Page 1

La lettre des Grésillons #11 décembre 2008 Grésdito 

Besoin de vous !

L

a nouvelle édition de La lettre des Grésillons est entre vos mains. Un journal 100% local. Son comité de rédaction est composé d’habitants du quartier, d’un élu, de la responsable de l’antenne et d’une journaliste. Son contenu se décide par les habitants majoritairement. Nous menons ensemble cette expérience depuis plusieurs mois. C’est passionnant !  Les échos que nous collectons ici et là le prouvent : le journal plaît. Mais pour continuer, il faut que plus d’habitants, jeunes et moins jeunes, s’en mêlent. Venir au moins une fois dire son mot, déposer une photo, et, pourquoi pas, écrire sur la vie du quartier, notre vie. Si les habitants ne se mobilisent pas davantage, le journal risque de mourir. Alors venez nombreux ! * Patrice Leclerc

les grés en têtes

Béatrice Robert, 

« Un réel engagement social »

Comment êtes-vous arrivée à Gennevilliers ? Béatrice Robert : Je suis née à Lens (NordPas-de-Calais) où j’ai commencé à enseigner. J’ai ensuite travaillé en ZEP à Stains et à La Courneuve. Derrière la fonction, il y a un réel engagement social. J’estime qu’il est nécessaire de donner toutes les chances de réussite à tous les enfants. J’ai ensuite enseigné à SaintGermain-en-Laye. Mais je préfère être ici, à Gennevilliers. C’est en sommes un retour aux sources.

riats « Développer des partena théâtre le nt me tam no c ave culturels te » llet Vi de Gennevilliers et La

Quelles sont vos motivations pour diriger un collège ? B.R. : Je suis quelqu’un de très actif. Je voulais vraiment m’investir pleinement dans ma vie professionnelle. Il faut dire qu’il existe une longue tradition familiale de l’école publique

* mercredi 7 janvier à 18 h 30, Prochaine réunion :

Quelles sont vos premières impressions ? B.R. : Gennevilliers est une ville très dynamique grâce au travail de la municipalité et des associations. Beaucoup de gens s’investissent ici. J’en profite pour dire aux parents d’élèves que je suis disponible pour eux à tout moment, sur rendez-vous.

ntiel

au Local commun réside rue Corète.

 la tribune libre

Pour le bien être collectif

Rencontre avec la nouvelle principale du collège Edouard Vaillant qui souhaite notamment développer des partenariats culturels et renforcer le choix des langues enseignées. ancrée chez moi. Diriger un collège nécessite de longues heures de travail. C’est un choix effectué en commun accord avec mon époux. Quelle est votre expérience dans l’enseignement ? B.R. : Connaître les différents aspects de l’enseignement est très important pour prendre la direction d’un collège. Moi, j’ai enseigné les lettres classiques. L’expérience du face à face reste déterminante même si mon métier comporte aussi d’autres aspects, administratifs et budgétaires notamment. Quels sont vos projets à Gennevilliers ? B.R. : J’ai l’intention de continuer le travail commencé par monsieur Dupin : développer des partenariats culturels avec notamment le théâtre de Gennevilliers et La Villette, renforcer le choix de langues enseignées, avec le projet d’une section bilingue.  ¶ Propos recueillis par Eric Chayot et Esther Serrano

la photo du mois

trois copropriétés dans le même ensemble. Les trois copropriétés possèdent une association (ASL : Association syndicat libre) afin de gérer les espaces communs (espaces verts, éclairage, contrôle d’accès…).

L

e syndicat des copropriétaires rue Chénard et Walker défend les intérêts de l’ensemble des copropriétaires auprès du syndic (société privée qui gère juridiquement l’immeuble). Le syndic est élu pour un an, il est choisi et voté en assemblée générale. Il y a ici

Moi, je suis président du conseil syndical. C’est un investissement. Fuites d’eau, problèmes d’antenne… il faut savoir être ferme avec le promoteur, ne pas se faire balader. Ici, par exemple, nous avons su réduire de moitié le prix des sociétés de nettoyage par rapport à ce que le syndic nous proposait. Nous sommes dans un immeuble neuf. Les 168 logements comportent tous une terrasse, la vue est agréable, les logements sont spacieux. Mais nous sommes confrontés à quelques défauts de finition, des portes mal réglées… Enfin des problèmes malheureusement normaux. Alors il faut connaître ce que vous êtes en droit de réclamer. Par ailleurs, mon rôle en tant que président est de faire respecter certaines règles communes pour le bien être collectif. Par exemple, éviter que fleurissent les antennes satellites. ¶ Emmanuel Tournade, président du conseil syndical de la copropriété rue Chénard et Walker

Une flèche de Buren sur fond de mur d’entreprise…

Tout un symbole. Culture et travail ! Ce mur d’usine, c’est l’entreprise Secan. Celle-ci a tenu ses engagements prises devant les parents d’élèves. Des filtres ont été installés sur les cheminées, deux machines « polluantes » ont été arrêtées.

Au top du développement durable La société Alma consulting (6500 employés) a construit son siège avenue des Grésillons. C’est une première française. Cet immeuble consomme deux fois moins d’énergie qu’un bâtiment traditionnel parce qu’intelligent. Et ça, c’est aux Grésillons !


abc

Maison de l’Enfance

« La rue n’est pas une poubelle » Yamina, Imèn, Macrine, Jessie et Emmelie, des enfants fréquentant la Maison de l’enfance, répondent aux questions d’Isabelle Nadal sur le respect de l’environnement.

 Isabelle Nadal : Que veut dire, pour vous, le respect de l’environnement ? Yamina, Imèn, Macrine, Jessie et Emmelie : C’est ne pas arracher les plantes, ne pas jeter des produits toxiques dans les parcs et les jardins. Ne pas jeter les papiers par terre, mais utiliser les poubelles. La rue est à tout le monde, mais elle n’est pas une poubelle pour y mettre ces déchets. Il est important de respecter le tri sélectif en déposant ses déchets dans les bonnes poubelles. Les déchets dangereux, eux, iront à la déchetterie. D’ailleurs, elle est gratuite pour tous les Gennevillois.

Pourquoi c’est important ?

L’air peut devenir irrespirable. Dans la terre, vivent des animaux minuscules qui favorisent la pousse des plantes et des fleurs. Grâce à eux, la terre vit. Jeter les déchets dans la nature, c’est polluer la terre et l’eau. Les plantes et les arbres

peuvent mourir, alors qu’on a besoin d’oxygène pour respirer. Les plantes nous donnent cet oxygène. Lorsque nous seront adultes, parents, nous devons donner à nos enfants une planète en bonne santé avec de l’eau potable.

découverte

Relogements 3F

attention ? Avoir des poubelles dans les rues, les lieux publics et devant les magasins. Dans certains immeubles, il n’y a pas assez de poubelles pour trier les dé-

« Nous sommes arrivés ici le 25 novembre. Nous sommes encore dans les cartons ! Il nous faudra encore du temps pour s’habituer aux lieux. Nous étions depuis longtemps dans notre ancien appartement. Mais chaque chose a une fin. Nous avons un F4 en duplex. Mes deux filles sont dans une chambre, les deux garçons dans une autre. J’ai visité certains appartements qui ne me convenaient pas, celui-ci est bien, nous

« Nous avons été

les premiers

locataires ! »

dans le salon, du carrelage dans la cuisine et la salle de bain. Et nous pouvons régler la température intérieure, ce qui n’était pas le cas avant. Ici, tout est très calme. Avant, j’habitais au premier étage, avec beaucoup de passage, ce qui rendait l’endroit très bruyant. Maintenant, il faut que les gens respectent les lieux. Lorsque tout le monde aura emménagé, nous allons réunir les locataires. Ce sera l’occasion de se faire connaître, et aussi de dire qu’il faut que chacun respecte l’environnement ». ¶ Thithanh N’Guyen au 24, rue Henri Barbusse

Une charte éco-citoyenne Une charte éco-citoyenne sur toutes les questions environnementales va être rédigée par les habitants – adultes et enfants -, réunis lors d’ateliers mensuels. Le premier atelier a eu lieu le 4 décembre. Les participants ont abordé les questions

chets. Il existe des panneaux indiquant qu’il est interdit de déposer des déchets, mais il faudrait qu’on réalise des affiches sur le respect de l’environnement et qu’on accroche sur les vitrines des magasins, dans les halls d’immeuble, devant les écoles et les bâtiments publics. ¶ Propos recueillis par Isabelle Nadal, responsable de la Maison de l’enfance

« Encore dans les cartons »

L’opération d’urbanisme se poursuit cité des 3F. Les logements sont vidés au fur et à mesure et les habitants relogés dans des appartements neufs. Rencontre avec deux nouveaux locataires.

« Je suis restée 13 ans à la cité Rouge. C’était pas mal, Mais ici, tout est beau : l’architecture extérieure, l’intérieur des appartements. Lorsque j’ai visité les logements, j’ai emmené avec moi ma fille de 15 ans. Au premier appartement, nous avons tout de suite dit oui. Nous avons été les premiers locataires ! Actuellement, une douzaine de familles ont emménagé. Et tous les locataires de mon ancien immeuble devraient avoir déménagé d’ici la fin de l’année. La moitié des logements est condamnée à disparaître. L’immeuble au 24, rue Henri Barbusse est également mieux sécurisé, avec un passe pour entrer. Nous bénéficions d’un balcon avec vue sur le jardin. La lumière entre largement dans les pièces. Nous avons du vrai parquet au sol

 Quelles sont vos idées pour que les habitants fassent plus

de propreté et cadre de vie au quotidien. La charte — prémices de l’agenda 21 local — sera présentée au Conseil municipal en juin 2009 et mise en application en septembre 2009. Prochain atelier : mercredi 28 janvier à 18 heures en mairie.

sommes au calme. L’appartement est clair, avec trois balcons. Mais il est plus petit que l’ancien logement. Et les débarras font défaut ». ¶ Messaoud Najah au 86, avenue de Chandon


tourner la page

coup de chapeau

Ils ont aimé é ééé K

éé

arim, Enzo, Assia, Faïssal ont entre 9 et 11 ans. Ils ont sélectionné chacun un livre qu’ils affectionnent.

Astérix aux jeux olympiques de Renée Goscinny et Albert Uderzo. Editions Albert-René Goscinny-Uderzo. « Astérix et Obélix vont aux Jeux olympiques, en Grèce. Les habitants du village les suivent pour les encourager. Mais la potion magique est interdite. Astérix doit représenter la Gaule tout seul, et sans potion magique ! J’aime les livres d’Astérix, ils sont drôles et on apprend des choses. Et dans ce livre, on parle de sport. Moi, je fais du taekwondo ». Karim, 10 ans

Max et Koffi sont copains de Dominique de Saint-Marc - Serge Bloch. Editions Ainsi va la vie – Calligram. « J’adore les Max et Lili. C’est drôle. Là, c’est l’histoire de Koffi qui vient d’Afrique. Avec Max, ils deviennent copains. Mais dans la classe, des élèves sont racistes et parlent mal à Koffi. Max est accueilli chez Koffi. Ses parents lui racontent que les premiers hommes venaient d’Afrique. Ils expliquent pourquoi le racisme, c’est pas bien. Max découvre la cuisine africaine. Il apprend à mieux connaître la famille de Koffi ». Enzo, 9 ans

 Coup de gueule

Monstrueux Noël de Lewis Trodheim. Editions Delcourt (jeunesse) « C’est l’histoire d’une famille. Ils partent en vacances pour fêter Noël. Jean-Christophe, qui devait rester à la maison, les rattrape. Mais une avalanche lui coupe la route. C’est un monstre qui est responsable. Il poursuit le Père-Noël. La famille va aider le Père-Noël, car sinon, ils n’auront pas de cadeaux ! C’est un livre drôle, et puis, il parle de Noël ». Faïssal, 11 ans

Le Rased, un

outil utile

« Les enfants aidés par le Rased sont pris en charge en petit groupe ou en individuel, sur le temps scolaire », explique Robert Grimault, psychologue sur les Grésillons depuis 4 ans. « Je n’ai rien contre le soutien scolaire, mais il ne s’adresse pas aux mêmes enfants. Le Rased permet de débloquer une situation pour mieux revenir aux apprentissages. Sans cette équipe de spécialistes, les familles seront obligées de trouver des solutions à l’extérieur de l’école ».

L

e Rased (Réseau d’aide et de soutien aux enfants en difficultés) est menacé. Une annonce qui a provoqué un véritable tolet parmi les enseignants et les parents d’élèves. Le Rased, c’est un dispositif scolaire venant en aide aux enfants en difficultés. Une équipe composée de maîtres spécialisés en pédagogie, en rééducation et de psychologues.

de Agnès Chaumie et Katy Couprie, Éditions Enfance et musique Un livre-disque tout carton qui regroupe des chansons traditionnelles, des poèmes et des créations originales autour du thème de Noël. Les enfants et les adultes apprécieront le charme et la douceur des interprétations. Il nous incite à nous réunir, chanter ensemble et partager un bon chocolat chaud.

Mohamed Ali, champion du monde

Grand-père est mort de Dominique de Saint-Marc – Serge Bloch. Editions Ainsi va la vie – Calligram. « Le grand-père de Max et Lili est mort. Tout le monde a de la peine. Max et Lili vont avec leur mère chez leur grand-mère. Ils retrouvent tous leurs cousins et cousines. Tous les amis sont à l’enterrement. Lili fait un discours sur son grand-père. Et après, tout le monde se retrouve, se souvient. Ce qui redonne le moral à la grand-mère de Max et Lili. J’aime bien lorsqu’il y a des sentiments comme ça dans un livre. Là, tout le monde est triste mais en même temps, toute la famille est réunie ». Assia, 10 ans

Noël

Robert Grimault fait partie de ces professionnels de l’Education nationale qui en grande majorité ont fait grève et sont allés manifester, en novembre dernier. « Je veux défendre un outil utile, contrairement à ce que prétend le ministre de l’Education. On peut revoir certaines choses, mais supprimer le Rased me paraît préjudiciable au fonctionnement de l’école dans son ensemble ». ¶ N.D.

Ça se construit

Rue Georges Corète, un programme de construction porte sur un immeuble de bureaux (activités artisanales au rez-dechaussée et bureaux aux étages). Le gros œuvre se termine et le bâtiment devrait être livré en juin 2009. Ce bâtiment Haute qualité environnementale de quatre étages représente 5 000 m².

de Jonah Winter et François Roca, Éditions Albin Michel

Véritable saga de ce roi du ring indétrônable. Cet album fait découvrir aux plus jeunes l’histoire de Mohamed Ali, héros populaire dans l’Amérique des années 1960-1970. On retiendra son ascension fulgurante et son titre de champion du monde ainsi que son combat contre le racisme et les injustices. Jonah Winter lui rend un hommage sans précédent dans la littérature jeunesse. Et c’est toujours avec plaisir que l’on retrouve les illustrations de François Roca qui met en lumière toute la puissance et la rage de vaincre de Mohamed Ali.

Les histoires de BlancheNeige racontées dans le monde

de Fabienne Morel, Gilles Bizouerne et Charlotte Gastaut, Éditions Syros Un recueil qui a pour thème le conte merveilleux de Blanche-Neige. Un choix de six histoires venant de la Bretagne, du Danemark, du Niger, de l’Ecosse, de la Louisiane, de la Grèce. Ainsi que la version originale du conte des frères Grimm traduite par Marthe Robert. Ces versions très différentes les unes des autres portent pourtant les mêmes sens profonds : la difficulté pour une jeune fille de trouver sa place, la jalousie d’une femme de la famille…


Besoin de lunettes ? XL Vision opticiens a ouvert ses portes en septembre. Rencontre avec le responsable du magasin, Johan Warnier.

ns. 71, avenue des Grésillo rking Tél : 01 47 91 37 59. Pa ents. disponible pour les cli

M

obilier design, couleur vert pomme et blanc. Des lunettes qui parsèment les murs. De vue, de soleil, pour adultes et enfants… En tout, XL Vision opticiens, installé au 71, avenue des Grésillons, propose depuis septembre 1 200 montures optiques et 500 montures solaires. « On trouve de tout, pour tous les goûts, tous les prix. Nous offrons beaucoup de forfaits différents », explique le responsable des lieux, Johan Warnier. Le jeune homme de 24 ans affiche d’emblée un franc sourire. Il aime le contact avec l’autre et ça se voit. Il a commencé des études de kiné, mais s’est orienté par la suite dans l’optique. Le côté médical le séduisait. Et puis, dit-il, « ce que j’apprécie beaucoup, c’est de rencontrer les gens, d’être à leur écoute ». Malgré son jeune âge, il

Ce que Johan Warnier apprécie beaucoup, c’est de rencontrer les gens et d’être à leur écoute.

n’est pas novice en la matière. Il a débuté à l’Optique 2000 du Village. Mais maintenant, il faut gérer. Et ça, Johan Warnier aime. Surtout que les débuts s’annoncent prometteurs. « Le bouche-à-oreille fonctionne très bien dans le quartier, dit-il. Lorsque je suis arrivé, les commerçants, les habitants sont venus me souhaiter bienvenue. C’est très convivial. On aime parler et ça me plaît ». L’opticien doit aussi savoir fidéliser les clients. Comprendre les souhaits des uns et des autres. Pouvoir y répondre. Et évidemment être

?

Et vous, qu’en pensez-vous ?

en direct de l’antenne

?! !

& tlj mardi

23

décembre La Maison de l’enfance accueil le les enfants de 6 à 12 ans tous les jours de la semaine de 8 h 30 à 18 h 30. La thémat ique musicale sera développée (Cité de la musique, etc.). En partena riat avec la ludothèque, l’équipe propose un après-m idi familia l mardi 23 décembre à partir de 14 heures sur le thème de Charlie et la chocolaterie avec des jeux inspirés du livre.

samedi

20

??

Les fêtes  arrivent 

Comment trouvez-vous ce journal ? Qu’aimeriez-vous y voir figurer ? Toutes vos suggestions sont les bienvenues. Contactez-nous au : 01 40 85 60 40 antenne.gresillons@ville-gennevilliers.fr

Adresses

Tout ce que vous pouvez faire dans votre quartier durant les vacances scolaires…

Bibliothèque Robert-Doisneau : 30 / 40, rue François Kovac, tél 01 40 85 60 37.

mercredi

vendredi

26

décembre

Le service des sports organise une activité « beach soccer » vendredi 26 décembre de 14 heures à 17 heures au gymnase des Grésillons…

décembre

Bibliot hèque. L’équipe de la bibliothèque Robert-Doisneau propose une lecture d’histoires autour de Noël. Samed i 20 décembre à partir de 14 h 30. Par ailleurs, la bibliothèque sera fermée la semaine du 22 décembre. Réouverture le 30 décembre.

bon technicien pour les montages lunettes. « L’un ne va pas sans l’autre », assure-t-il. Aujourd’hui, JohanWarnier espère développer le magasin. Trouver des partenariats avec les grosses entreprises du coin. Mais aussi avec les maisons de retraite. « Là, le but n’est pas lucratif. J’aimerais donner un coup de main, être au service des gens du quartier, aller faire des réglages de lunettes lorsque les gens ne peuvent pas se déplacer ». Un service qu’il rend déjà avec plaisir aux personnes âgées.  ¶ Nadège Dubessay

vendredi

2

janvier

…ainsi que vendredi 2 janvier, un aprèsmidi (14 h / 17 h) « beach soccer » au gymnase des Grésillons.

31

décembre

Le Club 11-14 propose, en collaboration avec le service jeunesse un atelier Casino mercredi 31 décembre, de 14 heures à 17 heures.

samedi

20

décembre

L’anten ne des Grésillons et ChandonBrenu- Sévines proposent un spectacle de cirque ( jongleu rs, clowns, sketchs, numéro de chats savants…) samed i 20 décembre au gymna se Anatole France à partir de 16 heures. Les famille s sont conviée s à apporter un plat sucré ou une boisson pour partager le goûter.

Le soldat rose

Fort de plus de 400 000 albums et DVD vendus et 2 Victoires de la musique, le conte de Louis Chedid et Pierre-Dominique Burgaud, est devenu un spectacle musical, sur une mise en scène de Corinne et Gilles Benizio (alias Shirlet et Dino), présenté au Palais des Congrès de

Club 11/14 :

Paris. Le quartier des Grésillons propose d’assister à l’une des deux représentations dimanche 28 décembre à 14 heures ou 17 h 30. Tarifs : adultes 12 euros, enfants de moins de 12 ans 8 euros. Inscriptions à l’antenne des Grésillons 01 40 85 60 40.

56 bis, avenue Henri Barbusse, tél 01 47 92 02 78.

Structure jeunesse Ressources infos jeunes (RIJ) : rue Augustine Guignedoux, tél 06 34 46 38 87.

Structure jeunesse Chandon Brenu Sevines (CBS) : 5, rue de la Découverte, tél 06 25 42 90 25 / 01 40 85 02 36.

Gymnase des Grésillons : rue Renée Gallot.

Antenne des Grésillons : 30, rue François Kovac, tél 01 40 85 60 40.

La Lettre des Grésillons est éditée par l’antenne de quartier des Grésillons. Responsable de la publication : Nadia Salhi. Conception et rédaction en chef : Nadège Dubessay. Conception graphique et direction artistique : Olaf Mühlmann · http://design.lgr.free.fr/ Photos : Christophe Couffinhal, Patrice Leclerc. Sujets imaginés, écrits, photographiés ou illustrés par : Eric Chayot, Jean Montout, Isabelle Nadal, Esther Serrano, Sylvie Solana. Impression : LNI sur du papier 100% recyclé (Cyclus print).

 la vitrine

La Lettre des Grésillons n°11  

Le journal du quartier des Grésillons à Gennevilliers.

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you