Issuu on Google+

monde P. 4

www.metronews.fr

jeudi 13 février 2014 - n° 2562

Centrafrique: l’inquiétant statu quo

PRO

«Je suis prêt à me battre» le candidat ps à la mairie de marseille, patrick mennucci, a répondu aux questions des lecteurs de metronews et des auditeurs de radio star. StéPhane Burgatt/metronewS

politique P. 6

immo P. 10

livre P. 14

Le vote blanc n’est plus transparent

Les bons calculs font les bons emprunts

Pancol, la muchacha se révolte

© alBin michel

ne jetez Pas ce jOuRnal suR la vOie Publique : OffRez-le à vOtRe vOisin !

metROneWs est imPRimé suR du PaPieR 100% Recyclé.

marseille P. 2


2 événement sur

DIAPORAMA Revivez la folle soirée de François Hollande, accueilli en grande pompe par Barack et Michelle Obama à la Maison-Blanche.

MONDE

Colin, jeune Américain atteint de troubles proches de l’autisme, n’avait pas d’amis à inviter pour fêter ses 11 ans. Qu’à cela ne tienne, sa mère crée une page Facebook pour l’anniversaire. Plus d’1,2 million d’internautes l’ont déjà «likée».

«Je ne suis pas là pour raconter des blagues» Patrick mennucci à sa permanence de campagne, lundi. fRanck Pennant/MetRonewS

Municipales. Le candidat socialiste, Patrick Mennucci, a rencontré 5 lecteurs et auditeurs de metronews et de Radio Star lundi dernier. prograMMe. Sécurité, emploi, cumul des mandats... il répond sur son bilan et justifie sa quatrième candidature. pérer plus de voix que le sondage ne l’indique. Mais j’aimerais, en attendant, que Jean-Claude Gaudin Fouad : Pour la deuxième fois se lance enfin dans la campagne. de suite, un sondage vous place Aujourd’hui, il évite le débat. en deuxième position. SébaStien : a gauche, Pape diouf dans quel état d’esprit êtes-vous ? et le Parti radical de gauche (PRG) Très combatif. Les sondages avec font leur propre liste. n’est-ce pas un handicap ? deux points d’écart au second tour, ça ne veut l’interVieW Il y a trop de divisions. Le PRG qui pompe un point... absolument rien dire. deS lecteurS C’est le premier tour [soupir]. Quant à Pape qui compte, avec Diouf, il n’a pas encore notamment le report de voix. Dans communiqué son programme. C’est la configuration des élections muni- compliqué, mais on peut discuter. cipales, la fusion de listes est un Fouad : Vous entendez mettre fin avantage pour moi, car je peux récu- à la « cogestion entre la mairie et propos recueillis par éric miguet et karim oudjane

le syndicat Force ouvrière ». Qu’entendez-vous par cogestion ? Il faut professionnaliser l’emploi communal. Aujourd’hui, quand on recrute quelqu’un, on embauche un employé municipal sans titre. Moi, je veux, par exemple, recruter un employé qui soit serrurier, vitrier, gardien de square, etc. Quand je suis devenu maire de secteur, il a été impossible de faire remplacer une serrure car personne ne savait le faire ! SébaStien : en combien de temps, comptez-vous mener ce chantier ? On a 12 000 employés municipaux. 500 personnes partent chaque année. Il va y avoir 2 500 départs à la retraite en six ans. Sur les 2 500 départs, je compte en remplacer 1 000, et recruter par exemple 400 agents spécialisés des écoles maternelles (Atsem) ainsi que

300 policiers municipaux. Ça fait 1 700. C’est une économie de 800 postes et une baisse de 5 % de la masse salariale au bout de six ans. alain : de plus en plus d’entreprises marseillaises sont en difficulté. Que comptezvous faire pour les aider ? Moi, je veux bien me battre pour les préserver, mais il y a des fermetures qu’on ne peut pas empêcher à cause des cycles économiques. Lyon aussi a des entreprises qui ferment. Mais, à côté, il y en a davantage qui ouvrent. La question est de savoir comment recréer du développement économique. Comment ? La première chose est de créer un conseil stratégique autour du maire pour réunir tous les acteurs de l’économie. Il faut, ensuite, réserver des terrains. Jean-Claude Gaudin n’a fait que 7 hectares pour les entreprises. Il faut donc faire la révision du plan local d’urbanisme (PLU) pour définir les zones d’entreprises. Je propose aussi de faire du marketing territorial qui favoriserait les secteurs d’activité où on est forts. Nous avons des brevets dans le domaine médical. Il faut par exemple un génopôle à Luminy avec 7, 8, 10 entreprises qui se soutiennent, qui sont les clientes les unes des autres. METRONEWS : en combien de temps comptez-vous développer ces mesures ? On a trente ans de retard ! On ne pourra pas tout régler au terme de deux mandats, mais les

ce qu’en ont pensé nos lecteurs Fouad, 34 ans, directeur de recherche.

« Je l’ai trouvé décontracté et ouvert. On voit qu’il est armé, qu’il est prêt. Il a un programme clair. Se donnera-t-il les moyens de le mettre en œuvre ?»

Sabine, 34 ans, directrice d’association pour l’enfance.

« Je l’ai trouvé sincère. J’ai l’impression qu’il a de réelles intentions. Il est intéressant sur les questions d’éducation, mais on voit que c’est un vaste chantier. »

marie, 63 ans, retraitée de l’aide aux enfants handicapés.

« J’ai été agréablement surprise. Je le voyais hautain, en fait c’est le contraire. S’il faisait tout ce qu’il dit, ce serait le bonheur. »

alain, 50 ans, salarié.

« Je l’ai trouvé combatif, avec un francparler. J’ai trouvé qu’il ne répondait qu’à moitié sur les problèmes économiques, mais il a le mérite de la franchise. »

SébaStien, 30 ans représentant dans la vente de fenêtres.

« Je l’ai trouvé accessible, plus simple que devant les caméras. Ses idées peuvent être bonnes, mais je ne suis pas convaincu sur l’aspect financier. »

afP

1

jeudi 13 février 2014 www.metronews.fr


événement

jeudi 13 février 2014 www.metronews.fr

3

MONDE Le pacte de responsabilité a du plomb dans l’aile. Ce projet économique phare du chef

de l’Etat a été remis en cause hier par le président du Medef, Pierre Gattaz. Ce dernier a affirmé hier son refus de voir les 30 milliards d’allégements de charges conditionnés à des «contraintes» sur les entreprises.

bases seront posées. Il manque 50 000 emplois à Marseille. La situation est très difficile. Je n’ai pas de baguette magique, mais moi, je veux être un maire chef d’entreprise. Sabine : L’une des conditions du rayonnement de la ville, c’est le bien-vivre ensemble et la question de la sécurité. Comment comptez-vous agir sur cette question ? La responsabilité du maire, c’est avant tout la prévention de la délinquance. Je réactiverai le conseil local de la prévention de la délinquance. En ce qui concerne la police municipale, elle n’est pas là pour lutter contre le trafic de drogue, mais pour faire appliquer les règlements municipaux. Elle peut lutter contre la désagrégation du centreville, avec les mecs qui boivent dans la rue, les marchés qui ne sont pas contrôlés, ou encore le problème des nuisances sonores autour des boîtes de nuit. Moi, quand je sortais en boîte, j’essayais de trouver une copine et, vers 1 heure du matin, je rentrais. Maintenant, les gens commencent à sortir à 1 heure du matin. Donc la police municipale doit être doublée. Elle doit travailler la nuit, en étant armée. Marie : Mais il y a aussi une autre forme de délinquance à Marseille, plus violente… Il y a le travail du maire et il y a le travail en lien avec l’Etat. J’ai tanné le ministre l’Intérieur, Manuel Valls, pour qu’il remette les policiers qu’on nous avait enlevés : 400 ! Manuel Valls les a remis. Le nombre n’est pas l’unique solution, mais il compte. Mon idée générale, c’est que, dans une ville, il faut lutter contre le communautarisme, contre le fractionnement. On a mis des gens dans un ghetto et on les y a laissés. Sabine : et que comptez-vous faire dans le domaine de l’éducation ? Mon objectif est d’ouvrir les écoles

ZAP RETROUVEZ TOUS CES SUJETS SUR

metronews.fr/ video

Il tente d’échapper à la police à vélo, mais un passant lui met des bâtons dans les roues.

Un millionnaire au secours des chiens errants de Sotchi traqués et tués par la police.

Une larme qui coule sur le visage de la Vierge Marie fait déplacer les foules en Israël.

«Jean-Claude Gaudin n’a jamais été professeur, contrairement à ce qu’il prétend.» Patrick MennUcci.

de 7 h30 à 18 h30. D’accueillir les enfants pour servir des petits-déjeuners. Les parents pourront ainsi plus facilement aller à leur travail. En fin de journée, si l’école ferme à 16 h 20, il faut aller chercher les gosses et s’il n’y a pas de nounou ou les moyens pour une école privée, ça devient difficile. Selon moi, il faut un plan éducatif de territoire. C’est-à-dire, regrouper les moyens de la municipalité avec nos musées et nos cinémas et les mettre à la disposition des écoles. Metronews : Jean-Claude Gaudin et vous êtes deux fortes personnalités. Mais, au fond, qu’est-ce qui vous différencie ? Moi, j’ai une volonté pour Marseille et lui, a une volonté pour lui. Il dit vouloir mourir sur scène, c’est, je pense, une référence à Dalida, mais c’est terrifiant. Moi je ne veux pas raconter de blagues. Gaudin n’est pas Escartefigue et je ne suis pas César. Et l’histoire n’est pas écrite par Pagnol. Je ne veux pas jouer au professeur comme il le fait. D’ailleurs il ne l’a jamais été, contrairement à ce qu’il prétend ! Pour être professeur, il faut un diplôme. Il n’a même pas le bac. Je pense qu’il était répétiteur dans l’enseignement privé à une époque où on autorisait en définitive à avoir un certain statut. [Ndlr : contacté, l’entourage de Jean-Claude Gaudin précise que le maire est issu de l’enseignement catholique libre sous contrat. Après plusieurs inspections, il a été certifié par l’Education nationale, ce qui lui a permis d’enseigner de 1962 à 1978]. § Toute l’info à Marseille et le spécial municipales sur Radio STAR 92.3.

Un membre de l’équipe UMP s’est révélé être l’auteur d’attaques personnelles sur le réseau social. AFP

La campagne dérape sur Twitter

Polémique

La bataille pour les municipales prend une drôle de tournure sur Twitter.

Interrogé mardi sur les enjeux de la campagne électorale, le candidat socialiste, Patrick Mennucci, a fait « une incise » dans son discours pour évoquer une attaque personnelle sur le réseau social. « Un membre du cabinet de Jean-Claude Gaudin a gravement dérapé, car il a mis en cause l’orientation sexuelle de mon ex-épouse. Ce qui n’est pas vrai par ailleurs. » Le compte à l’origine de ces rumeurs, baptisé @normalix, a été fermé à la suite de ce tweet accusateur.

Embarras à l’UMP

Pour mieux reparaître de manière plus que limite. Sous le pseudo, « lePSm’atué », le même utilisateur a, mardi matin, fait référence au cancer de la femme du candidat PS. Dans un échange de tweets avec la directrice de la communication du PS à Marseille, il a écrit: « Le stress ce n’est pas bon pour le cancer. » « Stupéfait par cette attitude », l’élu marseillais a vivement réagi dans un communiqué en fustigeant « l’indécence et la méchanceté gratuite » de ce message.

L’auteur a rapidement été identifié par l’équipe de communication du candidat PS. Dans un communiqué, elle a indiqué qu’il s’agissait d’Alex Normandin, « membre du cabinet de Jean-Claude Gaudin et qui gère le compte personnel du maire sortant ». L’occasion pour Patrick Mennucci de demander au candidat UMP de « dire quelle va être son attitude, devant ce tweet immonde produit par un individu qui n’en est pas à son coup d’essai ». Contacté par le Lab d’Europe 1, Alex Normandin a tenu à présenter ses excuses. « Dans une ambiance de campagne municipale ultratendue, mon tweet, qui n’engage que moi, a été mal interprété comme une insulte aux malades. J’en suis désolé et je reconnais que la formulation était maladroite. » Une attitude assez embarrassante pour conduire le porte-parole de l’UMP à Marseille à fermer son compte. « J’appelle chacun au respect des personnes, afin de permettre au débat démocratique de garder la dignité que Marseille mérite », a tenu à rappeler Yves Moraine, décidé à « ne participer en aucun cas à cet abaissement de la vie politique». §é. M.


ACTU MONDE

4

jeudi 13 février 2014 www.metronews.fr

Les violences n’ont toujours pas cessé

Centrafrique

C’est la troisième fois que le ministre de la Défense se rend en Centrafrique, depuis le début de l’intervention française le 5 décembre. Mais ce n’est

aérien a été lancé hier par le Programme alimentaire mondial pour venir en aide à 150 000 d’entre eux.

Un « nettoyage ethnique »

toujours pas pour crier victoire. Jusqu’à présent, les 5 400 soldats Après deux mois d’intervention, la (dont 1 600 Français) de la force mission de l’opération Sangaris est franco-africaine (Misca), envoyée en effet toujours loin d’être rem- sous l’égide de l’ONU, ont été incaplie : les violences interreligieuses pables de sortir le pays du chaos. Amnesty appelle donc la commun’ont pas cessé, loin de là. «Combats et représailles intercom- nauté internationale à déployer munautaires continuent de faire de « les troupes en nombre suffisant ». nombreux morts, blesEt cela afin d’arrêter ni il existe un risque plus ni moins que « le sés et déplacés, en particulier dans l’ouest du de partition du pays, nettoyage ethnique des selon l’onu. pays», a ainsi alerté hier civils musulmans ». l’ONG Médecins sans frontières En effet, alors que la crise est (MSF). Résultat, jusqu’à 20 % de la partie en mars 2013 des exactions population est déplacée, après avoir de la Séléka, rébellion musulfui les violences. Et la faim menace mane, contre les chrétiens, la aujourd’hui 1,3 million de per- situation sur le terrain s’est inversonnes, estime l’ONU. Un pont sée. Les anti-balaka, ces milices

EN BREF

Automobile

Toyota rappelle 1,9 million de Prius. Cela concerne le dernier

modèle de la gamme hybride Prius, précisément les véhicules fabriqués entre 2009 et 2014. « Dans le pire des cas, la voiture peut s’arrêter pendant la conduite. Nous considérons cela comme un possible problème de sécurité, ce qui explique ce rappel», a précisé hier le constructeur.

bordure d’une route enneigée hier avec sa sœur d’un an et demi. Les deux enfants avaient parcouru entre 10 et 15 kilomètres au petit matin lorsqu’un chauffeur de déneigeuse a repéré leur véhicule, à boîte de vitesses automatique, pris dans un tas de neige.

Thaïlande

Les législatives confirmées. La

Cour constitutionnelle a refusé hier d’examiner les demandes de l’opposition visant à annuler les élections et à dissoudre le parti Puea Thai au pouvoir, estimant qu’il n’y avait «pas de bases suffisantes» pour ce faire. Elle donne ainsi un coup de pouce au gouvernement, soumis depuis trois mois à la pression populaire.

Norvège

Un bien jeune conducteur. Un garçonnet de 10 ans a été retrouvé au volant de la voiture familiale en

Les discussions n’ont pas été à un aussi haut niveau depuis 2007. AFP

Corée

Réunion entre les délégations du Nord et du Sud. Ces discussions,

qui sont amenées à se poursuivre, sont les premières à un aussi haut niveau depuis 2007. Elles laissent espérer une amorce de coopération entre les deux frères ennemis, ne serait-ce qu’au sujet des familles séparées par la guerre (1950-1953).

Le ministre de la défense, Jean-Yves Le drian, avec la présidente de Centrafrique, Catherine samba-panza, hier à Bangui. Jerome DelAy/AP/SIPA

chrétiennes qui s’étaient constituées en réaction, se sont mises à leur tour à tuer, piller et violer. Au point de « changer la démographie du pays », a souligné mardi le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, alertant sur le « risque avéré » de partition du pays. « Personne ne l’acceptera », a réagi hier Jean-Yves Le Drian. Le ministre avait déjà haussé le ton mardi, en autorisant les soldats

français à recourir à la force contre les coupables d’exactions, comme les y autorise le mandat de l’ONU. La nouvelle présidente de la Centrafrique, Catherine SambaPanza, s’est montrée encore plus claire, affirmant vouloir « aller en guerre contre eux ». « Ils pensent que, parce que je suis une femme je suis faible. Mais maintenant les anti-balaka qui voudront tuer seront traqués », a-t-elle lancé, martiale. §ThoMas vaMpouiLLe

L’euthanasie bientôt légalisée pour les mineurs

Belgique

Ce sera une première au monde. L’eu-

thanasie, déjà légale pour les adultes depuis 2002, deviendra aujourd’hui également possible pour les enfants en Belgique. A la différence des Pays-Bas, qui l’autorisent déjà à partir de l’âge de 12 ans, le texte belge ne prévoit pas d’âge minimum. Mais outre-Quiévrain, cette grande première devrait se tenir sans fracas. Le texte est en effet passé sans encombre au Sénat. Et il devrait être largement soutenu aujourd’hui pour sa dernière étape législative : le vote de la chambre des députés. Hormis les formations chrétiennes, le projet de loi fait quasiment l’unanimité sur les bancs.

Un combat dépassé

Point de révolte sur la scène politique, ni d’ailleurs dans la rue. Pourquoi une telle quiétude face à un sujet aussi brûlant ? D’abord parce

que si la France continue de se déchirer autour du sujet, qui touche à la fois la sphère éthique, médicale, religieuse et sociétale, la Belgique, elle, «en a fini avec ce combat il y a longtemps », nous explique Pascal Martin du journal belge Le Soir. Le royaume a légalisé l’euthanasie pour les adultes voilà près de douze ans, et l’opinion s’est visiblement assouplie depuis. D’après les sondages, près des trois quarts des Belges approuvent ce projet de loi. Ensuite, parce que « si sur le papier, le symbole est très fort, dans les faits, autoriser l’euthanasie pour les enfants ne changera pas grandchose», poursuit le journaliste. En effet, le texte concerne les mineurs « capables de discernement » et atteints de souffrances physiques inapaisables, dont le décès est attendu à bref délai. Ce qui toucherait, dans les faits, un très petit nombre de personnes.§JuLie MendeL


6

ACTU FRANCE

La mesure entrera en vigueur après les municipales mais avant les européennes. JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP

jeudi 13 février 2014 www.metronews.fr

Mystérieuse pendaison d’un enfant de 13 ans dans la Drôme

Fait divers

L’effroi a laissé place à l’incompréhension. Comment un enfant a-t-il pu

Voter blanc n’est plus nul Politique

Le Parlement donne son feu vert au vote blanc. Le Sénat a en effet voté hier

une proposition de loi centriste adoptée par l’Assemblée nationale en novembre, laquelle prévoit que les bulletins blancs seront désormais comptés séparément des bulletins nuls. Une reconnaissance à prendre néanmoins avec des pincettes, tant la question de ce serpent de mer de la vie politique française – 30 textes ont été déposés depuis vingt ans – n’est que partiellement réglée. Explications.

Qu’est-ce Qui va changer ?

Chaque électeur pourra voter «blanc», soit en introduisant dans l’enveloppe un bulletin blanc, soit en laissant cette dernière vide. La mesure entrera en vigueur le 1er avril prochain, soit juste après les municipales mais avant les européennes.

une reconnaissance partielle ?

Les bulletins blancs ne seront toujours pas comptabilisés dans les suffrages exprimés, ce qui leur enlève une grande portée comme nous l’explique Bruno Jeanbart. Selon le directeur des études politiques d’Opinion Way, « le Parlement n’a fait que la moitié du chemin, car on

ne va pas prendre en compte ce vote au même titre que celui pour un candidat». En outre, ce vote ne sera reconnu ni aux élections présidentielles ni aux référendums locaux, deux scrutins nécessitant pour cela une loi organique.

une avancée démocratiQue ?

« Le vote blanc n’est pas un vote nul », martèlent ses défenseurs depuis plusieurs années. Et ils sont nombreux : lors du second tour de la présidentielle en 1995, aucun des deux candidats n’aurait eu la majorité absolue si les bulletins blancs avaient été comptabilisés.

une baisse du vote extrême ?

«Mieux vaut voter blanc que bleu marine », a réagi hier la sénatrice écolo Hélène Lipietz, convaincue que cette nouvelle légitimité séduira de nombreux électeurs, qui, jusqu’à présent, choisissaient un bulletin FN pour exprimer leur rasle-bol. Pas sûr, tempère le directeur d’Opinion Way : « On ne vote pas pour les extrêmes par hasard. Si cela doit avoir un effet, ce sera plutôt sur la participation, en encourageant à voter blanc des électeurs qui aujourd’hui s’abstiennent.» §Thomas guien

se pendre à un simple lit au sol tout en ayant les pieds et les mains liés ? C’est pourtant dans cette position qu’un jeune garçon de 13 ans a été découvert dans sa chambre hier vers midi par son père. Ce dernier venait de rentrer au domicile familial à Chantemerle-les-Blés (Drôme) pour déjeuner avec ses deux enfants qui n’avaient pas classe, tandis que son épouse était au travail.

Un jeu qui tourne mal ?

Au moment du drame, seule la petite sœur semblait se trouver dans la maison. « Mais on pense qu’elle n’a rien vu », a expliqué le substitut du procureur de Valence qui s’est rendu sur place. Comme ses parents, la fillette a été entendue. « Une sangle servant à fixer

les valises sur une galerie de voiture » aurait été utilisée en guise de corde, a précisé le magistrat. Tout au long de la journée, les gendarmes et les techniciens de l’identification criminelle ont investi la demeure située au milieu des vignes à la recherche du moindre indice qui pourrait faire avancer cette affaire qualifiée de « complexe et particulière ». S’agit-il d’un suicide, d’un accident, d’un homicide ? Selon Le Dauphiné libéré, la thèse criminelle serait écartée par les enquêteurs au profit de celle d’un jeu qui aurait mal tourné. Mais le parquet s’est refusé à privilégier un quelconque scénario. Hier soir, il a répété que toutes les pistes restaient « envisagées et envisageables ». L’autopsie du corps de la jeune victime aura lieu demain à Grenoble. §maud vaLLereau

en breF

Société

Le feuilleton de l’ouverture dominicale se poursuit. Le

Conseil d’État a suspendu hier le décret du gouvernement autorisant temporairement les magasins de bricolage à ouvrir le dimanche. Une décision qui satisfait les syndicats du commerce, mais le ministère du Travail a aussitôt fait savoir qu’il préparait un nouveau texte.

Fait divers

Le cadavre d’un nourrisson découvert dans le Finistère. Le

corps, enveloppé dans un sac en plastique, a été découvert hier par un voisin dans le jardin d’une résidence inoccupée d’Audierne. Le bébé, de sexe masculin, aurait été abandonné quelques heures après la naissance.

Politique

L’immunité parlementaire de Serge Dassault levée. Les

14 membres de gauche du bureau du Sénat ont voté à main levée pour la levée, «le reste refusant de participer

au vote », a précisé le président du Sénat, Jean-Pierre Bel (PS). Cela permettra à la justice de placer le sénateur UMP en garde à vue dans le cadre d’une enquête sur des achats présumés de voix à Corbeil-Essonnes.

l’invité

François rebsamen, président du groupe socialiste au Sénat et sénateur-maire de Dijon.

« Pierre Gattaz doit apprendre à se tenir à l’étranger. » auJourd’hui, l’invité de guillaume durand est Bruno Le Maire, député UMP de l’Eure. A 8 h 15 sur LCI.

Justice

Dix ans de prison pour avoir torturé sa femme durant trentedeux ans. Un enseignant retraité a

été condamné hier à dix ans de prison par la cour d’assises des Bouchesdu-Rhône, qui l’a reconnu coupable de tortures et d’actes de barbarie avec circonstances aggravantes. Pour l’avocate générale, René Schembri, « sous l’apparence d’un homme à l’allure insignifiante » mais d’une «jalousie morbide», est devenu «le tortionnaire» de sa femme soumise.


VOTRE RégiOn

8 Météo MARSEILLE

TOULON

AVIGNON

5° 15°

7° 15°

2° 16°

Soleil

Lever : 8 h 2 Coucher : 18 h 7

lune

Lever : 17 h 1 Coucher : 6 h 49

INFOS PRATIQUES Emploi : L’Association pour la

formation professionnelle des adultes organise aujourd’hui une journée portes ouvertes de 10 heures à midi et de 14 à 16 heures dans ses différents centres. L’objectif est d’informer les demandeurs d’emploi et les salariés sur les métiers qui recrutent et de proposer des entrées rapides en formation. Renseignements sur www.afpa.fr.

Salon : Le parc Chanot de Marseille

accueille à partir d’aujourd’hui et jusqu’à samedi le salon Métiérama. Renseignements sur www.metierama.com

VOS Rédaction : Eric Miguet CONTACTS eric.miguet@metronews.fr Publicité : Edouard Huillet

edouard.huillet@metronews.fr

jeudi 13 février 2014 www.metronews.fr

Ces soldes qui font grimacer les commerçants marseillais Economie

À l’heure du bilan des soldes, difficile de trouver un commerçant content.

C’est classique. Mais, cette année, les cinq semaines de rabais hivernaux, les ont exaspérés encore plus. « C’est une catastrophe », déplore avec sincérité Edith dans son magasin de vêtements rue Paradis. « Il y a des jours où on se serait cru en plein mois d’août alors que nous sommes censés enregistrer la plus grosse fréquentation durant cette période. » A qui la faute ? A Internet et à la crise répondent en chœur la plupart des commerçants. Mais, dans sa boutique, Edith pointe d’autres facteurs. « Les rues sont sales, les parkings trop chers et les clientes ont peur des vols », dénonce-t-elle en renvoyant la balle aux pouvoirs

Seuls 12 % des commerçants marseillais ont le sentiment d’avoir eu cette année une plus forte affluence durant les soldes. © Afp

publics. « De toute façon, ils ne font rien pour rendre le centreville de Marseille attractif », peste la quadragénaire.

Un panier en baisse

Sondage à l’appui, la chambre de commerce et d’Industrie (CCI) de Marseille ne partage pas tout à fait

la même opinion, mais constate la baisse du pouvoir d’achat des Marseillais. « Le panier moyen ‘‘soldes’’ dans le secteur de l’équipement est à 75 euros cette saison. Il était à 85 euros l’an passé et 95 en 2012 », indique-t-on. Selon la CCI, les taux de fréquentation pour ces rabais, qui représentent en moyenne 10 % du chiffre d’affaires des commerçants, sont au plus bas depuis 2006. Près de deux tiers des vendeurs ont d’ailleurs constaté une affluence moindre cette année. De quoi faire dire à Marc, responsable d’un magasin de prêt-à-porter dans la rue Saint-Ferréol : « les soldes ne servent plus à rien en janvier et février. C’est une perte de temps et d’énergie. » §éRic miguEt


VOTRE RégiOn

jeudi 13 février 2014 www.metronews.fr

EN BREF

Politique

Vincent Peillon en visite aujourd’hui dans l’académie d’Aix-Marseille. Le ministre de l’Education se rendra d’abord à Avignon dans le cadre d’une signature de convention éducation artistique et culturelle dans un collège de la ville, avant de participer à une conférence à l’Institut d’études politiques d’Aix-en-Provence sur les enjeux de l’éducation dans l’espace euro-méditerranéen.

aujourd’hui un mouvement de grève pour des raisons salariales. Un service de substitution, via la société Croisières Marseille Calanques, situé face à l’hôtel de ville, sera mis en œuvre pour assurer les liaisons. Aujourd’hui les navires restent au port. © afp

Education

Le personnel enseignant du lycée de l’Estaque en grève aujourd’hui. Ils protestent contre

la baisse, selon eux, des moyens dans l’établissement de l’ordre de 6 % l’an prochain. « C’est une nouvelle aggravation des conditions d’étude et de travail », dénoncent-ils dans un communiqué.

Social

Les marins des lignes Frioul-If Express à l’arrêt. Ils observeront

Manifestation

Nouveau coup de colère des taxis Marseillais. Une centaine de

voitures ont manifesté hier aprèsmidi dans le centre-ville de Marseille avant de se diriger vers Marignane. Une opération escargot pour protester contre la suspension par le Conseil d’Etat du délai de réservation des VTC.

9

Portables en prison : « C’est la porte ouverte aux trafics » Interview

Serait-ce le début d’une nouvelle polémique ? Le contrôleur général

des lieux de privation de liberté (CGLPL), Jean-Marie Delarue, s’est redit favorable mercredi à ce que les détenus soient autorisés à posséder un téléphone portable, qui constituerait un « facteur considérable d’apaisement » de la détention. Une fausse bonne idée estime David Cuchietti, secrétaire local CGT des Baumettes. Quelle est votre réaction à cette proposition ? Honnêtement, je ne vois pas ce que ça va apporter de plus. Si on autorise, je crains que ce soit la porte ouverte à tous les trafics, mais aussi au racket entre détenus. Ils pourraient aussi communiquer entre eux ce qui est interdit dans certains cas. Certains seraient aussi tentés de mettre la

pression sur des victimes. Franchement je ne vois pas le côté positif. Le contrôleur général estime cependant que cette autorisation serait « un facteur d’apaisement » pour vous et les détenus… Le chiffre de 900 portables saisis par an aux Baumettes est avancé, mais je ne suis pas sûr que ce soit autant. Oui, c’est un problème, mais on ne s’épuise pas à les chercher ! S’il y avait des brouilleurs de réseau, on ne se poserait pas de questions. Mais alors quelles solutions envisagez-vous ? Il faudrait peut-être augmenter le nombre de cabines. Mais c’est comme la question des moyens supplémentaires. Si on était plus nombreux, on aurait sans doute moins de problèmes. §PROPOS RECUEILLIS PAR E. M.


AU QUOTIDIEN

10

2

jeudi 13 février 2014 www.metronews.fr

SPÉCIAL IMMO dossier immo 17 octobre

Avant de se lancer dans l’achat d’un bien, mieux vaut calculer sa capacité d’emprunt. sipA

Crédit : posez-vous les bonnes questions Première fois. Aujourd’hui, les primo-accédants représentent 70 % des acquéreurs. Prêts. Grâce aux taux d’intérêt très bas, ils obtiennent une somme plus importante qu’il y a deux ans. AnAëlle PenCHe

A

1 000 euros par mois maximum. Sur vingt ans, il peut ainsi emprunter 240 000 euros.

l’arrivée de la trentaine, l’envie d’effectuer son premier achat immobilier se fait plus Frais et apport personnel présente. Mais, malgré les taux de Les frais de mutation (environ 6 à 7 % du montant de crédit très bas, il fait bon sortir sa calculette avant de l’achat) et de notaire (envifeuilleter les petites ron 1 % de l’achat), les coûts annonces. d’emménagement ou C’est l’apport En évaluant votre capacité personnel d’éventuels travaux, l’achat de mobilier… sont autant d’emprunt, vous connaitrez minimal réclamé par la de dépenses à prendre en le type de bien que vous majorité des compte dans le calcul de pourrez financer. Le mon- banques lors l’enveloppe globale. Tout tant maximum de vos men- d’un emprunt . comme l’impôt foncier sualités doit être inférieur à immobilier source : eMpruNTis 33 % de vos revenus. Ainsi, auquel sont soumis les proun couple disposant de 3 000 euros priétaires. de revenus, peut rembourser Autre point à envisager : votre

10 %

apport personnel. « La majorité des banques réclament aujourd’hui une somme couvrant au moins 10 % de la somme empruntée », explique Maël Bernier, porte-parole du courtier Empruntis. Pour un prêt de 200 000 euros, il faut ainsi un apport d’environ 20 000 euros. Selon les statistiques du site Meilleurtaux.com, la moitié des primoaccédants empruntent cependant sans ce montant.

Ne pas oublier l’assurance

Au coût du crédit s’ajoute également la souscription d’une assurance, contractée dans la banque de votre choix, qui vous couvrira en cas de décès ou d’invalidité. Sachez que la pratique de sport à risques, les problèmes de santé, le fait de fumer ou la conduite de deux-roues de plus de 90 cm 3

peuvent en augmenter les tarifs. Enfin, dernier élément du contrat : la garantie du prêt, qui assure à la banque un recours en cas de nonremboursement du crédit. Caution ou hypothèque, c’est à vous de choisir mais elles sont assez équivalentes. De plus en plus d’acquéreurs se tournent vers la caution, qui concerne aujourd’hui près de 60 % des acheteurs. A vous de jouer !

Zoom sUr les taUx

Des niveaux favorables

Les taux de crédit exceptionnellement bas permettent aujourd’hui, et probablement durant tout le premier semestre 2014, d’emprunter à 3,25 % sur quinze ans, 3,5 % sur vingt ans et 3,90 % sur vingt-cinq ans (hors assurance).


AU QUOTIDIEN

Rassurer son banquier est essentiel pour obtenir un crédit immobilier. SIPA

jeudi 13 février 2014 www.metronews.fr

Les prêts à petits prix Décryptage

De nombreuses possibilités existent pour permettre aux primo-accédants de réduire l’emprunt auprès des banques. Petit tour d’horizon des différentes options.

le PTZ+

Depuis 2012, il est réservé à l’achat dans le neuf (ou dans l’ancien pour un logement HLM). Le montant du PTZ+, jusqu’à 118 470 euros, varie selon la zone géographique concernée et en fonction des revenus et de la composition du foyer acheteur.

le PrêT AcTion logemenT

Comment décrocher un bon crédit Pratique

Metronews fait le point sur quelques règles simples qui faciliteront l’acceptation de votre dossier.

Soigner sa présentation

« Les banquiers ont besoin d’être rassurés pour s’engager », explique Maël Bernier, porte-parole d’Empruntis. Pour se décider, ils examineront vos relevés de compte sur les trois ou les six derniers mois. Aussi, liquidez vos crédits à la consommation, évitez tout découvert et, si possible, mettez chaque mois un peu d’épargne de côté, même 50 ou 90 euros. La régularité primera sur le montant. « Un emploi stable est également nécessaire », précise Philippe Saillard, directeur du crédit au sein de La Banque postale. Sans CDI, difficile d’obtenir un crédit mais des CDD très récurrents sur plusieurs années peuvent convenir. Le but : prouver que l’on va pouvoir rembourser dans la durée, soit sur vingt-et-un ans en moyenne pour les primo-accédants.

S’adresser aux bonnes banques

A chaque banque son public,

pourrait-on dire. Certaines seront plus à l’aise avec les fonctionnaires, d’autres avec les professions libérales… Gratuitwement, les courtiers en crédit vous conseillent l’établissement le plus adapté à votre profil. Si vous payez leurs services en agence, ils monteront le dossier pour vous. Seul, n’hésitez pas à rencontrer plusieurs banquiers mais « ciblez ceux proposant des offres spéciales pour les primo-accédants », explique Sandrine Allonier, responsable des études économiques chez Meilleurtaux.com.

Optimiser son crédit

Jouez sur les durées d’endettement : « Empruntez sur vintcinq ans plutôt que sur vingtquatre, conseille Sandrine Allonier. Vous bénéficierez de mensualités plus faibles sans payer votre crédit beaucoup plus cher. » Autre conseil : empruntez sur plusieurs lignes de crédit, une partie sur dix ans, avec des taux plus favorables, une autre sur vingt ans. Evitez les crédits à taux variables, peu intéressants sur la durée. §A. P.

Ce prêt s’adresse aux salariés d’entreprises de 10 salariés ou plus, qui cotisent à Action Logement. Attribué sur conditions de ressources, il permet d’obtenir une somme entre 7 000 et 25 000 euros à un taux actuel de 1,25 % et sur une durée maximale de vingt ans.

le PrêT convenTionné

Proposé par certaines banques, il s’adresse à des foyers aux revenus modestes. Différents types de prêts existent, comme le Prêt d’accession sociale (PSA). Le montant est plafonné mais peut couvrir l’ensemble

du prêt (sauf les frais de notaire). Il permet également de bénéficier des Aides personnalisées au logement.

le PrêT d’orgAnismes divers

Certaines catégories professionnelles comme les fonctionnaires peuvent bénéficier d’un crédit spécifique. Les caisses de retraite complémentaire ou les mutuelles attribuent également des aides à l’acquisition d’un logement. Enfin, une trentaine de collectivités locales accordent des micro-prêts ou des subventions pour l’achat d’un logement. Vous trouverez leur liste sur le site de l’Agence nationale pour l’information sur le logement.

le PlAn d’éPArgne logemenT

Les plans d’épargne logement permettent l’accès à un crédit immobilier qui n’est cependant pas très intéressant, vu les taux de crédit actuels.

le PrêT fAmiliAl

Tout proche peut vous prêter de l’argent dans la mesure où il fait enregistrer une déclaration de contrat de prêt auprès de son centre des impôts.§A. P.

3 quesTions à… JeAn-mARc vilon, directeur général de Crédit Logement

« La caution de crédit se révèle souvent moins chère que l’hypothèque » Quels sont les avantages de la caution sur l’hypothèque, en matière de garantie de crédit ? La caution se révèle souvent moins chère que l’hypothèque mais elle est surtout beaucoup plus rapide à mettre en place : l’organisme garant peut apporter une réponse presque immédiatement. Un gain de temps très utile lorsque l’on constitue un dossier de crédit. Quand un client est en difficulté, nous recherchons en priorité avec lui toutes les solutions amiables qui pourraient permettre de remettre son prêt dans un cycle normal de gestion. Que faire en cas de revente du bien ? La caution n’est pas attachée au

bien, mais au prêt pour lequel elle a été accordé. Ainsi, le prêt garanti peut il être transféré sans frais sur un autre bien si le client revend son bien et en achète un nouveau. Que coûte une caution ? Pour un prêt bancaire de 200 000 €. Une caution coûte 2 350 €, dont 400 € de commission constituant la rémunération de Crédit Logement, et 1 950 € versés dans un fonds mutuel de garantie. Cette seconde somme est, en partie restituable (actuellement plus de 70 %) au terme du prêt ou en cas de remboursement anticipé total. Une garantie par hypothèque pour le même prêt coûterait environ 3 000 €.

Dr

12


AU QUOTIDIEN

jeudi 13 février 2014 www.metronews.fr

spécial immo

avec son marché, Castellane est un quartier où il fait bon vivre. S.B./metronewS

Castellane : une décote qui a la cote Baromètre

Une bonne affaire au-dessus de tout soupçon. Le marché de l’immobilier

dans le quartier de Castellane, tout près du centre-ville de Marseille, est en pleine turbulence. « Près de 12 % de baisse des prix d’achat sur l’ancien, avec un prix de 2 400 euros le mètre carré, ce qui est identique à la moyenne marseillaise. Pourtant, ce secteur a longtemps été très prisé », rappelle

Dorothée Martel-Reison, la porteparole de l’office des notaires de Provence. Le périmètre enregistre une des plus fortes décotes à Marseille, sur les transactions enregistrées en 2013. Pourtant, la vie y est douce confie Maria en choisissant ses fruits sur un étal du marché de Castellane. Elle ne vit ici que depuis un an mais elle a rapidement pris ses marques. « C’est très

ouvert, avec la grande avenue du Prado et ses pistes cyclables. Et puis j’ai tout à portée de main : banque, transports en commun, commerces et cinémas. C’est bien simple, je n’ai plus besoin de voiture et je fais des économies », se réjouit-elle, avec son accent espagnol.

Le pour et le contre

Son sac de courses à la main,

13

Geneviève souhaite au contraire « déverser son fiel », comme elle dit. Cette petite mamie, après 20 ans passés ici, « n’en peut plus ». La faute essentiellement aux travaux de la future ligne de tramway de la rue de Rome. « C’était un rêve ici, mais maintenant beaucoup de commerces ferment et la circulation devient impossible à cause du chantier », s’exaspère la retraitée. Autre point négatif souvent évoqué ici : la généralisation des places de stationnement payantes. Le quartier mérite pourtant toute l’attention des acheteurs, estime Dorothée Martel-Reison, « notamment avec l’arrivée du tramway, d’ici à cet été ». La notaire marseillaise retient surtout l’aspect pratique du secteur, avec la proximité d’écoles, collèges, lycées et hôpitaux. Sur ce dernier point, malgré le déménagement récent de l’hôpital AmbroiseParé, le quartier garde l’avantage d’être proche des pôles d’excellence que sont les hôpitaux de la Conception, de la Timone et Saint-Joseph. §Stéphane Burgatt


CULTURE

14

3

jeudi 13 février 2014 www.metronews.fr

sur PEOPLE La légende du basket Michael Jordan est devenu papa dimanche dernier. Sa femme, Yvette Prieto, a accouché de jumelles, Victoria et Ysabel. Le couple s’est marié en avril 2013.

EN IMAGES retrouvez tous Ces suJets sur

metronews.fr/ culture

La bande-annonce spectaculaire de Transcendence.

Emilia Clarke élue femme la plus désirable du monde sur le Web.

Livre

Katherine Pancol, une muchacha de choc A 59 ans, katherine Pancol signe une nouvelle trilogie captivante. LOIC VENANCE / AFP

roman. Quatre ans après sa précédente trilogie, la romancière Katherine Pancol revient avec Muchachas. best-seller. Un premier tome qui traite de la violence conjugale et où l’on retrouve ses anciens personnages. judith korber

C

’est une scène qui l’a profondément marquée. L’étincelle de départ de Muchachas, Katherine Pancol l’a trouvée en juin 2010 lors d’une rencontre furtive. Attablée dans un café de Plaisance-du-Gers, elle voit un homme frapper sa femme enceinte devant leurs deux garçons. Quand l’écrivain les rejoint aux toilettes, l’homme lui intime l’ordre de dégager sous peine de dérouiller son épouse. « J’ai essayé en vain de la retrouver, raconte-t-elle. Je n’en ai pas dormi pendant des jours. A force de tourner cela dans ma tête, j’ai décidé d’en faire un livre. » Vous l’aurez compris, le premier tome de ce roman, qui en

compte trois, n’est pas des plus joyeux. On y découvre Stella et sa mère Léonie qui survivent, à SaintChaland, entre les mains de Ray, l’homme de la maison. Pour construire ces personnages, l’auteur a interrogé de nombreuses victimes de violence. « Je voulais comprendre comment on pouvait basculer de la normalité à l’horreur. Il a suffi que j’en parle à mon entourage pour recueillir des témoignages. Encore aujourd’hui, une femme meurt tous les deux jours sous les coups de son mari », rappelle Katherine Pancol.

6 millions d’exemplaires vendus

Malgré la force de cette seule histoire, Katherine Pancol n’a pas tourné la page de sa précédente

trilogie, qui s’est vendue à plus de 6 millions d’exemplaires en France. Muchachas s’ouvre ainsi sur la suite des aventures d’anciennes connaissances : Hortense Cortès, Gary, Joséphine et Philippe. Et à entendre l’auteur, elle n’a pas vraiment eu le choix. « L’écriture, c’est très bizarre. Au départ, je ne pensais parler que de Stella. Puis la première phrase du livre – celle qui me permet de tout mettre en place – est arrivée : “Que les gens sont laids ! soupire Hortense”. Alors, j’ai laissé les personnages revenir. » Trois ans et demi plus

tard, sort enfin le premier Muchachas, « Femmes » en espagnol, qui compte trois volumes au total. Mais contrairement aux précédents, Les Yeux jaunes des crocodiles, La Valse lente des tortues et Les écureuils de Central Park sont tristes le lundi, ils ne peuvent pas être lus séparément. « Dans le deuxième tome, plus gai, je laisse de côté Saint-Chaland, précise Katherine Pancol. Il faudra attendre le dernier livre pour que tous les fils se dénouent. » Ne reste plus au lecteur qu’à patienter avant les sorties prévues en avril et en juin.§

on aime

Un roman dur et émouvant

A Saint-Chaland règne l’omerta. Ray, le pompier, le héros de la ville, tabasse sa femme Léonie et leur fille Stella jusqu’à ce que la jeune femme relève la tête. En contrepoint de cette histoire douloureuse, qui sonne juste, on prend des nouvelles des personnages de la précédente trilogie. Hortense Cortès et Gary sont partis à New York tenter leur chance. Joséphine et Philippe batifolent en Italie. Leur retour n’est pas gratuit et Katherine Pancol, extraordinaire conteuse, va nouer entre eux des liens surprenants.§ j. k.


médias

jeudi 13 février 2014 www.metronews.fr

20.50 Série

R.I.S. Police scientifique «La gorgone». Avec Delphine Rollin, Stéphane Metzger, Véronique Jannot. 21.50 R.I.S. Police scientifique Série. «Le rat et la danseuse» «Taxi de nuit». 23.45 Appels d’urgence 3.00 Reportages Mag. Présentation : C. Chazal.

20.45 Magazine

20.45 Film

Envoyé spécial Présentation : Guilaine Chenu et Françoise Joly. 22.20 Complément d’enquête Magazine. «Le Pen : une affaire de famille». 23.30 Alcaline, le mag 0.25 Chostakovitch : concerto n° 2, symphonies n° 1,2 et 15 Concert. 1.15 Secrets d’histoire

TMC 20.45 Et si c’était vrai... Comédie dramatique de Mark Waters. 2005. USA. 95 mn. Avec Reese Witherspoon. 22.25 New York, section criminelle Série. 2.45 Ma drôle de vie Magazine.

FRANCE 5 20.35 La grande librairie Magazine. 21.40 Sergueï Korolev - Wernher von Braun, duel sous la Lune Doc. 2014. 22.35 C dans l’air Magazine. 23.45 Entrée libre Magazine.

Bouquet final Comédie de M. Delgado. 2007. Fr. 101 mn. Avec Didier Bourdon, Bérénice Bejo, Marc-André Grondin. 22.35 Grand Soir/3 23.30 Un soir à Sotchi 0.15 Au cœur de la Légion étrangère Doc. 2010. 1.55 Midi en France Mag. «Les meilleurs moments». 2.55 Plus belle la vie

NT1 20.45 300 Péplum de Zack Snyder. 2006. USA. 91 mn. Avec Gerard Butler, Lena Headey, Rodrigo Santoro. 22.45 Une nuit en enfer Fantastique de Robert Rodriguez. 1996. USA. 104 mn.

D8 20.50 Nouvelle Star Divertissement. «La demi-finale». Présentation : Cyril Hanouna. 23.30 Nouvelle Star : ça continue Divertis. Présentation : Enora Malagré.

20.55 Série

Homeland «The Yoga Play». Avec Claire Danes, Damian Lewis, R. Friend. 21.40 Homeland Série. «Ça passe ou ça casse». 22.30 Shameless Série. «Le jour où les poules eurent des dents» «La théorie des espèces de con». Avec W. H. Macy. 0.15 Mad Men Série.

20.50 Téléfilm

20.50 Série

Oliver Twist Drame de Coky Giedroyc. 2007. Brit. VM. 85 mn. (1/2). Avec William Miller, Timothy Spall, Ruby Bentall. 22.20 Carlos Biographie de Olivier Assayas. 2009. Fr. VM. 98 mn. (1, 2 et 3/3). Avec Edgar Ramirez, Nicolas Briançon, A. Scheer.

HD1 20.50 Dr House Série. Avec Hugh Laurie, Robert Sean Leonard, Jesse Spencer, Lisa Edelstein. 3.00 Seconde chance Feuilleton. Avec Isabelle Vitari, Sébastien Courivaud.

W9 20.50 L’incroyable Hulk Fantastique de L. Leterrier. 2008. USA. VM. 112 mn. Avec Edward Norton, Liv Tyler, Tim Roth. 22.45 Iron Man Fantastique de Jon Favreau. 2007. USA. VM. 125 mn.

15

Bones «La dame en blanc». Avec Emily Deschanel, T.J. Thyne, D. Boreanaz. 21.40 Bones Série. «Un pour tous...» «Les nouveaux amants» «L’aigle de sang» - «Qui a tué ce cher Hank ?». 1.00 The Killing Série. «Super 8 - «Le fruit de leurs entrailles».

FRANCE 4 20.45 Flashpoint Série. «Amis pour la vie» - «Sans famille» - «Frères de sang». 22.40 C’est quoi ce boucan ? Magazine. 0.45 En vol avec les as de l’armée de l’air Série documentaire.

NRJ12 20.50 Tellement vrai Magazine. «Premier amour : impossible de l’oublier !» - «Mon histoire d’amour interdite» - «Ils mènent une double vie II». Présentation : M. Delormeau.


16 SPORTS

4

jeudi 13 février 2014 www.metronews.fr

sur FOOTBALL Guingamp, Rennes et

Moulins (CFA) se sont qualifiés pour les quarts de finale de la Coupe de France, hier. Retrouvez le résultat du match NiceMonaco sur notre site.

VIDÉO retrouvez LA viDéo Sur

metronews.fr/ sport

Auteur d’un doublé, Cristiano Ronaldo a contribué au succès du Real sur l’Atlético (2-0) en Coupe du Roi, mardi. Ce qui a déplu à certains fans adverses…

handball Luc abalo lors d’un match contre Tremblay-en-France en décembre dernier. isa harsin/siPa

«Nous, les joueurs, on ne râle pas» rencontre. alors qu’il va défier samedi avec Paris le grand Barça, Luc abalo s’est confié à metronews. vérité. L’étoile du hand français vante la toute-puissance des Catalans et revient sur les difficultés de son club. PROPOS RECUEILLIS PAR hamza hizzir

L

uc Abalo, star de l’équipe de France et du Paris SG handball, a le sourire facile. Pourtant, son visage s’est assombri au m o m e n t d ’ é v o q u e r, p o u r metronews, les difficultés de son club cette saison. Sauf quand il s’est agi du match de prestige à Barcelone, samedi en Ligue des champions, où il faudra l’emporter pour éviter les gros poissons allemands en 8e de finale.

Que représente ce déplacement à Barcelone ? Le Palau Blaugrana est une salle magnifique. Il faut lui faire honneur, ne pas être ridicules ! Le Barça, à l’échelle du handball, c’est comme au foot, ce sont vraiment les meilleurs. Et le Paris SG handball, lui, évolue un peu moins vite que son homologue du foot, mais peut nourrir l’espoir de faire de très belles choses, à condition d’y croire et de beaucoup travailler. Ce serait un exploit d’aller gagner là-bas ? Oui car ils sont au-dessus. Individuellement, on n’a pas grandchose à leur envier. Mais collectivement, ils se connaissent beaucoup mieux. Après, on sait que, sur un match, tout est possible. Surtout si on parvient à hausser notre niveau de jeu dans les entraînements précédant la

rencontre. C’est un test et on n’a L’entraîneur, Philippe Gardent, a rien à perdre. Alors que si on récemment décrit une situation gagne, on va se sentir forts. Et tendue avec certains joueurs… c’est très important, dans la vie Je n’étais pas au courant… d’une équipe, de réussir des Nous, les joueurs, on ne râle pas, choses improbables. on essaie d’échanger, de faire Comment expliquer que Paris part de notre expérience. On ne vive une saison bien plus pense qu’à tirer l’équipe vers le compliquée que prévu ? haut. Philippe Gardent, on le souL’été dernier, des joueurs de tient, on le porte avec nous vers grande qualité nous ont quittés. ce qu’on peut faire de mieux. Et Comme, par exemple, Nicolas lui, il sait qu’il a des joueurs qui Claire [parti à font tout pour retrouvez LA verSion compLète De L’interview Sur metronews.fr/hand Nantes, ndlr]. obtenir de bons C’est après son départ qu’on s’est résultats. rendu compte de son impor- Y a-t-il une cohésion tance. Sur le terrain, il était entre les joueurs de l’équipe ? d’une grande aide. J’espère qu’on Il n’y pas de clans, juste la barne commettra plus ce genre d’er- rière de la langue et la différence reur... de culture. Je pense que c’est de cette difficulté dont il parlait. « Je ne suis pas du tout Mais on pratique tous le même sport. Il faut juste du temps pour inquiet. » que la mayonnaise prenne. Moi, Luc abaLo. je ne suis pas du tout inquiet.§


détente

18

jeudi 13 février 2014 www.metronews.fr

Mots fléchés n° 1121 / difficile

L’hoRoscope eMA FontAyne

Bélier

Votre jalousie n’a aucune excuse aujourd’hui. Alors, cessez donc de l’exprimer aussi ouvertement. Le ridicule finira par vous blesser.

Taureau

Votre sens de la stratégie est surprenant. Vous êtes un véritable Napoléon dans l’âme. Mais ne prenez pas trop de risques quand même.

Gémeaux

Balance

Ami(e) célibataire, vos bavardages et votre rapidité d’action sont nuisibles à vos amours naissants. Ayez confiance en vous.

Scorpion

Lion

SIGNATURE RASSEMBLEMENT

ÇA ENTAME LA RAISON CERVIDÉ

ÇA VOLE ! PROPHÈTE BIBLIQUE ENCOIGNURE DE COMBLE

GROS TEMPS BLEU DE L’ŒIL MISE À SA PLACE

PETITS GRIS

POILS

OÙ TROUVER LE BONHEUR JOUÉ

COMME DAB

TRAMÉE CELA VAUT DE L’OR

AFFECTÉ PÈRE ANGLAIS DE JIVAGO

L’IMAGe du jouR

Sudoku n° 1121 / difficile

9

3

6

4

7

1

8

6 5

1

8

1

3 8

8 8

7

5

4

4 2

01 75 75 90 93

(5 € les 10 minutes)

LIQUIDE POUR UNE SIRÈNE

FRAISE MÉCANIQUE

6

Une colère contre un proche vous obsède ? Crachez-lui votre venin, vous empoisonnerez moins vos journées. Ça, au moins, ce sera fait !

AVOIR CHAUD

2 5

6

8

7

5

1

1 9

8

4

2

1

Des cœurs en série

AAMIR QURESHI / AFP

Sudoku

Mots fléchés L A J S Y BOUC A N CCOR D EME EM I O S E E OR N L S B A N C D F A D A B E T I S S A N A R L O T I N I C E L E S E L I R E R E

FIN AVRIL OU FIN JUIN

TANNER LE CUIR

Solutions n°1 121 S A N T I A MUG S O Z I N A N E N R E

ACHÈVE

AIR PARTAGÉ

Nul n’est à l’abri de commettre des erreurs, mais beaucoup refusent de les reconnaître. C’est votre cas, et c’est complètement désolant.

Consultation voyanCe

B CO R E N E OR

DIFFICILE À ACCEPTER RADIO

GREFFAI DIRIGER UNE ÉQUIPE

COURS

Poissons

Un ami a le don de vous taper sur les nerfs, et vous avez de plus en plus de mal à vous contenir. Fuyez-le, ça vaudra mieux aujourd’hui.

SOBRE

BRADYPE REVENUE HÉROÏNE EN FORME DE FLAUBERT

A quoi vous sert d’économiser, si vous n’avez pour seul objectif que celui de thésauriser ? Voyez donc plus loin que cela !

Vierge

PORTÉ À

AUDESSUS DES T.P.E. LENTILLE

IL A DÉJÀ TRACÉ LE SILLON

Verseau

Que de désinvolture aujourd’hui ! Vous ne prenez rien au sérieux, pas même le coup de blues de votre bien-aimé(e). Et ça, c’est fâcheux !

À JAMAIS

BAS D’UN REGISTRE

LE XÉNON

Capricorne

Au travail, voir le résultat de vos efforts vous galvanise, et vous projetez de vous lancer dans des projets plus lourds. A l’attaque !

QUOI ?

DIRECTION

On compte sur votre diplomatie pour apaiser les tensions familiales : soyez en fier(e), au lieu de soupirer d’agacement.

Cancer

HOMME DE L’ART

EXPORTATEUR DE CAVIAR

Des changements risquent d’intervenir dans votre vie professionnelle, et votre banquier en constatera les bienfaits. Et vous avec… Bravo !

Sagittaire

Si vous ne vous sentez pas capable d’honorer une mission, n’hésitez pas à le formuler. Vos capacités ne seront pas remises en question.

MISE EN ACTION

D E N U E E

R T T

A R I A O N T U T E V E

2

5

4

7

8

6

1

9

3

8

7

9

1

3

4

2

6

5

1

6

3

2

9

5

8

4

7

4

8

2

5

1

3

9

7

6

9

3

5

6

7

8

4

1

2

6

1

7

9

4

2

3

5

8

3

9

1

8

6

7

5

2

4

5

4

6

3

2

1

7

8

9

7

2

8

4

5

9

6

3

1

RetRouvez tous nos jeux suR metronews.fr/jeux

Au Pakistan – ici à Islamabad –aussi, on prépare la Saint-Valentin. Les jeunes Pakistanais célèbrent de plus en plus cette occasion.

Edité par SAS Publications Metro France 35, rue Greneta, 75002 Paris SIREN 439 396 474 RCS Paris§N° de commission paritaire 0617 C 91395§Président - Directeur de la publication : Édouard Boccon-Gibod§Directrice générale : Sophie Sachnine§Imprimé par le groupe Riccobono Presse Investissement – RPI, Domaine de Massane - Espace Méditerranée, 34670, Baillargues§Publicité commerciale : 01 55 34 45 16§Publicité culture : 01 55 34 45 18§Publicité emploi & formation : 01 55 34 78 42§Diffusion : 01 55 34 45 00§E-mail distribution : distribution@metronews.fr§E-mail rédaction : courrier@metronews.fr§Relations médias : Linda Bellal§Rédacteur en chef : Christophe Joly§Rédacteurs en chef délégués : Christophe Coubetergues, Jérôme Guillas§Rédacteurs en chef adjoints : Emmanuel Bousquet (Sports), Flore Galaud (News), Alexis Picard (Régions), Florence Santrot (Soft News), Jérôme Vermelin (Culture)§Chef du service Paris : Pierre Chausse§Standard rédaction : 01 55 34 45 00§E-mail : prenom.nom@metronews.fr



20140213_fr_provence