Issuu on Google+


EDITO

Enfin, nous voilà au chiffre qui fait tant parler, un nombre qui nous a conduis à tant de mythes et de  superstitions. N°13.  Beaucoup d’entre nous le voient comme une forme de malchance et d’autres comme un apport de félicité. Pour l’équipe du magazine, c’est un fétiche. Nous sommes treize dans le staff, 3 sont nés le 13, d’autres le 13 + 1 et enfin la soirée du magazine  s’effectuera le 13 juillet 2011 soit 13 + 07 + 2 +11 = 33 (l’âge du Christ). Certes, cela ne pourrait être que coïncidence,  nous ne sommes pas dans un contexte religieux, en tout cas ce n’est pas notre but. Cependant, nous voilà dans une période de transition, ou après un mois passé à mettre tout en œuvre pour  vous préparer une soirée digne de ce nom et réaliser un nouveau NMA! Magazine, nous pouvons vous affirmer que la sublime difficulté s’installe. Vous me direz certainement que «c’est le jeu mon pauvre Lucien». Effectivement, c’est un peu le but de la vie. Rien n’étant facile, il va de soi que si la progression est bonne, elle n’est pas de tout repos... Pourtant, la créativité est toujours là, elle prend goût à la difficulté et ne cesse de vouloir croître dans une culture locale afin d’en ressortir toute neuve et plus originale. Pour ce nouveau numéro, nous avons préparé des petites surprises tant en terme de séances photos que d’actualité, et enfin fait très important «NMA! - VINTAGE IS SOMETHING 2 FORMIDABLE», la Winter Party du magazine qui justifiera l’adoration que nous vouons particulièrement au chiffre 13 et au Vintage… Après tout ça, l’équipe se reposera pendant trois jours et recommencera encore plus motivée pour vous préparer un numéro 14 cuisiné aux petits oignons, mais nous n’en sommes pas là et nous vous invitons à éplucher avec plaisir ce support entre vos mains. Ça y est, on a crié ouvertement que le niveau a encore augmenté… Alors, qui veut jouer avec nous ? Vous ? Kristofer Alexandre


SOmMairE ACTU P 08 Local Ne jamais louper les bonnes choses ? P 10 Dossier Angels WIngs P 12 Dossier Fête de la musique !! P 14 Dossier Casa Mia (ITW) P 16 Dossier Coco Smile P 18 Dossier 1ère Nouvelle et Colonel Reyel P 20 World Actu !

13

PORTRAIT P 22 TEVITA Chanteur P 23 ARNO DJ INTERNATIONAL P 24 HASSAN XULUE Professeur de Hip-Hop avec R.S.C P 25 JACQUES ZIMAKO Entraineur de l’AS Grand Nord

TENDANCE

27

P 27 TENDANCE I Love My Pet

COMUNIK P 34 La publicité du monde

ÉCOLOGIE P 37 Call me Mr. Green

CULTURE P 42 DEPECHE MODE P 43 SIRIUSMO P 44 DUB FX P 55 WHAT’S NEWS ?

MIXITÉ

48

P 48 MOMENT LITTÉRAIRE - La centrale

N’ROLL P 51 Make Face Up!

HI-TECH P 57 Consommation futuriste !

P 60 HOROSCOPE ! ZE OURS.

nmamagazine.com

Directeur de publication : Kristofer ALEXANDRE - 921 667 kris.alexandre@gmail.com Rédacteur en chef : Sebastien PIDRA - 951 891 - abeswan@yahoo.fr Responsable Commercial : Isabelle Putz - 74 57 14 isabelle.putz@gmail.com Gaëlle Guyard - 91 95 46 gaelle.guyard@gmail.com Rédaction : Kristofer Alexandre, Alexis Pastor, Isabelle Putz, Irwin Ponthieu Correction : Marie Maritan 75 36 90 marie.maritan@lagoon.nc - Relecture : Notre Maman Clo. Maquette : Shut-up&Obey - Webmaster : Thomas Villeroux Photographe : Eric Dell’Erba 77 72 52 Virginie Lequeau 77 55 30 Impression : Artypo (NC) Tirages : 15 000 Ex ISSN : 2108-8330 Ce magazine est une publication de Shut-Up&OBEY, 6 rue Louis Forest Trianon, Nouméa. 23 85 81 - R.C.S 025956.001

51


NOUS Du monde à la Calédonie...


P 07


ACTU Local

ACTU LOCALE Un rassemblement à ne pas manquer!!!! À la Fiesta, le 27 Juillet à partir de 20h, ouverture des fêtes de Bayonne. Un petit air de Sud-Ouest mis en musique avec la fanfare Malawi. À suivre 5 jours de fêtes NON STOP!!!Tous en rouge et en Blanc!!! Agenda Feria : (Posons des vacances) 27 Juil. - Fanfare Malawi 28 Juil.- Samuel et chants basques 29 Juil.- Surprise Rock’n Roll 30 Juil.- Fred et les Ogres 31 Juil.- Fanfare Malawi jusqu’à 00h Comment clôturer en bringue le mois de juillet? L’équipe de la Fiesta et notre équipe du Nous Mais Ah vous attendent pour des fêtes de Bayonne dans le sud ouest de la calédonie en rouge et blanc bien sûr!!!! Restaurant LA FIESTA: 1, rue des Frères Terrasson NUMBO Tél: 25 94 25

PIQUE PAS MON T-SHIRT ! La boutique en ligne de créations Une boutique en ligne qui se nomme «MOUSTIC & CO» avouez que c’est plutôt original. En même temps, son originalité tient dans le fait que vous n’achetez pas seulement des produits locaux tout bêtes, vous pouvez surtout les styliser. Imprimez des tee-shirts avec vos textes, logos ou photos. Les articles disponibles sur le site sont autant des produits de Moustic & Co que de plusieurs autres entreprises calédoniennes. Sandrine propose aux artisans et créateurs locaux de prendre contact avec elle, afin d’apparaître sur le site de noumea-boutique.nc . Un espace parfait pour des cadeaux de dernière minute ou des séries de Tee-shirts pour des événements. http://www.noumea-boutique.nc/

CARTE AVANTAGE « Wanamatcha ! Mais non, c’est quoi le mot déjà ? Le Wanamat’choc ?...Non, le One Woman Show voilà lui! ” Et ça se passe au Théâtre de Poche avec une vieille de Maré Pa Kutroïne qui est loin d’avoir sa langue dans sa poche « Kolo ini ! » Voilà une explication qui en dit long sur le Woman show de notre amie Marithé SIWENE que l’on a pu apercevoir lors du Island Riff Festival. Une vraie rigolade quand on sait que la vieille de Maré est plus qu’en forme sur scène. Un spectacle hors norme, joué, écrit et réalisée par notre jeune actrice Marithé SIWENE que vous avez déjà dû croiser lors des matchs d’ « impro» à la F.O.L . Le vrai coup de cœur de l’équipe. Wanamat’ Show - Tarifs : 2000/1500/1200 F Théatre de Poche - Centre d’Art 6 boulevard extérieur - Tél : 25.07.50 jeudi 18 et vendredi 19 août à 20h samedi 20 et dimanche 21 août à 18 h

Si t’es Jeun’s, t’as de la chance. Alors file chercher ta carte. La carte jeune par le biais d’offres spéciales et réductions dans 120 commerces et enseignes partenaires accorde aux 12-26 ans un pouvoir d’achat tout en encourageant leur engagement citoyen car ils auront la possibilité d’obtenir des bons d’achats en échange de leur participation à des actions citoyennes. Pour les inscriptions ou plus d’informations vous pouvez aller sur le site www.jeunes. nc ou directement au Spot Cartes Jeunes ouvert depuis le 11 Juillet qui se situe au 35 Avenue du Marechal Foch (Le Village Centre Ville). www.jeunes.nc Province Sud.


GOÛTE TON PAYS. Une journée pour le mariage des saveurs Kanak et de ses traditions Voilà la 1ère édition des journées des arts culinaires qui portera sur le mariage, l’alliance, le mélange des saveurs, des couleurs, mais aussi sur le rapport des individus à leur gastronomie. L’union se fera également avec la rencontre de trois chefs locaux de grandes enseignes gastronomiques du Caillou et les traditions culinaires «kanak» sous tous leurs aspects. Un moment pour se rencontrer et échanger afin d’exprimer des talents pour de nouveaux horizons gastronomiques… Une découverte culinaire et gustative assurée… Des plats originaux et innovants seront réalisés, dégustations gratuites, danses, contes, conférences déambulatoires, projections et ateliers, le tout sur le thème du lien entre l’homme et la nourriture dans l’organisation sociale. Des stands d’information et des forums de discussion permettront de répondre à toutes les questions sur les traditions et savoir-faire horticoles et culinaires kanak. CENTRE CULTUREL TJIBAOU Tél : 41 45 45 - Rue des Accords de Matignon www.adck.nc

LA FEMME A SON IMAGE L’art et la femme associé pour nous dénoncer une société. Enfin nous attendons l’exposition « PETIT BOUT DE FEMME » de Stéphanie Wamytan qui vient d’ouvrir au public depuis le 18 Juillet jusqu’au 30 Juillet à la galerie 11 ½ (en face de marine corail). « Petit bout de femme » évocation de la sensualité féminine… Un rêve, une poésie, une fantaisie. Les femmes que Stéphanie dessine lui viennent d’icônes de BD et d’images prises dans son environnement. Une exposition sans complexe pour se dégripper des stéréotypes d’une société vouée à l’apparence… Briser la peur de n’être pas parfaite. 20 « Petits bouts de femme » orchestrés dans ses gravures, en mode usuel, techniques mixtes représentatives de courbes généreuses. Du 18 au 30 Juillet. GALERIE ONZE ET DEMI 13, rue du Général Mangin - 28.91.15 www.onzeetdemi.com

LA FIESTA DU CŒUR Les anciens parlent, il peint. Il peint, nous comprenons les anciens. Stéphane Foucaud nous présente son exposition «Memo» qui met l’accent sur « l’identité ». Sujet important à l’heure actuelle. Notre artiste peintre a su mêler annotations et témoignages des anciens de son île, à son travail sur papier, traduisant une dimension poétique et visuelle des paroles. L’exposition est soutenue par la Province Sud (aide à la création) et se déroulera du 18 au 30 Juillet à la Galerie Leclectic (Complexe de la promenade de l’Ansa Vata). «Memo» à la Galerie Lec Lec Tic Du 18 au 30 Juillet. Complexe de la promenade de l’Ansa Vata Info : 79 12 78 - 82 56 01

P 09


ACTU DOSSIER Angel Wings

ACTU DOSSIER ANGEL WINGS

Le Kawaii Concept Store ! Nous vous présentons aujourd’hui une boutique haute en surprises. Placé dans une ruelle proche d’un Fast Food bien connu du quartier Latin, Angel Wings se veut avoir un espace propre à lui et surtout différents des boutiques présentes sur le territoire. Un KAWAII Concept Store… KAWAII ?? Ce terme venu tout droit du Japon, qui signifie mignon, déferle sur l’Asie et l’Europe et arrive à Nouméa depuis peu grâce à nos chers amis ANGEL WINGS. Un esprit plein de couleurs au graphisme rond avec des lignes tendances. Tous les styles s’y retrouvent comme Lolita, Gothique, Geek, Pop...

«...Le petit +, c’est que vous pouvez prendre des cours de stylisme avec les créateurs de la boutique...» Vous y trouverez des vêtements, des accessoires et des objets de décoration branchés venus du monde entier. Les produits sont chinés avec soin tout comme les vêtements et accessoires de jeunes créateurs.Une mode SO KAWAII mais pas seulement ! Tout le monde peut craquer et se faire plaisir dans ce monde de couleur et de fraîcheur !

ANGEL WINGS 3, rue de Tourville - 25 44 45 - www.angelwings.nc

Entre deux essayages nous avons pu également nous poser et déguster à la carte un bon café ou thé accompagné d’une pâtisserie maison pleine de saveurs. L’accès WIFI vous permettra de rester connecté à vos amis pendant ce moment de détente et de découverte. Le petit +, c’est que vous pouvez prendre des cours de stylisme avec les créateurs de la boutique afin d’associer mode et plaisir. Découvrez un monde inédit en Calédonie qui ne se prête pas au jeu du «m’as tu vu» mais bien à celui de la Fantaisie. BECOME SO KAWAII !!!

P 10


ACTU DOSSIER Fête de la musique

Fly

Erwan

Big Mouv Tzigane

Salvation

Yellow Press Toy Toule Louze

We are Resistance

ACTU DOSSIER

FÊTE DE LA MUSIQUE On the road of Song ! Fêter le seul élément qui nous rapproche autant. Le Mardi 21 Juin, l’équipe de NMA Magazine a répondu présent à la 23e édition de la fête de la musique, une manifestation qui attire chaque année entre 5 000 et 10 000 personnes à travers les différents pôles d’animations du territoire. Afin de commencer ce début de soirée, nous nous étions donnés rendez-vous avec les mozaics labs au restaurant de la place des cocotiers plus que sympathique : l’Annexe . Sur une ambiance funky electro, nous avons pu nous mettre en jambes et commencer cette folle nuit qui allait arriver. Photos prises par Eric Dell’Erba

Démarrage immédiat après cet échauffement vers les différentes animations de la place des cocotiers. De nombreux musiciens, groupes de danse, chorales étaient présents. Un mélange de divers horizons musicaux qui nous ont fait voyager en quelques heures. Nous aurions aimé voir tout le monde mais avec à peu près 500 artistes répartis sur 11 sites en centre-ville, cela nous paraissait légèrement compliqué. Cependant, petit détour obligatoire du côté de la bibliothèque Bernheim pour une scène Hip-Hop avec notre DJ fétiche Mr DJSE. Complétement Groovy, nous avons pris la direction de la Baie des Citrons.

Le salon de coiffure Hairwalk, lieu des plus improbables, nous recevait pour l’occasion en pleine soirée afin de festoyer (et le terme est faible) autour de la musique. DJ Spy et DJ Tom se sont relayés en Ping-Pong pour faire monter légèrement la température afin de ne pas oublier ce que nous fêtions. Ce jour est très important pour le magazine, il est emblème de la culture et surtout d’un partage de plaisir sans aucun apriori. La musique nous fait vivre et nous fait partager. Sans elle, nous ne serions pas ce que nous sommes aujourd’hui, c’est sûr. Alors grand merci et respect à tous les artistes de la Calédonie. Et pour l’occasion à ceux de la musique.

P 12


ss Toy


ACTU DOSSIER Casa Mia

ACTU DOSSIER Un lieu de sélection pour votre habitat.

Interview avec Marjorie, Bruno et Heïdi (responsables de la Casa Mia) : 1/-Quand a été ouverte la Casa Mia ? Marjorie : L’établissement a vu le jour le 27 Mai 2011 précisément. 2/-Quels sont les objectifs par rapport aux autres établissements déco/meubles ? Bruno : Dans un premier temps, nous cherchons à toucher toutes les classes sociales. Ensuite, nous essayons d’offrir un choix très large de produits de qualité en soignant nos prix de façon à toujours satisfaire nos clients, clients, ce qui va dans le sens de notre état d’esprit. 3/-Quelles sont les formules que vous proposez à la clientèle ? Heïdi : Nous en avons plusieurs car nous savons que tous les clients sont différents. Nous proposons un suivi personnalisé, c’est-à-dire, un vendeur par client, afin de tisser de suite des liens avec eux mais surtout de mieux connaître leurs goûts afin de répondre présent à l’attente de tous.

Marjorie : Pour ne pas pénaliser les personnes ayant un petit budget de départ,nous avons créé des formules de paiement allant jusqu’à 36 mois. 4/- Et au niveau rapport Qualité/Prix ? Bruno : Nous offrons une gamme très large, cela peut aller du «moderne» au «Urbain», nous apportons une attention particulière au choix des couleurs, des matières. Les prix varient, s’adaptent selon les marques et la qualité de l’article. 5/-D’où proviennent les produits de la Casa Mia ? Marjorie : En grande partie, la production vient d’Europe (Allemagne, Italie). Nous recevons de nouvelles collections tous les mois afin d’être toujours «in»et d’offrir à notre clientèle un choix très large et de qualité optimale.

Casa Mia 6 bis rue Auguste Brun - Quartier Latin - Tel : 28 88 25

6/-J’ai remarqué que vous aviez beaucoup d’articles design. Est-ce une envie de la Casa Mia ? Bruno : Oui, nous sommes dans une dynamique de perpétuelle innovation. Nous n’hésitons pas à mettre les moyens pour trouver des produits susceptibles de plaire à notre clientèle. Si le client est content, nous avons réussi notre travail, et dans la continuité, instaurer un climat limite «familial» de façon à ce que les clients s’approprient la Casa Mia, une façon de se retrouver chez soi en ville. 7/-Quel a été l’accueil des nouméens ? Bruno : Le fait que nous soyons situés au Quartier Latin est une envie de notre part. Tout simplement pour rester accessible et au plus près des calédoniens. Nous voulons à notre manière redynamiser le centre ville et pourquoi pas, à long terme, proposer des nocturnes dans l’établissement. Une manière de se démarquer et d’imposer notre image de marque.

P 14


ACTU DOSSIER COCO SMILE

ACTU DOSSIER COCO SMILE Le bar à sourire qui pense émail diamant!

«Donnez de l’éclat à vos dents» telle est la devise de l’établissement Coco Smile, premier bar à sourire qui vient tout juste d’ouvrir ses portes à la Baie des Citrons. C’est un ancien prothésiste dentaire,Thierry Montéagudo, qui est à l’origine de ce projet. Il a en effet réadapté un procédé crée aux USA, réputé, conforme à la règlementation européenne en vigueur à « la sauce calédonienne ». Le blanchissement des dents reste quoi qu’il arrive un acte cosmétique, cette démarche n’a strictement rien à voir avec celle d’un dentiste.

Formule 100% cosmétique et sans péroxyde, ce procédé nettoie en profondeur sans abîmer l’émail de vos dents. En observant de plus près l’amènagement façon «tendance» de l’établissement, on ressent toute la passion, le souci du détail, et le confort mis au service des clients. Un concept original, innovant et une atmosphère très agréable qui nous met à l’aise d’entrée. Coco Smile propose aussi des massages sur fauteuil assis nous plongeant ainsi dans un pur moment d’apaisement. La révélation du salon reste incontestablement le «Cocoon Chair», véritable bijou en terme de fauteuil design, tiré tout droit d’une scène de «Scarface».

P 16

Le client s’assoit, il est dans sa bulle. Il est bien, son intimité et son moment sont suivis et respectés au maximum. Il peut écouter la musique, ou regarder des vidéos de spectacles de façon à toujours avoir le «Smile», car ici vos dents sont reines. Hygiène respectée, qualité optimale, suivi personnalisé, atmosphère conviviale et intimiste. Des tarifs dégressifs, un système de fidélité adapté aux clients, des formules de bons d’achats de façon à faire profiter cette expérience au plus grand nombre. Que dire de plus à part un grand merci à Thierry Montéagudo pour nous avoir reçu et bien sûr redonné le sourire car on en a grand besoin ces temps-ci. Coco Smile Baie des Citrons - 27 18 68 27, promenade Roger Laroque


ACTU DOSSIER L’équipe de 1ère Nouvelle recoit Colonel Reyel. FAN TIME !

ACTU DOSSIER

L’équipe de 1ère Nouvelle reçoit Colonel Reyel. FAN TIME ! À l’occasion de la venue d’un artiste phare pour la population calédonienne, nous avons été invités au passage de Colonel Reyel dans le plateau de 1ère Nouvelle. C’était l’occasion parfaite pour pouvoir enfin visiter les studios et surtout faire connaissance de toute l’équipe qui anime cette émission. il faut savoir que 1ère Nouvelle est un Talk Show inédit en Calédonie d’une durée de 30 minutes mené par Prisca, avec l’intervention de 5 chroniqueurs. 5 présentateurs différents le mercredi à 18h50, accès plus jeunesse, et le vendredi à 18h50, axé cette fois sur une cible plus généraliste. Cette émission se veut le reflet de la société locale dans son ensemble.

L’actualité de tous les domaines (culture, sport, vie associative, etc.) y sera traitée, toujours avec un ton décontracté et convivial ! Un concentré d’informations proche du monde de Nous Mais Ah! mais avec une approche télévisée plus générale. Le magazine est complètement fan du concept et encourage l’équipe a continuer dans cette voie qui montre à la population que nous évoluons et changeons d’image au fur et à mesure. Après analyse, le potentiel de cette émission, qui en est pour le moment au commencement, annonce une génération nouvelle sur le territoire et surtout une prise d’initiative, au yeux des calédoniens, encore incomprise.

Une équipe jeune et motivée qui joue autour de leur thème selon si un artiste est présent ou pas. Ce jour-là c’était autour de Colonel Reyel d’en payer les frais. Le côté décalé de cette interview a pu montrer au téléspectateurs l’image rayonnante de 1ère Nouvelle. Une fois terminé, Calédonie 1ère a permis à différents Fan de venir prendre des photos et participer à une séance de dédicace avec les plus chanceux qui avaient pu faire le déplacement. Jennifer (assistante du magazine) avait pu enfin réaliser son pseudo-rêve et poser avec notre zoukeur-loveur fou. Un grand merci à tous les animateurs d’avoir joué le jeu : Charlotte Antoine, Mike Williams, Myriam Sarg, Jessy Deroche, Karen Sébélis et enfin Julie Baron.

Pour les chroniqueurs présents seulement le mercredi, un encouragement de toute l’équipe du magazine pour leur efforts produits toutes les semaines : Anaïs Caihe, Ronny Pelage, Ysabel Abad, Julien Tancogne. 1ère Nouvelle : Mercredi et Vendredi à 18h50 sur Calédonie 1ère.

P 18


ACTU World

1

2 1- LE DALAÏ-LAMA REÇU PAR OBAMA, MALGRÉ LA MISE EN GARDE CHINOISE Le président Barack Obama a rencontré le dalaï-lama le 16 juillet à la Maison Blanche, faisant fi de la demande chinoise d’annuler cette rencontre. Le meeting a eu lieu dans la Salle des cartes, a précisé cette source. Barack Obama a manifesté une «inquiétude sincère» au sujet des droits de l’homme au Tibet.

3 2- MAJE, SANDRO ET ISABEL MARANT À L’ASSAUT DE NEW-YORK Après avoir quadrillé Paris, la province et l’Europe, la marque de prêt-à-porter Maje part à l’assaut de l’Amérique. Avec dans la poche une recette imparable : vendre le chic à la française et le vestiaire de la Parisienne à un prix raisonnable. Ce côté working girl la journée et le côté femme class et fatale la nuit.

3- NIKE SPORTSWEAR PRÉSENTE LEUR (RE)NOUVEAU MODÈLE HYPERFUSE La division et la marque Nike Sportswear a récemment organisé un événement à Londres pour présenter leur nouvelle collection Hyperfuse 2011 au London Tramshed. Avec des couleurs vives et ultra hype qui vont satisfaire les plus branchés d’entre nous.


5

4

...Après un chantier titanesque qui aura duré 16 années et nécessité un investissement de 10 millions d’euros...

6 LE BAPHUON D’ANGKOR RÉOUVRE AU PUBLIC Après un chantier titanesque qui aura duré 16 années et nécessité un investissement de 10 millions d’euros, un des plus célèbres temples d’Angkor a été réouvert aux visiteurs. Situé au centre des 400 kilomètres carrés du plus célèbre site archéologique cambodgien, le Baphuon est un «temple-montagne» sculpté en 1060. Ce chef-d’œuvre de l’architecture khmer, est un des édifices les plus emblématiques et imposants du site qui accueillit les capitales successives de l’empire du 9e au 16e siècle. Ce sont des archéologues français qui ont réassemblé les 300 000 blocs de grès du temple en ruine au fond de la jungle. Le plus grand puzzle du monde ! Le Baphuon est une pyramide à 5 gradins, longue de 140m et large de 105m..

4- MADONNA ENREGISTRE ACTUELLEMENT UN NOUVEL ALBUM ET DES EXTRAITS DE CHANSONS ONT FUITÉ ! Madonna enregistre à 52 ans son douzième album studio. Le dernier, Hard Candy, date de 2008 et n’avait pas vraiment convaincu son public. En studio depuis le 1er juillet dernier, la chanteuse a malencontreusement laissé une fenêtre ouverte et des extraits de ses nouvelles chansons ont résonné dans la rue.

5- LE JAPON FAIT SENSATION DANS LE MONDE DU FOOTBALL FÉMININ Les Japonaises sont devenues championnes du monde en battant les États-Unis aux tirs au but dimanche soir à Francfort. Un petit miracle au vu de la physionomie du match. Après deux médailles de bronze consécutives en 2003 et 2007, les Etats-Unis espéraient bien reprendre leur place au sommet.

6- DES CASQUES DE MOTO INCRUSTÉS DE CRISTAUX SWAROVSKI POUR MIEUX BRILLER LA NUIT. Le maroquinier italien Andrea Cardone met tout son savoir-faire au service des motards et des scootéristes. La marque propose sa toute nouvelle gamme de casques moto incrustés de cristaux ! En collaboration avec Swarovski les nouveaux casques Andrea Cardone affichent un style à la fois clinquant et vintage.

P 21


PORTRAIT

TEVITA, enfant du pays, Calédonien d’origine Wallisienne, arpente et évolue depuis plus de 10 ans sur les différentes scènes musicales du Territoire. Musicien et chanteur doté d’une voix à la tessiture large, il chante ses compositions teintées de reggae, de folk, mais surtout véhicule des sentiments, L’amour de l’autre et de la nature. Il chante depuis sa plus tendre enfance, entouré de sa famille et de toutes les autres communautés qui ont enrichi sa bibliothèque musicale qui va de Betharia Sunata à Confetti’s , de Poli Lautoka à Queen , de Snow aux Nonne troppo , de Jon Bon Jovi à Metallica sans oublier Bob Marley et son légendaire reggae qui a largement influencé la perception et la vision musicale de TEVITA. À son adolescence, seule la musique lui procure un moyen d’expression. Pour véhiculer ses messages et faire partager sa passion pour la musique, il doit jouer d’un instrument pour pouvoir accompagner son écriture. Le choix fut pris avec la guitare (acoustique) qui offre la facilité du transport et la mélancolie des nuits au coin du feu. Au jour d’aujourd’hui, après un long travail d’enregistrement en studio, TEVITA nous offre son premier album. Fruit d’un processus de création artistique et musicale qui consacre plus de 10 ans de carrière sur la scène calédonienne. Onze titres composent cet album éclectique. Tantôt teinté de folk, de jazz, de blues, de reggae mais aussi de rythmes et sonorités traditionnelles du Pacifique, TEVITA a le don de puiser là où la musique parle au cœur et tire de ses influences musicales cette inépuisable source d’inspiration fraternelle et universelle. Pour réaliser cet album, il a confié l’enregistrement et la réalisation de l’album au Studio Bigsound-nc (Christophe Planche et Grégory Louzier) qui a tout de suite souhaité épauler le projet et accompagner l’artiste dans sa démarche de création artistique. Le mixage a été réalisé avec soin par TEVITA et Christophe Planche au studio Bigsound-nc qui en a également produit le mastering au Studio Bigsound-nc. Enfin le graphisme du CD a été réalisé par FLY et TEVITA qui cache aussi le talent d’être un artiste plasticien de talent reconnu par ses pairs, ce qui fait de lui un artiste complet aussi bien à l’aise sur scène avec une guitare, ou avec un pinceau à la main.

TEVITA - Chanteur - Compositeur - Musicien Ton rêve  d’enfance? D’avoir la paix avec tout le monde. Ton héros ? Mon père. Tes projets ? Vivre tout simplement. Ton vice ? Farniente. Ton pire cauchemar  ? Je n’en ai pas. La chose la plus folle que tu aies faite  ? Première année de seconde, à ma rentrée à Jules Garnier, j’ai fait la fête jusqu’à 5h du Mat’ et je suis rentré à Yahoué en vélo. La pire ? Y aller le lendemain à 5h30 du matin… Ton meilleur souvenir ? Le plaisir sur scène, à la Villette. Une utopie ? Que l’humanité arrête de pourrir la terre. Ta pire faute de goût ? Un short de surfeur avec un débardeur trop petit. Ta première paire de converse ? Rouge, à 16 ans. Ton look ? Comme le temps. Ton Top 5 ? Ma famille, la Band’, la musique, Bob Marley, ma guitare. Consciencieux ou à l’arrache ? À l’arrache. Ponctuel ou toujours en retard ? Toujours en retard. Plutôt Bob Marley ou Burning Spear ? Les deux, car j’aime la musique sous tous ses angles. Plûtot Deep Vibration ou Kool’s Gang ? Les deux. Un artiste local qui va faire parler de lui ? Othello Takosi. As-tu déjà flirté avec Dieu ? À chaque petite mort. Ton NMA! Magazine préféré ? Tous, parce que j’aime ce côté graphique.!!

http://fr.myspace.com/568690371/music http://www.mymajorcompany.com/artistes/tevita/

P 22


Originaire de Toulouse, âgé de 35 ans, Arnaud a vécu 25 ans à Marseille ou il découvrit la musique éléctronique. Dj depuis 16 ans, il fut sollicité dans plus de 300 soirées, tel que, au Rex à Paris ou encore aux côtés de «Tonio et Marco Bailey», il joua avec les plus grands Djs Techno de la planète (Marco Caralo, The Event, Slam, Funck’d’Void, Dave Clark et pleins d’autres encore)... Arno a mis les pieds pour la première fois sur le caillou il y a 6 ans grâce à Nicolas Lecaillon qui le fit venir pour un festival Electro (Un énorme remerciement au passage). À peu près 1 an plus tard, Arno etait de retour en Calédonie en compagnie de ses meilleurs amis. Dj Remy et Dj Spy où il décida de tout quitter pour s’installer sur le Caillou. On peut dire qu’il est un Dj chouchouté du public Calédonien, et à part la musique Electronique, Arno confie qu’il a 2 vies. Sa vie Nouméene ainsi que celle qu’il mène dans son métier dans les mines de l’usine de Goro. Arno en profite pour remercier tous les établissements du caillou et les personnes qui lui ont fait confiance.

ARNO - DJ Internationnal Ton rêve d’enfance ? Pilote de Formule 1. Ton héros ? Ayrton Senna, Nick Warren. Ton vice ? Les belles choses. Tes projets ? En préparation d’un mix pour Nia Radio, ainsi que l’organisation de la soirée NIA au Flex. Ton pire cauchemar ? D’avoir un grave accident de moto. La chose la plus folle que tu aies faite ? Tout quitter pour venir vivre en NC. La pire ? Ne pas avoir composé de musique éléctronique. Ta fiérté ? La vie que je mène aujourd’hui, ma réussite. Une utopie ? L’égalité dans le monde. Ta pire faute de gôut ? De m’être rasé le crane pandant 15 ans. Ta première paire de converse ? J’avais 10 ans, bleue marine Ton objet fétiche ? Ma moto Ton look ? Jean, T-shirt, chaussures de skate. Ton top 5 ? Ma famille, mes amis, ma music, la Calédonie (pour ce qu’elle m’a apporté), la Teuf ! Consciencieux ou à l’arrache? Consciencieux ! Ponctuel ou Toujours en retard ? Ponctuel ! Plûtot David Guetta ou John Digweed ? Sans hésiter John Digweed. Comment décrirais-tu la musique ? Dans toutes les musiques il y a du bien il faut juste aller le chercher. Ton NMA Préférée ? Le numéro 5 , Celui où j’ai vu Sasha en photo dans la rubrique Nous.

P 23


PORTRAIT Jeune homme originaire de Lifou et Papouasie Nouvelle Guinée. La révélation pour la danse viendra à l’âge de 9 ans à la naissance des deux groupes fondamentaux du mouvement hip hop calédonien: Yanness et Freestyle. Il s’inspire complètement du premier groupe point de vue chorégraphie et emmagazine l’énergie spirituelle du second. C’est à l’âge de 12 ans qu’il commence à danser à une kermesse et finalement le 12 Décembre 2002, date de la création officielle du groupe Résurrection à l’Église Wahéo à Rivière Salée. À l’instar des autres groupes de hip hop, Hassan et RSC ont suivi un apprentissage particulier. Poussé par deux responsables de la Maison de Quartier de Rivière Salée (Félicien Barry et Fabrice Faure), sensibilisation du monde administratif,omniprésent sur le terrain sur des projets bénévoles. Hassan a en effet trouvé dans le quartier, et RSC, l’instruction qu’il n’a pas acquise à l’école. En tant que leader de RSC, il développe une démarche positive et est en constante promotion du Hip Hop au dela du paysage local. Il crée le Freestyle Session, évènement qui clôture la saison annuelle hip hop, incontournable, qui est un moment festif, avec tous les groupes locaux, une manière pour lui de faire un big up a Yanness et Freestyle qui demeurent pour lui des références indiscutables. La reconnaissance pour Hassan et ses partenaires viendra en 2010 en devenant le premier groupe calédonien à participer au BOTY (Battle Of The Year : événement hip hop mondial), une suite logique, Hassan et RSC sont définitivement entrés dans l’histoire du Hip Hop calédonien comme leurs mentors : Yanness et Freestyle. Toujours actif dans le paysage local en véhiculant des valeurs comme le partage, le goût de effort, l’entraide, l’amitié entre toutes les classes sociales. RSC a grandi, ils viennent dernièrement de fêter leur dix ans. Hassan est devenu un des piliers du mouvement hip hop actuel point de vue énergie positive. Hip Hop will never die with guys like him.

HASSAN XULUE - DANSEUR ET LEADEUR DE R.S.C Ton rêve d’enfance  ? Être chanteur. Ton héros ? Ma mère. Tes projets? Réussir mes études tout en kiffant la «Street Vibes». Ton vice ? Mon apparence physique. Ta réussite ? Passer mon bac et emmener mon groupe R.S.C au Battle Of The Year en 2010. La chose la plus folle que tu ais jamais faite ? Courir en caleçon devant un théatre à Sydney. La pire ? Ne pas avoir réussi ma 2ème année de BTS. Une utopie ? Un réseau immense de jeunes de quartier à but lucratif. Ta fierté ? Mon métissage (Lifou/Papouasie Nouvelle Guinée). Ta pire faute de goût ? Participer à une éléction de miss au Lycée Grand Nouméa. Ta première paire de converse ? 2009. Ton objet fétiche ? Mes chaussures. Ton look ? Multi Street «remind». Ton top 5 ? Ma mère, RSC, KGB, mes amis, le «One Life». Consciencieux ou à l’arrache ? À l’arrache. Ponctuel ou en mode «street» ? Les 2. UBC ou Pockémon crew ? les 2. R.S ou L.A ? R.S (Rivière Salée). Poppin ou Break ? Les 2. Ton NMA préferé ? Numéro 7 avec Sébastien Pidra. Le mot de la fin ? Je veux que la jeunesse prenne conscience qu’on marche sur de l’or et qu’il faut se donner les moyens d’y arriver.... One Life.

P 24


Originaire de Lifou, Jacques Zimako commence le football très jeune. Il fait ses premières armes au FC Gaitcha avec Jean-Pierre Swan et Éloi Machoro. Il se fait remarquer très vite et s’envole pour l’équipe de Bastia qui évolue en D1 avec Marc Kanyan. Une première saison tonitruante qui le propulse direct en finale de la coupe de France, qu’il perd face à l’OM 1/0, en inaugurant par la même occasion le Parc des Princes. Une ascencion fulgurante s’en est suivie avec sa première sélection chez les «bleus» en 1975 en Islande, au poste d’attaquant de pointe, devenant historiquement le premier kanak à porter le maillot bleu. Il portera ce maillot jusqu’en 1984. Il a participé à la fabuleuse épopée des «verts»(équipe de St Etienne) avec Platini, Rocheteau, Johnny Rep entre autres qui aura duré 4 ans. Un palmarès impressionnant,1 Coupe de France, 1 Championnat de France,1 Coupe des Alpes, 1 Finale de Coupe de l’UEFA, 1/4 de Finaliste de la Coupe du Monde en Argentine 78, 1/2 Finaliste de la Coupe du Monde en Espagne 82, seul joueur français avec Rocheteau à être médaillé d’or du Fair Play, il a évolué à Bastia, Saint Etienne et Sochaux. Il détient le record de la meilleure attaque du Championnat de France 78 avec Sochaux, en totalisant 82 buts, record encore inégalé à ce jour. Surnommé «Zig Zag» par la presse, qui donna naissance à une marque de jeans pour la petite histoire. Mais le meilleur souvenir de sa carrière reste son but marqué avec la France au stade de Maracana (Brésil, +de 200 000 spectateurs) contre le Brésil, inoubliable. Il fut directeur du centre de formation de Bastia durant plusieurs années. Il est finalement rentré en Nouvelle Calédonie pour partager sa passion en créant la structure de l’AS Grand Nord en Province Nord. Et prochainement trois de ses élèves vont respectivement partir à Arsenal, Monaco et Bastia faire un stage puis des essais. Enfin du renouveau, du sang neuf qui confirmera enfin le potentiel calédonien dans le paysage du football mondial. En tout cas, c’est tout ce qu’on lui souhaite, et on n’a pas fini d’entendre parler de Jacques Zimako à l’avenir, un nom qui rime avec «Renaissance».

JACQUES ZIMAKO - Entraîneur de l’AS Grand Nord Ton rêve d’enfance ? Être connu. Ton héros ? Pelé. Tes projets ? Faire du football calédonien, le meilleur du Pacifique avec les jeunes d’ici. Ton vice ? Aimer. Ton pire cauchemar ? Aller «Faux-cul». La chose la plus folle que tu ais faite ? D’avoir été le premier kanak à porter le maillot bleu, de jouer et marquer à Maracana (Brésil) le temple du football. La pire ? D’être revenu chez moi et d’être considéré comme un vaurien. Une utopie ? La paix. Ta fierté ? D’être kanak et corse. Ta pire faute de goût ? Goûter le dromadaire. Ta première paire de converse ? J’en ai jamais mis. Ton objet fétiche ? Mon slip. Ton look? Rasé. Ton top 5 ? Le sport, la musique, les femmes, la pêche, et les moules. Consciencieux ou à l’arrache? Les 2. Ponctuel ou en retard ? En retard. Foot ou tennis ? Pénis, lol. Lifou ou Corse ? Les 2. Karembeu ou Kombouaré ? Les 2. Cabrel ou J.P.Swan ? Les 2 (avec avantage a Swan;-). La surprise à l’avenir ? Sébastien Pidra. Ton NMA préféré ? Le numéro 7 c’est aussi mon numéro porte bonheur. Le mot de la fin ? L’avenir est devant nous et on se bat pour ça.

P 25


Tendance

Shooting réalisé par Eric Dell’Erba dans son studio - tél : 777 252 et maquillage réalisé par Sublimissime tel : 822 810, Merci à Caro de la maison des jeunes mamans et à Caroline Maes. Grand merci à Sun and The City, Boutique XY et Mango. Merci à Marie Claire pour le Dalmatien, Lionel Trilles pour son Bouldogues Français et Jennifer pour les deux chats.


CARO : Foulard en soie Essentiel : 14 900 F (Boutique XY) Jupe en cuir : 22 490 F (MANGO) Escarpins: 14 990 F (MANGO)

Boutique XY: 8 Route du port despointes Faubourg Blanchot Tél : 283 231 MANGO Carré Saint Hubert 12 Rue de Sebastopol Centre Ville


CARO : Debardeur BB blanc: 10 900 F (Boutique XY) Short PEPE JEANS: 13 900 F (Boutique XY) Jacket Alawi ESSENTIEL: 49 900 F (Boutique XY) Ballerine ANOUSHKA: 15 900 F (Boutique XY)

P 29


CARO : Pull MAXIM : 9500 F ( SUN AND THE CITY) Bottine cuir NOIR : 12 490 F ( MANGO)

Sun and The City : 10 Rue Jules Garnier Galerie Port plaisance Tél : 237 083 MANGO Carré Saint Hubert 12 Rue de Sebastopol Centre Ville Tél :238 300


e City : Garnier aisance 37 083

MANGO Hubert astopol tre Ville 38 300

CARO : Top Ă  Fleur : 3900 F (Sun and The City) Short AIRFORCE rouge : 15 900 F (Boutique XY) Sac cuir : 9490 F (MANGO) Escarpins : 14 990 F (MANGO)

P 31


CARO : Polo rayé : 3790 F (MANGO) Short Jean « A JOY» taille haute 4900 F ( SUN AND THE CITY) FOULARD LEOPARD 2900 F ( SUN AND THE CITY) Bottine cuir noir : 12 490 F (MANGO)


COMMUNIK

Comunik est une rubrique dédiée a la communication ciblée et réactive dans le monde... Des publicités les plus délurées aux plus touchantes... Communiquer, c’est bien, avec beauté c’est mieux !

Plus vous attendez, plus il abusera.

Pour supprimer une hausse surprenante de la violence domestique dans la grande région de Milwaukee, Cramer-Krasselt a développé une nouvelle et puissante campagne de « pro bono» pour l’abri et l’organisation de défense de la paix. Sojourner Family Center, exhortant les victimes à obtenir de l’aide - avant qu’il ne soit trop tard !

Directeur de Création : Chris Buhrman Directeur Artistique : Dan Koel Photographe : Curtis Johnson Publication : Mai 2011

Les histoires qui restent avec vous Agence de publicité : Kitchen, Oslo, Norway Directeur Artistique : Ole Henrik Stubberud, Heidi Mittun-Kjos Photographe : Massimo Leardini Publication : Avril 2011

Vous ratez des trucs quand vous ne pouvez pas respirer. Agence de publicité: Centrade Saatchi&Saatchi, Bucharest, Romania Directeur de Création : Jorg Riommi Directeur Artistique : Ionut Vlad Illustration : Mihai Tenovici Publication : Juillet 2011


Nous avons fait des graffitis sur de vrais panneaux pour la publicité radio rock-style. Agence de publicité: Red Pepper, Ekaterinburg, Russia Creative Director: Danil Golovanov Illustration : Tima Radya Photographe : Anton Smetanin Publicarion : Février 2011

America Football Cup comble la lacune laissée par la Coupe du Monde de Football. Ovación, nous comprenons la passion des fans. Agence de publicité : Punto Ogilvy, Uruguay Directeur de création: Vartán Chakiyian Directeur Artistique: Gustavo Etchandy Illustration : Aldo Giovanetti Photographe: Gastón Graña

avec vous

o, Norway Stubberud, ittun-Kjos o Leardini Avril 2011

s trucs pouvez respirer.

ublicité: Saatchi, omania éation : Riommi stique : nut Vlad ration : Tenovici cation : et 2011

Publicité Axe Agence de publicité : Lowe MENA Dubai, UAE Directeur de création : Mark Lewis, Komal Bedi Sohal Directeur Artistique : Manosh Kumar Talukdar

P 35


Écologie

Artwork by Cornelius comelius.deviantart.com


ÉCOLO GARDEN

LA TONDEUSE ÉCOLO HUSQVARNA Tous ceux qui ont un jardin le savent bien. Tondre sa pelouse est un plaisir, qui prend un peu de temps. Voici une nouvelle tondeuse à gazon totalement autonome et surtout écologique. Ses batteries se rechargent sur le secteur et grâce à un panneau solaire installé sur son dessus. Et lorsqu’il fait plus de 20 degrés, elle peut travailler toute la journée avec les panneaux solaires, sans qu’il soit nécessaire de recharger les batteries. La lumière du soleil suffit. Il fallait y penser !

ÉCOLO MUSIC

GUITARE ÉLECTRIQUE EN BOIS LIQUIDE La société finlandaise Flaxwood est née du désir de créer des instruments écolos sans recourir aux bois exotiques habituellement utilisés et menacés d’extinction. Mise au point par le luthier Veijo Ruatia, la guitare est élaborée à partir de bois liquide : un nouveau matériau à base de bois broyé en provenance de forêts situées à l’est de la Finlande.

P 38


GREEN LIGHT

LAMPE EN VERMICELLES DE RIZ Baptisée Spring Rain (Pluie de printemps), cette lampe porte le nom d’une variété de pâtes asiatiques. Éditée par Nodesigner, elle est donc entièrement recyclable et comestible une fois portée à ébullition !

SMOKE VERT

LE CENDRIER ÉCOLOGIQUE CLIPCLOPE ! Un cendrier pensé pour toutes les situations ! Le cendrier ClipClope® est le vrai compagnon nomade du fumeur. Ses aimants lui permettent de s’installer confortablement un peu partout… En voiture, en balade, au café, à la maison, il se clipse. En un clin d’oeil, il se transforme en ClipBoxe®, petite boite pratique et esthétique. Ses matériaux et sa conception sont choisis pour en faire un produit agréable et durable. Haut en couleurs : disponible en 6 couleurs de base, l’intérieur de son capot est personnalisable en quadrichromie. •Écologique : Plus de mégots dans la nature pour protéger notre environnement •Pratique : Dans la poche, à la maison, au travail, en voiture … •Ludique : Un cendrier portable, de table ou une boule magnétique ! Le ClipClope® peut s’assembler en 2 ou 4 pièces en utilisant différentes couleurs.


Culture


Dêpeche C’est dans la petite ville de Basildon, près de Londres, que se forme l’embryon du futur Depeche Mode (1979), autour de Vince Clarke, Andrew Fletcher et Martin Gore, trois camarades de lycée. Par le biais d’une audition, ils recrutent le quatrième élément du groupe (1980), Dave Gahan, qui est à l’origine du nom du groupe. Depeche Mode se lance alors dans la tournée des boîtes et cafés londoniens et signe son premier enregistrement, « Photographie en 1980». Ils se font remarquer par Daniel Miller, fondateur du label Mute Records, qui décide de les prendre sous son aile. Dès lors, ils commencent à se faire un nom dans l’univers musical avec un premier single « Dreaming of me », puis un second « New Life » en juin 1981. Vient ensuite le premier tube d’une longue série « Just can’t get enough » (septembre 1981), aboutissant à un premier album Speak and spell (octobre 1981). Une rythmique entraînante, des voix propulsant le thème fulgurant avec une vivacité impressionnante, une sonorité typiquement new-wave... le son de Depeche Mode est né.

Mode Vince Clarke quitte le groupe. Afin de combler ce vide, les Depeche Mode accueillent Alan Wilder. Le troisième album Construction time again (1983) puis Some great rewards (1984), seront de véritables déclics. Black celebration (1986) est la période la plus prolifique du groupe : ils deviennent des stars mondiales. Plusieurs de leurs tubes font l’objet de nombreux remixes, faisant le bonheur des DJ’s et des clubs. Ce succès se confirmera avec le très célèbre Music for the masses (1987), un album très rock and roll. Peu après, Depeche Mode embarque pour une longue tournée américaine. Mais la véritable consécration arrive avec Violator (1990), le chef d’œuvre de Depeche Mode. Wilder quitte ses trois compagnons de scène en 1995. Mais le groupe n’en reste pas là. Ainsi, Ultra, après quatre ans de silence, vire au succès par ses ambiances sombres et méditatives.

En 1998, les trois membres restants décident de sortir le second best-of de leur carrière, The singles 86>98 (le premier The singles 81>85 datant de 1985). Trois années plus tard, en 2001, Depeche Mode semble avoir enfin sorti la tête hors de l’eau : Exciter permet à Depeche Mode de retrouver la stabilité tant manquée ces dernières années. Après la sortie de Remixes 81>04 (2004), c’est un nouvel album, Playing the Angel (2005) qui attire l’attention. Cet opus marque le 25ème anniversaire du groupe. Puis toujours dans le même esprit, Depeche Mode sort un nouveau best-of, intitulé The Best-of volume 1 (2006). Sans innover, Depeche Mode revient en 2009 avec Sounds of the Universe. Remixes 2: 81-11 en juin 2011 voit des remixeurs d’horizons et de nationalités diverses s’attaquer à l’énorme héritage de Depeche Mode, véritable inspirateur d’une grande partie de l’univers electro du début du début du XXIe siècle. www.depechemode.com

P 42


Siriusmo

Siriusmo, de son vrai nom Moritz Friedrich est un producteur de musique électronique et graphiste allemand. Il commence la musique en jouant dans un groupe. Passionné de vieux claviers il se lance par la suite en solo, utilisant des logiciels, séquenceurs et VST de musique électronique. Il sort son premier EP «Ne me quitte pas» sur le label Mad Benton Records en 2000. Dès lors, l’ascension commence. Son premier album Diskoding est produit par Boys noize sur le label de ce dernier. Il signe en 2009 sur le duo Modeselektor : Monkeytown records. Siriusmo ne donne presque jamais d’interviews aux médias et ses prestations live sont rares en raison de sa peur bleue de la scène. L’artiste est également reconnu de ses pairs puisqu’il est joué par de nombreux DJ de la scène électronique moderne comme Erol Alkan, Digitalism, Pedro Winter, Modeselektor, Boys Noize, Breakbot ou encore Mr Oizo. Outre ses productions musicales personnelles, il est également l’auteur d’une multitude de remixes (pour Gossip, Digitalism, Boys Noize ou Simian Mobile Disco entre autres).Dans l’unique commentaire concernant ses morceaux, il déclare : « À chaque nouvelle sortie, seulement une musique me plaît, le reste est malheureusement nul. » Le second album de Siriusmo, Mosaïk, est paru le 25 février 2011 avec, on vous rassure, plus qu’un seul morceau de bien.

www.myspace.com/siriusmo www.soundcloud.com/siriusmo

P 43


Dub FX est le nom de scène de Benjamin Stanford, âgé de 28 ans et originaire de Melbourne en Australie. Passionné de musique beat box/Dub/Psychédélique/Trip, Dub FX s’est fait connaître en se produisant dans les rues de grandes villes, principalement celles d’Europe. Sa puissance vient du fait qu’il enregistre tour à tour une multitude de sons différents en live, avec sa voix, puis les agence et les modifie à l’aide d’une pédale d’effets (loop). Il travaille énormément avec sa partenaire et fiancée «Flower Fairy», avec qui il voyage et se produit. Flower Fairy a contribué énormément à sa reconnaissance en vendant son album lors des concerts de rue qu’il effectuait au même moment. Quelques morceaux ont été réalisé avec la collaboration de M. Woodnote, un saxophoniste, qui l’accompagne sur ses albums et prestations . Dub Fx crie haut et fort qu’il est totalement indépendant et utilise uniquement le bouche à oreille, les réseaux sociaux et ses représentations en «live» pour se faire connaître. Il ajoute n’utiliser que des «samples» libres. Dans un but promotionnel il est dit que «tous les sons présents sur cet album ont été créés par la voix en utilisant une pédale de boucle et d’effet Boss.» Ses textes abordent à la fois littéralement et métaphoriquementdes événements du monde contemporain tout en suggérant une révolution somatique à travers la détermination, l’épanouissement personnel et l’engagement. www.dubfx.net

P 44


What’s News ? CD/DVD LIVRE CINEMA SPECTACLE...

CD - PAUL KALKBRENNER CD - YUKSEK - ELECTRO/POP ICKE WIEDER - ELECTRONIQUE LIVING ON THE EDGE OF TIME Paul Kalkbrenner, artiste phare de la scène électronique allemande, connu et reconnu par son album Berlin Calling, B.O du film éponyme de Hannes Stöhr, ses nombreux releases chez BPitch Control (qu’il rejoint en 1999) et ses lives impressionnants est de retour avec un nouvel album «Icke Wieder» sorti le 3 Juin 2011. Depuis 2008 et Berlin Calling, kalki n’avait plus sorti de lp et s’était attelé avec succès à remixer des tracks de Modeselktor, Moby ou encore Michel Cleis, enchaînant les dates dans le monde entier, il s’est fait reconnaître comme un artiste de premier plan dans le monde de la techno.

PAUL KALKBRENNER-ICKEWIEDER-disponible au megastore

Le 13 juin est sorti «Living On The Edge Of Time», le dernier album de Yuksek, nouveau symbole de la scène électro/pop française. Après l’énorme succès de «Away from the sea» en 2009, Pierre-Alexandre Busson de son vrai nom marque son retour avec ce deuxième album armé de 11 morceaux qui va vous faire chanter et danser dans votre salon. Une ambiance moins dancefloor que le premier mais qui reste tout aussi bien composé et surtout relativement accessible au public. Les Ados adorent. Les plus vieux vont adorer.. YUKSEK - EDGE OF TIME - disponible au megastore

ON AIME AUSSI MUSIC - WEB EP BOYS NOIZE VS SCISSORS SISTER Boys Noize (Aka Alexander Ridha) ainsi que son label du même nom font beaucoup parler d’eux actuellement. Que ce soit avec leur compilation Miami Noize 2, le dernier EP de Djedjotronic ou l’Ep Antigalactic de Mixhell… Aujourd’hui, nous vous en parlons car “Scissor Sisters VS Boys Noize mixtape” vient d’être posté. http://niteversions.com/audio/mixes/scissor-sisters-vs-boys-noize-mixtape/

CINEMA LA PLANÈTE DES SINGES : LES ORIGINES Dans un laboratoire, des scientifiques expérimentent un traitement sur des singes pour vaincre la maladie d’Alzheimer. Mais leurs essais ont des effets secondaires inattendus: ils découvrent que la substance utilisée permet d’augmenter radicalement l’activité cérébrale de leurs sujets. César est alors le premier jeune chimpanzé faisant preuve d’une intelligence remarquable. Mais trahi par les humains qui l’entourent et en qui il avait confiance, il va mener le soulèvement de toute son espèce contre l’Homme dans un combat spectaculaire. Sortie officielle le 10 août - Prochainement au Cinécity.

LIVRE - BEST SELLER A TOUCH OF CODE - WEB/3D/ANIMATION Les créateurs d’aujourd’hui créent des atmosphères fascinantes et des expériences interactives en fusionnant le concret et l’outil informatique avec l’architecture et le design. A Touch of Code Interactive Installations and Experiences est une sélection de ces travaux innovateurs réalisés où les royaumes virtuels rencontrent le monde réel. Panorama international de projets interdisciplinaires à l’intersection du laboratoire, du salon commercial et de l’espace urbain, vous serez conquis par ces idées folles qui sont pourtant déjà appliquées…

P 46


Moments littéraires La maladie.

La maladie. À la fin du mois de septembre, nous sommes tombés malades. Les premiers jours, nous ne nous étions aperçus de rien ; aucun de nous deux n’avait pensé à consulter ; nous avons laissé passer le temps en espérant voir finir un simple état grippal. Assurément, nous savions déjà de quoi il s’agissait  : fièvre, douleurs, cernes sous les yeux, angoisse et perte de motivation… Comme dans la plupart des cas, la maladie s’installa par voie respiratoire et les premiers symptômes se firent ressentir aux niveaux des systèmes nerveux et hormonal. Une forme pernicieuse de la maladie, beaucoup plus rare, commence par le foie et donne de la peine à être diagnostiquée. Certains médecins passent à côté à plusieurs reprises avant de la déceler. Mais notre approche était tout à fait classique. Une vingtaine de jours après les premiers signes de l’infection, nous finîmes par accepter. Le choc nous laissa prostrés dans la chambre deux jours pleins. L’horreur venait surtout du fait que nous connaissions le virus pour y avoir déjà eu affaire dans ma famille ; pire encore, mon épouse avait étudié la biologie à l’université. Dans le fond, l’état de surprise était ridicule et aberrant. D’ailleurs, ne l’est-il pas non plus au théâtre, au cinéma, dans les consultations des psychologues, sur le tabouret du pendu, lorsque nous ne notons rien d’autre que de l’étonnement face au sort, comme si rien n’était jamais compris que partiellement. Pourtant, nous voyons tout à fait les choses telles qu’elles sont, la maladie comme le reste ; on les voit, les accepte, les digère et les oublie dans un laps de temps si court, qu’il ne reste jamais rien d’autre que de la surprise au mieux, de la souffrance à coup sûr. La mémoire est encore une autre fissure par laquelle la maladie s’embarque.

Nos nuits s’agitèrent alors davantage. Le cancer avançait aussi dans cette ombre et, les yeux fermés, on se polluait à rêver de ceux qui seraient à leur tour les victimes du mal par notre faute. Nous passions un temps fou, insensé, à essayer de comprendre pourquoi des individus comme nous deux, tellement avertis, avions pu contracter la maladie. À cette période, nous avions l’occasion de nous mélanger physiquement beaucoup ; plus de travail, plus d’amis, plus rien que l’étonnement face au sort ; dans les interstices de théorisation du mal, nous restions ventre à ventre, silencieux, sans savoir que nous donnions ici la ponctuation de la maladie. Lorsque fatigués d’essayer de reprendre le contrôle de l’étrange question, nous tombions épuisés, côte à côte, il nous restait encore nos sens pour écrire l’éternel recommencement de ce que nous cherchions à contourner de n’importe quel moyen. Là encore, nous savions très bien notre erreur, mais par paresse et surtout par manque de mémoire, nous enfoncions un peu plus l’aiguille. Comme j’aurais aimé les églises, les mosquées ou n’importe quoi, en ce temps. D’où je suis aujourd’hui, je les regrette bien… Mon épouse tomba bien sûr enceinte. Ce qui nous surprit au delà de tout et qui signa définitivement l’installation de la maladie, fut la prise de conscience de l’enfant que nous allions machinalement mettre au monde : c’était lui la maladie ; la forme accomplie du germe. L’intersection entre la force de notre union et la complicité avec laquelle nous essayions de combattre nos souffrances avait fait cet enfant ; et nous avions honte d’avoir été aussi naïfs. J’avais alors eu l’idée de partir subitement de chez moi. C’était une solution qui, au premier abord, ne présentait pas d’efficacité pour lutter contre la maladie, mais qui m’apparaissait comme la seule chose à faire. Lorsque j’y pensais plus posément, je me voyais seul dans le grand espace vide, caché comme un pestiféré. Et à quoi bon, me disais-je ? Puis il y a tellement de contaminés autour de moi que le fait de partir ne changerait rien à l’évolution. Et pire encore, seul dans le désert, de quoi allais-je mourir sinon du mal ?


On n’échappe pas de ce programme. Il me semble malgré tout que j’ai marché quelques fois seul, le soir en sortant du travail lorsque je travaillais encore. J’avais déjà peine à retrouver mes esprits. Rien ne perçait plus, ni la musique, ni le plaisir de manger ou de jouir en général. Hors de moi je disais aussi les paroles des autres ; mais quels autres ? Puis il y a eu ce rêve étrange qui marqua un tournant de la maladie. Quelques mois avant ma disparition et celle de ma femme, allongé sur le sofa du salon, poursuivant mes recherches tard dans la nuit, je m’assoupissais seul sur mon livre et l’inconfort du lieu ne me donnait le droit qu’à une somnolence propice à l’onirisme. J’étais alors dans la cours du lycée ou du collège de la ville de mon enfance  ; peut-être pas exactement après tout, mais au moins une cour que ma mémoire s’était appropriée en tant que telle. Je voyais, comme tous les jours, les brutes qui étaient alors mes amis et dont le destin était de finir enfermés. Nous parlions d’ailleurs de prison quand le vent de panique se leva dans la plaine. Des bactéries environnantes commencèrent à s’agiter et s’entrechoquer en attendant un événement dont ils ignoraient tout. Je cherchais à m’enfuir quand mes amis les brutes s’organisaient instinctivement pour la guerre. Courant jusqu’à la porte en bois au fond du couloir pour sortir du bâtiment, je fus stoppé à quelques mètres de celle-ci par l’arrivée à cette porte d’une procession mortuaire. Je ne distinguais pas bien encore quand précipitamment, je me refugiais en tournant à gauche dans un petit couloir qui menait apparemment à ce qui devait être des toilettes ou des vestiaires. Comme le couloir était droit et que je m’arrêtais pour me retourner en son milieu, d’où je pus assister au passage de la lente procession  ; je vis distinctement de quoi il s’agissait. C’était un petit cercueil d’un mettre cinquante en bois blanc orné de six poignées une devant et derrière, les quatre autres réparties sur les côtés dont chacune était occupée par un aspirant à la fonction religieuse, en toge blanche peinte d’une énorme croix bleue centrée sur le plexus solaire. Je remarquais trois choses en même temps : la procession s’était arrêtée dans la lumière devant moi, une poignée du cercueil qui était libre semblait m’être destinée car j’étais maintenant vêtu de la même manière que les porteurs. J’avançais vers eux anormalement rassuré et m’apercevais que l’étrange équipée était accompagnée par les même bactéries, paniquées juste auparavant dans la cour, qui soudainement s’étaient calmées à l’extrême  ; je ressentais même un certain abrutissement de cette assemblée de nouveaux fidèles. Resserrés autour de moi, doublant mes yeux, mes mouvements et mon désir de voir le mort. Je penchais donc mes mille regards par-dessus le coffret en bois et vis sous une plaque de verre laissant paraître le défunt en plan américain, un ange de huit ans, blanc comme un cri, stigmatisé aux bras et au visage. Ses cheveux châtains gras, sa bouche bée et ses yeux fermés par ce qui semblait être le trépas dans d’atroces souffrances offraient au mille moi-même une vision de l’horreur, figée dans un corps crédule et naïf. Pour sûr, je savais bien ce qui avait tué cet enfant.

Nous mîmes au monde le bébé, vingt deux mois après le début de l’infection. Rapidement, il fallut assumer le crime que nous avions commis avec cet enfant malade, quasi mort-né. Nous étions déjà sur les dernier mois de nos vies respectives. Il ne nous restait plus qu’à mourir. Pour ma part, j’ai agonisé seul à demi-fou. Je suis resté enfermé des semaines durant dans mon appartement. Il me semblait voir le temps se distordre au fil d’une même journée. L’espace aussi devenait infiniment grand ; insupportable de grandeur. Les nuits moites et obsédantes passées en un éclair que l’alcool arrosé d’une pluie brumeuse. À la tombée du jour, je laissais vautré mon corps dans le sofa, m’abandonnant aux activités les plus passives, jusqu’aux alentours de vingt trois heures où je redoublais l’ivresse. Là, je déambulais, laissant parfois couler des bains que je ne prenais pas; griffonnant frénétiquement des feuillets sur deux lignes au plus, je les laissait s’entasser sur mon bureau sali par la nourriture séchée, les cigarettes écrasées et les verres à moitié vides. A l’aube, il y avait ma carcasse sur le lit collant, négligeant mon traitement dont le caractère palliatif insensé finissait d’agresser mon cœur épuisé. Ici je dormais d’un sommeil aussi malade que moi. Au réveil, je constatais à mon grand désespoir que l’endormissement n’avait fait qu’enfler la danse de ma raison. Je n’étais plus dans la même pièce ; les bouteilles, à peine entamées la veille, avaient été bues, des objets déplacés, renversés, défenestrés… Je finis par tout prendre avec calme en attendant la fin et passais le reste de mon énergie à canaliser ma mémoire sur ma vie à venir. J’espérais me souvenir de tout cela et dans les vagues restes philosophiques qui avaient percés jusqu’ici, je voulais réussir à transmettre le remède à tout cela. Nous sommes morts dans d’indicibles souffrances pour les trois ans du bébé. J’étais maigre et livide, gras de peau et presque chauve ; mon cœur pompait un sang épais et piquant. J’ai fini ma dernière semaine dans le silence complet, couché sur le ventre ; seul. Il me restait juste la force de pleurer ma femme et mon petit. Je dis que nous sommes morts, mais je ne sais pas bien tout compte fait. Je jurerais avoir compris ça, mais rien n’est moins sûr quant à la disparition de ma femme. Dans les délires fiévreux des dernières heures j’ai cru entendre parler d’elle. Je ne sais plus. Nous ne fumes pas réunis dans la mort et j’ere maintenant seul dans l’idée que je conserve de moi ; dans les résidus post mortem de la maladie. Alexis Pastor alexispstr@gmail.com

P 49


DANGER

video

jeux u d e t s i l a peci

Les

NOUVEAU

Venez tous les samedis aprés-midi vous échauffez et défiez les meilleurs joueurs de Calédonnie sur différents jeux tel que : super street fighter 4 AE Fifa mortal kombat 9 PES

eo

uxvid e j u d e t s iali

DANGER

Lespec

NOUVEAU La guerre est terminée. Comme beaucoup de soldats, Cole Phelps a décidé de continuer à servir son pays. Il est désormais enquêteur et son regard de fouine laisse entrevoir une certaine capacité de recherche et d’analyse d’indices, comme si le monsieur était naturellement discret et suspicieux. Mais ses yeux font passer d’autres émotions. Une certaine tristesse émane d’eux. Phelps n’est pas en paix avec lui-même. Pas plus qu’avec ses différents supérieurs qui, non contents de briguer des postes à responsabilités, ont davantage le souci de soigner leur image auprès des politiques que de prôner une justice irréprochable. Mais Phelps doit composer avec et sa mission est de remplir les prisons de ce Los Angeles des années 40, pourri par la drogue, l’alcool, la corruption, peu importe si certains raccourcis sont faits et les mauvais coupables inculpés. D’abord, Phelps va travailler à la circulation. Un poste peu enviable mais à L.A., le moindre accident peut cacher une sombre histoire de jalousie, d’adultère ou une vengeance, tout simplement. Puis, notre héros va rapidement gagner ses galons de détective et d’inspecteur pour petit à petit, se voir confier le genre d’affaires dont la presse adore parler dans ses gros titres...

DANGER

ideo

Lesp

jeuxv u d e t s i l ecia

Multima vous rachète les jeux en espèces et possède un stock énorme d’occasion pour vous faire bénéficier des dernières tueries au moindre prix.

12 RUE DU DR LE SCOUR Tél : 24.97.92 -QUARTIER LATIN


Hi-Tech


FUTURE HI-TECH

EYESTOP : L’ARRÊT DE BUS HIGH-TECH Une équipe du fameux MIT travaille sur un projet d’abribus futuriste ou plutôt sur ce que devrait être l’abribus (ou l’arrêt de bus) de demain. Cela tient en 4 mots : adaptable, sensible, réactif et interactif. Au programme on retrouve donc du tactile, de l’encre électronique, des cartes interactives, du monitoring en temps réel (trafic, pollution, température…), la possibilité d’interagir avec l’abri depuis son mobile, de surfer sur Internet, d’être informé par la compagnie de transport,... Bref, l’abribus doit permettre de s’approprier (ou se réapproprier) l’espace urbain.

SOUND HI-TECH

NOUNOURS QUI CRACHE DU SON L’originalité et l’anti-conformisme font partie de votre philosophie de vie, et pas question pour vous d’être ou de faire comme les autres ! Justement, Techno-Feel Multimédia a pensé à vous et vous propose désormais de troquer vos vieilles enceintes d’ordinateur bien trop classiques à votre goût pour une solution ultra-originale et amusante : des hauts-parleurs stéréo déguisés en Peluches ! A peine branchées, déjà adoptées par toute la famille ! Info : www.techno-feel.fr - 766 788


HI-TECH INUTILE

LA WATCHPHONE LA PLUS FINE DU MONDE Samsung remet les pendules à l’heure ! Le constructeur annonce la sortie prochaine de la Samsung S9110, la Watch phone la plus fine du monde ! LG Electronics n’a qu’à bien se tenir ! Alors que la « montre-téléphone » LG GD910 devrait sortir chez Orange bientôt, Samsung Electronics a annoncé la sortie prochaine de la Samsung S9110, annoncée avec seulement 12 mm d’épaisseur (11,98mm). La montre Samsung S9110, dans un design plutôt chic, dispose d’un écran de 1,76 pouces et devrait bénéficier de la connectivité Bluetooth ainsi que de la reconnaissance vocale. Véritable objet High Tech, ce joli bijou de Samsung incorporera également la gestion de messagerie mail et SMS, ainsi qu’un lecteur de musique.

FASHION GEEK

MONTRE TÉLÉCOMMANDE INFRAROUGE Qui n’a jamais rêvé de pouvoir avoir au poignet la montre de James Bond, ne se contentant pas d’afficher l’heure exacte via son cadran numérique, mais disposant également d’une calculatrice intégrée et surtout, d’une fonction de télécommande infrarouge ? Ainsi, à vous la possibilité de piloter téléviseurs et lecteurs DVD, de changer les chaînes TV et modifier le volume sonore d’une simple pression sur votre poignet ! www.electrofeel.com Info : www.techno-feel.fr - 766 788

PERFECT GEEK

JOUEZ VOS MP3 ET DE CD. Vous voulez profiter de vos CD audio en déplacement mais vous avez également une énorme collection MP3 à la maison que vous souhaitez emporter avec vous. La solution idéale? DMP, un lecteur de musique portable qui supporte les fichiers de CD et MP3. Utilisez le lecteur MP3 comme vous le feriez normalement, accrochez-le autour de votre cou, clipsez-le sur votre jean ou placez-le simplement dans votre poche. Envie d’écouter un disque ? Ouvrez les deux côtés, insérez votre CD préféré et vous avez même un lecteur Compact Disc mon ami.

P 59


HOROSCOPE

BÉLIER 21/03 au 20/04 Vous aurez intérêt à briser le carcan de la routine afin d’éviter l’ennui. Celui-ci est un ennemi redoutable, car «rien n’est si insupportable à l’homme que l’ennui» (Pascal). Les bons aspects de Mercure vous donneront ces jours-ci des idées tellement géniales qu’il serait dommage de ne pas les mettre à exécution pour varier le cours des choses à votre avantage. Ne restez pas les bras croisés !

TAUREAU 21/04 au 20/05 La Lune et Mercure ne vous feront pas de cadeaux ce mois-ci et il est fort probable qu’une vérité éclatera. Soyez courageux(se) et si vous souhaitez réellement poursuivre la relation, dites toute la vérité. Cela vaut mieux pour tout le monde et vous en sortirez grandi(e) et heureux(se).

GÉMEAUX 21/05 au 20/06 Il ou elle est devant vous depuis plusieurs semaines ou mois peut-être. Vous le savez, votre attirance est réciproque. Pourquoi attendre encore ? Allez vers cette personne et proposez-lui de faire connaissance. Vous serez irrésistible aujourd’hui alors foncez.

CANCER 21/06 au 21/07 La position des astres est idéale pour vous sur un plan personnel. N’hésitez pas à annoncer vos sentiments et à vous mettre en valeur. Tout vous réussira et la vie sera belle, surtout en soirée !

SIGNE DU MOIS LION 22/07 au 21/08 Vous vous sentez etouffé(e), vous n’avez plus confiance, vos sentiments sont confus et d’autres partenaires potentiels attirent votre attention. Faites un break, prenez une pause ! Tirez les choses au clair, il est temps. La situation ne peut plus continuer de la sorte.

VIERGE 22/08 au 22/09 Saturne annonce quelques perturbations légères et sans gravité pour vous ce mois-ci. Surtout, restez calme et ne vous stressez pas. Tout devrait rentrer dans l’ordre rapidement.

Valériane Demajour.

BALANCE 23/09 au 22/10 Le sexe, le câlin, la réconciliation sur l’oreiller, autant de situations de partage amoureux qui font défaut à votre vie amoureuse. Ne baissez pas les bras et tentez un coup de poker. Placez votre partenaire dans des dispositions favorables et surprenez-le.

SCORPION 23/10 au 22/11 Au bureau, un dossier que vous aviez mis en attente devra être réglé rapidement.Si vous ne le faites pas au plus vite, une autre personne pourrait vous doubler. Alors agissez de suite.

SAGITTAIRE 23/11 au 20/12 Une nouvelle fois, Vénus vous taquine et va vous donner envie de changer votre comportement amoureux pour la journée. Lâchez-vous un peu et prenez du bon temps avec un(e) inconnu(e).

CAPRICORNE 21/12 au 20/01 Prenez soin de vous. Cela fait trop longtemps que vous ne vous êtes pas accordé un moment de détente intense. Profitez d’ une journée pour vous faire masser le corps dans un cadre agréable et régénérant.

VERSEAU 21/01 au 19/02 Si dans votre relation sentimentale, un malaise s’installe alors profitez de la position idéale des astres pour votre signe et agissez. Certaines choses vous déplaisent mais faites un effort et utilisez votre imagination. L’ambiance pourrait s’améliorer.

POISSON 20/02 au 20/03 Isolez-vous dans une pièce sombre et calme. Installez-vous confortablement et passez-vous quelques morceaux de musique choisis pour vous détendre. Cette opération à faire le plus tôt possible dans la journée vous sera d’un grand bénéfice.

«NOUVEAU» RETROUVEZ L’HOROSCOPE NMA! TOUS LES MOIS... P 60


FUCKING

AGENDA TAHITI FENUA Jeudi 21 Juillet et Sam 23 Juillet Ambiance Tahitienne 22h - 4h ---------LA FIESTA Le vendredi 22 juillet Fuego Gitano 20h30 à 22h30 Le dimanche 24 Juillet Fuego Gitano 19h-20h ---------MV LOUNGE Le samedi 23 Juillet «ORIENTAL NIGHT FEVER» Start: 22h le Vendredi 29 Juillet «ZONEROGENE Zouk» Start 22h ---------THE CLUB Le Mercredi 27 Juillet et Jeudi 28 Juillet TRANSIT & La G.B.N.C présentent Matt Weir & Kerry Wallace. Start:19h-3h Le Samedi 06 Août Spank me i’m famous Feat DJ Johnny Gleeson

SOIRÉE/CLUBBIN’ THÉATRE/SPECTACLE CENTRE CULTUREL INSTITUTIONS

KUENDU BEACH Sam 30 Juillet DJ COLINZ FROM VANUATU (Reggae - Ragga) Pré vente 2500F Sur place à 3000F Start 20H

Théâtre De l’île Jeudi 28 Vend 29 Start 20h , Sam 30, Dim 31 Start 18h Eileen Shakespeare Théâtre du coeur au ventre Tout Public à partir de 14 ans Info http://www.theatredelile.nc

Vend 5 Août BIG ALI (USA) @ Kuendu beach Start:19h- 3h Tarif: 4000frs en prévente et 4500frs sur place!!! ----------

Jeudi 18 Vend 19 Start 20h Sam 20 Start 18h La ferme des concombres Théâtre inclassable Tout Public à partir de 11 ans http://www.theatredelile.nc ----------

LE MERIDIEN Sam 30 Juillet FUEGO GITANO Start: 18.45 h à 21.00 h Sam 06 Juillet Cabaret Prestige DIRTY MARTINI de New York Start: 21h

----------

LA MARE ô DIABLE Vend 05 Août TIWONY & LYRICSON en CONCERT Start: 19h-22h ---------LE BOHEME BAR SPECTACLE Jeudi 11 Août HDD @ Le Bohème Start 21h30 -23h

Retrouvez L’agenda complet sur www.sortir.nc ou sur noumeabynight.com

Théâtre de Poche Jeudi 4 au 14 Août Festival reflets du Cinéma Ibérique et Latino-Americain Pour la 1ère fois,Le Festival Reflets du Cinéma ibérique et Latino-Americain fait escale en Nouvelle-Calédonie.Au programme des films du 4 coins de la planète libère et LatinoAmericaine: Info sur le programme www. http://www.ville-noumea.nc CENTRE CULTUREL J.M. TJIBAOU Samedi 30 juillet MAGIC SYSTEM @ NOUMEA Start:20h Tarifs : 4500 F http://www.adck.nc



Numéro 13