Page 1

DOSSIER DE PRESSE


SOMMAIRE I) Présentation de la BAB's Galerie 1) La BAB’s Galerie............................................................................3 2) La BAB's Galerie en quelques chiffres .........................................4 3) L’espace.........................................................................................5 II) L’historique des expositions ...........................................................6 III) Les prestations 1) « Formule Expo ».........................................................................15 2) « Formule Ephémère » 3) « Formule Dévelop’Art » IV) On parle de la BAB's Galerie dans la presse !.........................16 V) Infos pratiques.................................................................................25


La BAB's Galerie, le projet d'une vie !

La BAB's Galerie est avant tout un rêve, celui de sa fondatrice, Elisabeth Ndala, de travailler avec des artistes et de les accompagner dans leur développement.

Après des études et un début de carrière dans les secteurs nucléaire et le marketing, à 30 ans, Elisabeth Ndala ressent le besoin de faire un bilan et de réinventer sa vie. Après une année de formation en conduite de projet culturel et une expérience en galerie, elle ouvre la BAB’s Galerie, à Bagnolet, fin 2012.

Elle se lance un premier défi : prouver qu'un art de qualité a toute sa place en banlieue. L’ouverture d’une galerie à Bagnolet est donc un pari qu’elle s’est lancé. Durant deux ans, elle propose à la BAB’s Galerie, des expositions, mettant en avant des artistes confirmés, mais également des talents émergents. Art contemporain, moderne et Street Art : la ligne artistique de la galerie est avant tout basée sur le questionnement et l’émotion que suscitent les œuvres exposées chez le public. Elisabeth Ndala aime présenter des œuvres fortes qui parlent de notre époque. L’accueil du public est aussi une composante importante de son activité, surtout lorsqu’il s’agit d’emmener l’art à des personnes non initiés.


En espace de 2 ans, Elisabeth Ndala a fait de la BAB’s Galerie un espace à son image. Une vingtaine d’exposition, un ancrage local, une forte couverture médiatique… plus tard, le pari est gagné.

C'est donc forte de son expérience Bagnoletaise à la tête de la BAB's Galerie et désireuse de développer plsu anecore son activité, qu'Elisabeth Ndala choisit de se lancer un nouveau défi en s'installant à Paris dans le 7e arrondissement. Elle ouvre son nouveau lieu d’exposition, le 10 avril 2015 désireuse de faire connaître les artistes notamment ceux rencontrés à Bagnolet, tel que Djalouz ou Milan. En effet, le changement de lieu ne signifie pas changement de ligne artistique : la BAB's Galerie conserve la recette de son succès en matière d'exposition, et continue de proposer des expositions novatrices et pertinentes, tels que « Art Business », « Influences Africaines », « En Corps »…car pour elle aussi « La forme c’est le fond qui remonte à la surface » - Victor Hugo


La BAB's Galerie en quelques Dates Août 2002 - Rencontre avec l'artiste Amdy By Fall sur l'île de Gorée : Naissance d’une vocation artistique et de l'envie d'Elisabeth Ndala, de travailler avec des artistes. 2010 - 3ème cycle à l'IESA en conduite de projets culturels, afin d'acquérir des compétences professionnelles dans le secteur artistique et culturel. 2011 - Stage de fin d’étude à la galerie la Goutte de Terre : Emergence pour Elisabeth Ndala, de l’envie d‘ouvrir sa propre galerie 16 novembre 2012 - Elle ouvre bientôt la BAB's Galerie, dans un local à Bagnolet : ces deux rêves sont devenus réalité. Elle inaugure sa galerie avec l'exposition « Des Femmes ». octobre 2014 - Après deux ans passés à Bagnolet, Elisabeth Ndala réalise qu'afin d'agrandir sa galerie, elle doit déménager sur Paris: après avoir réussi le pari que l'art avait toute sa place en banlieue. Il est temps de quitter Bagnolet et de se fixer de nouveaux challenges. 10 avril 2015 - La BAB's Galerie ouvre les portes de son nouvel espace d'exposition au 27, rue Casimir Perier dans le 7e arr. de Paris avec pour première exposition « Le Premier Homme était une Femme», un thème féminin, qui n'est pas sans rappeler la toute première exposition de la BAB's. Et si tout était une question de femme ? Les exposition « En Corps », «Musicônes » et « Street Girls Etc » suivront ... L'histoire de la BAB's Galerie est toujours en cours d'écriture et le plus beau reste à venir !


L'espace d'exposition

La BAB's Galerie est située au 27, rue Casimir Périer dans le 7e arrondissement de Paris. Sa vocation est de promouvoir des artistes contemporains, modernes et Street Art, qu'ils soient confirmés ou émergents.

L'espace d'exposition est réparti sur deux salles : le RDC (28m2) et le sous-sol (cave voutée)(26m2), aménagé de façon à accueillir des œuvres et les mettre en valeur au mieux.


Retour sur les expositions proposées par la BAB's Galerie

● Des Femmes, de novembre à décembre 2012 La BAB’s Galerie a ouvert ses portes en novembre 2012 avec une première exposition intitulée Des femmes, présentant deux visions de la gente féminine – sensuelle, lascive, mais aussi rebelle et fragile – celles de deux artistes : Midou313 et Lady JDay.

Lady JDay

Midou313


● Bagnolet s'expose !, du 18 /01 au 15/02 2013 Lors de cette deuxième exposition, la BAB's Galerie a souhaité donner la parole aux artistes bagnoletais. Bagnolet s’expose ! a été à l’image de la diversité de la ville, avec des artistes de styles résolument différents : photos, gravure, graphismes, vidéos, aquarelles, sculptures. La BAB’s galerie A reçu les artistes suivants : Gabriel Bouye, Susan Haugh, Joël Hérisson, César Jordan, Kongo, Hilton Mcconnico, Richard Morgan, Gilbert Petit, Alain smilo, Sun Sun Yip.

Hilton Mc Connico

Sun Sun Yip

Bagnolet s’expose


● Sub-borne Old Action, du 1 au 16/03 2013 er

Pirate Subborne Old Action avait pour objectif de montrer l’art urbain au travers des univers de quatre artistes très différents installés depuis plusieurs dizaines d’années dans le mouvement Street Art. Ainsi, ont pu être observées: -les œuvres d’Epsylon Point, un des précurseurs de l’art urbain en France ; -la démarche de «squatting» de Jean Starck «Starckone», artiste visuel post-moderne ; -les créations surréalistes et érotiques de Gino, inspirées par son quotidien parisien ; -les œuvres du pochoiriste Spray YARPS, qui évolue notamment dans les rues de la capitale.

Jean starck

Epsylon Point


● Influences Africaines, du 2/05 au 1/06 2013 L'exposition pluridisciplinaire Influences Africaines présentait le travail d'artistes affirmant une inspiration africaine dans leur processus de création, quelles que soient leurs origines.

Lors de cet évènement, le public avait eut l'occasion d'observer le travail photographique de Steven Lebras, la qualité de dessinateur de Tarek, les gravures de Flore Brondeau, les peintures de Gino, Dimbeng, Kouka et celles de Montalvan qui avait également exposé des sculputures. Et afin de parfaire l'idée d'une Afrique belle est bien vivante qui inspire. La BAB's Galerie a eut la chance d'accueillir deux performances: l'une de Désiré Amani (le 2 Mai) et l'autre de Ernesto Novo (le 4 Mai).


● Art Business, du 18/10 au 9/11 2013 Pour sa 7ème exposition, la BAB's Galerie invitait les artistes à s'exprimer sur le lien complexe entre l'Art et l'Argent avec pour fil rouge, le billet de banque.

Ce questionnement, qui prend sa place au sein même de l'actualité, a inspiré beaucoup d'artistes qui ont répondu présent à l'appel de la BAB's. Le public adonc eut l'occasion d'observer les créations de: Basto73, Lorenzo Boldy, Djalouz, Djihem, Solveen, Dromson, Marlène Ehrhard, Jazzu, Jinks Kunst, Krash2, Nathalie Lebellec, Céline Lebovitch, Cédric Mnich, David Mongo, Sophie Monjaret, Ted Nomad, Kouka Ntadi, Ariane Pasco, Didier Perthuison, Pioc PCC, Patrick Somprou, Jean Starck et Tekkamaki.


● Introspection, du 31/01 au 28/02 2014 Pour commencer l'année en beauté, rien de mieux qu'une exposition Street Art. Après 10 ans dans le milieu de l'art urbain et des friches industrielles, l'artiste Djalouz présentait enfin une exposition solo sur le thème de l'introspection. « Comment faire entrer dans les murs son expression artistique, alors qu'elle ne demande qu'à sortir du cadre ? » Lors de cet évènement, l'artiste nous avait fait redécouvrir son univers à travers de nouveaux supports, où les formes qu'il créait se trouvait en fusion avec leur environnement.


● Vie, du 22/04 au 6/06 2014 C'est à travers les oeuvres textiles de l'artiste marocain Hassan Mimouni que "Vie", son exposition solo, fut montée à la BAB's Galerie: l'artiste évoquait en nous la vision de la Mort pour nous rappeler la beauté de la Vie. "Tout semble dans l’ordre des choses : le blanc ou le noir, l’or ou l’argent. Chez Hassan Mimouni, cependant, cet ordre des choses invite le profane à plus de rétrospective au regard de toute l’œuvre. L’artiste tisserand inverse cet ordre et ces choses, il les malaxe, les triture, les ennoblit dans l’or et l’argent, les vêt de blancheur angélique pour les faire ensuite se rencontrer avec les ténèbres comme chez Janus, côté sombre/côté pur. Pourtant, il s’en dégage un monde où la sérénité adoucit ce qui pourrait paraître torturé." - Fadéla Chaim-Allami – journaliste


● Consomme comme les blancs, du 17/06 au 12/07 2014 Au travers de cette exposition, l'artiste Milan, nous a fait découvrir son univers dans lequel les excès de l'Homme sont figés sur la toile, et où l'idée d'une "surconsommation" prend tout son sens.


Humain du 14/10 au 07/11/2014 "Les valises d’Antoine Josse sont pleines d’images et de bruits, d’envies de voler, de décrocher la lune, d’être trapéziste, homme canon .... Dans ses sculptures, comme dans ses peintures, tout semble aérien : le matériau est léger, la poésie et l’envie d’envol sont à chaque coin de tableau, d’objet. Depuis presque 20 ans, Antoine Josse expose aux quatre coins du monde, de sa Bretagne natale à sa Normandie d’adoption en passant par Paris, la Suisse, le Chili, le Luxembourg ou encore les USA


En route pour le 7ème arrondissement

● Le Premier Homme était une Femme, du 10 au 24 avril 2015, inauguration du nouvel espace d'exposition dans le 7 arr. e


L'exposition réunissait le travail de deux artistes : Dimbeng et Valentin Caro. C'était donc deux sensibilités, deux regards qui étaient mis en parallèle autour d'un seul et même sujet : la Femme charnelle, belle et puissante. L'un traita ce sujet avec vivacité et couleurs, l'autre avec l'ombre et le fantastique. A travers leurs oeuvres, Dimbeng et Valentin Caro ont magnifiés les corps et âmes afin de nous ramener aux origines, où "Le Premier Homme était une Femme".


â—? En corps, du 12 au 30 mai 2015


Cette exposition de la BAB's Galerie était une invation au voyage à travers le corps. Cet évènement pluridisciplinaire avait pour but de rendre hommage aux corps sujets, objets, ou créateurs de désirs. Ont été présentées peintures, sculptures, photographies et même danses afin d'explorer toutes possibilités de réprésentations et d'éveiller au mieux la sensibilité du spectateur face à sa propre constitution ou à ses propres désirs. Lors de cet évènement la BAB's Galerie a eut le plaisir d'accueillir Franck Benoualid, JC Cronel, César Jordan, Move and Art, et Stéphane Thévenon et a reçu pour invité spécial l'artiste Milan.


MusIc么nes du 9 au 20 juin


La BAB's Galerie nous a invité à découvrir son exposition, MusIcônes. Avec leurs pochoirs, Gino et 22 réinterprètent les Icônes du Musical, pour une collaboration détonante! L'exposition a regroupé les portraits d'icônes du jazz, de la Pop, ...de la musique. En nous plongeant avec talent et audace, dans l'univers des deux artistes pochoiristes qui ont mis leur savoir-faire, bombes et cutters au service de légendes d'hier et d'aujourd'hui. L’ouïe n’a pas été en reste, puisque MusIcônes a été montée avec le concours d' Avenue Junot, le son haute couture, pour l'habillage sonore. Sur toile ou objet de récupération, MusIcônes est une expérience artistique qui a ravi nos sens!

Street Girls Etc Du 07 au 24 juillet 2015 Qui a dit que le street art était réservé aux hommes ? Des femmes street artistes s’exposent et s’imposent à la BAB’s Galerie lors de l’exposition STREET GIRLS ETC! Les femmes de cette mouvance sont le reflet d’un renouveau, d’une riche et intense créativité artistique. Dans des styles différents, elles entrecroisent leurs oeuvres jouant avec les limites de la pop culture. Sans barrières, ces artistes osent, interpellent et parfois provoquent. Elles ne nous laisseront pas indifférent, c’est une certitude. L’exposition n’exclue pas pour autant l’homme qui durant l’exposition met en valeur la femme à travers une de ses armes : l’escarpin ! BauBô Monika Nowak Stoul Mose Séverine Metraz Leidylei Mood of Jetlag STREET GIRLS ETC : le street art au féminin !


Les prestations La BAB’s galerie est un lieu d'exposition au service des artistes et des créateurs. Elle se veut génératrice d’opportunités: elle leur permet de réaliser une première exposition dans un contexte professionnel, afin de tester leurs créations auprès d'un public (amateur ou spécialiste) et d’élargir leur réseau. L’art et la création sont donc au centre de cette structure. La Bab’s galerie propose 3 formules: Expo, Ephémère et Develop’art. « Formule Expo » Dans le but d'encourager les artistes et créateurs auxquels elle croit particulièrement, la BAB's Galerie leur permettra de faire connaitre leur travail de façon professionelle grâce à l'organisation d'une exposition au sein de la galerie, pour une durée de 1 à 3 semaines. Les expositions peuvent être individuelles ou collectives, thématiques ou non. Une prestation de communication accompagne la présence de l’artiste ou du créateur durant l’exposition. Dans ce cadre, la BAB’s galerie se rémunère sur les ventes réalisées. « Formule Ephémère » Cette formule permet à des artistes amateurs ou professionnels de présenter leur travail, sur une courte durée (minimum 2 jours), à la Bab’s Galerie.


Dans ce cadre, la galerie se voit dans la possibilité d'accueillir: - Des boutiques éphémères de créateurs - Des expositions artistiques - Des projections cinématographiques - Des représentations théâtrales et musicales Cette liste n'étant pas exhaustive, La BAB’s Galerie est ouverte à l’étude de toute proposition d’événements artistiques et culturels que l’on pourrait lui soumettre. « Formule Develop’art » La BAB’s galerie propose un accompagnement et une aide au développement artistique principalement destinés aux «jeunes talents ». Dans le cadre de cette formule, la Bab’s Galerie participera au montage de leur projet, à sa diffusion, à la mise en place d’un plan de communication et à la recherche de financements.


On parle de la BAB's Galerie dans la presse ● INTERVIEWS

Radios

France Inter - Un temps de Pauchon, le 10/12/2013. « La BAB's Galerie, le nouvel espace d'exposition artistique à Bagnolet, face à l'église rue Sadi Carnot, c'est presque un rêve devenu réalité. Celui d'Elisabeth Ndala, une jeune femme de 34 ans aux yeux qui pétillent et au sourire contagieux. [...] c’est avant tout son pari parce qu’elle est convaincue qu'une galerie a tout à fait sa place en banlieue et que la banlieue a toute sa place dans le monde de l’art et de la création. »

Radio Libertaire ArtRacaille, 18/12/2012


Télévision

Télésud - La Culture est dans la rue, 31/05/2015 http://www.telesud.com/le-replay/lecture/?replay_program=382 HYPERLINK "http://www.telesud.com/lereplay/lecture/?replay_program=382&replay_id=x2skuht" HYPERLINK "http://www.telesud.com/le-replay/lecture/?replay_program=382 HYPERLINK "http://www.telesud.com/lereplay/lecture/?replay_program=382&replay_id=x2skuht"& HYPERLINK "http://www.telesud.com/lereplay/lecture/?replay_program=382&replay_id=x2skuht"replay_id=x2skuht " HYPERLINK "http://www.telesud.com/lereplay/lecture/?replay_program=382&replay_id=x2skuht"& HYPERLINK "http://www.telesud.com/lereplay/lecture/?replay_program=382&replay_id=x2skuht" HYPERLINK "http://www.telesud.com/le-replay/lecture/?replay_program=382 HYPERLINK "http://www.telesud.com/lereplay/lecture/?replay_program=382&replay_id=x2skuht"& HYPERLINK "http://www.telesud.com/lereplay/lecture/?replay_program=382&replay_id=x2skuht"replay_id=x2skuht " HYPERLINK "http://www.telesud.com/lereplay/lecture/?replay_program=382&replay_id=x2skuht"replay_id=x2skuht


Magazine en ligne

OcĂŠana Magazine, 7/06/2014

https://www.youtube.com/watch?v=3-Lic6CNSRY


Sites internet

IESA, la grande école des métiers de la culture http://www.iesa.fr/vie-etudiante/web-tv/entretien-elisabeth-ndala

● ARTICLES Presse


L'Officiel Galeries & MusĂŠes - mai 2015

Sur l'exposition En Corps, du 12/05 au 30/05/2015


Amina - Avril 2015 Sur l'exposition En Corps, du 12/05 au 30/05/2015


L'Expansion, n掳796, juillet-ao没t 2014


TĂŠlĂŠrama.fr, site internet, mai 2014

Le Parisien 93, 14/01/2013


La galerie est également répertoriée dans les galeries d'art actuelles dans les Artension éditions 2012 et 2014.

Blog QuandLM.wordpress - 11 avril 2015


Sur l'exposition Le Premier Homme était une Femme, du 12/05 au 30/05/2015

Informations pratique

Pour venir à la galerie La galerie est situé au 27, rue Casimir Perier dans le 7e arr. de Paris. Métro : Solférino (L12) ou Varenne (L13) Horaires Mardi : 11h30 - 19h Jeudi : 11h30 - 19h Vendredi : 11h30 - 19h Samedi : 11h - 15h30 Et en dehors de ses horaires, sur RDV. Contact Elisabeth NDALA Directrice BAB's Galerie 27 rue Casimir Perier 75007 Paris (métro Varenne ou Solferino) 0652585742 babsgalerie@gmail.com www.facebook.com/babsgalerie babsgalerie.fr

Dossier presse bab's galerie  

Elisabeth NDALA Directrice BAB's Galerie 27 rue Casimir Perier 75007 Paris (métro Varenne ou Solferino) 0652585742 babsgalerie@gmail.com ww...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you