DE L’ABBAYE DE VAL-DIEU 087 / 68 75 87 Val-Dieu - 225 4880 - AUBEL http://www.val-dieu.com 31 B RASSERIE DE BELLEVAUX 080 / 88 15 40 Bellevaux - 5 4960 - MALMEDY http://www.brasseriedebellevaux.be 32 B RASSERIE DE BASTOGNE 0475 / 59 51 13 Belleau 6640 - VAUX-SUR-SURE http://www.brasseriedebastogne.be 33 B RASSERIE D’ACHOUFFE 061 / 28 81 20 Route du Village - 32 6666 - WIBRIN http://www.achouffe.be 34 M ICROBRASSERIE LES 3 FOURQUETS 080/64 38 39 Courtil - 50 6670 - GOUVY 35 B RASSERIE ARTISANALE DE RULLES 063 / 41 18 38 Rue Maurice Grévisse - 36 6724 - RULLES http://www.larulles.be 36 B RASSERIE MILLEVERTUS 063 / 22 34 97 Rue du Pont - 53 6730 - TINTIGNY http://www.millevertus.be

39 F  ERME AU CHÊNE : MICROBRASSERIE MARCKLOFF 086 / 21 10 67 Rue Comte Théodule d’Ursel - 36 6940 - DURBUY http://users.belgacom.net/Durbuy/ Marckloff/biere_artisanale.html 40 B  RASSERIE ARTISANALE LA SAINT-MONON 084 / 21 46 32 Rue principale - 41 6953 - AMBLY http://www.saintmonon.be

les Chocolatiers 1 Chocolaterie Vanderlinden 071 / 45 00 72 Chaussée de Trazegnies, 119 6180 Courcelles www.chocolaterievanderlinden.be 2 Chocolaterie au Manon d’Hor 067 / 55 28 21 Rue de l’Aire 5 7060 HORRUES (SOIGNIES) 3 Chocolaterie Fauconnier 0474 / 54 76 69 rue de la Gaieté, 10 7130 Binche 4 Chocolaterie Derobertmasure 068 / 54 25 30 Place à l’Aulnoit, 79 7890 Ellezelles

5 Chez Lio 0475 / 36 62 34 Rue des Carmes - 12 1300 LIMAL (WAVRE) 6 Chocolaterie Baptista 02 / 366 02 69 Chaussée de Nivelles - 52 1461 HAUT-ITTRE (ITTRE) 7 Chocolaterie Bouvier 082/22 21 08 rue Ariste Caussin 68 5500 Dinant 8 Chocolaterie Van Lieff’s 071 / 63 46 30 Allée J.F. Kennedy 5650 CHASTRES 9 Atelier Chocolat ArtisanaL Pascal Cochard 060 / 34 66 66 Rue Bas du Village - 9 5660 - PESCHE (COUVIN) 10 M  usée du chocolat Jacques 087 / 59 29 67 Industiestrasse - 16 4700 EUPEN 11 L a Maison Saive 087 / 22 45 00 Chaussée de Heusy - 203 4800 VERVIERS 12 J ean le Chocolatier 063 / 57 29 00 rue de l’Hôtel de Ville - 15 6720 HABAY-LA-NEUVE (HABAY) 13 Les chocolats d’Edouard 061 / 50 29 72 Place Albert I 12/2 6820 FLORENVILLE 14 Chocolaterie artisanale de Samrée 084 / 46 71 20 Samrée 63 6982 SAMREE (LA ROCHE-EN-ARDENNE) 15 Chocolaterie Artisanale Defroidmont 086 / 21 84 40 Briscol - 19A 6997 EREZEE


Š O.T. liège - marc verpoorten

P. 25


Š OPT - Philippe Lermusiaux


les salaisons La réputation des salaisons ardennaises n’est plus à faire : elles ravissent les amateurs depuis la nuit des temps. Il est impossible de ne pas penser au jambon d’Ardenne quand on évoque la gastronomie. Même nos ancêtres les Romains en rapportaient dans la ville éternelle.

© OPT - Emmanuel Mathez

© OPT - Emmanuel Mathez

Le jambon d’Ardenne Le jambon d’Ardenne est typiquement un produit de terroir obtenu avec des méthodes spécifiques : saler et fumer une cuisse de porc ailleurs qu’en Ardenne ne permettrait pas d’obtenir le même goût. Il manquerait le microclimat ardennais et ses phénomènes saisonniers de température, d’humidité et de circulation d’air frais indispensables à l’harmonie de la maturation et du séchage. La ville de La Roche-en-Ardenne a dédié un musée à l’emblème gastronomique de l’Ardenne. La Roche vous y invite car la ville est belle. Du haut de son château, contemplez les méandres de la Semois.

Mais il n’est pas le seul produit à attirer notre attention aux étals des nombreuses bonnes charcuteries de l’Ardenne  : saucisson, jambon fumé et les multiples pâtés de gibier…

Séjours savoureux Que de gîtes à la ferme, de fermes pédagogiques, d’hôtels-restaurants gastronomiques… les possibilités ne manquent pas pour profiter pleinement des produits et de la nature. Séjour détente, halte gourmande, vacances gastronomiques, le temps d’un instant dans un environnement verdoyant ! www.gitesdewallonie.be www.accueilchampetre.be

Goûter aux salaisons ardennaises est un pur bonheur pour les gourmets. Allez à la rencontre des producteurs sur les nombreux marchés de terroir que l’on trouve dans la région. Et pour obtenir la liste des marchés du moment  ? Il vous suffit de pousser la porte d’un Syndicat d’Initiative, d’une Maison ou d’un Office du Tourisme !

©OPT - J.L.Flémal

Marché de terroir, marché fermier, marché bio, rencontres organisées avec les artisans… Que d’occasions de découvrir la richesse des traditions soigneusement préservées en Wallonie !

P. 27


Š OPT - Philippe Lermusiaux


les frites Que serait la Wallonie sans ces innombrables baraques à frites. On les retrouve tant en ville qu’à la campagne, sur les aires de parking des grandes routes, sur les places des villages,… en cornet ou en barquette, de midi jusqu’au bout de la nuit, un bon paquet de frites se mange entre amis, en famille,… Et la frite, elle, se déguste avec une bonne sauce, et là, il y a le choix, de la traditionnelle mayonnaise, aux noms évocateurs tels que les sauces mammouth, mafia, brazil, bansai, tzigane… Une légende de 1781 veut que durant les hivers rigoureux, la Meuse dans la région de Namur était gelée, les habitants ne pouvant plus pêcher les petits poissons qu’il faisait frire, découpaient dans des pommes de terre des formes de poisson qu’ils passaient à la friture. La frite d’origine wallonne, peut-être, mais belge avant tout. La frite a sa charte, c’est là le gage de qualité d’une bonne frite. N’est pas frite qui veut  : une bonne frite à une dimension officielle de 1 cm de coté,

une première cuisson à 150° et une seconde à 175°, résultat : une frite dorée, croustillante à l’extérieur et tendre à l’intérieur. Une bonne pomme de terre donnera une bonne frite, c’est pour cela que les frites belges sont si bonnes. Le label Terra Nostra assure la qualité des pommes de terre produites en Wallonie. www.terranostra.be On peut retrouver en Wallonie de nombreuses variétés de pommes de terre plutôt classiques comme les Charlotte et les Nicola mais aussi des plus traditionnelles comme la «Corne de gatte», la «Ratte» et «la Plate de Florenville». La Semaine de la Frite en Wallonie est l’occasion de fêter une figure incontournable de notre belle région. C’est aussi l’opportunité de mettre en lumière ce fameux savoir-faire wallon, de le redécouvrir ! www.semainedelafrite.be

© OPT - Emmanuel Mathez

P. 29


Š OPT - Philippe Lermusiaux


les tartes Petites ou grandes, elles sont toujours rondes et décorées de mille et une saveurs. Qui sont-elles  ? Nos tartes, bien sûr  ! Au cours du temps, les recettes n’ont guère changé  : sucrées, couvertes de fruits, au fromage ou aux légumes, elles s’offrent une place de choix dans les vitrines de nos pâtisseries. Et elles sont également les hôtes de nombreuses confréries wallonnes !

La tarte au riz Elle est mentionnée pour la première fois dans un ouvrage de référence : l’Ouverture de Cuisine de Lancelot de Casteau, paru en 1604. Et voilà, c’est fait. Le célèbre cuisinier hennuyer, chef de trois Princes-Evêques, dont Robert de Berghes pour qui il composa cet ouvrage, est le créateur de la tarte au riz. C’est en pays liégeois que vous trouverez les meilleures… Et en région verviétoise que vous dégusterez les plus grandes, ornées de savoureux macarons !

© OPT - Ejp remy

La tarte au sucre Grand classique, histoire de rappeler que l’industrie sucrière fut un fleuron de nos régions, la tarte au sucre est la spécialité de différentes régions, aussi bien en Hainaut qu’en Brabant wallon !

La tarte al’djote Sa préparation n’est pas des plus aisées, il faut le reconnaître. Faites donc un saut à Nivelles et dénichez une boulangerie de renom ou bien une brasserie sympathique où vous la dégusterez en toute tranquillité ! De une à cinq étoiles, les maisons ont été labellisées en 2011. Rendez-vous à Nivelles et dans sa région ! www.djote.be

Confrérie (c)FTLB - P. Willems

Profitez d’une balade dans l’Ardenne bleue pour aller y déguster un quartier de tarte !

Garantes de l’authenticité d’une recette et de l’un ou l’autre secret de fabrication d’un produit régional, plus de 400 confréries perpétuent la tradition gastronomique de nos régions.

P. 31


Š auberge de la ferme - quaranta


les poissons

A la recherche d’une activité détente originale au fil de l’eau ? Pensez Semois et mettez le cap sur Chiny !

La truite, c’est la reine l’incontestée des rivières ardennaises. Et comme peu d’œufs de truites survivent dans la nature, de nombreuses piscicultures se sont développées dans la région. Et les écrevisses ? Elles peuplaient autrefois les rivières d’Ardenne, mais sont aujourd’hui de plus en plus nombreuses à habiter nos plans d’eau. Qui dit poisson, dit pêche. Et qui dit pêche, dit rivières, lacs, étangs… Gérouville  : cinq hectares, c’est l’étendue d’eau douce exploitée pour l’élevage et la production de truites fario, arc-en-ciel, jaune et du saumon de fontaine… Et deux étangs de 4 ares pour les passionnés de la pêche à la truite !

©OPT - J.P.Remy

Depuis plus d’un siècle, la principale attraction touristique de la petite ville de Chiny est sans aucun doute la descente de la Semois en barque à fond plat. Tout au long d’un itinéraire de 8 kilomètres, entre Chiny et Lacuisine, vous pourrez apprécier le calme et les merveilles de la nature rythmés par les méandres de la Semois. Un passeur d’eau vous guidera dans un écrin de verdure incomparable qui invite le touriste à la rêverie.

©OPT - JL Flémal

Qui ne connait pas la traditionnelle truite de la Semois ?

www.passeurs-reunis.be

Truite au bleu pour 4 personnes Préparation Préparez un court-bouillon (eau + oignon et carottes coupées en rondelles, thym, laurier sel et poivre) puis ajoutez 1/10 de ce volume en vinaigre. © istockphoto

Ingrédients 4 truites 4 carottes 2 oignons laurier citron vinaigre un peu de beurre fondu sel et poivre

Videz vos truites par les ouïes… Et surtout, ne les lavez pas ! Placez-les sur une petite plaque puis versez dessus une bonne rasade de vinaigre. Pochez-les dans votre court-bouillon sans trop d’ébullition (7 minutes pour une truite de 150 à 180 g). Servez vos truites au bleu d’une façon très simple, agrémentées de beurre fondu et de jus de citron jaune : un vrai bonheur !

P. 33


Si proches, si différentes… Envie de sortir de sentiers mille fois battus ? Envie de proximité, d’authenticité ? Envie de dépaysement à portée de main ? A quelques kilomètres l’une de l’autre, des villes wallonnes remarquables vous tendent les bras. Culture, patrimoine, gastronomie, folklore, rencontres… Chaque ville à ses saveurs, chaque ville vous propose ses plats typiques. Au détour d’une rue, d’une place, testez l’expérience culinaire de nos villes wallonnes. www.villesdecoeur.fr

LIèGE

©OPT - J.P.Remy

© OPT - Emmanuel Mathez

© OPT - Emmanuel Mathez

Gastronomie à la liégeoise

S’il est une ville qui a réussi à associer son nom à la cuisine, c’est bien Liège ! Les boulets, le lapin, les rognons de veau, la salade, les gaufres… Toute la cuisine locale peut se décliner à la liégeoise  ! Mais, la ville s’est aussi enrichie de mets venus d’ailleurs pour ravir tous les palais, des saveurs les plus exotiques aux spécialités les plus diversifiées. La Cité ardente, célèbre pour son hospitalité et la convivialité de ses habitants, vous invite à ses tables d’hier ou d’aujourd’hui, de part et d’autre des rives de la Meuse. Allez-y, hiver comme été, les terrasses sont généreusement fréquentées. De jour comme de nuit, Liège vit au gré de son animation trépidante. Envie de flâner ? Découvrez son perron, également emblème de la ville, au pied des majestueuses terrasses de la Citadelle. Partez à la découverte des différents quartiers,  comme celui de la Cathédrale ou du Carré. Vous pourrez aussi vous balader dans les nombreux parcs de la ville et admirer les nouvelles prouesses de l’architecture contemporaine : une gare, un centre commercial, des musées récemment rénovés comme le Curtius ou le musée de la Vie wallonne… Il y a tant à voir ! Prenez le temps de vous y arrêter et d’en profiter !

Idée promenade : AUX TERRASSES DE LIÈGE Le point de départ de cette randonnée : La Maison du Tourisme, Place Saint Lambert. Vous en profiterez pour découvrir le riche passé de Liège à l’Archéoforum, face au Palais des Princes-Evêques. Des escaliers en colimaçon vous mènent ensuite à la Tour des Joncs, là où débutent les coteaux de la Citadelle.

De retour au centre, le Musée d’Art Religieux et d’Art Mosan présente une collection très suggestive de l’évolution de l’art religieux. A la Place Saint-Lambert, le Musée d’Amsembourg vous ouvre ses portes pour vous faire découvrir les arts décoratifs européens du 18ème siècle. Quai de la Batte, tournez à droite en direction du rond-point et dirigez-vous vers la Rue Léopold. A la Maison du Pèkèt, vous pourrez déguster tout en saveur la fin de votre parcours ! Adresses : A Pilori Place du Marché, 7 à 4000 Liège

© OPT - jp remy

P. 34

Maison du Pèkèt Rue de l’Epée, 4 à 4000 Liège


Charleroi Au 19ème siècle, le charbon était la principale source d’énergie. Cet or noir fit de la région une terre industrielle. Son exploitation intensive est toujours aujourd’hui bien visible, avec des témoins privilégiés comme les terrils ou les sites d’extraction. Quant aux Carolos, ils ont décliné le morceau de charbon en un délicieux bonbon : la gayette de Charleroi !

Adresse : Confiserie Le Vauban Boulevard Joseph Tirou, 47

©OPT - J.P.Remy

Charleroi conserve de nombreux vestiges de son passé. Un tourisme industriel s’y est donc développé. Partir à la rencontre de sites réaffectés et réaménagés, c’est l’occasion rêvée pour découvrir une architecture très spécifique. La visite guidée d’un terril, c’est un voyage dans le temps, un plongeon vers le charbon, dans l’univers insolite des minéraux, mais aussi d’une flore et d’une faune uniques !

©OPT - J.P.Remy

La véritable Escavêche Parce que ce n’est pas loin de Charleroi et que c’est unique, faites un saut jusqu’à Virelles pour y déguster l’authentique escavêche. Plat typique, il résulte du passage des troupes espagnoles aux 15ème et 16ème siècles. Alors qu’ils occupaient le pays de Chimay riche en étangs et rivières, ils ont popularisé dans la région cette préparation au vinaigre traditionnellement utilisé pour conserver les aliments.  Aujourd’hui, la plupart des restaurants de la région vous la proposent en entrée ou en plat principal, accompagnée d’une salade, de pain ou de frites. La véritable escavêche est préparée à base d’aiguillat (anguille de mer), mais certains producteurs la cuisinent avec de la truite.

P. 35


Mons Mons jongle entre folklore et culture, son principal attrait touristique. Que serait Mons sans sa Ducasse ou sans son ‘cayau’  ? Vous aimez les vieilles pierres  ? Après les avoir admirées, vous pourrez maintenant y goûter ! Que ceux qui honorent Mons de leur passage ne quittent pas la ville sans avoir savouré sa nouvelle friandise : El Cayau. C’est une douceur à base de chocolat et de biscuit.  Un sablé délicieux fait maison,  recouvert d’une exquise ganache faite de chocolat et de noisettes. On y goûte aussi de la meringue. Ce petit pavé arrondi qui rappelle si bien sa ville  par  son apparence en forme de butte (le nom de Mons a pour origine… mont  !), est muni d’une pastille en chocolat à l’effigie du singe du Grand Garde. Comme tout Montois, n’hésitez pas à aller caresser son crâne qui est lisse à en être patiné.

©OPT - J.P.Remy

Où trouve-t-on les meilleurs ? A Jemappes, et plus précisément à la pâtisserie Hoquart, là où ils ont été inventés. Mais aussi à Mons, sur la Grand’Place ! Mons, ce sont aussi des plats typiques tels que la soupe montoise, le Pavé de Mons, les ratons «Car d’Or» ou encore la côte al’berdouille.

Recette de la Côte al’berdouille Ingrédients 4 côtes de porc au filet de 150 à 175 gr 150 gr de margarine 4 c à s de moutarde Pour la sauce 50 gr de beurre + 30 gr 50 gr de farine 1/2 l de bouillon 4 grosses échalotes ½ dl vin blanc 1 c à s de vinaigre alcool 6 cornichons au vinaigre (taille moyenne) Sel et poivre

P. 36

Préparation Faites fondre la margarine, dorez-y les côtes de porc sur une face, retournez, assaisonnez de sel et de poivre, nappez ce côté de moutarde. faites dorez l’autre face et renouvelez l’opération. D’autre part, préparez un roux blond (beurre fondu et farine) hors de la source de chaleur, ajoutez le bouillon, salez et poivrez. Dès que le mélange est homogène, portez sur le feu et amenez à ébullition tout en mélangeant à l’aide d’un fouet. Emincez les échalotes, faites-les revenir dans une part de beurre fondu, salez et ajoutez le vin blanc, et la cuillère à soupe de vinaigre d’alcool. Les côtes de porc étant cuites (compter 5 minutes par face) gardez-les au chaud. A l’émincé d’échalotes, ajoutez le roux blond, la moutarde et 2 cornichons taillés en rondelles. Vérifiez l’assaisonnement.


Namur Les fraises de Wépion Au pays des délices, la fraise incarne en vallée mosane toute la saveur des plaisirs de l’été. Dès le 15 mai, vous verrez le long de la route Namur-Dinant les échoppes colorées des producteurs. 

Namur, c’est la capitale de la Wallonie, mais aussi une ville aux nombreux atouts et aux facettes multiples  : son patrimoine, ses cours d’eau, ses nombreuses boutiques, sa Citadelle… Namur est une des plus importantes places fortes d’Europe, mais également une ville résolument gourmande. En déambulant dans les rues de son cœur historique, vous découvrirez un grand nombre de restaurants et terrasses. Et si vous vous écartez un rien du centre, vous pourrez tester les nombreuses bonnes tables du Grand Namur, comme disent couramment les Namurois !

©OPT - Emmanuel Mathez

Une pause café? A deux pas de la célèbre place Marchéaux-Légumes, là où bat le cœur des Namurois, la célèbre enseigne Delahaut embaume l’atmosphère de l’arôme savoureux de son célèbre café.

©OPT - Alessandra Petrosino

La torréfaction n’échappe pas aux passants circulant rue de l’Ange. Il leur suffit ensuite de pénétrer dans cet espace dédié aux cafés dénichés aux quatre coins du monde. © OPT - jp remy

P. 37


©OPT - Joseph Jeanmart

©OPT - J.P.Remy

Tournai On ne passe pas par Tournai sans pénétrer dans la cathédrale aux cinq clochers. On ne vient pas à Tournai sans s’arrêter sur l’une des nombreuses places réservées aux terrasses ! Au menu ? De nombreuses bières brassées dans la région et un plat unique servi une semaine par an : le lapin parjuré du Lundi Perdu. Pour le célébrer, le premier lundi après l’Epiphanie était chômé. C’était donc une journée de perdue pour le travail ! Aujourd’hui, la tradition se perpétue et on mange le fameux lapin du Lundi Perdu. Côté douceurs : les caramels durs appelés ici les « Ballons de Tournai » ont une saveur particulière. On aime ou on n’aime pas, mais ne manquez pas d’y goûter !

P. 38

©OPT - J.P.Remy

Deux demoiselles sont à l’origine, en 1834, de ce petit joyau noir et dur. Trois sucres entrent dans sa composition. Pour la petite histoire, signalons que le seul artisan qui le fabrique encore utilise toujours une vieille machine familiale datant du début du 20ème siècle ! Il est particulièrement recommandé pour protéger la gorge des rigueurs hivernales. Adresse : Chez Dequenoy, place Crombez, près de la gare.

Visites gustatives Les guides de la ville ne se contentent pas de mettre la ville en valeur : ils placent aussi les spécialités locales dans leur contexte historique et culinaire. Cette promenade s’adresse aux fins-becs car elle prévoit des arrêts chez un fromager, un chocolatier et au moins deux pâtisseries. Au programme, des noms prestigieux tels que Tarte Clovis, Ballons de Tournai et Palets de Dames !


Musées et expositions temporaires

2012-2013 Les saveurs locales et les produits rares s’épanouissent toujours mieux lorsqu’ils bénéficient de la bienveillance de gardiens de la mémoire, qui prennent parfois la forme de véritables écrins dédiés à ce patrimoine. Notre suggestion  ? Partez à la rencontre de l’histoire du sucre à Frasne-lesAnvaing, de la pomme de terre à Genappe, de la moutarde à Jambes, du miel à Lobbes ou de la fraise à Wépion. Goûtez pleinement vos visites tant au musée de la gourmandise qu’au musée vivant du jambon… Des noms dont la seule évocation suffit à faire saliver nos papilles. En route pour de nouveaux événements savoureux ! N’hésitez pas à contacter les Maisons du Tourisme : www.lawalloniedessaveurs.be Tout au long de ces deux années 2012 et 2013, d’autres musées vont mettre à l’honneur les saveurs, réinventées suivant l’endroit où vous vous trouvez :

©Espace Gallo-Romain

- A l’Euro Space Center, vous dégusterez celles de l’Espace. - Le Musée des Celtes de Libramont se concentrera sur celles héritées des Gaulois. - A Waterloo, on célèbrera les goûts de l’Empire au Musée Wellington. - Le Musée Folon de La Hulpe proposera un très alléchant programme de saveurs en couleurs. - Vous aimez les saveurs épicées du Moyen-âge ? Elles vous attendent à la Maison du Patrimoine médiéval mosan de Bouvignes !

©Patrice Courcelle

Plus d’infos : asbl Musées et Sociétés en Wallonie www.msw.be

©Musée de la Céramique

P. 39


Les plus « saveurs » en Wallonie Un séjour sous tipi, un week-end aventure, une nuit romantique, une évasion fun, une escale gourmande : la Wallonie recèle d’une multitude d’adresses originales ! RELAXATION ET GASTRONOMIE Après quelques brasses dans la piscine, un sauna, un bain à bulles décontractant ou une séance de solarium, vous serez totalement détendu pour profiter des plaisirs de la table. Et le menu gastronomique (5 services) est composé de plats qui rendent hommage aux terroirs ainsi qu’aux produits de saison, sans pour autant se fâcher avec le goût du jour. Le lendemain ou la veille, Saint-Vith est le point de départ idéal pour vos excursions en Ardenne, en Eifel ou dans les Hautes-Fagnes : randonnées, activités sportives, visites culturelles, ou encore, à moins de 30 minutes, 3 terrains de golf… Envie d’en savoir plus? Renseignez-vous dès votre arrivée à l’hôtel ! Relaxhotel Pip-Margraff Hauptstrasse 7 - 4780 SANKT-VITH www.pip.be

Saveurs et détente aux Lacs de l’Eau d’Heure L’hôtel-restaurant l’Escapade Gourmande, situé aux portes des Lacs de l’Eau d’Heure, s’impose aujourd’hui comme une des adresses incontournables de la province de Namur. Blottie dans des murs plus que centenaires, l’Escapade Gourmande cumule charme, esthétisme et confort. Une cuisine raffinée, basée sur des produits du terroir et en respect des saisons, invite à l’évasion dans les plaisirs de la gastronomie. La carte des vins propose un large assortiment qui conviendra à toutes les bouches et à toutes les bourses. Les six chambres aménagées avec goût de cette adresse gourmande permettent de poursuivre l’escapade en prolongeant votre séjour. Profitez de tarifs préférentiels accordés sur les activités sportives et de détente aux Lacs de l’Eau d’Heure ! Hôtel-Restaurant L’Escapade Gourmande Rue Par Delà l’Eau, 6 - 5630 Silenrieux info@lescapadegourmande.be

Séjour découverte et gastronomique à proximité de Durbuy L’hôtel restaurant Le Nid d’Hirondelle est situé à Pallenge. Ce charmant et très calme petit village est situé en pleine campagne, à 3 km de Durbuy, la plus petite ville du monde… Mais Pallenge est néanmoins proche des animations sportives et culturelles de la région  ! Un menu gastronomique 5 services vous sera servi dans son très agréable restaurant. Vous profiterez également de belles promenades balisées. Durant votre escapade à Durbuy, vous ne manquerez pas de visiter le Parc des Topiaires. Offrez-vous une cure de dépaysement près de chez vous !

©OPT - J.P.Remy

P. 40

LE NID D’HIRONDELLE Les Métiers, 20 - 6940 PALLENGE www.lenidhirondelle.be


Table du terroir

©Auberge de la ferme-Quaranta

Ferme gourmande® Invitez-vous à la table d’une de ces incontournables fermes gourmandes. Menu de terroir, recette traditionnelle, cuisine de l’agriculteur… Qui pour l’occasion porte sa toque de cuisinier ! Pourquoi un restaurant à la ferme  ? Tout simplement pour le plaisir de découvrir des recettes uniques composées de produits du terroir de grande qualité, dans un environnement champêtre ou règne l’esprit de convivialité. www.accueilchampetre.be

L’enseigne «Table du Terroir» est attribuée aux restaurateurs s’engageant à proposer et à mettre en évidence dans leur carte un menu et des suggestions à base de produits wallons. Elle s’inscrit dans le cadre d’une campagne de promotion des produits du terroir wallon auprès du secteur HoReCa. www.opw.be

Bistrots de terroir lls sont trente, bientôt soixante, voire davantage… La Wallonie a développé son réseau ’Bistrot de terroir®’ à travers toutes ses régions. Ces bistrots de caractère, situés au coeur des villes et villages, vous réservent un accueil chaleureux. Ils vous proposent aussi des produits de la région et vous informent sur l’offre touristique des lieux. www.bistrotdeterroir.be

Atelier culinaire en chambres d’hôtes Les gîtes de Wallonie ont décidé d’éveiller vos papilles en proposant une formule de séjour alliant nuitée et cours de cuisine, une formule intitulée « Marmiton et Polochon ». Devenez acteur de votre bonheur gustatif et vivez une expérience unique. Que vous soyez chevronné, apprenti cuisinier ou tout simplement curieux, ces animations culinaires s’adressent à tous. Seule votre bonne humeur est exigée par vos hôtes qui, comme il se doit, partagent tout naturellement avec vous leurs astuces et savoirs ! Véritable animation conviviale, cette nouvelle formule ne peut que vous séduire. Essentiellement destinés à des groupes (ami(e)s, collègues, famille,…), ces ateliers culinaires vous permettront de découvrir toutes les richesses de la gastronomie régionale. www.marmitonetpolochon.be

© OPT - jp remy

P. 41


Producteurs Retrouvez les plaisirs de la nature ! Le terroir wallon est riche d’une multitude de producteurs passionnés, qui, de plus en plus, commercialisent le fruit de leur labeur. Allez à leur rencontre sur les nombreux marchés de terroir ou sur les marchés hebdomadaires de nos villes et de nos villages, mais aussi lors des Journées Fermes Ouvertes ou encore à l’occasion des Wallonie Week-Ends Bienvenue. www.walloniebienvenue.be www.apaqw.be www.opw.be

© OPT - alessandra petrossino

Cours de cuisine Nos régions sont connues et reconnues pour l’excellence de notre gastronomie et la qualité de nos produits du terroir. Et certains chefs ont la bonne idée de nous offrir la possibilité d’apprendre les gestes qui font cette cuisine de qualité. Votre hôte vous aidera à préparer vos plats en suivant des recettes de la cuisine traditionnelle, de la cuisine gastronomique, et même moléculaire.

© OPT - jp remy

A l’heure du repas, attablez-vous autour d’un verre pour partager les mets préparés à base de produits locaux, bio ou du jardin.. www.lawalloniedessaveurs.be

Bon appétit !

Logis de Belgique

Des restaurants, des hôtels-restaurants, des brasseries, des bistrots,... il y a tant de bonnes adresses à découvrir en Wallonie. Il y a les étoilés, les Bib Gourmands, les recommandables et les plus abordables... faites-vous plaisir et prenez le temps de partager un bon moment autour d’une table. www.horecawallonie.be

Hôtellerie à visage humain, de tradition et de terroir. Partout, c’est avec plaisir que vous serez accueilli dans cet esprit de convivialité tant apprécié de part le monde. Vous y dégusterez la cuisine de terroir, comme le fameux gibier de l’Ardenne et de nombreux plats locaux qui méritent d’être découverts. www.logis.be

© OPT - Eike Dubois

P. 42


Informations pratiques N’hésitez pas à consulter les sites des différentes Fédérations provinciales du tourisme et les Maisons du tourisme de Wallonie. Elles sont à votre service pour vous proposer toute l’information touristique de leur ressort géographique ! En 2012 et 2013, c’est une farandole d’histoires, de mets, de plaisirs partagés, de promenades et d’activités qui vous est proposée  : caravane du goût, pique-nique dans des parcs classés exceptionnels... Des circuits à pieds, à vélo, en moto ou en voiture pour vous emmener à la découverte des attractions touristiques et des activités gastronomiques de nos provinces. Mais aussi ces week-ends dédiés aux saveurs  avec notamment des brasseries ou des fermes ouvertes ! Intéressés ? Toutes les dates sont sur notre site !

Informations pratiques, carnet d’adresses, agenda des manifestations, tout ce que vous voulez savoir sur la Wallonie des Saveurs se retrouve sur

www.lawalloniedessaveurs.be

Une réalisation conjointe du Commissariat général au Tourisme (CGT) et de Wallonie-Bruxelles Tourisme, asbl (W.B.T / O.P.T. asbl) • Photos de couvertures: © OPT - Emmanuel Mathez, Philippe Lermusiaux, J.P. Remy • Conception et pré-presse : www.adjust.be & www.lightlemon.be • Les informations de cette brochure ont été rassemblées avec le maximum de précautions. L’éditeur ne peut être tenu responsable d’éventuelles modifications qui se seraient produites entre le moment de la collecte des informations et l’impression de la brochure. Éditeur responsable : V. Jacobs, Directrice générale • Imprimé en Belgique (11/2011).

©OPT - Gabriele Croppi

P. 43


©OPT - J.P.Remy © OPT - Philippe Lermusiaux

www.lawalloniedessaveurs.be

www.lawalloniedessaveurs.mobi


fr_wallonie_saveurs