__MAIN_TEXT__
feature-image

Page 1


LE MOT DE LA RÉDACTION SPORTIF DE LA DÉCENNIE 2010-2019

PARLER DES BONNES CHOSES, DES BONNES PERSONNES… Cela commence à faire un certain temps que les fermetures de magasins dits non essentiels, les couvre-feux, les confinements, les motifs impérieux, révoltent les habitants de Mayotte. Cela commence à faire un certain temps que des criminels terrorisent les Mahorais dans leurs ruelles, sur leurs routes, devant leur pallier ou directement chez eux. Cela commence à faire un certain temps que le développement social, environnemental, sportif, culturel, touristique, routier, économique, patine, et que les élus mahorais sensés apporter et porter tous ces progrès sont publiquement moqués et méprisés… En outre, cela commence à faire un certain temps que l’écrasante majorité des sujets relayés dans nos médias et sur les réseaux sociaux, aspirent à l’incompréhension, la désillusion, la peur ou aspirent au désespoir. Aussi, il est important, parfois, de rappeler qu’à Mayotte certaines choses fonctionnent, qu’à Mayotte certaines personnes s’investissent pour redorer l’image de l’île et rendre le quotidien de ses habitants meilleur. Il est important, parfois, de parler des bonnes choses, des bonnes personnes, et de les médiatiser, les populariser pour les valoriser. L’élection du Sportif de la Décennie est là pour mettre en lumière les Mahorais qu’on ne voit pas et qui pourtant, à travers le sport et à leur petit niveau, se sont battus et – pour certains – se battent encore, bénévolement, pour rayonner et faire rayonner des personnes autour d’eux, se battent pour faire rayonner leur village, leur commune… pour faire rayonner Mayotte. Ils existent et il est important de le rappeler, d’en parler. Et lorsqu’on le fait, de prendre conscience et faire prendre conscience à notre entourage que leurs performances et leurs actions ont une réelle valeur pour Mayotte et les Mahorais. De bonnes choses se réalisent, de bonnes personnes s’investissent. Il est important de s’en souvenir, de ne pas l’oublier, de ne pas les oublier.

I.M

VATEL 1ER GROUPE MONDIAL DE L’ENSEIGNEMENT DU MANAGEMENT DE L’HÔTELLERIE-TOURISME

PREMIÈRE RENTRÉE SEPTEMBRE 2021 Inscription en cours jusqu’au 31 juillet à admissions@vatel.yt 06 92 42 49 57 www.vatel.yt 3

• M ay o t t e H e b d o • N ° 9 5 8 • 2 8 / 0 5 / 2 0 2 1


PRÉSENTE

LES TROPHÉES DE LA DÉCENNIE LA 12ÉME CÉRÉMONIE

SAMEDI 05 JUIN 2021 - 20H EN DIRECT SUR :

Votez en ligne sur : sport.mayottehebdo.com Depuis lundi, les internautes ont la possibilité d’élire leur(s) sportif(s) favori(s) sur www.mayottehebdo.com, dans le cadre de l’élection Le Sportif de la Décennie 2010-2019 organisée par la Somapresse. L’élection du Sportif de la Décennie demeure la résultante des élections Le Sportif de l’année entre 2010 et 2019. En effet, chaque année depuis douze ans, les performances accomplies et projets concrétisés par les bénévoles du sport mahorais sont décryptés par les journalistes de la Somapresse, qui sélectionnent ensuite les meilleurs d’entre eux pour valoriser et promouvoir leurs actions. Le Sportif de la Décennie repasse ainsi au crible les élections des années 2010 à 2019. C’est donc logiquement qu’on retrouve sur la liste finale des nommés dévoilée lundi dernier, une majorité d’athlètes, d’entraineurs, de dirigeants et de clubs bien connus de l’événement et des Mahorais qui le suivent. Pour cette élection inédite, ils sont au total 40 nommés séparés dans huit catégories : Sportif, Sportive,

Mahopolitain (sportif mahorais évoluant hors de l’île), Mahopolitaine (sportive mahoraise évoluant hors de l’île), Entraineur, Dirigeant, Équipe masculine et Équipe féminine. 80% d’entre eux ont été lauréats de l’élection le Sportif de l’année au moins une fois durant la décennie 2010-2019, et tous ont été nommés au moins une fois sur cette même période. Le vote du public est ouvert depuis lundi sur le site www.mayottehebdo.com. Les internautes ont jusqu’au dimanche 30 mai pour faire part de leur choix dans chacune des catégories en lice. Les noms des lauréats seront dévoilés la semaine suivant la clôture des votes, le samedi 5 juin, à l’occasion de la cérémonie de remise des trophées. Une cérémonie en présence des partenaires de l’événement qui sera diffusée en direct télé et internet sur Mayotte La 1ère. Qui seront désignés Sportifs de la Décennie 2010-2019 ? Réponse dans deux semaines.

4•

I.M

M ay o t t e H e b d o • N ° 9 5 8 • 2 8 / 0 5 / 2 0 2 1


LE MAHOPOLITAIN DE LA DÉCENNIE

TOIFILOU MAOULIDA CLUB : RACING CLUB LENS, SPORTING CLUB BASTIA, NÎMES OLYMPIQUE, TOURS FOOTBALL CLUB

LAURÉAT SPORTIF DE L’ANNÉE : 2016 NOMMÉ SPORTIF DE L’ANNÉE : 2011, 2012, 2013

Toifilou Maoulida est à ce jour la personnalité sportive mahoraise la plus connue de France ! Le natif de Kani-Kéli a représenté l’île au sommet du football professionnel français, en Ligue 1 et en Ligue des champions, pendant près de 20 ans, entre la fin des années 1990 et la fin des années 2010. Il a été l’attaquant de l’Olympique de Marseille et de l’AS Monaco, entre autres. L’OM, avec qui il a inscrit 11 buts et réalisé 13 passes décisives en 22 matchs lors de sa première saison. Toifilou Maoulida a mis un terme à sa carrière en 2018 après un dernier défi avec le Tours FC en L2. Il comptabilise 652 matchs professionnels pour 163 buts.

5

• M ay o t t e H e b d o • N ° 9 5 8 • 2 8 / 0 5 / 2 0 2 1


LE MAHOPOLITAIN DE LA DÉCENNIE

KADRI MOENDADZÉ

CLUB : BASKET CLUB M’TSAPÉRÉ, CHOLET BASKET, BOULOGNE-SUR-MER, ORLÉANS

LAURÉAT SPORTIF DE L’ANNÉE : 2010, 2012, 2013, 2017 NOMMÉ SPORTIF DE L’ANNÉE : 2015, 2016, 2018, 2019 Kadri Moendadzé est le détenteur du record de nominations (8) et de trophées remportés (4) à l’élection du Sportif de l’année. Celui qui a été formé au BC M’tsapéré avant d’être recruté par le Cholet Basket en 2010, a passé la décennie à côtoyé les meilleurs basketteurs de France, dans la Jeep Élite (anciennement Pro A) avec les Choletais, de 2013 à 2016, à Boulogne ou encore à Orléans. Avec dix ans d’expérience au sein de la Ligue nationale de basketball, Kadri Moendadzé est une belle vitrine pour le basket-ball mahorais. En 2015, le M’tsapérois était dans le groupe retenu en sélection de Mayotte pour les Jeux des îles de l’océan Indien, à La Réunion.

6•

M ay o t t e H e b d o • N ° 9 5 8 • 2 8 / 0 5 / 2 0 2 1


LE MAHOPOLITAIN DE LA DÉCENNIE

ANZIZE SAÏD OMAR CLUB : LYON OLYMPIQUE UNIVERSITAIRE RUGBY, ASSOCIATION SPORTIVE MAÇONNAISE, STADE OLYMPIQUE CHAMBÉRIEN, STADE AURILLACOIS, CLUB SPORTIF VIENNE RUGBY

LAURÉAT SPORTIF DE L’ANNÉE : 2018 NOMMÉ SPORTIF DE L’ANNÉE : 2017

Anzize Saïd Omar est à ce jour un titulaire indiscutable du Club sportif de Vienne rugby en Fédérale 1 (troisième division nationale). Formé au Lyon Olympique Universitaire, le rugbyman originaire de Bandrélé a surtout fait ses armes à Mâcon et Chambéry en F1, avant de se fixer un nouveau challenge en 2018, en signant deux saisons à Aurillac en Pro D2, l’antichambre du Top 14. Son rêve d’évoluer au sein de la première division du rugby français n’a jamais été très loin. Anzize Saïd Omar conserve dans un coin de son esprit cette ambition.


LE MAHOPOLITAIN DE LA DÉCENNIE

HIRACHIDINE SAÏNDOU CLUB : TARBES BOXE FRANÇAISE SPORTS DE COMBAT (KICK-BOXING)

LAURÉAT SPORTIF DE L’ANNÉE : 2010, 2014 NOMMÉ SPORTIF DE L’ANNÉE : 2011, 2012 Fin février 2014 au gala de kick-boxing organisé à Pau, Hirachidine Saïndou s’est emparé de la ceinture mondiale de kick-boxing dans la catégorie des moins de 67 kg. Le militaire au 35ème régiment d’artillerie parachutiste tarbais avait vingt minutes et dix rounds pour décrocher le titre suprême face au Croate Marinko Citicic : finalement trois rounds lui auront suffi. Après le combat, le Sadois multiple champion de France est revenu en héros sur son île natale. Il a parrainé et participé à de nombreuses actions en lien, ou non, avec les sports de combat. Hirach est le second mahorais champion du Monde dans cette discipline.

8•

M ay o t t e H e b d o • N ° 9 5 8 • 2 8 / 0 5 / 2 0 2 1


LE MAHOPOLITAIN DE LA DÉCENNIE

ALI SOULTOINI CLUB : PASSI-KÉLI SUD ATHLÉ 976, EFS REIMS, OUCHAPIHA ATHLÉTISME TSINGONI (ATHLÉTISME – JAVELOT)

LAURÉAT SPORTIF DE L’ANNÉE : 2015 NOMMÉ SPORTIF DE L’ANNÉE : 2012, 2013, (2019 SPORTIF DE L’ANNÉE)

Le porte drapeau mahorais pour les Jeux des îles de l’océan Indien 2015 à La Réunion a remporté la médaille d’argent cette année-là, puis la médaille d’or quatre ans plus tard à Maurice. Soultoini Ali est le détenteur du record de participations pour un athlète mahorais aux JIOI (5). Son plus bel exploit, le natif de Passi-Kéli l’a réalisé en 2013. Alors licencié à Reims, Soul participe au championnat de France Élite et lance son javelot à 70,91 mètres (à 51 cm de son record personnel), devenant ainsi vice-champion de France Élite.

9

• M ay o t t e H e b d o • N ° 9 5 8 • 2 8 / 0 5 / 2 0 2 1


LA MAHOPOLITAINE DE LA DÉCENNIE

JEANINE ASSANI ISSOUF CLUB : LIMOGES ATHLÉ (ATHLÉTISME – TRIPLE SAUT)

LAURÉATE SPORTIF DE L’ANNÉE : 2016 NOMMÉE SPORTIF DE L’ANNÉE : 2015, 2017, 2018, 2019 Jeanine Assani Issouf est la première – et jusqu’à présent la seule – athlète originaire de Mayotte à avoir participé aux Jeux Olympiques. C’était en 2016 à Rio (Brésil). A son actif également, des sélections en équipe de France pour des championnats du Monde et des championnats d’Europe. La triple sauteuse du Limoges Athlé est une référence de l’athlétisme féminin français dans sa discipline. Originaire de Hamjago, Jeanine Assani Issouf est multiple championne de France du triple saut féminin avec un record personnel de 14,43 mètres établi en 2018 à Albi

10•

M ay o t t e H e b d o • N ° 9 5 8 • 2 8 / 0 5 / 2 0 2 1


LA MAHOPOLITAINE DE LA DÉCENNIE

NASRANE BACAR CLUB : SPORTING UNION AGENAIS ATHLÉTISME, UNION SPORTIVE TALENCE ATHLÉTISME

LAURÉATE SPORTIF DE L’ANNÉE : 2019 NOMMÉE SPORTIF DE L’ANNÉE : 2014, 2015, 2018 Mayotte a sa championne de France Élite du sprint et elle se nomme Nasrane Bacar. En février 2019, la Mahoraise s’est imposée aux championnats de France d’athlétisme en salle, sur sa distance de prédilection : le 60 mètres. Celle qui avait décroché une médaille d’argent pour Mayotte aux Jeux des îles de l’océan Indien 2015 à La Réunion, a par la suite été appelé en équipe de France pour les championnats d’Europe en salle, en mars 2019 en Écosse. Sa première sélection en EDF au côté des étoiles de l’athlétisme français, elle qui, un peu plus tôt dans la décennie, s’est illustrée en équipe de France militaire en participant au championnat d’Europe.

11

• M ay o t t e H e b d o • N ° 9 5 8 • 2 8 / 0 5 / 2 0 2 1


LA MAHOPOLITAINE DE LA DÉCENNIE

FAYZAT DJOUMOI

CLUB : BASKET CLUB M’TSAPÉRÉ, LA TAMPONNAISE BASKET-BALL, TARBES GESPÉ BIGORRE, CENTRE FÉDÉRAL DE BASKET-BALL, VILLENEUVE D’ASCQ ESB

LAURÉATE SPORTIF DE L’ANNÉE : 2017, 2018 NOMMÉE SPORTIF DE L’ANNÉE : 2016, 2019 Fayzat Djoumoi a particulièrement brillé en 2017 et 2018 avec les équipes de France de basket-ball Jeunes. D’abord en remportant le championnat d’Europe U16 Féminine. Puis, la Mahoraise et ses coéquipières de l’équipe de France U17 féminine se sont hissées en finale du Mondial 2018 de leur catégorie ! Si les Bleuettes n’ont rien pu faire face aux USA, elles ont pu conforter leur rang de meilleures basketteuses d’Europe de leur génération, après la fameuse médaille d’or européenne acquise un an plus tôt. Cette fin de décennie a vu également Fayzat Djoumoi signer son premier contrat professionnel.

12•

M ay o t t e H e b d o • N ° 9 5 8 • 2 8 / 0 5 / 2 0 2 1


LA MAHOPOLITAINE DE LA DÉCENNIE

NADJMA MAHAMOUD CLUB : ANNECY PATINAGE, OLYMPIQUE COURBEVOIE, FRANÇAIS VOLANTS PARIS NOMMÉE SPORTIF DE L’ANNÉE : 2017, 2018

Plusieurs fois nommée dans la catégorie "Mahopolitaine", Nadjma Mahamoud représente Mayotte dans un sport peu médiatisée, mais toutefois extrêmement physique et technique : le patinage artistique. Celle qui a connu la consécration en devenant championne de France junior en 2014, et qui est toujours détentrice du record de points (144,01 points) dans cette catégorie, poursuit sa jeune carrière à Courbevoie, en région parisienne.

13

• M ay o t t e H e b d o • N ° 9 5 8 • 2 8 / 0 5 / 2 0 2 1


LA MAHOPOLITAINE DE LA DÉCENNIE

ZOULAFOU TAVA CLUB : THOUARS BASKET 79, ÉTOILE SPORTIVE GIMONT BASKET NOMMÉE SPORTIF DE L’ANNÉE : 2013, 2016

Originaire de Dzoumogné, Zoulfaou Tava a quitté Mayotte à 17 ans et est passée par un sport-études. Elle a évolué en Nationale Féminine 1 (NF1, troisième division nationale), au BCSP Rezé de Nantes et à l’Argentonnaises Thouars Basket 79, avant d’être transférée à Bellevigny. La Nordiste poursuit son bonhomme de chemin au quatrième niveau de l’échelon national.

14•

M ay o t t e H e b d o • N ° 9 5 8 • 2 8 / 0 5 / 2 0 2 1


ENTRAINEUR

ALLAOUI MINIHADJI

CLUB : ASSOCIATION SPORTIVE JUMELLES M’ZOUASIA

LAURÉAT SPORTIF DE L’ANNÉE : 2019 NOMMÉ SPORTIF DE L’ANNÉE : 2015, 2016 Le palmarès de l’entraineur des Jumelles n’en finit plus de grandir. En 2019, Allaoui Minihadji a offert deux nouveaux titres à son équipe : le Championnat de Mayotte et la Coupe de Mayotte. Et a été désigné Entraineur de l’année pour la première fois après trois nominations. Une consécration pour l’éducateur de M’zouasia, qui fait figure de parrain auprès de l’ensemble des licenciées du club. Grâce à son œuvre, l’ASJM a été en 2016 la première école de football féminin de l’Outre-mer à recevoir le Label Or de la Fédération française de football. Indépendamment de son engagement pour les Jumelles, Allaoui Minihadji a été le sélectionneur de la médaille de bronze acquise par l’équipe de Mayotte de football féminin aux JIOI 2015 à la Réunion.

15

• M ay o t t e H e b d o • N ° 9 5 8 • 2 8 / 0 5 / 2 0 2 1


ENTRAINEUR

MASSOUNDI ABIDI CLUB : FOOTBALL CLUB M’TSAPÉRÉ, SÉLECTION DE MAYOTTE DE FOOTBALL

LAURÉAT SPORTIF DE L’ANNÉE : 2016 NOMMÉ SPORTIF DE L’ANNÉE : 2013

Massoundi Abidi demeure le sélectionneur emblématique de l’équipe de Mayotte de football masculin, qu’il a conduit lors des trois Jeux des îles de l’océan Indien (JIOI) de la décennie, en 2011 aux Seychelles, en 2015 à la Réunion et en 2019 à Maurice. Avec à la clé un titre de vice-champion de l’océan Indien il y a six ans et une médaille de bronze lors de la dernière édition. En dehors de ses missions de sélectionneur, Massoundi Abidi est l’entraineur du FC M’tsapéré qu’il a qualifié à de nombreuses reprises pour le septième tour de la Coupe de France et avec qui il a notamment réalisé le quadruplé en 2019.

16•

M ay o t t e H e b d o • N ° 9 5 8 • 2 8 / 0 5 / 2 0 2 1


ENTRAINEUR

SÉBASTIEN SYNAVE CLUB : RACING CLUB MAMOUDZOU

LAURÉAT SPORTIF DE L’ANNÉE : 2013 NOMMÉ SPORTIF DE L’ANNÉE : 2010, 2011, 2012 (2015 DIRIGEANT DE L’ANNÉE) Championnats de France Jeunes, Espoirs, Nationaux, Élite… L’entraineur du Racing Club Mamoudzou, Sébastien Synave a ouvert la voie de l’athlétisme national et international à de nombreux athlètes mahorais au début des années 2010. Avec des finales et un podium national pour Hafidhou Attoumani, une qualification pour les JO et une participation à un championnat du monde pour Jannot Bacar, ou encore des finales nationales et des sélections en équipe de France junior pour Myriam M’lazahahé… Des performances qui ont valu à cette dernière d’intégrer la liste ministérielle des athlètes de haut niveau. Tous ces succès ont été le fruit du travail acharné de leur formateur.

17

• M ay o t t e H e b d o • N ° 9 5 8 • 2 8 / 0 5 / 2 0 2 1


ENTRAINEUR

NAOUIROU ISSOUFALI CLUB : BASKET CLUB M’TSAPÉRÉ

LAURÉAT SPORTIF DE L’ANNÉE : 2011, 2012 NOMMÉ SPORTIF DE L’ANNÉE : 2010 Naouirou Issoufali, plus connu sous le nom de Papana a porté haut les couleurs du BC M’tsapéré. Il a été le stratège de l’équipe masculine de basket-ball auteure du quadruplé Champion de Mayotte-Coupe de Mayotte-Champion de l’océan Indien-Champion ultramarin en 2011, à l’issue de laquelle il avait été pressenti pour mener la sélection de Mayotte masculine aux Jeux des îles de l’océan Indien. Il a aussi participé au parcours exceptionnel du BCM en 2014 avec pas moins de 7 titres et une qualification pour la Coupe d’Afrique des Clubs Champions.

18•

M ay o t t e H e b d o • N ° 9 5 8 • 2 8 / 0 5 / 2 0 2 1


ENTRAINEUR

EL ARIF SOILIHI CLUB : VOLLEY CLUB M’TSAPÉRÉ, ZAMFI CLUB M’TZAMBORO NOMMÉ SPORTIF DE L’ANNÉE : 2015, 2018

La grande force d’El Arif Soilihi a été de gagner partout où il passait. L’entraineur m’tsapérois a dominé le volley-ball mahorais avec le VC M’tsapéré au début de la décennie. Avant de se diriger vers le nord et le Zamfi Club M’tzamboro, à qui il a offert plusieurs titres de champion de Mayotte, lui rappelant à ses belles heures des années 2000. Son retour au VCM en 2017 a également marqué le retour du club au sommet du volley-ball mahorais masculin. El Arif Soilihi l’entraineur, est aussi sélectionneur. C’est lui qui a notamment conduit l’équipe de Mayotte de volley-ball masculin aux Jeux des îles de l’océan Indien 2019 à Maurice.

19

• M ay o t t e H e b d o • N ° 9 5 8 • 2 8 / 0 5 / 2 0 2 1


DIRIGEANT

MOHAMED BOINARIZIKI ASSOCIATION : LIGUE MAHORAISE DE FOOTBAL FONCTION : PRÉSIDENT

LAURÉAT SPORTIF DE L’ANNÉE : 2017 NOMMÉ SPORTIF DE L’ANNÉE : 2016 En poste depuis 2011, Mohamed Boinariziki a redressé une Ligue mahoraise de football financièrement à la dérive pour en faire la ligue la plus importante de Mayotte. Forte d’une équipe d’une douzaine d’agents dont plusieurs cadres techniques, la LMF n’abrite pas moins de 12 000 licenciés dans ses rangs. Elle mène des détections et participe régulièrement à des représentations hors territoire avec diverses sélections féminines et masculines. Détections et sélections durant lesquelles plusieurs jeunes footballeurs mahorais ont été repérés par des centres de formation. Mohamed Boinariziki est également le président de l’Union des Fédérations de Football de l’Océan Indien et siège au sein du Conseil international des Jeux.

20•

M ay o t t e H e b d o • N ° 9 5 8 • 2 8 / 0 5 / 2 0 2 1


DIRIGEANT

SÉBASTIEN RIÈRE ASSOCIATION : COMITÉ TERRITORIAL DE RUGBY DE MAYOTTE FONCTION : PRÉSIDENT

LAURÉAT SPORTIF DE L’ANNÉE : 2010, 2019 NOMMÉ SPORTIF DE L’ANNÉE : 2011, 2017 En poste il y a encore quelques mois, Sébastien Rière a cédé sa place de président du CTRM après 20 ans de bons et loyaux services. Au-delà du développement du rugby qu’il a rondement mené, notamment dans les établissements scolaires, il restera à jamais le premier président de ligues et comités sportifs mahorais confondus, à avoir siégé au sein d’un comité directeur de fédération – en tant que vice-président de la FFR chargé de l’Outremer. Sébastien Rière restera également le premier président, toutes ligues et tous comités sportifs mahorais confondus, à avoir fait venir une équipe de France civile sur le territoire. C’était en 2017 en marge de la tournée du XV de France en Afrique du Sud.

21

• M ay o t t e H e b d o • N ° 9 5 8 • 2 8 / 0 5 / 2 0 2 1


DIRIGEANT

DAOULAB ALI CHARIF ASSOCIATION : BASKET CLUB M’TSAPÉRÉ FONCTION : PRÉSIDENT

LAURÉAT SPORTIF DE L’ANNÉE : 2014 NOMMÉ SPORTIF DE L’ANNÉE : 2017, 2018, 2019 En 2012, Daoulab Ali Charif a pris les commandes du Basket Club M’tsapéré, qu’il a propulsé au sommet du basket-ball ultramarin, avec plusieurs titres symboliques de champion des Dom-Tom notamment. Sous sa houlette, le BCM a été le premier club – et l’unique jusqu’à ce jour – à participer à la Coupe d’Afrique des Clubs Champions. Le M’tsapérois est également le président qui a vu éclore en son club les basketteurs Kadri Moendadzé et Fayzat Djoumoi, dont les carrières professionnelles suivent leur cours. Daoulab Ali Charif est enfin l’un des seuls présidents de clubs qui a su, à travers le All Star Game, proposer et imposer un événement majeur au calendrier sportif mahorais durant cette décennie.

22•

M ay o t t e H e b d o • N ° 9 5 8 • 2 8 / 0 5 / 2 0 2 1


DIRIGEANT

DJADID ABDOURRAQUIB ASSOCIATION : FOOTBALL CLUB M’TSAPÉRÉ FONCTION : PRÉSIDENT NOMMÉ SPORTIF DE L’ANNÉE : 2016, 2019

Les succès de Djadid Abdourraquib à la tête du Football Club M’tsapéré ne se résument pas qu’à son équipe senior masculine, qui a notamment réalisé un quadruplé historique en 2019. Le président du FCM a su répartir ses forces entre le football masculin, le football féminin et le football jeunes. Il a ainsi replacé son équipe féminine au premier plan du football féminin, et fait de ses équipes jeunes une priorité. Résultat : de nombreux trophées glanés chaque année dans ses catégories. La réussite du football m’tsapérois sous la direction de Djadid Abdourraquib en fait un club référence à Mayotte.

23

• M ay o t t e H e b d o • N ° 9 5 8 • 2 8 / 0 5 / 2 0 2 1


DIRIGEANT

ÉRIC LANDMANN ASSOCIATION : RUGBY CLUB MAMOUDZOU FONCTION : PRÉSIDENT

LAURÉAT SPORTIF DE L’ANNÉE : 2011, 2012 NOMMÉ SPORTIF DE L’ANNÉE : 2014 Ces dernières saisons, le rugby mahorais s’est rééquilibré avec des vainqueurs de championnats et de coupes de Mayotte différents. La domination du Rugby Club Mamoudzou n’est plus aussi flagrante que sur la décennie précédente où il a raflé tous les trophées. Le RCM n’en reste pas moins une excellente école de rugby, mais aussi un club qui gagne avec pas moins de six titres de champions de Mayotte à XV entre 2010 et 2019. Trois fois nommés, son président Éric Landmann a été élu deux fois Dirigeant de l’année en 2011 et 2012.

24•

M ay o t t e H e b d o • N ° 9 5 8 • 2 8 / 0 5 / 2 0 2 1


LES ANCIENS LAURÉATS EN PARLENT ABOUCHIROU SAÏD, HANDBALLEUSE À L'ASC TSINGONI SPORTIVE DE L'ANNÉE 2010 ENTRAÎNEUR DE L'ANNÉE EN 2015

"C'était une grande joie. Je me suis rendue compte que les gens ont reconnu tout le travail effectué depuis le début. J'ai tellement fait pour le sport féminin à Mayotte. J'ai ressenti une reconnaissance ce jour-là, ça fait très plaisir. Une joie immense jusqu'à aujourd'hui. Ça donne du courage à participer plus à la vie associative. Il n'y a très peu d'événements de ce genre à Mayotte. Très peu de sportifs sont connus et le Sportif de l'année les valorise. J'ai vu qu'il y avait une nouvelle catégorie dédiée aux enfants [ndlr, dans les catégories Arbitre féminin et Arbitre masculin, au sein desquels sont nommés les jeunes arbitres de l’UNSS], c'est super ! J'aime cet événement et encourage les femmes à faire du sport et à se former".

JEAN-CLAUDE NOVOU, PERSONNALITÉ SPORTIVE DE MAYOTTE PRIX SPÉCIAL DU JURY 2014

"Le prix que j'ai reçu a été une satisfaction. Ce n'est pas l'État qui me l'a dédié mais un média. J'estime que j'ai beaucoup fait pour Mayotte. L'État ne reconnaît pas ce travail, ça fait mal quelque part. Des personnes sont décorées de la légion d'honneur mais qu'est-ce qu'elles ont fait ? Le Sportif de l'année est un événement important qui valorise ceux qui travaillent dans l'anonymat. Des gens qui travaillent dans l'ombre et investissent de leurs poches. Cet évènement est une très bonne initiative".

25

• M ay o t t e H e b d o • N ° 9 5 8 • 2 8 / 0 5 / 2 0 2 1


MAGAZINE D’INFORMATION NUMÉRIQUE HEBDOMADAIRE Edité par la SARL Somapresse au capital de 20 000 euros 7, rue Salamani Cavani M’tsapéré BP 60 - 97600 Mamoudzou Tél. : 0269 61 20 04 contact@mayottehebdo.com Directeur de la publication Laurent Canavate canavate.laurent@mayottehebdo.com Directeur de la rédaction Mohamed El Mounir dit “Soldat” 0639 69 13 38 soldat@mayottehebdo.com Rédactrice en chef Solène Peillard

# 957

Couverture :

12 ème cérémonie "Sportif de la décennie"

Journalistes Romain Guille Raïnat Aliloiffa Constance Daire Direction artistique Franco di Sangro Graphistes/Maquettistes Olivier Baron, Franco di Sangro Commerciaux Cédric Denaud, Murielle Turlan Thomas Lévy Comptabilité Catherine Chiggiato compta@mayottehebdo.com Secretariat Annabelle Mohamadi Première parution Vendredi 31 mars 2000 ISSN : 1288 - 1716 RCS : n° 9757/2000 N° de Siret : 024 061 970 000 18 N°CPPAP : 0121 I 92960 Site internet www.mayottehebdo.com

26•

M ay o t t e H e b d o • N ° 9 5 8 • 2 8 / 0 5 / 2 0 2 1

Profile for Mayotte Hebdo

Mayotte Hebdo n°958  

Mayotte Hebdo n°958  

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded