Page 1

L’emag tendances mode/design AVRIL 2012 N°16

Fétiche MAD MEN (& WOMEN) COUPE-COUPE

Tendances BEIGE BLANC ROSE SIMPLE COMME UN JONC

Décryptage QUOI DE NEUF ?

ENTIEREMENT NUDE


ÉDITO

a vous de jouer A la Une des magazines féminins (et masculins), les beaux jours donnent le signal à la grande mutation vestimentaire et physique. L’été est à nos portes et avec lui l’envie de laisser respirer son épiderme après quelques mois enveloppé dans les cachemires, enserré dans les doudounes. Une période propice aux bonnes résolutions comme celle de « faire un régime » justifié ou non pour entrer dans les canons en vogue qui par parenthèses sont toujours les mêmes : « sois mince et tais-toi ! » Une douce dictature qui suggère de se refaire une beauté dans le but d’affronter le déshabillé des plages et le regard des autres, car il s’agit bien de cela, remettre d’équerre sa séduction et flatter son égo. Un déshabillé qui met le corps chaleureux du soleil jusqu’à Attention ! Pas un corps livré protégé pour éviter les coups en préserver la qualité et la bronzage flatteur et durable de même avec les yeux qui sortir couverts, être protégés barrage aux mauvais rayons, endommager les tissus de ophtalmie, inflammations précoce de la vision.

à « nude » livré aux rayons atteindre le hâle embellisseur. à lui-même évidemment, mais de soleil dévastateurs et pour jeunesse, pour s’assurer un jusqu’à l’automne. Il en est doivent impérativement derrière un écran qui fait des ultraviolets qui peuvent l’œil et générer conjonctivite, diverses ou encore vieillissement

Afin de vous aider à affronter cet enjeu estival dans la joie et l’allégresse, nous vous proposons de participer à un grand concours national, une opération de relooking exceptionnelle où pendant une journée à Paris, vous serez pris en charge par une conseillère en image, un coiffeur de talent, un maquilleur de génie et avec un opticien indépendant pour changer de point de vue sur votre regard et choisir avec lui la plus belle monture solaire… Alors, vite ! Ne perdez pas de temps (sauf celui de lire ce passionnant magazine de bout en bout), pour en savoir plus et concourir, rendez vous sur la page Facebook de monopticien.com et envoyer votre plus beau sourire… Dites « cheese » !

Dominique Cuvillier

Rédacteur en chef

Photo couverture : © Lunettes JEREMY TARIAN - photo agence Rools Noise-Kate Fichard

1


Sommaire 3/4

Quoi de neuf Mode, déco, techno, etc : panorama de produits innovants, d’idées fraîches et de concepts tendances à voir et à suivre…

5/8

Fétiche Le luxe n’a pas de prix quand il dévoile des matériaux d’exception, un design qui étonne l’œil et la main…

9/10

Des styles très Red Carpet Du 16 au 27 mai, le 65ème Festival de Cannes va rendre hommage à Marilyn Monroe, une icône et un événement qui donnent l’occasion de jouer à l’invité surprise en grimpant les fameuses marches…

11/12

Thermomètre Prenez la température des courants, des mouvements, des idées (bonnes et mauvaises), des concepts dans l’air du temps…

13/14

Beauté sous contrôle L’appréciation de la beauté varie selon les époques et les cultures, les canons esthétiques évoluent à petites touches, or, la représentation de soi pour les autres ne change guère…

15/18

Entièrement Nude « La tendance est au naturel » peut-on lire dans la dernière étude de l’IMCAS (International Course of Aging Skin) dévoilant les perspectives mondiales de l’esthétique médicale et chirurgicale. Un naturel chassé au galop…

19/22

Beige Blanc Rose Portés par la tendance « nude », porte-drapeau de la mode élégante, les tons de la saison dévoilent un trio de nuances douces et subtiles. Des coloris pastel et des tonalités sucrées comme des dragées…

23/24

La ligne Claire

Dans un monde que nous ne semblons plus maîtriser, un monde de stress et de peurs, force est de constater qu’il flotte dans l’air du temps une envie de simplifier. Simplifier pour y voir plus clair, clarifier pour dégager l’horizon……

Simple comme un Jonc

25/26

Le jonc tire le fil de la simplicité, il tresse et tricote une esthétique façon vannerie qui flatte l’œil. Osez l’osier dans toute sa naturalité…

27/28

Le mo(t) du mois SHOWROOMING : n.m. Anglicisme traduisant l’attitude des clients qui se rendent dans différents magasins pour comparer les prix d’un article et l’acheter chez le distributeur ou le détaillant le moins cher. Un comportement très prisé…

Directeur de la publication/ rédacteur en chef Dominique Cuvillier

Secrétaire de rédaction Agnès Sénée édition

Coordinateur Artistique / Production

Cuvillier Consultant

Laurent Estrany

Crédits photos Fotolia / Graphicobsession

Direction artistique Yann Defaÿ Rédaction Michel Bérain, Ludovic Caumon, Charlotte Duguin-Mousnier

Toute reproduction, même partielle, de textes, photos et illustrations publiés par MO, l’emag est interdite. Magazine digital gratuit. Tous les prix de vente publics indiqués dans ce magazine digital sont donnés à titre indicatif. © Cuvillier Consultant 2012

2


Décryptage

C’est poétique… Entre récit d’enfance et promenade initiatique, le premier livre illustré d’Antony Lebedel, artiste tourmenté et complet, est une délicatesse éditoriale. Derrière un titre évocateur, Mouette, se cache une histoire d’amour pudique et touchante, autobiographique et romancée en mots et en aquarelles à découvrir. Un livre publié chez Elytis Edition (15 €). http://www.elytis-edition.com

C’est utile… Il est souvent salutaire d’avoir une boussole pour comprendre le monde et plus encore lorsqu’il s’agit d’anticiper l’avenir, de percer l’obscur futur. Avec le dernier livre de Dominique Cuvillier (qui est aussi rédacteur en chef de MO) « Capter les tendances », paru chez Dunod, vous devriez saisir toutes les bonnes pratiques pour devenir un veilleur attentif, un captologue averti. En vente dans toutes les librairies, en format papier et numérique (22 €).

http://www.dunod.com

C’est basique… Le très sexy David Beckham (qui nous a fait partager ses petites culottes chez H&M) renouvèle sa collaboration avec Adidas. Pour la marque aux trois bandes, il décline la collection Essentials, une ligne de vrais basiques dans les bonnes couleurs et dans les meilleures matières pour réguler la transpiration, même si un beau sportif ne transpire pas, il exsude sans trace… (de 16 à 63 €).

http://www.adidas.com

3

o u de


C’est festif… Avec 3.400 exposants répartis sur 220.000 m2, la Foire de Paris est un parc d’attractions éphémère qui mêle découvertes, shopping, fêtes… Cette nouvelle édition est placée sous le signe de la joie pour insuffler une grosse dose d’optimisme à une époque qui oublie parfois de sourire. A Paris Expo Porte de Versailles jusqu’au 8 mai. (On se dépêche…)

http://www.foiredeparis.fr

oi

C’est impressionnant... Les automobiles allemandes se vendent comme des petits pains sur le segment premium qui attire les conducteurs du monde entier. Pour marteler sa puissance et son positionnement haut de gamme, BMW a ouvert son premier concept store dans le Triangle d’Or à Paris, avenue George V plus précisément, avant Londres et Manhattan. Grand, beau, technologique, impressionnant, une ode à la perfection germanique.

http://www.bmw-motorrad.fr

C’est à voir… Evénement majeur pour les adeptes du regard dans le rétroviseur, le 11ème Marché de la mode Vintage à Lyon va déballer les mille et une merveilles des décennies 50 à 90. Un marché unique en Europe qui rassemble plus de 350 exposants venus d’une dizaine de pays et qui est l’occasion de faire la fête grâce aux multiples manifestations qui se déroulent pendant ces deux jours, les 2 et 3 juin, dans le cadre d’une friche industrielle, les anciennes usines Brossette.

http://www.marchemodevintage.com

4


FĂŠtiche

5

Mad M en (&Women)


Obsessionnel de l’épure élégante et de

optiques pour hommes et femmes en

un écrin digne de leur pédigree :

l’image léchée, Tom Ford poursuit sa

édition spéciale et limitée. Un design

protégées dans un étui en cuir, elles

quête d’une sorte d’absolu glamour

inspiré par le retro remis au goût du

sont en effet logées dans une boîte

pour vêtir ses contemporains. Et les

jour (et au bon goût devrait-on dire)

en bakélite, livrées avec un certificat

lunettes font partie de l’équipement des

impose des lignes classiques, sans

d’authenticité, une crème nettoyante

jet setters entichés de sa marque. Pas

esbroufe, seuls les matériaux choisis

spéciale et une chamoisine pour

seulement, car elles rencontrent un joli

apportent la note luxueuse attendue :

l’entretien de la corne de buffle

succès auprès des citadins, professions

du métal plaqué or et de la corne de

d’Asie. Une affaire de détails qui

libérales et autres cadres affranchis.

buffle d’Asie, un bovin domestiqué

comptent à ce niveau de luxe.

Pour soigner sa clientèle fortunée, Tom

aux cornes impressionnantes. Ces

Ford propose une collection de lunettes

belles montures sont vendues dans

http://www.tomford.com L.C.

O

n les aime pour leur esthétique accomplie et leurs matériaux raffinés.

6


FĂŠtiche

7


L

es fabricants de couteaux ont le vent en poupe, portés par les démonstrations

culinaires qui envahissent le petit écran, mais aussi par le retour à une masculinité démonstrative qui voudrait que l’on ne sort jamais sans son couteau ni les attributs de sa virilité. Héritier d’une lignée de couteliers, Richard Mazelier lance une collection inaugurale de couteaux haut de gamme et à l’esthétique affutée sous la marque ancestrale Henri Mazelier. Avec son complice, le designer Cédric Ragot, il tranche dans le vif de l’art du coutelas en dévoilant une courte ligne de couteaux de table et de couteaux à fromage flanqués de lame en acier découpé au laser et de manche en Acrytex, une résine polymère caressante à la paume. On soulignera la beauté formelle du Grand et du Petit Couteau à Fromage posés en équilibre aimanté sur une planche en Pepper Stone, un drôle de laminé composite à base de papier recyclé mélangé à de la résine : surprenant ! On appréciera L’Autre Couteau, un sabre de samouraï de table qui dispose d’un capuchon protecteur et ainsi fermé étonne l’œil et les convives dont il faudra fouiller les sacs pour éviter qu’ils ne vous les piquent après dîner. Car il faut compter entre 188 € et 275 € la pièce. http://www.henri-mazelier.com D.C.

O

n les aime pour leur design parfait, pour leur technicité invisible.

8


Shopping

Des

tyles

TRES RED CARPET

Du 16 au 27 mai, le 65ème Festival de Cannes va rendre hommage à Marilyn Monroe, star sensuelle et éternelle. Pour les 50 ans de sa disparition, cette figure légendaire du 7ème Art sera en effet l’ambassadrice du plus grand et du plus célèbre festival de cinéma du monde. Une icône et un événement qui donnent l’occasion de jouer à l’invité surprise en grimpant les fameuses marches recouvertes du tapis rouge (mythique mais non volant) cerné par les flashs des photographes.

style

heros 1. Parfum Only The Brave DIESEL (47 € les 75 ml) 2. Blouson en cuir BONOBO (150 €) 3. Montre chronographe Royal Oak en or rose AUDEMARS PIGUET (29.000 €) 4. Brodequins Design Mohawk Apache Lama MONDERER (169 €) 5. Lunettes solaires CEBE modèle Camp Base

+

1.

4. 3.

+

+

2.

+

5.

4.

+

3.

+ 9

4.

1.

5.

style

star 1. Automobile MiTo série spéciale Veloce ALFA ROMEO (à partir de 18.400 €) 2. Parfum J’Adore L’Absolu DIOR (à partir de 90 €) 3. Escarpins en cuir vernis CHRISTIAN LOUBOUTIN (450 €) 4. Minaudière en cristal Swarovski DIOR (2.200 €) 5. Lunettes ERIC JEAN modèle EJDV-004-C006

+

2.


3.

5.

+

2.

1.

+

style

paparazzi 1. Appareil photo Bridge Finepix S2950 FUJIFILM (150 €) 2. Parfum Spice Bomb VIKTOR & ROLF (79 €) 3. Nœud papillon en soie SMALTO (90 €) 4. Chapeau Telida STETSON (69 €) 5. Lunettes solaires PARASITE modèle Solarsystem Actar C10P-9620

4.

2.

style producteur

1.

1. Black tie en soie JOSEPH ABBOUD (35 €) 2. Cigare Esplendidos COHIBA (30 € pièce) 3. Montre Submariner ROLEX (5.200 €) 4. Parfum L’Eau Froide de SERGE LUTENS (69 € les 50 ml) 5. Lunettes solaires ZILLI modèle Yannick Black&White Gold

3.

+

starlette

1. Minaudiere en métal or ACCESSORIZE (40 €) 2. Serre-tête Giuletta en cuir et strass Swarovski VALERIE-VALENTINE (90 €) 3. Parfum Valentina VALENTINO (53 € les 30 ml) 4. Manchette cabochon & strass BEADS chez Lessisrare.fr (150 €) 5. Lunettes solaires LA FABRIQUE DE LUNETTES modèle Marilyn M.

1.

+ 4.

3.

+ style

+

4.

+

5.

5.

+

2.

10


Thermometre

Thermomètre

11

Bad french : La France est la première destination touristique du monde, malgré cela, elle demeure le pays le moins accueillant avec les étrangers : les Français sont en effet les plus grossiers du monde. C’est que qui ressort d’un sondage Skyscanner.fr, un site de voyages, qui a interrogé des globe-trotters dont 19% déclarent que les Français sont les plus impolis. Se placent derrière, les Russes 16,6%, les Anglais 10,4%, les Allemands 9,9%, les Chinois 4,3%, les Américains 3,3%... En queue de peloton arrivent les Brésiliens les plus courtois avec un chiffre de 0,03%. http://www.skyscanner.fr/

Démocratie imparfaite : Selon l’indice de démocratie publié chaque année par Economist Intelligence Unit, la France ne fait toujours pas partie des 25 pays (sur 167) jugés comme des démocraties à part entière. Elle se classe à la 29ème position parmi le « clan des démocraties imparfaites » au nombre de 53. Les dernières élections présidentielles ne vont pas, loin s’en faut, améliorer cet indice, même s’il a progressé, en 2010, la France était à la 31ème place. http://www.eiu.com

Vidéobésité : 4 milliards, c’est le nombre moyen de vidéos vues chaque jour sur le site YouTube. Cette plate-forme, née en janvier 2005 dont la première vidéo a été postée le 23 avril 2005 (« Me at the zoo » vue par 6,6 millions de personnes), a été rachetée par Google en 2006 pour $1,65 Mrds ; elle héberge des dizaines d’heures de vidéos chaque minute qui s’empilent avec les centaines de milliers déjà disponibles. Jusqu’où cette inflation d’images peut-elle se poursuivre ?


French touch :

Abonnement : La souscription à différents services ou produits —on pense à la téléphonie— peut être vécue comme une contrainte, mais aussi comme un moyen de se délester de certaines corvées, ou alors de partir à la découverte d’offres diverses. A l’instar de Martin Ohanessian qui a créé lepetitballon.com, un site qui propose des formules d’abonnement mensuel pour découvrir, déguster et acheter des vins sélectionnés par Jean-Michel Deluc, ancien sommelier du Ritz. http://www.lepetitballon.com

Adoption : Les urbains (les plus crétins d’entre eux…), sont nombreux à croire que le poisson pané se pêche tel quel dans les océans, alors pour leur montrer la réalité ailleurs que dans l’assiette, les producteurs les invitent à adopter une vache, une poule, une cane, une chèvre, une saumonette, une abeille... Un marketing du sentimentalisme qui a en effet incité le producteur de smothies Innocent à pousser tout un chacun à adopter pas moins de 600.000 de ces insectes pollinisateurs indispensables à la grande chaîne alimentaire. http://www.adopteuneabeille.frmade in China qui plus est…

Thermometre

Le plébiscite du film The Artist de Michel Hazanavicius aux Oscars américains témoigne de l’excellente forme du cinéma français qui a aligné 272 productions l’année dernière, un chiffre jamais atteint qui a entrainé un autre record avec plus de 215 millions d’entrées ! Une bonne nouvelle pour le Festival de Cannes qui s’annonce. Le moment de découvrir ou redécouvrir des images du Studio Harcourt, le « photographe des stars », qui expose 70 portraits d’icônes du 7ème Art au Forum des Halles à Paris encombré par les pelleteuses de l’édile socialiste.

12


Tendance

beaute sous contr么le

13


uand Hollywood a inventé le star system au début du 20ème, il s’agissait de fabriquer des icônes cinématographiques pour fasciner les foules, promouvoir une certaine vision du monde, apporter du rêve dans le quotidien de millions de gens. Aujourd’hui, les stars n’existent plus ou si peu, les peoples ont pris le relais, des cohortes de personnalités au charisme discutable et à la fortune diverse fabriquées par les médias. La magie en moins. Mais ce qui ne change pas, c’est leur obligation de plaire, de séduire, d’afficher un physique lissé par l’époque, de faire la démonstration de leur beauté sans faille, une beauté fraîche que les âges n’ont pas marqué de la redoutable infamie de la vieillesse. L’appréciation de la beauté varie selon les époques et les cultures, les canons esthétiques évoluent à petites touches, or, la représentation de soi pour les autres ne change guère. Une mise en scène physique qui navigue en vérité et mensonge. A quelques exceptions rares, la beauté naturelle n’existe pas. A l’opposé de la laideur dont l’injustice frappe des individus qui n’ont pas les moyens (ou ne se les donnent pas) d’embellir un physique ingrat. Un laideron peut avoir un capital de séduction si minime soit-il, ce pécule ne suffit pas pour conquérir le monde. De nombreuses études ont démontré le déterminisme de la beauté éloquente ; dans une publication récente, « Beauty Pays. Why Attractive People Are More Successful » (Princeton University Press 2011), l’universitaire Daniel S. Hamermesh a observé combien un physique flatteur modifie la vie quotidienne et avantage sur le type de métier exercé, le montant du salaire (en moyenne 20% plus élevé qu’une personne au physique banal), le déroulement d’une carrière et même l’obtention d’un prêt bancaire ! Le « délit de sale gueule » n’est pas seulement policier… Heureusement, contre la relégation, les industries de la beauté, les régimes amincissants, la musculation, la chirurgie esthétique… multiplient les possibles. Pour tous ? Pas sûr… Les plus beaux sont les plus grands consommateurs d’artifices : près de trois-quarts des gens qui subissent une chirurgie plastique ont un physique très enviable, harmonieux, parfait aux yeux du commun des mortels. La beauté est tyrannique pour qui la porte… D.C.

Image : © Hommage à Audrey Hepburn S.T. DUPONT

14


Tendance

ude

Entièreme

15


de

ent

a tendance est au « naturel » peut-on lire dans la dernière étude de l’IMCAS (International Course of Aging Skin) dévoilant les perspectives mondiales de l’esthétique médicale et chirurgicale. Un naturel chassé au galop semble-t-il par les perspectives du marché mondial de l’esthétique interventionniste qui devrait croître de 11% par an et atteindre plus de 6 Mrds d’euros en 2016, contre 3,5 Mrds d’euros aujourd’hui.

Lorsque les professionnels évoquent une « tendance au naturel », ils évoquent des interventions moins invasives via la chirurgie esthétique seule, mais par des combinaisons de plusieurs techniques. En témoigne le marché mondial aujourd’hui dominé par les techniques aux laser, radio fréquence, ultrasons… qui pèsent 800 Ms d’euros de chiffre d’affaires, puis la toxine botulique 750 Ms d’euros, la cosmétique active avec les peelings, crèmes et lotions… 675 Ms d’euros et enfin les produits de comblements comme l’acide hyaluronique 550 Ms d’euros. Résultat, les femmes liftées à outrance (et les quelques hommes) sont démodées. Les chirurgiens plasticiens, pour les plus professionnels, ne s’acharnent plus sur le bistouri, ils mettent en place des stratégies de rajeunissement ou d’embellissement qui évitent de transformer leurs patients en zombies « bling-bling » dont l’extrême tension épidermique les rend méconnaissables. Et laids...

Naturellement artificiel(le)) La naturalité est une attente qui se confirme et se traduit aussi dans le maquillage, la mode… L’ère est à la discrétion BCBG (beige chic blanc gommé) qui laisse transpirer une douceur et une forme d’authenticité. Authenticité qui s’affirme chez les consommateurs de chirurgie esthétique. « La tendance qui s’impose est de restituer et de maintenir une beauté non stéréotypée. Le but est de ne jamais faire ‘lifté’ ou ‘tiré’, avec un respect du naturel et des cicatrices

plus dissimulées », constate Benjamin Ascher, directeur scientifique de l’Imcas. Dans une interview Lemode.fr, le 2 mars dernier, l’actrice Emmanuelle Béart reconnaissait la souffrance d’une intervention esthétique mal vécue  : «  J’ai fait refaire ma bouche à l’âge de 27 ans. Ce n’est une énigme pour personne, c’est loupé ». Emmanuelle Béart n’aimait pas sa bouche, elle la déteste plus encore…

16


Tendance

ude

Entièrement

des beautés non retouchées La période printanière fait éclore le marronnier de la presse féminine : la minceur. Chaque magazine relate ses méthodes « miraculeuses » pour inscrire le corps dans les canons en usage lorsqu’il s’agit de s’exhiber en maillot de bain et plus si affinités. Les pages glacées dévoilent des filles superbes aux courbures bien calibrées et parfaites, aidées en cela par la palette graphique du directeur artistique qui n’aime pas beaucoup les aspérités et les peaux d’orange. Le directeur artistique est souvent un homme, peut-être frustré de n’avoir pu jouer avec les Barbie de sa sœur… Dans une société qui cultive les pensées contradictoires entre nécessité de l’artifice et recherche d’authenticité, ne rien cacher, tout dire, tout montrer sans fard semble prendre le dessus. Oui mais le laid agresse l’œil, dérange l’âme du consommateur habitué à un environnement lissé. En cela les secteurs de la beauté et de la mode, industries du rêve, se font forts de maquiller la réalité. Quoi de plus normal, on ne mélange pas la douce huile de la séduction avec le vinaigre de l’aigreur esthétique.

la vérité si elle ment Reste que les marques s’interrogent face à ce trop plein de beauté parfaite. Deux acteurs de la beauté Make Up For Ever et LPG Systems— se sont distinguées l’année dernière en proposant des campagnes publicitaires « garantie sans retouche », sous contrôle d’huissier de justice ! La marque de maquillage professionnel Make Up For Ever a concocté des images print et vidéo qui illustraient les bienfaits d’un fond de teint HD. Le teint affiche l’excellence de son efficacité sans la main miraculeuse du retoucheur. De son côté, la société LPG Systems, reconnue pour ses technologies non invasives et non intrusives pour mincir et embellir, démontrait la performance de ses produits. Sans les artifices d’un logiciel de retouche. Bien sûr, on objectera que ces marques, surfant habillement sur une tendance à « la vérité démontrée », ont choisi des modèles plus que parfaits pour porter leur message, mais dans le domaine très sensible et hautement psychologique, on n’attrape pas les mouches avec du vinaigre… La publicité, dans le domaine de la beauté plus particulièrement, est un miroir qui ne peut renvoyer à une réalité crue. Pour aider les femmes à être belles et les convaincre qu’elles le seront, il est délicat de s’appuyer sur des images de modèles qui ne le seraient pas. Point trop n’en faut. L.C. 17


Image : © Publicité Aigle/BETC Euro RSCG – photo : Thiemo Sander.

ON RETIENT, ON PREND DES NOTES : la NATURALITÉ MAÎTRISÉE, le BCBG BEIGE CHIC BLANC GOMME, la CHIRURGIE DOUCE, la VÉRITE ESTHÉTIQUE, la BEAUTÉ SANS RETOUCHE

18


Tendance avec monopticien.com

Beige, blanc, rose

1.

2.

Portés par la tendance « nude », porte-drapeau de la mode élégante, les tons de la saison dévoilent un trio de nuances douces et subtiles. Des coloris pastel et des tonalités sucrées comme des dragées qui invitent à calmer le regard en plongeant la silhouette dans une sorte de havre esthétique, une « paix des braves » qui n’est pas sans manquer de sensualité suggestive.

3.

5.

6.

7. 4. 8.

9.

19


10. 11.

12.

13.

18.

14. 17.

15.

1. Manchette tissée tweed or APPARTEMENT A LOUER 2. Sac Antoinette en agneau CATHERINE PARRA 3. Trench-coat BURBERRY collection capsule Nude 4. Tennis en cuir BLACKSTONE 5. Parfum Body Intense BURBERRY 6. Lunettes optiques GANT modèle Gibson 7. lunettes solaires PIERRE CARDIN modèle PC8772s-9ojd 8. Lunettes solaires BOSS BLACK modèle Boss 0404s wzx 9. Lunettes optiques GERRY WEBER modèle GW60030000351 10.  Robe-manteau en toile 100% coton KAREL MILLS 11. Lunettes solaires CARRERA modèle 18 12. Lunettes optiques JEAN LOUIS SCHERRER modèle JS10710000251 13. Lunettes optiques ELCE modèle LIN39-6369 14. Lunettes solaires SERENGETI modèle Bella Shiny Champagne 15. Lunettes optiques JEREMY TARIAN modèle E008001 Drip Dry Face 16. Glacière ICE TROPEZ by Christophe Pillet 17.  Chaussures à bride FRATELLI ROSSETTI 18.  Ensemble soutiengorge Charming Essense TRIUMPH

16. 20


Tendance avec monopticien.com 2.

3.

1.

5.

7.

8.

9.

10.

11.

21


Beige, blanc, rose

4.

21.

20.

19.

6.

14.

18.

17.

15. 13.

12.

1. Robe sans manche en coton et ceinture taille basse PHILO REGNIERS 2. Lunettes optiques SAFILO GLAMOUR modèle Glam 85dla 3. Lunettes optiques TOMMY HILFIGER modèle TH1094 4. Lunettes solaires SILHOUETTE modèle Cosmopolitan 5. Lunettes solaires MIU MIU modèle SMU 09N HAS-9S1 6. Lunettes optiques X-IDE modèle x-fun2 c4 7. Lunettes solaires MARC BY MARC JACOBS modèle MMJ 258s 8. Lunettes solaires D&G modèle DD 3079-1765-13 9. Lunettes solaires NINA RICCI modèle NR3221-C02 10.  Lunettes optiques ELCE modèle Matu NAO4-1217 11. Sac Audrey Riviera S.T. DUPONT 12. Coffret de champagne Pink Label Limited Edition LANSON 13 & 14. Manchette et bracelet en acier et cuir LACOSTE 15. Montre Daze ODM 16. Trench mastic doublure amazone rose, réalisé sur mesure MOOD by ME 17. Boucles d’oreilles en plastique et métal argenté WUNDERTUTE chez Minimal.fr 18.  Lunettes solaires MAX MARA modèle Brigitte o7t02 19.  Parfum JIMMY CHOO 20. Stylo Plume Liberté et briquet Ligne 8 S.T. DUPONT 21.  Escarpins UNISA modèle Naima

16.

22


ligne claire

Tendance

La

Retrouver du sens : éternelle ritournelle ? Le design et la culture de l’archipel nippon traduisent assez bien une « nouvelle » réalité qui voudrait/devrait nous inspirer une profonde pensée pour refonder le monde de l’offre et de la demande. Renouer avec ce que marketeurs et producteurs appellent de leur vœux, sans trop nous convaincre :

Donner du sens • Faire mieux avec moins • Penser global, agir local Le mouvement « Mingei », initié dans les années 20 par le philosophe Sôetsu Yanagi et le céramiste Shoji Hamad, défend cette idée si actuelle de redécouverte et de préservation/ valorisation des patrimoines et des traditions, une pensée associée à la compréhension et l’intégration de la société contemporaine à travers le design, l’esthétique des objets du quotidien. « Mingei », abréviation de « minshuteki kogeï », traduit par « artisanat ou art populaire fait par le peuple pour le peuple », donne toute sa mesure à notre réflexion actuelle. Une démarche qui redevient une perspective esthétique et éthique pour certains designers qui cherchent à « inventer » des formes originelles défalquées d’un ego surdimensionné qui fait de l’ombre à l’authenticité. Lorsqu’en 2005, l’opérateur mobile Vodafone propose une offre baptisée « Simply » en Europe, l’objectif est de conquérir les non abonnés rétifs à la complexité et la surenchère hyper technologiques des téléphones portables. Pour nombre d’individus l’ergonomie intuitive prime, et surtout, ils souhaitent posséder un téléphone… pour téléphoner ! Un témoignage de la vivacité inconsciente du mingei, de la quintessence de l’objet. « Il doit être modeste mais non de pacotille, bon marché mais non fragile. La malhonnêteté, la perversité, le luxe, voilà ce que les objets mingei doivent au plus au point éviter : ce qui est naturel, sincère, sûr, simple, telles sont les caractéristiques du mingei », écrivait Sôetsu Yanagi en 1933. Une leçon de modestie à méditer. D.C. 23


ous n’allons pas ressasser la rengaine du monde complexe dans lequel nous vivons, un monde que nous ne semblons plus maîtriser, un monde de stress et de peurs, mais force est de constater qu’il flotte dans l’air du temps une envie de simplifier. Simplifier pour y voir plus clair, clarifier pour dégager l’horizon. La saturation d’objets et de productions fatiguent le regard, émoussent le désir. Qu’on en juge, notre société de consommation génère grosso modo plus de 150.000 nouveaux produits chaque année ! L’activisme des entreprises du monde entier pour créer du neuf et tenter d’attirer les bonnes grâces des consommateurs, est la traduction obsédante de la croissance impérative qui nous hante depuis des décennies. Il est grand temps de calmer le jeu, de faire le ménage, dépoussiérer, briquer, laver le pont de nos futilités pour ne produire que l’essentiel. Les crises économiques sévères entraînent des doutes existentiels et des cures d’austérité, des jeûnes forcés qui touchent aux finances et au sens de la vie. Les bouleversements sociétaux actuels posent donc la question de cette offre pléthorique (dont ce magazine est aussi le reflet) et de besoins souvent factices et créés pour satisfaire des attentes marketing avérées ou non. Il y a urgence à s’interroger sur la pertinence d’un tel déploiement d’efforts, car plus de trois-quarts de ces « nouveautés » disparaissent des linéaires en moins de dix mois. Sans forcément suivre le chemin de Compostelle des simplistes volontaires, ces pèlerins des temps modernes, consommateurs repentants qui entendent renouer avec une philosophie de vie monacale, force est de constater que les « Trente douloureuses » amorcées en 2008, imposent de réfléchir aux tenants et aux aboutissants d’une société de consommation qui s’emballent un peu trop vite pour les valeurs destructrices. ,

ON RETIENT, ON PREND DES NOTES : la FATIGUE DE NOUS, un DESIGN MÉDITATIF, les PELERINS DE LA CONSOMMATION, une ÉSTHETIQUE SINCERE, la QUINTESSENCE DES OBJETS

Image : © Tabouret Butterfly Tool en érable de Yanagi Sori, édité par VITRA

24


Tendance avec monopticien.com

1.

Simple comme

Le jonc tire le fil de la simplicité, il tresse et tricote une esthétique façon vannerie qui flatte l’œil. Osez l’osier dans toute sa naturalité car les treillages bruts ou colorés apportent une vraie note de campagne qui ne manque pas de modernité par une utilisation détournée, repensée, réinventée dans des teintes douces.

2.

3.

4.

8.

5.

6.

25

7.

1. Fauteuil d’intérieur Zéro JULES ET JIM 2. Lampadaire Nab en olivier et fibre de palmier par PHILIPPE XERRI Rock The Kasbah 3. Panier en osier écru LE GRAND COMPTOIR 4. Chapeau Fred en paille et gros grain JULIE DUBOIS 5. Sac à bandoulière Maw Shoulder beige LOLLIPOPS 6. Sandale 1960 Eden HOUSE OF HARLOW chez Sarenza.com 7. Bagues trois or Trinity CARTIER 8. Véhicule léger électrique en aluminium et osier dessiné par Philippe Starck V+ VOLTEIS by S+ARCK


jonc

un

9.

10.

12.

11.

13.

14.

16. 15.

9. Lunettes optiques X-IDE modèle x-diamond 1c2 10. Lunettes optiques VERSACE modèle VE 3157 963 11. Lunettes optiques PAUL SMITH modèle Archie Amber Dark Mahogany 12. Lunettes optiques GÖTTI modèle Cleo Grny 13. Lunettes optiques RYE & LYE modèle simbaC2 14. Lunettes optiques IFC OPTIC modèle ADV1205 CA4 03 15. Lunettes solaires IC! BERLIN ligne Très Chic ! modèle Sauvage bronze 16. Lunettes optiques EXALTO modèle percé Absys

26


Le mo(t) du mois

Showro : SHOWROOMING : n.m. Anglicisme traduisant l’attitude des clients qui se rendent dans différents magasins pour comparer les prix d’un article et l’acheter chez le distributeur ou le détaillant le moins cher. Un comportement très prisé par les consommateurs proactifs et soucieux de faire des économies en faisant jouer une âpre concurrence. Jusque-là le showrooming se limitait aux personnes qui avaient du temps de courir après les prix bas et/ou aux radins qui mégotaient pour quelques cents. Longtemps la radinerie était un défaut méprisable, davantage que l’avarice. Le philosophe grec Théophraste distingue très justement la radinerie qui est le fait d’un manque de prodigalité, et l’avarice qui pousse à une épargne abondante voire excessive. Pour être plus clair, le radin est un rat, l’avare une cigale. Mais les temps changent, le développement d’internet avec les sites comparatifs et marchands de plus en plus

27


ooming nombreux a classé le radin au rang d’acheteur malin. Désormais, ces acheteurs s’affichent, revendiquent et s’organisent en communautés de « nouveaux radins ». Des harpagons modernes qui s’épanchent en trucs et astuces pour dépenser moins sur une foultitude de sites : http://www.radinsmalins.com http://www.radins.com http://www.lesradins.com http://www.cadeauxgratuits.net http://www.comment-economiser.fr http://www.moins-depenser.comwww.legratuit.com Liste non exhaustive.

Bien ancrés dans leur époque, ces nouveaux radins disposent des outils de connexion comme le smartphone ou la tablette dont ils usent et abusent dans les boutiques pour confronter les prix. Ce sont eux qui promeuvent le showrooming : ils se rendent dans les magasins pour voir,

jauger et tester les produits, comparent les prix sur internet et achètent sur les sites de e-commerce. Parfois même dans les magasins physiques sans même se cacher des vendeurs désarmés ! Evidemment les spécialistes de la distribution s’alarment de cette pratique anti-concurrentielle et perturbante dont les clients sont aspirés par les pure-players du e-commerce… Aux Etats-Unis, les distributeurs Sears, Kmart, Wal-Mart, Best Buy, Home Depot, Costco et autres, ne veulent pas disparaître comme Circuit City ou Borders qui ont fait faillite. Pas si simple. Une enquête Pew Internet and American Life Project 2012 constate que 52% des Américains interrogés ont utilisé leur téléphone cellulaire dans un magasin pour comparer les prix d’un article et 19% ont finalement acheté en ligne… Un phénomène qui gagne tous les pays et n’est pas prêt de s’arrêter.

L.C.

28


CARNET DE LIENS Où trouvez les marques présentes dans ce numéro ?

DES STYLES… TRES RED CARPET www.alfaromeo.fr www.dior.com www.christianlouboutin.com ww.swarovski.com www.accessorize.com www.valentino.com www.smalto.com www.rolex.com www.sergelutens.com www.lessisrare.fr www.fujifilm.fr www.viktor-rolf.com www.stetson-europe.com www.diesel.com www.bonoboplanet.com www.audemarspiguet.com www.monderer.com www.josephabboud.com www.maison-du-cigare.be www.marksandspencer.fr www.lillylilla.fr www.rolex.com www.zilli.fr

BEIGE BLANC ROSE www.karenmills.com www.burberry.com www.fratellirossetti.com www.catherineparra.com www.appartementalouer.fr www.icetropez.com www.philoregniers.com www.st-dupont.com www.moodbayme.com www.lacoste.com www.odm-design.com www.minimal.fr www.unisa.com www.jimmychoo.com www.lanson.fr SIMPLE COMME UN JONC www.volteisbystarck.com www.philippexerri.com www.julesetjim.fr www.legrandcomptoir.com www.juliedubois.fr www.lollipops.fr www.sarenza.com www.cartier.com

L’emag tendances mode/design

MO #16 Fashion/Eyewear  

A new perspective on the world of Fashion and optics - Un nouveau point de vue sur le monde de la mode et de l'optique.

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you