Issuu on Google+

1


Les Télé-pâtes nocturnes Écoutent le chant de la mer À l’aide de leurs casquoïdes intégrés

Récepteurs / émetteurs Et même si le quatre-quarts Développe un subtil arrière goût d’algues

Amitiés dans l’espace De loin en près

Ressacs temporels Par ici, par delà

De la guimauve à l’eucalyptus Des coquillages disséminés le long des lignes de fuite Un bosquet aux pandas Un vieux chien somnolent D’étoiles en étoiles

Les Télé-pâtes nocturnes Apprécient depuis toujours Les envols de pensées Si discrètes, si légères

Sans que jamais la cité ne s’en doute

2

. . .


3


Ce soir, les Télé-pâtes nocturnes dansent le rock n roll Bien loin au-dessus des toits de la cité Ce soir, les Télé-pâtes nocturnes s’enivrent De volutes de pedal-steel guitar Nos héros n’ont pas besoin de diamants Mais ils ne seraient pas contre une Cadillac Ou bien une Pontiac Une de ces embarcations gigantesques Au nom de chef peau-rouge Et surtout Peinte en rose fluo Une carapace de TORTUE Sur la plage de Kaunakakai Un cœur de sirène

mon ANGE

THERE’ NO CRYIN’ TIME AGAIN Un phoque noir s’ébat dans les eaux argentées Un hibiscus violet planté dans tes cheveux Regarde vers l’est Et tu verras le soleil s’endormir à l’horizon Dans un jaillissement de rouge, d'orange, de rose et de bleu Et oui, ce soir les Télé-pâtes nocturnes voyagent Et la cité n’en sait toujours rien

4

...


5


Houlà la ! Les Télé-pâtes nocturnes gambadent de vortex En failles spatio-temporelles Les mille galaxies n’ont pas de secrets pour eux

Ils glissent de planètes de classe M En naines rouges ou blanches, Se tenant par la main Puis se reposent à l’ombre d’une trainée de microparticules De portes en sens de danses en songes Ils se faufilent entre les couches du multivers ///

TERRAIN de JEU

Sautant de voies lactées en trous noirs, Ils visitent amis et complices Afin de jongler ensemble avec les lignes de fuite … Mais ils ne déplacent jamais rien, Laissant planétoïdes et satellites à leur place Les Télé-pâtes nocturnes sont discrets et respectueux Pendant ce temps là, comme toujours, La ville dort . . .

6


7


Buisson des sables Stase harmonique Aiguilles de pins

Rhubarbe de Gobi Fréquences fondamentales Aigues marines

LIFE IS AN OPEN VISION OF YOUR HEART Les Télé-pâtes nocturnes Résonnent en phase modulée Ondes évanescentes constantes diamagnétiques LIFE IS NEW Akakoa laineux Transducteur Robes indigos Miroirs polarisés I SEE YOU

MEDITATION En promenade rochers Intelligence ambiante Châtaigniers sous le soleil Courbes de diffraction YOUR SOUL IS SUN

Assis ensemble sous les cèdres Ouverture chromatique Rêves de myrrhe et d’abricots Intelligence ambiante IT ‘ S SO EASY

HERE WITH YOU

Les danses des Télé-pâtes nocturnes Rebondissent sur l’ionosphère Angles d’élévation Sarabande Mais, qu’en penseraient la Cité et ses habitants

8

Amplitude

Si ils savaient ?


9


Il ne fait aucun doute Que les Télé-pâtes nocturnes sont en contact Avec la Double Hélice Primultime . Empruntant les Ponts Hydrogènes Glissant de mauves bleus en oranges dynamiques Pandas voyageurs Petits pieds Antiparallèles Transcription Mutation Traduction Recombinaison …………………………………….. Signes

Dessins

Mathématiques biocompatibles

Un lac dans au soleil couchant Des saules rieurs Oiseaux migrateurs Tendre brise Notre banc de bois Cortex cérébral Energie psychotrope

Ayahuasca Antiques méditations AMOUR Eh oui ! Les télé-pâtes nocturnes Voyagent bien loin des hypocrisies de la cité. Plus loin que le zen Plus rapides que les vents stellaires Et pourtant si proches Les Télé-pâtes nocturnes, voyageurs insaisissables Se camouflent parmi vous sans que vous en ayez conscience Murmurant de doux rêves post-utopiques durant votre sommeil . . .

0livier KERIVEN . avril / juin 2011 .

10


11


12


LES REVES D'OK MUSIC : LES TELE-PATES NOCTURNES