Issuu on Google+

Elections cantonales des 20 et 27 Mars 2011

Philippe Meirieu

Madame, Monsieur, chers concitoyens,

José Bové

Nous serons tous deux présents à vos côtés, disponibles, et à votre écoute comme nous essayons déjà de le faire à travers nos multiples engagements. Conscients des urgences pour la planète, pour nos enfants et petits-enfants, conscients des impératifs sociaux et de solidarité, en déposant le 20 mars 2011 un bulletin de vote en notre nom, vous ferez enfin entrer l’écologie au Conseil Général de la Loire. Nous nous engageons à défendre une vision prenant en compte toute la complexité des problèmes écologiques pour que votre vie s’améliore au quotidien.

Eva Joly

Pierre Larrouturou

Canton de Rive-de-Gier

Ensemble nous allons faire avancer de nombreux dossiers et projets pour amener le Conseil Général à mieux prendre en compte les réalités de notre canton. Ce dernier doit basculer dans le camp de la solidarité et de l’environnement : aussi faut-il changer la majorité départementale. C’est pourquoi nous vous appelons à voter pour les écologistes qui sont toujours restés constants dans leurs projets, telles leurs propositions d’alternatives à la A45 et d’agriculture bio créatrice d’emplois.

Les 20 et 27mars prochains,

votre vote sera essentiel !

J. Minnaert-A. Legrand-Michèle Rivasi

Bien cordialement, Jacques Minnaert et Corinne Haerty

Corinne

HAERTY Ne pas jeter sur la voie publique - Vu le candidat - Réalisation Créabilis Siret 522 646 348 00014 Quimper - Bernard Pino 06 06 42 73 81 - imprimé sur papier recyclé

Cécile Duflot

Le Conseil Général a en charge des domaines essentiels pour les habitants de notre canton : l’action sociale, les collèges, les transports publics, l’environnement, l’aménagement du territoire, l’aide à l’équipement rural, les initiatives culturelles...

Suppléante

Jacques MINNAERT


Réalisation de la voie verte de la vallée du Gier

Élections cantonales des 20 et Alpes 27 mars Le réseau - Rhone

Favoriser les énergies nouvelles

L’écologie pour impulser une énergie nouvelle

Ebéniste de formation, 46 ans Syndicaliste, ancien responsable national d’un mouvement de jeunes

L’écologie progresse d’élection en élection, donnant la preuve que pour beaucoup de nos concitoyens, l’écologie représente la solution aux problèmes économiques, d’environnement, d’emploi, de santé, de logement, d’éducation... auxquels ils sont journellement confrontés. Notre rassemblement Europe Écologie-Les Verts est né de l’engagement de celles et ceux qui considèrent que les solutions sont dans l’écologie, maintenant. Le temps n’est plus aux bricolages et aux demi-mesures qui ne feront qu’aggraver les crises demain. Nous sommes convaincus qu’il faut agir : changer nos manières de produire, de consommer, de travailler pour mieux vivre. Il est temps de faire preuve d’imagination et d’inventer de nouvelles politiques de proximité.

Agent territorial, 41 ans Candidate écologiste aux municipales 2008

D’autres partis politiques tentent de reprendre, par effet de mode, des éléments fondamentaux de l’écologie... Au même moment, ces partis politiques sont des pro-autoroutes, pro-nucléaire, proOGM, au détriment de la promotion des transports en commun, des énergies renouvelables, de l’agriculture paysanne, etc. En réalité ces partis vident de son contenu le projet de l’écologie, porteur d’avenir autant par les créations d’emplois que par le respect de l’environnement. Europe Écologie-les Verts invite vivement chacun à regarder quels choix, quels actes pose chaque politique pour ne pas se laisser abuser par les discours.

• Des Collèges aux Couleurs de l’écologie. C’est au collège que se joue une grande part de l’avenir des jeunes. Le Conseil Général doit donc considérer ce secteur comme une priorité absolue par une réelle politique éducative écologique, dédiée à la réussite de tous. Améliorer le quotidien et le cadre de vie, créer des unités pédagogiques à taille humaine, développer les différents usages de l’informatique, la restauration avec priorité aux circuits courts, bio et sans OGM... • Une Mobilité aux couleurs de l’écologie. Un autre choix en matière de transports, raisonné et responsable, pour se déplacer mieux et autrement nécessite d’abord l’abandon des projets coûteux et inutiles A45, Contournement Ouest de Saint-Etienne (COSE)... et le soutien et le développement des transports interurbains. Offrir le transport à la demande dans les zones peu denses, faciliter les pratiques de covoiturage, créer des lignes desservant les gares TER, établir une tarification attractive de ces mêmes transports. Faciliter les déplacements doux, des piétons, des personnes à mobilité réduite, des vélos, par l’aménagement des routes et la création des chemins pédestres et des pistes cyclables entre les quartiers, des voies vertes entre les villes. • Une Gouvernance aux couleurs de l’écologie. Afin d’arriver à une véritable démocratie participative, et de créer de vraies relations entre le Conseil Général et tous les citoyens de la Loire, nous proposons de créer un « droit d’interpellation populaire » : 8 000 habitant(e)s de la Loire pourront demander l’inscription d’un sujet à l’ordre du jour de l’assemblée départementale. Une transparence totale des finances et des documents administratifs, en particulier des enquêtes publiques, afin de favoriser la participation de chacun(e).


Profession de foi de Jacques Minnaert