Ötzi Peak 3251m @The Good Life 2 N° 51 - Dec. 21/Jan. 22

Page 1

# 6 4 * / & 4 4 - * ' & 4 5 : - & * / " ) : # 3 * % 80 3 - %

SPÉCIAL MONTAGNE Skier

100 PAGES À 360° POUR TOUT COMPRENDRE DE CE QU’IL SE PASSE DANS LE MONDE ET LE BUSINESS DE LA MONTAGNE

DOSSIER FÊTES

Sciare

Cadeaux de Noël, champagnes et spiritueux

To ski

Skiing is beautiful

ξβ⑲Ί

Esquiar Att åka skidor થ�

Å gå på ski झ�� ��

Skifahren DZǧ�ǧ�ȃ�Ȇ Ǵǧ DzȂǭǧǼ

At stå på ski Je dzic na nartach

Still extremely addictive

BUSINESS | CULTURE | DESIGN | ARCHITECTURE | FASHION | TRIPS | LIFESTYLE | N o 51 DÉC. 2021̭/̭JANV. 2022 | 5,90̭

|

thegoodlife.fr


THE GOOD MOUNTAIN ȀȀ

L’architecture chausse les skis � �� ������� ��� ���� ������� ��� ������ �ǯ����������� ������ǯ�� �ǯ���� �� ����������ǡ �� ��������ǡ ��� �� ���������ǡ �� �±�°�� ²��� �� ������� �� ���� ���������°������ ������� ���� �������� �ǯ����������Ǥ ���� ��������� �� ������ǡ ���� �������� ����� ���� ��� ����±������ ���������� �� ����� ��� �°����Ǥ ������� �ǯ��� ���������� ϐ������� ���� �� ��������ǡ ��� ����������� ������������� ���������� ��� �������ǡ � ������� ��� ������� �����������Ǥ

1

ęĊĝęĊ ǣ Maryse Quinton Les lieux ont largement contribué à développer l’activité touristique du village de Vals et ont, notamment, inspiré Lucas Harari qui en a fait une bande dessinée, L’Aimant, publiée par Sarbacane, en 2017.

Zaha Hadid MESSNER MOUNTAIN MUSEUM CORONES ( 3) Zaha Hadid a forgé sa célébrité en imaginant des formes audacieuses et futuristes qu’elle a déployées à travers la planète, avec des bâtiments qui ne laissent jamais indifférent. Perché à 2š275ǡm d’altitude, le Messner Mountain Museum, sur le Plan de Corones, au sommet des Dolomites, en Italie, n’échappe pas à la règle. Prix Pritzker 2004, l’architecte irako-britannique a convoqué le béton, son matériau de prédilection, pour concevoir ce bâtiment qui fait corps avec la montagne. Une architecture certes impressionnante, mais

3 118 � �� ��� ���

2

qui ne cherche pas à dompter la nature, préférant, au contraire, s’effacer avec déférence pour lui laisser le premier rôle. Le MMM Corones fait partie des six musées fondés par Reinhold Messner, 77 ans, le premier homme à avoir escaladé l’Everest sans oxygène. Le lieu rend hommage à l’histoire de l’alpinisme traditionnel et offre une plate-forme d’observation exceptionnelle sur le Sud-Tyrol.

Hervé Dessimoz REFUGE DU GOÛTER (4) Très engagé en faveur du développement durable,

4

Hervé Dessimoz (Groupe H) a transposé ses convictions en altitude, à 3š835 m précisément, où il a conçu le refuge du Goûter, en Haute-Savoie. C’est la dernière halte de la voie classique –ǡla plus empruntéeǡ– qui mène au sommet du mont Blanc. Le bâtiment fut un triple défi architectural, technique et écologique. Surplombant le vide, sa forme ovoïde n’est pas une fantaisie de l’architecte suisse. Elle permet de s’adapter au mieux à cet environnement naturel très exposé, où les vents peuvent atteindre 300ǡkm/h et où la température est toujours inférieure à 0ǡ°C. Sur 4ǡniveaux, il se compose d’une structure en bois issu des Alpes françaises, entièrement habillée d’Inox. La part belle est faite aux énergies renouvelables (solaire, photovoltaïque et biomasse), doublées de technologies innovantes, dans une quête de la meilleure autonomie possible. Le refuge du Goûter offre une capacité d’accueil de 120ǡplaces et les commodités nécessaires pour une étape salutaire, avant d’achever l’ascension du plus célèbre des sommets européens.

PHOTOS : JEREMY MASON MCGRAW – INEXHIBIT.COM – HERVÉ DESSIMOZ

Peter Zumthor THERMES DE VALS (1 et 2) C’est un véritable lieu de pèlerinage pour les architectes du monde entier. En 1996, Peter Zumthor achève les Thermes de Vals dans son canton natal des Grisons, en Suisse. Un bâtiment, considéré comme son plus grand chef-d’œuvre, qui façonnera la renommée internationale de cet architecte, récompensé d’un prix Pritzker en 2009. Si ce complexe hôtelier et thermal est devenu mythique, c’est parce qu’il conjugue une implantation et une architecture exceptionnelles, doublées d’une atmosphère unique. Encastré dans la topographie, l’ensemble est entièrement vêtu de gneiss, roche métamorphique locale à la texture très rugueuse que l’on retrouve également à l’intérieur. Pousser les portes des Thermes de Vals, c’est s’offrir une expérience incomparable, hors du temps, mais aussi une véritable leçon d’architecture.


THE GOOD MOUNTAIN ȀȀ

Johann Obermoser ICE Q RESTAURANT (6) Dîner à plus de 3š000ǡm d’altitude, c’est ce que propose le restaurant IceǡQ conçu par Johann Obermoser. Exit les établissements d’altitude à la décoration désuète, place au design, même au sommet de la montagne, à Sölden, dans la vallée de l’Ötztal, dans le Tyrol autrichien. À la clé, un panorama à 360 degrés, qui promet une expérience gastronomique unique. Accessible par la télécabine

5

6

Gaislachkoglbahn, l’IceǡQ prend place dans un bâtiment contemporain alliant une structure en acier et une enveloppe de verre reflétant le paysage environnant. Ce ne sont pas moins de 900ǡm≤ de façades transparentes qui installent les clients dans un rapport intime à la montagne. Pour s’adapter à ce terrain complexe, le bâtiment repose sur des fondations mobiles et réglables. Le triple vitrage et le système de récupération de chaleur lui permettent une relative économie en énergie, malgré sa situation géographique exceptionnelle.

8 120 � �� ��� ���

7

Reiulf Ramstad SPLIT VIEW MOUNTAIN LODGE (7) À Geilo, en Norvège, une famille a demandé à Reiulf Ramstad de concevoir une résidence secondaire à la montagne, pour y passer ses vacances et ses week-ends. Bien que disposant d’un budget confortable, elle a souhaité autre chose qu’un luxueux chalet traditionnel. L’architecte norvégien, coutumier des terrains en pleine nature, a cherché à donner du sens au magnifique paysage de la vallée de Hallingdal. Ainsi la maison va-t-elle chercher les vues là où elles se trouvent. Elle se scinde en trois volumes distincts, dispositif qui façonne sa géométrie surprenante. Deux accueillent les pièces de vie (salon, salle à manger et cuisine), tandis que le troisième, accessible au moyen d’une passerelle, est pensé pour loger les invités. À l’intérieur, de grandes fenêtres instaurent un lien perpétuel avec la nature. Le bois est utilisé dans toutes les pièces, réinterprétant de manière contemporaine l’atmosphère chaleureuse de la montagne.

Nicolás del Rio et Max Núñez CHALET C7 Au Chili, le chalet C7 fait partie de ces rares maisons contemporaines construites en montagne, où l’architecture traditionnelle reste souvent la norme. Dans la cordillère des Andes, le bâtiment apprivoise une topographie rocheuse et escarpée, faisant face à la Laguna del Inca. Nicolás del Rio et Max Núñez ont délaissé les codes de l’architecture montagnarde au profit d’une écriture très contemporaine, où les grandes baies vitrées côtoient les vastes espaces libres et ouverts. Organisé sur deux niveaux, le chalet est niché dans la pente de manière à préserver au maximum le somptueux paysage dans lequel il s’installe. On y accède par un escalier qui prend naissance au point haut du site et dessert les 295ǡm≤ habitables. En partie basse sont logées les chambres, tandis qu’à l’étage les pièces de vie établissent un face-àface frontal avec la nature. Elles se prolongent par une terrasse en surplomb au-dessus de l’eau. Déconnexion assurée. Network of Architecture ÖTZI PEAK (8) C’est une expérience peu commune que l’agence Noa propose à 3š251 m d’altitude, dans le Tyrol italien. Ötzi Peak est une plate-forme d’observation réalisée en acier, afin de résister aux intempéries et aux conditions extrêmes auxquelles est soumis ce site. Elle prend place au-dessus du glacier du val Senales, un lieu chargé d’histoire, puisque la momie congelée d’un homme préhistorique, Ötzi, mort 4ǡmillénaires plus tôt, y fut retrouvée dans les annéesǡ90. L’ascension s’effectue par une passerelle et des escaliers qui mènent vers cette construction élégante, dont la conception a été pensée par les architectes de Bolzano de façon à minimiser son impact sur l’environnement. Située juste à côté du Glacier Hôtel Grawand, l’un des hôtels les plus hauts d’Europe, la plate-forme prend des allures de sculpture aussi délicate que le panorama à 360ǡdegrés qu’elle donne à voir est puissant.

PHOTOS : JAN CYRANY / WWW.VIZE.COM / A8000 – MARKUS BSTIELER – SØREN HARDER NIELSEN – ALEX FILZ

A8000 LE CHALET CUBE ( 5) On le dirait tombé du ciel. C’est en effet une architecture peu commune qu’A8000 a proposée à l’occasion d’un concours international invitant les concepteurs à imaginer le chalet de demain. Pour ce projet situé dans la région des Hautes Tatras, entre la Slovaquie et la Pologne, les architectes tchèques ont puisé leur inspiration dans l’image d’un bloc de glace isolé par la fonte des glaciers. Défiant les lois de la gravité, le chalet Cube repose sur l’une de ses arêtes. Les autres se confondent avec celles des montagnes, ce qui confère une certaine abstraction à la construction. Ce bâtiment à l’architecture futuriste détonne, mais est également vertueux. Construit en bois, il est autonome grâce aux panneaux solaires qui le recouvrent, en alternance avec les panneaux tantôt vitrés, tantôt métalliques. À l’intérieur, le bois joue le premier rôle et offre aux randonneurs, nombreux dans cette région, un refuge chaleureux où dîner et dormir afin de récupérer.