Issuu on Google+

green est produit et distribué par devocean S.A, société éditrice du quotidien d'information

Coupe Lalla Meryem. La

Fairway. Story: la mixité

à l' honneur-> p/07

dernière ligne droite de Schaeffer >p/05

LE JOURNAL OFFICIEL DU TROPHÉE HASSAN II DE GOLF, EDITION 2012 • N°04 DIMANCHE 25 MARS 2012

Patrice Clerc, conseiller du Président de l’Association du Trophée Hassan II: “L’atout de ce tournoi, c’est la différence” > p/10 p/04

39ème Trophée Hassan II > p 03

/D.CHICOT./ATH

,M. Manassero.

Trophées

Les Marocains, encore trop justes Entretien avec Meriem Lemsouguer, porte parole de la Coupe Lalla Meryem

Fairway

p/12

Tendance mode: les filles, c’est chic!

p/06 Lara and Manassero pursue McGrane

En images p/08-09 min

max

Casablanca

11 22

Agadir

13 30

DEPOT LEGAL 33-2011

Météo / Weather

NE JETEZ PAS CE JOURNAL SUR LA VOIE PUBLIQUE


02

dimanche 25 mars 2012

PHOTO

,Certains journalistes n' hésitent pas à se parer aux couleurs locales pour présenter à leurs téléspectateurs, leurs reportages sur le Trophée Hassan II. On leur dit : Tarbouche !./DIDIER CHICOT./ATH

Edito ]

green

Edité par devocean S.A, société certifiée ISO-9001 version 2008 (Bureau Veritas International) RC : 157283 Patente : 36390935 IF : 1104850 Impression: Maroc Soir Directeur général: Brahim Sedrati Directeur de publication : Reda Sedrati Rédacteur en chef: Jean-François Bessey Journaliste : Kisito Ndour, Soundouss Elkasri Planification & correction: Wafae M’rabet, Alexandra Girard

Chapeau! Patience, patience

superbe mais cela ne suffit pas pour scorer sur un parcours aussi exigeant que le Golf du Palais Royal et sur un tournoi aussi relevé que le Trophée Hassan II. Il doit acquérir de la maturité, et apprendre la stratégie pour ne pas éparpiller ses chances. Younès El Hassani et Fayçal Serghini se donnent du mal mais ils leur manquent ce petit quelque chose qui fait la différence au moment important. Ce coup de fer qui s’arrête sur le green ou ce putt mieux ajusté qui font gagner les quelques points nécessaires pour disputer les quatre tours. Et emmagasiner l’expérience et les gains nécessaires pour investir sur d’autres tournois à l’étranger. L’Atlas Pro Tour est pour

Q

uatre joueurs Marocains ont disputé le Trophée Hassan II et la Coupe Lalla Meryem. Trois joueurs et une joueuse. Aucun n’a passé le cut. Est-ce tragique ? Non. Nos représentants n’ont pas l’habitude d’évoluer à si haut niveau. L’amateur Mustapha El Maouas n’a que six ans de golf derrière lui. Son swing est

Photographie: Ph. Jannat (ATH), Didier Chicot (ATH), Mustapha Benabdelkrim (ATH) Thierry Feret Trophée Hassan Infographie: Trophée Hassan II Yassine Ouali, Mounim Souibi Distribution : Abdelhakim Saidi

II Trophée Hassan II (Classement provisoire)

eux une chance inouie de se confronter au Maroc avec des joueurs étrangers. Mais il faut aussi se forger une expérience hors de ses frontières, loin de ses habitudes, loin de sa famille. C’est ce qu’a fait Maha Haddioui, au gré des invitations qu’elle glane sur le circuit européen féminin. C’est ce qu’a fait la Gadirie quand elle est partie aux Etats-Unis poursuivre ses études et jouer au golf à très haut niveau. Cette expérience va s’avérer payante à terme. Il suffit juste de cesser de mettre une pression inutile sur les épaules de nos représentants. Les résultats viendront un jour, sans crier gare. ■ La rédaction

Lalla Meryem Cup

Lalla Meryem Cup

Scores after Round 1 Scores after Round 1

Contacts: Tél: 0522 39 92 55 / 77 / 87 Pos Fax: 0522 39 93 78 Mail: info@aufaitmaroc.com 1 Site: www.aufaitmaroc.com 2 3

10

1 Pos Player

Player

2

D. McGrane M. Manassero

Country

1 Damien MCGRANE Damien MCGRANE 2 Alejandro CAÑIZARES Alejandro CAÑIZARES 3 Robert-Jan DERKSEN Robert-JanEdoardo DERKSENMOLINARI Edoardo MOLINARI Graeme STORM Graeme STORM Richie RAMSAY Richie RAMSAY Phillip PRICE Phillip PRICE Jorge CAMPILLO Jorge CAMPILLO Kenneth FERRIE Kenneth FERRIE 10 Matteo MANASSERO Matteo MANASSERO Richard MCEVOY Richard MCEVOY Peter LAWRIE Peter LAWRIE Lorenzo GAGLI Lorenzo GAGLI Ignacio GARRIDO Ignacio GARRIDO Hennie OTTO Hennie OTTO Keith HORNE Keith HORNE Anthony WALL Anthony WALL 18 Joost LUITEN Joost LUITEN José Manuel LARA José Manuel LARA MOLINARI Francesco Francesco MOLINARI Timothy O'NEAL Timothy O'NEAL Matthew BALDWIN Matthew BALDWIN Joel SJÖHOLM Joel SJÖHOLM James KINGSTON James 25 KINGSTON Tano GOYA Tano GOYAFelipe AGUILAR Felipe AGUILAR Victor DUBUISSON Victor DUBUISSON David DRYSDALE David DRYSDALE Danny WILLETT

3

M. Lara

4

M. Hoey

5

P. Price J. Sjohölm M. Ilonen

18

25

IRL

8

B. Grace

9

Dredge

IRL ESP NED ITA ENG SCO WAL ESP ENG ITA ENG IRL ITA ESP RSA RSA ENG NED ESP ITA USA ENG SWE RSA ARG CHI FRA SCO

Country

ITA IRL

ESP NED ITA ENG SCO WAL ESP ENG ITA ENG IRL ITA ESP RSA RSA ENG NED ESP ITA USA ENG SWE RSA ARG CHI FRA SCO ENG

SCOREBOARD

-12 (trou 10) R1

R1 R2

65 67 68 68 68 68 68 68 68 69 69 69 69 69 69 69 69 70 70 70 70 70 70 70 71 71 71 71

65 67 68 68 68 68 68 68 68 69 69 69 69 69 69 69 69 70 70 70 70 70 70 70 71 71 71 71 71

ESP IDN GAL

SUE FIN

AFS GAL

R2 R3

R3 R4

R4

1

Agg

Agg Par

Par

65 67 68 68 68 68 68 68 68 69 69 69 69 69 69 69 69 70 70 70 70 70 70 70 71 71 71 71

65 -7 67 -5 68 -4 68 -4 68 -4 68 -4 68 -4 68 -4 68 -4 69 -3 69 -3 69 -3 69 -3 69 -3 69 -3 69 -3 69 -3 70 -2 70 -2 70 -2 70 -2 70 -2 70 -2 70 -2 71 -1 71 -1 71 -1 71 -1 71

-7 -5 -4 -4 -4 -4 -4 -4 -4 -3 -3 -3 -3 -3 -3 -3 -3 -2 -2 -2 -2 -2 -2 -2 -1 -1 -1 -1 -1

-11 (trou 15) -11 (trou 11) -10 (F) -9 (trou 11) -9 (trou 11) -9 (F) -8 (F) -8 (F)

2

J. Schaeffer

FRA

205

K. Lunn

AUS

206

M. Skarpnord

NOR

206

4

S .Croce

NOR

207

5

E. Choe

USA

208

T. Cunigham

AFS

208

V. Derrey

FRA

208

E. Givens

ANG

208

L. Wessberg

SUE

209

Pos. 1 3

6

9

12

23

Player Jade Schaeffer Julie Maisongrosse Rebecca Codd Sophie Walker Linda Wessberg Virginie Lagoutte-Clement Marjet Van Der Graaff Carin Koch Caroline Afonso Sophie Giquel-Bettan Erika Holmen Carlota Ciganda Barbara Genuini Elenour Givens Elena Giraud Anne-Lise Caudal Stacey Keating Tania Elosegui Caroline Martens Marianne Skarpnord Stefania Croce Holly Aitchison Anja Monke Ursula Wikstrom Rebecca Hudson Joanna Klatten Caroline Rominger Laura Cabanillas Connie Chen Malene Jorgensen Henrietta Zuel

To


dimanche 25 mars 2012

trophées

03

CHIFFRES. 39e Trophée Hassan II. 22-25 mars. Golf du Palais Royal, Agadir. 72 trous en stroke

play, 18 trous par jour. 120 joueurs. Cut après deux tours. A l' issue des deux premiers tours, seuls les 65 premiers et ex-aequo sont qualifiés pour les deux derniers tours. Dotation globale : 1 500 000 €. Prix au vainqueur : 250 000 €. Tenant du titre : David Horsey (Angleterre)

• 39ÈME TROPHÉE HASSAN II

COMPÉTITION. La course contre la montre a

été gagnée. Le deuxième tour s’est achevé à l’heure du déjeuner. Le troisième tour est reparti à l’heure du café et quand la corne de brume a retenti à 18 h 50, les parties étaient bien avancées sur le parcours.

McGrane se débat pour garder l'avantage

,D.McGrane.

/D.CHICOT./ATH

Sur les 71 joueurs rescapés du cut, 29 en avaient terminé et les leaders étaient encore sur le trou n°11. Pour Damien McGrane, toujours leader à -12, la journée d’aujourd’hui risque d’être longue. Très longue. A quelques semaines de son 40e anniversaire, l’Irlandais, au petit ventre replet, risque d’accuser la fatigue quand il faudra enchaîner les derniers 18 trous après avoir bouclé les sept trous et quelques du 3e tour. Car dans son sillage, il y a un gamin de 18 ans qui pourrait jouer 36 trous dans la journée sans se fatiguer. Surtout qu’il ne lui reste que trois trous à jouer pour finir son 3e tour. Et alors que Damien McGrane se débat pour conserver son avantage, merci à un drop sans pénalité accordé par l’arbitre alors que sa balle semblait enfouie dans des herbes peu hospitalières, le prodige de Vérone nous faisait un joli récital de birdies. Six en tout, aucun bogey, une carte parfaite.

Les ambitions de Manassero

Comme Matteo Manassero poursuit deux buts à Agadir, il risque de faire très mal quand va se profiler l’emballage final. L’Italien, qui a longuement consulté le classement mondial, pointe à la 61e place. Pas suffisant pour s’offrir le beau carton d’invitation d’Augusta National à la veille de son 19e anniversaire. Ce joli cadeau exige la victoire et rien d’autre. C’est un défi à 18 ans qui correspond à son tempérament volontaire. “Je savais qu’il me fallait beaucoup de birdies et passer à un score à deux chiffres. J’y suis parvenu après quinze trous. Maintenant, le rêve est toujours d’actualité et je vais tout faire pour le réaliser”, a déclaré l’Italien sponsorisé par les chocolats Kinder et Scholtès, une marque de cuisinière !

Le fait de pouvoir me qualifier pour le Masters me donne une motivation supplémentaire”

a poursuivi celui qui s' est classé 2e dimanche dernier en Andalousie.

Danger, donc.

Lara, Hoey, Sjohölm et les autres

Mais au golf, il ne suffit pas de vouloir pour pouvoir. Le joueur n’est pas seul à décider de son sort, il y a aussi les autres. Incontrôlables. Malgré son jeune âge, Matteo Manassero sait qu’un score canon peut ne pas suffire, si jamais il prenait à un autre

,M. Manassero.

D

emain, ce sera le jour le plus long pour les prétendants au titre. Il faudra d' abord finir le 3e tour avant d' attaquer la dernière ligne droite. Et dans ce marathon golfique, avantage à la jeunesse de Matteo Manassero.

/D.CHICOT./ATH

Manassero en embuscade

des poursuivants de Damien McGrane de rendre la carte de sa vie. Un 63 ou 64 qui pourrait sceller le sort de tous les ambitieux du dimanche. Car hormis Joel Sjohölm, le Suédois aux knickers-bockers style Tintin et sans victoire au palmarès, tous les prétendants au titre se tenant à un ou deux coups, comptent au moins deux victoires sur le circuit européen. Les José Manuel Lara (-11), Michaël Hoey (-10) ou Mikko Ilonen (-9), sans oublier Philip Price (-9) qui malgré ses 45 ans n’a pas envie d’être enterré, ont tous l’expérience de la pression et de la bataille du dimanche après-midi.

Je ne vais quand même pas me plaindre. Je suis dans la meilleure position possible. En tête du tournoi. Tout ce que je désire, c'est de bien finir le travail. Et de gagner”. Damien McGrane

En attendant ce finish haletant, Damien McGrane s’est reposé hier soir sur son dernier coup de la journée, un birdie au trou n°10 qui rattrape une journée contrastée. “Je ne vais quand même pas me plaindre. Je suis dans la meilleure position possible. En tête du tournoi. Tout ce que je désire, c’est de bien finir le travail. Et de gagner”, a souhaité Damien McGrane avant de rejoindre dans la nuit tombée sa navette pour le ramener à l’hôtel et rêver à son deuxième titre européen. ■ Jean-François Bessey


04

dimanche 25 mars 2012

trophées

FRIENDSHIP CUP. Classement brut : 1. C. Matthews, J. Zaroualy, N. Lecheheb 66/ 2. L. El Arabi, A.

Soussi, M. Kabbaj 68/ 3. I. Mazarrasa, R. Hassani, E. M. M. Alaoui 68/ 4. C. Echardour, P. Galvan, J. Galvan 72. Classement net: 1. R. Laissaoui, A. El Hassani, E. K. Haddaji 55/ 2. G. Ning, Y. Benabderrazik, F. El Idrissi 56/ 3. A. El Ouazzani, S. Zenagui, S. Laachfoubi 56/ 4. O. Anbare, R. Medaghri, K. Okb

• MERIEM LEMSOUGUER, PORTE PAROLE DE LA COUPE LALLA MERYEM

“Depuis notre entrée dans le Ladies European Tour, on reçoit plus de 120 joueuses et 20 nationalités”

A

ujourd’hui, dernier jour de la Coupe Lalla Meryem de Golf, Meriem Lemsouguer, porte parole du tournoi, dresse le bilan de la 18ème édition. Pour elle, le pari de l’organisation a été réussi… Q: Quel bilan tirez-vous de la 18ème Coupe Lalla Meryem qui touche à sa fin ?

Cette année, on a reçu de grandes joueuses du circuit féminin. On l’a vu sur les scores. Hier (vendredi, ndlr) on était dans les -7. Les joueuses ont beaucoup apprécié le parcours malgré les aléas de la météo auxquels on a eu droit.

Q: On peut alors s’attendre à ce que les 72 trous soient joués?

Cela va être très difficile cet après-midi, mais s’il y a encore deux ou trois trous à rattraper, ça se fera dimanche matin.

Q: Depuis 3 ans la Coupe Lalla Meryem fait partie de la Ladies European Tour, qu’a-t-elle gagné dans cette aventure ?

Il y a quelques années, la Coupe Lalla Meryem recevait une vingtaine de proettes. Depuis qu’elle est dans la Ladies European Tour, on reçoit plus de 120 joueuses de plus de 20 nationalités différentes. Le fait d’être dans la Ladies European Tour draine quand

même beaucoup plus de monde et de joueuses de haut niveau. Il y a aussi l’augmentation du“prize money” qui est passé à 325.000 euros il y a deux ans. Elle classe la Coupe Lalla Meryem, en terme de dotation, au milieu des tournois du Ladies European Tour.

Q: Le Trophée Hassan II se joue en même temps que la Coupe Lalla Meryem, n’étouffe-t-il pas médiatiquement la coupe ?

Pas du tout. Je pense que le monde golfique aujourd’hui, s’est habitué à voir se jouer les deux tournois en même temps. Le fait de jouer en même temps le Trophée Hassan II et la Coupe Lalla Meryem dans la même ville est une volonté de feu Sa Majesté Hassan II et je pense que c’est très apprécié par les joueurs et les joueuses parce que c’est l’unique tournoi où ils se retrouvent. On peut retrouver des gens de la même famille, des frères et sœurs, des amis et même des couples. (voir article "Story: la mixité à l’honneur")

Q: En terme d'organisation, avezvous des difficultés ?

Pas du tout. Je pense que chaque année, l’organisation prend un peu plus d’am-

,T.Feret

ENTRETIEN.

pleur, les gens sont de plus en plus professionnels. Ce sont pratiquement les mêmes personnes qui travaillent depuis plusieurs années sur le tournoi.  Chaque année, ils s’habituent un peu plus à leur tâche, à l’environnement golfique. Cela fait deux ans qu’on est à Agadir, on s’habitue aussi à la ville. Cette année, l’organisation a été parfaite. Il y a eu beaucoup d’échos positifs que ce soit de la part des joueuses professionnelles ou amateurs ou des sponsors. Je pense que tout le monde est content.

C’est clair. Il y a une seule joueuse marocaine sur le tour mais il y a du travail qui est fait dans ce sens. L’Association du Trophée Hassan II qui est présidée par Son Altesse Royale le Prince Moulay Rachid en collaboration avec la fédération a fait en sorte de créer des écoles dans pas mal de clubs marocains. Ces écoles sont là pour former de jeunes joueuses et joueurs et dans quelques années, on verra les résultats.

Q: Maha Haddioui a été la seule représentante marocaine à la Coupe Lalla Meryem,  il y a du travail à fournir au niveau du golf féminin au Maroc ?

Je la vois bien encore une fois à Agadir . Nous y sommes très bien reçus. Les parcours sont magnifiques. Le Golf du Palais Royal attire à lui seul de grands noms du golf. Alors pourquoi pas ?

• LES MAROCAINS AU 39ÈME TROPHÉE HASSAN II

joueurs marocains engagés dans le 39e Trophée Hassan II. Le vent ne s’est pas levé, les conditions étaient douces et les scores bas dans cette fin de deuxième tour disputée aux aurores. Fayçal Serghini, 92e à +3 total, ne disputera donc pas les deux derniers tours. Mais qu’il n’ait pas de regrets, le cut que certains voyaient à deux coups au-dessus du par était finalement dans le par. Hier matin, Mustapha El Maouas, 122e, semblait abattu par son score total de +11 à l’issue des deux tours.

Je n’ai pas joué à mon niveau, se défendit-il. Mais c’est mon premier grand tournoi et je me suis mis beaucoup de pression”. Mustapha El Maouas

Le joueur du Royal Golf d’Agadir regrettait de

Mustapha El Maouas va maintenant se reconcentrer sur les prochaines échéances d’avril, les tournois de l’EPD Tour et le Championnat du Maroc. Ensuite, son coach compte bien l’emmener en Europe jouer les Internationaux d’Italie et d’Ecosse, la Biarritz Cup, et les Grands Prix de Chiberta et d’Hossegor en France. Younès El Hassani, 108e à +6 total, était fataliste à la sortie du 18. “Le Trophée Hassan II, c’est fini, maintenant, nous allons jouer des tournois à notre niveau”. Son score de 74 hier n’était pas suffisant pour espérer passer le cut. “J’ai bien tapé le drive mais, sur ce parcours, la qualité du deuxième coup est primordiale. Car si vous ratez un peu le green, l’approche putt est très compliquée”, a analysé le Tangérois qui regrette son double bogey au 6 qui lui a miné le moral. Dommage que ses trois birdies dans les 9 derniers trous soient arrivés si tard…

ne pas avoir pu jouer avec ses clubs Callaway, jugés non conformes par les autorités du circuit à la veille de l’événement. Il fallut lui trouver de nouveaux clubs en toute urgence, des fers Titleist avec lesquels il n’avait jamais encore touché une balle. Son coach Marwann Chamsseddine tempère la déception de son protégé : "Il aurait pu gagner deux ou trois coups sur son score, pas plus, car il a fait quelques erreurs stratégiques sur le parcours". Le leader Damien McGrane, qui a joué vingt-deux coups de moins que lui sur ces deux premiers tours, s’est montré élogieux à la sortie du recording :

Mustapha est un bon jouer. Il a manqué quelques drives mais il a réussi des coups brillants. Il a un bel avenir devant lui”. Damien McGrane

■■Kisito Ndour

Cap vers l'avenir

Encore trop justes COMPÉTITION. Pas de miracle pour les trois

Q: La prochaine édition…

■■JF Bessey

,M. El Maouas.

/D.CHICOT./ATH


dimanche 25 mars 2012

05

,Jade Schaeffer.

/D.CHICOT/ATH

trophées

• 18ÈME COUPE LALLA MERYEM

La dernière ligne droite de Schaeffer

L

a Française Jade Schaeffer a pris les commandes du tournoi avant le dernier tour. Reste le plus à faire. Surtout qu’elle n’est pas à l’abri d’un exploit d’une joueuse en embuscade.

LET. Les proettes de la Coupe Lalla Meryem ont réussi le tour de force de boucler leur troisième tour alors que du côté du Golf du Palais Royal les hommes ont dû interrompre le leur en raison de la nuit. Enfin presque, ils ne restent que quelques coups à jouer pour six joueuses. Quelle explication donner à ce décalage ? Certainement que les filles jouent plus vite que les garçons et c’est tant mieux. Aujourd’hui, elles n’auront donc que 18 trous à jouer. C’est plus simple et plus conforme à un finish du dimanche.

motiver et la recette miracle pour la faire gagner. De son côté, Jade Schaeffer va passer aussi sa soirée au téléphone avec son ami pro, François Calmels, pour trouver l’énergie nécessaire à une possible troisième victoire européenne et oublier les frustrations du

3e tour. "Je suis contente car mon 69 d’hier après-midi est un bon score. Mais j’ai eu tellement d’occasions de birdies, des putts vraiment près du trou que je regrette de ne pas avoir enquillé. En tout cas, je suis ravie d’avoir pu terminer mon 3e tour à temps et ne pas avoir à revenir tôt le matin pour finir". Mais attention au retour de l’arrière. Car Stefania Croce a montré hier que c’était possible. L’Italienne, passionnée de peinture, a réussi une carte de 63, record féminin du parcours avec huit birdies à la clé et un score total de -6.

Haddioui éliminée

Enfin difficile de ne pas évoquer l’élimination par le cut hier matin d’une Maha Haddioui frustrée. Avec un seul birdie, la Gadirie ne pouvait pas espérer de miracle. Elle finit à une médiocre 110e place. "Je suis déçue car cela ne s’est pas passé comme je l’espérais. J’ai peut-être payé le fait de ne pas avoir joué de tournois avant le Coupe Lalla Meryem. Je ne referai plus la même erreur l’année prochaine", a conclu lucidement la Marocaine qui attend déjà la prochaine édition pour montrer au monde de quoi elle est capable. ■■JF Bessey

En tête à huit coups sous le par, la Française Jade Schaeffer

Avec un coup d’avance sur la très expérimentée Karen Lunn et la leader du 2e tour, Marianne Skarpnord. Karen Lunn compte vingt-six ans de circuit et douze victoires à travers le monde. Rien ne lui fait peur. Car malgré ses 46 ans –elle a fêté son anniversaire, il y a quelques jours, elle a joué 32 trous hier pour finir son 2e tour et jouer le 3e tour dans la foulée. " La journée a été très longue. J’ai bien dû passer treize heures au golf, ce qui est mon record personnel", a constaté cette ex-présidente du Ladies European Tour. "L’après-midi, j’avoue que j’ai accusé la fatigue et j’ai tapé quelques mauvais coups". Marianne Skarpnord peut, elle, compter sur son petit ami, le pro australien Richard Green, éliminé par le cut du Trophée Hassan II, pour trouver les mots pour la

,Marianne Skarpnord.

/D.CHICOT/ATH


06

dimanche 25 mars 2012

,40 year old Irishman Damien McGrane.

/D.CHICOT - ATH

Lara and Manassero pursue McGrane

D

amien McGrane leads after three day of the Trophée Hassan II, but Matteo Manassero is just one shot behind as the Italian seeks a second Masters Tournament appearance before his 19th birthday. The 40 year old Irishman, whose only European Tour title came by nine shots in China four years ago, started the day three behind clubhouse leader Phillip Price but with 13 holes of his second round remaining after lengthy wind delays on Friday. On his return to the Golf du Palais Royal course in Agadir McGrane birdied the seventh, ninth and tenth to pull level with former Ryder Cup hero Price, before two-putting the long 15th for birdie to take the outright lead. He holed an important six footer at the last to confirm his halfway advantage, then mixed four birdies with three bogeys over the first ten holes of his third round to reach 12 under par. That was one ahead of not only teenager Manassero, but also Spain’s José Manuel Lara, with Northern Irishman Michael Hoey a shot further back in fourth after a brilliant 65 – that despite missing a six foot par putt and bogeying the last.

It was a nice way to finish the day with a birdie but I have to be honest and say that it was a bit of a mixed bag out there today"

,Matteo Manassero.

/D.CHICOT - ATH

Damien McGrane

“Plenty of birdies and bogeys so not quite as good as the first two rounds. I have actually missed a few fairways out there in the third round and that is probably the easiest thing to do on this course. “But I can’t complain too much – I am in the position you want to be going into the final day and hopefully I can get the job done. We’ll come back tomorrow and we will have a winner so hopefully that can be me.” Manassero, needing a win to climb into the Official World Golf Ranking's top 50 and earn a place at the Masters Tournament in a fortnight’s time, was a brilliant six under through 14 holes. The 18 year old, who impressed with a 36thplaced finish at Augusta National as a 16 year old, two-putted the long tenth for birdie, gai-

ned another shot with an approach to ten feet at the next then completed his hattrick with a two at the 199 yard 12th after an outward 33. “It was a very good round for me,” said the Maybank Malaysian Open champion. “I went out there trying to make no mistakes and not to leave any shots out there and it worked out to be a great 15 holes. I made a lot of birdies and a lot of good putts and I knew that I needed to do that. I knew that I needed to get to double figures at least by the end of the day to get into contention and that is the way it went.

The dream is still alive and I have to try my best to make it happen. I am certainly going to try and win the event first and foremost to win the event and then if The Masters happens it would be amazing." Matteo Manassero

“I have to say that the extra prize of the Masters really helps me as well. It gives me extra motivation and I seem to play better in that kind of situation. I had a few months recently where I couldn’t get into contention but after last week and now this week it feels great to be playing well and having chances to win.” The 34 year old Lara had carded a 65 to race into contention on Friday, and mixed three birdies with a single bogey over the first ten holes of his third round. “It was a difficult day and it was tough conditions for the first few holes today but all in all I am still in a great position,” said the two-time European Tour winner. “I just hit a bad drive in the 11th but overall I am happy to be 11 under and at the top of the leaderboard. “I am playing well so I am trying to do the same things as I have been all week and hoping that it will be good enough tomorrow. Thankfully one thing is certain tomorrow - we won’t finish in the dark!” Former Ryder Cup star Phillip Price, the overnight leader, had a disappointing start to his third round and missed putts from inside five feet on the fifth and sixth to turn in 39. But a huge eagle putt at the tenth got the Welshman back to nine under, just three behind and with eight holes remaining.

wwww.europeantour.com

■ green / European Tour


dimanche 25 mars 2012

07

fairway • STORY

La mixité à l’honneur

L

e golf, c’est quelque fois une histoire de famille, c’est aussi parfois une histoire d’amour.

COUPLES. Entretenir une relation fraternelle ou amoureuse quand les deux partis sont professionnels de golf est très compliqué. Jouer au golf pour gagner sa vie impose en effet de voyager toute l’année pour se rendre de tournoi en tournoi, de pays en pays. La vie se résume alors aux aéroports, aux chambres d’hôtels et aux parcours de golf. Comme chaque circuit a son propre calendrier, joueuses et joueurs ne se croisent jamais durant la saison. Il y a pourtant des exceptions à la règle. En France, un tournoi réunit sur le même lieu pros et proettes, c’est le Grand Prix PGA France. Mais ce tournoi n’est ouvert qu’aux joueurs français et sa médiatisation est faible.

Les frères et soeurs

Richard Green, qui évolue sur le Trophée , Hassan II, et Marianne Skarpnord, leader du

Dans le monde, un seul tournoi rassemble l’élite des pros : c’est le Trophée Hassan II et la Coupe Lalla Meryem. Ce tournoi permet aux membres du PGA European Tour et du Ladies European Tour de se retrouver l’espace d’une semaine.

deuxième tour de la Coupe Lalla Meryem sont amoureux./D.CHICOT./ATH

C’est vraiment sympa de passer quelques jours ensemble. Cela ne nous arrive pas souvent” explique le Français Gregory Bourdy , 29 ans,  en couvant du regard sa petite sœur, Mélodie qui joue la Coupe Lalla Meryem.

“Je m’inspire de son expérience du très haut niveau”, précise Mélodie, 25 ans. “Et moi du rythme de son swing”,  répond Greg, trois victoires sur le Tour européen.

» » Dans le monde, un seul tournoi rassemble l’élite des pros : c’est le Trophée Hassan II et la Coupe Lalla Meryem. Ce tournoi permet aux membres du PGA European Tour et du Ladies European Tour de se retrouver l’espace d’une semaine. Ils ne sont pas les seuls frères et sœurs de circuit. Par le passé, les Cabrera-Bello ont eux aussi adoré le Trophée Hassan II pour cette proximité. En 2010, Rafael n’hésitait pas à prendre une navette au Royal Golf Dar es Salam pour venir voir sa sœur Emma à  la Coupe Lalla Meryem, à Mohammedia. “Je ne la vois jamais jouer. Là, je vais pouvoir en profiter”, se félicitait Rafael.

Les amoureux

Les circuits professionnels cachent aussi de belles histoires d’amour. A l’image de

Mélodie et Gregory Bourdy , sont frères et soeurs.

/D.CHICOT./ATH

Jade Shaeffer, co-leader du premier tour de la Coupe Lalla Meryem, et du pro Français, François Calmels, non qualifié pour le Trophée Hassan II. Ou de Minea Blomqvist, une Finlandaise évoluant sur le LPGA Tour, et Roppe Kakoo, un compatriote qui joue sur le circuit européen, qui se sont récemment mariés. Ils n’ont malheureusement pas choisi Agadir pour leur lune de miel. En revanche, l’Australien Richard Green, qui évolue sur le Trophée Hassan II, et Marianne Skarpnord, leader du deuxième tour de la Coupe Lalla Meryem, file le par-

fait amour. L’Australien qui vient de rater le cut va pouvoir se consacrer à sa belle blonde :

Je vais suivre le 3e tour de Marianne. Je vais lui dire de rester calme, quel que soit le score, et de jouer un coup après l’autre sans se projeter dans le résultat”. Richard Green, le compagnon de Marianne Skarpnord

C’est au travers de leur coach qu’ils par-

tagent qu’ils se sont rencontrés. “Nous jouons des parties d’entraînement ensemble et je l’ai déjà caddeyée à quelques reprises”, sourit l’Australien. Marianne Skarpnord, qui attaque le 3e tour en position de leader sait ce qu’elle doit à son petit ami : “Greenie m’a donné de précieux conseils au putting qui vont m’être très utiles”. Il reste 36 trous à la Norvégienne pour gagner son troisième titre européen et faire aussi bien que Richard qui compte trois victoires européennes à son palmarès. ■■Jean-François Bessey


08

dimanche 25 mars 2012

dimanche 25 mars 2012

en images

Elles , savent putter

et elles ont du style (voir article P 12)./T.

Les arbitres ont veillé au grain tout au long du , tournoi. Chapeau bas Messieurs !. /M.JANNAT./ATH

FERET

La télé ouvre une fenêtre , à l'international.

/M.JANNAT./ATH

Les étirements pour éviter d'en , avoir plein le dos. /D.CHICOT./ATH

Maître Mustapha Zine, Vice-président délégué de , la Fédération Royale Marocaine de Golf a largement

commenté le tournoi auprès des médias ./M.JANNAT./ATH

Dans la salle de presse, les , journalistes gardent un oeil sur le

tableau des résultats./M.JANNAT./ATH

J. Sjoholm ou Tintin , au Maroc ?.

/D.CHICOT./ATH

La concentration est partout. Les balles aussi , peuvent se retrouver en lévitation...

/D.CHICOT./ATH

,27 trous dans la journée, ça use.

/D.CHICOT./ATH

Ne dérangez surtout pas mesdames et , messieurs, le green est très exigeant.

/T.FERET

09


10

dimanche 25 mars 2012

interview • PATRICE CLERC, CONSEILLER DU PRÉSIDENT DE L’ASSOCIATION DU TROPHÉE HASSAN II

“L’atout de ce tournoi, c’est la différence” P

atrice Clerc connaît bien le golf. Il a dirigé de nombreuses années l’Open de France, un tournoi important du circuit européen. Aujourd’hui , il a un rôle de conseiller sur le Trophée Hassan II. INTERVIEW

» » Le Trophée Hassan II et la Coupe Lalla Meryem ont quelque chose d’unique : la mixité. Grâce à la mixité, le tournoi gagne une nouvelle âme et son véritable élément de différence avec les autres. A mon avis, il faut mettre encore plus l’accent sur cette différence.

Q: Vous avez été le patron de l’Open de France de golf. Peut-on comparer le Trophée Hassan II à ce tournoi français ?

Oui et non. Oui, car ce sont deux épreuves anciennes. Le Trophée a quarante et un ans d’existence, l’Open de France a plus de cent ans. Ces deux tournois sont donc ancrés dans l’histoire. Il y a peu d’exemples comme ceux-là. Oui aussi, par le soin apporté par les équipes aux parcours, à l’organisation, aux infrastructures, à l’accueil. Oui, également, par le désir constant de progresser. Et non, car les moyens ne sont pas les mêmes, le marché est différent, la puissance économique des sponsors est différente donc les budgets que l’on peut mettre en œuvre à l’Open de France ne sont pas les mêmes qu’au Trophée Hassan II.

Q: Qu’est-ce que le Trophée Hassan II et la Coupe Lalla Meryem ont gagné en intégrant les deux grands circuits professionnels européens ?

Le tournoi a été créé par Feu Sa Majesté le Roi Hassan II pour ouvrir le pays à des décideurs étrangers, américains et européens. C’était un tournoi sur invitation, un tournoi unique, un vrai bijou dans son écrin. Ce tournoi avait atteint son apogée du vivant de Sa Majesté Hassan II. Avec le XXIème siècle, le tournoi devait prendre un virage. Et celui de rejoindre les circuits européens masculin et féminin s’imposait pour lui donner une valeur sportive incontestable et une médiatisation internatio-

,.

Je suis conseiller du Président depuis deux ans sur toutes les questions liées au golf. J’ai donc rejoint le Comité de direction de l’Association du Trophée Hassan II pour faire part de mon expérience en matière d’organisation d’événements afin que ces épreuves progressent pour atteindre un niveau d’excellence.

/D.CHICOT/ATH

Q: Quelle est votre mission auprès du Président ?

nale grâce aux moyens mis en œuvre par l’European Tour Production.

Q: En rejoignant la PGA European Tour et le LET, le tournoi pouvait-il perdre son identité ?

C’est un sujet qui m’est cher. Car rien n’est pire que les épreuves toutes identiques et fondues dans le même moule. C’est un peu la tendance actuelle avec des cahiers des charges des organisations centrales de plus en plus stricts, laissant moins la liberté aux organisateurs d’exprimer leurs différences. Le Trophée Hassan II et la Coupe Lalla Meryem ont quelque chose d’unique : la mixité. Grâce à la mixité, le tournoi gagne une nouvelle âme et son véritable élément de différence avec les autres. A mon avis, il faut mettre encore plus l’accent sur cette différence. Même si c’est difficile d’avoir deux parcours, deux organisations, deux dotations. Là-dessus, le Maroc a une belle carte à jouer.

Q: Pensez-vous que le tournoi peut soutenir le développement touristique et golfique du pays. Et si oui, a-t-il vocation de visiter le Royaume ?

A l’évidence, un grand événement sportif de plein air porte une grande vocation touristique si le pays s’y prête. C’est le cas du Maroc. Le tourisme golfique se développe à une vitesse stupéfiante dans le monde. Lors d’une conférence qui s’est tenue hier, Peter Walton de IAGTO a indiqué que le Maroc pouvait à court terme tripler, puis décupler son tourisme golfique. Evidemment, un grand tournoi permet de mettre en lumière un pays et son offre touristique. Auprès surtout de la clientèle européenne. En ce qui concerne la deuxième partie de votre question, un des atouts de ce tournoi

est la qualité du Golf du Palais Royal. Il a séduit tous les joueurs. Ce ne serait pas forcément le cas de tous les autres golfs du Maroc. Pour faire voyager le tournoi, il faut deux grands parcours côte à côte. Et surtout pour les garçons, un parcours qui répond aux exigences des circuits professionnels et du jeu moderne.

Q: Quand vous dirigiez l’open de France, vous étiez réputé pour refuser les primes de départ. Ce principe vaut-il pour le Trophée Hassan II ?

Je sais que le Président de l’Association du Trophée Hassan II et la Directrice générale des événements majeurs partagent cette même philosophie. Mais je pense aussi qu’à circonstances exceptionnelles, on peut, peut-être, se montrer plus souple. Si l’occasion était donnée à cette épreuve d’accueillir des champions d’exception, susceptibles de faire décoller la destination, il faudrait étudier les avantages et les inconvénients des primes de départ avant de se prononcer et de faire peut-être une entorse à ce principe.

Q: D’ores et déjà, pouvez-vous nous annoncer des nouveautés pour la 40e édition du Trophée Hassan II ?

C’est trop tôt pour le dire. Rien n’est encore décidé mais je peux dire que le format de cette année donne satisfaction à tout le monde : aux joueurs professionnels comme aux amateurs qui ont disputé les pro-ams mixtes sur deux jours. Maintenant, je ne peux pas encore vous révéler si le tournoi se déroulera encore à Agadir l’an prochain. Il ne m’appartient pas de prendre cette décision. ■■Jean-François Bessey


11158-Golf12-400x600_Mise en page 1 21/01/12 07:37 Page2

SUZANA KAMASOVA, VAINQUEUR DE LA 17ème ÉDITION

SOUS LE HAUT PATRONAGE DE SA MAJESTÉ LE ROI MOHAMMED VI

18

e COUPE

LALLA MERYEM

DU 19 AU 25 MARS 2012 AU GOLF DE L'OCÉAN D’AGADIR lallameryemgolfcup.com


12

dimanche 25 mars 2012

fairway

,S. Nicollet. JONES./LET

/T.

• TENDANCE MODE

,S. Nicollet.

/T.JONES./LET

Les filles, c’est chic !

C

omme le souligne le slogan du Ladies European Tour, grand les mirettes pour la beauté du jeu et le plaisir des yeux. les proettes de la Coupe Lalla Meryem jouent la carte du chic. Mais pour se distinguer, elles adoptent Petit détour par les fashion addicts chacune leurs codes couleurs et jouent des accessoires. Commençons par la flashy Carly Booth,

LET. A la 18e Coupe Lalla Meryem, les golfeuses jouent le look. A fond. Concentrées sur leur jeu mais aussi sur leur image. Image en accord avec leur personnalité.

Tout est dans l'harmonie

Filles bien dans leur peau ! Sobres, modernes ou flashys. Ces drôles de dames jouent la carte “harmonie”. Chaussures en rappel avec la couleur de la tenue, chouchou, grosses boucles d’oreilles et même

straps code couleur. La classe, quoi ! Ces proettes venues du monde entier sont fières de leurs délicats tatouages entrevus à la faveur d’un swing. Papillons, trèfles, fleurs ou oiseaux ornent la cheville ou l’épaule comme une signature, celle de leurs futurs succès, qui sait à la Coupe Lalla Meyrem 2012. Mais ces poupées sont aussi futées. Ces jolies guêpes manipulent avec aisance beauté et stratégie en vue d’un seul but : la victoire. Et comme la victoire passe par la reconnaissance, ouvrez

19 ans, à la blondeur pétillante. L’Anglaise n’hésite pas entre le vert et le rose fluo. Même si ses longues boucles d’oreilles roses pourraient la gêner en s’agitant au swing ou au vent, et il y en a, elle ne les quitte jamais. Mais elle cache ses piercings et tatouages secrets. Ah, si maman l’apprenait ! Vous préférez peut-être la classe de Sharmila Nicollet, 21 ans. Cette Indienne allie charme, douceur et originalité. Tantôt en super minijupe, tantôt vêtue de pieds en cape : sloggy noir, sous pull assorti et tunique rose

,Carly Booth.

/T.JONES/LET

,Carly Booth.

/T.JONES/LET

fluo, chaussettes de laine dégueulant sur les chaussures. Même si le thermomètre affiche plus de 30°, Sharmilla assume. “Au moins, je suis protégée des coups de soleil”, dit-elle avec malice. En plus, elle ne manque pas d’humour, la belle ! Ou optons pour la discrétion à la française de Cassandra Kirkland. La mode, elle aime et pour cause : “Maman est mannequin”. Cassandra y va au coup de cœur, elle craque instantanément et ses choix n’ont pas de zones définies. Sport, classe ou simple, la “môme”, quoi !

Golfeuses...et stylistes

Mais quand on aime la mode et le golf, pourquoi ne pas créer sa propre marque comme Martina Eberl-Ellis ? Certaines y pensent déjà comme Sophie Sandolo qui n’a pas froid aux yeux ! Cette belle Italienne aux yeux verts aime le challenge et le jeu. Elle n’a pas hésité à créer son calendrier sexy après un pari avec un journaliste transalpin. Les photos ont fait le buzz dans le monde entier, offrant une belle exposition du golf féminin. Sophie est aussi femme d’affaires : “J’ai vendu mes calendriers sur ebay. Les bénéfices m’ont payé quelques saisons de circuit”. Son ambition ne s’arrête pas là puisqu’elle aimerait dessiner sa propre collection de golf, option jeunes. Mais pas facile de s’imposer sur un marché qui s’adresse en priorité aux femmes de quarante ans et plus. Sans oublier quelques beautés du Ladies European Tour comme la Belge Bénédicte Toumpsin, une blonde pulpeuse diplômée en Buisiness International, ou la poupée russe, Maria Verchenova, absente cette année de la Coupe Lalla Meryem mais qui a fait tourner bien des têtes l’an passé à Agadir. Ou encore Henrietta Zuel, une Anglaise à la beauté pimentée et raffinée. Alors si “La femme est l’avenir de l’homme” comme le prédisait le poète Louis Aragon, gardez l’œil sur ces nouvelles gagneuses, messieurs, elles pourraient bien ravir la première place dans… vos coeurs.

■ Aniouta b.


Chaque matin, une nouvelle rencontre avec l’information

aufait, c'est chaque jour 45 000* exemplaires distribués par notre réseau de distributeurs à Casablanca, Rabat, Salé, Marrakech, Fès et Tanger du lundi au vendredi. (* source OJD Maroc).


14

dimanche 25 mars 2012

sports • FORMATION ET ÉQUIPEMENT DE GOLF

• ALLEMAGNE

Signature à Agadir de 3 conventions

Le Bayern remet la pression sur Dortmund

Le golf marocain a de beaux jours devant lui avec les trois conventions signées samedi à Agadir sur la formation et l'équipement par l'Institut Royal de Formation des Cadres, l'Institut Supérieur de Commerce de Paris, l'ATH et la Fédération royale marocaine de golf. GOLF. Trois conventions portant sur le dé-

veloppement du golf national, notamment au niveau de la formation et de l'équipement, ont été signées, samedi à Agadir, en marge du 39è Trophée Hassan II et de la 18è Coupe Lalla Meryem. La première convention, signée entre l'Institut royal de formation des cadres de la jeunesse et des sports (IRFC), d'une part et la Fédération royale marocaine de golf (FRMG) et l'Association du Trophée Hassan II (ATH), d'autre part, concerne la mise en place d'un cursus de formation diplômante pour les formateurs et entraîneurs. Cette formation, qui peut s'étaler sur trois ans, est prise en charge dans son volet théorique par l'IRFC, alors que la FRMG et l'ATH assurent l'encadrement pratique.

» » La deuxième convention, signée entre l'IDFC et l'Institut supérieur de Commerce (ISC) de Paris, concerne la formation de cadres marocains en matière de marketing sportif, à travers

un cursus MBA (maîtrise en administration des affaires). La troisième convention porte sur la fourniture d'équipements de golf aux jeunes joueurs marocains. Elle réunit la FRMG et l'ATH, d'un côté, et un équipementier sportif, de l'autre. Ces conventions ont été signées en présence de Mohamed Ouzzine, ministre de la Jeunesse et des Sports, Kamal Lahlou, vice-président du Comité national olympique marocain (CNOM), Mustapha Zine, président délégué de la FRMG et vice-président délégué de l'ATH, Mohamed Chaibi, vice-président délégué de l'ATH, en plus du directeur de l'IRFC, Brahim Alaoui Belghiti et des représentants de l'ISC et de l'équipementier partenaire.

Un travail de fond

Intervenant à cette occasion, M. Ouzzine a indiqué que ces conventions illustrent bien la démarche à entreprendre pour le développement du sport, ajoutant que la promotion de l'excellence doit passer, d'abord, par un travail de fond.

Le golf va s'enrichir de formation et , d'équipement. Feret /T.

Ces trois conventions s'inscrivent dans une approche complète pour un travail de base efficient visant le développement du golf national. Il y a là toute la panoplie des moyens qui ont été mis en œœuvre, a indiqué, pour sa part, M. Chaibi à la MAP. La formation théorique des entraîneurs sera assurée par l'IRFC, alors que le côté pratique sera du ressort de la Fédération et de l'ATH, qui mettent à disposition leurs entraîneurs et facilitent le contact avec des coachs internationaux, ainsi que l'accès aux circuits, a-t-il expliqué, ajoutant que concernant la deuxième convention, l'ISC de Paris va assurer avec l'IRFC un total de 450 heures de formation en marketing sportif. Le volet de l'équipement permettra de fournir un matériel de premier plan aux jeunes, a-t-il souligné. ■■aufait avec MAP

• GP DE MALAISIE DE F1

Mario Gomez du Bayern Munich contre , Hanovre, le 24 mars 2012 à Munich

Hamilton encore en pole, McLaren encore en première ligne Comme en Australie, les deux McLaren partiront de la première ligne au feu vert du Grand Prix de Malaisie, 2e manche du Championnat du monde de Formule 1, dimanche sur le circuit de Sepang, et l'ordre sera le même: Lewis Hamilton devant Jenson Button. AUTOMOBILE. Comme à Melbourne, les

McLaren Boys ont dominé samedi la séance de qualifications, et Hamilton, champion du monde en 2008, a signé la 21e pole position de sa carrière, mais la première à Sepang, suivi de près par son compatriote Button, vice-champion du monde en titre et vainqueur en Australie. "C'était une journée difficile, avec des conditions changeantes et la température qui n'arrêtait pas de monter", a dit Hamilton, dont le premier tour lancé au début de la Q3, même imparfait, a suffi, alors que Button a attendu la fin de séance pour signer son meilleur chrono, comme la plupart des autres pilotes. "Nous sommes très confiants chez McLaren en ce moment, mais nous ne sommes pas trop confiants", a souligné Button. "Il va falloir être très bons dimanche dans tous les domaines, surtout si Red Bull et Lotus sont meilleurs en course qu'en qualifications. Red Bull n'est pas si loin et la course, ce sera une autre histoire".

La perf' de "Schumi" Hamilton est le seul des six champions du monde engagés cette saison en F1 à n'avoir jamais gagné à Sepang. La deuxième ligne sera constituée de deux vétérans, le revenant allemand Michael Schumacher (Mercedes), 3e chrono à 43 ans, et le roublard australien Mark Webber (Red Bull), 35 ans.

» » Ce 3e chrono de "Schumi", c'est la grosse performance du jour, car le septuple champion du monde, 4e aux essais de Melbourne, n'avait jamais fait aussi bien depuis qu'il était sorti de sa retraite début 2010.

"Si l'on regarde d'où on vient, et où on se trouvait la saison dernière à la même époque, c'est un sacré résultat pour nous", a dit Schumacher.

,Lewis Hamilton au GP de Malaisie.

/AFP

L'un de ses successeurs, son compatriote Sebastian Vettel, a dû se contenter de la 6e place de ces qualifications, comme en Australie, et partira donc en 3e ligne. Le double champion du monde en titre a choisi de disputer la fin des qualifications en pneus durs, pour économiser un train de pneus Medium en prévision de la course de dimanche. Chez Ferrari, on ne peut pas parler de déception, car la 9e place de l'Espagnol Fernando Alonso et la 12e place du Brésilien Felipe Massa sont normales, vu les qualités actuelles de la F2012. La vraie bonne nouvelle du jour, tout au bout de la grille, pour les fans de F1 espagnols, c'est la qualification des deux HRT, la première cette saison. Pedro de la Rosa et Narain Karthikeyan, sponsorisés par un chef basque, sont rentrés de justesse (trois dixièmes) dans la fourchette de 107% du meilleur chrono, une règle quasi-intangible de la FIA. Vivement dimanche. ■■aufait avec AFP

FOOTBALL. Le Bayern Munich, sans briller, a assuré l’essentiel en s’imposant samedi face à Hanovre (2-1) pour revenir à deux points du leader Dortmund, en déplacement à Cologne dimanche en clôture de la 27e journée du Championnat d’Allemagne. Pas de festival de buts cette fois-ci, ni de penalty: sous la pluie, le Bayern a marqué un but par période, par Toni Kroos (36) puis Mario Gomez (68), puis contenu les élans adverses pour mettre la pression sur Dortmund. Bastian Schweinsteiger (cheville) toujours absent, Heynckes avait aussi décidé de laisser sur le banc Müller et Gomez après les 120 minutes de Coupe à Mönchengladbach, en vue du déplacement de mercredi à Marseille en quart de finale aller de la Ligue des champions. Cela offrait aux Croates Daniel Pranjic et Ivica Olic une chance de débuter leur premier match de la saison en Bundesliga et à Kroos de renouer avec le rôle de n°10 aux côtés de Ribéry et Robben. Ce trio offensif était à l’origine du premier but: débordement-éclair du Français, centre en retrait pour le Néerlandais qui déviait vers l’international allemand dont la balle piquée lobait le gardien (1-0). Sept minutes après son entrée en seconde période, “Super Mario” doublait la mise avec son 23e but de la saison. Hanovre réduisait bien la marque par Didier Ya Konan (74) mais se heurtait ensuite aux parades de Manuel Neuer. ■■AFP


dimanche 25 mars 2012

loisirs

15

mots-fléchés (solution en bas de page)

blague CÉLIBAT. Un fermier célibataire a un troupeau de 1000 vaches, mais un seul taureau. Un visiteur s’exclame en les voyant : - Qu’est-ce que vous avez un grand troupeau ! Vous devez être bien heureux ! - Oui, répond mollement le fermier, mais pas autant que le taureau. ...

sudoku

CRAQUE

ELLE FAIT DU CINÉMA

ASTUCE

COTEAUX PEU COTÉS

À DOUBLER POUR ALLER VITE

ARGENT POUR LA RECHERCHE

CE N'EST PAS LA MER À BOIRE

SYMBOLE DU GALLIUM

A UNE TOISON

DÉRIVÉ DU BOIS PORTE PLUMES DE L'OR AU LABO

MURA

Règle: Remplir les cases vides, en mettant un chiffre par case, de sorte que chaque colonne, ligne et région contiennent une fois seulement chaque chiffre de 1 à 9.

CONCOURS DE PRONOSTICS

SOUVENT MIS À LA PORTE SE REFAIT CHAQUE JOUR EXCITA

AIR TROP ENTENDU

FOND DE TEINT

SYSTÈME DE TV AMÉRICAIN

SE RENDRAI ÇA VIENT COMME ÇA VILLE BLANCHE

MORCEAUX DE PERLE

DÉCAPITÉ

BREUVAGE

MASSIF ALPIN

MORCEAU DE GLACE

SYMBOLE DE L'ANTIMOINE ÉROSION PÊCHE

horoscope • Bélier

• Scorpion

Vous allez probablement dépenser sans compter et pas toujours à bon escient. Ne soyez pas aussi large. Certaines personnes pourraient abuser de votre gentillesse. Sachez que l'estime et l'amitié ne s'achètent pas. Comptez plutôt sur vos compétences et vos qualités de coeur.

Si vous espérez une reconnaissance, vous irez vers une déception assurée, aujourd'hui. Une personne envieuse cherche à vous faire de l'ombre. Cependant, en abusant de votre tact et de votre diplomatie, vous parviendrez à dévier tous les obstacles, mis sur votre route. Alors persévérez, vos compétences seront, très bientôt, reconnues.

Dans votre vie professionnelle, vous aurez des perspectives favorables, pour vous réaliser dans une optique plus large et plus indépendante. Toutefois, faites tout de même attention à votre impulsivité. Agissez toujours après mûre réflexion, comme à votre habitude.

• Lion Votre situation financière s'avérera meilleure que vous ne le pensiez. La chance vous sourira. Votre intuition ne vous trompera pas. Vous aurez les moyens de vos ambitions, et vous pourrez enfin réaliser des projets qui vous tiennent à coeur, pas seulement dans le domaine professionnel, mais en amour aussi.

• Vierge Dans le travail, vous mènerez vos affaires tambour battant. Plus performant que jamais, bien décidé à atteindre vos objectifs en un temps record, vous avancerez à pas de géant. Attention tout de même à ne pas faire trop d'ombres aux personnes qui partagent votre activité.

• Balance Le secteur d'argent sera dans l'ensemble assez stable. Saturne, planète de restriction, ne vous permettra malheureusement pas d'espérer des coups de chance inattendus. Mais comme il sera assez neutre, il ne vous vaudra en principe pas de problèmes.

L'imagination et la créativité vous accompagnent, aujourd'hui. De plus, si vous combiniez avec quelques bons conseils financiers, votre « cocktail » pourrait se révéler explosif, pour votre avenir. Vous aurez la chance de franchir un nouveau cap. Bravo !

• Tunis

11°/19°

• Tripoli

12°/26°

• Londres

4°/17°

• Paris

8°/21°

• Berlin

1°/16°

• Genève

4°/17°

• Madrid

3°/23°

• Barcelone

11°/19°

• Rome

11°/22°

• Verseau

• Moscou

-8°/-1°

Quelle énergie ! Vous repartirez sur d'autres bases, aujourd'hui. Vous aurez, ainsi, l'occasion de mettre en place un nouveau projet. Vous vous tournerez vers l'avenir, et caresserez des idées de réussites. Vous êtes sur la bonne voie ! Continuez !

• New York

9°/14°

• Montréal

-3°/11°

• Le Caire

12°/24°

• Dubaï

22°/30°

• Tokyo

2°/12°

• Capricorne Un petit coup de fatigue, aujourd'hui ! Dommage, car on pourrait vous demander d'accélérer le tempo, ou encore de recommencer un travail, ou plus encore de vous déplacer. Alors, sans perdre de temps, remontez-vous ! A vous de choisir la manière qui vous conviendra le mieux !

• Poissons Vous aurez tant d'idées et de projets, qu'il serait sage de faire un tri, aujourd'hui. Vous ne pourrez pas courir deux lièvres, à la fois. Alors, organisez-vous ! Cela ne suffira certes pas à vous casser le moral. Votre énergie est débordante, mais sachez la canaliser !

39

19

32

Tanger

11

Tétouan 18

39 24

11

Rabat 24

14

15

31

24

14

24

Agadir

9

8

Fès

Beni Mellal Marrakech 31

Essaouira

21

19

6

26 12 Safi 18

12

Oujda

21 13 Casablanca

11

11

Ouarzazate

14

29 12

31

Laâyoune 24 14

Prochains jours

Dakhla 21

14

Solution du jour

A G G G L O A A U I T N T E E E T G E L A

• Cancer

9°/21°

L I N T E A U

Vous manquerez de cet enthousiasme qui, en temps normal, fait l'admiration de vos partisans et trouble vos adversaires. Mais, gageons que vous ne tarderez pas à vous remettre au travail, et vous saurez alors rattraper le temps perdu.

• Alger

E N E R V A

• Gémeaux

Destinations internationales

• Sagittaire

A D A U C B T U R A R T E C I E I S C E C R R A A E S S I L B A

Votre situation financière ne devrait pas poser trop de problèmes. Votre équilibre ne sera pas menacé, si vous continuez à faire preuve de prudence. Mais vous irez au-devant de difficultés si vous dépensez trop. Or, méfiez-vous, Jupiter et Pluton pourront vous incliner à un comportement déraisonnablement imprévoyant.

C T R O Q U S N T I E L L M E

• Taureau

GRANDE SALLE EN TERRAIN NEUTRE

• Tanger • Oujda • Fès • Rabat / Salé • Casablanca • Marrakech

Vents (vitesse en km/h et direction)

• Essaouira

Température maximum

• Agadir

Température minimum

• Dakhla

Samedi 11°/10°

Dimanche 19°/11°

Lundi 19°/11°

10°/20°

19°/9°

20°/9°

9°/80°

24°/8°

25°/8°

13°/50°

24°/11°

26°/11°

13°/10°

21°/13°

22°/13°

13°/60°

31°/14°

32°/14°

14°/0°

18°/15°

19°/15°

13°/0°

29°/12°

28°/12°

14°/10°

21°/14°

22°/15°

19


Téléchargez votre application Smartphone

W W W.DEVOC EA N.M A


green 2012 n 04