Page 76

Changer le regard que l’on porte sur la vie Ce qui empêche de trouver le bonheur dans son quotidien c’est de résister à ce qui nous arrive et d’oublier d’être dans l’appréciation Avez-vous remarqué qu’en fonction de la façon dont nous choisissons de percevoir une situation nous pouvons nous sentir bien ou mal ? Quand nous sommes de bonne humeur, nous pouvons être bloqué derrière un tracteur sur une route de campagne et rester serein, nous pouvons nous faire agresser par une personne et garder notre calme. Par contre, dans le cas inverse, un petit grain de sable peut nous faire sortir de nos gonds. Ainsi, un même événement pourra nous faire réagir très différemment selon notre état d’être initial.

Avoir de la gratitude pour tout ce qui nous arrive, d’agréable ou de désagréable est un facteur déterminant si l’on veut être plus heureux. Quand tout va bien c’est facile, n’est-ce pas ? Mais quand ce sont des obstacles, des contrariétés, voire des drames que nous rencontrons sur notre route, il est plus difficile d’adopter cette attitude. Pourtant, quand nous choisissons de regarder au delà de la situation, quand nous acceptons ce qui est comme une chance d’avancer sur notre chemin d’évolution, nous nous offrons la possibilité de passer les caps plus rapidement. Tout ce à quoi l’on résiste, persiste ! Cela ne signifie pas nier ce que nous ressentons, bien au contraire. Il s’agit d’accueillir pleinement nos émotions, puis de focaliser notre attention sur ce que nous souhaitons. Quand tout semble aller au plus mal dans notre vie, nous pouvons toujours trouver à remercier pour ce que nous avons. Ainsi, en portant de plus en plus notre regard sur ce qui est positif, nous nous offrons l’opportunité formidable de réellement changer notre vie. Etre heureux finalement, c’est retrouver ce lien avec soi, avec la personne que l’on est vraiment, c’est aimer qui l’on est avec nos forces mais aussi nos vulnérabilités, c’est reconnaître nos valeurs, nos qualités. Nous ne pouvons nous mettre réellement au service de l’autre si nous sommes vides et desséchés à l’intérieur de nous. Alors, au fond c’est simple d’être heureux, mais personne n’a dit que c’était facile ! Il s’agit à chaque instant de se rappeler que l’amour est toujours la clé.

74

J’OSE en Vendée / Automne-hiver 2017 / N° 4

Profile for Offset5

J'Ose en Vendée n°4  

Editions Offset 5

J'Ose en Vendée n°4  

Editions Offset 5

Profile for offset5