Page 1

Untitled-2 10

17/04/2010 06:25:09


Untitled-1 10

17/04/2010 04:05:42


Nous voulons […] que dans notre pays, le

secteur du sport soit synonyme d’innovation et de grande créativité. Aussi, ne ménagerons-Nous aucun effort pour soutenir toutes les bonnes initiatives vouées à l’objectif suprême que nous nous sommes fixé, à savoir faire du sport marocain un modèle exemplaire et un facteur de cohésion sociale et de renforcement de notre rayonnement régional et international. Extraits du message de Sa Majesté le Roi Mohammed VI aux participants aux Assises Nationales du Sport Skhirat, 24/10/08

PAGE 3.indd 1

17/04/2010 04:25:58


Mot de Bienvenue

B

ienvenue à Marrakech pour la deuxième manche du Championnat du Monde FIA des voitures de tourisme 2010. Nous sommes très heureux de faire étape pour la deuxième année consécutive au Maroc après le succès de la première édition l'an passé, qui avait marqué le grand retour d'un Championnat du Monde de la FIA sur le sol marocain pour la première fois depuis 1958. Le WTCC constitue l'un des Championnats du Monde organisés par la FIA au côté de la F1 et du WRC - et ne cesse de se développer à travers le monde. Les chiffres parlent d'eux-mêmes sur la

croissance continue du Championnat, qui a débuté sa 6ème saison au mois de mars dernier au Brésil. Avec un nouveau record d'audience de 430 millions de téléspectateurs sur la saison 2009, le WTCC attire de plus en plus de fans et de passionnés, séduits par le spectacle et le format de cette catégorie mondiale. La saison 2010 apporte de nouveaux défis avec les trois champions du monde WTCC - Andy Priaulx (BMW), Yvan Muller (Chevrolet) et Gabrielle Tarquini (Seat Customers Technology) au volant de trois voitures différentes. Le plateau s'est également enrichi de nouveaux teams et de nouveaux pilotes, parmi lesquels Nykjær (Danemark), Michelisz (Hongrie), Darryl O'Young (Chine) et bien sûr le talentueux pilote marocain Mehdi Bennani qui avait fait ses grands débuts en WTCC ici à Marrakech en 2009. Il sera rejoint cette année par trois autres pilotes nationaux, Ismaïl Sbaï, Youssaf El Marnissi et Larbi Tadlaoui qui voudront briller devant leur public.

» Mehdi Bennani sera rejoint cette année par trois autres pilotes nationaux, Ismaïl Sbaï, Youssaf El Marnissi et Larbi Tadlaoui.

Produite et diffusée en haute définition, la course WTCC de Marrakech s'annonce donc passionnante, d'autant qu'elle accueillera également en course partenaire, le Championnat F2 de la FIA, dont les monoplaces effectueront leurs tout premiers tours historiques en Afrique et pour la première fois sur un circuit en ville. Le WTCC est une compétition spectaculaire, proche du public, des spectateurs et des passionnés de sport automobile. C'est aussi un Championnat engagé avec ses partenaires et ses constructeurs dans une démarche écoresponsable. Place maintenant au spectacle et à la compétition sur le circuit en ville de Marrakech ! Nous souhaitons vivement que cet événement soit un grand succès populaire et qu'il marque de son empreinte la saison 2010 du WTCC. Au nom du Championnat du Monde FIA des voitures de tourisme, je souhaite adresser tous mes remerciements à Sa Majesté le Roi Mohammed VI, au Gouvernement Marocain, à l'Office National Marocain du Tourisme ainsi qu'au promoteur de cette épreuve, Marrakech Grand Prix, pour leur contribution et leur soutien à l'organisation de cette grande compétition automobile. ■ Laurent-Eric Le Lay Président du Groupe Eurosport et Eurosport Events

 SOMMAIRE

Calendrier WTCC 2010 p.06 Programme du week-end p.08 Sport Automobile au Maroc - Une histoire qui ne date pas d'aujourd'hui - Interview Max Olivar Cohen, ancien champion marocain p.11 Pilotes en vue - Interview de Mehdi Bennani p.22 - Mini-portraits de pilotes p.22

p.10

04 PAGE 04 ok.indd 10

17/04/2010 06:21:43


Mot du président MGP

Q

ue le rêve commence ! C’est ainsi que le mois de mai 2009 a marqué un bout d’histoire du Maroc. Des milliers de spectateurs, des millions de téléspectateurs, des dizaines d’entreprises nationales et internationales ont vécu ce rêve et ont inscrit leur nom dans ce que nous appelons tous le « Maroc qui bouge », ce Maroc qui a rayonné massivement sur la scène internationale. Si les droits du FIA WTCC sont acquis pour 6 ans au moins et font du Royaume le seul pays sur le continent africain susceptible d’accueillir un Championnat du Monde Automobile ; si le Circuit existe, s’il est là - à Marrakech - comme le circuit de Monaco est dans la Principauté ; s’il représente un repère supplémentaire pour notre ville, pour le Pays, un attrait différent pour le touriste, de nouvelles opportunités pour les entreprises… les efforts entrepris pour faire de l’édition 2010 un instant de légende sont considérables. Je vous laisse découvrir comment ce Championnat du Monde deviendra une fête véritablement populaire accessible à tous les Marocains, com-

Programme Officiel du Marrakech Grand Prix

Edité par Devocean S.A. (Editeur du quotidien d'information aufait) RC: 157283 / patente: 36390935 / IF: 1104850 Certifié ISO 9001 version 2008 Impression : Imprimerie Idéale Contacts: Tél: 0522 39 92 55 / 77 / 87 Fax: 0522 39 93 78 E-mail : info@aufaitmaroc.com Site : www.aufaitmaroc.com

Des milliers de spectateurs, des millions de téléspectateurs, des dizaines d’entreprises nationales et internationales ont vécu ce rêve et ont inscrit leur nom dans ce que nous appelons tous le Maroc qui bouge”

,Aly Horma, président du Marrakech Grand Prix ment le Circuit deviendra une plateforme de communication nationale et internationale d’une puissance inouïe pour les entreprises locales ou étrangères qui souhaitent marquer leur différence. Je vous laisse imaginer l’engouement du pays autour de Mehdi Bennani, le seul sportif marocain engagé pour toute une saison dans un Champion-

/DR

nat du monde durant lequel il portera haut les couleurs du Maroc dans les 12 pays où la caravane du FIA WTCC 2010 se produira. Je vous laisse découvrir enfin la force des symboles et le nom du circuit : un Nom porteur d’avenir, un Nom qui inscrit d’emblée le Circuit de Marrakech dans la légende de notre Pays. ■ Aly Horma, président du Marrakech Grand Prix

Un grand merci à toute l’équipe du Marrakech Grand Prix ● Ahlam Arsalane ● Aicha Ammari ● Fahid Elbartaai ● Fatima Ragragui ● Hamza Mouhyi

● Heath Dickson ● Karima Chinbo ● Karima Houari ● Med Badr Eddine Kadiri

● Mamoun Morad ● Mehdi Bousfiha ● Morgan Forest ● Nadia Chamor ● Nadia Dribine

● Phillippe Soulan ● Rokia Laraqui ● Samuel Alleyn ● Selma Kermoudi ● Stephane Roux

Ainsi que tous les bénévoles… BRAVO !

05 Copie de PAGE 05 ok.indd 11

17/04/2010 05:47:09


2010 FIA WTCC – Calendrier Manches

Date

Stade

Pays

1&2

07 /03

Curitiba

BRESIL

3,6

ANNULÉ

Circuit

Km

3&4

11 /04

Puebla-Amozoc

MEXIQUE

3,2

5&6

02 / 05

Marrakech

MAROC

4,6

7&8

23 / 05

Monza

ITALIE

5.8

9 & 10

20 / 06

Zolder

BELGIQUE

4

11 & 12

04 / 07

Portimão

PORTUGAL

4.6

13 & 14

18 / 07

Brands Hatch

ROYAUME UNI

3,7

15 & 16

01 / 08

Brno

REPUBLIQUE TCHEQUE

5,4

17 & 18

05 / 09

Oschersleben

ALLEMAGNE

3,6

19 & 20

19 / 09

Valencia

ESPAGNE

4

21 & 22

31 / 10

Okayama

JAPON

3,7

23 & 24

21 / 11

Macao

MACAO

6,1

06

PAGE 06.indd 8

17/04/2010 08:57:20


Moto-Ferrari-Red-Wht_841x1189.pdf

1

18.12.09

Sans titre-1 10

14:38

17/04/2010 08:50:39


Programme du week-end En rouge, les épreuves de WTCC.

Jeudi 29 avril 2010 09.00

Tout événement

09.00

National Series

Paddock OpenNat.Teams Scrutineering

Vendredi 30 avril 2010 08h15 – 08h45 30’

FRMSA

Free Practice 1

09.00 – 09.30 30’

KIA Cup

Free Practice 1

09.45 – 10.15 30’

FIA Formula 2

Free Practice 1

10.30 – 11.00 30’

Mit’Jets

Free Practice 1

11.15 – 11.45 30’

Africa Legends Cup

Free Practice 1

12.30 – 13.00 30’

FIA Formula 2

Free Practice 2

14.30 – 18.30

FIA WTCC

Pre - Scrutineering

14.00 – 14.30 30’

FIA WTCC

Testing

08.30 – 08.45 15’

FIA WTCC

Warm Up

14.45 – 15.15 30’

KIA Cup

Qualifying

09.00 – 09.30 30’

FIA WTCC

Warm Up

15.30 – 16.00 30’

Mit’Jets

Qualifying

09.00 – 09.15

Mit’Jets

Starting Procedure

16.30 – 17.00 30’

FIA Formula 2

Qualifying Race 1

09.15 – 09.35

Mit’Jets

Race 3 (max 20’)

17.15 – 17.45 30’

FRMSA

Qualifying

09.50 – 10.05

Africa Legends Cup

Starting Procedure

18.00 – 18.30 30”

Africa Legends Cup

Qualifying

10.05 – 10.25

Africa Legends Cup

Race 3 (max 20’)

18.00

FIA WTCC

Drivers Briefing

10.45

FIA Formula 2

Pit lane open

10.50

FIA Formula 2

Pit lane closed

08.00 – 13.00

FIA WTCC

Scrutineering

10.55

FIA Formula 2

5 min. Board

09.00 – 09.30 30’

FIA WTCC

Free Practice 1

11.00

FIA Formula 2

Green Flag Formation Lap

09.45 – 10.00

Africa Legends Cup

Starting Procedure

11.05 – 11.40

FIA Formula 2

Race 2 (max 35 min.)

10.00 – 10.20

Africa Legends Cup

Race 1 (max 20’)

11.45

FIA Formula 2

Podium

10.55

FIA Formula 2

Pit lane open

11.55

FIA WTCC

Pit lane open

11.00

FIA Formula 2

Pit lane closed

12.05

FIA WTCC

Pit lane closed

11.05

FIA Formula 2

5 min. Board

12.10

FIA WTCC

5 min.board

11.10

FIA Formula 2

Green Flag Formation Lap

12.15

FIA WTCC

Green Flag Formation Lap

11.15 – 11.55

FIA Formula 2

Race 1 (max 40 min.)

12.20 – 12.45

FIA WTCC

Race 1 Rolling Start

12.00

FIA Formula 2

Podium

12.50

FIA WTCC

Podium Race 1

12.15 – 12.45 30’

FIA WTCC

Free Practice 2

13.05

FIA WTCC

Start repair time

13.00 – 13.15

Mit’Jets

Starting Procedure

13.10

FIA WTCC

Pit lane open

13.15 – 13.35

Mit’Jets

Race 1 (max 20’)

13.20

FIA WTCC

Pit lane closed

14.15 – 14.45 30’

FIA WTCC

Qualifying (Q1)

13.25

FIA WTCC

5 min.board

14.55 – 15.10 15’

FIA WTCC

Qualifying (Q2)

13.30

FIA WTCC

Green Flag Formation Lap

15.25 – 15.40

KIA Cup

Starting Procedure

13.35 – 14.00

FIA WTCC

Race 2 Standing Start

15.40 – 15.55

KIA Cup

Race 1 (max 20’)

14.05

FIA WTCC

Podium Race 2

16.05 – 16.20

Africa Legends Cup

Starting Procedure

14.25 – 14.40

Mit’Jets

Starting Procedure

16.20 – 16.40

Africa Legends Cup

Race 2 (max 20’)

14.40 – 15.00

Mit’Jets

Race 4 (max 20’)

17.00 – 17.30 30’

FIA Formula 2

Qualifying Race 2

15.15 – 15.30

KIA Cup

Starting Procedure

17.45 – 18.00

Mit’Jets

Starting Procedure

15.30 – 15.50

KIA Cup

Race 2 (max 20’)

18.00 – 18.20

Mit’Jets

Race 2 (max 20’)

16.05 – 16.20

Africa Legends Cup

Starting Procedure

18.35 – 18.50

FRMSA

Starting Procedure

16.20 – 16.40

Africa Legends Cup

Race 4 (max 20’)

18.50 – 19.10

FRMSA

Race 1 (max 20’)

16.55 – 17.10

FRMSA

Starting Procedure

18.30 – 21.30 180’

Promotional Laps WTCC

17.10 - 17.30

FRMSA

Race 2 (max 20’)

Samedi 1er mai 2010

Dimanche 2 mai 2010

08 PAGE 08.indd 8

17/04/2010 06:48:09


Programme du week-end Préludes

● JEUDI 29 AVRIL: Parade de ville puis Show F2 dans les rues de Marrakech. Accélérations a couper le souffle, demi tours de dingue…. RDV Rond Point de la Poste a 17h. ● JEUDI 29 AVRIL: Parade des pilotes WTCC.

Nightlife Marrakech Grand Prix ● VENDREDI 30 AVRIL: Soirée d’ouverture by QUINTESSENTIALLY sur le paddock

● SAMEDI 1 MAI : Soirée «Le Park – Ferrari» au Park Lady Fitness Marrakech ● DIMANCHE 2 MAI : Soirée de clôture by QUINTESSENTIALLY sur le paddock

Animations enceinte générale et Paddock:

● VENDREDI 30 AVRIL: 14h-18h : DJ GREEN VIBES / HEINEKEN MUSIC 18h-20h : CONCERT, BIGG ● SAMEDI 1 MAI: 14h-18h : DJ GREEN VIBES / HEINEKEN MUSIC 18h-20h : CONCERT, ELAM JAY ● DIMANCHE 2 MAI: 14h-18h : DJ GREEN VIBES / HEINEKEN MUSIC 18h-20h : CONCERT, MUSLIM

09 PAGE 09.indd 11

17/04/2010 08:43:57


Le Sport Automobile au Maroc

Une histoire qui ne date pas d’aujourd’hui

I

l y a deux ans, les Marocains découvraient le Marrakech Grand Prix (GPM), une étape du Championnat du monde de course de voitures de tourisme (WTCC). Pourtant, le GPM peut être perçu comme étant le symbole de la renaissance du sport auto au Royaume qui disposait déjà en 1958 du Grand Prix du Maroc, une épreuve du Championnat du monde Formule 1 d’antan. Le Maroc est rentré officiellement dans l’ère de la Formule 1 en 1958, année à laquelle s’est disputée une étape du Championnat du monde sur le circuit d’Aïn Diab de Casablanca, construit une année auparavant par les autorités marocaines. Cette étape de la Formule 1 était portée sur les fonds baptismaux sous le nom de Grand Prix du Maroc et fut remportée cette année là, par le Britannique Stirling Moss au volant de sa Vanwall. Mais l’histoire du circuit d’Aïn Diab ne s’arrête pas qu’au Grand Prix du Maroc. Le circuit, qui accueillait également les 12 heures de Casablanca, a abrité de même, en 1957, une course de Formule 1 en dehors du Championnat mondial. Une épreuve que s’était adjugée le Français, Jean Behra à bord de sa Maserati.

Des raids de 1912 à 1930 Des circuits, le Maroc n’en comptait pas également qu’un dans les années 50. Agadir avait son circuit et son Grand Prix, qui mettait aux prises des voitures de catégorie Sport de 1954 à 1956. Cependant, le Maroc accueillait de 1912 à 1930, des raids qui traversaient tout le pays ou une grande partie du pays,

La course de Formule 1 sur le circuit d'Aïn Diab , été une étape du Championnat du monde. /DR

,Rallye du Maroc 1976 (Lefebvre-Flocon). sans circuits comme on en voit de nos jours, mais sur un itinéraire selon lequel, il fallait se frayer un chemin dans le désert. Le Maroc a donc su prendre goût aux bolides au fil des ans et compte aujourd’hui à son actif une Fédération Royale Marocaine des Sports Automobiles (FRMSA) qui comptait en 2009, 237 licenciés hommes et 20 femmes, et onze clubs affiliés. Lesdits clubs ont

,Le circuit d'Aïn Diab a abrité en 1958 une course de Formule 1.

/DR

/DR

au total 130 pilotes qui se disputent un Championnat national réparti en huit étapes d’avril à novembre de chaque année.

Le Prix de l’aubaine En dehors des courses du Championnat national, le Maroc s’est aussi érigé en terre de rallyes accueillant annuellement des épreuves tels que le Rallye féminin international du Maroc qui en est à sa 7ème édition cette année, le Rallye Aïcha des Gazelles, qui a vécu sa 10ème édition en mars dernier. Le Royaume constituait une étape et des plus difficiles et passionnantes du Rallye Paris-Dakar délocalisé depuis l’année dernière en Amérique du Sud. En 2009, l’avènement du Grand Prix de Marrakech, une étape du Championnat du monde de course de voitures de tourisme (WTCC) est venu mettre un terme à des décennies sans événement international de sport automobile au Maroc. Le circuit de Marrakech, le premier homologué par la Fédération Internationale d’Automobile (FIA) constitue une aubaine pour la relance du sport automobile au Maroc. Un sport qui souffre notamment de moyens financiers et logistiques. ■ Kisito Ndour

10 PAGE 10-11.indd 10

17/04/2010 04:46:24


Le Sport Automobile au Maroc • MAX OLIVAR COHEN, ANCIEN CHAMPION MAROCAIN DE SPORT AUTOMOBILE

“Nous attendons toujours un circuit automobile permanent…”

M

mobile au Maroc. D’autre part, nous sommes toujours en attente d’un circuit automobile permanent qui ferait décoller définitivement cette discipline. J’y travaille personnellement depuis de nombreuses années et j’ai bon espoir d’y parvenir.

ax Olivar Cohen n’est plus à présenter aux férus marocains et internationaux du sport automobile. En course depuis 1962 et plusieurs fois champion du Maroc, M. Cohen demeure toujours actif sur le circuit malgré ses 64 ans. Il décortique sur nos colonnes, le Marrakech Grand Prix et le sport auto au Maroc en général.

Q: Vous êtes une référence quand on parle de Sport automobile au Maroc. Combien d’années avez-vous fait sur le circuit ?

Q: En tant qu’ancien champion marocain de sport auto, toujours en activité, comment appréciez-vous aujourd’hui le Marrakech Grand Prix, qui en est à sa deuxième édition cette année ?

Le Grand Prix de Marrakech est un magnifique événement de sport automobile, d’abord au niveau mondial, c’est une manche d’un Championnat du monde, et évidemment au niveau marocain, car depuis des décennies, c’est le premier événement de sport auto de cette envergure et de cette notoriété. Le circuit urbain homologué par l’intransigeante FIA a demandé un engagement extraordinaire des promoteurs : bravo ! Le spectacle offert au public marocain sera de tout premier ordre, avec les Formules 2, les WTCC, voitures de tourisme de compétition très sophistiquées et des pilotes d’excellent niveau dans la plupart, anciens pilotes de F1, ainsi que de jeunes pilotes prometteurs.

Q: Le Grand Prix de Marrakech verra la participation d’un seul pilote marocain (Mehdi Bennani). Vousmême avez été longtemps, le seul marocain sur le circuit. Pourquoi cette faible représentation marocaine ?

Il n'y a pas mal de pilotes marocains au programme. Au Grand Prix de Marrakech, nous aurons quatre pilotes marocains inscrits pour le WTCC. Mehdi Bennani, lui est un professionnel qui dispute tout le championnat. Les trois autres sont des pilotes issus du Championnat marocain qui vont participer à leur première course dans cette série (WTCC). Cela fait tout de même 20% du plateau. La participation marocaine est donc loin d’être faible. D’autre part, d’autres courses sont au programme, qui verront la participa-

Max Olivar Cohen est jusqu'à , présent sur le circuit. /DR

tion des principaux pilotes du Maroc : la course des spectaculaires Legend Car , la course de KIA-Coupe, ainsi qu’une course nationale regroupant les acteurs du Championnat du Maroc des circuits. Bref, un programme chargé et intéressant. Q: Le sport automobile en général au Maroc évolue-t-il vraiment ? Y a-t-il d’après vous quelques blocages à son expansion?

Le sport automobile est un sport onéreux. Il nécessite des moyens financiers très substantiels où le rôle des annonceurs-sponsors est capital. Un événement comme le Marrakech Grand Prix est déterminant dans la sensibilisation des annonceurs à cette discipline. Les retombées médiatiques et télévisuelles du circuit de Marrakech sont très importantes pour la dynamique du sport automobile au Maroc, et pour la notoriété du Maroc à l’étranger. Le retour d’investissement des annonceurs est quantifiable et vous verrez qu’il sera conséquent. C’est donc avec l’arrivée des sponsors et le relais médiatique auquel vous pourrez contribuer notablement qu’évoluera d’une part le sport auto-

J’ai débuté en course en 1962 et, il y a quinze jours, j’ai participé sur Prototype à une manche du Challenge européen, les Quatre heures de Jarama en Espagne, où j’ai terminé 13ème sur 25 concurrents et 2ème de ma catégorie avec à la clé un Podium et un trophée extrêmement gratifiant à mon âge (64 ans), pour un pilote devenu amateur et concourrant vraiment pour le plaisir et le sport uniquement. En calculant donc, cela fait 48 années de course automobile à ce jour ! J’ai été plusieurs fois champion du Maroc. J’ai participé 23 fois aux mythiques et fabuleuses 24 heures du Mans jusqu’en 2001 où j’ai été premier en catégorie GT. J’ai aussi fait 10 années dans le Championnat du monde des Sports Prototypes, en Europe, aux USA, au Japon, en Chine…Enfin il me faudrait encore plusieurs pages pour vous parler de mes années sur le circuit où je continue de disputer avec mes amis, le Championnat du Maroc. Q: De toute votre carrière quels ont été les meilleurs souvenirs ?

Les 24 heures du Mans sont certainement les meilleurs souvenirs que peut avoir un pilote de course. C’est une immense compétition et une phénoménale aventure humaine, je suis intarissable sur le sujet. Q: Un conseil aux jeunes pilotes marocains ?

Pour les très jeunes, il n’ y a qu’une seule voie, le Karting de compétition, pour ceux qui sont déjà dans le bain, il y a la porte très étroite du professionnalisme, mais surtout tellement d’opportunité de se faire plaisir dans toutes les compétitions automobiles. Pour le bonheur des participants et des spectateurs de cette discipline. ■ Propos recueillis par Kisito Ndour

11 PAGE 10-11.indd 13

17/04/2010 09:26:33


Grand Prix de Marrakech

E

t de deux pour le Marrakech Grand Prix ! Et de deux pour le Maroc qui renoue avec le Championnat du monde de sport automobile après plusieurs décennies ! Et la palme à un circuit homologué par la FIA, sur lequel une pléiade de pilotes de calibre international se disputent le podium, au grand plaisir du public marocain.

Depuis deux ans, le Maroc a renoué avec le Championnat du monde de sport automobile après une disette qui dure depuis 1958, grâce au Marrakech Grand Prix, une étape officielle du WTCC (World Touring Cars Championships). Ce challenge n’aurait pas été possible sans un circuit de Marrakech homologué par la FIA, dont la réalisation revient en grande parti au promoteur de la société Marrakech Grand Prix, du même nom que l’étape marocaine du WTCC, dirigée par Aly Horma. « Nous sommes très satisfaits de cette première édition pour laquelle le challenge majeur était de réussir le circuit et de mettre en place une organisation sans faute pour la FIA. Pari réussi. Notre Paddock a été décrit comme un des “top 5” des circuits internationaux au monde… », s’était réjoui Aly Horma, à la fin de la première édition. Le Race of Morocco constitue également l’unique étape africaine du WTCC. Pour une première, le Marrakech Grand Prix avait réuni 48.000 spectateurs. Une fierté pour les organisateurs qui visaient tout de même la barre des 100.000. A ces spectateurs présents au circuit de Marrakech, il faut rajouter les 220 millions de téléspectateurs qui ont suivi la course à travers le réseau d’Eurosport riche de plus de 70 chaînes de télévisions. Sans oublier les 5,1 millions de téléspectateurs de la chaîne 2M durant le Marrakech Grand Prix.

,Le circuit urbain de Marrakech est le seul homologué par la FIA en Afrique.

/DR

La révélation Mehdi Par ailleurs, la première édition du Marrakech Grand Prix a été l’occasion pour le Maroc et le monde de découvrir le jeune pilote Mehdi Bennani, seul représentant du Royaume. Il a marqué de son empreinte sa première participation au WTCC, en terminant 1er des pilotes indépendants et 9ème au classement général. Cette année, il compte faire plus sous les couleurs de sa nouvelle équipe,le Team Wichers sport BMW (voir interwiew P.22). A noter que le Race 1 du Grand Prix de Marrakech 2009 a été remporté le Britannique Robert Huff (Chevrolet) et la Race 2 par l'Italien Nicola Larini (Chevrolet) suivi du Français Yvan Müller (Seat), lequel a fini premier au classement général. Au-delà du sport, le Marrakech Grand Prix a été une fenêtre ouverte du Maroc au reste du monde. Un rayonnement touristique qu’il ne manquera certainement pas d’honorer pour sa deuxième édition !

L'acceuil et l'organisation du MGP , 2009 étaient réussis selon la FIA. /DR

,48.000 spectateurs ont assisté au MGP 2009.

/DR

12 PAGE 12.indd 10

17/04/2010 07:02:40


Untitled-1 10

17/04/2010 04:08:50


Le Sport Automobile au Maroc

La ville de Marrakech et le MGP

,L'écurie BMW sur le circuit de Marrakech, lors de la Race of Morocco 2009 .

P

our la première, le Maroc fait son entrée aux côtés des plus prestigieux circuits, parmi eux Monza, Macao, et Valence». Représentant la seule manche africaine d’un Championnat du Monde FIA toutes catégories confondues (F1, WRC, WTCC) le circuit abritera cette année la compétition du FIAWTCC les 30, 1er et 2 mai 2010. Marrakech rejoint ainsi la ligue des circuits de ville tels que Monaco, Valence ou Macao qui peuvent fédèrer plus de 100.000 spectateurs. Ainsi, en l’espace d’un weekend, l’image du Maroc sera projetée sur la scène internationale du sport de haut niveau, avec plus de 160 millions de téléspectateurs grâce à une retransmission télévisuelle planétaire.

“L

a ville de Marrakech est fière d’accompagner les organisateurs pour accueillir un événement d’une telle envergure, une manche du Championnat du Monde Automobile. D’abord parce que cet événement répond avant tout à la vision royale qui vise à soutenir les projets qui ont vocation à projeter le Royaume sur la scène internationale.

/DR

Le tracé de ’’Race of Morocco‘’

tion à projeter le Royaume sur la scène internationale. L’étape de Marrakech représente une aubaine pour la ville de Marrakech car l’événement, outre le fait qu’il intéresse des millions de téléspectateurs dans le monde, permet à la ville d’accueillir entre 150.000 et 200.000 spectateurs. Suite au succès de la 1e édition, la ville mobilise aujourd’hui toutes ses ressources pour assurer l’arrivée des écuries, le bon déroulement des courses, et la sécurité des spectateurs. Car un tel événement est d’abord un événement public. Travaux de voirie, sécurité, fluidité du trafic, aménagement d’espaces publics, propreté, navettes publiques, pavoisement, animations…. Tous les services de la ville se sont mobilisés pour que l’événement reflète l’image et l’ambition de la Ville Ocre et de ses habitants, dont la réputation n’est plus à faire.

Après le franc succès de la 1e édition, la ville mobilise aujourd’hui toutes ses ressources pour assurer l’arrivée des écuries, le bon déroulement des courses, et la sécurité des spectateurs. Car un tel événement est d’abord un événement public. C’est là la magie des circuits de ville. Travaux de voirie, sécurité, fluidité du trafic, aménagement d’espaces publics, propreté, navettes publiques, pavoise-

ment, animations…. Tous les services de la ville se sont mobilisés pour que l’événement reflète l’image et l’ambition de la Ville Ocre et de ses habitants, dont la réputation n’est plus à faire. Ainsi cette année, les organisateurs relèveront plusieurs défis, et nous serons donc la pour les accompagner et les soutenir à tous les niveaux.”

Le tracé et la conception du circuit ont été assurés par le groupe Australien D3 Motorsport Development, leader mondial dans l’aménagement et le développement de circuits automobiles. Partenaire exclusif de MGP au Maroc, D3 est l’une des rares compagnies à avoir construit quatre des plus performants circuits de course dans le monde du sport automobile. Entre autre, le circuit de ville à Surfers Paradise en Australie qui est renommé pour être l’un des circuits les plus réussis au monde. Réalisée aux normes de la FIA, la construction du circuit de Marrakech assure la sécurité des équipes, des pilotes et des spectateurs. Il a d’ailleurs fait l’objet de plusieurs tests et inspections et est homologué par la FIA en 2009. L'implication de la ville de Marrakech répond avant tout à la vision royale qui vise à soutenir les projets qui ont voca-

■ Mohamed Mhidia, Wali de la region MarrakechTensift-El Haouz

14 PAGE 14.indd 14

17/04/2010 05:09:29


9Zej^h&...

EgZcZoYjgZXja edjgbZcZgaVXdjghZZci„iZ

lll#he#bV

Le premier mensuel de l’économie Untitled-1 10

17/04/2010 04:10:59


WTCC 2010

SEAT quitte, Tarquini reste... 2010, au volant d'une León TDI privée préparée par SR-Sport. “Je suis ravi de cette opportunité qui m'a été donnée de rester dans le championnat", a expliqué l'Italien de 47 ans. "J'ai eu des offres d'autres catégories mais mon ambition était de défendre mon titre. C'est la première fois de ma carrière que je porte le numéro 1 de champion du monde et je ne voulais pas la rater. Les gens de Sunred sont compétents, motivés et prêts à faire un pas en avant. La León TDI était une voiture victorieuse l'an passé et je pense qu'elle reste compétitive. Evidemment, nous n'aurons pas les mêmes moyens techniques et financiers que nous avions avec SEAT Sport, mais malgré cela je suis persuadé que nous avons le potentiel pour gagner des manches et, avec un peu de chance, nous battre pour le titre", dixit Gabriele Tarquini

,

Mehdi Bennani (D) a fini 3è des indépendants au Grand Prix du Brésil en mars dernier. /DR

C

’est à l’issue d’une saison riche en rebondissements que SEAT est devenu champion du monde du WTCC pour la deuxième année consécutive, à Macau le 22 novembre 2009. Au terme d’une intense saison, SEAT a confirmé la compétitivité de son team. Après une lutte jusqu’à la dernière course, c’est Gabriele Tarquini qui remporta le titre des pilotes devant Yvan Muller, titré en 2008.

La saison 2010 est lancée SEAT quitte la compétition, Tarquini reste en WTCC. Après avoir tout gagné en Championnat du monde des voitures de tourisme, SEAT a décidé de réorienter ses activités. Vainqueur des Championnats Pilotes et Constructeurs ces deux dernières années, le constructeur espagnol

l'a annoncé ce mercredi et ne participera donc plus au WTCC en 2010 en tant qu'équipe officielle. "Après avoir obtenu tous les succès possibles avec notre équipe en WTCC, nous allons désormais concentrer nos efforts sur la compétition client dans différents championnats comme le WTCC, l'Eurocup et la SuperCup SEAT Leon", a déclaré Jaime Puig, le directeur de l'écurie. A partir de maintenant, l'entité SEAT Sport apportera donc son soutien aux pilotes qui choisiront de rouler au volant de León TDI ou de Leon FSI en WTCC. "Nous sommes toujours désireux de gagner lorsqu'une SEAT est sur la piste et pour cela, SEAT Sport fournira à tous ses clients l'appui technique nécessaire", a conclu Puig. Malgré le retrait officiel de SEAT, le champion du monde Gabriele Tarquini a tout fait pour rester en WTCC en

Tarquini en champion Gabriele Tarquini (SR Sport) a remporté la deuxième course du meeting de Curitiba, dimanche, devant son équipier Jordi Gené (SR Sport). Yvan Muller (Chevrolet) termine en quatrième position juste derrière son équipier Alain Menu (Chevrolet). Muller et Tarquini prennent la tête du championnat.

Puebla annulé Le meeting de Puebla, deuxième manche de la saison de WTCC, qui devait se tenir le 11 avril dernier, a été annulé en raison de problématiques sécuritaires préoccupantes pour la pérennité de cette étape du championnat. La FIA et le KSO ont annoncé un « cas de force majeur ». "Aucune décision n'a été prise sur la possibilité de remplacer l'épreuve mexicaine. Je déciderai d'ici un mois mais nous pourrions très bien poursuivre avec seulement 11 épreuves", a fait savoir Marcello Lotti, promoteur des séries WTCC.

3 nouveaux pilotes marocains L’étape WTCC de Marrakech sera l’occasion de voir évoluer pour la première fois 3 nouveaux pilotes marocains. Après la belle performance de Mehdi Bennani sur le Marrakech Grand Prix 2009, Ismaïl Sbaï, Youssaf El Marnissi et Larbi Tadlaoui porteront également haut et fort les couleurs marocaines en qualité de pilotes indépendants. A ne pas douter que le public marocain les soutiendra avec ferveur.

18 PAGE 18.indd 18

17/04/2010 05:24:18


Pilotes WTCC Marrakech 2010 #

Class

Competitor

Driver

Car

#

Class

Competitor

Driver

Car

1

SR-Sport

Gabriele Tarquini (ITA)

SEAT León 2.0 TDI

17

SUNRED Engineering

Michel Nykjær (DEN) *

SEAT León 2.0 TDI

2

SR-Sport

Tom Coronel (NED)

SEAT León 2.0 TDI

18

SEAT Swiss Racing by SUNRED

Fredy Barth (SUI) *

SEAT León 2.0 TDI

3

SR-Sport

Tiago Monteiro (POR)

SEAT León 2.0 TDI

19

bamboo-engineering

Harry Vaulkhard (GBR) *

Chevrolet Lacetti

4

SR-Sport

Jordi Gené (ESP)

SEAT León 2.0 TDI

20

bamboo-engineering

Darryl O'Young (HKG) *

Chevrolet Lacetti

5

Zengö-Dension Team

Norbert Michelisz (HUN) *

SEAT León 2.0 TDI

21

Wiechers-Sport

Mehdi Bennani (MAR) *

BMW 320si

6

Chevrolet

Yvan Muller (FRA)

Chevrolet Cruze LT

24

Poulsen Motorsport

Kristian Poulsen (DEN) BMW 320si

7

Chevrolet

Robert Huff (GBR)

Chevrolet Cruze LT

25

Scuderia Proteam Motorsport

Sergio Hernández (ESP)

BMW 320si

8

Chevrolet

Alain Menu (SUI)

Chevrolet Cruze LT

26

Scuderia Proteam Motorsport

Stefano D'Aste (ITA)

BMW 320si

10

BMW Team RBM

Augusto Farfus (BRA)

BMW 320si

30

Maurer Motorsport

Ismaïl Sbaï (MAR)

Chevrolet Lacetti

11

BMW Team RBM

Andy Priaulx (GBR)

BMW 320si

31

Maurer Motorsport

Youssaf El Marnissi (MAR)

Chevrolet Lacetti

Liqui Moly Team Engstler

Franz Engstler (GER)

BMW 320si

32

Maurer Motorsport

Larbi Tadlaoiu (MAR)

Chevrolet Lacetti

Liqui Moly Team Engstler

15

● Yokohama Independents' Trophy 16

* Drivers eligible for the WTCC Rookie Challenge

Andrei Romanov (RUS) BMW 320si

19 PAGE 19.indd 11

17/04/2010 07:06:30


Présentation des constructeurs

BMW

F

idèle à sa tradition de promotion de ces routières à travers des exploits sportifs, BMW a confirmé sa présence au WTCC avec pour but de remporter, pour la troisième année consécutive, les titres conducteur et constructeur. La TEAM RBM, basée en Belgique, et dirigée par Bart Mampaey, mettra en course deux BMW 320si pour Augusto Farfus et Andy Priaulx. Le jeune brésilien détient le record de victoires en WTCC (15), tandis que son coéquipier britannique a été sacré champion du monde à trois reprises (2008, 2006, 2007).

SEAT Customer Technology

B

ien que la SEAT Sport Team aie quitté le championnat après avoir remporté deux titres consécutifs en 2008 et 2009, la marque espagnole est bien représentée, et concourra néanmoins dans le championnat constructeur sous la bannière “SEAT Customer Technology”. Quatre SEAT Leon TDI feront donc leur apparition, avec à leur bord des pilotes de la Spanish SR-Sport Team dirigée par Joan Orus. Trois de ces pilotes sont d’anciens conducteurs SEAT, Gabriele Tarquini, Tiago Monteiro et Jordi Gené. Ils seront rejoints par Tom Coronel, vainqueur du Trophée des indépendants du WTCC 2009.

CHEVROLET

A

près le lancement des voitures Cruze en 2009, qui ont engrangé 6 victoires durant la saison, l'équipe Chevrolet est fin prête pour pouvoir revendiquer les deux titres (conducteur et constructeur). Les trois Chevrolet Cruze sont construites et développées par l'équipe RML de Ray Mallock, une des équipes les plus auréolées et expérimentées du monde du Touring Car Racing. Le trio de conducteur est un mélange parfait d'expérience et de vitesse. Yvan Muller a rejoint Chevrolet cette année après avoir remporté le titre pour SEAT en 2008. Alain Menu est une légende du Touring Car avec deux titres BTC et 11 victoires en WTCC. Malgré sa jeunesse, Rob Huff est un redoutable pilote, et figure également parmi les favoris de cette année.

20 PAGE 20.indd 20

17/04/2010 07:40:40


Couverture médiatique du MGP

L

e Championnat du Monde la Fédération Internationale Automobile FIA WTCC fait partie des trois seuls championnats du monde FIA, aux côtés de la Formule 1 et du Championnat du Monde de Rallye WRC. L’importance de cet événement associé à la présence de certains médias tel que Eurosport son principal partenaire, a permis à 55.4 millions de téléspectateurs dans plus de 70 pays dans le monde de suivre la FIA WTCC à Marrakech en 2009 projetant l’image du Maroc qui bouge dans les quatre coins du monde. A l’instar de nombreuses autres disciplines sportives, le sport automobile était complètement absent du paysage audiovisuel marocain. Cependant, depuis que le royaume accueille une étape du WTCC, les téléspectateurs marocains se sont passionnés pour ce Championnat où ils ont pu voir, outre le spectacle que leur offraient les bolides, la performance humaine dans les rues de Marrakech, une de leurs villes préférées. Ainsi, en 2009 ceux ne sont pas moins de 19.7 millions de téléspectateurs qui ont pu suivre cet

,Le MGP 2009 a été suivi dans plus de 70 pays.

évènement.. Aujourd’hui, le Maroc est un pays qui bouge et la plus grande satisfaction est de projeter cette fulgurante évolution sur la scène internationale. Ainsi, grâce aux caméras d’Eurosport et de

/DR

2M qui diffusent partout dans le monde par satellite, cette illustration de notre pays, associée à la performance sportive de haut niveau, entre dans l’esprit de centaines de millions de personnes réparties dans 70 pays.

Make Cars Green

La démarche écolo de la FIA WTCC

D

epuis deux ans, la FIA WTCC (Word Touring Cars Championship) a entrepris une démarche écologique matérialisée par son programme "Make Cars Green". Une initiative à travers laquelle le Championnat mondial de course de voitures de tourisme tente au fil des ans à réduire son impact sur l’environnement. Quand la FIA WTCC se met au vert, ça donne "Make Cars Green" ! Une campagne internationale dont le but est de réduire l'impact des sports mécaniques sur l'environnement. Le déroulement et l'organisation du championnat WTCC ont été pensés pour limiter au maximum son impact sur l'environnement en terme d'air et de pollution sonore.

Les sept points clés Et concrètement, la protection de l’environnement dans le WTCC, se matérialise, selon Eurosport en sept points clés : 1 - Pot catalytique : toutes les voitures doivent être équipées de pots catalytiques homologués, qui filtrent toutes les émissions de gaz en continu.

2 - Carburant sans plomb : toutes les voitures doivent utiliser du carburant sans plomb agréé par le Championnat WTCC. 3 - Contrôle du bruit : les émissions sonores des voitures doivent respecter le niveau 110dB à 6000 rpm à tout moment. 4 - Contrôle technique : durant tous les événements, la FIA organise des contrôles fréquents des voitures afin de vérifier qu'elles respectent les règles de la Fédération. 5 - Carburants alternatifs / Diesel : des

règles techniques spécifiques ont été mises en place afin d'autoriser les voitures utilisant un moteur turbo diesel à faible pollution. 6 - Carburants alternatifs / Bio-ethanol : les voitures S2000 utilisant un moteur Bio-ethanol seront bientôt homologuées ; ce type de voiture est déjà autorisé dans les Touring Car Championship et Volvo est en train d'étudier la possibilité d'entrer dans le FIA WTCC avec leur voiture S60 au bioethanol. 7 - Déroulement des courses : les courses du FIA WTCC ont des temps limités - trois sessions de qualification de 30 minutes et deux courses de 50km sur deux jours - afin de limiter les coûts des courses ainsi que l'impact sur l'environnement.

"Make CarS Green" à Marrakech En vue d’inscrire l’initiative dans la durée la FIA WTCC a décidé que le logo de la campagne "Make Cars Green" sera mis en évidence sur chaque voiture, tout le Championnat durant. L’étape de Marrakech y compris, bien évidemment !

21 PAGE 20.indd 23

17/04/2010 07:33:51


Pilotes en vue • MEHDI BENNANI, PILOTE MAROCAIN DU TEAM WISHERS SPORT BMW

“Marquer le plus de points possibles et viser le podium !”

S

eul Marocain pilote professionnel dans le circuit WTCC, Mehdi Bennani, occupait la plus haute marche du podium des indépendants lors du Marrakech Grand Prix 2009. Qu’en sera-t-il cette année ? Quel est son objectif pour la saison 2010 du WTCC ? Mehdi n’y va pas par quatre chemins.

Q: Le Marrakech Grand Prix (MGP)2009 a été pour vous un coup d’essai presque parfait car vous occupiez la 1ère place des indépendants pour votre première participation. Cette année, est-ce qu’on peut s’attendre à un remake ?

Cette année je participe au Championnat du monde WTCC 2010 sous les couleurs du team Wichers sport avec BMW. Mon but est de marquer le plus de points possible dans chaque Grand prix afin de se battre pour atteindre les 3 premières pla-

Gabriele Tarquini

Mehdi Bennani Né le: 25 août 1983 à Fès Statut marital : Célibataire Hobbies : Karting, Squash, Gym Voiture : BMW 320si Ecurie : Weichers-Sport

Robert Huff Né le : 25 décembre 1979 à Cambridge (Angleterre)

Statut marital : Marié à Béatrice, 2 enfants (Giulia 4 et Matteo 3)

Statut marital : Vit avec Jasmine

Voiture : Seat Leon 2.0 TDI Ecurie : SR-Sport

Q: À l’ouverture de la saison WTCC 2010, au Grand prix du Brésil, vous avez occupé la 3ème place du podium des indépendants, comment avez-vous apprécié ce classement ?

Q: L’année dernière vous étiez classé respectivement 9ème et 10ème de la Race 1 et 2, quel est votre objectif au Marrakech Grand Prix 2010?

C’est un bon début surtout que c’est ma première course aux couleurs du team Wichers sport BMW. On a récolté 9 points, ce qui augmente nos chances pour le podium du Championnat

Marquer le plus de points possibles et viser le Podium !

Né le : 2 mars 1962 à Giulianova (Teramo)

Hobbies : Football, Pêche, Golf

ces du championnat. Bien sûr, on essaiera de faire notre possible pour briller dans notre manche nationale de Marrakech, devant notre public marocain.

Hobbies : Golf, Sports automobiles Voiture : Chevrolet Cruze LT Ecurie : Chevrolet

Q: Lors du premier MGP, vous confiez sur nos colonnes que vous le feriez sans pression, mais au vu de vos résultats, le public marocain attendra certainement plus de vous. Ne serait-ce pas synonyme de pression pour vous cette année ?

Une pression existe dans tous les cas mais, il faut savoir la gérer. Cette année, suite à notre bon début de championnat, on essaiera de bien la gérer

Yvan Muller Né le : 16 août 1969 à Altkirch Statut mARital : Célibataire, une fille (Nina 12) Hobbies : Vélo, Jet Ski Voiture : Chevrolet Cruze LT Ecurie : Chevrolet

Q: Avec votre nouvelle voiture BMW, quels sont en somme vos objectifs pour la saison WTCC 2010 ?

Notre but avec le team Wichers sport BMW est de se battre pour le podium final dans le Championnat du monde, catégorie des indépendants. Ça ne sera pas facile sachant que c’est un Championnat du monde où l’on retrouve les meilleurs pilotes, mais j’espère y arriver. ■ Propos recueillis par Kisito Ndour

Andy Priaulx Né le : 8 août 1974 à Guernsey Statut marital : Marié à Joanne, 2 enfants (Sebastian 9, Daniella 6) Hobbies : Syclisme, Squash, Ski nautique Voiture : BMW 320si Ecurie : BMW Team RBM

22 PAGE 22 ok.indd 22

17/04/2010 07:26:29


Formule 2000

La Formule 2000 débarque au Maroc !

V

éritable antichambre de la F1, la F2 fera pour la première fois étape au Maroc, à l’occasion du Grand Prix de Marrakech. Il s’agit d’une étape officielle du Championnat F2 de la Fédération Internationale de l’Automobile, qui s’avérera décisive en ce début de saison pour les pilotes engagés. Les monoplaces F2 ont fait leur réapparition en 2009, après 25 années d’absence sur les circuits mondiaux sous couvert de la FIA et le plus souvent en parallèle des étapes WTCC et GP2 Series. Autant dire que les jeunes

loups du circuit ont soif de bitume et besoin de s’exprimer au volant pour succéder à l’Espagnol Andy Soucek tenant du titre en 2009. Disposant d’un châssis Williams et d’un moteur Audi Turbo 1,8L développant environ 400 CH, les monoplaces F2 sont de véritables diables sur route profitant à des conduites tactiques, nerveuses et agressives. Des grands noms du sport automobile mondial se sont illustrés en Formule 2000, à l’image de Jacky Ickx en 1967 ou de Jonathan Palmer en 1983, président de MotorSport Vision, promoteur du circuit F2.

,Les monoplaces ont réapparues en 2009 après 25 ans d'absence.

Calendrier F2

/DR

2010

16/17/18 avril

Silverstone

Angleterre

30 avril 1/2 mai 21/22/23 mai 18/19/20 juin 2/3/4 juillet 16/17/18 juillet 30/31 juillet 1 août 3/4/5 septembre 17/18/19 septembre

Marrakech Monza Zolder Algarve Brands Hatch Brno Oschersleben Valence

Maroc Italie Belgique Portugal Angleterre République Tchèque Allemagne Espagne

Kia Rio Cup

A

utomobile Menara en partenariat avec le constructeur Kia motors, présent au Maroc, apportera sa part de rêve pour la deuxième année consécutive en présentant une manche de la Kia Rio Cup. Instigué par Gilbert Guzzo, constructeur de la Menara première voiture conçue et fabriquée au Maroc, ce championnat d’envergure nationale fait

concourir des pilotes d’horizons différents. Le 15 protagonistes investiront le circuit du Grand Prix de Marrakech, laissant exploser la maîtrise technique de leurs véhicules. Cette compétition chère à la Fédération Royale Marocaine des Sports Automobiles tiendra à coup sur toutes ses promesses sûr le bitume de la ville ocre, pour le plus grand bonheur du public.

La Menara est la première voiture , conçue et fabriquée au Maroc . /DR

23

PAGE 23.indd 10

17/04/2010 04:50:18


Legends Car Africa

La discipline Legends Car est désormais une histoire africaine…

,L'équipe marocaine de Legends Car a été champion du monde 2009.

C

’est à travers la société Africa Legends Cup que le public marrakchi aura le plaisir de voir évoluer ces véhicules au style atypique. Le Marrakech Grand Prix sera l’occasion de redécouvrir cette discipline automobile originale mais non moins impressionnante et riche en émotion pour le public. A travers l’association Pôle Position et Pôle Position Events, Africa Legends Cup affiche la volonté de promouvoir encore davantage le sport automobile

/DR

au Maroc, disposant de 45 véhicules importés pour alimenter le Championnat marocain des Legends Car. A noter que l’équipe marocaine de Legends Car a été sacrée championne du monde de la discipline aux Etats-Unis en 2009 et ce, non sans panache. Les Legends Car sont nées d’un besoin de démocratisation des sports automobiles dans les années 80, elles incarnent l’esprit fédérateur du sport automobile propulsant ses véritables petits bolides au style des années 30 sur tous les circuits du monde.

Mit’jet Series

La Mitjet, c’est d’abord un concept imaginé en 2007 par Jean Philippe Dayraut.

A

vec une série en France et une en Espagne, c’est près de 120 voitures qui ont été produites en deux ans. Véritables mini silhouettes, les Mitjet vont vous étonner par leurs performances. Avec ses 520 Kg, son châssis tubulaire, son moteur Yamaha 4 cylindres

de 150 CV, sa boîte de vitesses séquentielles et son pont arrière rigide, ces prototypes vont vous offrir des images de vrai sport automobile avec des dépassements à tous les freinages et des bagarres à tous les étages d’un peloton générateur d’un spectacle haut en couleur. Vous aurez droit ce week-end du

Marrakech Grand Prix, à une séance d’essais libres, deux séances de qualification et quatre courses sprint de 9 tours étalées sur le samedi et le dimanche. Avec la possibilité de partager « la bête », c’est prêt de soixante pilotes engagés avec une dizaine de vainqueurs potentiels.

En deux ans, 120 voitures , Mit'jet ont été produites. /DR

24 PAGE 23.indd 13

17/04/2010 04:53:01


Untitled-1 10

17/04/2010 04:21:10


Untitled-1 10

17/04/2010 04:18:43


Untitled-1 10

17/04/2010 04:14:47


Untitled-1 10

17/04/2010 04:13:01

Marrakech 2010 FIA WTCC  

Marrakech Grand Prix: CHAMPIONNAT DU MONDE FIA WTCC 2010

Advertisement