Page 1

Vol. 10 • Février 2016

1


2


Président: Mathieu Palerme 814 Ch. Pink Gatineau, QC, J9J 3N2 T 819.682.2723 matpalerme@yahoo.com

COUVERTURE Photo prise à la Ferme Dubuc et frères de Ste-Eulalie

ANNONCEZ VOS ANIMAUX ! Réservez votre espace publicitaire dès aujourd’hui ! info@charolaisquebec.qc.ca Vous n’avez qu’à nous donner votre texte et les photos à part, nous nous occupons du montage gratuitement ! Prix des publicités pour les MEMBRES Page couleur 400 $ 1/2 page couleur 225 $ Format carte d’affaires 100 $

2e Vice-Président: Eric Manningham 705, Rg 7 Ouest Laurierville, Qc G0S 1P0 T 819.365.4895 emanningham@hotmail.com Directeur: Mark Frost 342 Rte 255 Kingsey-Falls, QC, J0A 1B0 T 819.839.1433 mrfcharolais@cablovision.com Directeur: François Couture 3680 Rg 10, Wendover Notre-Dame-Du-Bon-Conseil, Qc J0C 1A0 T 819.336.2511 ferme.coujo@hotmail.com Directeur: Réjean Champagne 1240 Rg St-André St-Sylvestre, QC, G0S 3C0 T 418.596.2404 soniaveilleux@hotmail.com Directeur: Claude Lemay 551 Chemin des Érables St-Gérard-des-Laurentides, QC, G9R 1H1 T 819.697.7868 sclaudelemay@cgocable.ca

Prix des publicités pour les COMMERÇANTS Page couleur 450 $ 1/2 page couleur 250 $ Format carte d’affaires 150 $ Pages centrales chacune Couverts intérieurs avant et arrière Couvert arrière

1er Vice-Président: Bernard Bégin 1630, route St-Martin Ste-Marie-de-Beauce, Qc, G6E 3A8 T 418.387.7514 F 418.387.5623 louberfarm@hotmail.com

Directeur: John Côté 2260, ch Benoit St-Catherine de Hatley, Qc, G0S 3A0 T 819.843.6801 Fieldman: André Pérusse 141, petit 8e rang St-Adrien-d'Irlande, Qc, G0N 1M0 T 418.423.4681 F 418.423.4012 C 418.814.8899 andre.perusse@hotmail.ca

450 $ 475 $ 500 $

Melissa Ledoux

Graphiste et mise en page T 450.539.1289 | C 450.531.5669 melissaledoux@me.com | www.mel-design.ca

Visitez notre site web

www.charolaisquebec.qc.ca 3

www.charolaisquebec.qc.ca

BUREAU DE DIRECTION DE L’ASSOCIATION CHAROLAIS DU QUEBEC


MOT DU PRÉSIDENT

Chers éleveurs,

En tant que président de l’Association charolaise du Québec, cela me fait plaisir de vous souhaiter une bonne et heureuse année 2016. L’année 2015 en aura été une de prix record pour les veaux d’embouches. Malgré une légère baisse depuis quelques mois, tous sont optimistes que les prix resteront intéressants pour plusieurs années. Cette année j’ai eu l’opportunité de voyager à travers le Québec et l’Ontario pour rencontrer des éleveurs charolais. J’ai été impressionné par la qualité des animaux et l’amour de ces gens pour la race charolaise. Tous exprimaient les même commentaires; les taureaux charolais n’ont jamais été plus en demande que maintenant et les bons prix les encourageaient à investir davantage dans leurs animaux. Cette situation, à mon avis, ne peut qu’être bénéfique pour tous. Je vous encourage cette année à prendre le temps de visiter des éleveurs charolais. Vous découvrirez des gens passionnés par leur métier et prêt à répondre à vos questions. Si vous planifier acheter un taureau charolais cette année, il est important de bien déterminer ce que l’on veut et de discuter avec le vendeur afin qu’il puisse bien vous guider pour cette achat. N’oubliez pas c’est lui qui connait le mieux ses animaux, faites-lui confiance. Finalement, j’aimerais remercier mes directeurs, secrétaire et notre Fieldman André Pérusse, qui ont travaillé avec passion tout au long de l’année pour les éleveurs du Québec. De plus, un gros remerciement à la famille Dubuc pour avoir fait le pique-nique Charolais cette année, ce fut un grand succès. Merci Mathieu Palerme, président

MOT DU REPRÉSENTANT

BONJOUR À TOUS,

Que 2016 soit une année remplie de joie, de paix de bonheur et de bons prix. Même si l’industrie Bovine Québécoise se sent abandonnée par notre Gouvernement, il ne faut pas lâcher le morceau……….notre Génétique est de plus en plus en demande à l’extérieur du Québec. Continuons de développer des sujets à fort rendement en viande. Et pour ceux qui suivent l’actualité bovine (Cattlemen, Charolais Banner) nous sommes en pleine RÉVOLUTION. Il ne tient qu’à nous tous de se serrer les coudes, et de tirer dans la même direction.

Au plaisir d’en discuter.

4

André Pérusse, représentant


Suivez-nous sur Facebook!

Éleveur Charolais depuis 36 ans

MERCI À TOUS NOS ACHETEURS

L.X.L. Ferme Charolais Farm / Louis & Benoite LeBlanc Tél.: 506 532-4028 • loule@nb.sympatico.ca • C.P. 1041, Route 933, Haute-Aboujagane, N.B. E4P 5R3 5


6


7


8


9


TAUREAUX AU TRAVAIL : DU SÉRIEUX !

VOTRE RESPONSABILITÉ…

Par Marie-Christine Fauteux, M.Sc., agr. Équipe Optiboeuf de La Coop Info.Optiboeuf@lacoop.coop

Une fois le taureau placé avec les femelles et «prêt à travailler», votre travail à vous commence aussi! Une surveillance quotidienne de votre part est requise pour s’assurer que chacun des taureaux soit en condition de bien faire son travail 24h sur 24.

Les taureaux sont la partie la plus importante de tout élevage. Ça vous fait sourciller? Premièrement, ils sont responsables de 50 % de la génétique de chaque veau. Vous me direz que les mères sont aussi de 50 % et sont donc tout aussi importantes. Vrai et faux! Vrai, si on pense à chaque veau individuellement. Faux, si on pense à la génétique totale de l’ensemble des veaux. Dans ce cas, le taureau représente vraiment 50 %, alors que la génétique de chaque mère ne représente qu’environ 2 % du bagage génétique total.

Voici quelques rappels à ce sujet. Le taureau doit : 1. Voir les vaches en chaleurs Au pâturage, les animaux sont en contact avec des mouches et des branches et sont plus à risque de faire des conjonctivites («pink eye»). Un taureau qui a de la difficulté à voir aura aussi de la difficulté à se déplacer pour trouver les vaches en chaleur.

D’autre part, le taureau est responsable de 50 % du taux de gestation du troupeau COMPLET! Ce qui commence à peser passablement sur ses épaules! La régie et l’alimentation des taureaux font donc partie intégrante de la réussite de l’élevage. Pourtant, curieusement on trouve très peu de littérature scientifique à leur sujet. Il faut souvent lire entre les lignes. Voici ce que j’ai retenu de mes récentes lectures.

2. Marcher plusieurs kilomètres par jour. Il doit avoir des sabots en bonne condition. L’animal doit déjà être en excellente forme physique quand on le place avec les vaches. Ni trop gras, ni trop maigre.

LE «TRAVAIL» DU TAUREAU… On recommande de mettre un taureau pour 25 ou 30 vaches, afin de lui permettre d’être efficace. Il ne s’en doute pas, mais il devra faire des heures supplémentaires et travailler 7 jours sur 7 ! Pensez-y :

• C  haque vache ne vient en chaleur qu’une fois par cycle.

• La chaleur vraie dure seulement de 7 à 10h.

• Rien ne dit au taureau quand ça arrivera.

• Rien ne lui dit quelle vaches est déjà gestante et ne cycle plus.

• Il doit en surveiller de 25 à 30

3. Monter les vaches. Il a donc besoin d’articulations en parfaite condition. Généralement, les boiteries résultant d’un traumatisme finissent par passer avec le temps…mais curieusement, peu de saillies sont réalisées pendant cette période! Par ailleurs, toute boiterie infectieuse doit être traitée immédiatement. Pour toutes ces raisons, l’efficacité d’un taureau baisse avec le temps. Une période de repos est souvent nécessaire; souvent après aussi peu que après 25 à 30 jours. Si le taureau est avec un nombre plus élevé de vaches, la période de travail réellement efficace peut être encore plus courte. En lui laissant cette pause de 2 ou 3 semaines, il refera ses forces et sera prêt pour une nouvelle période de « travail » efficace. Le taux de gestation n’en sera que meilleur.

10


( SUITE )

L’ALIMENTATION

servir entre 1 et 4 kg de moulée DéroBoeuf par jour en fonction du poids du taureau, de l’énergie du fourrage servi et bien sûr de la condition de chair observée.

Il est évident que le contrôle de l’alimentation est à peu près impossible PENDANT la période de saillie. En fait, en période de saillie efficace, un taureau mange très peu. Ses réserves d’énergie, de protéine et minéraux sont alors mises à profit. C’est donc avant et après cette période, particulièrement pendant les pauses de repos, qu’on peut et qu’on doit bien l’alimenter.

Parce que les taureaux ne sont pas évidents à manipuler, beaucoup de producteurs ne procèdent pas au retrait stratégique et alternance des taureaux. Pour vous faciliter la tâche, il est recommandé de rapprocher d’abord le troupeau complet de l’étable avant de procéder au retrait. Il sera alors plus facile de les isoler.

Pendant la période de repos, l’idéal est de fournir :

1. Un fourrage de qualité

MORALE DE L’HISTOIRE

2. Les vitamines et minéraux. Le minéral TransiBoeuf est particulièrement bien adapté.

3. D  e la moulée. Si le taureau est en encore en croissance (c’est le cas des taureaux de 2 ans) ou s’il montre une condition de chair trop faible, il est recommandé de lui

Les taureaux ont une importance capitale dans l’équation du bilan reproductif. Par contre, ils sont souvent les grands négligés en ce qui concerne leur alimentation. Mais bonne nouvelle, ce n’est pas difficile de remédier à cette situation! Parlez-en à votre expert-conseil La Coop.

11


12


13


14


15


16


ONCE PMH® IN, LE PREMIER ET LE SEUL VACCIN INTRANASAL CONTRE LA PNEUMONIE BACTÉRIENNE CHEZ LE BOVIN, EST MAINTENANT OFFERT AU CANADA

options posologiques : 1 mL dans chaque narine ou 2 mL dans une narine. Comme le vaccin n’est pas administré par injection, la qualité de la carcasse n’est pas compromise.

Kirkland (Québec), 16 février 2015 – Merck Santé animale lance ONCE PMH® IN, le seul vaccin intranasal renfermant deux antigènes bactériens indiqué chez les bovins laitiers et de boucherie en santé, y compris les veaux dès l’âge de 1 semaine. ONCE PMH® IN est homologué pour aider à maîtriser les maladies respiratoires causées par Mannheimia haemolytica et à prévenir les maladies causées par Pasteurella multocida. M. haemolytica et P. multocida sont d’importantes causes de maladie respiratoire bovine précoce. La pneumonie chez les veaux a été associée à une baisse du taux de croissance et du rendement1,2. Elle est aussi la principale cause de mortalité chez les veaux récemment sevrés3,4. En raison du rôle crucial que jouent les agents pathogènes bactériens dans le développement du complexe respiratoire bovin (CRB) – le problème de santé le plus répandu et le plus coûteux dans l’industrie bovine –, la vaccination contre la pneumonie bactérienne devrait être envisagée dans le cadre des programmes de maîtrise du CRB.

La vaccination annuelle est recommandée, mais le vaccin ONCE PMH® IN peut être administré plus souvent si l’évaluation du risque à la ferme le justifie ou si une épidémie se déclare ou est imminente. Cela dit, les producteurs sont invités à consulter leur médecin vétérinaire pour déterminer la fréquence de vaccination optimale pour leur troupeau. Le vaccin ONCE PMH® IN est offert en boîtes de 10 doses. Pour faciliter davantage l’administration du vaccin, Merck Santé animale a mis au point de nouvelles canules et pompes moins invasives, offertes par les représentants de Merck Santé animale et les médecins vétérinaires. « ONCE PMH® IN est un ajout utile à notre gamme complète de produits pour la prise en charge du complexe respiratoire bovin, qui comprend la gamme de vaccins VISTA® contre les maladies respiratoires ainsi que des antibiotiques comme ZUPREVO® et RESFLOR®, affirme Kevin Ryan, directeur de l’unité des produits pour bovins et chevaux de Merck Santé animale. Nous nous employons à créer de la valeur et à contribuer à la réussite de nos clients en leur offrant les produits et le soutien nécessaires pour mettre en oeuvre des programmes efficaces de maîtrise du CRB. »

La présentation d’antigènes dans les muqueuses provoque une réponse immunitaire qui est à la fois muqueuse et systémique, en plus d’être indépendante de l’immunité humorale et acquise, notamment des anticorps colostraux5,6. Elle stimule également la mémoire immunitaire5,6,7.

1. Virtala AMK, Mechor GD, Grohn YT, Erb HN. The effect of calfhood diseases on growth of female dairy calves during the first 3 months of life in New York State. J Dairy Sci 1996;79:1040-1049. 2. Stanton AL, Kelton DF, LeBlanc SJ, Wormuth J, Leslie KE. The effect of respiratory disease and a preventative antibiotic treatment on growth, survival, age at first calving, and milk production of dairy heifers. J. Dairy Sci 2012;95:4950-4960. http://dx.doi.org/10.3168/jds.2011-5067. 3. NAHMS Dairy 2007 Part I: Reference of Dairy Cattle Health and Management Practices in the United States, octobre 2007. En ligne : http://www. aphis.usda.gov/animal_health/nahms/dairy/downloads/dairy07/Dairy07_dr_PartI.pdf, consulté en janvier 2015. 4. NAHMS Beef 2007-2008 Part IV: Reference of Beef Cow-Calf Management Practices in the United States, février 2010. En ligne : http://www.aphis. usda.gov/animal_health/nahms/beefcowcalf/downloads/beef0708/Beef0708_dr_PartIV.pdf, consulté en janvier 2015. 5. Chase CL, Hurley DJ, Reber AJ. Neonatal immune development in the calf and its impact on immune response. Vet Clin Food Anim 2008;24:87-104. 6. Griebel PJ. Mucosal vaccination of the newborn: an unrealized opportunity. Expert Rev Vaccines 2009;8(1):1-3. 7. Wu HY, Russell MR. Nasal lymphoid tissue, intranasal immunization and compartmentalization of the common mucosal immune system. Immunologic Research 1997;16(2):187-201. 8. Données internes, Merck Santé animale.

« L’administration intranasale du vaccin ONCE PMH® IN libère en une dose les antigènes de P. multocida et de M. haemolytica directement sur la muqueuse nasale, un important site de réponse immunitaire chez le bovin, et permet de vacciner les veaux dès l’âge d’une semaine. De plus, des études ont montré que les jeunes veaux ayant reçu ONCE PMH® IN par voie intranasale présentaient une fréquence respiratoire plus faible et significativement moins de lésions pulmonaires que les veaux témoins8 », explique Janice Berg, D.M.V., médecin vétérinaire des Services techniques de Merck Santé animale. ONCE PMH® IN est un vaccin vivant avirulent sans adjuvant qui offre deux 17


18


LIMITER LES PROBLÈMES DE VÊLAGE PAR LA SÉLECTION GÉNÉTIQUE Par : Pierre Desranleau, TP Division des bovins de boucherie Ciaq

Même si l’ÉPD « poids de naissance » est un indicateur très utile, vous avez à votre disposition un ÉPD spécifique à la facilité de vêlage dont le calcul tient compte non seulement des poids de naissance mais indirectement aussi des facteurs ayant une influence sur les cotes de vêlage fournies par les éleveurs qui participent aux différents contrôles de performance : conformation du veau, longueur de gestation, ouverture pelvienne, etc. Pour cette raison, les généticiens considèrent qu’il est plus efficace de se servir uniquement de l’ÉPD « facilité de vêlage » et de ne pas se préoccuper de l’ÉPD « poids de naissance » car l’important pour vous n’est pas tant la grosseur du veau que de ne pas avoir à intervenir lors de sa naissance. À cause des corrélations entre les caractères, il ne faut pas oublier non plus qu’une sélection continue pour de faibles poids de naissance risque de réduire les poids au sevrage. Il existe deux types d’ÉPD relatifs à la facilité de vêlage : l’ÉPD « facilité de vêlage directe » vous permet de prévoir l’écart dans le pourcentage de naissances sans assistance lorsque vous utilisez un taureau chez des taures. Par exemple, si deux taureaux sont accouplés à 100 taures chacun, vous pouvez vous attendre à ce qu’il y ait six taures de plus qui vêlent sans aide dans le groupe du taureau à + 8 comparativement à celles qui auront été présentées au taureau à + 2. Quant à l’ÉPD « facilité de vêlage maternelle », il concerne spécifiquement l’aptitude des filles du taureau à mettre bas leur premier veau. On peut ainsi s’attendre à ce qu’un taureau dont l’ÉPD est de + 9 engendre 12% plus de filles vêlant sans assistance à deux ans comparativement à celui dont l’ÉPD est de – 3. Il est important de se rappeler que les ÉPD pour la facilité de vêlage directe et maternelle sont calculés à l’échelle des taures étant donné que les problèmes de vêlage touchent principalement cette catégorie de femelles. L’ÉPD « facilité de vêlage directe » devient donc beaucoup moins important à considérer dans le cas d’un taureau utilisé strictement chez des vaches adultes. Par contre, son ÉPD « facilité maternelle de vêlage » demeure pertinent si l’on prévoit conserver ses génisses pour le remplacement. Cette stratégie contribuera à accroître la proportion de vos femelles capables de vêler sans aide même lorsqu’elles seront accouplées à des taureaux engendrant de plus gros veaux.

Alors que les évaluations génétiques n’ont jamais été aussi précises (ÉPD améliorés par la génomique), il est regrettable de constater que la majorité des producteurs de bovins se fient encore au poids de naissance du taureau pour juger de sa facilité de vêlage. Bien que ce caractère soit effectivement la cause première des dystocies, il n’en demeure pas moins un indicateur génétique peu fiable car très dépendant des effets de l’environnement. On sait par exemple qu’un taureau né jumeau ou issu d’une taure sera plus léger à la naissance alors qu’il sera plus lourd s’il vient au monde après un hiver très froid, si l’alimentation a été trop généreuse pendant la gestation, ou s’il est le résultat d’un transfert d’embryon et que la porteuse est une vache de grande taille. Toutes ces situations n’ont rien à voir avec son potentiel génétique – donc aucunement héréditaires – malgré leur influence considérable sur le poids de naissance. On oublie souvent que la régie et l’environnement sont responsables de 60% des écarts observés au niveau de ce caractère et que l’impact des gènes se limite à 40% … réparti à part égale entre le taureau et la vache. Or, le taureau est souvent le seul à porter le blâme lorsque la saison de vêlage tourne mal malgré le fait que la vache contribue autant que lui au bagage génétique du veau. Il est pourtant possible qu’un taureau reconnu « facile au vêlage » engendre de gros veaux s’il est accouplé à des taures dont le profil génétique pour le poids de naissance est très mauvais.

SERVEZ-VOUS DES ÉPD ! L’ÉPD d’un taureau est beaucoup plus précis que son poids de naissance pour vous donner l’heure juste quant à son réel bagage génétique parce que son calcul tient compte de tous les animaux qui lui sont apparentés et que les effets du milieu ont été éliminés. Et malgré la croyance populaire, son utilisation est simple : un taureau dont l’ÉPD « poids de naissance » est de 6 lb produira en moyenne des veaux plus lourds de 5 lb comparativement à celui dont l’ÉPD est de 1 lb (6 lb – 1 lb = 5 lb). Les ÉPD ne prédisent jamais les poids absolus – 90 lb à la naissance ou 600 lb au sevrage, par exemple - car ceuxci dépendent beaucoup du type de vaches que vous possédez, de votre régie, de la météo, etc ; mais ils vous informent plutôt sur les écarts auxquels vous devez vous attendre en utilisant un taureau plutôt qu’un autre.

19


20


Vente de taureaux

Outaouais Bull Test

Station Sale

Station d’épreuve de l’Outaouais

Samedi 19 mars 2016 Ferme Gagnon Farm

Dans la vente :

Simmental, Charolais, Angus, Limousin

Environ 70 taureaux en vente

428, route 315 Nord, Chénéville (Québec)

Pour information : Yves Gagnon : 819 428-3502 — Éric Trépanier : 819 423-1172 Linda Larocque : 819 647-5779 — Stan Christensan : 819 647-2979 Mathieu Palerme : 819-682-2723

Livraison gratuite • Free Delivery Taureaux musclés, de stature modérée et prêts pour le service Thick bull with moderate frame and ready to breed

Sawyerville

$

$

PLUS D’ARGENT POUR VOS VEAUX, CELA VOUS INTÉRESSE ?

$

L’ACQ conjointement avec l’encan de Sawyerville organise, À L’AUTOMNE 2015, un encan spécial de veaux d’embouche Charolais... En 2014 nous avons eu les meilleurs prix payés au Quebec.

Aidez-nous à vous aider ! 21

$

$

En 2015 nous voulons doubler le nombre de veaux, pour aller chercher le plus d’acheteurs possibles.

Pour plus d’informations; André Pérusse fieldman

$


22


RECETTES DU BOUCHER Tournedos de boeuf et légumes sur une plaque

Rôti français au four

TOURNEDOS DE BOEUF ET LÉGUMES SUR UNE PLAQUE

RÔTI FRANÇAIS AU FOUR

23


24


25


Ferme Francois Poirier Producteur de boeuf Charolais depuis plus de 30 ans

Stations d’épreuve » St-Martin » Vente Sélect Bull et ses invités St-Sylvestre

20 février 27 février

Ventes Privées » Ferme Louber [St-Marie de Beauce] » Vente de l’Outaouais [Chénéville]

1062 Rang St-Pierre, St-Agathe, Lotbinière C 581.995.8376 | T 418.599.2630

5 mars 19 mars

26


27


28

Profile for Melissa Ledoux

Avantage Charolais Printemps / Spring 2016  

Avantage Charolais Printemps / Spring 2016  

Profile for meldesign
Advertisement

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded