Issuu on Google+

Le musée municipal de Louviers présente

___________

Sept moments dans la vie de Roger Jourdain

Exposition du 9 avril 2005 au 23 octobre 2005

Activités pédagogiques du 25 avril au 23 octobre 2005

DOSSIER PEDAGOGIQUE

MUSEE DE LOUVIERS MEDIATION CULTURELLE


Introduction ______________________________________

Du 9 avril au 23 octobre 2005, le musée de Louviers présente une exposition dédiée au peintre Roger Jourdain. Enfant de Louviers, il mena une brillante carrière parisienne à la fin du XIXe siècle. Formé à l’école classique mais s’ouvrant sur la modernité, fréquentant l’intelligentsia parisienne, cet artiste est représentatif de l’art de vivre de la bourgeoisie insouciante de la Belle Epoque. A travers sept moments de sa vie, l’exposition présente le travail de Roger Jourdain, tout en le resituant dans le cadre de son époque. Autour de cette exposition, le service de médiation culturelle du musée propose et anime un certain nombre d’activités pédagogiques permettant une approche didactique et ludique des œuvres présentées. Ce dossier a pour vocation de présenter l’exposition Sept moments dans la vie de Roger Jourdain, son contenu et les activités proposées aux enseignants et aux personnes intéressées. Il fournit également un ensemble de renseignements pratiques pour une bonne visite de l’exposition.

Vous trouverez dans ce document :      

une présentation du musée, une présentation du service de médiation culturelle, une présentation de l’exposition, une présentation des visites et des visites-ateliers, les informations pour s’inscrire et les tarifs, les coordonnées du musée de Louviers et du service de médiation culturelle.

1


Le musée _________________________________________

Construit entre 1886 et 1888, le musée de Louviers a constitué sa collection actuelle autour de quatre principaux dons et legs. Celui d’Edouard Lanon s’avère essentiel : à sa collection de tableaux et de meubles anciens, Lanon adjoint une importante somme d’argent destinée à financer la construction du bâtiment actuel et la présentation des collections. Réalisé selon les plans de l’architecte de la ville, M. Roussel, le musée-bibliothèque, bâtiment en pierre de taille et brique, se veut un écrin prestigieux, digne d’accueillir les trésors de la ville et de l’Etat. Reconnaissable à son corps central surmonté d’un clocheton, il se dresse fièrement sur l’ancienne place de Rouen (l’actuelle place Ernest Thorel). Le musée de Louviers possède des collections riches et diverses : archéologie, sculptures, peintures, photographies, faïences, ethnologie, industrie textile… On estime aujourd’hui la collection du musée à 30 000 objets. Depuis 1996, l’ensemble de ces collections fait l’objet d’une grande opération de conservation préventive (transfert dans de nouvelles réserves, bilan sanitaire, dépoussiérage…) et n’est donc pas visible en salles pour le moment. Le musée de Louviers propose aux visiteurs une exposition permanente consacrée au textile et à son histoire ainsi que des expositions temporaires portant notamment sur des thématiques relatives à l’histoire lovérienne.

2


Le service de médiation culturelle ___________________

Sensibiliser au(x) patrimoine(s) Le service de médiation culturelle assure le lien entre le musée et les établissements scolaires et para-scolaires en leur proposant un ensemble d’activités ouvert sur de nombreuses disciplines telles que les arts plastiques, les sciences et techniques, l’histoire, l’architecture… Un programme d’activités variées est élaboré lors de chaque exposition temporaire. Le contenu reste modulable selon les projets de chacun. Trois formules de visites vous sont proposées :  Des visites guidées. Durée : environ une heure.  Des visites-ateliers. Durée : environ deux heures.  Des ateliers, pour des classes ayant déjà suivi une visite et désireuses d’approfondir une thématique. Durée : environ une heure. Les visites guidées et les ateliers sont pris en charge par un guide-conférencier et sont adaptés au niveau des élèves. Le nombre de participants est limité à 25 élèves (non compris les accompagnateurs). Pour certains ateliers, le groupe peut être divisé ; une participation active de l’enseignant peut alors être demandée pour l’encadrement des activités ainsi qu’un nombre spécifique d’accompagnateurs. Ces cas de figures seront précisés dans la présentation des ateliers ainsi qu’au moment de la réservation. Un espace de 40 m_ est dédié exclusivement aux ateliers. Il est équipé de tables, de chaises et d’un point d’eau (lavabo et WC). Les équipements sont adaptés aux enfants. Elaborer des projets. Le service de médiation culturelle organise des visites gratuites de présentation de l’exposition à la demande des enseignants afin de les familiariser avec le sujet et les objets. D’autre part des dossiers de préparation et d’aide à la visite sont disponibles (selon les expositions) à l’accueil du musée ou sur demande auprès du service de médiation culturelle. Au delà du programme mis en place, le service de médiation culturelle reste à l’écoute de toutes vos propositions et de vos projets afin de s’adapter aux programmes scolaires ou à des démarches participatives de la part des enseignants et des élèves. Dans le cadre du rapprochement entre les Ministères de la Culture et de l’Education Nationale, le service de médiation culturelle peut accompagner les enseignants dans l’élaboration et la mise en place de projets d’action culturelle en lien avec le musée.

3


L’exposition ______________________________________

L’exposition propose de découvrir Roger Jourdain et son œuvre en explorant sept moments particuliers de sa vie et de sa carrière. Le parcours permet de comprendre sa peinture - de ses années de formation aux tableaux de la maturité - en la resituant dans son époque. Des albums illustrés répartis dans les salles permettent d’approfondir certains sujets abordés dans l’exposition. L’essentiel de l’exposition est donc constitué par le fond Jourdain du musée de Louviers, restauré pour l’occasion. Cependant on pourra également admirer des œuvres prêtées par le musée des Beaux-Arts de Reims, La Piscine de Roubaix et le FNAC, la Ville de Rueil-Malmaison, ainsi que de nombreux descendants de l’artiste. Moments 1 et 2. Enfance et formation. Né en 1845, Roger Jourdain est l’héritier d’une des plus prestigieuses familles de fabricants drapiers du XIXe siècle, les Jourdain Ribouleau, dont l’usine était située à l’emplacement de l’actuel « Moulin ». Fils cadet dans la haute bourgeoisie industrielle, il a tout le loisir de choisir sa carrière : il sera peintre. Roger Jourdain est donc inscrit à l’Ecole des Beaux-Arts de Paris. Entre 1860 et 1870, il suit un enseignement très académique mais voyage également en Espagne où il copie le peintre Vélasquez, et devient un fervent admirateur de Manet, qui fait alors scandale. A travers l’exemple de Jourdain, l’exposition aborde ce véritable parcours du combattant qu’était la formation des peintres au XIXe siècle, entre l’Ecole des Beaux-Arts, la copie des œuvres antiques, les voyages à l’étranger et le fameux Salon. Moments 3 et 4. Etre mondain, fréquenter les salons artistiques. Fixé à Paris, Jourdain est le témoin du foisonnement culturel de la fin du XIXe siècle. Il fréquente un grand nombre d’artistes : peintres classiques comme lui (Ernest – Ange Duez, John Singer Sargent), écrivains (Marcel Proust, Colette), mais surtout musiciens d’avant-garde (Gabriel Fauré, Claude Debussy), rencontrés dans le célèbre salon musical de sa demi-sœur, Marguerite de Saint-Marceaux. Installé dans la Plaine Monceau, il mène une vie mondaine avec sa femme, la belle Henriette, qui devient le modèle de nombreux peintres… jusqu’à s’attirer les foudres de la rumeur parisienne.

4


Moments 5 et 6. Une préférence pour les moments d’intimité et les loisirs de plein-air. D’abord attaché aux sujets orientaux, Jourdain révèle finalement tout son talent dans la peinture de genre, décrivant plus particulièrement les moments d’intimité et de loisirs de la bourgeoisie de son époque : déjeuners d’enfants, parties de canotage sur la Seine, promenades sur les côtes Normandes… Si, comme les peintres impressionnistes, Jourdain affectionne particulièrement la nature, les paysages et les sujets de la vie moderne, sa technique ignore les grandes révolutions qui bouleversent alors la peinture. Il demeure donc un peintre classique, ce qui lui permet de mener une carrière honorable, et d’être apprécié par la critique. Par ailleurs, il possède un vrai sens de la mise en scène et du cadrage, et nombre de ses toiles évoquent Degas ou Caillebotte. En compagnie de fidèles amis, souvent également peintres, Jourdain partage son temps entre loisir et peinture, à Cuy-St-Fiacre, Bougival et dans le petit port Normand de Villerville. La mort de ses deux enfants brise cependant l’harmonie dont témoignaient alors ses toiles. Ces deux moments de l’exposition permettent d’aborder le mode de vie de la bourgeoisie de la fin du XIXe siècle, notamment les nouveaux loisirs de plein air, ainsi que les courants picturaux qui lui sont intimement liés : peinture de genre, aquarelle, impressionnisme… Moment 7. Jourdain et la postérité. Un moment maire de Rueil-Malmaison, Jourdain s’éteint à Paris en 1918. Fidèle à sa ville natale, il fera don d’un certain nombre de toiles et de très belles études de paysages au musée de Louviers. Cette collection de peintures est l’une des plus importantes du musée aux côtés de la collection Renout ou de l’école de Rouen.

5


Visites et ateliers __________________________________

Les visites guidées. Deux types de visites guidées sont proposées. Il n’est pas nécessaire d’effectuer la visite découverte pour faire une visite thématiques, chacune étant indépendante.

A/

Visites découvertes.

1/ Etre artiste au XIXe siècle : l’exemple de Roger Jourdain. (à destination des primaires – à partir du CM1 – et du secondaire) A travers l’exemple de Roger Jourdain, la visite permet de découvrir la vie des artistes de la fin du XIXe siècle, à commencer par leur apprentissage : une formation stricte, les voyages, le passage obligé au « Salon » (exposition annuelle officielle de peinture)… Sur les pas de Jourdain, on découvrira le monde des salons artistiques et on fera la connaissance de plusieurs des grands artistes de son temps. On parlera du mode de vie de la grande bourgeoisie, entre loisirs, villégiatures et carrière politique. Cela permettra de resituer l’importance de ce groupe social dans les bouleversements artistiques (impressionnisme) et sociaux (société de loisirs) qui ouvrent sur notre monde moderne. 2/ A la découverte de la peinture. (à partir des CP et jusqu’au CE2) Cette visite permet de s’initier au monde de l’art en découvrant ce qu’est une représentation et en se familiarisant avec les techniques picturales. A travers une sélection d’œuvres exposées, on abordera les notions de temps, de matière, de couleurs mais également de support. On définira également les thèmes traités par Roger Jourdain : scènes de vie quotidienne et familiale, portraits, vues d’extérieurs et d’intérieurs…

B/

Visites thématiques.

1/ Les techniques de représentation à la fin du XIXe siècle. (à destination des primaires – à partir du CM1 – et du secondaire) Après une brève visite de présentation de l’exposition, un travail en salle sur les techniques de représentation permet d’aborder les différentes pratiques picturales. Le but est d’apprendre aux enfants à reconnaître et à définir les techniques (huile sur bois, huile sur toile, aquarelle, pastel, dessin, gravure…). La présence d’esquisses, de moulages et d’études permet également de les faire réfléchir sur les phases préparatoires à la réalisation d’une œuvre aboutie.

6


2/ Littérature et peinture à la fin du XIXe siècle (à destination des classes de secondaire ). Les auteurs vont se plaire à « croquer » cette vie artistico-mondaine de la Belle Epoque. De nombreux extraits d’ouvrages de Proust, Colette, de critiques d’art ou encore de journaux intimes viennent d’ailleurs illustrer l’exposition et la vie de Roger Jourdain. Une visite adaptée de l’exposition peut servir de complément et de guide dans l’étude d’un groupement de textes ou d’une œuvre portant sur des thématiques telles que le milieu bourgeois, le milieu artistique ou encore sur la critique artistique en cette fin de XIXe siècle / début du XXe siècle. Une préparation associant l’enseignant et le musée est nécessaire afin d’élaborer une visite au plus près des thématiques abordées (la liste des textes choisis devra être fournie au musée).

Les ateliers. Les ateliers servent à prolonger la visite par une confrontation à la création artistique ou par un approfondissement d’une thématique en lien avec l’exposition. 1/ Une séance de copie au musée de Louviers. (à destination des primaires – à partir du CM1 – et du secondaire) Les élèves vont jouer les artistes en herbe et commencer leur apprentissage de la peinture par la copie d’une œuvre de Roger Jourdain. L’atelier doit permettre à chacun de comprendre les intérêts de la copie, ses difficultés et ses limites. Selon le niveau, une trame du dessin peut déjà être mise en place sur le document remis aux enfants. En complément à la visite 2, des petits groupes d’élèves peuvent travailler autour d’une œuvre et la réaliser selon différentes techniques picturales (gouache, aquarelle, craie grasse, crayon de couleur…) afin d’expérimenter les rendus. En fin d’atelier, un travail comparatif doit permettre de définir les avantages et les limites de chaque technique. 2/ Portrait. (à destination des primaires – à partir du CM1 – et du secondaire) Très à la mode en cette fin de XIXe siècle, le portrait marque l’appartenance à un certain monde. Chaque élève doit réaliser le portrait d’un camarade de classe selon l’une des techniques graphiques proposées. Véritable complément à la visite 2, un travail comparatif doit permettre de définir les avantages et les limites de chaque technique.

Bien entendu le contenu des ateliers et des visites est adapté à l’âge et au niveau de la classe. Il peut également faire l’objet d’une définition en commun dans le but de s’intégrer de la meilleure façon possible dans votre projet pédagogique (préparation et travail en aval de la visite, coordination). N’hésiter pas à nous contacter.

7


Inscription et tarifs ________________________________

S’inscrire. Pour faire une visite guidée ou un atelier. Les visites guidées et les ateliers se font dans les horaires d’ouverture du musée. Ils peuvent également avoir lieu en matinée (selon les disponibilités du personnel du musée). La visite se fait sous l’accompagnement et l’animation d’un médiateur. La réservation est impérative. Une définition préalable du contenu de la visite et/ou de l’atelier est recommandée afin de répondre au mieux à votre demande. Toutes les inscriptions s’effectuent auprès du service de médiation culturelle au minimum quinze jours avant la date de la visite. L’accueil des groupes se fait dans la limite des dates et des plages horaires disponibles. Une réservation à l’avance vous assure une visite dans les meilleurs conditions de préparation et d’horaires. En cas d’annulation d’une réservation, nous vous prions de bien vouloir nous contacter rapidement afin que nous puissions prendre nos dispositions et libérer le créneau horaire pour un autre groupe.

Tarifs. Les visites guidées et les ateliers sont gratuits pour les établissements scolaires appartenant à la ville de Louviers et à la Communauté d’Agglomérations Seine-Eure. Un montant de 24,40 euros est demandé par visite guidée et par atelier (soit 48,80 euros par visite-atelier) pour les établissements scolaires hors Communauté d’Agglomération SeineEure. Les règlements s’effectuent en espèce ou par chèque à l’ordre du Trésor Public.

8


Règlement du musée, consignes ______________________

Afin de préserver les locaux et les œuvres présentées et de garantir à chacun de bonnes conditions de visite, nous vous demandons d’être attentif aux consignes suivantes. Lors de la visite, il est interdit de : - Toucher aux œuvres. - Courir dans les salles d’expositions, chahuter. - Parler fort, crier. - Manger ou boire. - De s’appuyer contre les murs ou les vitrines. - Se servir de matériels scolaires en dehors de ceux fournis par le musée. Egalement - Les enseignants et les accompagnateurs assurent le bon ordre parmi les élèves. - Les locaux seront laissés dans un état de propreté similaire à celui d’arrivée du groupe. - Les ustensiles nécessaires à l’atelier pédagogique seront nettoyés et rangés par les élèves. Nous rappellerons que les enseignants restent responsables de leur classe durant toute la visite au musée. Chaque classe doit être encadrée par un nombre minimum légal d’accompagnateurs. En cas de manquement au respect de ces consignes, le musée et son personnel se réservent le droit d’interrompre et de mettre fin à la visite et à l’atelier avant la fin de ceux-ci. Certaines de ces consignes seront définies par le guide conférencier au début de chaque visite.

9


Nous contacter ____________________________________

Pour tous renseignements complémentaires, vous pouvez contacter Julien Cognet, responsable de la médiation culturelle du musée au 02-32-09-55-69 (permanence téléphonique le mardi de 11h30 à 13h et le mercredi de 14 h à 15h). Mme Lobbé, professeur détachée par le rectorat auprès du musée est à votre entière disposition pour des projets éducatifs autour de cette exposition et de manière générale pour des projets exploitant les ressources du musée.

Service de la médiation culturelle Musée de Louviers Hôtel de Ville B.P. 621 27406 LOUVIERS Tél. : 02 32 09 55 69 (permanence téléphonique le mardi de 11h30 à 13h et le mercredi de 14 h à 15h)

Fax : 02 32 09 58 13 Mail : musee@ville-louviers.fr

10


Prochainement ____________________________________

La prochaine exposition du Musée de Louviers, co-réalisée avec le Pôle Image Haute Normandie, sera consacrée à la photographie contemporaine autour des portraits et albums de famille. Elle aura lieu de novembre 2005 à mars 2006. Des visites et des activités vous seront proposés autour de l’exposition.

Musée de Louviers place Thorel 27400 Louviers Tél. : 02 32 09 58 54 ou 02 32 09 58 55 Fax : 02 32 09 58 13 Mail : musee@ville-louviers.fr Ouvert tous les jours de 14h à 18h fermeture le mardi, 25 décembre, 1er janvier et 1er mai Entrée libre et gratuite pour les individuels Accès aux personnes handicapées par la cour de la mairie

11


Sept moments dans la vie de Roger Jourdain