Page 1

Monkeys Spotters Magazine

17 Mars 2018

Daedalus 2018 # DC8 NASA RAmstein # 1/5 Vendee # Base de 1 meiringen #1 squadron Stingers # Super Etendard


2


Monkeys Spotters Magazine

17

Numero 17 : mars 2008

Sommaire: #4

Daedalus 2018 (a)

# 18

DC8 NASA RAmstein (D)

# 32

1/5 Vendee (f)

# 44 horlogerie # 46

1 squadron Stingers (b)

# 60

Base de meiringen (ch)

# 70

New’s Geek

# 72

Super Etendard (f)

Editeur responsable: Jean-Paul Lardinois Rédacteur 134 Rue des Canadiens 7370 DOUR Contact: info@monkeyspottersmag.com Ont participé à ce numéro: Jean-Yves Van, Sylvain Gourheu, Patrice Dochain, Devid Ryckewaert, Jean-Paul Lardinois Toute reproduction même partielle du présent magazine et des éléments qu’il contient est strictement interdite sans autorisation préalable. La revue monkeys spotters magazine n’est pas responsable des textes, photos qui lui sont envoyés sous la seule responsabilité de leurs auteurs

3


4 Austria - Air Force Bell 212 5DHV


5


6


«Daedalus 2018»: formation ERTA à l’aérodrome de Hohenems Hohenems, 24 janvier 2018 - Pendant l’opération de contrôle du trafic aérien «Daedalus 2018», l’unité ERTA de 23 hommes («Emergency Response Team Air») est stationnée sur l’aérodrome de Hohenems pour une intervention rapide en cas d’accident d’avion. Un S-70 «Black Hawk», un AB212 et un hélicoptère «Alouette» III sont à la disposition de l’équipe en cas d’urgence. Formation à l’urgence Les soldats de l’équipe d’urgence entraînent quotidiennement les processus après un accident. Ceci est fait à la fois théoriquement dans la classe, ainsi que pratiquement avec un équipement complet. Aussi le chargement de l’équipement dans l’hélicoptère est pratiqué. Pour aggraver les choses avec des rotors en cours d’exécution et sous la pression du temps. Les membres de l’équipe se déplacent en même temps, car chaque seconde compte dans un accident d’avion réel. Des spécialistes pour chaque occasion L’équipe est composée d’un «Crash Crew» (forces d’incendie et de secours), de la police militaire, de spécialistes des armes nucléaires, biologiques et chimiques, d’experts en matière de presse et de documentation, de gardes et d’un commandant.

7


8


9


10


Austria - Air Force Bell 212 5DHV

11


12


13


14


Austria - Air Force Bell 212 5DHV 15


16


17


NASA DC8 Ramstein


Texte et photos Patrice Dochain


Le Centre aérospatial allemand (DLR) et l’Agence aérospatiale américaine (NASA) ont récemment effectué des vols de recherche conjoints depuis la base de Ramstein située en Allemagne. L’objectif de ces recherches était d’étudier et de mesurer l’impact de l’utilisation de carburants alternatifs en aviation. En effet, des études antérieures, menées en 2014, par les deux institutions à Palmdale Californie, avaient montré que l’ajout de 50% de carburant alternatif réduisait les émissions de particules de suie d’un moteur d’avion de 50 à 70% par rapport à la combustion de kérosène pur. Les nouvelles études, menées entre le 14 janvier et le 3 février 2018, portaient sur les émissions de carburant mais aussi sur la caractérisation des cristaux de glace dans les trainées de condensation en utilisant du biocarburant. Les trainées de condensation consistent en de nombreuses petites particules de glace qui se forment par condensation de la vapeur d’eau sur les particules de suie des gaz. Les trainées de condensation qui se situent à des altitudes comprises entre 8 et 12km forment des nuages appelés cirrus aviaticus ou ‘cirque de contrails’ (condensation trails). Ces nuages peuvent avoir un effet de réchauffement ou refroidissement local. Les scientifiques espèrent pouvoir démontrer que les trainées de condensation et les cirrus qui en résultent auraient un plus grand impact de réchauffement de l’atmosphère que les émissions de dioxyde de carbone de l’aviation accumulées depuis plus de 100 ans. Pour ce faire, les scientifiques allemands et américains ont eu recours à des mélanges de carburants contenant de 30% à 50% de HEFA pour Hydroprocessus Esters – Fatty Acids qui sont, en fait, des paraffines pures ne contenant aucun hydrocarbure. Les recherches dynamiques ont été réalisées dans le ciel allemand où les conditions météorologiques en hiver sont très favorables à la formation de trainées de condensation. L’Airbus A320 ATRA (Avion de Recherche Technologique Avancée) du DLR approvisionné en biocarburant a joué le rôle de ‘source d’émissions’ tandis que le DC-8-72 Flying Lab de la NASA était utilisé comme plateforme de mesures. Il est intéressant de noter que la moitié des instruments de mesures ont été fournis par le DLR. Many thanks to DLR /NASA and Mrs S. Archer 86th AW PAO for the invitation.


24


25


27


28


29


30


Continental Europe’s Largest Aviation Tour Operator 4Aviation enables everyone to enjoy aviation. Both the experienced aircraft spotter, who has visited the whole world, as well as those with a more general interest in aviation who would like to have a closer look at aircraft during air shows, will find something to their liking at 4Aviation. 4Aviation is constantly preparing its events, the details of which will be presented on this website immediately.

www.4aviation.nl 31


1/5 VendĂŠe

Dissolution

32


Texte et photos Jean Yves Van

33


En cette froid bonne dose d Il y a un peu p se tournait. Crée en avril intègre les SPA Basé à Orang suivra ensuite s’achever avec La création ou dissolution du avait été organ C’est ainsi que de mes meille à une présent Pour l’occasio ensuite en vol Ajoutez à cela B et C, F-18 s

34


de et sombre période hivernale, on aime bien se replonger dans les archives afin de se reprendre, par procuration, une de soleil. plus de 10 ans (déjà !), l’ 1/5 Vendée était officiellement dissous et une page importante de l’histoire de l’Armée de l’Air

1946, tout d’abord sous le nom de GC (groupe de chasse) 1/5 Travail, il adoptera son mon définitif en 1949. Le GC 1/5 PA 26 Cigogne et 124 Jeanne d’Arc dont il incorpore les traditions. ge et dédié à l’interception et la défense aérienne, le GC 1/5 entre en 1951 dans l’ère du jet avec le DH 100 Vampire. S’en e la longue lignée des chasseurs Dassault : Mystère IIC, Mystère IVA, Super Mystère B2, Mirage IIIC, Mirage F1C pour c le Mirage 2000C. u la disparition d’unités se fait d’une manière très formalisée. Une cérémonie était donc organisée pour officialiser la u GC 1/5. Si cette cérémonie était bien évidement réservée au personnel militaire et aux autorités, une journée spotters nisée la veille afin de permettre à quelques dizaines de passionnés d’assister aux répétitions. e je me suis retrouvé le 28 juillet 2007 sur la base d’Orange-Caritat. Que dire de cette journée, si ce n’est qu’elle reste un eurs souvenirs tant pour l’accueil reçu et son déroulement. Placés à la distance minimale possible, nous avons assisté tation digne d’un meeting aérien. En point d’orgue, la démo des Sharko Fox, présentation tactique de 4 mirage 2000C. on, le Mirage 2000C n° 35 avait revêtu une décoration spéciale et nous avons pu l’observer à loisir, d’abord au statique et l pour une double présentation avec les Sharko Fox et en solo. a un plateau d’avions invités bien rempli (DH Vampire, AD4N Skyraider, F4U Corsair, MS 406, T6 Texan, AMBA Rafale suisse, Yak-11) et vous obtenez la recette d’une journée réussie dont le seul défaut fut de passer trop vite.

35


36


37


38


39


40


41


42


43


La Garmin D2 Charlie choisit par l’US Air Force Bonne nouvelle pour la marque Garmin. En effet, sa montre D2 Charlie a été choisie par l’U.S Air Force pour accompagner les pilotes du Lockheed U-2, l’un des avions de reconnaissance les plus emblématiques de l’histoire de l’aviation.

Développée en étroite collaboration avec les pilotes, cette D2 Charlie associe nouvelles technos et robustesse, « ce qui en fait un ce qui en fait un instrument de vol indispensable au sein du cockpit » assure la marque dans son communiqué. Pour ce faire, elle est équipée de matériaux haut de gamme et d’une autonomie de 20h en mode GPS et 12 jours en mode montre connectée. Par ailleurs, grâce à la cartographie intégrée elle permet aux pilotes de créer et modifier facilement leurs plans de vol. Intuitive et pratique, la D2 Charlie offre une parfaite connaissance de la situation en vol. Intégrant les dernières innovations Garmin, cette montre inclut aussi des fonctions multisports avancées tout en étant compatible avec l’application Garmin Connect. Une belle reconnaissance pour la marque américaine installée en Suisse à Schaffhouse. Source www.montres-de-luxe.com

44


Navitimer 46 Blacksteel Version très exclusive de la Navitimer grande taille, la «Navitimer 46 Blacksteel» de Breitling se démarque par son habillage entièrement noir, son cadran à deux compteurs, sa masse oscillante noire et son nouveau bracelet avec profil de pneu d’avion. Boitier Boîtier en acier noir. Lunette tournante avec règle à calcul circulaire. Glace saphir bombée, antireflet double face. Fond saphirtransparent. Résistance 3 bars. Diamètre: 46 mm. Matériaux : Acier Diamètre : 46 Etanchéité : 3ATM Cadran Cadran noir, date à 6h. Compteurs du chronographe ton sur ton, petite seconde à 9h, totalisateur 30 minutes à 3h. Verre : Glace saphir Couleur : Noir Mouvement Calibre manufacture Breitling 01, officiellement certifié chronomètre par le COSC, automatique à haute fréquence (28 800 alternances), 47 rubis. Réserve de marche supérieure à 70 heures. Chronographe au 1/4 de seconde, totalisateur 30 minutes. Calendrier. Mouvement : Automatique Calibre : Calibre Breitling 01 Complications : Chronographe, Date Bracelet en caoutchouc. Matière : Caoutchouc Fermoir : Boucle déployante

45


1 Squadron ere

46


n Stingers

Texte et photos Mon ke ys Te am

47


48


49


Lundi soir, nous sommes invités sur la base de Florennes. Nos hôtes ne sont autres que les membres de la prestigieuse première escadrille. Notre enregistrement fait au corps de garde, nous sommes pris en charge et conduits vers les bâtiments abritant ceux-ci. Après un bon café, nous faisons connaissance des deux premiers pilotes, que nous accompagnons jusqu’à leurs avions. Ceux-ci décolleront avant les autres (quatre) car ils jouent le rôle de red dans cette mission de nuit. Arrivés au shelter, nous déposons nos sacs photo et prenons connaissance des quelques consignes de sécurité. Nous déplions nos trépieds et le shooting commence. Nous sommes heureux du fait que les avions stationnent à l’intérieur des abris (il fait très froid ce soir) pour protéger l’avionique. Comme nous étions un peu à l’avance, le pilote a le temps de prendre la pose devant son avion. Après, 50


celui-ci se prépare et s’équipe pour cette mission. Il monte à bord, nous nous reculons et nous plaçons en extérieur du shelter. Le réacteur se met en route dans un bruit assourdissant et la plupart des gaz s’échappent par l’ouverture faite au fond de l’abri. L’avion est prêt, celui-ci sort de son abri et se positionne en attente de son binôme. Ensemble ils rejoignent le bout de piste par le taxi. Quelques instants plus tard, nous apercevons les quatre autres F16 prenant part à la mission s’engager sur le taxi. Nous essayons de prendre en photo les décollages de nuit des deux premiers. Mais nous devons bien nous rendre compte que l’exercice est très difficile. Nous prenons donc la décision de clôturer notre shooting, afin de libérer nos hôtes et de les laisser se concentrer sur leur travail. Merci à vous pour cet accueil, nous avons vraiment apprécié.

51


52


53


54


55


56

Laurent Lardinois TĂŠl. : 071 55 55 21


Route de Mons 379A, B 6560 Erquelinnes

57


Au pays de Milka Base de Meiringen

58


Texte et photos Patriche Dochain

59


En avril dernier, je me suis rendu en Suisse, dans un des plus beaux, selon moi, paysages aéronautiques du Vieux Continent. Mon choix s’est porté sur la base de Meiringen. Le moins que l’on puisse dire, c’est que toutes les conditions étaient réunies pour de belles photos. Un paysage montagneux toujours enneigé sur les sommets, une température avoisinant les 24°C en vallée et, last but not least, une activité aérienne conséquente. Arrivé le dimanche, j’ai eu tout le loisir de repérer les différents points spots autour de la base avant de profiter pleinement des alentours et de la gastronomie locale en compagnie de ma charmante épouse. Le lundi aux premières heures de la journée, je me suis rendu à la base pour une matinée de photos que j’espérais intense. Et je ne fus pas déçu! A peine le temps de prendre place sur la terrasse de la cafétariat que déjà 2 F-18C/D Hornet du Fliegerstaffel 11 pointaient leur nez hors de la montagne pour se rendre au pied de la piste 28. Les Hornet hors de vue, j’ai décidé de changer de point spot et de me rendre en début de piste 10 afin de prendre en photos les prochains jets sur fond de paysage enneigé. C’est donc de là que j’ai assisté au départ de deux Hornet pour une mission de police de l’air. Peu après, ce fut au tour de deux F-5E Tiger II de se présenter au décollage. Parmi ceux-ci, le J-3038 portant la superbe décoration des 75 ans du Staffel 19. La fin de matinée s’est clôturée par l’arrivée d’un F-5E aux couleurs de la Patrouille suisse et le retour des Hornet et Tiger II. L’après-midi a débuté par l’arrivée d’un PC-7 venu chercher le pilote du F-5E de la Patrouille suisse pour le ramener à Emmen. Peu de temps après, l’activité de la base a repris avec les départs de quatre Hornet monoplaces et des deux Tiger II ayant participés à la vague du matin. C’est toujours posté en pied de piste 10 que j’ai assisté sous une lumière parfaite à leur décollage. Pour le retour, je me suis placé en pied de piste 28 avec en arrière plan un paysage boisé. L’avantage de ce point spot est de pouvoir se rendre rapidement en bordure de route pour photographier les F/A-18C/D Hornet qui retournent s’abriter sous la montagne.


61


Switzerland Air Force PC-7 Team Pilatus PC-7 I & II A-923


75 JARDE

STAFFEL

19

Fliegerstaffel 19 (19e escadron) de l’ armée de l’air suisse est un escadron de milice équipé de Northrop F-5 E et forme avec Fliegerstaffel 18 le Fliegergeschwader 14 . La base d’accueil du fliegerstaffel 19 est l’ aéroport de Sion . Le «Fliegerstaffel 19» porte comme blason un cygne stylisé sur fond bleu. En 1938 Fliegerkompanie 19 a été fondée; son premier avion était le Potez 25 L’avenir du Fliegerstaffel 19 est incertain, comme pour les autres escadrons F-5, qui sont Fliegerstaffel 6 et Fliegerstaffel 8 . Le F-5 devrait être éliminé d’ici 2025. Avec l’achat d’avions de combat modernes et complexes, il est prévisible qu’ils ne peuvent pas être utilisés efficacement par les pilotes de la milice, mais seulement par des pilotes militaires professionnels.


Swiss Air Force [Fleet Info] McDonnell Douglas F/A-18C Hornet J-5009 (cn 1343/SFC009)


35 mm, Super 8, 126, 110… la Scanza de Kodak s’adapte à la plupart des négatifs et des diapositives en bande ou sous cache, pour une numérisation en 14 Mpxl, voire 22 après interpolation. Qui n’a jamais songé à digitaliser une bonne fois pour toute les négatifs dormant dans des boîtes ou archivés dans des pochettes en papier ? Après Rollei ou encore Plustek, Kodak propose le Scanza, compatible avec la plupart des formats (35 mm, 126, 110, Super 8 et 8 mm). Son utilisation est simple : choisir l’adaptateur et/ ou le passe-vue selon le format, y placer la bande de film ou la diapositive sous cache et lancer le processus. La Scanza est livré avec trois passe-vues et autant d’adaptateurs. Il dispose de ports HDMI, TV et USB 2 et d’un compartiment pour SD. Un LCD orientable de 13’’ sert à visualiser les contenus scannés en 14 Mpxl ou 22 Mpxl (après interpolation), au format Jpeg. Avant l’enregistrement des fichiers sur un ordinateur (PC ou Mac) ou sur une carte SD, l’appareil autorise de légères retouches sur la luminosité ou la couleur, et des interventions géométriques (rotation et symétrie). Le durée de la numérisation d’une photo n’est pas été indiquée précisément, Kodak indique qu’elle est effectuée « en secondes ». La présence d’un capteur de 14 Mpxl autorise à penser que l’image est photographiée et non numérisée par balayage comme dans un scanner standard. Ce qui explique la faible durée de numérisation. Notez qu’il n’y a aucun dispositif de dépoussiérage, qu’il soit matériel ou logiciel... exceptée une brosse 70fournie à titre d’accessoire.

La Scanza est disponible sur Amazon.com pour 170 $. Son prix en euros et sa disponibilité sur le site français de la marque ne sont pas encore connus. Source: http://www.lemondedelaphoto.com


Ce n’est qu’au printemps que cette série de SSD sera commercialisée, aux prix respectifs de 169,99 €, 249,99 € et 489,99 € pour des capacités de 250 Go, 500 Go et 1 To. Seagate n’a pas joué la carte de l’encombrement minimal, comme par exemple Western Digital avec le My Passport SSD. Mais pour rester dans l’air du temps représenté par le MacBook Air et l’armada des ultraportables et des 2-en-1 sous Windows, le boîtier n’est guère épais. Il embarque un unique port USB 3.1 Gen 2, donc de type USB-C. Deux câbles sont d’ailleurs fournis, l’un avec deux prises USB-C, l’autre n’en comportant qu’une seule, la traditionnelle USB-A. Seagate annonce un débit de 540 Mo/s en lecture séquentielle et de 520 Mo/S en écriture. Des performances moindres que celles des SSD internes, mais déjà excellentes, car les disques durs traditionnels portables de la marque lisent à 120 Mo/s. L’utilitaire ToolKit est fourni, en versions Mac et PC. Il assure des sauvegardes programmables d’un ensemble de dossiers, sous Windows seulement, et la synchronisation entre deux dossiers. Qui doivent impérativement être nommés Mirror. Tout fichier nouveau ou modifié dans le dossier Mirror d’origine est reporté dans le dossier éponyme servant de cible.

71 Source: http://www.lemondedelaphoto.com


72


Dassault Super Etendard SEM Marine Nationale 57

73 73


74

Flottilles qui ont volé sur la 11F & la 2ª Escuadrilla


Le vendredi 27 juin 2014, une cérémonie avait lieu sur la Base Aéronautique Navale de Landivisiau pour les 40 ans du Super Étendard (1974-2014). À la fin des années 1960, la Marine nationale française lance des études pour remplacer ses Étendard IV au sein de sa flotte. Elle accepte en 1969 le projet du Jaguar M, mais celui-ci est abandonné en 1973. L’achat d’avions américains comme le Douglas A-4 Skyhawk ou le Vought A-7 Corsair II est également envisagé, mais le gouvernement français impose finalement le choix du Super-Étendard proposé par Dassault. Le premier prototype fait son vol inaugural le 28 octobre 1974. Le second est destiné à tester le système d’arme et vole pour la première fois le 28 mars 1975. Les premiers SUE entrent en service en 1978 au sein de la flottille 11F. Les flottilles 14F et 17F sont ensuite progressivement équipées du nouvel avion, en remplacement des Etendard IV. Un total de 71 Super Etendard est construit pour la France. En 1986, est lancé le programme qui va faire du SUE un SEM (Super Etendard Modernisé), 52 avions seront transformés. La Flottille 17F, la dernière à être équipée du Super-Etendard Modernisé, a été transformée sur Rafale M en 2016. À cette occasion un SEM n°57 a reçu une décoration spéciale. L’appareil n’est plus en état de vol, il finira en stèle sur la BAN de Lanvéoc-Poulmic. Le mardi 12 juillet 2016, après 42 ans (1974-2016) de bons et loyaux services, le Dassault Super Etendard SEM de la Marine Nationale prend sa retraite, bien méritée. Mais début 2018, on apprend que nos cinq (n°1,31,41,44 et 51) Super Etendard SEM de la Marine Nationale encore en état de vol auront une seconde vie en Argentine.

SUE et SEM de bas en haut : la 17F, la 59S, la 14F, Aeronaval de Caza y Ataque flottille d’Argentine

75


Dassault Super Etendard SEM Marine Nationale 44 (Nacelle ATLIS II)

76 Dassault Super Etendard SEM Marine Nationale 6 (Missile AM-39 Exocet antinavire)


Dassault Super Etendard SEM Marine Nationale 17

77


78 Dassault Super Etendard SEM Marine Nationale 55 (Nacelle ATLIS II & GBU-49 x2)


79


80


Dassault Super Etendard SEM Marine Nationale 41 & Dassault Super Etendard SEM Marine Nationale 17

81


N° 1er Vol

82

Standard

1 2 3

10/28/1974 Prototype 3/28/1975 Prototype 3/9/1975 Prototype

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21

11/24/1977 2/22/1978 5/9/1978 6/1/1978 6/13/1978 9/12/1978 11/12/1981 10/6/1982 1/20/1982 11/16/1978 12/27/1978 6/1/1978 1/16/1979 2/7/1979 2/22/1979 2/27/1979 3/29/1979 4/6/1979 5/8/1979 5/6/1979 5/18/1979

SEM5 SEM5 SEM4 SEM5 SEM2 SEM4 SUE SEM5 SUE SEM5 SEM5 SEM5 SEM4 EXPE SEM4 SEM5 SEM5 SEM5 SEM5 SUE SUE

22 23

6/18/1979 6/20/1979

SUE SEM4

24 25 26

7/7/1979 7/18/1979 9/4/1979

SEM5 SEM4 SEM3

27 28 29 30 31 32 33 34

9/28/1979 10/10/1979 10/17/1979 11/2/1979 1/20/1982 11/16/1978 12/27/1978 6/1/1978

SUE SEM5 SUE SEM5 SEM5 SEM5 SEM5 SUE

35 36 37 38

1/16/1979 2/7/1979 2/22/1979 2/27/1979

SEM5 SUE SEM5 SEM4

Accident

Observations

A été en livrée «Kandahar» en 2008 A été en livrée «Tiger Meet» en 1997

Perte Mer Tyrrhénienne le 27/03/1994 Perte au décollage à Lorient le 27/08/1991

Marquages «Tiger Meet en 1986 A été en livrée «Kandahar» en 2008

Perte dans le Loiret le 20/11/1992

A été en livrée «Tiger Meet» en 2008

Perte dans la Manche le 26/09/1991 Perte à Trébeurdon (Côtes d’Armor) le 27/07/1980 Perte sur le Porte-avions le 16/02/1983 Livrée «100 ans de l’Aéronavale» depuis 2010 A été en livrée «Kandahar» en 2008 Perte sur le Porte-avions CDG le 20/10/2002 Perte à Chasnais (Vendée) le 17/04/1980

A été en livrée «Kandahar» en 2008

Perte suite collision aviaire à Penmarc’h le 04/02/1992 Perte de nuit Ile de Batz le 10/06/82 A été en livrée «Sable» en 1987 Perte suite collision entre 2 SEM en baie de A été en livrée «Tiger Meet» en 2003 Lannion le 01/10/2008


39 40 41 42

3/29/1979 4/6/1979 5/8/1979 5/6/1979

SEM5 SUE SEM5 SUE

43 44

5/18/1979 6/18/1979

SEM5 SEM5

45

6/20/1979

SEM3

46 47 48 49

7/7/1979 9/4/1979 9/4/1979 9/28/1979

SEM5 SEM SEM SEM4

50 51 52 53

9/12/1978 11/12/1981 10/6/1978 1/20/1982

SEM5 SEM5 SEM5 SUE

54 55 56

11/16/1978 SUE 12/27/1978 SEM5 6/1/1978 SUE

57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67

1/16/1979 2/7/1979 2/22/1979 2/27/1979 3/29/1979 4/6/1979 5/8/1979 5/6/1979 5/18/1979 6/18/1979 6/20/1979

SEM5 SUE SEM SEM2 SEM5 SEM5 SEM2 SEM4 SEM5 SEM5 SUE

68 69 70

7/7/1979 7/18/1979 9/4/1979

EXPE SEM5 SUE

71

9/28/1979

SEM4

Perte pedant une démonstration à Nimes le 20/04/1983 A été en livrée «Tiger Meet» en 1997 A été en livrée «80 ans de la 11F» en 2002 Perte suite collision aviaire Golf d’Ajaccio le 07/12/2005

Perte suite collision entre 2 SEM en baie de A été en livrée «Tiger Meet» en 2007 Lannion le 01/10/2008 A été en livrée «Kandahar» en 2008 Perte Montauban de Bretagne le 07/07/1987 Perte de nuit à Djibouti le 18/07/1988 Perte en Mer au large d’Ajaccio le 27/05/1982

Perte sur l’Ile du Levant le 07/11/1995 A été en livrée «Tiger Meet» en 2007

Perte Baie de Cavalaire le 21/03/2008 Perte abattu en vol par un F-4E Phantom Iranien

Perte de nuit au large de Brignogan le 02/04/1987

A été en livrée «Tiger Meet» en 2008

Etat du parc SUE/SEM en 2014 Fabriqués (Hors Prototypes): En ligne: Evolution de SUE vers SEM: Réformés (Hors Prototypes): Perdus:

71 (France) + 14 (Argentine) 19 (France) 52 (France) 28 (France) 24 (France)

83


84


85 Dassault Super Etendard SEM Marine Nationale 61 (Nacelle ATLIS II & GBU-49)


86 86

Magazine17  
Magazine17