Page 1

Musée national d‘histoire et d‘art

Musée Dräi Eechelen

03 2018


SOMMAIRE

2

Impressum & abonnements

3

Éditorial

4-5

L’énigme Jean Mich Rétrospective monographique à partir du 17 octobre

6-7

„I’ll be back“ - Le retour du duc d’Albe Nouvelle exposition temporaire au M3E

8-9

L'union de deux êtres, l'union de deux peuples Exposition temporaire commémorant les 125 ans de mariage entre Guillaume IV et Marie Anne de Bragance

10-11

«Le mot latin mundus reflète un mot étrusque: munth» Entretien avec le professeur Dominique Briquel

12

À l’assaut du Kirchberg! Le M3E publie un guide pour (re-)découvrir les fortifications et leurs casemates

13

Collection’s Drawing by Stina Fisch

14-15

Coming Soon - Agenda

16-19

Juillet - Juli - July

20-23

Août - August - August

24-27

Septembre - September - September

IMPRESSUM

28-30

For Youngsters Only

MUSEOMAG, publié par le MNHA, paraît 4 fois par an

31

Budding Artist

32-33

L’appel du regard d’Éric Chenal

34-35

Alles am grénge Beräich! Journée découverte den 19. August zu Iechternach

36-37

Recouvrer la gamme chromatique Méthodes scientifiques d’examen appliquées à une œuvre d’art

38- 39

Bon à savoir

40

Heures d‘ouverture, tarifs, plan d‘accès

MUSEOMAG,

la brochure d’information du MNHA, est disponible à l’accueil de nos deux musées ainsi que dans différents points de distribution classiques à l’enseigne «dépliants culturels». Si vous préférez recevoir ce périodique directement dans votre boîte aux lettres, abonnezvous gratuitement en nous adressant un simple mail avec vos coordonnées à

musee@mnha.etat.lu Le MNHA est un institut culturel du Ministère de la Culture.

Charte graphique: © Misch Feinen Coordination générale: Sonia da Silva Couverture et mise en page: Gisèle Biache Détails de la couverture: - à gauche: Portrait de Mademoiselle B., huile sur toile de Pierre Blanc (1872-1946), vers 1926 (© Collection privée, photo T. Lucas). - à droite: Alexandre Farnèse (1545-1592). Gravure de Domenicus Custos (c. 1559/60-1615), 1603. Photographie: Éric Chenal Dessin: Stina Fisch Impression: Imprimerie Heintz, Luxembourg Tirage: 20.000 exemplaires Distribution: Luxembourg et Grande Région S‘abonner gratuitement via mail: musee@mnha.etat.lu ISSN : 2418-3962


ÉDITORIAL

CHÈRE LECTRICE, CHER LECTEUR, Les grandes vacances approchent, la saison touristique bat son plein… et pour autant les musées, eux, ne chôment pas. Pour vous en convaincre, il n’y a qu’à parcourir la présente édition de notre magazine museomag. À commencer par les expositions, celles déjà en cours et celles qui vous seront proposées à courte échéance. Ainsi vous pourrez voir tout au long de l’été au Musée Dräi Eechelen un projet en toute finesse: Amis/Ennemis: Mansfeld et le revers de la médaille vous plonge dans l’époque fascinante de la rébellion des Pays-Bas protestants contre l’Espagne catholique et s’intéresse au réseau social de Pierre-Ernest de Mansfeld, Gouverneur du Luxembourg, à travers de superbes médailles de l’époque Renaissance provenant de la Bibliothèque royale de Belgique et de notre Cabinet des Médailles, agrémentées de nombreux tableaux et illustrations historiques (p. 6/7). Au Marché-aux-Poissons, nous vous invitons à en savoir plus sur un des mariages les plus importants dans l’histoire récente de notre pays: une exposition de cabinet réalisée en collaboration étroite avec la Cour grand-ducale et l’Ambassade du Portugal présente à partir du 10 juillet le mariage entre le futur GrandDuc Guillaume IV de Luxembourg et Marie Anne de Bragance, fille du roi déchu du Portugal Michel Ier. Nous aurons l’honneur d’accueillir pour cette exposition aussi un prêt exceptionnel du Palácio de Ajuda de Lisbonne, à savoir la magnifique enseigne des trois ordres militaires du Portugal, un trésor national porté par le Président de la République le jour de sa prestation de serment et qui ne quitte que très rarement le Portugal! (p. 8/9) Mais rappelons également la très riche présentation sur le sanctuaire fédéral des Etrusques que nous vous proposons sous le titre Le lieu céleste. Les Etrusques et leurs dieux encore jusqu’au 2 septembre au MNHA. Des ateliers et des visites thématiques, dont certaines «œnologiques», vous attendent: in vino veritas! (p. 10/ 11) Ou encore notre projet L’Art déco au Luxembourg également visible au MNHA jusqu’au 4 novembre. Si vous n’avez pas encore vu ces deux expositions, faites un crochet par le Fëschmaart après le 10 juillet pour ainsi faire d’une pierre trois coups! Ce faisant, n’oubliez pas de passer aussi au 2ème étage pour vous convaincre de l’avancement des travaux de restauration de la superbe Vue sur le château de

Larochette par Barend Cornelis Koekkoek que nous avons pu acquérir en 2017 grâce à la générosité de très nombreux donateurs dans le cadre de notre premier crowdfunding. L’atelier de restauration temporaire que nous avons installé dans le cadre de l’Année européenne du Patrimoine vous en donne encore l’occasion jusqu’au 17 août (p. 36/37). Vous souhaitez échapper à la chaleur estivale tout en restant en plein air? Alors pourquoi ne pas (re)visiter la Villa romaine d’Echternach? À la découverte (gratuite) de ce site archéologique majeur situé à proximité immédiate du lac, vous pourrez en même temps déambuler dans le jardin romain de la villa, qui vient de retrouver toute sa splendeur (p. 34/35). Tout ceci en attendant la rentrée et son florilège de nouveaux projets, au MNHA comme au M3E. Je vous invite dès à présent à notre premier vernissage: le 16 octobre, nous inaugurerons au Marché-auxPoissons une exposition consacrée au premier artiste luxembourgeois à avoir travaillé en Chine et premier lauréat du prix Grand-Duc Adolphe, Jean Mich, qui reste cependant à bien des égards encore une figure énigmatique… (p. 4/5). Une dernière chose encore: le MNHA se doit comme toute autre institution publique ou privée de respecter les nouvelles dispositions en matière de protection de vos données personnelles. Si vous êtes abonné(e) au museomag et souhaitez le recevoir à l’avenir, vous ne devez rien faire. Si par contre pour une raison ou une autre tel n’était plus le cas, il suffit de nous en informer par courriel à musee@mnha.etat.lu. Passez un excellent été et à bientôt dans un de nos musées! MICHEL POLFER DIRECTEUR 03 ‘ 2018 museomag

3


L’ÉNIGME JEAN MICH

© éric chenal

RÉTROSPECTIVE MONOGRAPHIQUE SUR JEAN MICH (1871-1932) À PARTIR DU 17 OCTOBRE

L'exposition sur Jean Mich aura donné du fil à retordre aux commissaires d'exposition Alex Bodry, collectionneur et fin connaisseur de Jean Mich, et Régis Moes, conservateur de la section Histoire luxembourgeoise contemporaine.

Du 17 octobre 2018 au 31 mars 2019, le MNHA présentera une exposition monographique consacrée à un sculpteur luxembourgeois majeur du début du XXe siècle: Jean Mich. Né en 1871 à Machtum et décédé en 1932 à Arcueil, près de Paris, l’artiste connaît sa période de gloire entre 1900 et 1920: il est alors l’un des principaux sculpteurs et statuaires du GrandDuché. L’exposition, placée sous le commissariat conjoint d’Alex Bodry, collectionneur et fin connaisseur de Jean Mich, et de Régis Moes, conservateur de la section Histoire luxembourgeoise contemporaine, donnera non seulement à découvrir de nombreuses œuvres inédites de Jean Mich, mais présentera encore de nouveaux résultats de recherche concernant l’étonnante biographie de ce sculpteur si mystérieux. Les préparatifs pour l’exposition ont en effet permis de compléter les informations sur la vie de cet artiste qui, en bohémien de la Belle Époque, a longtemps tenté de vivre de son art. Ayant beaucoup travaillé à Paris où il réside par intermittence dès 1893, Jean Mich est l’auteur de nombreux monuments au Luxembourg qui aujourd’hui encore rehaussent l’espace public: monument Laurent Ménager au Pfaffenthal, monument John Grün à Mondorf, statues ornant l’entrée de 4

museomag 03 ‘ 2018

l’Hôtel de la Caisse d’Épargne, plusieurs monuments funéraires, etc.

QUE SAIT-ON SUR JEAN MICH ?

Jean Mich est un self-made man dont la formation de base se fait dans l’atelier de menuiserie de son père à Machtum. Dès 1895, il fréquente les cours de sculpture à la prestigieuse École nationale des BeauxArts à Paris. Adoptant un style très académique à ses débuts, Mich se distingue nettement des sculpteurs luxembourgeois de son époque en privilégiant un style très imprégné de l’Art nouveau, au rebours de ses confrères plus sagement traditionnels. Le monument Laurent Ménager au Pfaffenthal est ainsi un modèle de sculpture Art nouveau. En 1902, il obtient une médaille au Salon de Paris, devenant quelques mois plus tard le tout premier lauréat du Prix Grand-Duc Adolphe du Cercle artistique luxembourgeois.

QUE RETIENT-ON DE L’ARTISTE ?

Jean Mich est cependant principalement connu pour ses bustes de Chinois, réalisés lors d’un séjour en Chine. Recruté par l’ingénieur luxembourgeois Eugène


WORK IN PROGRESS

Ruppert qui dirige alors les aciéries d’Hanyang, Jean Mich part en 1910 pour la Chine avec pour mission de réaliser un monument en l’honneur du vice-roi Zhang Zhidong, l’initiateur de la création de l’aciérie. Cette offrande à la ville d’Hanyang devait exprimer durablement la reconnaissance du Grand-Duché. Cependant, l’éclatement de la révolution dans la région d’Hanyang à l’automne 1911 force les Européens, dont une quinzaine de Luxembourgeois, à quitter la Chine. La commande confiée à Jean Mich ne verra jamais le jour: seules les photographies de quelques maquettes ont été conservées jusqu’à nos jours. Au cours de son séjour asiatique, Mich réalise néanmoins une douzaine de figurines et de bustes représentant des Chinois, dont le plus connu est le cuisinier Chih-Fan. Certaines de ses statues représentant des Chinois sont exposées à Liège en 1913 avant d’être éditées et produites, en partie, en série dès les années 1920 par la fonderie Susse à Paris.

Alex Bodry –, Jean Mich bénéficie d’un regain d’intérêt auprès des collectionneurs dès les années 1970. L’exposition, à la fois rétrospective artistique et exposition historique sur un personnage au parcours insolite, présentera des œuvres d’une étonnante variété stylistique ainsi que plusieurs plâtres d’artistes pour des œuvres non réalisées. Découvrez l’histoire et l’œuvre d’un sculpteur luxembourgeois au rayonnement artistique remarquable. Régis Moes Rétrospective Jean Mich, du 17 octobre 2018 au 31 mars 2019 au MNHA. Vernissage, le mardi 16 octobre.

L’EXIL PARISIEN

De retour au pays, il participe à un concours national pour la réalisation du Monument du Souvenir, mais ne décroche que le deuxième prix: la réalisation sera confiée à Claus Cito. Étant en froid avec nombre de ses amis luxembourgeois, Jean Mich part s’établir définitivement dans la région parisienne vers 1921. De 1924 à 1927, il exploite une petite entreprise de construction à Arcueil, près de Paris, localité où il décède en 1932. Largement oublié dans son pays natal – au Luxembourg, on ignorait jusqu’à peu sa date de décès, jusqu’à ce qu’elle soit récemment établie par

03 ‘ 2018 museomag

5


„I’LL BE BACK“ LE RETOUR DU DUC D’ALBE

© éric chenal

LE M3E ILLUSTRE LE RÉSEAU SOCIAL TISSÉ PAR PIERRE-ERNEST DE MANSFELD, GOUVERNEUR DU LUXEMBOURG, EN FAISANT PARLER LES MÉDAILLES

La relation entre Mansfeld et Albe illustre à merveille le titre de l’exposition «Amis/Ennemis».

Fernando Alvarez de Tolède, duc d’Albe (1507-1582), est un des personnages les plus emblématiques de ce XVIe siècle torturé entre les guerres et les conflits. Aristocrate castillan, il devient un des Grands d’Espagne grâce à son mariage et s’illustre sur les champs de batailles comme l’un des meilleurs généraux de Charles Quint. En 1567, il est nommé gouverneur général des PaysBas en pleine révolte contre l’autorité de Philippe II d’Espagne. C’est par le Luxembourg, via Thionville où il est le 3 août 1567, qu’il arrive dans les Dix-Sept Provinces à la tête d’une impressionnante armée de plus de 17.000 hommes, les tercios. Le passage de ces troupes composées d’Espagnols, mais aussi d’Italiens, de Français, de Lorrains, d’Anglais et d’Allemands, ainsi que la politique répressive et autoritaire mise en place par Albe, sont une des pages les plus sombres de l’histoire des Pays-Bas. Maintenu durant sept ans, son gouvernement ne ramènera pas le calme. En 1573, il demande à quitter les Pays-Bas, laissant derrière lui la réputation d’un homme impitoyable. Il meurt dix ans plus tard au Portugal, dont il était devenu connétable suite à une sanglante conquête de Lisbonne. 6

museomag 03 ‘ 2018

RACONTER L’HISTOIRE, ILLUSTRER LES ACTEURS Alors pourquoi convier un tel personnage dans l’exposition «Amis/Ennemis. Mansfeld et le revers de la médaille»? En effet, grâce à un prêt des Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique, une toile d’Anthonis Mor (1512/1516-1575), un splendide portrait d’Albe figure en bonne place dans l’exposition… auprès d’autres portraits de personnages incontournables de cette époque, dont Pierre-Ernest de Mansfeld (1517-1604), gouverneur du duché de Luxembourg.

Arrivée sous la haute surveillance de la conservatrice des peintures XVI-XVIIe siècles du MRBA, Madame Sabine van Sprang, et escortée par la police belge jusqu’à la frontière luxembourgeoise, la toile illustre avec d’autres gravures et cartes anciennes la thématique de la rébellion dans les Pays-Bas. Et, en effet, le tableau à peine sorti de sa caisse, c’est le regard noir du duc qui interpelle. Il est difficile de demeurer indifférent à ses traits décidés et à l’attitude autoritaire qui se dégage de ce fier militaire, habillé d’une armure raffinée, portant le collier de l’Ordre de la Toison d’or et plusieurs insignes du commandement, comme le bâton


EXPOSITION TEMPORAIRE

et l’écharpe. Heureusement, même si un tableau d’une telle envergure teinte d'une ambiance particulière l'accrochage, ce retour d’Albe au Luxembourg fut bien plus pacifique que son dernier passage en 1567!

PORTRAITS ET MÉDAILLES

La relation entre Mansfeld et Albe illustre à merveille le titre de l’exposition «Amis/Ennemis». Ils ne s’appréciaient guère et Albe, particulièrement suspicieux – à l’image de tous les tyrans – surveillait de près les activités de Mansfeld, considéré comme un étranger en raison de ses origines allemandes, tant à Bruxelles qu’à Luxembourg. Soupçonné de sympathies pour la cause protestante, Albe l’a volontairement tenu éloigné des affaires de l’État alors que Mansfeld avait été le conseiller de la précédente gouvernante générale, Marguerite de Parme (1522-1586). Mansfeld ne fut pas le seul à se réjouir du départ du duc en 1573. La monumentale statue en bronze qu’il s’était fait ériger au cœur de la citadelle d’Anvers, honneur réservé aux souverains, et réalisée par le sculpteur Jacques Jonghelinck (1530-1606), sera détruite et démontée. Qui plus est, de nombreuses gravures et médailles satiriques serviront la propagande anti-espagnole durant tout le conflit de la Guerre de Quatre Vingt Ans qui se solda par l’indépendance des Provinces Unies. Hasta la vista, Baby! François Reinert et Cécile Arnould

CATALOGUE EN VENTE Dirigé par François Reinert, le catalogue de l’exposition est à la fois une synthèse de l’œuvre du médailleur et sculpteur Jacques Jonghelinck (1530-1606) et une invitation à mieux connaître l’époque de Pierre-Ernest de Mansfeld (1517-1604), gouverneur du Luxembourg. Au total, 90 médailles, issues des collections de la Bibliothèque royale de Belgique et du Musée national d’histoire et d’art de Luxembourg, illustrent – grâce à des agrandissements saisissants – l’époque Renaissance et se révèlent être de véritables bas-reliefs sculptés en miniature.

Réalisés dans le cadre de l’Année européenne du Patrimoine Culturel, l’exposition et le catalogue proposent de parcourir l’histoire du duché de Luxembourg au XVIe siècle à travers ses acteurs: gouverneurs généraux, nobles, capitaines d’armées, conseillers et abbés. Chacun des articles propose non seulement de découvrir le personnage historique et sa médaille, mais aussi de mieux connaître ses liens directs avec Mansfeld et le Luxembourg. Fiche technique: Format, Pages: 210 x 320 mm, 224+4 pages Direction d’ouvrage : François Reinert Auteurs : Cécile Arnould, François Reinert Photographies : Christof Weber Mise en page : granduchy ISBN : 978-2-87985-533-2 Prix : 33 euros

03 ‘ 2018 museomag

7


QUAND L’UNION DE DEUX ÊTRES SCELLA L’UNION DE DEUX PEUPLES © photo: munich, m. dietrich, vers 1893 / provenance: photothèque de la maison grand-ducale

EXPOSITION TEMPORAIRE COMMÉMORANT LES 125 ANS DE MARIAGE ENTRE GUILLAUME IV ET MARIE ANNE DE BRAGANCE

En 1905, le quotidien L’Indépendance luxembourgeoise écrivit: «Nous sentons au fond du cœur une voix qui nous dit: vous fêtez l’avenir de votre patrie».

Le Musée national d’histoire et d’art et la Cour GrandDucale, en collaboration avec l’Ambassade du Portugal au Luxembourg, présenteront du 10 juillet au 23 septembre 2018 au MNHA une exposition séléctive mais prestigieuse, consacrée au 125e anniversaire mariage du Prince Guillaume Alexandre de Nassau – qui en 1905 devint Grand-Duc sous le nom de Guillaume IV –, et de l’Infante du Portugal Marie Anne de Bragance, fille du Roi déchu du Portugal Michel Ier. Loin d’être anecdotique, cet événement eut des répercussions importantes sur le Grand-Duché. Comme le nota à l’époque un journaliste du quotidien L’Indépendance luxembourgeoise: «Nous sentons au fond du cœur une voix qui nous dit: vous fêtez l’avenir de votre patrie». Ceci explique donc que plus de 5.000 Luxembourgeois accueillirent le couple grand-ducal héritier lors de son Entrée solennelle à Luxembourg-Ville le 22 juillet 1893, un mois après la célébration des noces en Autriche. En effet, le mariage du Grand-Duc Héritier Guillaume, âgé alors de 41 ans, permettait d’espérer que la succession du trône pourrait être assurée pour l’avenir. Trois ans plus tôt, le père de Guillaume, Adolphe de Nassau, avait accédé au trône après le décès du RoiGrand-Duc Guillaume III dont la fille Wilhelmine put 8

museomag 03 ‘ 2018

lui succéder sur le trône à La Haye, mais qui, de par les dispositions du Pacte de Famille de Nassau de 1783, était exclue de la succession luxembourgeoise. L’avènement du Grand-Duc Adolphe avait ainsi terminé l’union personnelle avec les Pays-Bas et offert une dynastie nationale au Luxembourg. L’indépendance du Luxembourg face à ses grands et puissants voisins semblait ainsi avoir été renforcée. Le mariage du GrandDuc Héritier permettait d’espérer que la dynastie allait se maintenir et ainsi assurer l’indépendance du pays au long terme. Guillaume et Marie Anne eurent en effet six enfants, toutes des filles.

UNE LIGNÉE FÉMININE

Au-delà du rôle discret dévolu habituellement à la Grande-Duchesse Héritière, Marie Anne, décrite par la presse de 1893 comme ayant des «traits excessivement sympathiques», eut néanmoins un rôle important à jouer au Luxembourg. En 1907, Guillaume IV édite un nouveau statut de famille assurant le droit de succession au trône à ses filles. Il s'agissait d'assurer le droit de succession à sa fille aînée. Cette modification prévoyait également que les Princesses puînées seraient appelées à la succession à defaut de déscendant mâle de la


HAND IN HAND

Grande-Duchesse Marie-Adelaïde. Cette disposition, initialement d'ordre familial, reçut le statut de loi le 10 juillet 1907 et était déstinée à éviter un nouveau changement de dynastie au Luxembourg. La même année, la Grande-Duchesse Marie Anne fut nommée d’abord Lieutenant-Représentant de son mari, puis Régente quelques mois plus tard. En effet, le GrandDuc Guillaume IV était tombé gravement malade et il n’était plus en capacité de régner. Au décès de Guillaume IV en 1912, Marie Anne continua d’assurer la régence en faveur de sa fille Marie-Adélaïde qui devint majeure quelques mois plus tard. Les photographies qui seront présentées dans l’exposition au MNHA montrent une Cour grandducale très féminine et moderne, entre Marie Anne et ses six filles, dont deux, Marie-Adélaïde et Charlotte, qui allaient successivement devenir Grande-Duchesse de Luxembourg. Cette image féminine contraste avec le monde politique alors exclusivement masculin (la première députée sera élue en 1919). À travers de nombreuses photographies de l’intimité du couple et par de nombreux documents d’archives inédits, ainsi que certains prêts prestigieux venant du Portugal (voir ci-contre), nous vous invitons à découvrir des personnalités peu connues du passé luxembourgeois! Régis Moes

© éric chenal

Exposition 125 ans de mariage entre Guillaume IV et Marie Anne de Bragance du 10 juillet au 23 septembre. Commissariat d’exposition assuré conjointement par Régis Moes, Muriel Prieur (MNHA), Déborah Schott et Marie-France Kremer (Cour grandducale).

UN PRÊT EXCEPTIONNEL DU PALÁCIO DE AJUDA

Marie Anne de Bragance était issue de la famille royale portugaise: son père avait régné sur le Portugal de 1828 à 1834, avant d’être contraint à l’exil en Bavière, où il mourut en 1866. À ce titre, le roi Michel a également été le grand-maître des trois ordres militaires portugais et porteur de l’enseigne de ces trois anciens ordres de chevalerie devenus au XVIIIe siècle des ordres honorifiques. La magnifique enseigne des trois ordres du Portugal, conservée aujourd’hui au Palais de l’Ajuda à Lisbonne, a été réalisée en 1789 par l’orfèvre Ambroise Gottlieb Pollet à la demande de la reine Marie Ire qui venait de réformer les ordres du Christ, de Saint Benoît d'Avis et de Saint Jacques de l’Épée, dont les symboles, surmontés d’un Sacré-Cœur, sont représentés sur ce magnifique bijou composé d’or et d’une multitude de pierres précieuses. Porté aujourd’hui par les Présidents portugais le jour de leur prestation de serment, ce trésor national ne quitte que rarement le territoire portugais. Le MNHA et la Cour grand-ducale remercient les autorités portugaises pour leur généreux prêt temporaire.

03 ‘ 2018 museomag

9


«LE MOT LATIN MUNDUS REFLÈTE UN MOT ÉTRUSQUE MUNTH : L'UNIVERS»

© éric chenal

ENTRETIEN AVEC LE PROFESSEUR DOMINIQUE BRIQUEL, CONFÉRENCIER INVITÉ AU MNHA SUR LE THÈME «REGARDS ACTUELS SUR LA LANGUE ÉTRUSQUE»

Dominique Briquel: «Les Étrusques nous ont laissé un élément culturel capital: notre alphabet latin».

Dans le cadre de l’exposition Le lieu céleste. Les Étrusques et leurs dieux. Le sanctuaire fédéral d’Orvieto actuellement à l’affiche, l’étruscologue Dominique Briquel était l’invité du MNHA pour une conférence sur cette «langue mystère». Auteur de divers ouvrages de référence, le professeur Briquel a notamment rédigé un «Que sais-je?» sur les Étrusques idéal pour aborder l'origine et la culture de la première grande civilisation d'Italie. Commençons par une définition sommaire de la langue étrusque pour la situer dans le temps et l’espace. C’était la langue parlée par le peuple qui habitait dans l’Antiquité la Toscane et ses abords. Ils ont développé une civilisation extrêmement avancée en Italie centrale dans la première moitié du Ier millénaire av. J.-C., avant d’être conquis et assimilés par Rome. Comment fait-on, deux millénaires plus tard, pour étudier une langue du substrat pré-indo-européen ? Comme pour d’autres langues qui avaient été parlées dans cette zone avant l’établissement des IndoEuropéens (ibère en Espagne, minoen en Crète), l’étrusque nous est connu par l’épigraphie, c’est-à-dire 10

museomag 03 ‘ 2018

les inscriptions qui nous sont parvenues. Dans leur cas elles sont assez nombreuses (de l’ordre de 12.000) et, étant rédigées dans un alphabet dérivé du grec et qui est à l’origine de notre alphabet latin, ne posent aucun problème de lecture. Comment expliquer que la quantité d’épigraphies étrusques est trois fois supérieure aux inscriptions latines pour la période correspondante? Les Étrusques, dès le VIIIème siècle av. J.-C., ont noué des contacts avec les Grecs et se sont dotés d’une écriture, imitée du grec. Ils jouissaient d’une avance culturelle considérable sur les autres peuples de la région, comme les Latins. Encore au IVème siècle av. J.-C. les jeunes Romains allaient se former aux lettres étrusques dans les cités de la fédération toscane. Cela explique cette distorsion énorme entre l’Étrurie et le Latium. «La ligue étrusque ne constituait pas un organisme unitaire susceptible de mener une politique d’ensemble», écrivez-vous dans le «Que sais-je?» sur les Étrusques. Comment, dès lors, parler d’unité linguistique? Dans le monde antique, unité linguistique et unité politique n’allaient pas de pair: les Grecs étaient divisés


INTERVIEW

en cités, et celles-ci n’ont pas cessé de se faire la guerre. Ce qui fondait l’identité ethnique était d’un autre ordre, comme la participation à des cultes communs; les Grecs avaient leurs grands sanctuaires panhelléniques et les Étrusques avaient le leur, justement le fanum Voltumnae près d’Orvieto où se réunissaient les représentants des douze cités qui constituaient la fédération étrusque. Si le latin et le grec ancien se reflètent étymologiquement dans différentes langues vivantes, que dire de l’héritage étrusque en somme? Le seul apport de la langue étrusque qui puisse subsister dans les langues actuelles vient de ce que certains mots étaient passés en latin, du fait de l’importance de la culture étrusque dans l’Antiquité. Le seul qui soit vraiment important est «monde» (latin mundus), qui reflète un mot étrusque munth, qui désignait l’ordre, l’univers (comme le grec kosmos dont il est le correspondant). Néanmoins, les Étrusques nous ont laissé un élément culturel capital: notre alphabet latin. Il ne dérive pas en effet directement du grec, mais est passé par un intermédiaire étrusque, ce qui prouve que les trois premières lettres alpha, bêta, gamma, dont le prolongement direct aurait été A B G, soient devenues A B C, le G n’existant pas en étrusque et l’ancien gamma ayant pour cette raison été transformé en C. Propos recueillis par Sonia da Silva

IN VINO VERITAS Pendant les mois d’été, le MNHA vous invite à un voyage des sens. Combinez l’archéologie à l’œnologie et découvrez les meilleurs vins de la région d’Ombrie qui fut l'un des centres de la civilisation étrusque. En collaboration avec la vinothèque «Drupi's», le MNHA offre des visites guidées de l’exposition suivies de dégustations de vins de la région d’Orvieto et de Pérouse (Perugia). Drupi’s vous propose une sélection d’une qualité artisanale, issue de petites entreprises locales, régionales et familiales. Visites et dégustations de vins:

Jeudi Jeudi Jeudi Jeudi

05 juillet 19 juillet 02 août 30 août

à 17 h (FR) à 17 h (LU/DE) à 17 h (FR) à 17 h (LU/DE)

Participation gratuite / Places limitées. Inscription obligatoire: servicedespublics@mnha.etat.lu Tél. : 47 93 30 – 214

AUTRES ACTIVITÉS ● «L’art chez les Étrusques» - atelier créatif avec technique d’application à la brosse Jeudi 5 juillet à 18 heures ● «Architecture et peinture en Étrurie» atelier pratique de dessins et de croquis Dimanche 1er juillet à 15 heures Jeudi 12 juillet à 18 heures Inscription obligatoire auprès du Service des publics du MNHA servicedespublics@mnha.etat.lu Tél. : 47 93 30 – 214

VISITES THÉMATIQUES: UN MOIS, UN SUJET ● «Écriture et littérature étrusques – un monde quasi mystérieux» Dimanche 15 juillet à 15 heures ● «Les Étrusques et la mer» Dimanche 26 août à 15 heures Visites en français, par Mily Tasch-Fernandes. Sans inscription. Visites pour groupes sur demande.

03 ‘ 2018 museomag

11


SECRETS D'HISTOIRE!

LE MUSÉE DRÄI EECHELEN PUBLIE UN NOUVEAU GUIDE POUR (RE-)DÉCOUVRIR LES FORTIFICATIONS ET LEURS CASEMATES

Des sourds grondements au loin éveillent mon attention: ils se font de plus en plus menaçants. Je reste un instant perplexe. «Pas de souci!», me rassure mon collègue Änder, «Ce n’est que le tram. Nous nous trouvons actuellement sous le boulevard J.F. Kennedy, en-dessous des rails du tram et tout près de la station du funiculaire.» En effet! Encore quelques pas à faire sur le sol inégal et éclairé par nos seules lampes de poche et nous voici face à un escalier moderne en béton, réalisé pour faciliter l’accès aux vastes galeries souterraines reliant le fort Olizy au fort Niedergrünewald dont la nouvelle entrée sera accessible dans quelques mois. Une visite de ces souterrains permet de prendre conscience de l’impressionnant réseau de casemates de la forteresse de Luxembourg, aujourd’hui toujours praticable. Celles du Kirchberg, peut-être moins connues que celles du Bock et de la Pétrusse, peuvent être découvertes lors de visites guidées proposées par le M3E sous le titre programmatique «À l’assaut du Kirchberg».

Afin de se familiariser avec ces casemates, le Musée Dräi Eechelen édite un nouveau guide qui permettra aux visiteurs d’explorer les nombreux vestiges des forts du Kirchberg cachés dans les bois, sous le sol ou bien même au cœur du musée. Le guide propose trois itinéraires, présentés d’après les principales périodes de construction des forts (française, autrichienne et prussienne) et de leurs vestiges visibles et cachés. Un

12

museomag 03 ‘ 2018

glossaire reprenant des termes de fortification plus techniques complète la présentation.

En cette Année européenne du Patrimoine culturel, le site web du M3E propose également à partir de la mi-juillet une spectaculaire visite virtuelle en 3-D de ces mêmes galeries souterraines qui ont été scannées à l’aide d’une imagerie de pointe. Ainsi, le musée offre une expérience numérique passionnante et unique du patrimoine fortifié luxembourgeois. Simone Feis

À l’assaut du Kirchberg!

Les fortifications du XVIIème au XXIème siècle

Directeur de la publication: François Reinert Auteurs: Änder Bruns, Simone Feis Mise en page: Arnaud Hanon (Visualis) ISBN: 978-2-87985-534-9 Prix: 5 € En vente bientôt au MNHA et au M3E ainsi que sur le shop en ligne: www.mnha-shop.lu


Table à journaux, années 1950 Zeitungstisch, 1950er Jahre Side Table, 1950's

COLLECTION’S DRAWING BY STINA FISCH

03 ‘ 2018 museomag

13


COMING SOON «125 ANS DE MARIAGE ENTRE GUILLAUME IV ET MARIE ANNE DE BRAGANCE» DU 10 JUILLET AU 23 SEPTEMBRE 2018 — MNHA, CHAPELLE. «JEAN MICH (1871-1932)» DU 17 OCTOBRE 2018 AU 31 MARS 2019 — MNHA, 2e ÉTAGE. VERNISSAGE LE 16 OCTOBRE. «AUX ORIGINES DE LA CIVILISATION CHINOISE — TRÉSORS ARCHÉOLOGIQUES DU HENAN» DE NOVEMBRE 2018 À AVRIL 2019 — MNHA, 4e ET 5e ÉTAGES. «THÉODORE VAN LOON. UN PEINTRE CARAVAGESQUE ENTRE ROME ET BRUXELLES» DU 15 FÉVRIER AU 26 MAI 2019 — MNHA. VERNISSAGE LE 14 FÉVRIER 2019.

CURRENTLY «LE LIEU CÉLESTE. LES ÉTRUSQUES ET LEURS DIEUX — LE SANCTUAIRE FÉDÉRAL D‘ORVIETO» JUSQU'AU 2 SEPTEMBRE 2018 — MNHA, 4e ET 5e ÉTAGES. «ART DÉCO AU LUXEMBOURG» JUSQU'AU 4 NOVEMBRE — MNHA, AILE WILTHEIM, 2e ÉTAGE. «AMIS/ ENNEMIS. MANSFELD ET LE REVERS DE LA MÉDAILLE» JUSQU'AU 21 OCTOBRE 2018 AU M3E, KIRCHBERG. “DRAMA AND TENDERNESS — FLEMISH, SPANISH AND ITALIAN ART OF THE BAROQUE“ UNTIL OCTOBER 2019 — MNHA, 3th FLOOR.

14

museomag 03 ‘ 2018


JUILLETSEPTEMBRE 2018

03 ‘ 2018 museomag

15


JUILLET '18

Dimanche 01 à 15 heures Drama and Tenderness − Flemish, Spanish and Italian art of the Baroque (english) Dimanche 01 à 16 heures Art déco au Luxembourg (lëtzebuergesch/deutsch) Jeudi 05 à 18 heures Art déco au Luxembourg (français) Dimanche 08 à 15 heures Drama and Tenderness − Flemish, Spanish and Italian art of the Baroque (français/néerlandais)

VISITES SUIVIES DE DÉGUSTATIONS DE VINS Jeudi 05 à 17 heures (FR) Jeudi 19 à 17 heures (LU/DE) Participation gratuite / Places limitées Inscription obligatoire auprès du Service des publics du MNHA servicedespublics@mnha.etat.lu Tél. : 47 93 30 – 214

© éric chenal

VISITES GUIDÉES

Dimanche 08 à 16 heures Le lieu céleste. Les Étrusques et leurs dieux − Le sanctuaire fédéral d‘Orvieto (français) Jeudi 12 à 18 heures Art déco au Luxembourg (lëtzebuergesch/deutsch) Dimanche 15 à 15 heures Drama and Tenderness − Flemish, Spanish and Italian art of the Baroque (português) Dimanche 15 à 16 heures Art déco au Luxembourg (lëtzebuergesch/deutsch) Jeudi 19 à 18 heures Art déco au Luxembourg (français) Dimanche 22 à 15 heures Art déco au Luxembourg (lëtzebuergesch/deutsch) Dimanche 22 à 16 heures Le lieu céleste. Les Étrusques et leurs dieux − Le sanctuaire fédéral d‘Orvieto (français) Jeudi 26 à 18 heures Le lieu céleste. Les Étrusques et leurs dieux − Le sanctuaire fédéral d‘Orvieto (lëtzebuergesch/deutsch) Dimanche 29 à 16 heures Drama and Tenderness − Flemish, Spanish and Italian art of the Baroque (lëtzebuergesch/deutsch)

WORKSHOPS POUR ADULTES Dimanche 01 de 15 à 17 heures Architecture et peinture en Étrurie 8€ Jeudi 05 de 18 à 20 heures L'art chez les Étrusques 8€ Jeudi 12 de 18 heures à 20 heures Architecture et peinture en Étrurie 8€ Ateliers adultes sur inscription: servicedespublics@mnha.etat.lu Tél.: 47 93 30 - 214

16

museomag 03 ‘ 2018


JUILLET '18

VISITES THÉMATIQUES DU MOIS Écriture et littérature étrusques - un monde quasi mystérieux Dimanche 15 à 15 heures avec Mily Tasch-Fernandes

(français)

L'image de la femme dans le style Art déco Dimanche 29 à 15 heures avec Nathalie Becker

(français)

KONSCHT & KAFFI

D’Formule «Konscht a Kaffi» gëtt eemol de Mount op lëtzebuergesch ugebueden. An der Visite guidée mam Julie Rousseau gëtt all Mount en anert Wierk vun engem Lëtzebuerger Kënschtler virgestallt. No der Visite kann een d‘Diskussioun bei engem Kaffi oder Softdrink an engem Dessert gemitterlech ausklénge loossen. Tarif 5€ (inkl. Gedrénks an Dessert) - ouni Reservatioun Tarif fir Gruppen (nëmmen op Demande): 80€/Guide plus 5€/Pers (fir Gedrénks an Dessert) Kënschtler vum Mount: Nico STOFFEL Mercredi 04 à 15 heures (lëtzebuergesch) 5 €

NOUVELLE EXPOSITION COMMÉMORATION DES 125 ANS DE MARIAGE ENTRE GUILLAUME IV ET MARIE ANNE DE BRAGANCE À partir du 10 juillet 2018

03 ‘ 2018 museomag

17


RENC’ART - ŒUVRE DU MOIS

JUILLET '18

TOMBE À INCINÉRATION D’ALTRIER La Tène ancienne Ve siècle avant J.-C. Altrier C’est au cours de l’année 1972, lors de fouilles de sauvetage près d’Altrier, que fut découverte cette exceptionnelle tombe à incinération. La présence de fragments de planches de chêne et de fibres de bois au milieu du tertre funéraire qui la protégeait, atteste clairement la présence d’une petite chambre funéraire en bois. Le défunt avait été incinéré et ses ossements calcinés recueillis dans un stamnos étrusque. Ce seau contenait en outre une précieuse fibule à masques anthropomorphes, véritable chef d’œuvre de l’art celtique, ainsi qu’un bracelet en or massif. Une épée en fer dans son fourreau était inclinée contre cette situle funéraire.

ARCHÉOLOGIE ARCHÄOLOGIE ARCHAEOLOGY

Nous vous invitons à découvrir ce mobilier funéraire à caractère exceptionnel qui était enveloppé dans un précieux linceul en laine, toujours conservé en partie et dont le décor géométrique à losanges bleuâtres-jaunâtres était encore visible au moment de la fouille.

En complément aux traditionnelles visites régulières, «Renc’Art» propose d’explorer tous les mois une œuvre en particulier, et ce endéans 20 minutes. Par-delà une analyse détaillée de l’objet d’art, ce coup de projecteur vise à engendrer un regard toujours neuf sur les collections nationales et, par là même, à en stimuler la réception. Cette formule est déclinée huit fois par mois, les mardis midi à 12h30 et les jeudis soir à 19 heures, et chaque semaine, l’œuvre sélectionnée est expliquée en une des quatre langues suivantes : français, allemand, anglais et portugais. Entrée libre pour profiter de cette belle opportunité d’enrichissement.

18

museomag 03 ‘ 2018

Mardi 03 à 12h30 & Jeudi 05 à 19 heures (français) Mardi 10 à 12h30 & Jeudi 12 à 19 heures (deutsch) Mardi 17 à 12h30 & Jeudi 19 à 19 heures

(english)

Mardi 24 à 12h30 & Jeudi 26 19 heures (português)


JUILLET '18

VISITES GUIDÉES Dimanche 01 à 15 heures À l'assaut du Kirchberg Visite à l'extérieur

(lëtzebuergesch)

Dimanche 01 à 16 heures Amis/Ennemis. Mansfeld et le revers de la médaille (lëtzebuergesch/deutsch) Mercredi 04 à 17 heures Amis/Ennemis. Mansfeld et le revers de la médaille (français) Samedi 07 à 16 heures Sur les traces du gouverneur Mansfeld Visite à l'extérieur (français) Dimanche 08 à 15 heures À l'assaut du Kirchberg Visite à l'extérieur

(deutsch)

Dimanche 08 à 16 heures Amis/Ennemis. Mansfeld et le revers de la médaille (français)

Dimanche 22 à 16 heures Amis/Ennemis. Mansfeld et le revers de la médaille (français) Mercredi 25 à 17 heures Amis/Ennemis. Mansfeld et le revers de la médaille (lëtzebuergesch/deutsch) Samedi 28 à 15 heures À l'assaut du Kirchberg Visite à l'extérieur

(français)

Samedi 28 à 16 heures Sur les traces du gouverneur Mansfeld Visite à l'extérieur (deutsch) Dimanche 29 à 15 heures À l'assaut du Kirchberg Visite à l'extérieur

(lëtzebuergesch)

Dimanche 29 à 16 heures Amis/Ennemis. Mansfeld et le revers de la médaille (english)

Mercredi 11 à 17 heures Amis/Ennemis. Mansfeld et le revers de la médaille (lëtzebuergesch/deutsch) Samedi 14 à 15 heures À l'assaut du Kirchberg Visite à l'extérieur

(english)

Samedi 14 à 16 heures Sur les traces du gouverneur Mansfeld Visite à l'extérieur (lëtzebuergesch) Dimanche 15 à 15 heures À l'assaut du Kirchberg Visite à l'extérieur

(français)

Dimanche 15 à 16 heures Amis/Ennemis. Mansfeld et le revers de la médaille (lëtzebuergesch/deutsch) Mercredi 18 à 17 heures Amis/Ennemis. Mansfeld et le revers de la médaille (français) Samedi 21 à 15 heures À l'assaut du Kirchberg Visite à l'extérieur

(deutsch)

Samedi 21 à 16 heures Sur les traces du gouverneur Mansfeld Visite à l'extérieur (français) Dimanche 22 à 15 heures À l'assaut du Kirchberg Visite à l'extérieur

(english)

HISTOIRE URBAINE Dimanche 08 à 14h30 Renaissance et Néo-Renaissance avec Robert L. Philippart Rdv: Palais Grand-Ducal www.robertphilippart.eu (français)

VILLA ROMAINE ECHTERNACH VISITES GUIDÉES Dimanche 01 à 15 heures

(L/D/F/E)

Dimanche 08 à 15 heures

(L/D/F/E)

Dimanche 15 à 15 heures

(L/D/F/E/NL)

Dimanche 22 à 15 heures

(L/D/F/E)

Dimanche 29 à 15 heures

(L/D/F/E)

03 ‘ 2018 museomag

19


AOÛT '18

VISITES GUIDÉES Jeudi 02 à 18 heures Le lieu céleste. Les Étrusques et leurs dieux − Le sanctuaire fédéral d‘Orvieto (français)

Mercredi 15

ASSOMPTION

ouvert

Jeudi 16 à 18 heures Art déco au Luxembourg (français)

Dimanche 05 à 15 heures Art déco au Luxembourg (english)

Dimanche 19 à 15 heures Le lieu céleste. Les Étrusques et leurs dieux − Le sanctuaire fédéral d‘Orvieto (português)

Dimanche 05 à 16 heures Le lieu céleste. Les Étrusques et leurs dieux − Le sanctuaire fédéral d‘Orvieto (lëtzebuergesch/deutsch)

Dimanche 19 à 16 heures Drama and Tenderness − Flemish, Spanish and Italian art of the Baroque (lëtzebuergesch/deutsch)

Jeudi 09 à 18 heures Art déco au Luxembourg (lëtzebuergesch/deutsch)

Jeudi 23 à 18 heures Art déco au Luxembourg (lëtzebuergesch/deutsch)

Dimanche 12 à 15 heures Drama and Tenderness − Flemish, Spanish and Italian art of the Baroque (néerlandais/français)

Dimanche 26 à 16 heures Drama and Tenderness - Flemish, Spanish and Italian art of the Baroque (français) Jeudi 30 à 18 heures Le lieu céleste. Les Étrusques et leurs dieux − Le sanctuaire fédéral d‘Orvieto (lëtzebuergesch/deutsch)

© éric chenal

Dimanche 12 à 16 heures Le lieu céleste. Les Étrusques et leurs dieux − Le sanctuaire fédéral d‘Orvieto (français)

20

museomag 03 ‘ 2018


AOÛT '18

WORKSHOP POUR ADULTES Jeudi 30 de 17h30 à 20 heures Atelier de laine 8€

Jeudi 02 à 17 heures (FR) Jeudi 30 à 17 heures (LU/DE) Participation gratuite / Places limitées Inscription obligatoire auprès du Service des publics du MNHA servicedespublics@mnha.etat.lu Tél. : 47 93 30 – 214

© mnha / tom lucas

Ateliers adultes sur inscription: servicedespublics@mnha.etat.lu Tél.: 47 93 30 - 214

VISITES SUIVIES DE DÉGUSTATIONS DE VINS

VISITES THÉMATIQUES DU MOIS Un souffle de modernité et de luxe dans l'ameublement et la décoration Dimanche 19 à 15 heures avec Nathalie Becker

(français)

Les Étrusques et la mer Dimanche 26 à 15 heures avec Mily Tasch-Fernandes (français)

03 ‘ 2018 museomag

21


RENC’ART - KUNSTOBJEKT DES MONATS

AUGUST '18

MEDAILLE DES ERNST VON MANSFELD (1585-1626) Adrien Rottermont (1578-1652) Silber, um 1622 Luxemburg, Musée national d’histoire et d’art, Münzkabinett

MONNAIES ET MÉDAILLES MÜNZEN UND MEDAILLEN COINS AND MEDALS

Neben den üblichen regelmäßigen Führungen lädt „Renc’Art“ ein, jeden Monat ein bestimmtes Kunstwerk innerhalb von 20 Minuten zu entdecken. Über eine detaillierte Analyse des Kunstobjekts hinaus, ermöglicht dieser Fokus einen stets neuen Blick auf die nationalen Sammlungen und fördert damit ihre Rezeption. Dieses Treffen findet achtmal im Monat statt, immer am Dienstagmittag (12.30 Uhr) und am Donnerstagabend (19 Uhr), und zwar jede Woche in einer der vier angebotenen Sprachen: Französisch, Deutsch, Englisch und Portugiesisch. Freier Eintritt für diese den Blick schärfende und bereichernde Führung.

22

museomag 03 ‘ 2018

Ernst II. von Mansfeld (1585-1626) war einer der wichtigsten Söldner-Heerführer im Dreißigjährigen Krieg (1618-1648), dessen Beginn vor 400 Jahren wir gedenken. Er ist ein Zeitgenosse von Tilly und Wallenstein. Als unehelicher Sohn des spanischen Gouverneurs im Herzogtum Luxemburg, Peter Ernst von Mansfeld (1517-1604) und Anna von Benzerath, wurde Ernst II. von Mansfeld erst nach dem Tod seines alten Vaters anerkannt. Die strenge Erziehung, die er in Luxemburg genoss und sein Status als illegitimer Sohn erklären zum Teil seinen unbeständigen, schwierigen, ja sogar grausamen Charakter. Seine militärischen Abenteuer, gesäumt von Plünderungen und Verwüstungen, allgegenwärtige Übel dieser harten Epoche, waren berüchtigt. Nachdem er zunächst den katholischen Habsburgern gedient hatte, kämpfte er für die Protestantische Union. Er schlug sich in ganz Europa, fern seiner Heimat Luxemburg. Von furchtbarem Ruf, starb er in der Nähe von Sarajewo. Die Medaille, ein Werk von Adrian Rottermont, einem Schwager des Bildhauers Adrian de Vries, zeigt die strengen Züge des Ernst II. von Mansfeld, sowie das Wappen und die Devise „FORCE M’EST TROP“, die er von seinem Vater usurpiert hatte. Diese Medaille wurde wohl von Mansfeld an seine Offiziere verliehen, worauf ihr Ring und die ausgesuchten Ornamente am Medaillenrand hinweisen.

Mardi 07 à 12h30& & Jeudi 09 à 19 heures (français) Mardi 14 à 12h30 & Jeudi 16 à 19 heures

(deutsch)

Mardi 21 à 12h30 & Jeudi 23 à 19 heures

(english)

Mardi 28 à 12h30 & Jeudi 30 à 19 heures (português)


AOÛT '18

VISITES GUIDÉES Mercredi 01 à 17 heures Amis/Ennemis. Mansfeld et le revers de la médaille (français) Samedi 04 à 15 heures À l'assaut du Kirchberg Visite à l'extérieur

(english)

Samedi 04 à 16 heures Sur les traces du gouverneur Mansfeld Visite à l'extérieur (français) Dimanche 05 à 15 heures À l'assaut du Kirchberg Visite à l'extérieur

(deutsch)

Dimanche 05 à 16 heures Amis/Ennemis. Mansfeld et le revers de la médaille (lëtzebuergesch/deutsch) Mercredi 08 à 17 heures Amis/Ennemis. Mansfeld et le revers de la médaille (lëtzebuergesch/deutsch) Samedi 11 à 15 heures À l'assaut du Kirchberg Visite à l'extérieur

Dimanche 19 à 16 heures Amis/Ennemis. Mansfeld et le revers de la médaille (lëtzebuergesch/deutsch) Mercredi 22 à 17 heures Amis/Ennemis. Mansfeld et le revers de la médaille (lëtzebuergesch/deutsch) Samedi 25 à 15 heures À l'assaut du Kirchberg Visite à l'extérieur

(deutsch)

Samedi 25 à 16 heures Sur les traces du gouverneur Mansfeld Visite à l'extérieur (english) Dimanche 26 à 15 heures À l'assaut du Kirchberg Visite à l'extérieur

(lëtzebuergesch)

Dimanche 26 à 16 heures Amis/Ennemis. Mansfeld et le revers de la médaille (english) Mercredi 29 à 17 heures Amis/Ennemis. Mansfeld et le revers de la médaille (français)

(français)

Samedi 11 à 16 heures Sur les traces du gouverneur Mansfeld Visite à l'extérieur (lëtzebuergesch) Dimanche 12 à 15 heures À l'assaut du Kirchberg Visite à l'extérieur

(français)

Dimanche 12 à 16 heures Amis/Ennemis. Mansfeld et le revers de la médaille (français) Mercredi 15

ASSOMPTION

ouvert

Mercredi 15 à 17 heures Amis/Ennemis. Mansfeld et le revers de la médaille (français) Samedi 18 à 15 heures À l'assaut du Kirchberg Visite à l'extérieur

(français)

Samedi 18 à 16 heures Sur les traces du gouverneur Mansfeld Visite à l'extérieur (deutsch) Dimanche 19 à 15 heures À l'assaut du Kirchberg Visite à l'extérieur

(english)

HISTOIRE URBAINE Dimanche 26 à 14h30 Des friches militaires à la ville optimale avec Robert L. Philippart Rdv: Place de la Constitution www.robertphilippart.eu (français)

VILLA ROMAINE ECHTERNACH VISITES GUIDÉES Dimanche 05 à 15 heures

(L/D/F/E)

Dimanche 12 à 15 heures

(L/D/F/E)

Mercredi 15

ASSOMPTION

ouvert

Dimanche 19 à 15 heures

(L/D/F/E/NL)

Dimanche 26 à 15 heures

(L/D/F/E)

03 ‘ 2018 museomag

23


SEPTEMBRE '18

VISITES GUIDÉES Dimanche 02 à 15 heures Art déco au Luxembourg (english) Dimanche 02 à 16 heures Le lieu céleste. Les Étrusques et leurs dieux − Le sanctuaire fédéral d‘Orvieto (lëtzebuergesch/deutsch)

Jeudi 27 à 18 heures Drama and Tenderness − Flemish, Spanish and Italian art of the Baroque (lëtzebuergesch/deutsch) Dimanche 30 à 16 heures Art déco au Luxembourg (lëtzebuergesch/deutsch)

Jeudi 06 à 18 heures Art déco au Luxembourg (français) Dimanche 09 à 15 heures Art déco au Luxembourg (lëtzebuergesch/deutsch) Dimanche 09 à 16 heures Drama and Tenderness − Flemish, Spanish and Italian art of the Baroque (français) Jeudi 13 à 18 heures Art déco au Luxembourg (lëtzebuergesch/deutsch) Dimanche 16 à 16 heures Drama and Tenderness − Flemish, Spanish and Italian art of the Baroque (lëtzebuergesch/deutsch) Jeudi 20 à 18 heures Art déco au Luxembourg (français) Dimanche 23 à 16 heures Drama and Tenderness − Flemish, Spanish and Italian art of the Baroque (français)

WORKSHOPS POUR ADULTES Dimanche 02 de 15 heures à 17h30 Atelier de laine 8€ Jeudi 20 de 18 à 20 heures Quand la peinture rime avec musique et littérature 8€ Dimanche 30 de 15 à 17 heures Quand la peinture rime avec musique et littérature 8€ Ateliers adultes sur inscription: servicedespublics@mnha.etat.lu Tél.: 47 93 30 - 214

24

museomag 03 ‘ 2018


SEPTEMBRE ’18

KONSCHT & KAFFI D’Formule «Konscht a Kaffi» gëtt eemol de Mount op lëtzebuergesch ugebueden. An der Visite guidée mam Julie Rousseau gëtt all Mount en anert Wierk vun engem Lëtzebuerger Kënschtler virgestallt. No der Visite kann een d‘Diskussioun bei engem Kaffi oder Softdrink an engem Dessert gemitterlech ausklénge loossen. Tarif 5€ (inkl. Gedrénks an Dessert) - ouni Reservatioun Tarif fir Gruppen (nëmmen op Demande): 80€/Guide plus 5€/Pers (fir Gedrénks an Dessert) Kënschtler vum Mount: Ger MAAS

VISITE THÉMATIQUE DU MOIS

Mercredi 12 à 15 heures

(lëtzebuergesch) 5 €

Les médias modernes des années folles Dimanche 23 à 15 heures avec Nathalie Becker (français)

CONFÉRENCE Jeudi 27 à 18 heures Point d'orgue sur l'Art déco et la musique par Marc Jeck

(lëtzebuergesch)

03 ‘ 2018 museomag

25


RENC’ART - ARTWORK OF THE MONTH SEPTEMBRE ’18

LUCIEN WERCOLLIER (1908-2002) Embrace 1976 Alabaster 54 x 29.2 x 30.5 cm Provenance: Gift of Lucien Wercollier

FINE ARTS SCHÖNE KÜNSTE BEAUX-ARTS

Within the framework of our regular guided tours, “Renc’Art” is a monthly invitation for a close-up view of one masterpiece. During these short encounters (about 20 minutes), one work of art is analysed in depth, always leading to surprising insights.

Mardi 04 à 12h30 & Jeudi 06 à 19 heures (français)

Focusing on a single work renews our gaze on the national collections, and its reception.

Mardi 11 à 12h30 & Jeudi 13 à 19 heures

(deutsch)

Mardi 18 à 12h30 & Jeudi 20 à 19 heures

(english)

These tours are offered eight times per month, on Tuesdays at lunchtime (12.30 p.m.) and on Thursdays in the evening (7 p.m.), each week in one of the four languages on offer French, German, English and Portuguese.

Mardi 25 à 12h30 & Jeudi 27 à 19 heures (português)

These exciting and enriching visits are free of charge. 26

Lucien Wercollier, one of Luxembourg’s most important 20th-century artists, is known as the “father” of modern sculpture in Luxembourg. He was one of the founders of La Nouvelle Equipe in 1948 and of Iconomaques in 1954, two groups of modern young Luxembourg artists who broke away from figuration and formed the core of the Luxembourg school of non-figurative art. After studying at the Royal Academy of Fine Arts in Brussels (1927-1931) and at the National School of Fine Arts in Paris (19311933), he developed a great admiration for the work of Maillol and gradually, in his own creations, began simplifying the representation of the human body. He was arrested during World War II, deported and later imprisoned in Nazi concentration camps. His work does not reflect these traumas, as Wercollier consistently favoured harmonious, clearly-ordered pieces often characterized by sensual curves and pure volumes. Our sculpture – dated 1976 – is a gift of the artist to the Museum. It is part of a series (Maternity, Affection, Attachment) first executed in alabaster and then transposed to bronze. The bronze version can be admired in the Park of Villa Vauban in Luxembourg City.

museomag 03 ‘ 2018


SEPTEMBRE ’18

Mercredi 19 à 17 heures Amis/Ennemis. Mansfeld et le revers de la médaille (français)

VISITES GUIDÉES Samedi 01 à 15 heures À l'assaut du Kirchberg Visite à l'extérieur

(lëtzebuergesch)

Samedi 01 à 16 heures Sur les traces du gouverneur Mansfeld Visite à l'extérieur (français) Dimanche 02 à 15 heures À l'assaut du Kirchberg Visite à l'extérieur

(deutsch)

Dimanche 02 à 16 heures Amis/Ennemis. Mansfeld et le revers de la médaille (lëtzebuergesch/deutsch) Mercredi 05 à 17 heures Amis/Ennemis. Mansfeld et le revers de la médaille (français) Mercredi 05 à 18 heures Les tableaux et leur histoire Samedi 08 à 15 heures À l'assaut du Kirchberg Visite à l'extérieur

Dimanche 23 à 15 heures À l'assaut du Kirchberg Visite à l'extérieur

(lëtzebuergesch)

Dimanche 23 à 16 heures Amis/Ennemis. Mansfeld et le revers de la médaille (français) Mercredi 26 à 17 heures Amis/Ennemis. Mansfeld et le revers de la médaille (lëtzebuergesch/deutsch)

(deutsch)

Samedi 29 à 16 heures Sur les traces du gouverneur Mansfeld Visite à l'extérieur (lëtzebuergesch)

(français)

Mercredi 12 à 17 heures Amis/Ennemis. Mansfeld et le revers de la médaille (lëtzebuergesch/deutsch) Mercredi 12 à 18 heures Les tableaux et leur histoire (français)

(français)

Samedi 15 à 16 heures Sur les traces du gouverneur Mansfeld Visite à l'extérieur (lëtzebuergesch) Dimanche 16 à 15 heures À l'assaut du Kirchberg Visite à l'extérieur

Samedi 22 à 16 heures Sur les traces du gouverneur Mansfeld Visite à l'extérieur (deutsch)

Mercredi 26 à 18 heures Les tableaux et leur histoire (français)

Dimanche 09 à 16 heures Amis/Ennemis. Mansfeld et le revers de la médaille (français)

Samedi 15 à 15 heures À l'assaut du Kirchberg Visite à l'extérieur

(deutsch)

(lëtzebuergesch)

Samedi 08 à 16 heures Sur les traces du gouverneur Mansfeld Visite à l'extérieur (english) Dimanche 09 à 15 heures À l'assaut du Kirchberg Visite à l'extérieur

Mercredi 19 à 18 heures Les tableaux et leur histoire

(english)

Dimanche 16 à 16 heures Amis/Ennemis. Mansfeld et le revers de la médaille (lëtzebuergesch/deutsch)

Dimanche 30 à 15 heures À l'assaut du Kirchberg Visite à l'extérieur

(français)

Dimanche 30 à 16 heures Amis/Ennemis. Mansfeld et le revers de la médaille (english)

HISTOIRE URBAINE Dimanche 23 à 14h30 Haaptwuecht avec Robert L. Philippart Rdv: 31, rue de Hollerich www.robertphilippart.eu (lëtzebuergesch)

VILLA ROMAINE ECHTERNACH VISITES GUIDÉES Dimanche 02 à 15 heures

(L/D/F/E)

Dimanche 09 à 15 heures

(L/D/F/E)

Dimanche 16 à 15 heures

(L/D/F/E/NL)

Dimanche 23 à 15 heures

(L/D/F/E)

Dimanche 30 à 15 heures

(L/D/F/E)

03 ‘ 2018 museomag

27


FOR YOUNGSTERS ONLY JUILLET ‘18 VISITES POUR ENFANTS Samedi 07 à 14h30 (>16 heures) M3E 4-7 ans Eng Rees duerch d'Festung eng Féierung fir Kanner op Lëtzebuergesch gratuit Dimanche 22 à 14h30 (>16 heures) MNHA 4-7 ans Eng Rees duerch de Musée eng Féierung fir Kanner op Lëtzebuergesch gratuit

ATELIERS POUR ENFANTS Ateliers d’art plastique / Bastel- a Molatelieren Samedi 07 à 14h30 (>16h30) M3E de 6-12 ans Dessine-moi la "route espagnole"! gratuit

Jeudi 26 à 14h30 (>16h30) MNHA 6-12 ans Le jeu des couleurs 8€

Jeudi 26 à 15 heures (>17 heures) MNHA 6-12 ans Art déco "Bingo" 8€ Samedi 28 à 14h30 (>16h30) MNHA 4-8 ans Mythes et légendes 8€

Mardi 31 à 15 heures (>17 heures) MNHA 6-12 ans Art déco "Bingo" 8€

AOÛT ‘18 VISITES POUR ENFANTS Dimanche 12 à 14h30 (>16 heures) M3E 4-7 ans Eng Rees duerch d'Festung eng Féierung fir Kanner op Lëtzebuergesch gratuit Samedi 25 à 14h30 (>16 heures) MNHA 4-7 ans Eng Rees duerch de Musée eng Féierung fir Kanner op Lëtzebuergesch gratuit

Dimanche 08 à 14h30 (>16h30) MNHA 4-8 ans Mythes et légendes 8€ Dimanche 15 à 14h30 (>16h30) MNHA 6-12 ans La symbolique baroque 8€ Mercredi 18 à 14h30 (>16h30) M3E 6-12 ans Summer Royals 8€

Samedi 21 à 15 heures (>17 heures) MNHA 6-12 ans Atelier "créArtdéco" 8€ Mardi 24 à 14h30 (>16h30) MNHA 6-12 ans Le jeu des couleurs 8€ Mercredi 25 à 14h30 (>16h30) 6-12 ans Summer Royals 8€

28

museomag 03 ‘ 2018

M3E

ATELIERS POUR ENFANTS Ateliers d’art plastique / Bastel- a Molatelieren Jeudi 02 à 14h30 (>16h30) MNHA 6-12 ans La symbolique baroque 8€

Jeudi 02 à 15 heures (>17 heures) MNHA 6-12 ans Atelier "créArtdéco" 8€

Vendredi 03 à 14h30 (>16h30) MNHA 6-12 ans Mon propre trésor 8€ Vendredi 03 à 14h30 (>16h30) M3E 6-12 ans Médailles 8€ Samedi 4 à 14h30 (>16h30) MNHA 6-12 ans Super Etrusker Quiz 8€ Mardi 07 à 14h30 (>16h30) MNHA 6-12 ans Super Etrusker Quiz 8€


AGENDA

Jeudi 09 à 14h30 (>16h30) M3E 6-12 ans Médailles 8€ Vendredi 10 à 14h30 (>16h30) M3E 6-12 ans Trendy Hair 8€ Vendredi 10 à 15 heures (>17 heures) MNHA 6-12 ans Art déco "Bingo" 8€ Mardi 21 à 15 heures (>17 heures) MNHA 6-12 ans Atelier "créArtdéco" 8€

SEPTEMBRE ‘18 VISITES POUR ENFANTS Dimanche 09 à 14h30 (>16 heures) MNHA 4-7 ans Eng Rees duerch de Musée eng Féierung fir Kanner op Lëtzebuergesch gratuit Samedi 15 à 14h30 (>16 heures) M3E 4-7 ans Eng Rees duerch d'Festung eng Féierung fir Kanner op Lëtzebuergesch gratuit

Samedi 24 à 14h30 (>16h30) M3E de 6-12 ans Dessine-moi la "route espagnole"! gratuit ATELIER EN FAMILLE Dimanche 19 à 11 heures (>16 heures) VILLA tout âge Kraidergaart Journée découverte avec ateliers en continu gratuit

ATELIERS POUR ENFANTS Ateliers d’art plastique / Bastel- a Molatelieren Mardi 04 à 14h30 (>16h30) MNHA de 6-12 ans Superhelden 8€

Jeudi 06 à 14h30 (>16h30) M3E de 6-12 ans Trendy Hair 8€

Vendredi 07 à 14h30 (>16h30) MNHA 6-12 ans Mon propre trésor 8€ Informations et inscriptions auprès du Service des Publics du MNHA Marché-aux-Poissons / L - 2345 Luxembourg Tél.: 47.93.30-214 / Fax.: 47.93.30-315 E-mail: servicedespublics@mnha.etat.lu Tous nos ateliers sont proposés en Luxembourgeois/Français/Allemand/Anglais

Samedi 08 à 14h30 (>16h30) M3E de 6-12 ans Dessine-moi la "route espagnole"! gratuit Jeudi 13 à 14h30 (>16h30) M3E de 6-12 ans Summer Royals 8€ Vendredi 14 à 14h30 (>16h30) 6-12 ans Ma voiture de rêve

MNHA 8€

03 ‘ 2018 museomag

29


FOR YOUNGSTERS ONLY FORMULE ANNIVERSAIRE Une fête entre amis inoubliable! Souffle tes bougies dans le cadre exceptionnel du site Dräi Eechelen! Atelier créatif pour les enfants entre 6 et 12 ans. Participation: max. 15 enfants. Tarif: 180€ (atelier et boissons compris).

ATELIERS POUR MAISONS RELAIS THÈMES AUX CHOIX AU MNHA (Fëschmaart): – Ma voiture de rêve – Art déco à gogo – Mon propre trésor Dates possibles (les matins): Lundi les 30 juillet / 6 août / 3 et 10 septembre Mardi les 31 juillet / 7 août / 4, 5 et 11 septembre Mercredi les 1er août / 8 août / 5 septembre

THÈMES AUX CHOIX AU M3E (Kirchberg):

– Summer Royals – Médailles – Trendy Hair

Dates possibles (les matins): Mardi les 31 juillet / 7 août / 4 et 11 septembre Mercredi les 1er août / 8 août / 5 et 12 septembre

Durée: Participants: Âge: Prix:

2 heures max.12 enfants de 4 à 12 ans 60 €

Informations et inscriptions Tél.: 47.93.30-214 E-mail: servicedespublics@mnha.etat.lu Tous nos ateliers sont proposés en LU/FR/DE/EN

30

museomag 03 ‘ 2018

VISITES EN FAMILLE

Visites spéciales pour les familles avec enfants: Venez au musée avec toute la famille pour découvrir l‘exposition d‘art baroque Drama and Tenderness et admirez les œuvres exceptionnelles des maîtres flamands, espagnols et italiens lors d‘une visite adaptée à tout âge. Samedi 14 juillet à 15 heures Dimanche 30 septembre à 15 heures Visites en français, sans inscription.


BUDDING ARTIST

Am Kader vun der éischter Editioun vun de Luxembourg Museum Days den 19. an 20. Mee konnte Grouss a Kleng d’Muséeën uechtert Land entdecken. Op dësem Weekend haten eis Muséeën och e spezielle Programm fir eis jonk Visiteure proposéiert. Am Nationalmusée gouf et nieft de flotte Kanner- a

Familljevisiten och zwee Bastelatelieren an deene sech d‘Kanner kreativ austobe konnten. Bijouen am Stil vun Art déco waren nees voll an der Moud, jidderee konnt säin eegenen Accessoire mat faarwege Bännercher, Pärelen, Steng a Fiedere selwer gestalten. Besonnesch déi bont Fiedere si gutt bei de Kanner ukomm.

Am Musée Dräi Eechelen sinn net nëmmen d’Kanner op hir Käschte komm, och déi Erwuessen hunn sech amuséiert de Festungsmusée mat de berühmte Lego Bricks nozebauen.

Deen, deen et e bëssi manner geckeg wollt, konnt sech eng Ketten aus Bernstein bastelen. De Steen, deen als Gold aus dem Mier bezeechent gëtt, huet awer als éischt missen beschafft ginn. D‘Kanner hunn den Haarz mat grousser Begeeschterung ofgeschlaff a poléiert fir domat hiren individuellen Unhänger ze kreéieren. 03 ‘ 2018 museomag

31


« L’APPEL DU REGARD » D’ÉRIC CHENAL


ALLES AM GRÉNGE BERÄICH!

© michèle platt

DEN NATURMUSÉE AN DEN MNHA ORGANISÉIEREN ENG JOURNÉE DÉCOUVERTE DEN 19. AUGUST ZU IECHTERNACH

Den 19. August ass eng méi lass um Site zu Iechternach: flott Atelieren a Visitte bidden en ofwiesslungsräiche Programm fir Grouss a Kleng am Kader vun enger Journée découverte an Zesummenaarbecht mam Naturmusée.

De Réimesche Gaart zu Iechternach ass nei amenagéiert ginn an ass mat Hëllef vum Mario Mastel, Schwäizer Expert fir naturnoe Gaart- a Landschaftsbau, no den traditionellen Ubaureegelen aus der Réimerzäit frësch ugeluecht ginn. Profitéiert vun der Summerzäit fir e klenge kulturellen Ausfluch zesumme mat de Kanner op Iechternach ze maachen. Den historesche Gaart, deen um Site vun der Réimescher Villa ugeplanzt gouf, ass 2017 ganz néi amenagéiert ginn. Et fanne sech ronn 70 Planzenzorten hei erëm, déi och noweislech am Altertum an eise Géigenden ugebaut an ënnert anerem fir d’Kiche genotzt goufen. Déi eenzel Planzebeeter goufen an enger symmetrescher Form ugeluecht, wéi dat béi engem typesch Réimesche Gaart üblech war. Am Gaart zu Iechternach ginn net nëmme Gewürzer a Kichekraider kultivéiert, mee och medezinesch Heelplanzen, Blummen, Geméis a Friichten. Deelweis fënnt een hei och nach méi ursprénglech Variatioune vu verschiddene Planzen, wéi zum Beispill al Rousestäck vun den Zorte „rosa alba“, „rosa 34

museomag 03 ‘ 2018

damascena“ oder „rosa gallica“, déi sech vun deem ënnerscheede wat een hautdesdaags an de Gäert fënnt. Wat ass d’Iddi hannert engem Kraidergaart op engem archeologesche Site? Schonn am Fréijoer 1999 ass de Grondrëss vum Gaart um Site vun der réimescher Villa zu Iechternach entstanen, deen dank dem Patrick Diedenhofen jorelaang mat vill Léift versuergt ginn ass. Zil war et vun Ufank un, de Visiteuren ze weise wat üblecherweis um Grondstéck vun enger Réimescher Villa kultivéiert gouf. De ganze Site bestoung an der Réimerzäit net nëmmen aus engem grousse Wunngebai; et hunn och Ställ, Atelieren, Felder a Gäert zu der Proprietéit gehéiert. Wouhier kënnt de Knowhow fir esou en historesche Gaart kënnen unzeleeën? Ausgruewungen op internationalem Plang, Duerstellungen op Wandmolereien oder Mosaiken, souwéi


WORKSHOP VILLA ROMAINE

Beschreiwungen aus schrëftleche Quelle ginn Indikatiounen, wéi esou en Kraidergaart aus Réimescher Zäit an der Reegel beplanzt a benotzt ginn ass. Fir de Réimesche Gaart esou zäitgeméiss an authentesch wéi méiglech ze gestalten, ass en Expert aus der Schwäiz geruff ginn, dee mat sengem Fachwëssen an de selwer geziichte Planzen de Gaart nei opgebaut huet. De Mario Mastel, Fachgäertner fir naturnoe Gaart- a Landschaftsbau, huet och schonn am Musée fir Urgeschicht zu Zug an der Schwäiz en historesche Gaart konzipéiert. Michèle Platt

Adress: Réimesch Villa Iechternach Parking beim Séi (GPS N49°80’416 O6°41’197) Iechternach | Lëtzebuerg Ëffnungszäiten Méindes zou Dënschdes-Sonndes: 10 – 12 Auer an 13 – 17 Auer Fräi Entrée Gratis Visite guidée All Sonnden um 15 Auer Visite guidée op Ufro: 80 € (max. 25 Persounen) (+352) 47 93 30 214

servicedespublics@mnha.etat.lu Kanneratelieren:: www.mnha.lu/fr/Ateliers (+352) 47 93 30 214 servicedespublics@mnha.etat.lu

ERLIEFNESDAG ZU IECHTERNACH DEN 19. AUGUST

Am spéide Summer kënnen d‘Visiteure vun der eemoleger Geleeënheet profitéieren, de Réimesche Gaart op eng interaktiv Manéier ze entdecken: Kucke – Riche – Schmaache – Fillen – Matmaachen. Zesumme mam Naturmusée organiséiert den Nationalmusée eng „journée découverte“ den 19. August um Site zu Iechternach. Flott Atelieren a Visitte bidden en ofwiesslungsräiche Programm fir Grouss a Kleng. Eng archeologesch Visitt vun de baulechen Iwwerreschter vun der Villa situéiert de Gaart a sengem historesche Kontext. Den Thierry Helminger aus dem Naturmusée proposéiert e botanesche Bestëmmungsatelier a mécht och op déi heemesch Planzen opmierksam, déi um Site wuessen an an eiser Géigend méi heefeg virkommen. Praktesch Ateliere ginn Iech eng Aféierung an d‘Hierstelle vun Uelegluuchten oder Rousewaasser. Déi verschidde Spezialitéiten, déi op Basis vun ale Réimesche Rezepter preparéiert ginn a fir ze schmaache bereet stinn, maachen Äre Besuch an der Villa ganz sécher zu enger kulinarescher Entdeckungsrees. www.villaechternach.lu

Zousätzlech Informatiounen: www.villaechternach.lu 03 ‘ 2018 museomag

35


RECOUVRER LA GAMME CHROMATIQUE

© éric chenal

MÉTHODES SCIENTIFIQUES D’EXAMEN APPLIQUÉES À UNE ŒUVRE D’ART

Une radiographie de la peinture en nos ateliers a permis de confirmer par un examen non destructif l’étendue des dégâts sur l’original.

Dans le cadre de l’Année européenne du Patrimoine, nous avons installé un atelier de restauration temporaire au musée. L’œuvre «Vue sur le château de Larochette» par Barend Cornelis Koekkoek y est traitée sous les yeux des visiteurs. En amont de chaque intervention, l’œuvre à traiter doit être soigneusement étudiée. Il s’agit d’en comprendre la technique et la structure: nature du support et de sa préparation, type de peinture et succession des couches, couche de finition. Mais il faut aussi appréhender l’histoire matérielle et toutes les modifications qu’elle a pu apporter. Pour cela le restaurateur a différentes techniques à sa disposition dont il s’agit de sélectionner les plus pertinentes.

165 PRISES DE VUE NÉCESSAIRES

Les premières observations en lumière normale, à l’œil nu, mais aussi sous grossissement binoculaire, ont montré que différentes zones du paysage de Koekkoek étaient largement surpeintes. L’étude sous lumière UV, utilisée d’habitude pour bien cerner les limites des retouches apparaissant comme autant de taches sombres sur ou sous un vernis fluorescent, n’a pas été concluante. En effet, un des vernis de restauration 36

museomag 03 ‘ 2018

donnait une fluorescence extrêmement laiteuse masquant la plupart les informations. L’enlèvement de la dernière couche de finition, ayant servi à matifier la surface, n’a pas amélioré la lecture sous UV. Mais sous grossissement binoculaire, on pouvait maintenant distinguer que les repeints se situaient entre deux épaisses couches de vernis. De petits sondages locaux ont été réalisés au scalpel en éliminant mécaniquement la couche de repeint sous microscope. Ils ont permis de confirmer que la couche picturale originale était conservée sous le surpeint. Ce type d’examen, destructif par sa nature, ne donne qu’une vision très limitée car localisé à des points précis de l’œuvre. Avant de se lancer dans un dégagement compliqué et chronophage, il fallait confirmer par un examen non destructif l’étendue des dégâts sur l’original. Il a été décidé de radiographier la peinture. Nos ateliers possèdent un dispositif de radiologie industrielle pour étudier de petits objets archéologiques. 165 prises de vues ont été nécessaires pour capter toute la surface du tableau. Elles ont ensuite été assemblées dans un programme de traitement d’image.


KUCK DE KOEKKOEK

VERNIS - PEINTURE - VERNIS

Comme dans la radiologie médicale, on obtient une image en noir et blanc en fonction de l’épaisseur et de la densité des matériaux traversés. Cela nous permet dans le meilleur des cas, de voir à travers la matière pour découvrir ce qui se cache en-dessous. Ainsi, les lacunes et masticages de la couche picturale, les déchirures et manques du support original apparaissent comme autant de silhouettes contrastées sur la prise de vue. Cet examen a été très concluant pour notre tableau. Fort des connaissances acquises qui laissaient présager un original largement conservé, même si le risque d’usures de la couche picturale persistait toujours, la décision d’éliminer le surpeint pour retrouver la gamme chromatique et la matière originale a pu être prise. Nous avons encore procédé à un prélèvement de la couche picturale pour en fabriquer une coupe, afin de confirmer la structure en sandwich du surpeint: vernis – peinture – vernis sous microscope optique. Un tel agencement facilite le dégagement en permettant d’utiliser une technique mixte chimique et mécanique. Un mélange de solvants adapté, ne gonflant que les

couches de vernis a pu être mis au point. Sa mise en gel permet ensuite un travail précis et contrôlé. La restauration proprement dite pouvait commencer. Muriel Prieur

03 ‘ 2018 museomag

37


BON À SAVOIR

proposer une sortie originale aux membres de votre association ou organiser, en tant qu’entreprise, une séance de teambuilding hors des sentiers battus, cette formule peut être réservée sur demande dans le cadre des expositions sur la civilisation étrusque Le lieu céleste (jusqu’au 2 septembre) ou sur l’Art déco au Luxembourg (jusqu’au 4 novembre). Exigez l’exclusivité et contactez notre service des publics par mail: servicedespublics@mnha.etat.lu ou par tél.: 47 93 30-314.

    #LUXUKLINKS: DES IDÉES RELIÉES ET BIEN RECOUVERTES

   UNE COLLABORATION SUR LES RAILS

Ce n’est pas la première fois que le MNHA et les CFL ont une fructueuse collaboration. En 2012 pour l'ouverture du M3E déjà, la société nationale des chemins de fer luxembourgeois avait soutenu notre campagne de promotion à l’occasion de l'inauguration du Musée Dräi Eechelen en habillant des wagons d'affiches publicitaires. Aujourd’hui, c’est sur la plateforme intermédiaire du funiculaire que nous présentons depuis la mi-avril une amusante campagne de promotion autour du Musée Dräi Eechelen pour souligner à quel point le Parc Dräi Eechelen a vocation à servir la culture sur un plateau!

   UN «KOEKKOEK» SURGIT À VIENNE

Une importante découverte nous a été récemment communiquée: le tableau de Barend Cornelis Koekkoek (1803-1862) représentant le Château de Berg (vers 1846) sommeille dans les dépôts du Belvedere à Vienne, en Autriche. C’est Dr. Asker Pelgrom, spécialiste en histoire de l'art du XIXe récemment invité au MNHA pour une conférence dans le cadre de notre campagne «Tous mécènes d’un Koekkoek», qui a retracé l’existence de ce tableau rare; cette information nous a ainsi permis de compléter nos connaissances sur cet important cycle de peintures commandées par le Roi GrandDuc Guillaume II. Dans le catalogue de l’exposition Peints pour le roi – B.C. Koekkoek et le paysage luxembourgeois co-curatée par Asker Pelgrom en 2013 pour le MNHA, une reproduction en noir et blanc indiquait uniquement l’existence, mais nous ignorions son lieu de conservation de l’œuvre. Mystère résolu! Nous espérons pouvoir présenter cet impressionnant paysage romantique au MNHA - en tout les cas, les premiers contacts ont été pris.

   FORMULES EXCLUSIVES ENTRE COLLÈGUES OU AMIS

Par-delà les visites guidées classique, le MNHA propose d’enrichissantes visites thématiques dans le cadre de ses expositions temporaires: celles-ci peuvent également être réservées pour des groupes sur demande. Si vous avez envie d’organiser une sortie culturelle entre amis, si vous souhaitez

38

museomag 03 ‘ 2018

Ne lui parlez surtout pas de Brexit ! C’est tout l’inverse qui l’occupe: John Marshall, ambassadeur de la GrandeBretagne au Luxembourg, est obnubilé par les points communs qui relient son pays au nôtre. Tout a commencé par de simples tweets: il y en eut une soixantaine en tout qui ont fait le tour du Luxembourg, d’abord sous forme de gazouillis électroniques, puis reproduits et illustrés sur des bâches ayant servi à une exposition itinérante sous le même hashtag #LuxUKlinks, visible aux quatre coins du pays (souvenez-vous de la halte au Musée Dräi Eechelen l’année dernière pour la Nuit des musées). Aujourd’hui, ces soixante tweets et quinze anecdotes complémentaires viennent d'être compilés sous forme d’ouvrage relié: la couverture devrait vous être familière puisqu’elle reproduit l’affiche de l’exposition «1867. Luxembourg – ville ouverte» organisée au M3E à l’occasion de la commémoration du 150e anniversaire du Traité de Londres, inaugurée le 11 mai 2017 en la symbolique présence de la Duchesse de Cambridge. Cette affiche représente La Ville de Luxembourg (1870) – et plus précisément son démantèlement – selon le fameux tableau de Nicolas Liez (1809-1892). Ouvrage en vente au M3E au prix de 10 euros.

   ARTISTES «CAL»ÉS

Créé en 1893, le Cercle Artistique de Luxembourg célèbre cette année son 125e anniversaire. À cette occasion, le CAL a prévu un encadrement festif d’envergure ainsi que l’édition d’un livre commémoratif. Pour soutenir ses efforts de promotion, le MNHA signale, dans sa section Art luxembourgeois, les œuvres d’artistes primés par le Cercle en y apposant le logo du CAL.

   HORS LES MURS

Certaines de nos œuvres partent, elles aussi, en villégiature. Outre les prêts nationaux dans le cadre de l'affiche Halte! Douane aux Archives nationales (prolongée jusqu'au 18 août) et d'une ambitieuse exposition interinstitutionnelle au Naturmusée (UNexpected Treasures jusqu'au 26 août), notez que Le martyr de Saint Sébastien de Francisco de Zurbarán se trouve actuellement à l'affiche du Musée d'art contemporain d'Anvers dans le cadre d'une exposition commune intitulée Sanguine/Bloedrood. Luc Tuymans on Baroque (jusqu'au 16 septembre) et que Broderie de František Kupka est mis à l'honneur au Grand-Palais à Paris dans le cadre d'une rétrospective jusqu'au 30 juillet.


HEURES D’OUVERTURE ~ ÖFFNUNGSZEITEN ~ OPENING HOURS Lundi fermé Mardi - Mercredi 10 h - 18 h Jeudi 10 h - 20 h (17 -20 h gratuit) Vendredi - Dimanche 10 h - 18 h

Lundi Mardi Mercredi Jeudi-Dimanche

Monday closed Tuesday - Wednesday 10 a.m. - 6 p.m. Thursday 10 a.m. - 8 pm (5 - 8 p.m. free) Friday - Sunday 10 a.m. - 6 p.m.

Monday closed Tuesday 10 a.m. - 6 p.m. Wednesday 10 a.m. - 8 p.m. (5 - 8 p.m. free) Thursday - Sunday 10 a.m - 6 p.m.

Montag geschlossen Dienstag - Mittwoch 10 - 18 Uhr Donnerstag 10 - 20 Uhr (17-20 Uhr gratis) Freitag - Sonntag 10 - 18 Uhr

fermé 10 - 18 h 10 h - 20 h (17 -20 h gratuit) 10 - 18 h

Montag Dienstag Mittwoch Donnerstag - Sonntag

geschlossen 10 - 18 Uhr 10 - 20 Uhr (17-20 Uhr gratis) 10 - 18 Uhr

VISITES GUIDÉES ~ FÜHRUNGEN ~ GUIDED TOURS Visiteurs individuels | Einzelbesucher | Single visitors Français 1er et 3ème Jeudi du mois | 2ème et 4ème Dimanche du mois | Deutsch/Lëtzebuergesch English

2. und 4. Donnerstag des Monats | 18 Uhr 1. und 3. Sonntag des Monats | 16 Uhr 1st Sunday of the month | 3 p.m. 3° Domingo do mês |

Português

Français 1er et 3ème Mercredi du mois | 2ème Dimanche du mois |

18 h 16 h

2. und 4. Mittwoch des Monats | 17 Uhr 1. und 3. Sonntag des Monats | 16 Uhr

Deutsch/Lëtzebuergesch

Last Sunday of the month | 4 p.m.

English

15 h

17 h 16 h

Plus de détails sur | Weitere Informationen unter | Further details on | Mais informação no portal

www.mnha.lu | www.m3e.lu

Groupes (≥10) uniquement sur demande | Gruppen (≥10) nur auf Anfrage | Groups (≥10) available upon request 80 € (+ entrée ~ Eintritt ~ admission)

Infos et réservations: T (+352) 47 93 30 – 214 | F (+352) 47 93 30 – 315 servicedespublics@mnha.etat.lu

TARIFS ~ EINTRITTSPREISE ~ ADMISSION FEES Exposition permanente | Dauerausstellung | Permanent Exhibition gratuit | gratis | free

Expositions permanente et temporaire | Dauer- und Sonderausstellungen | Permanent and temporary exhibitions

Expositions temporaires | Sonderausstellungen | Temporary Exhibitions adultes | Erwachsene | adults 7 €

adultes | Erwachsene | adults 5 €

groupes | Gruppen | groups (≥ 10) 5 € / pers.

groupes | Gruppen (≥ 10) | groups 3 € / pers.

familles | Familien | families 10 € 2 adultes & enfant(s) | 2 Erwachsene & Kind(er) | 2 adults & child(ren)

familles | Familien | families 8 € < 26, Amis des musées, ICOM gratuit | gratis | free étudiants | Studenten | students gratuit | gratis | free

étudiants | Studenten | students gratuit | gratis | free < 26, Amis des musées, ICOM gratuit | gratis | free

ue Aven

John

edy

n F. Ken

Philharmonie MUDAM ilhelm

ules W

Rue J Blvd

MNHA Marché-aux-Poissons L-2345 Luxembourg www.mnha.lu

l Roya

Rue Wilt

heim

Rue de la Boucherie Palais Grand-Ducal

ée de

Mont

en

Claus

M3E 5, Park Dräi Eechelen L-1499 Luxembourg www.m3e.lu 03 ‘ 2018 museomag

39


5, PARK DRÃ&#x201E;I EECHELEN L-1499 LUXEMBOURG WWW.M3E.LU

Profile for MNHA

MUSEOMAG 3 | 2018  

Magazine trimestriel du MNHA et du M3E

MUSEOMAG 3 | 2018  

Magazine trimestriel du MNHA et du M3E

Profile for mnha