Page 1

Pelvoux-Ecrins . . .OU COMMENT UNE COMMUNE DE 400 HABITANTS VEUT ORGANISER LES JEUX OLYMPIQUES D'HIVER DE 2018. . .

REPORTAGE BERTRAND BODIN / ONLY FRANCE


Risoul, site de Pelvoux-Ecrins JO 2018, (Hautes-Alpes)


(Ci-contre et en couverture)

Montgenèvre, site de Pelvoux-Ecrins JO 2018, (Hautes-Alpes)

Vallouise, site de Pelvoux-Ecrins JO 2018 (Hautes-Alpes)


Pelvoux-Ecrins JO 2018, (Hautes-Alpes)


Pelvoux-Ecrins JO 2018, (Hautes-Alpes)


PELVOUX-ECRINS ... ou comment une commune de 400 habitants veut organiser les jeux olympiques d'hiver de 2018... C'est LA candidature surprise.... Pelvoux, petite commune des HautesAlpes, 400 habitants, souhaite accueillir les Jeux... de 2018 ! Une idée qui peut paraître folle... face aux 3 autres candidats (Nice, Annecy, Grenoble...) David contre Goliath ? Pas si sûr... Depuis 2004, l'association « Objectif 2018 » mobilise le monde politique, économique et associatif des deux départements et de la Région PACA pour que les Jeux Olympiques se déroulent dans les Alpes du Sud. En octobre dernier, après le forfait de dernière minute de Gap, la commune de Pelvoux (associée a la Communauté de communes du Pays des Écrins) a décidé de porter la candidature des Alpes du Sud pour l'organisation des Jeux Olympiques d'hiver de 2018... Le projet ("Pelvoux Écrins 2018") est soutenu par la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, de nombreux sportifs : Luc Alphand, Pierre

Vaultier, Nicolas Vanier, Carole Merle, Nathalie Simon... et basé sur 3 arguments à faire valoir : 1) à l'heure du développement durable et du tout-écolo, Pelvoux défend une "candidature nature". "Nous voulons revenir aux sources du sport d'hiver, là où la glace se fait naturellement" explique Jean-Marc Passeron, entrepreneur et instigateur de cette candidature. Façon de rappeler que Nice, la candidature rivale des Alpes du sud, est moins légitime... 2) c’est la seule station de ski candidate... et le projet de tout un territoire : le Pays des Écrins (La Barre des Écrins - 4102 m, point culminant du massif des Écrins, est sur le territoire de la commune, ainsi que la plupart des grands sommets du massif) mais aussi... le Briançonnais, les HautesAlpes, les Alpes du Sud, la Région PACA, l’Italie et Marseille-Provence. 3) contrairement à ce que l'on pourrait penser, Pelvoux ne devrait pas être à la traîne côté infrastructures. Les grands

équipements utilisés lors des Jeux de Turin 2006 (tremplin de ski et piste de bob) seront réutilisés. Le transport de site en site (tous s'étendent dans un rayon de 40km autour de Pelvoux) se fera essentiellement en train. Les transports se feraient à partir d'une ligne ferroviaire à deux voies reliant la France et l'Italie avec halte à Embrun, Mont-Dauphin, l'Argentière, Briançon et Oulx (Italie) et liaisons vers les stations par tram. La liaison avec l'Italie se ferait par un tunnel ferroviaire à réaliser sous le Col de Montgenèvre entre Briançon et Oulx. Enfin, Marseille s'est joint à cette candidature pour assurer le soutien politique et mettre à disposition son aéroport.

Au village, on Dans moins de deux mois, le 18 mars, le comité olympique français désignera la ville qui représentera la France dans la course à l'organisation des JO d'hiver (suite p. 18) de 2018.


n commence à y croire... Gérard Sémiond, maire de Pelvoux.


(Ci-contre et ci-dessus)

Vars, site de Pelvoux-Ecrins JO 2018, (Hautes-Alpes)

Mont-Dauphin, site de Pelvoux-Ecrins JO 2018. Fortifications Vauban classĂŠes au patrimoine mondial de l'Unesco.

Site de PelvouxEcrins JO 2018.


Montgenèvre, site de Pelvoux-Ecrins JO 2018, (Hautes-Alpes)


Brianรงon, site de Pelvoux-Ecrins JO 2018, (Hautes-Alpes)


Serre-Chevalier, site de Pelvoux-Ecrins JO 2018, (Hautes-Alpes)


Risoul, site de Pelvoux-Ecrins, JO 2018.


(suite de la p. 8)

PELVOUX-ECRINS ... ou comment une commune de 400 habitants veut organiser les jeux olympiques d'hiver de 2018...

INFRASTRUCTURES et EVENEMENTS Villages olympiques répartis entre la ville de Briançon, classée au Patrimoine Mondial de l'Unesco (au sein des casernes militaires réhabilitée et transformée ensuite en logements...) et le village des Orres (résidence le Bois Méan). Hébergement du CIO au Monêtier-les-Bains. Centre média établi à La Roche-de-Rame et MontDauphin (site Vauban). La remise des médailles aura lieu à Pelvoux : sur le front de neige.

Cérémonies d'ouverture et de clôture prendront place au pied de Mont-Dauphin, structures démontables. LIEUX PAR DISCIPLINES Ski alpin Montgenèvre : slaloms dames et messieurs, stade Patricia Chauvet. Les Orres : descente, super-G et super-combiné messieurs, piste de la Pousterle. Serre Chevalier : slaloms géants dames et messieurs, piste de la Casse du Bœuf. Serre Chevalier : descente, super-G et super-combiné dames, piste Luc Alphand.

Ski acrobatique Risoul : toutes disciplines. Snowboard Puy-Saint-Vincent : toutes disciplines, stade à créer. Disciplines nordiques et sauts Freissinières : biathlon, circuit à créer. Pragelato (Italie) : sauts et combiné nordique, équipements existants des Jeux de 2006. Vallouise : ski de fond, toutes épreuves, pistes à créer.

Sports sur glace L'Argentière : patinage de vitesse, anneau à construire. Barcelonnette : curling, patinoire de 3000 places à construire. Briançon : hockey, patinoire de 10000 places à construire et patinoire de 3000 places existante. Embrun : short track, patinage artistique, patinoire de 8000 places à construire. Bobsleigh et luge Cesana Sansicario (Italie) : bobsleigh, luge, skeleton, équipements existants des Jeux de 2006.

PELVOUX-ECRINS 2018  

Un reportage de Bertrand BODIN / ONLYFRANCE.FR