Issuu on Google+

LE JOURNAL OFFICIEL DU FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM DE MARRAKECH • Edition du dimanche 05 décembre 2010 • n°03

Nour-Eddine Lakhmari: “Encore récemment, c'étaient les Français et les Égyptiens qui racontaient nos histoires” p/05 Dossier. Glamour et 7ème art > p/06-07 p/10

■ Illustration: James Caan. /DR

En coulisses

Compétition. Rosa Morena et Beyond the steppes projetés aujourd'hui > p/04

Indiscrétions autour des films Matrix reloaded, Casino, Raging bull et Eyes wide shut

A chaud

p/12

Dernières actus ciné

En images

p/14-15

Un défilé de stars

In english

16, 17 & 18

Hommage rendu aujourd'hui à l'acteur James Caan P/08-09

A few bites for english speaking readers

Quotidien des actifs urbains L'Officiel du FIFM est édité et distribué par devocean S.A, société éditrice du quotidien aufait. Certifiée ISO 9001 v. 2008

Météo Marrakech

min max 9

21

NE JETEZ PAS CE JOURNAL SUR LA VOIE PUBLIQUE : OFFREZ LE À VOTRE VOISIN !

Edité par devocean S.A Certifié ISO 9001 version 2008 - DEPOT LEGAL 65-06


02

dimanche 05 décembre 2010

Edito Paillettes d’étoiles

PHOTO

EDITO. En ce troisième jour de festival, le moins que l'on puisse dire, c'est que la palette de stars du cinéma présente cette année est plus impressionnante que jamais... Et ce n'est pas pour déplaire aux festivaliers et amoureux du 7ème art, qui peuvent croiser en journée, aux alentours du Palais des Congrès ou bien le soir lors du tapis rouge, de grands noms du cinéma. Des paillettes, des paillettes, mais aussi et surtout des étoiles!

,

“Patience est mère de sûreté” dit le célèbre adage... En tout cas, au Festival international du film de Marrakech, la patience est surtout le gage de pouvoir voir les stars fouler le tapis rouge. La preuve sur cette photo où la foule est déjà présente en masse -et ce quelques heures avant le catwalk- pour être au premier rang... Preuve s'il en faut de l'engouement actuel et de la ferveur de la population, pour le monde du cinéma.

Un “parrain” au firmament

Parmi ces étoiles, le célèbre acteur américain James Caan à qui le Festival rend aujourd'hui un hommage à 20h00 (cf. rubrique “Hommage” en pages 8-9) au Palais des Congrès (Salle des ministres). Un hommage à un acteur de renom, connu pour ses rôles physiques et surtout sa mémorable interprétation dans Le Parrain, de Francis Ford Coppola, qui l'a propulsé dans la cour des grands. Mais James Caan, ce n'est pas qu'un “méchand”, un “mafieux”, c'est aussi un acteur tendre, drôle, qui a su interpréter des rôles moins rugueux. La pluralité des registres, c'est peut-être cela la marque des grandes étoiles...

Au loin, brille toujours une étoile...

Du côté de ceux qui concourent pour une autre étoile justement, l'Etoile d'Or du Grand Prix du FIFM, l'heure est aujourd'hui à la projection de Rosa Morena de Carlos Augusto de Oliveira et Beyond the steppes de Vanja d'Alcantara (cf. rubrique Compétition en page 4). Le premier s'intéresse au sort d'un homme animé par la volonté chevillée au corps d'être père, mais dont le vœu semble inaccessible du fait de son homosexualité. Le second, lui, se penche sur l'histoire d'une femme déportée au fin fond des steppes de l'Asie Centrale et qui devra s'en échapper pour sauver la vie de son bébé. Deux histoires d'humains malmenés par la vie. Des êtres aux destins qui semblent compromis d'avance. Pourtant -au loinbrille toujours une étoile, un espoir...

Ferveur ] L'OFFICIEL DU FIFM

Edité par devocean S.A, société éditrice du quotidien d’information , certifiée ISO-9001 version 2008 (Bureau Veritas International) RC: 157283 Patente : 36390935 IF: 1104850 Impression: Maroc Soir Directeur général: Brahim Sedrati Directeur de publication: Reda Sedrati

Des étoiles dans les yeux

Ces étoiles, qui représentent ainsi l'espoir mais aussi l'émerveillement, on les retrouve dans les yeux de ceux qui admirent les stars qui s'avancent sur le catwalk. Hommes et femmes, ils sont nombreux cette année à susciter l'enthousiasme à leur passage sur le tapis rouge -Guillaume Canet, Gael Garcia Bernal, Eva Mendès, Marion Cotillard, etc- et qui sont le sujet de notre dossier sur le cinéma et le glamour (cf. rubrique Dossier en pages 6 et 7). Car de Grace Kelly à Angelina Jolie, d'Alfred Hitchcock à Guillaume Canet, le glamour est une constante qui a traversé les âges du cinéma. Ainsi, que dire si ce n'est que cinéma a toujours rimé avec paillettes... Des paillettes d'étoiles, en somme. Si certains décrient parfois cet aspect dans les grands festivals de cinéma, et bien nous on les aime ces paillettes... Tout autant qu'on aime le cinéma et ses étoiles. ■ La rédaction

Equipe de rédaction: Secrétaire de rédaction: Muriel Tancrez Journalistes: Aïcha Soussi, Naïma Moncef, Khalid Satri, Imad Bentayeb, Marion Despouys, Rechad OtmaneTani, Amélie Amilhau, Cerise Maréchaud Coordination & correction: Soundouss El Kasri (Rédactrice en chef du quotidien aufait), Reda Samie, Wafae M’rabet, Alexandra Girard Photographie: Abdelkarim Alaoui, Studio Yapasphoto Infographie: Mounim Souibi, Yassine Ouali Responsable distribution: Abdelhakim Saidi Contacts: Tél: 0522 39 92 55 / 77 / 87 Fax: 0522 39 93 78 E-mail: info@aufaitmaroc.com Site: www.aufaitmaroc.com

John Malkovitch, président du jury longs-métrages du FIFM, en mode détente , hier après-midi. /ABDELKARIM ALAOUI


dimanche 05 décembre 2010

Programme CINÉMA LE COLISÉE

PALAIS DES CONGRÈS SALLE DES AMBASSADEURS

BEYOND THE STEPPES | 1h23

10h00

DES HOMMES ET DES DIEUX | 2h | vosta

11h00

AMEN | 2h10 | vostf

15h00

ROSA MORENA | 1h26

14h00

GANGSTERS | 1h30 | vo

14h00

FLANDRES | 1h31 | vo

17h30

TOSCAN | 1h27

16h00

BAD LIEUTENANT | 1h36 | vostf

16h00

LES VOISINES D’ABOU MOUSSA | 1h30 | vostf

20h00

Hommage à James Caan

18h00

VIVEMENT DIMANCHE | 1h50 | vo

TETRO | 2h07

20h30

DONOR | 1h24 | vostf & vosta

10h30

COMPÉTITION COURTS MÉTRAGES CINÉCOLES | 2h35 | vostf

11h00

15h00

ANIMAL KINGDOM | 1h52

14h00

17h30

KARMA | 1h28

16h00

LA DISCRETE | 1h35 | vo

DIM 5

11h00

LES TEMOINS | 1h55 | vo

20h30

ROSA MORENA | 1h26

22h30

UN BALCON SUR LA MER | 1h40

LADY CHATTERLEY | 2h48 | vosta

11h00

CHARISMA | 1h43 | vostf

STRICTEMENT PERSONNEL | 1h35 | vo

14h00

LE RUBAN BLANC | 2h24 | vostf

17h30

A LA RECHERCHE DU MARI DE MA FEMME | 1h28 | vostf

LUN 6

18h00

Cérémonie du Palmarès du Grand Prix du court métrage Cinécoles

18h00

TOSCAN | 1h27 | vosta

20h00

BEYOND THE STEPPES | 1h23

LAST NIGHT | 1h35

20h30

BOARDWALK EMPIRE | 1h10 | vostf

22h00

ANIMAL KINGDOM | 1h52

11h00

MIRAGES | 1h43

10h30

LA COMEDIE DU TRAVAIL | 1h28 | vo

11h00

THELMA & LOUISE | 2h09 | vostf

14h30

No. 89 SHIMEN ROAD | 1h25

13h00

Conversation avec Francis Ford Coppola

14h00

DOGVILLE | 2h58 | vostf

17h00

MARIEKE, MARIEKE | 1h25

15h00

TCHAO PANTIN | 1h40 | ad - vo

17h30

GARDENS OF STONE (Jardins de pierre) | 1h51 | vostf

19h30

Hommage posthume à Larbi Doghmi

17h30

TOKYO SONATA | 1h59 | vostf

Hommage à Mohammed Abderrahman Tazi

20h30

No. 89 SHIMEN ROAD | 1h25 | vostf & vosta

20h00

MAR 7

MAR 7

LUN 6

DIM 5

PALAIS DES CONGRÈS SALLE DES MINISTRES

JEU 9

BECLOUDED | 1h55

10h00

THE PIANO (La leçon de piano) | 2h01 | ad - vf

15h00

THE EDGE | 1h55

12h30

BOARDWALK EMPIRE | 1h10 | vostf

17h30

MON ONCLE D’AMERIQUE | 2h05 | vo | Coup de Cœur de Martin Scorsese

14h30

LA HAINE | 1h36 | ad - vo

Hommage à Harvey Keitel

17h00

Master Class de Jean-Pierre & Luc Dardenne

NEDS | 2h04

21h00

MIRAGES | 1h43 | vostf & vosta

20h30

MER 8

11h00

11h00

THE JOURNALS OF MUSAN | 2h07

11h30

COMPÉTITION COURTS MÉTRAGES CINÉCOLES | 2h35 | vostf

15h00

END | 1h30

15h00

LA SYMPHONIE MAROCAINE | 1h45 | ad - vostf

17h00

AU REVOIR LES ENFANTS | 1h44 | vo | Coup de Cœur de Lee Changdong

18h00

LALLA HOBBY | 1h35 | vostf

19h30

Hommage à Kiyoshi Kurosawa

20h30

THE JOURNALS OF MUSAN | 2h07 | vostf & vosta

JEU 9

MER 8

KISS ME AGAIN (Encore un baiser) | 2h20

WHEN WE LEAVE | 1h59

10h00

15h00

JACK GOES BOATING (Rendez-vous l’été prochain) | 1h29

12h00

TOSCAN | 1h27 | vosta

17h30

SANS TOIT NI LOI | 1h35 | vo | Coup de Cœur de Jean-Pierre & Luc Dardenne

14h30

CHACUN CHERCHE SON CHAT | 1h35 | ad - vo

20h00

SMALL WORLD | 1h30

17h00

Master Class de Lee Changdong

20h30

END | 1h30 | vostf & vosta

LE MARI DE LA COIFFEUSE | 1h20 | vosta

15h30

BADIS | 1h30 | vosta

17h30

TAXI DRIVER | 1h53 | vostf

20h00

BECLOUDED | 1h55

22h30

MARIEKE, MARIEKE | 1h25

11h00

CLEAN | 1h50 | vostf

14h00

ENTER THE VOID | 2h34 | vostf

17h00

LES VOISINES D’ABOU MOUSSA | 1h30 | vostf

19h30

THE EDGE | 1h55

22h00

KISS ME AGAIN (Encore un baiser) | 2h20

11h00

LE NOM DE LA ROSE | 2h11 | vostf

14h00

LE PIANISTE | 2h28 | vostf

17h00

MON ONCLE D’AMERIQUE | 2h05 | vo

20h00

WHEN WE LEAVE | 1h59

22h30

NEDS | 2h04

11h00

LOFT | 1h55 | vostf

14h00

LALLA HOBBY | 1h35 | vostf A LA RECHERCHE DU MARI DE MA FEMME | 1h28 | vostf

Cérémonie du Palmarès

20h00

JACK GOES BOATING (Rendez-vous l’été prochain) | 1h29

SOMEWHERE | 1h38

22h00

POETRY | 2h19

10h00

TOUS LES MATINS DU MONDE | 1h55 | ad - vo

LE SEPTIEME CIEL | 1h31 | vo

22h15

L’ETE MEURTRIER | 2h10 | vo

22h30

LES NUITS FAUVES | 2h05 | vo

17h15

VOYAGES | 1h55 | vo

17h00

L’ARGENT | 1h30 | vo

19h45

NELLY ET MONSIEUR ARNAUD | 1h47 | vo

20h00

LA REINE MARGOT | 2h19 | vo

22h15

UN PROPHETE | 2h35 | vo

22h30

COUP DE TORCHON | 2h04 | vo

17h15

MAUVAIS SANG | 2h05 | vo

17h00

LA BELLE NOISEUSE | 2h05 | vo

19h45

TRAIN DE VIE | 1h43 | vo

20h00

UN MONDE SANS PITIE | 1h24 | vo

22h15

LA RAISON DU PLUS FAIBLE | 1h56 | vosta

22h00

LA MOME | 2h20 | vo

17h15

THERESE | 1h34 | vo

17h00

LE PEUPLE MIGRATEUR | 1h38 | vo

19h45

LA SCIENCE DES REVES | 1h56 | vostf

20h00

RIEN SUR ROBERT | 1h47 | vo

22h15

LE PETIT CRIMINEL | 1h37 | vo

22h30

POLICE | 1h53 | vo

17h15

J’ENTENDS PLUS LA GUITARE | 1h38 | vo

17h00

ROIS ET REINE | 2h30 | vosta

19h45

SOUS LE SABLE | 1h35 | vo

20h00

LES TEMOINS | 1h55 | vo

22h15

NOCE BLANCHE | 1h35 | vo

22h30

LA LECTRICE | 1h39 | vo

17h15

BEAU TRAVAIL | 1h47 | vo

17h00

L’EMPLOI DU TEMPS | 2h12 | vo

19h45

LES MARIS, LES FEMMES, LES AMANTS | 1h45 | vo

20h00

TROIS PLACES POUR LE 26 | 1h56 | vo

22h15

37°2 LE MATIN | 2h01 | vo

22h30

LES CHANSONS D’AMOUR | 1h40 | vo

17h15

CONTE DE PRINTEMPS | 1h52 | vo

17h00

SAUVE QUI PEUT (LA VIE) | 1h27 | vo

19h45

LA CEREMONIE | 1h51 | vosta

20h00

LA VIE EST UN LONG FLEUVE TRANQUILLE | 1h30 | vosta

22h15

OSS 117 : RIO NE REPOND PLUS | 1h40 | vo

22h30

LE FABULEUX DESTIN D’AMELIE POULAIN | 2h02 | vosta

Bleu - Blue: films en compétition films in competition Or - Gold: films hors compétition films out of competition

Les autres films sont présentés dans le cadre des hommages. The other films are linked to the tributes. VOSTF: Version originale sous-titrée français - original version with French subtitles VOSTA: version originale sous-titrée anglais – original version with English subtitles VO: version originale non sous-titrée – original version without subtitles VF: version doublée en français – French dubbed version AD: audio description pour les non-voyants et les malvoyants audio description for the blind and partially sighted audience

Pour des raisons de sécurité, l’entrée des salles de cinéma est strictement limitée aux places disponibles. Les salles de cinéma devront être évacuées à la fin de chaque séance. For security reasons, all admissions are strictly limited to available seats. All cinemas will be emptied at the end of each screening.  L’entrée des salles de cinéma est interdite aux moins de 18 ans.  Access to all cinemas is forbidden to people under 18 years old. L’état des copies des films projetés peut parfois présenter quelques défauts. Nous vous prions de nous

DIM 5

VAN GOGH | 2h38 | vo

20h00

LUN 6

17h00

TROP BELLE POUR TOI | 1h31 | vo

18h00 SPEED | 1h56 | vf en présence de Keanu Reeves

18h00 AMADEUS | 2h40 | vf

MAR 7

EXILS | 1h43 | vo

19h45

All the films screened in the Salle des Ministres of the Palais des Congrès and the Colisée Cinema are presented in original version with French, Arabic and English subtitles, unless otherwise stated.

PLACE JEMAA EL FNA

CINÉMA MEGARAMA SALLE 2

17h15

Tous les films présentés dans la salle des Ministres du Palais des Congrès et au cinéma Colisée sont présentés en version originale soustitrée en français, arabe et anglais, sauf indication contraire.

SAM 11

A CRIME (Un crime) | 1h42 | vostf

18h00

CYRANO DE BERGERAC | 2h15 | vo | Coup de Cœur de Sigourney Weaver

18h00 L’HOMME QUI VOULUT ETRE ROI | 2h09 | vf

MER 8

DIM 5 LUN 6 MAR 7 MER 8 JEU 9 VEN 10

PULSE | 1h57 | vostf

14h00

16h00

CINÉMA MEGARAMA SALLE 1

SAM 11

11h00

18h00 LE CLIENT | 1h59 | vf en présence de Susan Sarandon

JEU 9

18h00

LAST NIGHT | 1h35

18h00 LES AILES DE L’ENFER | 1h55 | vf en présence de John Malkovich

VEN 10

17h00

LE FILS PREFERE | 1h50 | ad - vo

VEN 10

11h00

KARMA | 1h28

22h00

18h00 COPLAND | 1h44 | vf en présence de Harvey Keitel

SAM 11

SAM 11

VEN 10

POETRY | 2h19

20h00

18h30 Cérémonie du Palmarès DEVDAS | 3h | vostf

en excuser par avance. Some films prints could be altered. Please accept our apologies for these inconveniences. Cette programmation est susceptible de subir d’éventuelles modifications. Tout changement sera annoncé sur les panneaux prévus à cet effet. This screenings schedule is subject to changes. All changes will be announced on the relevant billboards.

03


04

dimanche 05 décembre 2010

Compétition • ROSA MORENA DE CARLOS AUGUSTO DE OLIVEIRA (DANEMARK - 1ER FILM)

Biographie

À la recherche du bonheur, par delà les lois d’adopter l’enfant qu’elle va bientôt mettre au monde réalisant alors son rêve qui permettra, de plus, à un petit être de vivre dans de meilleures conditions. À la naissance de la petite Rosa, Thomas s'installe finalement dans la maison de Maria jusqu'à ce que ce doux équilibre soit menacé par le retour de Denilson, le père biologique de Rosa...

Quand le mot famille prend un autre sens, sans perdre de sa valeur

,Andres W. Berthelsen dans la peau de Thomas dans Rosa Morena. SYNOPSIS. Thomas est un architecte

quadragénaire habité par un leatmotiv, un désir suprême: celui d'être père. Mais alors qu'il effectue les formalités pour faire une demande d’adoption, celle-ci lui est rejetée au Danemark parce qu'il est homosexuel. Désireux de prendre du recul, il part

/DR

alors rendre visite à Jacob, un vieil ami au Brésil -à São Paulo- où il découvre l’existence d’un trafic illicite d’enfants adoptés. Grâce à Jacob, il rencontre alors Maria, une femme enceinte qui mord la vie à pleines dents et qui ne peux s'occuper du bébé à venir. Thomas accepte alors

Ainsi, Rosa Morena est une histoire de bonheur -du moins de sa recherche et de sa fragilité-. C'est aussi l'histoire du manque de confiance en soi qui parfois habite chaque être humain, et aussi celle du doute... face à une action que l'on sait illégale mais que l'on souhaite réaliser. Rosa Morena touche en somme à un certain universel et également aux valeurs de la famille. Projection: 15h00, Salle des ministres du Palais des Congrès. Et 20h30, cinéma Le Colisée. ■ Muriel Tancrez

• BEYOND THE STEPPES DE VANJA D’ALCANTARA (RUSSIE/POLOGNE/BELGIQUE)

Carlos Augusto de Oliveira est un jeune réalisateur né au Brésil en 1974. Rosa Morena est son premier film. Il vit depuis 2000 au Danemark et travaille depuis 1992 dans le monde du cinéma en étant assistant directeur, superviseur de script ou encore scénariste. Il a étudié l’architecture à Rio de Janeiro et le cinéma ainsi que les médias à Copenhague. Rosa Morena a d’ores et déjà obtenu une récompense du ministre brési-

Biographie

De la résilience d'une femme sous l'oppression stalinienne

Ainsi, Beyond the steppes c'est un enchaînement de paysages magnifiques pour une histoire émouvante qui célèbre la résilience d'une femme sous l'oppression stalinienne. “Une véritable performance et des images magnifiques pour un conte sombre d'une mémorable survie” commentait le journaliste américain du Hollywood Reporter, Ray Bennett.

SYNOPSIS. Le premier long-métrage est

toujours un exercice difficile, il l'est certainement encore plus lorsqu'il s'agit de mettre à l'écran une histoire vraie qui s'avère être également une histoire familiale. C'est le cas de Beyond the steppes, premier film de Vanja D'Alcantara, présenté aujourd'hui dans le cadre de la compétition officielle.

Une juste distance

Une douloureuse histoire vraie Beyond the steppes, c'est l'histoire d'une jeune polonaise, Nina, qui en 1940 se voit contrainte de partir pour un voyage forcé au fin fond des steppes de l'Asie centrale: l'histoire d'une déportation par l'armée soviétique vers une région reculée et inhospitalière de l'URSS pour travailler sous surveillance dans une ferme collective. Nina a déjà perdu son mari, officier dans les troupes polonaises, qui lui a été arraché par la guerre, et part alors en URSS avec leur bébé. Àforce de privations, l'enfant va nécessiter des soins urgents, il la conduira à

,

Affiche de Beyond the steppes de Vanja D'Alcantara./DR

la fuite vers la steppe du Kazakhstan en quête de remèdes, en compagnie d'un groupe de nomades kazakh.

Si la Nina du film est un personnage de fiction, et si sa fuite avec des nomades kazakhs est née de l'imaginaire de la réalisatrice, l'expérience a quant à elle été réèllement vécue par l'aïeule de Vanja d'Alcantara -décédée alors que celle-ci était adolescente-. Le scénario est de plus documenté par des recherches dans les archives historiques. Ce mélange entre réalité et fiction produit un film qui a une juste distance, évitant ainsi l'écueil du pathos. Projection: 11h00, Salle des ministres du Palais des Congrès. Et lundi 6 décembre au Cinéma Le Colisée.

■ Muriel Tancrez

Vanja D’Alcantara est née en Belgique en 1977. Elle a étudié l’histoire puis la direction de film à l’Ecole de cinéma de Bruxelles. En 2002, elle est partie aux Etats-Unis, à New-York, afin d’y étudier l’écriture de scénarios. Après avoir travaillé sur plusieurs projets, dont des séries télévisées et des court-métrages, elle réalise son premier documentaire La tercera vita (La troisième vie) qui a été entièrement tourné en 2004 dans une prison espagnole.


dimanche 05 décembre 2010

05

Interview • NOUR-EDDINE LAKHMARI

“Encore récemment, c'étaient les Français et les Égyptiens qui racontaient nos histoires”

D

eux ans après le succès de Casanegra, sorti dans 25 pays, le réalisateur Nour-Eddine Lakhmari nous parle de ses nouveaux projets, des progrès et défis du cinéma marocain et de l'importance de soutenir le FIFM.

RENCONTRE.

Q: Sur quels projets travaillezvous actuellement ?

Je suis dans la dernière ligne droite de la préparation de Zéro, dont le tournage débutera le 11 janvier. Après Casanegra, c’est le deuxième volet d’une trilogie sur Casablanca, la métropole, qui représente pour moi le Maroc d’aujourd’hui. Casanegra parlait de solitude et d’indifférence. Zéro est un film sur la rédemptionQ: comment un homme qui n’a plus confiance en lui, qui ne s’aime plus, devient un héros grâce à son amour pour une femme. La troisième histoire aura l’amour pour thème principal. On en a besoin. Il ne faut plus que cela nous fasse peur, l’amour, la sensualité, la sexualité, cela n’appartient pas uniquement au cinéma occidental ou asiatique. On peut en parler sans tabous car on le vit chaque jour, malgré notre contexte religieux.

Q: Qui trouvera-t-on au casting de “Zéro” ? De grands acteurs marocains comme Mohamed Majd (Ali Zaoua de Nabil Ayouch, En attendant Pasolini de Daoud Aoulad Siad), Saïd Bey (The Man who sold the world de Imad et Swel Noury), Raouia (Les Yeux secs, Wake up Morocco de Narjiss Nejjar). Mais les rôles principaux sont campés par des inconnus.

Q: Vous prévoyez notamment de travailler avec Saïd Taghmaoui… Oui, sur encore un autre projet dont on finalise l’écriture, et qui s’appellera Le Retour. Sur cette déchirure de la double-culture, de l’immigration, quand on est né dans un autre pays que celui de ses racines, et que l’on cherche dans la culture de ses parents pour se trouver. C’est l’histoire d’un homme qui vit dans un no man’s land en termes d’identité, de valeurs.

Q: Vous avez vécu longtemps en Norvège, ressentez-vous cette

déchirure ?

uand on regarde l’immigration de deuxième génération en France, ces Français issus d’une famille marocaine, non seulement ils ont subi le nouveau pays mais aussi la misère et la déchirure de leurs parents, qui, finalement, ne rentrent jamais. Mon cas est différent, c’est moi qui suis parti, pas mon père. Mais bien sûr j’y ai laissé une partie de ma vie, 24 ans. J’ai mes enfants là-bas.

Q: Qu’avez-vous de norvégien en vous ? La discipline dans le travail, le respect de l’autre, et de ne pas faire trop attention aux apparences, si importantes dans tous les pays méditerranéens. En Norvège peu importe, on peut être riche, peintre, clochard. On te juge sur ce que tu dis, pas avant.

Q: Sur quels projets s’investit votre société “Timlif Productions” ? C’est une société qui a été créée après ma rencontre avec un businessman appelé Redouane Bayed, du groupe M2M. Un amoureux de la culture, qui a vu Casanegra, et il me suit dans cette aventure. C’est la première fois qu’on voit le privé croire dans le cinéma marocain, c’est unique. Cette implication nous permet par exemple enfin de financer l’écriture, chose très rare au Maroc. On essaie de rassembler une équipe de scénaristes et de leur ramener des professionnels pour des ateliers et des séminaires.

Q: Selon vous quelles sont les forces et faiblesses du cinéma marocain ?

Commençons par les faiblessesQ: l’écriture du scénario, justement. Je pense aussi qu’il nous faut un vrai débat de cinéastes sur notre identité. Est-ce qu’on s’inscrit dans un cinéma moral, ou libre? Mais de fait, nous sommes de plus en plus libres. Casanegra ou Marock de Laïla Marrakchi sont la fenêtre de cette politique d’ouverture. On a un roi qui aime le cinéma; un Centre cinématographique en train de se structurer, de professionnaliser le secteurQ: on avance. La disparition des salles de ci-

néma, on peut régler ça, avec de la volonté, un plan et de l’argent. Mais il nous faut un débat, entre les différentes générations de cinéastes marocains. Nous prenons une place de plus en plus importante dans la société marocaine, nous brisons peu à peu des complexes. Encore récemment c’était les Français et les Égyptiens qui racontaient nos histoires, à travers des clichés –Jamaâ el Fna, les chameaux-... On est en train de présenter la vraie histoire des Marocains. On peut montrer notre misère comme notre richesse.

Q: Quelle autre ville aimeriezvous filmer que Casablanca ? J’ai filmé ma ville natale, Safi, et ma ville d’adoption, Oslo. J’adorerais filmer Tanger. Et dans le monde, New York bien sûr.

Q: Vous venez au FIFM tous les ans, qu’est-ce que ce festival vous apporte ?

On y rencontre des producteurs, des cinéastes du monde entier, on peut leur présenter nos films. Mais surtout, je viens pour soutenir ce festival, qui est extrêmement important pour nous, c’est notre fenêtre sur le monde. C’est grâce à la culture que notre société peut avancer. C’est vital.

Q: Que représente le cinéma français pour vous ? J’avoue ne pas être un grand fan, j’aime plutôt le cinéma américain et surtout scandinave –Ingmar Bergman et Lars Von Trier-. Mais quand j’étais à Oslo,

j’adorais les films de Jean Cocteau, Bazin, Renoir, sublimissimes, avec une vraie vision. Et j’ai été très marqué par Le Mari de la coiffeuse, de Patrice Leconte. Tellement simple, beau, un hymne à l’amour. Je pensais “voilà le film que j’aimerais tourner”. Jean Rochefort, quel acteur, quelle couleur, quelle musique!

Q: Vous nous quittez bientôt pour préparer votre film, mais à quelle master class auriez-vous préféré assister ?

A celle de Francis Ford Coppola! J’aurais aimé l’interroger sur sa folie, et son courage, pour filmer une œuvre comme Apocalypse Now, et sur l’usage des lumières dans Ramble Fish. Bergman disait qu’on ne peut pas faire de cinéma si l’on n’est pas fou. Avec tout l’argent du monde, on n’a jamais de garantie que le film marchera, on souffre nuit et jour…

Q: Qu’évoque pour vous le réalisateur Abderrahamne Tazi à qui est rendu un hommage ?

Tazi, c’est tout de même Badis! Aujourd’hui on parle de Ali Zaoua, de Casanegra, de Marock… Mais il y a surtout ces chefs d’œuvres faits il y a longtemps, comme Badis, Wechma de Ahmed El Maânouni, La Plage des enfants perdus de Jilali Ferhati, avec un magnifique travail de direction d’acteurs, de lumière, de couleur, et une force de propos très personnelle et audacieuse, à une période où la liberté était bien moindre! En fait, peu de monde connaît le meilleur du cinéma marocain. ■ Cerise Maréchaud


06

dimanche 05 décembre 2010

Dossier

Glamour ème et 7 art D

e Grace Kelly à Angelina Jolie, d'Alfred Hitchcock à Guillaume Canet, le glamour a traversé les âges du cinéma. Jadis, les actrices fascinaient par leur beauté en noir et blanc sur grand écran. Aujourd'hui, les stars qui déambulent sur le tapis rouge fascinent plus que jamais. À vos paillettes.

ÉGÉRIES. Élégance, charme, séduction,

Ê Les vedettes hollywoodiennes exercent une fascination, elles sont prestigieuses, elles ont de l’éclat, elles charment et envoûtent les mortels. Ces enchanteresses sont donc “glamorous”.

Le tapis rouge

L’objet fétiche du glamour

raffinement, beauté, sensualité… Ce sont les mots qui viennent à l’esprit lorsque l'on cherche à définir le glamour. Il évoque presque toujours une femme belle, aux longs cils papillonnants, à la bouche rouge et pulpeuse. Il évoque une robe en soie fendue bas dans le dos, un tapis rouge… Oui, on pense tout de suite à une actrice. C’est d’ailleurs le point central de certaines définitions:

Hitchcock, entre glamour et suspense De fée à vedette, il n’y a donc qu’un pas, que les réalisateurs franchissent allègrement pour célébrer la beauté et la sensualité de leurs actrices. C’est le cas de l’un des plus grands, Alfred Hitchcock, pour qui l’élégance du jeu des acteurs est aussi primordiale que le suspense.

Glamour : charme Chez Hitchcock, le envoûtant, séduction qu’une glamour hollywoodien et la actrice de cinéma ou une recherche psychologique jolie femme exerce par vont de pair. Les personnages son attitude et sa tenue principaux sont beaux à vestimentaire.” l’extérieur et intérieurement. Par leur aspect extérieur, Dicociations.com ils s’attachent déjà le Dans son blog, Antoine Duplan, journaspectateur.” liste pour le magazine Suisse l’Hebdo,

explique que l’origine du mot est britannique: “En anglais, sa langue d'origine, glamour signifie 'enchantement, charme'. On va dire que la fée Morgane lance un glamour sur Merlin. Ou Marilyn (Monroe) sur le spectateur. Car, par glissement sémantique, le terme a pris le sens de “fascination, prestige, éclat”. Les vedettes hollywoodiennes exercent une fascination, elles sont prestigieuses, elles ont de l'éclat, elles charment et envoûtent les mortels. Ces enchanteresses sont donc “glamorous”.

La philologue Anna Wladyka sur www.suite101.fr

Dialogues, mouvement, style, savoir vivre des acteurs… Tout est étudié pour que chaque scène témoigne de la très grande classe des acteurs et de leurs personnages, malgré les émotions fortes qu’ils expriment.

Grace Kelly, le glamour des fifties

Dans les années 50, le glamour est incarnée à l’écran par l’actrice Grace Kelly. Avant de devenir Princesse de Monaco, Grace fut l’une des égéries glamour du cinéma, lancée par le maître du suspense Alfred Hitchcock, qui la dirige dans Le Crime était presque parfait, Fenêtre sur cour et La Main au collet. Véritable lady, Grace Kelly pouvait, pour les besoins d’un film, conduire un chariot mené par des chevaux à toute vitesse en plein désert et en ressortir sans la moindre goutte de sueur ni de mèche de cheveux qui dépasse. À son propos, Hitchcock déclare: “Savezvous que Grace Kelly, apparemment si froide, cache un volcan de sensibilité, d'érotisme et de passion? Personne ne le croyait avant de voir mes films”.

Biographie de Grace Kelly Née en novembre 1929 à Philadelphie, ÉtatsUnis, morte en septembre 1982 à Monaco, Grace Kelly devient actrice contre le gré de sa famille. Après un premier rôle dans le western Le train sifflera trois fois de Fred Zinnemann, sa carrière au cinéma décolle grâce au réalisateur Alfred Hitchcock, dans Le Crime était presque parfait. Le maître du suspense la dirige également dans Fenêtre sur cour et La Main au collet. En 1955, elle remporte l’Oscar de la meilleure actrice pour son rôle dans Une fille de la province de David Selznick. L’année suivante, elle devient Princesse de Monaco par son mariage avec Rainier III auquel elle donne trois enfants: Caroline, Albert (actuel souverain de la Principauté) et Stéphanie. Un mariage qui mettra fin à sa carrière d’actrice, à l’âge de 27 ans. Elle meurt tragiquement dans


English version of this paper on page 14 >

Pour l'élément érotique de ces films, j'ai toujours cherché de vraies ladies qui, à l'instant voulu, déchaînent des passions dont on ne les aurait jamais crues capables. La pauvre Marilyn Monroe portait son sexe sur la figure et Brigitte Bardot n'était pas non plus très subtile. Le sex-appeal de Grace Kelly est bien plus complexe, on ne le ressent pas d'emblée, mais il existe.” Alfred Hitchcock cité par Bertrand MeyerStabley dans La Véritable Grace de Monaco.

Le retour du glamour Festivals, tapis rouges, avant-premières, tabloïds, paparazzi... Le cinéma n'a jamais autant célébré le glamour. Le paraître est exacerbé. Les actrices veulent être vues sur les tapis rouges, plus que sur le grand écran. Aujourd'hui, il faut être belle et sensuelle sur le tapis rouge.

Tout est plus glamour quand vous le faites sur votre lit. Même peler des pommes de terre” Andy Warhol

Certains n'hésitent pas à en faire des tonnes pour donner une apparence glamour à leur vie privée. C'est le cas d'Angelina Jolie et Brad Pitt, l'un des couples les plus en vue d'Hollywood. De leur rencontre sur le tournage de

Mr and Mrs Smith, jusqu'à leur engagement dans des causes humanitaires, en passant par leur famille nombreuse composée de six enfants (adoptés et biologiques) et leurs carrières perspectives menées tambour battant, tout est glamour chez “Brangelina”. On peut citer également d'autres couples qui font rêver. En France, on pense tout de suite à l'actrice Marion Cottillard et son compagnon acteur et réalisateur Guillaume Canet ainsi qu'à l'italienne Monica Bellucci et son mari Vincent Cassel. Autre couple glamour, du petit écran, cette-fois: la desperate housewife Eva Longoria et le basketteur français Tony Parker. Après six ans d'histoire d'amour et trois ans de mariage, le couple vient de se séparer en novembre. Mais même le divorce entre l'actrice américaine et le champion du parquet promet d'être glamour...

Serial glamour

Taille haute serrée, jupes évasées, lèvres rouges, casque blond décoloré… Ces dernières années, le style vestimentaire des années 50 et 60 est revenu à la mode, porté par les médias. Et notamment une série télévisée américaine dont l’action se déroule à cette époque. Il s’agit de Mad Men, qui met en scène des directeurs créatifs et des secrétaires dans une agence de publicité. Alors que les actrices ne sont pas en reste, avec leurs formes arrondies, et leurs bouches pulpeuses, tout est fait dans cette série pour recréer l’ambiance des sixties et nous rappeler les égéries du cinéma d’antan: Tippi Hedren, Marilyn Monroe, Ava Gardner, Sophia Loren, Brigitte Bardot, … C’est l’actrice Christina Hendricks qui se fait remarquer dans son rôle de secrétaire sensuelle et glamour. Elle a été élue en avril 2010 “femme la plus sexy du monde” par le magazine Esquire. ■ ■Marion Despouys

TOP 10 des actrices glamour sur Facebook

Eva Mendes: le glamour latino Informations : née le 5 mars 1974 1.414.558 fans sur facebook Emma Watson: le glamour britannique Informations: née le 15 avril 1990 1.100.234 fans sur facebook Angelina Jolie: le glamour humanitaire Informations: née le 4 juin 1975 380.992 fans sur facebook Julia Roberts: le glamour américain Informations: née le 28 octobre 1967 283.438 fans sur facebook Marilyn Monroe : le glamour des années 50 Informations: née le 1er juin 1926 – morte le 5 août 1962 272.940 fans sur facebook Aishwarya Rai: le glamour indien Informations: née le 1er novembre 1973 142.334 fans sur facebook Penélope Cruz: le glamour espagnol Informations: née le 28 avril 1974 125.514 fans sur facebook Siham Assif: le glamour marocain Informations: née le 1976 54.048 fans sur facebook Monica Bellucci: le glamour italien Informations: née le 30 septembre 1964 28.038 fans sur facebook

,Grace Kelly.

/DR

Sophie Marceau: le glamour français Informations: née en 1967 8.850 fans sur facebook


08

dimanche 05 décembre 2010

Hommage

James Caan Un parrain pas si mafieux

Q

uand on pense à James Caan et à sa filmographie, on songe à ses soixante dix ans qu’il porte à ravir et évidemment à son rôle mythique dans Le Parrain. Et si cette prestation reste dans les annales du cinéma, sa carrière témoigne d’un acteur aux épaules larges, souvent casté pour interpréter des "durs", mais ouvert et doué pour toute une diversité de rôles. Portrait d’un acteur chevronné devenu très jeune star du grand écran, à qui le FIFM rend aujourd'hui hommage (*).

PORTRAIT. Rien, ou presque, ne desti-

nait James Caan à une si belle carrière dans le monde du cinéma. Né le 26 mars 1940 dans le Bronx, à New York, James Caan est fils d’immigrés juifs allemands. Il passe sa jeunesse dans ce qui est l’un des quartiers les plus cosmopolites mais pas les plus aisés de la “Grosse Pomme”, le Queens. De cette diversité humaine, il tirera peut-être la pluralité des casquettes qu’il a su, jusque-là, coiffer dans sa carrière d’acteur; mais aussi la volonté d’explorer une multitude d’horizons.

Des débuts prometteurs À l’âge de seize ans, James décide d’intégrer la Michigan State University pour y étudier l'économie mais aussi, en grand sportif qu’il est, afin de jouer au football américain. Il s'oriente ensuite vers une formation juridique à la Hofstra University -l’une des plus grandes universités privées de Long Island-, mais à cette même période une audition va bouleverser sa vie et lui permettre d'entrer dans le monde du cinéma avec une formation à la Neighborhood Playhouse dirigée par Sanford Meisner (créateur de la technique de jeu qui porte son nom). Ses débuts sont prometteurs et il obtient une bourse pour étudier avec Wynn Handman, directeur artistique et cofondateur de l’American Place Theatre. Présenté pour quatre premiers rôles, il les décroche tous! Comme de nombreux acteurs en herbe, il passe d’abord par les planches avec en 1961 La ronde et joue à Broadway.

S’en suivent quelques apparitions télévisées dans des séries, mais c’est véritablement en 1963 que James Caan entre dans l’histoire du 7ème art, lorsqu'il est engagé par les studios Paramount.

Les 60’s: le temps du grand écran À peine âgé d’une vingtaine d’années, il joue dans Irma la douce de Billy Wilder où il campe le rôle d’un soldat. Il fait également dans les années qui suivent des passages très appréciés dans deux longs métrages de Howard Hawks, Ligne rouge 7000 (1965) et El Dorado (1967) aux côtés de John Wayne. À la fin des sixties, il se retrouve à l’affiche du long métrage Les gens de la pluie (1969) de Francis Ford Coppola, dans lequel il interprète –avec brio- le rôle de composition d’un tueur dérangé.

Le Parrain, tremplin dans le monde des grands du cinéma C’est ce premier rôle sous la direction de Francis Ford Coppola, -qui anime d’ailleurs une master class dans la présente édition du Festival International du Film de Marrakech-, qui lui fera atteindre le statut de grand nom du cinéma. Car Coppola, séduit par la prestation de James Caan dans Les gens de la pluie, fera à nouveau appel à lui pour le tournage du mythique Le parrain, parmi un casting déjà impressionnant. Dans ce long métrage, devenu depuis la référence absolue des films traitant de la mafia, James Caan incarne Sonny Cor-

leone, le fils de Don Vito (Marlon Brando), censé prendre la relève de son père pour les affaires mafieuses familiales. Mais le personnage de Sonny meurt violemment, et ce rôle sera endossé par l’autre fils, Michael, joué par Al Pacino. Ce rôle dans la saga de la famille Corleone finit par placer James Caan au firmament des acteurs à courtiser à Hollywood. Il lui vaut aussi une nomination aux Oscars dans la catégorie du meilleur second rôle masculin en 1972.

Le temps des tournages en chaîne Conséquence directe de ce succès, à partir du milieu des années 70, l’acteur se voit proposer de nombreux rôles. Représentatif du jeune américain moderne, athlétique et “belle gueule”, il choisit ses films avec une rare attention. Il sera successivement professeur d’université addict aux jeux dans Le flambeur de Axel Freed en 1974, puis empêtré dans la guerre dans Un pont trop loin. Son passé de sportif de haut niveau lui permet également d’exceller là où d’autres acteurs auraient nécessité une doublure. C’est le cas dans le violent Rollerball de Norman Jewison où il effectue ses propres cascades. Il pratique même les arts martiaux pour les besoins de Tueur d’élite, long-métrage d’espionnage de Sam Peckinpah. Il sera ensuite dirigé par Claude Lelouch dans Un autre homme, une autre chance, un mélange de romance et de western dans les Etats-Unis de la fin du XIXème. L’entente sera bonne et les deux hommes se retrouveront en

1981 pour le tournage de Les uns et les autres. Dans les 80’s, on peut également retenir ses prestations en tant que perceur de coffre-fort dans Le solitaire de Michael Mann, en tant que vétéran de la guerre du Vietnam dans Jardins de pierre de Francis Ford Coppola ou encore de gangster dans la comédie policière Dick Tracy en 1990. Cette nouvelle décennie montrera un James Caan encore plus prolifique qui sera l'écrivain retenu prisonnier dans Misery (1990), le père meurtrier dans Flesh and bone (1993) ou encore le mentor et adversaire d'Arnold Schwarzenegger dans L’effaceur en 1996. L'acteur -principalement casté pour endosser les “mauvais rôles”- s’essaie également en 2000 à celui d’un employeur peu recommandable dans The yards (2000).

Des rôles de méchant mais pas seulement Ainsi, entre la guerre, l’univers des mafieux et celui de la police, l’acteur Caan a majoritairement campé des rôles de mauvais, de malfrat, de personnage aux prises avec des difficultés. Pourtant, tous ces rôles ne l’empêchent pas de jouer dans des films plus légers comme Mickey les yeux bleus en 1999 où il s’autoparodie en parrain mafieux. Ou encore en 2003, de se glisser dans la peau d'un sinistre éditeur père d'un drôle d'individu élevé chez des lutins pour le long-métrage Elfe, et de faire une apparition dans Les Simpson, saison 16, épisode 3 (Tous les goûts sont


Hommage permis) en participant à la surpriseparty de Bart. La même année, il effectue un retour aux sources en tournant pour le petit écran dans ce qui est son premier rôle régulier pour la télévision. Il interprète alors le personnage d’Ed Deline, chef de la sécurité d’un grand casino, pour la série Las Vegas. Ainsi, James Caan est un peu à l’image de ses rôles: un homme au physique de dur à cuire, toujours du côté de ceux qui font ou défont la loi, mais qui –dans tous les cas- s’en mêlent. Il est également cet autre homme, ce père aussi (son fils Scott est acteur), capable d’amuser la galerie et de prêter ses larges épaules à une pluralité de personnages et registres. Il y a finalement dans tout “parrain”, un humain sensible qui sommeille…

ÊÊ Tout juste adolescent, ses débuts sont très prometteurs et il obtient même une bourse pour étudier avec Wynn Handman, directeur artistique et co-fondateur de l’American Place Theatre. Présenté pour quatre premiers rôles, il les décroche tous! (*) Hommage à James Caan: Palais des Congrès - Salle des ministres - aujourd'hui à 20h00. ■ ■Muriel Tancrez

Il reste marqué par son rôle de Sonny Corleone dans Le Parrain HUMOUR. James Caan, dont la scène de la mort, en tant que Sonny Corleone dans Le Parrain, est devenue un morceau d'anthologie, a reconnu lors du dernier Festival du film de Toronto, en septembre 2010, qu'il continuait à se méfier des cabines de péage - dans le classique de Francis Ford Coppola, il est assassiné alors qu'il attend la monnaie à un péage. Dans le film Henry's Crime, qui à ouvert le bal lors de ce FIFM, il est compagnon de cellule d'un ex-employé de péage, joué par Keanu Reeves, qui se trouve entraîné par hasard dans une attaque à main armée et que la police prend pour un membre de la bande. Caan avait alors affirmé en conférence de presse, l'oeil pétillant, avoir refusé de participer avec Reeves à la première scène du film, tournée au péage de Buffalo, dans l'Etat de New York.

Si j'avais su qu'ils allaient tourner Le Parrain 2, j'aurais refusé de mourir dans la première partie de la trilogie." James Caan lors du Festival de Toronto

Alors qu'on lui demandait s'il n'en avait pas assez de parler toujours du Parrain, il a vivement démenti: “Non, je rends grâce à Dieu pour cela”. ■ ■aufait/agence

,Pause cigarette dans les jardins de la Mamounia.

/ YAPASPHOTO

ÊÊ “J'ai refusé lors du tournage (ndlr: de Henry's crime) d'aller à la cabine de péage, mais si jamais Malcolm me l'avait demandé, j'aurais eu la monnaie qu'il fallait” “J'ai refusé d'aller à la cabine de péage, mais si jamais Malcolm me l'avait demandé, j'aurais eu la monnaie qu'il fallait”, a expliqué Caan. “Je continue à penser que si j'avais eu la monnaie ce jour-là, j'aurais pu devenir beaucoup plus riche”, a-t-il plaisanté.

,La scène de la mort à l’arrêt du péage dans Le Parrain est devenue un morceau d’anthologie.

/DR


10

dimanche 05 décembre 2010

En coulisses... • Matrix Reloaded (2003)

Pour le tournage de la suite de Matrix, la Warner avait décidé de ne pas confier la réalisation des effets spéciaux de Matrix Reloaded à la société Manex, qui avait réalisé ceux du 1er opus et avait permis au film de remporter 3 oscars techniques. La décision de la Warner était justifiée par des suspicions de malversations et autres enrichissements personnels du patron de Manex qui aurait détourné des fonds donnés par la maison de production pour Matrix. Demandant 18 millions de dollars pour les effets des deux nouveaux films alors qu’elle ne voulait pas dépasser 14 millions, la Warner en profite pour rompre les négociations et confier le contrat à la société ESC. Copiés ou repris depuis la sortie du premier opus, les effets spéciaux “à la Matrix” se devaient d’aller toujours plus loin et d’offrir toujours plus aux spectateurs. Déterminés à ne plus être imités, les frères Wachowski ont demandé aux équipes d’effets visuels des scènes encore jamais vues, et surtout impossibles à refaire, faute de temps et d’argent. Matrix reloaded et Matrix revolutions comportent donc à eux-deux plus de 2.500 effets (contre 412 pour Matrix).

• Raging Bull (1980)

Le scénario du film est adapté de l’autobiographie du boxeur américain Jack La Motta. Afin de donner le meilleur rendu possible des combats, l’équipe des effets sonores crée des sons en écrasant des melons et des tomates. De même, afin de montrer la déchéance de La Motta et sa perte de stature, Scorsese utilise pour les scènes de boxe un ring plus grand qu’au début. Le tournage de Raging Bull débute en avril 1979. En août, les prises concernant la vie de La Motta en tant que boxeur sont bouclées, il ne reste qu’à filmer sa déchéance... Pour cela, De Niro a dû prendre 30 kilos en 4 mois: “Je me levais tôt le matin, explique-t-il, puis je prenais un bon petit déjeuner, puis un grand déjeuner et un grand dîner. Puis, je suis allé en France et là j’ai mangé dans tous les trois étoiles. J’étais à l’agonie, mais en une semaine, j’avais pris cinq kilos”.

• Eyes Wide Shut (1999)

Le tournage de Eyes Wide Shut a démarré, dans le plus grand secret, le 4 novembre 1996, près de Londres, pour s’achever... 19 mois plus tard, alors que la sortie était initialement prévue pour la fin 97. Une rumeur annonce la présentation du film pour le 51ème Festival de Cannes, puis pour Noël 98, avant d’être décalée à février 99. Finalement, la première mondiale du film a eu lieu aux Etats-Unis le 1er septembre 1999. Pour le tournage de Eyes Wide Shut, Stanley Kubrick a fait recréer New York dans un studio près de Londres. La scène de la morgue a été quant à elle tournée dans une vieille usine de fabrication de bacon.

• Casino (1995)

Le film est basé sur la vie du directeur de casino Frank Rosenthal, interprété ici par Robert De Niro à travers le personnage qu’il incarne: Sam Rothstein. Lors du tournage, l’acteur Joe Pesci se brise la même côte que Robert De Niro lui avait déjà cassée par inadvertance durant le tournage de Raging Bull en 1980. Le personnage joué par Pesci, Nicky Santoro, est inspiré du gangster Tony Spilotro. Martin Scorsese avait songé à Nicole Kidman, Melanie Griffith, Kim Basinger, Traci Lords et Madonna pour le personnage de Ginger, avant d’opter finalement pour Sharon Stone. Un rôle qui lui valut une nomination aux Oscars. Enfin, le Tangiers est en fait le casino Riviera, où l’équipe tourne au milieu de vrais clients pendant un mois, quatre nuits par semaine, entre minuit et dix heures du matin.


Chaque matin, une nouvelle rencontre avec l’information

aufait, c'est chaque jour 45 000* exemplaires distribués par notre réseau de distributeurs à Casablanca, Rabat, Salé, Marrakech, Fès et Tanger du lundi au vendredi. (* source OJD Maroc).


12

dimanche 05 décembre 2010

FOOTBALL. Le réalisateur australien Bruce Beresford (Driving Miss Daisy) dirigera Ryan Kwanten (True Blood) et Camilla Belle (Push) dans le drame Zebras, annonce le quotidien professionnel Variety. Ce drame relatera l'histoire vraie d'un musicien devenu entraîneur des Zebras, équipe de football constituée de jeunes talents blancs et noirs issus des ghettos de Soweto. Aucune date de tournage n'a encore été dévoilée. David Williamson, auteur de Gallipoli de Peter Weir, s'est chargé du scénario.

A chaud

Morgan Freeman dans l'adaptation du manga Akira

CULTE. L'acteur américain Morgan Freeman (Red) s'intéresserait au rôle du colonel Shikishima dans l'adaptation hollywoodienne du manga culte Akira de Katsuhiro Otomo, selon le site spécialisé Bloody-disgusting.com. Morgan Freeman est ainsi en course pour participer à la transposition grand écran, en deux parties, de l'œuvre “cyberpunk” originale, et serait en pourparlers afin d'incarner un militaire responsable d'expériences sur des enfants.

Entre gangs et corruption politique Thriller cyberpunk, Akira se déroule à Neo-Tokyo en 2019 à l'époque où la

mégalopole est victime de gangs et de la corruption politique. Le manga publié à partir de 1982 suit Tetsuo, un jeune voyou qui commence à développer des pouvoirs étranges après avoir subi des tests militaires confidentiels. L'action des deux futurs films sera déplacée aux Etats-Unis pour l'occasion. Lancé en 2008, le projet d'adaptation d'Akira doit se concrétiser avec Allan et Albert Hughes (Le Livre d'Eli) derrière la caméra. Albert Torres (Henry Pool is Here) a succédé à Gary Whitta (Le Livre d'Eli) à la rédaction du scénario qui édulcorera l'intrigue violente originale. C'est Leonardo DiCaprio qui supervise la production du film via sa structure ■ La rédaction Appian Way.

Steve Carell fils caché d'une rock star dans Imagine

Morgan Freeman est actuellement au , générique du film d'action Red. /DR

Jeremy Renner en négociation pour le premier rôle du remake de New York 1997

,l'affiche de The Dinner,

/DR

REMAKE. Jeremy Renner (The Town) serait en négociation avec les studios New Line pour tenir le rôle principal du remake du film New York 1997 de John Carpenter, selon le site internet Bloodydisgusting.com.

New-York, en ville prison L'acteur américain incarnerait Snake Plissken, un détenu qui accepte de sauver le président des Etats-Unis contre sa liberté. Jeremy Renner succéderait de fait à Kurt Russel qui tenait trente ans plus tôt ce rôle dans la version originale, ainsi que dans sa suite, sortie en 1996 sous le titre Los Angeles 2013. Situé dans un futur apocalyptique, le long métrage de John Carpenter plantait son décor sur l'île de Manhattan devenue une ville-prison. Retenu en otage par des prisonniers, le président des Etats-Unis fera appel à Snake Plissken pour le sauver et lui accordera en échange sa grâce. Allan Loeb (Wall Street, l'argent ne dort jamais) a signé la dernière version du scénario qui devrait conserver les traits de la personnalité de Plissken l'anti-héros. Le décor devrait légèrement changer pour se situer dans un New York évacué, donc intact, depuis l'explosion d'une bombe. Le remake sera piloté par Breick Eisner, réalisateur derrière le film The Crazies, remake du film d'horreur La Nuit des fous vivants (1973) de George A. Romero. Star montante d'Hollywood depuis le

Fabrice Luchini.bientôt en empereur , romain./DR

Fabrice Luchini dans la peau de César ASTÉRIX. Le comédien français Fabrice

Jeremy Renner en négociation pour tenir , le rôle principal du remake du film New York 1997 de John Carpenter./DR

sacre de Démineurs à la dernière cérémonie des Oscars, Jeremy Renner tourne actuellement dans le quatrième volet de Mission Impossible aux côtés de ■ La rédaction Tom Cruise.

Luchini prêtera ses traits à Jules César dans la prochaine aventure grand écran d'Astérix le Gaulois, préparée par Laurent Tirard (Le Petit Nicolas), a-t-il indiqué lors d'une interview au site spécialisé Reviewer.fr. Fabrice Luchini succèderait donc à Alain Delon dans la peau de l'empereur romain. L'acteur a profité de son entretien pour annoncer le retour de Gérard Depardieu afin d'incarner Obélix. Le prochain Astérix avec acteurs réels s'inspirera de l'album Astérix chez les Bretons dans lequel le duo de Gaulois part aider un village anglais face aux légions romaines. Un autre projet, animé et coréalisé par Alexandre Astier, est également en préparation qui s'inspire du Domaine des dieux. ■ La rédaction

COMÉDIE. L'acteur américain Steve Carell (Crazy Night) tiendra l'un des premiers rôles de la comédie Imagine dans laquelle il se glissera dans la peau du fils caché d'une star du rock. Le long métrage suivra un rocker soixantenaire, -dans la veine de Bruce Springsteen-, qui découvre par le biais d'une lettre envoyée par John Lennon l'existence de ce fameux fils. Steve Carell retrouvera pour l'occasion le scénariste Dan Fogelman qui fera avec Imagine ses premiers pas derrière la caméra. Les deux hommes travailleront prochainement ensemble sur Crazy, Stupid, Love, une comédie écrite par Dan Fogelman et interprétée par Steve Carell.

Actuellement en salle dans The dinner Après avoir prêté sa voix au film d'animation Moi, moche et méchant, l'acteur américain est à l'affiche depuis le 10 novembre dernier dans la comédie The Dinner, remake du long-métrage de Francis Veber Le Dîner de cons. Steve Carell y incarne Barry, l'équivalent américain de François Pignon joué par Jacques Villeret dans la version originale. Face à lui, Paul Rudd (L'An 1: Des débuts difficiles) interprète Tim, l'homologue de Thierry Lhermitte. Scénariste de Cars ou Volt, star malgré lui, Dan Fogelman est également l'auteur du prochain long métrage animé de Walt Disney, Raiponce, attendu en décembre. ■ La rédaction


devocean

www.aufaitmaroc.com


14

dimanche 05 décembre 2010

En images...

E

n ce troisième jour, le Festival a pris sa vitesse de croisière... Les alentours du Palais des Congrès sont assaillis de badauds, de festivaliers et de célébrités du matin au soir. Les photocalls s’enchaînent, ainsi que les conférences de presse où il est possible de cotoyer au plus près ces stars du 7ème art qui paraissent détendues et ravies d’être ici... Retour en images.

Marion Cotillard hier soir sur le tapis , rouge à l’occasion de l’hommage au cinéma français./YAPASPHOTO

La grande actrice française , Catherine Deneuve sur le catwalk. / YAPASPHOTO

Un journaliste de la chaîne Nessma TV présente , devant la caméra L’Officiel du FIFM.

L’actrice Imee Marcos, rôle , principal de Donor.

/ABDELKARIM ALAOUI

/YAPASPHOTO

,

Le réalisateur Nour-Eddine Lakhmari et l’acteur Fahd Benchemsi, en terrasse du Planet Food, à proximité du Palais des Congrès de Marrakech. /ABDELKARIM ALAOUI

Les neufs membres du jury en photocall , à l'hôtel Mansour Eddahbi.

/ABDELKARIM ALAOUI

,A l'hôtel Mansour Eddahbi hier, les membres du film henry's crime projeté vendredi en ouverture du Festival posent pour la photo... Au centre le réalisateur Malcolm Venville. /ABDELKARIM ALAOUI

Le café-restaurant Planet Food, lieu de rassemblement des , réalisateurs marocains le temps d’un café ou d’un thé. Ici, Hassan Benjelloun. /ABDELKARIM ALAOUI

Les trois membres féminins du jury: Maggie , Cheung, Yousra et Irène Jacob.

/ABDELKARIM ALAOUI

L’intégralité de la délégation , française sur la scène de la Salle des ministres du Palais des Congrès hier soir. /YAPASPHOTO


16

dimanche 05 décembre 2010

Files

Glamour and the th 7 Art F

rom Grace Kelly to Angelina Jolie, from Alfred Hitchcock to Guillaume Canet, glamour has traveled across the eras of cinema. In the past, actresses transfixed us with their beauty on the black and white screen. Today the stars stroll the red carpet, captivating us more than ever. Shine on.

MUSES. Elegance, charm, refinement,

beauty, sensuality… These are words which come to mind when one looks to define glamour. One thinks of a pretty woman, with long, fluttering eyelashes, full, rosy lips, a silk dress with an open back, the red carpet… Yes, one immediately imagines an actress. That is, in fact, the basis of some definitions:

Ê Hollywood stars affect a fascination, they are paramount, they shine, they charm and bewitch mere mortals. These enchantresses are therefore glamorous.

Glamour: Spellbinding charm, the seduction of a film actress or of a beautiful woman expressed through her attitude and style.” Dicociations online dictionnary

Journalist for the magazine Suisse L’Hebdo, Antoine Duplan, explains in his blog that the origin of the word is British: “In English, its language of origin, glamour signifies ‘enchantment, charm’. On could say the fairy Morgana casts a glamour upon Merlin. Or Marilyn (Monroe) upon the audience. Thus, through semantic shifts over time the term has taken on the sense of “fascination, prestige, radiance”. Hollywood stars affect a fascination, they are paramount, they shine, they charm and bewitch mere mortals. These enchantresses are therefore glamorous.

Hitchcock, between glamour and suspense

There is a thin line between enchantress and movie star, and directors blithely cross it to celebrate the beauty and sensuality of their actresses. Such is the case of one the greatest directors, Alfred Hitchcock, for whom elegance in his actors’ performances was as essential as suspense.

For Hitchcock, Hollywood glamour and the pursuit of the psychological go together. The lead actors are exquisite on the outside, and the inside. From the outside they immediately attract the audience.” Classicist Anna Wladyka

The conversation, grace, style, etiquette of actors...Everything was studied so that every scene embodied the high class of the actors and their roles, despite the depth of emotion they performed.

Grace Kelly, 50’s glamour In the1950’s, Grace Kelly was the incarnation of classiness on the silver screen. Before becoming the Princess of Monaco, she was one of cinema’s glamorous muses, and whose career was launched by the master of suspense Alfred Hitchcock, who directed her in Dial M for

Murder, Rear Window, and To Catch a Thief. A true lady, if the film needed it, Grace Kelly could drive a chariot led by a team of horses at full speed through the desert, and emerge from it without a drop of perspiration nor a single hair out of place. Hitchcock himself said: “Did you know that Grace Kelly, apparently so cool, has hidden beneath a volcano of sensitivity, eroticism and passion? Nobody believed it until they saw my films.”

For the erotic aspect of these film, I always sought out genuine ladies who, the moment it’s called for can Grace Kelly Grace Kelly was an American actress born in November 1929 in Philadelphia (USA), and deceased in September 1982 in Monaco. Her film career took off thanks to director Alfred Hitchcock, who cast her in Dial M for Murder. He directed her again in Rear Window and To Catch a Thief. In 1955 she won the Oscar for Best Actress for her performance in The Country Girl. The following year she became Princess Grace of Monaco upon marrying Prince Rainier III, with whom she had three children: Caroline, Albert (currently the Sovereign Prince of Monaco) and Stephanie. The marriage would bring an end to her career as an actress, at the age of 27. She died in a tragic car accident in Monaco, on the road from La Turbie where in fact a scene from To Catch a Thief had been filmed. She was revered as one of the greatest actresses of all time.


release a passion which one would never think they were capable of.  Poor

Marilyn Monroe wears her sexuality on her body, and Brigitte Bardot also wasn’t

very subtle.  The sex appeal of Grace Kelly is far more

Alfred Hitchcock quoted by Bertrand MeyerStabley in Grace, biography of Grace Kelly.

•  The Return of Glamour Festivals, the red carpet, premieres, tabloids, paparazzi…The movies have never so celebrated glamour.  Appearance is heightened. Actresses want to be seen on the red carpet practically more than on the big screen.  Today, it is essential to be gorgeous and sensual on the red carpet.

Everything is more glamorous when you do it in bed. Even peeling potatoes.”

Andy Warhol

Some stop at nothing to give the appearance of glamour to their private life.  Such is the case with Angelina Jolie and Brad Pitt, one of the most watched couples in Hollywood.  From their meeting on the set of Mr. and Mrs. Smith, to their work in humanitarian causes, along with their large family of six children (adopted and biological) and their respective, fast-moving careers, everything about “Brangelina” speaks glamour. One can list many other couples that capture our dreams.  In France, Marion Cottilard and her actor/director partner

complex. One doesn’t feel it at first sight, but it is there.”

Guillaume Canet come immediately to mind, as well as the Italian Monica Bellucci and her husband Vincent Cassel. Another glamorous couple to mention, from the small screen this time:  Desperate Housewife Eva Longoria and her basketball star husband Tony Parker. After a six-year courtship, and three years of marriage, the couple separated this November.  The divorce between the American actress and the basketball champion promises to be glamorous…

Glamour Repeats Itself The high, cinched waist, flared skirt,

red lipstick and platinum blond hair… In the last few years, the fashion of the 1950’s and 1960’s has come back in style, brought to us by the media, and in particular an American television series set in that era.  It is called Mad Men, portraying an advertising agency on Madison Avenue, and its pool of creative directors and their secretaries.  The importance of the actresses is not downplayed, with their shapely figures, full lips. Everything is made to recreate the ambience, and bring back the muses, of the

Top 10 most glamorous actresses on Facebook

Eva Mendes: Latin beauty Fact: born March 5, 1974 1 414 558 Facebook fans Emma Watson: British beauty Fact: born April 15, 1990 1 100 234 Facebook fans Angelina Jolie: Humanitarian beauty Fact: born June 4, 1975 380 992 Facebook fans Julia Roberts: American beauty Fact: born October 28, 1967 283 438 Facebook fans Marilyn Monroe: Iconic Beauty of the 1950’s Facts: born June 1, 1926 – died August 5, 1962 272 940 Facebook fans Aishwarya Rai: Indian beauty Fact: born November 1, 1973 142 334 Facebook fans Penélope Cruz: Spanish beauty Fact: born April 28, 1974 125 514 Facebook fans Siham Assif: Moroccan beauty Fact: born in 1976 54 048 Facebook fans Monica Bellucci: Italian beauty Fact: born Septebmer 30, 1964 28 038 personnes aiment ça Sophie Marceau: French beauty Fact: born in 1967 8 850 Facebook fans

,Grace Kelly.

/DR

Aïssa Maïga: the African beauty Fact: born May 25, 1975 390 Facebook fans


18

dimanche 05 décembre 2010

TRANSACTION. Entertainment giant The Walt Disney Company has sold its Miramax Films subsidiary to an investment group including Qatar Holding LLC, the group announced Friday. Filmyard Holdings LCC, whose partners also include Thomas J. Barrack Jr., Colony Capital LLC and Ronald Tutor, paid 663 million dollars for the film company, it said in a statement. The sale includes the rights to 700 films including Oscar-winners "Chicago," "Shakespeare in Love" and "No Country for Old Men," as well as non-film assets and the "Miramax" name. Qatar Holding is the investment arm of Qatar's sovereign wealth fund.

Highlights

Star Wars studio goes from apprentice to master in Singapore

Polanski's 'Ghost Writer' top contender at Europe's "Oscars"

SUCCESS. As an 11-year-old boy, Ste-

ven Ong dreamt of being a fighter pilot in the Singapore Air Force and emulating the heroic exploits of Tom Cruise's character in the 1986 action flick "Top Gun." Twenty-four years on, the bald, bespectacled Singaporean still isn't quite Pete "Maverick" Mitchell but he does soar imaginary skies with Robert Downey Jr. as the star dispatches super villains as the Marvel superhero Iron Man. As lead digital artist of Industrial Light and Magic (ILM) Singapore -- part of "Star Wars" movie legend George Lucas' empire -- Ong is responsible for inserting special effects into clients' movies like "Iron Man 2". "This sequence, we actually did quite a lot of the shots," Ong proudly told AFP at his studio, gesturing to a battle scene featuring the hero and his sidekick War Machine fending off enemy droids. Ong, who studied computer graphics at a Singapore polytechnic, had to move to the United States when he started his career 10 years ago because the specialeffects work he craved was not being done by any company at home. Today, Singapore serves as a production centre for multi million-dollar Hollywood franchises, next-generation video games and animated television series thanks to Lucas, the man behind "Star Wars" and other blockbusters. Lucasfilm set up a facility in Singapore in 2005 with a staff of almost 40 to produce content for the animated TV series "Star Wars: The Clone Wars".

Ê Like a Jedi warrior, the singapore studio has grown from apprentice to master in its own right, doing work for non-Lucas productions on top of house titles.

,The Ghost Writer (2010).

/DR

PRIZE. Roman Polanski's political thril-

Steven Ong is responsible for inserting special effects into ILM clients' movies like "Iron Man , 2". /DR

The only Lucasfilm entity outside the US, it now boasts 430 employees, twothirds of them from Singapore and other Southeast Asian countries, and will move from rented premises to a hightech building of its own by 2012 (an eight-storey purpose-built facility occupying 38,000 square metres -409,000 square feet-). Lucas himself is so confident in the Singapore team that he is planning to produce his next feature film entirely in the studio. Details are top-secret except for the fact that it will be a totally new property instead of being another "Star Wars" derivative. "What we're trying to do doesn't look like everything that has been done before," said general manager Xavier Nicolas.

Upcoming Aside from Lucas' personal project, the firm is also working with "Pirates of the Caribbean" director Gore Verbinski on "Rango", a fully-animated film about a chameleon forced to live his dreams of being a swashbuckling hero in a bandit-infested cowboy town. The film will be released in 2011, with "Pirates" lead Johnny Depp voicing the main character. Ong, the Singaporean digital artist, said he was currently working on "Pirates 4" after wrapping up work on "Rango", while his colleagues were busy with the third installment of the "Transformers" franchise. Both films are also due for worldwide release next year. Ong has no regrets about missing out on a fighter career because of his imperfect eyesight. "I might not even get to blow things up being a pilot," Ong said. "But I get to with my job now!"

ler "The Ghost Writer" could steal the show at this year's edition of the European Film Awards, the continent's version of the Oscars. The movie garnered seven nominations for Saturday's gala ceremony in Tallinn, capital of the Baltic state of Estonia, including best picture and best director, the European Film Academy said. French-Polish Polanski, 76, won the Silver Bear best director prize at the Berlin International Film Festival in February on the film's world premiere. Based on Robert Harris's bestseller "The Ghost", Polanski's film features a standout performance by Pierce Brosnan as a former British prime minister modelled on Tony Blair being probed for war crimes over the torture of terror suspects. He hires a ghost writer played by Ewan McGregor -- nominated for the best actor award in Tallinn -- to shape up his memoirs but the hired scribe soon stumbles upon a deadly web of transatlantic intrigue. "The Ghost Writer" faces strong competition from "Lebanon", a hard-hitting Israeli war drama, with five nominations. It is based on 48-year-old director Samuel Maoz's painful memories as a tank-gunner during Israel's 1982 offensive in Lebanon. The movie won the Golden Lion at the 2009 Venice Film Festival. Another major contender in Tallinn, with three nominations, is "Bal" (Honey), by 47-yearold Turkish director Semih Kaplanoglu. ■ aufait/agency

European Film Awards The European Film Awards were launched in 1988, and spurred by top European directors including Ingmar Bergman and Wim Wenders -- the latter is president of the European Film Academy. The winners are chosen by the 2300-strong academy, whose members include actors, critics, directors and producers. The annual award ceremony rotates between the academy's home, Berlin, and other European cities.


dimanche 05 décembre 2010

Sudoku S1

S2

S3

S4

S5

S6

Destinations internationales • Alger

7°/16°

• Tunis

9°/17°

• Tripoli

7°/20°

• Londres

-6°/2°

• Paris

2°/3°

• Berlin

1°/2°

• Genève

4°/4°

• Madrid

7°/10°

• Barcelone

8°/14°

• Rome

8°/13°

• Moscou

-12°/-7°

• New York

-2°/4°

• Montréal

-6°/-1°

• Le Caire

14°/23°

• Dubaï

18°/28°

• Tokyo

9°/17°

17

13

Tétouan 17

26 22

14

21

21 16 Casablanca blanca 8

16

Essaouira

22 16

10

12

Fès

22 13 Beni Mellal Marrakech

21

23

19

Ouarzazate Agadir 24

13

19

Laâyoune 26 18

Prochains jours • Tanger

• Fès

Dakhla 23

• Rabat / Salé

19

• Casablanca • Marrakech • Essaouira

Vents (vitesse en km/h et direction) Température maximum

• Agadir

Température minimum

• Dakhla

Lundi 19°/13°

Mardi

Mercredi

21°/13°

21°/14°

22°/12°

23°/12°

24°/13°

20°/11°

24°/11°

23°/12°

21°/14°

22°/14°

23°/14°

21°/16°

22°/16°

23°/15°

23°/16°

26°/16°

26°/16°

19°/16°

22°/16°

21°/16°

24°/14°

24°/14°

25°/13°

22°/18°

23°/18°

22°/18°

Solutions des grilles Sudoku du samedi 04 décembre 2010: S1

S2

14

6

22 14 Safi 21

13

Oujda

Rabat

• Oujda

16

23

Tanger

S3

S4

S5

S6

19


‫ﺍﻷﺣﺪ ‪ 05‬ﺩﺟﻨﺒﺮ ‪2010‬‬

‫‪09‬‬

‫ﻣﻠﻒ ﺍﻟﻴﻮﻡ‬ ‫أﺿﺤﻰ ﺟﺴﺮا ﻟﻠﺘﻮاﺻﻞ ﺑﻴﻦ اﻟﻔﻨﺎﻧﻴﻦ واﻟﻤﺒﺪﻋﻴﻦ واﻟﻨﺠﻮم‪.‬‬ ‫ﺑﻴﺪ أن أﻫﻢ ﻣﻬﺮﺟﺎن ﻣﺘﺨﺼﺺ ﻓﻲ ﺳﻴﻨﻤﺎ اﻟﻤﺮأة ﻫﻮ "اﻟﻤﻬﺮﺟﺎن‬ ‫اﻟﺪوﻟﻲ ﻟﺴﻴﻨﻤﺎ اﻟﻤﺮأة ﺑﺴﻼ"‪ ،‬وﻫﻮ ﻣﻦ ﺗﻨﻈﻴﻢ ﺟﻤﻌﻴﺔ أﺑﻲ رﻗﺮاق‪،‬‬ ‫ﺑﺘﻌﺎون ودﻋﻢ ﻣﻦ ﻋﺪة ﻣﺆﺳﺴﺎت ﻋﻤﻮﻣﻴﺔ وﺧﺎﺻﺔ‪ .‬ﻳﻌﺮض‬ ‫اﻟﻤﻬﺮﺟﺎن أﻓﻼﻣﺎ ﻣﻦ إﺧﺮاج ﻧﺴﺎﺋﻲ ﻛﻤﺎ ﻳﻄﺮح أﻓﻼﻣﺎ أﺧﺮى ﺗﻌﺎﻟﺞ‬ ‫ﻗﻀﺎﻳﺎ اﻟﻤﺮأة‪ ،‬ﺳﻮاء أﻛﺎن ذﻟﻚ ﻣﻦ ﻗﺮﻳﺐ أم ﻣﻦ ﺑﻌﻴﺪ‪.‬‬ ‫ﺍﻟﻔﺮﺍﻧﻜﻔﻮﻧﻴﺔ ﺃﺻﻞ ﺻﻮﺭﺓ ﺍﻟﻤﺮﺃﺓ ﻓﻲ ﺳﻴﻨﻤﺎﻧﺎ‬

‫‪,‬‬

‫ﺻﻮﺭﺓ ﻣﺸﻬﺪ ﻣﻦ ﻓﻴﻠﻢ ﺣﺠﺎﺏ ﺍﻟﺤﺐ ﻟﻨﺠﻴﺐ ﺍﻟﺴﺎﻟﻤﻲ ‪ /‬ﺧﺎﺹ‬

‫‪,‬‬

‫ﻣﻠﺼﻖ ﻓﻴﻠﻢ ﺍﻟﺮﺍﻛﺪ ﻟﻠﻤﺨﺮﺟﺔ ﻳﺎﺳﻤﻴﻦ ﻗﺼﺎﺭﻱ‬

‫اﻋﺘﺒﺮ ﻣﺤﻤﺪ ﺑﻠﻮش اﻟﻨﺎﻗﺪ واﻟﺼﺤﻔﻲ اﻟﻤﻐﺮﺑﻲ‪ ،‬ﻓﻲ ﺗﺼﺮﻳﺤﺎت‬ ‫ﺳﺎﺑﻘﺔ ﻧﺸﺮﺗﻬﺎ ﺑﻌﺾ اﻟﻤﻮاﻗﻊ اﻹﻟﻜﺘﺮوﻧﻴﺔ‪ ،‬أن ﻫﻨﺎك ﻫﺎﻟﺔ إﻋﻼﻣﻴﺔ‬ ‫وﻧﻘﺪﻳﺔ ﺗﺴﺘﺤﻀﺮ ﻛﻠﻤﺎ ﻛﺎن ﻫﻨﺎك ﺣﺪﻳﺚ ﺣﻮل "اﻟﻤﺮأة ﻓﻲ‬ ‫اﻟﺴﻴﻨﻤﺎ اﻟﻤﻐﺮﺑﻴﺔ"‪ ،‬وأن اﻟﻮاﻗﻌﻴﺔ ﺗﻔﺮض اﻻﻋﺘﺮاف ﺑﻜﻮن ﻛﻞ ذﻟﻚ‬ ‫اﻟﺤﺪﻳﺚ إﻧﻤﺎ ﻛﺎن ﺷﻌﺒﻮﻳﺎ ﻣﺤﻀﺎ‪ ،‬وﻧﻮﻋﺎ ﻣﻦ اﻟﺸﻌﺎرات اﻟﺠﻮﻓﺎء‪،‬‬ ‫ﺧﺼﻮﺻﺎ ﻟﺬر اﻟﺮﻣﺎد ﻓﻲ اﻟﻌﻴﻮن‪ ،‬أو أﻣﻼ ﻓﻲ ﻛﺴﺐ ود ﺟﻤﻬﻮر‬ ‫ﻋﺮﻳﺾ‪.‬‬ ‫وأﺿﺎف "اﻹﺷﻜﺎل اﻟﻜﺒﻴﺮ‪ ،‬اﻟﺬي ﻳﻄﺮح ﻓﻲ ﺟﻞ اﻷﻓﻼم‪ ،‬اﻟﺘﻲ ﻳﺮدد‬ ‫ﻣﻨﺘﺠﻮﻫﺎ أﻧﻬﻢ ﻋﺎﻟﺠﻮا ﺧﻼﻟﻬﺎ ﻗﻀﺎﻳﺎ اﻟﻤﺮأة اﻟﻤﻐﺮﺑﻴﺔ‪ ،‬ﻫﻮ أن ﻫﺬه‬ ‫اﻷﻋﻤﺎل ﻏﺎﻟﺒﺎ ﻣﺎ ﺗﻜﻮن أﻧﺘﺠﺖ ﺑﺪﻋﻢ ﺧﺎرﺟﻲ ﻓﺮاﻧﻜﻔﻮﻧﻲ‪ ،‬ﻳﻔﺮض‬ ‫أﺻﺤﺎﺑﻪ ﺗﻘﺪﻳﻢ ﺗﻠﻚ اﻷﻓﻼم ﻟﻠﻤﺮأة ﺑﺎﻟﺼﻮرة اﻟﺘﻲ ﻳﺸﺎءوﻧﻬﺎ ﻫﻢ‪،‬‬ ‫أﻣﺎ ﺑﻌﺾ اﻷﻓﻼم اﻟﻤﻐﺮﺑﻴﺔ‪ ،‬اﻟﺘﻲ ﻳﺪﻋﻲ ﻣﺨﺮﺟﻮﻫﺎ ﺗﻄﺮﻗﻬﺎ ﻟﻘﻀﺎﻳﺎ‬ ‫اﻟﻤﺮأة اﻟﻤﻐﺮﺑﻴﺔ‪ ،‬ﻓﻬﻲ أﺻﻼ ﻣﻘﺘﺒﺴﺔ ﻣﻦ أﻋﻤﺎل رواﺋﻴﺔ ﻓﺮﻧﺴﻴﺔ‪.‬‬ ‫ﻗﻀﺎﻳﺎ ﺍﻟﻨﺴﺎﺀ ﻓﻲ ﺳﻴﻨﻤﺎ ﺍﻟﺮﺟﺎﻝ‬

‫‪ /‬ﺧﺎﺹ‬

‫وﺗﻨﻀﻴﺪ ﻟﻮﺣﺎﺗﻪ اﻟﺴﻴﻨﻤﺎﺋﻴﺔ‪ .‬ﺑﺎﺳﺘﺜﻨﺎء اﻟﺒﻌﺾ ﻣﻨﻬﻦ‪ ،‬ﻛﺤﻔﻴﻈﺔ‬ ‫اﻟﻌﺴﺮي‪ ،‬ورﺷﻴﺪة ﺑﻮﺟﺪرة‪ ،‬وﻓﺎﻃﻤﺔ ﺷﺒﺸﻮب اﻟﻠﻮاﺗﻲ أﻋﻄﻴﻦ‬ ‫اﻫﺘﻤﺎﻣﺎ ﻛﺒﻴﺮا ﻟﻜﺘﺎﺑﺔ اﻟﺴﻴﻨﺎرﻳﻮ ﻋﻠﻰ ﺣﺴﺎب اﻹﺧﺮاج اﻟﺴﻴﻨﻤﺎﺋﻲ‪.‬‬ ‫ﻧﺴﺎﺀ ﻳﻀﺎﻫﻴﻦ ﺍﻟﺮﺟﺎﻝ ﻓﻲ ﺗﻘﻨﻴﺎﺕ ﺍﻟﺴﻴﻨﻤﺎ‬

‫ﻣﻦ اﻟﻤﻌﺮوف أن اﻟﺼﻨﺎﻋﺔ اﻟﺴﻴﻨﻤﺎﺋﻴﺔ ﻟﻬﺎ ﻓﺮوع ﻛﺜﻴﺮة ﻣﻦ ﺣﻴﺚ‬ ‫ﺗﺸﻌﺐ ﺗﺨﺼﺼﺎﺗﻬﺎ‪ ،‬وﺗﻌﺪد ﻣﻬﻨﻬﺎ‪ ،‬وﻛﺜﺮة ﻣﺴﺎﻟﻜﻬﺎ‪ ،‬ودﻗﺔ ﺗﻘﻨﻴﺎﺗﻬﺎ‪.‬‬ ‫ﻟﺬا‪ ،‬ﺗﺤﻀﺮ اﻟﻤﺮأة اﻟﻤﻐﺮﺑﻴﺔ إﻟﻰ ﺟﺎﻧﺐ ﺷﺮﻳﻜﻬﺎ اﻟﺮﺟﻞ ﻓﻲ ﻣﺠﺎل‬ ‫إﻋﺪاد اﻟﻤﻮﻧﺘﺎج‪ ،‬واﻻﻫﺘﻤﺎم ﺑﺎﻟﺘﻮﺿﻴﺐ اﻟﺴﻴﻨﻤﺎﺋﻲ‪ ،‬وﻛﺬﻟﻚ ﺗﻘﻨﻴﺎت‬ ‫اﻟﺼﻮت‪.‬‬ ‫وإذا ﻛﺎن اﻟﺘﺼﻮﻳﺮ اﻟﺴﻴﻨﻤﺎﺋﻲ ﺣﻜﺮا ﻋﻠﻰ اﻟﺬﻛﻮر اﻟﻤﻐﺎرﺑﺔ‬ ‫واﻷﺟﺎﻧﺐ‪ ،‬ﻓﺈن ﻟﻠﻤﺮأة اﻟﻤﻐﺮﺑﻴﺔ ﺣﻀﻮرﻫﺎ اﻟﻔﻨﻲ واﻟﺠﻤﺎﻟﻲ‬

‫‪,‬‬

‫ﻣﻠﺼﻖ ﻓﻴﻠﻢ ﺳﻤﻴﺮﺓ ﻓﻲ ﺍﻟﻀﻴﻌﺔ ﻟﻠﻤﺨﺮﺝ ﻟﻄﻴﻒ ﺍﻟﺤﻠﻮ‬

‫‪ /‬ﺧﺎﺹ‬

‫واﻟﺘﻘﻨﻲ‪ .‬وﻣﻦ اﻟﻤﺼﻮرات اﻟﻤﻐﺮﺑﻴﺎت اﻟﻠﻮاﺗﻲ أﻏﻨﻴﻦ اﻟﺴﻴﻨﻤﺎ‬ ‫اﻟﻤﻐﺮﺑﻴﺔ ﻋﻠﻰ ﻣﺴﺘﻮى اﻟﺘﻘﻨﻲ‪ ،‬ﻫﻨﺎك ﻧﺎدﻳﺔ ﺳﻌﻴﺪ‪ ،‬وﻓﺎﻃﻤﺔ‬ ‫اﻟﺮواس‪ ،‬وﻣﻴﺎدة ﺳﻴﺴﻤﺎن‪.‬‬ ‫ﻣﻬﺮﺟﺎﻧﺎﺕ ﺳﻴﻨﻤﺎ ﺍﻟﻤﺮﺃﺓ‬

‫ﻳﻌﻴﺶ اﻟﻤﻐﺮب ﻛﻞ ﺳﻨﺔ ﻋﻠﻰ إﻳﻘﺎع ﻣﻬﺮﺟﺎﻧﺎت ﺳﻴﻨﻤﺎﺋﻴﺔ ﻣﺘﻨﻮﻋﺔ‬ ‫ﺗﺴﺘﺪﻋﻰ ﻓﻴﻬﺎ اﻟﻤﺮأة ﺑﺎﻋﺘﺒﺎرﻫﺎ ﻣﻤﺜﻠﺔ أو ﻣﺨﺮﺟﺔ أو ﻧﺎﻗﺪة أو‬ ‫ﻛﺎﺗﺒﺔ ﺳﻴﻨﺎرﻳﻮ أو ﻣﻜﻠﻔﺔ ﺑﺘﻘﻨﻴﺎت اﻟﻔﻦ اﻟﺴﺎﺑﻊ‪ ،‬ﻣﻦ أﺟﻞ ﺗﺸﺠﻴﻌﻬﺎ‬ ‫وﺗﻘﺪﻳﺮﻫﺎ وﺗﻜﺮﻳﻤﻬﺎ أو اﻹﺷﺎدة ﺑﻬﺎ‪ ،‬ﻣﺪﺣﺎ وﺗﻨﻮﻳﻬﺎ وﺗﺤﻔﻴﺰا‪ ،‬ﻫﺬا ﻣﺎ‬ ‫أﺑﺮزﺗﻪ اﻟﻤﻤﺜﻠﺔ اﻟﻤﻐﺮﺑﻴﺔ ﻗﺪس ﺟﻨﺪل‪ ،‬ﻟـ"اﻷوﻓﻴﺴﻴﺎل"‪ ،‬إذ أﻛﺪت‬ ‫أن اﻟﻌﺪﻳﺪ ﻣﻦ اﻟﺘﻈﺎﻫﺮات اﻟﺴﻴﻨﻤﺎﺋﻴﺔ ﻛﺮﻣﺖ اﻟﻤﺮأة‪ ،‬وﻣﻨﺤﺘﻬﺎ‬ ‫ﻗﻴﻤﺘﻬﺎ اﻟﺤﻘﻴﻘﻴﺔ وﻣﻨﻬﺎ اﻟﻤﻬﺮﺟﺎن اﻟﺪوﻟﻲ ﻟﻠﻔﻴﻠﻢ ﺑﻤﺮاﻛﺶ‪ ،‬اﻟﺬي‬

‫ﻛﺎﻧﺖ اﻟﺴﻴﻨﻤﺎ اﻟﻤﻐﺮﺑﻴﺔ ﺳﻠﺒﻴﺔ ﻓﻲ ﺗﻌﺎﻣﻠﻬﺎ ﻣﻊ ﻣﻮﺿﻮع اﻟﻤﺮأة‪،‬‬ ‫ﺧﺼﻮﺻﺎ ﻓﻲ ﺑﺪاﻳﺘﻬﺎ ﻓﻲ أواﺧﺮ اﻟﺨﻤﺴﻴﻨﺎت‪ ،‬أي ﻣﻨﺬ ﺷﺮﻳﻂ‬ ‫اﻻﺑﻦ اﻟﻌﺎق ﻟﻤﺤﻤﺪ ﻋﺼﻔﻮر اﻟﺬي ﻗﺪم ﺻﻮرة اﻟﻤﺮأة اﻟﺨﺪاﻋﺔ‬ ‫واﻟﻄﻤﺎﻋﺔ‪ .‬ﻓﺎﻻﺑﻦ اﻟﻌﺎق ﻓﻲ ﻫﺬا اﻟﺸﺮﻳﻂ‪ ،‬ﻳﺴﺮق ﻣﺎل أﺑﻴﻪ ﺑﺪاﻓﻊ‬ ‫اﻟﺘﻤﺘﻊ ﺑﺎﻟﺤﻴﺎة‪ ،‬وﻻﻣﺘﻼك ﺟﺴﺪ اﻟﻤﺮأة‪ .‬وإن ﻛﺎن ﻋﺼﻔﻮر ﻗﺪم‬ ‫ﻓﻲ ﻓﻴﻠﻤﻪ ذاﺗﻬﻦ اﻟﻤﺮأة اﻟﻤﺘﻌﻠﻤﺔ واﻟﻤﺪرﺳﺔ‪ ،‬إذ ﻟﻢ ﻳﺮﻛﺰ ﻋﻠﻴﻬﺎ‪،‬‬ ‫وﻻ ﻋﻠﻰ دورﻫﺎ داﺧﻞ اﻟﻤﺠﺘﻤﻊ‪ ،‬وﻗﺪ ﻳﻜﻮن ﻣﺮد ذﻟﻚ إﻟﻰ أن‬ ‫اﻟﻤﺠﺘﻤﻊ‪ ،‬وﻗﺘﺌﺬ ﻛﺎن ﻳﻤﻨﻊ اﻟﺘﻤﺪرس ﻋﻠﻰ اﻟﻔﺘﻴﺎت‪ ،‬وﻻ ﻳﺴﻤﺢ ﻟﻬﺎ‬ ‫ﺑﺄي ﻧﺸﺎط ﺧﺎرج اﻟﺒﻴﺖ‪.‬‬ ‫ﺗﺘﺠﺎذب اﻷﺳﺌﻠﺔ ﺣﻮل ﺗﻤﻈﻬﺮ وﺗﺠﻠﻴﺎت اﻟﺼﻮرة اﻟﻨﺴﺎﺋﻴﺔ‬ ‫وﺗﻤﻮﻗﻌﻬﺎ‪ ،‬ﺑﻞ ﺣﻀﻮرﻫﺎ ﻣﻦ ﺧﻼل اﻟﺴﻴﻨﻤﺎ اﻟﻤﻐﺮﺑﻴﺔ‪ ،‬ﻓﻬﻨﺎك ﻣﻦ‬ ‫اﻋﺘﺒﺮ أن ﻣﻌﻈﻢ اﻷﻓﻼم اﻟﻤﻐﺮﺑﻴﺔ ﻛﺮﺳﺖ اﻟﺼﻮرة ذاﺗﻬﺎ ﻟﻠﻤﺮأة‪،‬‬ ‫ﺑﺎﻋﺘﺒﺎرﻫﺎ اﻟﻤﻀﻄﻬﺪة واﻟﻤﻈﻠﻮﻣﺔ ﻣﻦ ﻃﺮف اﻟﺮﺟﻞ ﺣﻴﻨﺎ‪ ،‬وأﺣﻴﺎﻧﺎ‬ ‫اﻟﻤﺮأة اﻟﻤﺴﺘﻐﻠﺔ اﻟﻀﺤﻴﺔ‪ ،‬وﻫﻨﺎك ﻣﻦ اﻟﻤﺘﺘﺒﻌﻴﻦ ﻣﻦ ﻳﺤﻤﻞ ﻧﻈﺮة‬ ‫إﻳﺠﺎﺑﻴﺔ ﺣﻮل اﻟﺼﻮرة‪ ،‬اﻟﺘﻲ ﺗﺘﺨﺬﻫﺎ اﻟﻤﺮأة اﻟﻤﻐﺮﺑﻴﺔ ﻓﻲ اﻟﺴﻴﻨﻤﺎ‪،‬‬ ‫ﻋﻠﻰ ﺣﺴﺐ ﻃﺒﻴﻌﺔ اﻟﺘﻨﺎول ورؤﻳﺔ اﻟﻤﻌﺎﻟﺞ ﻟﻠﻘﻀﻴﺔ‪ ،‬ﻟﺘﺘﻤﻈﻬﺮ‬ ‫أﻛﺜﺮ ﻗﻮة وﺣﻀﻮرا وﺗﺄﺛﻴﺮا‪.‬‬ ‫وﻣﻊ ﺗﺰاﻳﺪ وﺗﻴﺮة اﻹﻧﺘﺎج ﻓﻲ ﻣﺠﺎل اﻟﻔﻦ اﻟﺴﺎﺑﻊ‪ ،‬وﺧﺼﻮﺻﺎ‬ ‫ﻓﻲ اﻟﺴﻨﻮات اﻷﺧﻴﺮة‪ ،‬ﺑﺎﻟﻤﻐﺮب ﺑﺪأت ﺗﺘﺸﻜﻞ اﻟﺮؤﻳﺔ اﻟﺜﻘﺎﻓﻴﺔ‬ ‫واﻹﺑﺪاﻋﻴﺔ واﻟﻨﻘﺪﻳﺔ ﺑﻨﻮع ﻣﻦ اﻟﻌﻤﻖ‪ ،‬ﺧﺼﻮﺻﺎ أن ﻫﺬه اﻷﻓﻼم‬ ‫ﺑﺪأت ﺗﺘﻨﺎول ﻧﻮﻋﺎ ﻣﻦ اﻟﻤﻮاﺿﻴﻊ ﻛﺎﻧﺖ ﻓﻲ اﻟﺴﺎﺑﻖ ﺗﻌﺘﺒﺮ ﺗﺎﺑﻮﻫﺎ‬ ‫ﻣﺤﺮﻣﺎ ﻳﻤﻨﻊ اﻟﺤﺪﻳﺚ ﻓﻴﻪ‪..‬‬ ‫ﻓﻔﻴﻠﻢ "ﻣﺎروك" ﻣﻦ اﻷﻓﻼم اﻟﻤﻐﺮﺑﻴﺔ‪ ،‬اﻟﺘﻲ أﺛﺎرت ﺿﺠﺔ ﻛﺒﻴﺮة‪،‬‬ ‫وأﺳﺎﻟﺖ اﻟﻜﺜﻴﺮ ﻣﻦ اﻟﺤﺒﺮ ﺑﻴﻦ ﻣﺆﻳﺪ وﻣﻌﺎرض‪ ،‬وﻫﻮ أول ﺗﺠﺮﺑﺔ‬ ‫ﻟﻠﻤﺨﺮﺟﺔ ﻟﻴﻠﻰ اﻟﻤﺮاﻛﺸﻲ‪ ،‬وﻛﺄﻧﻬﺎ ﺑﻪ ﺗﺘﺤﺪى اﻟﻮاﻗﻊ اﻟﻤﻐﺮﺑﻲ‪،‬‬ ‫ﻫﻮﻳﺔ وﻣﻌﺘﻘﺪا وﻋﺎدات وﺗﻘﺎﻟﻴﺪ‪ ،‬وﻋﻨﻪ ﺻﺮح اﻟﻨﺎﻗﺪ اﻟﺴﻴﻨﻤﺎﺋﻲ‬ ‫اﻟﻤﻐﺮﺑﻲ ﻧﻮر اﻟﺪﻳﻦ ﻛﻮﺷﺘﻲ ﻓﻲ ﺣﻮارات ﺻﺤﺎﻓﻴﺔ ﺳﺎﺑﻘﺔ ﺑﺄﻧﻪ‬ ‫"ﺗﻤﺮد ﺑﻼ ﺳﺒﺐ"‪ ،‬إذ أن اﻟﻔﻴﻠﻢ ﺻﻮر ﺳﻠﻮﻛﻴﺎت ﻏﻴﺮ أﺧﻼﻗﻴﺔ‬ ‫وإﺑﺎﺣﻴﺔ ﺟﻨﺴﻴﺔ‪ ،‬ﻣﺒﻨﻴﺔ ﻋﻠﻰ ﻗﺼﺔ ﺣﺐ ﻧﺸﺄت ﺑﻴﻦ ﻓﺘﺎة ﻣﻐﺮﺑﻴﺔ‬ ‫وﺷﺎب ﻳﻬﻮدي‪.‬‬ ‫و"ﺳﻤﻴﺮة ﻓﻲ اﻟﻀﻴﻌﺔ"‪ ،‬أو ﻛﻤﺎ ﺟﺎء ﻋﻨﻮاﻧﻪ ﻓﻲ ﻧﺴﺨﺘﻪ اﻟﻔﺮﻧﺴﻴﺔ‬

‫"ﺣﺪاﺋﻖ ﺳﻤﻴﺮة" ﻓﻴﻠﻢ أﻋﺎد ﻛﺘﺎﺑﺔ اﻟﺴﻴﻨﺎرﻳﻮ ﻟﻪ ﻣﺨﺮﺟﻪ‪ ،‬ﻟﻄﻴﻒ‬ ‫ﻟﺤﻠﻮ‪ ،‬وﻫﻮ ﻣﻦ إﻧﺘﺎﺟﺎت ‪ ،2007‬وﻳﺼﻮر زوﺟﺔ ﺗﻌﺎﻧﻲ اﻟﺤﺮﻣﺎن‬ ‫اﻟﺠﻨﺴﻲ ﺑﺴﺒﺐ زوﺟﻬﺎ اﻟﻌﺎﺟﺰ‪ ،‬وﺗﺤﺪث ﻋﻨﻪ اﻟﻨﺎﻗﺪ ﺟﻤﺎل‬ ‫اﻟﺨﻨﻮﺳﻲ ﺑﻨﻮع ﻣﻦ اﻟﺘﺄﻳﻴﺪ اﻟﻌﻤﻴﻖ ﻟﻠﻔﻜﺮ‪،‬ة واﻹﻋﺠﺎب اﻟﺸﺪﻳﺪ‬ ‫ﻟﺸﺠﺎﻋﺔ اﻟﻤﺨﺮج‪ ،‬ﺣﻴﻦ اﻋﺘﺒﺮ أن اﻻﺷﺘﻐﺎل ﻋﻠﻰ اﻟﺠﻨﺲ ﻛﻤﻮﺿﻮع‬ ‫ﻟﻠﺒﺤﺚ واﻟﺘﺄﻣﻞ واﻟﻤﺴﺎءﻟﺔ‪ ،‬ﻳﻌﺘﺒﺮ ﻣﺨﺎﻃﺮة ﻛﺒﻴﺮة ﻓﻲ اﻟﻤﻐﺮب‬ ‫واﻟﻌﺎﻟﻢ اﻟﻌﺮﺑﻲ ﻋﻠﻰ اﻟﻌﻤﻮم‪ ،‬وأن ﺗﻨﺎول ﻣﻮﺿﻮع اﻟﺠﻨﺲ ﻛﺘﻴﻤﺔ‬ ‫ﺳﻴﻨﻤﺎﺋﻴﺔ ﻣﻐﺎﻣﺮة ﻛﺒﺮى‪ ،‬واﻗﺘﺤﺎم "ﻟﻌﺶ اﻟﺪﺑﺎﺑﻴﺮ"‪ ،‬وأردف اﻟﻨﺎﻗﺪ‬ ‫ﻓﻲ ﻣﻘﺎﻟﺘﻪ اﻟﻤﺆﻳﺪة‪ ،‬ﻗﺎﺋﻼ إن ﻓﻴﻠﻢ "ﺳﻤﻴﺮة ﻓﻲ اﻟﻀﻴﻌﺔ" ﻟﻴﺲ‬ ‫أول ﻣﺤﺎوﻟﺔ ﺳﻴﻨﻤﺎﺋﻴﺔ ﻣﻐﺮﺑﻴﺔ ﺗﺘﻄﺮق ﻟﻤﻮﺿﻮع اﻟﺠﻨﺲ واﻟﺤﺮﻣﺎن‬ ‫اﻟﺠﻨﺴﻲ اﻟﻨﺴﺎﺋﻲ‪ ،‬ﻋﻠﻰ اﻟﺨﺼﻮص‪ ��‬ﻓﻘﺪ ﺳﺒﻖ ﻓﻴﻠﻢ "اﻟﺮاﻛﺪ"‬ ‫)اﻟﺮاﻗﺪ( ﻟﻠﻤﺨﺮﺟﺔ ﻳﺎﺳﻤﻴﻦ ﻗﺼﺎري‪ ،‬أن ﺗﻄﺮق إﻟﻰ ﻫﺬا اﻟﻤﺸﻜﻞ‬ ‫ﻣﻦ ﺧﻼل ﻫﺠﺮة رﺟﺎل ﻗﺮﻳﺔ‪ ،‬ﺷﺮق اﻟﻤﻐﺮب‪ ،‬ﻟﻠﻌﻤﻞ ﻓﻲ إﺳﺒﺎﻧﻴﺎ‪،‬‬ ‫وﺗﺮك ﻧﺴﺎﺋﻬﻢ ﻳﻌﺸﻦ ﻋﺰﻟﺘﻬﻦ ووﺣﺪﺗﻬﻦ اﻟﻘﺎﺗﻠﺔ‪ ،‬إﻻ أن ﻗﺼﺎري‬ ‫ﺗﻌﺎﻣﻠﺖ ﻣﻊ اﻟﻤﻮﺿﻮع ﺑﻨﻮع ﻣﻦ اﻟﺤﺸﻤﺔ واﻟﺘﺤﻔﻆ‪ ،‬واﻋﺘﻤﺪت‬ ‫ﻋﻠﻰ رﻣﻮز‪ ،‬ووﻇﻔﺖ أﺳﻄﻮرة "اﻟﺮاﻛﺪ" ﻟﻠﺘﻌﺒﻴﺮ ﻋﻦ اﻟﺮﻏﺒﺔ‬ ‫اﻟﺠﻨﺴﻴﺔ اﻟﺮاﻗﺪة‪ ،‬ﻓﻲ اﻟﻮﻗﺖ اﻟﺬي ﻛﺎن ﺗﻌﺎﻣﻞ ﻟﺤﻠﻮ ﻳﺘﺄرﺟﺢ ﺑﻴﻦ‬ ‫ﻋﻨﻒ اﻟﺮﻏﺒﺔ واﻟﺠﺴﺪ ﻣﻦ ﺟﻬﺔ‪ ،‬وﺷﺎﻋﺮﻳﺔ اﻟﺤﻨﻴﻦ واﻟﺨﻴﺎل ﻣﻦ‬ ‫ﺟﻬﺔ أﺧﺮى‪.‬‬ ‫وإذا ﻛﺎﻧﺖ ﻫﺬه اﻷﻓﻼم وﻏﻴﺮﻫﺎ ﺣﻘﻘﺖ ﺣﻀﻮرا ﻣﻬﻤﺎ ﻋﻠﻰ‬ ‫ﻣﺴﺘﻮى اﻟﺘﻠﻘﻲ وﻋﺪدا ﻛﺒﻴﺮا ﻣﻦ اﻟﻤﻘﺎﻻت اﻟﺘﻲ ﻛﺘﺒﺖ ﺣﻮﻟﻬﺎ‪ ،‬ﻓﻘﺪ‬ ‫ﻇﻞ ﻫﺬا اﻟﺘﻠﻘﻲ ﻣﺤﻜﻮﻣﺎ ﺑﺤﺐ اﻻﺳﺘﻄﻼع‪ ،‬وإﺷﺒﺎع رﻏﺒﺔ اﻟﻔﻀﻮل‬ ‫ﻋﻠﻰ ﻣﺴﺘﻮى اﻟﻤﺸﺎﻫﺪة‪.‬‬ ‫وﺻﺎﺣﺒﺖ"ﺣﺠﺎب اﻟﺤﺐ"‪ ،‬اﻟﻔﻴﻠﻢ اﻟﺬي ﺟﺎب ﻗﺎﻋﺎت اﻟﺴﻴﻨﻤﺎ‬ ‫اﻟﻤﻐﺮﺑﻴﺔ‪ ،‬ﺗﻬﺪﻳﺪات اﻟﻤﻨﻊ‪ ،‬وﺳﻂ ﺿﺠﺔ إﻋﻼﻣﻴﺔ ﻛﺒﻴﺮة‪ .‬وﻫﻮ‬ ‫اﻟﻔﻴﻠﻢ اﻟﺬي أﺧﺮﺟﻪ ﻋﺰﻳﺰ اﻟﺴﺎﻟﻤﻲ‪ ،‬وﻗﺎﻣﺖ ﺑﺪور اﻟﺒﻄﻮﻟﺔ ﻓﻴﻪ‬ ‫اﻟﻤﻤﺜﻠﺔ اﻟﺠﺰاﺋﺮﻳﺔ ﺣﻴﺎة ﺑﻠﺤﻮﻓﻲ‪ .‬وﻗﺎل ﻋﻨﻪ ﻣﺨﺮﺟﻪ "ﺣﺠﺎب‬ ‫اﻟﺤﺐ" ﻳﺼﻮر واﻗﻊ ﺧﻤﺲ ﻧﺴﺎء ﻟﻜﻞ واﺣﺪة ﻣﻨﻬﻦ ﻣﻮﻗﻔﻬﺎ‬ ‫اﻟﺨﺎص ﻣﻦ اﻟﺤﺠﺎب‪ ،‬وﻳﺘﺤﺪث ﻋﻦ ﺣﻴﺎﺗﻬﻦ اﻟﻴﻮﻣﻴﺔ واﻟﻤﺸﺎﻛﻞ‬ ‫اﻟﺘﻲ ﻳﻌﺸﻨﻬﺎ‪ ،‬وﻳﻀﻴﻒ ﻓﻲ ﺗﺼﺮﻳﺢ ﻷﺣﺪ اﻟﻤﻨﺎﺑﺮ اﻹﻋﻼﻣﻴﺔ‬ ‫اﻟﻤﻐﺮﺑﻴﺔ‪ ،‬أن اﻟﻤﻮﺿﻮع اﻟﻤﺘﻨﺎول ﺟﺪ ﻋﺎدي وﻣﻌﻴﺶ‪.‬‬

‫”‬

‫ﻣﻌﺎﻧﺎﺓ ﻓﺘﺎﺓ ﺗﺎﺋﻬﺔ ﺑﻴﻦ ﺍﻟﺤﺪﺍﺛﺔ‬ ‫ﻭﺍﻟﻤﺤﺎﻓﻈﺔ‪ ،‬ﺑﻴﻦ ﺍﺣﺘﺮﺍﻡ ﺍﻟﻘﻴﻢ ﺍﻟﺪﻳﻨﻴﺔ‬ ‫ﻭﺍﻟﻐﺮﻕ ﻓﻲ ﺍﻟﺤﺐ‪ ..‬ﺃﺭﺩﺕ ﺇﺛﺎﺭﺓ ﻧﻘﺎﺵ‬ ‫ﺣﻮﻝ ﺍﻟﺘﻨﺎﻗﻀﺎﺕ‪ ،‬ﺍﻟﺘﻲ ﻳﺸﻬﺪﻫﺎ‬ ‫ﺍﻟﻤﺠﺘﻤﻊ ﺍﻟﻤﻐﺮﺑﻲ‪ ،‬ﻭﻛﺸﻒ ﺍﻟﺼﺮﺍﻉ‬ ‫ﺑﻴﻦ ﺍﻷﺻﺎﻟﺔ ﻭﺍﻟﻤﻌﺎﺻﺮﺓ‪ ،‬ﻭﻟﻢ ﺃﻓﻌﻞ‬ ‫ﺳﻮﻯ ﺇﺛﺎﺭﺓ ﺍﻟﺘﺴﺎﺅﻻﺕ‪ ،‬ﺍﻟﺘﻲ ﺗﻄﺮﺡ‬ ‫ﺣﻮﻝ ﻣﻮﺿﻮﻉ ﺍﻟﺤﺠﺎﺏ‪ ،‬ﻭﺣﻮﻝ ﺗﻮﻇﻴﻔﻪ‬ ‫ﻣﻦ ﻃﺮﻑ ﺑﻌﺾ ﺍﻟﻨﺴﺎﺀ ﻟﻐﺎﻳﺔ ﻣﺎ‪ ،‬ﻣﻦ‬ ‫ﺩﻭﻥ ﺍﻟﻤﺲ ﺑﺎﻟﻤﺤﺠﺒﺎﺕ ﻋﻦ ﻗﻨﺎﻋﺔ"‪.‬‬ ‫اﻟﻔﻴﻠﻢ ﺻﻮر اﻟﺒﻄﻠﺔ اﻟﻤﺤﺠﺒﺔ ﺗﺤﻤﻞ ﻣﻦ ﺻﺪﻳﻘﻬﺎ‪ ،‬اﻟﺬي رﻓﺾ‬ ‫اﻟﺰواج ﻣﻨﻬﺎ‪ ،‬ﻓﺘﻘﺮر ﺗﺮﺑﻴﺔ اﺑﻨﻬﺎ ﻟﻮﺣﺪه‪،‬ا وﻫﻲ اﻟﻄﺒﻴﺒﺔ واﻟﻤﺜﻘﻔﺔ‬ ‫اﻟﻤﻨﺘﻤﻴﺔ ﻟﻌﺎﺋﻠﺔ ﻣﺤﺎﻓﻈﺔ‪ ،‬ﻣﺘﺤﺪﻳﺔ اﻟﻤﺠﺘﻤﻊ ﺑﻤﻌﺘﻘﺪاﺗﻪ وﻋﺎداﺗﻪ‪،‬‬ ‫وﻣﺎ اﻋﺘﺒﺮه ﻣﺨﺮﺟﻪ ﺟﺮأة ﻓﻲ ﺣﺴﻢ اﻟﺨﻴﺎرات‪ ،‬واﺗﺨﺎذ اﻟﻤﻮاﻗﻒ‪،‬‬ ‫وﻟﻴﺲ ﻓﻲ إﺑﺮاز ﺟﺰء ﻋﺎر ﻣﻦ اﻣﺮأة‪ .‬وﻗﺎل ﻣﺪاﻓﻌﺎ "اﻟﺠﺮأة ﻓﻲ‬ ‫اﻟﻤﻐﺮب‪ ،‬ﻟﻴﺴﺖ ﻫﻲ إﺑﺮاز ﻣﻔﺎﺗﻦ اﻣﺮأة ﻋﺎرﻳﺔ‪ ،‬اﻟﺠﺮأة ﻫﻲ أن‬ ‫ﺗﺄﺧﺬ ﻣﻮﻗﻔﺎ وﺗﺪاﻓﻊ ﻋﻨﻪ‪ ،‬أن ﺗﻨﺎﺿﻞ ﻣﻦ أﺟﻞ ﻫﺪف ﻓﻲ اﻟﺤﻴﺎة"‪.‬‬ ‫■ ﺍﻷﻭﻓﻴﺴﻴﺎﻝ‬

‫ﻣﺤﻤﺪ ﺟﻌﻔﺮﻱ‬

‫ﺷﻌﻴﺐ ﺭﻳﺎﻕ‬

‫ﺳﺎﺭﺓ ﻃﻮﻃﺎﻭﻱ‬

‫ﻋﺰ ﺍﻟﺪﻳﻦ ﻣﺠﻨﺎﻭﻱ‬

‫ﻓﻲ اﻟﺤﻘﻴﻘﺔ‪ ،‬ﻻ‬ ‫ﻳﻜﺘﻔﻲ اﻟﻤﻬﺮﺟﺎن‬ ‫ﻟﻠﻔﻴﻠﻢ‬ ‫اﻟﺪوﻟﻲ‬ ‫ﺑﻤﺮاﻛﺶ‪ ،‬ﺑﺘﻨﺸﻴﻂ‬ ‫اﻟﺤﻘﻞ اﻟﺴﻴﻨﻤﺎﺋﻲ‬ ‫ﻓﻘﻂ‪ ،‬ﺧﻼل ﺳﺘﻌﺔ‬ ‫أﻳﺎم ﻣﻦ ﻋﻤﺮ‬ ‫اﻟﻤﻬﺮﺟﺎن‪ ،‬ﺑﻞ ﻳﻨﺸﻂ‬ ‫اﻟﺴﻴﺎﺣﺔ اﻟﺪاﺧﻠﻴﺔ‬ ‫أﻳﻀﺎ‪ ،‬رﻏﻢ اﻟﻄﻘﺲ‬ ‫اﻟﺒﺎرد اﻟﺬي ﺗﻌﺮﻓﻪ ﻣﺪﻳﻨﺔ ﻣﺮاﻛﺶ‪ ،‬إﻻ أن ﺣﺮارة اﻷﺟﻮاء اﻟﺘﻲ‬ ‫ﺗﻌﻴﺸﻬﺎ ﻣﺪﻳﻨﺔ اﻟﻨﺨﻴﻞ‪ ،‬وﺳﻤﺎءﻫﺎ اﻟﺪاﻓﺌﺔ ﺑﻨﺠﻮم اﻟﻔﻦ اﻟﺴﺎﺑﻊ‪،‬‬ ‫ﺗﻐﻄﻲ ﻋﻠﻰ أي ﺷﻲء‪ ،‬وﺗﺠﻌﻞ اﻟﺠﻤﻬﻮر ﺗﻮاق إﻟﻰ ﻟﻘﺎء ﻓﻨﺎﻧﻴﻪ‬ ‫اﻟﻌﺎﻟﻤﻴﻴﻦ‪ ،‬وﻣﺼﺮ ﻋﻠﻰ ﺣﻀﻮر ﺟﻤﻴﻊ اﻷﻓﻼم دون اﺳﺘﺜﻨﺎء‪.‬‬

‫إن‬ ‫ﺗﺮﻳﻦ‪،‬‬ ‫ﻛﻤﺎ‬ ‫اﻟﻤﻬﺮﺟﺎن اﻟﺪوﻟﻲ ﻟﻠﻔﻴﻠﻢ‪،‬‬ ‫ﻳﺴﺘﻘﻄﺐ ﺷﺮاﺋﺢ ﻣﺨﺘﻠﻔﺔ‬ ‫ﻣﻦ اﻟﺠﻤﺎﻫﻴﺮ‪ ،‬ﻳﺤﺠﻮن‬ ‫إﻟﻰ ﻣﺪﻳﻨﺔ ﻣﺮاﻛﺶ ﻣﻦ‬ ‫ﻣﺨﺘﻠﻒ اﻟﺒﻠﺪان‪ .‬وﻳﺄﺑﻮن إﻻ‬ ‫أن ﻳﺸﺎﻫﺪوا ﺟﻤﻴﻊ أﻓﻼم‬ ‫اﻟﺪورة‪ .‬وﺑﻬﺬه اﻟﻤﻨﺎﺳﺒﺔ ﻧﻬﻨﺊ‬ ‫اﻟﻘﻴﻤﻴﻦ ﻋﻠﻰ اﻟﻤﻬﺮﺟﺎن‪،‬‬ ‫ﺑﻌﻴﺪ اﻟﺘﻈﺎﻫﺮة اﻟﻌﺎﺷﺮ‪ ،‬وﻧﺘﻤﻨﻰ ﻟﻠﻤﻬﺮﺟﺎن اﻟﺪوام‪.‬‬ ‫وﻻ ﺟﺪال ﻓﻲ أن اﻟﻤﻬﺮﺟﺎن اﻟﺪوﻟﻲ ﻟﻠﻔﻴﻠﻢ ﺑﻤﺮاﻛﺶ وﺻﻞ إﻟﻰ‬ ‫ﻣﺼﺎف اﻟﻤﻬﺮﺟﺎﻧﺎت اﻟﻌﺎﻟﻤﻴﺔ‪ ،‬ﻣﻦ ﺧﻼل اﻧﻔﺘﺎﺣﻪ ﻋﻠﻰ ﻛﺎﻓﺔ‬ ‫اﻟﺴﻴﻨﻤﺎت اﻟﺪوﻟﻴﺔ‪ ،‬وﺧﻴﺮ دﻟﻴﻞ ﺗﻜﺮﻳﻤﻪ ﻓﻲ ﻛﻞ دورة ﻷﺳﻤﺎء‬ ‫ﻋﺎﻟﻤﻴﺔ أﻋﻄﺖ اﻟﻜﺜﻴﺮ ﻟﻠﻤﻴﺪان اﻟﻔﻨﻲ اﻟﺴﻴﻨﻤﺎﺋﻲ‪.‬‬

‫أﻇﻦ أن اﻟﻤﻬﺮﺟﺎن‬ ‫ﻳﻔﺘﺢ اﻵﻓﺎق أﻣﺎم‬ ‫ﻟﻠﺘﻮاﺻﻞ‬ ‫اﻟﻔﻨﺎن‬ ‫وﺗﺒﺎدل اﻵراء‪ ،‬ﻛﻤﺎ أﻧﻪ‬ ‫ﻳﺤﺘﻮي ﻋﻠﻰ ﺑﺮﻧﺎﻣﺞ‬ ‫ﻏﻨﻲ‪ ،‬إذ ﻻ ﻳﻘﺘﺼﺮ ﻋﻠﻰ‬ ‫ﻋﺮض اﻷﻓﻼم ﻓﻘﻂ‪ ،‬ﺑﻞ‬ ‫ﺗﻨﻈﻢ ﻋﻠﻰ ﻫﺎﻣﺸﻪ‬ ‫ﻧﺪوات‪ ،‬وﻟﻘﺎءات‪ ،‬ﺗﻬﻢ اﻟﻔﻨﺎن‪ ،‬واﻟﺠﻤﻬﻮر اﻟﻌﺎدي ﻛﻴﻒ ﻣﺎ ﻛﺎن‬ ‫اﺗﺠﺎﻫﻪ‪ .‬ﻳﻌﺘﺒﺮ ﻣﻬﺮﺟﺎن ﻣﺮاﻛﺶ ﻣﻦ ﻛﺒﺎر اﻟﺘﻈﺎﻫﺮات اﻟﺘﻲ‬ ‫ﺗﺸﺮف ﺻﻮرة اﻟﻤﻐﺮب وﻃﻨﻴﺎ وﻋﺮﺑﻴﺎ ودوﻟﻴﺎ‪.‬‬ ‫وأﻋﺘﺒﺮ أن اﻟﻤﻬﺮﺟﺎن ﻳﻌﺮف أﻛﺜﺮ ﺑﻤﺪﻳﻨﺔ ﻣﺮاﻛﺶ ﻛﻤﺪﻳﻨﺔ‬ ‫ﺳﻴﺎﺣﻴﺔ‪ ،‬وﺑﻤﺪن اﻟﻤﻐﺮب ﻛﻜﻞ‪ ،‬وأﻇﻦ أن اﻟﻤﻬﺮﺟﺎن ﺳﻴﺰﻳﺪ‬ ‫ﻣﻦ إﻗﺒﺎل اﻟﻤﺨﺮﺟﻴﻦ ﻋﻠﻰ ﺗﺼﻮﻳﺮ أﻓﻼﻣﻨﺎ ﺑﺎﻟﻤﻐﺮب‬

‫أﺣﻴﻲ ﻓﻲ ﻣﺆﺳﺴﺔ‬ ‫اﻟﻤﻬﺮﺟﺎن اﻟﺪوﻟﻲ‬ ‫ﺑﻤﺮاﻛﺶ‪،‬‬ ‫ﻟﻠﻔﻴﻠﻢ‬ ‫ﺣﺮﺻﻬﺎ ﻋﻠﻰ ﺗﺨﺼﻴﺺ‬ ‫ﺷﺎﺷﺔ ﻛﺒﺮى‪ ،‬ﻟﻠﺠﻤﻬﻮر‪،‬‬ ‫ﻓﻲ ﺳﺎﺣﺔ ﺟﺎﻣﻊ اﻟﻔﻨﺎ‪،‬‬ ‫أﺣﺪ ﻋﻼﻣﺎت ﻫﺬه‬ ‫اﻟﻤﺪﻳﻨﺔ اﻟﺴﺎﺣﺮة‪ ،‬ﻛﻤﺎ‬ ‫أﺣﻴﻲ ﻓﻴﻬﻢ ﺣﺮﺻﻬﻢ‬ ‫ﻋﻠﻰ زرع ﺣﺐ اﻟﻔﻦ‬ ‫واﻟﺴﻴﻨﻤﺎ ﻓﻲ ﻗﻠﻮب اﻟﻤﺸﺎﻫﺪﻳﻦ‪ ،‬ﻣﻦ ﻣﺨﺘﻠﻒ اﻟﻔﺌﺎت‪.‬‬ ‫أﻣﺎ ﻋﻦ اﻷﻓﻼم اﻟﺘﻲ اﺧﺘﺮت ﻣﺸﺎﻫﺪﺗﻬﺎ ﺳﻮاء ﻓﻲ ﺟﺎﻣﻊ اﻟﻔﻨﺎ‬ ‫أو ﻓﻲ اﻟﻘﺎﻋﺎت اﻟﺴﻴﻨﻤﺎﺋﻴﺔ‪ ،‬ﻓﻠﻢ أﺣﺪد ﻓﻴﻠﻤﺎ ﻣﻌﻴﻨﺎ‪ ،‬وﻟﻜﻨﻲ‬ ‫ﺳﺄﺣﺮص ﻋﻠﻰ ﺣﻀﻮر أﻛﺜﺮﻫﺎ‪ ،‬ﺣﺎﻟﻤﺎ ﻳﺘﺴﻨﻰ ﻟﻲ اﻟﻮﻗﺖ ﻟﺬﻟﻚ‪.‬‬

‫ﺗﻘﻨﻲ ﺇﻋﻼﻣﻴﺎﺕ‬

‫ﻃﺎﻟﺐ ﺟﺎﻣﻌﻲ‬

‫ﺇﻃﺎﺭ ﺑﻨﻜﻲ‬

‫ﻣﺴﺆﻭﻝ ﻭﺣﺪﺓ‬


‫‪08‬‬

‫ﺍﻷﺣﺪ ‪ 05‬ﺩﺟﻨﺒﺮ ‪2010‬‬

‫ﻣﻠﻒ ﺍﻟﻴﻮﻡ‬ ‫‪,‬‬

‫ﺻﻮﺭﺓ ﻣﺸﻬﺪ ﻣﻦ ﻓﻴﻠﻢ ﻣﺎﺭﻭﻙ‬ ‫ﻟﻠﻤﺨﺮﺟﺔ ﻟﻴﻠﻰ ﺍﻟﻤﺮﺍﻛﺸﻲ ‪ /‬ﺧﺎﺹ‬

‫ﺍﻟﻤﺮﺃﺓ ﺍﻟﻤﻤﺜﻠﺔ ﻗﻮﺍﻡ ﺍﻟﺴﻴﻨﻤﺎ‬

‫ﻛﺎن أول ﺣﻀﻮر ﻟﻠﻤﺮأة ﻓﻲ اﻷﻓﻼم اﻟﺴﻴﻨﻤﺎﺋﻴﺔ اﻟﻤﻐﺮﺑﻴﺔ اﻟﻄﻮﻳﻠﺔ‪،‬‬ ‫ﻣﻨﺬ ﻓﺘﺮة اﻟﺴﺘﻴﻨﻴﺎت ﻣﻦ اﻟﻘﺮن اﻟﻌﺸﺮﻳﻦ‪ ،‬ﻣﻊ اﻟﻤﻤﺜﻠﺔ ﻟﻴﻠﻰ‬ ‫اﻟﺸﻨﺎ‪ ،‬وذﻟﻚ ﻓﻲ ﻓﻴﻠﻢ "اﻟﺤﻴﺎة ﻛﻔﺎح"‪ ،‬اﻟﺬي أﺧﺮﺟﻪ ﻣﺤﻤﺪ اﻟﺘﺎزي‬ ‫ﺑﻦ ﻋﺒﺪ اﻟﻮاﺣﺪ ﻋﺎم ‪ .1968‬وﻣﻨﺬ ذﻟﻚ اﻟﺤﻴﻦ‪ ،‬أﺻﺒﺢ ﻟﻠﻤﻤﺜﻠﺔ‬ ‫اﻟﻤﻐﺮﺑﻴﺔ‪ ،‬ﻣﺸﺎرﻛﺔ ﻣﻜﺜﻔﺔ وﺑﺎرزة ﻓﻲ ﻣﻌﻈﻢ اﻷﻓﻼم اﻟﻤﻐﺮﺑﻴﺔ‪،‬‬ ‫ﺳﻮاء ﻣﻦ ﺧﻼل أدوار اﻟﺒﻄﻮﻟﺔ أو اﻷدوار اﻟﺜﺎﻧﻮﻳﺔ أو ﺣﺘﻰ أدوار‬ ‫اﻟﻜﻮﻣﺒﺎرس‪.‬‬ ‫وﻟﻢ ﺗﻌﺪ اﻟﻤﻤﺜﻠﺔ اﻟﻤﻐﺮﺑﻴﺔ ﻫﺎوﻳﺔ ﻓﻘﻂ‪ ،‬ﺗﻌﺘﻤﺪ ﻋﻠﻰ ﻗﺪراﺗﻬﺎ‬ ‫اﻟﺬاﺗﻴﺔ‪ ،‬وﺗﻤﺘﺜﻞ ﻟﻨﺼﺎﺋﺢ اﻵﺧﺮﻳﻦ‪ ،‬ﺑﻞ أﺻﺒﺤﺖ ﻓﻨﺎﻧﺔ واﻋﻴﺔ‬ ‫وﻣﺤﺘﺮﻓﺔ ﻓﻲ ﻣﺠﺎل اﻟﻔﻦ اﻟﺴﺎﺑﻊ‪ ،‬ﻟﻬﺎ ﺑﺎع ﺛﻘﺎﻓﻲ وﻋﻠﻤﻲ‪ ،‬اﻛﺘﺴﺒﺘﻪ‬ ‫ﻋﺒﺮ ﻣﻤﺎرﺳﺔ ﻓﻦ اﻟﻤﺴﺮح‪ ،‬أو ﺑﻮاﺳﻄﺔ ﺣﻀﻮرﻫﺎ ﻓﻲ اﻟﻮرﺷﺎت‬ ‫اﻟﺘﻜﻮﻳﻨﻴﺔ أو اﻟﺘﺪرﻳﺒﻴﺔ ﻓﻲ ﻣﻴﺪان اﻟﺴﻴﻨﻤﺎ‪ ،‬أو ﺑﻌﺪ ﺗﺨﺮﺟﻬﺎ ﻣﻦ‬ ‫ﻣﻌﺎﻫﺪ ﻓﻨﻴﺔ ﻣﻐﺮﺑﻴﺔ أو أﺟﻨﺒﻴﺔ‪.‬‬ ‫وﻋﺒﺮت ﻣﺠﻤﻮﻋﺔ ﻣﻦ اﻟﻔﻨﺎﻧﺎت اﻟﻤﻐﺮﺑﻴﺎت‪ ،‬ﻋﻦ ﺳﻌﺎدﺗﻬﻦ‬ ‫ﺑﺎﻟﻤﻜﺎﻧﺔ اﻟﻤﻬﻤﺔ اﻟﺘﻲ وﺻﻠﺖ إﻟﻴﻬﺎ اﻟﻤﻤﺜﻠﺔ اﻟﻤﻐﺮﺑﻴﺔ‪ ،‬ﻓﻲ ﻛﻞ‬ ‫ﺑﻘﺎع اﻟﻌﺎﻟﻢ‪ ،‬وﻋﻦ ذﻟﻚ ﻗﺎﻟﺖ اﻟﻤﻤﺜﻠﺔ اﻟﻤﻐﺮﺑﻴﺔ أﺳﻤﺎء اﻟﺨﻤﻠﻴﺸﻲ‬ ‫ﻟـ"أوﻓﻴﺴﻴﺎل"‪ ،‬إﻧﻬﺎ ﺳﻌﻴﺪة ﺑﺎﻟﻤﻜﺎﻧﺔ اﻟﺘﻲ وﺻﻠﺖ إﻟﻴﻬﺎ اﻟﻤﻤﺜﻠﺔ‬ ‫اﻟﻤﻐﺮﺑﻴﺔ ﻓﻲ اﻟﺴﻴﻨﻤﺎ‪ ،‬ﻣﺆﻛﺪة أن ﻗﻮام اﻟﻌﻤﻞ اﻟﺪراﻣﻲ اﻟﺴﻴﻨﻤﺎﺋﻲ‬ ‫أو اﻟﺘﻠﻔﺰﻳﻮﻧﻲ‪ ،‬ﻳﻘﻮم ﻋﻠﻰ وﺟﻮد ﺷﺨﺼﻴﺔ اﻟﻤﺮأة‪ ،‬ﻣﻤﺎ ﻳﻔﺮض‬ ‫وﺟﻮد اﻟﻤﺮأة اﻟﻔﻨﺎﻧﺔ ﻓﻲ اﻟﻌﻤﻞ‪.‬‬ ‫‪ 10‬ﻣﺨﺮﺟﺎﺕ ﻣﻐﺮﺑﻴﺎﺕ ﻓﻲ ﺍﻟﺴﻴﻨﻤﺎ‬

‫• ﻣﻬﺮﺟﺎﻧﺎﺕ ﺃﻋﺎﺩﺕ ﻟﻠﻔﻨﺎﻧﺔ ﻣﻜﺎﻧﺘﻬﺎ ﻭﺃﻟﻐﺖ ﻣﺼﻄﻠﺢ ﺍﻟﺴﻴﻨﻤﺎ ﺍﻟﺬﻛﻮﺭﻳﺔ‬

‫ﺍﻟﻤﺮﺃﺓ ﻓﻲ ﺍﻟﺴﻴﻨﻤﺎ ﺍﻟﻤﻐﺮﺑﻴﺔ‪ ..‬ﺣﻀﻮﺭ‬ ‫ﻻﻓﺖ ﻭﺍﺗﻬﺎﻣﺎﺕ ﺑﺎﻹﺛﺎﺭﺓ ﺍﻟﺠﻨﺴﻴﺔ‬

‫ﺭﻏﻢ ﺍﻟﺰﺧﻢ ﺍﻟﻜﺒﻴﺮ‪ ،‬ﺍﻟﺬﻱ ﺗﻌﺮﻓﻪ ﺍﻟﺴﺎﺣﺔ ﺍﻟﻔﻨﻴﺔ‪ ،‬ﻣﻦ ﺣﻴﺚ ﻋﺪﺩ ﺍﻟﻤﻤﺜﻼﺕ ﺍﻟﻤﻐﺮﺑﻴﺎﺕ‪،‬‬ ‫ﺍﻟﻠﻮﺍﺗﻲ ﻳﻘﺒﻠﻦ ﻋﻠﻰ ﻓﻦ ﺍﻟﺘﺸﺨﻴﺺ ﺍﻟﺴﻴﻨﻤﺎﺋﻲ‪ ،‬ﻋﻦ ﺣﺐ ﻭﻫﻮﺍﻳﺔ ﺃﻭ ﺗﻜﻮﻳﻦ‪ ،‬ﺇﻻ ﺍﻟﻨﻘﺎﺩ‬ ‫ﻭﺍﻟﻤﺘﺘﺒﻌﻴﻦ ﻟﻌﺎﻟﻢ ﺍﻟﺴﻴﻨﻤﺎ‪ ،‬ﻳﻌﺘﺒﺮﻭﻥ ﺃﻥ ﺳﻴﻨﻤﺎ ﺍﻟﻤﺮﺃﺓ ﻓﻲ ﺍﻟﻤﻐﺮﺏ ﻣﺎﺯﺍﻟﺖ ﻓﻲ ﺑﺪﺍﻳﺎﺗﻬﺎ‪،‬‬ ‫ﻛﻤﺎ ﻭﻛﻴﻔﺎ‪ .‬ﺣﺎﻭﻟﺖ "ﺍﻷﻭﻓﻴﺴﻴﺎﻝ"‪ ،‬ﺗﺴﻠﻴﻂ ﺍﻟﻀﻮﺀ ﻋﻠﻰ ﺩﻭﺭ ﺍﻟﻤﺮﺃﺓ ﻓﻲ ﺍﻟﺴﻴﻨﻤﺎ ﺍﻟﻤﻐﺮﺑﻴﺔ‪،‬‬ ‫ﻭﺍﻟﺘﻲ ﻭﺇﻥ ﺟﺴﺪﺕ ﺍﻹﻏﺮﺍﺀ ﺃﻭ ﻭﻗﻔﺖ ﻓﻲ ﺍﻟﺼﻒ ﺍﻟﺜﺎﻧﻲ‪ ،‬ﻭﺭﺍﺀ ﺍﻟﺮﺟﻞ ﺍﻟﻤﻤﺜﻞ‪ ،‬ﻻ ﻳﻤﻜﻦ ﺃﻥ‬ ‫ﻧﻨﻜﺮ ﺃﻧﻬﺎ ﺍﺳﺘﻄﺎﻋﺖ ﻟﻔﺖ ﺍﻻﻧﺘﺒﺎﻩ ﺇﻟﻴﻬﺎ ﻓﻲ ﺍﻟﺴﻴﻨﻤﺎ‪.‬‬ ‫ﻧﺴﺎﺀ‪ .‬ﺗﻌﺘﺒﺮ ﻓﺌﺔ أﺧﺮى ﻣﻦ اﻟﻤﺘﺨﺼﺼﻴﻦ ﻓﻲ ﻣﺠﺎل اﻟﻔﻦ‬ ‫اﻟﺴﺎﺑﻊ‪ ،‬أن أدوار اﻟﻤﺮأة ﻓﻲ اﻟﺴﻴﻨﻤﺎ اﻟﻤﻐﺮﺑﻴﺔ‪ ،‬ﻻﺳﻴﻤﺎ أدوار‬ ‫اﻟﺒﻄﻮﻟﺔ‪ ،‬ﻳﻐﻠﺐ ﻋﻠﻴﻬﺎ اﻹﻏﺮاء اﻟﺠﺴﺪي‪ ،‬واﻹﺛﺎرة اﻟﺠﻨﺴﻴﺔ‪ ،‬إذ‬ ‫ﺗﺴﺘﺨﺪم اﻟﻤﺮأة اﻟﻤﻤﺜﻠﺔ ﻛﺄداة ﻟﺠﺬب اﻟﻤﺸﺎﻫﺪ اﻟﻤﻐﺮﺑﻲ‬ ‫ودﻏﺪﻏﺔ ﻋﻮاﻃﻔﻪ‪ ،‬ﻣﻌﻠﻠﻴﻦ رأﻳﻬﻢ ﺑﺎﻟﺘﺠﺎرب اﻷﺧﻴﺮة‪ ،‬اﻟﺘﻲ أﺛﺎرت‬ ‫ﺟﺪﻻ واﺳﻌﺎ ﻓﻲ اﻷوﺳﺎط اﻟﻔﻨﻴﺔ‪ ،‬ﻛﻘﻀﻴﺔ اﻟﻤﻤﺜﻠﺔ اﻟﻤﻐﺮﺑﻴﺔ ﺳﻨﺎء‬

‫• ﻣﻴﻜﺮﻭﺗﺮﻭﺗﻮﺍﺭ‬

‫ﺍﻟﻤﻬﺮﺟﺎﻥ ﻓﻲ ﻋﻴﻮﻥ‬ ‫ﺟﻤﻬﻮﺭﻩ‬ ‫ﻟﺮﺻﺪ ﺁﺭﺍﺀ ﺍﻟﺴﻴﻨﻤﺎﺋﻴﻴﻦ‪ ،‬ﻭﺍﻹﻋﻼﻣﻴﻴﻦ‪ ،‬ﻭﺟﻤﻬﻮﺭ ﻋﺎﺻﻤﺔ‬ ‫ﺍﻟﻨﺨﻴﻞ‪ ،‬ﺣﻮﻝ ﻫﺬﺍ ﺍﻟﻤﻮﻋﺪ ﺍﻟﺴﻴﻨﻤﺎﺋﻲ ﺍﻟﻌﺎﻟﻤﻲ‪.‬ﺗﻔﺘﺢ‬ ‫ﻧﺸﺮﺓ ﺍﻟﻤﻬﺮﺟﺎﻥ ﺍﻟﺪﻭﻟﻲ ﻟﻠﻔﻴﻠﻢ ﺑﻤﺮﺍﻛﺶ‪ ،‬ﻳﻮﻣﻴﺎ‪ ،‬ﻫﺬﻩ‬ ‫ﺍﻟﻨﺎﻓﺬﺓ ﻟﻺﻃﻼﻟﺔ ﻋﻠﻰ ﻗﺮﺍﺋﻬﺎ‪.‬‬

‫ﻋﻜﺮود ﻓﻲ ﻓﻴﻠﻢ "اﺣﻜﻲ ﻳﺎ ﺷﻬﺮزاد"‪ ،‬وﻓﻴﻠﻢ "اﻟﻮﻋﺪ"‪ ،‬اﻟﺬي اﺗﻬﻢ‬ ‫ﺑﺎﺳﺘﺨﺪام ﻣﻮاﻫﺐ ﻣﻐﺮﺑﻴﺔ ﺷﺎﺑﺔ ﻓﻲ ﻣﺸﺎﻫﺪ إﺑﺎﺣﻴﺔ‪ ،‬ﻛﺎن ﻣﻦ‬ ‫اﻟﻤﻤﻜﻦﺗﺠﺎوزﻫﺎ‪.‬‬ ‫رأي آﺧﺮ ﻳﺠﺰم‪ ،‬أن اﻟﺴﻴﻨﻤﺎ اﻟﻤﻐﺮﺑﻴﺔ ﻣﺎزاﻟﺖ ﺳﻴﻨﻤﺎ ذﻛﻮرﻳﺔ‬ ‫ﺑﺎﻣﺘﻴﺎز‪ ،‬رﻏﻢ ﺗﻤﻴﺰ اﻟﻤﺮأة ﻋﻠﻰ ﺻﻌﻴﺪ اﻹﺧﺮاج وﻛﺘﺎﺑﺔ اﻟﺴﻴﻨﺎرﻳﻮ‬ ‫واﻟﺘﻮﺿﻴﺐاﻟﺘﻘﻨﻲ‪.‬‬

‫‪ ‬ﻟﻢ ﺗﻘﺘﺼﺮ ﺍﻟﻤﺮﺃﺓ ﺍﻟﻤﻐﺮﺑﻴﺔ ﻋﻠﻰ ﺗﺠﺮﺑﺔ‬ ‫ﺍﻟﺘﻤﺜﻴﻞ‪ ،‬ﻣﻦ ﺧﻼﻝ ﺣﻀﻮﺭﻫﺎ ﻋﻠﻰ ﻭﺍﺟﻬﺔ ﺍﻟﻔﻦ‬ ‫ﺍﻟﺴﺎﺑﻊ‪ ،‬ﺇﺫ ﻟﻢ ﺗﻌﺪ ﺍﻟﺴﻴﻨﻤﺎ ﺍﻟﻤﻐﺮﺑﻴﺔ ﺗﻌﺘﻤﺪ‬ ‫ﻋﻠﻰ ﺍﻟﻤﺨﺮﺟﻴﻦ ﺍﻟﺬﻛﻮﺭ ﻓﺤﺴﺐ‪ ،‬ﺑﻞ ﻧﺠﺪ‬ ‫ﻣﺠﻤﻮﻋﺔ ﻣﻦ ﺍﻟﻤﺨﺮﺟﺎﺕ ﺍﻹﻧﺎﺙ‪ ،‬ﻭﻳﺒﻠﻎ ﻋﺪﺩﻫﻦ‬ ‫‪ 10‬ﺣﺴﺐ ﺑﻌﺪ ﺍﻹﺣﺼﺎﺋﻴﺎﺕ ﺍﻟﻔﻴﻠﻤﻮﻏﺮﺍﻓﻴﺔ‪ ،‬ﻭﻫﻦ‬ ‫ﻓﺮﻳﺪﺓ ﺑﻮﺭﻗﻴﺔ‪ ،‬ﻭﻓﺮﻳﺪﺓ ﺑﻠﻴﺰﻳﺪ‪ ،‬ﻭﻧﺮﺟﺲ ﺍﻟﻨﺠﺎﺭ‪،‬‬ ‫ﻭﻟﻴﻠﻰ ﺍﻟﻤﺮﺍﻛﺸﻲ‪ ،‬ﻭﻳﺎﺳﻤﻴﻦ ﻗﺼﺎﺭﻱ‪ ،‬ﻭﺇﻳﻤﺎﻥ‬ ‫ﺍﻟﻤﺼﺒﺎﺣﻲ‪ ،‬ﻭﻟﻴﻠﻰ ﺍﻟﻜﻴﻼﻧﻲ‪ ،‬ﻭﺯﻛﻴﺔ ﺍﻟﻄﺎﻫﺮﻱ‪،‬‬ ‫ﻭﺳﻌﺎﺩ ﺍﻟﺒﻮﺣﺎﻃﻲ‪ ،‬ﻭﻓﺎﻃﻤﺔ ﺟﺒﻠﻲ ﺍﻟﻮﺯﺍﻧﻲ‪.‬‬

‫وﻳﺆﻛﺪ أﻏﻠﺐ اﻟﻤﺘﺘﺒﻌﻴﻦ‪ ،‬أن اﻟﻤﺨﺮﺟﺎت اﻟﻤﻐﺮﺑﻴﺎت ﻳﻤﺜﻠﻦ‬ ‫اﻟﻤﺮأة اﻟﻤﻐﺮﺑﻴﺔ اﻟﻮاﻋﻴﺔ ﺧﻴﺮ ﺗﻤﺜﻴﻞ‪ ،‬وﻳﺪاﻓﻌﻦ ﻋﻦ اﻟﻤﺮأة‪ ،‬ﻋﺒﺮ‬ ‫ﺣﻀﻮرﻫﻦ اﻟﻤﻌﺮﻓﻲ واﻟﻔﻨﻲ اﻟﻤﺘﻤﻴﺰ‪ ،‬ﻓﻲ اﻟﺴﺎﺣﺔ اﻟﺴﻴﻨﻤﺎﺋﻴﺔ‬ ‫اﻟﻌﺮﺑﻴﺔواﻟﺪوﻟﻴﺔ‪.‬‬ ‫وﺗﻌﺪ ﻓﺮﻳﺪة ﺑﻮرﻗﻴﺔ اﻟﻤﺨﺮﺟﺔ اﻟﻤﻐﺮﺑﻴﺔ اﻷوﻟﻰ‪ ،‬اﻟﺘﻲ أﺻﺪرت‬ ‫ﻓﻴﻠﻤﺎ ﺳﻴﻨﻤﺎﺋﻴﺎ ﻃﻮﻳﻼ‪ ،‬ﺳﻨﺔ ‪ 1982‬ﺑﻌﻨﻮان "اﻟﺠﻤﺮة"‪ .‬ﻟﺘﺘﻮاﻟﻰ ﺑﻌﺪ‬ ‫ذﻟﻚ إﻧﺘﺎﺟﺎﺗﻬﺎ ﻓﻲ ﻋﺎﻟﻢ اﻟﺘﻠﻔﺰﻳﻮن‪ ،‬واﺑﺘﻌﺪت ﻋﻦ إﻧﺘﺎج اﻷﻓﻼم‬ ‫اﻟﺴﻴﻨﻤﺎﺋﻴﺔ‪ ،‬اﻟﺸﻲء اﻟﺬي ﻋﺰاه ﺑﻌﺾ اﻟﻤﺘﺘﺒﻌﻴﻦ إﻟﻰ ﻏﻴﺎب اﻟﺪﻋﻢ‬ ‫واﻟﺘﺸﺠﻴﻊ‪ ،‬وﻗﻠﺔ اﻹﻣﻜﺎﻧﻴﺎت اﻟﻤﺎدﻳﺔ واﻟﻤﺎﻟﻴﺔ‪.‬‬ ‫أﻣﺎ ﻓﺮﻳﺪة ﺑﻠﻴﺰﻳﺪ ﻓﺄﻧﺘﺠﺖ ﺧﻤﺴﺔ أﻓﻼم ﺳﻴﻨﻤﺎﺋﻴﺔ ﻃﻮﻳﻠﺔ‪ ،‬ﻓﻲ‬ ‫اﻟﻔﺘﺮة ﻣﺎ ﺑﻴﻦ ﻣﺎ ‪ 1987‬و‪ .2007‬وﺑﺬﻟﻚ‪ ،‬ﺗﻜﻮن اﻟﻤﺨﺮﺟﺔ اﻷﻛﺜﺮ‬ ‫إﻧﺘﺎﺟﺎ ﻓﻲ اﻟﻤﻐﺮب‪ ،‬ﺗﻠﻴﻬﺎ ﻧﺮﺟﺲ اﻟﻨﺠﺎر ﺑﺜﻼﺛﺔ أﻓﻼم‪.‬‬ ‫وﻟﻢ ﺗﻨﺘﺞ ﺑﺎﻗﻲ اﻟﻤﺨﺮﺟﺎت اﻷﺧﺮﻳﺎت ﺳﻮى ﻓﻴﻠﻢ واﺣﺪ‪ ،‬إذ ﻟﻢ‬ ‫ﻳﺘﺠﺎوز ﻋﺪد اﻷﻓﻼم اﻟﻤﻨﺘﺠﺔ ﻣﻦ ﻗﺒﻞ اﻟﻤﺨﺮﺟﺎت اﻟﻤﻐﺮﺑﻴﺎت ‪16‬‬ ‫ﻓﻴﻠﻤﺎ ﻣﻦ أﺻﻞ ‪ 191‬ﻓﻴﻠﻢ ﻣﻐﺮﺑﻲ‪ ،‬أﻧﺘﺞ ﻓﻲ اﻟﻔﺘﺮة ﻣﺎ ﺑﻴﻦ ‪1958‬‬ ‫إﻟﻰ ﺳﻨﺔ ‪ ،2008‬ﺣﺴﺐ إﺣﺼﺎﺋﻴﺎت ﻧﺸﺮة اﻟﻤﺮﻛﺰ اﻟﺴﻴﻨﻤﺎﺋﻲ‬ ‫اﻟﻤﻐﺮﺑﻲ‪.‬‬ ‫واﻫﺘﻤﺖ اﻟﻤﺨﺮﺟﺎت اﻟﻤﻐﺮﺑﻴﺎت أﻳﻀﺎ ﺑﻜﺘﺎﺑﺔ اﻟﺴﻴﻨﺎرﻳﻮﻫﺎت‬ ‫ﺑﺎﻟﻤﻮازاة ﻣﻊ اﻹﺧﺮاج‪ ،‬اﻗﺘﺪاء ﺑﺒﻌﺾ اﻟﻤﺨﺮﺟﻴﻦ‪ ،‬اﻟﺬﻳﻦ ﻳﻜﺘﺒﻮن‬ ‫اﻟﺴﻴﻨﺎرﻳﻮ‪ ،‬وﻳﺴﻬﺮون ﻋﻠﻰ ﺗﺄﻟﻴﻒ ﻣﺸﺎﻫﺪه‪ ،‬وﺗﺮﻛﻴﺐ ﻟﻘﻄﺎﺗﻪ‪،‬‬

‫ﺯﻛﺮﻳﺎﺀ ﺍﻟﻘﻼﻟﻲ‬

‫ﻧﺠﻼﺀ ﻣﺮﺟﺎﻥ‬

‫أﻧﺎ ﻣﻦ ﻣﺘﺘﺒﻌﻲ ﻫﺬه‬ ‫اﻟﺘﻈﺎﻫﺮات اﻟﻔﻨﻴﺔ‪ ،‬ﺑﺎﻋﺘﺒﺎري‬ ‫اﺑﻦ ﻣﺮاﻛﺶ‪ ،‬ﻟﺬﻟﻚ أﺣﺮص‬ ‫ﻋﻠﻰ ﺟﻤﻊ ﻛﺎﻓﺔ اﻟﻤﻌﻠﻮﻣﺎت‬ ‫واﻟﺤﺼﻮل ﻋﻠﻰ ﺑﺮﻧﺎﻣﺞ‬ ‫اﻟﻌﺮوض اﻟﺴﻴﻨﻤﺎﺋﻴﺔ‪ ،‬اﻟﺨﺎﺻﺔ‬ ‫ﺑﺎﻷﻓﻼم ﺧﺎرج اﻟﻤﺴﺎﺑﻘﺔ‪،‬‬ ‫ﻷرﺗﺐ ﻧﻔﺴﻲ ﻋﻠﻰ ﺣﻀﻮر أﻛﺜﺮ اﻟﻌﺮوض‪.‬‬ ‫وأﻇﻦ أن ﻣﻬﺮﺟﺎن ﻣﺮاﻛﺶ اﻟﺴﻴﻨﻤﺎﺋﻲ أﺿﺤﻰ ﺟﺴﺮا ﻟﻠﺘﻮاﺻﻞ‬ ‫ﺑﻴﻦ اﻟﻔﻨﺎﻧﻴﻦ وﺟﻤﻬﻮرﻫﻢ ﻣﻦ ﻛﺎﻓﺔ اﻟﻤﺪن اﻟﻤﻐﺮﺑﻴﺔ‪ ،‬وﻓﺮﺻﺔ‬ ‫أﻳﻀﺎ ﻟﻤﻌﺮﻓﺔ ﺟﺪﻳﺪ اﻟﺴﻴﻨﻤﺎ‪ ،‬وﻣﺸﺎﻫﺪة أﻫﻢ اﻷﻓﻼم اﻟﻌﺎﻟﻤﻴﺔ‪،‬‬ ‫ﺑﺤﻀﻮر أﺻﺤﺎﺑﻬﺎ أﺣﻴﺎﻧﺎ‪.‬‬ ‫اﻷﻛﻴﺪ أﻧﻨﻲ ﻟﻦ أﺗﺨﻠﻒ ﻋﻦ ﺣﻀﻮر ﻫﺬا اﻟﻤﻮﻋﺪ اﻟﺴﻨﻮي‪،‬‬ ‫ﺧﺎﺻﺔ أﻧﻪ ﻳﺤﺮص ﻋﻠﻰ اﺧﺘﻴﺎر ﻧﺠﻮم ﻣﻬﻤﻴﻦ ﺳﻨﺔ ﺑﻌﺪ أﺧﺮى‪.‬‬

‫ﻣﻬﺮﺟﺎن‬ ‫أﻋﺸﻖ‬ ‫وأﺣﺮص‬ ‫ﻣﺮاﻛﺶ‪،‬‬ ‫ﻛﻞ ﺳﻨﺔ ﻋﻠﻰ أﺧﺬ‬ ‫إﺟﺎزة ﻟﺤﻀﻮره‪ ،‬ﻣﻦ‬ ‫أﺟﻞ أن أﺣﻀﺮ اﻷﻓﻼم‬ ‫اﻟﻤﺨﺼﺼﺔ ﻟﻠﻌﺮض ﻓﻲ‬ ‫اﻟﻘﺎﻋﺎت اﻟﺴﻴﻨﻤﺎﺋﻴﺔ‬ ‫ﻫﻨﺎ‪ ،‬أوﻻ‪ ،‬وﻣﻦ أﺣﺠﻞ‬ ‫أﻳﻀﺎ أن أﻟﺘﺘﻘﻲ ﺑﺎﻟﻨﺠﻮم‬ ‫اﻟﻌﺮب واﻷﺟﺎﻧﺐ اﻟﻤﻔﻀﻠﻴﻦ ﻟﺪي‪ ،‬ﻓﻬﻲ ﻓﺮﺻﺔ ﻻ ﺗﺘﺎح‬ ‫ﻟﻠﺠﻤﻴﻊ‪ ،‬وﻣﻮﻋﺪ ﻻ ﻳﺘﻜﺮر ﺳﻮةى ﻣﺮة واﺣﺪة ﻓﻲ اﻟﺴﻨﺔ‪.‬‬ ‫ﻧﺸﻜﺮ ﻣﺆﺳﺴﺔ اﻟﻤﻬﺮﺟﺎن ﻋﻠﻰ وﻓﺎﺋﻬﺎ ﻟﻬﺬا اﻟﺤﺪث اﻟﻔﻨﻲ‬ ‫اﻟﺴﻴﻨﻤﺎﺋﻲ اﻟﺒﺎرز‪ ،‬اﻟﺬي ﻳﻤﻴﺰﻫﺎ ﻋﻦ ﺑﺎﻗﻲ اﻟﻤﻬﺮﺟﺎﻧﺎت‬ ‫اﻟﻌﺎﻟﻤﻴﺔاﻟﻤﻤﺜﺎﻟﺔ‪.‬‬

‫ﻣﺼﻮﺭ ﺻﺤﺎﻓﻲ‬

‫ﺇﻋﻼﻣﻴﺔ‬


‫‪07‬‬

‫ﺍﻷﺣﺪ ‪ 05‬ﺩﺟﻨﺒﺮ ‪2010‬‬

‫ﺣﻮﺍﺭ‬

‫ﻣﺸﺎﺭﻛﺔ‪ .‬ﻳﻤﺜﻞ ﺍﻟﻔﻴﻠﻢ ﺍﻟﺴﻴﻨﻤﺎﺋﻲ ”ﺍﻟﺠﺎﻣﻊ“ ﻟﻤﺨﺮﺟﻪ ﺩﺍﻭﻭﺩ ﺃﻭﻻﺩ ﺍﻟﺴﻴﺪ‪ ،‬ﺍﻟﻤﻐﺮﺏ ﻓﻲ ﺍﻟﻤﺴﺎﺑﻘﺔ ﺍﻟﺮﺳﻤﻴﺔ ﺍﻟﻌﺮﺑﻴﺔ ﻟﻤﻬﺮﺟﺎﻥ ﺍﻟﻘﺎﻫﺮﺓ ﺍﻟﺴﻴﻨﻤﺎﺋﻲ ﺍﻟﺪﻭﻟﻲ‬ ‫ﻓﻲ ﺩﻭﺭﺗﻪ ﺍﻟﺮﺍﺑﻌﺔ ﻭﺍﻟﺜﻼﺛﻴﻦ‪ ،‬ﺍﻟﻤﺘﻮﺍﺻﻠﺔ ﻓﻌﺎﻟﻴﺘﻬﺎ ﺇﻟﻰ ﻏﺎﻳﺔ ﻳﻮﻡ ﺍﻟﺘﺎﺳﻊ ﻣﻦ ﺩﺟﻨﺒﺮ ﺍﻟﺠﺎﺭﻱ‪ .‬ﻭﻗﺼﺔ ﻓﻴﻠﻢ ”ﺍﻟﺠﺎﻣﻊ“‪ ،‬ﺍﻟﺬﻱ ﺻﻮﺭﺕ ﺃﺣﺪﺍﺛﻪ ﻓﻲ ﻭﺭﺯﺍﺯﺍﺕ‪ ،‬ﻣﺄﺧﻮﺫﺓ‬ ‫ﻣﻦ ﺍﻟﻮﺍﻗﻊ‪ ،‬ﺍﻟﺬﻱ ﺗﻌﻴﺸﻪ ﻫﺬﻩ ﺍﻟﻤﻨﻄﻘﺔ‪ ،‬ﻣﻦ ﺧﻼﻝ ﺇﻗﺒﺎﻝ ﻣﺠﻤﻮﻋﺔ ﻣﻦ ﺷﺮﻛﺎﺕ ﺍﻹﻧﺘﺎﺝ ﺍﻷﺟﻨﺒﻴﺔ ﻋﻠﻴﻬﺎ‪ ،‬ﻟﺘﺼﻮﻳﺮ ﺃﻋﻤﺎﻟﻬﺎ ﺍﻟﺴﻴﻨﻤﺎﺋﻴﺔ‪ ،‬ﺇﺫ ﺃﻥ ﻫﺬﻩ ﺍﻟﺸﺮﻛﺎﺕ‬ ‫ﺗﻘﻮﻡ ﺑﺎﻛﺘﺮﺍﺀ ﺍﻷﺭﺍﺿﻲ ﻣﻦ ﺃﻫﻞ ﺍﻟﻤﻨﻄﻘﺔ ﻟﺒﻨﺎﺀ ﺑﻌﺾ ﺍﻟﺪﻳﻜﻮﺭﺍﺕ‪ .‬ﻭﺗﻮﻟﺪﺕ ﻟﺪﻯ ﺍﻟﻤﺨﺮﺝ ﺃﻭﻻﺩ ﺍﻟﺴﻴﺪ ﻓﻜﺮﺓ ﺗﺠﺴﻴﺪ ﻫﺬﺍ ﺍﻟﻮﺍﻗﻊ ﻓﻲ ﻓﻴﻠﻤﻪ ”ﺍﻟﺠﺎﻣﻊ‬

‫• ﺍﻟﻨﺠﻢ ﺍﻟﻤﺼﺮﻱ ﻫﺎﻧﻲ ﺭﻣﺰﻱ ﻟـ"ﺍﻷﻭﻓﺴﻴﺎﻝ"‪:‬‬

‫”ﻣﻬﺮﺟﺎﻥ ﻣﺮﺍﻛﺶ ﻳﻮﺿﻊ‬ ‫ﻓﻲ ﻣﺼﺎﻑ ﺍﻟﺘﻈﺎﻫﺮﺍﺕ‬ ‫ﺍﻟﺴﻴﻨﻤﺎﺋﻴﺔ ﺍﻟﻌﺎﻟﻤﻴﺔ“‬ ‫ﻟﻢ ﻳﺤﺘﺞ ﺇﻻ ﻟﺴﻨﻮﺍﺕ ﻗﻠﻴﻠﺔ ﻛﻲ ﻳﻨﺠﺢ ﺍﻟﻔﻨﺎﻥ ﻫﺎﻧﻲ ﺭﻣﺰﻱ ﻓﻲ ﺣﺠﺰ ﻣﺴﺎﺣﺔ ﻓﻲ‬ ‫ﻗﻠﻮﺏ ﻭﻋﻘﻮﻝ ﺍﻟﺠﻤﺎﻫﻴﺮ ﺍﻟﻤﺘﺎﺑﻌﺔ ﻟﻠﺤﺮﻛﺔ ﺍﻟﻔﻨﻴﺔ‪ ،‬ﻭﺍﺳﺘﻄﺎﻉ ﺃﻥ ﻳﺮﺳﻢ ﺍﻟﻀﺤﻜﺔ‬ ‫ﻓﻮﻕ ﺷﻔﺎﻩ ﺍﻟﻜﺜﻴﺮﻳﻦ‪ .‬ﻭﻣﻦ ﺧﻼﻝ ﻓﻴﻠﻤﻪ ﺍﻷﺧﻴﺮ "ﻋﺎﻳﺰ ﺣﻘﻲ" ﻧﺠﺢ ﻫﺎﻧﻲ ﺭﻣﺰﻱ‬ ‫ﻓﻲ ﻣﺰﺝ ﺍﻟﻘﻀﺎﻳﺎ ﺍﻻﺟﺘﻤﺎﻋﻴﺔ ﺑﺎﻟﻜﻮﻣﻴﺪﻳﺎ ﺍﻟﺮﺍﻗﻴﺔ‪ .‬ﻭﺃﺻﺒﺢ ﻳﻌﺪ ﻭﺍﺣﺪﺍ ﻣﻦ ﺍﻟﻮﺟﻮﻩ‬ ‫ﺍﻟﻔﻨﻴﺔ ﺍﻟﻌﺮﺑﻴﺔ‪ ،‬ﺍﻟﺬﻱ ﺗﻤﻜﻨﺖ ﺃﻋﻤﺎﻟﻬﻢ ﺍﻟﻔﻨﻴﺔ ﻣﻦ ﺗﺤﻘﻴﻖ ﻧﺴﺐ ﻣﺘﺎﺑﻌﺔ ﻋﺎﻟﻴﺔ‪ ،‬ﻧﻈﺮﺍ‬ ‫ﻟﻤﺴﺘﻮﺍﻫﺎ ﺍﻟﻔﻨﻲ‪ ،‬ﻭﻟﻄﺮﻳﻘﺔ ﺃﺩﺍﺋﻬﺎ‪ .‬ﻓﻲ ﻫﺬﺍ ﺍﻟﻠﻘﺎﺀ ﻣﻊ "ﺍﻷﻭﻓﺴﻴﺎﻝ" ﻳﺘﺤﺪﺙ ﻫﺎﻧﻲ‬ ‫ﻋﻦ ﻧﻈﺮﺗﻪ ﻟﻠﻤﻬﺮﺟﺎﻥ‪ ،‬ﻭﺭﺅﻳﺘﻪ ﻟﻠﺴﻴﻨﻤﺎ ﺍﻟﻤﻐﺮﺑﻴﺔ‪ ،‬ﻭﺟﺪﻳﺪ ﺃﻋﻤﺎﻟﻪ‪.‬‬ ‫ﺣﻮﺍﺭ‬ ‫ﺱ ‪ . :‬ﺗﺰﻭﺭ ﺍﻟﻤﻐﺮﺏ ﻟﻠﻤﺮﺓ ﺍﻷﻭﻟﻰ‪ ،‬ﻫﻞ ﺗﻤﻜﻨﺖ ﻣﻦ‬ ‫ﺗﻜﻮﻳﻦ ﻧﻈﺮﺓ ﻋﻨﻪ؟‬

‫‪ ‬ﻳﺤﻞ ﻫﺎﻧﻲ ﺭﻣﺰﻱ ﺿﻴﻒ‬ ‫ﺷﺮﻑ ﺍﻟﺪﻭﺭﺓ ﺍﻟﻌﺎﺷﺮﺓ‬ ‫ﻟﻠﻤﻬﺮﺟﺎﻥ ﺍﻟﺪﻭﻟﻲ ﻟﻠﻔﻴﻠﻢ‪،‬‬ ‫ﺇﻟﻰ ﺟﺎﻧﺐ ﻭﻓﺪ ﻣﻦ ﺍﻟﻔﻨﺎﻧﻴﻦ‬ ‫ﺍﻟﻤﺼﺮﻳﻴﻦ‪.‬‬

‫”‬

‫ﺃﺭﻯ ﺃﻥ ﺍﻟﺴﻴﻨﻤﺎ ﺍﻟﻤﻐﺮﺑﻴﺔ‪،‬‬ ‫ﺗﻤﻜﻨﺖ ﻣﻦ ﻛﺴﺐ ﺭﺿﻰ ﺍﻟﺠﻤﻬﻮﺭ‬ ‫ﺍﻟﻤﻐﺮﺑﻴﺔ‪ ،‬ﻭﺍﺳﺘﻔﺎﺩﺕ ﻣﻦ ﻋﺪﺓ‬ ‫ﻣﺪﺍﺭﺱ ﺳﻴﻨﻤﺎﺋﻴﺔ‪ ،‬ﻣﺎ ﻣﻨﺤﻬﺎ ﺗﻨﻮﻋﺎ‬ ‫ﻓﻲ ﻃﺮﻕ ﺍﺷﺘﻐﺎﻟﻬﺎ ﻭﺗﻨﺎﻭﻟﻬﺎ ﻟﻤﻮﺍﺿﻴﻊ‬ ‫ﺗﺜﻴﺮ ﺍﻟﻤﻨﺎﻗﺸﺔ‪.‬‬

‫ﻛﻨﺖ أﺳﻤﻊ اﻟﻜﺜﻴﺮ ﻋﻦ اﻟﻤﻐﺮب‪ ،‬ﻟﻜﻦ ﻣﺎ ﺷﺎﻫﺪﺗﻪ ﻣﻨﺬ ﺣﻠﻮﻟﻲ ﺑﻪ‪،‬‬ ‫ﻗﺒﻞ اﻓﺘﺘﺎح اﻟﻤﻬﺮﺟﺎن اﻟﺪوﻟﻲ ﻟﻠﻔﻴﻠﻢ ﺑﻤﺮاﻛﺶ ﺑﺴﺎﻋﺎت‪ ،‬ﻳﻌﻜﺲ‬ ‫ﻣﺪى ﻋﻈﻤﺔ ﻫﺬا اﻟﻮﻃﻦ‪ ،‬واﻟﺪﻟﻴﻞ ﻋﻠﻰ ذﻟﻚ ﻫﻮ ﺣﺴﻦ اﻟﺘﺮﺣﺎب‬ ‫ﻣﻦ ﻗﺒﻞ اﻟﺠﻤﻬﻮر اﻟﻤﺮاﻛﺸﻲ‪.‬‬ ‫وأﻏﺘﻨﻢ ﻫﺬه اﻟﻔﺮﺻﺔ ﻷﻋﺒﺮ ﻋﻦ ﻣﺪى ﺳﻌﺎدﺗﻲ ﺑﺤﺴﻦ اﻟﻀﻴﺎﻓﺔ‬ ‫اﻟﻤﻐﺮﺑﻴﺔ‪ ،‬اﻟﺘﻲ ﻃﺎﻟﻤﺎ ﺳﻤﻌﻨﺎ ﻋﻨﻬﺎ‪ ،‬واﻷﻛﻴﺪ أﻧﻬﺎ ﻟﻦ ﺗﻜﻮن اﻟﺰﻳﺎرة‬ ‫اﻷﺧﻴﺮة إﻟﻰ ﺑﻠﺪﻧﺎ اﻟﺜﺎﻧﻲ اﻟﻤﻐﺮب‪.‬‬ ‫ﻟﻘﺪ أﻋﺠﺒﺖ ﺑﺒﻠﺪﻛﻢ اﻟﻤﻐﺮب‪ ،‬اﻟﺬي أزوره ﻷول ﻣﺮة‪ ،‬وﻫﻮ ﺑﻠﺪ راﺋﻊ‬ ‫ﻳﺴﺘﺤﻖ‪ ،‬أن ﻳﺰوره اﻹﻧﺴﺎن‪.‬‬ ‫ﺱ ‪ :‬ﻣﺎ ﻫﻲ ﺃﻫﻢ ﺍﻷﺷﻴﺎﺀ ﺍﻟﺘﻲ ﺃﺛﺎﺭﺕ ﺇﻋﺠﺎﺑﻚ ﻓﻲ‬ ‫ﺍﻟﻤﻐﺮﺏ؟‬

‫‪,‬‬

‫اﻟﺤﺐ اﻟﻜﺒﻴﺮ اﻟﺬي ﻳﻐﺪﻗﻪ اﻟﺠﻤﻬﻮر اﻟﻤﻐﺮﺑﻲ ﻋﻠﻰ ﺿﻴﻮﻓﻪ‪ ،‬زد‬ ‫ﻋﻠﻰ ذﻟﻚ اﻟﺠﻤﺎل اﻟﻄﺒﻴﻌﻲ‪ ،‬اﻟﺬي ﻳﻤﻴﺰ ﻣﺪﻳﻨﺔ ﻣﺮاﻛﺶ‪ ،‬وﻛﺬا ﻟﻮن‬ ‫ﺑﻨﺎﻳﺎﺗﻬﺎ اﻟﺤﻤﺮاء‪) ..‬ﻳﻀﺤﻚ(‪"..‬زي ﻟﻮن ﺑﻴﺘﻲ"‪ ،‬إﻟﻰ ﺟﺎﻧﺐ ﺗﻠﻚ‬ ‫اﻟﺨﻀﺮة اﻟﺘﻲ ﺗﻤﻴﺰ ﻋﺎﺻﻤﺔ اﻟﻨﺨﻴﻞ‪ ،‬اﻟﺘﻲ ﺗﺴﺘﺤﻖ ﻫﺬا اﻟﻠﻘﺐ ﺑﻜﻞ‬ ‫ﺗﺄﻛﻴﺪ‪.‬‬ ‫ﻛﻤﺎ أﻧﻨﻲ أﻋﺠﺒﺖ ﺑﺎﻷﻛﻞ اﻟﻤﻐﺮﺑﻲ اﻟﻤﺘﻨﻮع‪ ،‬ﺧﺎﺻﺔ ﻣﻨﻪ اﻟﻜﺴﻜﺲ‪،‬‬ ‫واﻟﺤﻠﻮﻳﺎت ﻋﻠﻰ اﺧﺘﻼف أﻧﻮاﻋﻬﺎ‪.‬‬

‫اﻟﻤﻬﺮﺟﺎن اﻟﺪوﻟﻲ ﻟﻠﻔﻴﻠﻢ ﺑﻤﺮاﻛﺶ‪ ،‬اﺳﺘﻄﺎع ﻋﻠﻰ اﻣﺘﺪاد ﺳﻨﻮاﺗﻪ‬ ‫اﻟﻌﺸﺮ ﺟﺬب اﻫﺘﻤﺎم ﻋﺪد ﻣﻦ اﻟﺴﻴﻨﻤﺎﺋﻴﻴﻦ اﻟﻌﺎﻟﻤﻴﻴﻦ‪ ،‬وﻫﺬا‬ ‫ﺑﻔﻀﻞ اﻻﺣﺘﺮاﻓﻴﺔ اﻟﺘﻲ أﺑﺎن ﻋﻨﻬﺎ‪.‬‬

‫ﺍﻟﻤﻤﺜﻞ ﺍﻟﻤﺼﺮﻱ ﻫﺎﻧﻲ ﺭﻣﺰﻱ‬

‫ﺱ ‪ :‬ﻣﺎ ﺭﺃﻳﻚ ﻓﻲ ﺍﻟﻤﺴﺘﻮﻯ ﺍﻟﺤﺎﻟﻲ ﻟﻠﺴﻴﻨﻤﺎ‬ ‫ﺍﻟﻤﻐﺮﺑﻴﺔ؟‬

‫ﻟﺪي ﻓﻜﺮة ﻻ ﺑﺄس ﺑﻬﺎ ﻋﻦ اﻟﺴﻴﻨﻤﺎ اﻟﻤﻐﺮﺑﻴﺔ‪ ،‬وﻟﺪي ﻋﻼﻗﺎت‬ ‫ﻛﺒﻴﺮة ﻣﻊ ﻋﺪد ﻣﻦ اﻟﻔﻨﺎﻧﻴﻦ اﻟﻤﻐﺎرﺑﺔ‪ ،‬ﻛﻤﺎ أﻧﻨﻲ أرى أن اﻟﺴﻴﻨﻤﺎ‬ ‫ﺱ ‪ :‬ﻣﺎ ﺭﺃﻳﻚ ﻓﻲ ﺍﻟﻤﺴﺘﻮﻯ ﺍﻟﺘﻨﻈﻴﻤﻲ ﻟﻠﻤﻬﺮﺟﺎﻥ؟‬ ‫اﻟﻤﻐﺮﺑﻴﺔ‪ ،‬ﺗﻤﻜﻨﺖ ﻣﻦ ﻛﺴﺐ‬ ‫رﺿﻰ اﻟﺠﻤﻬﻮر اﻟﻤﻐﺮﺑﻴﺔ‪،‬‬ ‫ﺑﻜﻞ ﺗﺄﻛﻴﺪ ﻣﻬﺮﺟﺎن ﻋﺎﻟﻤﻲ‪،‬‬ ‫وواﺣﺪ ﻣﻦ أﻗﻮى اﻟﺘﻈﺎﻫﺮات ‪ ‬ﺩﺭﺱ ﻓﻲ ﻛﻠﻴﺔ ﺍﻟﺘﺠﺎﺭﺓ ﺟﺎﻣﻌﺔ واﺳﺘﻔﺎدت ﻣﻦ ﻋﺪة ﻣﺪارس‬ ‫ﺳﻴﻨﻤﺎﺋﻴﺔ‪ ،‬ﻣﺎ ﻣﻨﺤﻬﺎ ﺗﻨﻮﻋﺎ ﻓﻲ‬ ‫اﻟﺴﻴﻨﻤﺎﺋﻴﺔ اﻟﻌﺎﻟﻤﻴﺔ‪ ،‬ﻛﻤﺎ أﻧﻪ ﺍﻟﻘﺎﻫﺮﺓ‪ ،‬ﺛﻢ ﺍﻧﻀﻢ ﺇﻟﻰ ﻣﻌﻬﺪ‬ ‫ﻃﺮق اﺷﺘﻐﺎﻟﻬﺎ وﺗﻨﺎوﻟﻬﺎ ﻟﻤﻮاﺿﻴﻊ‬ ‫ﺑﻔﻀﻞ اﻟﺮﻋﺎﻳﺔ اﻟﺴﺎﻣﻴﺔ ﻟﺼﺎﺣﺐ ﺍﻟﻔﻨﻮﻥ ﺍﻟﻤﺴﺮﺣﻴﺔ‪ .‬ﻟﺘﻜﻮﻥ ﺑﺪﺍﻳﺘﻪ‬ ‫ﺗﺜﻴﺮاﻟﻤﻨﺎﻗﺸﺔ‪.‬‬ ‫اﻟﺠﻼﻟﺔ اﻟﻤﻠﻚ ﻣﺤﻤﺪ‬ ‫اﻟﺴﺎدس‪ ،‬ﻣﻊ ﺍﻟﻔﻨﺎﻥ ﻣﺤﻤﺪ ﺻﺒﺤﻲ ﻓﻲ‬ ‫ﻛﻤﺎ أن ﻫﻨﺎك وﺟﻮه وازﻧﺔ ﻓﻲ‬ ‫واﻟﺮﺋﺎﺳﺔ اﻟﻔﻌﻠﻴﺔ ﻟﺼﺎﺣﺐ‬ ‫اﻟﺴﻤﻮ اﻟﻤﻠﻜﻲ اﻷﻣﻴﺮ ﻣﻮﻻي ﻣﺴﺮﺣﻴﺘﻲ ”ﺗﺨﺎﺭﻳﻒ“ ﻭ“ﻭﺟﻬﺔ ﻧﻈﺮ“‪ ،‬اﻟﺴﻴﻨﻤﺎ اﻟﻤﻐﺮﺑﻴﺔ‪ ،‬ﺗﻤﻜﻦ أﻳﻀﺎ‬ ‫رﺷﻴﺪ‪ ،‬ﺗﻤﻜﻦ اﻟﻤﻬﺮﺟﺎن ﻣﻦ أن ﻛﻤﺎ ﺷﺎﺭﻙ ﻓﻲ ﻋﺪﺩ ﻣﻦ ﺍﻷﺩﻭﺍﺭ‬ ‫اﻟﺠﻤﻬﻮر اﻟﻌﺎﻟﻤﻲ ﻣﻦ اﻛﺘﺸﺎﻓﻬﺎ‬ ‫ﻳﺼﻴﺮ ﻣﻬﺮﺟﺎﻧﺎ ﻓﺨﻤﺎ‪ ،‬ﻛﻤﺎ أﻧﻨﻲ ﺍﻟﻤﺘﻨﻮﻋﺔ‪.‬‬ ‫ﻓﻲ ﻋﺪد ﻣﻦ اﻷﻋﻤﺎل اﻷﺟﻨﺒﻴﺔ‪.‬‬ ‫ﺟﺪ ﺳﻌﻴﺪ ﺑﺎﻟﻤﺴﺘﻮى اﻟﺘﻨﻈﻴﻤﻲ‬ ‫ﺱ ‪ :‬ﻣﺎﺫﺍ ﻋﻦ ﺟﺪﻳﺪﻙ ﺍﻟﻔﻨﻲ؟‬ ‫اﻟﻌﺎﻟﻲ‪ ،‬اﻟﺬي ﻳﻤﻴﺰ اﻟﻤﻬﺮﺟﺎن‪.‬‬ ‫وﻣﺎ أﻋﺠﺒﻨﻲ ﺟﺪا‪ ،‬ﻳﻮم اﻓﺘﺘﺎح اﻟﻤﻬﺮﺟﺎن‪ ،‬ﻫﻮ ﺗﺮؤس ﺻﺎﺣﺐ أﻧﺎ اﻵن ﺑﺼﺪد اﻟﺘﺤﻀﻴﺮ ﻟﻤﺴﻠﺴﻞ ﺗﻠﻔﺰﻳﻮﻧﻲ ﺟﺪﻳﺪ‪ ،‬ﺳﻴﻌﺮض ﻋﻠﻰ‬ ‫اﻟﺴﻤﻮ اﻷﻣﻴﺮ ﻣﻮﻻي رﺷﻴﺪ ﻟﺤﻔﻞ اﻟﻌﺸﺎء اﻟﺮﺳﻤﻲ‪ ،‬ﻣﺎ ﻳﻌﻜﺲ اﻟﻘﻨﻮات اﻟﺘﻠﻔﺰﻳﻮﻧﻴﺔ اﻟﻔﻀﺎﺋﻴﺔ ﻓﻲ ﺷﻬﺮ رﻣﻀﺎن اﻟﻤﻘﺒﻞ‪ ،‬ﺑﻤﺸﺎرﻛﺔ‬ ‫اﻹرادة اﻟﻤﻠﻜﻴﺔ ﻓﻲ إﻧﺠﺎح ﻫﺬه اﻟﺘﻈﺎﻫﺮة‪ ،‬واﻻﻫﺘﻤﺎم ﺑﻀﻴﻮف ﻧﺨﺒﺔ ﻣﻦ ﻧﺠﻮم اﻟﺸﺎﺷﺔ اﻟﻤﺼﺮﻳﺔ‪ .‬ﻛﻤﺎ أدرس ﺣﺎﻟﻴﺎ ﻋﻤﻞ ﺳﻴﻨﻤﺎﺋﻲ‬ ‫اﻟﻤﻐﺮب‪ ،‬وﻫﻮ ﺗﺮﺣﻴﺐ ﻣﻦ ﻣﺴﺘﻮى رﻓﻴﻊ‪ ،‬ﻛﻤﺎ ﻳﻌﻜﺲ ذﻟﻚ ﺟﺪﻳﺪ‪ ،‬ﻣﻦ اﻟﻤﺮﺗﻘﺐ أن ﻳﺼﻮر ﻗﺮﻳﺒﺎ‪ ،‬وﻳﻨﺎﻗﺶ ﻣﻮﺿﻮﻋﺎ ﻣﺴﺘﻤﺪ‬ ‫اﻟﺘﺘﺒﻊ اﻟﺸﺨﺼﻲ ﻟﺴﻤﻮ اﻷﻣﻴﺮ ﻣﻮﻻي رﺷﻴﺪ ﻷﻃﻮار ﻫﺬا اﻟﺤﺪث ﻣﻦ اﻟﻮاﻗﻊ اﻟﻤﺠﺘﻤﻌﻲ اﻟﻌﺮﺑﻲ‪.‬‬ ‫اﻟﺴﻴﻨﻤﺎﺋﻲاﻟﺪوﻟﻲ‪.‬‬ ‫أﺗﻤﻨﻰ ﻣﻦ ﻛﻞ أﻋﻤﺎق ﻗﻠﺒﻲ‪ ،‬اﻻﺳﺘﻤﺮارﻳﺔ واﻟﺘﻮﻓﻴﻖ ﻟﻬﺬا اﻟﻤﻮﻋﺪ ﺱ ‪ :‬ﻛﻠﻤﺔ ﻟﻠﺠﻤﻬﻮﺭ ﺍﻟﻤﻐﺮﺑﻲ ﻋﻤﻮﻣﺎ ﻭﺍﻟﻤﺮﺍﻛﺸﻲ‬ ‫ﻋﻠﻰ ﻭﺟﻪ ﺍﻟﺨﺼﻮﺹ؟‬ ‫اﻟﺴﻴﻨﻤﺎﺋﻲاﻟﻌﺎﻟﻤﻲاﻟﻜﺒﻴﺮ‪.‬‬ ‫أود أن أﻗﻮل ﻟﻜﻞ اﻟﻤﻐﺎرﺑﺔ‪ ،‬ﻟﻘﺪ أﺣﺒﺒﺘﻜﻢ‪ ،‬وﺣﺒﻲ ﻟﻜﻢ ازداد ﺑﻌﺪ‬ ‫ﺱ ‪ :‬ﻭﻛﻴﻒ ﺗﺮﻯ ﻣﺴﺘﻮﻯ ﺍﻟﻨﺠﻮﻡ ﺍﻟﺤﺎﺿﺮﺓ ﺇﻟﻰ‬ ‫زﻳﺎرﺗﻲ ﻟﻠﻤﻐﺮب اﻟﺤﺒﻴﺐ‪ ،‬ﻋﺸﺘﻢ ﻓﻲ آﻣﺎن ﺗﺤﺖ ﻗﻴﺎدة ﺻﺎﺣﺐ‬ ‫ﺍﻟﻤﻬﺮﺟﺎﻥ؟‬ ‫اﻟﺠﻼﻟﺔ اﻟﻤﻠﻚ ﻣﺤﻤﺪ اﻟﺴﺎدس‪.‬‬ ‫ﻻ ﻳﻤﻜﻦ أن ﻧﻨﻜﺮ أﻧﻬﻢ ﻧﺠﻮم ﻣﻦ اﻟﻌﻴﺎر اﻟﺜﻘﻴﻞ واﻟﺮﻓﻴﻊ‪ ،‬وﻣﺎ‬ ‫■ ﺍﻷﻭﻓﻴﺴﻴﺎﻝ‬ ‫ﻳﺤﺴﺐ ﻟﻠﻤﻬﺮﺟﺎن ﻫﻮ أن ﻣﺮاﻋﺎﺗﻪ ﻟﻠﺘﻨﻮع اﻟﺠﻐﺮاﻓﻲ‪ ،‬وﻛﺬا ﺗﻨﻮع‬ ‫اﻻﻧﺘﻤﺎءات اﻟﻔﻨﻴﺔ ﻟﻬﺆﻻء اﻟﻨﺠﻮم‪.‬‬

‫ﻓﻴﻠﻤﻮﻏﺮﺍﻓﻴﺎ‬

‫‪,‬‬

‫ﻟﻘﻄﺔ ﻣﻦ ﻓﻴﻠﻢ ﺍﻟﺮﺟﻞ‬ ‫ﺍﻟﻐﺎﻣﺾ ﺑﺴﻼﻣﺘﻪ ‪/‬ﺧﺎﺹ‬

‫‪” :2010‬اﻟﺮﺟﻞ اﻟﻐﺎﻣﺾ ﺑﺴﻼﻣﺘﻪ“‬ ‫‪” :2008‬ﻧﻤﺲ ﺑﻮﻧﺪ“‬ ‫‪” :2007‬أﺳﺪ وأرﺑﻊ ﻗﻄﻂ“‬ ‫‪” :2006‬ﻇﺎﻇﺎ“‬ ‫‪” :2005‬اﻟﺴﻴﺪ أﺑﻮ اﻟﻌﺮﺑﻲ وﺻﻞ“‬ ‫‪” :2004‬ﻏﺒﻲ ﻣﻨﻪ ﻓﻴﻪ“‬ ‫‪” :2003‬ﻋﺎﻳﺰ ﺣﻘﻲ“ ﻣﻊ ﻫﻨﺪ ﺻﺒﺮي‬ ‫‪” :2002‬ﻣﺤﺎﻣﻲ ﺧﻠﻊ“ ﻣﻊ داﻟﻴﺎ اﻟﺒﺤﻴﺮي‬ ‫‪” :2001‬ﺻﻌﻴﺪي راﻳﺢ ﺟﺎي“‬ ‫‪” :2001‬ﺟﻮاز ﺑﻘﺮار ﺟﻤﻬﻮري“ ﻣﻊ ﺣﻨﺎن ﺗﺮك‬ ‫‪” :2000‬اﻟﺤﺐ اﻷول“ ﻣﻊ ﻣﺼﻄﻔﻰ ﻗﻤﺮ‬ ‫‪” :1999‬ﻓﺮﻗﺔ ﺑﻨﺎت وﺑﺲ“‬ ‫‪” :1998‬ﺻﻌﻴﺪي ﻓﻲ اﻟﺠﺎﻣﻌﺔ اﻷﻣﺮﻳﻜﻴﺔ“ ﻣﻊ ﻣﺤﻤﺪ ﻫﻨﻴﺪي‬

‫ﺃﻋﻤﺎﻝ ﻣﺴﺮﺣﻴﺔ‪:‬‬ ‫”ﻋﻔﺮوﺗﻮ“‬ ‫”أﻻﺑﺎﻧﺪا“‬ ‫”ﻛﺪة أوﻛﺒﺒﺒﻴﺔ“‬ ‫”وﺟﻬﺔ ﻧﻈﺮ““ﺗﺨﺎرﻳﻒ“‬

‫ﺍﻟﻤﺴﻠﺴﻼﺕ ﺍﻟﺘﻠﻔﺰﻳﻮﻧﻴﺔ‪:‬‬ ‫‪” :2009‬ﻋﺼﺎﺑﺔ ﺑﺎﺑﺎ وﻣﺎﻣﺎ“‬ ‫‪” :2006‬ﻣﺒﺮوك ﺟﺎﻟﻚ ﻗﻠﻖ“‬


‫‪06‬‬

‫ﺍﻷﺣﺪ ‪ 05‬ﺩﺟﻨﺒﺮ ‪2010‬‬

‫ﻋﻴﻦ ﻋﻠﻰ ﺍﻟﻤﻬﺮﺟﺎﻥ‬

‫ﺗﺮﺣﻴﺐ‪.‬ﺗﺮﺃﺱ ﻧﻮﺭ ﺍﻟﺪﻳﻦ ﺍﻟﺼﺎﻳﻞ‪ ،‬ﺍﻟﺮﺋﻴﺲ ﺍﻟﻤﻨﺘﺪﺏ ﻟﻤﺆﺳﺴﺔ ﺍﻟﻤﻬﺮﺟﺎﻥ ﺍﻟﺪﻭﻟﻲ ﻟﻠﻔﻴﻠﻢ ﺑﻤﺮﺍﻛﺶ‪ ،‬ﺣﻔﻞ‬ ‫ﻓﻄﻮﺭ‪ ،‬ﻧﻈﻤﺘﻪ ﺍﻟﻤﺆﺳﺴﺔ‪ ،‬ﺃﻣﺲ ﺍﻟﺴﺒﺖ‪ ،‬ﻋﻠﻰ ﺷﺮﻑ ﻧﺴﺎﺀ ﻭﺭﺟﺎﻝ ﺍﻟﺼﺤﺎﻓﺔ ﻭﺍﻹﻋﻼﻡ‪ ،‬ﺍﻟﺬﻳﻦ ﻗﺪﻣﻮﺍ ﻟﺘﻐﻄﻴﺔ‬ ‫ﻓﻌﺎﻟﻴﺎﺕ ﺍﻟﺪﻭﺭﺓ ﺍﻟﻌﺎﺷﺮﺓ ﻟﻠﻤﻬﺮﺟﺎﻥ‪ ،‬ﻭﺭﺣﺐ ﺍﻟﺼﺎﻳﻞ ﺑﻀﻴﻮﻑ ﺍﻟﻤﻐﺮﺏ‪ ،‬ﻭﺗﻤﻨﻰ ﻟﻬﻢ ﻗﻀﺎﺀ ﺃﻭﻗﺎﺕ ﻣﻤﺘﻌﺔ‬ ‫ﻭﻣﻔﻴﺪﺓ‪ ،‬ﻓﻲ ﺃﺟﻮﺍﺀ ﻣﻬﺮﺟﺎﻥ ﻳﻌﺮﺽ ﺭﻭﺍﺋﻊ ﺍﻟﺴﻴﻨﻤﺎ ﺍﻟﻌﺎﻟﻤﻴﺔ‪ .‬ﻭﻳﺘﻮﻗﻊ ﺃﻥ ﺗﻌﻘﺪ ﻧﺪﻭﺓ ﺻﺤﺎﻓﻴﺔ ﻋﻨﺪ‬ ‫ﻧﻬﺎﻳﺔ ﻓﻌﺎﻟﻴﺎﺕ ﺍﻟﻤﻬﺮﺟﺎﻥ‪ ،‬ﻣﻦ ﺃﺟﻞ ﺍﻟﺘﻔﺎﻋﻞ ﻣﻊ ﺃﺳﺌﻠﺔ ﻭﺁﺭﺍﺀ ﺍﻟﺼﺤﺎﻓﺔ‪ ،‬ﺣﺴﺐ ﻣﺎ ﺃﺷﺎﺭ ﺇﻟﻴﻪ ﺍﻟﺼﺎﻳﻞ‪.‬‬

‫• ﻧﻮﺭ ﺍﻟﺪﻳﻦ ﺍﻟﺼﺎﻳﻞ ﻓﻲ ﺗﺼﺮﻳﺢ ﻟﻸﻫﺮﺍﻡ ﺍﻟﻤﺼﺮﻳﺔ‬

‫ﻣﻬﺮﺟﺎﻥ ﻣﺮﺍﻛﺶ ﺃﺻﺒﺤﺖ ﻟﻪ ﻗﻴﻤﺔ‬ ‫ﺩﻭﻟﻴﺔ ﻋﻠﻰ ﻣﺴﺘﻮﻯ ﺍﻟﺸﻜﻞ ﻭﺍﻟﻤﻀﻤﻮﻥ‬

‫ﺗﺼﺮﻳﺢ‪ .‬ﻗﺎل ﻧﻮر اﻟﺪﻳﻦ اﻟﺼﺎﻳﻞ‪ ،‬ﻧﺎﺋﺐ اﻟﺮﺋﻴﺲ اﻟﻤﻨﺘﺪب‬ ‫ﻟﻤﺆﺳﺴﺔ اﻟﻤﻬﺮﺟﺎن اﻟﺪوﻟﻲ ﻟﻠﻔﻴﻠﻢ ﺑﻤﺮاﻛﺶ‪ ،‬وﻣﺪﻳﺮ اﻟﻤﺮﻛﺰ‬ ‫اﻟﺴﻴﻨﻤﺎﺋﻲ اﻟﻤﻐﺮﺑﻲ‪ ،‬إن ﻣﻬﺮﺟﺎن ﻣﺮاﻛﺶ "أﺻﺒﺤﺖ ﻟﻪ ﻗﻴﻤﺘﻪ‬ ‫اﻟﺪوﻟﻴﺔ اﻟﻜﺒﻴﺮة ﻋﻠﻰ ﻣﺴﺘﻮى اﻟﺸﻜﻞ واﻟﻤﻀﻤﻮن"‪.‬‬ ‫وأﺿﺎف اﻟﺼﺎﻳﻞ‪ ،‬ﻓﻲ ﺗﺼﺮﻳﺤﺎت ﻧﺸﺮﺗﻬﺎ ﺻﺤﻴﻔﺔ "اﻷﻫﺮام"‬ ‫اﻟﻤﺼﺮﻳﺔ أﻣﺲ اﻟﺴﺒﺖ‪ ،‬أن ﻣﻬﺮﺟﺎن ﻣﺮاﻛﺶ "أﺿﺤﻰ ﻣﻬﺮﺟﺎﻧﺎ‬ ‫ﺣﻘﻴﻘﻴﺎ واﺣﺘﺮاﻓﻴﺎ‪ ،‬ﻧﻌﻤﻞ ﻣﻦ ﺧﻼﻟﻪ ﻋﻠﻰ اﻟﻤﺰج ﺑﻴﻦ أن ﻳﻜﻮن ﻟﻪ‬ ‫ﺑﻌﺪ ﺳﻴﻨﻤﺎﺋﻲ‪ ،‬وﻓﻲ اﻟﻮﻗﺖ ﻧﻔﺴﻪ‪ ،‬اﺣﺘﻔﺎﻟﻲ‪ ،‬أي ﻫﻨﺎك ﺗﻮازن ﺑﻴﻦ‬ ‫اﻻﻫﺘﻤﺎم اﻟﺴﻴﻨﻤﺎﺋﻲ واﻻﺣﺘﻔﺎل"‪.‬‬ ‫وأﻛﺪ أن اﻟﻤﻐﺮب "أﺻﺒﺢ ﺑﻠﺪا ﻓﻴﻪ ﺻﻨﺎﻋﺔ ﺳﻴﻨﻤﺎﺋﻴﺔ‪ ،‬ووﺟﻮد ﻣﺜﻞ‬ ‫ﻫﺬا اﻟﻤﻬﺮﺟﺎن ﺿﺮورة ﻟﻜﻞ اﻟﺴﻴﻨﻤﺎﺋﻴﻴﻦ ﻓﻲ اﻟﻤﻐﺮب‪ ،‬ﻟﻌﺮض‬ ‫إﻧﺘﺎﺟﻬﻢ"‪ ،‬ﻣﻮﺿﺤﺎ أن اﻟﻤﻐﺮب "ﺑﻠﺪ ﻳﺒﺪع وﻳﻨﺘﺞ وﻳﻔﺮخ أﺟﻴﺎﻻ‬

‫ﻣﻦ اﻟﻤﺒﺪﻋﻴﻦ"‪ ،‬وﻣﺒﺮزا أن اﻟﻤﻐﺮب ﻳﻨﺘﺞ ﺳﻨﻮﻳﺎ‪ ،‬أﻛﺜﺮ ﻣﻦ ‪ 18‬ﻓﻴﻠﻤﺎ‬ ‫رواﺋﻴﺎ‪ ،‬وﻣﺎﺋﺔ ﻓﻴﻠﻢ ﻗﺼﻴﺮ ﻣﺎ ﺑﻴﻦ رواﺋﻲ و ﺗﺴﺠﻴﻠﻲ"‪.‬‬ ‫وﻓﻲ ﻇﻞ ﻫﺬا اﻟﻮﺿﻊ‪ ،‬ﻳﻮﺿﺢ ﻧﻮر اﻟﺪﻳﻦ اﻟﺼﺎﻳﻞ‪ ،‬ﻓﺎن اﻟﻔﻴﻠﻢ‬ ‫اﻟﻤﻐﺮﺑﻲ اﻵن‪ ،‬ﻟﻪ اﻟﺼﺪارة اﻟﺠﻤﺎﻫﻴﺮﻳﺔ‪ ،‬وﻫﻮ ﻣﺎ ﻟﻢ ﻳﻜﻦ ﻣﻮﺟﻮدا‬ ‫ﻣﻦ ﻗﺒﻞ‪ ،‬ﻣﻀﻴﻔﺎ أن اﻟﻬﺪف ﻣﻦ ﺗﻠﻚ اﻟﻤﻬﺮﺟﺎت اﻟﺘﺄﻛﻴﺪ ﻋﻠﻰ أن‬ ‫اﻟﻤﻐﺮب ﺑﻠﺪ ﻓﻴﻪ ﺻﻨﺎﻋﺔ ﺳﻴﻨﻤﺎﺋﻴﺔ‪ ,‬ﻛﻤﺎ أن اﻟﻤﻨﺘﺠﻴﻦ واﻟﻤﺨﺮﺟﻴﻦ‪،‬‬ ‫اﻟﺬﻳﻦ ﻳﺸﺎرﻛﻮن ﻓﻲ ﻫﺬه اﻟﻤﻬﺮﺟﺎﻧﺎت‪ ،‬ﻳﺄﺗﻮن ﺑﻌﺪﻫﺎ ﻟﻠﺘﺼﻮﻳﺮ‬ ‫ﻓﻲ اﻟﻤﻐﺮب‪ ،‬ﻟﻤﺎ ﻳﺘﻤﻴﺰ ﺑﻪ ﻣﻦ ﺟﻤﺎل ﻃﺒﻴﻌﻲ‪ ،‬ﻳﻨﺎﺳﺐ ﻛﻞ أﻓﻜﺎر‬ ‫اﻟﻤﺨﺮﺟﻴﻦ‪ ،‬ﻓﻀﻼ ﻋﻦ اﻟﺘﺴﻬﻴﻼت اﻟﻜﺒﻴﺮة اﻟﺘﻲ ﺗﻘﺪم ﻟﻬﻢ ﻣﻊ‬ ‫دﻋﻤﻬﻢ‪.‬‬

‫‪,‬‬

‫ﻧﻮﺭ ﺍﻟﺪﻳﻦ ﺍﻟﺼﺎﻳﻞ‬

‫ﺇﺷﻌﺎﻉ ﺇﻋﻼﻣﻲ ﻳﺠﺴﺪﻩ‬ ‫ﺣﻀﻮﺭ ﺃﻛﺜﺮ ﻣﻦ ‪ 600‬ﺻﺤﻔﻲ‬

‫■ )ﻭ ﻡ ﻉ(‬

‫ﺗﻐﻄﻴﺔ‪ .‬ﺣﻈﻲ اﻟﻤﻬﺮﺟﺎن اﻟﺪوﻟﻲ ﻟﻠﻔﻴﻠﻢ ﺑﻤﺮاﻛﺶ ﺑﺘﻐﻄﻴﺔ‬ ‫إﻋﻼﻣﻴﺔ وازﻧﺔ‪ ،‬إذ ﺣﻞ ﺑﻤﺮاﻛﺶ أزﻳﺪ ﻣﻦ ‪ 650‬ﻣﻤﺜﻼ ﻟﻮﺳﺎﺋﻞ‬ ‫اﻹﻋﻼم واﻟﺼﺤﺎﻓﺔ اﻟﻮﻃﻨﻴﺔ واﻟﺪوﻟﻴﺔ‪ ،‬ﻟﺘﻐﻄﻴﺔ ﻫﺬا اﻟﺤﺪث‪ ،‬اﻟﺬي‬ ‫ﻣﺎ ﻓﺘﺊ‪ ،‬ﻣﻨﺬ اﻧﻄﻼﻗﻪ ﺳﻨﺔ‪ ، 2001‬ﻳﻌﻤﻞ ﻋﻠﻰ ﺗﺰﻛﻴﺔ إﺷﻌﺎﻋﻪ‬ ‫اﻹﻋﻼﻣﻲ‪.‬‬ ‫وﺣﺴﺐ اﻟﻤﻨﻈﻤﻴﻦ‪ ،‬ﻓﺈن اﻟﺼﺤﺎﻓﺔ اﻟﻌﺎﻟﻤﻴﺔ ووﺳﺎﺋﻞ اﻹﻋﻼم‬ ‫ﻗﺪﻣﺖ ﻣﻦ أﻛﺜﺮ ﻣﻦ ‪ 20‬دوﻟﺔ‪ ،‬ﺑﻮﻓﻮد ﻫﺎﻣﺔ ﻣﻦ ﻛﻞ ﻣﻦ ﻓﺮﻧﺴﺎ‬ ‫وإﺳﺒﺎﻧﻴﺎ واﻟﻮﻻﻳﺎت اﻟﻤﺘﺤﺪة وأﻟﻤﺎﻧﻴﺎ وإﻳﻄﺎﻟﻴﺎ وﺑﺮﻳﻄﺎﻧﻴﺎ وروﺳﻴﺎ‬ ‫واﻟﺴﻮﻳﺪ وﻫﻮﻟﻨﺪا واﻟﺼﻴﻦ‪.‬‬ ‫ﻛﻤﺎ ﺣﻀﺮت ﻟﺘﻐﻄﻴﺔ ﻫﺬا اﻟﻤﻬﺮﺟﺎن‪ ،‬اﻟﺬي أﺿﺤﻰ ذا ﻣﻜﺎﻧﺔ وازﻧﺔ‬ ‫ﻓﻲ ﻣﺠﺎل اﻟﻔﻦ اﻟﺴﺎﺑﻊ ﻓﻲ إﻓﺮﻳﻘﻴﺎ‪ ،‬وﻣﺠﻼت وﺟﺮاﺋﺪ ﻟﻬﺎ ﺷﻌﺒﻴﺘﻬﺎ‪،‬‬ ‫وذات ﺗﻮزﻳﻊ واﺳﻊ‪.‬‬ ‫وﻣﻦ ﺟﻬﺔ أﺧﺮى ﻋﻤﺪت اﻟﺼﺤﺎﻓﺔ اﻟﻮﻃﻨﻴﺔ‪ ،‬أﻳﻀﺎ إﻟﻰ إﻳﻔﺎد وﻓﻮد‬ ‫ﻣﻬﻤﺔ ﻣﻦ ﺻﺤﺎﻓﻴﻴﻬﺎ‪ ،‬ﻟﺘﺄﻣﻴﻦ ﺗﻐﻄﻴﺔ واﻓﻴﺔ ﻟﻬﺬا اﻟﻤﻬﺮﺟﺎن‪ ،‬ﺗﻤﺎﻣﺎ‬ ‫ﻛﻤﺎ ﻓﻌﻠﺖ اﻟﺸﺮﻛﺔ اﻟﻮﻃﻨﻴﺔ ﻟﻺذاﻋﺔ واﻟﺘﻠﻔﺰة‪ ،‬وﺗﻲ ﻓﻲ ‪ 5‬ﻣﻮﻧﺪ‪،‬‬ ‫وﻏﻴﺮﻫﺎ‪.‬‬ ‫وﺟﻠﺒﺖ اﻟﻤﺆﺳﺴﺎت اﻹﻋﻼﻣﻴﺔ ﻫﺬه‪ ،‬وﺳﺎﺋﻞ ﺗﻘﻨﻴﺔ وﻟﻮﺟﻴﺴﺘﻴﻜﻴﺔ‬ ‫ﻫﺎﻣﺔ ﺟﺪا‪ ،‬ﺑﻬﺪف ﺗﺨﻠﻴﺪ اﻟﻠﺤﻈﺎت اﻟﻘﻮﻳﺔ ﻟﻬﺬه اﻟﺪورة‪ ،‬اﻟﺘﻲ‬ ‫ﺗﻜﺮم اﻟﺴﻴﻨﻤﺎ اﻟﻔﺮﻧﺴﻴﺔ‪ ،‬ﺑﺎﻋﺘﺒﺎرﻫﺎ أم ﺳﻴﻨﻤﺎ اﻟﻌﺎﻟﻢ‪ ،‬ﻛﻤﺎ ﺗﻜﺮم‬ ‫ﻋﺪدا ﻣﻦ ﻧﺠﻮم وﻋﻤﺎﻟﻘﺔ اﻟﺴﻴﻨﻤﺎ اﻟﻌﺎﻟﻤﻴﺔ‪،‬‬ ‫■ ﺍﻷﻭﻓﻴﺴﻴﺎﻝ‬

‫ﺃﻓﻼﻡ‪ .‬ﻗﺮرت ﻟﺠﻨﺔ دﻋﻢ اﻹﻧﺘﺎج اﻟﺴﻴﻨﻤﺎﺋﻲ اﻟﻮﻃﻨﻲ‪،‬‬ ‫ﻣﻨﺢ اﻟﺘﺴﺒﻴﻖ ﻋﻠﻰ اﻟﻤﺪاﺧﻴﻞ ﻟﻌﺸﺮة أﻓﻼم ﻣﻦ ﺑﻴﻨﻬﺎ‬ ‫ﺛﻼﺛﺔ أﻓﻼم ﻗﺼﻴﺮة‪ .‬وذﻛﺮ ﺑﻼغ ﻟﻠﺠﻨﺔ‪ ،‬أﻧﻬﺎ ﻗﺎﻣﺖ ﺑﺪراﺳﺔ‬ ‫‪ 16‬ﻣﺸﺮوع ﻓﻴﻠﻢ ﻃﻮﻳﻞ‪ ،‬وﻣﺸﺮوع ﻓﻴﻠﻢ ﻗﺼﻴﺮ واﺣﺪ‪،‬‬ ‫ﻣﺮﺷﺤﺔ ﻟﻠﺘﺴﺒﻴﻖ ﻋﻠﻰ اﻟﻤﺪاﺧﻴﻞ ﻗﺒﻞ اﻹﻧﺘﺎج‪ ،‬ﻛﻤﺎ‬ ‫ﺷﺎﻫﺪت ﺷﺮﻳﻄﻴﻦ ﻃﻮﻳﻠﻴﻦ وﺧﻤﺴﺔ أﻓﻼم ﻗﺼﻴﺮة ﻣﺮﺷﺤﻴﻦ‬ ‫ﻟﻠﺘﺴﺒﻴﻖ ﻋﻠﻰ اﻟﻤﺪاﺧﻴﻞ ﻗﺒﻞ اﻹﻧﺘﺎج‪ .‬وﻗﺮرت إﺛﺮ ذﻟﻚ‬ ‫اﻹﻋﻼن ﻋﻦ ﻧﺘﺎﺋﺠﻬﺎ‪ ،‬اﻟﺘﻲ ﺗﻮزﻋﺖ ﺑﻴﻦ ﻣﻨﺢ أرﺑﻌﺔ ﻣﻼﻳﻴﻦ‬ ‫و‪ 500‬أﻟﻒ درﻫﻢ ﻟﻤﺸﺮوع اﻟﻔﻴﻠﻢ اﻟﻄﻮﻳﻞ ”ﺧﻨﺸﺔ دﻳﺎل‬ ‫اﻟﻄﺤﻴﻦ“ ﻟﻠﻤﺨﺮﺟﺔ ﺧﺪﻳﺠﺔ اﻟﺴﻌﻴﺪي ﻟﻮﻛﻠﻴﺮ‪ ،‬وﻣﺒﻠﻎ‬ ‫أرﺑﻌﺔ ﻣﻼﻳﻴﻦ درﻫﻢ ﻟﻤﺸﺮوع اﻟﻔﻴﻠﻢ اﻟﻄﻮﻳﻞ ”اﻟﻘﻤﺮ‬ ‫اﻷﺣﻤﺮ“ ﻟﻠﻤﺨﺮج ﺣﺴﻦ ﺑﻨﺠﻠﻮن‪ ،‬ﻛﻤﺎ ﺗﻢ ﻣﻨﺢ ﻣﺒﻠﻎ‬ ‫ﺛﻼث ﻣﻼﻳﻴﻦ و‪ 130‬أﻟﻒ درﻫﻢ ﻟﻤﺸﺮوع اﻟﻔﻴﻠﻢ اﻟﻄﻮﻳﻞ‬ ‫ﺑﻌﻨﻮان ”ﻗﺎع اﻟﺒﻴﺮ“ ﻟﻤﺨﺮﺟﻪ ﻣﺤﻤﺪ ﻣﻨﺨﺎر‪ .‬وﺳﻴﺴﺘﻔﻴﺪ‬ ‫ﻣﺸﺮوع اﻟﻔﻴﻠﻢ اﻟﻄﻮﻳﻞ ”اﻟﻄﻨﺠﺎوي“ ﻟﻤﻮﻣﻦ اﻟﺴﻤﻴﺤﻲ‬ ‫ﻣﻦ ﻣﺒﻠﻎ ﺛﻼث ﻣﻼﻳﻴﻦ درﻫﻢ‪ .‬ﻛﻤﺎ ﺗﻢ ﻣﻨﺢ ﻣﺒﻠﻎ ﺛﻼث‬ ‫ﻣﻼﻳﻴﻦ درﻫﻢ أﻳﻀﺎ ﻟﻤﺸﺮوع اﻟﻔﻴﻠﻢ اﻟﻄﻮﻳﻞ ”ﻳﻮم وﻟﻴﻠﺔ“‬ ‫ﻟﻤﺨﺮﺟﻪ ﻧﻮﻓﻞ ﺑﺮاوي‪ .‬ﻣﻦ ﺟﻬﺔ أﺧﺮى ﺗﻢ ﻣﻨﺢ ﻣﺒﻠﻎ‬ ‫‪ 90‬أﻟﻒ درﻫﻢ ﻟﻤﺸﺮوع اﻟﻔﻴﻠﻢ اﻟﻘﺼﻴﺮ ﺑﻌﻨﻮان ”اﻟﻮردة‬ ‫اﻟﺼﻔﺮاء“ اﻟﻤﻘﺪم ﻣﻦ ﻃﺮف ﺷﺮﻛﺔ ”ﺳﺎﻧﺪﻻﻳﻦ ﻟﻺﻧﺘﺎج“‬ ‫اﻟﺬي أﻧﺠﺰه ﻛﻤﺎل ﺑﻠﻐﻤﻲ‪ .‬وﻓﻲ ﻣﺎ ﻳﺘﻌﻠﻖ ﺑﺎﻟﺘﺴﺒﻴﻖ‬ ‫اﻟﻤﻤﻨﻮح ﺑﻌﺪ اﻹﻧﺘﺎج‪ ،‬ﻣﻨﺤﺖ اﻟﻠﺠﻨﺔ ﻣﺒﻠﻎ ﻣﻠﻴﻮن و ‪200‬‬ ‫أﻟﻒ درﻫﻢ ﻟﻠﻔﻴﻠﻢ اﻟﻄﻮﻳﻞ ”اﻟﺨﻄﺎف“ ﻟﻤﺨﺮﺟﻪ ﺳﻌﻴﺪ‬ ‫اﻟﻨﺎﺻﺮي‪ .‬ﻛﻤﺎ ﺗﻢ ﻣﻨﺢ ﻣﺒﻠﻎ ‪ 850‬أﻟﻒ درﻫﻢ ﻟﻠﻔﻴﻠﻢ‬ ‫اﻟﻄﻮﻳﻞ ”ﺧﻤﻢ“ ﻟﻌﺒﺪ اﻟﻠﻪ ﺗﻮﻛﻮﻧﺔ‪ ،‬وﻣﺒﻠﻎ ‪ 100‬أﻟﻒ‬ ‫درﻫﻢ ﻟﻠﻔﻴﻠﻢ اﻟﻘﺼﻴﺮ ﺑﻌﻨﻮان ”ﺻﻮت اﻟﺼﻤﺖ“ ﻟﻤﺨﺮﺟﻪ‬ ‫ﻓﺆاد ﻋﺰﻣﻲ‪ ،‬ﺑﻴﻨﻤﺎ اﺳﺘﻔﺎد اﻟﻔﻴﻠﻢ اﻟﻘﺼﻴﺮ ”ﻗﺮﻗﻮﺑﻲ“‬ ‫ﻟﺠﺎﻳﺲ زﻳﻨﻮن ﻣﻦ ﻣﺒﻠﻎ ‪ 130‬أﻟﻒ درﻫﻢ‪ .‬وﺗﻀﻢ ﻟﺠﻨﺔ‬ ‫ﺻﻨﺪوق دﻋﻢ اﻹﻧﺘﺎج اﻟﺴﻴﻨﻤﺎﺋﻲ اﻟﻮﻃﻨﻲ‪ ،‬اﻟﺘﻲ ﻳﺘﺮأﺳﻬﺎ‬ ‫ﻣﺤﻤﺪ اﻟﻌﺮﺑﻲ اﻟﻤﺴﺎري‪ ،‬ﻛﻞ ﻣﻦ ﻧﺰﻫﺔ اﻟﺪرﻳﺴﻲ‪ ،‬وﻏﻴﺜﺔ‬ ‫اﻟﺨﻴﺎط‪ ،‬وﻣﺤﻤﺪ ﺑﻜﺮﻳﻢ‪ ،‬وﺧﻠﻴﻞ اﻟﻌﻠﻤﻲ اﻻدرﻳﺴﻲ‪،‬‬ ‫وﺣﻤﻴﺪ اﻟﺤﺮاف‪ ،‬وﻋﻤﺮ ﺟﻮال‪ ،‬وﺟﻤﺎل اﻟﺪﻳﻦ اﻟﺪﺧﻴﺴﻲ‪،‬‬ ‫وﺣﺴﻦ ﻧﺮاﻳﺲ‪ ،‬وﻣﺤﻤﺪ ﺑﻠﻐﻮات‪ ،‬وﻣﺤﻤﺪ اﻟﻘﺪﻣﻴﺮي‪.‬‬

‫« ﺍﳴﻬﺮﺟﺎﻥ ﺍﻟﻮﻃﻨﻲ ﺍﻟﺜﺎﻧﻲ ﻋﺸﺮ‬ ‫ﻟﻠﻔﻴﻠﻢ ﳲ ﺍﻟﻔﺮﺘﺓ ﳲ ﻳﻨﺎﻳﺮ ﺍﻟﻘﺎﺩﻡ‬

‫ﻃﻨﺠﺔ‪ .‬ﻳﻨﻈﻢ اﻟﻤﺮﻛﺰ اﻟﺴﻴﻨﻤﺎﺋﻲ اﻟﻤﻐﺮﺑﻲ‪ ،‬ﺑﺘﻌﺎون‬ ‫ﻣﻊ اﻟﻐﺮف اﻟﻤﻬﻨﻴﺔ ﻓﻲ اﻟﻘﻄﺎع اﻟﺴﻴﻨﻤﺎﺋﻲ‪ ،‬اﻟﺪورة‬ ‫اﻟﺜﺎﻧﻴﺔ ﻋﺸﺮة ﻟﻠﻤﻬﺮﺟﺎن اﻟﻮﻃﻨﻲ ﻟﻠﻔﻴﻠﻢ‪ ،‬ﺑﻤﺪﻳﻨﺔ ﻃﻨﺠﺔ‪،‬‬ ‫ﻓﻲ اﻟﻔﺘﺮة ﻣﺎ ﺑﻴﻦ ‪ 21‬و ‪ 29‬ﻳﻨﺎﻳﺮ ‪ .2011‬وأوﺿﺢ ﺑﻼغ‬ ‫ﻟﻠﻤﺮﻛﺰ اﻟﺴﻴﻨﻤﺎﺋﻲ اﻟﻤﻐﺮﺑﻲ‪ ،‬ﻳﻮم اﻷرﺑﻌﺎء اﻟﻤﺎﺿﻲ‪ ،‬أن‬ ‫ﺑﺮﻧﺎﻣﺞ ﻫﺬه اﻟﺪورة ﻳﺘﻀﻤﻦ ﻣﺴﺎﺑﻘﺔ ﻟﻸﻓﻼم اﻟﻄﻮﻳﻠﺔ‪،‬‬ ‫اﻟﺘﻲ أﻧﺘﺠﺖ اﺑﺘﺪاء ﻣﻦ ﻓﺎﺗﺢ ﻳﻨﺎﻳﺮ ‪ ،2010‬وﻣﺴﺎﺑﻘﺔ‬ ‫ﻟﻸﻓﻼم اﻟﻘﺼﻴﺮة اﻟﺘﻲ أﻧﺘﺠﺖ اﺑﺘﺪ��ء ﻣﻦ ﻓﺎﺗﺢ ﺷﺘﻨﺒﺮ‬ ‫‪ .2009‬وﻗﺪ ﺣﺪد آﺧﺮ أﺟﻞ ﻟﻠﺘﻮﺻﻞ ﺑﻤﻠﻒ اﻟﺘﺴﺠﻴﻞ‬ ‫اﻟﺨﺎص ﺑﺎﻟﻔﻴﻠﻢ اﻟﻘﺼﻴﺮ ﻓﻲ ‪ 20‬دﺟﻨﺒﺮ اﻟﺠﺎري‪ ،‬و‪25‬‬ ‫ﻣﻦ اﻟﺸﻬﺮ ذاﺗﻪ ﺑﺎﻟﻨﺴﺒﺔ ﻟﻠﻔﻴﻠﻢ اﻟﻄﻮﻳﻞ‪ .‬ﻛﻤﺎ ﺣﺪد‬ ‫ﺗﺎرﻳﺦ ‪ 31‬دﺟﻨﺒﺮ ‪ ،2010‬ﻛﺂﺧﺮ أﺟﻞ ﻟﻠﺘﻮﺻﻞ ﺑﻄﻠﺒﺎت‬ ‫اﻻﻋﺘﻤﺎد اﻟﺨﺎﺻﺔ ﺑﺎﻟﺼﺤﺎﻓﺔ واﻟﻤﻬﻨﻴﻴﻦ واﻟﻤﻬﺘﻤﻴﻦ‪.‬‬

‫ﺩﺑﻲ‪ .‬ﻳﺤﻞ ﻛﻞ ﻣﻦ اﻟﻔﻨﺎﻧﻴﻦ اﻟﻤﻐﺮﺑﻴﻴﻦ ﻣﺠﻴﺪة‬ ‫ﺑﻨﻜﻴﺮان وﻓﺮﻳﺪ اﻟﺮﻛﺮاﻛﻲ‪ ،‬ﻓﻲ اﻟﻔﺘﺮة اﻟﻤﻤﺘﺪة ﻣﺎ‬ ‫ﺑﻴﻦ ‪ 12‬و‪ 19‬دﺟﻨﺒﺮ اﻟﺠﺎري‪ ،‬ﺿﻤﻦ اﻟﺪورة اﻟﺴﺎﺑﻌﺔ‬ ‫ﻟﻤﻬﺮﺟﺎن دﺑﻲ اﻟﺴﻴﻨﻤﺎﺋﻲ اﻟﺪوﻟﻲ‪ .‬وﺳﻴﻤﺜﻼن ﻫﺬﻳﻦ‬ ‫اﻟﻔﻨﺎﻧﻴﻦ‪ ،‬اﻟﻤﻐﺮب‪ ،‬إﻟﻰ ﺟﺎﻧﺐ ﻣﺠﻤﻮﻋﺔ ﻣﻦ اﻟﻨﺠﻮم‬ ‫اﻟﻌﺮب‪ ،‬ﺿﻤﻦ ﺗﻮﺟﻪ اﻟﻤﻬﺮﺟﺎن ﺑﺎﺳﺘﻘﺒﺎل ﻛﻞ ﺳﻨﺔ‬ ‫ﻓﻨﺎﻧﻴﻦ ﻣﻐﺮﺑﻴﻴﻦ‪ ،‬ﻟﺘﺒﺎدل أﻓﻜﺎرﻫﻤﺎ ﻣﻊ اﻟﻨﺠﻮم اﻟﻌﺮب‬ ‫واﻟﻌﺎﻟﻤﻴﻴﻦ اﻟﺤﺎﺿﺮﻳﻦ إﻟﻰ ﻫﺬا اﻟﻤﻮﻋﺪ اﻟﺴﻴﻨﻤﺎﺋﻲ‪.‬‬ ‫ﻣﻦ ﺟﻬﺔ أﺧﺮى اﺧﺘﺎرت إدارة اﻟﻤﻬﺮﺟﺎن ﻓﻴﻠﻢ "ﺣﻴﺎة‬ ‫ﻗﺼﻴﺮة" ﻟﻤﺨﺮﺟﻪ ﻋﺎدل اﻟﻔﺎﺿﻠﻲ‪ ،‬ﻟﺘﻤﺜﻴﻞ اﻟﻤﻐﺮب ﻓﻲ‬ ‫اﻟﻤﺴﺎﺑﻘﺔ اﻟﺮﺳﻤﻴﺔ ﻟﻠﻔﻴﻠﻢ اﻟﻘﺼﻴﺮ ﺑﺮﺳﻢ ﻫﺬه اﻟﺪورة‪.‬‬

‫ﻏﻮﺹ ﻓﻲ ﺗﻨﺎﻗﻀﺎﺕ ﺍﻟﻤﺸﺎﻋﺮ‬ ‫ﺍﻹﻧﺴﺎﻧﻴﺔ‬ ‫ﻋﺮﺽ‪ .‬ﻗﺎرب اﻟﻔﻴﻠﻢ اﻹﻳﻄﺎﻟﻲ "ﺣﻴﺎة ﻫﺎدﺋﺔ"‪ ،‬اﻟﺬي ﻋﺮض أﻣﺲ‬ ‫اﻟﺴﺒﺖ‪ ،‬ﻓﻲ إﻃﺎر اﻟﻤﺴﺎﺑﻘﺔ اﻟﺮﺳﻤﻴﺔ ﻟﻠﺪورة اﻟﻌﺎﺷﺮة ﻟﻠﻤﻬﺮﺟﺎن‬ ‫اﻟﺪوﻟﻲ ﻟﻠﻔﻴﻠﻢ ﺑﻤﺮاﻛﺶ‪ ،‬ﻟﻮﺣﺔ ﻓﻨﻴﺔ ﻏﺎص ﻓﻴﻬﺎ اﻟﻤﺨﺮج ﻛﻼودﻳﻮ‬ ‫ﻛﻮﺑﻴﻠﻴﻨﻲ ﻋﻤﻴﻘﺎ ﻓﻲ ﻣﺸﺎﻋﺮ إﻧﺴﺎﻧﻴﺔ‪ ،‬ﻳﺘﺪاﺧﻞ ﻓﻴﻬﺎ اﻟﺤﺐ‬ ‫واﻟﻐﻀﺐ واﻟﺨﻮف واﻹﺣﺴﺎس ﺑﺎﻟﺬﻧﺐ‪.‬‬ ‫وﻋﺎﻟﺞ اﻟﻤﺨﺮج ﻫﺬه اﻟﻤﺸﺎﻋﺮ ﻣﻦ ﺧﻼل رﺻﺪه ﻟﻌﻼﻗﺔ ﺑﻴﻦ أب‬ ‫واﺑﻨﻪ‪ ،‬ﺗﺘﻤﻴﺰ ﺑﺎﻟﺘﻌﻘﻴﺪ واﻟﺘﺪاﺧﻞ ﻓﻲ اﻷﺣﺎﺳﻴﺲ‪ ،‬ﻣﻘﺪﻣﺎ ﺑﺬﻟﻚ‬ ‫وﺻﻔﺎ ﻟﻌﻼﻗﺔ إﻧﺴﺎﻧﻴﺔ ﻏﻴﺮ ﻋﺎدﻳﺔ ﻳﻤﺘﺰج ﻓﻴﻬﺎ اﻟﺤﺐ واﻟﻐﻀﺐ ﻣﻦ‬ ‫ﺟﻬﺔ‪ ،‬واﻟﺨﻮف واﻹﺣﺴﺎس ﺑﺎﻟﺬﻧﺐ ﻣﻦ ﺟﻬﺔ أﺧﺮى‪.‬‬ ‫وﻳﺴﺮد ﻣﺨﺮج ﻫﺬا اﻟﻔﻴﻠﻢ‪ ،‬اﻟﺬي ﻳﻌﻜﺲ واﻗﻌﻴﺔ اﻟﺴﻴﻨﻤﺎ اﻹﻳﻄﺎﻟﻴﺔ‪،‬‬ ‫ﺣﻴﺎة "روزارﺑﻮ روﺳﻮ"‪ ،‬وﺻﺎﺣﺐ ﻣﻄﻌﻢ ﻓﻲ اﻟﺨﻤﺴﻴﻦ ﻣﻦ ﻋﻤﺮه‪،‬‬ ‫ﻳﻌﻴﺶ ﺣﻴﺎة ﻫﺎﻧﺌﺔ رﻓﻘﺔ زوﺟﺘﻪ "رﻳﻨﺎﺗﺎ" واﺑﻨﻪ "ﻣﺎﺛﻴﺎس"‪ ،‬ﻗﺮب‬ ‫ﻣﺪﻳﻨﺔ ﻓﺮاﻧﻜﻔﻮرت ﺑﺄﻟﻤﺎﻧﻴﺎ‪ ،‬ﺣﻴﺚ ﻗﺮر اﻻﺳﺘﻘﺮار ﻫﻨﺎك ﻗﺒﻞ‬ ‫ﺧﻤﺴﺔ ﻋﺸﺮ ﺳﻨﺔ‪ ،‬إﻻ أن اﻟﻬﺪوء اﻟﻈﺎﻫﺮ ﻟﺸﺨﺼﻴﺔ "روزارﻳﻮ"‬ ‫ﻳﺨﻔﻲ ﻣﺎﺿﻴﺎ ﻣﻌﻘﺪا ﺳﻴﻌﻮد ﻟﻴﻨﺘﺎﺑﻪ ﻣﻦ ﺟﺪﻳﺪ‪.‬‬ ‫وﺷﻜﻞ ﻟﻘﺎء روزارﻳﻮ ﻓﻲ ﻣﻄﻌﻤﻪ ﺑﺸﺎﺑﻴﻦ إﻳﻄﺎﻟﻴﻴﻦ‪ ،‬ﻧﻘﻄﺔ ﺗﺤﻮل‬

‫« ﻟﺠﻨﺔ ﺍﻟﺪﻋﻢ ﺍﻟﺴﻴﻨﻤﺎﺋﻲ ﺗﻌﻠﻦ‬ ‫ﻧﺘﺎﺋﺠﻬﺎ‬

‫« ﺑﻨﻜﺮﻴﺍﻥ ﻭﺍﻟﺮﻛﺮﺍﻛﻲ ﻭﺍﻟﻔﺎﺿﻠﻲ‬ ‫ﻳﻤﺜﻠﻮﻥ ﺍﳴﻐﺮﺏ ﳲ ﺩﺑﻲ‬

‫• ﺍﻟﻔﻴﻠﻢ ﺍﻹﻳﻄﺎﻟﻲ "ﺣﻴﺎﺓ ﻫﺎﺩﺋﺔ"‬

‫ﺗﺮاﺟﻴﺪﻳﺔ ﻓﻲ ﺣﻴﺎﺗﻪ‪ ،‬إذ اﻛﺘﺸﻒ أن أﺣﺪﻫﻤﺎ‪ ،‬وﻳﺪﻋﻰ دﻳﻴﻐﻮ‪ ،‬ﻫﻮ‬ ‫اﺑﻨﻪ اﻟﺬي ﺗﺨﻠﻰ ﻋﻨﻪ ﻓﻲ اﻟﺴﺎﺑﻖ‪ ،‬ﻣﻦ أﺟﻞ اﻟﻬﺮوب ﻣﻦ ﻣﺎض‬ ‫ﺳﻴﻄﻔﻮ وﻳﻄﺎرده ﻣﻦ ﺟﺪﻳﺪ‪.‬‬ ‫ﻓﻘﺒﻞ ﺧﻤﺴﺔ ﻋﺸﺮ ﻋﺎﻣﺎ‪ ،‬ﻛﺎن "روزارﻳﻮ" ﻳﺤﻤﻞ اﺳﻢ "أﻧﺘﻮﻧﻴﻮ دو‬ ‫ﻣﺎرﺗﻴﻨﻮ" وﻋﻀﻮا ﻓﻲ "ﻣﺎﻓﻴﺎ" ﺣﻀﺮﻳﺔ ﺗﺴﻤﻰ "ﻻ ﻛﺎﻣﻮرا" ﺗﻨﺸﻂ‬ ‫ﺧﺎﺻﺔ ﻓﻲ ﻣﻨﻄﻘﺔ ﻛﺎﺳﻴﺮﺗﺎ اﻹﻳﻄﺎﻟﻴﺔ‪.‬‬ ‫ﺑﻌﺪ ﻟﻘﺎﺋﻪ ﺑﺎﺑﻨﻪ ﻳﺤﺎول "روزارﻳﻮ" إﻋﺎدة رﺑﻂ اﻟﻌﻼﻗﺔ ﻣﻌﻪ‪ ،‬ﻟﻜﻨﻪ‬ ‫ﺳﺮﻋﺎن ﻣﺎ ﺳﻴﺪرك أن اﻻﺑﻦ وﺻﺪﻳﻘﻪ ﻣﺒﻌﻮﺛﺎن ﻣﻦ اﻟﻤﺎﻓﻴﺎ‪ ،‬وأن‬ ‫ﺣﻴﺎﺗﻪ اﻟﻬﺎﻧﺌﺔ ﺳﺘﺼﺒﺢ ﻣﺤﻞ ﺗﻬﺪﻳﺪ‪ ،‬ﻟﺘﺘﺨﺬ ﻣﺠﺮﻳﺎت اﻷﺣﺪاث‬ ‫ﻣﺴﺎرا ﻳﺘﺴﻢ ﺑﺎﻟﺤﺮﻛﺔ واﻟﻌﻨﻒ واﻟﺘﺸﻮﻳﻖ‪.‬‬ ‫وﻓﻲ ﺗﻔﺴﻴﺮه ﻟﻠﻤﻨﺤﻰ اﻟﺬي ﻧﺤﺎه اﻟﻔﻴﻠﻢ‪ ،‬ﻗﺎل ﻛﻮﺑﻴﻠﻴﻨﻲ ﻓﻲ‬ ‫ﺗﻘﺪﻳﻤﻪ ﻟﻬﺬا اﻟﻌﻤﻞ‪ ،‬إﻧﻪ ﻋﺎد ﻣﻦ ﺧﻼل رواﻳﺔ ﻗﺼﺔ "روزارﻳﻮ"‬ ‫إﻟﻰ اﻟﻤﻨﻄﻘﺔ اﻟﺘﻲ ﻳﻨﺤﺪر ﻣﻨﻬﺎ ﻓﻲ اﻳﻄﺎﻟﻲ‪،‬ا اﻟﻤﺘﻤﻴﺰة ﺑﺤﻤﺎﻣﺎﺗﻬﺎ‬ ‫اﻟﻄﺒﻴﻌﻴﺔ اﻟﺴﺎﺧﻨﺔ‪ ،‬واﻟﺘﻲ وﺻﻔﻬﺎ ﺑﺎﻟﻤﺪﻳﻨﺔ اﻟﻤﺜﺎﻟﻴﺔ ﻟﻼﻏﺘﺴﺎل ﻣﻦ‬ ‫اﻟﺨﻄﺎﻳﺎ‪ ،‬واﻟﺸﺮوع ﻓﻲ ﺑﺪاﻳﺔ ﺟﺪﻳﺪة‪.‬‬ ‫وﻳﺘﻤﻴﺰ ﺳﻴﻨﺎرﻳﻮ اﻟﻔﻴﻠﻢ )‪ 105‬دﻗﺎﺋﻖ(‪ ،‬ﺑﺎﻟﻮاﻗﻌﻴﺔ واﻟﺘﺴﻠﺴﻞ‬

‫‪ ‬ﻣﻦ ﻫﻨﺎ ﻭ ﻫﻨﺎﻙ‬

‫« ﺍﳴﻬﺮﺟﺎﻥ ﺍﻹﻗﻠﻴﻤﻲ ﺍﻷﻭﻝ ﻟﻠﻔﻨﻮﻥ‬ ‫ﺍﻟﺘﺸﻜﻴﻠﻴﺔ ﻣﺎﺑﻦﻴ ‪ 10‬ﻭ‪ 17‬ﺩﺟﻨﺮﺒ‬ ‫ﺍﻟﺠﺎﺭﻱ‬

‫اﻟﻤﻨﻄﻘﻲ‪ ،‬إﺿﺎﻓﺔ إﻟﻰ ﺗﻌﺪد اﻟﻠﻐﺎت اﻟﻤﺴﺘﻌﻤﻠﺔ ﻣﻦ ﻃﺮف‬ ‫اﻟﻤﻤﺜﻠﻴﻦ‪ ،‬اﻟﺸﻲء اﻟﺬي ﻳﻀﻔﻲ ﺑﻌﺪا أوروﺑﻴﺎ ﻋﻠﻰ ﻫﺬا اﻟﻌﻤﻞ‪،‬‬ ‫اﻟﺜﺎﻧﻲ ﻟﻤﺨﺮﺟﻪ ﺑﻌﺪ اﻟﻔﻴﻠﻢ اﻟﻜﻮﻣﻴﺪي "ﺗﺸﻮﻛﻼت ﻟﺴﺴﻨﺰ"‬ ‫)‪.(2007‬‬ ‫■ )ﻭ ﻡ ﻉ(‬

‫"ﺭﻣﻮﺯ"‪ .‬ﻳﻨﻈﻢ ﺑﻤﺪﻳﻨﺔ ﺧﺮﻳﺒﻜﺔ‪ ،‬اﺑﺘﺪاء ﻣﻦ ‪ 10‬دﺟﻨﺒﺮ‬ ‫اﻟﺠﺎري‪ ،‬اﻟﻤﻬﺮﺟﺎن اﻹﻗﻠﻴﻤﻲ اﻷول ﻟﻠﻔﻨﻮن اﻟﺘﺸﻜﻴﻠﻴﺔ‪،‬‬ ‫وذﻟﻚ ﺗﺤﺖ ﺷﻌﺎر ”رﻣﻮز“‪ .‬وﺳﻴﺸﺎرك ﻓﻲ ﻫﺬا اﻟﻤﻬﺮﺟﺎن‪،‬‬ ‫اﻟﺬي ﺗﺘﻮاﺻﻞ ﻓﻌﺎﻟﻴﺎﺗﻪ إﻟﻰ ﻏﺎﻳﺔ اﻟﺴﺎﺑﻊ ﻋﺸﺮ ﻣﻦ اﻟﺸﻬﺮ‬ ‫ذاﺗﻪ‪ ،‬واﻟﻤﻨﻈﻢ ﻣﻦ ﻗﺒﻞ اﻟﻤﻨﺪوﺑﻴﺔ اﻹﻗﻠﻴﻤﻴﺔ ﻟﻠﺜﻘﺎﻓﺔ‬ ‫ﺑﺪار اﻟﺜﻘﺎﻓﺔ ﺑﺨﺮﻳﺒﻜﺔ‪ ،‬ﺣﻮاﻟﻲ ‪ 17‬ﻓﻨﺎﻧﺎ ﺗﺸﻜﻴﻠﻴﺎ ﻣﻦ‬ ‫ﻣﺪن ﺧﺮﻳﺒﻜﺔ ووادي زم وأﺑﻲ اﻟﺠﻌﺪ‪ ،‬إذ ﺳﻴﻌﺮﺿﻮن‬ ‫ﺑﺎﻗﺔ ﻣﺨﺘﺎرة ﻣﻦ إﺑﺪاﻋﺎﺗﻬﻢ اﻟﻔﻨﻴﺔ‪ .‬وﻋﻠﻰ ﻫﺎﻣﺶ ﻫﺬا‬ ‫اﻟﻤﻬﺮﺟﺎن ﺳﻴﻜﻮن ﻋﺸﺎق اﻟﺜﻘﺎﻓﺔ واﻟﻔﻦ ﻋﻠﻰ ﻣﻮﻋﺪ ﻣﻊ‬ ‫أﻣﺴﻴﺔ ﺷﻌﺮﻳﺔ‪ ،‬وﻋﺮض ﻣﺴﺮﺣﻲ وورﺷﺘﺎن‪ ،‬إﺣﺪاﻫﻤﺎ ﻓﻲ‬ ‫اﻟﻔﻨﻮن اﻟﺘﺸﻜﻴﻠﻴﺔ ﻟﻔﺎﺋﺪة اﻷﻃﻔﺎل‪ ،‬واﻷﺧﺮى ﻓﻲ اﻟﺨﻂ‬ ‫اﻟﻌﺮﺑﻲ‪ .‬وﺳﺘﺨﺘﺘﻢ اﻟﺘﻈﺎﻫﺮة‪ ،‬ﺣﺴﺐ اﻟﻤﻨﻈﻤﻴﻦ‪ ،‬ﺑﺄﻣﺴﻴﺔ‬ ‫ﻣﻮﺳﻴﻘﻴﺔ ﻏﻨﺎﺋﻴﺔ‪ ،‬ﺗﺤﻴﻴﻬﺎ ﻣﺠﻤﻮﻋﺎت ﻓﻲ ﻓﻦ أﺣﻮاش‬ ‫واﻟﺘﺮاث اﻟﺸﻌﺒﻲ اﻟﻤﺤﻠﻲ‪ ،‬واﻟﻤﻮﺳﻴﻘﻰ اﻟﻌﺼﺮﻳﺔ‪.‬‬


‫ﺍﻷﺣﺪ ‪ 05‬ﺩﺟﻨﺒﺮ ‪2010‬‬

‫ﺃﻓﻼﻡ ﺍﻟﻤﺴﺎﺑﻘﺔ‬

‫‪05‬‬

‫ﺗﻜﺮﻳﻢ‪ .‬ﺍﺧﺘﺎﺭﺕ ﻣﺆﺳﺴﺔ ﺍﻟﻤﻬﺮﺟﺎﻥ ﺍﻟﺪﻭﻟﻲ ﻟﻠﻔﻴﻠﻢ ﺑﻤﺮﺍﻛﺶ‪ ،‬ﺗﻜﺮﻳﻢ ﺍﻟﻔﻨﺎﻥ ﺩﺍﻧﻴﻴﻞ ﺗﻮﺳﻜﺎﻥ ﺩﻭﺑﻼﻧﺘﻴﻲ‪ ،‬ﺃﻭﻝ ﻣﺪﻳﺮ ﻟﻠﻤﻬﺮﺟﺎﻥ‪،‬‬ ‫ﻣﻦ ﺧﻼﻝ ﻋﺮﺽ ﻓﻴﻠﻢ ﻭﺛﺎﺋﻘﻲ ﻋﻨﻪ‪ ،‬ﺍﻟﻴﻮﻡ ﺍﻷﺣﺪ‪ ،‬ﻭﻳﺘﺤﺪﺙ ﺍﻟﻔﻴﻠﻢ ﺍﻟﺬﻱ ﺃﺧﺮﺟﺘﻪ ﺇﻳﺰﺍﺑﻴﻞ ﺑﺎﺭﺳﻴﻮ ﺑﻴﻴﺮﻱ‪ ،‬ﻋﻦ ﺣﻴﺎﺓ ﺩﺍﻧﻴﻴﻞ ﺍﻟﺬﻱ‬ ‫ﻓﺎﺭﻕ ﺍﻟﺤﻴﺎﺓ ﻣﻨﺬ ‪ 7‬ﺳﻨﻮﺍﺕ‪ ،‬ﻟﻜﻦ ﺍﻟﺸﻌﻮﺭ ﺑﺎﻟﻨﻘﺺ ﺍﻟﺤﺎﺩ ﻳﺨﻴﻢ ﻋﻠﻰ ﻋﺎﺋﻠﺘﻪ ﺍﻟﺴﻴﻨﻤﺎﺋﻴﺔ‪ .‬ﻭﻳﺒﺮﺯ ﺍﻟﻮﺛﺎﺋﻘﻲ ﻣﺪﻯ ﺍﺭﺗﻮﺍﺀ ﺣﻘﻞ‬ ‫ﺍﻟﻌﻤﻞ ﺍﻟﺴﻴﻨﻤﺎﺋﻲ ﻣﻦ ﺩﺍﻧﻴﺎﻝ ﺗﻮﺳﻜﺎﻥ ﺩﻭ ﺑﻠﻨﺘﻴﻲ ﺗﺤﺖ ﻇﻮﺍﻫﺮ ﺍﺣﺘﻔﺎﻟﻴﺔ ﻣﻠﺘﻬﺒﺔ ﺗﺤﺘﻔﻲ ﺑﺎﻟﻔﻦ ﻭﺑﺎﻟﺤﻴﺎﺓ‪ .‬ﻭﻛﺎﻥ ﺩﺍﻧﻴﻴﻞ ﻳﻨﺘﻤﻲ‬ ‫ﺇﻟﻰ ﻋﺎﺋﻠﺔ ﺑﺮﺟﻮﺍﺯﻳﺔ‪ ،‬ﻋﻤﻞ ﻟﻤﺪﺓ ﻋﺸﺮ ﺳﻨﻮﺍﺕ ﻓﻲ ﻣﺠﺎﻝ ﺍﻹﻋﻼﻧﺎﺕ‪ ،‬ﻭﻛﺎﻥ ﺃﻳﻀﺎ ﺭﺋﻴﺲ ﺃﻛﺎﺩﻳﻤﻴﺔ ﺍﻟﻔﻨﻮﻥ ﻭﺗﻘﻨﻴﺎﺕ ﺍﻟﺴﻴﻨﻤﺎ‪.‬‬

‫• "ﻣﺎ ﻭﺭﺍﺀ ﺍﻟﺴﻬﻮﺏ" ﻟﻠﻤﺨﺮﺟﺔ ﺍﻟﺒﻠﺠﻴﻜﻴﺔ ﻓﺎﻧﻴﺎ ﺩﺍﻟﻜﺎﻧﺘﺎﺭﺍ‬

‫ﻓﻴﻠﻢ ﺍﻟﻔﺮﺍﺭ ﻣﻦ "ﺍﻟﺴﻮﻓﺨﻮﺯﺍﺕ" ﺍﻟﺴﺘﺎﻟﻴﻨﻴﺔ‬

‫اﻟﻜﺎزاﺧﻴﺴﺘﺎﻧﻴﻴﻦ‪ ،‬أﻳﻀﺎ‪ ،‬ﻣﻦ وﺣﻲ ﺧﻴﺎل اﻟﻤﺨﺮﺟﺔ‪ ،‬ﻓﺈن اﻟﻘﺼﺔ‬ ‫اﻟﺘﻲ ﻋﺎﺷﺘﻬﺎ إﺣﺪى ﺟﺪاﺗﻬﺎ‪ ،‬ﻓﺈن ﻓﺎﻧﻴﺎ داﻟﻜﺎﻧﺘﺎرا‪ ،‬ﺣﺮﺻﺖ ﻋﻠﻰ‬ ‫إﻏﻨﺎء ﻫﺬه اﻟﻘﺼﺔ‪ ،‬وﺧﻠﻖ ﺟﻮﻫﺎ اﻟﻌﺎم‪ ،‬ﻋﺒﺮ اﻟﺒﺤﺚ ﻓﻲ اﻷرﺷﻴﻔﺎت‬ ‫واﻟﻮﺛﺎﺋﻖ اﻟﺘﺎرﻳﺨﻴﺔ‪ ،‬ﻣﺎ ﺟﻌﻞ اﻟﺴﻴﻨﺎرﻳﻮ أﻛﺜﺮ ﻏﻨﻰ‪ ،‬وأﻗﺮب إﻟﻰ‬ ‫ﺣﻘﻴﻘﺔ ﻣﺎ ﻛﺎن وﻗﻊ ﻓﻲ ﺗﻠﻚ اﻟﺴﻬﻮب‪ ،‬ﻓﻲ ﺑﺪاﻳﺔ اﻷرﺑﻌﻴﻨﻴﺎت ﻣﻦ‬ ‫اﻟﻘﺮن اﻟﻤﺎﺿﻲ‪.‬‬ ‫وﻳﺮى ﺑﻌﺾ اﻟﻤﺘﺘﺒﻌﻴﻦ ﻟﻠﺸﺄن اﻟﻔﻨﻲ اﻟﺴﻴﻨﻤﺎﺋﻲ‪ ،‬أن ﻓﻴﻠﻢ "ﻣﺎ‬ ‫وراء اﻟﺴﻬﻮب"‪ ،‬ﻳﺠﻤﻊ ﺑﻴﻦ اﻟﺪراﻣﺎ ﻓﻲ ﺳﺮد ﻗﺼﺔ ﻏﻴﺮ ﻋﺎﻃﻔﻴﺔ‪،‬‬ ‫واﻟﺘﺼﻮﻳﺮ اﻟﺮاﺋﻊ ﻟﻤﻨﺎﻇﺮ ﺧﻼﺑﺔ ﺗﻌﻤﻞ ﻋﻠﻰ ﺟﺬب اﻟﺠﻤﻬﻮر‬ ‫ﻟﻤﺘﺎﺑﻌﺔ اﻟﻔﻴﻠﻢ رﻏﻢ ﻣﺸﺎﻫﺪه اﻟﻜﺌﻴﺒﺔ‪.‬‬ ‫ﺷﺎرك ﻓﻲ ﺑﻄﻮﻟﺔ اﻟﻔﻴﻠﻢ‪ ،‬وﻣﺪﺗﻪ ﺳﺎﻋﺔ و‪ 23‬دﻗﻴﻘﺔ‪ ،‬ﻣﺠﻤﻮﻋﺔ‬ ‫ﻣﻦ اﻟﻔﻨﺎﻧﻴﻦ‪ ،‬ﻣﻦ ﺑﻴﻨﻬﻢ أﻧﻴﻴﺸﻜﺎ ﻛﺮوﻛﻮﻓﺴﻜﺎ‪ ،‬اﻟﺘﻲ ﺟﺴﺪت‬ ‫دور )ﻧﻴﻨﺎ(‪ ،‬أﻟﻜﺴﺎﻧﺪرا ﻳﻮﺳﺘﺎ ﻓﻲ دور )ﻳﺎدﻓﻴﻐﺎ(‪ ،‬ﺑﻮرﻳﺲ ﺷﻴﻚ‬ ‫ﻓﻲ ﺷﺨﺼﻴﺔ )روﻣﺎن(‪ ،‬أﻫﺎن زوﻻﻧﺒﻴﻴﻚ )ﺑﺎﺗﻮ( وﻃﺎﺗﻴﺎﻧﺎ ﻃﺎرﺳﻜﺎﻳﺎ‬ ‫)إﻳﺮﻳﻨﺎ(‪.‬‬ ‫أﻣﺎ إﻧﺘﺎﺟﻪ ﻓﻜﺎن ﻟﺪوﻧﻴﺲ دﻳﻠﻜﺎﻣﺒﻲ وأﻧﻴﻤﻲ دوﻛﺮﻳﺰ واﻟﺘﺼﻮﻳﺮ‬ ‫ﻟﺮوﺑﻦإﻳﻤﺒﻴﻨﺲ‪.‬‬ ‫■ ﺍﻷﻭﻓﻴﺴﻴﺎﻝ‬

‫« ﻣﺎ ﻭﺭﺍﺀ ﺍﻟﺴﻬﻮﺏ‬ ‫ﺭﻭﺳﻴﺎ‪ ،‬ﺑﻮﻟﻮﻧﻴﺎ ﻭﺑﻠﺠﻴﻜﺎ‬

‫ﺇﺧﺮﺍﺝ ‪ :‬ﻓﺎﻧﻴﺎ داﻟﻜﺎﻧﺘﺎرا‬ ‫ﺇﻧﺘﺎﺝ ‪ :‬دوﻧﻴﺲ دﻳﻠﻜﺎﻣﺒﻲ و أﻧﻴﻤﻲ دوﻛﺮﻳﺰ‬ ‫ﺳﻴﻨﺎﺭﻳﻮ ‪ :‬ﻓﺎﻧﻴﺎ داﻟﻜﺎﻧﺘﺎرا‬ ‫ﺗﺼﻮﻳﺮ ‪ :‬روﺑﻦ إميﺒﻴﻨﺲ‬ ‫ﻣﻮﻧﺘﺎﺝ ‪ :‬ﻓﺮﺟﻴﻨﻲ ﻣﻴﺴﻴﺎن‬ ‫ﺗﺸﺨﻴﺺ ‪ :‬أﻧﻴﻴﺸﻜﺎ ﻛﺮوﻛﻮﻓﺴﻜﺎ )ﻧﻴﻨﺎ(‪ ،‬أﻟﻜﺴﺎﻧﺪرا ﻳﻮﺳﺘﺎ )ﻳﺎدﻓﻴﻐﺎ(‪،‬‬ ‫ﺑﻮرﻳﺲ ﺷﻴﻚ )روﻣﺎن(‪ ،‬أﻫﺎن زوﻻﻧﺒﻴﻴﻚ )ﺑﺎﺗﻮ(‪ ،‬ﻃﺎﺗﻴﺎﻧﺎ ﻃﺎرﺳﻜﺎﻳﺎ‬ ‫)إﻳﺮﻳﻨﺎ(‬ ‫ﺍﻟﺪﻭﻟﺔ‪ :‬روﺳﻴﺎ‪ ،‬ﺑﻮﻟﻮﻧﻴﺎ وﺑﻠﺠﻴﻜﺎ‬ ‫‪ 35 .2010‬ﻣﻠﻢ‪ .‬ﺑﺎﻷﻟﻮان‪ .1,85 .‬دوﻟﺒﻲ ‪.SRD‬‬ ‫‪ 83‬دﻗﻴﻘﺔ‪.‬‬ ‫ﺑﺎﻟﺒﻮﻟﻮﻧﻴﺔ واﻟﺮوﺳﻴﺔ‪ ،‬ﻣﻌﻨﻮن ﺑﺎﻟﻔﺮﻧﺴﻴﺔ‪ ،‬اﻟﻌﺮﺑﻴﺔ واﻹﻧﺠﻠﻴﺰﻳﺔ‬

‫‪,‬‬

‫ﻟﻘﻄﺔ ﻣﻦ ﻓﻴﻠﻢ ﻣﺎ ﻭﺭﺍﺀ ﺍﻟﺴﻬﻮﺏ‬

‫ﺗﺸﻮﻳﻖ‪ .‬ﻳﻌﺮض اﻟﻴﻮم ﺿﻤﻦ ﻗﺎﺋﻤﺔ اﻷﻓﻼم اﻟﻤﺒﺮﻣﺠﺔ ﻓﻲ‬ ‫اﻟﻤﺴﺎﺑﻘﺔ اﻟﺮﺳﻤﻴﺔ ﻟﻠﻤﻬﺮﺟﺎن اﻟﺪوﻟﻲ ﻟﻠﻔﻴﻠﻢ ﺑﻤﺮاﻛﺶ‪ ،‬ﻓﻴﻠﻢ‬ ‫"ﻣﺎوراء اﻟﺴﻬﻮب"‪ ،‬ﻟﻤﺨﺮﺟﺘﻪ وﻛﺎﺗﺒﺔ اﻟﺴﻴﻨﺎرﻳﻮ ﻓﺎﻧﻴﺎ داﻟﻜﺎﻧﺘﺎرا‪.‬‬ ‫ﻳﺤﻜﻲ ﻓﻴﻠﻢ "ﻣﺎ وراء اﻟﺴﻬﻮب"‪ ،‬ﻟﻠﻤﺨﺮﺟﺔ اﻟﺒﻠﺠﻴﻜﻴﺔ اﻟﺸﺎﺑﺔ‪،‬‬ ‫ﻓﺎﻧﻴﺎ داﻟﻜﺎﻧﺘﺎرا‪ ،‬ﻋﻦ اﺿﻄﺮار اﻣﺮأة ﻟﻠﺴﻔﺮ إﻟﻰ أﺑﻌﺪ ﻋﻤﻖ ﻟﺴﻬﻮب‬ ‫آﺳﻴﺎ اﻟﻮﺳﻄﻰ‪ .‬ﻓﻔﻲ اﻟﻌﺎم ‪ ،1940‬ﻳﺠﺮي ﺗﺮﺣﻴﻞ اﻟﺸﺎﺑﺔ ﺑﻮﻟﻨﺪﻳﺔ‪،‬‬ ‫ﻧﻴﻨﺎ‪ ،‬رﻓﻘﺔ ﻃﻔﻠﻬﺎ ﻣﻦ ﻗﺒﻞ اﻟﺠﻴﺶ اﻟﺴﻮﻓﻴﺎﺗﻲ إﻟﻰ أراﺿﻲ ﺳﻴﺒﻴﺮﻳﺎ‬ ‫اﻟﻮﻋﺮة‪ ،‬ﺣﻴﺚ ﺗﻀﻄﺮ ﻟﻠﻌﻤﻞ ﻓﻲ إﺣﺪى "ﺳﻮﻓﺨﻮزات" اﻟﺪوﻟﺔ‪،‬‬ ‫ﺗﺤﺖ اﻟﻤﺮاﻗﺒﺔ اﻟﺸﺪﻳﺪة ﻟﻠﺸﺮﻃﺔ اﻟﺴﻴﺎﺳﻴﺔ اﻟﺮوﺳﻴﺔ‪.‬‬ ‫"ﻣﺎ وراء اﻟﺴﻬﻮب"‪ ،‬ﻫﻮ أول ﻓﻴﻠﻢ ﻣﺆﺛﺮ ﻟﻠﻤﺨﺮﺟﺔ اﻟﺸﺎﺑﺔ ﻓﺎﻧﻴﺎ‪،‬‬ ‫اﻟﺒﺎﻟﻐﺔ ‪ 33‬ﺳﻨﺔ ﻣﻦ ﻋﻤﺮﻫﺎ‪ ،‬اﺳﺘﻄﺎﻋﺖ ﺑﻤﺸﺎﻫﺪه أن ﺗﺤﺮك‬ ‫ﻣﺸﺎﻋﺮ اﻟﻤﺸﺎﻫﺪ‪ ،‬وﻫﻲ ﺗﻌﺮض أﺣﺪاث اﻟﻔﻴﻠﻢ اﻟﻤﺴﺘﻮﺣﺎة ﻣﻦ‬ ‫ﻗﺼﺔ ﺣﻘﻴﻘﻴﺔ‪ ،‬ﻻﺳﺘﺤﻀﺎر ردة ﻓﻌﻞ اﻣﺮأة وﺟﺪت ﻧﻔﺴﻬﺎ ﺗﺤﺖ‬ ‫ﺑﻄﺶ اﻟﻘﻤﻊ اﻟﺴﺘﺎﻟﻴﻨﻲ‪.‬‬

‫ﺑﺸﻜﻞ ﻋﺎم‪ ،‬ﺗﻌﺪ اﻟﺘﺠﺮﺑﺔ اﻷوﻟﻰ ﻓﻲ إﺧﺮاج ﻓﻴﻠﻢ ﻃﻮﻳﻞ‪ ،‬ﺻﻌﺒﺔ‪،‬‬ ‫وﺗﺰداد ﺻﻌﻮﺑﺔ ﺣﻴﻦ ﺗﻜﻮن ﻗﺼﺔ اﻟﻔﻴﻠﻢ ﻣﺴﺘﻮﺣﺎة ﻣﻦ اﻟﺬاﻛﺮة‬ ‫اﻟﺸﺨﺼﻴﺔ‪ ،‬أو ﻣﻦ ذاﻛﺮة اﻟﻤﺤﻴﻂ اﻟﻌﺎﺋﻠﻲ‪ .‬وﻫﻮ ﻣﺎ راﻓﻖ ﻫﺬه‬ ‫اﻟﻤﺨﺮﺟﺔ اﻟﺸﺎﺑﺔ‪ ،‬وﻫﻲ ﺗﺨﺮج أول ﻓﻴﻠﻢ ﻃﻮﻳﻞ ﻟﻬﺎ‪ ،‬إذ ﻛﺎن ﻋﻠﻴﻬﺎ‬ ‫أن ﺗﺴﺮد ﺣﺪﺛﺎ ﻣﺄﺳﺎوﻳﺎ ﻋﺎﺷﺘﻪ إﺣﺪى ﺟﺪاﺗﻬﺎ‪ ،‬اﻟﺘﻲ ﺗﻮﻓﻴﺖ‪ ،‬ﺣﻴﻦ‬ ‫ﻛﺎﻧﺖ اﻟﺤﻔﻴﺪة ﻣﺎ زاﻟﺖ ﻣﺮاﻫﻘﺔ‪ ،‬ﺗﺘﻠﻤﺲ ﺣﻴﺎﺗﻬﺎ‪.‬‬ ‫زوج ﻧﻴﻨﺎ‪ ،‬ﺑﻄﻠﺔ اﻟﻔﻴﻠﻢ‪ ،‬اﻟﻀﺎﺑﻂ ﻓﻲ ﺻﻔﻮف اﻟﺠﻴﺶ اﻟﺒﻮﻟﻮﻧﻲ‪،‬‬ ‫ﺳﺘﻨﺘﺰﻋﻪ اﻟﺤﺮب‪ ،‬ﻟﺘﺠﺪ ﻧﻔﺴﻬﺎ ﻓﻲ ﺳﻬﻮب وﻋﺮة‪ ،‬وﺣﻴﺪة ﻣﻊ‬ ‫ﻃﻔﻠﻬﺎ‪ ،‬اﻟﺬي ﺳﻴﻤﺮض‪ ،‬ﻣﺎ ﺳﻴﺘﻄﻠﺐ ﻣﻨﻬﺎ اﻟﺒﺤﺚ ﻋﻦ ﻃﺮﻳﻘﺔ‬ ‫ﻟﺘﻮﻓﻴﺮ اﻟﺪواء ﻟﺼﻐﻴﺮﻫﺎ‪ ،‬اﻟﺬي ﻛﺎن اﻟﻤﺮض ﻳﻬﺪد ﺣﻴﺎﺗﻪ‪ .‬وأﻣﺎم‬ ‫ﻫﺬه اﻟﻮﺿﻌﻴﺔ‪ ،‬ﺳﺘﻘﺮر اﻷم ﻧﻴﻨﺎ اﻟﻬﺮب‪ ،‬ﻣﻊ ﻣﺠﻤﻮﻋﺔ ﻣﻦ اﻟﺮﺣﻞ‪،‬‬ ‫إﻟﻰ ﺳﻬﻮب ﻛﺎزاﺧﻴﺴﺘﺎن‪.‬‬ ‫إذا ﻛﺎن ﺷﺨﺼﻴﺔ "ﻧﻴﻨﺎ" ﻓﻲ ﻓﻴﻠﻢ "ﻣﺎوراء اﻟﺴﻬﻮب"‪ ،‬ﻣﺴﺘﻮﺣﺎة‬ ‫ﻣﻦ اﻟﺨﻴﺎل‪ ،‬وإذا ﻛﺎن ﻓﺮار ﻫﺬه اﻟﺒﻄﻠﺔ ﻣﻊ ﻣﺠﻤﻮﻋﺔ ﻣﻦ اﻟﺮﺣﻞ‬

‫• ﺃﻭﻝ ﻓﻴﻠﻢ ﻟﻠﻤﺨﺮﺝ ﻛﺎﺭﻟﻮﺱ ﺃﻭﻛﻮﺳﺘﻮ ﺃﻭﻟﻴﻔﻴﺮﺍ‬

‫"ﺭﻭﺯﺍ ﻣﻮﺭﻳﻨﺎ" ﻳﺘﻨﺎﻓﺲ ﻋﻠﻰ ﺍﻟﺠﺎﺋﺰﺓ‬ ‫ﺍﻷﻭﻟﻰ ﻟﻠﻤﻬﺮﺟﺎﻥ ﺍﻟﺪﻭﻟﻲ ﻟﻠﻔﻴﻠﻢ‬

‫ﻓﺎﻧﻴﺎ ﺩﺍﻟﻜﺎﻧﺘﺎﺭﺍ‬ ‫وﻟﺪت اﻟﻤﺨﺮﺟﺔ واﻟﺴﻴﻨﺎرﻳﺴﺖ اﻟﺒﻠﺠﻴﻜﻴﺔ اﻟﺸﺎﺑﺔ‪ ،‬ﻓﺎﻧﻴﺎ داﻟﻜﺎﻧﺘﺎرا‪،‬‬ ‫ﺳﻨﺔ ‪ ،1977‬درﺳﺖ ﻓﻲ اﻟﺒﺪاﻳﺔ اﻟﺘﺎرﻳﺦ‪ ،‬ﺛﻢ اﻹﺧﺮاج اﻟﺴﻴﻨﻤﺎﺋﻲ‪،‬‬ ‫ﻓﻲ ﻣﺪﻳﻨﺔ ﺑﺮوﻛﺴﻴﻞ اﻟﺒﻠﺠﻴﻜﻴﺔ‪ ،‬وﻓﻲ ﺳﻨﺔ ‪ ،2002‬ﺳﺎﻓﺮت إﻟﻰ‬ ‫ﻧﻴﻮﻳﻮرك‪ ،‬ﻓﻲ اﻟﻮﻻﻳﺎت اﻟﻤﺘﺤﺪة اﻷﻣﺮﻳﻜﻴﺔ‪ ،‬ﺣﻴﺚ ﻗﻀﺖ ﺳﻨﺔ‬ ‫دراﺳﻴﺔ‪ ،‬ﺗﺨﺼﺺ ﻛﺘﺎﺑﺔ اﻟﺴﻴﻨﺎرﻳﻮ‪ .‬ﻣﻦ ﺧﻼل أﺳﻔﺎرﻫﺎ اﻟﻤﺘﻌﺪدة‪،‬‬ ‫اﺳﺘﻄﺎﻋﺖ ﻓﺎﻧﻴﺎ‪ ،‬ﺻﺎﺣﺒﺔ ﻓﻴﻠﻢ ”ﻣﺎوراء اﻟﺴﻬﻮب“‪ ،‬اﻟﺬي ﺗﺸﺎرك‬ ‫ﺑﻪ ﻓﻲ اﻟﻤﺴﺎﺑﻘﺔ اﻟﺮﺳﻤﻴﺔ ﻟﻠﻤﻬﺮﺟﺎن اﻟﺪوﻟﻲ ﻟﻠﻔﻴﻠﻢ ﻓﻲ ﻣﺮاﻛﺶ‪،‬‬ ‫ﺑﻠﻮرة ﻣﺸﺎرﻳﻊ ﻗﺼﺺ ﺧﻴﺎﻟﻴﺔ‪ ،‬وﻓﻲ ﺳﻨﺔ ‪ 2005‬اﺳﺘﻄﺎﻋﺖ إﺧﺮاج‬ ‫وإﻧﺘﺎج أول ﻓﻴﻠﻢ وﺛﺎﺋﻘﻲ ﻟﻬﺎ ”اﻟﺤﻴﺎة اﻟﺜﺎﻟﺜﺔ“‪ ،‬اﻟﺬي ﺻﻮرت ﺟﻤﻴﻊ‬ ‫ﻣﺸﺎﻫﺪه ﻓﻲ ﺳﺠﻦ ﺑﺈﺳﺒﺎﻧﻴﺎ‪.‬‬ ‫اﺧﺘﻴﺮ ﻓﻴﻠﻤﻪ اﻟﻘﺼﻴﺮ ”ﻏﺮاﻧﻴﺘﺴﺎ“‪ ،‬اﻟﺬي أﺧﺮﺟﺘﻪ ﺳﻨﺔ ‪،2007‬‬ ‫وﺻﻮرت ﻣﺸﺎﻫﺪه ﻓﻲ ﻣﻨﻄﻘﺔ ﺳﻴﺒﺮﻳﺎ‪ ،‬ﻟﻠﻤﺸﺎرﻛﺔ ﻓﻲ ﻋﺪد ﻣﻦ‬ ‫اﻟﻤﻬﺮﺟﺎﻧﺎت‪ ،‬ﺿﻤﻨﻬﺎ ﻣﻬﺮﺟﺎن اﻟﺪوﻟﻲ ”ﻟﻮﻛﺎرﻧﻮ“‪ ،‬إذ ﺷﺎرك ﺿﻤﻦ‬ ‫ﻓﻌﺎﻟﻴﺎﺗﻪ ﻓﻲ ﻣﺴﺎﺑﻘﺘﻪ اﻟﺮﺳﻤﻴﺔ‪.‬‬

‫ﻣﺴﺎﻃﻴﺮﻗﺎﻧﻮﻧﻴﺔ‪.‬‬ ‫وﺑﺎﻟﺼﺪﻓﺔ‪ ،‬ﻳﻠﺘﻘﻲ ﺗﻮﻣﺎس ﺑﺎﻣﺮأة ﻏﺮﻳﺒﺔ اﻷﻃﻮار‪ ،‬ﻛﺎﻧﺖ ﺣﺎﻣﻼ‪،‬‬ ‫ﻓﻘﺮر دون ﺗﺮدد اﻟﺘﻜﻔﻞ ﺑﻄﻔﻠﻬﺎ اﻟﺬي ﻟﻢ ﻳﻮﻟﺪ ﺑﻌﺪ‪ ،‬وﺑﻌﺪ ﻣﺮاﺣﻞ‬ ‫ﻣﺘﻘﺪﻣﺔ ﻣﻦ رﻋﺎﻳﺘﻪ ﻟﻠﻤﺮأة اﻟﺤﺎﻣﻞ‪ ،‬ﻓﻲ اﻧﺘﻈﺎر اﻟﻤﻮﻟﻮد واﻻﺑﻦ‬ ‫اﻟﻤﻨﺘﻈﺮ‪ ،‬ﻳﻘﻊ ﺗﻮﻣﺎس ﻓﻲ ﺣﺐ اﻟﻤﺮأة‪ ،‬وﺗﺘﺤﻮل ﻋﻼﻗﺘﻪ ﺑﻬﺎ إﻟﻰ‬ ‫ﻋﻼﻗﺔ ﺣﺐ‪ ،‬ﻓﻴﺠﺪ ﻧﻔﺴﻪ ﻓﻲ ﺧﻴﺎر ﺻﻌﺐ‪ ،‬ﺑﻴﻦ ﻣﺸﻜﻠﺘﻪ اﻟﺠﻨﺴﻴﺔ‪،‬‬ ‫وﺣﺒﻪ ﻟﻠﻤﺮأة اﻟﺘﻲ ﻳﻨﺘﻈﺮ ﻣﻨﻬﺎ ﻃﻔﻼ ﻟﻴﺲ اﺑﻨﻪ‪.‬‬ ‫ﻗﺎل ﺑﻌﺾ اﻟﻤﺘﺘﺒﻌﻴﻦ ﻟﻠﺸﺄن اﻟﺴﻴﻨﻤﺎﺋﻲ‪ ،‬أن "روزا ﻣﻮرﻳﻨﺎ"‪ ،‬ﻳﺘﺤﺪث‬ ‫ﻋﻦ اﻟﻌﻮﻟﻤﺔ وﻗﻴﻢ اﻷﺳﺮة اﻟﻨﻮوﻳﺔ‪ ،‬وﺻﻮر ﺣﺎﻻت ﻣﻦ اﻷﻧﺎﻧﻴﺔ‪،‬‬ ‫واﻟﺤﺰن واﻟﺸﻚ‪.‬‬ ‫■ ﺍﻷﻭﻓﻴﺴﻴﺎﻝ‬

‫« ﺭﻭﺯﺍ ﻣﻮﺭﻳﻨﺎ‬ ‫ﺍﻟﺪﺍﻧﻤﺎﺭﻙ‬

‫ﺍﻟﻤﺨﺮﺝ‪ :‬ﻛﺎرﻟﻮس أوﻛﻴﺴﺘﻮ دي أوﻟﻴﻔريا‬ ‫ﺇﻧﺘﺎﺝ‪ :‬أﺳﱰﻳﺪ ﻫﻴنت‪ ،‬وﺗﻮﻣﺎس ﻛﺎﻣﻴﻠﺘﻮﻓﺖ‪ ،‬وﻫﺎﻧﻚ ﻟﻴﻔني‪ ،‬وإﻳﻔﺎن‬ ‫ﺗﻴﻜﺴريا‬ ‫ﺳﻴﻨﺎﺭﻳﻮ‪ :‬ﻣﻮرﺗﻦ ﻛريﻛﺴﻜﻮف ‪ ،‬ﻛﺎرﻟﻮس أوﻛﻴﺴﺘﻮ دي أوﻟﻴﻔريا و‬ ‫ﻳﺎﻧﺲ دال‬ ‫ﺍﻟﻤﺪﺓ‪ 86 :‬دﻗﻴﻘﺔ‬ ‫ﺗﺸﺨﻴﺺ‪ :‬أوﻧﺪرﻳﺲ ﺑريﺗﻴﻠﺴني‪ ،‬وﺑﺎرﺑﺮا ﻛﺎرﺳﻴﺎ‪ ،‬ودﻳﻔﻴﺪ دﻳﻨﺴﻴﻚ‪،‬‬ ‫وإﻳنب ﻫﻴﻴﲇ‪ ،‬وﻓﻴﻔﻴﺎن ﺑﺎﺳامﻧﺘري‪ ،‬وﺑﺎﺑﻠﻮ رودرﻳﻜﻴﺰ‪.‬‬

‫‪,‬‬

‫ﻛﺎﺭﻟﻮﺱ ﺃﻭﻛﻮﺳﺘﻮ ﺃﻭﻟﻴﻔﻴﺮﺍ‬ ‫ﻟﻘﻄﺔ ﻣﻦ ﻓﻴﻠﻢ ﺭﻭﺯﺍ ﻣﻮﺭﻳﻨﺎ‬

‫ﺭﻭﻣﺎﻧﺴﻴﺔ‪ .‬اﺧﺘﺎرت ﻣﺆﺳﺴﺔ اﻟﻤﻬﺮﺟﺎن اﻟﺪوﻟﻲ ﻟﻠﻔﻴﻠﻢ‬ ‫ﺑﻤﺮاﻛﺶ‪ ،‬اﻟﻔﻴﻠﻢ اﻟﺪاﻧﻤﺎرﻛﻲ "روزا ﻣﻮرﻳﻨﺎ"‪ ،‬ﻟﻠﻤﻨﺎﻓﺴﺔ ﺿﻤﻦ ‪15‬‬ ‫ﻓﻴﻠﻤﺎ ﻋﺎﻟﻤﻴﺎ‪ ،‬ﻋﻠﻰ اﻟﺠﺎﺋﺰة اﻷوﻟﻰ ﻟﻬﺬه اﻟﺘﻈﺎﻫﺮة اﻟﺴﻴﻨﻤﺎﺋﻴﺔ‪،‬‬ ‫وﻳﺤﻜﻲ "روزا ﻣﻮرﻳﻨﺎ" ﻟﻤﺨﺮﺟﻪ ﻛﺎرﻟﻮس أوﻛﻮﺳﺘﻮ أوﻟﻴﻔﻴﺮا‪ ،‬ﻗﺼﺔ‬ ‫ﺗﻮﻣﺎس وﻫﻮ ﻓﻲ اﻷرﺑﻌﻴﻨﺎت ﻣﻦ ﻋﻤﺮه‪ ،‬ﺷﺨﺺ ﺗﻮاق ﻟﻴﺼﺒﺢ أﺑﺎ‪،‬‬ ‫ﻟﻜﻦ ﺣﻠﻤﻪ ﻓﻲ اﻷﺑﻮة ﻳﺼﻄﺪم ﺑﻌﻘﺒﺘﻴﻦ ﻣﺨﺘﻠﻔﺘﻴﻦ‪ ،‬اﻷوﻟﻰ أﻧﻪ‬

‫ﻣﺜﻠﻲ اﻟﺠﻨﺲ‪ ،‬وواﺟﻪ رﻓﻀﺎ ﺗﺎﻣﺎ ﻣﻦ ﻣﺠﺘﻤﻌﻪ واﻟﻤﺤﻴﻄﻴﻦ ﺑﻪ‬ ‫ﺑﺘﺒﻨﻲ ﻃﻔﻞ‪ ،‬ﺧﺎﺻﺔ أن اﻟﺘﺸﺮﻳﻌﺎت اﻟﺪﻳﻨﻴﺔ‪ ،‬ﻻ ﺗﺠﻌﻞ ﻣﻦ اﻟﺴﻬﻞ‬ ‫ﺑﺎﻟﻨﺴﺒﺔ ﻟﻠﺬﻛﻮر اﻟﺘﻜﻔﻞ ﺑﺎﻷﻃﻔﺎل‪.‬‬ ‫ﻗﺮر اﻟﺘﺮﻳﺚ ﻗﻠﻴﻼ‪ ،‬ﻓﻠﺠﺄ ﺗﻮﻣﺎس إﻟﻰ ﺻﺪﻳﻖ ﻗﺪﻳﻢ ﻟﻪ ﻓﻲ اﻟﺒﺮازﻳﻞ‪،‬‬ ‫ﻟﻤﺴﺎﻋﺪﺗﻪ ﻋﻠﻰ ﺗﺤﻘﻴﻖ ﺣﻠﻤﻪ ﻓﻲ أن ﻳﺼﺒﺢ ﻟﻪ أﺑﺎ ﻋﻦ ﻃﺮﻳﻖ‬ ‫اﻟﺘﺒﻨﻲ‪ ،‬ﻋﻦ ﻃﺮﻳﻖ ﻣﺆﺳﺴﺔ ﺗﺴﻤﺢ ﺑﺬﻟﻚ‪ ،‬دون اﻟﻠﺠﻮء إﻟﻰ‬

‫ﻣﻦ ﻣﻮاﻟﻴﺪ ‪ 1974‬ﻓﻲ اﻟﺒﺮازﻳﻞ‪ .‬اﻟﺒﺮازﻳﻠﻲ اﻟﻤﺪﻳﺮ ﻳﻌﻴﺸﻮن ﻓﻲ‬ ‫اﻟﺪﻧﻤﺎرك ﻣﻨﺬ ﻋﺎم ‪ .2000‬درس اﻟﻬﻨﺪﺳﺔ اﻟﻤﻌﻤﺎرﻳﺔ ﻓﻲ رﻳﻮ دي‬ ‫ﺟﺎﻧﻴﺮو وﺻﺒﺮ أﻏﻮار اﻟﺴﻴﻨﻤﺎ ووﺳﺎﺋﻞ اﻹﻋﻼم ﻓﻲ ﻛﻮﺑﻨﻬﺎﻏﻦ‪.‬‬ ‫ﺧﺎض اﻟﻤﺨﺮج اﻟﺒﺮازﻳﻠﻲ‪ ،‬أﻳﻀﺎ ﺗﺠﺮﺑﺔ اﻷﻓﻼم اﻟﻘﺼﻴﺮة‪ ،‬وﺣﻘﻖ ﻣﻦ‬ ‫ﺧﻼل ﻧﺠﺎﺣﺎ ﺟﻤﺎﻫﻴﺮﻳﺎ‪ ،‬ﻛﻤﺎ ﻧﺎﻟﺖ ﺗﻠﻚ اﻷﻓﻼم ﻧﻔﺴﻬﺎ‪ ،‬إﻋﺠﺎب‬ ‫اﻟﻨﻘﺎد‪ ،‬اﻟﺬﻳﻦ ﺗﻨﺒﺄوا ﻟﻬﺎ ﺑﻤﺴﺎر ﻣﻬﻨﻲ ﻓﻨﻲ ﺑﺎﻫﺮ‪.‬اﻟﺠﺪﻳﺮ ﺑﺎﻟﺬﻛﺮ أن‬ ‫”روزا ﻣﻮرﻳﻨﺎ“ ﻫﻮ اﻟﻔﻴﻠﻢ اﻟﺮواﺋﻲ اﻷول ﻟﻠﻤﺨﺮج ﻛﺎرﻟﻮس أوﻛﻮﺳﺘﻮ‬ ‫أوﻟﻴﻔﻴﺮا‪.‬‬


‫‪04‬‬

‫ﺍﻷﺣﺪ ‪ 05‬ﺩﺟﻨﺒﺮ ‪2010‬‬

‫ﺍﻓﺘﺘﺎﺣﻴﺔ‬ ‫ﺻﻮﺭﺓ‬

‫ﺃﻥ ﺗﺄﺗﻲ ﺍﻟﺴﻴﻨﻤﺎ ﺑﺮﻭﺍﺋﻌﻬﺎ ﺇﻟﻴﻚ ﻭﻻ ﺗﻘﺒﻞ ﻋﻠﻴﻬﺎ‪ ،‬ﺣﻤﻖ‪ ،‬ﻭﺃﻥ ﺗﻔﺘﺢ ﻗﺎﻋﺎﺕ ﺍﻟﻌﺮﺽ ﺻﺪﺭﻫﺎ ﻋﺎﺭﺿﺔ ﻋﻠﻴﻚ ﺩﺭﺭﻫﺎ ﺍﻟﻨﻔﻴﺴﺔ ﻭﻻ ﺗﺘﻠﻘﻔﻬﺎ‪ ،‬ﻏﺒﺎﺀ‪ .‬ﺍﻟﺠﻤﻬﻮﺭ ﺍﻟﻤﺮﺍﻛﺸﻲ ﻟﻴﺲ ﻏﺒﻴﺎ ﻭﻻ ﺃﺣﻤﻘﺎ‪،‬‬ ‫ﻓﻔﺮﺻﺔ ﻣﺸﺎﻫﺪﺓ ﺭﻭﺍﺋﻊ ﺍﻟﻔﻦ ﺍﻟﺴﺎﺑﻊ‪ ،‬ﻭﺍﻻﺳﺘﻤﺘﺎﻉ ﺑﻤﺸﺎﻫﺪ ﺑﻌﺒﻖ ﺭﺍﺋﺤﺔ ﺍﻟﻨﺠﻮﻣﻴﺔ‪ ،‬ﻳﺠﺐ ﺃﻥ ﺗﻐﺘﻨﻢ‪ ،‬ﻭﻫﻮ ﻣﺎ ﻓﻌﻠﻪ ﻫﺬﺍ ﺍﻟﺤﺸﺪ ﻣﻦ ﺍﻟﺸﺒﺎﺏ ﺍﻟﻤﺮﺍﻛﺸﻲ‪ / .‬ﻋﺒﺪ ﺍﻟﻜﺮﻳﻢ ﻋﻠﻮﻱ‬

‫ﺇﻗﺒﺎﻝ‬ ‫اﻓﺘﺘﺎﺣﻴﺔ‬

‫ﺩﻭﺭﺓ ﺗﺮﺳﺦ‬ ‫ﻓﻠﺴﻔﺔ ﺍﻟﺘﻨﻮﻉ‬

‫ﺗﺘﻮاﺻﻞ أﺟﻮاء اﻻﺣﺘﻔﺎل ﺑﻌﻴﺪ ﻣﻴﻼد اﻟﻤﻬﺮﺟﺎن اﻟﺪوﻟﻲ ﻟﻠﻔﻴﻠﻢ‬ ‫ﻓﻲ ﻣﺮاﻛﺶ‪ ،‬وﻳﺘﻮاﺻﻞ اﻟﺴﻤﺮ اﻟﻠﻴﻠﻲ ﻓﻲ ﻋﺎﺻﻤﺔ اﻟﻨﺨﻴﻞ‪،‬‬ ‫ﻟﻠﻴﻮم اﻟﺜﺎﻟﺚ ﻋﻠﻰ اﻟﺘﻮاﻟﻲ‪ ،‬ﻣﻤﺰوﺟﺎ ﺑﻌﻄﺮ اﻟﻨﺠﻮم وراﺋﺤﺔ‬ ‫اﻟﺬﻫﺐ اﻟﺨﺎﻟﺺ‪ ،‬وﻳﻮاﺻﻞ ﺿﻴﻮف اﻟﻤﻐﺮب اﺳﺘﻤﺘﺎﻋﻬﻢ ﺑﻬﺬه‬ ‫اﻟﻠﺤﻈﺎت‪ ،‬اﻟﺘﻲ ﺗﺠﺘﻤﻊ ﻓﻴﻬﺎ ﻛﻞ اﻷﺟﻨﺎس واﻟﻤﺸﺎرب ﻓﻲ‬ ‫ﻓﻀﺎء واﺣﺪ‪ ،‬وﺗﺘﻮاﺻﻞ اﻟﻤﺘﻌﺔ ﻣﻊ إﺑﺪاﻋﺎت ﺟﺎءﺗﻨﺎ ﻣﻦ ﻛﻞ‬ ‫اﻟﺒﻘﺎع‪ ،‬ﻋﺎﻛﺴﺔ اﻟﺘﻨﻮع‪ ،‬اﻟﺬي أراد ﻣﻨﻈﻤﻮ اﻟﻤﻬﺮﺟﺎن‪ ،‬أن ﻳﻈﻞ‬ ‫اﻟﻄﺎﺑﻊ اﻟﻤﻤﻴﺰ ﻟﻜﻞ دورات ﻫﺬا اﻟﻌﺮس اﻟﺴﻴﻨﻤﺎﺋﻲ‪.‬‬ ‫ﺑﻌﺪ أن ﻛﺮﻣﺖ اﻟﺪورة اﻟﻌﺎﺷﺮة ﻟﻠﻤﻬﺮﺟﺎن أﻣﺲ اﻟﺴﻴﻨﻤﺎ‬ ‫اﻟﻔﺮﻧﺴﻴﺔ‪ ،‬ﺗﻮاﺻﻞ اﻟﺘﻔﺎﺗﺎﺗﻬﺎ اﻟﺴﺨﻴﺔ ﻟﺮﻣﻮز اﻟﻔﻦ اﻟﺴﺎﺑﻊ‪،‬‬ ‫ﺑﺘﻜﺮﻳﻢ اﻟﺮاﺣﻞ ﻟﺮاﺣﻞ داﻧﻴﻴﻞ ﺗﻮﺳﻜﺎن دو ﺑﻠﻨﺘﻴﻲ‪ ،‬ﻹﺳﻬﺎﻣﺎﺗﻪ‬

‫اﻟﻜﺒﻴﺮة ﻓﻲ ﺑﻨﺎء اﻟﺴﻴﻨﻤﺎ اﻟﻌﺎﻟﻤﻴﺔ‪ ،‬وﺗﻘﻮﻳﺔ ﺑﻨﻴﺎﻧﻬﺎ‪.‬‬ ‫ﺗﻜﺮﻳﻢ اﻟﺮاﺣﻞ داﻧﻴﺎل ﺗﻮﺳﻜﺎن ﻫﻮ اﻋﺘﺮاف ﺑﻌﻄﺎﺋﻪ وإﺳﻬﺎﻣﻪ‬ ‫ﻓﻲ رﻋﺎﻳﺔ اﻟﻌﺪﻳﺪ ﻣﻦ اﻟﻤﻬﺮﺟﺎﻧﺎت اﻟﻌﺎﻟﻤﻴﺔ‪ ،‬ﻓﺎﻟﻌﻨﺎﻳﺔ اﻟﺘﻲ‬ ‫أوﻟﺘﻬﺎ اﻟﺪورة اﻟﻌﺎﺷﺮة ﻟﻬﺬا اﻟﻬﺮم‪ ،‬ﻫﻲ ﺗﻜﺮﻳﻢ ﺑﺎﺳﻢ ﻛﻞ اﻟﺬﻳﻦ‬ ‫ﺳﺎﻫﻢ إﻟﻰ ﺟﺎﻧﺒﻬﻢ‪ ،‬ﻓﻲ إﺿﺎﻓﺔ ﺻﺮوح ﻟﻠﺴﻴﻨﻤﺎ ﻓﻲ اﻟﻌﺎﻟﻢ‪،‬‬ ‫وﻣﻨﺤﻪ اﻟﻨﺠﻤﺔ اﻟﺬﻫﺒﻴﺔ ﻟﻠﻤﻬﺮﺟﺎن‪ ،‬اﻟﺘﻲ ﺗﺴﻠﻤﺘﻬﺎ أرﻣﻠﺘﻪ‪،‬‬ ‫ﻳﻮم اﻓﺘﺘﺎح اﻟﺪورة‪ ،‬ﻟﻬﺎ دﻻﻟﺘﻬﺎ ورﻣﺰﻳﺘﻬﺎ‪.‬‬ ‫اﻟﻤﻬﺮﺟﺎن اﻟﺪوﻟﻲ ﻟﻠﻔﻴﻠﻢ ﺑﻤﺮاﻛﺶ ﻫﻮ ﻣﻬﺮﺟﺎن اﻟﺘﻨﻮع‪،‬‬ ‫واﻻﻟﺘﻔﺎﺗﺎت اﻟﺴﺨﻴﺔ‪ ،‬واﻻﻋﺘﺮاف ﺑﺎﻟﻌﻄﺎء واﻟﺒﺪل‪ ،‬وﻟﺬﻟﻚ‬ ‫ﺳﻴﺴﺠﻞ اﻟﻤﺘﺘﺒﻌﻮن ﻟﻬﺬا اﻟﻠﻘﺎء اﻟﻔﻨﻲ ﺑﺎﻣﺘﻴﺎز‪ ،‬أﻧﻬﺎ إﻟﻰ‬ ‫ﺟﺎﻧﺐ ﺗﻜﺮﻳﻤﻬﺎ ﻟﺮوح اﻟﻔﻨﺎن اﻟﻜﺒﻴﺮ داﻧﻴﺎل ﺗﻮﺳﻜﺎن‪ ،‬ﺣﺮﺻﺖ‬ ‫ﻋﻠﻰ أن ﺗﺤﺘﻔﻲ أﻳﻀﺎ ﺑﻮاﺣﺪ ﻣﻦ أﻋﻤﺪة اﻟﻔﻦ اﻟﺴﺎﺑﻊ ﻓﻲ‬ ‫اﻟﻌﺎﻟﻢ‪ ،‬وﻳﺘﻌﻠﻖ اﻷﻣﺮ ﺑﺎﻟﻬﺮم اﻷﻣﺮﻳﻜﻲ ﺟﻴﻤﺲ ﻛﺎن‪ ،‬دارس‬ ‫اﻟﻘﺎﻧﻮن اﻟﺬي اﺳﺘﻬﻮﺗﻪ اﻟﺴﻴﻨﻤﺎ‪ ،‬ﻓﺎﺳﺘﺴﻠﻢ ﻟﻬﺎ ﻣﺴﻠﻤﺎ ﻓﻲ‬ ‫ﻛﺘﺐ اﻟﺘﺸﺮﻳﻌﺎت واﻟﻤﺴﺎﻃﺮ‪.‬‬ ‫ﻫﻲ دورة اﻟﺘﻨﻮع‪ ،‬وأﻳﻀﺎ اﻟﻔﺮﺟﺔ واﻻﺳﺘﻤﺘﺎع واﻻﺳﺘﻔﺎدة‪،‬‬ ‫وﻟﺬﻟﻚ وﻓﺮت دروﺳﺎ ﻟﻄﻼب اﻟﻤﻌﺎﻫﺪ واﻟﻤﻮاﻫﺐ اﻟﺼﺎﻋﺪة‪،‬‬ ‫واﻟﻤﺨﺮﺟﻴﻦ اﻟﺸﺒﺎب‪ ،‬ﺗﻘﺪﻣﻬﺎ أﺳﻤﺎء ﺑﺎرزة ﻓﻲ ﻋﺎﻟﻢ اﻟﻔﻦ‬

‫اﻟﺴﺎﺑﻊ‪ ،‬إذ ﻳﻘﺪم ﻫﺬه اﻟﺪروس ﻛﻞ ﻣﻦ اﻟﻔﻨﺎﻧﻴﻦ اﻟﻌﺎﻟﻤﻴﻴﻦ‬ ‫ﻓﺮاﻧﺴﻴﺲ ﻓﻮرد ﻛﻮﺑﻮﻻ اﻷﻣﺮﻳﻜﻲ‪ ،‬وﺟﻮن ﺑﻴﻴﺮ وﻟﻮك داردﻳﻦ‪،‬‬ ‫اﻟﺒﻠﺠﻴﻜﻲ‪ ،‬وﻟﻲ ﺷﻮﻧﻜﺪوﻧﻚ‪ ،‬اﻟﻜﻮري اﻟﺠﻨﻮﺑﻲ‪ .‬واﺧﺘﻴﺎر ﻫﺆﻻء‬ ‫ﻳﻌﻜﺲ أﻳﻀﺎ ﻓﻠﺴﻔﺔ اﻟﺘﻨﻮع اﻟﺘﻲ ﺗﺤﺮص اﻟﻤﺆﺳﺴﺔ ﻋﻠﻰ أن‬ ‫ﺗﻈﻞ اﻟﻄﺎﺑﻊ اﻟﺬي ﻳﻤﻴﺰ ﺗﻮﺟﻬﻬﺎ‪ ،‬ﺿﻤﺎﻧﺎ ﻟﻐﻨﻰ ﻓﻘﺮات ﺑﺮﻧﺎﻣﺞ‬ ‫ﻛﻞ اﻟﺪورات‪.‬‬ ‫اﻟﺤﺮص ﻋﻠﻰ أن ﺗﻮﻓﺮ دورات اﻟﻤﻬﺮﺟﺎن اﻟﻤﺘﻌﺔ واﻟﻔﺎﺋﺪة‬ ‫واﻻﺳﺘﻔﺎدة‪ ،‬واﺳﺘﻀﺎﻓﺘﻬﺎ ﻟﻔﻨﺎﻧﻴﻦ ﻋﺎﻟﻤﻴﻴﻦ‪ ،‬وﺗﻮﻓﻴﺮ ﺷﺮوط‬ ‫اﻟﺮاﺣﺔ‪ ،‬واﻻﺳﺘﻤﺘﺎع ﺑﺄﺟﻮاء ﻣﺮاﻛﺶ اﻟﺤﻤﺮاء‪ ،‬ﻛﻞ ذﻟﻚ ﺟﻌﻞ‬ ‫دورات اﻟﻤﻬﺮﺟﺎن ﺗﺤﻈﻰ ﺑﺈﻗﺒﺎل ﻛﺒﻴﺮ‪ ،‬إذ ﻻ ﻳﺤﻀﺮﻫﺎ ﻓﻘﻂ‬ ‫اﻟﻤﻜﺮﻣﻮن واﻟﻤﺘﺴﺎﺑﻘﻮن وﻣﻦ ﺗﻌﺮض أﻓﻼﻣﻬﻢ ﺿﻤﻦ ﺑﺮﻧﺎﻣﺞ‬ ‫اﻟﻤﻬﺮﺟﺎن‪ ،‬ﺑﻞ ﻳﺄﺗﻴﻬﺎ‪ ،‬ﻓﻨﺎﻧﻮن ﻳﻬﺰﻫﻢ ﻓﻘﻂ‪ ،‬ﻋﺒﻖ اﻻﺳﺘﻤﺘﺎع‬ ‫ﺑﺄﺟﻮاء ورواﺋﻊ اﻟﻔﻦ اﻟﺴﺎﺑﻊ‪ .‬ﻓﺘﺤﻴﺔ ﻟﻠﻔﻨﺎﻧﻴﻦ ا���ﻤﺼﺮﻳﻴﻦ‬ ‫اﻟﺬﻳﻦ ﻗﺪﻣﻮا ﻣﻦ دﻳﺎرﻫﻢ‪ ،‬اﻟﺘﻲ ﺗﺤﻀﻦ ﻣﻬﺮﺟﺎﻧﻬﺎ‪ ،‬ﻣﻦ أﺟﻞ‬ ‫ﺣﻀﻮر ﻋﻴﺬ ﻣﻴﻼد ﻣﻬﺮﺟﺎﻧﻨﺎ‪.‬‬ ‫■ ﺍﻷﻭﻓﻴﺴﻴﺎﻝ‬


‫ﺍﻟﻤﻬــــــــــــﺮﺟﺎﻥ ﺍﻟــــﺪﻭﻟـــــﻲ ﻟﻠــــﻔــــﻴـــــــــﻠﻢ ﺑﻤـــــــــــــــﺮﺍﻛﺶ‬ ‫ﺍﻟﺠﺮﻳﺪﺓ ﺍﻟﺮﺳﻤﻴﺔ ﻟﻠﻤﻬﺮﺟﺎﻥ ﺍﻟﺪﻭﻟﻲ ﻟﻠﻔﻴﻠﻢ ﺑﻤﺮﺍﻛﺶ • ﺍﻷﺣﺪ ‪ 05‬ﺩﺟﻨﺒﺮ ‪ • 2010‬ﺍﻟﻌﺪﺩ ﺭﻗﻢ ‪03‬‬

‫ﻫﺎﻧﻲ ﺭﻣﺰﻱ ‪” :‬ﻣﻬﺮﺟﺎﻥ ﻣﺮﺍﻛﺶ ﻳﻮﺿﻊ ﳲ ﻣﺼﺎﻑ ﺍﻟﺘﻈﺎﻫﺮﺍﺕ ﺍﻟﺴﻴﻨﻤﺎﺋﻴﺔ ﺍﻟﻌﺎﳴﻴﺔ“‬ ‫ﺗﺼﺮﻳﺢ ‪ .‬ﻧﻮﺭ ﺍﻟﺪﻳﻦ ﺍﻟﺼﺎﻳﻞ ‪:‬ﻣﻬﺮﺟﺎﻥ ﻣﺮﺍﻛﺶ ﺃﺻﺒﺤﺖ‬ ‫ﻟﻪ ﻗﻴﻤﺔ ﺩﻭﻟﻴﺔ ﻋﻠﻰ ﻣﺴﺘﻮﻯ ﺍﻟﺸﻜﻞ ﻭﺍﻟﻤﻀﻤﻮﻥ‬ ‫< ﺹ‪06/‬‬ ‫ﺹ‪05/‬‬

‫ﺃﻓﻼﻡ ﺍﻟﻤﺴﺎﺑﻘﺔ‬

‫ﺹ‪07/‬‬

‫ﺗﻐﻄﻴﺔ‪ .‬ﺇﺷﻌﺎﻉ ﺇﻋﻼﻣﻲ ﻳﺠﺴﺪﻩ ﺣﻀﻮﺭ‬ ‫ﺃﻛﺜﺮ ﻣﻦ ‪ 600‬ﺻﺤﻔﻲ‬ ‫< ﺹ‪06/‬‬

‫ﺍﳴﺮﺃﺓ ﳲ ﺍﻟﺴﻴﻨﻤﺎ ﺍﳴﻐﺮﺑﻴﺔ‪..‬‬ ‫ﺣﻀﻮﺭ ﻻﻓﺖ ﻭﺍﺗﻬﺎﻣﺎﺕ‬ ‫ﺑﺎﻹﺛﺎﺭﺓ ﺍﻟﺠﻨﺴﻴﺔ ﺹ‪06/‬‬

‫ﻣﺎ ﻭﺭﺍﺀ ﺍﻟﺴﻬﻮﺏ‪ :‬ﻓﻴﻠﻢ ﺍﻟﻔﺮﺍﺭ ﻣﻦ‬ ‫»ﺍﻟﺴﻮﻓﺨﻮﺯﺍﺕ«ﺍﻟﺴﺘﺎﻟﻴﻨﻴﺔ‬

‫»ﺭﻭﺯﺍ ﻣﻮﺭﻳﻨﺎ« ﻳﺘﻨﺎﻓﺲ ﻋﻠﻰ ﺍﻟﺠﺎﺋﺰﺓ‬ ‫ﺍﻷﻭﻟﻰ ﻟﻠﻤﻬﺮﺟﺎﻥ ﺍﻟﺪﻭﻟﻲ ﻟﻠﻔﻴﻠﻢ‬

‫ﺹ‪06/‬‬

‫ﻣﻦ ﻫﻨﺎ ﻭ ﻫﻨﺎﻙ‬

‫ﻟﺠﻨﺔ ﺍﻟﺪﻋﻢ ﺍﻟﺴﻴﻨﻤﺎﺋﻲ ﺗﻌﻠﻦ ﻧﺘﺎﺋﺠﻬﺎ‬

‫ﻋﻴﻦ ﻋﻠﻰ ﺍﻟﻤﻬﺮﺟﺎﻥ‬

‫ﺹ‪06/‬‬

‫ﻋﺪﺳﺔ ﺍﻷﻭﻓﻴﺴﻴﺎﻝ ﺹ‪14/15‬‬

‫ﺭﻭﺑﻮﺭﺗﺎﺝ ﻣﺼﻮﺭ ﻷﺟﻮﺍﺀ ﺍﻟﻴﻮﻡ ﺍﻟﺜﺎﻧﻲ‬ ‫ﻟﻠﻤﻬﺮﺟﺎﻥ‬

‫‪Quotidien des actifs urbains‬‬ ‫‪L'Officiel du FIFM est édité et distribué par‬‬ ‫‪devocean S.A, société éditrice du quotidien‬‬ ‫‪aufait.‬‬ ‫‪Certifiée ISO 9001‬‬ ‫‪v. 2008‬‬

‫ﺳﻜﻮﺕ ‪!..‬‬

‫ﺇﻧﻄﻼﻕ‬

‫‪DIRECTEUR DE PUBLICATION: REDA SEDRATI / DEPOT LEGAL 65-06 / EDITION SPÉCIALE FIFM ÉDITÉE PAR AUFAIT‬‬

‫ﺍﻟﻔﻴﻠﻢ ﺍﻹﻳﻄﺎﻟﻲ »ﺣﻴﺎﺓ ﻫﺎﺩﺋﺔ«‪:‬‬ ‫ﻏﻮﺹ ﻓﻲ ﺗﻨﺎﻗﻀﺎﺕ ﺍﻟﻤﺸﺎﻋﺮ‬ ‫ﺍﻹﻧﺴﺎﻧﻴﺔ‬


‫‪02‬‬

‫ﺍﻷﺣﺪ ‪ 05‬ﺩﺟﻨﺒﺮ ‪2010‬‬

‫ﺍﻟﺒﺮﻧﺎﻣﺞ‬ ‫◄ ﻗﺼﺮ ﺍﻟﻤﺆﺗﻤﺮﺍﺕ‪ -‬ﻗﺎﻋﺔ‬ ‫ﺍﻟﻮﺯﺭﺍﺀ‬ ‫ﺍﻷﺣﺪ ‪ 05‬ﺩﺟﻨﺒﺮ‬

‫• ‪ 00 : 11‬ﺩ ﻣﺎ ﻭﺭﺍﺀ ﺍﻟﺴﻬﻮﺏ )ﺳﺎﻋﺔ‬ ‫ﻭ ‪ 23‬ﺩ(‬ ‫• ‪ 00 : 15‬ﺩ ﺭﻭﺯﺍ ﻣﻮﺭﻳﻨﺎ )ﺳﺎﻋﺔ ﻭ‬ ‫‪ 26‬ﺩ(‬ ‫• ‪ 30 : 17‬ﺩ ﺗﻮﺳﻜﺎﻥ )ﺳﺎﻋﺔ ﻭ ‪ 27‬ﺩ(‬ ‫• ‪ 00 : 20‬ﺩ ﺗﻜﺮﻳﻢ ﺟﻴﻤﺲ ﻛﺎﻥ‬ ‫• ﺗﻴﺘﺮﻭ )ﺳﺎﻋﺘﻴﻦ ﻭ ‪ 07‬ﺩ (‬

‫ﺍﻹﺛﻨﻴﻦ ‪ 06‬ﺩﺟﻨﺒﺮ‬

‫• ‪ 30 : 10‬ﺩ ﻣﺴﺎﺑﻘﺔ ﺍﻷﻓﻼﻡ ﺍﻟﻘﺼﻴﺮﺓ‬ ‫” ﺳﻴﻨﻤﺎ ﺍﻟﻤﺪﺍﺭﺱ“ )ﺳﺎﻋﺘﻴﻦ ﻭ ‪ 35‬ﺩ‬ ‫( ﻥ‪.‬ﺃ‪.‬ﻡ‪.‬ﻑ‬ ‫• ‪ 00 : 15‬ﺩ ﻣﻤﻠﻜﺔ ﺍﻟﺤﻴﻮﺍﻥ )ﺳﺎﻋﺔ‬ ‫ﻭ ‪ 52‬ﺩ (‬ ‫• ‪ 30 : 17‬ﺩ ﻛﺎﺭﻣﺎ )ﺳﺎﻋﺔ ﻭ ‪ 28‬ﺩ (‬ ‫• ‪ 00 : 20‬ﺩ ﺣﻔﻞ ﺗﺴﻠﻴﻢ ﺟﺎﺋﺰﺓ ﺃﻓﻀﻞ‬ ‫ﻓﻴﻠﻢ ﻗﺼﻴﺮ ” ﺳﻴﻨﻤﺎ ﺍﻟﻤﺪﺍﺭﺱ“‬ ‫• ﻟﻴﻠﺔ ﺍﻟﺒﺎﺭﺣﺔ )ﺳﺎﻋﺔ ﻭ ‪ 35‬ﺩ (‬

‫ﺍﻟﺜﻼﺛﺎﺀ ‪ 07‬ﺩﺟﻨﺒﺮ‬

‫• ‪ 00 : 11‬ﺩ ﺃﻳﺎﻡ ﺍﻟﻮﻫﻢ )ﺳﺎﻋﺔ ﻭ‬ ‫‪ 43‬ﺩ (‬ ‫• ‪ 30 : 14‬ﺩ ﻃﺮﻳﻖ ﺷﻴﻤﻦ ﺭﻗﻢ ‪89‬‬ ‫)ﺳﺎﻋﺔ ﻭ ‪ 25‬ﺩ (‬ ‫• ‪ 00 : 17‬ﺩ ﻣﺎﺭﻳﻴﻚ‪ ،‬ﻣﺎﺭﻳﻴﻚ )ﺳﺎﻋﺔ‬ ‫ﻭ ‪ 25‬ﺩ (‬ ‫• ‪ 30 : 19‬ﺩ ﺗﻜﺮﻳﻢ ﺍﻟﻌﺮﺑﻲ ﺍﻟﺪﻏﻤﻲ‬ ‫• ﺗﻜﺮﻳﻢ ﻣﺤﻤﺪ ﻋﺒﺪ ﺍﻟﺮﺣﻤﺎﻥ ﺍﻟﺘﺎﺯﻱ‬ ‫• ﻗﺒﻠﻨﻲ ﺛﺎﻧﻴﺔ )ﺳﺎﻋﺘﻴﻦ ﻭ‪ 20‬ﺩ (‬

‫ﺍﻷﺭﺑﻌﺎﺀ ‪ 08‬ﺩﺟﻨﺒﺮ‬

‫• ‪ 00 : 11‬ﺩ ﻏﻴﻮﻡ )ﺳﺎﻋﺔ ﻭ ‪ 55‬ﺩ(‬ ‫• ‪ 00 : 15‬ﺩ ﺍﻟﺤﺎﻓﺔ )ﺳﺎﻋﺔ ﻭ ‪ 55‬ﺩ(‬ ‫• ‪ 30 : 17‬ﺩ ﻋﻤﻲ ﻣﻦ ﺃﻣﺮﻳﻜﺎ‬ ‫)ﺳﺎﻋﺘﻴﻦ ﻭ ‪ 05‬ﺩ ( ﻥ‪.‬ﺃ ﻧﺒﻀﺔ ﻗﻠﺐ‬ ‫ﻟﻔﻴﻠﻢ ﻓﺮﻧﺴﻲ ﻣﻦ ﻣﺎﺭﺗﻴﻦ ﺳﻜﻮﺭﺳﻴﺰﻱ‬ ‫• ‪ 30 : 20‬ﺩ ﺗﻜﺮﻳﻢ ﻫﺎﺭﻓﻲ ﻛﻴﺘﻞ‬ ‫• ﻧﻴﺪﺱ – ﺍﻟﺠﺎﻧﺤﻮﻥ ﻏﻴﺮ ﺍﻟﻤﺘﻤﺪﺭﺳﻴﻦ‬ ‫)ﺳﺎﻋﺘﻴﻦ ﻭ ‪ 04‬ﺩ (‬

‫ﺍﻟﺨﻤﻴﺲ ‪ 09‬ﺩﺟﻨﺒﺮ‬

‫• ‪ 00 : 11‬ﺩ ﻣﺬﻛﺮﺍﺕ ﻣﻴﻮﺯﻥ )ﺳﺎﻋﺘﻴﻦ‬ ‫ﻭ ‪07‬ﺩ(‬ ‫• ‪ 00 : 15‬ﺩ ﻧﻬﺎﻳﺔ )ﺳﺎﻋﺔ ﻭ ‪ 30‬ﺩ (‬ ‫• ‪ 00 : 17‬ﺩ ﻭﺩﺍﻋﺎ ﺃﻳﻬﺎ ﺍﻷﻃﻔﺎﻝ‬ ‫)ﺳﺎﻋﺔ ﻭ‪ 44‬ﺩ ( ﻥ‪.‬ﺃ ﻧﺒﻀﺔ ﻗﻠﺐ ﻟﻔﻴﻠﻢ‬ ‫ﻓﺮﻧﺴﻲ ﻣﻦ ﻟﻲ ﺷﻮﻧﻜﺪﻭﻧﻚ‬ ‫• ‪ 30 : 19‬ﺩ ﺗﻜﺮﻳﻢ ﻛﻴﻮﺷﻲ‬ ‫ﻛﻮﺭﻭﺯﺍﻭﺍ‬ ‫• ﻗﺼﻴﺪﺓ ﺷﻌﺮ )ﺳﺎﻋﺘﻴﻦ ﻭ ‪ 19‬ﺩ (‬

‫ﺍﻟﺠﻤﻌﺔ ‪ 10‬ﺩﺟﻨﺒﺮ‬

‫• ‪ 00 : 11‬ﺩ ﻋﻨﺪﻣﺎ ﻧﺮﺣﻞ )ﺳﺎﻋﺔ ﻭ‬ ‫‪ 59‬ﺩ(‬ ‫• ‪ 00 : 15‬ﺩ ﺟﺎﻙ ﻳﻘﻮﺩ ﺍﻟﻘﺎﺭﺏ )ﺳﺎﻋﺔ‬ ‫ﻭ ‪ 29‬ﺩ(‬ ‫• ‪ 30 : 17‬ﺩ ﻣﺘﺸﺮﺩ )ﺳﺎﻋﺔ ﻭ ‪ 35‬ﺩ(‬ ‫ﻥ‪.‬ﺃ ﻧﺒﻀﺔ ﻗﻠﺐ ﻟﻔﻴﻠﻢ ﻓﺮﻧﺴﻲ ﻣﻦ ﺟﻮﻥ‬ ‫ﺑﻴﻴﺮ ﻭﻟﻮﻙ ﺩﺍﺭﺩﻳﻦ‬ ‫• ‪ 00 : 20‬ﺩ ﻋﺎﻟﻢ ﺻﻐﻴﺮ )ﺳﺎﻋﺔ ﻭ‬ ‫‪ 30‬ﺩ(‬

‫ﺍﻟﺴﺒﺖ ‪ 11‬ﺩﺟﻨﺒﺮ‬

‫• ‪ 00 : 17‬ﺩ ﺳﻴﺮﺍﻧﻮ ﺩﻭ ﺑﻴﺮﺟﻴﺮﺍ‬ ‫)ﺳﺎﻋﺘﻴﻦ ﻭ ‪ 15‬ﺩ( ﻥ‪.‬ﺃ ﻧﺒﻀﺔ ﻗﻠﺐ‬ ‫ﻟﻔﻴﻠﻢ ﻓﺮﻧﺴﻲ ﻣﻦ ﺳﻴﻜﻮﺭﻧﻲ ﻭﻳﻔﺮ‬ ‫• ‪ 00 : 18‬ﺩ ﺣﻔﻞ ﺗﺴﻠﻴﻢ ﺍﻟﺠﻮﺍﺋﺰ‬ ‫• ﻓﻲ ﻣﻜﺎﻥ ﻣﺎ )ﺳﺎﻋﺔ ﻭ ‪ 38‬ﺩ(‬ ‫ﺍﻟﺤﻀﻮﺭ ﻓﻲ ﺣﺼﺔ ﺍﻟﻤﺴﺎﺀ ﺑﻘﺎﻋﺔ ﺍﻟﻮﺯﺭﺍﺀ‬ ‫‪.‬ﺑﻘﺼﺮ ﺍﻟﻤﺆﺗﻤﺮﺍﺕ ﻳﻜﻮﻥ ﺑﺎﻟﺪﻋﻮﺓ‬ ‫ﻛﻞ ﺍﻷﻓﻼﻡ ﺍﻟﻤﻘﺪﻣﺔ ﻓﻲ ﻗﺎﻋﺔ ﺍﻟﻮﺯﺭﺍﺀ‬ ‫ﺑﻘﺼﺮ ﺍﻟﻤﺆﺗﻤﺮﺍﺕ ﺗﻌﺮﺽ ﻓﻲ ﺻﻴﻐﺘﻬﺎ‬ ‫ﺍﻷﺻﻠﻴﺔ ﻣﻌﻨﻮﻧﺔ ﺑﺎﻟﻔﺮﻧﺴﻴﺔ‪ ،‬ﺍﻟﻌﺮﺑﻴﺔ‬ ‫ﻭﺍﻹﻧﺠﻠﻴﺰﻳﺔ ﺇﻻ ﻓﻲ ﺣﺎﻟﺔ ﺍﻹﺷﺎﺭﺓ ﺇﻟﻰ‬ ‫‪.‬ﺧﻼﻑ ﺫﻟﻚ‬ ‫ﺍﻟﻌﻨﻮﻧﺔ ﺍﻹﻟﻜﺘﺮﻭﻧﻴﺔ ﺗﻢ ﺇﻧﺠﺎﺯﻫﺎ ﻣﻦ ﻃﺮﻑ‬ ‫‪LTV - Paris‬‬

‫◄ ﻗﺎﻋﺔ ﺍﻟﺴﻔﺮﺍﺀ‬ ‫ﺍﻷﺣﺪ ‪ 05‬ﺩﺟﻨﺒﺮ‬

‫• ‪ 00 : 10‬ﺩ ﺭﺟﺎﻝ ﻭﺁﻟﻬﺔ )ﺳﺎﻋﺘﻴﻦ(‬ ‫ﻥ‪.‬ﺃ‪.‬ﻡ‪.‬ﺇ‬ ‫• ‪ 00 : 14‬ﺩ ﻋﺼﺎﺑﺎﺕ )ﺳﺎﻋﺔ ﻭ‪30‬‬ ‫ﺩ( ﻥ‪.‬ﺃ‬

‫• ‪ 00 : 16‬ﺩ ﺍﻟﻤﻼﺯﻡ ﺍﻟﺴﻴﺊ )ﺳﺎﻋﺔ‬ ‫ﻭ‪ 36‬ﺩ( ﻥ‪.‬ﺃ‪.‬ﻡ‪.‬ﻑ‬ ‫• ‪ 00 : 18‬ﺩ ﻓﻠﻴﺄﺗﻲ ﻳﻮﻡ ﺍﻷﺣﺪ‬ ‫)ﺳﺎﻋﺔ ﻭ‪ 50‬ﺩ( ﻥ‪.‬ﺃ‬ ‫• ‪ 30 : 20‬ﺩ ﺩﻭﻧﻮﺭ )ﺳﺎﻋﺔ ﻭ‪ 24‬ﺩ(‬ ‫ﻥ‪.‬ﺃ‪.‬ﻡ‪.‬ﻑ ﻭ ﻥ‪.‬ﺃ‪.‬ﻡ‪.‬ﺇ‬

‫ﺍﻹﺛﻨﻴﻦ ‪ 06‬ﺩﺟﻨﺒﺮ‬

‫• ‪ 00 : 11‬ﺩ ﺳﻴﺪﺓ ﺷﺎﺗﺮﻟﻲ )ﺳﺎﻋﺘﻴﻦ‬ ‫ﻭ‪ 48‬ﺩ( ﻥ‪.‬ﺃ‪.‬ﻡ‪.‬ﺇ‬ ‫• ‪ 00 : 14‬ﺩ ﺷﺨﺼﻲ ﺟﺪﺍ )ﺳﺎﻋﺔ ﻭ‪35‬‬ ‫ﺩ( ﻥ‪.‬ﺃ‬ ‫• ‪ 00 : 16‬ﺩ ﺍﻟﻜﺘﻮﻣﺔ )ﺳﺎﻋﺔ ﻭ‪35‬‬ ‫ﺩ( ﻥ‪.‬ﺃ‬ ‫• ‪ 00 : 18‬ﺩ ﺗﻮﺳﻜﺎﻥ )ﺳﺎﻋﺔ ﻭ‪ 27‬ﺩ(‬ ‫ﻥ‪.‬ﺃ‪.‬ﻡ‪.‬ﺇ‬ ‫• ‪ 30 : 20‬ﺩ ﺇﻣﺒﺮﺍﻃﻮﺭﻳﺔ ﺍﻟﺮﺻﻴﻒ‬ ‫)ﺳﺎﻋﺔ ﻭ‪ 10‬ﺩ( ﻥ‪.‬ﺃ‪.‬ﻡ‪.‬ﻑ‬

‫ﺍﻟﺜﻼﺛﺎﺀ ‪ 07‬ﺩﺟﻨﺒﺮ‬

‫• ‪ 30 : 10‬ﺩ ﻛﻮﻣﻴﺪﻳﺎ ﺍﻟﻌﻤﻞ )ﺳﺎﻋﺔ‬ ‫ﻭ‪ 28‬ﺩ( ﻥ‪.‬ﺃ‬ ‫• ‪ 00 : 13‬ﺩ ﻟﻘﺎﺀ ﻣﻊ ﻓﺮﻭﻧﺴﻴﺲ‬ ‫ﻓﻮﺭﺩ ﻛﻮﺑﻮﻻ‬ ‫• ‪ 00 : 15‬ﺩ ﺗﺸﺎﻭ ﺑﺎﻧﺘﺎﻥ )ﺳﺎﻋﺔ ﻭ ‪40‬‬ ‫ﺩ ( ﺑﺎﻟﻮﺻﻒ ﺍﻟﺴﻤﻌﻲ ﻭ ﻥ‪ .‬ﺃ‬ ‫• ‪ 30 : 17‬ﺩ ﻃﻮﻛﻴﻮ ﺳﻮﻧﺎﺗﺎ )ﺳﺎﻋﺔ‬ ‫ﻭ‪ 59‬ﺩ( ﻥ‪.‬ﺃ‪.‬ﻡ‪.‬ﻑ‬ ‫• ‪ 30 : 20‬ﺩ ﻃﺮﻳﻖ ﺷﻴﻤﻦ ﺭﻗﻢ ‪89‬‬ ‫)ﺳﺎﻋﺔ ﻭ‪ 25‬ﺩ( ﻥ‪.‬ﺃ‪.‬ﻡ‪.‬ﻑ ﻭ ﻥ‪.‬ﺃ‪.‬ﻡ‪.‬ﺇ‬

‫ﺍﻷﺭﺑﻌﺎﺀ ‪ 08‬ﺩﺟﻨﺒﺮ‬

‫• ‪ 00 : 10‬ﺩ ﺩﺭﺱ ﻓﻲ ﺍﻟﺒﻴﺎﻧﻮ‬ ‫)ﺳﺎﻋﺘﻴﻦ ﻭ‪ 01‬ﺩ( ﺑﺎﻟﻮﺻﻒ ﺍﻟﺴﻤﻌﻲ‬ ‫ﻭ ﻥ‪ .‬ﻑ‬ ‫• ‪ 30 : 12‬ﺩ ﺇﻣﺒﺮﺍﻃﻮﺭﻳﺔ ﺍﻟﺮﺻﻴﻒ‬ ‫)ﺳﺎﻋﺔ ﻭ‪ 10‬ﺩ( ﻥ‪.‬ﺃ‪.‬ﻡ‪.‬ﻑ‬ ‫• ‪ 30 : 14‬ﺩ ﺍﻟﻜﺮﺍﻫﻴﺔ )ﺳﺎﻋﺔ ﻭ ‪36‬‬ ‫ﺩ( ﺑﺎﻟﻮﺻﻒ ﺍﻟﺴﻤﻌﻲ ﻭ ﻥ‪ .‬ﻑ‬ ‫• ‪ 00 : 17‬ﺩ ﻣﺎﺳﺘﺮ ﻛﻼﺱ ﺟﻮﻥ ﺑﻴﻴﺮ‬ ‫ﻭﻟﻮﻙ ﺩﺍﺭﺩﻳﻦ‬ ‫• ‪ 00 : 21‬ﺩ ﺃﻳﺎﻡ ﺍﻟﻮﻫﻢ )ﺳﺎﻋﺔ ﻭ ‪43‬‬ ‫ﺩ( ﻥ‪.‬ﺃ‪.‬ﻡ‪.‬ﻑ ﻭ ﻥ‪.‬ﺃ‪.‬ﻡ‪.‬ﺇ‬

‫ﺍﻟﺨﻤﻴﺲ ‪ 09‬ﺩﺟﻨﺒﺮ‬

‫• ‪ 30 : 11‬ﺩ ﻣﺴﺎﺑﻘﺔ ﺍﻷﻓﻼﻡ ﺍﻟﻘﺼﻴﺮﺓ‬ ‫” ﺳﻴﻨﻤﺎ ﺍﻟﻤﺪﺍﺭﺱ“ )ﺳﺎﻋﺘﻴﻦ ﻭ ‪ 35‬ﺩ‬ ‫( ﻥ‪.‬ﺃ‪.‬ﻡ‪.‬ﻑ‬ ‫• ‪ 00 : 15‬ﺩ ﺍﻟﺴﻤﻔﻮﻧﻴﺔ ﺍﻟﻤﻐﺮﺑﻴﺔ‬ ‫)ﺳﺎﻋﺔ ﻭ‪ 45‬ﺩ( ﺑﺎﻟﻮﺻﻒ ﺍﻟﺴﻤﻌﻲ ﻭ‬ ‫ﻥ‪.‬ﺃ‪.‬ﻡ‪.‬ﻑ‬ ‫• ‪ 00 : 18‬ﺩ ﻟﻼ ﺣﺒﻲ )ﺳﺎﻋﺔ ﻭ‪ 35‬ﺩ(‬ ‫ﻥ‪.‬ﺃ‪.‬ﻡ‪.‬ﻑ‬ ‫• ‪ 30 : 20‬ﺩ ﻣﺬﻛﺮﺍﺕ ﻣﻴﻮﺯﻥ )ﺳﺎﻋﺘﻴﻦ‬ ‫ﻭ ‪ 07‬ﺩ( ﻥ‪.‬ﺃ‪.‬ﻡ‪.‬ﻑ ﻭ ﻥ‪.‬ﺃ‪.‬ﻡ‪.‬ﺇ‬

‫ﺍﻟﺠﻤﻌﺔ ‪ 10‬ﺩﺟﻨﺒﺮ‬

‫• ‪ 00 : 10‬ﺩ ﺍﻹﺑﻦ ﺍﻟﻤﻔﻀﻞ )ﺳﺎﻋﺔ‬ ‫ﻭ‪ 50‬ﺩ( ﺑﺎﻟﻮﺻﻒ ﺍﻟﺴﻤﻌﻲ ﻭ ﻥ‪.‬ﺃ‬ ‫• ‪ 00 : 12‬ﺩ ﺗﻮﺳﻜﺎﻥ )ﺳﺎﻋﺔ ﻭ‪ 27‬ﺩ(‬ ‫ﻥ‪.‬ﺃ‪.‬ﻡ‪.‬ﺇ‬ ‫• ‪ 30 : 14‬ﺩ ﻛﻞ ﻳﺒﺤﺚ ﻋﻦ ﻗﻄﻪ‬ ‫)ﺳﺎﻋﺔ ﻭ‪ 35‬ﺩ( ﺑﺎﻟﻮﺻﻒ ﺍﻟﺴﻤﻌﻲ‬ ‫ﻭ ﻥ‪ .‬ﺃ‬ ‫• ‪ 00 : 17‬ﺩ ﻣﺎﺳﺘﺮ ﻛﻼﺱ ﻟﻲ‬ ‫ﺷﻮﻧﻜﺪﻭﻧﻚ‬ ‫• ‪ 30 : 20‬ﺩ ﻧﻬﺎﻳﺔ )ﺳﺎﻋﺔ ﻭ‪ 30‬ﺩ(‬ ‫ﻥ‪.‬ﺃ‪.‬ﻡ‪.‬ﻑ ﻭ ﻥ‪.‬ﺃ‪.‬ﻡ‪.‬ﺇ‬

‫ﺍﻟﺴﺒﺖ ‪ 11‬ﺩﺟﻨﺒﺮ‬

‫• ‪ 00 : 10‬ﺩ‬ ‫• ﻛﻞ ﺻﺒﺎﺣﺎﺕ ﺍﻟﻌﺎﻟﻢ )ﺳﺎﻋﺔ ﻭ‪ 55‬ﺩ(‬ ‫ﺑﺎﻟﻮﺻﻒ ﺍﻟﺴﻤﻌﻲ ﻭ ﻥ‪ .‬ﺃ‬

‫◄ ﺳﻴﻨﻤﺎ ﻛﻮﻟﻴﺰﻱ‬ ‫ﺍﻷﺣﺪ ‪ 05‬ﺩﺟﻨﺒﺮ‬

‫• ‪ 00 : 11‬ﺩ ﺁﻣﻴﻦ )ﺳﺎﻋﺘﻴﻦ ﻭ ‪ 10‬ﺩ(‬ ‫ﻥ‪.‬ﺃ‪.‬ﻡ‪.‬ﻑ‬ ‫• ‪ 00 : 14‬ﺩ ﻓﻠﻮﻧﺪﺭ )ﺳﺎﻋﺔ ﻭ ‪31‬‬ ‫ﺩ( ﻥ‪.‬ﺃ‬ ‫• ‪ 00 : 16‬ﺩ ﺟﺎﺭﺍﺕ ﺃﺑﻲ ﻣﻮﺳﻰ‬ ‫)ﺳﺎﻋﺔ ﻭ ‪ 30‬ﺩ( ﻥ‪.‬ﺃ‪.‬ﻡ‪.‬ﻑ‬ ‫• ‪ 00 : 18‬ﺩ ﺍﻟﺸﻬﻮﺩ )ﺳﺎﻋﺔ ﻭ ‪55‬‬ ‫ﺩ( ﻥ‪.‬ﺃ‬ ‫• ‪ 30 : 20‬ﺩ ﺭﻭﺯﺍ ﻣﻮﺭﻳﻨﺎ )ﺳﺎﻋﺔ ﻭ‬ ‫‪ 26‬ﺩ(‬ ‫• ‪ 30 : 22‬ﺩ ﺷﺮﻓﺔ ﻋﻠﻰ ﺍﻟﺒﺤﺮ )ﺳﺎﻋﺔ‬ ‫ﻭ ‪ 40‬ﺩ(‬

‫ﺍﻹﺛﻨﻴﻦ ‪ 06‬ﺩﺟﻨﺒﺮ‬

‫• ‪ 00 : 11‬ﺩ ﻛﺎﺭﻳﺰﻣﺎ )ﺳﺎﻋﺔ ﻭ‪ 43‬ﺩ‬ ‫( ﻥ‪.‬ﺃ‪.‬ﻡ‪.‬ﻑ‬ ‫• ‪ 00 : 14‬ﺩ ﺍﻟﺸﺮﻳﻂ ﺍﻷﺑﻴﺾ )ﺳﺎﻋﺘﻴﻦ‬ ‫ﻭ ‪ 24‬ﺩ ( ﻥ‪.‬ﺃ‪.‬ﻡ‪.‬ﻑ‬ ‫• ‪ 30 : 17‬ﺩ ﺍﻟﺒﺤﺚ ﻋﻦ ﺯﻭﺝ ﺇﻣﺮﺃﺗﻲ‬ ‫)ﺳﺎﻋﺔ ﻭ ‪ 28‬ﺩ( ﻥ‪.‬ﺃ‪.‬ﻡ‪.‬ﻑ‬ ‫• ‪ 00 : 20‬ﺩ ﻣﺎ ﻭﺭﺍﺀ ﺍﻟﺴﻬﻮﺏ‬ ‫)ﺳﺎﻋﺔ ﻭ ‪ 23‬ﺩ (‬ ‫• ‪ 00 : 22‬ﺩ ﻣﻤﻠﻜﺔ ﺍﻟﺤﻴﻮﺍﻥ )ﺳﺎﻋﺔ‬ ‫ﻭ ‪ 52‬ﺩ (‬

‫ﺍﻟﺜﻼﺛﺎﺀ ‪ 07‬ﺩﺟﻨﺒﺮ‬

‫• ‪ 00 : 11‬ﺩ ﺗﻴﻠﻤﺎ ﻭﻟﻮﻳﺰ )ﺳﺎﻋﺘﻴﻦ ﻭ‬ ‫‪ 09‬ﺩ ( ﻥ‪.‬ﺃ‪.‬ﻡ‪.‬ﻑ‬ ‫• ‪ 00 : 14‬ﺩ ﺩﻭﻛﻔﻴﻞ )ﺳﺎﻋﺘﻴﻦ ﻭ ‪58‬‬ ‫ﺩ ( ﻥ‪.‬ﺃ‪.‬ﻡ‪.‬ﻑ‬ ‫• ‪ 30 : 17‬ﺩ ﺣﺪﺍﺋﻖ ﺍﻟﺤﺠﺮ )ﺳﺎﻋﺔ ﻭ‬ ‫‪ 51‬ﺩ ( ﻥ‪ .‬ﺃ‪.‬ﻡ‪.‬ﻑ‬ ‫• ‪ 00 : 20‬ﺩ ﻛﺎﺭﻣﺎ )ﺳﺎﻋﺔ ﻭ ‪ 28‬ﺩ (‬ ‫• ‪ 00 : 22‬ﺩ ﻟﻴﻠﺔ ﺍﻟﺒﺎﺭﺣﺔ )ﺳﺎﻋﺔ ﻭ‬ ‫‪ 35‬ﺩ (‬

‫ﺍﻷﺭﺑﻌﺎﺀ ‪ 08‬ﺩﺟﻨﺒﺮ‬

‫• ‪ 00 : 11‬ﺩ ﻧﺒﺾ )ﺳﺎﻋﺔ ﻭ ‪ 57‬ﺩ (‬ ‫ﻥ‪.‬ﺃ‪.‬ﻡ‪.‬ﻑ‬ ‫• ‪ 00 : 14‬ﺩ ﺯﻭﺝ ﺍﻟﺤﻼﻗﺔ )ﺳﺎﻋﺔ ﻭ‬ ‫‪ 20‬ﺩ( ﻥ‪.‬ﺃ‪.‬ﻡ‪.‬ﺇ‬ ‫• ‪ 30 : 15‬ﺩ ﺑﺎﺩﺱ )ﺳﺎﻋﺔ ﻭ ‪ 30‬ﺩ(‬ ‫ﻥ‪.‬ﺃ‪.‬ﻡ‪.‬ﺇ‬ ‫• ‪ 30 : 17‬ﺩ ﺳﺎﺋﻖ ﺍﻟﺘﺎﻛﺴﻲ )ﺳﺎﻋﺔ‬ ‫ﻭ ‪ 53‬ﺩ( ﻥ‪.‬ﺃ‪.‬ﻡ‪.‬ﻑ‬ ‫• ‪ 00 : 20‬ﺩ ﻏﻴﻮﻡ )ﺳﺎﻋﺔ ﻭ ‪ 55‬ﺩ(‬ ‫• ‪ 30 : 22‬ﺩ ﻣﺎﺭﻳﻴﻚ‪ ،‬ﻣﺎﺭﻳﻴﻚ )ﺳﺎﻋﺔ‬ ‫ﻭ ‪ 25‬ﺩ (‬

‫ﺍﻟﺨﻤﻴﺲ ‪ 09‬ﺩﺟﻨﺒﺮ‬

‫• ‪ 00 : 11‬ﺩ ﻧﻈﻴﻒ )ﺳﺎﻋﺔ ﻭ ‪ 50‬ﺩ(‬ ‫ﻥ‪.‬ﺃ‪.‬ﻡ‪.‬ﻑ‬ ‫• ‪ 00 : 14‬ﺩ ﻓﺠﺄﺓ‪ ،‬ﺍﻟﻔﺮﺍﻍ )ﺳﺎﻋﺘﻴﻦ‬ ‫ﻭ‪ 34‬ﺩ( ﻥ‪.‬ﺃ‪.‬ﻡ‪.‬ﻑ‬ ‫• ‪ 00 : 17‬ﺩ ﺟﺎﺭﺍﺕ ﺃﺑﻲ ﻣﻮﺳﻰ‬ ‫)ﺳﺎﻋﺔ ﻭ ‪ 30‬ﺩ( ﻥ‪.‬ﺃ‪.‬ﻡ‪.‬ﻑ‬ ‫• ‪ 30 : 19‬ﺩ ﺍﻟﺤﺎﻓﺔ )ﺳﺎﻋﺔ ﻭ ‪ 55‬ﺩ (‬ ‫• ‪ 00 : 22‬ﺩ ﻗﺒﻠﻨﻲ ﺛﺎﻧﻴﺔ )ﺳﺎﻋﺘﻴﻦ‬ ‫ﻭ ‪ 20‬ﺩ (‬

‫ﺍﻟﺠﻤﻌﺔ ‪ 10‬ﺩﺟﻨﺒﺮ‬

‫• ‪ 00 : 11‬ﺩ ﺇﺳﻢ ﺍﻟﻮﺭﺩﺓ )ﺳﺎﻋﺘﻴﻦ ﻭ‬ ‫‪ 11‬ﺩ( ﻥ‪.‬ﺃ‪.‬ﻡ‪.‬ﻑ‬ ‫• ‪ 00 : 14‬ﺩ ﻋﺎﺯﻑ ﺍﻟﺒﻴﺎﻧﻮ )ﺳﺎﻋﺘﻴﻦ ﻭ‬ ‫‪ 28‬ﺩ( ﻥ‪.‬ﺃ‪.‬ﻡ‪.‬ﻑ‬ ‫• ‪ 00 : 17‬ﺩ ﻋﻤﻲ ﻣﻦ ﺃﻣﺮ���ﻜﺎ‬ ‫)ﺳﺎﻋﺘﻴﻦ ﻭ ‪ 05‬ﺩ( ﻥ‪.‬ﺃ‬ ‫• ‪ 00 : 20‬ﺩ ﻋﻨﺪﻣﺎ ﻧﺮﺣﻞ )ﺳﺎﻋﺔ ﻭ‬

‫‪ 59‬ﺩ(‬ ‫• ‪ 30 : 22‬ﺩ ﻧﻴﺪﺱ )ﺍﻟﺠﺎﻧﺤﻮﻥ ﻏﻴﺮ‬ ‫ﺍﻟﻤﺘﻤﺪﺭﺳﻴﻦ( )ﺳﺎﻋﺘﻴﻦ ﻭ ‪ 04‬ﺩ(‬

‫ﺍﻟﺴﺒﺖ ‪ 11‬ﺩﺟﻨﺒﺮ‬

‫• ‪ 00 : 11‬ﺩ‬ ‫• ﻟﻮﻓﺖ )ﺳﺎﻋﺔ ﻭ ‪ 55‬ﺩ( ﻥ‪.‬ﺃ‪.‬ﻡ‪.‬ﻑ‬ ‫• ‪ 00 : 14‬ﺩ‬ ‫• ﻟﻼ ﺣﺒﻲ )ﺳﺎﻋﺔ ﻭ‪ 35‬ﺩ( ﻥ‪ .‬ﺃ‪.‬ﻡ‪.‬ﻑ‬ ‫• ‪ 00 : 16‬ﺩ‬ ‫• ﺟﺮﻳﻤﺔ )ﺳﺎﻋﺔ ﻭ ‪ 42‬ﺩ( ﻥ‪ .‬ﺃ‪.‬ﻡ‪.‬ﻑ‬ ‫• ‪ 00 : 18‬ﺩ‬ ‫• ﺍﻟﺒﺤﺚ ﻋﻦ ﺯﻭﺝ ﺍﻣﺮﺃﺗﻲ )ﺳﺎﻋﺔ ﻭ‪28‬‬ ‫ﺩ( ﻥ‪ .‬ﺃ‪.‬ﻡ‪.‬ﻑ‬ ‫• ‪ 00 : 20‬ﺩ‬ ‫• ﺟﺎﻙ ﻳﻘﻮﺩ ﺍﻟﻘﺎﺭﺏ )ﺳﺎﻋﺔ ﻭ ‪ 29‬ﺩ(‬ ‫• ‪ 00 : 22‬ﺩ‬ ‫• ﻗﺼﻴﺪﺓ ﺷﻌﺮ )ﺳﺎﻋﺘﻴﻦ ﻭ‪ 19‬ﺩ(‬

‫◄ ﺳﻴﻨﻤﺎ ﻣﻴﻜﺎﺭﺍﻣﺎ ‪-‬ﻗﺎﻋﺔ‬ ‫ﺭﻗﻢ ‪1‬‬ ‫ﺍﻷﺣﺪ ‪ 05‬ﺩﺟﻨﺒﺮ‬

‫• ‪ 15 : 17‬ﺩ ﺍﻟﻤﻨﻔﻰ )ﺳﺎﻋﺔ ﻭ ‪43‬‬ ‫ﺩ ( ﻥ‪ .‬ﺃ‬ ‫• ‪ 45 : 19‬ﺩ ﺟﻤﻴﻠﺔ ﺟﺪﺍ ﺑﺎﻟﻨﺴﺒﺔ ﺇﻟﻴﻚ‬ ‫)ﺳﺎﻋﺔ ﻭ ‪ 31‬ﺩ( ﻥ‪ .‬ﺃ‬ ‫• ‪ 15 : 22‬ﺩ ﺻﻴﻒ ﻗﺎﺗﻞ )ﺳﺎﻋﺘﻴﻦ ﻭ‬ ‫‪ 10‬ﺩ( ﻥ‪ .‬ﺃ‬

‫ﺍﻹﺛﻨﻴﻦ ‪ 06‬ﺩﺟﻨﺒﺮ‬

‫• ‪ 15 : 17‬ﺩ ﺃﺳﻔﺎﺭ )ﺳﺎﻋﺔ ﻭ ‪ 55‬ﺩ‬ ‫( ﻥ‪ .‬ﺃ‬ ‫• ‪ 45 : 19‬ﺩ ﻧﻴﻠﻲ ﻭﺍﻟﺴﻴﺪ ﺃﺭﻧﻮ )ﺳﺎﻋﺔ‬ ‫ﻭ ‪ 47‬ﺩ( ﻥ‪ .‬ﺃ‬ ‫• ‪ 15 : 22‬ﺩ ﻧﺒﻲ )ﺳﺎﻋﺘﻴﻦ ﻭ ‪ 35‬ﺩ(‬ ‫ﻥ‪ .‬ﺃ‬

‫ﺍﻟﺜﻼﺛﺎﺀ ‪ 07‬ﺩﺟﻨﺒﺮ‬

‫• ‪ 15 : 17‬ﺩ ﺩﻡ ﻓﺎﺳﺪ )ﺳﺎﻋﺘﻴﻦ ﻭ ‪05‬‬ ‫ﺩ ( ﻥ‪ .‬ﺃ‬ ‫• ‪ 45 : 19‬ﺩ ﻗﻄﺎﺭ ﺍﻟﺤﻴﺎﺓ )ﺳﺎﻋﺔ ﻭ‬ ‫‪ 43‬ﺩ( ﻥ‪ .‬ﺃ‬ ‫• ‪ 15 : 22‬ﺩ ﺍﻷﺿﻌﻒ ﺩﺍﺋﻤﺎ ﻋﻠﻰ ﺣﻖ‬ ‫)ﺳﺎﻋﺔ ﻭ ‪ 56‬ﺩ( ﻥ‪ .‬ﺃ‪.‬ﻡ‪.‬ﺇ‬

‫ﺍﻷﺭﺑﻌﺎﺀ ‪ 08‬ﺩﺟﻨﺒﺮ‬

‫• ‪ 15 : 17‬ﺩ ﺗﻴﺮﻳﺰ )ﺳﺎﻋﺔ ﻭ ‪ 34‬ﺩ (‬ ‫ﻥ‪ .‬ﺃ‬ ‫• ‪ 45 : 19‬ﺩ ﻋﻠﻢ ﺍﻷﺣﻼﻡ )ﺳﺎﻋﺔ ﻭ‬ ‫‪ 56‬ﺩ( ﻥ‪ .‬ﺃ‪.‬ﻡ‪.‬ﻑ‬ ‫• ‪ 15 : 22‬ﺩ ﺍﻟﻤﺠﺮﻡ ﺍﻟﺼﻐﻴﺮ )ﺳﺎﻋﺔ‬ ‫ﻭ ‪ 37‬ﺩ( ﻥ‪ .‬ﺃ‬

‫ﺍﻟﺨﻤﻴﺲ ‪ 09‬ﺩﺟﻨﺒﺮ‬

‫• ‪ 15 : 17‬ﺩ ﻟﻢ ﺃﻋﺪ ﺃﺳﻤﻊ ﺍﻟﻘﻴﺘﺎﺭﺓ‬ ‫)ﺳﺎﻋﺔ ﻭ ‪ 38‬ﺩ ( ﻥ‪ .‬ﺃ‬ ‫• ‪ 45 : 19‬ﺩ ﺗﺤﺖ ﺍﻟﺮﻣﺎﻝ )ﺳﺎﻋﺔ ﻭ‬ ‫‪ 35‬ﺩ( ﻥ‪ .‬ﺃ‬ ‫• ‪ 15 : 22‬ﺩ ﺯﻓﺎﻑ ﺃﺑﻴﺾ )ﺳﺎﻋﺔ ﻭ ‪35‬‬ ‫ﺩ( ﻥ‪ .‬ﺃ‬

‫ﺍﻟﺠﻤﻌﺔ ‪ 10‬ﺩﺟﻨﺒﺮ‬

‫• ‪ 15 : 17‬ﺩ ﻋﻤﻞ ﺟﻴﺪ )ﺳﺎﻋﺔ ﻭ ‪47‬‬ ‫ﺩ ( ﻥ‪ .‬ﺃ‬ ‫• ‪ 45 : 19‬ﺩ ﺍﻷﺯﻭﺍﺝ‪ ،‬ﺍﻟﻨﺴﺎﺀ‬ ‫ﻭﺍﻟﻌﺎﺷﻘﻮﻥ )ﺳﺎﻋﺔ ﻭ ‪ 45‬ﺩ( ﻥ‪ .‬ﺃ‬ ‫• ‪ 15 : 22‬ﺩ ‪ 37°2‬ﻓﻲ ﺍﻟﺼﺒﺎﺡ‬ ‫)ﺳﺎﻋﺘﻴﻦ ﻭ ‪ 01‬ﺩ( ﻥ‪ .‬ﺃ‬

‫ﺍﻟﺴﺒﺖ ‪ 11‬ﺩﺟﻨﺒﺮ‬

‫• ‪ 15 : 17‬ﺩ ﺣﻜﺎﻳﺔ ﻣﻦ ﺍﻟﺮﺑﻴﻊ )ﺳﺎﻋﺔ‬ ‫ﻭ ‪ 52‬ﺩ ( ﻥ‪ .‬ﺃ‬ ‫• ‪ 45 : 19‬ﺩ ﺍﻟﺤﻔﻞ )ﺳﺎﻋﺔ ﻭ ‪ 51‬ﺩ(‬ ‫ﻥ‪ .‬ﺃ‪.‬ﻡ‪.‬ﺇ‬ ‫• ‪ 15 : 22‬ﺩ ‪ OSS 117‬ﺭﻳﻮ ﻻ ﺗﺠﻴﺐ‬ ‫)ﺳﺎﻋﺔ ﻭ ‪ 40‬ﺩ( ﻥ‪ .‬ﺃ‬

‫◄ ﺳﻴﻨﻤﺎ ﻣﻴﻜﺎﺭﺍﻣﺎ ‪ -‬ﻗﺎﻋﺔ‬ ‫ﺭﻗﻢ ‪2‬‬ ‫ﺍﻷﺣﺪ ‪ 05‬ﺩﺟﻨﺒﺮ‬

‫• ‪ 00 : 17‬ﺩ ﻓﺎﻥ ﻛﻮﻙ )ﺳﺎﻋﺘﻴﻦ ﻭ‬ ‫‪ 38‬ﺩ ( ﻥ‪ .‬ﺃ‬ ‫• ‪ 00 : 20‬ﺩ ﺍﻟﺴﻤﺎﺀ ﺍﻟﺴﺎﺑﻌﺔ )ﺳﺎﻋﺔ‬ ‫ﻭ ‪ 31‬ﺩ( ﻥ‪ .‬ﺃ‬ ‫• ‪ 30 : 22‬ﺩ ﺍﻟﻠﻴﺎﻟﻲ ﺍﻟﺒﺮﻳﺔ )ﺳﺎﻋﺘﻴﻦ ﻭ‬ ‫‪ 05‬ﺩ( ﻥ‪ .‬ﺃ‬

‫ﺍﻹﺛﻨﻴﻦ ‪ 06‬ﺩﺟﻨﺒﺮ‬

‫• ‪ 00 : 17‬ﺩ ﺍﻟﻤﺎﻝ )ﺳﺎﻋﺔ ﻭ ‪ 30‬ﺩ‬ ‫( ﻥ‪ .‬ﺃ‬ ‫• ‪ 00 : 20‬ﺩ ﺍﻟﻤﻠﻜﺔ ﻣﺎﺭﻛﻮ )ﺳﺎﻋﺘﻴﻦ‬ ‫ﻭ ‪ 19‬ﺩ( ﻥ‪ .‬ﺃ‬ ‫• ‪ 30 : 22‬ﺩ ﻣﺴﺢ )ﺳﺎﻋﺘﻴﻦ ﻭ ‪04‬‬ ‫ﺩ( ﻥ‪ .‬ﺃ‬

‫ﺍﻟﺜﻼﺛﺎﺀ ‪ 07‬ﺩﺟﻨﺒﺮ‬

‫• ‪ 00 : 17‬ﺩ ﻻﺑﻴﻞ ﻧﻮﺍﺯﻭﺯ )ﺳﺎﻋﺘﻴﻦ ﻭ‬ ‫‪ 05‬ﺩ ( ﻥ‪ .‬ﺃ‬ ‫• ‪ 00 : 20‬ﺩ ﻋﺎﻟﻢ ﺑﻼ ﺭﺣﻤﺔ )ﺳﺎﻋﺔ ﻭ‬ ‫‪ 24‬ﺩ( ﻥ‪ .‬ﺃ‬ ‫• ‪ 00 : 22‬ﺩ ﻻﻣﻮﻡ )ﺳﺎﻋﺘﻴﻦ ﻭ ‪20‬‬ ‫ﺩ( ﻥ‪ .‬ﺃ‬

‫ﺍﻷﺭﺑﻌﺎﺀ ‪ 08‬ﺩﺟﻨﺒﺮ‬

‫• ‪ 00 : 17‬ﺩ ﺍﻟﺸﻌﺐ ﺍﻟﻤﻬﺎﺟﺮ)ﺳﺎﻋﺔ‬ ‫ﻭ ‪ 38‬ﺩ ( ﻥ‪ .‬ﺃ‬ ‫• ‪ 00 : 20‬ﺩ ﻻ ﺷﻲﺀ ﻋﻦ ﺭﻭﺑﻴﺮ )ﺳﺎﻋﺔ‬ ‫ﻭ ‪ 47‬ﺩ( ﻥ‪ .‬ﺃ‬ ‫• ‪ 30 : 22‬ﺩ ﺍﻟﺸﺮﻃﺔ )ﺳﺎﻋﺔ ﻭ ‪53‬‬ ‫ﺩ( ﻥ‪ .‬ﺃ‬

‫ﺍﻟﺨﻤﻴﺲ ‪ 09‬ﺩﺟﻨﺒﺮ‬

‫• ‪ 00 : 17‬ﺩ ﻣﻠﻮﻙ ﻭﻣﻠﻜﺔ )ﺳﺎﻋﺘﻴﻦ ﻭ‬ ‫‪ 30‬ﺩ ( ﻥ‪ .‬ﺃ‪.‬ﻡ‪.‬ﺇ‬ ‫• ‪ 00 : 20‬ﺩ ﺍﻟﺸﻬﻮﺩ )ﺳﺎﻋﺔ ﻭ ‪55‬‬ ‫ﺩ( ﻥ‪ .‬ﺃ‬ ‫• ‪ 30 : 22‬ﺩ ﺍﻟﻘﺎﺭﺋﺔ )ﺳﺎﻋﺔ ﻭ ‪39‬‬ ‫ﺩ( ﻥ‪ .‬ﺃ‬

‫ﺍﻟﺠﻤﻌﺔ ‪ 10‬ﺩﺟﻨﺒﺮ‬

‫• ‪ 00 : 17‬ﺩ ﺍﺳﺘﻌﻤﺎﻝ ﺍﻟﺰﻣﻦ )ﺳﺎﻋﺘﻴﻦ‬ ‫ﻭ ‪ 12‬ﺩ ( ﻥ‪ .‬ﺃ‬ ‫• ‪ 00 : 20‬ﺩ ﺛﻼﺛﺔ ﺃﻣﺎﻛﻦ ﻟﻠﺮﻗﻢ ‪26‬‬ ‫)ﺳﺎﻋﺔ ﻭ ‪ 56‬ﺩ( ﻥ‪ .‬ﺃ‬ ‫• ‪ 30 : 22‬ﺩ ﺃﻏﺎﻧﻲ ﺍﻟﺤﺐ )ﺳﺎﻋﺔ ﻭ‬ ‫‪ 40‬ﺩ( ﻥ‪ .‬ﺃ‬

‫ﺍﻟﺴﺒﺖ ‪ 11‬ﺩﺟﻨﺒﺮ‬

‫• ‪ 00 : 17‬ﺩ ﻣﺎ ﻳﻤﻜﻦ ﺇﻧﻘﺎﺫﻩ )ﺍﻟﺤﻴﺎﺓ(‬ ‫)ﺳﺎﻋﺔ ﻭ ‪ 27‬ﺩ ( ﻥ‪ .‬ﺃ‬ ‫• ‪ 00 : 20‬ﺩ ﺍﻟﺤﻴﺎﺓ ﻧﻬﺮ ﻃﻮﻳﻞ‬ ‫ﻭﻫﺎﺩﺉ )ﺳﺎﻋﺔ ﻭ ‪ 30‬ﺩ( ﻥ‪ .‬ﺃ‪.‬ﻡ‪.‬ﺇ‬ ‫• ‪ 30 : 22‬ﺩ ﺍﻟﻤﺼﻴﺮ ﺍﻟﺮﺍﺋﻊ ﻷﻣﻴﻠﻲ‬ ‫ﺑﻮﻻﻥ )ﺳﺎﻋﺘﻴﻦ ﻭ ‪ 02‬ﺩ( ﻥ‪ .‬ﺃ‪.‬ﻡ‪.‬ﺇ‬

‫◄ ﺳﺎﺣﺔ ﺟﺎﻣﻊ ﺍﻟﻔﻨﺎ‬ ‫ﺍﻷﺣﺪ ‪ 05‬ﺩﺟﻨﺒﺮ‬

‫• ‪ 00 :18‬ﺩ ﺳﺮﻋﺔ ) ﺳﺎﻋﺔ ﻭ ‪ 56‬ﺩ(‬ ‫ﻥ‪.‬ﻑ‬ ‫• ﺑﺤﻀﻮﺭ ﻛﻴﺎﻧﻮ ﺭﻳﻔﺲ‬

‫ﺍﻹﺛﻨﻴﻦ ‪ 06‬ﺩﺟﻨﺒﺮ‬

‫• ‪ 00 : 18‬ﺩ ﺃﻣﺎﺩﻳﻮﺱ ) ﺳﺎﻋﺘﻴﻦ ﻭ‬ ‫‪40‬ﺩ( ﻥ‪.‬ﻑ‬

‫ﺍﻟﺜﻼﺛﺎﺀ ‪ 07‬ﺩﺟﻨﺒﺮ‬

‫• ‪ 00 : 18‬ﺩ ﺍﻟﺮﺟﻞ ﺍﻟﺬﻱ ﺃﺭﺍﺩ ﺃﻥ ﻳﻜﻮﻥ‬ ‫ﻣﻠﻜﺎ )ﺳﺎﻋﺘﻴﻦ ﻭ ‪09‬ﺩ( ﻥ‪ .‬ﻑ‬

‫ﺍﻷﺭﺑﻌﺎﺀ ‪ 08‬ﺩﺟﻨﺒﺮ‬

‫• ‪ 00 :18‬ﺩ ﺍﻟﻌﻤﻴﻞ )ﺳﺎﻋﺔ ﻭ ‪59‬‬ ‫ﺩ( ﻥ‪.‬ﻑ‬ ‫• ﺑﺤﻀﻮﺭ ﺳﻮﺯﺍﻥ ﺳﺎﺭﻭﻧﺪﻭﻥ‬

‫ﺍﻟﺨﻤﻴﺲ ‪ 09‬ﺩﺟﻨﺒﺮ‬

‫• ‪ 00 : 18‬ﺩ ﺃﺟﻨﺤﺔ ﺍﻟﺠﺤﻴﻢ ) ﺳﺎﻋﺔ‬ ‫ﻭ ‪ 55‬ﺩ( ﻥ‪.‬ﻑ‬ ‫• ﺑﺤﻀﻮﺭ ﺟﻮﻥ ﻣﺎﻟﻜﻮﻓﻴﺘﺶ‬

‫ﺍﻟﺠﻤﻌﺔ ‪ 10‬ﺩﺟﻨﺒﺮ‬

‫• ‪ 00 : 18‬ﺩ ﻛﻮﺑﻼﻧﺪ ) ﺳﺎﻋﺔ ﻭ ‪44‬‬ ‫ﺩ( ﻥ‪.‬ﻑ‬ ‫• ﺑﺤﻀﻮﺭ ﻫﺎﺭﻓﻲ ﻛﻴﺘﻞ‬

‫ﺍﻟﺴﺒﺖ ‪ 11‬ﺩﺟﻨﺒﺮ‬

‫• ﺣﻔﻞ ﺗﺴﻠﻴﻢ ﺍﻟﺠﻮﺍﺋﺰ‬ ‫• ‪ 30 : 18‬ﺩ ﺩﻳﻔﺪﺍﺱ )‪ 3‬ﺳﺎﻋﺎﺕ(‬


Des possibilités sans limites. Et vous, qu’allez-vous en faire ?

nokia.com/n8

© 2010 Nokia. Tous droits réservés. Nokia, Nokia Connecting People et OVI sont des marques ou des marques déposées de Nokia Corporation. ® Facebook est une marque déposée de Facebook. Gmail est une marque déposée de Google Inc. Google Talk est une marque de Google Inc. Le logo Windows, Windows Live, Messenger et Hotmail sont des marques ou des marques déposées de Microsoft Corporation. Yahoo!, Le logo Yahoo!, Et Yahoo! Interface sont des marques commerciales ou déposées de Yahoo! Inc. www.nokia.com/C3

Nouveau Nokia N8 Filmez, éditez et partagez vos vidéos en HD

* Appareil photo 12MP * Images de grande qualité grâce à la lentille Carl Zeiss


FIFM 2010 N°03