Page 1

# 189 - NOVEMBRE 2012

GRATUIT

Sting

TOUTE L’ACTU MUSICALE DU SUD-EST : SéBaStien tellieR / c2c oXMo Puccino / DuB aKoM / Rone / Don felDeR / the hyeneS...


Directeur de la publication & Rédacteur en chef Philippe PERRET > philippe.perret@nouvelle-vague.com Secrétaire de rédaction Fabrice REYBAUD > contact@nouvelle-vague.com Responsable commercial & communication Margaux MAURISSET > communication@nouvelle-vague.com Rédacteurs Abdelhakim ABARDI, Vincent AMMOUR, Sarah BARBIER, David BARTOLI, Juliette BEDNAREK, Cristel BEGUIN, Matthieu BESCOND, Frédéric BINI, Jean-Paul BOYER, Pierre-Olivier BURDIN, Rémi CAVAILLES, Daniel CHAUVET, Laurence CHERBUY, Laurent CIARABELLI, Sandra CILLO, Kadha CISSOKO, Eric DALLERA, Céline DEHEDIN, Rachid DERBEL, François DEVRED, Marc DI ROSA, Caroline DUBREUIL, Marie DUFOUR, Chloé GANDOLFO, Sauveur GARELLA, Jérôme GILLET, Romain GUEDJ, José GUERREIRO, Christophe GUILBERT, Julien HAYOT, Stéphane HÉRY, Nicolas HILLALI, Elisa KLEIN, Loïc LAMBERT, Solène LANZA, Adrien LAZZERINI, Matthieu LEGER, Jacques LEROGNON, Muriel LORENT, Jessica LOSCO, Guillaume MARTEL, Julien MASPETIT, Jean-Jacques MASSE, Aurélie MIGNONE, Elodie MORANA, Maxime MORIN, Mélissa NOAT, Simon PEGURIER, Patricia PERRET - LE QUERRÉ, Frédéric PERRET, Micheline PERRET, Romain PERRET, Thomas PITTALUGA, Clément POLITO, Léa RASO DELLA VOLTA, Virginie RATTO, Mourad REBBANI, Laure RIVAUD - PEARCE, Céline RODRIGUEZ, Raymond SERINI, Lyuba SOFRONIEVA, Jenna STEPHAN-PARISSE, Nicolas TARRAGONI, Dréane TOFFOLI, Jérémy TOIX, TOPHER, Emmanuel TRUCHET, Romain TRUJILLO, Dimitri WALAS, JeanSébastien ZANCHI.

Un peu. Beaucoup. Passionnément. Ouvrir délicatement l’emballage cellophané d’un album et découvrir un nouvel univers artistique. Lire des paroles dans lesquelles on se reconnait et qui expriment ce que l’on ne saurait dire. Voir un artiste tout donner sur scène. Ecouter un son qui vous transporte dans une autre dimension. Autant de moments de grâce et d’émotion que l’on doit à la musique. Palpitations. Excitation. Plaisir sans cesse renouvelé. Passionnément musique. Philippe Perret

SOMMAIRE

Tirage 10 000 exemplaires. Dépôt légal 4 trimestre 2012. ème

N° ISSN 1266-8591. Maquette Patricia PERRET (patriciaperret.fr). Photo couverture Norman Jean ROY.

NV partenaire des évènements musicaux

4

L’œil de...

5

Du tac au tac : Monophonic Interzone

6

L’œil de...

7

MDR

8

Ma playlist : Jean-René Palacio

9

A la Une : Sting

10

Concerts à venir

14

Agenda concerts

34

Zoom : C2C

44

Zoom : Oxmo Puccino

46

Zoom : Dub Akom

48

Zoom : Sébastien Tellier

50

Zoom : Rone

52

Zoom : Don Felder

54

Zoom : The Hyenes

56

Chroniques

58

Chroniques Région

65

Album de légende : Joy Division

66

Impression Trulli (Vence). Régie publicitaire La Plage (04 93 58 51 51). Nouvelle Vague est édité par La Plage. «La rédaction ne peut en aucun cas être tenue pour responsable du contenu des encarts publicitaires.» Distribution «Nouvelle Vague» est distribué gratuitement dans plus de 350 points de la région Sud-Est. Liste complète des lieux sur : nouvelle-vague.com/diffusion.php ::: Prochain numéro le 28 novembre 2012 :::

0 % Fax @ H

BP 62 - 06142 VENCE cedex 04 93 58 51 51 09 59 42 53 96 contact@nouvelle-vague.com www.nouvelle-vague.com www.facebook.com/nouvelle.vague.magazine www.twitter.com/nouvelle_vague1 www.youtube.com/nouvellevaguemag


4

Nouvelle Vague - novembre 2012

LES INOUÏS PACA DU PRINTEMPS DE BOURGES Du 01/01 au 31/12/2012 en Région PACA www.udcm.net

BUZZ BOOSTER PACA Du 01/09/2012 au 27/04/2013 en Région PACA www.tremplinbuzzbooster.com

CLASS’EUROCK Du 01/10/2012 au 30/06/2013 en Région PACA www.aixqui.fr

RENCONTRES JAZZ SOUS LES BIGARADIERS Du 12 au 19/11/2012 à La Gaude (06) assowhat.free.fr

Z3 FESTIVAL DE ZIK JEUNE PUBLIC

Dans le cadre du dispositif d’accompagnement d’artistes : 34 Tours, les groupes Scotch & Sofa, Kussay & The Smokes et Muhadib auront l’honneur de jouer en première partie des concerts de Bumcello et Hugh Coltman + Bewitched Hands les 16 et 17 novembre à Montpellier. Rock, folk, groove et découverte seront donc au programme de ces soirées à ne pas rater. www.heraultmusiquedanse.fr - 04 67 45 71 10. La radio agora FM fête ses 30 ans ! Et pour l’occasion la radio en liberté décide de célébrer cela comme il se doit en organisant un « dîner - spectacle de flamenco » à l’Espace Chiris à Grasse. Pensez donc à réserver votre soirée du 10 novembre! www.agorafm.fr - 04 93 36 84 85.

SMS

SMS

Du 24/11 au 10/12 à La Valette du Var, Le Pradet, La Garde, La Crau et Hyères (83). www.tandem83.com


Nouvelle Vague - novembre 2012

L’ŒIL DE...

5

céline RoDRiGueZ (grain of mind.blogspot.fr)

Juveniles @ Festival Marsatac - Marseille (13), le 29/09/2012.

Nouvelle saison, nouveau Tour pour le TReMa. Après le succès retentissant de sa dernière édition, le TREMA met les bouchées doubles. 8 groupes, plus de 30 concerts sur la région, de septembre à juin 2013. Au programme donc Cosmic Trip, Hugo Kant, Iraka, Mardjane Cheminari, Merakhaazan, Ottilie (B), Phyltre et The Red Rum Orchestra. www.trema-paca.org. Avis aux jeunes talents musicaux de la région, l’association Aix Qui? vient de lancer l’appel à candidature du Class’eurock ! Ce tremplin est ouvert aux musiciens amateurs, tous styles confondus. Seules conditions pour pouvoir postuler, avoir moins 24 ans, avoir au moins un collégien, lycéen, étudiant ou apprenti dans son groupe et surtout ne jouer que des compositions. Vous avez donc jusqu’au 1er janvier 2013 pour envoyer votre dossier de candidature ! www.aixqui.fr

SMS

SMS

Envoyez vos photos de concerts à contact@nouvelle-vague.com. Celles sélectionnées par la rédaction seront publiées dans Nouvelle Vague.


6

DU TAC AU TAC

Nouvelle Vague - novembre 2012

MonoPhonic inteRZone Groupe électro-stoner (www.facebook.com/MonophonicInterzone)

Akseli Plane (chanteur), Charles K. David (claviers), Geoffrey Boulier (guitare) et David Bouhanna (batterie). Si tu étais un animal, tu serais ? AP : un renard. CD : une souris pour m’infi ltrer partout. Ton idole secrète ? AP : Quentin Dupieux (Mr Oizo) & Yohan Lemoine (Woodkid). CD : Lady Gaga. Une manie qui énerve tes proches ? AP : je remonte tout le temps mes lunettes. CD : j’aime bien faire trembler ma jambe. Ta plus grosse bêtise ? AP : Vouloir être un artiste au lieu d’avoir une vie «normale». CD : C’est pour des fi lles mais je peux rien dire... La chanson que tu aimes chanter sous la douche ? CD : «Heart of glass» de Blondie. Que fais-tu quand il pleut ? AP : Je dors. CD : Comme le reste du temps, je m’enferme

chez moi et je travaille sur la musique. Ton humoriste préféré ? AP : Dieudonné et Didier Super. Quel objet as-tu collectionné, ou auraistu aimé collectionner ? AP : Des chats empaillés. Donne-nous un mot qui te dégoute particulièrement. AP : L’expression «c’est que du bonheur!» me donne envie de vomir. CD : Moite. Si tu n’avais pas fait ce métier, que serais-tu devenu ? AP : Je deviens ermite en Finlande avec une canne à pêche et un couteau. Ce que tu détestais le plus étant enfant ? AP : L’école! CD : Quand mon frère détruisait mes constructions en Lego. Ton film culte ? AP : «Dog Tooth» de Giorgos Lanthimos. CD : «Shaun of the dead» d’Edgar Wright Un rêve à réaliser ? AP : Je veux qu’on me donne des sous pour faire n’importe quoi! CD : Jouer en tête d’affi che au Coachella. Qu’est-ce que la normalité selon toi ? AP : C’est manger des pates. CD : C’est une motivation pour être exceptionnel. Quelle question aurais-tu aimé que l’on te pose ? CD : A quel âge penses-tu mourir ? Je répondrai : «27 ans, pour rentrer dans l’histoire du rock.»


Nouvelle Vague - novembre 2012

L’ŒIL DE...

7

aleXanDRe Macchi (facebook.com/alexandre.macchi.3)

Modèle : Céline Engel.

Le Festival Rock Inter Régions fête ses 5 ans et propose aux jeunes talents de défendre leur ville et leur région à travers un immense tremplin regroupant 17 villes et 35 dates pour 6 mois de compétition. La bataille sera rude et se terminera lors d’une finale qui aura lieu dans la salle mythique du Gibus à Paris. Rendez-vous donc à Marseille les 18 et 19 janvier pour l’étape consacrée à la région PACA pour essayer de succéder à nos « champions » niçois Little d Big B grands vainqueurs de l’édition 2012 ! rockinterregions@gmail.com - 01 47 00 78 88.

SMS

SMS

Envoyez vos photos de concerts à contact@nouvelle-vague.com. Celles sélectionnées par la rédaction seront publiées dans Nouvelle Vague.


8

MDR

Nouvelle Vague - novembre 2012

Méfi (mefi-le-site.jimdo.com)

julien hayot (flickr.com/photos/julienhayot)

À l’initiative de l’ARCADE, le programme ZOOM propose des rencontres mensuelles et collectives destinées à venir en aide aux professionnels du spectacle vivant en leur fournissant des informations sur leur pratiques et sur l’évolution de leur champs d’activité. 8 rencontres autour de la législation sociale, de la réglementation, des nouvelles dispositions et services aux professionnelles et des pratiques culturelles sont donc organisés tout au long des mois à venir. www.arcade-paca.com - cid@arcade-paca.com - 04 42 21 78 07.

SMS

SMS

Envoyez vos dessins, strips, photo-montages, etc. à contact@nouvelle-vague.com. Ceux sélectionnés par la rédaction seront publiés dans Nouvelle Vague.


Nouvelle Vague - novembre 2012

jean-René Palacio Directeur artistique du Monte-Carlo Jazz Festival et de Jazz à Juan

MA PLAYLIST

9

Tes coups de coeur ? Musique : - Le nouveau ZZ Top, «La Futura», avec notamment le titre «Chartreuse». Car j’aime beaucoup la Chartreuse («sourires»). Et puis l’histoire est amusante. Quand ils ont joué au festival Musilac à Annecy, ils ont découvert cette liqueur qu’ils ont apparemment bien apprécié au point de lui consacrer une chanson. - Lou Doillon - Tedeschi Trucks Band.

Comment définis-tu ta personnalité, ton action ? Ce qui me guide, c’est ma passion pour la musique, ma passion pour les musiciens. Le plaisir de faire un métier qui me permet d’être en contact avec ces personnes exceptionnelles. J’étais diplômé de l’Institut d’Etudes Politiques de Lyon et je me destinais à une carrière «classique». Un jour, je bossais comme roadie sur un concert de Muddy Waters. J’ai eu la chance de lui parler. Il m’a demandé ce que je faisais. Je lui ai expliqué mes études mais en ajoutant que j’adorerais travailler dans la musique. Il m’a dit : «Fais ce qui te fait plaisir sinon tu le regretteras toute ta vie.» J’ai suivi son conseil : faire de ma passion, mon métier.

Livre : C’est très rock, je lis le livre de Nick Tosches «Réserve ta dernière danse pour Satan». Ca parle de l’histoire du rock’n’roll, des rockers dans les années 50-60. Je le conseille vivement, il est court et très instructif. Concert : Bruce Springsteen à Montpellier (le 19/06). Le Boss a encore livré une prestation mémorable. Evénement : La «une» de Charlie Hebdo sur «Les Intouchables». Espoir : Que la chanson de Paul McCartney et Stevie Wonder «Ebony and ivory» se réalise, que l’on vive dans un monde de paix et de fraternité. Ta plus grande émotion musicale ? La musique noire américaine. Avoir découvert en même temps Otis Redding et Jimi Hendrix.

SMS

SMS

Cinéma : Je vais très peu au cinéma. Dernièrement, je me suis régalé avec le film de Martin Scorcese sur George Harisson : «Living in the material world».


10

À LA UNE

Nouvelle Vague - novembre 2012

Sting L’année 1984 marque la fin d’un des groupes britanniques les plus importants de la vague post-punk : The Police. C’est aussi le début de la carrière solo de Gordon Matthew Thomas Sumner, ancien instituteur, plus connu sous le pseudo de Sting la voix et la basse de The Police. Un drôle de pseudonyme qui vaudra de l’or Qui aurait pu croire que Gordon Sumner deviendrait Sting ? Surnommé ainsi parce qu’à ses débuts, il portait souvent un pull noir à rayures jaunes, ressemblant ainsi à une abeille. Sting, c’est plus de dix albums solo, vendus par millions d’exemplaires. Sting, c’est une voix aiguë reconnaissable entre mille qui anime des morceaux légendaires, tels que «Englishman in New York», «Shape of My Heart», «Fields of Gold», «Russians» et “Fragile” et qui est invitée à chanter sur les albums de Miles Davis, Phil Collins, Frank Zappa, Julio Iglesias, Joe Henderson, Herbie Hancock, Sheryl Crow ou encore Black Eyed Peas. Sting, c’est de nombreuses collaborations: avec Dire Straits, Jimmy Cliff, Annie Lennox, Eric Clapton, Elton John, Tina Turner ou Mary J. Blige. Sting, c’est un touche à tout musical qui joue plusieurs instruments et explore tous les styles : blues, jazz, pop rock, reggae, new-

wave, musique classique... Sting, c’est parfois un acteur : «Dune», «Plenty», «Stormy Monday»... Sting, c’est aussi un homne profondément engagé dans des causes sociales et caritatives qui utilise la musique comme tribune. Mais qui est Gordon Sumner, alors ?

«Sans les Beatles, je ne serais jamais devenu musicien!» Une drôle de découverte qui changea sa vie Issu d’une famille plutôt ordinaire, Gordon Summer se passionne tôt pour la musique. Un jour il fait une grande découverte dans le débarras : la guitare que son oncle a laissé en partant au Canada. Le jeune Gordon trouve alors «un ami pour la vie». Il apprend à en jouer seul grâce aux disques des Beatles et des Rolling Stones qu’il essaie de reproduire à la perfection, «l’enchaînement magique des accords et la trame de riffs sur


Nouvelle Vague - novembre 2012

Ă€ LA UNE

11


12

À LA UNE

Nouvelle Vague - novembre 2012

lesquels sont bâties leurs chansons». Cela devient vite une manie : «chanson après chanson, album après album je remet des centaines de fois l’aiguille du tourne-disque sur les passages qui résistent à mon analyse, comme un cambrioleur penché sur la combinaison d’un coffre, jusqu’à rafler enfin le magot. Aucune matière scolaire ne mobilise à ce point mon temps et mon énergie.”

«Mon obsession pour la musique a quelque chose d’inhabituel, comme si mon inconscient me disait : c’est la voie du salut.»

Des débuts jazzy En grand curieux de la musique, Gordon apprend aussi à jouer du piano, de la mandoline, de l’harmonica, de la flûte de Pan et du saxophone. Pourtant, il prend au sérieux ses études et veut devenir instituteur. Pas pour longtemps. Le soir venu Gordon prend sa basse et joue avec des groupes de jazz locaux, principalement avec «The Phoenix Jazzmen». C’est à ce moment qu’il est surnommé «Sting». Il est déjà convaincu que son avenir est plus dans les salles de concert que dans les salles de classe. C’est en 1975 qu’il décide d’abandonner sa carrière d’enseignant et de devenir une “rock star”. Ou presque...


Nouvelle Vague - novembre 2012

The Police fait du bruit C’est durant un concert avec le groupe de jazz fusion “Last Exit” que le bassiste est remarqué par Steward Copeland. Le batteur vient de former avec le guitariste Henri Padovani le groupe «The Police». Bientôt Padovani sera remplacé par Andy Summers. Nous sommes en 1977 et c’est le début d’un trio mythique qui sortira cinq albums studio et des morceaux légendaires tels que «Message in a Bottle», «Roxanne», «Every Breath You Take», «Walking On the Moon» etc. Le succès sera fulgurant et leur subtil mélange de rock et de reggae séduira la planète entière. Cependant, malgré cette réussite, Sting décide de quitter The Police. C’est en 1985 qu’il démarre sa carrière solo. Le Rêve des Tortues Bleues C’est ainsi que Sting nomme son premier album solo. Enregistré en compagnie de stars de jazz connus comme Branford Marsalis, Darryl Jones et Kenny Kirkland, l’opus est vite propulsé en tête des charts, grâce principalement au titre “Russians”. Un succès qui va accompagner la sortie de chacun de ses disques. La perte qui inspire Les deux albums suivants sont marqués par une grande amertume, causée par la disparition de ses parents. «Nothing Like the Sun» (1987) et «The Soul Cages» (1991) sont à la fois les plus tendres et les plus sombres albums de sa carrière musicale. Ils contiennent des titres remarquables : «Englishman in New York», «Fragile» et «All This Time».

Il n’y a d’autre réligion que le sexe et la musique.

À LA UNE

13

Le titre de rock star a quelque chose d’insultant. Si vous vous contenter d’être une rock star, vos seuls sujets de conversation seront la drogue et l’argent, et vous n’aurez que deux amis: votre avocat et votre dealer! Retour au sommet Après les coups durs du destin Sting revient en tête des charts avec «Ten Summoner’s Tales» (1993) où l’on remarque les titres «Fields of Gold» et «If I Ever Lose My Faith In You». Après un Best Of pour ses 10 ans de carrière solo et l’album «Mercury Falling» (1996) au succès modéré, Sting sort «Brand New Day» en 1999. Le succès du disque provient principalement du titre “Desert Rose” avec Cheb Mami qui sera numéro 1 un peu partout dans le monde. Dans le labyrinthe de la musique classique Après encore deux albums - «All This Time» en 2001 et «Sacred Love» en 2003 – Sting montre son amour pour le classique avec l’opus de musique baroque «Songs From The Labyrinth» où il reprend les chansons du compositeur élisabéthain John Dowland. Passionné par le luth, Sting y joue lui-même quelques morceaux. En 2009 il sort l’album de chants religieux «If on a Winter’s Night», tandis qu’en 2010 voit le jour «Symphonicities» - un album de reprises de ses hits en version symphonique. L’année 2011 voit la sortie d’une nouvelle compilation – celle qui marque ses 25 ans de carrière solo. Pourtant, Sting n’a rien perdu de son énergie et de son charisme... ✏✏ Lyuba Sofronieva Le 12/11 au Nikaia – Nice (06)


14

CONCERTS À VENIR touR Du PayS D’aiX

Pour sa quinzième édition, le festival itinérant repart à l’assaut des routes et sentiers du Pays d’Aix pour prêcher bonne musique et bonne humeur. Organisé depuis 1998 par la très active association Aix Qui ?, le Tour du Pays d’Aix a pour mission de répondre aux carences de diffusion des musiques actuelles en Pays d’Aix. Sept villes, de petites ou moyennes tailles verront donc débarquer sous peu cette caravane « exquise » composée d’un large éventail stylistique. Car là est bien l’autre ligne directrice du festival : une programmation qualitative qui englobe le grand spectre des musiques dites actuelles, le tout en alliant formation de renoms et talents locaux, via des choix artistiques souvent judicieux. Preuve en est avec la venue des Américains de Fishbone, pionniers de la fusion, mais aussi avec celle de l’architecte musical d’IAM Imhotep qui présentera son second opus solo « Kheper ». A noter également la présence du mythique batteur de Fela Kuti, Tony Allen, ici aux côtés du claviériste américain Amp Fiddler (ex-partenaire de Prince ou Jamiroquai) et du rappeur TY (De La Soul, Pee Wee Ellis, Scratch Perverts), dans un nouveau projet créatif à ne pas manquer, d’autant que la date est unique dans la région. En tout et pour tout, 21 formations composeront ce tour qui mérite sans nul doute le détour. ✏ Matthieu Bescond Du 31/10 au 17/11 au Pays d’Aix (13). www.aixqui.fr

Nouvelle Vague - novembre 2012

aSSaSSin

Vous l’avez raté en Août l’an passé ? Pas de problème, session de rattrapage avec l’enfant prodige du rap. Un rendez-vous immanquable pour tous les nostalgiques de Rockin’Squat. Après « Les Enfants du Siècle Tour 2009-2011 », le rappeur repart sur les routes avec la (très sobre) « Tournée 2012 ». Toute la famille Assassin en live, ce ne sera pas un déclin mais une renaissance. Le rap en exergue, pour celui qui a su sublimé le hip hop à la française bien loin des hits bling bling sauce commerciale. Lui, Mathias, fils du clan Cassel, est un artiste à fleur de mots, avide de samples acérés autant que ses paroles. Ces pionniers du rap (sur scène depuis 1985 quand même) font le tour de l’Europe pour mieux conquérir l’Amérique et repasser par l’Afrique. Un concert qui raisonnera sûrement en ces temps de crise, comme une libération, un cri rageur et justifié, à l’heure toujours de l’esclavagisme moderne où racisme et conspiration maçonnique restent les thèmes de prédilection du groupe. L’énergie infatigable du crew et les tout derniers titres du dernier album « Illegal Mixtapes 3 » à savourer très fais à Nice. ✏ Aurélie Mignone Le 02/11 au Nikaïa Live - Nice (06) et le 09/11 à l’Espace Julien - Marseille (13). www.myspace.com/assassinfrance


Nouvelle Vague - novembre 2012

feStiVal inteRnational DeS MuSiQueS D’écRan (fiMé)

Les « ciné-concerts » sont des évènements qui se développent de plus en plus, il faut dire que l’association entre projection et musique live est souvent un moyen unique de découvrir ou redécouvrir certains monuments du cinéma. C’est ce que le Festival International des Musiques d’écran (FIMÉ) qui aura lieu dans l’agglomération Toulonnaise nous propose cette année. Pour sa 8eme édition, le festival se déroulera sur 9 jours, 9 jours durant lesquels se marieront « les films d’hier sur des musiques d’aujourd‘hui ». des projections de films accompagnées en direct au pied de l’écran par des musiciens. La thématique de cette année sera « Monstres & Cie », mélangeant ainsi les films de genre, pour la plupart muets (« Le Golem » de Paul Wegener, mis en musique par le groupe NLF3, « Docteur Jekyll & Mr Hyde » de John S. Robertson) ou d’autres perles du cinéma contemporain comme le cultissime « La Nuit Des Morts Vivants » de Georges A. Romero. Les monstres et l’épouvante seront donc de la partie. Le choix musical est lui aussi très varié : jazz, musique électronique, pop, etc. Appelé pour l’occasion « musiques d’écran », ce style à part entière sera donc à l’honneur pendant 9 jours qui risquent d’être inoubliables. ✏ Fabrice Reybaud Du 02 au 10/11 dans l’agglomération toulonnaise (83). www.fimefestival.fr

CONCERTS À VENIR

15


16

CONCERTS À VENIR

Rencontres Jazz

Nouvelle Vague - novembre 2012

Sous Les Bigaradiers

Du 12 au 19/11 à La Gaude (06). Durant une semaine, la commune de La Gaude vivra au rythme du festival « Jazz sous les Bigaradiers ». Pour sa 16ème édition le festival organisé par la Mairie de la Gaude et l’association So What offrira huit jours exceptionnels : 16 orchestres, 60 musiciens (rien que ça…) pour le plus grand plaisir des afi cionados de la musique improvisée, de musiques actuelles en passant par les musiques du monde, les percussions des Frapadingos, ou le swing le plus pur. Des noms prestigieux, des pointures du jazz mondial se succéderont donc lors de multiples manifestations qui auront lieu dans différents endroits de La Gaude (La Séguinière, La Gaudriole, Le Marronnier et bien plus encore). Une programmation internationale donc avec le contrebassiste américain de légende Barre Phillips qui invitera ses amis musiciens à une soirée sous le signe de la mu-

sique improvisée, ou l’argentin Minino Garay, percussionniste de Dee Dee Bridgewater qui revêtira son costume de chef d’orchestre à la tête de 8 percussionnistes. Mais la programmation sera également régionale et nationale avec les talentueux Jérôme Vinson, Jean-Marc Jafet ou la Compagnie So What. Mais « Jazz sous les Bigaradiers » n’est pas qu’une succession de concerts, c’est aussi une multitude d’animations telles que des initiations à la musique pour le jeune public ou diverses remises de prix dont notamment « Les Trophées du Jazz de la Côte D’azur 2012» qui récompenseront un groupe de jazz de la région. Une belle semaine à la fois instructive et conviviale organisée par l’association So What. Un festival incontournable donc, qu’il serait dommage de rater! ✏ Fabrice Reybaud http://assowhat.free.fr/


Nouvelle Vague - novembre 2012

lionel Richie

La méga star des années 80 – Lionel Richie – revient sur le devant de la scène avec son nouvel album «Tuskegee». Tuskegee est la ville natale du chanteur soul américain et devient en 2012 le nom de son 10ème album. L’opus propose

CONCERTS À VENIR

17

des duos et des reprises des plus fameuses ballades de Lionel Richie comme «Say You, Say Me», «Hello», «Deep River Women» etc. – une sorte de retour sur ses racines d’origine et musicales. La tournée « Tuskegee  » comprend deux dates dans notre région, notamment à Monte Carlo. C’est une belle occasion de replonger dans les années 80 avec l’un des artistes les plus célèbres et emblématiques de cette époque. Non, il ne s’agit pas de l’époque disco. Il s’agit des ballades d’amour, sensuelles et tendres, animées d’une manière sublime par la voix de crooner de Lionel Richie. Avec plus de 40 ans de carrière musicale, l’artiste a certainement beaucoup à nous raconter, chanter et nous faire ressentir. ✏ Lyuba Sofronieva Le 02/11 à l’Opéra Garnier De Monte Carlo – Monaco et le 03/11 au Sporting Monte Carlo – Monaco. www.lionelrichie.com


18

CONCERTS À VENIR

Nouvelle Vague - novembre 2012

Buzz Booster PaCa Demi-finale le 23/11 à Aubagne (13), finale régionale le 06/12 à Marseille (13).

Le Buzz Booster est un tremplin national coproduit par l’Affranchi, l’Escale et le Portail Coucou, destiné à promouvoir les différentes musiques urbaines dans la région Provence Alpes Côtes d’Azur. Créé en 2010, cet évènement c’est petit à petit imposé comme un évènement majeur de la région, permettant

un lien régional et national entre les professionnels et les artistes en voie de professionnalisation. Cette année encore huit groupes ont été sélectionnés pour participer aux demi fi nales qui auront lieu en octobre et novembre, en vue d’une fi nale nationale programmée pour le printemps 2013. Les heureux demi-fi nalistes (Abdou X, Blacky Blaak, El Fredo, Epsylone, Ghetto Phenomene, Kzano Kinay, N’or et Rafale 2 Punchline) auront donc la rude tâche de défendre leurs titres lors de soirées qui s’annoncent déjà très chaudes. Rendez vous donc le 23 novembre à Aubagne pour vivre une dernière demi fi nale de haut niveau musical ! ✏ Fabrice Reybaud www.tremplinbuzzbooster.com


Nouvelle Vague - novembre 2012

R.Wan

R.Wan et son regard bleu vif sont de retour… Et « c’est pas de la menthe à l’eau » ! Vous l’aurez compris, le chanteur de JAVA a délaissé ses acolytes et continue à bousculer la chanson française en solo. Un régal

CONCERTS À VENIR

19

pour nos papilles auditives… Après deux albums « Radio Cortex  » 1 et 2, ce chanteur de l’invraisemblable, revient avec un nouvel opus à découvrir sur scène. Parce que R.Wan ne s’écoute pas, R.Wan se vit, se chante, se danse. « Peau Rouge » paru en début d’année, est un monde fait d’ironie et d’évasion, où les sorciers vaudous font de l’œil au fin mélomane. Celui qui puise son inspiration aussi bien dans le gros hip-hop (merci le Wu Tang), que dans le punk (Bérurier Noir), propose un rap musette, à mi-chemin entre l’univers festif du cabaret et la joyeuse nonchalance de ses textes. R.Wan c’est le savant mélange de la chanson paillarde à texte et du hip-hop accordéon. Une révolte toute en poésie qu’on ne saurait que trop vous recommander… ✏ Aurélie Mignone Le 02/11 à la Salle Polyvalente - Mazan (84) et le 03/11 à Nikaïa - Nice (06).


20

Z3

CONCERTS À VENIR

Nouvelle Vague - novembre 2012

Festival de Zik Jeune Public

Du 24/11 au 10/12 à La Valette du Var, Le Pradet, La Garde, La Crau et Hyères (83). Adressé en priorité au jeune public, le Festival Z3 (Festival de Zik Jeune Public) met tout en œuvre pour émerveiller nos chères petites têtes blondes avec au programme une multitude d’activités et de concerts à la fois créatifs et pédagogiques. Une invitation aux rêves avec le spectacle concert de Serena Fisseau ou le conte musical « L’Homme qui rêvait d’être une girafe » de Tom Poisson. Le public aura également le droit à des concerts plus « classiques » avec Franz ou les Wackids qui revisiteront les plus grands standards du rock armés d’instruments miniatures. Durant ce festival, tout sera mis en place pour faire plaisir au jeune, voir très jeune public,

comme aux plus grands avec notamment la venue des nouveaux rois du « turntablism » : les Scratch Bandit Crew qui en plus d’une représentation exceptionnelle proposeront un atelier de scratch. Un festival proposé par les villes de La Valette du Var, du Pradet, de La Garde, de La Crau, et d’Hyères avec l’association Tandem et le PôleJeunePublicTPM qui se clôturera par une vraie boum qui risque de valoir le détour. Un festival à savourer de 7 (et moins) à 77 ans ! ✏ Fabrice Reybaud www.tandem83.com


Nouvelle Vague - novembre 2012

XXXX hell niGht

En ce début novembre, les premiers frimas arrivent mais plutôt que de rester chez vous à regarder un énième programme télé bidon, pourquoi ne pas venir vous déhancher sur la scène de l’Althérax ? Ça tombe bien l’association Elysium organise une soirée de pur metal avec pas moins de 4 groupes parmi les meilleurs que compte la région ! Until The

CONCERTS À VENIR

21

Uprising, va partager avec vous leur musique puissante allant du trash au metalcore, puis Moghan-Ra de Cannes va vous secouer les oreilles avec son deathcore déjanté. Une double dose d’élixir metal bien fumant terminera la soirée avec le groupe niçois HellXHere, du très bon Heavy Metal dans la même lignée que Metallica ou Megadeth, puis Hellixxir vous fera découvrir son dernier album intimiste « Corrupted harmony » qui vous fera voyager entre peur, tristesse et haine. Allez, bougez-vous les fesses et venez pogoter au son des guitares électriques et des métalleux assoiffés d’ivresse musicale ! ✏ Céline Dehédin Le 03/11 à l’Altherax - Nice (06). www.fredham6.wix.com/xxxxhell


22

CONCERTS À VENIR

Nouvelle Vague - novembre 2012

feStiVal De GuitaRe

feStiVal leS inRocKS

Une nouvelle fois, cette année, la 13iéme, les organisateurs du festival de guitare nous proposent un programme et un plateau de choix qui fait la part belle à toutes les guitares. A l’espace Magnan, c’est plutôt acoustique avec du blues, parmi lesquels des habitués, Verbeke et Rapin cette fois-ci en duo. Mais aussi du flamenco, un genre qui sied bien à la guitare. Les cordes nylon et le poignet cassé ne sont pas oubliés dans la soirée dite «guitar world» où trois pointures Antonio Forcione, Jérome Ciosi et Jean-Marie Gianelli rivaliseront d’arpèges, de glissando et d’accords renversés. Mais c’est à la salle Grappelli, en électrique et en rock, car la guitare c’est aussi et surtout ça, que se terminera ce festival avec, l’un des guitar héros français, Patrick Rondat. Immense virtuose heavy métal, Rondat sait faire, dans un déluge de décibels, la part belle à la mélodie, et de sa guitare sortent des sons cristallins, plaintifs, distordus, torturés qui savent émouvoir le public. ✏ Jacques Lerognon Le 03/11 à l’Espace Magnan, Salle S.Grappelli - Nice (06) www.blues-guitare.com

C’est parti pour la 25ème édition du Festival Les Inrocks. Cet évènement incontournable dans le paysage musical est désormais reconnu auprès de tous les amateurs d’indie rock. Le magazine sélectionne ses coups de cœur afin de nous les présenter du 5 au 13 novembre 2012 à Nantes, Toulouse, Lyon, Marseille et bien sûr, Paris, pour une série de concerts exceptionnels ! Depuis 25 ans, on a pu voir défiler sur scène des artistes tels que Bat for Lashes, Ebony Bones, The Soft Pack, The Ting Tings, Marina and the Diamonds, LCD Soundsystem, The Bewitched Hands… Cette année encore la programmation sera exceptionnelle. A Paris tout d’abord, dans les salles emblématiques parisiennes comme La Cigale ou La Boule Noire, seront présent Hot Chip, Juveniles, Lescop, Alt J, Electric Guest, The Vaccines, Benjamin Biolay et bien d’autres. Le festival fera une halte dans la cité phocéenne le 10 novembre avec à l’affiche Spiritualized, Maccabees, Citizens ! et Team Me. ✏ Sarah Barbier Le 10/11 au Cabaret Aléatoire - Marseille (13). www.festival2012.lesinrocks.com


Nouvelle Vague - novembre 2012

SeXion D’aSSaut

Qu’ils plaisent ou non, Sexion d’Assaut ont su faire leur place sur la très particulière scène du rap français. Avec « L’Apogée » les huits Parisiens se sont proclamés au sommet de leur art, à leur aboutissement artistique. C’est ce que pourront découvrir les azuréens le 10 novembre au Nikaïa. Avec ce second album les Sexions d’Assaut ont inévitablement at-

CONCERTS À VENIR

23

tisé les tensions dans le monde hip-hop. Un son plus édulcoré et moins percutant qu’on leur connaissait, plus passe-partout et abordable au public large. Le mot est lâché : commercial. Le sont ils devenus en un album ? Les Sexions d’Assaut sont-ils passé du côté obscur de la force ? C’est toujours le même débat dans la Raposphère, un artiste qui a du succès est-il condamné à devenir commercial ? Doit-il renier ses influences et composer pour des publics non conquis ? IAM qui avait essuyé les mêmes critiques à son âge d’or avait répondu très artistiquement par « Reste underground ». Comme disent les Britanniques : « Wait and See ». ✏ Julien Maspetit Le 06/11 au Zinga Zinga - Béziers (34), le 10/11 au Nikaïa - Nice (06) et le 16/11 au Dôme - Marseille (13). www.sexiondassaut.com


24

CONCERTS À VENIR

Nouvelle Vague - novembre 2012

MicS Dj feStiVal

ReVolVeR

Que dire de cette troisième édition du MICS Dj Festival à part qu’elle réunira le temps de quatre soirées des artiste prestigieux de renommée internationale et ce, pour le plus grand plaisir des fans de musique électronique. Un festival d’une grande qualité cette année encore avec la présence de Martin Solveig (Dj phare de la scène house française) lors du NRJ DJ Awards, Bob Sinclar (ambassadeur de la « French Touch »), Pharrel Williams (chanteur et producteur incontournable) et Hardwell (représentant de la «  Dutch Influence  »). Une succession de soirées toutes plus alléchantes les unes des autres et qui auront lieu au MICS Club qui s’installera cette année au Life Club, la nouvelle discothèque de Monaco. Le 3e MICS Dj Festival, se déroulant en marge du Monaco International Clubbing Show ayant lieu au Grimaldi Forum de Monaco, s’apprête donc à recevoir plus de 2000 clubbers prêts à assister aux sets des plus grands Djs du moment. ✏ Fabrice Reybaud Du 07 au 10/11 au Life Club - Monaco (98). www.mics.mc

Revolver est un groupe français formé en 2006. En 2010, leur premier opus, « Music For a While », rencontre un très grand succès, du fait d’harmonies vocales magiques et d’un mariage heureux entre mélodies pop racées et musique classique. La formation devient vite incontournable : nominations aux victoires de la musique, 100,000 albums vendus, tournées triomphales. Deux ans plus tard, les trois musiciens réussissent la passe de deux avec l’album « Let Go », nouvel exercice de style oscillant entre balades implacables, ambiances folk vintage et chansons magiques qui tournent en boucle dans la tête. Revolver est considéré comme ce qui se fait de mieux aujourd’hui en tant que pop-music à la française et la nouvelle tournée s’annonce comme une nouvelle confirmation du grand talent d’un groupe qui n’a pas fini de faire parler de lui. ✏ Raymond Sérini Le 08/11 au Théâtre Lino Ventura - Nice (06), le 28/11 à l’Espace Julien - Marseille (13), le 29/11 à l’Espace Culturel André Malraux - Six Fous (83) et le 08/12 aux Passagers du Zinc Avignon (84). www.revolvermusic.tv


Nouvelle Vague - novembre 2012

lucKy PeteRSon

Guitariste et claviériste de génie, Lucky Peterson s’est hissé au bout d’une vingtaine d’années de carrière au rang de légende du blues rock. Il faut dire que le terrain était propice à la naissance d’un tel talent : fils d’un guitariste - chanteur, Lucky Peterson

CONCERTS À VENIR

25

a côtoyé très jeune nombre de musiciens de légende : Buddy Guy, Muddy Waters ou Junior Wells. C’est grâce à toutes ces multiples rencontres que le jeune Lucky tombera amoureux de l’orgue puis quelques années plus tard de la guitare. Il faudra attendre 1989 pour voir Lucky Peterson lancer enfin sa carrière solo avec l’album « Lucky Strikes !» et c’est 22 ans plus tard que son dernier opus (« Every Second a Fool is Born ») voit le jour. Le hasard faisant bien les choses, c’est à St Raphaël que nous aurons la chance unique de voir cette légende vivante en concert. Un concert qui s’annonce donc rythmé, unique et incontournable en compagnie de l’un des plus grands musiciens de blues actuels. Un moment inoubliable à coup sûr. ✏ Fabrice Reybaud Le 08/11 à l’Espace Felix Martin - St Raphaël (83). www.myspace.com/luckypetersonmusic


26

CONCERTS À VENIR GeneRal eleKtRiKS

La venue de General Elektriks (Hervé Salters) à Istres est en soit un grand événement. Amoureux et spécialiste des claviers vintage 60’s et 70’s , RV défendra les titres de son dernier album « Cliquety Kliqk » à grand renfort de sons électro. Ayant oeuvré auprès de M, Blackalicious, Femi Kuti ou Dj Medhi, General Elektriks a su se créer un style unique, véritable mélange entre pop, hip-hop, soul, jazz et musique électronique. N’ayant jamais caché ses influences allant de David Bowie à Stevie Wonder, on est en droit de s’attendre à un spectacle haut en couleurs, en groove et en sons vintages. General Elektriks ou plutôt Hervé Salters fait parti de ces personnages difficiles à classer, mariant rétro et électro, triturant et maltraitant les sons. Longtemps dans l’ombre de ses collaborateurs, il est maintenant temps pour lui de mettre le feu à l’Usine à grand renfort de titres instrumentaux et vocaux qui sauront toucher un public large et certainement déjà acquis à sa cause. ✏ Fabrice Reybaud Le 09/11 à L’Usine - Istres (13).

Nouvelle Vague - novembre 2012

leS fReReS GuiSSe

Les grands musiciens sénégalais ont une place de choix sur notre planète musique mondialisée. Si l’on cite Touré Kunda, Ismael Lo ou Youssou N’dour, la mémoire vous reviendra sûrement. Il y a pourtant là-bas un groupe très particulier qui a une influence primordiale sur la création musicale au Sénégal et sur l’ouverture du pays au monde à travers leurs nombreux voyages et leur cote d’amour auprès de la diaspora sénégalaise dans le monde : Les Frères Guissé. Ce trio tire la force et la beauté de sa musique d’un ancrage au confluent de plusieurs traditions culturelles de l’Ouest africain. Originaires de la région du Fouta, au nord du Sénégal, Aliou, Cheikh et Djiby Guissé sont aussi les fils de ce fleuve qui charrie un riche héritage musical. On peut évoquer les influences du blues peulh et d’Ali Farka Touré ou Boubakar Traoré. Leur aura sur scène passe par l’émotion intense et universelle qu’ils savent susciter sur tout type de public, leur style épuré et vibrant qu’ils maîtrisent à la perfection, et un parcours de globe-trotters qui a forgé leur créativité. Toujours engagés lorsqu’il s’agit de faire partager leur culture et leur humanité, ils participent dans la région en novembre 2012 à une initiative basée sur le partage de la musique auprès de détenus des prisons mais aussi auprès du public azuréen pour 2 soirées exceptionnelles autour de la culture sénégalaise et son sens de l’accueil. ✏ Emmanuel Truchet Le 09/11 au Vox - La Valette du Var (83) et le 10/11 au Bar du Clos - Montauroux (83). www.myspace.com/freresguisseofficiel


Nouvelle Vague - novembre 2012

teleRaMa DuB feStiVal

Avis aux amateurs de dub : Le Télérama Dub Festival fête ses 10 ans cette année ! Après plusieurs éditions couronnées de succès et une production 2011 particulièrement réussi, le festival revient avec une programmation exceptionnelle pour célébrer la scène dub internationale dans toute sa diversité (électro, rock, groove, reggae…). Découvertes ou artistes confirmés, le festival traversera

CONCERTS À VENIR

27

la France durant tout le mois de novembre. A Paris, le 23 et le 24 novembre, aura lieu deux soirées inédites au 104, avec Gorillaz version sound-system, Adrian Sherwood, Iration Steppas et ainsi qu’un hommage à Joe Strummer, le chanteur des Clash, disparu il y a dix ans et qui fut un des premiers à marier le dub au rock. A Marseille, une soirée au Cabaret Aléatoire est prévu le 9 novembre avec Zenzile, Bass Crafters et T.I.T et le High Tone Crew Sound System ! Derrière ce mystérieux pseudonyme se cachent en fait les musiciens de High Tone qui viendront présenter leur projet Dub Invaders où chaque membre du groupe dévoile sa perception du dub dans une configuration sound-system. ✏ Sarah Barbier Le 08/11 au Victoire 2 - St Jean de Vedas (34) et le 09/11 au Cabaret Aléatoire - Marseille (13). www.teleramadubfestival.fr


28

CONCERTS À VENIR Manca 2012

Le CIRM (Centre National de Création Musicale) organise cette année la 33ème édition du Festival MANCA. Ce festival est l’occasion pour nous d’assister à de nombreuses manifestations (conférences, concerts, projections, spectacles) dans de multiples endroits de la ville de Nice comme le Théâtre National de Nice, la Villa Arson ou encore le Conservatoire National à Rayonnement Régional de Nice (CNRR). Le festival sera officiellement lancé le 13 Novembre à 14h par une conférence présidée par François Paris (compositeur, directeur du CIRM et du Festival MANCA) sur le thème des « enjeux de la Musique Classique d’aujourd’hui ». Une première journée qui sera également marquée par un ciné concert prestigieux où l’Ensemble Orchestral Contemporain dirigé par Mark Foster jouera sur le film culte « Metropolis » de Fritz Lang. Le Vendredi 16 Novembre la Villa Arson accueillera le spectacle « Monade », une pièce chorégraphique mêlant musique et dispositif lumineux, un moment magique qui mettra tous nos sens en éveil. Mais le festival MANCA c’est aussi des concerts symphoniques, des musiques électro-acoustiques et bien d’autres activités et manifestations à vivre. Rendez vous donc du 13 au 23 Novembre pour découvrir ou redécouvrir un festival unique. ✏ Fabrice Reybaud Du 13/11 au 23/11 - Nice (06). www.cirm-manca.org

Nouvelle Vague - novembre 2012

BaGiliBa

Le festival Bagiliba existe depuis 11 ans pour nous rappeler que ruralité française et culture contemporaine africaine se ressemblent et qu’en créant une occasion de rencontre mettant en avant leur créativité, l’attachement aux valeurs humaines qui les caractérise reprend sa place. Autour de concerts, d’expositions, d’animations et d’ateliers, le festival Bagiliba permet l’échange et la découverte. Sur scène Beta Simon, figure historique du reggae ivoirien au même titre qu’Alpha Blondy, et la vibrante et poétique Dobet Gnahoré. A signaler la magnifique exposition « peintures et rouleaux magiques d’Ethiopie » qui met en relief l’histoire si particulière de ce pays chrétien dès le 4ème siècle. En plus des concerts, mes moments favoris sont le marché artisanal africain du samedi si convivial et l’intime apéritif de clôture le dimanche où les acteurs les plus impliqués du festival se retrouvent. ✏ Emmanuel Truchet Du 13 au 18/11 en Pays de Fayence (83). www.bagiliba.org


Nouvelle Vague - novembre 2012

CONCERTS À VENIR

29

RaVi coltRane

huGueS aufRay

Ravi Coltrane, saxophoniste et compositeur, né en 1965, est le second fils de deux icones du jazz John et Alice Coltrane. Avec une telle ascendance qu’il devienne lui aussi musicien n’est pas tellement étonnant. Pourtant il faudra attendre 1991 pour qu’il enregistre enfin ses propres notes, grâce à l’ex batteur de son père, Elvin Jones, qui a su entrevoir son talent naissant. Il a ensuite fait ses classes en jouant avec de nombreuses pointures du jazz qu’il serait fastidieux d’énumérer. Son premier album sous son nom sort en 98, «Moving Pictures». En 2012, il signe chez le prestigieux label Blue Note, une nouvelle production, «Spirit Fiction». C’est avec son 4tet qu’il passera par la Côte d’Azur cet automne. Ravi Coltrane ne fait pas un jazz easy-listenning ni du free, mais si sa musique nécessite une certaine attention, la beauté des harmonisations, la subtilité de son jeu de sax, de ses impros nous donne envie d’oublier son nom pour ne retenir que Ravi. Et nul doute que nous le serons! ✏ Jacques Lerognon Le 15/11 à la salle S.Grappelli - Nice (06). www.ravicoltrane.com

A plus de quatre vingt trois ans, Hugues Aufray continue avec enthousiasme une carrière initiée en 1959. Premier chanteur français à découvrir Bob Dylan et à en adapter les chansons dans la langue de Molière, pionnier de la world-music, il nous offrit la beauté mélodique des folklores espagnol, anglo-saxon et latino-américain, ainsi que le «skiffle» musique jouée avec guitare sèche et banjo par les étudiants américains. Il opta également avant tout le monde pour une vie au grand air, avec retour à la terre et fut apôtre de la paix et de l’antiracisme, précurseur en matière de concert caritatif et défenseur des grandes causes. Beaucoup de ses chansons font partie désormais de notre patrimoine (« Stewball », « Céline », « Santiano » etc..). Ses deux derniers albums « Hugh » et « New Yorker » ont témoigné d’un talent intact. Décidément infatigable, le voici de retour sur les routes de l’hexagone. ✏ Raymond Sérini Le 16/11 à l’Opéra Garnier de Monte Carlo Monaco (98) et le 22/11 au Silo - Marseille (13). huguesaufray.artiste.universalmusic.fr


30

CONCERTS À VENIR

Nouvelle Vague - novembre 2012

the RaSMuS

leS VoiX D’anGeS Du faDo

Bien qu’il soit issu de la froideur nordique, le groupe de rock / gothic métal The Rasmus va certainement réchauffer l’ambiance musicale de Cannes. Créé еn 1994, le groupe se fait connaître à l’échelle internationale en 2003 avec l’album “Dead Letters” et leur chanson phare “In the Shadows”. Le monde entier connait alors la voix puissante et captivante de Lauri Ylönen et le rock mélodique et mélancolique de The Rasmus. En 2012 le groupe finlandais le plus connu du monde sort son 8ème album éponyme, l’occasion de passer dans le sud de la France, deux fois au mois de novembre. ✏ Lyuba Sofronieva Le 19/11 au Cabaret Aléatoire – Marseille (13) et le  24/11 à la MJC Picaud – Cannes (06) www.therasmus.com

Le Jeudi 22 Novembre la ville de Berre l’Etang vibrera au son du fado. Ce style musical portugais sera donc à l’honneur lors d’une soirée unique mêlant cinéma et concert. La soirée débutera dès 18h30 avec la projection du film « Fados » réalisé par Carlos Saura, un film qui nous invite à découvrir la naissance de cette musique des docks de la banlieue de Lisbonne née à la fin du 19ème siècle et qui s’est étendue de l’Angola au Brésil. Nous finirons cette belle soirée par un concert de Antonio Zambujo, artiste portugais œuvrant à la résurrection du fado au masculin. Il y défendra les titres de son nouvel album « Guia », un album aux influences multiples allant de la musique populaire brésilienne au swing en passant par le jazz. Une soirée rêvée pour les fans de musique du monde, de fado bien sûr mais aussi pour tous les amoureux des musiques et des voix qui flirtent avec les sphères les plus hautes de l’art et de l’intelligence. ✏ Fabrice Reybaud Le 22/11 au Ciné 89, Berre l’Etang. (13) www.forumdeberre.com


Nouvelle Vague - novembre 2012

CONCERTS À VENIR

31

iMany

oXMo Puccino

Sa voix rauque est reconnaissable entre mille. Son univers soul et folk touche par sa sensualité. Son style s’est créé en gros par une guitare autour de laquelle elle a après brodé en ajoutant un violoncelle, une batterie et bien sûr sa voix unique. Son premier album «The Shape Of A Broken Heart» est certifié disque d’Or, tandis que ses concerts remplissent toujours les salles avec un public curieux de voir sur scène celle qui les a autant touché par ses textes qui racontent les moments difficiles et joyeux de la vie. Avec seulement un album à son actif, Imany est devenue une chanteuse incontournable de la scène française et fait déjà ses premiers pas à l’échelle mondiale. La bonne nouvelle est qu’elle revient dans la région PACA avec trois concerts. Puis? A part ses performances, Imany nous promet de se mettre au travail afin de terminer son deuxième album. En attendant, on peut se souvenir en live de ses fameux titres «You will never know», «Slow Down» et «Please and change». ✏ Lyuba Sofronieva Le 23/11 à la Salle Du Canton – Monaco (06), le 07/12 au Théâtre En Dracénie – Draguignan (83) et le 08/12 au Moulin – Marseille (13) www.imanymusic.com

Quatorze années se sont écoulées depuis « Opéra Puccino », le premier opus d’Oxmo Puccino, considéré comme un classique du rap français. Né au Mali en 1974, il mit les pieds à Paris à l’âge de cinq ans et commença le rap à l’âge de vingt ans. Beau parleur, réputé pour sa plume, on retrouve aujourd’hui le rappeur pour son sixième album le « Roi Sans Carrosse ». Tout amateur de rap sait reconnaître directement le timbre rocailleux de la voix enveloppante de celui que l’on surnomme le Jacques Brel noir. Sur une orchestration à dominante acoustique, il décomplexe la quarantaine qui pointe, et met en chanson le quotidien d’un homme de 38 ans : La paternité, l’amour, le vide en soi, l’usure du temps. Avec quelques bon titres, le disque ne présente cependant rien de transcendant au niveau des textes. Connu pour ses multiples influences cinématographiques, l’ancien membre du collectif Time Bomb reste sur ses acquis. Il reste à espérer que le meilleur de son art soit encore à venir. ✏ Sarah Babier Le 23/11 à La Paloma - Nimes (30) et le 24/11 au Moulin - Marseille (13). www.oxmo.net


32

CONCERTS À VENIR Monte-caRlo jaZZ feStiVal

Du 21 au 24 novembre l’Opéra Garnier de Monte-Carlo accueillera le septième MonteCarlo Jazz Festival. Lieu idéal pour recevoir les plus grands représentants des divers courants jazz. Des soirées éclectiques mélangeant pour l’occasion soul, rock, jazz ou world music. Des noms tous plus prestigieux les uns des autres se donneront rendez vous au sein de ce lieu magique : China Moses, Pino Daniele, Chick Corea Trio, Manu Katché, Diana Krall, Ibrahim Maalouf ou encore Marcus Miller, ils seront tous présents pour offrir au public de moments forts en émotion. Cette septième édition du MonteCarlo Jazz Festival s’annonce donc comme un des temps fort de l’année internationale du jazz et confirme que la Principauté de Monaco fait maintenant parti des hauts lieux mondiaux de cette musique. Rendez vous donc dès le Mercredi 21 Novembre pour vivre un superbe voyage entre le jazz d’hier, d’aujourd’hui et de demain. ✏ Fabrice Reybaud Du 21 au 24/11 à l’Opéra Garnier de Monte Carlo - Monaco (98).

Nouvelle Vague - novembre 2012

alain Souchon

Alain Souchon fête cette année quarante ans de carrière. Proclamé figure de proue de la nouvelle chanson française dès ses débuts, son chemin artistique est l’un des plus emblématiques de ces dernières années. Très vite, son association avec le compositeur Laurent Voulzy a généré de nombreux tubes comme « Allo Maman Bobo », « J’ai Dix Ans » ou « S’asseoir Par Terre ». Depuis quatre décennies, Alain Souchon occupe véritablement une place à part dans le paysage médiatique hexagonal. Ses textes mélancoliques et introspectifs renvoient souvent à un questionnement sur le lien amoureux et l’état de notre société. La nouvelle tournée s’appelle « Alain Souchon fait son petit tour ». C’est une formule acoustique que celui-ci nous propose en cet automne un show intimiste et convivial qui va rallier, comme à l’habitude, un public nombreux. ✏ Raymond Sérini Le 27/11 à l’Opéra Garnier de Monte Carlo Monaco (98), le 12/12 au Zinga Zinga - Béziers (34), le 18/12 au Pasino - La Grande Motte (34), le 19/12 au Pasino - Aix en Provence (13), le 20/12 au Théâtre Le Forum - Fréjus (83), le 21/12 au Théâtre Georges Galli - Sanary sur Mer (83) et le 06/02 à l’Opéra Théâtre - Avignon (84). www.alainsouchon.net


Nouvelle Vague - novembre 2012

AGENDA CONCERTS

33

noVeMBRe 2012 01 JAMES TON ROBE / YUMI AND THE NAUGHTY KOKESHI Le Volume - Nice (06) 20h00 (04 93 26 75 20) 01 DUM DUM BOYS La Machine à Coudre – Marseille (13) 21h00 (04 91 55 62 65) 01 NAKK / SAKE / NEMIR / ECKOTRIP Paloma - Nîmes (30) 20h (www.dastorm.fr) 01 Festival International Mandolines de Lunel : CUSTODIO CASTELO / HASAN HÜSEYIN GENC Lunel (34) 01 Soirée MONTPEL’EARS#3 : JULIEN FORTIER / VOLIN / IAROSS L’Antirouille - Montpellier (34) 20h30 01 U ROY Victoire 2 - Montpellier (34) (04 67 47 91 00) 02 UBAYAN CREW Centre culturel René Char - Digne (04) 21h00 (www.centreculturelrenechar.fr) 02 ERIN AND THE FOUNDLINGS / BELUGA’S HEARING Le Volume - Nice (06) 20h00 02 ASSASSIN & ROCKIN’SQUAT Palais Nikaïa - Nice (06) 20hH00 (www.la-cooperative.eu) 02 SEBASTIEN TELLIER Théâtre Lino Ventura - Nice (06) 02 (GIMME) SATISFACTION / BAD TO THE BONES Le Sezamo - Nice (06) 21h (www.sezamo.eu) 02 GNAWA MOON Le B. Spot - Nice (06) 20h00 (04 93 92 00 90) 02 Tour du Pays d’Aix : IMHOTEP / WOODY BUD Salle des Fêtes - Venelles (13) (04 42 27 08 75) 02 LESCOP / COLORFUL / DJ MANU Poste à Galène - Marseille (13) (04 91 08 44 09) 02 THE DEPOOL Dan Racing - Marseille (13) 21h30 (www.dan-racing.tk) 02 HEYOKA / THE BORING / PLAINE GRASSE La Machine à Coudre - Marseille (13) 21h00 (04 91 55 62 65) 02 ROBERT PETTINELLI TRIO JAZZ BEBOP & BALLADS Latté - Marseille (13) 21h00 (www.lattemarseille.com) 02 DEKTONE / LUGANO FELL Seconde Nature - Aix en Provence (13) 20h00 (www.secondenature.org) 02 DEEN BURBIGO / JAZZY BAZZ / EFF GEE / TRIPTIK / TAIPAN / EKLIPS Paloma - Nîmes (30) 21h 02 UNPLEASED NIGHT : JAN HENDEZ / YAMEN / EDA L’Antirouille - Montpellier (34) 23h00 02 IMIDIWEN Espace culturel - Gignac (24) 21h (04 67 56 10 32) 02 QUATUOR ROSAMONDE Palais des Congrès - St Raphaël (83) 21h00 (04 94 19 84 19) 02 R.WAN Salle polyvalente La Boiserie - Mazan (84) 20h00 (www.soireesdautomne.com) 02 LIONEL RICHIE Sporting Monte-Carlo - Monaco (98) (www.sportingmontecarlo.com) 03 PATRICK RONDAT Salle Grappelli - Nice (06) 21H00 (06 17 69 33 89) 03 BREAKING BAD BASS IV : MISS KALISTA / THE GARDENER / PAX LAB Le Sezamo - Nice 21h00 03 Tour de Chauffe MJC Picaud - Cannes (06) 21h (04 93 06 29 90 / mjcpicaud.fr) 03 AN ESCAPE FOR LOUIE / NINETY STORIES COMPAGNY / STEELA PEEL / MONOPHONIC INTERZONE Le Volume - Nice 20h00 (04 93 26 75 20) 03 RWAN / GCM & THE WARRIORS Palais Nikaïa - Nice (06) 20h30 (www.la-cooperative.eu/) 03 MASTERS OF PERCUSSION FEAT. ZAKIR HUSSAIN Thêatre Lino Ventura - Nice (06) 20h30 03 XXXX Hell Night : UNTIL THE UPRISING / MOGHAN-RA / HELLXHERE / HELLIXXIR L’Altherax - Nice (06) 19h30 (06 59 70 49 99) 03 Agriculturelles de l’Ardèche Verte : WALLY La Presquile - Pailhares (03) 20h30 (04 75 06 07 47) 03 DUO HEITING SOUCASSE L’Instant Bar, Hotel Aquabella - Aix en Provence (13) 20h00 03 GERARD & LES STARS / THE G.E.L.S. Cargo de Nuit - Arles (13) 21h30 (www.cargodenuit.com) 03 Tour du Pays d’Aix : TONY ALLEN’S BLACK SERIES FEAT. AMP FIDDLER / HUGO KANT Amphithéâtre de la Verrière/Cité du Livre - Aix en Provence (13) (04 42 27 08 75) 03 DOUZE / ADDICT Dan Racing - Marseille (13) 21h30 (www.dan-racing.tk) 03 HOBO ERECTUS / REVOLVER CLUB La Machine à Coudre - Marseille (13) 21h00 (04 91 55 62 65)


34

AGENDA CONCERTS

Nouvelle Vague - novembre 2012

03 GAÏO / ISAYA Portail Coucou - Salon de Provence (13) 21h00 03 NAÂMAN L’Antirouille - Montpellier (34) 23h00 (myspace.com/antirouillemusicbar) 03 Festival International Mandolines de Lunel : CARLOS Y MANUEL QUINTERO BADILLO Lunel (34) 03 Soirées d’Automne : FANGA Salle Polyvalente - Saint-Didier (84) 20h00 (www.soireesdautomne.com) 03 Le Balèti des Copains : Akwaba Chateauneuf de Gadagne (84) 19h (04 90 22 55 54) 03 LIONEL RICHIE Opéra de Monte-Carlo - Monaco (98) (www.sportingmontecarlo.com) 04 BOYS NOIZE Paloma - Nîmes (30) 04 JUNIOR KELLY L’Antirouille - Montpellier (34) 19h00 (myspace.com/antirouillemusicbar) 06 P’tits Cannes à You : Pascal Ayerbe & Johanna Mathaly MJC Picaud - Cannes (06) 10h & 14h30 (04 93 06 29 90 / mjcpicaud.fr) 06 BONAPARTE Le Moulin - Marseille (13) 20h30 (04 91 06 33 94) 06 ARCHIVE Paloma - Nîmes (30) 07 BOOGIEMEN Le Bubbles - Nice (06) (04 93 27 97 76) 07 Jazz Nîmes Métropole : TRIO JEAN MICHEL PILC Milonga del Angel Nimes (30) 19h30 & 21h30 07 CHAMITO L’Antirouille - Montpellier (34) 20h30 (myspace.com/antirouillemusicbar) 07 Mics Dj Festival : MARTIN SOLVEIG MICS Club - Monaco (98) (www.mics.mc) 08 REVOLVER Théatre Lino Ventura - Nice (06) (04 97 25 81 36) 08 FINK / RAE MORRIS Espace Julien - Marseille (13) (espace-julien.com) 08 SUDDEN Le Point de Bascule - Marseille (13) 20h30 08 NICOLE FERRONI Cargo de Nuit - Arles (13) 20h00 (www.cargodenuit.com) 08 ABSYNTHE MINDED Poste à Galène - Marseille (13) (04 91 08 44 09) 08 FRÉDÉRIC BOREY QUARTET Le Comoedia - Miramas (13) 21h (0810 006 826) 08 BENKO DUO La Tartine - Crest (26) 20h45 (04.26.60.38.43) 08 EVIL NINE L’Antirouille - Montpellier (34) 23h00 (myspace.com/antirouillemusicbar) 08 Télérama Dub Festival : ZENZILE / ORLAZ / BASS CRAFTERS Victoire 2 - Montpellier (34) (04 67 47 91 00) 08 COTON CANDIES Théâtre Galli - Sanary-sur-Mer (83) 21h00 (06 10 28 89 27) 08 OTTILIE B / ERIC LAREINE Théâtre Denis - Hyères (83) 20h30 (tandem83.com) 08 BELLADONNA Barathym - Toulon 08 LUCKY PETERSON Espace Félix-Martin - St Raphaël (83) 20h30 (www.ville-saintraphael.fr) 08 Mics Dj Festival : BOB SINCLAR MICS Club - Monaco (98) (www.mics.mc) 09 OPUS NÉO I Centre culturel René Char - Digne (04) 21h00 (www.centreculturelrenechar.fr) 09 THE LOW BUDGET MEN / PAUL CASEY Salle Louis Deboulle - St Laurent du Var (06) 20h30 (06 19 94 39 20) 09 Be Furious MJC Picaud - Cannes (06) 21h (04 93 06 29 90 / mjcpicaud.fr) 09 LKJ + JAH LEGACY Théâtre Lino Ventura - Nice (06) 20h30 (04 93 16 15 06 / www.tlv-nice.org) 09 TRIPTIK / DEEN BURBIGO / CASSIDY / TAIPAN / A2H / LADEA Saint-Cannat (13) 09 ZENZILE Le Cabaret Aléatoire - Marseille (13) 09 CLARO INTELECTO / CEDRIC ETEOCLE Seconde Nature - Aix en Provence (13) 20h00 09 IZIA Le Moulin - Marseille (13) 20h30 09 ASSASSIN / ROCKIN’ SQUAT Espace Julien - Marseille (13) (espace-julien.com) 09 L’AME NUE Cité de la Musique, Auditorium - Marseille (13) 20h30 (04 91 39 28 28) 09 GROOVATORS Mjc Aubagne - Aubagne (13) 21h00 (www.mjcaubagne.com) 09 Festa Occitana : DU BARTAS La Meson - Marseille (13) 20h (04 91 50 11 61) 09 THE EX / COMPAORÉ & HOSDIKIAN / PHONO MUNDIAL L’Embobineuse - Marseille (13) 21h00


Nouvelle Vague - novembre 2012

AGENDA CONCERTS

35

09 Festival Sur le Fil : LE MUR DU SON Nomad’ Café - Marseille (13) 20h30 (www.lenomad.com) 09 BAZHARD Dan Racing - Marseille (13) 21h30 (www.dan-racing.tk) 09 ABSYNTHE MINDED Cargo de Nuit - Arles (13) 21h30 (www.cargodenuit.com) 09 JOY WILD Poste à Galène - Marseille (13) 21h00 (04 91 47 57 99) 09 DUO CYRIL AACHARD - PASCAL DELALEE Latté - Marseille (13) 21h00 (www.lattemarseille.com) 09 EZ3KIEL Théâtre des Cordeliers - Romans (26) 09 ETIENNE DE CRECY / SHABAZZ PALACE / THEE SATISFACTION Paloma - Nîmes (30) 09 GAFFY / REMY D / ARTHUR ROUSSEL L’Antirouille - Montpellier (34) 23h00 09 Montpellier Habana : MANOLITO Y SU TRABAUCO Victoire 2 - Montpellier (34) (04 67 47 91 00) 09 GRAND ENSEMBLE KOA Espace culturel - Gignac (34) 21h (04 67 56 10 32) 09 LUZ CASAL Palais des Congrès - Saint-Raphaël (83) 20h30 (04 94 19 84 19) 09 LES FRERES GUISSE Le Vox - La Valette du Var (83) 09 LUZ CASAL Palais des Congrès - St Raphaël (83) 20h30 (www.saint-raphael-congres.fr) 09 Tour De Chauffe La Gare - Coustellet (84) 20h00 (04.90.76.84.38) 09 Soirées d’Automne : SUDDEN JAZZ Espace Liotier - Saint-Pierre-de-Vassols (84) 20h00 09 TINARIWEN Thêatre de Cavaillon - Cavaillon (84) 09 FRÉDERIC BOREY 4TET «THE OPTION» La Manutention - Avignon (84) 20h30 (www.jazzalajmi.com) 09 Mics Dj Festival : PHARRELL WILLIAMS MICS Club - Monaco (98) (www.mics.mc) 10 FESTIVAL WOLFEST (tremplin) Espace Julien - Marseille (13) (espace-julien.com) 10 HANNAH & LES CORDES MJC Picaud - Cannes (06) 21h (04 93 06 29 90 / mjcpicaud.fr) 10 JEROME VINSON TRIO / DJALAMICHTO QUARTET Salle Grappelli - Nice (06) 21h00 (04 97 25 62 75) 10 JEROME VINSON TRIO Salle Grappelli - Nice (06) 21H00 (04 97 25 62 75) 10 SEXION D’ASSAUT Palais Nikaïa - Nice (06) 20h00 10 THE SUNPILOTS / BLOW / I NEED MY GASOLINE Le Sezamo - Nice (06) 21h (www.sezamo.eu) 10 MOUNTAIN MEN / BJORN BERGE La Presquile - Annonay (07) (04 75 33 15 54) 10 ORTIE / BASTIEN BRISON TRIO Cavajazz - Viviers (07) (04 75 90 17 84) 10 MONTEVERDI – PIAZZOLLA Théâtre de Privas - Privas (07) 20h30


36

AGENDA CONCERTS

Nouvelle Vague - novembre 2012

10 ANGELO SPENCER / SHIKO SHIKO Salle de la Blache - Payzac (07) 21h00 (04 75 39 99 73) 10 LO’JO / MONOGRENADE / ISAYA Rousset (13) 10 TAMBOUR BATTANT / BAXTER BEEZ / WAPI WAP / DJ PABLITO ZAGO & BASTOS KID Cargo de Nuit - Arles (13) 21h30 (www.cargodenuit.com) 10 Midnight in Marseille : KAVINSKY / FUKK OFF / TRAXX DILLAZ / DISTROPUNX... Dock des Suds - Marseille (13) 23h 10 KARINE BONNAFOUS TRI Latté - Marseille (13) 21h00 (www.lattemarseille.com) 10 GARI GRÈU MJC - Miramas (13) 10 IRMA Le Moulin - Marseille (13) 20h30 (www.lemoulin.org) 10 LAURENT CAVALIE L’Eolienne - Marseille (13) 20h30 (www.leolienne-marseille.fr) 10 PATRICK RONDAT / PASCAL VIGNE Espace Jean Ferrat - Septèmes-Les-Vallons (13) 21H00 10 Festa Occitana : D’AQUI DUB La Meson - Marseille (13) 20h (04 91 50 11 61) 10 QUARTET NOVO Le Moulin à Jazz - Vitrolles (13) 21H00 (04 42 79 63 60) 10 TINARIWEN Paloma - Nîmes (30) 10 FANTASTICUS Blacksheep - Montpellier (34) 10 MONTGROOVE / DJ CHALAWAN / DJ NAKEYE L’Antirouille - Montpellier (34) 23h00 10 Montpellier Havana : ELITO REVE & SU CARANGON / TUMBAO HABANA Victoire 2 - Montpellier (34) (04 67 47 91 00) 10 ADDICTIVE TV Zic Zac Ados Caderousse (84) 10 THE EXCITMENTS Le Sonograf’ Le Thor (84) (04 90 02 13 30) 10 Soirées d’Automne : LES YEUX NOIRS Salle polyvalente - Sarrians (84) 20h00 (www.soireesdautomne.com) 10 Mics Dj Festival : HARDWELL MICS Club - Monaco (98) (www.mics.mc) 11 BOMBINO Le B. Spot - Nice (06) 21h00 (04 93 92 00 90) 11 THE MEMBERS Poste à Galène - Marseille (13) 21h00 (04 91 47 57 99) 11 EMERGENZA (tremplin) Café Julien - Marseille (13) (espace-julien.com) 11 Les franglaises : COMPAGNIE LES TISTICS Les Salins - Martigues (13) 16h00 (www.theatre-des-salins.fr) 11 Festa Occitana : TRIO DE SERGE BEC La Meson - Marseille (13) 20h (04 91 50 11 61) 11 ALAIN SOUCHON Les Cordeliers - Romans (26) 20h 11 LYRICSON / AFU RA / AYA WASKA L’Antirouille - Montpellier (34) 20h00 12 ROBERT GLASPER Salle Grappelli - Nice (06) 12 STING Palais Nikaïa - Nice (06) (04 97 25 81 36) 12 Rencontres de Jazz de La Gaude : BARRE PHILLIPS / EMMANUELLE SOMER / FRANCOIS COTINAUD / HENRI ROGER Le So What - La Gaude (06) 20h30 (04 93 24 47 26) 12 TWO DOOR CINEMA CLUB Paloma - Nîmes (30) 13 Rencontres de Jazz de La Gaude : LOUIS BARIOHAY DUO La Gaudriole - La Gaude (06) 20h30 13 Rencontres de Jazz de La Gaude : MARINE & YANN FISHER Le Marronnier - La Gaude (06) 20h30 13 Rencontres de Jazz de La Gaude : LOU QUARTET D’AQUI Les Caprices de Caroline - La Gaude (06) 20h30 13 DRAGONFORCE Le Moulin - Marseille (13) 20h30 (04 91 06 33 94) 13 SHEARWATER / JESCA HOOP Poste à Galène - Marseille (13) 21h00 (04 91 47 57 99) 13 THE TOURE / RAICHEL COLLECTIVE Espace Julien - Marseille (13) (espace-julien.com) 13 SWIFT GUAD / AL TARBA / DJ NIXON / OPEN MIC / BEAT BOX / FELIN / L ALLIANCE / LOK / ILLTOO / GREG & ROYA KILLA / JOKSAD L’Antirouille - Montpellier (34) 20h30 (myspace.com/ antirouillemusicbar)


Nouvelle Vague - novembre 2012

AGENDA CONCERTS

37

14 Rencontres de Jazz de La Gaude : JAZZ WORKSHOP 06 / ZINZIRINZI QUARTET Le So What - La Gaude (06) 20h30 (04 93 24 47 26) 14 SCHOOL IS COOL Le Moulin - Marseille (13) 20h30 (04 91 06 33 94) 14 CHOZPAREÏ / ELEKTRIC GEISHA L’Antirouille - Montpellier (34) 20h30 14 BUMCELLO / ARMELLE ITA Akwaba - Chateauneuf de Gadagne (84) 21h (04 90 22 55 54) 15 PUPPETMASTAZ / JASIM Théâtre Lino Ventura - Nice (06) 20h30 (04 93 16 15 06 / www.tlv-nice.org) 15 RAVI COLTRANE Salle Grappelli - Nice (06) 21H00 (04 93 53 89 61) 15 Rencontres de Jazz de La Gaude : FRANCK TASCHINI QUINTET La Séguinière - La Gaude (06) 20h30 15 GAÏO Le Silo - Marseille (13) 15 CYRIL ACHARD / LILIAN BENCINI / LAURE DONNAT MJC L’Escale - Aubagne (13) 20h30 (04 42 18 17 17) 15 THE BEWITCHED HANDS Cargo de Nuit - Arles (13) 21h30 (www.cargodenuit.com) 15 MELODY GARDOT / GAÏO Le Silo - Marseille (13) 20h00 (04 91 90 00 00) 15 EMERGENZA Café Julien - Marseille (13) (espace-julien.com) 15 PIERRE DE BETHMANN QUARTET Le Cri du Port - Marseille (13) 20h30 (04 91 50 51 41) 15 THE BEWITCHED HANDS Le Cargo de Nuit - Arles (30) 15 LO’JO / IAROSS Victoire 2 - Montpellier (34) (04 67 47 91 00) 15 ORCHESTRE NATIONAL DE BARBES Salle Albert Camus / Théâtre Liberté - Toulon (83) 20h30 16 Fraistival “LES GIVRES” : HYPHEN HYPHEN / ANDROMAKERS / MONTY PICON Café Provisoire / MJC de Manosque - Manosque (04) 20H30 (www.mjc-manosque.com) 16 Rencontres de Jazz de La Gaude : CIE SO WHAT / MININO GARAY & LES FRAPADINGOS La Coupole - La Gaude (06) 21h (04 93 24 47 26) 16 DICK ANNEGARN Salle Juliette Gréco - Carros (06) 20h30 (www.forumcarros.com) 16 SERGE PESCE / MERAKHAZAAN MJC Picaud - Cannes (06) 21h (04 93 06 29 90 / mjcpicaud.fr) 16 ELECTRO DELUXE Le Poste à Galène - Marseille (13) 16 SEXION D’ASSAUT Le Dôme - Marseille (13) 20h00 16 DUO COMPAORÉ & HOSDIKIAN La Caravelle - Marseille (13) 21h00 (04 91 90 36 64) 16 CEUX QUI MARCHENT DEBOUT Nomad’ Café - Marseille (13) 20h30 (www.lenomad.com) 16 TRAM DES BALKANS La Meson - Marseille 20h (04 91 50 11 61) 16 Salsa et Latin Jazz del Mediterraneo Espace Pièle - Cornillon-Confoux (13) 20h30 (0810 006 826) 16 LA FINE EQUIPE / HOOSKT Poste à Galène - Marseille (13) (04 91 08 44 09) 16 THE BEWITCHED HANDS Tour du Pays d’Aix - Aix-en-Provence (13) 16 LAURE DONNAT TRIO Latté - Marseille (13) 21h00 (www.lattemarseille.com) 16 MINA TINDLE Le Moulin - Marseille (13) 20h30 (04 91 06 33 94) 16 IZIA / THE BOTS / JESUSISMYGIRLFRIEND Paloma - Nîmes (30) 16 Soirée COM4PARTY L’Antirouille - Montpellier (34) 23h00 (myspace.com/antirouillemusicbar) 16 BUMCELLO / SCOTCH / SOFA / KUSSAY & THE SMOKES Victoire 2 - Montpellier (34) (04 67 47 91 00) 16 THE CRANBERRIES Zénith Oméga - Toulon (83) 20h00 16 QUATUOR OMACELLO Le Carré - Sainte-Maxime (83) 20H30 (04 94 56 77 77) 16 GNAWA DIFFUSION Oméga live - Toulon (83) 20h30

Envoyez vos infos avant le 15 à contact@nouvelle-vague.com


38

AGENDA CONCERTS

Nouvelle Vague - novembre 2012

16 Soirées d’Automne : LO’JO Espace Auzon - Carpentras (84) 20h00 (www.soireesdautomne.com) 16 GUILLAUME SÉGURON «SOLO POUR T(R)OI[S]» La Manutention - Avignon (84) 20h30 16 CRANE ANGELS Gare de Coustellet - Coustellet (84) 21h00 (04.90.76.84.38) 16 HUGUES AUFRAY Opera Garnier - Monaco (98) 17 LA SESTINA Église St André - Mouans Sartoux (06) 20h00 (www.lasestina.org) 17 Rencontres de Jazz de La Gaude : JEROME VINSON TRIO / JEAN MARC JAFET RIVIERA QUINTET La Coupole - La Gaude (06) 21h (04 93 24 47 26) 17 Nice Dub School #2 : EARL 16 / JUMPING LION / LION KING DUB Palais Nikaïa (06) - Nice 17 L’ Art Scène : BEBEY PRINCE BISSONGO Salle des Fêtes - Vallon Pont d’Arc (07) 21h00 17 ANGIL & THE HIDDENTRACKS / CRANE ANGELS Annonay (07) (04 75 33 15 54) 17 TAMBOR Y CANTO Cité de la Musique, Auditorium - Marseille (13) 20h30 (04 91 39 28 28) 17 AN CAFE Espace Julien - Marseille (13) (espace-julien.com) 17 HIP HOP RESPECT : M.A.G / SCOTCH / MALEKO & STRIKER / CSL MUZZIK / PROPAGANDE MUSIC / CAZAOUI / CRIMINO / NRC / I2LIES / LE PETIT MALIN Portail Coucou - Salon de Provence (13) 21h00 (www.portail-coucou.com) 17 SHANTEL AND THE BUCOVINA CLUB ORKESTAR / LA CARAVANE PASSE / BOUCAN CLAN Complexe Culturel - Simiane-Collongue (13) 17 ZOUFRIS MARACAS Cargo de Nuit - Arles (13) 21h30 (www.cargodenuit.com) 17 DAGUERRE Poste à Galène - Marseille (13) 21h00 (04 91 47 57 99) 17 EZ3KIEL EXTENDED Paloma - Nîmes (13) 17 PASCAL GASQUET Le Périscope - Nîmes (13) (04 66 76 10 56) 17 GARI GRÈU Le Grand Bazar - Montpellier (34) 17 HUGH COLTMAN / BEWICHED HANDS / MUHADIB Victoire 2 - Montpellier (34) (04 67 47 91 00) 17 Festival 34 Tours : THE BEWITCHED HANDS Montpellier (34) 17 BOMBIN Omega live - Toulon (83) 18h30 (www.tandem83.com) 17 INIGO’S FAMOUS FIVE Théâtre Galli - Sanary-sur-Mer (83) 21h00 (06 10 28 89 27) 17 Concerts Buissonniers : ROCÍO MÁRQUEZ Le Chantier - Camps la Source (83) 20h30 17 Rencontres artistiques Méditerranéennes du Var : TITI ROBIN Toulon (83) 17 JULIEN DORE Espace Malraux - Six-Fours-les-Plages (83) 21H00 (04 94 74 77 79) 17 TRIO PAOLO FRESU - RICHARD GALLIANO - JAN LUNDGREN Musée d’Art - Toulon (83) 20h30 17 PHYLTRE / IZIA Salle Polyvalente - Montfavet (84) 17 Soirées d’Automne : CEUX QUI MARCHENT DEBOUT Salle Polyvalente du Blanchissage - Malaucène (84) 20h00 (www.soireesdautomne.com) 18 LA SESTINA Eglise Saint-Paul - Nice (06) 15h30 (www.lasestina.org) 18 Rencontres de Jazz de La Gaude : LES ARTISTES DE L’EBENE Eglise - La Gaude (06) (04 93 24 47 26) 18 SECRET CHIEFS 3 / a.P.A.t.T / VLADIMIR BOZAR ’N’ ZE SHERIF ORKESTÄR Palais Nikaïa - Nice (06) 19H00 (www.la-cooperative.eu) 18 MIKA Le Silo - Marseille (13) 19h00 (www.silo-marseille.fr) 18 CHEVEU / MARVIN Espace culturel - Gignac (34) 18h (04 67 56 10 32)

Facebook.com/nouvelle.vague.magazine


Nouvelle Vague - novembre 2012

AGENDA CONCERTS

39

18 CLARA SCHIMITT & JEAN-LUC PEIRANO Théâtre Galli - Sanary-sur-Mer (83) 17h00 (04 94 88 53 90) 19 Rencontres de Jazz de La Gaude : DIES GOA UNIT La Coupole - La Gaude (06) (04 93 24 47 26) 19 RODRIGO Y GABRIELA Paloma - Nîmes (30) 20 BALTHAZAR Le Rockstore - Montpellier (34) 21 GIEDRE Espace Julien - Marseille (13) 21h00 21 CARGO LUDO Cargo de Nuit - Arles (13) 21h30 (www.ludotheque-martingale.fr/) 21 DEITRA FARR Le Sonograf’ - Le Thor (84) (04 90 02 13 30) 21 Monte Carlo Jazz Festival : PINO DANIELE / CHINA MOSES Opera Garnier - Monaco (98) 20h30 22 KID FRANCESCOLI Poste à Galène - Marseille (13) 21h00 (04 91 47 57 99) 22 NAFAS Rouge Belle de Mai - Marseille (13) 20h30 (04 91 07 00 87) 22 MANUEL ROCHEMAN & OLIVIER KER OURIO / WORLD KORA TRIO Cité de la Musique - Marseille (13) 21h (04 91 50 51 41) 22 HUGUES AUFRAY Le Silo - Marseille (13) 20H30 (04 91 90 00 00) 22 JIM MURPLE MEMORIAL L’Antirouille - Montpellier (34) 20h30 (myspace.com/antirouillemusicbar) 22 MIDNITE Victoire 2 - Montpellier (34) (04 67 47 91 00) 22 COUNT BASIE Théâtre Galli - Sanary-sur-Mer (83) 20h45 (04 94 88 53 90) 22 JULIEN CLERC Théâtre Jules Verne - Bandol (83) 20h45 22 DIABLOSON Barathym - Toulon (83) 22 OTTILIE B Akwaba - Chateauneuf de Gadagne (84) 19h (04 90 22 55 54) 22 Monte Carlo Jazz Festival : CHICK COREA TRIO / MANU KATCHÉ Opera Garnier - Monaco (98) 20h30 23 VIKTORIA TOLSTOY Salle Grappelli - Nice (06) 21H00 (04 93 53 89 61) 23 KANKA / MILANGA / SELEKTA PIERRO MJC Picaud - Cannes (06) 21h (04 93 06 29 90) 23 Festival Flamenco Théâtre Lino Ventura - Nice (06) 20h30 23 BOJAN Z La Presquile Annonay (07) (04 75 33 15 54) 23 THE DIRTY SALOPARDS Dan Racing - Marseille (13) 21h30 (www.dan-racing.tk) 23 NAIVE NEW BEATERS Cargo de Nuit - Arles (13) 21h30 (www.cargodenuit.com) 23 EMERGENZA (tremplin) Café Julien - Marseille (13) (espace-julien.com) 23 JULIEN CLERC Le Pasino - Aix-en-Provence (13) 20h30 23 Tremplin hip hop Buzz Booster - Demi finale MJC L’Escale - Aubagne (13) 21h (04 42 18 17 17) 23 BIBI TANGA AND THE SELENITES / BIG BUDDAH Nomad’ Café - Marseille (13) 20h30 (www.lenomad.com) 23 TOMAS MORE / CLEMENT MEYER Seconde Nature - Aix en Provence (13) 20h00 (www.secondenature.org) 23 Rural Détour : FRANCOIS CORNELOUP / BERNARD SANTACRUZ Salle polyvalente de Cereste - Céreste (13) 19h00 (04 90 74 55 98) 23 ALIN ORTEGA Portail Coucou - Salon de Provence (13) 21h00 (www.portail-coucou.com) 23 JAZZ ON DRUMS Latté - Marseille (13) 21h00 (www.lattemarseille.com) 23 FANTASTICUS Paradox - Marseille (13) 23 BIG SEAN Le Cabaret Aléatoire - Marseille (13) 23 KAS PRODUCT / PRESS GANG METROPOL Poste à Galène - Marseille (13) (04 91 08 44 09) 23 Jazz Nîmes Métropole : DUO PANSANEL SALIS Milonga del Angel - Nîmes (30) 20h30 23 APPLETOP Barathym - Toulon (83) 23 HUGH COLTMAN / ELEPHANZ Espace Félix-Martin - St Raphaël (83) 20h30 (www.ville-saintraphael.fr) 23 SARAH MURCIA La Manutention - Avignon (84) 20h30 (www.jazzalajmi.com/) 23 FRANCOIS CORNELOUP / BERNARD SANTACRUZ Salle polyvalente de Céreste - Céreste (84)19h00


40

AGENDA CONCERTS

Nouvelle Vague - novembre 2012

23 Monte Carlo Jazz Festival : DIANA KRALL Opera Garnier - Monaco (98) 20h30 23 IMANY Salle du Canton - Monaco (98) 24 MARIS STONE AND CO Latté - Marseille (04) 21h00 (www.lattemarseille.com) 24 Tour de Chauffe Café Provisoire - Manosque (04) 20H30 (www.mjc-manosque.com/) 24 NAIVE NEW BEATERS / LITTLE d BIG B / ANDROMAKERS Palais Nikaïa (06) - Nice 20H00 24 OSE / PERCUBATMOMO Le Sezamo - Nice (06) 21h00 24 THE RASMUS MJC Picaud - Cannes (06) 21h (04 93 06 29 90) 24 BOJAN Z Cavajazz - Viviers (07) (04 75 90 17 84) 24 BALTHAZAR / MISS PARKER Le Cargo - Arles (13) 21H30 (www.cargodenuit.com) 24 CAFÉ ZIMMERMANN Théâtre Comoedia - Aubagne (13) 21h00 (04 42 18 19 88) 24 CHARLOTTE MARIN Poste à Galène - Marseille (13) (04 91 08 44 09) 24 PISTOL PACKIN MAMA Dan Racing - Marseille (13) 21h30 (www.dan-racing.tk) 24 3010 & DJ BATLLE Le Moulin - Marseille (13) 24 BLACKOUT INVADERS Dock des Suds - Marseille (13) 22h00 (www.audiogenic.fr) 24 THE ELDERBERRIES / PRESIDENT KING KONG Portail Coucou - Salon de Provence (13) 21h00 24 OXMO PUCCINO Le Moulin - Marseille (13) 20h30 (www.lemoulin.org) 24 M6K / LENOX / MANIACX MJC L’Escale - Aubagne (13) 21h (04 42 18 17 17) 24 DENIS COLIN ET LA SOCIETE DES ARPENTEURS Théâtre de Fontblanche - Vitrolles (13) 21h00 24 EMEL MATHLOUTHI / DJAZIA SATOUR Espace Julien - Marseille (13) (espace-julien.com) 24 REVOLVER Les Cordeliers - Romans (26) 20h 24 BARCELLA Espace Culturel - Gignac (34) 24 SOMA / ABSINTHE MINDED / THE POPOPOPOPS Victoire 2 - Montpellier (34) (04 67 47 91 00) 24 JULIEN CLERC La Grande Motte - Pasino de la Grande Motte (34) 20h00 24 BARCELLA / TANA Espace culturel - Gignac (34) 20h30 (04 67 56 10 32) 24 Soirée FURYBASS L’Antirouille - Montpellier (34) 23h00 (myspace.com/antirouillemusicbar) 24 Festival de Zik Jeune Public : HIGH DOLLS Pôle Jeune Public - Le Revest-les-Eaux (83) 19h30 24 KERY JAMES Châteauvallon - Ollioules (83) 20h30 (www.chateauvallon.com) 24 AggloScènes : CARMEN Le Forum / Salle Gounod - Fréjus (83) 20h00 (04 98 11 89 00) 24 Rural Détour : FRANCOIS CORNELOUP / BERNARD SANTACRUZ Temple de Lacoste - Lacoste (83)20hj30 24 Monte Carlo Jazz Festival : MARCUS MILLER / IBRAHIM MAALOUF Opera Garnier - Monaco (98) 20h30 25 Festival de Zik Jeune Public : HIGH DOLLS Pôle Jeune Public - Le Revest-les-Eaux (83) 17h00 25 LA SIX-FOURNAISE Salle Malraux - Six-Fours-Les-Plages (83) 15h00 (06.60.13.34.70) 25 Rural Détour : FRANCOIS CORNELOUP / BERNARD SANTACRUZ Salle polyvalente de Gargas - Gargas (84) 17H30 (04 90 74 55 98) 26 WORLD KORA TRIO Cité de la Musique, Auditorium - Marseille (13) 21h00 (04 91 39 28 28) 26 GOSSIP Zénith Sud - Montpellier (34) 20h00 ((04 67 92 23 53)) 27 Chicago Blues Festival Paloma - Nîmes (30) 20h30 27 Montpellier Gospel Festival #6 : GOSPEN HEALING L’Antirouille - Montpellier (34) 21h00 27 BRAD MEHLDAU TRIO Espace Malraux - Six-Fours-les-Plages (83) 21h00 (04 94 74 77 79)

Twitter.com/nouvelle_vague1


Nouvelle Vague - novembre 2012

AGENDA CONCERTS

41

27 Festival de Zik Jeune Public : FRANZ Espace Jean-Paul Maurric - La Crau (83) 19h00 (04 94 98 12 10) 27 WORLD KORA TRIO Théâtre du rocher - La Garde (83) 20h (www.tandem83.com) 27 Rural Détour : FRANCOIS CORNELOUP / FRANCK TORTILLER Maison du livre et de la culture - Bonnieux (84) 19h00 (04 90 74 55 98) 27 ALAIN SOUCHON Opéra Garnier de Monte Carlo - Monaco (98) 28 REVOLVER / ALINE Espace Julien - Marseille (13) 20h00 28 FLYNT / DJ ROLEX / MONOTOF L’Antirouille - Montpellier (34) 20h30 28 Rural Détour : FRANCOIS CORNELOUP / FRANCK TORTILLER Centre social La Bastide - Cavaillon (28) (quartier de la Clède) 17H30 (04 90 74 55 98) 28 SPAIN La Gare de Coustellet - Maubec (28) 29 LES BRIGITTE / GAY La Palestre - Le Cannet (06) 20h30 (www.lapalestre.com) 29 PARIS ODESSA Cité de la Musique, Auditorium - Marseille (13) 20h30 (04 91 39 28 28) 29 DISIZ Victoire 2 - Montpellier (34) (04 67 47 91 00) 29 NO NAME FAMILY L’Antirouille - Montpellier (34) 20h30 (myspace.com/antirouillemusicbar) 29 SCOTT HAMILTON ET DANY DORIZ QUARTET Espace Félix-Martin - St Raphaël (83) 20h30 29 REVOLVER / SCHIRALLI Espace Malraux - Six-Fours-les-Plages (83) 21H00 (04 94 74 77 79) 29 Slam’n’Jam : DIZZYLEZ / L’ORCHESTRE DES PAS MUSICIENS Akwaba - Chateauneuf de Gadagne (84) 19h (04 90 22 55 54) 29 Rural Détour : FRANCOIS CORNELOUP / FRANCK TORTILLER Salle polyvalente - Saint Pantaléon (84) 19h00 (04 90 74 55 98) 29 HARLEM SWING Opéra Garnier de Monte-Carlo - Monaco (98) 30 Rural Détour : FRANCOIS CORNELOUP / FRANCK TORTILLER Salle des fêtes - Saint Saturnin Lès Apt (04) 19h00 (04 90 74 55 98) 30 PERCOSSA Théatre Croisette - Cannes (06) 20h30 (04 92 98 62 77 / www.palaisdesfestivals.com) 30 MASS HYSTERIA Palais Nikaïa - Nice (06) 20H30 (www.la-cooperative.eu/) 30 EIFFEL / PHOEBE KILLDEER Espace Julien - Marseille (13) 20h30 30 JAZZ ON VIBES Latté - Marseille (13) 21h00 (www.lattemarseille.com) 30 CATHERINE VINCENT La Meson - Marseille (13) 20h (04 91 50 11 61) 30 PAUL PERSONNE Cargo de Nuit - Arles (13) 21h30 (www.cargodenuit.com) 30 ZOUFRIS MARACAS Poste à Galène - Marseille (13) (04 91 08 44 09) 30 NICOLAS CANTE / PRIMATE ELECTRIQ Seconde Nature - Aix en Provence (13) 20h00 30 AKSAK Cité de la Musique, Auditorium - Marseille (13) 20h30 (04 91 39 28 28) 30 SCORPIONS Le Dôme - Marseille (13) 20h00 30 MC KOZZIE / DJ NETIK / RAGGO FLAME /BOOTSY / PHAZ / SMOOTH OP L’Antirouille - Montpellier (34) 23h00 30 JAMAICAN LEGENDS Châteauvallon - Ollioules (83) 20h30 (www.chateauvallon.com) 30 KEVIN NORWOOD 4TET & COLLAPSE La Manutention - Avignon (84) 20h30 (www.jazzalajmi.com) 30 FRANCOIS CORNELOUP / FRANCK TORTILLER Salle des Fêtes de St Saturnin lès Apt - St Saturnin lès Apt (84) 19h00 (www.luberonjazz.net) 30 HARLEM SWING Opéra Garnier de Monte-Carlo - Monaco (98)

Youtube.com/nouvellevaguemag


42

AGENDA CONCERTS

Nouvelle Vague - novembre 2012

DéceMBRe 2012 01 MANIMAL / THE ARRS / KOMBUR / DEAD SIDE Akwaba - Chateauneuf de Gadagne (04) 21h 01 EIFFEL Théâtre Lino Ventura - Nice (06) (04 97 00 10 70) 01 ENRIQUE FLAUTA Théâtre de la Providence - Nice (06) 20h 01 JULIETTE GRÉCO Salle Juliette Gréco - Carros (06) 20h30 (www.forumcarros.com) 01 Tremplin Musik contest Médiathèque - Valbonne Sophia Antipolis (06) 15h00 01 DISIZ Espace Julien - Marseille (13) (espace-julien.com) 01 GONE WITH THE WILD Dan Racing - Marseille (13) 21h30 (www.dan-racing.tk) 01 SCARECROW Portail Coucou - Salon de Provence (13) 21h00 (www.portail-coucou.com) 01 VERSUS Salle des Fêtes de Venelles - Venelles (13) 21h00 01 CECILEM Théâtre & Chansons - Aix en Provence (13) 20h30 (04 42 27 37 39) 01 PHILIPPE FORCIOLLI La Meson - Marseille (13) 20h (04 91 50 11 61) 01 MONSIEUR NOV Le Poste à Galène - Marseille (13) 19H30 01 LES OGRES DE BARBACK Théâtre Le Rhône - Bourg les Valence (26) 01 Femmes & Territoire : EMILY LOIZEAU Centre Socio-Culturel de Loupian - Loupian (34) 20h00 01 Festival de Zik Jeune Public : SERENA FISSEAU Pôle Jeune Public - Le Revest-les-Eaux (83) 17h00 01 THE DODOZ + KAMI Pôle culturel Provence Verte - St Maximin (83) 20h30 (www.tandem83.com) 01 HARLEM SWING Opéra Garnier de Monte-Carlo - Monaco (98) 02 Qualifications Tremplin Nice Zik Zak 2013 Salle Grappelli - Nice (06) 21H00 (04 93 16 15 06) 02 MAX ZITA & THE GOSPEL VOICES La Palestre - Le Cannet (06) 16h00 (www.lapalestre.com) 02 JACQUES MANDREA La Meson - Marseille (13) 16H30 (04 91 50 11 61) 02 Festival de Zik Jeune Public : SERENA FISSEA Pôle Jeune Public - Le Revest-les-Eaux (83) 17h00 02 Rural Détour : FRANCOIS CORNELOUP / FRANCK TORTILLER Café de Lioux - Lioux (84) 17h30 02 HARLEM SWING Opéra Garnier de Monte-Carlo - Monaco (98) 04 THE JIM JONES REVUE Poste à Galène - Marseille (13) (04 91 08 44 09) 04 CHRISTOPHE WILLEM Pasino de la Grande Motte - La Grande Motte (34) 20h00 04 Festival de Zik Jeune Public : OLDELAF Théâtre du Rocher - La Garde (83) 19h00 (04 94 98 12 10) 05 CHRISTOPHE WILLEM Le Silo - Marseille (13) 20h00 (04 91 90 00 00) 05 MANIACX L’Antirouille - Montpellier (34) 20h30 (myspace.com/antirouillemusicbar) 05 Festival de Zik Jeune Public : TOM POISSON Théâtre Marelios - La Valette-du-Var (83) 18h00 06 MORIARTY & CHRISTINE SALEM La Presquile - Annonay (07) (04 75 33 15 54) 06 Jazz en Scènes : EYM TRIO / OPUS NEO 1 Le Cri du Port - Marseille (13) 20h30 (04 91 50 51 41) 06 ARGH-O-MIM Cité de la Musique, Auditorium - Marseille (13) 20h30 (04 91 39 28 28) 06 KENY ARKANA Le Moulin - Marseille (13) 20h30 (lemoulin.org) 06 LA MINE DE RIEN L’Antirouille - Montpellier (34) 20h30 06 LUZ CASAL Espace Malraux - Six-Fours-les-Plages (83) 21h00 (04 94 74 77 79) 07 Jazz en Scène : KAMI QUINTET / LA TABLE DE MENDELEIEV MJC Picaud - Cannes (06) 21h30 07 Women On Stage : OTTILIE [B] / NADIAMORI SEXTET / MELISSA TRINIDAD Salle Grappelli - Nice (06) 20h30 (09 53 83 45 87) 07 ENRIQUE FLAUTA CAL de Gorbella Nice 07 TRIO JAZZ Médiathèque Albert Camus - Antibes (06) 18h00


Nouvelle Vague - novembre 2012

AGENDA CONCERTS

43

07 MORIARTY & CHRISTINE SALEM Théatre - Vals-Les-Bains (07) 20h30 (04 75 39 99 73) 07 CONCRETE KNIVES Cabaret Aléatoire - Marseille (13) 07 RIM’K Espace Julien - Marseille (13) (espace-julien.com) 07 THE BEWITCHED HANDS Cabaret Aléatoire - Marseille (13) 07 EREVAN TUSK Le Cargo de Nuit - Arles (13) 07 LE PAPE AND THE CARDINALS / ROTORHEAD Dan Racing - Marseille (13) 21h30 (www.dan-racing.tk) 07 DARIO ZENKER / VINCENT TELANDRO Seconde Nature - Aix en Provence (13) 07 M. POKORA Le Dôme - Marseille (13) 07 SUPERBUS Le Moulin - Marseille (13) 20h30 (04 91 06 33 94) 07 CAN I KICK IT / TRIPTIK / DEEN BURBIGO / TAIPAN Victoire 2 - Montpellier (34) (04 67 47 91 00) 07 DAMIEN SAEZ Zinga Zanga - Béziers (34) 20h 07 Zik Jeune Public : SCRATCH BANDITS CREW Omega Live - Toulon (83) 20h00 (www.tandem83.com) 07 Festival de Zik Jeune Public : BOUSKIDOU Auditorium du Casino - Hyères-les-Palmiers (83) 19h00 07 IMANY Théatres en Dracénie - Draguignan (83) 20h30 (04 94 50 59 59) 07 MAZALDA Gare de Coustellet - Coustellet (84) 21h00 (04.90.76.84.38) 08 KAMI QUINTET Théâtre Henri Fluchère - Ste Tulle (04) 21H00 (www.mjc-manosque.com/) 08 Tremplin Musik contest Médiathèque Albert Camus - Antibes (06) 16h00 08 SCRATCH BANDITS CREW / MC2 / DJ PULLA MJC Picaud - Cannes (06) 21h (04 93 06 29 90) 08 ANAÏS Salle Juliette Gréco - Carros (06) 20h30 (www.forumcarros.com) 08 THE HERBALISER / APHRODITE & MC JUNIOR RED Palais Nikaïa - Nice (06) 20H00 08 ERIC SEVA QUARTET Cavajazz - Viviers (07) (04 75 90 17 84) 08 IMANY Le Moulin - Marseille (13) 20h30 (04 91 06 33 94) 08 MÖRGLBL / HEUUU Jas’Rod - Les Pennes-Mirabeau (13) 21h00 (06 20 33 47 58) 08 JACK BON TRIO Portail Coucou - Salon de Provence (13) 21h00 08 ETIENNE LUNEAU Théâtre & Chansons - Aix en Provence (13) 20h30 (04 42 27 37 39) 08 EREVAN TUSK La Cigale - Nyons (26) 08 SUPERBUS Rockstore - Montpellier (34) 20h00 08 CONCRETE KNIVES Victoire 2 - Montpellier (34) (04 67 47 91 00) 08 MASSILIA SOUNDS GOSPEL Eglise de St Pons - St Pons (83) 18h (06 74 11 29 16) 08 SOWETO SPIRITUAL SINGERS Le Forum / Salle Gounod - Fréjus (83) 20h30 (04 98 11 89 00) 08 DIONYSOS Salle du Canton - Monaco (98)

+ dE concErts sur nouvelle-vague.com


44

ZOOM

Nouvelle Vague - novembre 2012

C2C Début septembre, le groupe C2C a sorti son premier album « Tetra  » qui s’est retrouvé en tête des ventes internet quelques heures après sa sortie. Une suite logique pour ce quatuor qui est devenu en quelques mois un véritable phénomène. Tout d’abord, que signifie C2C ? Alors C2C ça veut dire Coup 2 Crosse en fait. C’est le nom d’origine du collectif qui est apparu en 1997. Et ça vient simplement du fait que pour scratcher on donne des coups sur le cross fader, qui est un petit bouton sur la table de mixage. Et quand on a dû bouger à l’international en 2003, pour faire le championnat du monde, ce nom là était plus trop approprié, trop dur à prononcer en anglais, du coup on a repris les initiales et on en à fait C2C. Comment vous êtes vous rencontrés ? A différents moment selon les personnes. Atom et moi on s’est rencontré quand on était gamin, on devait avoir dix ans, nos parents étaient amis. Et on a rencontré Grem et 20Syl un peu plus tard, au lycée, on devait avoir 17 ans. Et avec le skate, les soirées chez des potes, les jeux vidéos on est devenus amis. Et après on s’est mis à faire du son. Grem et 20Syl avec Hocus Pocus nous ont un peu donné le virus du scratch, de la musique avec les platines. Et comment être vous arrivés à C2C alors ? C2C existait avant Beat Torrent mais pas avant Hocus Pocus. On a faisait des compet’ de 2000 à 2006, et en marge de ça Hocus Pocus se développait. Du coup avec Atom

on se retrouvait avec C2C mais à deux et vu que c’était un peu différent on s’est dit que ce serait bien de créer une identité qui nous correspond vraiment, donc en a créé Beat Torrent en 2007. Et de là est partie une nouvelle aventure, on était tous occupés, donc on a pas bossé sur C2C pendant quatre/cinq ans et il a fallu du temps pour se retrouver. C’était un projet qui vous tenez vraiment à cœur ? Oui complètement. On avait fait que des sets en championnat de 10 minutes, on savait qu’il y avait un truc à faire, que ce n’était pas fini. Rien qu’en terme de scénographie, de live, on avait pleins d’idées qu’on avait jamais pu concrétiser, donc le moment était venu de faire quelque chose. Quelle fut votre méthode de travail pour votre album ? Dans un premier temps on étaient tous enfermés pendant un mois et on bossait chacun de notre côté. On a fait des petites maquettes, puis un vote afin de garder les quinze meilleures sur lesquels on a retravaillé ensuite à quatre. Chacun amenant sa pierre à l’édifice. Y a eu tout un stade de production où on a bricolé le son et fait intervenir des musiciens, des invités vocaux. Et une fois qu’on a eu tout ça, on a repris les morceaux


Nouvelle Vague - novembre 2012

afin de leur donner plus de modernité, et aussi la petite patte C2C. Justement, les invités de votre album n’ont ils pas eu du mal avec votre univers ? Pour certains c’était surprenant, mais on les avaient tous briefés sur notre façon de faire. Ils nous font des propositions, y a une matière qui est là mais après on se « réserve » le droit d’utiliser telle ou telle partie, et de se la rapproprier avec la platine. Parfois on a reçu deux couplets ou un refrain avec un pont et on a gardé juste une rythmique sur tout ça pour en faire une utilisation un peu détournée par rapport à ce qu’ils avaient prévu au départ, mais ils ont tous joué le jeu et ont été satisfaits du résultat final. On peut saluer leur ouverture d’esprit là-dessus ! Et comment définiriez vous votre univers ? On cherche toujours mais on a pas trouvé... Mais en gros, sans tomber dans le cliché, c’est un croisement de plusieurs influences, un mélange de musique organique et de culture électronique. On a voulu mélanger des choses anciennes, plus vintages à des choses modernes.

ZOOM

45

Comment voyez vous la scène du « turntablism » en France ? Elle est très très développée. C’est un des pays où il y a sûrement le plus d’activiste dans ce milieu. Je peux citer les Scratch Bandits Crew, les Birdy Nam Nam, les Chinese Man et il y en a encore pas mal que le grand public ne connaît pas et qui bossent dans les compétitions, qui balancent des morceaux sur le net. Il y a un vivier très important et très actif en France. Comment cela s’explique-t-il ? Je pense que c’est parce qu’il y a beaucoup de DJs qui ont réussi à percer en France dans ce domaine là, que ce soit en individuel ou en équipe, comme nous par exemple, et ça doit donner envie. Ils ont peut être le sentiment que tout est possible  : Des français ont réussi, pourquoi pas eux  ? Ça rend la chose accessible. ✏ Sarah Barbier Le 20/02 au Zenith - Montpellier (34). www.myspace.com/c2cdjs


46

ZOOM

Nouvelle Vague - novembre 2012


Nouvelle Vague - novembre 2012

ZOOM

47

Oxmo Puccino Avec plus de 20 ans de carrière, Oxmo Puccino, véritable pilier du rap français, vient de sortir son 6ème album « Roi Sans Carrosse ». Après « Lipopette Bar » (2006) et « L’Arme de Paix » (2009), qui marquent un important tournant et l’imposent une fois de plus sur la scène musicale, le « poétiseur » nous embarque déjà dans un nouveau voyage avec des titres comme « Sucre Pimenté » et « Artiste ». Sur cet album tu mélanges des sons «rappés» et des sons un peu plus «chantés» comme le titre «Parfois» ou «Roi sans Carrosse». Le début d’une nouvelle orientation pour l’avenir ? J’ai déjà commencé avec l’album «L’Arme de Paix» mais c’est avant tout une question de rythme. Dans «Pam Pa Nam» est en trois temps. La rythmique fait penser au son «La Route d’Amsterdam» chanson avec laquelle on peut faire un parallèle entre les deux derniers albums. C’est avant tout une question de style. Beaucoup de rappeurs chantent également dans leur refrain. Avant la sortie de l’album, on a pu voir une version remix du «Sucre Pimenté» avec de nombreux guests (Orelsan, Youssoupha, Busta Flex, 20Syl...). Comment tes confrères du rap ont accueilli cette chanson ? Je leur ai présenté plusieurs titres et le «Sucre Pimenté» a eu un excellent retour. Bien plus d’ailleurs que je ne l’imaginais. Ce sont des artistes qui ne se côtoient pas et oui c’était dans un but de partage et de rencontre avec cette version mais il faut qu’il y

ait des choses à dire avant tout. La rencontre pour la rencontre n’a pas de but si le fond n’est pas là. Sur cet album, pas de featuring avec des rappeurs mais une seule invitée «Mai Lan» qui rappe pour toi sur le titre «La Danse Couchée». Une évidence ? Bien sûr c’était réfléchi. Il y a des projets qui, même réfléchis, ne fonctionnent pas. Mais ici sur cet album je ne voulais pas d’une voix banale pour avoir une voix de femme sur un de mes titres mais plutôt chercher une chanteuse qui chante pour venir rapper. Sa présence colle parfaitement. Oxmo rappeur. Oxmo producteur ? Oui pourquoi pas ... Pour le moment je continue mes œuvres et je continue d’écrire. Oui peut être plus tard mais pour le moment j’ai encore des choses à dire musicalement. ✏ Elisa Klein Le 23/11 à La Paloma - Nimes (30) et le 24/11 au Moulin - Marseille (13). www.oxmo.net


48

ZOOM

Nouvelle Vague - novembre 2012

Dub Akom Fruit d’une histoire locale phocéenne et d’une construction économique et artistique mondiale, les Marseillais de Dub Akom ont construit une œuvre d’intérêt collectif qui pose une pierre supplémentaire à l’internationale Reggae qui grâce à une infinité de petites mains passe de rêve à réalité. Marseille a connu au début des années 90 un foisonnement autour de la musique reggae. Dans l’élan des défricheurs Joe Corbeau, Jerry Jullian et Joby, de jeunes musiciens se forment entre L’espace Pom, l’hôtel de la musique et les locaux de Saint Marcel. Ce petit monde se cristallise bientôt autour de plusieurs groupes comme Gang Jah Mind, Super Kemia, Malik Fahim & the Royaltix, Son’s of Gaia ou Daïpivo. Au niveau artistique, tous se trouvent un son et une authenticité convaincante. Ils disposent sur place de lieux de diffusion comme le Balthazar ou le Moulin tandis que Laurent Longubardo au studio Magnetic Lab leur enregistre plusieurs albums de bonne facture dont « Marseille reggae allstars » qui regroupait la famille reggae marseillaise sur 18 titres. Pendant ce temps, en Jamaïque, l’artisanat d’art d’audience planétaire qu’est le reggae, mute à travers de nouvelles méthodes de production musicale. Au lieu de travailler à l’album, des musiciens composent des versions instrumentales appelées riddims, sur lesquelles les chanteurs viennent poser leurs mélodies vocales. Sur scène, le reggae

se développe en Europe autour d’immenses festivals comme le Rototom Sunslash. Pour autant, les majors de l’édition musicale n’envisagent pas le moindre soutien à cette musique qui leur semble incontrôlable. Malgré le public nombreux, les tournées européennes de groupes entre 8 et 15 personnes sont impossibles à financer sans soutien de l’industrie musicale. À Marseille, alors que la plupart des groupes se sont perdus entre méandres de la vie d’artiste Rmiste, maisons de disque désorganisées et backstages enfumés, Faby et David se battent pour vivre de leur art. Le combo mixte basse batterie qu’ils forment est rejoint par Claude & Steph (claviers), Titi (guitare) et Laurent (ingé son). En 2002, Dub Akom est né. De tournées en rencontres, leur compétence musicale s’ébruite jusqu’en Jamaïque et des artistes de plus en plus médiatisés font appel à eux pour des tournées européennes. La formule du backing band permet de vendre la renommée du chanteur sans financer tous les billets d’avion. D’abord avec Murray Man, les voici sur la route avec Jah Mason, Etana, Turbulence, Chezidek, Perfect,


Nouvelle Vague - novembre 2012

Gyptian, Pressure, Protoje, Lutan Fyah, ou Lorenzo, soit presque tous les nouveaux talents de la scène reggae nu-roots. Le label Akom Records qu’ils créent, les propulse dans la production musicale avec 3 albums « One riddim ». Sur « Vitamin riddim », « Bonafide riddim » puis le petit dernier « Full swing riddim » plus dance hall, leur qualité musicale inspire toute une nouvelle scène jamaïcaine. Aujourd’hui, le groupe explose sur scène sur les grands festivals européens où leur aura et leur savoir-faire est incontestable. Solides musicalement, ils magnifient la prestance des chanteurs qu’ils accompagnent malgré des conditions de travail jamaïcaines entre urgence et improvisation. La stabilité artistique des grands groupes reggae leur fait pourtant défaut et il leur faudrait bénéficier

ZOOM

49

du sérieux d’un chanteur qui s’engage avec eux sur le long terme. Leur plus belle prestation reste pour moi le set explosif avec le virtuose Guinéen Lyricson, équilibré et inventif entre reggae nu-roots, hip hop électrifié et love songs vibrantes ; un set de classe internationale qui mériterait une audience au-delà du macrocosme reggae. Entre les valeurs qu’il revendique et les nouveaux outils qui ont fait du monde de la musique un village, le reggae peine à échapper aux visions matérialistes de court terme qui affaiblissent la création artistique de notre époque. Pour autant, de petits miracles du quotidien comme Dub Akom en sont nés. Big Up ! ✏ Emmanuel Truchet www.myspace.com/dubakom


50

ZOOM

Nouvelle Vague - novembre 2012

Sébastien Tellier

Extravagant, insaisissable, fascinant, agaçant, les adjectifs sont nombreux lorsque l’on aborde le sujet de Sébastien Tellier. L’artiste décalé au talent incontestable revêt son costume de gourou et se livre à un jeu de questions-réponses durant lequel il parle de lui, de son « Alliance Bleue » mais avant tout de musique. Tel un Félix Baumgartner, jetons nous corps et âme dans l’univers fascinant (et bleu) de Sébastien Tellier. Musicalement parlant, quelle a été ta source d’inspiration pour cet album ? J’en ai eu énormément. Comme dans tous mes albums, c’est la musique de mon enfance. Celle des dessins animés et des séries TV que je regardais quand j’étais petit. J’avais envie d’être à la fois grandiose et intime. Alors je me suis inspiré de choses grandioses que j’adorais comme Wagner, King Crimson, Pink Floyd ou Mozart. Pour le coté plus intime, il y a Georges Michael, Stevie Wonder, Michael Jackson. J’essaie toujours de les approcher à travers mes albums. Ce concept de l’Alliance Bleue, tu y pensais depuis un moment ou ça a été une véritable illumination ?

C’est venu en écrivant les textes de « My God Is Blue ». Au fur et à mesure, j’ai eu envie qu’ils soient puissants, qu’ils aient une influence sur le monde réel. J’ai créé l’Alliance Bleue pour avoir un impact sur la réalité, sans avoir à m’engager politiquement ou philosophiquement. Alliance Bleue est une communauté. C’est le bras armé de mes textes. « Politics », « Sexuality »… Tes albums ont toujours une thématique universelle bien définie. Aujourd’hui, quelles sont tes revendications, le message que tu souhaites faire passer ? C’est un album sur la foi. Il est important de croire à des choses qui n’existent pas car


Nouvelle Vague - novembre 2012

ça aide à être heureux, ça porte, ça élève. La foi, c’est croire en ses rêves tout en se sentant éveillé. Il faut oublier le verbe « faire » et se rappeler plus souvent du verbe rêver. Je n’ai pas l’impression que je peux changer le monde, donc je change ma manière de le voir. Puisque l’action à l’échelle de l’humain est limitée, l’imaginaire et le rêve servent à se sentir bien, en dehors d’une réalité qui ne nous offre plus assez de plaisir. Donc cet album, c’est un concept à la fois musical et spirituel… Voilà, mais je reste avant tout un musicien. Les accords, la mélodie, les harmonies en général, c’est ça qui m’obsède, c’est ça, la passion de ma vie. Je ne suis pas penseur, je ne fais pas de théologie… Pour moi, le concept est très secondaire. Il est là pour servir ma musique, pour la mettre en valeur et m’amuser. Disons que je fais de la « spiritualité spaghetti », comme il y a eu le Western Spaghetti. J’essaie d’être naïf, de faire de l’art enfantin. Je parle de Dieu comme un enfant parlerait de Dieu. Avoir un concept, c’est aussi une façon pour moi de me renouveler, de revenir avec un personnage différent, que je choisis en fonction de ce que j’ai envie de vivre. À tel point que pour cet album, le concept et le personnage semblent dépasser la musique… J’ai remarqué ça aussi ! Sur cet album, le sujet a fait de l’ombre à la musique. Lorsque je suis invité par les médias, on me parle toujours de l’Alliance Bleue, de ma personnalité, du fait que je sois déglingo etc. mais très peu de ma musique. Heureusement, les gens qui me suivent savent que le concept n’est qu’un coup de théâtre pour mettre ma musique en valeur.

ZOOM

51

Ne crains-tu pas qu’il soit difficile de s’en détacher lors de ton prochain projet ? C’est vrai que pour le prochain album, je choisirai un sujet moins puissant, pour être plus proche de ma musique. Mais c’est aussi l’occasion de surprendre à nouveau ! J’aime créer la beauté puis la détruire. Je l’ai appris en m’intéressant à des gens comme Picasso qui, une fois qu’ils ont atteint la beauté, commencent à tout déstructurer. Lorsqu’on aime la beauté, on aime autant la détruire que la créer. Je n’ai aucun d’état d’âme à le faire et je serai ravi, lors de mon prochain album, de vomir sur l’Alliance Bleue et dire que « My God Is Blue » est un album de merde. Même si ce n’est pas vrai, je le présenterai comme ça. As-tu d’autres projets en vue ? Des collaborations cinématographiques comme ça a été le cas avec Quentin Dupieux ? J’aimerais faire de la musique de films du cinéma indépendant américain car les films français manquent d’ambition et de talent. Je n’ai pas envie de m’associer à de mauvais films donc je ne vois pas avec qui je pourrais travailler en France. Les films de Quentin Dupieux sont à part car ils sont très artistiques et vaguement incompréhensibles. Le 21/12/12 approche. Des prévisions ? Même si je suis persuadé que l’on va rentrer dans un nouveau cycle, j’imagine qu’il ne va rien se passer de spécial et que l’on va continuer à évoluer normalement. Je pense que la vie est un long fleuve tranquille. ✏ Margaux Maurisset En concert le 02/11 au Théâtre Lino Ventura - Nice (06) et le 03/11 au Rockstore Montpellier (34). www.alliancebleue.com


52

ZOOM

Nouvelle Vague - novembre 2012

Rone Faire une interview d’un artiste dont on n’a pas trop apprécié l’album peut-être délicat. Rone est un mec super et passionné qui envisage la musique comme une dynamique personnelle. « Tohu Bohu » est né de cette dynamique. Mais autant vous prévenir, « Tohu Bohu » est un très bon album, c’est sûrement que mes goûts ont un peu changé, mais c’est très personnel! Peux-tu te présenter rapidement ? Je m’appelle Jérôme Casteix, je fais de la musique sous le nom de Rone et je sors mon nouvel album sur le label InFiné le 15 octobre. Quelles sont tes principales influences? J’ai eu des phases un peu «autistes» vers

15-17 ans, j’écoutais beaucoup de hiphop. Puis pendant deux ans, je n’ai écouté que du jazz, puis les premières claques en électronique via WARP, l’IDM. Puis les sons de Detroit, mais c’est vraiment des mecs comme Aphex Twin, Boards of Canada, Autechre qui m’ont influencé.


Nouvelle Vague - novembre 2012

Qu’est-ce qui t’a motivé à faire un deuxième album? Quand j’ai fini « Spanish Breakfast », InFiné m’a dit de penser à en faire un second. Comme je suis un peu paresseux, le label m’a motivé à avancer. C’est pour ça que j’ai quitté Paris, parce que je me mettais trop de pression, et j’ai retrouvé à Berlin mes sensations de débutant en composant Maintenant tu vis à Berlin, quel est ton rapport avec cette ville? C’est mon chez moi, alors que je suis un vrai parigot. Quand je suis arrivé, pendant 2-3 mois, j’étais boulimique des clubs, puis quand cette phase est passée, je me suis isolé à faire du son. Ce que j’aime dans cette ville, c’est qu’il y a une effervescence culturelle, une liberté plus palpable qu’en France. De plus les grands espaces verts, l’aspect campagne, ça me va vraiment! Je voulais te demander justement si cette ville a influencé ton écriture. On ressent un peu une «réaction» à la techno minimale. Quand je suis arrivé à Berlin, c’était proche de Paris et je savais à quoi m’attendre musicalement, même si ce n’est pas « mon » son. Par contre, j’ai pris une claque sur la manière dont est perçue la musique par les gens dans les clubs qui restent ouverts pendant 48 heures. Pourquoi y-a-t-il un titre qui s’appelle « Tempelhof »? (Aéroport fermé en plein centre-ville) C’est un lieu que j’adore ! Il n’y a pas de signification. Ce lieu est assez mystique : tu n’entends plus la ville, c’est une sorte de plage, sans la mer : les bruits sont étouffés... Et je sais que je me suis dit à cet endroit «J’adore cette ville!»

ZOOM

53

Pour parler de ton album, je dois t’avouer que je l’ai moins aimé que « Spanish Breakfast » ! J’ai néanmoins eu l’impression que cet album est homogène, voire compact. C’était recherché? Je me suis rendu compte que moins j’intellectualise, mieux je faisais de la musique. Ça correspond plus à l’humeur à laquelle j’étais quand j’ai composé! Je ne crois pas trop à l’inspiration. On a trop de choses en nous pour ne pas être inspirés. Ce qui est difficile, c’est l’expiration, l’exprimer! J’étais en panne d’expiration, donc je provoque un peu les choses : je lance les boîtes à rythme, je fais des sons et je finis par trouver des choses qui me plaisent. Là j’ai pu emprunter des super synthétiseurs à Berlin, j’ai beaucoup utilisé de plugs. Quel est le moment pour écouter « Tohu Bohu » ? J’espère, et ce serait super qu’on puisse l’écouter aussi bien le matin que le midi, la nuit... Pour moi, c’est ça la méga-classe : un album que tu peux écouter n’importe où, n’importe quand, qui peut marcher aussi bien en club que dans une atmosphère plus intime, comme au lit avec une nana. ✏ Laurent Ciarabelli www.myspace.com/rone0


54

ZOOM

Nouvelle Vague - novembre 2012

Don Felder L’ancien guitariste des Eagles est revenu sous les feux de l’actualité. En effet, le 22 octobre dernier, un second album solo « Road to Forever » est sorti, près de trente ans après le premier. À cette occasion, Don Felder a accordé à Nouvelle Vague une longue interview dans laquelle il nous parle de son nouvel opus, des invités prestigieux autour de lui pour l’enregistrer, de sa jeunesse et de ses projets.

Pourquoi avons nous dû attendre si longtemps pour avoir un nouvel album solo de votre part ? Comme vous devez probablement le savoir, quand vous faites partie des Eagles, vous ne faites rien d’autre. Beaucoup de tournées, beaucoup d’écriture, de compositions pour un album à venir, le boulot avec les Eagles vous prend tout votre temps. Quand j’ai quitté les Eagles en 2001, j’ai également divorcé d’avec ma femme avec qui je vivais depuis vingt neuf ans. Tout est arrivé en même temps et j’étais brisé par ces épreuves, J’avais besoin de faire le point et de comprendre ce qui s’était passé entre le temps où j’étais un enfant et la période où j’ai fait partie des Eagles. Tout a été emporté au loin et j’ai ressenti le besoin de méditer tous les

jours. Ensuite, j’ai écrit sur chaque petite partie de ma vie. J’ai pu ainsi comprendre qui j’étais et ce qui m’étais arrivé. J’ai donc accumulé plusieurs de ces méditations écrites et ma fiancée m’a dit « cela pourrait faire un livre très intéressant». J’ai donc passé une année et demi à continuer à méditer sur ma vie et à mettre en forme un livre. Quand il a été publié, j’ai passé encore une année et demi à le présenter et à en faire la promo dans les radios et télés. Durant cette période, j’ai aussi puisé dans ces sentiments que je ressentais pour écrire des chansons. J’avais deux façons de me délivrer de mes préoccupations : l’une était d’écrire des textes, l’autre était de traduire tout cela en musique et d’écrire des chansons. Pour moi, la musique est très importante pour m’expri-


Nouvelle Vague - novembre 2012

mer, j’avais beaucoup d’idées de chansons et de quoi composer plus de 25 titres. La chose que j’ai le plus apprécié n’était pas d’écrire un livre, ni d’en faire la promotion, mais d’écrire et de jouer de la musique. Je suis entré dans mon home studio avec ces idées de chansons. J’ai écrit les textes, j’ai travaillé pour transformer ces idées en de bonnes chansons. Je me suis retrouvé avec 26 chansons, j’en ai enregistré 16 puis j’ai pris les onze meilleures qui font partie de ce nouveau CD. C’est donc une autobiographie musicale de ma vie en chansons et la continuation du livre. Avez vous été un passionné de musique dès votre plus jeune âge ? J’ai rencontré Stephen Stills à l’âge de 14 ou 15 ans. Nous avons alors monté un groupe appelé The Continentals. Il ne s ‘agissait que de s’amuser ensemble. Je jouais de la guitare depuis plus longtemps que Tom ou Stephen. Je pouvais leur montrer quelques trucs. Puis, j’ai accepté un boulot dans le tout premier magasin de musique à Gainsville comme prof de guitare. J’étais le seul en ville qui pouvait le faire. Donc, on vendait des guitares à des jeunes gens et il y avait quelqu’un pour vous apprendre à en jouer. J’aidais donc les groupes locaux à mettre en place leur musique et leur donnais des leçons de guitare. Il y avait en ville un autre guitariste qui s’appelait Duane Allman. Il était avec son frère Gregg dans un groupe appelé The Allmann Joys puis The Spotlights. Leur mère vivait à Daytona Beach, mais durant l’hiver, tout le monde venait à Gainsville, dans les soirées organisées par l’Université de Floride. Tous les samedis, tous les groupes de la région jouaient à ces soirées universitaires. Il y avait des soirées ou l’on devait élire le meilleur groupe et c’est toujours

ZOOM

55

les Frères Allman qui gagnait car ils étaient vraiment fabuleux. Nous allions à l’Université de Daytona Beach en été car l’Université de Floride à Gainsville étaient fermées à ce moment là. Nous jouions dans des clubs de danse, des bars et dans tous les endroits ou il était possible de jouer de la musique. Les mêmes groupes se retrouvaient : Lynyrd Skynyrd, Stephen et moi, Tom Petty, les Frères Allman etc.. Nous nous connaissions tous, et après nos concerts, à minuit ou une heure du matin, nous nous retrouvions pour dîner ou... prendre un petit déjeuner. Un soir, nous sommes allés à la maison de la mère Duane et on jouait de la guitare. On s’amusait. Je lui ai dit : « Est ce que tu peux me montrer ta façon de jouer de la slide guitar ? ». Il m’a appris les bases du glissando en me montrant comment poser mes mains sur le manche. Personne ne rêvait de succès, de carrière. Nous étions des gosses. Personne n’imaginait que tant de musiciens feraient des disques, deviendraient célèbres ou même rentreraient un jour dans le Rock and Roll Hall of Fame. Nous avions juste envie de jouer de la musique. Et pour ma part, c’est toujours cela qui m’a poussé en avant en partant de Gainsville, en étant à New York ou Los Angeles ou en faisant partie de Eagles et après les Eagles. Depuis toujours, ma passion est de jouer de la musique. Je me fiche de l’endroit où je suis, du cachet qu’on va me donner ou du prestige du spectacle que je présente. J’aime jouer de la musique et rendre heureux les gens qui écoutent ma musique. C’est pour cela que je fais tout ça. ✏ Raymond Sérini. www. donfelder.com


56

ZOOM

Nouvelle Vague - novembre 2012

The Hyenes The Hyènes c’est le groupe de Denis Barthe (batteur de Noir Désir) de Jean Paul Roy (bassiste de Noir Désir) le guitariste fou Vincent Bosler et le bassiste Olivier Mathios. The Hyènes s’est formé en 2005 pour enregister la B.O du film de Albert Dupontel « Enfermés Dehors », suite à cette aventure The Hyènes, en est ressorti plus soudé que jamais ! Rencontre avec le plus déjanté des groupes de Rock ! Pourquoi et quelle est la signification du nom du groupe ? Denis Barthe: Le Pourquoi est très simple, ce n’est que par pure connerie et aussi un peu par clin d’œil à l’ami Dupontel. La signification en dit long, la hyène est le seul animal qui ose venir voler sa nourriture au lion et puis c’est aussi la mâchoire la plus puissante du règne animal. Vincent Bosler: Et le «The» c’est parce qu’on

a découvert après coup qu’il y avait un groupe de punk parisien qui s’appelle «Les Hyènes» et un autre qui s’appelle «Vnr et les Hyènes», alors nous c’est «THE Hyènes». C’est aussi un super avantage pour conquérir le marché américain. Comment s’est formé le groupe ? DB: Dans la joie et la bonne humeur avec la ferme volonté d’emmerder les cons !


Nouvelle Vague - novembre 2012

Pensez-vous que The Hyènes refera des compositions pour le cinéma ? DB: Si le cinéma le demande et que le film nous plait, pourquoi pas, nous sommes joueurs avant tout ! VB: On refera ça avec volontiers ! On a déjà eu des propositions pour divers projets, pas toujours pour le cinéma mais ce qui est sûr c’est qu’on prend un réel plaisir à bosser sur des images, ça nous donne l’occasion de présenter autre chose de moins brut, plus réfléchi, voire poétique, si! si ! On en est capables aussi! Vous vous êtes retrouvés en studio après de nombreux concerts, n’aviezvous pas envie de réarranger ou d’ajouter de nouveaux morceaux dans l’album « Peace and Loud »? VB: On a fait une sorte d’inventaire de toutes les idées qu’on avait au moment de rentrer en studio, on avait 27 morceaux plus ou moins aboutis. Certains qu’on jouait déjà sur scène et d’autres. DB: Nous avons bossé sur ceux qui nous paraissaient les meilleurs et qui de fait s’imposaient d’eux mêmes. Il faut reconnaitre que chez «The Hyènes» il y a très peu de différences entre le studio et la scène. Comment et pourquoi avoir choisi de signer chez At(h)ome ? DB: Cela fait un peu frime mais ce sont les boss du label At(h)ome qui nous ont proposés de signer. Le discours fut simple «On aime ce que vous faites et la façon que vous avez de le faire, on veut signer le groupe» dès lors le choix nous a paru évident, nous avions un label qui avait l’air motivé et qui voulait bosser avec nous. Il aurait été stupide de chercher ailleurs et cela est plutôt encourageant de voir qu’il est encore possible que les choses se passent comme cela dans le paysage actuel de l’industrie musicale.

ZOOM

57

Que gardez-vous comme souvenir de votre passage aux Vieilles Charrues ? DB: «Les Vieilles Charrues» est un festival hors du commun, je pense que cela tient en grande partie à ses organisateurs et leur façon de penser les choses Nous avons été particulièrement tristes d’apprendre la disparition de Jean Philippe il y a quelques semaines. Nous ne nous souvenons que des belles choses et le concert des «Charrues» est en bonne place. Au sein du groupe il y a Denis et JeanPaul (ex membres de Noir Désir), peuton dire que dans The Hyènes ce sont les mêmes influences et la même énergie qu’au sein de Noir Désir ? DB: Il serait stupide de faire quoi que ce soit qui essaierait de se rapprocher de Noir Dez, cela n’aurait aucun intérêt musical pour nous, l’histoire de chacun est différente et il ne faut pas tout mélanger. Bien des groupes se sont risqués sur ce terrain et s’y sont embourbés. Nous savons bien que nous ne couperons pas à la remarque de quelques crétins qui nous diront «Oui mais ce n’est pas Noir Désir» c’est justement cela qui nous intéresse. Nous voulons être un modèle original sans références évidentes et sans nostalgie larmoyante. The Hyènes fait du rock and roll à la main. VB: Le seul point commun qu’on peut relever entre les deux groupes ce sont les claviers et les cuivres qui sont omniprésents. ✏ Céline Dehédin

Le 02/03 à la Maison du Peuple - Gardanne (13). www.myspace.com/thehyenes


58

CHRONIQUES

Nouvelle Vague - novembre 2012

the BeWitcheD hanDS : Vampiric Way (Sony Music) J J J J J

aRchiVe : With Us Until You’re Dead

Ils sont six français, talentueux, bourrés d’énergie… et ils sortent leur second album. The Bewitched Hands nous plonge directement dans leur son pop/rock décalé dès l’écoute du 1er titre « Westminster » teinté par un son d’orgue et une chorale atypique. Après « Birds And Drums » (leur 1er album sorti en 2010), la grande particularité de cet opus reste la voix rafraîchissante de Marianne, seule fille de la bande, notamment présente dans les morceaux « Hard Love », « 50’s Are Good », « She Bewitched Me », et « Let Me ». Diversifiant aussi bien le rock surf des Beach Boys (« ah ! ah ! ah ! ah !) et le style oldschool de Madness (« Our House » dans leur titre « Boss »), on retrouve une pointe d’Arcade Fire (dans « Modern Dance ») voir de Superbuss (dans « Let Me »). Bref, un album, parfois gothique, parfois avec un son de générique « séries télé », très complet, produit par Julien Delfaud (Phoenix) qui plaira à une grande majorité d’entre vous. ✏ Muriel Lorent

Oui ! Oui! Archive est toujours là ! Fidèles à eux même, s’explorant ; nous explorant, ils nous font voir des paysages sauvages, des mondes inconnus : du trip-hop progressif comme eux seuls savent le faire. Percutions, pianos, violons, synthés et voix : la messe est dite. Les fans n’ont pas à redouter « With Us Until You’re Dead » une épopée en 12 chansons d’amour. Fidèles à leurs valeurs, ils les dépassent pourtant dans un cosmos de plénitude, une expérimentation maîtrisée du début à la fin. Que les cinéphiles ne s’étonnent pas d’entendre ces morceaux dans les BO de films à l’avenir. Dans la lignée de Massive Attack ou de Pink Floyd, le groupe britannique prouve encore qu’il est un des fers de lance de l’aventure sonore. Un voyage aux confins du son estampillé Archive : une valeur sûre. ✏ Julien Maspetit

(Cooperative Music) J J J J J

Pet ShoP BoyS : Elysium (Parlophone) J J J J J Pour cet album le duo britannique aux millions d’ albums vendus dans le monde, a traversé l’atlantique pour enregistré à Los Angeles. « Elysium » est composé de 12 nouvelles chansons aux sonorités à la fois new wave et électro chaudes et profondes. Je rassure les puristes le synthétiseur est toujours en vedette. Eh oui! Rien n’a changé on retrouve toujours Neil Tennant au chant et Chris Lowe au synthétiseur. « Elysium » est un album plein d’entrain avec cette petite «touche de nostalgie». Pour moi rien n’a été enlevé, n’y rajouté malgré les nouvelles collaborations entre autre avec Andrew Dawson (producteur de Kanye West , Jay-Z, Rick Ross etc.) pour ma part, je reste un peu sur ma faim. Les mélodies sont posées sans fioritures mais il manque une légère touche épicée et un zest de folie à tout cela... ✏ Kadha Cissoko


Nouvelle Vague - novembre 2012

CHRONIQUES

59

leS oGReS De BaRBacK : La Fabrique à Chansons (Irfan) J J J J J

Van MoRRiSon : Born To Sing : No Plan B (Exile Record Ltd) J J J J J

Album live et DVD de la dernière tournée, les Ogres nous gâtent. On les savait prolixes (quasiment un album par an depuis 1997) mais il est toujours plaisant de constater la vitalité de la vieille garde tzigano-festivo-fumette (Tryo, Rue Kétanou…), en place depuis la fin des années 90. La « Fabrique à Chanson », c’est donc d’abord un concert réussi, parfaitement calibré avec ce qu’il faut de précision et d’aléas, d’improvisation et de rigueur helvétique, le tout sous les hourras d’un chaleureux public nantais. Les arrangements décalés font ici merveille, entre trouvailles vocales et déhanchements accordéonesques, on s’émeut et on rit, au grès des valses parisiennes (« Solène ») et des skas délurés (« Jojo »). Pour les textes, mention spéciale pour « Le Daron », ode au père-enfant, immature et désespérément insolvable. Sans surprise, le DVD joint (aucun jeu de mot) est du même tonneau. Beau millésime ! ✏ Dimitri Walas

Au panthéon des grands songwritters américains « première génération » (Young, Dylan, Cash…) Van Morrison est assurément assis au premier rang. Touché par la grâce au début des 70’s avec la sortie des légendaires « Astral Weeks » et « Moodance », celui-ci n’a jamais cessé d’étoffer sa discographie, ne dérogeant que rarement à son répertoire folk, teintée de cuivres et d’orgue Hammond. De retour après quatre ans d’absence, l’ami Van, d’ordinaire peu enclin à commenter l’actualité, nous parle pourtant Madoff («  In Money We Trust  »), même si le côté « pourfendeur du grand capital » vacille avec le très snobinard « Goin’ Down To MonteCarlo ». Plus jazzy, moins soul, Morrison s’est calmé, et cette dernière livraison sonne d’ailleurs trop propre, le charme erratique des enregistrements à bandes ayant laissé place à une production un peu lisse. Il n’empêche que le « Belfast Cowboy » a de beaux restes. ✏ Dimitri Walas

anGuS Stone : Broken Brights (Discograph) J J J J J C’est en 2006 que nous découvrons les australiens Angus et Julia Stone avec leur premier album « Chocolates and Cigarettes ». Après trois albums et autant de Ep, avec sa frangine, c’est tout seul qu’il nous propose son nouvel opus. « Broken Brights » est un album intimiste « je pense que c’est mon travail le plus personnel à ce jour» confie Angus. Pour lui « Broken Brights » est un refuge où il a toujours rêvé de vivre entouré de toute sa musique et de son imaginaire... Ce concept onirique nous parle à tous... Ceci est un album bohème, l’artiste a parcouru le monde enregistrant par exemple dans un abri rustique dans les Alpes Suisses. Tout en gardant son identité sonore, il jongle à la fois avec de la country, du rock alternatif et de la folk et tout cela teinté d’une couleur blues... ✏ Kadha Cissoko


60

CHRONIQUES

Nouvelle Vague - novembre 2012

the SPinto BanD : Shy Pursuit

ReVolVeR : Let Go / Home Sessions

(62TV Records) J J J J J

(EMI Music France) J J J J J

On est assez déconcerté devant la pochette du nouvel album de Spinto Band. On pense « papier peint 60’s ». Pourtant, à regarder de plus près, c’est autre chose… De la petite ballade rêveuse de la série TV ado, au bon mouv’ pop efficace, l’album « Shy Pursuit », est le « jamais 2 sans 3 » de Spinto Band. 10 opus aux mélodies et rythmes qui feront imaginer le groupe composant dans un studio londonien (ils sont du Delaware). Un son qui évoque la légèreté de l’adolescence récemment révolue, mais une légèreté sans lacunes. Des « petites explorations » agréables à auditionner comme « Take It » (dans le bus) ou « Cookie Falls » (au réveil). Coup de cœur pour « Out of It » avec ses langoureuses notes guitare bottleneck. Réponse pour la pochette : des dés. ✏ Julien Maspetit

6 mois après la sortie de « Let go », Revolver (3 voix, 2 guitaristes et un violoncelle) nous permet de redécouvrir cet album acoustique avec des touches plus colorées grâce à l’utilisation d’un synthétiseur, d’une boite à rythmes et d’un piano. Avis aux fans des Beatles (titres: « When You’re Away », « The Letter », « Brothers »), vous ne serez pas déçus! On note de plus, l’influence d’Elliot Smith dans certains morceaux comme « Losing You », ou « My Lady I », à travers desquels le trio français dévoile des qualités artistiques certaines. Dans un style pop de chambre, les mots (en anglais) et les maux sont tièdes, légers, et on s’abandonne langoureusement à l’écoute de cet album édulcoré. ✏ Muriel Lorent

haBiB Koite & eRic BiBB :Brothers in Bamako (Dixiefrog) J J J J J Eric Bibb est un bluesman américain bien connu, Habib Koité est un griot, un chanteur malien, leur rencontre date d’une dizaine d’années, mais ce n’est que récemment que le projet de faire un disque ensemble a pris forme. Ce qui les unit, bien plus que leur origine africaine commune, c’est leur maîtrise de la guitare. Et c’est bien plus un album de guitaristes que de folk singers que l’on entend. Des acoustiques ou électriques à 6 et même 7 cordes parfois en nylon, des banjos, des ukulélés, aux mains d’experts qui usent de leur talent pour mettre en valeur celui de l’autre. Mais ils chantent aussi des traditionnels, des compos communes ou personnelles et se retrouvent sur une reprise de Dylan universelle, intemporelle. Un voyage de Memphis à Bamako pour faire la fête à la musique en 52’. ✏ Jacques Lerognon


Nouvelle Vague - novembre 2012

SuPeRBuS : Sunset (Polydor)

CHRONIQUES

Mai lan :

61

(3e Bureau) J J J J J

JJJJJ Superbus est enfin de retour avec un 5ème album ! Après avoir sorti il y a 2 ans, un best-of pour fêter leur 10ème anniversaire, Superbus est parti aux Etats-Unis faire une pause pour se ressourcer… De cette trop longue attente (pour leurs fans) est né un album magnifique : « Sunset » et un premier extrait « All Alone » en ouverture du disque. Une ballade délicieusement pop et romantique comme seul Superbus sait le faire… Un disque très soigné tant au niveau musical qu’esthétique. « A la chaîne » aux samples légèrement pop-électro poursuit l’écoute du disque… Un packaging bien chiadé donc en forme de digipack cartonné sous forme de photo panorama. Côté livret, les photos sont travaillées avec un côté très années 70’s, entrecoupées de feuilles de calque sur-imprimées de textes sur fond rouge… « Mini » au son blues et rock’n roll est entraînant… On retrouve dans cet album toute la fraîcheur de Superbus avec ces 11 titres et 3 titres bonus en cadeau ! ✏ Céline Dehédin

Être la fille de Kiki Picasso et la sœur de Kim Chapiron pourrait effrayer n’importe quelle héritière. Mais, il en faut plus pour faire trembler Mai Lan qui signe un premier opus éponyme très marqué par ses influences pop rock et même rap. Kate Bush, De la Soul ou The Beatles s’invitent sur les morceaux “Easy” ou “Mon Petit Amoureux” où la voix est tantôt extravagante, tantôt harmonieuse. Mais désorientant l’auditeur, l’interprète s’octroie des récrés power pop à 100 à l’heure dans “Schumacher”, country dans “Countrille” et même rockabilly dans “Hard Joy”. Mais au milieu des jolies mélodies et histoires fantastiques (« Chrysanthèmes »), la chanteuse laisse exploser sa folie à la Camille dans le surréaliste et psychédélique “Les Huîtres” et le mystique “Nao Ve Nao De”. Un album comme un cupcake, un peu de tout mais une vraie gourmandise pour les oreilles ! ✏ Solène Lanza

oVeRheaD : Death By Monkeys (Further Music/Harmonia Mundi) J J J J J Après 8 ans d’absence (avec « Silent Witness » en 2002 et « No Time Between » en 2004), c’est seul aux rênes de son projet que Nicolas Leroux d’Overhead réussit à réaliser (car monsieur Leroux est auteur, compositeur, musicien et donc producteur, rien que ça !) un album d’exception. Variant avec un son pop folk indé, rock perché ou enragé, il joue avec talent de sa voix, chaude, puissante bref ! Séduisante ! Tant de compliments à faire, qu’il ne vous reste plus qu’à l’écouter. Promis,vous ne vous en lasserez pas ! Un album à l’image de son auteur : original, charismatique et abouti. ✏ Muriel Lorent


62

CHRONIQUES

Nouvelle Vague - novembre 2012

SWann : Neverending (Atmosphérique) JJJ JJ

tRoy Von BalthaZaR : With The demon (Vicious Circle) J J J J J

Qui dirait qu’elle n’a que 23 ans? Sans doute pas l’auditeur de son premier album “Neverending”: Swann conjugue la mélancolie à l’anglaise avec sa voix mature et ses chansons folk-rock un peu “Retour vers le Futur”. À côté du très, très Patti Smithien “Show me Your Love”, la chanteuse épouse magnifiquement la voix de Coral Bill Ryder Jones dans deux duos réjouissants mais d’un autre âge : “Love You Tonite” et “Poem #1”. Mais son influence majeure et clairement assumée, c’est Nico dont les morceaux “Love Song #1” et “Trying Hard To Find Myself Again” pourraient être des rejetons musicaux. Avec sa tristesse harmonieuse, l’interprète semble totalement appartenir au folk rock des Moldy Peaches dans “God is Dead”, un rock hype, classieux mais définitivement sauvage. À coup sur, Chloé est devenue Swann et le cygne a pris un très bon envol ! À suivre... ✏ Solène Lanza

Ouste le ukulélé et le sourire sur la plage, l’hawaïen Troy Von Balthazar est de retour et il est “with the demon”. Le ciel est assombri, ironiquement, pendant “Tropical” et “Coco” où le filet de voix prévient de l’arrivée imminente de Satan. L’inquiétude continue pendant “About Being Hurt” avec une voix lointaine, mal captée par la radio, les accords sont alors langoureux. Mais, étrangement, la mélancolie disparaît dans “Distresses”, morceau plus rythmé et presque gai. Cet album est une véritable ode à la solitude, voguant au loin dans “White Sailboat”, paroles chuchotées dans un état d’hypnose. Car, comme pendant une psychanalyse, il aborde: le rapport a l’autre dans “Tiger vs. Pigeon”, jeux de rôles désopilant aux faux airs de Granddady, et le remet en question dans “Queen of What ?”, avec sons assourdissants, pour finir avec la question sur l’enfance dans un “Butter” fascinant sur étude de piano. Voyage en soimême grâce à ce joli cadeau de Troy Von Balthazar. ✏ Solène Lanza

little BoB BlueS BaStaRDS : Breakdown The Wall (Dixiefrog) J J J J J Si Robert Piazza, le Little Bob qui jouait dès 1977 avec sa Story au festival punk de Mont de Marsan se met à faire du blues, c’est qu’il doit avoir une coronaire bouchée ou qu’il a fait un AVC mal diagnostiqué. Mais rien de tout ça car c’est bien du blues qu’il puise toute son inspiration depuis quatre décennies et cela se sent dès les premières mesures de «Breakdown The Walls» qui ouvre l’album. Un harmonica omniprésent, tonitruant, celui de Johnny Thunders, Mickey Blow. Un chant puissant que ne renierait pas feu Lee Brilleaux. Outre 4 de ses compos, il nous offre sa vision de titres de Willie Dixon («Evil»), de JB Lenoir («I Feel So good»), de l’incontournable Captain Beefheart («Circumstances»). Le voyage se finit dans un «Heartbreak Hotel», pas de tout repos, qu’Elvis vient juste de quitter. ✏ Jacques Lerognon


Nouvelle Vague - novembre 2012

tue-louP : 9 (Auto-Production) JJJ JJ

CHRONIQUES

BoW loW : 30w 10w

63

(TFT Label)

JJ JJJ Tue-Loup, dans ses relations avec les labels, est sans doute ce que Xavier Gravelaine fut au marché des transferts footballistiques. Signé - entre autres - auprès de l’excellent « Village Vert » (Déportivo, Luke…), c’est huit albums et moitié moins de diffuseurs plus tard que le duo remet le couvert. Au menu, sombres ambiances et groove lancinant, « 9 » est toujours de bon goût, enchevêtré dans les guitares noires et les rythmes tribaux. D’abord homogène, l’album en devient pourtant prévisible, les rythmes se succédant sur un tempo unique et des vocaux psalmodiques, tandis que les textes, bien écrits mais définitivement trop complexes pour monopoliser constante attention, semblent achever cette impression. En fait, Tue-Loup ne se décortique pas. Laissez-vous plutôt asphyxier par l’ambiance, superbement pesante, distillée par nos folk-rockeux français. Il faut parfois savoir se perdre… ✏ Dimitri Walas

Bow Low est un groupe originaire de Caen qui annonce une musique inspirée par le rock post-punk des 80’s et par l’univers western qui plait beaucoup aux Inrocks. Si je passais une après-midi de jour pluvieux chez moi avec les musiciens de Bow Low on pourrait tuer le temps à écouter les vieux vinyles de mes 16 ans tant leur musique en découle. Une forte dose de Joe Jackson, un zeste de New Order, de The Cure ou même des B52’s. Autour de mes 18 ans j’ai découvert la black music et ce que « soul » désignait vraiment tout en prenant conscience du manque de discernement de l’ado qui se cherche. Aujourd’hui j’ai du mal à comprendre cet engouement pour une des époques les moins glorieuses de l’histoire musicale contemporaine. Même si l’esprit de l’époque est bien présent, le résultat reste sophistiqué, nombriliste et bourgeois, c’est tout cela qui doit tant plaire aux Inrocks. ✏ Emmanuel Truchet

Mala : Mala In Cuba (Brownswood Recordings) J J J J J Nous ayant habitué jusqu’ici à un son dubstep plutôt mental, crasseux et synthétique, le musicien électro Mala nous propose enfin son premier véritable opus, un petit bijou gorgé de ces rythmes si chaleureux inspirés des traditions musicales cubaines d’antan et d’aujourd’hui. Bien sûr la folie percussive du dubstep n’est pas absente de ce « Mala In Cuba », mais les bass drum assommantes sont remplacées par le jeu séduisant des claves, bongos et autres timbales caribéennes. Débarqué à Cuba en 2011 après que le Dj Gilles Peterson l’ai appelé à l’aide pour son projet « Havana Cultura : The Search Continues », le dubmaker anglais s’imprègne de la culture autochtone et parvient à constituer l’un des métissages musicales des plus réussis entre douceur acoustique et musculature électronique. Énorme surprise donc, qui nous rappelle qu’il ne faut jamais se fier aux étiquettes ! ✏ Nicolas Hillali


64

CHRONIQUES

Nouvelle Vague - novembre 2012

KiDDo : Where To ? (Vaziva Music) JJJ JJ

MaRiaMa : The Easy Way Out (Cinq 7) JJ JJJ

Kiddo, jeune femme de 22 ans, de son vrai nom Anna Chalon, signe les douze compos de son premier cd. Un album de country pop chanté en anglais et enregistré à Boston. Les arrangements classieux reposent sur l’orgue et les claviers d’Andy Erzin. Les guitares d’Adam Levy (celui de Norah Jones et de Tracy Chapman) sont très belles tant en électrique qu’en acoustique. Dommage que Kiddo ne prenne pas le temps de poser sa voix au timbre superbe, elle semble se précipiter sur le mot suivant sans laisser au précèdent le temps de sonner, d’autant plus étrange que les tempos sont plutôt lents. A noter pour le côté people, Kiddo est la fille de Zabou ce qui n’enlève rien, ni n’ajoute d’ailleurs, à son talent mais qui a surement dû faciliter la production de cet album somme toute fort agréable. ✏ Jacques Lerognon

Mariama? Encore une nouvelle chanteuse métisse traumatisée par ses origines africaines? L’interprète germano-sierraléonaise prouve avec son premier album “The Easy Way Out” puiser aussi dans le reggae et la soul. Sa voix ambrée, misusurrée, mi-aigüe, se ballade dans ses chansons pop douces “No Way” ou “Change With The Seasons”. L’ambiance est gospel avec des chœurs puissants dans “There is a Place” puis piano-bar futuriste dans “Easy”, boostée par des claviers tout juste sortis des années 80. La chanteuse entre Imany et Inna Modja, dont elle a assuré les premières parties, surprend à la guitare voix ou prouve qu’elle peut pousser haut la chansonnette dans “Sometimes”. Mais l’amoureuse de la France est sublime lors de son duo avec Helena Noguerra qui met un peu de modernisme dans un univers vintage à souhait et dans “J’ai Deux Amours” au tempo ragga. Un album qui donne une envie irrésistible de l’écouter en live. ✏ Solène Lanza

LIVRES : PASCAL PACALY : Rock Attitude (Editions Grimal) J J J J J Pascal Pacaly est décidément un amoureux de la musique et plus particulièrement du Rock, après « Histoire De Mon Groupe », « Rock Stories » volumes 1 et 2 et « Rock Addictions », l’écrivain le plus emblématique du Rock remet le couvert avec « Rock Attitude »… Ce coup-ci place à des artistes comme Cali, les BB Brunes ou encore la belle Olivia Ruiz, Coccon ou Zaz. Il est question ici de retracer les chemins de vie de tous ces artistes groupe ou chanteur, vu par eux même. Ils se livrent ici sans fausse pudeur mais de façons romancées, racontent leurs doutes, leurs galères jusqu’à au final arriver au succès. La bataille est permanente car rien n’est jamais acquis… Ils se heurtent bien souvent aux difficultés de l’industrie musicale, pas facile de faire la part des choses entre son quotidien et leurs rêves de gloire… Un livre intimiste qui vous plongera dans chacun des univers de ces merveilleux artistes. ✏ Céline Dehédin


Nouvelle Vague - novembre 2012

PhyltRe : Transferts (BMG) JJJJ J Prenez l’éphèbe Mika, rajoutez-lui une guitare électrique et des paroles en français franchement moins honteuses que celles de son dernier opus, et vous aurez une idée claire de l’énergie pop dispensée par le groupe Phyltre. Alors oui, il y a parfois une maniaquerie un peu parisiano-adulescente dans la voix du front-man, mais dans un registre aussi léger, il fallait l’oser, la langue de Molière ! Claviers 80’s à gogo et contrechant de crécelle, «  Transferts  » s’ouvre par un véritable duo de tubes, dont le sautillant « Wacko », parfaitement calibré dans son écrin de kitsch-rock. La fin de galette semble moins croustillante tandis les textes multiplient les petites facilitées, mais la fraicheur demeure. A prescrire aux nostalgiques de Désirless plutôt qu’aux fans hardcore de Balzac, Phyltre risque fort de vous faire ressortir votre boule à facette. Joli recrutement d’été pour BMG ! ✏ Dimitri Walas

CHRONIQUES RÉGION

65

celine MaStRoRelli : Elle Était Une Fois (LMP Musique) J J J J J Eh oui! Céline Mastrorelli est une enfant du pays. En effet cette auteur, compositrice et interprète avec son univers bien à elle est originaire de Cannes. Céline à comme expérience musicale 13 années de classique au conservatoire. La belle cannoise nous fait partager de sa voix douce et suave, ses émotions, ses expériences, ses histoires d’amour … «Elle Etait Une Fois» est son premier album. Il s’y mêle à la fois des chansons et des mélodies juste jouées au piano, sans voix, ce qui rajoute à l’album son caractère intimiste. Cet opus est composé de treize chansons atypiques, colorées, drôles et parfois poétiques. «Robe De Cocktail» circule déjà sur le net. Les autres attendent sagement d’être découvertes, «Lost in Paris», un poème urbain ingénieusement déclamé et joliment illustré en musique, «Le Cabaret Bleu» vous enchantera et vous serez envahis par la douceur de «J’ai Encore Rêvé De Lui». ✏ Kadha Cissoko

unchaineD : Oncoming Chaos (Auto-Production) J J J J J Le dernier disque et premier album d’Unchained est enfin dans les bacs. Après un premier coup d’essai réussi avec l’EP « Russia », Unchained s’est attelé à la réalisation de son premier bébé. En ouverture, « Infernal Death Machine » commence par des bruits mécaniques et cède la place à un déluge de riffs électriques et surpuissant, la double pédale de la batterie emballe le rythme cardiaque de la chanson. 11 titres composent cet album à la croisée entre plusieurs genres musicaux heavy metal bien sûr mais aussi death ou encore black metal… « Freedom Trough Fire » est un petit bijou de sonorités heavy appuyé par la voix rageuse du chant lead et des chœurs « symphoniques », qui rappellent les grandes heures du heavy… Le rythme effréné de « God’s Delusion » magnifiquement interprété notamment par la présence de solo de guitare terrible, terminera de convaincre ceux qui avait encore des doutes sur le talent d’Uchained ! ✏ Céline Dehédin


66

RETOUR VERS LE FUTUR

Nouvelle Vague - novembre 2012

aLBuM de Légende JOY DIVISION

Sorti le 15 juin 1979

Unknown pleasures

Manchester 1979. La grande ville industrielle du nord de l’Angleterre va accoucher d’une révolution mais elle ne le sait pas encore. Depuis deux ans le mouvement punk ébranle la terre d’Albion et nombreux sont les groupes qui se sont formés dans l’urgence de cette saine révolte. C’est d’ailleurs lors d’un concert des Sex Pistols à Manchester que le jeune et tourmenté Ian Curtis, décide de monter lui aussi son groupe. Avec trois autres mancuniens pas plus musicien que lui mais bien décidé à en découdre, il crée Warsaw qui deviendra très vite Joy Division (du nom des baraquements de prostituées dans les camps nazis). Coïncidence, au même moment et au même endroit Tony Wilson, qui présente un show musical sur la BBC locale, décide de monter un label. Ce sera Factory Records et sa première signature sera Joy Division. Quand le groupe rentre en studio la quasi-totalité des titres ont déjà été écrits et rodés en live mais un homme va réinventer le son du groupe. Cet homme c’est Martin Hannet un obscur producteur qui saura donner au groupe l’écrin noir qui lui manquait. A base d’écho et d’un traitement peu orthodoxe et oppressant du son (principalement de la batterie), on peut dire qu’il est l’inventeur du son cold wave. « Unknown Pleasures » ne ressemble à rien de ce que l’on avait entendu avant lui. Il mêle l’urgence du punk au minimalisme de Kraftwerk, usant d’un imaginaire où s’entrecroise le romantisme Baudelairien et l’expressionisme allemand. Impossible de décrire ce qui se dégage des morceaux de ce disque, dès l’intro de « Disorder » on est saisi, happé, il semble qu’il n’y ait pas d’issu à cette musique. Répétitive, d’une beauté froide et électrique, la musique de Joy Division magnifie la voix sépulcrale de Curtis. Des titres comme « New Dawn Fades », « Shadowplay » ou « She’s Lost Control » sont devenus des classiques et ont influencés des hordes de suiveurs en tout genre à travers la planète. Impossible de parler de ce disque sans évoquer sa pochette. Pas de photo, ni de nom du groupe, ni de titre, juste une illustration du designer Peter Saville (une représentation des ondes du premier pulsar découvert). La suite tout le monde la connaît, trop d’angoisse, trop de mélancolie auront raison de Ian Curtis qui ne verra pas la sortie de « Closer », le second album du groupe; puis ce sera « New Order », mais tout cela appartient déjà à la légende… ✏ Fred Bini

a la une De nouVelle VaGue,

il y a 10 anS... La scène reggae marseillaise alors en plein essor.


Leader de l’info musicale dans le Sud-Est

/// La diffusion

Nous diffusons vos programmes et flyers sur le 06, le 13 et le 83 :

✔ en dépôt dans les lieux stratégiques ✔ de la « main à la main » dans les lieux étudiants (facultés, écoles supérieures) et sur les événements (concerts, festivals). A ËL O N

M

.. .

A

N

CO

N IG

LO

TO U

U G A R

D

Margaux Maurisset

A N

A

P

H

CE EN

R

V

ST

O R

-

P

S

FR ÉJ

U

LE IL

EN

A IX

SE

ES N

A R M

E IC

CA N

N

Votre contact 06 03 44 11 31 communication@nouvelle-vague.com


NV #189 - novembre 2012  

Toute l'actu musicale du Sud-Est avec Sting en couverture, les zooms sur Sébastien Tellier, C2C, Oxmo Puccino, Dub Akom, Rone, Don Felder et...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you