Issuu on Google+

LYNN & JO’S

CITY MAGAZINE LUXEMBOURG MEE’13

Les sœurs Schreiner évoluent en équipe nationale de basket. Comme beaucoup, elles attendent les 15e Jeux des Petits États d’Europe avec impatience. Coup d’envoi le 27 mai, à Luxembourg.

The Schreiner sisters play on Luxembourg’s national basketball team. Like many others, they’re looking forward to the 15th Games of the Small States of Europe, which will take place in the capital from 27 May.

C

I

e ne seront pas leurs premiers Jeux des Petits États (JPEE) – cela fait 12 ans que les jumelles évoluent au plus haut niveau –, mais pour Jo et Lynn Schreiner, ces jeux-ci auront un goût particulier. « Cela se passe dans notre pays, c’est évidemment une source de motivation supplémentaire. En plus, l’entrée est gratuite pour toutes les épreuves sportives, alors on espère que beaucoup de gens seront présents dans les tribunes. » C’est la deuxième fois que le Luxembourg organise les JPEE, un

événement qui réunit les meilleurs athlètes de neuf États de moins d’un million d’habitants. La capitale accueillera ainsi près de 900 athlètes entre le 27 mai et le 1er juin. « Il y a toujours une ambiance spéciale lors de grands rendez-vous où des représentants d’autant de pays sont réunis. Notre participation aux JPEE de Chypre était une superbe expérience, c’est l’un de nos meilleurs souvenirs - même si on n’a pas fait de bons résultats. Et pourtant, on déteste perdre ! »

t won’t be their first Games of the Small States of Europe (GSSE) – the twins have been playing at the highest level for 12 years – but for Jo and Lynn Schreiner these Games will have a particular flavour. “It will take place in our own country, which of course is a great motivator. As entry is free for all of the sport events we’re also hoping that a lot of people will come and watch the different competitions.” It’s the second time Luxembourg has hosted the GSSE, in which the best athletes of nine states

TEXTE Neel Chrillesen  PHOTO Julien Becker

with a population of less than one million people compete. The capital will welcome around 900 competitors between 27 May and June 1. “There’s always a very special atmosphere during big events like this. Participating in the GSSE in Cyprus was a great experience for us. It is one of our best memories, despite the fact that we hate losing and that we didn’t do well there at all!”

Lire la suite p. 6 / Read page 6 LYNN & JO’S CITY MAGAZINE LUXEMBOURG


plan K

Electro Security, votre garde rapprochée

Aucune assurance au monde ne couvre la valeur sentimentale. Pour protéger votre famille et les objets auxquels vous tenez, seul un système d’alarme conçu et installé par un professionnel représente une garantie. Chez Electro Security Family, nos spécialistes vous proposent personnellement des solutions pour vous mettre à l’abri de tout danger. Avec nos 2 450 installations et nos 21 années d’expérience vous pouvez dormir sur vos deux oreilles. Découvrez nos packs avantageux SAFE HOME et SAFE HOME+ sur www.electrosecurityfamily.lu


BETWEEN US

Never ending s to r y

Ch ild fr ien dly cit y

Un travail de longue haleine

ng city for Making the capital a welcomi the cornerof one is en ldr families with chi the mayor stones of cur rent pol icy. As hing from explai ns, that covers everyt day care to fun act ivities. How

child-friendly? important is it for the city to be

e that young people have a plac Xavier Bettel: It is important . But city dly rien th-f you and dchil in the city. We have to be a on and requirements, depending they do have different needs from youth ing ryth eve er cov to e hav their age group. So we . It res, scout chalets to crèches houses to sports infrastructu can work to nts pare that so s litie faci includes providing care ngsters and children. organising fun activities for you

te pour les familles Rendre la capitale accueillan és de la politique avec enfants est l’une des priorit le bou rgque act uel le. Comme nou s l’ex pli dom aines, ux bre mestre, cel a couvre de nom de loisirs. tés ivi act des ser vices de garde aux la ville soit accueillante pour Pourquoi est-il important que les enfants ?

e que les jeunes aient leur plac Xavier Bettel : Il est important les n selo s, Mai . eux eillante pour dans la ville. Elle doit être accu es. les attentes ne sont pas les mêm tranches d’âge, les besoins et l qu’i ins, beso les couvrir tous Nous devons par conséquent sportives, s ture truc fras d’in es, jeun les s’agisse de maisons pour hes. Cela passe notamment par de chalets de scouts ou de crèc nts qui travaillent, et par l’orpare les r des services de garde pou rs pour les jeunes. care is taken to cater to the ganisation d’activités de loisi On a political level how much pour

t les efforts consentis Sur un plan politique, quels son

under 18s?

k of children and young peo besoins des moins de 18 ans ? Xavier Bettel: We have to thin e to répondre aux hav we , park es the ut abo talk penser aux jeunes dans tout ple in all our decisions. If we Xavier Bettel : Nous devons un sur children, if we are dise for port on pted ussi ada disc and la le Si . ssib make it acce ns que nous prenons safety we need to take meas- les décisio l soit accessible et cussing streets and pedestrian nous devons faire en sorte qu’i lic, For pub in sal. jard sver tran is It . dren chil et de la sécurité for rues safe des are ons they parl s ure ures to ens ch is pri- adapté aux enfants, et si nou whi re, atoi serv nts puissent Con enfa the les ing instance we are expand s devons faire en sorte que e May 2011 we have been des piétons, nou sversal. Par sinc tran e And . ters thèm ngs un t you C’es by d rité. marily use t the “Sécher se déplacer en toute sécu mee they servatoire, ure Con ens le to ir rand nds d’ag improving playgrou exemple, nous sommes en train Et, depuis es. jeun des ria. par té crite l uen labe fréq z” Spillpla qui est essentiellement les rendre r pou jeux de s les aire g taken to improve life for mai 2011, nous sécurisons lplaz ». Spil r che « Sé l What new measures are bein labe du res conformes aux critè

children and youngsters?

récemment a lot in the last few years, and Quelles nouvelles mesures avez-vous prises Xavier Bettel: We have done a d alle instance we have inst pour améliorer la vie des jeunes ? it is a never ending story. For ause we want to make bec oie, nev Bon in mpli beaucoup de choses au se hou new youth Xavier Bettel : Nous avons acco hbourhood. neig each in es plac e travail de longue hav sure that young people dernières années, c’est un things and then not offer cours de ces do to nouvelle maison ple une peo ng allé you inst ect ple exp We can’t neighbour- haleine. Nous avons par exem new t eigh ting crea lons qu’ils aient also vou s are them the means. We Bonnevoie, parce que nou k safely to school and that des jeunes à wal demander aux can pas t dren peu ne chil On . that so rtier s hood map in their area. leur place dans chaque qua dren chil for gs ens. Nous trathin nt moy les orta ner highlight the most imp the jeunes de s’occuper sans leur en don s de quartier water fountains for kids at plan ux new g vea nou allin huit inst de are tion we And mobile water vaillons aussi à la créa one and en toute k par pied à the ole in l’éc nd à d’aller pirate ship playgrou pour permettre aux enfants s disponibles events. vité big at acti use les can cipa we prin that les r tain que foun sécurité et leur indi ux allons actuellement de nouvea près de chez eux. Et nous inst imun parc au te, du bateau pira jeux d’eau dans l’aire de jeux ser utili s rron pou s nou que ile cipal, ainsi qu’une fontaine mob ns. lors des grandes manifestatio

.

.

Mayor Xavier Bette l takes delight in the pano ply of opportunities for kids in the city. ---Le bourg mestr Xavier Bettel se réj e ou it des nombreuses possi bilités d’acti vités proposées au x en fants de la ville.

TEXTE Duncan Roberts  PHOTO David Laurent / Wili LYNN & JO’S CITY MAGAZINE LUXEMBOURG

3


News

des emplois pour les jeunes

La Ville crée des postes d’apprentis City creates apprenticeship places TEXTE Duncan Roberts  PHOTO Olivier Minaire

La Ville de Luxembourg a mis en place un programme d’apprentissage pour lutter contre le chômage des jeunes.

The Ville de Luxembourg has initiated an apprenticeship scheme to help combat growing unemployment among the young.

L

C

a Ville de Luxembourg a décidé d’agir face au problème grave du chômage, en particulier chez les jeunes. Tout en étant conscient que les communes, y compris la Ville de Luxembourg, n’ont pas de compétences directes pour mettre en œuvre une politique de l’emploi, le collège échevinal a décidé d’apporter un soutien actif aux jeunes habitants de la Ville au moment où ils se lancent sur le marché du travail. La VDL, représentée par Viviane Loschetter, échevine en charge de la jeunesse et des affaires sociales, a déjà rencontré des représentants du ministère de l’Éducation et de la Formation professionnelle ainsi que d’autres organismes, afin de définir un mode de collaboration ; l’objectif est de proposer 50 places d’apprentis dans différents services dès le démarrage de l’année scolaire 2013-2014. Des possibilités de formation, de qualifications et d’apprentissage chez des partenaires externes, ont fait l’objet de discussions au cours de la réunion. Un nouveau poste sera créé au sein du service des ressources humaines de la Ville de Luxembourg pour suivre les jeunes au cours de leur formation, offrir une assistance à leurs « tuteurs » dans les différents services municipaux et coordonner l’action avec les organismes externes en charge de la formation.

.

oncerned about the persistently serious unemployment problem, particularly among the young, the Ville de Luxembourg has decided to take action. Aware that the communes, including the City of Luxembourg have no direct competences to tackle employment policy, the college of aldermen has decided to provide active support for young residents of the City as they step out to find work. The Ville de Luxembourg, represented by alderwoman responsible for youth and social affairs Viviane Loschetter has already met with representatives from the ministry of education and professional training and other institutions to establish how they can work together to meet the objective of providing 50 apprenticeships in various departments for the start of the 20132014 school year. The meeting included discussion about the possibility of training and new qualifications, as well as apprenticeships with external partners. A new position within the Ville de Luxembourg’s human resources department will be created to supervise young people in training and offer support for their “tutors” in the various municipal services as well as coordinate with external institutions responsible for the training.

.

www.vdl.lu

Mobility

Park & Buy in place for summer sales

Le projet « Park & Buy » sera opérationnel pour les soldes d’été Luxembourg city mayor Xavier Bettel has announced that a Park & Buy scheme could be introduced in time for the summer sales, which start on June 29. The scheme will allow shoppers or anyone running a quick errand to park their car in designated Park & Buy spaces for a limited time for free. Park & Buy spaces will be installed in the city centre and Gare districts. Le bourgmestre de la Ville de Luxembourg, Xavier Bettel, a annoncé que le projet « Park & Buy » sera opérationnel le 29 juin, date du début des soldes d’été. Le projet permettra aux clients ou à toute personne voulant faire une course rapide de garer gratuitement sa voiture dans un emplacement désigné Park & Buy pour un temps limité. Les emplacements Park & Buy seront situés dans le centre-ville et le quartier de la gare.

www.vdl.lu

TEXTE Duncan Roberts  PHOTO Charles Caratini

4

LYNN & JO’S CITY MAGAZINE LUXEMBOURG


News

Rencontre des Nations

Multinational team work Un travail d’équipe multiculturel

2.

3.

1.

Teams are being invited to register for the third annual Rencontre des nations football tournament to be held on 16 June.

Les équipes sont invitées à s’inscrire à la troisième Rencontre des nations, un tournoi de football annuel qui se déroulera le 16 juin.

T

L

he success of the second edition of the Ville de Luxembourg’s Rencontre des nations football tournament in 2012 has spurred the organisers to make the 2013 edition even better. With the city’s population now above the magic 100,000 figure and comprising over 67 percent foreigners of 153 different nationalities, the idea of a multinational celebration of the beautiful game at its very best – as a multinational sport understood by all that requires team work for success – is most apt for Luxembourg. Last year the tournament attracted some 650 players in 72 adult teams and nine youth teams, representing 38 different nationalities. In total around 3,500 people turned up to participate in the 2012 Rencontre des nations.

Mixed teams The basic format of the tournament has not changed. Teams of eight players for the adult tournament – six outfield players, a goalkeeper and a substitute – can register as long as no single nationality is represented by more than four players. But groups of four players from the same nationality can also register and will form a team with players of different nationality, or individuals can also register and will be placed in a team that requires one or two additional members. A beach soccer competition for youngsters in two age categories (10-12 and 13-17) will be held in parallel.

Organised by the Ville de Luxembourg’s sports and social integration services and Optin, with the support of foreigner’s association umbrella group CLAE, the tournament lasts all day and is hosted at the Stade Boy Kohnen in Cessange which has grass and artificial pitches as well as beach volleyball pitches on which the youth tournament can be played. The tournament will be refereed by qualified officials and will also be promoting the ideal of fair play as well as integration. Workshops and demonstrations of other sports will be held throughout the day, and dance and music performances from groups representing different nationalities will keep the crowds entertained. Catering stands will allow players and spectators alike to take a culinary tour of the world, making the event a truly multicultural celebration of sport.

.

e succès de la deuxième édition de la Rencontre des nations, en 2012, a incité les organisateurs à voir encore plus grand pour l’édition 2013. La population de la capitale ayant franchi la barre magique des 100 000 habitants et comptant plus de 67 % d’étrangers de 153 nationalités différentes, l’idée d’une fête multiculturelle exaltant les valeurs les plus nobles de ce sport magnifique (un sport universel, dont tout le monde connaît les règles et qui repose sur un travail d’équipe), est on ne peut plus pertinente pour le Luxembourg. L’année dernière, le tournoi a attiré quelque 650 joueurs répartis dans 72 équipes adultes et neuf équipes de jeunes et représentant 38 nationalités différentes. Au total, environ 3 500 personnes ont participé à la Rencontre des nations de 2012.

Des équipes mixtes Le format de base du tournoi n’a pas changé. Pour le tournoi adulte, des équipes composées de huit joueurs (six joueurs de terrain, un gardien de but et un remplaçant) peuvent s’inscrire à condition qu’aucune nationalité ne soit représentée par plus de quatre joueurs. Mais des groupes composés de quatre joueurs de même nationalité peuvent également s’inscrire pour former une équipe avec des joueurs de nationalité différente ; les joueurs peuvent aussi s’inscrire et seront affectés à une équipe ayant besoin d’un ou deux joueurs supplémentaires. Un tournoi

1. Teams must be comprised of at least two different nationalities. Chaque équipe doit comporter au moins deux nationalités différentes.

de beach soccer destiné aux jeunes de deux tranches d’âge (10-12 ans et 13-17 ans) se déroulera en parallèle. Organisé par les services des sports et de l’intégration sociale de la Ville de Luxembourg et par Optin avec le soutien du CLAE (Comité de liaison des associations d’étrangers), le tournoi durera toute la journée et se tiendra au Stade Boy Kohnen de Cessange, qui est équipé d’un terrain sur gazon, d’un terrain synthétique et de terrains de volleyball qui pourront accueillir le tournoi des jeunes. Le tournoi sera arbitré par des officiels qualifiés et mettra l’accent sur les notions de fair-play et d’intégration. Des ateliers et des démonstrations d’autres sports se dérouleront tout au long de la journée, et les spectateurs pourront assister à des spectacles de danse et de musique représentant les différentes nationalités. Des stands de restauration permettront aux joueurs et aux spectateurs de faire un tour du monde culinaire et contribueront à faire de cet événement une véritable fête multiculturelle et sportive.

.

2. Food and culture are part of the event. Culture et gastronomie font partie intégrante de la manifestation. 3. The tournament will be promoting the ideal of fair play and integration. Le tournoi mettra l’accent sur les notions de fair-play et d’intégration. www.rdn.lu

Info

Registration is free L’inscription est gratuite

Individuals or teams wishing to register for the tournament, or clubs and associations wanting to provide entertainment or host a stand should contact the organisers before 12 June. Participation is free of charge. Les personnes ou les équipes désireuses de s’inscrire au tournoi et les clubs et associations qui souhaitent proposer une animation ou tenir un stand sont priés de contacter les organisateurs avant le 12 juin. La participation est gratuite. E-mail : rdn@rdn.lu Fax : 26 45 92 05

TEXTE Duncan Roberts  PHOTOS Optin LYNN & JO’S CITY MAGAZINE LUXEMBOURG

5


FACes

Basketball

sister connection TEXTE Neel Chrillesen  PHOTO Julien Becker

E

lles ont commencé le basket en même temps, à l’âge de 5 ans. « On avait un voisin qui était entraîneur et il nous a proposé de venir jouer », raconte Lynn Schreiner, 22 ans et actuellement meneuse de jeu au sein de l’équipe nationale et dans la formation d’Ettelbruck. « Notre père a joué dans l’équipe nationale de football, il nous a donc encouragées, tout comme notre mère qui a fait beaucoup de danse, mais ils ne nous ont pas poussées — ils n’en ont jamais eu besoin », rajoute Jo Schreiner, arrière dans les mêmes équipes que sa sœur jumelle. « Cela a toujours fait partie de notre vie. On n’a pas eu l’impression de rater quelque chose, bien au contraire. Le sport nous a apporté énormément de bons moments et de rencontres », dit Jo. « Le basket est un sport d’équipe passionnant avec une belle ambiance, surenchérit Lynn. On regrette juste parfois le fait que l’on parle toujours moins des équipes féminines. À la radio, on entend les résultats du basket masculin, mais pas les nôtres. C’est frustrant ! »

Plus facile à deux Dès le début de l’adolescence déjà, les sœurs ont décidé de s’investir sérieusement dans le basket. Elles ont rejoint l’internat sportif mis en place à Mersch à l’âge de 12 ans. « On s’y est vite habituées. De toute façon, c’est toujours plus facile à deux », affirme Jo. Leur entraînement s’est encore intensifié lorsqu’elles ont été parmi les premiers élèves à intégrer le nouveau Sportlycée. Durant toutes ces années, elles ont toujours évolué ensemble au sein de l’équipe d’Ettelbruck comme dans les sélections nationales.

La famille avant tout Les sœurs habitent avec leur mère, mais restent aussi très proches de leur père et toutes deux parlent avec affection de leur demi-frère de 6 ans. Les jours de match, mère, père, grands-parents, cousins et cousines se retrouvent au bord du terrain pour les encourager. « Nos grands-parents maternels sont venus à tous nos matches depuis le début. Mon grand-père nous filmait à chaque fois ! Et les membres de notre famille ne passent pas inaperçus, ils crient fort ! », confie Lynn. « Ça nous motive beaucoup », rassure Jo.

Chacune son destin Tandis que les jumelles avancent depuis toujours main dans la main, leurs chemins ont tout de même pris des directions différentes il y a quelques années. Lynn poursuit des études de psychologie à l’Université de Luxembourg : « C’est un domaine qui m’a toujours intéressée. Aider les gens, comprendre pourquoi on agit comme on le fait, c’est important pour moi. » Jo, quant à elle, étudie à Bastogne pour devenir institutrice. « C’est un métier que j’ai toujours voulu faire. Ma mère est institutrice et elle m’a beaucoup inspirée. »

.

T

hey started playing basketball at the same time, when they were five years old. “We had a neighbour who was a coach. He asked us if we wanted to try it out,” says Lynn Schreiner, now 22 and currently guard forward on the national team as well as on the Ettelbrück team. “Our father was once on the national football team, so he encouraged us, as did our mother who has done a lot of dancing. But they didn’t force or push us – they’ve never needed to,” adds Jo Schreiner, guard in the same teams as her twin sister. “It’s always been a part of our lives. We’ve never had the impression that we were missing out on anything. On the contrary: our sport has offered us many wonderful moments and led to meeting a lot of different people,” says Jo. “Basketball is an exciting team sport with a great atmosphere,” outbids Lynn. “It’s just a shame that men’s basketball always gets much more coverage than women’s. On the radio, you’ll hear the men’s results but not ours. It’s frustrating!”

father, grandparents and cousins – show up. “Our grandparents have never missed any of our matches from the beginning. Our grandfather would film us every time. And you can’t miss our family in the stands, they’re very loud!” reveals Lynn. “It encourages us a lot though and we appreciate the support a lot,” reassures Jo.

Each her own destiny Whereas the twins have always moved forward in life hand in hand, their roads finally diverged after high school. Lynn is now studying psychology at Luxembourg University: “It’s a field that has always interested me a lot. Helping people and understanding why we act the way we do is important to me.” As for Jo, she’s studying in Bastogne to be an elementary school teacher. “It’s what I’ve always wanted to do. My mother is a teacher. She’s inspired me a lot.”

.

Two is easier The sisters decided to invest themselves seriously in basketball just before hitting their teenage years. They joined the sports boarding school in Mersch as 12 year olds. “We got used to it pretty quickly. It’s always easier when you’re two,” states Jo. Their training got even more intense when they, as some of the first students, were admitted to the new Sportlycée. During all these years they continued to play together for Ettelbrück and on the national teams.

Le sport nous a apporté énormément de bons moments et de rencontres. Our sport has offered us many wonderful moments and led to meeting a lot of different people.

Encouraging family The sisters live with their mother but also stay close to their father and speak very fondly of their six year-old half-brother. When they’re playing a match, the whole family – mother,

Lynn & jo Schreiner

1. Lynn and Jo, front row left, with fellow youngsters and coach Lydie Peiffer Lynn et Jo, au premier rang à gauche, avec leurs camarades et leur entraîneuse Lydie Peiffer 2. Posing with a female cousin Prenant la pose avec une cousine 3. From the family album – the twins as babies 1.

2.

6

Tirée de l’album de famille – les jumelles encore bébés

3. LYNN & JO’S CITY MAGAZINE LUXEMBOURG


plan K

Electro Security, votre garde rapprochée

Aucune assurance au monde ne couvre la valeur sentimentale. Pour protéger votre famille et les objets auxquels vous tenez, seul un système d’alarme conçu et installé par un professionnel représente une garantie. Chez Electro Security Family, nos spécialistes vous proposent personnellement des solutions pour vous mettre à l’abri de tout danger. Avec nos 2 450 installations et nos 21 années d’expérience vous pouvez dormir sur vos deux oreilles. Découvrez nos packs avantageux SAFE HOME et SAFE HOME+ sur www.electrosecurityfamily.lu


Are you ready for the Games? SPORT

Êtes-vous prêts pour les Jeux ? TEXTE Duncan Roberts  PHOTOS COSL

The 15th Games of the Small States of Europe is being hosted in the capital city from 27 May to 1 June. It may not have the glamour or budget of the Olympic Games, but the biennial Games of the Small States of Europe provide athletes who may not usually get to compete in a major sporting event with a chance to show their mettle. At the 2013 Games, around 170 athletes will represent the Grand Duchy and compete against athletes from Iceland, Andorra, Cyprus, Liechtenstein, Malta, Monaco, San Marino and Montenegro. 807 competitors have been attracted to the 2013 event, organised by an organising committee under the umbrella of the Luxembourg Olympic Committee (COSL), whose slogan is “Are you ready for the Games?”. The Games of the Small States of Europe were launched in 1985 following a meeting four years previously at the European Olympic Committee. The Games, limited to countries whose population is less than one million, is held in the same spirit and in accordance with the rules of the Olympic Charter. The very first Games were held in San Marino, and since then seven more countries have hosted the event including Luxembourg in 1995. Luxembourg traditionally does well at the Games, and stands third in the all-time medals table behind Cyprus and Iceland. The majority of the events in 2013 are scheduled to take place in the capital city. What’s more, entrance for spectators is free of charge (except for the opening ceremony at Josy Barthel stadium) which means local residents can just turn up to an event and see international competitive sport on their doorstep.

Arquebusiers Club. And the Tramsschapp in Limpertsberg will be host to the shooting and judo events while cycling takes place around the streets of Cessange. The Games also put Luxembourg in the spotlight, at least in the other eight competing countries. Among the guests at the opening ceremony, for instance, will be the International Olympic Committee president Jacques Rogge, Prince Albert of Monaco and Prince Hans-Adam II of Liechtenstein. The Games will be officially declared open by Grand Duke Henri and the ceremony also includes the lighting of the Olympic flame. After the opening ceremony the athletes can look forward to some tough competition against their peers in some of Luxembourg’s finest sporting facilities with the help of some 550 volunteers who have been especially recruited to help out at the Games. On 1 June the Games close with a ceremony at Abbaye de Neumünster, after which athletes and volunteers will party in the city. Hosting the Games of the Small States of Europe is a chance for the capital to once again demonstrate that it is a city of international standing; a city that is, indeed, ready for the Games.

8

Luxembourg’s all time medal haul Les médailles remportées par le Luxembourg

261

.

267

274

Capital venues D’Coque in Kirchberg will host the basketball, volleyball, swimming, table tennis and beach volleyball events. The Josy Barthel stadium on the route d’Arlon will host athletics and the Belair sport centre opposite the stadium will be home to the gymnastics. Tennis will take place just down the road at the

INFO

TOTAL : 802 www.luxembourg2013.lu

LYNN & JO’S CITY MAGAZINE LUXEMBOURG


À travers les JPEE, se déroulant majoritairement sur le territoire de la capitale, le Ville se hisse au-devant de la scène sportive européenne. Through the GSEE, which take place largely in the capital, the City takes centre stage on the European sports scene.

Xavier Bettel Bourgmestre de la Ville de Luxembourg ---Mayor of the City of Luxembourg

La capitale accueille les 15e Jeux des Petits États d’Europe du 27 mai au 1er juin.

INFO

Watching the Games

Suivre les Jeux

OPENING CEREMONY / CÉRÉMONIE D’OUVERTURE : 27/05, 20:00, Stade Josy Barthel Tickets on sale at agencies of BGL BNP Paribas and from the Coque. Les tickets sont en vente dans les agences BGL BNP Paribas et à la Coque. FREE ENTRANCE / ACCÈS GRATUIT : Entrance to all other events is free of charge. L’accès à tous les événements est gratuit. SIGN POSTS / PANNEAUX DE SIGNALISATION : Special road signs featuring the “Are You Ready For The Games?” logo will direct spectators to venues. Des panneaux de signalisation portant le logo « Êtes-vous prêts pour les Jeux ? » guideront les spectateurs vers les lieux de l’événement. APP / APPLICATION : For details of the programme, timing of events and an update of results, check out the Games smartphone app created in conjunction with e-city/Hot City. Pour plus d’informations concernant le programme, les horaires et les résultats mis à jour, consultez l’application pour smartphones des Jeux, créée par e-city et Hot City.

S’ils n’ont sans doute pas le même retentissement ni le même budget que les Jeux olympiques, les Jeux bisannuels des Petits États d’Europe permettent à des athlètes qui ne peuvent généralement pas participer à des événements majeurs de montrer ce dont ils sont capables. Au cours des Jeux 2013, près de 170 athlètes vont représenter le Grand-Duché et concourir contre des athlètes venus d’Islande, d’Andorre, de Chypre, du Liechtenstein, de Malte, de Monaco, de Saint-Marin et du Monténégro. 807 concurrents participeront à l’édition 2013, mise sur pied par un comité d’organisation sous la férule du Comité olympique du Luxembourg (COSL), dont le slogan est « Êtes-vous prêts pour les Jeux ? ». Les Jeux des Petits États d’Europe ont été organisés pour la première fois en 1985, quatre ans après la réunion initiale du Comité olympique européen. Réservés aux nations dont la population est inférieure à un million d’habitants, ils se déroulent dans l’esprit de la Charte olympique et en accord avec ses règles. Les tout premiers Jeux se sont déroulés à Saint-Marin, et, depuis cette date, sept autres pays ont accueilli l’événement, dont le Luxembourg en 1995. Le Luxembourg y obtient généralement de bons résultats : il se trouve au 3e rang du tableau total des médailles, derrière Chypre et l’Islande. En 2013, la plupart des événements auront lieu dans la capitale. L’entrée étant gratuite pour les spectateurs (à l’exception de la cérémonie d’ouverture au stade Josy Barthel), les Luxembourgeois pourront donc assister à un événement et à des compétitions sportives d’envergure internationale tout près de chez eux.

épreuves d’athlétisme et le centre sportif Belair, situé en face du stade, les épreuves de gymnastique. Le tennis se déroulera à quelques pas, au club des Arquebusiers. Le Tramsschapp à Limpertsberg, enfin, accueillera les épreuves de tir et le judo, tandis que les compétitions cyclistes auront lieu dans les rues de Cessange. Les Jeux sont également l’occasion de mettre le Luxembourg sous les feux de la rampe, au moins dans les huit autres pays en compétition. Les invités présents à la cérémonie d’ouverture comprendront notamment le président du Comité international olympique Jacques Rogge, le Prince Albert de Monaco et le Prince Hans-Adam II du Liechtenstein. Les Jeux seront déclarés officiellement ouverts par le Grand-Duc Henri, et la flamme olympique y sera allumée. Après la cérémonie d’ouverture, les athlètes pourront se préparer à affronter leurs rudes concurrents dans quelques-unes des plus belles installations sportives du Luxembourg, avec l’aide de quelque 550 volontaires spécialement recrutés pour la période des Jeux. Le 1er juin, les Jeux seront clôturés par une cérémonie à l’Abbaye de Neumünster, après laquelle les athlètes et les volontaires feront la fête dans la ville. L’accueil des Jeux des Petits États d’Europe est l’occasion pour la capitale de démontrer une fois de plus son rayonnement international ; une capitale qui, n’en doutons pas, est prête pour les Jeux !

.

Les lieux de compétition dans la capitale D’Coque à Kirchberg accueillera les compétitions de basket-ball, volley-ball, natation, tennis de table et beach-volley. Le stade Josy Barthel sur la route d’Arlon accueillera les

LYNN & JO’S CITY MAGAZINE LUXEMBOURG

www.luxembourg2013.lu

9


News

Girl Power

Quatre roues et un casque Four wheels and a helmet TEXTE France Clarinval  PHOTO Breakfast

Popularisé par le film Bliss, le roller derby rejoint la liste des sports tendance du moment. Ce sont les filles qui tiennent le haut du pavé et désormais, Luxembourg n’est plus en reste et constitue son équipe.

Popularised by the film Bliss (Whip It), roller derby has joined the list of currently trendy sports. It’s the girls who take top spot and now Luxembourg has caught up and is getting its own team ready.

C

I

’est un sport de glisse, de contact, de vitesse et… de filles (même si des équipes masculines existent). Le roller derby se pratique sur une piste ovale, par équipe de cinq où il s’agit de dépasser les joueuses adverses sans se faire projeter au sol ni sortir de la piste. Les « jammeuses » foncent dans le « pack » de « bloqueuses », le tout juchées sur des patins à roulettes (les « quads », par opposition au « inline ») et harnachées de casque, protège-genoux, coudes, poignets et même dents ! Parce qu’il ne s’agit pas seulement d’aller vite, il faut savoir se faufiler, prendre sa place, et donc, bousculer et se faire bousculer, même si tout cela est très réglementé. Né dans l’entre-deux-guerres, ce sport a perdu de sa splendeur dans les années 70 pour renaître de ses cendres au tournant du siècle, en écho à de nouvelles revendications féministes et à des modes vestimentaires proches du punk ou du roc-

kabilly. Luxembourg a mis un peu de temps à s’y mettre, mais c’est désormais chose faite. « Nous étions plusieurs à avoir pratiqué à l’étranger, nous avons eu l’envie et l’énergie de lancer le club au Luxembourg », détaille Françoise, qui entraîne régulièrement le groupe. Jeunes et moins jeunes, sportives ou pas trop… « on vient comme on est », ajoute-t-elle en insistant sur la solidarité entre les équipes et les filles. Pour l’instant, le club compte une bonne dizaine de filles qui s’entraînent deux fois par semaine sur les patins et une fois en salle au renforcement musculaire. « Notre plus grand problème est de trouver une salle où s’entraîner parce qu’ici, dans un parking sous-terrain, les conditions ne sont pas terribles. » Début juin se tiendra un rassemblement « fresh meat », histoire de montrer ce qu’elles ont dans le ventre (ou plutôt dans les cuisses, particulièrement sollicitées).

.

t’s a sport involving sliding, contact, speed and… girls (even though male teams do exist). Roller derby is practiced on an oval track, in teams of five, and involves overtaking opposing players without being thrown to the ground or shunted off the track. The “jammers” charge into the “pack” of “blockers”, while perched on roller skates (“quads”, as opposed to “in-line”) and wearing a helmet plus knee, elbow, wrist and even mouth guards! Because it’s not just a question of going fast, you have to know how to thread your way through, take your place and thus push and be pushed, even if it’s all strictly regulated. Having started up in the period between the two world wars, this sport went into decline in the 1970s, only to rise from the ashes at the turn of the century, in response to new feminist demands and clothing fashions resembling punk and rockabilly. Luxembourg took a while to get

going, but it came round eventually. “There were several of us who had practised it abroad, and we had the will and the energy to launch the club in Luxembourg”, explains Françoise, who trains the girls regularly. Young and not so young, sporty or not very… “you come as you are”, she adds, emphasizing the solidarity between the teams and the girls. For the time being the club has around a dozen girls who train twice a week on skates and once a week indoors for muscle strengthening. “Our biggest problem is finding a hall to train in because here, in an underground car park, the conditions aren’t great”. At the beginning of June, a “fresh meat” rally will take place, which is all about showing what they’ve got in their stomach (or rather in their thighs, which take most of the strain).

.

contact@rollerderbyluxembourg.lu

Mobilité

Nouvel abribus New bus shelter

Un nouvel abribus à l’arrêt « Badanstalt », conçu par Norman Foster, est le premier d’au total environ 270 abribus qui seront progressivement mis en place dans les différents quartiers de la Ville dans les trois ans à venir. L’installation de ces abribus allant de pair avec la modernisation de la flotte de bus qui se poursuivra au cours des prochaines années, reflète la volonté de la Ville d’augmenter le confort des voyageurs et d’optimiser la qualité de l’information mise à leur disposition. The first of 270 planned new bus shelters has been installed at the “Badanstalt” stop. Designed by Norman Foster, the new shelters will eventually be installed throughout the capital city over the next three years. Coupled with the modernisation of the bus fleet, the new shelters are part of the city’s ambition to improve the comfort of passengers and the quality of information they receive.

L’installation des abribus permet de garantir la durabilité du mobilier urbain.

Photo : Charles Caratini

The new bus shelters provide durable street furniture.

10

LYNN & JO’S CITY MAGAZINE LUXEMBOURG


News

Ligue HMC

Jobs for people with special needs Des emplois pour personnes à besoins spécifiques

Photo : Charles Soubry / Photothèque de la Ville de Luxembourg

The Ville de Luxembourg has signed a convention with the Ligue HMC to provide employment for five people with special needs in its hygiene service. The five employees, who will work under especially adapted supervision at the service, were originally hired in 2008 as apprentices and have been specialising in cleaning the parks and playgrounds. The Ligue HMC recently celebrated its 50th anniversary. La Ville de Luxembourg a signé une convention avec la Ligue HMC pour proposer un emploi au sein de son Service d’hygiène à cinq personnes à besoins spécifiques. Ces employés, qui bénéficieront d’une prise en charge adaptée au sein du service, ont été embauchés en 2008 en tant qu’apprentis et se sont spécialisés dans le nettoyage des parcs et des aires de jeu. La Ligue HMC a fêté récemment son 50e anniversaire. www.ligue-hmc.lu

Stroossemaart

Shop ’til you drop Shopping jusqu’à plus soif ! TEXTE Duncan Roberts  PHOTO Charles Caratini

La braderie annuelle du Stroossemaart inaugure une saison printemps-été riche en événements commerciaux.

L

es rues du centre-ville et du quartier de la gare seront très animées le samedi 4 mai grâce à une foule d’acheteurs. La braderie annuelle du Stroossemaart permet aux commerçants de proposer leurs plus belles marchandises, la plupart à prix cassés, et aux clients de faire des affaires en furetant dans les nombreux étals et de grignoter ou prendre un verre en assistant à des divertissements en plein air, sous un ciel que nous espérons clément. Le dimanche 5 mai, les boutiques seront à nouveau ouvertes l’après-midi pendant le vide-grenier de la Ville de Luxembourg. D’autres ouvertures dominicales auront lieu le premier dimanche de chaque mois jusqu’en octobre, c’est-à-dire le 2 juin, le 7 juillet, le 4 août, le 1er septembre et le 6 octobre. Le 1er septembre sera particulier puisque ce sera la veille de la fameuse braderie, où les commerçants vendent les articles d’été dans la rue à des prix défiant toute concurrence. Les fans du shopping ne doivent pas manquer non plus le 30 juin, date du lancement des soldes d’été au Luxembourg, qui se prolongeront jusqu’au 13 juillet. Pour connaître toutes les dates et avoir plus de détails, consultez le site Internet de l’Union commerciale de la Ville de Luxembourg.

.

The annual Stroossemaart sidewalk sales are the first big shopping event of the spring/summer season. There are plenty more to follow.

T

he streets of the city centre and the Gare neighbourhood will be alive with the hustle and bustle of shoppers on Saturday 4 May. The annual Stroossemaart sidewalk sales allow retailers to show off the best of their wares, many at knockdown prices, and for shoppers to pick up bargains and enjoy browsing other stands, grab a bit to eat or a drink and watch entertainment in the open air – hopefully under bright, clear and warm skies. It is followed on 5 May by another Sunday afternoon opening of shops in conjunction with the Ville de Luxembourg’s

vide-grenier event. More Sunday openings take place on the first Sunday of the month until October – i.e. June 2, July 7, August 4, September 1 and October 6. The September 1 event is particularly special as it is the eve of the famous Braderie, when shops set up stalls in the street to sell off summer items at bargain prices. And shoppers should also note 30 June, which is the day the annual summer sales start in Luxembourg, lasting two weeks until 13 July. For full dates and details visit the website of the Union Commerciale de la Ville de Luxembourg.

.

www.cityshopping.lu

TEXTE Duncan Roberts  PHOTO Charles Caratini LYNN & JO’S CITY MAGAZINE LUXEMBOURG

11


faces

Animal welfare

Second chances TEXTE Neel Chrillesen  PHOTO Julien Becker

Pascale Sax, directrice de l’asile pour animaux à Gasperich, se réjouit toujours de voir partir un chat ou un chien vers une nouvelle maison.

I

Director of the animal shelter in Gasperich, Pascale Sax, is always happy to see a cat or a dog leave for a new home and a better life.

T

here’s a waiting list. Not to adopt the animals, but to get them into the shelter. “We moved to larger and better premises last year, but we’re still full,” says Pascale Sax. The refuge she manages in Gasperich currently houses 85 dogs and 50 cats, and yet, a lot more are waiting to get a space there so they can find new owners. “Most of our occupants are simply animals people don’t want anymore. Divorce is one of the main reasons for getting rid of them, as many have to sell their house. We also have the cases of elderly people admitted to hospital and children getting allergies. And then, there are those who have forgotten to educate their dogs and suddenly can’t cope. The police also bring us lost or mistreated animals, but luckily that doesn’t happen as often.” When they arrive, they are all vaccinated and

sterilised or castrated. The shelter depends massively on donations and the volunteers who come several times per week to walk the dogs and play with the cats. The felines normally stay one or two months before getting adopted, “except the shy ones, they stay longer”, but dogs rarely get new homes as quickly. “We’ve had some here for two or three years and they are still waiting. It’s especially breeds like the American Staffordshire Terrier that are difficult to place. Since the 2008 law, the owner has to get a license for this type of dog and the dogs must pass an exam – which they do with us. We do a lot of work in general with the difficult ones we get in.” Each year, 250 dogs are adopted here. “Finding a good home for the animals is our job. When we unite them with the best-suited new owners, we’re over the moon. And we keep in touch: we get photos and small messages. That having been said, I do wish people would think more before acquiring an animal they later abandon. It’s a big responsibility, it takes time and it costs money. If you’re not fully up to it, don’t get one.”

.

l y a une liste d’attente. Pas pour adopter les animaux, mais pour leur trouver une place à l’asile. « L’année dernière, nous avons intégré de nouveaux locaux plus grands, mais nous restons complets », raconte Pascale Sax. Le refuge qu’elle dirige à Gasperich loge 85 chiens et 50 chats, mais il y en a encore beaucoup qui attendent de passer par ici pour trouver de nouveaux propriétaires. « La plupart de nos occupants sont tout simplement des animaux dont les gens ne veulent plus. Le divorce est l’une des raisons majeures, car il y a souvent vente de la maison. On a aussi le cas de personnes âgées hospitalisées ou d’enfants allergiques. Et puis, il y a ceux qui ont oublié d’éduquer leurs chiens et qui n’arrivent plus à les gérer. La police nous amène des animaux trouvés ou maltraités, mais cela arrive heureusement moins souvent. » Chiens comme chats sont vaccinés et stérilisés ou castrés en arrivant. Le refuge dépend beaucoup de dons et des volontaires qui viennent promener les chiens et jouer avec les chats. Les félins restent habituellement un à deux mois avant d’être adoptés – « sauf les plus timides » –, mais cela met plus longtemps à trouver de nouveaux foyers pour les chiens. « On en a qui sont ici depuis deux ou trois ans et qui attendent encore. Ce sont surtout des races comme l’American Straffordshire Terrier qui sont compliquées à placer. Depuis la loi de 2008, les propriétaires de ce type de chien doivent avoir un permis de détention et les chiens doivent passer un examen. On le leur fait passer ici. On travaille beaucoup avec les animaux difficiles accueillis. » Chaque année, 250 chiens sont adoptés ici. « Trouver une maison accueillante pour les animaux, c’est notre travail et quand nous y parvenons, c’est la plus belle des récompenses. On reste en contact après, on reçoit des photos et des messages. Ce serait toutefois tellement mieux si les gens réfléchissaient avant d’acquérir un animal qu’ils abandonnent par la suite. C’est une responsabilité, cela nécessite du temps et coûte de l’argent. Si vous n’êtes pas prêt à vous engager, ne le faites pas. »

.

Asile national pour animaux – 80, rue Wolfgang Amadeus Mozart, L-2166 Luxembourg. Ouvert du lundi au samedi de 14 h à 17 h. Tél. : 48 13 13 1, info@deierenasyl.lu, www.deierenasyl.lu

NEWS

Sport pour tous

Open air and more Du plein air, encore du plein air TEXTE Duncan Roberts PHOTO David Laurent / Wili

The spring-summer Sports pour tous programme has been published and features activities for kids aged 12 to 16, a number of adult fitness classes as well as sports aimed at the over 55s. A new focus on open-air sports such as beach volleyball, golf, cycling and even pétanque is also in the programme, which can be picked up from the Bierger-Center or Hôtel de Ville or other city facilities. Registration forms can be downloaded via the Ville de Luxembourg website. Le programme printemps-été de Sports pour tous vient de sortir : il propose des activités pour les jeunes âgés de 12 à 16 ans, plusieurs cours de fitness pour adultes et une palette de sports pour les plus de 55 ans. Priorité est également donnée aux sports en plein air tels que le beach-volley, le golf, le cyclisme et même la pétanque. Le programme est disponible au BiergerCenter, à l’Hôtel de Ville et dans les autres services municipaux. Les formulaires d’inscription sont téléchargeables depuis le site web de la Ville de Luxembourg.

www.vdl.lu

12

LYNN & JO’S CITY MAGAZINE LUXEMBOURG


La nouveLLe foire de printemps, à déguster sans modération!

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. à consommer avec modération.

semaine des vins, de l’art de la table, du mobilier et des équipements de jardin

Ouverture avec nOcturne le vendredi 3 mai HEurEs d’ouVErTurE: Lundi, Mardi et Mercredi 14-21h, Jeudi 10-19h, Vendredis 14-22h, saMedi et diManche 10-19h AuTorouTE A1, sorTIE 8 www.prInTEmps.Lu

FEEL IT LIVE!


BEHIND THE SCENES

Service des Biens

Giving the city a future to build on! Construire l’avenir de la ville

120 rental contracts are presently in effect for buildings space like shops, cafés and parking spaces.

They acquire land for the city’s future use, but unlike Monopoly players, they do it for the common good and not for profit.

Y

ou might praise the chef for a fabulous asparagus soufflé, but you’d never think to ask who grew the asparagus so you could praise the farmer. That’s kind of how it feels for the team at the Service des biens. When the champagne bottles are broken and the ribbons are cut as a new sports facility, theatre, or residence is inaugurated, people praise the architects but don’t even think about the people who purchased and made available the land the building is sitting on. “We’re really, really behind the scenes,” says engineer and service director Julien Kohnen, who actually oversees all four services within the Services du géomètre. The Service des biens communaux is the smallest of those four, “but takes up the most time,” says Kohnen. Head of the Service is Jeff Ries, and working with him is Pierre-Yves Mutel, who along with the others on their team, have to have the know-how of engineers to know what would be needed to build a road through a residential area or re-design a city square, the legal savvy of a lawyer to draw up contracts, and the delicacy and powers of persuasion of a peace negotiator in order to do their jobs. You might think they’d also need to be really good at playing Monopoly, but although there are similarities in how they buy up parcels of land for later use, Kohnen says “the difference is that we’re not in it for profit.” In fact, the City owns nearly a third of the land within the city limits, and that land kind of belongs to all its residents. While often in movies, you see the little guy fighting city hall because he doesn’t want to sell his great-grandmother’s house, in reality, city hall often has to work hard to convince the one guy holding out to see the bigger picture and the greater good. “We have to have foresight,” says Kohnen, “the Rue de l’Avenir project is made possible through acquisitions made over 90 years ago, up through 2003.” “We know that what we are doing today might not see completion for 40 or 50 years, but we are contributing to the future and the growth of the city.”

.

31%

120 contrats de location sont actuellement en vigueur pour des biens tels que des boutiques, des cafés et des places de parking.

1,595 hectares of green space belongs to the City, of which 1,055 is forest and 150 are other green spaces like parks, gardens and agricultural plots. 1 595 hectares d’espaces verts appartiennent à la Ville, dont 1 055 de forêts et 150 d’autres espaces verts comme les parcs, jardins ou terrains agricoles.

31%

31% of the land in the city belongs to the City of Luxembourg. 31 % du territoire de la ville appartiennent à la Ville de Luxembourg.

100 new contracts are drawn up each year between renters and buyers and the city. 100 nouveaux contrats de vente ou de location sont établis chaque année dans la ville.

2,300 parcels of land belong to the City of Luxembourg. 2 300 parcelles de terre appartiennent à la Ville de Luxembourg.

Le Service des biens acquiert des terrains destinés à l’usage de la ville, mais contrairement aux joueurs de Monopoly, il le fait pour le bien de tous et sans but lucratif.

I

maginez que vous êtes au restaurant et que le chef vous serve un succulent soufflé aux asperges ; vous félicitez le chef, mais il ne vous viendrait pas à l’esprit de lui demander qui a cultivé ces asperges pour pouvoir féliciter l’agriculteur. C’est un peu ce que doit ressentir l’équipe du Service des biens. Lorsque l’on fête l’inauguration d’une nouvelle salle de sport, d’un théâtre, ou d’une résidence, les gens félicitent les architectes, mais ne pensent pas aux personnes qui ont acheté et mis à disposition le terrain sur lequel se trouve l’édifice. « Nous sommes vraiment, mais vraiment dans les coulisses », confie Julien Kohnen, ingénieur-directeur qui supervise les quatre unités qui dépendent des Services du géomètre. Le Service des biens communaux est le plus petit des quatre, « mais c’est celui qui nous prend le plus de temps », avoue Julien Kohnen. Jeff Ries est le chef de service ; il travaille avec Pierre-Yves Mutel, qui, avec les autres membres de leur équipe, doivent posséder un savoir-faire d’ingénieur pour connaître l’équipement nécessaire afin de construire une route dans une zone résidentielle ou réaménager une place au centre-ville, mais aussi les connaissances juridiques d’un avocat pour établir les contrats, sans oublier le tact et le pouvoir de persuasion d’un négociateur de paix pour exercer cette fonction. On pourrait penser qu’ils doivent également avoir des aptitudes particulières pour le Monopoly, mais, même s’il existe des similitudes quand il s’agit d’acheter des parcelles de terrain destinées à un usage futur, Julien Kohnen souligne que « la différence réside dans le fait que nous ne faisons pas cela pour en tirer un profit ». La Ville possède près d’un tiers des terrains situés à l’intérieur de la capitale, et ces terrains appartiennent en quelque sorte à tous ses habitants. On voit souvent dans les films des gens issus d’un milieu modeste en conflit avec leur mairie parce qu’ils ne veulent pas vendre la maison de leur arrière-grand-mère ; dans la vraie vie, la mairie doit souvent lutter pour convaincre des personnes réticentes de voir plus grand et d’agir pour le bien commun. « Nous devons être prévoyants, affirme Julien Kohnen, le projet rue de l’Avenir a été rendu possible grâce à des terrains achetés il y a plus de 90 ans pour certains, et jusqu’à 2003 pour les plus récents. » « Nous savons que ce que nous faisons aujourd’hui ne sera peut-être pas terminé avant 40 ou 50 ans, mais nous contribuons à la construction de l’avenir et au développement de la ville. » , nen Ko h e u r n e i t Jul re c r-di n ieu é g n i

31%

TEXTE Wendy Winn  PHOTOS Olivier Minaire

14

LYNN & JO’S CITY MAGAZINE LUXEMBOURG

.


Enovos, partenaire de votre énergie au quotidien Parce que la vie est une dépense continue d’énergie, parce que tous les jours vous avez de nouveaux projets, nous mettons tout en œuvre pour fournir l’énergie dont vous avez besoin jour après jour. Vous pouvez compter sur nous, aujourd’hui et demain. Enovos, Energie fir Lëtzebuerg. Energy for today. Caring for tomorrow.

enovos.eu

R su ende Rn z ot -vou R s e ha s à l ll 9a tand , de a Fo PRi iRe nt em Ps


Viewfinder

Banque et Caisse d’Épargne de l’État One of the city’s landmarks, the state savings bank building’s distinctive clock tower has often led uninformed tourists to think it is the parliament or palais grand-ducal. La Banque et Caisse d’Épargne de l’État est l’un des édifices emblématiques de la ville. En raison de son clocher original, les touristes mal renseignés le confondent souvent avec le Parlement ou le palais grand-ducal.

Boulevard Royal The upper city’s main thoroughfare for traffic is undergoing major roadworks in preparation for the tram system that will eventually connect the railway station with Kirchberg. L’artère principale de la ville haute subit actuellement des travaux importants en prévision de l’arrivée du tram qui reliera à terme la gare et le Kirchberg.

16

LYNN & JO’S CITY MAGAZINE LUXEMBOURG


Viewfinder

PHOTO Andrés Lejona

a look at / u n regard sur

City park Le parc municipal

As spring dawns, finally, photographer Andrés Lejona heads to the top floor of the Villa Louvigny to take a photo of the city park and the view beyond. En ce début de printemps longuement attendu, le photographe Andrés Lejona s’est rendu au dernier étage de la Villa Louvigny pour prendre cette photo du parc municipal et de ses environs.

Banque Internationale à Luxembourg The headquarters of the BIL on the route d’Esch (see page 29) often hosts prestigious art exhibitions by local and international artists. Le siège de la BIL, situé route d’Esch (voir page 29), accueille souvent de prestigieuses expositions d’artistes locaux et internationaux.

City park Designed by Edouard André, the city parks are built on top of the ancient fortress. More than one quarter of the city’s territory is designated green space, and the city park forms a veritable belt around the western edge of the centre. Conçus par Édouard André, les parcs de la ville ont été installés sur l’emplacement de l’ancienne forteresse. Plus d’un quart du territoire urbain est constitué d’espaces verts, et le parc municipal forme une véritable ceinture autour de l’extrémité ouest du centre-ville.

Pirate ship The playground is one of the most popular places for families during the warm weather. It is a veritable adventure spot for young children, with water games, slides and the wooden ship providing plenty of variety. Cette aire de jeu est l’un des endroits les plus fréquentés par les familles aux beaux jours. C’est un véritable espace d’aventures pour les jeunes enfants avec ses jeux d’eau, ses toboggans et son bateau en bois.

LYNN & JO’S CITY MAGAZINE LUXEMBOURG

17


City memos

Le prochain Glacismaart aura lieu le dimanche 19 mai. Ce marché où le chaland trouve tout, des olives aux fleurs en passant par les vêtements et les jouets, est ouvert de 10 h à 17 h. Il se tient le troisième dimanche du mois, jusqu’en octobre.

Le marché aux puces et les ventes d’objets anciens de la Brocante auront lieu le samedi 12 mai, place d’Armes. The Brocante flea market and antique sales takes place on the place d’Armes on Saturday 12 May.

The next Glacismaart takes place on Sunday 19 May. The market, with stalls selling everything from olives to flowers, from clothing to toys, is open from 10 a.m. to 5 p.m. It takes place on the third Sunday of every month until October.

La Ville de Luxembourg a remis un chèque de 1 460 euros au Cent Buttek pour aider les personnes à faibles revenus. La somme a été recueillie grâce à une tombola organisée pour le personnel de la Ville. The Ville de Luxembourg has handed a cheque worth 1,460 euro to the Cent Buttek for people on low incomes. The money was raised by holding a tombola for personnel at the Ville de Luxembourg.

Le Steiler, un café historique situé rue de la Loge, a été entièrement rénové ; il accueille désormais des manifestations telles que des animations DJ et son restaurant propose des hamburgers et des spécialités luxembourgeoises.

Le prochain Konscht am Gronn aura lieu le dimanche 5 mai. Le marché se déroule de 10 h à 18 h dans toutes les rues du quartier.

The historic Steiler on the rue de la Loge has undergone a revamp and now hosts events with live DJs and a restaurant serving a mix of burgers and typical Luxembourg dishes.

The next Konscht am Gronn open air art market takes place on Sunday 5 May. The event is open from 10 a.m. to 6 p.m. in streets around the neighbourhood. www.konschtamgronn.lu

City memos

Ennert de Steiler on Facebook

Le restaurant Les sandwiches de Charles, situé 19 rue Chimay, propose un large choix de sandwiches exotiques et savoureux préparés avec des produits frais et de qualité. Les sandwiches de Charles restaurant at 19 rue Chimay serves a range of exotic, flavoursome sandwiches made with fresh and quality produce.

Le traditionnel Car Boot Sale, une collecte de fonds organisée par le British Ladies Club de Luxembourg, se déroulera le 25 mai au Glacis et proposera également des stands vendant boissons et collations. Vous pouvez réserver vos emplacements par courriel : carboot@blc.lu.

Les sandwiches de Charles on Facebook

The traditional Car Boot Sale, a fundraiser organised by the British Ladies Club of Luxembourg takes place on 25 May on the Glacis and will also include stalls selling refreshments. Spots can be reserved via email: carboot@blc.lu. www.blc.lu

La marque française Cyrillus a ouvert une nouvelle boutique dans la Grand-Rue, qui propose une collection de vêtements élégants pour le quotidien de toute la famille. French brand Cyrillus has opened a new store on the Grand-Rue. The shop is home to women’s, men’s and children’s collections of its chic everyday clothing.

Le prochain vide-grenier aura lieu le dimanche 5 mai. Rendez-vous de 10 h à 17 h, place Guillaume II. Pour participer en tant qu’exposant, il faut réserver un emplacement auprès de Marie-France Lamesch.

Le marché bihebdomadaire de produits frais – fruits et légumes, fromages, viandes, olives et pain se tiendra place de la Constitution du 17 avril au 4 mai, le mercredi et le samedi matin.

The next vide-grenier takes place on Sunday 5 May. The event is on from 10 a.m. to 5 p.m. Individuals can sell second-hand items on the place Guillaume II. To reserve a stand contact Marie-France Lamesch. Tél. : 47 96 – 42 99, e-mail : sfm@vdl .lu

The bi-weekly market, selling fresh produce moves to place de la Constitution from 17 April to 4 May every Wednesday and Saturday morning.

Photos : Luc Deflorenne, Charles Caratini, David Laurent / Wili, Olivier Minaire, Steve Eastwood, Photothèque de la Ville de Luxembourg / Charles Soubry

18

LYNN & JO’S CITY MAGAZINE LUXEMBOURG


FARGO

vos colis, comme vous le voulez, quand vous le voulez...

Pack Up

Pour réceptionner vos colis selon vos envies.

w w w. p a c k u p . l u P&TLuxembourg : acteur du développement durable.


News

Quattropole

Picture yourself as a Silent Neighbour Photographiez-vous pour Silent Neighbours

Visitors to the Musée d’Histoire de la Ville de Luxembourg until 23 August can take a photo of themselves in a special automated booth as part of the “Silent Neighbours” project. Subjects answer five questions, such as “what did you think about in the shower?” or “what are your plans for tonight?” and the photo and answers are posted online. The project has already proven a success in Saarbrücken and after Luxembourg moves to other Quattropole cities Metz and Trier. Jusqu’au 23 août, les visiteurs du Musée d’Histoire de la Ville de Luxembourg peuvent se photographier dans un photomaton spécialement installé dans le cadre du projet « Silent Neighbours ». Les personnes doivent répondre à cinq questions, telles que « à quoi avezvous pensé en prenant votre douche ? » et « que faites-vous ce soir ? », et la photo accompagnée de leurs réponses est ensuite publiée en ligne. Ce projet, qui a déjà fait ses preuves à Sarrebruck, rejoindra après Luxembourg les autres villes du réseau Quattropole, Metz et Trèves.

www.silentneighbours.com

faces

Nightlife

Nordic hangout TEXTE Neel Chrillesen  PHOTO Julien Becker

Crossfire bar has just celebrated its 10th anniversary. Stephan Karlstedt is one of the four Swedish owners.

Le bar Crossfire vient de fêter ses 10 ans d’existence. Stephan Karlstedt est l’un des quatre propriétaires suédois.

B

L

anker Stephan Karlstedt and his friends would often hang out in a small bar after work and watch football. When they found out the owner of their favourite retreat was moving on and out, four of them decided to take over the place. “It was too tempting not to. Running a bar and controlling what was shown on TV…” That was 10 years ago. Today, the Crossfire bar’s five large screens sometimes show up to four events at the same time and not only Swedish football. “We have many Scandinavian channels, but we also show a lot of European football and other sports like ice hockey. This brings in a very cosmopolitan crowd.” A crowd that has however changed a lot in the past few years: “When we decided to introduce a nosmoking policy three years ago, many of our Spanish customers disappeared for example, but they’ve been replaced by others. I think most people enjoy coming to a place where no one smokes.” Crossfire has also, quite surprisingly, become known for its hamburgers, served at lunchtime and in the evening. “But we also have some traditional Swedish dishes such as Raggmunk and Pytt i panna.” Those who expect to enter a typical sports bar may, however, be in for a surprise some nights. For Crossfire also shows other important events such as… the Eurovision Song Contest. This month, there will not only be a special evening for the final (18 May) – for which it’s best to reserve if you want to secure a seat – but also for the semi-finals (14 and 16 May). “We even screened the Swedish national selection rounds, all six of them! We’ve had Eurovision on for some years now because a lot of people asked us to. It’s not only big in the Nordic countries, we actually get a very international gathering on those evenings!”

.

www.crossfire.lu

20

e banquier Stephan Karlstedt et ses amis avaient pour habitude de s’arrêter dans un petit bar après le travail pour regarder du foot. Lorsqu’ils ont découvert que le gérant de leur repère préféré avait pour projet de lever les voiles, quatre d’entre eux ont décidé de reprendre le lieu. « C’était trop tentant. Gérer notre propre bar et décider nous-mêmes de ce qui allait passer à la télé... » C’était il y a 10 ans. Aujourd’hui, les cinq écrans géants du Crossfire montrent parfois jusqu’à quatre événements différents en même temps et pas uniquement du foot suédois. « Nous avons beaucoup de chaines scandinaves, mais nous montrons aussi beaucoup de football européen et d’autres sports comme le hockey sur glace. Cela attire un public très cosmopolite. » Un public qui a toutefois changé ces dernières années. « Il y a trois ans, lorsque nous avons décidé de devenir un endroit non-fumeur, on a remarqué que beaucoup de nos clients espagnols, par exemple, ont arrêté de venir. Mais ils ont été remplacés par d’autres et je crois sincèrement que la majorité des gens apprécie d’être dans un environnement sans fumée. » Le Crossfire est aussi, de façon assez surprenante, devenu célèbre pour ses hamburgers, servis à l’heure du déjeuner et le soir. « Il y a aussi des plats plus typiquement suédois, comme le Raggmunk et le Pytt i panna au menu. » Cependant, ceux qui s’attendent à entrer dans un bar des sports typique risquent d’être surpris certains soirs. Car au Crossfire sont aussi diffusés d’autres événements importants comme… le Concours Eurovision de la chanson. Ce mois-ci, il n’y aura pas uniquement une soirée spéciale pour la finale (18 mai) – pour laquelle il vaut mieux réserver afin de s’assurer une place assise – mais on pourra également y suivre les demi-finales (14 et 16 mai). « On a même montré les sélections nationales suédoises – les six émissions ! Cela fait plusieurs années que nous diffusons l’Eurovision suite à de nombreuses demandes. C’est très populaire dans les pays nordiques, mais pas seulement. Ces soirs-là, l’ambiance est vraiment très internationale ! »

Stephan Karlstedt – took over favourite retreat Stephan Karlstedt – propriétaire de son repère préféré

.

LYNN & JO’S CITY MAGAZINE LUXEMBOURG


roadworks

Rue du Fossé Work to renew the city’s urban electric network.

Boulevard Royal

Travaux pour renouveler le réseau d’alimentation électrique.

(côté pair)

Work to renew pipes and cables as well as street lighting. Space to create bus stops. Travaux pour remplacer plusieurs tuyaux et câbles ainsi que l’éclairage public. Un espace sera créé pour accueillir des arrêts de bus.

Rue Notre-Dame Work to extend the city’s urban heating network.

Info-box Work being carried out (this month) / Travaux en cours (ce mois)

Travaux pour étendre le réseau de chauffage urbain.

Work completed / Travaux réalisés Work not yet started / Travaux à venir

Route de Longwy

Subscribe to our newsletter! Inscrivez-vous à notre newsletter !

chantiers.vdl.lu

Work is being carried out to install electricity, gas and replace waste water utilities. Cables for “dry” utilities are also being laid and new road designs are also being installed. Les travaux permettront d’installer un réseau d’électricité, de gaz et de remplacer les canalisations d’eaux usées. Des réseaux « secs » sont également en cours d’installation et les routes sont redessinées.

APR

Major new roadworks are planned for the route de Longwy. What work is being carried out there?

Ask the expert

Three questions for Martine Fey Trois questions à Martine Fey

Photo : Olivier Minaire

We are laying new gas and water pipes and partially replacing old waste water pipes. Along the pavement on both sides new “dry” utilities such as cables for the P&T, Creos, are being laid. We are also redesigning the junction with the rue Nicolas Bové to create new parking places and the rue Saint-Hubert will also have a new narrower entrance, which is in keeping with the Ville de Luxembourg’s policy of 30km/h zones in residential areas.

How is traffic being managed during the roadwork? We are working in two parallel zones, one from the rue Nicolas Bové to the rue de Merl and another from the rue de Merl to the rue des Aubépines. We will work in maximum 200-metre phases and will mostly ensure that at least one lane of traffic is kept open in each direction.

How many people are working on the project and when is it due for completion?

service coor

M a r ti n e Fe y, coordinatric e, dination des chantiers

www.vdl.lu chantiers.vdl.lu

The entrepreneur has planned to employ 18 people on site. We have managed the teams in such a way that we can complete the work as soon as possible. Working in 200-metre phases means that disruption to local residents and to commuters will be kept to a minimum. The projected time is 440 working days, working from 7 a.m. to 7 p.m. That means that we should be finished by April 2015.

.

LYNN & JO’S CITY MAGAZINE LUXEMBOURG

MAY

JUNE

JULY

AUG

De nouveaux travaux d’envergure sont prévus pour la route de Longwy. Quels sont les travaux en cours sur ce site ? Nous procédons actuellement à l’installation de nouvelles conduites de gaz et d’eau ainsi qu’au remplacement partiel des anciennes canalisations d’eaux usées. De nouveaux réseaux « secs », tels que les câblages pour les P&T, Creos, sont installés des deux côtés sur la chaussée. Nous sommes également en train de repenser la jonction avec la rue Nicolas Bové pour créer de nouvelles places de stationnement, tandis que la rue Saint-Hubert disposera d’une nouvelle entrée plus étroite, ce qui est conforme à la politique de la Ville de Luxembourg visant à créer des zones à 30 km/h dans les quartiers résidentiels.

De quelle manière est gérée la circulation pendant les travaux ? Nous travaillons sur deux zones parallèles, l’une allant de la rue Nicolas Bové à la rue de Merl, et l’autre de la rue de Merl à la rue des Aubépines. Nous travaillerons par secteur de maximum 200 mètres et veillerons à ce qu’au moins une voie de circulation soit maintenue ouverte dans chaque sens la plupart du temps.

Combien de personnes travaillent sur le projet et pour quelle date prévoyez-vous la fin des travaux ? L’entreprise envisage d’employer 18 personnes sur le chantier. Nous avons organisé les équipes afin de pouvoir terminer les travaux le plus tôt possible. La réalisation des travaux par secteur de 200 mètres permettra de limiter au maximum les perturbations pour les riverains et les navetteurs. La durée prévue est de 440 jours ouvrables, de 7 h à 19 h. Les travaux devraient par conséquent s’achever d’ici avril 2015.

.

21


AT YOUR SERVICE

12

Commerces de proximité

Linosa’s Kitchen Une épicerie italienne offrant une sélection de produits haut de gamme (charcuterie, fromages, pâtes, sauces, sucreries) et un large choix de vins et huiles d’olive. An Italian grocery offering a selection of upmarket products (delicatessen, cheese, pasta, sauces, sweets) and a wide choice of wines and olive oil. 28, rue Albert 1er Tél. : 44 70 01 Lu-Sa / Mo-Sa : 11 h-19 h www.linosa.lu

Belair

Belair

Stoll Matelas et décor Ce spécialiste du sommeil est l’unique fabricant de matelas au Grand-Duché. On y trouve également du linge de maison, du mobilier pour l’intérieur et l’extérieur et de la décoration. This specialist in sleep equipment is the sole mattress manufacturer in the Grand Duchy. Also selling household linen, interior and exterior furniture and decorative items. 271, route d’Arlon Tél. : 44 88 60 Lu-Sa / Mo-Sa : 9 h 30-18 h

Pharmacie

Kirchberg

Cette pharmacie approvisionne tout le quartier en médicaments et parapharmacie. This pharmacy supplies the entire neighbourhood with medicines and parapharmaceutical products. 13, rue Edward Steichen Tél. : 45 22 04 Lu-Ve / Mo-Fr : 9 h-18 h 30

Centre

Boucherie Lux Halal

Spillbuttek Un magasin qui regorge de merveilleux jouets pédagogiques et traditionnels. N’hésitez pas à demander conseil, vous serez satisfait ! A store brimming with wonderful educational and traditional toys. Don’t hesitate to ask for advice ; your satisfaction is their goal.

Centre

12, rue Louvigny Tél. : 31 41 83 Lu / Mo : 12 h-18 h ; Ma-Sa / Tu-Sa : 9 h 30-18 h, www.spillbuttek.lu

Bijouterie Kass-Jentgens Depuis plus de 65 ans, cette bijouterie propose des créations de grandes marques en montres et bijoux. For over 65 years this jeweller has stocked designs by leading watch and jewellery brands. 3, avenue de la Porte-Neuve Tél. : 22 54 49 Lu-Sa / Mo-Sa : 10 h-18 h www.kass-jentgen.lu

Textes France Clarinval, Céline Coubray  Photos Luc Deflorenne, David Laurent / Wili, Olivier Minaire

22

LYNN & JO’S CITY MAGAZINE LUXEMBOURG

Outre les produits de boucherie estampillés halal, on trouve ici des préparations festives comme les tajines et couscous. Apart from Halal approved meat products, festive preparations such as tajine and couscous are also sold here. 11, route de Thionville Tél. : 27 76 25 78 Lu-Ve / Mo-Fr : 9 h-18 h 30 ; Sa / Sa : 8 h-17 h

Bonnevoie


AT YOUR SERVICE

Gare Gasperich Parfumerie milady Toutes les grandes marques de produits de beauté et de parfumerie sont représentées dans ce magasin où le conseil est avisé et sûr.

Boulangerie Scott Depuis 2000, la boulangerie s’est convertie au bio et propose une large gamme de pains et pâtisseries.

All the major beauty and perfumery brands are represented in this shop, with trained advisers ready to guide your choices.

In 2000 the bakery converted to organic products, offering a wide range of breads and pastries. 163, Mühlenweg Tél. : 48 52 57 Ma-Ve / Tu-Fr : 6 h 30-18 h 30 ; Sa / Sa : 6 h 30-13 h 30 www.scott.lu

56, avenue de la Liberté Tél. : 29 67 17 Lu-Sa / Mo-Sa : 9 h-18 h

Limpertsberg Librairie des LYCÉES Cette librairie généraliste est également spécialisée dans la vente de manuels scolaires et parascolaires, avec aussi un important rayon « English Language Teaching ». This comprehensive bookshop also specialises in the sale of school and extracurricular manuals, as well as a large “English Language Teaching” section. 30, avenue Victor Hugo Tél. : 22 79 83 Lu-Ve / Mo-Fr : 9 h-12 h et 14 h-18 h ; Sa / Sa : 9 h-12 h

Bastelkiste Une caverne d’Ali Baba pour les bricoleurs et artistes : papiers en tout genre, toiles, couleurs, gommettes…

Gare

An Ali Baba’s cave for craft enthusiasts and artists : all kinds of papers, canvases, colours, stickers, etc. 17, rue du Fort Élisabeth Tél. : 40 05 06 Lu-Sa / Mo-Sa : 9 h-18 h

Surf’in Magasin spécialisé dans la vente d’accessoires et d’équipements pour tous les sports de glisse, que ce soit sur l’eau, sur la neige ou en ville.

Centre

Store specialising in the sale of accessories and equipment for all board sports, whether on water, snow or urban. 83, rue de Hollerich Tél. : 48 48 49 Lu / Mo : 14 h-19 h, Ma-Ve / Tu-Fr : 10 h-19 h, Sa / Sa : 10 h-17 h

Hollerich

Coiffure Steff Nouveau cadre pour ce coiffeur réservé aux hommes qui apporte conseils, soins et créativité à tous les types de cheveux. New premises for this men’s hairdresser which provides advice, treatment and creative hair care for all hair types. 9, rue du Nord, Tél. : 54 56 46, Ma-Je / Tu-Th : 10 h-18 h ; Ve / Fr : 10 h-20 h ; Sa / Sa : 9 h-17 h, www.steff.lu

LYNN & JO’S CITY MAGAZINE LUXEMBOURG

23


ExpaT community

CAPE VERDE

Work, share, act Greenland

Islande

Russia

Finland

Norway Latvia Denmark

Travail, partage, action

Ireland

Lithuania

Netherlands United Kingdom

Belarus

Poland

t. Pierre & Miquelon

Belgium Luxembourg France

Germany Czechia

Switzerland

Ukraine Slovakia

Austria

Kazakhstan

Romania Hungary

Mongolia

Moldova

Italy Slovenia

Croatia Serbia Macedonia BulgariaBosnia.Hercegovina Albania

Spain

Turkey

Portugal

Syria Cyprus Lebanon Palestine Israel Jordan

Malta

Algeria

Libya

Egypt

Mauritania

y

I

Mali

Niger

Senegal The Gambia Guinea-Bissau Guinea Cote Ghana Sierra Leone d‘Ivoire Liberia

Chad

Sudan

Afghanistan

Kuwait

Pakistan

Nepal India

Myanmar

Ethiopia

Cambodia Somalia Sri Lanka

Cent. Afr. Rep. Benin

Malaysia

Cameroon Guinea Congo Gabon

Singap

Uganda Kenya Congo (ex-Zaire) Rwanda Burundi

Ind

Tanzania Angola

to take part in the political, social, economic and cultural life. This doesn’t mean you lose your roots: they always stay with you and enrich your life.”

Zambia

.

Malawi

Madagascar Zimbabwe

Mozambique

Botswana Namibia

Swaziland

Une forte éthique de travail, le sens du partage et la chaleur humaine de leur pays comptent beaucoup pour les Cap-Verdiens.

South Africa

I

l semble inutile aujourd’hui d’évoquer l’intégration en parlant des Cap-Verdiens du Luxembourg. Beaucoup sont arrivés dès les années 60, à l’époque où le Cap-Vert était encore une colonie portugaise, la plus jeune génération est née ici et parmi leurs parents, de nombreux sont naturalisés. Les 10, 11 et 12 mai sera d’ailleurs organisé un week-end culturel en hommage aux plus anciens Cap-Verdiens du Luxembourg. Nelson Costa Brito, l’un des organisateurs, s’est lui installé ici il y a 12 ans, après l’obtention de sa licence en sciences politiques, en Angleterre. « Dès que je suis arrivé, je me suis senti comme chez moi. Les gens sont ouverts et il y a des possibilités pour tout le monde. C’est un élément clé pour les CapVerdiens. On aime le travail, on considère que c’est essentiel. C’est ce que j’essaie de faire passer aussi aux plus jeunes : il faut étudier, ne pas compter ses efforts, car les opportunités sont là pour tous et il faut en profiter. » Persuadé qu’il ne faut jamais

Laos Thailand

Djibouti

Nigeria

Bhutan

Bangladesh

Yemen

Etrea

Burkina Faso

Lesotho

cesser de s’améliorer, Nelson Costa Brito est actuellement lui-même étudiant en master de gestion fiscale. Il est également député adjoint à la Chambre des députés du Cap-Vert pour le cercle de l’Europe, où il représente le MPD (Mouvement pour la démocratie). Tout naturellement, il s’intéresse de près à la vie politique au Luxembourg. « Ceux qui sont les plus proches des gens et de leurs préoccupations premières, ce sont les élus locaux. C’est pour cela que les gens qui vivent ici et qui peuvent voter doivent le faire. Il est primordial de participer à la vie politique, sociale, économique et culturelle. On n’oublie pas pour autant ses racines, elles restent avec nous, comme une richesse supplémentaire. »

.

TEXTE Neel Chrillesen  PHOTOS Olivier Minaire

24

Tajikistan

Oman

A strong work ethic, the sense of sharing and the human warmth of their country mean a lot to Cape Verdeans. t seems needless today to evoke integration when talking about the Cap Verdeans of Luxembourg. Most of them came in the 1960’s at a time when Cape Verde was still a Portuguese colony, those from the youngest generation were born here and many of their parents are naturalised. The cultural weekend taking place the 10, 11 and 12 May and honouring the eldest Cape Verdeans in Luxembourg will somehow also mark how communities best live together. One of the event’s organisers is Nelson Costa Brito. He moved here 12 years ago after obtaining his bachelor’s degree in political science, in England. “As soon as I arrived I felt at home. People are open and there are possibilities for everyone. That’s a key element to Cap Verdeans. We like to work; it’s essential to us. I try to pass that on to the youngsters too: studying is vital, don’t spare your efforts because the opportunities are there and they must be seized.” Convinced that it’s always possible to improve, Nelson Costa Brito himself is currently studying for his master degree in Tax Management. He is also a member of the Chamber of deputies in Cape Verde representing Europe for the MPD (Movement for Democracy) party. Naturally he follows Luxembourg politics too. “Local councillors are those who are closest to people and their primary concerns. That’s why those who live here and who can vote must do it. It’s crucial

Turkmenistan

Kyrgyzstan

Qatar U. A. E.

Togo

Brazil

Uzbekistan

Iran

Iraq

Saudi Arabia

Western Sahara Cape Verde

Georgia Armenia Azerbaijan

Greece

Tunisia

Morocco

French Guiana me

.

Sweden

Lynn & JO’S CITY MAGAZINE LUXEMBOURG

The opportunities are there and they must be seized. Les opportunités sont là pour tous et il faut en profiter.

NELSON COSTA BRITO Politician Politicien


ExpaT community

The joy of sharing Le bonheur de partager

Germana Delgado is the manager of a crèche in the city but she’s also the presiden t of the Comité Spencer, an association that, amongst others, helps promote Cape Verdean culture in Luxembourg and provide development aid to Cape Verde, as well as conduct ing educational projects here. A busy life but all the more motivating: “I love working, seeing projects through, helping out where possible whether it’s by sending a container with material to Cape Verde or organisi ng a worksho p here. In our associat ion we’re proud to say that when we commit to doing something, we do it! And within the Spencer committee, there’s the same openhearted hospital ity, joy of living and pleasure of sharing as in Cape Verde and that enthrals me every time I go back.

Respons able d’une crèche en ville, Germana Delgado est également présidente du Comité Spencer, l’association qui œuvre, entre autres, pour promouvoir la culture cap-ver dienne au Luxemb ourg et apporter une aide au dévelop pement au Cap-Ver t, tout en menant de nombreuses opérations éducatives ici. Sa vie est bien remplie, mais cela la motive : « J’aime travailler, voir les projets aboutir, apporter de l’aide, que ce soit en envoyan t un container au Cap-Ver t ou en organisant un workshop ici. La fierté de notre association, c’est que quand on s’engage à faire quelque chose, on le fait ! Puis, au sein du comité, je retrouve aussi la convivialité, la joie de vivre et le plaisir du partage tels qu’ils existent au Cap-Vert et qui m’émerveillent à chaque fois que j’y vais. »

GERMAN A DELGADO MONTEIRO President of the Comité Spencer miniu 07_info tespencer.l www.comi

Présidente du Comité Spencer

Creole cooking

Cuisine créole

He initially came to Luxembourg to visit a cousin some 25 years ago and decid ed to stay. After working on a farm, Felis berto Borges joine d the Château de Bourglinster kitchen team and has neve r stop ped cook ing since. For the past eigh t years, he’s been the chef of his own restaurant, Ociani, which he runs with his wife Maria. The main attra ction on the menu is the large selection of Cape Verdean specialities, like Katchupa . “It is the favourite of many of our custom ers, no mat ter whe re they com e from. One can say it’s the national dish of Cape Verd e.” It has the taste of a homeland Felisberto Borges hasn’t been back to for 10 years. “It’s hard to take time off in our line of busi ness and our life is here now, with our thre e child ren…”

Venu au Luxembourg pour rendre visite à un cousin il y a 25 ans, Felisberto Borg es est finalement resté. Il a travaillé dans une ferme avant d’intégrer l’équipe de cuisine au Château de Bourglinster et n’a plus quitté les fourneaux depuis. Cela fait huit ans qu’il est le chef dans son prop re resta uran t, Ocia ni, qu’il gère avec son épouse, Maria. Le point fort des lieux  : la belle sélection de spéc ialités capverd ienn es figurant sur le menu. « Le Katchupa est le préféré de beau coup de nos clients, quelle que soit leur natio nalité. C’est un peu le plat national du Cap-Vert. » Qui a le goût du pays que Felisberto Borges n’a pas visité depu is 10 ans. « C’e st diffi cile de pren dre des cong és dans notre méti er, puis notr e vie est ici main tena nt, avec nos trois enfa nts. »

ABOUT CAPE VERDE Population 531,046 (July 2012 est.)

Capital Praia

Languages

Portuguese and Cape Verdean Creole

FELIS BERTO BORGES

Government

Owner of restaurant Ociani Propriétai re du restaurant Ocian i

Republic www i.lu 07_in.ocian fo mini

Chief of state

President Jorge Carlos Fonseca

Head of government

Prime Minister Jose Maria Neves

National Day

roeots cal dr enna itretio _tira 02sp In

5 July (Independence Day)

inexs qui inspirent racxxx Xxxsxxx De

nI whexxx herexxx mexxx A Xx dréght brou enca pare nts “My exte 05_t x ge. xxxx chan xxxx huge xx a xxx It was old. xxx xxxs xxx 7 year xxx xxx was free, g bein to used 700 was I 650e x Verd xxxx x Cape xxxx In playing in the streets… and I didn’t know s what winter was.” Artist Nelson Neve the as try coun still rega rds his first batplace where he can recharge his urs teries and seek inspiration and colo t, rtan impo are ts “Roo . tings pain for his you re whe r mbe it’s essential to reme my come from. That ’s also why I take helps children to Cape Verde regularly. It le them to understand and think. Peop They g. omin welc ther e are warm and ulties neve r lose hope despite the diffic Cape t abou talk they have to face. I also here, with work I ren child the to e Verd harin live To the music, the colours… t the abou bit a know t mus one y, mon other.”

153 nationalities live in Luxembourg city including 572 Cape Verdeans.

d xxx quan xxxicixxx xxxené emm BtXx m’on nts dré enca s pare « Meexte 05_t x ent. xxxx gem xxxx chan xx gros xxx un it xxx C’éta xxx 7 ans. xxx j’avaisxxx is l’hab itude d’être 700 , j’ava x 650Vert x xxxx xxxx Au Capaislibre, de jouer dans la rue.…Et je ne conn Nelsais pas l’hiver. » L’artiste peintre ier son Neves considère encore son prem se pays com me l’end roit où il va pour et n iratio l’insp cher cher ressourcer et est les couleurs pour ses tableaux. « Il es. important de ne pas oublier ses racin mes C’est pour cela aussi que j’emmène t. Ça enfa nts au Cap-Vert régu lièremen Làles aide à com prendre et à réfléchir. eilaccu ux, eure chal sont bas, les gens ré lants et ne perdent jamais espoir, malg Je . face font ils s uelle auxq les difficultés nts parle aussi du Cap-Vert aux enfa , les avec qui je travaille ici, la mus ique faut coloris...…Pour vivre en harmonie, il mini un re l’aut aisse conn que chacun mum. »

153 nationalités vivent à Luxembourgville dont 572 Cap-Verdiens. FACTS For more information

Ambassade de la République du Cap-Vert 117, Val Sainte-Croix 
 L-1371 Luxembourg Tel.: 26 48 09 48

EXPRESSIONS Hi Oí

What are you doing? Ké k’ bô t’ fêzé?

How are you?

Manèra’ k’ bô ta? Tud’ dret’?

I’m OK, thanks

Ta tud dret, obrigado!

See you later Até log’!

info min i itreNEVES NEL SON 02_t Artist gende A 08_le Artis tegende B 08_le

07_in fo mini

Do you want to have lunch with me? Bô krê almoçá ma mim?

I love you m’t’amob

Lynn & Jo’S CITY MAGAZINE LUXEMBOURG

25


1

ESTIMATION GRATUITE DE VOTRE MAISON OU VOTRE APPARTEMENT

Services & shopping Find the relevant city authority, a useful address or sports facilities. Plus a guide to city shops. Vous trouverez ci-dessous les services municipaux, adresses utiles, établissements sportifs, ainsi qu’un guide shopping.

BIERGER-CENTER 1 26a, boulevard Royal Adresse postale L-2090 Luxembourg Lu-ve : 8-17h Tél. : 47 96 22 00 Fax. : 26 27 09 99 bierger-center@vdl.lu, www.vdl.lu

Population register (registration, deregistration, changes of address), certificates, electoral list registration, identity cards, passports, registration for EU nationals, registration for third country cards, naturalization, birth certificate copies, legalization of signatures, parental authorizations, declaration of guardianship, certified copies, Chèque-Service Accueil, residential parking vignettes, dog registration, payment of commune bills, etc. ––– Registre de la population (inscriptions, radiations, changements d’adresse), certificats, inscriptions sur listes électorales, cartes d’identité, passeports, attestations d’enregistrement pour ressortissants UE, demande de cartes pour ressortissants pays tiers, naturalisations, copies actes de naissance, légalisations de signatures, autorisations parentales, déclarations de prise en charge, copies conformes, adhésions Chèque-Service Accueil, vignettes de stationnement résidentiel, déclarations de chiens, paiements de factures communales, etc.

SPORT FOR ALL / SPORTS POUR TOUS Tél. : 47 96 25 83 (Hotline : 691 98 24 63) www.vdl.lu

The Sport for All programme provides a wide range of sports activities. Registration takes place all year round. ––– Le programme Sports pour tous propose une large gamme d’activités sportives. Inscription tout au long de l’année. Rens. : Service des sports de la Ville de Luxembourg

SWIMMING POOLS / PISCINES 2 Bonnevoie 30, rue Sigismond Bassin de natation Lu, ve, sa : 8-20h30, ma, je : 7-20h30, di : 8-12h Sauna Dames Lu, ve, sa : 8-11h30, ma, je : 14h30-20h Sauna Hommes Ma, je : 8-11h30 Sauna mixte Lu, sa : 11h30-20h, ma, je, ve : 11h30-14h30, di : 8-12h Fermeture de la caisse une heure avant la fermeture de la piscine Tél. : 47 96 34 71

ICE SKATING & SKATEBOARD / PATINOIRE & SKATE 5 Patinoire de Kockelscheuer 42, route de Bettembourg Lu : 16-22h, ma-je : 12-22h, ve : 12-23h, sa-di : 10-23h Tél. : 46 74 65

4 Centre de relaxation aquatique Badanstalt 12, rue des Bains (Centre) Bassin de natation Ma-ve : 8-21h30, sa : 8-20h, di : 8-12h Sauna Dames Ma : 8-11h, me : 8-12h, je : 14h30-21h30 Sauna Hommes Je : 8-11h Sauna Mixte Ma : 11-21h30, me : 12-21h30, je : 11-14h30, ve : 8-21h30, sa : 8-20h, di : 8-12h Fermeture de la caisse une heure avant la fermeture de la piscine Tél. : 47 96 25 50

26

11 Archives municipales Hôtel de Ville 42, place Guillaume II Pour les extraits des registres de l’état civil : Lu-ve : 8h30-11h30, 13h30-16h Pour les recherches historiques et généalogiques : Lu-ve : uniquement sur rendez-vous Tél. : 47 96 26 76 Fax. : 47 36 53

12 Archives nationales de Luxembourg Plateau du Saint-Esprit Lu-ve : 9-11h45, 13-17h45, sa : 9-11h45 Tél. : 24 78 66 60 Fax. : 47 46 92 archives.nationales@an.etat.lu www.anlux.lu

13 Cité-Bibliothèque 3, rue Genistre Ma-ve : 10-19h, sa : 10-18h Tél. : 47 96 27 32 www.bimu.lu, www.tuffi.lu

14 CAPEL – Centre d’animation pédagogique et de loisirs 4-12, rue de l’École Lu-di : 8-17h Tél. : 47 96 24 42 / 32 73 www.vdl.lu

15 Centre d’information européen – Maison de l’Europe 7, rue du Marché-aux-Herbes Lu : 13-17h, ma-ve : 9-18h, sa : 11-16h Tél. : 43 01 37 83-3 Information, documents, personalised assistance, conferences, debates, exhibitions, group visits Information, documentation, assistance personnalisée, conférences, débats, expositions, visites de groupe comm-rep-lux-info@ ec.europa.eu

6 Skate Park Hollerich Rue de l’Abattoir Lu-je : 11-22h, ve-sa : 11-23h, di : 11-20h Tél. : 44 83 47

3 Centre aquatique d’Coque 2, rue Léon Hengen (Kirchberg) Lu : 12-22h, ma-ve : 8-22h, sa-di : 10-18h Fermeture de la caisse une heure avant la fermeture de la piscine Tél. : 43 60 60-1

USEFUL ADDRESSES / ADRESSES UTILES

TENNIS 7 Bambësch – Tennis Spora Allée des Présidents Lu, ma, je : 10-12h, 14h-16h, ve : 10-13h Tél. : 46 15 51 Sur réservation www.tennisspora.lu

11 État Civil Hôtel de Ville 42, place Guillaume II Lu-ve : 8-17h, sa : 9h30-11h30 Births, deaths, marriages, affidavits, registered copies Naissances, mariages, décès, légalisation de signatures, copies conformes Tél. : 47 96 26 30 Fax. : 47 36 53

16 Impositions communales 43, boulevard F.D. Roosevelt Lu-ve : 8-11h30, 13h30-16h30 Tél. : 47 96 26 84 Fax. : 22 91 36

17 kids and the city maison relais 2, rue du Nord Lu-ve : 7h30 -18h30, sa : 9h30 -18h30 Tél. : 26 26 29 59 www.kidsandthecity.lu

18 LEO (Luxembourg Energy Office) 9, boulevard F.D. Roosevelt Lu-ve : 8-17h Tél. : 26 39 48 48 Fax. : 26 20 24 24 For all your energy supply requirements Pour toutes vos démarches en matière de fourniture énergétique www.leoenergy.lu

19 Office Social 24, Côte d’Eich Lu-ve : 8h30-11h30, 14-16h Late night licences and public entertainment taxes Nuits blanches et taxe sur les amusements publics Lu-ve : 8h30-11h Deprivation assistance Aide aux démunis Tél. : 47 96 24 70 Fax. : 46 92 01

TRANSPORT / TRANSPORTS 21 MOBILITEITSZENTRAL Gare centrale Lu-ve : 7-19h, sa-di et jours fériés : 10-18h Tél. : 24 65 24 65 Information and advice on the whole range of public transport service and alternative means of transport to the private car, such as ‘soft mobility’ Renseignements et conseils sur l’offre des services de transports publics et sur les modes de déplacement alternatifs à la voiture individuelle, comme la mobilité douce www.mobiliteit.lu Taxis Taxis Colux : Tél. : 48 22 33 Benelux Taxis : Tél. : 80 02 51 51 City Taxis : Tél. : 48 00 58 AéROPORT Arrivals/departures/info Tél. : 24 64 0 www.luxairport.lu Ventes et réservations Tél. : 24 56 42 42 callcenter@luxair.lu

MARKETS / Marchés

2

22 20 Recette Communale 3, rue du Laboratoire Lu-ve : 8h30-11h45 Tél. : 47 96 20 20 Fax. : 22 03 36 Payment of bills Encaissement des factures

MARCHé DE BONNEVOIE In front of the parish church Devant l’Église paroissiale Me : 7-12h

23 MARCHé DU GLACIS Glacis 3rd Sunday of every month (March-November, except August) 3e dimanche du mois : 10-17h (mars-novembre, excepté août)

24 MARCHéS HEBDOMADAIRES AUX PRODUITS FRAIS DU PAYS Place Guillaume II et place de Paris Me, sa : 7-13h30 Some 55 stall holders provide a wide range of fresh products such as fruit, vegetables, organic farm produce, flowers, fish, roast chickens Quelque 55 marchands et jardiniers offrent une grande diversité de produits frais tels que fruits, légumes, produits de l’agriculture biologique, fleurs, poissons, poulets grillés

Hëllef iwwer Telefon

8 Belair – Tennis Club des Arquebusiers Val Sainte-Croix Tél. : 44 50 37

9 Belair – Tennis Club Stade Boulevard Napoléon Ier Sans réservation, jusqu’à 22h Tél. : 45 16 10 www.tcstade.lu

10 Bonnevoie – Tennis Club 115, rue Anatole France Tél. : 49 65 95 www.tcbonnevoie.com

SERVICES & SHOPPING USEFUL

Culture & going out Find venue, restaurant and bar listings on page 74 of City Agenda --Retrouvez les bars, restaurants et lieux de loisir à la page 74 du City Agenda

Qui peut nous appeler? Toute personne qui par le dialogue ouvert, compréhensif et sincère cherche consolation, soulagement, espoir ou de nouvelles perspectives dans sa vie. Quand? Toujours de 15.00 à 23.00. Dossiers à thèmes Sur notre site nous avons préparé pour vous des dossiers à thèmes informant sur des sujets psychologiques intéressants. Vous trouverez ces informations sur le www.454545.lu.


We should meet to discuss your specific needs and challenges.

acquisitions i sales i rentals i insurance evaluations i real estate consulting 2, place de nancy i l-2212 luxembourg Paul fabeck i t : + 352 26 44 11 61 info@bricks.lu i www.bricks.lu

3

Tous les parfums du monde pour toutes les circonstances

T 49 15 54

F 49 15 94

24a, av. de la Porte-Neuve 104, rue de Hollerich 83, av. du X Septembre Luxembourg

Lundi au samedi 8h00 à 19h00 non-stop Dimanche et jours fériés 9h00 à 13h00

Service de livraison à domicile et internationale. 4

We offer you high-performance facials. body treatments and the most effective massage techniques from around the world, and then ensure that the benefits can be continued at home.

The Ultimate Spa

98, Boulevard de la Pétrusse | Luxembourg T: (+352) 26 12 13 | www.yoake.lu 5

6

Discover

THE BEAUTY OF SPRING

bulthaup b3 suit des convictions, et non des tendances éphémères.

PANDORA STORE 26, Rue des Capucins Luxembourg

marie.lingerie@orange.fr

Espace bulthaup Luxembourg 32, route d'Arlon L-8008 Strassen Tél.: +352 45 45 04. bulthaup@anc.lu


INFOS

Ours

En couverture / Cover Lynn and Jo Schreiner

Abonnement gratuit Free subscription

Photo Julien Becker Ly n n

CITY MAGA

Free subscription Abonnement gratuit

ZINE LUXEM

BOUR

G MEE’1

3

& Jo’S

www.citymag.lu – Monthly / mensuel – no. XX/2012 05/2013

GOOD DESIGN AWARD 2010

award

NOMINEE

Pour les résidents de Luxembourg et du Grand-Duché ainsi que les frontaliers (abonnez-vous sur votre lieu de travail à Luxembourg) For residents of Luxembourg City & the Grand Duchy and foreign commuters (subscribe to your workplace address in Luxembourg)

Email: citymag@vdl.lu Tel.: 47 96 41 14 City Mag à l’étranger / abroad : Participation : 10 EUR (11 numéros / an) à virer à MM Independent Publishing and Media . Transfer 10 EUR (11 editions / year) to MM Independent Publishing and Media. IBAN LU87 0019 1655 8851 4000 Code Bic / Swift BCEELULL

CITY MAGAZINE LUXEMBOURG

est édité par Maison Moderne pour le compte de la Ville de Luxembourg

---

is published by Maison Moderne for the City of Luxembourg

COMITÉ DE RÉDACTION /  EDITORIAL COMMITTEE Duncan Roberts, Mike Koedinger, Astrid Agustsson, Gioia Bertemes, Christiane Sietzen

RÉDACTION / EDITORIAL DEPARTMENT Maison Moderne Publishing Courrier BP 728 L-2017 Luxembourg +352 29 66 18-1 info@citymag.lu

Click & find

Journaliste / Journalist Duncan Roberts (-55) duncan.roberts@citymag.lu Coordinatrice / Coordinator Deborah Lambolez (-56) deborah.lambolez@maisonmoderne.lu Correction / Proofreading Sarah Lambolez, Cynthia Schreiber, Catherine Thomas

PHOTOGRAPHIE / PHOTOGRAPHY

Julien Becker, Charles Caratini, Éric Chenal, Luc Deflorenne, David Laurent / Wili, Andrés Lejona, Olivier Minaire, Jessica Theis / jess.lu

cartographie / cartography

Trouver un bus sur le site de la Ville de Luxembourg

monopolka Sàrl

Info Services --Dépliant Français / Deutsch

COLLABORATIONS / CONTRIBUTORS

Elvire Bastendorff, Neel Chrillesen, France Clarinval, Céline Coubray, Aaron Grunwald, Lisbeth Owen, Wendy Winn Peter & Clark – Multilingual Communication, Giovanna Dunmall

GRAPHISME / LAYOUT

Maison Moderne Studio

Fresh print

Publications now available at the BiergerCenter

1

Consultez / Visit www.vdl.lu

Cliquez sur « Bus » dans la rubrique « Liens utiles » Click on the “Bus” icon under the “Liens utiles” header

Activités pour seniors --24 pages Français / Deutsch

Traduction / Translation

Finding a bus time on the Ville de Luxembourg website:

2

ECOlogique --20 pages Français / Deutsch

Rencontre des nations --Dépliant Français

Publications disponibles au Bierger-Center

Directeur / Director Guido Kröger Studio manager Stéphanie Poras Mise en page / Layout Jan Hanrion (coordination), Zoë Mondloch, Tae Eun Kim

PUBLICITÉ / ADVERTISING

Téléalarme – Vivre en sécurité --20 pages Français / Deutsch

Maison Moderne Media Sales +352 27 17 27 27-1 mediasales@maisonmoderne.lu Directeur commercial / Sales Director Francis Gasparotto Chargée de clientèle / Account Manager Audrey Gollette (-38) audrey.gollette@maisonmoderne.lu

Impression / PRINT

3

Sélectionnez « Horaires, lignes et trajets » Click “Horaires, lignes et trajets”

EU Ecolabel : Fl/11/001

28

Vous avez fini de lire ce magazine ? Archivez-le, transmettez-le ou bien faites-le recycler ! Finished reading this publication? Archive it, pass it on or recycle it.

Impression / Printed by Imprimerie Centrale, Techprint Imprimé sur papier / printed on UPM satin 57 gr. Paraît 11 fois par an / published 11 times a year Tirage 35.000 exemplaires / Print Run 35.000 copies ISSN 2075-8286

4

Sélectionnez « Les 25 lignes » et la ligne de votre bus Select “Les 25 lignes” and the number of your bus route

Please Recycle

Your child at school --28 pages English / Français / Deutsch / Português

Sports pour tous --46 pages Français / Deutsch

lynn & Jo’S CITY MAGAZINE LUXEMBOURG

Chantiers --Newsletter Français / Deutsch / English

© Ville de Luxembourg / MM Publishing and Media SA Tous droits réservés. Toute reproduction, ou traduction, intégrale ou partielle, est strictement interdite sans autorisation écrite au préalable de l’éditeur. All rights reserved. Reproduction or translation of this publication, either in its entirety or partial, is strictly prohibited without the prior permission of the publisher.


At second glance

At second glance

Student project

A youthful hobby says a lot about Hollerich.

before / avant “Hollerich sur la route d’Esch”, taken by Norbert Etringer in 1927 (from the Ville de Luxembourg Photothèque archives). « Hollerich sur la route d’Esch », par Norbert Etringer en 1927 (archives de la Photothèque de la Ville de Luxembourg).

N

owadays traffic can be brisk on the route d’Esch in Hollerich, a popular way to get in and out of the city centre for drivers using the A4 highway. But if the photo on the upper left strikes you as having a more youthful, carefree feel, that would be appropriate. The snapshot was taken in 1927 by local resident Norbert Etringer. At the time, he was 14 years old and a student at the Industrieschoul, which nowadays is known as the Lycée de garçons de Luxembourg. Etringer later went on to become an apprentice at engineering firm Paul Wurth, a customs officer, a journalist, and then a noted historian. In fact, he authored one of the definitive histories of the neighbourhood, Liebes, altes Hollerich (the salutation “Dear Old Hollerich”), published in 1989, two years before he passed away. In the 1920s the growing suburban town of Hollerich was merged into the capital city. Young Etringer was standing just a little bit up the hill from where the Banque Internationale à Luxembourg headquarters is located today. Perhaps some of the young fellows in the photo were his friends from the neighbourhood. Were they out for a lazy Sunday stroll… or up to something more mischievous? These days there are many more students out and about in Hollerich. Nearly a third of the city’s secondary schools are found in the district, many of which are located on the ever-growing Geesseknaeppchen Campus. Despite the bustle, the calm of the Petrusse Valley remains a few steps away from the thoroughfare.

.

Un loisir de jeunesse en dit long sur Hollerich.

D

e nos jours, le trafic est dense sur la route d’Esch à Hollerich, une voie largement empruntée par les usagers de l’autoroute A4 pour accéder au centre-ville et en sortir. Le contraste avec la photo en haut à gauche est dès lors saisissant, tant il s’en dégage un parfum d’insouciance et de légèreté. La photo a été prise en 1927 par un habitant du quartier, Norbert Etringer. À l’époque, il avait 14 ans et était étudiant à l’Industrieschoul, désormais connue sous le nom de Lycée de garçons de Luxembourg. Norbert Etringer fut ensuite apprenti au sein de l’entreprise Paul Wurth, douanier, journaliste puis un illustre historien. Il est notamment l’auteur d’un des ouvrages historiques de référence sur le quartier, Liebes, altes Hollerich, publié en 1989, deux ans avant sa mort. Dans les années 1920, la ville périphérique de Hollerich, alors en pleine croissance, fut intégrée à la capitale. Le jeune Norbert se trouvait un peu en haut de la colline, où est établi aujourd’hui le siège de la Banque Internationale à Luxembourg (Bil). Certains des jeunes gens que l’on voit sur la photo étaient peut-être des amis du quartier. Étaient-ils simplement en train de flâner… ou étaient-ils en train de préparer quelque espièglerie ? Actuellement, on rencontre beaucoup plus d’étudiants à Hollerich. Près d’un tiers des écoles secondaires de la ville sont situées dans le quartier, principalement sur le campus Geesseknaeppchen qui ne cesse de grandir. Malgré l’agitation, le calme de la vallée de la Pétrusse demeure à quelques pas seulement de l’artère principale.

after  /  a près The thoroughfare today, as photographed by David Laurent/Wili. La rue principale aujourd’hui, photographiée par David Laurent / Wili.

.

TEXTE Aaron Grunwald LYNN & JO’S CITY MAGAZINE LUXEMBOURG

29


We love Luxembourg

guy luxembourg This Month

Guy Connelly (Clock Opera) Fondé par Guy Connelly en 2009, le groupe Clock Opera rassemble en outre Andy West (basse et guitare), Che Albrighton (percussions) et Dan Armstrong (claviers). Après s’être fait connaître en première partie de Marina and the Diamonds, Metronomy ou Maximo Park et par le biais de plusieurs maxis révélant leur talent de « remixeurs » et bidouilleurs, le groupe a sorti son premier album en avril 2012. On retrouve dans leurs compositions des bribes de samples, des découpages de phrases, des rythmiques décalées qui forment une pop poétique et polyphonique pleine d’énergie et d’urgence qui chamboule et fait bouger. Founded by Guy Connelly in 2009, Clock Opera is made up of Andy West (bass and guitar), Che Albrighton (percussion) and Dan Armstrong (keyboard). After making a name as support for Marina and the Diamonds, Metronomy and Maximo Park and through several LPs which revealed their talent as “remixers” and samplers, the group brought out its first album in April 2012. Their compositions contain snatches of samples, bits of sentences and out-of-phase rhythms which form poetic and polyphonic pop that’s so full of energy and urgency, it shakes you up and makes you move. www.clockopera.com

Clock Opera, le groupe de pop électro britannique s’est produit à l’Exit07 au début du mois d’avril. L’occasion pour Guy Connelly, chanteur et guitariste de se souvenir de ses précédents passages au Luxembourg.

Clock Opera, the British electro pop group, gave a performance at Exit07 at the beginning of April. It was an opportunity for singer and guitarist Guy Connelly to look back on his previous visits to Luxembourg.

A

W

vec ce concert, on peut dire que la boucle est bouclée », s’amuse Guy Connelly. Il explique ainsi que leur premier concert à l’Exit07, en novembre 2010, a été leur première date sur le continent (en bon Britannique, il dit « en Europe ») alors que celui qui vient de se dérouler, toujours à l’Exit07, sera le dernier avant une pause pour travailler de nouveaux morceaux. « Nous n’avions que six titres à l’époque du premier concert et le public s’est montré tellement enthousiaste que l’on a tout joué au moins deux fois ! » Une manière pour le jeune groupe de se rassurer : « Ces moments forts nous ont fait réaliser que c’était vraiment la vie que l’on voulait mener. » Leur première prestation a été tellement « magique » que le quatuor londonien a suscité un engouement sans limites chez certaines personnes au Luxembourg. Si la tradition de l’Exit07 veut que l’on offre un verre d’absinthe avant les ultimes réglages, c’est une bouteille qui a été envoyée à Clock Opera après leur passage. « On était en concert à Paris et un groupe qui avait joué après nous à Luxembourg, jouait aussi à Paris. Ils nous ont apporté la bouteille avec un message : ‘Please come back’. » Le come-back a pu se faire à la faveur du festival Sonic

Visions à la Rockhal pour lequel le groupe à eu « l’impression de tromper Marc » (Hauser, programmateur de l’Exit07, ndlr). L’occasion pour Guy Connelly de préciser : « On voit plein de lieux, de villes, mais ici, on connaît le nom des gens. » Lors de ce concert, ils rencontrent quelques groupes locaux et se souviennent de Monophona, mais surtout de la fête qu’ils ont faite après au d:qliq. « Le taxi pour nous ramener à Esch était trop cher… on a attendu le premier train », raconte Dan Armstrong, qui est aux claviers. Pour leur troisième concert au Luxembourg, voilà Clock Opera parfaitement réglé et rodé. Leur album, Ways to Forget, sorti en avril dernier, leur a valu près de 200 concerts dans le monde entier. Une expérience scénique qui les réjouit à chaque fois pour la variété des publics : « Quand une chanson transmet une émotion, on n’a pas de mal à la jouer 200 fois. Nous ne sommes jamais les mêmes, le public non plus. » La série de concerts autour de cet unique album s’est donc achevée à Luxembourg, avant quelques dates aux festivals d’été. « Nous avons rassemblé du nouveau matériel pour écrire de nouveaux titres. L’excitation du studio est tout autre que celle de la scène. »

.

ith this concert, you can say that we’ve looped the loop”, laughed Guy Connelly. He was explaining that their first concert at Exit07, in November 2010, was their first date on the Continent (like any good Englishman, he said “in Europe”) whereas the one that had just taken place, also at Exit07, will be the last before a break to work on new songs. “We only had six songs at the time of the first concert and the audience was so enthusiastic that we played everything at least twice!” It was reassuring for the young group: “Such great moments made us realise that this really was the life we wanted to lead”. Their first performance was so “magical” that the London quartet aroused limitless passion among some people in Luxembourg. While according to the Exit07’s tradition a glass of absinthe is offered before the final soundcheck, Clock Opera were sent a whole bottle after their stint. “We were giving a concert in Paris and a group which had played after us in Luxembourg were also playing in Paris. They brought us the bottle with a message, ‘Please come back’.” The comeback took place during the Sonic Visions festival at the Rockhal, at which the group had “the impression of being unfaithful to Marc” (Hauser, programmer

TEXTE France Clarinval  PHOTO Olivier Minaire

30

LYNN & JO’S CITY MAGAZINE LUXEMBOURG

of Exit07, ed. note). Guy Connelly explained: “We see plenty of places, plenty of cities, but here we know people’s names”. At this concert, they met a few local groups and remembered Monophona and their typewriter on stage, but above all the party afterwards at d:qliq. “The taxi to take us back to Esch was too expensive… we waited for the first train”, said Dan Armstrong, who plays keyboard. For their third concert in Luxembourg, Clock Opera is now fully up and running. Their album Ways to Forget, which came out last April, led to almost 200 concerts worldwide. A stage experience that delights them every time because of the variety of audiences: “When a song conveys an emotion, we have no trouble playing it 200 times. We are never the same, nor is the audience”. The series of concerts based on this single album ended in Luxembourg, before a few dates at summer festivals. “We have gathered some new material to write new titles. The excitement of the studio is quite different from the stage”.

.


p p a u l . t w! r o o w tn ew ou N

NEW YORK

NEW YORK

Get the wort.lu app and win a trip !

Download the wort.lu app here :


A Daimler Brand

Le nouveau CLA.

Sauvage. Domptez-la ! à partir de

26.900 € ttc 333 € ttc / mois*

/ MercedesBenzLuxembourg - www.mercedes-benz.lu

Tel : 40 80 1-656

* Taux d’intérêt spécial pour un exemple de renting financier sur base d’une durée de 48 mois et d’un kilométrage total de 80.000 km sans acompte. Sous réserve de modification de tarif et d’acceptation par le comité de crédit de MercedesBenz Financial Services BeLux SA Succursale de Luxembourg 45, rue de Bouillon à L-1248 Luxembourg LU16464483, prêteur et partenaire de Mercedes-Benz Luxembourg.

Mercedes-Benz Esch 190, route de Belvaux, L - 4026 Esch/Alzette

Garage Jean Wagner 17, rue de l'Industrie, L - 9250 Diekirch

Mercedes-Benz Centre 45, rue de Bouillon, L -1248 Luxembourg


Lynn CIT Y M

AGA Z IN

E LUX

E M BO

U RG M

E E ’ 13

& Jo’ S

www.citymag.lu – Monthly / mensuel – no. XX/2012 05/2013


MEE’13

 CITY Agenda LUXEMBOURG

Danse / Opéra p. 16

Danz Festival Lëtzebuerg 23-26/05


© Michael Weintrob - design by Bunker Palace

.ziP GRace KellY 5tet RaVi cOltRane 5tet eRnie hammeS & cuBOP GReG lamY 4tet maRlY maRQueS 5tet ROBY GlOD 4tet QuincY jOneS PReSentS the alFReDO RODRiGuez tRiO niK BÄRtSch’S ROnin 4S Bill caRROtheRS tRiO ROY nathanSOn’S « SOttO VOce » PaScal SchumacheR & SYlVain RiFFlet anDY emleR meGaOctet miKe SteRn anD Bill eVanS BanD Feat. DaVe wecKl & tOm KenneDY

w w w. ja zzm ac h i ne. lu


Sommaire

p. 6

p. 12

p. 24

Cyrano de Bergerac, 17 & 18/05, Grand Théâtre

Jean-Guihen Queyras, 16 & 17/05, Philharmonie

The Great Gatsby, released 15/05, Utopolis

Théâtre

Musique classique

Cinéma

p. 34

All American Music Festival, 18-20/05, Place Guillaume II

Rendez-vous

Musiques actuelles

p. 28 Junip, 09/05, Exit07 (CarréRotondes)

p. 14

Sasha Waltz & Guests, 03 & 04/05, Grand Théâtre

Danse / Opéra

Jeune public

p. 18 Adios, 04/05, CarréRotondes

Agenda

au jour le jour

Expositions

p. 64 Altars of Madness,

18/05-15/09, Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain

Cinémathèque

p. 38

p. 22 Live Cinema, 03 & 04/05,

Philharmonie

MEE’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

3


Rendez-vous du mois

TEXTE Duncan Roberts  PHOTO Erik Berg

4

MEE’13 CITY Agenda LUXEMBOURG


Rendez-vous du mois

MEE

An eclectic spring

Norwegian dance troupe Carte Blanche performs a show by Israeli choregrapher Sharon Eyal.

.

.

Photo : MNHA

Le ballet norvégien Carte Blanche présente une création de la chorégraphe israélienne Sharon Eyal.

E

n amont de la saison des festivals en plein air qui débutera en juin, le mois de mai offre – dans la capitale et ailleurs – un programme culturel d’un éclectisme international. La superbe saison de danse du Grand Théâtre présente au public la dernière création de la chorégraphe allemande Sasha Waltz qui, en collaboration avec le compositeur français Mark Andre, revisite la musique de l’enfant chéri de l’Autriche, Mozart. Le public découvrira également le travail de la chorégraphe israélienne Sharon Eyal pour la compagnie de danse norvégienne Carte Blanche. Le programme de théâtre proprement dit comprend une œuvre récente à thématique musicale du compositeur et metteur en scène allemand Heiner Goebbels : When the mountain changed its clothing. L’action se passe en Slovénie, avec en vedette le chœur du théâtre vocal Maribor Carmina Slovenica. Plus classique, mais avec un zeste de modernité, Dominique Pitoiset dirige Philippe Torreton dans une version dépouillée mais très forte du Cyrano de Bergerac d’Edmond Rostand. Les musées de la ville proposent diverses expositions contrastées, dont l’extraordinaire Altars of Madness, sur le contexte socioculturel des sous-genres de la musique metal, au Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain et, au Musée National d’Histoire et d’Art, les paysages bucoliques du Luxembourg, immortalisés au 19e siècle par l’artiste néerlandais Barend Cornelis Koekkoek. Rendez-vous annuel de la Cinémathèque et de la Philharmonie, Live Cinema verra le chef d’orchestre britannique Sir Carl Davis diriger l’Orchestre Philharmonique du Luxembourg pour accompagner Les Quatre Cavaliers de l’Apocalypse de Rex Ingram. L’action se situe en Argentine et en France durant la Première Guerre mondiale, et la vedette du film est le grand Rudolph Valentino. Les festivals en plein air figurent également au programme de ce mois-ci : hors de la ville pour les trois jours du très éclectique et international Food For Your Senses, et au cœur de la capitale pour le All American Music Festival, toujours très apprécié.

Photo : Wonge Bergmann

B

efore the outdoor festival season commences in June, May offers up a truly eclectic and multinational cultural programme across the capital city’s venues and beyond. The Grand Théâtre’s superb dance season, for instance, brings audiences the marvel of the latest work by German choreographer Sasha Waltz – a collaboration with French composer Mark Andre that explores the music of Austria’s favourite son, Mozart. Then there is Israeli choreographer Sharon Eyal’s work for Norwegian dance troupe Carte Blanche. Straight theatre, though hardly conventional in its approach, includes German composer-director Heiner Goebbels’ latest music-based work, When the mountain changed its clothing which is set in Slovenia and features the choir of the Maribor Carmina Slovenica vocal theatre. Even classic theatre takes on a new twist when Dominique Pitoiset directs Philippe Torreton in a sparse yet highly effective version of Edmond Rostand’s Cyrano de Bergerac. Art exhibitions currently at city museums include the extraordinary Altars of Madness, which explores the social cultural context of subgenres of metal music at the Casino Luxembourg contemporary art forum, which contrasts with the pastoral Luxembourg landscapes painted by 19th century Dutch artist Barend Cornelis Koekkoek on show at the Musée National d’Histoire et d’Art. The annual foray into Live Cinema by the Cinémathèque at the Philharmonie sees British composer Sir Carl Davis conduct the Orchestre Philharmonique du Luxembourg in a score to American director Rex Ingram’s Four Horsemen of the Apocalypse starring Italian born actor Rudolph Valentino in a film set in Argentina and France during WWI. And outdoor festivals do feature this month too with the very eclectic and international Food For Your Senses taking place over three days just outside the city, while the popular All American Music Festival is hosted in the heart of the capital.

Dry the River plays the first outdoor festival of the season, Food For Your Senses.

Barend Cornelis Koekkoek’s Luxembourg landscapes are on show at MNHA.

German composer Heiner Goebbels’ When the mountain changed its clothing is set in Slovenia.

Dry the River est l’invité du premier festival en plein air de la saison : Food For Your Senses.

Les paysages luxembourgeois de Barend Cornelis Koekkoek sont exposés au MNHA.

Le compositeur allemand Heiner Goebbels a situé When the mountain changed its clothing en Slovénie.

MEE’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

5


Théâtre

Edmond Rostand / Dominique Pitoiset

Cyrano de Bergerac

Une mise en scène brillante et audacieuse de Dominique Pitoiset qui joue entre l’enfermement des corps et l’évasion que procure la poésie à l’esprit. A brilliant and audacious setting by Dominique Pitoiset that plays on the closing off of our bodies and the escapism that poetry can provide the spirit.

Décalages humoristiques et moments de gravité pour ce Cyrano tout en chair et en os qui brandit face au monde les maux de son époque.

D

ès sa création, le 28 décembre 1898 à Paris, au Théâtre de la PorteSaint-Martin, Cyrano de Bergerac d’Edmond Rostand reçut un succès extraordinaire. À mille lieues de ce que son créateur pouvait espérer, ce dernier s’étant excusé auprès de la troupe juste avant la première représentation pour l’échec public qu’il prévoyait. Pendant plus de 20 minutes, alors que le rideau de scène était tombé, le public parisien d’alors applaudit à tout rompre. Depuis ce jour, la pièce fut traduite en plusieurs langues et est devenue un véritable succès mondial. Cyrano de Bergerac est maintenant un archétype au même titre que Don Juan, Don Quichotte, Hamlet. Cyrano représente la loyauté et la dignité de l’homme malgré l’adversité et les contextes hostiles. C’est au Grand Théâtre que le public

TEXTES Elvire Bastendorff  PHOTO Brigitte Enguérand

6

MEE’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

d’aujourd’hui peut découvrir le Cyrano de Bergerac mis en scène par Dominique Pitoiset, directeur du Théâtre national de Bordeaux en Aquitaine, et dont le rôle-titre est tenu par Philippe Torreton. La pièce a été créée au Théâtre National de Bretagne et la première eut lieu à Rennes le 5 février dernier. Elle reçut chaque soir un triomphe de la part du public, applaudissant avec ferveur les comédiens et plus particulièrement la performance de Philippe Torreton. Si la pièce originale n’est bien évidemment pas contemporaine, la mise en scène de Pitoiset l’est radicalement. Le metteur en scène a choisi une unité de lieu au décor anonyme et impersonnel : une salle au carrelage blanc éclairée de néons, dans laquelle sont disposés quelques fauteuils, un jukebox. Tout ici fait penser à une salle d’attente,


Théâtre

un hôpital psychiatrique, un asile pour personnes âgées, une sorte de non-lieu en somme. Cyrano est là, pas immédiatement visible, assis sur un fauteuil tourné vers le fond de scène. Lui-même, qui se sait laid et dont la beauté réside dans sa prose, est ici vêtu d’un marcel et d’un jogging, crâne rasé, un bonnet de laine et des baskets. L’épure du décor et l’absence d’accessoires tels que capes et épées – habituellement d’usage – dessinent un Cyrano dont les uniques armes sont celles du cœur et de la prose. Philippe Torreton excelle dans cette parole, tout en alexandrins, s’emportant avec fougue dans les tirages à la gloire de l’indépendance et de l’autarcie, se livrant avec âme et passion dans les moments les plus intimes. L’asile psychiatrique dénude tous les personnages et la pièce entremêle ce qui est de l’ordre du jeu et de la réalité. Se confondent la pièce originale avec celle revisitée de Pitoiset et la langue de Rostand, d’une virtuosité remarquable, se fait entendre des comédiens, qui tous, de Maud Wyler (Roxane), Patrice Costa, Martine Vandeville, Jean-François Lapalus à Jean-Michel Balthazar brillent par leur interprétation et leur esprit.

.

COMÉDIE dramatique

17 & 18/05, 20:00, en français, Grand Théâtre, www.theatres.lu

There are humorous turns and moments of gravitas in this meaty version of Cyrano that brandishes the evils of its era in the face of the world.

S

ince its first performance, on December 28, 1898 at the Théâtre de la PorteSaint-Martin, Cyrano de Bergerac by Edmond Rostand has known extraordinary success. This state of affairs is a million miles away from what its author expected, having indeed apologised to his troupe just before the first performance of the play for the popular flop that he foresaw. For more than 20 minutes after the fall of the curtain, the Parisian audience of the time applauded with abandon. Since then, the play has been translated into several languages and has been a veritable global success. Cyrano de Bergerac is now an archetype in the same way as Don Juan, Don Quixote, and Hamlet. Cyrano represents the loyalty and dignity of man in the face of adversity and hostility. And now you can yourself discover Cyrano de Bergerac at the Grand Théâtre, directed by Dominique Pitoiset, head of the Théâtre national de Bordeaux en Aquitaine, with Philippe Torreton in the lead role. The play was created at the Théâtre National de Bretagne and the première took place in Rennes on February 5. Every night it received a triumphant response from the audience, who passionately applauded the actors and, more specifically, the performance of Philippe Torreton. Evidently, this is not a contemporary play, but Pitoiset’s direction certainly is. Radically so. He has chosen a single space with an anonymous and impersonal décor: a whitetiled room lit by neon, in which are scattered a few armchairs and a juke-box. It all makes one think of a waiting room, a psychiatric hospital, or a retirement home. A sort of non-space. Cyrano is there, though not immediately visible, sat on an armchair turned towards the rear of the set. Dressed here in a tank top and jogging bottoms, with a shaven head, woolly hat, and training shoes, he knows very well that he is ugly, but that his beauty lies in his writing. The purity of the décor and the absence of

MEE’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

accessories such as capes and swords – normally standard – conjure a Cyrano whose only arms are his heart and his prose. Philippe Torreton excels with this text, written entirely in alexandrines, losing himself with great fervour in the quest for glorious independence and autarky, and throwing himself with spirit and passion into the play’s most intimate moments. The psychiatric hospital feel strips back all of the characters and so the play comes to blur the order of games and reality. The original work is mixed up with Pitoiset’s revisited version and Rostand’s remarkably virtuosic language is carried by the actors, Maud Wyler (Roxane), Patrice Costa, Martine Vandeville, Jean-François Lapalus, and JeanMichel Balthazar, who each shine in their performance and spirit.

.

Cyrano mène la danse, mais la subit également. [...] Cyrano est un géant fragile. Un invalide dans ce monde de préjugés, de compromission et de lâcheté. Cyrano leads the dance but equally is forced to suffer it. [...] Cyrano is a gentle giant. A cripple in this world of prejudice, lack of principles, and cowardice.

Philippe Torreton La Coursive, scène nationale La Rochelle

7


Théâtre

Heiner Goebbels & Carmina Slovenica

Photo : Maik Schuck

Petite messe solennelle

Photo : Wonge Bergmann für die Ruhrtriennale

When the Mountain changed its clothing

Gioachino Rossini / Nico and the Navigators

An original and virtuoso tribute to the Italian composer which will delight lovers of his music.

When the mountain changed its clothing plunges the audience into a singular, poetic and political world.

Un hommage original et d’une grande virtuosité au compositeur italien qui ravira les amoureux de sa musique.

When the mountain changed its clothing plonge le public dans un monde singulier, poétique et politique.

Nico and the Navigators takes possession of the Italian composer Gioachino Rossini, whose history includes not only his musical works, but also the famous tournedos that bears his name. A strange heritage which here takes on an amazing aspect. The music provided by the harmonium and two pianos moves around the stage while the singers twirl, regroup, disperse. A musical fantasy that’s full of charm and surprises: don’t be surprised if you see a red riding hood who is both dancer and maidservant… The artists are virtuosos, miming gestures without words. “Little” this mass can be said to be if you take the term to mean modesty, but it is solemn too, because the singing is as majestic as the show is offbeat. Nico and the Navigators s’empare du compositeur italien Gioachino Rossini, dont l’histoire a retenu non seulement ses œuvres musicales, mais aussi le fameux tournedos qui porte son nom. Drôle d’héritage qui ici prend des formes étonnantes. La musique donnée par l’harmonium et deux pianos se déplace sur scène alors que les chanteurs virevoltent, se regroupent, se dispersent. Une véritable fantaisie musicale pleine de charme et de surprises : ne vous étonnez pas de voir un chaperon rouge, danseuse et bonne à tout faire… Les artistes sont des virtuoses jouant des mimiques, des gestes sans paroles. « Petite », cette messe l’est si l’on prend le terme dans le sens de la modestie, mais aussi solennelle, car les chants sont autant majestueux que le spectacle est décalé.

After Eraritjaritjaka, the musical theatre technological installation Stifters Dinge and I went to the house but did not enter, the Grand Théâtre is putting on Heiner Goebbels’ latest creation. The play is set in Maribor (Slovenia’s second biggest urban community) and follows the changes experienced by 40 young girls aged between 10 and 20. As the seasons pass, and like a tenuous thread between childhood innocence and the unexpected, the young protagonists become the reflection of political changes occurring in Slovenia. The music is performed by the choir of the Maribor Carmina Slovenica vocal theatre – which has a vast repertoire – and blends traditional singing and partisan songs from the Tito era. A poetic and captivating play where art, the individual and existence resonate politically and collectively. Après Eraritjaritjaka, l’installation technologique de théâtre musical Stifters Dinge et I went to the house but did not enter, le Grand Théâtre accueille la nouvelle création d’Heiner Goebbels. La pièce se déroule à Maribor (la seconde plus grande commune urbaine de Slovénie) et suit les changements vécus par 40 jeunes filles âgées de 10 à 20 ans. Au rythme des saisons et tel un fil ténu entre l’innocence de l’enfance et l’imprévu, les jeunes protagonistes se font le reflet de changements politiques survenus en Slovénie. La musique est interprétée par le chœur de Maribor Carmina Slovenica – au répertoire vaste – qui entremêle chants traditionnels et chansons partisanes de l’ère de Tito. Une pièce poétique et prenante où résonnent l’art, l’individu, l’existence avec politique et collectif.

MUSICAL THEATRE

15 & 16/05, 20:00, in English and German, with surtitles in French, Grand Théâtre, www.theatres.lu

CONTEMPORARY MUSICAL THEATRE

10 & 11/05, 20:00, in English with German surtitles, Grand Théâtre, www.theatres.lu

8

MEE’13 CITY Agenda LUXEMBOURG


Théâtre

Photos : BGT English Theatre Company, DR-TOL

Carole Fréchette /  Marion Poppenborg

Blithe Spirit

Jean et Béatrice

The BGT English Theatre Company takes over the CCRN’s Robert Krieps Hall for four evenings. Sir Noël Coward’s play is based on an improbable story. Charles Condomine is a successful writer, married to his second wife Ruth following the death of his first spouse. By way of entertainment, and curiosity, he holds a séance with Madame Arcati, an extravagant medium. The séance brings back the ghost of Elvira, Condomine’s first wife. There follow some ludicrous situations for the husband, who is the only one able to see the ghost, which has no intention of leaving the house.

Béatrice est célibataire, elle vit seule dans un appartement. Elle se lance pour défi de trouver un homme, celui qui correspondra à l’image qu’elle a de l’amour. Si l’amour qui mêle intérêts et émotions existe, alors il est possible de le trouver… Pour cela, elle passe une annonce promettant à celui qui saura la séduire et l’émouvoir une belle somme d’argent. Jean, chasseur de primes, entre dans l’histoire. Au fil de la pièce, les enchères montent… À travers cette histoire et la relation naissante du binôme, c’est d’amour dont il s’agit : celui à inventer avec ses règles et ses audaces.

La BGT English Theatre Company prend possession de la salle Robert Krieps au CCRN pour quatre soirs. La comédie de Sir Noël Coward est basée sur une histoire improbable. Charles Condomine est écrivain à succès, il a épousé en secondes noces Ruth, après le décès de sa première épouse. À titre d’amusement et de curiosité, il organise une séance de spiritisme avec Madame Arcati, une médium extravagante. La séance fait revenir le fantôme d’Elvira, première épouse de Condomine. S’ensuivent des situations rocambolesques pour le mari qui est le seul à voir le fantôme qui, lui, n’a pas l’intention de quitter la maison. COMEDY

14-18/05, 20:00, in English, Abbaye de Neumünster, www.ccrn.lu

Béatrice is single and lives alone in an apartment. She sets herself a challenge to find a man, one who will correspond to the image she has of love. If love that blends interests and emotions exists, then it is possible to find it… to do so, she places an ad promising any man who is able to charm and move her a large sum of money. Jean, a bounty hunter, enters the story. As the play unfolds, the bids increase… Through this story and the budding relationship between the two, it’s all about love: which has to be invented, with its rules and its daring. THÉÂTRE contemporain, CRÉATION

02, 03, 04, 07, 08 & 10/05, 20:30, en français, Théâtre Ouvert du Luxembourg, www.tol.lu

Massimo Furlan

Giacomo

Photo : Gira Giacomo

Sir Noël Coward / BGT English Theatre Company

Le théâtre de Furlan réinvente le récit, repense la question de la représentation, ouvrant ainsi le théâtre à des formes innovantes. Furlan’s drama reinvents the story, rethinks the question of performance, thus opening up the theatre to innovative forms.

Au cœur de la démarche de Massimo Furlan se situe la biographie. Pas celle qui se raconte, mais celle qui établit des liens et des ponts avec l’histoire d’un lieu, d’un territoire et d’une mémoire collective. Toujours inspirées par les images, les créations de Massimo Furlan touchent différents domaines, créant des pièces denses, riches, loufoques parfois. Pour sa nouvelle création, le metteur en scène a puisé dans des cartes à jouer ayant appartenu à Giacomo Agostini, multiple champion du monde de vitesse moto. Jouant des formes circulaires et de lignes, la pièce parle du corps-machine du sportif, des défis, du jeu avec le danger et la mort tout en se mêlant à l’histoire personnelle de Furlan et l’histoire collective de l’Italie des années 70. Biography lies at the heart of Massimo Furlan’s approach. Not narrated biography, but that which establishes links and bridges with the history of a place, a territory and a collective memory. Always inspired by images, the creations of Massimo Furlan touch on different areas, creating dense, rich, sometimes bizarre pieces. For his new creation, the director researched the playing cards which belonged to Giacomo Agostini, the multiple motorcycle racing champion. Using circular shapes and lines, the play talks about the athlete’s body-machine, the challenges, the game of danger and death mingled with Furlan’s personal background and the collective history of Italy in the 70s. THÉÂTRE contemporain, CRÉATION

06 & 07/05, 20:00, en français, Grand Théâtre, www.theatres.lu

MEE’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

9


Théâtre

Ensemble Musical Bastet

Ô la dorée, que ton chant est beau

Rainer Maria Rilke /  Johan Leysen

Trauerzeit

Patrice Thibaud et Philippe Leygnac

Fair play

Photo : Céline Aubertin

Le Théâtre du Centaure vous invite pour un voyage fascinant autant que lointain : l’Égypte au temps des pharaons et la traversée du Nil. Accompagnée par les cinq musiciennes de l’ensemble Bastet, dédié à la déesse de la musique, MarjaLeena Junker récite des poésies de l’époque, des extraits de la littérature d’alors, dont la beauté est saisissante. Nourries des toutes dernières recherches musicologiques, les compositions de l’Égypte ancienne font revivre tous les mystères, les secrets de cette civilisation, tout en dévoilant le quotidien des habitants du Nil.

Un grand moment de rire provoqué par le dévoilement de toutes les attitudes des sportifs, soulignées par une bande sonore des plus inattendues.

Après Jungles et Cocorico, comédies burlesques construites sur l’alliance de la pantomime et de la musique qui décortiquaient les petits travers de l’homme, le duo Patrice Thibaud et Philippe Leygnac revient au Théâtre des Capucins pour Fair Play. Cette fois-ci, les deux compères se livrent à un nouveau terrain de jeux : celui du sport. Tour à tour, Patrice Thibaud va traverser tous les sports olympiques (course à pied, cyclisme, gymnastique, haltérophilie et autres sports de combat…), sans oublier les incontournables échauffements accompagnés de sons, bruitages et autres fantaisies sonores de Philippe Leygnac. Le plateau se transforme en piste olympique sur laquelle le comédien-mime s’attaque autant aux performances physiques des sportifs qu’à leur mental. After Jungles and Cocorico, burlesque comedies built on a combination of pantomime and music which picked on people’s petty faults, Patrice Thibaud and Philippe Leygnac return to the Théâtre des Capucins for Fair Play. This time, the two partners get involved in a new field: sport. Patrice Thibaud weaves his way through all the Olympic sports (running, cycling, gymnastics, weight-lifting and combat sports) without forgetting the inevitable warm-ups accompanied by the noise effects and other sound inventions provided by Philippe Leygnac. The stage is transformed into an Olympic track where the comedian-mimic tackles the physical performance as much as its mental equivalent.

Photo : Bohumil Kostohryz

A great laugh fest provoked by the exposure to athletes’ attitudes, highlighted by a most unexpected soundtrack.

Théâtre du Centaure invites you on a fascinating and distant journey: Egypt in the times of the pharaohs and the crossing of the Nile. Accompanied by the five musicians of the Bastet ensemble, dedicated to the goddess of music, Marja-Leena Junker recites strikingly beautiful poems from the era and extracts from the literature of that time. Enriched by the latest musicological research, the compositions of ancient Egypt bring back to life all the mysteries and secrets of that civilisation, while unveiling the day to day life of the inhabitants of the Nile. Musique, POÉSIE SACRÉE et Chants d’Amour du Temps des Pharaons

02 & 23/05, 18:30 ; 07, 08, 10, 11, 12, 13 & 22/05, 20:00, Théâtre du Centaure, www.theatrecentaure.lu

théâtre contemporain, comédie

Johan Leysen, der dem Luxemburger Publikum seit seinen Rollen in den Stücken von Guy Cassiers bekannt ist, befasst sich mit einem Text von Rilke, der ihn ganz besonders fasziniert. Zusammen mit seinen nächsten Kollegen inszeniert er Die Weise von Liebe und Tod des Cornets Christoph Rilke. Musik und Theater vereinigen sich im Rhythmus der Worte des großen österreichischen Dichters. Die Dichtung des jungen Rilke wird vom Tod eines Verwandten in einer Schlacht in Ungarn inspiriert. Der junge Standartenträger stürzt in einen heldenhaften Tod, bei dem die Liebe einer Frau eine Rolle spielt: dieses „Rosenblatt einer fremden Frau“. THÉÂTRE musical, CRÉATION

13 & 14/05, 20:00, en français, Théâtre des Capucins, www.theatres.lu

10

Johan Leysen, que le public luxembourgeois connaît depuis sa participation aux pièces de Guy Cassiers, s’empare d’un texte de Rilke qu’il affectionne tout particulièrement. Entouré de ses proches collaborateurs, il met en scène Le chant d’amour et de mort du cornette Christophe Rilke. Musique et théâtre ici se conjuguent au rythme des mots du grand poète autrichien. Le poème de jeunesse de Rilke s’inspire de la mort de l’un de ses parents lors d’une bataille en Hongrie. Le jeune porteétendard se lance au-devant d’une mort héroïque dans laquelle se greffe l’amour d’une femme : ce « pétale de rose d’une femme étrangère ».

06 & 07/06, 20:00, en français et en allemand, Grand Théâtre, www.theatres.lu

MEE’13 CITY Agenda LUXEMBOURG


Théâtre

Bertolt Brecht / Stefan Maurer

Rappdeckelen

Im Dickicht der Städte

Chaos bei de Kusinnen

Photos : Pat Wengler, DenTheater.lu, Cecilia Guichart

Opgefouert vun de Rappdeckelen, ass Chaos bei de Kusinnen e Kaméidisstéck mat ëmmer erëm neien Entwécklungen. Dräi Kusinnen, d’Rosi, d’Marthe an d’Dorothée, stierze sech an eng abenteuerlech Geschicht… Wou d’Marthe gewuer gouf, dass d’Dorothée hire Verlobte verlackelt hat, decidéiert se voller Roserei an Italien ze goen. Wou se fort war, hunn d’Rosi an d’Dorothée sech an hirem Haus installéiert, a fir e puer Su ze verdéngen, verlounen se d’Zëmmeren a leeën se d’Kaarten. Een nom anere kommen a ginn d’Personnagen op der Bühn, biss dass d’Marthe a Begleedung vum Agatha erëmkënnt. Iwwerraschungen a Verwiesselungen um lafende Band ronderëm e verschwonnenen Tableau… Organisée par le groupe de théâtre Rappdeckelen, Chaos bei de Kusinnen (La pagaille chez les cousines) est une pièce comique pleine de rebondissements. Trois cousines, Rosi, Marthe et Dorothée, s’engagent dans une histoire rocambolesque… Lorsque Marthe apprend que Dorothée a séduit son fiancé, elle décide, sous la colère, de partir pour l’Italie. Pendant son absence, Rosi et Dorothée s’installent dans sa maison et, pour gagner de l’argent, louent les chambres et pratiquent la cartomancie. Les personnages défilent les uns après les autres jusqu’au retour de Marthe, accompagnée d’Agatha. Surprises et quiproquos s’enchaînent autour d’un tableau disparu… Kaméidisstéck

Dario Fo / DenTheater.lu

Das Stück beschreibt in 11 Bildern einen normalen Tag in einer normalen Stadt. Zwei Männer geraten in einen Streit… Shlink, ein Emporkömmling, der ganz nach den Prinzipien der modernen Gesellschaft lebt, hat sich von ganz unten nach ganz oben hoch gearbeitet. Garga hingegen lebt am Rande der Gesellschaft, riskiert nichts und verliert sich in einem Leben ohne Hoffnung. Gegensätzlichkeit und Demütigungen prägen das Verhältnis zwischen den beiden Männern in dieser feindlichen Umgebung, einer Stadt Anfang des 20. Jahrhunderts. Stefan Maurer inszeniert dieses Werk, in dem der Streit zwischen den beiden Männern eher Kampfeslust entspringt als einer ethischen und ideologischen Philosophie. Construite de 11 tableaux, la pièce décrit un jour ordinaire dans une ville ordinaire. Deux hommes engagent un combat… Shlink a « réussi », parti du bas de l’échelle, il a atteint les sommets, s’abandonnant aux principes de la modernité. Garga, quant à lui, vit en marge, ne tente rien et s’enlise dans une vie sans espoir. Opposition, humiliation forgent le rapport entre les deux hommes dans cet environnement hostile qu’est la ville du début du 20e siècle. Stefan Maurer met en scène cette œuvre où la lutte entre les deux hommes semble plus relever de l’amour du combat que d’une philosophie éthique et idéologique. Zeitgenössisches Theater, Kreation

08, 10, 12, 17 & 18/05, 20:00, in deutscher Sprache, Théâtre National du Luxembourg, www.tnl.lu

une GORGÉE de POÉSIE

Bezuelt gëtt net

Emily Dickinson

De Fernand Watgen huet dem Dario Fo seng Farce Non si paga, non si paga! op Lëtzebuergesch iwwersat an adaptéiert. An der Inszenéierung vum Jacqueline Posing-Van Dyck kann d’Publikum den Text an d’Intrig vun dësem Kaméidisstéck entdecken. D’Stéck gouf virun en etlech Joerzéngter geschriwwen, ass awer nach grad esou frësch wéi jee a mécht de Portrait vun e puer Koppelen, déi ënner Geldmangel leiden. Et sinn d’Fraen, déi decidéieren, ouni dass hir ganz oder zevill éierlech Männer Bescheed wëssen, ganz einfach an de Butteker ze klaue wat se brauchen… D’Intrig fänkt u, wou d’Police sech amëscht an d’Marguy, eng vun de Protagonistinnen, hir „Beut“ virun hirem Mann verstoppe muss…

La dernière « Gorgée de poésie » de la saison invite Cecilia Guichart et Janine Horsburgh à lire les plus beaux écrits d’Emily Dickinson. Poète du 19e siècle, Emily Dickinson refusa tout au long de sa vie de remanier ses textes comme le lui demandaient les éditeurs. En effet, son style novateur effraya plus qu’il ne séduisit ses contemporains. Le seul soutien qu’elle reçut alors fut celui d’Helen Hunt, poète et romancière. Elle est aujourd’hui reconnue comme un très grand écrivain. La poésie des mots laissera place à celle des discussions et du partage des émotions, accompagnés d’un verre de Riesling ou de soft.

Fernand Watgen a traduit et adapté la farce de Dario Fo Faut pas payer en luxembourgeois. Sur une mise en scène de Jacqueline Posing-Van Dyck, le public peut découvrir le texte et l’intrigue de cette comédie. Écrite il y a quelques décennies, la pièce n’a pas pris une ride et livre le portrait de plusieurs couples en proie au manque d’argent. Ce sont les femmes qui décident, �� l’insu de leurs maris très ou trop honnêtes, de tout simplement voler dans les magasins ce dont elles ont besoin… L’intrigue commence lorsque la police s’en mêle et que Marguy, une des protagonistes, doit cacher son « butin » à son mari…

The last “Gorgée de poésie” of the season calls upon Cecilia Guichart and Janine Horsburgh to read Emily Dickinson’s most beautiful writings. A 19th century poet, throughout her life Emily Dickinson refused to revise her texts as her publishers demanded. Indeed, her innovative style put off rather than appealed to her contemporaries. The only support she received at the time was that of the poet and novelist Helen Hunt. Today she is recognised as a truly great writer. Following the poetry the audience can share a discussion and their emotional response to Dickinson’s words, accompanied by a glass of Riesling or a soft drink. lecture et rencontre

06 & 14/05, 18:18, en anglais et en français, Théâtre du Centaure, www.theatrecentaure.lu

farce

24/05, 20:00, op Lëtzebuergesch, CAPe, www.cape.lu

04/05, 20:00, op Lëtzebuergesch, Abbaye de Neumünster, www.ccrn.lu

MEE’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

11


MUSIQUE CLASSIQUE

entretien avec jean-guihen queyras

Violoncelliste au passé-présent

Jean-Guihen Queyras rejoint l’Orchestre Philharmonique du Luxembourg, pour la création d’Emergences, la pièce que lui dédie Michael Jarrell. D’où vient votre coup de foudre pour le dire : « Une musique enrichit l’autre, une matière Quelle relation entretenez-vous avec le violoncelle ? complète l’autre. » Lorsque vous jouez au Goffredo de 1696 sur lequel vous jouez ? La musique était omniprésente dans mon enfance à la maison : parents mélomanes passionnés et grand frère violoniste. Lorsque j’avais 9 ans, j’ai vu et entendu un jeune violoncelliste jouer dans une audition d’élèves. L’identification fut forte et immédiate. À partir de ce jour, cet instrument fut une obsession. Je n’ai laissé mes parents tranquilles que le jour où nous trouvâmes un violoncelle et un professeur.

ping-pong, vous améliorez vos réflexes au violoncelle. De même, lorsqu’on travaille une pièce contemporaine, on aiguise son esprit analytique pour une œuvre du répertoire, par exemple… Par ailleurs, mes années passées à l’Ensemble Intercontemporain furent déterminantes dans ma manière de vivre et d’interpréter le grand répertoire.

Je le vis comme un enrichissement permanent. Mon deuxième professeur de violoncelle, Reine Flachot, avait l’habitude de

positeur aussi exigeant que Michael, dont l’écriture est à la fois d’une difficulté redoutable et d’une fragilité poétique.

Michael Jarrell a écrit pour vous Emergences. Alors que la musique contemporaine fut Quels sentiments suscite la création d’une longtemps votre répertoire, aujourd’hui œuvre qui vous est dédiée ? vous abordez aussi bien le répertoire clasC’est une belle et grande responsabilité sique que baroque. Comment vivez-vous que de porter la création d’une nouvelle cet éclectisme ? œuvre, surtout lorsqu’elle vient d’un com-

TEXTES Lisbeth Owen  PHOTO Marco Borggreve

12

MEE’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

C’est un instrument au son noble et racé, à la ligne élégante. Il est mon compagnon fidèle, grâce auquel je vis sur scène des moments extraordinaires.

Chaque salle de concert a son ambiance. Que diriez-vous de la Philharmonie ? Bel espace, à la ligne pure et à l’acoustique claire qui se révèlera un bel écrin pour l’œuvre de Michael.

.

Récital & les grands rendez-vous de l’OPL

16 & 17/05, 20:00, Philharmonie, www.philharmonie.lu


MUSIQUE CLASSIQUE

Jean-Guihen Queyras will play with the Philharmonic Orchestra of Luxembourg for the creation of Emergences, a piece dedicated to him by Michael Jarrell.

concertino pannolino

ÉVÉNEMENT

Les bébés aiment la musique

Winterreise, un voyage culte

Il ne s’agit pas de concocter dès sa naissance une playlist classique pour votre bébé pour qu’il puisse, adulte, faire le malin dans les dîners mondains. Cette musique-là est idéale pour éveiller au mieux ses sens. Imaginez : une violoncelliste, un flûtiste-percussionniste... mais aussi une maman, un papa et des bébés entre lesquels les voix se rencontrent, les rythmes s’accordent et les corps se délient... sur la musique de Bach et Ligeti, accompagnée de quelques compositions originales et d’une relecture de chants séfarades. Entre petits et grands, musique et babillage, le courant passe !

Chanter Die Winterreise (Le Voyage d’hiver) fait partie des rêves les plus fous de tout chanteur de lied. Écrit par Schubert un an avant sa mort, ce cycle de 24 lieder sur des poèmes de Wilhelm Müller est parmi les plus belles pages de toute la musique romantique allemande. Il évoque un homme blessé par un amour non partagé qui, solitaire, quitte la ville et la maison de sa bien-aimée, et entreprend un voyage dans un paysage de neige. Dans ce chefd’œuvre du genre où l’émotion se dispute à la fascination, le baryton autrichien Florian Boesch, jeune figure émergente, très prisée des scènes européennes, a pour partenaire le pianiste Malcolm Martineau.

Where did your love of the cello come from? Music was everywhere throughout my childhood at home: my parents were passionate music-lovers and my brother was a violinist. When I was 9, I saw a young cellist play during a pupils’ recital. The identification I felt was strong and immediate. From that day on, this instrument was an obsession. I wouldn’t let my parents rest until the day we found a cello and a teacher.

For a long time you played mostly contemporary music, but now you tackle both the classical and baroque repertoires. How have you experienced this new-found eclecticism? It has been a constant enrichment. My second cello teacher, Reine Flachot, used to say: “One type of music enriches the other, one subject completes the other”. When you play ping-pong you are improving your reflexes for the cello. In the same way, when you are working on a contemporary piece, you are sharpening your analytical faculties for a classical work, for example. Moreover, the years I spent with the Ensemble Intercontemporain were decisive in the way I approached the classical repertoire.

It is a great yet beautiful responsibility to carry the creation of a new work, especially when it comes from such a demanding composer as Michael, whose writing is at once formidably difficult and poetically fragile.

What kind of relationship do you have with the 1696 Goffredo on which you play?

Photos : Philippe Jadot, Lukas Beck

Michael Jarrell wrote Emergences for you. How does having a work dedicated to you make you feel?

This is not about compiling a classical playlist for your baby from the day they were born so that when they are grown-up they can show off at fashionable dinner parties. This music is rather the ideal way to best stimulate their senses. Imagine, not only a cellist and a flautist-percussionist but also mums, dads and babies whose voices combine, whose rhythms beat as one and whose bodies unwind... over the music of Bach and Ligeti, accompanied by some original compositions and readings of Sephardic chants. And so the current flows, between big and small, music and baby talk! 1-2-3... musique

06, 07 & 08/05, 10:30 & 14:30, Philharmonie, www.philharmonie.lu

To sing Die Winterreise (The Winter Journey) is amongst the wildest dreams of any lied singer. Written by Schubert one year before his death, this cycle of 24 lieder based on poems by Wilhelm Müller is one of the most beautiful scores of the entire German romantic repertoire. It tells the story of a man wounded by unrequited love who leaves the town and home of his beloved and sets out on a solitary journey through a snowy landscape. In this masterpiece of its kind, in which emotion and fascination meet, the Austrian baritone Florian Boesch, a young rising star held in high regard on the European stage, is accompanied on the piano by Malcolm Martineau. récital VOCAL

It is an elegant instrument with a noble and distinguished sound. It is my faithful companion, thanks to which I have experienced extraordinary moments on stage.

13/05, 20:00, Philharmonie, www.philharmonie.lu

Every concert hall has its own atmosphere. What would you say about the Philharmonie? It is a beautiful space, with clean lines and clear acoustics which will provide a fine setting for Michael’s work.

.

MEE’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

13


Danse / Opéra

Sasha Waltz & Guests

Gefaltet

Une œuvre profondément charnelle et sensuelle qui libère les artistes des conventions et transmet ce que les danseurs et les musiciens ressentent aujourd’hui face à l’œuvre de génie de Mozart.

L

e Grand Théâtre accueille la dernière création de la chorégraphe allemande Sasha Waltz, Gefaltet, l’œuvre qui a ouvert la Semaine Mozart de Salzburg en 2012. Le public luxembourgeois connaît déjà bien le travail de cette artiste qui sait, mieux que tout autre, provoquer des rencontres entre danse et musique de très haut niveau telles que Dido and Aeneas de Henry Purcell en 2004-2005, Impromptus en 20052006, la création mondiale de Medea, un opéra de Pascal Dusapin sur un texte de Heiner Müller, l’installation Insideout en 2006-2007 et Matsukaze en 2011 de Toshio Hosokawa.

Gefaltet est une collaboration entre Sasha Waltz et le compositeur Mark Andre. Issue des créations sonores actuelles de Mark Andre et d’une sélection d’œuvres de Wolfgang Amadeus Mozart, Gefaltet se positionne comme un laboratoire de recherches sonores tant pour les musiciens que pour les danseurs. Sur scène, ce sont huit danseurs et quatre musiciens qui œuvrent ensemble à faire entendre, sentir et voir la fusion possible entre mouvements dansés et physiques du son et des corps. Jouer du violon devient un acte chorégraphié au même titre que le pas d’un danseur. Chacun des musiciens et danseurs est entré dans le

TEXTES Elvire Bastendorff  PHOTO Bernd Uhlig

14

MEE’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

processus de création de la pièce : une expérience nouvelle qui est un véritable enrichissement sur la manière d’aborder la danse. Sasha Waltz initie ici ce qu’elle nomme un « concert chorégraphique », perpétuant ainsi sa quête permanente d’innovation. À la question de comment travailler avec Mozart aujourd’hui – véritable défi créatif si l’innovation est souhaitée – Mark Andre a saisi les instants, les soupirs, les interstices sonores, infimes et fragiles de la musique de chambre de Mozart.

.

danse contemporaine

03 & 04/05, 20:00, Grand Théâtre, www.theatres.lu


Danse / Opéra

Aki Takase et Yui Kawaguchi

Cadenza – Die Stadt im Klavier

A profoundly carnal and sensual work that frees artists from convention and evokes what the dancers and musicians of today feel when faced with the incredible work of Mozart.

Les deux artistes japonaises Aki Takase, pianiste exceptionnelle et Yui Kawaguchi, danseuse, proposent leur dernière création Cadenza – Die Stadt im Klavier. C’est autour du thème de la ville, ses moments intenses, ses flots de circulation, mais aussi ses lumières variables, son obscurité, en somme son mouvement incessant que les deux artistes japonaises ont créé un microcosme musical et dansé très particulier. S’inspirant de pièces classiques occidentales, improvisant, toutes deux entraînent le public dans leur sillage, celui qui parle de la ville d’aujourd’hui : un élément profondément organique.

Photos : Philharmonie, Elvire Bastendorff / Bohumil Kostohryz

T

he Grand Théâtre welcomes the latest creation from German choreographer Sasha Waltz, Gefaltet, the work which opened Salzburg Mozart week in 2012. Luxembourg audiences are already well aware of the work of this artist who, more than any other, can induce the interaction of high-level dance and music, such as Dido and Aeneas by Henry Purcell in 2004-2005, Impromptus in 2005-2006, the global creation of Medea, an opera by Pascal Dusapin with words by Heiner Müller, the installation Insideout in 2006-2007, and Matsukaze by Toshio Hosokawa in 2011. Gefaltet is a collaboration between Sasha Waltz and composer Mark Andre. Born of recent sonic creations by Mark Andre combined with a selection of works by Wolfgang Amadeus Mozart, Gefaltet is set out as a kind of testing ground for sonic research as much for the musicians as the dancers. On stage eight dancers and four musicians work together to allow us to hear, feel, and see the fusion possible between the physical, danced movements of sound and body. Playing a violin becomes a choreographed act just like the step of a dancer. Each of the musicians and dancers involved took part in the creative process behind the piece: a new experience that has resulted in a real enrichment of the approach to dance. With this work Sasha Waltz is continuing her perpetual quest for innovation in initiating what she calls a “choreographed concert”. And, in response to the question of how to work with Mozart today – a veritable creative challenge if innovation is one’s aim – Mark Andre has seized upon the tiny and fragile transient moments, lulls, and sonic breaks of Mozart’s chamber music.

Two Japanese artists, Aki Takase, an outstanding pianist and Yui Kawaguchi, a dancer, perform their latest creation, Cadenza – Die Stadt im Klavier. The two Japanese artists have created a very special musical and dance microcosm based on the theme of the city, its intense moments, its streams of traffic as well as its variety of lights, its darkness, in short its incessant movement. Drawing inspiration from Western classical pieces, and also using improvisation, the two artists enthrall the audience as they evoke the city of today: a profoundly organic element. concert et danse contemporaine

24/05, 21:00, Philharmonie, www.philharmonie.lu

SOIRÉE danse

Le 3 du Trois

La soirée du 3 du Trois accueille les travaux de deux chorégraphes luxembourgeoises : Anne-Mareike Hess et Annick Pütz. Toutes deux présentent les recherches chorégraphiques auxquelles elles se consacrent depuis de longs mois. Anne-Mareike Hess s’intéresse au principe de répétition et Annick Pütz propose le troisième volet de sa série Poems dans laquelle elle travaille la notion de métamorphose. En photographie, le public pourra découvrir une nouvelle sélection de la série Images dévoilées du CNA, ainsi que Gold I et Gold II, séries photographiques d’Anne-Mareike Hess où se conjuguent fragilité et puissance. The 3 du Trois performance showcases the work of two Luxembourg choreographers: Anne-Mareike Hess and Annick Pütz. They present the choreographic research on which they have spent many months. Anne-Mareike Hess delves into the principle of rehearsals and Annick Pütz presents the third part of her Poems series, which deals with the concept of metamorphosis. In photography, the audience can discover a new selection of the CNA’s Images dévoilées (Images unveiled) as well as Gold I and Gold II, photographic series by Anne-Mareike Hess in which fragility and power are united. Danse et art contemporain

03/05, 19:00, entrée libre, tarif à discrétion du public, Banannefabrik, www.danse.lu FREE

.

MEE’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

15


Danse / Opéra

Festival

Danz Festival Lëtzebuerg

cie carte blanche

Pendant trois jours, le public découvre un état et un panorama de la danse comme vecteur d’une pensée sur le monde et sur l’individu. Over three days audiences can discover a dance panorama that will prompt them to consider the state of the world and the individual.

Organisée par le centre de création chorégraphique luxembourgeois, le Trois C-L, l’édition 2013 du Danz Festival Lëtzebuerg s’ouvre le 23 mai pour trois jours. Au CarréRotondes, ce sont sept spectacles venus de France, de Suisse, des PaysBas et du Luxembourg qui sont présentés. Petites formes de danse (en solo ou duo), pièces de plus grande envergure ou unissant différents médias (danse et cinéma), les œuvres reflètent la variété de la création chorégraphique d’aujourd’hui. L’ouverture du festival propose en première partie une rencontre entre Loïc Faquet, chorégraphe français, et de tout jeunes danseurs. Le festival se clôt le 26 mai par la remise du Lëtzebuerger Danzpräis, un prix du ministère de la Culture pour un(e) jeune danseur(se) luxembourgeois ou résidant au Luxembourg. Organised by the Luxembourg centre for choreographic creation, Trois C-L, the 2013 edition of the Danz Festival Lëtzebuerg, opens on 23 May for three days. At CarréRotondes seven shows will be staged by performers from France, Switzerland, the Netherlands and Luxembourg. Whether small dance forms (solos or duets) or a piece with broader scope or combining different media (dance and cinema), the works reflect the variety of today’s choreographic creations. At the festival opening, the first part will feature an encounter between the French choreographer Loïc Faquet and very young dancers. The festival ends on 26 May with the awarding of the Lëtzebuerger Danzpräis by the ministry of culture to a young dancer of Luxembourg nationality or resident in Luxembourg.

Photo : Erik Berg

Photo : Elvire Bastendoff / Sandy Lorente

Corps de walk

Une pièce chorégraphique hors norme, absolument envoûtante, qui s’invente à chaque instant. An outstanding choreographic piece, absolutely spellbinding, endlessly reinvented.

Corps de walk est le prolongement et développement de la chorégraphie que Sharon Eyal a initiée en 2009 : Killer Pig. Initialement créée pour six danseurs, elle est maintenant conçue pour 12 interprètes et continue d’approfondir la marche, mouvement a priori simple, vers des gestes et attitudes complexes. L’épure prime, tout en éveillant des aspects d’une très grande sensualité. Quelque chose d’obsessionnel, de fascinant se déroule sur scène : le synchronisme des mouvements est parfait, l’androgynie des corps interpelle, l’individu s’efface au profit d’une danse collective. Chaque pas est une véritable surprise rythmée par la pluralité stylistique musicale de la bande-son créée par Ori Lichtik. Le style de la chorégraphe est incomparable, novateur, travaillé par la précision du geste et son originalité. Corps de walk is the extension and development of the choreography Sharon Eyal initiated in 2009: Killer Pig. Initially created for six dancers, it is now designed for 12 performers and here again further transforms walking, a priori a simple movement, into complex gestures and attitudes. Refinement prevails, leading to aspects of great sensuality. Something obsessive and fascinating takes place on stage: the synchronicity of the movements is perfect, the androgyny of the bodies challenging, the individual becomes part of a collective dance. Each step comes as a surprise, its tempo ordered by the stylistic musical plurality of the soundtrack created by Ori Lichtik. The choreographer’s style is incomparable, innovative, wrought by the precision of the gestures and their originality. danse contemporaine

22 & 23/05, 20:00, Grand Théâtre, www.theatres.lu

danse contemporaine

23-26/05, CarréRotondes, www.danzfestival.lu

16

MEE’13 CITY Agenda LUXEMBOURG


MICHAEL CLARK COMPANY ©HUGO GLENDINNING

NEW WORK - TRIPLE BILL 20 & 21 JUNE 2013 AT 8PM AT THE GRAND THÉÂTRE » … Clark is now beyond doubt one of Britain’s most important living creators of dance. The Daily Telegraph

ADULTS 25 € 20 € 15 € / STUDENTS 8 € INFORMATION WWW.LESTHEATRES.LU BOOKING WWW.LUXEMBOURGTICKET.LU GRAND THÉÂTRE 1, ROND- POINT SCHUMAN L-2525 LUXEMBOURG

T. +352/47 08 95-1


JEUNE PUBLIC

Un aperçu des travaux réalisés lors de l’atelier Mudamini « Connecte-moi ! » les 14 et 21 mars. Les nouvelles technologies nous permettent d’être partout très rapidement. Tout le monde est relié. Les enfants ont expérimenté ces connexions. Les petits artistes : Alexis, Arturs, Claudia, Elena, Emilia, Eva, Gabriel, Ingrid, Jakob, Jakub, Jannis, Jona, Lilly, Lisa, Louis, Mathias, Niels, Nina, Olivianne, Pierre, Pit, Raphael, Sebastian et Tim.

18

MEE’13 CITY Agenda LUXEMBOURG


JEUNE PUBLIC

Het Houten Huis & Speeltheater

Adios

Adios ou comment dire au revoir avec une poésie sans paroles, juste avec des gestes, des sons et des images qui allient des moments très drôles, totalement fantaisistes, et d’autres absolument poignants.

Adios or how to say goodbye in a poem without words, just gestures, sounds and images combining very funny, totally fanciful and some absolutely poignant moments.

T

T

raffo invite Het Houten Huis & Speeltheater – compagnie néerlandaise qui allie la manipulation de marionnettes et le théâtre ou d’autres disciplines du spectacle vivant – à présenter Adios, un spectacle qui s’adresse autant aux enfants qu’aux adultes. En effet, si chacun se pose des questions sur les derniers moments de la vie et n’ose imaginer la disparition de ses proches ou de l’être aimé, ce spectacle aborde avec tendresse et humour ce sujet sensible. Un vieux couple vit ensemble depuis longtemps. Le monsieur est malade, alité. Sa femme et son petit chien s’affairent autour de lui et l’accompagnent dans sa traversée de la maladie. Malheureusement, le vieux monsieur meurt. Ce moment dans la pièce est particulièrement poignant, les comédiens utilisant les masques pour signifier l’éloignement du corps et l’esprit qui reste, lové dans les bras de la vieille dame. La solitude prend ici place, même le petit chien ne peut remplacer l’être parti… Accompagnés des bruitages, percussions et de la création sonore de deux musiciens, les souvenirs de la vie du couple défilent en ombres chinoises et en projections. La recherche esthétique qui met en relation le visuel et la musique est un point essentiel de la démarche artistique du Speeltheater qui, depuis 1976 – date à laquelle Onny Huisink et Saskia Janse ont fondé la compagnie –, développe un style personnel combiné à l’exigence artistique de la création dramatique pour la jeunesse. Chaque création donne lieu à de nouvelles participations de comédiens, de musiciens, de marionnettistes, permettant ainsi un renouvellement permanent ainsi qu’une ouverture à l’international. Les deux directeurs ont maintenant passé la barre à la jeune compagnie Het Houten Huis, une transmission réussie à en juger par Adios.

raffo has invited Het Houten Huis & Speeltheater – a Dutch company which combines the use of marionettes with theatre and other live show disciplines – to present Adios, a performance intended as much for children as for adults. In fact, while we all wonder about the last moments of life and don’t dare to imagine the death of relatives or loved ones, this show tackles this sensitive subject with tenderness and humour. An elderly couple have lived together for a long time. The husband is ill in bed. His wife and her little dog are looking after him and helping him through his illness. Sadly, the old man dies. This moment in the play is particularly poignant, for the actors use masks to signify the departure of the body and the spirit that remains, cradled in the old woman’s arms. Solitude sets in, and even the little dog cannot replace the departed… Memories of the couple’s life are shown in Chinese shadows and screenings, accompanied by the sound effects and percussions of two musicians. The aesthetic elegance that unites visual and music is an essential factor in the artistic process of the Speeltheater, which since its foundation in 1976 by Onny Huisink and Saskia Janse, has developed a personal style that meets the artistic demands of dramatic creation for young people. Each creation provides for new participation by actors, musicians and puppeteers, thus enabling permanent renewal as well as an opening up to the world. The two directors have now handed over to the young company Het Houten Huis, a successful move, judging by Adios.

.

Photos : M. Mentnik

.

Masques, ombres et musique

04/05, 19:00, tous publics à partir de 8 ans, sans paroles, CarréRotondes, www.rotondes.lu

TEXTES Elvire Bastendorff MEE’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

19


JEUNE PUBLIC

Les Enfants de Timpelbach

24 Heures Electro Peinture for Kids de paysage

CRÉATION musicale

Invitation aux MUSÉES

Timpelbach est un village calme, hormis les mauvais coups organisés par les enfants. Exaspérés, les parents veulent leur donner une leçon en quittant le village pendant la nuit et en les laissant livrés à leur sort. Mais les parents sont faits prisonniers et les enfants vont devoir s’organiser seuls… un défi difficile.

Le succès des précédentes éditions de l’exposition inter­ active a été tel que le Centre de ressources de la Rockhal se pare de nouveau des installations du Mobile Musik Museum de Michael Bradke, qui proposent aux enfants et à leurs parents d’explorer via le jeu et l’expérimentation les sons, les rythmes et les mélodies.

Le Casino invite les enfants et leurs parents à explorer la peinture de paysage. Inspiré directement par les œuvres de l’exposition Altars of Madness, qui mettent en relation musique et paysage, l’atelier propose de découvrir des formes actuelles de création de paysages, tant dans la technique que dans les matériaux.

The previous editions of the interactive exhibition were so successful that the Music & Resources Centre of the Rockhal once again hosts the installations of Michael Bradke’s Mobile Music Museum, which enable children and their parents to explore sounds, rhythms and melodies via games and experimentation.

De Casino invitéiert d’Kanner an hir Eltere fir d’Landschaftsmolerei z’erfuerschen. Dësen Atelier gëtt direkt vun de Konschtwierker aus der Ausstellung Altars of Madness inspiréiert, déi Musek a Landschaft verbënnt; en erméiglecht de Visiteuren, aktuell Forme vun der Landschaftsmolerei z’entdecken, souwuel an der Technik wéi och am Material.

Nicolas Bary

ARTFREAK Workshop

Panorama photo

Photos : Mudam Luxembourg, Rockhal, Andrés Lejona

Daniel Clarens, photographe professionnel, propose aux jeunes de réaliser des photographies panoramiques avec divers appareils : smartphone, caméra numérique ou appareil spécifique fixé sur trépied à tête panoramique. Un atelier qui permet, outre la réalisation d’images spectaculaires, d’aborder différents outils de prise de vue. Daniel Clarens, a professional photographer, shows young people how to produce panoramic photographs with various cameras: smartphone, digital camera or special camera fixed to a panoramic tripod head. A workshop which in addition to the creation of spectacular images, explains how to use different photographic tools. photographie

30 & 31/05, 01/06, 14:00-17:00, de 13 à 21 ans, en allemand, français et anglais, Mudam, www.mudam.lu

Timpelbach is a quiet village, apart from the naughty pranks played by the children. The exasperated parents want to teach them a lesson by quitting the village during the night, leaving the children to their own devices. But the parents are taken prisoner and the children will have to organise themselves alone… a difficult challenge. CINÉMA PARADISO

26/05, 15:00, à partir de 8 ans, en français, CINÉMATHÈQUE, www.cinematheque.lu

Ateliers

Jusqu’au 25/05, Rockhal (Espace Aquarium), www.rockhal.lu

atelier ouvert

18/05, 14:00-18:00, pour enfants de 5 à 12 ans et leurs parents, en français et luxembourgeois, Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain, www.casino-luxembourg.lu

Francis Poulenc / Jean de Brunhoff

L’Histoire de Babar, le petit ÉLÉPHANT

Photo : Patrick Galbats

Christophe Morisset et Dan Tanson revisitent l’histoire de Babar composée par Francis Poulenc en 1940 pour les 11 enfants de ses cousins. Née de manière impulsive, cette œuvre au piano, considérée comme l’une des plus réussies de Poulenc, a été créée à la radio en 1946. La version que propose le Théâtre des Capucins entremêle, pour narrer les aventures de ce charmant éléphant, musique jouée sur scène, jeux d’ombres et jeux d’acteur. Une œuvre classique pour les enfants que le Traffik Theater de Luxembourg actualise et dote de dimensions dramaturgiques originales. A classic children’s work that Luxembourg’s Traffik Theater has brought up to date and instilled with original dramatic qualities.

20

spectacle musical

Christophe Morisset and Dan Tanson are revisiting the story of Babar, composed in 1940 by Francis Poulenc for his cousins’ 11 children. Conceived on a whim, this work for piano, which is considered one of Poulenc’s greatest successes, was produced for a radio broadcast in 1946. The version playing at the Théâtre des Capucins combines live music, shadow puppetry, and acting to narrate the adventures of this charming elephant.

11/05, 15:00 ; 12/05, 11:00 & 15:00, à partir de 4 ans, Théâtre des Capucins, www.theatres.lu

MEE’13 CITY Agenda LUXEMBOURG


Jonas Kaufmann

Mariza

DĂŠcouvrez un monde de musiques Saison 2013/14

Philharmonie Luxembourg & Orchestre Philharmonique du Luxembourg Ticketing (+352) 26 32 26 32 www.philharmonie.lu

Sir Simon Rattle

Vesselina Kasarova

Goran Bregović


cinémathèque

Live cinema

The Four Horsemen of the Apocalypse

La musique de ce film de Rex Ingram sorti en 1921 a été composée par Carl Davis en 1993. Elle sera jouée prochainement à la Philharmonie lors du concert annuel du compositeur avec l’OPL.

L Carl Davis’s score for Rex Ingram’s 1921 movie was composed in 1993. He brings it to the Philharmonie for his annual performance with the OPL.

T

he Cinémathèque de la Ville de Luxembourg has been inviting composer and conductor Carl Davis to perform a Live Cinema event in the capital city since 1987. The institution’s inspirational founder Fred Junck had seen Davis perform his score to 1928 classic The Wind, starring Lillian Gish, at a silent film festival in Italy, and invited him to Luxembourg to conduct what was then the RTL Symphony Orchestra. Those first performances were held at the Conservatoire de la Ville de Luxembourg, but since the opening of the Philharmonie in 2006 the Live Cinema event has been held at the new home of what is now the Orchestre Philharmonique du Luxembourg. Davis has a repertoire of numerous silent films and this year brings to Luxembourg his score for Rex Ingram’s melodrama The Four Horsemen of the Apocalypse. The film, based on the novel by Vicente Blasco Ibáñez, is famous for being the first to gross more than one million dollars at the box office. It also gave a budding star named Rudolph Valentino his first leading role. Valentino

plays the favorite grandson of a wealthy cattle ranch owner in Argentina, who, as the son of a Frenchman, ends up on the opposite side of WWI as his German-fathered cousin. It is considered by some to be one of the first anti-war films ever made. As usual, the Live Cinema programme also includes a matinée performance for families with younger children. This year it features a Charlie Chaplin double bill of The Immigrant from 1917 and Easy Street from the same year.

.

Silent movie with orchestra

03 & 04/05, 20:00 (family edition) ; 04/05, 15:00, Philharmonie, www.philharmonie.lu

TEXTES Duncan Roberts  PHOTO Richard Hensel

22

MEE’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

a Cinémathèque de la Ville de Luxembourg a invité le compositeur et chef d’orchestre Carl Davis à ses soirées Live Cinema depuis 1987. En effet, Fred Junck, fondateur inspiré de cette institution, avait vu Davis interpréter sur scène la musique composée pour Le Vent, un classique américain de 1928 avec l’actrice Lillian Gish, lors d’un festival italien du film muet, et avait invité le compositeur à diriger ce qui était alors l’Orchestre symphonique de RTL. Ces premiers concerts se sont déroulés au Conservatoire de la Ville de Luxembourg, mais, depuis l’ouverture de la Philharmonie en 2006, l’événement Live Cinema se déroule dans le nouveau lieu de ce que l’on appelle désormais l’Orchestre Philharmonique du Luxembourg. Davis a composé la musique de nombreux films muets et viendra cette année présenter au Luxembourg sa partition pour le mélodrame de Rex Ingram Les Quatre Cavaliers de l’Apocalypse. Ce film, tiré d’un roman de Vicente Blasco Ibáñez, est célèbre parce qu’il a été le premier à générer plus d’un million de dollars de recettes au box-office. Il a également fourni à la star débutante Rudolph Valentino son premier grand rôle. Valentino interprète le petit-fils préféré d’un riche éleveur argentin qui, né d’un père français, se retrouve lors de la Première Guerre mondiale dans le camp adverse de son cousin, né de père allemand. Certains le considèrent comme le premier film pacifiste jamais réalisé. Comme toujours, le Live Cinema a également prévu un spectacle en matinée pour les familles avec enfants en bas âge. Cette année, on y verra une double affiche avec les films de Charlie Chaplin L’Émigrant (1917) et Charlot policeman, sorti la même année.

.


cinémathèque

Ciné XXL

Ciné-débat

Big visions for the big screen

Regard sur le cinéma marocain

Anyone under the mistaken impression that the Cinémathèque is all about screening obscure art-house films and hosting intellectual debate about cinema should check out its weekend programme. As well as a series of “Comedy Classics” or romantic “Sense and Sensibility” films, the appealing programme includes the Sunday afternoon “Ciné XXL” screenings of films that just seem made for the big screen. In May these include Martin Scorsese’s Gangs of New York (photo), Jean-Jacques Annaud’s adaptation of Umberto Eco’s The Name of the Rose, an uncut version of Kenneth Branagh’s Hamlet and Paul Thomas Anderson’s epic There Will Be Blood.

Dans le cadre de la Semaine culturelle marocaine, la Cinémathèque organise une projection suivie d’un débat du film Mort à vendre de Faouzi Bensaïdi. Ce film a remporté en 2012 le Prix de la CICAE (Confédération internationale des cinémas d’art et d’essai) à la Berlinale et le Prix spécial du jury au Festival national du film marocain. Il relate les aventures de trois amis affrontant divers problèmes dans la ville portuaire de Tétouan. Le magazine The Hollywood Reporter le décrit comme « un thriller urbain sombre et stylisé à forte dimension sociale ». La projection sera suivie d’un débat avec le réalisateur multi primé Faouzi Bensaïdi.

Tous ceux qui pensent, à tort, que la Cinémathèque ne propose que d’obscurs films d’auteur et des débats intellectuels sur le cinéma, devraient jeter un coup d’œil à son programme du weekend. Outre une série de grandes comédies classiques et de films romantiques comme « Sense and Sensibility », sa programmation alléchante comprendra notamment, dans le cadre de « Ciné XXL », la projection de films qui semblent avoir été faits pour le grand écran. Au mois de mai, on pourra ainsi voir Gangs of New York (photo) de Martin Scorsese, Le Nom de la rose, adapté du roman d’Umberto Eco par Jean-Jacques Annaud, Hamlet de Kenneth Branagh (en version intégrale) et There Will Be Blood, une épopée de Paul Thomas Anderson. Epic films

05, 12, 19 & 26/05, 17:00, in original language (st Fr), www.cinematheque.lu

As part of the Semaine Culturelle Marocaine the Cinémathèque is hosting a screening and postfilm debate of Mort à vendre (Death for Sale) by Faouzi Bensaïdi. In 2012 the film won the CICAE (Confédération internationale des cinémas d’art et d’essai) prize at the Berlinale and the special jury prize at the national Moroccan film festival. The film follows the fortunes of three friends facing different challenges in the port city of Tetouan. It is, says The Hollywood Reporter, “a gritty and stylized urban thriller with strong social overtones.” The screening is followed by a debate with the multiple award-winning Bensaïdi. Thriller urbain et débat

13/05, 20:30, version originale (st Fr), débat en français avec le Centre culturel de rencontre Abbaye de Neumünster et la Fondation Anna Lindh, www.cinematheque.lu

¡ Cine Cubana Sí !

Exoticsm and revolution

Wim Wenders' Buena Vista Social Club sparked a phenomenon for Cuban music. La musique cubaine sous les feux des projecteurs dans Buena Vista Social Club de Wim Wenders.

The dichotomy of Cuban cinema is that it is apparently poor but rich in ideas, creative power, imagination and even satirical eloquence. Cuban cinema has included subversive social allegories, anarchistic comedies of manners and formal and poetic experimentation. This retrospective highlights some of Cuban cinema’s most significant films, as well as some more rare works. Some non-Cuban movies are also on the programme. It includes 1968 Cuban masterpiece Memorias del Subdesarrollo, which has been compared to À bout de souffle, gay drama Fresa y chocolate, which is preceded on 8 May by an introduction to Cuban cinema, as well as documentaries such as Wim Wenders’ Buena Vista Social Club and Oliver Stone’s Comandante. Le paradoxe du cinéma cubain est que malgré son apparente pauvreté, il est riche d’idées, de force créatrice, d’imagination, voire d’éloquence satirique. Ce cinéma a produit des allégories sociales subversives et des comédies de mœurs anarchistes et fait une large place à l’expérimentation formelle et poétique. Cette rétrospective met à l’honneur des films parmi les plus marquants du cinéma cubain, ainsi que des œuvres plus rares et des films non cubains. On retrouvera notamment le chef-d’œuvre cubain de 1968 Mémoires du sousdéveloppement, qui a été comparé à À bout de souffle, le drame gay Fraise et Chocolat, qui sera précédé, le 8 mai, par une présentation du cinéma cubain, ainsi que des documentaires comme Buena Vista Social Club de Wim Wenders et Comandante d’Oliver Stone. Country retrospective

02-29/05, in original language (st Fr), www.cinematheque.lu

MEE’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

23


CINÉMA

The Great Gatsby

Blinding vision of the roaring 20s

Baz Luhrmann’s eagerly anticipated adaptation of F. Scott Fitzgerald’s iconic American novel opens the Cannes film festival.

N

ot since Peter Jackson’s Lord of the Rings has a cinematic literary adaptation been more keenly awaited than Baz Luhrmann’s The Great Gatsby. Not only has the film’s release been rescheduled – it was first thought to be ready for the big screen before Christmas 2012 – but the casting process and Luhrmann’s flawed reputation following the somewhat disappointing critical reception afforded his last epic, Australia, mean the film has garnered plenty of pre-release media hype. Although Luhrmann apparently cast Leonardo DiCaprio in the lead role of Jay Gatsby early in the process, the casting of

the key role of Gatsby’s one-time lover Daisy Buchanan was a matter of conjecture in the trade press for some time. Indeed, the number of names flung around – everyone from Amanda Seyfried and Natalie Portman to Scarlett Johansson and Keira Knightley were apparently linked with the role at some stage – created one of the biggest “who will it be?” media scrums since Vivien Leigh was stunningly cast as Scarlett O’Hara in Gone with the Wind. In the end Luhrmann chose the excellent Carey Mulligan for the role. Tobey Maguire plays narrator Nick Carraway, with Joel Edgerton as Tom Buchanan and Isla Fisher as Myrtle Wilson.

TEXTES Duncan Roberts  PHOTO Bazmark Films

24

MEE’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

But, as with any Luhrmann film, it is the sumptuous costumes and sets and the director’s audacious camera work that attracts audiences, and judging from the trailer they won’t be disappointed – Gatsby’s legendary parties give Luhrmann plenty of scope for lavish, blindingly colourful set pieces. Coupled with a soundtrack scored by Jay-Z with The Bullitts and allegedly featuring a Beyoncé cover of Amy Winehouse’s ‘Back To Black’ this version of The Great Gatsby will certainly be loud, brash and proud.

.


CINÉMA

L’adaptation très attendue par Baz Luhrmann du roman emblématique américain de F. Scott Fitzgerald fera l’ouverture du Festival de Cannes.

The Company You Keep

Photos : Voltage Pictures, Onyx Films

D

epuis Le Seigneur des Anneaux de Peter Jackson, jamais l’adaptation d’une œuvre littéraire au cinéma n’avait été attendue avec plus d’impatience que celle de The Great Gatsby (Gatsby le Magnifique) par Baz Luhrmann. Non seulement la sortie du film a été repoussée (on avait d’abord pensé qu’il serait prêt pour le grand écran avant Noël 2012), mais le casting et la réputation ternie de Luhrmann après l’accueil mitigé réservé par la critique à sa dernière épopée, Australia, ont aussi provoqué un énorme battage médiatique autour du film avant sa sortie. Si Luhrmann a visiblement confié très rapidement le rôle principal de Jay Gatsby à Leonardo DiCaprio, le rôle clé de Daisy Buchanan, l’ex-maîtresse de Gatsby, a alimenté les conjectures dans la presse spécialisée pendant un certain temps. En effet, le nombre de noms évoqués à la volée (d’Amanda Seyfried et Natalie Portman à Scarlett Johansson et Keira Knightley, nombreuses sont les actrices qui ont été associées au rôle à un stade ou l’autre) a suscité la plus grande empoignade médiatique sur le thème « qui sera-t-elle ? » depuis le choix surprenant de Vivien Leigh pour jouer Scarlett O’Hara dans Autant en emporte le vent. Finalement, Luhrmann a choisi l’excellente Carey Mulligan pour le rôle. Tobey Maguire incarne le narrateur Nick Carraway, Joel Edgerton est Tom Buchanan et Isla Fisher joue Myrtle Wilson. Mais, comme dans tout film de Luhrmann, ce sont les costumes et les décors somptueux ainsi que le travail audacieux du réalisateur derrière la caméra qui attirent les spectateurs et, à en juger par la bandeannonce, ils ne seront pas déçus ; les fêtes légendaires de Gatsby donnent à Luhrmann tout le loisir d’imaginer des décors fastueux et flamboyants. Avec une bande-son orchestrée par Jay-Z et The Bullitts, qui comprendrait une reprise du titre ‘Back To Black’ d’Amy Winehouse par Beyoncé, cette version de The Great Gatsby sera assurément bruyante, impétueuse et fière.

Upside Down

Terrorism begins at home

Topsy turvy worlds

Robert Redford digs out plenty of sympathetic colleagues for his latest film as a director/actor. The Company You Keep tells the story of veterans of the Weather Underground, the radical revolutionary group that blew up buildings and ended up killing a security guard during a robbery in the early 1970s. Redford plays a survivor who has assumed a new identity, but whose cover is about to be blown by an intrepid reporter played by Shia LaBeouf. Susan Sarandon, Julie Christie, Nick Nolte and Stanley Tucci are among the supporting cast in a film that has received gently favourable if not rave reviews.

Argentinean director Juan Solanas’s sci-fi romance features one of the most nonsensical plots in a long time. Its premise is that two planets with opposite gravitational pulls hover above, or below, each other within touching distance at certain points (such as high mountains or skyscrapers). Kirsten Dunst and Jim Sturgess play Eden and Adam, two lovers from the opposite planets whose populations are forbidden from meeting – one planet is prosperous thanks to its exploitation of the other’s natural resources. The visual effects are stunning and some reviewers recommend watching the film with the sound blocked out.

Robert Redford déterre tout un tas de sympathiques collègues pour son dernier film en tant que réalisateur et acteur. The Company You Keep (Sous surveillance) raconte l’histoire de vétérans de Weather Underground, un groupe révolutionnaire radical qui a fait exploser plusieurs bâtiments et fini par tuer un gardien de sécurité lors d’un cambriolage au début des années 70. Redford incarne un survivant qui a pris une nouvelle identité, mais dont la couverture est sur le point d’être grillée par un journaliste intrépide, joué par Shia LaBeouf. Susan Sarandon, Julie Christie, Nick Nolte et Stanley Tucci figurent parmi les seconds rôles de ce film qui a reçu des critiques favorables voire dithyrambiques. True crime drama

Released 08/05, in English (st Fr & Nl), www.utopolis.lu

Le film de science-fiction romantique du réalisateur argentin Juan Solanas comporte l’une des intrigues les plus absurdes depuis bien longtemps. Il a pour toile de fond deux planètes soumises à des forces gravitationnelles opposées qui les maintiennent l’une en dessous (ou au-dessus) de l’autre, se touchant quasiment à certains endroits (comme les sommets montagneux ou les gratteciels). Kirsten Dunst et Jim Sturgess jouent Eden et Adam, deux amants vivant sur ces planètes opposées dont les populations n’ont pas le droit de se fréquenter ; une planète est prospère grâce à l’exploitation des ressources naturelles de l’autre. Les effets spéciaux sont stupéfiants et certains critiques conseillent de regarder le film en coupant le son. Sci-fi romance

Released 01/05, in English (st Fr & Nl), www.utopolis.lu

Literary adaptation

Released 15/05, in English (st Fr & Nl), www.utopolis.lu

MEE’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

25


CINÉMA

May

New Releases

Stoker

Photo : Fox Searchlight Pictures

1

Grieving family – Kidman and Wasikowska mourn in Stoker Une famille en deuil – Nicole Kidman et Mia Wasikowska endeuillées dans Stoker

Park Chan-wook’s pyschological thriller is the South Korean director’s first foray into English-language cinema. Those familiar with his revenge trilogy – and especially the brilliant Old Boy – or his original vampire movie Thirst will know that Park Chan-wook does not hold back when it comes to sick and twisted plots, savagely beautiful visual imagery and sexual tension, although some reviews suggest he has tempered his style for US audiences here. Stoker is the family name of central character India (Mia Wasikowska) who is introduced grieving at the funeral of her father, to whom she was very close. Her mother, Nicole Kidman, is at her wit’s end but things take a twist when India’s uncle Charlie (Matthew Goode) turns up. Le thriller psychologique de Park Chan-wook marque la première incursion du réalisateur sud-coréen dans le cinéma anglophone. Ceux qui connaissent bien sa trilogie de la vengeance – en particulier le brillant Old Boy – ou son film de vampires original Thirst, ceci est mon sang savent que Park Chanwook ne lésine pas lorsqu’il s’agit d’intrigues malsaines et tordues, d’images d’une beauté sauvage et de tension sexuelle, mais certains critiques laissent supposer qu’il aurait modéré son style pour le public américain. Stoker est le nom de famille du personnage principal, India (Mia Wasikowska), qui apparaît au début du film aux funérailles de son père, dont elle était très proche. Sa mère, Nicole Kidman, ne sait plus quoi faire, mais la situation connaît un rebondissement à l’arrivée de Charlie (Matthew Goode), l’oncle d’India. Psychological thriller

Released 01/05, in English (st Fr & Nl), www.utopolis.lu

29/05 The Hangover Part III Latest instalment of the bad taste comedy about three guys and their adventures in Las Vegas. Bradley Cooper, Zach Galifianakis and Ed Helms star.

2

15/05 Evil Dead

Remake of the original Sam Raimi horror cult classic, this film by Fede Alvarez treats its source material with great respect.

3

08/05 Mama

Paranormal thriller starring Jessica Chastain about a couple who adopt nieces who somehow survived alone in a forest for five years.

4

08/05 Snitch

Thriller with Dwayne Johnson as a father who goes undercover for the DEA to free his wrongly imprisoned son.

5

22/05 The Big Wedding

Family misfortunes comedy starring Robert De Niro, Diane Keaton, Susan Sarandon, Catherine Heigl and Amanda Seyfried.

26

MEE’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

Photos : Green Hat Films, TrisStar Pictures, Toma78, Summit Entertainment, Ascot Elite

Savage beauty


CINÉMA

To The Wonder

Nebulous love letter

Religion et sentiments

Photo : ARP Sélection

Photo : Rebud Pictures

Fill the Void

McAdams, Affleck and bison in Malick’s potentially divisive film

Une histoire forte et émouvante dans le monde très fermé des juifs hassidiques

McAdams, Affleck et des bisons dans le film potentiellement très controversé de Malick

A strong and moving story in the closed world of the Hassidic Jews

Described by Nick Pinkerton in Sight and Sound as Terrence Malick’s “most nebulous and potentially most divisive film to date”, To the Wonder is likely to alienate even further those who were left frustrated or even simply bored by the director’s previous effort, The Tree of Life. Critics agree that Malick has once again created poetic and beautiful images in what appears to be a love letter to the concept of love, but they decry his lack of a coherent vision and narrative in the film. It stars Ben Affleck as the lover of two women at different times in his life – Marina played by Olga Kurylenko and later Jane played by Rachel McAdams – but reviews suggest that he is little more than a cipher in the film. Décrit par Nick Pinkerton dans Sight and Sound comme le film de Terrence Malick « le plus nébuleux et potentiellement le plus contesté à ce jour », To the Wonder éloignera davantage encore ceux que la dernière création du réalisateur, The Tree of Life, avait laissés frustrés ou même simplement plongés dans l’ennui. Les critiques conviennent que Malick a une fois de plus créé des images poétiques et magnifiques dans ce qui semble être une lettre d’amour au concept de l’amour, mais ils décrient le manque de cohérence de sa vision et de sa narration. Le film met en scène Ben Affleck, amoureux de deux femmes à des périodes différentes de sa vie (Marina incarnée par Olga Kurylenko, puis Jane jouée par Rachel McAdams), mais des critiques laissent entendre qu’il y serait à peine plus qu’un figurant.

Shira vit au sein d’une famille hassidique à Tel Aviv. À 18 ans, elle rêve de mariage.
Lorsque sa sœur aînée Esther meurt en couches, Yochay, son beau-frère, est poussé par la communauté à partir se marier en Belgique. Sa mère a une meilleure idée : et si Shira épousait Yochay ? Dans cette situation extrême où le chagrin se mêle à la vie qui continue, que deviendront Shira et ses espoirs de mariage ? Dans ce premier film, de Rama Burshtein, on découvre un surprenant marivaudage amoureux dans la communauté hassidique de Tel Aviv. Le choix du sujet est inédit d’autant plus que la réalisatrice est elle-même juive ultra-orthodoxe. Elle nous livre un film tout en finesse, un regard intime sans critique, mais sans propagande non plus, sur son monde, le monde fermé d’une communauté hassidique. La comédienne Hadas Yaron a reçu le Prix d’interprétation féminine à la Mostra de Venise et le film a remporté le Grand Prix du Discovery Zone. Shira lives in a Hassidic family in Tel Aviv. At the age of 18, she dreams of marriage. When her elder sister Esther dies in childbirth, Yochay, her brother-in-law, is urged by the community to go and get married in Belgium. Her mother has a better idea – what if Shira were to marry Yochay? In this extreme situation where sorrow and pragmatism must mix, what will become of Shira and her hopes of marriage? In Rama Burshtein’s first film, we discover surprising amorous gallantry in Tel Aviv’s Hassidic community. The choice of subject is unusual, especially since the producer is herself an ultraOrthodox Jew. She offers us a sophisticated film, an intimate and uncritical gaze, eschewing propaganda, into her world, the closed world of a Hassidic community. Actress Hadas Yaron was awarded the prize for the Best Female Performance at the Venice International Film Festival (Mostra) and the film won the Discovery Zone Grand Prix.

Metaphysical romance

Released 29/05, in English (st Fr & Nl), www.utopolis.lu

Drame orthodoxe

Sortie le 01/05, en version originale (st Fr), Ciné Utopia, www.utopolis.lu

MEE’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

27


musiques actuelles 

KRS-One

Eloquent legend

KRS-One: hip-hop icon KRS-One : une icône du hip-hop

To celebrate 40 years of hip-hop, the Ville de Luxembourg is bringing legendary MC KRS-One to den Atelier.

I

t is highly appropriate that KRS-One should be invited to play a gig as part of the celebration of 40 years of hiphop. After all, the man born Lawrence Parker has been at the forefront of the debate about hip-hop culture since the early days of the genre and is recognized as one of the most erudite and eloquent experts on its history and social context. Introduced to hip-hop by his mother Jacqueline, who brought home a copy first of ‘King Tim III (Personality Jock)’ by Fatback – the first recorded hip-hop song – and then ‘Rapper’s Delight’ by the Sugar Hill Gang when he was just 14, Lawrence

TEXTES Duncan Roberts

28

MEE’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

was, according to his biography notes, a bright and curious teenager who was keen to study philosophy, music and art. But he was troubled and had fights with his mother and two years later he left home for good, living on the streets, in public buildings and in men’s shelters in New York. He eventually met up with Hare Krishnas at the East Third Street men’s shelter in the Bowery, and it was here that he was nicknamed Krsna by security guards. He would eventually drop the “na” in “Krsna” and simply use “Krs” pronounced as “Chris”. Later, in 1985, KRS would meet Scott Sterling (Scott La Rock), a social worker at


musiques actuelles 

the 166th Street and Boston Road Amory men’s shelter in the Bronx. Together with D-Nice they went on to form Boogie Down Productions and eventually released an inspired debut album titled Criminal Minded. But Scott La Rock was killed trying to settle a dispute involving D-Nice. His death inspired KRS-One to take on a new more philosophical and politically aware direction and he released the classic 1988 album By All Means Necessary on Jive Records, which was credited as being overseen by Scott La Rock and featured songs such as ‘Stop The Violence’ and ‘My Philosophy’. The title and the cover shot of KRS-One holding a gun are references to Malcolm X. As well as being a hip-hop icon, KRS-One has also produced reggae artists Sly and Robbie and Ziggy Marley and the Melody Makers. He also appeared on R.E.M’s ‘Radio Song’ on the group’s Out of Time album. He has also gone on to lecture at universities and give talks at important conventions such as that hosted by the National Association for the Advancement of Colored People in 1997 at which he delivered a keynote speech on “Real Change” or at the Dr. Martin Luther King Jr. Memorial Breakfast in Houston, Texas in 2009. He continues to make music and released an album under the Boogie Down Productions name, The BDP Album, last year. A new album entitled Just Like That is expected to be released in 2013. DJ Blueprint from new local label De Läbbel provides the warm up, while DJ Qash & Jean Maron (I MISS Hiphop) play an after-party at Soul Kitchen, adjacent to den Atelier.

.

Hip-hop

01/06, 20:00, den Atelier, www.atelier.lu

Pour fêter les 40 ans du hip-hop, la Ville de Luxembourg accueille le légendaire MC KRS-One à l’Atelier.

I

l est tout à fait légitime que KRS-One soit invité à donner un concert dans le cadre du 40e anniversaire du hip-hop. Après tout, cet homme, né Lawrence Parker, fut l’un des précurseurs de la culture hip-hop, et il est reconnu comme l’un des experts les plus érudits et les plus éloquents de son histoire et de son contexte social. Initié au hip-hop par sa mère, Jacqueline, qui ramène un jour à la maison un exemplaire de ‘King Tim III (Personality Jock) ’ de Fatback (le premier titre de hip-hop jamais enregistré) puis ‘Rapper’s Delight’ de Sugar Hill Gang, alors qu’il a à peine 14 ans, Lawrence est, selon sa biographie, un adolescent intelligent et curieux, qui aime étudier la philosophie, la musique et l’art. Mais, adolescent perturbé, il est en conflit avec sa mère et, deux ans plus tard, il quitte définitivement la maison et vit dans la rue, dormant dans des bâtiments publics ou des centres d’hébergement pour hommes, à New York. Il finit par rencontrer les Hare Krishna au centre d’hébergement pour hommes de la 3e rue Est dans le quartier du Bowery, et les agents de sécurité du lieu le surnomment alors Krsna. Il enlèvera par la suite le « na » de « Krsna » pour ne garder que « KRS », prononcé « Chris ». Plus tard, en 1985, KRS rencontre Scott Sterling (Scott La Rock), travailleur social au centre d’hébergement pour hommes Amory à l’angle de la 166e rue et de Boston Road, dans le Bronx. Avec D-Nice, il va former Boogie Down Productions et sortira par la suite son premier album inspiré intitulé Criminal Minded. Mais Scott La Rock est assassiné en essayant de résoudre un conflit impliquant D-Nice. Sa mort incite KRSOne à prendre une direction plus philosophique et plus engagée politiquement et sort en 1988 l’album By All Means Necessary

MEE’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

sur Jive Records, devenu incontournable : un projet qui aurait été porté par Scott La Rock et qui comprend les chansons ‘Stop The Violence’ et ‘My Philosophy’. Le titre et la photo de couverture, qui montre KRSOne tenant un pistolet, sont des références à Malcolm X. En plus d’être une légende du hip-hop, KRS-One a également produit les artistes de reggae Sly and Robbie et Ziggy Marley and the Melody Makers. Il est apparu sur le titre ‘Radio Song’, de R.E.M., sur l’album Out of Time. Il a aussi donné des conférences dans des universités et des conventions importantes, comme celle qui fut organisée en 1997 par l’Association nationale pour le progrès des gens de couleur, où il a fait un discours d’ouverture sur « le vrai changement », ou encore au Dr Martin Luther King Jr. Memorial Breakfast de Houston au Texas, en 2009. Il poursuit sa carrière musicale et a sorti l’année dernière un album intitulé The BDP Album, sous le nom de Boogie Down Productions. Un nouvel album, intitulé Just Like That, devrait sortir en 2013. DJ Blueprint, du label local De Läbbel assurera la première partie, et un after sera organisé à Soul Kitchen, la salle jouxtant l’Atelier, avec DJ Qash & Jean Maron (I MISS Hiphop).

.

29


musiques actuelles 

Food For Your Senses

Music, moments and more

Blackbird Blackbird – foltktronica wunderkind Blackbird Blackbird – prodige de l’électro-folk

Featuring international and local acts, the Food For Your Senses festival is now spread over three days and three stages and also includes a “Sensarea” side-show featuring garden, theatre and poetry performances, an art exhibition, workshops and massages. The festival’s musical programme is truly eclectic and this year’s line-up of acts includes British rock’n’roll outfit The Computers, San Francisco folktronica wunderkind Blackbird Blackbird (aka Mikey Maramag), German hip-hop artist Sam, Danish electro-pop artist Rangleklods, soulful Swedish singer Miriam Bryant and Dutch psychedelic revivalist Jacco Gardner. Local acts on the bill include folk-pop band Seed to Tree, rock outfit Versus You and hip-hop outfit De Läb. Le festival Food For Your Senses, qui accueille des artistes locaux et internationaux, se déroule désormais sur trois jours et trois scènes, et propose également une manifestation parallèle, « Sensarea », avec un jardin, des spectacles de théâtre et de poésie, une exposition d’art, des ateliers et des massages. La programmation musicale de cette nouvelle édition est vraiment éclectique avec The Computers, un groupe de rock britannique, Blackbird Blackbird (alias Mikey Maramag) le prodige de l’électro-folk originaire de San Francisco, l’artiste de hip-hop allemand Sam, l’artiste d’électro-pop danois Rangleklods, la chanteuse suédoise à la voix soul Miriam Bryant et l’artiste néopsychédélique hollandais Jacco Gardner. Les artistes locaux programmés seront représentés par la formation folk-pop Seed to Tree, le groupe de rock Versus You et le groupe de hip-hop De Läb.

Eraas

Eerie atmospherics

Compared by some critics to early era New Order, Eraas makes eerie, atmospheric synth pop. The Brooklyn quartet’s founders, Robert Toher and Austin Stawiarz were members of Connecticut band Apse. Now as Eraas they conjure up mystery with song titles such as ‘Skinning’, ‘Briar Path’ and ‘Ghost’. The drum patterns are quite tribal and laid over with swooninducing textures of synth and guitar and quietly wailing vocals to create what one reviewer calls an “unsettling world.” The group’s self-titled debut album came out October 2, 2012 on Felte. Comparée par certains critiques au New Order des débuts, la musique d’Eraas est une pop électro sombre toute en atmosphère. Les fondateurs du quartet de Brooklyn, Robert Toher et Austin Stawiarz, étaient membres du groupe Apse, originaire du Connecticut. Aujourd’hui, et sous la bannière d’Eraas, ils en appellent au mystère avec des chansons aux titres évocateurs comme ‘Skinning’ (écorché), ‘Briar Path’ (sentier de ronces) et ‘Ghost’ (fantôme). Les rythmes tribaux des percussions se mêlent à des textures de synthé et de guitare à tomber en pâmoison et des voix doucement plaintives pour créer ce qu’un critique appelle un « monde troublant ». L’album éponyme du groupe est sorti le 2 octobre 2012 chez Felte. Indie-electro

11/05, Exit07 (CarréRotondes), www.rotondes.lu

Eclectic festival

17-19/05, Bissen, www.ffys.eu

30

MEE’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

Billy Talent

Back for more

Canadian quartet Billy Talent may have lost some of the immediate power-punk energy of its early years, but the formation still draws a decent crowd of loyal fans who enjoy this particular brand of music. Latest album Dead Silence received mixed reviews, with some critics saying it represented the band’s best and most mature work while others lamented its slower pace and “middle-of-the-road radiofriendly guitar rock”. Whichever way you look at it, this rescheduled show could be a welcome return to Luxembourg after its blistering performance at RockA-Field in 2007 and at two other shows at den Atelier. Le quartet canadien Billy Talent a peut-être perdu une part de son énergie punk brute des premières années, mais le groupe attire toujours une base solide de fans qui aiment particulièrement ce type de musique. Leur dernier album, Dead Silence, n’a pas été reçu unanimement par la critique. Certains pensent qu’il s’agit du travail le plus abouti et le plus mature du groupe alors que d’autres se désolent du rythme ralenti et du « rock mou destiné à la radio ». Quel que soit votre point de vue, ce concert reprogrammé est un retour attendu au Luxembourg, après leur performance électrique lors du festival Rock-A-Field en 2007 et les deux autres concerts à l’Atelier. Punk-rock

08/05, Rockhal (Esch-Belval), www.atelier.lu


MUSIQUES ACTUELLES

Skip The Use

Loved up

Dynamic wave

A band that seems to have captured the imagination of a sizeable swathe of British youth, Rudimental stormed to the top of the UK charts in 2012 with debut single ‘Feel the Love’, featuring singer John Newman. The drum and bass quartet from London found the perfect match for its urban sound in Newman’s soulful voice, which is also featured on latest single ‘Not Giving In’. Yet the group – Hackney friends Kesi Dryden, Piers Aggett and Leon Rolle and Camden native Amir Amor – remained fairly anonymous as individuals. Now they are poised for stardom with debut album Home released at the end of April.

Punk-pop band Skip The Use may not be household names outside their native France, but the five-piece group is making waves back home. Nominated for a “best live group or artist revelation of the year” at the Victoires de la Musique last year, Mat Bastard (vocals), Yan Stefani (guitar), Jay Gimenez (bass), Lio Raepsaet (keyboards) and Manamax Catteloin (drums) also unveiled second album Can Be Late to a certain amount of critical and public acclaim. The group performs in English, and in Bastard has a dynamic frontman who is guaranteed to get an audience on their feet and dancing.

Rudimental, un groupe qui semble avoir capturé l’imagination d’une partie importante de la jeunesse britannique, a déboulé dans les meilleures ventes au RoyaumeUni en 2012 avec son premier single ‘Feel the Love’, avec John Newman. Le quartet londonien de percussions et basse a trouvé dans la voix soul de Newman, également de la partie sur le dernier single ‘Not Giving In’, le parfait complément au son urbain qui le caractérise. Les membres du groupe, les amis de Hackney, Kesi Dryden, Piers Aggett et Leon Rolle et le natif de Camden Amir Amor, restent relativement dans l’ombre. Ils sont désormais destinés à la célébrité avec leur premier album Home, dont la sortie est prévue fin avril.

Le groupe punk-pop Skip The Use n’est peut-être pas connu en dehors de sa France natale, mais le groupe de cinq musiciens y fait des vagues. Nommé dans la catégorie « groupe ou artiste révélation scène de l’année » aux Victoires de la musique l’an dernier, Mat Bastard (voix), Yan Stefani (guitare), Jay Gimenez (guitare basse), Lio Raepsaet (clavier) et Manamax Cattelion (percussions) ont sorti leur deuxième album Can Be Late qui a suscité des éloges de la critique et du public. Le groupe chante en anglais et avec son leader dynamique, Mat Bastard, on est certain de voir le public danser.

Drum and bass

20/05, den Atelier, www.atelier.lu

Punk-pop

15/05, den Atelier, www.atelier.lu

Toto

Holding the line

Photo : Rob Shanahan

Rudimental

Toto – 35th anniversary Toto – 35e anniversaire

Marking the 35th anniversary of their debut eponymously titled album, Toto is on tour with a line-up that includes original band members Steve Lukather (guitars and vocals), David Paich (keyboards and vocals), and Steve Porcaro (keyboards and vocals). They are joined by drummer Simon Phillips, lead vocalist Joseph Williams and special guest bass player Nathan East. The Grammy Award winning band has released 17 albums that have sold more than 35 million copies worldwide and have spawned hit singles such as ‘Africa’, ‘Hold the Line’ and ‘Rosanna’. The band is no stranger to Luxembourg, having headlined the Rock um Knuedler concert in 2004 and Steve Lukather played a solo gig at den Atelier in 2009. Pour le 35e anniversaire de son premier album éponyme, Toto est en tournée avec une formation composée des membres originaux du groupe, Steve Lukather (guitares et chant), David Paich (claviers et chant), et Steve Porcaro (claviers et chant). Ils sont accompagnés par le batteur Simon Phillips, le chanteur Joseph Williams et le bassiste Nathan East, spécialement invité pour l’occasion. Le groupe, lauréat d’un Grammy Award, a 17 albums à son actif, qui se sont vendus à plus de 35 millions d’exemplaires dans le monde et ont produit des tubes comme ‘Africa’, ‘Hold The Line’ et ‘Rosanna’. Ce n’est pas la première venue du groupe à Luxembourg : il a été la tête d’affiche du concert Rock um Knuedler en 2004 et Steve Lukather s’est produit en solo à l’Atelier en 2009. Rock

31/05, 20:00, Rockhal (Esch-Belval), www.atelier.lu

MEE’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

31


musiques actuelles 

Junip

Heady and seductive

Gast Waltzing & Largo

With added soul

Junip – an album to savour

Largo – new album

Junip – un album à savourer

Largo – nouvel album

Swedish singer and guitarist José González formed Junip with long-time friend Elias Araya (drums) and Tobias Winterkorn (keys) before his beautiful solo acoustic rendition of ‘Heartbeats’ was used for a Sony Bravia ad and launched him to solo fame. The trio plays what it calls improvisation-heavy psych folk, with elements of Krautrock and pastoral melancholy. But while González was busy with his solo career, recording with Junip proved difficult and it was only in 2010 that the band released its debut LP. Fields has been called a “heady and seductive brew,” that Caroline Sullivan in The Guardian says is, “an album to savour when autumn leaves are falling – and through the rest of the year.” Le chanteur et guitariste suédois José González a formé Junip avec son ami de longue date Elias Araya (batterie) et avec Tobias Winterkorn (claviers), puis sa splendide version solo acoustique de ‘Heartbeats’ a été utilisée dans une publicité pour Sony Bravia et l’a rendu célèbre en son nom propre. Le trio qualifie sa musique de folk psychédélique basé sur l’impro, avec des éléments empruntés au krautrock et une touche de mélancolie bucolique. Mais González, accaparé par sa carrière solo, manquait de temps pour enregistrer avec Junip et le groupe n’a sorti son premier album qu’en 2010. Fields a été décrit par Caroline Sullivan, de The Guardian, comme une « infusion grisante et séduisante » et « un album à savourer à l’automne, quand les feuilles tombent, et aussi tout le reste de l’année ».

Renowned as a composer, producer and trumpeter, Luxembourg artist Gast Waltzing is currently working with his jazz quartet Largo, comprised of David Laborier on guitar, Rom A. Heck on bass and Rainer Kind on drums. The band plays at den Atelier to launch a new album, Jazzed Up in New Orleans, and a new tour that will take in France, Germany, the UK, China and Japan. As the title suggests, the album, the group’s fourth, was recorded in New Orleans, at the Music Shed Studios, and features brass from The Soul Rebels on four tracks – ‘Jazzed Up in New Orleans’, ‘Moon Over Sapporo’, ‘Funked Up’, and ‘Paper Souls’. The Soul Rebels join Largo on stage to accompany the band but also play some of their own music. Compositeur, producteur et trompettiste de renom, l’artiste luxembourgeois Gast Waltzing travaille actuellement avec son quatuor de jazz, Largo, composé de David Laborier à la guitare, Rom A. Heck à la basse et Rainer Kind à la batterie. Le groupe se produira à l’Atelier pour le lancement de son nouvel album, Jazzed Up in New Orleans, et une nouvelle tournée les emmènera en France, en Allemagne, au Royaume-Uni, en Chine et au Japon. Comme son nom l’indique, cet album, le quatrième du groupe, a été enregistré à La Nouvelle-Orléans, aux Music Shed Studios, et The Soul Rebels jouent des cuivres sur quatre titres (‘Jazzed Up in New Orleans’, ‘Moon Over Sapporo’, ‘Funked Up’ et ‘Paper Souls’). Les Soul Rebels rejoindront Largo sur scène pour accompagner le groupe, mais joueront aussi leurs propres morceaux.

Psychedelic folk

09/05, 21:00, Exit07 (CarréRotondes), www.rotondes.lu

Jazz rock

08/05, 20:00, den Atelier, www.atelier.lu

32

MEE’13 CITY Agenda LUXEMBOURG


MUSIQUES ACTUELLES

Tyga

Dope playa Mark Knopfler

Fritz Kalkbrenner

Privateer on parade

Photo : Marlene Soares

Mark Knopfler returns to the Rockhal for a fourth show. The former Dire Straits frontman was last at the venue on a double bill with Bob Dylan. He is now on tour in support of his seventh solo album, Privateering. A double album packed with what Helen Brown in The Telegraph calls the “rootsy Anglo-American sounds in which Knopfler is now (mostly) so comfortable”, Privateering has received positive reviews for its soulful authenticity and warmth. Knopfler has sold in excess of 120 million albums across his Dire Straits and solo career and arrives at the Rockhal with a full eight-piece band. Mark Knopfler revient à la Rockhal pour un quatrième concert. Lors de son dernier concert à la Rockhal, l’ancien leader de Dire Straits était en duo avec Bob Dylan. Il est maintenant en tournée pour la promotion de son septième album solo, Privateering. Un double album qui déborde de ce qu’Helen Brown du Telegraph appelle le « son authentique anglo-américain avec lequel Knopfler est maintenant (presque) à l’aise ». Privateering a fait l’objet de critiques positives pour l’émotion authentique qu’il dégage et sa chaleur. Knopfler a vendu plus de 120 millions d’albums avec Dire Straits et en solo et débarque à la Rockhal avec un groupe de huit musiciens. Blues-rock

15/05, Rockhal (Esch-Belval), www.rockhal.lu

Michael Ray Nguyen-Stevenson adapted the artist name Tyga (apparently an acronym for “Thank You God Always”) when he first started rapping. Now one of the most controversial and renowned hip-hop artists on the circuit, he has just released his third studio album Hotel California. It features fellow artists Rick Ross (on lead single‚ ‘Dope’), Nicki Minaj, Chris Brown, and Wiz Khalifa as well as a posthumous contribution from Tupac. Indeed, as the title suggests, the album has a definite west coast feel in tribute to Tyga’s home state and features a laid back, bass heavy sound. Michael Ray Nguyen-Stevenson a choisi le nom de scène Tyga (semble-t-il un acronyme de « Thank You God Always ») lorsqu’il a commencé à rapper. Aujourd’hui l’un des artistes hiphop les plus controversés et célèbres du circuit, il vient de sortir son troisième album studio Hotel California auquel ont participé des artistes comme Rick Ross (sur le single ‘Dope’), Nicki Minaj, Chris Brown et Wiz Khalifa, ainsi qu’une contribution posthume de Tupac. Comme le titre le suggère, l’album a manifestement un feeling côte ouest en hommage à l’État d’où est originaire Tyga et présente un son relax marqué par des basses puissantes. Hip-hop

03/05, 20:00, Rockhal (Esch-Belval), www.rockhal.lu

Like a Jazz Machine

Dreamy dancefloor

Stars from home and abroad

Having been introduced to the scene by brother Paul, German producer Fritz Kalkbrenner has been a mainstay on the Berlin club circuit for two decades now. His 2010 album Here Today Gone Tomorrow, saw Fritz celebrated for a soul sound which he could call his own. Now comes its follow up, Sick Travellin, which features a more organic, mature sound ranging from bittersweet melancholy to loose, dreamy dancefloor moments. It reaffirms his position among the most important German artists and voices who fuse club and pop music. His live show encompasses beautiful visuals to enhance the experience.

The second edition of the opderschmelz jazz festival features 15 concerts in four days. The bill includes international jazz stars such as sax players Bill Evans (with guitarist Mike Stern) and Ravi Coltrane (the son of the legendary John Coltrane) as well as relative newcomers like Alfredo Rodriguez (a protégé of Quincy Jones) and Grace Kelly. And a whole host of local artists including Maxime Bender (with his project .ZIP), Pascal Schumacher (with Sylvain Rifflet), Greg Lamy 4tet, Roby Glod 4tet (celebrating a new CD release), 4S (photo) and Ernie Hammes with Cubop.

Parrainé par son frère Paul, le producteur allemand Fritz Kalkbrenner est devenu un pilier du circuit des clubs de Berlin depuis maintenant deux décennies. Son album Here Today Gone Tomorrow sorti en 2010 a rendu Fritz célèbre grâce à un son soul bien à lui. Voici maintenant son nouvel opus Sick Travellin dont le son est plus organique, plus mature et va de la mélancolie douce-amère à des moments de dancefloor songeurs. Il réaffirme sa position parmi les plus importants artistes et voix en Allemagne qui fusionnent musique club et pop. Son concert inclut des effets visuels spectaculaires qui rehaussent l’expérience. Dance

La deuxième édition du festival de jazz opderschmelz programme 15 concerts en quatre jours. Le programme comprend des stars internationales du jazz comme les saxophonistes Bill Evans (avec le guitariste Mike Stern) et Ravi Coltrane (le fils du légendaire John Coltrane) ainsi que des nouveaux venus comme Alfredo Rodriguez (un protégé de Quincy Jones) et Grace Kelly, et toute une pléiade d’artistes locaux, dont Maxime Bender (avec son projet .ZIP), Pascal Shumacher (en compagnie de Sylvain Rifflet), Greg Lamy 4tet, Roby Glod 4tet (qui fête la sortie de leur nouvel album), 4S (photo) et Ernie Hammes avec Cubop. Jazz festival

09-12/05, opderschmelz, www.opderschmelz.lu

08/05, 20:00, Rockhal (Esch-Belval), www.rockhal.lu

MEE’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

33


RENDEZ-VOUS

Authentic sounds and eats

All American, all weekend

Détendez-vous sur des airs de jazz, de blues et de gospel (entre autres !) tout en dégustant les spécialités du bayou.

A

Soak up jazz, blues, gospel and more while you eat and drink like on the bayou.

H

ey y’all – get your free tickets for the Deep South of the United States right now by taking out your agenda and writing in “All American Music Festival” from 18 to 20 May. You have nothing to bring with you but some sunscreen, a hearty appetite, comfortable shoes you can dance in and lots of spending cash to procure yourself some mighty fine eats while you soak up the smorgasbord of sounds. This event, now being held for the sixth time, really does transport you to the banks of the Mississippi, the white sandy shores of the Gulf, the backwoods bayous and the hot jazz and blues spots throughout the States, delivering up over 50 live musicians performing outside pretty much non-stop on the Place Guillaume II. The music selection has grown more diverse since the festival was first held in 2006 to support musicians left impoverished after Hurricane Katrina hit New Orleans – you’re likely to hear everything from gospel to country in addition to traditional dixieland, blues and jazz from this part of the world. The square is all set up with tables and benches picnic style to sit back, roll up

your sleeves, and tuck into some hot buttered sweet corn, a huge plate of ribs or a menu selection of Cajun and Creole treats. And did we mention “Hurricanes”, that famous New Orleans cocktail concoction that’ll make you start singing along with the band and inviting strangers to dance? Everyone ought to know hurricanes are dangerous – but there’s also thirst-quenching cold beer, class-act Champagne, other cocktails and plenty of soft drinks. In fact, just about only the mosquitos and the crawdads are missing. See the website for the full line-up and plan your arrival accordingly!

.

All American Music Festival

18-20/05, Place Guillaume II, www.allamerican.lu, www.lcto.lu FREE

TEXTES Wendy Winn  PHOTO Martine De Lagardere / LCTO

34

MEE’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

vis à la population ! Venez vite prendre vos billets gratuits pour le Sud des États-Unis ! Il vous suffit de sortir vos agendas et d’y noter « All American Music Festival », du 18 au 20 mai. N’apportez rien d’autre que de la crème solaire, un solide appétit, des chaussures confortables pour danser et les fonds nécessaires pour vous offrir des mets délicieux au son des musiques les plus diverses ! Cet événement, qui en est à sa sixième édition, vous emportera sur les rives du Mississippi, les plages de sable blanc du Golfe, dans les bayous de l’arrière-pays et les hauts lieux du jazz et du blues des ÉtatsUnis, grâce à la présence de plus de 50 musiciens qui se produiront en plein air sur la place Guillaume II, pratiquement sans interruption. La musique proposée s’est diversifiée depuis la première édition du festival, en 2006, qui avait été organisée pour soutenir les musiciens appauvris après le passage de l’ouragan Katrina à La Nouvelle-Orléans : vous pourrez entendre aussi bien du gospel que de la country, en plus des sonorités typiques (dixieland, blues et jazz) de cette région du monde. La place sera aménagée avec des tables et des bancs façon piquenique, et vous pourrez vous détendre, retrousser vos manches et déguster du maïs chaud au beurre, une immense assiette de travers de porc ou un assortiment de délices cajuns et créoles. Sans oublier l’« Hurricane », célèbre cocktail de La NouvelleOrléans qui vous fera chanter avec l’orchestre et vous donnera envie d’inviter des inconnus à danser ! Les ouragans sont décidément dangereux… Mais vous pourrez aussi étancher votre soif avec de la bière fraîche, du champagne haut de gamme, d’autres cocktails et un grand choix de boissons non alcoolisées. Il ne manquera que les moustiques et les écrevisses… Pour le programme complet, consultez le site web et planifiez votre arrivée en conséquence !

.


RENDEZ-VOUS

Family Fun

Schons plays Stein

History notes

Games and sports

New concept, old fave

An old favorite tune might transport you back to a summer love, but there’s nothing like the music of Putty Stein (1888– 1955) to bring Luxembourg history back to life, and there’s no one like folk musician and researcher Guy Schons to perform it. Singer, writer and the co-founder of the folk group Dullemajik, Schons published – among other works – a scholarly book on Putty Stein but his skillful musical performance brings the man and his music out to play for the people again. The after-work atmosphere is just right for this reverent resurrection, but do note you’ll need to book ahead!

It’s a tradition in Luxembourg that Ascension Day is celebrated not only with a bank holiday, but with a great event for families and kids to get physical and have good old fashioned healthy fun. It’s the annual Spillfest at the Kockelscheuer, with games and sports and great prizes to win as well! Of course food and drink are available for the parched and hungry athletes, and park and ride services are provided so no one has to find parking. Organised by the Luxembourg Olympic and Sports Committee, there are entertainments and other attractions at this popular event as well. Bring the kids and wear sweats.

Nos chansons préférées ont la faculté de nous faire revivre nos amours lointaines. La musique de Putty Stein (1888–1955), quant à elle, n’a pas son pareil pour faire revivre l’histoire du Luxembourg, et nul ne peut l’interpréter mieux que le musicien folk et chercheur Guy Schons. Chanteur, écrivain et co-fondateur du groupe folk Dullemajik, Guy Schons a publié (entre autres) un ouvrage de spécialiste sur Putty Stein, mais sa superbe interprétation musicale fait encore mieux en faisant revivre l’homme et sa musique devant son public. L’ambiance décontractée de la fin d’une journée de travail se prête parfaitement à cette résurrection respectueuse, mais pensez bien à réserver !

Au Luxembourg, le jour de l’Ascension n’est pas seulement un jour férié : c’est aussi l’occasion d’un bel événement qui permet aux familles et aux enfants de partager des activités sportives tout en s’amusant. C’est la Spillfest annuelle à Kockelscheuer, avec des jeux, du sport et de fabuleux prix à gagner ! Des boissons et des collations seront disponibles pour les athlètes assoiffés et affamés, et un service de P&R sera proposé pour que personne n’ait à chercher une place de stationnement. Organisé par le Comité olympique et sportif luxembourgeois, cet événement populaire propose également des spectacles et autres attractions. Venez avec vos enfants, et en survêtement !

PRÉSENTATION en musique

09/05, free buses from 9:30 to 18:30 (P&R Lux-Sud & Bouillon), Kockelscheuer

07/05, 18:30, reservations mandatory, Cercle Cité, www.cerclecite.lu FREE

COSL Spillfest

Photo : Luxexpo

Spring Fair

Spring to it; this year a new concept makes the spring fair even bigger and better. Le printemps est synonyme de renouveau, et cette année, un nouveau concept va rendre la Foire de printemps encore plus attrayante.

The Foire de Printemps is like a mega-mall – some 34,000 square meters of goods and services from the Greater Region are on show, with over 400 professionals participating. Of them perhaps the most sought after are the vintners – but while Bacchus might lure many of the visitors in, the fair has now been divided into five sections and Vinigast is only one of them. Mobigast features kitchen appliances and tableware, Floriva is all about gardens, pools, barbecues and life outdoors, Services includes everything from telecommunications and consumers rights groups, while Shop’in is the place to find fashion, beauty items, accessories and jewelry. Note that the fair opens on a Friday this year – also something new! La Foire de Printemps ressemble à un immense centre commercial ; elle présente des biens et des services de la Grande Région sur quelque 34 000 m2 de surface, et plus de 400 professionnels y participent. Les plus sollicités seront sans doute les producteurs de vin, mais si Bacchus attire traditionnellement un grand nombre de visiteurs, la foire s’organise désormais en cinq sections, et Vinigast n’est que l’une d’entre elles. Mobigast présente des équipements pour la cuisine et de la vaisselle, Floriva s’intéresse aux extérieurs (jardins, piscines, barbecues), Services accueille des entreprises travaillant dans des domaines aussi divers que les télécommunications et la défense des consommateurs, et Shop’in est un espace dédié à la mode, à la beauté, aux accessoires et aux bijoux. Notez aussi que, cette année, la foire s’ouvrira un vendredi : encore une nouveauté ! Foire de Printemps

3-10/05, Luxexpo, www.luxexpo.lu

MEE’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

35


Rendez-vous

Agenda Rendez-vous

Danse / Opéra  LUXEMBOURG 

Divers  LUXEMBOURG 

Banannefabrik

Abbaye de Neumünster

Une approche technique et chorégraphique Anu Sistonen

Fête du Travail, des Cultures et de la Démocratie active

Niveau : moyen-avancé. Le but du cours est d’améliorer la qualité technique des participants en danse contemporaine. Jusqu’au 13/05

Contacting the body / Prise de contact au corps - Gianfranco Celestino Niveau : débutant-moyen. La conscience et le respect de l’univers du corps, à la fois instrument et acteur de la danse, est au fondement de cette proposition.   Les 07 & 14/05

Danz Festival Lëtzebuerg

Le CarréRotondes et la Banannefabrik accueillent la 9e édition du Danz Festival Lëtzebuerg, le Festival de danse de la Ville de Luxembourg. Des pièces inédites de nos créateurs locaux et de nos partenaires internationaux vous permettront de plonger dans l’univers saisissant de la danse contemporaine. Cette année encore, le festival vous proposera des stages qui seront l’occasion d’évoluer aux côtés de chorégraphes de renommée internationale. Un autre événement phare le ponctuera : la remise du deuxième Lëtzebuerger Danzpräis, qui récompensera les mérites artistiques d’un ou d’une jeune chorégraphe luxembourgeois(e). Autant de facettes à vivre lors de cette édition 2013 ! Du 23 au 26/05

36

La fête du travail est une tradition respectée dans de nombreux pays. Pour la 8e année consécutive, le syndicat OGBL, en collaboration avec le CCRN, l’ASTI et l’ASTM, propose de faire de cette journée une Fête du Travail et des Cultures, avec la participation de nombreux artistes dans le désir de dépasser les clivages pour partager des émotions et le bonheur de vivre ensemble. Début en fanfare au matin dans l’Agora avec l’accueil festif du Big Music Band 2001, suivi d’un concert enivrant de la jeune vocaliste Marly Marques accompagnée de ses talentueux musiciens à la brasserie. Pour les amateurs de spectacle en plein air, les festivités se poursuivent tout l’après-midi sur le parvis avec le son énergique entre rock, pop et reggae d’Accoustic Fight, les danses traditionnelles du ballet Malako aux couleurs de l’Afrique, la musique originale du violoncelliste hors pair André Mergenthaler, mais aussi le fameux groupe luxembourgeois The Sacred Numbers ou encore le jeune collectif hip-hop De Läb. Envie de vous évader, venez découvrir le spectacle époustouflant du magicien David Goldrake, les talentueuses jazz-women de Kalima ou encore les rythmes des Balkans du Selma’s B Invention. Intéressé par l’actualité et les idées innovantes, ne manquez pas la présentation de Making Luxembourg, le Menu de l’actu de Claude Frisoni ou encore la lecture pour adultes “Eng ofwieslungsraïch Liesung” de Jhemp Hoscheit. Les plus jeunes quant à eux, seront invités à découvrir le monde merveilleux des histoires de Jhemp Hoscheit et de l’association Il était une fois..., s’émerveiller devant les spectacles fantastiques du Monde de Xuff (en luxembourgeois et en français) et de D’Prinzessin op der Ierz

ou encore participer à des ateliers ludiques et créatifs entre autre avec Florence Hoffmann et Magic Christina. Pas un moment de répits, la fanfare du Sax à Fond accompagnera cette journée, déambulant des stands associatifs, aux expositions, aux spectacles en plein air... Pour les gourmands, de nombreuses associations vous proposeront des spécialités gastronomiques du monde entier. Programme : www.ogbl.lu Le 01/05 FREE

Semaine Culturelle Marocaine

concerts, cinéma, récital poético-musical, théâtre, découvertes gastronomiques, rencontres débats avec la participation le 14 mai de S.E. M. André Azoulay, conseiller des souverains Hassan II et Mohammed VI, président de la Fondation euro-méditerranéenne, Anna Lindh pour le dialogue entre les cultures, M. Driss Khrouz, directeur de la bibliothèque nationale du Royaume du Maroc, secrétaire général du groupement d’Études et de Recherches sur la Méditerranée, M. Faouzi Bensaïdi, acteur et réalisateur marocain, mais aussi résidences d’artistes porteront des rencontres aussi uniques qu’éclectiques. Organisé par le CCRN, en collaboration avec les réseaux marocain, belge et luxembourgeois de la Fondation Anna Lindh. www.ccrn.lu   Du 10 au 17/05

Casino de Bonnevoie Bourse d’échange

Côtoyer l’Atlantique, traverser la chaîne du Haut Atlas, plonger en Méditerranée, se perdre dans la plus grande médina du monde ou s’aventurer dans les forêts d’arganiers, c’est parcourir les émotions d’un Maroc fascinant et pluriel, rompu au partage et au métissage. Et quand le Maroc est invité en terre étrangère, c’est tout un festival de rythmes, de formes, de saveurs et d’audace qui traverse la Méditerranée pour célébrer la richesse et la diversité d’un Maroc contemporain qui a su mêler en harmonie les cultures, les civilisations, les spiritualités et les sensibilités qui l’ont parcouru au fil des siècles. Ainsi, c’est sous le prisme d’une histoire faite d’unité et d’ouverture, mais aussi dans l’écho des bouleversements qui traversent la région euro-méditerranéenne, que cette Semaine Culturelle Marocaine vous conviera à croiser les regards de musiciens, d’écrivains, de poètes, de réalisateurs, de comédiens ou encore de plasticiens marocains. Une occasion de célébrer une culture nourrie de convergences et de rencontres, de s’en inspirer et d’y puiser les enchantements créatifs dont se délectent nos villes métissées.Au programme de cette semaine culturelle :

MEE’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

Bourse d’échange pour timbres, monnaies, cartes postales, etc. du cercle philatélique Hollerich-Bonnevoie. Jusqu’au 05/05 FREE

Centre-ville et quartier de la gare Stroossemaart  Le 04/05 FREE

Chapiteau Zaltimbanq’ Portes ouvertes

Dans le cadre de la 9e semaine du cirque sous chapiteau. Papas-enfants, mamansenfants, cours multidiscipline, cours monocycle, cours jonglage, cours aérien, cours acrobatie, cours clown... (élèves de 4 à 60 ans). Les élèves de chaque cours de l’école de cirque Zaltimbanq’ vont présenter leur travail de l’année dans le cadre du grand chapiteau de cirque. Les spectateurs peuvent arriver à tout moment de la journée. Les 04 & 05/05

Spectacle Pallum du Collectif DADOFONIC Le 04/05

Conservatoire de la ville de luxembourg Rencontres et découvertes Journée Portes Ouvertes Le Conservatoire de la Ville de Luxembourg, en collaboration avec l’association des parents d’élèves du Conservatoire, invite à une grande journée de présentation et d’information autour de ses multiples activités musico-pédagogiques. Venez assister à une multitude de concerts et de présentations musicales des élèves, ensembles et orchestres. Vous pourrez vous renseigner sur les modalités d’inscription et jeter un coup d’œil derrière les portes des classes instrumentales et de chant, des classes de diction et d’art dramatique ainsi que des classes de danse classique et jazz. Le programme détaillé des manifestations de cette journée sera publié sur le site Internet du Conservatoire (www.conservatoire.lu) à partir du 29 avril. Le 04/05 - 10h-16h FREE

Cour de justice des communautés européennes Portes ouvertes La Cour de justice de l’Union européenne ouvrira, comme chaque année, ses portes au public à l’occasion de la journée de l’Europe. Pendant cette journée, les visiteurs pourront suivre un parcours spécialement conçu à leur intention, destiné à leur expliquer le fonctionnement de la Cour. Ils auront également la possibilité de visiter les bâtiments de l’institution et de se familiariser avec les œuvres d’art qui y sont exposées. Le parcours permettra d’accéder non seulement à des endroits symboliques, tels que la Grande salle d’audience et la Grande salle des délibérés, mais aussi aux coulisses, comme les cabines d’interprétation. Des visites guidées en groupe seront proposées au public intéressé. Il sera également possible de visiter individuellement la Cour. Le 04/05 FREE


Rendez-vous

d’stater muséeën

Kockelscheuer

rockhal

INVITATION AUX MUSÉES - MUSEUMSFEST

cosl spillfest

INTERNATIONAL RECORD FAIR

Le 09/05

FREE

luxexpo Foire de printemps Du 03 au 10/05 Les musées du Grand-Duché de Luxembourg vous ouvrent leurs portes pour vous proposer visites guidées, ateliers, performances, rencontres avec les artistes, conférences, concerts, dégustations et animations pour enfants. Organisée pour la 16e fois par le groupement d’stater muséeën (les musées de la ville), l’Invitation aux musées s’ouvre cette année pour la quatrième fois à l’ensemble du pays. L’entrée aux musées est entièrement gratuite. Le programme détaillé sera disponible à partir du 1er mai. Les 18 & 19/05 FREE

glacis Carboot sale This year the traditional Car Boot Sale will come of age. Organised by the British Ladies club of Luxembourg it will celebrate its 21st appearance on the Glacis Car park, on 25th May 2013. Over 120 participants will set up their “spot” loaded with books, DVDs, toys, games, clothing, bicycles, baby equipment, small household and kitchen items and much more. You just never know what treasures will be discovered at knock down prices. For more details and reservation information please contact : ncarboot@blc.lu. Le 25/05

Hôtel Novotel Luxembourg Kirchberg Grande Bourse Traditionnelle Journées du collectionneur de monnaies. Jusqu’au 07/05

Musée Dräi Eechelen Fort Thüngen Virtuel (Second Life) Après avoir créé leur avatar, les participants se retrouvent dans le rôle d’un soldat en 1800. Réservation obligatoire. Avec Pit Vinandy. Jusqu’au 15/07

www.plurio.net Édition juin : 06/05

Kulturhaus Niederanven SPOKEN WORD WORKSHOP

Workshop mit Luc Spada für Schulklassen und andere. Jugendliche ab 12 Jahren. Du 21 au 24/05  ROOST 

Place d’Armes

Vitarium (Luxlait)

Brocantes

Activités des vacances de Pentecôte

Les 18 & 25/05

Place Guillaume II De Knuedler Marché de l’Octave L’Octavemärtchen est un marché traditionnel qui trouve ses origines dans l’Octave, la fête religieuse la plus importante du Grand-Duché de Luxembourg. Jusqu’au 05/05

Vide-grenier Le 05/05

all american music festival www.allamerican.lu Du 18 au 20/05 FREE  ESCH-SUR-ALZETTE 

Jeune public  LUXEMBOURG 

CarréRotondes Theaterwerkstatt Ateliers de théâtre. 9-12 ans et 6-8 ans. En luxembourgeois, pas de connaissances spécifiques requises. La Theaterwerkstatt est consacrée aux contes de H.C. Andersen. Jusqu’au 04/07  MUNSHAUSEN 

Tourist Center Robbesscheier Schafswochen

Kulturfabrik MASTERCLASS CLOWN Dans le cadre du 3e Festival International de clowns Clowns in Progress, le Centre culturel Kulturfabrik organise une masterclass clown destinée aux professionnels et dirigée par Gilles Defacque. Jusqu’au 02/05

STAGE - DéCOUVRIR L’ART DU CLOWN submit your event on Inscrivez vos events sur

The Rockhal Main Hall welcomes the 6th international record fair with more than 40 international exhibitors who are going to present and put up for sale almost one million rock and pop records (vinyl, CD, DVD) from the last 50 years. You’ll find rare 33 rpm records and 45 rpm singles (10 inch or maxis), but also CDs, music DVDs, VHS cassettes, tapes, posters, books, t-shirts and other rare fan articles you can’t find anywhere else. Le 05/05 - 11h-16h

 NIEDERANVEN 

Francis Albiero donnera un stage réservé aux amateurs de plus de 18 ans. Ce stage s’articulera autours de trainings, d’improvisations et de petits passages en scène... Du 06 au 08/05

Chaque jour, nous vous proposons des visites actives sur des thèmes concernant les moutons. Nourrir les moutons, tondre les moutons, lavage et préparation de la laine, réalisation de moutons en céramique, démonstration de tissage sur métier, et beaucoup plus... Du 18/05 au 09/06 – 10h-18h

MEE’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

Visite de la production Luxlait. Activités sur les stations interactives. Ateliers de cuisine : 1er atelier : préparation d’un plat, 2e atelier : préparation de beignets. Bricolage, face painting. Dès 5 ans. Du 27 au 31/05

 MONDORF-LES-BAINS 

CASINO 2OOO FESTIVAL SAVEURS CULTURELLES DU MONDE Plus de 30 spectacles & expositions, plus de 100 artistes, 3 jours de musique live ! Créé en 2005, le festival Saveurs Culturelles du Monde s’impose aujourd’hui comme LE rendez-vous culturel et compte au nombre des festivals incontournables de la Grande Région. Le festival réunit chaque année de jeunes talents de la région transfrontalière et internationale avec le meilleur de la scène pop, rock, chanson française & world. À l’affiche 2013 : Earth Wind and Fire Experience feat. Al Mac Kay, Bastian Baker, Daphné, Jeane Manson, Biréli Lagrène Acoustic Trio, Corson, Mai Lan, Les Amis de Brassens... Du 09 au 11/05

Théâtre Musiques actuelles  DUDELANGE 

opderschmelz LIKE A JAZZ MACHINE International Jazz Festival Dudelange Après le grand succès du premier festival de jazz de Dudelange en 2012, le programme de la 2e édition s’annonce tout aussi somptueux. Dans le cadre d’une plate-forme commune au public, aux artistes, professionnels et intermittents du spectacle, les musiciens de jazz internationaux et luxembourgeois vont se partager la scène. Les grands noms comme Ravi Coltrane, Mike Stern, Bill Evans vont côtoyer les artistes confirmés tels que Nik Bärtsch, Andy Emler, Roy Nathanson, les découvertes comme Grace Kelly et Alfredo Rodriguez. Du 09 au 12/05

 ESCH-SUR-ALZETTE 

Kulturfabrik AN DER UUCHT ‘t ass richteg geschitt! “De mémoire d’homme”. Le Centre culturel Kulturfabrik met en place un projet intergénérationnel et interculturel sur la mémoire, qui fait suite à celui initié la saison dernière. L’équipe du projet cherche à cette occasion des personnes de tous âges (12-92 ans), de toutes les cultures, couleurs, origines et langues. Dans un esprit d’oralité, de convivialité et de transcription, quatre ateliers hebdomadaires sont proposés durant lesquels les participants pourront témoigner, raconter et partager, en toute confiance, leurs récits et histoires de vie, rêves et désirs, envies, incertitudes et convictions, regrets ou secrets. Jusqu’au 30/06

37


Agenda

Agenda

01

02

mercredi wednesday

 16:00 

jeudi thursday

Studentenmusik Einsiedeln

 14:30  D’Wisekinnigin

Chef d’orchestre : Marcel Schuler. Place d’Armes FREE

 17:00  Concert Copenhague Synfonia

Église Protestante de Luxembourg

 18:30  Last Action Hero

BEYOND THE RED VELVET CURTAIN USA 1993 / vostf+all / 130’ / c / De : John McTiernan / Avec : Arnold Schwarzenegger, F. Murray Abraham, Art Carney, Charles Dance, Anthony Quinn, Ian McKellen Cinémathèque

 20:45  In the Name of the Father

A MAN FOR ALL SEASONS Irlande-GB-USA 1993 / vostf / 133’ / c / De : Jim Sheridan / Avec : Daniel Day-Lewis, Alison Crosbie, Emma Thompson / D’après : le livre autobiographique de Gerry Conlon “Proved Innocent” / Berlinale 1994 : Ours d’or pour Jim Sheridan Cinémathèque

Nous allons dans un superbe champ de fleurs, pour déterminer les herbes et fleurs et cherchons des petites bestioles, et qui sait, peut-être y trouverons-nous la Reine des Prés ! Manternach MANTERNACH

 20:00  Concert en hommage À Sergei Rachmaninov

Le Centre culturel et scientifique russe organise une soirée musicale à l’occasion du 140e anniversaire du grand compositeur russe Sergei Rachmaninov. Banque de Luxembourg (Siège Social)

Flat Earth Society

Desperate Hours

Musique Classique Conférence

Klamms Krieg

 18:30 

The Loss of Innocence USA 1990 / vostf / 105’ / c / De : Michael Cimino / Avec : Mickey Rourke, Anthony Hopkins, Mimi Rogers, Kelly Lynch, Elias Koteas, David Morse / D’après le roman et la pièce de Joseph Hayes Cinémathèque

Wortlosigkeit und Hass übrig bleiben, machen uns die sich häufenden Schlagzeilen über Schulmassaker klar. Mit Nickel Bösenberg. Regie: Marion Poppenborg. Assistenz: Tom Brücher. Foto & Graphik: Michel Feinen. Banannefabrik

 19:30 

Le renard, la souris des bois et le blaireau ont découvert un hérisson mort. Qu’est-il arrivé ? À l’aide d’analyses chimiques, nous essayerons de trouver le responsable. Musée national d’histoire naturelle

Avec : Marja-Leena Junker (récitante). Ensemble Musical Bastet : Liane Coljon (harpe), Netty Glesener (percussion), Isabelle Kayser (flûte), Teresa Malinowska (soprano), Sonja Neuman (clarinette). Compositions musicales et concept : Sonja Neuman. Assistance : Julia Kampa. Éternelle Egypte, pays fascinant aux vestiges impressionnants, aux paysages magiques où planent mystères et secrets... Le soleil qui se lève tous les

38

Déierendetektiv

Ô la Dorée, que ton chant est beau

Théâtre Danse / Opéra

jours sur les rives du Nil et poursuit sa course sur la barque sacrée sera notre guide lors de ce voyage dans le passé. Le Nil, ce fleuve mythique nous amènera à la rencontre des habitants de ses rivages. Les extraits choisis nous feront découvrir les chefs-d’œuvre de la littérature de l’Egypte Ancienne. Les cinq musiciennes de L’Ensemble Musical Bastet, dédié à la déesse de la musique, accompagneront la récitante de compositions musicales inspirées des recherches récentes sur la musique pharaonique. La beauté des textes, la musique, le chant et la danse, feront revivre les émotions humaines les plus profondes des anciens habitants de la Vallée du Nil. Théâtre du Centaure

Klamm, ein engagierter Deutschlehrer steht vor einer Klasse, die ihm den Krieg erklärt hat, da sie ihn für schuldig am Suizid eines Mitschülers hält, dem Klamm nicht die nötige Punktzahl für sein Abitur gegeben hat. Aus ständig wechselnden Blickwinkeln, in kurzen Momentaufnahmen setzt sich der Lehrer mit der schweigenden Klasse auseinander, argumentiert, manipuliert, rechtfertig sich, greift an, versucht alles um sein Leben und emotionales Überleben im Schulalltag zu rechtfertigen.Nicht nur in Schulen, sondern auch alltäglich im Beruf und in privaten Situationen werden wir an dem gemessen, was wir leisten, und wie wir mit uns selbst und den Anderen umgehen, um diese Leistung zu erreichen. Im Stück wird noch geredet - noch - wie es endet, wenn nur noch

Musique Actuelle Cinémathèque MEE’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

Quinze musiciens, un orchestre, depuis 13 ans. Flat Earth Society fête ses 13 ans avec une tournée internationale et la sortie de leur album “13”. Fondé en 1998, ce “big band” pas très conventionnel, voir rebelle et anticonformiste, s’amuse à explorer le non-sens musical. Kinneksbond MAMER

 20:30  Concert de la Fanfare de Medernach

Chef d’orchestre : Philippe Noesen. Place d’Armes FREE

Havana ¡ Cine Cubana Sí ! USA 1990 / vostf+all / 140’ / c / De : Sydney Pollack / Avec : Robert Redford, Lena Olin, Alan Arkin Cinémathèque

Événement Jeune Public

03 vendredi friday

 12:30  LE MISANTHROPE

Comédie de Molière (1666). Alceste est amoureux de Célimène, une jeune veuve libre et mondaine et voit défiler chez elle tous les types humains qu’il réprouve. Alceste est un homme blessé, orgueilleux, tyrannique, utopiste, amoureux, drôle... entier ! Il vit comme une lâcheté la cupidité, l’hypocrisie et les mensonges de ce monde, qu’il rêverait meilleur. On rit de lui comme d’un adolescent, il a raison et se met malgré tout dans son tort. Dans sa prétention à fustiger sans cesse les agissements de ses contemporains, il s’éloigne lui-même de la vérité et des autres. Dans cette comédie, Molière a enfermé dans un salon mondain toute une tranche de la société : des bourgeois, plus ou moins influents, dans l’air du temps et oisifs. Il dépeint le portrait d’un milieu où Alceste fait figure d’utopiste ringard et vieux jeu, néanmoins cet homme intransigeant soulève des questions fondamentales qui ont des résonances profondes pour notre génération : n’avonsnous pas le droit et le devoir de refuser le monde tel qu’il est ? À chacun de se reconnaître en Alceste : “Je veux qu’on soit sincère, et qu’en homme d’honneur, on ne lâche aucun mot qui ne parte du cœur.” Ou en Philinte : “C’est une folie à nulle autre seconde de vouloir se mêler de corriger le monde.” Costumes : Caroline Koener. Lumières : Véronique Claudel. Concept scénographique : Reedandsimon. Musique : Bernard Vallery. Assistante à la mise en scène : Cecilia Guichart. Assistante stagiaire : Frédérique Collin. opderschmelz DUDELANGE

Exposition Divers


Agenda

 18:00  Dave Jalisco & The Lucky Dogs

une tentative de repenser et de remettre en question sa façon de travailler en revenant à la notion de “solo” après plusieurs années de travail en groupe. Banannefabrik

Ellie Goulding

Sasha Waltz & Guests

Uwe Timm

With 8 albums and 18 years’ experience behind them, Awek have acquired a strength and maturity worthy of their peers on the other side of the Atlantic. Their musical style is an explosive cocktail, mingling classicism and originality. Abbaye de Neumünster

 18:30  A Private Function

Comedy Classics GB 1984 / vostf / 96’ / c / De : Malcolm Mowbray / Avec : Michael Palin, Maggie Smith, Denholm Elliott Cinémathèque

 19:00  Wine-tasting & Cooking-show @ l’Écluse

Auf Einladung des Instituts Pierre Werner und des Lëtzebuerger Germanisten Verband liest der renommierte deutsche Schriftsteller Uwe Timm aus seinem Bestseller “Die Entdeckung der Currywurst” (1993) und “Am Beispiel meines Bruders” (2003). Im Anschluss an die Lesung folgt ein Gespräch Uwe Timms mit Christof Hamann, Professor für Neure deutsche Literaturwissenschaft an der Universität Köln und selbst Romanautor. Abbaye de Neumünster

 20:00  Concert de Gala - Harmonie de Soleuvre

A tribute to Jean-Claude Braun. Direktion: Jean-Claude Braun. Solistin: Vanessa Lommer. Conservatoire de la Ville de Luxembourg

Concert de gala de printemps Marco Comes, direction. www.ettelbrecker-musek.lu CAPe ETTELBRUCK

L’ORIPEAU DU POLLU Sprache : F/D. In dieser Kochshow zaubert der Koch einen Gaumenschmaus mit saisonalen und regionalen Produkten. Das Ganze wird perfekt abgerundet mit den passenden Weinen. Musée et Maison du Vin EHNEN

RECHERCHE AUTOUR DU THÈME DE LA RÉPÉTITION Dans ce projet de recherche, Anne-Mareike Hess dirige son regard vers le concept de “répétition”. Qu’est-ce que la répétition ? Comment traiter la répétition dans le contexte du mouvement ? Que signifie répéter ? Ce qui commence comme une étude du mouvement pur sera enrichi par la lecture et l’écriture. Ce projet de recherche est également

Durée : 50 min. Âge minimum : 8 ans. Dans le cadre de la 3e édition du Festival International de Clowns “Clowns in Progress”, le Centre culturel Kulturfabrik présente “L’Oripeau du Pollu”, création 2013 de la Compagnie Brounïak. De et par Camille Perrin. Regards éclairants : Mawen Noury, Francis Albiero, Nicolas Hubert. Régie : Yoann Coste. Kulturfabrik ESCH-SUR-ALZETTE

TYGA With a rangy set of friends from Fall Out Boy to Lil Wayne, it was obvious from the start that Tyga was not your everyday rapper from Compton. Rockhal ESCH-SUR-ALZETTE

The Hereford-born singer/ songwriter first came to prominence when she topped the BBC Sound of 2010 Poll and was simultaneously awarded the Brits Critics Choice Award. She is the only artist other than Adele to have received both accolades. den Atelier

Gil Shaham & Sejong Soloists New York Seit 1995 haben die Sejong Soloists New York als Streichorchester ohne Dirigent mehr als 400 Konzerte auf den berühmtesten Bühnen der Welt gegeben. Das für seinen dynamischen Aufführungsstil und seine einzigartige Klangkultur bekannte Orchester setzt sich aus Musikern aus Asien, Europa und den Vereinigten Staaten von Amerika zusammen. In diesem Konzert treten sie zusammen mit Gil Shaham auf, einem Virtuosen mit außerordentlichem Charisma, der sein Publikum durch die Reinheit und Leuchtkraft seines Spiels immer wieder in Begeisterung versetzt. Trifolion ECHTERNACH

LE MISANTHROPE cf. 12h30 opderschmelz DUDELANGE

Li sarracini adorano lu sole Nuova Compagnia di Canto Populare. “La musique de la grande tradition populaire Napolitaine”. Naples a toujours été un carrefour des commerces et des relations entre les peuples de la Méditerranée. Pour cette raison, dans la culture de la ville il y a un mélange de langues, de traditions et de cultures différentes. Ce spectacle de la Nuova Compagnia di Canto Popolare présente un répertoire classique, composé par des anciennes Villanelle, Fronne, Tammurriate, Pizziche et Tarantelles, jusqu’aux chansons plus récentes... Théâtre Municipal ESCH-SUR-ALZETTE

“Gefaltet”. Ein choreographisches Konzert von Sasha Waltz & Mark Andre. Mit Musik von Wolfgang Amadeus Mozart. Mit 8 Tänzern & 4 Musikern. Regie/Choreographie: Sasha Waltz. Komposition: Mark Andre. Tanz/Choreographie: Edivaldo Ernesto, Saju Hari, Todd McQuade, Virgis Puodziunas, Sasa Queliz, Zaratiana Randrianantenaina, Yael Schnell, Judith Sánchez Ruíz. Musik: Nicolas Altstaedt (Violoncello), Guy Ben-Ziony (Viola), Alexander Lonquich (Klavier), Carolin Widmann (Violine). Bühne: Thomas Schenk. Kostüm: Beate Borrmann. Licht: David Finn. Grand Théâtre

The Four Horsemen of the Apocalypse “Live Cinema”. Orchestre Philharmonique du Luxembourg. Carl Davis : direction. Film : “The Four Horsemen of the Apocalypse” (1921). Rex Ingram, réalisation. June Mathis, script. Pomeroy Cannon, Josef Swickard, Bridgetta Clark, Rudolph Valentino, etc., acteurs. Carl Davis, musique (1993). Plus que pour son propos pacifiste, le film “Les Quatre Cavaliers de l’Apocalypse” est gravé dans les annales (et le cœur des dames) pour une certaine scène de tango avec un Rudolph Valentino jusque-là inconnu. “Mais la vraie histoire est très sombre et pessimiste : un père qui enseigne de fausses valeurs à ses enfants. Tout ceci étant englobé par le symbole des quatre cavaliers de l’Apocalypse semblant sortir tout droit d’un tableau de Dürer” (Carl Davis). La musique du chef et compositeur américain qui dirige l’OPL au grand complet lors de ce “Live Cinema” produit par la Cinémathèque de la Ville de Luxembourg, évoque tour à tour l’Argentine de la fin du 19e siècle, les séductions de la vie parisienne ou l’inhumanité du front. Si le thème de la Fantasia quasi sonata “Après une lecture du Dante” de Liszt constitue l’un des fils rouges dramatiques de cette musique de film, la guitare et le bandonéon distillent rythmes et sonorités sud-américains. Philharmonie

 20:30  Dear Wendy

Arthouse Classics Danemark-USA-GB 2004 / voangstf+all / 105’ / c / De : Thomas Vinterberg / Scénario : Lars von Trier / Avec : Jamie Bell, Trevor Cooper, Alison Pill Cinémathèque

Schweecherdauler Musik Chef d’orchestre : Manuel Stoffels. Place d’Armes FREE

Smokin’ Joe Kubek & Bnois King (USA) Le Texas est très prolifique en matière de duos blues(-rock) surprenants. Outre les associations Anson Funderburgh / Sam Myers ou encore Mike Morgan / Lee McBee, le Lone Star a dans ses rangs la formule explosive Smokin’ Joe Kubek & Bnois King. En première partie, le groupe luxembourgeois Heavy Petrol & the Greyhounds ! Centre Culturel Beggen

04 samedi saturday

 11:00  organ music

30 minutes of organ music with Ines Schüttengruber (Austria). Works from Bach, Böhm and Walther. Église Saint-Michel

submit your event on Inscrivez vos events sur

www.plurio.net Édition juin : 06/05

MEE’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

39


Agenda

 15:00  Live Cinema

Family Edition. Orchestre Philharmonique du Luxembourg. Carl Davis, direction, composition. Fränz Hausemer, présentation. Films : “The Immigrant”, “Easy Street”. Philharmonie

 17:00  Nuit de la Culture

Mini-récital. Marie Paule propose aujourd’hui un nouveau spectacle réunissant son répertoire et celui de Barbara. Le groupe luxembourgeois de cabaret Makadammen a un seul parti pris : celui d’amuser le public. Les Makadammen présentent aux spectateurs des situations banales de la vie quotidienne, sociale, politique même, de manière humoristique. Depuis 1985, Jemp Schuster est écrivain indépendant, acteur de théâtre, metteur en scène et directeur d’ateliers d’art dramatique. Il écrit du théâtre pour enfants, des pièces de théâtre historiques et sociocritiques ainsi que des spectacles de cabaret en luxembourgeois. À l’occasion de la Nuit de la Culture 2013, Jemp Schuster présente des extraits de ses différents programmes. L’auteur luxembourgeois Roland “Roll” Gelhausen, a écrit et produit une panoplie de pièces de théâtre et de cabaret. Ses diagnostics satiriques de l’actualité touchent aussi bien des sujets comme le monde politique et les décisions du gouvernement que des relations familiales perturbées, des problèmes d’environnement, la société ou encore les médias. L’auteur luxembourgeois Jay Schiltz fait du cabaret et écrit des pièces de théâtre en luxembourgeois ainsi que des récits en allemand. Depuis 2000, il coécrit les textes de la troupe Cabarenert. Dans ses pièces satiriques et caricaturales, Jay Schiltz s’attaque aux classes moyennes luxembourgeoises et à la petite bourgeoisie, dont le mode de vie et les vues sur l’histoire, la politique et la société sont dénoncées comme racistes, hypocrites et utilitaristes. La troupe de Cabarenert, fondée par Josy Braun, avec des textes de Roland Gelhausen et Jay Schiltz avec Monique Melsen, Marcel Heintz et Karin Seywert présente un programme spécial à l’occasion de la Nuit de la Culture 2013 à Esch. Florent Peyre est un jeune humoriste français. Il s’est fait connaître en participant sur France 2 à l’émission “On n’demande qu’à en rire” présentée par Laurent Ruquier.

40

Florent Peyre possède aussi des talents d’imitateur, il imite dans certains sketchs Karl Lagerfeld, Jean Benguigui, Patrick Sébastien, Silvio Berlusconi, la reine Elisabeth II, Charlie Chaplin ou encore Nicolas Sarkozy. Théâtre Municipal ESCH-SUR-ALZETTE

Nuit de la Culture À partir de 17h, différentes animations musicales : chanson française par Daniel Pagliarini, extraits de comédies musicales par Musicality. Exposition “MonologueDialogues”. L’exposition présente une partie de la collection de la Ville d’Esch-sur-Alzette en regroupant les œuvres par sujet dans leur grande diversité de style. L’opéra en miniature “La Scala” (Lizet van Beek) chante des arias merveilleuses venant de “La Traviata” de Verdi. La scène, qui est celle de La Scala de Milan en miniature, est cachée dans sa jupe pendant que ses mains donnent vie aux chanteurs / acteurs. Un spectacle surréel, les grands classique du Bel Canto italien dans un nid de taffetas ! Jardin de la Maison Mousset : “Shapeshifting”, installation artistique par Eric Mangen. L’installation “relie” au sens propre du terme la maison et son jardin, le spectateur et l’artiste, l’espace et le temps. Installations par l’artiste SMO au grenier de la Maison Mousset. Maison Mousset ESCH-SUR-ALZETTE

 18:00  Nuit de la Culture

Le Conservatoire de la Ville d’Esch proposera, en plus d’un grand nombre de concerts par les enseignants et élèves, deux concerts du célèbre The Tim Collins Quartet à 20 h et à 23 h et le spectacle familial “Solla Mimido” en début de soirée. Conservatoire de Musique ESCH-SUR-ALZETTE

Nuit de la Culture Séance de lecture pour jeunes avec Jhemp Hoscheit. Bistrot littéraire. Auteurs : Lucien Blau, Alexandra Fixmer, Maria Grazia Galati, Jhemp Hoscheit. Encadrement musical : Jean-Jacques Wathgen (guitare). Bibliothèque Municipale ESCH-SUR-ALZETTE

 19:00  Adios

Un spectacle visuel et musical qui touche autant le public jeune que les adultes, interprété avec beaucoup de justesse, d’ingéniosité, d’humour et de délicatesse ! CarréRotondes

Live tribute to Elvis Steven Pitman Quai d’embarquement Navitours REMICH

Nuit de la Culture “Nuit tout court” de 19h à minuit. Une sélection de courtsmétrages luxembourgeois et de l’École Supérieure d’Art de Lorraine. CinéBelval ESCH-SUR-ALZETTE

 20:00  Chaos bei de Kusinnen

E lëschtegt Polizeirätsel mat ville Verwiesslungen a voller Iwwerraschungen. Musik: Glesener Jeff. Technik: Lessyn Cathy, Becker Zoé. Spezialeffekter: Bissen Patrick. Mimographie: Marcotte Vincent. Regie: Lessyn Nico. Assistant à la régie: Karin Moro-Bintner. Abbaye de Neumünster

Concert de gala de printemps cf. 03/05 CAPe ETTELBRUCK

Matthieu Ricard “Économie, qualité de vie, environnement : comment développer davantage de considération pour autrui.” Nous vivons dans un monde bien souvent régi par la compétition et l’individualisme. Mais si nous fonctionnons sur le mode de l’égoïsme, il nous est impossible de concilier les impératifs de l’économie, de la recherche du bonheur et du respect de l’environnement. Aujourd’hui, de nouvelles percées dans la théorie de l’évolution permettent d’envisager la possibilité

MEE’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

d’un altruisme étendu qui transcende les liens de proximité familiaux et tribaux et met en valeur le fait que les êtres humains sont essentiellement des “super-coopérateurs”. Matthieu Ricard voyage en Inde pour la première fois en 1967, où il rencontre de remarquables maîtres spirituels tibétains. Après avoir complété sa thèse en génétique cellulaire à l’Institut Pasteur, il décide de s’établir dans l’Himalaya en 1972, étudiant et pratiquant le bouddhisme. Il réside actuellement au monastère de Shechen au Népal. Il est l’interprète français du Dalaï-Lama depuis 1989. Photographe et auteur de nombreux ouvrages, il collabore également depuis 2000 à plusieurs programmes de recherche en neurosciences sur les effets de l’entraînement de l’esprit et de la méditation. Conservatoire de la Ville de Luxembourg

Paris - When It Sizzles USA 1964 / vostf / 93’ / c / De : Richard Quine / Avec : Audrey Hepburn, William Holden, Tony Curtis Il ne reste plus que 48h à Benson pour remettre un scénario dont il n’a pas écrit la première ligne. En compagnie de sa ravissante secrétaire, il met sur pied une rocambolesque histoire. Il la dicte à la secrétaire et le spectateur visualise tout ce qu’ils imaginent. Une idée derrière la tête : séduire la secrétaire. Benson y parvient si bien qu’il tombe amoureux de celle-ci… Cinémathèque

Fritz Pleitgen Le spécialiste expérimenté de la Russie et ancien correspondant à Moscou de l’ARD, Fritz Pleitgen a réalisé un désir qui l’anime depuis 10 ans : un voyage en Russie sur le célèbre fleuve Don. Le résultat : un reportage passionnant sur cette nature unique, l’histoire de la Russie et les traces que le fleuve Don a laissées dans la culture russe. Trifolion ECHTERNACH

Galaconcert “Good Friends” Hall omnisports Luxembourg-Cents

MISANTHROPE

Mise en scène : Myriam Muller. Avec : Valérie Bodson, Jules Werner, Olivier Foubert, Brice Montagne, Christine Muller, Fred Neuen, Valéry Plancke, Laure Roldan, Raoul Schlechter. Kulturhaus Niederanven NIEDERANVEN

Nuit de la Culture Soirée Cabaret Clowns. Pour clôturer la soirée en beauté, à partir de 22h30, DJ Connasse qui comptait parmi les clowns déjantés du Cabaret en 2012 fera danser les foules jusque tard dans la nuit... Kulturfabrik ESCH-SUR-ALZETTE

PALLUM - Déi “tieresch” dadofonesch Artistikshow

Eine Show mit Clownerie, Jonglage, Tanz, Equilibristik und tierischen Nummern. Die Künstler des Collectif DADOFONIC zeigen bizarre Kunststücke aus ihren Leben. Die Hauptattraktion des Zirkus Pallum war seinerzeit die sagenhafte Pferdenummer des Zirkusdirektors und Pferdedresseurs Alessandro Pallum. Aber in den schlechten Zeiten, nach seinem Tod musste sich die Familie von den edlen Tieren trennen. Noch heute schwelgen die Familienmitglieder in Erinnerungen an diese

Théâtre Danse / Opéra Musique classique Conférence Musique actuelle Cinémathèque Événement Jeune Public Exposition Divers


Agenda

weltberühmte Nummer, auf die ihr Ruhm bis heute gründet. Chapiteau Zaltimbanq’

Sasha Waltz & Guests cf. 03/05 Grand Théâtre

dans son univers totalement atypique, venez vivre avec lui le prochain ! Le Showtime ESCH-SUR-ALZETTE

 23:00  80s Party

Stol a Goss Vum Marco Schank. E Krimi deen am Joer 1898 am Minett spillt. Cube 521 MARNACH

The Four Horsemen of the Apocalypse cf. 03/05 Philharmonie

 20:30  Fanfare Holtz

Chef d’orchestre : Carl van Speybroeck. Place d’Armes FREE

PSY 4 DE LA RIME Rap français Rockhal ESCH-SUR-ALZETTE

 21:00  Manipura : chansons françaises

With the Hootenanny. They are a bunch of crazy lads, bustling about at night... and they’re on a mission. Although they’re not menopausal (yet), they’ve had their fair share of nightlife extravaganza. But they’re still hungry for that extra mile, still working on the next big bang, still eager to push that concept of “an amazing night out” to the limits. Because, at the end of the day, it’s all about making your nights memorable. den Atelier

Les grands classiques et chansons des années 60 et 70. Ancien Cinéma Café-Club VIANDEN

05

 22:00  Switchblade Sisters

dimanche sunday

 09:30  Matthieu Ricard

Filmreakter’s Cinélunatique USA 1975 / vostf / 91’ / c / De : Jack Hill / Avec : Robbie Lee, Joanna Nail, Monica Gayle Women-In-Prison, Blaxploitation and a dash of Shakespeare. Cinémathèque

 22:30  JARRY - ATYPIQUE

En moyenne nous changeons sept fois de métier dans notre vie. Jarry en a déjà testé, vécu et subi 102, il nous embarque

Scientifique devenu moine bouddhiste et interprète du Dalaï-Lama, Matthieu Ricard ouvre à la fois à la préservation de la culture tibétaine menacée de disparition et au progrès de la science. À travers ses livres et conférences, on découvre notamment les bienfaits de l’altruisme et de la méditation pour gérer le stress et les émotions et être plus heureux. Il anime un séminaire de méditation ayant pour thème vue, méditation et action au CCRN. La vue, la méditation et l’action sont trois thèmes qui reviennent dans tous les enseignements et qui permettent de définir la pratique du bouddhisme. La vue

se réfère à la façon de percevoir la réalité. Fondée sur l’analyse et la contemplation, elle permet de comprendre avec certitude que les choses n’ont pas la réalité solide qu’on leur prête habituellement. Tout est interdépendant, éphémère et dénué d’existence propre. La vue éclaire tout particulièrement la nature de l’esprit. La méditation est la méthode permettant d’intégrer peu à peu la vue par un processus de familiarisation, jusqu’à ce qu’elle ne fasse plus qu’un avec notre être. L’action est la façon dont on se relie au monde en mettant en œuvre, par son comportement altruiste, l’expérience acquise dans la vue et la méditation. Comme la méditation n’est pas affaire de mots mais de pratique, les explications de base seront suivies d’exercices et d’une brève séance de questionsréponses. Apporter un coussin. Abbaye de Neumünster

 11:00 

Allerlee Gegrimmels Erzielsonndeger am Kapuzinertheater. D’Kanneran d’Hausmärercher vun de Bridder Grimm mam Betsy Dentzer. Théâtre des Capucins

 11:30  Apéro’s Jazz / Equilibrium feat. Sissel Vera Pettersen

Museksfrënn Gemeng Noumer Chef d’orchestre : Thomas Lex. Place d’Armes FREE

Kuck wat ech kann So nennt sich das alljährliche Kinderkonzert des Konservatoriums bei dem die Jüngsten aus verschiedenen Instrumentalklassen auf der grossen Bühne des Konservatoriums ihr Können in kleinen und grossen Ensembles unter Beweis stellen. Das Konzert steht unter der Leitung von Päivi Kauffmann. Conservatoire de la Ville de Luxembourg FREE

Mikkel Ploug (electric and acoustic guitars), Sissel Vera Pettersen (voice, soprano saxophone, live electronics) and Joachim Badenhorst (clarinet, bass clarinet, tenor saxophone) create a stunning ambience in the crystalline use of their instruments. The motifs are often gentle, breathing in the air of classical music or in the pastoral turns of chamber music. This in itself would be

madame, monsieur L’Invitation aux Musées Journées portes ouvertes dans les musées au Luxembourg les 18 et 19 mai 2013 Week-end de la Pentecôte

Entrée gratuite

www.invitation-aux-musees.lu MEE’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

0XXXX_SM_MADAME MONS_CITY AGENDA_ANN_105X152.indd 1

41 10/04/13 09:22


Agenda

attractive enough, but Pettersen ups the ante with her voice. Hers is an instrument that can shape sound and syllable, making it the messenger of every articulation whether it is a whisper, an ululation or a prance on the edge of a scream. Abbaye de Neumünster FREE

Locks. Direction générale : David Reiland. Centre Culturel Syrkus ROODT-SUR-SYRE

Gangs of New York

 15:00  E Kuerf voller Geschichten

E Joer ass vergaang, vill Geschichte goufen erzielt, vill Geschichte goufe gehéiert, vill Geschichte sinn duerch d’Welt gereest... an e puer sinn der nees an eise Kuerf gekroch! Eng Stëmm, eng Melodie, e puer Geschichte voller Zaubereien an eng Rëtsch gespëtzten Oueren... méi brauche mer net. Wéi schonns déi zwee lescht Joer waart de Kuerf nëmmen drop, ausgepaakt ze ginn an ze weisen, wat an him stécht. Zesumme mat sengem Frënd, dem Cello, wëllt hien iech erëm laache, kräischen a staunen dinn an iech op seng Rees duerch vill verschidde Länner mathuelen. De Kuerf ass nees do, fir den drëtten a leschten Deel vu senger Geschichtentrilogie. D’Betsy Dentzer erzielt fir Grouss a Kleng a gëtt dobäi vun engem Cello begleet. Centre culturel Schungfabrik TETANGE

Nils Karlsson Däumling CINÉMA PARADISO Schweden 1990 / deutsche Fassung / 72’ / Farbe / Von: Staffan Götestam / Mit: Oskar Löfkvist, Jonatan Lindoff, Ulla Sallert / Nach dem gleichnamigen Roman von Astrid Lindgren / Empfohlen ab 5 Jahren Ein kleiner Junge, der sich zu Hause langweilt, freundet sich mit dem winzigen Däumling Nils Karlsson an, der im Mäuseloch unter seinem Bett wohnt. Durch Zauberkraft wird er genauso klein wie sein neuer Freund, und gemeinsam trotzen sie einer sie bedrängenden Ratte… Cinémathèque

 17:00  Autour d’Arvo Pärt

Projet concert consacré aux œuvres pour chœur et orchestre du compositeur estonien. Orchestre de Chambre du Luxembourg. Chœur de Chambre Appassionato sous la direction de Marie-Béatrice Nickers. Groupe vocal Novo Genere sous la direction de Jacky

42

USA 2002 / vostf / 167’ / c / De : Martin Scorsese / Avec : Leonardo DiCaprio, Daniel Day-Lewis, Cameron Diaz / Best Performance by an Actor in a Leading Role : Daniel Day-Lewis Cinémathèque

Wiener Philharmoniker / Salonen / Fischer Wiener Philharmoniker. Esa-Pekka Salonen, direction. Julia Fischer, violon. Ludwig van Beethoven : “Konzert für Violine und Orchester”. Maurice Ravel : “Ma mère l’Oye”. Piotr Ilitch Tchaïkovski : “Francesca da Rimini”. Philharmonie

 20:30  Barn Owl

MISANTHROPE cf. 04/05 Kulturhaus Niederanven NIEDERANVEN

Quatuor Kreisler

Haoxing Liang et Silja Geirhardsdottir, violons. Jean-Marc Apap, alto. Niall Brown, violoncelle. Beethoven : “quatuor n° 11 en fa mineur op. 95”. Mullenbach : “2e quatuor à cordes”. Dvorák : “quatuor n° 12 en fa majeur op. 96 Américain”. CAPe ETTELBRUCK

 18:00  Stol a Goss

cf. 04/05 Cube 521 MARNACH

C’est sur le label Thrill Jockey que le groupe Barn Owl sort “Ancestral Star”, “Shadowland” et l’album à venir en avril, “V”. Pour ce dernier, on se lâche davantage, on marie grattes électriques à l’électronique, et passe du desert rock aux sables mouvants. CarréRotondes

The Third Man

Université Populaire du Cinéma GB 1949 / vostf / 102’ / De : Carol Reed / Avec : Orson Welles, Joseph Cotten, Alida Valli / D’après le roman de Graham Greene / Musique : Anton Karas Cinémathèque

 20:00 

06

Ana Moura Le Fado a trouvé sa nouvelle reine... Ana Moura, s’est imposée ces dernières années comme la star incontestée de la musique lusophone. En peu de temps, sa voix sensuelle a conquis un public fidèle et enthousiasmé les plus exigeants critiques portugais. Son trio de musiciens issus de la tradition fadiste, fait naître une mélodie subtile et entraînante. Ana Moura est incontestablement une des plus belles voix actuelles du fado. www.printempsmusical.lu Conservatoire de la Ville de Luxembourg

lundi monday

 10:30  Concertino Pannolino

Un moment musical pour les bébés avant la marche. Fabienne Van Den Driessche, violoncelle. Benjamin Eppe, flûte, percussion. Charlotte Fallon, mise en scène. Vincent Gilot, scénographie. Musique de Johann Sebastian

MEE’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

Bach, György Ligeti et autres. Philharmonie

 11:45  Cycle de conférences. Les Droits de l’Homme

“Human Rights and Development”, round table with Harlan Koff and Carmen Maganda, University of Luxembourg. Les droits de l’homme à travers l’histoire, les droits des enfants lors des conflits armés, la liberté de religion, ou encore la représentation des droits de l’homme dans la littérature et les médias, tels sont les sujets qui se retrouvent au cœur du cycle de conférences organisé par la Chaire UNESCO en Droits de l’Homme au Campus Walferdange. À côté d’intervenants de l’Université du Luxembourg spécialistes en droit, sciences politiques, histoire et littératures et de représentants d’ONG, il y a aura 5 professeurs de renommée internationale qui partageront leurs expériences dans le domaine des Droits de l’Homme : Dzidek Kedzia, rapporteur général de la conférence mondiale des Droits de l’Homme à Vienne en 1993, René Foqué, philosophe s’occupant des questions de démocratie, Manfred Nowak, ancien rapporteur spécial des Nations Unies sur la torture, Heiner Bielefeldt, rapporteur spécial des Nations Unies sur la liberté religieuse et la liberté de conscience, Hans-Joachim Giessmann, directeur de la Berghof Foundation à Berlin et spécialiste e.a. de questions de terrorisme. Université du Luxembourg - Campus de Walferdange WALFERDANGE

 14:30  Concertino Pannolino

belles pages en langues anglaise et française. Bien qu’ayant entièrement consacré son existence à la poésie, Emily Dickinson (1830) ne fut pas reconnue de son vivant. La hardiesse de sa pensée et de son écriture inquiétaient les éditeurs qui voulaient lui faire remanier ses poèmes, ce qu’elle refusa toujours. Seule Helen Hunt, poète et romancière, reconnut son génie et l’encouragea. Le style novateur d’Emilie Dickinson a déconcerté et choqué ses contemporains. L’extrême densité de ses poèmes exprime une émotion intense. Passion et spontanéité donnent une écriture concise, elliptique, “explosive et spasmodique”, comme elle la décrira elle-même. Par la poésie, elle se fait homme, femme, animal, objet. Le Théâtre de Centaure invite le public à proposer à l’équipe de création (via mail centaure@pt.lu ou la page facebook : “Gorgée de poésie”) ses poèmes préférés d’Emily Dickinson. Toute proposition retenue permettra de gagner des places pour les gorgées à venir. Théâtre du Centaure

 18:30  The Long Day Closes

BEYOND THE RED VELVET CURTAIN GB 1992 / vostf / 85’ / c / De : Terence Davies / Avec : Leigh McCormack, Marjorie Yates, Anthony Watson, Nicholas Lamont Cinémathèque

 19:30  Au menu de l’actu

Les mots, ils sont laissés au libre arbitre et à la mauvaise foi de Claude Frisoni qui malmène l’actualité pendant trois mauvais quarts d’heure. Son regard se pose sur les petits et grands événements de la planète dont il nous rend compte à sa manière avec la verve et le talent qu’on lui sait. Abbaye de Neumünster

cf. 10h30 Philharmonie

 18:15  Une gorgée de poésie - Emily Dickinson

Dernière gorgée de poésie de cette première saison, le Théâtre du Centaure vous propose de découvrir les œuvres d’Emily Dickinson qui est la deuxième poète femme de la série ! Cecilia Guichart et Janine Horsburgh diront certaines de ses plus

Théâtre Danse / Opéra Musique classique Conférence Musique actuelle Cinémathèque Événement Jeune Public Exposition Divers


Agenda

 20:00  Giacomo

influences multigenre et leurs somptueux arrangements. Du jazz fin et élégant ! www.printempsmusical.lu Conservatoire de la Ville de Luxembourg

 20:30  JAMIE N COMMONS

Un projet de Massimo Furlan. Création mondiale. “Giacomo”, le nouveau projet de Massimo Furlan s’inspire du souvenir d’une des images d’une collection de cartes à jouer représentant des coureurs à moto. Celles de Giacomo Agostini, quinze fois champion du monde de 1966 à 1973. Interprètes : Massimo Furlan, Gian-Franco Poddighe, Anne Delahaye, Ruth Elizabeth Childs, Géraldine Dupla, Emilie Charriot. Avec la participation de Giacomo Agostini. Mise en scène : Massimo Furlan. Assistante à la mise en scène : Pauline Schneider. Dramaturgie : Claire de Ribaupierre. Scénographie : Antoine Friderici, Massimo Furlan. Musique : Stéphane Vecchione. Grand Théâtre

Jamie N Commons kicks off a special and intimate tour in Europe this May with a free showcase gig at the Rockhalcafe. Born in Bristol UK, Jamie N Commons moved to Chicago with his family when he was six and it was there that he developed a deep love for the American music. Rockhal ESCH-SUR-ALZETTE FREE

The Sicilian The Loss of Innocence USA 1987 / vostf+all / 146’ / c / De : Michael Cimino / Avec : Christopher Lambert, Terence Stamp, Joss Ackland, John Turturro, Barbara Sukowa / D’après le roman de Mario Puzo Cinémathèque

Déierendetektiv cf. 02/05 Musée national d’histoire naturelle

 18:30  Commandante

¡ Cine Cubana Sí ! USA 2003 / vostf+all / 99’ / c / Documentaire d’Oliver Stone / Avec : Fidel Castro, Oliver Stone Cinémathèque

Guy Schons : Putty Stein. Une présentation en musique Guy Schons, né en 1950, chanteur, musicien, (fondateur avec René Wiroth de la formation folkloristique Dullemajik, 1975), écrivain et spécialiste de Putty Stein (1888-1955) nous raconte la vie captivante de celui-ci et nous présente ses chansons dans le contexte politico-social de l’époque. La réservation des places est obligatoire. Cercle Cité

 19:00  Expo Manet

Retransmission de l’exposition de Manet. Ciné Utopia

 19:30  Wou d’Rief laanscht d’Musel...

Im Rahmen des Konferzenzyklus “Wou d’Rief laanscht d’Musel...” lädt das Museum A Possen Sie auf einen Abend mit Ralf Schmitt ein. Sammelfieber! Sind wir Jäger oder Sammler? Geduldige erinnerungswütige Aufbewahrer einer längst vergangenen Zeit? Ein schrulliges Geschäft das mit viel Geld zusammenhängt? Ist Sammeln heute noch zeitgemäß? Gibt es noch Sammler in der jungen Generation, deren Alltag von den neuen Medien bestimmt wird? Bestehen Unterschiede zwischen privaten und öffentlichen Sammlungen und welche Zukunft hat das Sammeln von historischem Spielzeug...? Musée A Possen BECH-KLEINMACHER

Klamms Krieg cf. 02/05 Banannefabrik

 20:00  Concert ActArt “compositeurs, interprètes et vice versa”

Le concert de ce soir vous propose de partir à la découverte de parcours atypiques, faits de passionnantes aventures musicales en écoutant deux professeurs du Conservatoire jouer ou faire jouer leurs propres œuvres, en miroir avec celles de quelques grands prédécesseurs. Walter Civitareale jouera ainsi avec Claude Giampellegrini ses bagatelles pour violoncelle et piano. Il se joindra à Jessica Chang Dusster, merveilleuse

submit your event on Inscrivez vos events sur

www.plurio.net Édition juin : 06/05

07

Luxembourg Jazz Orchestra / New York Voices

mardi tuesday

En 2013, le Luxembourg Jazz Orchestra fête son 20e anniversaire. Le Luxembourg Jazz Orchestra est né de l’envie de créer une structure musicale avec les meilleurs musiciens luxembourgeois, pour servir de vitrine au jazz sous toutes ses formes et de permettre à des stars mondiales du jazz de se produire au Luxembourg aux côtés d’un big band professionnel. Aujourd’hui, le Luxembourg Jazz Orchestra s’appuie sur une excellente formation, à l’aise dans tous les grands styles que l’on peut attendre d’un big band moderne. Du swing classique au hard-bop, le Luxembourg Jazz Orchestra embrasse tous les courants musicaux du jazz. Toujours prêt à relever de nouveaux défis, il invite régulièrement des artistes mondialement connus à partager l’affiche avec lui. Chef d’orchestre : Ernie Hammes. L’ensemble vocal New York Voices a été formé en 1987, primé aux Grammy Awards et encensé depuis plus de 25 ans. Les quatre chanteurs américains sont réputés pour leur harmonie vocale, la richesse de leurs

 10:30  Concertino Pannolino

cf. 06/05 Philharmonie

 14:30  Concertino Pannolino

cf. 06/05 Philharmonie

CSI Ettelbréck

Nous analysons toutes sortes de traces et d’empreintes (encre, terre, empreinte digitale) pour découvrir le coupable d’un crime. Cette activité se déroulera au lieu suivant : Ettelbréck Schoul. Musée national d’histoire naturelle

MEE’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

43


Agenda

pianiste londonienne pour donner la création mondiale des trois “Gravures rupestres” pour deux pianos d’Oliver Dartevelle. Celui-ci jouera également la belle et méconnue sonate pour clarinette et piano d’Herbert Howells en prélude à ses caprices vénitiens pour clarinette et piano, dernière commande de l’Union Grand-Duc Adolphe. Le trio de Zemlinsky servira de base romantique à ce programme original et très personnel. Une belle occasion de découvrir et faire découvrir quelques œuvres nouvelles qui seront peut être les classiques de demain ! Conservatoire de la Ville de Luxembourg

 20:00  Ô la Dorée, que ton chant est beau

cf. 02/05 Théâtre du Centaure

Giacomo cf. 06/05 Grand Théâtre

Spring Concert Best of 5 (2008-2012)

Led by Julia Pruy, a professional music director and coached by Philippe Partridge, a professional vocal trainer, the choir is blossoming into a group notable for its willingness to perform various arrangements, in a diverse set of musical genres. The Choir of the University of Luxembourg will present some of its best songs by Tormis, Mendelssohn, Gershwin, Morley, Rheinberger performed since the creation of the ensemble in 2008. Église Protestante de Luxembourg

Vita con la Musica Depuis plus de 30 ans, Giovanna Marini, musicienne, compositrice et chanteuse, co-fondatrice de l’École Populaire de Musique de Testaccio enregistre, transcrit, chante et enseigne les chants de tradition orale, voyageant à travers l’Italie, à la recherche de techniques et modes musicaux anciens et d’histoires de patrimoines communs. Femme de spectacle, elle a toujours su marier les cultures écrite et orale, la musique savante et la musique populaire et mener de

44

front recherche, enseignement, concerts et spectacles, et composition. “Vita con la Musica” s’ouvre avec ‘Spesso il male di vivere ho incontrato’ (Souvent j’ai rencontré le mal de vivre), oratorio composé par Giovanna Marini sur des textes du poète italien Eugenio Montale, mêlés aux voix de la Cassandre de Christa Wolf et de l’Antigone de Sophocle qui toutes deux chantent leur destin et leur liberté. Il se poursuit avec un programme de chants de tradition orale. On voyage avec bonheur d’une histoire à une autre, d’une atmosphère à l’autre, sous la direction de Xavier Rebut. Dans la première partie, l’écriture musicale est au service de la poésie et du récit. S’y retrouvent toutes les expériences d’une vie avec la musique, de la musique savante à la musique de tradition orale. La deuxième partie du concert conclut le voyage tel le témoignage présent de ce parcours. Abbaye de Neumünster

 20:30  ESBEN AND THE WITCH

Since forming in Brighton in 2008, Esben and the Witch have forged a sound that springs forth from minds soaked in influences far and beyond any standard set of musical touchstones. Nature and literature, art and science, history and the unknown, the trio avoids the everyday for inspiration drawn from sources weird and wonderful. Named after a Danish fairy tale and possessing a similar air of magic and menace, Esben and the Witch are about to embark on a tour with a free showcase concert at the Rockhalcafe. Rockhal ESCH-SUR-ALZETTE FREE

08

The Crucible A MAN FOR ALL SEASONS USA 1996 / vostf / 124’ / c / De : Nicholas Hytner / Avec : Daniel Day-Lewis, Winona Ryder, Paul Scofield, Joan Allen / D’après la pièce de Arthur Miller Cinémathèque

 19:00  Soirée internationale de cirque variété

mercredi wednesday

 10:30  Concertino Pannolino

cf. 06/05 Philharmonie

 14:30  Concertino Pannolino

cf. 06/05 Philharmonie

 18:30  Mémoires du sousdéveloppement

¡ Cine Cubana Sí ! Memorias del Subdesarrollo / Cuba 1968 / vostf / 97’ / De : Tomás Gutiérrez Alea / Avec : Sergio Corrieri, Daisy Granados, Eslinda Núñez Cinémathèque

L’islam en tant que système de valeurs Sur base d’entretiens menés avec des musulmans en provenance de l’ex-Yougoslavie, le but de cette présentation est de montrer la négociation de l’héritage religieux, témoignant d’une appropriation subjective de l’Islam. Musée Dräi Eechelen

Riff Workshop

Harmonie Municipale Pétange Chef d’orchestre : Philippe Noesen. Place d’Armes FREE

Le projet RIFF (Rocking Integration on Futuristic Festival) propose de promouvoir le dialogue interculturel par la découverte de l’art culinaire, du cinéma et de la musique de différents pays, de manière conviviale et créative. Il est porté par 5 jeunes d’origines diverses qui se sont rencontrés à Luxembourg, et qui mettent en œuvre ces soirées conçues pour rapprocher les gens. Lors de chaque atelier, RIFF fait appel à vos sens pour voir, écouter et sentir différentes cultures. Au menu : cuisine, cinéma, photo, danse, théâtre et musique. CarréRotondes

MEE’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

Notre traditionnelle “soirée variété” vous en fera voir de toutes les couleurs : artistes professionnels internationaux vous présentent leurs arts : l’acrobatie, clownerie, jonglerie... tout ce dont votre cœur circassien raffole. Annette Fiaschi, équilibre. Max Haverkamp, jonglerie. Paola Omedeo Zorini, clown musical. Giovanni Foresti, clown musical. Alberto und Gloria Glitter, clown. Frix Elting, jonglerie. Chapiteau Zaltimbanq’

you want to dance. It is full of true Largo sounds that are surrounded by the magic of New Orleans without ever falling into cliché. “Jazzed Up in New Orleans” brings together several different worlds, like those of gospel, jazz and brass bands. This concert will be the first of the Gast Waltzing & Largo’s Tour which will take Gast, David, Rom & Rainer to France, Germany, UK, China, Japan… The Soul Rebels will be joining Gast Waltzing & Largo on stage to perform some of their own songs but also the songs they recorded with Largo on “Jazzed Up in New Orleans”. den Atelier

Im Dickicht der Städte

 19:30  Klamms Krieg

cf. 02/05 Banannefabrik

 20:00  BILLY TALENT

Punk rock Rockhal ESCH-SUR-ALZETTE

Ô la Dorée, que ton chant est beau cf. 02/05 Théâtre du Centaure

Fil Campbell & Tom McFarland Fil Campbell and Tom McFarland are a husband and wife duo from Co. Down in Ireland who perform a mixed programme of traditional and contemporary Irish songs accompanied by guitar and percussion. Kulturhaus Niederanven NIEDERANVEN

Zerbrechen Sie sich nicht den Kopf über die Motive dieses Kampfes, sondern beteiligen Sie sich an den menschlichen Einsätzen, beurteilen Sie unparteiisch die Kampfform der Gegner und lenken Sie Ihr Interesse auf das Finish. Bertolt Brechts geniales frühes Drama “Im Dickicht der Städte” ist noch kein “Lehrstück”. Es ist ein Werk des Übergangs, in dem sich der Expressionismus des jungen Brecht widerspiegelt, ein Werk aber auch der persönlichen Krise Brechts im Umfeld seiner ersten Reise nach Berlin. Regie: Stefan Maurer. Bühne u. Kostüme: Anja Jungheinrich. Mit: Konstantin Bühler, Germain Wagner u.a. Théâtre National du Luxembourg

Gast Waltzing & Largo To convey the rhythms and melodies that Gast Waltzing was looking for, he envisioned a brass band to embed their personalities as well as their individual touch on several tracks. The Soul Rebels are featured on four of the album’s eleven songs : ‘Jazzed Up in New Orleans’, ‘Moon Over Sapporo’, ‘Funked Up’, and ‘Paper Souls’. Recorded in the Music Shed studio, in New Orleans, the album has a joy of life and a feel of warmth, memorable melodies, a splash of rock, and sometimes makes

Théâtre Danse / Opéra Musique classique Conférence Musique actuelle Cinémathèque Événement Jeune Public Exposition Divers


Agenda

 21:00 

09

Dan Deacon

jeudi thursday

© Stefan Schweiger

Quatre sopranos et un baryton dînent ensemble : le résultat en est un délicieux et très surprenant opéra de chambre du compositeur baroque Antonio de Literes. Un vrai régal pour tous les amoureux d’opéra, et pour tous ceux qui veulent le devenir ! CAPe ETTELBRUCK

Vadim Repin und Andrei Korobeinikov

Dank seiner Eleganz, seiner Technik und der stilistischen Reinheit seines Spiels wird Repin immer öfter mit seinem Landsmann David Oistrach, einem der größten Geiger des 20. Jahrhunderts, verglichen. Der Pianist Andreï Korobeinikov ist in den vergangenen Jahren zu einem seiner bevorzugtesten Partner avanciert. Trifolion ECHTERNACH

 20:30  Mierscher Musek

Chef d’orchestre : Maurizio Spiridigliozzi. Place d’Armes FREE

Ciné-conférence Introduction au cinéma cubain ¡ Cine Cubana Sí ! Par Julie Amiot-Guillouet (Maître de conférences à l’Université Paris-Sorbonne ; co-direction du livre “Cuba. Cinéma et Révolution”, Grimh, 2006).Ciné-conférence ponctuée d’extraits de films /  en langue française / 40’ La conférence propose un tour d’horizon de l’histoire et des grands courants du cinéma cubain depuis la Révolution, vus à travers ses films de référence et ses majeurs créateurs. Film : Fraise et chocolat Fresa y chocolate / Cuba 1991 / vostf / 111’ / c / De : Tomás Gutiérrez Alea / Avec : Jorge Perugorría, Vladimir Cruz, Mirta Ibarra Cinémathèque

Dan Deacon is an outstanding composer. He is also a goddamned instigator. So while he made his Carnegie Hall debut this year, a few weeks later he was getting 10,000 people to do crazy dances at a massive Occupy Wall Street rally in Union Square. Deacon has always made trailblazing music that moves people to do things they wouldn’t normally do. But on his new album, “America”, he takes that idea a giant step further. “I hope the people who take the time to listen to these songs enjoy them,” says Deacon, “but I hope that anyone looking for anything beyond that can find inspiration to change the world for the better.” CarréRotondes

 11:00  À la découverte des grands boulevards

De l’ancienne porte Neuve au projet Royal-Hamilius. Le Musée National d’Histoire et d’Art invite à cette visite-conférence en langue française. Les boulevards Roosevelt et Royal cernent le centre historique de la capitale. C’est un espace public qui délimite et qui met en valeur la centralité du lieu. L’histoire de ces boulevards est celle d’une recherche permanente d’une nouvelle qualité de vie. L’histoire aidera à porter un regard nouveau sur une ville qui se réinvente. Place de la Constitution

 14:00  Pèlerinage interculturel

Pèlerinage interculturel de l’Église de Niederwiltz vers le sanctuaire de Notre-Dame de Fatima. Commune de Wiltz WILTZ

 15:00  Circus Zanzara

vous surprendre. Aventureux. Le cirque expérimente avec de nouvelles musiques, cherche l’interaction avec le public et ne se laisse pas dicter les costumes qui devraient être portés dans un cirque classique. La directrice de Zanzara a ses propres idées sur ce qu’est un cirque. Zanzara mêle cirque, théâtre de rue et les actes de théâtre et joue avec un grand sourire et des gros clins d’œil. Représentation de cirque pour toute la famille, petits et grands. Chapiteau Zaltimbanq’

 16:00  Harmonie Victoria Téiteng

AVERTISSEMENT : Circus Zanzara va vous montrer un spectacle inattendu ! Ils ont deux chevaux qui maîtrisent des numéros et un chien qui court en cercle sur deux jambes. Des acrobates courageux, des jongleurs habiles et des danseurs théâtraux. Les représentations de Zanzara vont

Chef d’orchestre : Gilles Burgund. Place d’Armes FREE

submit your event on Inscrivez vos events sur

www.plurio.net Édition juin : 06/05

FRITZ KALKBRENNER Depuis deux décennies, le producteur Fritz Kalkbrenner est un pilier de la scène berlinoise. À l’origine, il baigne dans le hip-hop jusqu’au moment où son frère Paul Kalkbrenner l’introduit dans la scène techno grandissante de Berlin au milieu des années 90. Il a joué en première partie de ce dernier à la Rockhal en 2011. Néanmoins, depuis son premier album Fritz ne vit plus dans l’ombre de son frère et aujourd’hui, il est à nouveau à l’affiche avec son tout nouvel album “Sick Travellin”. Le disque guide l’auditeur d’une ambiance enjouée d’une douce et amère mélancholie et de compositions classiques vers des moments de dancefloor rêveur. Ces morceaux présentent l’extraordinaire talent vocal de Fritz Kalkbrenner et son don d’introduire des morceaux de pop dans un cadre de musique house extrêmement élaborée. “Sick Travellin” est non seulement le prochain chapitre de la carrère impressionante de Fritz, mais réaffirme également sa position parmi les artistes et voix les plus importantes en Allemagne qui fusionnent la musique club et pop. Et ce sera loin d’être la dernière étape de son voyage. Rockhal ESCH-SUR-ALZETTE

Classique

ECHTERNACH

Avril

26/04 VIKTORIA MULLOVA violon, MATTHEW BARLEY ENSEMBLE

Mai

03/05 GIL SHAHAM violon SEJONG SOLOISTS NEW YORK 08/05 VADIM REPIN ANDREÏ KOROBEINIKOV violon / piano

16/05 PIERRE NIMAX jr. orgue PAUL KAYSER orgue 17/05 AMBITUS 23/05 ORCHESTRE DE CHAMBRE DU LUXEMBOURG Dir. DAVID REILAND JEAN MULLER piano 24/05 RAGNA SCHIRMER piano

Juin

06/06 MONIQUE SIMON soprano FERENC VIZI piano 08/06 HILLE PERL CHRISTINE, SCHORNSHEIM

28/06 THE TALLIS SCHOLARS 29/06 S.E.L. Dir. CHRISTOPH KÖNIG RENAUD CAPUÇON violon

09/06 OBSIDIENNE 13/06 LONDON BRASS 14/06 MENAHEM PRESSLER VLACH QUARTETT PRAG

Echter’Barock EUBO

viole de gambe / clavecin

piano

15/06 BOULANGER TRIO 20/06 AMSTEL QUARTET 21/06 NICOLAS ALTSTAEDT ALEXANDER LONQUICH violoncelle / piano

27/06 O.P.L. Dir. EMMANUEL KRIVINE LAURÉATS CONCOURS REINE ELISABETH 2013

10/05 Dir. LARS ULRIK MORTENSEN clavecin MARIA KEOHANE soprano 15/10 Dir. GOTTFRIED VON DER GOLTZ 13/11 Dir. STEFANO MONTANARI violon 04/12 Dir. LARS ULRIK MORTENSEN clavecin ANNE FREITAG flûte

piano (1er et 2ème Prix)

Festival International Echternach B.P. 30 / L-6401 Echternach MEE’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

www.echternachfestival.lu

T (+352) 72 99 40 musique@pt.lu

Sous réserve de modifications.

Los Elementos

45


Agenda

 17:00  Dinner for Two compagnie Salto in Alto

Ein unterhaltsames ZirkusTheater-Feuerwerk für jung und alt. Wenn die Kinder schlafen gehen, tanzen nicht die Katzen sondern die Eltern auf Tischen und Stühlen. Jonglage, Akrobatik, Tanz, Equilibristik und eine gehörige Portion Unsinn vermischen sich zu einem unterhaltsamen Abend mit ungewissem Ausgang... www.saltoinalto.ch Chapiteau Zaltimbanq’

 18:00  .ZIP

Dans le sillage de son dernier album “Follow the Eye” (2011), le saxophoniste luxembourgeois Maxime Bender a tenté un pas décisif de plus en dehors des sentiers battus du jazz d’aujourd’hui. La sécurité des structures harmoniques et rythmiques habituelles substituées par une approche plus fraîche et novatrice, ouvrant de nouveaux espaces de composition spontanée. Avec son nouveau quartette international, il vise une communication musicale directe et instantanée, toujours à la recherche d’un flux illimité d’énergie créatrice. Manu Codjia est un des guitaristes les plus talentueux, les plus actifs et plus sollicités de la scène jazz française actuelle. Anne Paceo a entamé elle aussi une carrière exceptionnelle à la batterie en compagnie de nombreuses icônes du jazz d’aujourd’hui et comme leader de son propre groupe triphase. opderschmelz DUDELANGE

ses chats du malheur vont tout faire pour vous faire sentir le Blues comme vous ne l’avez jamais ressenti. Un second groupe va compléter la soirée. Centre culturel Schungfabrik TETANGE

GRACE KELLY 5TET À l’âge de 19 ans, la saxophoniste américaine Grace Kelly est une des futures vedettes du jazz contemporain. opderschmelz DUDELANGE

 20:40  RAVI COLTRANE 5TET

Avec une volonté de fer, le fils de John Coltrane est arrivé à transcender l’aura de son illustre père. Ravi Coltrane a réussi brillamment à se forger un style très personnel tour à tour lyrique et fouillé, impétueux et hallucinant. Au fil des années, l’écriture de Ravi s’est approchée d’une maturité fine et assumée, en accédant à une liberté de ton assez rare dans le jazz d’aujourd’hui. Entre l’émancipation et la conscience des valeurs intangibles d’un passé prestigieux, Ravi imprime à son jazz une grande rigueur rythmique. Comptant avec Joshua Redman et Chris Potter parmi les meilleurs saxophonistes de sa génération, Ravi Coltrane est considéré comme une des figures de proue du jazz new-yorkais contemporain. Ravi revient avec un quintette d’une énergie redoutable rassemblant les musiciens les plus cotés de la scène, et un nouvel album, “Spirit Fiction”. opderschmelz DUDELANGE

 22:20  ERNIE HAMMES CUBOP

Ernie Hammes est une figure emblématique du jazz luxembourgeois. Il a entamé sa carrière de musicien professionnel il y a presque 25 ans. Il sort son premier CD de jazz “Stepwise” avec la participation de Lew Soloff et Bob Mintzer. Les qualités musicales d’Ernie Hammes se font remarquer sur la scène internationale du jazz. Dans son dernier album “Sanfrancha”, dont les compositions sont co-écrites par son ami et mentor Claudio Roditi, le trompettiste confirmé retourne aux sources et au latin jazz, son premier amour, en nous offrant avec son groupe Cubop une belle plage de bossa nova, salsa et cha-cha. opderschmelz DUDELANGE

10

vendredi friday

 10:00  D’GESCHICHT VUM BABAR, DE KLENGEN ELEFANT

 18:30  In the Name of the Father

Michel Reis, piano. Stefan Karl Schmid, saxophone. Robert Landfermann, contrebasse. Jonas Burgwinkel, drums. opderschmelz DUDELANGE

 20:45  Last Action Hero

cf. 01/05 Cinémathèque

 21:00  Junip

 19:00  Blue in the Schu

Dave White nous vient des États-Unis et sa voix chaude se mêle idéalement aux Boogie Woogie Rythm and Blues. Se sentir bien dans sa peau, le faire savoir en jouant. Dave White et

46

 14:30  D’GESCHICHT VUM BABAR, DE KLENGEN ELEFANT

cf. 01/05 Cinémathèque

Ce conte musical de Francis Poulenc sur un texte de Jean de Brunhoff a été créé en février 2013 et s’adresse aux enfants à partir de 4 ans et leur famille.Dans la forêt, un petit éléphant est né. Il s’appelle Babar. Sa maman le regarde grandir tendrement jusqu’au jour terrible où un chasseur la tue. Babar se réfugie alors en ville où il est recueilli par une vieille dame. Mais bientôt, Babar aspire à retourner dans la jungle. Théâtre des Capucins

MICHEL REIS 4TET New CD release

 19:20 

L’un d’eux est le batteur Elias Araya. Plus tard, les deux rencontreront le pianiste Tobias Winterkorn, et le groupe Junip sera né. CarréRotondes

Quand il ne compose pas pour lui seul, José González, chanteur et guitariste originaire de Göteborg en Suède, aime s’entourer de potes pour des projets plus nerveux, moins posés que ses disques en solo.

cf. 10h Théâtre des Capucins

 18:00  GREG LAMY 4

TET

Le guitariste luxembourgeois Greg Lamy est l’un des plus talentueux artistes internationaux parmi les étoiles montantes de la scène jazz européenne. Le quartet du guitariste a enregistré dernièrement à Cologne un nouveau CD “I see you”, avec au programme de nouvelles compositions. Le son unique du guitariste ainsi que l’atmosphère bien spécifique que le quartet arrive à créer lors de chaque concert sont omniprésents dans cet enregistrement. Le style de Greg Lamy s’étend sur toute une palette allant du jazz trépidant aux ballades méditatives, en passant par des éléments groove ou funk et des rythmes de calypso, tout en gardant une teinte personnelle clairement reconnaissable. opderschmelz DUDELANGE

Little Roman & The Dirty Cats

C’est toujours avec le même plaisir de jouer que le groupe vous fera apprécier le Rockabilly et vous fera chanter et danser toute la nuit ! Abbaye de Neumünster

 18:30  Le petit monde de Don Camillo

110e anniversaire de Fernandel France 1951 / vo / 107’ / De : Julien Duvivier / Avec : Fernandel, Gino Cervi, Franco Interlenghi Dans un petit village italien de la plaine du Pô, l’affrontement d’un curé de campagne aux poings vifs et un maire communiste… Le premier film de la série légendaire des “Don Camillo”. Ce rôle fut sans doute le plus populaire des 150 incarnations de Fernandel au cinéma, la soutane mettant encore mieux en valeur les mimiques chevalines du comédien, qui insuffle de l’humanité à sa caricature. Cinémathèque

 19:00  Jazz on the horizon

Orchestre Philharmonique du Luxembourg. Clark Rundell, direction. Django Bates &

MEE’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

Human Chain. Joanna MacGregor, piano. Darius Milhaud : “La Création du monde”. Django Bates : “Bates’ Variations on Brahms’ Variations on a Theme of Haydn” for jazz quartet and orchestra, “What it’s like to be alive” for piano, jazz quartet and orchestra. Leonard Bernstein : “Symphonic Suite from On the Waterfront”. Après le concert : Joanna MacGregor, piano. Andy Sheppard : saxophone. Deep river - gospel and blues from the Deep South. Philharmonie

MARLY MARQUES 5TET Pour ce nouveau projet, le batteur Paul Fox a réuni autour de la jeune vocaliste Marly Marques des musiciens de jazz luxembourgeois chevronnés. Très équilibrée, la musique du Paul Fox Collective honore la tradition tout en créant un cadre contemporain pour un jazz franc et direct. Marly Marques, véritable révélation de cette saison, une jeune chanteuse portugaise à la voix d’alto veloutée, sensuelle, et à l’intonation pure, a su charmer et enthousiasmer le public lors de ses premiers concerts dans quelques hauts-lieux du jazz luxembourgeois. Le répertoire du groupe comporte des compositions originales, des classiques pop et samba revisités, du swing lascif, de la bossa pas trop nova et de la saudade jazzique. Une parfaite alchimie est née au sein du groupe par l’envie de mettre en commun des idées et des expériences pour le plaisir de créer et de jouer ensemble. opderschmelz DUDELANGE

Théâtre Danse / Opéra Musique classique Conférence Musique actuelle Cinémathèque Événement Jeune Public Exposition Divers


Agenda

soirée nationale de cirque variété

ROBY GLOD 4TET New CD release La musique du quartette, aventureuse plus qu’expérimentale, invite à une déambulation tantôt saccadée et rugueuse, tantôt fluide et quasi hypnotique. opderschmelz DUDELANGE

When the mountain changed its clothing

© Gilles Rod

Soirée dédiée aux jeunes talents luxembourgeois. L’école de cirque Zaltimbanq’ regorge de jeunes talents qui sont impatients de vous émerveiller avec leurs numéros spécialement créés pour cette soirée... acro-portée, monocycle, trapèze, diabolo. Chapiteau Zaltimbanq’

 19:30  Klamms Krieg

cf. 02/05 Banannefabrik

 20:00  Concerts dans le cadre du Concours Européen pour Harmonies, Fanfares et Brass Bands

Fanfare Orchestra De Hoop Stellendam. Œuvres de C. Janssen, R. Goorhuis, M. Hamers, J. Powell. Direction : Arie Stolk. Conservatoire de la Ville de Luxembourg

Ô la Dorée, que ton chant est beau cf. 02/05 Théâtre du Centaure

European Union Baroque Orchestra Der Dirigent Lars Ulrik Mortensen, das Barockorchester der Europäischen Union und die berühmte schwedische Sopranistin Maria Keohane haben schon viele gemeinsame Erfolge gefeiert. In diesem Konzert treten sie gemeinsam mit einem neuen Programm auf, das der dramatischen Inspirationskraft der Musik Georg Friedrich Händels gewidmet ist. Trifolion ECHTERNACH

Im Dickicht der Städte cf. 08/05 Théâtre National du Luxembourg

Music theatre by Heiner Goebbels with Carmina Slovenica. Music Theatre. In English, with German surtitles. Director: Heiner Goebbels. Stage & light: Klaus Grünberg. Costume: Florence von Gerkan. Dramaturgy: Matthias Mohr. Sound design: Willi Bopp. Choir Vocal Theatre Carmina Slovenica. Artistic director & conductor: Karmina ilec. Texts by Jean-Jacques Rousseau, Joseph Eichendorff, Adalbert Stifter, Gertrude Stein, Alain RobbeGrillet, Marlen Haushofer, Marina Abramovic & Ian McEwan. Music by Johannes Brahms, Arnold Schönberg, Karmina ilec, Karin Rehnquist, Sarah Hopkins, Heiner Goebbels... Grand Théâtre

 21:10  THE ALFREDO RODRIGUEZ TRIO

Repéré par Chick Corea et Wayne Shorter, le jeune Alfredo Rodriguez a été découvert au festival de Montreux par Quincy Jones en personne. Depuis, Alfredo est devenu le protégé du légendaire compositeur et producteur. En tant que mentor et ami, Quincy vient de produire “Sounds of Space”, le premier album d’Alfredo Rodriguez. Le prodigieux jeune pianiste cubain est une future grande étoile du jazz mondial. Évoquant souvent le génie de Keith Jarrett, Thelonious Monk et Art Tatum, Rodriguez fait preuve d’une technique infaillible, d’une virtuosité confondante et d’une inventivité de tout instant. Ses performances lumineuses se distinguent par une explosion de rythmes, des cascades de notes déferlantes, mais aussi

par l’élégance de son toucher, l’intensité de son jeu et ses compositions ciselées. opderschmelz DUDELANGE

11

 22:50 

samedi saturday

NIK BÄRTSCH RONIN Une brise d’air frais souffle sur la musique pourtant nocturne et mystérieuse de Nik Bärtsch qui dans ses “modules” replonge l’expérience d’un Steve Reich ou d’un John Adams dans le monde du 21e siècle. Le nom de “Ronin” colle bien à l’esthétique du groupe autour de Nik Bärtsch : jouer de la musique en mercenaire, avec les armes du jazz, du minimalisme, du funk même, en découvrant progressivement des horizons nouveaux. opderschmelz DUDELANGE

 09:30  Concours Européen pour orchestres à vent, fanfares et brass bands

Un jury international. 14 formations d’exception de 6 pays. Fanfares : de 9h30 à 12h50. Brass Bands : de 14h à 20h35. Harmonies : de 21h à 21h50. Jury : Jan Cober, chef d’orchestre (NL) ; Douglas

submit your event on Inscrivez vos events sur

www.plurio.net Édition juin : 06/05

 20:30  AUFGANG

Imagine two grand pianos and one drum-kit, brought together on the same stage, improvising relentless funky rhythms, revolted notes and distorting ruthlessly the Classic, Jazz, Electronic genres. Highlight of the Sonar festival in 2005, the mutant trio is composed of Francesco Tristano (from Luxembourg), Rami Khalifé (from Lebanon) and Aymeric Westrich (from France). The experimental electronicacoustic trio has been touring in Europe and in the States for the last years and are now ready for a captivating performance at the Rockhal. Rockhal ESCH-SUR-ALZETTE

Gloria

Musée national d’histoire et d’art Luxembourg

Arthouse Classics USA 1980 / vostf / 120’ / c /De : John Cassavetes / Avec : Gena Rowlands, John Adames, Buck Henry / Lion d’Or, Venise 1980 Cinémathèque

Marché-aux-Poissons L-2345 Luxembourg www.mnha.lu

T + 352 47 93 30-1 mardi - dimanche 10h - 18h jeudi 10h - 20h

22 . 2 . - 9 . 6 . 2013

Harmonie Hautcharage Chef d’orchestre : Gérard Frisch. Place d’Armes FREE

MEE’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

47


Agenda

Bostock, chef d’orchestre (GB/D) ; Francisco Tamarit Fayos, compositeur et chef d’orchestre (E) ; Marc Meyers, chef d’orchestre, directeur du Conservatoire de Luxembourg (L) ; Carlo Pirola compositeur et chef d’orchestre (I). Président du jury : Jan Cober (NL). Secrétaire du jury : Gilles Lacour (L). Philharmonie

Fühlen” erleben könnt. Als Geschenk : eine Flasche Traubensaft. Auf Anfrage für Gruppen buchbar (L/D/FR). Musée et Maison du Vin EHNEN

Le cimetière NotreDame de Luxembourg, reflet de la cité des vivants

 11:00 

Voiseau

Théâtre musical, vidéo, ombres. Âge : 3-6 ans. Sans paroles. Un voyage de découverte poétique à travers les quatre saisons. CarréRotondes

 14:30  Sensorik-Erlebnis for Kids

Le cimetière Notre-Dame de Luxembourg - un panthéon national ? La nécropole du 19e siècle. “Liberté, Égalité, Fraternité”. Comment se vivent ces valeurs dans la cité des morts ? La visite guidée s’interroge sur la relation à la mort au 19e, début du 20e siècle. Le cimetière municipal est ouvert aux athéistes, croyants et agnostiques. L’itinéraire à travers les champs de sépultures rappelle les différents sens que peut revêtir un monument funéraire et identifie ses références philosophiques et religieuses. La nécropole est perçue comme lieu de dialogue entre philosophies de vie, de religions et d’idéologies. L’homme moderne est mobile et instruit. Son objectif, c’est de servir l’économie. L’art funéraire rappelle à quel point l’économie luxembourgeoise a toujours attiré des entrepreneurs de l’étranger. La promenade guidée fait découvrir l’antagonisme entre l’art funéraire industriel et l’art funéraire artisanal. Langues : L, F, D. Durée : 90 minutes. Cimetière Notre-Dame de Luxembourg

 15:00  D’GESCHICHT VUM BABAR, DE KLENGEN ELEFANT

cf. 10/05 Théâtre des Capucins

Nuit des Cathédrales www.cathol.lu Cathédrale Notre-Dame

 19:00 

Bill Carrothers est un des pianistes les plus originaux et les plus discrets de ces dernières années. Le long de son parcours, il a reçu plusieurs prix prestigieux, dont notamment le “Deutscher Schallplattenpreis” pour le “meilleur album” et le Diapason d’Or français. Lors de sa première apparition sur la scène jazz new-yorkaise, jouant avec Gary Peacock et Bill Stewart, il a été célébré comme une découverte majeure. La musique de Bill Carrothers est ancrée dans l’histoire du piano jazz. La richesse de son jeu dénote sa capacité à sortir des chemins battus, en déstructurant le propos pour se permettre toutes les fantaisies. Lyrisme et tempo d’enfer harmonisent dans un flot ininterrompu, intégrant variations de tempos et d’intensité, la coulée mélodique répondant à une construction aussi souple que rigoureuse. Avec la complicité et l’empathie du grand bassiste Drew Gress et du sensible batteur Dré Pallemaerts, le trio de Bill Carrothers, un modèle de sobriété élégante et de rondeur boisée, excelle dans l’inventivité, l’interactivité et l’inspiration. opderschmelz DUDELANGE

Zaltimbanq’ - Grande création de l’école de cirque

cf. 11h CarréRotondes

 17:00  Voiseau

“Lernen mit allen Sinnen” mit Anne-Catherine Mondloch. Auf spielerische Art & Weise das Weinmuseum entdecken. Hier erwarten euch spannende Experimente rund um das Thema “Traube und Wein”. Ihr werdet staunen, was ihr alles mit euren Sinnen “Sehen, Hören, Riechen, Schmecken &

48

cf. 11h CarréRotondes

 19:30  LA GRAND MESSE de MERRI

Une cérémonie pas très catholique revisitée par un Merri complètement disjoncté ! Communion, miracle, quête et mariage, tout est revisité par un Merri, curé fou, personnage complètement déjanté qui fait un tabac à Paris depuis de nombreuses années et officie pour la première fois au Grand-Duché ! Un très grand artiste (1,95 m), à la fois humoriste, auteur, comédien, animateur, metteur en scène, bête de scène, musicien, chanteur, chauffeur de salle (pas plombier mais un peu zingué), peintre (efficace pour les plafonds), électricien... Cet enfant de la balle au parcours déjà riche mais encore à varier (au cinéma) vous reçoit dans son univers... mystique ! Le Showtime ESCH-SUR-ALZETTE

 20:00  Alice

Sense and Sensibility USA 1990 / vostf / 109’ / c / De : Woody Allen / Avec : Joe Mantegna, Mia Farrow, William Hurt, Alec Baldwyn, Judy Davis Cinémathèque

Ô la Dorée, que ton chant est beau cf. 02/05 Théâtre du Centaure

Cafe para dos

Voiseau

MARC MANGEN TRIO

BILL CARROTHERS TRIO

cf. 04/05 Cathédrale Notre-Dame

Dans le cadre de la campagne “Lëtz’ Step to Fairtrade ! ” le CITIM (Centre d’Information Tiers Monde) invite à un petit-déjeuner buffet équitable. Découvrez le CITIM, goûtez les produits fairtrade et informez-vous sur le commerce équitable et plein d’autres alternatives pour un développement durable. Centre d’Information Tiers Monde FREE

 18:00 

Marc Mangen, piano. Johannes Schaedlich, contrebasse. Jens Biehl, drums. opderschmelz DUDELANGE

30 minutes of organ music

Petit-déjeuner équitable au CITIM

La nouvelle production de l’école de cirque par 40 élèves de l’école qui ont suivi un stage de création en mars / avril pour créer ce nouveau spectacle touchant qui va émerveiller les petits et grands spectateurs. Spectacle des élèves de l’école de cirque Zaltimbanq’. Chapiteau Zaltimbanq’

MEE’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

Mais quel sortilège entoure donc la valse ? Quelle force cache cette musique au point d’avoir conquis les traditions d’autant de pays et cultures, de passer avec succès de la danse à la salle de concert, de la célébration à la sérénade mélancolique ou la chanson ? Il y a des valses mythiques, obligées, somptueuses, mystérieuses, anonymes... Eh oui, la valse se décline en mille façons, même en mille temps... elle peut être une forme, un style ou simplement de la matière première... Les

musiques de Chopin, Schubert, Brahms, Tchaikowsky, Ravel se mélangeront avec Gus Viseur, Joseph Colombe, Jacob Bittencourt, Chabuca Granda et d’autres compositeurs et valseurs du monde. Vous êtes invités à voir, écouter et même danser avec Café para Dos. Foyer Européen - Luxembourg

Concert de l’Ensemble Tagada

Tagada, c’est avant tout l’histoire d’une solide amitié, qui dure depuis plus d’un demi-siècle. Celle liant les deux fondateurs et leaders du groupe, Ahmed et Omar Dakhouch. Une amitié née sur les bancs de l’école primaire qui se poursuit dans les années 60’ à travers la découverte commune du théâtre. C’est 10 ans plus tard qu’apparaît l’Ensemble Tagada alors que la scène musicale marocaine vit un véritable printemps avec l’éclosion de nombreux groupes incontournables de Nass El Ghiwane à Jil Jilala. L’Ensemble Tagada, au nom inspiré de l’appellation donnée aux célibataires qui animent les mariages dans les douars de la campagne marocaine, allait se démarquer en proposant une musique influencée par la Aïta, qui rappelle les mélodies improvisées du jazz et le blues afro-américain, construite autour d’une principale famille d’instruments : les percussions. Fervents défenseurs d’un patrimoine culturel ancestral, leur répertoire dépasse les frontières marocaines et leur permet de participer à différents festivals à l’étranger. Du 10 au 17 mai, une brigade de cuisine marocaine investit la Brasserie le Neumünster et propose des formules spectacle-dîner. Abbaye de Neumünster

Théâtre Danse / Opéra Musique classique Conférence Musique actuelle Cinémathèque Événement Jeune Public Exposition Divers


Agenda

Concerts dans le cadre du Concours Européen pour Harmonies, Fanfares et Brass Bands Orchesterverein Hilgen 1912 e.V. Œuvres d’O. Waespi, J. Stert, B. Britten, G. Verdi, R. Wagner. Direction : Johannes Stert. Conservatoire de la Ville de Luxembourg

Les Enfants à Bethléem de Gabriel Pierné Dans le cadre du Printemps des maîtrises, 130 jeunes choristes sont sur scène pour interpréter “Les Enfants à Bethléem”, œuvre composée en 1907 par le compositeur messin Gabriel Pierné (1863-1937). Kinneksbond MAMER

MATCH D’IMPROVISATION THéâTRALE LUXEMBOURG / BELGIQUE

Après le match aller Luxembourg / Belgique qui a eu lieu à Bruxelles le 25 mars dernier, le GIPL(Groupement des Improvisateurs Professionnels du Luxembourg) reçoit l’équipe belge pour le match retour. Un match haut en couleurs à ne pas rater. Basé sur les règles du hockey sur glace, le match d’improvisation théâtrale voit s’affronter 2 équipes pendant deux périodes de 45 minutes sous la houlette d’un arbitre impitoyable. Spectacle humoristique à ne manquer sous aucun prétexte ! Centre Culturel Tramsschapp

Moments of Music and Magic

la magie de la mélodie ? Un show enchanté, truffé d’illusions de niveau mondial et à l’occasion du 10e anniversaire des Stroossener Music-Kids, l’ensemble des jeunes de la Fanfare Stroossen, assorti de mélodies issues des longs métrages de Walt Disney. Théâtre Municipal ESCH-SUR-ALZETTE

When the mountain changed its clothing cf. 10/05 Grand Théâtre

 20:20  ROY NATHANSON’S “SOTTO VOCE”

Avec son faux air de Groucho Marx, Roy Nathanson est un électron libre de la scène downtown new-yorkaise. D’abord repéré comme saxophoniste avec les célèbres Lounge Lizards de John Lurie, Roy a créé les fameux et inclassables Jazz Passengers, son orchestre de prédilection qui a redonné au jazz contemporain son allégresse et son effronterie. Ce groupe a fourni un écrin hors pair pour des artistes comme Debbie Harry, Elvis Costello ou Jeff Buckley, dans des spectacles extravagants. L’actuelle formation Sotto Voce, entreprise tout aussi originale à la résonance beat generation, mêle dans un superbe élan créatif jazz et spoken word, hip-hop et avant-garde, soul et punk, musique juive et harmonies vocales. Roy Nathanson se distingue ici par la fluidité accrocheuse de son jeu, par l’humour ravageur et l’humanisme poétique de son univers. L’humour, la diversité, et l’audace sont les piliers de cette aventure musicale entre les Marx Brothers, Allen Ginsberg et Sun Ra, qui ne pouvait qu’être née à New York, et qui porte la griffe d’un des artistes les plus ouverts d’aujourd’hui. opderschmelz DUDELANGE

 21:00 

Dirigé par Robert Toher et Austin Stawiarz, ERAAS aime créer des compositions résolument “dark”, avec un amour non feint pour les formes ritualistiques. CarréRotondes

 21:40  PASCAL SCHUMACHER & SYLVAIN RIFFLET

Le vibraphoniste Pascal Schumacher est l’un des musiciens les plus réputés et sollicités de la scène jazz luxembourgeoise. Ses enregistrements et ses tournées se multiplient tandis que ses réalisations à la tête des ensembles qu’il a constitués ont obtenu les récompenses les plus enviées. L’appétit musical du vibraphoniste est insatiable, et inaltérable est son besoin de se lancer de nouveaux défis, de sonder de nouveaux champs artistiques. Il travaille également pour le cinéma, le théâtre, le ballet et compose pour des big bands comme pour des ensembles de chambre. Saxophoniste français, multi-instrumentiste apprécié, Sylvain Rifflet s’est produit e.a. aux côtés de nombreux jazzmen de renom au sein du Mégaoctet d’Andy Emler et de l’Orchestre National de Jazz. opderschmelz DUDELANGE

Cette extraordinaire formation de neuf musiciens a depuis quelques années effectué une razzia sur toutes les récompenses de jazz prestigieuses : Prix du meilleur disque de l’Académie du Jazz, Django d’Or, Victoire du Jazz e.a. Compositeur, pianiste, Andy Emler dirige depuis plus de 20 ans le MegaOctet, collectif de jazzmen surdoués qui mixe la magie du jazz, les finesses de l’écriture savante et l’énergie du rock. Une tribu de talentueux voltigeurs, improvisateurs follement inspirés, qu’Andy Emler met en valeur individuellement au sein d’un orchestre homogène et bourré d’énergie qui pratique ce que son leader nomme “une musique européenne vivante de début de siècle”. Dense et dynamique, voire frénétique ou encore plus retenue, narrative, la musique du MegaOctet se conjugue à tous les modes, tout en conservant une magistrale unité. Andy Emler, ce catalyseur d’aventures qui se dit “organiseur de plaisirs”, est un orchestrateur redoutable d’inventivité, de fraîcheur et d’un irrésistible groove. On trouve des éclats, de l’aventure, de la poésie, de l’humour aussi. Le MegaOctet sonne comme la promesse d’un rendez-vous unique et décoiffant. opderschmelz DUDELANGE

12

dimanche sunday

 22:00  Horror of the Zombies

 10:00  Concours Européen pour orchestres à vent, fanfares et brass bands

 20:30 

Chef d’orchestre : Jean Kohnen Place d’Armes FREE

 22:50  ANDY EMLER MEGA OCTET

ERAAS

Fanfare HielemLuerenzweiler

David Goldrake - Fanfare Stroossen. “Moments of Music and Magic”. Un pacte surnaturel entre magie et musique. Quels seront les airs de la Fanfare Stroossen qui vous ensorcelleront ? Le prestigieux illusionniste David Goldrake peut-il se transformer en musicien ? Où réside

cf. 11/05 Philharmonie Filmreakter’s Cinélunatique Euro trash from another dimension. El Buque Maldito / Espagne 1974 / vang / 89’ / c / De : Amando de Ossorio / Avec : Maria Perschy, Jack Taylor, Carlos Lemos Cinémathèque

 11:00  D’GESCHICHT VUM BABAR, DE KLENGEN ELEFANT

Fanfare de la commune de Dalheim Chef d’orchestre : Jonathan Devière. Place d’Armes FREE

 11:30  ApÉro’s Jazz : Majid Bekkas Trio

Créateur de “L’African Gnaoua Blues”, Majid Bekkas est, de toute évidence, l’ambassadeur idéal via l’Occident de cette nouvelle forme d’expression musicale issue de la musique spirituelle de transe gnaouie, métissée au jazz et au blues de sources africaines. Sa voix sensuelle de chanteur gnaoui et sa virtuosité au “hajhouj”, prêtant à l’envoûtement et la transe, font de Majid Bekkas le digne représentant de la culture gnaouie issue du métissage du patrimoine ancestral musical, arabo-berbère et africain à tendance mystique soufie ou sacrée. Nominé “Django d’Or” (2004) pour son album “Mogador”, le magicien des rencontres possède actuellement un riche palmarès d’enregistrements musicaux réalisés en Europe en compagnie de musiciens virtuoses de renommée mondiale. Cet Apéro’s Jazz sera suivi d’un buffet marocain. Réservation recommandée pour le buffet. Abbaye de Neumünster FREE

 15:00  Concert am Bambësch

Dans le cadre de la campagne “En Dag an der Natur”, le Service du Patrimoine Naturel ainsi que le Conservatoire de la Ville de Luxembourg invitent au “Concert am Bambësch”, qui se déroulera le 12 mai au lieu-dit Réidränk. Le concert sera assuré par les ensembles de cuivres de Charles Consbruck et de percussion digitale d’Emmanuel Baudry. Une buvette avec petite restauration sera prévue sur place. Bambësch FREE

cf. 10/05 Théâtre des Capucins

submit your event on Inscrivez vos events sur

www.plurio.net Édition juin : 06/05

MEE’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

49


Agenda

 15:00  D’GESCHICHT VUM BABAR, DE KLENGEN ELEFANT

cf. 10/05 Théâtre des Capucins

école de Musique des Lorraines Orchestre de jazz. Chef d’orchestre : Pierre Bastien. Place d’Armes FREE

Jungala

Thomas, die fantastische Lokomotive CINÉMA PARADISO USA 2000 / deutsche Fassung / 85 Minuten / Farbe / Von: Britt Allcrof / Mit: Alec Baldwin, Cody McMains, Peter Fonda / Empfohlen ab 6 Jahren Auf der magischen Insel Soldau leben die Lokomotiven, Busse und Wagons in harmonischer Idylle. Sanft geschwungene Weiden, grüne Wiesen säumen die Schienen und Straßen, auf denen sich Thomas und seine Freunde bewegen. Doch das Paradies wird bedroht von der rüpelhaften Diesellok Diesel 10 mit ihren furchterregenden Baggerschaufeln. Thomas und seine Freunde müssen die verlorene Lokomotive Lady finden und den magischen Schienenstrang zwischen Soldau und unserer Realität zu finden und so den Verlust der Magie zu verhindern. “Thomas und die fantastische Lokomotive” will eine kindgerechte Alternative sein zum action-getriebenen Effektekino. Schauplatz ist eine Paradiesinsel, auf der Pünktlichkeit noch einen Wert und der Fortschritt in Form aggressiver Dieselloks eine Gefahr darstellen. Wo sich der Schaffner mit seiner Trillerpfeife von einem Ort an den anderen hexen kann. Charmante Tricksequenzen und eine liebenswerte unaufgeregte Art der Inszenierung unterhalten gerade die jüngsten Kinogänger auf angenehme Weise. Cinémathèque

 15:15  14e SUNDAY DANCE

Le Danzsportclub Rout-WäissBlo Lëtzebuerg (RWB) asbl a le plaisir de vous inviter à son 14e Sunday Dance. L’animation musicale sera assurée par le RWB Dance Combo, dont la réputation n’est plus à faire. Composé en majorité de professionnels (luxembourgeois et étrangers), cette formation s’est spécialisée depuis trois ans dans les rythmes stricts des danses latino-américaines et standards et se produit lors d’événements de choix tant à Luxembourg qu’à l’étranger. Un véritable régal pour les fervents de la danse. Alvisse Parc-Hôtel

50

 16:00 

Un vieil arbre, grand et honoré par le temps, est né et a vécu dans une dense forêt. Aujourd’hui, il se retrouve seul au milieu d’un désert. Une nuit de pleine lune amène un musicien gitan sous son ombre. “Jungala” raconte en série des événements qui se sont passés pendant cette rencontre. On ne connaît pas l’ordre, ni l’histoire en entier, mais juste quelques moments. Les interprètes, deux danseuses et deux musiciens, se retrouvent ainsi dans des situations qui se dévoilent devant leurs yeux en laissant libre cours à l’exploration, au suspense, à la découverte, à la surprise et à l’émerveillement. “Jungala” est une pièce chorégraphique avec musique live, projection interactive et danse. Le spectacle est conçu pour offrir au jeune public une agréable introduction à la performance contemporaine. Durée : 40 min. 5 ans, sans paroles. Direction, concept : Rajivan Ayyappan. Chorégraphie : Emanuela Iacopini. Création sonore : Sacha Ley, Rajivan Ayyappan. Performance : Jeanna Serikbayeva-Larosche, Emanuela Iacopini, Sasha Ley, Rajivan Ayyappan. Vidéo interactive : Matsuo Kunihiko. Création lumière : Nico Tremblay. Mierscher Kulturhaus MERSCH

 17:00  Je suis un prophète, c’est mon fils qui l’a dit

De et par Abel Aboualiten. De ce cri audacieux contre le déterminisme et les tabous de la religion, vous garderez sans doute deux mots qui reviennent sous la plume de tous les critiques : talent et courage. Guidé par sa formation

d’acrobate, son talent d’écrivain et son combat contre le déterminisme, Abel Aboualiten nous offre ici une pièce drôle et déroutante, portée par une brillante interprétation où rire et souffrance se partagent le fer des traditions. “Il y a des traditions, des religions, qui vous marquent dans votre propre chair et qui saignent votre enfance. Ce fardeau que l’héritage de vos ancêtres, de vos parents, vous impose, vous habite comme s’il était dans vos gènes. Vous en débarrasser demande un effort incommensurable. Non seulement vous devez vous débarrasser de cette enveloppe invisible contaminée par tant de ‘certitudes et de vérités’ qui vous semblent fausses et étrangères ; mais aussi lutter pour vous extirper de l’instinct grégaire. Agir ainsi est l’injure ultime, la pire trahison à la communauté à laquelle vous êtes condamnés à appartenir. Cette communauté qui s’arroge le droit de fabriquer votre identité.” Du 10 au 17 mai, une brigade de cuisine marocaine investit la Brasserie le Neumünster et propose des formules spectacle-dîner. Abbaye de Neumünster

The Bolshoi Ballet : Romeo & Juliet

The Name of the Rose

Ciné XXL France-Italie-RFA 1986 / voangstf+all / 130’ / c / De : Jean-Jacques Annaud / Avec : Sean Connery, Christian Slater, Michael Lonsdale / D’après le roman d’Umberto Eco Cinémathèque

 18:00  Concours Européen pour orchestres à vent, fanfares et brass bands

Beethoven : “Sonate Nr.8 c-Moll Op.13 ‘Pathetique’”, “Sonate Nr.32 c-Moll Op.111”, “6 Variationen F-Dur Op.34”, “Sonate Nr.23 f-Moll Op.57 ‘Appassionata’”. Since winning first prize at the 70th Music Competition of Japan in 2001, Takashi Sato has been regarded as one of the most outstanding Japanese pianists of his generation. He is the youngest recipient ever of the Frédéric Chopin Society of Japan Award which was granted for the success of his debut recital in Tokyo in 2003. Takashi has also distinguished himself at several international competitions. Most noteworthy among them is his victory at the 11th International Piano Competition Schubert in Dortmund 2007, establishing him as a world-class interpreter of Schubert’s music. Conservatoire de la Ville de Luxembourg FREE

MEE’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

Shadows

Université Populaire du Cinéma USA 1960 / vostf / 81’ / De : John Cassavetes / Avec : Ben Carruthers, Lelia Goldoni, Hugh Hurd / Grand prix de la critique, Venise 1960 Cinémathèque

13

Solo piano concert by Takashi Sato

 20:30 

Le Théâtre Bolchoï, référence mondiale dans le domaine de la danse classique, vous ouvre ses portes et propose d’assister à quatre ballets exceptionnels, retransmis en direct de Moscou. Ciné Utopia

Jitro

Chorale des enfants de la République tchèque. Kinneksbond MAMER

cf. 11/05 Philharmonie

Ô la Dorée, que ton chant est beau cf. 02/05 Théâtre du Centaure

 20:00  Im Dickicht der Städte

cf. 08/05 Théâtre National du Luxembourg

lundi monday

 11:45  Cycle de conférences. Les Droits de l’Homme

cf. 06/05. “Do ‘Terrorists’ have Human Rights?”, Hans-Joachim Giessmann, Berghof Foundation, Berlin. Université du Luxembourg - Campus de Walferdange WALFERDANGE

 18:30  Buena Vista Social Club

¡ Cine Cubana Sí ! Allemagne 1998 / vostf+all / 100’ / c / Documentaire musical de : Wim Wenders / Avec : Compay Segundo, Ibrahim Ferrer, Eliades Ochoa, Ry Cooder Cinémathèque

MIKE STERN & BILL EVANS BAND FEAT. DAVE WECKL & TOM KENNEDY Figure majeure du jazz-rock, Mike Stern a su fusionner la liberté du jazz et l’énergie du rock et du blues, faisant de sa guitare un torrent d’énergie mais aussi de délicatesse. Avec son jeu sauvage et une dynamique énorme, il est une bête de scène. C’est un des rares guitaristes dont le son et le phrasé sont immédiatement identifiables. Il fait partie des grands guitaristes de jazz aux côtés de Pat Metheny, John Scofield et Bill Frisell. opderschmelz DUDELANGE

Théâtre Danse / Opéra Musique classique Conférence Musique actuelle Cinémathèque Événement Jeune Public Exposition Divers


Agenda

 20:00 

Greiweldenger Musek

Boesch / Martineau Florian Boesch, baryton. Malcolm Martineau, piano. Franz Schubert : “Winterreise” (Le Voyage d’hiver). Philharmonie

Ô la Dorée, que ton chant est beau cf. 02/05 Théâtre du Centaure

Fair Play Un spectacle de Patrice Thibaud avec Philippe Leygnac. Après “Jungles” et “Cocorico”, le voilà de retour, l’irrésistible duo composé de Patrice Thibaud et de Philippe Leygnac.Patrice Thibaud, le grand, le chef, celui qui sait tout, le mime, à qui il suffit d’un geste, d’une grimace, d’une attitude pour multiplier les métamorphoses les plus improbables, des plus animalières aux plus humaines. Philippe Leygnac, le petit, le souffre-douleur, celui qui prend des gifles et des coups de pied au..., l’homme-caoutchouc capable de s’installer tranquillement dans une valise “de cabine” ou d’escalader sans effort la face nord d’un piano, l’homme-orchestre symphonique aussi.Cette fois, avec “Fair Play”, c’est le sport qui les a inspirés ! Mais la médaille d’or à laquelle ils aspirent, c’est celle que leur vaudra le rire en retour de leurs spectateurs, tous âges confondus. Le plateau du Théâtre des Capucins va devenir stade olympique ! Patrice Thibaud va multiplier les performances, ces pathétiques efforts qui visent au sublime. Échauffements, abdos fessiers et courses à pied. Vélo, gym, haltérophilie et sports de combat, d’entretien, de mise à mort parfois. La scène sera ring, piste cyclable, tapis d’entraînement, terrain de foot. Le comédien-mime s’intéresse au mental en acier du sportif, à son acharnement chevalin ou à la grâce du mouvement d’un corps qui transcende ses (in)capacités naturelles. Si Tati et Chaplin l’ont inspiré, il prétend, en athlète théâtral, et conformément à la devise olympique, citius, altius, fortius, aller plus vite, plus haut, plus fort ! Philippe Leygnac, lui, assurera la bande-son, aussi diverse qu’inattendue, indispensable à pareils exploits. “Fair Play”, c’est un regard drôle et décalé sur le sport et sa mentalité. Théâtre des Capucins

 20:30 

Chef d’orchestre : Christophe Weiland. Place d’Armes FREE

Ciné-débat Regard sur le cinéma marocain Dans le cadre de la Semaine Culturelle Marocaine. En collaboration avec le Centre Culturel de Rencontre Abbaye de Neumünster et la Fondation Anna Lindh. Projection suivie d’un débat avec Faouzi Bensaïdi, réalisateur plusieurs fois récompensé. Film : Mort à vendre Maroc-France-Belgique 2011 / vostf / 117’ / c / De : Faouzi Bensaïdi / Avec : Fehd Benchemsi, Fouad Labied, Mouhcine Malzi / Prix C.I.C.A.E., Berlinale 2012, Prix Spécial du Jury, Festival national du film (Maroc) 2012 Malik, 26 ans, est fou amoureux de Dounia qu’il veut faire sortir de la prostitution. Allal, 30 ans, veut devenir le nouveau grand ponte du trafic de drogue. Soufiane, 18 ans, alimente sa colère en voulant se venger de la société. Le cambriolage de la plus grande bijouterie de Tétouan rassemble les trois amis qui n’ont rien à perdre et qui n’ont peur de rien… Avec “Mort à vendre”, le réalisateur de Meknès signe sa troisième réalisation après “www : What a wonderful world” et “Mille Mois”, récompensé par le prix Le Premier Regard au Festival de Cannes 2003. Sa dernière réalisation est un conte urbain et dur, moderne, haletant et parfaitement maîtrisé qui a déjà obtenu le prix Panorama du Festival international du film de Berlin, le prix du meilleur film du Festival du film de Bruxelles, le grand prix de la 18e édition du Festival international du cinéma méditerranéen de Tétouan et le prix du jury du Festival national du film de Tanger. Cinémathèque

14

mardi tuesday

 11:00  Conférence de psychopédagogie / pédagogie musicale

Avec Marcel Lallemang, professeur de clarinette,

clarinette basse et musique de chambre. Ensemble de clarinettes : “25 ans déjà Une expérience pédagogique extraordinaire”. Conservatoire de la Ville de Luxembourg FREE

 14:30  VullenhäiserKontroll

Qui habite dans nos nichoirs : mésanges, gobe-mouche, muscardin ou chauves-souris ? Musée national d’histoire naturelle

 18:15  Une gorgée de poésie - Emily Dickinson

cf. 06/05 Théâtre du Centaure

 18:30  L’espace euroméditerranéen : une chance pour la paix ?

Une rencontre ouverte sur un sujet brûlant d’actualité, éclairé par deux experts du dialogue, de la diplomatie et des politiques internationales.Intervenants : André Azoulay, Jean Asselborn. Modérateur : Claude Frisoni, directeur du CCRN. Chantre de la tolérance et homme de dialogue reconnu, André Azoulay est un politologue et homme politique marocain. Il est actuellement Conseiller auprès de S.M. Mohammed VI. Membre du Groupe de Haut Niveau des Nations Unies pour l’Alliance des Civilisations, A. Azoulay est l’actuel président de la Fondation Euro-méditerranéenne Anna Lindh. La place du Dialogue des Cultures dans la construction de l’Union pour la Méditerranée est au centre de son action au Conseil Culturel de l’UPM (Paris), au Conseil du Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (Marseille) ainsi qu’au sein de nombreuses autres institutions internationales. Membre du Comité des régions depuis la création de cette enceinte européenne des régions, Jean Asselborn a assuré les fonctions de vice-président du parti socialiste européen de 2000 à 2004. Membre du Parti ouvrier socialiste luxembourgeois (LSAP), Jean Asselborn est vice-Premier ministre du Grand-Duché et ministre des Affaires étrangères et de l’Immigration depuis le 31 juillet 2004. Abbaye de Neumünster

The Boxer A MAN FOR ALL SEASONS USA-Irlande 1997 / vostf / 113’ / c / De : Jim Sheridan / Avec :

MEE’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

Daniel Day-Lewis, Daragh Donnelly, Frank Coughlan Cinémathèque

Concert ActArt “Musique pour flûte de J. S. BACH et fils”

 19:30  MUDAM AKADEMIE ODS II

08. Joseph Beuys. En luxembourgeois. opderschmelz DUDELANGE

Projection de film grec par le ciné-club hellénique Ciné Utopia

 20:00  Banda / Soos

Ádám Banda, violon. Orsolya Soos, piano. Giuseppe Tartini : “Sonate pour violon et basse continue op. 1/4” (“Le Trille du diable” / “Teufelstrillersonate”) (arr. Fritz Kreisler). Erno Dohnányi : “Sonate pour violon et piano op. 21”. Béla Bartók : “Rhapsodie N° 1”. Piotr Ilitch Tchaïkovski : “Valse-Scherzo op. 34”. Jenö Hubay : “Preghiera (Ima) op. 121/1”. Maurice Ravel : “Tzigane. Rapsodie de concert”. Nominated by Palace of Arts Budapest. Philharmonie

J. S. BACH : “Sonate en trio en ré majeur BWV 1028”. W. F. BACH : “Duo N°6 en f”. J. S. BACH : “Sonate en trio en ré mineur BWV 1036”. C. PH. BACH : “Sonate en trio en mi majeur Wq 162”. J. S. BACH : “Sonate en trio en sol mineur BWV 1029”. Carine Forget, flûte. Carlo Jans, flûte. Claude Giampellegrini, violoncelle. Alain Wirth, clavecin. Cercle Cité

Doublet percussion : Baba Sissoko Afrobules suivi des Master Drummers of Burundi

Blithe Spirit

Blithe Spirit is the most well-known and best-loved comedy by the prolific Sir Noël Coward, England’s leading musical and comedy writer from the 1920s to the 1950s. This farce - concerning one man, his wife, and a ghost - was first presented in the 1940s. Charles Condomine, a successful writer, is happily married to his second wife, Ruth. For fun he arranges a séance with the eccentric spiritualist Madam Arcati. Unexpectedly, the result is that the ghost of Charles’ dead first wife, the fun-loving and mischievous Elvira, returns, but she is visible only to Charles and to make matters worse, she is determined to stay and win Charles back! Performers: Bjørn Clasen, June Lowery, Lindsay Wegleitner, Barbara Hall, Jessica Whiteley, Patrick Schomaker & Clea du Toit. Designer: Karl Pierce. Director: Tony Kingston. Abbaye de Neumünster

La percussion sera à l’honneur lors de cette soirée extraordinaire, et à double dose ! En première partie, Baba Sissoko interprétera du AfroBlues. Baba Sissoko descend d’une dynastie de Griots maliens, ces troubadours de la culture africaine qui détiennent et transmettent le savoir, la tradition et l’histoire. Sa nature poly-instrumentiste et sa grande sensibilité envers des formes d’expression musicale qui ne sont pas strictement liées au monde africain le conduisent rapidement à collaborer avec de véritables superstars telles que Habib Koité, Sting, Santana, the Wailers, Youssou N’Dour, Salif Keita et beaucoup d’autres encore. Son style très particulier parvient à fondre les mélodies et les rythmes de sa tradition avec des sonorités occidentales telles que le jazz, le rock et le blues à travers une contamination musicale extraordinairement efficace. En deuxième partie, les Maîtres Tambours du Burundi entreront en scène avec leurs costumes colorés et leurs rythmes

submit your event on Inscrivez vos events sur

www.plurio.net Édition juin : 06/05

51


Agenda

triomphants qui ont déjà inspiré The Clash, Echo & The Bunnymen, Joni Mitchell, Joan Baez & Malcolm McLaren. Un privilège pour nous tous, car ces maîtres tambourinaires voyagent rarement à l’étranger et se produisent très peu en tournée. Sur scène, les Tambours du Burundi offrent un spectacle alliant la musique et la danse. Pleins d’énergie et de grâce, exhibant des corps à la ligne athlétique pure, les douze membres de la troupe vêtus de robes traditionnelles colorées, martèlent des rythmes envoûtants aux syncopes complexes tout en sautant, en dansant, en chantant ou même en combattant des adversaires imaginaires sur leurs tambours. À tout moment, chaque cri des musiciens s’intègre au battement exaltant des tambourinaires. www.printempsmusical.lu Conservatoire de la Ville de Luxembourg

 20:00  Fair Play

cf. 13/05 Théâtre des Capucins

LUCA CIARLA

Luca Ciarla, violon et loop machine, etc. “Bach into myself”. Au programme : Bach, Ciarla, Villa-Lobos, Piazzolla. Altrimenti

 20:30  BLACK FLAG

Eh oui, amateurs du rock, vous avez bien entendu - les seuls et uniques Black Flag se sont finalement reformés après leur séparation officielle en 1986. Toute une génération de musiciens et de fans citeraient Black Flag en tant que groupes qui les a le plus influencés sans jamais avoir eu la chance de les voir jouer en live - jusqu’à présent, car le groupe iconique de punk hardcore fera une escale à la Rockhal avec un tout nouvel album qui est prévu ! Rockhal ESCH-SUR-ALZETTE

Commandante cf. 07/05 Cinémathèque

52

Lucía

Fanfare Bissen Chef d’orchestre : Robert Köller. Place d’Armes FREE

15

mercredi wednesday

 18:30  Identités culturelles et droits de l’Homme en Euro-méditerranée

Intervenants : Driss El Yazami, Driss Khrouz, Montassir Sakhi. Modérateur : Serge Kollwelter, président de l’AEDH (Association européenne de défense des droits de l’Homme). Driss El Yazami, militant marocain des droits de l’homme, a occupé des fonctions dirigeantes dans plusieurs associations ou organisations internationales telles que la Ligue française des droits de l’homme et la Fédération Internationale des ligues des Droits de l’Homme (FIDH), dont il a été secrétaire général. En 2007, il est devenu président du Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME) et en 2011, président du Conseil national des droits de l’Homme du Royaume du Maroc. Driss Khrouz est une figure marquante de l’intelligentsia marocaine. Ses diverses activités et la richesse de son parcours lui ont valu le poste de vice-président du Centre nord-sud du Conseil de l’Europe, chargé de la promotion de l’interdépendance et du dialogue entre les cultures ou encore membre du Conseil d’administration de l’Institut royal de la culture amazigh. Par ailleurs, il est l’actuel directeur de la Bibliothèque Nationale du Maroc. Montassir Sakhi, étudiant chercheur à l’École des Hautes Études en Sciences Sociale-Paris et journaliste au Maroc, est l’un des membres fondateurs du “Mouvement du 20 février”, mouvement d’opposition qui depuis le début de l’année 2011 participe activement à la création d’un espace public important au Maroc. Fervent militant de gauche, il est aussi à l’initiative de l’émergence de plusieurs associations locales œuvrant sur la question de l’éducation populaire, notamment dans les villes de Rabat et Salé. Abbaye de Neumünster

¡ Cine Cubana Sí ! Cuba 1968 / vostf / 159’ / De : Humberto Solás / Avec : Raquel Revuelta (Lucía 1895), Elisenda Núñez (Lucía 1933), Adela Legra (Lucía 1960), Adolfo Lauradó Cinémathèque

 19:00  Dem Keeser seng nei Kleeder

réjouissons d’un nouveau chapitre car l’ancien guitariste et chanteur des Dire Straits nous présentera son nouvel album “Privateering”. Nouvelles chansons et classiques inclus ! Rockhal ESCH-SUR-ALZETTE

New Gary Burton Trio - Common Ground

Centre Culturel Syrkus ROODT-SUR-SYRE

 20:00  Blithe Spirit

cf. 14/05 Abbaye de Neumünster

Cameron Carpenter “The Theatre of the Organ”. Cameron Carpenter, orgue. Cameron Carpenter n’est pas dompteur, mais sa façon vertigineuse de jouer de l’orgue dans “Le Théâtre de l’Orgue” rappelle combien les débuts de l’instrument dans les grands cirques de l’Antiquité devaient être spectaculaires. Philharmonie

DAVE DAVIS LIVE & IN FARBE Wer hat Angst vorm schwarzen Mann? Niemand! Und das ist auch gut so! Aber Deutschland fragt: Gibt es außer Clowns tatsächlich noch andere farbige Menschen? Darf die politisch korrekte Domina schwarze Kunden auspeitschen? Und warum fürchten wir ein Wort, das rückwärts gelesen “Regen” erzeugt? Dave Davis gibt Antwort. Er zertrümmert und und bestätigt mit erfrischender Leichtigkeit vieles, was wir über “Bürger mit Melaninüberschuss” zu wissen glauben. Er schlüpft in verschiedene Rollen, erzählt Unglaubliches und singt nie Gehörtes. Der Träger des Deutschen Comedypreises 2010 und zweifache Prix-PantheonGewinner 2009 interagiert auch in seinem neuen Programm gekonnt mit dem Publikum und lässt uns verstehen, warum er von “Klasse statt Rasse” spricht. Al Seeërei DIEKIRCH

MARK KNOPFLER Mark Knopfler, l’un des artistes les plus célèbres de tous les temps, retournera à la Rockhal pour la quatrième fois. Nous nous souvenons tous de son concert avec Bob Dylan en 2011 à la Rockhal qui était un événement hors du commun, mais à présent nous nous

MEE’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

Common Ground est le premier album de Gary Burton sous le label Mack Avenue Records. Avec ce disque, le pionnier de la technique à quatre baguettes au vibraphone et collectionneur de Grammy Awards nous livre son premier album studio depuis 2005 et par la même occasion, nous présente son dernier groupe. Connu sous le nom de New Gary Burton Quartet, le groupe est composé du guitariste Julian Lage, du bassiste Scott Colley et du batteur Antonio Sanchez. www.printempsmusical.lu Conservatoire de la Ville de Luxembourg

Petite Messe Solennelle

Skip The Use

Skip the Use is a bandname that basically means “don’t go down the beaten track”... In other word : “shake up the established order of things” or “push the boundaries”. And, clearly, Skip The Use makes a point of shaking things up and entertaining its crowds at all costs. That is its DNA, its driving force, and the reason that led to the birth of this band in the first place. The already “famous five” (Mat Bastard for vocals, Yann Stefani on guitar, Jay Jimenez on bass, Lio on keyboards and Manamax on drums) started off five years ago. Live on stage, Skip The Use is a real tornado of a band, as much from the visual as from the artistic point of view, and they have never stopped intriguing and entertaining us... den Atelier

 20:30  Fanfare Royale Grand-Ducale Lëtzebuerg

Chef d’orchestre : François Schammo. Place d’Armes FREE

 21:15  Desperate Hours

Musique de Gioachino Rossini. Nico and the Navigators. Théâtre musical. En anglais & allemand, avec surtitres en français. Du Rossini à la Rossini, tel est le résultat de la rencontre improbable de la “Petite Messe Solennelle” de Gioachino Rossini (1792-1868) et du groupe berlinois Nico and the Navigators ! Conception & mise en scène : Nicola Hümpel. Direction : musicale : Nicholas Jenkins. Scénographie : Oliver Proske. Lumières : Andreas Fuchs. Costumes : Frauke Ritter. Assistante mise en scène : Sarah Myriam Wolf. Acteurs / Danseurs : Yui Kawaguchi, Peter Fasching, Adrian Gillott, Patric Schott. Grand Théâtre

cf. 02/05 Cinémathèque

 21:30  Projection de film grec par le ciné-club hellénique

Ciné Utopia

Théâtre Danse / Opéra Musique classique Conférence Musique actuelle Cinémathèque Événement Jeune Public Exposition Divers


Agenda

16

Viens jouer avec nous le jeu de société “LEKOLI” sur l’accès à l’éducation en Afrique. En luxembourgeois. 9-10 ans. Centre d’Information Tiers Monde FREE

jeudi thursday

 14:30  Intouchables

VullenhäiserKontroll cf. 14/05 Musée national d’histoire naturelle

masculin. Qu’en est-il de la pratique ? Quelles adaptations doivent être réalisées afin de parvenir à la complète égalité des chances, pour les deux sexes, au niveau sociétal ? Modérateurs : Michael Mertens, John Wecker. Kulturfabrik ESCH-SUR-ALZETTE FREE

 20:00  Chemins croisés - récital poético-musical

 18:30  The Crucible

cf. 07/05 Cinémathèque

MUDAM AKADEMIE II

 19:00  behind architecture - G+P Muller

Landart Mir ginn eraus an d’Natur a kucken ons dobaussen d’Formen an d’Faarwen vun de Planzen an de Steng un. Mat Hëllef vu Naturmaterialen ewéi Bängelen, Moos, Blummen a Steng maachen mir dann e flott Konschtwierk. Konschthaus A Frantzen HEIDERSCHEID

Je me souviens Au cours de cet atelier, nous t’invitons à flâner dans tes souvenirs dans le but de créer un jeu de mémoire pas comme les autres. 6-8 ans. En luxembourgeois, français, allemand et anglais. Mudam

Schaffst Du den Weg zur Schule?

Imagine que tu es un garçon ou une fille quelque part en Afrique. Tu vis en ville ou à la campagne. Beaucoup de facteurs, sur lesquels tu n’as pas d’influence, décident de ton avenir. Il y a une chose que tu as en commun avec plein d’autres enfants dans le monde : le rêve de pouvoir aller à l’école. Découvre les obstacles qui t’empêchent d’arriver à l’école, mais aussi les aides qui te facilitent le chemin. Ton chemin de l’école n’a jamais été aussi captivant !

Un spectacle poético-musical tissé et composé de trois voix. Une collaboration unique entre 3 artistes de divers horizons qui s’allient pour faire découvrir le Maroc, pays commun de leurs origines. Le célèbre poète Abdallah Zrika est connu par

chants et hurlements. Un voyage à travers tous les registres de la poésie marocaine. Du 10 au 17 mai, une brigade de cuisine marocaine investit la Brasserie le Neumünster et propose des formules spectacle-dîner. Abbaye de Neumünster

Audition-Concert “Wat eng Gei alles erliewt...” Eng Gei erzielt eng onglaublech spannend Geschicht aus hirem Liewen.Sie war schließlech dobäi! Sie féiert eis vun hirer Geburtsstad Cremona mat grousse Wierker aus hirer Literatur, duerch die berühmsten Concertssäll vun der Welt. D’Erzielung get illustréiert mat solisteschen

submit your event on Inscrivez vos events sur

www.plurio.net Édition juin : 06/05

Le bureau d’architectes luxembourgeois G+P Muller présentera ses projets et sa vision de l’architecture lors de cette conférence. Auditorium de la Banque de Luxembourg FREE

 19:30  QUELLE EST LA PLACE DE LA FEMME AU LUXEMBOURG ?

Intervenantes : Danielle Igniti, présidente du Planning familial ; Betty Fontaine, administratrice de la Brasserie Simon, administratrice de la Banque Centrale du Luxembourg. Depuis le temps des suffragettes, en passant par le MLF, beaucoup de progrès ont été réalisés. On doit se rendre cependant à l’évidence que le chemin à parcourir est encore long. On parle de l’introduction de quotas pour forcer les institutions publiques et les organes décideurs du secteur privé à faire entrer davantage de femmes dans les structures décisionnelles. Cette option trouve autant d’adeptes que de détracteurs, et ce auprès des deux sexes. Le dispositif législatif national a vu une évolution très considérable afin de garantir au mieux l’égalité des chances pour les deux sexes. Des lacunes subsistent cependant. En théorie, chaque femme a aujourd’hui les mêmes possibilités de carrière que celles ouvertes au genre

En mai au Ciné Utopia CINÉ BREAKFAST Films avec petit déjeuner inclus le dimanche 5 mai à 10:30 pour le petit déjeuner, films à 11:30

EXHIBITION ON SCREEN «Manet: Portraying Life» P rog ram mation don née sous réser ve de modif ications

Kino mat Häerz France 2011 / version française / 112’ / c / De : Livier Nakache, Eric Toledano / Avec : François Cluzet, Omar Sy, Anne Le Ny, Audrey Fleurot Cinémathèque

08. Joseph Beuys. En français. Mudam

toute une génération comme le porteur d’un idéal, de liberté, de vie... Touria Hadraoui a enseigné la philosophie, pratiqué le journalisme d’investigation et milité au sein d’associations culturelles et féminines. En 1989, sa rencontre avec un maître du chant melhoun l’engage sur une nouvelle voie. Elle devient la première femme à interpréter cette forme ancestrale de poésie, jusque là réservée aux hommes et née dans les oasis du Sud marocain, pour se développer ensuite au sein des corporations des artisans à Fès ou à Meknès. Le hip-hoppeur Rival est la figure de proue de l’une des plus anciennes formations belges de hip-hop, CNN (Criminels non négligeables) qui, à force de talent autant dans l’écriture que dans sa technique, est reconnu en Europe depuis presque 20 ans. Ces artistes s’associent pour donner à écouter un mélange insolite de poésie vivante et orale fait de déclamations, chuchotements,

Le mardi 7 mai à 19:00 (VO angl. st. angl.)

AVANT-PREMIÈRE «Quartet» le mardi 14 mai à 16:30 (une pâtisserie offerte avant la séance)

BERLINER PHILHARMONIKER «Midsummer Night Dreams» Le dimanche 19 mai à 19:30

CONCERT «Paul Mc Cartney: Rockshow» Le mardi 21 mai à 19:00

À NE PAS MANQUER À UTOPOLIS Avant-première 3D du film d’ouverture du Festival de Cannes «The Great Gatsby» le mercredi 15 mai à 20:00

Tarifs et infos sur www.utopolis.lu MEE’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

130501_EventsMai_CityMag_mai.indd 1

53 4/15/13 1:22 PM


Agenda

a kammermusikaleschen Optretter vun de Schüler aus de Geieklassen Vania Lecuit (Conservatoire Letzebuerg) an Gesine Kolb (Saarbrecken), erzielt vun der Schauspielklass vum Michèle Clees (Conservatoire Letzebuerg) an choreographesch ënnerstetzt vun de Balletsschüler vum Isabelle Jourdan (Conservatoire Letzebuerg). Um Piano: den Michel Abreu Lopes. Conservatoire de la Ville de Luxembourg FREE

 20:00  Blithe Spirit

Maceo Parker : son nom est synonyme de la musique funky ; son groupe est le plus chaud des petits orchestres funk de la planète. Rockhal ESCH-SUR-ALZETTE

Matinee BEYOND THE RED VELVET CURTAIN USA 1993 / vostf / 99’ / c / De : Joe Dante / Avec : John Goodman, Cathy Moriarty, Simon Fenton, John Sayles Cinémathèque

cf. 14/05 Abbaye de Neumünster

Jean-Guihen Queyras Jean-Guihen Queyras, violoncelle. Marco Stroppa : “Ay, there’s the rub for solo cello”. György Ligeti : “Sonate für Violoncello solo”. Johann Sebastian Bach : “Suite für Violoncello solo N° 5”. Christian Mason : “Incandescence for cello solo”. Zoltán Kodály : “Sonate pour violoncelle seul op. 8”. Philharmonie

Petite Messe Solennelle cf. 15/05 Grand Théâtre

 20:15  TIBET, L’âME DES HAUTS PLATEAUX

Par Sabine Verhest (journaliste à la Libre Belgique). Tibet, la seule évocation de son nom fleure bon l’immensité des hauts plateaux, la force de la spiritualité et.... les aventures de Tintin. Là-haut, sur le Toit du Monde, où l’on flirte avec les cimes himalayennes, où les peuples se côtoient plus qu’ils ne se brassent, on croise les regards fiers des nomades du Kham, on vibre avec les cavaliers fougueux et les archers enivrés de l’Amdo, on lève le voile sur le décor monastique du bouddhisme lamaïste, on part en quête d’une vie meilleure sur les traces des pèlerins du Mont Kailash... Altrimenti

 20:30  Fanfare Sandweiler

Chef d’orchestre : Marc Sosson. Place d’Armes FREE

54

17

MACEO PARKER

Pierre Nimax jr. & Paul Kayser “Eine Orgel - Zwei Organisten”. Werke von Thomas Tomkins, Franz Schubert, Gustav Merkel, Naji Hakim. In einem Orgelkonzert der Extraklasse lassen die Organisten Pierre Nimax jr. und Paul Kayser die Echternacher Klais-Orgel erklingen, deren majestätischer Klang sich dank der außergewöhnlichen Akustik der Basilika optimal in den drei großen Schiffen entfaltet. Titularorganist Paul Kayser tritt zusammen mit seinem ehemaligen Lehrer am Konservatorium in Luxemburg, Pierre Nimax jr., auf, der selbst ein renommierter Organist und Chorleiter ist. Basilique Echternach ECHTERNACH

 21:00  Thee oh sees

 18:30 

 18:00  Sneaky Pete

Sneaky Pete est une formation de Rhythm & Blues avec des musiciens très renommés au Luxembourg. Le guitariste et compositeur Claude Daleiden (Sneaky Pete) a formé ce groupe en été 2010 après dissolution du groupe Cleanhead & Sneaky Pete. Au premier rang, Randy Melton, chanteur afro-américain de Blues et de Soul. Claude Pleimelding à la basse et Alfredo Delgado à la batterie. Bojan Perco, un organiste de blues et de jazz, a joint le groupe peu de temps après. Ron Tuffle, excellent harmoniciste, est le nouveau venu. Les membres du groupe ayant un très grand répertoire de compositions personnelles se sont mis d’accord pour affronter un nouveau défi musical. Leur style de musique passe du Blues au Soul et au Funk avec des éléments de Rock et de Jazz. Abbaye de Neumünster

La visite fait découvrir l’évolution du commerce à Luxembourgville depuis la Renaissance à nos jours. En suivant l’itinéraire de la rue du Marché-aux-Herbes, rue de la Reine, place Guillaume, rue du Fossé, Puits Rouge, Côte d’Eich, rue Beaumont, rue des Capucins, Grand-Rue et rue Aldringen, le visiteur découvre le lien entre commerce et artisanat avant la révolution industrielle. Le guide conférencier fera remarquer le lien entre architecture moderne et le grand magasin de la Belle Époque, expliquera l’émergence des passages couverts et de la zone piétonne de 1981. Le parcours se termine par une présentation du projet d’avenir “Royal Hamilius”. Musée d’Histoire de la Ville de Luxembourg

MEE’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

Aprile

vendredi friday

Du marché aux Herbes au projet Royal Hamilius

Somewhere beyond nostalgia, beyond the garage, somewhere beyond the fireside song and supposed goo-rock, you will find the latest incarnation of Thee Oh Sees, now a quartett composed of John Dwyer (OCS, Coachwhips, Pink & Brown), Brigid Dawson, Petey Dammit! , and Mike Shoun. CarréRotondes

Comedy Classics Italie 1997 / vostf / 78’ / c / De : Nanni Moretti / Avec : Nanni Moretti, Silvia Nono, Vilvio Orlando En collaboration avec l’Istituto Italiano di Cultura. Cinémathèque

Wie viel GeschlechterNormalität braucht der Mensch? Vom 15. bis 17. Mai 2013 findet anlässlich des Internationalen Tages gegen Homophobie und Transphobie (engl. International Day Against Homophobia and Transphobia, IDAHO-T’) in Luxemburg eine internationale, pluridisziplinäre Konferenz statt. Sie wird von Transgender Luxembourg in Kooperation mit der Universität Luxemburg, dem Europäischen Parlament, der Europäischen Kommission sowie der Abtei Neumünster organisiert und dient der Information und Sensibilisierung über unterschiedliche Formen der Diskriminierung aufgrund sexueller Orientierungen und geschlechtlicher Identitäten. IDAHO-T’ wird seit 2005 jeweils am 17. Mai begangen. Das Datum wurde zur Erinnerung an den 17. Mai 1990 gewählt, den Tag, an dem die Weltgesundheitsorganisation (WHO) Homosexualität aus ihrem Diagnoseschlüssel (ICD, International Classification of Diseases) entfernte und somit einen wesentlichen Beitrag zur Ent-pathologisierung leistete. Zurzeit setzen sich aktuelle internationale Diskussionen mit der Frage der Entfernung von Transsexualismus aus der internationalen Klassifikation der Krankheiten auseinander. In Luxemburg sind Trans’Personen immer noch erheblichen Benachteiligungen und Transphobie ausgesetzt. Hinzu kommt, dass sie bislang noch nicht zu einem Bestandteil von Politik und gesellschaftlicher Diskussion geworden sind. Abbaye de Neumünster

 19:00  Charta Schengen-Prestige Weine & Schokolade...

Mit Anne-Catherine Mondloch. Wein genießt man mit drei Sinnen, Schokolade mit allen fünf Sinnen! Riechen Sie erst am Wein und probieren Sie Ihn dann. Nun dasselbe mit der Schokolade. Nochmals ein Stück Schokolade im Mund zergehen lassen und nun mit dem Wein zusammen genießen. Wein und Schokolade müssen sich im Mund begegnen. Bei Traumpaaren erleben Sie ein wahres Feuerwerk von Geschmacksexplosionen im Mund. Auf Anfrage für Gruppen buchbar (L/D/FR). Musée et Maison du Vin EHNEN

LA GRAND MESSE de MERRI cf. 11/05 Le Showtime ESCH-SUR-ALZETTE

Salotto Poetico Roberto Roversi La Libreria Italiana propose une rencontre mensuelle pour dialoguer autour de la poésie italienne contemporaine, ainsi que sur les classiques, et apprécier la richesse et l’originalité de l’écriture poétique. Pour tous les passionnés de poésie, et également pour ceux qui désirent la découvrir. Libreria Italiana

 20:00  Ambitus

Geistliche und weltliche Werke für Kammerchor der drei letzten Jahrhunderte mit Kompositionen von J. Brahms, F. Poulenc, V. Williams, CV Stanford, A. Pärt, J. Rutter... 2011 hat der Kammerchor Ambitus, der seit 40 Jahren unter dem Namen “Ensemble Vocal Berdorf” einen guten Ruf genoss, seinen Sitz nach Echternach verlegt. Die 32 Mitglieder, alle erfahrene Chorsänger, singen unter der

Théâtre Danse / Opéra Musique classique Conférence Musique actuelle Cinémathèque Événement Jeune Public Exposition Divers


Agenda

Leitung von Roby Schiltz, der Chorleitung bei Pierre Cao studierte und sich umfangreiche Kenntnisse der Stimme bei Ionel Pantea aneignete. Église SS. Pierre-et-Paul Echternach ECHTERNACH

Ballo Farfallo

Avec les élèves de l’École Fondamentale d’Ettelbruck. CAPe ETTELBRUCK

Beoga

Beaucoup l’ont essayé, mais peu de groupes folkloriques irlandais ont réussi : se créer une identité sonore unique. Kinneksbond MAMER

Cyrano de Bergerac Edmond Rostand. Cyrano est comme un trait de flamme traversant le ciel théâtral - un coup de foudre. Une grande histoire d’amour, bien sûr, entre ses protagonistes - mais aussi entre une œuvre et son public. Dès sa création, l’œuvre est déjà considérée comme un sommet du genre. Pourquoi donc Cyrano est-il cette pièce en laquelle tous, tout de suite, ont voulu se reconnaître ? Peut-être parce que ce chef-d’œuvre de pyrotechnie verbale est comme un autoportrait assumé - jusque dans la caricature - de ce qu’il est convenu d’appeler “l’esprit français”. Se mesurer à Cyrano, c’est vouloir approcher cet “esprit”, que ce soit pour le célébrer ou pour l’interroger. Adaptation & mise en scène : Dominique Pitoiset. Assistants à la mise en scène : Marioe Favre & Stephen Taylor. Dramaturgie : Daniel Loayza. Scénographie & costumes : Kattrin Michel, assistée de Juliette Collas. Lumières : Christophe Pitoiset. Travail vocal : Anne Fischer. Bagarre chorégraphiée : Pavel Jancik. Coiffures : Cecile Kretschmar. Réalisation du nez : Pierre-Olivier Persin. Grand Théâtre

Im Dickicht der Städte cf. 08/05 Théâtre National du Luxembourg

Ohne Titel

© Edudrame UNI 01

Was ist edudrame? Multilingual theatre? Theatre in original language? Multicultural theatre? Minority theatre? Festival theatre? Cosmopolitan theatre? Intercultural performance? Globalized theatre? Or only Student theatre? Wo beginnt Theater und wo hört Realität auf? Wir verraten nichts! À bientôt! Regie: Conrad Doberauer, Mila Mulas, Marlene Schick-Witte. Théâtre Municipal ESCH-SUR-ALZETTE

OPL / Krivine / Queyras

 20:30  Crash

Orchestre Philharmonique du Luxembourg. Emmanuel Krivine, direction. Jean-Guihen Queyras, violoncelle. Maurice Ravel : “Une barque sur l’océan”. Michael Jarrell : “Emergences”. Franz Schubert : “Symphonie N° 8” (“Große” / “La Grande”). Après les miroitements sonores de l’OPL dans “Une barque sur l’océan” de Ravel, le violoncelliste Jean-Guihen Queyras interprètera le nouveau concerto pour violoncelle de Michael Jarrell spécialement écrit pour lui. Place ensuite aux “divines longueurs” (Robert Schumann) de “La Grande” Symphonie de Schubert, à l’optimisme croissant jusqu’au jubilatoire final. Philharmonie

Arthouse Classics Canada 1996 / vostf / 100’ / c / De : David Cronenberg / Avec : James Spader, Holly Hunter, Elias Koteas, Rosanna Arquette / D’après le roman de J.G. Ballard / Prix spécial du jury, Cannes 1996 Cinémathèque

Harmonie GrandDucale MarieAdÉlaide Walferdange Chef d’orchestre : Francine Sosson. Place d’Armes FREE

culture europe grande région kultur europa großregion

Gala des Étoiles

www.ipw.lu | +352 4904 431

Blithe Spirit cf. 14/05 Abbaye de Neumünster

Uwe Timm

liest aus / lit des extraits de : „Die Entdeckung der Currywurst“ „Am Beispiel meines Bruders“

Concert par la Sinfonietta du Conservatoire Œuvres d’I. Stravinsky, A. Copland et C. Debussy. Concert dans le cadre de l’ExamenConcours de la classe de direction de Carlo Jans. L’ensemble Sinfonietta a été créé grâce à l’initiative du directeur du Conservatoire, Marc Meyers et de Carlo Jans. Cet ensemble, à géométrie variable, allant d’un ensemble de 8 musiciens jusqu’à une trentaine de musiciens regroupe les élèves les plus avancés du Conservatoire entourés d’enseignants. Ce petit orchestre de chambre permet aux jeunes musiciens de découvrir un répertoire hors du commun, allant du baroque à la musique contemporaine. Par sa flexibilité et la possibilité d’aborder la musique la plus complexe, c’est aussi un instrument idéal pour les besoins de la classe de direction. Conservatoire de la Ville de Luxembourg FREE

Gespräch über Erinnern und Literatur mit / Entretien sur la mémoire et la littérature avec : Christof Hamann Schriftsteller und Literaturwissenschaftler / écrivain et professeur de littérature © Inge Zimmermann

03.05.2013 • 19:00 • DE Eintritt frei / Entrée libre

Um Anmeldung wird gebeten / Prière de s’inscrire info@ipw.lu / 4904431 Organisiert mit / Organisé avec : Lëtzebuerger Germaniste Verband

Le Gala des Étoiles est le rendez-vous à ne pas manquer pour la danse classique au plus haut niveau. Ce gala réunira les étoiles des plus prestigieux ballets européens : Wiener Staatsballett, Teatro alla Scala Ballet Company Milano, The Dutch National Ballet Amsterdam. Le programme sera formé de Pas-de-Deux ou Solos extraits du grand répertoire classique et néo-classique. Le Gala des Étoiles est un spectacle produit spécialement pour le Trifolion à Echternach. L’accompagnement musical est assuré par Igor Zapravdin, pianiste attitré de l’Opéra d’État de Vienne. Que vous aimiez la danse ou que vous souhaitiez la découvrir, c’est l’opportunité de vivre des moments d’émotion uniques avec des artistes d’exception. Trifolion ECHTERNACH

Die Redner – Élysée63

mit / avec : Oliver Strauch / Claas Willeke / Florian Penner Futuristische „Europa-Reise“ mit Live-Musik, Video und Schauspiel / Un spectacle futuriste sur la vision de l‘Europe avec musique, vidéos et théâtre

22.05.2013 • 18:30 • DE FR Eintritt / Entrée: 12€ / 8€

Organisiert mit / Organisé avec : QuattroPole & Centre Culturel de Rencontre Neumünster

Lieu / Veranstaltungsort Abbaye de Neumünster 28, rue Münster L-2160 Luxembourg

MEE’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

55


Agenda

18

Concert vun der Pompjees-Musik Bettenduerf Zone piétonne ETTELBRUCK

samedi saturday

 11:00  Petouchok (F)

Une suite musicale et clownesque pour corps, harpe et flûte. Isabelle Quinette, danse. Nathalie Cornevin, harpe. Chris Hayward, flûte. Alain Reynaud, mise en scène. Heinzi Lorenzen, assistant à la mise en scène. Marie O. Roux, scénographie. Gilles Drouhard, décors, lumières. Patricia de Petiville, costumes. Philharmonie

PRINT & BUILD Avec Anaïck Moriceau. Venez faire de la sérigraphie en 3D ! Impression de différentes couleurs sur des maquettes de volumes qui seront assemblées par la suite en installation. Atelier pour adultes et adolescents. Sans inscription. Mudam FREE

30 minutes of organ music cf. 04/05 Église Saint-Michel

Les visites-ateliers permettent aux enfants de 5 à 8 ans et de 8 à 12 ans de découvrir de manière ludique l’exposition en cours. L’atelier donne l’occasion aux enfants de développer leurs idées et leur créativité tout en s’exprimant à l’aide d’une technique déterminée par l’animatrice de l’atelier. Casino Luxembourg Forum d’art contemporain

14h30 : Visite guidée gratuite de l’exposition permanente (L, F ou D, en fonction du groupe). 14h30-18h : Devant le musée, de jeunes artistes luxembourgeois créent des graffitis sur le sujet “Oui, je résiste”. 15h & 16h30 : Concert du groupe Thoughts of the 4, au musée. En collaboration avec des élèves du Lycée technique Lallange et l’asbl “Art against discrimination”. Musée National de la Résistance ESCH-SUR-ALZETTE

Du marché aux Herbes au projet Royal Hamilius cf. 16/05 Musée d’Histoire de la Ville de Luxembourg

 15:00  Petouchok (F)

cf. 11h Philharmonie

56

 17:00 

Pfingstkonzert mit symphonischer Blasmusik Harmonie St. Cecilia Maasbracht. Mit Werken von G. Rossini, E. Chabrier, J. Horovitz, F. Amirov, A. Dvorak, M. Jackson, R. Villaplana, P. Grainger... Conservatoire de la Ville de Luxembourg

cf. 11h Philharmonie

 19:00  Ouverture du Weekend de Pentecôte et Présentation de la reine du Genêt 2013

Ort/Lieu : Place du Festival. Concert : Musique de l’Armée. Geenzebal. Amphithéâtre WILTZ

 20:30  IMPROLABO Saison 3 Spectacle d’improvisation théâtrale

Petouchok (D)

 14:30  MUSEUM. ACTION. YOUTH

Les ateliers pour enfants du samedi après-midi

privilégiant les œuvres montrant une analyse ou une critique sociale, et souhaite être une passerelle entre ces diverses communautés. La projection d’une sélection des films finalistes et la remise du prix au gagnant seront suivies d’un festival de tapas hispano-luxembourgeoises. Cinémathèque

 20:00  Blithe Spirit

cf. 14/05 Abbaye de Neumünster

Cyrano de Bergerac

The Burning

Filmreakter’s Cinélunatique USA 1981 / vostall / 91’ / c / De : Tony Maylam / Avec : Brian Matthews, Leah Ayres, Brian Backer These rusty scissors are made for slashin’. Cinémathèque

cf. 17/05 Grand Théâtre

19

Im Dickicht der Städte cf. 08/05 Théâtre National du Luxembourg

dimanche sunday

Prix Miradas /  Blécker 4e concours de courts-métrages. “Miradas / Blécker”, le concours de courts-métrages convoqué par le Círculo cultural Antonio Machado, est arrivé à sa 4e édition. Cette manifestation permet de diffuser des courts-métrages réalisés en Espagne et au Luxembourg / Grande Région, en

 13:00  THE BUTTERFLY’S NOTE-BOOK PAR LUCILIN

L’Ensemble Lucilin présente, autour de l’exposition “L’Image papillon”, la programmation musicale “The butterfly’s note-book”, titre inspiré de l’œuvre éponyme pour piano de Gérard Pesson. Avec des œuvres de Gérard Pesson, Alvin Lucier, Marcel Reuter, György Kurtág... Mudam

 14:30  Lecture “Générations en dialogue”

 11:00  Petouchok (D)

cf. 18/05 Philharmonie

PRINT & BUILD cf. 18/05 Mudam

MEE’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

Elefantenland. Babar, der kleine Elefantenprinz, tauscht ganz heimlich mit einem Freund seinen Thron und macht sich auf und davon - auf der Suche nach Spaß und Abenteuer. Dabei muss er aber entdecken, dass das Leben außerhalb seines Palastes voller Gefahren steckt… Aus einer erfolgreichen Fernsehserie für Kinder heraus entwickelter Zeichentrickfilm, der allen Kleinen nicht nur gute Unterhaltung bietet, sondern überdies lehrreich ist. Als Babars Armee in bürokratischen Unsinn verstrickt wird, lernt der Elefantenkönig eine Lektion fürs Leben: wenn du willst, dass etwas unbedingt erledigt wird, musst du es manchmal selbst machen. Cinémathèque

JUNGALA cf. 12/05 Kulturhaus Niederanven NIEDERANVEN

 16:00  THE BUTTERFLY’S NOTE-BOOK PAR LUCILIN

cf. 13h Mudam

 22:00 

LA GRAND MESSE de MERRI

cf. 16/05 Musée d’Histoire de la Ville de Luxembourg

Vivez, l’espace d’une soirée, la vie au sein d’un laboratoire du rire et des émotions, où un scientifique fait vivre des expériences burlesques ou émouvantes et autres tests délirants à 4 comédiens improvisateurs. Art Café

 19:30 

cf. 11/05 Le Showtime ESCH-SUR-ALZETTE

Du marché aux Herbes au projet Royal Hamilius

 17:00  Petouchok (D)

14h30 et 16h : Visite-débat de l’exposition temporaire. 15h-15h45 et 16h30-17h15 : Lecture de témoignages des camps de concentration et de textes de jeunes (Frënn vum Resistenzmusée et élèves). Musée National de la Résistance ESCH-SUR-ALZETTE

cf. 18/05 Philharmonie

Hamlet - Uncut version

 15:00  Petouchok (D)

cf. 18/05 Philharmonie

THE BUTTERFLY’S NOTE-BOOK PAR LUCILIN

GB 1996 / vostf / 240’ / c / De : Kenneth Branagh / Avec : Kenneth Branagh, Kate Winslet, Judi Dench, Billy Cristal / D’après la pièce de William Shakespeare Cinémathèque

cf. 13h Mudam

Babar, der Elefant CINÉMA PARADISO Kanada-Frankreich 1989 / deutsche Fassung / 75’ / Farbe / Zeichentrickfilm von: Alan Bunce / Nach den Babar-Büchern von Jean de Brunhoff / Empfohlen ab 6 Jahren Am Vorabend der alljährlichen Parade erzählt König Babar seinen Kindern als Gutenachtgeschichte sein erstes Abenteuer als Prinz von

Théâtre Danse / Opéra Musique classique Conférence Musique actuelle Cinémathèque Événement Jeune Public Exposition Divers


Agenda

 21:00  Prénom Carmen

tunes of his band are a perfect match indeed... den Atelier

 21:00  The Boxer

cf. 14/05 Cinémathèque Université Populaire du Cinéma France 1983 / vo / 85’ / c / De : Jean-Luc Godard / Avec : Maruschka Detmers, Jacques Bonnafé, Myriam Roussel / Musique : Quatuor de Ludwig van Beethoven Cinémathèque

20 lundi monday

 11:45  Cycle de conférences. Les Droits de l’Homme

cf. 06/05 Université du Luxembourg Campus Walferdange WALFERDANGE

 15:00  65e Corso du Genêt

Thème Du Corso : Walt Disney. Lieu : Grand-Rue - Op der Lann. Commune de Wiltz WILTZ

 18:30 

21

mardi tuesday

 14:30  Post Musée

Nous visitons le Musée de la Poste afin d’y découvrir à quel point le téléphone a évolué en l’espace de plusieurs décennies. Nous téléphonons, envoyons un télex et cachetons les lettres comme à l’ancien temps. PostMusée

wat et sech mat eis Lëtzebuerger aléisst? Dass de op kee Fall duerfs de Picknickkuerf an d’waarm Decke vergiessen, fir mam Auto op Sandweiler ze fueren? Dass de muss oppassen, wann ee mat der schwätzt an en huet eng Auer un, sief et eng Rollex oder eng vum Oktavmäertchen? Oder dass de dech wéinst dem Krankekeessen-Defizit am beschten fir d’Optioun Flatrate an de Klinikken entscheeds? A wann de JCJ no 30 Joer Regierung och endlech duerf an enger richteger EnquêteKommissioun als Zeien optrieden - keng Panik, eis kann net méi ganz vill geschéien, well schliisslech hu mer jo de Jang vu Stengefort zu New York am UN-Sécherheetsrot sëtzen. Den Hoppen Théid an hien, si zwee, si hunn alles am Grëff, net dass mer ewéi am James Bond sengem “Skyfall” herno aus alle Wolleke falen... Ënnert der Régie vum Zoltan Gaetti spillt d’Equipe vum “Lëtzebuerger Theater”: Martine Haubrich, Dana Zangerlé, Steffi

Welbes, Maryse De Donato, Marc Schmit, Jean-Claude Muller, Will Aust, Marc Camy, Raoul Albonetti a Fränk Kuffer. Regie: Zoltan Gaetti. Musik : Heng Kleren a Robi Arend. Inspizienz: Josée Conrardy. Scénographie: Sophie Maurer. Beliichtung: Mike Felten. Kostümer: Milly Heck. Coiffure a Maquillage: By Tun. Toun: Musirent. Théâtre Municipal ESCH-SUR-ALZETTE

22

mercredi wednesday

 18:30  Die Redner - Elysée63

 20:30  Fraise et chocolat

cf. 08/05 Cinémathèque © Oliver Dietze

Avec Elysée63, les artistes du collectif Die Redner portent leur regard vers le futur.Ils se penchent sur l’avenir de l’Europe. Ils interpellent, provoquent et veulent changer les choses. S’appuyant sur le discours du Général de Gaulle face à la jeunesse allemande tenu le 9 septembre 1964, ils

 18:30  Nine

A MAN FOR ALL SEASONS USA-Italie 2009 / vostf / 118’ / c / De : Rob Marshall / Avec : Daniel Day-Lewis, Marion Cotillard, Penélope Cruz, Nicole Kidman, Judi Dench, Sophia Loren, Ricky Tognazzi / D’après : la comédie musicale éponyme Cinémathèque

 20:00  Revue 2013

The Sicilian cf. 06/05 Cinémathèque

 20:00  Rudimental

Rudimental, the quartet from Hackney/London, rose to prominence in 2012 with their first single ‘Feel The Love’, featuring singer John Newman. Out of the blue, the band topped the UK singles charts. The latest single, ‘Not Giving In’, featuring John Newman and Alex Clare, is following in those footsteps. The act is set to go a long way, hitting the vibe of Britain’s youth. The warm and soulful voice of John Newman and the live drum and bass

Et ass bei eis am Land ewéi am Michael Jackson senger “Thriller-Party”: Iwwerall dreiwen d’Geeschter sech erëm, iwwerall verstoppe se sech an dreiwen hiert Onwiesen. Sief dat elo mat dem grousse Bommeleeër-Prozess, mat de Bilanën an de Smylien an de Schoulen oder mat deene sëllechen Etuden an der Politik. Etuden an nëmmen Etuden iwwert d’Quote vun de Männercher an de Weibercher, iwwert d’Fëmmverbuet an iwwert d’Kierch an de Staat an iwwer Gott an d’Welt. Sécher, d’Luxair flitt nach ëmmer, d’Cargolux och - ouni déi aus dem Katar -, mä déi grouss Fro, déi sech stellt: Huet de Guillaume sengem Stéphanie virun hirer “Noss Royal” alles erkläert, op

MEE’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

111_05_13.indd 1

57 17/04/13 14:13


Agenda

remuent les esprits dans une production chargée d’humour, de rebondissements et d’un passionnant travail de mémoire d’un temps révolu. Spectacle Année 2063, une Jeune Femme dans une Europe fictive. Cette Europe ne s’est pas développée comme le Général de Gaulle et Adenauer l’avaient souhaité il y a cent ans : les conflits, le nationalisme et la violence ont à nouveau transformé le continent. Avant de partir pour une terre moins hostile, la Jeune Femme désemparée cherche des raisons à sa colère : comment tout cela a t-il pu se passer ? Un dialogue musical fascinant se constitue en allemand et en français entre la jeune femme sur scène, les passages du discours de de Gaulle, des extraits des mémoires des deux hommes d’État et des projections des commentaires du diplomate et écrivain français Stéphane Hessel que Die Redner ont pu inviter à participer à leur projet artistique et politique. Die Redner, ce sont Oliver Strauch, Florian Penner et Claas Willeke. Ils mettent en scène, dans leurs performances, des discours marquants de grandes personnalités historiques. Sur scène, ils mêlent discours originaux, concerts live et projections de films et de vidéos, liant ainsi dans un format unique art cinématographique, musique et thèmes politiques. Ils emportent le spectateur dans un voyage artistique et cinématographique à travers l’histoire où les films, la danse et les animations donnent au discours une présence, une réalité concrète. Une collaboration QuattroPole – Institut Pierre Werner. En allemand et en français. Abbaye de Neumünster

 18:30  Mémoires du sous-développement

cf. 08/05 Cinémathèque

 20:00  Cie Carte Blanche / Norvège

“Corps de Walk”. Avec 12 danseurs. “Corps de Walk”, la nouvelle création de Sharon Eyal pour Carte Blanche prolonge et approfondit la démarche artistique qu’elle a inaugurée avec Killer Pig en 2009. Le style chorégraphique de Sharon Eyal est unique et oscille

58

constamment entre érotisme, androgynie et émotions ubuesques. Avec Gai Behar, elle a élaboré une réalité scénique autour de simples mouvements de marche qu’elle transforme en combinaisons complexes au parfait synchronisme. Dans ces mouvements de groupe hypnotiques qui exigent que chaque danseur s’éclipse au profit du collectif, Sharon Eyal s’attache à renforcer et à sublimer les qualités de chacun. Avec “Corps de Walk”, elle nous livre une création énergique, envoûtante jusqu’à en devenir parfois inquiétante. Staged by Sharon Eyal and Gai Behar. Musique, DJ Sound Design : Ori Lichtik. Costumes & mise en scène : Sharon Eyal, Gai Behar. Lumières : Torkel Skjærven. Danseurs : Caroline Eckly, Guro Rimeslåtten, Jennifer Dubreuil Houthemann, Christine Kjellberg, Núria Navarra Vilasaló, Sara Enrich Bertran, Christopher Flinder Petersen, Ole Martin Meland, Simbarashe Norman Fulukia, Shlomi Ruimi, Edhem Jesenkovic, Timothy Bartlett, Mathias Stoltenberg. Grand Théâtre

Ô la Dorée, que ton chant est beau

GUY SCHONS: Staark am Soff, ma soss net uerg! E Putty Stein (1888-1955) Lidderowend Putty Stein, Förster, ab 1920 Angestellter der ARBED, gilt als Pionier des Luxemburger Chansons und Kabaretts. Viele seiner Verse sind Zeugnis einer Generation, die sich die Befreiung von der kirchlichen Bevormundung, sowie die geistige Emanzipation des Volkes zum Ziel gesetzt hatte. Guy Schons, Sänger, Kulturhistoriker und SteinBiograph, schildert die bewegte Lebensgeschichte Putty Steins von der Belle Epoque bis zum Ende des 1. Weltkriegs und stellt dessen Lieder in ihren politischen und kulturellen Kontext. opderschmelz DUDELANGE

gegen den Dichter ausgestellt. Die große deutsche Schauspielerin und Sängerin Katja Riemann hat diese aparte Begegnung von Heine und Schubert für die Bühne konzipiert. Ihr ungewöhnliches Roadmovie kommt jetzt nach Luxemburg, nachdem es im Sommer 2012 bei den Ruhrfestspielen seine umjubelte Weltpremiere erlebt hat. Begleitet wird sie von dem großartigen Jazzgitarristen Arne Jansen. Ein Erlebnis. Théâtre National du Luxembourg

The Sunchaser The Loss of Innocence USA 1996 / vostf / 122’ / c / De : Michael Cimino / Avec : Woody Harrelson, Jon Seda, Anne Bancroft Cinémathèque

Revue 2013

23

cf. 21/05 Théâtre Municipal ESCH-SUR-ALZETTE

Soirée courtsmétrages 4

cf. 02/05 Théâtre du Centaure

jeudi thursday

 14:00 

Ô la Dorée, que ton chant est beau cf. 02/05 Théâtre du Centaure

 20:00  Cie Carte Blanche / Norvège

cf. 22/05 Grand Théâtre

COLIN HAY (from Men At Work) Colin Hay war der Sänger und prägte den Stil und die Ausstrahlung der australischen Mega-Gruppe Men at Work. Mit ihren Mega-Hits wie “Down Under” - seit Jahren inoffizielle australische Nationalhymne - blockierten Colin Hay und seine Gruppe Men At Work Anfang der 80er wochenlang weltweit die Nummer 1-Position der Single- und Album Charts. opderschmelz DUDELANGE

Orchestre de Chambre du Luxembourg

R-o-b-o-t-e-r

New Music En collaboration avec le CNA. CAPe ETTELBRUCK

Winter. Ein Roadmovie Concert avec les créations 2013 des étudiants des classes d’écriture de Claude Lenners. Seront présentées à l’occasion de ce concert des œuvres couvrant les styles de plusieurs époques, du Baroque au Néo-Classique, pour diverses formations de musique de chambre ainsi que des œuvres pour Orchestre d’Harmonie. Les partitions sont signées Tatsiana Zelianko, Maurizio Spiridigliozzi, Ivo Piscevic, Hy-Khang Dang, Tatiana Shishkina, Guillem Bonet, Stefan Dorneanu et Idoia Bengoa. Elles seront interprétées par diverses formations dont l’Ensemble de saxophones du Conservatoire et l’Orchestre d’Harmonie, placé sous la direction de Marc Meyers. Cercle Cité FREE

 20:30 

Mudam Akademie III 08. Daniel Buren : peinture sculpture, 1971. En allemand. Mudam

Les robots sont toujours d’actualité ! Et le mieux, c’est qu’on puisse les créer avec toute sorte de matériel : vis, papier, CD, tout est possible ! Fais confiance à ta fantaisie et viens donner vie à ton propre robot ! Musée d’Histoire[s] DIEKIRCH

 14:30  Post Musée

cf. 21/05 PostMusée In “Winter. Ein Roadmovie” begegnen sich Heine und Schubert auf winterlicher Straße. Die Reise als Metapher für das Gefühl, heimatlos in der eigenen Heimat zu sein. Knapp dreißig Jahre liegen zwischen beiden Werken. Als Franz Schubert seine tieftraurigen Balladen schrieb, erstickte Europa an der Restauration. Allein in Wien gab es 10.000 “Geheimpolizisten”. Schubert trug viele seiner Arbeiten daher nur in kleinen, geschlossenen Zirkeln vor. Als Heinrich Heine im Winter 1843 von Paris nach Hamburg reiste, hatten sich die Dinge kaum geändert. Das schöne, satirische Versepos wurde in Preußen sofort verboten und ein Haftbefehl

MEE’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

JE ME SOUVIENS Au cours de cet atelier, nous t’invitons à flâner dans tes souvenirs dans le but de créer un jeu de mémoire pas comme les autres. 9-12 ans. Mudam

 18:30  The Blob

BEYOND THE RED VELVET CURTAIN USA 1958 / vo / 86’ / c / De : Irvin S. Yeaworth Jr. / Avec : Steve McQueen, Aneta Corsaut, Earl Rowe Cinémathèque

Dir. David Reiland, Jean Muller (Klavier). Der junge Shootingstar David Reiland dirigiert ein sehr originelles Programm mit zwei bedeutenden Werken des französischen Repertoires, der Suite “Pelléas et Mélisande” von Fauré, sowie einem der Höhepunkte des musikalischen Impressionismus, dem überaus sinnlichen “Prélude à l’après-midi d’un Faune” Debussys. Außerdem erwarten den Besucher das brillante 1. Klavierkonzert Chopins mit Jean Muller am Klavier sowie “Amour Sorcier” von de Falla, eine

Théâtre Danse / Opéra Musique classique Conférence Musique actuelle Cinémathèque Événement Jeune Public Exposition Divers


Agenda

“andalusische Zigeunerei” voller Leidenschaft über Liebe, Magie und Tod. Trifolion ECHTERNACH

Régressions et vies antérieures

“Andanças”. Renato Borghetti, button accordion. Daniel Sá, guitar. Vitor Peixoto, piano. Pedro Figueiredo, saxophone, flûte. Il vient du pays des Gaúchos, du Rio Grande do Sul dans l’extrême sud brésilien et joue de l’accordéon comme un champion du monde. Pour “All about Jazz” en Italie et “Het Parool” aux Pays-Bas, entre autres, le nouveau CD live du lauréat d’un Grammy Latino est l’un des événements phares 2011. Philharmonie

Groupe folklorique “La Ronde”, Bettembourg

 18:30  Kiss Me, Stupid

Sous la direction de Nadine Closter. Place d’Armes FREE

Par Sabine Nickels. Altrimenti

Renato Borghetti Quartet

 20:30 

 20:00  Bezuelt gëtt net

Lucía cf. 15/05 Cinémathèque

Comedy Classics USA 1964 / vostf / 122’ / De : Billy Wilder / Avec : Dean Martin, Kim Novak, Ray Walston Cinémathèque

24

 19:00  Wine-tasting & Cooking-Show @ l’Écluse

vendredi friday

& Essen im Mund anrichten können. Rezepte, die zum Nachmachen anregen. Musée et Maison du Vin EHNEN

In dieser Kochshow zaubert der Koch einen Gaumenschmaus mit saisonalen und regionalen Produkten. Das Ganze wird perfekt abgerundet mit den passenden Weinen. Sie werden erstaunt sein welche Geschmacksexplosionen Wein

 18:00  Vesna Pisarovic

Théâtre en luxembourgeois. Fernand Watgen, traduction. Jacqueline Posing-Van Dyck, mise en scène. Anouk Schiltz, décors. Avec Sonja Neuman, Danielle Wenner, Pierre Bodry, Claude Fritz et Raoul Schlechter. CAPe ETTELBRUCK

Kurt Elling, vocals. Laurence Hobgood, piano. Laurent Gauthier, bass. Dre Pallemaerts, drums. Selon The Telegraph, “il y a quelque chose de si parfaitement contrôlé et élégant dans tout ce qu’il fait.” Kurt Elling sera la guest star de la fameuse et toujours festive soirée “Pops at the Phil” menée par l’OPL et Gast Waltzing. Philharmonie

POETRY SLAM LUXEMBOURG

New Music cf. 22/05 Conservatoire de la Ville de Luxembourg

OPL / Waltzing / Elling

Die größte Poesie-Überparty Luxemburgs, moderiert von Luc Spada und Michel Abdollahi. Kulturhaus Niederanven NIEDERANVEN

“Pops at the Phil”. Orchestre Philharmonique du Luxembourg. Gast Waltzing, direction.

Revue 2013 cf. 21/05 Théâtre Municipal ESCH-SUR-ALZETTE

The Gregorian Voices

© Jan von Holleben

Le chœur de huit hommes de Bulgarie vous présentera des chants grégoriens à l’unisson, des chants orthodoxes et des airs et madrigaux de l’époque de la Renaissance et du Baroque. Grâce aux habits de moines, les chanteurs créent une atmosphère mystique qui transporte le public dans un voyage dans le temps, au monde de la musique spirituelle du Moyen-Âge – un monde sans frontières temporelles, religieuses et linguistiques. Vivez un concert varié avec un mélange de musique grégorienne et ecclésiastique orthodoxe. Le répertoire du groupe offre également quelques pièces classiques de la musique pop qui sont chantées au style grégorien des moines du Moyen-Âge. Église Protestante de Luxembourg

Winter. Ein Roadmovie cf. 22/05 Théâtre National du Luxembourg

It’s with Milana’s version of a well-known song of Laura Pausini, named after the original - “Non che”, that Vesna won a wide audience and started to perform on numerous festivals. The audience and critics have described the young and talented singer from Pozega as an attractive, sexy and - first of all - interesting novelty on the Croatian pop music scene. Noticeable, though discreet, Vesna has over the past few years slowly and systematically built her career, at the same time studying at the University of Arts in Zagreb. Although she likes to listen jazz, rock and funk, as well as a more melodious version of house music, she won her audience as a pop singer, and she decisively opposes to any disparagement of that music style. Regardless of the style, she focuses her attention on vocal interpretation that she considers to be the only true spark to fire up the audience. Abbaye de Neumünster

MEE’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

Family_guide_04_13.indd 1

59 17/04/13 14:13


Agenda

 20:00 

25

Séraphine

Ragna Schirmer

samedi saturday

Die Schülerin von Karl-Heinz Kämmerling und Bernard Ringeissen war mit nur 15 Jahren jüngste Finalistin des Busoni-Wettbewerbs. Zweimal gewann Ragna Schirmer den Johann-Sebastian-BachWettbewerb in Leipzig und mit 28 Jahren erhielt sie eine Professur an der Hochschule für Musik und Darstellende Kunst in Mannheim. Gleichzeitig pflegt sie eine rege Konzertund Aufnahmetätigkeit, die mit raffinierten und tänzerischen Interpretationen des barocken und klassischen Repertoires ihren weltweiten Ruf festigte. Trifolion ECHTERNACH

Revue 2013 cf. 21/05 Théâtre Municipal ESCH-SUR-ALZETTE

 20:30  IAM

IAM, trois lettres qui en anglais signifierait : “je suis” et qui en marseillais pourrait vouloir dire : “invasion arrivant de Marseille”. Avec leur rap méditerranéen, ils feront trembler les murs de la Rockhal et le collectif présentera leur nouvel album “IAM Morricone” écrit en collaboration avec le célèbre compositeur Ennio Morricone. Avant d’être un groupe, IAM a été une utopie, née dans le cerveau d’un certain Akhenaton. L’utopie d’un groupe de rap marseillais qui se hisserait à l’égal de ses prestigieux modèles américains. Présents depuis le début, ils sont de ceux qui ont rendu possible le terme de “rap français” en important et adaptant un mouvement à l’origine Made in New York. IAM, le meilleur groupe de rap français annonçait fièrement leur tout premier dossier de presse en 1990, année de leur arrivée dans le grand bain... 20 ans après, ils tiennent toujours le haut de l’affiche ! Rockhal ESCH-SUR-ALZETTE

60

 09:30  Wéi rechent e Computer?

Arthouse Classics France-Belgique 2007 / vo / 125’ / c / De : Martin Provost / Avec : Yolande Moreau, Ulrich Tukur, Anne Bennent / Césars 2008 dont meilleur film et meilleure actrice Cinémathèque

Société de Musique Aspelt Chef de musique : Albert Nimax. Place d’Armes FREE

 21:00  Kawaguchi / Takase / Bleisch

“Cadenza - Die Stadt im Klavier V”. Yui Kawaguchi, dance, choreography. Aki Takase, piano, music. Fabian Bleisch, light, technical direction. Le flot de la circulation, la pulsation de la lumière, les gens, immobiles ou en mouvement, respirant. Chaque ville a son rythme. Comme un organisme, elle se meut et elle émeut. Au milieu de tout cela, la rencontre de la danseuse Yui Kawaguchi et de la pianiste Aki Takase crée un microcosme. Comme sous une loupe, le petit se fait grand et il apparaît une autre ville, utopique “La ville dans le piano”. Dans la cinquième pièce de leur série commencée en 2008 et présentée entre autres par Nico and the Navigators, les deux artistes japonaises vivant à Berlin se laissent inspirer par la cadence des concertos classiques occidentaux. L’alternance dynamique entre chorégraphie, composition et improvisation en devient symbole de notre être urbain, entre respect et non-respect des règles. Commence alors un dialogue passionné, un jeu entre deux fortes personnalités et deux formes d’expression artistique. Au centre de cette soirée de danse hors du commun : un piano de concert, brillamment joué par Aki Takase, phénomène absolument exceptionnel du piano jazz. Philharmonie

“Computer” est anglais et signifie “calculateur ou ordinateur”. L’ordinateur est donc un appareil qui sait calculer. Celui-ci doit donc calculer, pour que tu puisses jouer aux jeux informatiques et surfer sur internet. Dans cet atelier tu apprendras comment ça marche. Nous allons également créer une machine à calculer géante et vivante ! Université du Luxembourg Campus Kirchberg

 10:00  Contes, Chants et Danses de l’Afrique de l’Ouest

 15:00  Suivez votre Nez...

“Suivez votre Nez - l’ ABC des Vins”. Initiation à l’analyse sensorielle des vins de la Moselle Luxembourgeoise avec Anne-Catherine Mondloch. Tout le monde sait bien que “les goûts et les couleurs ne se discutent pas” ; mais en êtes-vous bien certain ? Bien souvent les commentaires des spécialistes en œnologie vous laissent au début perplexes. Mais pourquoi ce vin me plaîtil tellement ? Quels sont les arômes que j’arrive à reconnaître dans cette cuvée ? Ce vin aurait-il un défaut ? Voici juste quelques questions que vous vous êtes déjà certainement posées. Lors de ce séminaire, nous allons non seulement vous apprendre la méthodologie pour déguster les vins, mais également, par des jeux, affiner tous vos sens (visuel, olfactif et gustatif). Musée et Maison du Vin EHNEN

Les ateliers pour enfants du samedi après-midi

La Famiglia

Sense and Sensibility La Famiglia / Italie 1987 / vostf / 128’ / c / De : Ettore Scola / Avec : Vittorio Gassman, Emanuele Lamaro, Stefania Sandrelli, Fanny Ardant En collaboration avec l’Istituto Italiano di Cultura Cinémathèque

Revue 2013 cf. 21/05 Théâtre Municipal ESCH-SUR-ALZETTE

 20:30  JULIEN CLERC

 19:30  LES CON JOINTS

40 ans de carrière, des mélodies que tout le monde connaît, des chansons d’amour surtout. Comme à son habitude, l’artiste vous donne rendez-vous pour partager souvenirs, émotion et poésie. Il revisitera ses plus grands succès et offrira également de nouvelles chansons à son public. Un rendez-vous incontournable... CASINO 2OOO MONDORF-LES-BAINS

Sëller Musek Chef d’orchestre : Yves Muller. Place d’Armes FREE

 11:00  30 minutes of organ music

cf. 04/05 Cathédrale Notre-Dame

Danish Homeguard Place de la Libération DIEKIRCH

 20:00 

 16:00  Le Guéviller’s Band

cf. 18/05 Casino Luxembourg Forum d’art contemporain

Chef d’orchestre : Michel Guillaume. Place d’Armes FREE

À l’occasion de la Journée de l’Afrique, le CITIM invite à une matinée de contes africains avec l’artiste togolais Sena Afeto. À travers des histoires, des chants et de la musique, il nous amène en Afrique de l’Ouest d’aujourd’hui. En français, pour enfants à partir de 8 ans. Centre d’Information Tiers Monde FREE

disait Audiard. Ils étaient deux inconnus, les voilà deux “conjoints”. Le Showtime ESCH-SUR-ALZETTE

 14:00  VullenhäiserKontroll

cf. 14/05 Musée national d’histoire naturelle

MEE’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

Comédie avec Merri & Charlotte. Elle est jolie, généreuse et pulpeuse. Fille de pauvre, mais travailleuse, elle devient riche, journaliste et célèbre. Il est grand, pervers, fainéant, ancien fils de riche, et flambeur. Sans scrupules, il devient politicien au plus haut rang. Tout les oppose, et pourtant une folle et grande histoire d’humour avec un grand A les unit pour l’éternité. Une aventure d’un soir qui devient l’histoire d’une vie. “Ils osent tout c’est à ça, même à ça qu’on les reconnaît”

Théâtre Danse / Opéra Musique classique Conférence Musique actuelle Cinémathèque Événement Jeune Public Exposition Divers


Agenda

 22:30  Kill List

Modern Horror - Hitman meets “Wicker Man” GB 2011 / vostf / 95’ / c / De : Ben Wheatley / Avec : Neil Maskell, Anna Burning, Harry Simpson Cinémathèque

Fjeldmark et Jesper Moller/ D’après la bande dessinée “Astérix et les Normands” de René Goscinny et Albert Uderzo / À partir de 6 ans Cinémathèque

 17:00  There Will Be Blood

26

dimanche sunday

Danish Homeguard

 11:30  Apéro’s Jazz / Five Blind Men

Five Blind Men try to take a bold step on own compositions as well as on existing works. The choice to abstract any kind of harmonic instrument gives the collective a specific colour, where the tension often simmers beneath the surface of the artfully netted music. The group’s instrumentation allows a wide range of shades, which are enforced by each musician’s strong soloistic capacities, each with his personal story, but always rooted in the tradition of jazz music. The ensemble never goes for artificial effects and tries to deliver an honest musical experience. Abbaye de Neumünster FREE

USA 2007 / vostf / 158’ / c / De : Paul Thomas Anderson / Avec : Daniel Day-Lewis, Paul Dano, Ciaran Hinds / D’après le roman de Upton Sinclair “Oil !” / Oscar du meilleur acteur 2007 pour Daniel Day-Lewis Cinémathèque

Cinéma Paradiso édition française France-Danemark 2006 / version française/ 78’ / c / Film d’animation de Stefan

Schon die reichen Römer wussten ein prächtiges Mosaikdekor zu schätzen und schmückten die Böden, manchmal auch die Wände, in ihren Wohnbauten damit. Ein besonderes Motiv stellt die Vexier-Maske auf dem Diekircher Mosaik dar. Komm es dir anschauen und setze in diesem Workshop dein eigenes Mosaik zusammen! Musée d’Histoire[s] DIEKIRCH

Trickfilm-Workshop für Kinder von 8-12 Jahren mit Nicole Wollscheid. Kulturhaus Niederanven NIEDERANVEN

Cycle de conférences. Les Droits de l’Homme cf. 06/05 Conclusion, Jean-Paul Lehners, University of Luxembourg. Université du Luxembourg Campus Walferdange WALFERDANGE

 14:00  Alle diese kleineN Steinchen

cf. 9h Musée d’Histoire[s] DIEKIRCH

Den Afloss vun der Ëmwelt op de Mënsch

Être en permanence au contact de différentes substances peut conduire à des maladies, et diminuer la qualité de vie. Un département du laboratoire national de Santé examine cette problématique, et recherche des substances chimiques dans notre environnement, susceptibles de nous nuire et nous rendre malades. Laboratoire national de Santé

 20:30 

27

Déjeuner-Spectacle dès Midi avec la comédie : “Les conjoints”. Le Showtime ESCH-SUR-ALZETTE

Les Enfants de Timpelbach

Alle diese kleineN Steinchen

 11:45 

Université Populaire du Cinéma USA 1999 / vostf / 115’ / c / De : Jim Jarmusch / Avec : Forest Whitaker, Cliff Gorman, Henry Silva / Musique : RZA / Lion d’Or, Venise 1983 Cinémathèque

 12:00 

 15:00 

Ghost Dog

Spécial FêTE DES MèRES

 09:00 

NICHT OHNE MEINE FARBE!

 11:00 

Place de la Libération DIEKIRCH

lundi monday

 08:00  Schatz an der Bläiminn

Le matin les aigles tournent autour de nous et l’après-midi nous chercherons un trésor dans une mine de plomb à l’aide d’une lampe de poche. Musée national d’histoire naturelle

MEE’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

QUART_AppExplo_cityMag_05_13.indd 1

61 17/04/13 14:14


Agenda

 19:00 

28

Tout le langage du cinéma en 10 leçons

 14:30 

Trésors de la forêt vierge

cf. 13/05 Cinémathèque

Alle diese kleineN Steinchen cf. 27/05 Musée d’Histoire[s] DIEKIRCH

NICHT OHNE MEINE FARBE! cf. 27/05 Kulturhaus Niederanven NIEDERANVEN

Michel Doneda est une figure majeure de l’improvisation musicale contemporaine. Familier des scènes japonaises, américaines, il n’hésite pas à emprunter les chemins ruraux pour enregistrer dans la forêt et dans les champs. Au sein d’un duo sortant de l’ordinaire, il s’associe à l’art de Tatsuya Nakatani, batteur-percussionniste d’origine japonaise installé à New York, avec lequel le saxophoniste a partagé la scène à de nombreuses reprises. La musique improvisée par les deux débroussailleurs de sonorités nouvelles est toute en énergie retenue, en déflagrations détournées, et en poésie redondante. opderschmelz DUDELANGE

 09:30  Chimie an der Kichen

Nous entamons un voyage en Amazonie pour visiter la plus grande forêt tropicale dans le monde. À travers des photos et des livres, nous découvrons la biodiversité de la faune et de la flore. La vie quotidienne des indigènes est illustrée à travers du matériel originaire de l’Amazonie. Après avoir testé notre savoir dans le quiz “Experts de la Forêt tropicale”, nous discutons ensemble sur les causes de la déforestation de la forêt vierge et ses alternatives. En allemand, à partir de 8 ans. Centre d’Information Tiers Monde FREE

Nous analyserons le vinaigre et diverses épices, et ferons des expériences avec la poudre à laver, le chocolat, le café, le thé, du détergent et avec d’autres savons ! Musée national d’histoire naturelle

 14:00  Alle diese kleineN Steinchen

cf. 27/05 Musée d’Histoire[s] DIEKIRCH

Onendlech wäit?

Chef d’orchestre : Johny Frantz. Place d’Armes FREE

Dans le cadre des “Mardis littéraires”, l’auteur luxembourgeois bien connu, Henri Losch viendra présenter son nouveau livre “Koppeges a Bosseges”. L’auteur, ancien maître d’école nous raconte ses souvenirs burlesques ou pittoresques en relation avec des personnages drôles et attachants, tels que collègues, élèves, parents d’élèves, curés ou notabilités locales. Réservation obligatoire. Cercle Cité

En pleine nuit, on peut voir jusqu’à 3 000 étoiles. Elles se trouvent toutes à des milliards de kilomètres. À l’aide d’un ordinateur nous essayons de calculer la distance qui sépare la Terre des différentes étoiles. Musée national d’histoire naturelle

Päischtatelier : Historesch Moud aus RecycleMaterial

 20:00 

Puppetmastaz, c’est du jamais vu. Le premier toy band du monde, composé de plus de 20 poupées différentes nous présentera son incroyable spectacle de guignols hip-hop et son nouvel album “Revolve and Step Up”. Les marionnettes impertinentes qui se sont réunies autour de la taupe Mr. Maloke, le lapin frétillant Snuggles, Yoda et Panic The Pig, vous électriseront avec leur théâtre original et leurs incroyables rimes hip-hop. Rockhal ESCH-SUR-ALZETTE

MEE’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

 09:00  Alle diese kleineN Steinchen

cf. 27/05 Musée d’Histoire[s] DIEKIRCH

NICHT OHNE MEINE FARBE! cf. 27/05 Kulturhaus Niederanven NIEDERANVEN

 14:00  Alle diese kleineN Steinchen

cf. 27/05 Musée d’Histoire[s] DIEKIRCH

GPS-Rallye Baggerweieren Si le GPS le veut bien, il nous guidera vers de jolis endroits de la réserve naturelle. Musée national d’histoire naturelle

Matinee

Musée A Possen BECH-KLEINMACHER

62

mercredi wednesday

 18:00  CeCiL’s Afterwork : Rita Reis

Ce dernier mercredi du mois de mai, Rita Reis vous donne rendez-vous au Ratskeller du Cercle Cité (rue du Curé), dans le cadre de l’exposition “distURBANces”, pour une lecture scénique. Cercle Cité FREE

 18:30  Havana

cf. 02/05 Cinémathèque

 20:45  TRAMPLED BY TURTLES

Trampled by Turtles is a bluegrass powerhouse from Minnesota that is rising to the top of the new school of roots music. But this isn’t your grand daddy’s music, instead, Trampled by Turtles are talking about what you would expect from a bunch of young guys: love, and mostly the kind gone wrong. Between the blazing banjo lines, expert fiddle playing and the pristine four part vocals, it seems as if these guys were born to play bluegrass. Rockhal ESCH-SUR-ALZETTE FREE

 21:00  Nine

cf. 21/05 Cinémathèque

Päischtatelier : Historesch Moud aus Recycle-Material

cf. 16/05 Cinémathèque

PUPPETMASTAZ

 20:30  Lëtzebueger Postmusek

 18:30  Henri Losch

29

 09:00 

 20:00  MICHEL DONEDA & TATSUYA NAKATANI

Buena Vista Social Club

mardi tuesday

Leçon 8 : Le décor. “Paysages, villes & cartonpâte : Les lieux du cinéma” par Carole Desbarats (critique de la revue “Esprit” et directrice de la diffusion des savoirs à l’École Normale Supérieure, Paris). Ciné-conférence ponctuée d’extraits de films / en français / 60’ / Interlude gastronomique “Glass & Finger Food” / Film : Le Magicien d’Oz The Wizard of Oz / USA 1939 / vostf / 100’ / c / De : Victor Fleming / Avec : Judy Garland, Bert Lahr, Ray Bolger / Oscar 1939 de la meilleure actrice À la suite d’un ouragan, la jeune Dorothy et son chien se retrouvent au-delà de l’arc-en-ciel, à Oz, pays sur lequel règne un magicien… Cinémathèque

 20:30 

Musée A Possen BECH-KLEINMACHER

 15:00  Pompspäicherkraaftwierk SEO, Veianen

Nous allons à Vianden visiter SEO et irons dans des galeries souterraines qui nous mèneront à des générateurs géants, lesquels produisent de l’électricité. Musée national d’histoire naturelle

Théâtre Danse / Opéra Musique classique Conférence Musique actuelle Cinémathèque Événement Jeune Public Exposition Divers


Agenda

30

Latonius’ Gospel Workshop Luxembourg “The Experience”

Dans ce workshop, le photographe Daniel Clarens te montre comment créer des images panoramiques à grand effet visuel. Tu apprends différentes méthodes de la photographie panoramique en utilisant un smartphone, un appareil photo digital, ainsi qu’un appareil spécial fixé sur trépied à tête panoramique. 13-21 ans. Mudam

Päischtatelier: Historesch Moud aus RecycleMaterial Musée A Possen BECH-KLEINMACHER

 14:30 

Latonius J.Earl revient pour enseigner le gospel contemporain lors de cet atelier. Que tu sois débutant, élève avancé ou un “pro” du Gospel, ceci est un rdv à ne pas manquer ! Église Protestante de Luxembourg

L’enfant terrible de la scène rock internationale revient en force avec des musiciens hors pair et effectue avec son nouvel opus un retour aux racines profondes de ses origines italiennes. Rockhal ESCH-SUR-ALZETTE

COCOROSIE

Femme et enfants au 19e siècle Renata Russo Drago présentera ses livres “Tra violenza e Onore” et “I figli dello Stato” (Ed. Lombardi). Libreria Italiana FREE

Ensemble d’Harmonie. CAPe ETTELBRUCK

 14:30  Patterallye

Mir spillen Détektiv a probéieren erauszefannen, wat fir Déieren sech verstoppt hun. Ausserdeem maache mir Déierespuren, déi mir mat heem kënnen huelen an och eis egen Hand Spuren. Musée national d’histoire naturelle

 18:00  Philippe Menard

Musical Night

Rewind Spectacle de danse contemporaine. Ce spectacle est une rétrospective musicale depuis 1970 jusqu’à nos jours. Les 190 danseurs et danseuses amateurs de l’association, âgés de 4 à 50 ans, vont investir les plus grands tubes de chaque décennie et raviver au public de bons souvenirs. Choréographie : Aurélie Gelmi. Choréographes invités : Ismaël Luca, Rémy Pagard. Théâtre Municipal ESCH-SUR-ALZETTE

TOTO Grammy-Award winning band Toto, has been setting standards in the music industry for decades, and 2013 will mark a landmark: the 35th anniversary of their debut album. Rockhal ESCH-SUR-ALZETTE

© Blues Magazine

Ever since his first album “Hungry Dog”, Philippe invites us to share his own vision of the Blues, respectful to all the precursors of the one man band style, but also faithful to the spirit of his own 60’s/70’s background and to his heroes (Rory Gallagher, George Thorogood, Johnny Winter, Jimi Hendrix,...). Abbaye de Neumünster

 20:00 

 20:30  Harmonie Municipale Dudelange

Chef d’orchestre : Sascha Leufgen. Place d’Armes FREE

Le Metteur en scène de mariages

 18:30 

31

vendredi friday

 08:45  Waasservullen

Nous essayons de découvrir les différentes espèces d’oiseaux qui vivent dans la réserve naturelle “Cornelysmillen”. Avec un peu de chance nous y verrons des traces de castors. Musée national d’histoire naturelle

Agenda Appel

Aux organisateurs et producteurs Pour annoncer vos événements dans City Agenda, inscrivez-les sur le portail culturel de la grande région (rubrique pro) :

www.plurio.net

Le Dîner de cons

avant les dates limites indiquées ci-dessous.

cf. 06/05 Cinémathèque

 18:30 

 19:00 

The Long Day Closes

The Sunchaser

 20:30 

One of the most exciting and quirky formations in modern, independent music. The American duo, sisters Sierra and Bianca Casady garnered the attention of the public not only for their enchanted musical talent and theatrics, but also for the indefinable genre that they represent. Rockhal ESCH-SUR-ALZETTE

cf. 16/05 Centre d’Information Tiers Monde

cf. 22/05 Cinémathèque

 20:00  GIANNA NANNINI

Schaffst Du den Weg zur Schule?

Päischtatelier : Historesch Moud aus RecycleMaterial

cf. 30/05 Mudam

Exoplanéiten

PANORAMA PHOTO

PANORAMA PHOTO

 14:00 

Tous les jours, on découvre de nouvelles planètes dans la galaxie. Actuellement, nous en connaissons plus de 800. Mais comment fait-on pour trouver ces planètes ? Peut-on les voir simplement à travers le téléscope ou bien est-ce un peu plus compliqué ? Musée national d’histoire naturelle

 14:00 

Musée A Possen BECH-KLEINMACHER

jeudi thursday

Deadlines édition juin :

Comedy Classics France 1998 / vo / 87’ / c / De : Francis Vever / Avec : Jacques Villeret, Thierry Lhermitte, Francis Huster Cinémathèque

 19:00 

06/05 Arthouse Classics Il Regista di matrimoni / Italie 2006 / vostf / 100’ / c / De : Marco Bellocchio / Avec : Sergio Castellitto, Donatella Finocchiaro, Sami Frey Cinémathèque

édition juillet / août :

03/06

édition septembre :

15/07

Latonius’ Gospel Workshop Luxembourg “The Experience” cf. 30/05 Église Protestante de Luxembourg

MEE’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

63


EXPOSITIONS

art et MeTAL

Altars of Madness (Autels de la folie)

Altars of Madness est une exposition sur la contestation et le rôle des artistes dans la société : celui de venir perturber l’ordre établi et les valeurs communément et passivement admises.

C

Une génération d’artistes dont les œuvres sont façonnées par le grindcore, le death et le black metal, clamant des messages forts et repositionnant l’art dans une vocation profondément politique. A generation of artists whose work has been shaped by grindcore, death metal, and black metal, sending out strong messages and repositioning art as a deeply political vocation.

TEXTES Elvire Bastendorff  PHOTO Élodie Lesourd

64

MEE’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

onçue par l’artiste Damien Deroubaix et le commissaire Jérôme Lelièvre, Altars of Madness présente des œuvres d’artistes adeptes des formes extrêmes de « metal ». À l’origine, le terme de « metal » ou « heavy metal » désigne un genre de rock apparu à la fin des années 60. Le heavy metal ou metal a évolué au cours des années et a donné naissance à un nombre important de sous-genres. L’exposition se concentre sur les formes les plus extrêmes de cette musique à travers trois genres : le grindcore (lucid fairytale), le death metal, le black metal. Altars of Madness prend comme axes ces styles extrêmes qui furent dans les années 80 des formes musicales underground, dont les artistes s’emparent, perpétuant l’énergie, les messages et les esthétiques. L’exposition débute par le grindcore. Les chansons aux dimensions politiques et vindicatives développent un langage « antiesthétique » revendiquant le « noise not music ». La peinture de Damien Deroubaix se nourrit de références au grindcore et à l’histoire de l’art ; Mark Titchner intervient sous forme de slogans dans l’espace public ; Juan Pablo Macias fait de l’anarchie le sujet de plusieurs de ses pièces ; Nic Bullen détourne les usages communs des systèmes visuels et sonores, l’écriture et la communication pour explorer les possibilités de changement ; Gee Vaucher réalise des collages et des peintures provocants sur les relations entre l’homme et l’animal. La deuxième partie de l’exposition aborde le death metal, un genre plus sombre comparable au « memento mori », locution qui désigne des créations de toutes sortes partageant le même but : rappeler aux hommes qu’ils sont mortels. La mort est omniprésente et l’iconographie des vanités est une source d’inspiration pour nombre d’artistes :


EXPOSITIONS

Matthew Barney, Steven Shearer et Gregor Cuquel, tous trois aux univers très différents, puisent dans ces esthétiques. Dans cette lignée, Larry Carroll, Gregory Jacobsen et Maël Nozahic développent une œuvre plus introspective où l’angoisse, la violence s’expriment à travers des personnages monstrueux et des paysages apocalyptiques. La dernière partie de l’exposition aborde des œuvres inspirées des groupes de black metal, l’humeur y est plus sombre et dépressive. La fascination pour la violence, le crime et le macabre se manifeste via des maquillages en noir et blanc, des figures cadavériques, des paysages désolés. Les œuvres ont un caractère plus romantique et profondément inquiétant, le mal étant une référence commune. Les paysages sont présents dans les œuvres de Torbjorn Rodland, Seldon Hunt et Theodor Kittelsen. Les œuvres de Banks Violette, Elodie Lesourd et Harmony Korine revisitent, entre autres, les codes des pochettes des groupes de black metal.

.

art contemporain

18/05-15/09, Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain, www.casino-luxembourg.lu

Altars of Madness is an exhibition relating to dispute and the role of the artist in society: that of disturbing the established order and the values we collectively and passively accept.

C

onceived by the artist Damien Deroubaix and the curator Jérôme Lefèvre, Altars of Madness showcases the work of artists steeped in the extreme forms of “metal”. Originally, the term “metal” or “heavy metal” was used to describe a type of rock music which appeared towards the end of the 1960s. Heavy metal or metal has evolved over the years and given rise to a large number of sub-genres. The exhibition focuses on the most extreme forms of this music through three genres: grindcore (lucid fairytale), death metal and black metal. Altars of Madness takes as its basis these extreme styles, which were underground musical forms in the 1980s and which the artists exhibited have appropriated, perpetuating their energy, messages and aesthetics. The exhibition starts with grindcore. These political and vindictive songs develop an “anti-aesthetic” voice, claiming to be “noise not music”. The painting of Damien Deroubaix feeds on references to grindcore and art history; Mark Titchner contributes in the form of slogans painted in public spaces; Juan Pablo Macias takes anarchy as the subject of several of his pieces; Nic Bullen hijacks common uses of visual and audio systems, writing and communication as a means of exploring the possibility for change; Gee Vaucher puts together provocative paintings and collages on the relations of man and animal. The second part of the exhibition deals with death metal, a darker genre comparable to “memento mori”, a term describing any sort of creation sharing one single goal: to remind men that they are mortal. Death is omnipresent and vanitas iconography is a source of inspiration for many artists: Matthew Barney, Steven Shearer, and Gregor Cuquel, all draw on these aesthetics though their work is strikingly different. In the same vein, Larry Carroll, Gregory Jacobsen, and Maël Nozahic have created more introspec-

MEE’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

tive work in which angst and violence are expressed through monstrous figures and apocalyptic landscapes. The final part of the exhibition tackles work inspired by black metal bands, in which the mood is more sombre and depressive. A fascination with violence, crime and the macabre manifests itself in black and white make-up, corpse-like figures and desolate landscapes. The work has a more romantic and deeply troubling character, evil being a shared point of reference. Landscape is present in the work of Torbjorn Rodland, Seldon Hunt and Theodor Kittelsen. The works of Banks Violette, Elodie Lesourd and Harmony Korine revisit, amongst other things, the conventions of the album sleeves of black metal bands.

.

À travers une des cultures musicales les plus radicales et l’œuvre de 17 artistes, l’exposition ‘Altars of Madness’ pose la question des positions extrêmes dans toute sa complexité. Through one of the most radical of our musical cultures and the work of 17 artists, the exhibition ‘Altars of Madness’ poses the question of extremism in all of its complexity.

Jérôme Lefèvre, commissaire de l’exposition

65


EXPOSITIONS

Mois EUROPÉEN de la photographie

Les couleurs de la nuit

Beat Streuli et Maja Weyermann

Photo : Beat Streuli

Photo : Villa Vauban – Musée d’Art de la Ville de Luxembourg

Petrus van Schendel

Maître de la lumière, Petrus van Schendel plonge les spectateurs dans la vie quotidienne de l’époque.

Inscrites dans le cadre du Mois européen de la photographie, les deux expositions présentent les artistes suisses Beat Streuli et Maja Weyermann.

Atmospheric scenes of daily life by 19th century “master of light” Petrus van Schendel.

Two exhibitions dedicated to the work of Swiss artists Beat Streuli and Maja Weyermann are a highlight of European Month of Photography.

La Villa Vauban présente, en collaboration avec le Breda’s Museum, la première grande rétrospective de Petrus van Schendel. Peintre du 19e siècle, l’artiste était fasciné par la représentation de la lumière et de ses effets. Lumière naturelle de la lune ou celle issue des bougies, des torches, des lampes à huile ou des toutes nouvelles lampes à gaz, à pétrole et même la lumière électrique (fin du siècle) sont autant de sources de lumière que l’artiste a traitées avec virtuosité. L’exposition témoigne des différents thèmes abordés par l’artiste, dont le plus important est celui des marchés dans lesquels se déroule un véritable théâtre de la vie. Restituant avec la plus grande minutie tous les détails des scènes, Petrus van Schendel ne se limite pas aux scènes de marché - portraits, autoportraits et scènes religieuses sont aussi importants. In collaboration with the Breda's Museum, Villa Vauban hosts the first great retrospective dedicated to Petrus van Schendel, a 19th century painter fascinated by the representation and effects of light. The artist conveys and interprets light in all its forms with true virtuosity, be it the natural light of the moon or the artificial light of candles, torches, oil lamps, gas-fired lamps or even electrical lamps. The exhibition shows the different themes explored by the artist in his work and the prevalence of markets as a subject matter, places in which the theatre of life unfolds. With a keen eye for detail, Petrus van Schendel did not limit himself to depicting market scenes however, and also painted portraits, self-portraits and religious scenes.

La galerie Nosbaum & Reding consacre ses espaces à deux grands noms de la photographie contemporaine. Sous le titre de The Miller House – and a Slice of Cake – or – Life Shortly Before Disaster… Maja Weyermann revisite via les outils numériques l’architecture d’Eero Saarinen de la Miller House dans laquelle elle insère des scènes de La Dolce Vita de Federico Fellini et de L’Avventura de Michelangelo Antonioni. Les maquettes virtuelles, unissant cinéma et architecture, invitent les spectateurs à pénétrer dans un monde aux temporalités et aux espaces multiples. Beat Streuli présente un nouveau travail tissant des liens subtils entre la ville et ses habitants : un portrait photographique qui, par l’entrelacement de détails et d’indices des espaces et des personnes, présente la ville vivante d’aujourd’hui. Nosbaum & Reding art gallery devotes its spaces to two big names in contemporary photography. In The Miller House – and a Slice of Cake – or – Life Shortly Before Disaster… Maja Weyermann uses digital technology to merge the architecture of Eero Saarinen’s Miller House with scenes from Federico Fellini’s La Dolce Vita and Michelangelo Antonioni’s L’Avventura. Weyermann’s virtual models bring together cinema and architecture and invite spectators to enter a world of multiple layers and temporalities. The gallery’s second show is of new work by Beat Streuli that weaves subtle links between the city and its residents: it’s a photographic portrait of today’s living city achieved through a tangle of interacting details and elements of people’s lives and the spaces they inhabit.

art romantique des pays-bas

Jusqu’au 16/06, Villa Vauban, www.villavauban.lu

photographie contemporaine

Jusqu’au 15/06, Galerie Nosbaum & Reding, www.nosbaumreding.lu Free

66

MEE’13 CITY Agenda LUXEMBOURG


EXPOSITIONS

peints pour le roi

L’art de l’affiche à Luxembourg APRÈS 1945

Art Orienté Objet Atelier Weyer

Photos : Art Orienté Objet, Pit Weyer

Marion Laval-Jeantet et Benoît Mangin ont formé, en 1991, Art Orienté Objet. Depuis cette date, leurs expérimentations autour du vivant ont pris des formes diverses (installation, objet, vidéo ou photographie). Unrooted Tree (Arbre sans racines) ou La Machine à faire parler les arbres acquise par le Mudam est composée d’une ramification d’un arbre géant abattu au Cameroun en 2009. Les artistes ont ainsi recréé un arbre sur lequel sont gravées sur le tronc les étapes de la phylogenèse et, au bout des branches, sont disposées des roues de vélo sur lesquelles sont écrites de courtes formules symboliques astrologiques. Marion Laval-Jeantet and Benoît Mangin created Art Orienté Objet in 1991. Since then the French duo’s experiments with living and natural things have taken various forms (installations, objects, videos and photography). Their piece entitled Unrooted Tree ou La Machine à faire parler les arbres was recently aquired by Mudam and is now on display. The artists used a branch from a giant tropical tree cut down in Cameroon in 2009 to recreate a smaller tree on which they have carved the various stages of phylogenesis (the evolutionary development of a species) in to the trunk and attached bicycle wheels, inscribed with short symbolic astrological formulas, to the ends of the branches. art contemporain

Jusqu’au 28/07, Mudam, www.mudam.lu

Dans le cadre de sa programmation consacrée aux arts graphiques après 1945, le MHVL organise une exposition monographique de l’atelier Weyer. Créées par Lex Weyer, Pit et Anne Weyer et par Lex Weyer junior, les affiches exposées sont issues du don qu’a fait la famille Weyer au musée. Avec Pe’l Schlechter, Raymond Mehlen et Maurice Benoy, les Weyer ont été les précurseurs de la communication visuelle au Luxembourg : de la loterie nationale à la Foire internationale en passant par la promotion touristique du pays et le monde des théâtres. An exhibition dedicated to the work of Atelier Weyer is currently on at the MHVL as part of its programme dedicated to postwar graphic design. Posters by Lex Weyer, Pit and Anne Weyer and Lex Weyer Junior are all on display and form part of an important donation to the museum by the Weyer family in 2011. Alongside the likes of Pe’l Schlechter, Raymond Mehlen and Maurice Benoy, the Weyers were advertising pioneers in the Grand Duchy and have, over the decades, promoted everything from the national lottery to national tourism and theatre. Art graphique

Jusqu’à fin 2013, exposition organisée dans le cadre de la série « Atelier Luxembourg », Musée d’histoire de la ville de Luxembourg, www.mhvl.lu

Barend Cornelis Koekkoek (1803-1862) Photo : Koninklijke Verzamelingen, Den Haag

Collection Mudam

Les œuvres sont issues de collections publiques et privées d’Europe et des États-Unis, de la famille royale des Pays-Bas et de la Cour grand-ducale. These pieces are on loan from the Dutch royal family, Luxembourg’s GrandDucal Court and various public and private collections in Europe and the US.

À l’occasion du 150e anniversaire de la disparition du peintre néerlandais Barend Cornelis Koekkoek, le Musée National d’Histoire et d’Art présente ses œuvres célèbres. L’exposition regroupe ses peintures de paysages luxembourgeois. Celles-ci ont été réalisées pour le compte de Guillaume II, roi des PaysBas et grand-duc du Luxembourg, en pleine période romantique. C’est au cours de l’été 1845 que le peintre se rendit au Luxembourg, le public peut donc découvrir les pièces majeures ainsi que des dessins et des croquis. Ses œuvres ont su traduire de magnifiques vues pittoresques du pays, motifs qui ont à l’époque suscité l’intérêt de nombreux peintres, comme le très renommé artiste romantique William Turner dont on peut voir ici deux aquarelles intimes réalisées vers 1839. A new exhibition of the most celebrated works of Dutch painter Barend Cornelis Koekkoek has opened at the Musée National d’Histoire et d’Art on the occasion of the 150th anniversary of the artist’s death. The show brings together the Luxembourg landscapes Koekkoek painted at the height of the romantic period at the request of William II, King of the Netherlands and Grand Duke of Luxembourg. It was in the summer of 1845 that the painter visited Luxembourg and the exhibition displays the finished works as well as many drawings and preparatory sketches. Koekkoek was able to create magnificent renditions of the country’s most picturesque landscapes and his work aroused the interest of many of his contemporaries including that of renowned British romantic painter William Turner. Two intimate watercolours by Turner painted around 1839 are also on display. art romantique

Jusqu’au 09/06, Musée National d’Histoire et d’Art, www.mnha.public.lu

MEE’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

67


EXPOSITIONS

Mois EUROPÉEN de la photographie

Transit Loci

My home is my castle

iLux. Identités au Luxembourg

distURBANces

LandEscape Art et LITTÉRATURE

Photos : Ciro Frank Schiappa, Tom Lucas, Tacita Dean, T. Wrede

L’Image papillon

L’exposition au CCRN dans le cadre du Mois européen de la photographie est dédiée à la photographie contemporaine italienne. En effet, six photographes issus de la prestigieuse école photographique Studio Marangoni de Florence révèlent les mutations que la photographie a vécues ces dernières années. Outre les bouleversements technologiques de la pratique photographique, il est aussi question d’une profonde modification des codes de représentation traditionnels. Les images établissent des correspondances entre peinture, musique, mémoire, histoire, entremêlant le réel, le quotidien et la fiction.

Conçue d’après une étude universitaire nommée IDENT (Identités socioculturelles et politiques identitaires au Luxembourg), l’exposition au Musée Dräi Eechelen propose aux visiteurs un parcours inter­ actif dans les pièces d’une maison reconstituée. À travers les différents espaces et leurs fonctions courantes est soulignée et analysée la complexité de la construction identitaire dans son ensemble – dépassant ainsi l’identité luxembourgeoise. Le fil directeur de iLux est construit sur le double processus d’identification : l’appropriation individuelle et l’attribution par autrui.

An exhibition of contemporary photography from Italy is being held at the Abbaye de Neumünster as part of the European Month of Photography. Six graduates from the prestigious Studio Marangoni photography school in Florence reveal the transformations that have occurred in the field of photography in the past few years. As well as the technological upheaval in the actual practice of photography, there have been profound changes in the codes of traditional representation. The images on display create connections between painting, music, memory and history, mixing together reality, the everyday and fiction.

This interactive exhibition at the Dräi Eechelen Museum is based on the results of a study by the University of Luxembourg into socio-cultural identities and identity politics in the Grand Duchy. The setting is a reconstructed home and the different domestic spaces, and functions of those spaces, are used to highlight and analyse the complexity of the issues surrounding identity construction as a whole – thus going beyond looking merely at Luxembourgish identity. The exhibition’s guiding principle is the double process of identification: individual self-definition (or appropriation) and external labelling (attribution).

photographie contemporaine

Jusqu’au 12/05, dans le cadre du Mois européen de la photographie, Centre Culturel de Rencontre Abbaye de Neumünster, www.ccrn.lu Free

exposition THÉMATIQUE

Jusqu’au 31/07, Musée Dräi Eechelen, www.m3e.public.lu

Reprenant le titre L’Image papillon du livre de Muriel Pic consacré à l’auteur allemand W.G. Sebald, l’exposition du Mudam invite une quinzaine d’artistes à créer une œuvre à partir d’une image extraite des publications de l’écrivain. Allégorie de la mémoire, l’image papillon évoque la manière dont W.G. Sebald a façonné tous ses écrits, produisant une œuvre littéraire inclassable où textes et images se combinent, se rencontrent de façon réfléchie ou fortuite. En effet, les images mises en relation avec le texte ne sont parfois pas légendées et laissent donc au lecteur le loisir de recoudre l’histoire, d’y apposer son imaginaire. A new show at Mudam takes its title – L’Image papillon – from a recent essay by Muriel Pic on German writer W.G. Sebald. Fifteen artists were asked to create a piece inspired by an image in one of the writer’s books. An allegory of memory, the “Butterfly image” alludes to the way in which Sebald’s work defies easy categorisation, how words and images (such as photographs, engravings and paintings) are combined in a sometimes considered way and sometimes random and imprecise manner. Often the images in Sebald’s books were uncaptioned, leaving the reader to retrace their history or origin, and imagine his or her own interpretation of what they might signify. Art contemporain

Jusqu’au 08/09, Mudam, www.mudam.lu

68

MEE’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

Dans le cadre du Mois européen de la photographie et de sa thématique « distURBANces », le MNHA accueille une exposition de 14 photographes venant d’Europe. Le chapitre qui soustend l’exposition – LandEscape – soulève la dialectique nature / urbain dans la photographie contemporaine. En parallèle des changements profonds que la photographie vit dans ses procédés techniques et technologiques, le monde urbanisé s’est de plus en plus étendu, détruisant une nature vitale. C’est au sein de paysages que la photographie représente cette réalité, avec humour, avec compassion et toujours avec engagement. The MNHA hosts one of three exhibitions entitled “distURBANces”, the main theme and central exhibition of this year’s European Month of Photography. LandEscape is an exhibition of 14 European contemporary photographers who explore the nature/urbanisation dialectic in their work. At the same time as major changes in photography techniques and technology have taken place, cities and suburbs have spread further and further afield and in the process destroyed essential natural landscapes. The photos on display represent this reality with humour, compassion and engagement. photographie contemporaine

Jusqu’au 01/09, dans le cadre du Mois européen de la photographie, Musée national d’histoire et d’art, www.mnha.lu


EXPOSITIONS

Robert Cahen

Poppy – Trails Image fixe, image of Afghan Heroin en mouvement

Photo : Robert Knoth & Antoinette de Jong

Pour la quatrième édition du Mois européen de la photographie à Luxembourg, le Mudam présente, en partenariat avec l’association Café-Crème, un dispositif audiovisuel des deux artistes néerlandais Robert Knoth et Antoinette de Jong. Celui-ci retrace la route de l’héroïne entre l’Afghanistan et le Royaume-Uni à travers un dialogue entre plusieurs images fixes et mobiles provenant de diverses sources (textes, voix et extraits de YouTube). Une construction fascinante sur un parcours qui pointe la violence, l’extrême pauvreté et le désarroi que génère le commerce de stupéfiants. As part of the fourth annual European Month of Photography in Luxembourg, Mudam presents, in collaboration with Café-Crème, an audiovisual installation by Dutch artists Robert Knoth and Antoinette de Jong. Using a blend of fixed and moving images, documents, audio clips and YouTube videos, it tells the story of the heroin trade from the poppy fields of Afghanistan to the concrete streets of London. It’s a fascinating insight into the consequences – violence, crime, extreme poverty and helplessness – of illegal drug trafficking. installation MULTIMéDIA

Jusqu’au 02/06, dans le cadre du Mois européen de la photographie, Mudam, www.mudam.lu

Dans le cadre du Mois européen de la photographie, la galerie Lucien Schweitzer présente l’artiste français Robert Cahen, un pionnier de l’art vidéo ayant transposé sa formation musicale et l’usage des outils informatiques dans le domaine des images. Toujours à la recherche d’une mise en évidence du temps qui passe et de nouvelles manières de voir le monde, l’artiste procède à des effets de glissement, de dilatation, de contraction, pour mieux saisir ce qui apparaît, ce qui disparaît. Pour l’exposition, plusieurs œuvres sont présentées dont Karine, une pièce vidéo de 1976 qui montre une Karine à des âges différents selon une succession qui ne respecte pas la chronologie. A show of French artist Robert Cahen’s work opens at the Lucien Schweitzer gallery as part of European Month of Photography. Cahen is a video art pioneer who transposed his musical training and the use of digital technology on to the field of photography. On a mission to highlight the passage of time and create new ways of seeing the world, the artist uses disorientating expansion and contraction effects to capture what appears, but also what disappears. Many of Cahen’s seminal works have been assembled for the exhibition, including Karine, a video piece dating back to 1976 that shows a girl called Karine at different stages in her childhood but in non-chronological sequence. VIDÉO et photographie

Jusqu’au 15/06, dans le cadre du Mois européen de la photographie, Lucien Schweitzer Galerie, www.lucienschweitzer.lu FREE

Gravures du 16e au 19e siècle

LES couleurs de la nuit Photo : Graphische Sammlung des Fachs Kunstgeschichte / Université de Trèves

Robert Knoth et Antoinette de Jong

L’exposition traverse, via le thème de la nuit, trois siècles de gravures. The exhibition looks at the representation of night in three centuries of engravings.

Les couleurs de la nuit. L’obscurité comme sujet dans la gravure, 1580-1880 est une exposition composée d’une soixantaine de gravures datant du 16e au 19e siècles qui porte un regard sur les effets de la lumière au cœur de la nuit. Les artistes y explorent avec minutie les contrastes entre clarté et obscurité, de la pénombre au total assombrissement. La période choisie marque une évolution des techniques de gravure importante ainsi que celle des techniques d’éclairage. Les visions gravées de la nuit sous la lumière naturelle et artificielle des artistes participent à l’élaboration d’un genre artistique à part entière. Le parcours de l’exposition traverse les caractères allégoriques ou religieux des œuvres, offrant aux spectateurs une rencontre avec les mondes oniriques, spirituels et introspectifs de la nuit. Les couleurs de la nuit. L’obscurité comme sujet dans la gravure, 15801880 is an exhibition of over 60 engravings made between the 16th and 19th centuries that explore the representation of light in nocturnal scenes. It was during this period that there were major advances in engraving techniques as well as lighting techniques. All the artists featured here explored the contrasts between light and darkness (from dusk to the pitch blackness of full night) so skilfully that engraved night scenes became an artistic genre in its own right. The exhibition is laid out according to the different allegorical and religious meanings of the works, offering visitors an atmospheric encounter with the fantastical, spiritual and introspective world of the night. Art classique

Jusqu’au 19/05, Villa Vauban, www.villavauban.lu

MEE’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

69


EXPOSITIONS

installation

Folkert de Jong distURBANces

distURBANces

Virtual /  fake worlds

Photos : Reiner Riedler, Éric Chenal, Aatjan Renders, Dionisio Gonzalez

Les curateurs des sept villes européennes participant au Mois européen de la photographie ont choisi, pour cette édition, comme exposition principale distURBANces. Sous cette appellation, l’exposition – divisée en trois lieux sur Luxembourg – interroge la photographie contemporaine à l’aune de ses profondes mutations technologiques et esthétiques. Le Ratskeller accueille le chapitre Virtual /  fake worlds, représenté par six photographes dont le travail souligne plus particulièrement la place de la fiction et de la réalité dans le processus et la démarche photographiques d’aujourd’hui.

70

The curators of European Month of Photography have chosen distURBANces to be the central exhibition of the event. Split over three locations in Luxembourg, the exhibition examines contemporary photography in the light of the major technological and aesthetic changes that have taken place in recent years. The Ratskeller venue hosts Virtual/ fake worlds, a show featuring the work of six photographers who explore the place of fiction and reality in the process of artistic and photographic creation today. photographie contemporaine

Jusqu’au 30/06, dans le cadre du Mois européen de la photographie, Cercle Cité (Ratskeller), www.cerclecite.lu

Urban utopia & dystopia

éric chenal

White inside #1

White inside #1 s’intéresse aux espaces muséaux entre deux montages d’exposition. Le travail d’Éric Chenal, présenté au Casino Luxembourg pendant deux jours, est constitué de photographies des musées contemporains au moment où les espaces sont vidés de leur contenu artistique. La lumière ici reprend ses droits, les volumes architecturaux (ré)apparaissent comme mis à nu. Ces premières séries ont été réalisées dans les lieux d’art contemporain de la Grande Région. L’artiste a invité d’autres créateurs à répondre à ses photographies. White inside #1 is a photographic survey of museum spaces in the interval between one exhibition coming down and the next one going up. For two days the Casino Luxembourg will show Éric Chenal’s photos of contemporary museums taken during that specific period of time when they are empty of any artistic content, stripped bare of their function. The architecture of the spaces is exposed in these images, and the play of light is fascinating. This first series was shot in some of the great contemporary art galleries and museums of the Greater Region. The artist invited other artists to interact with his images. photographie contemporaine

Les œuvres de Folkert de Jong sont installées dans le Grand Hall du Mudam. Unissant la peinture et la sculpture, ces installations se composent de saynètes aux personnages en taille réelle. Les références sont ici nombreuses, citant des scènes historiques ou encore rappelant les œuvres d’artistes connus de l’art moderne, et mélangeant ainsi les signes de différentes époques. L’effet sur le spectateur est saisissant, les personnages semblant étranges, parfois grotesques. Recouverts à certains endroits de coulures noires, le regard profond, les êtres de Folkert de Jong interpellent le spectateur tout en l’incitant à rester à une certaine distance. Dutch artist Folkert de Jong has filled Mudam’s great hall with a series of fascinating yet disturbing three-dimensional figures. Combining painting and sculpture, these installations create a series of lifesize tableaux vivants; they reference events in history as well as great works of modern art and purposely blend together different epochs. The impact on the viewer is striking. Covered in drips of black paint and with an intense expression in their eyes, Folkert de Jong’s figures appear strange and at times grotesque. They are both attractive and disturbing, at once calling out to the spectator but also encouraging them to keep a distance. art contemporain

Jusqu’au 08/09, Mudam, www.mudam.lu

04 & 05/05, dans le cadre du Mois européen de la photographie, Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain, www.casino-luxembourg.lu

MEE’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

Dans le cadre du Mois européen de la photographie, dont la thématique principale désignée sous le terme de « distURBANces » donne lieu à trois expositions thématiques dans trois lieux différents, la Fondation de l’architecture et de l’ingénierie présente le chapitre Urban utopia & dystopia. À travers la photographie se cristallisent, avec distance, les utopies et les tragédies, forces opposées pour montrer un monde urbanisé où l’humain a de plus en plus de difficultés à se positionner, à vivre. Urban utopia & dystopia interroge tout particulièrement la capacité à se projeter, à imaginer des mondes autres… The central exhibition at this year’s European Month of Photography event is entitled “distURBANces” and spread over three different locations in Luxembourg City. One of the venues is the Fondation de l’Architecture et de l’Ingénierie, which hosts a show called Urban utopia & dystopia. Photography is used here to show crystallised visions of utopias and tragedies, opposing forces in an urbanised world where humans are struggling ever more to find their place and simply to live. Urban utopia & dystopia is also a forceful examination of our capacity to project ourselves, to imagine other worlds… Photographie contemporaine

Jusqu’au 30/06, dans le cadre du Mois européen de la photographie, Fondation de l’architecture et de l’ingénierie, www.fondarch.lu FREE


Expositions

Agenda Expositions Altars of Madness

Mudam THOMAS HIRSCHHORN

musées  LUXEMBOURG 

Casino Luxembourg Forum d’art contemporain Éric Chenal White Inside #1

“White inside” est un projet photographique d’Éric Chenal qui donne à voir des lieux dédiés à l’art contemporain entre deux temps d’exposition. Ces espaces de retrait et de contemplation sont montrés en dehors de leur dimension fonctionnelle, pour leur réalité architecturale, dans une presque nudité. La lumière reprend tous ses droits et exprime pleinement sa présence, soulignant une forme de ritualisation, notamment dans l’organisation des surfaces. Penchant pleinement du côté de la photographie plasticienne plutôt que de l’image d’architecture, cette série interroge l’entre-deux, la transition, la suspension, l’interstice, la trace et l’absence. La démarche commencée dans la Grande Région a pour objectif de s’étendre à d’autres “chambres esthétiques” en Europe. Dans le cadre du Mois européen de la photographie, le Casino Luxembourg organise pendant deux jours la première exposition de certaines images spécialement rassemblées pour faire corps avec le forum. Éric Chenal profite également de l’événement pour inviter d’autres créateurs (Serge Ecker, Skillab, Sun Glitters) à interagir avec ses visuels. Vernissage : 03/05 à 19h.   Les 04 & 05/05

qu’est-ce qu’une idole aujourd’hui ? Qu’en est-il de nos croyances contemporaines ? Autant de questions que les artistes contemporains abordent avec justesse et subtilité. Jusqu’au 16/06

L’IMAGE PAPILLON

COLLECTION MUDAM Altars of Madness - l’art contemporain et les musiques extrêmes. Le métal extrême émerge dans la seconde moitié des années 80 à travers trois genres musicaux distincts corrélés par des principes, des esthétiques et des évolutions différentes : le grindcore, le death metal et le black metal. Comme toutes les cultures underground, le métal extrême n’est pas une histoire qui peut être vécue par procuration. Il apparaît donc qu’une partie des artistes dont l’œuvre est marquée en profondeur ont été activement investis dans cette scène depuis un âge auquel ils ne savaient probablement pas que leur pensée ferait œuvre. Le projet de l’exposition Altars of Madness consiste donc à révéler l’œuvre réunie de cette génération d’artistes marquée par le métal extrême, agrémentée de quelques autres s’étant fait les témoins pertinents de cette scène musicale ou ayant brillamment contribué à façonner son iconographie.   Du 18/05 au 15/09

d’stater muséeën INVITATION AUX MUSéES

Les musées du Grand-Duché de Luxembourg vous ouvrent leurs portes pour vous proposer visites guidées, ateliers, performances, rencontres avec les artistes, conférences, concerts, dégustations et animations pour enfants. Organisé pour la 16e fois par le groupement d’stater muséeën (les musées de la ville), l’Invitation aux musées s’ouvre cette année pour la quatrième fois à l’ensemble du pays. Le programme détaillé sera disponible à partir du 1er mai. Les 18 & 19/05 FREE

Avec “Flugplatz Welt / World Airport”, Thomas Hirschhorn présente la métaphore d’un monde connecté qui certes ne cesse d’être irrigué par de multiples réseaux, mais demeure intrinsèquement hétérogène. Son installation monumentale composée de matériaux pauvres et disparates souligne combien à notre époque l’interconnexion est chose acquise, pour autant il s’agit plus de collisions que de rencontres, de confrontations que de communication. Jusqu’au 26/05

ROBERT KNOTH & ANTOINETTE DE JONG

Avec “Unrooted Tree” (Arbre sans racines) ou “la Machine à faire parler les arbres”, le Mudam expose une œuvre du duo d’artistes français Art Orienté Objet récemment entrée pour la collection. Dans une autre œuvre de la collection exposée, “Atlantic, Personne”, l’artiste Katinka Bock esquisse un paysage métaphorique auquel le titre apporte une connotation figurative. Jusqu’au 28/07

FOLKERT DE JONG

Dans le cadre du 4e Mois européen de la photographie, le Mudam, en collaboration avec Café Crème, présente l’installation multimédia “Poppy - Trails of Afghan Heroin” de Robert Knoth et Antoinette de Jong, une production de Iris Sikking de Paradox. Des champs de fleurs vives en Afghanistan jusqu’à la jungle urbaine de Londres, les artistes retracent la route de la production et de la distribution de l’héroïne à travers 12 pays différents. Jusqu’au 02/06

DIEU EST UN FUMEUR DE HAVANES

Avec un projet qui s’intéresse aux notions de croyance et de fétichisme, Mudam clôture le cycle des expositions autour de la collection inaugurée en 2010. Quelle est la part du mythe,

MEE’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

Puisant son inspiration dans l’œuvre de l’auteur allemand W.G. Sebald, l’exposition s’intéresse aux relations complexes qui lient l’image et la mémoire. Elle regroupe 16 artistes dont les œuvres, à l’instar des livres de Sebald, abordent les champs de la mémoire et de l’histoire sur le mode de l’expérience, de la réminiscence, de l’entrecroisement des temps. Jusqu’au 08/09

Musée d’Histoire de la Ville de Luxembourg Atelier Weyer L’exposition présente une sélection d’une cinquantaine d’affiches créées par Lex Weyer, par Pit et Anne Weyer et par Lex Weyer junior. La production très variée de l’atelier Weyer permet de suivre l’évolution de l’art graphique au Luxembourg sur plus de 50 ans. Jusqu’au 24/11

Musée Dräi Eechelen De prime abord, les sculptures de Folkert de Jong exercent un effet à la fois fascinant et troublant. L’artiste néerlandais transforme ainsi l’espace d’exposition en une scène de théâtre au travers de saynètes qu’il réalise souvent grandeur nature. Jusqu’au 08/09

iLux. Identités au Luxembourg

Comment aborder un concept aussi flou et aussi polémique que l’identité ? L’approche choisie par l’équipe de l’Université du Luxembourg est double : aller droit au but et de dédramatiser cette notion très politisée. Jusqu’au 31/07

71


Expositions

Musée national d’histoire et d’art Peints pour le Roi

artistique qui a suscité l’intérêt de peintres aussi renommés que Hendrick Goltzius (1558-1616), Pierre Paul Rubens (1677-1640) et Adam Elsheimer (1578-1610).   Jusqu’au 19/05

lesquels ils ont établi de belles correspondances dans la collection bibliophilique du galeriste éditeur André Simoncini qui, une nouvelle fois, a ouvert ses archives au PPL. Jusqu’au 05/05 FREE

Les Couleurs de la nuit. Le peintre Petrus van Schendel (1806-1870)

Mois européen de la photo - Transit Loci

Pour commémorer le 150e anniversaire de la mort du célèbre paysagiste néerlandais Barend Cornelis Koekkoek, le MNHA expose les paysages luxembourgeois grand format qu’il réalisa pour le compte du Roi Grand-Duc Guillaume II des Pays-Bas (1840-1849). Jusqu’au 09/06

Musée national d’histoire naturelle Découvertes Exposition permanente

Les planètes Exposition permanente

Nos ancêtres Exposition permanente

Nos paysages Exposition permanente

L’exposition, organisée en collaboration avec le Breda’s Museum, est la première rétrospective du peintre Petrus van Schendel, qui compte parmi les plus grands artistes de l’école romantique aux Pays-Bas. Elle comprend environ 60 tableaux, des dessins, des esquisses et des silhouettes, ainsi que des objets historiques, en provenance de collections publiques et surtout privées. Jusqu’au 16/06

Nos régions Exposition permanente

Notre Terre Exposition permanente

Qui suis-je ? Exposition permanente

Villa Vauban Les couleurs de la nuit. L’obscurité dans la gravure

La représentation nocturne se nourrit des contrastes entre clarté et obscurité, ce qui en fait un sujet de prédilection pour la gravure. À travers quatre siècles de gravures, la Villa Vauban entend explorer l’étonnante diversité d’un genre

72

Institutions

Aspects de la nouvelle photographie italienne. Six photographes du studio Marangoni seront présents : Giorgio Barrera photographie des paysages italiens jadis marqués par l’histoire, tels des champs de bataille ; Laura Garcia Serventi réinterprète les genres picturaux du paysage et des nus ; Liliana Grueff présente un travail dialectique image / texte sur la fracture, la séparation voire sur la mémoire ; Marta Primavera réalise des autoportraits qu’elle intègre dans les fresques comme signes génétiques de l’identification avec l’histoire de l’art ; Ciro Frank Schiappa, dans ses photos de rues, raconte les lieux mythiques de la scène rock new yorkaise. Jusqu’au 12/05 FREE

à la recherche de la vraie beauté

GEOMETRIC WRITER

Djamel Oulkadi, artiste-graffeur belge d’origine marocaine, travaillera en collaboration avec des lycéens autour de l’écriture, explorant la dualité faisant l’originalité de son travail, où se fondent une tradition artistique immémoriale du Maghreb, “la calligraphie”, et une pratique typiquement moderne et au départ “occidentale” : le graffiti. L’exposition sera accompagnée de la présentation des œuvres produites en atelier à partir du 10/05. Dans le cadre de la Semaine Culturelle Marocaine. Vernissage le 10/05 à 18h. Du 11 au 17/05 FREE

Cercle Cité distURBANces - fake and virtual worlds

L’exposition distURBANces au Cercle Cité montre comment les artistes analysent les évolutions actuelles en explorant des questions telles que l’accélération du temps par rapport à l’espace et l’impact de ces mutations sur nos représentations du monde. Jusqu’au 02/06 FREE

Comment sont les changements reflétés dans les rapports humains à la nature et la ville ? Quelles utopies ou dystopies les artistes génèrent-ils dans leurs photographies et leurs vidéos ? Le choix des artistes et des œuvres pour cette section est délibérément orienté vers l’essence du lieu même qui est la Fondation de l’architecture et de l’ingénierie. Jusqu’au 08/06 FREE

Galeries  LUXEMBOURG 

Bergman Berglind Contemporary Art Valentin Magaro

Jusqu’au 18/05 FREE

CULTUREINSIDE.gallery ANIMALIA

Fondation de l’Architecture et de l’Ingénierie

 LUXEMBOURG 

Abbaye de Neumünster

distURBANces

Poésie belge

À l’occasion du Printemps des Poètes, quatre grands poètes belges Marc Baronheid, André Doms, André Schmitz et Liliane Wouters seront à l’honneur au fil d’une cimaise associant l’écrit et l’image, le texte poétique et l’empreinte qu’en ont laissée les artistes avec

Œuvres de Azam Atakhanov. Peintre contemporain majeur, ses œuvres sont visibles dans de grands musées tel que le Musée d’État d’Art Oriental (Moscou), le Musée d’Art Moderne de Moscou, le Musée National des Beaux-Arts (Douchanbé), mais aussi dans de nombreuses collections privées à travers le monde. Jusqu’au 13/05 FREE

MEE’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

Une autre partie de distURBANces intitulée “distURBANces - Urban Utopia & Dystopia” met en évidence le rapport temps / espace dans l’évolution du monde actuel et de ses représentations urbaines. Comment aujourd’hui la photographie artistique représente-t-elle l’accélération du temps par rapport à l’espace ? Quel est l’impact des changements sur les populations et leur habitat réel ?

Cette exposition internationale “animalia” présente de multiples visions - réalistes, chamaniques, fantastiques - de sept artistes en provenance de six pays travaillant dans divers médias et styles. Des scientifiques estiment que chaque jour, 100 espèces s’éteignent. Des espèces s’éteignent parce

submit your event on Inscrivez vos events sur

www.plurio.net Édition juin : 06/05


Expositions

que des hommes ont empiété sur leur habitat à travers le monde naturel. Nous avons exploité la nature. Il faut protéger les animaux, il faut recréer des habitats adaptés et les défendre. CULTUREINSIDE.gallery organise cette exposition dans le but d’attirer l’attention sur ces problèmes délicats. Chaque espèce et animal qui vit dans notre monde incarne une conscience, beauté et importance particulière. Il y a tant à perdre. Cette exposition célèbre la diversité et l’esprit du monde animal. Jusqu’au 08/05 FREE

Galerie 7 in luxembourg Nouvelle exposition Vernissage le 17 mai à 18h. Les artistes présentés pour cette première exposition sont : le peintre chinois Wu Yiqiang, la photographe Sylvie Romieu, le sculpteur Arnaud Labarge, la céramiste d’art Martine-Adeline. À partir du 17/05 FREE

Galerie Clairefontaine Espace 1 Max Neumann

Galerie Clairefontaine Espace 2

MaÏtÉ Galerie D’art Arts et Bijoux

Max Mertens Wundernehmen

Aurore Dahin & Maële Dahin. Jusqu’au 07/05 FREE

PARIS.NEW-YORK ART GALLERY Max Mertens benutzt in seinen Werken Alltagsobjekte, die er bewusst aus ihrem Kontext nimmt und auf spielerische Art und Weise verändert. Der Künstler wünscht sich die Leute aus ihrem Alltag herauszureißen und mit seiner subtilen Art von Humor kommentiert er unsere eingefleischten Verhaltensweisen. Der Betrachter wird oftmals zum vom Künstler erwünschten Akteur. Für seine erste Einzelausstellung in der Galerie Clairefontaine sind unterschiedliche Installationen entstanden, welche die ihm so eigene künstlerische Sprache widerspiegeln und sich sowohl mit Wunder als auch mit dem Wundern beschäftigen. Du 04/05 au 08/06

Claudio Rosati

istanbul - city of light and shadows Photographies de Timurtaş Onan. Jusqu’au 26/06 FREE

Sculpures et peintures. Jusqu’au 04/05 FREE

Visites guidées Visites commentées régulières

Structural disbelief: an imposition Mustafa Maluka Jusqu’au 01/06 FREE

Galerie Schortgen PAUL THIERRY Acrylglasbilder

Paul Thierry (geb. 1960 in Oberschlesien) zählt zu den herausragenden Pop-ArtKünstlern in Deutschland. Anfänglich inspiriert von Vorbildern wie Warhol und Lichtenstein, entwickelte er schnell seinen eigenen Stil. Auf der Suche nach neuen Ausdrucksmöglichkeiten experimentiert Thierry mit Farben, Materialien und Techniken. Du 18/05 au 12/06 FREE

Exposition Ger Maas (LU) peintures & Raymond Petit (LU) sculptures.  Jusqu’au 15/05

place guillaume II

Galerie nordine zidoun Die Galerie Clairefontaine freut sich, eine weitere Einzelausstellung des Deutschen Künstlers Max Neumann, geboren 1949 in Saarbrücken, präsentieren zu können. Max Neumann hat seine eigene Bildsprache entwickelt: Seine Arbeit wirkt oft wie traumhafte, fragmentierte Erinnerungen, die er auf Konturen, Formen und Schatten reduziert. Er konzentriert sich primär auf das Thema der menschlichen Figur, seine Köpfe und stehende Figuren sind fast immer gesichtslos. Sie wirken wie anonyme isolierte Silhouetten, welche der Betrachter mit Bedeutung füllt.Diese fast immer schwarzen Köpfe und Körper sind ein Leitmotiv seiner Arbeit, die er immer wieder variiert und neu komponiert. Eigentlich sind es Psychogramme, bei denen Neumann den Betrachter die Lücken füllen lässt, und ermutigt, aus eigenen Erfahrungen imaginäre Erzählungen zu konstruieren. Du 04/05 au 08/06 FREE

GER MAAS ET RAYMOND PETIT

autres  LUXEMBOURG 

Espace mediArt Renée Oberlinkels et Marie-Josée Kerschen Art et thérapie - œuvres de Renée Oberlinkels et Marie-Josée Kerschen. Dans le souci de renforcer continuellement le bien-être de ses patients, le Centre François Baclesse se propose d’intégrer l’art dans son environnement thérapeutique.   Jusqu’au 18/05

MEE’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain Jeudi 18h (F) Samedi 15h (F) Dimanche 14h (L), 15h (F) et 16h (D) MHVL Jeudi 18h (L) Dimanche 16h (F) Du château comtal à la ville européenne  Dimanche 16h MNHA Jeudi 18h (L / D) Samedi 15h (F) Dimanche 15h (L) MNHN Dimanche 16h Mudam Samedi 16h (F) Dimanche 15h (D) et 16h (L), 05/05 & 17/05 11h (EN) Visites enfants Samedi 15h (L / D) et dimanche 14h (F) Musée Dräi Eechelen Mercredi 18h (L / F / D) Samedi 15h (L / F / D) Villa Vauban Vendredi 18h Dimanche 15h

VISITES PAUSE DÉJEUNER "MUSÉE DU JOUR"

Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain Mercredi 12h30 (30 min) (F / D / L) MHVL Vendredi 12h30 (30 min) (L / F) MNHA Mardi 12h30 (30 min) MNHN Jeudi 12h30 Mudam Lundi 12h30 (15-20 min)

Visites ponctuelles

Mudam 1te Mee Mercredi 01/05 16h Christi Himmelfahrt Jeudi 09/05 16h Päischtméindeg Lundi 20/05 16h

73


city adresses

Culture & going out

1

A comprehensive listing of city venues and contact details. Plus a guide to city restaurants and bars.

Une liste exhaustive des lieux de loisir et leurs coordonnées, ainsi qu’un guide des bars et restaurants.

Luxembourg city tourist office 1 30, place Guillaume II Bureau d’accueil touristique Lu-sa : 9-19h, di : 10-18h Communication et marketing : Promotes culture and tourism and the brand image of Luxembourg City. Promotion culturelle et touristique de Luxembourg-Ville et de son image de marque.

Service Guidages Luxembourg Convention Bureau : Consultancy for business tourism/framework for professional organisers of conferences, seminars and workshops. Guided tours and organise programmes. Incoming and package deals for tourists. Consultance tourisme d’affaires / encadrement pour organisateurs professionnels de conférences, séminaires et workshops. Organisation de tours guidés et de programmes-cadres. Incoming, élaboration de forfaits touristiques. Tél. : 22 28 09 touristinfo@lcto.lu, www.lcto.lu

Annonce Carte visite Zai 2013-01.pdf

2

ART GALLERIES / galeries D’ART 2 Artium Art Gallery 11c, boulevard Joseph II /  49, avenue Monterey Tél. : 26 44 00 66 www.artium.lu

3 beaumontpublic + Koenigbloc 21a, avenue Gaston Diderich Tél. : 46 23 43 www.beaumontpublic.com

4 Bergman Berglind Contemporary Art 49, rue Baudouin Tél. : 26 19 65 33 www.bergmanberglind.com

5 covart Gallery 23, rue Adolphe Fischer Tél. : 26 29 61 70 www.covartgallery.com

6 CULTUREINSIDE.gallery 8 rue Notre-Dame Tél. : 621 241 243 www.ci-artgallery.com

7 Espace Royal Monterey BGL BNP Paribas 27, avenue Monterey Lu-ve : 9h-16h30

74

8 Galerie 7 in Luxembourg 11, côte d’Eich Tél.: 26 20 14 66 ou 621 834 744 contact-galerie@ eramondi.com

9 Galerie Bernard Ceysson 2, rue Wiltheim Tél. : 26 26 22 08 www.bernardceysson.com

10 Galerie Clairefontaine Espace 1 7, place Clairefontaine Ma-ve : 14h30-18h30, sa : 10-12h, 14-17h Tél. : 47 23 24 www.galerieclairefontaine.lu

11 Galerie Clairefontaine Espace 2 21, rue du Saint-Esprit Ma-ve : 14h30-18h30, sa : 10-12h, 14-17h Tél. : 47 23 24 www.galerieclairefontaine.lu

12 Galerie d’art contemporain Am Tunnel (BCEE - Bâtiment rousegäertchen) 16, rue Zithe Tél. : 40 15 24 50

13

19

Galerie f. hessler 21, rue Astrid Me & ve : 14-18h, sa : 10-12h, 14-18h Tél. : 27 28 12 77 www.galeriefhessler.lu

Galerie Schortgen 24, rue Beaumont Ma-sa : 10h30-12h30, 13h30-18h Tél. : 26 20 15 10 www.schortgen.lu

14

20

Galerie La Cité 1, rue Louvigny (1er étage) Tél. : 22 36 89 www.lacite.lu

Galerie Toxic 2, rue de l’Eau Tél. : 26 20 21 43 www.galerietoxic.com

15

21

Galerie L’indépendance Banque Internationale à Luxembourg (BIL) 69, route d’Esch Lu-ve : 8-18h

16

Konschthaus beim Engel 1, rue de la Loge Ma-di : 10-12h, 13-19h Tél. : 22 28 40

22

Galerie Miltgen 32, rue Beaumont Tél. : 26 26 20 20 www.galerie-miltgen.lu

17 Galerie Nordine Zidoun 101, rue Adolphe Fischer Tél. : 26 29 64 49 www.galeriezidoun.com

18 Galerie Pascal Bello 74, avenue Gaston Diderich Tél. : 26 45 97 73 www.galeriepascalbello.com

Lucien Schweitzer galerie et éditions 24, avenue Monterey Tél. : 23 616-56 www.lucienschweitzer.lu

23 Nosbaum & Reding – art contemporain 4, rue Wiltheim Ma-sa : 12-18h Tél. : 26 19 05 55 www.nosbaumreding.lu

24 Paris.New-York art gallery 26, rue du Curé Lu-sa: 12-18h30 Tél.: 26 20 15 39 ou 691 153 603 contact@galleryparis-ny.lu www.galleryparis-ny.lu

MEE’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

SUSHI-TRAIN à volonté

275, route d’Arlon • L-8011Strassen

www.zheng.lu

1

2/14/13


MEE’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

75


city adresses

Tickets / Billetterie 25 LUXEMBOURG TICKET Grand Théâtre 1, rond-point Robert Schuman (Limpertsberg) Reservation and purchase by telephone: Réservation et vente par téléphone : Tél. : 47 08 95-1 www.luxembourgticket.lu  Lu-ve : 10-18h30 Sales points in the city: Points de vente en ville : Luxembourg City Tourist Office (place Guillaume II), Conservatoire de Musique (Merl), Centre Culturel de Rencontre - Abbaye de Neumünster (Grund).

CULTURAL VENUES / Espaces culturels 26

33

Banannefabrik 12, rue du Puits www.banannefabrik.lu

d:qliq 17, rue du Saint-Esprit Tél. : 26 73 62 info@dqliq.com www.dqliq.com

27 Café-Théâtre “Rocas” Place des Bains Tél. : 27 47 86 20 www.rocas.lu

28 CarréRotondes 1, rue de l’Aciérie Tél. : 26 62 20 07 info@rotondes.lu www.rotondes.lu

29 CCR Abbaye de Neumünster 28, rue Münster Tél. : 26 20 52-1 contact@ccrn.lu www.ccrn.lu

30 Centre Culturel Tramsschapp 49, rue Ermesinde Tél. : 47 96 46 31

31 Cercle Cité 2, rue Genistre Tél. : 47 96 51 33 info@cerclecite.lu www.cerclecite.lu

32 Conservatoire de Musique 33, rue Charles Martel Tél. : 47 96 55 55 (standard) 47 96 54 32 (réservations) cml@vdl.lu www.vdl.lu

76

25 Grand Théâtre 1, rond-point Robert Schuman Tél. : 47 96 39 00 (standard) 47 08 95-1 (réservations) grandtheatre@vdl.lu www.theatres.lu

37 Kasemattentheater 14, rue du Puits Tél. : 29 12 81 infos@kasenmattentheater.lu www.kasemattentheater.lu

35 Espace mediArt (3e étage) 31, Grand-Rue Tél. : 26 86 191 info@mediart.lu www.mediart.lu

36 FondatIon de l’Architecture et de l’Ingénierie 1, rue de l’Aciérie Tél. : 42 75 55 office@fondarch.lu www.fondarch.lu

45

38 Philharmonie 1, place de l’Europe Tél. : 26 02 27-1(standard) 26 32 26 32 (réservations) info@philharmonie.lu www.philharmonie.lu

Utopolis 45, avenue J.F. Kennedy Tél. : 42 95 11-1 www.utopolis.lu

46

39 Studio LUCILIN 20A, rue de Strasbourg Tél. : 26 37 43 32 info@lucilin.lu

40 Théâtre des Capucins 9, place du Théâtre Tél. : 47 96 40 54 (standard) 47 08 95-1 (réservations) capucins@vdl.lu www.theater-vdl.lu

41 Théâtre du Centaure 4, Grand-Rue Tél. : 22 28 28 centaure@pt.lu www.theatrecentaure.lu

28 Exit07 1, rue de l’Aciérie Tél. : 26 62 20 07 info@rotondes.lu www.rotondes.lu

44 Cinémathèque 17, place du Théâtre Tél. : 29 12 59 (infos programme) cinematheque@vdl.lu www.cinematheque.lu

Ciné Utopia 16, avenue de la Faïencerie Tél. : 22 46 11 www.utopolis.lu

34 Den Atelier 54, rue de Hollerich Tél. : 49 54 85-1 info@atelier.lu www.atelier.lu

CINEMAS / Cinémas

MUSEUMS / musées les amis des musées info@amisdesmusees.lu www.amisdesmusees.lu

47 Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain 41, rue Notre-Dame Lu, me, ve : 11-19h, je : 11-20h, sa, di & jours fériés : 11-18h Tél. : 22 50 45 info@casino-luxembourg.lu www.casino-luxembourg.lu

42 Théâtre National du Luxembourg 194, route de Longwy Tél. : 26 44 12 70 info@tnl.lu www.tnl.lu

43 TOL – Théâtre Ouvert Luxembourg 143, route de Thionville Tél. : 49 31 66 tol@tol.lu www.tol.lu

26 Trois C-L 12, rue du Puits Tél. : 40 45 69 danse@danse.lu www.danse.lu

48 Mudam – Musée d’Art Moderne Grand-Duc Jean 3, Park Dräi Eechelen Me-ve : 11-20h, sa-lu : 11-18h Tél. : 45 37 85-1 info@mudam.lu www.mudam.lu

49 Musée d’Histoire de la Ville de Luxembourg 14, rue du Saint-Esprit Ma-di : 10-18h, je : 10-20h Tél. : 47 96 45 00 musee@vdl.lu www.mhvl.lu

MEE’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

50

54

Musée Draï Eechelen 5, Park Dräi Eechelen Lu, je, ve, sa, di : 10-18h Me : 10-20h Tél. : 26 43 35 info@m3e.public.lu www.m3e.public.lu

bibliothèque nationale 37, boulevard F.D. Roosevelt Ma-ve : 10h30-18h30, sa : 9-12h Médiathèque / media library : ma-ve : 10h30-18h30 Tél. : 22 97 55-1 info@bnl.etat.lu, www.bnl.lu

51 Musée National d’Histoire et d’Art Marché-aux-Poissons Ma-di : 10-17h Tél. : 47 93 30-1 (standard) 47 93 30 21-4 (visites guidées) musee@mnha.lu www.mnha.lu

52 Natur Musée – Musée National d’Histoire Naturelle 25, rue Münster Ma-di : 10-18h Tél. : 46 22 33-1 musee-info@mnhn.lu www.mnhn.lu

53 Villa vauban – musée d’art de la ville de luxembourg 18, avenue Émile Reuter Réouverture le 09/02/13 Lu, me, je, sa, di : 10-18h, ve : 10-21h Tél. : 47 96 45 65 www.musee@vdl.lu www.villavauban.lu

art schools / écoles d’art 55 cercle européen pour la propagation des arts Lycée Technique des Arts et Métiers 19, rue Guillaume Schneider Tél. : 40 99 20 (9-11h) cepa@pt.lu www.summerakademie.lu

56 école d’art contemporain 117, rue de Hollerich Tél. : 49 46 16 ecoleart@ecoledart contemporain.lu www.ecoledart contemporain.lu

libraries / bibliothèques 31 cité bibliothèque 3, rue Genistre Ma-ve : 10-19h, sa : 10-18h Tél. : 47 96 51 33 bibliotheque@vdl.lu www.bimu.lu, www.tuffi.lu

Services & shopping Find useful addresses and shopping guide on page 26 of City Magazine --Retrouvez les adresses utiles et un guide shopping à la page 26 du City Magazine


Prochainement

coming up

Photo : Felix Broede

Photo : Jake Walters

Prochainement

Academy St Martin Fields / Perahia / Mozart

05

Michael Clark Company Rock-a-Field

20 & 21

JUNE JUIN

JUNE JUIN Renowned American concert pianist and conductor Murray Perahia arrives at the Philharmonie with the Academy of St Martin in the Fields, for whom he is a guest conductor, for a programme of Mozart. The evening opens with the Serenade for Orchestra No. 6, Serenata notturna; followed by the Concerto for piano and orchestra No. 26 (the Coronation concerto) and finishing with Symphony No. 39. Perahia is a keen student of Mozart and recorded all 27 of the composer’s piano concertos while conducting the English Chamber Orchestra from his keyboard.

Iconic British dancer and choreographer Michael Clark returns to the Grand Théâtre with a triple-bill of new work set to especially commissioned music by Relaxed Muscle and Scritti Politti. First performed as a double bill at Tramway in Glasgow the show has gone on to the Barbican in London, the Ulster Bank Belfast Festival at Queen’s and Maison des Arts de Créteil in Paris. With lighting design from Charles Atlas and costumes by Stevie Stewart, the show was hailed as “the most exhilarating new piece of contemporary dance to appear in Britain this year” by The Telegraph.

Le célèbre pianiste concertiste et chef d’orchestre américain Murray Perahia débarque à la Philharmonie avec l’Academy of Saint Martin in the Fields dont il est un chef invité, pour un programme dédié à Mozart. La soirée débutera par la Sérénade pour orchestre no 6, Serenata notturna, suivie par le Concerto pour piano et orchestre no 26 (Concerto du couronnement) et se terminera par la Symphonie no 39. Perahia est un adepte de Mozart et a enregistré les 27 concertos pour piano du compositeur tout en dirigeant l’English Chamber Orchestra depuis son piano.

L’emblématique danseur et chorégraphe britannique Michael Clark revient au Grand Théâtre avec un spectacle en trois parties de son nouveau travail conçu pour épouser la musique spécialement composée par Relaxed Muscle et Scritti Politti. Tour d’abord donné comme une chorégraphie en deux parties au Tramway de Glasgow, le spectacle est passé par le Barbican de Londres, l’Ulster Bank Belfast Festival at Queen’s et la Maison des arts de Créteil près de Paris. Le spectacle, dont la lumière est conçue par Charles Atlas et les costumes par Stevie Stewart, a été décrit comme « la pièce de danse contemporaine la plus exaltante qu’on ait vue cette année en Angleterre » par le Telegraph.

Philharmonie

29 & 30

JUNE JUIN The annual festival is now firmly established on the European circuit and attracts some top billing names which this year include Of Monsters and Men, Jake Bugg, Band of Horses and Tame Impala. Headliners on the two-day programme are Queens of the Stone Age (photo) and Phoenix, while other international artists include Bloc Party, Example, Kraftklub, Volbeat and Seeed. Local acts Toxkäpp, De Läb and Seed to Tree are also featured and the festival is truly a fun weekend for local youths and visitors who can now camp near the festival grounds. Le festival annuel fait dorénavant partie de la scène européenne et attire quelques-uns des grands noms, dont cette année Of Monsters and Men, Jake Bugg, Band of Horses et Tame Impala. Les têtes d’affiche de ce programme de deux jours sont les Queens of the Stone Age (photo) et Phoenix, et la liste des autres artistes internationaux comprend Bloc Party, Example, Kraftklub, Volbeat et Seeed. Parmi les artistes locaux on compte Toxkäpp, De Läb et Seed to Tree, et le festival est véritablement un week-end excitant pour les jeunes de la région et les visiteurs, qui peuvent maintenant camper sur le terrain du festival. Roeser field

Grand Théâtre

Book Early! Réservez de suite !

We advise you to get tickets now for the following shows that are likely to sell out: Nous vous conseillons d’acheter dès maintenant vos tickets pour les spectacles suivants :

Rock-A-Field

29 & 30/06/13, Roeser, www.atelier.lu

The Smashing Pumpkins

09/07/13, Rockhal, www.atelier.lu

MEE’13 CITY Agenda LUXEMBOURG

Neil Young

11/07/13, Rockhal, www.rockhal.lu

Nick Cave

15/11/13, Rockhal, www.atelier.lu

Sigur Rós

23/11/13, den atelier, www.atelier.lu

Katie Melua

10/12/13, Rockhal, www.rockhal.lu

77


Ours

INFOS

MANIFESTATIONS 2013 – LA SÉLECTION DU LCTO

En couverture / Cover

MEE’13

Danz Festival Lëtzebuerg Visuel : Elvire Bastendoff / Sandy Lorente

CITY AgendA LUXeMBOURg

Danse / Opéra p. 16

Danz Festival lëtzebuerg 23-26/05

01/04-05/05

OCTAVE NOTRE-DAME

Le traditionnel pèlerinage de la cathédrale dédié à Notre-Dame de Luxembourg existe depuis 1666. Un marché avec stands gastronomiques et jeux divers se tiendra à cette occasion place Guillaume II (Knuedler).

01_cover.indd 1

11/04/13 15:53

GOOD DESIGN AWARD 2010

The traditional pilgrimage to the Cathedral has been held since 1666 to honour Our Lady of Luxembourg. A market with food tents and amusements stalls is held on the place Guillaume II (Knuedler) to coincide with the pilgrimages. www.cathol.lu

award

08/06

NOMINEE

ING EUROPE-MARATHON LUXEMBOURG

Au crépuscule, des athlètes de tous niveaux (du professionnel à l’amateur courant son premier marathon) sillonneront la Ville sous les acclamations de dizaines de milliers de spectateurs.

CITY MAGAZINE LUXEMBOURG

est édité par Maison Moderne pour le compte de la Ville de Luxembourg

At dusk, athletes of varying abilities – from professional marathon runners to first-time amateurs – will wind their way through the city cheered on by tens of thousands of spectators.

---

www.ing-europe-marathon.lu

is published by Maison Moderne for the City of Luxembourg

21/06-14/09

RÉDACTION /  EDITORIAL DEPARTMENT

SUMMER IN THE CITY

Maison Moderne Publishing Courrier BP 728 L-2017 Luxembourg +352 29 66 18-1 info@citymag.lu

C’est en été que la Ville de Luxembourg donne le meilleur d’elle-même, avec son programme d’animations comprenant des concerts gratuits place d’Armes et place Guillaume II, la Fête de la Musique, le MeYouZik, les festivals Rock um Knuedler et Blues’n Jazz rallye et Streeta(rt)nimation.

Responsables rubriques / In charge of genres:

The summer shows the city of Luxembourg at its best, and is marked by a programme of open-air events featuring free concerts on the place d’Armes and the place Guillaume II, the Fête de la Musique, the MeYouZik, Rock um Knuedler and Blues’n Jazz rallye festivals, and the Streeta(rt)nimation. www.summerinthecity.lu

Free subscription

Abonnement gratuit Pour les résidents de Luxembourg et du Grand-Duché ainsi que les frontaliers (abonnez-vous sur votre lieu de travail à Luxembourg) For residents of Luxembourg City & the Grand Duchy and foreign commuters (subscribe to your workplace address in Luxembourg)

E-mail: citymag@vdl.lu Tél. : 47 96 41 14 City Mag à l’étranger / abroad :

Participation : 10 EUR (11 numéros / an) à virer à MM Independent Publishing and Media  S.A. Transfer 10 EUR (11 editions / year) to MM Independent Publishing and Media S.A. IBAN LU87 0019 1655 8851 4000 Code Bic / Swift BCEELULL

78

Impression / PRINT

Théâtre, danse / opéra, jeune public, expositions : Elvire Bastendorff elvire.bastendorff@citymag.lu Musique classique : Lisbeth Owen lisbeth.owen@citymag.lu Musiques actuelles, rendez-vous, cinéma : Duncan Roberts (-55) duncan.roberts@citymag.lu Coordinatrice / Coordinator Deborah Lambolez (-56) deborah.lambolez@maisonmoderne.lu Correction / Proofreading Sarah Lambolez, Cynthia Schreiber, Catherine Thomas

cartographie / cartography

monopolka Sàrl

GRAPHISME / LAYOUT Maison Moderne Studio Directeur / Director Guido Kröger Studio manager Stéphanie Poras Mise en page / Layout Jan Hanrion (coordination), Zoë Mondloch, Tae Eun Kim

PUBLICITÉ / ADVERTISING Maison Moderne Media Sales +352 27 17 27 27-1 mediasales@maisonmoderne.lu Directeur commercial / Sales Director Francis Gasparotto Chargée de clientèle / Account Manager Audrey Gollette (-38) audrey.gollette@maisonmoderne.lu

MEE ’13 CITY AGENDA LUXEMBOURG

Please Recycle EU Ecolabel : Fl/11/001

Vous avez fini de lire ce magazine ? Archivez-le, transmettez-le ou bien faites-le recycler ! Finished reading

publication? Archive it, pass it on this or recycle it.

Impression / Printed by Imprimerie Centrale, Techprint Imprimé sur papier / printed on UPM satin 57 gr. Paraît 11 fois par an / published 11 times a year Tirage 35.000 exemplaires / Print Run 35.000 copies ISSN 2075-8286

Prochaine parution /  NEXT EDITION 29/05/2013

Organisateurs / producteurs OrganisERs / producERS / PROMOTERS

Pour apparaître dans les pages du City Agenda, vos événements doivent nous être transmis via www.plurio.net, le portail culturel de la Grande Région. Deadlines pour l’envoi de vos événements via plurio.net : Édition juin 06/05/2013 Édition juillet / août 03/06/2013 To ensure inclusion of your event in the second section, City Agenda, you must register the event at www.plurio.net, the Greater Region’s culture portal. Deadline for submissions via plurio.net: June edition 06/05/2013 July/August edition 03/06/2013

Luxembourg fait partie, avec Metz, Sarrebruck et Trèves, du réseau transfrontalier QuattroPole : www.quattropole.org Luxembourg is a member, alongside Metz, Saarbrücken and Trier, of the cross-border QuattroPole network: www.quattropole.org © Ville de Luxembourg / MM Publishing and Media SA Tous droits réservés. Toute reproduction, ou traduction, intégrale ou partielle, est strictement interdite sans autorisation écrite au préalable de l’éditeur. All rights reserved. Reproduction or translation of this publication, either in its entirety or partial, is strictly prohibited without the prior permission of the publisher.


Gerson Bettencourt Ferreira Tapaaminen puisTossa and oTher arTisTic Tapas

4.5.2013 – 15.6.2013

magic and dreams

rĂŠalisation :

bunker palace.com

Susanna Majuri Mari Hokkanen Kati Leinonen Anni Kinnunen

www.centredart-dudelange.lu


ALL AMERICAN MUSIC FESTIVAL

Week-end de Pentec么te 18-20.5.2013 Place Guillaume II, Luxembourg

concerts country, cajun, gospel, dixieland, jazz et blues Sneaky Pete, Stacie collins, Helt Oncale & the Louisiana Band, the Golden Voices of Gospel, Street Rats, Lata Gouveia & Band, doc Houlind All Stars, Jim everett Band, Midnight Special, Reunion

Organisation:

www.allamerican.lu Informations: Luxembourg city tourist Office | Place Guillaume II | www.lcto.lu | t茅l. (+352) 22 28 09


Citymag 05 2013