Page 1

Ville

vice-présidente de NPNS* revient sur son combat et ses aspirations *NPNS: "Ni Putes Ni Soumises". p/09

L'invitée. Touria Tazi,

présidente de la Ligue Marocaine pour la Protection de l'Enfance < Edito en p/02

max

Tanger

12

17

Fès

7

13

Rabat/Salé

12

16

Casablanca

11

17

Marrakech

6

19

météo

Entretien. Chahrazad Belayni,

min

■ Soukaïna Oufkir. /DR

Journal Quotidien d’Information Générale. Edition du week-end: du vendredi 06 au dimanche 08 mars • n°469 • www.aufaitmaroc.com

économie

p/06

culture

Portrait: Soukaïna Oufkir, la vie à pleine voix

8 mars: Journée internationale de la femme

p/14

Festival du rire de Casa: Une sixième édition sous le signe de la liberté d'expression

sport

• C'est avec cette belle image de la troupe de théâtre Takoon, en tournée à travers le pays, que nous inaugurons cette édition en grande partie dédiée aux femmes, à travers des portraits, des interviews et reportages.

p/16

Sanaa Benhama, une vraie lionne

édito. Un jour

T

oute la rédaction a pris un grand plaisir à écrire ce numéro largement consacré à la gent féminine, en prévision du 8 mars, journée Internationale de la Femme depuis 29 ans. Plaisir dans la rencontre avec des femmes admirables comme notre chauffeur de taxi, Halima; plaisir de constater que des militantes combattent sans jamais faiblir devant les multiples obstacles, à l'image de Aicha Echenna, Chehrazade Belyani ou encore notre invitée du jour, Touria Tazi. Plaisir de rencontrer la relève, de jeunes femmes écolos qui se battent sans relâche pour nous accompagner vers un monde plus propre pour nos enfants, ou encore ces femmes athlètes qui portent fièrement nos couleurs à travers le monde. Et enfin plaisir des sens, avec une artiste hors du commun qui fait entendre sa voix, Soukaïna Oufkir. Mesdames, une journée vous est consacrée, profitez-en... Messieurs, ne soyez pas jaloux, il en reste encore 364.

DIRECTEUR DE PUBLICATION: REDA SEDRATI / DEPOT LEGAL 65-06

p/14

 La rédaction

NE JETEZ PAS CE JOURNAL SUR LA VOIE PUBLIQUE : OFFREZ LE À VOTRE VOISIN !

■ Les membres de la troupe Takoon. /DR

Rabha Zeidguy, secrétaire générale de l’Instance de Prévention Contre la Corruption: L’anti tadwira


04

Réagissez sur > info@aufaitmaroc.com • www.aufaitmaroc.com

■ Touria Tazi

aujourd'hui

N

ous sommes à deux jours de la journée de la femme, et certains enfants, certaines futures femmes aussi, subissent encore des injustices. Pourtant, le Maroc évolue et souhaite diffuser l’image d’un pays démocratique. Or, il s'occupe peu des jeunes générations qui forment l’avenir du pays. Au Maroc, des enfants souffrent : certains sont abandonnés à la rue car trop nombreux à la maison pour que l’on subvienne à leurs besoins, d’autres travaillent chaque jour comme des adultes, certains encore n’ont aucun proche pour leur donner à manger ou accès à une éducation et d’autres sont violentés, des jeunes filles – les petites bonnes – sont parfois même violées, devenant des jeunes mères qui ont grand besoin d’aide. C’est de ces constats que nous nous sommes nourris pour créer les actions de nos centres (Ligue marocaine pour la protection de l’enfance) qui sont actuellement au nombre de 14 dans le pays. Des centres qui s’adressent aux enfants et nourrissons, de six mois à six ou sept ans, âge crucial mais souvent méprisé qui fixe pourtant les bases d’un être humain et scelle une grande partie de son équilibre futur. Nous leur offrons un gardiennage, un accès à l’alphabétisation, une écoute, des repas, des loisirs, du soutien scolaire… En somme, tout ce dont un enfant peut avoir besoin mais que son environnement familial ne lui apporte pas toujours.

vendredi 06 mars 2009

D’autant plus que nous sommes en train de traverser une période où, du fait de la longue absence de planning familial, les familles ont eu beaucoup d’enfants sans pour autant pouvoir leur permettre de devenir des citoyens vivant décemment. Or, il ne s’agit pas de faire des enfants pour les abandonner à la rue ! Heureusement, malgré certaines mouvances qui veulent cantonner la femme dans son seul statut de mère, on assiste à la baisse du nombre des naissances. Et, quand on a moins d’enfants, on s’en occupe mieux!

AL BAYANE. Le quotidien

livre dans son numéro de jeudi une bonne nouvelle pour la gent féminine: “le ministère du développement social, de la famille et de la solidarité lance une campagne de sensibilisation sur la participation politique des femmes” dans le cadre des élections communales, qui pour la première fois de l'histoire du Maroc devraient leur garantir une représentativité minimale de 12%.

AUJOURD'HUI LE MAROC.

Pour nous, s’occuper de l’enfant, c’est s’occuper de l’avenir, de ces hommes et femmes qui feront le pays et la démocratie future. Le pays est en mutation, mais il faut comprendre que la démocratie vient d’en bas, du peuple et des jeunes générations. Si chaque citoyen était davantage enclin à l’écoute de l’autre, nous pourrions grandir et remédier à tous ces fléaux qui touchent notamment les enfants. ■ Touria Tazi

BIO: Touria Tazi est née en 1936 à Fès, où elle est restée jusqu’en classe de 4ème avant de partir pour Meknès dans un lycée mixte. Elle y restera jusqu’à l’obtention de son baccalauréat. Ses parents aspiraient à ce qu’elle devienne professeur ou bien médecin mais, elle, a préféré suivre son cœur en s'inscrivant à Casablanca dans une école d’état d’infirmière et d’assistante sociale. Aider autrui, assister les familles était pour elle un leitmotiv, une idée poursuivie depuis longtemps pour être proche de la famille, sentiment qui l’a réconforte, dit-elle. Le diplôme d’infirmière en poche, elle poursuit la filière pour obtenir celui d’assistante sociale. C’est en 1959 qu’elle obtient sa spécialisation et intègre un dispensaire de quartier sur Casablanca. Une “bonne expérience” où elle a pu percevoir le manque de résultats dû à l’absence de lois sociales au Maroc. Elle s’est alors lancée dans le bénévolat pour plusieurs associations venant en aide aux familles, aux femmes et aux enfants. C’est à ces derniers qu’elle décide alors de se consacrer. En 1960, elle rentre à la Ligue Marocaine pour la Protection de l’enfance dont elle est aujourd’hui présidente du comité de Casablanca. Touria Tazi est mariée et mère de trois grands enfants, une fille et deux garçons dont l'un, Karim Tazi, est le fondateur de la Banque alimentaire.

OUI MADAME !

Comment ne pas publier, dans ce journal dédié à la femme, cette photo du contingent , féminin de la caserne de la protection civile de Aïn Sebaâ (Casablanca). Merci mesdames.

 Q&R

“la femme est la moitié de la société”.

Touria Tazi répond au questionnaire de Proust Q: La dernière fois que vous avez pleuré ? Au mois de janvier dernier, en apprenant la mort au même moment de toute une famille de Gaza suite à un bombardement israélien. Q: Votre film culte ? Le tambour (1979. Un film de Volker Schlöndorff ). Q: Vos auteurs préférés ? Ibnou Khaldoun car il a rappelé, il y a déjà bien longtemps, que

Q: Ce que vous détestez le plus chez l'homme ? L’ignorance Q: Votre devise ? Partager ! Q: Le métier que vous vouliez exercer ? C’est celui que j’exerce aujourd’hui : assistante sociale. J’en rêvais déjà quand j’étais petite fille. Q: Votre roman préféré ? Syngué Sabour de Atiq Rahimi.

/AEM

Q: Les faits qui vous inspirent le plus d'indulgence ? Le manque d’écoute. Q: Le fait historique que vous estimez le plus ? Le jour où SM Mohammed VI nous a donné l’autorisation de construire notre centre. C’était un fait historique pour le monde associatif.

Le quotidien rapporte que la fondation al Karama, ONG spécialisée dans le micro-crédit, a tenu son meeting annuel le weekend dernier à Oujda, qui a décidé des modalités des actions à venir pour les femmes motivées de la région. C'est dans ce cadre qu'ont été également remis 6 Oriental Awards, récompensant les bonnes pratiques dans ce domaine. LE MATIN. La page Régions

du journal est consacrée à l'entreprenariat féminin et met l'accent sur la région de Fès, où s'est déroulé les 4 et 5 mars le salon de la Femme, dédié à toutes les Marocaines qui s'investissent pour l'amélioration de leur condition et pour le développement du pays.

Q: Votre modèle ? Indira Ghandi. Q: Le Maroc, pessimiste ou optimiste ? 50/50, cela dépend des jours.

L'Agenda RABAT/SALÉ • cinéma: Hommage au 40 ans de la Quinzaine des Réalisateurs ; Institut Français de Rabat, Salle Gérard Philippe. Jusqu'au 11 mars, tel. : 037 68 96 66 • Expo: Les poupées du Japon, jusqu'au 6 mars. Salle culturelle de l’Ambassade du Japon, 39, Avenue Ahmed Balafrej, Souissi, Rabat (entrée gratuite) • Expo: Exposition des artistes Safaa Erruas et Jamila Lamrani, du 12 février au 7 mars 2009 à la galerie d’art « L’Atelier 21 », Casablanca. Tél : 022 98 17 85

CASABLANCA • Salon: SolutechQ 2009- Salon du Management par la Qualité Forums de l’hôtel Hyatt Regency – Casablanca. (5>7 mars) • Salon: Automoto (Proxedit). Ofec de Casablanca. Jusqu'au 8 mars. • Salon: Salon de la FEMME, Ofec Casablanca, jusqu'au 8 mars.

aufait Quotidien gratuit d'informations générales. Distribué du lundi au vendredi à 40.000 exemplaires à Tanger, Fès, Rabat, Casablanca, Marrakech, Dakhla.

• Expo: Exposition de l`artiste Bouchaïb Habbouli « Hauteurs ». La galerie de l'Institut Cervantes de Casablanca, à partir du jeudi 05 mars à 19h. • Salon: CREMAI « Salon International de la Pâtisserie, de la Boulangerie, de la Restauration et de l’Industrie Hôtelière », du 5 au 8 mars (Ofec) • Expo: Exposition des artistes Safaa Erruas et Jamila Lamrani, « L’Atelier 21 », Casablanca. Contact: 066 18 43 52

MARRAKECH • Salon: Salon Automoto Proxedit, jusqu'au 8 mars. Marrakech • Expo: Les toiles de Aziz Azhari à Dar Cherifa, Tél. 024-38-58-58 • Expo: les toiles de Philippe Berthommier à l'institut français, Tél. 024-44-69-30 • Expo: Les œuvres de Wafaa Mezouar au musée de Marrakech, Tél. 024-44-18-93

Edité par: devocean S.A. RC : 157283 Patente : 36390935 IF : 1104850 Impression : Groupe Maroc Soir Directeur général: Brahim Sedrati Rédactrice en chef: Soundouss El Kasri Directeur de publication : Reda Sedrati Planification : Wafae M’rabet Correction : Alexandra Girard

TANGER/TÉTOUAN • Forum: Le 6 et 7 Mars 2009, 4ème édition du Forum 2E « ENCGT-ENTREPRISE ». ENCGTanger • Expo: Exposition Julien gracq réalisée par michel murat professeur de littérature française à la sorbonne. Institut français de Tétouan, Tél. 039-94-10-54 • Expo: Résidence de Tibari KANTOUR, plasticien-graveur. Institut français de Tétouan, Tél. 039-94-10-54

FÈS / MEKNÈS • Expo: Le photographe Claude-Charles Mollard expose Le peuple des origènes en mars à l’Institut Français de Meknès, du 4 au 17 mars. ´L'agenda ci-dessus prend en compte les événements en cours ainsi que ceux des deux prochains jours.

Journalistes: Ahmed El Mekkaoui, Bassirou Bâ, Simon Pierre, Laïla Ziraoui, Muriel Tancrez, Kisito Ndour, Cyrille Kouznetzoff Photo-journalistes: Mounim Souibi, Yassine Ouali Développement informatique et Infographie: Soufiane Raja, Yassine Ouali, Mounim Souibi Responsables commerciaux: Sophie Echeverria, Issam Kamal Zakia Aalla, Mathieu Bihan

Administration: Imane Rajraji, Taoufik Benayad Responsable distribution: Abdelhakim Saidi Contacts: Tél: 022 39 92 55 / 77 / 87 Fax: 022 39 93 78 E-mail : info@aufaitmaroc.com Site : www.aufaitmaroc.com B2B: action.aufaitmaroc.com


Réagissez sur > maroc@aufaitmaroc.com • www.aufaitmaroc.com

fait

vendredi 06 mars 2009

maroc

Attentats de Madrid: Abdelilah Ahriz condamné en appel à 20 ans de prison

Egalité homme femme

L’approche genre, ce cheval de bataille du Gouvernement

L'approche genre vise le partage du pouvoir entre femmes et , hommes dans l'espace public comme dans l'espace privé. /DR

DÉFINITION. Le Maroc fait

de l’approche genre un cheval de bataille actuellement. En 2006, la question a été incluse dans la circulaire du Premier ministre et, pour la première fois, le budget national marocain contenait un rapport sur la question appelée “Budget homme-femme”. Mais que signifie l’approche genre ? Quelle est l’utilité de cette approche ? “D’abord le genre est une approche, une démarche scientifique qui permet d'expliquer les discriminations, les disparités’’ explique Malika Benradi, professeure à la Faculté de droit de Rabat Agdal et chercheure sur la question des femmes. Par exemple, poursuit la spécialiste, quand on parle de l’éducation, on dit 60 femmes sont encore analphabètes et 40 hommes sont analphabètes. Pourquoi le nombre de femmes estil plus élevé que celui des hommes? Pour répondre à cette question, l’approche genre propose la comparaison. “Les femmes ont été soustraites aux droits à l’éducation parce qu’elles sont femmes, et parce qu’on a considéré il y a très longtemps que l’éducation des femmes n’est pas aussi importante que celle des hommes” explique-t-elle.

Analyser, comprendre et agir

L’approche genre permet l’analyse, la compréhension mais aussi l’action, ajoute Mme Benradi. “Comment faire, adopter des stratégies, des politiques, des plans d’action, des mesures, activités professionnel-

O

les en représentativité politique et arriver à instaurer une égalité en matière de droit”, ajoute-t-elle. Pour le moment, selon notre spécialiste, les sciences sociales et humaines pensent que cette approche permet la compréhension et l’analyse des rapports sociaux homme femme.

Si on veut réaliser l’égalité, il faut mettre en place des politiques sensibles aux genres. C'est-à-dire qui vont répondre aux besoins immédiats des hommes et des femmes. Et aux besoins stratégiques : c’est l’égalité. C’est le partage du pouvoir aussi bien dans l’espace privé que l’espace public.’’ Pr. Malika Benradi, professeure à la Faculté de droit de Rabat Agdal.

“Il faut toujours garder dans l’esprit qu’il faut une comparaison homme femme pour souligner que les femmes subissent plus de violence, et de violations dans leurs droits.’’ résume Pr. Malika Benradi. ■ Ahmed El Mekkaoui

 GENÈSE

A

près l’approche Femme et Développement (FED) dominante jusqu’au début des années 70 et l’approche Intégration des Femmes dans le Développement (IFD) lancée en 1975, l’approche Genre et Développement a été mise en place durant les années 90 (Conférence de Pékin, 1995).

n a enfin compris que l’intelligence de la femme et de l’homme est identique

Touria Tazi, invitée du jour

05

TERRORISME. La cour d'appel de Salé a confirmé mercredi la condamnation du Marocain Abdelilah Ahriz à 20 ans de prison pour son implication dans les attentats du 11 mars 2004 à Madrid (191 morts et 1.800 blessés), a-t-on appris de source judiciaire. Le 18 décembre dernier, après sa condamnation par le tribunal antiterroriste de Salé, Me Abdellatif Nouari, l'avocat d'Abdelilah Ahriz, avait déclaré qu'il allait faire appel de ce jugement.

Mercredi, la défense a une nouvelle fois sollicité l'acquittement du prévenu pour “manque de preuves”. L'accusé, âgé de 29 ans, a nié catégoriquement être mêlé à ces attentats, revendiqués au nom d'Al-Qaïda par une cellule islamiste radicale. Abdelilah Ahriz était notamment poursuivi au Maroc pour “constitution de bande criminelle dans le but de commettre un acte terroriste, complicité dans la destruction de moyens

de transport et voies publiques à l'aide d'explosifs”. Le jeune Marocain était parti en 1999 en Espagne, où il travaillait comme électricien. Il s'était ensuite installé en 2005 en Syrie, où il avait été arrêté et remis aux autorités marocaines. Après avoir été condamné au Maroc à trois ans de prison pour terrorisme puis acquitté en appel en mai 2007, il avait été une nouvelle fois interpellé fin janvier 2008 et placé en garde à vue pour son implication

,Abdelilah Ahriz.

/ DR

présumée dans les attentats de Madrid. En décembre, le parquet général avait requis la prison à vie contre lui. Selon le procureur, des indices génétiques relevés par les autorités espagnoles en Espagne et au Maroc ont confirmé l'implication d'Abdelilah Ahriz dans les attentats de Madrid.

■ AFP


Réagissez sur > economie@aufaitmaroc.com • www.aufaitmaroc.com

06

fait

vendredi 06 mars 2009

économie

BANQUES. L'échange interbancaire dématérialisé des prélèvements sera opérationnel à partir de vendredi 6 mars sur l'ensemble du territoire national, mettant ainsi fin aux échanges physiques des valeurs. Cette action, a été menée par Bank Al Maghrib, le Groupement Professionnel des Banques du Maroc, la Trésorerie Générale et Barid Al Maghrib, à travers l'Association pour un Système Interbancaire Marocain de Télécompensation.

Rabha Zeidguy, secrétaire générale de l’Instance de Prévention Contre la Corruption.

L’anti tadwira PROFIL. Comment faire pour

faire passer la propension d’un citoyen marocain à “dawar maâh” pour avoir le droit d’avoir des droits ? Ce “maâh” est, bien entendu, celui qui détient la moindre parcelle d’autorité. Et les porteurs d’autorité, il y en a treize à la douzaine. De cet immense chantier, Rabha Zeidguy, secrétaire générale de l’Instance de Prévention Contre la Corruption, en a fait une manière de se réaliser. “Etre à ce poste aujourd’hui est pour moi une grande satisfaction”. Mais la satisfaction s’arrête à la mauvaise note collée par Transparency International en 2008 et qui a fait reculer le Maroc de 8 places en passant de la 72ème position en 2007 à la 80 sur 180 pays dans son classement des pays les plus corrompus. Un 3,5/10, une note de cancre, ne fait évidemment pas honneur, “c’est une position critique qui requiert une réaction profonde et la démarche ne peut être que globale et surtout participative d’où la création de cette instance”. Avec la mise sur pied effective d’une telle structure, rattachée à la primature, la ratification en 2003 par le Maroc de la convention

,Rabha Zeidguy.

/DR

des Nations Unies contre la corruption dépasse le stade d'annonce. Mais le chemin est long et le terrain accidenté sur lequel cette mère de deux grands garçons est résolue à avancer: “notre rôle est surtout la prévention, tous les aspects liés à la lutte est du ressort du judiciaire. Mais nous sommes le relais de la justice. Nous sommes habilités à recevoir les plaintes susceptibles d’être qualifiées de corruption”. Rabha Zeidguy, une Chelha au verbe facile de celle qui sait de quoi elle parle, est cependant consciente de la

■ Samir Benmalek

L

es femmes sont bien moins corrompues avec - tout mon respect pour les hommes – parce que la femme vient de commencer et elle veut prouver qu’elle est correcte et qu’elle est honnête. Peut-être que dans l’avenir elle suivra les hommes qui ont commencé il y a longtemps. • Touria Tazi, invitée du jour

,

/DR

Coopération maroco-égyptienne

L’après Logan COMMERCE. Le ministre de

l'Industrie, du Commerce et des Nouvelles Technologies, Ahmed Reda Chami, a eu, mercredi à Rabat, des entretiens avec le ministre égyptien de l'Investissement, Mahmoud Mohiedine, axés sur les moyens de promouvoir les investissements entre les deux pays. Lors de cette entrevue, Chami a donné un aperçu de la stratégie nationale dans le domaine de l'investissement, mettant l'accent sur les secteurs industriels prometteurs, notamment le textile, l'industrie automobile, les équipements aéronautiques, l'électronique et l'agroalimentaire. Il a également souligné les efforts déployés par le Royaume en vue d'accéder à de nouveaux marchés tels que les Etats-Unis, le Japon, les pays scandinaves et arabes. Le ministre a appelé les opérateurs économiques

égyptiens à investir dans les secteurs prometteurs de l'économie marocaine. Le volume des investissements marocains en Egypte a également connu une hausse de près de 70% durant les quatre dernières années atteignant un total de 550 millions de dollars. La délégation égyptienne a par ailleurs appelé à l'ouverture d'une ligne maritime entre les deux pays et la réduction des taxes douanières en vue de promouvoir les échanges commerciaux bilatéraux. Il est à rappeler que la Société marocaine de construction automobile a pu finalement obtenir le feu vert pour faire entrer ses véhicules au marché égyptien. Après des mois d’attente, la première voiture fabriquée au Maroc est finalement entrée à la fin du mois de février en Egypte.

■ aufait/MAP

En progression

» Indices VALEUR

VARIATION

MADEX

9073.40

-0.67

MASI

11040.90

-0.66

ONP. Le secteur a généré un

» Plus bas*

VAL

VAR

VAL

VAR

CLT

7350.00

+5.45

SNI

1611.00

-5.24

HOL

1820.00

+3.12

SBM

2005.00

-4.98

ATH

100.00

+3.09

MAT

208.00

-4.59

SLF

690.00

+2.07

COL

565.00

-3.42

WAA

1980.00

+1.54

ONA

1248.00

-3.11

» Devises et matières (USD) EUR/MAD

11.0460

OR

918.50

CHF/MAD

7.4650

ARGENT

13.23

CAD/MAD

6.8410

PETROLE

44.30

GBP/MAD

12.4110

MAIS

362.50

JPY/MAD

8.8350

SOJA

871.00

USD/MAD

8.7800

BLE

517.00

* Volume supérieur à 99.000 Valeurs du mercredi 04 mars, 16h00 Source: Finaccess - Fininfo Mena.

probablement motivé par sa double carrière. Littéraire “car il faut communiquer” et juridique “car j’aime tout ce qui est norme, régulation”. Après avoir travaillé aux USA, en Suisse, au conseil de déontologie des valeurs, enseigné à l’Ecole d’Administration de Rabat, puis à la direction de la modernisation de l’administration où elle a eu à gérer l’institutionalisation de l’approche genre, de contribuer dans des publications spécialisées… cette détentrice d’un doctorat d’Etat en sciences juridiques trouve encore le temps de continuer à enseigner. Il fallait, peut-être, la fusion de la persévérance propre aux femmes et l’abnégation des juristes pour faire en sorte que la tadwira perde du terrain... Pour n’être à la fin, le rêve est permis, qu’un lointain souvenir.

Secteur de la pêche

Valeurs financières

» Plus hauts*

difficulté de la tâche: “comment faire ? Le travail est long car on agit sur le comportement des individus et rien n’est plus difficile”. Et dans un flot de paroles, Madame anti corruption lâche cette phrase lourde de sens : “l’impunité démoralise”. Oui, mais ne désespère pas. Car souvenons-nous de celui qui s’est fait connaître, durant l’été 2007, sous le pseudo du Sniper de Targuist. Cet anonyme avait eu le cran de filmer des gendarmes en flagrant délit de racket et ses films, mis sur le Net, avaient fait le tour de la planète. En plus d’avoir dénoncé de tels actes, ce citoyen avait, effet collatéral, mis à nu une lacune du code pénal: “notre code est lacunaire. Il faut un système de protection des témoins et des dénonciateurs”. Le choix de cette native de Toulal, dans la Tafilalet, est

chiffre d'affaires de plus de 7,88 milliards de dirhams pour un niveau global de captures de 1.017.027 tonnes, soit une hausse de 24% en valeur et de 15% en volume, selon le département de la pêche maritime.

4,5

milliards de Dh Selon le rapport d'activité de l'Office de 2008, l'Office national des Pêches (ONP) a réalisé, durant la même année, un chiffre d'affaires record de 4,5 milliards de Dh pour une production débarquée de 943.000 tonnes, soit une augmentation de 15% en tonnage et une progression de 22% en valeur par rapport à 2007.

Quant aux résultats de la pêche hauturière, au titre de la même année, le département de tutelle fait part d'une hausse de 24% en tonnage et de 38% en valeur, par rapport à 2007. La modernisation de la flotte de la pêche côtière et artisanale constitue un défi à relever, à cause de son vieillissement, d'où l'option de mise à niveau adoptée par le ministère, comme phase de transition, à travers notamment le Programme IBHAR, lancé en juillet 2008 et étalé sur 3 ans. Concernant les perspectives du secteur, toutes espèces confondues, ce responsable tient à souligner qu'elles restent prometteuses et que ce secteur constitue l'un des piliers de l'économie nationale, appelé à poursuivre son développement et sa

restructuration pour plus de compétitivité. Certains de ces professionnels souhaitent, à ce propos, que la priorité soit donnée aux zones allant de Moulay Bouselham à Safi,

qui ont en le plus besoin, selon eux, et émettent, par ailleurs, l'espoir de voir la gestion des ports confiée à un seul organisme si c'est possible. ■ aufait


Réagissez sur > societe@aufaitmaroc.com • www.aufaitmaroc.com

8 mars, Honneur aux dames

société

portrait

Halima... Elle roule, elle roule Le hasard peut vous mener à rencontrer Madame Halima. Elle est l’une des rares femmes qui conduisent un petit taxi à Casablanca. Histoire d’une femme dont le parcours donne à réfléchir.

S

a vie est en adéquation avec la vitesse à laquelle elle conduit son taxi depuis 6 ans: elle ralentit quand il faut, marque les stops, prend du recul, accélère et s'adapte aux autres … c’est une femme qui roule. “Je suis toujours à la recherche de mon indépendance’’. Pour y arriver Halima a une seule devise : le travail. “Quand la femme gagne sa vie, elle peut gagner son indépendance. Elle peut être utile à elle-même et à la communauté”, confirmet-elle en tenant le volant avec fermeté, yeux fixés sur le potentiel client. Un métier qui exige attention et rigueur, mais notre femme est une professionnelle.

“l'éducation est l'arme de la femme”

“Je suis convaincue, même si certains peuvent me contrarier, que nous les femmes avons toutes les qualités requises pour nous imposer à la société comme une évidence, que nous avons le mental pour ça aussi’’. Le ton monte, et elle articule chaque mot. Conviction totale. Né à Casablanca en 1967, cette mère de trois enfants, quitte les bancs de l’école avant de décrocher son baccalauréat. Un échec pour elle. “L’éducation est l’arme de la femme”. Soupirs... Soudain elle est au bord des larmes. Si une chose peut pousser cette solide femme à pleurer, c’est simplement

,Halima, chauffeur de taxi à Casablanca. son arrêt forcé des études. “J’étais une brillante élève, je préparais mon bac et j’étais parmi les premières à étudier l’informatique. J’ai voulu reprendre plus tard mais j’ai trouvé que le système avait changé”, explique-t-elle avec amertume. Mais Halima n’est pas restée les mains croisées. Elle a fait beaucoup de métiers avant de se mettre au volant d'un taxi. Durant son parcours, elle a forgé ses propres armes. “Je me suis dit pourquoi pas moi?’’. En 2002 elle décroche son per-

/A.E.M

mis de confiance et commence à arpenter les routes de Casablanca.

Un homme compréhensible

Côté famille, Halima est une femme épanouie . Son mari, son co-chauffeur, travaille moins qu’elle. Il passe plus de temps à la maison, mais cela ne change rien pour Halima. “Il m’aide à la maison, prend soin des enfants’’, dit-elle avec fierté. En passant à côté d’un café, voyant des hommes sirotant tranquillement le leur, Halima s'exclame: “pen-

dant qu'ils prennent des moments de détente, nous, nous sommes débordées!”

Ce que je dirais à une fille qui veut se marier, c’est d’être indépendante

financièrement. Et rechercher d’abord en l'homme la compréhension”.

Madame Halima, chauffeur de taxi à Casablanca. ■ Ahmed El Mekkaoui

L

a femme travaille aussi dur que l’homme à l’extérieur. Mais quand certains hommes rentrent à la maison, ils ne font rien. Un seul salaire ne suffit plus, et quand la femme participe aux finances il faudrait que l’homme aussi aide. ■ Touria Tazi, invitée du jour


Réagissez sur > societe@aufaitmaroc.com • www.aufaitmaroc.com

08

fait

8 mars, Honneur aux dames

vendredi 06 mars 2009

société Ni P..., Ni S... N'y pensez même pas ! Des membres de l'association française “Ni Putes Ni Soumises” (NPNS) étaient ,De gauche à droite, Sihem Habchi, Chahrazad Belayni et Aïcha Echau Maroc la semaine dernière. Des médias pressés avaient annoncé l'ouverture Chenna./AIC ciale violente, ce que vivent qui rappelle que pour l'insd'une antenne de l'association à Rabat, bien avant que ses responsables ne les femmes aujourd’hui. tant, son association n'a fait fassent la moindre demande dans ce sens. A Casablanca, la présidente et la vice Discuter du nom ou faire aucune demande officielle de la sémantique ne gom- pour ouvrir un bureau au présidente de NPNS ont rencontré Aïcha Ech-chenna. POLÉMIQUE. Le

déplacement de Sihem Habchi, présidente de NPNS, et Chahrazad Belaynia, sa vice présidente, a été couvert par bon nombre de médias marocains et étrangers qui affirmaient pour certains – tels le quotidien parisien Le Monde, et ce dès le 19 février – que NPNS allait ouvrir une antenne à Rabat. L'annonce de cette première au Maghreb a été un peu hâtive au goût du ministère de l’Intérieur, qui s'est dépêché de démentir l’information via un communiqué. Il précisait qu’aucune déclaration n’avait été déposée par l’association et que “les autorités ne [donneraient] pas suite à la création d'un

tel bureau si la demande venait à en être faite”. Un conditionnel pour tuer dans l’œuf d’éventuelles velléités d’installation au Maroc. La raison de ce refus anticipé est à peine expliquée : “la démarche de l’association ne correspond pas à l’approche adoptée au Maroc pour le traitement des questions en relation avec le statut de la femme”, argumente le ministère de Chakib Benmoussa dans sa déclaration. Une explication quelque peu sibylline que nous avons tenté de déchiffrer en contactant Abderrahmane Achour. Un tantinet agacé, le gouverneur chargé de la communication au ministère de l'Intérieur nous a

poliment assuré qu'il “[n'a pas] à communiquer sur ce sujet”. Selon lui, “le communiqué est clair et définitif”.

Solidarité Féminine, la bien nommée

Ce refus, la présidente de l’association Solidarité Féminine (aide aux mères célibataires), Aïcha Ech-Chenna, tente de le comprendre : “si Solidarité Féminine veut se créer en France, la première des choses c’est de demander aux pouvoirs publics de recevoir ses statuts et d’avoir ses billets d’acceptation. Nous sommes habituées à avoir des partenariats avec des organismes internationaux mais qui se sont adaptés à notre demande parce que

nous sommes confrontés à une réalité. La traduction de "Ni Putes Ni Soumises" en arabe est très lourde. Je n’osais pas le dire, ça ne sortait pas”. Cette militante de la première heure a donc proposé à l’association française un nom plus adapté à notre sensibilité linguistique...Shéhrazade: une femme qui, en mille et une nuits, par sa subtilité, a sauvé la vie à tant de femmes.

A réalité violente, nom violent

Sihem Habchi l’admet, “c’est vrai que le nom est violent, j’ai moi-même eu du mal à le dire. Mais c’est un mot violent parce qu’il correspond à une réalité so-

mera pas cette réalité”. Pour cette jeune femme volubile, au-delà d'une appellation qui a soulevé des polémiques et a eu du mal à s'imposer en France et ailleurs, il y a des actions de terrain. Le nom, c’est parce qu’ “il fallait quelque chose de provocateur, parce que personne ne voulait rien dire. On avait face à nous un mur de silence”, explique la présidente de NPNS

Maroc. Ce nom que l'association porte tel un flambeau et un fardeau depuis 2003, suite à la mort de Sohane Benziane, une adolescente de 17 ans brûlée vive en région parisienne par un petit caïd de son quartier, Aïcha EchChenna et Sihem Habchi espèrent qu'il deviendra bien vite inutile, obsolète. ■ Laïla Ziraoui

I

l faut être à l’écoute de cette association et voir ce qu’elle fait avant de l’empêcher de dire quoi que ce soit. Ces militantes sont là aussi pour protéger les femmes. Je crois qu’il faut plutôt les encourager que leur mettre des bâtons dans les roues. ■ Touria Tazi, invitée du jour


Réagissez sur > societe@aufaitmaroc.com • www.aufaitmaroc.com

fait

vendredi 06 mars 2009

société

STOP !. Il est temps de faire “cesser cette violence ordinaire, profondément ancrée dans la société, qui détruit des vies, ruine la santé, entretient la pauvreté et entrave la réalisation de l'égalité entre les femmes et les hommes et l'émancipation des femmes”. Ban Ki-moon, secrétaire général de l’ONU. Mars 2009.

09

8 mars, Honneur aux dames “j’aimerais qu’on n’ait pas besoin de NPNS au Maroc”. Malheureusement on en a besoin. Q: Et à tous ceux qui veulent encourager votre venue ici ?

Premièrement je voudrais les remercier. Ensuite leur dire que leur combat est extraordinaire, qu’il ne faut pas l’arrêter, et que tant que je le pourrai, je serai là pour les aider. Q: Par quels moyens ?

,Sihem Habchi (g), Chahrazad Belayni (c) et Aïcha Ech-Chennah dans le bureau du hammam de l'association Solidarité Féminine, le 27 février 2009.

/AIC

Chahrazad Belayni, vice-présidente de “Ni Putes Ni Soumises” .

“J’aimerais qu’on n’ait pas besoin de NPNS au Maroc” Chahrazad Belayni est la jeune fille qui, le 13 novembre 2005, a été brûlée vive par un prétendant éconduit. Alors qu'elle était dans le coma, à l'hôpital, l'association “Ni Putes Ni Soumises” a organisé une marche pour dénoncer l'agression contre cette jeune franco-marocaine. Peu après sa convalescence, Chahrazad a rejoint l'association dont elle est aujourd'hui un symbole et la vice-présidente. Pour nous, elle revient sur son combat et ses aspirations. eclairage. Q: Bonjour Chahrazad. Dans quelles conditions as-tu intégré “Ni Putes Ni Soumises” (NPNS)?

Après mon agression, je suis restée dans le coma pendant un mois. A mon réveil, ma famille est venue m’expliquer ce que l’association avait fait pendant ce temps. Les membres avaient organisé une marche pour moi. À l’époque, c’était Fadela Amara la présidente. C’était le travail de toute une équipe, qui avait organisé cette manifestation pour moi. Quand je suis sortie de l’hôpital, j’ai eu du mal à aller à la rencontre de l’association, j’avais des

soucis de santé, je voulais penser à autre chose… Après j’ai compris. Je me suis dis “Je ne dois pas lâcher l’affaire”, il faut que ça s’arrête. C’était arrivé avant moi - je connaissais l’histoire de Sohane, par la télévision – et je pensais “non, c’est impossible, ça ne peut pas se produire”. Mais le jour où ça m’est arrivé, je me suis dit “je dois aller à l'association parce que ça ne se passe pas qu’à la télé”. Quand on voit ça sur écran, on à l’impression que c’est une histoire inventée, que c’est quelque part dans le monde, très loin de nous. En réalité non, j’ai envie d’expliquer que ça peut arriver à n’importe qui,

n’importe où, et n’importe quand. Q: Quand et comment est née l’envie de faire un pas vers le Maroc ?

La première fois que je suis revenue au Maroc après mon agression c’est en 2007. Aux mois de septembre - octobre 2007. Et là j’ai observé les gens qui venaient vers moi, qui discutaient avec moi, des personnes que je côtoyais, que je connaissais depuis très longtemps, et qui à ce moment-là sont venues vers moi et m’ont raconté leurs problèmes. Ils avaient un message à faire passer, mais ils voulaient le transmettre à tra-

vers moi. C’est là que je me suis levée et que je me suis dit “je veux, il faut vraiment faire quelque chose avec le Maroc. Je veux aider les filles au Maroc, là où je suis née”. Pour le moment, je suis venue en tant que Chahrazad, la jeune fille qui a été brûlée vive. Je suis venue parler de mon combat à moi. C’est Chahrazad, avec bien sûr NPNS parce que je suis quand même viceprésidente de l’association. Pour l’instant, je suis venue parler de mon histoire, rencontrer les associations, raconter mon combat pour justement essayer de créer quelque chose.

Q: NPNS est-elle contactée par des gens du Maroc qui vous disent “Venez, nous avons besoin de vous ici” ?

Bien sûr. L’association NPNS est contactée par des jeunes filles, que ce soit au Maroc, que ce soit en Algérie, en Tunisie, ou en Italie… Je suis d’ailleurs allée en Italie pour rencontrer ces femmes qui nous avaient appelées. Mais pas pour créer NPNS : j’y suis allée pour qu’elles me parlent de leur combat et pour que je leur parle du mien. Q: Qu’as-tu envie de répondre à ceux qui disent “Nous n’avons pas besoin de NPNS au Maroc” ?

Je voudrais leur répondre

En aidant à briser le silence. Ca va être compliqué, je ne sais pas encore exactement comment nous allons faire mais ça doit être petit à petit, monter les marches une à une. Il faut y aller tout doucement avec les gens. Quand vous y allez brutalement les gens ne veulent pas vous écouter. Il faut leur montrer que vous vous êtes battue. Il faut qu’ils aient une sorte de symbole, quelqu’un en face d’eux. Il faut se déplacer. Par exemple, je me déplace, je parle à des gens, et quand ils me voient, ils peuvent se dire si elle a parlé, peut-être que nous aussi nous pouvons y arriver. Ca peut marcher. Je rencontre des jeunes filles qui viennent me raconter leurs histoires, comme leur petit journal intime, qui me parlent de mariages dont elles ne voulaient pas. Pour l’instant tout ce que je peux faire c’est les écouter, parce que malheureusement je n’ai pas encore les moyens de les aider, je suis moi aussi dans la phase reconstruction. Q: Qu’est-ce qui va être compliqué ?

Faire comprendre qu’on n’est pas là pour...J e vous donne mon avis : les gens pensent que NPNS est là pour dévoiler les trucs qu’il ne faut pas, qu’ils ne veulent pas dévoiler. Foutre la m… en gros. On n’est pas là pour ça. On est là pour dire ce qui va et ce qui ne va pas. On est là pour aider les gens qui veulent parler mais qui n’y arrivent pas seuls. Q: Un mot pour finir ? Des souvenirs du Maroc ?

Le Maroc c’est toute ma vie. C’est pour ça que j’ai envie de travailler avec la France et avec le Maroc. J’ai envie de porter mon combat partout dans le monde, on est bien d’accords, mais la France, c’est le pays où j’ai grandi, et le Maroc, celui où je suis née. J’ai deux pays et j’adore le Maroc. ■■Propos recueillis par Laïla Ziraoui


Réagissez sur > societe@aufaitmaroc.com • www.aufaitmaroc.com

10

fait

8 mars, Honneur aux dames

vendredi 06 mars 2009

société “Les droits économiques et sociaux des femmes est le grand chantier qui attend le Maroc’’ Deux événements ont marqué les esprits ces derniers temps concernant la question de la femme. D’abord la célébration de la première Journée Nationale de la Femme Marocaine le 10 octobre et le deuxième, le plus surprenant, est la levée des réserves du Maroc sur la convention sur l’élimination de toutes les formes de discriminations à l’égard des femmes (CEDAW). Mme Najat Razi, Présidente de l’Association Marocaine pour les Droits des Femmes et coordinatrice nationale de l'Observatoire Marocain des violences faites aux femmes, Oyoune Nissaiya, explique les intérêts de cette décision. INTERVIEW. Q: Le Maroc a levé les réserves sur la CEDAW, comment jugez-vous cette décision ?

La levée des réserves sur la CEDAW au Maroc est sans doute l’événement de l’année. Cette décision audacieuse montre bien qu’il existe une volonté politique de très haut niveau de concrétiser les engagements pris dans les discours. Q: Quelle est votre lecture sur la polémique qui a suivi cette décision?

Chaque fois que les femmes arrivent à obtenir des acquis, il y a des courants de résistance qui veulent nuire aux avancées. Ces obscurantistes ne veulent pas comprendre que l’égalité est un choix politique clair et affiché par le pouvoir.

Q: Pensez-vous que le Maroc aura le courage de lever toutes les réserves dans les faits?

Je pense que le Maroc lève les réserves sur tous les articles. Il reste maintenant un travail d’adaptation de lois marocaines avec le contenu de la convention. Je ne pense pas qu’il y aura un recul dans se sens, cependant je crois que le gouvernement va élaborer une note explicative sur la démarche que devrait adopter le Maroc dans le but d’harmoniser les lois avec les articles de la convention. Q: A quoi sert cette convention ?

Pour revendiquer des droits, il faut un cadre juridique. L’intérêt de la CEDAW est qu'elle est une force internationale. Elle sert comme base pour les revendications. Si on de-

mande demain un droit, on saura qu’il figure dans les lois. Et les décideurs seront obligés d’accorder ce droit parce que la loi le stipule. Dans ce sens, la convention agit comme un mécanisme d’observation des mesures politiques prises pour la bonne application de la convention. Q: Qu'est-ce-que la femme marocaine a à gagner après la levée de ces réserves ?

Pour les femmes, la convention consolide les acquis. Et les propos de la convention vont permettre, s’ils sont bien appliqués, l’égalité entre les femmes et les hommes. Pour les acteurs politiques, la convention les engage au devoir de concrétiser dans la réalité tous les beaux discours d’égalité hommes femmes; et pour les acteurs associatifs, la convention permet la légiti-

mité des revendications de l'égalité en justifiant leur lutte. Q: Quels sont les chantiers sur lesquels on devrait s’atteler en matière de droits de femmes?

D’abord, même après 5 ans de mise en place, la Moudawana reste au devant des grands chantiers. Car elle concerne le quotidien de toutes les femmes, toutes classes confondues. Le grand travail qui nous attend c’est de veiller à instaurer des instruments qui permettent la bonne application de la Moudawana. Car, sur le terrain, on constate beaucoup d’infractions dues au manque de suivi strict. Pour le moment, le chantier prioritaire est la participation des femmes au champ politique. Les élections communales s’approchent et notre combat c’est d’aller vers une

Najat Razi (D), présidente de l’Association Marocaine pour les , Droits des Femmes (AMDF) et Choumicha Riyaha secrétaire générale de l’association./ A.E.M

vraie représentation de la femme dans des postes de décisions. Mais le grand chantier qui attend le Maroc se situe au niveau des droits économiques et sociaux. On accuse un grand retard et il est temps de s’y mettre. De plus, on revendique aussi que le Maroc adhère au protocole facultatif de la CEDAW. Q: Quel message voulezvous passer en tant qu'acteur associatif à l’occasion de la

journée mondiale de la femme ?

Je félicite les femmes et je leur souhaite une bonne fête. A ce jour les femmes doivent être fières des avancées réalisées et aussi espérer aller plus loin. Pour les décideurs, je dis que la marche vers l’égalité est un défit politique. Ils doivent être conscients de ce constat sinon ils seront dépassés par la réalité sociale du pays. ■ propos recueillis par Ahmed El Mekkaoui

I

l faudrait aussi que nous nous penchions plus sur la laïcité. C’est elle qui peut nous faire aller de l’avant, et c’est une philosophie qu’il faut approfondir. ■ Touria Tazi, invitée du jour

La Moudawana, 5 ans après Lancement d'une campagne BILAN. Adoptée il y a 5 ans, la nouvelle loi fait de la femme l’égale de l’homme dans la gestion de la famille. Mais les solutions occidentales et judiciarisantes de la procédure de divorce posent des problèmes au Maroc, surtout pour les plus modestes. Aujourd'hui, une femme peut désormais faire une demande de divorce sans l’accord de son mari. Néanmoins, la procédure de divorce traditionnelle, déjà largement complexifiée par rapport à la simple rupture du contrat qui prévaut depuis le droit romain, se perd désormais dans les méandres judiciaires des mois durant, en raison de l’accumulation des dossiers. Le divorce sans consultation rendu illégal, la demande doit en être déposée devant un juge, ce qui interdit le divorce aux gens modestes qui ne peuvent engager de frais d’avocat. Sans parler de la corruption endémique du système, du machisme

des cadis et du manque de formation... Fatima Outaleb, vice-présidente de l'Union pour l'action féminine parle d’une “bataille gagnée” mais qui nécessite “une vraie volonté d'appliquer la loi”. Pratique peu usitée au Maroc, la polygamie doit également faire l’objet d’une demande auprès du tribunal. La réforme de la Moudawana protège essentiellement des remariages non déclarés à la première conjointe, celle-ci devant donner son accord pour que le juge accède à la demande du mari. De fait, la majorité modeste de la population marocaine a le sentiment d’être enchaînée aux tribunaux et

vit une sorte d’interdiction de divorcer, du fait du coût des démarches. Dans le même temps, les règles concernant la tutelle des enfants et les pensions attribuées à la femme en vertu du sdaq traditionnel n’ont pas été modernisées. La loi du plus fort demeure. Nabia Hadouche, présidente de l'Association démocratique des femmes du Maroc rappelle que “l'âge du mariage est désormais de 18 ans pour les deux sexes, mais, cinq ans (de Code), ce n'est pas encore assez... ”. En 2007, le mariage de mineurs concernait toujours 1 mariage sur 10 . ■ aufait

P

our la Moudawana, en tant que femme je suis très contente. Mais encore fautil suivre les lois de cette Moudawana parce que jusqu’à présent l’inégalité existe toujours. ■ Touria Tazi, invitée du jour

nationale de sensibilisation sur la participation politique des femmes SENSIBILISATION. La deuxième campagne nationale de communication et de sensibilisation sur la participation politique des femmes sera lancée le 7 mars à Rabat sous le thème “les femmes dans les communes : levier de la gouvernance locale”. Le coup d’envoi de cette campagne sera donné lors d’une conférence nationale initiée par le ministère du développement social, de la famille et de la solidarité en collaboration avec le ministère de l’intérieur, indique un communiqué du ministère du développement social.

12%

Cet évènement a pour objectif principal d’engager une mobilisation des acteurs institutionnels, politiques et de la société civile en

Cette campagne a pour objectif la sensibilisation à la représentation , des femmes aux communales 2009. /AFP

vue d’une représentation communale des femmes dépassant les 12%.

La campagne s’assigne également pour buts de sensibiliser le grand public à l’importance de la participation des femmes à la gestion des affaires locales, de valoriser la participation des femmes élues au développement local à travers

la présentation et la diffusion de leurs expériences réussies et d’interpeller les acteurs institutionnels et politiques pour s’impliquer fortement dans la mise en œuvre des acquis du code électoral. Des associations féminines partenaires seront impliquées dans cette campagne nationale de sensibilisation, au niveau régional. ■ aufait


Réagissez sur > planete@aufaitmaroc.com • www.aufaitmaroc.com

fait

vendredi 06 mars 2009

C

11

’est la femme qui fait l’enfant. Elle veut donc les protéger. Et si l’environnement n’est pas protégé, l’enfant ne l'est pas non plus. Nous remarquons beaucoup d’asthme, beaucoup d’allergies. La femme doit s’investir dans l’environnement.

planète

■ Touria Tazi, invitée du jour

Professeur Laïla Stour

“Aujourd’hui plus que jamais, la femme marocaine doit être engagée...” Laïla Stour est professeur à la faculté des sciences et techniques de Mohammedia. Elle est spécialiste des changements climatiques, eau et environnement. Elle revient, à l'occasion de la journée mondiale de la femme, sur son parcours et évoque le rôle de la femme, particulièrement la femme marocaine, dans l'adaptation aux changements climatiques. INTERVIEW. Q: Qu’est-ce qui a nourri en vous le goût pour l’environnement ?

C’est mon souci d’avoir une approche rationnelle dans la gestion de la vie, que j’ai acquis de ma formation de base en ingénierie. J’ai noté une utilisation abusive des ressources naturelles sans un minimum d’optimisation et de rationalité et j’ai donc voulu participer à cette réforme de la gestion de notre environnement qui s’imposait. Aujourd’hui, cette réforme conditionne complètement le développement futur de l’humanité. Q: Dans le vaste domaine de

l'environnement, vous êtes spécialiste des changements climatiques, et de l’eau. Est-ce aussi dû à un intérêt particulier ?

Ma formation de base en ingénierie hydraulique m’a amené d’abord vers le secteur de l'eau (hydraulique, hydrologie, alimentation en eau potable, assainissement, barrages, hydrologie, etc.) puis progressivement les différentes recherches que j’ai menées en tant qu’enseignante-chercheur, se sont focalisées sur les changements climatiques et leurs impacts sur les différents secteurs dans notre pays. Il était difficile de s’intéresser à l’eau au Maroc sans se retrouver face à ce défi climatique !

Q: Que suscite en vous le fait d’être une femme spécialiste des questions environnementales au Maroc?

Je suis une femme, mais au niveau professionnel je suis d’abord un ingénieur et une enseignante-chercheur utilisant au mieux connaissances et acquis pour promouvoir le développement durable de mon pays. Il est vrai toutefois que le domaine de l’environnement connait une participation féminine très forte et ce, de part le monde: La fibre maternelle nous donne peutêtre, à nous les femmes, plus d’intérêt et de facilité pour protéger notre domicile : "la Terre". Q: Au passage, comment

la femme marocaine peut aider à l’adaptation aux changements climatiques ?

Au Maroc, la femme est très souvent en charge dans sa famille, de la gestion de l’eau et de l’électricité, du bois de feu (en milieu rural) et des déchets. Tout effort dans cette gestion ne peut être que positif pour l’adaptation aux changements climatiques. Par ailleurs et devant l’ampleur du problème du changement climatique, l’éducation et la sensibilisation restent des outils de base: Il n y’a pas mieux que la maman pour véhiculer une sensibilisation et une éducation en matière de changements climatiques aux générations futures.

Ghita Benabdeljalil Zniber

L’environnement au quotidien Du haut de ses 29 ans, cette jeune dame se livre à un combat, celui de l’écologie et du développement durable. Vice-présidente de l’association "Pour un Maroc vert" et chargée de communication à MarocDômes, une agence événementielle, spécialisée dans l’environnement, Ghita Benabdeljalil Zniber vit au "vert" au jour le jour. PORTRAIT. Après huit an-

nées passées à Paris où elle a obtenu un diplôme en commerce, Ghita rentre au Maroc frappée par le développement fulgurant de son pays. Une avancée économique avec ses bienfaits et ses tares qui ne la laisse pas indifférente. Elle décide alors de s’engager avec comme souci, défendre le développement durable avec la complicité de son mari Moundir Zniber, fondateur de l’association Pour un Maroc vert. Pourquoi donc s’investir dans l’environnement après un cursus orienté plutôt commerce ? Madame Zniber affirme que "le goût pour l’environnement ne s’apprend pas à l’école" et qu’on lui a inculqué très jeune le respect de la nature. Et Ghita de préciser que grâce à ses études, elle possède l'argumentaire idéal pour défendre la nature avec des preuves économiques:

Aujourd'hui les entreprises qui se veulent visionnaires doivent comprendre qu'il est dans leur intérêt d'aller sur une démarche de développement durable."

En couple, le goût pour l’environnement des Zniber prend une autre allure et les objectifs s’élargissent: "On s’est dit alors au lieu de créer un simple espace (association Pour un Maroc vert), il faut créer une plateforme dédiée à l’écologie et au développement durable", confie Ghita. Dans cette optique, poursuit la jeune militante écologique, un constat s’est dégagé. Enormément d’associations marocaines et africaines prônent la protection de l’environnement. On s’est dit alors qu’il serait judicieux de faire profiter à ces dernières, de la plateforme en question, en l'occurence explique Ghita, "il s’agit du festival africain de l’écologie et du dévelop-

Ghita Benabdeljalil Zniber, Vice-présidente de l'association Pour un , Maroc Vert. /AUFAIT

Laïla Stour, professeur à la faculté des sciences et techniques de , Mohammedia. /AUFAIT

Encore faut-il doter ces mamans de l'information et du savoir nécessaires. Q: Quel message lancezvous aux femmes marocaines en cette journée du 8 mars 2009 ?

2009 est une année critique où une nouvelle aire de l’économie mondiale se dessine. La préservation de pement durable qui en est, cette année, à sa deuxième édition ".

Festival africain de l'écologie...

Et pour ce festival qui se tiendra du 27 au 31 mai, cette fois-ci dans la forêt de Bouskoura, Ghita, définit l'objectif de l’association: "Si on parvient à fédérer tout le monde autour du respect de la nature, là on aura ouvert leur âme à des choses essentielles que sont la Terre, la Nature". Comment donc vit ce couple dévoué à l’environnement à la maison ? Est-il vraiment écolo ? "A la maison, on n’a pas de téléviseur, chaque soir, on visionne un documentaire en vue de s’imprégner de ce qui se fait à l’étranger en matière d’environnement ", confie Ghita, qui reste réservée sur sa vie privée. Boutayeb Belkacem, un ami et membre de l’association en tant que commissaire général du Festival, témoigne: "Chez eux, ils ont un jardin, dans lequel, ils cultivent différentes plantes en récupérant les ordures biodégradables pour faire du compost et enrichir le sol". D'ailleurs confie Ghita Zniber, "notre lune de miel, on l’a passée dans une tente sous un figuier à Akchour". ■ Kisito Ndour

l’environnement et le développement durable seront au centre de l’économie verte mondiale future. Aujourd’hui plus que jamais, la femme marocaine doit être engagée et doit entrainer sa famille dans cette nouvelle dynamique pour vivre en harmonie avec le monde de demain. ■ Propos recueillis par Kisito Ndour

» EN BREF MENACE. La Polynésie compte un grand nombre d'espèces de plantes et d'animaux terrestres endogènes, mais beaucoup ont déjà disparu ou sont menacées par l'introduction d'espèces invasives, soulignent des scientifiques réunis cette semaine à Papeete. Avec un peuplement humain vieux de mille ans et une formation géologique récente, la Polynésie et Hawaï constituent "un ensemble de laboratoires pour comprendre comment l'homme a interagi avec son environnement", a affirmé Patrick Kirch, du département anthropologie et biologie intégrative de l'université de Californie à Berkeley, au 11e inter-congrès des sciences du Pacifique. RHINOCÉROS. Les derniers rhinocéros de Java, considérés comme les mammifères les plus rares du monde, vont être mieux protégés grâce à l'installation d'une trentaine de caméras dans la seule forêt où ils vivent encore en Indonésie, a annoncé jeudi le Fonds mondial pour la nature (WWF).L'organisme a dévoilé les premières images filmées par les 34 caméras à infrarouge récemment accrochées à des arbres au plus profond du parc national d'Ujung Kulon, à l'extrémité ouest de l'île de Java, où vivraient une cinquantaine de rhinocéros selon les estimations.


Réagissez sur > monde@aufaitmaroc.com • www.aufaitmaroc.com

12

fait

vendredi 06 mars 2009

monde Ces femmes qui gouvernent À l’occasion de la journée mondiale de la femme, la rédaction vous propose un palmarès des dames qui se sont imposées en politique. Mise à part Indira Gandhi qui a tenu son pays d’une main de fer dans les années 60 et 70, ce n’est qu’à partir des années 90 que les femmes ont pu accéder aux fonctions exécutives suprêmes. Politique.

,

La chancelière allemande Angela Merkel./DR

Angela Merkel / Allemagne

Selon le magazine Forbes, Angela Merkel serait la femme la plus puissante du monde. Née à Hambourg, elle passe son enfance en Allemagne de l’Est, la RDA communiste, avant de rejoindre le Mouvement Démocratique à la chute du mur de Berlin. Elle entame sa carrière politique en tant que Ministre des Femmes puis de l’Environnement en 1994. En 2006, elle devient la première femme chancelier de la République fédérale d’Allemagne.

re ministre du Bangladesh depuis 2008.

tre. Ensuite, elle occupe différents postes gouvernementaux tels que Ministre de la santé et de la Défense, avant de devenir la première présidente d’un pays de l’Amérique du Sud.

fuit la guerre civile et intègre divers organismes de l’ONU ou de l'Union Africaine. Toujours soucieuse du sort de son pays, elle fonde le parti de l’Unité, qui agit depuis l’extérieur pour ramener la paix au Libéria en 1997. Après l’éviction du seigneur de guerre Charles Taylor, elle devient la première présidente africaine.

La chef du parti israélien , Kadima Tzipi Livni. /DR

Tipzi Livni/ Israël

Issue d’une famille ultrasioniste, Tzipi Livni dirige aujourd’hui le parti Kadima et ce, depuis 2008. Ses premières armes, elle les fait pour le compte de l’armée où elle était lieutenant, avant de s’enrôler pour les services secrets du Mossad. Elle est ensuite prise sous l’aile d’Ariel Sharon qui remarque sa vivacité, ce qui lui permet de gravir les échelons du parti. Aux dernières élections législatives de février, elle recueille le plus grand nombre de mandats législatifs, mais Shimon Peres lui préfère Benyamin Netanyahu.

L'actuelle secrétaire d'Etat , américaine Hillary Clinton. /DR

Hillary Clinton/ USA

D’abord d’obédience républicaine, Hillary Clinton abandonne très vite le parti, étant donné son opposition à la guerre du Viêt-Nam et le traitement de la question noire. Dans l’ombre de son mari Bill Clinton, Hillary continue malgré tout son parcours politique. Elle devient sénatrice de l’Etat de New York, avant d'affronter Barack Obama, lors des primaires du parti démocrate de 2008. Malgré sa défaite, le nouveau président lui offre le poste de secrétaire d’Etat.

La présidente de l'Argentine , Christina Kirchner. /DR

Christina Kirchner/ Argentine

En Argentine, Christina Kirchner a un parcours politique assez classique, mis à part le fait qu’elle est la femme du président argentin Nestor Kirchner. En 2007, son mari ne se représente pas, et elle réussit donc à accéder aux fonctions suprêmes. L’une de ses grandes mesures a été de dépénaliser l’avortement, en dépit de la pression de l’église catholique, religion d’Etat.

Dans un centre d'aide aux victimes de violences sexuelles, près de , Goma (Est de la République démocratique du Congo), le 25 octobre 2007./AFP

Afrique du Sud: la violence sexuelle y est équivalente à celles des pays en guerre Femmes. Un rapport souli-

Le viol banalisé

Des chiffres alarmants

gnant le problème du viol en Afrique du Sud a été dévoilé jeudi par l'ONG Médecins Sans Frontières (MSF) et apprend que le viol y est utilisé pour humilier, punir, contrôler, terroriser et détruire des communautés. “Les chiffres dont nous disposons sont alarmants, mais ils ne sont que le sommet de l'iceberg car la plupart des cas sont gardés secrets”, a déclaré Meinie Nicolai, directrice opérationnelle de MSF. Ainsi, selon l'ONG, seuls les pays en guerre souffrent autant que l'Afrique du Sud de la violence sexuelle. En effet, parmi les pays qui souffrent du plus grand nombre de viols figurent le Liberia, le Burundi, la République Démocratique du Congo, l'Afrique du Sud et la Colombie.

35

Dans ces pays, en moyenne, 35 femmes sont ainsi violées chaque jour, selon MSF.

La première ministre du , Bangladesh Sheikh Hasina Wajed./DR

Sheikh Hasina Wajed / Bangladesh

Sheikh Hasina Wajed débute sa carrière comme activiste étudiante. Le 15 août 1975, son destin bascule lorsque toute sa famille, est assassinée par les militaires. Dès lors, elle se réfugie en Allemagne puis à New Dehli jusqu’en 1981, avant de devenir la premiè-

/DR

Michelle Bachelet/ Chili

Au Chili, Michelle Bachelet a un vrai parcours de combattante. Victime des allégeances de son père au président socialiste Salvador Allende, sa famille, tout comme elle, est torturée après le coup d’état de Pinochet. L’exil s’impose et elle fuit vers l’Australie puis l’Allemagne. En 1979, elle rejoint le Chili et devient chirurgienne pédia-

La présidente du Liberia Ellen , Johnson-Sirleaf. /DR

Ellen Johnson-Sirleaf/ Libéria

Ellen Johnson-Sirleaf débute son parcours aux Etats-Unis au Madison Business College, et dans la prestigieuse université de Harvard. Ensuite, elle rentre au Libéria et devient secrétaire puis ministre des Finances. En 1980, elle

nienne, ce qui en fait le premier chef de gouvernement féminin de l'ex-URSS. Appelée la “princesse du gaz”, elle fait fortune dans l’industrie gazière, et s’est fait remarquer pour sa participation dans la Révolution orange. Certains médias occidentaux la surnomment d'ailleurs la “Jeanne d'Arc de la Révolution”.

■■Mohammed Mansour

En 2007, MSF a traité plus de 12.000 victimes d'attaques sexuelles dans le monde, que ce soit dans des zones de conflit où dans des secteurs où la paix prévalait. Les viols de garçons ou d'hommes, quant à eux, augmentent mais les femmes constituent l'essentiel des victimes du viol.

■■aufait/AFP

»» en bref

SOUDAN. président soudanais Omar el-Béchir a rejoint les dizaines de milliers de manifestants qui se sont rassemblés, jeudi 5 mars, dans le centre de Khartoum, pour le soutenir au lendemain de la décision de la La première ministre ukrainienne Cour pénale internationale Youlya Timochenko./DR d'émettre un mandat d'arrêt Youlya Timochenko/ à son encontre. Il a profité de Ukraine l’occasion pour lancer que Youlya Timochenko, est la “Les criminels sont les leaders Première ministre ukrai- des Etats-Unis et de l'Europe”.

, La présidente chilienne , Michelle Bachelet.

“Nous avons remarqué que le viol dans certaines sociétés est banalisé, c'est devenu normal d'être violé”, note Janine Josias, un médecin de MSF travaillant dans l'immense township de Khayelitsha, près du Cap.

Afghanistan. La commission électorale indépendante a décidé de maintenir la date du 20 août pour la tenue de l’élection présidentielle. Et ce, alors que le président Hamid Karzaï avait annoncé, samedi, l’avancée du calendrier au mois d’avril pour respecter la Constitution. ISRAEL. Le chef du Likoud

Benyamin Nétanyahou courtise l'actuel ministre de la Défense et leader travailliste, Ehoud Barak, afin de former la prochaine majorité gouvernementale. Cette option d'être moins dépendant de l'extrême droite, de former un gouvernement à l'allure plus centriste. Russie. L'Otan s'apprêtait jeudi sans trop d'illusions à renouer avec la Russie le dialogue suspendu après le conflit russo-géorgien d'août dernier, cause de la plus grave brouille entre Moscou et les Occidentaux depuis la Guerre froide. GUADELOUPE. Le Collectif LKP (Liyannaj kont pwofitasyon) a signé avec l'Etat et les collectivités locales le protocole d'accord qui a mis fin à 44 jours de grève en Guadeloupe, dans une salle du port autonome de Pointe-à-Pitre.


*Garantie 3ans ou 60 000km.

Automobiles Geely. Plus d’équipements, moins de dépense. Les voitures Geely, c’est une qualité de niveau international, un choix de plusieurs modèles, de très nombreux équipements dès la version de base, et des pièces de rechange disponibles et à prix imbattables. Pas étonnant qu’on se les arrache !! Et pas un hasard non plus, car les voitures Geely sont présentes dans 60 pays et sont garanties 3 ans ! Alors ne soyez pas le dernier à venir découvrir la gamme Geely dans nos Showrooms Premium Auto à Casa, Rabat, Marrakech, Tanger, Agadir, Salé, Taroudant et Laayoune.

CASABLANCA : Premium Auto 181, Bd Moulay Ismael - Tel : 022 24 88 28 / 18 CASABLANCA : Premium Auto Casa, 413 Bd. Ibn Tachfine, Tel : 022 60 84 80 RABAT : Premium Auto. Avenue Hassan II. Km 5,5 - Tel : 037 29 44 23 MARRAKECH : Premium Auto Marrakech, Route de Safi, El Massar, Lot 942, Tel : 024 35 65 70 TANGER : Dar Essalam Auto. Avenue Erraghay. Ex. route Rgayae. Lot 26 - Tel : 044 53 90 45 AGADIR : Succursale Tikiouine. N° 3, route principale. Tikiouine - Tel : 028 88 85 05 SALE : Kenz Auto. Route de Kenitra. Km 2,5 - Tel : 037 88 22 60 OULAD TAIMA : Siege Sotineq. Bd Med V - Tel : 028 52 16 18 LAAYOUN : Succursale Laayoun. Lot El Wahda. route Smara. N° 107/82 - Tel : 028 52 16 18

Infoline

022248818/28


Réagissez sur > culture@aufaitmaroc.com • www.aufaitmaroc.com

14

fait

vendredi 06 mars 2009

culture

100.000

C'est le nombre d'entrées que vient d'atteindre le premier long-métrage d'Aziz Salmy, "Amours voilées", sorti en salle le 28 janvier dernier. Sorti peu de temps auparavant, le 24 décembre 2008, le second long-métrage de NourEddine Lakhmari, "CasaNegra" a quant à lui dépassé la barre des 200.000 entrées en huit semaines. 2009 semble sourire au cinéma national...

Soukaïna Oufkir, la vie à pleine voix A Paris, la benjamine des filles du général défunt met toute son énergie à faire naître l’artiste qui est en elle, depuis si longtemps. Avec ses musiciens, elle prépare son premier album. CHANSON. C’est à Paris, au café de la Musique – un nom prédestiné - que Soukaïna Oufkir rencontre Au Fait. Il y a un an, paraissait le récit de ses 20 ans de détention, après ceux de sa sœur, son frère et sa mère. Le livre a fait du bruit en France et au Maroc. Et fait parler d’elle. Aujourd’hui, Soukaïna tourne une nouvelle page de sa vie. Libre et déterminée, elle accomplit son rêve de petite fille : chanter. C’est un désir très profond, qui lui vient de ses plus jeunes années, qui correspond “à l’envie d’être aimée, d’attirer l’attention sur soi” analyse-t-elle. Sa vie d’aujourd’hui, c’est celle d’une chanteuse qui débute, à 40 ans passés. Actuellement, elle travaille en studio avec ses musiciens, accompagnée d’un surdoué de la direction artistique, Vincent Segal. “Cela fait 4 ans que je veux travailler avec lui, et j’y suis arrivée” souligne la chanteuse, pas peu fière de collaborer avec

une pointure, “quelqu’un qui comprend exactement vers où je veux aller d’un point de vue artistique”. Le musicien a collaboré avec Matthieu Chedid, Alain Bashung, Brigitte Fontaine, Susheela Raman, etc. Les morceaux mis au point, complétés par d’autres chansons, composeront son premier album. Reste à trouver le producteur. Son style ? Des chansons à texte, qui parlent “de ce que je vois, j’entends, de ce qui me heurte, me plaît”, des paroles à son image, elle qui a “toujours refusé de se blinder, de se fermer à tout ce qui l’entoure”. L’amour, l’amitié, la fidélité – et l’infidélité - sont pour elle des sources d’inspiration, mais aussi d’interrogations. Les mélodies, typiquement occidentales et dénuées de toute influence orientale, sont accompagnées à la guitare, au violon, à la contrebasse et aux percussions. Elles sont aussi le résultat des influences multiples

auxquelles Soukaïna s’est nourrie. Janice Joplin, Carole King sont des artistes dont elle apprécie le talent. Patricia Kaas, Véronique Sanson, ou encore JeanJacques Goldmann, sont des personnes qui comptent pour Soukaïna. “JeanJacques est un homme d’une grande simplicité, vrai et humble qui a su me conseiller d’un point de vue professionnel”. Depuis plusieurs années déjà, Soukaïna monte sur scène. C’est ce qu’elle préfère dans son métier, même si c’est chaque fois se faire violence. “Je suis malade avant d’entrer en scène, j’ai un trac pas possible, alors, avec mon groupe, on se sert très fort et on pousse une cri magistral juste avant d’entrer en scène ! Après c’est comme un saut dans le vide, sans filet… et une montée d’adrénaline incroyable qui accompagne un grand moment de partage avec le public.” Elle reconnaît qu’il faut être un peu fou pour

faire ce métier, se montrer, faire découvrir aux autres une partie de soi-même. En toute vérité. La démarche ne va pas de soi, et se travaille assidûment. Soukaïna a suivi des formations de présence scénique, au même titre qu’elle s’est formée ces dernières années à la musique, à la guitare et au chant. C’est un investissement personnel qu’elle veut entier, sans concession ni regrets. “Même si c’est un échec, au moins j’aurais essayé”. Sans le soutien de sa famille, elle reconnaît qu’elle n’ y serait jamais parvenue. Pour sa première représentation, sa mère et ses sœurs étaient au premier rang. A l’avenir, elle préfère ne pas les voir trop près de la scène: “trop d’émotions pour moi !” Les prochaines fois, ce sera aux Pays Bas, où des dates de concert sont prévues en novembre 2009 et mars 2010. Comme à Paris et en Belgique, où elle s'est déjà produite, et a reçu un ac-

Festival international du rire de Casablanca

,Soukaïna Oufkir en concert.

/DR

cueil très chaleureux… Elle y est aujourd’hui réinvitée, pour son plus grand plaisir, et celui de son nouveau public.

wwww.soukaina-lesite.fr

Bon courage et bonne chance à Soukaïna. ■ Touria Tazi, invitée du jour ■ Cyril Bonnel, correspondant à Paris

» EN BREF

Une sixième édition sous le signe de la liberté d'expression HUMOUR. La 6ème édition du Festival International du Rire de Casablanca (FIRC), aura lieu du mardi 10 au dimanche 15 mars prochain sous le signe de “la liberté d'expression”, avec la participation d'une quarantaine d'artistes marocains et étrangers. Initiée par l'Association des amis de l'Université Hassan II de Casablanca “Art et Culture”, cette manifestation ambitionne de rapprocher la culture et l'art du grand public et d'offrir un espace de détente et de bien-être aux spectateurs, a indiqué le président du Festival, Lotfi Barjy. M. Barjy a également souligné, lors d'une conférence de presse, que ce Festival vise à rassembler les jeunes autour d'une activité qu'il a qualifiée de “saine” et d'“épanouissante” et à offrir aux enfants en difficulté des moments de joie et de détente. Organisé en collaboration

,Lors de cette nouvelle édition, un hommage sera notamment rendu à Mustapha Dassoukine.

/ALM

avec l'Atelier Pouchkine de la faculté des lettres et des sciences humaines de Aïn-Chock, ce rendez-vous verra la participation d'un panel d'artistes professionnels venant notamment de Tunisie, de Belgique, d'Egypte, du Brésil, d'Espagne, de France, du Mali, de Russie et de Suisse. Au menu de cette manifestation, figurent, entre autres, des comédies mu-

sicales et la projection de court-métrages. Le Festival, qui compte drainer quelque 130.000 spectateurs, rendra hommage aux artistes Musta-

pha Dassoukine et Fatima Wachay et à l'humoriste espagnol José Garcia Moreno.

■ aufait/agences

S

uperbe. On a envié Marrakech qui avait son festival du rire, mais maintenant Casablanca a son festival ! Ca fait du bien. Vous savez pour guérir il faut être gai(e) et rire. ■ Touria Tazi, invitée du jour

THÉÂTRE. La troupe Takoon va entamer à partir de ce week-end une tournée avec les deux pièces de théâtre "Bnet Lalla Mannana" et "Hennet Yeddina".Ainsi, tous les jeudis du mois (de mars à décembre), la troupe donnera une représentation à Casablanca et tous les vendredis du mois une autre à Rabat et tous les samedis, une troisième dans une ville du Royaume. Pour le mois de mars, ce sera "Bnet Lalla Mannana" à Casablanca et "Hennet Yeddina" à Rabat. Les soirées inaugurales coïncident avec la journée internationale de la Femme. "Bnet Lalla Mannana" au cinéma Ritz à Casablanca à 18h00 et "Hennet Yeddina" au théâtre Mohammed V à Rabat 18h00. PROJECTION. Le film "Transes" (Al Hal) d'Ahmed Al-Maanouni sera projeté dans le cadre de la 5ème édition

du Festival "New African Films" prévue du 19 au 25 mars dans la ville de Silver Spring, aux Etats-Unis dans l'Etat du Maryland. "Transes" qui sera présenté le 20 mars, a été réalisé en 1981 et est produit par Izza Genini. Il raconte l'itinéraire du groupe mythique Nass El Ghiwane. LITTÉRATURE. Une rencontre littéraire avec Mohamed Adiouane autour de son premier roman "Le Disciple et le Diable" aura lieu, vendredi 06 mars, à la villa des Arts de Rabat à 18H30. Dans cet ouvrage, Adiouane pose la problématique de l'ambivalence de l'homme et son déchirement entre le bien et le mal, Dieu et Satan, l'amour divin et l'amour des biens, l'être et le pseudo-être. Organisée par la Fondation ONA, cette rencontre sera animée par Hassan Bahraoui.


Réagissez sur > sport@aufaitmaroc.com • www.aufaitmaroc.com

fait

vendredi 06 mars 2009

sport

J

15

e veux aussi rendre hommage à Nawal El Moutawakel parce qu’elle a été la première femme marocaine à nous apporter une médaille d’or.

Touria Tazi, invitée du jour

Touda Didi, la redoutable L'année dernière, quand Touda Didi avait remporté pour la première fois le fameux Marathon des sables, nous n'avions pas raté l'occasion de lui rendre un hommage appuyé. A l'occasion du 8 mars, fête dédiée aux femmes, nous reprenons légèrement le même texte. Elle le mérite! HÉROÏNE. Elle a le sourire toujours en bandoulière, mais en réalité il cache une femme redoutable !Touda Didi, car c'est d'elle qu'il s'agit, avait remporté l'année dernière, chez les dames, son premier Marathon des Sables. Une épreuve qu’elle avait dominée de bout en bout en remportant

les six étapes, et avec des écarts énormes sur ses poursuivantes. En fait de concurrentes, ce sont des concurrents qu'elle avait ! Car elle était à ce point redoutable que même les hommes s’inclinaient sur son passage : en plus de son premier rang au classement dames, elle était

35ème au classement général, devant 801 engagés au départ ! “C’est motivant de courir aux côtés des hommes”, nous avait elle déclaré. En tout cas, le coureur Karim Mosta, un des concurrents qui en était pourtant à sa vingtième participation (en 23 éditions), n’y était pas allé

Communiqué

8ème Rendez-vous de SOLUTECHQ 2009 le Salon du Management par La qualite, Casablanca, du 5 au 7 mars

par quatre chemins : “En voyant ce qu’elle réalise sur le parcours, dépassant beaucoup d’hommes, dont moi-même, je pense que les machos ravaleront leur fierté et changeront d’avis sur le “sexe faible” !” A bon entendeur...

■ Bassirou BA

Touda Didi, lors de la précédente édition du Marathon des sables , qu'elle avait remportée sans difficulté. / DR

Sanaa Benhama, une vraie lionne

Sous l’égide du Ministère de l’Industrie, du Commerce et des Nouvelles Technologies, avec le parrainage de la CGEM Très attendu par les décideurs, chefs d'entreprises et institutionnels, la prochaine édition du salon SolutechQ se tiendra cette année du 5 au 7 mars à Casablanca, aux Forums de l'Hôtel Hyatt Regency. SolutechQ, est un événement dédié aux Solutions et Techniques pour la Qualité. En 10 ans cet évènement est devenu le rendez-vous incontournable et privilégié des acteurs économiques désireux de pérenniser et d'optimiser leurs performances par l'approche du concept de Développement Durable. Pour cette 8ème édition, SolutechQ a choisi un thème central particulièrement en phase avec l'actualité économique mondiale : « QUEL MANAGEMENT, QUELLE GOUVERNANCE POUR UNE PERFORMANCE DURABLE ? » Plus qu'un salon, SolutechQ est un pôle dynamique d'informations permettant aux entreprises de s'intégrer et de s’adapter aux nouveaux enjeux économiques. Organisé par l'agence de communication Autograph, SolutechQ poursuit fidèlement sa mission de communication sur le secteur en tant qu'approche durable pour le développement économique des entreprises et des institutions. Réponses pratiques et réalistes Le thème"Quel management, quelle gouvernance pour une performance durable ?" a été choisi cette année afin d'apporter des réponses pratiques et réalistes aux multiples interrogations générées par le contexte de crise actuelle, touchant tous les secteurs au plan mondial. Le meilleur de l’information sur des sujets pointus Ainsi, les décideurs et les managers soucieux du développement de leur entreprise dans un axe durable, auront accès au meilleur de l'information, disponible sur des sujets aussi pointus que : le Risk Management, la Qualité, la Sécurité, l'Environnement, les Nouvelles Normes et Référentiels, le Développement Durable et la Bonne Gouvernance. Des sujets sensibles, dont les contenus et les enjeux seront traités par un programme de conférences et d'ateliers ainsi que par l'intervention de spécialistes, ce qui, en plus de la présence des entreprises exposantes, offrira aux décideurs une information interactive visant à faciliter l'intégration d'outils fonctionnels dans leurs activités.

Orientations pertinentes de management et de développement

Dans un monde professionnel de plus en plus mouvant, il est vital pour l'entreprise de pouvoir relever les nouveaux enjeux dans une optique d'action, de pérennité et de réactivité tout à la fois. Une connaissance, un éclairage sur les "best practices" dans les différents domaines managériaux sont par conséquent aujourd'hui requis, afin de pouvoir anticiper les risques, et les gérer. Pour répondre à cette nécessité, les techniques managériales les plus pointues seront présentées durant les trois jours du salon, mettant en exergue les composantes et les évolutions des métiers du management, de la qualité, de la formation, du conseil de l'audit, de la sécurité, de l'environnement, de la certification… Point de rencontres et d'informations innovantes SolutechQ prévoit d’accueillir cette année plus de trois mille visiteurs. SolutechQ concerne un large panel d'acteurs économiques : Managers et Chefs d’Entreprise, Cadres dirigeants et institutionnels, Responsables Qualité, Formation, Conseil, Audit, Sécurité, Environnement, Certification… Confirmant son rôle de facilitateur dans la transmission d'informations, SolutechQ recevra des experts et des consultants nationaux et internationaux qui viendront enrichir le programme des 12 ateliers et 10 conférences prévues, et 50 opérateurs seront également présents, parmi lesquels des Cabinets conseil, Audit, Certificateur, Ressources humaines, Métrologie, Financement et mise à niveau… Opportunités de partenariats Véritable point de rencontres B to B SolutechQ représente une opportunité pour la mise en relation des visiteurs avec les professionnels-exposants. Initialement dédié aux managers souhaitant mettre en application une démarche qualité et bénéficier de la certification ISO, SolutechQ a aujourd’hui acquis ses lettres de noblesse, comme en témoigne le nombre sans cesse grandissant de ses participants et la confiance renouvelée depuis 10 ans de ses partenaires. Rendez-vous est pris du 5 au 7 MARS 2009 N’hésitez pas à nous contacter pour tout complément d’informations. Site web : www.solutechq.org E-mail : contact @autograph.ma

,Sanaa Benhama.

/ AFP

EXPLOIT. Alors que le sport national a connu une année 2008 chauve (élimination prématurée de l'équipe nationale de football lors de

la CAN 2008, participation ratée de nos athlètes au JO de Pékin...) , Sanaa Benhama a été l'exception ou l'arbre qui a un tantinet caché

la forêt. Benhama (26 ans) a, en effet, évité le coup de grâce à la famille sportive nationale, en remportant, lors des Jeux Paralympiques tenus du 6 au 17 septembre 2008 à Pékin, trois médailles d'or sur le 100, 200 et 400m. Et, cerise sur le gâteau, elle avait assorti son titre sur le 400m d'un nouveau record paralympique de cette distance! Malgré cet exploit inédit, elle avait reçu du ministère des Sports, en guise de récompense, un pécule de 750.000 Dh, soit la même somme que le marathonien Jawad Gharib qui, lui, avait décroché une seule médaille (en argent) aux Jeux Olympiques... Cette “injustice” avait été justifiée ainsi par Abderrahmane Bekkaoui, directeur des sports au ministère de tutelle cité par la presse: “Il n’existe aucun pays où les athlètes des Paralympiques touchent plus que ceux des JO, mis à part la France…”. Prenons-en acte. Mais qui des Lions de l'Atlas ou de Sanaa Benhama possèdent vraiment des crocs? ■ B.B.

» EN BREF CHAN. L'équipe nationale de la RD Congo a décroché le second billet de la finale du premier Championnat d'Afrique des nations des joueurs locaux de football (CHAN-2009), en battant la Zambie par 2-1, en demi-finale mercredi soir à Abidjan. Les Congolais se sont imposés suite aux réalisations de Bongeli Lofo (2è) et Dioko Kaluyituka (16è), tandis que les Zambiens ont pu réduire l'écart à cinq minute du sifflet final par l'entremise de Given Singuluma (85è). La RD Congo affrontera en

finale le Ghana, vainqueur du Sénégal par 7 tirs au but à 6 (1-1) en première demi-finale disputée à Bouaké. La finale aura lieu le 8 mars à Abidjan. COACH. Le Belge Jean Thissen a été nommé nouvel entraîneur de l'équipe nationale togolaise de football, avec mission principale de qualifier les Eperviers pour la Coupe d'Afrique des Nations et le Mondial de 2010. Thissen, 63 ans, a signé un contrat de 18 mois pour succéder au Français Henri Stam-

bouli, démissionnaire en septembre dernier. Il a déjà entraîné l'équipe nationale du Gabon, qu'il a qualifiée pour la CAN-1994, ainsi que plusieurs clubs africains, dont le Raja de Casablanca (1994-95) et le Stade Tunisien (1996-98). Lors des éliminatoires qualificatives pour le Mondial et la CAN de 2010, qui débuteront fin mars courant, le Togo évoluera dans le groupe A aux côtés du Maroc, du Cameroun et du Gabon.


Réagissez sur > loisirs & weekend@aufaitmaroc.com • www.aufaitmaroc.com

16

fait

vendredi 20 février 2009

Sorties du weekend

weekend w w w

Fantastique romance

REBOURS. Synopsis: “Curieux destin que le mien...” Ainsi commence l'étrange histoire de Benjamin Button, cet homme qui naquit à 80 ans et vécut sa vie à l'envers, sans pouvoir arrêter le cours du temps. Situé à La Nouvelle-Orléans et adapté d'une nouvelle de F. Scott Fitzgerald, le film suit ses tribulations de 1918 à nos jours. L'étrange histoire de Benjamin Button : l'histoire d'un homme hors du commun. Ses rencontres et ses découvertes, ses amours, ses joies et ses drames. Et ce qui survivra toujours à l'emprise du temps, l'amour!

w w w

w w w

LAURENT RODRIGUE LIEU : B4 (Casa) DATE : Samedi 7 Mars CONTACT: 074 15 68 28

MALIK ALARY LIEU : SNOB (Tanger) DATE : 6, 7 Mars CONTACT: 061 10 80 62

3 Questions à une intellectuelle française du siècle passé: Simone de Beauvoir (1908- 1986) (re)présente "Le Deuxième Sexe"

Un mythe à dépoussiérer Publié pour la première fois il y a tout juste 60 ans, ce pavé lourd de 2 tomes (et de conséquences) en jetait un sacré dans la mare, à une époque où les femmes venaient d’acquérir le droit de vote... Document fondateur du féminisme mondial, il aura eu des répercussions certes positives sur la société moderne occidentale, mais au Maroc en 2009 ? La question est posée et Simone y répond, a posteriori…

Genre: Drame,Fantastique, Romance Durée: 2h 35min Réalisé: David Fincher avec Brad Pitt, Cate Blanchett, Julia Ormond Tous les jours 14h15, 17h00, 19h45, 22h30 Le Week end 11h00, le Samedi 00h45 Au Mégarama

LIRE

■ aufait

Q: Philosophe, écrivaine, amoureuse, engagée, vous avez abordé à travers cet essai un sujet aussi galvaudé qu’évident pour une femme : le féminisme. Pourquoi ?

“J’ai longtemps hésité à écrire un livre sur la femme. Le sujet est irritant ; surtout pour les femmes. Et il n’est pas neuf. La querelle du féminisme a fait couler assez d’encre. A présent, elle est à peu près close, n’en parlons plus. Cependant on en parle encore.” (Page 13)

Barbie quinqua ! POUPÉE. A la veille de la journée internationale de la Femme, la blonde aux mensurations et au nom improbables, qui a vu le jour aux Etats-Unis en 1959, est aujourd'hui une quinquagénaire que la firme Mattel est fière de présenter dans toutes les formes et couleurs, pour le plaisir des grands et des petits: en effet, depuis des plaintes parentales concernant la difficulté, voire l'impossibilité pour les fillettes de s'identifier à cette poupée modèle, elle s'est remplu-

LIEU : Riad malak (Marrakech) DATE : Samedi 7 Mars CONTACT: 060 61 48 46

HOUSE RNB LOVERS LIEU : CE'ON (Casa) DATE : Samedi 7 Mars CONTACT: 063 32 39 32

MARK RYMAN w LIEU : Suite club (Marrakech) w DATE : Samedi 7 Mars

L'étrange histoire de Benjamin Button

DJEDBA

w w w

Q: Finalement, être femme, cela signifie quoi ?

,Défilé de mode de la marque Barbie, 2009.

/DR

mée au niveau du visage et sa poitrine a rétréci. La Barbie d'aujourd'hui peut avoir la peau noire, elle est brune, rousse, Indienne...et même Marocaine dans une version collector. Pour fêter dignement ses 50 printemps, l'éternelle demoiselle, chan-

tresse de la pop culture et de l'American Way of Life, dont la couleur fétiche est le rose fuchsia, est relookée cette année par des grands noms de la couture internationale: bon anni, Barbie!

wwww.barbiemedia.com ■ aufait/AG

“Le fait est qu’elle serait bien embarrassée de décider qui elle est ; la question ne comporte pas de réponse […] Un existant n’est rien d’autre que ce qu’il fait. Dans sa pure subjectivité, l’être humain n’est rien. On le mesure à ses actes. D’une paysanne, on peut dire qu’elle est une bonne ou une mauvaise travailleuse, d’une actrice qu’elle a ou n’a pas de talent: mais si on considère une femme dans sa présence immanente, on ne peut absolument rien en dire, elle est en deçà d’aucu-

ne qualification.” (p 401) Q: Pour Simone de Beauvoir, l’oppression est réelle, même voulue, voire politique ?

“Puisque l’oppression de la femme a sa cause dans la volonté de perpétuer la famille et de maintenir intact le patrimoine, dans la mesure où elle échappe à la famille, elle échappe donc aussi à cette absolue dépendance. Si la société niant la propriété privée refuse la famille, le sort de la femme s’en trouve considérablement amélioré.” (p ■ aufait/Alexandra Girard 147)

Couverture du livre et , portrait de celle qu'on surnommait la dame au turban./DR

 FICHE TECHNIQUE NB : Simone de Beauvoir était d’obédience communiste, en union (très) libre avec Jean-Paul Sartre et sans enfants, par choix. Le Deuxième Sexe, (Tome I) par Simone de Beauvoir, 1949, éditions Folio Essais, 105 Dh. Merci à la librairie Gauthier Livres (12 rue Moussa Ibnou Noussaïr à Casablanca).


Réagissez sur > media@aufaitmaroc.com • www.aufaitmaroc.com

fait

vendredi 06 mars 2009

media Zapping

17

TAOUSTAR .Pendant 13 semaines, Taous Jeunes, marque de savon, a organisé un jeu concours, Taoustar, qui a attiré plus de 400 jeunes artistes chanteurs et danseurs en herbe qui ont pu poster le fruit de leur travail sur www.faistastar. ma. La gagnante, Yasmina, une lycéenne de 16 ans, va pouvoir enregistrer un single. Vous entendrez bientôt son premier morceau - Hkayti - sur les ondes.

Universal Music et YouTube sur le point de conclure un accord pour la création d’un site dédié aux vidéo clips Selon le site ZDNet France, les “deux sociétés seraient en pourparlers pour la création d’un site commun proposant des vidéos clips. Un moyen pour Google de rentabiliser You Tube et de retenir des majors en quête de meilleurs revenus”. PARTENARIAT. L'information

émane de sources “proches du dossier” et est révélée par la Wall Street Journal. Universal Music Group et You Tube mènent des négociations en vue de la création d'un site web diffusant les vidéos clips de la major. Ce site porterait déjà un nom, Vevo, et serait le plus gros diffuseur de ce type de contenu. Google, propriétaire de You Tube, joue gros dans cette affaire. Car depuis la fin de l'année dernière, les 4 principales majors du disque (Universal Music, Warner Music, Sony BMG et EMI) qui avaient signé des accords avec You Tube

par Simo Benbachir

,Universal Music et You Tube bientôt ensemble ?.

/DR

dès 2006 ont commencé à se plaindre des dividendes trop faibles qu'elles en reti-

raient. En question, la redistribution des revenus publici-

taires et la dime payée à chaque diffusion de clips. Fin décembre 2008, Warner Music a ainsi jeté l'éponge et demandé à You Tube de retirer toutes ses vidéos. Un coup dur qui pourrait donner idées aux autres maisons de disque. La chaîne dédiée aux clips de Universal Music sur You Tube est la plus fréquentée avec 3,5 milliards de visionages. Google a donc plus qu'intérêt à satisfaire ses partenaires s'il veut parvenir à rentabiliser You Tube. D'autant qu'ils pourraient céder aux sirènes du concurrent Hulu. com dont le modèle économique plairait d'avantage aux majors. ■ aufait/agences

,Rachida Dati à Casablanca.

/DR

Insultes sur le net à Dati TRAQUE. “Naze, naze, naze,

le peuple aura votre peau !” = 1 mois de prison avec sursis. Enfin tout dépend du destinataire. Dans ce cas, il s’agit de Rachida Dati, garde des Sceaux française, interpellée de la sorte par Damien Chiboub, un informaticien de 25 ans qui n’a pas pris toutes les précautions pour effacer ses traces en envoyant ce mail indélicat à un collaborateur de Mme Dati.

Du coup, il a été retrouvé, et traîné au tribunal qui requiert 1 mois de sursis contre cet écrivain en herbe qui manque d’imagination. Excès de zèle ? C’est en tout cas ce qu’affirme l’avocat du prévenu, Maître Collard, qui a demandé la nullité de la procédure en fustigeant le “défaut d'impartialité de l'autorité d'enquête”. Plus de détails sur Gala.fr. ■ aufait

La Vie Tendance de...

Votre chiffre porte-bonheur ?

7

Votre voiture fétiche ?

Les vieilles Coccinelles j'adore!

Votre chanteur ou chanteuse préféré ?

Ben Harper

Votre objet fétiche ?

Le doudou de mon fils

H

ayet Belhalloufi est née le 7 Janvier 1984 à LevalloisPerret. Elle est à l’affiche dans nos salles de Cinéma avec le dernier long métrage d’Aziz Salmy, qui porte un regard sans détour sur la condition féminine au Maghreb, étouffée par l’extrémisme religieux, le machisme et le regard des autres. Hayet joue le rôle d’une jeune femme ( Batoul ) tiraillée entre son ambition professionnelle et la tentation d'une vie familiale bien rangée. D’après elle ce personnage lui a permit de ressentir et de revivre une époque qu’elle n’a jamais connue et qu’elle a toujours voulu découvrir…En exclusivité pour votre plaisir, elle dévoile tous les détails de sa vie tendance....

Hayet

Votre livre préféré ?

Mère et fils d'alain braconnier

Votre ville préférée ? Pas de ville mais une ile...bora bora!

Votre sport favori ?

Sports de glisse: l'été dans l'eau l'hiver a la neige! Votre plat préféré ?

les boureks et le couscous made in mama Votre marque préférée ?

Un simple chale avec lequel je fais une robe...comme a marrakech! Votre bijou préféré ?

Un collier gravé de déclarations

Votre restaurant favori ?

Le resto Viêt en bas de chez moi : bon , pas cher et entre amis

Une devise ?

Ne fais pas aux autres ce que tu n'aimerais pas que l'on te fasse


Ecrivez nous à > courrier@aufaitmaroc.com • www.aufaitmaroc.com

18

expression

vendredi 06 mars 2009

“NE PAS FAIRE LONG FEU” Signification: Ne pas durer longtemps. Origine: Avant l’invention des cartouches étanches, il fallait recharger les armes par l’avant. Cependant, lorsque les charges étaient humides, elles mettaient du temps à brûler. On disait alors que le “coup faisait long feu”. Le sens est le même de nos jours, à savoir que quelque chose dure longtemps. Cependant on emploie en général l’expression sous la forme négative “ne pas faire long feu”, qui prend alors le sens de “ne pas durer longtemps”, mais également “être inutile, échouer”.

pratique sudoku

horoscope

Le jeu Sudoku est un puzzle de 9x9 cases composée de neuf sous-grilles 3x3, certaines déjà remplies. Le but du jeu est de remplir les cases vides, en mettant un chiffre par case, de sorte que chaque colonne, ligne et région contiennent une fois seulement chaque chiffre de 1 à 9.

6 2 8 3 5 9

9

5 3

2 7 6

1 2 3 5 8 7 4 2 1

Niveau : Facile

9

3

2 7 6

7 2 1

8 6

1

De nouvelles idées naissent dans votre esprit, mais vous ne saurez pas à quelle porte frapper, pour trouver la personne qui pourrait vous aider à les développer. Vous devriez préserver vos forces et votre dynamisme, car très prochainement, de grands changements pourraient se présenter à vous .

9

5 3 5 8 1

7 2

Bélier

patience sera de mise!

Cancer Ce sera le moment idéal pour présenter les projets qui vous tiennent à coeur. En effet, vous ferez preuve à la fois de diplomatie et d’un grand pouvoir de persuasion. mais, plus que jamais, misez à fond sur la prudence et la sécurité !

8

6 5 Lion 8Taureau2 7 4 1 1 5 6 2 8 4 Vierge 2 Gémeaux 9 2 6 4 5 1 7 6 7 9 Un cap intéressant pourrait s’annoncer pour les prochains mois. Un entretien vous fera sentir, que le vent va tourner en votre faveur. Vous allez pouvoir renflouer vos finances. Charme, persuasion et combativité seront vos plus précieux atouts !

Gare aux risques de malentendus avec votre entourage dans votre vie active. Le courant pourrait avoir du mal à passer. Des quiproquos pourraient s’installer, compliquant sensiblement vos tâches. La

Ne vous laissez pas submerger par vos complexes, ou par ce manque de confiance qui vous empêchera d’aller de l’avant. Un de vos proches vous apprendra à mieux vanter vos mérites. Retenez la leçon et appliquez ses conseils le moment venu !

Comment savoir si cette proposition est une promotion ou un cadeau empoisonné ? Vous aurez l’impression que l’on cherche à vous mettre au placard en douceur. Alors, fiez-vous à votre intuition. Pensez, également, à pratiquer une activité physique, pour optimiser votre

Niveau : Moyen

6 5 2 7 4 2 9

2 7

8 1

5 8

6 4 5 7 6

2

4 1

9

Niveau : Moyen

master dominos BUT: Il s’agit de compléter la grille à l’aide des pièces manquantes se trouvant au dessus de la grille, en respectant les deux conditions suivantes: • Dans chaque ligne doivent figurer tous les chiffres de 0 à 6 sans répétition. • Dans chaque colonne doivent figurer tous les chiffres de 0 à 6 sans répétition. N.B: Chaque pièce de domino n’existe qu’une et une seule fois dans la grille. NIVEAU 3 (FACILE)

Votre soirée télé 15:21 Issounfouten : les h?tels au maroc, la comp?titivit?; 15:35 Tarrikt al battach; 17:03 Al houb al assir; 17:49 Mawhouboune; 17:54 Rantanplan : délit de faciès; 17:56 Oggy et les cafards : octopus; 18:03 Oggy et les cafards : chat berger; 18:10 Oggy et les cafards : gardien de nuit; 18:18 Tom et jerry; 18:40 Caméra ouverte; 18:44 Ch’hiwate maa choumicha; 18:58 Sanawat addayae; 19:59 Al awni : al mohtal; 20:30 Caméra ouverte; 20:34 Eco marché; 20:38 Bulletin météo; 20:45 Le journal; 21:14 Caméra ouverte; 21:18 Tariq al aylat deux femmes sur la route; 22:46 Al akhbar; 23:10 Aemal wa iqtissada; 23:12 Bulletin météo; 23:17 Massar; 00:48 Best of studio 2m; 02:19 Jawaz bi qarar jamhouri; 04:04 Destination beauté : le corps idéal; 04:56 Adkham al mounchaat fi al alam : qanat panama;

vivacité d’esprit !

Balance Ce n’est pas en imposant votre volonté aux personnes partageant vos activités que vous parviendrez à les rallier à votre cause. Vous devriez prendre des gants pour ne pas froisser les âmes sensibles ! Tact et diplomatie seront vos atouts majeurs pour parvenir à vos fins, abusez-en !

Scorpion Vous obtiendrez des réponses concrètes à des demandes formulées récemment. Les décisions qui seront prises vous encouragent à agir comme vous le souhaitez. Vos voeux semblent satisfaits. Et vous dégagerez une belle paix intérieure !

Sagittaire Ce sera une période de négociations difficiles, aujourd’hui. Le débat reste ouvert, mais la discussion ne mènera nulle part. Vous sortirez de l’entretien avec la

sensation d’avoir combattu des moulins à vents. Vous isolez un peu au calme, vous fera le plus grand bien !

Capricorne La jalousie des personnes partageant vos activités vous dépasseront totalement. Du coup, vous jouerez sans complexes vos atouts pour réussir. Tant qu’à leur faire un pied de nez, autant y aller franco !

Verseau Vous sentirez bien qu’un virage se dessine dans votre parcours professionnel. Cette situation vous rendra fébrile et vous inquiétera. Pourtant, rassurez-vous : l’avenir s’annonce des plus prometteurs !

Poissons De belles opportunités vous tendent les bras, aujourd’hui. Evitez de vous disperser et allez vers celle qui correspond à vos attentes. Ne misez pas que sur des enjeux financiers, encore trop aléatoires. Les contacts intéressants pourraient se multiplier !


aufait , 8 mars  

aufait 8 mars: Journée internationale de la femme

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you