Page 1

# 195 - MAI 2013

GRATUIT

Depeche Mode TOUTE L’ACTU MUSICALE DU SUD-EST StePhan eiCheR / SeXion D’aSSaut / GioVanni MiRaBaSSi / GRieFjoy / noMaD’ CaFÉ / huGo Kant...


Directeur de la publication & Rédacteur en chef Philippe PERRET > philippe.perret@nouvelle-vague.com Secrétaire de rédaction Fabrice REYBAUD > contact@nouvelle-vague.com

Exister Musique, cinéma, littérature, peinture... Toutes les expressions artistiques sont les vecteurs d’idées, de ressentis... Certaines oeuvres provoquent de l’émotion en nous, trouvent écho dans notre coeur et nous procurent cette sentation rassurante d’éprouver des sentiments. D’exister. Philippe Perret

Responsable commercial & communication Margaux MAURISSET > communication@nouvelle-vague.com Rédacteurs Abdelhakim ABARDI, Vincent AMMOUR, Sarah BARBIER, David BARTOLI, Cristel BEGUIN, Matthieu BESCOND, Frédéric BINI, Jean-Paul BOYER, Pierre-Olivier BURDIN, Rémi CAVAILLES, Daniel CHAUVET, Laurence CHERBUY, Laurent CIARABELLI, Kadha CISSOKO, Eric DALLERA, Céline DEHEDIN, Rachid DERBEL, François DEVRED, Marc DI ROSA, Caroline DUBREUIL, Marie DUFOUR, José GUERREIRO, Christophe GUILBERT, Julien HAYOT, Stéphane HÉRY, Nicolas HILLALI, Elisa KLEIN, Emilie LABORIE, Loïc LAMBERT, Adrien LANDRY, Solène LANZA, Marianne LARCHERON, Adrien LAZZERINI, Annie LÊ, Matthieu LEGER, Jacques LEROGNON, Muriel LORENT, Jessica LOSCO, Guillaume MARTEL, Julien MASPETIT, JeanJacques MASSE, Christopher MATHIEU, Aurélie MIGNONE, Elodie MORANA, Maxime MORIN, Vincent PAOLINO, Simon PEGURIER, Frédéric PERRET, Micheline PERRET, Romain PERRET, Clément POLITO, Léa RASO DELLA VOLTA, Virginie RATTO, Mourad REBBANI, Laure RIVAUD - PEARCE, JeanPascal ROBLIN, Céline RODRIGUEZ, Fanny SANANES, Raymond SERINI, Ian SEYNAVE, Lyuba SOFRONIEVA, Nicolas TARRAGONI, Jérémy TOIX, Emmanuel TRUCHET, Dimitri WALAS, Jean-Sébastien ZANCHI.

SOMMAIRE

Correspondant 30 & 34 Rachid EL HARMI. Stagiaire Shani DE VECCHI, Antoine GAUDIN, Lisa GHINI, Célia MARTIAL, Rosemay MONTERO-TAVARES. Tirage 10 000 exemplaires. Dépôt légal 2ème trimestre 2013. N° ISSN 1266-8591. Maquette Patricia PERRET - LE QUERRÉ (patriciaperret.fr). Photo couverture X.

NV partenaire des évènements musicaux

4

SMS

4

L’œil de...

5

Du tac au tac : Robex

6

L’œil de...

7

MDR

8

Ma playlist : Fred Jumel

9

A la Une : Depeche Mode

10

Concerts à venir

14

Agenda concerts

37

Zoom : Sexion d’Assaut

48

Zoom : Stephan Eicher

50

Zoom : Giovanni Mirabassi

52

Zoom : Nomad’ Café

54

Zoom : Hugo Kant

56

Zoom : Griefjoy

58

Chroniques

60

Chroniques Région

65

Album de légende : Nine Inch Nails

66

Impression Trulli (Vence). Régie publicitaire La Plage (04 93 58 51 51). Nouvelle Vague est édité par La Plage. Abonnement 15 euros pour 1 an (11n° + 3 CD cadeau). Distribution «Nouvelle Vague» est distribué gratuitement dans plus de 350 points de la région Sud-Est. Liste complète des lieux sur : www.nouvelle-vague.com/ou-le-trouver ::: Prochain numéro le 28 mai 2013 :::

0 % Fax @ H

BP 62 - 06142 VENCE cedex 04 93 58 51 51 09 59 42 53 96 contact@nouvelle-vague.com www.nouvelle-vague.com www.facebook.com/nouvelle.vague.magazine www.twitter.com/nouvelle_vague1 www.youtube.com/nouvellevaguemag


4

Nouvelle Vague - mai 2013

CLASS’EUROCK Du 01/10/2012 au 30/06/2013 en région PACA www.aixqui.fr

FESTIVAL CROSSOVER Du 25/05 au 06/06/2013 www.panda-events.com

PROG’SUD Du 08 au 11/05/2013 à Les Pennes-Mirabeau (13) www.progsudfestival.fr

ZIC’AULNES Le 18/05/2013 à Saint-Martin de Crau (13) www.festival-zicaulnes.com

COULEURS URBAINES Du 29/05 au 15/06/2013 à Toulon, Ollioules et La Seyne Sur Mer et Six-Fours (83) www.festival-couleursurbaines.com

NUITS DU SUD Du 12/07 au 10/08/2013 à Vence (06) www.nuitsdusud.com

AOC : OPÉRATIONS DE CIRCULATION INTERRÉGIONALE DES ARTISTES

Les Cafés Jazz organisés au sein de la MJC l’Escale tous les 3e jeudi du mois à Aubagne seront désormais associés à des Master Class pour des moments où musiciens professionnels et amateurs se côtoieront pour le plaisir de partager. Les prochaines Master Class auront lieu : le 13 mai (avec le groupe Clair de Lune) puis le 18 juin avec le jazz band JFB’S New. www. mjcaubagne.fr

SMS

SMS

Du 01/01 au 31/06/2014 en région PACA www.udcm.net


Nouvelle Vague - mai 2013

L’ŒIL DE...

5

FReD leFeuVRe (photo.aseed.fr)

Modèle : Tiphanie (www.tiphanie.book.fr)

Suite aux créations issues d’une résidence réunissant artistes marseillais et maliens à Bamako en 2008 (dans le cadre du festival Marsatac), la décision a été prise d’immortaliser ces rencontres via un album. Depuis le 2 avril dernier, « Mixatac #1 : Bamako » est ainsi disponible. Ce premier volet de la trilogie (« #2 Beyrouth » et « #3 Essaouira » sont à venir) retrace cet échange culturel, entre musique électronique et musique mandingue. www.marsatac.com

SMS

SMS

Envoyez vos photos “musicales” à contact@nouvelle-vague.com. Les sélectionnées seront publiées dans Nouvelle Vague.


6

DU TAC AU TAC

Nouvelle Vague - mai 2013

RoBeX

L’objet quotidien dont tu ne peux te passer ? Mon Vespa. Une manie qui énerve tes proches ? Je ne sais pas, je ne pense pas en avoir beaucoup. Je fais peut-être beaucoup de musique. Ce que tu détestais le plus étant enfant ? Les conneries ! Ta définition du bonheur ? En profiter un maximum. Une personne qui te fait fantasmer ? Aucune. Je n’ai pas de modèle. Un mot qui te dégoûte particulièrement ? « Fascisme ». Ta plus grosse honte ? Me manquer, rater quelque chose. C’est toujours la honte. Un rêve à réaliser ? Vivre pleinement le troisième millénaire ! Une addiction « craignos » ? La fête, l’alcool. Les petits plaisirs de la vie peuvent vite devenir « craignos » dans l’excès. Un film culte ? « Ligne Rouge 7000 » de Howard Hawks sorti en 1965. La musique est de Nelson Riddle.

La plus grosse bêtise que tu aies faite ? C’est irracontable. Ce que tu aimes le plus chez une femme ? J’aime tout chez une femme ! Un objet que tu collectionnes ? Les vieux scooters et les places de concert. Mais je collectionne plus les rencontres que les objets. Une chanson préférée ? « My Generation » des Who.

La salle Le Minotaure, à Vallauris Golfe-Juan, accueillera un concert pop-rock caritatif le mardi 7 mai à partir de 20h30 afin de promouvoir la diffusion des défibrillateurs cardiaques automatiques externes en France. Vous retrouverez sur scène le groupe The Low Budget Men accompagné du slide-guitariste Paul Casey. Un projet à l’initiative de l’association Heart’s Rock en partenariat avec l’association « 20 000 Vies ». www.20000-vies.com

SMS

SMS

Photo : Mr Pimpal

Animateur radio spécialisé musique sur Radio Plato (facebook.com/robex.platoradio)


Nouvelle Vague - mai 2013

L’ŒIL DE...

7

iZo / aleXanDRe MaCChi (facebook.com/ellesmamuse)

Modèle : Bibi Zaharieva

Phonopaca, le groupement des acteurs de l’industrie musicale en Région Paca, a élu son nouveau conseil d’administration lors de l’assemblée générale du 4 avril dernier. Olivier Corchia (gérant de Nine Spirit) est donc le nouveau président de la structure et Sarah Lepêtre (présidente de La Meson) sa nouvelle vice-présidente. www.phonopaca.com

SMS

SMS

Envoyez vos photos “musicales” à contact@nouvelle-vague.com. Les sélectionnées seront publiées dans Nouvelle Vague.


8

MDR

Nouvelle Vague - mai 2013

julien hayot (flickr.com/photos/julienhayot)

Envoyez vos BD, photo-montages à contact@nouvelle-vague.com. Les sélectionnées seront publiées dans Nouvelle Vague.

Le projet connu depuis six ans sous le nom de Yozik, qui permettait aux artistes et labels de commercialiser leurs créations en ligne via le modèle Direct To Fans, change d’identité et s’appelle désormais Wiseband. Le nouveau site ainsi que le système mis à la disposition des artistes est officiellement opérationnel et ce, depuis le 20 avril dernier. www.wiseband.com Kin’Kila, Kuma, Will The Blue Griot, ibs et Wayaz ont tous les cinq été sélectionnés parmi plus de 200 groupes pour le 6e Concours Talents Nuits du Sud Espace Culturel Leclerc. Le prix France 3 Côte d’Azur sera décerné à l’un d’entre eux par le public via un vote en ligne sur les sites des Nuits du Sud et de France 3 Côte d’Azur. Les votes sont ouverts depuis le 22/04, vous avez jusqu’au 10/08 pour faire votre choix. www.nuitsdusud.com et www. cote-d-azur.france3.fr

SMS

SMS

Afin de découvrir la ville de Marseille in situ, Radio Grenouille et Euphoria lancent les Promenades Sonores. Ce projet propose de nombreuses «balades sonores» entre bruits naturels, voix d’habitants et autres récits documentaires, musicaux ou poétiques. Ces balades sont téléchargeables sur le site. www.promenades-sonores.com


Nouvelle Vague - mai 2013

MA PLAYLIST

9

FReD juMel Directeur de Paloma (www.paloma-nimes.fr)

Photo : Renaud Rulhmann

Ta playlist ? - Musique : L’album de Woodkid que je trouve à la fois sombre et captivant. - Cinéma : «Les 5 légendes», avec mon fils de 7 ans, un très bon moment de divertissement. - Livre : «L’Hacienda», un livre de Peter Hook sur un club de Manchester financé par le label de Joy Division. - Concert : Kid Congo, un vrai bonheur purement rock’n’roll. - Evénement : Le festival «This is not a love song» du 22 au 25 mai 2013 qui accueillera la crème de l’indie music à Paloma. Un vrai moment de fête en perspective. - Espoir pour le futur : Avoir du temps pour bouger et se nourrir à l’extérieur. Ta plus grande émotion musicale C’est la dernière parce qu’il est difficile de graduer et d’élire le «meilleur». Si je devais choisir : avoir revu The Cure aux Eurockéennes l’été dernier sans doute par nostalgie car je les ai écouté pendant l’adolescence. J’ai eu plein de flashs sur des évènements passés. Il est rare de quitter un regard «pro» et là, je n’ai plus regardé les lumières, la qualité du son, la scénographie, je me suis juste laissé emporter.

Après délibérations, le FEINI X CREW (représentant la région Nord) sort grand vainqueur de la finale nationale du concours hip-hop Buzz Booster 2013. Le groupe repart avec un contrat de distribution chez Musicast et se verra également participer à de grands festivals nationaux. www.facebook.com/buzzboosterfrance

SMS

SMS

Présentation Il est difficile de se présenter. J’aime chercher, rêver, avancer, discuter, rencontrer, écouter. Je ne cherche pas à théoriser mais plutôt à expérimenter. Je conçois mon métier comme un moyen de toucher à tout, de la déco d’un lieu en passant par le management jusqu’ à la programmation et à l’accueil d’artistes. Le travail en équipe, le collectif est une évidence : il implique une vraie remise en question autour de ses tâtonnements, ses doutes et ses erreurs. Or pour marcher, pour ne pas stagner, il faut d’abord accepter de perdre l’équilibre, de ne pas rester figé sur ses acquis et ses certitudes.


10

À LA UNE

Nouvelle Vague - mai 2013

Depeche Mode “Comme toutes les personnes qui vivent ensemble depuis 32 ans, nous avons connu des hauts et des bas. Mais cette fois, nous avons pris beaucoup de plaisir». Dave Gahan, le chanteur charismatique de Depeche Mode, parle ici de « Delta Machine » leur 13ème album studio. Dès l’écoute du premier single « Heaven » nous prenons, à notre tour, beaucoup de plaisir. Peu utilisé à l’époque, c’est notamment le synthétiseur qui réunit, à la fin des années 70, Vince Clarke (compositeur du groupe à ses débuts), Andrew Fletcher et Martin Gore (auteur/compositeur, multi instrumentiste et choriste).

«Nous aimions les groupes qui utilisaient des synthétiseurs: OMD, Human League, Gary Numan... C’était le genre de trucs qu’on écoutait à l’époque» (Vince Clarke,) Le trio s’appelle Composition Of Sound et cherche désespérément un chanteur. «Ils m’ont seulement demandé de les rejoindre parce que Vince me trouvait “mignon” dans mon pull... et mon pantalon de velours». Ainsi Dave Gahan, à la voix trash et séduisante, rejoint le groupe et aussitôt “les quatre de Basildon” changent de nom pour Depeche Mode (nom d’un magazine français). «Nous n’avions aucune idée quant à la signification de ces termes, mais la sonorité

des mots nous a tout de suite séduits». A son tour Depeche Mode s’apprête à séduire le public britannique: « Photographic », « Dreaming Of Me », « New Life » et le premier grand tube « Just Can’t Get Enough » préparent le sol avant que le groupe sème, en 1981, son premier album «Speak And Spell». Cependant, Vince Clarke quitte le groupe et fonde, quelques années plus tard, le populaire duo synthpop Erasure. Il est vite remplacé par Alan Wilder, afin que ce dernier prête un coup de main lors des lives. Pianiste expérimenté, Wilder restera au sein du groupe jusqu’en 1995.

«Si nous arrivons à faire le lien entre la technologie de Kraftwerk et des chansons avec de belles mélodies, alors nous arriverons à faire notre trou. L’émotion de Neil Young ou John Lennon transmise via les synthétiseurs de Kraftwerk : c’était mon rêve» (Martin Gore)


Photo : Anton Corbijn


12

À LA UNE

Nouvelle Vague - mai 2013

Un rêve mis en oeuvre dès le 3ème album du groupe: «Construction Time Again» (1983) où l’on remarque l’influence de la musique industrielle allemande. Le succès international ne tarde pas: l’année 84 est marquée par la sortie des tubes « People are People » et « Master and Servant » qui assureront au groupe une renommée mondiale. Ajoutons à cette popularité le tube « Shake The Disease » (1985) et Depeche Mode devient l’une des formations new-wave les plus appréciées du moment avec, entre autres, Tears For Fears, Eurythmics, Duran Duran et The Cure.

Photo : Anton Corbijn

Et le public américain est conquis, surtout après la sortie du 6ème album « Music For The Masses » (1987) à l’orchestration plus rock and roll. «Les gens ont supposé que le titre était une forme d’arrogance de

notre part. Mais ce n’était qu’une plaisanterie. Nous avons senti à cette époque que nous ne nous imposerions jamais à un très vaste public, que nous étions à la frontière du commercial et du non commercial et que cela ne changerait jamais». Enregistré en France, cet opus comprend, entre autres, les morceaux « Strange Love » et « Never Let Me Down Again ». Il est certifié disque de platine et assure à Depeche Mode une grande tournée, immortalisée par le cinéaste américain D.A. Pennebaker dans le documentaire « 101 » (le nombre de concerts donnés pendant la tournée).

«Tout ce que nous refusons, ce sont les limites» (Dave Gahan)


Nouvelle Vague - mai 2013

Le 7ème album de Depeche Mode « Violator » (1990) en est la preuve. L’opus est vendu à près de 15 millions d’exemplaires et est considéré comme le meilleur du groupe. Il comprend notamment les remarquables « Policy Of Truth », « Enjoy The Silence » et « Personal Jesus ». Ce dernier devient le titre de Depeche Mode le plus repris. L’album suivant, «Songs Of Faith And Devotion» (1993) révélera quand à lui les titres « I Feel You », « Walking In My Shoes » et « In Your Room ». La noirceur que l’on retrouve dans ces deux derniers opus va bientôt envahir la vie du groupe lui-même. Alan Wilder quitte Depeche Mode en 1995 afin de se consacrer à sa carrière solo (Recoil), Dave Gahan sombre dans l’alcool et la drogue et tente de se suicider à deux reprises, Fletcher sombre dans la dépression, tandis que Gore s’isole. Pour le trio, rien ne va plus. Heureusement, en 1997 le groupe signe son retour avec l’album électro-rock «Ultra». « Barrel Of A Gun », « It’s No Good », « Home », « Sister Of Night » viennent compléter leur liste de tubes. Les albums se succèdent, les tubes se multiplient, tandis que Martin Gore et Dave Gahan sortent, en 2003, leurs propres albums solos: «Counterfeit» et «Paper Monsters». Et les tournées c’est pour les fans qu’on les fait ! Suite à la sortie de leur 11ème album, «Playing The Angel», une gigantesque tournée est entamée en 2005 (123 concerts dans 33 pays). Quatre ans plus tard ce record sera battu par Depeche Mode lui-même. Cette fois-ci on parle d’un véritable «Tour of the Universe», comprenant 142 concerts faisant ainsi la promotion de leur 12ème album « Sounds Of The Universe ». L’effet de cette tournée est renforcé par le fait que lors d’un concert, au Royal Albert Hall, Alan

À LA UNE

13

Wilder monte sur scène et rejoint ses anciens acolytes le temps d’une chanson. En parlant d’ex-membres de Depeche Mode, notons qu’en mars 2012 est sorti « Ssss» : le premier album du duo VCMG, constitué de Vince Clarke et de Martin Gore. Et si nous jetons un coup d’oeil sur leur carrière aujourd’hui, nous remarquerons une chose. Elle s’appelle «Delta Machine» : la 13ème œuvre de Depeche Mode, sortie le 25 mars dernier. Du premier titre «Welcome To My World» jusqu’au dernier « Goodbye » nous avons le droit au son brut et caractéristique de Depeche Mode. Cette fois-ci pourtant Dave Gaham dit avoir sorti un opus qui a «définitivement une vibe soul». « C’est un disque très bluesy » affirme Martin Gore, « La musique a une veine similaire à celle de ‘Violator’ et ‘Songs of Faith and Devotion’... Les gens qui nous trouvent sombres parce qu’on s’habille en noir vont être surpris, les nouvelles chansons sont positives». En plus de ça, « Delta Machine » tournera 34 fois dans 25 pays européens. Le démarrage sera fait le 4 mai au Palais Nikaïa de Nice. Ensuite, une fois le Vieux continent conquis, le groupe se dirigera vers le Nouveau Monde.

“Je pense que les chansons de cet album sont parmi les meilleures de tout ce que nous avons pu faire» (Martin Gore) ✏✏ Lyuba Sofronieva Le 04/05 au Palais Nikaïa – Nice (06) et le 16/07 aux Arènes de Nîmes (30). www.depechemode.com


14

CONCERTS À VENIR

Nouvelle Vague - mai 2013

FeStiVal De MuSiQueS aRaBo-anDalouSeS De niCe

SePultuRa

Suite au succès qu’ont rencontré les concerts de musiques arabo-andalouses organisés en 2009 lors du Juillet Musical de Nice, le Centre Universitaire Méditerranéen a décidé de consacrer pour la troisième fois tout un festival à ces musiques issues des cultures méditerranéennes. Le Festival de Musiques Arabo-Andalouses de Nice est donc un colloque, une conférence, une exposition, la projection d’un film mais surtout trois concerts. Les festivités commenceront avec le groupe Naguila, où musiciens juifs et musulmans cultivent leurs différences en harmonie, entre oud, violon, percussions et chant. Ce sera ensuite au tour de la chanteuse Syrine Ben Moussa de présenter son nouveau spectacle « Brises Tunisiennes  » accompagnée de six musiciens (kanûn, contrebasse, violon et percussions). Puis le trio Tesnime (chant, oud et percussions) dirigé par Khaled Ben Yaha, clôturera cette parenthèse musicale avec sa création arabo-andalouse d’inspiration moderne, un moment poétique aux saveurs de l’Orient. ✏ Antoine Gaudin Du 30/04 au 04/05 au Centre Universitaire Méditerranéen – Nice (06) www.cum-nice.org

Les adeptes du genre musical seront d’accord avec moi, il n’y a plus besoin de présenter ce groupe, au même titre que certaines légendes inscrites au panthéon du métal comme Slayer, Metallica ou Motörhead. Depuis sa création en 1984 à Belo Horizonte au Brésil, Sepultura s’est imposé en tant que formation culte du trash métal, mené par leur ancien mais néanmoins charismatique leader et co-fondateur du groupe Max Cavalera. Entre albums de légendes (« Beneath the Remains » en 1989, « Arise » en 1991 » ou encore « Chaos A.D ») et performances scéniques tonitruantes. Fort d’un style puissant, violent et rapide, en 1991 le groupe entame une tournée mondiale de plus de deux ans avec deux concerts à guichets fermés et partage des scènes avec de grands groupes comme Ministry ou encore Megadeth. Trash métal pour les uns, death métal pour les autres, Sepultura enchaîne les succès et amasse les critiques positives pendant plus de dix ans. Depuis, même si le bassiste reste le seul et unique membre présent depuis la création du groupe, Sepultura est toujours là et joue sur les scènes son dernier album, « Kairos », sorti en 2011. ✏ Antoine Gaudin Le 02/05 à l’Espace Culturel André Malraux – Six Fours (83). www.sepultura.uol.com.br


Nouvelle Vague - mai 2013

lana Del Rey

C’est quand elle entend « Heart Shaped Box » de Nirvana qu’Elizabeth Grant, aka Lana Del Rey, décide de devenir chanteuse. Cependant elle s’autoproclame «Gangsta Nancy Sinatra» et qualifie la musique qu’elle écrit, compose et interprète comme du «Hollywood sad core». Cette autodidacte new-yorkaise apprend à chanter à l’aide de sa grand-mère et à jouer de la guitare à l’aide de son oncle. C’est grâce à son papa qu’elle sort ses premiers opus méconnus du grand public. Elle met ensuite en circulation sur Youtube son premier hit «  Video Games  ». Et finalement, à l’aide des médias et des polémiques (de plagiat de la chanson grecque « Dromi pou agapissa » et de propagande politique dans «  National Anthem  ») Lana Del Rey fait un grand buzz avant même la sortie de son premier album «Born To Die». Son deuxième album «Die For Me» est en cours d’enregistrement. Elle est également nommée aux World Music Awards (Best Female Artist, Best Song, Best Album, Best Video et Best Entertainer). ✏ Lyuba Sofronieva Le 04/05 à l’Opéra Garnier de Monte Carlo – Monaco (98). www.lanadelrey.com

CONCERTS À VENIR

15


16

CONCERTS À VENIR

Nouvelle Vague - mai 2013

Prog’Sud Du 08 au 11/05 au Jas’Rod - Les Pennes Mirabeau (13). Un 14ème rendez-vous à ne pas manquer ! Le Prog’Sud, festival international de rock progressif, se tiendra au Jas’Rod, aux Pennes Mirabeau près de Marseille, du 08 au 11 mai avec une affi che très alléchante. Unique dans le Sud, original et éclectique, le festival Prog’Sud est devenu, au fi l des éditions, un rendez-vous incontournable dans le circuit progressif mondial et invite à la (re) découverte de groupes talentueux, jeunes et moins jeunes, d’ici et d’ailleurs… Le rock progressif est un véritable métissage culturel où rock, jazz, musique classique peuvent fusionner. Ce genre musical popularisé au cours des années 70 par des groupes de grande qualité ( Pink Floyd, Genesis, Yes, Ange, etc.) n’a pas cessé d’exister ! Sur toute la planète, une

pléiade d’artistes, de tous milieux, de tous âges, perpétue ce courant musical, le faisant évoluer. Au programme de cette 14ème édition, 7 pays seront représentés : Angleterre, Japon, Italie, Etats-Unis, Espagne, Finlande et France. On peut citer Eclat, Alex Carpani Band et David Jackson, Telescope Road, Yuka & Chronoship, Lazuli, Elora, Children in Paradise, Profusion, Weend’ô, Herba d’Hameli et Mangala Vallis. Je vous invite à visiter le site du festival pour en savoir plus sur ces quatre soirées. Durant le pont de l’Ascension, n’hésitez pas à vous diriger vers la capitale phocéenne afi n d’écouter et d’apprécier de la musique de qualité. Prog’Sud, un événement rare à ne pas manquer ! ✏ Raymond Sérini www.progsudfestival.fr


Nouvelle Vague - mai 2013

Benoit et la lune

Pour fêter ses 30 ans, le Royal Casino Mandelieu prévoit une programmation de trente événements à découvrir tout au long de cette année. Après avoir accueilli des personnalités telles que Patrick Bruel, l’établissement met maintenant en avant des artistes locaux en recevant Benoît et la Lune. Heureux gagnant du tremplin « Purple Idols 2012 Royal Casino », l’étonnant Benoît revient au Royal Casino pour donner un concert le vendredi 3 mai 2013. Accompagné du guitariste Manu et du batteur Bruno Desbiolles, cette superbe révélation s’amuse à surprendre avec des textes poétiques en français, en anglais et également dans un langage imaginaire que seul lui pratique depuis l’enfance. Mêlant parfaitement percussions, guitare et chant, c’est un véritable tourbillon d’émotions que nous fait partager cet étonnant trio. Avec ses mélodies folk et rock, Benoît de la Lune prépare son tout premier album que beaucoup attendent avec curiosité et impatience. ✏ Lisa Ghini Le 03/05 au Royal Casino – Mandelieu (06) www.benoitetlalune.com

CONCERTS À VENIR

17


18

CONCERTS À VENIR

Nouvelle Vague - mai 2013

Zic’Aulnes Festival Le 18/05 au Domaine Départemental de l’Etang des Aulnes - Saint Martin de Crau (13) Un succès ! C’est le premier mot qui venait à l’esprit après la première édition de cet éco-festival en 2012 qui a réuni plus de deux milles personnes. Chose pour le moins logique lorsque l’on carbure au IAM et autre Deluxe en guise de têtes d’affi ches. C’est donc fort de sa première expérience que le Zic’Aulnes Festival s’est permis de remettre le couvert en cette année 2013, au même endroit, en plein air, près d’un lac. Cette seconde édition promet elle aussi du beau monde et ce, avec toujours autant d’éclectisme, voire même un peu plus que l’an passé. En plus d’être un festival écoresponsable et fi nancièrement accessible, le Zic’Aulnes reste fi dèle à ses principes et joue sur les goûts et les différences pour le plus grand plaisir du public. Du rap conscient avec Youssoupha, du reggae/ska avec le groupe Sinsemilia, les

Scarecrow et leur musique à mi-chemin entre le blues des années 20 et le hip-hop des années 90 ainsi que le groupe parisien Naïve New Beaters et leurs concoctions vitaminées et multi-genres (électro/pop/rock/ hip-hop). N’omettons pas non plus les marseillais MC2 et leur glitch-hop/dubstep, le rock’n’folk du groupe The H.O.S.T mais aussi DJ Misterd. Enfi n, pour fi nir sur le trio PenseBête entre swing manouche et rock en passant par la valse, le reggae, sans oublier les musiques de l’Est et du Maghreb. Environ 10 heures de concerts sont à prévoir dans un environnement naturel, authentique, à l’écart de la ville et donc propice à ce genre de manifestation culturelle. Autant dire qu’il faut vraiment être borné pour lire cette programmation sans être un minimum «émoustillé». ✏ Antoine Gaudin www.festival-zicaulnes.com


Nouvelle Vague - mai 2013

Paolo FReSu

Le trompettiste sarde a de nombreuses fois rendu visite à la Côte d’Azur avec ses différentes formations, c’est avec son «Devil Quartet» que nous aurons l’occasion de l’applaudir prochainement dans notre région. Un groupe entièrement italien avec Paolino Dallo Porta à la contrebasse, Stefano Bagnoli à la batterie et celui qui donne sa tonalité particulière à cet ensemble, le guitariste Bebo Ferra. Une tournée qui fait suite à la parution de leur très beau disque «Desertico». Plus qu’un groupe ce sont quatre amis (cela se sent bien à l’écoute de leur musique) qui vont nous ravir. Ils savent mettre un peu de rock dans leur jazz et de l’électronique dans leurs instruments mais aussi varier les rythmes, les pulsations sans se départir d’une émotion, d’un feeling, égrenés note après note. Si Paolo Fresu, en leader chevaleresque, laisse avec malice son guitariste virtuose lui voler la vedette c’est pour mieux la reprendre à l’occasion d’une ballade au lyrisme diabolique. ✏ Jacques Lerognon Le 06/05 au Théâtre National – Marseille (13) et le 22/05 à la Salle Grappelli – Nice (06) www.paolofresu.it

CONCERTS À VENIR

19


20

CONCERTS À VENIR

Nouvelle Vague - mai 2013

Festival Crossover Du 25/05 au 06/06 à Nice (06). Créé en 2009 par l’association Panda06, le festival est organisé depuis quatre ans au début de l’été et se déroule pendant une quinzaine de jours. Comme son nom l’indique, le Crossover est une véritable mozaique artistique et culturelle. On y retrouve chaque année de nombreuses animations : la musique bien sûr, mais aussi le cinéma, les arts plastiques, la scénographie et le vjing (c’est l’art pratiqué par les video jockeys: ils mixent musiques et images en temps réel). C’est aussi l’occasion de rassembler des publics hétéroclites de différentes générations dans plusieurs lieux culturels forts comme l’Opéra de Nice, le Chantier Sang-Neuf ou la Villa Arson par exemple. Cette nouvelle édition se déroulera, une fois encore, exclusivement à travers la ville de Nice. De nombreux artistes talentueux ont été invités. Commençons avec les DJs ! Parmi eux, Kavinsky, le personnage atypique de

Vincent Belorgey qui vient tout juste de sortir son premier album «Outrun». Sont aussi programmés d’autres Français : Noze, Para One, Rone et Washing Wajazzz. Egalement des artistes électro-house plus «exotiques» mais non moins irrécusables. Nina Kraviz, Pachanga Boys, Green Velvet, Joris Voorn et d’autres. En plus de cela, vous pourrez assister au fi lm documentaire sur le Bar 25, la tristement célèbre enceinte allemande très extravagante. Suivi des prestations de Dada Disco et Ame, les Djs berlinois qui lui rendront hommage. Ajoutez à cela des concerts un peu plus traditionnels, c’est à dire qui utilisent aussi des instruments «classiques»: Chet Faker, La Femme, Poni Hoax, Aufgang et j’en passe. Cette cinquième édition du festival niçois Crossover a été créée à l’image cosmopolite du littoral méditerranéen. ✏ Shani de Vecchi www.festival-crossover.com


Nouvelle Vague - mai 2013

leS VaGueS eleCtRoniQueS

Nouveau-né, le festival Les Vagues Electroniques offre une programmation électronique éclectique, le tout dans une ambiance intimiste. Du 7 au 9 mai, des dizaines d’artistes emblématiques de la scène électro envahiront l’Espace Julien pour une nuit vrombissante. Au programme : des têtes d’affiches mais aussi des découvertes. Etienne de Crécy ouvrira le festival avec sa french touch allégorique. L’occasion de découvrir ou redécouvrir un compositeur culte. Le lendemain, Brodinski, figure incontournable de la scène internationale, répandra un set enjoué, suivi de Gramatik. Cet artiste venu tout droit des États-Unis compose habilement un mélange de jazz, blues, rap et électro. Pour finir, Popof, un des pères de la techno minimal française clôturera le festival le jeudi soir. En bref, Les Vagues Electroniques promet d’être un rendez-vous immanquable pour cette année capitale. ✏ Sarah Barbier Du 07 au 09/05 à L’Espace Julien – Marseille (13) www.vagueselectroniques.com

CONCERTS À VENIR

21


22

CONCERTS À VENIR

Nouvelle Vague - mai 2013

Couleurs Urbaines Du 29/05 au 15/06 à la Seyne sur Mer, Six-Fours, Ollioules et Toulon (83). Fort de ses premières éditions, le festival Couleurs Urbaines remet ça cette année encore avec toujours autant d’éclectisme dans sa programmation. Entre concerts de musique dite actuelle, «contest» de sport urbain (roller) et «battle» de danse hip-hop, cette 5eme édition prend encore une fois l’apparat d’une manifestation multicolore en adéquation avec son temps, sur le thème des cultures urbaines, qu’elles soient artistiques ou sportives. Des têtes d’affi ches (et pas des moindres) aux artistes locaux, côté musique, il y en aura pour tous les goûts ! L’on peut d’ores et déjà citer Keny Arkana et son rap conscient très engagé politiquement, le groupe Groundation tout droit venu de la Californie avec son reggae aux accents jazzy ou encore le groupe new-yorkais META & The Cornerstones. Le musicien et chanteur Idir, l’un des ambassadeurs de la musique Kabyle

autour du monde ainsi que la DJ brésilienne Elisa Do Brasil et sa drum n’bass subtilement énergique seront aussi présents. Le dernier concert risque aussi d’être haut en couleurs : le jeune Biga Ranx et sa musique reggae aux sonorités hip-hop et électro, HK & Les Saltimbanks et leur world music aux infl uences multiples et variées (blues, chaâbi, hip-hop, reggae, etc.), enfi n, la chanteuse brésilienne Flavia Coelho présentera un répertoire extrait de son dernier album «  Bossa Muffi n  », pur melting-pot musical (entre samba, bossa nova, musiques populaires nordestines, reggae et musiques africaines). La scène locale sera également représentée comme il se doit. Une diversité culturelle qui ne devrait pas vous laisser indifférent. ✏ Antoine Gaudin www.festival-couleursurbaines.com


Nouvelle Vague - mai 2013

SCeneS Du MonDe

Le Pradet et Sarava présentent la deuxième édition de leur festival Scènes du Monde. Un événement où se rencontrent et se mélangent différentes cultures à travers des concerts, des expositions et des ateliers créatifs avec les ar-

CONCERTS À VENIR

23

tistes (chants, danses, percussions, etc.). Cette année, le Brésil, le Maghreb et l’Espagne sont au centre de l’attention. Le groupe hispano-algérien Barrio Chino mêle les trois pays en créant une world-music méditerranéenne vivante qui évolue au fil des voyages et des rencontres. Suivi des musiciens de Livia-Negas Lucas, qui allient astucieusement musique jazz et samba en proposant un ensemble de chansons douces et enivrantes, guidées par la voix mélodieuse et colorée de la chanteuse brésilienne. A ces deux groupes expérimentés sont conviés en première partie des artistes complémentaires qui feront de ces soirées un veritable voyage à la confluence heureuse de l’Espagne, du Maghreb et du Brésil. ✏ Shani de Vecchi Du 10 au 11/05 à L’espace des Arts - Le Pradet (83) www.le-pradet.fr


24

CONCERTS À VENIR

Nouvelle Vague - mai 2013

PinK MaRtini

Le groupe lyonnais Broc est créé en 2011 par des amis de longue date : Stéphane Augagneur (guitariste), Éric Delbouys (batteur) et Stéphane Balmino (chanteur). Au départ une «formule» simple alliant une batterie et une guitare influencées par Led Zeppelin, Nick Cave, etc. Les musiciens expérimentés (ancien batteur des Têtes Raides) imaginent un projet rock français authentique simple et puissant, qui va très vite s’agrandir et laisser une place à Arthur Gandara, le bassiste, «recruté en vue du live». Ils offrent donc une formation traditionnelle basse, batterie, guitare, chant, rock & roll indéniablement orientée blues. Cela forme au final un bon mélange énergique et technique. Les paroles sont recherchées et le chant est très mélodique voire poétique. Il ne prend pas le dessus sur les instruments et en devient presque un. C’est une sorte de fusion agréablement surprenante et originale qui nous laisse apprécier les qualités des musiciens. Seront également présents deux autres groupes: les Robertes avec leur univers artistiquement trash et le duo électro-rock bariolé No Pop Nihiliste (NON !) totalement décalé. ✏ Shani de Vecchi Le 11/05 à la MJC Picaud – Cannes (06)

Originaire de l’Oregon aux Etats-Unis et composé de la chanteuse China Forbes ainsi que d’une douzaine de musiciens (dont la plupart sont issus de grands orchestres symphoniques), ce groupe est, album après album, toujours aussi inclassable. On ne peut lui accorder de genre particulier. Les influences sont variées (pop rétro, jazz, latino, lounge-music, classique) et les textes chantés dans toutes les langues, du français à l’anglais en passant par l’espagnol, l’italien, le japonais et même l’arabe, le grec moderne et le croate, bref ! Pink Martini est ce que nous pourrions appeler un vrai «melting-pot musical» ou bien, pour aller plus loin, l’éclectisme personnifié. Un premier opus, « Sympathique » sorti en 1997 et comptant le célèbre titre « Je ne veux pas travailler », leur vaut un double disque d’or en France. Puis, de 2004 à 2011, le groupe sort sept nouveaux albums et, fort de sa renommée et de son univers multiculturel, enchaîne les tournées à une échelle internationale. Cette année, après plusieurs dates un peu partout en France, c’est au tour des Alpes-Maritimes d’accueillir ce bonbon acoustique. ✏ Antoine Gaudin Le 11/05 à Anthéa – Antibes (06) www.pinkmartini.com

Photo : Adam Levey

BRoC


26

CONCERTS À VENIR

Nouvelle Vague - mai 2013

jaZZ in aRleS

aRaBeSQueS

« Le jazz, c’est ce qui nous permet d’échapper à la vie quotidienne » a un jour dit Stéphane Grappelli, grand jazzman français. C’est ainsi, via la musique jazz, que la commune arlésienne va nous permettre d’échapper à cette monotonie quotidienne toute une semaine durant, pendant la 18ème édition de Jazz in Arles. Des virtuoses français (Edouard Ferlet, Thomas Enhco Trio, Guillaume de Chassy Trio), comme des grands noms de la côte Est américaine (Marilyn Crispell & Gerry Hemingway Duo, Ralph Alessi & Fred Hersch Duo) se succéderont lors de ces 7 jours de fête. Sans oublier le Susanne Abbuehl Quartet qui jouera en live son dernier album « The Gift », un album sorti cette année même, autant dire que le nom de cet opus est pour le coup bien choisi ! Avec cette programmation de qualité, avalanche de virtuosité, il y a effectivement de quoi lui échapper, à la vie quotidienne. Pour les plus férus de jazz, il sera même sans doute difficile de s’y replonger, l’émerveillement indemne. Une belle semaine musicale en perspective pour découvrir ou redécouvrir, les différentes formes du jazz actuel. ✏ Antoine Gaudin Du 11 au 18/05 à La Chapelle du Méjan – Arles (13) www.lemejan.com

Pour décrire ces 8èmes rencontres des arts du monde arabe, l’appellation «festival» peut paraitre bien faible. De par la variété des animations proposées ainsi que du contexte commémoratif qui gravite autour de l’évènement, celui-ci se situerait plutôt à la croisée de la célébration culturelle, de l’expression artistique et du témoignage historique. Un moment de partage et d’échange pour les uns, de découverte pour les autres. Au programme : des expositions photographiques, des projections de films, du théâtre, du cirque, des contes, des tables rondes, des performances, des stages d’initiation et bien entendu, des concerts ! Côté musique, seront ainsi présents : la chanteuse tunisienne Dorsaf Hamadani et ses quatre musiciens, le Duo Sabil et Imed Alibi et leur musique contemporaine du Proche-Orient, Souad Massi et Eric Fernandez (Chœur de Cordoue) entre pop, folk-rock, chaâbi et musique arabo andalouse, le joueur de luth Omar Bashir, sans oublier Zaho la chanteuse r’n’b et bien d’autres encore. ✏ Antoine Gaudin Du 13 au 19/05 à Montpellier (34) www.festivalarabesques.fr


28

CONCERTS À VENIR

Nouvelle Vague - mai 2013

-M-

RiChaRD Bona

Est-il encore nécessaire de présenter Matthieu Chedid (alias M) ? Auteur, compositeur, multiinstrumentiste et guitariste de génie. Son « mojo » tourne en boucle sur les ondes, son dernier album « îl », se vend comme des petits pains, mais il n’en oublie pas d’être généreux et de donner un concert gratuit à ciel ouvert dans Paris. Alors voilà, vous avez été patients et Monsieur « M » arrive enfin en province pour donner une série de concerts dans notre belle région. On pourra y retrouver bien sûr des titres cultes comme « Onde Sensuelle », « Je dis M » ou « J’ai le complexe du Corn Flakes ». Pour la date de Marseille ne cherchez plus c’est déjà complet, mais de nouvelles dates ont d’ores et déjà été annoncées pour le mois de Décembre à Marseille et Toulon. D’excellents concerts à coup sûr avec des musiciens de qualité comme seul Mathieu sait les choisir. ✏ Céline Dehédin En concert le 15/05 au Dôme- Marseille (13), le 16/05 à Nikaïa- Nice (06), le 17/05 au Park & Suites Arena – Montpellier (34), le 04/12 au Zenith Omega – Toulon (83), le 06/12 au Park & Suites Arena – Montpellier (34), le 07/12 au Dôme – Marseille (13) et le 21/12 à Nikaïa – Nice (06).

De son village natal au Cameroun, en passant par l’Allemagne et la France, avant de gagner finalement New York, Richard Bona a écumé les clubs de jazz où ses prestations ont toujours été appréciées et l’ont ainsi poussé à avancer et à évoluer. Autodidacte, multi-instrumentiste, bassiste hors normes, auteur, compositeur et chanteur, Bona a toujours refusé de s’enfermer dans un style musical. Par conséquent il a toujours cherché l’inspiration dans le jazz, l’afrobeat, les chants traditionnels, la bossa nova, la pop et le funk, en créant ainsi un style bien à lui. Après avoir joué “derrière les autres” durant des années, il mène depuis 1999 une carrière solo comprenant 6 albums, tout en multipliant ses collaborations. Il posera notamment sa voix chaude, de la basse, de la contrebasse, des percussions et de la kalimba sur une vingtaine d’albums (de Jacques Higelin à Omara Portuondo). Son nouvel album « Bonafied » vient juste de sortir. Il comprend, entre autre un featuring avec Camille. ✏ Lyuba Sofronieva Le 16/05 à l’Espace culturel André Malraux – Six Fours (83), le 17/05 à l’Espace Julien – Marseille (83) et le 18/05 au Théâtre Lino Ventura – Nice (06) www.bonamusic.com


Nouvelle Vague - mai 2013

jouteS MuSiCaleS De PRinteMPS

C’est au cœur de la Provence Verte, à l’abri de l’insolente effervescence du littoral azuréen, dans la paisible, charmante et authentique petite bourgade de Correns, premier «village Bio de France», que prendront places les 16eme Joutes Musicales de Printemps, l’éco-festival des nouvelles musiques traditionnelles du monde organisé par Le Chantier depuis 1998. Plus de vingt représentations en tous genres (créations, scènes, jeune public, bals, palabres et pratiques amateurs) se succèderont le temps d’un weekend (celui de la Pentecôte), entre musiques et traditions, entre mémoire et modernité. Les habitués du genre et autres curieux sauront apprécier de nombreux artistes tels que le Mélonius Quartet et leurs galoubet-tambourins, l’Isabelle Bazin Quartet, les duos Identitats, Quiet Place et Venue d’Ailleurs, de même que le libanais Oussama Abdel Fattah et sa musique traditionnelle arabo-orientales, Zé Luis le chanteur de morna ou encore le Gitanistan Orkestra aux origines et saveurs variées, etc. Un évènement artistique singulier, coloré, à la fois intimiste et convivial. ✏ Antoine Gaudin Du 17 au 19/05 à Correns - (83) www.le-chantier.com

CONCERTS À VENIR

29


30

CONCERTS À VENIR

Nouvelle Vague - mai 2013

la nuit RouGe

thiS iS not a loVe SonG

Après deux ans d’absence, la grande frénésie électronique est de retour pour un weekend entier. Les 17 et 18 mai prochain, la cité phocéenne vibrera au rythme des basses. Deux soirées, deux ambiances différentes. Pour sa septième édition, le festival n’a pas fait les choses à moitié et sa programmation fait plutôt saliver. Le premier soir sera plutôt dubstep/ drum & bass avec notamment la venue de Netsky, Doctor P ou encore Habstrakt, tandis que le samedi soir sera clairement techno/house avec au programme l’incommensurable Carl Craig, l’excellent Oxia, Joris Voorn ou Guy Gerber. Au total, plus de 40 artistes dispatchés sur les deux soirs. Créé en 2005, la Nuit Rouge à pour vocation de faire venir la crème des Djs de la scène électronique actuelle, de quoi faire pâlir les voisins européens. Plus qu’un simple festival, c’est un véritable spectacle de lumières et d’effets spéciaux qui aura lieu au Dock des Suds. Deux soirées pour les amateurs de bons sons. Deux soirées pour danser jusqu’au petit matin. Deux soirées qui risquent d’en fatiguer plus d’un. ✏ Sarah Barbier Les 17 et 18/05 au Dock des Suds – Marseille (13) www.facebook.com/La.Nuit.Rouge.Festival

La toute première édition du festival d’indie rock « This Is Not A Love Song » aura lieu fin mai 2013 à Paloma, à Nîmes. Il est organisé par Come on People et la SMAC Paloma, deux grandes associations musicales du Sud de la france, qui n’y sont pas allés de main morte en invitant des artistes d’anthologie. Vous pourrez assister, entre autres, aux concerts de Dinosaur Jr, The Breeders, Black Strobe et Daniel Johnston. Mais aussi aux représentations de DJ de renom comme Busy P et Amon Tobin. La ville de Nîmes accueillera également des artistes plus actuels, mais non moins talentueux : Animal Collective, Death Grips, La Femme, TNGHT, Hanni El Khatib, Connan Mockasin. Bref une programmation digne de ce nom qui promet un festival haut en couleurs. En effet, pas moins de 40 artistes seront présents sur les quatre jours soit dix concerts par jour répartis dans deux salles. Amateurs de musique indie, de pop et de rock, voici une première qui s’annonce impressionnante pour un «new-born festival» à ne manquer sous aucun prétexte. ✏ Shani de Vecchi Du 22 au 25/05 à Paloma - Nîmes (30) www.thisisnotalovesong.fr


Nouvelle Vague - mai 2013

eSPRit MuSiQue

Les trois lauréats nationaux du concours Jeunes Talents Caisse d’Epargne, vont bientôt se produire sur sept scènes de France dans le cadre de la tournée Esprit Musique 2013. Évoluants tous plus ou moins dans un univers rock, le show risque d’être chaud ! Monter sur scène et partager leur musique avec le public, ces révélations

CONCERTS À VENIR

31

n’attendent que ça et comptent bien le prouver ! Les trois garçons du groupe The George Kaplan Conspiracy (lauréats de la région Bourgogne) joueront leur musique électro-pop rock rétro qui rappelle parfois la new wave des années 80. The Same Old Band (lauréat de la région Bretagne) sera aussi présent, accompagné de son rock psychédélique teinté de blues. Entre riffs de guitares lancinants et voix absorbée, ce trio vous envoutera dès les premières notes. Enfin n’oublions pas le troisième groupe, Backstage Rodeo (lauréat de la région Lorraine) et leur «  rock underground déjanté  ». Quatre garçons qui ont déjà côtoyé sur scène des artistes de renom tel que The Hives. Ah oui, j’ai failli oublier, les concerts sont gratuits ! ✏ Antoine Gaudin Le 22/05 au Cargot de Nuit – Arles (13) www.espritmusique.fr


32

CONCERTS À VENIR

Nouvelle Vague - mai 2013

MeloDy’S eCho ChaMBeR

eleCtRo DeluXe

A mi-chemin entre la pop rétrofuturiste et le rock psychédélique des sixties, voici Melody’s Echo Chamber, le beau projet de la française Melody Prochet. Cet auteur-compositrice, multiinstrumentiste est aussi accessoirement la petite amie de Kevin Parker, le leader de Tame Impala. Avec l’aide de son « boyfriend  », Melody décide de disloquer son groupe précédent Bee’s Garden, de laisser tomber les chansons guillerettes et de plutôt se tourner vers le psychédélisme pur. Sorti en 2012, son premier album «  Melody’s Echo  » est un véritable joyau acidulé, un subtile mélange de Charlotte Gainsbourg et de Trish Keenan (Broadcoast), une ode à la douceur. Le titre « I Follow You », le montre bien : cet album est beau et lumineux. Avec sa voix sensuelle et ses mélodies mélancoliques, Melody incarne l’élégance même. On retrouve bien évidemment une ambiance vaporeuse propre à Tame Impala mais avec la lasciveté de Melody en plus. En somme : un excellent cocktail en cette période pré-estivale ! ✏ Sarah Barbier Le 23/05 à Paloma – Nîmes (30), le 28/05 au Poste à Galène – Marseille (13) melosechochamber.tumblr.com

Electro Deluxe? Pourquoi Electro? On parle surtout d’un groupe de funk avec des touches de jazz et de hip hop ! Les grenoblois Thomas Faure au saxophone et Gaël Cadoux aux claviers, ainsi que les parisiens Jérémie Coke à la basse et Arnaud Renaville à la batterie forment en 2001 un groupe aux influences multiples et variées. Proposant des featurings de talent au fil des années avec notamment 20Syl (C2C, Hocus Pocus), Ben l’Oncle Soul, Flavio Boltro ou Didier Lockwood, Electro Deluxe à déjà démontré son talent avec ses trois albums et son live. Au fil de l’aventure, de nombreux musiciens plus talentueux les uns que les autres se sont ajoutés au quatuor. E2lux c’est deux formations: sept musiciens pour le «band» ou dix-huit pour le «big band»! Influencé par Herbie Hancock, Miles Davis en passant par Maceo Parker et D’Angelo, le septuor n’a pas fini de nous faire vibrer durant sa tournée E2LUX Tour 2013, avec une maturité certaine et de nouveaux éléments apportant d’autres horizons au groupe déjà très éclectique. ✏ Shani de Vecchi Le 24/05 à L’usine - Istres (13), le 28/06 à la Fete de la musique - Cruis (04), le 20/07 à Jazz in Toulon - Toulon (83), le 02/10 au Cargot de nuit - Arles (13), le 03/10 au Poste à Galène Marseille (13) et le 04/10 à Victoire 2 - Montpellier (34). www.electrodeluxe.com


Nouvelle Vague - mai 2013

thiS iS (not) MuSiC

Créé spécialement pour Marseille Provence capitale de la culture 2013, This is (not) music investira la Friche la Belle de Mai pendant plus de quarante jours et quarante nuits du 25 avril au 9 juin. Quarante jours qui proposeront une vision inédite de la culture urbaine. En effet, le festival mélangera arts contemporains (street-art, custom, graphique, projections, etc.),

CONCERTS À VENIR

33

sports urbains (skate, bmx, etc.) et concerts. La programmation réserve de bonnes surprises pour tous les amateurs de musique actuelle. Du rap américain, du hip-hop old school, de l’électro mais aussi de la soul et du rock. Au rendez-vous : Cody Chesnutt, le digne héritier de Al Green, entre rock et soul le 25 avril. The Undertones, le groupe de rock qui a notamment interprété le tube « Teenage Kicks » le 27 avril. Le hip-hop incontournable de Dope D.O.D le 2 mai. Pete Doherty et ses balades anglaises aux accents rock le 3 mai. Para One et sa sulfureuse électro le 7 mai. La venue évènement de Major Lazer, subtile mélange de reggae et d’électro. Mais aussi Grems, Liars, La Femme et bien d’autres encore. ✏ Sarah Barbier Du 25/05 au 09/06 à la Friche de la Belle de Mai – Marseille (13) thisisnotmusic.org


34

CONCERTS À VENIR

Nouvelle Vague - mai 2013

GRounDation

Peu après la fin de sa tournée traditionnelle «Hommage à Bob Marley», le combo californien Groundation entrepend un Spring European Tour. On dit qu’assister à un de leurs concerts est une expérience unique, une séance hypnotique ou un cool trip musical. On dit aussi que Groundation est un des meilleurs groupes de la scène reggae actuelle qui, pendant ses 15 ans d’existence a collaboré avec de nombreuses grosses pointures de la scène reggae: Pablo Moses, Cedric Myton, Don Carlos, Apple Gabriel, Ras Michael, Ijahman Levi, Marcia Higgs, pour ne citer qu’eux. Côté musique, Groundation ajoute au reggae roots des moments jazzy, funky et dub captivants. Côté textes, comme tous les représentants du genre, le pillier du groupe Harrison Stafford y passe des messages de paix et de partage. Ainsi, lorsque en 2012 le monde subit les guerres, la famine et l’incertitude, Groundation construit une arche aux couleurs d’un arc-en-ciel. Le résultat s’appelle «Building An Ark», dernier album du combo. ✏ Lyuba Sofronieva Le 29/05 au Théâtre Lino Ventura – Nice (06), le 30/05 à Paloma – Nîmes (30), le 31/05 à l’Espace Culturel André Malraux – Six Fours (83) et le 08/08 au Place du Grand Jardin – Vence (06) www.groundation.com


Biot a MuSiQueS

No men allowed ! La ville de Biot met à l’honneur les dames cette année. Pour la cinquième édition de son festival Biot à Musiques, elle a invité exclusivement des artistes féminines. Elle offre le dernier samedi de mai et les trois premiers de

juin une série de concerts allant de l’électro à la pop en passant par le jazz et le reggae. En effet, Billie, artiste à la voix enivrante et à la prose sensuelle ouvrira le bal. La semaine suivante, ce sera au tour de Blessed Connexion, groupe de reggae qui crée sa musique grâce aux influences variées de ses membres, pour proposer des créations teintées de soul, de ragga, de roots et de ska. Sept jours plus tard, c’est Deborah de Blasi, sa voix surprenante et son jazz manouche inspiré par Sanseverino et Django Reinhardt qui montera sur scène. Enfin, Andromakers, le célèbre duo aixois de pop électronique clôturera ce festival en proposant leur répertoire original, aérien et rêveur. ✏ Shani de Vecchi Du 25/05 au 15/06 au Jardin Frédéric Mistral et au Centre historique – Biot (06). www.biot.fr


Le spécial festivals été 2013

Un numéro exceptionnel ! 20 000 exemplaires 500 points de diffusion dans le 06, le 13 et le 83 Sortie le 21 juin 2013

« Tous les

concerts de l’été dans votre poche ! »

Communiquer dans notre

« Spécial Festivals » c’est :

Valoriser votre événement Générer un fort impact médiatique Toucher un large public

Votre contact Margaux Maurisset 06 03 44 11 31

communication@nouvelle-vague.com


Nouvelle Vague - mai 2013

AGENDA CONCERTS

37

Mai 2013 01 VALENTIN CLASTRIER / HERVÉ BIROLINI Parvis de l’Opéra - Marseille (13) 20:30 01 PENNYWISE / MONKEY BUSINESS Le Sonambule - Gignac (34) 21:00 02 Festival de musiques Arabo-Andalouses de Nice : NAGUILA Centre Universitaire Méditerranéen - Nice (06) 19:00: 02 MICHEL BENITA / MANU CODJIA DUO Le Cri du Port - Marseille (13) 02 This is (not) Music : DOPE D.O.D Le Cabaret Aléatoire - Marseille (13) 20:00 02 PETER VON POHEL Hotêl Dieu - Marseille (13) 19:30 02 ETHS / DETOXED Secret Place - St Jean de Védas (34) 20:00 02 SEPULTURA / HAMMERCULT Espace Culturel André Malraux - Six-Fours-Les-Plages (83) 20:30 02 ELISA 4 Le Barathym - Toulon (83) 03 OUT OF SCHOOL ACTIVITIES / LE REPARATEUR Le Kfequoi - Villeneuve (04) 21:30 03 FULGEANCE Le PandaBar - Nice (06) 20:30 03 BENOIT ET LA LUNE Royal Casino - Mandelieu (06) 21:00 03 Festival de musiques Arabo-Andalouses de Nice : SYRINE BEN MOUSSA Centre Universitaire Méditerranéen - Nice (06) 19:00 03 WHOS’MIKE / COLLECTIF KOWABUNGA Dan Racing - Marseille (13) 03 ANDROMAKERS / HAROLD ABSTRAXION Seconde Nature - Aix en Provence (13) 20:00 03 MARKIZE / MIND Le Poste à Galène - Marseille (13) 21:00 03 ALINE / DISSONANT NATION Cargo de Nuit - Arles (13) 21:30 03 HUGO KANT MJC L’Escale - Aubagne (13) 21:00 03 MARION RAMPAL La Meson - Marseille (13) 20:00 03 This is (not) Music : PETER DOHERTY Le Cabaret Aléatoire - Marseille (13) 20:30 03 MARION RAMPAL La Meson - Marseille (13) 20:00 03 CHEIK ZEIN MAHMOUD Cité de la Musique - Marseille (13) 20:30 03 COBRA / JOSE AND THE (METAL) WASTEMEN / LES FUSES Mistral Palace - Valence (26) 20:30 03 RAGGASONIC Le Zinga Zanga - Béziers (34) 03 TRIVEN / LES CHANTOUILLEUSES / KNUT PETTER VANGOL Eglise Source de Vie - Fréjus (83) 03 JPHI Le Barathym - Toulon (83) 04 HYPHEN HYPHEN Centre culturel René Char - Digne (04) 21:00 04 LE BARON DE VEZELINE / RED HANDZ Le Kfequoi - Villeneuve (04) 21:30 04 Tremplin Musik contest édition jazz Médiathèque Albert Camus - Antibes (06) 16:00 04 DEPECHE MODE Palais Nikaia - Nice (06) 20:00 04 ZINE & ENRIQUE FLAUTA Théâtre de l’impasse - Nice (06) 20:00 04 FRANCOISE MIRAN / JOHANNA PIRAINO CAL St Augustin - Nice (06) 20:30 04 Festival de musiques Arabo-Andalouses de Nice : TESNIME Centre Universitaire Méditerranéen - Nice (06) 19:00 04 ARIANE MOFFATT Le Poste à Galène - Marseille (13) 20:30


38

AGENDA CONCERTS

Nouvelle Vague - mai 2013

04 MOUSSU T L’Usine - Istres (13) 21:00 04 LES POULETTES Pavillon M - Marseille (13) 21:00 04 ZS / DON VITO / DAIKIRI L’Embobineuse - Marseille (13) 21:00 04 ALINE / LES ROBERTES / DISSONANT NATION MJC L’Escale - Aubagne (13) 21:00 04 BENOIT PAILLARD DUO Roll’Studio - Marseille (13) 19:30 04 JEANNE GARRAUD Théâtre et Chansons - Aix en Provence (13) 20:30 04 NADJ / OH TIGER MOUNTAIN / AD PRODUCTION Le Portail Coucou - Salon de Provence (13) 21:00 04 DISSONANT NATION / LES ROBERTES / ALINE MJC L’Escale - Aubagne (13) 21:00 04 GUERILLA POUBELLE / BRUTAL CHERIE / LUNCH / EN UN SEUL MAUX Secret Place - St Jean de Védas (34) 20:00 04 SEBASTIEN ROMEO Le Barathym - Toulon (83) 04 HILIGHT TRIBE / FEDAYI PACHA Espace Folard Morières (84) 20:00 04 LANA DEL REY Opéra Garnier - Monaco (98) 20:30 05 Festival Gravitations : WLADIMIR ANSELME / IRAKA / ECART La Meson - Marseille (13) 20:00 05 WLADIMIR ANSELME / ECART / IRAKA La Meson - Marseille (13) 20:00 05 QUATUOR Á CORDES DA VINCI Théâtre Galli - Sanary-sur-Mer (83) 17:00 07 THE LOW BUDGET MEN Espace Loisirs Francis Huger - Vallauris (06) 20:30 07 IVAN SMAGGHE Le Cargo de Nuit - Arles (13) 22:00 07 BAZOOKA / RED HEX / LES ROBERTES L’Embobineuse - Marseille (13) 20:30 07 MATHIS HAUG / LENA AND THE DEEP SOUL Le Sonambule - Gignac (34) 21:00 07 SEPTIC FLESH / FLESHGOD APOCALYPSE / CARACH ANGREN / THE DESCENDING Secret Place - St Jean de Védas (34) 20:00 08 Prog’ Sud : ECLAT / ALEX CARPANI BAND Jas’Rod - Les Pennes Mirabeau (13) 20:30 08 LA CARAVANE PASSE Le Portail Coucou - Salon de Provence (13) 20:30 08 SALIF KEITA Espace Culturel André Malraux - Six-Fours-Les-Plages (83) 20:30 09 ART BEAT / PAUL MORRIS & DAVID ZINCKE B Spot - Nice (06) 19:30 09 B Side : SPECTRUM / POSTCOÏTUM L’Embobineuse - Marseille (13) 20:30 09 This is (not) Music : YASIIN BEY AKA MOS DEF Le Cabaret Aléatoire - Marseille (13) 09 Prog’ Sud : TELESCOPE ROAD / YUKA &CHRONOSHIP / LAZULI Jas’Rod - Les Pennes Mirabeau (13) 20:30 10 PRESS GANG METROPOL B Spot - Nice (06) 20:30 10 DELUXE Le Moulin - Marseille (13) 20:30 10 EVEN IF / TEMENIK ELECTRIC L’Usine - Istres (13) 21:00 10 CALLE FLAMENCA Cargo de Nuit - Arles (13) 21:30 10 Prog’ Sud : ELORA / CHILDREN IN PARADISE / PROFUSION Jas’Rod - Les Pennes Mirabeau (13) 20:30 10 CANARDO / BENI BLANCO Secret Place - St Jean de Védas (34) 20:00


10 GREGORY PORTER Espace Félix-Martin - Saint-Raphaël (83) 10 DOCTOR JAZZ SOCIETY & OLD DREAMERS JAZZ BAND Théâtre Galli - Sanary-sur-Mer (83) 21:00 10 AMORANGI / ALEX PARDOSSI CREP - Toulon (83) 19:30 10 BARRIO CHINO / LA ULTIMA Espace des Arts - Le Pradet (83) 20:30 11 PIERRE WAX Le PandaBar - Nice (06) 21:00 11 BROC / LES ROBERTES / NON ! MJC Picaud - Cannes (06) 21:00 11 WELCOME TO ROSEBUD Médiathèque Noailles - Cannes (06) 18:00 11 MAJOR LAZER Le Cabaret Aléatoire - Marseille (13) 11 LA Y KA QUATUOR Roll’Studio - Marseille (13) 19:30 11 This is (not) Music : MAJOR LAZER Le Cabaret Aléatoire - Marseille (13) 22:00 11 Prog’ Sud : WEEND’Ô / HERBA D’HAMELI / MANGALA VALLIS Jas’Rod - Les Pennes Mirabeau (13) 20:30 11 MONALISA / BIG PANDA / DRIVE TO THE END Le Portail Coucou - Salon de Provence (13) 21:00 11 SEXION D’ASSAUT Zenith Omega - Toulon (83) 11 TELO MARTIUS / WAYAZ / KHOYA & FRIENDS CREP - Toulon (83) 19:30 11 LIVIA-NEGA LUCAS / HAKIM HAMADOUCHE & DJAMEL TAOUCHT Espace des Arts - Le Pradet (83) 20:30 12 DANKO JONES Le Moulin - Marseille (13) 19:00 12 FAR FROM FINISHED / DOT DASH ! / GARGAMOLS Secret Place - St Jean de Védas (34) 20:00 13 Jazz in Arles : JOURNAL INTIME Chapelle du Méjan - Arles (13) 18:30 14 USTAD SHAHID PARVEZ / PHILIPPE PUGET / NIHAR MEHTA / SUDESHNA BHATTACHARYA Médiathèque de Mouans Sartoux - Mouans Sartoux (06) 19:30 14 Jazz in Arles : MARILYN CRISPELL & GERRY HEMINGWAY DUO Chapelle du Méjan - Arles (13) 20:30 14 DANY BRILLANT Le Dôme - Marseille (13) 20:30


40

AGENDA CONCERTS

Nouvelle Vague - mai 2013

14 CHANSONS PLUS BIFLUOREE La cigalière - Sérignan (34) 21:00 14 AL & THE BLACK CATS / MR WHITE Secret Place - St Jean de Védas (34) 20:00 15 DANY BRILLANT Palais Nikaia - Nice (06) 20:30 15 STEPHAN EICHER Théâtre Lino Ventura - Nice (06) 15 LAURENT MONTAGNE La Presqu’île - Annonay (07) 18:30 15 Jazz In - Arles : THOMAS ENHCO TRIO / EDOUARD FERLET Chapelle du Méjan - Arles (13) 20:30 15 TYGA Le Moulin - Marseille (13) 20:30 15 SANDRA GIULIANI Secret Place - St Jean de Védas (34) 18:00 16 M Palais Nikaia - Nice (06) 16 TEKI LATEX Le PandaBar - Nice (06) 20:30 16 YARON HERMAN QUARTET Le Cri du Port - Marseille (13) 16 MARC LAVOINE Le Dôme - Marseille (13) 20:00 16 Jazz in - Arles : GUILLAUME DE CHASSY TRIO Chapelle du Méjan - Arles (13) 20:30 16 CLAIR DE LUNE MJC L’Escale - Aubagne (13) 20:30 16 TCHOUNE TCHANELAS J1 - Marseille (13) 15:30 16 DAMN’ / TOUCHE LE FONK / LES VEDETTES Mistral Palace - Valence (26) 20:30 16 RICHARD BONA Espace Culturel André Malraux - Six-Fours-Les-Plages (83) 20:30 16 STEPHAN EICHER Salle de l’Étoile - Châteaurenard (84) 20:00 17 CHRISTINA ROSMINI Centre culturel René Char - Digne (04) 21:00 17 CASA GRINTA / LA CABOCHE Le Kfequoi - Villeneuve (04) 21:30 17 MICHEL BORLA TRIO XPRESSO / ANABEL + SALGOS / CHAMPOLLION La Zonmé - Nice (06) 20:00 17 NUIT ROUGE Dock des Suds - Marseille (13) 17 Jazz In - Arles : FRED HERSCH & RALPH ALESSI DUO Chapelle du Méjan - Arles (13) 20:30 17 THE MOON INVADERS / VICTOR RICE Le Poste à Galène - Marseille (13) 20:00 17 DIDIER SUPER L’Usine - Istres (13) 21:00 17 L’AMATEUR Seconde Nature - Aix en Provence (13) 20:00 17 CHARLES HAYWARD / ATOMIZADOR L’Embobineuse - Marseille (13) 21:00 17 La Nuit Rouge : NETSKY / DOCTOR P / CONGOROCK TOXIC AVENGER / BROWN & GAMMON / FEED ME FAR TOO LOUD / SPIKY THE MACHINIST HABSTRAKT / FUTURE SKANKERZ CREW Dock des Suds - Marseille (13) 17 Jazz in Arles : RALPH ALESSI / FRED HERSCH DUO Chapelle du Méjan - Arles (13) 20:30 17 PRIMA DONNA / LITTLE BOX Mistral Palace - Valence (26) 21:00 17 CIG’ AND SOUL La cigalière - Sérignan (34) 21:00 17 M Parks & Suites Arena - Montpellier (34) 17 M.O.P / EPMD Victoire 2 - Montpellier (34) 20:00 17 Arabesques : DORSAF HAMDANI Domaine d’O - Montpellier (34) 19:00


Nouvelle Vague - mai 2013

AGENDA CONCERTS

41

17 LO COR DE LA PLANA Théâtres en Dracénie - Draguignan (83) 20:30 17 Joutes Musicales de Printemps : LE MELONIUS QUARTET Place du Village - Correns (83) 20:30 17 Joutes Musicales de Printemps : PATRICK VAILLANT Village de Correns - Correns (83) 20:30 17 BIGA*RANX Awkaba - Avignon (84) 21:00 18 CAPORAL TORTUE / QUEYRAS BROTHERS AND SISTERS Le Kfequoi - Villeneuve (04) 21:30 18 RICHARD BONA Théâtre Lino Ventura - Nice (06) 18 MARC LAVOINE Palais Nikaia - Nice (06) 18 ZOMBIE CIRCUS SHOW Espace Montgolfi er - Davezieux (07) 20:30 18 CATHY HEITING Théâtre et Chansons - Aix en Provence (13) 20:30 18 Jazz In Arles : SUSANNE ABBUEHL QUARTET Chapelle du Méjan - Arles (13) 20:30 18 HEADWAR & PAKITO BOLINO / SCORPION VIOLENTE / LES CHEVAUX DE DUSSELDORF L’Embobineuse - Marseille (13) 21:00 18 La Nuit Rouge : JORIS VOORN / CARL CRAIG / GUTI / IDA ENGBERG / OXIA / DJ MURPHY / GUY GUERBER / MARCEL FENGLER / RYAN ELLIOT / CITIZEN KAIN... Dock des Suds - Marseille (13) 18 Jazz in - Arles : SUSANNE ABBUEHL QUARTET Chapelle du Méjan - Arles (13) 20:30 18 Zic’Aulnes : YOUSSOUPHA / SINSEMILIA / SCARECROW / NAIVE NEW BEATERS / PENSE-BETE / THE HOST / MC2 Etang des Aulnes - Saint-Martin de Crau (13) 21:00 18 AL’TARBA ET DJ NIXON Le Portail Coucou - Salon de Provence (13) 21:00 18 SEBASTIEN FAURE / PLEASURE LOVE / FRAICHEUR / KARNIVAL Mistral Palace - Valence (26) 21:00 18 BIGA RANX Victoire 2 - Montpellier (34) 20:00 18 Arabesques : DUO SABIL et IMED ALIBI Domaine d’O - Montpellier (34) 19:00 18 Arabesques : CHŒURS DE CORDOUE Domaine d’O - Montpellier (34) 22:00 18 SVART CROWN / ARK OF DESCENT / NECROVERDOSE Secret Place - St Jean de Védas (34) 20:00 18 Joutes Musicales de Printemps : ANDRE RICROS La Fraternelle - Correns (83) 14:30 18 Joutes Musicales de Printemps : BELOUGA QUARTET Fort Gibron - Correns (83) 15:00 18 Joutes Musicales de Printemps : IDENTITATS Eglise de Correns - Correns (83) 15:30 18 Joutes Musicales de Printemps : VENUE D’AILLEURS La Fraternelle - Correns (83) 17:00 18 Joutes Musicales de Printemps : BELOUGA QUARTET Fort Gibron - Correns (83) 17:00 18 Joutes Musicales de Printemps : QUIET PLACE Eglise de Correns - Correns (83) 17:30 18 Joutes Musicales de Printemps : L’ÂME NUE Théâtre de Verdure - Correns (83) 18:00 18 Joutes Musicales de Printemps : ZE LUIS Théâtre de Verdure - Correns (83) 20:00 18 Joutes Musicales de Printemps : GITANISTAN ORKESTRA Théâtre de Verdure - Correns (83) 21:30 18 Joutes Musicales de Printemps : ISABELLE BAZIN QUARTET La Fraternelle - Correns (83) 23:00 18 ZAHO Omega Live - Toulon (83) 18 Les Joutes Musicales : BELOUGA QUARTET / IDENTITATS / QUIET PLACE / ISABELLE BAZIN QUARTET / GITANISTAN ORKESTRA Village de Correns - Correns (83) 10:00 18 SEBASTIEN ROMEO Le Barathym - Toulon (83) 19 CATHY HEITING Théâtre et Chansons - Aix en Provence (13) 19:00 19 THE ANIMALS Cargo de Nuit - Arles (13) 21:30 19 Arabesques : GNAWA DIFFUSION / OMAR BASHIR / CHEIKHA RIMITTI / ZAHO Domaine d’O - Montpellier (34) 16:30


42

AGENDA CONCERTS

Nouvelle Vague - mai 2013

19 Joutes Musicales de Printemps : VEILLEE RUSTIQUE MODERNE POUR VIOLONISTE PARLEUR Fort Gibron - Correns (83) 15:00 19 Joutes Musicales de Printemps : OUSSAMA ABDEL FATTAH Eglise de Correns - Correns (83) 17:00 19 Joutes Musicales de Printemps : VEILLEE RUSTIQUE MODERNE POUR VIOLONISTE PARLEUR Fort Gibron - Correns (83) 17:30 19 Joutes Musicales de Printemps : FRANCOISE ATLAN Théâtre de Verdure - Correns (83) 18:00 19 Joutes Musicales de Printemps : LO COR DE LA PLANA & ROLAND PECOUT Théâtre de Verdure - Correns (83) 20:00 19 Les Joutes Musicales : LE JARDIN DES NUITS / OUSSAMA ABDEL FATTAH / ZELIGES Village de Correns - Correns (83) 10:30:00 20 XAVIER QUEREL L’Embobineuse - Marseille (13) 20:30 20 This is (not) Music : GREMS / NEMIR BY SKULLCANDY Le Cabaret Aléatoire - Marseille (13) 20:00 20 BEYONCÉ Parks & Suites Arena - Montpellier (34) 21 1,2,3 ZUT ! La Cigalière - Sérignan (34) 21:00 22 PAOLO FRESU DEVIL QUARTET Salle Grappelli - Nice (06) 21:00 22 BACKSTAGE RODEO / THE GEORGE KAPLAN CONSPIRACY / THE SAME OLD BAND Cargo de Nuit - Arles (13) 23 ART BEAT / PAUL MORRIS & MICHAEL RAULT B Spot - Nice (06) 19:30 23 ISABELLE OLIVIER SOLO Le Cri du Port - Marseille (13) 23 WINSTON McANUFF & FIXI Le Poste à Galène - Marseille (13) 20:00 23 This is (not) Music : LA FEMME Le Cabaret Aléatoire - Marseille (13) 21:00 23 LINA & THE JAZZ PRETENDERS Le Barathym - Toulon (83) 24 WHITE FOXES / DIRTY HONKERS Le Kfequoi - Villeneuve (04) 21:30 24 MR NOV Le Poste à Galène - Marseille (13) 20:00 24 JOOS La Meson - Marseille (13) 20:00 24 ELECTRO DELUXE L’Usine - Istres (13) 21:00 24 JOOS La Meson - Marseille (13) 20:00 24 QNSTARS Le Moulin - Marseille (13) 20:30 24 This is (not) Music : WU-TANG CLAN La Cartonnerie - Marseille (13) 20:30 24 JOOS La Meson - Marseille (13) 20:00 24 SCRATCH BANDITS CREW / LA GALE Victoire 2 - Montpellier (34) 20:00 24 CAMPING DE LUXE / BOB’S NOT DEAD Le Sonambule - Gignac (34) 21:00 24 JPHI Le Barathym - Toulon (83) 24 STYLE TRIP / EIGHT SQUARES METERS / LAYERS AND FRAMES Les Passagers du Zinc - Avignon (84) 21:00


44

AGENDA CONCERTS

Nouvelle Vague - mai 2013

25 JAMES FONTAINE / SCRIBZONE / KSR & LES CREVARDS DE LA PLAINE Le Kfequoi - Villeneuve (04) 21:00 25 Crossover : AME / DADA DISCO / GEDA / OLIVE R / H-TENZA Villa Arson - Nice (06) 25 ENRIQUE FLAUTA Green-Turtle - Nice (06) 10:00 25 PETE AND FOLKS CEDAC de Cimiez - Nice (06) 20:00 25 BILLIE / BREAKBEAT Jardin Frédéric Mistral - Biot (06) 19:00 25 JIM MURPLE MEMORIAL Domaines des Pierres Sèches - Cheminas (07) 21:00 25 NICK WATERHOUSE Le Poste à Galène - Marseille (13) 20:00 25 LES POULETTES La Ferme de Noé - Marseille (13) 19:30 25 GIEDRE Cargo de Nuit - Arles (13) 21:30 25 This is (not) Music : WOODKID La Cartonnerie - Marseille (13) 20:30 25 HARMONIC GENERATOR / CRUCIFIED BARBARA Le Portail Coucou - Salon de Provence (13) 21:00 25 LESSEN Secret Place - St Jean de Védas (34) 20:00 26 ROZE / DIRTY DASH BROTHERS Le Kfequoi - Villeneuve (04) 21:30 28 MELODY’S ECHO CHAMBER / ASHBAY Le Poste à Galène - Marseille (13) 21:00 29 GROUNDATION Théâtre Lino Ventura - Nice (06) 20:30 29 KERY JAMES Le Moulin - Marseille (13) 20:30 30 DIEGO IMBERT 4TET Le Cri du Port - Marseille (13) 30 This is (not) Music : LIARS Le Cabaret Aléatoire - Marseille (13) 21:30 30 LES AFFRANCHISTES / CONSORTIUM Mistral Palace - Valence (26) 20:30 30 SALLIE FORD AND THE SOUND OUTSIDE / GAEL FAYE Victoire 2 - Montpellier (34) 20:00 30 LOS ALEGRES Le Barathym - Toulon (83) 30 Couleurs Urbaines : KENY ARKANA Espace Culturel Malraux - Six-Fours (83) 20:00 31 SUBSONIC / THE BELFOUR Le Kfequoi - Villeneuve (04) 21:30 31 JAZZ’N MOOD MJC Picaud - Cannes (06) 21:30 31 ENRIQUE FLAUTA Green Turtle - Nice (06) 19:30 31 Crossover : KAVINSKY / PARA ONE / GREEN VELVET / WASHING MAJAZZZ Chantier 109 - Nice (06) 19:00 31 JEAN-CHARLES RICHARD/ ERIC PROST QUINTET La Presqu’île - Annonay (07) 21:00 31 SET & MATCH Le Poste à Galène - Marseille (13) 20:00 31 RAPHAËL IMBERT TRIO La Meson - Marseille (13) 20:00 31 MIM / LA PINCE / VOLX / ECONO L’Embobineuse - Marseille (13) 31 BIG BANDERS & THE HOCCITUS Mistral Palace - Valence (26) 21:00 31 Couleurs Urbaines : GROUNDATION / META & THE CORNERSTONES Espace Culturel André Malraux - Six-Fours-Les-Plages (83) 20:30 31 LA GROSSE TAMBOUILLE Le Barathym - Toulon (83)


juin 2013 01 BLESSED CONNEXION Jardin Frédéric Mistral - Biot (06) 19:00 01 Crossover : NINA KRAVIZ / JORIS VOORN / RONE / LA FEMME / SERVIETZKI Chantier 109 - Nice (06) 19:00 01 DARAN / BROC L’Usine - Istres (13) 01 THEODORE, PAUL & GABRIEL / REEVE SCHUMACHER Cargo de Nuit - Arles (13) 21:30 01 OVERLOAD / MR HART / BIG NOIZE / SOUND’N’BUTTER / DONKEY SHOT MJC L’Escale - Aubagne (13) 21:00 01 RAPHAËL IMBERT QUARTET La Meson - Marseille (13) 20:00 01 THE BESNARD LAKES Le Poste à Galène - Marseille (13) 20:30 01 POUTRE / SAISON DE ROUILLE / SATAN / HOLY FROST L’Embobineuse - Marseille (13) 01 LOS BOMBON / MELLINO Le Portail Coucou - Salon de Provence (13) 21:00 01 SET & MATCH Victoire 2 - Montpellier (34) 20:00 01 LES POULETTES Rians (83) 19:00 01 ISAYA ET GAIO Omega Live - Toulon (83) 01 FLIPSONG Grenier à Sel - Avignon (84) 01 Vaison World Electronic # 2 : MISSIL / DJ VADIM / GUEM Espace Culturel - Vaison La Romaine (84) 19:00 01 GUEM / MISSIL / DJ VADIM Espace Culturel - Vaison La Romaine (84) 02 Crossover : CHET FAKER / DJ OIL FEAT. MAGIC MALIK / HANNAH Hi Beach - Nice (06) 20:00 02 MADE IN Salle Municipale - Saint-Saturnin-lès- Apt (84) 15:00 04 Crossover : AUFGANG / NÔZE / MEKANIK KANTATIK Opéra de Nice - Nice (06) 20:00 04 OTTILIE B MJC - Venelles (13) 20:30 04 HATEBREED / UNFIT / INDUST / REPTILICUS Secret Place - St Jean de Védas (34) 19:00 05 FILLS MONKEY MJC Picaud - Cannes (06) 05 AL PAGAIE Quartier Saint-Michel - Apt (84) 15:00 05 KEVIN NORWOOD QUARTET Espace Sylla - Apt (84) 19:00 06 Crossover : PACHANGA BOYS / PONI HOAX / NO KEY FRAME / ORSETT & ONE LIGHT Hi Beach - Nice (06) 06 FILLS MONKEY MJC Picaud - Cannes (06) 06 AU SECOURS Le Cri du Port - Marseille (13) 06 COCOROSIE Espace Julien - Marseille (13) 20:30 06 DANY DORIZ BIG BAND GUEST MANU DI BANGO Espace Félix-Martin - Saint-Raphaël (83) 06 MARCEL & SOLANGE / LOUIS SCLAVIS ATLAS TRIO + KEYVAN CHEMIRANI Salle Municipale - Apt (84) 20:30 07 LAURENT GAVARD Dock des Suds - Marseille (13) 07 BASTIAN BAKER Espace Julien - Marseille (13) 20:30 07 FREDL GOSPEL LIFEXPERIENCED / GEDA Victoire 2 - Montpellier (34) 20:00 07 Couleurs Urbaines : IDIR Chateauvallon - Ollioules (83) 22:00 07 MIDDLE JAZZ ORCHESTRA Théâtre Galli - Sanary-sur-Mer (83) 21:00


46

AGENDA CONCERTS

Nouvelle Vague - mai 2013

07 MARCEL SABIANI Eglise Anglicane - Hyères-les-Palmiers (83) 21:00 07 SANDRA N’KAKE Salle Municipale - Apt (84) 20:30 07 HANNAH Médiathèque - Monaco (98) 19:00 08 SONS OF GAIA / GANG JAH MIND / BONGOAI Le Kfequoi - Villeneuve (04) 21:30 08 NUIT DU JAZZ 2013 Espace Culturel Altitude 500 - Grasse (06) 20:00 08 DEBORAH DE BLASI Jardin Frédéric Mistral - Biot (06) 19:00 08 Le Monde est chez Nous : VAGABONTU / LA MARESQUE / AQUI / LA QUADRA / ALERTE ROUGE / GARLABANDA / ARABESQUES / TAMBORES DA LIBERDAD - Aubagne (13) 12:30:00 08 HUSH Le Sonambule - Gignac (34) 11:00:00 08 JULIEN CLERC Théâtre Galli - Sanary-sur-Mer (83) 20:45:00 08 Couleurs Urbaines : ELISA DO BRASIL Le Bar à Thym - Toulon (83) 14:00 08 MADEMOISELLE ORCHESTRA Place de la Mairie - Apt (84) 19:00 08 DIDIER LOCKWOOD FRANCIS LOCKWOOD DUO Salle Municipale - Apt (84) 21:00 09 Le Monde est chez nous : GU ZHENG / ANGADJA ET IZLAN / BALAMOU K ORCHESTRA / CHORO DE GAFIEIRA - Aubagne (13) 12:30 09 Puces Rock # 2 : MY GREAT BLUE CADILLAC / STUDBAKERS Secret Place - St Jean de Védas (34) 09 AIRELLE BESSON & NELSON VERAS DUO Eglise - Gargas (84) 17:00 11 TARRUS RILEY Victoire 2 - Montpellier (34) 20:00 11 CIVIL CIVIC / MARVIN Secret Place - St Jean de Védas (34) 20:00 12 Quand Je Pense à Fernande : STEPHAN EICHER / AXEL BAUER Théâtre de la Mer - Sète (34) 21:30 12 BENJAMIN BIOLAY Espace Culturel André Malraux - Six-Fours-Les-Plages (83) 20:30 13 DÉCIB’ELLES Centre culturel René Char - Digne (04) 19:00 13 Quand Je Pense à Fernande : BENJAMIN BIOLAY / ALBIN DE LA SIMONE Théâtre de la Mer - Sète (34) 21:30 14 A RED SEASON SHADE Eglise Notre-Dame de Bon Voyage - Cannes (06) 20:30 14 Ardèche Aluna Festival : M - Ruoms (07) 14 ELEPHANT Le Poste à Galène - Marseille (13) 20:00 14 Quand Je Pense à Fernande : ARNO / LOU DOILLON Théâtre de la Mer - Sète (34) 21:30 14 Couleurs Urbaines : BIGA RANX / FLAVIA COELHO / HK & LES SALTIMBANKS Esplanade Maritime - La Seyne sur Mer (83) 19:00 15 ANDROMAKERS Jardin Frédéric Mistral - Biot (06) 19:00 15 MAC ABBE & LE ZOMBI ORCHESTRA MJC Picaud - Cannes (06) 15 NICOPOLIS PROJECTIS Dock des Suds - Marseille (13) 15 Quand Je Pense à Fernande : OLIVIA RUIZ / BARBARA CARLOTTI Théâtre de la Mer - Sète (34) 21:30 15 JOKE Victoire 2 - Montpellier (34) 20:00 15 TAMBOUR BATTANT / FLORE / BUDJU Awkaba - Avignon (84) 21:00 15 ELISA JO Grimaldi Forum - Monaco (98) 21:00 16 TOTO Le Dôme - Marseille (13) 20:00 16 Quand Je Pense à Fernande : PSY 4 DE LA RIME / KUSSAY Théâtre de la Mer - Sète (34) 21:30 18 ANTOINE HERVÉ Théâtre Galli - Sanary-sur-Mer (83) 20:45 20 JFB’S NEW QUARTET MJC L’Escale - Aubagne (13) 20:30 21 LUC BOTTA / DJ A.MEYZE Médiathèque - Valbonne Sophia Antipolis - Valbonne (06) 17:00


Nouvelle Vague - mai 2013

AGENDA CONCERTS

47

21 ALICIA KEYS Sporting Monte-Carlo - Monaco (98) 21 DANAKIL Port Hercule - Monaco (98) 21:00 22 LOGO Le PandaBar - Nice (06) 20:30 22 THE SPIRITS OF THOSE LEAVING WILL SHINE FOREVER Médiathèque Noailles - Cannes (06) 18:00 22 RAOUL PETITE MJC L’Escale - Aubagne (13) 18:00 25 LINDA LEMAY Acropolis - Nice (06) 20:30 26 MUSE Stade Charles Ehrman - Nice (06) 20:00 26 Les Arts Verts : CHRISTOPHE MAE Théâtre de Verdure - Gémenos (13) 21:00 26 JULIEN CLERC Jardins de la Fontaine Nîmes 30 - Gard 20:30 27 TOM PRINCIPATO & FRED CHAPELLIER B Spot - Nice (06) 21:00 27 HENRI FLORENS SOLO La Meson - Marseille (13) 20:00 27 JOHNNY HALLYDAY Les Arènes Nîmes 30 - Gard 21:00 28 7e Festival Nuits Carrées : JAZZ LIBERATORZ / PATRICK WATSON / PETER VON POEHL / EREVAN TUSK / MARTIN MEY Amphithéâtre du Fort Carré - Antibes (06) 19:00 28 BENJAMIN FINCHER Médiathèque de Monaco - Monaco (98) 19:00 29 7e Festival Nuits Carrées : PETE ROCK / BUMCELLO / AKUA NARU / DAFUNIKS / HUGO KANT Amphithéâtre du Fort Carré - Antibes (06) 19:00 29 DEAD CAN DANCE Les Arènes Nîmes 30 - Gard 30 ASAF AVIDAN Le Silo - Marseille (13) 20:00


48

ZOOM

Nouvelle Vague - mai 2013

Sexion D’Assaut Les 8 rappeurs de Paname sont partis à l’assaut du « Rap Game » en 2002 et, succès après succès, y siègent aujourd’hui au sommet. Du disque de diamant (« L’Apogée » en 2012) aux NRJ Music Awards (groupe et musique francophone de l’année) en passant par les Victoires de la musique (album de musique urbaine et chanson de l’année), la Sexion d’Assaut a mérité sa place au panthéon du rap français. Maître Gims a répondu à nos questions. Maître Gims, quelle est l’ambiance dans le groupe ces temps-ci ? Nous sommes actuellement sur une très grosse tournée de plus de soixante-dix dates et je prépare la sortie de mon album solo en parallèle, donc il y a une super bonne ambiance. Justement, après l’annonce de la sortie de plusieurs projets solos, beaucoup de monde se demande si la Sexion D’Assaut va se séparer. Le groupe ne se sépare pas, nous sommes seulement dans une phase où nous faisons des projets solos, c’était prévu comme ça. Ça a toujours été prévu comme ça. Il y a eu beaucoup de rumeurs et de mensonges, mais il n’y a vraiment aucune séparation du tout, vraiment rien. Entre nous, c’est quoi la clé de la réussite ? La clé de la réussite c’est le travail, la complicité, la confiance, la persévérance, la patience, etc. Et bien sûr il y a du talent, je travaille avec des génies, des gens vraiment talentueux. Comment voit-on le monde du rap lorsqu’on est au sommet ?

Nous nous sentons plus responsable ! Nous sommes actuellement les numéros un et nous avons un certain poids sur les épaules. Nous n’avons aucun mépris vis-à-vis des autres artistes, nous avons cet esprit de compétition, mais toujours dans le respect et la bonne humeur. Mais je crois que nous nous sentons surtout responsables et nous essayons de tirer le rap vers le haut, parce que même si nous sommes numéro un nous ne sommes pas pour autant mis en avant. Vous êtes arrivés sur la scène hip-hop avec un style bien à vous, on pourrait même dire que vous êtes les ambassadeurs d’un nouveau genre de rap. En arrivant sur la scène rap nous avons ramené avec nous un « game changer ». C’està-dire un concept qui vient changer le cours des choses et qui v,a en quelque sorte, obliger les autres artistes à aller dans la même direction que toi après ton passage. C’est ce qui s’est passé avec la Sexion d’Assaut. Nous sommes arrivés avec des gros tubes et des refrains chantés et, derrière, beaucoup ont commencé à faire la même chose, parce que la donne avait changée. Nous avons le mérite de dire que nous avons réellement


Nouvelle Vague - mai 2013

amené quelque chose de nouveau sur la scène rap. Dans votre album, « L’Apogée », on retrouve beaucoup de morceaux sur des tons différents (du pop-rap commercial au rap conscient en passant par l’égotrip ou le rap hardcore façon US). Comment vous expliquez cette diversification ? C’est avant tout de la musique. «Commercial », c’est un terme que j’ai du mal à comprendre. À partir du moment où tu sors un son et que tu le mets en vente, même si c’est hardcore et que tu insultes tout le monde, ça devient du commerce, donc c’est commercial. Dans le monde, il n’y a que deux types de musique : la bonne et la mauvaise, que ce soit du rock, de la country, etc. et nous restons dans cette optique-là. Si c’est bien fait, demain je peux faire un son country (rire) ou électro. Vous avez déjà fait pas mal de scènes dans le Sud-Est de la France, comment vous trouvez notre public ?

ZOOM

49

Votre public est réputé pour être très chaud ! Très très chaud ! C’est toujours un plaisir pour nous de venir dans le Sud. Le 26 septembre vous serez au Stade de France aux côtés du groupe IAM, n’est-ce pas aussi une consécration ? Ah si, c’est un honneur ! Et ça nous fait vraiment plaisir de faire «le Stade». Mais nous aurions quand même préféré le faire seul. Qu’est-ce que l’on peut vous souhaiter de plus ? De rester amis au-delà de la musique, de rester soudés, que ça marche ou que ça ne marche pas. C’est mon seul souhait. ✏ Antoine Gaudin Le 11/05 au Zénith Oméga – Toulon (83), le 12/05 à La Palestre – Le Cannet (06), le 6/07 aux Arènes de Nîmes – Nîmes (30), le 7/07 au Stade La Gardi – Trets (13) et le 14/08 au Arènes de Fréjus – Féjus (83) www.sexiondassaut.com


50

ZOOM

Nouvelle Vague - mai 2013

Stephan Eicher Plus folk que jamais, Stephan Eicher revient sur le devant de la scène avec un nouvel opus baptisé « Envolée ». Un corpus de textes petits formats qui brossent un tableau social, d’une société en pleine mutation. 12 morceaux qui d’images en images confèrent à l’ensemble toute sa puissance.

Cinq ans après «Eldorado» vous revenez avec « l’envolée » ? Qu’est-ce qui a vous a donné l’idée de cet album ? À la sortie d’« Eldorado », j’ai entendu pour la première fois le mot «crise des subprimes», ces prêts accordés à des acheteurs, qui sans argent pouvaient faire l’acquisition d’une maison. Et puis ces crédits « pourris » étaient mis dans du papier-cadeaux et revendus un peu partout dans le monde. Par dérision, j’ai fait un lien entre le titre de l’album « Eldorado » et le désir des banquiers et « hedge fund managers » cupides de trouver, en trichant, ce lieu mythique couvert d’or. Je me demandais comment parler de cette crise qui commence maintenant à influencer nos valeurs morales, nos structures sociales. Et j’ai commencé à travailler. Est-ce que le titre fait référence à quelque chose de précis ? De personnel ? J’ai toujours un peu du mal à trouver un titre. Un titre semble tellement important. Sur la pochette il y a une peinture d’un renard

chantant seul dans une barque et mon souci était de trouver un nom à cette barque. C’est alors qu’Olivier Caillard, le PDG de Barclay, qui m’a rendu visite l’été dernier pour écouter l’album presque fini, a trouvé que la barque pourrait s’appeler « L’Envolée ». Le titre était tout trouvé ! Vous avez enregistré « Elle me dit » avec le romancier Philippe Djian, n’est-ce pas plutôt inattendu ? Qu’est-ce qui a incité Philippe Djian, de parolier à devenir chanteur ? Entre 2010 et 2011, nous avons fait une série de concerts baptisés : « Concerts Littéraires ». Philippe lisait nos textes connus mais aussi des textes plus récents comme « Tous les bars » ou « Elle me dit », sur lesquels j’ai improvisé à la guitare. Ces « impros », ont été par la suite travaillées et petit à petit nous sommes parvenus à la version définitive, telle qu’elle apparaît dans l’album. Je tenais à ce que Philippe soit présent avec sa voix si particulière.


Nouvelle Vague - mai 2013

Pour réaliser cet album vous vous êtes entourés de Miossec, Martin Suter, Avril et Mark Daumail et, bien sûr, de Philippe Djian qui ont joué un rôle actif, quel est l’apport de chacun ? Ce qui est magique lorsque l’on compose, c’est de pouvoir produire une œuvre collégiale où chacun peut y mettre du sien. Ce qui n’est pas le cas d’un roman, d’une peinture ou même une photo. Tous les artistes que vous avez mentionnés sont des gens qui travaillent en solitaire, mais ils ont fait une exception pour moi. Vous avez privilégié des chansons courtes. Pourquoi ? Dans notre société nous avons de tout en abondance, sauf du temps ! Je ne voulais pas voler du temps à mon public. Et l’idée d’une « tendre frustration » qui est déclenchée avec une chanson courte m’a amené à repenser « le format de mes chansons ». Cela a été un exercice assez difficile pour moi qui suis assez discret dans mes chansons !

ZOOM

51

Quelle est la ou les chansons qui caractérisent le mieux l’esprit de l’album ? Honnêtement je ne saurais faire un choix. En fait, je pourrais vous dire qu’il m’a fallu 12 chansons pour exprimer mon ressenti. Toutes ont donc leur importance. Certaines chansons vous parlent-elles plus que d’autres ? Ces chansons n’ont pas besoin de me parler elles existent et cela me suffit. C’est au public qu’elles doivent parler, si c’est le cas, cela voudra dire que j’ai réussi à faire passer le message. ✏ Lea Raso Le 15/05 au Théâtre National - Nice (06), le 16/05 à la Salle de l’étoile – Chateaurenard (13), le 12/06 au Théâtre de la Mer – Sète (34). www.stephaneicher.com


52

ZOOM

Nouvelle Vague - mai 2013

Giovanni Mirabassi Quelques heures avant de monter sur la scène du Midem, pour y interpréter les morceaux de son dernier album « ¡ Adelante ! », le pianiste de jazz, Giovanni Mirabassi s’accorde une pause et devise avec les journalistes sur le rôle de l’artiste dans la société.

Ses prises de position tant politiques que musicales lui ont valu le surnom de « rebelle du jazz », en quinze ans, Giovanni Mirabassi a imposé son style à la fois incisif et empreint de romantisme. Car cet autodidacte de la musique a appris à s’imposer par « la force», celle de sa volonté et mieux que quiconque connaît le sens du mot « maîtrise », comme il l’explique « de nos jours on demande à un artiste à la fois d’être au top de son instrument, mais aussi un expert en communication, d’être son propre manager et autres ». Et au top, il l’est indiscutablement, comme il dit avec une once de fierté : « je figure parmi les 50 meilleurs pianistes au monde » et lorsque l’on connaît son histoire, celle-ci est loin d’être déplacée. « Tu n’as pas assez de talent pour être musicien ! » Les ambitions musicales de la famille se reportent sur son frère Gabriele, clarinettiste et pour Giovanni, de deux ans son cadet, il n’est

pas question de penser à la musique : « mon père avait décidé que je n’avais pas assez de talent pour faire un bon musicien ». On va jusqu’à lui interdire de toucher à cet instrument : « mon frère détenait la clef du piano qui était enfermé dans une pièce à laquelle je n’avais pas accès ! ». Il prend ses « vrais cours » de piano à l’âge de 16 ans, trois ans plus tard, le saxophoniste Steve Grossman l’invite sur scène : « Je remplaçais le pianiste qu’il avait viré, personne n’a su pourquoi». Parachuté en conservant la sensation d’observer le frisson de l’extérieur, comme à travers un miroir. Il suivra Grossman pendant toute sa tournée italienne. D’ « Architectures » à « ¡ Adelante ! » Un brin révolutionnaire ! Révolutionnaire, il l’est dans sa conception du jazz, avec une idée fixe : imposer à tout prix la mélodie dont il ressent parfois l’absence dans certains morceaux de jazz contemporain. Il décide de prendre le répertoire révo-


Nouvelle Vague - mai 2013

ZOOM

53

lutionnaire à bras le corps, après « Avanti ! », il monte d’un cran en revisitant le répertoire sud-américain. Pour enregistrer « ¡ Adelante ! ». Il part aux studios Abdala à Cuba et le 1er mai 2011, il interprète sur la plus grande place de la Havane… l’ « Internationale » ! Plutôt à gauche lui qui a vécu une enfance démocrate-chrétienne. Il n’est cependant pas dupe sur Castro, mais dénonce l’embargo imposé par le puissance voisin : les ÉtatsUnis. Il reprend « Hasta Siempre », hymne de la révolution cubaine. « J’ai fait ce disque dans un esprit sans doute moins pacifiste, plus militant, qu’Avanti ».

Léo Ferré et Aragon. Avec « Viva Verdi », son dernier opus, il flotte encore un parfum de révolution, ce cri de ralliement des Carbonari et de l’insurrection anti-autrichienne, désormais lié à la fronde culturelle et verdienne menée cette fois par Riccardo Muti en personne à l’opéra de Rome. On le retrouve au piano entouré de « 30 cordes ». Et preuve qu’il n’est jamais bien loin de la politique, c’est en Corée du sud qu’il interprètera pour la toute première fois ce nouvel opus aux forts accents révolutionnaires !

Giovanni Mirabassi s’engage corps et âme. «Mon propos était de reprendre les mélodies comme elles sont, de me fier à leur sentiment d’urgence, de confiance et de liberté intrinsèque. » Il n’oublie pas non plus : « Le chant des canuts », un slogan qui redonne toute sa force au concept de lutte ouvrière et « Graine d’ananar », « L’Affiche rouge »,

www.mirabassi.com

✏ Lea Raso


54

ZOOM SUD-EST

Nouvelle Vague - mai 2013

Nomad’ Café De la programmation de concerts à la production d’artistes en passant par les résidences, en 13 ans la structure marseillaise a su développer tout un éventail d’activités en faveur des « musiques actuelles ». Le Nomad’Café permet aujourd’hui à de nombreux groupes et artistes de donner vie à leurs projets. Mehdi Haddjeri, le directeur de la programmation (mais aussi musicien et directeur artistique) nous en dit un peu plus.

À l’origine C’est en 2000, en plein cœur du 13e arrondissement à Marseille, qualifié de «véritable no man’s land culturel » par Mehdi, qu’est né le Nomad’Café. Un projet à l’initiative d’une bande d’étudiants réunis autour d’une passion commune et d’un constat commun : « à la sortie de la Faculté, avec mes deux frères et un collectif de potes musiciens, nous avons constaté qu’il n’y avait pas beaucoup d’endroits pour travailler la musique et très peu de studios et de salles de diffusion » explique Mehdi. La petite équipe se met alors au boulot et fonde l’association Espace culturel Méditerranéen pour porter le projet, puis récupère une ancienne salle de sport qui portera par la suite le nom de Nomad’Café : « au tout début, lors d’une assemblée générale de l’association, nous cherchions un nom pour le lieu et comme nous avions pour principe de monter et démonter des décors particuliers d’une salle à l’autre pour les concerts, Nomad’Café en est sorti. »

Une action à 360° De même que Rome ne s’est pas construite en un jour, le Nomad’Café n’a pas directement diversifié ses activités : « au début c’était seulement une salle de concert et de répétition. […] Tout s’est fait progressivement mais les idées ont très rapidement été couchées sur papier. Aujourd’hui nous avons un outil assez bien calibré, nous pouvons recevoir plus de 300 personnes ». Avec le temps mais surtout avec une passion pour la musique qui ne s’affaiblit pas ainsi qu’une volonté de participer à la vie culturelle de la cité phocéenne, la structure élargit son champ d’action et se lance dans l’accompagnement et la production d’artistes issus de la région. Même si « la vitrine du Nomad’Café reste la diffusion avec 2 à 3 concerts programmés par mois, nous développons de plus en plus ce genre d’activités, en adéquation avec tous ce que nous avons décrit depuis 10 ans, pour répondre à une demande ». De la programmation de concerts à la production de groupes en passant par l’accueil d’artistes en résidences


ZOOM SUD-EST

55

Photo : Cédric Moulard

Nouvelle Vague - mai 2013

(une trentaine de groupes par an) ou encore la mise à disposition d’un studio (plus de quarante occupations par an), cette structure fournit aujourd’hui un appui logistique et artistique de qualité afin de permettre à certains groupes de réaliser leurs projets. Bien que cela s’y rapproche « nous ne sommes pas un label car nous produisons qu’un seul groupe à la fois, nous n’avons pas les moyens de faire plus et nous ne savons pas qui nous produirons dans deux ans, là ce sont les Temenik Electric ». En effet, après avoir coproduit Papet-J point Rit avec Rocker Promocion, le Nomad’Café accompagne aujourd’hui les Temenik Electric, groupe d’arabian rock : « l’album est sorti le 29 avril, et nous allons nous occuper de la production du groupe pendant encore deux ans ». L’envie, pas forcément les moyens Le Nomad’Café bénéficie à présent d’un rayonnement à échelle régionale de par ses

multiples collaborations avec des groupes locaux et son adhésion au groupement Phonopaca et au réseau Tréma. Si nous prenons en compte les concerts ainsi que les nombreux artistes accueillis en résidence, leurs actions se mesurent même au niveau national. Malgré cela, comme beaucoup d’associations culturelles, le Nomad’Café manque de suivi et de moyens : « nous arrivons à maintenir une équipe de quatre salariés mais ce n’est pas sans mal. Il faudrait que nous ayons un peu plus de moyens et que nous soyons pris un peu plus au sérieux au niveau politique». Mais le Nomad’Café ne baisse pas pour autant les bras et continue de développer ses activités. ✏ Antoine Gaudin www.lenomad.com


56

ZOOM SUD-EST

Nouvelle Vague - mai 2013

Hugo Kant Hugo Kant fait partie de ces artistes émergents à suivre de près. Dans la lignée des meilleures formations de la sacro-sainte écurie Ninja Tune (The Herbaliser, Bonobo, etc.), l’artiste marseillais apporte sans rougir une pièce de choix à l’édifice abstract hip/hop, downtempo de ses « aînés ». Un tissu sonore construit tout en finesse, richement orchestré, pour des ambiances cinématographiques variées et imagées. Commençons par revenir brièvement sur ton parcours. Je suis musicien depuis assez longtemps. J’ai commencé jeune par le piano au conservatoire. Adolescent, j’ai joué dans des formations de rock, de jazz rock, des styles assez influencés par l’acid jazz, ce genre de choses. Après le Bac, j’ai fait 2 ans de jazz à l’IMFP, une école à Salon de Provence. Ça faisait un moment que j’avais envie de faire un projet solo. J’ai donc monté Hugo Kant il y a maintenant un an et demi. Qu’est ce qui t’intéresse dans ce style ? Comment qualifies-tu ta musique ? C’est toujours dur de qualifier soi-même sa musique. Mais ce que j’aime avant tout, c’est le mélange entre le travail de composition et les retouches sonores qui permettent de rentrer dans un univers. J’aime bien les choses qui font voyager, avec pas mal d’instrumentation : un travail sonore qui permet de faire de la « musique imaginaire ». Comment se passent vos performances sur scène ? Y a-t-il un travail visuel qui se couple à celui du son ?

Pour l’instant non, nous n’avons pas de travail avec la vidéo. Nous le ferons peutêtre plus tard. La priorité aujourd’hui, c’est d’avoir un set live qui soit vivant, en essayant de s’amuser sur scène. Nous jouons beaucoup de parties qui sont sur le disque, on les boucle en direct, on s’amuse avec. Nous faisons également des parties improvisées, en plus de ce qu’il peut y avoir sur le disque, du coup ça fait un peu un live en entre-deux, avec le son du disque qui est vraiment présent, plus beaucoup de parties instrumentales jouées et improvisées (batterie / guitare / claviers / flûte / basse). Ta musique est très cinématographique. T’inspires-tu du cinéma pour composer ou pas du tout ? Les morceaux partent vraiment d’une idée musicale, souvent au clavier ou à la guitare. Après, je viens y rajouter des samples, des éléments de films que j’ai bien aimé et qui viennent enrichir le morceau. Mais je pars rarement d’une idée de film, c’est plutôt l’inverse. Je fais des morceaux purement musicaux qui sont basés sur des


Nouvelle Vague - mai 2013

ambiances et des styles différents. Chacun y développe ensuite sa part d’imaginaire. Petit quizz cinéma : quel est ton réalisateur fétiche ? Je dirais Terry Gilliam, le réalisateur de « Brazil ». Ton meilleur film de tous les temps ? Il n’y en a pas vraiment un qui sort du lot. Je ne suis pas très difficile, je regarde un peu de tout. J’aime bien la science-fiction, les films de fantasy, ce genre de styles là. A quand la réalisation d’une bande originale de film ? On me pose souvent la question. J’ai abordé le projet d’abord pour faire de la musique en tant que telle. On va voir où ça me mène après. C’est un autre travail que d’écrire pour le cinéma. Des projets à venir ? Je suis entrain de finir mon 2eme album, qui est bien avancé. Nous allons essayer de sortir un EP avant l’été et l’album à la rentrée, en septembre/octobre. On y retrouvera notamment 4 morceaux avec des featurings au chant, 2 MCs, et 2 chanteuses. ✏ Matthieu Bescond Le 03/05 à l’Escale – Aubagne (13) et le 29/06 dans le cadre du Festival des Nuits Carrées – Antibes (06). www.hugokant.com

ZOOM SUD-EST

57


58

ZOOM SUD-EST

Nouvelle Vague - mai 2013

Griefjoy Savoir partir pour mieux revenir. Les ex-Quadricolor l’ont pris au mot ! Les quatre jeunes musiciens officient désormais sous le nom de Griefjoy, ainsi que sur un nouveau label, Arista, dont ils sont la première signature. Toujours aussi doués qu’avant, les princes azuréens de l’electro/pop/rock sont revenus en force avec un premier EP « Touch Ground », sorti le mois dernier. Guillaume, le chanteur et pianiste, nous en dit un peu plus. Ancien Quadricolor, vous avez fait votre retour en tant que Griefjoy, pourquoi ce changement ? Est-ce synonyme d’une nouvelle direction musicale ? Bien plus qu’une nouvelle direction musicale, c’est synonyme d’une nouvelle direction artistique. Avec Quadricolor nous étions arrivés à un stade où nous n’étions plus vraiment en phase avec notre musique. Nous n’avions pas réussi à faire ce que nous voulions artistiquement parlant et avons donc décidé de repartir à zéro pour bâtir quelque chose de plus solide, qui correspondait plus à ce que nous souhaitions. Comment définiriez-vous votre musique désormais ? Je pense qu’aujourd’hui notre musique est plus spontanée, plus efficace. Maintenant nous gardons toujours une part de nostalgie dans nos morceaux, ce que nous n’arrivions pas forcément à faire avant. Notre musique est aussi plus électro/pop et moins rock, nous avons un peu diminué la distorsion sur les guitares. Quelles sont les artistes/groupes/ œuvres qui vous ont inspirés ou influencés ?

Dans la composition de nos nouveaux morceaux nous avons beaucoup été inspirés par des musiques de films, comme celles de Johnny Greenwood (Radiohead) par exemple. Nous écoutons beaucoup d’électro, notamment l’artiste allemand Siriusmo, mais aussi la nouvelle vague post-dubsteb qu’il y a eu en Angleterre avec des artistes comme James Blake dont la façon de penser la musique en groupe nous a beaucoup influencé. Vous avez assez récemment signé chez Arista France, comment cela s’est-il passé ? Que cela vous a-t-il apporté ? Nous avions créé notre propre label pour pouvoir enregistrer un album en indépendant. Arista nous a alors contacté et le directeur du label, Vincent Boivin, nous a rendu visite à la toute fin lorsque nous faisions les dernières écoutes en studio. Leur discours nous a plu, à savoir qu’ils cherchaient à se développer en tant que label indépendant au sein d’une major. Nous allions pouvoir garder une certaine liberté et choisir tous nos partenaires. Cette collaboration nous a professionnalisé, nous avons vraiment l’impression d’être une équipe, on nous conseille beaucoup et l’aide financière n’est pas négligeable.


Nouvelle Vague - mai 2013

Votre dernier clip sur « Touch Ground », mis en image par le collectif Le Garage est dans un registre assez différent du premier « Kids Turn Around », à la banlieusarde. Pourquoi ce choix ? Nous avons voulu casser les codes de ce que nous aurions pu attendre d’un clip venant d’un groupe comme le nôtre. Les deux clips sont différents sans vraiment l’être finalement. Dans les deux cas nous nous sommes intéressés à une certaine forme de jeunesse en France, nous avons exploré différents milieux sans tricher. Nous avons en quelque sorte essayé d’en faire des témoignages sociétaux et je trouvais que ça accompagnait bien nos morceaux. Le décalage est très intéressant sur « Touch Ground » avec ce clip banlieusard, assez étonnant à première vue, mais qui apporte une dimension supplémentaire très populaire, ce qui nous a vraiment séduit.

ZOOM SUD-EST

59

Avez-vous des projets de prévu après la sortie de « Touch Ground » ? Des collaborations ? Des concerts ? Un album ? Les concerts pas encore. Des collaborations, pourquoi pas, après sur l’EP qui va sortir il y a déjà deux remixes d’artistes sur le morceau « Touch Ground », de Yuksek et The Shoes. Pour l’instant nous sommes plutôt concentrés sur la sortie et les concerts qui seront à venir. Nous avons déjà enregistré un album mais nous préférons attendre le bon moment avant de le sortir pour essayer de créer une certaine attente du public, de le séduire, surtout à une époque où il y a dix disques qui sortent par jour. ✏ Antoine Gaudin Le 25/05 à Paloma – Nîmes (30). www.facebook.com/griefjoy


60

CHRONIQUES

Nouvelle Vague - mai 2013

ALBUM DU MOIS

Shannon WRiGht : In Film Sound (Vicious Circle) JJJJ J

Il y a des artistes qui ne seront jamais reconnus à leur juste valeur, dont le destin sera de toujours demeurer dans l’ombre. Shannon Wright malgré

son indéniable talent, les similitudes avec PJ Harvey et sa discographie très riche a toujours dû se cantonner à un statut de chanteuse culte. Son dernier album est aussi sombre et explosif que la frustration entretenue durant toutes ces années (« Noise Parade » « Captive To Nowhere ») et même si le poignant «  Bleed  » et le troublant « Who’s Sorry Now ? » viennent un peu calmer les choses, on sent la tension à fleur de peau tout au long des neuf titres de ce disque ultra sensitif qui de ce côté là, reste dans la lignée de ses précédents opus. Essentiel et nettement plus convaincant que les derniers essais de la demoiselle Harvey qui elle, semble s’être calmée. ✏ Jean-Paul Boyer

leS oGReS De BaRBaCK : Pitt’Ocha et la Tisane de Couleurs (Irfan) J J J J J Les Ogres de Barback touchent à tout. Le troisième album du projet Pitt’Ochat est un joli prétexte pour relever un défi de taille : adapter leur musique à un univers enfantin. Il en résulte un livre-disque-conte musical ayant des airs de musique pédagogique intelligente et associé à des projets associatifs, culturels et sociaux nobles. Le style est là. On reconnaît la touche des Ogres que l’on ne présente plus. Ils réussissent, comme presque à chaque fois, à nous emmener avec poésie dans un univers musical sans frontières. Le groupe s’est entouré d’un joli casting pour l’occasion (Thomas Fersen, Emily Loizeau , Manu Chao, etc.) et des ogrillons, un groupe d’enfants mélomanes et rigolos qui apporte la spécificité de cet album. Il plaira sans aucun doute aux fans des Ogres et aux jeunes enfants. ✏ Vincent Paolino


Nouvelle Vague - mai 2013

DeVenDRa BanhaRt : Mala (East West) J J J J J

CHRONIQUES

61

leS DoiGtS De l’hoMMe : Mumbo Jumbo (Lmastrock/L’autre Distribution) JJJJJ

Apparu il y a dix ans avec un très bon premier disque suivi par une trilogie d’albums particulièrement remarquables (« Rejoicing in the Hands » «  Niño Rojo  » «  Cripple Crow ») le jeune Devendra Banhart symbolisera dés lors le renouveau d’une scène folk psychédélique disparue dans les années 70. Il revient pour un huitième album, le premier pour le label Nonesuch, qui sonne comme le disque non pas de la maturité (celle ci s’étant manifestée sur les deux précédents brulots), mais plutôt comme celui de la désillusion. Fini les aspects hippies, les cheveux longs et les mélodies Côte Ouest un peu insouciantes. Assez déconcertant à la première écoute, on songe parfois à un Syd Barrett post Pink Floyd, le disque recèle de bonnes surprises mais aussi talentueux soit il on peut se sentir un brin nostalgique d’un artiste qu’on aimait justement pour sa fraicheur. ✏ Jean Paul Boyer

Une tornade d’accords grattés façon manouche et des notes qui défilent à toute allure, le swing assassin du quintet « Les Doigts de l’Homme », mené par le guitariste autodidacte Olivier Kikteff, est de retour avec un cinquième opus intitulé « Mumbo Jumbo ». À travers 14 titres acoustiques et explosifs, les 3 guitaristes, le contre-bassiste et l’accordéoniste expriment ce qu’est l’esprit gypsy, un condensé de générosité et d’aventure mêlé d’envolées lyriques et poétiques. « Mumbo Jumbo » est une invitation au voyage plutôt détonante, une déferlante musicale aux sonorités tsiganes bien sûr, mais aussi latines, avec quelques accalmies où insouciance, mélancolie et gravité sont parfois palpables. ✏ Nicolas Hillali

nojaZZ & FRienDS : Live au Sunset (JMS/Sphinx) J J J J J Formation electro-jazz hexagonale, Nojazz arpente depuis plus de 10 ans les scènes internationales afin d’y dispenser son concept musical basé sur l’improvisation, le partage et la libre circulation entre les genres et les influences. Cocktail détonnant mixant la pulpe jazz aux saveurs hip-hop, afro-cubaines, electro et funk, la musique de Slam (sax), Bilbo (bat), Balatman (keys), Sly (tromp) et HKB FiNN (voix) est un rouleau compresseur carburant au groove universel et festif. Après l’album studio « Zooland » enregistré à Los Angeles sous l’égide de Wayne Vaughn (Earth Wind & Fire, Brothers Johnson), le groupe nous revient avec un live explosif capté au Sunset à Paris. Y sont conviés quelques special guests, Maraca (flûte), JM Ecay (guit), A Emler et B Sourisse (Fender Rhodes), Mangu (voix). ✏ Nicolas Hillali


62

CHRONIQUES

Nouvelle Vague - mai 2013

FReDRiKa Stahl : Off To Dance

Bill DeRaiMe : Après Demain (Dixie-

(Columbia/Sony Music) J J J J J

frog / Hamonia Mundi) J J J J J

Petite fée de la pop aérienne tout droit venue du froid scandinave, la belle Fredrika Stahl publie son quatrième opus intitulé « Off To Dance ». Produit par Rob Ellis, on y retrouve quelques invités prestigieux empruntés à Bat For Lashes, Portishead ou Cold Specks, ainsi que les décors délicats et épurés de la chanteuse au vibrato enivrant. Installée en France depuis 7 ans, l’ancienne jazzwoman que l’on pouvait comparer à Norah Jones, a entamé une immersion plus franche dans la chanson pop mélancolique et raffinée, qui nous amène à l’affilier à la lignée des Regina Spektor, Kate Bush et autres Emiliana Torrini. Bref, un album frais et féminin, empli de sensibilité et de légèreté. ✏ Nicolas Hillali

Les beaux disques sont souvent des histoires de rencontres. Celui-ci est d’abord issu de la rencontre avec Jean Alain Roussel, clavier et arrangeur de Bob Marley, Police ou Cat Stevens (entre autres), qui a du coup posé sa discrète, mais néanmoins efficace, patte sur la plupart des 12 titres de ce 18ème album, où se mélangent nouveautés et titres reinterprétés dans une tambouille parfaitement dosée de blues langoureux, reggae coloré, chanson humaniste, funk sautillant dont seul Bill a le secret. Comme autre rencontre il y a aussi celle avec Fred Chapellier (guitariste de Dutronc), ce qui a donné lieu à la naissance d’une version explosivement funky des « Cactus  ». Une idée ça … Si on pense à tous les gens que Bill a croisé au cours de sa longue carrière (34 ans), un album de duos ça pourrait faire un panorama plus qu’intéressant ! ✏ Pirlouiiit

iRon MaiDen : Maiden England 88 (EMI Music) J J J J Pour ceux qui n’auraient pas tout suivi, Iron Maiden vient de sortir en réédition leur live “Maiden England 88”. Un double DVD qui propose une version un peu plus longue que la VHS (sortie en 1989), du Live au Birmingham NEC, enregistré les 27 et 28 Novembre 1988. Cette nouvelle version remixée en 5.1, offre une nouvelle qualité de son, permettant d’apprécier à sa juste valeur ce concert d’anthologie. Les plans ont été travaillés et le public mis en avant, dans une ambiance électrique et rock n’roll. Avec un Home Cinéma, vous pourrez apprécier, à pleine puissance, toute la beauté de ce concert spectaculaire. Le deuxième DVD est quant à lui consacré aux bonus avec un documentaire exclusif de 45 minutes : « Twelve Wasted Years » qui retrace avec brio l’histoire d’Iron Maiden au fil des ans, à travers des témoignages de l’équipe entourant le groupe. Un objet culte pour tout fan et un excellent moment de musique pour tous les autres. ✏ Céline Dehédin


Nouvelle Vague - mai 2013

DiDieR WaMPaS & BiKini MaChine : Comme dans un garage

CHRONIQUES

63

FeMi Kuti : No Place For My Dream (Label Maison/Naïve) J J J J J

(Atmosphériques) J J J J J

Didier Wampas revient enfin après presque 2 ans d’absence dans les bacs, depuis « Taisez-moi », Didier a poursuivi sa quête du bonheur musical absolu. Là où l’on ne l’attendait pas et c’est là, la grande nouveauté, c’est qu’il a collaboré sur son nouvel album « Comme dans un garage » avec le groupe Bikini Machine. Mais si, vous savez bien, les Bikini, c’est ce groupe totalement psyché qui surfe sur la musique flower power des années 60. Alors forcément, cela donne un mélange détonnant, un disque un peu fou, comme une sorte de voyage dans le temps. Appuyé par les textes ironiques de Didier, la première chanson sans hypocrisie « Viré de Skyrock » annonce la couleur. La joie et la bonne humeur de « Comme dans un garage » sont communicatives. Les femmes sont également à l’honneur comme sur « Virginie ». ✏ Céline Dehédin

Presque 5 ans après l’immense « Day By Day », le petit prince de l’afro beat revient avec « No Place For My Dream », un nouvel opus effaçant le très moyen « Africa For Africa »enregistré en 2010. Reprenant le flambeau transmis par son père Fela, Femi poursuit son activisme politique et artistique amorcé voilà plus de 26 ans. L’histoire, on le sait, se répète inlassablement et comme pour son père en son temps, l’artiste a été victime de la tyrannie d’un pouvoir en place plutôt obtus à la critique et à l’opposition. Assisté par son groupe Positive Force, le chanteur ne tarit pourtant pas d’espoir et d’énergie. Malgré les tensions vives qui règnent à Lagos dans son Nigeria natal, il nous offre un brûlot bouillonnant et engagé, où les mots et les rythmes sont de véritables actes de résistance ! ✏ Nicolas Hillali

aXel BaueR : Peaux de serpent (Accélération Music) J J J J J Axel Bauer est un artiste qui vit sans concession, tour à tour chanteur, guitariste, écrivain nomade, Axel Bauer sait se faire désirer. 8 ans se sont écoulés depuis son précédent disque « Bad Cowboy » sorti en 2005. 8 ans pendant lesquels, Axel a peaufiné et pris le temps de la mesure pour nous livrer « Peaux de serpent ». Telle l’anguille, il se faufile entre sonorités rock et pop. « Souviens-toi » annonce la couleur mélancolique, sur fond de balade. « Elle est SM », chanson résolument rock et tranchée, au texte sensuel et à la mélodie lascive. « Tous les hommes à la mer » en duo avec Jean-Louis Aubert, plus pop, trace un portrait mélancolique de la vie. « La chasse à l’instant » volé, court moment de répit dans l’album avant de reprendre de plus bel. Axel Bauer fait donc peau neuve comme le serpent après sa mue, en nous livrant 12 excellents morceaux dans ce disque inclassable et résolument contemporain. ✏ Céline Dehédin


64

CHRONIQUES

Nouvelle Vague - mai 2013

DVD /// SiGuR RoS : Valtari Mystery Film Experiment (EMI)

liVRe /// jean MaReSKa : Contes et légendes du rock (Camion Blanc) JJ JJJ

JJJJ J Sigur Rós est un groupe islandais né en 1994, au style atypique mêlant musique classique, minimaliste et rock progressif. Pour accompagner la parution de leur nouvel opus « Valtari », les trois musiciens ont demandé à des réalisateurs indépendants (connus ou non) de créer 16 vidéos inspirées par les chansons de l’album en permettant une création artistique sans aucun droit de regard et avec pour seule contrainte un budget réduit. Le résultat est tout à la fois bluffant et saisissant avec une prédominance pour les ambiances mélancoliques, souvent teintées de surréalisme. Cette audacieuse mise en image totalement libre d’une musique d’une grande beauté est à découvrir d’urgence. ✏ Raymond Sérini

A travers six nouvelles,ce livre se penche sur, entre autres, Led Zeppelin, Mick Jagger et Neil Young pour ne citer qu’eux. La première nouvelle nous fait partager l’enregistrement d’un groupe de rock parisien dans les studios du non moins connu Château d’Hérouville, dont les combles de l’aile droite furent transformées en 1969, en studio résidentiel par le compositeur Michel Magne. Le château eu pour résidents temporaires Iggy Pop, David Bowie ou encore Pink Floyd. Jean Mareska s’est inspiré de certains mythes véhiculés dans les hautes sphères du monde du rock, ce qui pourrait faire douter de la véracité de certains témoignages. L’ouvrage se laisse néanmoins gentiment lire. ✏ Kadha Cissoko

liVRe /// BaRney hoSKynS : Tom Waits une biographie (Rivages Rouge) JJJJJ Sous-titrées «Sworfishtrombone et chiens mouillés», en référence à deux de ses plus fameux albums, ses six cents pages au format poche, sont une biographie non autorisée (mais pas interdite) de l’un des personnages les plus emblématiques de la scène rock étasunienne. Hoskyns, éminent «rock-critic», suit la carrière de Tom Waits depuis de nombreuses années. Il nous raconte la vie du songwriter californien, ses 40 ans de carrière, à travers ses albums décortiqués, ses films mais aussi ses sources d’inspirations Kerouac, Bukowsky, Chandler ou encore Gershwin, Beefheart, Lightnin’ Hopkins. Les témoignages parfois détournés de ses musiciens, amis, compagnes éclairent le personnage qui, quittant R.L. Jones pour sa femme et mentor Kathleen Breennan passera de troubadour dipsomane à rock star baroque. ✏ Jacques Lerognon


Nouvelle Vague - mai 2013

MouSSu t e lei joVentS : Artémis (Le Chant Du Monde / Harmonia Mundi)

CHRONIQUES SUD-EST

65

teMeniK eleCtRiC : Ouesh Hada ? (Nomad’Café Production) J J J J J

JJJJJ Menés par Moussu T de Massilia Sound System, lei Jovents livrent un sixième album qui sent la bonne humeur à plein nez, que ce soit en français ou en occitan. Toujours dans un style original influencé par la chanson marseillaise, le rock et le blues (et très certainement l’apéro), le groupe nous transporte au coeur de la cité phocéenne. En effet, inspirés par les Ciotadins, Tatou (chant), Blu (guitare, banjo, chant), Déli K (percussions) et Denis Lo Bramaire (batterie) partagent un nouveau répertoire aussi mélodique qu’entraînant. L’album est un hommage à la déesse de Phocée, Artémis, symbole de la révolte et représentante de la douceur du foyer, deux thèmes alternés au long de l’album, à l’image de l’ambivalence de la déesse. Cette fois-ci, Jamilson da Silva, percussionniste brésilien, est invité à la fête apportant une nouvelle touche, plus exotique. ✏ Shani de Vecchi

Temenik Electric est un groupe de musiciens de différents horizons qui puisent leur force créative à califourchon sur la méditerranée. Je m’explique. Ils mélangent habilement un rock saturé et brutal avec un son électronique moderne, le tout ancré dans les racines des musiques orientales traditionnelles. Et quand vous mixez l’ensemble, cela donne l’album agréablement surprenant «Ouesh Hada ?». Un style particulier que les musiciens euxmêmes n’arrivent pas à définir «Arabian rock? Rock du bled? Pop-rock d’aujourd’hui avec des paroles en arabe?». Pas besoin de comprendre le nom du groupe ou le titre de l’album, ce qui compte c’est que ce savant mélange de chaabi et de rock eléctrique est une bonne surprise. ✏ Shani de Vecchi

jiMi BRoWn eXPeRienCe : (Autoproduction) J J J J J Très remarqué au Nice Jazz Festival 2012, le «Jimi Brown Experience» qui compte dans ses rangs quelques uns des meilleurs jazzmen de la Côte d’Azur, reprend en «intrumental» plusieurs des perles du répertoire de Jimi Hendrix et de James Brown. Si les arrangements d’origine sont recréés avec respect et dans l’esprit de l’époque, ils servent de base, comme il fallait s’y attendre de la part de ces fines gâchettes de l’improvisation, à des développements personnels fort réjouissants. Fred D’oelsnitz (p, tp), Fabrice Bistoni (b), Laurent Sarrien (dms), Tahina Razafindratsiva (tb), Seb Chaumont et Selim Nini (sax), Amaury Filliard, Jonathan Gritella et Olivier Giraudo (g) ont, une fois encore, mis dans le mille... C’est un disque superbe! ✏ Daniel Chauvet


66

RETOUR VERS LE FUTUR

Nouvelle Vague - mai 2013

ALBUM DE LéGENDE NINE INCH NAILS

Sorti le 8 mars 1994

The Downward Spiral

Au début, il y eut «Pretty Hate Machine» (1989), un premier album EBM surgi de quasiment nulle part affichant un style vocal sensuel tantôt plaintif, tantôt criard et quelques influences hip hop et metal, démarquant dès lors le talent du ténébreux Trent Reznor (âme pensante et bien souvent alias pur et simple de Nine Inch Nails). Produit par le légendaire Alan Moulder et le légendaire-en-devenir Flood, l’album est un succès. Dès la fin de la tournée qui s’ensuit, Trent et son groupe sortent le EP «Broken» en 1992, punk-rock industriel annonciateur d’un virage vers une dureté de ton. La notoriété s’accroît, notamment grâce à leur première partie de Guns N’ Roses, alors au firmament. Trent monte ensuite un studio d’enregistrement dans la maison où Sharon Tate fut assassinée (car il la trouve «intéressante»…) et y convie son groupe. Les expérimentations sonores fusent, la symbiose des deux premiers disques opère et le chef d’œuvre mijote, cette fois-ci entièrement produit par le alors-enfin-légendaire Flood (pour son travail d’excellence avec Depeche Mode et U2), et c’est le 8 mars 1994 que sort «The Downward Spiral»… La claque est retentissante: mélange subtil de grooves industriels, ambient, post-rock, balades atypiques, punk rock, électronique, piano, distortions en tout genre, la créativité est immense, la production sonore innovante et la structure des morceaux aussi imprévisible qu’impeccable. Les surprises nous attendent littéralement à chaque minute. À la fois expérimental, accessible et efficace, le groupe devient incontournable et entre de plein pied dans la cour des très grands, 5 millions de «Downward Spiral» vendus et désormais tête d’affiche des plus importants festivals. 18 ans plus tard, même Johnny Cash reprendra une des chansons phares de l’album: «Hurt». ✏ Christopher Mathieu

a la une De nouVelle VaGue,

il y a 10 anS... Au début des années 2000, Mickey 3D atteint une belle notoriété en France notamment avec deux titres : “La France a peur” et “Respire”. Mickaël Furnon, le leader du groupe, signera également le “tube” d’Indochine “J’ai demandé à la lune”. Le trio stéphanois se sépare ensuite mais Mickaël Furnon poursuit l’aventure avec d’autres musiciens et un nom légèrement modifié Mickey [3D].


NV#195 - mai 2013  
NV#195 - mai 2013  

Nouvelle Vague, toute l’actu musicale du Sud-Est ! Retrouvez le numéro de mai avec Depeche Mode en couverture, l’agenda concerts, les chroni...

Advertisement