Page 1

Sarah'S CITY MAGAZINE LUXEMBOURG · dezember’10

Recently appointed shoe designer at Céline, Paris, Sarah Zigrand has worked with some of the great names in her chosen métier. RÉcemment nommÉe styliste de chaussures pour CÉline, À Paris, Sarah Zigrand a travaillÉ avec de grands noms de la profession. Nduncan roberts  Ojulien becker

A

graduate with a Master’s from the Royal College of Art in London, Sarah Zigrand was also twice winner of the prestigious Manolo Blahnik Design Award. Shoe design was a career change after starting in fashion and then moving to product design, but for Sarah it was a chance to work with a product she had always felt truly passionate about. “It is amazing how many people – men, as well as women – have an obsession with shoes. Shoes can change your persona, more so than clothes.” For Sarah, however, it is more about the product and the quality than about the fashion. “This strange fascination with shoes comes from an obsession with really fine craftsmanship.” Indeed, using Luxembourg as her base, Sarah regularly travels to the Veneto Region of Italy to work with the best shoe makers in the world. Q

www.citymag.lu 

D

iplômée du Royal College of Art de Londres, Sarah Zigrand a remporté deux fois le prestigieux Manolo Blahnik Design Award. Elle est arrivée à la chaussure après des débuts dans le stylisme de mode puis le design de produit. Pour Sarah, ce changement de carrière fut l’occasion de travailler un produit qui la passionnait depuis toujours. « C’est étonnant de voir combien de personnes – hommes et femmes – ont un rapport obsessionnel avec la chaussure. Plus encore que les vêtements, les chaussures peuvent changer votre image. » Mais Sarah s’intéresse plus au produit et à la qualité qu’à la mode. « Cette étrange fascination pour les chaussures provient d’une obsession pour l’artisanat raffiné. » Depuis Luxembourg, sa base, Sarah se rend régulièrement en Vénétie pour travailler avec les meilleurs artisans chausseurs du monde. Q

“This strange fascination with shoes comes from an obsession with really fine craftsmanship.” « Cette étrange fascination pour les chaussures provient d’une obsession pour l’artisanat raffiné. » Sarah Zigrand

sarah's  city magazine luxembourg


Carré géant en twill lavé. Hermès. 13, rue Philippe II. Luxembourg. Tél. (352) 220 981. Hermes.com


03 Urban planning

Ennert Ons...

Content Sommaire

Entre Nous/Between us

Faces Paul Helminger talks about urban balance in the city. Paul Helminger nous parle de l’équilibre urbain dans la ville. 

08

Olivier Klein Dan Spogen, Christophe Diederich & Jérôme Bigard Lorraine Hegarty Jérôme Zellweger

14 Louise Bang Jespersen Alain Wirth Nathalie Tacconi 18

Patrick Bartz

20

Steve Anderson François Gratien & Nicolas Rivoallan Tara James Thorunn Luisa Spagnolli

stories

Royal Hamilius

04 Prestigious project unveiled Projet prestigieux dévoilé With three major development projects – Royal Hamilius, Ban de gasperich and Place de l’Etoile – in the pipeline, the face of the capital will change dramatically in the next decade. Avec trois projets d’amÉnagement importants en prÉparation – Royal Hamilius, Ban de gasperich et Place de l’Étoile, le visage de la capitale va se mÉtamorphoser au cours de la dÉcennie À venir. NDuncan roberts  Odavid laurent / Wide

quelle sera l’incidence des projets d’amÉnagement sur l’Équilibre urbain dans la ville ?

How are the new development projects going to Je pense que la ville, qui avait traditionnellement deux centres, affect urban balance in the city? la ville haute et le quartier de la gare, avec un troisième en for-

I think the city which traditionally had two centres, the upper town and the Gare area, and a third emerging one, namely Kirchberg, is going to be much more polycentric in future. It is very important that we should keep those centres balanced in terms of housing, working, shopping, leisure, so that the city emerges stronger and diversified, but at the same time more coherent than it is now.

mation, à savoir le Kirchberg, sera encore davantage polycentrique dans le futur. Il est très important de maintenir un équilibre entre ces centres en termes de logements, d’emplois, de commerces et de divertissement, afin que la ville en ressorte plus forte et diversifiée, mais en gagnant également en cohérence.

How important is consultation with the developers? It is very largely up to private initiative to decide what sort of shopping is located in different areas. Unlike in Germany, legislation here does not really assist in trying to influence what kind of shopping should take place in the inner cities and what should be on the periphery. So, through the efforts of the City Management, we are talking to the developers and, using the basis of the studies we have conducted on the existing and further development of retail trade in the city, trying to achieve complementarities rather than competition. This has, on the whole, been successful. People are listening to us. We all want expanded shopping opportunities, but that should not be at the expense of one area for another.

What stage have these developments now reached? The element of timing will be important. The three projects are essentially all in the final stages before breaking ground. Place de l’Etoile and Ban de Gasperich were both approved by a final vote of the city council in October, although there is still an unresolved ownership problem with place de l’Etoile and there are still parliamentary votes to finalise infrastructure for the Ban de Gasperich. Now that the winner of the Hamilius project has been decided there are general and specific planning procedures to finalise, which, with a bit of luck, could be completed within a year. So when the existing buildings are vacated in early 2012 construction can begin on that project. It will draw out the city centre shopping area towards boulevard Royal, and the shopping complex will be a magnet to draw people into the centre of the city. The spectacular building with the large public terrace and the “bulb” will be a landmark indicator of where the main centre of the city is. Q

www.citymag.lu

City finances

06 Balancing the books Architecture

Prize for Villa Vauban

Gastronomy

07 Expogast picture report Urban planning

City looks to Jan Gehl

Publishing

La détermination du type de commerces qui seront situés dans les différentes zones est en grande partie du ressort de l’initiative privée. Contrairement à l’Allemagne, la législation locale n’essaie pas vraiment d’influencer le type de magasins devant être situés en centre-ville et ceux qui devraient être en périphérie. Par conséquent, grâce aux efforts du City Management, nous dialoguons avec les promoteurs et, sur la base des études que nous avons menées sur les commerces présents et futurs dans la ville, nous essayons d’aboutir à des solutions complémentaires plutôt que concurrentielles. Cette approche a globalement été couronnée de succès. On nous écoute. Nous souhaitons tous avoir plus de choix en matière de shopping, mais cela ne doit pas se faire aux dépens d’une zone pour en favoriser une autre.

Christmas gifts

à quel stade en sont maintenant ces projets ?

regulars

Quelle est l’importance de la consultation avec les promoteurs ?

Le timing sera important. Les trois projets sont quasiment en phase finale. La place de l’Étoile et le Ban de Gasperich ont tous deux été approuvés par un vote final au conseil communal en octobre, bien qu’il y ait encore un problème de propriété non résolu pour la place de l’Étoile et que des votes parlementaires soient toujours en cours afin de finaliser l’infrastructure pour le Ban de Gasperich. Maintenant que le lauréat du projet Hamilius est connu, des procédures de planification spécifiques et générales doivent être finalisées. Avec un peu de chance, nous devrions y parvenir en un an. Ainsi, lorsque les immeubles existants seront libérés au début 2012, la phase de construction pourra débuter pour ce projet. Cela rapprochera du boulevard Royal la zone commerçante du centre-ville, et le complexe commercial agira comme un aimant qui attirera la population vers le centre-ville. L’immeuble spectaculaire, avec sa grande terrasse et la « bulle », sera un point de repère indiquant où se situe l’hypercentre de la ville. Q

10 Silver econ award for City mag Public transport Investment pays off 12 A round up of local gift ideas Adventscircus

15 Pre-Christmas cheer Recensement 2011

La capitale demande des recenseurs City memos

19 news in brief

Neighbourhood watch

At Your Service

Communities

16 mühlenbach – Rollingergrund 22 Poissonneries 24 Cuba

26 city guide At second glance

29 The place d’Armes 30 they

Luxembourg

Léopoldine Roux sarah's  city magazine luxembourg


04 Royal Hamilius

Prestigious project unveiled

Visuels: Ville de Luxembourg (c) Codic International - Jones Lang LaSalle - Foster and Partners - Tetra Kayser Paul et associés.

Projet prestigieux Dévoilé

The Royal Hamilius project will be a gateway to the historic quarter of the city. Le projet Royal Hamilius sera une porte d’accès au quartier historique de la ville.

The winner of an architectural consultation to design the new Royal Hamilius complex along the boulevard Royal was won by renowned UK bureau Foster and Partners. La consultation pour la conception du nouveau complexe Royal Hamilius le long du boulevard Royal a ÉtÉ remportée par le bureau britannique réputé Foster and Partners. NDuncan roberts 

T

he project to completely redevelop the block of prime city real estate that is delineated by boulevard Royal, avenue Monterey, rue Aldringen and the Grand-Rue was launched at the end of 2006. The catalyst for the decision was three-fold. Firstly it was decided that the offices occupied by various Ville de Luxembourg services, as well as the Bierger Center, would vacate the buildings in the Hamilius block. Secondly, the city’s public transport system required reorganisation. Thirdly, the site as it is, with its traffic islands, bus platforms, car park ramps, was deemed unsuitable as an entrance to the historic upper city. A total of 79 requests for entries to the “consultation”, as it was then called, were received, from which 12 completed dossiers were submitted. Six of these were retained and eventually whittled down to a final four before the winner was announced on 27 October. The project selected by the jury was the design by Foster and Partners, working with Luxembourg architects Tetra Kayser Paul et associés. Codic International, as investor-promoter, and Jones Lang LaSalle SECS as commercial developer, are also partners in the project.

Impact studies Numerous city services worked on the project – from the urban planning department to the city manager’s office – as well as the politicians themselves. Studies were made on the impact of the project on the urban environment. “It was important that we redirect busses away from the

sarah's  city magazine luxembourg

rue Aldringen and make that a pedestrian zone, after mobility impact studies were made to relocate public transport networks along the boulevard Royal,” explains Laurent Schwaller in charge of the project at the Ville de Luxembourg’s department of urban development. “We also examined the impact on retailers, it was important that the stores in the new project complement what is already available in the city centre. And, of course, a study to establish whether the whole project was economically viable – if we were buying up half of the boulevard Royal, we wanted to make sure we got that money back from developers.” Work on the site is scheduled to begin sometime in 2012. Several buildings on the block are still occupied before that date as La Luxembourgeoise and the Bierger Center wait for their new premises to be ready. It will then take between four and five years before the project is completed as construction will be carried out in distinct phases.

Public spaces

and Partners. Importantly, the sky garden is seen as an alternative public space for the city – it will be open to everyone. “You don’t have to be a patron of the bar to go up there. Anyone can enjoy the gardens and the views it affords,” adds Schwaller. Schwaller explains that Foster and Partners’ plans include innovative heating and air circulation technology, and that different elements of the project can be altered independently, thus making it meet sustainability and flexibility criteria. “The project is structured and logical, and thus integrated into the existing context, while retaining a strong identity and attractiveness,” says Schwaller. The architects describe the project as a gateway to the historic quarter of the city. Crucially, the post office remains clearly visible and directly accessible from the boulevard Royal. In front of it, instead of the current muddle of bus platforms, a new public square will be created with space for events such as markets, open air concerts, cinema screenings or even ice skating. Q

The most spectacular aspect of the project is a sky garden, with panoramic views of the city. A curving steel structure – already nicknamed the “bulle” in some quarters – is set in the landscaped surroundings of the park. This encloses a rooftop bar that will be visible throughout the city, and will be especially dramatic when illuminated at night. “This, we hope, will be an exciting new destination for the people of Luxembourg,” says Stefan Behling, a design director at Foster

www.citymag.lu


05

The project

Mixed-use development

Photo: David Laurent / Wide

Aménagement mixte

1.

2. 1. A sky garden offering spectacular views will serve as an alternative public space for the city. Un jardin suspendu offrant des points de vue spectaculaires servira d’espace public alternatif pour la ville.

3.

2. Laurent Schwaller, in charge of the project at the Ville de Luxembourg. Laurent Schwaller, en charge du projet à la Ville de Luxembourg. 3. Foster and Partners’ project will radically change the face of the city. Le projet de Foster and Partners modifiera en profondeur l’aspect de la ville.

L

e projet de réaménagement total de l’impor tant îlot urbain délimité par le boulevard Royal, l’avenue Monterey, la rue Aldringen et la Grand-Rue a été lancé fin 2006. Trois éléments ont motivé cette initiative. Premièrement, la décision que les divers services de la Ville de Luxembourg ainsi que le Bierger Center quitteraient les bureaux qu’ils occupent dans les immeubles de l’îlot Hamilius. Deuxièmement, la nécessité de réorganiser le système de transports en commun de la ville. Troisièmement, le caractère jugé inadapté du site actuel – avec ses dispositifs de circulation, ses quais de bus, ses rampes de parking – en tant qu’entrée dans la ville haute historique. Au total, ce sont 79 demandes de participation à la « consultation », comme elle s’appelait à l’époque, qui ont été reçues, dont 12 ont fait l’objet d’un dossier complet. Six projets ont été retenus pour être ensuite réduits au nombre de quatre, avant l’annonce du vainqueur le 27 octobre. Le projet sélectionné par le jury est celui de Foster and Partners, réalisé en collaboration avec les architectes luxembourgeois Tetra Kayser Paul et associés. Les autres partenaires du projet sont Codic International en tant qu’investisseur-promoteur et Jones Lang LaSalle SECS comme promoteur commercial.

études d’impact De nombreux services de la Ville ont travaillé sur le projet – du département urbanisme au bureau du city manager – ainsi que les politiciens eux-mêmes. Des études d’impact sur l’environnement urbain ont été réalisées. « Il était important que les bus ne passent plus par la rue Aldringen,

www.citymag.lu

“This, we hope, will be an exciting new destination for the people of Luxembourg.” « Cet espace, nous l’espérons, sera une nouvelle destination de choix pour les habitants de Luxembourg. » Stefan Behling Foster and Partners

pour la transformer en zone piétonne, ainsi des études de mobilité ont été faites pour déplacer les réseaux des transports en commun au boulevard Royal, explique Laurent Schwaller en charge du projet au département urbanisme et développement urbain de la Ville de Luxembourg. Nous avons également étudié l’impact sur les commerçants. Il était important que les magasins du nouveau projet soient complémentaires à l’offre actuelle du centre-ville. Et, bien sûr, une étude visant à déterminer la viabilité économique de l’ensemble du projet – si nous rachetions la moitié du boulevard Royal, nous voulions nous assurer de récupérer cet argent auprès des promoteurs. » Il est prévu que les travaux sur le site débutent en 2012. Plusieurs immeubles de l’îlot seront encore occupés jusqu’à cette date puisque La Luxembourgeoise et le Bierger Center attendent que leurs nouveaux locaux soient prêts. Entre quatre et cinq ans seront ensuite nécessaires à l’achèvement du projet puisque la construction sera menée en plusieurs phases distinctes.

Espaces publics L’aspect le plus spectaculaire du projet est un jardin suspendu offrant des vues panoramiques sur la ville. Une structure d’acier courbée – déjà surnommée la « bulle » par certains – s’inscrira dans les alentours aménagés du parc. Elle comprend un bar sur le toit qui sera visible depuis toute la ville et sera particulièrement impressionnant lorsqu’il sera illuminé le soir. « Nous espérons que cet espace sera une nouvelle destination de choix pour les habitants de Luxembourg », nous confie

The winning project comprises some 1,250 m2 of restaurants and cafés, 16,000 m2 (gross) for retail business, 1,000 m2 for services such as banks, and 7,500 m2 living space – the winning project has incorporated 70 apartments of different sizes, from student studios to up-mar­ ket penthouses. The retail space will be taken up by a major retailer – several names are already rumoured to have shown interest. The subterranean car park will also be expanded and have new entrance and exit locations. Le projet gagnant comprend quelque 1 250 m² de restaurants et cafés, 16 000 m² (bruts) de commerces, 1 000 m² pour des services tels que des banques et 7 500 m² de logements – le projet lauréat intègre 70 appartements de différentes tailles, allant de studios d’étudiant à des penthouses haut de gamme. L’espace commercial sera occupé par un grand distributeur – plusieurs sociétés auraient déjà marqué leur intérêt. Le parking souterrain sera également agrandi et assorti de nouvelles entrées et sorties à d’autres endroits.

Stefan Behling, directeur du design chez Foster and Partners. Il faut noter que le jardin suspendu est considéré comme un espace public alternatif pour la ville – il sera ouvert à tous. « Il ne faudra pas nécessairement être client du bar pour y monter. Tout le monde pourra profiter des jardins et de la vue qu’ils offriront », ajoute Laurent Schwaller. Celui-ci explique que les plans de Foster and Partners comprennnent un système innovant de chauffage et de circulation de l’air, et que différents éléments du projet peuvent être modifiés indépendamment, ce qui lui permet de remplir plusieurs conditions en matière de durabilité et de flexibilité. « Le projet est structuré et logique, il s’intègre dans le contexte existant, tout en dégageant une identité forte et de l’attrait », résume Laurent Schwaller. Les architectes décrivent le projet comme une porte d’accès au quartier historique de la ville. Ils ont mis un point d’honneur à ce que l’Hôtel des Postes demeure clairement visible et directement accessible depuis le boulevard Royal. En face de celui-ci, à la place de l’enchevêtrement actuel de quais de bus, une place publique sera aménagée, créant de l’espace pour des événements tels que des marchés, des concerts en plein air, des projections cinéma ou même une patinoire. Q

J www.vdl.lu

sarah's  city magazine luxembourg


06 City finances

Balancing the books Équilibrer les comptes

By reducing its expected budget deficit for 2010, the Ville de Luxembourg can continue to invest in important projects. En rÉduisant le dÉficit budgÉtaire prÉvu pour 2010, la Ville de Luxembourg peut continuer d’investir dans des projets importants. NDuncan roberts  ODavid Laurent/wide (archives)

O

n 6 December deputy mayor in charge of finances François Bausch will present the city’s amended budget for 2010. He has already expressed satisfaction at the results. Despite a deficit of 14.9 million euros, Bausch says the current coalition has left the city finances in good shape for its successor following the local elections in October next year. “We have healthy reserves and no debt.” Bausch points out that the original budget forecast a deficit of 63.4 million euros – indicating that its comprehensive costcutting exercise has paid off. Indeed, the city managed to reduce its operating budget expenditure by some 30 million euros in 2009 and significant savings of some 40 million euros have also been made this year – though without any reduction in the number of personnel. But the city’s income has also increased during 2010, with some 21.4 million euros more than expected deriving from commercial tax. “The savings in operating costs have allowed us to invest in real projects, in city development and services,” says Bausch. “We believe this is the way to emerge from the crisis, by revitalising the construction industry and creating jobs.” The city remains committed to investing in its three priority spending areas, namely housing, mobility and children’s services. Indeed, projected investments of 149.2 million euros for 2011 will be the highest spending in new infrastructure and services for six years. Q

J www.vdl.lu

L

e 6 décembre, l’échevin des Finances, François Bausch, présentera le budget modifié de la Ville pour 2010. Il a d’ores et déjà exprimé sa satisfaction quant aux résultats. Malgré un déficit de 14,9 millions d’euros, M. Bausch affirme que la coalition actuelle a maintenu les finances de la ville en bon état pour son successeur qui sera élu au mois d’octobre 2011. « Nous disposons de réserves saines et n’avons aucune dette. » En effet, François Bausch souligne que le budget initial prévoyait un déficit de 63,4 millions d’euros, ce qui indique que l’opération de réduction des coûts a porté ses fruits. La Ville est en effet parvenue à réduire les dépenses de son budget de fonctionnement de 30 millions d’euros en 2009 et d’importantes économies, de quelque 40 millions d’euros, ont également été réalisées cette année, sans pour autant avoir

eu recours à des réductions de personnel. Mais les revenus de la Ville ont également augmenté au cours de 2010, avec quelque 21,4 millions d’euros de plus que prévu provenant de l’impôt commercial. « Les économies dans les coûts de fonctionnement nous ont permis d’investir dans des projets concrets, dans le développement et les services de la Ville, explique François Bausch. Nous estimons qu’il s’agit là du moyen de sortir de la crise, en revitalisant l’industrie de la construction et en créant des emplois. » La Ville s’engage toujours à investir dans ses trois domaines de dépenses prioritaires, à savoir le logement, la mobilité et les services pour les enfants. En effet, les investissements prévus de 149,2 millions d’euros pour 2011 représenteront la plus grosse dépense dans les nouvelles infrastructures et les services depuis six ans. Q

Architecture

Prestigious prize for Villa Vauban Un prix prestigieux pour la Villa Vauban The Villa Vauban’s characteristic patterning of perforated material. Le motif caractéristique de matériau perforé de la Villa Vauban.

Nduncan roberts  OOlivier Minaire

Philippe Schmit and his former associate architect Diane Heirend have been rewarded for their innovative use of metal facades on the extension of the Villa Vauban. The building’s translucent red brass facade reflects the sunlight and the shadows of the trees in the surrounding park. The design has won the prestigious TECU Architecture Award 2010, which will be awarded at a ceremony in Munich on 18 January. Q Philippe Schmit et son ancienne associée, l’architecte Diane Heirend, ont été récompensés pour leur utilisation innovante de façades métalliques pour la nouvelle aile de la Villa Vauban. La façade translucide du bâtiment, en cuivre rouge, reflète la lumière du soleil et les ombres des arbres du parc environnant. Ce concept a remporté le prestigieux TECU Architecture Award 2010 qui sera remis lors d’une cérémonie à Munich le 18 janvier. Q J http://philippeschmit.com

sarah's  city magazine luxembourg

www.citymag.lu


07 Food and drink

Tantalising taste buds at Expogast Titillez vos papilles À Expogast

The Expogast fair not only hosted the Culinary World Cup, but also the annual fête des vins et crémants. La foire Expogast a non seulement accueilli la Culinary World Cup, mais aussi la fÊte annuelle des vins et crÉmants. Nduncan roberts  Odavid laurent / wide

E

very four years Luxexpo dedicates five days in November to the very best food, chefs and kitchen equipment from around the world. The highlight was undoubtedly the Villeroy & Boch Culinary World Cup, a cooking competition par excellence in which teams from different nations vie with each other over five gruelling days. The winners were announced after City Mag went to press, but results can be found on the Expogast website. This year’s event, however, also incorporated the annual Fête des vins et crémants, which showcased over 40 of Luxembourg’s top wine producers. Q ous les quatre ans, Luxexpo consacre cinq jours, au mois de novembre, aux meilleurs cuisines, chefs et équipements du monde entier. Le moment fort aura incontestablement été la Culinary World Cup de Villeroy & Boch, le concours de cuisine par excellence, au cours duquel des équipes de différents pays rivalisent entre elles durant cinq journées bien chargées. Les gagnants ont été annoncés après la mise sous presse du City Mag, mais les résultats sont disponibles sur le site internet d’Expogast. L’événement de cette année associait aussi la fête annuelle des vins et crémants, qui a présenté 40 des meilleurs viticulteurs luxembourgeois. Q

T

J www.expogast.lu, www.vins-cremants.lu

Urban planning

City invites great Dane for discussions La ville invite un Danois cÉlÈbre pour discuter Jan Gehl has helped cities all over the world – here in Brighton, England – to become more user-friendly. Jan Gehl a contribué à l’amélioration de villes du monde entier – ici Brighton, en Angleterre – afin de les rendre plus conviviales.

www.citymag.lu

Nduncan roberts  Ogehl architects

Mayor Paul Helminger has revealed that the Ville de Luxembourg, together with the Fonds d’urbanisation et d’aménagement du plateau de Kirchberg, has invited renowned Danish urban planner Jan Gehl to come back to the city to discuss his ideas with city services. “Gehl can help us look at the city from a user’s perspective,” says the mayor. “We need to reclaim public spaces for the people.” Q Le bourgmestre Paul Helminger a annoncé que la Ville de Luxembourg, en collaboration avec le Fonds d’urbanisation et d’aménagement du plateau de Kirchberg, avait invité le célèbre urbaniste danois, Jan Gehl, à revenir à Luxembourg afin de discuter de ses idées avec les services de la Ville. « Jan Gehl peut nous aider à analyser la ville du point de vue de l’utilisateur, explique le bourgmestre. « Nous devons récupérer des espaces publics pour la population. » Q

sarah's  city magazine luxembourg


08

Nightlife

Soulful

The scennews m the e shak akers, peop ers. dec NOUVEAUX . . ea i s i o le MOMENT Dworthy ch mo n taker ÉCISIONNAIRE of r nth w s, dES p ... CHAQUE eco erso gnite highl S nnes , MOIS AGITATEUR ion. ight qui m , NOU érite S METTONS DU nt D ’ÊTRE S EN CONNUAVANT eS.

Tradition

Festif Body art

Creative Vie nocturne

Fonceurs

Jérôme Zellweger, marchand saisonnier Olivier Klein, unbridled DJ

S Follow Olivier Klein on facebook

Lorraine Hegarty, lady tattooist

Dan Spogen, Christophe Diederich & Jérôme Bigard, propriétaires de bar

Nombreux sont ceux qui rêvent d’ouvrir un bar – Dan, Christophe et Jérôme l’ont fait, avec le nouveau Choco, à Hollerich. Qu’est-ce qui a fait penser à Dan, un présentateur connu de RTL, Jérôme, un kinésithérapeute et Chris, diplômé d’économie, qu’ils pourraient tenir un bar ? L’expérience. De l’autre côté du bar. « Nous avons toujours fréquenté ce bar, déclare Dan. Le précédent propriétaire, Ander, est un bon ami qui en avait assez d’être barman après neuf ans. » Cela paraissait donc le bon moment pour dire « soyons fou, essayons. » Ils projettent de créer une atmosphère relax pour boire (bien évidemment) et discuter, « mais plus tard, pour vous lâcher ! ». Ils ont de nombreux événements prévus, comme les soirées Après-Ski, des concerts, et puis… « beaucoup de soirées ». Vous pouvez désormais avoir votre dose de Choco tous les jours (sauf le lundi après une Après-Ski), mais sans caries ! Many people dream of opening a bar – Dan, Christophe and Jérôme have actually done it – the new Choco, in Hollerich. What made Dan, a well known RTL presenter, Jérôme, a physiotherapist and Chris, a graduate of economics, think they could run a bar? Experience. On the other side of the bar. “We have always been in this bar,” says Dan. “The previous owner, Ander, is a good friend who was tired of being a bar man after nine years.” So, it seemed the right moment to say, “Let’s be crazy and do it.” Their plan is to have a relaxed atmosphere for drinking (naturally) and discussing, “but later on, for letting yourself go!” They have many planned events such as Après-Ski parties, concerts and, well … “lots of parties”. Now you can get your Choco-fix every day (except Monday after an Après-Ski) but with no cavities.

A well known face – and head of goldilocks – on Luxembourg’s night life scene, Lorraine is a living canvas for the art of tattooing, sporting so many she has “lost count.” Following a two year apprenticeship at Addicted Tattoo in Barcelona with Mervin, she returned to Luxembourg and mainly does private home tattooing, “drawing my own designs but also whatever people ask.” You can find Lorraine “filling in the gaps” of her spare time bartending at Rocas and helping to organise Gunpowder Collective events at the Point with Joe Koener from Eternal Tango once a month with bands and DJs after. Next dates are December 4 and January 5. Who could resist such blonde ambition? Un visage bien connu – ainsi que sa chevelure blonde bouclée – dans le milieu de la nuit luxembourgeois, Lorraine est un support vivant de l’art du tatouage. Elle en porte tellement qu’elle « ne les compte plus ». Après deux ans d’apprentissage chez Addicted Tattoo à Barcelone avec Mervin, elle est revenue à Luxembourg et réalise principalement des tatouages à domicile : « Je dessine mes propres créations mais aussi tout ce que les clients me demandent. » Vous pouvez voir Lorraine « combler » son temps libre comme barmaid au Rocas ou en train d’aider à l’organisation d’événements du Gunpowder Collective au Point avec Joe Koener d’Eternal Tango, une fois par mois avec des groupes et ensuite des DJ. Les prochaines dates sont le 4 décembre et le 5 janvier. Qui pourrait résister à une telle ambition ? S Follow Lorraine aka “Rainy Daze” on facebook

Cela ne fait aucun doute, du 26 novembre au 24 décembre, tous les chemins de Luxembourg-Ville mènent au marché de Noël de la place d’Armes. Vous y trouverez Jérôme et ses deux chalets, plongés dans une atmosphère qu’il trouve « joyeuse et paisible ». C’est le seul marché sur lequel il travaille durant l’année (puisqu’il a un autre métier). Chez Coné Confiserie, Jérôme vend du nougat de Montélimar, des noix enrobées de sucre et des amandes grillées ainsi que d’autres spécialités traditionnelles, comme les décorations en pain d’épice. Dans son autre chalet, il y a du vin chaud fait maison et du chocolat chaud, ainsi que des gaufres à la chantilly et aux fraises saupoudrées de chocolat. On comprend pourquoi toute la ville vient ici. « Pendant la semaine, il y a plus de Luxembourgeois, mais le week-end, il y a plus de touristes, déclare Jérôme. Ce qu’il y a de mieux, c’est la musique de Noël et les concerts d’enfants. Toutes ces personnes joyeuses créent chaque année une atmosphère festive.» Que les festivités commencent ! No doubt about it; from November 26 to December 24 all paths in Luxembourg City lead to the Christmas Market on the place d’Armes. There you will find Jérôme and his two chalets, amidst an atmosphere he finds “happy and tranquil.” The only market he works during the year (as he has a regular job), at Coné Confiserie Jérôme sells Montélimar nougat, sugared nuts and grilled almonds as well as other traditional specialities such as gingerbread decorations. In his second chalet there is homemade mulled wine and hot chocolate, as well as waffles with whipped cream, strawberries and chocolate sprinkles. You can see why everyone in town ends up there. “During the week there are more Luxembourgers, but on the weekend there are more tourists,” Jérôme says. “The best thing is the Christmas music and the children’s concerts. With so many merry people there is a festival atmosphere every year.” Let the festivities begin. J www.vdl.lu

Texts: Mary Carey. Photos: Julien Becker.

If it’s party season in the city, get in the groove to the music of Olivier Klein. A purveyor of, “deep, soulful yet funky house”, Olivier can be found at various clubs; most notably Melusina, Palais, Cat Club, Am Puff and The Lab. Working as a technician/light-jockey a few years ago he met DJ Andy Weber – now a close friend – who handed Olivier his two old record players and a bunch of vinyl. The rest is history. Olivier’s biggest buzz? “People who really feel and live the music I play. The best part is getting a small crowd in a trance-like state with tracks they’ve never heard before.” A current favourite is Omar ft. Stevie Wonder – ‘Feeling You (Henrik Schwarz Remix)’. Never sticking to any one genre, “because it limits the experience”, Olivier just “plays the music I appreciate.” S’il est l’heure de faire la fête en ville, allez danser au son de la musique d’Olivier Klein. Olivier joue de la « house profonde, émouvante et pourtant funky » et on le retrouve dans divers clubs, notamment au Melusina, au Palais, au Cat Club, dans les bars Am Puff et The Lab. Alors qu’il travaillait en tant que technicien/éclairagiste il y a quelques années, il a rencontré le DJ Andy Weber – à présent un ami proche – qui lui a donné ses deux anciennes platines et un paquet de vinyles. Tout le monde connaît la suite. Ce qu’Olivier apprécie le plus ? « Les gens qui vivent vraiment la musique que je joue. Le mieux, c’est de réussir à faire entrer un groupe de gens en ‘transe’ avec des titres qu’ils n’ont jamais entendus auparavant. » Un des morceaux préférés du moment est ‘Omar ft. Stevie Wonder – Feeling You (remix de Henrik Schwarz)’. Olivier ne se cantonne jamais à un seul style, « parce que ça restreint l’expérience », et joue tout simplement « la musique que j’apprécie. »

J www.choco.lu

 14, 18, 20

sarah's  city magazine luxembourg

www.citymag.lu


10 Publishing

Silver Econ award for City Mag City Mag remporte le silver Econ award City Magazine Luxembourg picked up its third prestigious European prize of 2010 when it won silver at the Econ corporate communications event in Berlin last month. The jury cited the magazine’s “choice of editorial content, modern, high-quality design...and original format” for its decision. “City Mag lends Luxembourg City even more lustre,” they said. City Magazine Luxembourg a remporté son troisième prix européen prestigieux de 2010, en gagnant le Silver Award à l’événement « Econ corporate communications » le mois dernier à Berlin. Le jury a cité « le choix du contenu éditorial, le design moderne et de grande qualité ainsi que le format original » du magazine pour motiver sa décision. « City Mag donne encore plus d’éclat à la ville de Luxembourg », a-t-il précisé.

Photo: INgrid

J www.citymag.lu

Public transport

Investment bears fruit

L’investissement a portÉ ses fruits

The Ville de Luxembourg’s public transport budget has increased by 30% over five years. The result is a vastly improved service. Le budget allouÉ aux transports publics par la Ville de Luxembourg a augmentÉ de 30 % en cinq ans. Il en rÉsulte un service largement amÉliorÉ. NDuncan Roberts  ODavid Laurent / Wide

S

AVL passenger traffic has increased by close to 12 percent over two years. Le transport de passagers avec les AVL a augmenté de près de 12 % en deux ans.

sarah's  city magazine luxembourg

tatistics released by the Ville de Luxembourg on 16 November illustrate the progress of the city’s bus service since its network was revamped two years ago. The 31 routes operated by the Autobus de la Ville de Luxembourg (AVL) now transport some 11.7% more passengers than before September 2008, and account for 37.5% of all bus passengers in the Grand Duchy. The budget increase includes significant investment in vehicles and personnel. At the end of 2009 AVL counted 510 employees – a rise of 24% over ten years. The majority (70%) of these are drivers, with mechanics and cleaning staff representing 12%, administration staff 10% and controllers a further eight percent. The bus network covers some 147 km, of which 24.55 km is in dedicated bus lanes. The city hosts a total of 645 bus stops. The launch of the ITCS system (see November’s City Mag) has vastly increased efficiency on the buses, and it will be expanded during 2011 following very positive feedback from passengers and drivers. The city is set to invest in a further 74 buses over the next three years, including 5 hybrid vehicles. Q

L

es statistiques publiées par la Ville de Luxem bourg le 16 novembre témoignent des progrès concernant les services de transport en commun depuis que le réseau a subi une réorganisation il y a deux ans. Les 31 lignes exploitées par les Autobus de la Ville de Luxembourg (AVL) transportent 11,7 % de passagers en plus qu’avant septembre 2008 et représentent 37,5 % de la totalité des utilisateurs de bus dans le Grand-Duché. L’augmentation du budget comprend d’importants investissements en véhicules et en personnel. Fin 2009, les AVL comptaient 510 employés, soit une croissance de 24 % en dix ans. Il s’agit surtout de chauffeurs (70 %), mais aussi de mécaniciens et agents de nettoyage (12 %), de personnel administratif (10 %) et de contrôleurs (8 %). Le réseau desservi par les bus couvre 147 km, dont 24,55 km de couloirs d’autobus. La ville compte 645 arrêts de bus. Le lancement du système ITCS (voir le City Mag du mois de novembre) a permis d’accroître l’efficacité des bus de façon significative et, suite aux retours positifs des usagers et des conducteurs, il sera élargi au cours de l’année 2011. La Ville prévoit d’investir dans 74 autres bus sur les trois prochaines années, dont cinq véhicules hybrides. Q

J www.vdl.lu

www.citymag.lu


PALL CENTER OBERPALLEN à 4 min. d’Arlon

ShoppingVi lage Pall Center

Cadeaux bien-être

Restauration 1. Métropallitain Restaurant

12. La fine fleur

2. Foxy

nouveau

7

Bijouterie

14. Hors du temps Bijouterie

Confection

15. Image coiffure 16. Fox Design

5. Four Tools

Soins et cosmétique

7. Lady’s

Puériculture enfance

Boutique femme

8. Kid’s

Boutique enfant

4

16 F A S H I O N

14 19

12

nouveau

17. L’Intemporel

6. Gent’s

Boutique homme

9 17

Fashion design

Boutique tendance

6

5

13. Passion’elle

3. Cafétéria 4. Sandwicherie

10

3 11

Fleuriste

Restaurant Lounge

13

nouveau

B A B Y

18

2

nouveau

F A S H I O N

20

1

B A B Y

18. Little Fox

Fashion baby

Supermarché

19. Pallbino

9. Pall Center

Jouets pour petits et grands

Supermarché

10. Kirsch

Station essence

Boucherie-charcuterietraiteur artisanale

20. Total

11. Jos & Jean-Marie Boulangerie-pâtisserie artisanale

F A S H I O N

8 15

Accueil informations

B A B Y

enu olo • Msa S a v E A • Alessi pe Berger • xon... Lam odum • Le Zak • B

0 + ddees m4 arques

gran Liste sance de nais nalisée person ! en ligne

Dans un nouveau bâtiment adapté sur votre Shopping Village Pall Center retrouvez les plus grandes marques de puériculture! Soyez conseillé par une équipe de professionnels dans une atmosphère unique, proche de vous et le tout aux prix luxembourgeois...

Fox Design vous présente les objets des plus belles collections dans plus de 40 références incontournables d’objets de décoration, accessoires, ustensiles et ameublement.

T. +352 23 644 376 • Ouvert du mardi au vendredi de 10h à 19h. Le samedi et dimanche de 9h à 19h • fermé le lundi

T. +352 23 644 376 • Ouvert du mardi au vendredi de 10h à 19h. Le samedi et dimanche de 9h à 19h • fermé le lundi

www.littlefox.lu

www.foxdesign.lu

2, AreLerStrooSS L-8552 oberpALLen, Autoroute e 25/e 411 bruxeLLeS Luxembourg, Sortie n°31, direction ArLon/merSch, direction diekirch/redAnge Supermarché ouvert tous les dimanches de 8h à 19h et tous les jours de 8h à 20h sans interruption. Les boutiques de 9h à 20h non stop et le dimanche de 9h à 19h. La station fonctionne les mêmes jours de 6h30 à 20h, le dimanche de 8h à 20h. Le shopping village est fermé le lundi.

www.pallcenter.lu • contact@pallcenter.lu • Tél. : +352 23 64 41


12

Gift ideas

1

2 5

3

4

6

1. Graffiti artist Sumo has unveiled his new calendar for 2011 featuring his iconic and witty Crazy Baldhead figure. It is available from hip street art and clothing shop Extrabold. Le graffitiste Sumo

2.

a dévoilé son nouveau calendrier pour 2011, dans lequel figure son personnage iconique et piquant, Crazy Baldhead. Il est disponible chez Extrabold, un magasin branché de vêtements et d’art de la rue.

J www.extrabold.eu De Maulef an d’Blimmchen est un charmant livre pour enfants en luxembourgeois de Tanja Brück et Dorota Wünsch racontant l’histoire d’une taupe et d’une fleur se liant d’amitié mais dont les chemins doivent un jour se séparer. De Maulef an d’Blimmchen

is a charming children’s book by Tanja Brück, Dorota Wünsch in Luxembourgish about a mole and a flower who become friends but have to one day part ways. J www.editionsguybinsfeld.lu

3. Den Atelier’s anniversary book, with the enigmatic title No Beer

sarah's  city magazine luxembourg

Till Placebo, is a great gift for anyone who has attended concerts at the Hollerich venue. Featuring an insight into the early days of the “A”, a collection of excellent photos of gigs, quotes from visiting artists and plenty of surprise content, the book is a treasure trove of memories for live music fans. Le livre anniversaire

de l’Atelier, portant le titre énigmatique de No Beer Till Placebo, est un superbe cadeau pour tous ceux qui ont déjà assisté à des concerts à la salle de Hollerich. Avec un aperçu sur les débuts de l’« A », une collection d’excellentes photos de concerts, des citations d’artistes s’y étant produits et de nombreuses surprises, le livre est un trésor de souvenirs pour les fans de musique live. J www.atelier.lu

4. Histoire du Cyclisme Luxembourgeois de Henri Bressler et Fernand Thill est un impressionnant tome jetant un regard rétrospectif sur les grands événements de 125 années de compétitions cyclistes au GrandDuché. Disponible en français ou

en allemand, illustré de photos, ce livre raconte la fondation du premier club cycliste en 1884 et entraîne les lecteurs jusqu’à nos jours et la bataille d’Andy Schleck contre Alberto Contador lors du Tour de France de cette année. Histoire du Cyclisme Luxembourgeois by Henri Bressler and Fernand

Thill is an impressive tome looking back at the great events of 125 years of competitive cycling in the Grand Duchy. Available in French or German, and packed with photos, the book recounts the founding of the first cycling club in 1884 and takes readers right up to the present day and Andy Schleck’s battle with Alberto Contador in this year’s Tour de France. J www.editions-schortgen.lu

5. Local singer-songwriter Daniel Balthasar’s new CD, Walk Under Water, was released at the end of November. The album contains 11 catchy and emotional songs, including one track featuring the voice of Sarah Bettens from K’s Choice – one of Daniel’s musical heroes. Le nouveau CD du composi-

teur-interprète local Daniel Balthasar, Walk Under Water, est sorti fin novembre. L’album compte 11 chansons entraînantes et émouvantes, dont une sur laquelle apparaît la voix de Sarah Bettens de K’s Choice – l’une des idoles musicales de Daniel. J www.danielbalthasar.com

6. L’Orchestre Philharmonique du Luxembourg (OPL) propose un coffret cadeau intéressant qui comprend des billets pour trois concerts – un par mois entre janvier et mars – ainsi qu’un CD, dans un bel emballage, de l’orchestre jouant La Mer de Debussy sous la direction d’Emmanuel Krivine. The Orchestre Philharmonique du Luxembourg (OPL) has

a great gift set comprising tickets for three concerts – one each in January, February and March – as well as a beautifully packaged CD of the orchestra playing Debussy’s La Mer under conductor Emmanuel Krivine. J www.opl.lu

www.citymag.lu


Xperia™, your entertaining Smartphone

X10 X1 0m mi in nii X10 mini

X10 mini pro

X10

X10 mini

Envie de vivre des expériences uniques ommunicatio et de divertissement? en matière de communication mme Xperia, 3 smartphones Android Découvrez la gamme AndroidTM mart qui n’ont qu’un seul objectif, ctif, vraiment très smart vous en mettre plein la vie.

X8

A chacun son Xperia

© Sony Ericsson Mobile Communications AB, 2010. « make.believe » est une marque de commerce de Sony Corporation.


14 Diplomacy

Facilitator Littérature

Entreprenante Musique

Opportun

Nathalie Tacconi, enseignante au Lycée Vauban

Alain Wirth, directeur adjoint, Conservatoire de la Ville

As she settles in to her first post as an ambassador, Louise Bang Jespersen is looking forward to the challenges ahead. “The more I look in to Luxembourg, the more opportunities I see,” she explains. “I hope to facilitate a strengthening of the generally excellent ties between Denmark and Luxembourg, be it politically, culturally, commercially or in the area of innovation.” Innovation is an area Mrs. Jespersen knows well. Immediately prior to becoming ambassador she headed the department of innovation and partnerships at the Danish Trade Council. “I was responsible for setting up a strategy on innovation, and we have so far established three innovation centres in the hotspots of Silicon Valley, Shanghai and Munich. Denmark is a small country, so you have to reach out. The centres facilitate and create networks and partnerships for Danish knowledge institutions and companies with leading foreign research and innovation environments.” A graduate in economics from Copenhagen University, Mrs. Jespersen also studied at the College of Europe and did an internship at the European Commission before joining the ministry of foreign affairs in 1991. Her time in Brussels, she says, sparked her interest in European affairs. “I have always been fascinated by the international environment. It was not my goal as such to be an ambassador when I set out, but as you progress it becomes the next natural step. It is a privilege to start here in Luxembourg.” Mrs. Jespersen is responsible for a sizeable community – between 2,000 and 2,500 Danes live in Luxembourg. She has already learned that it is an active and tight-knit community. “Many Danes have been here for several years and are well integrated into society.” The ambassador has three children – twin boys and a younger daughter – who now attend the Danish section of the European School. “They are meeting children of all nationalities at school, which I think is very valuable.” Q J www.ambluxembourg.um.dk

sarah's  city magazine luxembourg

Au moment de s’engager dans sa première mission d’ambassadrice, Louise Bang Jespersen se réjouit des nouveaux défis à relever. « Au fur et à mesure que je découvre le Luxembourg, je me rends compte à quel point les opportunités sont nombreuses, explique-t-elle. J’espère contribuer au renforcement des relations globalement excellentes entre le Danemark et le Luxembourg, que ce soit dans le domaine de la politique, de la culture, de l’économie ou encore de l’innovation. » L’innovation est un secteur que Mme Jespersen connaît bien. En effet, dans le cadre de la dernière fonction qu’elle a occupée avant de devenir ambassadrice, elle dirigeait le département de l’innovation et des partenariats du Danish Trade Council. « J’étais chargée d’établir une stratégie en matière d’innovation. Dans ce contexte, nous avons fondé trois centres d’innovation dans la Silicon Valley, à Shanghai et à Munich. Le Danemark étant un petit pays, il faut savoir s’ouvrir au monde. Ces centres aident les institutions et les sociétés danoises à créer et à entretenir des réseaux et partenariats avec des institutions étrangères majeures dans le domaine de la recherche et de l’innovation. » Diplômée en économie de l’université de Copenhague, Mme Jespersen a également suivi des études au Collège d’Europe. En outre, elle a effectué un stage à la Commission européenne avant de rejoindre le ministère des Affaires étrangères en 1991. Elle affirme que sa période bruxelloise a éveillé son intérêt pour les affaires européennes. « J’ai toujours été fascinée par l’environnement international. En fait, devenir ambassadrice n’a jamais été pour moi un véritable objectif, mais à force de progresser, c’est devenu un palier naturel. Je considère que c’est un privilège de débuter ici, au Luxembourg. » Mme Jespersen est en charge d’une communauté conséquente, car le Luxembourg compte entre 2 000 et 2 500 résidents danois. Elle a déjà découvert qu’il s’agit d’une communauté active et soudée. « Beaucoup de Danois vivent ici depuis plusieurs années et sont bien intégrés dans la société. » L’ambassadrice a trois enfants, des jumeaux et une fille plus jeune, qui fréquentent à présent la section danoise de l’École européenne. « À l’école, ils fréquentent des enfants de toutes nationalités, et j’estime que c’est une expérience très enrichissante. » Q

J www.vauban.lu

J www.cml.lu

Texts: Duncan Roberts. Photos: Julien Becker.

Louise Bang Jespersen, Danish ambassador

La série de concerts ActArt au Conservatoire de la Ville de Luxembourg a trouvé un nouveau souffle pour la saison 2010-2011. Alain Wirth explique qu’avec l’émergence d’une offre culturelle plus large au Luxembourg – notamment depuis l’ouverture de la Philharmonie –, il est de plus en plus difficile de trouver des niches pour des concerts classiques. « Alors que d’autres salles recrutent des artistes à l’étranger, ActArt met en scène des artistes locaux. En fait, il s’agit de nos enseignants et professeurs. » Les treize concerts du programme sont tous enregistrés. Beaucoup d’entre eux sont diffusés plus tard sur Radio 100,7. Ils peuvent également être repris pour des écoles ou d’autres institutions, comme des maisons de retraite. « Il y a beaucoup de travail, mais c’est aussi un beau défi. En effet, se produire sur scène est une expérience très différente de l’enseignement. Toutefois, il faut une dose d’idéalisme, car c’est l’occasion d’affirmer véritablement son amour de la musique. Ceci dit, force est d’avouer que notre budget est très limité, comparé à celui d’autres organisateurs. » The ActArt series of concerts at the Conservatoire de la Ville de Luxembourg have been given a new lease of life for the 2010-2011 season. Alain Wirth explains that as Luxembourg’s cultural offer has grown – especially with the arrival of the Philharmonie – it has become more and more difficult to find a niche for classical concerts. “Where other venues seek performers from abroad, the ActArt concerts feature local performers, namely our teachers and professors.” The thirteen concerts in the programme are all recorded and many are later broadcast on Radio 100,7. They can also be repea­ted for schools and other institutions such as retirement homes. “It is a lot of work, but also provides a challenge, performing on stage is quite different from teaching. But it requires a certain idealism, because they have a chance to really show their love for music, but on the other hand, our budget is very limited compared to other venues.”

Décerné pour la troisième année, le prix Vauban est en quelque sorte l’équivalent luxembourgeois du fameux Goncourt des lycéens. Il s’agit d’un prix littéraire attribué par 113 lycéens en classe de seconde au Lycée Vauban. Au cours de l’année scolaire, chacun d’entre eux lira cinq ouvrages sélectionnés par leurs cinq enseignants. Ensuite, ils seront invités à élire leur livre préféré. « Il s’agit toujours de littérature contemporaine, explique l’une des enseignantes concernées, Nathalie Tacconi. Pour les élèves, c’est l’occasion d’établir un véritable lien avec une littérature qui aborde des sujets et des thèmes de société qui les concernent, comme la boulimie ou encore l’homosexualité. » Plusieurs auteurs et éditeurs sont invités par le lycée à venir relater leurs expériences et révéler ainsi aux élèves de nouveaux aspects de l’écriture et de l’édition. « Les élèves tirent une certaine fierté lorsqu’ils expriment leur opinion à propos de ces livres, affirme Nathalie. Le programme leur apprend à se servir de leur sens critique et à justifier leurs choix. » Now in its third year, the Prix Vauban can be considered the Luxembourg version of the renow­ ned Goncourt des lycéens. The literary prize is awarded by the 113 seconde students at the lycée Vauban. During the course of the school year they will each read five books selected by their five class teachers and then vote on which they prefer. “The books are always contemporary literature,” explains one of those teachers, Nathalie Tacconi. “This is a chance for students to really connect with literature that addresses their concerns and social issues, such as bulimia or homosexuality.” Some of the authors and publishers are invited by the school to talk about their experiences, which opens up new facets of writing and publishing to the students. “The students take pride in voicing their opinion about the books, and the programme teaches them to use their critical faculties – to justify their choices,” says Nathalie.

08  18, 20

www.citymag.lu


15 Adventscircus

Pre-Christmas cheer Des plaisirs d’avant Noël

New in town Glamour Bijoux

La boutique de Dommeldange propose un grand choix de bijoux tendance de marques prestigieuses pour femmes, hommes et enfants. Des remises sont accordées la semaine de Noël. The boutique in Dommeldange stocks a range of fashion jewellery for ladies, men and children from many well-known brands. Reductions during Christmas week. I 33-35, rue de Beggen (Dommeldange), G 27 84 82 60 – et sur Facebook

Bel’Scarpe

Big top entertainment for the festive season is now a tradition in Luxembourg as the Glacis plays host to the annual Adventscircus. Avec le passage annuel du Cirque de l’Avent, place du Glacis, Luxembourg a désormais l’habitude d’accueillir un spectacle de haute volée avant les fêtes de fin d’année. NDuncan Roberts  OCircus Renz

A

crobats and clowns, illusionists and dare-devils will all be part of the two-hour show in the 1,400 capacity tent. Billed as “non-stop entertainment you can reach out and touch”, the programme is a modern variation of the traditional circus performance, with contemporary music and production quality. However, the Adventscircus eschews the traditional ringmaster so that there is no interruption to the flow of the breathtaking, comic and magical entertainment. The circus’s artists are all internationally renowned for their skills and charm, and the wide variety of acts will appeal to young and old alike. Shows are held daily except for Mondays and Wednesdays, with special weekend matinees for the younger audiences. Tickets can be booked on tel: 47 08 95-1 or via the Luxembourg ticket website. Q

Malika Appel has brought her wealth of experience in the shoe retail business to bear on her new project, with the city centre store complemented by an outlet in Ettelbruck. Shoes and accessories for women of discerning taste, including collections from Bruno Premi, Calvin Klein, Doca, Manas, Olivier Strelli, Pargiana, Pepe Jeans, US Polo, Via Uno... Malika Appel met toute son expérience du monde de la chaussure au service de son nouveau projet qui voit la boutique du centre-ville se doubler d’un magasin à Ettelbruck. La femme de goût y trouvera chaussures et accessoires de qualité parmi les collections Bruno Premi, Calvin Klein, Doca, Manas, Olivier Strelli, Pargiana, Pepe Jeans, US Polo, Via Uno... I Galerie Beaumont, 56, Grand-Rue (Centre) G 26 20 39 26 J www.belscarpe.lu

D

es acrobates, des clowns, des illusionnistes et autres casca deurs se produiront dans le cadre de ce spectacle de deux heures sous un chapiteau d’une capacité de 1 400 places. Qualifié de « divertissement sans temps mort et à portée de main », le programme est une interprétation moderne des prestations du cirque traditionnel, avec de la musique contemporaine et des performances de qualité. Cependant, le Cirque de l’Avent ne fera pas intervenir d’animateurs traditionnels, de manière à ce que les instants d’étonnement, de rire et de magie puissent s’enchaîner sans interruption. Les artistes se sont tous forgé une réputation internationale, à force de talent et de charme, et la grande diversité du programme plaira autant aux jeunes qu’aux moins jeunes. Les spectacles ont lieu tous les jours, sauf le lundi et le mercredi. Le week-end, des matinées spéciales sont dédiées aux enfants. Les billets d’entrée peuvent être réservés par téléphone au 47 08 95-1 ou sur le site Internet de la billetterie nationale. Q

J www.luxembourgticket.lu

Recensement 2011

demande de recenseurs

Sushi Shop

Call for census takers

300 agents recenseurs feront du porte-à-porte pour recueillir les données du recensement 2011. 300 census takers will go door to door to collect data for the 2011 Census.

Le prochain recensement national sera effectué sur deux semaines, à partir du 1er février 2011. Dans ce contexte, la Ville de Luxembourg recherche quelque 300 recenseurs qui seront chargés de participer à l’enregistrement des données et de se rendre aux domiciles des habitants. Les candidats doivent maîtriser le luxem­bourgeois, le français et l’allemand et sont invités à remplir un formulaire en ligne. Q The next nationwide census will take place over two weeks starting 1 February 2011. The Ville de Luxembourg is seeking some 300 census takers to help collect data by visiting homes throughout the city. Applicants must master Luxembourgish, French and German and can complete an online application form. Q

J http://formulaires.vdl.lu www.citymag.lu

Photos: David Laurent/Wide

Nduncan roberts  ODavid Laurent/Wide

Ouverture d’un deuxième Sushi Shop à Luxembourg, dans le sillage du succès de la boutique du Kirchberg. Un grand choix de sushis frais à consommer sur place, emporter ou faire livrer sur votre lieu de travail ou à domicile. The second addition of the renowned Sushi Shop chain in Luxembourg follows the success of the first boutique in Kirchberg. A wide range of fresh sushi to eat in, take away or even delivered to your work or home address. I 11, av. Monterey (Centre) G 27 04 57 J www.sushishop.lu

sarah's  city magazine luxembourg


16 Neighbourhood watch

MÜHLENBACH ROLLINGERGRUND Each neighbourhood in the capital city is different. With the help of our readers we have selected the people and places that give Mühlenbach-Rollingergrund their unique character. Chaque quartier de la capitale est différent. Avec l’aide de nos lecteurs, nous avons sélectionné des personnes et des lieux qui confèrent à Mühlenbach-Rollingergrund LEUR caractère unique. Nduncan roberts  Umonopolka

1

 B

George and Dragon

217, r. Albert Unden, Tél. : 47 41 86

One of the original British pubs in Luxembourg, the George has been an institution for well over 25 years. Landlord Richard Andrews hasn’t changed much in that time, sticking with a tried and tested formula – a nice place for a pint and a chat and a game of snooker. The terrace is a great sun trap on a summer’s afternoon. L’un des premiers pubs britanniques de Luxembourg, le George est une institution depuis plus de 25 ans. Le propriétaire, Richard Andrews, n’a pas apporté beaucoup de changement depuis lors, fidèle à une formule éprouvée – l’endroit idéal pour discuter autour d’une bière et faire une partie de snooker. La terrasse est idéale pour prendre le soleil les après-midi d’été. Recommandé par Duncan Roberts

2

 P

Hôtel-Restaurant Sieweburen 36, r. des Sept-Fontaines, Tél. : 44 23 56

2

7 3

 P

Santola Restaurant

223, r. de Rollingergrund, Tél. : 44.89.77, www.snooker.lu

If you like Portuguese cuisine and snooker, then the Santola is the perfect venue to combine both passions. Try the Feijoada (pork and bean stew) or the famous Bacalhau before racking up a game. Si vous aimez la cuisine portugaise et le snooker, alors le Santola vous conviendra à ravir pour combiner vos deux passions. Essayez le Feijoada (un ragoût de porc et de fèves) ou le fameux Bacalhau avant de vous lancer dans une partie. Recommandé par Manuela Rodriguez 4

 P

Restaurant Himalaya

5

 A

Théâtre de l’Opéra 100, r. de Rollingergrund, Tél. : 25 10 33, www.opera.lu

Perfect setting for a quiet, maybe even romantic, dinner. Savour Jêrome Bize’s subtle cuisine, ranging from his own twist on classic French dining but also featuring Italian and Asiatic flavours. Décor parfait pour un dîner calme, voire romantique. Savourez la cuisine subtile de Jérôme Bize, allant d’une cuisine française à sa sauce aux saveurs italiennes et asiatiques. Recommandé par David Oates 6

 A

Naturata

161, r. de Rollingergrund, Tél. : 44 78 77, www.naturata.lu

A great place to take the family for a traditional weekend lunch and to taste authentic local cuisine – the Judd mat Gaardebounen is perfect. Kids can play outside and, after a hearty meal, the location is a great starting point for a walk in the woods. L’endroit idéal pour emmener sa famille prendre un déjeuner traditionnel le week-end et goûter à la cuisine locale authentique – le Judd mat Gaardebounen est succulent. Les enfants peuvent jouer à l’extérieur et, après un savoureux repas, ce lieu est le point de départ parfait pour une promenade en forêt.

Having just celebrated its 20th birthday, Himalaya is still one of the best and most authentic Indian restaurants in the city. The lunchtime buffet is great value for money, and they do take-aways as well. L’Himalaya, qui vient de fêter son 20e anniversaire, est toujours l’un des meilleurs et des plus authentiques restaurants indiens de la ville. Le buffet du déjeuner offre un excellent rapport qualité/prix et ils proposent également des plats à emporter.

Probably the first organic food outlet in the city, Naturata has expanded since it first opened in Rollingergrund and demand for organic produce has grown. This store still attracts a loyal customer base from near and far, and now includes an organic butcher’s as well. Sans doute le premier magasin d’alimentation bio de la ville, Naturata s’est développé depuis son ouverture dans le Rollingergrund et la demande pour les produits bio s’est accrue. Ce magasin attire toujours un noyau de clients fidèles venant parfois de loin et propose dorénavant une boucherie bio.

Recommandé par Helen Mellor

Recommandé par Mike Ingram

Recommandé par Michelle Rigby

sarah's  city magazine luxembourg

8, r. de Rollingergrund, Tél. : 25 23 85

7

 A

Château de Septfontaines

326, r. de Rollingergrund, Tél. : 46 82 13 46, www.chateaudeseptfontaines.com

The historical setting coupled with flexibility and first class service makes this the ideal venue for an event – anything from a corporate shindig or professional conference to a wedding or private party. Son décor historique, sa flexibilité et son service de première classe font de ce lieu l’endroit idéal pour un événement – de la grande fête d’entreprise à la conférence professionnelle en passant par le mariage ou la fête privée. Recommandé par David Caracuzzi

8

 A

Laaftreff

Parking Laaftreff, rue de Bridel

Fitness starts here – a jumping off point for numerous trails that take joggers through the Bambësch forest. Cap sur la forme ! C’est, pour les joggeurs, le point de départ de nombreux parcours à travers la forêt du Bambësch. Recommandé par Marc Kerger

www.citymag.lu


17 Photographer Olivier Minaire captures the people behind Mühlenbach-Rollingergrund’s social life. Le photographe Olivier Minaire pointe son objectif sur les personnes qui participent à la vie sociale de Mühlenbach-Rollingergrund.

Hotcity Stations vel’oH! K Lignes (19), 21, 22, J2

B Bars P Restaurants A Bonus

Claus

Guy

A

B

8

Diana

C

Paul

E

 6

Fernand

D

1

A Claus Fournier, CERMM a.s.b.l.

– Foyer Reckenthal I 38, r. de Reckenthal G 45 42 16 J centrekompass@cermm.lu

B Guy Schultz, Ciné-Vidéo Amateurs

Septfontaines Rollingergrund G 43 34 94

C Diana Rodriguez, Naturata

I 161, r. de Rollingergrund G 44 78 77 I www.naturata.lu

Joan

F

D Fernand Grethen, Vélo-Club La Pédale Muhlenbach G 691 44 92 83 J fernandg@pt.lu E Paul Kieffer, Chantres de Saint Fiacre Muhlenbach G 24 15 99

3 6

F Joan Lyon, assistante de Christopher Lyon, révérend de l’English Anglican Church. The Vicarage I 89, r. de Muhlenbach G 43 95 93 J chris.lyon@anglican.lu, www.anglican.lu

5

4

G Margarida Sontiago

The George & Dragon I 217, r. Albert Unden G 47 41 86 J www.georgeanddragon.lu

rea? /12); your a n i line 10 11). p i d t t a c t e s e a d t r g ( of in 02/ sec con ite tahnt, venue orcluding yourorf/Weimers(hdeadline 07/ r u o v fa aur ag.lu (in are Neud e/Hamm yourst shop, rest@ e r mühl citym ured a h o e S is the b inf s to be feat /11); Pulver o t l a t 1 s d Wha ur propo bourhoo line 10/0 otre 2) ; h yo ad dans v e vos i 10/1 a é l r é é d f ( Send ). Next neig rskirch (de é u f r insi q s e roit p ersho 11). detail thal/Weim u end tymag.lu (a orf/Weim lai 07/02/ o t n a d é i r n estau s : Neu Pfaffe mm (d nfo@c asin, r s plans à i tre épinglé mühle/Ha g a m n ê er re vos bo st vot tiers à ) ; Pulv Quel e r ? Envoyez hains quar i 10/01/11 c la ie quart nnées). Pro rskirch (dé e o d m r i coo thal/We n Pfaffe

www.citymag.lu

H Tony Morano, Théâtre de l’Opéra

Margarida

G

 1

Tony

H

 5

I 100, r. de Rollingergrund G 25 10 33 J opera@pt.lu

I Albert Ewen, Hôtel-Restaurant

Sieweburen I 36, r. des Sept-Fontaines G 44 23 56

J Charles-Antoine de Theux,

Château de Septfontaines I 326, r. de Rollingergrund G 46 82 13 46 J www.chateaudeseptfontaines.com

ERRATUM

The Harmonie Municipale de Merl-Belair (edition November) is a music group. Contact Jean-Paul Zimmer G 691 50 04 15 J jeanpaulzimmer@gmail.com

Albert

I

 2

Charles-Antoine

J

 7

sarah's  city magazine luxembourg


18

Original spirit Live music

It is now 15 years since friends Laurent Loschetter and Patrick Bartz gave Luxembourg’s cultural scene a much-needed kick up the backside and opened live music venue den Atelier. Now plans for a move to the old slaughterhouse in Hollerich have finally been unveiled. Cela fait maintenant 15 ans que deux amis, Laurent Loschetter et Patrick Bartz, ont donnÉ un coup de neuf bien nÉcessaire À la scÈne culturelle luxembourgeoise en ouvrant la salle de concert den Atelier. Des projets de dÉmÉnagement dans l’ancien abattoir de Hollerich ont finalement ÉtÉ dÉvoilÉs. NDuncan Roberts  OJulien Becker

L

T

he project to move to the Schlue­chthaus was first moo­ ted some four years ago, and has since been under review. The main reason for the move is to increase capacity, explains Laurent Loschetter. There is something missing in Luxembourg between the 1,000 capacity of den Atelier as it is and the 6,000 capacity of the main hall at the Rockhal in Esch-Belval (which the Atelier uses to host its bigger shows, but which sometimes is curtained off if the gig is not a sell-out). “The idea is to have a capacity of 2,200, which is the same as the Ancienne Belgique in Brussels. And that venue has always been our inspiration.” Patrick Bartz agrees that times have changed since the venue first opened. “15 years ago a 1,000 capacity was rather a big venue. But as we increased and broadened our programme, that created more demand. It’s nice to sell out fast sometimes, but if bands we want to bring to Luxembourg don’t come because of the capacity limit, then we have a problem.” There are also sometimes production issues. “We love our stage and ceiling, but some bands – even if they have agreed on the finances and the Patrick Bartz, den Atelier date suits their schedule – just can’t fit their show on to the stage,” says Loschetter. The new venue is at the end of the motorway, close to parking for 4,000 cars. “And there will be food,” says Bartz – so being near to the Geesseknäppchen school campus with its 7,000 students and 500 teachers also has its advantages. “In addition, the Schluechthaus is the last venue available in Luxem­bourg city that still has something of a soul,” Loschetter explains. “We could move into a purpose-built venue, but that would have no history or soul.” Bartz agrees: “It is really important to us that we retain the spirit of den Atelier, and to keep the architectural features of the slaughterhouse building.” The interior will have to be changed quite radically, but the new venue will retain the current club’s features – Loschetter calls them “bugs”. That means a balcony and a bar inside the concert hall itself, and the stage may even be placed in the corner. “It is great that the city of Luxembourg supports our ideas. They know this is a project that will work – once the building is ready we can move straight in and just carry on as before.” Looking back on the last 15 years, the pair have plenty of weird and wonderful stories to tell about acts and their agents – some of which appear in the anniversary book No Beer Till Placebo (a maxim coined by Loschetter for his crew at den Atelier’s very first Rock-a-Field open-air festival, at which Brian Molko’s band was the headliner). Many are not for publication, but it is clear that bands truly enjoy playing den Atelier. Q

J www.atelier.lu

sarah's  city magazine luxembourg

e projet de déménagement au Schluechthaus a été évoqué pour la première fois il y a près de quatre ans, et est depuis lors en phase d’étude. La principale raison justifiant le déménagement est d’aug­ men­ter la capacité, explique Laurent Loschetter. Il manque, au Luxem­ bourg, une salle de taille comprise entre la capacité actuelle de 1 000 personnes de l’Atelier et celle de 6 000 personnes de la salle principale de la Rockhal à Esch-Belval (utilisée par l’Atelier lors de ses plus grands spectacles, mais qui est parfois séparée par un rideau lorsque le concert n’affiche pas complet). « L’idée est d’avoir une capacité de 2 200 personnes, la même que l’Ancienne Belgique à Bruxelles. Cette salle a toujours été notre source d’inspiration. » Patrick Bartz confirme que les temps ont changé depuis l’ouverture de la salle. « Il y a 15 ans, une capacité de 1 000 personnes était plutôt importante. Mais puisque nous avons étoffé et élargi notre programme, la demande s’est accrue. C’est agréable d’afficher complet rapidement parfois, mais si les groupes que nous voulons faire venir au Luxembourg refusent à cause de la capacité limitée, cela pose un problème. » Parfois, il y a aussi des problèmes de production. « Nous adorons notre scène et notre plafond, mais certains groupes – même s’ils ont donné leur accord au niveau financier et que les dates leur conviennent – ne peuvent adapter leur spectacle à la scène », déclare Laurent. Le nouveau lieu est situé à la fin de l’autoroute, près d’un parking de 4 000 places. « Et il y aura de quoi manger », nous confie Patrick Bartz – la proximité avec le campus scolaire du Geesse­knäppchen et ses 7 000 étudiants et 500 enseignants présentera donc aussi des avantages. « En plus, le Schluechthaus est la dernière salle disponible à Luxembourg-ville qui conserve un certain caractère, explique Laurent. Nous pourrions déménager dans une salle construite spécialement à cette fin, mais elle n’aurait aucune histoire et pas d’âme. » Patrick confirme : « Pour nous, il est crucial de conserver l’esprit de l’Atelier, et de maintenir les caractéristiques architecturales de l’abattoir. » L’intérieur devra être réaménagé de fond en comble, mais la nouvelle salle conservera les caractéristiques du club actuel – Laurent les appelle des « bugs ». C’est-à-dire un balcon et un bar au sein même de la salle de concert, et la scène pourrait même être placée dans le coin. « Nous sommes ravis que la Ville de Luxembourg soutienne nos idées. Ils savent qu’il s’agit d’un projet gagnant – une fois le bâtiment prêt, nous pourrons déménager directement, et simplement poursuivre comme avant. » Lorsqu’il repense aux 15 dernières années, le duo se remémore nombre d’histoires cocasses et merveilleuses à propos de groupes et de leurs agents – dont quelques-unes apparaissent dans le livre anniversaire No Beer Till Placebo (pas de bière avant Placebo, une maxime inventée par Laurent pour son équipe lors du premier festival en plein-air Rock-a-Field de l’Atelier, dont la tête d’affiche était le groupe de Brian Molko). Beaucoup ne sont pas destinées à être publiées, mais il est clair que les groupes apprécient vraiment de venir jouer à l’Atelier. Q

“It is really important to us that we retain the spirit of den Atelier.” « Pour nous, il est crucial de conserver l’esprit de l’Atelier. » Patrick Bartz

08, 14  20

www.citymag.lu


19

Photos: David Laurent / Wide ; Julien Becker :Luc Deflorenne ; Euro Racing

City memos

1. The new inflatable cover for three courts at Tennis Club de Bonnevoie was inaugurated last month. The heated structure means that the club now has seven covered courts, allowing its 800 or so members to play all year round. Le nouveau toit gonflable pour trois courts du Tennis Club de Bonnevoie

a été inauguré le mois dernier. Cette structure chauffée porte à sept le nombre de courts couverts, permettant à ses quelque 800 membres de jouer tout au long de l’année. J www.tcbonnevoie.lu 2. The so-called “Schwarz Bréck” linking Gasperich and the Gare area has been moved to make way for a brand new structure. Work on the new “bowstring” design bridge begins in January 2011. Le pont appelé « Schwarz Bréck » reliant Gasperich et la zone

de la gare a été déplacé pour faire place à une toute nouvelle construc-

www.citymag.lu

tion. Le chantier du nouveau pont de type « bow-string » débutera en janvier 2011. J www.cfl.lu

3. Akira Yasuoka, du restaurant Kamakura, a été élu chef de l’année dans le guide GaultMillau Belux édition 2011. Akira Yasuoka

of restaurant Kamakura has been crowned chef of the year in the GaultMillau Belux 2011 edition. J www.kamaura.lu

4. À l’approche de Noël, les commerces de la ville seront ouverts les dimanches 5, 12 et 19 décembre. In the build up to Christmas city retailers will host Sunday openings

on 5, 12 and 19 December.

5. Hot City a lancé une application « Last Minute Noël ». L’application est gratuite et emmène l’utilisateur dans un guide étape par étape pour trouver le cadeau parfait pour ses proches. Elle fonctionne sur les appareils mobiles

– iPhone, iPad, Blackberry etc. ainsi que sur les portables et les ordinateurs de bureau. Hot City has launched a “Last Minute Noël”

application. The application is free of charge and takes users on a stepby-step guide to finding the perfect gift for their nearest and dearest. It works on compatible mobile devices – iPhone, iPad, Blackberry etc. and on laptop and desktop computers.

J www.hotcity.lu 6. Les amateurs de sports moteur ne voudront pas manquer l’International Motor Show à Luxexpo cette année. La foire de trois jours – du 10 au 12 décembre – propose l’exposition de voitures de sport Euro Racing Show ainsi qu’un spectacle Classic Car, des démonstrations live et le Top Tuning Show. Motor sports fans will not want to miss out on this year’s International Motor Show at Luxexpo. The three-day fair – from 10 to 12

December – features the Euro Racing Show of sports car exhibits as well as a Classic Car show, live demonstrations and a Top Tuning Show. J www.euro-racing-show.com 7. La Ville de Luxembourg rappelle aux résidents qu’ils ont le devoir de déblayer la neige et le verglas des trottoirs devant leur maison. Le service d’hygiène propose cependant de se charger du déblaiement pour les personnes âgées de plus de 65 ans ou souffrant d’un handicap, au tarif de 50 euros pour toute la saison hivernale. The Ville de Luxembourg

is reminding residents that they are obliged to clear snow and ice from the pavement in front of their homes. However, the city‘s Service d’Hygiène is offering to clear snow and ice for residents aged over 65 or with a disability at a costs 50 euros for the entire winter season. J www.vdl.lu

1

2

4

3 5

6 7

sarah's  city magazine luxembourg


20 Broadcasting

Bubbly

Music

Committed Music

Expanding Personnalisé

Steve Anderson, chairman Voices International

As a young naval officer Steve Anderson picked up guitar and played along to some of his favourite songs while out at sea. But he didn’t pursue music seriously until he arrived in Luxem­bourg and joined an informal singing group run by ISL music teacher Peggy Jenks. “When Peggy realised we were getting better and better, she suggested we do a concert. Which turned out to be successful.” Steve, now a baritone, ended up taking over the administrative side of what became Voices International. “My personal commitment has grown since then – it is my most important pursuit. The absolute feather in my cap. The feeling of singing in a group with harmony, when it is right, is a wonderful feeling that is hard to explain.” The group now performs two seasons of concerts a year, which keeps Steve busy all year round. This year’s Christmas season of six concerts promises to be the biggest and best yet. Jeune officier de marine, Steve Anderson jouait de la guitare à bord pour se distraire avec ses chansons favorites. Il ne s’intéressa sérieusement à la musique qu’une fois établi à Luxembourg et s’inscrivit à un ensemble vocal informel sous la direction de Peggy Jenks, professeur de musique à l’ISL. Le groupe se prit au jeu, progressa et donna bientôt un premier concert, couronné de succès. Steve, bariton, se chargea alors de l’administration de ce qui allait devenir Voices International. « Je suis de plus en plus impliqué dans ce qui est devenu mon passe-temps principal. Et j’en suis fier. Chanter à plusieurs voix, en parfaite harmonie, procure des sensations inoubliables, c’est un sentiment difficilement explicable. » Aujourd’hui, Steve s’occupe des deux saisons annuelles de concerts de l’ensemble. La série de six concerts pour la période de Noël devrait surpasser tout ce qui s’est fait jusqu’alors. J www.voicesinternational.lu

François Gratien & Nicolas Rivoallan, My Kitchen

Quand Nicolas Rivoallan (le chef ) et François Gratien (le sommelier), deux jeunes professionnels de la restauration, ambitieux et expéri­mentés, se rencontrèrent à Luxembourg, ils consta­tèrent une lacune sur le marché : aucun service de « chef à domicile ». Ce n’est désormais plus le cas ! Le duo organise vos dîners de 2 à 16 convives, chez vous, de A à Z. « À la différence d’un traiteur, nous préparons tout chez le client, dans sa cuisine », explique Nicolas. Travaillant à base d’ingrédients frais du terroir, le duo s’occupe de tout, de l’impression des menus à la mise du couvert, du choix des vins et de la préparation culinaire au service sur table. « Nous offrons un véritable service sur mesure et nous nous adaptons à toutes les situations, de la cuisine dernier cri d’une villa au micro-ondes solitaire d’un petit studio », précise François. Ils donnent aussi des cours de cuisine et ne manquent pas de projets alliant gastronomie et œnologie. When two ambitious and young, but experienced, restaurant professionals got together in Luxembourg, they soon spotted a gap in the market. Chef Nicolas Rivoallan and sommelier François Gratien realised that nobody was providing a “chef at home” service. It is a gap they have quickly filled – providing a full dinner party at a client’s home for anything between two and 16 people. “The difference to a traiteur is that we prepare everything in the client’s kitchen,” explains Nicolas. Specialising in fresh, terroir ingredients the duo do everything from printing menus and setting the table to choosing the wine and cooking and serving the food. “It really is a made to measure service and we can adapt to any environment, from a house with a luxury kitchen to a studio apartment with only a microwave,” says François. The pair also do cooking classes and have plenty of other food and wine related projects. J www.mykitchen.lu

Tara James, breakfast presenter Ara City Radio

The new voice of English-language breakfast radio is enjoying settling into life in Luxembourg. “Everyone has been so welcoming. And because I don’t drive I have enjoyed discovering the city by walking around,” says Tara James. A graduate in media and cultural studies, Tara worked on stations in London and Bristol, including stints on a breakfast show – “so I am used to getting up early in the morning,” she smiles. La nouvelle voix de la matinale de la radio anglophone trouve ses marques à Luxembourg. « Tout le monde est si accueillant ! Et comme je ne conduis pas, j’ai le plaisir de découvrir la ville en me promenant », dit Tara James. Diplômée en culture et médias, Tara a travaillé dans diverses stations de radio à Londres et Bristol, et animé des créneaux du matin – « j’ai donc l’habitude de me lever tôt », ajoute-t-elle avec un sourire. J www.aracity.com

Culture

Passionnée

Luisa Spagnolli, Libreria Italiana

Luisa Spagnolli prépare les festivités pour le dixième anniversaire de la Libreria Italiana et n’a pas perdu une once de son enthousiasme pour la librairie du Grund. Géré en coopérative, le magasin est en plein essor. « Les clients apprécient que nous opérions une présélection pour eux, mais nous pouvons aussi commander n’importe quel livre d’un éditeur italien. » Les lectures publiques par des auteurs italiens et pour les enfants organisées par la librairie créent une véritable atmosphère de club. Gearing up for the tenth birthday celebrations of the Libreria Italiana, Luisa Spagnolli has lost none of her enthusiasm for the bookstore in the Grund. Run as a co-operative, the store goes from strength to strength. “Customers love that we have made a pre-selection for them, but we can also order any book by an Italian publisher.” The library hosts public readings by Italian authors and for kids, creating a real club atmosphere. J www.libreriaitaliana.lu

sarah's  city magazine luxembourg

Thorunn, singer-songwriter

For her third album, The Jar, Icelandic singer Thorunn marks a clear departure from her earlier approach. Her new musical direction stems from a question Thorunn had been asking herself – why is there no combination of pop and film music as a specific musical genre, and what would a combination of the two genres sound like? Working with singer-songwriter Thomas Schoos, the project targets film music from an indie pop angle and is produced by film and game music specialist Ian Livingstone. “The Jar was a hugely important project for me. And it was impossible to stop,” says Thorunn. The result of the hard work put in by all three creative partners is 15 songs “caught in no-man’s land” that the singer says are little experiments aiming to find a straight line to the inner silver screen. “After so many years in the music business, I have finally found my very own timbre.” Le troisième album de la chanteuse islandaise Thorunn, The Jar, se démarque nettement des précédents et prend une nouvelle direction musicale, née de deux interrogations de l’artiste : pourquoi n’existe-t-il pas de genre musical spécifique combinant la pop et la musique de film ? Et quel serait le résultat sonore du mélange des deux genres ? Réalisé en collaboration avec l’auteur-interprète Thomas Schoos, et produit par Ian Livingstone, spécialiste de musique de film et de jeux vidéo, son projet cible la musique de film à partir d’un angle pop indie. « The Jar me tenait tellement à cœur qu’il aurait été impossible d’arrêter ce projet », dit Thorunn. De la synergie créative des trois partenaires sont nés 15 titres « issus du pays de nulle part ». Pour la chanteuse, il s’agit de petites expériences visant à trouver un chemin direct vers notre grand écran intérieur. « Après tant d’années dans la musique, j’ai enfin trouvé mon timbre de voix. »

Texts: Duncan Roberts. Photos: Julien Becker.

Gastronomie

08, 14, 18 

www.citymag.lu


www.remax.lu

Personne au monde ne vend plus de biens immobiliers que RE/MAX. Vous désirez vendre ou acheter un bien immobilier en toute sérénité et avec le maximum de résultats ? Contactez-nous et découvrez tout ce que nous pouvons faire pour vous !

RE/MAX EST UN RÉSEAU DE PRÈS DE 100.000 CONSEILLERS IMMOBILIERS RÉPARTIS À TRAVERS 88 PAYS. RE/MAX Premium

RE/MAX Immo

32, route d’Ettelbruck, L-9160 Ingeldorf Tél. + 352 26 90 45 45

48-50, rue de Strasbourg, L-2560 Luxembourg Tél. + 352 26 64 99 99

Chaque agence est juridiquement et financièrement indépendante.

Luxembourg Outstanding agents. Outstanding results.


22

The life aquatic la vie aquatique

Our regular look at the best shops, Restaurants and services in the capital this month savours the flavours of the sea. Ce mois-ci, notre tour d’horizon des meilleurs restaurants, boutiques et services de la capitale prend des saveurs marines. NDuncan Roberts  OAndrés Lejona

It was Charles Munchen’s desire to share his recipe for Maine lobster that led to the Brasserie Guillaume becoming known as the city’s “maison homard”. The simple steamed lobster served with a beurre blanc sauce and ears of corn quickly became a favourite among customers, and the brasserie started adding other lobster dishes – grilled or in a salad – to its menu. “We offered diners their choice of live lobster – from either Maine or Brittany – so that they could select the weight and price that suited them,” explains Sébastien Sarra, Charles’s partner at the brasserie. The lobsters were purchased two or three times a week at the world famous Rungis wholesale market in Paris – which lays claim to be the largest food market in the world. With access to such a superb source of suppliers, it was not long before the Brasserie Guillaume started adding more and more fish and seafood to its menu, and allowing customers to choose the way they would like their fish prepared. “I would say that now we serve 60 percent fish and 30 percent meat, which is the reverse of when we first opened,” says Sébastien.

Open door Such was the success of customers trying out new fish, that eventually Sébastien and Charles opened their own fish counter in one corner of the ground floor bar. That fish counter is now a fully-fledged poissonnerie, with a beautiful window display that stops passers-by in their tracks as they walk between the place d’Armes and the place Guillaume II. “The poissonnerie window display really enriches the image of the city. What is important is that people realise the poissonnerie is open to everyone, not just brasserie customers.” The poissonnerie has the same opening hours as the brasserie, even on Sundays and holidays, allowing those who work late in the city to pick up fresh fish or a prepared seafood platter or a just-cooked lobster on the way home. Wednesdays and Saturdays, when the adjacent market is open, are the busiest days for the poissonnerie. “I love the fact that everyone can buy their fresh produce here – from vegetables and fruit at the market to cheese at Kaempff-Kohler to fish at our place. It is a great atmosphere, with everyone meeting up and doing their shopping.” But the most important time of the year approaches – the festive season sees orders for seafood platters go through the roof and a stand is set up on the brasserie terrace to cope with the extra demand. “We prepare anything the customer wants, from oysters and lobster to coquilles St. Jacques and crevettes and even sea urchins.” The platters are prepared by experts – many of the staff come from Brittany, where they have been specially trained to handle seafood and fish – with all the accompaniments the customer requires, so that they can be placed directly on to the dining table. But be warned, it is advisable to order your platter in advance. Q

sarah's  city magazine luxembourg

Sébastien Sarra, co-owner Brasserie Guillaume. Copropriétaire de la Brasserie Guillaume.

L

a Brasserie Guillaume doit son surnom de « maison homard » à Charles Munchen, qui souhaitait faire connaître sa recette de homard du Maine, simplement cuit à la vapeur, accompagné d’une sauce beurre blanc et d’épis de maïs. Le succès fut immédiat auprès des clients, et la brasserie ajouta à son menu diverses variations sur le thème du homard : grillé, en salade... « Les clients choisissaient eux-mêmes leur homard vivant, selon la provenance – Maine ou Bretagne –, le poids et leur porte-monnaie », explique Sébastien Sarra, copropriétaire de la brasserie.

“The poissonnerie window display really enriches the image of the city.” « La vitrine de la poissonnerie est un plus pour l’image de la ville. » Sébastien Sarra

Porte ouverte L’approvisionnement se faisait deux ou trois fois par semaine au marché de Rungis, à Paris, qui s’enorgueillit d’être le plus grand marché alimentaire du monde. Profitant de cette fabuleuse source d’approvisionnement, la Brasserie Guillaume ne tarda pas à étoffer son menu en poissons, fruits de mer et autres crustacés, permettant à ses clients de choisir la façon dont le poisson serait préparé. « Aujourd’hui, nous servons 60 % de poisson et 30 % de viande : la tendance s’est inversée par rapport à

nos débuts », dit Sébastien. Le succès fut tel qu’ils aménagèrent, avec Charles, leur propre étal de poissons dans une aile du bar, au rez-de-chaussée. C’est à présent une vraie poissonnerie, dont la superbe vitrine arrête les passants, entre la place d’Armes et la place Guillaume II. « La vitrine de la poissonnerie est un plus pour l’image de la ville. Et il est important que les gens sachent que la poissonnerie est ouverte à tous, pas seulement à la clientèle de la brasserie. » Les heures d’ouverture de la poissonnerie sont celles de la brasserie, y compris les dimanches et pendant les vacances. Rien de plus simple, au sortir du travail et à toute heure, que d’acheter, en passant, un beau poisson, un plateau de fruits de mer ou un homard tout juste sorti des cuisines pour se régaler chez soi. Les jours de marché (mercredi et samedi) sont des jours de grande affluence. « C’est fantastique, chacun peut trouver tous ses produits frais ici : les légumes et les fruits au marché, le fromage chez Kaempff-Kohler, le poisson chez nous. L’ambiance est fabuleuse, tout le monde se retrouve ici pour faire ses courses. » Mais voici poindre la grande saison qui verra à nouveau s’emballer les commandes de

www.citymag.lu


23 Brasserie Guillaume 12-14, place Guillaume II Centre G 26 20 20 20 J www.brasserieguillaume.lu

plateaux de fruits de mer, au point que, pour les fêtes de fin d’année, la brasserie installe un stand supplémentaire en terrasse afin de répondre à la demande. « Nous composons les plateaux au gré du client : huîtres, homard, coquilles St-Jacques, crevettes et même des oursins. » Préparés par des experts en la matière – plusieurs employés viennent de Bretagne et sont spécialement formés à la préparation des fruits de mer et du poisson –, les plateaux sont agrémentés de tous les accompagnements requis, afin de pouvoir passer directement à table. Un bon conseil, cependant : commandez votre plateau à l’avance ! Q

www.citymag.lu

Poissonnerie Centrale 31, rue de Strasbourg Gare G 48 58 10

Restaurant Zanzen 27-29, rue Notre-Dame Centre G 26 20 18 22 J www.zanzen.lu

Restaurant Amarine Auchan, 5, rue Alphonse Weicker Kirchberg G 42 22 63 J www.amarine.fr

Jacky Beguin, La Lorraine

Gaetano Ragno, restaurant Amarine

Over 25 years after opening, La Lorraine enjoys a reputation as one of the best fish and seafood restaurants in the city. Once a restaurant and fishmonger, the old management introduced a bistro specialising in oysters and other seafood. Experienced man of the sea Jean-Louis France still teaches new staff the skill of correctly opening oysters. Manager Jacky Beguin explains that Jean-Louis knows “everything about the sea.” Fresh fish arrives twice a week and exquisite platters can be ordered for take-away. Plus de 25 ans après son ouverture, La Lorraine jouit de la réputation d’être l’un des meilleurs restaurants de poissons et fruits de mer de la ville. L’ancienne direction, de ce qui était autrefois un restaurant et une poissonnerie, a lancé un bistro spécialisé dans les huîtres et les fruits de mer. JeanLouis France, homme de la mer, apprend toujours aux nouvelles recrues l’art d’ouvrir correctement les huîtres. Le gérant Jacky Beguin explique que JeanLouis connaît « tout sur la mer ». Le poisson frais arrive deux fois par semaine et l’on peut commander des plateaux à emporter.

Although its house speciality is its own smoked salmon, Amarine will be inundated with orders for its seafood platters during the Christmas and New Year period. The restaurant offers a range of platters, from the Découverte to the Royal –“our most complete platter,” explains Gaetano Ragno. Customers can even make up their own platter from a list of ingredients. Amarine staff are specially trained in Boulogne, where the restaurant also sources its produce. “It is important that they learn how to handle and serve the product.” La spécialité de la maison est le saumon fumé maison, mais Amarine est inondé de commandes de plateaux de fruits de mer durant la période des fêtes de fin d’année. Le restaurant propose une gamme de plateaux, du Découverte au Royal – « notre plateau le plus complet », explique Gaetano Ragno. Les clients peuvent même composer leur propre plateau à partir d’une liste d’ingrédients. Le personnel d’Amarine suit une formation spéciale à Boulogne, où le restaurant s’approvisionne également. « Il est très important qu’ils apprennent à manipuler et à servir les produits. »

Savino Daloia, Poissonnerie Centrale

Jean-Michel Zang, restaurant Zanzen

Running a family business with his son and daughter, Savino Daloia has seafood in his blood, having started by working for his father in France. “We rely on word of mouth publicity, so we make sure our fish is fresh and of excellent quality,” explains Mr Daloia. “Much of it is artisanal fish caught overnight in France.” The range of fish and seafood on display is truly impressive – from bass to mackerel. “We also supply to some very good restaurants, such as Kamakura and Mosconi. But private customers come from all over the country, and even abroad to buy fish here.” Savino Daloia gère une entreprise familiale avec son fils et sa fille. Il a les fruits de mer dans le sang, puisqu’il a commencé à travailler pour son père en France. « Nous comptons sur le bouche à oreille pour notre publicité. Nous nous assurons donc que nos poissons soient frais et d’excellente qualité, explique M. Daloia. La majeure partie du poisson est pêchée de façon artisanale en France durant la nuit. » La gamme de poissons et de fruits de mer de l’étal est vraiment impressionnante – du bar au maquereau. « Nous sommes aussi les fournisseurs de très bons restaurants, comme le Kamakura et Mosconi. Mais les clients privés viennent de tout le pays et même de l’étranger pour acheter du poisson ici. »

After work oysters are a treat at Zanzen during the festive season. “We serve a dozen or halfdozen fine de claire oysters accompanied by white wine as a mise en bouche,” explains Jean-Michel Zang. Other bar specialities include sashimi or smoked salmon as well as assorted tapas. The adjoining restaurant also offers a range of fish dishes such as sea bream and perch and grilled lobster. Over five years the place has earned a reputation as a cool bar for the professional crowd. “We have a very international clientele of people who work in the city,” says Mr Zang. Les huîtres après le travail sont un véritable plaisir chez Zanzen durant la période des fêtes. « Nous servons une douzaine ou une demi-­ douzaine d’huîtres fine de claire accompagnées de vin blanc comme mise en bouche », explique JeanMichel Zang. Parmi les autres spécialités du bar, on retrouve les sashimis et le saumon fumé, ainsi que des assortiments de tapas. Le restaurant adjacent propose également une gamme de plats de poissons comme la dorade, la perche et le homard grillé. En cinq ans, l’établissement s’est forgé une réputation de bar cool pour une clientèle raffinée. « Nous avons une clientèle très internationale de personnes qui travaillent en ville », déclare M. Zang.

La Lorraine 7, place d‘Armes Centre G 47 14 36 J www.lalorraine-restaurant.lu

sarah's  city magazine luxembourg


St. Pierre & Miquelon

Belgium Luxembourg Czechia Ukraine Slovakia France Austria Hungary Moldova SWITZERLAND Slovenia Romania Croatia Bosnia.Hercegovina Serbia Italy Montenegro Bulgaria Andorra Georgia Macedonia Armenia A Albania Spain Balearics Sardegna Turkey Islands Greece Sicilia Malta Syria Cyprus Tunisia Lebanon Iraq Palestine Morocco Israel Jordan Algeria Ku Libya Egypt

24 Bermuda United States

Western Sahara

Bahamas

Mexico

Cuba Haiti

Jamaica Belize Honduras Nicaragua

Dominican Republic

Mauritania Senegal The Gambia Guinea-Bissau Guinea

Guatemala El Salvador

Costa Rica

Panama Colombia

Cuba

Venezuela Guyana

French Guiana Suriname

Saudi Arabia

Mali

Open Spirit

Chad

Sudan

Cote Ghana Sierra Leone d‘Ivoire Liberia

Djibouti Nigeria

Ethiopia Cent. Afr. Rep.

Benin

Cameroon Guinea Congo Gabon

Uganda Kenya Congo Rwanda (ex-Zaire) Burundi Tanzania

Peru

Brazil

Etrea

Burkina Faso

Togo

Ecuador

Niger

Angola

Zambia

L’esprit ouvert

Malawi

Bolivia

M

The Cuban community’s social heart lies inside a brasserie Paraguay where the beat is LatinChile and the welcome is warm. Le cŒur de la communauté cubaine bat au sein d’une brasserie aux rythmes latins et à l’accueil chaleureux.

Zimbabwe

Namibia

Swaziland

South Africa

NDeborah Fulton anderson  OAndrés lejona

A

Argentina

Mozambique

Botswana

Lesotho

Uruguay

U

prominent image of Che Guevara hangs n portrait de Che Guevara déteint au milieu along­side generations of family photo de générations de photos de famille. La musi graphs. Latin music mixes with the sounds que latine se mélange aux conversations en of Spanish and comradely laughter. Welcome to espagnol et aux éclats de rire entre amis. Bienvenue the Brasserie de l’Arrêt – the unofficial home à la Brasserie de l’Arrêt, la résidence officieuse de of many local Cubans. “We wanted to create a nombreux Cubains de Luxembourg. « Nous avons little bit of Cuba here,” says owner Ismael Ramos. voulu créer ici un petit coin de Cuba, dit Ismael “It’s not just for Latinos but for everyone to relax Ramos, le propriétaire. L’endroit n’est toutefois pas in a family ambience.” Newcomers are welcomed réservé aux Latinos et tout le monde est le bienvenu over an espresso or home-cooked fare of black pour passer un bon moment dans une ambiance beans and rice. “Mostly we cook with the Cuban familiale. » Les nouveaux venus sont accueillis avec Falkland Is. spirit.” There is Cuban rum and – always – the un expresso ou une spécialité maison à base de haribeat of music coming from the back hall where cots noirs et de riz. « Nous aimons cuisiner dans Tuesday salsa lessons make way for the week- l’esprit cubain. » Il y a aussi du rhum cubain et des end’s dance extravaganzas. rythmes de musique provenant de l’arrière-salle, qui accueille des cours de salsa le mardi et des soiLife-changing decision rées de danse endiablées le week-end. Once a Cuban naval officer and engineer, Ramos saw the political system in Cuba degrad- Une décision lourde de conséquences ing. He made a life-changing decision one night Ancien ingénieur et officier de la marine cubaine, as his ship pulled into a French port. Knowing Ismael a assisté à la décadence du système politique the consequences of his decision, he left the ship de son pays. Un soir, alors que son bateau venait and his country “for a different way of thinking”, d’amarrer dans un port français, il prit une déciclaiming political asylum. It would be years sion lourde de conséquences. En parfaite connaisbefore he would see his wife and son again. “The sance de cause, il quitta son bateau et son pays biggest surprise was how willing people were to « pour une autre idéologie » et demanda l’asile help me. The biggest challenge was to learn the politique. Il allait devoir attendre des années pour customs and psychology of this new culture.” revoir son épouse et son fils. « Ma plus grande surGrateful for the support he received from prise fut de voir à quel point les gens étaient disposés friends and his extended family in Luxembourg, à m’aider. Mon plus grand défi fut d’assimiler les couhe found the city “very hospitable” but difficult tumes et la psychologie de cette nouvelle culture. » to find work as an engineer. After reuniting with Même s’il appréciait le soutien qu’il avait reçu de his wife, Nancy, and their son, and with the la part de ses amis et de parents éloignés au Luxembelief that “if you work hard bourg et trouvait la ville « très you can go far”, the Brasserie accueillante », il dut constater de l’Arrêt became the family qu’il lui serait difficile de trouver business and is now a regular un emploi comme ingénieur. “stop” for its loyal clientele. At Après avoir retrouvé son épouse the bar, beer is served up with Nancy et leur fils, animé par la politics, for which Ramos, like conviction qu’« à force de tramany Cubans, is passionate. vailler dur, on peut réussir », il fit de la Brasserie de l’Arrêt une entreprise familiale. Entre-temps, « J’espère qu’un jour elle est devenue un « arrêt » Cuba s’ouvrira au monde régulier pour sa fidèle clientèle. – mais aussi que le monde Au bar, la bière est servie avec une s’ouvrira à Cuba ! » dose de politique qui est une pasIsmael Ramos sion pour Ismael, comme pour beaucoup de Cubains.

“I hope that one day Cuba will open to the world – but also that the world will open to Cuba!”

sarah's  city magazine luxembourg

www.citymag.lu


25 Cuban pride

Close Ties

Happy reunions

Lisandra Castro, marketing representative for APELUX. Représentante marketing pour APELUX.

Rolando Chou, IT specialist. Spécialiste IT.

Mabel Aguiar, Spanish professor. Professeur d’espagnol.

There are cultural icons of Cuba, Rolando Chou admits. “Cuban coffee, cigars and music.” Of the latter, he is passionate. “We grow up with music in Cuba – it’s in the streets, at work, everywhere!” Music is but one of the ties that unite the small Cuban community here. “We share something closer here that we wouldn’t even in our own country.” After 15 years, he now sees a “real acceptance of foreigners.” He brought his father over to experience not only the unrestricted access to global information but also something more tactile: “the first touch of snow.” « Le café, les cigares et la musique » sont les trois symboles culturels de Cuba, concède Rolando Chou – le dernier nommé étant sa passion. « On grandit en musique, à Cuba : elle est dans les rues, au travail, partout ! » La musique est un des liens qui unissent la petite communauté cubaine de Luxembourg. « Nous sommes plus proches ici que là-bas. » Après 15 ans, il assiste enfin à une « véritable acceptation des étrangers ». Il a fait venir son père pour lui faire goûter à deux plaisirs : la liberté d’information et quelque chose de plus tactile : « son premier contact avec la neige ».

While teaching at the University of Havana, Mabel Aguiar hoped to visit her grandparents in Barcelona. She secured a visa to Spain in 1999, but could not take her five-year-old son. It took another year for them to be reunited in Barcelona. “The beginnings are always hard for immigrants.” Staying in Spain, she would visit friends in Luxembourg where she eventually met her English husband, David. Son Sebastian now plays percussion at salsa nights at the Brasserie de l’Arrêt. “This is where the Cuban community can meet, where our children can hear us speak Spanish. It’s like a family!” Professeur à l’université de La Havane, Mabel Aguiar espérait revoir ses grandsparents à Barcelone. Son visa, obtenu en 1999, n’incluant pas son fils de 5 ans, il fallut attendre encore un an avant les retrouvailles à Barcelone. « Les débuts sont toujours difficiles pour les immigrants. » Invitée chez des amis à Luxembourg, elle rencontra David, un Anglais qui allait devenir son mari. Son fils Sebastian joue désormais des percussions lors des soirées salsa à la Brasserie de l’Arrêt. « C'est ici que la communauté cubaine se retrouve, que nos enfants nous entendent parler espagnol. C'est comme une famille ! »

Fierté cubaine

Un lien fort

Joyeuses retrouvailles

About Cuba Population: 11,477,459 (July 2010 est.) Capital: Havana Government: Communist state National Day: 1 January 1959 Chief of State/Head of government: General Raúl Castro 174 nationalités vivent à Luxembourg dont 32 Cubains. 174 nationalities live in Luxembourg, including 32 Cubans.

Ismael Ramos, owner of the Brasserie de l’Arrêt in Merl. Propriétaire de la Brasserie de l’Arrêt à Merl.

Lisandra Castro has an independent spirit and the courage to risk, which she says is inherent in the Cuban character. “We are more than stereotypes. We are engineers, doctors, and teachers. People should know our history and achievements!” Working with UNICEF, Lisandra assisted with donations to Cuban schools. She came to Europe permanently after marrying her Italian husband. A marketing professional, she keeps her energy at high speed by jogging – “even in the rain” – and dancing. “Music is for the soul – all the emotions from laughter to tears, we Cubans express through dance!” Lisandra Castro a l’esprit indépendant et le goût du risque, deux qualités inhérentes au caractère cubain. « Assez des clichés ! Nous sommes aussi ingénieurs, docteurs, enseignants. Il faut faire connaître notre histoire et nos succès ! » Pour l’UNICEF, Lisandra s’occupait des dons aux écoles cubaines. Mariée à un Italien, elle est aujourd’hui installée en Europe. Cette professionnelle du marketing entretient sa forme et son énergie avec le jogging – « par tous les temps » – et la danse. « La musique est bonne pour l'âme. Du rire aux larmes, nous autres Cubains exprimons toutes les émotions par la danse ! »

RMATION f Cuba FaRcMOtRsE INFO ublic o omo p e R e rd

ium FO th uez Pe st Belg ssy of Emba ardo Rodrig 1190 Fore 6 91 0 9 u HE Ed rugmann 8  32 2 344 B T . v 0 2  A 0 I 343 0 .be G 32 2 .embacuba w J ww ? ESSIONS re you EXPR la? How a the best! o is Que b ma! This easy t a o n n i ’s h It A ácil f s e ye No Goodb Chao

www.citymag.lu

r... e v o c s jeudi uban with C g in n Culabxead Thursdadyrinekveand mumsmic.unity A re ce, food, Cuban co n ambie iscover the d e m Co ich) 07. Holler at Exit – s e d  h on rréRot mber H 18 7 (Ca e Exit0 sday 2 Dec r E Thu trance n e Free 20 07 2 G 26 6 .rotondes.lu w w J w

sarah's  city magazine luxembourg


Services & shopping

SERVICES & SHOPPING

by Ackermann

Tout pour la future maman et pour les enfants de 0 à 12 ans

1

SPORT FOR ALL SPORTS POUR TOUS G 47 96 25 83 (Hotline : 691 98 24 63)

The Sport for All programme is organised by the sports service of the City of Luxembourg. It provides a wide range of sports activities. Senior citizens and adults over the age of 16 can participate in over 140 courses in different neighbourhoods of the city. Registration takes place all year round. Le programme Sports pour tous mis en place par le Service des sports de la Ville de Luxembourg propose une large gamme d’activités sportives. Aînés et adultes à partir de 16 ans peuvent participer à plus de 140 cours dans les différents quartiers de la ville. Inscription tout au long de l’année. Rens. : Service des sports de la Ville de Luxembourg J www.vdl.lu

ICE SKATING & SKATEBOARD PATINOIRE & SKATE

SWIMMING POOLS PISCINES

5

2 Bonnevoie 30, rue Sigismond Bassin de natation Lu, ve, sa : 8-20h30, ma, je : 7-20h30, di : 8-12h Sauna Dames Lu, ve, sa : 8-11h30, ma, je : 14h30-20h Sauna Hommes Ma, je : 8-11h30 Sauna mixte Lu, sa : 11h30-20h, ma, je, ve : 11h30-14h30, di : 8-12h Fermeture de la caisse une heure avant la fermeture de la piscine G 47 96 34 71

Patinoire de Kockelscheuer 42, route de Bettembourg Lu : 16-22h, ma-je : 12-22h, ve : 12-23h, sa-di : 10-23h G 46 74 65

6 Skate Park Hollerich Rue de l’Abattoir Lu-je : 11-22h, ve-sa : 11-23h, di : 11-20h G 44 83 47

Centre aquatique d’Coque 2, rue Léon Hengen (Kirchberg) Lu : 12-22h, ma-ve : 8-22h, sa-di : 10-18h Fermeture de la caisse une heure avant la fermeture de la piscine G 43 60 60-1

4 Centre de relaxation aquatique Badanstalt 12, rue des Bains (Centre) Bassin de natation Ma-ve : 8-21h30, sa : 8-20h, di : 8-12h Sauna Dames Ma : 8-11h, me : 8-12h, je : 14h30-21h30 Sauna Hommes Je : 8-11h Sauna Mixte Ma : 11-21h30, me : 12-21h30, je : 11-14h30, ve : 8-21h30, sa : 8-20h, di : 8-12h Fermeture de la caisse une heure avant la fermeture de la piscine G 47 96 25 50

oing re & g

out

Cultunue, restaurapnatge 36 ve on Find tings ar lis and b Agenda rants y restau of Cit z les bars, age 36 p ve Retrou de loisir à la x et lieu genda yA du Cit

19 Office Social 24, Côte d’Eich Lu-ve : 8h30-11h30, 14-16h Late night licences and public entertainment taxes Nuits blanches et taxe sur les amusements publics Lu-ve : 8h30-11h Deprivation assistance Aide aux démunis G 47 96 24 70 T 46 92 01

13 Bibliothèque Municipale Cité 3, rue Génistre Ma-ve : 10-19h, sa : 10-18h G 47 96 27 32 J www.vdl.lu

14 CAPEL – Centre d’animation pédagogique et de loisirs 4-12, rue de l’École Lu-di : 8-17h G 47 96 24 42 / 32 73 J www.vdl.lu

15 Centre d’information européen – Maison de l’Europe 7, rue du Marché-aux-Herbes Lu : 13-17h, ma-ve : 9-18h, sa : 11-16h G 43 01 37 83-3 Information, documents, personalised assistance, conferences, debates, exhibitions, group visits Information, documentation, assistance personnalisée, conférences, débats, expositions, visites de groupe J comm-rep-lux-info@ec.europa.eu

11

TENNIS

3

11

12

7 Bambësch – Tennis Spora Allée des Présidents Lu, ma, je : 10-12h, 14h-16h, ve : 10-13h G 46 15 51 Sur réservation J www.tennisspora.lu

8 Belair – Tennis Club des Arquebusiers Val Sainte-Croix G 44 50 37

9 Belair – Tennis Club Stade Boulevard Napoléon Ier Sans réservation, jusqu’à 22h G 45 16 10 J www.tcstade.lu

10 Bonnevoie – Tennis Club 115, rue Anatole France G 49 65 95 J www.tcbonnevoie.com

État Civil Hôtel de Ville 42, place Guillaume II Lu-ve : 8-17h, sa : 9h30-11h30 Births, deaths, marriages, affidavits, registered copies Naissances, mariages, décès, légalisation de signatures, copies conformes G 47 96 26 30 T 47 36 53

Impositions communales 43, boulevard F.D. Roosevelt Lu-ve : 8-11h30, 13h30-16h30 G 47 96 26 84 T 22 91 36

rg xembou 1254 Lu bant • L- 52 26 47 85 04 ra B e d 3 lu arguerite 85 03 • Fax : + nguages. 6, rue M info@la 2 26 47 Tél.: +35

486A, r. de Longwy - L-1940 Luxembourg Tél.: +352 27 44 99 00

1

20 Recette Communale 3, rue du Laboratoire Lu-ve : 8h30-11h45 G 47 96 20 20 T 22 03 36 Payment of bills Encaissement des factures

TRANSPORT TRANSPORTS 21 MOBILITEITSZENTRAL Gare centrale Lu-ve : 7-19h, sa-di et jours fériés : 10-18h G 24 65 24 65 Information and advice on the whole range of public transport service and alternative means of transport to the private car, such as ‘soft mobility’ Renseignements et conseils sur l’offre des services de transports publics et sur les modes deAnn_64x97mm_Glamour Bijoux_Mag TEMPO_cor_vec.indd 1 déplacement alternatifs à la voiture individuelle, comme la mobilité douce J www.mobiliteit.lu

11/11/10 16:35

cuisines

Taxis Taxis Colux : G 48 22 33 Benelux Taxis : G 80 02 51 51 City Taxis : G 48 00 58

500 m2

de showroom dédié à la

cuisine équipée

AéROPORT Arrivals/departures/info G 24 64 0 J www.luxairport.lu

Nous vous accueillons

du lundi au vendredi de 10h à 19h, le samedi de 10h à 18h.

Ventes et réservations G 24 56 42 42 J callcenter@luxair.lu

38, Rangwee L-2412 Luxembourg-Howald Tél. (+352) 48 42 14-25

MARKETS Marchés

www.bamolux.lu

22 16

MARCHé DE BONNEVOIE In front of the parish church Devant l’Église paroissiale Me : 7-12h

2

4

23 17 kids and the city maison relais 2, rue du Nord Lu-ve : 7h30 -18h30, sa : 9h30 -18h30 G 26 26 29 59 J www.kidsandthecity.lu

18 LEO (Luxembourg Energy Office) 9, boulevard F.D. Roosevelt Lu-ve : 8-17h G 26 39 48 48 T 26 20 24 24 For all your energy supply requirements Pour toutes vos démarches en matière de fourniture énergétique J www.leoenergy.lu

nçais

a eois et fr embourg x lu , is la Ang 011 u 27.01.2 à partir d

www.lapino.lu

Archives municipales Hôtel de Ville 42, place Guillaume II Pour les extraits des registres de l’état civil : Lu-ve : 8h30-11h30, 13h30-16h Pour les recherches historiques et généalogiques : Lu-ve : uniquement sur rendez-vous G 47 96 26 76 T 47 36 53

Archives nationales de Luxembourg Plateau du Saint-Esprit Lu-ve : 9-11h45, 13-17h45, sa : 9-11h45 G 24 78 66 60 T 47 46 92 J archives.nationales@an.etat.lu www.anlux.lu

ur a

e soir po

Cours d

Liste de naissance online

USEFUL ADDRESSES ADRESSES UTILES

Centre Hamilius, 51, boulevard Royal Lu-ve : 8-17h G 47 96 22 00 T 26 27 09 99 Naturalisation : G 47 96 26 40 / 41 86 Population registration, certificates, electoral register, identity cards, passports, inscriptions for Chèque-Service Accueil, census, tax cards, affidavits, registered copies, address database, residential parking vignettes, dog registration, payment of council bills etc. Registre de la population (inscriptions et radiations), certificats, inscriptions sur listes électorales, titres d’identité, passeports, adhésion Chèque-Service Accueil, recensements, cartes d’impôt, légalisations de signatures, copies conformes, recherches d’adresses, vignettes de stationnement résidentiel, déclarations de chiens, paiement des factures communales, etc. J bierger-center@vdl.lu   www.vdl.lu

ns) et 9-11 a 7 ans) nts (6-8 -1 fa 5 n 1 e t r e u Po 2-14 scents (1 and m e et adole ll is et a is, frança i-temps, la g n a n E m n totale, Immersio + danse s e Languag + football es 2 / 2010 Languag t 27-31.1 e 2 .1 4 20-2 / 2011 1 21-25.02 .04 / 201 et 18-22 4 .0 5 -1 1 1 dultes

USEFUL

FIND THE RELEVANT CITY AUTHORITY, A USEFUL ADDRESS OR SPORTS FACILITIES. PLUS A GUIDE TO CITY SHOPS. Vous trouverez ci-dessous les services municipaux, adresses utiles, établissements sportifs, ainsi qu’un guide shopping.

BIERGER-CENTER

ues

nguistiq

Stages li

uages.lu www.lang

3

MARCHé DU GLACIS Glacis 3rd Sunday of every month 3e dimanche du mois : 10-17h

24 MARCHéS HEBDOMADAIRES AUX PRODUITS FRAIS DU PAYS Place Guillaume II et place de Paris Me, sa : 7-13h30 Some 55 stall holders provide a wide range of fresh products such as fruit, vegetables, organic farm produce, flowers, fish, roast chickens Quelque 55 marchands et jardiniers offrent une grande diversité de produits frais tels que fruits, légumes, produits de l’agriculture biologique, fleurs, poissons, poulets grillés

AdvSOON64x97.indd 1

GALERIE BEAUMONT 56 GRAND RUE L-1660 LUXEMBOURG TEL: +352 26 20 00 22 WWW.SOON.LU

21/09/10 10:48


7 14

3

1

23

MAISONS I APPARTEMENTS I BUREAUX ACHAT I VENTE I LOCATION ASSURANCES I CONSEIL ImmoBILIeR

4

BRICKS Solu tion s Immobilièr e s 4-6, rue Pépin-le-Bref - Luxembourg Paul Fabeck I T : 26 44 11 61 info@bricks.lu I www.bricks.lu

8

2

9

19

9

17 13

1

5

15

7 24 10 18

8

11 16 12

3

6

6

20

24

5 2

21

6 5

SOINS VISAGES MASSAGES CORPS

4

AUX EFFETS REVITALISANTS RELAXANTS ET RAJEUNISSANTS

10 22

Luxembourg | 98, Boulevard de la Pétrusse T +352 26 12 13 | www.yoake.lu 7

8

Ann_Monceau_CityMagazine_F.pdf

1

22/10/09

8

2

11:24

9

10

Décoration collection Daff

Tous les parfums du monde pour toutes les circonstances : baptêmes, mariages, réceptions. Service de livraison à domicile et internationale.

Tél. 49 15 54 Fax 49 15 94 104, rue de Hollerich Luxembourg 83, av. du Dix Septembre Luxembourg

Lundi au samedi 8h00 à 19h00 non-stop Dimanche et jours fériés 9h00 à 13h00

Fournisseur de la Cour

Luxembourg – 44, Grand-Rue – 11, rue des Capucins Tél.: 22 73 27 – www.tapishertz.lu

novembre-décembre.indd 2

19.10.10 14:16

ITALIAN MEN’S FASHION STORE SHOES & MORE 6 rue chimay l-1333 luxembourg +352 26202760 - insid@pt.lu monday from 13.00 to 18.00 tuesday to saturday from 9.30 to 18.00 www.redwoodshoes.it


28 Click & find

Comment obtenir une vignette de stationnement How to apply for a parking vignette

Fresh print

PUBLICATIONS NOW AVAILABLE at THE BIERGER-CENTER publications disponibles au bierger-center

Bon à savoir Good to Know

rue de la Tour Jacob partiellement fermée Guide pour personnes 60+ 140 pages Français Éditions VDL

INFO-SERVICES Dépliant Français / Deutsch Éditions VDL

rue de la Tour Jacob partially closed

1. Consultez www.vdl.lu Visit www.vdl.lu 2. Cliquez sur la rubrique « Formulaires » Click on the “Formulaires” icon ÉCOLOGIQUE 20 pages Français / Deutsch Éditions VDL

3. Sélectionnez « Liste des formulaires » Click “Liste des formulaires”

VEL'OH! Brochure English Éditions VDL

4. Déroulez le menu et sélectionnez « Vignette de stationnement résidentiel » Scroll down to “Vignette de stationnement résidentiel” and click 5. Remplissez le formulaire en ligne et envoyez Fill out the electronic form and send

Conseils en énergie 24 pages Français / Deutsch Éditions VDL

Sports pour tous 69 pages Français / Deutsch Éditions VDL

Free subscription Abonnement gratuit

itinéraires cyclables Dépliant Français / Deutsch Éditions VDL

For residents of Luxembourg City & the Grand Duchy and foreign commuters (subscribe to your workplace address in Luxembourg) Pour les résidents de Luxembourg et du Grand-Duché ainsi que les frontaliers (abonnez-vous sur votre lieu de travail à Luxembourg)

tramsmusée Dépliant Français Éditions VDL

Send an email with your name and full address to Envoyez vos coordonnées par mail à : citymag@vdl.lu Ou téléphonez au 47 96 41 14

two ways to receive the Ville de Luxembourg’s publications:

1. Visit the Bierger-Center (Centre Hamilius, 51 boulevard Royal) and ask for the publication you want 2. Download online at http://publications.vdl.lu

City Mag abroad / à l'étranger :

All publications are available free of charge!

Envoyez vos coordonnées par mail à citymag@vdl.lu ou téléphonez au +352 47 96 41 14. Participation aux frais de l'ordre de 10 EUR par an (11 numéros) à virer aux Éditions Mike Koedinger S.A. :

dEUX FAçONS DE RECEVOIR LES PUBLICATIONS DE LA VILLE DE LUXEMBOURG :

Please send an email with your name and full address to citymag@vdl.lu or call +352 47 96 41 14 and transfer 10 EUR to cover postage of the 11 editions published during the year to Éditions Mike Koedinger S.A.:

1. Rendez-vous au Bierger-Center (Centre Hamilius, 51 boulevard Royal) et demandez votre publication 2. Téléchargez-les en ligne sur http://publications.vdl.lu Toutes les publications sont disponibles gratuitement !

IBAN LU87 0019 1655 8851 4000 / Code Bic / Swift BCEELULL.

Dans le cadre du réaménagement de la rue de la Tour Jacob, la partie supérieure de la rue formant le virage avec la rue de Trèves sera entièrement fermée à toute circulation jusqu’à début février 2011. La circulation de Clausen vers le quartier du Cents sera donc interrompue pendant toute la durée des travaux. Le chantier en question entraîne la déviation des lignes de bus 14 et CN1 par la rue de Neudorf. Pour des raisons de contraintes horaires, aucun arrêt n’est desservi dans la rue de Neudorf. Due to works improving the rue de la Tour Jacob, the road will be completely closed above where it forms the bend with the rue de Trèves. This means that traffic from Clausen to Cents and viceversa will be blocked for the duration of the works, which are scheduled to last until the beginning of February 2011. The road works also mean that the bus routes 14 and CN1 will have to take a detour via the rue de Neudorf. But to maintain a timetable, no stops along the rue de Neudorf will be served by the two buses in question. Plus d'informations sur : More information on: J www.autobus.lu

Val Ste Croix fermé direction Strassen Val Ste Croix closed to traffic heading for Strassen En raison de travaux, le Val Ste Croix, à partir du croisement avec la rue des Aubépines, en direction de la commune de Strassen, sera interdit à la circulation, à l’exception des cyclistes, jusqu’à la fin de l’année. Due to works, the Val Ste Croix will be closed to traffic heading towards Strassen from its junction with the rue des Aubépines. The only exception will be for cyclists. The works is expected to be completed by the end of the year.

Rue de Bouillon fermée Rue DE Bouillon closed

OURS

www.citymag.lu

En couverturE: Sarah Zigrand Photographie : Julien Becker

est édité par Mike Koedinger Éditions pour le compte de la Ville de Luxembourg / is published by Mike Koedinger Éditions for the City of Luxembourg roPean D

es

010 · si l s2

r awa r D · eu

ve

COMITÉ DE RÉDACTION / EDITORIAL COMMITTEE: Duncan Roberts, Mike Koedinger, Geraldine Knudson, Christiane Sietzen, Pascale Kauffman

i g n awa r D

sarah's  city magazine luxembourg

RÉDACTION / EDITORIAL DEPARTMENT : Courrier BP 728 L-2017 Luxembourg G 29 66 18-1 J info@citymag.lu Journaliste : Duncan Roberts (-55) J duncan.roberts@citymag.lu Coordinatrice : Déborah Lambolez (-56) J deborah@mikekoedinger.com Correction : Cynthia Schreiber, Cathy Weber Suivi de production : Rudy Lafontaine Diffusion / distribution : Didier Blaes (-28) J diffusion@mikekoedinger.com PHOTOGRAPHIE : Julien Becker, Luc Deflorenne, Etienne Delorme, David Laurent / Wide, Andrés Lejona, Olivier Minaire

cartographie /  cartography : monopolka Sàrl COLLABORATIONS / CONTRIBUTORS : Elvire Bastendorff, Brigitte Bertelle, Mary Carey, Céline Coubray, Deborah FultonAnderson GRAPHISME / layout : INgrid StudioForEditorialDesign S.A. J www.INgrid.eu Direction artistique : Guido Kröger, Vera Capinha Heliodoro, Maxime Pintadu Mise en page : Stéphanie Poras (coordination), Hélène Dupont, Tae Eun Kim, Olga Krivostsokova, Marie-France Lequeux, Nathalie Petit, Mireille Scheid

PUBLICITÉ / ADVERTISING : TEMPO! S.A. G 27 17 27 27-1 J info@tempo.lu www.tempo.lu City Magazine Luxembourg paraît onze fois par an / published 11 times a year Tirage / PRINT RUN 35.000 exemplaires / copies ISSN 2075-8286 © Ville de Luxembourg / Éditions Mike Koedinger S.A. Tous droits réservés. Toute reproduction, ou traduction, intégrale ou partielle, est strictement interdite sans autorisation écrite au préalable de l’éditeur. © Ville de Luxembourg / Éditions Mike Koedinger S.A. All rights reserved. Reproduction or translation of this publication, either in its entirety or partial, is strictly prohibited without the prior permission of the publisher.

Impression Imprimerie Centrale S.A. Imprimé sur papier UPM satin 57 gr. Please Recycle

Vous avez fini de lire ce magazine ? Archivez-le, transmettez-le ou bien faites-le recycler ! Finished reading this publication? Archive it, pass it on or recycle it.

La construction d’un ouvrage d’art entraîne la fermeture de la rue de Bouillon entre la jonction avec la rue des Celtes et la rue des Artisans. La rue des Artisans et la rue Luc Housse demeurent également fermées. Fin des travaux prévue le 28 janvier 2011. Due to building works the rue de Bouillon is closed between the junction with rue des Celtes and the rue des Artisans. The rue des Artisans and the rue Luc Housse also remain closed. Work is due to be completed by 28 January 2011. Plus d’informations sur : More information on: J www.vdl.lu

www.citymag.lu


29

Place d’Armes Today the “Plëss” glows with the conviviality of the Christmas market. Aujourd’hui la « Plëss » rayonne de convivialité grâce au marché de Noël.

oyen

N FACTS ign by: SébleasstdieenLvaanndas,

r es n Cha nal d 1671 Origi esign: Jea d ugust Later f Louvigny ated: 10 A unicipal, o r Count lly inaugu s: Cercle M commemok r ia e c a i f m f d O plaqu us lan ment, xemFamo entz Monu 44, Lu L 9 s 1 h k r c e ic la b D rs Jan Pa eptem rating hour: 10 S US liberato d t e s e m n o i lc F ers we bourg

As the place d’Armes plays host to the Christmas Market, we take a look at the violent origins of the square and its early history. Alors que la place d’Armes accueille le marché de Noël, nous profitons de l’occasion pour jeter un coup d’œil sur les origines violentes de cette place et pour revisiter les prémices de son histoire. Nduncan roberts  ODavid Laurent/Wide

S

imply called the Plëss (the square) by locals, the place d’Armes is also known as the city’s “sitting room”. But it has not always been the relaxed place it is today, where visitors enjoy dining on summer terraces, browse the bi-monthly flea market or glow with the conviviality of the Christmas market. Indeed, its origins are quite violent. On 11 June 1554 a great explosion devastated much of the upper city after lightning sparked a fire that spread to the Franciscan church, in whose attic huge amounts of gunpowder had been placed for dry storage. The explosion and subsequent fires destroyed the then town hall. Renowned architect Sébastien van Noyen was charged with designing a new city centre after the fire. His plans included a square with similar dimensions to the Grand-Place in Brussels (indeed, his original plans were for an even bigger square). Even though the square was built on a smaller scale, the good citizens of the city didn’t take kindly to so much wasted space. Many ripped up the demarcation stones and began planting gardens and even vineyards that encroached onto the square.

Social gatherings It was not until 100 years later that the square took the shape we know today. In seeking to strengthen the city’s defences, general governor the Count of Monterey and military architect Louvigny rehoused many residents from the Grund and Pfaffenthal into the upper city. New streets were created and the new square was created – using some of van Noyen’s original plans. The Plëssdarem was officially inaugurated on 10 August 1671. Although conceived for military parades, it soon became the Forum Novum that van Noyen had originally intended. Thursday corn markets were introduced in 1673 and 11 years later buildings on the north side of the square began to take shape. Into the 18th century the square was paved with cobbles and planted with lime trees (later replaced by chestnuts) and it began to emerge as the square we know today – a meeting place for sociable occasions. Q

www.citymag.lu

A

ppelée tout simplement « d’Plëss » (la place) par les locaux, la place d’Armes est aussi qualifiée de « salon » de la capitale. Or, elle n’a pas toujours été cet endroit reposant où les visiteurs viennent dîner sur les terrasses en été, où se tient un marché aux puces tous les 15 jours et où la population vient partager un moment de convivialité au marché de Noël. En effet, cette place a vu le jour dans la violence. Le 11 juin 1554, une terrible explosion ravagea une grande partie de la ville haute. Au départ, la foudre avait déclenché un incendie, qui s’étendit à l’église franciscaine, où d’énormes quantités de poudre à canon étaient entreposées au sec au grenier. L’explosion et les incendies qu’elle généra détruisirent l’hôtel de ville de l’époque. À la suite de cet incendie, l’architecte de renom Sébastien van Noyen fut chargé de la conception d’un nouveau centre-ville. Ses plans comprenaient une place aux dimensions similaires à celles de la Grand-Place à Bruxelles (les plans initiaux prévoyaient même une place encore plus vaste). Même si la place fut finalement aménagée sur un espace plus réduit, les bons citoyens de la ville n’apprécièrent guère un tel gaspillage d’espace. Beaucoup d’entre eux arrachèrent les pierres de délimitation et commencèrent à aménager des jardins et parfois même des vignobles qui empiétaient sur la place.

Un lieu de rassemblement Il fallut attendre environ un siècle pour que la place prenne la forme que nous lui connaissons aujourd’hui. Cherchant à renforcer les remparts de la ville, le gouverneur général, le comte de Monterey, et l’architecte militaire Louvigny relogèrent de nombreux habitants des faubourgs du Grund et du Pfaffenthal dans la ville haute. De nouvelles rues virent le jour et la nouvelle place fut créée, en partie selon les plans initiaux de van Noyen. La « Plëssdarem » fut officiellement inaugurée le 10 août 1671. Alors qu’elle était initialement destinée à accueillir des parades militaires, elle ne tarda pas à devenir ce forum que van Noyen avait imaginé au départ. Le marché au maïs du jeudi fut introduit en 1673 et, 11 ans plus tard, des immeubles commencèrent à prendre forme du côté nord de la place. Jusqu’au 18e siècle, la place était pavée et ornée de tilleuls (qui furent plus tard remplacés par des châtaigniers). C’est alors que la place, telle que nous la connaissons aujourd’hui, commença à émerger pour devenir un lieu de rassemblement pour diverses occasions. Q

sarah's  city magazine luxembourg


30

Léopoldine Luxembourg This Month: Léopoldine Roux

This month, up and coming artist Léopoldine Roux talks about her connection with the Lucien Schweitzer Galerie and her impressions of Luxembourg city. Ce mois-ci, la jeune artiste montante, Léopoldine Roux, évoque ses rapports avec la Galerie Lucien Schweitzer et ses impressions sur la ville de Luxembourg. NDuncan Roberts  ODavid Laurent / Wide

T

P

his exhibition, simply titled Peintures, is my first solo show at Lucien eintures est ma première exposition en solo à la Galerie Lucien Schweitzer Galerie – I was also part of the Déballage(s) show at the Schweitzer. Fin 2009, j’avais participé à l’exposition collective end of last year. But we also worked together at Art Paris in the Grand Déballage(s), et nous avions déjà travaillé ensemble au Grand Palais Palais in Paris. So I have been able to discover Luxembourg thanks to being à Paris, pour la foire Art Paris. L’invitation de la galerie m’a donc permis de invited here by the gallery. Before then I had an image of Luxembourg as a découvrir Luxembourg, un endroit que j’imaginais auparavant comme très protected, cosmopolitan place – very peaceful, but maybe a bit removed protégé, cosmopolite, très paisible, mais peut-être un peu en décalage avec la from reality. The first time I arrived at the station I heard five or six different réalité. Dès mon arrivée à la gare, j’ai entendu autour de moi cinq ou six languages being spoken, so my idea of a cosmopolitan city was well-founded. langues différentes : j’étais bien dans une ville cosmopolite ! Pour moi, Coming from France, where we only speak French, that is always exciting. venant de France où on ne parle que le français, c’est toujours fascinant. Le Although one of the attractions of living in Brussels is its multimultilinguisme est aussi un des attraits de la vie à Bruxelles, lingual aspect; but Luxembourg seems to have even more. mais il est encore plus prononcé à Luxembourg. A I have always lived in countries with a coastline, so I guess J’ai toujours vécu dans des pays ayant un accès à la mer et ça Lucien Schweitzer Galerie that is something that is missing here in Luxembourg. But me manque ici, à Luxembourg. Mais j’aime Bruxelles et sa scène 24, av. Monterey Brussels is a city that suits me, with a dynamic cultural scene. culturelle dynamique. C’est aussi une ville moins conventionCentre I also like that it is less conventional than cities in France. nelle que beaucoup de villes en France. Et aujourd’hui, j’appréG 23 616-56 And now I like the fact that Luxembourg is just two hours J www.lucienschweitzer.lu cie le fait que Luxembourg est à deux heures en voiture à peine. away by car. I have also gotten to know the Schweitzer family J’ai aussi rencontré la famille Schweitzer qui, je l’espère, est – whom I hope are representative of Luxembourgers as a Casino Luxembourg – représentative des Luxembourgeois : accueillante, chaleureuse, Forum d’art whole. They are welcoming, warm and very professional. très professionnelle. contemporain I have travelled extensively and have been resident artist J’ai beaucoup voyagé, j’ai été artiste en résidence au Japon. 41, rue Notre-Dame Centre in Japan. But I have also been inspired by China – my baby Mais j’ai aussi été très inspirée par la Chine – ma fille est G 22 50 45 daughter is “made in China” – and above all India, where d’ailleurs un bébé « made in China » ! – et surtout l’Inde, avec J www.casinothe colours are fascinating. I think it is important for art to ses couleurs fascinantes. Il est important que l’art s’échappe des luxembourg.lu escape the confines of the gallery and museum, which is why limites de la galerie et du musée, c’est pourquoi j’investis énorI make lots of art for urban spaces. I use plenty of colour, and Pont Grande-Duchesse mément les espaces urbains. J’utilise beaucoup de couleurs, en especially pink and pure magenta, which is totally missing Charlotte (Pont Rouge) particulier le rose et le magenta pur, totalement absents du payLimpertsberg-Kirchberg from the urban landscape. I like to surprise people. sage urbain. J’aime surprendre. I can imagine doing some work in public spaces here in J’imagine bien travailler l’espace urbain ici à Luxembourg. P Lagura Next Door Luxembourg. I would love to do one of my overflow drips (as J’aimerais réaliser une de mes coulées (comme dans la série The 18, av. de la Faïencerie in The Big Escape series) hanging from the Red Bridge. Or to Big Escape) au Pont Rouge. Ou une installation dans « l’aquaLimperstberg do an installation in the “aquarium” of the Casino – maybe an rium » du Casino – peut-être une volière peuplée de canaris. Q G 26 27 67 aviary full of canaries. Q J www.lagura.lu

sarah's  city magazine luxembourg

Born in Lyon in 1979, the young French artist studied painting at the École des Beaux-Arts de Rennes and then took a master’s at La Cambre in Belgium. Her work is varied but always colourful – from her “overflow” paintings to the hand-colouring of old family postcards and her Color Suicides series in which the heads of her “heroes” are replaced by vivid daubs of paint. Léopoldine likes “the idea that paint is everywhere and that painting is spatial and alive. Streets and local public areas became my canvas.” Her current exhibition can be seen at Lucien Schweitzer Galerie until 2 December. Née à Lyon en 1979, la jeune artiste française étudie la peinture à l’École des Beaux-Arts de Rennes puis obtient un master à La Cambre, en Belgique. Dans son travail multiforme, la couleur est toujours au rendez-vous, depuis les « coulées » de peinture jusqu’au coloriage à la main de vieilles cartes postales de famille et la série de portraits, intitulée Color Suicides, dans laquelle les visages de ses « héros » sont remplacés par des taches de couleur vive. Léopoldine aime « l’idée que la peinture est partout et qu’une peinture est spatiale et vivante. Les rues et l’espace urbain sont mes toiles ». Elle expose à la Galerie Lucien Schweitzer jusqu’au 2 décembre. J www.leopoldineroux.com

www.citymag.lu


moskito.lu 0651

encore plus proche de mes amis partout en Europe

avec Hello Europe et Orange Travel appelez et restez connecté avec tous vos amis et collègues partout en Europe, et profitez de minutes et connexions data gratuites.

Pour plus de détails visitez un shop Orange ou www.orange.lu


s ' h a r a s

dezember

'10

b ourg m e x u L e azin Cit y ma g


dezember'10 CITY agenda LUXEMBOURG

expositions Théâtre

Un tramway E 15 & 16/12 I Grand Théâtre

daniel buren E Jusqu’au 23/01 I mudam

Danse / opéra

04

Le carnaval baroque E 29, 30 & 31/12 I Grand théâtre

08

24

Musique classique

Conférences

Musiques actuelles événements

Jeune public

cinémathèque

Renaud Capuçon 10 E 10/12 I Philharmonie

Les Mardis de l’Art 12 E 07/12 I Casino – forum d’art contemporain

Robert Francis E 01/12 I den Atelier

Le cirque invisible 20 E 08-12/12 I grand théâtre

Ciné-culinaria E 02-16/12 I Cinémathèque

14

Winter Lights 18 E Jusqu’au 28/12 I Ville haute & Gare

32


Emmanuel Krivine, directeur musical Orchestre en résidence à la Philharmonie

ORCHESTRE PHILHARMONIQUE LUXEMBOURG

.............................................................................................

COFFRET DE NOËL 3 CONCERTS + UN CD OFFERT .............................................................................................

JE 13.01.2011, 20H

VE 18.02.2011, 20H

JE 03.03.2011, 20H

CD

TRULS MØRK

GEORG NIGL

VADIM REPIN

DEBUSSY

violoncelle

baryton

violon

Timpani 1C1165

DMITRI KITAJENKO

YAKOV KREIZBERG

EMMANUEL KRIVINE

direction

direction

direction

Œuvres orchestrales Vol.I La Mer, Trois Esquisses symphoniques - Images pour orchestre

CHOSTAKOVITCH TCHAÏKOVSKI

MAHLER CHOSTAKOVITCH

MOUSSORGSKY SIBELIUS / BRAHMS

EMMANUEL KRIVINE

GRAND AUDITORIUM PHILHARMONIE

GRAND AUDITORIUM PHILHARMONIE

GRAND AUDITORIUM PHILHARMONIE

OPL

direction

RENSEIGNEMENTS ET RÉSERVATIONS

WWW.OPL.LU WWW.LUXEMBOURGTICKET.LU +352 47 08 95-1

BIZART

CAT I 165 € CAT II 120 € CAT III 75 € < 27 ANS : 50%


Edito

03

highlights of the month Photo: Pascal Victor. ArtComArt

rendez-vous du mois

Photo: Christian Ganet

Isabelle Huppert mesmerises as Blanche Dubois in Un Tramway. Isabelle Huppert incarne Blanche Dubois dans Un Tramway.

Carnaval baroque will see 2010 out in style. Le spectacle Le Carnaval baroque sera l’occasion de prendre congé de 2010 en grande pompe.

Winter Lights will illuminate the festive season. Le programme Winter Lights illuminera la saison des fêtes.

T

he excitement of the festive season cannot distract from another tantalising programme of culture in the capital city this month. Indeed, there is a cast of thousands to ensure high quality entertainment in December. Isabelle Huppert comes to the Grand Théâtre to play one of the great female characters of the 20th century, Blanche Dubois in Tennessee Williams’ A Streetcar Named Desire. Directed by Krzysztof Warlikowski, this French version, titled simply Un Tramway, promises to be an intense theatrical experience. Elton John brings his acclaimed collaboration with drummer Ray Cooper to the Coque for a show featuring some of his lesser known songs as well as a handful of hits. Victoria Chaplin, daughter of the great Charlie, will provide magical and surreal entertainment with her partner Jean-Baptiste Thiérrée in Le Cirque Invisible. And Renaud Capuçon follows in the footsteps of brother Gautier by taking to the stage of the Philharmonie, where he will perform Beethoven’s Violin Concerto in D major and Mahler’s unfinished 10th Symphony. More entertainment for the whole family is provided by the eclectic Traffo-Chrëschtdeeg programme, with six shows featuring everything from acrobats and shadow theatre to Mozart. So Christmas is not forgotten entirely, and the Ville de Luxembourg’s Winter Lights programme provides plenty of seasonal cheer throughout the month. As for that cast of thousands? Well, that involves the audience and friends of the Grand Théâtre celebrating New Year’s Eve in effervescent style after the final show of Le Carnaval Baroque. A fitting way to see out 2010 and welcome in 2011. Q

www.citymag.lu

L

’excitation de la période des fêtes ne saurait détourner l’attention du programme cultu rel alléchant, qui sera proposé dans la capitale au mois de décembre. Les institutions culturelles de la Ville ont mis les petits plats dans les grands afin d’offrir du divertissement de grande qualité. Isabelle Huppert se produira au Grand Théâtre, où elle interprétera l’un des plus grands rôles féminins du 20e siècle, Blanche Dubois, le personnage principal de la pièce Un Tramway nommé Désir de Tennessee Williams. Mise en scène par Krzysztof Warlikowski, cette version française, simplement intitulée Un Tramway, promet d’être une expérience théâtrale intense. Elton John sera, lui, en concert à la Coque, où il viendra confirmer la qualité de sa collaboration avec le batteur Ray Cooper, dans le cadre d’un spectacle qui reprendra quelques chansons moins connues, mais aussi plusieurs hits. Victoria Chaplin, la fille du grand Charlie, présentera le spectacle Le Cirque invisible, plein de magie et de surréalisme, avec son partenaire JeanBaptiste Thiérrée, tandis que Renaud Capuçon suivra les traces de son frère Gautier sur la scène de la Philharmonie, où il interprétera le Concerto pour violon en ré majeur de Beethoven, ainsi que la 10e Symphonie inachevée de Mahler. Les éclectiques Traffo-Chrëschtdeeg sont un programme de divertissement pour toute la famille, composé d’une série de six spectacles, avec des performances qui vont des acrobaties au théâtre d’ombres, en passant par des œuvres de Mozart. Noël n’est toutefois pas tout à fait oublié et le programme Winter Lights de la Ville de Luxembourg proposera toutes sortes d’animations de circonstance tout au long du mois de décembre. Pour conclure en apothéose, le public et les amis du Grand Théâtre fêteront la Saint-Sylvestre en grande pompe à l’issue de la dernière du spectacle Le Carnaval baroque. Voilà en tout cas une manière appropriée de dire au revoir à 2010 et de souhaiter la bienvenue à 2011. Q

There is a cast of thousands to ensure high quality entertainment in December. Les institutions culturelles de la Ville ont mis les petits plats dans les grands pour la saison festive avec une programmation de grande qualité.

Photo: Luigi M Cerati

NDuncan Roberts  OAndrés Lejona

Cirque Invisible will delight and charm all ages. Le Cirque invisible ne manquera pas d’envoûter un public de tous âges.

City Agenda indique les événements gratuits du mois. City Agenda highlights events where entry is free.

dezember’10  city agenda luxembourg


04

Tennessee Williams /Krzysztof Warlikowski

Un tramway K

rzysztof Warlikowski, a Polish director, is considered as one of the most interesting, fascinating and disturbing masters of the theatrical arts of his generation. He was born in 1962 in Szczecin (Stettin), and after a rich and highly acclaimed career in theatre, he has staged numerous classical and contemporary plays as well as operas. His latest venture, an adaptation of the famous play by Tennessee Williams, will be staged at the Grand Théâtre, which is the co-producer of the show. Krzysztof Warlikowski’s interpretation brings to the fore the contorted and disturbing selfconsciousness of Blanche Dubois, played by the masterful Isabelle Huppert. With an intensity evoking that of the feature film by Elia Kazan – a true cult movie – the play unfolds over nearly three hours without an intermission, a descent into hell, labyrinthine, nerve-wracking and emotionally loaded. The opening sequence of the play generates a sensational effect, with Blanche sitting on a stool centre-stage, moving in a seemingly uncontrolled frenzy and babbling incoherently: madness makes its appearance under the cold neon lights. On stage intimate places are depicted – bathrooms where bodies are washed, toilets where the characters vomit out their sicknesses and sufferings, a bedroom where they take refuge in. Here, the stories of the three characters are played out at close quarters. Blanche, who is lost and trying to find herself, arrives at the home of her sister Stella (Florence Thomassin) and her brother-in-law Stanley (Andrzej Chyra), disrupting what is a precarious balance, which collapses into violence, leading up to a terrible drama… Alternating constantly between delicate and fragile sentiments, and sheer brutality and bestiality, the play explores the excesses of human behaviour powerfully and without glossing anything over – baring all in a cold and clinical vision. The acting of Isabelle Huppert is outstanding; no other actress could seesaw as she does between violence and tenderness, madness and sanity. The play never lets up, captivating the audience with its various scenic elements – the real time video feed that projects footage of the hidden spaces, the faces of the actors, the endless jingling of a piano, the glass walls erected on stage to evoke the characters’ loss of intimacy, the real and imagined bonds as well as the original text laden with theatrical and literary citations. To highlight the importance of this event, Stéphane Gilbart, who writes for Luxemburger Wort and La Voix, will introduce the play under the heading When a great actress and a great direc­ tor meet. Everything here has been wrought to ensure that audiences witness an intense theatrical experience, which will alternately attract and repel, evoking both the unbearable and the sublime. Q

Krzysztof Warlikowski livre une vision radicale de la scandaleuse pièce de Tennessee Williams. Les corps s’entrechoquent et les esprits se perdent. Krzysztof Warlikowski delivers a radical vision of the scandalous play by Tennessee Williams. Bodies clash and minds are lost. Nelvire bastendorff  OPascal Victor. ArtComArt

K

rzysztof Warlikowski, metteur en scène polo­nais, est considéré comme un homme de théâtre des plus intéressants, fascinants et dérangeants de sa génération. Né en 1962 à Szczecin (Stettin), à la carrière théâtrale très étoffée et remarquée, il a monté de nombreux textes classiques, contemporains et des opéras. Sa dernière pièce, adaptation du célèbre texte de Tennessee Williams, est accueillie au Grand Théâtre, co-producteur du spectacle. L’interprétation du roman par Krzysztof Warlikowski met au centre de la dramaturgie toute l’intériorité sinueuse et troublante de Blanche Dubois, jouée par la grande Isabelle Huppert. D’une intensité rappelant celle du long métrage d’Elia Kazan – véritable film culte –, on assiste, en presque trois heures sans entracte, à une descente en enfer, labyrinthique, vibratoire, extrêmement chargée en émotions. L’ouverture de la pièce produit un effet sensationnel. Blanche, assise sur un tabouret au centre du plateau, bouge frénétiquement, balbutie des mots : la folie fait son entrée sous la lumière froide des néons. L’espace scénique met en place les lieux de l’intimité, une salle de bain où les corps se lavent, des WC où les person­nages vomissent malaises et souffrances, une chambre à coucher pour se réfugier. Ici se côtoient les

dezember'10  city agenda luxembourg

histoires des trois personnages. Blanche en quête d’elle-même, perdue, arrive chez sa sœur Stella (Florence Thomassin) et son beau-frère Stanley (Andrzej Chyra), bouleversant de fait un équilibre précaire et violent qui se solde par le drame… Passant sans cesse de la délicatesse, de la fragilité des sentiments à la brutalité et la bestialité, la pièce livre sans complaisance et avec force une vision froide et nue des excès des comportements humains. Le jeu d’Isabelle Huppert est exceptionnel, aucune autre actrice ne saurait à ce point osciller entre violence et tendresse, folie et raison. La pièce est une œuvre totale, investie de tous les éléments scéniques – la vidéo en temps réel qui projette les espaces cachés, les visages des comédiens, les pulsations incessantes d’un piano, les parois vitrées dressées sur la scène qui évoquent l’intimité perdue, l’enfermement réel et imagé ainsi que le texte original enrichi de citations théâtrales et littéraires. Pour souligner l’importance de cet événement, Stéphane Gilbart, collaborateur au Luxem­burger Wort et à La Voix, introduit la pièce sous le titre Quand une grande comédienne et un grand metteur en scène se rencontrent. Tout ici est réuni pour vivre un intense moment théâtral, qui joue de l’attirance et de la répulsion convoquant en simultané l’insoutenable et le sublime. Q

« Le visionnaire irritant Warlikowski signe ici une mise en scène qui ne peut laisser intact son spectateur. » “Warlikowski, ever the caustic visionary, delivers a play which will not fail to deeply affect the viewer.” Frank Feitler Directeur du Grand Théâtre de la Ville de Luxembourg

Théâtre contemporain, drame E 15 & 16/12 H 20:00 S En français I Grand Théâtre J www.theatres.lu

www.citymag.lu


Théâtre

Howard Barker

Théâtre Melkior / Eric Da Silva

Lëtzebuerger Schrëftstellerverband

R. Farman & J. Gay

Jamais de Visite Guidée

Un vieil homme épouse une jeune femme, tous deux sont aveugles. La pièce met en scène le désir charnel entre les deux êtres. Qualifiée par l’auteur de « théâtre de la catastrophe », l’œuvre, admirablement interprétée et mise en scène par Camille Carraz et Alain Cesco-Resia, traite avec passion du corps et de ses limites, du désir et de la mort. An old man marries a young woman. Both are blind. This play delves into the issue of physical desire between two beings. Qualified by the author as “catastrophic theatre”, the work, magnificently acted and directed by Camille Carraz and Alain Cesco-Resia, deals with great physical passion and its limitations, desire, and ultimately death.

Onzième volet d’une saga théâtrale décrite par l’auteur comme la mise en scène d’un « lupanar à ciel ouvert », la pièce brosse un portrait subversif, à la limite de la pornographie, du fameux bois de Boulogne parisien. La « lecture performance » dévoile un univers ambivalent, peuplé de désirs, de fantasmes et de traversées nocturnes. This is the eleventh instalment of a theatrical saga described by the author as the staging of an “open-air brothel”. The play portrays the famous bois de Boulogne park in Paris in a subversive manner bordering on pornography. This “reading/performance” reveals an ambivalent world, populated by desires, fantasies and nocturnal escapades.

Art lyrique et théâtre se conjuguent ici à merveille grâce aux talents de Raphaëlle Farman, soprano, et de Jacques Gay, baryton. Ce coup de foudre théâtral et sentimental, façonné sur des airs connus d’opéras, d’opérettes et de comédies musicales, est un délice scénique excentrique, vif et drôle, qui séduit un vaste public. Lyrical art and theatre combine here seamlessly thanks to the talents of Raphaëlle Farman, a soprano, and Jacques Gay, a baritone. The result is a delightful, picturesque and eccentric theatrical and romantic romp built on famous operatic arias, operetta tunes and musical favourites, which is lively and fun and will appeal to a broad audience.

Benoît Postic est emporté par les sonorités des pianos de Françoise et de Jean Hilger… Les récits à trois voix prennent des tournants surprenants, teintés de l’esprit et de l’imaginaire surréalistes. Convoquant des compositions de Milhaud, Ravel, Grieg et Satie, se déclinent quatre histoires qui s’emparent du public pour le plus grand des plaisirs. Benoît Postic is fascinated by the piano playing of Françoise and Jean Hilger… Their tales, told in three voices, take surprising turns, tinted by a surrealistic spirit and imagination. Evoking pieces by Milhaud, Ravel, Grieg and Satie, four stories play out, inveigling the audience to the latter’s great delight.

Théâtre contemporain E 13 & 14/12 H 20:00 S En français I Théâtre National du Luxembourg J www.tnl.lu

Lecture performance E 07/12 H 20:30 I Centre culturel André Malraux (Lorraine) J www.centremalraux.com

Pour clore le cycle « femmes / violences » au Centaure, des textes inédits d’auteures du Luxembourg sont mis en scène, lus par des comédiens. Deux soirées de découvertes littéraires et théâtrales qui abordent la violence et les femmes selon des points de vue singuliers et critiques, illustrant avec sensibilité la complexité de cette réalité sociale. Zum Ofschloss vum „Femmes/ violences“-Zyklus am Centaure gi bis ewell onverëffentlecht Texter vu Lëtzebuerger Schrëftstellerinne virgestallt a vu Schauspiller virgedroen. Während zwee Literatur- an Theaterowender gëtt d’Thema Gewalt a Fraen aus individuellen a kritischen Usiichtspunkte beliicht an d’Komplexitéit vun dësem Gesellschaftsphänomen afillsam illustréiert.

Théâtre musical E 05/01/11 H 20:00 S En français I Théâtre des Capucins J www.theatres.lu

Théâtre musical E 10, 11 & 12/12 H 20:30 S En français I Théâtre Ouvert Luxembourg J www.tol.lu

La douxième bataille d’Isonzo

Photos: Benoît Defrennes, Frédéric Valet, Jean-François Wolff, Opéra en fête, Jeanne Halet

05

Esse que quelqu’un Plume d’auteures Les aventures de la Histoires sait […] ? luxembourgeoises Diva et du toréador en musique

Lectures de textes contemporains E 14 & 15/12 H 20:00 S Dans le cadre de la manifestation femmes / violences. En luxembourgeois & français I Théâtre du Centaure J www.theatrecentaure.lu

Tom Leick, Jules Werner & Shakespeare

The complete works of William Shakespeare diovisuel ional de l'au 475 Dudelange Centre nat tenaire • L-3 1b rue du Cen 1 • info@cna.etat.lu 2424 T. +352 52 lu www.cna.

A hilarious show. Un spectacle désopilant.

The Grand-Ducal Shakespeare Company (Tom Leick and Jules Werner) takes on the impossible and aberrant challenge of playing all 37 plays by the famous English playwright in 90 minutes… Using all the clichés about the works of Shakespeare and about the world of theatre in general, the actors have tremendous fun playing a succession of roles, changing their appearance and turning the sets upside down in a festival of scenes that are utterly ridiculous, interspersed with interludes in Luxem­bourgish during which the players spew out farcical and grossly silly comments. This incredibly energetic parody is full of unusual twists and surprising situations.

La Troupe Grand-Ducale de Shakespeare (Tom Leick et Jules Werner) relève le défi impossible et aberrant de jouer en 90 minutes les 37 pièces du dramaturge anglais… Usant de tous les clichés sur les œuvres de Shakespeare et sur l’univers plus général du théâtre, les comédiens s’amusent avec brio à jouer une succession de rôles, à changer d’apparence, à bouleverser les décors selon un festival de scénarios totalement ridicules, entrecoupés d’interludes en luxembourgeois délivrant farces et commentaires saugrenus. La parodie à la vitalité déroutante foisonne de trouvailles et de situations surprenantes, garantissant deux excellentes soirées pour débuter la nouvelle année.

Theatrical comedy E 01 & 02/01/11 H 20:00 S In English and Luxembourgish I Grand Théâtre J www.theatres.lu

www.citymag.lu

CSOENSRTERVOOVRERTNSEOSC Oliviero Toscani, Kissing nun, 1992 © Copyright 1991 Benetton Group S.p.A.

Photo: Christian Mosar

hotographie mardi ique de la p th é t e e u 1. Ouvert du iq 01 d 2 ri r ju e ri e v ir fé to 6 uel. Une his de l’audiovis obre 2010 au l ct a o n o 5 ti 1 a u n d e n Expositio 2h00. Centr ausanne). e l’Elysée (L de 10h00 à 2 d e e ch sé n u a M im u d d au tion . Une exposi www.cna.lu


06

Théâtre

Agenda David Mamet

Oleanna

Photo: Adrienne Meister

Das Kammerspiel des amerikanischen Autors David Mamet handelt von der Beziehung einer Studentin zu ihrem Professor. Vor dem Hintergrund von Diskriminierung und Belästigung zeigt das von der Unfähigkeit zu kommunizieren beherrschte Streitgespräch zweier Personen Gesellschafts-, Geschlechter- und Generationenunterschiede auf und ist ein wahres politisches und existenzielles Gefecht. Le huis clos de l’auteur américain David Mamet aborde la relation d’une étudiante et de son professeur. Mettant en exergue les différences sociales, sexuelles et générationnelles sur fond de discrimination et de harcèlement, le face-à-face des deux personnages, hantés par l’incapacité à communiquer, est un réel combat politique et existentiel.

01

mercredi wednesday

20:00 Jane Eyre

20:00 Crime et châtiment

Fedor Dostoïevski. Adaptation théâtrale de Virgil Tanase. Les thématiques adjacentes à l’acte criminel, à la personnalité du criminel, telles que la rédemption ou encore le droit d’être jugé, restent encore et toujours des enjeux politiques et éthiques fondamentaux. Mise en scène : Claudine Pelletier. Décor : Jeanny Kratochwil. Avec Caty Baccega, Valérie Bodson, Colette Kieffer, Catherine Marquès, Jean-Marc Barthélemy, Joël Delsaut, Fred de Goldfiem, Philippe Noesen, Marc Olinger. Théâtre des Capucins

The Berliner Grundtheater is bringing a brand-new adaptation to the stage. First published in 1847, "Jane Eyre" is not only a great love story but is also a surprisingly modern presentation of the clash between desire and duty and of the striving for female independence and equality. Jane is arguably one of the first

genuinely feminist heroines and her struggle to find both true love and true respect as a woman is as relevant today as it was 160 years ago. Stage adaptation: June Loweery. Direction: Tony Kingston. Design: Karl Pierce. Performers: Jacqueline Milne, Bjørn Clasen, Glen Campbell, Eline van den Bossche and others. Abbaye de Neumünster

02

jeudi thursday 19:00 MANY SPOKEN WORDS – Aymeric Hainaux

samedi 11 saturday

20:00 Die Demonstration cf. 07/12 TNL

Oleanna

cf. 08/12 Kasemattentheater Mudam

20:00 Jane Eyre

cf. 01/12 Abbaye de Neumünster

03

vendredi friday

20:00 Jane Eyre

cf. 01/12 Abbaye de Neumünster

Petter S. Rosenlund / Myriam Muller et Jules Werner

Un garçon impossible

samedi 04 saturday

20:00 Jane Eyre

cf. 01/12 Abbaye de Neumünster

07

mardi tuesday 20:00 Die Demonstration

Regie: Frank Hoffmann. Bühne u. Kostüme: Jean Flammang. Musik: René Nuss. Dramaturgie: Andreas Wagner. Mit: Martin Brambach, Michael Ojake, Christiane Rausch, Jubril Sulaimon. TNL

Zeitgenössisches Drama E 08, 10, 11, 14, 15 & 17/12 H 20:00 S Im Rahmen der Veranstaltung Frauen/ Gewalt. Auf Deutsch I Kasemattentheater J www.kasemattentheater.lu

08

mercredi wednesday 20:00 Oleanna

George Tabori / Frank Hoffmann

Die Demonstration

Photo: Nelly Rau-Häring

Photo: Australian Childhood Foundation

Von David Mamet. Mit Lea Whitcher und Germain Wagner. Regie: Moritz Schönecker. Bühne/Kostüme: Benjamin Schönecker. Kasemattentheater

Europäische Erstaufführung dieses Werks von George Tabori. 1914 in Budapest geboren, hat er den Aufstieg des Faschismus erlebt und dessen Gewalttätigkeiten zu spüren bekommen. Er hat überall auf der Welt gelebt und seine Texte auf Englisch geschrieben. Mit schwarzem Humor behandelt das Stück die ihm wichtigen Themen: Grausamkeit, Rassismus, Sinnlosigkeit, und zeichnet am Ende ein hoffnungsloses Bild der Schlechtigkeit des Menschen. Première européenne de cette œuvre de George Tabori. Né à Budapest en 1914, il assista à la montée du fascisme et en subit les violences. Il vécut dans le monde entier, rédigeant ses textes en anglais. La pièce traite, avec humour noir, de thèmes qui lui sont chers : cruauté, racisme, absurdité. L’épilogue livre une vision sans espoir de la malignité humaine. Zeitgenössisches Theater, Kreation E 07, 09, 11, 16, 17, 20/12 H 20:00 S Auf Deutsch I TNL J www.tnl.lu

dezember'10  city agenda luxembourg

Une critique cinglante des adultes à travers des situations cocasses et des coups de théâtre. A withering critique of adults through comical situations and theatrical effects.

Monté par Myriam Muller et Jules Werner, le texte de Petter S. Rosenlund décrit la situation d’un jeune garçon dans l’univers mouvementé des adultes. Les comportements des grands, inquiétants et instables, entraînent l’enfant vers la violence. À partir d’un quotidien banal, la pièce fait apparaître la folie ordinaire des êtres. Ce texte, qui a reçu en 1998 le prix Ibsen, dépasse la critique familiale pour pointer le désordre mental plus vaste de la société. Les monologues grinçants, entre comédie et drame, mènent l’auditoire vers des sentiments contradictoires. Directed by Myriam Muller and Jules Werner, this play by Petter S. Rosenlund describes the trials and tribulations of a young boy who is immersed in the highly disorienting world of adults. The behaviour of the grown-ups, which is both worrying and unstable, leads the young boy on a path towards violence. Although depicting seemingly banal situations, the play, which won the Ibsen prize in 1998, reveals the ordinary madness of people. It goes beyond criticism of the family to highlight the deeper mental disorders affecting society itself. The jarring monologues, which transition from comedy to drama, are bound to instil mixed feelings in the audience. Théâtre contemporain, comédie noire E 09, 11, 14, 15 & 16/12 H 20:00 E 10/12 H 18:30 S En français I Théâtre des Capucins J www.theatres.lu

09

jeudi thursday 20:00 Die Demonstration cf. 07/12 TNL

Un garçon impossible

Petter S. Rosenlund. Traduction : Terje Sinding. Mise en scène : Myriam Muller et Jules Werner. Scénographie : Jeanny Kratochwil. Costumes : Ulli Kremer. Avec Caty Baccega, Naïma Ostrowski, Sébastien Schmit, Guy Vouillot, Jules Werner. Théâtre des Capucins

vendredi 10 friday

18:30 Un garçon impossible

cf. 09/12 Théâtre des Capucins

20:00 Oleanna

cf. 08/12 Kasemattentheater

20:30 histoires en musique

Par "Jamais de Visite Guidée". Conteur : Benoît Postic. Piano : Françoise et Jean Hilger. TOL

Un garçon impossible

cf. 09/12 Théâtre des Capucins

20:30 histoires en musique

20:00 plume d’auteures luxembourgeoises cf. 14/12 Théâtre du Centaure

Tinnitus­ transkription

cf. 14/12 Abbaye de Neumünster

Un garçon impossible

cf. 09/12 Théâtre des Capucins

Un tramway

cf. 10/12 TOL

12

dimanche sunday 20:30 histoires en musique cf. 10/12 TOL

lundi 13 monday

19:30 Au menu de l’actu Abbaye de Neumünster

20:00 La douzième bataille d’Isonzo

D’après "A streetcar named Desire" de Tennessee Williams. Avec Isabelle Huppert, Andrzej Chyra, Yann Collette, Renate Jett, Cristian Soto, Florence Thomassin. Mise en scène : Krzysztof Warlikowski. Texte français : Wajdi Mouawad. Adaptation : Krzysztof Warlikowski, Piotr Gruszczynski, Wajdi Mouawad. Dramaturgie : Piotr Gruszczynski. Grand Théâtre

16

jeudi thursday 20:00 Die Demonstration cf. 07/12 TNL

Tinnitus­ transkription

cf. 14/12 Abbaye de Neumünster

Mise en scène : Camille Carraz, Alain Cesco-Resia. Avec Camille Carraz, Alain Cesco-Resia.   TNL

14

mardi tuesday 20:00 la douzième bataille d’isonzo cf. 13/12 TNL

Oleanna

cf. 08/12 Kasemattentheater

plume d’auteures luxembourgeoises

Lëtzebuerger Schrëftstellerverband. Dans le cadre de la manifestation femmes / violence. Théâtre du Centaure

Tinnitus­ transkription

Mit: Jean-Paul Maes. Regie und Raum: Eva Paulin. Piano: Gabriel Thibaudeau. Film: Karoline Maes. Regieassistenz: Corinne Van der Zande. Abbaye de Neumünster

Un garçon impossible

cf. 09/12 Théâtre des Capucins

15

mercredi wednesday 20:00 Oleanna

cf. 08/12 Kasemattentheater

Un garçon impossible

cf. 09/12 Théâtre des Capucins

Un tramway cf. 15/12 Grand Théâtre

vendredi 17 friday

20:00 Die Demonstration cf. 07/12 TNL

IMPRO TV

www.rocas.lu Café-théâtre Rocas

Oleanna

cf. 08/12 Kasemattentheater

samedi 18 saturday

17:00 Achtung, die Herdmanns kommen

Frei nach dem Roman von Barbara Robinson. Sängerin und Schauspielerin: Claudia Dylla. Musikalisch begleitet von Henk Nuwenhoud.   Église Protestante de Luxembourg

lundi 20 monday

20:00 Die Demonstration cf. 07/12 TNL

t on even ur r u o it y nts s subm z vos eve t ive Inscr rio.n/1e2 u l p . 6 wwwn janvier : 0 Éditio

www.citymag.lu


Filarmonica della Scala

Evgeny Kissin

John Malkovich

Abonnement de Noël «Classique»

Abonnement de Noël «Évasion»

Abonnement de Noël «Sons & Lumières»

Vendredi 21.01.2011 20:00 GA Le Concert des Nations / Jordi Savall direction Jean-Philippe Rameau: suites extraites des opéras Dardanus, Hippolyte et Aricie et Les Indes galantes Le célèbre musicien baroque de Tous les Matins du monde dirige Le Concert des Nations dans de mythologiques et exotiques pages lyriques de JeanPhilippe Rameau

Mardi 25.01.2011 19:00 GA Jerusalem International Chamber Music Festival Elena Bashkirova piano / Guy Braunstein violon / Michael Barenboim violon / Gérard Caussé alto / Gary Hoffmann violoncelle / Paul Meyer clarinette / Robert Holl basse Œuvres de Anton Webern, Johannes Brahms et Hugo Wolf Un condensé de musique de chambre autour de sept musiciens phares de la scène internationale

Mercredi 02.02.2011 20:00 GA BL!NDMAN [drums] / Eric Sleichim live-electronics Film: Geheimnisse einer Seele (1926) Georg Wilhelm Pabst réalisation / Eric Sleichim musique Le film muet Les Mystères d’une âme de G.W. Pabst, premier commentaire hautement expressionniste de L’Interprétation des rêves de Freud

Samedi 05.03.2011 20:00 GA OPL / Emmanuel Krivine direction Vadim Repin violon Maurice Ravel: Alborada del gracioso (Miroirs N° 4) Édouard Lalo: Symphonie espagnole op. 21 pour violon et orchestre Béla Bartók: Concerto pour orchestre Sz 116 (BB 123) Vadim Repin, lauréat des Victoires de la Musique Classique 2010 Vendredi 27.05.2011 20:00 GA San Francisco Symphony Michael Tilson Thomas direction Gustav Mahler: Symphonie N° 9 D-Dur (ré majeur) Les enregistrements de Mahler du San Francisco Symphony sous la direction de Michael Tilson Thomas – nommé «Artist of the Year» par le Magazine Gramophone en 2005 et récompensé de la National Medal of Arts par le Président Obama en 2010 – ont fait le tour du monde. Mardi 28.06.2011 20:00 GA Filarmonica della Scala Semyon Bychkov direction Mikhail Ovrutsky violon Œuvres de Richard Wagner, Felix Mendelssohn Bartholdy et Piotr Ilitch Tchaïkovski L’orchestre légendaire de la Scala de Milan dirigé par Semyon Bychkov avec le lauréat du prix Sarasate Mikhail Ovrutsky, né en 1980

Abonnement 4 concerts: 104 / 169 / 228 € (< 27: 79 / 128 / 166 €)

Samedi 19.03.2011 20:00 GA The Clayton-Hamilton Jazz Orchestra / John Pizzarelli guitar, vocals «Notre point de ralliement est la Musique, s’éclater un maximum tout en la respectant au plus haut point» (John Clayton) Samedi 21.05.2011 20:00 GA «The Giacomo Variations» – John Malkovich John Malkovich comédien / Florian Boesch baryton / Wiener Akademie / Martin Haselböck direction, conception Michael Sturminger texte, mise en scène John Malkovich endosse le rôle de Casanova, célèbre libertin vénitien

Samedi 12.03.2011 20:00 GA «Liebestod»/Amsterdam Sinfonietta Sol Gabetta violoncelle Jeroen Willems acteur Werke von Wagner, Berg, van der Aa Un concert mis en scène autour de la nostalgie et de l’amour inachevé Lundi 09.05.2011 20:00 GA Omara Portuondo & Chucho Valdés Die Grande Dame des kubanischen Jazz und Grammy-Preisträger Chucho Rencontre au sommet de la Grande Dame de la chanson cubaine et du pianiste légendaire Chucho Valdés

Mercredi 15.06.2011 20:00 GA Evgeny Kissin piano Œuvres de Franz Liszt L’exceptionnel pianiste virtuose présente un grand récital-portrait à l’occasion du 200e anniversaire de Liszt

Dimanche 22.05.2011 20:00 GA «The Giacomo Variations» John Malkovich comédien Florian Boesch baryton Wiener Akademie / Martin Haselböck direction, conception Michael Sturminger texte, mise en scène John Malkovich endosse le rôle de Casanova, célèbre libertin vénitien

Abonnement 4 concerts: 72 / 108 / 153 € (< 27 ans: 48 / 72 / 102 €)

Abonnement 4 Konzerte: 72 / 108 / 153 € (< 27 ans: 48 / 72 / 102 €)

(+352) 26 32 26 32 // www.philharmonie.lu


08

Le Carnaval baroque de Vincent Dumestre

un réveillon féerique aux couleurs de carnaval T

he Grand Théâtre truly has an exceptional and extraordinary programme for you as the highlight of the festive season! This unique play will act as a journey, drawing the audience into another era, another place and a beautiful but alien custom: a 17th century Roman carnival, recreated by Vincent Dumestre and his ensemble, Poème Harmonique. This “crazy carnival”, in the words of its musical director, set to Italian music from the 17th century, will fascinate spectators thanks to the splendour of the costumes, the sets and the lighting adjusted to suit today’s sensibilities and technical possibilities. Such events were “sophisticated baro­ que celebrations, positioned mid-way between highbrow and popular culture” according to Vincent Dumestre, who has combined in-depth knowledge of the musical and iconographic sources as well as a handful of testimonials which remain from the period, with an extravagant staging evoking the celebrations that once used to bring the festive season to life, just before the long period of Lent and fasting, and in which the denizens of Rome would partake with the greatest abandon. Backed by the singing and music played by the Poème Harmonique, an ensemble that is widely acknowledged by audiences and specialist circles as being highly innovative in the reconstitution of these ancient works – a succession of acrobats, jugglers, tightrope walkers, mime artists, and dancers from the Centre National des Arts du Cirque will roam wild on the stage of the Grand Théâtre, decked out as a Roman square for the occasion, plunging the audience into a bombastic and dazzling world full of drollness, burlesque and refinement. There will also be a fair deal of pastiche: the famous Lamento della ninfa by Monteverdi is one of the highlights! The staging by Cécile Roussat is full of surprises and keeps the audience on the edge of their seats until the final curtain. But the show does not stop there… For New Year’s Eve, the team of the Grand Théâtre has decided to begin a new tradition by extending the celebration and the fairytale atmosphere of the stage into the foyer, inviting the audience to enjoy a traditional Luxembourgish buffet or vegetarian dishes, without forgetting the children, for whom a special menu has been created. The New Year’s Eve celebration, marking the passage to the new year and ending a month of December that will have seen intense and varied theatrical entertainment – during which audiences will have enjoyed Niobe, the dramatic opera by Agostino Steffani, the moving poetry of Cirque invisible, the disturbing and compelling performance of Isabelle Huppert in Un Tramway staged by Krzysztof Warlikowski – promises to be a tremendously original and convivial event that will appeal to all lovers of live performance and good food. Q

Le Grand Théâtre se métamorphose en lieu festif pour le 31 décembre : après la représentation de la pièce lyrique éblouissante, un grand buffet chaleureux et amical accueille le public. The Grand Théâtre transforms itself into a festive venue for 31 December: after the lyrical and dazzling play, the audience will be treated to a convivial, extensive and delicious buffet dinner in the foyer. NElvire bastendorff  OChristian Ganet

C

’est une fin d’année exceptionnelle et extra ordinaire à laquelle nous convie le Grand Théâtre. En effet, le voyage insolite proposé entraîne le public vers d’autres temps, d’autres espaces et d’autres coutumes : un carnaval romain au 17e siècle reconstitué par Vincent Dumestre et son ensemble le Poème Harmonique. Le « carnaval des fous », comme le qualifie son directeur musical, met en scène des pièces musicales italiennes du 17e siècle auxquelles se mêlent les splendeurs visuelles des costumes, des décors et des lumières, ajustées à l’esthétique et aux possibilités scéniques d’aujourd’hui. La « fête baroque et sophistiquée située entre culture savante et populaire », selon Vincent Dumestre, associe une connaissance rigoureuse des sources musicales, iconographiques et les quelques témoignages qui subsistent de cette époque à une extravagante création ravivant les journées festives, juste avant la longue période de carême et de jeûne à laquelle s’adonnaient les Romains dans la plus grande liberté. Aux chants et aux musiques interprétés par le Poème Harmonique – reconnu par le public et le monde artistique spécialisé comme un ensemble éminemment innovant dans la reconstitution de

dezember'10  city agenda luxembourg

ces œuvres anciennes – se joignent acrobates, jongleurs, funambules, mimes et danseurs du Centre National des Arts du Cirque. Le plateau du Grand Théâtre se transforme en place romaine et plonge son public dans un univers grandiloquent, éblouissant qui convoque drôlerie, burlesque, raffinement… Les pastiches sont aussi présents : le fameux Lamento della ninfa de Monteverdi est un moment insolite ! La mise en scène de Cécile Roussat est truffée de surprises et tient son public en haleine jusqu’à la tombée du rideau. Mais le spectacle ne s’arrête pas là… Pour la Saint-Sylvestre, l’équipe du Grand Théâtre initie une nouvelle tradition en prolongeant la fête et la féerie du plateau dans le foyer, invitant le public à déguster, au choix, un buffet traditionnel luxembourgeois ou des mets végétariens, sans oublier les enfants pour lesquels un menu spécial est élaboré. Le Réveillon célébrant le passage à la nouvelle année et clôturant un mois de décembre théâtral intense et varié – où le public a pu découvrir l’opéra dramatique Niobe d’Agostino Steffani, la poésie émouvante du Cirque invisible, la troublante et subjuguante Isabelle Huppert dans Un tramway de Krzysztof Warlikowski – promet d’être une grande fête originale et conviviale, ouverte à tous les amoureux du spectacle vivant et des plaisirs gourmands. Q

« Le dernier jour de l’an, le Grand Théâtre ‘se met sur son 31’ pour vous faire vivre le réveillon de la Saint-Sylvestre de façon originale. » “On the last day of the year, the Grand Théâtre will be pulling out all the stops to let you experience a highly original New Year’s Eve.” L’équipe du Grand Théâtre

Théâtre musical E 29, 30 & 31/12 H 21:00 S Réservations pour la soirée de la Saint-Sylvestre I Grand Théâtre J www.theatres.lu, www.luxembourgticket.lu

www.citymag.lu


Danse / opÉra

Rosas / Anne Teresa de Keersmaeker

Photos: Bruno Baltzer, Herman Sorgeloos

En attendant

La création de Rosas, présentée au Festival d’Avignon, est programmée au Grand Théâtre, co-producteur de la pièce. Prolongeant son exploration du son et de la danse, De Keersmaeker évoque, par la musique polyphonique Ars Subtilior et une danse tortueuse et magnifique, l’effondrement des valeurs sociales, politiques et religieuses de la société médiévale. This work by Rosas that was presented at the Festival of Avignon is now going to be performed at the Grand Théâtre, which is one of the co-producers of the piece. Pursuing her exploration of sound and dance, De Keersmaeker uses the polyphonic tones of Ars Subtilior and a complex and magnificent dance routine to evoke the collapse of the social, political and religious values of mediaeval society. Danse contemporaine, création E 07 & 08/01/11 H 20:00 I Grand Théâtre J www.theatres.lu

Agenda

Vedanza

Projet O

Inspirées par un conte de Rajivan Ayyappan, créations sonore et chorégraphique s’élaborent autour du cercle. Trois danseurs et un musicien partent donc à la recherche de la lune, traversant les moments de doute, de joie, de surprise… Rêve et réalité se mélangent et produisent une pièce magique qui s’adresse aussi bien aux enfants qu’aux adultes. Inspired by a story by Rajivan Ayyappan, music and choreographic works develop from the concept of a circle. Three dancers and a musician go on a quest for the moon, experiencing moments of doubt, joy, surprise… Dream and reality mingle to produce a magical piece, which is aimed at both children and adults.

vendredi 03 friday

dimanche sunday

jeudi thursday

mercredi wednesday

12:30 Concert de midi

Elena Prokina, accompagnée de Natalia Poliakova au piano. Programme : Peri, Caldara, Caccini, Gluck, Vivaldi, Rossini, Donizetti et Bellini. Église Protestante de Luxembourg

17:00 Niobe

16

Grand Théâtre

20:00 Les après-midis d’un faune Studio TROIS C-L

20:00 Le carnaval baroque

Conception et direction artistique : Vincent Dumestre. Mise en scène et chorégraphie : Cécile Roussat. Grand Théâtre

20:00 Händel, a dramatic genius Trifolion ECHTERNACH

Gala d’Opéras – Concert d’Adieu de Georges Wagner Solistes, Chœurs, Ensemble à Cordes et Orchestre d’Harmonie. Conservatoire de Musique

05 09

jeudi thursday

Grand Théâtre

samedi 04 saturday

20:00 Gala d’Opéras – Concert d’Adieu de Georges Wagner cf. 03/12 Conservatoire de Musique

Spectacle de Noël

vendredi 17 friday

17:00 Hänsel und Gretel

Märchenoper nach der Musik von Engelbert Humperdinck. Conservatoire de Musique

20:00 Les après-midis d’un faune Studio TROIS C-L

29

30

jeudi thursday

mardi tuesday

20:00 Le carnaval baroque

20:00 Projet O

16:00 Les après-midis d’un faune

14

Cie Vedanza opderschmelz DUDELANGE

Niobe

Danse contemporaine E 14 & 15/12 H 20:00 S Tous publics I opderschmelz J www.opderschmelz.lu

15

mercredi wednesday 20:00 Les après-midis d’un faune Studio TROIS C-L

Projet O

Cie Vedanza opderschmelz DUDELANGE

samedi 18 saturday

Studio TROIS C-L

20:00 Les après-midis d’un faune Studio TROIS C-L

19

dimanche sunday 16:00 Les après-midis d’un faune Studio TROIS C-L

cf. 29/12 Grand Théâtre

vendredi 31 friday 21:00 Le carnaval baroque cf. 29/12 Grand Théâtre

n nt o r eve sur u o y it nts subm z vos eve e iv r net c Ins luri :o0.6/12 p . w ww n janvier Éditio

Agostino Steffani

Niobe, regina di Tebe

Chaque Noël, le TROIS C-L invite des chorégraphes à revisiter une pièce de répertoire. Cette année, c’est la première chorégraphie de Nijinski, inspirée par le poème de Mallarmé mis en musique par Claude Debussy, qui est à l’honneur. La création de Nijinski révolutionna la danse, séparant les attitudes du haut du corps de celles du bas, élaborant les déplacements parallèles à la rampe révélant l’hybridité du corps : sensuel et animal, savant et cultivé. Cinq chorégraphes répondent à cette exigence qui, outre la difficulté technique, invite à une conception inédite du corps et des mouvements. Le défi, de taille, est relevé par Gianfranco Celestino, Sylvia Camarda, Jean-Guillaume Weis, Camille Mutel et Hannah Ma proposant cinq pièces de courte durée.

Each Christmas, TROIS C-L invites choreographers to revisit a classic repertory piece. This year, it is the first choreographic work of Nijinski, inspired by the poem of Mallarmé set to music by Claude Debussy. Nijinski’s work revolutionised dance, separating upper-body attitudes from those of the lower body, developing complex movements parallel to the ramp, revealing the hybrid nature of the human body: sensual and animal, clever and cultivated. Five choreographers will attempt to meet this challenge, which, apart from the technical difficulty, calls for a unique conception of the body and of movements. Gianfranco Celestino, Sylvia Camarda, Jean-Guillaume Weis, Camille Mutel and Hannah Ma will all participate.

Danse contemporaine, créations E 15, 16, 17 & 18/12 H 20:00 E 18 & 19/12 H 16:00 I Studio TROIS C-L J www.danse.lu

www.citymag.lu

Photo: Cooper

Photo: accentaigu

Les après-midis d’un faune

Cinq variations contemporaines et diversifiées d’après une chorégraphie mythique. Five contemporary and diversified variations on a legendary choreography.

09

Niobe, regina di Tebe, une œuvre baroque sophistiquée et surprenante. Niobe, regina di Tebe, ein aufwendiges und überraschendes Barockwerk.

Cet opéra baroque peu connu d’Agostino Steffani sur un livret de Luigi Orlandi est inspiré du livre sixième des Métamorphoses d’Ovide narrant le destin tragique de Niobe, qui « eût mérité d’être appelée la plus heureuse des mères, si elle ne l’avait pas été à ses propres yeux » (Ovide). Dirigé par Thomas Hengelbrock, l’Orchestre Balthasar-Neumann-Ensemble donne une interprétation subtile et particulièrement précise de l’œuvre. Les voix de Véronique Gens et de Jacek Laszczkowski portent avec éclat cette musique étincelante. Mis en scène par Lukas Hemleb et scénographié par Raimund Bauer, l’opéra acquiert, de surcroît, des dimensions surnaturelles rappelant l’univers mythique. Le charme de cette œuvre est absolu.

Diese wenig bekannte Barock-Oper von Agostino Steffani nach einem Libretto von Luigi Orlandi ist vom sechsten Buch der Metamorphosen des Ovid inspiriert und erzählt das tragische Schicksal der Niobe, die „die glücklichste der Mütter genannt worden wäre, wenn sie sich nicht selbst dafür gehalten hätte“ (Ovid). Unter der Leitung von Thomas Hengelbrock zeigt das Balthasar-Neumann-Ensemble eine feinsinnige und besonders präzise Interpretation des Werks. Brillant geben die Stimmen von Véronique Gens und Jacek Laszczkowski diese schillernde Musik wieder. Inszeniert von Lukas Hemleb und mit einem Bühnenbild von Raimund Bauer gewinnt die Oper übernatürliche Dimensionen, die das mythische Universum wachrufen. Uneingeschränkt ist der Zauber dieses Werks.

Opéra baroque E 03/12 H 20:00 E 05/12 H 17:00 S En italien, avec surtitres en français et en allemand I Grand Théâtre J www.theatres.lu

dezember'10  city agenda luxembourg


10

Orchestre philharmonique du Luxembourg

renaud capuçon magicien du violon B

ack when he was a teenager, Renaud Capuçon, a native of Chambéry (France), was propel led onto the musical stage. It was at the renow­ned Festival de Verbier in Switzerland that the young violinist got his first break, the key to the big time! In 2000, he was referred to as a “Rising star” and “New talent of the year” at the Victoires de la Musique festival; five years later, he was named “Instrumental soloist of the year”. Having been invited to perform with the most prestigious orchestras of Europe and America, under such world-renowned conductors as Hans Graf, Seiji Ozawa, Jeffrey Tate and Kurt Masur, Renaud Capuçon gained a very broad repertoire: Mozart, Beethoven, Korngold, but also Dutilleux and Ligeti. Whether playing in a concert with a large orchestra, or performing chamber music, which he delights in, Renaud Capuçon says that he “… feels a need to feed from these different musical approaches which make his life so fascinating”. In just ten years, he has recorded more than 12 CDs! For years, Renaud Capuçon, the violinist, and Gautier, his brother, the cellist, travelled the world giving outstanding performances together. But one day, they decided to cut the family ties in order to pursue their careers separately, only playing together on exceptional occasions, during which they wowed their audiences. Nowadays, his faithful companion, his partner in crime as it were, is the Guarneri del Gesù of 1737 known as “Panette”. Purchased in 2005 by Banca della Svizzera Italiana (BSI), this legendary instrument, which used to belong to Isaac Stern, is now his: “This violin fulfils all my expectations and my dreams! Now I only play with it. It brings out amazing colours every day… It is impossible to explain; it is a kind of metaphysical bond with the sound, a bond of flesh and emotion which can only be expressed in music.” His marriage to Laurence Ferrari, anchor woman on France’s TF1 channel, did not change his way of life, nor his playing. Renaud Capuçon has his feet planted firmly on the ground and his head full of music. His commanding presence and his brilliant and moving interpretations reflect a great talent and tremendous composure. The programme of this charity concert orga­ nised by SOS Villages d’Enfants Monde asbl with the Orchestre Philharmonique du Luxembourg, under the baton of Em­manuel Krivine, is dedicated to Beethoven, with the Concerto for violin in D major (opus 61), “the best thought out of all concer­ tos… where the violinist must be a man of stature as well as a great musician” (Adrian Boult), and Mahler, whose 10th Symphony, which remains unfinished owing to the untimely death of its composer, is an unusual work, projecting a depth of anguish that is poignantly beautiful. Q

renaud capuçon aura 35 ans en janvier 2011. en l’espace de vingt ans, il est arrivé à un niveau de notoriété rarement égalé par un musicien classique de son âge. Renaud Capuçon will turn 35 in January 2011. Over the past twenty years, he has achieved a fame rarely equalled by a classical musician at his age. Nbrigitte Bertelle  Omat hennek pour virgin classics

D

ès son adolescence, ce natif de Chambéry (France) a été propulsé sur la scène musicale. C’est au célèbre Festival de Verbier, en Suisse, que le violoniste prend son envol. Un sésame pour la cour des grands ! En 2000, il est nommé « Rising star » et « Nouveau talent de l’année » aux Victoires de la Musique puis « Soliste instrumental de l’année » en 2005. Invité par les orchestres les plus prestigieux d’Europe et d’Amérique, les plus grands chefs internationaux comme Hans Graf, Seiji Ozawa, Jeffrey Tate, Kurt Masur, Renaud Capuçon possède un large répertoire : Mozart, Beethoven, Korngold mais aussi Dutil­leux et Ligeti. En concert, comme en musique de chambre, dont il est un passionné, Renaud Capuçon « a besoin de [se] nourrir de ces différentes approches musicales qui rendent [sa] vie passionnante ». En dix ans, il a enregistré plus de 12 CD ! Durant des années, Renaud, le violoniste, et Gautier, son frère, le violoncelliste, parcourent le monde, offrant un duo musical de choix. Mais avec le temps, ils décident de couper le cordon fraternel afin d’avancer pour mieux se retrouver lors de moments d’exception, véritables moments de grâce ! Aujourd’hui, son fidèle partenaire, son complice, est le Guarneri del Gesù de 1737 du nom

Dezember'10  city agenda luxembourg

de « Panette ». Acquis en 2005 par la Banque Suisse Italienne (BSI), cet instrument mythique, qui appartenait à Isaac Stern, est à présent le sien : « Ce violon correspond parfaitement à mes attentes et à mes rêves ! Je ne joue plus qu’avec lui. Il me propose chaque jour des couleurs...… Impossible à expliquer ; c’est un rapport métaphysique avec le son, un rapport charnel et émotionnel qui ne peut se traduire qu’en musique. » Son mariage avec Laurence Ferrari, la star du JT de TF1, n’a pas changé sa façon de vivre et de jouer. Renaud Capuçon a les pieds sur terre et la musique dans la tête. Sa présence souveraine et ses interprétations brillantes et chaleureuses sont le reflet d’un grand talent à la force tranquille. Le programme de ce concert de bienfaisance, organisé par SOS Villages d’Enfants Monde asbl avec l’Orchestre Philharmonique du Luxembourg et placé sous la direction d’Emmanuel Krivine, est consacré à Beethoven avec le Concerto pour violon en ré majeur (op. 61), « le plus réfléchi des concertos… où le violoniste doit être un grand homme tout autant qu’un grand musicien » (Adrian Boult) et Mahler, dont la 10e Symphonie restée inachevée en raison de la mort inopinée de son compositeur demeure une œuvre inhabituelle, porteuse d’une profonde douleur ô combien poignante de beauté. Q

« Mes victoires, ce ne fut jamais sur les autres, mais sur mes propres limites que je les ai remportées. » “My victories were never won over others, but only over my own limitations.” renaud capuçon

Musique classique E 10/12 H 20:00 I Philharmonie – Grand Auditorium J www.opl.lu

www.citymag.lu


Musique classique

11

Agenda 02

jeudi thursday 17:30 Moment musical philharmonie

Sixteen Tunes & Halleluja

Concert d’orgue de 30 minutes : Paul Kayser. Église Saint-Alphonse

20:00 Cameron Carpenter

Cameron Carpenter, orgue. Des études de jazz, de célèbres bis pianistiques et des musiques de films, arrangés par Cameron Carpenter. Le programme définitif, adapté aux particularités de l’orgue Schuke de la Philharmonie, sera annoncé lors de la soirée.  Philharmonie

samedi 04 saturday

20:00 Grigory Sokolov

Grigory Sokolov, piano. Johann S. Bach : Partita N° 2 c-moll (ut mineur) BWV 826 (Clavierübung I). J. Brahms : Fantasien op. 116. R. Schumann : Humoreske B-Dur (si bémol majeur) op. 20 ; Scherzo, Gigue, Romanze und Fughette op. 32.   Philharmonie

06

lundi monday

20:00 Rencontre SEL A-II

Photo: CMYK – edited

Concert exceptionnel E 17/12 H 20:00 I Philharmonie J www.philharmonie.lu

20:00 Les jeunes au rendez-vous de la Schungfabrik

Schungfabrik TETANGE

MUMM SÉISS, ODER DE GEESCHT vum Dicks

Opérette en luxembourgeois. Koméidéistéck an engem Akt. Text a Musek vum Dicks. Mise en scène : Carlo Hartmann. Kostümer : Yannchen Hoffmann. opderschmelz DUDELANGE

05

dimanche sunday 11:00 Concerts-apéritif

Nuria Rial, soprano. Lucia Duchanova, mezzo. Eric Stoklossa, ténor. Sergio Foresti, basse. Elbipolis, Barokorchester Hamburg. Schleswig-Holstein Festival Chor. Rolf Beck, direction. G. F. Haendel : Judas Maccabaeus. Philharmonie

07

mardi tuesday 20:00 Erlenbusch Quartett

Michael Barenboim et Petra Schwieger, violon. Madeleine Carruzzo, alto. Tim Park, violoncelle. Anton Webern : Langsamer Satz für Streichquartett. L. Janácek : Quatuor à cordes N° 1 ("La Sonate à Kreutzer"). I. Stravinsky : Trois pièces pour quatuor à cordes. G. Verdi : Quatuor à cordes en mi mineur (e-moll). Backstage : SMC (19h). Marja-Leena Junker, lecture (F) : Léon Tolstoï : La Sonate à Kreutzer (extraits). Philharmonie

17:30 Moment musical

Photo: Sébastien Grebille

www.citymag.lu

Ce pianiste russe, considéré comme une légende de la musique classique, propose pour ce récital l’univers fascinant de Bach avec la Partita n°2 BWV 826 et celui de Brahms avec les Fantasien (op. 116). Des pièces où règne l’harmonie entre la pensée, le geste, l’instrument et le message, qui irradie vers l’auditeur. Grigory Sokolov is a Russian pianist, a living legend of classical music. Here he delivers a fascinating recital, playing Bach’s Partita no. 2 BWV 826 and Brahms’ Fantasien (op.116); pieces which combine harmony between thought, movement, the instrument and the message being conveyed, and which illuminate the listener. Récital de piano E 05/12 H 20:00 I Philharmonie J www.philharmonie.lu

cf. 02/12 Église Saint-Alphonse

En abordant une grande variété d’aspects du vaste répertoire de la musique de chambre, la saison 2010/11 des Concerts-Apéritif est une fois de plus très attrayante. Deux axes gouvernent une programmation répartie sur trois siècles, les chefs-d’œuvre d’une part, les joyaux oubliés d’autre part. Au programme : Ludwig van Beethoven, Wolfgang A. Mozart, Franz Schubert, Ernö Dohnanyi, Herbert Howells, Albéric Magnard et Leopold Mozart.   Philharmonie

17:00 Concert J.S. Bach par l’Ensemble Vocal Cantica

Nun komm, der Heiden Heiland (BWV 61) Weihnachtsoratorium 1. Teil (BWV 248) Magnificat in D-Dur (BWV 243). Exécutants : Ensemble Vocal Cantica. Solistes : Mariette Lentz, soprano ; Monique Simon, alto ; Benoît Porcherot, ténor ; Guy Putz, basse. Orchestre "Estro Armonico" (violon-solo : Guy Goethals) Direction : Jean-Paul Majerus.  Église Saint-Michel

FLORIAN KRUMPÖCK Piano Forte opderschmelz DUDELANGE

19:30 Sing Gloria

15

cf. 10/12 Église de Bous remich

20:00 CHRISTMAS CONCERT

Direction : François Theis. Il s’agit d’une nouvelle formule de concert qui permet aux exécutants de célébrer Noël par des chants à travers les siècles et le monde, tout en mettant chaque année l’accent sur une autre région de la Terre. Première partie : chants composés entre le 16e et le 21e siècle (Gallus, Praetorius, Mendelssohn, Poulenc, Nimax, Pärt). Deuxième partie : Noël en Amérique. Conservatoire de Musique

19:45 Sing Gloria

cf. 10/12 Église de Bonnevoie

20:00 Classical Highlights

Christian Kirpes, direction. Ern Breuskin, présentation. Conny Arend et Laurence Steichen, clarinettes.   CAPe ETTELBRUCK

12

dimanche sunday 16:00 Concert de bienfaisance

Musique Militaire Grand-Ducale. Luxembourg-Gasperich

Concert de Noël Hall 75 BASCHARAGE

SOUNDS OF LATIN

Gala 2010 Harmonie municipale Dudelange opderschmelz DUDELANGE

17:00 Canto lx et le concert tribuot Abbaye de Neumünster

Classical Highlights cf. 11/12 CAPe ETTELBRUCK

Sing Gloria

09 Grigory Sokolov la légende

mercredi wednesday

Gala 2010 Harmonie municipale Dudelange. opderschmelz DUDELANGE

jeudi thursday philharmonie

samedi 11 saturday

SOUNDS OF LATIN

Avec l’ensemble Company of Music dirigé par Johannes Hiemetsberger, le chant a cappella fera résonner ses accords, graves ou joyeux, infiniment simples ou complexes. Les voix porteront aux oreilles une musique euphorisante entre la sobriété des chants traditionnels et les harmonies sophistiquées des compositeurs de notre temps. Company of Music, directed by Johannes Hiemetsberger, will be singing a cappella, illuminating the venue with joyful and serious chords, at times ever so simple and at others so incredibly complex. The voices will carry to the audience’s ears a euphoric fusion of traditional song and the sophisticated harmonies of contemporary composers.

cf. 10/12 Église de Howald hesperange

Schäfer / Schneider

Lors de ses débuts à la Philharmonie, on pourra entendre la soprano allemande Christine Schäfer avec le pianiste Eric Schneider dans un récital de lieder de Mahler, judicieusement associés à Johann Sebastian Bach, Hugo Wolf et Anton Webern. Philharmonie

16

jeudi thursday 17:30 Moment musical cf. 02/12 Église Saint-Alphonse

19:00 Ding, Dong – merrily on high!

Sing it yourself! Concert-choral de l’Avent / Ein vorweihnachtliches Mitsing-Konzert. Company of Music. Johannes Hiemetsberger, direction. Stefan Foidl, piano. Œuvres de Michael Praetorius, Gustav Holst, Gottfried Wolters, etc. Philharmonie

vendredi 17 friday

12:30 Concert de midi

18:00 Singer Pur

20:00 Audition Chant et Orgue

Das bekannteste deutsche Vokalensemble Preisträger Echo 2007 "Klassik ohne Grenzen". Cube 521 MARNACH

13

lundi monday

20:00 Concert

Ensemble vocal de l’école de musique de Bascharage. Dir. Suzette Thomé-Schneider. Elena Tanase, soprano. Paul Kayser, orgue. Église Saint-Alphonse

14

Philharmonie

mardi tuesday

Sing Gloria

20:00 Clement / Helseth

Voices International interprète son répertoire de Noël qui couvre une large gamme de styles musicaux (cantiques de Noël, gospel, rock, pop, classique, traditionnel et religieux) et de langages.   Église Saint-Jean, Grund

Concert de Gala de l’Harmonie Municipale Luxembourg-Gasperich

Halle Omnisports Gasperich

HARMONIE FORGE DU SUD – CONCERT DE NOËL opderschmelz DUDELANGE

19

dimanche sunday 17:00 Church Classics Église d’Oberkorn DIFFERDANGE

Sing Gloria

cf. 10/12 Église de Koerich capellen

23

mardi tuesday 17:30 Moment musical cf. 02/12 Église Saint-Alphonse

26

dimanche sunday 16:30 Brass Band

Brass Band du Conservatoire d’Esch-sur-Alzette/ Concert de la St-Étienne. Un concert traditionnel qui accueille chaque année depuis 20 ans des solistes de renommée internationale. Au programme des œuvres de V. Zubitsky, P. Graham, A. Piazzolla, St. Watkins, Ph. Sparke, T. Albinoni, E. Howarth, etc. Église décanale St-Joseph ESCH-SUR-ALZETTE

17:30 Moment musical

vendredi 10 friday

Renaud Capuçon, violon

Hall Polyvalent SANEM

30

Concert de Noël de l’Université du Luxembourg. Au programme : la messe de Schubert en G-majeur, des œuvres de Fauré, Haendel, Haydn, Johow, Schütz ainsi que des récitations de textes et poésies par les membres de la troupe de théâtre universitaire Edudrame.  Église Protestante de Luxembourg

20:00 Chrëscht-Concert zu Suessem

jeudi thursday

Église de Bettange-sur-Mess BETTANGE-SUR-MESS

20:00 Concert de Noël

samedi 18 saturday

Maurice Clement, orgue. Tine Thing Helseth, trompette. Philharmonie

Ce concert de midi sera voué à un conte de Noël en langue allemande "Hilfe, die Herdmans kommen", interprété par Claudia Dylla et Henk Nuwenhoud. Cité auditorium

cf. 02/12 Église Saint-Alphonse

20:00 Sing Gloria

cf. 10/12 Église de Niederanven Niederanven

Sixteen Tunes & Halleluja

Company of Music. Johannes Hiemetsberger, direction. Œuvres de Francis Poulenc, Bo Holten, Claude Debussy, Iannis Xenakis, Frank Martin, etc.  Philharmonie

Soirée concertante avec les étudiants de la division supérieure Concert organisé dans le cadre du 20e anniversaire de la Fondation "Pro Familia". Direction : Fernand Jung, Carlo Jans. Conservatoire de Musique

t on even ur r u it yo nts s subm z vos eve e t iv Inscr rio.n/1e2 u l p . wwwn janvier : 06 Éditio

Dezember'10  city agenda luxembourg


12

Agenda 01

02

Open Square : Public Forum

Europe

08

mercredi wednesday

jeudi thursday

mercredi wednesday

18:30 Hungry Planet : choco carré

18:45 Nachhaltigkeit. Mehr als ein Modewort aus Wirtschaft und Politik?

18:30 public forum : dossier europe

Hungry Planet Gastroculture. Organisateur : Slowfood. Soirées gastro-culturelles ludiques et éclairantes sur le désordre alimentaire mondial, proposées par Slow Food Luxembourg en collaboration avec des partenaires comme TransFair. Exposés et films sur des produits alimentaires, dégustations, discussions, musiques, etc. : la mondialisation sans gueule de bois ni fine bouche. www.slowfood.lu CarréRotondes

19:00 La Cité radieuse de Le Corbusier

Prof. Jörg Matschullat. Dans le cycle de conférences organisé par l’ALIAI. Cité auditorium

19:30 un paysage se raconte

Conférence dans le cadre du 750e anniversaire de la ville de Diekirch. "Diekirch, sa géologie et l’évolution du paysage" par Robert Maquil, Service Géologique du Luxembourg (L). "Diekirch préhistorique" par Foni LebrunRicalens / François Valotteau, MNHA Section Préhistoire (F). Complexe scolaire Diekirch

samedi 04 saturday

11:00 Ciné-discussion : la 2e guerre mondiale au cinéma 1. "Un concept urbain" par Dominique Koessler, architecte, professeur en histoire de l’architecture à la faculté de Metz. La première partie de la conférence présente l’architecture et le concept urbain de la Cité radieuse tout en les plaçant dans le contexte de l’architecture et de l’urbanisme de l’époque. 2. "Restauration de la Cité radieuse de Briey" par Radu Medrea & Marc Ferauge, architectes. Les architectes qui ont réalisé la restauration du bâtiment présentent leur travail, les études préalables concernant l’état sanitaire de l’immeuble, le diagnostic du béton, le parti architectural et technique de restauration ainsi que le suivi du chantier depuis le printemps 2007 à la fin 2010. www.fonds-belval.lu Pavillon Skip ESCH-SUR-ALZETTE

19:30 Spillen?!...wei, waat, wou a mat wiem...

Cette séance est consacrée à la représentation de la Seconde Guerre mondiale dans les films luxembourgeois entre 1980 et 2010. Elle aborde les problématiques suivantes : quelle vision de la Seconde Guerre mondiale est transmise à travers les films luxembourgeois récents ? Quels aspects et événements de la période de l’occupation du Luxembourg par l’Allemagne nazie sont abordés ou ignorés ? Dans quelle mesure ces films peuvent-ils influencer le regard des spectateurs et spectatrices sur l’histoire luxembourgeoise ? Dans quelle mesure peuvent-ils être "authentiques" ? CNA DUDELANGE

lundi 06 monday

09

jeudi thursday 18:30 Annual Networking with Minister nicolas Schmit Join the American Chamber of Commerce in Luxembourg (AMCHAM) for its Annual Networking with Minister Nicolas Schmit, sponsored by Randstad. The focus of this evening seminar will be on Luxembourg’s competitiveness; cocktails and networking will follow. Hôtel Sofitel Kirchberg

Le sarrasin et l’allergie au gluten Présentation : Christian Zewen et Philippe Kirsch, Association luxembourgeoise des intolérants au gluten (F). Natur Musée

18:45 Europäische Kulturhauptstädte interkulturell: Luxemburg und die GroSSregion, Essen für das Ruhrgebiet, Pècs und Istanbul

Podiumsdiskussion mit: Robert Garcia, Intendant, Kulturhauptstadt 2007 in Luxemburg und der Großregion, Esra Nilgün Mirze, Leiterin für internationale Beziehungen, Istanbul2010, Asli Sevindim, Direktorin für das Themenfeld "Stadt der Kulturen", Essen für das Ruhrgebiet. Ruhr 2010, Tamàs Szalay, Kulturdirektor, Pécs2010, Gaëlle Crenn, Dozentin für Kommunikation und Information, Fachhochschule

19:00 shaping forces

Par Laurent Ney, ingénieur. Conférence organisée dans le cadre de l’exposition monographique homonyme du BOZAR Bruxelles, présentée à la Fondation de l’Architecture et de l’Ingénierie. En quelques années, cet ingénieur est devenu une référence en matière de génie civil, par la manière de poser les problèmes, d’interroger les lieux, les contextes et les matériaux et de trouver des solutions originales. Auditorium Banque de Luxembourg

19:30 passé méconnu

Conférence dans le cadre du 750e anniversaire de la ville de Diekirch. "Neues zur römischen Villa von Diekirch" par Matthias Paulke, MNHA Section Antiquité (D). "Das mittelalterliche Diekirch" par Christiane Bis-Worch, MNHA Section Moyen-Âge (D). Complexe scolaire Diekirch

20:30 Ciné-discussions

Soirée hommage à Evy Friedrich pour le centenaire de sa naissance. Paul Lesch, op Letzebuergesch. Conférence accompagnée de projections de documents filmiques et de photos. CNA DUDELANGE

samedi 11 saturday

11:00 Photo-discussion : Je est un autre...

Le visage est un des territoires les plus fascinants pour le photographe. Des premiers daguerréotypes jusqu’aux images digitales,

le portrait reste un sujet très particulier. Cette deuxième conférence aura pour sujet le visage humain et son traitement par le medium photographique. Elle sera illustrée d’exemples des 19, 20 et 21e siècles. CNA DUDELANGE

13

lundi monday

19:00 Rolle von Cholezystokinin-Rezeptoren in der Entwicklung der Pankreasfibrose und chronischen Pankreatitis Dans le cycle "Les chercheurs luxembourgeois à l’étranger", organisé par l’Institut GrandDucal. Conférence donnée par Marc J. Berna (Dr. med. / Gastroenterologie / Universitätsklinikum Hamburg-Eppendorf / Deutschland). Cité auditorium

14

mardi tuesday 20:00 Les mardis de la philo

Invités : Hassatou Baldé, juriste, détentrice d’un doctorat en droit international de l’Université de Paris I et Cheick Oumar Kanté, journaliste et écrivain. Ils sont tous les deux d’origine guinéenne et vivent aujourd’hui en exil en France. Thème : "L’indépendance de l’Afrique 50 ans plus tard : le cas de la Guinée". Abbaye de Neumünster

15

mercredi wednesday 17:00 Crise du Bénévolat ?

Les changements dans la société civile et ses conséquences pour le bénévolat. Assises du Bénévolat. Plus de 100 millions d’Européens participent à des activités bénévoles, mettent en pratique le principe de solidarité et, ce faisant, apportent une contribution significative à la société.

Pour en parler : Heinz Janning, fondateur du réseau de bénévolat international Fundus. 19h30 : workshops. Abbaye de Neumünster

16

jeudi thursday 18:30 MUDAM AKADEMIE 03

Mudam Akademie a l’ambition de rappeler à quel point, près de 100 ans après la naissance de l’art abstrait, il est temps d’en découdre avec les préjugés. En 10 sessions, vous allez comprendre l’art contemporain par les enjeux, les mouvements, les artistes et les œuvres du siècle dernier, pour vous donner envie de partir à la découverte des artistes d’aujourd’hui. Mudam

19:30 temps de guerre, temps de paix

Conférence dans le cadre du 750e anniversaire de la ville de Diekirch. "Di 2 Befreiungen vun Dikrich" par Roland Gaul, MNHM, Curateur (L). "Wéi d’Lëtzeburger Arméi op den Härebierg koum" par Ernest Breuskin, professeur et conseiller communal Diekirch (L). Complexe scolaire Diekirch

lundi 20 monday

Dans le cycle "Les chercheurs luxembourgeois à l’étranger", organisé par l’Institut GrandDucal. Conférence donnée par Romain Meyer (PhD / Visiting Professor of Geology / Washington and Lee University / USA). Cité auditorium

07

mardi tuesday 18:30 Photographie et danse ou l’impossible image ?

Par Michelle Debat.   Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain

Dezember'10  city agenda luxembourg

Agenda Appel Aux organisateurs et producteurs

En plus de 30 ans d’existence, le mensuel Forum s’est imposé comme une publication sérieuse et intellectuelle. Chaque numéro explore une nouvelle thématique et son impact social, politique et culturel au Luxembourg. Une semaine après la parution, les auteurs de l’édition viennent discuter et débattre en public à l’Exit07 – le thème du mois : l’Europe. Monthly periodical Forum has existed for over 30 years, during which time it has established itself as serious intellectual publication. Each month it tackles a new subject, looking at the social, political and cultural impact on Luxembourg. Contributing authors host a public debate at Exit07 one week after publication – this month’s theme is Europe. Débat public E 08/12 H 18:30 S En français I Exit07 J www.rotondes.lu & www.forum.lu

19:00 Katastrophen in der Erdgeschichte: Spurensuche in Sedimentarchiven

Les Mardis de l’Art

Photographie et danse

Dans le cycle "Les chercheurs luxembourgeois à l’étranger", organisé par l’Institut GrandDucal. Conférence donnée par Jean Thein (Professor für Geologie an der Universität Bonn). Cité auditorium

19:00 Meteorites, Clues to Solar System History

Konferenz mam Marianne Rodesch a mam Gilbert Pregno. Mierscher Kulturhaus MERSCH

Organisateur : forum. www.forum.lu CarréRotondes

Charlemagne in Nancy. (D/EN/F) Abbaye de Neumünster

Pour annoncer vos événements dans City Agenda, inscrivez-les sur le portail culturel de la grande région (rubrique pro) :

www.plurio.net

avant les dates limites indiquées ci-dessous.

DEADLines édition janvier : jusqu’au 06/12 édition février : jusqu’au 04/01 édition mars : jusqu’au 07/02

La grande experte Michelle Debat, membre de l’Association internationale des critiques d’art, étudie la dichotomie entre la danse et la photographie. Peut-on concilier deux arts nourris de moments fugaces et éphémères, impossibles à reproduire ? Comment alors saisir la danse en image ? Leading expert Michelle Debat, a member of the Association internationale des critiques d’art, explores the dichotomy between dance and photography. She asks whether the two arts constitute the impossible image. Both deal with fleeting, ephemeral moments that cannot really be reproduced, so how can a photograph capture dance in image? Conférence sur l’art E 07/12 H 18:30 S En français I Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain J www.casino-luxembourg.lu

www.citymag.lu


2 6. 1 1 – 2 4 . 1 2 . 2 0 1 0

l ë o n e d s t r e c n o c & s é h c r a m , s e d a r festivités, pa www.winterlights.lu


14 Elton John and Ray Cooper

Still standing

Sir Elton John belonged to rock nobility long before he was knighted in 1998. A writer of some of the most enduring pop songs of the last 40 years, here he reunites with drummer Ray Cooper. Ayant appartenu à la noblesse du rock bien avant d’Être annobli en 1998, auteur de grands classiques de la pop des 40 derniÈres annÉes, Sir Elton John retrouve ici le batteur Ray Cooper. Nduncan roberts

A

t the age of 63, Elton John is still standing. During a career spanning five decades, he has survived countless musical fashions, technological revolutions and personal problems that have been splashed across the media. But he has endured to become an icon, find personal happiness with partner David Furnish, and his appeal remains as universal as ever. There cannot be anyone out there who doesn’t like at least one of his early songs, whether it be a ballad such as the classic ‘Your Song’ or ‘Sorry Seems To Be The Hardest Word’, a glam rock anthem such as ‘Bennie and the Jets’, the more rock’n’roll ‘Crocodile Rock’ or the beautifully fragile ‘Tiny Dancer’. Those songs were all written with lyricist Bernie Taupin, with whom Elton formed a formidable partnership that, despite some interruptions, has endured since 1967 – before Elton changed his name from his given Reginald Dwight. Their more recent work has included a musical – Lestat, based on the Anne Rice vampire novels – and five songs for Miramax’s upcoming film Gnomeo and Juliet (due for release in February next year). Ray Cooper played percussion on all of the classic albums that Elton released in the 1970s during the golden age of the first Bernie Taupin collaboration, including Madman Across The Water, Goodbye Yellow Brick Road and the autobiographical Captain Fantastic and the Dirt Brown Cowboy. Later Elton and Cooper undertook a tour in which the drummer would join the singer for the second half of the set. The tour went down a storm with fans and is now being revived to public and critical acclaim. But this marathon performance is not a greatest hits show – many of the songs are obscure album tracks rather than the overly familiar singles. Q

dezember'10  city agenda luxembourg

À

63 ans, Elton John est là et bien là. En plus de 40 ans de carrière, il a survécu à d’innom brables modes musicales et révolutions technologiques, sans compter ses problèmes personnels étalés à la une des médias. Sorti victorieux de toutes ces épreuves, heureux avec son partenaire David Furnish, il est aujourd’hui un véritable monstre sacré dont la popularité est universelle. Tout le monde aime au moins un de ses premiers titres, que ce soit une ballade classique comme ‘Your Song’ ou ‘Sorry Seems To Be The Hardest Word’, un succès glam rock tel que ‘Bennie and the Jets’, ou le plus rock’n’roll : ‘Crocodile Rock’ ou encore le magnifique et délicat ‘Tiny Dancer’. Tous ces titres sont le fruit d’une collaboration fantastique avec le parolier Bernie Taupin, initiée en 1967 (quand Elton était encore Reginald Dwight) et qui dure encore. Ils ont récemment travaillé ensemble à la comédie musicale Lestat, tirée des histoires de vampires de la romancière Anne Rice, et conçu cinq chansons pour Gnomeo and Juliet, un film Miramax qui sortira en février de l’année prochaine. Le batteur Ray Cooper a participé à tous les grands albums des années 1970, « l’âge d’or » de la première collaboration d’Elton et de Bernie Taupin : Madman Across The Water, Goodbye Yellow Brick Road et le très autobiographique Captain Fantastic and the Dirt Brown Cowboy. Elton et Cooper effectuèrent ultérieurement une tournée commune, où le batteur rejoignait le chanteur en seconde partie de concert. Succès phénoménal, cette tournée est reprise aujourd’hui pour le plus grand bonheur des fans et de la critique. Mais loin d’être un show reprenant les plus grands tubes, la performance marathon présente de nombreux titres peu connus plutôt que les singles archi-populaires. Q

“This is Elton unplugged, unvarnished and punishingly impressive.” « Du Elton brut, en acoustique et sacrément impressionnant. » The Independent

Classic rock E 02/12 H 20:00 I d’Coque J www.coque.lu

www.citymag.lu


Musiques Actuelles

Ben Frost

Thorunn

The spirit of film music

Sascha Ley

Melissa auf der Maur

Pony Pony run Run

Eclectic circus

Exemplary minimalism

After the success of Das mit den Männern und den Frau’n, the Sascha Ley trio comprising George Letellier and Eugène Bozzetti, together with guest bass player Jeannot Sanavia, present a fusion of cabaret and jazz. Titled Femme Totale, the new show – with songs in German, English and French – promises to be dramatic and frivolous, sensuous and contemplative. Après le succès de Das mit den Männern und den Frau’n, le trio Sascha Ley, composé de George Letellier et Eugène Bozzetti, avec le bassiste Jeannot Sanavia en guest, présente une fusion entre cabaret et jazz. Intitulé Femme Totale, le nouveau spectacle – avec des chansons en allemand, en anglais et en français – promet d’être grandiose et frivole, sensuel et contemplatif.

Often thought of as the very epitome of the rock chick – the flaming hair, the name, the cool poses, the five years in Hole – Melissa auf der Maur has become something of an all round, and artistically rounded, talent. Already an experienced photographer, her latest album, the beautifully haunting, Out Of Our Minds, is accompanied by a graphic novel and concept film. Souvent considérée comme le stéréotype de la rockeuse – les cheveux flamboyants, le nom, les poses cool, les cinq ans avec Hole –, Melissa auf der Maur est en quelque sorte devenue un talent artistiquement complet. Déjà photographe expérimentée, son dernier album, le beau et obsédant Out Of Our Minds est accompagné d’une bande dessinée et d’un film conceptuel.

Cabaret & jazz E 30/11-04/12 & 07-11/12 H 20:00 I L’Inouï (Redange) J www.inoui.lu

Cool rock E 14/12 H 20:00 I den Atelier J www.atelier.lu

Wearing their all-encompassing influences on their sleeves, energetic power-pop outfit Pony Pony Run Run return to Luxembourg after playing d:qliq three years ago. Last year’s debut album You Need Pony Pony Run Run had one Guardian scribe enthusing “it does the job of confirming what we suspected: that often the French do British synthpop even better than us.” Affichant ouvertement leurs influences très diverses, l’énergique groupe powerpop Pony Pony Run Run revient au Luxembourg, trois ans après s’être produit au d:qliq. Leur premier album sorti l’an dernier You Need Pony Pony Run Run a enthousiasmé un journaliste du Guardian qui a écrit : « Ils confirment ce que nous suspections : souvent les Français font de la meilleure électro-pop britannique que nous. »

A pioneer of a new wave of ambient, experimental post-minimalism, Ben Frost has been the subject of huge critical acclaim. His 2007 album Theory of Machines was hailed as a masterpiece that took minimalism into new ground-breaking territory. Latest release By The Throat was described by Pitchfork as sinister and menacing, but also triumphant and compelling. Pionnier d’une nouvelle vague de postminimalisme ambiant expérimental, Ben Frost a été largement encensé par la critique. Son album de 2007, Theory of Machines, a été salué comme un chef-d’œuvre qui a projeté le minimalisme vers de nouveaux territoires d’avant-garde. Pitchfork a qualifié son dernier album, By The Throat, de sinistre et menaçant, mais aussi de triomphant et envoûtant.

Electro powerpop E 19/12 H 20:00 I Rockhal J www.rockhal.lu

Complex ambient E 03/12 H 21:00 I Exit07 J www.rotondes.lu

All woman

The local singer showcases her latest project, The Jar, with a live performance. Thorunn has taken a new direction, experimenting with a more cinematic approach to music thanks to her collaboration with producer Ian Livingstone. The concert is preceded by a Happy (half) Hour with free wine and crémant tasting from Caves Krier frères. La chanteuse locale fait découvrir son dernier projet en date, The Jar, avec une représentation en live. Thorunn a pris une nouvelle direction et s’essaie à une approche plus cinématographique de la musique, grâce à sa collaboration avec le producteur Ian Livingstone. Le concert est précédé d’une (demi) happy hour, avec dégustation gratuite de vins et de crémants des Caves Krier frères. Project showcase E 08/12 H 20:00 (happy hour) H 20:30 (concert) I Rockhal J www.rockhal.lu

Robert Francis

Honest work

Robert Francis – upward trajectory. Une trajectoire ascendante.

Growing up surrounded by music it is little wonder that Robert Francis would choose the path of the singer-songwriter for his career. His father was a music producer who had one of the largest private collections of sheet music in the United States and his siblings also make music. Francis came to the attention of critics, if not the public, with his debut album One By One, recorded in a friend’s studio. But follow up Before Nightfall – including hit single ‘Junebug’ – brought him some commercial success (he is especially popular in Germany). Francis has a distinctive sound to his voice and strives to be the genuine article, saying: “Honesty is what makes a good song.”

Ayant grandi en étant entouré par la musique, il n’est pas étonnant que Robert Francis ait choisi la voie de compositeurinterprète pour sa carrière. Son père était un producteur de musique qui possédait l’une des plus importantes collections privées de partitions de musique des États-Unis et ses sœurs font également de la musique. À défaut d’avoir remporté un grand succès auprès du public avec son premier album One By One, enregistré dans le studio d’un ami, Francis a attiré l’attention des critiques. Mais le second album Before Nightfall – qui comporte le tube ‘Junebug’ – lui a apporté le succès commercial (il est particulièrement populaire en Allemagne). Francis possède un timbre particulier et s’efforce de rester authentique. Il déclare : « C’est l’honnêteté qui fait une bonne chanson. »

Singer-songwriter E 01/12 H 20:00 I den Atelier J www.atelier.lu

www.citymag.lu

15

Renaissance


16

Musiques Actuelles

Agenda 18:00 WEDNESDAYS@ MUDAM – Wishlist Mudam

20:00 Robert Francis Singer/Songwriter den Atelier

ment of the 1960’s and 1970’s. Rockhal ESCH-SUR-ALZETTE

21:00 Greg Lamy & Paulo Simoes Jazz d:qliq

Greg Zlap

Casino 2000 MONDORF-LES-BAINS

sascha ley

vendredi 03 friday

L’Inouï redange

02

jeudi thursday

19:00 Rockstar taste of chaos

20:00 Elton John Featuring Ray Cooper

With Disturbed, Papa Roach, Buckcherry, Halestorm Rockhal ESCH-SUR-ALZETTE

sascha ley

20:00 GET WELL SOON

d’Coque

L’Inouï redange

20:30 Barclay James Harvest

Barclay James Havest feat. Les Holroyd. Barclay James Harvest sprang to life in the mid-1960’s and the early years of the band were filled with musical innovation within the realms of the so-called "Progressive" move-

Bei Get Well Soon ("Prompte Genesung") handelt es sich um keine Band im eigentlichen Sinne, sondern um das Solo-Projekt eines deutschen Multi-Instrumentalisten und Singer-Songwriters: Konstantin Gropper. Es klingt wie eine Mischung aus Folk, Elektro, Klassik und Pop. Kulturfabrik ESCH-SUR-ALZETTE

Pascal Schumacher Quartet

The "Pascal Schumacher 4 " was formed back in 2002. As a band leader Pascal surrounds himself today with the strongly talented German piano player Franz von Chossy and with the excellent rhythm section composed of the Belgian double bass player Christophe Devisscher and the German drummer Jens Düppe. Its music is a modern acoustic evocative jazz. Kulturhaus NIEDERANVEN tet

sascha ley L’Inouï redange

21:00 BEN FROST

Exit07_CarréRotondes

samedi 04 saturday

19:00 BANG YOUR HEAD V

Obscura (D), We Butter the Bread With Butter (D), The Fading (Israel), Blackout Beauty (L) + 2 more TBA. Kulturfabrik ESCH-SUR-ALZETTE

20:00 Frigg

Antti, Alina et Esko Järvelä viennent du village de Järvelä. Ils représentent déjà la quatrième génération d’une célèbre famille de musiciens dont la maîtrise de la vièle (fiddle) a contribué à ce que Kaustinen compte pas moins de deux festivals de musique, ainsi qu’un violon sur ses armoiries. Pour l’ensemble Frigg, ils ont été rejoints par quatre autres musiciens finlandais et norvégiens qui, tel Einar Olav Larsen, ont grandi dans la tradition de la vièle Hardanger norvégienne. Philharmonie

Früher war mehr Lametta

Uwe Ochsenknecht: Schaupieler. Wilma Heuken: Akkordeon. Conservatoire de Musique ESCH-SUR-ALZETTE

sascha ley L’Inouï redange

20:30 Simply Red

Soul/Pop Rockhal ESCH-SUR-ALZETTE

Herbie Hancock

peace and responsibility

05

dimanche sunday 11:00 Concert Brunch

connu saxophoniste de jazz Maxime Bender et le multi-instrumentaliste Gast Gnad au trombone à coulisse et à la guitare. Abbaye de Neumünster

17:00 Luxembourg Sinfonietta

E Concert voller Iwwerraschungen, mat dausende vu Nouten, gespillt ob deenen onméiglechsten Instrumenter, vu grouss a kleng. Mierscher Kulturhaus MERSCH

Kids go Christmas

Dieses Konzert ist eine Fortsetzung der bereits zur Tradition gewordenen Konzerte von Projekten mit Schülern aus verschiedenen Klassen. Dieses Jahr besteht das Konzert mit jungen Musikern aus den Klassen von: Schlagzeug, Blechbläser, Klavier, Akkordeon, Kontrabass, Flöte, Fagott, Geige. Conservatoire de Musique

11:30 Cool Solutions – 2

Apéro’s Jazz Le percussionniste Boris Dinev et le guitariste basse Rom Heck ont déjà accompagné des solistes dans une multitude de constellations différentes. Pour ce concert, il y aura deux invités, le très

Marcel Wengler, direction. Depuis 2002, la Luxembourg Sinfonietta présente chaque année au CAPe le concert final de son Concours International de Composition. CAPe ETTELBRUCK

20:00 Christmas meets Cuba

Mit dem neuen Programm "Christmas meets Cuba" erwecken Klazz Brothers & Cuba Percussion internationale und deutsche Weihnachtslieder zu neuem Leben. Weltbekannte Weihnachtsmelodien gepaart mit dem Temperament kubanischer Rhythmen und sinnlichen Jazzharmonien bringen Stimmung in Weihnachtsstuben und Konzertsäle. Conservatoire de Musique ESCH-SUR-ALZETTE

20:30 HERBIE HANCOCK Jazz Rockhal ESCH-SUR-ALZETTE

lundi 06 monday

20:30 Charles Suberville

20:00 Fear Factory Metal den Atelier

07

mardi tuesday 19:30 International School of Luxembourg Winter Concert

The Symphonic Band of the International School of Luxembourg, under the direction of Demosthenes Dimitrakoulakos, will perform the world première of "Yemanya" by New York based composer and electric-pop sensation Becca Schack. www.islux.lu. Forum Geesseknäppchen

20:00 sascha ley L’Inouï redange

Charles Suberville a choisi de mettre sa voix, son talent et sa fougue au service de grands auteurs, interprètes et compositeurs : Ferré, Aragon, Breuzard, mais aussi Hugo, Dune, Tachan, Caussimon, sans oublier Brel, auquel il consacrera la deuxième partie de son récital. Cris d’amour ou de révolte, impertinences poétiques ou messages de paix, hymnes à la vie ou pieds de nez à la mort, les chansons qu’il interprète interpellent. Abbaye de Neumünster

08

mercredi wednesday 18:00 WEDNESDAYS@ MUDAM – Wishlist Mudam

20:00 thorunn

The Jar - Release concert Rockhal ESCH-sur-alzette

Songs for Ben Labelnights

Think local

Photo: Luc Deflorenne (Archives)

01

mercredi wednesday

Herbie Hancock – legend using his influence for the good. Une légende qui utilise son influence pour la bonne cause. Plankton Waves – moody electro. L’électro versatile.

There are only a handful of musicians who can gather around them a line-up of the calibre that has recorded Herbie Hancock’s The Imagine Project. From Chaka Khan and Wayne Shorter to Pink! and Jeff Beck, the project is packed with artists respected among their peers. But most respect goes to the legendary Hancock, who this year celebrated his 70th birthday. Best known for his jazz work – he played with some of the true greats and recor­ded on Blue Note – Hancock was never afraid to innovate, as 1983 album Future Shock (which spawned hit single ‘Rock it’) proved. The Imagine Project, which includes a film, is an appeal by Hancock for peace, respect and tolerance and for environment awareness.

Peu de musiciens peuvent rassembler un groupe d’artistes d’un calibre comparable à ceux ayant enregistré The Imagine Project de Herbie Hancock. De Chaka Khan et Wayne Shorter à Pink! et Jeff Beck, le projet regorge d’artistes respectés par leurs pairs. Mais c’est le légendaire Hancock, qui a fêté son 70e anniversaire cette année, qui recueille le plus d’admiration. Mieux connu pour ses œuvres de jazz – il a joué avec les plus grands et a enregistré pour Blue Note – Hancock n’a jamais eu peur d’innover, comme le prouve son album de 1983 Future Shock (sur lequel figure son tube ‘Rock it’). Avec The Imagine Project, qui comporte un film, Hancock lance un appel à la paix, au respect et à la tolérance, ainsi qu’à une prise de conscience environnementale.

Concept project E 05/12 H 20:00 I Rockhal J www.rockhal.lu

dezember'10  city agenda luxembourg

Acts from a wealth of different genres have recently emerged to dispel all sorts of negative myths about music made in Luxembourg (or at least by Luxembourgers). One label at the forefront of promoting this new wave of new talent is Songs for Ben. The label’s roster of artists includes six acts that will play over two nights at the label’s “home” venue, d:qliq. A more varied line-up it would be hard to imagine, from Plankton Waves’ moody electro to the psychedelic rumble of The Tiquettes; from Brach’s wry Luxembourg hip-hop to the retro rock of Natas Loves You; from the electro-pop of The Libidos to the dark desolation rock of Ana and the Randefelts.

Des groupes des genres les plus divers ont récemment vu le jour pour dissiper toutes sortes de préjugés négatifs concernant la musique faite au Luxembourg (ou du moins par des Luxembourgeois). Songs for Ben est un label au premier plan de la promotion de cette nouvelle vague de talents. La liste d’artistes du label comprend six groupes qui joueront lors de deux soirées au d:qliq, qui est un peu le « siège » du label. Il serait difficile d’imaginer sélection plus variée, de l’électro versatile de Plankton Waves au murmure psychédélique de The Tiquettes ; du hip-hop luxembourgeois sarcastique de Brach au rétro rock de Natas Loves You ; de l’électro-pop de The Libidos à la sombre désolation rock de Ana and the Randefelts.

Label showcase E 17 & 18/12 H 21:00 I d:qliq J www.dqliq.com

www.citymag.lu


Musiques Actuelles

20:00 sascha ley L’Inouï redange

21:30 Massachussets play the Bee Gees

21:00 Ddum Spiro Spero, Cyclorama & LiquidBass d:qliq

09

jeudi thursday 20:00 Portal / Terrasson

Michel Portal, pionnier de l’improvisation, et le pianiste francoaméricain Jacky Terrasson (nés respectivement en 1935 et 1965) dans un sensationnel dialogue sonore. Philharmonie

sascha ley L’Inouï redange

vendredi 10 friday

20:00 Protegid

Carmen Souza: vocals, acoustic guitar. Theo Pas’cal: double bass, electric bass, backing vocals, small percussion. Jonathan Idiagbonya: piano. Philharmonie

sascha ley L’Inouï redange

12

dimanche sunday Massachussetts est considéré par une majorité de fans des Bee Gees du monde entier comme le meilleur Bee Gees cover band. Casino 2000 MONDORF-LES-BAINS

11:30 Glod – Piket Quartet

À défaut de passer décembre sur l’Île de Beauté, I Muvrini vous propose, pour une soirée, de vous accrocher à ses récifs et de vous laisser emporter par ses chants, ses paysages, sa culture. Rockhal ESCH-SUR-ALZETTE

15

mercredi wednesday 18:00 WEDNESDAYS@ MUDAM – Wishlist Mudam

samedi 11 saturday

16:00 Concert de fin d’année

Sous la direction de Marc Meyers, l’Orchestre d’Harmonie se produit dans un répertoire constitué d’œuvres originales ainsi que des transcriptions de compositeurs américains du 20e siècle. Conservatoire de Musique

20:00 Concert Gëlle Fra

Harmonie municipale de Bascharage.  Hall 75 BASCHARAGE

sascha ley

20:30 I Muvrini

Apéro’s Jazz This remarkable quartet combines improvised chamber music, jazz, and contemporary compositions in a compelling and spontaneous exploration of new musical architectures that allows them to communicate intimately with each other and the audience. Abbaye de Neumünster

14

mardi tuesday 20:00 Melissa Auf der Maur Rock den Atelier

L’Inouï redange

20:00 Katja Ebstein

La chansonnière allemande Katja Ebstein nous propose un programme de Noël pas comme les autres. CAPe ETTELBRUCK

20:30 TARJA TURUNEN Rockhal ESCH-sur-alzette

21:00 Mudam Playlist by The Boy Of The Bipolar Neighbour Release Party With Komparce (Live Electro) & Mohna (Piano Pop) d:qliq

16

in New Orleans. Sein musikalisches Genie und sein Charisma verleihen seiner Musik eine ganz eigene Atmosphäre, die Gospel und Rhythm´n Blues bis hin zu Soul in sich vereint.   Philharmonie

Au temps de la marine à voile, le chant marin avait pour fonction de rythmer le travail d’équipe. Cela explique qu’on trouve essentiellement des chants de travail, mais aussi des chansons pour la détente. Les participants entonneront, accompagnés par Camille Kerger, des chants de marins.   Villa Vauban

Eternal Tango

jeudi thursday 16:00 What shall we do with the drunken sailor?

17:00 Concert avec l’Orchestre Préparatoire

Ensemble de saxophones du Conservatoire. Orchestre préparatoire du Conservatoire. Classe de flûte à bec et traverso de Thomas Kügler. Conservatoire de Musique

Rock den Atelier

21:00 Kammerflimmer Kollektief

Via un groove hypnotisant et relaxant, le trio de Karlsruhe vous convie, juste avant Noël, au premier concert de la série "On the border" de la saison 2010/11. Philharmonie

Songs For Ben Labelnight part 1

Plankton Waves (Live Electro Rock) & Brach (Hip Hop) & The Libidos (Live Electro) d:qliq

The Phenomenal Handclap Band

vendredi 17 friday

21:30 Cascadeur

Casino 2000 MONDORF-LES-BAINS

18

samedi saturday

21:00 Songs For Ben Labelnight part 2

Natas Loves You (Retro Pop) & The Tiquettes (Retro Psych Rock) & Ana and the Randefelts (Dark Wave) d:qliq

19

dimanche sunday 17:00 Navidad Nuestra

Ariel Ramirez est un des compositeurs emblématiques du continent latino-américain. Sa cantate "Navidad Nuestra" transpose l’histoire de Noël dans le continent sud-américain. CAPe ETTELBRUCK

20:30 PONY PONY RUN RUN

20:00 Craig Adams

Rockhal ESCH-sur-alzette

Exit07_CarréRotondes Craig Adams ist eine emblematische Figur der schwarzen Kirchen

Simply Red

Farewell

Méi Auswiel Mick Hucknall – goodbye to all that. Au revoir à tout cela.

For years now critics have been trying to fathom the phenomenon that is Mick Hucknall. They have been perplexed by the huge appeal of his band Simply Red, by the fact that this most unlikely pop star has sold millions of records and attracted adoring fans. Yes, their music was readymade for the yuppie lifestyle of the late 80s – the perfectly smooth production qualities bringing out the best of the new CD technology. But there is no denying the man has a great voice and genuine charisma on stage. And some of the band’s early work – ‘It’s Only Love’ and ‘Something Got Me Started’ remains timeless earworm soul-pop. This show, with a full ten-piece band, is part of Simply Red’s final tour.

Cela fait des années que les critiques tentent de cerner le phénomène Mick Hucknall. L’immense attrait suscité par son groupe Simply Red et le fait que cette pop star improbable ait vendu des millions d’albums et attiré des fans fidèles les ont laissés perplexes. Oui, leur musique était parfaite pour le style de vie des jeunes cadres dynamiques de la fin des années 1980 – des productions de qualité irréprochable tirant le meilleur parti de la nouvelle technologie CD. Mais il faut reconnaître que cet artiste possède une superbe voix et un véritable charisme sur scène. Et certaines des premières œuvres du groupe – ‘It’s Only Love’ et ‘Something Got Me Started’ restent des tubes intemporels de la soul-pop. Ce concert, avec un groupe complet de dix personnes, fait partie de la tournée d’adieu de Simply Red.

Soul-pop E 04/12 H 20:00 I Rockhal (den Atelier show) J www.atelier.lu

www.citymag.lu

Méi Auswiel bei den Text- a Museksemissiounen. Iwwer Satellit méi wäit z’empfänken. Méi live Magaziner an Noriichten. Dir hutt elo nach méi d’Wiel. Setzt Iech ären neie Programm selwer zesummen op www.100komma7.lu. Mäi Programm. Mäin100komma7.lu

17

22

mercredi wednesday 18:00 WEDNESDAYS@ MUDAM – Wishlist Mudam

20:30 Doro

Metal Rockhal ESCH-SUR-ALZETTE

26

dimanche sunday 16:00 Concert mam André Mergenthaler Hall 75 BASCHARAGE

29

mercredi wednesday 18:00 WEDNESDAYS@ MUDAM – Wishlist Mudam

n nt o r eve sur u o y it nts subm z vos eve e iv r net c . o Ins i r u l 12 .p wwwn janvier : 06/ Éditio


18

Troc n’Brol

Alternative Xmas auction

Winter Lights

Photo: Frederick Magnusson

illuminating the city

Exit07 has the solution to finding that unusual Christmas gift – an alternative arts auction. Artists will display their work and visitors, and other artists, can make offers for a particular piece using Post-It notes – the offer can be an exchange of services or art works, hard cash... Offers that have been accepted are announced at the end of the evening. L’Exit07 a trouvé la solution au problème du cadeau de Noël original : des enchères d’œuvres d’art d’un genre nouveau. Des artistes exposent leurs œuvres. Les visiteurs, et les autres artistes, font une offre par voie de Post-It : échange de services ou d’œuvres d’art, espèces sonnantes et trébuchantes... Les offres acceptées seront annoncées à la fin de la soirée. Art exchange E 16/12 H 18:00-22:00 I Exit07 J www.rotondes.lu

Santa Lucia

Northern lights

Swedes love their traditions, and, apart from Midsummer, none more so than the celebration of Santa Lucia. The tradition of a girl wearing a white robe and bearing a candle on her head derives from the early 18th century. Here in Luxembourg the procession is accompanied by a choir and traditional spiced wine and saffron buns will be served. Les Suédois aiment leurs traditions et, mis à part les feux de la Saint-Jean, aucune ne leur tient plus à cœur que la célébration de la Santa Lucia. La tradition d’une jeune fille portant une robe blanche avec une bougie sur la tête trouve ses origines au début du 18e siècle. Ici au Luxembourg, la procession est accompagnée d’une chorale, et un vin épicé traditionnel ainsi que des petits pains au safran seront servis. Seasonal tradition E 11/12 H 17:00 I place d’Armes

Voices International

Bazar International

Every December the singers of Voices International play a season of Christmas concerts throughout the Grand Duchy. This year’s programme features a mélange of musical styles, such as pop, folk, rock and traditional, as well as modern – all with a seasonal theme. Proceeds are donated to children’s charities – both close to home and around the world. Chaque année en décembre, les chanteurs de Voices International proposent des concerts de Noël dans tout le GrandDuché. Le programme de cette année présente un mélange de styles musicaux, dont de la pop, du folk, du rock et des chants traditionnels et modernes – tous axés sur le thème de Noël. Les recettes sont reversées à des œuvres caritatives – dans la région et de par le monde.

Le Bazar International annuel à Luxexpo est l’un des moments forts de l’Avent. Célébration prospère des diverses nationalités qui composent la communauté internationale de Luxembourg, c’est l’endroit idéal pour acheter des cadeaux et dénicher des livres bon marché, savourer une cuisine internationale et rencontrer des amis. Le tout pour venir en aide à des œuvres caritatives louables. The annual International Bazaar at Luxexpo is one of the highlights of the advent season. A thriving celebration of the diverse nationalities that make up Luxembourg’s international community, it is a great place to buy gifts and pick up bargain books, enjoy international cuisine and meet friends. And all in aid of some very worthwhile charities.

Popular festive music E 10-12/12 & 17-19/12 S Collection for charity I Various locations J www.voicesinternational.lu

Récolte de fonds conviviale E 04 & 05/12 H 11:00-19:00 (samedi), 10:0018:00 (dimanche) I Luxexpo (Kirchberg) J www.bazar-international.lu

Sing Gloria

Jubilé

In Luxembourg City a programme of cultural and social events – many of them free – helps create a truly festive atmosphere. À Luxembourg-Ville, un programme d’ÉvÉnements culturels et sociaux – dont beaucoup sont gratuits – contribue À crÉer une atmosphÈre vraiment festive.

I

f one event epitomises the festive season in the capital city it is the ever popular Christmas market on the place d’Armes. A great place to buy gifts, meet friends for lunch or for a snack and a drink after work, the Marché de Noël also provides a wealth of musical entertainment with concerts of festive music most evenings and in the afternoons at the weekends. A smaller Marché Saint-Nicolas is also held on the place de Paris, but visitors to either market should not miss out on a Glühwein (mulled wine), the Gromperekichelcher (fried potato cakes), or the traditional Bouneschlupp, a hearty bean soup. The Winter Lights programme includes much more besides the markets. On the afternoon of 5 December the traditional Cortège Saint-Nicolas winds its way from the station to the Knuedler, terminating with a concert by Big Band Spectrum. A week later the Christmas Parade marches up avenue de la Liberté to boulevard Roosevelt between 5 and 7.30 p.m. The Adventscircus on the Glacis (from 2 to 19 December) is another annual tradition that delights young and old alike, and there are plenty of other activities to enjoy as the city lights up before Christmas. Q

S

’il y a bien un événement qui incarne la saison des fêtes dans la capitale, c’est le marché de Noël de la place d’Armes, toujours aussi ­po­­p­ulaire. L’endroit idéal pour acheter des cadeaux, rencontrer des amis pour le déjeuner ou un snack accompagné d’un verre après le travail, le Marché de Noël propose également d’innombrables divertissements musicaux avec des concerts de musique de Noël presque tous les soirs et aprèsmidi pendant les week-ends. Un Marché SaintNicolas, plus modeste, se tient également place de Paris, mais les visiteurs des deux marchés ne doivent pas passer à côté d’un Glühwein (vin chaud), d’un Gromperekichelchen (beignets de pommes de terre frits) ou de la traditionnelle Bouneschlupp, une copieuse soupe aux fèves. Le programme Winter Lights a encore beaucoup à offrir en plus des marchés. L’après-midi du 5 décembre, le traditionnel Cortège Saint-Nicolas suit un parcours de la gare au Knuedler, et s’achève sur un concert du Big Band Spectrum. Une semaine plus tard, la Parade de Noël remonte l’avenue de la Liberté vers le boulevard Roosevelt entre 17 h et 19 h 30. L’Adventscircus sur le Glacis (du 2 au 19 décembre) est une autre tradition annuelle qui réjouit petits et grands, et il y aura encore bien d’autres activités à apprécier alors que la ville s’illumine avant Noël. Q

Festive programme E 26/11-28/12 I Luxembourg City J www.winterlights.lu

dezember'10  city agenda luxembourg

Photos: Voices International; Bazar International

NDuncan roberts  OAndrés lejona

www.citymag.lu


événements

Agenda LUXEMBOURG Bibliothèque municipale Marc Wilwert

Glacis Luxemburger Adventscircus

L’auteur Marc Wilwert présente son livre "Top Secret" dans le cadre des Mardis Littéraires. L’accompagnement musical sera assuré par des élèves du Conservatoire de musique de la Ville de Luxembourg. Réservation souhaitée. Le 07/12 – 18h30

Monique Feltgen

Lecture publique avec Monique Feltgen. Accompagnement musical assuré par des élèves du Conservatoire de musique de la Ville de Luxembourg. Réservation souhaitée.   Le 14/12 – 18h30

Centre-Ville Cortège St-Nicolas

Comme chaque année, St-Nicolas rendra visite aux enfants de la ville de Luxembourg. Il arrivera par train vers 14h, passera vers 15h à la place de Paris, puis se dirigera au centre-ville. Vers 16h30, il s’arrêtera au Marchéaux-Poissons, et fera sa dernière distribution de sachets dans l’Hôtel de Ville dès 17h15.   Le 05/12 – 14h

ouvertures dominicales Les 12 & 19/12

Cité auditorium Scénarios contre un virus

Le concours "Scénarios contre un virus" est issu d’une collaboration entre l’ONG Stop Aids Now/ Acces, l’Aidsberodung de la CroixRouge, le ministère de la Santé, le Service National de la Jeunesse (SNJ) et le Centre de Technologie de l’Éducation (CTE).Ces clips seront présentés en avant-première le 01/12 à l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre le sida. Ensuite, le premier prix sera projeté dans tous les cinémas de Luxembourg du 10 au 23/12. Le 01/12 – 20h & du 10 au 23/12

divers lieux sing gloria

Christmas concert series 2010. Voices International directed by Thomas Raoult. www.voicesinternational.lu Du 10 au 19/12

exit07 troc n’brol Le 16/12 – 18h

Gare ET CENTRE Christmas Parade

Le grand cortège très animé par les sons et lumières passera cette année encore à Luxembourg. Le départ est à la gare, puis il se dirigera vers le bd. F.D. Roosevelt en passant par l’avenue de la Liberté. Divers chars et "marching bands" (500 participants) donneront vie à cette grande parade, unique dans la région. www.winterlights.lu. Le 12/12 – 16h45

www.citymag.lu

www.luxembourgticket.lu   Du 02 au 19/12

luxexpo bazar international

Le 04/12 – 11-19h, le 05/12 – 10-18h

Place d’Armes santa lucia

Cortège et concert à l’occasion de la fête Ste-Lucie. Le 11/12 – 17h

Marché de Noël

Sur la place d’Armes et sur la place de Paris, vous retrouverez les stands du marché de Noël et du marché St-Nicolas proposant divers articles originaux pour vos cadeaux, ainsi que des spécialités gastronomiques de la région à emporter ou à consommer sur place.  Jusqu’au 24/12 – 10h30-20h

Place de paris marché de saintnicolas Jusqu’au 24/12 – 11-20h

Place guillaume II Kasperle’s bunte Märchenwelt Théâtre de marionnettes. Le 05/12 – 15h30

BASCHARAGE Hall 75 Rentnerfeier Du 15 au 17/12

Babel, le film lauréat se voit attribuer son sous-titrage dans les 23 langues officielles de l’Union européenne. Les films traitent pour la plupart de sujets sensibles concernant les problématiques socioculturelles actuelles en Europe, mais mettent également en valeur la diversité linguistique et la créativité cinématographique dans l’Union européenne. La clôture du festival aura lieu au Trifolion, le 10/12 à 18h30. Elle sera couronnée par le dévoilement du film lauréat 2010 et la diffusion de celui-ci. Plusieurs membres de l’équipe du film seront les invités d’honneur de la soirée. Le film sera également projeté au Ciné Sura le 12/12. www.cinesura.com Jusqu’au 12/12

KOCKELSCHEUER d’Haus vun der Natur Gemütlicher Adventssonntag mit Autorenlesung

An diesem Sonntagnachmittag bieten wir neben unseren interessanten Produkten eine gemütliche Kaffeestube, ein Kerzenatelier für Kinder (Kerzen ziehen, rollen und gießen) und eine hautnahe Begegnung mit unseren beiden Eseln Jacou und Jimmy. Außerdem wird jeweils um 14.30 Uhr, 15.30 Uhr und um 16.30 Uhr die Geschichte "E klengen Dännebeemchen" von der Autorin n unserer kleinen Lesehöhle erzählt. Le 12/12 – 14h

Adventsmaart

Zwischen 8.30 und 12.00 Uhr bzw. 13.00-17.30 Uhr können Sie fernab vom Trubel das neue Sortiment des "Shop Nature" durchstöbern. Für jeden Naturliebhaber ist hier etwas zu finden. Kuriositäten wie der Rotweinnistkasten oder das Eichhörnchenfutterhaus warten auf Sie. Neben jeder Menge Naturbücher, Naturfilme und CD’s gibt es ein großes Angebot für Kinder. Ein Besuch lohnt sich! Jusqu’au 24/12

pLace d’armes Programme dans le cadre du marché de Noël : 03/12 Chorale Sang & Klang Pfaffenthal (18h) 04/12 Chorale Princesse M.-Astrid Mondercange (14h) | Chorale United Voices (16h) | Fanfare Concordia Beckerich (18h) 05/12 Ensemble MIDA (14h) | Chorale Atso Aumetz (en langue italienne, 16h) 08/12 Metzeband du Lyçée Technique Privé Emile Metz (18h) 09/12 Tramsmusek (16h30) 10/12 Canot Band (18h) 11/12 Fanfare "La Réunion" Hueschtert (14h) | Chorale Beggener Karmëschen (16h) | St. George’s International School (18h) 12/12 International School of Luxembourg (14h) | Chorale du Beynert – Jean Bruyère (16h) 15/12 Weihnachtslieder für Jung und Alt mit Thomas Rothkranz (15h) | Alles Blech (16h) 17/12 Chorale Enfantine École de Cents (14h30) | Strëpp vun der Harmonie Hollerech, Gare, Zéisseng (18h) 18/12 Olivier Pagliarini Trio feat. Paule Rodesch (14h) | Fanfare Mosella Niederdonven (16h) | The Christmas Tree Singers (18h) 19/12 Chorale ATSO Aumetz (14h) | Ensemble Brillante (16h) | Musikverein Saarburg (18h) 20/12 Fanfare Grand-Ducale Clausen (18h) 21/12 Russische Seele (18h) 22/12 Fanfare Royale GrandDucale Luxembourg (18h) 23/12 Akkordeon Trio (16h) | Chorale Prélude de Habay (18h) 24/12 Olivio Pagliarini Trio (12h) | Rolls-Royce Chamber Orchestra (14h)

pLace guillaume ii 05/12 Big Band Spectrum

(16h) | Irena und die Regenbogenkids (16h30)

MERSCH Centre national de littérature – La Maison Servais Soirée Nic Klecker Le 14/12

DIFFERDANGE Zone Piétonne Marché de Noël Du 03 au 24/12

SANEM Hall Polyvalent Hobby-ChrëschtAusstellung

Dudelange centre-ville Marché de Noël médiéval Du 11 au 19/12

Le 11/12 

ECHTERNACH Ciné Sura Festival "Prix LUX" du Cinéma

Le Prix LUX est le prix du cinéma attribué par le Parlement européen depuis 2007. En plus du trophée, qui représente une pellicule de cinéma en forme de tour de

n ent o ur ev ts sur o y t i n subm z vos eve t ive r c . s In rio n/1e2 u l p . wwwn janvier : 06 Éditio

19

Marché de Noël Médiéval du 11.12.-19.12.2010

Venez flâner sur le marché de Noël et découvrez mille et une idées de cadeaux dans les chalets typiques et sur notre marché médiéval. Tous les jours, concerts sur la christmas stage et animation dans le village médiéval avec magicien, raconteur de contes, oiseaux exotiques et musique médiévale. Concerts avec entre autres Ron Stevens Gospel singers, Sandy&Rol, Saxitude - quartett de saxophone, Crazy Bleiser, Cynthia Knoch, ... Les dimanches à partir de 15.00 cortège « Santa’s coming to town » avec visite du Père Noël. Ouverture officielle samedi 11.12. à 15.15hrs Heures d’ouverture : samedi 14.00-21.00 /// dimanche 14.00-19.00 /// du lundi au vendredi 16.00-20.00 /// jeudi 16.12. grande journée familiale de 13.30-20.00 Les commerces de Dudelange vous ouvrent leurs portes de 14.00-18.00hrs les dimanches 12 et 19 décembre 2010 www.dudelange.lu /// www.sitd.lu /// www.fcad.lu


20

Jeune Public

Réalisés au Mudam lors de l’atelier Attila Csörgö : Morphogénèse – je mêle science et art. Artistes du mois : Sylvia (8 ans) et Theodora (9 ans). © Mudam Luxembourg, 2010

Chrëschtdeeg

Les spectacles enchantés Traffo et le Grand Théâtre s’associent pendant la période de Noël, du 18 au 30 décembre, pour présenter une programmation de spectacles pour enfants, les Chrëschtdeeg, à découvrir en famille. Während de Chrëschtdeeg, vum 18. bis den 30. Dezember, presentéieren den Traffo an de Groussen Theater an Zesummenaarbecht ënnert dem Titel Chrëschtdeeg e Programm vun Opféierunge fir Kanner a Familljen. Ncéline coubray

L

a troisième saison des TRAFFO_Chrëscht­ deeg est composée de six spectacles répartis entre le CarréRotondes et le Grand Théâtre, et sont très différents les uns des autres, puisque les propositions vont de la danse au cirque, en passant par le conte, la musique et le théâtre d’objets et d’ombres. Pour ouvrir les festivités, les enfants pourront découvrir au Grand Théâtre en première mondiale le nouveau spectacle d’Elisabeth Naske (Die Rote Zora, 2008) : Mausemärchen und Riesengeschichte, l’histoire du géant Bartolo et du petit loir Rosinchen que tout oppose au départ et qui pourtant vont unir leurs forces et devenir amis. Suivra Sommerflügel – Ein Spiel mit Licht und Schatten, basé sur le théâtre d’ombres, parfait pour une première approche du spectacle pour les enfants qui n’en ont pas l’habitude, et qui raconte le pique-nique d’un couple pendant lequel les animaux ont eux aussi envie de manger. Zauberflöte – Eine Prüfung est un autre type de spectacle, qui associe les extraits les plus célèbres de l’opéra de Mozart, joués sur scène par les musiciens, à une projection vidéo qui met en scène les protagonistes sous forme de poupées. Au CarréRotondes, c’est la nouvelle création de la conteuse et pédagogue luxembourgeoise Betsy Dentzer qui est proposée. E Kuerf voller Geschichten… invite les enfants à un moment d’écoute magique, plein d’histoires et de surprises. Du conte, on passe au cirque avec Le Carré Curieux où quatre acrobates tordent et tendent leur corps, jouent à la balle et au diabolo, marchent sur un fil pour mieux bouleverser les repères et recréer de nouveaux mondes. Enfin, Oups évoque à travers la danse la vie au quotidien d’un couple, sur un ton parfois léger, parfois plus grave, mais toujours avec précision. Q

Photos: Christophe Raynaud de La, Marine Drouard, Erich Malter & Uwe Dlouhy, Thomas Ernst

DEZEMBER'10  city agenda luxembourg

D

éi drëtt Saison vun den TRAFFO-Chrëscht­ deeg besteet aus sechs Opféierungen, déi deels am CarréRotondes an deels am Groussen Theater lafen. Bei dëse ganz verschiddenaartege Programmer gëtt et Danz an Theater, awer och Märecher a Musek grad ewéi Objekt- a Schiettheater. Bei der Erëffnung vun de Feierlechkeete kréien d’Kanner am Groussen Theater d’Weltpremiere vun der neier Show vun der Elisabeth Naske (Die Rote Zora, 2008) gebueden: Mausemärchen und Riesengeschichte ass d’Geschicht vum Ris Bartolo a vum klenge Siweschléifer Rosinchen, déi am Ufank zwar näischt gemeinsam hunn, mä sech trotzdem zesummendinn an eng Frëndschaft entwéckelen. Duerno gëtt et d’Stéck Sommerflügel – Ein Spiel mit Licht und Schatten, dat aus dem Schiettheater ervirgeet an en idealen Usaz bitt, fir de Kanner, déi dat net gewinnt sinn, un déi Aart vu Konscht erunzeféieren. Gewise gëtt eng Koppel bei engem Picknick, während deem och d’Déiere glëschtereg ginn. Bei Zauberflöte – Eine Prüfung handelt et sech ëm eng Opféierung, bei där déi berühmtsten Ausschnëtter vun der MozartOper live vu Museker op der Bühn gespillt ginn, während am Hannergrond d’Personnagen an engem Video vu Poppe gespillt ginn. Am CarréRotondes gëtt iwwerdeems der Lëtzebuerger Pädagogin Betsy Dentzer hiert neitstend Wierk virgestallt: E Kuerf voller Geschichten… entféiert d’Kanner an eng zauberhaft Welt voller Geschichten an Iwwerraschungen. No de Märecher gëtt et dann Zirkus: An der Show Le Carré Curieux verdréinen a verbéie véier Akrobaten hir Kierperen, zaubere mat Bäll, spillen Diabolo an trëppelen op engem Seel, soudatt d’Orientéierung d’ënnescht d’iewescht gehäit gëtt an nei Welte geschaf ginn. Bei Oups, der leschter Opféierung, gëtt an engem Danzspektakel den Alldag vun enger Koppel gewisen: mol méi labber, mol méi eescht, awer ëmmer ganz präzis.Q

Théâtre musical Mausemärchen und Riesengeschichte E 18 & 19/12 H 15:00 & 17:00 E 20/12 H 17:00 R 50’ S 6-10 ans. Auf Deutsch I Grand Théâtre J www.theatres.lu Théâtre d’ombres et d’objets Sommerflügel – Ein Spiel mit Licht und Schatten E 22 & 23/12 H 15:00 & 17:00 R 30’ + 10’ nach der Vorstellung S 2-4 ans. Auf Deutsch, wenige Sprachkenntnisse erfordert I Grand Théâtre J www.theatres.lu Théâtre musical Zauberflöte – Eine Prüfung E 26 & 27/12 H 17:00 R 80’ S 8-99 ans. Auf Deutsch I Grand Théâtre J www.theatres.lu Conte E Kuerf voller Geschichten… E 27/12 H 11:00 & 15:00 R 35’ S 5-99 ans. Op Lëtzebuergesch I CarréRotondes Jwww.traffo.lu Cirque Le Carré Curieux E 28/12 H 19:00 R 65’ S 6-99 ans I CarréRotondes J www.traffo.lu Danse Oups E 29/12 H 19:00 E 30/12 H 15:00 R 30’ S 6-99 ans I CarréRotondes J www.traffo.lu

www.citymag.lu


Jeune Public

Danse

La chorégraphe Marie-Lune propose un stage en deux parties sur le thème de la mer et de tous ses habitants réels ou imaginaires. Après avoir vu des vidéos, des photos et dessiné des animaux marins (1re partie), les enfants transposeront leur univers maritime en mouvements chorégraphiques mis en scène et en musique (2e partie), passant ainsi du dessin au geste. Cet atelier est proposé en partenariat avec TRAFFO. Aucune connaissance en danse n’est requise. Marie-Lune, a choreographer, will be holding a two-stage course focusing on the theme of the sea and of its real or imaginary inhabitants. After viewing videos and photographs and drawing a series of sea creatures (first part), children will have the opportunity to transpose their imagined maritime world into choreographed movements on stage to a musical backing (second part), thus progressing from the drawing board to the stage. This workshop is being staged in partnership with TRAFFO. No prior knowledge of dance is required.

Art contemporain

Chrëschtdags­ Bella, Boss a Bulli këscht

Jochen Gerner

Volker Ludwig

Dans le cadre de l’exposition de la collection du Mudam, cet atelier propose aux enfants de se plonger dans l’univers ludique et imagé de Jochen Gerner qui utilise les codes visuels de la bande dessinée dans son travail plastique et graphique. Ces ateliers permettent d’aborder les clés de la création de l’artiste étudié et de s’initier à différentes techniques, tout en découvrant les œuvres. Within the framework of the exhibition of the Mudam collection, this workshop encourages children to plunge into the entertaining and vivid world of Jochen Gerner, who uses the visual codes of comic strips in his plastic and graphic creations. These workshops provide an understanding of the creative works of the artist and an initiation to different techniques, at the same time as a viewing of the artworks.

D‘Stéck erzielt d‘Geschicht vum Bella. Hatt muss plënneren an nei Kollege fannen. Do léiert et den ArchibaldViktor, genannt „de Boss“, kennen. Hie gëtt zwar vun engem Chauffeur an d‘Schoul gefouert, mä e gëtt andauernd vum Bulli, dem klenge Möchtegern-Gangster aus dem Quartier, ëm Geld erpresst. Bei dësem Stéck geet et ëm d‘Ëmstellungen an ëm d‘Frëndschaft, awer och ëm de Courage vun deem klenge Meedchen, dat sech mat de Schwieregkeete vun eiser Zäit auserneesetze muss. C’est l’histoire de Bella qui doit déménager et se faire de nouveaux amis. Elle rencontre Archibald-Viktor, alias le Boss, qui vient à l’école avec un chauffeur, mais qui se fait continuellement extorquer de l’argent par Bulli, la petite terreur du quartier. C’est une pièce sur le changement et l’amitié, le courage de cette petite fille face aux difficultés de notre époque.

La BD revisitée

Atelier E 09 & 16/12 H 14:00 R 2h S 6-12 ans I Mudam J www.mudam.lu

Ding, ding, ding! Chrëschtdag steet virun der Dir! Haut gi mir duerch d’Ausstellung a sammelen Ideeë fir eiser Chrëschtdagskëscht eng eege Form ze ginn. Eng (Disco)Bull? Eng Pyramid? Oder e (Rubiks)Wierfel? Ding dong, ding dong ! Noël est devant la porte ! Aujourd’hui, nous allons faire le tour de l’exposition et récolter des idées pour donner une forme propre à notre boîte de Noël. Une boule (à facettes) ? Une pyramide ? Ou plutôt un (Rubik’s) cube ? Atelier E 18/12 H 15:00 R 2h S Mam Michelle. Op Lëtzebuergesch I Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain J www.casino-luxembourg.lu

Théâtre E 04, 05, 11, 12, 18 & 19/12 H 15:00 & 17:30 S Ab 8 Joër. Op Lëtzebuergesch I Théâtre du Centaure J www.theatrecentaure.lu

Atelier E 04/12 H 14:30 (6-8 ans),16:30 (9-12 ans) R 90' par workshop I TROIS C-L J www.danse.lu

Le Grand tHéâtre de LUXeMBoUrG et Carrérotondes Présentent

Illustration : Martine Feipel

Photos: Marie-Lune, Jochen Gerner, Folker Ludwig, Tristan LeBraz

20 mille lieux sous les mers

21

18 › 30 | 12 | 10 Carrérotondes

Grand tHéâtre

InFos

e KUerF VoLLer GesCHICHten…

MaUseMÄrCHen Und rIesenGesCHICHte

www.traffo.lu | traffo@rotondes.lu +352 2662 2007

Erzieltheater | 5-99 Joer

oUPs

Danse | 6-99 ans

Le Carre CUrIeUX Cirque | 6-99 ans

Musiktheater | 6-10 Jahre

soMMerFLÜGeL - eIn sPIeL MIt LICHt Und sCHatten Schauspiel mit Schatten und Objekten 2-4 Jahre

ZaUBerFLÖte - eIne PrÜFUnG Musikalisches Volkstheater mit Pappe, Puppen, Projektionen | 8-99 Jahre

www.citymag.lu

tICKets 5/10€ | +352 47 08 95 1 www.luxembourgticket.lu


22

Jeune Public

Drei Haselnüsse für AschenbrÖdel

Märchen mit Twist

Der Polar Express

Weihnachts­ abenteuer

Agenda EIN STÜCK AUTOKINO

LUXEMBOURG CarréRotondes ERNESTO HASE HAT EIN LOCH IN DER TASCHE

(c) Eva Mojave Cerna

Ein Aschenbrödel, das sich nicht alles gefallen lässt! Das ungerecht behandelte, leidgeprüfte Mädchen ergibt sich hier nicht stumm seinem Schicksal, sondern nimmt den Kampf auf – mit List und Witz. Mit Hilfe von drei verzauberten Haselnüssen führt sie sogar den verliebten Prinzen an der Nase herum… Eine mit sehr viel Geschmack gemachte märchenhafte Geschichte. A play on the Cinderella story, in which the maltreated heroine refuses to silently accept her fate and fights back using her wiles and wit. Assisted by three enchanted hazelnuts, she even leads the besotted Prince a merry dance... A tastefully made fairytale that at no stage wallows in kitsch or embarrassment, but fires kids’ imagination. Märchenadaption E 12/12 H 15:00 S Auf Deutsch I Cinémathèque J www.cinematheque.lu

Obwohl ein Junge von seinen Freunden und von seiner Familie gesagt bekommt, dass der Weihnachtsmann nicht existiert, glaubt er fest an den weißbärtigen dicken Mann mit dem roten Mantel. An Heiligabend wartet er gespannt auf das Klingeln der Rentierglöckchen und ist umso überraschter, als vor seinem Fenster plötzlich eine Dampflok zum Stehen kommt… A boy who is told by friends and family that Santa Claus does not exist refuses to stop believing in the jolly fellow with the white beard and the red coat. One Christmas Eve he stays awake expectantly waiting for the sound of the reindeers’ sleigh bells. So he is all the more surprised when an impressive steam train pulls up outside his house... Fantasie Geschichte E 19/12 H 15:00 S Auf Deutsch I Cinémathèque J www.cinematheque.lu

(c) Heinrich Hesse

Theater mit Figuren und LiveMusik. Alter: 6-9. Dauer: 60’. (D) Eine Hasenfamilie bekommt plötzlich die Armut wie eine Krankheit. Überall tauchen Löcher auf, in der Kleidung, im Dach, in den Papieren, und ohne letztere verlieren sie das Recht, in ihrem Haus zu leben. Es beginnt eine lange Reise auf der Strasse. Le 02/12 – 15h, le 04/12 – 17h

DERRIèRE LES COULISSES

Atelier de découverte. Âge : 4-99. Durée : 120’. Envie d’explorer le plateau d’une salle de spectacle, de manipuler les lumières et de jeter un coup d’œil derrière les coulisses ? Prenez le rôle d’acteur, inventez votre propre petite scène et découvrez la salle TRAFFO différemment ! Les 07 & 11/12 – 15h

Theater und Video (Road-Movie). Alter: 12-99. Dauer: 50’. (D) Auf der Bühne stehen zwei Frauen, die mehr sein wollen als normale Alltagsmenschen. Sie wollen cool sein und Abenteuer erleben – wie im Kino. Le 09/12 – 19h

Scènes à deux [CASTING]

Depuis 2008, ce concours, créé en Belgique francophone par Promotion Théâtre asbl, s’est invité au Luxembourg, où il est organisé et encadré par la Compagnie du Grand Boube. Il s’agit avant tout de permettre à des jeunes en âge d’études secondaires de s’essayer au théâtre en langue française. Le samedi 11 décembre, la Compagnie du Grand Boube a le plaisir de recevoir au CarréRotondes les jeunes qui comptent s’inscrire au

concours 2011. Vous avez entre 12 et 18 ans ? Venez participer au casting dans une ambiance conviviale ! Le 11/12 – 10h

E KUERF VOLLER GESCHICHTEN...

(c) Mar

Erzieltheater. Alter: 5-99. Dauer: 35’ (L). Le 27/12 – 11h & 15h

LE CARRé CURIEUX

OUPS

(c) Marine Drouard

Danse. Âge : 6-99. Durée : 30’. Sans paroles. Les chorégraphes de La Vouivre évoquent avec humour et poésie les émois et les petits bonheurs d’un couple. Le duo s’amuse des contrastes en s’inspirant des gestes du quotidien. Sur un ton tantôt léger, tantôt grave, mais toujours avec ludisme et dérision, leur interprétation est d’une précision surprenante. Le 29/12 – 19h, le 30/12 – 15h

Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain Silhouettentheater (c) Christophe Ray

Cirque. Âge : 6-99. Durée : 65’. Sans paroles. Formés à l’École Supérieure des Arts du Cirque, les quatre artistes du Carré Curieux ont développé, chacun dans sa discipline, le niveau d’excellence qui permet de se réinventer. Curieux, oui, ce Carré Curieux qui mêle et détourne les disciplines du cirque, bouleverse les repères et crée selon humeurs et humours de nouveaux mondes surréels. Le 28/12 – 19h

© Bruno Peinado Sans titre, Still Dancing On John Wa

Silhouettentheater. (L) Ee Schied ass en däischteren Ëmrëss am Hellen. Dat kann onheemlech sinn, mä awer och spannend! Wiem säi Schied ass et? Wéi gesäit dee Schied aus? A wéi kënnt en dohinner? Fir Schied ze kréie brauch ee Luucht. Mir spille mat dësen zwee Elementer - Luucht a Schied - esou wéi de Bruno et och scho mol gemaach huet, an halen an engem Silhouettentheater eis eegen Ëmrësser fest.   Le 04/12 – 15h

Spécial Belgique

Cirque

André, le cheval, est un des personnages du Pic Pic André Shoow. André the horse is one of the Pic Pic André Shoow’s characters.

Les deux artistes se métamorphosent pour le plus grand plaisir des spectateurs. The two artists metamorphose to the delight of the audience.

Le cirque invisible

Photo: Jean-Louis Fernandez

Best of…

Un best of des films d’animation décapants du duo de choc belge Stéphane Aubier et Vincent Patar. Pic Pic André Shoow, ce sont des dessins animés déjantés en 2D, dotés d’un sens du dérisoire indéfinissable, contant les aventures absurdes d’un cochon prénommé Pic Pic qui aime se découper en tranches et d’André, le cheval qui aime s’accouder pour « pinter ». Panique au village mêle artisanat et modernité pour réveiller les jouets de notre enfance et en faire les personnages animés d’une saga villageoise.

An anthology of caustic animations by the crack Belgian duo of Stéphane Aubier and Vincent Patar. Pic Pic André Shoow are highly alternative 2D cartoons with an bottomless sense of derision, recounting the absurd adventures of a pig named Pic Pic who likes nothing better than to cut himself into slices and André, the horse who loves to lean over to “have a slash”. Panic au village combines craftsmanship with a dash of modernity, bringing to life the toys of our childhood, turning them into the animated characters of a village saga.

Cinéma Paradiso E 05/12 H 15:00 R 70' S À partir de 5 ans I Cinémathèque J www.cinematheque.lu

DEZEMBER'10  city agenda luxembourg

Les tableaux se succèdent à l’infini sur scène, pourtant, ils ne sont que deux à mettre en œuvre ces numéros devant les yeux ébahis des spectateurs. Victoria Chaplin, fille du grand Charlot, et Jean-Baptiste Thiérrée, père du nouveau cirque et époux de madame, ont conçu ce spectacle hors du commun qui mêle jonglerie, tours de magie, acrobaties, numéros de dressage ou encore contorsionnistes avec une poésie et une douceur peu vues dans le monde du cirque. Les objets prennent vie et les spectateurs se laissent emporter dans un voyage au cœur d’un monde magique.

The scenes follow one another at dizzying speed and yet only two artists perform these numbers as the spectators watch with stupefaction. Victoria Chaplin, daughter of the great Charlie, and Jean-Baptiste Thiérrée, father of the new circus and the lady’s husband, conceived this unusual show which mixes juggling, magic turns, acrobatics, dressage acts and contortionists with poetry and delicacy seldom seen in the circus world. Objects come to life and the spectators are carried away on a voyage to the heart of a magic world.

Cirque E 08, 09, 10 & 11/12 H 20:00 E 12/12 H 17:00 R 1h45 + entracte I Grand Théâtre J www.theatres.lu

www.citymag.lu


Jeune Public

Lost in translation

Grand Théâtre  Le cirque invisible

Un spectacle de et avec Victoria Chaplin et Jean-Baptiste Thiérrée. Les 08, 09, 10 & 11/12 – 20h, le 12/12 – 17h © Bruno Peinado

Bruno Peinado, the French artist presented at Casino Luxembourg, is very interested in cultural fusion and creolisation. Taking his artworks as a starting point, the participating adults and teenagers in the workshop will learn how to write and play with words in many different languages, even those they actually don’t speak. Multilingual literary workshop for adults and teenagers. Le 04/12 – 16h

Atelier surprise

Atelier surprise avec Loréna (F). Pour voir les nouvelles œuvres que Bruno a réalisées, il faut venir au Casino ! Pour savoir ce qui se passera cet après-midi, il faut venir à l’atelier ! Un programme qui réserve bien des surprises ! Le 11/12 – 15h

ChrËschtdagskescht Le 18/12 – 15h

Sans titre, Surf in Casino, 2010

MAUSEMärchen und riesengeschichte

Musiktheater für Kinder von Traffik Theater (L) und company of music Vienna (A), komponiert von Elisabeth Naske. Libretto von Ela Baumann nach einem Buch von Annegert Fuchshuber. Für Kinder von 6-10 Jahren. Der Riese Bartolo und die Haselmaus Rosinchen haben beide keinen Freund. Vor Bartolo fürchten sich alle, weil er so groß und mächtig scheint. Dabei ist er der größte Angsthase und fürchtet sich vor den harmlosesten Bewohnern des Waldes. Rosinchen hingegen hat vor nichts Angst und erregt deshalb das Misstrauen der Tiere. Die beiden machen sich also gemeinsam auf den Weg, um einen Freund zu suchen...  Les 18 & 19/12 – 15h & 17h, Le 20/12 – 17h

sommerflügel Ein Spiel mit Licht und Schatten. Für Kleinkinder von 2-4 Jahren. Ein Sommertag. Ein Mann und eine Frau treffen sich zum Picknick. Von der Brotzeit will auch eine kleine Maus etwas abbekommen. Und das Rotkehlchen ebenso. Die Katze hätte gerne ein Stück von der Maus. Oder von dem Fisch. Und die Krähe fragt sich, ob sie heute überhaupt noch etwas zum Essen findet.  Les 22 & 23/12 – 15h & 17h

zauberflöte – eine prüfung

© Bruno Peinado

Atelier photo-photoshop-web 2.0 avec Bruno Baltzer et Neckel Scholtus autour de l’exposition monographique de Bruno Peinado "CASINO INCAOS. Baroque Courtoisie". Après une visite guidée, les adolescents sont appelés à surfer en photo sur la vague d’énergie et de couleurs sur laquelle l’exposition ne manquera pas de les entraîner. Observations, prises de vues, retouches numériques, mise en ligne et partage. (F/L) Le 21/12 – 14h

Portrait Pop-up!

Musikalisches Volkstheater mit Pappe, Puppen, Projektionen. Für Kinder ab 8 Jahren und Erwachsene. Prinz Tamino gerät beim Versuch, seine geliebte Pamina zu retten, zwischen die Fronten der wahnwitzigen Königin der Nacht und des demagogischen Zauberers Sarastro... Ein skurriles Märchenspiel voll zwielichtiger Dämonen, fataler Illusionen und tückischer Prüfungen. Les 26 & 27/12 – 17h

MUDAM MUDAMINI WORKSHOPS – La BD revisitée Les 09 et 16/12 – 14h

MUDAMINI WORKSHOPS – Mudamini Guides

© Dan Porter, Mudam Luxembourg, 2009

© Bruno Peinado

Portrait Pop-up! (L) Eist Ausgesinn ass eis wuel bekannt. Wa mir eis am Spigel kucken erkenne mir direkt déi gewinnte Formen. Haut dréine mir dat alles op d’Kopp. Mat Hëllef vum Bruno senge Wierker, verwandels du dech an eng Figur déi all Grenze sprengt. Les 29 & 30/12 – 14h30

Centre-Ville Cortège St-Nicolas

Comme chaque année, St-Nicolas rendra visite aux enfants de la ville de Luxembourg. Il arrivera par train vers 14h, passera vers15h à la place de Paris, puis se dirigera au centre-ville. Vers 16h30, il s’arrêtera au Marchéaux-Poissons, et fera sa dernière distribution de sachets dans l’Hôtel de Ville dès 17h15.   Le 05/12 – 14h

www.citymag.lu

Pendant les vacances, tu peux devenir guide au Mudam ! Découvre avec nous les expositions et passe ton brevet de guide. Tu peux ensuite revenir avec tes parents et tes amis et leur faire des visites guidées. Le 22/12 – 14h (F/EN), le 23/12 – 14h (L/D)

Mudam GO!

Grâce à ce parcours parsemé d’activités et de devinettes, l’art contemporain n’aura plus de secret pour toi. Sous forme de carnet ou de fiches, Mudam GO! est développé pour chaque exposition et te permet, à toi et à tes parents, d’en apprendre plus sur les œuvres. À partir de 6 ans. (F/D/EN) Jusqu'au 23/01/11

Musée d’Histoire de la Ville de Luxembourg Hip hop

L’atelier permet aux participants de s’informer et de discuter sur l’histoire du mouvement hip hop et de découvrir les éléments suivants : breakdance, MC-ing (Rap), DJ-ing, grafitti et son développement au Luxembourg. Ensuite, les participants apprendront à rédiger leur propre performance rap. À partir de 12 ans. (L/F/EN/D) Le 04/12 – 14h

Musée Dräi Eechelen 3 Eechelen

Nous construisons une maquette du Fort Thüngen.   Le 11/12 – 15h

Musée national d’histoire et d’art archéothème: Mittelalterliche Trommel

Les 02, 09, 16, 23 & 30/12 – 14h30

Arthème: Design Raoul Dufy: Kleider und Accessoires Les 07, 14, 21 & 28/12 – 14h30

soldats romains : l'armure romaine

Eng aussergewéinlech Steelut

Haut ass Konscht an Technik ugesot: Chic a schéin, eng aussergewéinlech Steelut. Kreéier deng eege Steelut fir dech oder als Kado. Science-Club. 13-15 Joer. Le 18/12 – 9h

Marzipan selwer maachen

Panda-Club. Le 19/12 – 15h, 15h30 & 16h

Naturkatastrophen Mir probéieren erauszefannen wéi Äerdbiewen an en Tsunami entstinn a firwat Vulkanen ausbriechen. Panda-Club. 9-10 Joer. Les 21 & 22/12 – 14h30

Wantergeschichten Wéi kommen d’Déieren am bëschten iwwert de Wanter? Doe si hire Pelzmantel un, verstoppe si sech am Buedem oder maache si sech aus dem Stëbs? Panda-Club. 6-8 Joer. Les 21, 22 & 23/12 – 14h30

Äisskulpturen

Mikroskopie

Atelier pour enfants (2 jours). Durée : 2 x 2h. 6-12 ans. Les 21 & 22/12 – 14h30

histoires de noël

Geckeg Zuelen

soldats romains : l'épée – le bouclier Atelier pour enfants (1 jour). Durée : 2h. 6-12 ans. Les 28 & 29/12 – 14h30

natur musée Zongendéier

Mir testen ons Nues an ons Zong an der neier Ausstellung a baken duerno e Boxemännchen. Panda-Club. 9-10 Joer. Le 02/12 – 14h30

Boxemännercher selWer maachen Panda-Club. Le 05/12 – 15h, 15h30, 16h

Schockela

Alles iwwert de Schockela; wou kënnt en hier; wéi gëtt en ugeplanzt a wéi schmaacht en? Panda-Club. 9-10 Joer. Le 09/12 – 14h30

Mad Lab: 3DChrëschtbeemchen

Passend fir d’Chrëschtdeeg léiden a bastele mir e 3D-Chrëschtbeemche mat ville klenge Luten, déi blénken. Hei léiers du awer och verschidden elektronesch Baudeeler kennen. Science-Club. 11-13 Joer. Les 09 & 16/12 – 15h

Freedefeier Chimie

An dësem Atelier entdecke mir all d’Geheimnisser vun der Chimie, déi hanner de Wonnerkäerzen an dem Freedefeier stiechen. Mir wäerten eis eege Wonnerkäerz an ee klenge Feierwierkskierper maachen. Esou kanns du Chrëschtdag a Silvester esou richteg feieren! Science-Club. 11-13 Joer. Le 11/12 – 14h

Kachen a brachen

Mir kache Couscous mat Bouletten an Tomatepürée.Mir taaschten a schmaachen Geméis. Duerno Geméis eemol aanescht: mir maachen e Geméis-Konschtwierk. Panda-Club. 9-10 Joer. Les 14 & 16/12 – 14h30

Rallye duerch de Musée

Découvrez les différentes salles du musée sous forme d’un rallye interactif. Vous serez guidés par une brochure éducative. Cette activité peut se faire avec ou sans guide et se prête bien à une visite en famille. Jusqu'au 15/07/11 – 10h

Safari Jusqu'au 15/07/11

Evolutioun Jusqu'au 15/09/11

Déierekanner

Mir modelléiere kleng Déiere­ skulpturen aus Äis. Panda-Club. 9-10 Joer. Le 23/12 – 14h30

Schlappen-Déieren, Champignonen, deng eegen Zellen ënner dem Mikroskop ënnersichen. Science-Club. 11-13 Joer. Le 28/12 – 14h30

4-6 ans. Les 23 & 30/12 – 14h30

de leur voyage autour du monde, les enfants découvriront notre système solaire, les volcans, les fossiles, les dinosaures, les insectes, les animaux exotiques, mais également les animaux de nos régions et le corps humain. Au début de la visite, vous pouvez indiquer les sujets qui vous intéressent le plus, le guide organisera la visite autour de ces thèmes. Jusqu'au 15/07/11

Spillereien mat Zuelen, Rätselen, Moossen wéi fréier oder an anere Wierder: Wéi kann ech méng Frënn uschmieren? Panda-Club. 9-10 Joer. Le 29/12 – 14h30

Arktika

E lëschtegen Nomëtteg mat Äisbier, Walross & Co. Panda-Club. 6-8 Joer. Les 28, 29 & 30/12 – 14h30

Déieren an aalt Holz

À l’aide d’indices, les enfants découvrent une série d’animaux qui laissent des traces typiques en forêt. Jusqu'au 17/12

Fossilien erzielen d’Geschicht vum Liewen Qu’est-ce qu’un fossile et comment se forme-t-il ? Jusqu'au 17/12

Mir besichen eng Wiederstatioun

Dans le jardin du musée se trouve une station météo qui nous permet d’observer et de mesurer les données météorologiques actuelles. Jusqu'au 17/12

Steng vu Lëtzebuerg Jusqu'au 17/12

Dynamesch Äerd Jusqu'au 15/07/11

Queesch duerch den natur musée

Cette visite générale du musée pour les petits leur permet de découvrir activement les différentes salles du musée. Lors

Atelier de danse. Durée : 90’. Le 04/12 – 14h30 (6-8 ans), 16h30 (9-12 ans)

KIDSLAB – Maach däi Pins selwer

Théâtre du Centaure Bella, Boss a Bulli

Papier

Ab 8 Jahren. (L) Les 04, 05, 11, 12, 18 & 19/12 – 15h & 17h30

Villa Vauban Alle Mann an Bord!

Die verkaufsoffenen Sonntage im Dezember sind der beste Zeitpunkt um die letzten Weihnachtsgeschenke zu besorgen. Spannendes gibt es gleichzeitig in der Villa Vauban zu entdecken: Kinderfilme über die Seefahrt und die Möglichkeit, eine Ausbildung zum Schiffskapitän zu durchlaufen? 12. Dezember: "Wickie und die starken Männer - Der Spielfilm" (1972, 80 min.). 19. Dezember: "Pippi Langstrumpf Pippi in Taka-Tuka-Land" (1969, 93 min.), 7-12 Jahre. (D)   Les 12 & 19/12 – 14h30

Ciné Starlight Ciné-goûter : Ciné-comptines !

Philharmonie Apollon Musagète Quartett

Musique de Joseph Haydn, François-Joseph Gossec et Karol Szymanowski. Le 04/12 – 10h30 & 14h (F), le 04/12 – 16h30 (L), le 05/12 – 10h30, 14h & 16h30 (L)

Kinobienen Bienenkino

À partir de 3 ans. Films projetés : "L’enfant sans bouche" de Pierre-Luc Granjon (France) ; "La Traviata" de Guionne Leroy (France) ; "Reef" d’Eric Steegstra (Pays-Bas) ; "Sunny day" de Gil Alkabetz (Allemagne). Animation en français : Michèle Baczynsky (chant, narration, accordéon.   France/Pays-Bas/Allemagne – 5 courts métrages 1996-2008, 45’, film d’animation, sans paroles. Le 14/12 – 15h

opderschmelz ALS DER WEIHNACHTSMANN VOM HIMMEL FIEL

Musical für alle Kinder ab 6 Jahren. Le 03/12 – 16h30

Echternach

Puck et la fleur magique

trifolion Bibi Blocksberg Super-Show

Sentier géologique Geologie vun der Stad Lëtzebuerg Jusqu'au 15/07/11

STUDIO TROIS C-L TANZWERKSTATT – 20 MILLE LIEUX SOUS LA MER

(c) Karin Klouber

Cartes à jouer

6-12 ans. Jusqu'au 20/12 (L/D/F/EN)

Création et impression avec tampons 6-12 ans. Jusqu'au 20/12 (L/D/F/EN)

Prints

4-6 ans. Jusqu'au 20/12 (L/D/F/EN)

The animal farm 6-12 ans. Jusqu'au 20/12 (L/D/F/EN)

Ton badge avec Muriel

6-12 ans. Jusqu'au 20/12 (L/D/F/EN)

Kulturhaus Zapperlott, t’ass wéi verhext!

Dauer: 40 Min. Geschichten vun der Erzielerin Betsy Dentzer. (L) Le 07/12 – 9h & 10h30, le 08/12 – 9h, 10h30 & 14h30

ROOST Luxlait Bissen Vitarium Luxlait

Komm mat an den neie Science Center "Vitarium" vun der Luxlait. E spannend Erliefnes: vill Experimenter an interaktiv Spiller erwaarden dech. Et geet lass mat enger Zäitrees (3D-Film), duerno entdecke mir de Wee, deen d’Mëllech vun der Kou bis an eist Glas mécht. Science-Club. 11-13 Joer. Le 21/12 – 14h30

ROSPORT Musée Tudor Bricole ton arbre de noël

Papier marbré

Jusqu'au 20/12 (L/D/F/EN)

Viens réaliser un petit bloc-notes où tu pourras écrire ta liste de souhaits pour le Père Noël. 6-10 ans. Le 23/12 – 14h (L/D/F/EN)

Une improvisation live de mots, images et musiques. Le 04/12 – 15h (D)

Rêve d’une nuit d’été, nouvellement rêvé. Annelie Gahl, violon. Petra Stump, clarinette. Stephanie Timoschek, piano. Dan Tanson, narration. Heinz Janisch, livret. Nicole Marte, mise en scène. Felix Mendelssohn Bartholdy: Musik zu Ein Sommernachtstraum (Le Songe d’une nuit d’été) op. 61 (extraits / Auszüge) et musique de Konrad Rennert. Le 11/12 – 11h & 15h (F), le 11/12 – 17h (D), le 12/12 – 11h, 15h & 17h (D)

boîtes à gogo

NIEDERANVEN

Prends note !

Déieren am Wanter

Les enfants découvrent comment les animaux de nos contrées s’adaptent à la saison froide. Jusqu'au 08/03/12

5-12 ans. Jusqu'au 20/12 (L/D/F/EN)

8-14 ans.   Jusqu'au 20/12 (L/D/F/EN)

DUDELANGE

Comment naissent les bébés animaux ? Jusqu'au 17/12/11

5-10 ans. Le 16/12 – 14h (L/D/F/EN)

23

JUNGLINSTER Junglinster Äisskulpturen Panda-Club. 9-10 Joer. Le 20/12 – 14h30

À partir de 8 ans. Durée : 30/45'. Le 12/12 – 14h

LULTZHAUSEN Auberge de jeunesse Wanterweekend zu Lëltz Panda-Club. 9-10 Joer. Les 18 & 19/12 – 10h

MERl conservatoire de musique musicroissants

Concert interactif qui s'adresse aux plus jeunes de 3 à 10 ans et à leurs familles. Les musiciens expliquent la musique jouée ainsi que le fonctionnement de leurs instruments ; les enfants sont impliqués activement à la représentation. À l'issue du concert, les Jeunesses Musicales distribuent des croissants et du lait chocolaté aux enfants.  Le 12/12 – 10h30

MERSCH Mierscher Kulturhaus scrooge Le 05/12 – 17h

Puppentheater der Stadt Magdeburg. Eine Geistergeschichte zum Weihnachtsfest. Le 07/12 – 14h30

GREVENMACHER

Schreibwerkstatt

Kulturhuef KIDSLAB – PORTE OUVERTE : Schoki-Origami 3-99 ans. Le 12/12 (L/D/F/EN)

Schreibwerkstatt Kreatives Schreiben. Kreatives Schreiben das ist: Spiel mit Sprache, die eigene Fantasie und Kreativität entdecken, Sprachskizzen, Geschichten und Gedichte schreiben. 9-13 Jahren. Les 21 & 22/12 – 10h

n ent o ur ev ts sur o y t i n subm z vos eve t ive r c . s In rio n/1e2 u l p . wwwn janvier : 06 Éditio

DEZEMBER'10  city agenda luxembourg


24

L’âge d’or de la peinture néerlandaise

À pleine voile E

choing the inaugural exhibition The Golden Age Reloaded, which presented intimate works dealing with humdrum subjects, with more interior backgrounds, Villa Vauban is now displaying À pleine voile, another mainstream artistic and thematic side of the Dutch Golden Age: Marine painting. The exhibition is an important artistic and historic event, offering an overview of works by the most renowned artists of maritime landscapes of the 17th century. The large-scale canvases – masterly, sometimes dramatic – evoke tortuous voyages, the discovery of far-off lands, the sensation of immensity and the desire for freedom. À pleine voile comprises more than 80 paintings, engravings, maps, books and pottery items, loaned by eight major international museums dedicated to maritime art (National Maritime Museum, Greenwich, Hamburger Kunsthalle, Museum für Kunst und Gewerbe Hamburg, etc.) and private collectors. Visitors can appreciate the paintings of the great masters of this pictorial genre, such as Ludolf Backhuysen, Jan Porcellis, Willem van de Velde (father and son) and Simon de Vliegher, side by side with the works of many artists of the time. Apart from the magnificence of the paintings – a true delight for the eyes – due to the technical excellence, the quality of the frames and viewpoints as well as the specific pictorial treatment of the genre –, the exhibition knowledgeably details the relationship between the iconography and the political, economic and social context of the Netherlands. The works thus also transmit the facets of power of this northern European region at a time of rapid economic and commercial expansion. Images of a flourishing period, the paintings and their motifs are a concentration of myths and realities. The pleasure derived from a visit to the exhibition is enhanced by this iconological approach, which places Marine painting in a social and historic context, enabling the viewer to distinguish the different messages the works conveyed at the time. This voyage to the heart of the works, organised by themes such as “The boat, hero of the paintings”, “Shipwreck”, “The navy and the baroque theatre”, “Battles”, etc. gives rise to a host of sensations: dreams of adventures, explorations of the un­known, wonderful journeys. Q

À pleine voile présente des œuvres majeures d’un genre pictural essentiel pour la période dorée néerlandaise : les Marines. À pleine voile presents major works from a mainstream genre of the dutch golden age: Marine painting. NElvire bastendorff  OLudolf BackhuYsen

E

n écho à l’exposition inaugurale The Golden Age Reloaded qui présentait des œuvres intimistes, aux sujets plus quotidiens, aux décors plus intérieurs, la Villa Vauban accueille sur ses cimaises À pleine voile, autre versant artistique et thématique essentiel de l’âge d’or néerlandais : les Marines. L’exposition est un événement artistique et historique important, offrant un panorama d’œuvres d’artistes les plus renommés représentant des paysages maritimes du 17e siècle. Les toiles de grandes dimensions – magistrales, parfois dramatiques – évoquent les voyages tourmentés, la découverte des terres lointaines, la sensation d’immensité et le désir de liberté. À pleine voile réunit plus de 80 peintures, gravures, cartes, livres et faïences, prêtés par huit grands musées internationaux dédiés à l’univers artistique maritime (National Maritime Museum, Greenwich, Hamburger Kunsthalle, Museum für Kunst und Gewerbe Hamburg…) et par des collectionneurs privés. C’est ainsi que le public peut apprécier les toiles de grands maîtres reconnus dans ce genre pictural, tels que Ludolf Backhuysen, Jan Porcellis, Willem van de Velde (le

DEZEMBER'10  city agenda luxembourg

père et le fils) et Simon de Vliegher, aux côtés desquels sont présentes les œuvres d’un grand nombre d’artistes de cette époque. Outre la magnificence des tableaux – véritable plaisir visuel suscité par l’excellence technique, la qualité des cadrages et des points de vue ainsi que par le traitement pictural spécifique du genre –, l’exposition établit, avec intelligence, les relations entre l’iconographie et les contextes politiques, économiques et sociaux des PaysBas. Les œuvres traduisent ainsi les facettes de la puissance de cette région du nord de l’Europe, en plein essor économique et commercial. Images d’une période et d’un monde florissants, les peintures et leurs motifs concentrent mythes et réalités. Le plaisir de la visite de l’exposition est exalté par cette approche iconologique qui place les Marines dans une perspective sociale et historique permettant de distinguer les différents messages que les œuvres ont véhiculés en leur temps. Ce voyage au cœur des œuvres, organisé autour de thématiques telles que «Le bateau, héros des tableaux », « Le naufrage », « La marine et le théâtre baroque », « Les batailles »…, délivre un flot de sensations : rêves d’aventures, explorations de l’inconnu, périples merveilleux. Q

« Ces œuvres mettent en scène les navires comme des métaphores de la vie humaine exposée aux tempêtes du destin. » “These works showcase the ships as metaphors of human life exposed to the storms of destiny.” Danièle Wagener Directeur, Les 2 Musées de la Ville de Luxembourg

Marines néerlandaises du 17e siècle E 11/12-28/03/11 I Villa Vauban J www.villavauban.lu

www.citymag.lu


Expositions

25

Nina Beier & Marie Lund

The Object Lessons

La jeunesse de 1950 à 2010

Born to Be Wild?

Marc Theis

Schwaarze Wee

Le MHVL propose une exposition historique très documentée sur la jeunesse des 60 dernières années. Par le biais de trois chapitres, « Sous le regard des autres », « Face à eux-mêmes » et « Les rapports avec la société », est décryptée et analysée la période transitoire, fragile et intense entre l’enfance et le monde des adultes. MHVL is showing a highly documented historical exhibition about the young people of the last 60 years. In three chapters: “In the eyes of others”, “Face to face with themselves” and “Relationships with society”, the transitional, fragile and intense period between childhood and the adult world is deciphered and analysed.

Art contemporain, sculpture E Jusqu’au 23/01/11 I Mudam J www.mudam.lu

Exposition thématique E Jusqu’au 10/04/11 I Musée d’Histoire de la Ville de Luxembourg J www.mhvl.lu

bunker palace.com

L’exposition des deux artistes pour le Mudam s’est construite à partir d’un texte critique sur leur précédente exposition, jouant ainsi avec la dimension d’interprétation des œuvres. Les nouvelles pièces relèvent d’un processus d’appropriation et de mise en abîme, littéraire et matériel, qui semble préfigurer les œuvres à venir… The exhibition of these two artists for Mudam was constructed on the basis of a critical text of their previous exhibition, hence a play on the dimension of interpretation of the works. The new pieces derive from a process of literary and material appropriation and mirror imaging, which appears to prefigure the works to come…

réalisation :

Photos: Nina Beier & Marie Lund, C. Weber, 2010

4.12.2010 - 8.1.2011

Exposition collective

www.centredart-dudelange.lu

Photo: Sumo

Grab it

La proposition permet aux amateurs d’art graphique et d’illustration d’offrir des pièces originales pour les fêtes à des prix très abordables. This concept enables connoisseurs of graphical art and illustration to buy original works as gifts for the festive season at very affordable prices.

Pour la fin d’année, Extrabold présente une exposition d’un genre particulier : des pièces de petit format, des sérigraphies et des multiples des artistes de la galerie, qui peuvent être emportés dès leur achat. Les œuvres de Microbo, d’Erosie, de Dave the Chimp, de Graphic Surgery, de Jaron Korvinus, de Spike, de Sumo et bien d’autres… offrent un panorama éclectique et inventif de la création graphique actuelle. Outre le plaisir exquis d’acquérir une œuvre originale et de pouvoir en profiter immédiatement, le principe de Grab it permet un renouvellement constant de l’exposition. Il est garanti qu’Extrabold, en dénicheur passionné, réservera pour les visiteurs et les acheteurs potentiels des pièces inédites et surprenantes !

To mark the end of the year, Extrabold presents an exhibition of a special kind, featuring small-sized works, screen prints and multiples by the gallery’s artists, which can be bought and taken away on the spot. The works of Microbo, Erosie, Dave the Chimp, Graphic Surgery, Jaron Korvinus, Spike, Sumo and many others, project an eclectic and inventive landscape of contemporary graphical art. In addition to the pleasure of being able to acquire an original work and being able to take it home to enjoy it immediately, the principle of Grab it enables a constant renewal of the exhibition. You may rest assured that Extrabold, as a passionate talent scout, will be showcasing a slew of unique and surprising works for its visitors and potential buyers to enjoy!

Art graphique E Jusqu’au 24/12 I Extrabold J www.extrabold.eu

www.citymag.lu

Exposition du 4/12/ 2010 au 24/12/2010


26

Expositions

Attila Csörgö

collection Mudam

CASINO INCAOS. Baroque Courtoisie Daniel Buren

Archimedean point

diagonales

Architecture, contre-architecture : transposition

Relevant du baroque à l’esthétique hybride et convoquant l’idée de chaos – sous le titre Incaos, anagramme de Casino –, l’exposition de Peinado traverse de riches références littéraires, visuelles et conceptuelles. Les œuvres séduisantes, accessibles et ludiques exaltent une démarche judicieuse, contextuelle, fortement contemporaine. With a touch of the baroque and a hybrid aesthetic, and evoking the idea of chaos – entitled Incaos, an anagram of Casino – the Peinado exhibition encompasses rich literary, visual and conceptual references. These attractive, accessible and entertaining works highlight a judicious, contextual and highly contemporary approach.

En miroir à l’architecture de Ieoh Ming Pei, l’œuvre de Daniel Buren transforme profondément la nature du Grand Hall. Cette mise en abîme tridimensionnelle nimbe d’une variation de lumières et de formes géométriques la totalité de l’espace. Une des plus impressionnantes, fascinantes et féeriques installations réalisées pour ce lieu. Mirroring the architecture of Ieoh Ming Pei, Daniel Buren’s work profoundly transforms the nature of the Grand Hall. This three-dimensional transfiguration suffuses the entire space with a variety of lights and geometric shapes. It’s one of the most impressive, fascinating and delightful installations ever created for this venue.

Équilibre, illusion d’optique et mécanique subtile habitent les œuvres de l’artiste hongrois. En virtuose de la forme et de ses effets, il donne vie à l’inanimé et plonge les spectateurs dans un univers poétique, fragile, universel : sorte d’apparition d’un monde en lisière de notre quotidien peuplé de malice et d’ingéniosité. Equilibrium, optical illusion and subtle mechanics inhabit the works of this Hungarian artist. A virtuoso of form and its effects, he brings the inanimate to life and plunges viewers into a poetic, fragile and universal environment: a sort of apparition of a world on the fringes of our everyday existence populated with malice and ingenuity.

Explorant les rapports entretenus entre la parole et les conséquences illogiques de pensée qu’elle produit, les trois artistes venus des disciplines de la performance, de la composition et des arts plastiques proposent des installations où se rencontrent la création sonore et les arts visuels. Le son comme matière organique est ici mis à l’honneur. Exploring the relationships between words and the illogical consequences of thought they produce, three artists from the disciplines of performance, composition and plastic arts display installations combining sound creation and visual arts. Sound as organic matter prevails here.

C’est à travers le prisme de l’humour, du décalage et du détournement que la nouvelle présentation du fonds du Mudam est à aborder. Les œuvres traduisent les réactions sensibles et contestataires aux environnements sociaux, politiques, artistiques… Les pièces sont ludiques, drôles, parfois absurdes et néanmoins toujours poétiques. The new presentation of the Mudam collection should be approached through the prism of humour, distance and diversion. The works translate sensitive and antiestablishment reactions to the social, political and artistic environments… The pieces are entertaining, funny, sometimes absurd but always poetic.

Art contemporain E Jusqu’au 09/01/11 I Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain J www.casino-luxembourg.lu

Art contemporain E Jusqu’au 22/05/11 I Mudam J www.mudam.lu

Art contemporain E Jusqu’au 23/01/11 I Mudam J www.mudam.lu

Photos: Jessica Theis, Casino Luxembourg ; Andrés Lejona / Mudam Luxembourg, General Idea

Bruno Peinado

Une histoire juridique et éthique de la photographie

Illogical thoughts…

Création sonore et arts visuels E Jusqu’au 30/01/11 I Mudam J www.mudam.lu

Premier étage – Second degré

Art contemporain, exposition collective E Jusqu’au 10/04/11 I Mudam J www.mudam.lu

Regard sur une collection privée

Just love me

La photographie et ses versants politiques, sociologiques, idéologiques. Photography and its political, sociological and ideological aspects.

Les espaces d’exposition du CNA acc­ ueillent Controverses : un choix de photographies aux histoires singulières. Chacune d’entre elles a été l’objet de polémiques, de débats voire de procès mettant en exergue la pensée d’une époque et pointant le pouvoir indiciel et subversif des images. Depuis la naissance de la photographie, pouvoir et image entretiennent des relations ambiguës relevant de manipulations : censures, trucages, destructions ou diffusion excessive. Conçue par des spécialistes en histoire de la photographie, par des juristes et par le CNA, Controverses est une exposition très documentée, dont la thématique, toujours d’actualité, soulève des questions et suscite un regard critique.

The exhibition spaces of the CNA are hosting Controverses: a choice of photographs with an unusual history. Each one has been the subject of polemic, debate, even legal proceedings, highlighting the thinking of the period and indeed, pointing to the subversive power of images. Since the birth of photography, power and image have maintained an ambiguous relationship stemming from manipulation: censorship, special effects, destruction pure and simple or excessive dissemination. Conceived by photography historians, lawyers and the CNA, Controverses is a well-documented exhibition whose ever-topical themes raise questions and prompt a critical look.

Photographie, droit et société E Jusqu’au 06/02/11 I Centre National de l’Audiovisuel display01+ display02 J www.cna.lu

DEZEMBER'10  city agenda luxembourg

Photo: Andrés Lejona

Photo: Copyright 1991 Benetton Group S.p.A-Oliviero Toscani

Controverses

Un amour de l’art au quotidien combiné au plaisir de découverte d’œuvres inédites. A constant love of art combined with the pleasure of discovering unusual works.

Poursuivant sa réflexion sur la collection, le Mudam – après avoir ouvert au public une partie de ses fonds – propose ici la découverte d’une collection privée. Les enjeux affectifs et économiques qui incitent des privés à acquérir des œuvres se distinguent des motivations des achats publics exprimant une forme d’intimité. L’ensemble des œuvres appartient à un couple – collectionneurs de longue date – qui a constitué avec attention un fonds réunissant grands noms du marché de l’art et artistes renommés. L’exposition est pensée avec intelligence, permettant de saisir toutes les facettes d’une démarche d’acheteurs sans omettre la relation forte et quotidienne qu’entretient l’amateur d’art avec les œuvres.

Continuing its study of the collection, the Mudam – after having opened up part of its holdings to the public – now offers a look at a private collection. The affective and economic reasons that spur individuals to acquire artworks are different from the motivation for public purchases, in that they express a kind of intimacy. All of these works belong to a couple of long-time collectors who have carefully compiled a collection comprising major names in the art market and artists of renown. The exhibition has been thoughtfully planned to illustrate all the facets of a buyer’s approach, without overlooking the art lover’s strong and constant relationship with the works.

Art contemporain E Jusqu’au 30/01/11 I Mudam J www.mudam.lu

www.citymag.lu


Expositions

Markus Anton Huber

Musée National d’Histoire Naturelle

Exposition inaugurale

dessin, vidéo, installation

M.-F. Dublé / V. Kolber

Les œuvres aux lignes entrelacées, aux superpositions de strates, élaborent une vision cosmogonique du monde, précise et complexe qui puise dans la pensée scientifique et l’univers de la musique. Les tableaux ont inspiré Camille Kerger qui a composé une pièce spécifique. L’exposition est à la jonction entre la création visuelle et musicale. These works, with their intertwined lines, their superimposed strata, project a vision of the world from a cosmogonical point of view, which is both precise and complex, and which draws on scientific thought as well as the world of music. These paintings inspired Camille Kerger to compose an original piece for the exhibition, which thus lies at the junction of visual and musical creativity.

Succédant aux expositions sur le toucher et sur l’odorat, À tous les goûts dévoile les nombreux facteurs qui stimulent et influencent le goût ou le dégoût pour certaines nourritures. Dans un esprit ludique et expérimental, les publics de tous âges peuvent savourer le plaisir de l’alimentation et découvrir de nouvelles perceptions gustatives. Following the exhibitions on the senses of touch and smell, À tous les goûts unveils the many factors that stimulate and influence a taste or distaste for certain types of food. In an entertaining and experimental way, visitors of all ages can savour the pleasure of food and discover new gustatory sensations.

L’exposition aborde la notion de chef-d’œuvre au travers de pièces des grandes figures de l’art du 20e siècle : l’occasion rêvée de contempler des œuvres exceptionnelles dans un cadre architectural unique. Un ensemble de manifestations orientées sur la création contemporaine, toutes disciplines artistiques confondues, accompagnent l’exposition. The exhibition approaches the concept of a masterpiece through pieces by major figures in 20th century art: a dreamed-of opportunity to contemplate outstanding works in a unique architectural decor. A number of events concerning contemporary creative work covering all artistic disciplines accompany the exhibition.

La galerie Octave Cowbel est un lieu singulier présentant la jeune création dans 25 mètres carrés accessibles par la fenêtre… Usant des savoirs et des techniques des archéologues, Ann Guillaume y expose des installations graphiques et audiovisuelles qui bouleversent la temporalité des objets et suscitent une réflexion sur l’homme contemporain. Octave Cowbel gallery is a singular place presenting creative works by young artists in a 25 square metre space accessed through the window… Using an archeologist’s know-how and techniques, Ann Guillaume exhibits graphic and audiovisual installations which overturn the temporality of objects and prompt a reflection on contemporary mankind.

A K * est un lieu convivial consacré aux pratiques photographiques destiné aux professionnels et aux amoureux de l’image. Privilégiant les approches d’auteurs, l’exposition met en écho deux démarches autour de la notion de reliques : objets sacrés, empreints du temps passé. Les images relèvent ici avec justesse de la rareté et de la préciosité. A K * is a convivial place devoted to photographic practices aimed at professionals and image lovers. Giving priority to authors’ methods, the exhibition highlights two approaches concerning the idea of relics: sacred objects stamped with the past. The images aptly relate to things rare and precious.

Momenta Fugitiva À tous les goûts

Photos: Arny Schmit ; MnhnL ; Adagp, Paris, 2010 / Centre Pompidou, Mnam-Cci, Paris / Dist. RMN ; Ann Guillaume ; Véronique Kolber

27

Art contemporain E 10/12-29/01/11 I Lucien Schweitzer Galerie et Éditions J www.lucienschweitzer.lu

Chefs-d’œuvre ?

Exposition scientifique E Jusqu’au 13/02/11 I Musée National d’Histoire Naturelle J www.mnhn.lu

Art moderne et contemporain E Jusqu’au 17/01/11 I Centre PompidouMetz (Metz) J www.centrepompidou-metz.fr

Ann Guillaume

Art contemporain E 02-18/12 I Galerie Octave Cowbel (Metz) J www.octavecowbell.fr

Reliques

Photographie contemporaine E Jusqu’au 11/12 I Espace A K * *[ artgentik ] 29, avenue Pasteur, Luxembourg

Grande figure de l’art du 20e siècle

Raoul Dufy (1877-1953)

Visuel: Raoul Dufy

Chu Teh-Chun

DE LA CHINE, ENTRE TRADITION ET MODERNITÉ EXPOSITION DU 27.10.2010 AU 22.12.2010

Une collection d’œuvres d’exception ornementée de pièces de haute couture. A collection of exceptional works adorned with haute couture pieces.

Deux sites prestigieux, la banque BGL BNP Paribas et le MNHA, accueillent les œuvres de Dufy montrées récemment au Japon et aux États-Unis. Une centaine de peintures, d’aquarelles, de gouaches, de dessins et de gravures provenant de collections privées, ainsi que cent modèles de soie tissée issus de la maison Bianchini-Férier – pour laquelle l’artiste a créé de nombreux motifs textiles – offrent un panorama des différentes facettes de l’artiste. Dessins au trait assuré et spontané, palette colorée subtile et légère, variété des créations et des supports, reflètent la grande liberté de Dufy, sa joie de vivre, son regard tendre sur la vie quotidienne et son amour insatiable pour les œuvres de l’esprit et pour son époque.

Two prestigious sites, BGL BNP Paribas Bank and the Musée National d’Histoire et d’Art, are hosting the works of Dufy exhibited recently in Japan and the United States. Around one hundred paintings, water­ colours, gouaches, drawings and engravings from private collections, as well as a hundred woven silk models from BianchiniFérier – for whom the artist created many textile patterns – offer an overview of the artist’s different facets. Drawings with assured and spontaneous draftsmanship, a subtle and light colour palette, the variety of creations and media, all reflect Dufy’s great freedom, his joy of living, his tender gaze at daily life and his insatiable love of works of the spirit and of his time.

Art moderne E Jusqu’au 09/01/11 I Musée National d’Histoire et d’Art et BGL BNP Paribas J www.mnha.lu

www.citymag.lu

CHUANG CHE CHU TEH-CHUN GAO XINGJIAN ZAO WOU-KI IRENE CHOU HON CHI-FUN

Zao Wou-ki

GALERIE F. HESSLER 21 rue Astrid L-1143 Luxembourg Tél. : (+352) 27 28 12 77 GSM : (+352) 621 327 749 Heures d’ouvertures : Mercredi : 14h - 18h , Vendredi : 14h - 18h , Samedi : 10h - 12h et 14h - 18h Et sur Rendez-Vous : www.galeriefhessler.lu

Galerie hessler.indd 1

15.11.2010 11:35:52 Uhr


28

Expositions

Peinture

Agenda

Arny Schmit

Yoshitaka Amano Mol dru & Fernand Roda kraze goen

MUSÉes

NINA BEIER ET MARIE LUND. THE OBJECT LESSONS

LUXEMBOURG

Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain

Photos: Markus Anton Huber, Fernand Roda

Francisco Camacho – Entkunstung de l’art

Les deux espaces de la galerie présentent des œuvres puissantes et remarquables. Yoshitaka Amano, artiste japonais exceptionnel, unit tradition et savoir-faire de l’acte graphique aux iconographies et aux supports actuels. Fernand Roda s’attache à une traduction picturale organique du monde qui étend la perception visuelle à d’autres sensations. The gallery’s two spaces present powerful and remarkable works. Yoshitaka Amano, an exceptional Japanese artist, combines tradition and graphic knowhow with current iconography and media. Fernand Roda offers an organic pictorial translation of the world, which extends visual perception to other sensations.

Agençant avec brio les images lisses des magazines de mode à celles des bandes dessinées auréolées de courtes maximes, Arny Schmit crée une peinture expressive, attrayante et ironique qui mêle formes abstraites et figuration. Le sens des œuvres est bien plus complexe qu’il n’y paraît et en appelle à « gratter à la surface des choses ». Combining smooth images from fashion magazines and cartoon strips with short speech bubbles, Arny Schmit has created an expressive, attractive and ironic form of painting which mixes abstract shapes and figuration. The meaning of the works is far more complex than it appears and calls for one to “scratch the surface of things”.

Art contemporain E Jusqu’au 08/01/11 I Galerie Nosbaum & Reding Art Contemporain J www.nosbaumreding.lu

Peinture E Jusqu’au 29/01/11 I Galerie Toxic J www.galerietoxic.com

© Nina Beier and Marie Lund, Raising Dante’s Rig, 20

Jusqu’au 30/01/11

MUDAM COLLECTION. PREMIER ÉTAGE – SECOND DEGRÉ

19e et du début du 20e siècle. À la fin du 19e siècle en Lettonie, la jeune intelligentsia prend conscience des nouveaux courants de pensée qui vont influencer la création de manière déterminante. Les principaux acteurs de ce bouleversement artistique, Janis Rozentals, Vilhelms Purvitis et Johann Walter, et les artistes de cette génération ont construit les fondements de l’art moderne letton en s’inspirant des évolutions décisives de l’art d’Europe occidentale. Du 02/12 au 27/03/11

natur musée "project room@aquarium" Le projet réalisé par Francisco Camacho dans le cadre de sa résidence d’artiste au Casino Luxembourg s’intitule "Entkunstung de l’art" en référence au concept d’Entkunstung (la "désartification") forgé par le philosophe allemand Theodor W. Adorno et qui signifie la perte du caractère artistique de l’œuvre d’art par rapport à l’industrie culturelle. D’après ce concept, le caractère objectal d’une œuvre d’art cède la place à une nouvelle définition de l’art dans la société, à savoir celle d’un art engagé qui chercherait à faire de l’art même une solution plutôt qu’une marchandise. Jusqu’au 09/01/11

Bruno Peinado

Jusqu’au 09/01/11

MUDAM ATTILA CSÖRGÖ. ARCHIMEDeAN POINT

À tous les goûts – Auf den Geschmack (ge)kommen

Metz Centre Pompidou-Metz CHEFS-D’ŒUVRE ? Jusqu’au 29/08/11

Institutions LUXEMBOURG

Abbaye de Neumünster Lucien Wercollier Jusqu’au 24/12

échanges et esquisses

Jusqu’au 13/02/11

Affaire de goût – Geschmackssache

© Claude Closky: Guili-Guili, 1996, détail.

Artistes : Sylvie Auvray, Sam Baron, Beaurin Domercq, Walter Van Beirendonck, Christoph Büchel, Libia Castro & Ólafur Ólafsson, Jacques Charlier, Claude Closky, Tony Cragg, Jürgen Drescher, General Idea, Jochen Gerner, John Giorno, Jack Goldstein, João Maria Gusmão & Pedro Paiva, Simon Jacquard, Terence Koh, Edward Lipski, Martin Margiela, Mathieu Mercier, Albert Oehlen, Martin Parr, Grayson Perry, Joe Scanlan, Les ready-made appartiennent à tout le monde, Judi Werthein & Leandro Erlich, Franz West, Heimo Zobernig. Jusqu’au 10/04/11

DANIEL BUREN

Vous êtes de ceux qui pensent que le goût se laisserait réduire aux 4 qualités classiques : sucré, acide, amer et salé ? Et que chacun entend par là la même chose ? Alors venez découvrir notre nouvelle exposition interactive, car la science connaît à ce jour 6 qualités gustatives avec de nombreuses nuances, que tout un chacun perçoit d’une manière légèrement différente. Venez vous mettre "à table" en famille ou en compagnie de vos amis : nous avons concocté un menu de 40 expériences gustatives. Jusqu’au 13/02/11

Les 400 goûts – 400 Geschmäcker

Pendant que les plus grands visiteront l’exposition "À tous les goûts", les plus petits testeront "Les 400 goûts" (3-6 ans). Jusqu’au 13/02/11

Miam Miam

Jusqu’au 22/05/11

Musée d’Histoire de la Ville de Luxembourg

En 2005 dans les ateliers d’artistes de la Schläifmillen à Luxembourg-Hamm, Dany Prum et Mick Vandermaelen ont invité les membres des ateliers thérapeutiques de l’Institut Saint-Joseph de Betzdorf et des élèves du LTAM à un symposium d’échange et de co-création. L’expérience s’est poursuivie. Dany Prum et Mick Vandermaelen ont été rejoints par Isabelle Lutz, Annette Weiwers et Manuel Vico et le lycée a été le lieu idéal de la 4e édition du projet organisé sur le thème, la communication passe par les cinq... voire six sens. Les esquisses réalisées ont été gravées, imprimées et recomposées pour créer portraitsrobots et compositions insolites, témoins des similitudes et de la diversité des individus. Du 03 au 19/12

Born to be wild? Jusqu’au 23/01/11

ILLOGICAL THOUGHTS...

Artistes : Antoine Defoort, Marcelline Delbecq, Pierre-Yves Macé. Jusqu’au 30/01/11

JUST LOVE ME

© Robert Gligorov: Unknown Origin,1997. Collection

EXPOSITION

PrEMIEr éTAgE SEcOND DEgré cOLLEcTION MUDAM

17/11/2010 - 10/04/2011

Jack Goldstein White Dove, 1975 16 mm, couleur, 20 sec Collection Mudam Luxembourg © Photogramme : Mudam

Citymag_2010_novembre_130x190mm.indd 1

Artistes : Curtis Anderson, Carl Andre, Richard Artschwager, John Baldessari, Robert Barry, Vanessa Beecroft, Lawrence Carroll, Wim Delvoye, Mark Dion, Marlene Dumas, Tracey Emin, Jan Fabre, Fischli & Weiss, Dan Flavin, Paul Flora, Günther Förg, Robert Gligorov, Gregory Green, MarieAnge Guilleminot, Georg Herold, Rebecca Horn, Jörg Immendorff, Donald Judd, Mike Kelley, Imi Knoebel, Tony Matelli, Jackie McAllister, Mark Milloff, Bruce Nauman, Olaf Nicolai, Hermann Nitsch, Raymond Pettibon, Huang Yong Ping, Richard Prince, Gerhard Richter, Thomas Ruff, Nedko Solakov, RosemarieTrockel, Luc Tuymans, Andy Warhol, Lawrence Weiner. Jusqu’au 30/01/11

WWW.MUDAM.LU

11/15/10 9:45:09 AM

Jusqu’au 10/04/11

Sur la place du village où se tient le marché, les enfants de 3 à 6 ans sont invités à flâner autour des étals des marchands pour découvrir la provenance des aliments qu’ils consomment tous les jours. L’exposition permet ainsi aux plus jeunes d’entre nous de se familiariser avec l’origine de ces aliments en déambulant autour de six étals, celui du fromager, du boucher, du boulanger, du poissonnier, de l’épicier et du primeur. Jusqu’au 13/02/11

Découvertes Musée national d’histoire et d’art

Exposition permanente

Raoul Dufy (1877-1953)

Exposition permanente

Les planètes

Jusqu’au 09/01/11

Nos ancêtres

L’âge du symbolisme en Lettonie

Nos paysages

Exposition permanente

Bibliothèque de l’Institut Italien de la Culture Paesaggi toscani e veneziani

Œuvres de Giovanni Crescimanni. Jusqu’au 09/12

Bibliothèque nationale de luxembourg zeitenlauf

Künstlerbücher aus 25 Jahren. 15 Jahre Editionen Luxemburg. Jusqu’au 05/01/11

CarréRotondes Le salon du Cercle artistique du Luxembourg (CAL)

Exposition permanente

Nos régions

Exposition permanente

Notre Terre

Exposition permanente

Qui suis-je?

Jusqu’au 05/12

Villa Vauban

Fondation de l’Architecture et de l’Ingénierie

Exposition permanente

À pleine voile. Marines néerlandaises du 17e siècle

Après l’Hôtel de Ville de Bruxelles, le Musée National d’Histoire et d’Art présente une sélection d’œuvres des symbolistes lettons les plus importants de la fin du

Maison passive – Ma maison de demain

Du 10/12 au 28/03/11

www.citymag.lu

SUITE  P. 30


Bibliothèque nationale Luxembourg

www.bnl.lu

catalogue bibnet.lu eluxemburgensia portail bnu europeana

Untitled-2 1

18.11.2010 16:46:51 Uhr

Advertorial


30

Expositions

Agenda

Visites guidées Visites commentées régulières

Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain Jeudi 18:00 (F) Samedi 15:00 (F) Dimanche 14:00 (L), 15:00 (F) et 16:00 (D) MHVL Jeudi 18:00 (L) Dimanche 16:00 (F) Du château comtal à la ville européenne  Dimanche 16:00 MNHA Jeudi 18:00 (L / D) Samedi 15:00 (F) Dimanche 15:00 (L) MNHN Dimanche 16:00 Mudam Samedi 16:00 (F) Dimanche 15:00 (D) et 16:00 (L), 05/12 11:00 (EN) Visites enfants Samedi 15:00 (L / D) et dimanche 14:00 (F) Villa Vauban Vendredi 18:00 (L / D)

Début  P. 28

VISITES PONCTUELLES

Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain Visite commentée pour seniors Lundi 06/12 15:00 (F / D / L) MNHN Le sarrasin Visite guidée et dégustation gastronomique Dimanche 12/12 11:00 (L) Mudam Stiewesdag Dimanche 26/12 16:00 (L) 2ter Weihnachtstag Dimanche 26/12 15:00 (D)

präsentierten, aktuellen Arbeiten sind häufig abstrakt und folgen einem dynamischen Rhythmus. Jusqu’au 08/12

Galerie Jean-Claude Chapelotte JAN EXNAR

covart gallery Miodrag

Le bâtiment passif représente le standard optimal et se trouve actuellement en plein essor au Luxembourg. Il est important d’expliquer les principes et les avantages des constructions passives aux maîtres d’ouvrage, ingénieurs et architectes, afin d’implémenter davantage ce standard dans les habitudes et projets de construction.   Jusqu’au 18/12

Institut Camoes RETRATOS DE CAFE de Paulo Lobo

Le Centre de Documentation et de Recherche sur l’Enrôlement forcé et la Fondation du Mémorial de la Déportation présentent une exposition du Centre Européen du Résistant Déporté, Struthof. François Wehrbach, photographies, montages. Jusqu’au 15/12

DUDELANGE Centre d’art Dominique Lang Marc-Henri Reckinger

Du 04/12 au 08/01/11

Centre d’art Nei Liicht

VISITES PAUSE DÉJEUNER "MUSÉE DU JOUR"

controverses Jusqu’au 06/02/11

Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain Mercredi 12:30 (30 min) (F / D / L) MHVL Vendredi 12:30 (30 min) (L / F) MNHA Mardi 12:30 (30 min) MNHN Jeudi 12:30 Mudam Lundi 12:30 (15-20 min) Villa Vauban Samedi 12:30

Jusqu’au 20/12

Mémorial de la Déportation 1945-2010 Comment transmettre ? Découvrons l’inoubliable

Jusqu’au 23/12

Miodrag est un artiste pur, sans compromis, ne vivant que pour son art. Sa maîtrise absolue de la matière, sa virtuosité à jouer avec lumières et couleurs, libèrent une dynamique à multiples entrées dans chacune de ses créations. Miodrag, par l’étendue de son œuvre, par la diversité de ses styles, s’érige en artiste atypique, précurseur au talent unique, valeur absolue de l’art contemporain. Du 04 au 30/12

Galerie Miltgen — Galerie d’art Viva La Diva

Roby Flick a développé une expression sensible et lyrique avec ses motifs de paysages abstraits et sa technique spécifique d’aquarelle. Gerd Naudorf, Baumart, sculptures en bois. Du 04 au 23/12

Autres lieux LUXEMBOURG Altrimenti

extrabold grab it

Jusqu’au 24/12

Centre national de l’audiovisuel

galerie bernard ceysson

Marc Theis

louis cane

Le Dr Hilly Kessler adore peindre les femmes parce qu’il n’y en a pas deux qui sont pareilles. Cheveux, expressions, style de vêtements, tout cela donne à chacune son propre genre.   Du 04 au 24/12

Umberto Cappelari & Dominique Lang Exposition photographique. Jusqu’au 18/12

espace a k * * [artgentik]

Du 04/12 au 08/01/11

Jusqu’au 05/01/11

Julien Marinetti

reliques

Jusqu’au 31/01/11

Jusqu’au 11/12

MERSCH

Galerie Clairefontaine Espace 1

ZIVO

mediart

Centre national de littérature – La Maison Servais

all you can wish for...

Hugo Gernsback

Jusqu’au 31/01/11

Galerie Nosbaum & Reding — Art Contemporain

Michael Kravagna & Maële DAHIN Michael Kravagna : gravures et tableaux. Maële Dahin : design de bijoux. Jusqu’au 23/12

Fernand Roda Jusqu’au 08/01/11

Yoshitaka Amano Jusqu’au 08/01/11

Marc-Henri Reckinger

galerie toxic

Nouvelles peintures 4.12.2010 - 8.1.2011

Jusqu’au 18/03/11

Mierscher Kulturhaus Spillen...wei... mat waat

"All you can wish for" features paintings, drawings, sculptures by famous established artists. Discover and rediscover works by German heavyweights like Joseph Beuys, Jörg Immendorff, Markus Lüpertz, A.R. Penck and Sigmar Polke.   Du 02/12 au 29/01/11

Galerie d’Art Contemporain Am Tunnel et Espace Edward Steichen

Université du Luxembourg – Campus de Limpertsberg Un Monde de Femmes en chemin

mol dru kraze goen Jusqu’au 29/01/11

Gallery Edition 88 Peintures et sculptures Jusqu’au 29/01/11

Lucien Schweitzer Galerie et éditions Léopoldine ROUX

Turn on the bright lights – Petra Arnold

Exposition de photographies de Danilo De Marc. Dans le cadre du programme d’éducation au développement et de sensibilisation, Frères des Hommes organise en collaboration avec Espace Cultures de l’Université du Luxembourg une exposition dédiée à la femme et sa condition à travers des images parfois bouleversantes, parfois touchantes et tout simplement éloquentes. Jusqu’au 10/12

BASCHARAGE

Du 02/12 au 07/01/11

Hall 75

Galeries LUXEMBOURG

artium art gallery

réalisation :

bunker palace.com

DIMENSIONEN DER WIRKLICHKEIT

Mit Anna Maria Grill-R. zeigt die Artium Art Gallery eine Vertreterin der surrealistischen Malerei, deren außerordentliches künstlerisches Repertoire von Architektur- und Landschaftsdarstellungen, über Stillleben bis hin zu figurativen Motiven reicht. Jusqu’au 08/12

LYRISCHE WELTEN

Das Œuvre der 1927 in Düsseldorf geborenen Juliane Schack zeichnet sich durch stete Experimentierfreude aus. So zeigt ihr frühes malerisches Werk eher figurative Motive, während sie sich später mit plastischer und graphischer Kunst beschäftigte. Ihre in der Artium Art Gallery

Gëlle Fra L’exposition présente plus de 150 photographies datant de la période 1996-2010. Il s’agit pour la plupart de tirages originaux d’époque (vintage prints). Ici, nulle image lumineuse d’une réalité embellie, mais des photos où le noir domine, soulignant ainsi les contradictions internes de la réalité. Contrairement à ce que suggère le titre de l’exposition, les photographies transforment la réalité existante en un monde partiellement assombri. Pourtant, la thématique est toujours la vie saisie sur le vif.    Jusqu’au 16/01/11

Après une première présentation lors de la foire internationale ArtParis Guests, la galerie expose le travail de l’artiste à l’automne. Attention aux interventions dans le paysage urbain luxembourgeois !   Jusqu’au 04/12

Markus Anton HUBER Jusqu’au 29/01/11

BOURGLINSTER galerie f. hessler de la chine, entre tradition et modernité Jusqu’au 22/12

Michel Wolter, bourgmestre de Bascharage, a initié l’idée d’organiser une exposition sur la "Gëlle Fra" à Bascharage, lieu où elle a été créée par le sculpteur Claus Cito dans les années 20 et de la montrer ainsi dans son contexte historique, artistique et social, national et international.    Du 11/12 au 23/01/11

Galerie Château de Bourglinster ROBY FLICK et GERD NAUDORF

t on even ur r u it yo nts s subm z vos eve e t iv Inscr rio.n/1e2 u l p . wwwn janvier : 06 Éditio

www.centredart-dudelange.lu

www.citymag.lu


Ludolf Backhuysen (1630-1708), Attaque hollandaise sur la rivière Medway : le « Royal Charles » tiré dans les eaux néerlandaises, 12 juin 1667, © National Maritime Museum, Greenwich/London

À pleine voile Marines néerlandaises du XVIIe siècle

10 DÉC 2010 Villa Vauban Musée d’Art de la Ville de Luxembourg

18, av. Émile Reuter L-2090 Luxembourg T +352 4796 4552 www.villavauban.lu

Heures d’ouverture Lu – Di 10 h – 18 h Ma fermé Ve 10 h – 21 h

28 MAR 2011


32

Made in Belgium (II)

Unique creations

Ciné-Culinaria

In the best POSSIBLE TASTE

Belgian cinema’s unique flavours are revealed in this second selection of films. The choice ranges from the brilliantly creative animation of (Luxembourg co-production) Panique au Village to the subversive dark comedy-Horror of C’est arrivé près de chez vous to the beautifully poetic Little Baby Jesus of Flandr (photo). Cette seconde sélection de films révèle la saveur unique du cinéma belge, de Panique au Village, film d’animation brillamment inventif (une coproduction luxembourgeoise) à C’est arrivé près de chez vous, à l’humour noir et subversif, en passant par la beauté poétique de Little Baby Jesus of Flandr (photo). From across the border E 01-16/12 H 18:30 & 20:30 I Cinémathèque J www.cinematheque.lu

Audiences will get to savour the taste of the food they see on screen during a festival dedicated to cinema’s fascination with the culinary arts. Le public pourra goÛter les mets vus À l’Écran au cours d’un festival consacrÉ À la fascination du cinÉma pour l’art culinaire. Nduncan roberts

S

ome truly great films have been made about chefs, centred on expansive dinners or have involved food as a central theme. The best of these are such visceral experiences that they leave the audience salivating and hungry to taste the food they have seen on screen. On three different evenings during the Ciné-Culinaria programme audiences will have a chance to do just that. The film and food programme opens with Juzo Itami’s delightful paean to the art of making and eating noodle soup Tampopo. Stanley Tucci and Scott Campbell then take audiences into their bitter-sweet Italian restaurant drama Big Night – which includes one of the best final scenes of any film. And chocoholics will adore diving again into Lasse Hallström’s romantic adaptation of Chocolat. We should be grateful the programme does not include Delicatessen. Other films in the programme, screened sans dégustation, include the sumptuous Babette’s Feast, Ang Lee’s romantic comedy Eat Drink Man Woman, angst-ridden German comedy Bella Martha and French historical drama Les 1001 recettes du cuisinier amoureux. Q

Screening Youth Culture

Turkish director Semih Kaplanoglu’s minimalist film, Bal (Honey), won the Golden Bear in Berlin this year. It centres on six-year old Yusuf, a boy fascinated by the mysteries of his surrounding landscape, but who becomes increasingly concerned when his beekeeper father fails to return from collecting honey in the forest. Kaplanoglu will be present at the screening. Le film minimaliste du réalisateur turc Semih Kaplanoglu, Bal (Miel), a remporté l’Ours d’or du festival de Berlin 2010. L’histoire est celle du petit Yusuf, six ans, fasciné par les mystères de la nature. Quand son père apiculteur ne revient pas d’une expédition en forêt pour collecter du miel, le petit garçon est plongé dans le désarroi. Semih Kaplanoglu sera présent lors de la projection.

General coordinator at the Ministry of Culture Bob Krieps has chosen Richard Lester’s 1964 Beatles film A Hard Day’s Night to represent youth culture. The film captures the band as Beatlemania reaches its hysteric height (the concert sequence is packed with sexual energy) and the loveable quartet seem on the cusp of emerging from innocence. Bob Krieps, coordinateur général au ministère de la Culture, a choisi le film de Richard Lester sur les Beatles, A Hard Day’s Night (1964), pour représenter la culture des jeunes. Le film suit le groupe à l’apogée hystérique de la Beatlemania (la séquence du concert vibre d’énergie et d’érotisme) alors que l’attachant quatuor semble tout juste sortir de l’âge de l’innocence.

Golden bear winner

A Hard Day’s Night

L

es grands chefs, les fastueux dîners et plus généralement la thématique liée à la nourri ture ont inspiré quelques chefs-d’œuvre cinématographiques. Les meilleurs d’entre eux ont un tel effet sur les sens qu’ils laissent les spectateurs littéralement sur leur faim. Le programme des trois soirées Ciné-Culinaria leur permettra de se rassasier. Le festival du film consacré à la nourriture s’ouvre sur un hymne savoureux à l’art de confectionner et déguster la soupe de nouilles : Tampopo, de Juzo Itami. Stanley Tucci et Scott Campbell inviteront ensuite le spectateur au restaurant italien pour goûter le charme doux-amer de Big Night – dont la scène finale est un morceau d’anthologie. Les accros du chocolat replongeront avec délices dans le Chocolat de Lasse Hallström. Mais heureusement, Delicatessen n’est pas au programme ! À voir également, mais sans dégustation : le somptueux Festin de Babette, la comédie romantique de Ang Lee Eat Drink Man Woman, la comédie allemande Bella Martha et la comédie historique française Les 1001 recettes du cuisinier amoureux. Q

Food and film E 02-16/12 H 18:30, 19:00 (with degustation) & 20:30 S In collaboration with Natur Musée and Euro-Toques I Cinémathèque J www.cinematheque.lu

DEZEMBER'10  city agenda luxembourg

Avant-Première-debate

Poetic drama E 10/12 H 20:30 I Cinémathèque J www.cinematheque.lu

Rockumentary E 17/12 H 18:30 I Cinémathèque J www.cinematheque.lu

www.citymag.lu


Cinémathèque

Agenda 01

mercredi wednesday

on: ckets sur: your ti Book ez vos places ticket.lu Réserv uxembourg www.l

20:30 Je vous salue Marie

18:30 Le Maître de musique

TOUTE L’HISTOIRE DU CINÉMA EN 10 LEÇONS The Conversation / USA 1973 / vo / 115’ / c / De : Francis Ford Coppola / Avec : Gene Hackman, John Cazale, Allen Garfield

lundi 06 monday

18:30 Les 1001 recettes du cuisinier amoureux

MADE IN BELGIUM Belgique 1987 / vo / 90’ / c / De : Gérard Corbiau / Avec : José Van Dam, Anne Roussel, Philippe Volter   

20:30 Le Festin de Babette

ARTHOUSE CLASSICS 80e anniversaire de Jean-Luc Godard / France-Suisse 1983 / vo / 70’ / c / De : Jean-Luc Godard / Avec : Myriem Roussel, Thierry Rode, Juliette Binoche 

CINÉ-CULINARIA France-Géorgie 1996 / vo / 100’ / c / De : Nana Djordjadzé / Avec : Pierre Richard, Micheline Presle, Nino Kirtadze

"The Paradise", où l’on sert une cuisine italienne ultra raffinée. Hélas, les clients sont rares. Dernier espoir : le passage du chanteur Louis Prima. Les frères préparent un banquet grandiose en son honneur…

20:00 Annie Hall

18:30 Le Festin de Babette CINÉ-CULINARIA cf. 01/12

20:30 Daens

MADE IN BELGIUM  Belgique 1992 / vostf / 134’ / c / De : Stijn Coninx / Avec : Jan Decleir, Gérard Desarthe, Antje De Boeck         

vendredi 10 friday

22:00 House by the River

02

jeudi thursday

MADE IN BELGIUM  Belgique-France-Luxembourg 1991 / vo / 85’ / c / De : Luc et Jean-Pierre Dardenne / Avec : Robin Renucci, Fabienne Babe, Tolsty      

07

mardi tuesday 18:30 C’est arrivé près de chez vous

19:00 Tampopo LAST PICTURE SHOW 120e anniversaire de Fritz Lang / USA 1950 / vo / 88’ / De : Fritz Lang / Avec : Louis Hayward, Lee Bowman, Jane Wyatt CINÉ-CULINARIA Formule film & dégustation Japon 1986 / vostf / 114’ / c / De : Juzo Itami / Avec : Ken Watanabe, Tsutomu Yamazaki, Nobuko Myamoto Écœuré par la médiocrité de sa soupe aux nouilles, qui manque de "corps et de tonus", un routier de passage décide d’aider une jeune veuve restauratrice à améliorer la qualité de sa cuisine…

03

vendredi friday

18:30 Zelig

05

dimanche sunday 15:00 Pic Pic André Shoow & Panique au village

20:30 Eat Drink Man Woman

CINÉMA PARADISO-ÉDITION SPÉCIALE BELGE Belgique 1988-2003 / 70’ / c / Films d’animation de Stéphane Aubier et Vincent Patar / À partir de 5 ans            

17:00 Traffic

CINÉ-CULINARIA Yin shi nan nu / Taiwan-USA 1993 / vostang / 124’ / De : Ang Lee / Avec : Sihung Lung, Yu-Wen Wang, Chien-lien Wu, Kuei-Mei Yang M. Chu, cuisinier hors pair, vit avec ses trois filles. La vie est réglée par les repas dominicaux…

08

mercredi wednesday 19:00 Big Night

COMEDY CLASSICS 75e anniversaire de Woody Allen / USA 1983 / vostf / 80’ / De : Woody Allen / Avec : Woody Allen, Mia Farrow, John Buckwalter

COMEDY CLASSICS USA 1945 / vostang / 100’ / De : Peter Godfrey / Avec : Barbara Stanwyck, Sidney Greenstreet, Dennis Morgan

ARTHOUSE CLASSICS En présence du réalisateur Bal / Turquie 2010 / vostf / 103’ / c / De : Semih Kaplanoglu / Avec : Bora Atlas, Erdal Besikcioglu, Tülin Özen / Ours d’Or, Berlinale 2010

samedi 11 saturday

20:00 Love Actually

15:00 Drei Haselnüsse für Aschenbrödel

19:00 Chocolat

20:00 While You Were Sleeping

CINÉMA PARADISO CSSR 1973 / deutsche Fassung / 74’ / Farbe / Von: Vaclav Vorlicek / Mit: Libuse Safrankova, Pavel Travnicek, Rolf Hoppe / Empfohlen ab 5 Jahren  

17:00 It’s a Wonderful Life

20:30 DE CALIGARI À TARANTINO

TOUTE L’HISTOIRE DU CINÉMA EN 10 LEÇONS Nashville / USA 1975 / vostf / 159’ / c / De : Robert Altman / Avec : Shelley Duvall, David Arkin, Geraldine Chaplin

LAST PICTURE SHOW 100e anniversaire de Jean Genet / USA 1963 / vo / 84’ / De : Joseph Strick / Avec : Shelley Winters, Peter Falk, Leonard Nimoy

16

jeudi thursday

CINÉ-CULINARIA cf. 07/12

20:30 Little Baby Jesus of Flandr

SENSE & SENSIBILITY USA 1995 / vostf / 104’ / c / De : John Turteltaub / Avec : Sandra Bullock, Bill Pullmann, Peter Gallagher

22:00 Salo ou Les 120 journées de Sodome

FILMS/CONTROVERSES Rétrospective "Films/Controverses" Salò o le 120 giornate di Sodoma / Italie-France 1972 / vf / 112’ / c / De : Pier Paolo Pasolini / Avec : Paolo Bonacelli, Giorgio Cataldi, Aldo Valletti 

19

dimanche sunday 15:00 Der Polar Express

lundi 13 monday

18:30 Ultranova

MADE IN BELGIUM  Belgique 2004 / vo / 83’ / c / De : Bouli Lanners / Avec : Vincent Lecuyer, Hélène De Reymaeker, Michaël Abiteboul / Sélection officielle Berlinale 2005     

20:30 Les 1001 recettes du cuisinier amoureux

MADE IN BELGIUM Avant-première luxembourgeoise Belgique 2010 / vostf / 76’ / De : Gust Van den Berghe / Avec : Peter Janssens, Paul Mertens, Jelle Palmaerts / Inspiré d’une pièce de Felix Timmermans / Quinzaine des Réalisateurs, Cannes 2010 

17

vendredi friday

CINÉ-CULINARIA Allemagne 2001 / vostang / 109’ / c / De : Sandra Nettelbeck / Avec : Martina Gedeck, August Zirner, Sergio Castellitto

CINÉMA PARADISO USA 2004 / deutsche Fassung / 99’ / Farbe / Animationsfilm von Robert Zemeckis / Nach dem gleichnamigen Kinderbuch von Chris van Allsburg / Empfohlen ab 5 Jahren

17:00 White Christmas

18:30 A Hard Day’s Night

CINÉ-CULINARIA cf. 06/12

18:30 Bella Martha

SENSE & SENSIBILITY USA 2003 / vostf / 130’ / c / De : Richard Curtis / Avec : Hugh Grant, Colin Firth, Emma Thompson

CINÉ-CULINARIA Formule film & dégustation GB-USA 2000 / vostf / 121’ / c / De : Lasse Hallström / Avec : Juliette Binoche, Alfred Molina, Judi Dench, Lena Olin, Johnny Depp / D’après : le roman de Joanne Harris Une jeune femme et sa fille, venues d’ailleurs, ouvrent une chocolaterie dans un village français paisible de la fin des années 50. De leur échoppe s’échappent des effluves prononcés de fruits défendus. Et le maire du village ne tarde pas à se mettre en guerre contre cette dangereuse athée, mère célibataire et excellente cuisinière qui possède le don de deviner les désirs enfouis de ses clients qui s’adonnent aux délices ensorcelants de ses chocolats…

18:30 Eat Drink Man Woman

14

CINÉ XXL USA 1999 / vostf / 147’ / c / De : Stephen Soderbergh / Avec : Michael Douglas, Benicio Del Toro, Catherine Zeta-Jones 

CINÉ-CULINARIA USA 1996 / vostf / 107’ / c / De : Stanley Tucci / Avec : Stanley Tucci, Tony Shalhoub, Marc Antony, Isabella Rossellini, Ian Holm Débarqués en Amérique dans les années 30, les frères Pilaggi – Primo et Secondo – ont ouvert

CINÉ XXL USA 1946 / vostf / 128’ / De : Frank Capra / Avec : James Stewart, Donna Reed, Lionel Barrymore

mardi tuesday

22:15 The Balcony

20:30 DE CALIGARI À TARANTINO

www.citymag.lu

18:30 Christmas in Connecticut

20:30 Miel

MADE IN BELGIUM Belgique 1992 / vo / 95’ / De : Rémy Belvaux / Avec : Benoît Poelvoorde, Rémy Belvaux, André Bonzel         

samedi 18 saturday

09

SENSE & SENSIBILITY 75e anniversaire de Woody Allen / USA 1977 / vostf / 94’ / c / De : Woody Allen / Avec : Woody Allen, Diane Keaton, Tony Roberts 

15

mercredi wednesday

jeudi thursday

20:30 Je pense à vous

samedi 04 saturday

12

dimanche sunday

CINÉ-CULINARIA Babettes gaestebud / Danemark 1987 / vostf / 102’ / c / De : Gabriel Axel / Avec : Stéphane Audran, Bodil Kjer, Bibi Andersson / D’après : la nouvelle de Karen Blixen / Oscar du Meilleur film étranger 1988

33

Screening Youth Culture Années 60, témoignage de Bob Krieps, coordinateur général du ministère de la Culture, et projection de "A Hard Day’s Night" GB 1964 / vostall / 95’ / De : Richard Lester / Avec : John Lennon, Paul Mc Cartney, Ringo Starr, George Harrison

20:30 Khadak

20:30 The Sweet Hereafter

MADE IN BELGIUM  Belgique-Allemagne 2006 / vost­ ang / 104’ / c / De : Peter Brosens et Jessica Woodworth / Avec : Khayankhyarvaa Batzul, Byamba Tsetsegee, Banzar Damchaa / Lion of the Future, Festival de Venise 2006      

ARTHOUSE CLASSICS Canada 1996 / vostf / 110’ / c / De : Atom Egoyan / Avec : Ian Holm, Tom Mc Camus, Sarah Polley

CINÉ XXL USA 1954 / vo / 120’ / c / De : Michael Curtiz / Avec : Bing Crosby, Danny Kaye, Vera-Ellen

20:30 DE CALIGARI à TARANTINO

Toute l’histoire du cinéma en 10 leçons A Woman Under the Influence / USA 1974 / vostf / 146’ / c / De : John Cassavetes / Avec : Gena Rowlands, Peter Falk, Matthew Cassel

DEZEMBER'10  city agenda luxembourg


34

For December

New releases

Being human

Chronicles of Narnia The Voyage of the Dawn Treader

The epic adventure continues as the heroes take to the seas

17/12

The Tourist

Cheek-bone alert as Jolie and Depp travel around Europe destined for romance

24/12

Little Fockers

Milking the comedy franchise to the max as the families prepare for a new addition

24/12

Burlesque

Cher, Christina Aguilera and Stanley Tucci in a camp musical. What’s not to like?

03/12

Life as we know it

Concept comedy about two typical singles left to look after an orphaned baby

Photos: 20th Century Fox ; StudioCanal ; Paramount Pictures ; Sony Pictures ; Warner Bros.

Another Year

1 2 3 4 5

10/12

Nowhere Boy

a life quite ordinary

Leigh favourites Broadbent and Sheen. Jim Broadbent et Ruth Sheen, acteurs fétiches de Mike Leigh.

Everyone knows what to expect from a Mike Leigh film, so his latest work is probably for fans only – though there should be more of them. Tout le monde sait À quoi s’attendre avec un film de Mike Leigh. son dernier opus en date est donc certainement rÉservÉ aux fans – mÊme s’il devrait y en avoir davantage. Nduncan roberts  OFocus Features

M

ike Leigh est l’un des grands humanistes du cinéma, pourtant certains diront que ses films sont des incursions moralisatrices dans la souffrance, le chagrin et le désespoir des classes ouvrières britanniques. Oui, ses films s’insinuent dans la cruauté pure – la satire machiavélique de Abigail’s Party ou encore Johnny, le moulin à paroles interprété par David Thewlis dans Naked. D’un autre côté, il y a plus qu’assez de moments de beauté tout à fait ordinaire – la relation tendre et confiante de Shirley et Cyril dans High Hopes, les retrouvailles d’une mère et sa fille dans Secrets et Mensonges. Certains de ses personnages peuvent être agaçants, le type de personnes à qui vous voudriez donner une bonne gifle, mais même eux donnent envie d’être pardonnés. Les opinions au sujet de Another Year sont partagées. Il a été salué par de nombreux critiques pour sa candeur, tandis que d’autres se plaignent qu’il « ne se passe pas grand-chose ». On ne s’attend pas à ce qu’il se passe grand-chose dans un film de Mike Leigh, c’est sa brillante observation du caractère humain – et celle de ses acteurs – qui compte. Avec Jim Broadbent et Ruth Sheen comme protagonistes, il est probable que Mike Leigh affirme sa réputation de « réalisateur d’acteurs ». Q

Social drama E Released 24/12 S In English (st. Fr) I Utopia (Limpertsberg) J www.utopolis.lu

DEZEMBER'10  city agenda luxembourg

Photo: Film4

M

ike Leigh is one of cinema’s finest human ists, though some would argue that his films are patronising insights into the suffering, heartache and despair of the British working classes. Yes, his films delve into bleak cruelty – the wicked satire of Abigail’s Party, the motor-mouth spewing of David Thewlis’ Johnny in Naked. On the other hand, there are more than enough moments of quite ordinary beauty – the soft, trusting relationship between Shirley and Cyril in High Hopes, the reuniting of mother and daughter in Secrets and Lies. Some of his characters can be annoying, the sort of people you want to give a good slap, but even they are imbued with redeeming traits. Another Year has divided opinion. It has been hailed by many critics for its candour, while others have complained that “not much happens”. Not much is expected to happen in a Leigh film, it is his – and his cast’s – brilliant observation of human character that counts. With Jim Broadbent and Ruth Sheen as the lynchpins of the film, Leigh looks likely to cement his reputation as an actors’ director. Q

In my Liverpool home. Chez moi à Liverpool.

Sam Taylor-Wood follows fellow photographer Anton Corbijn by making a film about a musical icon from the north of England. But whereas Corbijn’s Closer examined the musical gestation of Ian Curtis, Taylor-Wood’s study of the early life of John Lennon does little to explain how he came to end up being one of the most influential musicians of his day. The film follows Lennon’s ordinary middle class teenage years as a bit of a tearaway living with his aunt and reconnecting with his Mum. It only briefly refers to The Beatles, instead asking the viewer to believe that forming what would become the biggest band in the world ever was a natural progression rather than a thunderstruck moment of inspiration.

Sam Taylor-Wood emboîte le pas à son confrère photographe, Anton Corbijn, en réalisant un film sur une idole musicale du nord de l’Angleterre. Mais là où le Closer de Corbijn se penchait sur la gestation musicale de Ian Curtis, l’étude de Taylor-Wood du début de la vie de John Lennon n’explique guère comment il a fini par être l’un des musiciens les plus influents de son époque. Le film retrace les années d’adolescence de Lennon, dans la classe moyenne ordinaire, vivant un peu comme un cassecou, chez sa tante et renouant les liens avec sa mère. Il fait seulement une brève allusion aux Beatles, demandant plutôt au spectateur de croire que la formation de ce qui deviendrait le plus grand groupe que le monde ait jamais connu a été une progression naturelle plutôt qu’un trait d’inspiration foudroyant.

Biopic E Released 10/12 S In English (st. Fr) I Utopia (Limpertsberg) J www.utopolis.lu

www.citymag.lu


Cinéma

Machete

Robert Rodriguez finally gives Danny Trejo the lead role as an assassin for hire that he appeared to promise in the fake trailer made for the Grindhouse double-bill three years ago. The result is bloody postmodernist mayhem, with plenty of the director’s trademark sex and violence plus Robert de Niro, Jessica Alba and Michelle Rodriguez thrown in for good measure. Robert Rodriguez confie enfin le premier rôle à Danny Trejo dans la peau d’un tueur à gages, comme il semblait le promettre dans la fausse bande-annonce réalisée pour le diptyque Grindhouse sorti il y a trois ans. Le résultat est un chaos post-moderniste sanglant, qui regorge de scènes de sexe et de violence – la marque de fabrique du réalisateur – en y ajoutant Robert de Niro, Jessica Alba et Michelle Rodriguez pour faire bonne mesure.

Photos: Lions Gate ; Film4

0652

Regardez les trailers de films, demandez votre 2e ticket cinéma gratuit, informez-vous sur le programme cinéma complet ou invitez un(e) ami(e) au cinéma. Orange Wednesday, 2 tickets de cinéma pour le prix d’1, tous les mercredis, dans les cinémas Utopolis et Utopia.

Nos cinémas partenaires

B-movie trash E Released 03/12 S In English (st. Fr) I Utopolis (Kirchberg) J www.utopolis.lu

www.utopolis.lu

www.utopolis.lu

www.utopolis.lu

The Next Three days

Four Lions

Crash director Paul Haggis follows up In the Valley of Elah with this remake of French film Pour Elle. Elizabeth Banks stars as the wife convicted of murder, with Russell Crowe as the husband determined to free her after she loses the final appeal – the twist being, apparently, that the audience is not sure until the very end whether she is guilty or not. Paul Haggis, le réalisateur de Crash, poursuit sa route après Dans la vallée d’Elah avec ce remake du film français Pour Elle. Elizabeth Banks tient la tête d’affiche dans le rôle de l’épouse condamnée pour meurtre, avec Russell Crowe dans le rôle de l’époux, déterminé à la faire libérer après avoir perdu le dernier procès en appel – l’astuce étant, apparemment, que le public n’est pas certain de sa culpabilité ou de son innocence jusqu’à la fin du film.

British TV satirist Chris Morris chooses suicide bombers as the subject of his debut feature film. Four hapless jihadis from Sheffield are the focus of his comedy. Morris has them bicker and make stupid mistakes as they travel to London to wreak havoc. It is a brave, but maybe misdirected, attempt to shed a different light onto the world of amateur terrorism. Le satiriste de la télé britannique Chris Morris choisit les kamikazes comme sujet pour son premier long métrage. Cette comédie se concentre sur quatre jihadistes malchanceux de Sheffield. Morris les fait se chamailler et commettre des erreurs stupides, alors qu’ils voyagent pour Londres afin d’y faire des ravages. Il s’agit d’une tentative courageuse, mais peut-être mal réalisée, de montrer le monde des terroristes amateurs sous un jour nouveau.

Heist thriller E Released 10/12 S In English (st. Fr) I Utopolis (Kirchberg) J www.utopolis.lu

Satirical thriller E Released 10/12 S In English (st. Fr) I Utopia (Limpertsberg) J www.utopolis.lu

The good wife?

www.citymag.lu

Téléchargez gratuitement l’application iPhone Orange Wednesdays

Explosive satire

MET • National Theatre • Bolchoï… P rogrammation donnée sous réser ve de modif ications

Photo: Overnight Films

The killer inside

moskito.lu

l’app qui vous emmène au cinéma

35

Les plus belles saisons dans vos cinémas Utopolis et Ciné Utopia Tout au long de l’année 2011, ce n’est sera pas une mais trois somptueuses saisons d’opéra, de théatre et de ballet qui vous feront aimer et vivre de grands moments d’Art dans vos cinémas Utopolis et Ciné Utopia. Retrouvez les plus belles retransmissions live et en HD des saisons 2010-2011 du Metropolitan Opera de New York, du National Theatre de Londres et du Théatre du Bolchoï de Moscou. Plus d’infos sur www.utopolis.lu

follow us on www.utopolis.lu

CityMag_classiques.indd 1

www.utopolis.lu

11/15/10 2:23 PM


CULTURE & GOING OUT A COMPREHENSIVE LISTING OF CITY VENUES AND CONTACT DETAILS. PLUS A GUIDE TO CITY RESTAURANTS AND BARS. Une liste exhaustive des lieux de loisir et leurs coordonnées, ainsi qu’un guide des bars et restaurants.

Luxembourg city tourist office 1

CINEMAS Cinémas

CULTURAL VENUES Espaces culturels 18

25

30, place Guillaume II Bureau d’accueil touristique Lu-sa : 9-19h, di : 10-18h Communication et marketing : Promotes culture and tourism and the brand image of Luxembourg City. Promotion culturelle et touristique de Luxembourg-Ville et de son image de marque. Service Guidages Luxembourg Convention Bureau : Consultancy for business tourism/framework for professional organisers of conferences, seminars and workshops. Guided tours and organised programmes. Incoming and package deals for tourists. Consultance tourisme d’affaires / encadrement pour organisateurs professionnels de conférences, séminaires et workshops. Organisation de tours guidés et de programmes-cadres. Incoming, élaboration de forfaits touristiques. G 22 28 09 J touristinfo@lcto.lu www.lcto.lu

Café-Théâtre “Rocas” Place des Bains G 27 47 86 20 J www.rocas.lu

Kasemattentheater 14, rue du Puits G 29 12 81 J infos@kasenmattentheater www.kasemattentheater.lu

Tickets Billetterie

21

19 CarréRotondes 1, rue de l’Aciérie G 26 62 20 07 J info@rotondes.lu www.rotondes.lu

20 CCR Abbaye de Neumünster 28, rue Münster G 26 20 52-1 J contact@ccrn.lu www.ccrn.lu

Cercle-Cité 3, rue Génistre G 46 49 46-1 J info@cerclecite.lu www.cerclecite.lu

2 LUXEMBOURG TICKET Grand Théâtre 1, rond-point Robert Schuman (Limpertsberg) Reservation and purchase by telephone: Réservation et vente par téléphone : G 47 08 95-1 J www.luxembourgticket.lu Lu-ve : 10-18h30 Sales points in the city: Points de vente en ville : Luxembourg City Tourist Office (place Guillaume II), Conservatoire de Musique (Merl), Centre Culturel de Rencontre Abbaye de Neumünster (Grund)

ART GALLERIES galeries D’ART

22 Conservatoire de Musique 33, rue Charles Martel G 47 96 55 55 (standard) 47 96 54 32 (réservations) J cml@vdl.lu www.vdl.lu

23 d:qliq 17, rue du Saint-Esprit G 26 73 62 J info@dqliq.com www.dqliq.com

24 3 Artium Art Gallery 11c, boulevard Joseph II /  49, avenue Monterey G 26 44 00 66 J www.artium.lu

4 beaumontpublic + Koenigbloc 21a, avenue Gaston Diderich G 46 23 43 J www.beaumontpublic.com

5 Extrabold 24, avenue de la Liberté G 26 64 96 03 J www.extrabold.eu

6 Galerie Bernard Ceysson 2, rue Wiltheim G 26 26 22 08 J www.bernardceysson.com

7 Galerie Clairefontaine Espace 1 7, place Clairefontaine Ma-ve : 14h30-18h30, sa : 10-12h, 14-17h G 47 23 24 J www.galerie-clairefontaine.lu

8 Galerie Clairefontaine Espace 2 21, rue du Saint-Esprit Ma-ve : 14h30-18h30, sa : 10-12h, 14-17h G 47 23 24 J www.galerie-clairefontaine.lu

9 Galerie d’art Am Tunnel 16, rue Zithe G 40 15 24 50

10 Lucien Schweitzer galerie et éditions 24, avenue Monterey G 23 61 61 J www.lucienschweitzer.lu

11 Galerie f. hessler 21, rue Astrid Me & ve : 14-18h, sa : 10-12h, 14-18h G 27 28 12 77 J www.galeriefhessler.lu

12 Galerie La Cité 1, rue Louvigny (1er étage) G 22 36 89 J www.lacite.lu

13 Galerie L’indépendance Dexia BIL 69, route d’Esch Lu-ve : 8-18h

14 Galerie Nordine Zidoun 101, rue Adolphe Fischer G 26 29 64 49 J www.galeriezidoun.com

Den Atelier 54, rue de Hollerich G 49 54 85-1 J info@atelier.lu www.atelier.lu

19 Exit07 1, rue de l’Aciérie G 26 62 20 07 J info@rotondes.lu www.rotondes.lu

2 Grand Théâtre 1, rond-point Robert Schuman G 47 96 39 00 (standard) 47 08 95-1 (réservations) J grandtheatre@vdl.lu www.theatres.lu

26 Philharmonie 1, place de l’Europe G 26 02 27-1(standard) 26 32 26 32 (réservations) J info@philharmonie.lu www.philharmonie.lu

27 Théâtre des Capucins 9, place du Théâtre G 47 96 40 54 (standard) 47 08 95-1 (réservations) J capucins@vdl.lu www.theater-vdl.lu

33 Cinémathèque Municipale 17, place du Théâtre G 29 12 59 (infos programme) J cinematheque@vdl.lu www.cinematheque.lu

34 Ciné Utopia 16, avenue de la Faïencerie G 22 46 11 J www.utopolis.lu

35 Utopolis 45, avenue J.F. Kennedy G 42 95 11-1 J www.utopolis.lu

libraries bibliothèques

28 Théâtre du Centaure 4, Grand-Rue G 22 28 28 J centaure@pt.lu www.theatrecentaure.lu

29 Théâtre National du Luxembourg 194, route de Longwy G 26 44 12 70 J info@tnl.lu www.tnl.lu

30 TOL – Théâtre Ouvert Luxembourg 143, route de Thionville G 49 31 66 J tol@tol.lu www.tol.lu

32 Fondaton de l’Architecture et de l’Ingénierie 1, rue de l’Aciérie G 42 75 55 J office@fondarch.lu www.fondarch.lu

les amis des musées J info@amisdesmusees.lu www.amisdesmusees.lu

40 Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain 41, rue Notre-Dame Lu, me, ve : 11-19h, je : 11-20h, sa, di & jours fériés : 11-18h G 22 50 45 J info@casino-luxembourg.lu www.casino-luxembourg.lu

41 MNHA – Musée National d’Histoire et d’Art Marché-aux-Poissons Ma-di : 10-17h G 47 93 30-1 (standard) 47 93 30 21-4 (visites guidées) J musee@mnha.lu www.mnha.lu

21 bibliothèque Municipale cité 3, rue Génistre Ma-ve : 10-19h, sa : 10-18h G 47 96 27 32 J bibliotheque@vdl.lu www.vdl.lu

42 Mudam – Musée d’Art Moderne Grand-Duc Jean 3, Park Dräi Eechelen Me-ve : 11-20h, sa-lu : 11-18h G 45 37 85-1 J info@mudam.lu www.mudam.lu

36 bibliothèque nationale 37, boulevard F.D. Roosevelt Ma-ve : 10h30-18h30, sa : 9-12h Médiathèque / media library : ma-ve : 10h30-18h30 G 22 97 55-1 J info@bnl.etat.lu, www.bnl.lu

kids enfants

31 Trois C-L 20a, rue de Strasbourg G 40 45 69 J danse@danse.lu www.danse.lu

MUSEUMS musées

37 kids and the city maison relais 2, rue du Nord Lu-ve : 7h30 -18h30, sa : 9h30 -18h30 G 26 26 29 59 J www.kidsandthecity.lu

art schools écoles d’art 38

43 Musée d’Histoire de la Ville de Luxembourg 14, rue du Saint-Esprit Ma-di : 10-18h, je : 10-20h G 47 96 45 00 J musee@vdl.lu www.mhvl.lu

44 Natur Musée – Musée National d’Histoire Naturelle 25, rue Münster Ma-di : 10-18h G 46 22 33-1 J musee-info@mnhn.lu www.mnhn.lu

45 Villa vauban – musée d’art de la ville de luxembourg 18, avenue Émile Reuter Lu, me, je, sa, di : 10-18h, ve : 10-21h G 47 96 45 65 J www.musee@vdl.lu www.villavauban.lu

cercle européen pour la propagation des arts Lycée Technique des Arts et Métiers 19, rue Guillaume Schneider G 40 99 20 (9-11h) J cepa@pt.lu www.summerakademie.lu

39 école d’art contemporain 117, rue de Hollerich G 49 46 16 J ecoleart@ecoledartcontemporain.lu www.ecoledartcontemporain.lu

15 Nosbaum & Reding – art contemporain 4, rue Wiltheim Ma-sa : 12-18h G 26 19 05 55 J www.nosbaumreding.lu

16 Galerie Toxic 2, rue de l’Eau G 26 20 21 43 J www.galerietoxic.com

17 Konschthaus beim Engel 1, rue de la Loge Ma-di : 10-12h, 13-19h G 22 28 40

, SPORT SERVICES nd sses a 26 & SHOPPING addre e

l n pag usefu Find g guide o in shopp Magazine s utiles y se 6 of Cit z les adres à la page 2 ve g Retrou ide shoppin gu et un azine y Mag du Cit

culture going out


1

Lux E Cosi

38

1

26

35

FêTes de Fin d’année, pensez à réserver. Menu saint sylvestre 85 euros sur le site www.lux-e-lu ambiance et musique festive !

2 42 34

4

3

18

33

45 27

44, avenue pasteur | L 2310 Luxembourg Tél.: 26 203 203 | Fax: 26 864 508

28

info@lux-e.lu | www.lux-e.lu

37

41 15

21

5

2 CarteVisite.indd 2

2

22.11.2010 15:25:12 Uhr

1

10

17

12

11 29 22 4

20

16 40

43

7

36

44

8 23 5

3

9 5

3

Fêtes ... vous plaisir ! Offrez-vous un réveillon Royal !

13

25/12/2010 : Buffet de Noël 31/12/2010 : Réveillon du Nouvel An 01/01/2011 : Buffet du jour de l’An

24/12/2010 : Réveillon de Noël 31/12/2010 : Réveillon du Nouvel An

31 14

39

24

25 32

Réservations : + 352 24 16 16-778 12, bd Royal • L-2449 Luxembourg www.leroyalluxembourg.com Parking couvert gratuit

19 Annonce Carte visite 0.4.pdf

1

11/10/10

30

4:12 PM

4

5

Un cadre et une ambiance typique

Le plaisir est avant tout une histoire de goût(s)

Restaurant Asiatique

Fontaine de jade

MyKitchen

®

5, rue du saint esprit L-1475 Luxembourg Tél. : 22 01 21 Fax : 46 55 01

cook’n more

terroir et bio cours de cuisine cuisine à domicile team building partage de recettes jeux concours

TÉL. 27 39 74 76

Fermé samedi midi et lundi soir.

et aussi

Le restaurant LE ZAI est ouvert tous les jours sauf samedi midi. 18, av. de la Faïencerie I Luxembourg-Limpertsberg T 26 27 67 I info@lagura.lu I www.lagura.lu Ouvert 7j/7: 12h – 14h & 19h – 22h

www.lezai.lu

273, route d’Arlon - Strassen

www.mykitchen.lu

//

info@mykitchen.lu

1_CM.indd 19

17.06.2010 12:23:48 Uhr


38

prochainement

Coming up

prochainement Dating: Tchaikovsky

12

January Janvier

Photo: Bizart

The ever popular Dating series continues with actors Nicole Max and Tom Leick exploring the content and context of Tchaikovsky’s Symphony no.4 in F Minor. Dmitrij Kitajenko then conducts the OPL in a performance of the complete Symphony. The four-movement Symphony was not initially well-received, but has since been recorded by everyone from Karajan to Barenboim via Bernstein. Dans la série toujours très populaire des « Dating », les acteurs Nicole Max et Tom Leick feront découvrir la teneur et le contexte de la Symphonie n°4 en fa mineur de Tchaïkovski. L'œuvre en quatre mouvements sera ensuite interprétée par l'OPL sous la direction de Dmitrij Kitajenko. Froidement reçue à sa création, la symphonie est aujourd'hui un pilier du répertoire discographique, de Karajan à Barenboim ou Bernstein. I Philharmonie

Chemical Brothers

13

January Janvier

Ed Simons and Tom Rowlands return to the Rockhal to showcase latest album Further – a collection of lush, psychedelic tunes with a couple of signature big beat epics thrown in for good measure. Despite being dismissed for what some called a career slump a few years ago, the Chemical Brothers can still deliver pulverising and galvanising dance music like few others. Ed Simons et Tom Rowlands reviennent à la Rockhal avec Further, un nouvel album de mélodies exubérantes et psychédéliques, mâtiné de quelques grands moments « big beat » dont ils ont le secret. Enterrés un peu vite ces dernières années, les Chemical Brothers prouvent qu’ils peuvent encore envoyer de la musique comme peu d'autres. I Rockhal

The Magic Flute January 11 au 15 Janvier

Photo: Pascal / Victor ArComArt

The great Peter Brook brings to Luxembourg his curtain call as the director of the Bouffes du Nord – an exceptional adaptation of Mozart’s much loved The Magic Flute. Employing only a piano and three instruments to enhance the simple beauty of the opera, Brook and his team promise a “light, effervescent Flute” which allows the audience an intimacy with the performers. Le grand Peter Brook offre à Luxembourg sa dernière réalisation en tant que directeur des Bouffes du Nord : une exceptionnelle adaptation de La Flûte enchantée de Mozart, dont un piano et trois instruments suffisent à magnifier la beauté sobre. Brook et son équipe promettent une « Flûte légère, effervescente », offrant une grande intimité entre le public et les interprètes. I Grand Théâtre

Book Early!

Réservez de suite ! We advise you get tickets now for the following shows that are likely to sell out: Nous vous conseillons d'acheter dès maintenant vos tickets pour les spectacles suivants : Maroon 5 E 26/02 I Rockhal J www.rockhal.lu Interpol E 11/03 I Rockhal J www.atelier.lu Australian Dance Theatre E 11 & 12/03 I Grand Théâtre J www.theatres.lu Hamlet E 17 & 18/03 I Grand Théâtre J www.theatres.lu Cats E 17/06-03/07 I Glacis Zelt J www.e-ticket.lu

Free subscription Abonnement gratuit

For residents of Luxembourg City & the Grand Duchy and foreign commuters (subscribe to your workplace address in Luxembourg) Pour les résidents de Luxembourg et du Grand-Duché ainsi que les frontaliers (abonnez-vous sur votre lieu de travail à Luxembourg) Send an email with your name and full address to: Envoyez vos coordonnées par mail à : citymag@vdl.lu Ou téléphonez au 47 96 41 14 City Mag abroad / à l'étranger : Envoyez vos coordonnées par mail à citymag@vdl.lu ou téléphonez au +352 47 96 41 14. Participation aux frais de l'ordre de 10 EUR par an (11 numéros) à virer aux Éditions Mike Koedinger S.A. : Please send an email with your name and full address to citymag@vdl.lu or call +352 47 96 41 14 and transfer 10 EUR to cover postage of the 11 editions published during the year to Éditions Mike Koedinger S.A.: IBAN LU87 0019 1655 8851 4000 / Code Bic / Swift BCEELULL.

OURS Photographie: Andrés Lejona

www.citymag.lu

Musiques actuelles, événements, conférences, cinéma: Duncan Roberts J duncan.roberts@citymag.lu

City Agenda est édité par Mike Koedinger Éditions pour le compte de la Ville de Luxembourg / is published by Mike Koedinger Éditions for the City of Luxembourg RÉDACTION / EDITORIAL: ropean D

es

010 · si l s2

r awa r D · eu

ve

Courrier / Mail BP 728, L-2017 Luxembourg G 29 66 18-1 J info@citymag.lu

i g n awa r D

RESPONSABLES RUBRIQUES / IN CHARGE OF GENRES: Théâtre, danse / opéra, expositions: Elvire Bastendorff J elvire.bastendorff@citymag.lu Jeune public Céline Coubray J celine@mikekoedinger.com

DEZEMBER'10  city agenda luxembourg

28 novembre – 6 janvier 2011

WINTER LIGHTS

Festivités d'hiver de la Ville avec une panoplie de manifestations : concerts Gospel, expositions, cortège de la Saint-Nicolas, marché de Noël, ventes dominicales… A celebration of winter including concerts, exhibitions, a Saint Nicholas parade, Sunday openings and the popular Christmas market. J www.winterlights.lu 14 – 16 janvier 2011

Salon Vakanz

Salon grand public dédié au tourisme et aux voyages, proposant une offre variée autour du thème des vacances. A public trade fair dedicated to everything connected with tourism and travel, with a wide variety of stands from countries and regions from around the world. J www.luxexpo.lu 13 mars 2011

BUERGSONNDEG

Cette tradition typiquement luxem­ bourgeoise consiste à enflammer une grande croix de bois dans la vallée de la Pétrusse afin de marquer la fin de l’hiver. Cet événement comprend spectacles, concerts mais aussi repas et boissons. Le train touristique Pétrusse Express propose une navette gratuite depuis la place de la Constitution. A unique local tradition that sees a large wooden cross set on fire in the Pétrusse valley to represent the end of winter. The event includes entertainment, concerts and food and drink. The “Pétrusse Express” tourist train provides a free shuttle from the place de la Constitution. J www.lcto.lu Mars – juin 2011

Printemps musical

Ce festival de musique de renommée internationale propose un programme innovant de concerts de jazz et de musi­ que du monde, où l’on retrouve des stars internationales qui se produisent dans différents lieux de la capitale. The renowned music festival features an innovative programme of jazz and world music concerts, featuring international artists at various venues in the capital city. J www.printempsmusical.lu 18 – 20 mars 2011

Musique classique Brigitte Bertelle J brigitte.bertelle@citymag.lu En couverturE:

Manifestations 2010 / 2011 – la sÉlection du lcto

GRAPHISME / layout: INgrid – StudioForEditorialDesign cartographie /  cartography: monopolka Sàrl PUBLICITé / advertising: TEMPO! S.A. G 27 17 27 27-1 J info@tempo.lu www.tempo.lu Afin de promouvoir au mieux votre événement, nous vous conseillons d’insérer en complément une publicité. Promote your event with even greater visibility by placing a complementary advertisement. Renseignements:

J www.tempo.lu

paraît onze fois par an / published 11 times a year Tirage / PRINT RUN 35.000 exemplaires / copies ISSN 2075-8286 © Ville de Luxembourg / Éditions Mike Koedinger S.A. Tous droits réservés. Toute reproduction, ou traduction, intégrale ou partielle, est strictement interdite sans autorisation écrite au préalable de l’éditeur. © Ville de Luxembourg / Éditions Mike Koedinger S.A. All rights reserved. Reproduction or translation of this publication, either in its entirety or partial, is strictly prohibited without the prior permission of the publisher.

Impression Imprimerie Centrale S.A. Imprimé sur papier UPM satin 57 gr. Please Recycle

Vous avez fini de lire ce magazine ? Archivez-le, transmettez-le ou bien faites-le recycler ! Finished reading this publication? Archive it, pass it on or recycle it.

Prochaine parution / NEXT EDITION: 29.12.2010 Organisateurs / producteurs Pour apparaître dans les pages du City Agenda, vos événements doivent nous être transmis via www.plurio.net, le portail culturel de la Grande Région.

Inscrivez-vous sur www.plurio.net Register at www.plurio.net

OrganisERs / producERS / PROMOTERS To ensure inclusion of your event in the second section, City Agenda, you must register the event at www.plurio.net, the Greater Region’s culture portal.

Édition janvier / january edition: 06.12.2010

Deadlines pour l’envoi de vos événements via plurio.net: Deadline for submissions via plurio.net:

Édition février / february edition: 04.01.2011

Luxembourg fait partie, avec Metz, Sarrebruck et Trèves, du réseau transfrontalier QuattroPole : www.quattropole.org Luxembourg is a member, alongside Metz, Saarbrücken and Trier, of the cross-border QuattroPole network: www.quattropole.org

FESTIVAL DES MIGRATIONS, DES CULTURES ET DE LA CITOYENNETé Salon grand public visant à célébrer la société multicuturelle du Luxembourg à travers différents spectacles, stands de nourriture et d'information... A veritable celebration of Luxembourg’s multi-cultural society with entertainment, food and information stands. The event is open to everyone. J www.clae.lu 25 – 27 mars 2011

INVITATION AUX MUSÉES

Entrée gratuite aux expositions temporaires et permanentes des sept « Statermuséeën » : Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain, Musée National d’Histoire et d’Art, Musée National d’Histoire Naturelle, Musée d’Histoire de la Ville de Luxembourg, Villa Vauban, Musée d’art moderne Grand-Duc Jean (Mudam), Musée Dräi Eechelen. Free entrance to the temporary and permanent exhibitions at the seven “Statermuséeën”: Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain, Musée National d’Histoire et d’Art, Musée National d’Histoire Naturelle, Musée d’Histoire de la Ville de Luxembourg, Villa Vauban, Musée d’art moderne GrandDuc Jean (Mudam), Musée Dräi Eechelen. J www.statermuseeen.lu

www.citymag.lu


RÉVEILLON DE LA SAINT SYLVESTRE AU GRAND THÉÂTRE UNE FÊTE POUR CONCLURE UN MOIS DE FÊTES LE 31 DÉCEMBRE, LE DERNIER JOUR DE L’AN, LE GRAND THÉÂTRE « SE MET SUR SON 31»! À 21h00, début des festivités avec la représentation du Carnaval baroque, l’espiègle proposition lyrique conçue par Vincent Dumestre: de la musique, de la danse, des acrobaties, des jongleries, du chant, de la commedia dell’arte.

Carnaval baroque © Christian Ganet

Après la représentation, dans le foyer du théâtre, autour d’un grand buffet traditionnel luxembourgeois, les spectateurs et amis du Grand Théâtre se réuniront pour célébrer le passage à l’année nouvelle, accompagnés d’André Mergenthaler au cello et d’un DJ aux platines. Réservations pour le spectacle et le buffet auprès de Luxembourg Ticket / 1, Rond-Point Schuman L-2525 Luxembourg / Tél. +352 / 47 08 95-1 Notre partenaire pour les représentations à Luxembourg

Prix de la représentation: Adultes 25 €, 20 €, 15 € / Jeunes 8 € Prix du buffet: Menu Adultes (Tradition ou Végétarien) 60 €, Menu Enfants ( > 12 ans) 30 €


dezember'10 CITY AGENDA LUXEMBOURG


City Mag 12-2010  

The December edition of City Magazine Luxembourg, the official publication of the Ville de Luxembourg.

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you