Issuu on Google+

MARC’S CITY MAGAZINE LUXEMBOURG MÄERZ’14

À seulement 35 ans, Marc Ries a eu une opportunité professionnelle telle qu’on en a peu dans la vie d’un ingénieur : travailler à la réhabilitation d’un pont d’envergure puisqu’il s’agit du pont Adolphe.

At the tender age of 35, Marc Ries has been handed a career opportunity of a kind that is rare in the life of an engineer: to work on the rehabilitation of an iconic bridge, the pont Adolphe.

I

M

ngénieur en génie civil, Marc Ries travaille pour l’Administration des ponts et chaussées du ministère du Développement durable et des Infrastructures. Malgré son relativement jeune âge, il est chef de projet pour l’ambitieux et prestigieux chantier du pont Adolphe qui comprend la réhabilitation du pont et, entre

autres, la construction d’un pont provisoire. En collaboration avec différents services, il coordonne les différentes phases de ce chantier d’envergure. « Mon rôle est d’être le chef d’orchestre de ce chantier, d’apporter mon approbation aux plans et différentes procédures, de gérer le volet organisationnel ainsi qu’administratif du chantier. »

arc Ries, a civil engineer, works for the highways maintenance department of Luxembourg’s ministry of sustainable development and infrastructure. In spite of his relatively young age, he is the project manager for the ambitious and prestigious refurbishment of the pont Adolphe, which not only involves

TEXTE Céline Coubray  PHOTO Julien Becker

refurbishing, but also building a temporary bridge alongside it. Working in partnership with a number of departments, he coordinates the various phases of this major building project. “My role is to be the conductor of this building site, to approve the plans and processes, to manage the organisation as well as the administration of the building site”.

Lire la suite p. 6 / Read page 6 MARC’S CITY MAGAZINE LUXEMBOURG


Un seul tarif pour communiquer en Europe, c’est simple.

Appeler partout en Europe au prix des communications nationales ! Avec JOIN, premier opérateur européen, c’est possible. Il n’y a plus de frontières, vous communiquez l’esprit tranquille partout en Europe. Au travers d’offres simples et transparentes, JOIN offre l’hypermobilité en donnant accès à chaque client à la 4G et aux services IT-Cloud. L’Europe de la communication s’ouvre à vous avec JOIN. Rejoignez le mouvement. That’s the way !

Renseignez-vous sur joinexperience.com, au 8002 9008 ou dans nos shops.

POUR LES 5000 1ERS ABONNÉS 100 € OU 200 € DE CASHBACK

joinexperience

OU 1 SMARTPHONE GRATUIT


BETWEEN US

tap water

Quality thirst Quencher Une eau de qualité

The city’s tap water is perfectly safe to drink. L’eau du robinet de la ville est parfaitement potable. Water fountains are dotted around the city. Des fontaines d’eau potable sont réparties dans toute la ville.

Simone Beissel explains the investment the Ville de Luxembourg has made in ensuring that tap water throughout the capital is safe to drink, healthy and affordable.

Simone Beissel nous parle des investissements réalisés par la Ville de Luxembourg pour offrir à la capitale une eau potable de qualité à un prix abordable.

Water is a hot topic right now. What has the Ville de Luxembourg undertaken to ensure a supply of quality drinking water to those who live and work in or even visit the capital?

L’eau est une thématique très actuelle. Quelle est la politique de la Ville de Luxembourg pour assurer un approvisionnement en eau potable de qualité dans toute la capitale ?

Simone Beissel: Water is one of the greatest problems of this century. I have always said that oil was the great challenge of the 20th century and water will be in the 21st century. Many countries have too much and are flooded; others don’t have enough. We are a lucky country because we have hundreds of sources, healthy forests for regeneration and a second supply from the man-made Haute-Sûre lake. In the capital we have 76 sources, of which 36 are operational. If you want to provide people with excellent quality water that is clear, odourless, and at an acceptable price, you have to constantly invest in infrastructure to ensure it is high performing – we are replacing old pipes with Polyethylene pipes. We also take great care in quality control – indeed, we perform double the number of quality checks than is required by the state.

Simone Beissel : L’eau est l’un des problèmes majeurs du siècle. J’ai toujours dit que si le pétrole était le grand défi du 20e siècle, l’eau serait celui du 21e. Certains pays en ont trop et subissent des inondations ; d’autres en manquent cruellement. Notre pays a la chance de posséder des centaines de sources, des forêts dotées de bonnes capacités de régénération et une seconde source d’approvisionnement grâce au lac artificiel de la Haute-Sûre. La capitale dispose de 76 sources, dont 36 en activité. Pour fournir à la population une eau d’excellente qualité, claire, sans odeur et à un prix abordable, il faut sans cesse investir dans les infrastructures pour en assurer l’efficacité. Nous remplaçons les anciennes canalisations par des tuyaux en polyéthylène. Nous sommes également très vigilants sur le contrôle qualité : nous réalisons deux fois plus de contrôles que ce que préconisent les directives gouvernementales.

How does the Ville de Luxembourg encourage people to drink tap water? SB: Water consumption has remained steady at seven million litres of water a year over the past few years, even with a growth of population. That cannot be explained only by new technology to seal leaks in water pipes more quickly than before. So people are consuming less, and it is a challenge, especially for new residents from third countries where tap water is not drinkable – they are used to drinking bottled water. I grew up in Limpertsberg and am used to drinking tap water. It is important that we conduct awareness campaigns so that people trust the quality of tap water and become accustomed to drinking it.

What is the Ville de Luxembourg doing to educate children about the quality of tap water? SB: Education plays a role. We have a special vehicle that travels to schools in the city to teach children about the whole water cycle. We have also introduced new water fountains in some of our playgrounds, in the shape of a clown to encourage children to drink from them. Other water fountains are also being installed and the water at the Michel Rodange Renert monument here near the Hôtel de Ville also contains drinking water, but we need to make sure more people know about it.

.

Comment la Ville incite-t-elle à consommer l’eau du robinet ? SB : La consommation d’eau est restée stable ces dernières années, soit 7 millions de litres par an, et ce malgré l’accroissement démographique. Les progrès technologiques en matière de réparation des fuites n’expliquant pas tout, nous en déduisons que la consommation est en baisse. Inverser la tendance est un véritable défi, en particulier vis-à-vis des nouveaux résidents originaires du tiers monde, où l’eau du robinet n’est pas potable, et qui ne boivent que de l’eau en bouteille. J’ai grandi au Limpertsberg et je bois de l’eau du robinet. Il est important de sensibiliser la population à la qualité de cette eau et d’encourager sa consommation.

Que fait la Ville de Luxembourg pour sensibiliser les enfants ? SB : L’éducation joue un rôle important. Un véhicule pédagogique se rend dans les écoles de la ville pour enseigner aux enfants le cycle de l’eau. De nouvelles fontaines à eau sont déjà installées dans certaines aires de jeux : en forme de clown, elles attirent les enfants de manière ludique. D’autres sont en cours d’installation. L’eau de la fontaine du Renert, qui est située à côté du monument à la mémoire de Michel Rodange, près de l’Hôtel de Ville, est également potable, mais trop peu de gens le savent.

.

ssel, Si m on e B ei an, om g city alderw Luxembour urg bo m xe Lu Ville de échevin de la

TEXTE Duncan Roberts  PHOTOS Luc Deflorenne MARC’S CITY MAGAZINE LUXEMBOURG

3


News

1. La conception du nouveau château d’eau à Gasperich a été confiée à l’Atelier d’Architecture et de Design Jim Clemes. The design by Jim Clemes’ Architecture and Design studio for the new water tower at Gasperich. 2. Le château d’eau au Kaltreis à Bonnevoie, dans le parc municipal, contient 2 000 m3 d’eau. The water tower at Kaltreis in Bonnevoie, in the local park, holds some 2,000 m 3 of water. 3. Gérard Zimmer : les châteaux d’eau font partie de notre patrimoine. Gérard Zimmer : water tower are part of our heriage.

Water supply

Châteaux d’eau, chateaux de vie Towers of water, towers of life

Ils exploitent une force naturelle pour remplir nos robinets d’eau. Une technique utilisée depuis la nuit des temps mais dont l’ingéniosité garantit une vie éternelle. D’ailleurs, la Ville de Luxembourg inaugurera bientôt deux nouveaux châteaux d’eau.

O

n dit que la maîtrise de l’eau est le symbole d’une civilisation avancée. Ceux à qui il reste des bribes des cours d’histoire appris à l’école se souviendront des Romains et de leurs aqueducs, mais moins peut-être de leurs châteaux d’eau. Pourtant, déjà en l’an 100 après J.-C., Rome comptait 250 châteaux d’eau et la technique qu’ils utilisaient n’était guère différente de celle employée aujourd’hui. « L’idée de base des châteaux d’eau n’a jamais changé. Ils fonctionnent selon le principe physique des vases communicants, ce qui permet à la fois d’avoir une réserve d’eau et de garder une pression constante dans le réseau de distribution raccordé », confirme Gérard Zimmer, responsable production du Service des eaux de la Ville de Luxembourg. Si les villas des riches citoyens romains étaient déjà pourvues de l’eau courante grâce aux châteaux d’eau, les généra-

tions suivantes n’ont pas eu cette chance. Longtemps, la distribution d’eau s’est faite de façon plus rudimentaire. On allait chercher son eau soi-même à la source ou faisait appel à des porteurs d’eau. « Longtemps, on a construit les habitations autour de l’eau pour faciliter l’accès, ce qu’on n’a plus besoin de faire aujourd’hui », précise M. Zimmer.

Deux nouveaux châteaux d’eau Le retour en force des châteaux d’eau est dû en premier lieu au développement des chemins de fer. Les locomotives de l’époque nécessitant une grande quantité d’eau et ayant besoin de remplir régulièrement leurs citernes pour fonctionner, les tours ont commencé à faire leur apparition dans les gares. Puis, peu à peu, avec la croissance des villes, la distribution d’eau s’est organisée. « Grâce au médecin allemand Robert

TEXTE Neel Chrillesen  VISUELS Atelier d’Architecture et de Design Jim Clemes, David Laurent, Luc Deflorenne

4

MARC’S  CITY MAGAZINE LUXEMBOURG

Koch, il est devenu évident aussi que l’eau était responsable de la ­propagation de nombreuses maladies. Les services d’eau mis en place au 19e siècle, qu’il s’agisse des châteaux d’eau ou des réseaux d’alimentation et d’assainissement, ont largement contribué à éliminer les grandes épidémies », rappelle Gérard Zimmer. Le premier château d’eau de la Ville de Luxembourg fut érigé sur la place des Bains, mais il fut démoli en 1890. Le deuxième, celui du Limpertsberg, construit entre 1896 et 1902, existe toujours mais n’est plus en service, tout comme celui de la route d’Arlon, construit en 1935 pour approvisionner à l’époque la maternité Grande-Duchesse Charlotte et les maisons avoisinantes. Actuellement, la Ville de Luxembourg possède deux châteaux d’eau en service : le Tubishof à Gasperich, datant de 1932, et un autre au plateau Kaltreis à Bonnevoie, mis en service en 1988. « On construit des châteaux d’eau là où le relief naturel ne permet pas d’installer un réservoir à un niveau supérieur à celui des maisons, comme sur le plateau de Bonnevoie, indique Gérard Zimmer. Nos clients doivent avoir au minimum 2 bars de pression et pour les atteindre dans certains endroits, il faut des châteaux d’eau. » Bientôt, la capitale sera ainsi dotée d’un troisième ouvrage, dans le futur quartier sud du Ban de Gasperich. Ce nouveau château d’eau desservira aussi une partie des quartiers de Cessange et Gasperich, le quartier Cloche d’Or ainsi que des sites se trouvant à la Kockelscheuer. Il a été conçu par l’Atelier d’Architecture et de Design Jim Clemes et ressemblera à une gigantesque sculpture futuriste, haute de 60 mètres et dotée d’un éclairage bien particulier. Un nouveau concours sera par ailleurs lancé prochainement pour déterminer qui s’occupera de la conception du quatrième château d’eau de la Ville, qui devrait être construit près du bâtiment RTL pour répondre aux futurs besoins sur le plateau de Kirchberg. « Chaque château d’eau est toujours une œuvre architecturale différente, un monument avec une valeur culturelle, rappelle Gérard Zimmer. Ils font partie du patrimoine et s’érigent dans le paysage en le marquant, chacun avec leur propre silhouette reconnaissable. »

.


News

1

2

3

They bring water into our homes simply by using the force of nature and a technique known since the dawn of time. The sheer ingenuity of water towers explains their longevity. Not surprisingly the City of Luxembourg is building two new ones.

Chaque château d’eau est un monument avec une valeur culturelle. Every water tower is a unique monument with cultural value.

Gérard Zimmer

It is said that water control is the symbol of an advanced civilisation. Those who still have vague memories of their history lessons in school may recall the Romans and their aqueducts, but few have heard of their water towers. Yet, in 100 AD there were already 250 of them in Rome and the technique used to make them function was no different from the one in place today. “The basic idea has not changed at all. Water towers function according to the physical principle of communicating vessels, which allows them to hold a reservoir of water and also to maintain a constant pressure in the water system to which they are connected,” says Gérard Zimmer, head of production at Luxembourg City’s water services. However, even though the rich Romans had running water in their villas thanks to water towers, the next generations were less fortunate. For a very long time water distribution was not as sophisticated: people went to fetch their water at source or paid water carriers to do so. “To make things easier, homes were built close to where there was water. Today, we don’t have to do that anymore,” Zimmer points out.

Two new towers The resurgence of water towers can actually be traced to railroads and their development. Because steam locomotives at the time used a lot of water and needed to fill up their tanks regularly, water towers began to pop up at railroad stations. Slowly, as towns grew bigger, so did more efficient water management. “Thanks to the German doctor, Robert Koch, it also became known that many illnesses were water-borne. The distribution systems put into place in the in the 19th century, be it water towers or the supply and sanitation systems, largely contributed to breaking down epidemics,” says Zimmer.

MARC’S  CITY MAGAZINE LUXEMBOURG

Luxembourg City’s first water tower was erected on the place des Bains but was demolished in 1890. The second one, in Limpertsberg, built between 1896 and 1902 still exists but is no longer operational. The same applies to the route d’Arlon water tower built in 1935 to supply the Grande Duchesse Charlotte maternity hospital and surrounding houses. Today Luxembourg City has two operating water towers: the Tubishof in Gasperich, built in 1932, and one on the Plateau Kaltreis in Bonnevoie, which went operational in 1988. “Water towers are built where the natural topography is such that you can’t build tanks higher up than the houses, as is the case, for example, on the Plateau de Bonnevoie,” Zimmer explains. “Our clients must have a water pressure of two bars minimum in their taps and in order to reach that in some places, you have to build a water tower.” The capital will therefore soon welcome a third operating water tower, located in the future Ban de Gasperich. It will also supply areas in Cessange, Gasperich, Cloche d’Or and Kockelscheuer. The 60 meter high monument with sophisticated lights and mesmerising patterns was conceived by the Jim Clemes’ Architecture and Design studio and looks more like a futuristic sculpture than anything the Romans once imagined. A competition will soon open to design the city’s fourth water tower, planned for a location near the RTL building in Kirchberg. “Every water tower is a different architectural work, a unique monument with a cultural value,” says Gérard Zimmer. “They are part of our heritage, overlooking the landscape, each with its particular and recognisable shape.”

.

5


COVERSTORY 032_PUB_TRADEIMMO_CM.pdf

1

20/02/14

09:54

Limpertsberg

C

M

Y

CM

MY

Reste à vendre :

CY

très belle maison en cours de rénovation

CMY

K

• • •

• • • • •

emplacement privilégié au Limpertsberg terrain de 2,45 ares luxueuse : sanitaire, cuisine, couverture des sols (pierre naturelle et parquet) , ... en haut de gamme rez-de-chaussée : entrée, vestiaire, WC séparé, living, cuisine étage 1 : 2 ch. à c., salle de bain, coin bureau étage 2 : très belle ch. à c (32m 2) avec s.d.b comm. caves, cave à vin, salle poss. d’acheter un garage dans résidence à côté achèvement des travaux mai 2014

prix : 1.850.000 €

’S MARC CIT Y

ZIN MAGA

E LUXE

MBOU

RG mä

er z’1

4

Promotion et vente : Tradeimmo sàrl.

Gsm : 691 88 27 39 Tél. : 27 85 83 80 Mail : info@tradeimmo.lu 061_PUB_TRADE IMMO.indd 032_cover.indd 32-33 61 AnnoncePaperJamMaisonV4.indd 1

www.citymag.lu – Monthly / mensuel – no. 03/2014

2/7/14 4:20 PM 06/02/14 18:00

20/02/14 16:18

1. Vue du pont provisoire, le 6 août 2013. View of the temporary bridge, 6 August 2013. 2. Vue du pont provisoire, le 4 décembre 2013. View of the temporary bridge, 4 December 2013. 3. Marc Ries sur le pont provisoire. Marc Ries on the temporary bridge.

1.

2.

3.

Il s’agit d’un chantier exemplaire. This is a unique project.

Marc Ries

Sur le pont L

e chantier est visible aux yeux de tous depuis quelques mois. Mais les études et les efforts accordés pour la mise en place du chantier de réhabilitation du pont Adolphe remontent à 2009. « En tant que chef de projet, explique Marc Ries, j’ai pu suivre tout le dossier de ce projet de réhabilitation. Nous avons réalisé beaucoup d’études en amont pour que le chantier se déroule dans les meilleures conditions possible. » Il faut dire que l’enjeu est de taille et le sujet complexe.

Un pont emblématique Le pont Adolphe, qui date de 1903, est un des ouvrages d’art les plus emblématiques de la ville, et du pays. Ce pont a été au moment de sa construction le plus long pont du monde pour un ouvrage en maçonnerie. De plus, il est situé en plein cœur du centre-ville, à un endroit stratégique pour la circulation routière et piétonne puisque permettant de relier le plateau Bourbon et le plateau du centre-ville. Pour le bon déroulement des interventions de restauration, la construction d’un pont provisoire était donc nécessaire. En un an, un nouveau pont métallique, totalement démontable et pouvant être réutilisé (en partie) ailleurs par la suite, a été construit en parallèle du pont ancien. La jonction entre les deux bords a été achevée pour la Saint-Nicolas. « Le fait de se trouver en centre-ville a impliqué certaines contraintes comme celle du bruit, explique Marc Ries. Pour diminuer les nuisances sonores pour

le voisinage, des murs acoustiques ont été construits à certaines étapes du chantier. Nous avons aussi veillé au maximum à préserver les arbres de la vallée de la Pétrusse. Nous n’avons dû couper que 24 arbres pour la mise en place du chantier. » Il est à noter que malgré les travaux, il est toujours possible de fréquenter le parc de la vallée de la Pétrusse. « Le pont provisoire en lui-même est un ouvrage assez classique, relativement simple, avec des poutres continues sur six travées. Il s’agit en fait d’un gros Lego, comme lorsque nous étions enfants, mais d’une autre dimension ! » Un autre des grands défis a été de mettre en place ce chantier avec très peu d’espace pour les engins et les équipes afin de ne pas couper la circulation automobile. Pour cela, il a fallu trouver des solutions adéquates, aussi bien au niveau des techniques de construction que de la gestion du chantier. La mise en service du pont provisoire est prévue pour mars. Le chantier de réhabilitation du pont Adolphe se poursuivra jusqu’à la fin de 2016. « Il s’agit d’un chantier exemplaire puisque jusqu’à présent aucun ouvrage d’art de ce type n’a été restauré ainsi, annonce l’ingénieur. Beaucoup d’actions seront innovantes comme le fait d’introduire des éléments de précontrainte dans la maçonnerie ou les différentes techniques utilisées pour restaurer les pierres. » L'histoire du pont et l'évolution du chantier sont présentées dans l'espace d’exposition et d’information installé en face du Casino Luxembourg.

.

Marc Ries

The building site has been visible to everyone for the past few months, but the preparatory work and the design and survey efforts performed for the implementation of the refurbishment of the pont Adolphe began way back in 2009. “As project manager, explains Marc Ries, I have been overseeing the progress of this refurbishment project from start to finish. We performed a lot of surveys and design work upstream to ensure that the actual work on the ground would take place as smoothly as possible”. This is a huge, highly complex project with very high stakes.

An emblematic bridge The pont Adolphe which dates back to 1903, is one of the most emblematic infrastructure elements of the city and, indeed, of the whole country. This bridge was the longest masonry bridge in the world at the time of its construction. What’s more, it is located at the very heart of the city centre, at a strategic location for both road traffic and pedestrian movement, since it connects the Bourbon plateau to the city centre. In order to minimise disruption during the refurbishment work, it was necessary to build a temporary bridge beside it. In just one year, a new metal bridge, which can be entirely dismantled and subsequently reused elsewhere, was built alongside the old bridge. The new bridge was linked up to the road system on both sides by Saint Nicolas’ Day. “The position of the site at the heart of the city centre gave rise

TEXTE Céline Coubray  PHOTOS Julien Becker,  Carlo Hommel / Ponts & Chaussées

6

MARC’S  CITY MAGAZINE LUXEMBOURG

to a number of constraints, such as that of noise”, says Marc Ries. “In order to minimise noise nuisance for the neighbourhood, acoustic walls were erected at various stages of the building site. We also did our best to preserve the trees of the Pétrusse valley, where we only had to cut down 24 trees as part of the implementation of the building site”. In spite of the ongoing work, it is still possible to visit the park of the Pétrusse valley. “The temporary bridge in itself is a rather standard infrastructure element of simple construction, with continuous beams running over six spans. It is a modular affair, like the Lego sets children play with, but on a completely different scale!” Another major challenge was how to implement this building site with so little room for the machinery and the teams while avoiding any interference with road traffic. To do so, suitable solutions had to be found regarding both the technical aspects of constructing the bridge and the management of the work site. The temporary bridge is due to open for traffic in March 2014. The actual refurbishment of the pont Adolphe will continue until the end of 2016. “This is a unique project, since to date, no infrastructure element of its kind has ever been restored in this way” says the engineer. “A lot of the things we do will be highly innovative, such as the insertion of pre-stressed elements within the masonry or the various techniques used to restore the stonework”. The history of the bridge and the ongoing insight into the progress of the building work are exhibited in the information space set up opposite the Casino Luxembourg.

.


développeur

nous sommes intéressés à acheter

n’hésitez pas à nous contacter :

immobilier

tous types de biens immobiliers sur

T (+352) 26 68 43 43

depuis 1998

le territoire de la ville de Luxembourg

www.u-h.lu


News

Discovery Zone – Luxembourg City Film Festival 2014

A wealth of talent

Post Partum

Photos  : Anonymes Film, Fracas Production, PTD, Mamoru Hosada, Alfredo Soderguit, Vertigo5, Studio 352

Un vivier de talents

L’étrange couleur des larmes de ton corps

Now in its fourth year, Discovery Zone – Luxembourg City Film Festival needs little introduction.

D

iscovery Zone is now firmly established as one of the cultural highlights of the year in the Grand Duchy. It also attracts a wealth of international talent both as jury members and guest directors, actors and producers eager to show their films. “The international flavour reflects the multiplicity of the city of Luxembourg,” says mayor Lydie Polfer.

Cette dimension internationale est le reflet de la diversité de la ville de Luxembourg.

Plus besoin de présenter Discovery Zone – Luxembourg City Film Festival.

L

e festival, qui en est à sa quatrième édition, s’impose un peu plus chaque année comme un événement culturel majeur au Grand-Duché. Discovery Zone attire de nombreux artistes talentueux, aussi bien dans son jury que dans sa programmation, qui bénéficie de la présence de nombreux réalisateurs, acteurs et producteurs. « Cette dimension internationale est le reflet de la diversité de la ville de Luxembourg », a déclaré la bourgmestre, Lydie Polfer.

TEXTES Duncan Roberts

8

The international flavour reflects the multiplicity of the city of Luxembourg.

MARC’S CITY MAGAZINE LUXEMBOURG

Lydie Polfer


News

Les enfants loups

Anina Succès Fou(x)

Fieber

Le dernier diamant

Ma maman est en Amérique, elle a rencontré Buffalo Bill

Puppy Love

Youth programme

The kids are alright

made in/with Luxembourg

Local talent

Les enfants sont gâtés

Talents luxembourgeois The “Made in/with Luxembourg” section of the festival is testament to the wealth of talent that is currently working in the local film industry. Five feature films are included in the programme, among them the Austrian-Luxembourg coproduction Fieber, a romantic drama starring a whole host of local acting talent such as Nicole Max, Sascha Ley, Luc Feit and André Jung. Belgian coproduction Le dernier diamant is a heist thriller starring the beautiful Bérénice Bejo alongside Yvan Attal. On a completely different note, L’étrange couleur des larmes de ton corps is a sexy, surreal, nightmarish thriller produced by Red Lion with cooperation from Belgium and France. PTD also has films at the festival in the form of drama Post Partum, while Puppy Love (coproduced with France and Switzerland) is a coming of age tale. A documentary about renowned Luxembourg actor Fernand Fox to mark his 80th birthday is also on the programme, as are eight short films including a debut from theatre director Anne Simon and new shorts from Ben Andrews and animator Raoul Garcia.

La section « Made in/with Luxembourg » du festival témoigne de l’effervescence artistique que connaît actuellement l’industrie cinématographique locale. Au programme : cinq long métrages, dont la coproduction austro-luxembourgeoise Fieber, un drame interprété par de nombreux acteurs luxembourgeois de talent, dont Nicole Max, Sascha Ley, Luc Feit et André Jung. Le dernier diamant est un film de braquage coproduit avec la Belgique et mettant en scène la belle Bérénice Bejo aux côtés d’Yvan Attal. Dans un registre totalement différent, L’étrange couleur des larmes de ton corps est un thriller sexy et surréaliste à l’univers cauchemardesque, produit par Red Lion en coopération avec la Belgique et la France. Le drame Post Partum aborde le thème des naissances prématurées alors que Puppy Love (une coproduction avec la France et la Suisse) nous offre un joli conte initiatique. « Made in/with Luxembourg » proposera en outre un documentaire sur le célèbre acteur luxembourgeois Fernand Fox, à l’occasion de son 80e anniversaire, ainsi que huit courts métrages, dont un premier film pour la metteur en scène de théâtre Anne Simon et les nouvelles réalisations de Ben Andrews et du vétéran de l’animation Raul Garcia.

The Discovery Zone programmers place great store on youth and have once again included a great selection of films for the under 18s. Indeed, in the “Mon premier cinéma” programme, children as young as three years old are encouraged to experience their first film on the big screen with special live dubbing in Luxembourgish of Japanese animated movie Cheburashka et ses amis and Swedish film Gros-Pois et Petit-Pois. Local animation includes a Luxembourg version of award-winning Ma maman est en Amérique, elle a rencontré Buffalo Bill. The programme also includes the hugely popular Crazy Cinématographe for Kids and a screening in English of coming of age film Believe about a talented young footballer whose struggling local team is coached by the Manchester United legend Matt Busby incognito.

MARC’S CITY MAGAZINE LUXEMBOURG

La programmation de Discovery Zone accorde une attention particulière au jeune public et propose, une fois encore, une sélection impressionnante de films destinés aux moins de 18 ans. En effet, dans le cadre du programme « Mon premier cinéma », les enfants sont encouragés, dès 3 ans, à vivre leur première expérience cinématographique sur grand écran en assistant en direct au doublage (en luxembourgeois) du film d’animation japonais Cheburashka et ses amis et du film suédois Gros-Pois et Petit-Pois. Du côté de l’animation, notons par ailleurs la version luxembourgeoise du film primé Ma Maman est en Amérique, elle a rencontré Buffalo Bill. Au programme également : le très populaire Crazy Cinématographe for Kids, ainsi qu’une projection, en anglais, de Believe, un récit initiatique mettant en scène un jeune footballeur talentueux dont l’équipe locale, en mal de victoire, est entraînée par la légende du Manchester United, Matt Busby, venu incognito.

9


News

Freier Fall

Harmony Lessons

Bad Hair

Manakamana

La ruée vers l’art

Days of Gray

Let the Fire Burn

Special events and meetings

From Holorama to live cinema

Documentary

Reality bites

De l’exposition Holorama au cinéma en direct

rÉalitÉ mordante

As festival audiences discovered last year, documentaries can provide some of the most powerful images and moving stories on the big screen. This year’s selection of seven documentary films may not include anything as dramatic or unique as last year’s Indonesian shocker The Act of Killing, but does feature several challenging and emotionally dramatic films. One of the highlights must be Michel Gondry’s Is the Man Who Is Tall Happy? in which the highly original director discusses a wide range of topics with philosopher Noam Chomsky. Gondry will be in Luxembourg to chat with the audience after the screening. Equally thought-provoking is Manakamana in which a static 16 mm camera films pilgrims on a cable car heading to the Nepalese temple of the same name. Another documentary without commentary is Jason Osder’s chilling Let the Fire Burn in which the director pieces together footage telling the story and aftermath of the 1985 siege of a Philadelphia cult’s headquarters that ends in disaster. The Crash Reel is a poignant study of a snowboarder who insists on competing again after suffering a life-threatening accident, while Web Junkie looks at a Chinese rehab facility for youngsters hooked on the internet. Other documentaries include Happily Ever After and Ne me quitte pas, powerful and witty insights from Croatia and Belgium about love and relationships.

10

Comme les festivaliers l’ont découvert l’an dernier, les documentaires peuvent offrir, sur grand écran, des images et des histoires particulièrement frappantes et émouvantes. Si les sept œuvres de cette édition ont du mal à rivaliser avec l’intensité de The Act of Killing, le film-choc sur le génocide indonésien présenté l’année dernière, la sélection demeure, dans son ensemble, exigeante et poignante. Parmi les réalisations notables, citons le film de Michel Gondry, Is the Man Who Is Tall Happy?, dans lequel le réalisateur extravagant aborde de nombreux sujets avec le philosophe Noam Chomsky. Michel Gondry viendra discuter avec le public à l’issue de la projection. Invitant tout autant à la réflexion, le film Manakamana tire son du nom du temple népalais où se rendent, en téléphérique, les pèlerins qu’il met en scène, filmés par une caméra 16 mm statique. Autre documentaire sans voix off, Let The Fire Burn est une œuvre glaçante dans laquelle le réalisateur Jason Osder reconstitue, à partir d’images d’archives, l’histoire du dénouement tragique du siège d’une secte de Philadelphie, en 1985. The Crash Reel est le récit touchant d’un passionné de snowboard déterminé à remonter sur sa planche après un accident qui lui a fait frôler la mort, tandis que Web Junkie explore un centre de désintoxication chinois destiné à des jeunes accros à Internet. Au programme également : Happily Ever After (Croatie) et Ne me quitte pas (Belgique), qui proposent des réflexions pertinentes et pleines d’esprit sur les relations amoureuses.

As always, Discovery Zone has teamed up with a number of cultural institutions in the capital for a number of special events away from the conventional cinema screens. For instance, the Ratskeller festival HQ at Cercle Cité will host the Holorama exhibition in which director Jeff Desom recreates iconic scenes from films as diverse as Twin Peaks, E.T. and Jason and the Argonauts using models and 3D imaging. Desom’s awardwinning Rear Window Loop will also be screened at the HQ, which will be home to a pop-up bar by Urban throughout the festival. Screening of documentary films about art also take place at Mudam and the Casino Luxembourg contemporary art forum, which also hosts a special concert by local electronic artists Sun Glitters and A Boy Named Seb. CarréRotondes and the Ville de Luxembourg’s Traffo programme for young audiences is also involved with a film-theatre show based on the Grimm brothers’ Hansel and Gretel. A major highlight takes place at the Abbaye de Neumünster, where Icelandic band Hjaltalín perform a live score for Ani Simon-Kennedy’s beautiful dialoguefree “modern day fantasy” Days of Gray.

MARC’S CITY MAGAZINE LUXEMBOURG

Comme à son habitude, Discovery Zone s’associe à plusieurs espaces culturels de la capitale pour organiser des événements spéciaux en marge des projections classiques. Le Ratskeller du Cercle Cité, le quartier général du festival, accueillera notamment l’exposition Holorama, où le réalisateur Jeff Desom reconstituera en images de synthèse des scènes de films emblématiques comme Twin Peaks, E.T. et Jason et les Argonautes. Le film primé de Desom, Rear Window Loop, sera également projeté au Ratskeller, qui disposera par ailleurs, pendant toute la durée du festival, d’un bar éphémère, l’Urban Pop Up Bar. Des documentaires sur le thème de l’art seront également projetés au Mudam et au Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain, qui proposera par ailleurs un concert spécial des artistes de musique électronique luxembourgeois Sun Glitters et A Boy Named Seb. À noter également, la participation du Carré­Rotondes et du programme pour les jeunes de la Ville de Luxembourg Traffo, avec un ciné-spectacle inspiré du conte des frères Grimm Hansel et Gretel. L’un des temps forts du festival se déroulera à l’Abbaye de Neumünster, où le groupe islandais Hjaltalín jouera en direct la bande-son de Days of Gray, l’œuvre sublime et sans dialogues d’Ani Simon-Kennedy, qualifiée de « film fantastique de l’ère moderne ».


News

Tom à la ferme

Hide Your Smiling Faces

Les manuscrits ne brûlent pas

Big Sur

Everyone’s Going to Die

Official competition

All around the world

Un programme cosmopolite An international jury including Luxembourg theatre director Frank Hoffmann has the unenviable task of picking a winner from among ten films in the festival’s official selection. The films span the globe from Venezuela to Iran, from Iceland to India, from California to Kazakhstan. They range from Bad Hair, an award-winning tough, yet sensitive family drama set in the slums of Caracas, to Spike Jonze’s Oscarnominated Her, which opens the festival, starring Joaquin Phoenix as a writer who falls in love with an advanced operating system on his computer (voiced by Scarlett Johansson). Also in the selection are British romantic comedy Everyone’s Going to Die, US drama Big Sur based on Jack Kerouac’s autobiographical novel of the same name, Kazakhstan coming of age drama Harmony Lessons, clandestinely made Iranian drama Les manuscrits ne brûlent pas, Icelandic comedy Of Horses and Men, Indian thriller Ugly, US indie drama Hide Your Smiling Faces and Quebecoise thriller Tom à la ferme. All films will be screened twice, allowing festival audiences a chance to catch each of the competition films and judge for themselves which they think should receive the festival’s top prize.

Désigner un gagnant parmi les 10 films de la sélection officielle du festival : telle est la tâche peu enviable du jury international comptant parmi ses membres le directeur du Théâtre national du Luxembourg, Frank Hoffmann. Les films viennent des quatre coins de la planète, du Venezuela à l’Iran, de l’Islande à l’Inde et de la Californie au Kazakhstan. Très diverse, la sélection va de Bad Hair, un drame familial primé, difficile mais sensible, qui se déroule dans les bidonvilles de Caracas, à Her, un film de Spike Jonze nominé aux Oscars, qui sera programmé en ouverture du festival et dans lequel Joaquin Phoenix campe un écrivain tombant amoureux d’un programme informatique ultra sophistiqué (auquel Scarlett Johansson prête sa voix). Au programme également : Everyone’s Going to Die, une comédie romantique britannique ; Big Sur, un drame américain adapté du roman autobiographique de Jack Kerouac ; Harmony Lessons, un drame kazakh sur le passage à l’âge adulte ; Les manuscrits ne brûlent pas, un drame iranien tourné en secret ; Of Horses and Men, une comédie islandaise ; Ugly, un thriller indien ; Hide Your Smiling Faces, un film indépendant américain et Tom à la ferme, un thriller québécois. Chaque film fera l’objet de deux projections, pour permettre aux festivaliers de visionner l’ensemble de la sélection et de se faire leur propre idée quant à l’œuvre qui mérite de remporter le premier prix.

MARC’S CITY MAGAZINE LUXEMBOURG

Discovery Zone practical info / infos pratiques Dates 28/02-09/03 Venues / Lieux Ciné Utopia, Cinémathèque de la Ville de Luxembourg, Utopolis Kirchberg, Cercle Cité, Ratskeller, Centre culturel et de rencontre Abbaye de Neumünster, CarréRotondes, Musée d’art moderne Grand-Duc Jean, Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain, Cour intérieure du Théâtre des Capucins Prices / Prix Discovery Zone screening /  projections : 5 € ; concessions /  tarif réduit : 3,50 € Discovery Pass 20 € The Discovery Pass is a personal pass giving access to all public screenings – except special events – subject to seat availability and only upon presentation at the box office, where a physical ticket for each screening must be obtained. It is only valid for films in the Discovery Zone programme. Le Discovery Pass est strictement nominatif et ouvre l’accès à toutes les séances publiques du festival, hors événements spéciaux signalés, sur présentation obligatoire aux caisses et dans la limite des places disponibles. Le Pass ne dispense pas le retrait d’un ticket gratuit aux caisses des cinémas partenaires. Il n’est ni échangeable ni remboursable et n’est valable que pour les films de Discovery Zone. www.discoveryzone.lu

Photos : D.R, Zeitgeist Films, Les Poissons Volants, Cozette Russell and the Harvard Sensory Ethnography, Kurhaus Production, Sudaca Films, Harmony Lessons Film Production, FilesCollective, Elle Driver, Productions3311, Diaphana Distribution, Warner Bros Pictures, APP Sélection.

Her

11


faces

Natur MusÉe

Alain

Place d’armes

Dress for success

Fabrice

Jill

On l’avait laissé en 2008 à Esch-sur-Alzette, où son restaurant Influences des Saveurs, malgré son macaron au guide Michelin, n’avait pas résisté aux prémices de la crise. Voilà que Fabrice Salvador revient au Luxembourg, après avoir aiguisé ses couteaux pour un groupe hôtelier russe à Moscou, puis à New York. C’est l’hôtel Le Place d’Armes qui a fait appel à lui pour diriger les cuisines des deux restaurants La Cristallerie et Le Plëss. Le chef d’origine toulousaine a derrière lui une carrière très internationale, passant dans diverses grandes maisons et grands hôtels sur plusieurs continents. Il livre une cuisine privilégiant le goût à l’esbroufe et rendant hommage au produit et au terroir. C’est d’ailleurs le premier défi qu’il a à relever à Luxembourg : attirer les meilleurs producteurs. Il peut compter par exemple sur les légumes bretons d’Annie Bertin, papesse du genre qui ne livre que les grandes tables. Les nouvelles cartes des restaurants viennent de voir le jour. « Je tiens à bien différencier les deux cartes. Côté Plëss, on trouvera une carte de brasserie contemporaine alors qu’à La Cristallerie, la carte sera réduite, pour assurer la qualité des envois, comme ce bœuf wagyu proposé en trois façons. » We last reviewed Fabrice Salvador’s restaurant, Influences des Saveurs at Esch-sur-Alzette in 2008. Since then, in spite of its star in the Michelin Guide, it unfortunately fell victim to the economic crisis. Now Fabrice is back in Luxembourg, after working in the meantime for a Russian hotels group in Moscow, then in New York. The hotel, Le Place d’Armes has hired him to run the kitchens of its two restaurants, La Cristallerie and Le Plëss. The chef, who was born in Toulouse, has had a highly international career, including stints at a number of top restaurants and hotels on several continents. His cooking style favours brash tastes and local produce. The first challenge that he had to deal with in Luxembourg was to form close relationships with some of the best producers around, such as Annie Bertin, purveyor of highend produce to the top restaurants, who supplies his vegetables all the way from Brittany. The new menus of the restaurants have just come out. “I intend to differentiate the two menus markedly. Le Plëss will have a modern brasserie menu, whereas La Cristallerie will have a much more concise menu to ensure the quality of the fare on offer, such as our bœuf wagyu dish which is available in three different styles.”

« Après ma famille et ma carrière, le bénévolat est le troisième pilier de ma vie », explique Jill Griffin. Cette Britannique est la présidente de la nouvelle association Dress for Success, qui aide les femmes à rebondir sur le plan professionnel. Fondée en 1997, l’asbl est implantée dans 15 pays. « Nous avons mis deux ans à obtenir le droit d’utiliser le nom ‘Dress for Success’, notre dossier est vraiment en béton », détaille cette femme active, spécialiste des fonds d’investissement et mère de deux enfants. Avec les sept autres fondatrices de l’asbl, Jill Griffin a pour ambition d’offrir un coup de pouce décisif à des femmes qui ont du mal à rentrer sur le marché du travail. Concrètement, en collaboration avec l’Adem et le Réseau pour le travail et la promotion humaine, Dress for Success offre à ses « clientes » une tenue vestimentaire pour se rendre à leur premier entretien d’embauche. « Nos seuls critères sont que la personne doit être une femme, qu’elle n’ait pas de travail et qu’elle ait décroché un rendez-vous pour un entretien. Si elle obtient un deuxième rendez-vous ou se fait embaucher, nous proposons une deuxième tenue. » L’idée n’est pas seulement d’offrir des vêtements, mais surtout des conseils et un accompagnement en vue de la recherche d’emploi : « Comment saluer, avoir confiance, regarder dans les yeux… » Pour pouvoir fonctionner, l’association s’est assuré le soutien de sponsors qui ont offert les locaux et bien sûr les vêtements et accessoires : « Impossible de faire sans eux. » “After my family and my career, voluntary work is the third mainstay of my life”, explains Jill Griffin. This Englishwoman is chairman of the new association Dress for Success which helps women to bounce back professionally. Founded in 1997, the non-profit-making organisation is now established in 15 countries. “It took us two years to be granted the right to use the name ‘Dress for Success’, so our file is really cast in concrete”, says this active woman, an investment fund specialist and mother of two. Together with seven other founding members of the non-profit-making organisation, Jill Griffin’s aim is to offer a decisive helping hand to women who are having trouble entering the labour market. Basically, in collaboration with ADEM and the Réseau pour le Travail et la Promotion Humaine (Work and Human Promotion Network), Dress for Success offers its “clients” an outfit to wear when they go to their first interview. “Our only criteria are that it should be a woman, that she is out of work and that she has been given an appointment for an interview. If she gets another appointment or is hired, we offer a second outfit.” The idea is not just to offer clothes, but above all advice and assistance in job seeking: “How to greet people, be self-confident, look people straight in the eyes…”. In order to be able to function, the association has mustered the support of sponsors who provided the premises and, of course, the clothes and accessories: “We couldn’t do it without them.”

Photo : Sven Becker

Photo : Julien Becker

TEXTE France Clarinval  PHOTO Julien Becker

Un des premiers défis d’Alain Faber sera de mener à bien la restauration et réorganisation du musée d’ici à 2016. One of Alain Faber’s first challenges will be to bring to fruition the restoration and reorganisation of the museum by 2016.

Alain Faber vient d’être nommé directeur du Musée national d’histoire naturelle, où il est entré en 1983.

Alain Faber has just been appointed head of the Musée National d’Histoire Naturelle, an institution he joined in 1983.

D

H

iplômé en sciences géologiques et minéralogiques à l’ULB, Alain Faber a consacré toute sa carrière au Musée national d’histoire naturelle (MNHN) où il a commencé il y a 30 ans. « Quand j’ai débuté, les postes de géologues dans le domaine pétrolier se raréfiaient. Je me suis tourné vers un autre univers. » Ce seront les fossiles qui occuperont l’essentiel de son travail : fouilles, analyses, recherches, expositions, conservation, publications… autant de facettes du métier peu connues du grand public. « Il y a des fossiles retrouvés il y a plus de 20 ans qui font l’objet d’une publication seulement maintenant. » Nommé au poste de conservateur de la section Paléontologie en 1988, Alain Faber aura été de toutes les aventures du MNHN et notamment de la séparation avec le Musée national d’histoire et d’art, dont il était seulement une section, puis du déménagement dans le Grund, en 1996. Succédant à Georges Bechet, le nouveau directeur aura à faire face à plusieurs défis. La rénovation du musée et la réorganisation des collections permanentes pour fin 2016 sont à l’ordre du jour. « Les thématiques doivent être repensées selon des critères actuels et les espaces doivent être restaurés pour attirer à nouveau le public qui connaît déjà les lieux. » Un autre défi à relever pour le nouveau directeur, celui de conquérir de nouveaux publics. « Attirer les adolescents et les lycées, c’est compliqué. Il faudra penser à des thématiques et des traitements qui les touchent. » Pour le reste, Alain Faber entend poursuivre la politique menée par son prédécesseur tout en voulant valoriser les activités de recherche, de récolte de données et de conservation de la collection.

www.mnhn.lu

12

.

aving earned a diploma in geology and mineralogy from ULB, Alain Faber has spent his entire career at the Musée National d’Histoire Naturelle (MNHN). “At that time, opportunities for geologists in the oil industry were getting thin on the ground. I therefore decided to turn towards another field of endeavour.” Most of his work has focused on exploring for fossils: excavations, analyses, research, exhibitions, conservation, publications are all part of the many facets of this job, which is relatively unknown to the public. “There are fossils that were found more than 20 years ago, that are only now being mentioned in publications.” Having been appointed as custodian of the Paleontology section in 1988, Alain Faber has lived through all the great milestones of the MNHN, such as its separation from the national museum of art and history, of which it was formerly a unit, followed by its move to the Grund in 1996. Now, as he prepares to replace Georges Bechet, the new head of the museum will have to face up to several challenges. On the agenda: an extensive adaptation of the museum and the reorganisation of the permanent collections by the end of 2016. “Our themes must be reworked to fit in with modern criteria, and the spaces must be restored to draw in members of the public who are already familiar with the museum.” Another challenge will be the need to reach out to new audiences. “To draw in teenagers and secondary schools is difficult. We need to think of themes and approaches that will appeal to them.” Apart from that, Alain Faber intends to pursue the policies taken by his predecessor while enhancing activities such as research, data gathering and conservation of the museum’s collections.

www.hotel-leplacedarmes.com

www.dressforsuccess.org/luxembourg

.

MARC’S  CITY MAGAZINE LUXEMBOURG


City LIFE

Le dimanche 30 mars, les magasins de la ville haute et du quartier de la gare ouvriront leurs portes de 14 h à 18 h afin de fêter l’arrivée du printemps avec le traditionnel Fréijoërshopping. À cette occasion, les bus de la Ville seront gratuits. On Sunday 30 March, the shops of the upper town and the railway station district will be open from 2 p.m. to 6 p.m. to celebrate the onset of spring with the traditional Fréijoërshopping. To mark the occasion the city’s buses will run free of charge. Les amateurs de thé auront à partir du 3 mars une nouvelle adresse : le Palais des thés. Ils y trouveront des thés de toutes sortes, ainsi qu’une sélection d’accessoires pour accompagner la dégustation. From 3 March tea lovers will have a new address to head to: the Palais des thés, or tea palace. Here they will find all kinds of tea, as well as a selection of accessories to enhance their enjoyment.

Devinez Luxembourg !

6, rue Chimay (Centre-ville)

Figure out Luxembourg!

Chaque mois, découvrez une photo représentant un détail de l’architecture à Luxembourg et jouez à notre jeu-concours en répondant à la question qui vous est posée. Each month we present a photo showing an architectural detail in Luxembourg City. Answer the question below and enter our contest.

Du 15 au 23 mars, les magasins d’ameublement organisent des opérations spéciales dans le cadre du Festival du meuble. L’occasion de renouveler son mobilier. From 15 to 23 March, furniture stores in Luxembourg are organising special promotions as part of the Furniture Festival. It’s an ideal opportunity to renew your furniture!

Le fleuriste À fleur de peau propose des ateliers pour apprendre la composition florale. Les participants apportent pot, vase ou autre récipient et réalisent eux-mêmes une composition unique. Pour 15 euros en plus du matériel utilisé, on peut aussi savourer une soupe et une boisson.

Luxembourg Meet Greet Discover Group aims to help families from abroad settle into life in the Grand Duchy by encouraging them to discover the country’s many facets. The group organises walks, informal meetings, dinners and guided tours.

À fleur de peau, a florist’s, stages ­workshops to teach customers about flower arrangement. The idea is for participants to bring their own pot, vase or other r­ eceptacle and create a unique arrangement on their own. For 15 euros in addition to the equipment used, you can also enjoy a bowl of soup and a drink.

Le groupe Luxembourg Meet Greet Discover vise à assister les familles d’étrangers dans le cadre de leur intégration au Grand-Duché en les encourageant à découvrir les nombreuses facettes du pays. Le groupe organise promenades, rencontres informelles, dîners et visites guidées.

Prochaines dates les 6 et 20 mars de 11 h à 14 h 83, rue de Hollerich (Hollerich) www.afleurdepeau.lu

© Photothèque de la Ville de Luxembourg

City life Ce kiosque à musique est-il : Is this music kiosk: 1. l’ancien kiosque de la place d’Armes The former kiosk on Place d’Armes _ 2. le kiosque de la place Saints Pierre et Paul The kiosk on Place Saints Pierre et Paul _

www.luxmeetgreet.com

3. le kiosque de la place du Parc The kiosk on Place du Parc Rendez-vous le mois prochain pour connaître la bonne réponse et l’histoire de ce bâtiment. See this page next month to find out the answer and learn about the history of the building.

Réponse du mois dernier / Last month’s answer : Accinauto gagnant du mois dernier  / Last month’s winner: Guy Jourdain Accinauto était un magasin dédié à la vente de matériel pour tout ce qui roule et tourne, des machines industrielles aux tracteurs en passant par les bicyclettes et les voitures. Datant de 1922, le bâtiment a été racheté par l’État et transformé en 1990 pour devenir l’Hôtel des Postes.

Le nouvel opticien Bo.optic s’est installé dans l’îlot rénové de la vieille ville et propose une sélection de marques de lunettes de créateurs tels que Marni, Vera Wang, Clayton Franklin, John Varvatos ou Caroline Abram. The new bo.optic opticians has opened in the renovated block of the old town. It stocks a wide range of brands and frames by designers such as Marni, Vera Wang, Clayton Franklin, John Varvatos and Caroline Abram. 12, côte d’Eich (Vieille ville)

L’enseigne française de supermarchés citadins Monoprix ouvre un magasin à Luxembourg. On y trouvera aussi bien de l’alimentaire que des produits de beauté et des vêtements pour toute la famille. France’s Monoprix chain of city supermarkets is opening a store in Luxembourg, selling food, personal care products and clothing for all the family. 11, rue du Fort Bourbon (Gare)

Accinauto was a shop dedicated to the sale of equipment for anything that could be driven, from bicycles to cars and industrial machines to tractors. Dating from 1922, the building was bought by the State and transformed in 1990 to become the Hôtel des Postes. Visite guidée en plein air le 16/03 dans le cadre de l’exposition Shop, Shop, Shop, du Marché-aux-Herbes au projet Royal Hamilius, 11h-12h30, départ : Musée d’histoire de la Ville, arrivée : rue Aldringen, Langue : F Envoyez vos réponses avant le 18 mars à info@citymag.lu. Un tirage au sort sera effectué parmi les bonnes réponses. Le lauréat remportera un exemplaire du livre Lëtzebuerg Moderne. Send your answers by 18 March to info@citymag.lu. A draw of the correct answers will be held and the winner will receive a copy of the book Lëtzebuerg Moderne.

PHOTOS Olivier Minaire, Luc Deflorenne MARC’S  CITY MAGAZINE LUXEMBOURG

13


BEHIND THE SCENES

Service des Eaux

Tap into a real treasure 67

33

plongée dans des trésors inestimables Unless there were a city service for air, you’d be hard-pressed to think of any service more vital to the capital’s basic needs.

Q

uantity is not the real problem if we use the water in a respectful way. Luxembourg has a lot of water, from natural sources and precipitation, for everyone to have enough water, but it’s our job to protect the quality,” says Nico Pundel, head of the water service. By “our” he doesn’t just mean the water service, he means all of us. “People have to know that using pesticides in the garden can affect the ground water, for example,” he says. “Our drinking water is very healthy, but it takes work to keep it that way.” Water from the natural underground sources – 72 natural springs in six areas within the city supply the capital – is pure to begin with, and surface water from the Haute-Sûre lake area, which makes up about half of the city’s supply, is treated. Both undergo rigorous and continual testing – thousands of samples each year are taken to guarantee the high quality of the water coming out of the tap. “If you’re smart, you’ll drink tap water,” says Pundel with a smile. “It’s clean, pure, economic and ecological,” he says. No s packaging, no transportPoid and about 0.4 cents a liter. Can’t argue Vac cins with that. Vue n go around, Pundel says that While there’s enough Auditioto NE T ts doesn’t mean the waterDen supply is unlimited. “IfZ weI get veryEhot A G E N D A weather before 15 July, before everyone leaves on holiday, consump-! tion goes up by almost 10,000 cubic metres a day because people water their lawns, take more frequent showers, fill up the pools.” Except for the brief period when that can happen, Pundel says consumption has actually declined in recent years due to more ecological technology. “Washing machines and dishwashers, all those appliances use less water than they used to.” Now, however, consumption is rising again with the population – including the thousands who commute to the city for their day jobs. Storing all that water is also part of the service’s job, and that means maintaining reservoirs and water towers. And putting up new ones. In 2015, construction will start on a tower in the Cloche d’Or. Designed by Atelier d’Architecture et de Design Jim Clemes, it will be as aesthetic as it is functional. In the plans, it looks a bit like a present wrapped in white ribbons – altogether fitting for a construction that houses what is truly an invaluable treasure.

C

C

Poids Vac cins Vue Audition Dents

ITY

MAGA

ZINE ET

AGENDA!

21,000 cubic meters of water are consumed every day in the capital. Up to 30,000 in very warm spells before summer holidays. 21 000 mètres cubes d’eau par jour sont consommés dans la capitale. Lors des fortes chaleurs précédant les vacances d’été, ce chiffre peut atteindre 30 000 mètres cubes.

50% of the city’s water comes from six of its own underground sources, and 50% comes from the lake Haute-Sûre and is treated and supplied to the city. L’eau de la ville provient pour moitié de ses six sources souterraines et pour moitié du lac de la Haute-Sûre, dont les eaux sont traitées avant de desservir le réseau.

ITY

430km of water pipes lie under the city’s roads. Sous les routes de la capitale se trouvent 430 km de canalisations.

40 over visits are made to the Service by school groups, scouts, senior citizens, associations and others interested in learning how water makes its route from nature to reservoir 67 33 to sink tap. Le Service des eaux organise plus de 40 visites pour les groupes scolaires, les personnes âgées, les associations et tous ceux qui s’intéressent au cycle de l’eau, de la source au robinet en passant par le réservoir.

15 water fountains will be put up in the city in 2015, and an additional 6 to 8 will be designed for children and put in playground areas. En 2015, 15 fontaines d’eau seront installées dans la ville, et 6 à 8 autres seront destinées aux enfants dans les aires de jeux.

21 villages in the commune of Pabre in Burkina Faso benefit from pure drinking water they enjoy thanks to assistance and educational projects by Luxembourg City, the Luxembourg Red Cross and Pharmaciens Sans Frontières. Dans la commune de Pabre, au Burkina Faso, 21 villages bénéficient d’un accès à une eau potable de qualité grâce au soutien et aux projets éducatifs de la Ville de Luxembourg, de la Croix-Rouge luxembourgeoise et de Pharmaciens Sans Frontières.

TEXTE Wendy Winn  PHOTOS Olivier Minaire

14

33

Le service des eaux est un service communal ­indispensable à la vie de la capitale.

L

MAGA

.

67

a quantité n’est pas un réel problème si nous consommons l’eau de manière respectueuse. Entre les sources naturelles et les précipitations, le Luxembourg dispose de beaucoup de réserves d’eau pour combler les besoins de chacun. Notre mission est d’en assurer la qualité », affirme Nico Pundel, ingénieur-directeur Énergie Environnement. Lorsqu’il dit « notre » mission, il ne pense pas uniquement au Service des eaux, mais à chacun d’entre nous : « Les gens doivent savoir que l’utilisation de pesticides peut avoir une incidence sur les nappes phréatiques, par exemple. L’eau que nous buvons est très saine, mais s’assurer de sa qualité exige un travail considérable », ajoute-t-il. Les sources souterraines qui desservent la ville (72 au total, réparties dans six zones de la capitale) sont naturellement pures. Les eaux de surface de la région du lac de la Haute-Sûre, qui fournissent environ la moitié de l’approvisionnement de la ville, sont, quant à elles, traitées. Ces eaux sont continuellement soumises à des analyses minutieuses : chaque année, des milliers d’échantillons sont prélevés afin de garantir que l’eau qui coule du robinet soit de première qualité. « Si on est intelligent, on boit l’eau du robinet », lâche Nico Pundel, un sourire aux lèvres. « Elle est propre, pure, bon marché et écologique », poursuit-il. Ni conditionnement, ni transport, et un prix d’environ 0,4 cent le litre. Difficile de contre-argumenter ! Toutefois, si les réserves sont suffisantes, elles ne sont pas pour autant illimitées, précise Nico Pundel. « S’il fait très chaud avant le 15 juillet, c’est-à-dire avant les départs en vacances, la consommation augmente de près de 10 000 mètres cubes par jour, car on arrose la pelouse, on se lave plus souvent que d’habitude, on remplit la piscine… » Exception faite des brèves périodes de ce type, Nico Pundel affirme que la consommation avait même diminué ces dernières années, grâce à des technologies plus écologiques. « Des machines à laver aux lave-vaisselle, tous les appareils consomment moins qu’avant. » Cependant, on observe actuellement une nouvelle hausse de la consommation, notamment en raison des milliers de personnes qui se rendent en ville tous les jours pour travailler. Le service est également responsable de l’entreposage de ces immenses quantités d’eau, ce qui suppose l’entretien des réservoirs et des châteaux d’eau ainsi que la construction de nouveaux édifices. En 2015, le chantier d’un nouveau château d’eau débutera à la Cloche d’Or. Conçu par l’Atelier d’Architecture et de Design Jim Clemes, il alliera esthétique et fonctionnalité. Sur les visuels, il ressemble à un gros cadeau paré de rubans blancs, ce qui semble parfaitement adapté pour abriter un trésor d’une telle valeur ! e l, Pu n d r N i co eu t c dire nt ieuringén ironneme nv E ie g Éner

.

MARC’S CITY MAGAZINE LUXEMBOURG


Jeu concours Tirage au sort d’une nouvelle chaudière et de 50 conseils de base en énergie à domicile!*

Infos sur www.myenergydays.lu *soum

is à conditions


Viewfinder

PHOTO Andrés Lejona

UN regard sur / A look at

Pulvermühle railway bridge Photographer Andrés Lejona this month trains his lens on the railway bridge at Pulvermühle, which is being extended to include a new two-track viaduct. Ce mois-ci, le photographe Andrés Lejona pointe son objectif sur le pont ferroviaire de Pulvermühle, dédoublé en un viaduc à deux voies.

Plateau du Rham One of the city’s oldest neighbourhoods, the medieval fortifications and buildings constructed according to plans by the great city architect Vauban in the 17th century have recently been restored as part of a 4 million-euro project. Dans l’un des plus anciens quartiers de la ville, les fortifications médiévales et les constructions du célèbre architecte Vauban (17e siècle) ont récemment fait l’objet d’une restauration pour un budget de 4 millions d’euros.

New Rail bridge The new viaduct measuring approximately 242 m will support two new railway tracks with a 4.60 m gap between them. The bridge will rest on pillars at both ends and in the middle on four reinforced concrete pillars, varying between 12 and 24 m in height. Le nouveau viaduc, long d’environ 242 m, accueillera deux nouvelles voies espacées de 4,60 m. Le pont est soutenu à chaque extrémité par des piliers et repose en son centre sur quatre piliers de béton renforcé de 12 à 14 m de hauteur.

16

MARC’S CITY MAGAZINE LUXEMBOURG


Viewfinder

Kirchberg towers Five tower buildings dominate the southern tip of the Kirchberg plateau, including the impressive gold clad European Court of Justice and the Alcide de Gasperi building that was once the tallest in Luxembourg and now houses the Luxembourg ministry of sustainable development and infrastructures and the Council of the European Union.

New construction It has been jokingly said that the national bird of Luxembourg is the crane. Here several new projects are being constructed on the southwestern parts of the Kirchberg plateau.

Cinq tours dominent la pointe sud du plateau de Kirchberg, dont l’impressionnante Cour de justice de l’Union européenne au revêtement doré et la tour Alcide de Gasperi, qui était autrefois le plus haut bâtiment de Luxembourg et qui abrite aujourd’hui le Ministère luxembourgeois du Développement durable et des Infrastructures et le Conseil de l’Union européenne.

Certains affirment, pour plaisanter, que la grue est l’oiseau emblématique de Luxembourg. Plusieurs projets sont en cours de réalisation au sud-ouest du plateau de Kirchberg.

Riprap The construction of a 275 m-long riprap (rubble support) will allow the two new tracks on the new viaduct to be made longer and permit them to re-join the route of the existing tracks on the Luxembourg-Wasserbillig line. La construction d’un riprap (couche de roche destinée à protéger les remblais) de 275 m permettra d’allonger les voies du nouveau viaduc et de les faire converger avec les voies existantes de la ligne Luxembourg-Wasserbillig.

MARC’S CITY MAGAZINE LUXEMBOURG

17


CITY MEMOS

CITY MEMOS

Schueberfouer : concours d’affiches

Design the Schueberfouer poster

La Ville de Luxembourg a lancé un concours pour la conception de l’affiche de la Schueberfouer 2014. Tous les résidents du GrandDuché peuvent y participer. L’affiche peut être envoyée au format papier et sous forme d’un fichier électronique haute résolution et peut exploiter toutes les techniques artistiques existantes, de la photographie au graphisme en passant par la peinture, la seule condition étant qu’elle puisse être imprimée en offset. Elle ne doit pas inclure d’éléments typographiques ou de logos, qui seront ajoutés ultérieurement à l’affiche gagnante. Le délai pour le dépôt des candidatures, qui doivent parvenir au Service Communications et relations publiques de la VdL (Petit Passage, 9, rue Chimay) est fixé au 31 mars. The Ville de Luxembourg has launched a competition to design the poster for this year’s Schueberfouer fun fair. The contest is open to all residents of the Grand Duchy. The poster can be submitted as a printed poster and as a high definition electronic file and can be designed using any artistic technique – from photography to graphics via painting – as long as it can be produced by offset printing. It should not feature any typography or logos (these will be added to the winning design later). Deadline for entries, delivered to the VdL’s communications service (Petit Passage, 9, rue Chimay) is 31 March.

De nouveaux pompiers

New fire fighters

30 nouvelles recrues des sapeurs-pompiers de la Ville de Luxembourg (le seul service de pompiers professionnels du pays) ont reçu leur casque officiel lors d’une cérémonie qui s’est déroulée le 11 février. A ceremony on 11 February saw some 30 fire fighters who have entered the Ville de Luxembourg’s fire brigade (the only professional fire fighters in the country) receive their official helmets. www.vdl.lu

De nouveaux jardins communautaires

another community garden

Après le succès du projet pilote de jardin communautaire à Bonnevoie (photo), un autre jardin sera opérationnel au printemps. Destiné aux résidents du quartier du centre et de la gare, il se trouvera dans la vallée de la Pétrusse, dans la rue Paul Séjourné (accès par la rue de la Semois). Ce jardin accueillera 19 jardiniers sélectionnés sur dossier. Les formulaires de candidature sont disponibles sur le site Internet de la Ville de Luxembourg ou auprès de la cellule environnement de la Ville (3, rue du Laboratoire).

Brocante

Flea market

Cette année encore, la place d’Armes accueillera le marché de la brocante et des antiquités, dont la nouvelle saison démarre les samedis 1er, 8, 22 et 29 mars. A new season of the Brocante flea market and antique sales take place on the place d’Armes, starting with Saturdays 1, 8, 22 and 29 March.

Following the success of the pilot project community garden in Bonnevoie (photo), one further garden will be launched this spring. Aimed at residents of the city centre and Gare neighbourhoods – it will be located in the Pétrusse valley on the rue Paul Séjourné (accessed via the rue de la Semois). This garden will be open to 19 gardeners, who will be selected after applications have been submitted. Application forms can be requested via the Ville de ­Luxembourg website or from the Cellule Environnement de la Ville de Luxembourg (3, rue du Laboratoire). www.vdl.lu

www.vdl.lu

www.vdl.lu

Marché bihebdomadaire

Cours de cyclisme pour adultes

Bi-weekly market

Le marché bihebdomadaire de produits frais - fruits et légumes, fromages, viandes, olives et pains - a toujours lieu sur la place Guillaume II, le mercredi et le samedi matin.

Adult cycling courses

The bi-weekly market, selling fresh and local produce ranging from fruit and vegetables to cheese, meat, olives and bread, continues on the place Guillaume II every Wednesday and Saturday morning. www.vdl.lu

Séances de dialogue sur le PAG

PAG dialogue sessions

Au cours des trois prochains mois, des séances de dialogue seront organisées sur le thème du plan d’aménagement urbain (PAG) de la Ville de Luxembourg. Ce mois-ci, le calendrier est le suivant : pour le Grund, Clausen, Pfaffenthal et Neudorf, le 25 mars au Centre culturel (254, rue de Neudorf) et pour Rollingergrund et Muhlenbach, le 27 mars à la Salle des fêtes (1er étage, 276, rue de Rollingergrund). Les réunions débuteront à 19 h et feront l’objet d’une interprétation simultanée en français et en anglais. Sur demande, une traduction en langue des signes peut également être assurée : contactez Madeleine Kayser par e-mail à l’adresse makayser@vdl.lu. Dialogue sessions to talk about the Ville de Luxembourg’s PAG (Plan d’Aménagement Général) will take place over the next three months. Meetings this month are scheduled for Grund, Clausen, Pfaffenthal and Neudorf at the Centre culturel (254, rue de Neudorf) on 25 March, and for Rollingergrund and Muhlenbach at the Salle de fêtes (1st floor, 276, rue de Rollingergrund) on 27 March. The meetings begin at 7 p.m. and simultaneous translations in French and English will be available. Sign language assistance is also available on request from Madeleine Kayser, email: makayser@vdl.lu.

18

MARC’S CITY MAGAZINE LUXEMBOURG

La Ville de Luxembourg et la Lëtzebuerger Vëlos-Initiativ (LVI) s’associent pour proposer des cours de cyclisme pour adultes en mars et en avril. Les cours, composés de 10 modules, auront lieu du lundi 24 mars au vendredi 4 avril et du lundi 7 au vendredi 18 avril. Les frais de participation s’élèvent à 100 euros. Chaque session dure deux heures et est disponible en luxembourgeois, français et allemand (et en anglais sur demande). Inscriptions auprès de la LVI, par téléphone au 43 90 30 29 ou par e-mail à l’adresse veloschoul@velo.lu. The Ville de Luxembourg and the Lëtzebuerger Vëlos-Initiativ (LVI) are teaming up to offer adult cycling courses in March and April. The 10-part courses take place from Monday 24 March to Friday 4 April and from Monday 7 to Friday 18 April. The course costs 100 euros, each session lasts two hours and the courses are available in Luxembourgish, French and German (or English on request). Registration can be made via the LVI on tel.: 43 90 30 29 or email: veloschoul@velo.lu. www.lvi.lu


Paysage mexicain avec personnage, huile sur toile, vers 1880, © Villa Vauban – Musée d’Art de la Ville de Luxembourg En barque, huile sur toile marouflée sur carton, vers 1905, © Villa Vauban – Musée d’Art de la Ville de Luxembourg, dépôt Mme Seimetz

18 janvier > 25 mai 2014

De la Moselle

au Monde entier

Le peintre Frantz Seimetz (1858 – 1934)


faces

FilmPräis

Gaelic sports

Gabriel

USILL

Damien

Rita

Thanks to contacts in the Irish community, it took Damien Higgins just 24 hours after arriving in Luxembourg to link up with Gaelic football players at an Irish pub in the city. A week later he was training and playing for the Gaelic Sports Club Luxembourg and has not looked back since. Indeed, at an awards ceremony last month Damien was named the Club Person of the Year for his contribution to coaching and administration, and he continues to take an active role on the field as well. “It’s the way it is out here. It’s so transient and people have so many other commitments, it’s difficult to get non-playing members to come back to take on a coaching role.” Gaelic Sports Club Luxembourg was established in 1978 and now field men’s and ladies’ teams. Damien, originally from county Cork, explains that the club is attracting many non-Irish members especially in the ladies’ camogie and football teams. However, male players who have no experience of hurling – a technically demanding game – may struggle. “If you haven’t played it since a young age you will always be playing catch up. It is easier for a newcomer to take up football.” The club is also making an effort to get members to qualify as coaches. It hosts an annual St. Patrick’s Day tournament, which encourages youngsters from all backgrounds to try out one of the Gaelic sports on offer. “We are trying to entrench ourselves in the community rather than have it as something just for expats.” Grâce à ses contacts dans la communauté irlandaise, à peine arrivé à Luxembourg, Damien Higgins rencontrait des joueurs de football gaélique dans un pub irlandais de la ville. Une semaine plus tard, il s’entraînait et jouait avec le Gaelic Sports Club Luxembourg. Il ne l’a jamais regretté. Le mois dernier, lors d’une remise de prix, le club lui a décerné le titre de « membre de l’année » pour sa contribution à l’entraînement et aux tâches administratives. Mais il est tout aussi actif sur le terrain. « C’est comme ça. Les effectifs sont fluctuants et à cause de leurs obligations diverses, les membres qui ne jouent pas dans l’équipe ne sont pas toujours disponibles pour superviser les entraînements. » Créé en 1978, le Gaelic Sports Club Luxembourg réunit aujourd’hui des équipes masculines et féminines. Damien vient du comté de Cork, mais beaucoup de membres du club ne sont pas irlandais, surtout dans les équipes féminines de football et de camogie. Les joueurs masculins qui n’ont encore jamais pratiqué le hurling, sport difficile et très technique, auront peut-être du mal. « Si vous n’en avez pas fait depuis votre enfance, vous serez toujours à la traîne. Le football est un sport plus facile pour les débutants. » Le club encourage également ses membres à se former comme entraîneurs. Le tournoi annuel de la St Patrick permet à des jeunes de tous horizons d’essayer les sports gaéliques proposés par le club. « Nous préférons un bon ancrage communautaire plutôt qu’une image de club pour expatriés. »

Rita Herrmann est présidente de l’Union des syndicats d’intérêts locaux de la Ville de Luxembourg qui traite de questions relatives à la qualité de vie des habitants de Luxembourg. « Je suis tombée dedans quand j’étais toute jeune, se souvient Rita Herrmann. Cela fait maintenant plus de 25 ans que je suis engagée dans l’USILL. » À la demande de ses membres, les représentants des syndicats d’intérêts locaux, l’USILL provoque des discussions avec les administrations, ministères et autres services publics sur des sujets d’intérêt général. « Nous discutons de sujets qui concernent l’ensemble du territoire urbain. Nous ne traiterons pas par exemple de quelle rue doit être classée en zone 30, mais de la politique générale à mettre en œuvre à Luxembourg au sujet des zones 30. » C’est ainsi que l’USILL mène actuellement des discussions sur les vols nocturnes de l’aéroport, se penche très activement sur le développement du quartier du Ban de Gasperich ou sur les questions de sécurité. « Nous posons des questions sur les dossiers en cours, adoptons une attitude critique par rapport aux décisions qui sont prises ou en cours d’être prises. Nous ne sommes pas là pour gagner de l’argent, mais pour maintenir et améliorer la qualité de vie des habitants. » Rita Herrmann is chairman of the Union of Local Interest Syndicates of the city of Luxembourg (Union des Syndicats d’Intérêts Locaux – USILL) which deals with questions relating to the quality of life of Luxembourg’s inhabitants. “I fell into it when I was very young”, recalls Rita Herrmann. “It’s now more than 25 years since I became involved with USILL”. At the request of its members, the representatives of the local unions, USILL generates discussions with administrations, ministries and other public services on subjects of general interest. “We discuss matters that concern the entire urban territory. We don’t just deal with matters such as, for example, which road should be classed in zone 30, but rather with general policies to be implemented in Luxembourg regarding zone 30”. Thus, USILL is currently conducting discussions on night flights from the airport and is actively involved in the development of the Ban de Gasperich area and questions of security. “We ask questions about current matters and adopt a critical attitude with regard to decisions that are taken or in the process of being taken. We are not there to earn money, but to maintain and improve the quality of life of our inhabitants”.

Photo : Sven Becker

Photo : Julien Becker

TEXTE France Clarinval  PHOTO Julien Becker

Gabriel Boisante est connu pour son talent oratoire autant que son sens de l'humour et du rythme. Gabriel Boisante is renowned for his oratory talent as well as his sense of rhythm and humour.

Animateur, maître de cérémonie, Gabriel ­Boisante renoue avec sa passion du cinéma pour présenter la remise des Lëtzebuerg Filmpräis.

Entertainer and master of ceremonies Gabriel Boisante takes up his ­passion for cinema to present the Lëtzebuerg Filmpräis awards.

L

O

e 7 mars, ce qu’il est convenu d’appeler « la grande famille du cinéma » sera en fête. La soirée sera dédiée à la remise des Filmpräis, autrement dit, et toutes proportions gardées, les Césars ou Oscars luxembourgeois. Sur scène, Gabriel Boisante officiera en tant que maître de cérémonie. Un rôle qu’il a déjà endossé il y a deux ans, lors de la précédente édition. « Je suis heureux et flatté qu’on me l’ait demandé une deuxième fois », avoue-t-il sans fausse modestie. Il faut dire que c’est un rôle dans lequel il excelle : humour teinté d’impertinence, sens du rythme et sourire de gendre idéal sont les atouts de ce timide qui se soigne en s’exposant aux autres. Passionné de cinéma depuis toujours, c’est en 2005 que Gabriel s’essaye pour la première fois à la présentation. Il est à l’époque la cheville ouvrière du festival des Très Courts et fait l’ouverture au micro. « Ça m’a plu et ça a plu aux autres. » Plus tard, ce sera pour commenter en direct les matchs de la coupe du monde de football qu’il tiendra le crachoir. Les demandes se font plus nombreuses, la plume de Gabriel s’aiguise et les événements qu’il présente s’enchaînent. Pour l’heure, il prépare d’arrache-pied le déroulement, la mise en scène et les interventions de la soirée du Filmpräis. « Avec la création de la Filmakademie et sa bonne centaine de votants, l’attente est encore plus intense qu’auparavant. Il y aura sûrement de vraies surprises. » Alors qu’il veut surtout que la soirée soit une fête du cinéma, il affûte ses textes pour que le rythme soit parfait. « Une virgule peut changer le sens et le rythme d’une vanne qui peut faire mouche ou tomber à plat. »

.

Gaelic Sports Club Luxembourg is on Facebook

20

MARC’S CITY MAGAZINE LUXEMBOURG

n 7 March, what is commonly called “the big cinema family” will be celebrating. The evening will be dedicated to the presentation of the Filmpräis, in other words, and keeping things in proportion, Luxembourg’s Césars or Oscars. On stage, Gabriel Boisante will officiate as master of ceremonies, a role he assumed two years ago during the previous edition. “I am happy and flattered that I have been asked to do it for the second time”, he admits without false modesty. It is certainly a role he excels in: humour with a smattering of impertinence, a sense of rhythm and the smile of the ideal son-in-law, are the assets of this retiring actor who is careful when presenting himself to others. Gabriel, who has always been passionate about the cinema, tried out presenting for the first time in 2005. At the time he was the backbone of the Très Courts festival and gave the opening speech. “I enjoyed it and the others did too”. Later on, he did all the talking when he was involved in the live commentary of the football world cup. The requests came pouring in, Gabriel sharpened his pen and he was presenting more and more events. For the time being, he is indefatigably preparing the programme, staging and speeches of the Filmpräis event. “With the creation of the Filmakademie and its hundred or so voters, expectations are even more intense than previously. There are sure to be some real ­surprises”. While above all he wants the evening to be a film festival, he is honing his presentation to make sure he gets the rhythm just right. “A comma can change the meaning and rhythm of a crack, which can hit the bull’s eye or fall flat”.

.


roadworks

Subscribe to our newsletter! Inscrivez-vous à notre newsletter !

chantiers.vdl.lu MAR

AVR

MAI

JUiN

Info-box Opening hours / Horaires d’ouverture : Tu-Fr / Ma-Ve : 8 h-17 h Sa / Sa : 8 h 30-17 h Tel. : 47 96 43 43 Email : chantiers@vdl.lu Work being carried out (this month) / Travaux en cours (ce mois)

EL RE

rgen

N KO EN

P fa

s

ffen

Ul

Bain

Goe

VE

WY LONG

NN

BO

L OYA DR

NEU

ST R AS not yet started / Work SE N à venir Travaux

R EVA UL

TU

TEPO R

Work completed / Travaux réalisés

Rue du Fossé Roosevelt

B ov V é irton

Barrière

Barrière

St Hubert

Mameranus

Mameranus

Barrière

St Hubert s l te Ce

Barrière

n Virt o

s Ce

l te

Marc Ries specteur Ad ministratio n des ponts et chaussée s

la Pétrusse

Travaux pour renouveler le réseau d’alimentation électrique.

When will the new temporary bridge, the blue bridge, across the Pétrusse open for traffic? Marc Ries: We are aiming to open the bridge over the first weekend in March. That means we will work into the night on Friday 28 February and also on Saturday 1 March and then as soon as everything is ready we will open the traffic lanes. But that is also dependent on the weather, which can cause delays.

Laurent Vanetti: The bridge will have two lanes of traffic for private vehicles heading from the upper city to the Gare and one lane for buses heading in the opposite direction. The Ville de Luxembourg has worked closely with the Service des ponts et chaussées and Mr Ries from the beginning of the project to coordinate the traffic signals, lights and signage, which the city is providing. There will be some changes to traffic flow, for instance with access to the boulevard de la Pétrusse, but there are alternative routes.

Will the bridge have a cycle lane and can pedestrians access the bridge? Marc Ries: We have provided just one pavement for pedestrians on the west side of the bridge. But we have also taken care of pedestrian safety with protected zebra crossings. The other side of the traffic lanes will be used as a service lane. There is no room for a cycle lane, as that would have made the project too expensive.

.

www.vdl.lu chantiers.vdl.lu PHOTOS Jan Hanrion, Luc Deflorenne

PLACE DE LA CONSTITUTION

Vallée de Work to renew the city’s urban electric network.

How will the temporary bridge affect traffic flow?

Ingénieurin

Louvigny

Notre-Dame

Travaux préparatoires pour l’extension du parking souterrain Knuedler.

Laurent Va netti Chef du Se rvice de la ci de la Ville de Luxembo rculation urg MARC’S CITY MAGAZINE LUXEMBOURG

C

y Montere

ve lt

Chimay

Trois questions à Marc Ries et Laurent Vanetti

Poste

lka po no o  : M EREY artes MON T C se

Capucins

Three questions for Marc Ries and Laurent Vanetti

Ro o

Génistr

PLACE D’ARMES

Philippe II

Preliminary work for the Knuedler underground parking garage extension.

Les travaux permettront d’installer un réseau d’électricité, de gaz et de remplacer les canalisations d’eaux usées. Des réseaux « secs » sont également en cours d’installation et certains carrefours seront réaménagés.

Ask the expert

Vallée de la Pétrusse

PLACE CLAIREFONTAINE

Aldringen

Work is being carried out to install electricity, gas and replace waste water utilities. Cables for “dry” utilities are also being laid and new road designs are being installed.

PLACE DE LA CONSTITUTION

CENTRE

Beck

t

Roosevelt

Grand-Rue

u

Aldringen

ge r

Place Guillaume II

T

s

Bon

Notre-Dame

s

ie

rbe

Am

s

Ea

Notre-Dame

BOULEVARD ROYAL

Route de Longwy

ure

Bain

rgen

Beaumont

é

Lig

Louvigny

PLACE GUILLAUME EMILE REUTIIER

s Fos

MERL

Chimay

EREY

Boucher

Curé

y Montere

Aldringen

MON T

Goe

VE

Quint

e Génistr

PLACE D’ARMES

Philippe II

LONGWY

NEU

t

U

L OYA DR

He

ge r

BO

AR LEV

ux-

Bon

TEPO R

MERL

CENTRE

Poste

l

Y

Nord

M a rc h é - a

s

W LONG

Beck

Am

ure

N BOULEVARD ROYAL

Lig

Grand-Rue

Aldringen

SE

g

AS

MERL

in

EMILE REUTER

PLACE DU THEATRE

côte d’Eich

ST R

Capucins

Quint

tha

l ve

Beaumont

MERL

Quand le nouveau pont provisoire, le pont bleu traversant la Pétrusse, sera-t-il ouvert à la circulation ? Marc Ries : Notre objectif est d’ouvrir le pont le premier week-end du mois de mars. Cela signifie que nous travaillerons tard dans la nuit le vendredi 28 février ainsi que le samedi 1er mars et, dès que tout sera prêt, nous ouvrirons les voies de circulation. Mais nous sommes également tributaires de la météo, qui pourrait retarder le chantier.

Quels seront les effets du pont provisoire sur la circulation ? Laurent Vanetti : Le pont comportera deux voies pour les véhicules privés circulant du haut de la ville vers la gare, et une voie pour les bus allant dans la direction inverse. La Ville de Luxembourg a travaillé en étroite collaboration avec le Service des ponts et chaussées et M. Ries dès le commencement du projet afin de coordonner les panneaux de signalisation, les feux et la signalétique, fournis par la Ville. La fluidité du trafic s’en trouvera affectée par endroits, par exemple pour accéder au boulevard de la Pétrusse, mais des itinéraires alternatifs seront mis en place.

Le pont sera-t-il pourvu d’une piste cyclable et sera-t-il accessible aux piétons ? Marc Ries : Nous avons équipé le pont d’un seul trottoir, sur le côté ouest. Mais nous avons naturellement pensé à la sécurité des piétons et installé des passages cloutés protégés. De l’autre côté, il y aura une voie de desserte. Il n’y a pas de place pour une piste cyclable : cela aurait rendu le projet trop onéreux.

.

21

GU


News

Luxembourg airport

findel meconnu

The hidden corners

Le photographe Armand Quetsch s’est rendu à l’aéroport de Luxembourg, y compris dans les zones habituellement non accessibles aux voyageurs. Résultat en images. photographer Armand Quetsch has been given the run of Luxembourg Airport, including areas that are usually off-limits to travellers. Here we document the outcome in pictures.

1 2

3

4

5

1, 2, 7. Dans le Business Lounge The Business Lounge 3. Carte de l’espace aérien du Grand-Duché Airspace map of the Grand-Duchy 4. Laura Mazzuca 5. Vue arrière d’un réacteur Rear view of a jet engine 6. Dans le train d’atterrissage Aircraft landing gear 8. Dans le Crew Room The Crew Room 9. Dans le parking de l’aéroport The airport car park 10. Dans le hangar des avions In the aircraft hangar 11. Le couloir des bus qui accèdent au tarmac The corridor for buses which access the tarmac Texte Céline Coubray

22

MARC’S  CITY MAGAZINE LUXEMBOURG


News

6 7

8

9

10

11 MARC’S CITY MAGAZINE LUXEMBOURG

23


BULLETIN

BULLETIN

paperJam.Index 2014 edition Le nouveau paperJam.Index est paru. Lancé en 1997 et aujourd’hui dans sa 14e édition, paperJam.Index se positionne en incontournable guide des entreprises de Luxembourg. La nouvelle édition rassemble quelque 10 000 entrées et des articles de fond rédigés par des spécialistes, comme Jean-Jacques Rommes (ABBL), Anouk Agnes (Alfi) et Robert Dennewald (Fedil), pour n’en citer que quelques-uns. Ce guide complet liste plus de 2 600 sociétés dans 150 secteurs spéci­ fiques. Le lecteur trouvera en outre dans la section « Biographies » le profil de 800 acteurs majeurs de l’économie et de l’entreprise. paperJam.Index a également rénové son site internet et lancé une appli pour iPhone et Android. The brand new edition of paperJam.Index has been published. Launched in 1997, paperJam. Index is now in its 14th edition and has grown to become an indispensible business guide to Luxembourg. The new edition features some 10,000 entries as well as in-depth articles written by experts in their field such as Jean-Jacques Rommes for the ABBL, Anouk Agnes for Alfi and Robert Dennewald for Fedil, to name but a few. A listing of over 2,600 companies in 150 specific sectors provides readers with a comprehensive business guide. In addition, some 800 significant business and economic sector personalities are profiled in a “Biographies” section. paperJam.Index also has a newly designed website and an app has been launched for both iPhone and Android. www.index.lu

Kino mat Häerz… a mat Kaffi

Cinema with heart... and ­coffee

À l’instar des années précédentes, l’équipe du Kino mat Häerz accueille les seniors et leurs petits-enfants une fois par mois dans le cadre charmant et confortable de la Cinémathèque située sur la place du Théâtre : après le film, les visiteurs ont la possibilité de participer à une rencontre conviviale « café et gâteau » dans une pâtisserie au centre-ville pour s’échanger autour du film et se fixer rendez-vous pour la prochaine séance. Afin que les personnes à mobilité réduite puissent également profiter du Kino mat Häerz, les films sont projetés une deuxième fois à la Cinémathèque située à la Cloche d’Or. Pour la séance de mars (20 et 27), le documentaire Heim ins Reich (photo) figure au programme. En avril et jusqu’en juin, le Kino mat Häerz se poursuivra avec une série d’autres films : Ein Herz und eine Krone avec Gregory Peck et Audrey Hepburn, la comédie Quartett et Jour de fête. As in previous years, the Kino mat Häerz team welcomes seniors and their grand-children to the charming and comfortable Cinémathèque on the place du Théâtre once a month. Following the screening, the audience can meet for a convivial chat about the film over coffee and cake at a pâtisserie in the city centre. So that people with reduced mobility can also profit from the Kino mat Häerz programme, the films are also screened a second time at the Cinémathèque in the Cloche d’Or. In March Luxembourg documentary film Heim ins Reich (photo) will be screened on 20 and 27. From April to June the programme includes Ein Herz une eine Krone, starring Gregory Peck and Audrey Hepburn, the comedy Quartet and Jour de fête. www.cinematheque.lu

Un défi amusant

Challenging but fun run

Avec des parcours allant de 900 m (pour les 6 à 8 ans), des courses de relais de 56 km pour équipes de trois adultes et des courses individuelles de 13 ou 27 km, le DKVUrban Trail est à la fois un défi amusant et l’occasion de découvrir les endroits les plus pittoresques de la capitale. Les courses auront lieu le 30 mars et les inscriptions via le site web sont d’ores et déjà ouvertes. Featuring routes ranging from 900 metres (for 6-8 year olds) to a 56km relay for teams of three adults, as well as individual runs of 13 or 27km, the DKV-Urban Trail is a challenging but fun run that takes participants through some of the most picturesque parts of the capital city. The run takes place on 30 March and registration via the event website is now open. www.urbantrail.lu

Postlaaf

Postal run

Le dimanche 9 mars, les P&T organisent la 19e édition de Postlaaf, leur course urbaine annuelle de 10 km. Les frais de participation incluent la location du Champion Chip, l’échauffement avant la course, l’utilisation des vestiaires et des douches ainsi que le ravitaillement et les divertissements. Des courses de 500 m et de 1 km seront également proposées pour les enfants. The P&T hosts its 19th annual 10km Postlaaf city run on Sunday 9 March. Participation fee includes a Champion Chip, warm up, a changing room and shower, food, drink and entertainment. Children’s races of 500 metres or 1km are also on offer. www.postlaf.rtl.lu

Festival des migrations

Immigration fest

Organisé par le Comité de liaison des associations d’étrangers (CLAE), le Festival des migrations, qui se tiendra du 14 au 16 mars à Luxexpo, vise à renforcer les liens entre les communautés, à constituer une plateforme d’information et à inciter au débat. Ce sera également l’occasion de découvrir les cuisines et les cultures du monde entier. Parmi les temps forts du programme : la nuit salsa, le 15 mars. Organised by the Comité de Liaison des Associations d’Étrangers (CLAE), the immigration festival from 14-16 March at Luxexpo aims to strengthen ties between the communities, provide information and provoke debate. But it also features culture, food and entertainment from around the world. This year’s highlight is a Salsa Night on 15 March. www.clae.lu

24

Concours d’architecture pour la Rue de l’Avenir

Rue de l’Avenir architecture contest

La Ville de Luxembourg a proclamé les résultats d’un concours d’architecture pour réaliser des immeubles d’habitation sur deux parcelles de la rue de l’Avenir à Limpertsberg. Le jury a décerné le premier prix au cabinet d’architectes Tetra Kayser SA qui développera le projet avec le promoteur Cialux et RE Design sàrl. The Ville de Luxembourg has announced the winners of an architecture prize to design and construct apartment blocks on two parcels of land on the rue de l’Avenir in Limpertsberg. A jury awarded the first prize to the Tetra Kayser SA team of architects who will develop the project with the Cialux promoter and RE Design sàrl. MARC’S CITY MAGAZINE LUXEMBOURG

Buergbrennen chasse l’hiver

Buergbrennen banishes winter

Tradition du premier dimanche de Carême, le Buergsonndeg invite à chasser l’hiver et célébrer la victoire du soleil sur les ténèbres. Cette année, la fête se déroulera le 9 mars, et selon la coutume, de grands feux – les « Buerg » – illumineront la nuit dans les villages à travers le pays. Les festivités s’accompagnent de petite restauration (saucisses et côtes de porc grillées), et les buvettes proposent champagne, bière, voire vin chaud si le temps s’y prête. Dans la ville de Luxembourg, les feux se situent à Cents (cortège à 18 h 30 à l’église, « Buerg » au carrefour des rues Cents / Simonis / Wiwertz) ; à Bonnevoie (cortège à 19 h à l’église, « Buerg » à Kaltreis) ; à Beggen (cortège à 19 h 45 à l’école, « Buerg » près du stade de football rue Henri Dunant) et à Cessange (« Buerg » rue de Cessange, près du n° 317). An annual tradition that represents the banishing of winter, the victory of the sun over darkness, Buergsonndeg takes place on the first Sunday in Lent – which this year falls on 9 March – and involves the lighting of a huge fire in villages and neighbourhoods. The festivities include the ubiquitous grill with sausages and pork chops as well as a drinks stand selling champagne, beer and even Glühwein if the weather is cold enough. In Luxembourg city events take place in Cents (parade at 6.30 p.m. at the church, “Buerg” at the junction of rue Cents/Simonis/Wiwertz), Bonnevoie (parade at 7 p.m. at the church, “Buerg” at Kaltreis), Beggen (parade 7.45 p.m. at the school, “Buerg” near the football stadium rue Henri Dunant) and Cessange (“Buerg” at rue de Cessange, near no. 317).

Photos : Charles Caratini, P&T, Tetra Kayser sa, Steve Eastwood, Fotini Kaparelou

paperJam.Index édition 2014


UNDER THE HIGH PATRO NAGE O F H ER ROYA L HIGHNESS THE GRAND DUCHESS

NY–LUX

EDWARD STEICHEN AWARD 2004–2014 EX H I BI TI ON 14.02.2014 – 06.06.2014 ARTI STS: BERTILLE BAK, ÉTIENNE BO ULANGER, JEFF DESOM, SO PHIE JUNG, MARIA LO BO DA, CLAU DI A PASSERI, SU-MEI TSE

In collaboration with:

In memory of Henry J. Leir

Étienne Boulanger, Grafts, 2004–2006 (detail) © Photo: Étienne Boulanger

3, Park Dräi Eechelen L-1499 Luxembourg t + 352 45 37 85 1 www.mudam.lu

Mudam Luxembourg Musée d’Art Moderne Grand-Duc Jean

STRASSEN

VOTRE GRANDE ÉPICERIE

OUVERTE TOUS LES DIMANCHES de 9h à 13h 40 PLACES DE PARKING

OUVERT DU LUNDI AU SAMEDI DE 8H À 19H (FISCHER À 7H) ET LE DIMANCHE DE 9H À 13H (FISCHER À 8H)

237 ROUTE D’ARLON I L-8010 STRASSEN I FACE AU MC DONALD’S I T 27 39 73 50 I strassen@pallcenter.lu I www.pallcenter.lu


1

Services & shopping

APPELEZ VOTRE AGENCE RE/MAX www.remax.lu

RE/MAX Immo (Luxembourg - Gare) +352 26 64 99 99 1 RE/MAX Premium (Ingeldorf) +352 26 90 45 45

Find the relevant city authority, a useful address or sports facilities. Plus a guide to city shops. Vous trouverez ci-dessous les services municipaux, adresses utiles, sportifs, ainsi qu’un guide shopping.

BIERGER-CENTER 1 26a, boulevard Royal Adresse postale L-2090 Luxembourg Lu-ve : 8-17h Tél. : 47 96 22 00 Fax. : 26 27 09 99 bierger-center@vdl.lu, www.vdl.lu

Population register (registration, deregistration, changes of address), certificates, electoral list registration, identity cards, passports, registration for EU nationals, registration for third country cards, naturalization, birth certificate copies, legalization of signatures, parental authorizations, declaration of guardianship, certified copies, Chèque-Service Accueil, residential parking vignettes, dog registration, payment of commune bills, etc. Registre de la population (inscriptions, radiations, changements d’adresse), certificats, inscriptions sur listes électorales, cartes d’identité, passeports, attestations d’enregistrement pour ressortissants UE, demande de cartes pour ressortissants pays tiers, naturalisations, copies actes de naissance, légalisations de signatures, autorisations parentales, déclarations de prise en charge, copies conformes, adhésions Chèque-Service Accueil, vignettes de stationnement résidentiel, déclarations de chiens, paiements de factures communales, etc.

USEFUL ADDRESSES / ADRESSES UTILES 11 Archives municipales Hôtel de Ville 42, place Guillaume II Pour les extraits des registres de l’état civil : Lu-ve : 8h30-11h30, 13h30-16h Pour les recherches historiques et généalogiques : Lu-ve : uniquement sur rendez-vous Tél. : 47 96 26 76 Fax. : 47 36 53

12 Archives nationales de Luxembourg Plateau du Saint-Esprit Lu-ve : 9-11h45, 13-17h45, sa : 9-11h45 Tél. : 24 78 66 60 Fax. : 47 46 92 archives.nationales@an.etat.lu www.anlux.lu

13

SPORT FOR ALL / SPORTS POUR TOUS

Cité-Bibliothèque 3, rue Genistre Ma-ve : 10-19h, sa : 10-18h Tél. : 47 96 27 32 www.bimu.lu, www.tuffi.lu

Tél. : 47 96 25 83 (Hotline : 691 98 24 63) www.vdl.lu

14

The Sport for All programme provides a wide range of sports activities. Registration takes place all year round. Le programme Sports pour tous propose une large gamme d’activités sportives. Inscription tout au long de l’année. Rens. : Service des sports de la Ville de Luxembourg

CAPEL – Centre d’animation pédagogique et de loisirs 4-12, rue de l’École Lu-di : 8-17h Tél. : 47 96 24 42 / 32 73 www.vdl.lu / www.capel.lu

SWIMMING POOLS / PISCINES 2 Bonnevoie 30, rue Sigismond Bassin de natation Lu, ve, sa : 8-20h30, ma, je : 7-20h30, di : 8-12h Sauna Dames Lu, ve, sa : 8-11h30, ma, je : 14h30-20h Sauna Hommes Ma, je : 8-11h30 Sauna mixte Lu, sa : 11h30-20h, ma, je, ve : 11h30-14h30, di : 8-12h Fermeture de la caisse une heure avant la fermeture de la piscine Tél. : 47 96 34 71

ICE SKATING & SKATEBOARD / PATINOIRE & SKATE 5 Patinoire de Kockelscheuer 42, route de Bettembourg Lu : 16-22h, ma-je : 12-22h, ve : 12-23h, sa-di : 10-23h Tél. : 46 74 65

6 Skate Park Hollerich Rue de l’Abattoir Lu-je : 11-22h, ve-sa : 11-23h, di : 11-20h Tél. : 44 83 47

3 Centre aquatique d’Coque 2, rue Léon Hengen (Kirchberg) Lu : 12-22h, ma-ve : 8-22h, sa-di : 10-18h Fermeture de la caisse une heure avant la fermeture de la piscine Tél. : 43 60 60-1

4 Centre de relaxation aquatique Badanstalt 12, rue des Bains (Centre) Bassin de natation Ma-ve : 8-21h30, sa : 8-20h, di : 8-12h Sauna Dames Ma : 8-11h, me : 8-12h, je : 14h30-21h30 Sauna Hommes Je : 8-11h Sauna Mixte Ma : 11-21h30, me : 12-21h30, je : 11-14h30, ve : 8-21h30, sa : 8-20h, di : 8-12h Fermeture de la caisse une heure avant la fermeture de la piscine Tél. : 47 96 25 50

26

15 Centre d’information européen – Maison de l’Europe 7, rue du Marché-aux-Herbes Lu : 13-17h, ma-ve : 9-18h, sa : 11-16h Tél. : 43 01 37 83-3 Information, documents, personalised assistance, conferences, debates, exhibitions, group visits Information, documentation, assistance personnalisée, conférences, débats, expositions, visites de groupe comm-rep-lux-info@ ec.europa.eu

TENNIS 7 Bambësch – Tennis Spora Allée des Présidents Lu, ma, je : 10-12h, 14h-16h, ve : 10-13h Tél. : 46 15 51 Sur réservation www.tennisspora.lu

8 Belair – Tennis Club des Arquebusiers Val Sainte-Croix Tél. : 44 50 37

9 Belair – Tennis Club Stade Boulevard Napoléon Ier Sans réservation, jusqu’à 22h Tél. : 45 16 10 www.tcstade.lu

10 Bonnevoie – Tennis Club 115, rue Anatole France Tél. : 49 65 95 www.tcbonnevoie.com

11 État Civil Hôtel de Ville 42, place Guillaume II Lu-ve : 8-17h, sa : 9h30-11h30 Births, deaths, marriages, affidavits, registered copies Naissances, mariages, décès, légalisation de signatures, copies conformes Tél. : 47 96 26 30 Fax. : 47 36 53

16 Impositions communales 43, boulevard F.D. Roosevelt Lu-ve : 8-11h30, 13h30-16h30 Tél. : 47 96 26 84 Fax. : 22 91 36

17 kids and the city maison relais 2, rue du Nord Lu-ve : 7h30 -18h30, sa : 9h30 -18h30 Tél. : 26 26 29 59 www.kidsandthecity.lu

18 LEO (Luxembourg Energy Office) 9, boulevard F.D. Roosevelt Lu-ve : 8-17h Tél. : 26 39 48 48 Fax. : 26 20 24 24 For all your energy supply requirements Pour toutes vos démarches en matière de fourniture énergétique www.leoenergy.lu

19 Office Social 24, Côte d’Eich Lu-ve : 8h30-11h30, 14-16h Late night licences and public entertainment taxes Nuits blanches et taxe sur les amusements publics Lu-ve : 8h30-11h Deprivation assistance Aide aux démunis Tél. : 47 96 24 70 Fax. : 46 92 01

20 Recette Communale 3, rue du Laboratoire Lu-ve : 8h30-11h45 Tél. : 47 96 20 20 Fax. : 22 03 36 Payment of bills Encaissement des factures

VOUS SOUHAITEZ VENDRE VOTRE MAISON OU VOTRE APPARTEMENT ?

RE/MAX All Stars (Strassen) +352 26 11 04

RE/MAX Immo Specialists (Luxembourg Limpertsberg) +352 26 20 11 02 RE/MAX Select (Luxembourg Gare) +352 27 49 56 1

TRANSPORT / TRANSPORTS 21 MOBILITEITSZENTRAL Gare centrale Lu-ve : 7-19h, sa-di et jours fériés : 10-18h Tél. : 24 65 24 65 Information and advice on the whole range of public transport service and alternative means of transport to the private car, such as ‘soft mobility’ Renseignements et conseils sur l’offre des services de transports publics et sur les modes de déplacement alternatifs à la voiture individuelle, comme la mobilité douce www.mobiliteit.lu

Premier réseau mondial de l’immobilier

Taxis Taxis Colux : Tél. : 48 22 33 Benelux Taxis : Tél. : 80 02 51 51 City Taxis : Tél. : 48 00 58 AéROPORT Arrivals/departures/info Tél. : 24 64 0 www.luxairport.lu Ventes et réservations Tél. : 24 56 42 42 callcenter@luxair.lu

22 INFO-BOX um Piquet Horaires : Lu-ve : 7-19h, sa : 8h30-18h Information et titres de transports

MARKETS / Marchés 23 MARCHé DE BONNEVOIE In front of the parish church Devant l’Église paroissiale Me : 7-12h

Une représentation de votre établissement par l’image. un impact déterminant pour votre cible en plein cœur de la ville.

24 MARCHé DU GLACIS Glacis 3rd Sunday of every month (March-November, except August) 3e dimanche du mois : 10-17h (mars-novembre, excepté août)

25 MARCHéS HEBDOMADAIRES AUX PRODUITS FRAIS DU PAYS Place Guillaume II et place de Paris Me, sa : 7-13h30 Some 55 stall holders provide a wide range of fresh products such as fruit, vegetables, organic farm produce, flowers, fish, roast chickens Quelque 55 marchands et jardiniers offrent une grande diversité de produits frais tels que fruits, légumes, produits de l’agriculture biologique, fleurs, poissons, poulets grillés

Contactez notre régie Audrey Gollette : 27 17 27 27-38 ou au 691 736 736

SERVICES & SHOPPING USEFUL

Culture & going out Find venue, restaurant and bar listings on page 74 of City Agenda Retrouvez les bars, restaurants et lieux de loisir à la page 74 du City Agenda


M us se t

Ade nau er

y

nned J. F. Ke

KIRCHBERG

de

ur

Ménager

côte d’E ich

Eyschen

Pa ste

St. Mathieu

is Bo

go

n

He

vais Ser

Hu

LIMPERTSBERG

II ri V

’A ve u

gle

an

Schum

Robert

Fa ïe

PLACE DE L’EUROPE

rlotte se Cha

uches

-D rande Pont G

r eu st Pa

Sc he ffe r

Jea nl

Fort

W ilh e

lm

GLACIS

nc er

ie

tte ze

Nor d

Münster

rato ire Lab o

nd

I

Les maisons médicaLes vous accueiLLent à toute heure.

bulthaup b3 suit des convictions, et non des tendances éphémères.

PANDORA STORE 26, Rue des Capucins Luxembourg

T 49 15 54

F 49 15 94 Lundi au samedi 8h00 à 19h00 non-stop Dimanche et jours fériés 9h00 à 13h00

Service de livraison à domicile et internationale.

www.sante.lu

sch

ay ri

Fra ter n

ité

Sigismo Espace bulthaup Luxembourg 32, route d'Arlon L-8008 Strassen Tél.: +352 45 45 04. bulthaup@anc.lu

Parc

an n pm Lip

PLACE DU PARC

an Carign

Charles

Irmine

las es nc We

Heintz

Alsa ce

Trév ire

s

Roca de

Godart

ie

Blanc

erce

ins

a Rom Bonnevo

Com m

plac e de

rnay

la Ga re

s Epe

s

BONNEVOIE

Esch/Alzette 70, Rue Emile Mayrisch Ettelbruck 110, Avenue Lucien Salentiny Luxembourg 59, Rue Michel Welter

24a, av. de la Porte-Neuve 104, rue de Hollerich 83, av. du X Septembre Luxembourg

em art

perg

erg

Gare

m Ro

lois Gau

Reim

d

ain

Bonne voie

k

Fischer

Tous les parfums du monde pour toutes les circonstances

Jac qu

se

Labo ratoir e

Gare

Gare

Fort Neip p

n

use cha

lo eB

s

Junc

Fort Wed ell

es ntg

He

6

5

é Fraternit

PLACE VIRCHOW vire Tré

Wilson

r rge Ve

go ica

r

Ma rx

al

Tré vir es

Paix

USSE

ar sh

Ch

her

é ert

hsc

PÉTR

M

Puits

Aciérie

ett e

Ga ule

urg

1900

he Fisc nis s-U Etat

uin

M

Cal m

Lumière

evoie

ner

Mer cier

Hollerich

Be

s

he

nc ra Av

Bonn

Lib

Duc

r

Baudo

urg

sbo Stra

Fonderie

HOLLERICH

PLACE WALLIS

Origer

de

sbo Stra

PLACE DE STRASBOURG

Fonderie

ls

Hollerich

r

e nd

se

Gle

Fort Ne ip

llis Fort Wa

he

Zit

PLACE DE PARIS

s tru Pé

r Lavoisie

. Ste

r

he

tein

e Merk

The Ultimate Spa

rbon

a el ed

Curie

é ert

Lib

lte We

c Fis

s en

at home.

nté

ks

Dic

Fort Bo u

usse Pétr Anvers

He ld

Découvrez

Large

Viaduc

ss e Pé tru

SSE PÉT

RU

ois Se m

se

he P

s ver An

ra

ne

Ge

GRUND

o att lP

de Coubertin

us

Zit

ert

n Ré

ge an

mo

Prague

ite isc léb

d Ro

êts

Gen

n

tr Pé

. Ste

oo

e

in He

r

can be continued

TE

ET

Z AL

lric .U St

e

Sp

ve Grè

s

oi ée

ll Va

LA NOUVELLE COLLECTION PRINTEMPS

PLATEAU DU RHAM

lph i Sch

he

m Se

that the benefits

s ve Trè

VERLORENKOST

ller

G

Esch

massage techniques

98, Boulevard de la Pétrusse | Luxembourg T: (+352) 26 12 13 | www.yoake.lu

Trèves

Plaetis

gat ion

Prince Henri

nri

u Ea

e

eth

GARE

and then ensure

cob r Ja

Tou

s ei W

PLATEAU DU SAINT-ESPRIT Go

e

er elt W

c Fis

We offer you

from around the world,

sen

lau

eC

d ée ont

ALZETTE

Loge

Ascenseur

th oe

marie.lingerie@orange.fr

the most effective

sy

m

im lthe

es erb

x-H

e ce H Prin

n

Palais

Co ngr é

ph I I Jose

an

ub Va

or

Boucherie

CLAUSEN

p

Oli

rt Fo

ter

üns

ltm

A au late

USSE

rs

body treatments and

Youth Hostel

PFAFFENTHAL

Th

Marché -au

Ro os ev elt

PÉTR

II

Jardin ie

4

TTE

Wi

PLACE DE METZ

3

nsfeld de Ma

o Ad

ph Jose

r Ma

ALZ E

PLACE DE CLAIREFONTAINE

PLACE DE LA CONSTITUTION

nt Po

érè

els hrf Mo is hal We ent faff

PLACE DE Roosevelt BRUXELLES

Pierre

eP Fossé

PLACE GUILLAUME II

Notre-Dame

se

Th ie-

Curé

Chimay

BELAIR

2

e Génistr

PLACE D’ARMES

Louvigny

rey Monte

PARC ED. KLEIN

CENTRE

PLACE E. HAMILIUS Monterey

côte d’Eich

Poste

PLACE DU THÉÂTRE

Grand-Rue

Philippe II

Beck

Aldringen

PARC DE LA VILLE

Royal

2

Beaumont

Capucins

Porte-Neuve

Reuter

Goe

g lin ve

s

Bain

2, place de nancy i l-2212 luxembourg Paul fabeck i t : + 352 26 44 11 61 info@bricks.lu i www.bricks.lu

rgen

PLACE DES BAINS

Ul

lie

lh Wi

Al

al Roy

Am é

elm

J

ed nté mo

acquisitions i sales i rentals i insurance evaluations i real estate consulting

PARC DRAÏ EECHELEN

ds Glan

s ule

ri

Hen ce

n Pri

is Tro

k-B ren tan o

h

uve

atore Pesc

-Ne

PARC DE LA VILLE

ger Ména

un

d’Eic

io

Pont

Fun c

s

e am Ad

côte

Un

St. Esprit

ire Fo

e Port

We should meet to discuss your specific needs and challenges.

high-performance facials.

n e nge we Thü ne u llio Mi

Krier


EXPAT COOKING

SOUTH KOREAN RECIPE

Bulgogi Orie Duplay, this month’s culinary expat from South Korea shares the traditional recipe of the Korean Barbecue, “Bulgogi”, with her own very special twist. Orie Duplay, notre expat cordon-bleu du mois, originaire de Corée du Sud, partage avec nous la recette traditionnelle du barbecue coréen, le « bulgogi », à laquelle elle ajoute une petite touche personnelle. Sweden Norway

Finland

Latvia

Denmark

Lithuania Ireland United Kingdom Netherlands Belgium Luxembourg Germany Switzerland France Andorra Spain

Balearics Islands Sardegna

40 min

Greece

Georgia Armenia Azerbaijan

Turkey

Algeria Tunisia

Syria Cyprus Lebanon Palestine Israel Jordan

Malta

Morocco Libya

Egypt

Iran

Iraq

Saudi Arabia

Kuwait

Senegal he Gambia Guinea-Bissau Guinea

Mali

Niger

Chad

Sudan

Yemen

Etrea

Burkina Faso

Djibouti Nigeria

Cote Ghana Sierra Leone d‘Ivoire Liberia

Ethiopia

Somalia

Togo

Cameroon Guinea Congo Gabon

Uganda

Congo (ex-Zaire) Rwanda Burundi

Kenya

Madagascar Zimbabwe

Orie Duplay was born in Gwangyang, South Korea. After living in Texas and Cannes, she arrived in Luxembourg with her husband and three children in 1999. She’s president and founder of Les Amis de la Corée asbl, an association founded in 2006. Additionally, she organises the Korean stand for the International Bazaar. She is an event consultant and a translator and a committee member of Slow Food Grand-Duché asbl. Orie Duplay est née à Gwangyang, en Corée du Sud. Après avoir vécu au Texas et à Cannes, elle est arrivée au Luxembourg avec son mari et ses trois enfants en 1999. Orie est la présidente et fondatrice de l’asbl Les Amis de la Corée, créée en 2006. Elle tient également le stand coréen du Bazar international. Elle est consultante en événementiel et traductrice et également membre du comité Slow Food Grand-Duché.

South Korea

Pakistan

Nepal

India Bangladesh Myanmar

1 tsp ginger 1 càc de gingembre

Mozambique

Rice and kimchi (traditional vegetable side dish), to serve Riz et kimchi (mets traditionnel à base de légumes) pour l’accompagnement

Lesotho

Method • Thoroughly rinse beef under running water and dry excess water. Remove any excess fat and cut the meat into thin slices (as an alternative, you may ask your butcher to cut the meat into slices a little thicker than the ones used for a Chinese fondue). • Peel, wash and cut onion and apple into bite-size pieces. • Put all ingredients for the marinade sauce in a bowl and mix with a mixer. • Add sauce to thinly sliced beef and stir well, then marinate for at least 30 min (or a couple of hours). • Wash and slice the leeks. • Heat griddle or frying pan and grill beef mixed with sliced leek on high heat for 5 minutes. • Serve with rice and kimchi.

Le bulgogi est une célèbre recette à base de fines tranches de bœuf marinées et grillées à feu vif. « C’est un plat délicieux et simple à préparer. C’est le mets préféré de tous les Coréens. On le sert pour toutes les grandes occasions », explique Orie Duplay.

Préparation • Rincez le bœuf sous l’eau et séchez-le bien. Retirez le gras et découpez la viande en fines lamelles (vous pouvez aussi demander à votre boucher de la couper en tranches un peu plus épaisses que celles utilisées pour la fondue chinoise). • Épluchez, lavez et découpez l’oignon et la pomme en petits morceaux. • Mettez tous les ingrédients de la marinade dans un bol et passez-les au mixeur. • Ajoutez la sauce aux lamelles de bœuf et mélangez bien, puis laissez mariner pendant au moins 30 minutes (ou deux heures, si possible). • Lavez et coupez les poireaux en rondelles. • Faites chauffer une plaque chauffante ou une poêle, puis grillez-y le bœuf avec le poireau à feu vif pendant 5 minutes. • Servez avec du riz et du kimchi.

MARC’S CITY MAGAZINE LUXEMBOURG

Philippines Cambodia Vietnam ABOUT south korea

Sri Lanka

Swaziland

Bulgogi is a famous dish of thinly sliced beef that is pre-marinated and grilled over high heat. “It’s simply delicious and simple to prepare. It’s the favourite dish of all Koreans and is a part of every special occasion” says Orie Duplay.

R.O.C. (Taiwan)

Laos Thailand

1/2 tbsp crushed sesame seed 1/2 càs de graines de sésame pilées

TEXTE Gintare Parulyte PHOTOS Sven Becker

28

Bhutan

Optional: mushrooms Facultatif : champignons

Malawi

Orie Duplay

1 tbsp sugar 1 càs de sucre

Japan

China

1 tbsp sesame oil Afghanistan 1 càs d’huile de sésame

300 g leeks 300 g de poireaux

Zambia

the dish / le plat South Africa

North Korea

1/2 onion 1/2 oignon

Angola

Namibia

Russia

1/2 apple 1/2 pomme

Tanzania

Botswana

Mongolia

Uzbekistan Marinade sauce / Marinade Kyrgyzstan 3 tbsp soy sauce Turkmenistan Tajikistan 3 càs de sauce soja

1/5 tsp black pepper 1/5 càc de poivre noir

Cent. Afr. Rep. Benin

2 pers.

1/2 tbsp honey Qatar 1/2 càs de miel U. A. E. 1/2 tbsp crushed garlic Oman 1/2 càs d’ail écrasé

Western Sahara

Mauritania

05 min

IngrEdients / ingrédients Kazakhstan 300 g beef (sirloin) 300 g de bœuf (faux-filet)

Czech Ukraine Republic Slovakia Moldova Austria Hungary Slovenia Romania Croatia Bosnia. Serbia Hercegovina Bulgaria Montenegro Macedonia Albania

Italy

Sicilia

Belarus

Poland

Malaysia Singapore Indonesia

Population / Population 50,219,669 (2013 estimate) Capital / Capitale Seoul Government / Gouvernement Democratic, Unitary presidential constitutional republic East Timor Chief of State / Chef d’État President Park Geun-hye

Papua New Guinea

Head of Government /  Chef du gouvernement Prime minister Jung Hong-won National Day / Fête nationale Australia October 3, Gaecheonjeol (the legendary foundation day of Korea in 2333 BC) 153 nationalities live in Luxembourg City, including 26 South Koreans. 153 nationalités vivent à Luxembourgville, dont 26 Sud-Coréens. FACTS For more information /  Pour plus d’informations South Korean Honorary Consulate in Luxembourg 10a, boulevard de la Foire B.P. 660, L-2016 Luxembourg (+352) 45 31 13, warulaw@pt.lu EXPRESSIONS Hello Anyonghaseyo Thank you Gahmsahamnida I love you Saranghaeyo Oh my god! Omona! Delicious! Mashitssoyo!


At second glance

AT SECOND GLANCE

Bridging the gap

The bridges north of the station are gone, but the city is better connected. When Luxembourg’s central train station was built in the 1850s, the city’s Gare and Bonnevoie districts became separated by a railway trench. Historian Dr. Robert L. Philippart notes in Lëtzebuerg Moderne that the two communities were only connected on the northern edge of the station via a single four-meter wide bridge, the “Schwartz Bréck” (seen in the foreground of the upper right photo, which was taken in 1987). Some years after, a span was added south of the station and then the “Black Bridge” was joined by the pont de la Concorde (seen in the background of the same picture). Less than three decades later, not much remains standing from the original image aside from, notably, the modern apartment block on the left. In the late 1960s, the city started planning a makeover, to ease growing traffic congestion and better – pardon the pun – bridge the Gare and Bonnevoie districts. The Black and Concorde bridges were demolished in the early 1990s, Philippart explains. That made way for the rocade de Bonnevoie, the bypass road that opened in 1996, as well as avenue Charles de Gaulle and the Rocade underground parking garage. Today this “new” 39,000 square meters of land – built at the same elevation as the pair of old bridges, and running from the northern edge of the station up to boulevard d’Avranches – is the site of hotels and offices, including those belonging to the Ville de Luxembourg.

The area north of Luxembourg’s central train station, as captured by J. Fiedler in 1987. From the Ville de Luxembourg Photothèque archives. Le quartier au nord de la gare centrale de Luxembourg, photographié par J. Fiedler en 1987. Archives de la Photothèque de la Ville de Luxembourg.

before / avant

.

Les ponts au nord de la gare ont disparu, mais la ville est mieux desservie.

after  / après Facing rue de Bonnevoie today, as photographed by Olivier Minaire. La rue de Bonnevoie aujourd’hui, photographiée par Olivier Minaire.

Suite à la construction de la gare centrale de Luxembourg dans les années 1850, une voie de chemin de fer creusa un fossé entre les quartiers de la gare et de Bonnevoie. L’historien Robert L. Philippart rapporte dans Lëtzebuerg Moderne qu’un seul pont, large de quatre mètres, reliait les deux communautés au nord de la gare : le « Schwartz Bréck » (au premier plan de la photo ci-dessus à droite, prise en 1987). Quelques années plus tard, une travée fut ajoutée au sud de la gare puis le « pont noir » fut doublé par le pont la Concorde (à l’arrière-plan de la photo). Trente ans plus tard, il ne reste presque rien de la construction d’origine, hormis un immeuble moderne sur la gauche. À la fin des années 1960, la Ville décida de transformer les lieux pour lutter contre les embouteillages et améliorer les relations entre les quartiers de la gare et de Bonnevoie. Démolis au début des années 1990, explique Dr. Philippart, le pont noir et le pont de la Concorde cédèrent la place à la rocade de Bonnevoie, ouverte en 1996, à l’avenue Charles de Gaulle et au parking souterrain de la Rocade. Aujourd’hui, cette « nouvelle » surface de 39 000 m2 (située au même niveau que les anciens ponts, elle s’étend de l’extrémité nord de la gare jusqu’au boulevard d’Avranches) a vu s’implanter hôtels et bureaux, dont ceux de la Ville de Luxembourg.

.

TEXTE Aaron Grunwald MARC’S  CITY MAGAZINE LUXEMBOURG

29


Ours

We love Luxembourg

En couverture / Cover Marc Ries Photo Julien Becker

Stylianos luxembourg

’S MARC CITY

MAGA

ZINE

LUXE

MBOU

RG MARC

H’14

www.citymag.lu – Monthly / mensuel – no. 03/2014

award

NOMINEE

NOMINEE

CITY MAGAZINE LUXEMBOURG

est édité par Maison Moderne pour le compte de la Ville de Luxembourg is published by Maison Moderne for the City of Luxembourg

COMITÉ DE RÉDACTION /  EDITORIAL COMMITTEE Duncan Roberts, Mike Koedinger, Astrid Agustsson, Gioia Bertemes, Christiane Sietzen

RÉDACTION / EDITORIAL DEPARTMENT Maison Moderne Publishing Courrier BP 728 L-2017 Luxembourg +352 29 66 18-1 info@citymag.lu Journaliste / Journalist Duncan Roberts (-55) duncan.roberts@citymag.lu

Austrian artist Stylianos Schicho is exhibiting in Luxembourg, and not for the first time. Here he explains his attachment to the country and its capital and how his unique artistic vision developed.

L’artiste autrichien Stylianos Schicho revient au Luxembourg pour une nouvelle exposition. Il nous explique son attachement au Grand-Duché et à sa capitale et expose sa vision ­artistique.

A

S

n engagingly thoughtful man with a sense of humour app­ arent in his work, Stylianos Schicho looks the very image of a Viennese artist – his beanpole frame loosely bedecked in stylishly bohemian clothes. His visage is recognisable to anyone familiar with Schicho’s work, which can be seen at the Espace 2 of the Galerie Clairefontaine until 15 March. Many of the figures in his paintings are based on his own face, or have the face of a friend and Schicho’s body or hands. It was a happy accident that led to Schicho developing his unique style and the unusual perspective that dominates his work. “During my schooling I had found my way quite early, whether that was a curse or a blessing I don’t know. But I had decided that I wanted to keep adding scenes to my paintings and they turned into three or six part tableaux. I had a huge mirror that could be tilted at an angle, and when I looked into it from below I saw everything that I wanted to paint. The mirror was my most important assistant.” His paintings view their subjects from the top right hand corner of the canvas – just as a CCTV camera would see a group of people. “But that perception has been usurped by modern drones,” Schicho explains. “And they are linked to modern technology like iPhones and tablets which allow us all to share an image.”

His paintings are on show at the Clairefontaine for a second time after the gallery’s owner, fellow Austrian Dr. Marita Ruiter, discovered his work. But Schicho’s first exhibition in Luxembourg was at the Centre des Arts Pluriels d’Ettelbruck back in 2011 when his collection entitled Public Fears was put on display. “A friend of mine in Luxembourg was ­pestering me to exhibit in Luxembourg and I was always too occupied to do anything about it. But she actually managed to convince the embassy here to help and set up the exhibition, which was in a huge foyer…” - an ideal setting for some of Schicho’s larger scale works, which, when pieced together, can measure over four metres in height. “One thing led to another and I got to know Marita. She visited me in my studio and liked my work, which is pleasing because I know it can polarise people – you either like them or you don’t.” What Ruiter and Schicho both like is that young people can identify with his work – many of which feature modern communication tools such as smartphones and tablets and gaming consoles. And if that trend continues, Schicho will clearly be an artist to watch for in the future. Remember where you saw him first.

.

www.galerie-clairefontaine.lu

Correction / Proofreading Sarah Lambolez, Cynthia Schreiber, Catherine Thomas

PHOTOGRAPHIE / PHOTOGRAPHY

Julien Becker, Sven Becker, Charles Caratini, Éric Chenal, Luc Deflorenne, David Laurent / Wili, Andrés Lejona, Olivier Minaire, Jessica Theis / jess.lu

cartographie / cartography

tylianos Schicho est charmant, réfléchi et doté d’un sens de l’humour qui transparaît dans ses œuvres. Sa silhouette immense, et ses vêtements amples d’un style « bohème chic », en font l’archétype de l’artiste viennois. Son visage est immédiatement reconnaissable pour quiconque a déjà vu son œuvre, qui sera exposée à l’Espace 2 de la Galerie Clairefontaine jusqu’au 15 mars. Car un grand nombre de ses toiles sont inspirées de son propre visage, ou mettent en scène celui d’un ami et le corps ou les mains de Stylianos. C’est un heureux hasard qui a conduit Stylianos Schicho à mettre au point ce style unique et la perspective peu commune qui domine son œuvre. « À l’école, j’ai trouvé ma voie assez rapidement, je ne saurais dire s’il s’agit d’une bénédiction ou d’une malédiction. J’avais décidé d’ajouter des scènes à mes toiles, qui sont donc devenues des tableaux en trois ou six parties. J’avais un immense miroir inclinable et en l’observant en contre-plongée, je voyais tout ce que je souhaitais peindre. Ce miroir a été mon meilleur assistant. » Ses toiles offrent une vision plongeante sur leurs personnages, comme si une caméra de surveillance était placée en haut à droite de la scène. « Cependant, cette perspective a été usurpée par les drones modernes, explique ­Stylianos Schicho. Elle est également associée aux technologies modernes,

comme les iPhone et les tablettes, qui permettant à chacun de partager des images. » C’est la seconde fois que ses toiles sont exposées au Luxembourg depuis que la propriétaire de la galerie, le Dr Marita Ruiter, également autrichienne, a découvert son œuvre. La toute première exposition de Stylianos Schicho au Luxembourg s’était tenue au Centre des arts pluriels d’Ettelbruck, en 2011, pour la collection Public Fears. « Une amie luxembourgeoise me harcelait pour que j’expose au Grand-Duché, mais j’étais toujours trop occupé pour organiser quoi que ce soit. Finalement, elle est parvenue à convaincre l’ambassade de nous soutenir et d’organiser l’exposition, qui a eu lieu dans un immense foyer… » Un cadre idéal pour les plus grandes toiles de Stylianos qui, une fois reconstituées, peuvent mesurer jusqu’à quatre mètres de hauteur. « De fil en aiguille, j’ai fait la connaissance de Marita. Elle est venue me voir à mon atelier et a aimé mon travail, ce qui est très agréable, car j’ai tendance à susciter des sentiments extrêmes : on adore ou on déteste. » Marita Ruiter et Stylianos Schicho apprécient tous deux la même chose : le fait que les jeunes puissent s’identifier à ses toiles, dont certaines mettent en scène des outils de communication modernes (smartphones, tablettes ou consoles de jeu). Au train où vont les choses, Stylianos Schicho semble promis à un très bel avenir. N’oubliez pas où vous l’avez découvert.

TEXTE Duncan Roberts  PHOTO Sven Becker

30

Managing editor / Chef d’édition Deborah Lambolez (-56) deborah.lambolez@maisonmoderne.lu

MARC’S CITY MAGAZINE LUXEMBOURG

.

monopolka Sàrl

COLLABORATIONS / CONTRIBUTORS

Elvire Bastendorff, Neel Chrillesen, France Clarinval, Céline Coubray, Aaron Grunwald, Lisbeth Owen, Gintare Parulyte, Wendy Winn

Traduction / Translation

Peter & Clark – Multilingual Communication, Giovanna Dunmall

GRAPHISME / LAYOUT

Maison Moderne Studio Directeur / Director Guido Kröger Studio manager Stéphanie Poras

Mise en page / Layout Jan Hanrion (coordination), Sara Giubelli, Tae Eun Kim, Sophie Melai

PUBLICITÉ / ADVERTISING Maison Moderne Media Sales +352 27 17 27 27-1 mediasales@maisonmoderne.lu Directeur / Director Francis Gasparotto Directrice commerciale / Sales Director Luciana Restivo Chargée de clientèle / Account Manager Audrey Gollette (-38) audrey.gollette@maisonmoderne.lu

Impression / PRINT

Please Recycle

Vous avez fini de lire ce magazine ? Archivez-le, transmettez-le ou bien faites-le recycler ! Finished reading this publication? Archive it, pass it on or recycle it.

Impression / Printed by Imprimerie Centrale, Techprint Imprimé sur papier / printed on UPM satin 57 gr. Paraît 11 fois par an / published 11 times a year Tirage 35 000 exemplaires / Print Run 35,000 copies ISSN 2075-8286 © Ville de Luxembourg / MM Publishing and Media SA Tous droits réservés. Toute reproduction, ou traduction, intégrale ou partielle, est strictement interdite sans autorisation écrite au préalable de l’éditeur. All rights reserved. Reproduction or translation of this publication, either in its entirety or partial, is strictly prohibited without the prior permission of the publisher.


*available in white

Cupboard + Sideboard Developed by Objekten, Design: Alain Berteau

www.firstfloor.lu/objekten

Exclusive dealer in Luxembourg : firstfloor · Centre Commercial Laangwiss 2 · L-6131 Junglinster · LUXEMBOURG · T. 26 78 28 88 · info@firstfloor.lu · www.firstfloor.lu


Limpertsberg

Reste à vendre :

très belle maison en cours de rénovation • • •

• • • • •

emplacement privilégié au Limpertsberg terrain de 2,45 ares luxueuse : sanitaire, cuisine, couverture des sols (pierre naturelle et parquet) , ... en haut de gamme rez-de-chaussée : entrée, vestiaire, WC séparé, living, cuisine étage 1 : 2 ch. à c., salle de bain, coin bureau étage 2 : très belle ch. à c (32m 2) avec s.d.b comm. caves, cave à vin, salle poss. d’acheter un garage dans résidence à côté achèvement des travaux mai 2014

prix : 1.850.000 €

Promotion et vente : Tradeimmo sàrl.

Gsm : 691 88 27 39 Tél. : 27 85 83 80 Mail : info@tradeimmo.lu


’S MARC CI

E GA ZI N A M Y T

LUX E

M

G mä BO U R

e r z’ 1

4

www.citymag.lu – Monthly / mensuel – no. 03/2014


mäerz’14  CITY Agenda LUXEMBOURG

Expositions p. 64

Discovery Zone Luxembourg City Film Festival

28/02-09/03


Internet + Fixe + Mobile(s) à partir de

Pack Tango Complet 49,99 €* / mois

Pack Tango Complet, l’essentiel pour toute la famille ! *Prix selon éligibilité. Voir détails et conditions sur www.tango.lu

www.tango.lu


Sommaire

p. 64 Holorama, 28/02-09/03, Cercle Cité

p. 28 Anna Calvi, 22/03, den Atelier

p. 26 The Book Thief, released 12/03, Utopolis

Expositions

Musiques actuelles

Cinéma

p. 24 Live Cinema, 21 & 22/03, Philharmonie Cinémathèque

THéÂtre

p. 6 Kabaret Warszawski, 06 & 07/03, Grand Théâtre

p. 36 Humour pour la paix, 13-23/03, Abbaye de Neumünster Rendez-vous

Danse / opéra

p. 14 Partita 2, 22/03, Grand Théâtre

Agenda

au jour le jour

Musique classique

Jeune public

p. 18 San Francisco Symphony,

p. 20 Hansel et Gretel,

23/03, Philharmonie

p. 40

06 & 07/03, CarréRotondes

mäerz’14 CITY Agenda LUXEMBOURG

3


Rendez-vous du mois

TEXTES Duncan Roberts  VISUEL Jeff Desom

4

mäerz’14 CITY Agenda LUXEMBOURG


Rendez-vous du mois

mäerz

Carnival flamboyance

W

.

A

u mois de mars, à l’heure où la ville fête le Fuesend et se déguise pour les festivités du carnaval, la culture prend elle aussi des allures rebelles, excentriques et hautes en couleur. D’abord avec la représentation de la troupe polonaise Kabaret Warszawski, un groupe d’artistes très libérés qui s’inspirent d’œuvres controversées comme I Am a Camera et Shortbus pour créer un spectacle époustouflant. Autre événement joyeusement anticonformisme : le festival annuel Humour pour la paix, qui réunira de nombreux humoristes à l’Abbaye de Neumünster. Mais l’événement du mois est sans conteste le Discovery Zone — Luxembourg City Film Festival, dont le programme remarquable ravira tous ceux qui s’intéressent de près ou de loin au septième art. Proposant des projections de films en compétition, des ateliers, des conférences, un film dont la bande son sera jouée en direct par le groupe islandais Hjaltalín, et réunissant des invités prestigieux (citons, parmi d’autres, les frères Dardenne et l’extravagant Michel Gondry, ce festival promet d’être fascinant (plus de détails dans City Mag). Des spectacles de danse de grande qualité sont également au programme du mois de mars, avec les représentations, au Grand Théâtre, de Cynthia Loemij et Mark Lorimer, de leur mentor Anne Teresa De Keersmaeker et de Laura Scozzi, dont la dernière œuvre a été qualifiée de « douce folie artistique dans une tempête de liberté ». Pour ce qui est de la musique classique, le programme de la Philharmonie propose notamment une interprétation de la monumentale Troisième Symphonie de Mahler par l’Orchestre symphonique de San Francisco, ainsi qu’un concert de Martin Grubinger Jr qui s’annonce comme un « feu d’artifice de percussions ». Par ailleurs, la légende du saxophone Joshua Redman se produira également à la Philharmonie, tandis que l’affiche de l’Atelier offre, en mars, un spectacle des légendaires Wailers et du groupe de James Brown ainsi qu’un concert de la délicieuse Anna Calvi.

.

Anna Calvi adds a touch of exquisitely tailored glamour to den Atelier. Anna Calvi apporte une touche de grâce et d’élégance à l’Atelier.

Prepare to be dazzled by the liberating Kabaret Warszawski at the Grand Théâtre. Préparez-vous à assister au spectacle troublant du Kabaret Warszawski au Grand Théâtre.

mäerz’14 CITY Agenda LUXEMBOURG

Photo : Dan Aucante

Photo : Bartek Warzecha

Discovery Zone features a programme including the Holo­ rama exhibition. Au programme de Discovery Zone : l’exposition Holorama.

hile the city celebrates Fuesend and gets all dressed up for carnival parties, culture also takes a flamboyant, rebellious and eccentric turn in March. For a start there is the visit of the Polish troupe Kabaret Warszawski, a wonderfully liberated group of artists who call upon controversial source materials such as I Am a Camera and Shortbus to create a dazzling spectacular. Also challenging convention will be many of the comedians invited to perform at the annual Humour pour la paix festival at Abbaye de Neumünster. The big event of the month is, of course, the Discovery Zone — Luxembourg City Film Festival which features a stunning programme that will appeal across the board to anyone interested in the cinematic arts. Screenings of competition films, workshops and lectures, live cinema with music by Icelandic band Hjaltalín and a slew of internationally acclaimed guests including the Dardenne brothers and the visually flamboyant Michel Gondry make for a fascinating festival (see City Mag for details). Brilliant dance is on the agenda in March with visits to the Grand Théâtre of Cynthia Loemij and Mark Lorimer, their mentor Anne Teresa De Keersmaeker, and Laura Scozzi, whose latest work is described as a “gentle artistic folly infused by a whirlwind of freedom.” The classical music programme at the Philharmonie includes a performance of Mahler’s monumental Third Symphony by the San Francisco Symphony and what promises to be a “fireworks display of percussion” by Martin Grubinger Jr. Sax legend Joshua Redman also plays at the Philharmonie, while at den Atelier the line up for March includes shows by the legendary Wailers and James Brown’s band as well as a concert by the exquisite Anna Calvi.

Laura Scozzi’s reinvention of fairytales is at the Grand Théâtre. Le Grand Théâtre propose une réinterprétation des contes de fées classiques par Laura Scozzi.

5


THÉÂTRE

KRZYSZTOF WARLIKOWSKI

Kabaret Warszawski

Un cabaret fascinant truffé de références artistiques de domaines variés, d’évocations de périodes historiques différentes, interprété par une troupe de comédiens prodigieux  – comme toujours chez Warlikowski.

I

nspirée et dressant des ponts entre deux œuvres appartenant à des périodes différentes, l’Allemagne sous la République de Weimar pour I Am a Camera de John Van Drutten et l’après-11 septembre du film Shortbus de John Cameron Mitchell, la pièce du metteur en scène polonais Krzysztof Warlikowski nous parle des conséquences anxiogènes et claustrophobiques d’une société en crise sur les humains. Présentée lors du dernier festival d’Avignon, Kabaret Warszawski est jouée par une équipe de comédiens rayonnante, celle du Nowy Teatr, théâtre que Krzysztof Warlikowski luimême dirige. Formé auprès de Peter Brook

et de Krystian Lupa, Warlikowski a un parcours impressionnant de réalisations scéniques, tout en élaborant des mises en scène d’opéra remarquables. De retour au Grand Théâtre, après les magnifiques représentations en 2011 de Contes africains d’après Shakespeare et en 2010 d’Un Tramway avec Isabelle Huppert, le metteur en scène dresse le portrait d’un groupe d’artistes en résistance. Le cabaret dessine un espace thérapeutique où chacun exprime ‒ par son corps, ses mots et ses cris ‒ ses peurs, ses doutes et ses désirs. Dans ce déferlement de saynètes flamboyantes de sentiments et de sensations,

TEXTES Elvire Bastendorff  PHOTO Magda Hueckel

6

mäerz’14 CITY Agenda LUXEMBOURG

de libération des comportements, le public est pris à partie, entraîné vers des questions sur lui-même et son rapport à l’autre, sur une vision d’une société libre et, par conséquent, invité à porter un regard critique sur la société actuelle et ses dérives nationalistes. Déroutante sans doute, provocatrice certainement, la pièce semble être le dernier sursaut de vie – déjanté – avant engloutissement…

.

THÉÂTRE contemporain

06 & 07/03, 20:00, en polonais, surtitré en français & anglais, Grand Théâtre, www.theatres.lu


THÉÂTRE

Nach SOPHOkles, EURIPIDEs, aischylos / Stephan Kimmig

Ödipus Stadt

As always Warlikowski offers us a fascinating cabaret peppered with historically and stylistically diverse artistic references and performed by a prodigious troupe of actors.

Nach den großen Texten von Sophokles, Euripides und Aischylos, die von Gregor Schreiner ins Deutsche übersetzt wurden, inszeniert Stephan Kimmig nun eine Theatertrilogie über die großen Helden und Mythen der griechischen Antike. Sex und Mord, Macht und Gegenmacht, die Familie und die Stadt Theben sind die Themen des Stücks, das die Figuren Ödipus, Kreon, Antigone, Jokaste, Teiresias usw. vereint. Das schlichte Bühnenbild lässt Raum für die Verkörperung des Textes durch die großartigen Schauspieler. Die zeitlose, griechische Tragödie wühlt uns immer noch auf, da sie die grundlegenden Themen des Einzelnen und der Gesellschaft anspricht.

Photos : Arno Declair, Serge Hoffmann

I

nspired by John Van Drutten’s I Am a Camera (set in Germany during the Weimar Republic) and John Cameron Mitchell’s post 9/11 film Shortbus, and building a bridge between these two works set in completely different eras, this play by Polish director Krzysztof Warlikowski speaks of the claustrophobia and anxiety produced by a society in crisis. Presented at last year’s Avignon festival, Kabaret Warszawski is performed by a brilliant ensemble of actors from the Nowy Teatr, itself directed by Krzysztof Warlikowski. Having trained under the likes of Peter Brook and Krystian Lupa, Warlikowski has an impressive list of stage productions to his name. He has also directed scintillating productions for the most prestigious opera houses. Following his last two successful productions at the Grand Théâtre – Contes africains d’après Shakespeare in 2011 and Un Tramway, with Isabelle Huppert in 2010 – Warlikowski turns his hand this time to depicting the resistance of a group of artists. The cabaret creates a therapeutic space within which each person can physically express his or her thoughts, anger, fears, doubts and desires through movement. Amid this outpouring of sketches ablaze with uninhibited behaviour and overflowing with feelings and sensations the members of the audience are forced to take a stand. As they are swept into the realm of examining themselves and their relationships with others, they are led to envision a society that is free and invited to cast a critical eye over the society we actually live in, as well as its nationalist tendencies. Unsettling and most definitely provocative, this piece represents the last outlandish burst of life before one is engulfed.

D’après les grands textes de Sophocle, Euripide et Eschyle – traduits en allemand par Gregor Schreiner –, Stephan Kimmig met en scène une trilogie théâtrale des grands héros et mythes de la Grèce antique. Le sexe et le meurtre, le pouvoir et le contre-pouvoir, la famille et la ville de Thèbes sont les sujets de la pièce qui unit les figures d’Œdipe, Créon, Antigone, Jocaste, Teresias… Le décor épuré laisse la place à l’incarnation du texte par de très grands artistes dramatiques. Intemporelle, la tragédie grecque continue de nous bouleverser, abordant les concepts fondateurs des individus et du collectif.

griechische Tragödie

12 & 13/03, 20:00, in deutscher Sprache, Grand Théâtre, www.theatres.lu

Michèle Turpel & Jemp Schuster

Recto / verso

Am Jemp Schuster séngem Stéck, op Lëtzebuergesch, geet et ëm eng Koppel, déi vun him selwer an dem Michèle Turpel gespillt gëtt. Di zwee Acteure gi vum Georges Urwald – fir d’Musek an um Piano – begleet; si spille mat Freed eng Koppel, wou deen ee wierklech de Géigendeel vun deem aneren ass. Wat den ee gäeren huet, gefällt dem aneren net, an esou schwätzen di zwee Protagoniste laanschteneen. De Mann an d’Fra ginn anscheinend einfach net mat all deene Mëssverständnesser eens; si si wéi di zwou Säite vun enger Medail, allebéid iwwerzeegt, deem aneren en ideale Partner oder eng ideal Partnerin ze sinn, dee gutt op den aneren ageet… Freet Iech op dësen agreablen a bossegen Amüsement. En luxembourgeois, la pièce de Jemp Schuster, interprétée par lui-même et Michèle Turpel, parle du couple. Le duo de comédiens, accompagné par Georges Urwald – pour la musique et au piano –, s’amuse à jouer un couple dont l’un est littéralement le contraire de l’autre. Ce qui plaît à l’un déplaît à l’autre, engageant les deux protagonistes dans un dialogue de sourds. En effet, l’homme et la femme ne semblent pas saisir les quiproquos permanents. Faces d’une même médaille, ils sont tous deux persuadés d’être le compagnon ou la compagne idéal(e), attentif(ve) à l’autre… Un spectacle des plus agréables, cocasse et divertissant !

cabaret

26 & 27/03, 20:00, op Lëtzebuergesch, CAPe, www.cape.lu

.

mäerz’14 CITY Agenda LUXEMBOURG

7


THÉÂTRE

Sam Shephard / Miguel de Cervantes / Anne Simon

Begrabt mein Pferd /  Don Quijote

Andres Veiel / Johan Simons

sophocle / Marja-Leena Junker

Andres Veiel, der als großartiger deutscher Dokumentarfilmemacher bekannt ist, dessen Werke vielfach ausgezeichnet wurden, interessiert sich in seinen Filmen und Theaterstücken für gesellschaftliche Themen. Von tatsächlichen Gegebenheiten der heutigen gesellschaftlichen Lage inspiriert, begibt sich Das Himbeerreich in die frostige Finanzwelt. Das Stück entstand aus Begegnungen mit leitenden Bankbeamten. Es bringt die Unterdrückung und Härte der Finanzwelt ans Licht und zeigt das Versagen der Staaten auf. Ein Werk, das die Zuschauer durch seinen objektiven Blick auf den Zustand der Welt und ihre beunruhigende Zukunft überrascht.

Marja-Leena Junker met en scène la tragédie Électre – du cycle mythologique des Atrides – interprétée uniquement par des femmes. Le texte est joué de façon magistrale avec passion et intériorité, reflétant l’universalité et l’intemporalité des sujets comme la violence quotidienne, celle envers les femmes, le désir avide du pouvoir et ses terribles conséquences. Après avoir assassiné Agamemnon, son épouse Clytemnestre et son amant Égisthe règnent sur la cité. Électre, fille d’Agamemnon, mène une vie misérable au palais de Mycènes et attend le retour de son frère Oreste pour venger le meurtre de leur père…

Photo : Bohumil Kostohryz

Das Himberreich électre

In diesem Monat werden zwei parallel konzipierte Stücke im Kapuzinertheater und im TNL gezeigt. Das letzten November präsentierte Stück Begrabt mein Pferd in la Mancha von Anne Simon inszeniert, nach Kicking a Dead Horse von Shepard, Hobart Struthers, gespielt von Steve Karier, einen Mann, der allein in der Wüste mit dem Tod seines Pferdes konfrontiert ist. Vom selben künstlerischen Ensemble, aber im TNL, wird dann Don Quijote, inspiriert vom berühmten Werk Cervantes’, von Luc Feit in Begleitung von Sancho Pansa (Steve Karier) interpretiert. Die musikalische Gestaltung wird den zarten Elektroklängen von Emre Sevindik anvertraut und Bühnenbild sowie Kostüme stammen von Anouk Schiltz. Eine Theaterkomposition mit zwei Seiten, die sich beide mit dem Archetypen des einsamen Reiters befassen. Deux pièces conçues en parallèle se jouent ce mois-ci au Théâtre des Capucins et au TNL. Présentée en novembre dernier, Begrabt mein Pferd in la Mancha d’Anne Simon d’après Kicking a Dead Horse de Shepard met en scène Hobart Struthers, joué par Steve Karier, un homme seul dans le désert, confronté à la mort de son cheval. Même équipe artistique mais au TNL, Don Quijote, inspiré de la fameuse œuvre de Cervantès, est alors interprété par Luc Feit accompagné de Sancho Pansa (Steve Karier). La création musicale est confiée aux sonorités électro délicates d’Emre Sevindik et les décors et les costumes sont d’Anouk Schiltz. Une composition théâtrale à deux faces, qui aborde l’archétype du chevalier errant solitaire.

Photos : Arno Declair, JF Wolff

Am 8. März besteht die Möglichkeit, beide kreativen Schöpfungen von Anne Simon, im Kapuzinertheater und im TNL, zu sehen. Le 8 mars, il est possible de voir les deux versants créatifs d’Anne Simon, au Théâtre des Capucins et au TNL.

Connu pour être un grand documentariste allemand dont les réalisations ont reçu de très nombreuses récompenses professionnelles, Andres Veiel s’intéresse aux sujets de société pour ses films et ses créations théâtrales. Inspiré par des faits réels, des situations sociales d’aujourd’hui, Das Himberreich plonge dans le monde glacial de la finance. La pièce s’est écrite à partir d’entretiens avec de hauts responsables banquiers et fait émerger l’étouffement, la dureté du monde de la finance et pointe les faillites des États. Une œuvre qui stupéfie son public par son regard objectif sur l’état du monde et son inquiétant avenir.

zeitgenössisches Theater

15/03, 20:00, in deutscher Sprache, Grand Théâtre, www.theatres.lu

ZEITGENÖSSISCHES THEATER, ERSTAUFFÜHRUNG

05/03, 20:00, 08/03, 17:00, in deutscher Sprache, Kapuzinertheater, www.theatres.lu 02, 04, 08, 09, 10 & 11/03, 20:00, in deutscher Sprache, Théâtre National du Luxembourg, www.tnl.lu

8

mäerz’14 CITY Agenda LUXEMBOURG

Marja-Leena Junker brings the tragedy Electra – from the mythological cycle of the Atreids – to the stage in a masterful women-only rendition. The text is performed with a passion and subtlety that reflects the universality and timelessness of the subjects broached, such as everyday violence, violence against women and the terrible consequences of an avid desire for power. After murdering Agamemnon, his wife Clytemnestra and her lover Aegisthus reign over the city. Electra, the daughter of Agamemnon, leads a miserable life in the palace of Mycenae and awaits the return of her brother Orestes to avenge the murder of their father...

TRAGÉDIE

11, 12, 14 & 15/03, 20:00, 09, 13 & 16/03, 18:30, en français, Théâtre du Centaure, www.theatrecentaure.lu


THÉÂTRE

cabarenert

Lot Vekemans 

Gift

LuxiLeaks

William Shakespeare /  Johan Simons

König Lear

Michel Houellebecq / Garage X & ARGEkultur Salzburg

Karte und Gebiet

Photos : Lex Weyer, Yasmina Haddad, Julian Röder, Raymond Erbs

Es ist eine düstere Geschichte, von dem dieses Stück handelt. Ein Mann, gespielt von Germain Wagner und eine Frau, von Désirée Nosbusch interpretiert, treffen sich, zehn Jahre nach ihrer Trennung, am Grab ihres Kindes wieder. Beide sind verschiedene Wege gegangen, er ging weg, um ein neues Leben zu beginnen und sie konnte nie das Haus verlassen, das sie früher geteilt hatten... Die Annäherung der beiden Personen ist schwierig und schmerzlich, ihr Wiedersehen geschieht nicht aus eigenem Willen, sondern weil es im Zusammenhang mit dem Friedhof notwendig war. Lot Vekemans zeichnet diesen emotional ergreifenden Dialog mit Realismus und Schärfe nach. C’est une histoire sombre dont traite la pièce. Un homme, joué par Germain Wagner, et une femme, interprétée par Désirée Nosbusch, se retrouvent – après 10 ans de séparation – sur la tombe de leur enfant. Tous deux ont suivi des chemins différents, lui est parti, essayant de recommencer sa vie, et elle n’a jamais pu quitter la maison qu’ils partageaient autrefois… Le rapprochement des deux personnages est difficile et douloureux, leurs retrouvailles ne sont pas de leur fait, mais ont été nécessaires pour des raisons relatives au cimetière. Lot Vekemans saisit avec réalisme et acuité ce dialogue émotionnellement poignant.

ERSTAUFFÜHRUNG

04, 08, 11, 12, 14, 18 & 19/03, 20:00, in deutscher Sprache, Kasemattentheater, www.kasemattentheater.lu

Der ins Deutsche übersetzte und fürs Theater adaptierte Roman von Michel Houellebecq, Karte und Gebiet, der mit dem Prix Goncourt 2010 ausgezeichnet wurde, bietet eine literarischkünstlerische Sicht der Welt. Jed Martin, Hauptperson und Künstler, trifft Houellebecq, um ihn zu bitten, einen Text zu schreiben, der in seinem Ausstellungskatalog veröffentlicht werden soll. Ali M. Abdullah inszeniert diesen Text, der die künstlerische Tätigkeit und die Mechanismen der Medien und öffentlichen Anerkennung beschreibt, indem er diese in den Theaterbereich versetzt, wo der Text hier zum Bruch mit herkömmlichen Bühnenkriterien ansetzt, um in einen gesellschaftlichen Diskurs zu treten und an diesen anzuknüpfen. Traduit en allemand et adapté au théâtre, le roman de Michel Houellebecq La Carte et le territoire – prix Goncourt 2010 – livre une vision du monde littéraire et artistique. Jed Martin, personnage principal et artiste rencontre Houellebecq pour lui demander d’écrire un texte qui sera publié dans le catalogue de son exposition. Ali M. Abdullah met en scène ce texte qui décrit l’activité artistique et la mécanique des médias et de la reconnaissance publique, en les déplaçant dans le champ du théâtre où la parole s’attache ici à rompre avec les critères dramatiques traditionnels pour entrer et faire écho aux discours sociaux.

De Cabarenert, eng regelrecht Institutioun zu Lëtzebuerg, féiert säi neitst Stéck e puermol am Escher Stadtheater op. D’Acteure vun der Trupp hu sech dës Kéier un der Aktualitéit vun 2013 op der nationaler an internationaler Bühn inspiréiert, esou zimlech un allem, wat et u Geheimnesser, Ausspionéieren a Couloirsgespréicher gëtt… Verdächtegungen, ëffentlech Geheimnesser, Dreeungen iwwer Enthüllungen, reell Informatiounen a Rumeuren: Luxi­ Leaks beschreift et mat Humor a mécht den Uz mat enger Welt, déi zwar ënner stänneger Kontroll steet, an dach heiansdo aus dem Rudder geréit an an e Schlamassel kënnt, wou kee méi tëscht Wierklechkeet a Fiktioun ënnerscheede kann. Le Cabarenert, véritable institution luxembourgeoise, présente pour plusieurs représentations sa dernière pièce au Théâtre municipal d’Esch-sur-Alzette. Les artistes de la troupe ont choisi de s’inspirer des actualités nationales et internationales de l’année 2013, en relation avec les notions de secret, d’espionnage, de bruits de couloir… Entre suspicion, secrets de Polichinelle, menaces de révélations, informations et rumeurs, LuxiLeaks dépeint avec humour et dérision un monde qui, soi-disant sous contrôle permanent, part parfois à la dérive et s’embourbe dans des histoires où réel et fictionnel sont indémêlables.

cabaret

21 & 22/03, 20:00, 23/03, 17:00, op Lëtzebuergesch, Théâtre municipal d’Esch-sur-Alzette, www.esch.lu

zeitgenössisches Theater

Der holländische Regisseur – ein Theatermann, der zwei Jahre lang die Münchner Kammerspiele, eines der namhaftesten Theaterhäuser Deutschlands leitete – bietet dem Publikum des Grand Théâtre eine ergreifende Version von König Lear, die wir unter anderem einer überaus renommierten Besetzung verdanken, mit André Jung in der Titelrolle. König Lear möchte sein Königreich unter seinen drei Töchtern aufteilen. Die Größe dieser Teile sollen nach der Liebe aufgeteilt werden, die ihm jede entgegenbringt. Sein Mangel an Urteilsvermögen und die Manipulation zweier von ihnen treiben den König zu einer entscheidenden Ungerechtigkeit infolge von Verrat, Krieg und Verbrechen… Eines der düstersten Werke Shakespeares. Le metteur en scène hollandais – homme de théâtre et directeur pendant deux ans de la Münchener Kammerspiele, une des plus prestigieuses maisons théâtrales d’Allemagne –, offre au public du Grand Théâtre une version poignante du Roi Lear grâce, entre autres, à une distribution de comédiens renommés, dont André Jung qui tient le rôle titre. Le roi Lear souhaite diviser son royaume entre ses trois filles, mais doit choisir la dimension des parts en fonction de l’amour que chacune lui porte. Son manque de discernement et la manipulation de deux d’entre elles entraînent le roi vers une injustice déterminante d’une suite de trahisons, de guerre, de crimes… Une des œuvres les plus sombres de Shakespeare.

TRAGÖDIE

28 & 29/03, 19:00, in deutscher Sprache, Grand Théâtre, www.theatres.lu

12 & 13/03, 20:00, in deutscher Sprache, Cape, www.cape.lu

mäerz’14 CITY Agenda LUXEMBOURG

9


THÉÂTRE

Marianna Salzmann

Muttersprache Mameloschn

D’après MOLIÈRE /  Isabelle Bonillo

Jeune compagnie de théâtre contemporain créée en 2012 en Lorraine à l’initiative de Godefroy Gordet, Le Barbanchu met en scène des textes d’aujourd’hui à travers une recherche d’émancipation de la standardisation du jeu théâtral. Sang / sexe, écrite et mise en scène par Godefroy Gordet, est une pièce qui interroge par des monologues et des discours l’étrangeté et la singularité des êtres humains, composés de violence, de doute, de domination, de faiblesse et de fragilité. Associant sang et sexe, le texte donne à réfléchir sur les instincts primaires de l’homme façonnant les formes de vie individuelles et collectives.

La metteur en scène Isabelle Bonillo propose une version de L’Avare qui renoue avec la vision et la conception du théâtre par Molière dans la tradition des tréteaux. L’esprit de l’homme de théâtre du 17e siècle est ici bien présent, amenant le public à participer à la pièce qui se déroule sous ses yeux. Ici l’Avare en vient même à suspecter les spectateurs de le voler… L’adaptation est conçue pour trois comédiens qui ne manquent pas d’inventivité pour exalter du texte ses dimensions comiques ainsi qu’une critique des rapports dominants entre les femmes et les hommes, entre le maître de maison et les domestiques.

Young theatre company Le Barbanchu was founded in Lorraine in 2012 by Godefroy Gordet and puts on contemporary pieces that explore the emancipation from a standardised notion of theatre. Sang/ sexe is a piece written and directed by Gordet that questions, via a series of monologues and speeches, the strangeness and uniqueness of human beings who show traits of violence, doubt, domination, weakness and fragility. Making the connection between blood and sex, the text offers food for thought on the primary instincts of man and the shaping of individual and collective forms of life.

Director Isabelle Bonillo stages a version of The Miser that revives Molière’s vision and conception of the theatre and the tradition of the trestle stage. The spirit of the 17th century playwright is very much present in this interpretation, encouraging the public to participate in the play as it unfolds before its eyes. In this version the Miser even comes to suspect the audience of stealing from him... This new theatrical adaptation was designed to be performed by three actors who don’t lack any inventiveness when it comes to exalting the comic dimensions of the text and critiquing the unequal relations between men and women, and between the master of the house and the servants, portrayed therein.

Photo : Arno Declair

Sang / sexe

Photo : Le Barbanchu

Ein Stück über die Sehnsucht, die Möglichkeiten der Freiheit und die Tochterliebe auf Grundlage einer von drei Frauen erlebten Geschichte. Une pièce sur le désir, les possibilités de liberté et l’amour filial, sur une trame historique vécue par trois femmes.

Hier sind drei Frauen, die reden, die lachen, die sich erinnern, die aneinander geraten... Es sind Großmutter, Mutter und Tochter bzw. Enkelin. Alle drei sind Deutsche und repräsentieren drei Generationen, die wichtige Momente ihres Landes erlebt haben. Angefangen von der DDR vor 50 Jahren, wo die jüdische Großmutter ihre Jugendjahre verbrachte, zuerst von den Nazis, dann von den Kommunisten verfolgt, die jüdische Mutter, die dieses ständige Gefühl der Unsicherheit geerbt hat und schließlich die Tochter, die nach New York auswanderte, um, unter anderem, den politischen Problemen ihres Landes zu entgehen. Dies ergibt eine komische, philosophische und politische Erzählung, die sich hier offenbart. Das Stück gibt Zeugnis der Geschichte, aber auch der intimsten und wichtigsten Fragen der Identität, einer möglichen Definition des Seins, einer akzeptablen Existenz und verbindet eine Vielzahl an Gesichtspunkten und Fragestellungen. Ce sont trois femmes qui parlent, qui rient, qui se rappellent, qui s’empoignent… Ce sont la grand-mère, la mère et la (petite-) fille. Toutes les trois Allemandes, elles représentent trois générations qui ont vécu les moments importants de leur pays. De la RDA il y a 50 ans où la grand-mère juive a passé ses années de jeunesse persécutée par les nazis puis par les communistes, à la mère juive qui a hérité de cette sensation permanente d’insécurité puis la petite-fille qui s’est exilée à New York pour éviter – entre autres – les problèmes politiques de son pays, c’est un récit comique, philosophique et politique qui se livre ici. Témoin de l’Histoire mais aussi des thèmes plus intimes et essentiels de l’identité, d’une définition possible de l’être, d’une existence acceptable, la pièce imbrique de nombreux points de vue et questionnements.

Godefroy Gordet / Le Barbanchu

THÉÂTRE contemporain

20, 21 & 22/03, 19:00, en français, Théâtre du Centaure, www.theatrecentaure.lu

ZEITGENÖSSISCHES THEATER, ERSTAUFFÜHRUNG

10 & 11/03, 20:00, in deutscher Sprache, Kapuzinertheater, www.theatres.lu

10

mäerz’14 CITY Agenda LUXEMBOURG

L’avare

THÉÂTRE classique, CRÉATION

06, 07, 13, 14, 15, 19, 20, 21, 27, 28, 29 & 31/03, 01 & 02/04, 20:30, en français, Théâtre Ouvert Luxembourg, www.tol.lu


THÉÂTRE Many spoken words / Hana Sofia Lopes et Luc Spada

festival

J’aime. Ich hasse. Humour pour Niebla. la paix 2014

JOSSE DE PAUW / COLLEGIUM VOCALE GENT

Photos : Joana Linda, Patrick Keller, SterCity

Souvent présent pour les Many spoken words, Luc Spada aime jouer avec les langages. Provenant de plusieurs pays, reflet du multilinguisme du Luxembourg, il accomplit avec Hana Sofia Lopes une performance qui fait résonner les sonorités des mots et celles des onomatopées étranges et étrangères. Le dialogue qui s’instaure ici prend les formes de l’inventivité, des jeux de mots qui, sans être superficiels, abordent au contraire – ce qui souvent de nos jours est oublié – la notion de beauté. Et cette beauté, à la fois partout et nulle part, à la fois saisissante et inaccessible, Hana Sofia Lopes et Luc Spada se demandent qu’en faire… A frequent performer at the Many spoken words events that are held regularly at Mudam, Luc Spada loves to play with language. Coming himself from several countries and thus mirroring the multilingualism of Luxembourg, his performance with Hana Sofia Lopes resonates with the sounds of words and the sounds of strange and foreign onomatopoeia. The dialogue established here takes the form of inventiveness, of playing with words without lapsing into the realm of the superficial. Quite the opposite in fact, this performance broaches the all too often forgotten notion of beauty, a beauty that is both all around us and yet nowhere to be found, that is at once striking and inaccessible, and that Hana Sofia Lopes and Luc Spada are left wondering what to do with…

performance

06/03, 19:00, en français, Mudam, www.mudam.lu

Depuis 2007, le CCRN consacre une partie de sa programmation à l’humour. De tous horizons et origines, les artistes comiques invités déploient – pendant 10 jours – leur talent d’amuseur. Au fil des années, associer l’humour et la paix semble de plus en plus pertinent, ouvrant ainsi des brèches de liberté et de critique joyeuse dans un monde toujours plus frileux de tolérance et de remise en question. Le festival qui en est à sa 8e édition et dédié à Walid Hassan, humoriste irakien assassiné en 2006, est une pépinière de talents nourrissant tous une réflexion sur le monde et leur fonction dans celui-ci. Since 2007 the CCRN devotes a part of its programming to comedy. The comic artists invited to this festival come from all backgrounds and all parts of the world and exert their full talent as entertainers throughout its ten days. Over the years, combining comedy and the subject of peace seems more relevant than ever, making space for freedom of speech and joyful critique in a world that seems little inclined towards tolerance or calling itself into question. The festival, which in its eighth year is dedicated to Walid Hassan, an Iraqi comedian assassinated in 2006, is a hotbed of talent providing nourishment for those wanting to reflect on the world and their place in it.

COMÉDIES

13-23/03, Abbaye de Neumünster, www.ccrn.lu

Photo : Koen Broos

Escorial

Une cérémonie funèbre des plus saisissantes qui plonge le public dans un univers de pouvoir, d’ennui et d’effroi. An intense and gripping funeral ceremony that plunges the audience into a world where power, boredom and terror reign.

Le texte de Michel de Ghelderode, auteur dramatique belge, s’inscrit dans la lignée du « théâtre de la cruauté » théorisé par Antonin Artaud. L’ensemble de son œuvre est fortement influencé par l’esthétique flamande à laquelle se mêlent les traditions théâtrales hispaniques et anglo-saxonnes des époques de la pré-Renaissance et de la Renaissance. Ainsi, Escorial se déroule au palais au 17e siècle et met en scène le roi d’Espagne qui vient d’empoisonner la reine et dont le bouffon – amant de celle-ci – se laisse envahir par le chagrin. Dans l’atmosphère lourde du palais teintée par la mort, par les aboiements des chiens et par les lumières lugubres, le bouffon propose au roi d’échanger leurs rôles… Josse De Pauw met en scène les comédiens Dirk Roofthooft, Sam Louwyck et Louis van der Waal, accompagnés de l’ensemble vocal de Gand. This piece by Belgian playwright Michel Ghelderode is in the surrealist tradition of the “theatre of cruelty” as theorised by Antonin Artaud. His work is strongly influenced by the Flemish aesthetic that is then blended with Hispanic and Anglo-Saxon theatre traditions from the pre-Renaissance and Renaissance. Escorial takes place in a 17th century palace and tells the tale of the King of Spain who has just poisoned the Queen and whose court jester – who also happens to be the Queen’s lover – is overcome with grief. In the heavy atmosphere of a palace tainted by death, the barking of dogs and dark lugubrious lighting, the jester suggests to the King that they exchange roles… Josse De Pauw directs actors Dirk Roofthooft, Sam Louwyck and Louis van der Waal who are accompanied by the vocal ensemble of Ghent.

THÉÂTRE contemporain, CRÉATION

04/03, 20:00, en français, Grand théâtre, www.theatres.lu

mäerz’14 CITY Agenda LUXEMBOURG

11


THÉÂTRE

AGOTA KRISTOF / Jean Flammang

L’heure grise ou le dernier client

victor hugo / compagnie de Jean-Louis Benoit

Lucrèce Borgia

Photo : Pierre Treuthardt

Pour être écrite en prose, Lucrèce Borgia est une pièce singulière dans l’œuvre de Victor Hugo. Tantôt interprétée comme une tragédie voire un mélodrame, elle raconte l’histoire entre une mère qui adore son fils mais qui finit par l’empoisonner. Destin tragique de ce personnage mythique – inspiré par la véritable Lucrèce Borgia – à qui les auteurs aiment prêter les crimes d’inceste, d’empoisonnement et de débauche. Proche d’une Médée ou d’une Phèdre, Lucrèce Borgia est, dans le regard de Victor Hugo, une femme amoureuse, enchaînée à son destin qui l’empêche – jusqu’à son dernier souffle – de révéler à son fils qu’elle est sa mère…

Jean Flammang met en scène ce huis clos où une femme, prostituée vieillie jouée par Marja-Leena Junker, et un homme, petit voleur interprété par Constantin Cojocaru, voient le jour se lever… Seulement, ce matin-là, le jeu auquel ils se prêtent depuis 30 ans tourne mal. Si la relation d’autrefois était celle de l’intimité sexuelle, aujourd’hui ne semblent rester que les regrets, les reproches, les désillusions. Le duo désespéré incarne les rapports d’amour et de haine entre un homme et une femme où s’immisce l’argent. L’argent montre ici sa capacité de nuisance et de destruction et la relation entre les deux personnages est brouillée par l’indiscernable frontière entre jeu et réalité. Jean Flammang directs this play where a woman, an elderly prostitute played by Marja-Leena Junker, and a man, a petty thief played by Constantin Cojocaru, witness the sunrise together... Only on this morning, the game they have been playing for the last 30 years goes askew. If their past relationship was one of sexual intimacy, today only regret, blame and disillusionment seem to remain. The desperate duo embodies the love/hate relationship between a man and a woman in which money has reared its ugly head. Money shows its capacity for harm and destruction and the relationship between the two characters is destroyed by the indiscernible boundary between play and reality.

Photo : Patrick Keller 

Une pièce qui reflète l’univers d’Agota Kristof : une œuvre tragique et puissante, au langage épuré qui laisse place aux silences et aux non-dits signifiants. A piece that mirrors the world of Agota Kristof: a tragic and powerful work where the sober use of language leaves room for silence and meaningful things unsaid.

Written in prose, Lucrezia Borgia is a singular piece in the Victor Hugo anthology. Often interpreted as a tragedy, or even a melodrama, it tells the story of a mother who adores her son but eventually poisons him. The tragic fate of this mythical character – inspired by the real Lucrezia Borgia – is often recounted as a tale of incest, poisoning and debauchery. In Victor Hugo’s hands Lucrezia Borgia is closer to a Medea or Phaedra figure, a loving woman entrapped in a destiny that prevents her – until her very last breath – from revealing to her son that she is his mother…

TRAGÉDIE

26 & 27/03, 20:00, en français, Grand théâtre, www.theatres.lu

THÉÂTRE contemporain, CRÉATION

25 & 31/03, 01/04, 20:00, en français, Théâtre des Capucins, www.theatres.lu

12

mäerz’14 CITY Agenda LUXEMBOURG

Tudor Musatescu

Titanic Vals

Montée pour la première fois à Bucarest en 1932, la pièce de Tudor Musatescu semble ne pas avoir pris une ride. Véritable satire du monde bourgeois et de la politique, la pièce révèle l’humour singulier de son auteur à travers des situations cocasses. Présentée par L’avant-scène – Théâtre roumain au Luxembourg ‒, en collaboration avec le CCRN, la pièce met en scène des personnages étonnants dans des situations pleines de surprises. Sur un arrière-fond de naufrage s’entremêlent un testament, des élections, des manipulations politiques, telle une danse en trois actes, telle une valse à trois temps. Staged for the first time in Bucharest in 1932, this comedy by Tudor Musatescu has not aged a day. A veritable satire of bourgeois society and the political scene, the play uses comical situations to reveal the unique humour of its author. Presented by L’avant-scène – Romanian theatre in Luxembourg ‒ in collaboration with the CCRN, the play portrays some astonishing characters in very surprising situations. Against a backdrop of a shipwreck, we witness a will and testament, elections and political manoeuvring acted out like a dance in three acts or a waltz in three parts.

COMÉDIE

26 & 27/03, 19:30, en langue roumaine avec surtitrage et traduction simultanée en français, Abbaye de Neumünster, www.ccrn.lu


LES THÉÂTRES DE LA VILLE DE LUXEMBOURG

ROSAS / ANNE TERESA DE KEERSMAEKER PARTITA 2 AVEC ANNE TERESA DE KEERSMAEKER, BORIS CHARMATZ & AMANDINE BEYER

Partita 2 © Anne Van Aerschot

22 MARS 2014 À 20H00 AU GRAND THÉÂTRE

ADULTES 25 €, 20 €, 15 € / JEUNES 8 € INFORMATIONS / WWW.LESTHEATRES.LU RÉSERVATIONS / T. +352/47 08 95-1 WWW.LUXEMBOURGTICKET.LU GRAND THÉÂTRE / 1, ROND-POINT SCHUMAN / L-2525 LUXEMBOURG


Danse / Opéra

Anne Teresa De Keersmaeker et Boris Charmatz

Partita 2, un pas de deux pour trois solistes

Un enchantement artistique, à couper le souffle par son épure tant musicale que dansée. An artistic enchantment that is breathtaking on account of the purism of the dance and music.

Une intimité retenue et accordée entre la musique de Bach, une violoniste virtuose et deux figures de la danse contemporaine.

I

l est des œuvres qui, parfois, ont atteint de tels degrés de perfection et d’interprétation qu’il est périlleux de les reprendre, de les associer à d’autres disciplines, de les revisiter. C’est le cas pour la musique de Johann Sébastien Bach, souvent jouée, toujours appréciée, mais très rarement incarnée ou donnée à entendre différemment. Anne Teresa De Keersmaeker, qui explore les rapports entre la musique – de la baroque à la contemporaine – et la danse depuis une trentaine d’années, s’est associée à Boris Charmatz, chorégraphe et danseur français, pour un duo de toute beauté sur

TEXTES Elvire Bastendorff  PHOTO Anne Van Aerschot

14

Mäerz’14 CITY Agenda LUXEMBOURG

la Partita 2 de Bach et sa célèbre Chaconne. Le Grand Théâtre, réelle maison pour la chorégraphe, présente cette œuvre pour une soirée. Un moment inoubliable. L’œuvre de Bach est interprétée sur scène par la violoniste Amandine Beyer. Entre attention précise et concentration naturelle, Amandine Beyer fait résonner et vibrer les sons dans tout l’espace, où délicatesse et force se déploient. Souffles, espaces de silence, la musique s’entend véritablement, profondément. La structure, le répétitif et la mathématique de Bach sont palpables. La pièce de danse se compose en trois temps :


Danse / Opéra

OVAAL / CYNTHIA LOEMIJ & MARK LORIMER

Dancesmith

.

A carefully nurtured intimacy between the music of Bach, the playing of a virtuoso violinist, and two figures of contemporary dance.

T

here are works that sometimes reach such heights of perfection and performance that it is perilous to attempt to interpret them differently, to combine them with other disciplines, to adapt them for a different audience. Such is the case of the music of Johann Sebastian Bach, which is frequently played, ever appreciated, but rarely incarnated or interpreted differently. Anne Teresa De Keersmaeker has been exploring the relationships between music – from baroque to modern – and dance for around 30 years. She has now linked up with Boris Charmatz, a French choreographer and dancer, for a beautiful danced duet on Bach’s Partita 2 and his famous Chaconne. Luxembourg’s Grand Théâtre, very much the choreographer’s home ground, is staging this work for just one evening. It promises to be an unforgettable experience.

The works of Bach are played on stage by Amandine Beyer, a virtuoso violinist. Her sheer technical mastery and powers of concentration cause the sounds to resonate and vibrate throughout the auditorium, in a magnificent contest between subtlety and power. With its haunting notes that seem to float through the air, offset by marvellous silences, the music can be truly, deeply heard. The structure, the repetition and the mathematics of Bach’s scores are palpable. The dance piece consists of three stages: music alone in the dark, followed by the dance duet in the light, and a finale when dance and music finally meet. There is no hierarchy of art forms here, but rather a singular and dense link between bodies and sounds, where each plays its own part. At times in dissonance, at other times in symbiosis, dance and music dialogue play off one another. The dancers convey a deep sense of complicity and exaltation. As their bodies graze one another, sinuous and rapid movements are offset by sudden stops, purposefully awkward movements give way to fluid and flowing gestures, the movements of the bodies and the music combine to express what we perceive as a profound lament.

C’est en décembre 2011 que le public du Grand Théâtre découvre pour la première fois – dans une création personnelle – les deux danseurs et chorégraphes Cynthia Loemij et Mark Lorimer. Travaillant avec Anne Teresa De Keersmaeker depuis 15 ans, le duo d’artistes développe aujourd’hui un langage chorégraphique propre. Leur nouvelle pièce prolonge leurs recherches autour du mouvement limpide, clair, jouant subtilement avec le hasard et la décision, l’intimité et la communication. Soulignée par une performance visuelle live du graphiste et danseur Clinton Stringer, la structure de la pièce est renforcée, véritable contrepoint rythmique et spatial.

.

Photo : Thierry de Mey

musique seule dans le noir, puis seulement le duo de danseurs dans la lumière jusqu’au moment où danse et musique se rencontrent. Ici pas de hiérarchie des arts, mais une imbrication singulière et dense entre les corps et les sons où chacun joue sa propre partition. En dissonance parfois, en symbiose à d’autres moments, danse et musique dialoguent, s’écoutent. Complicité et exaltation émergent des deux danseurs. Les corps se frôlent, de gestes sinueux et rapides en arrêts, de butées en moments de fluidité, les mouvements des corps et de la musique semblent faire émerger une plainte profonde.

The audiences of the Grand Théâtre first discovered Cynthia Loemij and Mark Lorimer back in December 2011 when the two dancers and choreographers were performing one of their own works. After working with Anne Teresa De Keersmaeker for 15 years, the two of them have now developed their own choreographic language. Their latest piece constitutes an extension of their ongoing quest for ever clearer and flowing movement, a subtle play on the concepts of randomness, purposefulness, intimacy and communication. The structure of the piece, which is emphasised by a striking live performance by Clinton Stringer, a graphic artist and dancer, develops into a veritable rhythmical and spatial counterpoint.

danse contemporaine

01/03, 20:00, Grand Théâtre, www.theatres.lu

danse contemporaine

22/03, 20:00, Grand Théâtre, www.theatres.lu

Mäerz’14 CITY Agenda LUXEMBOURG

15


Danse / Opéra

Laura scozzi

Barbe Neige et les 7 petits cochons

Lieven Debrauwer / Frank Van Laecke & Allard Blom

anu sistonen

Transposant pour le théâtre l’histoire du film de Lieven Debrauwer, la compagnie belge Judas TheaterProducties a choisi d’en faire une « miniature musi­ cale à déguster comme un bonbon ». Pauline est une femme handicapée prise en charge par sa sœur Martha. Après le décès de cette dernière, Pauline doit être confiée à l’une de ses deux autres sœurs – Paulette ou Cécile – qui sera aussi l’héritière de Martha. Pauline voue une véritable admiration pour Paulette, qui, trop occupée par sa carrière de chanteuse, n’a de cesse de repousser sa sœur. Pauline met tout en place pour attiser son amour… Un joli conte sur la quête du bonheur.

Anu Sistonen, danseuse et chorégraphe venue de Finlande et installée au Luxembourg, est une figure reconnue sur la scène de la danse au Grand-Duché. Ses créations développent une esthétique moderne basée sur un savoir-faire des techniques de la danse classique. Ses deux nouvelles créations Trois Femmes et Tone Hazard sont présentées lors d’une seule et même soirée. Trois Femmes, ce sont deux danseuses et une pianiste sur scène qui abordent la solitude. Tone Hazard est une pièce pour quatre danseurs – deux hommes et deux femmes – qui s’intéresse à l’imbrication de l’existence considérée comme un jeu entre hasard et choix conscient.

In the process of transposing the plot of the film by Lieven Debrauwer for the stage, Belgium’s Judas TheaterProducties has opted to turn it into a “musical miniature to be enjoyed like a delicious sweet.” Pauline is a disabled woman who is cared for by her sister Martha. After Martha’s death, Pauline must be cared for by one of her two other sisters – Paulette or Cécile – who will also be Martha’s heir. Pauline greatly admires Paulette, who, being too busy with her career as a singer, constantly pushes her sister away. Pauline does everything to invoke her affection in this lovely tale about the quest for happiness.

Anu Sistonen, a Finnish dancer and choreographer who lives in Luxembourg, is a widely respected figure on the Grand-Duchy’s dance scene. Her works project a modern sense of aesthetics that are based on a profound knowledge of classical dance techniques. Her latest two works, Trois Femmes and Tone Hazard will be performed in one evening. Trois Femmes features two female dancers and a female pianist on stage, and delves into the topic of solitude. Tone Hazard is a piece scored for four dancers – two men and two women – which looks into the topic of existence as a mixture of chance and conscious choice.

THÉÂTRE musical

danse contemporaine

Photo : Dan Aucante

Pauline & Paulette

Laura Scozzi s’est formée à la danse, au théâtre, à la photographie et au mime. Dans le monde de la chorégraphie, elle développe une forme particulière qui mêle danse et théâtre. Grâce à sa compagnie Opinioni in Movimento, qu’elle a créée en 1991, elle participe à de nombreux courts métrages, chorégraphie pour des metteurs en scène de théâtre et de lyrique et crée ses propres pièces au style hétéroclite et très remarqué. Au Grand Théâtre, elle présente une pièce qui croise les contes d’hier de notre enfance et les mythologies d’aujourd’hui. Il s’agit ici de vie et d’amour, de représentations de tout ce qui nous tient à cœur : une folie douce artistique où souffle un vent de liberté et où se conjuguent différents styles de danse, du classique au hip-hop en passant par le contemporain. Un métissage brillant et joyeux. Laura Scozzi trained in dance, theatre, photography and mime. Her choreography work has a unique style which mixes dance and theatre. With Opinioni in Movimento, the group that she formed in 1991, she has taken part in many short films and choreographies for theatre and lyrical directors, she also creates her own pieces in a motley and highly unusual style. At Grand Théâtre, she will be presenting a piece that combines the classic tales we used to hear in our childhood with some of the myths of today. The work is full of life and love and representations of all that we consider to be most important: a gentle artistic folly infused by a whirlwind of freedom combining several dance styles, from classical to hip-hop and modern. A brillant and joyous medley.

Photos : Judas TheaterProducties, Miikka Heinonen

Une pièce qui s’amuse des conventions narratives et rend son public hilare ! A piece which pokes fun at narrative conventions and drives the audience to laughter!

31/03, 20:00, en néerlandais, Abbaye de Neumünster, www.ccrn.lu

danse contemporaine

20 & 21/03, 20:00, Grand Théâtre, www.theatres.lu

16

Mäerz’14 CITY Agenda LUXEMBOURG

Trois femmes – Tone Hazard

20/03, 20:00, Kinneksbond ‒ Centre Culturel Mamer, www.kinneksbond.lu


Danse / Opéra

JOSÉ MONTALVO & PATRICE THIBAUD art du corps et de l’image

Le 3 du TROIS

Don Quichotte du Trocadéro

Georg Friedrich Händel & Georg Philipp Telemann / Concert Lorrain

Photos : Mathieu Rousseau, Patrick Berger

Danse, vidéo et photographie se partagent le 3 du TROIS du mois de mars. La chorégraphe Anu Sistonen présente un extrait de sa future création Tone Hazard, inspirée par la musique du compositeur Asko Hyvärinen et s’intéressant aux notions conjointes de hasard et de choix. La compagnie PrÄk, venue d’Espagne, aborde la condition féminine dans nos sociétés par le biais du stéréotype de la poupée Barbie qui se lance dans une révolution contre la domination masculine. Plus intime, la vidéo de Thomas Guedenet avec Aurélie Gandit montre le corps dans ses subtils mouvements. Le public retrouve aussi la série photo Quint’Es­ sence d’André Nitschke. Dance, video and photography will be sharing the stage at Le 3 du TROIS in March. Choreographer Anu Sistonen will be staging an excerpt from her future work Tone Hazard, inspired by the music of the composer Asko Hyvärinen and delving into the closely related notions of chance and conscious choice. Spain’s PrÄk group will be looking at the position of women in our societies via the stereotype of the Barbie doll, which launched a revolution against male domination. And finally, there will be a more intimate video by Thomas Guedenet, featuring Aurélie Gandit, showcasing the subtlety of body movement. The audience will also be able to enjoy the Quint’Essence series of photographs by André Nitschke.

danse, vidéo, photo

03/03, 19:00, entrée libre, tarif à discrétion du public, Banannefabrik (Bonnevoie), www.danse.lu

Don Quichotte du Trocadéro a reçu le prix du Meilleur spectacle étranger au cours de la cérémonie des « Maschere del Teatro Italiano ». Cette distinction est méritée, au vu de l’incroyable créativité déployée et le mélange des genres qui n’ont d’égale que la loufoquerie de l’œuvre de Cervantes. José Montalvo a réussi, au milieu de 13 interprètes hors du commun, à mettre en lumière l’originalité de Don Quichotte incarné par le comédien burlesque Patrice Thibaud. En héros de Cervantes, Patrice Thibaud se fond avec brio dans le style vivace, métissé et hautement talentueux de Montalvo. Don Quichotte du Trocadéro was awarded the prize for the Best foreign show at the “Maschere del Teatro Italiano” ceremony. This distinction is well deserved considering the amazing creativity deployed and the gender crossing, only equalled by the zaniness of Cervantes’ work. José Montalvo has succeeded, with 13 outstanding performers, to highlight the originality of Don Quixote as embodied in the comic actor Patrice Thibaud. As Cervantes’ hero, Thibaud coalesces with vigour into Montalvo’s robust, wide-ranging and immensely talented style.

danse contemporaine

02 & 03/04, 20:00, Grand Théâtre, www.theatres.lu

Photo : Benjamin de Diesbach

Otto

Une représentation exceptionnelle d’une œuvre très rarement montée qui, ici, l’est grâce au talent du Concert Lorrain. An exceptional rendition of a work that is rarely performed nowadays, thanks to the tremendous talent of Concert Lorrain.

C’est en version concertante que l’opéra composé par Georg Friedrich Händel et Georg Philipp Telemann sur un livret de Stefano Benedetto Pallavicini est donné – pour une unique représentation – au Grand Théâtre. Amis depuis leur jeunesse et durant toute leur vie, les deux compositeurs ont travaillé dans le plus grand respect de l’autre : une collaboration singulière dans le monde des arts. Telemann retravaillant des partitions entières, recomposant des airs, transposant certains rôles et Händel reprenant des thèmes musicaux de son ami dans ses propres œuvres. Otto, rare partition qui est parvenue jusqu’à nous, témoigne de l’originalité de la collaboration des deux créateurs et reflète la philosophie des lumières et les utopies sur fond de mariage d’Otto II, fils d’Otto le Grand, avec la princesse byzantine Théophane. The opera composed by George Frideric Handel and Georg Philipp Telemann to a libretto by Stefano Benedetto Pallavicini is being performed in its concert version at Grand Théâtre for just one evening. The two composers, who were lifelong friends, worked together with the greatest respect for each other’s achievements: a unique collaboration in the world of arts. Telemann would rework entire music scores, recompose arias and transpose certain roles, and Handel would take up musical themes devised by his friend in his own works. Ottone, one of the few scores charting this collaboration to reach us intact, bears witness to the originality of the joint work of the two composers and reflects the philosophy of the age of enlightenment and the utopias borne by the marriage of Otto II, the son of Otto the Great and the Byzantine princess Theophanu.

OPÉRA en version concertante

30/03, 17:00, Grand Théâtre, www.theatres.lu

Mäerz’14 CITY Agenda LUXEMBOURG

17


MUSIQUE CLASSIQUE

SAN FRANCISCO SYMPHONY

Un chef pour le 21 siècle e

Amazing est bien le mot pour parler de ce concert hors-norme.

C

onsidérée comme l’une des plus belles villes du monde – « Everybody’s Favorite City » – la musique fait partie de San Francisco. Tout comme en littérature, la ville s’est illustrée avec de grands moments musicaux. On pense évidemment au rock des années 1960 à 1970, avec des auteurs mythiques comme Bob Dylan, John Lennon et la voix de Janis Joplin. Mais la culture musicale de la région couvre autant de styles de musique que de vies : country, jazz, punk... et classique, avec son orchestre symphonique fondé en 1911 ! De renommée mondiale, avec ses cuivres rutilants, sa réputation n’est plus à faire.  

Aujourd’hui, le répertoire du San Francisco Symphony, sous l’impulsion de son directeur musical Michael Tilson Thomas, depuis 2005, s’est particulièrement orienté vers des compositeurs américains modernes et l’orchestre a revisité, avec beaucoup de succès, l’œuvre de Gustav Mahler. Doté d’une gestique aussi précise qu’engagée, ce chef charismatique a plus d’un point commun avec son ancien mentor, Leonard Bernstein. Compositeur, comme lui, il est aussi un mahlérien accompli. C’est avec la Symphonie no 3 que Michael Tilson Thomas se produira à la Philharmonie Luxembourg.

TEXTES Lisbeth Owen

18

mäerz’14 CITY Agenda LUXEMBOURG

Véritable ode à la nature, cette symphonie est une œuvre aux proportions monumentales, en six mouvements, conçue comme une mise en musique de la création de l’univers : « Elle commence avec la nature inanimée et s’élève jusqu’à l’amour de Dieu. » Son exécution se fera avec le concours du Chœur symphonique de la Grande Région, du chœur Pueri Cantores du Conservatoire de la Ville de Luxembourg et la splendide mezzo-soprano américaine Sasha Cooke.

.

grands orchestres

23/03, 20:00, Philharmonie  –  Grand auditorium, www.philharmonie.lu


MUSIQUE CLASSIQUE

martin grubinger jr.

Un concert fou, fou, fou !

orchestre de chambre du luxembourg

Musique bleu, blanc, rouge

This exceptional concert promises to be a memorable experience. Avec le trépidant Concerto pour percussion du compositeur viennois Friedrich Cerha (1926), c’est un feu d’artifice de percussions qui vous attend. Une expérience sensorielle rare dont les oreilles ne sortent pas indemnes surtout quand Martin Grubinger s’en mêle.« Sorcier de la percussion », cet artiste joue avec une virtuosité peu commune plusieurs instruments à la fois : timbales, caisses claires, célesta et toute la gamme de percussions. On le retrouve dans la pop comme dans les festivals classiques internationaux. Il présentera également cette pièce avec la complicité de Susanna Mälkki, chef d’orchestre finlandaise et l’Orchestre Philharmonique du Luxembourg.

Photos : Felix Broede, José-Noel Doumont / Studio Montjoie

O

ften dubbed “Everybody’s Favorite City”, San Francisco is considered one of the most beautiful cities in the world and music forms an integral part of its culture. Similarly to its literary achievements, the city has distinguished itself through great musical moments. Think back to the era of 1960s rock when mythical singer songwriters like Bob Dylan, John Lennon and Janis Joplin first took centre stage. The musical culture of the region is eclectic, however, and includes country, jazz, punk, as well as classical music performed by its symphony orchestra founded in 1911. Of worldwide renown and famous for its gleaming brass section, the orchestra has a great reputation. Under the aegis of Michael Tilson Thomas, the orchestra’s musical director since 2005, its repertoire is particularly focused on modern American composers but it has also successfully performed the works of Gustav Mahler. With his precise but engaged gestural conducting language, this gifted and charismatic conductor has a lot in common with his former mentor, Leonard Bernstein, who like him was a composer as well as an accomplished Mahlerian. And indeed Tilson Thomas is bringing Mahler’s Symphony No.3 to the Luxembourg Philharmonie. A veritable ode to nature, this symphony is a monumental work comprising six movements. Conceived as a musical representation of the creation of the universe: “Beginning with inanimate nature and culminating in the love of God.” The Chœur symphonique de la Grande Région, the Pueri Cantores choir of Conservatoire de la Ville de Luxembourg and talented American mezzo-soprano Sasha Cooke will be performing alongside the San Francisco Symphony.

Expect a literal fireworks display of percussion during the vibrant Concerto for percussion by the Viennese composer Friedrich Cerha (1926), a unique experience for the senses which won’t leave your ears unchallenged, especially when Martin Grubinger is involved. Described as a “percussion wizard”, this outstanding performer plays several instruments concurrently with a rare virtuosity: cymbals, snare drums, celesta and the entire range of percussion instruments. He is equally at home at pop concerts or international festivals of classical music. Here he performs this unique piece under the baton of Susanna Mälkki, who conducts the Orchestre Philharmonique du Luxembourg.

dating

06/03, 19:00, Philharmonie – Grand auditorium, www.philharmonie.lu

À la fin du 19e siècle, l’Europe se met à la mode « exotique ». En France, Debussy, Ravel et consorts revendiquent – chacun dans une esthétique qui lui est propre – une expression musicale de cette nouvelle tendance sans jamais se détourner de la « French touch » basée sur la clarté, la finesse, la poésie ou l’humour, en opposition au pathos germanique et la grande ombre wagnérienne. L’envoûtante beauté des Danse sacrée et Danse profane de Debussy, l’ensorcelante Havanaise de Ravel ainsi que son redoutable Tzigane interprété par le jeune virtuose belge Lorenzo Gatto, font partie de ce fascinant concert dirigé par David Reiland. Towards the end of the 19th century, “exotic” things were all the rage in fashionable circles in Europe. In France, Debussy, Ravel and their peers each attempted to convey in their own unique manner a musical expression of this new trend, without ever turning their backs on the “French touch” with its characteristic clarity, refinement, poetry and humour, as opposed to the Germanic pathos and the great and ominous shadow cast by Wagner and his followers. The rapturous beauty of Debussy’s Danse sacrée et Danse profane, the enchantment of Ravel’s Havanaise as well as his fiery Tzigane, performed by the young Belgian virtuoso Lorenzo Gatto are among the highlights of this enthralling concert conducted by David Reiland.

« orient & occident »

30/03, 17:00, Philharmonie – Salle de musique de chambre, www.philharmonie.lu

.

mäerz’14 CITY Agenda LUXEMBOURG

19


JEUNE PUBLIC

Un aperçu des travaux réalisés lors de l’atelier Mudamini « Typo expo » au Mudam les 12 & 19/12/13 et le 02/01/14. Toute exposition dégage une atmosphère bien précise. Comment traduire celle-ci par la typographie ? L’atelier proposait aux enfants d’inventer et de dessiner leur propre police de caractères en relation avec l’exposition. Les petits artistes : Alexis, Anaïd, Anna, Augustin Autumn-Joy, Carl, Charlotte, Chiara, Claudia, Conny, Daria, Deniz, Djena, Eliott, Elisa, Emilia, Gabriel, Jakob, Laurentina, Léonor, Lilly, Lisa, Mia, Mila, Nicolas, Nina, Philippine, Pit, Raphael, Sabrina, Sophie, Shirley, Violaine, Zenyram.

20

mäerz’14 CITY Agenda LUXEMBOURG


JEUNE PUBLIC

la cordonnerie & le nouveau THÉÂTRE de montreuil /  centre dramatique national

Hansel et Gretel Le conte des frères Grimm revisité par La Cordonnerie aborde avec art les conséquences de la pauvreté sur les sentiments et la manière dont les personnes âgées sont considérées dans notre société.

L

a Cordonnerie propose des spectacles qui allient le cinéma, la musique en direct et le jeu d’acteur. À sa tête depuis des années, Métilde Weyergans et Samuel Hercule revisitent à leur manière le répertoire des contes pour enfants ou pour adultes (Ali Baba et les 40 Voleurs, La Barbe bleue, L’Éternelle fiancée du Dr Frankenstein, (super) Hamlet), les étayant de leur imaginaire, les adaptant à aujourd’hui, leur assignant de nouveaux ­caractères musicaux et visuels. À Traffo, ils présentent leur toute dernière création Hansel et Gretel, dans le cadre d’une tournée européenne qui a tout juste débuté. Leur mode de travail se déroule ainsi : un film muet est conçu et réalisé, inspiré par le conte et ses intrigues, puis, sur ce film, Timothée Jolly compose la musique originale à laquelle les musiciens et bruiteurs sur scène donnent vie. Le public assiste à un spectacle hybride où résonnent les images et les sons, où dialoguent des modes narratifs différents. Métilde Weyergans et Samuel Hercule ont choisi de transposer Hansel et Gretel en vieilles personnes dans le contexte d’une crise économique grave où la pauvreté pousse les gens à agir avec cruauté. L’histoire raconte les (més)aventures du couple âgé – anciens magiciens à la retraite – qui va être abandonné à contrecœur par leur fils Jacob sur l’ordre de son égoïs­te femme Barbara.

.

La Cordonnerie’s unique take on this classic fairytale by the Brothers Grimm delves with great sensitivity into the effects of poverty on sentiments and the way in which old people are treated in our society.

L

a Cordonnerie stages shows which combine film, live music and stage acting. Métilde Weyergans and Samuel Hercule, who have been running the outfit for years, have been staging their own take on some of the most famous tales for children and adults (Ali Baba and the 40 Thieves, Bluebeard, The Bride of Frankenstein, (super) Hamlet), enhancing them with their unique imagination, adapting them to the present day, and introducing new musical and visual characters. At Traffo, they will be presenting their latest work, Hansel and Gretel, as part of a European tour which has just begun. This is how they work: a silent film is designed and produced, inspired by the tale and its intrigues. Timothée Jolly then composes an original soundtrack for the film, which is played by the musicians and special effects people on stage. The audience thus witnesses a hybrid show combining images, sounds and different modes of narrative. Métilde Weyergans and Samuel Hercule chose to transpose Hansel and Gretel as old people experiencing a serious economic crisis in which poverty pushes people to act cruelly. The story tells of the trials and tribulations of the old couple – retired former magicians – who are reluctantly abandoned by their son Jacob at the instigation of his selfish wife Barbara.

.

CINÉ-spectacle

06 & 07/03, 19:00, en français, à partir de 8 ans, CarréRotondes, www.rotondes.lu TEXTES Elvire Bastendorff PHOTOS La Cordonnerie mäerz’14 CITY Agenda LUXEMBOURG

21


JEUNE PUBLIC

atelier

mudamini

mudamini Workshop

film et atelier

The Casino is staging a children’s workshop which revolves around screens and colours. We are all used to the famous “blue screen” of TVs and other digital devices (smartphones, computers, etc.); is it possible to invent one’s own screen colour? This is the question that this workshop looks into. In English throughout.

Le Mudam propose aux enfants une formation de guide. En visitant les expositions, en notant et retenant ce qui s’est dit, ce qui a été vu, les enfants abordent le métier de guide dans le plaisir et la détente. Puis il faut passer le brevet… Et examen en poche, chaque enfant peut organiser une visite pour ses proches.

Situé entre le livre et le journal intime, l’atelier « Log Book » propose aux enfants – en deux sessions pour les enfants de 9 à 12 ans et pour ceux de 6 à 8 ans – de créer leur propre livre rassemblant leurs impressions de la visite des expositions. Textes, dessins, photos sont mis en page puis regroupés dans un recueil relié.

En relation avec l’exposition en cours, le Casino propose un nouveau court métrage d’Olivier Pesch. Emilie vit avec son père, un inventeur qui a peu de temps à lui consacrer. La petite fille s’occupe en créant des sculptures à base de déchets quand, un jour, en cherchant sa peluche égarée, elle rencontre des singes très particuliers…

Mudam offers children a training session to act as guides. By visiting the exhibitions, and noting down and remembering what was said and what was seen, children get an insight into what it takes to be a guide in a relaxed and fun atmosphere. Then comes the test, and once they’ve passed it and received their diploma, each child can organise a visit for his or her relatives.

Somewhere between a book and a diary, the “Log Book” workshop runs in two separate sessions, for children aged 9 to 12 and 6 to 8 respectively, it encourages children to create their own book charting their impressions concerning their visit to the exhibitions. Text, drawings and photographs are all laid out then compiled into a bound work.

The Casino is staging a new short film by Olivier Pesch in connection with its current exhibition. Emilie lives with her father, an inventor who has little time to spend with her. The little girl keeps herself busy by creating sculptures from waste materials, until one day, when, looking for a lost cuddly toy, she comes across a rather unique group of monkeys…

arts plastiques

13/03, 14:30-16:30, 9-12 ans, 20/03, 14:30-16:30, 6-8 ans, Mudam, www.mudam.lu

arts plastiques

CINÉMA et arts plastiques

Photos : Casino Luxembourg, Mudam Luxembourg, Olivier Pesch, Samsa Films

TV Screen

C’est autour de la couleur et de l’écran que le Casino propose un atelier aux enfants. Si nous sommes tous habitués au fameux bleu des écrans de télévision et autres appareils numériques (smartphones, ordinateurs…), il est possible d’inventer sa propre couleur d’écran : c’est ce que propose cet atelier tout en anglais !

plastic arts

08/03, 15:00-17:00, for children aged 5-8, in English, Casino Luxembourg – Forum d’Art Contemporain, www.casino-luxembourg.lu

Guides

Log Book

29/03, 14:30-16:00, en français et en anglais, Mudam, www.mudam.lu

emilie

15/03, 15:00-17:00, Casino ­Luxembourg – Forum d’art contemporain, www.casino-luxembourg.lu

spectacle

Photo : Aabens Dans

Again

danse

20/03, 9:00, 10:30, 21/03, 9:00, 10:30, 22/03, 11:00, 16:00, 18 mois-4 ans, sans paroles, Cape, www.cape.lu

22

La compagnie Aabens Dans présente son spectacle comme une « performance sur la joie de vivre ». En effet, le couple de danseurs sur scène aborde avec une délicatesse exceptionnelle les instants où les petits découvrent leur environnement. Avec émotion, ils traduisent le plaisir de maîtriser progressivement son corps et le monde qui l’entoure, la joie liée à la répétition des mouvements du corps, mais aussi de la lumière, de la musique et des autres personnes…

mäerz’14 CITY Agenda LUXEMBOURG

The Aabens Dans group describes its show as a “performance about the joy of living”. And sure enough, the two dancers on stage delve with exceptional sensitivity into those moments when little children first become aware of their surroundings. They relate with great emotion, the delight of gradually gaining control over their bodies and becoming aware of the world around them, the joy linked to not only repetitive body movements, but also light, music and contact with other people…


je 06.03.2014 // SINGER-SONGWRITER

Maria Solheim

ve 07.03.2014 // jazz - blues

China Moses

& Raphaël Lemonnier Quintet

ME 12.03.2014 // ARTS DE LA SCÈne - théâtre

E Staarkt Stéck Histoires féminines

Représentation de l’atelier de théâtre amateur – dir. Betsy Dentzer

ME 19.03.2014 // LITTÉRATURE

Smart Kremart -

we

4 Kurzgeschichten vum Fraën op Lëtzebuergesch

sa 22.03.2014 // danse contemporaine

Trois femmes + tone hazard Chorégraphie : Anu Sistonen

je 27.03.2014 // jazz

AN DG

UY

S!

Youn Sun Nah Quartet SA 29.03.2014 / di 30.03.2014 // cabaret

RECTO-VERSO

el

ov

eg

irl

s…

Cabaret vun der Spektakel a.s.b.l. vum a mam Jemp Schuster

CENTRE CULTUREL REGIONAL DUDELANGE 1A, RUE DU CENTENAIRE L-3457 DUDELANGE

WWW.OPDERSCHMELZ.LU


cinémathèque

Live cinema

Revolution epic À l’invitation de la Cinémathèque, le compositeur et chef d’orchestre britannique Carl Davis revient à Luxembourg pour son rendez-vous annuel avec l’Orchestre ­Philharmonique du Luxembourg et le « Live cinema ».

C British composer and conductor Carl Davis returns to ­Luxembourg for his annual foray into live cinema with the Orchestre Philharmonique du Luxembourg at the invitation of the Cinémathèque.

R

enowned for his film scores to silent are hoping to find a cure for Louise’s blindclassics – most notably for Abel ness. Louise is abducted by thieves; while Gance’s 1927 epic Napoléon, which Henriette is taken off by lecherous aristowas restored and expanded for cinematic crats. Griffiths’ favourite actress, silent icon release – Carl Davis has been coming to Lillian Gish, plays Henrietta and her sister Luxembourg every year since 1987, when Dorothy plays Louise. he was invited to perform at the 10th anniA family edition matinee featuring short versary celebrations of the Cinémathèque. films suitable for all ages takes place on Together with the city’s film archive, he Saturday afternoon. The programme will be chooses a film from the great silent era to a “Chaplin Special” marking the 100th anniwhich he has composed a score and per- versary of the comic genius’s creation of forms it, as conductor, with the Orchestre his tramp character, which he debuted in the film Kid Auto Races at Venice, which was Philharmonique du Luxembourg. The film he has chosen for the 2014 live released in February 1914. The programme cinema event is D.W. Griffiths’ French revo- features The Pawnshop and The Cure. lution epic Orphans Of The Storm. Set in late 18th century France, just before and during Silent classics the revolution, the film tells the story of with orchestra ­sisters Henriette and Louise who become 21 & 22/03, 20:00 (Orphans of the Storm), 22/03, 15:00 (Chaplin matinee), Philharmonie, separated on a journey to Paris where they www.philharmonie.lu

.

TEXTES Duncan Roberts  

24

mäerz’14 CITY Agenda LUXEMBOURG

arl Davis est un compositeur réputé pour ses musiques d’accompagnement de classiques du cinéma muet (en particulier le Napoléon d’Abel Gance (1927), ressorti dans une version restaurée, complétée et avec une bande-son musicale). Invité en 1987 aux festivités célébrant les 10 ans de la Cinémathèque, Davis revient tous les ans à Luxembourg. En collaboration avec les archives cinématographiques de la ville, il choisit une œuvre parmi les grands films du cinéma muet, compose une bandeson musicale et l’interprète à la tête de l’Orchestre Philharmonique du Luxembourg. Cette année, le choix du compositeur s’est porté sur Les Deux Orphelines, de D.W. Griffiths, un film épique sur la Révolution française. L’action se passe en France, à la fin du 18e siècle, avant et pendant la Révolution. Le film suit Henriette et Louise, deux sœurs séparées alors qu’elles se rendent à Paris où elles espèrent trouver un traitement pour soigner la cécité de Louise. Cette dernière tombe aux mains de voleurs tandis qu’Henriette est la proie d’aristocrates libidineux. Lillian Gish, star du cinéma muet et actrice fétiche de Griffiths, joue le rôle d’Henriette, et sa sœur Dorothy interprète Louise. Le dimanche après-midi, courts métrages pour toute la famille : un programme « Chaplin Special » marquera le 100e anniversaire de la création du célèbre personnage de Charlot le vagabond, que le grand génie comique inaugura dans Charlot est content de lui, en février 1914. Le programme présentera Charlot usurier et Charlot fait une cure.

.


cinémathèque

The world of Hayao Miyazaki

Université Populaire du Cinéma

Animation emperor

From realism to surrealism

Le Château ambulant – un chef-d’œuvre qui triomphe au box-office Howl’s Moving Castle – a masterful box office hit

Les Herbes folles – ou l’élégance visuelle Les Herbes folles – visually elegant

Si quelqu’un mérite amplement le double honneur d’être comparé à la fois à Walt Disney et à Steven Spielberg, c’est bien le cinéaste japonais Hayao Miyazaki. L’originalité de sa vision du futur et son engagement en faveur d’une prise de conscience environnementale ont fortement marqué son public, tous âges confondus et dans le monde entier. Cette rétrospective présente ses plus grands films, dont Kurenai no Buta (Porco Rosso), l’une de ses premières réalisations ; Mononoke Hime (Princesse Mononoké), le film qui a lancé sa carrière internationale et a remporté plusieurs prix au Japon (battant au passage tous les records d’entrées) et à l’étranger ; et Hauru no ugoku shiro (Le Château ambulant), l’un des plus gros succès commerciaux de toute l’histoire du cinéma japonais. Being compared to both Walt Disney and Steven Spielberg is no mean feat, but it is an accolade richly deserved by Japanese filmmaker Hayao Miyazaki. His unique vision of future worlds and his commitment to environmental awareness has made an impact on young and old audiences around the world. Some of his greatest and best-loved films are being screened here, including early work Kurenai no Buta (Crimson Pig), international breakthrough film Mononoke Hime (Princess Mononoke), which won numerous awards in Japan (where it also broke box office records) as well as abroad, and Hauru no ugoku shiro (Howl’s Moving Castle), which went on to become one of the most financially successful Japanese films in history.

La Cinémathèque poursuit sa collaboration avec l’Université du Luxembourg et continue sa série de conférences sur l’histoire et la théorie du cinéma en accueillant Dominique Païni, critique, commissaire d’exposition et enseignant à l’École du Louvre, à Paris. La conférence, intitulée « Le langage inhabituel du rêve éveillé : le surréalisme au cinéma », sera suivie de la projection du film d’Alain Resnais Les Herbes folles (2009). Le programme du mois abordera les différents thèmes liés au surréalisme à travers les films The Ghost and Mrs. Muir, de Joseph L. Mankiewicz, Pandora and the Flying Dutchman, d’Albert Lewin, Le Locataire, de Roman Polanski, et enfin le chef-d’œuvre de Luis Bunuel, Cet obscur objet du désir (1977), avec dans les rôles principaux Carole Bouquet et Fernando Rey. The Cinémathèque, together with the University of Luxembourg, continues its series of lectures on film history and theory with a talk by critic, exhibition curator and teacher at the École du Louvre, Paris, Dominique Païni. He will speak on the subject of “Unusual language of the waking dream: surrealism in cinema” and his lecture will be followed by a screening of Alain Resnais’s 2009 film Les Herbes folles. Other films illustrating the themes of surrealism and shown throughout the month include Joseph L. Mankiewicz’s The Ghost and Mrs. Muir, Albert Lewin’s Pandora and the Flying Dutchman, Roman Polanski’s Le Locataire and Luis Bunuel’s 1977 masterpiece Cet obscur objet du désir starring Carole Bouquet and Fernando Rey.

rétrospective

10-27/03, en japonais (st Fr), 18:30 & 20:30, Cinémathèque, www.cinematheque.lu

Dix leçons

31/03, 19:00, en français (conférence et film), Cinémathèque, www.unipopcine.lu

mäerz’14 CITY Agenda LUXEMBOURG

25


cinéma

The book thief

Reader’s digest

A

dapted from Markus Zusak’s awardwinning young adult novel, The Book Thief is a coming of age story set in Nazi Germany. Its protagonist, Liesel (Sophie Nélisse) is a young girl placed with foster parents who is taught to read by her new father figure Hans Hubermann (Geoffrey Rush). Inspired to read more, Liesel is horrified when she witnesses a Nazi book burning. When her new guardians (Emily Watson plays Rosa Hubermann) decide to help hide a Jewish friend, Max (Ben Schnetzer), from the Nazis, Liesel begins stealing books to share with Max in the confines of the cellar that he must not leave for fear of being discovered. Like the book, the film is narrated by Death, but his interruptions to the story are limited – which may be a good or bad thing, depending on which critic you believe. Making the leads speak with German accents may also be a mis-step from the studio. Nevertheless, the film should attract fans of the book, those interested in this period of history, and admirers of the fine acting skills of Rush and Watson.

A Brian Percival’s treatment of the acclaimed young adult novel features fine performances from its leading actors. Brian Percival adapte à l’écran le célèbre roman avec d’excellents acteurs dans les premiers rôles.

Literary adaptation

Released 12/03, in English (st Fr & Nl), www.utopolis.lu TEXTES Duncan Roberts  PHOTO Fox 2000 Pictures

26

mäerz’14 CITY Agenda LUXEMBOURG

.

dapté du roman éponyme de Markus Zusak, The Book Thief (La Voleuse de livres) raconte l’histoire d’un passage à l’âge adulte dans l’Allemagne nazie. La jeune Liesel (Sophie Nélisse), placée dans une famille d’accueil, apprend à lire avec son « père » Hans Hubermann (Geoffrey Rush). Lectrice passionnée, Liesel est horrifiée de voir les nazis brûler des livres. Quand ses tuteurs (Emily Watson interprète Rosa Hubermann) décident de cacher le jeune Max (Ben Schnetzer), un ami juif, Liesel entreprend de voler des livres pour en partager la lecture avec lui dans la cave où il doit rester enfermé de peur d’être découvert. Si la Mort est le narrateur (comme dans le roman), ses interventions dans le déroulement de l’histoire sont limitées. Ce choix, ainsi que l’accent allemand des rôles principaux, divisent la critique. Malgré ces réserves, le film devrait attirer les fans du roman, les amateurs de cette période de l’histoire et les admirateurs de Geoffrey Rush et Emily Watson.

.


cinéma march

New Releases un week-end à paris 3 days to kill

1

Back in the game

Sparkling sexagenarians

05/03 300: Rise of an Empire Another blood-soaked epic starring Eva Green and Lena Headey as warring queens as the Greeks and Persians do battle once more.

2

Kevin Costner enjoys his first leading role for some time as a dying secret service agent, trying to reconnect with his estranged daughter, who is offered an experimental drug that could save his life in exchange for one last assignment. Directed by McG, with a screenplay by Luc Besson (much of the film is set in Paris) and with a platinum blonde Amber Heard as Costner’s cool and calculating boss, 3 Days to Kill is clearly trying to be stylish and is aimed at a younger generation. Hailee Steinfeld (from the Coen brothers’ True Grit) and the everelegant Connie Nielsen play Costner’s daughter and wife.

05/03 Non-Stop

12/03 Vampire Academy

Director Mark Waters takes his Mean Girls shtick to the vampire genre in this teenage comedy.

4

26/03 Captain America: The Winter Soldier Chris Evans returns as the Marvel super hero.

5

19/03 The Legend of Hercules

Photo : Relativity Media, Film4

3

Photos : Warner Bros., Universal Pictures, Angry Films, Marvel Entertainment, Millennium Films

More action heroics from Liam Neeson, this time as an Air Marshal aboard a compromised trans-Atlantic flight.

Kevin Costner revient en haut de l’affiche dans ce rôle d’agent secret condamné par la maladie et qui cherche à renouer des liens avec sa fille. En échange d’une dernière mission, il se voit offrir un traitement expérimental qui pourrait lui sauver la vie. Réalisé par McG sur un scénario de Luc Besson (presque toute l’histoire se déroule à Paris), avec une Amber Heard blond platine, froide et calculatrice dans le rôle du supérieur hiérarchique de Costner, 3 Days to Kill assume clairement une certaine sophistication et cible les plus jeunes. Hailee Steinfeld (remarquée dans True Grit des frères Coen) et Connie Nielsen, toujours parfaite, interprètent respectivement la fille et la femme de Costner.

Thriller

Released 19/03, in English (st Fr & Nl), www.utopolis.lu

Notting Hill director Roger Michell teams up with writer Hanif Kureishi for this delightful romantic comedy. Unlike most rom coms, Un weekend à Paris stars two sexagenarians – the wonderful Jim Broadbent and Lindsay Duncan – as a couple celebrating their 30th anniversary with a weekend in the French capital. It is brimful of bittersweet moments, snappy dialogue and insights into romantic longevity and the tensions between a couple who have been together for three decades – as Broadbent’s character says: “You can’t not love and hate the same person. Usually within the space of five minutes, in my experience.” Le réalisateur Roger Michell (Notting Hill) et le scénariste Hanif Kureishi proposent une ravissante comédie romantique. Une fois n’est pas coutume, les vedettes de Un weekend à Paris sont un couple de sexagénaires (Jim Broadbent et Lindsay Duncan, magnifiques) à Paris pour leur 30e anniversaire de mariage. Au fil de moments doux-amers et de dialogues incisifs, le film aborde le thème de l’amour dans la durée et des tensions dans le couple en 30 ans de vie commune. Le personnage joué par Broadbent avoue d’ailleurs : « On s’aime et on se déteste, c’est inévitable. Par expérience personnelle, je dirais que ça ne prend que cinq minutes. »

Romantic comedy

Released 05/03, in English (st Fr & Nl), www.utopolis.lu

More epic slow-motion mythology as Renny Harlin gives Hercules the Hollywood treatment.

mäerz’14 CITY Agenda LUXEMBOURG

27


musiques actuelles 

ANNA CALVI

Intimate dynamics

Anna Calvi - exquisitely sweet and savage Anna Calvi ‒ délicieusement mélodieux et intense

Classically trained Anna Calvi has been wowing audiences.

S

inger-songwriter-guitarist Anna Calvi first came to attention via a series of YouTube videos titled The Attic Sessions, which featured beautiful and sometimes haunting covers of songs such as Leonard Cohen’s ‘Joan of Arc’ and David Bowie’s ‘Sound & Vision’. In January 2011 Calvi released her self-titled debut album to widespread critical acclaim. It is a beautifully elegant yet dark and passionate collection of songs best described by Calvi herself: “It explores intimacy, passion and loneliness. There is an element of darkness to the record but there is also a sense of hope.” She visited den Atelier on the tour to promote that record,

TEXTES Duncan Roberts

28

mäerz’14 CITY Agenda LUXEMBOURG

and now returns in support of last year’s sophomore effort One Breath, which also had reviewers drooling over superlatives. A more rounded production than the stripped down debut, One Breath is, says Hermione Hoby in The Observer, “exquisitely sweet and savage.” It features, for example, ‘Love of My Life’ which packs a punch as a crunching, guitar-driven paean to a violently passionate affair; ‘Piece by Piece’ an exquisitely complex and mournful ballad; and ‘The Bridge’ a magnificently angelic choral work that soars to the heavens in under three minutes. Jason Schneider in Exclaim! is almost drooling over the singer


musiques actuelles 

when he writes “Calvi is unquestionably a great performer, but on One Breath, her work reaches a level of nuance that the majority of contemporary music lacks.” Calvi’s live shows have also captured the hearts of many a music critic, too. In a fivestar review of a gig at the Islington Assembly Hall last September, Emily Mackay of The Independent writes about being transfixed by the singer’s “baleful vampire eyes” and then praises Calvi’s “formidable vocal control, her command of dynamics, swooping seamlessly between whisper-soft and hellishly strident.” She has made a name for herself as a mesmerising performer who likes to get close to the audience, which responds by being genuinely enamoured by the aura she manages to build on stage. Calvi has been compared to Nick Cave and David Bowie, and Brian Eno has called her “the biggest thing since Patti Smith.” But the artist with whom she bears closest comparison is perhaps the late Jeff Buckley, especially when she carefully builds a vocal throughout a song, stretching it almost to breaking point before unleashing, in one breath, a gorgeous flurry of emotion towards the climax of a song.

.

Alternative rock

22/03, 20:00, den Atelier, www.atelier.lu

dE FORMATION CLASSIQUE, AnnA Calvi séduit les foules.

C

hanteuse, auteur-compositeur et guitariste, Anna Calvi s’est d’abord fait remarquer grâce à une série de vidéos YouTube intitulée The Attic Sessions : des reprises magnifiques, parfois envoûtantes, de chansons comme ‘Joan of Arc’ de Leonard Cohen et ‘Sound & Vision’ de David Bowie. Son premier album éponyme, sorti en janvier 2011, a reçu un excellent accueil critique. C’est un recueil de chansons belles et racées, mais qui résonnent aussi d’accents sombres et passionnés. Comme le dit Anna Calvi : « Il explore l’intimité, la passion et la solitude. C’est un disque teinté de noirceur, mais aussi d’espoir. » Anna s’était produite à l’Atelier dans le cadre de la tournée promotionnelle de cet album ; elle revient cette année à l’occasion de la sortie de One Breath, à propos duquel les critiques rivalisent également de superlatifs. Moins dépouillé et plus équilibré que son prédécesseur, One Breath est, selon Hermione Hoby, de l’hebdomadaire The Observer, un album « délicieusement mélodieux et intense ». Il nous offre notamment ‘Love of My Life’, ode déchirante accompagnée à la guitare qui évoque le souvenir d’une passion violente, ‘Piece by Piece’, ballade superbement complexe et lugubre, et ‘The Bridge’, superbe œuvre purement vocale qui nous transporte très loin du quotidien en moins de trois minutes. Jason Schneider, du magazine canadien Exclaim!, en est resté pantois d’admiration : « Calvi est incontestablement une grande artiste, mais avec One Breath, son œuvre atteint un degré de nuance rare dans la musique contemporaine. » Les prestations scéniques d’Anna Calvi ont également séduit de nombreux critiques musicaux. Dans sa critique d’un concert donné à l’Islington Assembly Hall en septembre dernier, Emily Mackay, du quotidien The Independent, décerne un « cinq étoiles » et explique l’éblouissement qu’elle a éprouvé face au « regard torturé et vampirique » de la

mäerz’14 CITY Agenda LUXEMBOURG

chanteuse, puis fait l’éloge d’Anna Calvi et de la « formidable maîtrise qu’elle a de sa voix, de son sens théâtral aigu qui lui permet de passer du murmure au cri strident le plus naturellement du monde ». Anna Calvi est aujourd’hui perçue comme une artiste captivante qui aime la proximité avec un public éperdument épris de l’aura qu’elle parvient à cultiver sur scène. On l’a comparée à Nick Cave et David Bowie, et Brian Eno a dit d’elle qu’elle était « ce qu’on a fait de mieux depuis Patti Smith ». Mais l’artiste dont elle se rapproche le plus est probablement le regretté Jeff Buckley, en particulier lorsqu’elle module son chant tout au long d’un morceau, qu’elle étire sa voix à l’infini, presque au point de la briser, avant de déclencher, en apothéose, une sublime avalanche d’émotion.

.

Her work reaches a level of nuance that the majority of contemporary music lacks. Son œuvre atteint un degré de nuance rare dans la musique contemporaine.

Jason Schneider in Exclaim!

29


musiques actuelles 

Cults

Djuju

Cults first eponymously titled album was an instant hit with hipsters and critics alike. Lead single ‘Go Outside’ was an infectious slice of sing-a-long pop that was subsequent used in a commercial for Brothers Cider. Singer Madeline Follin and her cohort Brian Oblivion certainly know how to write a catchy tune and another track from that album, ‘You Know What I Mean’ is reminiscent of Camera Obscura’s slower melodic moments. New album Static also contains a gleeful clutch of songs that have a bit of a harder edge than those on its predecessor, but which should give the band more scope for a cracking live performance.

Formed in 1983 in Esch-surAlzette by a bunch of musicians from various musical backgrounds, Djuju are truly veterans of the Luxembourg music scene. The band has undergone several line-up changes but its core remains even though founding member Romain Hoffmann passed away in 2010. The Djuju sound comprises an eclectic mix of influences, from Latin to rock via reggae and funk. They now release a new album, The Bright Side of the Moon, to mark their 30th anniversary and play a gig at the Rockhal with support from local ska legends Toxkäpp and Luxembourg Latino funsters Benjito y su Familia.

Gleeful pop

Local vets

Joan as police woman

Joyous classic

Joan Wasser - uplifting and soulful Joan Wasser - un style expressif et entraînant

Joan Wasser has been performing under the name Joan As Police Woman since 2002 but has also been in bands for the likes of Rufus Wainwright and Anthony Hegarty. Her highly accessible music, according to Pitchfork, “blurs the very thin line separating beloved cred-laden ladies like Neko Case and Cat Power from contentious Adult Contemporary staples like Norah Jones and Sarah McLachlan.” New album, The Classic, is due out on March 10 and promises to deliver more of the uplifting soulful style that was evident in previous album The Deep Field, which she described as her most “open, joyous” recording to date. The title track from The Classic is a jaunty and infectious a capella love song. Joan Wasser se produit avec son groupe Joan As Police Woman depuis 2002, mais elle a également collaboré avec Rufus Wainwright et Anthony Hegarty. Selon Pitchfork, sa musique très accessible « brouille les frontières très ténues qui séparent des artistes ayant établi leur crédibilité et leur popularité, comme Neko Case et Cat Power, de figures controversées de la variété comme Norah Jones et Sarah McLachlan ». Son nouvel album, The Classic, dont la sortie est prévue le 10 mars, devrait s’inscrire dans la lignée du style expressif et entraînant qui transparaissait déjà dans son opus précédent, The Deep Field, qu’elle décrit comme son disque « le plus ouvert et le plus joyeux » à ce jour. Le premier extrait de The Classic est une chanson d’amour a capella légère et entêtante.

Lors de sa sortie, le premier album éponyme de Cults a instantanément séduit à la fois les critiques et les hipsters. Son premier single, ‘Go Outside’, un morceau pop hyper entraînant, a été utilisé dans une publicité pour Brothers Cider. Il ne fait aucun doute que la chanteuse Madeline Follin et son acolyte Brian Oblivion excellent dans l’art de composer des mélodies accrocheuses, comme en témoigne ‘You Know What I Mean’, également issu de l’album et qui rappelle certaines chansons de Camera Obscura. Le nouvel album du duo, Static, promet, lui aussi, une belle collection de chansons, parfois un peu plus tranchantes que celles du disque précédent, mais qui devraient donner au groupe l’occasion de se déchaîner sur scène.

Indie Pop

15/03, 20:00, den atelier, www.atelier.lu

soulful indie

23/03, 20:00, den Atelier, www.atelier.lu

30

mäerz’14 CITY Agenda LUXEMBOURG

Créé en 1983 à Esch-sur-Alzette par des musiciens aux parcours variés, Djuju fait partie des meubles de la scène musicale luxembourgeoise. Si sa composition a quelque peu varié au cours du temps, le noyau dur du groupe est resté intact malgré le décès, en 2010, de Romain Hoffmann, l’un de ses membres fondateurs. Le son de Djuju est le produit d’influences éclectiques, de la musique latino au rock en passant par le reggae et le funk. À l’occasion de son 30e anniversaire, le groupe sort un nouvel album, The Bright Side of the Moon, et se produira à la Rockhal aux côtés des légendes du ska Toxkäpp et du groupe de musique latino luxembourgeois Benjito y su Familia.

Cd release

18/03, 20:00, Rockhal (esch-Belval), www.rockhal.lu

FREE


musiques actuelles 

fall out boy

Rock’n’roll saviours

femme

Girl power

Joshua Redman

Has it really been seven years since Fall Out Boy broke through in Europe with single ‘This Ain’t a Scene, It’s an Arms Race’? The band had been gigging hard for six years before that and had managed to chart in the States, but their third album, Infinity on High, from which that catchy song was lifted, took them to new heights of fame. Now they return with fifth album Save Rock and Roll, a record packed with their trademark punk-pop anthems that will get the crowds of angsty teens singing along and punching the air at the Rockhal. Voilà déjà sept ans que Fall Out Boy s’est fait connaître en Europe avec le titre ‘This Ain’t a Scene, It’s an Arms Race’ ! Avant cela, dès 2001, le groupe avait déjà écumé nombre de scènes et squatté les charts américains, mais c’est son troisième album, Infinity on High, dont est extrait ce titre entêtant, qui l’a propulsé vers le sommet. Les rockeurs sont de retour avec un cinquième album, Save Rock and Roll, une œuvre qui regorge de merveilles punk-pop dont ils ont le secret et qui fera le bonheur des adolescents de la Rockhal, qui chanteront le poing levé !

Punk pop

04/03, 20:00, Rockhal (esch-Belval), www.atelier.lu

Laura Bettinson had been flirting on the edges of the music scene for a few years before she met Radiohead’s Nigel Godrich at Glastonbury and landed the gig of fronting his side project, Ultraísta. Now she has struck out on her own as Femme, creating power-pop anthems that are inspired by sixties girl groups, singers MIA and Debbie Harry and visual artist Cindy Sherman. Her double A-side release ‘Fever Boy’/‘Heartbeat’ received critical acclaim and is evidence of her motto for Femme - “Girls. Beats. Bass.” This Rockhal Café showcase is free entry, so there is no excuse to miss a truly up and coming star. Laura Bettinson gravitait déjà autour de la scène musicale depuis quelques années lorsqu’elle a rencontré Nigel Godrich, le producteur de Radiohead, et est devenue la chanteuse de son projet parallèle Ultraísta. Elle poursuit désormais une carrière solo sous le nom de  Femme et compose des morceaux power pop inspirés des girls bands des années 60, des chanteuses M.I.A. et Debbie Harry et de la photographe Cindy Sherman. Son double single ‘Fever Boy’/‘Heartbeat’ a été très bien accueilli par la critique et illustre parfaitement la devise de Femme : « Girls. Beats. Bass ». Son concert au Rockhal Café est gratuit : aucune excuse, donc, pour manquer la performance de cette graine de star.

Pop showcase

05/03, 20:00, Rockhal Café (esch-Belval), www.rockhal.lu

FREE

Photo : Jay Blakesberg

slow burn

Joshua Redman ‒ cool sax Joshua Redman ‒ du saxo cool

Described by some as a “jazz revolutionary”, saxophonist Joshua Redman has been a professional musician pretty much since he graduated from Harvard in 1991. Based in New York, he played with the likes of Roy Hargrove and Pat Metheny as well as pianist Brad Mehldau (with whom he performed at the Philharmonie in 2011). He founded his own quartet in 1998 and has since produced a series of acclaimed albums, including last year’s Walking Shadows that Nenad Georgievski in All About Jazz described as “an emotionally charged, wonderfully seamless slow burn of an album that is a great work of art.” Redman appears here with Aaron Goldberg on piano, Reuben Rogers on double bass and Gregory Hutchinson on drums. Qualifié par certains de « révolutionnaire du jazz », le saxophoniste Joshua Redman a entamé une carrière de musicien ­professionnel dès son diplôme de l’université d’Harvard en poche, en 1991. Vivant à New York, il a joué aux côtés de Roy Hargrove et Pat Metheny, mais aussi avec le pianiste Brad Mehldau (avec lequel il s’est d’ailleurs produit à la Philharmonie en 2011). Il a créé son quartette en 1998 et, depuis, a produit une série d’albums favorablement accueillis, notamment celui paru l’année dernière, Walking Shadows, que Nenad Georgievski a décrit, sur le site All About Jazz, comme un « album chargé d’émotion, qui se consume lentement et de manière admirablement homogène, une véritable œuvre d’art ». Redman sera entouré d’Aaron Goldberg au piano, Reuben Rogers à la contrebasse et Gregory Hutchinson aux percussions.

Jazz

09/03, 20:00, Philharmonie, www.philharmonie.lu

mäerz’14 CITY Agenda LUXEMBOURG

31


musiques actuelles 

Keziah Jones

Metronomy

Power play

Languid pop

Keziah Jones ‒ superhero satire Keziah Jones ‒ la satire d’un superhéros

Metronomy ‒ admired in Luxembourg Metronomy ‒ revient au Luxembourg

Nigerian born, London-raised singer-songwriter Keziah Jones has a challenge to live up to the likes of Jimi Hendrix, Miles Davis and fellow Nigerian Fela Kuti – all of whom he cites as influences. Yet, having developed his own “Blufunk” sound and a trademark guitar style, Jones has made a name for himself around the world. He has now released his ninth album, a concept collection named after his own superhero invention, Captain Rugged. It is, says Jones, “a satire on power, politics and magic” that sounds like “George Clinton sharing a joint with Fela.” His live shows are energy packed, funk-soaked celebrations of the very best of African crossover music. Né au Nigeria, l’auteur-compositeur-interprète Keziah Jones, qui a grandi à Londres, s’inspire de modèles tels que Jimi Hendrix, Miles Davis et son compatriote Fela Kuti. Il est connu aux quatre coins du monde pour le style unique qu’il a créé, le « blufunk », et pour son jeu de guitare caractéristique. Il vient de sortir son neuvième album, un recueil conceptuel qui doit son nom à un superhéros inventé par Keziah lui-même, Captain Rugged. Il s’agit, selon l’artiste, « d’une satire mêlant pouvoir, politique et magie », et du son qu’auraient produit « George Clinton et Fela après avoir partagé un joint ». Sur scène, Keziah Jones crée des spectacles de funk torrides dont l’énergie débordante rend hommage à ce que la musique africaine moderne a de meilleur à offrir.

Brighton-based electro pop outfit Metronomy have spent plenty of time developing a sound that is now familiar to fans who adore their accessible electro-pop. As Joshua Love in Pitchfork wrote about their last album, The English Riviera, Metronomy singer/producer Joseph Mount has been “taking polished cues from the well-heeled likes of Steely Dan and Phoenix.” The band has plenty of admirers at the Rockhal, who brought the band over to Luxembourg to play at Exit07 in 2009 and at the Sonic Visions festival in 2011. Latest album, Love Letters, is due for release on 10 March. It has been described by the band as an “unashamed pop album, a gorgeous record full of languid, sunset funk songs.” Metronomy, un groupe originaire de Brighton, a savamment peaufiné des sonorités que les fans de son électro-pop accessible reconnaissent désormais immédiatement. Comme l’a écrit Joshua Love dans Pitchfork au sujet de leur dernier album, The English Riviera, le chanteur et producteur de Metronomy, Joseph Mount, « a emboîté le pas à des groupes du calibre de Steely Dan et Phoenix ». Le groupe compte de nombreux admirateurs à la Rockhal, qui l’ont déjà amené à se produire au Luxembourg, notamment à l’Exit07 en 2009 et au festival Sonic Visions en 2011. Son nouvel album, Love Letters, dont la sortie est prévue le 10 mars, a été décrit par le groupe lui-même comme un « album pop décomplexé, un recueil de morceaux langoureux et funk qui vous transporteront vers de magnifiques couchers de soleil ».

Afro funk

28/03, 20:00, den Atelier, www.atelier.lu

32

electro pop

31/03, 20:00, Rockhal (esch-Belval), www.rockhal.lu

mäerz’14 CITY Agenda LUXEMBOURG


musiques actuelles 

Tim Bendzko

The original wailers

Zeltik 2014

Featuring some of the musicians who backed the late great Bob Marley, The Original Wailers can lay claim to a reggae heritage that few can challenge. Guitarist Al Anderson and keyboard player and percussionist Tyrone Downie both played on some of Bob Marley and The Wailers’ greatest recordings and live shows throughout the 1970s. They are joined by Chet Samuels on vocals and guitar, Rohan Reid on bass and Howard Smith on drums for a gig that will showcase some of the songs, such as ‘Jamming’, ‘No Woman No Cry’ and ‘Get Up Stand Up’ that brought reggae to a worldwide audience.

Now moved to an indoor venue, Dudelange’s annual celebration of Celtic music and dance is a great way to warm up for St. Patrick’s Day. The festival is now in its 17th year and the 2014 line-up includes regular guests Red Hot Chili Pipers and The Luxembourg Pipe Band as well as Scottish band Skerryvore (who appeared at Zeltik last year). Also creating a rumpus will be Irish band Cara, described by one reviewer as sounding “like a whole festival wrapped up in one band”, and local folk rock wave band Schëppe Siwen. Connemara dance troupe Celtic Legends will also perform under choreographer Ger Hayes.

Composé de plusieurs musiciens ayant collaboré avec Bob Marley, The Original Wailers constitue une référence du reggae quasi indétrônable. Le guitariste Al Anderson et le claviériste et percussionniste Tyrone Downie ont tous deux participé, dans les années 70, aux plus grands titres et concerts live de Bob Marley and The Wailers. Entourés de Chet Samuels au chant et à la guitare, Rohan Reid à la basse et Howard Smith à la batterie, ils reprendront les tubes qui ont fait connaître le reggae au grand public comme ‘Jamming’, ‘No Woman No Cry’ et ‘Get Up Stand Up’.

Désormais organisé en salle, le festival annuel de musique et danse celtiques, à Dudelange, constitue un excellent prélude à la Saint-Patrick. Pour sa 17e édition, le festival propose une affiche comprenant, outre les habitués Red Hot Chili Pipers et le Luxembourg Pipe Band, le groupe écossais Skerryvore (qui était déjà venu l’an dernier). Autre groupe prometteur, le groupe irlandais Cara, qu’un critique a défini comme « un festival entier réuni au sein d’un seul groupe ». Au programme également : le groupe luxembourgeois de rock wave Schëppe Siwen et, enfin, Celtic Legends, la compagnie de danse du Connemara, dans un spectacle signé Ger Hayes.

Rich heritage

Sentimental

Celt’s away

Skunk Anansie

Unplugged nostalgia

Photo : Kai Stuht

German singer Tim Bendzko struck gold with his debut single, the wistful and laid back summer anthem ‘Nur noch kurz die Welt retten’ in 2011. Now he is a bona fide star in his native country. Debut album Wenn Worte meine Sprache wären (if words were my language) was a top five hit and also charted in Austria and Switzerland. Second album Am seidenen Faden (hanging on a thread) looks set to repeat that success and has already topped the German charts. It is packed with familiar laid back and enchanting radiofriendly pop songs and sentimental ballads that appeal across the board. En 2011, le chanteur allemand Tim Bendzko a fait un carton avec son premier single, le doux et mélancolique ‘Nur noch kurz die Welt retten’, un tube de l’été qui l’a propulsé au rang de star dans son pays d’origine. Son premier album, Wenn Worte meine Sprache wären (si les mots étaient ma langue), a également connu un immense succès et s’est fait une place dans les classements suisses et autrichiens. Son second album, Am seidenen Faden (suspendu à un fil), déjà en tête des charts allemands, est en passe de connaître le même sort. Il contient des ballades sentimentales et des morceaux pop doux et envoûtants qui marchent très bien en radio et mettent tout le monde d’accord.

Pop

07/03, 20:00, Rockhal (esch-Belval), www.rockhal.lu

British rock band Skunk Anansie is approaching its 20th anniversary. Still led by the iconic and charismatic singer Skin, the band is currently celebrating reaching the two-decade mark with a tour of an acoustic show that was first performed in April last year. The resulting recording An acoustic Skunk Anansie Live in London received positive reviews and featured all of the band’s hits. “It showcased a whole new side to the band,” said Skin. This is a chance to catch one of the most loved bands of the 1990s in a special performance - the concert is all seated in the main hall of the Rockhal. Le groupe de rock britannique Skunk Anansie fêtera prochainement ses 20 ans. Pour l’occasion, toujours mené de main de maître par sa talentueuse et charismatique chanteuse Skin, il se lance dans une tournée acoustique dont le premier concert a eu lieu en avril dernier. L’album qui en est tiré, An acoustic Skunk Anansie - Live in London, qui reprend tous les tubes du groupe, a été bien accueilli par la critique. « Cela permet de mettre en avant un aspect totalement différent du groupe », selon Skin. Une occasion unique de voir l’un des groupes les plus appréciés des années 90 dans un cadre particulier, la salle principale de la Rockhal (places assises uniquement).

Reggae

04/03, 20:00, den atelier, www.atelier.lu

festival

15/03, hall sportif Nic. Biever (Dudelange), www.zeltik.lu

Acoustic rock

13/03, 20:00, Rockhal (esch-Belval), www.rockhal.lu

mäerz’14 CITY Agenda LUXEMBOURG

33


musiques actuelles 

The 1975

Eighties throwbacks

2raumwohnung

Photo : DasKowalskiKomitee

34

Vieux briscards de la scène musicale allemande, Inga Humpe et Tommi Eckart ont connu le succès sur le tard sous le nom 2Raumwohnung (appartement deux chambres). Le groupe est né un peu par hasard en 2001 lorsque le duo, dont les deux membres étaient déjà actifs sur la scène berlinoise, a enregistré quelques morceaux pour des publicités. Ils ont ensuite sorti leur premier album, Kommt zusammen, mais il leur a fallu attendre le deuxième, In wirklich, pour se hisser en tête des classements. Depuis, on ne les arrête plus, et si leur dernier opus, Achtung fertig, est plus électronique que leurs disques précédents, davantage axés sur la guitare, le groupe conserve ses sonorités caractéristiques.

The boxer rebellion

Hailed as one of the best tribute acts around, The Australian Pink Floyd Show brings its new Set The Controls… performance to the Rockhal. The show draws heavily on the iconic 1970s The Dark Side Of The Moon and Wish You Were Here albums as well as from later recording The Division Bell. It also features an interactive “Radio Floyd” element, which allows the audience to choose some of the songs that the band will play. It is the fourth time the band has played the Rockhal, and each show has been received with rapturous acclaim by Floyd fans old and young alike.

Never quite making the big time, The Boxer Rebellion seems to have been on the verge of a breakthrough for years. The international quartet of musicians is led by singer, Nathan Nicholson, a native of Tennessee, and includes British bassist Adam Harrison and drummer Piers Hewitt, and Australian guitarist Todd Howe. The band has built a decent enough fan base and in the United States second album, Union, became the first selfreleased album to break into the top 100 on digital sales alone. Fourth album, Promises, delivers more heartfelt indie with hints of arena-filling ­post-rock guitar.

Authentic paean On the verge

New wave

Veterans of the German music scene, Inga Humpe and Tommi Eckart have found relatively late fame and fortune as 2Raumwohnung (literally 2roomapartment). They founded the band by chance in 2001 after the pair, who had both been prominent in the Berlin scene, recorded a couple of songs for adverts. They then made a well-received debut album, Kommt zusammen, but it was only second record In wirklich that propelled them to the top of the charts. They haven’t looked back since and although latest album Achtung fertig is more electronic than previous guitar-driven efforts, it retains a distinctive sound.

The australian pink floyd show

Manchester-based band The 1975 had an amazingly successful 2013. The indie band’s eponymously titled debut album reached number one in the UK charts and was also voted the best album of last year by Guardian readers. The band’s sound harks back to the early jangly indie guitar sound of the 1980s tinged with a contemporary electro sound – a long way from their origins as an emo-inspired band. Some of their songs are derivative but the band around minor celeb progeny Matt Healy seem to have found a new audience thanks to some arty videos and plenty of hype in the UK press. Originaire de Manchester, le groupe The 1975 a connu une année particulièrement riche en 2013 : son premier album éponyme s’est classé numéro un des ventes au Royaume-Uni et a été désigné album de l’année par les lecteurs du Guardian. Les sonorités du groupe rappellent les premières guitares indé des années 80 mêlées à une texture électro contemporaine (bref, on est à des années-lumière de leurs débuts emo). Si certains de ses morceaux manquent d’originalité, le groupe, emmené par Matt Healy, fils d’un acteur de télévision, est néanmoins parvenu à trouver son public grâce à ses vidéos arty et à sa médiatisation dans la presse anglaise.

Indie pop

10/03, 20:00, Rockhal (esch-Belval), www.rockhal.lu

Considéré comme l’un des meilleurs spectacles d’hommage actuels, The Australian Pink Floyd Show fait escale à la Rockhal dans le cadre de sa tournée Set the Controls... Le concert s’inspire largement des albums emblématiques des années 70, The Dark Side Of The Moon et Wish You Were Here, ainsi que de The Division Bell, paru des années plus tard. Particularité du spectacle : la « Radio Floyd », qui permet au public de choisir certains des morceaux qui sont exécutés. C’est la quatrième fois que le groupe s’arrête à la Rockhal, et chacun de ses concerts précédents a été accueilli avec enthousiasme par les fans de Pink Floyd, tous âges confondus.

legend tribute

04/03, 20:00, Rockhal (esch-Belval), www.atelier.lu

indie Pop

08/03, 20:00, Rockhal (esch-Belval), www.rockhal.lu

mäerz’14 CITY Agenda LUXEMBOURG

Sans jamais véritablement s’imposer sur le devant de la scène, The Boxer Rebellion connaît une belle montée en puissance depuis plusieurs années. Ce groupe intercontinental (le chanteur Nathan Nicholson est originaire du Tennessee, le bassiste Adam Harrison et le batteur Piers Hewitt sont britanniques et le guitariste Todd Howe est australien) s’est trouvé un public et son deuxième CD, Union, fut le premier album autoproduit à se placer au top 100 des téléchargements aux États-Unis. Le quatrième album, Promises, reste dans la veine indé, avec des guitares post-rock dignes des plus grandes scènes.

Indie rock

09/03, 20:00, den Atelier, www.atelier.lu


musiques actuelles 

Printemps musical

Personal healing

Three to launch fest

William Fitzsimmons ‒ songwriting psychotherapist William Fitzsimmons ‒ musicien et psychothérapeute

Eliane Elias ‒ award-winning jazz Eliane Elias ‒ jazzwoman primée

A multi-instrumentalist and singer-songwriter, William ­Fitzsimmons was raised with music in his blood – both his parents were blind and used music as a means of communication. Fitzsimmons, who sports a most magnificent beard, has made five studio albums of varying degrees of intimacy, filled with deeply personal and confessional songs – he ­describes himself as “equal parts songwriter and psychotherapist”. His fifth album, Lions, was released in mid-February, just in time for a return to den Atelier for a second show following his acclaimed performance in December 2011. Its standout track, ‘Centralia’, is familiar Fitzsimmons material – a heartbreakingly delicate acoustic song that bathes in melancholia. Auteur-compositeur-interprète multi-instrumentiste, William Fitzsimmons a littéralement baigné dans la musique dès sa plus tendre enfance : ses parents, tous deux aveugles, l’utilisaient comme un moyen de communication. Fitzsimmons, qui arbore une barbe magnifique, a sorti cinq albums studio, plus ou moins intimes mais offrant tous des morceaux profondément personnels, comme autant de confessions intimes : il se décrit luimême comme « à la fois auteur et psychothérapeute ». Son cinquième album, Lions, est sorti mi-février, juste à temps pour offrir un second spectacle à l’Atelier, après son concert chaleureusement applaudi de décembre 2011. Le titre phare, ‘Centralia’, est du pur Fitzsimmons : un morceau acoustique terriblement délicat et empreint d’une douce mélancolie.

The annual Printemps Musical festival organised by the Luxembourg City Tourist Office kicks off in March with three concerts. Award winning Brazilian jazz pianist-singer Eliane Elias performs at the Conservatoire. The festival then moves to den Atelier for a show by another jazz pianist, Italian star Raphael Gualazzi. The final concert in March is by the final band assembled by the godfather of soul, James Brown. Some of the top-notch musicians on show here were with James Brown for as long as 40 years and they are fronted by R.J. who was Brown’s chosen successor. The hype wants us to believe that “if you close your eyes and listen; you will think James Brown is right up there with the band.” Le coup d’envoi du festival annuel du Printemps Musical, organisé par le Luxembourg City Tourist Office, sera donné en mars avec trois concerts. La chanteuse et pianiste de jazz brésilienne Eliane Elias se produira au Conservatoire. Le festival se déplacera ensuite à l’Atelier pour accueillir une autre star du jazz, le pianiste italien Raphael Gualazzi. Le troisième concert du mois sera donné par le dernier groupe du regretté « roi de la soul », James Brown. Certains de ces musiciens ont suivi James Brown pendant 40 ans. Ils accompagnent aujourd’hui R.J., désigné par le maître lui-même comme son successeur. À en croire la promo, « si l’on écoute les yeux fermés, on a l’impression d’entendre James Brown ».

william fitzsimmons

singer songwriter

11/03, 20:00, den Atelier, www.atelier.lu

eclectic Festival

18/03, 20:00, Conservatoire de la ville de Luxemourg (Eliane Elias) ; 21/03, 20:30, den atelier (Raphael ­Gualazzi)  ; 30/03, 20:30, den atelier (R.J. and the James Brown Band), www.printempsmusical.lu

mäerz’14 CITY Agenda LUXEMBOURG

35


RENDEZ-VOUS

Comedy Festival

Give peace, and comedy, a chance Un événement comique au service d’une bonne cause : des humoristes nous font à la fois réfléchir et rire avec le festival annuel Humour pour la paix.

À

A hilarious event for a serious cause: provocative punsters get us thinking – and laughing – at the annual Humor for Peace festival.

F

lirty, feisty and funny, Shappi Khorsandi is a huge hit in the UK and one of the headliners at the annual Humour pour la Paix comedy festival at Abbaye de Neumünster. The festival traditionally includes one English-speaking comedian as well as German and French speaking acts, and this year’s choice will charm the crowd with her intelligence and delicious delivery. The daughter of an exiled writer and comic from Iran, Shappi’s seen everything from mental illness to opium dens in her family life, and she talks about it with wit, warmth and hilarity. Also performing will be German comedian Martin Fromme, who unarms his public with his directness about his own severely shortened arm. He breaks the taboo about laughing at the handicapped, with a sense of humor that is both biting and brutal. There’s also D’Jal – maybe you, like a million others, saw his skit about Portugal on the Internet.

Courting favour too will be Impro Justitia, comedians disguised as lawyers and real lawyers being comedians. Homegrown humour shines in Lëtzebuerg net nëmmen de Lëtzebuerger, with Pierre Puth punning and Paul Dahm on piano and sax. Everyone from Count Sigfried to Lea Linster is fair game in their look at national identity. And then there’s the Nuit Blanche of Black Humor with SaNaKa. This year’s festival is dedicated to Walid Hassan, the Iraqui comedian who was assassinated in 2006. For the full programme, see the CCRN website.

.

Humour pour la Paix 2014

13-23/03, Abbaye de Neumünster, www.ccrn.lu

TEXTES Wendy Winn

36

mäerz’14 CITY Agenda LUXEMBOURG

la fois drôle, charmante et fougueuse, Shappi Khorsandi, très populaire au Royaume-Uni, est l’une des têtes d’affiche du festival Humour pour la paix, qui se tiendra à l’Abbaye de Neumünster. L’organisation a pris pour habitude d’inclure un humoriste anglophone aux côtés des spectacles en français et allemand, et l’artiste choisie cette année promet de charmer le public par son intelligence et sa finesse. Fille d’un écrivain et humoriste iranien en exil, Shappi a tout connu dans sa famille, de la maladie mentale aux fumeries d’opium, et elle en parle avec beaucoup d’esprit, de chaleur et de drôlerie. Également au programme, l’humoriste allemand Martin Fromme, qui désarme son public en abordant sans détour son handicap : un bras atrophié. Ce faisant, il brise le tabou interdisant de rire des handicapés, avec un sens de l’humour mordant et brutal. Retrouvez également D’Jal, dont l’imitation du Portugais a déjà été vue un million de fois sur internet. Assistez également aux plaidoiries délirantes d’Impro Justitia, mêlant des humoristes déguisés en avocats et de vrais avocats jouant la comédie. L’humour local n’est pas en reste dans Lëtzebuerg net nëmmen de Lëtzebuerger, avec Pierre Puth aux calembours et Paul Dahm au piano et au saxo. Du comte Sigefroid à Lea Linster, tout le monde en prend pour son grade dans cette analyse caustique de l’identité nationale. Ensuite, place à la Nuit blanche de l’humour noir avec SaNaKa. L’édition 2014 du festival est dédiée à Walid Hassan, l’humoriste irakien assassiné en 2006. Pour le programme complet, rendezvous sur le site du CCRN.

.


RENDEZ-VOUS

Fifty/Fifty is 100% great idea

Print exhibition A film historian’s take on the city’s silver screen

The marvelous days of the Marivaux

If the names Parisiana, Marivaux and Capitole mean anything to you, this is an event for you. Film historian Paul Lesch discusses cinema in Luxembourg from the days of the travelling cinemas that drew crowds to the Schueberfouer to today’s modern multiplexes in a lecture that draws from his richly illustrated book D’Stater Kinoen. As in his book, Lesch talks not only about films, but about what Luxembourgers went to see at the cinema and what that says about the culture and time. Si le Parisiana, le Marivaux ou le Capitole vous évoquent quelque chose, cet événement est fait pour vous. Depuis l’époque où les cinémas ambulants attiraient les foules à la Schuerberfouer jusqu’aux multiplexes actuels, l’historien du septième art Paul Lesch aborde le sujet du cinéma au Luxembourg dans une conférence inspirée de son livre abondamment illustré D’Stater Kinoen. Comme dans le livre, Paul Lesch ne se limite pas aux films euxmêmes, mais s’intéresse à ce que les Luxembourgeois choisissaient d’aller voir au cinéma et à ce que cela révèle de la culture de l’époque.

Lecture: D’stater kinoen

11/03, 18:30, Cercle Cité, www.cerclecite.lu

FREE

Music marks 150th anniversary

A history of harmony

D’Stad- a Lampertsbierger Musek celebrate their 150th anniversary with a gala concert of variety music and traditional Luxembourgish fare. The free concert begins to the beat of musicals and films – Starlight Express, Skyfall – performed by the youth ensemble, after which Brass 150 steps up with a range of tunes from Ghost Riders in the Sky to the William Tell Overture. After the break, it’s all homegrown, with the harmonie orchestra playing Luxembourg compositions by Paul Albrecht, Paul Pierrard, Nicky Kirsch, Johny Duschinger, Claus Krumlovsky and Marco Turci.

Etch this in your diary – this print exhibition’s unique. Une exposition d’estampes exceptionnelle : à vos agendas !

Gala 150 anniversary concert

Fifty/Fifty is 100% a great idea – 50 artists from two different printmaking groups in two different countries are participating by exhibiting two prints, which each measure 50x50 cm. What’s more, it’s a collaboration between two cloisters – one now a workshop space in Italy, and the other an exhibition space in Luxembourg. The exhibition was the initiative of the well-known Luxembourg print studio Empreinte, presided by Diane Jodes, which invited the Kaus international printmaking centre in Urbino, Italy to take part. The two groups have long held cultural exchanges, artists’ residencies and joint exhibitions, and Fifty/Fifty, with its range from woodcuts to etchings and more, attests to the rich rewards that come through such exchanges. Fifty/Fifty est une idée 100 % géniale : 50 artistes issus de deux ateliers de gravure provenant eux-mêmes de deux pays différents exposent chacun deux estampes au format 50 x 50 cm. Ce projet s’articule autour de deux cloîtres, l’un servant désormais d’atelier en Italie, et l’autre d’espace d’exposition au Luxembourg. L’événement est organisé à l’initiative de l’atelier de gravure luxembourgeois Empreinte, présidé par Diane Jodes, qui a invité Kaus, le centre de gravure international hébergé à Urbino, en Italie, à se joindre à lui. Les deux groupes organisent depuis de nombreuses années des échanges culturels et des résidences d’artistes et ont déjà participé à des expositions collectives. À travers les nombreuses œuvres proposées représentant les différentes techniques de gravure, Fifty/Fifty témoigne de la richesse de ce type de collaboration.

FREE

29/03-21/04, Abbaye de Neumünster, www.ccrn.lu

D’Stad- a Lampertsbierger Musek célèbre ses 150 ans d’existence avec un concert de gala mêlant œuvres de variété et musique luxembourgeoise traditionnelle. Le concert gratuit débutera par un hommage au monde de la comédie musicale et du cinéma (Starlight Express, Skyfall) par l’ensemble des jeunes, suivi par Brass 150, qui interprètera une sélection d’œuvres variées, de Ghost Riders in The Sky à l’Ouverture de Guillaume Tell. Après l’entracte, place à la musique locale, avec des compositions luxembourgeoises de Paul Albrecht, Paul Pierrard, Nicky Kirsch, Johny Duschinger, Claus Krumlovsky et Marco Turci jouées par l’Orchestre d’harmonie et ses solistes.

23/03, 16:00, Cercle Cité, www.cerclecite.lu

Fifty/Fifty

mäerz’14 CITY Agenda LUXEMBOURG

37


Rendez-vous

Agenda Rendez-vous

Danse / Opéra  LUXEMBOURG 

Banannefabrik Ateliers de danse contemporaine

Un cours pour ceux qui ont toujours voulu danser, mais qui n’ont jamais osé mettre un pied dans un cours de danse ; pour ceux qui veulent acquérir des notions élémentaires en danse contemporaine ; pour ceux qui ont déjà quelques notions, qui veulent cependant les rafraîchir et retrouver le bonheur de danser. Ce stage combine des enchaînements simples avec des explorations plus libres. Il s’agira, notamment, de trouver l’alignement et le transfert du poids dans le corps, de nuancer le tonus corporel, de clarifier l’initiation et l’intention du geste pour faciliter la fluidité du mouvement... Chaque nouveau stage amène une nouvelle thématique, ce qui permet aux participants de suivre plusieurs cycles. Niveau : moyen. Jusqu’au 27/03

Tours de hanches Pelvis swings

Ateliers de danse et Body Mind Centering. Dix soirées pour explorer les mouvements du bassin. Les mouvements du bassin jouent un rôle primordial

38

dans tous les styles de danse, dans toutes les pratiques corporelles et sportives, mais aussi dans notre vie quotidienne. À partir de quelques notions anatomiques, nous explorerons les os, quelques muscles, des organes, des glandes de cette région de notre corps et nous découvrirons la qualité spécifique que chacun confère au mouvement. Niveau : moyen. Par Annick Pütz. Jusqu’au 02/04

Divers  LUXEMBOURG 

à Fleur de Peau Je l’ai fait moi-même Vous apportez un récipient et vous apprenez à le remplir avec des fleurs et créer une composition florale unique. Jusqu’au 03/04 – 11:00

Casino Luxembourg Forum d’art contemporain Workshop : Video art avec le cinéaste Jeff Kieffer

Du VHS au DVD, de la HD au cinéma numérique, du DSLR au smartphone... autant de terminologies issues du domaine de la vidéo qui méritent explication ! Dans ce workshop, le cinéaste Jeff Kieffer propose un voyage à travers l’évolution de la vidéo et de sa technologie, ainsi que son utilisation et développement à travers l’histoire de l’art. Inscriptions : T ( 352) 22 50 45 ou par e-mail publics@ casino-luxembourg.lu. Dans le cadre de Discovery Zone — Luxembourg City Film Festival. Les 08 & 09/03

Centre-Ville de Luxembourg l’Art de Respirer : Séminaire de Gestion du Stress Parce qu’il est difficile de gérer le stress avec la partie en nous qui elle-même génère le stress, le séminaire forme à la maîtrise d’outils pratiques, alliant techniques de respiration et processus interactifs guidés. Ce séminaire a pour but d’aborder la gestion du stress tant sur le plan personnel, que professionnel en offrant une approche en trois temps : élimination du stress déjà stocké dans le système - dans le cadre même du séminaire et de façon intensive ; meilleure gestion du stress au quotidien, que ce soit dans le cadre personnel ou professionnel, par l’enseignement d’un set d’exercices pratiques à travailler à court et à long terme ; un suivi sur mesure, afin de régulièrement faire le point sur l’aspect technique et l’applicabilité des exercices au quotidien. Ce séminaire est orienté vers tous les adultes désireux d’améliorer la qualité de leur vie, tant sur le plan personnel que professionnel. En particulier, le stage s’avère d’une grande utilité pour les personnes qui souffrent de stress dans leur vie quotidienne ou qui manquent de motivation dans leur activité professionnelle. En effet, puisque la prise de responsabilité sociale se fait en grande partie sur le lieu de travail, ce stage a une composante importante orientée vers le milieu professionnel. Il convient ainsi à toute personne désireuse d’enrichir ses aptitudes au travail par la maîtrise d’outils pratiques. Inscription obligatoire : 621 54 87 37. www.artofliving.org Du 28/02 au 02/03

Cercle Cité Discovery Zone, Quartier Général Ratskeller

Le Ratskeller, l’espace d’exposition du Cercle Cité, au cœur de la Ville de Luxembourg se transforme, le temps du festival, en point de convergence idéal entre les projections : un bar éphémère, l’Urban “pop up” bar ; un point d’accueil et d’information ; un lieu ludique d’exposition ; une multitude d’événements (ateliers, forums, soirées) et de rencontres. Pendant 10 jours, le Ratskeller sera LE lieu à fréquenter en dehors des projections. Pendant toute la durée du festival, l’Urban Pop Up Bar, investit le Ratskeller pour vous proposer un lieu unique & éphèmère au cœur de la ville pour partager, se désaltérer, discuter, débattre, se mélanger, se retrouver, faire la fête & célébrer une certaine idée du cinéma. Discovery Zone accueille “le Photomat”. Un appareil de photographie automatique et autonome qui prend des photos et les imprime instantanément.   Du 28/02 au 09/03

8e Edtion European Short Pitch

Artistic and professional talks. European Short Pitch est un projet phare de NISI MASA qui favorise les coproductions européennes de courts métrages. C’est un forum de coproduction et de rencontre qui permet d’établir des passerelles entre la scène professionnelle et la jeune création européenne et assure la promotion des œuvres. La combinaison d’un atelier d’écriture de scénarios dans une résidence, d’une

mäerz’14 CITY Agenda LUXEMBOURG

session en ligne et d’un forum de coproduction donne l’occasion idéale pour réunir des scénaristes et des professionnels de l’industrie européenne. Discovery Zone accueille pour la deuxième fois ce forum. Certaines séances sont ouvertes au public : 28/02, 17h-19h : table ronde - études de cas de coproductions européennes de courtsmétrages issus de European Short Pitch. 01/03, 9h30-15h30 : pitching de 25 projets. 01/03, 18h45-20h : remise des prix European Short Pitch par le Film Fund Luxembourg. Carte Blanche à NISI MASA : projection de courts-métrages issus de European Short Pitch sortis en 2013-2014, suivie d’un cocktail. Fondé en 2001, NISI MASA est un réseau européen d’associations, actuellement présent dans 26 pays. Ces associations sont constituées de jeunes professionnels, étudiants et amateurs avec une cause commune : le cinéma européen.  Jusqu’au 01/03

2nd Edition Pitch Discovery Dans le cadre de la 8e édition du European Short Pitch, organisée par le réseau européen du jeune cinéma NISI MASA et en partenariat avec Filmreakter au Luxembourg, le festival propose un atelier d’écriture de scénarios, “Pitch Discovery”. Destiné aux étudiants et scénaristes entre 18 et 30 ans ayant un projet en cours d’écriture, l’atelier se concentre sur vos projets de scénarios courts-métrages et sur le pitch comme base de développement, voire de réécriture. Avec : Jérôme Nunes, scénariste, réalisateur et co-organisateur ESP & Frédéric Zeimet, scénariste. Inscription requise. Plus d’informations sur www.discoveryzone.lu.   Du 04 au 06/03

Create Your Future: Développement et stratégie de projet Comment aborde-t-on les financeurs ? Comment remplir les formulaires ? Comment monter un budget ? Pour répondre à ces questions, il faut tout d’abord avoir une idée précise, claire et argumentée de son projet afin de pouvoir monter un dossier cohérent et efficient. Pour cette raison, ce module de formation portera sur


Rendez-vous

3 journées reliant le développement de projet et les stratégies de financements. Participation obligatoire aux 3 journées. Les 20 & 27/03

cinémathèque & Ciné Utopia Discovery Zone — Luxembourg City Film Festival 2014

En 2014, vous aurez 10 jours pour vous immerger dans le meilleur du cinéma contemporain. Discovery Zone — Luxembourg City Film Festival, se déploie sur deux week-ends pour mieux vous accueillir. Festival compétitif centré sur le cinéma national et international, le documentaire et le jeune public, Discovery Zone - le plus grand événement du genre au Luxembourg -, c’est une centaine de projections de longs et courts métrages exclusifs, des films d’animation, une sélection d’ateliers et de conférences. Retrouvez les invités et les jurys lors des projections ainsi qu’au quartier général de l’événement : le Ratskeller (Cercle Cité). Programmation générale disponible sur www.discoveryzone.lu Du 28/02 au 09/03

Luxexpo 31 Festival des migrations, des cultures et de la citoyenneté e

Le Festival des migrations, des cultures et de la citoyenneté du CLAE montre et démontre, depuis 30 ans, au fil de ses engagements, toute la diversité de la citoyenneté au Luxembourg. Le Festival réunit à chaque édition l’ensemble des forces vives du pays : monde associatif, syndicats, partis politiques, mouvements confessionnels, médias, etc. C’est un espace où la citoyenneté peut se déclarer, s’expérimenter, s’organiser en direct. Dans les allées de notre manifestation, la citoyenneté transcende les appartenances nationales : l’engagement associatif qui y fleurit souligne la contribution de nombreuses

cultures au Luxembourg dans un devenir commun. Accompagné depuis près de quinze ans du Salon du livre et des cultures du Luxembourg, le festival s’est augmenté pour son trentième anniversaire d’un nouvel espace de rencontres autours des arts contemporains, l’ArtsManif. Outre les nombreux stands associatifs, des rencontres littéraires, des débats politiques, de la gastronomie, des chants et danses du monde et des animations pour enfants ponctueront ce week-end qui contribue, chaque année, à la construction d’une nouvelle citoyenneté au Luxembourg. En outre, pour les amateurs de soirées épicées, le Festival accueillera une nuit Salsa le samedi 15 mars dès 20h.   Du 14 au 16/03

14e Salon du livre et des cultures du Luxembourg Le Salon du livre et des cultures du Luxembourg invite à la rencontre d’une centaine d’écrivains, une trentaine d’éditeurs, de la Grande Région et de plusieurs pays, des libraires, des associations pour découvrir les littératures lusophones, hispaniques, africaines, péruviennes, germanophones, francophones, catalanes, polonaises, italiennes, luxembourgeoises, iraniennes, albanaises, russes, bosniaques, galiciennes, maltaises, grecques, etc. Du 14 au 16/03

en cours. Le salon sera agencé en 3 domaines thématiques : l’enveloppe du bâtiment pour les matériaux d’isolation traditionnels et durables, les éléments préfabriqués, les fenêtres et les portes, l’isolation intérieure et les nouveaux matériaux ; la technique du bâtiment pour les technologies de chauffage, les systèmes de ventilation contrôlée, l’énergie solaire, l’éclairage, la domotique et la régulation ; les services pour les architectes, les ingénieurs, les conseillers en énergie et les partenaires de l’événement. À côté des solutions de rénovation énergétique traditionnelles, le salon mettra l’accent sur l’aspect de la durabilité pour l’édition 2014 par la prise en compte plus globale d’aspects environnementaux, sociaux et économiques. Pour compléter le programme, les myenergy days comporteront des ateliers de démonstrations pratiques et des mini-conférences d’information, qui se dérouleront tout au long du week-end. Du 21 au 23/03

Patinoire de Kockelscheuer Coupe du Printemps Compétition Internationale de Patinage artistique. Du 14 au 16/03

myenergy days 2014

Jeune public  LUXEMBOURG 

Banannefabrik

compagnies internationales qui présentent leur spectacle dans le cadre de la programmation TRAFFO. Ce cycle permettra aux participants de découvrir de manière ludique, via des thèmes divers, la multitude de pistes de travail qu’offre la danse. Le 22/03

Theaterwerkstatt

Danse ta différence

Ce nouveau cycle d’ateliers est basé sur l’échange et le partage entre les parents et leurs enfants en intégrant aussi des enfants en situation de handicap. Ils sont invités à partager tous ensemble un moment privilégié autour du mouvement, du son et de la danse. Avec Nathalie Fontana. Jusqu’au 29/03

CarréRotondes Scènes à 2.3

La nouvelle Theaterwerkstatt permettra aux participants de se rencontrer tout au long de la saison à un rythme hebdomadaire. Encadrés par une pédagogue de théâtre, ils réaliseront un travail d’improvisation et inventeront leurs propres scènes de théâtre. Jusqu’au 03/04

Theaterlabo Ce Labo offre la possibilité aux jeunes passionnés de théâtre de se rencontrer régulièrement au CarréRotondes pour développer leur propre projet, de la lecture de textes et de la découverte de productions jusqu’au jeu d’acteur, l’improvisation, l’écriture de textes, voire la mise en scène. Jusqu’au 30/04

La phase finale consiste en l’interprétation d’une scène commune, spécialement écrite pour ce projet. Communiquer au jeune le plaisir du théâtre et l’encourager à aller plus loin dans sa rencontre avec ce moyen d’expression est l’ambition de ce projet. Le 08/03

Vous planifiez une rénovation partielle ou intégrale de votre logement ? Vous souhaitez économiser de l’énergie et envisagez l’isolation de votre façade ou de votre toit, le remplacement de vos fenêtres ou le recours à des énergies renouvelables ? Vous cherchez des informations et des conseils spécialisés dans le domaine de l’énergie ? Rendez-vous à la 4e édition des myenergy days, le salon national dédié à la rénovation énergétique des bâtiments et laissez-vous guider dans vos projets. Des entreprises et professionnels actifs dans le domaine de la rénovation énergétique proposeront leurs conseils et leur savoir-faire et présenteront des produits et services sélectionnés sur mesure, dans le respect des réglementations

Tanzwerkstatt

La 4e édition de la Tanzwerkstatt propose un cycle de 6 ateliers de danse dirigés par des danseurs et chorégraphes œuvrant au Luxembourg et en Grande Région ainsi que par des

mäerz’14 CITY Agenda LUXEMBOURG

submit your event on Inscrivez vos events sur

www.plurio.net

Édition AVRIL : 03/03

39


Agenda

Agenda

01

samedi saturday

 11:00  30 minutes of organ music

Pièces de Louis Vierne, Marcel Dupré et Jeanne Demessieux. Cathédrale Notre-Dame

 14:00  Leem ass net nëmme Bulli

Vous découvrirez dans cet atelier interactif les utilisations très diversifiées de l’argile en tant que matériel de construction, filtre, réservoir d’eau et comme additif dans des aliments, les médicaments, le papier et la cosmétique. Âge : 11-13 ans. Natur Musée

Meet the Pros - Métiers de l’audiovisuel De l’écriture à la diffusion d’une œuvre en salle, un film traverse de nombreuses étapes de production. Afin de vous présenter la diversité professionnelle du monde du cinéma et les opportunités du marché, Discovery Zone, Luxembourg City Film Festival 2014 propose, en collaboration avec le CNA et le Filmfund Luxembourg, un tour d’horizon des métiers du cinéma et de l’audiovisuel avec des rencontres interactives avec les professionnels du secteur au Luxembourg. À partir de 12 ans. (DE, FR, LU) Cercle Cité FREE

 14:30  Believe

David Scheinmann / United Kingdom, 2013 / English version / 96’ / With: Brian Cox, Jack Smith, Natascha McElhone, Toby Stephens, Phillip Jackson / Aged 9 A solidly told, skillfully acted and engagingly shot tale inspired by actual events, “Believe” is a sports-centered movie one needn’t care about sports to enjoy. The extraordinarily talented 11-year-old Georgie from Manchester plays a passionate game of football, and would love to sign up his team for a junior tournament in the city. Unable to pay the high entry fee, he promptly sets about stealing the money. The old man that catches him red-handed just happens to be Sir Matt Busby, the legendary manager of Manchester United. Sir Matt tracks him down, only to discover that the boy is an extraordinarily gifted footballer and captain of a team of unruly talents. Sir Matt comes out of retirement and soon begins training Georgie’s team, a young group of scallywags into a dream team to compete for the upcoming Manchester Junior Football League Cup. Ciné Utopia

MUDAMINI WORKSHOP : Log Book Tout en découvrant la technique fascinante de la reliure, crée ton propre carnet d’exposition. Impressions, croquis et photos des expositions sont collectées pour créer un journal intime de ta visite de l’exposition. Mudam

 15:00  COMIC-GESCHICHTEN

D’Kanner zeechnen hir eege Comic-Geschichten. D’Inspiratioun fir hir Geschicht huele si sech an der Ausstellung. 8-12 Joer. Op Lëtzebuergesch. Casino Luxembourg Forum d’art contemporain

Théâtre Danse / Opéra 40

E COLLAGE AUS FAARWEGEM SAND

Musique classique Conférence

Sand a Faarf sinn 2 Elementer déi an der Ausstellung als Biller virkommen. Haut gi mir hinne Matière a Form. 5-8 Joer. Op Lëtzebuergesch. Casino Luxembourg Forum d’art contemporain

 18:00  The MET Opera

“Prince Igor” de Borodin. Utopolis & Ciné Utopia

 19:00  Big Sur

 16:00  Masterclass avec Luc Dardenne

Double lauréat de la Palme d’or avec son frère Jean-Pierre et reconnu comme étant l’un des plus emblématiques représentants du cinéma social européen, le réalisateur belge Luc Dardenne nous fera l’honneur d’une masterclass exceptionnelle. Ayant renouvelé l’esthétique et la narration du film grâce à un style personnel, concret et épuré, l’œuvre de Luc Dardenne devrait intéresser les professionnels et le grand public. Cinémathèque FREE

 16:30  Dancing in Jaffa

En présence du danseur Pierre Dulaine / IL, USA, 2013 / version originale arabe, anglais et hébreux sous-titrée anglais / 100’ / Tribeca Film Festival 2013 Né en 1944 à Jaffa en Palestine, Pierre Dulaine quitte son pays avec sa famille en 1948 pour s’installer à l’étranger. Après une carrière internationale accomplie de danse en couple, il retourne à Jaffa, en Israël, où il veut réaliser le rêve de toute une vie : faire danser ensemble les enfants palestiniens et israéliens. Nostalgique des rues de son enfance et conscient de la tension qui règne entre les différentes communautés vivant à Jaffa, il met ainsi à l’épreuve les croyances des familles et des enfants. Ciné Utopia

Musique actuelle Cinémathèque mäerz’14 CITY Agenda LUXEMBOURG

En présence de l’acteur JeanMarc Barr / USA, 2012 / vo anglais avec sst. anglais / 90’ / Avec : Jean-Marc Barr, Kate Bosworth, Josh Lucas, Radha Mitchell, Anthony Edwards / Sundance Film Festival 2013 ; FilmFest München 2013 Michael Polish explore dans son film “Big Sur”, adapté du roman éponyme de Jack Kerouac, les origines du mouvement littéraire et artistique dont Kerouac était le fer de lance : la Beat Generation. Jack Duluoz - alter ego fictionnel de Kerouac - est écrasé par le succès de “Sur la route”. Après trois ans d’excès, notamment d’alcool, et en proie à une forte instabilité émotionnelle et mentale, Duluoz cherche à apaiser son esprit en s’éloignant de la ville. Il se réfugie dans la cabane de son éditeur Lawrence Ferlinghetti située à Big Sur sur la côte californienne. Après quelques jours de bonheur et de communion avec la nature, Duluoz est à nouveau assailli par le désespoir. Aussi revient-il à San Francisco où l’attendent le monde, les beatniks, l’érotisme. Cependant, il ne retrouve pas la paix pour autant... Cinémathèque

Les manuscrits ne brûlent pas

Khosrow est un tueur à gage. Sous l’autorité de Morteza, ils partent tous deux en mission pour un assassinat commandité. Mohammad Rasoulof montre la politique souterraine d’élimination des intellectuels iraniens par les services secrets. Il s’est inspiré de faits réels : invités à un Salon du livre en Roumanie, 21 écrivains iraniens ont failli mourir après que leur bus a fini dans un ravin. Avant de réaliser que leur accident n’était pas fortuit... Ciné Utopia

Web Junkie

De Shosh Shlam, Hilla Medalia / IL, USA, 2013 / vo mandarin sous-titrée anglais / 74’ / Honorable mention, Jerusalem Film Festival 2013 La Chine est le premier pays au monde à reconnaître officiellement l’addiction à Internet comme véritable maladie et à proposer de “déprogrammer” les malades à l’aide d’un traitement révolutionnaire. Le documentaire “Web Junkie” suit le parcours de trois jeunes Chinois pendant la durée de leur thérapie, trois mois, au sein d’un centre de réhabilitation à Pékin. Les réalisateurs ont mené l’enquête tant sur l’addiction à Internet, les origines diverses des troubles chez les adolescents que sur les différents traitements administrés aux patients par des professionnels déterminés à les aider à se débarrasser de leur mauvaises habitudes. Ciné Utopia

 19 :30  Concert Chorale Melusina

Église Protestante de Luxembourg

De Mohammad Rasoulof / IR, 2013 / vo perse avec sst. français / 125’ / Prix Fipresci, Un Certain Regard, Festival de Cannes 2013 ; Toronto International Film Festival 2013

Événement Jeune public

Michel VIVACQUA joue avec sa vie Le Showtime ESCH-SUR-ALZETTE

Exposition Divers


Agenda

THE ARISTOCRATS

La ruée vers l’art

Kulturfabrik ESCH-SUR-ALZETTE

 20:00  Cynthia Loemij & Mark Lorimer

Choreography by Mark Lorimer. In collaboration with Cynthia Loemij & Clinton Stringer. Grand Théâtre

JAMES ARTHUR Rockhal ESCH-SUR-ALZETTE

Le département Jazz du Conservatoire d’Esch-sur-Alzette La classe de jazz du Conservatoire d’Esch-surAlzette présente ses nouveaux talents à travers le répertoire standard des différentes époques du jazz. Les étudiants présentent leur jeu dans l’art de l’improvisation dans le jeu d’ensemble qu’ils ont cultivé durant leurs études au sein de la classe de Marc Harles. Conservatoire de Musique ESCH-SUR-ALZETTE

Médée Mise en scène : Charles Muller. Scénographie et costumes : Helmut Stürmer. Théâtre Municipal ESCH-SUR-ALZETTE

Peffermillchen: Flunkerland Auteuren : Lucien Blau, Claude Frisoni, Roland Harsch, Pierre Puth, Guy Rewenig, Michèle Thoma an anerer... Brasserie Le Neumünster

Power! Percussion “All you cant beat!”. Power! Percussion est un groupe énergique qui a voulu mettre les percussions au devant de la scène. Kinneksbond MAMER

Projection de “La ruée vers l’art”, un documentaire sur le marché de l’art, ses artistes, ses collectionneurs hyper-milliardaires et ses spéculateurs. De New York à Hong Kong, de Singapour à Miami, de Shanghaï à Doha en passant par Bâle et Venise, la réalisatrice Marianne Lamour et les auteures, Danièle Granet et Catherine Lamour, sont parties à la découverte de ce monde en pleine mutation vers une nouvelle société de l’Art globalisé sans en cacher ni les outrances, ni les errements. Casino Luxembourg Forum d’art contemporain

FIPRESCI, International Critics Award, Venice 2013 Un jeune publicitaire voyage jusqu’au fin fond de la campagne pour les funérailles de Guillaume, son amant décédé, et constate que personne dans la famille ne connaît son nom ni la nature de sa relation avec le défunt. Lorsque le frère aîné de celui-ci lui impose un jeu de rôles malsain visant à protéger sa mère et l’honneur de leur famille, une relation toxique s’amorce bientôt pour ne s’arrêter que lorsque la vérité éclatera enfin, quelles qu’en soient les conséquences. Cinémathèque

 21:30  Ugly

De Anurag Kashyap / IND, 2013 / Vo hindi avec sst. français & vo avec sst. anglais / 124’ / Avec Ronit Roy, Rahul Bhat, Tejaswini Kolhapure, Vineet Kumar Singh / La Quinzaine des réalisateurs, Festival de Cannes 2013 Rahul et Shalini, les parents de Kali, 9 ans, sont divorcés. La fillette vit désormais avec sa mère et son beau-père, Shoumik, responsable d’une

brigade de la police de Bombay. Un samedi, alors que Kali passe la journée avec son père, elle disparaît. L’enquête menée parallèlement par son père et les services de police est difficile, car les liens qui unissent les principaux protagonistes sont complexes. Le chef de la police n’est autre que le nouveau mari de la mère de l’enfant disparue. Il est aussi un ancien condisciple du père à l’université. Les deux hommes gardent de l’époque une haine avivée par le fait d’avoir été mariés successivement à la même femme. Reproches, humiliations, mensonges et révélations mettent à jour le délitement de la vie des personnages, ainsi que leur égocentrisme.   Ciné Utopia

Rinaldo Opéra de Georg Friedrich Händel. Claude Mangen, mise en scène. Ensemble de la Chapelle Saint-Marc. Jean Halsdorf, direction. Dans le cadre du festival de musique baroque B-days. CAPe ETTELBRUCK

 21:00  LAS BUENAS NOCHES

Las Buenas Noches, is a band from Spain, formed in 2006 by a group of friends sharing a common interest in root music from many folk traditions, ranging from rural blues, to African and Latin American rhythms, Spanish copla and folk, klezmer or Asian sonorities. CarréRotondes

Daniel Balthasar & Band Live Jazz, blues, soul Goodbye Monopol 2

Tom à la ferme

Exposition du 1 mars - 18 mai 2014 DispLay01 : Mardi à dimanche de 10h00 à 22h00 pomhouse : Mercredi à dimanche de 12h00 à 18h00 Jeudi nocturne jusqu’à 22h00

De Xavier Dolan / Québec, CA, FR, 2012 / vo québécoise avec sst. français / 105’ / Avec Xavier Dolan, Pierre-Yves Cardinal, Lise Roy, Evelyne Brochu /

Centre national de l’audiovisuel 1b rue du Centenaire, L-3475 Dudelange www.cna.lu

mäerz’14 CITY Agenda LUXEMBOURG

41


Agenda

 23:00  L’étrange couleur des larmes de ton corps

Märercher. A weider geet et och mam Zauberbam, deen an der éischter Grimm-Saison scho vill nei Frischte krut a lo nach gutt weider gefëllt gëtt. Théâtre des Capucins

laisse présager une playlist inédite dans laquelle se mettront au diapason jazz, musique africaine et pop avec le soutien d’une talkbox pour certains morceaux. Abbaye de Neumünster

Brunch du LARS

En présence de l’équipe / D’Hélène Cattet, Bruno Forzani / Avec Klaus Tange, Ursula Bedena, Joe Koener, Birgit Yew, Hans de Munter / LU, 2013 / Vo française avec sst. néerlandais / 102’ / Anonymes Films, Epidemic, Red Lion (LU) et Tobina Film / Sélection officielle, Festival International du Film de Locarno 2013, Sélection Vanguard, Festival International du Film de Toronto 2013 Un homme rentre chez lui, sa femme a disparu. L’a-t-elle quitté ? Est-elle morte ? Leur appartement est pourtant fermé de l’intérieur. Il a d’ailleurs dû forcer la porte et briser la chaîne de sécurité afin de constater l’absence de sa compagne. Au fur et à mesure qu’il avance dans ses recherches, il plonge dans un univers cauchemardesque et violent. Cinémathèque

02

L’Association Luxembourgeoise des Réalisateurs et Scénaristes (LARS) est une a.s.b.l. fondée en 1999. Elle compte une cinquantaine de membres, et regroupe la majorité des réalisateurs et scénaristes travaillant au Luxembourg. Les conditions d’admission sont d’avoir réalisé ou écrit un film produit ou coproduit au Luxembourg et sorti commercialement. L’association a pour but de défendre les intérêts matériels et moraux, et les droits sociaux de la profession ainsi que de ses membres. Cercle Cité

OPL / Egarr / Thing Helseth Orchestre Philharmonique du Luxembourg. Richard Egarr, direction. Tine Thing Helseth, trompette. Joseph Haydn : “Symphonie N° 104 (‘Salomon’) Trompetenkonzert”. Ludwig van Beethoven : “Symphonie N° 8”. Philharmonie

 11:30  Nicolas Kummert Voices

 11:00  Allerhand GeGrimmels

D’Kanner an d’Hausmärercher vun de Bridder Grimm ginn an déi zweet Ronn. Ville si mer scho begéint: opmannst zwee Däiwelen, net manner ewéi siwe Prinzessinnen, ganzer dräi Zwergen an engem ganzen Zoo vun Déieren. Vill Geschichte si schon erzielt ginn, vill sinn der nach rescht. A fir net mattendran opzehalen, geet et weider mam SonndesGegrimmels am Kapuzinertheater. Weider geet d’Rees duerch de faarwege Gaart vun de Gebridder Grimm hiere Kanner-an-Hausmärercher, weider geet et mat laache, kräiche, fäerten, zauberen, trëllen, gewanne, verléieren, bestueden, këssen, mat mëlle Mouken, dommen Däiwelen, klenge Knouterer an houffregen Helden. Well et gëtt nach ganz vill Neies z’entdecken am Jakob a Willy hiere gesammelte

42

 14:30  Ma Maman est en Amérique, elle a rencontré Buffalo Bill

En présence de l’équipe / Marc Boreal, Thibaut Chatel, d’après le roman de Jean Regnaud & Emile Bravo (Éditions Gallimard Jeunesse, 2007) / France, Luxembourg, 2013 / vo française & version luxembourgeoise / 75’ / À partir de 5 ans Jean, six ans, fait sa rentrée à la grande école et est confié chaque jour à une nounou aimante. Il découvre que sa mère n’est peut-être pas partie en voyage. De cours de récré en batailles de boule de neige, il souffre de son absence et entame une enquête : où est-elle, cette maman qui lui manque tant ? Qui écrit vraiment les cartes postales qu’il reçoit du monde entier ? Raconté du point de vue de l’enfant, le ton est vif, drôle, charmant et jamais mélancolique. Ciné Utopia

dimanche sunday

 15:00  Cheburashka et ses amis

Saxophoniste ténor et soprano, chanteur et compositeur, Nicolas Kummert a déjà bien arpenté le monde. Avec une trentaine de disques et des concerts dans une quarantaine de pays, ce Namurois d’origine à de quoi impressionner ! Il y a souvent une merveilleuse douceur dans le jeu de Nicolas Kummert qui sert parfaitement la musique. En plus d’une sensibilité évidente, Nicolas Kummert fait preuve d’une polyvalence à toute épreuve, ce qui le distingue et laisse apparaître une identité bien à lui dans la grande famille du jazz. Lors de son passage à l’Abbaye de Neumünster, il nous présentera son groupe principal : Nicolas Kummert Voices. Au menu : des voix masculines en parfaite symbiose pour une majorité de titres originaux et quelques reprises (dont celles de Salif Keita, The Carpenters ou Billie Holiday). Le groupe prévoit d’ailleurs un deuxième album pour mars 2014, ce qui nous

Cinema Paradiso Japon 2010 / version française & version française doublée en direct en luxembourgeois / 50’ / lm d’animation de Makoto Nakamura / D’après les livres d’Edouard Upsensky et les films Roman Kachanov / Recommandé à partir de 3 ans Deux histoires successives de Cheburashka, une des mascottes de l’univers enfantin russe. À peine débarqué en Russie, l’ourson aux oreilles démesurées est chassé du zoo car on ignore à quelle espèce animale il appartient. Il rencontre Gena, un crocodile à nœud papillon qui porte un chapeau et fume la pipe. Ils décident ensemble de fonder une “Maison des Amis”, où tout le monde est accepté. La vie s’écoule paisiblement, même si la vieille Madame Chapeau-

mäerz’14 CITY Agenda LUXEMBOURG

Claque leur joue parfois des tours. Ils vont vivre également une aventure extraordinaire lors de l’arrivée du cirque en ville... Cinémathèque

DÄUMELINCHEN 5-8 Joer Op Lëtzebuergesch. Kulturhaus Niederanven NIEDERANVEN

 16:00  Das Buch von allen Dingen

Thomas aperçoit des choses que les autres ne voient pas. Il voit des poissons tropicaux qui nagent dans le canal et la beauté de la jambe en cuir d’Elisa. Thomas voit même Monsieur Jésus qui lui propose de l’appeler tout simplement Jésus. Mais apparemment, Jésus ne peut pas l’aider. Car quand le père de Thomas commence à le frapper, les anges au ciel se mettent à sangloter et le monde entier s’arrête de tourner, par frayeur. Mais Thomas a un but : il souhaite devenir heureux. Et pour cette raison, il doit être très courageux. Il commence à exposer son père à de terribles fléaux et se rend compte qu’il est soudainement aidé dans cette mission. Mierscher Kulturhaus MERSCH

Der Feuersalamander - Einfälle und Ausfälle Im Rahmen der Ausstellung “Von der Mosel in die Welt”. Der Maler Frantz Seimetz (1858-1934) lädt Sie in die Villa Vauban - Kunstmuseum der Stadt Luxemburg herzlich zu einer Sonderführung der etwas anderen Art ein. Romain Goerend und Carlo Weber werden im Rahmen einer Führung Texte und Bilder von Frantz Seimetz lebendig miteinander verknüpfen und dadurch einen mehrschichtigen Einblick in die Seele des Künstlers geben. Im letzten Lebensabschnitt nahm Seimetz’ Sehkraft stark ab, und der Künstler war somit mehr und mehr gezwungen, den Pinsel durch die Feder zu ersetzen. In der Folge entstand sein in vier Bänden veröffentlichtes Werk “Der Feuersalamander - Einfälle und Ausfälle”. Wie es der Untertitel schon vermuten lässt, handelt es sich hierbei um eine in ironischer Prosa verfasste Zusammenstellung von Erinnerungen der Reisen des Malers, philosophischen Maximen sowie Kritiken an Gesellschaft und Religion. Sprache : Deutsch. Um Einschreibung wird gebeten. Villa Vauban

 16:30  Web Junkie

cf. 01/03 Cinémathèque

 17:00  Concert en trio

Philippe Koch, violon, Leo Halsdorf, cor et Katrin Reifenrath, piano. Programme : Frédéric Duvernoy : “Trio n°1 en do mineur”. Ludwig van Beethoven : “Sonate op.17 en fa majeur”. Franz Schubert : “Sonatine op.137 en ré majeur”. Johannes Brahms : “Trio op.40 en mi bémol majeur”. Château de Bourglinster BOURGLINSTER

 18:00  Arlecchino. Der Diener zweier Herren

Von Carlo Goldoni. Kammerspiele Landshut. Schauspiel: Cristina Arione, Julius Bornmann, Sebastian Gerasch, Rudi Knauss, Christoph Krix, Steffen Nowak, Cornelia Pollak, Nathalie Schott, Marcus Widmann. Bühne: Lucie Hofmüller, Helmut Stürmer. Kostüme: Julia Borchert. Cube 521 MARNACH

 18:30  Hide Your Smiling Faces

En présence du réalisateur / Daniel Patrick Carbone USA, 2013 / vo anglaise avec sst. français / 81’ / Avec Ryan Jones, Nathan Varnson, Colm O’Leary, Thomas Cruz, Christina Starbuck / Berlin International Film Festival 2013, Tribeca Film Festival 2013, BFI London Film Festival 2013 Dans “Hide Your Smiling Faces” la caméra suit le parcours de deux jeunes frères essayant

Théâtre Danse / Opéra Musique classique Conférence Musique actuelle Cinémathèque Événement Jeune Public Exposition Divers


Agenda

de surmonter le décès d’un de leurs amis, mort qui va traumatiser toute la petite bourgade. Mais intelligemment, le réalisateur reste à hauteur des enfants, la caméra se plaçant toujours de leurs points de vue. Il s’agit alors de s’intéresser aux états d’âme d’adolescents, à leurs quêtes de spiritualité, ou encore aux questionnements qui hantent leurs esprits. Profondément perturbés par les événements, la violence et la rage qu’ils intériorisent, vont ressurgir dans des séances de luttes, où l’enjeu est bien plus important que de terrasser son adversaire. Le film est une exploration de la vie dans l’Amérique rurale à travers le regard déformant de la jeunesse. Il impressionne par la beauté de sa cinématographie et la pertinence du jeu d’acteur du duo d’adolescents.  Ciné Utopia

de l’audiovisuel Depuis presque 60 ans, c’est la même constatation qui revient au sujet de nombreux films et pièces de théâtre : “et Fox est bien sûr de la partie”. Le documentaire raconte l’histoire très personnelle d’un acteur qui fait tout pour vivre son amour de la scène et qui, après plus de 100 rôles au théâtre, à la télévision et au cinéma, est l’un des acteurs les plus populaires au Luxembourg. En retraçant l’histoire de cet artiste qui a souvent interprété des rôles “secondaires de premier plan”, le public assiste à un voyage à travers l’histoire de la culture, du théâtre et de la société luxembourgeoise, depuis les années 50 jusqu’à nos jours. Utopolis

Concert-Concours avec la classe de direction du CVL

Manakamana

De Stephanie Spray, Pacho Velez / USA, Nepal, 2013 / Vo népalaise avec sst. anglais / 118’ / Avec Chabbi Lal Gandharba, Anish Gandharba, Bindu Gayek / Special Mention for Best First Feature Film, Locarno Film Festival 2013 Au-dessus d’une jungle népalaise, des pèlerins font un trajet en téléphérique pour rejoindre le temple Manakamana. Le film de Stephanie Spray et Pacho Velez vous transporte (littéralement). Tourné dans la cabine du téléphérique qui fait faire aux pèlerins et aux touristes le voyage jusqu’au temple et le retour, ce documentaire est d’une simplicité radicale. Il y a 11 plans et chaque plan dure le temps d’un voyage qui correspond à la durée d’une bobine de film 16mm. Cinémathèque

 19:00  Peffermillchen: Flunkerland

cf. 01/03 Brasserie Le Neumünster

 20:00 

Orchestre de chambre Estro Armonico. Direction : élèves de la classe de direction de Carlo Jans. Nadine Bichler, diplôme supérieur. Pit Brosius, 1er Prix. Philippe Noesen, 1er Prix. Constantin Riccardi, 1er Prix. Manuel Stoffels, 1er Prix. Laurence Steichen, 1re Mention. F. Schubert : “Symphonie en si mineur ‘Inachevée’”. L. v. Beethoven : “Symphonie N°2 op 36”. M. Ravel : “Pavane pour une infante défunte”. G. Fauré : “Pelléas et Mélisande, op 80” Conservatoire de la Ville de Luxembourg FREE

Don Quijote Regie: Anne Simon. Bühne und Kostüme: Anouk Schiltz. Musik: Emre Sevendik. Maske: Joel Seiller. Mit Steve Karier und Wolfram Koch. Théâtre National du Luxembourg

Croatie. Après plusieurs échecs dans sa vie amoureuse, elle partage sa vie avec le père de son enfant. Elle voudrait construire un avenir ensemble et filme absolument tout, même leurs disputes de plus en plus violentes. Afin de sauver cette relation amoureuse, elle décide de rendre visite à tous ses ex pour trouver des réponses à ses questions...  Ciné Utopia

Her

De Spike Jonze / USA, 2014 / Vo anglaise avec sst. français et néerlandais / 119’ / Avec Joaquin Phoenix, Scarlett Johansson, Amy Adams, Rooney Mara, Olivia Wilde / Best Screenplay - Motion Picture, Golden Globes 2014; Nominated for the Best Writing and Original Screenplay, Academy Awards 2014 Los Angeles, dans un futur proche. Théodore, un homme sensible au caractère complexe, est inconsolable suite à une rupture difficile. Il fait alors l’acquisition d’un programme informatique ultramoderne, capable de s’adapter à la personnalité de chaque utilisateur. Ce dernier s’appelle Samantha et Théodore tombe immédiatement amoureux de Samantha qui s’exprime par une voix féminine intelligente, intuitive et étonnamment drôle. Les besoins et les désirs de Samantha grandissent et évoluent, tout comme ceux de Theodore, et peu à peu, ils tombent amoureux.   Cinémathèque

03

Nikolaï Lugansky Nikolaï Lugansky, piano. César Franck : “Prélude, Choral et Fugue”. Sergueï Prokofiev : “Sonate pour piano N° 4”. Sergueï Rachmaninov : “13 Préludes”. Philharmonie

 21:00 

lundi monday

 18:30  Ne me quitte pas

Happily Ever After

Succès Fou(x) - well de Foxe Fern spillt natierlech och mat! En présence de l’équipe / De Désirée Nosbusch / LU 2014 / Vo luxembourgeoise / 80’ / Avec Fernand Fox, André Jung, Luc Feit, Andy Bausch, Pol Greisch / deal productions, coproduction Centre national

De Tatjana Bozic / Croatie, Pays-Bas, 2014 / Vo croate avec sst. anglais / 82’ Tatjania Bozic est née en

De Sabine Lubbe Bakker, Niels van Koevorden / Belgique, Pays-Bas, 2013 / Vo française avec sst. anglais / 106’ / Avec Bob et Marcel Les deux réalisateurs ont choisi

mäerz’14 CITY Agenda LUXEMBOURG

pour cadre de “Ne me quitte pas” un minuscule village de Wallonie, non loin de la frontière française. Le film brosse un tableau stupéfiant de l’existence de Bob et Marcel, deux hommes qui naguère encore gagnaient décemment leur vie mais dont la boisson et différents revers en ont fait des marginaux. Le récit confronte le spectateur à toute une gamme d’émotions où alternent sans discontinuer le désespoir, la rancœur, la compassion et l’autodérision. L’humour est également de la partie sous une forme insolite. Bob et Marcel n’ont pas d’autre issue que le suicide. Ils ont même, pour se pendre, été jusqu’à choisir un bel arbre au fond du grand bois, mais repassant par là, ils constatent que l’arbre a été déraciné. Cinémathèque

Tom à la ferme cf. 01/03 Ciné Utopia

 19:00  Burger, Beer and Blockbuster

Une soirée réservée aux hommes ! Au programme : 19 h : Beer and Burgers. 19 h 30 : Blockbuster : “300: Rise of an Empire”, précédé d’un grand tirage au sort avec des cadeaux à gagner. Synopsis : en l’an 490 avant J.-C., les troupes athéniennes doivent contrer les attaques de l’empire perse. Une grande bataille se prépare. Non loin d’Athènes, à 42 km au nord, Marathon est l’un des derniers remparts protégeant la grande Athènes. Les Perses sont nombreux, beaucoup plus nombreux que les Athéniens, qui vont devoir faire appel aux Spartiates pour les aider. Utopolis

Die früheste Geometrie Die durchlochten Geräte aus Gestein wie die Äxte, Pickel, Keulen, Hacken, Hauen und Doppelhämmer des späten 6. und des 5. Jahrtausends v. Chr. sind Status- bzw. Machtsymbole, die auf gemeinsame geometrische, mathematische und religiöse Vorstellungen schließen lassen. Im Vortrag werden anhand der neu entwickelten grafischen Radien-Methode (GRM) die Geräte typologisch und kulturell untersucht. Die behandelten Exemplare stammen aus Luxemburg und aus dem mitteleuropäischen Verbreitungsgebiet. Der Vortrag bezieht sich auf die neue Erscheinung des Buches Äxte, Pickel,

Keulen, Hacken, Hauen und Doppelhämmer im mitteleuropäischen Neolithikum. Eine Einführung in die Typologie der durchlochten Felsgesteingeräte anhand der grafischen Radien-Methode, 2013, Universitätsforschungen zur Prähistorischen Archäologie, Band 231, Verlag Dr. Rudolf Habelt GmbH, Bonn. In luxemburgischer Sprache.   Bibliothèque nationale de Luxembourg

Soirée courtsmétrages Le festival Discovery Zone offrira également sa traditionnelle soirée courts-métrages avec au programme : “Antoine” : De Cyrus Neshvad / LU, 2013 / Vo allemande & luxembourgeoise / 14’30’’ / Avec Annette Schlechter, Max Putz, Raoul Schlechter, Dana Calimente / Syneco, Indépendant Spirit Productions (LU). “Asta (Who Killed Asta Nielsen?)” : De Olivier Koos / LU, 2012 / Vo anglaise / 15’ / Avec Stefan Weinert, Brigitte Urhausen, Leila Schaus, Andy Mckell, Jean-Michel Larre, Victor Albrecht / Equinox (LU) “D.A. Reproduction” : De Anne Simon / LU, 2013 / Vo anglaise / 19’30’’ / Avec Emile “Milli” Schlesser, Nickel Bösenberg, Marc Limpach / Red Lion (LU) “L’héritage” : De Yasin Özen / LU, 2013 / Vo allemande avec sst. français / 13’ / CNA, SNJ, Feierblumm asbl “The Wrong Place” : De Ben Andrews / LU, 2013 / Vo française et allemande avec sst. anglais / 8’ / Avec Laurence Streitz, Luc Spada / Radar (LU) “The facts in the case of Mr. Valdemar” : De Raul Garcia / LU, 2014 / Vo anglaise / 13’ / Studio 352 & Melusine Productions (LU) “Willi / Elderly Spring” : De Pierre Hansen / LU, 2014 | (Presque) sans paroles / 15’ / Avec Eugène Anselin, Luc Schiltz, Valérie Bodson, Mathieu Singery, Elisabeth Chuffart / Red Lion (LU) Utopolis

submit your event on Inscrivez vos events sur

www.plurio.net

Édition AVRIL : 03/03

43


Agenda

04

 20:00  Begrabt mein Pferd in La Mancha

Mit Steve Karier, Géraldine Philipczyk. Regie, Anne Simon. Bühne & Kostüme, Anouk Schiltz. Musik, Emre Sevendik. Assistenz, Tom Dockal. Werkstatt der Theater der Stadt Luxemburg, Marc Bechen, Marcel Henkes, Constant Krieps, Marc Miltgen, Michel Mombach, Guy Wolff. Schneiderei Denise Schumann, Théâtre National du Luxembourg. Bühnentechnik, Ben Kandel, Jeff Müller, Nadine Simon. Théâtre des Capucins

 21:00  Hide Your Smiling Faces

cf. 02/03 Cinémathèque

The Crash Reel

De Lucy Walker / USA, 2013 / vo anglaise & vo anglaise avec sst. français / 108’ / Avec Kevin Pearce, Shaun White / Audience Award, SXSW Film Festival, 2013; Official Selection, Sundance Film Festival 2013 Quinze ans d’archives retracent la dramatique histoire d’une rivalité grandissante entre les deux légendes du snowboard, Kevin Pearce et Shaun White. Les deux amis d’enfance sont aux sommets de leur art, convoitent et se disputent le titre de champion du monde, multipliant les risques dans le but de surpasser l’autre. Jusqu’au jour où Kevin chute. Grièvement blessé et atteint de lésions cérébrales, il sombre dans le coma tandis que Shaun gravit la première place du podium. À son réveil, Kevin n’a plus qu’une idée en tête, remonter sur sa planche et embrasser de nouveau sa passion malgré les mises en garde des médecins... Mais le jeu en vaut-il la chandelle ? Ciné Utopia

mardi tuesday

 12:30  Die Müllsammler von Delhi: Privatisierung bedroht “green jobs”

In der indischen Hauptstadt Delhi wird ein Teil der Abfallentsorgung von etwa 150 000 Müllsammlern gewährleistet, die den städtischen Müll sammeln und sortieren und anschließend das wiederverwertbare Material weiterverkaufen. So verdienen sie sich ihren Lebensunterhalt und tragen zur Lebensqualität der Stadt und zur Reduzierung von Treibhausgasen bei. Dieses effiziente Recycling-System sowie die Einkommen der Müllsammler sind bedroht, seitdem die Stadtverwaltung von New Delhi die Abfallentsorgung Privatfirmen überlässt. Der Kurzfilm “Counter Balance” unserer Partnerorganisation Chintan informiert über die Arbeit der Müllsammler und die Auswirkungen der Privatisierung der Müllentsorgung auf ihre Lebensbedingungen. Chintan setzt sich seit 1999 für die Interessen der Müllsammler Delhis und für eine ökologische Politik in Indien ein. Film: Englisch, Diskussion: Luxemburgisch. Centre d’Information Tiers Monde

 14:30  dÉcoration et animation

Comment les décors d’un film d’animation sont-ils réalisés ? Quelles sont les techniques utilisées, les innovations ? Studio 352 donne des réponses aux jeunes talents afin de percer les secrets et astuces des plus grands artistes d’animation qui sont derrière tous les succès de son répertoire (“Ernest et Célestine”, etc.). En français, assisté par un animateur-traducteur luxembourgeois. À partir de 8 ans. Cercle Cité

Buedem-Detektiv Faire des analyses de la terre de la forêt et examiner des petites bestioles... Âge : 9-10 ans. Natur Musée

44

Crazy Cinématographe – “Frères Lumière”

Le Crazy Cinématographe innove cette année en célébrant la naissance du cinéma. Il rend hommage aux inventeurs du célèbre “Cinématographe” : les Frères Lumière ! Une séance ludique et interactive sur l’invention du cinéma, avec de belles perles du genre des premiers temps et notamment le plus célèbre film des Frères, “L’arroseur arrosé”. Une première immersion dans l’univers du cinéma muet, avec bonimenteur et accompagnement au piano. En français OU en luxembourgeois / 45’ / 5 / Bonimenteur : Fränz Hausemer / Pianiste : Hughes Maréchal Cinémathèque FREE

 18:30  Bad Hair

In the presence of the director / Mariana Rondón VE, 2013 / Spanish with English subt. / 93’ / With Samantha Castillo, Samuel Lange, Nelly Ramos, Beto Benites / Best Movie, San Sebastián Film Festival 2013 Junior is nine years old and has “bad hair” - a head of luxurious dark curls. He wants to have it straightened for his yearbook picture, like a fashionable pop singer with long, ironed hair. This puts him at odds with his mother Marta, a young, unemployed widow. Marta, Junior and his baby brother live in a large multi-family building in the chaotic Caracas. She is barely hanging on. The father of her children has died, she recently lost her job as a security guard, and she now struggles for the current life with her kids. Overwhelmed, she finds it increasingly difficult to tolerate Junior’s fixation with his looks. The more goodlooking Junior wants to make his mother love him, the more she pushes him away. Finally, Junior will confront a painful decision. Ciné Utopia

mäerz’14 CITY Agenda LUXEMBOURG

De Renert oder de FuuSS am Frack an a Ma’ns grëSSt Concept : Jean-Paul Maes. Musique : André Mergenthaler. Performance musicale inspirée du roman de Michel Rodange. Jean-Paul Maes va s’infiltrer dans la peau des différents animaux du chef-d’œuvre de Michel Rodange, le “Renert”, pour nous en offrir une vision nouvelle. André Mergenthaler en a composé la musique et sera présent avec son violoncelle lors de la performance musicale. En luxembourgeois.   Cercle Cité

Radio Aporee Skizzen zu einer auditiven Geographie

Braunkohletagebau Garzweiler, 2012

Vortrag mit Udo Noll. Seit seiner Entstehung 2006 und Dank einer aktiven Gemeinschaft von Künstlern, Phonographers, Individuen und Organisationen, hat Radio Aporee sich zu einer umfangreichen Plattform für Konzepte, Experimente und Praktiken hinsichtlich Klang, Ort und Raum entwickelt. Zusätzlich zu den Themen field recording, soundscape, Klang-Kartografien und -archive, initiiert und entwickelt Radio Aporee Experimente an den Schnittstellen zwischen verschiedenen Medien und dem öffentlichen Raum. In diesem Sinne versteht das Projekt das Radio gleichermaßen als Technologie und Narrativ, und betrachtet Raum darin als ein Produkt von Territorium, Anschauungen und gesellschaftlichen Praktiken. Radio Aporee konstituiert ein Begriffs- und Spielfeld für die Untersuchung neuer Radiolandschaften, zwischen dem Realraum und seinen kybernetischen Erweiterungen, und stellt Werkzeuge bereit zur Erkundung desselben. Udo Noll beschreibt im Vortrag Ausgangspunkte, Techniken und Konzepte von Radio Aporee und gibt Ein- und Ausblicke auf aktuelle Projekte. Udo Noll (*1966) ist Medienkünstler und Dipl.-Ingenieur, lebt in Berlin und Köln. Er ist Gründer und Entwickler von Radio Aporee, einer Plattform für die künstlerische Erforschung und Entwicklung von Konzepten und Praktiken in Bezug auf Klang, Ort und ihren räumlichen Bedingungen. In deutscher Sprache. Casino Luxembourg - Forum d’art contemporain FREE

Les manuscrits ne brûlent pas cf. 01/03 Cinémathèque

Les Mardis de la Propriété Intellectuelle Pour comprendre les enjeux que représente la propriété intellectuelle dans vos activités, Luxinnovation, l’Agence nationale pour la promotion de l’innovation et de la recherche, en collaboration avec l’Office de la Propriété Intellectuelle du Ministère de l’Économie et du Commerce extérieur et le Centre de Veille Technologique et Normative (CRP Henri Tudor), vous invite à participer aux “Mardis de la propriété intellectuelle”. Les modules sont ouverts à toutes les personnes intéressées par les enjeux et les stratégies de mise en œuvre de la propriété intellectuelle. Ils vous permettront d’acquérir les bons réflexes pour protéger et exploiter vos droits de propriété intellectuelle. Chambre de Commerce Luxembourg FREE

Puppy Love

En présence de l’équipe / De Delphine Lehericey / Avec Solène Rigot, Audrey Bastien, Vincent Perez, Valérie Bodson / LU, BE, FR, CH 2013 / vo française / 85’ / Liaison Cinématographique, Entre Chien et Loup, Box Productions, Juliette Films, RTBF - Radio Télévision Belge de la Communauté Française, Belgacom / Festival de San Sebastián 2013 ; Festival du Film Francophone de Namur, 2013 À 14 ans, Diane est une adolescente énigmatique et solitaire. Elle s’occupe de l’éducation de son petit frère, Marc, et entretient avec son père,

Théâtre Danse / Opéra Musique classique Conférence Musique actuelle Cinémathèque Événement Jeune public Exposition Divers


Agenda

Christian, une relation fusionnelle alors qu’elle n’arrive pas à s’entendre avec ses camarades de classe. L’adolescente souhaite en secret quitter l’enfance et rêve de sa première aventure amoureuse. L’apparition dans le quartier de Julia, jeune Anglaise charismatique et affranchie, vient bouleverser le quotidien de Diane. Ensemble, elles partent en quête de leur premier frisson, de leur premier amour, sans se soucier des conséquences de leurs actes ou mettre des limites à leurs désirs. Le temps d’un semestre, Diane vit les expériences les plus bouleversantes de sa vie en ignorant la morale. Ciné Utopia

 20:00  Belcea Quartet

Corina Belcea, violon. Axel Schacher, violon. Krzysztof Chorzelski, alto. Antoine Lederlin, violoncelle. Henry Purcell: “Fantasias a 4 Z 737, 739, 741 & 742”. Joseph Haydn : “Streichquartett op. 64/6.” Benjamin Britten : “String Quartet N° 2”. Philharmonie

Concert ActArt : RUN, SING AND FLY

Don Quijote cf. 02/03 Théâtre National du Luxembourg

Escorial

Musique, Orlando di Lasso. Nouvelle composition, George Alexander van Dam. Mise en scène, Josse De Pauw. Texte, Michel de Ghelderode. Traduction & adaptation du texte, Josse De Pauw. Décor & lumière, Herman Sorgeloos. Costumes, Greta Goiris. Avec Josse De Pauw, Dirk Roofthooft, Louis van der Waal, Nordine Benchorf & Collegium Vocale Gent. Grand Théâtre

FALL OUT BOY Flamboyant US emo heroes Fall Out Boy are back with their album “Save Rock And Roll” after a four-year hiatus! Rockhal ESCH-SUR-ALZETTE

Gift. Eine Ehegeschichte von Lot Vekemans mit Désirée Nosbusch und Germain Wagner. Regie, Johan Leysen.   Kasemattentheater

documentaire ou un film d’animation, il s’agit ici d’un véritable dialogue philosophique qui amène le spectateur à réfléchir de manière ludique sur le fondement du processus créatif. Ciné Utopia

 21:00  Big Sur

cf. 01/03 Cinémathèque

Is the Man Who is Tall Happy? En présence du réalisateur Michel Gondry / FR, 2013 / vo anglaise avec sst. français / 88’ / Avec Michel Gondry, Noam Chomsky Profondément fasciné par la pensée de son interlocuteur, le cinéaste français Michel Gondry réalise plusieurs entretiens vidéo avec Noam Chomsky, philosophe, militant et linguiste. À l’aide de séquences d’animations dessinées à la main, Gondry tente de s’approcher des idées de l’un des plus célèbres intellectuels américains de gauche. Les séquences d’animations rendent plus concrètes la pensée complexe de Chomsky et dévoilent le processus de création qui a précédé le film lui-même. Bien plus qu’un

The Original Wailers Anaïs Lorentz (saxophone), Kae Shiraki (piano), Vania Lecuit (violon), Emanuela Iacopini (danse contemporaine). Œuvres de Pascal Schumacher, Jacob ter Veldhuis, et un spectacle autour du chant des oiseaux avec entre autres des œuvres de J.-P. Rameau, C. SaintSaëns, F. Poliakin, E. Grieg, N. Rimsky-Korsakov, P. Casal, K. Tanaka, R. Noda arrangées par V. Lecuit, A. Lorentz et K. Shiraki. “Run, Sing and Fly” est un spectacle dans lequel tout se joue autour des oiseaux : toutes sortes de caractères et d’ambiances reliés par un fil aux pattes des oiseaux. Il comprend de la musique méditative, de la musique électronique, jazz et classique pour saxophone, piano, vibraphone et danse contemporaine. Conservatoire de la Ville de Luxembourg

En présence de l’équipe / De Delphine Noëls / Avec Mélanie Doutey, Françoise Fabian, Jalil Lespert / LU, BE, FR 2012 / vo française / 95’ / Frakas Production, Juliette Films (LU), Paul Thiltges Distributions (LU) / Festival International du Film Francophone de Namur 2013 Luce et Ulysse semblent s’épanouir dans une petite clinique vétérinaire située sur la côte atlantique. Leur existence, paisible et radieuse, va être troublée par la naissance de

submit your event on Inscrivez vos events sur

www.plurio.net

Édition AVRIL : 03/03

THE WORLD OF HAYAO MIYAZAKI RÉTROSPECTIVE WWW.CINEMATHE

Récital d’orgue Josef Miltschitzky. Église paroissiale Saint Martin DUDELANGE

Post Partum

leur petite Rose. Les choses ne se passent pas comme prévu. Le bébé ne devait pas naître ce jour-là ; sa chambre n’est pas prête et lors de l’accouchement, Ulysse n’est même pas là. Après l’accouchement, la petite Rose n’arrête pas de pleurer. Ses cris incessants vont complètement perturber Luce, frustrée de ne pas en saisir la raison. Pensant que son bébé essaie de l’avertir de quelque chose, la jeune mère plonge peu à peu dans la paranoïa. Ciné Utopia

QUE.LU

MARS | 2014

The Wailers are THE thoroughbred band of reggae! The original band once fronted by the late Bob Marley is announcing a triumphant return to Luxembourg. With Al Anderson on guitar, Tyrone Downie on keyboards, Chet Samuels on vocals and guitar, Rohan Reid on bass and Howard Smith on drums. Erica Newell from Manchester, Jamaica on backing vocals brings enthusiasm and excitement to the crowd when she performs, adding so much energy to The Original Wailers’ new material and golden oldies catalogue which is, obviously including global favourites, such as ‘Jamming’, ‘I Shot The Sheriff’, ‘No Woman No Cry’, ‘Get Up Stand Up’ or ‘Buffalo Soldier’ to name but a few... den Atelier

mäerz’14 CITY Agenda LUXEMBOURG

45


Agenda

05

mercredi wednesday

 18:00  WEDNESDAYS@MUDAM

faisant passer pour un ami de sa mère, expert en sécurité. Simon et Julia se rapprochent... un peu trop... Simon sera obligé de la trahir. Ciné Utopia

Riff Workshop - Tibet CarréRotondes

 18:45  Hannert dem Rido Cassandra

“The Futur of Music Playlist”. Durant le mois de mars, en lien avec l’univers futuriste de Lee Bul, exposée au Mudam, Voulez-vous Danser invite Bernard Fèvre (aka. Black Devil Disco Club), un pionnier des musiques électroniques en France, à l’instar de Jean-Michel Jarre ou encore Pierre Henry. À 68 ans, Bernard Fèvre avait sans doute lui-même oublié son propre album “Disco Club”, un bide monumental sorti en 1978 sous le nom de Black Devil. Ce n’est que 20 ans après qu’il réalise que sa musique a été samplée par Aphex Twin et les Chemical Brothers. Mudam FREE

 18:30  Happily Ever After

cf. 02/03 Cinémathèque

Le dernier diamant

En présence de l’équipe / D’Éric Barbier / Avec Bérénice Bejo, Yvan Attal, Jean-François Stévenin, Annie Cordy, Leila Schaus / LU, BE, FR 2014 / 112’ / vo française / Bidibul Productions (LU) Simon Carrerra vient de sortir de prison. Entraîné par son vieux complice Albert, il s’associe à une bande organisée dirigée par Scylla dans le but de voler un célèbre diamant lors de sa vente aux enchères à Anvers. Le “Florentin” est un joyau historique détenu par Marie Neuville et sa fille Julia, deux expertes diamantaires. Marie Neuville décède et Julia, moins expérimentée, se retrouve en charge de la vente. À Anvers, Simon rencontre Julia en se

46

Pour ce deuxième rendez-vous, le cycle “Hannert dem Rido” propose une étoile montante de la musique capverdienne, Cassandra. Kinneksbond MAMER

 19:00  Rendez-vous avec Erri De Luca

Né en 1950, Erri De Luca grandit à Naples, sa ville, un personnage essentiel de ses livres, puis part pour Rome et s’engage dans le mouvement d’extrême gauche Lotta Continua. Il exercera divers métiers, e.a. maçon et ouvrier chez Fiat où il participe aux luttes syndicales. Mais il a hérité de son père le goût des livres et de l’écriture et publie en 1989 son premier roman, “Pas ici, pas maintenant”, suivi de nombreux autres dont “Montedidio”, (Prix Femina étranger 2002). En 2013 paraissaient “Les poissons ne ferment pas les yeux” (Gallimard) et “Les Saintes du scandale” (Mercure de France). Erri De Luca est aussi poète. “Je pense que la poésie est indispensable” dit celui qui a signé “Ouvre sur l’eau” (Seghers, 2002) et “Aller simple” (2005, Gallimard, 2012). “À cinquante ans, un homme se sent obligé de se détacher de la terre ferme pour s’en aller au large. Pour celui qui écrit des histoires au sec de la prose, l’aventure des vers est une pleine mer. ” Le poète luxembourgeois Jean Portante animera la rencontre. Abbaye de Neumünster

 20:00  Begrabt mein Pferd in La Mancha

campagne islandaise sont reliés par la présence des chevaux. Cinémathèque

R100

cf. 03/03 Théâtre des Capucins

Ne me quitte pas cf. 03/03 Ciné Utopia

© Black Devil Disco Club

Berliner Philharmoniker / Rattle Berliner Philharmoniker. Sir Simon Rattle, direction. Johannes Brahms : “Symphonie N° 3”. Georg Friedrich Haas : “dark dreams für großes Orchester” (commande /  Kompositionsauftrag Stiftung Berliner Philharmoniker et Carnegie Hall). Claude Debussy : “La Mer”. Philharmonie

FEMME Femme is Laura Bettinson’s solo project. Inspired by sixties girl groups and the attitude of artists like MIA, Debbie Harry and Cindy Sherman, Femme combines a playful, avant-pop aesthetic with big, beat-driven music. She easily grabbed attention with the release of her debut double a-side featuring tracks ‘Educated’ and ‘Double Trouble’ released on 22 July 2013 through Tape Rec and now she’s following up with two more infectious tracks, ‘Fever Boy’ and ‘Heartbeat’. Like all of Femme’s work, the singles are 100% Bettinson - not only did she write and record them herself, she also produced all the artwork and directed both videos. Better call a doctor, because Femme fever is spreading... Rockhal FREE ESCH-SUR-ALZETTE

Her

Of Horses and Men

mäerz’14 CITY Agenda LUXEMBOURG

Moment Musical

 18:30  Bad Hair

De Hitoshi Matsumoto / JP, 2013 / Vo japonaise avec sst. anglais / 100’ / Avec Nao Ohmori, Mao Daichi, Shinobu Terajima, Matsuo Suzuki / Toronto International Film Festival 2013 Un modeste employé qui vit dans la banlieue de Tokyo et travaille comme vendeur dans un magasin de literie, franchit la porte d’un étrange club à hôtesses nommé “Bondage” où le gérant lui explique la règle du jeu. Pendant plusieurs mois il va accepter que des dominatrices fassent irruption dans sa vie quotidienne, au moment le plus inattendu, pour lui procurer souffrance, humiliation et jouissance. Le résultat dépasse les espérances du client masochiste, et lorsque ce dernier, malgré les avertissements préalables, souhaite résilier son contrat, il déclenche une véritable guerre rangée avec des amazones tueuses. Ciné Utopia

06 jeudi thursday

cf. 04/03 Cinémathèque

Manakamana cf. 02/03 Ciné Utopia

 19:00  Chado - The Way of Tea

Chado is commonly known as Tea Ceremony. Master Sokei Kimura from the renowned Urasenke London Branch will introduce the public to the origins of tea, its evolution in Japan, its manners as well as spirituality. Then he will give an authentic demonstration of this quintessential art. Reservation requested.  Cercle Cité FREE

Fieber

 14:30  Buedem-Detektiv

cf. 04/03 Natur Musée

Crazy Cinématographe – “Frères Lumière” IS, DE, 2013 / vo islandaise, suédoise et anglaise avec sst. anglais / 81’ / Avec Helgi Björnsson, Charlotte Bøving, Sigríður María Egilsdóttir / Best New Director, San Sebastian International Film Festival 2013, Best Director Award, Tokyo International Film Festival 2013 Kolbeinn aime Solveig et Solveig aime Kolbeinn. Mais Kolbeinn aime aussi sa jument Grána. Lorsqu’un rival viril, très viril apparaît sous la forme de l’étalon Brúnn, qui appartient à Solveig, cette histoire d’amour finit mal... Cinq drames de la

 17:30 

30 min. de musique d’orgue par l’organiste titulaire Paul Kayser. Église St. Alphonse

 21:00 

cf. 02/03 Ciné Utopia

cf. 04/03 Cinémathèque

Fräschekinnek En route les grenouilles ! Elles se préparent à pondre leurs œufs, et avec elles il y a un drôle de loustic. Est-il vraiment le roi des grenouilles ? Nous allons découvrir ce qu’il en est ! Âge : 6-8 ans. Centre écologique Park Housen HOSINGEN

En présence de l’équipe / De Elfi Mikesch / Avec Eva Mattes, Carolina Luzia Cardoso, Martin Wuttke, Nicole Max, Sascha

Théâtre Danse / Opéra Musique classique Conférence Musique actuelle Cinémathèque Événement Jeune public Exposition Divers


Agenda

Ley, Luc Feit / 80’ / AT, LU, 2014 / vo allemande / Amour Fou (LU) / Panorama, Internationale Filmfestspiele Berlin 2014 Dans les années 50, la jeune Franzi vit dans une petite ville avec ses parents. Les photos font partie de sa vie, comme les livres d’images font partie de la vie des autres enfants. Elle passe ses jours et ses nuits entre réalité et rêve avec les photos que son père a prises pendant son séjour avec la légion étrangère au Maroc, en Algérie et en Tunisie. Les photos sont mystérieuses et stimulent l’imagination de Franzi, entre fascination et horreur. Les hallucinations du père dues à la malaria deviennent le cauchemar de la fillette. Des années plus tard, la photographe Franziska quitte Graz en direction de Novi Sad, pour se mettre en quête de sa demi-sœur disparue. Les images de son enfance et les impressions de son voyage commencent à se mélanger. Ciné Utopia

Hansel et Gretel Âge : 8-99 ans. En français. Dans la version de “Hansel et Gretel” proposée par La Cordonnerie, les rapports sont inversés et Hansel et Gretel ne sont pas des enfants, mais des personnes âgées. CarréRotondes

MANY SPOKEN WORDS : Lopes / Spada / j’aime. ich hasse. niebla. Tu sens les fleurs ? Je les sens. Quoi faire avec la beauté ? Enterre-la. Méprise-la. Aime-la. Déteste-la. Entre en elle. Oublie-la. Immortalise-la. Début et fin et tout ce qui se trouve entre. Une performance de Hana Sofia Lopes et Luc Spada. Différentes langues dans différentes situations. Deutsch-Français. Mudam

OPL / Mälkki / Grubinger “Dating: Cerha”. Orchestre Philharmonique du Luxembourg. Susanna Mälkki, direction. Martin Grubinger, percussion. Eric Denut, conception, présentation. Friedrich Cerha: “Konzert für Schlagzeug und Orchester”. Philharmonie

 19:30  Wéi schmaacht de Buedem?

 20:00  Days of Gray

En présence de la réalisatrice Ani Simon-Kennedy / Durée: 80’ It is a world without language. A world where one is raised to respect the rules. Every possession is strictly utilitarian. All must wear masks when venturing from home. Men must protect society from outsiders who do not follow the rules. Faith is dead. Hope is dead. Joy is dead. Only one boy (Davíd Laufdal Arnarsson) questions the verity of what he has been taught. He scavenges for lost objects from distant times, he shares warmth with his younger Sister (Viktoría Rós Antonsdóttir), and he dares to befriend an outsider - the Girl (Diljá Valsdóttir). The Boy knows it is only a matter of time before he must become a hunter like his father, eliminating outsiders. He must decide whether to continue living in a society of fear or choose his own destiny. The Icelandic-Amercian silent film “Days of Gray” by Ani Simon-Kennedy is a timeless tale set to an original score by Icelandic band Hjaltalín. Abbaye de Neumünster

Maria Solheim Son air espiègle entre Björk et Amélie Poulain est quelque peu trompeur, car la jeune chanteuse norvégienne est une artiste très douée, tant pour les paroles que pour les musiques, toutes en finesse, lyrisme et maturité. Si ce n’est l’air pur des fjords, c’est sans doute un don naturel qui a façonné le talent précoce de cette chanteuse qui cultive sa frêle apparence comme une armoirie personnelle. opderschmelz DUDELANGE

 20:30 

Cassie Taylor Cassie’s songwriting is a new kind of blues, which explores the trials and tribulations of a twenty-something woman. Using pop vocals and deeply-rooted blues bass lines, Cassie is leading the new generation of blues artists. Brasserie Le Neumünster

L’avare d’après Molière Mise en scène, Isabelle Bonillo. Décor et costumes, Jeanny Kratochwil. Avec Myriam Gracia, Jean-Marc Barthélemy, Frédéric Frenay. Théâtre ouvert Luxembourg

BOY & BEAR La puissance impressionnante du premier single ‘Southern Sun’ rappelle les meilleurs temps de Bruce Springsteen ou encore Fleetwood Mac. Rockhal ESCH-SUR-ALZETTE

submit your event on Inscrivez vos events sur

www.plurio.net

Édition AVRIL : 03/03

 21:00  Everyone’s Going To Die

De Jones / UK, 2013 / vo anglaise avec sst. français / 83’ / Avec Nora Tschirner, Rob Knighton, Kellie Shirley, Madeline Duggan, Stirling Gallacher / Edingburgh International Film Festival; SXSW 2014 Les chemins de deux paumés se croisent par hasard dans un restaurant : Ray, un homme au passé (et malheureusement au présent) assez louche, et Mélanie, une jeune Allemande cérébrale coincée loin de chez elle avec un fiancé fantomatique ; tous deux forment un duo drôle, sensible et maladroit. Ce qui commence comme un moment de politesse entre eux, se transforme au cours de la journée en une relation qui va

Kabaret Warszawksi En polonais, surtitré en français & anglais. Chorégraphie, Claude Bardouil. Grand Théâtre

Drénke, fëmmen a séier fueren Regie, Jacqueline Posing-Van Dyck. Dekoren a Beliichtung, Jeanny Kratochwil. Et spillen Danielle Wenner, Claude Fritz, Marcel Hamilius, Patrick Kayser. Centre Culturel Tramsschapp

Les morts qui touchent Mise en scène : Jean Boillot. Musique : Martin Matalon. Dramaturgie : Christophe Triau. Scénographie : Laurence Villerot. Sonographie : Sébastien Naves. Lumières : Ivan Mathis. Avec : Arlette Bonnard et Stéphanie Schwartzbrod, un chœur de 3 acteurs / chanteurs et le Trio K/D/M. Théâtre Municipal ESCH-SUR-ALZETTE

Oenologie-Cours mam Wënzer an Oenolog Aby Duhr am Kader vun der Ausstellung “Schatzkëscht Buedem”. Natur Musée

mäerz’14 CITY Agenda LUXEMBOURG

47


Agenda

changer leur vie. Ray est inquiet au début, mais Melanie commence à l’amadouer pour le faire sortir de sa coquille... Un film britannique moderne sur la puissance des sentiments. Cinémathèque

 21:00  Harmony Lessons

De Emir Baigazin / KZ, DE, FR, 2013 / Vo kazakhe et russe avec sst. français & vo avec sst. anglais / 115’ / Avec Timur Aidarbekov, Aslan Anarbayev, Mukhtar Andassov, Anelya Adilbekova, Beibitzhan Muslimov / Silver Bear for an outstanding contribution (camera), Berlin 2013; Special Jury Mention Tribeca Film Festival 2013 Aslan, 13 ans, est un jeune garçon brillant en sciences qui vit avec sa grand-mère dans un village reculé du Kazakhstan. Il fréquente un collège où la corruption et la violence tranchent avec son obsession du perfectionnisme. Tête de turc de Bolat, petit chef de bande d’un groupe s’adonnant au racket au collège, il est humilié devant ses camarades par ce dernier lors d’un examen médical. L’incident éveille en lui un trouble de la personnalité au point qu’il devient obsédé par la propreté et essaye de tout contrôler autour de lui... Il prépare alors soigneusement sa revanche qui sera féroce et implacable. Ciné Utopia

Let the Fire Burn

De Jason Osder / USA, 2013 / vo anglaise / 95’ / Avec Birdie Africa, John Africa, Ramona Africa En 1985, la ville de Philadelphie vivait dans une atmosphère de guerre civile. Les tensions croissantes entre l’administration municipale et Move, un mouvement radical afro-américain, explosèrent lors d’une confrontation armée. En une journée, un quartier entier périt sous les flammes. “Let the fire burn”, aurait dit un responsable municipal. Entièrement composé d’images d’archives, “Let the Fire Burn” retrace pas à pas l’inexorable escalade d’un

48

conflit. Problèmes de communication, intérêts partisans, racisme larvé et gestion municipale désastreuse finirent par transformer un mouvement de protestation pacifique en une cellule révolutionnaire. Une leçon d’histoire indispensable et un grand film politique sur les liens fragiles unissant la politique et les individus. Ciné Utopia

07 vendredi friday

 12:30  LAURÉATS DE CONCOURS LUXEMBOURGEOIS ET EUROPÉEN POUR JEUNES SOLISTES DE L’UGDA

Évadez-vous le temps d’une heure de table musicale en écoutant le concert des lauréats des concours luxembourgeois et européen pour jeunes solistes de l’UGDA. Église Protestante de Luxembourg FREE

 18:30  The Crash Reel

cf. 03/03 Cinémathèque

 19:00  Hansel et Gretel

cf. 06/03 CarréRotondes

88 Keys to heaven Wird die Stadt Luxemburg zu einer Pianopolis?! Eine berechtigte Frage angesichts der Fülle von einheimischen Pianisten, welche die Konzertsäle der ganzen Welt füllen. Das “Laboratorium” wo diese Talente sich entwickeln, ist unser Konservatorium der Stadt Luxemburg und es ist immer wieder faszinierend, den Werdegang unserer jungen Künstler zu verfolgen! Auch dieses Jahr haben Sie, verehrtes Publikum, die Gelegenheit, unsere besten Schüler wieder in den tollsten “acts” zu bewundern. Diesen Abend sollte kein PianoFan sich entgehen lassen! Conservatoire de la Ville de Luxembourg FREE

OPL / Mälkki / Grubinger cf. 06/03 Philharmonie

The Punk Singer De Sini Anderson / Avec Kathleen Hanna, Tobi Vail, Billy Karren, Kathi Wilcox, Johanna Fateman / USA, 2013 / 80’ / Vo anglaise / Women in Cinema Lena Sharp Award, Seattle International Film Festival 2013 Kathleen Hanna, chanteuse du group punk Bikini Kill et du trio dance-punk Le Tigre fut dans les années 90 initialement la voix réticente mais jamais timorée du mouvement Riot Girrrl. Elle devint par la suite l’une des icones féministes les plus provocantes. Ses adversaires attendaient qu’elle se taise enfin, ses fans espéraient que ce ne serait jamais le cas. Mais quand Hanna disparaît soudain de la scène en 2005, personne n’en comprend les raisons. “The Punk Singer” emmène le spectateur à travers 20 ans d’images d’archives et d’entretiens personnels avec Hanna et offre ainsi un regard inédit sur la vie d’une chanteuse courageuse. Ciné Utopia

 19:30  LA GRAND MESSE de MERRI

Communion, miracle, quête et mariage, tout est revisité par un Merri, curé fou, personnage complètement déjanté qui fait un tabac à Paris depuis de nombreuses années et officie depuis quelques temps au Grand-Duché ! Oreilles chastes s’abstenir... la céremonie n’est pas très catholique ! Le Showtime ESCH-SUR-ALZETTE

 20:00  China Moses & Raphaël Lemonnier

Jazz, blues, soul opderschmelz DUDELANGE

Fahmi Alqhai “The Spirit of Gambo” Fahmi Alqhai, Viola da Gamba. CAPe ETTELBRUCK

Gift. cf. 04/03 Kasemattentheater

Kabaret Warszawski cf. 06/03 Grand Théâtre

Drénke, fëmmen a séier fueren cf. 06/03 Centre Culturel Tramsschapp

mäerz’14 CITY Agenda LUXEMBOURG

Lëtzebuerg, de Lëtzebuerger “Lëtzebuerg, de Lëtzebuerger oder den Nuebel vun der Welt” avec Pierre Puth et Paul Dahm. Théâtre Municipal ESCH-SUR-ALZETTE

quelques-uns des meilleurs éléments de leurs travaux précédents, qu’il soit ensemble ou séparé, afin de créer un album plein d’émotions, de promesses et de messages. Rockhal ESCH-SUR-ALZETTE

L’avare d’après Molière

Peffermillchen: Flunkerland cf. 01/03 Brasserie Le Neumünster

Ranga Yogeshwar Über die Konsequenzen eines veränderten Umgangs mit Information.   Trifolion ECHTERNACH

Soulfly Ever since the band’s gold-certified debut in 1998, Soulfly have become deadlier and more dangerous with each critically acclaimed successive release, and their latest album “Savages” is no exception. Like all things Max Cavalera does, Soulfly’s “Savages” is a family affair. Not only does it mark his son Zyon’s recorded debut with the band, but one of Max’s other kids, Igor, throws down some vocals in the opening track, ‘Bloodshed’. Most bands slow down with age – not Soulfly. “Savages” is fuelled by the same blood, fire and spirit that made Mr Cavalera a genre icon with Sepultura, Soulfly and Cavalera Conspiracy. den Atelier

TIM BENDZKO & BAND Die erste Single des neuen Albums ist sowohl Vorbote als auch Namensgeber des bald erscheinenden zweiten Albums von Tim Bendzko. Und wenn ‘Am seidenen Faden’ ein Wegweiser in Richtung dieses Albums ist, dann erwartet uns etwas Großes. In den schwebenden, sensibel orchestrierten Klängen ist eine klare musikalische Entwicklung zu spüren: ein Reifeprozess, in dessen Brust zwar noch deutlich das Herz des Singer-Songwriters schlägt, der aber jetzt viel mehr Raum für Offenheit, Emotionalität und Weite schafft. Rockhal ESCH-SUR-ALZETTE

 20:30  DAN LE SAC VS SCROOBIUS PIP

Le quatrième album studio de Dan le Sac vs. Scroobius Pip est certainement plus sombre, plus lourd et plus furieux comparé aux albums précédents. Le duo britannique a su combiner

cf. 06/03 Théâtre ouvert Luxembourg

 21:00  Harmony Lessons

cf. 06/03 Cinémathèque

Of Horses and Men cf. 05/03 Ciné Utopia

08 samedi saturday

 10:00  Die Weltreise meines T-shirts

Was ist eigentlich Baumwolle und wächst sie etwa an Bäumen? Besteht mein T-Shirt dann tatsächlich aus Pflanzen? Wir entdecken wo die Baumwolle herkommt, wie sie verarbeitet wird und wie sie schließlich bei uns als Kleidungsstück in den Geschäften landet. Durch das Kinderbuch “Das himmelblaue T-Shirt” verfolgen wir den Weg der Baumwolle von Indien bis nach Europa und erfahren Einiges über die Vorteile des fairen Handels. Im Anschluss heißt es “Aus alt macht neu!” Wir peppen unsere alten T-Shirts mit neuen Designs auf. Jedes Kind sollte ein altes T-Shirt in möglichst hellen Farben und ohne Aufdruck

Théâtre Danse / Opéra Musique classique Conférence Musique actuelle Cinémathèque Événement Jeune public Exposition Divers


Agenda

mitbringen. Für Kinder ab 8 Jahren. in deutscher Sprache.   Centre d’Information Tiers Monde FREE

 11:00  30 minutes of organ music

Anna-Victoria Baltrusch jouera à l’orgue symphonique des œuvres de Maurice Duruflé, Georg Boehm et Max Reger. Cathédrale Notre-Dame

 14:00  DO-IT-YOURSELF FESTIVAL

policier dans une section anti-émeute, ce jeune marié s’installe avec son épouse dans une maison individuelle financée par ses parents, dont ils aménagent la chambre pour leur futur bébé. Tiraillé entre son couple, sa famille et sa nouvelle expérience avec Kay, Marc perd peu à peu le contrôle de sa vie. Ciné Utopia

 17:00  Begrabt mein Pferd in La Mancha

cf. 03/03 Théâtre des Capucins

Crème Fraîche

Où apprendre à planter des semences, tricoter, brasser sa propre bière, réparer son vélo et encore plus... Le Do-It-Yourself Festival vous propose tout cela le même jour et dans la bonne humeur ! Kulturfabrik FREE ESCH-SUR-ALZETTE

de leurs pianistes, rencontreront pour la première fois leur homologue luxembourgeoise Sascha Ley et son groupe Kalima. CAPe ETTELBRUCK

Ugly

Soilwork Soilwork are a masterful incarnation, taking modern metal to the next level and thus generating a whole new genre of prolific music. With seven albums behind them, Soilwork have managed to create a distinctive sound in metal, effectively building a dedicated fanbase with each successive release and displaying the accomplishments of a rigorous and persistent devotion. den Atelier

 19:30  LA GRAND MESSE de MERRI

Let the Fire Burn cf. 06/03   Ciné Utopia

Déi wëll 20er

cf. 01/03 Cinémathèque

cf. 07/03 Le Showtime ESCH-SUR-ALZETTE

 20:00  Concert spirituel Chorale Uelzecht

“Ein Deutsches Requiem” de J. Brahms. Direction : Jeff Speres. Eglise décanale St-Joseph ESCH-SUR-ALZETTE

Chorale Sainte Cécile Direction : Sylvie Serra-Jacobs. Kinneksbond MAMER

D’Gëlle Fraen si 4 jonk Dammen aus Lëtzebuerg déi hire Publikum duerch ënnerhalsam Musek, vermëscht mat Vaudeville-Elementer wéi Pantomime a Slapstick, an déi wëll a geckeg 20er Joeren zeréckversetzen. Dës Musek strotzt vu Liewensfreed, ass frech a sprëtzeg a geet vu Walzer iwwer Ragtime bis hin zu Moudedänz aus der Zäit. D’Pantomime ënnersträicht dobäi de Sprong an déi uereg Zäit vun de Stommfilmer. Mierscher Kulturhaus MERSCH

submit your event on Inscrivez vos events sur

www.plurio.net

Édition AVRIL : 03/03

Grammofon Construis ton propore grammophone pour écouter des disques en vinyle ! Âge : 11-13 ans. Natur Musée

 15:00  Concert USMVL

Audition des écoles de quartier de la Ville de Luxembourg. Ensemble instrumental et vocal (élèves des écoles de quartier), Ensemble des jeunes de la musique de la ville d’Esch /  Alzette (chef d’orchestre des jeunes : Yves Schmartz). Conservatoire de la Ville de Luxembourg FREE

TV SCREEN Age: 5-8 years old. In English. Create your own TV screen, broadcasting your favourite color. Casino Luxembourg Forum d’art contemporain

 16:30  Freier Fall

En présence de Stéphan Lacant / De Stephan Lacant / DE, 2013 / vo allemande avec sst. français / 100’ / Avec Hanno Koffler, Max Riemelt, Katharina Schüttler / Best Director, Schwerin Art of Film Festival 2013; Jury Award, Philadelphia International Gay & Lesbian Film Festival, 2013 La vie de Marc est bien établie :

“Crème Fraîche” se compose de deux concours de créativité (Scénario & Sixty Seconds Clip) organisés par le Service National de la Jeunesse et le Centre National de l’Audiovisuel dans le cadre de la 4e édition du Discovery Zone Luxembourg City Film Festival. Projection du court-métrage, lauréat 2013 & de la sélection Sixty Seconds Clip 2014. Concours de scénarios : annonce des lauréats 2014. Sixty Seconds Clip : remise des prix, lauréats 2014. Concours de scénarios : laissez parler votre créativité et développez un scénario original pour un film d’une durée de 6 à 9 minutes dans des conditions professionnelles ! Le scénario gagnant sera réalisé puis présenté lors de la 5e édition du Discovery Zone 2015. Sixty Seconds Clip : réalisez des clips vidéo de 60 secondes individuellement ou en groupe. Une sélection des meilleurs clips sera présentée au public lors de la soirée “Crème Fraîche”. Utopolis

De retour à Ettelbruck !

Atelier Michel Bouvet. Photo © Yasmina Haddad

Mittwoch, 12.3.2014, 20 Uhr Donnerstag, 13.3.2014, 20 Uhr

Karte und Gebiet

 19:00 

Theaterstück nach dem Bestsellerroman von

Michel Houellebecq

Jazz ibéricoluxembourgeois Pour la Journée Internationale de la Femme, trois vocalistes venus d’horizons très différents proposeront au CAPe une soirée de jazz féminin hors du commun : Laura Simó et Carme Canela, deux grandes dames du jazz catalan, accompagnées

Satire mit Kultstatus!

garage X, in Koproduktion mit der argekultur salzburg in Zusammenarbeit und mit freundlicher Unterstützung des théatre national du Luxembourg (tnL). Mit freundlicher Unterstützung der Österreichischen Botschaft und von radio 100,7.

mäerz’14 CITY Agenda LUXEMBOURG

Ali M. Abdullah, inszenierung. Ali M. Abdullah und Hannah Lioba Egenolf, Bühnenbearbeitung. Mit Aylin Esener, Florian Carove, Dennis Cubic, Horst Heiß, Florian Kmet und Alexander Simon. CAPe Ettelbruck Centre des Arts Pluriels Ed. Juncker 1, pl. Marie-Adélaïde L-9063 Ettelbruck Infos & Reservierungen : Tel. 26 81 21-1 www.cape.lu

49


Agenda

Die Deutsche Kammerphilharmonie Bremen / Järvi Paavo Järvi, direction. Alina Pogostkina, violon. Wolfgang A. Mozart: “Idomeneo: Ballet”, “Violinkonzert N° 3”. Joseph Haydn: “Symphonie N° 100 (‘Militär’ / ‘Militaire’)” Philharmonie

09

 21:00  Everyone’s Going To Die

cf. 06/03 Ciné Utopia

dimanche sunday

 21:30  Big Bad Wolves

Don Quijote

Reentko Dirks (L)

cf. 02/03 Théâtre National du Luxembourg

HPG meets LAML Et ass déi zweete Kéier datt d’Harmonie des Jeunes Prince Guillaume Déifferdeng den Schoulorchester aus dem Lycée Aline Mayrisch op Besuch huet. Fir den 125ten Anniversaire vun der HMDifferdange haten déi zwee Ensemblen schonn d’Geleeënheet zesummen de Musical “Freude” ze realiséieren. Aalt Stadhaus DIFFERDANGE

Les 4 Saisons, au fil du temps... Les étudiants de la section “diction française” ont choisi de vous émouvoir, de vous faire sourire, rire avec le thème “les 4 saisons de la vie”. Conservatoire de Musique ESCH-SUR-ALZETTE

Peffermillchen: Flunkerland cf. 01/03 Brasserie Le Neumünster

Recto-Verso Jemp Schuster, Text. Georges Urwald, Musek. Michèle Turpel a Jemp Schuster, Spill. Georges Urwald, Piano. Cube 521 MARNACH

 20:30  2RAUMWOHNUNG

Le son du duo pop 2raumwohnung, à l’origine enjoué, proche de la rave, se transforme au cours de six albums différents en pop, bossa nova, techno et punk puis en neo-wave et à nouveau vers la pop. 2raumwohnung boucle la boucle avec “Achtung fertig” et retourne à son point de départ : la musique électroélectronique. Rockhal ESCH-SUR-ALZETTE

50

 10:30 

De Aharan Keshales, Navot Papushado / IL, 2013 / Vo en hébreu avec sst. anglais / 110’ / Avec Guy Adler, Dvir Benedek, Lior Ashkenazi, Gur Bentwich, Tzahi Grad, Rotem Keinan / Vancouver International Film Festival 2013, Tribeca Film Festival 2013 Une petite fille disparaît lors d’une partie de cache-cache. Elle est retrouvée peu de temps plus tard attachée sur une chaise, décapitée, mutilée, violée, au beau milieu de la forêt. Tabassé par la police afin de lui soutirer des aveux, Dror, timide professeur d’école, peu adapté socialement, est finalement relâché. Seul Miki, un flic aux méthodes peu communes qui ne s’encombre pas de scrupules, continue à surveiller plus ou moins discrètement les allées et venues de Dror. Il découvre que l’enseignant est également la cible de Gidi, le père de la petite fille. Gidi, lui aussi persuadé de la culpabilité de Dror et bien décidé à faire justice lui-même, kidnappe le présumé pédophile sous les yeux ébahis du policier. Cinémathèque

 22:00  GUSTTAVO LIMA

Musicien talentueux, guitariste, pianiste et batteur, Gusttavo Lima se fait connaître dans son pays, le Brésil, grâce aux deux tubes ‘Inventor dos Amores’ et ‘Cor de Ouro’. Gusttavo Lima fait partie de la même vague des chanteurs brésiliens populaires que Michel Teló et remporte un succès international avec le tube ‘Balada Boa’, extrait de son second album “Gusttavo Lima em Casa”. Rockhal ESCH-SUR-ALZETTE

Reentko Dirks, guitare. Annick Pütz, danse, idée, conception. Catherine Lorent, arts plastiques, conception. Alexandra Lichtenberger, costumes. Annechien Koerselman, conseil mise en scène. Philharmonie

 11:00  Concert Apéritif

Frédéric Duvernoy : “Trio pour violon, cor et piano”. Robert Kahn : “Serenade für Violine, Horn und Klavier op.73”. Johannes Brahms : “Trio für Violine, Horn und Klavier op. 40”. Angela Münchow-Rathjen, violon. Kerry Turner, cor. Lauretta Bloomer, piano. Philharmonie

Angela Rathjen, violon. Kerry Turner, cor. Lauretta Bloomer, piano. Frédéric Duvernoy: “Trio pour violon, cor et piano N° 1”. Robert Kahn : “Serenade für Violine, Horn und Klavier op.73”. Johannes Brahms : “Trio für Violine, Horn und Klavier op.40”. Philharmonie

 11:30  Jihye Lee Trio

Jihye Lee started to learn jazz at the Seoul Jazz Academy in South Korea where she also studied a basis in classical as well as traditional singing technique. She started to work on her own compositions influenced by traditional jazz, Korean traditional music, free improvising music and modern art. For this special concert the Luxembourgish jazz musician Annemie Osborne will be joining the stage with Jihye Lee Trio. Abbaye de Neumünster

 14:30  Ame & Yuki Die Wolfskinder

Gros-pois et Petit-point

Uzi Geffenblad & Lotta Geffenblad / Suède 2011 / version française / 43’ / À partir de 3 ans L’un est couvert de pois, tandis que l’autre est parsemé de points. Et ils sont très heureux comme ça. Les six petits films de ce programme mettent chaque fois en scène ces deux personnages sympathiques que sont Gros-Pois et Petit-Point. Dans chacune de ces histoires, les deux amis observent, expérimentent, bricolent et s’amusent comme des petits fous ! Un film qui fera plaisir aux plus petits, qui enchantera pour autant les grands...    Cinémathèque

Les grands boulevards Roosevelt & Royal Du boulevard résidentiel à la Wall street luxembourgeoise. Départ : place de la Constitution. Arrivée : avenue J.P. Pescatore. Langue : FR. Place de la Constitution

mäerz’14 CITY Agenda LUXEMBOURG

Fleck und Klecks

Rathjen / Turner / Bloomer

Mamoru Hosoda / Japan 2012 / Deutsche Fassung & französische Fassung / 117’ / Empfohlen ab 8 Jahren Die junge Studentin Hana verliebt sich in einen Wolfsmenschen. Im Anschluss an ihre Hochzeit bekommt das Paar die zwei Kinder Yuki und Ame, was in Anlehnung an das Wetter am Tag ihrer Geburt Schnee und Regen bedeutet. Die Kinder schlagen ganz nach ihrem Vater und können beliebig zwischen Wolfs- und Menschengestalt wechseln. Sie sind hierdurch nicht gefährlich, sondern eben nur anders. Eines Tages stirbt der Vater auf tragische Art und Weise. Hana entscheidet sich dazu, mit den Kindern an den Rand einer Kleinstadt, unfern eines Waldes zu ziehen. Weit weg von neugierigen Blicken können sich die Kinder hier frei entfalten und ungestört entwickeln. Der Film ist ein modernes Märchen über die Familie, den Platz in der Gesellschaft und das Erwachsenwerden.   Ciné Utopia

Uzi Geffenblad & Lotta Geffenblad / Schweden 2011 / Live op lëtzebuergesch ageschwat / 43’ / Ab 3 Joer Deen een ass gefleckt an deen aneren ass voller Punkten. Zesumme si se glécklech an erliewen déi flottsten Aventuren! Déi sechs kleng Geschichte vun de Prouwen déi de Fleck a Klecks meeschtere mussen, si voller Fantasie a schéine Biller. E Spaass fir déi ganz Kleng, deen awer genausou deenen Grousse vill Freed bereede wäert… Ciné Utopia

 15:00  Alfi, das Vibraphon

Konzept, Narration, Vibraphon: Sven Kiefer. Text: Josette Feinen.  Trifolion ECHTERNACH

Anina Alfredo Soderguit, d’après le roman de Sergio López Suárez / Uruguay, Colombie, 2013 / vo espagnole, doublée en luxembourgeois / 80’ / à partir de 5 ans Anina Yatay Salas, fillette de 10 ans, a tous ses noms formant des palindromes : on peut les lire aussi à l’envers. Risée de ses camarades, son nom étrange va l’entraîner dans une aventure encore plus étrange au cours de laquelle elle surmontera ses peurs et apprendra le respect. Un rayon de soleil animé en provenance d’Amérique du Sud. Cinémathèque

Reentko Dirks (F) cf. 10h30 Philharmonie

Théâtre Danse / Opéra Musique classique Conférence Musique actuelle Cinémathèque Événement Jeune public Exposition Divers


Agenda

 16:00  La nuit de l’ours

Spectacle tout public ( à partir de 10 ans). Mise en scène : Agathe Alexis. Collaboration artistique : Alain Alexis Barsacq. Scénographie : Christian Boulicaut. Choréographie : Claire Richard. Théâtre Municipal ESCH-SUR-ALZETTE

Les Enfants Loups Ame & Yuki Mamoru Hosoda / Japon 2012 / version française / 117’ / À partir de 8 ans Après la disparition brutale de son mari, dernier descendant d’une lignée d’hommes-loups, Hana décide de vivre discrètement dans un coin tranquille d’un village proche d’une forêt luxuriante. Ses deux enfants - la petite fille Yuki et le petit garçon Ame sont à l’image de leur père homme-loup. À l’abri des regards, ils mènent une vie simple et joyeuse. Les spectateurs suivent la vie quotidienne, les relations et les difficultés de la petite famille.   Ciné Utopia

 17:00 

10

Oreste, afin d’infliger le châtiment aux meurtriers impies et ainsi faire justice en vengeant leur père. Oreste, sans être reconnu, revient à Mycènes avec son vieux précepteur et invente une ruse pour entrer au palais. Il accomplit la vengeance, tue sa mère et le roi usurpateur.   Théâtre du Centaure

 20:00  Don Quijote

cf. 02/03 Théâtre National du Luxembourg

Joshua Redman Quartet Joshua Redman, saxophones. Aaron Goldberg, piano. Reuben Rogers, double bass. Gregory Hutchinson, drums. Le nouveau programme et l’album du Joshua Redman Quartet fondé en 1998 se placent sous le signe des ballades - le diplômé d’Harvard et révolutionnaire jazzman de Californie explore le son lyrique des années 1950 et 1960. Philharmonie

 18:30  Volver

lundi monday

 14:00  Cours de dessin et d’aquarelles

Dans le cadre de l’expo “De la Moselle au Monde entier. Le peintre Frantz Seimetz (1858-1934)”, Jean-Benoît Dominicy, artiste peintre et professeur d’arts plastiques, offrira aux faux débutants et aux avancés, un cours de dessin pour vivre et découvir autrement le peintre prolifique luxembourgeois. Villa Vauban

Pedro Almodóvar Espagne 2006 / vostf / 121’ / c / De : Pedro Almodóvar / Avec : Penélope Cruz, Carmen Maura, Lola Dueñas, Blanca Portillo, Chus Lampreave / Cannes Film Festival 2006 (Meilleur scénario, Meilleure actrice/collectif), Goya Awards 2006 (Meilleur film, Meilleur réalisateur e.a.), European Film Awards 2006 (Meilleur film, Meilleur réalisateur e.a) Cinémathèque

 19:00  Mudam Akademie 6

CAPe ETTELBRUCK

Notker Wolf Lebensmittelskandale, Naturkatastrophen, Börsenabstürze: Notker Wolf sagt, warum es so nicht weitergeht und wie wir die Umkehr schaffen. Wir müssen unser Leben nachhaltig verändern. Nachhaltigkeit ist mehr als eine ökonomischökologische Balance. Es ist eine ethische Grundhaltung, eine Lebensweise. Der Abtprimas der Benediktinischen Konföderation beschreibt spirituelle und praktische Wege zur Lösung der drängendsten Herausforderungen. Sein Prinzip für ein gerechteres und glücklicheres Leben: Freiheit durch Verantwortung, Verantwortung aus Freiheit. Trifolion ECHTERNACH

submit your event on Inscrivez vos events sur

www.plurio.net

Édition AVRIL : 03/03

The Boxer Rebellion

ORGANIC TRIO FEATURING BRIAN SEEGER & PAUL WILTGEN

 18:00  Recto-Verso

cf. 08/03 Cube 521 MARNACH

 18:30  Électre

Électre raconte comment son père, le roi Agamemnon, vainqueur de la Guerre de Troie, au retour chez lui, est assassiné par la reine Clytemnestre, sa femme, et par le prince Égisthe qui en est l’amant. Dans le palais de Mycènes, Électre ne vit qu’en attente de vengeance. Elle est traitée en esclave par sa mère et par Égisthe qui a usurpé le trône royal. Elle espère le retour de son frère

Achingly beautiful tunes; bigger soundscapes; sky-scraping choruses; intricate production; all these elements have produced a piece of work that punches and kicks against the tides and truly encapsulates and defines the moniker The Boxer Rebellion. Lead single and album opener “Diamonds” takes the synthesizer and retro guitar riff to another level – it feels like an homage to The Smiths. den Atelier

Bientôt dans vos cinémas Elton John « The Million Dollar Piano »

P rog ram mation donnée sous réser ve de modif ications

Kulturhaus Niederanven NIEDERANVEN

Le mardi 18 mars à 20:00 à Utopolis Belval L’occasion de redécouvrir les plus grands succès de l’artiste. Tarif normal 12€ • Tarif réduit 10€ En collaboration avec

The Metropolitan Opera of New York En direct à Utopolis Belval, Kirchberg et Ciné Utopia • Werther le samedi 15 mars à 17:55 • La Bohème le samedi 5 avril à 18:55 • Così fan tutte le samedi 26 avril à 18:55 En collaboration avec

Retrouvez tous les événements sur www.utopolis.lu

mäerz’14 CITY Agenda LUXEMBOURG

51


Agenda

 20:00  Don Quijote

cf. 02/03 Théâtre National du Luxembourg

hip-hop, ballades scintillantes et la gloss pop des années 80. Rockhal ESCH-SUR-ALZETTE

11

Muttersprache Mameloschn

mardi tuesday

Von Marianna Salzmann. Drei Frauen, drei Generationen, drei Lebensentwürfe: Großmutter, Mutter und Tochter. In den Generationen wiederholen und variieren sich gesellschaftliche Abhängigkeiten: Was hieß es vor 50 Jahren in der DDR als Jüdin zu leben und was bedeutet es heute? Die Fragen nach Identität, nach Zugehörigkeit und Heimat werden vor dem Hintergrund eines latenten Antisemitismus in der DDR gestellt, den die Mutter bitter erfahren musste. Und auch wenn sich inzwischen einiges geändert hat und die Freiheiten andere geworden sind, sind die Fragen nach Freiheit und einem selbstbestimmten Leben dieselben geblieben. Regie, Brit Bartkowiak. Bühne, Nikolaus Frinke. Kostüme, Carolin Schogs. Musik, Thies Mynther. Dramaturgie, Ulrich Beck. Théâtre des Capucins

 20:30  Le Château dans le ciel

Hayao Miyazaki Japon 1986 / vostf / 124’ / c / Film d’animation de Hayao Miyazaki  Cinémathèque

THE 1975 En moins d’un an, le groupe The 1975 de Manchester a parcouru un long chemin, a été présent sur toutes les ondes, volant non seulement les cœurs de ses fans chaque semaine, mais aussi leurs yeux et oreilles. Bien qu’il aient formé un groupe punk au lycée, il est impossible de définir le son actuel de The 1975 qui se situe entre art rock sombre, électronique tranchante, R&B dancefloor,

52

 14:30 

schmaus für jeden Kinoliebhaber. Dieses Buch zeichnet aus, dass eine Kollektion außergewöhnlicher Zeitdokumente entstanden ist, durch die die Kinogeschichte der Hauptstadt zum Leben erweckt wird: Von den Giel Bliedecher - den leicht anrüchigen Programmzetteln, die sich einst in jedem Briefkasten fanden und so manche besorgte Mutter vor ihren Kindern zur Postbox eilen ließ - bis hin zu großformatigen Filmplakaten, Panoramafotos und OriginalTextquellen.” (Éd. Guy Binsfeld) Auf Luxemburgisch.  Cercle Cité

PlanzenExperimenter

Porco Rosso

Expériences à réaliser : pile de fruits, explosion de plâtre, course de racines, grossissement de pommes de terre. Âge : 9-10 ans. Natur Musée

Muttersprache Mameloschn

cf. 04/03 Chambre de Commerce Luxembourg

Sächsische Staats‑ kapelle Dresden / Thielemann Christian Thielemann, direction. Anton Bruckner : “Symphonie N° 5”. Christian Thielemann et la Sächsische Staatskapelle Dresden, ensemble proclamé récemment “Orchestre de l’année” par près de 50 critiques musicaux européens et américains, s’attaquent pour vous à la monumentale “Symphonie N° 5” d’Anton Bruckner. Philharmonie

William Fitzsimmons

Coriolanus National Theatre Live will broadcast the Donmar Warehouse’s production of “Coriolanus”, Shakespeare’s searing tragedy of political manipulation and revenge, with Tom Hiddleston (The Avengers, War Horse (film), BBC’s The Hollow Crown) in the title role and Mark Gatiss (Season’s Greetings at the National Theatre, BBC’s Sherlock) as Menenius, directed by the Donmar’s artistic director Josie Rourke. When an old adversary threatens Rome, the city calls once more on her hero and defender: “Coriolanus”. But he has enemies at home too. Famine threatens the city, the citizens hunger swells to an appetite for change, and on returning from the field Coriolanus must confront the march of realpolitik and the voice of an angry people. Ciné Utopia

Paul Lesch: D’Stater Kinoen “Von den Wanderkinos, die Anfang des letzten Jahrhunderts auf der Schueberfouer gastierten und mit ihren bewegten Bildern die Massen zum Staunen brachten, bis hin zu den modernen MultiplexSälen der Gegenwart. Das Buch leistet einen wichtigen, wissenschaftlichen Beitrag zur Kultursoziologie und Filmforschung in Luxemburg und ist darüber hinaus ein Augen-

Hayao Miyazaki Japon 1995 / vf / 93’ / c / Film d’animation de Hayao Miyazaki Cinémathèque

 20:00  à gauche en sortant de l’ascenseur

Une porte claque. Une jeune femme se retrouve en petite tenue sur son palier ! Démunie, elle sonne chez son voisin qui attend la femme de sa vie. Malentendus, quiproquos, les rires fusent dans cette comédie désopilante ! Et quand le mari, jaloux et méchant, remonte chercher sa sacoche oubliée... Théâtre Municipal ESCH-SUR-ALZETTE

mercredi wednesday

cf. 10/03 Théâtre des Capucins

 18:30  Les Mardis de la Propriété Intellectuelle

12

Gift. cf. 04/03 Kasemattentheater

William Fitzsimmons is equal parts songwriter and psychotherapist, creating captivating music which uniquely melds depravity, honesty, and autobiography into a counterintuitively seamless whole. Since 2005, Fitzsimmons has created four full-length albums, each thoroughly themed and embossed with matters of family history, intimate disclosure, and bold confession, yielding rich folk music, ranging from the stark and acoustic to the voluminous and electronic. den Atelier

 20:30  Parle avec elle

 11:00  Les grands boulevards Roosevelt & Royal

cf. 09/03 Place de la Constitution

 18:00  WEDNESDAYS@MUDAM

cf. 05/03 Mudam FREE

 18:30  Antoine Hartmann, pionnier de l’historicisme à Luxembourg

Par Dr. Robert L. Philippart. Musée Dräi Eechelen

Étreintes brisées

Pedro Almodóvar Los abrazos rotos / Espagne 2009 / vostf / 127’ / c / De : Pedro Almodóvar / Avec : Penélope Cruz, Lluís Homar, Blanca Portillo, José Luis Gómez, Chus Lampreave, Angela Molina, Rossy de Palma Cinémathèque

Concert ActArt : “Air” Marc Dostert (ténor), Carlo Pettinger (cor), Georg Weege (piano), Jehanne Strepenne (violon). Œuvres de H. Berlioz, F. Schubert, V. Lachner, C. Saint-Saëns, B. Britten, A. Plog, K. Turner. Conservatoire de la Ville de Luxembourg

Don Quijote cf. 02/03 Théâtre National du Luxembourg

Électre cf. 09/03 Théâtre du Centaure

mäerz’14 CITY Agenda LUXEMBOURG

Pedro Almodóvar Hable con ella / Espagne 2002 / vostf / 112’ / c / De : Pedro Almodóvar / Avec : Javier Cámara, Dario Grandinetti, Leonor Watling, Rosario Flores, Mariola Fuentes, Geraldine Chaplin, Pina Bausch / Oscars 2003 (Meilleur scénario original), Césars 2003 (Meilleur film de l’Union Européenne) Cinémathèque

Théâtre Danse / Opéra Musique classique Conférence Musique actuelle Cinémathèque Événement Jeune public Exposition Divers


Agenda

 20:00  E Staarkt Stéck Histoires féminines

Pendant un atelier de théâtre de 4 mois, un groupe de femmes de tous les horizons, de différents âges et de tempéraments variés a exploré ensemble le monde des femmes. opderschmelz DUDELANGE

Princesse MononokÉ Hayao Miyazaki Japon 1997 / vostf / 135’ / c / Film d’animation de Hayao Miyazaki Cinémathèque

13

Électre cf. 09/03 Théâtre du Centaure

jeudi thursday

Gift. cf. 04/03 Kasemattentheater

Recto-Verso cf. 08/03 Kinneksbond MAMER

Ödipus Stadt

 14:30  De Marder a seng Famill

Karte und Gebiet Ali M. Abdullah, mise en scène. Renato Uz, scène. Florian Kmet, musique. Hannah Lioba Egenolf, dramaturgie. Langue : DE.   CAPe ETTELBRUCK

 20:30 

La fouine, le putois, la belette, l’hermine, le blaireau et le renard. Où donc habitent-ils ? Que mangent-ils ? Et comment la loutre chasse-t-elle ? Âge : 6-8 ans. Natur Musée

Frantz Seimetz et son temps

 17:30 

Le Voyage de Chihiro

Moment Musical cf. 06/03 Église St. Alphonse

 18:30  Électre

cf. 09/03 Théâtre du Centaure

Dans la cadre de l’exposition “De la Moselle au Monde entier - Le peintre Frantz Seimetz (1858-1934)”, la Villa Vauban Musée d’Art de la Ville de Luxembourg vous invite cordialement à venir participer à la visite guidée spéciale de Nathalie Becker qui vous fera découvrir la vie extraordinaire du peintre prolifique luxembourgeois. Langue : FR. Villa Vauban

Hayao Miyazaki Japon 2001 / vostf / 122’ / c / Film d’animation de Hayao Miyazaki / Ours d’or Berlinale 2002, Oscar du meilleur film d’animation Cinémathèque

 20:00  Cécile Verny Quartet

“Fear & Faith”. Cécile Verny, vocals. Bernd Heitzler, basses. Andreas Erchinger, piano. Lars Binder, drums. Philharmonie

PlanzenExperimenter 2 cf. 11/03 Natur Musée

 15:00  Again

Von Sophokles, Euripides, Aischylos. Übersetzung von Gregor Schreiner. In Deutsch. Regie, Stephan Kimmig. Bühne, Katja Haß. Kostüme, Johanna Pfau. Musik, Michael Verhovec. Dramaturgie, John von Düffel. Grand Théâtre

LuxiLeaks mam Cabarenert De Lëtzebuerger Premier hat emol keng Zäit méi, fir sech ëm Europa ze bekëmmeren, well hie permanent mat esou lästegen a penibele Problemer hei am Land emmerdéiert war. Théâtre Municipal ESCH-SUR-ALZETTE

TOD IN VENEDIG Zwei große Erzählungen der deutschen Literatur und zwischen ihnen ein knappes Jahrhundert: “Tod in Venedig” von Thomas Mann (1875 - 1955) und “Diesseits des Van-Allen-Gürtels” von Wolfgang Herrndorf (1965 - 2013). Luc Feit liest Auszüge aus beiden Werken. André Mergenthaler interpretiert sie auf seinem Cello. Kulturhaus Niederanven NIEDERANVEN

Roule vers l’avant - encore une fois tourne-toi - encore une fois saute - encore une fois vole - encore une fois la joie de découvrir son corps et de maîtriser le mouvement. La joie de la musique. La joie du changement dans la lumière. La joie de bouger tous ensemble. Cette performance pour les tout petits de la compagnie danoise Aaben Dans se base sur tous ces beaux sentiments de révélation et de pur bonheur. CarréRotondes

expositions, conférences et visites

submit your event on Inscrivez vos events sur

www.plurio.net

Édition AVRIL : 03/03

mäerz’14 CITY Agenda LUXEMBOURG

53


Agenda

 20:00  Concert commenté Claire de Castellane

Cercle Munster

Dead By April den Atelier

Besser Arm ab als arm dran Festival Humour pour la Paix. Darf man über Behinderung Witze machen? Man darf nicht nur, man muss es sogar, findet Martin Fromme, der selbst behindert ist und von Geburt an einen stark verkürzten Arm hat. Martin Fromme ist es ein Anliegen, die Interessen behinderter Menschen anders, nämlich mit dem Katalysator Humor anzugehen. Er hinterfragt ironisch Vorurteile und provoziert mit seinen Statements, z.B. den klaren Verhaltensregeln im Umgang mit Menschen mit Behinderung und baut gleichzeitig eine Brücke: einfach mal über die eigenen Unzulänglichkeiten lachen und so zur Normalität finden. Viele Schwerbehinderte werden im alltäglichen Leben kaum wahrgenommen, Fromme zwingt uns hinzuschauen. Er konfrontiert uns, spricht laut aus, was wir nicht zu fragen wagen. Abbaye de Neumünster

Houellebecq : Karte und Gebiet cf. 12/03 CAPe ETTELBRUCK

Drénke, fëmmen A séier fueren cf. 06/03 Centre Culturel Tramsschapp

Nicole Croisille Nicole, 74 ans, n’est pas souvent sous les projecteurs... Heureusement, elle y remédie ! Elle a enregistré plus de 40 albums et joué dans des dizaines de pièces de théâtre et de films. Nicole sera accompagnée de 3 musiciens. Théâtre Municipal ESCH-SUR-ALZETTE

Ödipus Stadt cf. 12/03 Grand Théâtre

 20:15  ISTANBUL

Par Nadine et J.-Claude Forestier. Istanbul brasse des millénaires d’histoire. Héritages byzantin et ottoman se confondent pour la curiosité du

54

voyageur en quête de nostalgie... À l’ombre pressante des grandes mosquées, entre terres et mers, animée, colorée, Istanbul séduit, provoque, mais ne peut laisser indifférent. Comment résister devant les passés prestigieux d’une capitale d’empire qui a fait le bonheur des voyageurs orientalistes ? Nadine et Jean-Claude Forestier sont réalisateurs depuis 1977. Leur passion du voyage a rejoint celles qu’ils avaient pour la photographie et pour l’écriture. Auteurs de nombreux reportages, ils gardent le souvenir de moments de vie partagés avec des hommes et des femmes aussi différents que les Islandais, les Birmans, les Malgaches, les Indiens et les Libanais.... Bâtiment Jean Monnet, Commission européenne

 20:30  L’avare d’après Molière

cf. 06/03 Théâtre ouvert Luxembourg

La Mauvaise éducation

Pedro Almodóvar La mala educación / Espagne 2004 / vostf / 105’ / c / De : Pedro Almodóvar / Avec : Gael García Bernal, Fele Martinez, Javier Cámara, Daniel Jiménez Cacho, Lluis Homar  Cinémathèque

14

vendredi friday

Frantz Seimetz, le Globe-trotter Voyageur passionné, Frantz Seimetz entreprit de nombreux voyages inspirants, entre autres en Amérique du Nord, au Mexique et un grand nombre de pays européens, durant lesquels il recueillit de nombreuses impressions qu’il fit entrer dans ses chefs-d’œuvre. Cette soirée particulière est dédiée aux origines du peintre luxembourgeois. Une visite guidée spéciale sera suivie par un buffet et par un concert folklorique de la région mosellane. Villa Vauban

 18:30  La chatte des montagnes

Électre cf. 09/03 Théâtre du Centaure

Gift. cf. 04/03 Kasemattentheater

Drénke, fëmmen a séier fueren cf. 06/03 Centre Culturel Tramsschapp

TOD IN VENEDIG cf. 12/03 Kulturhaus Niederanven NIEDERANVEN

 20:30  Human Nature

Arthouse Classics USA-France 2001 / vostf / 96’ / c / De : Michel Gondry / Avec : Tim Robbins, Patricia Arquette, Rhys Ifans Cinémathèque

L’avare d’après Molière Comedy Classics Die Bergkatze / Allemagne 1921 / int all fr / 79’ / nb / De : Ernst Lubitsch / Avec : Pola Negri, Victor Janson, Paul Heidemann accompagnement live au piano Cinémathèque

SKUNK ANANSIE La version acoustique de Skunk Anansie dresse un portrait intimidant d’un groupe qui joue audacieusement avec les conventions et sa propre histoire illustre, il s’agit d’un rappel opportun que même si Skunk Anansie s’approche de son 20e anniversaire en tant que groupe, les Londoniens conservent la faculté de provoquer et de surprendre. Rockhal ESCH-SUR-ALZETTE

 18:00 

route. Présentant de jeunes artistes, la plupart guitaristes et peu connu(e)s, il offre à un grand public l’occasion de découvrir un blues moderne, pétillant et entraînant. Pour ces artistes, cette “Blues Caravan” est une énorme aubaine, un véritable tremplin pour un début de carrière qui peut mener loin ! Salle Sang & Klang Pafendall

cf. 06/03 Théâtre ouvert Luxembourg

15

 19:30  Anthony JOUBERT

Anthony est un grand enfant qui s’amuse sur scène pour décrire la vie telle qu’il la voit. Le Showtime ESCH-SUR-ALZETTE

 20:00  Avant que j’oublie

Mise en scène : Richard Brunel. Texte et jeu : Vanessa Van Durme. Collaboration artistique : Griet Debacker. Théâtre Municipal ESCH-SUR-ALZETTE

Blues Caravan 2014 Albert Castiglia (USA) / Christina Skjolberg (NOR) / Laurence Jones (UK). Cela fait une décennie que Thomas Ruf nous concocte, chaque année, un programme qui tient bien la

mäerz’14 CITY Agenda LUXEMBOURG

samedi saturday

 10:30  Mammendag an zwee Pappen

Liesung mam Christiane Kremer mat Virstellung vu weiderer Kanner- a Jugendliteratur. Schonn erëm Mammendag! D’Sarah wëllt senger Mamm dës Kéier eng aner, eng „richteg“ Freed maachen, an net alt ërem en Häerz, eng Pabeiersblumm oder soss eppes bastelen. Mee wat wier eng richteg Freed? Esou guer säi beschte Frënd, den Joey, kann him do net hëllefen. Duerfir froen se de Charel, ee vum Joey sengen zwee Pappen… Eng flott Geschicht iwwert Léift a Respekt, déi weist, wat Famill haut alles si kann.

De Cid an d’Stad Lëtzebuerg freeë sech, datt se d’Autorin an RTL-Journalistin Christiane Kremer gewanne konnten, fir aus hirem neie Buch „Mammendag“ virzeliesen. D’Liesung ass fir Kanner (vun ca 6 Joer un). Bibliothèque Cid-femmes

 11:00  Alles Walzer! (D)

Im Walzertakt ins Herz der Musik. Orchestre Philharmonique du Luxembourg. Joshua Weilerstein, direction. Haoxing Liang, violon. Fabrice Mélinon, hautbois. Adam Rixer, trompette. Benjamin Schäfer, percussion. Jeanne Werner, actrice, texte. Arttu Palmio danse, chorégraphie. Sara Ostertag texte, conception, mise en scène. Nora Jacobs décors, costumes, vidéo. Jesse Broekman, conception sonore. Johann Strauß (Sohn) : “Kaiser-Walzer op. 437”. Maurice Ravel : “La Valse”. Sergueï Rachmaninov : “Tempo di valse (Symphonic Dance N° 2)”. Philharmonie

Cellosturm Wie klingt Freundschaft? Eine musikalische Reise mit acht Violoncelli. Cello8ctet Amsterdam: Oihana Aristizabal Puga, Harald Austbø, Sanne Bijker, Claire Bleumer, Karel Bredenhorst, Sebastiaan van Halsema, Stephan Heber, Rares Mihailescu, violoncelle. Dagmar Slagmolen, conception, mise en scène. Dieuweke van Reij, décors. Désirée van Gelderen, lumières. Katrien van Beurden, conseil en mouvements. Sytze Pruiksma, conseil musical. Werke von John Adams, Franz Schubert, Astor Piazzolla, Philip Glass, Alberto Ginastera und anderen. Philharmonie

30 minutes of organ music Pierre Perdigon jouera des pièces de Scheidemann, van der Kerckhoven et Buxtehude. Cathédrale Notre-Dame

Théâtre Danse / Opéra Musique classique Conférence Musique actuelle Cinémathèque Événement Jeune Public Exposition Divers


Agenda

 14:30  Atelier Parents / Enfants

Dans un rapport au corps toujours tendre et attentif, ces ateliers inviteront les enfants et leurs parents à danser, s’étirer, se relaxer ensemble et en musique. Participation à 2 : ouvert aux enfants de 3 à 12 ans accompagnés d’un parent. MaryBallets HESPERANGE

 15:00  Cellosturm

Again cf. 13/03 CarréRotondes

cf. 13/03 CarréRotondes

Emilie

“Werther” de Massenet. Utopolis & Ciné Utopia

Rockos Reisen Trifolion ECHTERNACH

 17:00  Cellosturm

cf. 11h Philharmonie

 19:30  Anthony JOUBERT

cf. 14/03 Le Showtime ESCH-SUR-ALZETTE

Sense & Sensibility 50e anniveraire de Juliette Binoche / France / GB 1992 / vostf / 111’ / c / De : Louis Malle / Avec : Jeremy Irons, Juliette Binoche, Miranda Richardson Cinémathèque

Das Himbeerreich

Orchestre Philharmonique du Luxembourg (OPL). Leo Hussain, direction. Alexandre Tharaud, piano. Ravel : “La Valse”, “Concerto pour la main gauche”. Rachmaninov : “Danses symphoniques”. CAPe ETTELBRUCK

Pour la 6 fois, les organisateurs se lancent à la recherche des groupes de metal les plus talentueux du pays. Cette année, on retrouve parmi les candidats : Cosmogon, Everwaiting Serenade, Kill The Innocent, Miles to Perdition, Sleepers’ Guilt et Sublind. Kulturfabrik ESCH-SUR-ALZETTE

Recto-Verso cf. 08/03 Mierscher Kulturhaus MERSCH

e

 20:00  BOOBA

Pour son seul concert en Europe, One Chance Prod, présente Booba : “Le boss du Rap Game” vous promet un show live inoubliable où il interprètera tous ses plus grands titres. Rockhal ESCH-SUR-ALZETTE

Regie: Andres Veiel. Bühne: Julia Kaschlinski. Kostüme: Michaela Barth. Chorleitung: Stefan Streich. Dramaturgie: Ulrich Beck, Jörg Bochow. Grand Théâtre

Électre cf. 09/03 Théâtre du Centaure

Galaconcert: Proms on the Westside Centre Roudemer STEINFORT

Cults Cults began merely as Manhattan apartment hobby, with Brian Oblivion fiddling with fragments of tunes and Madeline Follin trilling on top. They put songs online. The perfectly formed debut single ‘Go Outside’ was described as Phil Spector with hip-hop sensibilities, glee soaked in reverb. den Atelier

Danses printanières Cycle OCL. Béla Bartók : “Danses populaires roumaines Sz68”. Joaquín Rodrigo : “Fantasia para un Gentilhombre”. Ottorino Respighi : “Gli Ucelli”. Orchestre de Chambre du Luxembourg. Frank Bungarten, guitare. Carlo Jans, direction. Kinneksbond MAMER

Intimate Stranger Mit Tim Bergmann. Cube 521 MARNACH

KONSTANTIN WECKER Jeder Augenblick ist ewig. Und jede im Kunstgenuss geteilte Zeit mit Konstantin Wecker ebenso. Ob der Liedermacher aus seinen Poesiewerken liest, aus seinen autobiografischen Büchern zitiert oder aus seinem Liedwerk schöpft - immer bleibt die Zeit stehen und die unendliche Wahrhaftigkeit authentischer Kunst aus Geschriebenem, Gelesenem und Gesungenem ergießt sich. War das zuletzt hoch gefeierte Programm “Wut und Zärtlichkeit” durch die Begleitung herausragender Musiker ein beinahe orchestrales Ereignis, erleben wir nun Konstantin Wecker pur. Solo. Allein mit sich und Gott und der Welt. Texte, Lieder, Dialoge mit dem Künstler, einen Abend lang. Was genau erwartet den Hörer? Das weiß noch nicht einmal der Künstler selbst, denn jetzt

mäerz’14 CITY Agenda LUXEMBOURG

16

dimanche sunday

 20:30  L’avare d’après Molière

cf. 06/03 Théâtre ouvert Luxembourg

 21:00  Deborah

Après une pause de deux ans, durant laquelle elle s’est concentrée sur l’écriture et l’enregistrement, Deborah est de retour avec son premier album “Standing Memories”. À côté de ses singles précédents, l’album contient huit nouvelles chansons qui montrent un changement dans son style musical : de teen pop à un style pop plus adulte, la chanteuse s’inspire de différents styles musicaux. Allant de morceaux pop-rock au tempo rapide à des chansons plus calmes et mélodieuses, “Standing Memories” offre une grande diversité musicale et souligne la voix protéiforme de Deborah.   Melusina FREE

 22:00  Demolition Man

 11:00  Cellosturm

cf. 15/03 Philharmonie

Again cf. 13/03 CarréRotondes

ZELTIK 2014 Red Hot Chilli Pipers, Celtic Legends, Skerryvore, Cara, Schëppe Siwen, The Luxembourg Pipe Band. opderschmelz FREE DUDELANGE

Giovanni Bellucci Conservatoire de Musique ESCH-SUR-ALZETTE

De : Marco Brambilla / Avec : Sylvester Stallone, Wesley Snipes, Sandra Bullock Cinémathèque

Orchestre Philharmonique du Luxembourg

WACKEN OPEN AIR METAL BATTLE

Projection du film d’animation “Emilie” suivie d’un atelier créatif pour enfants, encadré par le réalisateur Olivier Pesch. Emilie, petite fille curieuse de 7 ans, et son père Marcel, scientifique très occupé par sa dernière invention, habitent une maisonnette située à l’entrée d’une décharge. Marcel n’a guère de temps à consacrer à sa fille qui comble cette absence en réalisant des sculptures à base de déchets. Un jour, alors qu’elle recherche sa peluche égarée dans un espace condamné du dépotoir, Emilie fait une rencontre plutôt inattendue : des singes très originaux ! Ceux-ci se sont installés clandestinement dans le seul arbre de la décharge. Très vite, une amitié s’installe entre la petite fille et les primates. Cette amitié va bientôt engendrer quelques situations cocasses et transformer la décharge en un endroit magique ! Casino Luxembourg Forum d’art contemporain

 17:55 

ist der Augenblick gekommen, wo er sich und dem Publikum diese Auswahl spontan zugesteht... Conservatoire de la Ville de Luxembourg

The MET Opera live in HD

cf. 11h Philharmonie

Again

Damage

INTERNATIONAL RECORD FAIR The Lobby of the Rockhal welcomes the 8th international record fair with more than 40 international exhibitors who are going to present and put up for sale almost one million rock and pop records (vinyl, CD, DVD) from the last 50 years. You’ll find rare 33 rpm records and 45 rpm singles (10 inch or maxis), but also CDs, music DVDs, VHS cassettes, tapes, posters, books, t-shirts and other rare fan articles you can’t find anywhere else. Rockhal ESCH-SUR-ALZETTE

 11:30  Apéro’s Jazz

New York based Jazz vibraphonist and composer Tyler Blanton has garnered considerable notice in recent years as a rising star on his instrument. Brasserie Le Neumünster FREE

 14:00  Rencontre avec Beatrice Achaleke

Luxexpo

 15:00  Cellosturm

cf. 15/03 Philharmonie

Again cf. 13/03 CarréRotondes

Mein Nachbar Totoro Filmreakter’s Cinélunatique USA 1993 / vostf all / 114’ / c /

Japan 1988 / deutsche Fassung / 86’ / Farbe / Animationsfilm von Hayao Miyazaki Cinémathèque

55


Agenda

 15:30  Rencontre avec l’écrivaine Simonetta Agnello Hornby

Luxexpo

 16:30  Rencontre avec l’écrivaine Donatella Di Pietrantonio

Luxexpo

 17:00  Cellosturm

cf. 15/03 Philharmonie

Just D’Jal Pour cette 8e édition, le Festival Humour pour la Paix a le plaisir d’accueillir D’Jal, un artiste à l’humour tranchant qui n’épargne personne, qui met en avant les différences et les défauts des diverses communautés pour mieux prôner la tolérance et l’acceptation de l’autre. Son sketch du Portugais, qui a été vu par des millions de personnes sur internet, est déjà un sketch culte. Comme Mouyoumed, laissez-vous aussi prendre en otage par D’Jal, vous allez en mourir... de rire ! Abbaye de Neumünster

La Reine Margot Ciné XXL France 1994 / vo / 161’ / c / De : Patrice Chéreau / Avec : Isabelle Adjani, Daniel Auteuil, Vincent Pérez / Prix du Jury, Cannes 1994 Cinémathèque

Recto-Verso cf. 08/03 Mierscher Kulturhaus MERSCH

 18:00  Big Band de la Musique Militaire Grand-Ducale

Direction: Ernie Hammes. Cube 521 MARNACH

 18:30  Électre

cf. 09/03 Théâtre du Centaure

 20:00  Die mystischen Kräfte des Shaolin Kung-Fu

“Shamis Weg nach Shaolin” erzählt die Geschichte eines Kindes auf seiner Suche nach Meisterschaft. Die Show zeigt

56

die faszinierenden und geheimnisvollen Übungen der Mönche, ihre meisterliche Beherrschung des Hard Qi Gong, lässt Stöcke und Eisenstangen auf ihren Körpern zerschmettern, und Speerspitzen gegen die empfindlichsten Körperstellen gerichtet sein. Es zeigt in faszinierenden Video Zuspielungen das harte Training und das bescheidene Klosterleben, die Einweihung des kleinen Schülers und seine Aufnahme ins Kloster, die Mutproben, denen er ausgesetzt ist, und die tiefe Beziehung zwischen Schüler und Meister. Conservatoire de la Ville de Luxembourg

Henryk M. Broder Henryk M. Broder beschreibt die Tragödie, wie aus der großen europäischen Idee eine kleinteilige, Europa in Frage stellende Ideologie geworden ist. Mit einem brandgefährlichen Hang zur totalen Bevormundung von allem und jedem. Henryk M. Broder zeigt sich als wahrer Europäer, der die Freiheit und Vielfalt wirklich schätzt und deswegen der totalen Gleichmacherei durch die europäischen Bürokraten den Kampf ansagt. Anhand zahlreicher Beispiele beschreibt Broder das Europa der Bürokraten und der Gleichschaltung als einen neuen Totalitarismus, erfunden und propagiert von einer Politikerkaste, die die europäischen Völker für ein neues Menschheitsbeglückungsprogramm in Geiselhaft genommen hat. Das uns verordnete Europa ist alternativlos, heißt es, wer es ablehnt, gefährdet den Frieden. Henryk M. Broder ist anderer Meinung und gibt all denen eine Stimme, die vom undemokratischen, gleichmacherischen und wertevernichtenden MerkelBarroso-Draghi-Europa und dessen Alarmismus genug haben. Henryk M. Broder, geboren 1946 in Kattowitz, gehört zu den bekanntesten Publizisten Deutschlands, ist Mitbegründer des politischen Blogs “achgut.de” und schreibt für die “Welt”. Er lebt in Berlin und Virginia/USA. Trifolion ECHTERNACH

Left Boy Ferdinand Sarnitz aka Left Boy is a singer/songwriter and producer who currently makes dope music worldwide. He released tracks such as Outro, Video Games and Survive and charted Top 10 on Hypemachine with three songs in one week! The first ever concert this chap played was sold-out within

minutes, as well as the whole tour thereafter! den Atelier

 20:30  Les trois lumières

Université Populaire du Cinéma Der müde Tod / Allemagne 1921 / vostf / 100’ / nb / De : Fritz Lang / Avec : Lil Dagover, Walter Janssen, Bernhard Goetzke / Film muet en noir et blanc Cinémathèque

17

lundi monday

 18:30  La piel que habito

Pedro Almodóvar La piel que habito / Espagne 2011 / vostf / 120’ / c / De : Pedro Almodóvar / Avec : Antonio Banderas, Elena Anaya, Marisa Paredes, Jan Cornet, José Luis Gómez / BAFTA Awards 2012 (Best film) Cinémathèque

 19:00 

 20:00  Bäuml / Godard / Astronio / Niggli

“Folías de España”. Katharina Bäuml, chalémie, bombarde. Michel Godard, serpent, tuba, guitare basse électrique. Claudio Astronio, orgue, clavecin. Lucas Niggli, percussion. Diego Ortiz : “Recercada quarta sobre la folia (Trattado de glosas)”. Juan Bautista José Cabanilles : “Xàcara”. Michel Godard : “Le miroir du temps”. Claudio Astronio : “Tiento y glosa”. Anonyme : “Passacaglia della vita”. Dietrich Buxtehude : “Passacaglia BuxWV 161”. Michel Godard : “Le zèbre bleu”. Jehan Alain : “Litanies”. Michel Godard/Claudio Astronio : Improvisation sur “Litanies”. Antonio de Cabezón : “Susanne ung jour”. Michel Godard : “La vida real”. Dietrich Buxtehude : “Ciaccona BuxWV 160”. Diego Ortiz : “Recercada primera sobre el passamezzo antiguo (Trattado de glosas)”. Anonyme : “Folías de España”. Philharmonie

mäerz’14 CITY Agenda LUXEMBOURG

Monika Zeiner, chanteuse et parolière du groupe italo-swing marinafon, présentera des extraits de “Die Ordnung der Sterne über Como”, un roman musical, à la voix tantôt forte, tantôt discrète, sur Berlin, l’Italie, la mélancolie et la légèreté. Elle sera accompagnée au piano par Andreas Hirche. Les chansons italiennes des années 50 et 60, que Monika Zeiner évoque dans son livre, résonneront dans la salle du CarréRotondes. Lecture en allemand. CarréRotondes

Schatten der Vergangenheit

“Schatten der Vergangenheit” lasten auf den Protagonisten dieses hochspannenden Doppelprojektes. So unterschiedlich beide Werke hinsichtlich der konkreten Geschichte und der Wahl der musikalischen Mittel auch sind, so haben sie doch starke Gemeinsamkeiten: Beide Opern sind für Sopran, Tenor und Bariton komponiert, beide

 20:30  Le Château ambulant

Hayao Miyazaki Japon 2004 / vf / 119’ / c / Film d’animation de Hayao Miyazaki  Cinémathèque

Canzoni von Liebe und Tod

Michael Lapsley Vom Freiheitskämp‑ fer zum Heiler Avril 1990, trois mois après la libération de Mandela, Michael Lapsley, prêtre anglican et militant anti-apartheid, reçoit un colis piégé qui lui arrache les deux mains. Mais son histoire ne s’arrête pas là. Il nous parlera de l’après-apartheid, de son engagement au service d’un peuple blessé et divisé, mais en voie de réconciliation, et de la création de l’Institut “guérison des mémoires”. Aujourd’hui, il voyage dans le monde entier, proposant un accompagnement à tous ceux qui portent en eux un passé douloureux. Langues : EN, DE. Traduction simultanée en allemand et en français. Abbaye de Neumünster

Geschichten spielen an einem mysteriösen Ort, der keine unmittelbare Flucht erlaubt, in beiden Stücken werden ein Mann und eine Frau von unaussprechlichen Geheimnissen und Schatten der Vergangenheit eingeholt, Schatten, die den Menschen ihre Ruhe nehmen und sie am Ende zerstören. Zwei Kammeropern in englischer (Fosse) und deutscher (Helminger) Sprache. Kreation. Musikalische Leitung: Markus Bieringer. Inszenierung: Bruno Berger-Gorski. Théâtre National du Luxembourg

18 mardi tuesday

 14:30  Hexekichen 1

Expériences explosives et puantes. Âge : 6-8 ans. Natur Musée

 15:00  Again

cf. 13/03 CarréRotondes

Théâtre Danse / Opéra Musique classique Conférence Musique actuelle Cinémathèque Événement Jeune public Exposition Divers


Agenda

 18:30  An Unmanned History of Technology

En français. Le duo d’artistes Giraud / Siboni présente son nouveau projet d’une série vidéo intitulée “An Unmanned History of Technology”. S’ouvrant avec la mort du célèbre futuriste et inventeur américain Ray Kurzweil sur le bord temporel de la singularité technologique en 2042 (donc l’ère à partir de laquelle les machines s’autorégulent et s’améliorent sans intervention humaine, et ceci grâce aux progrès considérables réalisés dans le domaine de l’intelligence artificielle), la série retrace à rebours l’histoire non-humaine du calcul et de ses effets sur le monde. Fabien Giraud et Raphaël Siboni vivent et travaillent à Paris. Casino Luxembourg - Forum d’art contemporain FREE

Les Mardis de la Propriété Intellectuelle cf. 04/03 Chambre de Commerce Luxembourg

Monique Simon: Wasserlieder Auf der Suche nach unseren keltischen Wurzeln...   Cercle Cité

Ponyo sur la falaise

Hayao Miyazaki Japon 2008 / vostf / 101’ / c / Film d’animation de Hayao Miyazaki  Cinémathèque

 19:30  DJUJU

Backed up by their Stormy Horns, the band, who look back on a 30-year career, will invade the stage together with Toxkäpp and Benjito y su Familia. Rockhal FREE ESCH-SUR-ALZETTE

 20:00  ELIANE ELIAS

Eliane Elias est célèbre pour son style musical original et reconnaissable entre mille, la rencontre entre ses racines brésiliennes, sa voix sensuelle et séduisante et son immense talent de composition à la fois classique et jazz. Conservatoire de la Ville de Luxembourg

ELTON JOhN World-renowned singer, songwriter and performer, the legendary Elton John, performs his critically acclaimed “The Million Dollar Piano” concert from The Colosseum at Caesars Palace in Las Vegas. Utopolis

Volver cf. 10/03 Cinémathèque

19

Shappi Khorsandi Live For its 8th edition the Festival Humour pour la Paix welcomes Shappi Khorsandi. She’s feisty, flirty and effortlessly funny, she handles every subject with a razor sharp wit, softened only by her deliciously dizzy delivery and endless charm. Shappi, the daughter of an exiled writer and comic from Iran, her upbringing has been in no way conventional. From mental illness to opium dens, it’s all gone on in the Khorsandi household and now she recounts it all the only way she knows how, with wit, warmth and hilarity. Abbaye de Neumünster

Gift. cf. 04/03 Kasemattentheater

Keenlyside / Martineau Simon Keenlyside, baryton. Malcolm Martineau, piano. Arnold Schönberg : “Erwartung op. 2/1”. Hanns Eisler : “Spruch 1939”; Hollywooder Liederbuch (Auszüge / extraits); “Verfehlte Liebe”; “Spruch”. Benjamin Britten : Songs and Proverbs of William Blake. Richard Strauss : “Hymnus”; “Hochzeitlich Lied”; “Sehnsucht”. Franz Schubert : “Alinde”; “Der Wanderer”; “Herbstlied”; “Verklärung”. Johannes Brahms : “Verzagen”; “Über die Heide”; “Nachtigallen schwingen lustig”. Philharmonie

Le système Ribadier Mise en scène : Bruno Tuchszer. Théâtre Municipal ESCH-SUR-ALZETTE

Québec - Exploration du monde “Québec, sur la route du grand Nord” par André Maurice. Langue : FR. CAPe ETTELBRUCK

Schatten der Vergangenheit cf. 17/03 Théâtre National du Luxembourg

 20:30 

mercredi wednesday

D.W. Griffith Father of Film Live Cinema GB 2003 / vo / 156’ / nb / Documentaire de Kevin Brownlow, David Gill / Production : Photoplay Productions / Présentation : Patrick Stanbury (Photoplay Productions) Cinémathèque

Frigyes Hidas : “Florida Concerto”. Conservatoire de Musique ESCH-SUR-ALZETTE

Recycling Medea Film von Asteris Kutulas. Musik von Mikis Theodorakis. Choreographie von Renato Zanella. Théâtre Municipal FREE ESCH-SUR-ALZETTE

Daughtry

Smart Kremart 4 Kurzgeschichten Op Lëtzebuergesch. opderschmelz DUDELANGE

 10:00  Les travaux à table

Intervenante : Christine Deravet-Hanot (psychologue et mère d’une personne avec autisme). Fondation Autisme Luxembourg MUNSHAUSEN

 18:00  WEDNESDAYS@MUDAM

cf. 05/03 Mudam FREE

 18:30  Mon voisin Totoro

Hayao Miyazaki Japon 1988 / vostf / 87’ / c / Film d’animation de Hayao Miyazaki Cinémathèque

 20:00  Concert des lauréats de la division supérieure

W. A. Mozart : “Concerto no 23 KV 488 en la majeur” (2e et 3e mvt). Stefan Dorneanu (classe de piano d’Anise Weiler). L. v. Beethoven : “Concerto no 3 op.37 en do mineur” (1er mvt). Ivo Piscevic (classe de piano de Martine Schaack). D. Shostakovich : “Cello Concerto” (partiellement). Rebecca Demmer (classe de violoncelle de Henri Foehr). C. M. v. Weber : “Concerto n° 2”. Thomas Schmitt (classe de clarinette de Marcel Lallemang). Ensemble Estro Armonico. Direction : Carlo Jans. Conservatoire de la Ville de Luxembourg FREE

mäerz’14 CITY Agenda LUXEMBOURG

Daughtry’s self-titled debut was the fastest selling rock debut in Soundscan history and its follow-up “Leave This Town” marked the quintet’s second consecutive No. 1 album and Daughtry’s third album “Break The Spell” was certified gold in 4 weeks of its release. With the new album “Baptized” and the single ‘Waiting For Superman’, we thought it would be about time for a headline show at den Atelier... den Atelier

Impro Justitia Festival Humour pour la Paix. Un délire verbal jubilatoire ! Des comédiens déguisés en avocats, de vrais avocats devenant comédiens... Un spectacle interactif où le public siffle et mirlitonne à tout va pour défendre sa meilleure ou sa pire plaidoirie. Et au milieu de tout cela, Madame Langue Française qui en perd son latin... Plaidoiries délirantes, saillies sur l’actualité, diatribe contre le langage judiciaire, la langue française éclate en mille morceaux de bravoure grâce au panache d’une troupe de comédiens et de vrais avocats sous l’œil du caricaturiste Nicolas Vadot. Sur une idée de Bruno Coppens et de Mirko Popovitch. Abbaye de Neumünster

Gift. cf. 04/03 Kasemattentheater

Les Enseignants du Conservatoire d’Esch-sur-Alzette Dario Castello : “Sonate Concertante”. Anne Danican Philidor : “Sonate en ré mineur”. Robert Schumann : “Fantasiestücke”. Joseph Jongen : “Aria et polonaise”. Leland A. Cossart : “Nocturno”. Frédéric Chopin : “Polonaise brillante”. Peter Farago : “Hommage à Bartók”.

 20:30  L’avare d’après Molière

cf. 06/03 Théâtre ouvert Luxembourg

THE AUSTRALIAN PINK FLOYD SHOW The Australian Pink Floyd Show will be back at the Rockhal with their brand new “Set The Controls...” show. The tour will draw heavily from the iconic “The Dark Side Of The Moon”, “Wish You Were Here” and “The Division Bell” albums but will also feature an interactive element that will allow the audience at each night to choose the material that the band plays in certain sections of the spectacle. Rockhal ESCH-SUR-ALZETTE

20 jeudi thursday

 09:00  Again

cf. 13/03 CAPe ETTELBRUCK

 10:30  Again

cf. 13/03 CAPe ETTELBRUCK

submit your event on Inscrivez vos events sur

www.plurio.net

Édition AVRIL : 03/03

57


Agenda

 14:00  Hinter den Kulissen

sich so sehr an verschiedene Böden angepasst, dass man sie als Indikatoren, oder Zeigerpflanzen, für bestimmte Bodenarten nehmen kann. Natur Musée

Le Château dans le ciel Envie de découvrir le fonctionnement d’un centre culturel, d’explorer le plateau d’une salle de spectacle, de manipuler les lumières et de jeter un coup d’œil derrière les coulisses ? Prenez le rôle d’actrice ou d’acteur, inventez votre propre petite scène et découvrez le CarréRotondes différemment ! CarréRotondes

KIDSLAB : Top Chrono Âge : 5-12 ans. Langues : LU, DE, FR, EN. Musée luxembourgeois de l’imprimerie et de la carte à jouer GREVENMACHER

 14:30  Heim ins Reich

Kino mat Häerz... a mat Kaffi! Luxembourg 2004 / vo luxembourgeoise avec st français / 120’ / Documentaire de : Claude Lahr / Avec : Marcel Heintz, Gilles Dazzan, Pitt Max, Cliff Schmit, John Gerten, Thierry Simonelli. Cinémathèque

Hexekichen 2 cf. 18/03 Natur Musée

MUDAMINI WORKSHOP : Log Book cf. 01/03 Mudam

 17:30  Moment Musical

cf. 06/03 Église St. Alphonse

 18:30  Die Vielfalt der Wiesentypen in Luxemburg

Konferenz in deutscher Sprache im Rahmen der Wanderausstellung “Schatzkëscht Buedem” mit Dr. Simone Schneider, Umweltwissenschaftlerin und wissenschaftliche Mitarbeiterin des Museums. Auch in Luxemburg gibt es eine Vielfalt von Wiesentypen, die je nach Bodenart und Lage sehr unterschiedlich aussehen können. Viele Pflanzen haben

58

cf. 10/03 Cinémathèque

MUDAM AKADEMIE Quand les attitudes deviennent forme (FR). Mudam

 19:00  Hypatie d’Alexandrie

Sylvia Ronchey est professeur de philologie classique et de civilisation byzantine à l’Université de Roma Tre. Elle est l’auteur de nombreux essais et traductions du grec byzantin et elle a publié des œuvres de vulgarisation. Hypatie d’Alexandrie, née en 370 av. J.-C., était mathématicienne, philosophe et dirigeait l’école néoplatonicienne d’Alexandrie. Elle fut tuée en 415 av. J.-C. par des moines chrétiens sur ordre de l’évêque d’Alexandrie dans sa lutte acharnée contre les païens et partisans d’Oreste. Les circonstances de ce meurtre furent telles que l’histoire de cette femme d’exception trouve encore aujourd’hui un large public d’intéressés. Hypatie est devenue une figure historique, littéraire et mythique, reconnue pour son intelligence, sa beauté et son destin tragique.   Bibliothèque nationale de Luxembourg

Sang / Sexe Derrière Monsieur ou Madame Quelconque se cachent parfois bien des énergumènes. Victimes ou bourreaux, ils sont le fruit d’une société qui s’adonne à anéantir leurs pulsions enfouies. Deux monologues dissociés au cours desquels deux personnages quelconques s’exposent au grand jour, laissant jaillir d’eux-mêmes leurs histoires, leurs vulnérabilités pourtant si humaines. C’est sans tabou qu’ils vont nous dévoiler leurs secrets... Madame, Monsieur, c’est l’heure de passer aux aveux. Théâtre du Centaure

 20:00  trois Femmes Tone Hazard

21

Durée : 25 minutes. “Tone Hazard” : Anu Sistonen, choréographie. Jonna Aaltonen, Grégory Beaumont, Jennifer Gohier, Ville Oinonen, interprétation. Asko Hyvärinen, composition musicale. Kinneksbond MAMER

Calefax Reed Quintet Oliver Boekhoorn, hautbois. Ivar Berix, clarinette. Raaf Hekkema, saxophone. Jelte Althuis, clarinette basse. Alban Wesly, basson. Conlon Nancarrow: “Studies for Player Piano N° 2, N° 15, N° 44 & N° 3c” (arr. R. Hekkema). Willem Jeths : “Maktub” (création / Uraufführung). Sander Germanus : “Nur für Verrückte for reed quintet, recording and spotlights” (création / Uraufführung). Hans Abrahamsen : “Walden. Woodwind quintet N° 2”. Carola Bauckholt : “Zugvögel”. Graham Fitkin : “Compel”. Philharmonie

Laura Scozzi “Barbe Neige et les 7 petits cochons au bois dormant”. Avec 7 danseurs hip-hop. Chorégraphie : Laura Scozzi. D’après une musique de Niccolo Paganini. Grand Théâtre

vendredi friday

 09:00  Again

cf. 13/03 CAPe ETTELBRUCK

 10:30  Again

cf. 13/03 CAPe ETTELBRUCK

 12:30  Concert de midi

Évadez-vous le temps d’une pause midi musicale en écoutant le Big Band de la Musique Militaire Grand-Ducale sous la direction de Erny Hammes. Conservatoire de la Ville de Luxembourg

Recto-Verso cf. 08/03 Théâtre Municipal ESCH-SUR-ALZETTE

 20:30  L’avare d’après Molière

cf. 06/03 Théâtre ouvert Luxembourg

cf. 13/03 Cinémathèque

“Trois Femmes” : Anu Sistonen, chorégraphie. Jonna Aaltonen, Rhiannon Morgan, interprétation. Beata Szalwinska, piano.

mäerz’14 CITY Agenda LUXEMBOURG

COUSCOUS aux LARDONS Ce spectacle, c’est leur histoire : Rachid aime Marie-Sophie, Marie-Sophie aime Rachid. Un mariage, 2 cultures, 2 belles-mères... autant de raisons de s’amuser autour de gags et de quiproquos. Le Showtime ESCH-SUR-ALZETTE

 20:00  Concert Ensemble Vocal Olga Voices

Église Protestante de Luxembourg

ELVIS - “Aloha from Madison Square Garden” Steven Pitman, un des Elvis Presley Tribute Artists les plus sollicités d’Europe présente sa nouvelle production. Trifolion ECHTERNACH

Nuit blanche de l’humour noir

Broadway Danny Rose

Comedy Classics USA 1984 / vostf / 81’ / n/b / De : Woody Allen / Avec : Woody Allen, Mia Farrow, Nick Appolo Forte Cinémathèque

INHUMAN RAMPAGE (L) RELEASE PARTY Fondé en 2005, Inhuman Rampage se revendique comme un groupe deathcore même si leurs influences vont finalement au-delà et puisent aussi bien dans le death metal que le hardcore. Ils seront accompagnés de Arkaeon, Kill the Innocent, Dead on Broadway et An Apple a Day ! Kulturfabrik FREE ESCH-SUR-ALZETTE

Le Voyage de Chihiro

 19:30 

 18:30 

REA GARVEY Dans son premier album solo, Rea donnait l’impression d’un homme libéré, voire parfois déchaîné, tout en restant toujours fidèle à lui-même, alliant les meilleurs éléments de sa carrière à un style plus pur et condensé. Avec son album à paraître au printemps, “Rules of Reflection”, il poursuit son odyssée musicale. Ainsi, pour Rea, la devise est, plus que jamais : le but, c’est le chemin. Rockhal ESCH-SUR-ALZETTE

 19:00  Sang / Sexe

cf. 20/03 Théâtre du Centaure

Festival Humour pour la Paix. Dès son entrée en scène, la prise de contact avec le public est immédiate, SaNaKa jouant instantanément la proximité et le charme rieur. On est conquis par son approche dénuée de toute méchanceté mais avec un humour parfois féroce. Avec un sens de la répartie avéré, il gère les échanges avec souplesse. Ce qui plaît chez SaNaKa, c’est sa capacité à faire passer tous les sujets, tous les personnages, avec une véritable générosité. Marchant avec virtuosité sur le fil fragile de la dualité, une pique, une caresse, il nous emporte dans sa dynamique du rire où la citoyenneté et l’humanité ont trouvé leur vraie place. Abbaye de Neumünster

Théâtre Danse / Opéra Musique classique Conférence Musique actuelle Cinémathèque Événement Jeune public Exposition Divers


Agenda

22

Laura Scozzi cf. 20/03 Grand Théâtre

LuxiLeaks mam Cabarenert

samedi saturday

cf. 12/03 Théâtre Municipal ESCH-SUR-ALZETTE

OPL / Davis “Live Cinema”. Orchestre Philharmonique du Luxembourg. Carl Davis, direction. Film : “Orphans of the Storm” (Les deux orphelines / Zwei Waisen im Sturm) (1921). D.W. Griffith, réalisation. Adolphe d’Ennery & Eugène Cormon (d’après leur nouvelle Les deux orphelines), D.W. Griffith scénario. Avec Lillian Gish, Dorothy Gish, Joseph Schildkraut... John Lanchbery, musique (2002). Philharmonie

 20:30 

Peckvillercher On Easter Monday in Luxembourg, we celebrate with the Emaischen. The overwhelming stars of the Emaischen are the Peckvillercher, the special pottery whistling birds. This year is unusual as you can create your own special edition, a keepsake of this special Luxembourg tradition. Primarily in English, though French and Luxembourgish spoken! Children under 6 must attend with an adult. Casino Luxembourg Forum d’art contemporain

workshop adultes : Dessin

L’avare d’après Molière cf. 06/03 Théâtre ouvert Luxembourg

Oldboy

 10:00 

Aucune expérience requise. Mudam FREE

 10:30  Calefax Reed Quintet (F)

Arthouse Classics Oldeuboi / Corée du Sud 2003 / vostf / 120’ / c / De : Park Chan-wook / Avec : Choi Min-sik, Yu Ji-tae, Kang Hye-jeong Cinémathèque

Oliver Boekhoorn, hautbois. Ivar Berix, clarinette. Raaf Hekkema, saxophone. Jelte Althuis, clarinette basse. Alban Wesly, bassoon. Milla Trausch, “Loopino”. Aniela Stoffels, atelier musical. Stina Fisch, atelier créatif. Steffy Fisch, costumes. Leif Heidenreich, décors. Ela Baumann aide à la conception, conseil à la mise en scène. Philharmonie

RAPHAEL GUALAZZI Compositeur hors pair et véritable bête de scène, Raphael Gualazzi allie le charme de Paolo Conte à l’explosivité de Jamie Cullum. den Atelier

 21:00  EPR+ROTUNDE Bochum

Alex Heide, Mathias Franzen, Schmit und Katz. Rock, pop, hip-hop, électro. Goodbye Monopol 2

submit your event on Inscrivez vos events sur

www.plurio.net

Édition AVRIL : 03/03

 11:00  30 minutes of organ music

L’organiste cracovien Cyprian Jagiello jouera des œvres de Karol Szymanowski, Jan Janca, Zslot Gardonyi et Maurice Duruflé. Cathédrale Notre-Dame

Again cf. 13/03 CAPe ETTELBRUCK

 14:00  Calefax Reed Quintet (F)

cf. 10h30 Philharmonie

 15:00  Live Cinema – Familiy Edition

Chaplin Special “100th anniversary of The Tramp”. Orchestre Philharmonique du Luxembourg. Carl Davis : direction, composition. Fränz Hausemer : présentation. Films : “The Pawnshop” (Charlot usurier / Das Pfandhaus), “The Cure” (Charlot fait une cure / Die Heilquelle). Philharmonie

DOCUMENTAIRE 5-8 Joer. Op Lëtzebuergesch. En Documentaire ass e Film deen eppes erkläert, deen eppes weist ewéi et wierklech ass. En Documentaire ass keng erfonnte Geschicht. Am Atelier dréint dir en Documentaire iwwer d’Ausstellung, fir deene Groussen ze weise wat fir iech hei wichteg ass. Casino Luxembourg Forum d’art contemporain

 16:00  Again

cf. 13/03 CAPe ETTELBRUCK

Daniela Maniscalco et la recette de la créativité On écoutera ensemble l’histoire de la musicienne Ildegarda von Bingen, vécue au Moyen Âge, et de son incroyable recette de la créativité. Abbaye de Neumünster FREE

 16:30  Calefax Reed Quintet (L)

cf. 10h30 Philharmonie

CLOSE UP contemporary music session! Lucilin, ensemble au Luxembourg dédié à la promotion et création des œuvres du 20e et 21e siècle, vous invite à une session de musique contemporaine où les musiciens présenteront et interprèteront des œuvres improvisées ou choisies dans le répertoire contemporain, et qu’ils souhaitent particulièrement partager avec le public. Studio Lucilin

mäerz’14 CITY Agenda LUXEMBOURG

 19:00 

Marvin’s Room

Sang / Sexe cf. 20/03 Théâtre du Centaure

 19:30  COUSCOUS aux LARDONS

cf. 21/03 Le Showtime ESCH-SUR-ALZETTE

 20:00 

Sense & Sensibility USA 1996 / vostf / 97’ / c / De : Jerry Zaks / Avec : Meryl Streep, Leonardo DiCaprio, Diane Keaton Cinémathèque

Anna Calvi Anna Calvi, a pale beauty and restless soul sings songs haunted by the ghosts of long dead singers and broken hearted chanteuses. den Atelier

Brass Band Ober‑ schwaben-Allgäu Ueli Kepfer, direction. Philharmonie

Concert de Carême “Juxta Crucem” Direction : Marc Dostert. Aux grandes orgues : Paul Breisch. Cathédrale Notre-Dame

OPL / Davis cf. 21/03 Philharmonie

RETRACE MY FRAGMENTS Death metal Rockhal FREE ESCH-SUR-ALZETTE

Rosas Chorégraphie : Anne Teresa De Keersmaeker. Danse : Anne Teresa De Keersmaeker, Boris Charmatz. Musique : “Partita No 2”, Johann Sebastian Bach. Créé avec Amandine Beyer, George Alexander Van Dam. Grand Théâtre

Der General Stummfilm mit Livemusik von Wilfried Kaets. Conservatoire de Musique ESCH-SUR-ALZETTE

recto-verso

Trois femmes / Tone hazard cf. 20/03 opderschmelz DUDELANGE

cf. 08/03 Trifolion ECHTERNACH

LuxiLeaks mam Cabarenert cf. 12/03 Théâtre Municipal ESCH-SUR-ALZETTE

 21:00  ZE VERY BAD TASTE APRÄ SCHI PARTY WITH DOMINATORS

Rock, pop, hip-hop, électro, jazz, blues Goodbye Monopol 2

 22:00  La Bête

Mamer4Winds Pour ce troisième concert du cycle Mamer4Winds, l’Harmonie Gemeng Mamer introduit l’Harmonie Municipale d’Esch-sur-Alzette. Harmonie Gemeng : Mamer: Marco Battistella, direction. Harmonie Municipale Esch-sur-Alzette: Jean Thill, direction. Kinneksbond MAMER

Filmreakter’s Cinélunatique France 1975 / vf / 98’ / c / De : Walerian Borowczyk / Avec : Sirpa Lane, Lisbeth Hummel, Elisabeth Kaza Cinémathèque

59


Agenda

23

dimanche sunday

 10:30  Calefax Reed Quintet (L)

cf. 22/03 Philharmonie

“Anne Czichowsky Quintet”. Das Anne Czichowsky Quintett schlägt Brücken zwischen Instrumental - und Vokaljazz. Brasserie Le Neumünster FREE

cf. 22/03 Philharmonie

 17:00  America, America

 20:00 

San Francisco Symphony / Tilson Thomas Michael Tilson Thomas, direction. Sasha Cooke, mezzo-soprano. Gustav Mahler : “Symphonie N° 3”. Philharmonie

 20:30  Le septième sceau

cf. 22/03 Philharmonie

 15:00  BABAR

Musek: Francis Poulenc: “L’Histoire de Babar, le petit éléphant an Auszich vun de Villageoises pour piano 1933” (Valse tirolienne, Stakkato, Coda). Text: Jean de Brunhoff. Kulturhaus Niederanven NIEDERANVEN

Haïku Âge : 5-99. En français. Dans un château, plein de toiles d’araignée, vit un petit homme tout habillé en bleu et à la tête en tasse de thé. Il s’appelle Bozo. Bozo vit seul, très seul. Il regarde la lune au loin, et sur la lune, il pense avoir vu une ombre bouger. Une ombre ? Une araignée ? Une fée ? Un papillon ? Un univers magique, un spectacle truffé de merveilles ! CarréRotondes

 16:00  Ofschlossconcert – Gala 150

Directioun: Edgar Becker. Presentatioun: Carmen Schmitz. Jugendensembel: “Ouverture Miniature” (Nic. Henx), “Starlight Express” (Andrew Lloyd Webber), “China March” (Robert Allmend), “The King of Pop” (arr. Johnnie Vinson), “Skyfall” (Adele Adkins, Paul Epworth). BlechBléiser “Brass 150”: “Ghostriders in The Sky” (Stan Jones), “Tell Overture” (G. Rossini - arr. Mnozil Brass),

60

 20:00  Ferite a Morte / Blessées à mort

Un projet théâtral écrit et mis en scène par Serena Dandini, visage bien connu des téléspectateurs italiens, en collaboration avec Maura Misito, chercheuse au CNR. Il s’agit d’un recueil de monologues (publié par Rizzoli) qui, de manière tout à fait inédite, donnent voix à des femmes assassinées le plus souvent de la main de leur mari, de leur fiancé ou de leur ex. À Luxembourg, Serena Dandini sera sur scène avec une quinzaine de personnalités féminines de la vie politique, culturelle, et de la société civile du Grand-Duché, parmi lesquelles Viviane Reding, vice-présidente de la Commission européenne. Conservatoire de la Ville de Luxembourg

 14:00 

Rencontres SEL B-III

Calefax Reed Quintet (L)

Joan As Police Woman Joan As Police Woman, aka Joan Wasser, played in Antony Hegarty’s Johnsons and Rufus Wainwright’s band, whose combined piano balladry inspired her own music, while infusing it with her individual stripped-down-soul and torch-song approach. den Atelier

 16:30  Calefax Reed Quintet (L)

 11:30  Apéro’s Jazz

“Tango for Elise” (L.v.Beethoven - arr. Jon R. Welch), “Gabriella’s Song” (Stefan Nilsson). Harmonieorchester: “Patriae Fideles” (Paul Albrecht), “Vum Minett an d’Éisleck” (Paul Pierrard), “Vive ons ‘Harmonie’”(Nicky Kirsch), “Escapade, Solo fir Saxo Alto” - Solist: André Hever (Johny Duschinger), “Um Glacis” (Claus Krumlovsky), “Marche du 75e Anniversaire HMLimpertsberg (Marco Turci)”. Cercle Cité FREE

Ciné XXL USA 1963 / vostf / 164’ / n/b / De : Elia Kazan / Avec : Stathis Giallelis, Frank Wolff, Harry Davis Cinémathèque

Amstel Quartet Kinneksbond MAMER

Université Populaire du Cinéma Suède 1957 / vostf / 96’ / n/b / De : Ingmar Bergman / Avec : Max von Sydow, Gunnar Björnstrand, Bengt Ekerot Cinémathèque

Les Chargés de l’École de Musique Differdange Aalt Stadhaus DIFFERDANGE

LuxiLeaks mam Cabarenert cf. 12/03 Théâtre Municipal ESCH-SUR-ALZETTE

Récital d’orgue Par Guy Poupart. Église paroissiale MONDERCANGE

 20:30 

L’heure grise Une chambre misérable, comme dans un film noir. Deux personnes s’y trouvent, à l’aube du dernier matin qu’elles verront naître ensemble. Elle : une prostituée, selon toute apparence. Lui : un petit voleur, probablement. Au début, il y a 30 ans, leur relation était claire : il ne s’agissait que de sexe. À présent, il n’est plus question que de rêves, d’illusions, et de regrets. Ils vont rejouer le jeu qu’ils ont joué tant de fois. Un jeu d’amour et de haine, tantôt tendre, tantôt cruel, où le langage, si concis et si mordant qu’il soit, ne servira en rien à mettre les choses au point. Les réalités de leur vie sont laissées dans le vague, les limites entre la vie et le jeu s’effacent. Les mots ne sont que masque et façade. Comme d’habitude. Pourtant, ce matin-là, le jeu tourne mal... Avec Marja-Leena Junker, Constantin Cojocaru. Mise en scène, décor, costumes & lumières : Jean Flammang. Théâtre des Capucins

 20:30  Étreintes brisées

cf. 12/03 Cinémathèque

Mon voisin Totoro

24 25 26

“From Shore To Shore”. CAPe ETTELBRUCK

Festival Humour pour la Paix. Abbaye de Neumünster

 20:00 

cf. 19/03 Cinémathèque

Ensemble Contrepoint

Lëtzebuerg net nëmmen de Lëtzebuerger

Nicola Benedetti, violon. Solistes Européens, Luxembourg. Christoph König, direction. Ludwig van Beethoven : “Egmont : Ouverture”. Piotr Illitch Tchaïkovski : “Concerto pour violon et orchestre en ré majeur op.35”. Œuvres-surprises. Philharmonie

mercredi wednesday

lundi monday

mardi tuesday

 18:30  NT LIVE - War Horses

Based on Michael Morpurgo’s novel and adapted for the stage by Nick Stafford, “War Horses” takes audiences on an extraordinary journey from the fields of rural Devon to the trenches of First World War France. Filled with stirring music and songs, this powerfully moving and imaginative drama is a show of phenomenal inventiveness. At its heart are astonishing lifesized puppets by South Africa’s Handspring Puppet Company, who bring breathing, galloping, charging horses to thrilling life on stage. Ciné Utopia

Parle avec elle cf. 11/03 Cinémathèque

mäerz’14 CITY Agenda LUXEMBOURG

CeCiL’s Afterwork

 14:30  Hexekichen Ettelbréck

 15:00  Chemolumineszenz

Nous explorons le monde fascinant des lumières chimiques et vivons des expériences exotiques. Âge : 11-13 ans. Natur Musée

 18:15 

Afterwork surprise. Cercle Cité FREE

cf. 18/03 Natur Musée

 18:30  Le Château ambulant

cf. 17/03 Cinémathèque

 18:30  La Mauvaise éducation

cf. 13/03 Cinémathèque

Théâtre Danse / Opéra Musique classique Conférence Musique actuelle Cinémathèque Événement Jeune public Exposition Divers


Agenda

Karten verwalten und Karten digitalisieren “Die Kartenabteilung der Staatsbibliothek zu Berlin”. Par Wolfgang Crom. Musée Dräi Eechelen

Nausicaä de la vallée du vent Kaze no tani no Naushika / Japon 1984 / vostf / 116’ / c / Film d’animation de Hayao Miyazaki Cinémathèque

 19:00 

27

WEDNESDAYS@MUDAM cf. 05/03 Mudam FREE

 19:30 

jeudi thursday

Titanic Vals Titanic Vals, l’une des plus savoureuses comédies du répertoire roumain, dont la première a eu lieu en 1932 à Bucarest, n’a pourtant rien perdu de sa fraîcheur et de son actualité. Abbaye de Neumünster

 20:00  Bausor / Beatson

Juliette Bausor, flûte. Alasdair Beatson, piano. Henri Dutilleux : “Sonatine pour flûte et piano”. Johann Sebastian Bach : “Flötensonate BWV 1034”. Sofia Gubaidulina : “Allegro rustico. Klänge des Waldes” (Les sons de la forêt). Charlie Piper : “Kokopele”. Olivier Messiaen : “Le merle noir” (Die schwarze Amsel). Johann Sebastian Bach : “Flötensonate BWV 1035”. Sergueï Prokofiev : “Sonate pour flûte et piano”. Nominated by The Sage Gateshead. Philharmonie

Drénke, fëmmen a séier fueren cf. 06/03 Théâtre Municipal ESCH-SUR-ALZETTE

recto-verso cf. 08/03  CAPe ETTELBRUCK

NOTRE DAME DE PARIS “Notre Dame de Paris” is the classic love story of Victor Hugo’s “The Hunchback of Notre Dame” revamped into a modern stage production by Luc Plamondon and Richard Cocciante. Rockhal ESCH-SUR-ALZETTE

 14:30  Déck Loft?

Pour déterminer la qualité de l’air à Ettelbruck nous étudierons les lichens (champignons vivant en symbiose avec des algues). Âge : 9-10 ans. Natur Musée

 15:00  Volo

Âge : 2-4 ans. Sans paroles. CarréRotondes

 17:30  Moment Musical

cf. 06/03 Église St. Alphonse

 18:30  MUDAM AKADEMIE

Quand on y songe, les grands magasins sont un peu comme des musées (LU). Mudam

Lucrèce Borgia De Victor Hugo. Avec Nathalie Richard, Fabien Orcier, Martin Lizillon, Thierry Bosc, Anthony Audoux, Maxime Taffanel, Jonathan Moussali, Laurent Delvert, Alexandre Jazédé, Ninon Brétécher. Mise en scène : Jean-Louis Benoît. Grand Théâtre

 20:30 

recto verso

 19:30  S-CREW (F)

Kulturfabrik ESCH-SUR-ALZETTE

Titanic Vals cf. 26/03 Abbaye de Neumünster

 20:00 

vendredi friday

cf. 08/03 CAPe ETTELBRUCK

Paco Ibânez canta a los poetas latinamericanos Théâtre Municipal ESCH-SUR-ALZETTE

Pierrot Lunaire Regie: Jacques Schiltz. Mit: Mariette Lentz, Sopran. Musik: Jean-Marc Apap, Niall Brown, Markus Brönnimann, Sébastien Duguet, Haoxing Liang, Béatrice Rauchs (KammerMusekVeräin).   Théâtre National du Luxembourg

Stereotyp_ Stereomoss Am Laf vun engem Owesiessen ka sou munches op den Dësch kommen : Sechs Kollege stelle fest, datt et net einfach ass, sech selwer ze sinn an enger Gesellschaft, déi d’Leit – egal, vu wat fir engem Geschlecht – a fest Rollen zwéngt. Hëlt een se un, gëtt een adoptéiert. Wann net, kann ee sech schnell un de Rand gedréckt fillen. Anescht sinn, sech weisen, zu sech stoen, awer och sech upassen, sech verstoppen, ewechkucken – alles huet seng Vir- a seng Nodeeler. Bass du bereet, gewinnte Biller a Fro ze stellen oder hues du Angscht, dech an déi aner ouni Virurteeler unzekucken? Théâtre du Centaure

YOUN SUN NAH QUARTET

Princesse Mononoké cf. 12/03 Cinémathèque

28

Lucrèce Borgia cf. 26/03 Grand Théâtre

Jazz, blues, soul opderschmelz DUDELANGE

 20:30  L’avare d’après Molière

cf. 06/03 Théâtre ouvert Luxembourg

La piel que habito cf. 17/03 Cinémathèque

“Hear and now” L’art du moment présent : un voyage musical et visuel. Maurice Clement, piano. Raymond Clement, projection. Part one: piano solo improvisations. Part two: improvisations and projection. Philharmonie

mäerz’14 CITY Agenda LUXEMBOURG

 15:00  Moderne Senioren

Konferenz über die modernen Senioren: Jung im Geist und noch körperlich in Form. Cercle Cité

 18:00  ART + CUISINE : Mudam’s Friday Night

Combinez art et cuisine : chaque dernier vendredi du mois, le Mudam vous invite à découvrir les expositions avec un guide et à partager cette expérience autour d’un dîner savoureux dans le cadre unique du Mudam Café. Venez en couple, en famille, avec vos amis ou vos collègues et vivez une soirée insolite. Mudam

Eleonore BAUER envoie du LOURD One-woman show complètement loufoque et déjanté. Le Showtime ESCH-SUR-ALZETTE

 20:00  Duke Robillard Band

Salle Sang & Klang Pafendall

Keziah Jones His music is Blufunk, an infusion of a punk-funk attitude crossed with yoruba rhythms. den Atelier

NOTRE DAME DE PARIS cf. 26/03 Rockhal ESCH-SUR-ALZETTE

OPL / Krivine / Skride Orchestre Philharmonique du Luxembourg. Emmanuel Krivine, direction. Baiba Skride, violon. Ludwig van Beethoven : “Violinkonzert”. Alexander Zemlinsky : “Die Seejungfrau”. Philharmonie

POETRY SLAM LUXEMBOURG

 18:30  A King in New York

 19:30 

Moderation: Luc Spada, Michel Abdollahi. Kulturhaus Niederanven NIEDERANVEN

Récital d’orgue Église Protestante de Luxembourg Comedy Classics USA-GB / 1957 / vostf / 110’ / De : Charles Chaplin / Avec : Charles Chaplin, Maxine Audley, Jerry Desmonde Cinémathèque

 19:00  König Lear

William Shakespeare. Deutsch von Frank Günther. In Deutsch. König Lear ist alt und des Regierens müde. Er hat beschlossen, sein Reich unter seinen drei Töchtern aufzuteilen. Aber der alte Monarch macht aus der Verteilung ein Spiel, einen Liebes-Test: Wer mich am meisten liebt, bekommt das größte Stück Land. Zweimal läuft es gut, aber dann verweigert sich die jüngste Tochter - wahre Liebe ist kein Tauschhandel. Regie, Johan Simons. Dramaturgie, Koen Tachelet. Grand Théâtre

Stereotyp_Stereomoss cf. 27/03 Théâtre du Centaure

 20:30  L’avare d’après Molière

cf. 06/03 Théâtre ouvert Luxembourg

L’Histoire du chameau qui pleure Arthouse Classics Die Geschichte vom weinenden Kamel / Allemagne 2004 / vostall / 90’ / c / De : Byambasuren Davaa / Avec : Janchiv Ayurzzana, Chimed Ohin, Amgaabazar Gonzon Cinémathèque

61


Agenda

 21:00  Disco Vinyl - Back to the good old times with dj Skywalker and dj Maji

Jazz, blues, soul Goodbye Monopol 2

Solla Mimido Nadine Kauffmann: Geschicht, Konzept, Lidder. Conservatoire de Musique ESCH-SUR-ALZETTE

29 samedi saturday

 11:00  30 minutes of organ music

L’organiste polonais Marcin Zielinski jouera des œuvres de J. S. Bach, Marian Sawa et César Franck. Cathédrale Notre-Dame FREE

 14:00  Mad Lab : Micro Marquee

Viens souder avec nous un badge électronique qui peut afficher des messages. Le Micro Marquee peut être fixé sur tes habits. Âge : 13-15 ans. Natur Musée

Eng Chantefable aus dem franséische Mëttelalter, an der eng Fiedel eng wichteg Roll spillt. Annelies Van Gramberen, soprano. Birgit Goris, vièle à bras. Angélique Mauillon, harpe médiévale. Dan Tanson, conception, narration. Alexandra Lichtenberger, costumes. Réalisation : Traffik Theater Luxembourg. Philharmonie

ATELIER 3D Âge : 8-12 ans. En français. Les enfants créent des dessins stéréoscopiques et les lunettes 3D appropriées. Casino Luxembourg Forum d’art contemporain

CRÉER SON PROPRE ORDINATEUR Âge : 5-8 ans. En français. Hautes technologies, caméras, projections, ordinateurs, ... Aujourd’hui, concevez votre propre ordinateur et créez une image personnelle qui “défilera” sur l’écran. Casino Luxembourg Forum d’art contemporain

62

 17:00  Aucassin & Nicolette

cf. 15h Philharmonie

Concours et Exposition Jeunes Scientifiques Ils ont entre 11 et 21 ans et... ils regorgent de talent et d’idées ! Dans une ambiance conviviale, de jeunes gens exposent et présentent des projets scientifiques et des techniques qui les fascinent. Ils sont curieux, à la recherche de nouvelles voies et prêts à relever les défis. Rejoigneznous et soutenez-les ! Guestspeakers : t.b.a. Abbaye de Neumünster

 19:00  König Lear

cf. 28/03 Grand Théâtre

 19:30  Cora Lee, Hurricane Box, Mindless Anger, Ptrxon

 15:00  Aucassin & Nicolette

 16:30 

Rock, pop, hip-hop, électro Kulturzentrum Beim Nëssert BERGEM

Eleonore BAUER envoie du LOURD cf. 28/03 Le Showtime ESCH-SUR-ALZETTE

PAUL HOFFMAN’S VOODOO KINGDOM (L) Rock Kulturfabrik ESCH-SUR-ALZETTE

 20:00  Sahara Soul

Celebrating the music of the Tuareg and Mali. Bassekou Kouyaté & Ngoni ba, Tamikrest, Sidi Touré. Le chemin le plus spectaculaire pour Tombouctou dure 52 jours en chameau à travers le désert - le portrait passionnant d’une région dont la seule chose qui surpasse le nombre de gros titres qui lui sont consacrés est le nombre de ses musiciens mondialement connus. Philharmonie

Atonement Sense & Sensibility GB-France 2007 / vostf / 123’ / c / De : Joe Wright / Avec : Keira Knightley, James McAvoy, Brenda Blethyn Cinémathèque

ELTON JOHN TRIBUTE SHOW Trifolion ECHTERNACH

Concert de Gala de l’Harmonie Municipale & Hollerich Luxbg.-Gare, Cessange Centre Culturel de Hollerich

NOTRE DAME DE PARIS cf. 26/03 Rockhal ESCH-SUR-ALZETTE

Philippe Sollers L’écrivain français Philippe Sollers présentera son roman “Médium” (2014, Éditions Gallimard). Cette rencontre débutera par la projection d’un film réalisé par Georgi Galabov et Sophie Zhang. Ensuite, Philippe Sollers s’entretiendra avec Dr. Paul Rauchs et Michèle Vallenthini sur son dernier livre et plus largement sur son œuvre. Philippe Sollers, né en 1936, publie son premier roman “Une curieuse solitude” en 1958. En 1960, il participe à la fondation de la revue “Tel Quel” aux Éditions du Seuil et en devient rapidement le principal animateur. En 1982, il arrête sa publication et crée la revue “L’Infini” aux Éditions Gallimard. Aujourd’hui, il dirige également la collection “L’Infini” et participe au comité de lecture des Éditions Gallimard. Il a obtenu le Prix Médicis en 1961 pour son roman “Le Parc”. Lecture et entretien en français. Abbaye de Neumünster

RECTO VERSO cf. 08/03 opderschmelz DUDELANGE

Stereotyp_ Stereomoss cf. 27/03 Théâtre du Centaure

Twin Forks Folk Soulkitchen

 20:30  L’avare d’après Molière

 17:00  Orient & Occident - 4

 21:00  KateLive / DJ Andrew Martin

Rock, pop, hip-hop, électro Goodbye Monopol 2

 22:00  Coonskin

Filmreakter’s Cinélunatique USA 1975 / vostf / 100’ / c / De : Ralph Bakshi / Avec : Scatman Crothers, Barry White, Charles Gordone Cinémathèque

 23:00  90s Party

Min. age 21 (ID check). den Atelier

30 dimanche sunday

 11:30  Apéro’s Jazz

“Jitz Jeitz Quartet”. Brasserie Le Neumünster FREE

 15:00 

Claude Debussy, “Danse sacrée et danse profane pour harpe et cordes”. Camille Saint-Saëns, “Havanaise en Mi Majeur op.83”. Maurice Ravel, “Pavane pour une infante défunte”. Maurice Ravel, “Tzigane, Rhapsodie de concert pour violon et orchestre”. Gabriel Fauré, “Pélléas et Mélisande op.80” (Orchestration Koechlin). Genviève Conter, harpe. Lorenzo Gatto, violon. David Reiland, direction. Philharmonie

Ballets du Bolshoï 6 représentations : “Spartacus”, “Le Corsaire”, “Sleeping Beauty”, “Jewels”, “Lost Illusions”, “The Golden Age”. Ciné Utopia

ensemble Sinfonietta et Orchestre d’Harmonie du CVL Ensemble Sinfonietta. Direction : Nadine Bichler, Pit Brosius, Philippe Noesen, Manuel Stoffels. G. Mahler : “Symphonie n° 4” (arr. E.STEIN). Soliste : Sylvie Langehermann (soprano). Orchestre d’Harmonie du Conservatoire. Direction : Jean Thill. S. Prokofiev : “Ivan the Terrible”. B. Appermont : “Egmont”. Conservatoire de la Ville de Luxembourg FREE

Le Voyage de Chihiro cf. 13/03 Cinémathèque

 16:00  Die kleine Raupe Nimmersatt

Une histoire sur la magie de la vie, sur le fait de devenir grand et sur les grands et petits frères et sœurs. Mierscher Kulturhaus MERSCH

Die Reise zum Mittelpunkt der Erde Stadttheater Ingolstadt. Mit: Barbara Schmick, Lukas Umlauft, Michael Amelung.

mäerz’14 CITY Agenda LUXEMBOURG

Regie: Anja Panse. Ausstattung: Christian Robert Müller. Bühnenmusik: Annegret Enderle. Ab 6 Jahren. Cube 521 MARNACH

cf. 06/03 Théâtre ouvert Luxembourg

Lucrèce Borgia cf. 26/03 Théâtre Municipal ESCH-SUR-ALZETTE

 20:15 

Théâtre Danse / Opéra Musique classique Conférence Musique actuelle Cinémathèque Événement Jeune public Exposition Divers


Agenda

Concert de bienfaisance Das Konzert wird von mehreren Bläserensembles präsentiert, aber auch Klarinetten-, Saxofon-, Oboe-, Fagott- und Flötenensembles sind dabei. CAPe ETTELBRUCK

Le Tambour Ciné XXL Die Blechtrommel RFA-France 1979 / vostf / 140’ / c / De : Volker Schlöndorff / Avec : David Bennent, Mario Adorf, Angela Winkler / D’après le roman de Günter Grass / Musique : Maurice Jarre / Palme d’Or, Cannes 1979 Cinémathèque

NOTRE DAME DE PARIS cf. 26/03 Rockhal ESCH-SUR-ALZETTE

Stereotyp_ Stereomoss cf. 27/03 Théâtre du Centaure

Lorsque vous irez voir RJ & the James Brown Band, fermez les yeux et écoutez. Vous aurez l’impression que James Brown est juste là, avec le groupe. den Atelier

The Funeral

Université Populaire du Cinéma USA 1996 / vostf / 99’ / c / De : Abel Ferrara / Avec : Christopher Walken, Chris Penn, Annabella Sciorra Cinémathèque

31

Les solistes

 18:00  La Bohème

Marco Moresco et Dian Tchobanov, régie musicale. Maria Elena Mexia, régie. Danilo Fernandez, choréographie. Kinneksbond MAMER

 19:00 

Mudam Akademie 7

Leçon 6 : Le surréalisme

Université Populaire du Cinéma L’insolite langage du rêve éveillé : surréalisme au cinéma. Par Dominique Païni (critique, commissaire d’exposition et enseignant à l’École du Louvre, Paris). Ciné-conférence ponctuée d’extraits de films. En langue française. Durée : 60’. Projection : Les Herbes folles / France 2009 / vo / 104’ / c / De : Alain Resnais / Avec : André Dussollier, Sabine Azéma, Emmanuelle Devos Cinémathèque

“Quand les attitudes deviennent forme”. Land Art, Antiform, Arte Povera, art conceptuel. Claude Moyen, conférencier. Langue : LU (traduction vers le français). CAPe ETTELBRUCK

 20:00  City of Birmingham Symphony Orchestra / Nelsons / Mutter

Andris Nelsons, direction. Anne-Sophie Mutter, violon. Johannes Brahms : “Violinkonzert Igor”. Stravinsky : “Petrouchka”. Philharmonie

L’heure grise cf. 25/03 Théâtre des Capucins

Spectacle en néerlandais. Basé sur “Pauline & Paulette”

RECTO-VERSO

Pauline & Paulette

cf. 08/03 opderschmelz DUDELANGE

Rencontres musicales de la Vallée de l’Alzette. Arcangelo Corelli : “Concerto grosso en ré majeur op. 6”, “Sonata pour trompette, 2 violons et basse continue en ré majeur”. Francesco Geminiani : “Concerto grosso en ré mineur La Folia op. 5 no 12”. Antonio Vivaldi : “Concerto pour flute à bec en do mineur RV 441”, “Les quatres saisons” (“La Primavera RV 269”, “L’Estate RV 315”, “L’Autunno RV 293”, “L’Hinverno RV 297”. Église LINTGEN

 20:30  RJ & THE JAMES BROWN BAND

Otto Otto raconte le mariage en 972 d’Otto II, fils d’Otto le Grand, avec la princesse byzantine Théophane, et cela sur fond de relations dynastiques et de reconnaissance de l’empire germanique par Rome. Dans l’esprit de la philosophie des Lumières se développe l’utopie d’un amour et d’un bonheur sans fin, de l’unification de deux grandes puissances en un seul empire pacifié. Direction musicale : Stephan Schultz. Orchestre Le Concert Lorrain. Grand Théâtre

 20:00 

submit your event on Inscrivez vos events sur

 09:30 

Édition OCtobre : 02/09

cf. 30/03 Mierscher Kulturhaus MERSCH

 14:00  Cours de dessin et d’aquarelles

cf. 10/03 Villa Vauban

 20:30  L’avare d’après Molière

cf. 06/03 Théâtre ouvert Luxembourg

METRONOMY Joseph Mount a fondamentalement transformé Metronomy, son excellent groupe d’électro enjoué mais finalement condamné à rester dans sa niche en l’un des groupes de pop les plus expansifs et visionnaires du pays. Rockhal ESCH-SUR-ALZETTE

www.plurio.net

Aux organisateurs et producteurs Pour annoncer vos événements dans City Agenda, inscrivez-les sur le portail culturel de la grande région (rubrique pro) :

www.plurio.net

 14:30 

avant les dates limites indiquées ci-dessous.

Die kleine Raupe Nimmersatt

Deadlines

cf. 30/03 Mierscher Kulturhaus MERSCH

Agenda Appel

lundi monday

Die kleine Raupe Nimmersatt

de Lieven Debrauwer et Jacques Boon. Mise en scène : Frank Van Laecke. Scénario & texte des chansons : Allard Blom. Musique : Dirk Brossé. Interprétée en live par l’Ensemble Dirk Van Vaerenbergh, orchestre sous la direction de Pol Vanfleteren. Abbaye de Neumünster

édition Avril :

03/03 édition mai :

04/04 édition juin :

05/05 mäerz’14 CITY Agenda LUXEMBOURG

63


EXPOSITIONS

JEFF DESOM

Holorama

Outre l’aspect esthétique de l’installation où les films sont présentés dans de grandes boîtes noires, ces dernières offrent au public d’optimales conditions de regard et d’écoute.

D

ans le cadre du Discovery Zone – Luxembourg City Film Festival, le Cercle Cité accueille une exposition fascinante conçue par le réalisateur Jeff Desom : Holorama. Dans la tradition des théâtres optiques qui apparurent à la fin du 19e siècle et rappelant les Pantomimes lumineuses – véritables petits dessins animés d’Émile Reynaud, Jeff Desom propose une installation artistique en hommage à cinq films cultes américains. Si les techniques des arts visuels et des trucages ont évolué depuis plus d’un siècle, il n’en reste pas moins que la magie qui émane des hologrammes est immuable. Autant sur les enfants que sur les adultes, l’holographie exerce un pouvoir captivant.

Après avoir extrait les personnages des films par rotoscopie – permettant d’isoler image par image les contours d’une figure filmée en prise de vue réelle pour en transcrire la forme et les actions dans un film d’animation –, Jeff Desom reproduit avec réalisme le personnage en mouvement – l’hologramme – et l’intègre dans un décor fixe. C’est le réalisateur Olivier Pesch qui a réalisé les décors, apportant, en plus de son savoir-faire technique essentiel, son regard de cinéphile et de créateur. Jeff Desom a choisi cinq séquences de films : Jason and the Argonauts de Don Chaffey (pour rapporter à Pélias la Toison d’or, Jason doit affronter une armée de squelettes) ; Twin Peaks de David Lynch et Mark Frost

TEXTES Elvire Bastendorff  PHOTO Jeff Desom

64

mäerz’14 CITY Agenda LUXEMBOURG

(apparaissant dans les rêves de l’agent du FBI Dale Cooper, un nain danse et lui délivre d’étranges maximes) ; E.T. the Extra-Terrestrial de Steven Spielberg (Elliot s’envole à vélo, sous la pleine lune, en compagnie de l’extra-terrestre) ; The Big Lebowski des frères Coen (une danse en slow motion et un nettoyage de boules qui resteront dans ­ l’Histoire) ; Apocalypse Now de Francis Ford Coppola (le capitaine Benjamin L. Willard sort de l’eau pour abattre le colonel Walter E. Kurtz).

.

Discovery Zone - Luxembourg City Film Festival

28/02-09/03, tous publics, Cercle Cité (Ratskeller), www.cerclecite.lu

Free


EXPOSITIONS

exposition monographique

Frank Brunner

Elmar Trenkwalder

Frank Brunner est un peintre norvégien d’une quarantaine d’années. À la galerie Nordine Zidoun & Bossuyt, il présente – pendant presque deux mois – ses dernières peintures. Entre abstraction et figuration, ses œuvres sont travaillées par les principes optiques de reflet, d’effacement, de renversement d’images. La plupart d’entre elles fixent des saynètes où l’humain, sorte d’ombre claire, semble se fondre dans son environnement tel un fantôme, un ectoplasme. Les tableaux – souvent de grandes dimensions – sollicitent notre capacité à envisager le monde comme un reflet.

Aux couleurs acidulées, aux formes érectiles, les œuvres de l’artiste autrichien Elmar Trenkwalder semblent relever d’un étrange autel destiné à des divinités singulières. Travaillées par une parfaite symétrie des formes constituées par l’argile émaillée et malléable, les œuvres s’inscrivent dans l’esprit transgressif des actionnistes viennois, tout en invoquant les formes grotesques du Moyen-Âge et du baroque. Impressionnantes par leurs dimensions et leur finesse d’assemblage, les pièces présentées en appellent à la réflexion sur la relation entre architecture et ornement, entre corps et espace, entre matérialité et immatérialité.

Frank Brunner is a Norwegian painter in his 40s whose most recent paintings will be shown at the Nordine Zidoun & Bossuyt gallery for two months. Located between abstract and figurative art in style, his pieces are shaped by optical principles of reflection, erasure and the inversion of images. Most of them create scenes where the human, a sort of chiaroscuro figure, seems to melt into the environment like a ghost or an ectoplasm. The canvases – which are often super-sized – call upon our capacity to envisage the world as a reflection.

The works of Austrian artist Elmar Trenkwalder are filled with bright acid colours and erectile forms and bring to mind a strange altar destined to singular deities. Imbued with a perfect symmetry of forms made of enamelled and malleable clay, the works are in the tradition of the transgressive spirit of the Viennese actionists while at the same time invoking the grotesque forms of the Middle Ages and the Baroque. Impressive for their size and the finesse of their assembly, the pieces on show invite reflection on the relationship between architecture and ornament, between body and space, between materiality and immateriality.

exposition monographique

Films are shown in a series of big black boxes that offer the public a strong aesthetic experience as well as the best conditions for watching and listening.

Photos : Frank Brunner, Aurélien Mole

A

s part of the Discovery Zone – Luxembourg City Film Festival the Cercle Cité hosts a fascinating exhibition conceived by director Jeff Desom. In the tradition of the Théâtre Optique (moving picture shows) of the late 19th century, and recalling the Pantomimes Lumineuses – a series of cartoons – of Émile Reynaud, Holorama is an art installation dedicated to five cult US films. If the techniques and special effects used in the visual arts have evolved over the last century, the magical aura that emanates from these holograms is immutable. Holography exercises a powerful and captivating appeal as much on adults as on children. After extracting the characters from the films via the technique of rotoscoping, which allows one to isolate the contours of a figure frame by frame for use in a live-action or animated film, Jeff Desom reproduces the character in movement – the hologram – as realistically as possible and integrates it into a fixed background. Olivier Pesch created the sets, bringing not only essential technical know-how to the project but also the gaze of a true film buff and creative. Jeff Desom has selected five specific film sequences: from Jason and the Argonauts by Don Chaffey (the moment when Jason must face an army of skeletons in order to bring back the Golden Fleece to Pelias); from Twin Peaks by David Lynch and Mark Frost (the scene where a dancing dwarf issues strange maxims appears in the dreams of FBI agent Dale Cooper); from E.T. The Extra-Terrestrial by Steven Spielberg (the point where Elliot flies off with E.T. on his bike under the moonlight), from The Big Lebowski by the Coen brothers (the famous slow motion dance ­ scene and the bowling ball cleaning session that has gone down in cinematic history), and from Apocalypse Now by Francis Ford Coppola (the moment when Captain Benjamin L. Willard comes out of the water where he was hiding to kill Colonel Walter E. Kurtz).

peinture

28/03-17/05, Galerie Nordine Zidoun & Bossuyt, www.galeriezidoun.com

Free

sculptures, dessins, peintures

Jusqu’au 09/03, Mudam, www.mudam.lu

.

mäerz’14 CITY Agenda LUXEMBOURG

65


EXPOSITIONS

expositions monographiques

Peter Zimmermann et Carl Palm

De la Moselle au Monde entier

Photo : Peter Zimmermann

Frantz Seimetz (1858-1934)

Chez Peter Zimmermann, qui expose pour la deuxième fois à la Galerie Nosbaum & Reding, la peinture est organique, brillante et peut se propager dans les espaces les plus improbables. Jouant avec le reflet du monde – au sens propre comme au figuré –, l’œuvre de l’artiste trouble les repères de représentation des choses par des changements d’échelle, des manipulations numériques intégrées au processus de production transformant en profondeur les matières. Carl Palm, jeune artiste suédois qui expose à la galerie pour la première fois, s’intéresse aux processus de création artistique par le biais de nombreux médias, tels que le dessin, la sculpture, la gravure, l’installation ou encore le commissariat d’exposition. Son œuvre, en plus d’être protéiforme, est foisonnante de concepts. Peter Zimmermann, who is exhibiting for the second time at the Nosbaum & Reding Gallery, produces paintings that are organic, bright and can propagate in the most unlikely spaces. Playing with the reflections of the world – literally and figuratively – the work of the artist disrupts the reference points of representation by changes in scale and digital manipulations integrated into the production process that transform materials profoundly. Carl Palm, a young Swedish artist who is exhibiting at the gallery for the first time, looks at the process of creating art through various media such as drawing, sculpture, etching, installation and exhibition curation. His work, in addition to being protean, is highly conceptual.

art contemporain

Photos :Villa Vauban – Musée d’art de la Ville de Luxembourg, Rémi Villaggi

Deux expositions monographiques, chacune dans un des espaces de la galerie, qui témoignent de procédés de création engagés. Two solo exhibitions, each located in one of the gallery spaces, bear witness to the process of engaged creation.

The Forest

Principalement connu pour ses paysages et ses portraits dans un style impressionniste, Frantz Seimetz – artiste né à Grevenmacher au bord de la Moselle – fut un artiste prolifique et un voyageur infatigable. Repéré par l’industriel et ministre Antoine Pescatore alors qu’il était encore peintre et décorateur au Luxembourg, Frantz Seimetz a bénéficié de son soutien, lui permettant de compléter sa formation artistique et de diffuser son œuvre dans le monde entier. Aujourd’hui, la Villa Vauban lui consacre une grande exposition grâce au don de la veuve de l’artiste à la Ville et la restauration de plusieurs de ses œuvres.

Le duo d’artistes suisses Andres Lutz – artiste de cabaret – et Anders Guggisberg – musicien – s’inscrit dans un esprit « dadaïste ». Et ce n’est pas un hasard si ce mouvement du début du 20e siècle et ces artistes d’aujourd’hui viennent de la même ville suisse : Zurich. On trouve, dans The Forest, un monde où l’artifice prédomine, jouant des relations avec la nature, comme des arbres factices, un étrange troupeau de moutons, l’incongruité de la présence de deux échelles de taille différente. Au milieu de cet univers bouillonnant d’ironie et de fraîcheur incomparable, se glissent subtilement des références artistiques.

Known above all for his impressionistic landscapes and portraits, prolific Luxembourg artist Frantz Seimetz was born in Grevenmacher on the banks of the river Moselle and travelled widely throughout his life. Discovered by the industrialist and minister Antoine Pescatore while still a painter and decorator in Luxembourg, Frantz Seimetz benefitted from the latter’s support and was able to complete his artistic training and disseminate his work around the world as a result. Thanks to a generous gift by the artist’s widow, and the restoration of several of his works, the Villa Vauban is now hosting a major retrospective exhibition dedicated to Seimetz.

The work of Swiss artistic duo Andres Lutz (a cabaret artist) and Anders Guggisberg (a musician) is imbued with a strong “Dadaist spirit”. It is no coincidence that this early 20th century artistic movement and these contemporary artists come from the same Swiss city of Zurich. In The Forest visitors find a world where artifice prevails, where the artists play with the idea of nature using artificial trees, a strange flock of sheep, the incongruity of two different size scales. The result is a bubbling whirlpool of irony and fresh ideas interspersed with subtle artistic references.

peintures

Jusqu’au 25/05, Villa Vauban, www.villavauban.lu

13/03-10/05, Galerie Nosbaum & Reding, www.nosbaumreding.lu

FREE

66

Lutz & Guggisberg

mäerz’14 CITY Agenda LUXEMBOURG

installation

Jusqu’au 30/03, Mudam, www.mudam.lu


EXPOSITIONS

Lee Bul

Photos : Remi Villaggi

C’est une rétrospective de cette grande artiste coréenne née en 1964 que le Mudam présente. Dans ses espaces, le musée accueille les œuvres de Lee Bul, suspendues, posées au sol ou accrochées au mur. Au croisement de l’intimité du corps et de la machine, de l’engagement politique et social, l’œuvre témoigne dans son ensemble d’un parcours idéologique et artistique, reflétant l’évolution et l’ouverture au monde de ce pays d’Asie. Le monde de Lee Bul, rhizomatique et foisonnant, développe une esthétique futuriste qui interroge notre rapport à l’environnement et au corps. Mudam hosts a retrospective of the great Korean artist Lee Bul. Born in 1964, her body of work is located at the intersection of intimacy of body and machine and of political and social engagement and is a testament to an ideological and artistic journey that reflects this Asian nation’s evolving openness to the world. The world of Lee Bul is multi-faceted and abundant and contains a futuristic aesthetic that examines our relationship with the environment and the body.

Art contemporain

Jusqu’au 09/06, Mudam, www.mudam.lu

Thea Djordjadze

Our full

Histoire de la ville de Luxembourg

Shop, Shop, Shop

Les sculptures de Thea Djordjadze paraissent familières. Sentiment d’autant plus troublant et étonnant qu’aucune d’entre elles n’est une réplique exacte des objets de notre quotidien. Néanmoins, elles empruntent à l’espace domestique leurs formes, leurs agencements et leurs matériaux simples tels que le bois, le métal, le plâtre, le verre. Les titres des œuvres font souvent référence à des films et des ouvrages issus de la culture populaire. L’ensemble de l’installation instaure ce sentiment de proximité par l’évocation des aspects fragiles et transitoires du monde dans lequel nous évoluons et de notre condition d’humain. The sculptures of Thea Djordjadze appear familiar to us, a sentiment that is all the more disturbing and astonishing because none of them is an exact replica of objects we use in our daily lives. Nevertheless, they borrow their form, their arrangement and their use of simple materials – such as wood, metal, plaster, glass – from the domestic sphere. The titles of the pieces make reference to films and books from popular culture. The entire installation creates a feeling of intimacy and closeness by evoking the fragile and transitory aspects of the world we inhabit and our human condition.

installation

Jusqu’au 30/03, Mudam, www.mudam.lu

Photo : Photothèque de la Ville de Luxembourg

exposition monographique

Des heures les plus fastes du commerce en ville de la Belle Époque à la vente en ligne, l’exposition traverse toute l’histoire des deux derniers siècles. From the splendid boutiques of the Belle Époque to online shopping, this exhibition examines the history of commerce during the last two centuries.

Consacré au commerce à Luxembourg au cours des deux derniers siècles, l’exposition Shop, Shop, Shop fait un état des lieux de l’évolution des modes de consommation et des consommateurs. Depuis le 19e siècle, l’exposition dresse un portrait du commerce qui, sous les effets du développement démographique et économique, de l’histoire, des conflits et des modes, s’est modifié du tout au tout. De nouvelles tendances de consommation ont vu le jour au fil des années et les fonctions des boutiques ont changé, passant à des offres de plus en plus diversifiées et devant faire face au succès du commerce électronique. Objets d’époque, photographies anciennes et contemporaines façonnent une exposition dont la visite procure un plaisir comparable (mais moins coûteux) à celui de faire du shopping ! Shop, Shop, Shop is an exhibition that explores the history of trade and commerce in Luxembourg over the last two centuries and offers an overview of changing patterns of consumer behaviour. The show portrays the way commercial life has radically changed since the 19th century as a result of demographic and economic developments, historic events, conflicts and fashions. New consumer trends have emerged over the course of the years and the role of shops has changed. Boutiques now sell an increasingly diverse range of goods and have to contend with the success of online shopping. Period objects and old and contemporary photos tell a fascinating story and provide a moment of pleasure comparable (but less expensive) to the experience of shopping itself!

Exposition THÉMATIQUE

Jusqu’au 30/03, Musée d’Histoire de la Ville de Luxembourg, www.mhvl.lu

mäerz’14 CITY Agenda LUXEMBOURG

67


EXPOSITIONS

Simon Nicholas / Petra Sedlaczek

Les Collections en mouvement III

Photos : Vera Kox, Petra Sedlaczek, Andrea Lehnert, Roland Quetsch / ADAGP Paris, 2014. Courtesy Galerie Bernard Ceysson

Aspects inédits des œuvres de la Villa Vauban

68

­ ue ce soit par le biais de la Q technique ou du sujet traité, les parallèles qui se produisent entre les œuvres du passé et celles d’aujourd’hui invitent le public à regarder les pièces différemment, à y accéder plus simplement. Dans les acquisitions de la Villa Vauban sont exposés des artistes luxembourgeois d’aujourd’hui, dont les œuvres ont à voir avec certaines créations d’il y a deux siècles. Le public peut aussi apprécier les travaux réalisés par des artistes de Luxembourg (Marco Godinho, Julie Goergen, Vera Kox et Saskia Raux & Marc Scozzai) qui s’inscrivent dans l’histoire et l’architecture du musée. Whether as a result of technique or subject matter, the parallels that can be seen between the works of the past and those of present day invite the public to view art differently and approach pieces in a more straightforward manner. Among the acquisitions of the Villa Vauban on display are canvases by contemporary Luxembourg artists whose work has a lot to do with creations of two centuries ago. The public can also enjoy the work of Luxembourg artists, such as Marco Godinho, Julie Goergen, Vera Kox and Saskia Raux & Marc Scozzai, whose works are related to the history and architecture of the museum.

peinture, gravure, sculpture, installation, photographie

Paintings / Bilder der nacht

Les peintures de Simon Nicholas et les photographies de Petra Sedlaczek élaborent des approches différentes du paysage. Les toiles de Nicholas reflètent le monde urbain, foisonnant de signes, de structures, d’éléments graphiques. Les points de vue renforcent une impression d’éloignement tout en peignant des espaces qu’on croit connaître. De nuit, avec la sensation d’un calme avant la tempête, les photographies de Sedlaczek saisissent des paysages de bord de mer, des routes proches d’un film à suspense, d’un thriller à venir. L’atmosphère est étrangement inquiétante, la nuit est ici la face renversée du monde. Simon Nicholas and Petra Sedlaczek portray vastly differing landscapes. Nicholas’ canvases reflect the urban world and overflow with signage, structures and graphic elements. Painted from unusual angles, the spaces appear familiar while at the same time distancing the viewer. Sedlaczek’s photos, on the other hand, are of nocturnal seaside landscapes. Deserted beachside scenes convey the feeling of calm before the storm and are reminiscent of thrillers and horror films. The atmosphere created is strangely disquieting, nighttime becomes the inverse face of the world.

peinture et photographie

22/03-26/04, Galerie Clairefontaine EspaceS 1 et 2, www.galerie-clairefontaine.lu

Free

Andrea Lehnert /  Stylianos Schicho

Drunter und drüber / Keep an Eye on…!

Deux peintres aux démarches très différentes sont présentés par Marita Ruiter dans les deux espaces de sa galerie. L’espace 1 accueille les dernières œuvres d’Andrea Lehnert, artiste allemande, qui plongent le spectateur dans des scènes de courses de chevaux, de paysages et de ponts du Luxembourg aux gammes colorées fascinantes. Dans l’espace 2, l’artiste viennois Stylianos Schicho dépeint un monde contrôlé, policé, cerné par l’œil muet des caméras de surveillance. Aux grandes dimensions, les personnages peints – hommes et animaux – semblent nous dévisager. Marita Ruiter presents the work of two stylistically very different painters in her gallery. Space 1 welcomes the latest works of German artist Andrea Lehnert, which immerse the viewer in scenes of horseracing, landscapes and depictions of Luxembourg’s bridges. Her paintings are characterised by the use of a fascinating range of colours. In Space 2, Viennese artist Stylianos Schicho portrays a highly controlled and policed world gazed upon by mute surveillance cameras. The people and animals depicted appear supersized and gaze at the viewer unnervingly.

peinture

Jusqu’au 15/03, Galerie Claire­fontaine Espaces 1 et 2, www.galerie-clairefontaine.lu

Free

Jusqu’au 18/05, Villa Vauban, www.villavauban.lu

mäerz’14 CITY Agenda LUXEMBOURG

exposition monographique

Roland Quetsch

Inscrites dans la lignée d’une abstraction picturale, les œuvres de Roland Quetsch se situent à la lisière de l’objet et du tableau. Figures géométriques découpent et structurent l’espace de façon singulière, remettant en question sans cesse l’ordre « logique » des éléments ainsi que leurs conjonctions et leurs rapports. Présentés à la galerie Bernard Ceysson Luxembourg, les tout derniers travaux de l’artiste luxembourgeois aux couleurs vives et aux lignes structurelles fortes dialoguent avec l’espace environnant et redéfinissent son appréhension par le spectateur. Abstract in their nature, the works of Roland Quetsch are part object, part painting. Unusual geometric figures structure and define the space they inhabit, relentlessly calling into question the “logical” order of the elements as well as their juxtaposition to and relationship with each other. The Luxembourg artist’s most recent works are on display in the Bernard Ceysson gallery. Colourfully vivid and structurally emphatic, they dialogue with the space around them and redefine it for the viewer.

Art contemporain

Jusqu’au 12/04, Galerie Bernard Ceysson Luxembourg, www.bernardceysson.com

Free


EXPOSITIONS

Edward Steichen Award 2004-2014

NY–LUX

Photos : Pit Weyer, Sarah Caron

sarah caron

Atelier Weyer

Femmes Pachtounes

Le MHVL prolonge – dans le cadre de sa programmation consacrée à l’art graphique à Luxembourg après 1945 – l’exposition consacrée à l’Atelier Weyer jusqu’en août 2014. Le studio créé par Lex Weyer, un des pionniers de la communication visuelle d’événements au Grand-Duché – avec Pe’l Schlechter, Raymond Mehlen et Maurice Benoy –, a développé au fil des années un vrai travail familial : les enfants et les petits-enfants de Lex Weyer contribuant encore aujourd’hui au paysage graphique du pays. On y découvre ou retrouve les campagnes pour la Loterie nationale, pour la Foire internationale ou pour la promotion touristique du pays.

Présentée avec le sous-titre « Des êtres de second rang », l’exposition témoigne des très dures conditions de vie des femmes pachtounes vivant dans les régions tribales du Pakistan. Interdites aux étrangers, ces zones ont pu être photographiées par Sarah Caron, une photoreporter qui, depuis des années, travaille dans les lieux du monde les plus risqués et collabore avec les plus grands journaux internationaux. Sarah Caron est restée trois ans au Pakistan, hautement instable politiquement, et rapporte les images rares et intimes de ces femmes vivant sous le joug d’une culture et d’une religion oppressantes, relayées par les hommes.

As part of its wider programming on graphic design in Luxembourg after 1945, Luxembourg’s City History Museum (or MHVL) is extending its exhibition dedicated to Atelier Weyer until August 2014. The studio was founded by Lex Weyer, one of Luxembourg’s pioneers of visual events communications along with Pe’l Schlechter, Raymond Mehlen and Maurice Benoy. The studio has remained in the family over the decades and Lex Weyer’s children and grandchildren continue to contribute to the graphic design landscape of the country today. Visitors will be able to discover campaigns dedicated to the National Lottery, the International Fair or tourism.

With the subtitle of “secondclass citizens” this powerful ­exhibition bears witness to the terrible living conditions of the Pashtun women living in the tribal regions of Pakistan. ­Inaccessible to foreigners, these areas have been photographed by Sarah Caron, an experienced photojournalist who has ­collaborated with the world’s leading newspapers and worked in some of the riskiest and most dangerous regions of the world. Caron spent three years in the highly politically volatile country of Pakistan and has brought back some unique and intimate portraits of women living under the yoke of an oppressive ­cultural and religious system that is run and dominated by men.

Art graphique

Jusque fin 08/2014, Musée d’Histoire de la Ville de Luxembourg, www.mhvl .lu

Photo : Bertille Bak

L’art de l’affiche à Luxembourg APRÈS 1945

Chacun des artistes bénéficie d’une sorte « d’exposition personnelle » lui permettant d’éclairer à un moment précis sa création dans un parcours. Each artist benefits from a sort of “personal exposure” that allows him or her to illuminate a specific point in time in the artistic or creative process.

Le prix Edward Steichen Luxembourg (The Edward Steichen Award Luxembourg) est un prix prestigieux créé en 2004 en l’honneur du 125e anniversaire de la naissance à Bivange du célèbre photographe, artiste et curateur d’expositions. Depuis cette date, tous les deux ans, un artiste du Luxembourg et de la Grande Région bénéficie d’une résidence de six mois à New York dans le cadre de l’International Studio and Curatorial Program (ISCP). Pour les 10 ans du prix, le Mudam organise une exposition de chacun des lauréats, les invitant à présenter leurs recherches actuelles. Vidéos, projections d’images, tirages photographiques, impressions d’affiches, éditions limitées, créations sonores, installations montrent la pluralité des pratiques artistiques aujourd’hui, tant dans leurs formes que dans les sujets qu’elles soulignent. The Edward Steichen Award Luxembourg is a prestigious prize created in 2004 in honour of the 125th anniversary of the birth (in Bivange) of the famous photographer, artist and exhibition curator. Since then, and every two years, an artist from Luxembourg and the Greater Region is awarded a sixmonth residency in New York as part of the International Studio and Curatorial Program (ISCP). To mark the ten years of the prize, the Mudam is organising an exhibition where each recipient of the award so far has been invited to present his or her latest work and research. Videos, projected images, photographic prints, poster prints, limited editions, soundscapes and installations show the diversity of contemporary artistic practice both in terms of medium and subject matter.

Art contemporain

Jusqu’au 09/06, Mudam, www.mudam.lu

photojournalisme

Jusqu’au 16/03, Abbaye de Neumünster, www.ccrn.lu

mäerz’14 CITY Agenda LUXEMBOURG

69


EXPOSITIONS

Une FENÊTRE sur le ghetto

Les précieux tissus des synagogues

Fabien Giraud & Raphaël Siboni

Photo : Fabien Giraud & Raphaël Siboni

The Unmanned

Organisée par l’Istituto Italiano di Cultura et le CCR Neumünster, l’exposition présente une série photographique d’Araldo De Luca. Sur l’exceptionnelle collection de tissus liturgiques juifs conservés au Musée juif de Rome et constituée de presque 900 tissus datant du 16e au 19e siècle réalisés avec des tissus de seconde main. Somptueusement brodés aux armoiries des familles, aux inscriptions hébraïques, les textiles retracent des scènes de la Bible et l’histoire de la présence juive à Rome depuis le 2e siècle avant J.-C. En complément des photographies, un tissu original est exposé avec des images du ghetto.

Représenté par la galerie Lovenbruck à Paris, le duo d’artistes Fabien Giraud & Raphaël Siboni est exposé pour une première présentation monographique de leur travail au Casino Luxembourg. Conviant le public à découvrir leurs dernières pièces cinématographiques, ils plongent celui-ci dans un questionnement sur la définition de l’image au regard des technologies actuelles, mais aussi de l’histoire de l’évolution des techniques et des technologies. Histoire de la science, machines ultra performantes accélératrices de particules ou encore définitions physiques de l’image numérique de plus en plus précises sont abordées à travers un ensemble de films qui, dénués pour la plupart de présence humaine, soulèvent la problématique de la place de l’homme et sa capacité à embrasser pleinement les technologies dont il est lui-même le créateur. Represented by the Lovenbruck gallery in Paris, artist duo Fabien Giraud & Raphaël Siboni are showing their work for the first time in a monographic show at the Casino Luxembourg. The public will discover their latest cinematographic offerings and be plunged into a world where current image definition technologies are explored, as well as the history of the development of such technologies. History of science, ultra powerful particle accelerator machines and ever more accurate physical definitions of the digital image are examined through a series of films that, mostly devoid of human presence, raise the issue of the role of man and his ability to fully embrace the technologies that he himself has created.

Photos : Araldo De Luca, Kostis Georgiou

Une conférence de Fabien Giraud et de Raphaël Siboni est organisée le mardi 18 mars : une rencontre intéressante pour saisir pleinement les nombreux enjeux de leurs créations. A conference by Fabien Giraud and Raphael Siboni will be held on Tuesday 18 March and provide a fantastic opportunity to fully understand the many issues the artists raise in their work.

This exhibition of photos by Araldo De Luca is organised by the Istituto Italiano di Cultura and the CCR Neumünster. The images are of the exceptional collection of liturgical brocades kept at the Jewish Museum of Rome and composed of almost 900 fabrics dating from the 16th to the 19th centuries and made out of second-hand textiles. Richly embroidered with family coats of arms and Hebrew inscriptions, these textiles recount scenes from the Bible and the history of the Jewish presence in Rome since the second century BC. In addition to the photographs, an original textile is exhibited alongside images of the ghetto.

art textile et religion

Jusqu’au 16/03, Abbaye de Neumünster, www.ccrn.lu

Art contemporain

Jusqu’au 27/04, Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain, www.casino-luxembourg.lu

70

mäerz’14 CITY Agenda LUXEMBOURG

Présidence hellénique du Conseil de l’Union européenne

Kostis Georgiou

C’est dans le cadre de la présidence grecque du Conseil de l’Union européenne et sous le haut patronage de l’ambassade grecque et de la représentation de la Commission au Luxembourg qu’est organisée l’exposition. Artiste de Thessalonie, Kostis Georgiou présente son œuvre dans de nombreux lieux publics et privés internationaux. Sa peinture aux couleurs flamboyantes compose des œuvres d’une rare énergie et ses sculptures diffusent une présence forte et volontaire. Traitant de sujets comme Pandore, le passage du temps et la Grèce, il a été choisi comme un représentant de son pays, en quête d’art malgré la période difficile. As part of the Greek Presidency of the Council of the European Union this exhibition is organised under the high patronage of the Greek Embassy and the Representation of the European ­Commission in Luxembourg. Thessalonian artist Kostis ­Georgiou shows his work in many public and private spaces and venues around the world. His brilliantly colourful paintings are of a rare energy and his sculptures radiate a strong will and presence. Exploring topics such as Pandora, the passage of time and his native country of Greece in his work, Georgiou was chosen to represent the arts in a country that has recently experienced some difficult times.

Peintures et sculptures

01-23/03, Abbaye de Neumünster  ‒ Cloître, www.ccrn.lu


Expositions

Agenda Expositions musées  LUXEMBOURG 

Casino Luxembourg - Forum d'art contemporain The Unmanned

Pour cette première monographie institutionnelle de Fabien Giraud et Raphaël Siboni, les œuvres les plus récentes des artistes français se déploient dans l'ensemble des espaces du Casino Luxembourg. Issus des pratiques du documentaire et du cinéma, Fabien Giraud et Raphaël Siboni concentrent leur recherche autour de la notion de mesure et de vision du monde. Leur questionnement de l'évolution des techniques, du temps et des rapports d'échelle les mène au-delà de la mesure humaine vers une image hors-monde. Jusqu'au 27/04

et d'une multitude de musiciens les plus divers ont été réunis, rassemblant le design, la musique et l'art dans une expérience qui fonctionne sur de nombreux niveaux. L'Audiolab 2 a été conçu par Ronan & Erwan Bouroullec qui sont par ailleurs les créateurs de la structure du Mudam Café. Jusqu'au 05/06

LEE BUL Lee Bul, une des artistes sud-coréennes les plus actives sur la scène de l'art contemporain actuelle, entame sa carrière artistique dans les années 1980. Elle réalise alors des performances dans la rue durant lesquelles elle porte des vêtements prothétiques, véritables excroissances morphologiques. Plus récemment, son travail s'est orienté vers l'architecture. Après avoir fait subir des distorsions aux corps, elle altère maintenant notre environnement et manipule notre perception de l'espace. Jusqu'au 09/06

NY-LUX. EDWARD STEICHEN AWARD 2004-2014

Mudam elmar trenkwalder Jusqu'au 09/03

lutz & guggisberg “The Forest” Jusqu'au 30/03

thea djordjadze “Our Full” Jusqu'au 30/03

AUDIOLAB. RONAN & ERWAN BOUROULLEC

Le projet “Audiolab” est le mariage entre l'architecture et le design sonore. Au cours d'un long processus commun, les talents de quatre designers

Créé en 2004 en hommage au photographe et conservateur américain Edward Steichen, né en 1879 au Luxembourg, le Edward Steichen Award a pour ambition de contribuer au dialogue entre les scènes artistiques d'Europe et des États-Unis, dont Edward Steichen a été, au début du 20e siècle, l'un des principaux instigateurs. Décerné tous les deux ans à un jeune artiste de la Grande Région, le prix offre au lauréat une résidence de 6 mois à New York, au sein du célèbre programme ISCP (International Studio and Curatorial Program). Il est complété depuis 2011 par un second prix attribué à un jeune artiste luxembourgeois, le Edward Steichen Luxembourg Resident in New York, avec un séjour de quatre mois à l'ISCP.

Rassemblant des œuvres récentes des sept lauréats depuis 2005, l'exposition témoigne de la richesse et de la diversité de la scène artistique de la Grande Région. Artistes : Bertille Bak, Étienne Boulanger, Jeff Desom, Sophie Jung, Maria Loboda, Claudia Passeri, Su-Mei Tse. Jusqu'au 09/06

Musée d'Histoire de la Ville de Luxembourg SHOP SHOP SHOP

“Un voyage à travers l'histoire du commerce à Luxembourg”. Partant de l'exemple de Luxembourg, l'exposition s'interroge sur les raisons de l'évolution de la ville vers un lieu privilégié du shopping, des achats. Des vitrines antiques, comptoirs, caisses enregistreuses, emballages, cartons à chapeau, sachets, affiches publicitaires, mannequins et épiceries avec lesquelles jouaient les enfants que montre l'exposition se dégage le charme du “bon vieux temps”, et bien des souvenirs se réveilleront. Mais les épisodes plus sombres de l'histoire, comme l'aryanisation, c'est-à-dire la dépossession brutale des Juifs de leurs magasins pendant la Seconde Guerre mondiale et l'occupation allemande, n'en sont pas oubliés pour autant. Le visiteur découvrira aussi le traitement, souvent critique, du thème de la consommation dans l'art photographique et cinématographique, des surréalistes des années 1920 aux univers des accros au shopping modernes.   Jusqu'au 31/03

atelier weyer “L'art de l'affiche au Luxembourg après 1945”. Jusqu'au 31/08

musée dräi eechelen genie und festung Exposition d'un choix de 71 plans originaux de la forteresse qui, à l’origine, servaient d’instruments de travail à la direction du Génie prussienne à Luxembourg. Jusqu'au 31/03

MÄERZ’14 CITY Agenda LUXEMBOURG

Musée national d'histoire et d'art théo kerg Le Musée national d’histoire et d’art (MNHA), en collaboration avec le Cercle Cité, présente la première exposition muséale de l’artiste luxembourgeois au Grand-Duché. Répartis sur les deux sites, les deux volets de l’exposition se complètent et mettent chacun l’accent sur une période de création différente de l’artiste. L’exposition au MNHA s’intéresse ainsi aux années 50, une période décisive pendant laquelle Kerg travaille dans la capitale française où régit alors ladite École de Paris – par ailleurs l’un des points forts de la collection du musée. Cette partie de l’exposition présente une vingtaine d’œuvres réalisées sur une vingtaine d’années (env. 1946-1966) afin de visualiser la position de Théo Kerg dans l’histoire de l’art de ce moment. Jusqu'au 04/05

Natur Musée Schatzkëscht Buedem

En tant que système complexe et vivant, le sol est le premier moyen de subsistance pour les plantes, les animaux et l'homme. L'érosion et la diminution de la biodiversité menacent les sols et leur fertilité. La protection des sols est donc plus que nécessaire en ce moment de croissance continue de la population mondiale. Sur un grand tableau d'information sont donc discutés, à l'aide de textes adaptés, des thèmes comme la formation des sols,

Visites guidées Visites commentées régulières

Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain Jeudi 18h (F) Samedi 15h (F) Dimanche 14h (L), 15h (F) et 16h (D) MHVL Jeudi 18h (L) Dimanche 16h (F) Du château comtal à la ville européenne  Dimanche 16h MNHA Jeudi 18h (L / D) Samedi 15h (F) Dimanche 15h (L) MNHN Dimanche 16h Mudam Samedi 16h (F) Dimanche 15h (D) et 16h (L), 02/03 11h (EN) Visites enfants Samedi 15h (L / D) et dimanche 14h (F) Musée Dräi Eechelen Mercredi 18h (L / F / D) Samedi 15h (L / F / D) Villa Vauban Vendredi 18h Dimanche 15h

VISITES PAUSE DÉJEUNER "MUSÉE DU JOUR"

Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain Mercredi 12h30 (30 min) (F / D / L) MHVL Vendredi 12h30 (30 min) (L / F) MNHA Mardi 12h30 (30 min) MNHN Jeudi 12h30 Mudam Lundi 12h30 (15-20 min)

Visites ponctuelles

Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain Visite 60+ Lundi 03/03 15h

71


Expositions

les différents types de sol, les organismes, l'exploitation et la protection des sols. Plusieurs éléments mobiles rendent l'information très palpable, permettent de faire des expériences et des observations. Un terrarium à vers, une serre, une boîte à champignons et un sentier pour le toucher au pied rendent l'exposition plus vivante. Jusqu'au 30/03

Découvertes Exposition permanente

Les planètes Exposition permanente

 ESCH-SUR-ALZETTE 

Musée National de la Résistance Keep Your Feelings In Memory Les témoignages directs de la Deuxième Guerre mondiale sont aujourd'hui en train de disparaître. Bientôt, ils ne feront plus partie de l'histoire contemporaine. À travers les interventions des artistes, ce lieu est placé dans un dialogue et contexte actuel. L'exposition offre un nouveau regard sur la collection du musée, sur la conception de son espace et sur son histoire. Jusqu'au 20/04

Kostis Georgiou L'univers du peintre et sculpteur Kostis Georgiou est un univers peuplé d'animaux étranges à la limite de l'humain. Les formes sont étonnamment simplifiées, les lignes rigoureuses et les plans minimalistes dans les sculptures. Les couleurs sont vives et franches, symbolisant la joie originale et originelle des premiers temps de la vie, dans les peintures. Elles marquent l'espace de leur présence et nous transportent vers un ailleurs irréel à travers une mise en scène magistralement orchestrée. Du 01 au 23/03 FREE

Fifty / Fifty

Nos ancêtres Exposition permanente

Nos paysages Exposition permanente

Nos régions Exposition permanente

Notre Terre Exposition permanente

Qui suis-je ? Exposition permanente

Villa Vauban collections en mouvement Peinture, gravure, sculpture, installation photographique. Jusqu'au 18/05

Frantz Seimetz (1858-1934) “De la Moselle au Monde entier”. Frantz Seimetz fut le premier artiste luxembourgeois ayant peint dans le style impressionniste et préférant la peinture en plein air. L’exposition d’huiles et d’aquarelles rend hommage à une personnalité importante de l’histoire de l’art luxembourgeois au tournant du 20e siècle tout en dévoilant sa biographie hors du commun au grand public. Jusqu'au 25/05

72

Institutions  LUXEMBOURG 

Abbaye de Neumünster Une fenêtre sur le ghetto Une sélection de photographies réalisées par le célèbre photographe d'art Araldo De Luca portant sur la collection extraordinaire de tissus du Musée juif de Rome sera présentée pour la première fois au Luxembourg. Afin de mieux apprécier la beauté de ces ornements, un modèle original de tissu liturgique sera exposé avec des photos historiques du ghetto. Jusqu'au 16/03 FREE

Femmes Pachtounes

Dans les zones tribales du Pakistan, bastion des talibans, les femmes pachtounes endurent de grandes souffrances sous le fait de traditions culturelles rigides et de croyances religieuses extrêmes. Pour un journaliste étranger, il est presque impossible de travailler dans ces régions à cause des restrictions officielles et de l'insécurité qui y règne. Le travail de Sarah Caron nous emmène dans l'univers privé, et rarement photographié, des femmes pachtounes. Jusqu'au 16/03 FREE

Les associations Empreinte et Kaus présenteront une centaine d'estampes originales, avec un large éventail de techniques, d'une cinquantaine d'artistes. Le projet se construit entre deux cloîtres, l'un étant lieu de travail et l'autre lieu d'exposition. Du 29/03 au 21/04 FREE

différentes vues sur la fenêtre en un seul coup. “Rear Window Loop” a remporté le prix du Meilleur remix aux Vimeo Awards et la Nica en or aux Ars Electronica. “Le rouge est une star”. Couleur cinématographique par excellence, couleur reine du Technicolor ou du cinéma d'épouvante, couleur du mélodrame flamboyant et de la fatalité, le rouge est sûrement la couleur la plus fascinante et ambiguë qui soit au cinéma. Elle joue sur les paradoxes, anime toute une gamme chromatique de l'écran en incandescence : amour, danger, sensualité, révolte... Ce qui vaut d'une manière générale pour le cinéma vaut aussi pour les affiches du 7e art : “Some Like It Red”. En parallèle du projet “Holorama”, une mini-exposition des plus beaux spécimens portant la marque rouge, en provenance directe des archives de la Cinémathèque de la Ville de Luxembourg. Vernissage le 27/02 à 18 h. Du 28/02 au 23/03

Hoffnung auf Heilung Jusqu'au 08/03

Discovery Zone, Quartier Général

 DUDELANGE 

MÄERZ’14 CITY Agenda LUXEMBOURG

CAPe Leonora Bisagno “Entracte”. La recherche artistique de Leonora Bisagno est une quête permanente de l'appréhension du monde et de réflexion autour de l'image et de la représentation. Elle travaille avec différents médias : photographie, installation, vidéo et dessin. Jusqu'au 04/03 FREE  MERSCH 

Centre national de littérature La Maison Servais La dédicace De la diversité des envois et dédicaces dans les livres. Jusqu'au 02/05  NIEDERANVEN 

Kulturhaus Niederanven BILLER-GESCHICHTEN

Konschthaus Beim Engel

Cercle Cité

“Holorama”, Jeff Desom. En s'inspirant de la tradition des théâtres optiques, le réalisateur Jeff Desom a choisi de redonner vie à quelques scènes emblématiques de la grande histoire du cinéma. De “Twin Peaks” à “Apocalypse Now”, de “E.T.” à “The Big Lebowski” en passant par “Jason and the Argonauts”, l'auteur a offert une troisième dimension à des scènes cultes grâce à un habile procédé holographique s'appuyant sur un écran semi-transparent, mixant l'image d'une maquette construite avec un souci des personnages de la scène originale. Une mise en perspective en forme d'hommage, accessible à tous les publics. “Rear Window Loop” : projection vidéo, Jeff Desom / 2010 / 20'. À partir du chef-d'œuvre “Fenêtre sur cour” (1954) d'Hitchcock, Jeff Desom a créé en 2010 une vidéo inédite. Le film classique d'Hitchcock raconte l'histoire du photographe blessé Jimmy Stewart qui passe ses journées à observer ses voisins par la fenêtre de son appartement. L'artiste Desom combine les différents aperçus de la fenêtre en une seule photo panoramique. La pièce vidéo est un loop de 20 minutes, montrant

 ETTELBRUCK 

Centre d'art Dominique Lang Flora Mar

Exposition de Annick Sinner. Jusqu'au 02/03

INSTANTS DE VIE L'exposition témoigne de la vie et du quotidien des enfants, adolescents, jeunes mamans, femmes et travailleurs immigrés, vivant dans des situations sociales difficiles. Vernissage le 11/03 à 18 h 30. Du 11/03 au 18/04 FREE

“Mapping the Dark – Cartographies de l'inconscient” Vernissage le 08/03 à 11 h 30. Du 08/03 au 19/04

Sophie Jung “Three Chords And The Truth.” Vernissage le 08/03 à 11 h 30. Du 08/03 au 19/04

Galeries

Centre de Documentation sur les Migrations Humaines

 LUXEMBOURG 

Präsenz, Wirken und Integration von Deutschen in Luxemburg

Exposition permanente FREE

“Vom Wiener Kongres bis zum ersten Weltkrieg (1815-1914)”. L'exposition montre la longue durée des relations entre le Luxembourg et l'Allemagne. Jusqu'au 23/03 FREE

7 in Luxembourg 20 céramistes

peintures et sculptures Judith Brunel, peintre. Dany Jung, sculpteur céramiste. Chris Gullon, céramiste. Wu Yiqiang, peintre. Jusqu'au 06/03 FREE

peintures et sculptures Andoche Praudel, céramiste, photographe, plasticien. Dany Jung, sculpteur céramiste.


Expositions

Sun Chu, peintre. Vernissage le 07/03 à 18 h. Du 07/03 au 08/05 FREE

CULTUREINSIDE. gallery Order & Disorder The exhibited artists thematize this tension between vision and reality with the means and the media of our time - open in their judgments and references.   Du 06/03 au 06/04 FREE

Galerie bernard ceysson roland quetsch Jusqu'au 20/04 FREE

Galerie Clairefontaine Espace 1 Andrea Lehnert

worlds voice criticism of issues such as capitalism and consumerism. The observer becomes the observed when scrutinised by the oversized eyes. Schicho's works are a blend of painting and drawing. Fleeting moments are captured and sketched, the expressive faces are brought to life with colour and fine lines. Jusqu'au 15/03 FREE

petra sedlaczek Photographies. Du 22/03 au 26/04 FREE

Memphis & Nathalie du Pasquier Jusqu'au 26/04 FREE

galerie nosbaum & reding Christian Frantzen FREE

Stephan Balkenhol Jusqu'au 08/03

POP ART, STREET ART & NEW POP Ludovic Biquand (art dripping), Patrice Murciano (new pop), Gérald Faivre Courtot (street art). Jusqu'au 01/03 FREE

PHOTOGRAPHIES de GRAFFITIS ET de TAGS Du 04/03 au 05/05 FREE  CAPellen 

Galerie op der Kap

Galerie lucien schweitzer

Jusqu'au 08/03

PARIS.NEWYORK ART GALLERY

FREE

Cercle Artistique d'Esch-sur-Alzette Œuvres des membres du Cercle Artistique d'Esch-sur-Alzette. Jusqu'au 02/03 FREE  ESCH-SUR-ALZETTE 

Galerie du Théâtre Municipal Exposition d'artistes grecques Tableaux et poteries. Jusqu'au 22/03 FREE

peter zimmermann & carl pam “Unter Brücken, über Brücken, über Hindernisse, unter der Kleidung”. Andrea Lehnert spielt in ihrer Ausstellung mit Sichtwechseln und unerwarteten Perspektiven. Sie läßt mit ihren Bildern den Betrachter verschiedenste Rollen einnehmen: mal erhält er einen flüchtigen Blick auf die Nacktheit des in der Natur Schutz suchenden Menschen, mal findet er sich unter einer Brücke wieder, oder steht ein anderes mal mit einem Springpferd vor dem Hindernis. Dabei gehört das Erscheinen eines nur mit einem Hut bekleideten Mannes im Grünen zu den wahrscheinlich ungewöhnlichsten, die Luxemburger Brücken jedoch zu den beeindruckendsten Bildern dieser Ausstellung. Jusqu'au 15/03 FREE

simon nicholas Peintures. Du 22/03 au 26/04

Galerie Clairefontaine Espace 2 Stylianos Schicho Viennese artist Stylianos Schicho depicts both animals and humans in his large-scale works as he addresses the phenomenon of “being watched” in contemporary society. His fragmentary visual

Du 13/03 au 10/05

Eiffel by Fifax

VIKTORIA PRISCHEDKO Du 22/03 au 12/04 FREE

Galerie Simoncini rikizo “Byobu – Rouge et Noir” Jusqu'au 21/03 FREE

Galerie toxic FRANCESCO FRANGELLI & JAN VOS Jusqu'au 19/03 FREE

galerie zidounbossuyt Terry Adkins “In Memoriam” Jusqu'au 08/03 FREE

Yeni Mao

Marcel De Cecco

nous sommes. mir sinn. estamos.

Photographies. Jusqu'au 09/03

Monique Becker Peintures. Vernissage le 21/03 à 19 h. Du 22/03 au 06/04  BERTRANGE 

SHOPPING CENTER LA BELLE ÉTOILE Cercle Artistique d'Esch / Alzette Claude Bour, mosaïque. Nicolas Goetzinger, peinture et sculptures en bronze. Sylvie Gros-Molitor, verre-fusing. René Kayl, sculptures en pierre et granit. Frank Kieffer, orfèvrerie d'art. Jean-Jacques Lucas, photographie. Monique Meysenburg-Niesen, céramique. Vernissage le 27/03 à 18h. Du 27/03 au 05/04 FREE

autres  LUXEMBOURG 

Arendt & Medernach The world is blue like an orange Justine Blau, Irene O'Callaghan, Sophie Jung. Du 15/03 au 12/09

LaLa La Photo, ce sont deux photographes, Krystyna Dul et Keven Erickson. Tous les deux se sont spécialisés dans les portraits, le reportage-photo et les photos d'enfants et de famille. Pour cette exposition, ils se sont concentrés sur la jeunesse à Differdange. Jusqu'au 16/03

samuël Levy “New Born” Du 26/03 au 18/05  ESCH-SUR-ALZETTE 

Bâtiment Massenoire belval & more

 BOURGLINSTER 

Château de Bourglinster

 CLERVAUX 

Champ Libre JOS MEYERS “Corner – Fotoen vun 90'” Du 22/03 au 22/06

Château de Clervaux The Family of Man

Espace mediArt

L’exposition présente la Cité des Sciences réalisée par le Fonds Belval sur la Terrasse des Hauts Fourneaux à Belval et évoque le développement historique et urbain de la région Sud du Luxembourg. Elle est installée dans l’ancien bâtiment de la Massenoire réaménagé en centre d’accueil avec une grande maquette, des bornes interactives et des projections de films. Exposition des projets du concours “Jardins du Livre” pour l’aménagement de trois jardins en toiture de la bibliothèque universitaire à Belval. Visite guidée du futur quartier universitaire en langue française, sans réservation, le dimanche 16 mars à 15 h ; départ à la Massenoire. Nouveau cycle de conférences “Conserver & Innover”. Exposition permanente FREE

Patricia Lippert et Jeannot Bewing Peintures et sculptures. Jusqu'au 05/03

Artistes Lithuaniens au Luxembourg Regards croisés sur la gravure en Lituanie. Egidijus Rudinskas et Ugne Zilyte. Du 11 au 21/03

“Whiskey Papa” Jusqu'au 08/03 FREE

Nico Thurm

Frank Brunner

Peintures. Du 25/03 au 17/04

“Solo Show” Du 27/03 au 03/05

Aalt Stadhaus

Nico Hienckes, Yvette Rischette, Franziska Schmalzl, Robert Süess. Du 01 au 23/03

Galerie Schortgen

 DIFFERDANGE 

Moulin de Beckerich

GRENZENLOS

FREE

Peinture et sculpture. Jusqu'au 08/03 FREE

 BECKERICH 

La collection se compose de 503 photographies de 273 auteurs originaires de 68 pays, rassemblées par Edward Steichen pour le Museum of Modern Art de New York (MoMA). Registre de la Mémoire du Monde de l'UNESCO. Exposition permanente

submit your event on Inscrivez vos events sur

www.plurio.net

Édition AVRIL : 03/03 FREE

MÄERZ’14 CITY Agenda LUXEMBOURG

73


city adresses

CULTURE & going out

Une représentation de votre établissement par l’image. un impact déterminant pour votre cible en plein cœur de la ville.

A comprehensive listing of city venues and contact details. Plus a guide to city restaurants and bars. Une liste exhaustive des lieux de loisir et leurs coordonnées, ainsi qu’un guide des bars et restaurants.

Luxembourg city tourist office 1 30, place Guillaume II Bureau d’accueil touristique Lu-sa : 9-19h, di : 10-18h Communication et marketing : Promotes culture and tourism and the brand image of Luxembourg City. Promotion culturelle et touristique de Luxembourg-Ville et de son image de marque.

Service Guidages Luxembourg Convention Bureau : Consultancy for business tourism/framework for professional organisers of conferences, seminars and workshops. Guided tours and organise programmes. Incoming and package deals for tourists. Consultance tourisme d’affaires / encadrement pour organisateurs professionnels de conférences, séminaires et workshops. Organisation de tours guidés et de programmescadres. Incoming, élaboration de forfaits touristiques. Tél. : 22 28 09, touristinfo@lcto.lu, www.lcto.lu

ART GALLERIES / galeries D’ART 2 Artium Art Gallery 11c, boulevard Joseph II /  49, avenue Monterey Tél. : 26 44 00 66 www.artium.lu

3 beaumontpublic + Koenigbloc 21a, avenue Gaston Diderich Tél. : 46 23 43 www.beaumontpublic.com

4 Bergman Berglind Contemporary Art 49, rue Baudouin Tél. : 26 19 65 33 www.bergmanberglind.com

5 CULTUREINSIDE.gallery 8 rue Notre-Dame Tél. : 621 241 243 www.ci-artgallery.com

6 Espace Royal Monterey BGL BNP Paribas 27, avenue Monterey Lu-ve : 9h-16h30

7 Galerie 7 in Luxembourg 11, côte d’Eich Tél.: 26 20 14 66 ou 621 834 744 contact-galerie@ eramondi.com

74

8 Galerie Bernard Ceysson 2, rue Wiltheim Tél. : 26 26 22 08 www.bernardceysson.com

9 Galerie Clairefontaine Espace 1 7, place Clairefontaine Ma-ve : 14h30-18h30, sa : 10-12h, 14-17h Tél. : 47 23 24 www.galerieclairefontaine.lu

10 Galerie Clairefontaine Espace 2 21, rue du Saint-Esprit Ma-ve : 14h30-18h30, sa : 10-12h, 14-17h Tél. : 47 23 24 www.galerieclairefontaine.lu

11 Galerie d’art contemporain Am Tunnel (BCEE - Bâtiment rousegäertchen) 16, rue Zithe Tél. : 40 15 24 50

12 Galerie f. hessler 21, rue Astrid Me & ve : 14-18h, sa : 10-12h, 14-18h Tél. : 27 28 12 77 www.galeriefhessler.lu

Contactez notre régie Mélanie Juredieu : 27 17 27 27-39 ou au 691 355 345

Tickets / Billetterie

13

19

Galerie La Cité 1, rue Louvigny (1er étage) Tél. : 22 36 89 www.lacite.lu

Galerie Toxic 2, rue de l’Eau Tél. : 26 20 21 43 www.galerietoxic.com

14

20

Galerie L’indépendance Banque Internationale à Luxembourg (BIL) 69, route d’Esch Lu-ve : 8-18h

Konschthaus beim Engel 1, rue de la Loge Ma-di : 10-12h, 13-19h Tél. : 22 28 40

15

21

Galerie Miltgen 32, rue Beaumont Tél. : 26 26 20 20 www.galerie-miltgen.lu

16 Galerie Nordine Zidoun 101, rue Adolphe Fischer Tél. : 26 29 64 49 www.galeriezidoun.com

17 Galerie Pascal Bello 74, avenue Gaston Diderich Tél. : 26 45 97 73 www.galeriepascalbello.com

18 Galerie Schortgen 24, rue Beaumont Ma-sa : 10h30-12h30, 13h30-18h Tél. : 26 20 15 10 www.schortgen.lu

Lucien Schweitzer galerie et éditions 24, avenue Monterey Tél. : 23 616-56 www.lucienschweitzer.lu

22 Nosbaum & Reding – art contemporain 4, rue Wiltheim Ma-sa : 12-18h Tél. : 26 19 05 55 www.nosbaumreding.lu

23 Paris.New-York art gallery 26, rue du Curé Lu-sa: 12-18h30 Tél.: 26 20 15 39 ou 691 153 603 contact@galleryparis-ny.lu www.galleryparis-ny.lu

MARCH’14 CITY Agenda LUXEMBOURG

24 LUXEMBOURG TICKET Grand Théâtre 1, rond-point Robert Schuman (Limpertsberg) Reservation and purchase by telephone: Réservation et vente par téléphone : Tél. : 47 08 95-1 www.luxembourgticket.lu  Lu-ve : 10-18h30 Sales points in the city: Points de vente en ville : Luxembourg City Tourist Office (place Guillaume II), Conservatoire de Musique (Merl), Centre Culturel de Rencontre - Abbaye de Neumünster (Grund).


MARCH’14 CITY Agenda LUXEMBOURG

75


city adresses

CULTURAL VENUES / Espaces culturels 25

32

Banannefabrik 12, rue du Puits www.banannefabrik.lu

d:qliq 17, rue du Saint-Esprit Tél. : 26 73 62 info@dqliq.com www.dqliq.com

26 Café-Théâtre “Rocas” Place des Bains Tél. : 27 47 86 20 www.rocas.lu

27 CarréRotondes 1, rue de l’Aciérie Tél. : 26 62 20 07 info@rotondes.lu www.rotondes.lu

28 CCR Abbaye de Neumünster 28, rue Münster Tél. : 26 20 52-1 contact@ccrn.lu www.ccrn.lu

29 Centre Culturel Tramsschapp 49, rue Ermesinde Tél. : 47 96 46 31

30 Cercle Cité 2, rue Genistre Tél. : 47 96 51 33 info@cerclecite.lu www.cerclecite.lu

31 Conservatoire de Musique 33, rue Charles Martel Tél. : 47 96 55 55 (standard) 47 96 54 32 (réservations) cml@vdl.lu www.vdl.lu

33 Den Atelier 54, rue de Hollerich Tél. : 49 54 85-1 info@atelier.lu www.atelier.lu

34 Espace mediArt (3e étage) 31, Grand-Rue Tél. : 26 86 191 info@mediart.lu www.mediart.lu

27 Exit07 1, rue de l’Aciérie Tél. : 26 62 20 07 info@rotondes.lu www.rotondes.lu

35 FondatIon de l’Architecture et de l’Ingénierie 1, rue de l’Aciérie Tél. : 42 75 55 office@fondarch.lu www.fondarch.lu

24 Grand Théâtre 1, rond-point Robert Schuman Tél. : 47 96 39 00 (standard) 47 08 95-1 (réservations) grandtheatre@vdl.lu www.theatres.lu

36 Kasemattentheater 14, rue du Puits Tél. : 29 12 81 infos@kasenmattentheater.lu www.kasemattentheater.lu

37 Philharmonie 1, place de l’Europe Tél. : 26 02 27-1(standard) 26 32 26 32 (réservations) info@philharmonie.lu www.philharmonie.lu

38 Studio LUCILIN 20A, rue de Strasbourg Tél. : 26 37 43 32 info@lucilin.lu

39 Théâtre des Capucins 9, place du Théâtre Tél. : 47 96 40 54 (standard) 47 08 95-1 (réservations) capucins@vdl.lu www.theater-vdl.lu

40 Théâtre du Centaure 4, Grand-Rue Tél. : 22 28 28 centaure@pt.lu www.theatrecentaure.lu

41 Théâtre National du Luxembourg 194, route de Longwy Tél. : 26 44 12 70 info@tnl.lu www.tnl.lu

42 TOL – Théâtre Ouvert Luxembourg 143, route de Thionville Tél. : 49 31 66 tol@tol.lu www.tol.lu

25

CINEMAS / Cinémas 43 Cinémathèque 17, place du Théâtre Tél. : 29 12 59 (infos programme) cinematheque@vdl.lu www.cinematheque.lu

44 Ciné Utopia 16, avenue de la Faïencerie Tél. : 22 46 11 www.utopolis.lu

45 Utopolis 45, avenue J.F. Kennedy Tél. : 42 95 11-1 www.utopolis.lu

MUSEUMS / musées les amis des musées info@amisdesmusees.lu www.amisdesmusees.lu

46 Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain 41, rue Notre-Dame Lu, me, ve : 11-19h, je : 11-20h, sa, di & jours fériés : 11-18h Tél. : 22 50 45 info@casino-luxembourg.lu www.casino-luxembourg.lu

47 Mémorial de la Déportation Gare de Hollerich 3A, rue de la Déportation Lu-Ve : 9-12h, 14-17h Tél. : 24 78 81 91

Trois C-L 12, rue du Puits Tél. : 40 45 69 danse@danse.lu www.danse.lu

Services & shopping Find useful addresses and shopping guide on page 26 of City Magazine Retrouvez les adresses utiles et un guide shopping à la page 26 du City Magazine

76

MARCH’14 CITY Agenda LUXEMBOURG

48 Mudam – Musée d’Art Moderne Grand-Duc Jean 3, Park Dräi Eechelen Me-ve : 11-20h, sa-lu : 11-18h Tél. : 45 37 85-1 info@mudam.lu www.mudam.lu

49 Musée d’Histoire de la Ville de Luxembourg 14, rue du Saint-Esprit Ma-di : 10-18h, je : 10-20h Tél. : 47 96 45 00 musee@vdl.lu www.mhvl.lu

50 Musée Draï Eechelen 5, Park Dräi Eechelen Lu, je, ve, sa, di : 10-18h Me : 10-20h Tél. : 26 43 35 info@m3e.public.lu www.m3e.public.lu

51 Musée National d’Histoire et d’Art Marché-aux-Poissons Ma-di : 10-17h Tél. : 47 93 30-1 (standard) 47 93 30 21-4 (visites guidées) musee@mnha.lu www.mnha.lu

52 Natur Musée – Musée National d’Histoire Naturelle 25, rue Münster Ma-di : 10-18h Tél. : 46 22 33-1 musee-info@mnhn.lu www.mnhn.lu

53 Villa vauban – musée d’art de la ville de luxembourg 18, avenue Émile Reuter Réouverture le 09/02/13 Lu, me, je, sa, di : 10-18h, ve : 10-21h Tél. : 47 96 45 65 www.musee@vdl.lu www.villavauban.lu

libraries / bibliothèques 30 cité bibliothèque 3, rue Genistre Ma-ve : 10-19h, sa : 10-18h Tél. : 47 96 51 33 bibliotheque@vdl.lu www.bimu.lu, www.tuffi.lu

54 bibliothèque nationale 37, boulevard F.D. Roosevelt Ma-ve : 10h30-18h30, sa : 9-12h Médiathèque / media library : ma-ve : 10h30-18h30 Tél. : 22 97 55-1 info@bnl.etat.lu, www.bnl.lu

art schools / écoles d’art 55 cercle européen pour la propagation des arts Lycée Technique des Arts et Métiers 19, rue Guillaume Schneider Tél. : 40 99 20 (9-11h) cepa@pt.lu www.summerakademie.lu

56 école d’art contemporain 117, rue de Hollerich Tél. : 49 46 16 ecoleart@ecoledart contemporain.lu www.ecoledart contemporain.lu


Prochainement

coming up

Prochainement

Danza Contemporánea de Cuba

22 & 23

APRIL

24

AVRIL

The first visit to Luxembourg of the acclaimed Danza Contemporánea de Cuba troupe features a programme that has been described as having “sexy intensity” by The Telegraph. It includes George Céspedes’ Mambo 3XXI, which in 2010 was nominated for both an Olivier Award and a TMA Award and was called “an exhilarating, large-scale triumph” by The Times. Also on the bill is Rafael Bonachela’s spectacular Demo-n/Crazy. Danza Contemporánea de Cuba has for 50 years produced dancers of the highest level with a style evoking the sensual, mystical and raw heart of the Cuban spirit. Pour sa première visite au Luxembourg, la célèbre compagnie Danza Contemporánea de Cuba propose un programme que le Telegraph juge « intensément sexy ». On y retrouve la chorégraphie de George Céspedes, Mambo 3XXI, nominée aux Olivier Awards et aux TMA Awards en 2010 et qualifiée de « triomphe éclatant » par le Times. Également au programme : le spectacle hallucinant de Rafael Bonachela, Demo-n/Crazy. Depuis 50 ans, la troupe Danza Contemporánea de Cuba et ses danseurs de très haut niveau exaltent la sensualité, le mysticisme et le naturel de l’esprit cubain. Grand Théâtre www.theatres.lu

Pops at the Phil APRIL

Hooverphonic

30

AVRIL

German chanteuse Ute Lemper is the guest star at the annual “Pops at the Phil” concert. Lemper has attracted a crossover audience thanks to her diversity. As usual, local composer, musician and conductor Gast Waltzing leads the Orchestre Philharmonique du Luxembourg. The programme will feature a selection of chansons that the iconic Lemper, who shot to fame as an interpreter of Kurt Weill songs in the late 1980s, has made integral to her repertoire. They include Weill’s ‘Surabaya Johnny’, Édith Piaf’s signature ‘La vie en rose’, and Jacques Brel’s ‘Ne me quitte pas’ and ‘Amsterdam’. La chanteuse allemande Ute Lemper, qui a su toucher un public extrêmement large grâce à son éclectisme, est l’invitée vedette du concert annuel « Pops at the Phil ». L’Orchestre Philharmonique du Luxembourg sera, comme de coutume, dirigé par le compositeur, musicien et chef d’orchestre luxembourgeois Gast Waltzing. Au programme, une sélection de chansons que la célèbre Ute Lemper, qui s’est fait connaître en interprétant des œuvres de Kurt Weill à la fin des années 80, a totalement intégrées à son répertoire. Citons notamment ‘Surabaya Johnny’ de Weill, ‘La vie en rose’ d’Édith Piaf, ainsi que ‘Ne me quitte pas’ et ‘Amsterdam’ de Jacques Brel. Philharmonie www.philharmonie.lu

APRIL

AVRIL

The Belgian trio comes to Luxemburg for a fifth show at den Atelier (they also played the venue’s first ever open-air festival, Terres Rouges, in 2001). The band released its latest album, Reflection, at the end of last year. Now consisting of Alex Callier, Raymond Geerts and Noémie Wolfs (who replaced long-time singer Geike Arnaert, the voice behind the band’s biggest hits, in 2010). The new album has received favourable reviews, though its two singles so far ‘Amalfi’ and ‘Ether’ represent a much more laid-back sound than the bold and brassy likes of ‘Mad About You’ or ‘Sometimes’. Le trio belge revient au Grand-Duché pour son cinquième spectacle à l’Atelier (en 2001, ils avaient déjà participé à Terres Rouges, le tout premier festival en plein air de la salle). Le groupe, dont le dernier opus, Reflection, est sorti fin 2013, est désormais composé d’Alex Callier, Raymond Geerts et Noémie Wolfs (qui a remplacé en 2010 la chanteuse Geike Arnaert, la voix des plus grands tubes de la formation). L’album a été bien accueilli par la critique, même si ses deux premiers singles, ‘Amalfi’ et ‘Ether’, sont moins énergiques que des titres audacieux comme ‘Mad About You’ ou ‘Sometimes’. den Atelier www.atelier.lu

Book early! Réservez de suite !

We advise you to get tickets now for the following shows that are likely to sell out: Nous vous conseillons d’acheter dès maintenant vos tickets pour les spectacles suivants :

cirque du soleil

11-15/06, ROCKHAL, www.rockhal.lu

Bobby Mcferrin

16/05, PHILHARMONIE (sale begins 31/03), www.philharmonie.lu

mäerz’14 CITY Agenda LUXEMBOURG

Rock-a-Field

joss stone open air

27-29/06, HERCHESFELDROESER, www.atelier.lu

13/07, ABBAYE DE NEUMÜNSTER, www.atelier.lu

soundgarden

29/08, DEN ATELIER, www.atelier.lu

24/06, ROCKHAL, www.rockhal.lu

jamie cullum

77


INFOS

Ours

MANIFESTATIONS 2014 – LA SÉLECTION DU LCTO

En couverture / Cover

mäerZ’14

Discovery Zone ‒ Luxembourg City Film Festival VISUEL : Mamoru Hosada

CITY AgendA LUXeMBOURg

Expositions p. 64

23/04-15/06

Discovery Zone Luxembourg city FiLm FestivaL

Design City

28/02-09/03

Cette troisième édition de Design City donne lieu à deux expositions ‒ l’une au Mudam, l’autre dans l’espace public de Luxembourg ‒, à un programme de conférences et à un parcours off chez des designers, des commerçants de la ville et des institutions partenaires. The third edition of Design City features two exhibitions, one at Mudam and the other in a public space, a programme of conferences and a tour of designers, retailers and institutions in the city. www.designcity.lu 21/04

EMAISCHEN

award

Marché traditionnel du lundi de Pâques se tenant sur le site de l’ancien marché aux poissons, derrière le Palais grand-ducal. Les Peckvillercher, de petits sifflets en argile en forme d’oiseau devenus de véritables objets de collection, y sont particulièrement prisés. A traditional Easter Monday market on the site of the former fish market behind the Grand Ducal palace. Especially popular are the Peckvillercher, small clay whistling birds that have become collector’s items. www.lcto.lu 31/05

ING EUROPEMARATHON LUXEMBOURG

Free subscription

Abonnement gratuit

NOMINEE

CITY MAGAZINE LUXEMBOURG

est édité par Maison Moderne pour le compte de la Ville de Luxembourg is published by Maison Moderne for the City of Luxembourg

RÉDACTION /  EDITORIAL DEPARTMENT

Au crépuscule, des athlètes de tous niveaux (du professionnel à l’amateur courant son premier marathon) sillonneront la ville sous les acclamations de dizaines de milliers de spectateurs. En prélude à l’ING Europe-Marathon, la ville vibrera au rythme de 30 groupes de samba venus de plus de 10 pays différents, le jour de la course et durant l’événement lui-même. At dusk, athletes of varying abilities – from professional marathon runners to first-time amateurs – will wind their way through the city cheered on by tens of thousands of spectators. As a prelude to the ING Europe-Marathon, the city will reverberate to the sound of 30 samba-bands from over 10 different countries on the eve of race day and during the event itself. www.ing-europe-marathon.lu

NOMINEE

Maison Moderne Publishing Courrier BP 728 L-2017 Luxembourg +352 29 66 18-1 info@citymag.lu Responsables rubriques / In charge of genres: Théâtre, danse / opéra, jeune public, expositions : Elvire Bastendorff elvire.bastendorff@citymag.lu

E-mail : citymag@vdl.lu Tél. : 47 96 41 14 City Mag à l’étranger / abroad :

Participation : 10 EUR (11 numéros / an) à virer à MM Independent Publishing and Media  S.A. Transfer 10 EUR (11 editions / year) to MM Independent Publishing and Media S.A.

Vous avez fini de lire ce magazine ? Archivez-le, transmettez-le ou bien faites-le recycler ! Finished reading this publication? Archive it, pass it on or recycle it.

Impression / Printed by Imprimerie Centrale, Techprint Imprimé sur papier / printed on UPM satin 57 gr. Paraît 11 fois par an / published 11 times a year Tirage 35.000 exemplaires / Print Run 35.000 copies ISSN 2075-8286

Prochaine parution /  NEXT EDITION 26/03/2014

Musiques actuelles, rendez-vous, cinéma : Duncan Roberts (-55) duncan.roberts@citymag.lu

Organisateurs / producteurs OrganisERs / producERS / PROMOTERS

Chef d’édition / Managing editor Deborah Lambolez (-56) deborah.lambolez@maisonmoderne.lu Correction / Proofreading Sarah Lambolez, Cynthia Schreiber, Catherine Thomas

cartographie / cartography

monopolka Sàrl

GRAPHISME / LAYOUT Directeur / Director Guido Kröger Studio manager Stéphanie Poras

Pour apparaître dans les pages du City Agenda, vos événements doivent nous être transmis via www.plurio.net, le portail culturel de la Grande Région. Deadlines pour l’envoi de vos événements via plurio.net : Édition avril 03/03/2014 Édition mai 04/04/2014 To ensure inclusion of your event in the second section, City Agenda, you must register the event at www.plurio.net, the Greater Region’s culture portal. Deadline for submissions via plurio.net: April edition 03/03/2014 May edition 04/04/2014

Mise en page / Layout Jan Hanrion (coordination), Sara Giubelli, Tae Eun Kim, Sophie Melai

PUBLICITÉ / ADVERTISING Maison Moderne Media Sales +352 27 17 27 27-1 mediasales@maisonmoderne.lu Directeur / Director Francis Gasparotto Directrice commerciale / Sales Director Luciana Restivo Chargée de clientèle / Account Manager Audrey Gollette (-38) audrey.gollette@maisonmoderne.lu

IBAN LU87 0019 1655 8851 4000 Code Bic / Swift BCEELULL

78

Please Recycle

Musique classique : Lisbeth Owen lisbeth.owen@citymag.lu

Maison Moderne Studio

Pour les résidents de Luxembourg et du Grand-Duché ainsi que les frontaliers (abonnez-vous sur votre lieu de travail à Luxembourg) For residents of Luxembourg City & the Grand Duchy and foreign commuters (subscribe to your workplace address in Luxembourg)

Impression / PRINT

Mäerz’14 CITY Agenda LUXEMBOURG

Luxembourg fait partie, avec Metz, Sarrebruck et Trèves, du réseau transfrontalier QuattroPole : www.quattropole.org Luxembourg is a member, alongside Metz, Saarbrücken and Trier, of the cross-border QuattroPole network: www.quattropole.org © Ville de Luxembourg / MM Publishing and Media SA Tous droits réservés. Toute reproduction, ou traduction, intégrale ou partielle, est strictement interdite sans autorisation écrite au préalable de l’éditeur. All rights reserved. Reproduction or translation of this publication, either in its entirety or partial, is strictly prohibited without the prior permission of the publisher.


Sophie Jung THREE CHORDS AND THE TRUTH

08.03. – 19.04.2014

Flora Mar

réalisation :

bunker palace.com

MAPPING THE DARK – CARTOGRAPHIES DE L’INCONSCIENT

www.centredart-dudelange.lu


18.3 - 1.6.2014, Luxembourg 18.3.2014 | 20h00 | Conservatoire de la Ville de Luxembourg

ELIANE ELIAS

Sons du Brésil, jazz et pop. 21.3.2014 | 20h30 | Den Atelier

RAPHAEL GUALAZZI Crooner italien alliant le charme

de Paolo Conte à l'explosivité de Jamie Cullum. 30.3.2014 | 20h30 | Den Atelier

RJ & THE JAMES BROWN BAND Le groupe original de James Brown.

2.4.2014 | 20h00 | Centre Culturel et de Rencontre Abbaye de Neumünster | Coprod. LCTO-CCRN

MAMADOU DIABATE & PERCUSSION MANIA Duel de balafons, rythmes africains et spectacle garanti. 3.4.2014 | 20h30 | Den Atelier

THOMAS FERSEN & THE GINGER ACCIDENT Troubadour espiègle de la nouvelle chanson française. 11.4.2014 | 20h30 | Den Atelier

IYEOKA

La nouvelle voix montante de la soul. 29.4.2014 | 20h30 | Den Atelier

ANGELIQUE KIDJO

Nouvel album «Eve», une ode aux femmes d’Afrique. 14.5.2014 | 20h00 | Philharmonie | Coprod. LCTO-Philharmonie

THE AFRO-CUBAN ALL STARS Le groupe du Buena Vista Social Club. 18.5.2014 | 20h30 | Den Atelier

GINGER BAKER JAZZ CONFUSION Rendez-vous avec le batteur du groupe Cream. 1.6.2014 | 20h30 | Den Atelier

GILBERTO SANTA ROSA

Le gentleman de la salsa, en direct de Puerto Rico. Organisation:

www.printempsmusical.lu Ticketing: www.luxembourgticket.lu | Ticket Call Center: (+352) 47 08 95-1 Informations: Luxembourg City Tourist Office | Place Guillaume II | Tél.: (+352) 22 28 09


Citymag March 2014