Issuu on Google+

jacqueline'S CITY MAGAZINE LUXEMBOURG · november’10

Born into a family with a passion for theatre, Jacqueline Milne has overcome teenage shyness to take leading roles on stage. NÉe dans une famille passioNnÉe De thÉÂtre, Jacqueline Milne a surpassÉ la timiditÉ de son adolescence pour jouer Des premiers rÔles SUR SCÈNE. NDuncan roberts  Ojulien becker

A

nyone who has witnessed Jacqueline Milne’s assured and charismatic performances on stage may be surprised to learn that although she was always interested in theatre, she had been “too shy to do anything about it.” That changed when she stepped in for an indisposed actress and promptly received a nomination for her role in Eugène Ionesco’s The Lesson at the Festival of European Anglophone Theatrical Societies last year. Other parts followed and Jacqueline says she has definitely caught the acting bug. “If I had the confidence and knew where to start, I would love to act professionally.” Director Tony Kingston chose her as his lead in June Lowery’s stage adaptation of Jane Eyre. The production has received rave reviews and comes to the Abbaye Neumünster later this month. “I was happy to have a month off. The performance is emotionally quite draining.” Q

www.citymag.lu 

C

eux qui ont déjà assisté aux prestations scéniques charismatiques et pleines d’assurance de Jacqueline Milne seront peut-être surpris d’appren dre que bien qu’elle ait toujours manifesté un intérêt pour le théâtre, elle était « trop timide pour en faire quoi que ce soit ». Tout a changé lorsqu’elle a dû remplacer une comédienne malade et a rapidement été nominée pour son rôle dans The Lesson d’Eugène Ionesco au Festival of European Anglophone Theatrical Societies l’an dernier. Jacqueline a ensuite interprété d’autres rôles et a vraiment attrapé le virus de la scène. « Si j’avais confiance en moi et savais par où commencer, j’adorerais devenir comédienne professionnelle. » Le metteur en scène Tony Kingston l’a sélectionnée pour le premier rôle dans l’adaptation à la scène de Jane Eyre de June Lowery. La production a reçu d’élogieuses critiques et la troupe sera de passage à l’Abbaye de Neumünster ce mois-ci. « J’ai apprécié ce mois de repos. Les représentations sont épuisantes sur le plan émotionnel. » Q

“I have definitely caught the acting bug.” « J’ai vraiment attrapé le virus de la scène. » Jacqueline Milne

Jacqueline's  city magazine luxembourg


ingrid.eu

Brasserie Guillaume 12/14, place guillaume II - 1648 Luxembourg www.brasserieguillaume.lu - bg@pt.lu Tél.: 26 20 20 20

Nous vous remercions de votre fidélité

Merci à tous nos clients À tout le personnel Marielle, Julien, Nacer, Yannick, André, Damien, Dino, Kévin, Dominique, Michela, Babass, Sébastien, David, Sylvain,Fatima, Fabien, Mamad, Fabio, Armenio, Guto, Mounir, Luciana, Iulan, Yohan, David, Pedro, Tete, Ricardo, Edith, Dyenaba, Marjorie, Babass.

A tous nos partenaires Taittinger, Ellebore, La ville du Luxembourg, Domaine Claude Bentz, Chomette Favor, Europe Vins, Clos mon Vieux Moulin, Tec équipement, Wolter, KD plast, MKE, Lisanto, Studio Byc, L’essentiel, Le Jeudi, RTL, Editpress, Saint Paul,Interassurance Pauly et Lamby, Prosys, Proserv, Banque de Luxembourg, Rosport Viva, Intertaxi, Magilux, Chauffage Grethen, Toolbox, Tempo, Rungis, Club 5, Gillardeau, Munhowen, Bernard Massard, Othon Schmit, La Provencale, Party Rent, Domaine Alice HARTMANN, Editus, Z Consult, Wagener Halle, Herberlux, Intaris, Foyer, Neweb, Editus Plus,Intrapo, La cave du sommelier, Famille Kirsch, Seil Becker, Beim Burg, ING Lease, Villeroy&Boch, Thomas Seale, Bofferding, Tapis Hertz….

Brasserie Guillaume

Poissonnerie Guillaume


03 European capital

Content Sommaire

Entre nous/between us

Faces

Ennert Ons Paul Helminger takes pride in Luxembourg’s status as a seat of European institutions. Paul Helminger se félicite du statut de LuxembourgVille en tant que siège de plusieurs institutions européennes.

08

Nahoko Sawadam Shane Bennett Remo Cavallini Maxwell George

14 Conny Gabellini Daniel Balthasar Leana Sealy 22

Marco Lorenzini

24

Diarmuid O’Leary Viviane Bumb Raffaele de Lutio Marc Nickts Christina Nyman

stories

Transports publics

04 Le bus facile Bus use even made easier International Bazaar

06 Golden anniversary

Gastronomie

Wine

07 Double célébration As the capital city of a founding member of what is now the European Union, Luxembourg has always been at the centre of European political and institutional life. En tant que capitale d’un des États fondateurs de l’actuelle Union européenne, LuxembourgVille a toujours été au cœur de la vie politique et institutionnelle européenne. NDuncan Roberts  ODavid Laurent / Wide

Le fait d’être UNE capitale EuropÉeNnE profite-t-il à LA RÉPUTATION INTERNATIONaLE DE Luxembourg-Ville ?

Does being one of the capitals of Europe enhance J’estime que oui. Non seulement nous avons été la première Luxembourg’s international reputation? ville à héberger des institutions européennes, mais nous som-

I think it does. We were not only the first city to house European institutions, but we are also the only European capital in which all of the European institutions have their seat or exercise a significant amount of their activities. We are formally the seat of the European Court of Justice, of the European Court of Auditors, of the European Investment Bank, of the Statistical Office and of the Publications Office. We host the secretariat of the European Parliament, the Commission has a very sizeable presence and the Council of Ministers meets here for three months a year.

mes aussi la seule capitale européenne à accueillir les bureaux ou du moins un nombre conséquent d’activités de chacune des institutions européennes. Ainsi, nous sommes officiellement le siège de la Cour Européenne de Justice, de la Cour des Comptes, de la Banque Européenne d’Investissement, d’Eurostat et de l’Office des publications. Par ailleurs, nous hébergeons le secrétariat du Parlement européen, la Commission affiche une présence considérable et le Conseil des ministres se réunit ici chaque année pendant trois mois.

In terms of the dynamics of the city, the institutions played a significant role in opening up Luxembourg to the outside world. We were the national capital and home to a very important steel company and a Europe-wide broadcaster, but it was essentially a Luxembourgish city. The arrival in the second half of the last century of civil servants from all those other countries helped make society much more international and cosmopolitan. I think that the institutions themselves feel very much at home in Luxembourg and want to be part of the development of the city. Many of their staff who came here on short term assignments have made Luxembourg their home and we are proud that the institutions themselves were among the first to sign up to some of the programmes we put in place to tackle for instance the problems of mobility in the city.

un rôle déterminant en favorisant l’ouverture de Luxembourg sur le monde extérieur. Auparavant, nous étions une capitale nationale. Même si elle hébergeait le siège d’une très importante compagnie sidérurgique et d’un groupe de médias actif à l’échelle européenne, elle demeurait une ville essentiellement luxembourgeoise. Avec l’arrivée des fonctionnaires originaires de tous ces autres pays dans la seconde moitié du siècle dernier, notre société est devenue beaucoup plus internationale et cosmopolite. J’estime que les institutions en tant que telles se sentent vraiment chez elles à Luxembourg et qu’elles veulent être associées au développement de la ville. Beaucoup de leurs fonctionnaires, qui étaient à l’origine venus ici pour une mission de courte durée, ont fini par s’établir au Luxembourg. D’ailleurs, nous nous félicitons que les institutions elles-mêmes aient souvent figuré parmi les premiers acteurs à s’associer aux programmes que nous avons lancés, par exemple pour gérer les problèmes de mobilité en ville.

Quels sont les défis et les opportunités que la ville What challenges and opportunities does playing a rencontrés, en tant qu’hôte de ces institutions ? host to these institutions bring to the city? Sur le plan du dynamisme de la ville, les institutions ont joué

Together with the mayors of Strasbourg and Brussels you have appealed for the rapid implementation of the Eurocaprail project. Aux côtés des maires de Strasbourg et de Bruxelles, Indeed, we feel that in this day and age we should be able to vous avez lancé un appel pour que le projet Eurolink the three capitals with a high speed rail link. When the cap-Rail soit mis en œuvre rapidement. TGV Est line is completed, Luxembourg will be just about one hour from Strasbourg. But there is no reason why we cannot be much less than three hours from Brussels. We signed a joint declaration appealing to national and European authorities to seriously get going with the Eurocaprail project, and to ensure that it provides real high speed links and not just a bogus, higher speed connection. Q

www.citymag.lu

Tout à fait. Nous estimons qu’avec les moyens dont nous disposons à l’heure actuelle, il devrait être possible d’établir une liaison ferroviaire à grande vitesse entre ces trois capitales. Nous avons donc signé une déclaration commune à l’intention des autorités nationales et européennes pour leur demander de favoriser sérieusement la mise en œuvre du projet Eurocap-Rail et de s’assurer qu’il serve véritablement à établir une ligne à grande vitesse et non pas un semblant de TGV. Q

10 Harvest on the slopes of Neumünster Cooperation

Computers for Cape Verde

Retail

12 RED CARPET Assistance sociale

15 Cent Buttek à Beggen Puériculture

un foyer coloré

Cooking

18 Expogast highlights world’s best

urban development

LUXEXPO DESIGN UNVEILED Public space

26 An outdoor gallery in Park Dräi Eechelen Rainy Days festival

28 Back to the future Débats publics

DÉveloppement urbain

regulars

Neighbourhood watch

At Your Service

Communities

20 Merl

30 Jewellers 32 Turkey

34 city guide At second glance

37 the sculptures of Auguste Trémont 38 they

Luxembourg

Harri Peccinotti

Jacqueline's  city magazine luxembourg


04 Transports publics

Le bus facile Bus use made even easier

Le centre de commande du système de contrôle du transport intermodal à Hollerich. The Intermodal Transport Control System command centre in Hollerich.

Deux ans aprÈs une refonte radicale du rÉseau, les usagers bÉnÉficient de nouvelles amÉliorations dans la capitale et le futur tram est sur la bonne voie. Two years after a major network revamp, bus passengers are enjoying further improvements in the capital while plans develop for the city’s future tram project. NDuncan Roberts  ODavid Laurent / Wide

S

i le vieil adage luxembourgeois « E Kuss fir de Bus » (« un baiser pour le bus ») séduit de plus en plus les banlieusards travaillant en ville, les accros du shopping ou les oiseaux de nuit, c’est grâce à l’amélioration du réseau, réalisée il y a deux ans, et à l’introduction de nouvelles technologies, mais aussi à une évolution des comportements, résultat d’une politique ciblée de la Ville de Luxembourg : rendre le bus plus attractif que la voiture individuelle.

Nouvelle gestion Mi-septembre, Paul Helminger, François ­Bausch et Claude Wiseler, respectivement bourgmestre, échevin chargé de la mobilité et ministre chargé du développement et des infrastructures durables, ont inauguré le nouveau système de contrôle du transport intermodal de la Ville de Luxembourg. Il aura fallu deux ans à Siemens Luxembourg pour concevoir et mettre en place ce système, d’un coût de 5 millions d’euros. La nouvelle technologie équipe 200 bus, dont 40 disposent d’un appareil de comptage des passagers. En outre, 60 arrêts

Jacqueline's  city magazine luxembourg

majeurs du réseau sont pourvus de panneaux annonceurs électroniques indiquant en temps réel l’arrivée ou les retards éventuels des bus. Les passagers sont également informés de tout problème ou accident survenu sur le trajet. Le système est géré depuis le centre de commande de Hollerich. Les opérateurs suivent chaque bus du réseau et font les ajustements nécessaires à l’optimisation du service et de la fluidité du trafic, allant même jusqu’à contrôler les feux de la circulation pour faire passer les bus au « feu vert ». « Les retours des chauffeurs de bus sont positifs, rapporte François Bausch un mois après la mise en route effective du système. Tout est automatisé et, s’il y a un problème, les chauffeurs peuvent communiquer directement avec la salle de contrôle, qui à son tour voit exactement où le bus est situé. L’efficacité va naturellement augmenter, maintenant que le système est en place ».

Autres services Mais certains quartiers sont encore peu desservis, faute de demande, d’où l’introduction du service Call-a-Bus. Lancé en septembre 2007, ce service de minibus est d’autant plus apprécié qu’il a évolué pour répondre aux besoins des utilisateurs, maintenant embarqués et déposés à l’adresse de leur choix dans le périmètre urbain. À l’origine, le service desservait des arrêts fixes. Si le trajet n’est pas toujours direct, en fonction des passagers à déposer ou à embarquer à tel ou

tel endroit, le service est bien moins cher qu’un taxi. Deux minibus assurent actuellement ce service, qui a l’avantage de ne pas exiger des chauffeurs la possession d’un permis poids lourds. Il est opérationnel du lundi au samedi jusqu’à 23h mais le bourgmestre signale que si la fréquentation en journée est bonne, celle en soirée pourrait nettement s’améliorer. « Il faut faire un effort en direction des jeunes, qu’ils sachent que le service continue jusqu’à 23h et qu’ils l’utilisent en alternative au City Night Bus. » Ce dernier est toujours très fré­quenté, surtout aux Rives de Clausen en raison des difficultés de parking, aggravées par les travaux en cours rue de la Tour Jacob. La Ville de Luxembourg veut accroître l’efficacité du système en demandant aux cafetiers et restaurateurs du complexe nocturne de synchroniser leurs navettes entre Clausen et le Glacis en alternance avec le CN1. En attendant, les préparations pour la pose des rails du futur tram vont bon train. Des tests de vibration ont été réalisés sur 20 bâtiments le long du tracé : des senseurs placés à des endroits stratégiques dans les bâtiments ont mesuré les vibrations provoquées par la chute d’un poids sur la chaussée et les trottoirs adjacents. Les résultats de ces tests prépareront le terrain pour l’avant-projet détaillé (APD) à venir dans les six prochains mois. En somme, les travaux de construction pourraient débuter en 2014, et les premières rames seraient en service d’ici 2017 ou 2018. Q

www.citymag.lu


05 Call-a-Bus

De porte à porte

Photo : 1VDL

Point-to-point

1.

2. 1. Tests de vibration le long du trajet prévisionnel. Carrying out vibration tests along the proposed tram route.

3.

2. Les passagers sont informés en temps réel de l’arrivée des bus. Passengers are informed in real time of when their bus will arrive.

Photo: Olivier Minaire

3. Le service nocturne « City Night Bus » est toujours très apprécié des oiseaux de nuit. The City Night Bus remains a popular service for late night revellers.

M

ore and more commuters and shoppers, and even late night revelers, are taking up the old Luxembourg slogan of “E Kuss fir de Bus” (a kiss for the bus). This is partly due to improvements in the network made two years ago, and to the introduction of new technology, but also to a shift in attitudes that is the result of the Ville de Luxembourg’s determined policy to make the bus a more attractive alternative to the private car.

New management system It was in mid-September that mayor Paul Helminger, deputy mayor in charge of transport François Bausch, and minister in charge of sustainable development and infrastructure, Claude Wiseler, inaugurated the Ville de Luxembourg’s new Intermodal Transport Control System (ICTS). The five-million euro system has taken Siemens Luxembourg around two years to develop and install. Some 200 buses have been equipped with the system’s technology, and 40 of them have equipment to count the number of passengers on board. In addition, 60 of the network’s most important bus stops now have electronic announcement boards that inform passengers in real time of how long remains before their bus arrives. Messages can also inform passengers of any unforeseen problems on their route. The system is managed from a command centre in Hollerich, where operators can follow the exact location of each bus in the Ville de Luxembourg’s

www.citymag.lu

« L’efficacité va naturellement augmenter, maintenant que le système est en place. » “Efficiency will naturally increase now that the system is in place.” François Bausch

network. The trained operators can then make adjustments that will optimise the bus service and traffic flow – they can even operate traffic lights to ensure buses can pass through “green phases”. “We have had positive feedback from our bus drivers,” says François Bausch, one month after the system became fully operational. “Everything is much more automated, and if there is a problem they can communicate directly with the control room, who in turn can see exactly where the bus is located. Efficiency will naturally increase now that the system is in place.”

Alternative services However, some neighbourhoods remain sparsely served by buses because of a lack of demand. This is where the city’s Call-a-Bus service comes in. Introduced in September 2007, the service has become more popular since changes were made to allow the mini-buses to pick up and drop off passengers at the address of their choice in the city limits – previously it was only being used between any two named city bus stops. The service is not direct – the bus driver may well have other passengers to pick up or drop off – but it is far cheaper than a taxi. Two mini-buses currently operate the service, which has the added advantage that drivers do not require a heavy-goods or bus license. Call-a-Bus operates up until 11 p.m. from Monday through Saturday, but mayor Paul Helminger says that although it is being used during the day, frequency at night is not as high as it could be.

Call-a-Bus : déjà quatre ans de bons et loyaux services pour un système qui a su évoluer. Aux arrêts fixes de la ligne initiale a succédé un service personnalisé, utilisable sur réservation dans l’enceinte de la ville. Mode d’emploi : - Call-a-Bus fonctionne de 9h à 23h, du lundi au vendredi. - Prix du trajet : 5 euros (2,50 euros pour les accompagnants). - Tarif réduit pour les détenteurs de la City-Kaart. - Réservation du bus : 45 minutes au moins avant l’heure de départ souhaitée. - Réservation par tél : 47 96 47 97. The Call-a-Bus system has been operating for four years now. It has changed from being a service that only operates between designated bus stops to collecting passengers by appointment and driving them to their desired destination within the city limits. Here is how it works: - Call-a-Bus operates between 9 a.m. and 11 p.m. Monday to Friday. - The cost of one journey is 5 euros (2.50 euros for an accompanying passenger). - Holders of a City-Kaart receive a reduced rate. - Passengers should book their bus at least 45 minutes in advance of departure. - Book the bus on tel: 47 96 47 97. J www.vdl.lu

“We want to make youngsters aware of the service, that it can be used up until 11 p.m. and that they don’t just have to rely on the City Night Bus.” The City Night Bus is still popular, especially at the Rives de Clausen where parking has become even more difficult recently due to roadworks on the rue de la Tour Jacob. The Ville de Luxembourg is seeking to make the service even more efficient by asking the owners of restaurants and bars in the nightlife complex to synchronise their shuttle bus service between Clausen and the Glacis to run alternately with the CN1 service. Meanwhile, preparations for laying track for the future tram network have also advanced this month. Vibration tests were made in 20 selected buildings along the proposed route using a weight dropped onto the adjacent road and pavements and the vibrations measured by sensors placed strategically inside the buildings. Now completed, the results of the tests will pave the way for an avant-projet détaillé (APD) to be presented within the next six months. That means construction of the network could begin by 2014, with the first trams operational by 2017 or 2018. Q

Jacqueline's  city magazine luxembourg


06 International Bazaar

Golden years l’Âge d’or

1.

2.

This year’s International Bazaar, held over the first weekend of December, marks the 50th anniversary of the charity event. Le Bazar International de cette annÉe, qui se tiendra le premier week-end de dÉcembre, marque le 50e anniversaire de l’événement caritatif. NDuncan Roberts  OBazar International de Luxembourg

R

3. 1. The British Stand at the 1966 International Bazaar. Le stand britannique au Bazar International de 1966. 2. The International Bazaar today is a giant undertaking at Luxexpo. Le Bazar International est aujourd’hui un événement de grande ampleur à Luxexpo. 3. In 1971 Grand Duchess Joséphine-Charlotte was greeted by the children of Pia Shapiro and Ebba Lamoureux. En 1971, la Grande-Duchesse Joséphine-Charlotte est accueillie par les enfants de Pia Shapiro et Ebba Lamoureux.

aising close to half a million euros for charities in Luxem­bourg and around the world, the annual Interna tional Bazaar is one of the most important fund-raising events in the calendar. Now staged over the weekend before St. Nicklaus’s Day, the Bazaar’s origins can be traced back to an event organized by the English Speaking Protestant Church Community on a December afternoon in 1960. By 1963 it had become something like the international event familiar to today’s visitors, with stands from eight countries cooperating to raise funds for the UN’s world-wide campaign against hunger. In 1967 the organising committee’s first president, Pam Van der Esch, had steered the bazaar towards independence and secularity, and an autonomous non-profit organization, Bazar International de Luxembourg asbl, was established to run the event. The organization received royal patronage from Grand Duchess Joséphine-Charlotte and that continues to this day under Grand Duchess Maria Teresa. A year later, Huguette Rischard was elected president and served the Bazaar with great dedication until 2002. She was ably assisted by Ebba Lamoureux, who to this day is vice-president and also celebrates 50 years of service this year. Other long-serving volunteers include Eric and Enid Isaac, three generations of the Elvinger family and many others who have passed on the baton to children or in-laws. Under Huguette Rischard, the Bazaar expanded and began its association with the Foire Internationale de Luxembourg (now Luxexpo) in 1972. It moved to the FIL’s new purpose-built premises in 1974 and six years later, to mark its 20th anniversary, it experimented with the first two-day Bazaar. However, by the late 1990s progress had slowed and many long-term volunteers were thinking of stepping down with few new volunteers coming forward to replace them. But when Pia Shapiro was elected president in 2002, she brought fresh faces and new partners to the association and the Bazaar grew to some 60 stands, with countries from Africa, South America, the Middle East, Asia and Eastern Europe joining the International Bazaar community. New president Marie-Hélène Ehrke-Harf, the first Luxembourger to serve in the post, has been in charge since 2009 and has also put her stamp on the event. New support from the Ville de Luxembourg and sponsorship from the business community has led to growing awareness of the Bazaar and its good works. A new fund for emergency aid has also been created as the International Bazaar continues to address its primary goal of supporting humanitarian enterprise around the world. Q

J www.bazar-international.lu

Jacqueline's  city magazine luxembourg

A

vec une collecte de près d’un demi million d’euros pour les associations caritatives au Luxembourg et dans le monde, le Bazar International est l’une des récoltes de fonds les plus importantes de l’année. Dorénavant organisé lors du week-end précédant la Saint-Nicolas, le Bazar tire ses origines d’un événement organisé par la English Speaking Protestant Church Community un après-midi de décembre 1960. En 1963, il s’était mué en quelque chose d’équivalent à l’événement international connu des visiteurs d’aujourd’hui, avec des stands de huit pays collaborant à une récolte de fonds pour la campagne mondiale des Nations Unies contre la faim. En 1967, la première présidente du comité organisateur, Pam Van der Esch, mena le Bazar à l’indépendance et la sécularité, et une association sans but lucratif autonome, Bazar International de Luxembourg asbl, fut créée pour organiser l’événement. L’association fut placée sous le patronage de S.A.R. la GrandeDuchesse Joséphine-Charlotte, tradition perpétuée jusqu’à ce jour par S.A.R. la Grande-Duchesse Maria Teresa. Un an plus tard, Huguette Rischard fut élue présidente et se mit au service du Bazar avec beaucoup d’engagement jusqu’en 2002. Elle reçut l’aide précieuse d’Ebba Lamoureux, qui occupe toujours le poste de vice-présidente et fête 50 ans d’engagement cette année. Parmi d’autres bénévoles de longue date, on retrouve Eric et Enid Isaac, trois générations de la famille Elvinger et bien d’autres qui ont passé le relais à leurs enfants ou beaux-enfants. Durant la présidence de Huguette Rischard, le Bazar prit de l’ampleur et initia son association à la Foire Internationale de Luxembourg (à présent Luxexpo) en 1972. Il déménagea dans les bâtiments dédiés à la FIL en 1974, et six ans plus tard, pour marquer son 20e anniversaire, le concept d’un bazar étalé sur deux jours fut testé. La progression s’est cependant quelque peu essoufflée à la fin des années 1990 et de nombreux bénévoles de la première heure songèrent à se retirer avec un nombre réduit de nouveaux membres pour les remplacer. Mais lorsque Pia Shapiro fut élue à la présidence en 2002, elle apporta du sang neuf et de nouveaux partenaires à l’association. Le Bazar s’agrandit pour compter une soixantaine de stands, des pays d’Afrique, d’Amérique du Sud, du MoyenOrient, d’Asie et d’Europe de l’Est se joignant à la communauté du Bazar International. La nouvelle présidente Marie-Hélène Ehrke-Harf, première Luxembourgeoise à assumer cette fonction depuis 2009, a également marqué l’événement de son empreinte. Un nouveau soutien de la Ville de Luxembourg et le parrainage de la communauté commerciale ont permis de mettre en avant le Bazar et l’excellent travail qu’il fournit. Un nouveau fonds destiné à l’aide d’urgence a également été créé puisque le Bazar International continue de remplir sa fonction initiale de soutien à l’aide humanitaire de par le monde. Q

www.citymag.lu


07 Gastronomie

Double célébration au Knuedler Double celebration on the Knuedler

Le lancement de la dernière édition du guide Explorator a parfaitement coïncidé avec le 10e anniversaire de la Brasserie Guillaume. The launch of the latest edition of the Explorator guide coincided neatly with the 10th anniversary of the Brasserie Guillaume. NDuncan Roberts  ODavid Laurent / Wide, étienne Delorme

À

l’aube de sa 16e édition, Explorator s’est affirmé en tant que guide essentiel à la vil le et à la gastronomie du Grand-Duché. Pour compléter sa version imprimée annuelle – dont le tirage atteint désormais les 20 000 exemplaires –, Explorator a étendu sa gamme de services avec une application iPhone conviviale, qui a déjà été téléchargée à plus de 10 000 reprises. Pour les clients des restaurants, c’est l’occasion de poster leurs propres commentaires immédiatement après, sinon pendant un repas. L’édition 2010 a été lancée début octobre. Elle contient des commentaires à propos de quelque 350 restaurants visités par l’équipe éditoriale. En outre, une série de portraits met en évidence des acteurs de la vie nocturne de Luxembourg, mais aussi des institutions culturelles, des organisateurs de manifestations et des vignerons. La soirée de lancement, qui avait lieu sous un chapiteau dressé place Guillaume II (Knuedler en langage populaire), a également permis à la Brasserie Guillaume de célébrer dignement son 10e anniversaire. Les propriétaires Charles Munchen et Sébastien Sarra ont reçu les félicitations d’invités de marque, parmi lesquels l’échevin municipal Xavier Bettel ainsi que l’ancien rédacteur d’Explorator Jacques Demarque. Q

N

ow in its 16th edition, Explorator has become the essential guide to the city and to gas tronomy in the Grand Duchy. As well as the annual publication, which has a print run of 20,000 copies, Explorator has enhanced its service by developing a user-friendly iPhone application that has been downloaded more than 10,000 times. This allows diners to send in their own comments about restaurants directly after, or even during, a meal. The 2010 edition of the guide was launched at the beginning of October and includes commentary on some 350 restaurants visited by the editorial team. In addition, a series of portraits provides insight into the movers and shakers from Luxembourg’s nightlife scene, cultural institutions, event organizers and wine growers. The launch party, in a marquee erected on the place Guillaume II (the Knuedler), was also the occasion for the Brasserie Guillaume to celebrate its 10th anniversary. Proprietors Charles Munchen and Sébastien Sarra were congratulated by invited guests including city alderman Xavier Bettel and Explorator’s former editor Jacques Demarque. Q

1. Sébastien Sarra et Charles Munchen

1

2. Hubert Clasen et Xavier Bettel 3. Paul Schonenberg et Jean Diederich 4. Jacques Demarque, Charles Munchen et Xavier Bettel

3

2

5. Erich François 6. Raoul Thill

4

7. Fernand Ernster

5

6

7

www.citymag.lu

Jacqueline's  city magazine luxembourg


08

Cuisine

Simplicity

The scennews m the e shak akers, peop ers. dec NOUVEAUX le w .. eac ision orth h m t MOM DÉCISIONNAIRES y of onthakers, ENT dES p ... CHAQUE reco we h erso gnit ighl nnes , AGITATEURS M ion. ight qui méOIS, NOUS riten METTONS DU t D’Ê EN AVANT TRE CONNU eS.

Music

Funky DJ culture

Royalty

Nightlife

Revivalist

Nahoko Sawadam, chef

Remo Cavallini, blues musician

There is a buzz around town for the delicious lunch menus at GoTen. The person to blame is Nahoko, who fortunately came to Luxembourg in 2007. Nahoko offers traditional home-madestyle cuisine and a wide variety of self-made desserts (her carrot cake is divine!) as a menu du jour from Monday to Friday. Her speciality? “A multitude of simple but very tasty dishes Japanese people eat at home.” Cooking and trying new things in the kitchen with her grandmother Sakiko and her mother Kunie was her favourite time in Japan. “What makes my heart beat is Oishi (tasty) and healthy food. This makes everyone happy, but what I love the most is when empty plates come back.” She regularly documents her baking and cooking on her blog, “Naho’s Diary in Luxembourg”. “Don’t worry,” she says. “Even if you don’t understand Japanese, you can find many pictures about my life, adventures and food!” Les délicieux menus de midi du GoTen : toute la ville en parle. La faute à Nahoko, arrivée à Luxembourg en 2007. Du lundi au vendredi, Nahoko met au menu du jour une cuisine maison, traditionnelle et un assortiment de desserts également maison (le gâteau aux carottes : absolument divin !). Sa spécialité ? « Une multitude de mets simples mais très savoureux de cuisine japonaise maison. » Au Japon, elle adorait faire la cuisine et innover avec sa grand-mère Sakiko et sa mère Kunie. « J’ai une passion pour la nourriture Oishi (savoureuse) et saine, pour le bonheur de tous. Mais mon plus grand plaisir est de voir revenir des assiettes vides ! » Elle poste régulièrement recettes et astuces sur son blog, « Naho’s Diary in Luxembourg ». « Pas de problème, dit-elle, même si vous ne parlez pas japonais : vous trouverez beaucoup de photos sur ma vie, mes activités et la cuisine ! »

Son of a well-known musician, Remo cut his musical teeth at Café Mabuhay in Niedercorn, where…“all the good Luxembourgish musicians used to meet to play together”. Ever since, he has been playing in numerous local bands, including First-H, Opus 78, Baby Cham’s and has opened for bands such as Bon Jovi, ZZ Top and Sting, amongst others. Remo often pops up at the legendary Thursday Blues Nights at Liquid Bar in the Grund, and has been ecstatically described as “one of the most talented guitarists around.” As well as being Director of the Blues School of Differdange, Remo is a member of the FunkyP Society, who are slated to play warm up for Joe Cocker at Rockhal. With one album under his belt, Authentic South, he is currently working on a second. “I want to improve my voice and sing more on my future songs,” he says. Watch out for Remo across the Grande Région and become one of his growing legion of fans. Fils d’un musicien bien connu, Remo fit ses premières armes au Café Mabuhay de Niedercorn, où… « tous les bons musiciens luxembourgeois se réunissaient pour faire un bœuf ». Depuis cette époque, il a joué dans plusieurs groupes locaux, dont First-H, Opus 78, Baby Cham’s et fait les premières parties de Bon Jovi, ZZ Top et Sting, entre autres. Remo – « un des guitaristes les plus talentueux de la scène actuelle » – passe souvent aux légendaires nuits du blues « Thursday Blues Nights » du Liquid Bar, dans le Grund. Directeur de l’École de Blues de Differdange, Remo est aussi membre du groupe FunkyP Society, qui chauffera la salle pour Joe Cocker à la Rockhal. Il a enregistré un album, Authentic South, et peaufine le suivant. « Je travaille ma voix, dit-il, pour être plus présent dans mes prochaines chansons. » Remo se produit un peu partout dans la Grande Région : guettez-le et venez grossir les rangs de ses fans.

Settling into his new bar, Shaggy’s, of which he is co-proprietor with Sebastian van der Weerden, Shane is something of a legend in Luxembourg as the former owner of, among others, the infamous Yesterday’s. He now wants to offer something for the “older” and retro crowd in the form of the first bar in Luxembourg that specializes in shooters (shots) and plays only 70s, 80s and 90s music. Of his new location he says, “Suddenly there has been a revival uptown.” About the city, he enthuses, “The best thing is how cosmopolitan it is; you never get just one nationality in your bar, so you end up taking the best traits from each to enhance the atmosphere.” If practice makes perfect, then Shaggy’s should do well. Shane says, for him Yesterday’s had the best atmosphere. “It became like a family and people are still talking about the nights seven years after I sold it. So I must have done something right!” We’ll drink to that. Dans son nouveau bar, le Shaggy’s, dont il est copropriétaire avec Sebastian van der Weerden, Shane reste une figure légendaire de Luxembourg, comme ancien propriétaire, entre autres, du célèbre Yesterday’s. Aujourd’hui, il souhaite offrir à un public « plus mature » et aux amateurs de rétro le premier bar de Luxembourg spécialisé dans les « shooters » (mini-cocktails) et la musique des années 70, 80 et 90. Pourquoi ici ? « Il y a un renouveau des quartiers résidentiels. » À propos de la ville, il est enthousiaste : « Ce qui est génial, c’est son côté cosmopolite : toutes les natio­ nali­tés se croisent au bar, et toutes les qualités se combinent pour rehausser l’atmosphère. » Aucun souci à se faire de ce côté-là ! Mais pour Shane, le Yesterday’s reste la grande référence. « C’était une famille. Les gens parlent encore de nos soirées, sept ans après ! Donc, je devais être dans le vrai ! » Allez, à ta santé, Shane !

J www.cavallini.lu

With 24 years experience behind him, Max is Luxembourg’s most well known and best loved DJ. Now more people can enjoy him on Friday nights on DNR (radio) from 11 p.m. until 1 a.m. Max says this current gig might mean people will see a little less of him out and about. “For the moment anyway. I take a lot of time preparing for the shows. But I think that’s just for the start. After a while, I would like to combine the show with playing out and maybe record some of my nights and other DJs as well.” The programme, A Touch of Sound, is a “… reflection of what you hear around the clubs here and abroad and also an introduction to other artists and visiting DJs.” Max describes his favourite tracks as, “rhythmic spine tingling”. In his spare time he listens to “…all sorts of things, but at the moment my time is full searching for good new releases!” And upcoming events? “You’ll have to tune in each Friday for the answer to that!” Fort de 24 années d’expérience, Max – le DJ le plus célèbre et le plus apprécié de Luxembourg – officie maintenant les vendredis soirs sur les ondes de DNR, de 23 h à 1 h du matin. Une nouvelle activité qui l’éloigne un peu de la scène nocturne. « Momentanément ! La préparation des émissions est très prenante. Mais c’est le démarrage. D’ici quelque temps, je souhaiterais combiner les émissions et les soirées, et peut-être enregistrer certaines soirées – les miennes et celles d’autres DJ. » Le programme radio, A Touch of Sound, « reflète l’atmosphère des clubs locaux et étrangers, et sert de plate-forme pour d’autres artistes et DJ invités ». Ses titres préférés ? Ceux dont « le rythme fait frissonner de la tête au pieds ». Pendant ses loisirs, il écoute « beaucoup de choses, mais pour l’instant je suis à fond dans les nouveautés ! » Des projets ? « Branchez-vous tous les vendredis soirs et vous aurez la réponse ! » J www.myspace.com/djmaxwellgeorge Texts: Mary Carey. Photos: Julien Becker

J www.goten.lu

Shane Bennett, bar owner

(Sir) Maxwell George, DJ

S Follow Shaggy’s on Facebook

 14, 22, 24

Jacqueline's  city magazine luxembourg

www.citymag.lu


BMW

www.bmw.lu

Le plaisir de conduire

LA JOIE DÉBORDE D’ENVIES.

Plus dynamique, plus fonctionnelle, plus confortable. Quel que soit le chemin que vous preniez, la nouvelle BMW X3 vous y accompagnera avec enthousiasme. Élégante et luxueuse, sportive et modulaire, elle est assez spacieuse pour accueillir famille et amis. Banquette arrière divisible 40:20:40, boîte automatique avec - c’est une première - fonction Auto Start Stop, Head-Up Display, Internet à bord, caméra de recul avec Top View et audiostreaming via Bluetooth. À vous de choisir ce qui correspond à votre style de vie. Sa transmission intégrale intelligente xDrive, unique dans son segment, et les technologies EfficientDynamics lui assurent vivacité, tenue de route et sobriété. De quoi faire de chaque escapade une joie mémorable. www.bmw.lu/X3

LA NOUVELLE BMW X3. BMW EfficientDynamics

Moins d’émissions. Plus de plaisir.

Arnold Kontz 184, Route de Thionville L-2610 Luxembourg Tél. 49 19 41-1 bmw@arnoldkontz.lu www.arnoldkontz.bmw.lu

Bernard Muzzolini 2, Rue Jos Kieffer L-4176 Esch-sur-Alzette Tél. 57 26 26-1 info@muzzolini.net.bmw.lu www.muzzolini.bmw.lu

Carlo Schmitz 21, Rue de la Gare L-7535 Mersch Tél. 32 91 11 info@schmitz.net.bmw.lu www.schmitz.bmw.lu

Jeannot Schweig 6, Rue Principale L-9806 Hosingen Tél. 92 13 76 info@schweig.net.bmw.lu www.schweig.bmw.lu

Avec les contrats d’entretien avantageux BMW Serenity, votre BMW est maintenue en pleine forme. Votre BMW bénéfi cie durant 5 ans des services de mobilité BMW Mobile Care. Informations environnementales : www.bmw.lu

5,6-8,8 L/100 KM • 147-204 G/KM CO2


10 Wine

Harvest on the slopes of Neumünster Vendanges sur les coteaux de Neumünster

Photo: David Laurent / Wide

Planted in 2004 as part of its partnership with the Trier Landesgartenschau, a small vineyard nestles underneath the Bock rock. On 14 October, Mayor Paul Helminger and members of the college of aldermen joined in the harvest of the grapes – the vineyard is planted with all varieties found on the Moselle – under the supervision of vintner Nicolas Ries. Un petit vignoble, planté en 2004 dans le cadre d’un partenariat avec le Landesgartenschau de Trèves, se cache sous le rocher du Bock. Le 14 octobre, le bourgmestre Paul Helminger et des membres du collège échevinal ont participé à la vendange des raisins – le vignoble est composé de tous les cépages de la Moselle – sous la supervision du viticulteur Nicolas Ries.

Cooperation

Computers for Cape Verde Des ordinateurs pour le Cap-Vert

In a joint venture, The Ville de Luxembourg has supplied cape verde schools with computers. La Ville de Luxembourg a prÊtÉ main forte afin de fournir des ordinateurs aux Écoles de l’archipel. NDuncan Roberts OHenri Fischbach

T

Loading computers into the container bound for Cape Verde. Chargement des ordinateurs dans un container à destination du Cap-Vert.

jacqueline's  city magazine luxembourg

he Ville de Luxembourg’s e-City service has recently upgraded more than 200 work stations and has reformatted the old computers with free to use operations systems and software, ready to send them to Cape Verde. In total some 177 iMac and 46 IBM Pentium 4 machines have made their way to the islands, where they will be used in primary and high schools and by associations that work with adolescents. The city has worked hand-in-hand with the embassy, the Comité Spencer association, which represents young Cape Verde residents in Luxem­ bourg, and the 14 Mais association on the islands. “We have thus ensured that what we are sending corresponds to the real needs in Cape Verde,” says mayor Paul Helminger. Once the computers have arrived, a Portuguese speaking IT specialist will provide training to teachers in Cape Verde. A third phase will see old computers from the island sent to Luxembourg for recycling. “This is a real partnership, not just a gift from Luxembourg,” says Clara Manuela Delgado, chargée d’affaires at the Cape Verde embassy. Q

L

e service e-City de la Ville de Luxembourg a récemment remplacé plus de 200 postes de travail et a reformaté les anciens ordinateurs avec un système d’exploitation et des logiciels gratuits, prêts à être expédiés au Cap-Vert. Au total, ce sont près de 177 iMac et 46 IBM Pentium 4 qui sont parvenus à l’archipel, où ils seront utilisés dans les écoles primaires, les collèges et les lycées ainsi que par des associations qui travaillent avec des adolescents. La Ville a travaillé en étroite collaboration avec l’ambassade, le Comité Spencer, qui représente les jeunes résidents luxembourgeois d’origine cap-verdienne, et l’association 14 Mais au Cap-Vert. « Nous nous sommes donc assurés que ce que nous envoyions correspondait aux besoins réels sur place », déclare le bourgmestre Paul Helminger. Lorsque les ordinateurs seront arrivés, un spécialiste informatique lusophone donnera une formation aux enseignants au Cap-Vert. Dans un troisième temps, les anciens ordinateurs cap-verdiens seront renvoyés au Luxembourg pour être recyclés. « Il ne s’agit pas seulement d’un cadeau du Luxembourg, mais d’un véritable partenariat », nous confie Clara Manuela Delgado, chargée d’affaires à l’ambassade du Cap-Vert. Q

www.citymag.lu


Culinary World Cup 20-24.11.2010

EXPOGAST 11 INTERNATIONAL TRADE SHOW FOR GASTRONOMY th

20-24.11.2010

Organised by: WO R L

I D A SS O C

O AT I

C H E F S SO C

Supported by:

N

IET

OF

IE

S


12 Retail

The red carpet treatment Les Vendanges du Luxembourg ont déroulé le tapis rouge The second edition of the Vendanges du Luxembourg for “VIP” late night shoppers proved to be a success. La deuxiÈme Édition des vendanges du Luxembourg pour les acheteurs nocturnes « VIP » s’est rÉvÉlÉe un succÈs. NDuncan Roberts  OLuc Deflorenne

S

ome 3,000 guests were invited to take advantage of a special late night opening at shops on the rue Philippe II and the avenue de la Porte Neuve at the end of September. The Vendanges du Luxembourg is based on an equally popular event that has been held in the avenue Montaigne in Paris for some 18 years. The Luxembourg event was the brainchild of Carine Staël, owner of the Les Favorites ladies’ fashion store. A total of 22 retail outlets took part in the event, ranging from such established names as Goeres Horlogerie and Hermès to the newly opened Autopolis City (in the former premises of Usina) and jeweler Fabienne Belnou. The guests, recognized by a special wrist band, got to walk across some 2,000 square metres of red carpet as they wandered from store to store and were treated to fine wines from Luxembourg and foreign producers, as well as exquisite finger food. Q

Q

uelque 3 000 invités ont participé fin septembre à la nocturne spéciale des maga sins rue Philippe II et avenue de la Porte Neuve. Les Vendanges du Luxembourg s’inspirent d’un événement tout aussi populaire se tenant avenue Montaigne à Paris depuis 18 ans. Cette manifestation luxembourgeoise est née d’une idée de Carine Staël, propriétaire du magasin de mode féminine Les Favorites. Au total, 22 magasins ont participé à l’événement, allant de noms bien établis tels que Goeres Horlogerie et Hermès, jusqu’à Autopolis City (situé dans les anciens locaux de Usina), qui a ouvert récemment, et la bijouterie-joaillerie Fabienne Belnou. Identifiés par un bracelet spécial, les invités ont pu déambuler de magasin en magasin sur quelque 2 000 mètres carrés de tapis rouge et ont pu déguster d’excellents vins locaux et de producteurs étrangers, ainsi que de succulents zakouskis. Q

1. Rue Philippe II has become something of a luxury goods shopping street. La rue Philippe II s’est métamorphosée en une rue commerçante de produits de luxe.

1

2. City Mayor Paul Helminger with Marc Giorgetti. Le bourgmestre Paul Helminger avec Marc Giorgetti. 3. Michel Rodenbourg, president Confédération luxembourgeoise du commerce. Michel Rodenbourg, président de la Confédération luxembourgeoise du commerce.

3

2

4

4. Robert Goeres with clients in his luxury watch outlet. Robert Goeres avec des clients dans son magasin de montres de luxe.

jacqueline's  city magazine luxembourg

www.citymag.lu


LOS ANGELES / TORONTO / RIO DE JANEIRO / MARBELLA / CANNES / LISBON / FARO / NEW YORK / MIAMI / LAS VEGAS / SAN FRANCISCO / MONTREAL SINGAPORE / BOMBAY / SYDNEY / CAP TOWN / MARRAKECH / ISTANBUL / JERUSALEM / TEL AVIV / ROME / MILAN / FLORENCE / MADRID / ZURICH HAMBURG / BERLIN / WIEN / SALZBURG / ATHENS / CYPRUS / BUENOS AIRES / DUBROVNIK / HELSINKI / REYKJAVIK / LIMA / MAURITIUS / KINGSTOWN ST BARTH / LONDRES / DUBAÏ / NASSAU / BUDAPEST / PRAGUE / GRENADINES / DUBLIN / EDINBURG / VALETTA / MEXICO CITY / WARSAW / ST LUCIE / …

Personne au monde ne vend plus de biens immobiliers que RE/MAX. Vous désirez vendre ou acheter un bien immobilier en toute sérénité et avec le maximum de résultats ? Contactez-nous et découvrez tout ce que nous pouvons faire pour vous !

RE/MAX EST UN RÉSEAU DE PRÈS DE 100.000 CONSEILLERS IMMOBILIERS RÉPARTIS À TRAVERS 88 PAYS. Rejoignez le meilleur réseau de franchise immobilière au monde. Dans le cadre de son développement au Grand Duché de Luxembourg, RE/MAX recherche des partenaires franchisés et des agents immobiliers. Contactez-nous ! Tél. + 352 26 64 99 99 • contact@remax.lu Immo 48-50, rue de Strasbourg L-2560 Luxembourg Tél. + 352 26 64 99 99

Premium 32, route d’Ettelbruck L-9160 Ingeldorf Tél. + 352 26 90 45 45

www.remax.lu

Chaque agence est juridiquement et financièrement indépendante.

Luxembourg Outstanding agents. Outstanding results.


14

Music

Melodic

Health

Disciplined Music

Relaxed

Daniel Balthasar, singer -songwriter

It was a tough decision for Conny Gabellini to quit her day job, but one she has not regretted for a minute. Having obtained her license as a fitness and health trainer in Cologne, and also trained as a prevention coach for diabetes and osteoporosis and arthritis, two months ago Conny decided to dedicate herself full-time to her passion. “It was a long journey to finish my exams while also holding down a job and looking after the family, but it’s the future – everyone wants to pay more attention to their health.” She has built a small studio in her house, where she can teach some personal training sessions and also make an initial Kinetic Chain Assessment of new clients. This is basically a reading of the body that allows Conny to asses a client’s posture and help spot any particular skeletal or muscular problem areas. But Conny’s real love is training outdoors. “There are only three reasons why I wouldn’t train outdoors – if the temperature drops below - 8 degrees, if there is a thunderstorm or if the ground is icy.” Both personal sessions and her “camps”, which are held five times a week, are conducted outdoors – there is even a class for people with dogs. “I think there are several reasons people have stopped going to gyms. Most people work inside all day, so they don’t want to go from work to an indoor gym and then home. And in many cases after an initial session with a trainer, those who join a gym are left to their own devices. Then there is the loud and quite awful music.” Conny also offers nutritional advice and will even take clients shopping to help them find a better dietary balance. “People always buy the same products when they shop for groceries. But there are so many different products out there. Sport is very important, but so is nutrition. They have to work together. Even if you train all day if you eat badly you won’t get the effect you wanted from your workout.” Q J www.fitnesscoach.lu

Jacqueline's  city magazine luxembourg

La décision fut difficile à prendre, mais Conny Gabellini n’a jamais regretté d’avoir fait le grand saut. Après avoir obtenu sa licence de coach de fitness et santé à Cologne, puis suivi une formation à la prévention du diabète, de l’ostéoporose et de l’arthrose, Conny décida, il y a deux mois, de se consacrer entièrement à sa passion. « Ce fut dur de tout mener de front : la préparation des examens, le travail et la vie de famille, mais c’est l’avenir : tout le monde veut prendre soin de sa santé. » Dans le petit studio aménagé chez elle à cet effet, elle organise des séances de training personnel et réalise un « Kinetic Chain Assessment » pour ses nouveaux clients. Cette « lecture » du corps permet à Conny d’établir un bilan postural du client et l’aide à détecter les zones problématiques au niveau du squelette ou des muscles. Mais ce qu’elle aime par-dessus tout, c’est l’entraînement en extérieur. « Seules trois raisons me feraient renoncer au travail en extérieur : une température en dessous de 8° C, l’orage ou un sol gelé. » Elle organise d’ailleurs ses séances personnalisées et ses « camps » collectifs (5 fois par semaine) en extérieur. Il y a même une séance spéciale pour les chiens… et leurs maîtres ! « Je vois plusieurs raisons à la désaffection des salles de gym. Après une journée de travail dans une atmosphère confinée, personne n’a envie de s’enfermer à nouveau dans une salle de sport avant de retourner chez soi. De plus, après une première session avec un entraîneur, les pratiquants des salles de sport sont souvent laissés à eux-mêmes. Sans parler de la musique qui va à fond et n’est pas toujours de bonne qualité. » Conny offre aussi des conseils nutritionnels et aide même ses clients dans leurs achats pour améliorer leur équilibre alimentaire. « On achète toujours les mêmes produits alors qu’il y a une incroyable variété. La pratique sportive est importante mais la nutrition l’est tout autant. Les deux sont complémentaires. Vous pouvez vous entraîner toute la journée : si vous mangez mal, vous ne retirerez aucun bienfait de votre exercice. » Q

J www.danielbalthasar.com

Leana Sealy, jazz singer and classical saxophonist

Despite facing one of the busiest few months of her life so far, Leana Sealy is as relaxed as her jazz vocals on latest album Undecided. A trained saxophonist and singer, Leana is busy preparing for a series of stringent exams to become a fully qualified saxophone teacher at the city’s Conservatoire currently. She is also getting married later this month and will also play at the aptly named Chill at the Phil series. “I would be unhappy if I had to choose between singing and saxophone,” she explains. “The music is also different. Singing is always jazz, whereas saxophone is classical or contemporary.” Leana’s fresh and easy going interpretation of standards and pop songs is also helped by the clever arrangements by guitarist David Laborier. She has tried writing her own songs with David, but still feels selfconscious of her efforts – but maybe a few will make it on to the next record. Le mois va être chargé, très chargé pour Leana Sealy, mais elle est aussi détendue que ses improvisations vocales jazz sur son dernier album : Undecided. En fin de formation professionnelle, la saxophoniste-chanteuse prépare plusieurs examens rigoureux pour être habilitée à enseigner le saxophone au Conservatoire. Elle va se marier à la fin du mois et participera aussi au cycle Chill at the Phil. « Je serais malheureuse si je devais choisir entre le saxophone et le chant, dit-elle. Les répertoires sont très différents : du jazz pour la voix, toujours, mais du classique ou du contemporain pour le saxophone. » Rafraîchissantes, décontractées, ses interprétations de standards et de chansons pop bénéficient des arrangements subtils du guitariste David Laborier. Leana s’est essayée à l’écriture avec David, mais elle ne se sent pas encore à l’aise. Attendons le prochain album ! J www.leanasealy.com

8  22, 24

Texts: Duncan Roberts. Photos: Julien Becker

Conny Gabellini, fitness coach

Just weeks before his wedding, Daniel Balthasar is excited about another major event in his life. He is busy rehearsing with his band as they prepare for the release of his fourth album, Walk Under Water. “There are some straight vocal tracks, while others are more intimate,” he says of the record. “And there is also a more experimental instrumental like ‘Miss Violet’ from the last album.” That album, Palpitations, saw Daniel enhance his reputation for his easy way with melody, although he abhors the sort of bands who so strive to find a commercial sound that they end up sounding synthetic. “I think my sound emerges quite organically,” he explains. Despite the acclaim, Daniel is determined to maintain his freedom and control of his career and output. “As long as I can continue writing and playing, I am happy – I don’t need big deals or stardom. The air is very thin up there.” Il va se marier dans quelques semaines, mais un autre événement majeur bouleverse tout autant sa vie : la préparation de son quatrième album. Daniel Balthasar est en phase intensive de répétition avec son groupe pour Walk Under Water. « Certains titres sont des performances vocales pures, d’autres sont plus intimes, explique-t-il. Et il y a aussi un instrumental assez expérimental, comme ‘Miss Violet’ sur l’album précédent. » Si, avec ce dernier, Palpitations, Daniel avait assuré sa réputation de mélodiste, il n’en exècre pas moins les groupes qui sacrifient tout pour un son commercial, jusqu’à en devenir formatés. « Mon son à moi sort d’une manière organique », dit-il. Malgré le succès, Daniel tient farouchement à sa liberté et veut garder le contrôle de sa carrière et de sa production. « Écrire et jouer suffisent à mon bonheur. Pas besoin de gros contrats ou de vedettariat : c’est une sphère où j’étoufferais. »

www.citymag.lu


15 Social assistance

Cent Buttek opens in Beggen Ouverture d’une Cent Buttek À Beggen A new shop aimed at helping people in financial difficulty to feed themselves and their families has opened in the capital city. Ouverture dans la capitale d’Un nouveau magasin destinÉ À aider à se nourrir les personnes en difficultÉs financiÈres, ainsi que leur famille. NDuncan Roberts  ODavid Laurent / Wide

T

he first Cent Buttek was opened in Bettembourg in December 2009 by the association of the same name. Operating along similar lines to the Tafel system in Germany, its aim is to provide groceries at an affordable price to people in need. Working with supermarkets, bakeries and small shops, the Cent Buttek volunteers collect food items that are about to pass their sell-by date or cannot be sold for other reasons, but are nevertheless still perfectly edible and of good quality. The food is then sold for a minimal voluntary contribution of 2 euros to Cent Buttek card holders during the store’s opening times, on Monday and Thursday afternoons. The opening of the country’s second Cent Buttek in Beggen has come about courtesy of the Ville de Luxembourg, which provides the venue and services such as water, gas and electricity supply, for free. People wishing to obtain a Cent Buttek card must apply to the city’s social service office, and must meet several strict criteria. Since its launch in August, 32 cards have been distributed. They provide assistance for 45 adults and 42 child­ren resident in the city. “The Cent Buttek has brought us into contact, via the social service office, with people we would not otherwise know about,” says alderman responsible for social affairs Xavier Bettel. Potential volunteers can contact Den Cent Buttek organisation to help out at the two shops. For Beggen call Anette Karels (G 43 43 49) or Adely Thill (G 43 15 02). For Bettembourg call Arthur Zeimet (G 51 23 51) or Yvette Jungels (G 51 92 81). Q

L

a première Cent Buttek a été ouverte à Bettembourg en décembre 2009 par l’association éponyme. Organisée d’après des principes similaires à ceux du Tafel system en Allemagne, elle vise à fournir des aliments à un prix abordable aux personnes dans le besoin. En collaboration avec des supermarchés, boulangeries et petits magasins, les bénévoles de la Cent Buttek récoltent des denrées alimentaires sur le point de périmer ou ne pouvant être vendues pour d’autres raisons, mais restant comestibles et de bonne qualité. La nourriture est ensuite vendue en contrepartie d’une contribution volontaire minimale de 2 euros aux détenteurs de la carte Cent Buttek durant les heures d’ouverture du magasin, les lundis et jeudis après-midi. L’ouverture de la deuxième Cent Buttek du pays à Beggen s’est concrétisée grâce à l’aide de la Ville de Luxembourg, qui

met gratuitement à disposition les locaux ainsi que l’eau, le gaz et l’électricité. Pour obtenir une carte Cent Buttek, les intéressés doivent introduire une demande auprès de l’Office social de la Ville et respecter plusieurs critères stricts. Depuis son lancement au mois d’août, 32 cartes ont été distribuées. Elles viennent en aide à 45 adultes et 42 enfants résidents de la ville. « La Cent Buttek nous a mis en rapport, au travers de l’Office social, avec des personnes dont nous n’aurions pas eu vent autrement », déclare l’échevin responsable des affaires sociales Xavier Bettel. Les personnes souhaitant rejoindre l’équipe de bénévoles sont les bienvenues et peuvent se mettre en relation avec l’asbl Den Cent Buttek. Pour Beggen avec Anette Karels (G 43 43 49) ou Adely Thill (G 43 15 02). Pour Bettembourg avec Arthur Zeimet (G 51 23 51) ou Yvette Jungels (G 51 92 81). Q

Child care

Colourful foyer is low-energy Un foyer coloré à faible consommation énergétique Mayor Paul Helminger was on hand at the opening. Le bourgmestre Paul Helminger était présent à l’ouverture.

www.citymag.lu

NDuncan Roberts  OLuc Deflorenne

Beggen’s new foyer scolaire building was inaugurated at the end of September. The low-energy building is distinguished by its red tile façade and colourful windows, and has paintings by artist Armand Strainchamps hanging in its corridors. It also houses a kitchen where preprepared food can be assembled to provide meals for the Beggen children as well as those in foyers in adjacent neighbourhoods. Q Le bâtiment du nouveau foyer scolaire de Beggen a été inauguré fin septembre. Ce bâtiment à faible consommation énergétique se distingue par sa façade en carrelages rouges et ses fenêtres colorées. Des peintures de l’artiste Armand Strainchamps ornent en outre ses corridors. Il abrite également une cuisine où de la nourriture préparée à l’avance peut être réchauffée afin de confectionner des repas pour les enfants de Beggen ainsi que ceux des foyers des quartiers environnants. Q

jacqueline's  city magazine luxembourg


Photos: David Laurent/Wide, Luc Deflorenne (archives)

16

City memos

1

2

3

4

5 6

7

jacqueline's  city magazine luxembourg

1. Le terrain de football synthétique de Hamm vient d’être doté de nouveaux vestiaires et d’une nouvelle buvette. Située rue de Hamm, à proximité des Hospices civils, cette surface sert principalement de terrain d’entraînement au FC RM Hamm Benfica. New changing rooms and a snack bar have been installed at the artificial football pitch at Hamm. The pitch, located on the rue de Hamm near the Hospices Civils, is used primarily for training by FC RM Hamm Benfica. J www.rmhb.lu 2. The winner of the competition to design the Royal Hamilius commercial, office and residential complex, which will take up the whole city block delineated by the boulevard Royal, avenue Monterey, rue Aldringen and the Grand-Rue, will be announced soon. Meanwhile, models of the four final designs are on show in the foyer of the Grand Théâtre until 17 November, open Monday to Friday from 2 to 6.30 p.m. Le nom du lauréat du concours d’architecture en vue de l’aménagement du complexe commercial, résidentiel et de bureaux Royal Hamilius – qui s‘étendra sur tout le bloc d‘immeubles entre le boulevard Royal, l‘avenue

Monterey, la rue Aldringen et la GrandRue – sera révélé d‘ici peu. En attendant, les maquettes des quatre projets encore en lice sont exposées au foyer du Grand Théâtre jusqu‘au 17 novembre. Le foyer est ouvert au public du lundi au vendredi, de 14h à 18h30. J www.vdl.lu 3. À l‘approche de Noël, les commerces de la ville seront ouverts les dimanches 5, 12 et 19 décembre. In the build up to Christmas city retailers will host Sunday openings on 5, 12 and 19 December. J www.cityshopping.lu 4. Le marché dominical mensuel du Glacis aura lieu le 21 novembre entre 10 h et 17 h. Les échoppes vendent des fruits et légumes, du poulet rôti, des fleurs, des articles de brocante et des vêtements. Des animations pour enfants seront assurées. The monthly Sunday market on the Glacis takes place on 21 November from 10 a.m. to 5 p.m. Stalls sell fruit and vegetables, roast chicken, flowers, bric-a-brac and clothes and entertainment for children is provided. 5. La saison automne-hiver 20102011 du programme Sports pour tous de la Ville a été lancée début octobre. Plusieurs nouvelles

activités ont été ajoutées à un programme déjà très varié. Ainsi, il y aura entre autres des cours à l‘attention de femmes souffrant de problèmes de poids et de patients sous traitement contre le cancer, mais aussi des programmes de mise en forme pour des personnes souffrant de problèmes cardiaques. Au total, la Ville de Luxembourg propose 134 cours à travers différents quartiers de la capitale. The 2010-2011 autumn/ winter season of the city’s Sports pour tous programme got underway at the beginning of October. Several new activities have been added to the vast programme, including courses aimed at women with weight problems and for cancer treatment patients. Fitness programmes for people suffering heart conditions have also been enhanced. The Ville de Luxembourg is offering some 134 courses in different neighbourhoods throughout the city. J www.vdl.lu 6. Une limitation de vitesse à 30km/h a été introduite dans les rues résidentielles de Merl et Hollerich. La mesure a déjà été couronnée de succès dans d’autres quartiers résidentiels et la Ville de Luxembourg l’intro-

duira progressivement dans la capitale. A 30km/h speed limit has been introduced in residential streets in Merl and Hollerich. The measure has already proven successful in other residential neighbourhoods and the Ville de Luxembourg will gradually introduce it across the capital city. J www.vdl.lu 7. The annual ING Europe-marathon Luxembourg will be moved next year from its traditional May date to 11 June. Race start time for the Night Run over 42.195 kilometres (or 21.0975 km for the half-marathon) will be 7 p.m. L’année prochaine, la date de l‘ING Europe Marathon Luxembourg annuel sera reportée du traditionnel samedi de mai au 11 juin. Le départ de la Night Run – 42,195 kilomètres pour le marathon et 21,0975 kilomètres pour le semimarathon – sera donné à 19h. J www.ing-europe-marathon.lu

www.citymag.lu


bulthaup

La cuisine est l’espace de vie par excellence et va bien au-delà d’une simple zone de travail. Nous concevons et réalisons l’aménagement et l’équipement personnalisés de votre cuisine. Comme toujours chez bulthaup.

Espace bulthaup Luxembourg. 123, route d'Arlon L-8009 Strassen. Tél.: +352 45 45 04. bulthaup@anc.lu


18 Cooking

Expogast highlights world’s best L’Expogast accueille les meilleurs au monde

L

a Villeroy & Boch Culinary World Cup est indubitable ment le grand événement du salon Expogast, qui a lieu du 20 au 24 novembre à Luxexpo. Cette compétition internationale a attiré 45 équipes – parmi lesquelles des sélections nationales, militaires et juniors – représentant 41 pays. Un millier de chefs originaires de cinq continents se produiront devant un jury de 80 membres, dont 55 maîtres cuisiniers. Organisée par le Vatel Club Luxembourg sous les auspices de la World Association of Chefs Societies (WACS), cette Coupe du monde des cuisiniers est la deuxième plus importante compétition de ce type à l’échelle internationale. Lauréate de l’édition 2006, la Norvège viendra défendre son titre. L’épreuve semble d’ailleurs particulièrement convenir aux Scandinaves, étant donné qu’en 2002, c’est la Suède qui s’était imposée. Les Norvégiens devront faire face à des prétendants venus d’Europe, mais aussi du Canada, du Mexique, du Japon, de la Corée du Sud, de Singapour, d’Argentine ou encore de l’Équateur. Les cuisiniers travailleront dans des cabines équipées de fenêtres, de manière à permettre aux visiteurs du salon de les observer à l’œuvre et de profiter d’un moment fascinant au cœur de la pression qui règne dans une cuisine professionnelle. D’ailleurs, si regarder des grands chefs à l’ouvrage vous met en appétit, sachez que des menus individuels seront servis en soirée à tous ceux qui auront effectué une réservation en ligne. Le salon Expogast lui-même accueille quelque 50 000 visiteurs. C’est le plus grand salon des arts culinaires de la région. Les exposants y présentent les dernières tendances ainsi que les technologies les plus récentes tant à l’adresse des visiteurs d’occasion que des professionnels, parmi lesquels des boulangers, des pâtissiers, des confiseurs, des glaciers, des bouchers, des charcutiers, des traiteurs et des cuisiniers, mais aussi des vendeurs en épicerie fine, de boissons et d’aliments en général. Q

Every four years Luxembourg’s Expogast fair is host to the Culinary World Cup, attracting over 40 international cooking teams. Tous les quatre ans, le salon luxembourgeois Expogast est le théâtre du Culinary World Cup, qui attire une quarantaine d‘équipes de cuisine. NDuncan Roberts  OLuxexpo

T

he Villeroy & Boch Culinary World Cup is undoubtedly the highlight of the Expogast fair, which runs from 20 to 24 November at Luxexpo. The international competition has attracted 45 teams from 41 countries, featuring some 1,000 chefs from five continents. They will cook for a jury of 80, including 55 master chefs. Organised by the Vatel-Club Luxembourg under the auspices of the World Association of Chefs Societies (WACS), the Culinary World Cup is the second most important international competition of its kind. 2006 winners Norway will return this year to defend their title. Indeed, Scandinavians

seem to do well at the competition – in 2002, the national team winner was Sweden. The chefs cook in cubicles with a window that allows visitors to Expogast to watch them prepare their menus, providing a fascinating insight into the workings of a professional kitchen under pressure. And if just watching the chefs at work makes you hungry, individual menus will be served in the evening to anyone who has pre-reserved online. Expogast itself attracts some 50,000 visitors and is the most important trade fair for the culinary arts in the region. Exhibitors will showcase the latest trends and technology aimed both at casual visitors as well as at professionals ranging from bakers, pâtissiers, confectioners and ice cream makers to butchers and delicatessen owners. Q

J www.luxexpo.lu

Urban development

Luxexpo design unveiled Résultats du concours Luxexpo The winning design incorporates new Luxexpo halls and transport infrastructure. Le projet gagnant intègre de nouveaux halls Luxexpo et une nouvelle infrastructure de transport.

NDuncan Roberts  OSteinmetzDeMeyer

Luxembourg bureau SteinmetzDeMeyer architectes urbanistes, working with Pohl Architekten Stadtplaner, has won the competition to design new exhibition halls, a P&R facility and tram and train stations on the Kirchberg. The architects worked with Knippers Helbig ingénieurs génie civil, and Ingenieurbüro Hausladen, ingénieurs génie technique. Q Le concours portant sur la conception de nouveaux halls d’exposition, d’un parking P&R et de stations de tram et de train au Kirchberg a été remporté par le bureau SteinmetzDeMeyer architectes urbanistes en collaboration avec Pohl Archi­tekten Stadtplaner. Les architectes ont travaillé avec Knippers Helbig ingénieurs génie civil, et Ingenieurbüro Hausladen, ingénieurs génie technique. Q J www.kirchbergonline.lu

jacqueline's  city magazine luxembourg

www.citymag.lu


www.firstfloor.lu

Simplement complémentaires.

1 2

Proposer des objets, des idées et fabriquer du mobilier avec maîtrise. Réunir le beau et l’intemporel, l’insolite et le savoir-faire. C’est le sens que Firstfloor et Prefalux donnent au design. Eames Plastic Side Chair (1) et Eames Plastic Arm Chair (2) - VITRA et Fernando, menuisier

Untitled-1 1

19.10.2010 14:18:47 Uhr


20

Merl Neighbourhood watch

Each neighbourhood in the capital city is different. With the help of our readers we have selected the people and places that give merl its unique character. Chaque quartier de la capitale est différent. Avec l’aide de nos lecteurs, nous avons sélectionné des personnes et des lieux qui confèrent À merl son caractère unique. Nduncan roberts  Umonopolka

1

 P

Restaurant Royal Bengal 161, route de Longwy, Tél. : 45 57 41

Maz Patwary opened this restaurant just over four years ago and has since gained a reputation for serving refined food including an authentic Tandoori and that favourite of British Indian dishes, Tikka Masala. Maz Patwary a ouvert son restaurant il y a un peu plus de quatre ans. Depuis, il s’est forgé une belle réputation avec ses plats raffinés, dont l’authentique tandoori ou encore la vedette de la cuisine indo-britannique, le tikka masala. Recommandé par Mark Mellor 2

 A

Just Move

71, rue de Merl, Tél. : 45 47 98, www.justmove.lu

Quoique peut-être moins glamour que d’autres salles de fitness, le Just Move se distingue néanmoins par une touche personnelle et ses entraîneurs veillent au grain pour que les clients bénéficient de conseils judicieux lorsqu’ils s’efforcent d’entretenir leur forme. En annexe, il y a la célèbre école de danse de Li Marteling. It may not be as glamorous as some other gyms, but Just Move offers a personal touch where trainers take good care to ensure clients follow sound advice for their fitness routines. Attached is Li Marteling’s renowned school of dance.

4

 A

La Provence Gourmande

332, route de Longwy, Tél. : 26 45 99 91

Jean-Charles Noël et son épouse Danielle se sont forgé une sérieuse réputation en tant qu’experts en matière d’aliments et de vins provençaux et corses. Leur magasin d’épicerie fine propose un vaste choix de produits allant de l’huile d’olive extra fine au miel et aux confitures, en passant par les fameux fromages Robert Bedot. Jean-Charles Noël and his wife Danielle have a great reputation as experts in the food and wines of Provence and Corsica. This delicatessen stocks everything from the finest olive oils to honey and preserves and the famous Robert Bedot cheeses. 5

 A

Théâtre National du Luxembourg 194, route de Longwy, Tél. : 26 44 12 70, www.tnl.lu

One of the few restaurants in the area, Daniel Pupita’s fine dining establishment serves authentic Italian dishes, with specialities changing according to the season. Also stocks a very decent wine cellar. L’établissement de Daniel Pupita est l’un des rares restaurants du quartier. Il propose d’authentiques plats italiens, avec des spécialités qui évoluent au fil des saisons. La cave à vin est d’ailleurs très correcte. Recommandé par John Haslam

Recommandé par Duncan Roberts

3

 P

Restaurant Due Galli

71, rue de Merl, Tél. : 26 97 62 07

jacqueline's  city magazine luxembourg

6

Recommandé par Philippe Reynaud

Frank Hoffmann has created a venue that is not afraid to take on some of the most controversial of contemporary theatre. Relationships established with theatres and companies of a similar mindset mean that audiences are constantly being treated to refreshing productions in an intimate and flexible theatre. Frank Hoffmann a fondé une salle qui n’hésite pas à présenter quelques-unes des productions les plus controversées de l’art dramatique contemporain. Fort des relations qu’il a su nouer avec différents théâtres et compagnies défendant des idées similaires, l’établissement réussit en permanence à proposer à son public des spectacles rafraîchissants dans un cadre intimiste et flexible.

Recommandé par Jenny Nelson

4

7

 B

Nowhere Café 6

 B

163, route de Longwy

A bar with great character, the backroom dance floor is host to some very lively Salsa nights on certain Saturdays, with mainly Cuban music on the menu. À l’arrière d’un bar original, une piste de danse accueille des soirées salsa, très animées certains samedis soirs avec, notamment, de la musique cubaine au programme.

Également connu comme Chez Nuno et Christina, ce bar portugais propose de la Super Bock et du café à des prix très raisonnables. C’est aussi l’endroit idéal pour suivre les matchs du championnat de football portugais et participer à des soirées karaoké hautes en couleur. Otherwise known as Chez Nuno and Cristina, this Portuguese bar serves Super Bock and coffee at a very reasonable price. Great place to follow the fortunes of Portuguese football. Also hosts great Karaoke nights.

Recommandé par Dagmar Skaloud

Recommandé par Nelson Oliviera

Brasserie de l’Arrêt

365, route de Longwy, Tél. : 26 45 84 59

www.citymag.lu


21 Photographer Olivier Minaire captures the people behind Merl’s social life. Le photographe Olivier Minaire pointe son objectif sur les personnes qui participent à la vie sociale de Merl. A Patrick Colombo, Union Saint Pie X. Umbrella organisation for Luxembourg’s church choirs. I 64, rue Charles Martel, (weekdays 8.30-11.30 a.m.) G 26 20 18 99 J www.piusverband.lu

Hotcity Stations vel’oH! K Lignes 6, 7, 8, 12, 15 & City Night 2

B Bars P Restaurants A Bonus

5

B Tom Faber,

CBDM Guiden a Scouten LuxembourgMerl. Local scout group with activities for all ages I 38A, rue des Celtes Jinfo@cbdm.lu, www.cbdm.lu

C Frank Hoffmann,

Director, Theatre National du Luxembourg I 194, route de Longwy G 26 44 12 70 J www.tnl.lu

D Jacques Jourdan, Gaart an Heem

Merl-Belair. Association for gardeners and nature lovers G 44 44 38

Patrick

Directeur, Conservatoire de Musique I 33, rue Charles Martel G 47 96 55 55 J www.vdl.lu

71

8

2

 A

Conservatoire de Musique

D

I Danièle Noël,

Fernand

E

Patrick

F

Owner, La Provence Gourmande I 332, route de Longwy G 26 45 99 91

J Aniello Cuda, Chef de cuisine, Restaurant Due Galli I 71, rue de Merl G 26 97 62 07

33, rue Charles Martel, Tél. : 47 96 55 55, www.vdl.lu

gs e thitn, venue or t i r u al ran avo our fshop, restauyour propoasct details). y e r t a d

Sh is the bes rea? Sen your cont are your a What uding

Guy

Jean-Paul

G

H

l tip in tured 1); u (inc secret citymag.l ds to be fea adline 05/1 enthal/ @ e o f o to inf ighbourho gergrund (d 10/12); Pfaf e n t line x ollin e N ach/R rshof (dead 1/11). b n e l Muh f/Weime line 10/0 it r ad endro s plans Neudo rskirch (de u o t n on ra e estau voyez vos b s). Weim r , n i s ga En née tre ma quartier ? os coordon nbach /  o v t s Quel e dans votre ainsi que v lés : Muhle ershof ( é g im préfér citymag.lu à être épin udorf / We e s @ r N à info ins quartie ai 05/11) ; erskirch a m él Proch ergrund (d nthal/Wei e g f f n i a Roll 0/12) ; Pf 1 (délai 0/01/11). 1 i a l é (d

Danièle www.citymag.lu

Jacques

F Patrick Kolbusch, Naturata Merl. Organic food store and supermarket. I 486a, route de Longwy G 27 35 12-1 J www.naturata.lu

H Jean-Paul Zimmer, Harmonie Municipale de Merl-Belair. Local singing group G 691 50 04 15 J jeanpaulzimmer@gmail.com

Recommandé par Shelley Zimmer

C

G Guy Lamesch, President, FC Red-Star Merl-Belair Local football club that has several teams of all ages in competition. I Stade Prince Jean, rue de Strassen G 44 15 75 J www.redstar.lu

3

Même si la Philharmonie s’est désormais imposée comme le centre d’excellence pour les concerts de musique classique, le Conservatoire continue, lui aussi, d’accueillir des concerts occasionnels. Néanmoins, il demeure avant tout une référence dans le domaine de l’enseignement et dispose de professeurs de renom qui dispensent des cours d’instruments variés. Par ailleurs, l’institution possède une grande collection d’instruments anciens qui sont exposés derrière des vitrines dans le hall d’entrée. Although the Philharmonie is now the centre of excellence for classical music concerts, the Conservatoire still hosts the occasional concert. But it is best known as a seat of learning, and a host of superb teachers offer a range of courses in different instruments. The institution also has a great collection of old instruments displayed in cases around its lobby.

B

E Fernand Jung,

Frank

8

Tom

A

I

 4

Aniello

J

 3

jacqueline's  city magazine luxembourg


22

Late bloomer Theatre

As he approaches his 60th birthday, Marco Lorenzini may no longer be as physical an actor as he once was, but he still has great passion for his craft. Alors que son 60e anniversaire approche, le jeu de Marco Lorenzini est peut-Être devenu un peu moins physique, mais l’acteur est toujours animÉ par une passion pour son mÉtier. NDuncan Roberts  OJulien Becker

I

t was not until his early 30s that Marco Lorenzini managed to take the plunge and earn a living from acting. Up until then his working life had been littered with what he calls two “big mistakes”. First he joined the army, which he describes as “the three longest years of my life”. Then he ended up in the prison service, a job that made him physically sick. “I had always had a yearning to be creative, first and foremost in the fine arts – I was told I had talent. But my father wanted me to have a career, to work in an office even though at 16 I could hardly imagine what that involved. Above all, he wanted me to be the first generation in my family not to work in the steel mills or down the mines.” Marco speaks frankly about the nightmares he still suffers from his time in the army and prison service, which may not be surprising from an actor who is used to displaying raw emotion. But later he explains that he only really feels secure on stage. “That is the one place that I know nobody can hurt me. Even if I am quite exposed under the spotlight, it is the only time in my life that I have that feeling.” He admits that he loves studying the Marco Lorenzini, actor. Acteur. characters he plays, and the technical process of discovering how the character would react and behave in certain situations. Despite having what some friends have called a “schnëss” made for television, Marco has avoided being typecast – “even though it might have been the easier option” – and enjoys alternating between theatre and work in front of the camera. Indeed, that “schnëss” is familiar to cinema and TV audiences who have seen the films of Andy Bausch or episodes of German TV detective series Tatort, among others. But he always returns to the theatre. “I need to feel the breath of the theatre audience,” he says. “The stage is a magical place.” Later this month Marco will be practically all alone in that magical place as he performs a one-man and a band show at the Théâtre National du Luxembourg. The idea of TNL director Frank Hoffmann, the Solo for one actor and four musicians sees Marco perform extracts of texts and songs that have had great meaning throughout his life – “things that express what I can’t express in my own words.” He is thrilled that he found four talented musicians at relatively short notice who were willing to be part of the project. “It is great when things like this come together. Even if they are not earning much, they want to be part of the adventure.” The adventure will be fun for everyone, a celebration for people whom Marco likes and who like his acting. “It will be anything but pretentious!” Q

C

“I need to feel the breath of the theatre audience.” « J’ai besoin de sentir le souffle du public. » Marco Lorenzini

J www.tnl.lu

8, 14  24

Jacqueline's  city magazine luxembourg

e n’est qu’un peu après l’âge de 30 ans que Marco Lorenzini est parvenu à faire le grand saut et à vivre de son art. Jusqu’à cette époque, sa vie professionnelle avait été encombrée par ce qu’il appelle deux « grosses erreurs ». Il a d’abord intégré l’armée, expérience qu’il décrit comme « les trois plus longues années de ma vie ». Il a ensuite travaillé dans une prison, un poste qu’il l’a rendu physiquement malade. « J’avais toujours eu très envie d’être créatif, et plus particulièrement dans les beaux-arts – on m’avait dit que j’avais du talent. Mais mon père voulait que je fasse carrière, que je travaille dans un bureau, même si à 16 ans, je pouvais à peine imaginer à quoi cela ressemblerait. Il voulait par-dessus tout que je fasse partie de la première génération de la famille à ne pas travailler dans les usines sidérurgiques ou dans les mines. » Marco parle ouvertement des cauchemars qu’il fait toujours, relatifs à ses postes dans l’armée et la prison, ce qui n’est pas étonnant de la part d’un acteur habitué à donner de l’émotion à l’état brut. Mais il explique ensuite que la scène est le seul endroit où il se sent vraiment en sécurité. « C’est l’endroit par excellence où je sais que personne ne peut me faire du mal. Même si je suis mis à nu sous les projecteurs, ce sont les seuls moments de ma vie durant lesquels j’éprouve cette sensation. » Il avoue aimer étudier les personnages qu’il joue, et le procédé technique permettant de découvrir comment ils réagiraient et se comporteraient dans certaines situations. Bien qu’il ait ce que ses amis appellent une « schnëss » faite pour la télé, Marco a évité d’être catalogué dans un type de rôle – « même si cela aurait pu être une option plus facile » – et apprécie alterner les rôles au théâtre et à l’écran. En effet, cette « schnëss » est connue des publics du cinéma et de la télévision ayant vu les films d’Andy Bausch ou des épisodes de la série TV policière allemande Tatort, pour n’en citer que deux. Mais il retourne toujours vers le théâtre. « J’ai besoin de sentir le souffle du public, nous dit-il. La scène est un endroit magique. » À la fin du mois, Marco sera quasiment seul dans cet endroit magique, puisqu’il présente un one-man show accompagné par un groupe de musique au Théâtre National du Luxembourg. Dans Solo pour un acteur et quatre musiciens, une idée du directeur du TNL, Frank Hoffmann, Marco interprète des extraits de textes et des chansons qui ont beaucoup compté tout au long de sa vie – « des choses qui expriment ce que je ne peux exprimer avec mes propres mots ». Il est ravi d’avoir trouvé quatre musiciens de talent prêts à s’intégrer au projet dans des délais relativement courts. « C’est vraiment génial quand des projets de ce type se concrétisent. Même s’ils ne gagnent pas grand-chose, ils veulent faire partie de l’aventure. » L’aventure s’annonce divertissante pour tous, un éloge des personnes que Marco apprécie et qui aiment son jeu. « Ce sera tout sauf prétentieux ! » Q

www.citymag.lu


23

Photos: David Laurent/Wide, Luc Deflorenne

new in town

1. Going Green, as the name suggests, serves fresh, healthy food. Run by Georges Grou, its menu includes pasta, veggie burgers and dishes of the day as well as a range of sandwiches and desserts and of organic salads and omelettes. Le Going Green, comme son nom le suggère, offre des aliments frais et sains. Exploité par Georges Grou, le restaurant propose des pâtes, des burgers végétariens, des plats du jour, un grand choix de sandwichs et de desserts ainsi que des salades et des omelettes bio. I 32, rue Notre-Dame, Centre G 27 47 88 77 J www.going-green.lu 2. Myro est un magasin d’accessoires et de cadeaux situé à Bonnevoie, qui propose des chaussures, des sacs, des ceintures et des pashminas. Myro is an accessories and gift shop in Bonnevoie, stocking shoes, bags, belts and pashminas. I 104, rue de Bonnevoie, Bonnevoie G 27 36 53 33

www.citymag.lu

3. Aux Trois Épices serves up authentic African food in a simple but cosy atmosphere. Something that was definitely missing from Luxembourg’s restaurant scene. Aux Trois Épices sert une cuisine africaine authentique dans une atmosphère simple mais cosy. Définitivement une adresse qui manquait à Luxembourg. I 1, rue Félix de Blochausen, Bonnevoie G 26 29 67 41 4. Vertigo by Schuhwerk est un nouveau magasin de chaussures pour femmes qui repose sur un concept allemand. Les collections sont conçues pour les femmes raffinées et proposent une vaste gamme de styles de chaussures de même que des accessoires. Vertigo by Schuhwerk is a new ladies’ shoe store based on a German concept. The store’s collections are aimed at the refined woman and cover a range of footwear styles as well as accessories. I 74, Grand-Rue, Centre. G 27 47 85 81 J www.vertigo.com

5. Autopolis est un concept-store dédié aux produits dérivés des marques automobiles : des vêtements aux voitures miniatures en passant par les tasses, les stylos et les photos de voitures anciennes. Situé dans les anciens locaux du magasin de design Usina, Autopolis propose tout ce qu’il faut à ceux qui ont déjà tout… Autopolis in the city is a concept store dedicated to products derived from car marques – clothes, miniature cars, crockery, pens, photos of old cars. Located in the former premises of designer store Usina, Autopolis stocks the sort of thing for the man who has everything… I 8, avenue de la Porte Neuve, Centre, G 691 16 70 43 6. The Art of Good Taste provides local creative talents with an outlet to exhibit and sell their work. Visitors to Janice Allgrove’s gallery store will fine oil paintings, watercolours, glass sculp-

tures, ceramics, jewellery, personal accessories, greeting cards and many other gift ideas. The Art of Good Taste soutient les créateurs locaux et met à leur disposition un magasin pour exposer et vendre leurs œuvres. Les visiteurs de la galerie de Janice Allgrove découvriront des peintures à l’huile, des aquarelles, des sculptures de verre, des céramiques, des bijoux, des accessoires personnels, des cartes de vœux et encore beaucoup d’autres idées cadeaux. I 28, rue Alfred de Musset, Limpertsberg G 621 181 767 J www. theartofgoodtaste.blogspot.com

2

1

4

3

6 5

jacqueline's  city magazine luxembourg


24 Diplomatie

Expérimenté Entertainment

Magical

Publishing

Pro-active

Droits d‘auteur

Lobbyiste

Raffaele de Lutio, ambassadeur d’Italie

Viviane Bumb, author and publisher

When she arrived in Luxembourg with two very young children, Viviane Bumb realised her life had changed for good. “As a family you live a completely different life than as a couple. I think our generation leads a different life with children than our parents did – they just took us along wherever they had to go, but nowadays you want to entertain and challenge your offspring.” But there was no real guide to family activities in Luxembourg, so Viviane decided to be proactive and create her own. Now in its 3rd edition, Family Guide Luxembourg is indispensable, listing over 700 activities, tips and contacts. Available in English or German versions, it is also very professionally made with the help of design studio cropmark, photographer Laurent Antonelli from Blitz and translator Lisa McLean. “It was important that it looks good and that it wasn’t seen as just the side-project of a housewife.” Lorsqu’elle est arrivée au Luxembourg avec ses deux enfants en bas âge, Viviane Bumb a réalisé que sa vie avait changé pour de bon. « La vie de famille est tout à fait différente de la vie de couple. Je pense qu’avec les enfants, notre génération n’agit pas du tout de la même manière que le faisaient nos parents. Eux avaient l’habitude de nous emmener partout où ils devaient aller. Aujourd’hui, on cherche à proposer des loisirs et des défis à ses enfants. » Étant donné qu’il n’existait pas de véritable guide des activités familiales au Luxembourg, Viviane a décidé de se montrer entreprenante et d’en créer un elle-même. À présent, ce Family Guide Luxembourg en est à sa troisième édition. C’est devenu un outil indispensable qui propose plus de 700 acti­ vités, conseils et contacts. Disponible en versions anglaise et allemande, il profite d’une mise en page professionnelle, réalisée avec le soutien de l’agence Cropmark, du photographe Laurent Antonelli de Blitz et de la traductrice Lisa McLean. « Il était important de soigner l’apparence et d’éviter que le guide ne soit considéré comme le simple passe-temps d’une femme au foyer. »

Magic has always been part of Christina Nyman’s life. The president of Magica Club Lëtzebuerg says she was fascinated with the world of imagination, in which anything is possible, from an early age. “Magic is the art of astonishment,” she explains. “But besides entertainment, it is also a great communicating tool. The fastest way to connect two people is with a smile, and magic permits that.” Christina was a co-founder of the revitalized magic club in 1998, together with David Goldrake, whom she met by chance at a magic convention in Dresden. The club had its roots in the 1950s and currently has 30 members and hosts monthly meetings as well as an annual youth competition and an international gala show that is open to the public. “Our aim is to promote magic in Luxembourg, but also to secure its future, which we manage through a very active youth group.” La magie a toujours fait partie de la vie de Christina Nyman. La présidente du Magica Club Lëtzebuerg affirme que le monde de l’illusion, où rien n’est impossible, exerce sur elle une fascination irrésistible depuis son plus jeune âge. « La magie est l’art de la surprise, explique-t-elle. Plus qu’un divertissement, c’est aussi un remarquable outil de communication. Il n’y a pas plus rapide qu’un sourire pour établir une connexion entre deux personnes. Or, la magie permet d’y arriver. » Christina fut cofondatrice du club de magie relancé en 1998, aux côtés de David Goldrake, qu’elle avait rencontré par hasard lors d’un congrès de magiciens à Dresde. L’origine du club remonte aux années 1950. Comptant actuellement 30 membres, le club organise des réunions mensuelles, de même qu’un concours annuel pour jeunes et un spectacle de gala international ouvert au public. « Notre objectif est de promouvoir la magie au Luxembourg, mais aussi d’assurer l’avenir et, à cet effet, nous animons un groupe de jeunes très actif. » J www.magica.lu

J www.familyguide.lu

08, 14, 22 

Jacqueline's  city magazine luxembourg

Diplomacy

Debutant

Diarmuid O’Leary, Irish ambassador

It is often said, rather unfairly, that ambassadors to Luxembourg are either at the beginning or the end of their careers. But Diarmuid O’Leary falls into the former category as he arrives to take up his first post as ambassador. A former executive officer at the department of agriculture, Ambassador O’Leary has served at the embassies in Riyadh and Berne during his ten year career at the department of foreign affairs. On prétend souvent, assez injustement, que les ambassadeurs nommés au Luxembourg sont soit en début, soit en fin de carrière. Quoi qu’il en soit, Diarmuid O’Leary s’inscrit dans la première catégorie. En effet, il vient d’accepter son premier poste d’ambassadeur. Ancien haut fonctionnaire au sein du ministère de l’Agriculture, Diarmuid O’Leary a entamé sa carrière au service du ministère des Affaires étrangères il y a dix ans et occupait auparavant des fonctions dans les ambassades de Riyad et de Berne.

Marc Nickts, gérant de la Sacem Luxembourg

Le successeur de Bob Krieps à la Sacem se félicite du rôle que joue l’association sur le plan de la promotion de la créativité au sein du monde culturel luxembourgeois. « En tant que groupe lobbyiste défendant les droits des 620 auteurs et compositeurs du Luxembourg, nous nous efforçons de démontrer qu’il existe ici une véritable industrie culturelle, affirme Marc Nickts. Cette industrie génère d’ailleurs des emplois et des ressources. » Expert autodidacte en matière de propriété intellectuelle, Marc Nickts travaille au service de la Sacem depuis 2006. Ces dix dernières années, il s’est par ailleurs produit avec plusieurs groupes de musiciens. Dès lors, il sait à quoi sont confrontés les musiciens pour se lancer et pour vivre de leur musique. La Sacem s’applique à s’adapter aux nouvelles demandes de l’indus­trie musicale, notamment aux changements technologiques et à l’essor inexorable des téléchargements numériques. « Il importe d’informer le public au sujet des droits d’auteur et des contenus protégés qu’il utilise gratuitement. Beaucoup de personnes n’attribuent aucune valeur à la création. Dès lors, notre travail consiste à nous battre pour que nos membres bénéficient d’une rémunération convenable. » Bob Krieps’ successor at Sacem is keen to emphasise the association’s role in promoting creativity in Luxembourg’s cultural scene. “As a lobby group representing the rights of the 620 writers and composers in Luxembourg, we try to demonstrate that there is a real cultural industry here,” says Marc Nickts. “It is an industry that creates jobs and revenue.” A self-taught expert on intellectual property, Nickts has worked at Sacem since 2006. He has also been in various bands over the last ten years and knows what it is like to try and make a living from music. Sacem is adapting to the new demands of the music industry, most notably changes in technology and the inexorable rise in digital downloads. “We have to educate people about copyright protected content that they are using freely. Many people don’t see any value in creative content, so it is our job to fight for correct remuneration for our members.” J www.sacem.lu Texts: Duncan Roberts. Photos: Julien Becker

Christina Nyman, president Magica Club Lëtzebuerg

Au service de la diplomatie italienne depuis 1978, le nouvel ambassadeur au Luxembourg peut se targuer d’une longue expérience. Auparavant, il était ambassadeur à Addis-Abeba et à Djibouti, tandis que sa première mission à l’étranger lui avait valu un poste à Beyrouth. À présent, après avoir servi l’Italie au sein de la représentation permanente des Communautés européennes à Bruxelles, Raffaele de Lutio a été nommé dans un pays qui ne lui est pas tout à fait étranger. En effet, son épouse Sophie est originaire de la région frontalière belgo-luxembourgeoise. Being in the diplomatic service since 1978, the new ambassador to Luxembourg has a broad range of experience. Previously ambassador in Addis-Ababa and in Djibouti, his first foreign posting was in Beirut. Having served at Italy’s permanent representation to the European Communities in Brussels, Ambassador de Lutio is not unfamiliar with Luxembourg. Indeed, his wife, Sophie, comes from just across the Belgian border.

www.citymag.lu


Untitled-1 1

13.10.2010 12:20:20 Uhr

Des vêtements clairs et des accessoires réfléchissants vous rendent visibles pour les automobilistes.

1610_MDDI an City mag 265x192_F.indd 1

11/10/10 15:49:46


26 Public space

An outdoor gallery in Park Dräi Eechelen Une galerie en plein air dans le Parc Dräi Eechelen

1.

.2

The installation of a number of sculptures in the parkland surrounding Mudam completes, for now, a new artistic circuit on the Kirchberg. L’installation de certaines sculptures dans le parc qui entoure le Mudam finalise, pour l’instant, un nouveau circuit artistique sur le Kirchberg. NDuncan Roberts  ODavid Laurent / Wide

A

3. 1. Wim Delvoye’s Trophy. Trophy de Wim Delvoye. 2. Fernando Sanchez Castillo’s Bird Feeder. Bird Feeder de Fernando Sanchez Castillo. 3. Gaston Damag‘s Just Falling. Just Falling de Gaston Damag.

s the finishing touches were put to Fernando Sanchez Castillo’s Bird Feeder sculpture towards the end of September, Mudam director Enrico Lunghi was clearly delighted that the circuit of art installations was nearing completion. “People who come to Mudam often don’t explore the park because they don’t know where it leads. The sculptures make it more interesting and, with the aid of a map, they can follow the circuit.” Some of the installations will already be familiar to visitors to the park and the place de l’Europe, having been in situ for a few years. Bert Theis’s European Pentagon, Safe And Sorry Pavilion, for example, was erected outside the Philharmonie in 2007 as Luxembourg celebrated its second reign as cultural capital of Europe (it had originally been on the roof of the Palais des Beaux-Arts in Brussels during Luxembourg’s 2005 presidency of the EU). Brazilian artist Roberto Cabot’s 800 colonnes – painted dots on the walls of the Philharmonie that mirror the columns of Christian de Portzamparc’s building – have been fascinating visitors since the concert hall opened in 2006. But others have only recently been added. As well as the Bird Feeder (a bust of King Philip V of Spain that distributes bird seed), Wim Delvoye’s Trophy (a bronze of a stag and a deer coupling) has also been newly installed in the park – both works, appropriately, connect with nature. “The map will be updated if and when new sculptures and installations are added to the circuit,” says Lunghi. Meanwhile, the reverse side of the map provides visitors with an overview of the capital city’s cultural institutions and major works of art in public spaces. The Dräi Eechelen Park was designed by French landscape architect Michel Desvigne. He faced a challenge not only in respecting both the old fortress remains, but also in creating a park that would allow them to merge with the new buildings on the plateau. But he also took great care to show regard for the local flora as the park spreads away from the architectural splendour of the Philharmonie, Mudam and Melia Hotel towards the natural beauty of the Alzette valley. Indeed, the creators of the park see it as a metaphor for the transformation of the city from its medieval past to the modern metropolis that seems to be embodied in the European quarter on the Kirchberg. It also highlights the proximity of the city, even if the centre seems very distant from the view across the valley. “It is, after all, only a 15 minute or so walk from Mudam to Clausen and Pfaffenthal,” says Lunghi. Q

J www.mudam.lu

jacqueline's  city magazine luxembourg

A

lors que l’on mettait la touche finale à la sculpture Bird Feeder de Fernando Sanchez Castillo à la fin septembre, le directeur du Mudam, Enrico Lunghi, était manifestement ravi que la mise en place du circuit d’installations artis­ tiques touche à sa fin. « Souvent, les visiteurs du Mudam ne s’aventurent pas dans le parc, car ils ne savent pas où il mène. Les sculptures le rendent plus intéressant et, à l’aide d’un plan, ils peuvent suivre le circuit. » Certaines installations apparaîtront déjà familières aux visiteurs du parc et de la place de l’Europe, puisqu’elles sont in situ depuis quelques années. European Pentagon, Safe And Sorry Pavilion de Bert Theis, par exemple, a été érigée près de la Philharmonie en 2007 lors de la deuxième nomination de Luxembourg en tant que capitale culturelle de l’Europe (elle avait été à l’origine placée sur le toit du Palais des Beaux-Arts à Bruxelles durant la présidence luxembourgeoise de l’Union européenne en 2005). 800 colonnes de l’artiste brésilien Roberto Cabot – des disques peints sur les murs de la Philharmonie reproduisant les colonnes du bâtiment de Christian de Portzamparc – fascine les visiteurs depuis l’ouverture de la salle de concert en 2006. D’autres n’ont pourtant été ajoutées que récemment. Outre Bird Feeder (un buste du roi Philippe V d’Espagne distribuant des graines aux oiseaux), Trophy de Wim Delvoye (bronze d’un cerf et d’une biche en train de s’accoupler) a également été installée récemment dans le parc – les deux œuvres sont, comme cela s’impose, en phase avec la nature. « Le plan sera mis à jour lorsque, le cas échéant, de nouvelles sculptures ou installations seront ajoutées au circuit », déclare M. Lunghi. Pendant ce temps, le verso du plan offre aux visiteurs un aperçu des institutions culturelles de la capitale et des œuvres d’art majeures dans les espaces publics. Le parc Dräi Eechelen a été conçu par l’architecte paysagiste français Michel Desvigne. Il a relevé le défi de respecter les vestiges de l’ancienne forteresse, tout en créant un parc appelé à favoriser leur harmonisation avec les nouvelles constructions sur le plateau. De plus, il s’est appliqué à respecter la flore locale au sein d’un parc qui s’étend d’un quartier doté de bijoux architecturaux, comme la Philharmonie, le Mudam et l’hôtel Meliá, à la vallée de l’Alzette et sa beauté naturelle. Les créateurs du parc le considèrent même comme une métaphore de la transformation de la ville, depuis son passé médiéval jusqu’à son statut de métropole moderne, qui semble incarné par le quartier européen du Kirchberg. En outre, il se distingue par sa proximité de la ville, même si le centre paraît très éloigné, de l’autre côté de la vallée. « Après tout, il n’y a guère qu’un quart d’heure de marche depuis le Mudam jusqu’à Clausen et Pfaffenthal », estime Enrico Lunghi. Q

www.citymag.lu


28 Rainy Days festival

Back to the future Retour vers le futur

D

ans certains milieux, la musique classique contemporaine souffre de la malheureuse réputation d’être inaccessible et sciemment obscure. Pour les organisateurs du festival annuel Rainy Days, c’est tout à fait injustifié. Le programme du festival, placé sous un thème différent chaque année, entend attirer un public aussi vaste que possible et proposer des concerts variés. À en croire les critiques du quotidien Luxemburger Wort, le succès est au rendez-vous. « Une véritable inspiration ! Le cliché d’une musique moderne difficile est incon­tes­ta­blement réfuté. » Intitulé Back to the Future, le programme de cette année entraînera le public dans un voyage du 21e au 15e siècle. Il présentera deux installations sonores de Jacques Rebotier et de DJ Spooky. La première animera le hall de la Philharmonie, tandis que la seconde résonnera à l’InfoLab du Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain, tout au long du festival. Le programme des concerts sera lancé de manière spectaculaire le 19 novembre, dans le centre historique de la capitale, avec la première mondiale du Gassatim-Konzert d’Olga Neuwirth. S’inspirant de projets similaires entrepris par Joseph Haydn en 1750 puis par Charles Ives environ 130 années plus tard, le concert met en scène une centaine de musiciens qui joueront des morceaux de musique différents simultanément. La composition de Neuwirth intègre un quatuor à cordes de Haydn, des chorals de Ives, des pièces pour piano de Satie, des extraits de symphonies triomphales de Berlioz et même des chansons de Jimi Hendrix. Par la suite et jusqu’au 28 novembre, une grande variété de concerts sera proposée à la Philharmonie, de même qu’à l’église Saint-Martin à Dudelange. Q

Since 2001 the Rainy Days festival has been highlighting the very best in contemporary music. This year’s programme promises to be as fascinating as ever. Depuis 2001, le festival Rainy Days présente ce qui se fait de mieux en matière de musique contemporaine. Le programme de cette année s’annonce tout aussi fascinant que ses prédécesseurs. NDuncan roberts  Oont

C

ontemporary classical music has an unfortunate reputa tion in some quarters as being inaccessible and wilfully obscure. Not so, decry the organizers of the annual Rainy Days festival. The festival’s programme, under a different theme each year, sets out to attract as wide an audience as possible to a variety of concerts. They have been successful, if the critic of the Luxemburger Wort is to be believed. “Truly inspired! The cliché that modern music is difficult has been indisputably disproved.” This year’s programme, titled Back To The Future, takes audiences on a journey from the 21st to the 15th century, and back again. It features two sound installations, one by Jacques Rebotier and one by DJ Spooky, that will be active in the

J www.rainydays.lu

lobby of the Philharmonie and in the InfoLab of the Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain, respectively, throughout the duration of the festival. The concert programme itself kicks off on 19 November in spectacular style in the old city with the world premiere of Olga Neuwirth’s Gassatim-Konzert. Based on similar projects undertaken by Joseph Haydn in 1750 and Charles Ives some 130 years later, the concert features some 100 musicians who will play different pieces of music simultaneously. Neuwirth’s score takes in a Haydn string quartet, choral work by Ives, piano pieces by Satie, triumphant passages from Berlioz and even songs by Jimi Hendrix. A rich variety of concerts at the Philharmonie and the Eglise Saint-Martin in Dudelange follow until 28 November. Q

Débats publics

Développement urbain City development Un centre commercial a été approuvé pour la place de l’Étoile. A commercial centre has been approved for the place de l’Étoile.

NDuncan Roberts  OOlivier Minaire

En collaboration avec la Fondation de l’Architecture et de l’Ingénierie, la Ville de Luxembourg lance une série de débats publics sur le développement urbain. Le premier sujet couvrira la discussion « zone verte ou noyau urbain » ainsi que les défis posés par les plans actuels concernant la place de l’Étoile, le Ban de Gasperich et le Centre Hamilius. Le premier débat aura lieu le 18 novembre au Cité auditorium. Q The Ville de Luxembourg together with the Fondation de l’Architecture et de l’Ingénierie is launching a series of public debates about urban development. The first topic will cover the argument between green field and city locations and the challenges posed by current plans for the place de l’Étoile, Ban de Gasperich and Centre Hamilius. The first debate takes place on 18 November in the Cité auditorium. Q J www.vdl.lu, www.fondarch.lu

jacqueline's  city magazine luxembourg

www.citymag.lu


© Sony Ericsson Mobile Communications AB, 2010. « make.believe » est une marque de commerce de Sony Corporation.


30

Feeling precious Se sentir précieux

Our regular guide to the best shops, restaurants and services focuses on the variety of riches to be found in local jewellery stores. Notre guide pÉRIODIQUE des meilleurs magasins, restaurants et services se penche sur la myriade de richesses À dÉcouvrir dans les bijouteries de la ville. Nduncan roberts  OAndrés lejona

I

t was a shared passion that brought Serge and Franziska Goedert together. They met while studying precious stones and jewellery design in Idar-Oberstein and, after graduating, returned to Luxembourg with the idea of setting up their own business. In 2002 they found what they were looking for – a corner shop at the start of the Grand-Rue in the old city. “It is a great location,” says the enthusiastic Franziska. “It is not too central that we can’t afford the rent, but situated in a nice part of the city with its old houses and near other artists and artisans; a real insider tip place.” The shop and its first-floor atelier are intimate yet welcoming spaces where customers and goldsmiths can feel at home. The business is clearly doing well as two new qualified goldsmiths have been hired this year, taking the total staff to five. They work in an atelier filled with sophisticated machinery and work tables from which hang an amazing array of specialist tools – Serge jokes that some are exactly the same as those used by the Goederts’ dentist. “We are always comparing what drill bits we use!” Having a comprehensive range of equipment and a skilled team allows the Goederts to meet customer requests promptly. “There are probably jewellers in town who have no machinery and don’t carry out any manual work themselves.”

Individual Franziska explains that it was the lure of craftsmanship and the variety of skill and creativity involved that led her to become a jeweller. “It is fun and satisfying work to create something unique and see a customer who is pleased with the result.” It is this passion for creating beautiful jewellery that clearly binds the couple. They make individual pieces, specialising in coloured precious and semi-precious stones. “We spend a lot of time with customers, listening to what they want and then seeing what suits them – what colour of stone, what shape and size and in what setting. Every piece we make is unique.” Indeed, the range of individual stones at the Goederts’ disposal is impressive. “They can cost anything between 20 and 50,000 euros,” says Franziska. And their trained eyes can spot subtleties in shade and depth of colour that can make a real difference to a piece of finished jewel­lery. Customers range from children who collect precious stones and buy a new addition once a year to elderly ladies in retirement homes who want to have a piece reset or to buy something new. The Goederts also make unique engagement rings and wedding bands, which prove popular among customers in their late 20s and early 30s. “Our customers really appreciate the individual service and advice we can provide – because even if they have an idea of what they want, it may not always suit them. We would rather not make a sale than sell a piece that doesn’t suit the person.” Q

jacqueline's  city magazine luxembourg

Serge and Franziska Goedert, Bijouterie Goedert

C

’est une passion commune qui a rapproché Serge et Franziska Goedert. Ils se sont ren contrés durant leurs études en design bijouterie et pierres précieuses à Idar-Oberstein, et une fois leurs diplômes en poche, ils sont revenus à Luxembourg avec l’idée de mettre sur pied leur propre magasin. En 2002, ils ont trouvé ce qu’ils cherchaient – un magasin de quartier au début de la Grand-Rue dans la vieille ville. « C’est une excellente situation, nous confie Franziska avec enthousiasme. Le loyer reste abordable, car nous ne sommes pas trop au centre, mais dans un beau quartier de la ville avec de vieilles maisons et à proximité d’autres artistes et artisans, vraiment un endroit idéal pour les connaisseurs. » Le magasin et son atelier au premier étage sont des espaces intimistes et accueillants à la fois, où les clients et les orfèvres peuvent se sentir à l’aise. De toute évidence, les affaires sont bonnes, puisque deux nouveaux orfèvres qualifiés ont été engagés cette année, portant le nombre de collaborateurs à cinq. Ils travaillent dans un atelier rempli de machines sophistiquées et d’établis auxquels sont suspendus une impressionnante série

“It is fun and satisfying work to create something unique.” « C’est un métier amusant et gratifiant que de créer quelque chose d’unique. » Franziska Goedert

d’outils spécialisés – Serge plaisante en disant que certains sont exactement les mêmes que ceux utilisés par leur dentiste. « Nous comparons toujours les fraises que nous utilisons ! » L’équipement complet et leur équipe qualifiée permettent à la bijouterie Goedert de répondre rapidement aux demandes des clients. « Il y a sans doute des bijoutiers en ville qui ne disposent d’aucun équipement et ne réalisent aucun travail manuel eux-mêmes. »

Unique Franziska explique que c’est l’attrait de l’artisanat, la diversité des compétences et la créativité qui l’ont poussée à devenir bijoutière. « C’est un métier amusant et gratifiant que de créer quelque chose d’unique et d’observer la satisfaction du client. » C’est manifestement la passion pour la création de magnifiques bijoux qui unit le couple. Ils fabriquent des pièces uniques, se spécialisant dans les pierres précieuses et semiprécieuses colorées. « Nous passons beaucoup de temps avec les clients. Nous écoutons ce qu’ils veulent et puis nous voyons ce qui leur convient – quelles couleurs de pierre, quelles formes et tailles,

www.citymag.lu


31 Bijouterie S. Goedert 1, Grand-Rue Centre G 26 26 21 23 J www.bijou.lu

dans quelles configurations. Chaque pièce fabriquée par nos soins est unique. » En effet, la gamme de pierres dont dispose la bijouterie Goedert est impressionnante. « Elles peuvent coûter entre 20 et 50 000 euros », nous affirme Franziska. Leurs yeux de spécialistes peuvent détecter des subtilités de teinte et dans la profondeur de la couleur qui peuvent réellement faire la différence sur un bijou terminé. Les clients sont aussi bien des enfants qui collectionnent les pierres précieuses et en achètent une par an que des dames âgées des maisons de repos qui veulent restaurer un bijou ou acheter quelque chose de neuf. La bijouterie Goedert crée également des bagues de fiançailles et des alliances uniques, qui s’avèrent populaires chez les clients aux alentours de la trentaine. « Nos clients apprécient vraiment le service personnalisé et les conseils que nous fournissons – car même s’ils ont une idée de ce qu’ils veulent, cela ne leur convient pas toujours. Nous préférons ne pas réaliser une vente plutôt que de vendre un bijou qui ne sied pas à quelqu’un. » Q

www.citymag.lu

Bijouterie Soon Galerie Beaumont 36, Grand-Rue Centre 63, avenue de la Gare G 26 18 89-1 J www.soon.lu

Frey Wille 38, Grand-Rue Centre G 27 47 80 24 J www.frey-wille.com

Joaillerie Fabienne Belnou 26, rue Philippe II Centre G 22 18 40-1 J www.fabiennebelnou.com

Norbert and monique Kayser-reinert, Kayser-Reinert Joaillerie Horlogerie

Marc Vincent, Soon

Il représente la troisième génération à la tête de l’entreprise, mais Norbert Kayser affirme qu’il a repris volontairement les rênes de l’horlogerie-joaillerie familiale. « Un choix volontaire », dit son épouse Monique Kayser-Reinert. « Je ne m’ennuie jamais, ajoute Norbert. Et je ne cesse d’apprendre, car il faut évoluer avec les nouveaux matériaux et les tendances. » La mode est actuellement à l’or blanc et aux « brillants », et la tendance au haut de gamme. Avec huit collaborateurs qualifiés, la maison Kayser-Reinert fabrique la plupart de ses bijoux et répare dans ses ateliers toutes les marques de montres vendues dans sa boutique. The third generation of his family to run the business, Norbert Kayser says that he never felt obliged to take over the jewellery and watch retailer. “It was voluntary,” says his wife Monique Kayser-Reinert. “I never get bored,” adds Norbert. “I am always learning – you have to develop along with new materials and trends.” White gold and “brilliant” are in fashion right now, and the trend is towards high quality items. With eight qualified staff, Kayser-Reinert make much of their own jewellery and carry out repairs on site of all makes of watches that they sell.

Marc Vincent a le bijou dans le sang. Avec deux parents dans le métier, l’enfant ne pouvait qu’apprendre par l’exemple et retenir la leçon. Quand vint l’heure de trouver un marché de niche pour développer une activité de détail à Luxembourg, il opta pour le bijou acier et fantaisie. À la Galerie Beaumont et avenue de la Gare, les boutiques Soon proposent des bijoux mode de 20 grandes marques, dont Calvin Klein et Kenzo, mais se spécialisent également dans les pièces fantaisie colorées de Pandora. « Nos clientes sont des femmes créatives, actives, qui veulent acheter elles-mêmes leurs bijoux. » Jewellery is in Marc Vincent’s blood. His parents were both in the business and what he learned as a child has stayed with him. So, when he was seeking a niche market for a retail operation in Luxembourg it was steel and fantasy jewellery that he plumped for. Soon, with outlets in the Galerie Beaumont and on avenue de la Gare, sells fashion jewellery from some 20 renowned brands such as Calvin Klein and Kenzo, but also specialises in Pandora’s colourful fantasy pieces. “Our customers are creative active women who want to buy their own jewellery,” he says.

jennifer palm-seffer and Véronique Smolinski, Frey Wille

Fabienne Belnou, Fabienne Belnou Créations

À peine 18 mois après son ouverture, la boutique Frey Wille de Luxembourg a déjà fidélisé sa clientèle. La marque, célèbre dans le monde entier pour ses bijoux en émail, conçus par une équipe artistique internationale basée à Vienne, attire une clientèle très diverse et de tous âges. « Nous lançons quatre nouveaux modèles par an, explique Véronique Smolinski, la directrice. Avec ce bijou artisanal très visible, impossible de passer inaperçu. » À Luxembourg, comme partout dans le monde, la collection la plus appréciée est la collection Hundertwasser. Just 18 months after opening, the Luxembourg Frey Wille store has built up a loyal customer base. The brand’s internationally renowned enamel jewellery, designed by an international team of artists in Vienna, attracts a mixed clientele ranging from young girls to more mature ladies. “Each year we launch four new designs,” explains manager Véronique Smolinski. “It is artisanal jewellery that is very visible and allows the wearer to be noticed.” In Luxembourg, as in the rest of the world, it is the Hundertwasser collection that is most popular.

Fabienne Belnou a grandi dans un « environnement créatif » où elle a pu développer les deux vertus essentielles du créateur de bijoux : l’effort et la patience. Son magasin vitrine, rue Philippe II, a reçu une mention spéciale au concours Commerce Design cette année. Ses bijoux se vendent dans 30 pays. « La création de bijoux, c’est presque le pouvoir de réaliser ses rêves », dit-elle. Fabienne aime travailler différents matériaux – or rose, pierres précieuses, corne de buffle – et affirme que son style est « ancré dans les valeurs qui apaisent mon tempérament ». Fabienne Belnou grew up in a “creative world” where she was lucky enough to learn two important virtues for a jewellery maker – hard work and patience. Her flagship store on rue Philippe II received a special mention at this year’s Commerce Design awards, but Fabienne’s jewellery is sold in 30 countries. “Creating jewellery is almost like having the power to realise your dreams,” she says. Fabienne enjoys using different materials – pink gold, precious stones, buffalo horn – and says her style is “anchored in the values which calm my temperament.”

Joaillerie Horlogerie Kayser-Reinert 46, avenue de la Liberté Gare G 48 92 11 J www.kayser.lu

jacqueline's  city magazine luxembourg


32

Serbia Bulgaria

Georgia Armenia

Turkey

Greece

Cyprus

Iran Syria

Iraq

Egypt

Turkey

Going UP En pleine ascension

Young Turks in Luxembourg are making an impact by setting their sights high. Au Luxembourg, les jeunes Turcs ont un impact en se fixant de objectifs élevés. Ndeborah fulton anderson Oandrés lejona

M

alik Ocakdan is a young man with a mis sion. At seventeen, he not only shares a passion for “bouldering” but also a belief that “small movements can result in major changes.” Whether it’s taking small, thoughtful advances up a towering wall or stepping up to challenges on the ground, Malik believes that “without focus, you will never succeed.” If climbing has taught him concentration, it has also given him the confidence to effect change. Representing Luxembourg at the UNICEF Children’s Climate Forum in Copenhagen, Malik was one of 164 youths from 44 countries selected to share ideas about the climate crisis and how to combat deforestation. Along with three other students from Canada, Morocco and Haiti and partnered with the Eco-Haiti organization, Malik has proposed a project to “support sustainable development and biodiversity” following Haiti’s catastrophic earthquake. “A Mango Tree for Haiti” is a project that, for Malik, goes beyond national boundaries. Acting as “citizens of the earth” Malik hopes that its care and responsibility will rise above “differences among blacks and whites, Muslims, Jews or Christians.”

Dual Heritage Son of a Turkish father and a Belgian mother, Malik smiles at the term “Bel-Turkish.” He is a practicing Muslim, though he claims to have “no patriotism except to this world.” He sees his dual cultural heritage as an advantage. “There is a freedom – it has opened me up to see both sides, both cultures.” Malik’s Turkish grandfather brought the family to Luxembourg from a small village near Balikesir. “He wanted his children to have a wider cultural knowledge.” Malik seems determined to make his mark and climb whatever obstacles might be in his way. “If you have a dream, you have to stick with it!”

M

alik Ocakdan est un jeune homme investi d’une mission. À l’âge de 17 ans, il par­ tage non seulement sa passion pour l’esca­ lade sur rocher, mais aussi la croyance que les « petits mouvements peuvent entraîner d'importants changements ». Qu’il s’agisse d’escalader petit à petit un imposant mur ou d’aborder des défis sur le terrain, Malik pense que « sans objectif, tu ne réussiras jamais ». Si l’alpinisme lui a appris la concentration, il lui a aussi donné la confiance nécessaire pour effectuer des changements. En représentant le Luxembourg au Forum des Enfants pour le Climat organisé par l’UNICEF à Copenhague, Malik a été selectionné, avec 164 autres jeunes de 44 pays, en vue de partager des idées concernant la crise climatique et la manière de combattre la déforestation. Avec trois autres étudiants du Canada, du Maroc et de Haïti et en association avec l’organisation Eco Haïti, Malik a proposé un projet en vue de « soutenir le développement durable et la biodiversité » à la suite du tremblement de terre catastrophique qui a frappé Haïti. « A Mango Tree for Haiti » est un projet qui, selon Malik, va au-delà des frontières des nations. En agissant en tant que « citoyen de la terre », Malik espère que l’attention et la responsabilité apportée à celle-ci pourra s’élever au-dessus des « différences entre noirs et blancs, musulmans, juifs ou chrétiens ».

Double HÉritage

Fils d’un père turc et d’une mère belge, Malik sourit à l’évocation du terme « belgo-turc ». Il est musulman pratiquant, mais il ne revendique « aucun patriotisme, à l’exception de celui qui l'attache à ce monde ». Il considère son double héritage culturel comme un avantage. « C'est une liberté qui m'a ouvert les yeux et m'a permis de voir les deux côtés, les deux cultures. » Le grandpère turc de Malik a quitté un petit village près de Balikesir pour amener sa famille au Luxembourg. « Il voulait que ses enfants aient de plus vastes connaissances culturelles. » Malik semble déterminé à prendre ses « ...sans objectif, marques et à escalader tout obstu ne réussiras jamais. » tacle se trouvant sur sa route. Malik Ocakdan « Si vous avez un rêve, vous devez vous y tenir ! »

“...without focus, you will never succeed.”

jacqueline's  city magazine luxembourg

www.citymag.lu


33 The Tailor’s Son The German Girl Safety First Le Fils du Tailleur

La fille allemande

PrioritÉ À la SÉcuritÉ

Alexandre Taskiran Director, Trust Consult Administrateur, Trust Consult

Aysen Calli, Secretary, Turkish Embassy Secrétaire, ambassade de Turquie

Alexandre Taskiran’s father came from southern Turkey to Paris as a tailor where his skills lead him to Yves St Laurent and other haute couture houses. Growing up in Paris, Alexandre remembers the runway buzz of the fashion shows, but was more interested in sports. Table tennis is his game and he has played for both the Paris and (currently) the local Junglinster team. A chartered accountant, Alexandre is also active in the local TurkishLuxembourgish Cultural Association. “I am so impressed with the quality and professionalism of the Turkish community here!” Le père d’Alexandre Taskiran a quitté le sud de la Turquie pour se rendre à Paris, où ses talents de tailleur l’ont conduit chez Yves Saint Laurent et d’autres maisons de haute couture. Ayant grandi à Paris, Alexandre se souvient de l’effervescence des défilés de mode, même s'il s’intéressait davantage au sport. Le tennis de table est sa discipline, et il a aussi bien joué pour l’équipe de Paris que pour celle de Junglinster, son équipe actuelle. Expert-comptable de profession, Alexandre est également actif dans l’asso­ ciation culturelle turco-luxembourgeoise locale. « Je suis tellement impressionné par la qualité et le professionnalisme de la communauté turque présente ici ! »

Like many Turks in the ‘60s and ‘70s, Aysen Calli’s parents left to find jobs in the large industrial cities of Europe and the United States. Her parents settled in Dusseldorf. “We’d spend summers in Turkey, but I was still only known as ‘the German girl.’” Despite living between two cultures, she connects with her “Turkish side”, and as a student of art history considers Istanbul “the greatest city of all for its cul­ture and architecture.” Aysen loves her job at the Turkish Embassy and the cultural connections it provides. À l’instar de nombreux Turcs dans les années 60 et 70, les parents d’Aysen Calli ont quitté le pays pour trouver un emploi dans les grandes villes industrielles d’Europe et des États-Unis. Ses parents se sont installés à Düsseldorf. « Nous passions les étés en Turquie, mais on m’appelait toujours la fille allemande. » Bien qu’elle ait vécu entre deux cultures, elle s’est rattachée à son « côté turc », et, en tant qu’étudiante en histoire de l’art, elle considère Istanbul comme « la plus belle ville en raison de sa richesse culturelle et architecturale. » Aysen adore son travail à l’ambassade de Turquie et les liens culturels qu’elle fournit.

Filiz Isiksal, Project Leader, Goodyear Innovation Center Chef de Projet, Goodyear Innovation Center

About Turkey Population: 76,805,524 (July 2010 est.) Capital: Ankara Government: Republican parliamentary democracy National Day: Republic Day, 29 October (1923) Head of State: President Abdullah Gul Head of Government: Prime Minister Recep Tayyip Erdogan 156 nationalities live in Luxembourg, including 119 Turks. 156 nationalités vivent à Luxembourg, dont 119 Turcs.

Malik Ocakdan, student and rock climber. étudiant et alpiniste.

ts INFORMATION urkey FacMORE lic of T b u p e eR FOR y of th ss Emba lettin Kart zebuerg t la HE Ce Siggy vu Lë g e r u u r o , b m 49 3 Luxe L-193 32 81 35 4 Tel:  4 32 81 34 4 Fax: 4

EXPRESSIONS Hello! aba! ye, bye! tit ! h r e B M pé güle! on ap y! Güle t olsun! B you? e be eas r e Affiy iz? How a your work y in Nasil gelsin! Ma y a l o K

www.citymag.lu

Coming from bustling Istanbul, Filiz Isiksal found living in Luxembourg a challenge at first. Working in marketing at Istanbul’s Goodyear office, she was delighted with the chance to head a team of both engineers and logistics specialists at the Colmar-Berg site. “I’m at the centre of all operations and I can oversee an idea from concept to final product!” It is a product that she knows as an engineer and, like most of us, as a consumer. “People don’t realise the research that goes into developing each kind of tyre – we have over 3,000 products.” All share the same goal: “Safety First.” Originaire de la ville très animée d’Istanbul, Filiz Isiksal a d’abord considéré la vie à Luxembourg comme un défi. Elle travaillait au service marketing du bureau Goodyear d’Istanbul et fut ravie de se voir offrir la chance de pouvoir diriger une équipe composée aussi bien d’ingénieurs que de spécialistes en logistique sur le site de Colmar-Berg. « Je suis au centre de toutes les opérations et je peux superviser une idée du concept initial au produit final ! » C’est un produit qu’elle connaît en sa qualité d’ingénieur et aussi, comme la plupart d’entre nous, de consommateur. « Les gens ne se rendent pas compte de la recherche nécessaire pour développer chaque type de pneu – et dire que nous avons plus de 3 000 produits. » Tous partagent le même objectif : « Priorité à la sécurité. »

... r e v o sc h jeudi y Turkis g with in e n e v . k Truelarxed Thurdsd, adyrinek andcmomusmicunity o A Turkey nce, fo ambie iscover the d e Com 7. h) 0 olleric at Exit es – H 8 h d n o t rréRo mber H 1 e 7 (Ca Exit0 sday 4 Nov r E Thu trance n Free e 20 07 2 6 G 26 .rotondes.lu J www

jacqueline's  city magazine luxembourg


Services & shopping

oing re & g

Cultu

out

2

ant 6 staur ue, re on page 3 n e v Find tings ar lis and b Agenda rants y restau of Cit z les bars, age 36 p ve Retrou de loisir à la x et lieu genda yA du Cit

Cours de soir pour adultes Anglais et français à partir du 04.10.2010 Luxembourgeois à partir du 18.10.2010

FIND THE RELEVANT CITY AUTHORITY, A USEFUL ADDRESS OR SPORTS FACILITIES. PLUS A GUIDE TO CITY SHOPS. Vous trouverez ci-dessous les services municipaux, adresses utiles, établissements sportifs, ainsi qu’un guide shopping. USEFUL ADDRESSES ADRESSES UTILES

BIERGER-CENTER 1 Centre Hamilius, 51, boulevard Royal Lu-ve : 8-17h G 47 96 22 00 T 26 27 09 99 Naturalisation : G 47 96 26 40 / 41 86 Population registration, certificates, electoral register, identity cards, passports, inscriptions for Chèque-Service Accueil, census, tax cards, affidavits, registered copies, address database, residential parking vignettes, dog registration, payment of council bills etc. Registre de la population (inscriptions et radiations), certificats, inscriptions sur listes électorales, titres d’identité, passeports, adhésion Chèque-Service Accueil, recensements, cartes d’impôt, légalisations de signatures, copies conformes, recherches d’adresses, vignettes de stationnement résidentiel, déclarations de chiens, paiement des factures communales, etc. J bierger-center@vdl.lu   www.vdl.lu

SPORT FOR ALL SPORTS POUR TOUS G 47 96 25 83 (Hotline : 691 98 24 63)

The Sport for All programme is organised by the sports service of the City of Luxembourg. It provides a wide range of sports activities. Senior citizens and adults over the age of 16 can participate in over 140 courses in different neighbourhoods of the city. Registration takes place all year round. Le programme Sports pour tous mis en place par le Service des sports de la Ville de Luxembourg propose une large gamme d’activités sportives. Aînés et adultes à partir de 16 ans peuvent participer à plus de 140 cours dans les différents quartiers de la ville. Inscription tout au long de l’année. Rens. : Service des sports de la Ville de Luxembourg J www.vdl.lu

SWIMMING POOLS PISCINES 2 Bonnevoie 30, rue Sigismond Bassin de natation Lu, ve, sa : 8-20h30, ma, je : 7-20h30, di : 8-12h Sauna Dames Lu, ve, sa : 8-11h30, ma, je : 14h30-20h Sauna Hommes Ma, je : 8-11h30 Sauna mixte Lu, sa : 11h30-20h, ma, je, ve : 11h30-14h30, di : 8-12h Ticket office closes one hour before the pool closes Fermeture de la caisse une heure avant la fermeture de la piscine G 47 96 34 71

ICE SKATING & SKATEBOARD PATINOIRE & SKATE 5 Patinoire de Kockelscheuer 42, route de Bettembourg Lu : 16-22h, ma-je : 12-22h, ve : 12-23h, sa-di : 10-23h G 46 74 65

6 Skate Park Hollerich Rue de l’Abattoir Lu-je : 11-22h, ve-sa : 11-23h, di : 11-20h G 44 83 47

4 Centre de relaxation aquatique Badanstalt 12, rue des Bains (Centre) Bassin de natation Ma-ve : 8-21h30, sa : 8-20h, di : 8-12h Sauna Dames Ma : 8-11h, me : 8-12h, je : 14h30-21h30 Sauna Hommes Je : 8-11h Sauna Mixte Ma : 11-21h30, me : 12-21h30, je : 11-14h30, ve : 8-21h30, sa : 8-20h, di : 8-12h Ticket office closes one hour before the pool closes Fermeture de la caisse une heure avant la fermeture de la piscine G 47 96 25 50

11

19

Archives municipales Hôtel de Ville 42, place Guillaume II Pour les extraits des registres de l’état civil : Lu-ve : 8h30-11h30, 13h30-16h Pour les recherches historiques et généalogiques : Lu-ve : uniquement sur rendez-vous G 47 96 26 76 T 47 36 53

Office Social 24, Côte d’Eich Lu-ve : 8h30-11h30, 14-16h Late night licences and public entertainment taxes Nuits blanches et taxe sur les amusements publics Lu-ve : 8h30-11h Deprivation assistance Aide aux démunis G 47 96 24 70 T 46 92 01

12 Archives nationales de Luxembourg Plateau du Saint-Esprit Lu-ve : 9-11h45, 13-17h45, sa : 9-11h45 G 24 78 66 60 T 47 46 92 J archives.nationales@an.etat.lu www.anlux.lu

13 Bibliothèque Municipale Cité 3, rue Génistre Ma-ve : 10-19h, sa : 10-18h G 47 96 27 32 J www.vdl.lu

14 CAPEL – Centre d’animation pédagogique et de loisirs 4-12, rue de l’École Lu-di : 8-17h G 47 96 24 42 / 32 73 J www.vdl.lu

15 Centre d’information européen – Maison de l’Europe 7, rue du Marché-aux-Herbes Lu : 13-17h, ma-ve : 9-18h, sa : 11-16h G 43 01 37 83-3 Information, documents, personalised assistance, conferences, debates, exhibitions, group visits Information, documentation, assistance personnalisée, conférences, débats, expositions, visites de groupe J comm-rep-lux-info@ec.europa.eu

11

TENNIS

3 Centre aquatique d’Coque 2, rue Léon Hengen (Kirchberg) Lu : 12-22h, ma-ve : 8-22h, sa-di : 10-18h Ticket office closes one hour before the pool closes Fermeture de la caisse une heure avant la fermeture de la piscine G 43 60 60-1

Stages linguistiques pour enfants en anglais, français et allemand Immersion totale, mi-temps, Languages + danse, Languages + football 02-05.11, 20-24.12 et 27-31.12.2010

7 Bambësch – Tennis Spora Allée des Présidents Lu, ma, je : 10-12h, 14h-16h, ve : 10-13h G 46 15 51 Sur réservation J www.tennisspora.lu

8 Belair – Tennis Club des Arquebusiers Val Sainte-Croix G 44 50 37

9 Belair – Tennis Club Stade Boulevard Napoléon Ier Sans réservation, jusqu’à 22h G 45 16 10 J www.tcstade.lu

10 Bonnevoie – Tennis Club 115, rue Anatole France G 49 65 95 J www.tcbonnevoie.com

État Civil Hôtel de Ville 42, place Guillaume II Lu-ve : 8-17h, sa : 9h30-11h30 Births, deaths, marriages, affidavits, registered copies Naissances, mariages, décès, légalisation de signatures, copies conformes G 47 96 26 30 T 47 36 53

Impositions communales 43, boulevard F.D. Roosevelt Lu-ve : 8-11h30, 13h30-16h30 G 47 96 26 84 T 22 91 36

languages.lu.indd 1

20

TRANSPORT TRANSPORTS 21 MOBILITEITSZENTRAL Gare centrale Lu-ve : 7-19h, sa-di et jours fériés : 10-18h G 24 65 24 65 Information and advice on the whole range of public transport service and alternative means of transport to the private car, such as ‘soft mobility’ Renseignements et conseils sur l’offre des services de transports publics et sur les modes de déplacement alternatifs à la voiture individuelle, comme la mobilité douce J www.mobiliteit.lu

USEFUL SERVICES & SHOPPING

cuisines

Taxis Taxis Colux : G 48 22 33 Benelux Taxis : G 80 02 51 51 City Taxis : G 48 00 58

500 m2

de showroom dédié à la

cuisine équipée

AéROPORT Arrivals/departures/info G 24 64 0 J www.luxairport.lu

Nous vous accueillons

du lundi au vendredi de 10h à 19h, le samedi de 10h à 18h.

Ventes et réservations G 24 56 42 42 J callcenter@luxair.lu

38, Rangwee L-2412 Luxembourg-Howald Tél. (+352) 48 42 14-25

MARKETS Marchés

www.bamolux.lu

MARCHé DE BONNEVOIE In front of the parish church Devant l’Église paroissiale Me : 7-12h

1

3

23 17 kids and the city maison relais 2, rue du Nord Lu-ve : 7h30 -18h30, sa : 9h30 -18h30 G 26 26 29 59 J www.kidsandthecity.lu

18 LEO (Luxembourg Energy Office) 9, boulevard F.D. Roosevelt Lu-ve : 8-17h G 26 39 48 48 T 26 20 24 24 For all your energy supply requirements Pour toutes vos démarches en matière de fourniture énergétique J www.leoenergy.lu

22.09.2010 11:42:11 Uhr

Recette Communale 3, rue du Laboratoire Lu-ve : 8h30-11h45 G 47 96 20 20 T 22 03 36 Payment of bills Encaissement des factures

22 16

Group Moraru 6, rue Marguerite de Brabant | L-1254 Luxembourg-Merl tél +352 26 47 85 03 | GSM +352 621 77 51 22 info@languages.lu | www.languages.lu

MARCHé DU GLACIS Glacis 3rd Sunday of every month 3e dimanche du mois : 10-17h

24 MARCHéS HEBDOMADAIRES AUX PRODUITS FRAIS DU PAYS Place Guillaume II et place de Paris Me, sa : 7-13h30 Some 55 stall holders provide a wide range of fresh products such as fruit, vegetables, organic farm produce, flowers, fish, roast chickens Quelque 55 marchands et jardiniers offrent une grande diversité de produits frais tels que fruits, légumes, produits de l’agriculture biologique, fleurs, poissons, poulets grillés

AdvSOON64x97.indd 1

GALERIE BEAUMONT 56 GRAND RUE L-1660 LUXEMBOURG TEL: +352 26 20 00 22 WWW.SOON.LU

21/09/10 10:48


3

7 14

23

MAISONS I APPARTEMENTS I BUREAUX ACHAT I VENTE I LOCATION ASSURANCES I CONSEIL ImmoBILIeR

4

BRICKS Solu tion s Immobilièr e s 4-6, rue Pépin-le-Bref - Luxembourg Paul Fabeck I T : 26 44 11 61 info@bricks.lu I www.bricks.lu

8

1

9

19

7

17 13

15

1

4

24 8 18

6

11 16 12

2

5

5

20

24

4 1

21

6 5

SOINS VISAGES MASSAGES CORPS

6

3

AUX EFFETS REVITALISANTS RELAXANTS ET RAJEUNISSANTS

10 22

Luxembourg | 98, Boulevard de la Pétrusse T +352 26 12 13 | www.yoake.lu

Ann_Monceau_CityMagazine_F.pdf

1

22/10/09

6

7

2

11:24

8

Linge de tabLe CoLLeCtion Le JaCquard Français

by Ackermann

Tout pour la future maman et pour les enfants de 0 à 12 ans Liste de naissance online

www.lapino.lu

Tous les parfums du monde pour toutes les circonstances : baptêmes, mariages, réceptions. Service de livraison à domicile et internationale.

Tél. 49 15 54 Fax 49 15 94 486A, r. de Longwy - L-1940 Luxembourg Tél.: +352 27 44 99 00

104, rue de Hollerich Luxembourg 83, av. du Dix Septembre Luxembourg

Lundi au samedi 8h00 à 19h00 non-stop Dimanche et jours fériés 9h00 à 13h00

Fournisseur de la Cour

Luxembourg – 44, Grand-Rue – 11, rue des Capucins Tél.: 22 73 27 – www.tapishertz.lu

novembre-décembre.indd 1

19.10.10 14:15

ITALIAN MEN’S FASHION STORE SHOES & MORE 6 rue chimay l-1333 luxembourg +352 26202760 - insid@pt.lu monday from 13.00 to 18.00 tuesday to saturday from 9.30 to 18.00 www.redwoodshoes.it


36

Click & find

Fresh print

trouver les places de parking disponibles sur notre site vdl : Finding available car park spaces on our vdl website:

PUBLICATIONS NOW AVAILABLE at THE BIERGER-CENTER publications disponibles au bierger-center

Bon à savoir Good to Know

rue de la Tour Jacob partiellement fermée

Guide pour personnes 60+ 140 pages Français Éditions VDL

INFO-SERVICES Dépliant Français / Deutsch Éditions VDL

rue de la Tour Jacob partially closed

1. Consultez www.vdl.lu Visit www.vdl.lu

ÉCOLOGIQUE 14 pages Français / Deutsch Éditions VDL

2. Cliquez sur l’icône « Parking » Click on the “Parking” icon

VEL'OH! Brochure English Éditions VDL

3. Cliquez sur la zone où vous voulez vous garer Click on the neighbourhood where

you want to park

4. Visualisez les parkings avecs

places libres View which car parks have available spaces Conseils en énergie 24 pages Français / Deutsch Éditions VDL

Sports pour tous 69 pages Français / Deutsch Éditions VDL

Free subscription Abonnement gratuit

itinéraires cyclables Dépliant Français / Deutsch Éditions VDL

For residents of Luxembourg City & the Grand Duchy and foreign commuters (subscribe to your workplace address in Luxembourg) Pour les résidents de Luxembourg et du Grand-Duché ainsi que les frontaliers (abonnez-vous sur votre lieu de travail à Luxembourg)

Jugendtreff Number 1 Dépliant Français Éditions VDL

Send an email with your name and full address to Envoyez vos coordonnées par mail à : citymag@vdl.lu Ou téléphonez au 47 96 41 14

two ways to receive the Ville de Luxembourg’s publications:

1. Visit the Bierger-Center (Centre Hamilius, 51 boulevard Royal) and ask for the publication you want 2. Download online at http://publications.vdl.lu

City Mag abroad / à l'étranger :

All publications are available free of charge!

Envoyez vos coordonnées par mail à citymag@vdl.lu ou téléphonez au +352 47 96 41 14. Participation aux frais de l'ordre de 10 EUR par an (11 numéros) à virer aux Éditions Mike Koedinger S.A. :

dEUX FAçONS DE RECEVOIR LES PUBLICATIONS DE LA VILLE DE LUXEMBOURG :

Please send an email with your name and full address to citymag@vdl.lu or call +352 47 96 41 14 and transfer 10 EUR to cover postage of the 11 editions published during the year to Éditions Mike Koedinger S.A.:

1. Rendez-vous au Bierger-Center (Centre Hamilius, 51 boulevard Royal) 2. Téléchargez-les en ligne sur http://publications.vdl.lu Toutes les publications sont disponibles gratuitement !

IBAN LU87 0019 1655 8851 4000 / Code Bic / Swift BCEELULL.

Dans le cadre du réaménagement de la rue de la Tour Jacob, la partie supérieure de la rue formant le virage avec la rue de Trèves sera entièrement fermée à toute circulation jusqu’à début février 2011. La circulation de Clausen vers le quartier du Cents sera donc interrompue pendant toute la durée des travaux. Le chantier en question entraîne la déviation des lignes de bus 14 et CN1 par la rue de Neudorf. Pour des raisons de contraintes horaires, aucun arrêt n’est desservi dans la rue de Neudorf. Due to works improving the rue de la Tour Jacob, the road will be completely closed above where it forms the bend with the rue de Trèves. This means that traffic from Clausen to Cents and viceversa will be blocked for the duration of the works, which are scheduled to last until the beginning of February 2011. The road works also mean that the bus routes 14 and CN1 will have to take a detour via the rue de Neudorf. But to maintain a timetable, no stops along the rue de Neudorf will be served by the two buses in question. Plus d'informations sur : More information on: J www.autobus.lu

Val Ste Croix fermé direction Strassen Val St. Croix closed to traffic heading for Strassen En raison de travaux, le Val Ste Croix, à partir du croisement avec la rue des Aubépines, en direction de la commune de Strassen, sera interdit à la circulation à l’exception des cycles jusqu’à la fin de l’année. Due to works, the Val St. Croix will be closed to traffic heading towards Strassen from its junction with the rue des Aubépines. The only exception will be for cyclists. The works is expected to be completed by the end of the year.

Rue de Bouillon fermée

OURS

www.citymag.lu

En couverturE: Jacqueline Milne Photographie : Julien Becker

est édité par Mike Koedinger Éditions pour le compte de la Ville de Luxembourg / is published by Mike Koedinger Éditions for the City of Luxembourg

ropean D

es

010 · si l s2

r awa r D · eu

ve

COMITÉ DE RÉDACTION / EDITORIAL COMMITTEE: Duncan Roberts, Mike Koedinger, Geraldine Knudson, Christiane Sietzen, Pascale Kauffman

i g n awa r D

jacqueline's  city magazine luxembourg

RÉDACTION / EDITORIAL DEPARTMENT : Courrier BP 728 L-2017 Luxembourg G 29 66 18-1 J info@citymag.lu Journaliste : Duncan Roberts (-55) J duncan.roberts@citymag.lu Coordinatrice : Déborah Lambolez (-56) J deborah@mikekoedinger.com Correction : Cynthia Schreiber, Cathy Weber Suivi de production : Rudy Lafontaine Diffusion / distribution : Didier Blaes (-28) J diffusion@mikekoedinger.com PHOTOGRAPHIE : Julien Becker, Luc Deflorenne, Etienne Delorme, David Laurent / Wide, Andrés Lejona, Olivier Minaire

cartographie /  cartography : monopolka Sàrl COLLABORATIONS / CONTRIBUTORS : Elvire Bastendorff, Brigitte Bertelle, Mary Carey, Céline Coubray, Deborah FultonAnderson GRAPHISME / layout : INgrid StudioForEditorialDesign S.A. J www.INgrid.eu Direction artistique : Guido Kröger, Vera Capinha Heliodoro, Maxime Pintadu Mise en page : Stéphanie Poras (coordination), Hélène Dupont, Tae Eun Kim, Olga Krivostsokova, Marie-France Lequeux, Nathalie Petit, Mireille Scheid

PUBLICITÉ / ADVERTISING : TEMPO! S.A. G 27 17 27 27-1 J info@tempo.lu www.tempo.lu City Magazine Luxembourg paraît onze fois par an / published 11 times a year Tirage / PRINT RUN 35.000 exemplaires / copies ISSN 2075-8286 © Ville de Luxembourg / Éditions Mike Koedinger S.A. Tous droits réservés. Toute reproduction, ou traduction, intégrale ou partielle, est strictement interdite sans autorisation écrite au préalable de l’éditeur. © Ville de Luxembourg / Éditions Mike Koedinger S.A. All rights reserved. Reproduction or translation of this publication, either in its entirety or partial, is strictly prohibited without the prior permission of the publisher.

Impression Imprimerie Centrale S.A. Imprimé sur papier UPM satin 57 gr. Please Recycle

Vous avez fini de lire ce magazine ? Archivez-le, transmettez-le ou bien faites-le recycler ! Finished reading this publication? Archive it, pass it on or recycle it.

Rue DE Bouillon closed La construction d’un ouvrage d’art entraîne la fermeture de la rue de Bouillon entre la jonction avec la rue des Celtes et la rue des Artisans. La rue des Artisans et la rue Luc Housse demeurent également fermées. Fin des travaux prévue : 28 janvier 2011. Due to building works the rue de Bouillon is closed between the junction with rue des Celtes and the rue des Artisans. The rue des Artisans and the rue Luc Housse also remain closed. Work is due to be completed by 28 January 2011. Plus d’informations sur : More information on: J www.vdl.lu

www.citymag.lu


37

The sculptures of Auguste Trémont Les sculptures d’Auguste Trémont

Typical Trémont animal work can be found on the façade of no. 19, rue Aldringen. La façade du 19, rue Aldringen, arbore des sculptures animalières typiques de l’œuvre d’Auguste Trémont.

FActs mont born:

é ste Tr 2 Augu ember 189 980 1 c atifs e 30 D 3 October Arts décor 2 s e : d d is e r Di cole Arts, Pa 1924 ing: É Train des Beaux himpanzee, Hôtel t le & Éco culpture: C : Installed a s s l: First ronze lion hedra e Cat Two b , 1932 m a D re de Ville ce to Not n a r 6 t 3 l: n 9 E 1 meda , 1945 leted, T: Comp d Freedomuxembourg bourg P& L e t m f a o e e x n r u C tio s for L libera Upon ed stamp -1970 n 5 Desig series, 194 n e e t Six

Our series of stories connected with familiar sights in Luxembourg city, continues with a look at the work of one of Luxembourg’s best loved sculptors, Auguste Trémont. Notre série d’histoires liées à des endroits familiers DE Luxembourg-Ville se poursuit avec un regard sur l’œuvre d’un des sculpteurs les plus appréciés du Grand-Duché, Auguste Trémont. Nduncan roberts  Odavid laurent / wide

I

t is almost impossible to walk around the capital city and not come across the work of Auguste Trémont. The artist specialised in creating beautiful sculptures of animals and his most famous works in a public space are probably the two bronze lions that flank the Hôtel de Ville. But look around the city and Trémont’s presence is everywhere, even in the most surprising places. Born in 1892, Trémont studied at the Luxembourg school of handicrafts, but left for Paris at the age of 17 to enter the École des Arts déco­ ratifs. However, he happened to be back in Luxembourg when the First World War broke out, and he was captured by German soldiers as he tried to make his way back to Paris via Switzerland. He returned to Luxem­ bourg and worked as an artist in the Dudelange steel mill. After the war he returned to Paris to study at the École des Beaux-Arts, but it was a visit to the zoological gardens in the French capital that inspired him to focus on animals as his subject.

Two lions He first started sculpting in 1924, his first subject a chimpanzee. He then made his famous black panther – a sculpture that became something of a trademark. In 1932 he finished work on the two lions that guard the Hôtel de Ville – an idea originally mooted by the city hall architect Justin Rémont. Four years later, Trémont completed another major work that marks a famous city monument – his frieze of religious scenes that surround the entrance to the Notre-Dame cathedral (more Trémont work can be found in the cathedral’s crypt). Other Trémont works are less obvious. For instance he created a frieze for the façade of the Bâtiment Accinauto opposite the station (currently the home of the P&T’s téléboutique. And if you wander along the rue Aldringen, look up as you pass Optique Berg (at no. 19) – above the opticians you will see a frieze of typical Trémont animals that are rarely regarded by the public. Q

www.citymag.lu

I

l est quasiment impossible d’échapper aux œuvres d’Auguste Trémont en se promenant dans la capitale. Cet artiste était spécialisé dans la créa tion de somptueuses sculptures animalières et ses productions les plus célèbres exposées dans l’espace public sont sans doute les deux lions de bronze qui flanquent l’hôtel de ville. Or, si vous regardez un peu autour de vous, vous constaterez que Trémont est présent partout en ville, parfois dans des endroits assez improbables. Né en 1892, Trémont fréquenta l’École des arts et métiers à Luxembourg avant de partir à Paris à l’âge de 17 ans pour entrer à l’École des arts décoratifs. Il retourna toutefois au Luxembourg au moment où la Première Guerre mondiale éclata. Fait prisonnier par des soldats allemands, il tenta de rallier Paris en passant par la Suisse. Il revint alors au Luxembourg et travailla comme artiste à l’usine sidérurgique de Dudelange. Après la guerre, il retourna à Paris où il suivit des études à l’École des Beaux-Arts. Mais c’est une visite aux jardins zoologiques de la capitale française qui l’incita à se concentrer sur les sujets animaliers.

Deux lions Auguste Trémont entama sa carrière de sculpteur en 1924 et son premier sujet fut un chimpanzé. Ensuite, il réalisa sa fameuse panthère noire – qui devint un peu une marque de fabrique. En 1932, il acheva la sculpture des deux lions qui montent la garde devant l’Hôtel de Ville – une idée suggérée au départ par l’architecte de l’Hôtel de Ville, Justin Rémont. Quatre ans plus tard, Trémont termina à nouveau un ouvrage d’envergure qui orne un autre monument prestigieux de la capitale : les scènes religieuses à l’entrée de la cathédrale Notre-Dame (d’autres sculptures de Trémont se trouvent d’ailleurs au sein de la crypte de la cathédrale). Parfois, les œuvres d’Auguste Trémont sont moins apparentes. C’est entre autres le cas des ornements de la façade du bâtiment Accinauto en face de la gare (qui abrite actuellement la téléboutique des P&T). Par ailleurs, si vous vous promenez rue Aldringen, levez les yeux lorsque vous passez devant Optique Berg (au n° 19). Au-dessus du magasin, vous apercevrez une frise avec des animaux typiques de l’œuvre de Trémont, qui échappe généralement au regard du public. Q

jacqueline's  city magazine luxembourg


38

Harri

luxembourg This month: Harri Peccinotti

Following Greg Gorman last month, another world famous photographer is the subject of our regular feature. Harri Peccinotti delivered a talk at Mudam for Design Friends. AprÈs Greg Gorman le mois dernier, c’est un autre photographe de renommÉe mondiale qui fait l’objet de notre rubrique. Harri Peccinotti a tenu une confÉrence au Mudam pour Design Friends. NDuncan Roberts  Oéric Chenal / Blitz

M

M

Born in London in 1935, Harri started his career designing record covers and working in advertising before becoming the founding art director of British women’s magazine Nova. His graphic design work has also been used in Flair, Vanity Fair, Rolling Stone, Vogue and Le Matin de Paris. His photos have featured in fashion magazines and he was photographer for the 1968 and 1969 Pirelli calendars. From 1972 to 1985 he travelled the world and produced a series of books on ethnic communities. He now lives in Paris and continues to work as a photographer and is a consultant for Le Nouvel Observateur. Né à Londres en 1935, Harri a commencé sa carrière en concevant des pochettes de disques et en travaillant dans la publicité avant de devenir directeur artistique et fondateur du magazine féminin britannique Nova. Ses travaux de design graphique ont également été utilisés dans Flair, Vanity Fair, Rolling Stone, Vogue et Le Matin de Paris. Ses photos sont apparues dans des magazines de mode et il a été le photographe des calendriers Pirelli de 1968 et 1969. De 1972 à 1985, il a voyagé de par le monde et a produit une série de livres sur des communautés ethniques. Il vit à présent à Paris et continue de travailler en tant que photographe. Il est également consultant pour Le Nouvel Observateur.

y wife, Geneviève, comes to Luxembourg regularly to translate on épouse, Geneviève, se rend régulièrement au Luxembourg pour and teach, but it took her 13 years to get me here. We are friends traduire et enseigner, mais il lui aura fallu 13 ans pour m’attirer ici. of Claude Ernster, through a mutual love of visual art and Indian Nous sommes amis avec Claude Ernster, de par notre amour mutuel cuisine. I even had a lesson in Indian cooking from a friend of Claude. des arts visuels et de la cuisine indienne. Un ami de Claude m’a même donné I didn’t know anything about Luxembourg, apart from that it is based un cours de cuisine indienne. on banking at the moment. And I knew where it was. But now I know it’s Je n’avais aucune connaissance sur le Luxembourg, si ce n’est qu’il est axé sur two marathons long and one marathon wide. I am very impressed by the le secteur bancaire à l’heure actuelle. Et je savais où c’était. À présent je sais valley, the greenery and the fortress; visually it is very beautiful. I was qu’il fait deux marathons de long sur un marathon de large. Je suis vraiment expecting it to be a bit like this, but I was surprised by the structure of the impressionné par la vallée, la verdure et la forteresse ; c’est visuellement très place – it’s incredible that it has been kept. But then it is the feature of beau. Je m’attendais à ce que ce soit un peu dans ce style, mais j’ai été surpris the city. par la structure de l’endroit. C’est incroyable que cela ait été conservé. D’un The architecture is really super, especially the old architecture – I am autre côté, c’est la marque de fabrique de la ville. a fogey, so I am not impressed that much by new architecture. And I love L’architecture est vraiment formidable, particulièrement l’architecture the cobbled streets, better than the Parisian ones. I underancienne. Je suis vieux jeu, donc l’architecture moderne ne P stand why the Schleck brothers are good cyclists if they ride Restaurant Mesa Verde m’impressionne pas vraiment. Et j’adore les rues pavées, encore up and down those every day – that was the other thing I knew plus que celles de Paris. Je comprends pourquoi les frères Schleck 11, rue du St-Esprit Centre about Luxembourg, because I am a cycling enthusiast. sont de si bons coureurs cyclistes s’ils les sillonnent tous les jours. G 46 41 26 I had a very nice meal in the Mousel’s Cantine, which inside C’est l’autre chose que je connaissais du Luxembourg, car je suis J www.mesa.lu looks very much as I imagine a restaurant in Luxembourg un fan de cyclisme. should be. And we tasted a very nice Luxembourg white wine J’ai pris un succulent repas à la Mousel’s Cantine, dont l’intéRestaurant Mousel’s Cantine at the Mesa Verde. rieur est tout à fait conforme à la représentation que je me faisais 46, montée de Clausen I grew up in London and now live in Paris. I think all big d’un restaurant luxembourgeois. Et nous avons goûté un très bon Clausen cities provide the same problems – when you live in them you vin blanc luxembourgeois au Mesa Verde. G 47 01 98 don’t utilise them properly, you don’t go to theatres and exhi- J www.mouselscantine.lu J’ai grandi à Londres et je vis à présent à Paris. Je pense que bitions. I would think that is different in Luxembourg because toutes les grandes villes sont génératrices des mêmes problèA you pass these things every day. The cultural offer seems to be mes – lorsque vous y vivez, vous n’en profitez pas correcteMudam very nice. I don’t know whether it is just the people I met, but ment, vous n’allez pas au théâtre ni aux expositions. J’aurais Musée d’Art Moderne I was pleasantly surprised by the lively discussions about art tendance à penser que c’est différent à Luxembourg car vous Grand-Duc Jean 3, Park Dräi Eechelen and what’s going on. And the quality of the design seems to be passez devant tous les jours. L’offre culturelle semble très Kirchberg very high – again, that may just be the people I met. I am suitconvenable. Je ne sais pas s’il s’agit juste des personnes que j’ai G 45 37 85 960 ably impressed, so I will definitely come back – it is easy using rencontrées, mais j’ai été agréablement surpris par les discusJ www.mudam.lu the TGV from Paris. Q sions animées sur l’art et tout ce qui se passe. La qualité du Design Friends design semble très élevée – à nouveau, il s’agit peut-être uniHost regular design quement des personnes que j’ai rencontrées. Je suis réellement events at venues impressionné, je reviendrai, c’est certain – c’est pratique avec throughout the city J www.designfriends.lu le TGV depuis Paris. Q

jacqueline's  city magazine luxembourg

www.citymag.lu


Tango Club c’est 100% d’avantages, 100% exclusifs pour 100% des clients Tango. Clients prépayés, en rejoignant le Tango Club, profitez de communications gratuites entre vous ! Clients avec abonnement, des offres exclusives et préférentielles vous attendent au Tango Club !

En devenant membre du club, vous avez accès chaque mois à de nombreux cadeaux, des réductions sur les mobiles, des promotions exclusives, des tarifs préférentiels, des places de concert, cinéma, théâtre ...

En ce moment, Tango Club vous fait gagner : 2 x 2 places pour le concert de Jean Michel Jarre au Galaxie d’Amnéville le 6 novembre.

Un iPhone 4 mis en jeu jusqu’au 10 novembre.

Les avantages du Tango Club, on pourrait en parler des heures. Pour profiter de ces avantages, inscrivez-vous gratuitement sur www.tango.lu/tangoclub

4 x 2 places pour le concert de Bharati au Galaxie d’Amnéville le 24 & 25 novembre.


www.volkswagen.lu

More than one idea ahead. The new Passat and Passat Variant. Out November 30th.

Average consumption: 4,3 - 7,9 l/100 km. CO2 emissions : 114 - 183 g/km.

Importer: Autosdistribution Losch

Garage M. Losch Luxembourg

Garage R. Cruciani Dudelange

Garage Castermans Redange/Attert

Garage M. Biver Weidingen/Wiltz

Garage Horsmans&Rosati Bech-Kleinmacher

Garage M. Losch Bereldange

Garage Roger&Diego PĂŠtange

Garage Kieffer Steinfort

Garage Kruft Echternach

Garage Weis-Schon Munsbach

Garage M. Losch Esch/Alzette

Garage Pauly-Losch Strassen

Garage Pepin Ingeldorf

Garage Demuth Junglinster


Jacqueline's

Cit y ma gazine Luxembourg november '10


November'10 CITY agenda LUXEMBOURG

Musiques actuelles Théâtre

Musique classique

Danse / opéra

Jane Eyre 04 E 30/11 I Abbaye de Neumünster

Pierre Boulez E 07/11 I Philharmonie

Les Corbeaux E 24/11 I Grand théâtre

10

Erland and the Carnival E 20/11 I d:qliq

12

14

événements

Jeune public

Bazar de 18 la Croix-Rouge E 14/11 I Hall Victor Hugo

picelectronic E 06/11 I carrérotondes

20

Expositions

Cinémathèque

Conférences

Raoul Dufy 24 (1877-1953) E Jusqu’au 09/01/11 I MNHA, BGL BNP PARIBAS

Made in Belgium 32 E 22/11-16/12 I Cinémathèque

Jan Gehl 35 E 11/11 I Banque de Luxembourg


Edito

03

Highlights of the Month Photo : Rémi Angeli

rendez-vous du mois

Photo : Sven Becker

Josef Nadj’s physically demanding Les Corbeaux is at the Grand Théâtre. Josef Nadj présente Les Corbeaux - un spectacle très physique - au Grand Théâtre.

Children can find joy in discovering electronic music during the PICelectroNIC afternoon. Les enfants s‘amuseront à découvrir la musique électronique au cours de l’après-midi PICelectroNIC.

Marian Crisan’s award-winning Morgen is screening as part of the CinEast festival. Projection de Morgen, de Marian Crisan, dans le cadre du festival CinEast.

D

ance fans are in for a triple treat in November with the arrival of productions by two bril liant contemporary choreographers. Michael Clark brings his acclaimed spectacle Come, Been and Gone for three performances at the Grand Théâtre. Based on Clark’s passion for rock music, the “full-blooded work”, as Sarah Crompton in the Daily Telegraph called it, uses music by David Bowie, Lou Reed, Iggy Pop, Brian Eno and others. Josef Nadj, an icon of contemporary French dance, is also at the city’s main theatre with one of his most recent works, the physically demanding Les Corbeaux, as well as with his now classic interpretation of Georg Büchner’s unfinished masterpiece Woyzeck. And talking of classic literature, productions of both Dostoevsky’s Crime et Châtiment (at the Théatre des Capucins, in French) and Charlotte Brontë’s Jane Eyre (at the Abbaye de Neumünster, in English) look set to be popular draws. All good things come in threes this month. More contemporary theatre comes in the form of a triple-bill of stage adaptations of the work of acclaimed German author Daniel Kehlmann as part of the Luxembourg Festival. As well as dramatisations of his novels Ich und Kaminski and Ruhm, and short story Töten, Kehlmann will also appear for a talk. Elsewhere this month the highlight of the Philharmonie’s excellent programme is undoubtedly the Luxembourg debut of composer Pierre Boulez as a conductor. At CarréRotondes, the Traffo programme for children brings back its extremely popular Picelectronic afternoon. And fans of contemporary cinema will be able to catch up on the best films from Central Europe at the CinEast festival. Q

www.citymag.lu

“All good things come in threes this month.” « Toutes les bonnes choses sont multipliées par trois ce mois-ci ! »

E

n novembre, les amateurs de danse seront triplement comblés. Deux brillants choré graphes contemporains, Michael Clark et Josef Nadj, présentent leurs productions au Grand Théâtre. Le premier donnera trois représentations de Come, Been and Gone. Inspiré par sa passion pour le rock, ce « spectacle puissant », comme l’appelle Sarah Crompton du Daily Telegraph, se déroule sur des musiques de David Bowie, Lou Reed, Iggy Pop, Brian Eno et bien d’autres. Le second, icône de la danse contemporaine française, sera doublement présent au théâtre avec une de ses dernières créations, physiquement très engagée : Les Corbeaux, et un « classique » : Woyzeck, interprétation personnelle du chef-d’œuvre inachevé de Georg Büchner. Au chapitre de la littérature classique, gageons que les productions de Crime et Châtiment de Dostoïevski (au Théâtre des Capucins, en français) et de Jane Eyre de Charlotte Brontë (à l’Abbaye de Neumünster, en anglais) attireront les foules. Autre triple affiche, mais de théâtre contemporain, au Luxembourg Festival avec les adaptations scéniques de deux romans – Ich und Kaminski et Ruhm – et d’une nouvelle – Töten – du célèbre écrivain allemand Daniel Kehlmann. L’auteur sera également présent pour un débat. Autre moment fort de l’excellent programme de la Philharmonie : la première apparition du compositeur Pierre Boulez à Luxembourg en qualité de chef d’orchestre. Au CarréRotondes, le programme Traffo renouera, le temps d'un après-midi, avec le succès de l'extrêmement populaire Picelectronic pour les enfants. Et les amateurs de cinéma contemporain pourront découvrir au festival CinEast les meilleurs films d’Europe centrale. Q

Photo : Christophe Olinger

NDuncan roberts 

Classic literature brought to stage in the Théâtre des Capucins’ production of Dostoevsky’s Crime et Châtiment. La littérature classique mise en scène au Théâtre des Capucins, avec une production de Crime et Châtiment de Dostoïevski.

City Agenda indique les événements gratuits du mois. City Agenda highlights events where entry is free.

November'10  city agenda luxembourg


04 Fedor Dostoïevski / Virgile Tanase

Crime et Châtiment

L’adaptation pour le théâtre du monumental roman de DostoÏevski par Virgile Tanase, dramaturge, écrivain et spécialiste de la littérature russe, est un événement théâtral de cette saison. The stage adaptation of Dostoevsky’s monumental novel by Virgil Tanase, dramatist, writer, and specialist in Russian literature, is a theatrical high point of this season. Nelvire bastendorff  Ohélène bamberger / cosmos

L

e Théâtre des Capucins présente, pour la première fois au Luxembourg, la pièce de Dostoïevski adaptée pour le théâtre par l’écrivain et metteur en scène Virgile Tanase. Les réflexions politiques, idéologiques envers la criminalité et les systèmes de justice demeurent des enjeux fondamentaux des cultures et des civilisations. Le crime et son système punitif reflètent le degré d’évolution d’un peuple et de ses représentants ainsi que l’état de « santé » moral, économique, culturel d’un pays… Concentrant fantasmes, instincts primitifs et désirs inavoués, le crime et le criminel sont les miroirs des sociétés. Sur ce sujet, une grande exposition, sous la direction de Jean Clair, a été présentée le printemps dernier au Musée d’Orsay (Paris), dont le titre était emprunté directement au roman de Fedor Dostoïevski. L’exposition proposait une analyse approfondie sur la figure du criminel à travers la littérature, les arts visuels et les sciences. L’interrelation des productions savantes et artistiques permettait de mieux saisir les aspects fantasmatiques et romanesques de l’acte criminel. La violence extrême exerce, depuis toujours, une fascination troublante sur les êtres dont les artistes s’emparent pour produire des chefsd’œuvre saisissants d’effroi et de beauté. L’exposition Crimes de sang du Musée d’Histoire de la Ville de Luxembourg, de juillet 2009 à mars 2010, analysait aussi le crime au fil de l’histoire et en proposait une vision actuelle. L’adaptation de Virgile Tanase de Crime et Châtiment privilégie la relation du jeune Rodion Romanovitch Raskolnikov et de son juge. Outrepassant les règles et les lois, le jeune homme avide de reconnaissance et de réussite provoque son destin criminel. Face à son juge, la complexité et la multiplicité des motivations apparaissent, soulevant la dramatique question du châtiment. L’alliance des comédiens chevronnés et d’une mise en scène habile porte toutes les qualités littéraires de l’auteur roumain et la philosophie de Fedor Dostoïevski. Q

November'10  city agenda luxembourg

« L’homme est un mystère. Il faut l’élucider et si tu passes à cela ta vie entière, ne dis pas que tu as perdu ton temps ; je m’occupe de ce mystère car je veux être un homme. » “Man is a mystery. It needs to be unravelled, and if you spend your whole life unravelling it, don’t say that you’ve wasted time. I am studying that mystery because I want to be a human being.” F. M. Dostoïevski

t

he Théâtre des Capucins presents, for the first time in Luxembourg, Dostoevsky’s work adapted for the stage by the writer and director Virgil Tanase. Political and ideological thinking on criminality and systems of justice remain fundamental challenges for cultures and civilisations. Crime and its punitive system reflect the degree of evolution of the people and its representatives, as well as the moral, economic, and cultural state of a country… Crime and criminals are mirrors of society, concentrating, as they do, phantasms, primitive instincts, and unavowed desires. On this subject, a major exhibition under the guidance of Jean Clair was presented last spring at the Orsay Museum in Paris. The title of the exhibition was taken directly from the novel by Fyodor Dostoevsky. The exhibition offered an in-depth analysis of the criminal figure through literature, the visual arts, and the sciences. The inter-relationships between learned productions and artistic ones enabled a better understanding of the phantasmal and novelistic aspects of the criminal act. Extreme violence has always held a troubling fascination for humans, a fascination that artists seize upon to produce arresting works of terror and beauty. The Crimes de sang exhibition at the Musée d’Histoire de la Ville de Luxembourg from July 2009 to March 2010 also offered an analysis of crime in history, combined with a current view of the phenomenon. Virgil Tanase’s adaptation of Crime et Châtiment brings out the relationship between the young Rodion Romanovich Raskolnikov and his judge. Going beyond rules and laws, the young man, eager for recognition and success, engenders his own criminal destiny. When brought before his judge, the complexity and multiplicity of motivations appear, raising the dramatic question of punishment. The alliance of seasoned actors and dextrous direction bears all the literary qualities of the Romanian director and the philosophy of Fyodor Dostoevsky. Q

Théâtre contemporain, création E 09, 10, 17, 18 & 30/11 H 20:00 E 16/11 H 18:30 S En français I Théâtre des Capucins J www.theatres.lu

www.citymag.lu


Théâtre

H. Diehl / C. Gerber

Ein Abend mit Ringelnatz

Bitches?

Photos: Studio Italiano, Avignon / Lex & Pit Weyer/ FUCK YOU, Eu.ro.Pa!

1

KammerMusekVeräin Lëtzebuerg

Le TNL consacre un mois au festival Sans limites, proposant neuf pièces autour de la notion de frontière physique, artistique, idéologique. Les spectacles concentrent la variété des langues et des langages : théâtre, danse, musique, chant. S’ouvrent les limites artistiques, fort à propos dans la Grande Région, usant avec art de la transgression. Das TNL widmet mit neun Stücken, die sich mit den Themen physischer, künstlerischer und ideologischer Grenzen auseinandersetzen, einen ganzen Monat dem Grenzenlos-Festival. Die Stücke vereinen verschiedene Sprachen sowie unterschiedliche künstlerische Ausdrucksformen: Theater, Tanz, Musik, Gesang. So öffnen sich die in der Großregion immer noch starren künstlerischen Grenzen, indem sie durch die Kunst selbst aufgebrochen werden.

Anlässlich des 200. Geburtstags von Robert Schumann widmet der KammerMusekVeräin Lëtzebuerg dem Komponisten einen besonderen Abend. Auszüge aus dem Roman Schumanns Schatten von Peter Härtling, Kammermusik und Lieder verweben sich zu einem einfühlsamen Porträt über das Leben des Künstlers und seine letzten Jahre in einer psychiatrischen Klinik. Pour le 200e anniversaire de la naissance de Robert Schumann, le KammerMusekVeräin Lëtzebuerg consacre une soirée au compositeur. Extraits littéraires du roman de Peter Härtling L’ombre de Schumann, musique de chambre et Lieder délivrent un portrait sensible de la vie de Schumann et de ses dernières années en clinique psychiatrique.

Schumann: Genie und Wahnsinn

Sans limites / Grenzenlos

Frauen / Gewalt

Bitches illustr01.pdf

Festival

9/30/10

5:25 PM

Das Kasemattentheater widmet zwei Abende den Gedichten von Joachim Ringelnatz. Der deutsche Autor, der zu Beginn des 20. Jahrhunderts mit seinem eigenartigen Blick auf die kleinen Dinge des Lebens berühmt wurde, wird auch heute noch hoch geschätzt. Seine Texte mit den wunderbaren Akzenten werden von Hans Diehl gelesen und von Christian Gerber auf dem Akkordeon begleitet. Le Théâtre des Casemates consacre deux soirées aux poèmes de Joachim Ringelnatz. Auteur allemand du début du 20e siècle, son regard singulier porté sur les petites choses de la vie l’a rendu célèbre et il est encore très apprécié de nos jours. Ses textes aux accents merveilleux sont lus par Hans Diehl au son de l’accordéon de Christian Gerber.

Drei Schriftsteller der luxembur­ gischen Autorenvereinigung haben Texte über die Beziehung von Frauen und Macht verfasst. Das literarische Talent setzt sich mit der komplexen sozialen Frage auseinander, die sich sowohl auf den physischen Körper, als auch auf die Psyche, auf Intimität sowie auf das Kollektivum bezieht. Zwei Abende sind der Lektüre dieser bisher unveröffentlichten Texte gewidmet. Trois écrivains de l’Association des auteurs luxembourgeois ont rédigé des textes sur les rapports entre les femmes et le pouvoir. Le talent littéraire se confronte à la question sociale complexe qui en appelle au corps physique, au psychique, à l’intime et au collectif. Deux soirs sont consacrés à la lecture de ces écrits inédits et non encore publiés.

Zeitgenössisches Theater E 11 & 12/11 H 20:00 S Im Rahmen der Tage der europäischen Bücher, in Zusammenarbeit mit dem Institut Pierre Werner. Auf Deutsch I Kasemattentheater J www.kasemattentheater.lu

Zeitgenössisches Theater E 08 & 09/11 H 20:00 S Im Rahmen der Veranstaltung Frauen/Gewalt. Auf Luxemburgisch und auf Deutsch I Kasemattentheater J www.kasemattentheater.lu

Festival E Jusqu’au 27/11 S En allemand, français, luxembourgeois I TNL J www.tnl.lu

Musique et lecture E 10/11 H 20:00 I Centre des arts pluriels Ettelbruck J www.cape.lu

D’après l’œuvre de Jean Cocteau

Photo: Cosimo Mirco Magliocca © CADO Orléans

Cocteau-Marais

Méi live

Poésie, esprit et amour sont au rendez-vous et plongent dans l’univers intime et public de Jean Cocteau. Poetry, wit, and love combine to make you enter the intimate and public world of Jean Cocteau.

Cocteau-Marais présentée aux Capucins, est une reprise du portrait de Jean Cocteau, créé par Jean Marais en 1983 dans une mise en scène de Jean-Luc Tardieu. Jacques Sereys, sociétaire honoraire de la ComédieFrançaise, seul en scène, joue ici le rôle du poète. Le texte, construit à partir d’extraits de l’œuvre littéraire, cinématographique et de la correspondance de l’artiste, a été conçu par Jean Marais. Le monologue de Jacques Sereys est à la hauteur de la passion amoureuse entre les deux hommes et livre de Cocteau toutes ses facettes créatives. Figure singulière, touche-à-tout d’une élégance et d’une finesse remarquables, Jean Cocteau revit ici à travers le regard tendre de son amant, servi par un acteur captivant.

Cocteau-Marais at the Capucins is a retelling of the portrait of Jean Cocteau, created in 1983 by Jean Marais and directed by Jean-Luc Tardieu. Jacques Sereys, honorary member of the Comédie-Française, is the only performer on stage, and plays the role of the poet. The text is built up from extracts taken from the artist’s literary and film output as well as his correspondence, and was written by Jean Marais. Jacques Sereys’s monologue lives up to the amorous passion between the two men, and shows all the creative aspects of Cocteau. A unique figure, a dabbler of remarkable elegance and finesse, Jean Cocteau here comes alive through the tender gaze of his lover played by a captivating actor.

Monologue E 24/11 H 20:00 S En français I Théâtre des Capucins J www.theatres.lu

www.citymag.lu

Méi live Magaziner an Noriichten. Iwwer Satellit méi wäit z’empfänken. Méi Auswiel bei den Text- a Museksemissiounen. Dir hutt elo nach méi d’Wiel. Setzt Iech ären neie Programm selwer zesummen op www.100komma7.lu. Mäi Programm. Mäin100komma7.lu

05


Théâtre

D. Kehlmann / A. M. Krassnigg

C. Sternheim / M. Poppenborg

D. Kehlmann / B. Haubrich

BGT English Theatre Company

Der jüngste Roman von Daniel Kehlmann, der sich aus losen Episoden zusammensetzt, ist ein literarisches Puzzle, bei dem sich verschiedene Ebenen von Fiktion treffen und bei dem durch die Protagonisten die Paradoxie und die Missklänge des modernen Lebens zum Vorschein kommen. Die Inszenierung arbeitet das Flechtwerk der Wirklichkeiten der verschiedenen Protagonisten und der unterschiedlichen Situationen hervorragend heraus. Le récent roman de Daniel Kehlmann, sous forme d’épisodes épars, est un puzzle littéraire où se brouillent les niveaux de fiction, où se mélangent les personnages, pointant les paradoxes et dissonances des vies contemporaines. La mise en scène rend, avec grand talent, l’entrelacs des réalités des divers personnages et des situations.

Die Kassette ist eine moderne satirische Komödie aus dem Komödienzyklus „Aus dem bürgerlichen Heldenleben“ von Carl Sternheim, die die Moden und Gepflogenheiten der bürgerlichen Gesellschaft anprangert. Um die Hauptperson, den Oberlehrer Heinrich Krull, rankt sich die gesamte Dramaturgie. Das Stück thematisiert die Beziehung von Macht und materiellen Interessen zwischen den Protagonisten und changiert zwischen Komik und Tragik. Die Kassette, comédie satirique moderne du cycle des « Comédies de la vie héroïque et bourgeoise » de Carl Sternheim, dénonce les modes et usages de la société bourgeoise. Autour du personnage principal, le professeur Henri Roule, se trame toute la dramaturgie révélant les rapports de pouvoir et les intérêts matériels entre les protagonistes et jouant entre ridicule et tragique.

Sommer, Ruhe, Ferien, Familie… Der Lauf der Dinge ist unabänderlich. Es geschieht nichts, bis zu dem Tag, an dem der Sohn der Familie beschließt, dass das anders wird. Nun geht alles drunter und drüber, Bosheit erscheint als einzige vitale Kraft, die das Leben auf den Kopf stellt. Das Stück nach dem Roman von Daniel Kehlmann zeichnet das Porträt eines Jugendlichen, der der totalen Langeweile ausgeliefert ist. L’été, le calme, les vacances, la famille… le cours des choses immuable. Il ne se passe rien jusqu’au jour où le jeune garçon de la famille en décide autrement. La vie bascule, la méchanceté surgit comme l’unique force vitale, bouleversant les vies. La pièce, d’après la nouvelle de Kehlmann, dresse le portrait d’un adolescent en proie à l’ennui.

A classic of English literature, Charlotte Brontë’s Jane Eyre describes the destiny of a woman in thrall to love and eager for freedom. Particularly modern for its time, the story is still modern in our time. The English Theatre Company presents a very up-todate and creative version that gives the novel its full contemporary dimension. Classique de la littérature anglaise, Jane Eyre de Charlotte Brontë décrit le destin d’une femme en proie à l’amour et avide de liberté. Particulièrement moderne pour son époque, l’histoire l’est encore de nos jours. La English Theatre Company en présente une version très actuelle et créative, donnant au roman toute sa dimension contemporaine.

Zeitgenössisches Theater E 19 & 20/11 H 20:00 S Im Rahmen des Luxemburg Festivals. Auf Deutsch I Grand Théâtre J www.theatres.lu

Komödie, Kreation E 12 & 13/11 H 20:00 I Théâtre des Capucins J www.theatres.lu

Photos: Festspiele Reichenau | Lex & Pit Weyer / Patrick Keller

Ruhm

Die Kassette

Eva Darlan et Sophie Daquin

Töten

Zeitgenössisches Theater E 18/11 H 20:00 S Im Rahmen des Luxemburg Festivals. Auf Deutsch I Grand Théâtre J www.theatres.lu

Jane Eyre

Contemporary theatre and classic work E 30/11, 01, 02, 03 & 04/12 H 20:00 S In English I Abbaye de Neumünster J www.ccrn.lu

Daniel Kehlmann / Anna Maria Krassnigg

Divins divans

Ich und Kaminski

Photo: 1ID Production

Photo: Boris Berghammer

06

Une séance « théâtro-thérapeutique » qui provoque fous rires et bien-être. A “theatro-therapeutic” session that brings forth gales of laughter and engenders a feeling of well-being.

Mise en scène par Paul Muel, Eva Darlan – principalement connue pour ses performances télévisées : Palace, Merci Bernard ou dans le rôle de Madame le proviseur – interprète ici une thérapeute abordant avec insolence et intelligence différentes situations liées à la psychanalyse. Tantôt analyste ou analysé, les portraits défilent à vive allure, déclinant un éventail de névroses et de caractères désopilants. Le fameux divan prend toutes les formes et accueille une galerie irrésistible de personnages grâce à l’écriture humoristique de Sophie Daquin. La pièce s’adresse à tous, curieux ou connaisseurs de la psychanalyse, et déclenche des éclats de rire dans le public, apportant bien plus de joie qu’une séance de psy.

Directed by Paul Muel, Eva Darlan – mainly known for her television performances in Palace, Merci Bernard, and the title role in Madame le proviseur – here plays a therapist who takes an insolent and intelligent approach to various situations linked to psycho-analysis. Sometimes analyst, sometimes patient, the portraits come thick and fast, displaying a range of neuroses and hilarious characters. The famous couch takes on various forms and literally supports a range of characters, thanks to the humorous writing of Sophie Daquin. The play speaks to all, whether the merely curious or the connoisseur of psycho-analysis, and brings forth gales of laughter from the public, giving far more joy than a session on the psycho-couch.

Comédie E 11/11 H 20:00 S En français I Théâtre des Capucins J www.theatres.lu

November'10  city agenda luxembourg

Eine elegante Satire über das Unternehmen Kunst. Une élégante satire sur l’entreprise artistique.

Beim Luxemburg Festival stehen Werke des jungen Autors Daniel Kehlmann im Mittelpunkt. Der deutsche Schriftsteller gilt als Wunderkind der deutschsprachigen Literatur; sein Roman Die Vermessung der Welt wurde von den Literaturkritikern hoch gelobt und der Erfolg beim Lesepublikum brachte ihm den zweiten Platz auf der Liste der weltweit meistverkauften Bücher ein. Ich und Kaminski – eine Theateradaption des Romans, die von Anna Maria Krassnigg inszeniert wurde – beschreibt ironisch und in sachlichem Stil den Wunsch nach Anerkennung eines Kunstkritikers, wobei die Geschichte verwoben ist mit der Biographie des Künstlers Kaminski.

Le Luxembourg Festival met le jeune auteur Daniel Kehlmann à l’honneur. L’écrivain allemand est considéré comme un prodige de l’écriture, son roman Die Vermessung der Welt, traduit en français Les Arpenteurs du monde, fut salué par la critique et le succès public le plaça à la deuxième place des meilleures ventes mondiales. Ich und Kaminski – adaptation au théâtre du roman par Anna Maria Krassnig – décrit avec ironie, dans un style littéraire dépouillé, le désir de reconnaissance d’un critique d’art à travers la biographie de l’artiste Kaminski. Le monde de l’art est ici analysé avec humour. L’auteur pose un regard avisé sur la production artistique, la manière de produire et les motivations de ses divers acteurs.

Zeitgenössisches Theater E 16 & 17/11 H 20:00 S Im Rahmen des Luxemburg Festivals. Auf Deutsch I Grand Théâtre J www.theatres.lu

www.citymag.lu


Théâtre

Jari Juutinen

Agenda

J.L. Châles / J.P. Alimi

Juliette Juliette

Cocktail Cocteau

Photo: Studio Italiano, Avignon

02

C’est une histoire tristement contemporaine. S’appuyant sur des faits réels et sur l’œuvre de Shakespeare, la pièce narre le déclin matériel et inéluctable d’un couple amoureux et de leurs enfants. L’auteur finlandais, qui fait ici la mise en scène, traite avec objectivité de l’engrenage de l’endettement – sujet social embarrassant de nos sociétés. A sadly contemporary story. Based on facts and on Shakespeare’s work, the piece tells of the inescapable material decline of a couple in love and of their children. The Finnish author also directs, and gives an objective handling of the machinery of indebtedness – an embarrassing social topic in our society.

Jean-Louis Châles et Jean-Paul Alimi mettent en musique les talents de Cocteau, dont le plus virtuose fut celui de l’esprit et de la conversation. Cette soirée, la seconde consacrée à l’artiste aux Capucins, est une mosaïque sonore rythmée qui traverse un large panorama musical : airs de musique classique, chansons de variétés, standards de jazz. Jean-Louis Châles and Jean-Paul Alimi set Cocteau’s talents to music, Cocteau’s greatest talent having been wit and conversation. This soirée, the second given over to the artist at the Théâtre des Capucins, is a rhythmic sonorous mosaic that crosses a wide musical panorama: airs from classical music, songs from variety shows and jazz standards.

Théâtre contemporain E 10, 12, 13, 16, 17, 19 & 20/11 H 20:00 E 11, 14, 18 & 21/11 H 18:30 S Dans le cadre de la manifestation femmes / violence. En français I Théâtre du Centaure J www.theatrecentaure.lu

Soirée musicale E 27/11 H 20:00 S En français I Théâtre des Capucins J www.theatres.lu

07

dimanche sunday

mardi tuesday

20:00 le soleil même pleut

17:00 DREI

20:00 Bitches?

cf. 08/11 Kasemattentheater

04

20:30 Doute

Ecrivain, dramaturge, scénariste et réalisateur, John Patrick Shanley est considéré aujourd’hui comme l’une des voix les plus singulières du théâtre américain. "Doute" a reçu de nombreuses distinctions, dont le prix Pulitzer, le Drama Desk Award et un Tony Award.   TOL

05

Crime et châtiment Fedor Dostoïevski. Adaptation théâtrale de Virgil Tanase. Théâtre des Capucins

Monocle, Portrait de S. von Harden

vendredi friday

19:30 La vie sans Rolex

Véritable performance scénique, ce spectacle est une délirante digression sur le thème de la réussite et les sacrifices que l’on est tous prêts à faire... ou pas ! Olivier Mag dans son premier one man show. LE SHOWTIME ESCH-SUR-ALZETTE

20:00 Das Kabarettallerlei

"Drei“ behandelt in einer sehr direkten und komischen Sprache wichtige Themen wie Vertrauen und Solidarität, Gleichsein oder Anderssein. Spiel: Günther Henne, Daniel Maier, Michael Meyer. Regie: Rob Vriens. Musik: the bad & the ugly. Text: Bodil de la Parra. Mierscher Kulturhaus MERSCH

Photo: Marcel Berlanger

Life itself is jolted all of a sudden. Françoise Berlanger, alone on the stage, tells her story: a story of days when pain transforms daily life, a story of a time before the loss of a loved one to cancer. The descent begins into the very heart of suffering… and what next? Next, the author chooses to write; write the autobiography that is so close to the painter’s self-portrait. The piece is a combination of text, voice, and body, of the plastic arts, music, and space: an interlinked whole that gives rhythm to emotions and exclaims the text, exalting the subtle combinations of temporalities, finding a way from the real to the unreal. The theatrical domain fills all of its dimensions, enlarging its own artistic, human, and existential limits.

Théâtre contemporain E 02/11 H 20:00 S Dans le cadre du Luxembourg Festival. En français I Grand Théâtre J www.theatres.lu

www.citymag.lu

Wou ass hei de Noutausgang?

cf. 10/11 Abbaye de Neumünster

20:30 Doute

18:00 Een Draam vun enger Hochzait cf. 06/11 Cube 521 MARNACH

08

lundi monday

14:30 DREI

cf. 07/11 Mierscher Kulturhaus MERSCH

18:00 Visite guidée au TNL

"Monocle, portrait de S. von Harden" prend comme source d’inspiration et terrain d’expérimentation le célèbre tableau "Portrait de la journaliste Sylvia von Harden", peint par l’artiste allemand Otto Dix en 1926, et marquant l’avènement de la "nouvelle femme". Véritable performance transgenre, un projet conçu par Stéphane Ghislain Roussel et interprété par Luc Schiltz. (D,F) TNL

10

mercredi wednesday 20:00 Crime et châtiment

Der wohl herausragendste Theaterverein Moskaus verpflichtet die renommierten Schauspieler Ljudmila Tschursina, Natalia Gwosdikova, Alexander Shurbin, Julia Rutberg und Anatoly Lobodski. Unter der Regie des Filmemachers und Direktors des Zentralen Moskauer Schauspielhauses Wladimir Etusch werden Szenen aus diversen Theaterstücken, Tänze, Lieder und Gedichte aufgeführt - eine vielseitige, mitreißende Show, kurz ein Kabarettallerlei. Abbaye de Neumünster

19:30 Au menu de l’actu

20:30 Doute cf. 04/11  TOL

samedi 06 saturday

Mise en scène : Jari Juutinen. Avec Milla Trausch. Scénographie : Trixi Weis. Théâtre du Centaure

schumann: genie und wahnsinn

Mariette Lentz, Sopran. Danielle Hennicot, Viola. Béatrice Rauchs, Klavier. David Ianni, Klavier. Marcel Lallemang, Klarinette. MarkusBrönnimann, Flöte. Marc Limpach, Lesung. Cape

Eng englisch Comédie an 2 Akten vum Robin Hawdon iwersaat fir d’Wëntger Theaterfrënn vum Remy Glod. Cube 521 MARNACH

20:30 Doute cf. 04/11  TOL

20:00 Die Kassette

Carl Sternheim. Regie: Marion Poppenborg. Bühne: Christoph Rasche. Kostüme: Ulli Kremer. Mit Eugénie Anselin, Fred Frenay, Elsa Rauchs, Marie-Paule von Roesgen, Jeanne Werner, Jules Werner, Jean Noesen. Théâtre des Capucins

Ee schéine Bonjour vu Lëtzebuerg

Eng wéineg konventionell Liesung vun Texter a Gedichter, vu Goethe bis Manderscheid, ënnert der Matwierkung vun: Nora Koenig, Sascha Ley, Josiane Peiffer a Jean-Paul Raths. Komponist a Pianist: George Letellier. Realisatioun: Jean-Paul Raths. Cube 521 MARNACH

juliette juliette cf. 10/11 Théâtre du Centaure

Michael Kohlhaas

Wou ass hei de Noutausgang?

Generatioune vu Lëtzebuerger si fest dervunn iwwerzeecht, datt de Wuelstand an der Verfassung steet an datt mir eng Vollkasko op eise Liewesstandard hunn. Wat heescht fir eis da scho Kris, wann de Benzin méi bëlleg gëtt an de Leetzëns an de Keller fällt? D’Schrottprime huet aus eise Stauë fir an d’Stad dee schéinste Blechdeefilee aus der ganzer Groussregioun gemaach. Et spillen: Josiane Fritz, Denise Ruppert, Monique Reuter, Fons Ruppert. Piano: Arthur Henn. Regie: Fons Ruppert. Abbaye de Neumünster

11

Pour le grand plaisir du public, Claude Frisoni s’emploiera à maltraiter l’actualité ! Abbaye de Neumünster

jeudi thursday

20:00 Bitches?

cf. 10/11 Théâtre du Centaure

Marielys Flammang: "Heng, lo gét et duer" gelesen von MariePaule von Roesgen. Linda Graf: "Bitch!" gelesen von Catherine Elvinger. Josiane Kartheiser: "Nach fënnef Minutten" gelesen von Nora Koenig. Im Rahmen des Projekts "Femmes / Violence(s)". Kasemattentheater

cf. 05/11 LE SHOWTIME ESCH-SUR-ALZETTE

juliette juliette

20:00 Een Draam vun enger Hochzait

19:30 La Vie sans Rolex

cf. 09/11 Théâtre des Capucins

Monocle, Portrait de S. von Harden

Visite guidée (D,E,F). Zum Auftakt der Saison öffnet das Theater dem Publikum seine Türen zu einer außergewöhnlichen Führung. Blicken Sie hinter die Kulissen, begegnen Sie Theatermenschen aus Fleisch und Blut. Iddi a Konzept: Anne Simon, Andreas Wagner. Mat: Annette Schlechter an de Mataarbechter vum TNL. TNL

vendredi 12 friday

cf. 09/11 TNL

C’est la vie qui soudain bascule. Françoise Berlanger, seule sur scène, livre son histoire : celle des jours où la douleur transforme le quotidien, celle d’avant la disparition de l’être aimé atteint d’un cancer. La descente au cœur de la souffrance commence… Et après ? Après, l’auteur choisit l’écriture, celle de l’autobiographie si proche de l’autoportrait du peintre. La pièce est une synthèse du texte, de la voix et du corps, des arts plastiques, de la musique, de l’espace : un tout imbriqué qui rythme les émotions et scande le récit, exaltant les combinaisons subtiles de temporalités, navigant du réel à l’irréel. Le territoire théâtral prend toutes ses dimensions, élargit ses propres limites artistiques, humaines et existentielles.

erfreuen das Gemüt - und verstören es. Und weil man RingelnatzGedichte niemals nur lesen darf, wird Hans Diehl sie streckenweise auch turnen. Begleitet wird er bei alledem von Christian Gerber, dem Mann am Akkordeon.   Kasemattentheater

cf. 04/11  TOL

jeudi thursday

Le soleil même pleut

09

mardi tuesday

Mise en scène, écriture et interprétation : Françoise Berlanger. Dramaturgie : Michel Tanner. Plasticien : Marcel Berlanger. Composition musicale : Bo van Der Werf. Musiciens : Fabian Fiorini, Jozef Demoulin, Gilbert Nouno. Scénographie : François Vancraenenbroeck. Grand Théâtre

Françoise Berlanger

Ce véritable théâtre contemporain de la tragédie est une mise à nu bouleversante. This genuine contemporary theatre of the tragic is a shattering exposé.

07

18:30 juliette juliette

20:00 Divins divans

Un spectacle d’Eva Darlan et Sophie Daquin. Mise en scène : Jean-Paul Muel. Théâtre des Capucins

und auf einmal steht es neben dir...?

Michael Kohlhaas von Heinrich von Kleist ist ein aktuelles, packendes Stück Erzähltheater, musikalisch kongenial umrahmt, klassisch und etwas weniger klassisch. Der auch in Luxemburg hochgeschätzte Schauspieler Ulrich Kuhlmann liest Kleists Novelle - ungestrichen. Ein Husarenstück. Für Kenner. Text: Heinrich von Kleist. Musik: Klaus Mages, Hans-Joachim Scheitzbach. Mit Ulrich Kuhlmann.   TNL

und auf einmal steht es neben dir...? cf. 11/11 Kasemattentheater

Wou ass hei de Noutausgang?

cf. 10/11 Abbaye de Neumünster

20:30 Doute

cf. 04/11 Discussion avec les comédiens et la metteuse en scène.  TOL

Charmant und böse, freundlich und hinterfotzig, märchenhaft und absurd, zärtlich und provokant: Die Texte und Gedichte von Joachim Ringelnatz (1883-1934)

November'10  city agenda luxembourg

SUITE  P. 08


08

Théâtre

Agenda Début  P. 07

samedi 13 saturday

20:00 Die Kassette

cf. 12/11 Théâtre des Capucins

juliette juliette cf. 10/11 Théâtre du Centaure

Transatlantic

20:00 ich und kaminski

In den Hauptrollen (Bühne): Daniel Frantisek Kamen, Jens Ole Schmieder, Isabella Wolf. In weiteren Rollen (Film): Marie-Paule von Roesgen, Luc Feit, Fernand Fox, Pol Greisch, André Jung, Erni Mangold. Bühnenfassung und Regie: Anna Maria Krassnigg. Raum und Licht: Andreas Lungenschmid. Kostüm: Antoaneta Stereva. Musik: Christian Mair. Grand Théâtre

juliette juliette cf. 10/11 Théâtre du Centaure

John Patrick Shanley / Véronique Fauconnet

Doute

Musikalische Leitung und Gesang: Adrienne Haan. Am Flügel: Lars Duppler. (D,F,E,L,Jiddisch) TNL

Wou ass hei de Noutausgang?

cf. 10/11 Abbaye de Neumünster

20:30 Doute cf. 04/11  TOL

14

dimanche sunday 18:30 juliette juliette cf. 10/11 Théâtre du Centaure

19:00 Wou ass hei de Noutausgang?

cf. 10/11 Abbaye de Neumünster

lundi 15 monday Photo: Patrick Keller

Une pièce remarquable, au sujet délicat, mise en scène avec beaucoup de délicatesse et des acteurs captivants. A remarkable play with a sensitive subject matter directed with tremendous delicacy and acted by captivating players.

Doute est une pièce éthiquement engagée de John Patrick Shanley, auteur américain atypique. Dans une école catholique du Bronx, le prêtre Flynn enseigne le sport… Suspecté par sa direction d’entretenir une relation équivoque avec un des élèves, le professeur devient le personnage nodal d’une dramaturgie construite sur le doute. Le suspense, les fantasmes et la suspicion plongent les individus dans l’inconfort. Le fait divers et ses conséquences humaines sont ici traités avec sensibilité et subtilité sans pour autant minimiser la gravité du sujet impliquant l’église catholique. Soulignons que le doute est l’occasion pour les comédiens d’explorer, avec talent, un jeu de scène particulièrement imaginatif et stimulant. Doute is an ethically responsible play by John Patrick Shanley, an unconventional American author. Father Flynn teaches physical education in a Catholic school in the Bronx… Suspected by the management of having a somewhat ambiguous relationship with one of the pupils, the teacher becomes the central character of a drama built on doubt. A combination of suspense, illusions and suspicion plunge the protagonists into a deeply uncomfortable situation. Everyday occurrences and their human consequences are dealt with here in a sensitive and subtle manner without downplaying the seriousness of this topic involving the Catholic Church. The atmosphere, which is pervaded by doubt, presents an opportunity for particularly imaginative and stimulating interactions, which the actors explore with great talent. Théâtre contemporain, création E 04, 05, 06, 11, 12 (discussion avec les comédiens et la metteuse en scène), 13, 19, 20, 25, 26 & 27/11 H 20:30 E 28/11 H 17:30 S En français I TOL J www.tol.lu

November'10  city agenda luxembourg

18:00 Visite guidée au TNL cf. 08/11 TNL

20:00 Cattenom

17

mercredi wednesday 20:00 Crime et châtiment cf. 09/11 Théâtre des Capucins

ich und kaminski cf. 16/11 Grand Théâtre

juliette juliette cf. 10/11 Théâtre du Centaure

Wou ass hei de Noutausgang?

cf. 10/11 Abbaye de Neumünster

18

jeudi thursday 18:30 juliette juliette cf. 10/11 Théâtre du Centaure

20:00 Crime et châtiment cf. 09/11 Théâtre des Capucins

Töten

Nach der gleichnamigen kurzgeschichte von Daniel Kehlmann. Bühne mit Bernd-Christian Althoff. Regie und Fassung: Benedikt Haubrich. Film mit Flavio Schily, Swintha Gersthofer, Kurt Klem, Lukas Spisser, Olga Wäscher, Isabella Wolf. Regie und Drehbuch: Tobias Dörr.  Grand Théâtre

Un cŒur simple

20:00 Du brauchs kee Strack vum Pol PUTZ Kabarettistesch Retrospektiv vun 1970 bis haut mat Texter, Gedichter, Lidder a Sketscher. Kulturhaus Niederanven NIEDERANVEN

Cattenom ist der Name eines kleinen Lothringer Ortes im Dreiländereck von Deutschland, Frankreich und Luxemburg. Dort steht eines der größten Atomkraftwerke Europas. (D, F, Moselfränkisch) Gedichte, Inszenierung: Alfred Gulden. Komposition, Dirigat, Posaune: Christof Thewes. Mit Angela Löscher (sopran), DirkPeter Kölsch (Schlagzeug). Im Rahmen seiner Veranstaltungsreihe "Kunst & Politik - Politik & Kunst" lädt das Institut Pierre Werner im Anschluss an das Stück zu einem Publikumsgespräch mit den Künstlern und weiteren Experten ein. TNL

16

mardi tuesday 18:30 Crime et châtiment cf. 09/11 Théâtre des Capucins

Wou ass hei de Noutausgang?

cf. 10/11 Abbaye de Neumünster

19

vendredi friday

19:30 Du Rififi à la Morgue LE SHOWTIME ESCH-SUR-ALZETTE

20:00 Dorian STEINHOFF und Lisa BERG

Centre socioculturel régional Prabbeli WILTZ

20:00 Der Eisgenussverstärker – Trostbilder und Glücksmomente

(D,F) Konzeption: Eusterschulte/ Niedermüller. Regie: Johanna Niedermüller. Dramaturgie: Andreas Wagner. Mit Snezhina Petrova. Im Rahmen seiner Veranstaltungsreihe "Kunst & Politik-Politik & Kunst" lädt das Institut Pierre Werner im Anschluss an das Stück zu einem Publikumsgespräch mit der Dramatikerin und den Schauspielern ein. TNL

Erwin Grosche, Sprachjongleur und Alltagsphilosoph, Sandmann und Kopfverdreher überrascht in seinem neuen Kabarettprogramm. Cube 521 MARNACH

20:00 Fuck you, Eu.ro.pa!

juliette juliette cf. 10/11 Théâtre du Centaure

ruhm

Mit Raphael von Bargen, Ulrike Beimpold, Lutz Blochberger, Regina Fritsch, Nicolaus Hagg, Erni Mangold, Jürgen Maurer, André Pohl, Tobias Voigt. Regie: Anna Maria Krassnigg. Bühne: Peter Loidolt. Kostüme: Erika Navas. Licht: Lukas Kaltenbäck. Musik- und Sounddesign: Christian Mair. Grand Théâtre

Un cŒur simple cf. 18/11 TNL

Wou ass hei de Noutausgang?

cf. 10/11 Abbaye de Neumünster

20:30 Doute cf. 04/11  TOL

samedi 20 saturday

20:00 juliette juliette cf. 10/11 Théâtre du Centaure

ruhm

cf. 19/11 Grand Théâtre

20:30 Doute cf. 04/11  TOL

21

dimanche sunday 16:00 Flash

Un spectacle théâtral avec de la projection vidéo pour sensibiliser les jeunes aux dangers de l’alcool. Kulturhaus Niederanven NIEDERANVEN

18:30 juliette juliette Inszenierung: Christoph Diem. Raum und Video: Henry Hilge & Florian Penner. Bühnenbild: Christian Zimmermann. Musik: Stephan Mathieu. Mit: Gertrud Kohl und Saskia Petzold. TNL

23

mardi tuesday

cf. 10/11 Théâtre du Centaure

19:00 Wou ass hei de Noutausgang?

cf. 10/11 Abbaye de Neumünster

20:00 E schéine Bonjour vu Lëtzebuerg

Komponist a Pianist: George Letellier. Realisatioun: Jean-Paul Raths. Mat Nora Koenig, Sascha Ley, Josiane Peiffer a Jean-Paul Raths. (D,F,L) TNL

lundi 22 monday

18:00 Visite guidée au TNL cf. 08/11 TNL

t on even ur r u o it y nts s subm z vos eve t ive Inscr rio.n0e8/11 u l p .  : wwwn décembre Éditio

Flash

IMPRO TV

Spectacle d’improvisation théâtrale. Café-théâtre Rocas

marcolorenzini, maxiordermini

cf. 21/11 Kulturhaus Niederanven NIEDERANVEN

cf. 25/11 TNL

mercredi wednesday

24

cf. 10/11 Abbaye de Neumünster

20:00 Cocteau-Marais

20:30 Doute

D’après l’œuvre de Cocteau. Mise en scène : Jean-Luc Tardieu. Décor : Jean Marais, reconstitué par Pierre-Yves Leprince. Lumières : Jacques Rouveyrollis. Son : Michel Winogradoff. Avec Jacques Sereys. Théâtre des Capucins

Et geet biergop

Texter: Tom Kraemer, Remy Kraus, Roland Meyer. Et spillen Géraldine Posing, Irène Zeimes, Raymond Bertemes, Nico Dabé, Tom Kraemer. Mierscher Kulturhaus MERSCH

Fuck you, Eu.ro.pa! cf. 23/11 TNL

KABARÄ – Jemp SCHUSTER

Centre socioculturel régional Prabbeli WILTZ

Wou ass hei de Noutausgang?

cf. 10/11 Abbaye de Neumünster

25

jeudi thursday 20:00 marcolorenzini, maxiordermini

Regie: Jacqueline Posing-Van Dyck. Mit Marco Lorenzini. Musiker: Eugène Bozzetti, Paul Dahm, Gast Gnad und René Nuss. TNL

Wou ass hei de Noutausgang?

cf. 10/11 Abbaye de Neumünster

20:30 Doute cf. 04/11  TOL

vendredi 26 friday

Wou ass hei de Noutausgang?

cf. 04/11  TOL

samedi 27 saturday

20:00 Cocktail Cocteau

Spectacle conçu par Jean-Louis Châles et Jean-Paul Alimi. Théâtre des Capucins

marcolorenzini, maxiordermini cf. 25/11 TNL

20:30 Doute cf. 04/11  TOL

28

dimanche sunday 17:30 Doute cf. 04/11  TOL

19:00 Wou ass hei de Noutausgang?

cf. 10/11 Abbaye de Neumünster

20:00 Wiener Blut

Lors du Congrès de Vienne, des personnages se rencontrent et leurs caprices sur scène se déroulent autour de l’amour et de la question "qui avec qui".   Schungfabrik TETANGE

30

mardi tuesday 20:00 Crime et châtiment

cf. 09/11 Théâtre des Capucins

19:30 Michel VIVACQUA joue avec sa vie

Jane Eyre

One-man Show humoristique. LE SHOWTIME ESCH-SUR-ALZETTE

Novel: Charlotte Brontë. Stage adaptation: June Loweery. Direction: Tony Kingston. Design: Karl Pierce. Performers: Jacqueline Milne, Bjørn Clasen, Glen Campbell, Eline van den Bossche and others. Abbaye de Neumünster

www.citymag.lu


........................................................ Emmanuel Krivine, directeur musical Orchestre en résidence à la Philharmonie

ORCHESTRE PHILHARMONIQUE LUXEMBOURG

JE 18 & VE 19 NOV 2010 MARIE-ELISABETH HECKER JUKKA-PEKKA SARASTE ....................................................................................

ELGAR / SCHÖNBERG .................................................................................... GRAND AUDITORIUM, PHILHARMONIE // 20h00

...................................... .......................................... Jukka-Pekka Saraste direction Marie-Elisabeth Hecker violoncelle

Billets : 25€ / 40€ / 55€ / 65€ < 27 ans : 50%

.......................................... RENSEIGNEMENTS ET RÉSERVATIONS www.opl.lu www.luxembourgticket.lu +352 47 08 95-1 Philharmonie: +352 26 32 26 32

BIZART

-).)34È2%$%,b$5#!4)/..!4)/.!,% %4$%,!&/2-!4)/.02/&%33)/..%,,% 3ERVICEDECOORDINATIONDELARECHERCHEETDE L´INNOVATIONPmDAGOGIQUESETTECHNOLOGIQUES


10

Philharmonie

pierre boulez l’avant-gardiste pierre boulez, le père de la musique electronique, dirige pour la première fois à luxembourg. pierre boulez, the father of electronic music, conducts in luxembourg for the first time.

À

Cycle musique d’aujourd’hui E 07/11 H 20:00 I Philharmonie – Grand Auditorium J www.philharmonie.lu

november'10  city agenda luxembourg

A

t the age of 85, Pierre Boulez is one of the most influential French composers of the 85 ans, Pierre Boulez est l’un des composi second half of the 20th century. Boulez recei­ teurs français les plus influents de la deux- ved his first piano lesson at the age of seven. Encour ième moitié du 20e siècle. Il prend ses aged by his father, he took special mathematics premiers cours de piano à l’âge de sept ans. classes in Lyon – but music would remain his only Poussé par son père, il entre en classe de mathé- true passion. In 1942, he moved to Paris, where matiques spéciales à Lyon. Mais la musique two years later he would enrol in the harmony demeure la seule véritable passion de l’étudiant. course taught by Olivier Messiaen at the ConservaEn 1942, il s’installe à Paris où il sera admis toire de Paris. deux ans plus tard dans la classe d’harmonie In 1946, he was appointed director of music of d’Olivier Messiaen au Conservatoire de Paris. the Renaud Barrault company, and conducted En 1946, nommé directeur de la musique de la music by Auric, Poulenc, Honegger, as well as his compagnie Renaud Barrault, il dirige des parti- own work. It was also the beginning of his career tions d’Auric, Poulenc, Honegger et les siennes. as a composer. C’est aussi le début de sa carrière de compositeur. Pierre Boulez is a man of many talents: comPierre Boulez, homme aux multiples talents : poser, analyst, orchestra conductor, teacher, and compositeur, analyste, chef d’orchestre, pédago- organiser, as well as a representative of the avantgue et animateur, représente l’avant-garde musi- garde in music. In 1972, at the request of Georges cale ; à la demande de Georges Pompidou en Pompidou, he set up and still directs the Institut de 1972, il crée et dirige l’Institut de recherche et recherche et de coordination acoustique-musique de coordination acoustique-musique (IRCAM) (IRCAM – Institute for Acoustic and Musical issu de la réflexion sur la rencontre entre la Research and Co-ordination, France), which was musique et l’informatique et en 1976, il fonde born of the meeting between music and computl’Ensemble Intercontemporain. ing. In 1976, Boulez founded the Ensemble InterSa renommée de chef d’orchestre le conduit à contemporain (Inter-Contemporary Ensemble). la tête de l’Orchestre philharmonique de New His reputation as an orchestra conductor led York et du BBC Symphony Orchestra abordant him to the head of the New York Philharmonic ainsi un public de mélomanes dont il cherche à Orchestra and the BBC Symphony Orchestra. transformer les habitudes. This brought him into contact with an audience Depuis plus de 50 ans que Pierre Boulez dirige made up of music lovers whose habits he tried l’œuvre d’Arnold Schönberg, le compositeur et to change. chef d’orchestre n’a cessé de confronter le maîFor over 50 years Pierre Boulez has conducted tre viennois – dont les œuvres datent maintenant the work of Arnold Schönberg. In all that time, d’un siècle – à ses aspirants successeurs, bâtis- the composer and conductor has never ceased sant des passerelles entre les générations. Inter- placing the Viennese master – whose works are prété par l’Ensemble Modern Orchestra qu’il now a century old – before those who aspire to dirigera, Pierre Boulez a élaboré son programme succeed him, thus building links between the autour de deux œuvres majeures de Schönberg ; en generations. Interpreted by the Ensemble miroir de l’univers brahmsien des Variationen für Modern Orchestra that he will be conducting, Orchester, l’Autrichien Johannes-Maria Staud Pierre Boulez drew up his programme around (né en 1974) propose avec Contrebande (On Com- two of Schönberg’s major works. As a counterparative Meteorology II), six miniatures pour retra- point to the Brahmsian universe of Variationen cer le cosmos fantastique de l’univers pictural et für Orchester (Variations for Orchestra), the littéraire de l’artiste Bruno Schulz. L’Allemand Austrian Johannes-Maria Staud (born in 1974) Jens Joneleit (né en 1968) poursuit avec Dithy- offers though Contrebande (On Comparative rambes le chemin d’une musique puissante, tou- Meteorology II) six miniatures that retrace the jours aux frontières de l’expérimentation et le fantastical cosmos of the pictorial and literary Français Bruno Mantovani universe of the artist (né en 1974) déploie sa Bruno Schulz. The Germusique du mouvement, à man Jens Joneleit (born in l’écriture resserrée et fré1968) uses Dithyrambes to missante : Postludium. Q follow the path of a powerful form of music, one that is still on the frontiers of expe­rimentation. The “A revolution is not Frenchman Bruno Manjust built – it is tovani (born in 1974) also dreamt.” offers his music of movePierre Boulez ment, in a tight, quivering style: Postludium. Q Nbrigitte bertelle  OFELIX BROEDE/ DG

« Il faut rêver sa révolution, pas seulement la construire. »

www.citymag.lu


Musique classique

11

Agenda 02

mardi tuesday 20:00 AllerséilenConcert: Anton Bruckner

Messe en mi mineur pour chœur à 8 voix et vents. Exécutants : Chorale St-Michel et Madrigal de Luxembourg, Vents de l’OPL. Direction : Gerry Welter. Église Saint-Pie X, Belair

03

mercredi wednesday 20:00 New York Philharmonic / Gilbert /  Kavakos

New York Philharmonic. Alan Gilbert, direction. Leonidas Kavakos, violon. Claude Debussy : Prélude à l’après-midi d’un faune. Jean Sibelius : Concerto pour violon et orchestre en ré mineur (d-moll) op. 47. Richard Strauss : Don Juan. Tondichtung für großes Orchester E-Dur (mi majeur) op. 20 TrV 156. Paul Hindemith : Symphonic Metamorphosis of Themes by Carl Maria von Weber. Philharmonie

04

jeudi thursday 17:30 Moment musical À l’orgue : Paul Kayser. Église Saint-Alphonse

20:00 New York Philharmonic / Gilbert

New York Philharmonic. Alan Gilbert, direction. Ludwig van Beethoven : Egmont op. 84: Ouvertüre. Richard Wagner : Tristan und Isolde WWV

90: Einleitung (Prélude); Isoldes Liebestod. Johannes Brahms : Symphonie N° 4 e-moll (mi mineur) op. 98.  Philharmonie

Christoph Vratz : Pierre Boulez als Dirigent. Portrait einer persönlichen Diskographie durch fünf Jahrzehnte. (D) Philharmonie

César Franck : Sonate pour violon et piano. Philharmonie

05

mercredi wednesday

10

London Symphony Orchestra. Sir Colin Davis, direction. Nikolaj Znaider, violon. Edward Elgar : Concerto pour violon et orchestre en si mineur (h-moll) op. 61. Felix Mendelssohn Bartholdy : Symphonie N° 3 a-moll (la mineur) op. 56. Backstage : 19h15, ED: Dr. Karsten Nottelmann : "Write music like an Englishman". Von Mendelssohn zu Elgar (D). Philharmonie

vendredi friday

12:30 Joseph Alessi & trombones du Conservatoire Marc Meyers, direction. Église Saint-Michel

07

dimanche sunday 16:00 CONCERT DE LITURGIE ORTHODOXE

Sergej Rachmaninoff. All-night Vigil Opus 37. Friedrich Spee Chor Trier, Ensemble Vocal Eurocantica. Direction : Rosch Mirkes. Iskra Bakalova, alto. Marion Eckstein, alto. Sergey Snegirev, ténor. Direction : Thomas Hofereiter. Cathédrale Notre-Dame de Luxembourg

Artistes en Herbe

Concert de clôture sous la direction de Martin Elmquist par les plus jeunes lauréats des concours internationaux. Abbaye de Neumünster

20:00 Ensemble Modern Orchestra / Boulez

Ensemble Modern Orchestra. Pierre Boulez, direction. Arnold Schönberg : Fünf Orchesterstücke op. 16. Jens Joneleit : Dithyrambes. Bruno Mantovani : Postludium. Johannes Maria Staud : Contrebande (On Comparative Meteorology II) für großes Orchester. Arnold Schönberg : Variationen für Orchester op. 31. Backstage Special: 18h, ED: Dr.

20:00 Bostridge / Kirchschlager / Drake

Ian Bostridge, ténor. Angelika Kirchschlager, mezzo-soprano. Julius Drake, piano. Hugo Wolf : Spanisches Liederbuch (Auszüge). Philharmonie

11

jeudi thursday 17:30 Moment musical cf. 04/11 Église Saint-Alphonse

12

vendredi friday

12:30 Lauréats du concours luxembourgeois et européen pour jeunes solistes de l’UGDA Église Protestante de Luxembourg

20:00 Gatto / Reyes

Lorenzo Gatto, violon. Eliane Reyes, piano. W. A. Mozart : Sonate für Violine und Klavier B-Dur (si bémol majeur) KV 454. Camille SaintSaëns : Introduction et Rondo capriccioso op. 28. Piotr Ilitch Tchaïkovski : Valse-Scherzo op. 34. Eugène Ysaÿe : Sonate pour violon seul N° 3 en ré mineur (d-moll) op. 27 N°3 ("Ballade").

London Symphony Orchestra / Davis /  Znaider

17

mercredi wednesday 20:00 Academy Chamber Orchestra Jack Martin Händler

samedi 13 saturday

samedi 20 saturday

© Benjamin Ealovega

Jukka-Pekka Saraste, direction. Marie-Elisabeth Hecker, violoncelle. Edward Elgar : Concerto pour violoncelle et orchestre en mi mineur (e-moll) op. 85. Arnold Schönberg : Pelleas und Melisande op. 5.   Philharmonie

20:00 London Symphony Orchestra / Davis /  Znaider cf. 12/11 Philharmonie

14

dimanche sunday 20:00 Sacrificium

La scuola dei castrati. Kammerorchester Basel. Julia Schröder violon, direction. Cecilia Bartoli, mezzo-soprano. Philharmonie

lundi 15 monday

20:00 Rencontres SEL B-I

Nikolai Tokarev, piano. Philippe Schartz, trompette. Solistes Européens, Luxembourg. Christoph König, direction. "Wenn die Streicher Besuch bekommen" / "Les cordes ont de la visite".

philharmonie

Lang Lang – as du piano

Georg Philip Telemann : Concerto pour trompette et cordes en ré majeur. Jeannot Heinen : Fantaisie pour orchestre à cordes op. 107a. Dmitri Chostakovitch : Concerto pour piano et orchestre n°1 op. 35. Félix MendelssohnBartholdy : Octuor pour cordes en mi bémol majeur op. 20 (arrangement pour orchestre à cordes). Philharmonie

vendredi 19 friday Edvard Grieg : Du Temps de Holberg op. 40. Dmitri Chostakovitch : Concerto pour piano, trompette et orchestre à cordes en ut mineur (c-moll) op. 35. Wolfgang Amadeus Mozart : Symphonie No. 29 en la majeur (A-Dur) KV 201. Jack Martin Händler, direction. Solistes : Ladislav Fanzowitz, piano ; Rastislav Suchan, trompette. Philharmonie

18

jeudi thursday 17:30 Moment musical cf. 04/11 Église Saint-Alphonse

20:00 Marie-Elisabeth Hecker, Arnold Schönberg

philharmonie OPL

Voyage musical

Festival Rainy Days 2010

18:00 Gassatim-Konzert

Ouverture du festival Rainy Days. United Instruments of Lucilin. Étudiants du Conservatoire de Musique de la Ville de Luxembourg. Harmonie Municipale de Dudelange. Chœur - INECC. Luxembourg Clarinet Choir. Dieb 13, turntables. Josh Merjai, guitar. Brice Pauset, Maestro del gioco. Olga Neuwirth : Gassatim-Konzert nach Ideen von Olga Neuwirth, Joseph Haydn und Charles Ives. Musique de Joseph Haydn, Erik Satie, Charles Ives, Olga Neuwirth, Hector Berlioz, Dinu Stelian, Edgar Varèse, Jimi Hendrix, Dieb 13. Philharmonie

20:00 Marie-Elisabeth Hecker, Arnold Schönberg cf. 18/11   Philharmonie

20:00 Hodges / Capella della Torre / Pauset

20:00 Gintermezzo Show

Nicolas Hodges, piano. Capella de la Torre. Katharina Bäuml : chalémie, direction. Birgit Bahr : chalémie. Stefan Legée : saqueboute. Annette Hils : doulciane. Brice Pauset, Olivier Pasquet : electronics. Brice Pauset : Trois Canons für Klavier solo. Johannes Ockeghem : Missa Prolationum: Kyrie.Brice Pauset : Cinq Canons für Klavier solo. Johannes Ockeghem : Missa Prolationum: Gloria. Brice Pauset : Sept Canons für Klavier solo. Johannes Ockeghem : Missa Prolationum: Credo, Sanctus, Pleni sunt Coeli. Brice Pauset : Neuf Canons für Klavier solo. Johannes Ockeghem : Missa Prolationum: Osanna, Benedictus, Agnus Dei. Brice Pauset : Perspectivae Sintagma I für Klavier und Elektronik.  Philharmonie

21

dimanche sunday 18:30 Arditti Quartet

Bernhard Lang : Monadologie IX The Anatomy of Disaster. Philharmonie

20:00 Auryn Quartett

Joseph Haydn : Die sieben letzten Worte unseres Erlösers am Kreuze Hob. XX:1B. Philharmonie

Lang Lang

Lang Lang, piano. Ludwig van Beethoven : Sonate für Klavier N° 3 C-Dur (ut majeur) op. 2 N° 3. Ludwig van Beethoven : Sonate für Klavier N° 23 f-moll (fa mineur) op. 57 ("Appassionata"). Isaac Albéniz : Iberia. Cahier 1. Sergueï Prokofiev : Sonate pour piano N° 7 en si bémol majeur (B-Dur) op. 83. Philharmonie

23

mardi tuesday 20:00 Concert ACTART

Hommage à Robert Schumann. Auditorium du conservatoire

24

mercredi wednesday

Photos: Kasskara, Philippe Gontier

20:00 Cuarteto Casals

www.citymag.lu

À 28 ans, le Chinois Lang Lang, enfant prodige, fait figure de phénomène dans l’univers feutré de la musique classique. Son look décoiffant et sa démarche marketing sont dignes des plus grandes rock stars car il le dit : « mon ambition est d’être l’un des plus grands musiciens du monde et d’offrir ma musique au plus grand nombre. » At the age of 28, the former Chinese child prodigy Lang Lang is a phenomenon in the cosy universe of classical music. His breath-taking appearance and marketing approach are worthy of the greatest rock stars, for as he says himself: “My ambition is to be one of the greatest musicians in the world, and to offer my music to the greatest number of people.” Récital de piano E 21/11H 20:00 I Philharmonie – Grand Auditorium J www.philharmonie.lu

Deux étoiles de la galaxie classique, le chef Jukka-Pekka Saraste et la violoncelliste Marie-Elisabeth Hecker avec l’OPL, pour deux soirées lumineuses avec le Concerto pour violoncelle de Elgar, pierre angulaire du répertoire et le vaste poème symphonique de Schönberg Pelleas et Melisande (op. 5). Two stars from the classical galaxy, the conductor Jukka-Pekka Saraste and the cellist Marie-Elisabeth Hecker, appear with the OPL for two brilliant evenings, offering Elgar’s Cello Concerto, a cornerstone of the repertoire, and Schönberg’s vast symphonic poem Pelleas and Melisande (Opus 5). Musique classique E 18 & 19/11 H 20:00 I Philharmonie – Grand Auditorium J www.opl.lu

Sur le thème « Back to the future » (retour vers le futur), le Festival Rainy Days vous téléporte d’un univers à l’autre : passé, présent et retour, grâce des voyages musicaux contrastés, d’étranges rencontres et quelques coups d’œil vers l’avenir. Des spectacles étonnants pour une approche facile de la musique contemporaine. On the theme of “Back to the Future”, Festival Rainy Days teleports you from one universe to the other: past/present and back again, thanks to contrasting musical journeys, strange encounters, and a few glances to the future. Surprising spectacles that provide an easy approach to contemporary music.

vendredi 26 friday

Vera Martínez Mehner, violon. Abel Tomàs Realp, violon. Jonathan Brown, alto. Arnau Tomàs Realp, violoncelle. Henry Purcell : Fantasias a 4 Z 737, 735, 736 & 736. Dmitri Chostakovitch : Quatuor à cordes N° 2 en la majeur (A-Dur) op. 68. Béla Bartók : Quatuor à cordes N° 4 Sz 91. Philharmonie

Francesco Filidei

Francesco Filidei, orgue. Luciano Berio : Fa – Si. Giovanni Damiani : Invece di una fuga cerchi concentrici intorno a "malheur me bat". Philipp Maintz : ferner, und immer ferner. Claude Lenners : Quasimodo für Orgel. Toshio Hosokawa : Cloudscape. Iannis Xenakis : Gmeeoorh. Église Saint-Martin Dudelange

25

jeudi thursday 17:30 Moment musical cf. 04/11 Église Saint-Alphonse

Au cours de ce concert show "Gintermezzo", le multitalent Al Ginter et la Musique Militaire Grand-Ducale feront le grand écart entre musique classique et contemporaine, en jouant opérette, jazz, swing et pop. Parmi les solistes figurent la mezzo soprano Yannchen Hoffmann, le baryton Carlo Hartmann ainsi que le percussioniste Boris Dinev. Conservatoire de Musique

OPL / Kluttig / Oka

OPL. Roland Kluttig, direction. Shizuyo Oka, clarinette. J. S. Bach : Das Musikalische Opfer (L’Offrande musicale) BWV 1079. N° 5: Ricercar (arr. Anton Webern). Anton Webern: Sechs Stücke für großes Orchester op. 6. W. A. Mozart : Konzert für Klarinette und Orchester A-Dur (la majeur) KV 622. Helmut Lachenmann : Accanto. Musik für einen Klarinettisten mit Orchester.  Philharmonie

samedi 27 saturday

19:00 75e anniversaire de Helmut Lachenmann

Elizabeth Keusch, Sarah Wegener soprano. Helmut Lachenmann, Klaus Steffes-Holländer, Yukiko Sugawara, Cornelis Witthoefft, piano. Une soirée musicale unique en quatre volets, à l’occasion du 75e anniversaire d’Helmut Lachenmann. Philharmonie

20:00 Gintermezzo Show cf. 26/11 Conservatoire de Musique

28

dimanche sunday 16:00 au seuil de l’avent

Orchestre de Chambre du Luxembourg "Les Musiciens". Direction : Nicolas Brochot.  Philharmonie

18:00 & 19:00 In Nomine

Par l’ensemble recherche fribourgeois. Philharmonie

20:00 Fast Forward

Clôture du festival Rainy Days. Philharmonie

lundi 29 monday

20:00 Camerata II

Elena Fink, soprano. Christoph König, piano. SEL Consorts. De Donizzetti à Lehar. Philharmonie

t on even ur r u o it y nts s subm z vos eve t ive Inscr rio.n0e8/11 u l p . wwwn décembre : Éditio

Festival Rainy Days E19-28/11 I Philharmonie J www.rainydays.lu

november'10  city agenda luxembourg


12 Josef Nadj & Akosh Szelevényi

Les corbeaux

La performance de Josef Nadj et d’Akosh Szelevényi est un véritable rituel où l’être entier se métamorphose, où le corps devient le réceptacle de forces naturelles et où l’espace acquiert une dimension sacrée. The performance by Josef Nadj and Akosh Szelevényi is a veritable ritual in which the whole being is transformed, where the body becomes the receptacle of natural forces, and where space takes on a sacred dimension. Nelvire bastendorff  ORémi Angeli

L

e Grand Théâtre ouvre ses deux soirées con sacrées à Nadj par Les corbeaux à laquelle succède Woyzeck ou l’ébauche du vertige. Accompagné sur scène par Akosh Szelevényi – saxophoniste et poly-instrumentiste –, Josef Nadj propose ici un solo proche d’une cérémonie, d’une performance ritualisée. Oiseau des légendes et des contes, présent dans de nombreuses mythologies, mais aussi « oiseau de mauvais augure » à cause de son plumage noir, de son cri rauque et de sa nécrophagie, le corbeau entretient avec l’homme une relation ambiguë oscillant, selon les époques et les croyances, entre fascination et répulsion, entre divin et diabolique. D’après l’observation des mouvements maladroits de ce volatile à l’instant précis où son corps passe du vol à la marche, Josef Nadj développe un langage dansé jouant de la lenteur, de la célérité, de l’oscillation d’un corps entre pesanteur et apesanteur. L’improvisation se pare d’un élément pictural par le biais d’un corps-à-corps avec une matière liquide, noire et brillante qui prend, au fil de la pièce, la place d’un personnage à part entière. Au commencement, la main saisit la peinture et la déplace sur les toiles, les traces apparaissent, bouillonnent, telle une nuée d’oiseaux migrateurs dans le ciel. Puis un jeu entre le corps et la matière s’instaure, entre le blanc et le noir, entre la légèreté et la modestie des plumes que Nadj fixe à ses chevilles et la fluidité pesante de la peinture obscure. Telle une lutte avec la matière, le danseur – devenu pinceau – se fait progressivement de plus en plus lourd, son corps tout entier se noircit, ses pas deviennent de plus en plus hésitants. Le corps du danseur se métamorphose : d’humain à animal, du geste contrôlé à l’abandon du corps, de la blancheur à la noirceur, de la pureté à la souillure. Un rite de passage a eu lieu. Q

November'10  city agenda luxembourg

« Je suis à la fois l’observateur, le pinceau, la peinture et le danseur. » “I am all at once observer, paintbrush, paint, and dancer.” Josef Nadj

Danse, performance contemporaine dans le cadre du Luxembourg Festival E24/11 H 20:00 I Grand Théâtre J www.theatres.lu

T

he Grand Théâtre is offering two nights given over to the work of Nadj, beginning with Les Corbeaux before moving on to Woyzeck ou l’ébauche du vertige. Accompanied on stage by Akosh Szelevényi – a saxophonist and poly-instrumentalist – Josef Nadj offers here a solo piece that is close to a ceremony, a ritualised performance. A bird drawn from tales and legends, a bird that is present in several mythologies, a bird that is also “a bird of ill omen” because of its black plumage, its raucous cry, and its necrophagous habits. The raven and humans have an ambiguous relationship that moves, depending on epochs and beliefs, between fascination and revulsion, between the divine and the diabolical. Based on observation of the clumsy movements of this bird at the precise moment when its body moves from flying to walking, Josef Nadj develops a language of dance that plays on slowness, speed, the oscillation of a body between gravity and weightlessness. Improvisation drapes itself in a pictorial component through a handto-hand exchange with a dark, shiny liquid that, as the piece develops, takes on the personality of a fully-fledged character. At the start, the hand seizes the paint and moves it across the cloth surfaces, strokes appear, bubble up, like a flock of migrating birds in the sky. There follows interplay between the body and the substance, between black and white, between the lightness and modesty of the feathers affixed to Nadj’s heels and the heavy fluidity of the dark paint. As though caught in a struggle with the liquid, the dancer – now transformed into a paintbrush – becomes progressively heavier, his whole body is blackened, his steps become increasingly hesitant. The dancer’s body is transformed: from human to animal, from controlled gesture to bodily abandon, from white to black, from purity to filth. A rite of passage has taken place. Q

www.citymag.lu


Danse / opÉra

Agenda

A. Kirchschlager / I. Bostridge

Merce Cunningham Dance Company

Nearly 902

La rencontre de la mezzo-soprano autrichienne Angelika Kirchschlager avec le ténor Ian Bostridge réserve une interprétation remarquable des poèmes miniatures religieux et profanes de l’Espagne des 16e et 17e siècles mis en musique par Hugo Wolf. Les mélodies hispanisantes évoquent mysticisme, sentiment amoureux avec joie et ironie sentimentale. The coming together of the Austrian mezzo-soprano Angelika Kirchschlager and the tenor Ian Bostridge promises to elicit a remarkable interpretation of sacred and profane miniature poems from Spain in the 16th and 17th centuries, set to music by Hugo Wolf. The Spanish melodies evoke mysticism, love, joy and sentimental irony.

Nearly 902 est le titre de la tournée mondiale de la dernière création du chorégraphe Cunningham, qui a inventé un langage fragile et rigoureux basé sur la durée, l’aléatoire et l’informatique, révolutionnant la danse. La grâce, la tension des équilibres et la suspension des mouvements des danseurs rencontrent une musique live hypnotique, vibrante. Nearly 902 is the title of the world tour of the latest offering from this choreographer. Cunningham has invented a fragile, rigorous language based on duration, randomness, and information technology, revolutionising dance. Grace, the tension of balance, and the suspension in the dancers’ movements blend with live music that is hypnotic and vibrating.

Récital dans le cadre du Luxembourg Festival E10/11 H 20:00 I Philharmonie J www.luxembourgfestival.lu

Danse contemporaine E20/11 H 20:00 I Arsenal (Metz) J www.arsenal-metz.fr

mardi tuesday

09

20:00 come, been and gone

vendredi 12 friday

Choreographer: Michael Clark. Lighting designer: Charles Atlas. Costumes: Stevie Stewart, Michael Clark. Dancers : Michael Clark Company. Grand Théâtre

20:00 come, been and gone cf. 09/11 Grand Théâtre

20:00 Born to dance – Spirits of Time

cf. 18/11 Auditorium du Conservatoire

20:00 woyzeck ou l’ébauche du vertige

10

mercredi wednesday 20:00 Bostridge / Kirchschlager / Drake

Ian Bostridge, ténor. Angelika Kirchschlager, mezzo-soprano. Julius Drake, piano. Hugo Wolf : Spanisches Liederbuch (Auszüge). Coopération avec les Soirées de Luxembourg. Philharmonie

11

jeudi thursday 20:00 come, been and gone

nearly 90

2

18

jeudi thursday 20:00 Born to dance – Spirits of Time

"Born to dance" propose son nouveau spectacle moderne où la force, la grâce, l’élégance et la passion se mêlent à la chorégraphie jazz moderne et à la gestuelle hip-hop tout en vous entraînant dans un voyage à travers les esprits du temps. Auditorium du Conservatoire

vendredi 19 friday

20:00 Born to dance – Spirits of Time

Merce Cunningham, chorégraphie. John Paul Jones, Takehisa Kosugi, musique, réarrangement de la composition. Anna Finke, costumes. Christine Shallenberg, lumières. John King, Takehisa Kosugi, musique live. Danseurs : Merce Cunningham Dance Company. Arsenal metz

vendredi 26 friday

Spectacle de Josef Nadj. Adaptation libre de "Woyzeck" de Büchner. Musique : Aladar Racz Création lumière : Raymond Blot. Avec Guillaume Bertrand, Istvan Bickei, Denes Debrei, Samuel Dutertre, Peter Gemza, Josef Nadj, Henrieta Varga. Grand Théâtre

24

mercredi wednesday 20:00 les corbeaux

cf. 18/11 Auditorium du Conservatoire

cf. 09/11 Grand Théâtre

Michael Clark Company

samedi 20 saturday

Chorégraphie et interprétation : Josef Nadj. Composition musicale : Akosh Szelevényi (saxophoniste et poly-instrumentiste). Conception des lumières : Rémi Nicolas. Décors et accessoires : Clément Dirat, Julien Fleureau & Alexandre De Monte. Mise en son : Jean-Philippe Dupont. Grand Théâtre

t on even ur r u o it y nts s subm z vos eve t ive Inscr rio.n0e8/11 u l p .  : wwwn décembre Éditio

Josef Nadj / Georg Büchner

Woyzeck ou l’ébauche du vertige

Photo: Jake Walters

Come, been and gone

Photo: Lajos Somlosi

Photos: Anna Finke, Simon Fowler

Livre des chants espagnols

Trois soirs à l’esprit rock pour cette création chorégraphique internationale de Michael Clark. Three evenings with the spirit of rock for this international choreographic creation from Michael Clark.

Très remarquée lors de sa venue en 2008, la Michael Clark Company est invitée à présenter au Grand Théâtre Come, been and gone. Considéré comme le plus innovateur des chorégraphes en Angleterre, Michael Clark s’inspire de la mode, de l’art contemporain et du rock pour inventer une danse exigeante, techniquement virtuose et dont la clarté des mouvements et des postures définit une création chorégraphique rigoureuse et résolument contemporaine. La pièce est dédiée à David Bowie, Lou Reed, Iggy Pop, Brian Eno, The Velvet Underground, Kraftwerk et Nina Simone et témoigne des passions du chorégraphe qui continuent de forger ses identités personnelle et artistique et rappellent les libertés culturelles et sociales d’une époque.

Much commented on when it toured in 2008, the Michael Clark Company has been invited to present Come, Been, and Gone at the Grand Théâtre. Considered the most innovative choreographer in England, Michael Clark draws inspiration from fashion, contemporary art and rock to elicit a demanding dance piece that is a virtuoso performance on a technical level, with a clarity of movement and posture that defines a resolutely contemporary rigorous choreographic creation. The piece is dedicated to David Bowie, Lou Reed, Iggy Pop, Brian Eno, The Velvet Underground, Kraftwerk and Nina Simone. It speaks of the passion of the choreographer, a passion that continues to forge the choreographer’s personal and artistic identities.

Danse contemporaine E 09, 11 & 12/11 H 20:00 S Dans le cadre du Luxembourg Festival I Grand Théâtre J www.theatres.lu

www.citymag.lu

13

Une œuvre dramatique qui nous emporte dans un univers troublant, grotesque, à la beauté enjôlante. A dramatic work that carries us to a troubling, grotesque universe of captivating beauty.

La libre adaptation par Nadj de Woyzeck – pièce inachevée par la mort de l’auteur – est façonnée par les quatre manuscrits laissés par Georg Büchner. C’est sur une esthétique de l’inachèvement et de l’épars que se construit ici le langage du chorégraphe, fourni, dans l’extrême organique. Imbriquant les textes originaux, l’histoire personnelle de leur auteur et la guerre en Yougoslavie (correspondant à la date de création de la pièce, 1994), le chorégraphe traite de la déshumanisation des êtres, de l’enfermement des corps et des esprits, de la souffrance collective. Argile, décor sombre et pierres rencontrent les corps des danseurs dans un espace limité, livrant une vision désenchantée d’un monde en délitescence, d’une folie en devenir.

Nadj’s free adaptation of Woyzeck - a piece left unfinished by the death of the author – is fashioned from the four manuscripts left by Georg Büchner. It is on an æsthetic of the unfinished and sparse nature of the original that the choreographer expresses himself, in an organic extreme. Linking the original texts, the personal story of their author, and the war in Yugoslavia (which corresponds to the date of creation of the piece: 1994), the choreographer deals with the dehumanisation of beings, the imprisonment of bodies and spirits, and collective suffering. Clay, a sombre decor, and stones meet the dancers’ bodies in a restricted space, giving a disenchanted vision of a world in delitescence, of madness in the making.

Danse contemporaine E 26/11 H 20:00 I Grand Théâtre J www.theatres.lu

November'10  city agenda luxembourg


14 The National

Ordinary people

It may have taken ten years and five albums, but after paying their dues The National now have the world at their feet. AprÈs dix ans de dur labeur et cinq albums, The National a enfin le monde À ses pieds. NDuncan Roberts

A

ny group that names an album Sad Songs for Dirty Lovers better have the where withal to produce authentically emotional music without sounding mawkish. Luckily for The National, singer Matt Berninger is not only an exquisite lyrical craftsman, but can also convincingly inhabit the ordinary characters who populate his songs. The aforementioned album, the band’s second, saw Berninger fully realize his “ability to implicate himself in the fray”, as Brandon Stosuy so succinctly put it in Pitchfork. Despite critical acclaim, it was not until third album, Alligator, that The National started gaining wider public attention – although the clamour only arrived some eight months after its release. “It’s a record that isn’t immediately catchy,” said Berninger. “It’s validating to have people much later start to really fall in love with it.” The release of 2007’s The Boxer and its lead track “Fake Empire” (used by Barack Obama during his election campaign) continued the band’s upward trajectory. But it was this year’s High Violet album that shot The National to real fame, charting top 5 in the US and UK, where the band sold out a concert at the Royal Albert Hall in just four minutes in May. High Violet is a long overdue breakthrough – it’s significance for a band that has been lauded with critical acclaim but failed to match that in commercial terms has been likened to Elbow’s The Seldom Seen Kid. It is an album brimful of sumptuously melodic songs that pluck at the heartstrings one minute and elicit a wry smile the next, from the exhilarating ‘Bloodbuzz Ohio’ via the lush piano of ‘England’ to the anthemic sing-along ‘Vanderlyle Crybaby Geeks’. With Berninger leading his band and the audience with charismatic aplomb, the show promises to be one of the most memorable of the year at den Atelier. Q

november'10  city agenda luxembourg

P

our tenir la route avec un album intitulé Sad Songs for Dirty Lovers, il est préférable de produire une musique chargée d’émotion authentique, sans aucune mièvrerie. Heureusement, Matt Berninger, le chanteur de The National, est non seulement un orfèvre des mots, mais aussi un interprète convaincant des personnages ordinaires qui peuplent ses chansons. Sur l’album en question (le deuxième du groupe), Berninger a exploité à fond sa « capacité à s’engager dans la mêlée », comme l’a résumé Brandon Stosuy (Pitchfork). Malgré les éloges de la critique, il faudra attendre le troisième album, Alligator, pour que The National se fasse remarquer par un public plus large. Et encore, le succès n’arrive que huit mois après la sortie dans les bacs. « Il n’est pas immédiatement accrocheur, dit Berninger. Mais c’est valorisant de voir le public l’apprécier au fil du temps. » Le groupe poursuit son ascension avec The Boxer (2007), dont le titre phare, ‘Fake Empire’, fut utilisé à maintes reprises dans la campagne présidentielle de Barack Obama. C’est grâce à l’album High Violet (2010) que The National est réellement devenu célèbre, et s’est placé dans les cinq premiers des hit-parades aux États-Unis et au Royaume-Uni où, en mai, tous les billets du concert au Royal Albert Hall se sont arrachés en quatre minutes chrono. High Violet marque un tournant décisif pour le groupe, et traduit enfin en succès commercial les louanges de la critique, rappelant le sort de The Seldom Seen Kid de Elbow. Du grisant ‘Bloodbuzz Ohio’ à l’ivresse pianistique de ‘England’ ou à ‘Vanderlyle Crybaby Geeks’ qui sera certainement l’air de ralliement des foules, l’album alterne des titres aux mélodies magnifiques qui jouent sur la corde sensible pour mieux faire naître un sourire ironique l’instant d’après. Avec un Berninger charismatique et plein d’assurance aux commandes, le concert à l’Atelier promet d’être un des plus mémorables de cette année. Q

“The National rarely miss; when they aim for powerful or poetic, they get there.” « The National rate rarement sa cible. Puissant ou poétique, il met toujours dans le mille. » Andrew Gaerig (Pitchfork)

Indie Americana E 19/11 H 20:00 I den Atelier J www.atelier.lu

www.citymag.lu


Musiques Actuelles

OMD

Madeleine Peyroux

Faithless

Tindersticks

Kele

Orchestral Manœuvres in the Dark have been much maligned for their early 90s forays into commercial pop, but detractors forget that OMD were champions and pioneers of electronica. They brought a whole new sound to pop radio with their early singles, wearing the influences of German new music proudly on their sleeves. Their new album is a return to form. Les Orchestral Manœuvres in the Dark ont été lourdement critiqués pour leurs incursions dans la pop commerciale au début des années 90, mais les détracteurs oublient que les OMD ont été les pionniers et les champions de l’electronica. Ils ont apporté un tout nouveau son sur les radios pop avec leurs premiers singles, laissant apparaître fièrement l’influence de la nouvelle musique allemande. Avec leur nouvel album, ils ont retrouvé la forme.

A singer with impeccable taste, Madeleine Peyroux has a distinctive voice and seductively charming delivery. Listing Billie Holiday, Bessie Smith and Patsy Cline as influences is one thing – having your vocal style compared favourably to Holiday’s is quite another. Peyroux, best known for her song ‘Don’t Wait Too Long’, is a captivating live performer. Chanteuse d’un goût exquis, Madeleine Peyroux a une voix unique et en use de façon envoûtante. Citer comme influences Billie Holiday, Bessie Smith et Patsy Cline est une chose, mais soutenir la comparaison vocale avec Billie Holiday en est une autre. Madeleine Peyroux, connue grâce à sa chanson ‘Don’t Wait Too Long’, captive littéralement le public lors de ses concerts.

Faithless surely belong to a bygone era, when floor-fillers filled floors with what looked like a football crowd; all bouncing, chanting and genuflecting in front of the DJ on his pedestal. Yet somehow Maxi Jazz, Sister Bliss and Rollo keep banging out the euphoric anthems like it’s 1997 all over again. They are on tour with current album The Dance. Faithless appartient sans doute à une époque révolue où leurs disques remplissaient les salles d’une foule comparable à celle d’un stade de foot, avec pogos, chants et génuflexions devant le DJ sur son piédestal. Pourtant Maxi Jazz, Sister Bliss et Rollo continuent de jouer ces hymnes euphoriques, comme si l’on était à nouveau en 1997. Ils sont actuellement en tournée pour leur dernier album The Dance.

Maudlin romantics from Nottingham, Tindersticks have been gently reinventing themselves over the past few years. The melancholic, orchestral sound with which they are most associated from their brilliant first two albums has been reshaped so that Stuart Staples’s distinctively rich vocals now top more soulful, dare we say, more optimistic instrumentation. Romantiques mélancoliques de Nottingham, les Tindersticks se sont doucement réinventés durant ces dernières années. Le son orchestral mélancolique de leurs deux premiers albums, auquel ils sont le plus couramment associés, a été refondu afin que la voix exceptionnellement riche de Stuart Staples se superpose à une instrumentation désormais plus émouvante et optimiste, si l’on peut dire.

The Bloc Party singer is touring with his first solo album, The Boxer. He has produced a more electronic sound than the Bloc Party’s guitar jangles, and delivers what seems to be a very personal album – part introspective confessional, part self-motivational defiance. This new music should bring out the best of a charismatic frontman, like Kele. En tournée pour son premier album solo The Boxer, le chanteur de Bloc Party a produit un son plus électronique que les guitares saturées de Bloc Party, et a créé un album qui semble très personnel, à mi-chemin entre confession introspective et attitude défiante. Cette nouvelle musique devrait faire ressortir le meilleur d’un leader charismatique tel que Kele.

Back to the future Impeccable taste

Jazz-blues E 09/11 H 20:00 I Philharmonie S Part of the Echternach Festival J www.echternachfestival.lu

Electro-new wave E 21/11 H 20:00 I den Atelier J www.atelier.lu

The Black Keys

Less is more

The Black Keys – no nonsense garage blues. Un garage blues efficace.

When the Black Keys first emerged screamin’ and kickin’ from Akron, Ohio, comparisons with The White Stripes were inevitable. Both outfits comprise just a guitarist and drummer playing stripped down, trash can blues that seem to lay bare their Midwest frustrations. But, over the course of six albums Dan Auerbach and Patrick Carney have created a unique sound and have not been afraid to experiment – to wit, getting Danger Mouse to produce 2008 album Attack & Release. The duo are currently augmented for part of their live show by bass and keyboards, helping them deliver the more complex sound of latest album Brothers. They are at their powerful best, though, when blasting out sparse no nonsense garage blues.

Quand les Black Keys ont déboulé d’Akron (Ohio), la comparaison avec les White Stripes s’est imposée. Même composition : un guitariste et un batteur, même répertoire : un blues bien « trash », réduit à l’essentiel, qui semble dévoiler leurs frustrations du Midwest profond. Six albums plus tard, Dan Auerbach et Patrick Carney se démarquent par leur son unique et l’audace d’expérimenter, comme en témoigne l’album Attack & Release (2008), produit par Danger Mouse. Pour promouvoir sur scène le récent Brothers, au son plus complexe, le duo ajoute aujourd’hui une basse et un synthé. C’est toutefois lorsqu’il fait retentir son garage blues rare et efficace qu’il atteint sa puissance maximale.

Alternative blues E 14/11 H 20:00 I den Atelier J www.atelier.lu

www.citymag.lu

15

Euphoric anthems Beautiful sadness Knockout

Electronic dance E 28/11 H 20:00 I Rockhal (Esch-Belval) J www.atelier.lu

Romantic indie E 06/11 H 20:00 I den Atelier J www.atelier.lu

Electro-indie E 09/11 H 20:00 I den Atelier J www.atelier.lu


16

Musiques Actuelles

Agenda 02

mardi tuesday 20:30 Darwin Deez

With his pop melodies, mixed with video game beats and the rhythms of clapping hands, Darwin Deez is inimitably original. His music is fine, intelligent and effervescent. You rarely see personalities so disconcerting on disk and on stage. More than a sparkle, a star grows larger. ROCKHAL ESCH-SUR-ALZETTE

03

mercredi wednesday 20:30 Jamie Lidell

Already compared to Otis Redding or Marvin Gaye, this dandy throws open the doors of soul music to the world, using his electronic keys. ROCKHAL ESCH-SUR-ALZETTE

04

jeudi thursday

21:00 Super Trouper for ABBA

21:00 Musiques Volantes Luxembourg

07

dimanche sunday

20:00 Madeleine Peyroux

11:30 cédric hanriot

11

jeudi thursday 20:00 Alter Bridge Rock den Atelier

Ivan Paduart Casino 2000 MONDORF-LES-BAINS

05

vendredi friday

20:00 Apocalyptica Cello Metal den Atelier

SPOK FREVO ORQUESTRA

L’extraordinaire big band brésilien trouve son essence dans le frevo, musique vibrante d’arrangements élaborés, aux racines profondes. Il s’inspire du jazz fondamental et de l’improvisation. opderschmelz DUDELANGE

20:30 Aaron

The story of Aaron is one of a magical encounter between Simon Buret and Olivier Coursier which resulted in a provocative single (the mythical "U-turn (Lili)" and led to their crowning album "Artificial Animals Riding On Neverland". ROCKHAL ESCH-SUR-ALZETTE

Gold Panda, Clock Opera & Toro y Moi. EXIT07

06

samedi saturday

19:00 The Eastpak antidote tour

Eastpak, the authentic urban lifestyle brand, announces the 6th edition of one of the hottest punk rock tours ever to hit Europe. The Tour is set to rock Europe to its core with a starstudded line-up featuring US punk rock sensation, Sum 41, Jim Lindberg’s newest venture The Black Pacific, Texas-based rock and rollers The Riverboat Gamblers and, with a reputation that’s beginning to overtake them, the up-and-coming Veara. ROCKHAL ESCH-SUR-ALZETTE

20:00 Tindersticks Indie den Atelier

Philharmonie Apéro’s Jazz Le projet French Stories, formé du pianiste et compositeur Cédric Hanriot, de Terri Lyne Carrington et de John Patitucci, interprète des morceaux de Jacques Brel ou Serge Gainsbourg ainsi que des compositions originales de Cédric. Il a arrangé ces chansons dans des styles allant du jazz, hip-hop, afro à la world music. Abbaye de Neumünster

08

lundi monday

10

As I Lay Dying plus Heaven Shall Burn: a phenomenal metal double bill yet again! den Atelier

20:00 Lynch Mob, support act Badmouth

20:00 Sonny Rollins 80th Birthday Tour Philharmonie

09

mardi tuesday 20:00 DONNY MC.CASLIN FEAT. URI CAINE opderschmelz DUDELANGE

Kele

Electro den Atelier

Hard rock, www.liveatvauban.lu, org. : LCTO den Atelier

vendredi 12 friday

Ivan Paduart begann seine Karriere im Fusion-Jazz und zählt heute zu den talentiertesten Jazzpianisten in Europa. Cube 521 MARNACH

TERENCE BLANCHARD QUINTET

L’ancien directeur musical des Jazz Messengers d’Art Blakey (jusqu’en 1986) fait sans nul doute partie aujourd’hui des grands du jazz. Terence Blanchard a sorti près d’une trentaine d’albums sous son nom et signé une cinquantaine de bandes originales de films. opderschmelz DUDELANGE

20:30 Public Enemy

After the late 60s, soul and rhythm’n’blues music had lost their significance for the black populations’s struggle. Thanks to the most radical lyrics in hip hop, Public Enemy filled this gap. Chuck D and his buddies surely

Avenged Sevenfold

Avenged Sevenfold’s produce heavy metal music which is solidly linked to the foundations of hard rock and hardcore. ROCKHAL ESCH-SUR-ALZETTE

Lídia Pujol

Lídia Pujol, la Catalane, chante les poètes : Prévert, Lorca... Abbaye de Neumünster

21:00 PROYECTO SANLUCA

Entre jazz et folk, Proyecto Sanluca rompt avec toutes les formes de prévisibilité dans la musique, pour un voyage inoubliable au sein des cultures sud-américaines. Le trio propose un répertoire qui aborde un large éventail

Xiu Xiu – brutal despair. Désespoir brutal.

Jamie Cullum – charismatic performer. Un artiste charismatique.

Quiconque veut mettre la main sur l’univers de Xiu Xiu n’aura qu’à regarder la vidéo du titre éponyme de l’album Dear God, I Hate Myself (Mon Dieu, je me hais). Pendant toute la vidéo, la photogénique Angela Seo se fait vomir, tandis que le leader Jamie Stewart chante « Le désespoir aura sa place dans mon cœur ». C’est une chanson pop accrocheuse, bien qu’elle semble sortie des rebuts d’une séance d’écriture du duo Morrissey/Marr. Mais comme à l’accoutumée, Stewart lui ajoute des bips anarchiques – sans doute moins par affectation moderniste que par tentative de perturber, comme s’il avait honte de créer quelque chose approchant, même de loin, de la beauté.

Indie E 19/11 H 21:00 I Exit07 (CarréRotondes) S With Zola Jesus and Former Ghosts J www.rotondes.lu

november'10  city agenda luxembourg

Casino 2000 MONDORF-LES-BAINS

samedi 13 saturday

19:00 Scissor Sisters

Jamie Cullum

Anyone wanting to grab a handle on Xiu Xiu needs look no further than the video to the title track of latest album Dear God, I Hate Myself. The photogenic Angela Seo spends the entire video self-inducing vomiting while frontman Jamie Stewart sings lyrics that open with the line “Despair will hold a place in my heart.” It is a catchy pop song, albeit one that could have been plucked from the discards bin at a Morrissey/Marr writing session. But, as is his wont, Stewart introduces a chaos of distorted blips and beeps into its midst – not a modernist affectation, one feels, but more likely an attempt to disrupt; as though Stewart is ashamed of creating something even approaching beauty.

21:30 Julie Zenatti

20:30 Aura Dione

Xiu Xiu

Fear and self loathing

de genres et de rythmes de la musique populaire argentine. Kulturfabrik ESCH-SUR-ALZETTE

Aura Dione was Denmark’s 2009 pop sensation thanks to her first album "Columbine". ROCKHAL ESCH-SUR-ALZETTE

mercredi wednesday 19:30 AS I LAY DYING

recorded some of the most important albums in the history of hip hop. ROCKHAL ESCH-SUR-ALZETTE

Glam pop den Atelier

20:00 Bollywood and Beyond

Cette soirée de musique indienne sera un moment idéal pour rencontrer pour la première fois la musique indienne contemporaine et pop.  Centre socioculturel régional Prabbeli WILTZ

All that jazz

The sweet natured public school boy image belies Jamie Cullum’s charismatic stage presence. He is no James Blunt, but a truly outstanding live performer who puts his heart and soul into every show and soon has the audience eating out of his hand. A self-starter, Cullum had already released two albums when he got his big break by appearing on UK chat show host Michael Parkinson’s show in 2003. On record he mixes original songs, written by himself or brother Ben, with brilliant interpretations of well-known standards and more obscure tracks. Live, Jamie has been known to play versions of songs as diverse as The White Stripes’ ‘Seven Nation Army’ and Massive Attack’s ‘Teardrop’.

À la ville : une allure de collégien. À la scène : une présence charismatique. Loin de l’image d’un James Blunt, Jamie Cullum est un remarquable artiste de scène qui se donne corps et âme dans ses spectacles et emballe son public. En 2003, Cullum avait déjà deux albums à son actif quand il creva l’écran lors de son passage dans l’émission télévisée de Michael Parkinson. Dans ses CD, il combine compositions originales (les siennes ou celles de son frère Ben) et brillantes reprises de grands classiques ou de titres moins connus. En concert, il n’hésite pas à reprendre des titres aussi divers que ‘Seven Nation Army’ des White Stripes ou ‘Teardrop’ de Massive Attack.

Jazz pop E 15/11 H 20:00 I Rockhal (Esch-Belval) Jwww.atelier.lu

www.citymag.lu


Musiques Actuelles

20:00 Tribute to the Beatles

Pour le festival Live at Vauban, la formation luxembourgeoise Tribute to the Beatles réinterprétera "A Day In The Life" et le répertoire des Fabulous Four avec l’aide d’un orchestre de 21 musiciens. www.liveatvauban.lu, org. : LCTO Grand Théâtre

20:30 PAUL GILBERT

Guitariste américain principalement connu pour son travail avec les groupes tels que Racer X ou bien Mr. Big, Paul Gilbert maîtrise un large panel de styles que ce soit le pop, le rock, le heavy metal, le jazz, le funk, ou bien même la musique classique. Kulturfabrik ESCH-SUR-ALZETTE

21:00 CARIBOU

14

dimanche sunday 11:30 red carpet project

16:00 Concert d’automne

Concert offert par l’Harmonie Municipale Hollerich, LuxembourgGare, Cessange et l’Harmonie Hobscheid Centre Culturel de Hollerich

Rock / blues den Atelier

15 With its absorption of club culture sounds weaved within subtle pop frameworks, Swim is Caribou’s masterpiece, the record he’s wanted to bring to fruition for as long as he’s been making music.   EXIT07

lundi monday

19:00 Jamie Cullum Jazz pop ROCKHAL ESCH-SUR-ALZETTE

Pianiste versatile, diplômée en ethnomusicologie, inspirée à la fois par Keith Jarrett, Herbie Hancock et Bill Evans, mais aussi par le jazz d’avant-garde et certains courants funk ou soul, Geri Allen s’avère par cet éclectisme représentative de sa génération. opderschmelz DUDELANGE

20:30 Danko Jones

Apéro’s Jazz Abbaye de Neumünster

20:00 The Black Keys

20:00 GERI ALLEN piano forte

With their incredible range of saturated sounds and a raging stage show, Danko Jones incarnate the ultimate blend of destruction rock, with influences ranging from AC/DC-style hard rock to punk and blues rock and metal. ROCKHAL ESCH-SUR-ALZETTE

always been one of the most respected singers and influential guitar players in rock and the clear link between British blues rock and American Southern rock. ROCKHAL ESCH-SUR-ALZETTE

17

mercredi wednesday 20:30 JOAN OF ARC

Rock, pop, hip-hop, electro Kulturfabrik ESCH-SUR-ALZETTE

18

jeudi thursday 18:30 Undecided

16

mardi tuesday 20:00 Brad Mehldau’s Highway Rider

Figure poétique emblématique du piano-jazz contemporain, Brad Mehldau incarne l’essence même du jazz, explorant d’une manière unique les styles romantiques, classiques et pop. Philharmonie

Johnny Winter

Constantly shifting between primal country blues in the vein of Robert Johnson to scorching electric slide guitar, Johnny has

20:00 Midlake Indie den Atelier

Gaetan Roussel, the singer of Louise Attaque, takes the leap into the new adventures as a solo artist. ROCKHAL ESCH-SUR-ALZETTE

21:00 BLINDNOTE

Une création musicale jouée dans le noir. Ce projet s’articule autour d’une campagne d’aide aux enfants atteints de cataracte et donc quasiment aveugles. Les sept musiciens du groupe réaliseront un travail spécifique sur la diversité des sonorités, avec l’intention de stimuler les finesses de l’ouïe. Kulturfabrik ESCH-SUR-ALZETTE

19

20:00 HUMAN NATURE ERIC PLANDE & BOB DEGEN opderschmelz DUDELANGE

Erland & The Carnival

Contemporarily wistful

vendredi friday

18:00 Gassatim-Konzert

Ouverture du festival Rainy Days. La compositrice Olga Neuwirth compose pour l’ouverture des rainy days un "Gassatim-Konzert" qui, librement inspiré de Haydn et de Ives, réunit près de 100 musiciens en un collage sonore dans le centre-ville de Luxembourg. Un tour de force de 35 minutes à travers l’histoire de la musique, associant un mouvement de quatuor à cordes de Haydn, des pièces chorales d’Ives, de la musique pour piano d’Erik Satie, de spectaculaires passages de cuivres d’Hector Berlioz, une fanfare aux accents de funérailles roumaines, ainsi que de la musique de Jimi Hendrix, d’Edgar Varèse et naturellement, d’Olga Neuwirth.Org. : Philharmonie Luxembourg-ville

20:00 Laura Simó et Francesc Burrull

Ce concert réunit l’éclectique chanteuse et le prestigieux pianiste Francesc Burrull. Ils interprètent e.a. certains poèmes d’Antonio Machado et de Miguel Hernández pour lesquels Joan Manuel Serrat a composé la musique. Abbaye de Neumünster

The National Indie den Atelier

20:30 Céili Mor

T-Love are a rock band that has managed to cross the generation divide with the lyrics and charisma of band leader Muniek Staszczyk and their own distinctive rock sound with reggae and funk influences which have won them the recognition and admiration of hundreds of thousands of fans.  EXIT07

21:00 Daniel Balthasar

Daniel Balthasar’s songs are usually somewhere between rock and folk but they might take now and then a detour into more experimental forms of music.  Melusina

erland & the carnival d:qliq

21

dimanche sunday 11:30 Sofia Ribeiro / Marc Demuth duo

Apéro’s Jazz Abbaye de Neumünster

20:00 OMD

New wave den Atelier

20:30 Scorpions

Mit mehr als 100 Millionen verkauften Alben sind die Scorpions die erfolgreichste Rockband Deutschlands sowie Kontinentaleuropas. ROCKHAL ESCH-SUR-ALZETTE

22

lundi monday

20:30 SPORTFREUNDE STILLER ROCKHAL ESCH-SUR-ALZETTE

23

mardi tuesday 20:00 CASPIAN

Erland and the Carnival – delightful plundering. Ou le plaisir de pirater le folk anglais.

Erland Cooper’s very name conjures up Olde England and the sort of music beloved of the new wave of bearded twenty-somethings. But, together with cohorts Simon Tong and David Nock, Cooper has created a sound that is bang on contemporary in its folksy-psychedelic wistfulness. The setting to music of William Blake’s ‘The Echoing Green’ or a haunting update of 17th century song ‘The Derby Ram’ reveal a band that delights in plundering and twisting the English folk canon. Elsewhere, more modern sources of inspiration include Leonard Cohen – a beautiful rendition of ‘Disturbed This Morning’ – and Jackson C. Frank, whose ‘My Name Is Carnival’ give the band its name. Catch them at a small venue while you can.

Erland Cooper : un nom au charme « Vieille Angleterre » désuet, évocateur des goûts musicaux d’une nouvelle vague de jeunes gens barbus. Mais le son folk mélancolico-psychédélique de Cooper et de ses acolytes Simon Tong et David Nock est parfaitement contemporain. Qu’il mette en musique ‘The Echoing Green’ du poète William Blake ou revisite ‘The Derby Ram’, un air lancinant du 17e siècle, l’ensemble prend manifestement plaisir à pirater le folk anglais pour l’arranger à sa manière. Les influences plus contemporaines vont de Leonard Cohen (magnifique reprise de ‘Disturbed This Morning’) à Jackson C. Frank et ‘My Name Is Carnival’, qui donne son nom au groupe. Venez les écouter dans une petite salle, tant qu’il est encore temps.

Comhaltas Ceoltóirí Éireann Luxembourg présente une soirée de musique et danse traditionelle irlandaise. Brasserie de l’Arrêt (Cubana Café)

21:00 XIU XIU / FORMER GHOSTS / ZOLA JESUS Exit07

samedi 20 saturday

20:00 Hodges / Capella della Torre / Pauset Festival Rainy Days Philharmonie

25

Rock, pop, hip-hop, electro Kulturfabrik ESCH-SUR-ALZETTE

20:30 NEW MODEL ARMY ROCKHAL ESCH-SUR-ALZETTE

24

mercredi wednesday 20:00 BOB BROZMAN opderschmelz DUDELANGE

Francesco Filidei Festival Rainy Days Église Saint-Martin dudelange

28

jeudi thursday

dimanche sunday

19:00 Deftones

11:30 ernie hammes & cubop

Metal / rock den Atelier

20:30 Gaetan Roussel

Leana Sealy, vocals. David Laborier, guitar. Boris Schmidt, double bass. Michel Mootz, drums. Philharmonie

20:30 T-love

17

20:00 Le Canzoni di Vittorio Merlo INOUI Café-Théâtre REDANGE-SUR-ATTERT

sonic visions

Line up : Vermin Twins, Metro, Pet Conspiracy, Jamaica, Bonaparte. ROCKHAL ESCH-SUR-ALZETTE

vendredi 26 friday

12:30 Concert de Midi Cité Auditorium

20:00 GALA 15 ANS DIDDELENG HËLLEFT NAKISSA

Die Gruppe Nakissa besteht aus verschiedenen persischen Musikern, die alle diverse Musikinstrumente beherrschen. opderschmelz DUDELANGE

OPL / Kluttig / Oka

Festival Rainy Days La veille de son 75e anniversaire, vous aurez l’occasion inespérée d’entendre de la musique de Bach, Webern, Mozart et de Lachenmann, expliquée en personne par le célèbre explorateur de la "Musique concrète instrumentale". Philharmonie

sonic visions

Line up : Encypher, Hal Flavin, Young Rival, Beat!Beat!Beat!Beat!, Jacob Brass, Mintzov, Wallis Bird, Royal Republic, Absynthe Minded, Jacob Conspiracy. ROCKHAL ESCH-SUR-ALZETTE

samedi 27 saturday

Apéro’s Jazz Abbaye de Neumünster

18:00 In Nomine

Festival Rainy Days À travers de courts morceaux de près de 20 compositeurs, générations confondues, le concert vous convie à un passionnant Who’s Who de la musique contemporaine. Philharmonie

19:00 Faithless

Electro ROCKHAL ESCH-SUR-ALZETTE

In Nomine cf. supra Philharmonie

20:00 Fast Forward

Clôture du festival Rainy Days.  John Oswald troque sans cérémonie le "Classical Repertoire" pour un "Rascali Klepitoire" ("butin effronté"). Philip Jeck transforme les vieux disques et platines en de fantastiques instruments de musique. Wolfgang Mitterer mixe Bruckner et Tchaïkovski en un univers sonore explosif. Et DJ Spooky écrit une pièce sur mesure pour l’illustre quatuor électronique. Philharmonie

GENTLEMAN & THE EVOLUTION

Das deutsche Reggae-Phänomen meldet sich zurück! Kulturfabrik ESCH-SUR-ALZETTE

19:00 75e anniversaire de Helmut Lachenmann

20:30 Macy Gray

Festival Rainy Days 26 compositions pour piano ou pour soprano et piano, créées entre 1722 et 2010, s’éclairent les unes les autres en des constellations contrastées et de réciproques jeux d’ombres et de lumières. Philharmonie

19:30 BLUES NIGHT

Feat. Henrik Freischlader, The Brew & RemoCavallini Band opderschmelz DUDELANGE

20:00 sonic visions

Line up : Versus You, Mutiny on the Bounty, The Answering Machine, Miracle Fortress, Naive New Beaters, Heartbeat Parade, Tokyo Police Club, Filiamotsa. ROCKHAL ESCH-SUR-ALZETTE

lundi 29 monday Prepare for a very relaxed night with one of the most ditinctive voices in soul music! ROCKHAL ESCH-SUR-ALZETTE

30

mardi tuesday 20:30 Airbourne

The spiritual offsprings of AC/DC will be back at the Rockhal. ROCKHAL ESCH-SUR-ALZETTE

CHK CHK CHK

An American band which is the precursor of the disco-punk-funk sound that brought the new millenium’s rock music up to speed. ROCKHAL ESCH-SUR-ALZETTE

n ent o ur ev ts sur o y t i n subm z vos eve t ive r c . s In rio n0e8/11 u l p . wwwn décembre : Éditio

Folk-psychedelica E 20/11 H 21:00 I d:qliq J www.dqliq.com

www.citymag.lu

november'10  city agenda luxembourg


18 Student’s Fair

Focus on mobility

The 24th annual Student’s Fair organised by the ministry of education’s Centre for Documentation and Information on Higher Education (CEDIES) focuses on mobility, student exchanges and the European Union’s ERASMUS programme. Some 250 exhibitors from 18 countries attend the fair, providing students and those moving into higher education with a wealth of information. La 24e Foire annuelle de l’étudiant, organisée par le Centre de Documentation et d’Information sur l’Enseignement Supérieur (Cedies) du ministère de l’Éducation met l’accent sur la mobilité, les échanges d’étudiants et le programme Erasmus de l’Union européenne. Quelque 250 exposants venus de 18 pays participeront à la foire, et apporteront une foule de renseignements aux étudiants et aux personnes qui souhaitent débuter des études supérieures.

Bazar de la Croix-Rouge

Pour la bonne cause

Education information E 11 & 12/11 H 10:00-18:00 I Luxexpo (Kirchberg) J www.cedies.public.lu

christmas market

Fête des Vins et Crémants

The annual Christmas market is a great place to meet friends for lunch or for a drink after work. Local choirs and bands provide seasonal music and the fare includes Glühwein (mulled wine), Gromperekichelcher (fried potato cakes), and Bouneschlupp, a hearty bean soup. Visitors can also buy gifts at stands selling wooden toys and festive decoration, among other items. Le marché de Noël annuel est une belle occasion de se retrouver entre amis pour un déjeuner ou un verre en fin de journée. Des chœurs et des orchestres locaux proposeront de la musique de saison, à écouter autour d’un verre de Glühwein (vin chaud), une portion de Gromperekichelcher (beignets de pommes de terre frits) et une assiette de Bouneschlupp (soupe aux haricots verts). En outre, les visiteurs pourront acheter toutes sortes de cadeaux aux différents stands : entre autres des jouets en bois et des objets de décoration festive.

This year’s Fête des Vins et Crémants, organised by the Commission de Promotion des Vins & Crémants de Luxembourg, takes place over five days instead of three, as it runs in conjunction with the Expogast food fair and culinary world cup. With over 50 producers from the Moselle represented at the fair, this is a chance to taste the very best Luxembourg wine. Cette année, la Fête des Vins et Crémants, organisée par la Commission de Promotion des Vins & Crémants de Luxembourg, se tiendra sur cinq jours et non plus sur trois, puisqu’elle est programmée conjointement avec le Salon de la gastronomie Expogast et la Culinary World Cup. La présence de plus de 50 producteurs mosellans au salon constitue l’opportunité de goûter les meilleurs vins luxembourgeois.

Winter highlight

Celebrating local produce

Le bazar annuel de la Croix-Rouge est non seulement un événement phare de l’avant-saison des fêtes de fin d’année, mais aussi une grande manifestation de générosité. One of the highlights of the pre-festive season, the annual bazaar hosted by the Red Cross is a celebration of giving.

C

ette année, le Bazar de la Croix-Rouge est dédié à la collecte de fonds destinés à la lutte contre la dépendance et l’isolement. Les recettes seront versées au fonds de solidarité sociale de l’organisation, qui offre différents types de soutien financier ainsi que diverses formes d’assistance – notamment des services non remboursés par la sécurité sociale – à l’intention de personnes en état de dépendance. Le bazar en soi est un événement animé, avec des stands de cadeaux de toutes sortes qui conviennent à tous les budgets : des œuvres d’art et des bijoux raffinés à l’artisanat et aux jouets. En outre, les visiteurs pourront se laisser tenter par une grande variété de délices culinaires locaux et internationaux, mais aussi participer à une tombola qui met en jeu de nombreux prix intéressants. L’animation sera assurée par la troupe Christmas Parade Dancers de Li Marteling, Willy le Clown et le magicien Pascal Clement. Les enfants profiteront d’un programme de divertissement spécial organisé tout au long de la journée par la section jeunesse de la Croix-Rouge. Sans oublier la traditionnelle présence de Saint-Nicolas. Enfin, la manifestation aura l’honneur d’accueillir la Grande-Duchesse Maria Teresa en sa qualité de présidente de la Croix-Rouge luxembourgeoise. Q

T

is year’s Red Cross Bazaar is raising funds for projects that battle dependency and iso lation. Proceeds will go into the organisation’s social solidarity fund which provides various forms of financial aid and other assistance – of the sort not reimbursed by welfare or medical insurance – for people who are dependent on others. The bazaar itself is a vibrant affair, with stands selling all manner of gift items to suit a wide range of budgets – from fine art and jewellery to homemade crafts and toys. A tempting array of international and local cuisine is also on offer and visitors can also participate in a tombola that features a range f great prizes. Entertainment will be provided by Li Marteling’s Christmas Parade Dancers, Willy le Clown and magician Pascal Clement. Children will be kept entertained throughout by a team from the youth section of the Red Cross and, as is tradition, Saint Niklaus will also pay a visit. The event is also honoured by a visit from Grand Duchess Maria Teresa in her role as president of the Luxembourg Red Cross. Q

Evénement caritatif E 14/11 H 10:00-18:00 I Hall Victor Hugo (Limpertsberg) J www.croix-rouge.lu

november'10  city agenda luxembourg

Photo: ONT

NDuncan Roberts  OCroix-Rouge Luxembourgeoise

Local wine fair E 20-24/11 H 11:00-21:00 I Luxexpo (Kirchberg) J www.vins-cremants.lu

Traditional market E 26/11-24/12 H 11:00-20:00 I Place d’Armes (centre) J www.winterlights.lu

www.citymag.lu


événements

19

Festival du Film Italien Villerupt

33e Edition

Agenda Abbaye de Neumünster Oubli, mode d’emploi

Lors de cette soirée, Jean Portante lira des extraits de son dernier livre, "La réinvention de l’oubli", paru en France aux Editions Le Castor Astral au mois de juin 2010. Le 25/11 – 20h

Centre-Ville Cinéma

"CINEAST" est le nouveau nom du Festival du Film d’Europe centrale à Luxembourg (www. filmfestival.lu), qui vise a présenter au public luxembourgeois des œuvres cinématographiques remarquables d’auteurs hongrois, polonais, slovaques et tchèques, très peu présentes dans les cinémas du Grand-Duché. En dehors des projections de films (fictions, documentaires, courts métrages, films d’animation), le festival offrira aux spectateurs la possibilité de participer à des débats avec de nombreux invités (réalisateurs, acteurs, etc.) et à d’autres événements. La troisième édition du festival se déroulera du 9 au 21 novembre à l’Abbaye de Neumünster et à la Cinémathèque de la Ville de Luxembourg, avec des projections supplémentaires à l’Université du Luxembourg, à l’Ancien Cinéma (Vianden) et au CinéBelval (Esch-sur/Alzette).   Du 09 au 21/11

Marche de l’avent

Marche populaire à travers les marchés de Noël de la ville de Luxembourg. Départ : Centre culturel "Aalen Tramschapp", avenue Victor Hugo LuxembourgLimpertsberg. Le 28/11

Cité auditorium Cinéastes et Vidéastes SeptfontainesRollingergrund

Dans le cadre des festivités de son 50e anniversaire, le Club des "Cinéastes et Vidéastes Septfontaines-Rollingergrund (CASR)" organisera le Concours National 2010 ainsi que le concours du meilleur film de vacances et de voyages. Cette manifestation est organisée en collaboration avec la "Fédération Luxembourgeoise du Cinéma d’Auteur (F.G.D.C.A)" et la Ville de Luxembourg. La finale aura lieu le 13/11, le "Concours National" le 14/11. Les 13 & 14/11

ErwuesseBildung Offizielle Eröffnung der Medienwoche

LUXEXPO Grande Foire d’Antiquités et de Brocante 2010 Jusqu’au 07/11

foire de l’étudiant

cule de cinéma en forme de tour de Babel, le film lauréat se voit attribuer son sous-titrage dans les 23 langues officielles de l’Union européenne. Les meilleurs films retenus de 2007 à 2009 seront projetés lors du festival. Jusqu’au 12/12

Les 11 & 12/11

fête des vins et crémants

Du 20 au 24/11 – 11-21h

expogast

Du 20 au 24/11

Place d’Armes Marché-aux-puces

Le marché-aux-puces propose un choix varié d’articles de brocantes. Les 13 & 20/11

Marchés de Noël

Sur la place d’Armes et sur la place de Paris, vous retrouverez les stands du marché de Noël et du marché de St-Nicolas proposant divers articles originaux pour vos cadeaux, ainsi que diverses spécialités gastronomiques de la région à emporter ou à consommer sur place.  Du 26/11 au 24/12

MERSCH Bibliothèque du Centre national de littérature Présentation du livre "la quatrième saison" de Pierre Schumacher Le 25/11

Centre national de littérature – La Maison Servais Buchpräsentation "Servais. Roman einer Familie" von Margret Steckel

LE REPUBLICAIN LORRAIN • RCS 317 169 134

LUXEMBOURG

Du 29 oct. au 14 nov. 2010

de

Le 11/11

niedERANVEN Centre de Loisirs Hobby-Salon 2010

www.festival-villerupt.com

ECHTERNACH Wir nutzen Medien in ihrer Vielfalt, um uns eine eigene Meinung zu bilden. Dies geschieht bei politischen, sozialen, kirchlichen oder kulturellen Fragen. Gleichzeitig sind Medien allerdings auch Meinungsmacher, wenn sie QuerdenkerInnen oder Lobbyist­ Innen eine Plattform bieten, um neue Denkformen durchzusetzen. Die Rolle der Medien ist also nicht ganz eindeutig. www.erwuessebildung.lu Le 09/11

Hall Victor Hugo Bazar de la CroixRouge

Ciné Sura & trifolion Festival "Prix LUX" du Cinéma

Le Bureau d’information du Parlement européen à Luxembourg, en partenariat avec la Représentation de la Commission européenne au Luxembourg et la Ville d’Echternach et en collaboration avec le Ciné Sura, invite au Festival du Prix LUX à Echternach. Ce festival aura lieu sous le haut patronage de M. Frank Engel, député européen. Le Prix LUX est le prix du cinéma attribué par le Parlement européen depuis 2007 et, à part le trophée, qui représente une pelli-

Plus de 50 exposants montrent les métiers d’art les plus différents. Les 13 & 14/11

Albert Weis coupes

23.10.2010 - 27.11.2010

Le 14/11

Agenda Appel

www.plurio.net

avant les dates limites indiquées ci-dessous.

DEADLines édition Décembre : jusqu’au 08/11 édition Janvier : jusqu’au 06/12 édition Février : jusqu’au 04/01

réalisation :

bunker palace.com

Aux organisateurs et producteurs

Pour annoncer vos événements dans City Agenda, inscrivez-les sur le portail culturel de la grande région (rubrique pro) :

www.centredart-dudelange.lu

www.citymag.lu

A-WEISS_C-GARRIER_CITY_130x190_octobre.indd 1

11/10/10 11:30


20

Performances musicales

PICelectroNIC PICelectroNIC permet aux petits et aux grands de découvrir des installations sonores, d’assister à des performances musicales et de participer à des ateliers. PICELECTRONIC allows YOUNG AND OLD ALIKE to DISCOVER SOUND INSTALLATIONS, ATTEND MUSICAL PERFORMANCES AND TAKE PART IN WORKSHOPS. Ncéline coubray  OSven becker

P

Photo: Studio CCRZ

ICelectroNIC est une grande fête familiale placée sous le signe de la musique électro­ nique. Tout l’espace du CarréRotondes et même celui voisin de la Fondation de l’Architecture et de l’Ingénierie sont investis dans les moindres recoins pour faire découvrir aux enfants le plaisir, l’inventivité et la poésie qui peuvent se dégager de la musique électronique. Dans des spectacles créés et pensés pour les enfants, les musiciens ne se contentent pas de jouer avec leurs ordinateurs ou de manipuler les manettes de leurs consoles. Il s’agit de véritables installations, spectacles et ateliers découvertes auxquels les enfants peuvent participer. Déjà connu de ceux qui ont participé à la première édition, Carton Park (Gangpol & Mit et Juicy Panic) revient au CarréRotondes avec une nouvelle création pour une présentation en avant-première ! Histoire Naturelle est une création musicale et graphique, à la fois narrative et instrumentale, qui a pour intention fondamentale de susciter l’envie et la liberté du public de créer avec les objets et les personnages qui l’entourent. Stina Fisch et Olivier Treinen ont quant à eux réalisé une installation dessin-musique dans laquelle l’univers des personnages de la jeune illustratrice sera successivement illuminé et rythmé par les touches impressionnistes de la musique d’Olivier Treinen. La Fondation de l’Architecture accueille l’installation h.g., une réinterprétation du conte d’Hansel et Gretel qui entraîne le spectateur dans un univers qui fusionne le théâtre et les arts plastiques. Le ticket d’entrée est valable pour toutes les activités, mais il est préférable de prévoir tout l’après-midi pour s’assurer de la disponibilité des places dans chaque performance et ainsi participer à l’intégralité du programme. Détails sur www.traffo.lu Q

november'10  city agenda luxembourg

P

ICelectroNIC is a big party for the whole family under the banner of electronic music. Every nook and cranny of CarréRotondes, and even a part of the adjoining Fondation de l’Architecture et de l’Ingénierie, will be used to help children discover the fun, inventiveness and poetry that can be had from electronic music. In the shows created and designed with children in mind, the musicians do not just play with their computers or push levers on their consoles. They use real installations, shows and discovery workshops in which the kids can participate. Already familiar to those who took part in the first edition last year, Carton Park (Gangpol & Mit and Juicy Panic) are back at CarréRotondes with a new creation for a preview presentation. Histoire Naturelle is a musical creation comprising graphics, narrative and instrumental music. The essential aim is to incite the desire and freedom in the audience to help them become creative using the objects and people around them. Then there are Stina Fisch and Olivier Treinen, who have created an installation of drawing and music in which the world of the characters brought to life by the young illustrator Stina are successively illuminated and given rhythm by the impressionistic touch of Olivier Treinen’s music. The Fondation de l’Architecture will be hosting the installation, h.g., a reinterpretation of the fairy tale, Hansel and Gretel, which draws the audience into a universe that combines theatre and the plastic arts. The admission ticket is valid for all the activities, but to be sure of a place at each performance and to participate fully in the programme, you are advised to schedule the whole afternoon. The complete programme can be found on the Traffo website. Q

Musique contemporaine E 06/11 H 14:00 R 5h S 4-99 ans I CarréRotondes J www.traffo.lu

www.citymag.lu


Jeune Public

Appel à participation

HERgé par Leblanc

Musique

Scènes à deux est un concours théâtral qui invite des couples de jeunes acteurs à monter sur les planches pour présenter une scène de leur choix et un texte imposé. Le concours se déroule en trois phases et ne nécessite aucune expérience théâtrale préalable. Les candidats retenus participeront à la finale qui se tiendra à Bruxelles le 14 mai 2011. Pour cela, il faut s’inscrire (sans frais) avant le 1er décembre auprès de la compagnie du Grand Boube (voir infos pratiques). La maîtrise du français est nécessaire. Scènes à deux is a theatrical competition in which two young actors are invited on stage to present a scene of their choice and one compulsory text. The competition has three stages, and does not require any previous theatrical experience. Finalists go forward to the final, which will be held in Brussels on 14 May 2011. To take part, register free of charge before 1 December with the Grand Boube company (see practical information). Fluency in French is essential.

Le professeur Tournesol vient de mettre au point une invention permettant de reproduire tous les objets à volonté. Tintin, Milou et le capitaine Haddock vont s’opposer aux projets de l’infâme Rastapopoulos, très intéressé par la découverte du professeur… Un Tintin plein de gadgets et un scénario tout à fait conforme à l’esprit d’Hergé. Professor Calculus has just finished building his latest invention, a machine with which to make copies of physical objects. Tintin, Snowy and Captain Haddock stand in the way of the plans of the villainous Rastapopoulos, who is extremely interested in the professor’s discovery… A Tintin animation filled with gadgets and with a plot true to the spirit of Hergé.

Les Jeunesses Musicales du Luxembourg organisent régulièrement dans différents lieux des rencontres à destination des jeunes pour découvrir de manière conviviale la musique : les musiciens participants expliquent la musique qu’ils interprètent et font également découvrir les instruments sur lesquels ils jouent. Les enfants sont ainsi impliqués activement dans la représentation. À l’issue du concert, un chocolat chaud et des croissants sont offerts. Les Jeunesses Musicales du Luxembourg regularly organise meetings with young people in various places to help them discover music in a comfortable fashion: participating musicians explain the music that they play, as well as the instruments that are used. In this way, children are actively involved in the performance. At the end of the concert, hot chocolate and croissants for all.

Scènes à deux

Tintin

Cinéma Paradiso E 28/11 H 15:00 R 1h20 S À partir de 7 ans. En français I Cinémathèque J www.cinematheque.lu

21

Musicroissants

Concert E 14/11 H 10:30 I Trifolion (Echternach) E 21/11 H 10:30 I Conservatoire de musique (Luxembourg-Merl) E 28/11 H 10:30 I Château de Mamer S 3-10 ans J www.jml.lu 

Concours : Introduction et atelier E 11/12 H 10:00 R 2h J Infos et inscription : info@grandboube.com G 621 74 05 51 1er tour E 19/01 H 17:00 Répétition E 02/02 H 17:00 2e tour E 04/02 H 17:00 Répétitions E 29/03 H 18:00 E 05/04 H 17:00 Finale luxembourgeoise E 06/04 H19:00

Réalisé au Mudam lors de l’atelier Fuesvakanz workshop, en rapport à Frances Stark 25/02/2009, © Mudam Luxembourg, 2010

www.citymag.lu

Untitled-1 1

20.10.2010 9:29:04 Uhr


22

Jeune Public

Agenda LUXEMBOURG Abbaye de Neumünster Dessins animés sans paroles

Projection d’une séléction très rare des dessins animés produits dans les pays de l’Europe centrale (avec le fameux Taupek !). Les films sont sans paroles et destinés aux enfants à partir de 2 ans. 90 min. CinEast (Festival du Film d’Europe centrale) Le 13/11

Pas facile de trouver sa place quand on est différent, mais pas impossible non plus. Le 11/11 – 19h

TANZWERKSTATT – ATELIER DE MOUVEMENT CRéATIF

© Bruno Baltzer

CarréRotondes PICelectroNIC Le 06/11 – 14h

M2

Durée : 90’.Pas de connaissances spécifiques requises. Le 20/11 – 14h30 (6-8 ans) & 16h30 (9-12 ans)

PROJECT O

Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain Casino Royale

Atelier de vacances pour adolescents. Adolf El Assal, dit Ady, est réalisateur de films au Luxembourg et à l’étranger. Il invite les adolescents à partager sa passion avec lui. Jour 1 : La découverte – le scénario, la caméra, le matériel de son et le matériel de montage. Jour 2 : La rédaction du scénario et la préparation du tournage. Jour 3 : La réalisation du film. Jour 4 : La post-production – le montage du film. Les courts métrages ainsi produits sont projetés sur grand écran à l’InfoLab du Casino Luxembourg, le jeudi 18/11 à 18h. (F / L) Du 02 au 05/11 – 14h

Komm, sief och ee Kameleon! © Bruno Baltzer

Le 09/11 – 19h

L’ENFANT DE LA JUNGLE

Conte théâtral. 10-99 ans. Durée : 55’. (F) Une bien vieille histoire, connue de tous, mais finalement presque oubliée. L’histoire simple et touchante de ce petit garçon élevé par les loups, chéri par certains, haï par d’autres. Ni homme, ni animal, seulement Mowgli «la Grenouille». La jungle ou le village ?

Danse, musique live, vidéo. 4-99 Durée : 40’. Sans paroles. Trois danseurs et un musicien avancent sur un chemin comblé d’obstacles et d’embûches, à la recherche de la lune. Le 21/11 – 15h

BOÎTES

Théâtre visuel. Âge : 18 mois-4 ans. Durée : 35’. Pas de connaissances linguistiques requises. Du 23 au 28/11

Komm, sief och ee Kameleon! De Bruno Peinado inspiréiert sech um goteschen an och um minimalistesche Stil: hien interesséiert sech fir Graffiti, Design, Skate, Surf, Punk... 6-12 Joer. (L) Les 03 & 04/11 – 14h30

Dreamcatcher

Weess du wat en "Dreamcatcher" ass? Wann net an du bass awer virwëtzeg, da komm laanscht a fann et eraus. Mir bastelen haut ee ganz speziellen! 6-12 Joer. (L) Le 06/11 – 15h

CRP Henri Tudor – Kirchberg Ech automatiséiere mäin Zëmmer mam PC

Spieglein, Spieglein an der Wand?

E selwer programméiert Laflicht a mäin Zëmmer gëtt zur Disco, mat enger gesteierter Webcam gesinn ech, wat alles am Zëmmer passéiert. Fir dat ze maachen, brauch ech just en ale PC, e bëssi fräi Software, e puer Kabelen an natierlech dat, wat ech an dësem Ateliere léieren. Science-Club. 15-18 Joer. Le 03/11 – 14h

Serendipity

Grand Théâtre Tanz der Vampire

Vers l’infini !

Les visites-ateliers permettent aux enfants de découvrir de manière ludique l’exposition en cours. 6-12 ans (F) Le 13/11 – 15h

6-12 ans (L) Le 20/11 – 15h

6-12 ans. (L) Le 27/11 – 15h

Cité auditorium De Superjhemp kënnt an d’Bibliotéik

Le jeune public a rendez-vous avec l’auteur Lucien Czuga et l’illustrateur Roger Leiner. Réservation souhaitée. Le 27/11 – 10h30

Nach dem Erfolg des Musicals FUSION im Jahre 2007 organisieren die Ecole de musique de l’UGDA und der Service National de la Jeunesse (SNJ) dieses Jahr erneut ein multidisziplinäres schulisches Musikprojekt für Jugendliche im Alter von 14 bis 26 Jahren, dies in Zusammen­ arbeit mit dem "Grand Théâtre" der Stadt Luxemburg. Du 05 au 07/11

MUDAM ART FREAK WORKSHOP – Simplex Complex

Volumes, ornements et irrégularités sont au centre de ce workshop expérimental. Tu apprendras à connaître les relations entre art, mathématique et physique de manière tout à fait ludique. Chaque workshop est encadré par un médiateur du musée et un intervenant spécialisé – artiste ou professionnel. Science Club. 12 à 19 ans. Du 04 au 06/11 – 14h

MUDAMINI WORKSHOP – Daniel Buren

Jonglage

P&T : Internet, GSM, Telé...

Mir besichen d’“Division des Télécommunications“ vu P&T op der Cloche d’Or, fir erauszefannen, wéi den Internet, GSM an d’Tëlevisioun fonktionéieren. Science-Club. 15-18 Joer. Le 05/11 – 10h30

Brute-Force Chemistry

Science-Club. 13-15 Joer. Le 06/11 – 14h

Dynamesch Äerd Jusqu’au 15/07/11

Queesch duerch den natur musée Jusqu’au 15/07/11

Safari

Jusqu’au 15/07/11

Rallye duerch de Musée

Découvrez les différentes salles du musée sous forme d’un rallye interactif. Jusqu’au 15/07/11

Evolutioun Jusqu’au 15/09/11

Déierekanner Jusqu’au 17/12/11

Déieren am Wanter Jusqu’au 08/03/12

Musée Rallye

Panda-Club. 9-10 Joer. Les 09 & 11/11 – 14h30

Philharmonie Malkonzerte

GREVENMACHER Kulturhuef Oh, mon beau sapin Soyons "maboules" et faisons ensemble des boules de Noël pour impressionner toute ta famille et surtout le Papa Noël ! 4-10 ans. (L/D/F/EN) Les 04 & 05/11 – 14h

Papier

Jusqu’au 20/12

Cartes à jouer Jusqu’au 20/12

Création et impression avec tampons Jusqu’au 20/12

The animal farm Jusqu’au 20/12

Ton badge avec Muriel Jusqu’au 20/12

Papier marbré

Un spectacle destiné aux élèves de l’Éducation Différenciée. Organisé par la fondation EME – Écouter pour Mieux s’Entendre en collaboration avec la Philharmonie Luxembourg. Le 15/11 – 09h30, 11h & 14h30, le 16/11 – 09h30 & 11h, le 17/11 – 09h30, 11h & 14h30

Jusqu’au 20/12

Wat d’A gesäit, a mir verstinn, huet heiansdo näischt mateneen ze dinn. Mir kucken a bastele Saachen, déi net esou ausgesinn, wéi se am Fong sinn. Science-Club. 11-13 Joer. Le 09/11 – 15h

Sentier géologique Geologie vun der Stad Lëtzebuerg

MARNACH

Mad Lab : Pocket Disco

DUDELANGE

Renert & Co

Mir begéinen dem Renert, Isegrem a Grimpert a kucken, wat si de ganzen Dag esou stiichten. Panda-Club. 6-8 Joer. Les 09, 11, 16 & 18/11 – 14h30

Gesinn ech dat richteg?

An dësem Atelier léide mir e Lutespill zesummen a léiere seng elektronesch Baudeeler kennen. Faarweg LEDen blenken am Takt vun der Musek. Science-Club. 11-13 Joer. Le 11/11 – 15h

Jusqu’au 15/07/11

Ciné Starlight Ciné-goûter : "Wenn Kinder arbeiten müssen"

LE GATEAU Jusqu’au 20/12

Prints

C’est toi qui lance la mode cette année ! 4-6 ans. (L/D/F/EN) Jusqu’au 20/12

Cube 521 Die fürchterlichen Fünf

Ab 6 Jahren. Le 14/11 – 16h

Däumelinchen

Science-Club. 11-13 Joer. Le 16/11 – 15h De la conception à l’œuvre finie, tu découvriras le travail de Daniel Buren en mettant la main à la pâte. 6 à 12 ans. (L/F/D/EN) Du 11 au 25/11

Mudam GO!

Grâce à ce parcours parsemé d’activités et de devinettes, l’art contemporain n’aura plus de secret pour toi. Sous forme de carnet ou de fiches, Mudam GO! est développé pour chaque exposition et te permet, à toi et à tes parents, d’en apprendre plus sur les œuvres. À partir de 6 ans. (F/D/EN) Jusqu’au 23/01/11

Musée d’Histoire de la Ville de Luxembourg Workshop : Hip hop À partir de 12 ans. (L/F/EN/D)  Le 13/11 – 14h

Jeu scénique et jonglage se mélangent dans un spectacle détonant. Stage play and juggling come together in an explosive spectacle.

While the space on stage is constantly reduced, four jugglers must work together. The presence of the other three is for each individual a source of aggression, or, on the contrary, of dependence. This very contemporary performance by the Belgian company Ea Eo questions social relationships through dynamic and wise stage play. Crowding makes the juggling denser, more constraining, more violent. It leaves less space for freedom and individuality. Funny and intelligent – a spectacle not to be missed!

Cirque E 09/11 H 19:00 R 60’ S 10-99 ans. Pas de connaissances linguistiques requises I CarréRotondes J www.traffo.lu

november'10  city agenda luxembourg

Mir setzen aus verschidde Materialien de Kierper vum Mënsch mat sengen Organer an natierlecher Gréisst zesummen. Wat sinn d’Aufgabe vun den eenzelen Organer a wéi funktionéiert eise Verdauungssystem? Science-Club. 11-13 Joer. Les 04 & 05/11 – 14h

Vu wou kënnt de (Fairtrade) schokola?

M2

Alors que l’espace scénique ne cesse de diminuer, quatre jongleurs doivent conjuguer les uns avec les autres, la présence des autres devenant tour à tour une agression ou au contraire une dépendance. Ce spectacle très contemporain, de la compagnie belge Ea Eo, interroge les rapports sociaux à travers un jeu scénique dynamique et empli de sens, la promiscuité rendant le jonglage plus dense, plus contraignant, plus violent, laissant moins de place à la liberté et à l’individualité. Drôle et intelligent, un spectacle à ne pas rater !

Corpus Humanum

Discover the Heavy Metal-World Durée : 4h. À partir de 13 ans. Le 27/11 – 13h

natur musée Biere-Geschichten

Panda-Club. 6-8 Joer. Le 03/11 – 09h & 14h30, le 04/11 – 14h30

Oculus obscurus

Mir kucken eis un, wéi en A vu bannen ausgesäit a wat fir Deeler wichteg si fir ze gesinn; mir bastelen och en A, dat dir mat heem kënnt huelen. Panda-Club. 9-10 Joer. Le 03/11 – 14h

De kartesianeschen Taucher

Holz schwëmmt um Waasser, a Bläi geet ënner. Wéi een aus Holz a Bläi eppes bastelt, dat schwammen an tauchen kann, gëss du an dësem Atelier gewuer. Science-Club. 11-13 Joer. Le 23/11 – 14h

Bioseef

Science-Club. 13-15 Joer. Le 27/11 – 10h

Zongendéier

Mir testen ons Nues an ons Zong an der neier Ausstellung a baken duerno e Boxemännchen. Panda-Club. 9-10 Joer. Le 30/11 – 14h30

Déieren an aalt Holz À l’aide d’indices, les enfants découvrent une série d’animaux qui laissent des traces typiques en forêt. Quel est le rôle des vieux arbres en forêt ? Qui vit dans le bois mort et pourquoi ? Jusqu’au 17/12

Fossilien erzielen d’Geschicht vum Liewen

Qu’est-ce qu’un fossile et comment se forme-t-il ? Les enfants iront eux-mêmes à la recherche de fossiles et essaieront de les attribuer à la couche géologique correspondante. De quels animaux ou plantes témoignent ces restes ? Jusqu’au 17/12

Mir besichen eng Wiederstatioun Jusqu’au 17/12

Steng vu Lëtzebuerg Jusqu’au 17/12

Ab 8. Mit SOS Village d’Enfants. (L) Le 16/11 – 15h

Ein kleines Mädchen, das nur so groß wie ein Daumen ist, entdeckt die Welt und den Kreislauf der Jahreszeiten. Le 29/11 – 10h & 14h15, le 30/11 – 10h

ECHTERNACH Auberge de jeunesse Klettercamp für Fortgeschrittene

NIEDERANVEN

trifolion Musicroissant

Le 29/11 – 15h

www.youthhostels.lu  Du 03 au 05/11

Orchestre des Jeunes du Nord d’Ettelbruck sous la direction de Martin Elmquist. Le 14/11 – 10h30

ESCH-SUR-ALZETTE CRP Henri Tudor Wéi ginn nei Materialien hiergestallt?

Science-Club. 15-18 Joer. Le 04/11 – 14h

Kulturhaus Niederanven Ernesto Hase hat ein Loch in der Tasche

WALFERDANGE Uni Lëtzebuerg ROBODAY

Science-Club. 11-13 Joer. Le 13/11 – 09h

WILTZ Centre socioculturel régional Prabbeli Kinder entdecken Indien Le 13/11 – 14h

ETTELBRUCK CAPe Momo

Momo est une petite fille, vivant dans un vieil amphithéâtre. Momo a un don : celui d’écouter les gens… Pour ce nouveau spectacle, 50 enfants et adolescents se produiront au CAPe pour donner vie à cette histoire surprenante… Les 06, 07, 13 & 14/11 – 15h

t on even ur r u o it y nts s subm z vos eve t ive Inscr rio.n0e8/11 u l p .  : wwwn décembre Éditio

www.citymag.lu


Raoul Dufy 1877 - 1953

Musée national d’histoire et d’art Luxembourg

Marché-aux-Poissons L-2345 Luxembourg www.mnha.lu

mardi - dimanche 10h - 18h jeudi 10h - 20h lundi fermé

08 .10 . 2010 - 09 . 01. 2011

10 A, bd Royal L-2093 Luxembourg


24

Grande figure de l’art du 20e siècle

Raoul Dufy (1877-1953), une exposition chatoyante O

ctober in Luxembourg saw the opening of a highly original exhibition of the work of Raoul Dufy. The Musée National d’Histoire et d’Art, in collaboration with BGL BNP Paribas, has taken advantage of the two sites to present this exhibition that was previously staged in Japan and the USA. Raoul Dufy, a highly prolific artist of the 20th century, is especially known for his paintings (e.g. The Electric Fairy that hangs in the City of Paris Museum of Modern Art) and his graphic works. Dufy’s output covered several areas, including that of fashion through his collaboration with Paul Poiret (pioneer and innovator of French fashion in the early 20th century) as well as textile design with the Lyon-based firm Bianchini-Férier. It is more specifically in relation to this aspect of Dufy’s work that the exhibition curators, Shirley Reiff Howarth and Malgorzata Nowara, have put together this international event. The museum and BGL BNP Paribas bank have put up about one hundred paintings, watercolours, gouaches, drawings, and etchings taken from private collections, as well as one hundred samples of woven silk from Bianchini-Férier. Raoul Dufy’s palette of colours reached levels of lightness and subtlety through a sumptuous variety of nuances. Over time, he altered the relationship between artists on the one hand and Fauvism and Post-Impressionism on the other. His drawings, with their firm yet spontaneous strokes, reflect the vivacity of his gaze and his joie de vivre – dextrously seizing situations in daily life. Artistic happiness and depth combine here to give each visitor a pleasure that is out of the ordinary. The motifs created by Raoul Dufy for printing and weaving silks for about twenty years brought about a root-and-branch change in the professions of textile designer and fashion and object styling. The artist’s influence is present in current productions on display as well as in the artistic approach of their creators. The textiles produced on the Jacquard looms of Bianchini-Férier are on special display; in addition, the public can view five haute couture dresses designed by Mongi Guibane and by Christian Lacroix. The beauty of Dufy’s work is undeniable, as is his deep sensitivity and the timelessness of his creative freedom. His collaboration with writers and poets ( Jean Cocteau, Guillaume Apollinaire, Stéphane Mallarmé, etc.) show a rare curiosity about the world and his epoch that he ploughed fully into his work. Q

La visite de l’exposition est magique, parée de la somptuosité des œuvres, des matières, de l’amour de la vie et de l’art. Un moment de félicité. Visiting the exhibition is a magical experience, given the sumptuousness of the works, the materials, and the love for Life and for Art. A moment of rare happiness. Nelvire bastendorff  ORAoUL DUFY

C

’est une exposition très originale sur l’œuvre de Raoul Dufy qui s’est ouverte au début du mois d’octobre à Luxembourg. Le Musée National d’Histoire et d’Art, collaborant avec la BGL BNP Paribas, profite de leurs deux sites pour présenter cette exposition montrée précédemment au Japon et aux ÉtatsUnis. Raoul Dufy, artiste du 20e siècle très prolifique, est particulièrement connu pour ses peintures et ses œuvres graphiques. Son travail s’est pourtant exprimé dans de nombreux domaines, entre autres celui de la mode lors de sa collaboration avec Paul Poiret et aussi dans le design textile avec les établissements lyonnais Bianchini-Férier. C’est plus spécifiquement sous cet angle de création que les commissaires de l’exposition – Shirley Reiff Howarth et Malgorzata Nowara – ont conçu cet événement international. Les espaces du musée et de la Banque BGL BNP Paribas accueillent une centaine de peintures, d’aquarelles, de collections privées ainsi que 100 modèles de soie tissée provenant de Bianchini-Férier. Raoul Dufy, dont la palette colorée atteint la légèreté et la subti­ lité à travers une variété somptueuse de nuances,

november'10  city agenda luxembourg

a modifié, en son temps, le rapport entretenu par les artistes avec la peinture fauviste et post-impressionniste. Ses dessins, aux traits assurés tout en étant spontanés, reflètent sa vivacité de regard et sa joie de vivre – saisissant avec dextérité les situations de la vie quotidienne. Bonheur et profondeur artistiques sont ici au rendez-vous. Les motifs créés par Raoul Dufy pour l’impression et le tissage de soieries pendant une vingtaine d’années ont fait évoluer profondément les professions de designer textile et de styliste de mode et d’objets. L’influence de l’artiste est présente dans les productions actuelles et dans l’approche artistique de leurs créateurs. Ainsi, outre les tissus confectionnés sur les métiers Jacquard de Bianchini-Férier – visibles exceptionnellement –, le public a la chance de découvrir cinq robes de haute couture dessinées par Mongi Guibane et Christian Lacroix. L’œuvre de Dufy est d’une beauté indéniable, autant qu’est profonde sa sensibilité et qu’est intemporelle sa liberté de création. Ses collaborations avec les écrivains et les poètes ( Jean Cocteau, Guillaume Apollinaire, Stéphane Mallarmé…) démontrent une curiosité rare sur le monde et son époque qu’il a pleinement investie dans ses œuvres. Q

« Je n’ai jamais laissé dans le domaine du possible une chose qui demandait à naître. » “I have never left in the womb of possibility something that was asking to be born.” Raoul Dufy

Art moderne E Jusqu’au 09/01/11 I MNHA, BGL BNP Paribas J www.mnha.lu

www.citymag.lu


Expositions

regard sur une collection privée

Natur Musée

Mise en espace par les commissaires du Mudam, la série d’expositions inaugurée depuis octobre présente des collections d’amateurs d’art. Chacun découvre ainsi des œuvres rares rendues publiques. Ces ensembles de pièces dessinent aussi le portrait intime du collectionneur qui livre alors ses passions et ses secrets. Set up by the commissioners of the Mudam, this series of exhibitions that was inaugurated in October presents collections put together by art lovers. Each collection unveils rare artworks placed on public view. These groups of pieces also draw intimate portraits of collectors, who reveal their passions and their secrets.

Les amoureux des sciences et des plaisirs gourmands savourent cette exposition qui excite les papilles et les neurones. Le parcours ponctué d’expériences diverses permet aux visiteurs de tous âges de découvrir avec amusement les aspects physiologiques, culturels et émotionnels de notre rapport à l’alimentation. Un vrai délice scientifique ! Lovers of science and of the pleasures of the table will savour this exhibition that titillates the palate and the neurons. The itinerary leads visitors of all ages along a series of varied experiences, enabling them to make an amusing discovery of the physiological, cultural, and emotional aspects of our relationship with food. A real scientific delight!

Art contemporain E Jusqu’au 23/01/11 I Mudam J www.mudam.lu

Exposition scientifique E Jusqu’au 13/02/11 I MNHN J www.mnhn.lu

Photos: D.R. ; MnhnL

Just love me

25

À tous les goûts

Gao Xingjian

DE LA CHINE, ENTRE TRADITION ET MODERNITÉ EXPOSITION DU 27.10.2010 AU 22.12.2010 CHUANG CHE CHU TEH-CHUN GAO XINGJIAN ZAO WOU-KI IRENE CHOU HON CHI-FUN

Peinture

Zao Wou-ki

Yoshitaka Amano & Fernand Roda

GALERIE F. HESSLER 21 rue Astrid L-1143 Luxembourg Tél. : (+352) 27 28 12 77 GSM : (+352) 621 327 749 Heures d’ouvertures : Mercredi : 14h - 18h , Vendredi : 14h - 18h , Samedi : 10h - 12h et 14h - 18h Et sur Rendez-Vous : www.galeriefhessler.lu

Galerie hessler.indd 1

18.10.2010 10:58:02 Uhr

diovisuel ge ional de l'au 75 Dudelan Centre nat tenaire • L-34 tat.lu na.e 1b rue du Cen 24-1 • info@c T. +352 52 24 u www.cna.l

Les deux expositions tissent des liens entre des œuvres différentes mais aux approches esthétiques proches. The two exhibitions set up links between different works with a similar æsthetic approach.

La galerie Nosbaum & Reding présente la troisième exposition de Yoshitaka Amano. Le célèbre artiste japonais est un créateur dont l’œuvre investit l’univers des mangas, des films d’animation, de la peinture, du stylisme, de l’illustration de livres, des jeux vidéo… L’art de Yoshitaka Amano articule la tradition japonaise du dessin au trait fluide, juste et mesuré, et les esthétiques contemporaines. L’espace « Corniche » accueille l’œuvre de Fernand Roda dont la peinture développe une philosophie de la représentation qui cherche à rendre sensible non pas la perception manifeste du monde, mais le processus de son élaboration, plongeant ainsi au cœur même de l’organique et des sens.

The Nosbaum & Reding gallery presents the third exhibition by Yoshitaka Amano. The celebrated Japanese artist is a creator whose work fills the universe of manga, film, painting, design, book illustration, video games, etc. The art of Yoshitaka Amano articulates the Japanese tradition of drawing with fluid, adequate, and measured strokes with contemporary æsthetics. The “Corniche” area displays the work of Fernand Roda, whose painting develops a philosophy of representation that seeks to make perceptible not the manifest perception of the world but the process of its preparation, thus plunging straight into the very heart of the organism and of the senses.

Art contemporain E 11/11-08/01/11 I Galerie Nosbaum & Reding Art Contemporain J www.nosbaumreding.lu

www.citymag.lu

cadre de l’expos ntroversée. oposées dans le ns le cadre mily of Man”: Co Fa he “T Conférences pr  : ht ins expliqués da lig is ar vo St ts né oi Ci dr s au le 0 h0 . teur et 21.10.2010 à 20 la photographie ht : Le droit d’au 0 au CinéStarlig ns le domaine de h0 da t 20 à en m 10 re 20 liè 2. cu 02.1 plus parti intellectuelle et de la propriét��

CSOENSRTERVOOVRERTNSEOSC Oliviero Toscani, Kissing nun, 1992 © Copyright 1991 Benetton Group S.p.A.

Photo: Yoshitaka Amano

graphie e de la photo 1. Ouvert du mardi u iq th é t e e juridiqu vrier 201 uel. Une histoire 15 octobre 2010 au 6 fé national de l’audiovis e u tr d e n nn ). Exposition de 10h00 à 22h00. Ce lysée (Lausa E l’ e d e e sé u ch au diman tion du M . Une exposi www.cna.lu ition :


26

Expositions

Troy Henriksen

sculpture

diagonales

Gudny Gudmundsdottir

Artiste américain aux multiples talents, passionné de musique, Troy Henriksen a un parcours étonnant : après une longue expérience de pêcheur, il se consacre à l’art et s’installe en France. La liberté formelle et colorée de ses peintures reflète un imaginaire joyeux qui recueille le succès du public et des artistes (Arthur H, Gad Elmaleh…). An artist from the USA with multiple talents and passionate about music, Troy Henriksen has had a surprising career: after a long period spent working as a fisherman, he gave himself over to art and moved to France. The formal, colourful freedom of his paintings reflects a joyous imaginary world that has enjoyed success with the public and artists alike (Arthur H, Gad Elmaleh, etc.)

Les pièces des artistes danoises jouent sur les aspects éphémères et transitoires des œuvres en relation avec leurs modes de production. Nina Beier & Marie Lund produisent ici des pièces issues d’une fiction du critique d’art Francesco Pedraglio, elle-même inspirée par les deux femmes, rendant ainsi concret un imaginaire littéraire. These pieces by the two Danish artists deal with the ephemeral and transitory aspects of works in relation to their methods of production. Nina Beier & Marie Lund have produced here pieces drawn from fiction by art critic Francesco Pedraglio, in turn inspired by the two sculptresses, thus giving a concrete form to a literary imaginary world.

Dans le cadre de Diagonales – parcours artistique basé sur la rencontre des arts visuels et créations sonores en France, Belgique, Luxembourg – le Mudam présente trois artistes venus de la performance, de la composition musicale et des arts plastiques et dont les œuvres ici se situent à l’interstice de la logique et de l’illogisme de la pensée. Diagonales is an artistic journey based on the meeting of visual arts and creations in sound in France, Belgium, and Luxembourg. As part of this journey, Mudam presents three artists drawn from the worlds of performance, musical composition, and the plastic arts, and whose works are here set at the nexus between the logical and illogical aspects of thought.

L’artiste islandaise expose pour la première fois au Luxembourg. Le concept d’empreinte forge sa production à un double niveau : usage des matériaux comme la terre cuite et métaphore des traces culturelles et de l’identité féminine. L’œuvre est pétrie par les forces naturelles, par les questions existentielles avec retenue et énergie. This is the Icelandic artist’s first exhibition in Luxembourg. The concept of the print marks her work on two levels: the use of materials such as terracotta, combined with the metaphor of cultural marks and feminine identity. The work is kneaded with reserve and energy by natural forces and by existential questions.

Photos: Troy Henriksen, Nina Beier & Marie Lund, Antoine Defoort, Gudny Gudmundsdottir, Charles Lutz & Zidoun Gallery

Something for Luxembourg

Art contemporain, peinture E Jusqu’au 17/11 I Michel Miltgen Galerie d’art J www.galerie-miltgen.lu

Nina Beier & Marie Lund

Art contemporain E Jusqu’au 23/01/11 I Mudam J www.mudam.lu

Francisco Camacho

Illogical thoughts…

Création sonore et arts visuels E Jusqu’au 23/01/11 I Mudam J www.mudam.lu

White cliffs of Dover

Art contemporain E Jusqu’au 27/11 I Galerie beaumontpublic J www.beaumontpublic.com

Attila Csörgö

Archimedean point

Résidence d’artiste et réalisations sont présentées dans le cadre du Project room @ aquarium. Artist residency and presentation as part of Project room @ aquarium.

Francisco Camacho, artiste argentin vivant à Amsterdam, s’intéresse aux relations qu’entretiennent la pensée politique et les contextes sociaux et culturels avec le quotidien. Invité en résidence d’une durée d’un mois et demi au Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain, il y poursuit sa démarche, l’inscrivant alors dans le contexte du lieu. Privilégiant un processus créatif qui sollicite la participation des personnes, il développe tout particulièrement les entretiens, donnant ainsi la parole à différentes personnalités choisies. Passant du collectif au personnel, des pensées générales à celles plus intimes, il permet de mettre en évidence les liens, les ruptures et les contradictions entre les comportements, les paroles et les modes de vie.

Francisco Camacho, an Argentine artist living in Amsterdam, is interested in the relationship between political thought and social and cultural contexts on the one hand, and daily life on the other. Invited to be artist-in-residence for one and a half months at the Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain, he has pursued his approach there, setting it in the context of the venue. Favouring a creative process that calls upon people to participate, he has developed interviews in particular, thus giving a voice to various selected personalities. Moving from the group to the individual, from general thoughts to more intimate ones, he brings out the links, the ruptures, and the contradictions between behaviour, words, and modes of life.

Photo: Attila Csörgö

Photo: Stéphanie Gräzt

Entkunstung de l’art

La maîtrise des phénomènes physiques produit ici une œuvre ludique et fascinante. The mastery of physical phenomena produces here a work that is at once playful and fascinating.

Le Mudam consacre une exposition monographique à l’artiste hongrois. Par des jeux de construction savants, des processus d’optique, Attila Csörgö plonge le spectateur dans l’univers poétique de la matière, du mouvement et de l’espace. Renommé dans le monde entier, l’artiste transforme éléments et lois physiques en puissance magique. Ses œuvres, qui séduisent tous les publics, animent l’inanimé et apparaissent comme de magnifiques et fragiles objets ludiques. L’esprit malicieux et ingénieux qui anime ce travail participe pleinement à son succès et à son approche simple et immédiate, malgré la complexité et le temps long consacré à la conception et à l’exécution des pièces.

Mudam presents a monograph exhibition of the work of the Hungarian artist. Using clever construction work and optical processes, Attila Csörgö plunges the viewer into the poetic universe of matter, movement, and space. Renowned the world over, the artist transforms physical elements and laws into magical power. His works draw in all types of audiences, breathe life into the inanimate, and appear as magnificent, fragile playthings. The mischievous, ingenious spirit that animates this work plays a full part in its success and its simplicity and immediacy, in spite of the complexity and lengthy time involved in designing and producing the pieces.

Art contemporain E Jusqu’au 23/01/11 I Mudam J www.mudam.lu

Art contemporain E Jusqu’au 09/01/11 I Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain J www.casino-luxembourg.lu

november'10  city agenda luxembourg

www.citymag.lu


Expositions

Louis Cane

Roland Schauls

Installation

Arny Schmit

Léopoldine Roux

À l’écart des modes, Louis Cane affirme sa singularité artistique. De par la multiplicité des supports et de ses éclats chromatiques, l’œuvre traverse le temps et outrepasse les références par son indéniable force picturale et sa fascinante aura. Ses œuvres confrontent le public à une expérience sensible et donnent à l’ordinaire une valeur sacrée. Set apart from fashions, Louis Cane affirms his uniqueness as an artist. Emerging from multiple supports and flashes of colour, his work crosses time and goes beyond reference points by its undeniable pictorial strength and its fascinating aura. Cane’s works bring the public face-to-face with a perceptible experience, and gives sacred value to the ordinary.

Les récentes œuvres de Roland Schauls sont présentées à la Galerie Clairefontaine. La vaste palette colorée, les figures dans des paysages extérieurs et intérieurs sont habitées par un imaginaire foisonnant et par des références à notre ère et à l’art moderne. Ces œuvres de grand format fascinent et suscitent un véritable plaisir visuel. Recent works by Roland Schauls are on show at the Clairefontaine Gallery. The vast palette of colours as well as the figures in the landscape and indoors are all impregnated with a burgeoning imaginary world and by references to our era and to modern art. These large-scale works fascinate and give genuine visual pleasure.

Sur une double invitation du Centre Pompidou-Metz et du Mudam, Daniel Buren réalise une œuvre in situ dans chacun des bâtiments. C’est dans le Grand Hall du musée luxembourgeois que l’artiste déploie ses talents exceptionnels pour modifier, par l’élaboration complexe de plans géométriques, les points de vue sur un espace précis. Following a dual invitation from the Centre Pompidou-Metz, and Mudam, Daniel Buren has created a work in situ in each of the buildings. In the Great Hall of the Luxembourg museum, the artist applies his exceptional talent to use complex geometric plans to alter viewpoints on a specific area.

Mol dru kraze goen : « gratter à la surface des choses » témoigne de la sémantique ironique du peintre. Sous ce titre, la série picturale fait se rencontrer les images lisses des magazines de mode et celles, plus brutes, des journaux sarcastiques. « Mol » désigne ici autant la peinture qu’un portrait acide des images et de leurs signifiés. Mol dru kraze goen: “To scratch at the surface of things”, indicates the ironic semantic of the painter. Under this title, the pictorial series brings together smooth images from fashion magazines and more brutal ones from satirical papers. “Mol” here means painting as well as an acid portrait of images and of their meanings.

Léopoldine Roux aborde la peinture comme une plongée dans la couleur – faisant du médium un acte de prolifération sans limite. En magnifique coloriste, cette jeune artiste intervient dans les espaces de la Galerie Schweitzer et dans les lieux urbains environnants. C’est une découverte d’un monde chatoyant chargé d’humour et de fantaisie. Léopoldine Roux approaches painting like a dive into colour, turning the medium into an act of limitless proliferation. A magnificent colourist, this young artist is on view at the Galerie Schweitzer and in surrounding urban areas. The discovery of a shining world filled with humour and fantasy.

Art contemporain E 11/11-05/01/11 I Galerie Bernard Ceysson J www.bernardceysson.com

Peinture E Jusqu’au 20/11 I Galerie Clairefontaine J www.galerie-clairefontaine.lu

Art contemporain E Jusqu’au 23/01/11 I Mudam J www.mudam.lu

Peinture E 26/11-29/01/11 I Galerie Toxic J www.galerietoxic.com

Art contemporain E Jusqu’au 11/12 I Lucien Schweitzer Galerie et Éditions J www.lucienschweitzer.lu

Œuvres récentes

Photos: Louis Cane, Roland Schauls, D.B-ADAGP, Arny Schmit, Léopoldine Roux

27

Pet Shop

Daniel Buren

Mol dru kraze goen Peintures

Bruno Peinado

Photo: Jessica Theis - Blue Box Design, Casino Luxembourg

CASINO INCAOS. Baroque Courtoisie

Le contexte de l’exposition amène l’artiste à produire des objets et une pensée qui nous concernent. The context of the exhibition leads the artist to produce objects and a thought that concern us.

Le Casino consacre une exposition monographique à l’artiste français Bruno Peinado. Son travail traversant de multiples champs d’expression et médiatiques entrelace les signes culturels apparents du temps présent pour produire des pièces hybrides aux divers degrés de lecture. Mots et images issus de la culture populaire, laissant trace dans nos mémoires et nos inconscients collectifs, sont ici revisités de façon limpide et sensible. L’artiste, dont le sujet de recherche est une attention portée à tous les événements qui l’entourent, élabore des processus de retournement, de détournement des éléments, à l’instar d’un vaste champ qui se laboure. Les créations visibles au Casino sont des pièces connues de l’artiste ainsi que des œuvres originales.

The Casino presents a monograph exhibition of French artist Bruno Peinado. His work covers several areas of expression and of the media, linking the visible cultural signs of the present to give hybrid pieces that can be interpreted in various ways. Words and images drawn from popular culture that leave a trace in memories and our collective unconscious, are re-visited in a limpid and sensitive manner. The artist is attentive to all the events that occur around him, and comes up with processes to turn elements around and in different directions, like a field that is being ploughed. The works on view at the Casino include well-known pieces as well as new works.

Art contemporain E Jusqu’au 09/01/11 I Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain J www.casino-luxembourg.lu

www.citymag.lu

˝ AttilA csörgo

09/10/2010 - 23/01/2011

dAniel buren

09/10/2010 - 22/05/2011

ninA beier et mArie lund 09/10/2010 - 30/01/2011

illogicAl thoughts... 09/10/2010 - 30/01/2011

just love me

09/10/2010 - 30/01/2011

collection mudAm 17/11/2010 - 10/04/2011

Daniel Buren Architecture, contre-architecture: transposition, 2010 Travail in situ Production Mudam Luxembourg © Photo : Andrés Lejona

Citymag_2010_octobre_130x190mm.indd 5

WWW.mudAm.lu

10/18/10 2:29:44 PM


28

Expositions

photographie

Controverses

La jeunesse de 1950 à 2010

Born to Be Wild?

Agenda MUSÉes

MUDAM COLLECTION. PREMIER ÉTAGE – SECOND DEGRÉ

LUXEMBOURG

Photos: NASA, Washington, D. R; C. Weber, 2010 

Une histoire juridique et éthique de la photographie E Jusqu’au 06/02/11 I Centre national de l’audiovisuel display01 J www.cna.lu

Une exposition très complète sur la jeunesse qui aborde, sur plusieurs niveaux, différents thèmes livrant un portrait de l’évolution des jeunes dans la société. Musique, mode, sexualité, fêtes, engagement politique, langages… sont autant de signes qui définissent ce moment si particulier de l’existence où se dessine la vie future de chacun. A very full exhibition on youth that covers, on different levels, themes that give a portrait of the changes undergone by youth in society. Music, fashion, sexuality, parties, political commitment, languages, etc., are all signs that define this very precise moment of existence in which the future life of each of us is drawn. Exposition thématique E Jusqu’au 10/04/11 I MHVL J ww.mhvl.lu

Installations sonores / Klanginstallationen

Dans le cadre du festival "Back to the future – Rainy Days 2010", DJ Spooky propose une installation interactive au Casino Luxembourg où les visiteurs peuvent créer leur propre musique. "Depuis maintenant vingt ans, j’envoie à travers le monde des lettres à Beethoven, de partout, sur des enveloppes à en-tête volées là où je passe. Sans l’esquisse d’un début de réponse. 123 courriers me sont revenus, porteurs de signaux, de très attendus à mysteriosissimos : inconnu, unbekannt, refusé, parti sans laisser d’adresse, deceduto, gestorben ! (Imaginez le cheminement mental du postier, cultivé et zélé, qui finit par conclure : décédé...) Une exposition qui est aussi une méditation sur les mots de la poste : lettre, enveloppe, courrier, timbre. Peut-être est-il également temps de lever un coin du voile sur mes demandes réitérées à Ludwig, ce bien-aimé sourd et lointain." (Jacques Rebotier). www.rainydays.lu Du 19 au 28/11

project room @ aquarium : Francisco Camacho

À travers les œuvres de sa collection, le Mudam aborde un esprit qui, depuis Marcel Duchamp, n’a cessé de souffler sur la création contemporaine. Les pratiques du détournement et de l’ironie servent à l’esprit critique des artistes en leur procurant de la distance et des filtres nécessaires pour la partie ludique dans leurs recherches souvent sérieuses. Du 17/11 au 10/04/11

ATTILA CSÖRGÖ. ARCHIMEDIAN POINT

Metz

Jusqu’au 29/08/11

Jusqu’au 13/02/11

Les 400 goûts – 400 Geschmäcker

Pendant que les plus grands visiteront l’exposition "À tous les goûts" au Natur Musée, les plus petits testeront "Les 400 goûts" (pour les 3-6 ans). Jusqu’au 13/02/11

Miam Miam

Jusqu’au 23/01/11

ILLOGICAL THOUGHTS...

MUDAM

Jusqu’au 30/01/11

Diaporama /  Vestiaire

JUST LOVE ME Jusqu’au 30/01/11

NINA BEIER ET MARIE LUND. THE OBJECT LESSONS

Sur la place du village où se tient le marché, les enfants de 3 à 6 ans sont invités à flâner autour des étals des marchands pour découvrir la provenance des aliments qu’ils consomment tous les jours. L’aspect de notre nourriture, celle que l’on voit dans nos assiettes, est souvent très éloigné du produit initial dont il est issu. L’exposition permet ainsi aux plus jeunes d’entre nous de se familiariser avec l’origine de ces aliments en déambulant autour de six étals, celui du fromager, du boucher, du boulanger, du poissonnier, de l’épicier et du primeur. Jusqu’au 13/02/11

Institutions LUXEMBOURG

Abbaye de Neumünster Les 15 ans de l’ECPAT Luxembourg Ecpat Luxembourg présente une exposition pédagogique sur les différentes dimensions de l’exploitation sexuelle des enfants à des fins commerciales (ESEC). À travers des chiffres, des faits et des témoignages, les fléaux de la traite, de la pornographie, de la prostitution et du tourisme sexuel impliquant des enfants sont exposés et décryptés sur 12 tableaux. La nature des acteurs impliqués, abuseurs et exploiteurs, est présentée, ainsi que ce qu’il est possible de faire pour lutter contre ces abus. Cette exposition est à destination de tous publics, afin de sensibiliser les visiteurs à ce phénomène qui tend à se propager, notamment au travers des nouvelles technologies de l’informatique. Elle est aussi une opportunité pour les parents d’aborder une thématique sensible avec leurs enfants afin de les rendre conscients des réalités et des risques existants tant au Luxembourg qu’ailleurs. Du 15 au 25/11

Migr’Art 2010

Découvertes

Exposition permanente

Les planètes

Exposition permanente Commissaire : Christophe Gallois (Mudam). Avec le soutien du Danish Arts Council. Jusqu’au 30/01/11

DANIEL BUREN

Nos ancêtres

Exposition permanente

Nos paysages

Exposition permanente

Nos régions

Exposition permanente

Notre Terre

Exposition permanente © D.B-ADAGP

Commissaire : Enrico Lunghi (Mudam). En collaboration avec : Centre Pompidou-Metz. Jusqu’au 22/05/11

Musée d’Histoire de la Ville de Luxembourg Born to be wild?

Qui suis-je ?

Exposition permanente

ESCH-SUR-ALZETTE Musée National de la Résistance Oui, je résiste #2 – Graffiti contre l’extrémisme, l’intolérance, la violence

Jusqu’au 28/11 Les sujets traités sont présentés au travers de photos, tracts, affiches, vêtements, documents sonores, vidéos, extraits du magazine pour jeunes BRAVO, interviews et créations artistiques.   Jusqu’au 10/04/11

Le 07/11 – 14h30 & 16h

CHEFS-D’ŒUVRE ? © Claude Closky: Guili-Guili, 1996, détail.

Jusqu’au 09/01/11

Pour la troisième proposition du Mudam dans la collection Artfriendly, le mur de la Mudam Boutique accueille un dessin au fusain du jeune artiste belge Thibaut Claessens. Son travail au fusain sur grand format séduit le jury du concours "La Collection RTBF / De Canvascollectie" et l’amène à exposer au Bozar à Bruxelles en 2010. Pour Mudam et Artfriendly, Thibaut Claessens imagine d’une part une fresque in situ et d’autre part une série d’œuvres pour le catalogue de l’éditeur Artfriendly. Le 17/11

natur musée

Visite guidée au Musée du jeu de cartes

Centre Pompidou-Metz

Bruno Peinado

Artfriendly

Spielkartenmuseum JEAN DIEUDONNÉ im Kulturhuef

à tous les goûts – Auf den Geschmack (ge)kommen

Jusqu’au 09/01/11

Montages évoluant d’une présentation à l’autre, les diaporamas que Pierre Leguillon élabore depuis 1993 ont pour objet une réflexion sur la multiplication, la migration et la destination des images. Dans "Diaporama / Vestiaire", le vêtement est le point de départ d’une situation particulière – enveloppe "écran" vécue comme double protecteur de la peau, mais aussi parure sociale, vecteur d’une représentation. De l’image au corps, par des processus de transaction et de déplacement au sein de l’espace partagé de l’œuvre et des spectateurs, le diaporama devient performance collective. Il active de manière souterraine la relation imaginative que chacun entretient à sa propre mémoire visuelle. Cette performance a lieu dans le cadre de l’exposition "Illogical Thoughts..." Le 04/11

GREVENMACHER

Raoul Dufy (1877-1953) Jusqu’au 09/01/11

Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain Éminemment polémique, la photographie montre ce qui devrait rester caché… Son caractère indiciel génère procès et scandales de tous ordres. Les photographies choisies exposent la façon dont la société appréhende les images qu’elle produit et la manière dont les auteurs vivent ces instants critiques face aux controverses provoquées. Photography is highly polemical, for it reveals what ought to remain concealed… Its indicial function gives rise to proceedings and scandals of all types. The photographs chosen here show the way in which society apprehends the images that it produces, and the manner in which creators live these critical instants in the light of the controversies that are generated.

Musée national d’histoire et d’art

Organisée à l’occasion du 25e anniversaire du département des Immigrés de l’OGBL, l’exposition Migr’Art 2010 associe deux artistes peintres qui se sont rencontrés au Luxembourg, le Luxembourgeois Robert Brandy et le Portugais Rico Sequeira. Rencontre entre deux artistes qui travaillent couleurs et techniques avec des sensibilités distinctes et qui ont chacun à leur compte de nombreuses expositions tant au Luxembourg qu’en Europe, aux Etats-Unis et au Japon. Jusqu’au 21/11

10 ans, 10 mois, 10 semaines, 10 jours...

Le Centre Européen de "Solidarnosc" et l’ambassade de Pologne à Luxembourg présentent l’exposition "10 ans, 10 mois, 10 sem­ aines, 10 jours..." qui montre de manière symbolique la chute des régimes communistes dans les pays de l’Europe Centrale et de l’Est. SUITE  P. 30 Jusqu’au 28/11

www.citymag.lu


rainy days 2010 19.–28.11.2010

e

br

on ie am

Philharmonie

Salle de Musique de Chambre

rm

ha

de

il

e

Ph

qu

si Mu

ie e n mo mbr r a Cha h il de h P ue

de

q si u M

: 20

20:00

e

on i

1975

0

18

5 8 17

l

m

ha r

t

Philharmonie

20.11.2010

0 1 20 . 1 1 . 24 00

18:30 / 20:00

21.11.2010

e ll a S

e

de le

5S0

se

i gl

17

al

i

Sa

Philharmonie

Dudelange

.1 1. 20 10

Ph i

A

19

Gr an d

ud i

um

or i

Philharmonie, Foyer: Jacques Rebotier: Für Ludwig. Post-installation (commande Philharmonie Luxembourg, création / Uraufführung) Casino Luxembourg, InfoLab: DJ Spooky that Subliminal Kid (commande Philharmonie Luxembourg, création / Uraufführung)

Sa

Philip Jeck

«Les fidèles rainy days sont de retour, pour un plein 19.–28.11.2010 de musiques nouvelles. Installations sonores / des Étourdissant … une Klanginstallationen manifestations phare du genre en Europe» (Le Quotidien) :0

in

el art d Du nt-M

e

g an

Ch

Salle de Musique de Chambre

Philharmonie

50

14

Grand Auditorium

eglise Saint-Martin

DJ Spooky

Wolfgang Mitterer

17 Salle de Musique de Chambre 2 2

1450

26.11.2010

ie on um rm ori ha it il Aud Ph nd a

Gr

20 .1 20 :0 1. 0 20 10

20:00

10

1528

20

0 :0

19

27.11.2010

19:00 / 20:00 / 21:00 / 22:00

1.

/

5 7 11

2

1 . 2

7 . 1

20

01 0

21 /

.1

0

1785

: /

/

:0 0 22

:0

18

Philharmonie

l

Ph i

Salle de Musique de Chambre

le

Sa l

de

si

m

ha r

e

on i

1175

Tickets: 10 / 15 / 25 € (< 27: 6 / 9 / 15 €) Passe-partout rainy days: 45 € (< 27: 27 €) www.rainydays.lu – www.philharmonie.lu – (+352) 26 32 26 32

Lux-city

see: www.rainydays.lu

28.11.2010

Mu

qu e

de

a

Ch

e

* création

:0 8 20

19.11.2010

1975

:0 0

10

………………………..…………........………..........………………..…... Vendredi 26.11.2010 20:00 Grand Auditorium Orchestre Philharmonique du Luxembourg / Roland Kluttig direction / Shizuyo Oka clarinette J.S Bach: Das Musikalische Opfer. N° 5: Ricercar (arr. A. Webern) Anton Webern: Sechs Stücke für großes Orchester op. 6 Wolfgang A. Mozart: Klarinettenkonzert A-Dur (la majeur) KV 622 Introduction par Helmut Lachenmann (en allemand) Helmut Lachenmann: Accanto 18:00 Dans le cadre de «Orchestres en fête!» / En coopération avec le Lycée classique de Diekirch, Luxemburger Wort et login:music – le département éducatif de l’OPL ………………………..…………........………..........………………..…... Samedi 27.11.2010 19:00 / 20:00 / 21:00 / 22:00 Salle de Musique de Chambre «75e anniversaire de Helmut Lachenmann» Elizabeth Keusch, Sarah Wegener soprano Helmut Lachenmann, Klaus Steffes-Holländer, Yukiko Sugawara, Cornelis Witthoefft piano Musique de J.S. Bach, Frédéric Chopin, Franz Schubert, Helmut Lachenmann, Georg Friedrich Haas*, Claude Debussy, Mark Andre*, Luigi Nono ………………………..…………........………..........………………..…... 20:00 Dimanche 28.11.2010 18:00 / 19:00 Salle de Musique de Chambre «In Nomine» ensemble recherche Musique de Brian Ferneyhough, Georg Friedrich Haas, Toshio Hosokawa, Bernhard Lang, Isabel Mundry, Picforth/Johannes Schöllhorn, Salvatore Sciarrino, Emilio Pomàrico, Henry Purcell/ Brice Pauset, Wolfgang Rihm, John Taverner/Gérard Pesson, … ………………………..…………........………..........………………..…... Dimanche 28.11.2010 20:00 Grand Auditorium «Fast Forward» – Clôture du festival rainy days John Oswald Disklavier, electronics / Philip Jeck turntables / Wolfgang Mitterer keyboards, electronics, organ / John Oswald DJ Spooky that Subliminal Kid turntables, electronics* (music sleeves) ………………………..…………........………..........………………..…... 19.–28.11.2010 Installations sonores Philharmonie, Foyer: Jacques Rebotier: Für Ludwig. Post-installation* Casino Luxembourg, InfoLab: DJ Spooky that Subliminal Kid* En coopération avec Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain

mb r

………………………..…………........………..........………………..…... Vendredi 19.11.2010 18:00 Luxembourg-Ville Lieu: voir www.rainydays.lu, www.philharmonie.lu «Gassatim-Konzert» – Ouverture du festival rainy days United Instruments of Lucilin / Étudiants du Conservatoire de Musique de la Ville de Luxembourg / Harmonie Municipale de Dudelange / Chœur – INECC / Luxembourg Clarinet Choir / Dieb 13 turntables / Josh Merjai guitar / Brice Pauset Maestro del gioco Olga Neuwirth: Gassatim-Konzert d’après des idées de Olga Neuwirth, Joseph Haydn et Charles Ives* Musique de Joseph Haydn, Erik Satie, Charles Ives, Olga Neuwirth, Hector Berlioz, Dinu Stelian, Edgar Varèse, Jimi Hendrix, Dieb 13 En coopération avec le Conservatoire de Musique de la Ville de Luxembourg, INECC Luxembourg, Harmonie Municipale de Dudelange, Luxembourg Clarinet Choir ………………………..…………........………..........………………..…... Samedi 20.11.2010 20:00 Salle de Musique de Chambre Nicolas Hodges piano / Capella de la Torre / Brice Pauset, Olivier Pasquet electronics Brice Pauset: 3 Canons; 5 Canons; 7 Canons*; 9 Canons* pour piano Perspectivae Sintagma I pour piano et électronique Johannes Ockeghem: Missa Prolationum ………………………..…………........………..........………………..…... Dimanche 21.11.2010 Salle de Musique de Chambre 18:30 Arditti Quartet Bernhard Lang: Monadologie IX «The Anatomy of Disaster» (commande SWR et Philharmonie Luxembourg) 20:00 Auryn Quartett Joseph Haydn: Die sieben letzten Worte unseres Erlösers am Kreuze Hob. XX:IB ………………………..…………........………..........………………..…... Mercredi 24.11.2010 20:00 Église Saint-Martin, Dudelange Francesco Filidei orgue Musique de Luciano Berio, Giovanni Damiani*, Philipp Maintz, Claude Lenners, Toshio Hosokawa, Iannis Xenakis Organisé par Noise Watchers Unlimited a.s.b.l. en coopération avec le Festival International de Musique d’Orgue, Dudelange (FIMOD) et la Philharmonie

1785

20

1750

19

1.

1722

0

1528

:0

1450

20

1175

.1

La musique est une machine à remonter le temps.

00

28.11.2010

28

18:00 / 19:00

Festival de musique nouvelle 1750 Philharmonie Luxembourg

En coopération avec Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain


30

Expositions

Agenda

Visites guidées Visites commentées régulières

Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain Jeudi 18:00 (F) Samedi 15:00 (F) Dimanche 14:00 (L), 15:00 (F) et 16:00 (D) MHVL Jeudi 18:00 (L) Dimanche 16:00 (F) Du château comtal à la ville européenne  Dimanche 16:00 MNHA Jeudi 18:00 (L / D) Samedi 15:00 (F) Dimanche 15:00 (L) MNHN Dimanche 16:00 Mudam Samedi 16:00 (F) Dimanche 15:00 (D) et 16:00 (L), 07/11 11:00 (EN) Visites enfants Samedi 15:00 (L / D) et dimanche 14:00 (F) Villa Vauban Vendredi 18:00 (L / D)

VISITES PONCTUELLES

Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain Visite commentée pour seniors Lundi 08/11 15:00 (F / D / L) MNHN Vite fait et succulent. Visite guidée et dégustation gastronomique Dimanche 14/11 11:00 (L) Raisins et vins. Visite guidée et dégustation gastronomique Dimanche 28/11 11:00 (L)

Début Lucien Wercollier  P. 28 Pierre, bronze, marbre, albâtre, verre, l’œuvre de Lucien Wercollier est inscrite dans ces matériaux divers que tour à tour il découvrira et ne quittera plus. Exposition permanente

Circolo Eugenio Curiel Terry Winn

www.stroossekanner.cercle.lu Jusqu’au 19/11

Cité auditorium Vernissage du 36e Salon National de la FLPA

Le Salon National 2010 est le premier salon à projeter des images numériques et est organisé par la FLPA en collaboration avec CAMERA Luxembourg.  Le 27/11

shaping forces Vernissage le 25/11. Du 26/11 au 31/01/11

DUDELANGE Centre d’art Dominique Lang Christian Garrier

Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain Mercredi 12:30 (30 min) (F / D / L) MHVL Vendredi 12:30 (30 min) (L / F) MNHA Mardi 12:30 (30 min) MNHN Jeudi 12:30 Mudam Lundi 12:30 (15-20 min) Villa Vauban Samedi 12:30

beaumontpublic +königbloc

gabriele wanner

white cliffs of dover

Jusqu’au 11/11

galerie toxic

stephane halleux

mol dru kraze goen

Albert Weis

agata preyzner

Jusqu’au 27/11

centre national de l’audiovisuel controverses Jusqu’au 06/02/11

Hugo Gernsback

"Lunes & Eau" Jusqu’au 20/11

extrabold high heels and low lifes INSA Jusqu’au 20/12

galerie beim engel artmix 5 articulation Jusqu’au 13/11

ÉDOUARD PIGNON Jusqu’au 06/11

Galerie Miltgen – Galerie d’art Something for Luxembourg

Galerie Clairefontaine Espaces 1 & 2

TROY Henriksen Jusqu’au 17/11

Roland Schauls

Julien Marinetti

Jusqu’au 31/01/11

ZIVO

© Pet Shop Boy

Jusqu’au 20/11

Galerie d’Art Contemporain Am Tunnel et Espace Edward Steichen

WILTZ Centre socioculturel régional Prabbeli VOIx DE FEMMES

L’exposition "Voix de femmes" vous présente les histoires de 10 femmes de l’Inde et du Népal de façon personnelle. Elles racontent leur vie rendue difficile par le simple fait qu’elles sont nées "femmes". Pourtant, ces femmes sont courageuses et ont la volonté de s’engager pour améliorer leur propre sort, celui de leurs filles et de nombreuses femmes en Inde et au Népal. Le 05/11

www.centredart-dudelange.lu

Après une première présentation lors de la foire internationale ArtParis Guests, la galerie expose le travail de l’artiste à l’automne. Attention aux interventions dans le paysage urbain luxembourgeois !   Jusqu’au 04/12

Kunst, Handwerk und Design. Zeitgenössisch, individuell, kreativ und von hoher gestalterischer Qualität. Die gemeinsame Ausstellung der vier Künstlerinnen zeigt Abstraktionen, Textildesign, keramische Objekte, sowie Goldund Silberschmuck. Musikalische Begleitung: André Mergenthaler. www.kunstdergestaltung.de Du 12 au 28/11

DUDELANGE Jusqu’au 31/01/11

Galerie d’Art Armand Gaasch RECENT SPACES

galerie nordine zidoun end times & gold mines La Galerie d’Art Contemporain Am Tunnel & Espace Edward Steichen consacre une rétrospective à l’œuvre de Petra Arnold. L’exposition présente plus de 150 photographies datant de la période 1996-2010. Il s’agit pour la plupart de tirages originaux d’époque (vintage prints). Ici, nulle image lumineuse d’une réalité embellie, mais des photos où le noir domine, soulignant ainsi les contradictions internes de la réalité. Jusqu’au 16/01/11

Léopoldine ROUX

KUNST DER GESTALTUNG

Mierscher Kulturhaus

Turn on the bright lights – Petra Arnold

Lucien Schweitzer Galerie et Editions

Galerie Château de Bourglinster

Du 11/11 au 05/01/11

Jusqu’au 14/11

Arny Schmit Du 26/11 au 29/01/11

BOURGLINSTER

Jusqu’au 18/03/11

Diego Militello – Marc Pierrard

bunker palace.com

Outre l’extrême qualité des œuvres sélectionnées, l’exposition a bien des mérites. Et, principalement, celui de nous faire découvrir, au travers de six artistes chinois fondamentaux, les arcanes et secrets d’un art chinois d’aujourd’hui qui reste soumis à l’acquis traditionnel tout en se plongeant avec bonheur dans la modernité de ce grand élan esthétique de l’abstraction lyrique, qui naquit dans l’immédiat après-guerre. Jusqu’au 22/12

louis cane

Centre culturel Schungfabrik

réalisation :

De la Chine, entre Tradition et Modernité

Jusqu’au 06/11

Luc Ewen, photographe, cherche des alternatives de création afin d’obtenir les effets les plus singuliers, le détournement de certains objets. La complexité est de capturer une réalité et de lui conférer un cachet irréel. Rol Schroeder, peintre, se considère d’abord comme un "collectionneur d’images", avec une manière boulimique de tout embrasser. Ole Perregaard, peintre et écrivain danois.   Jusqu’au 14/11

11/10/10 11:30

Du 13/11 au 09/12

PIERRE BURAGLIO – AVATARS

TETANGE

A-WEISS_C-GARRIER_CITY_130x190_octobre.indd 2

Jusqu’au 11/11

Jhemp bastin

galerie f. hessler

galerie bernard ceysson

C’est du Dada

23.10.2010 - 27.11.2010

Sculptures. Jusqu’au 28/11

covart gallery

ROCK-PAPERSCISSORS

Suite in Salve reginNa et autres

Marlis ALBRECHT

Centre d’art Nei Liicht

Centre national de littérature – La Maison Servais

Christian Garrier

LUXEMBOURG

Galeries Gudny Gudmundsdottir Jusqu’au 27/11

Fondation de l’Architecture et de l’Ingénierie

Commissaire Fondation de l’Architecture et de l’Ingénierie Luxembourg : Christian Bauer, architecte. Co-commissaires : Tatiana Fabeck, architecte Bohdan Paczowski, architecte. Curateurs KadapaK and guests architectes, urbanistes & artistes : Pierre-Yves Étienne, Joëlle Tanson, Jean-Paul Tournay, Alice Verlaine. Avec le soutien du ministère de la Culture. www.fondarch.lu, www.rockpaperscissors.lu  Jusqu’au 21/11

galerie simoncini

Jusqu’au 27/11

MERSCH

VISITES PAUSE DÉJEUNER "MUSÉE DU JOUR"

galerie d’art schortgen

Charles Lutz Du 04/11 au 23/12

Galerie Nosbaum & Reding – Art Contemporain Jean-Luc Moerman – Transconnectionicons Jusqu’au 06/11

Marcin Sobolev – Nikita Jusqu’au 06/11

Yoshitaka Amano

Jusqu’au 14/11

autres lieux Luxembourg

Ancien Cinéma Café Club Défaut de la solitude dans le film – Izabela Lapinska Jusqu’au 25/06/11

mediart jeannot lunkes & sigrun olafsdottir

Galerie d’Art Orféo

Du 11/11 au 08/01/11

Jusqu’au 18/11

SUMMERLAND de Brigitte Laken

fernand roda

n nt o r eve sur u o y s it nt subm z vos eve ive r c . s o net/11 In i r u l p 8 . wwwn décembre : 0 Éditio

Exposition de bijoux et de photographies. Jusqu’au 14/11

Du 11/11 au 08/01/11

www.citymag.lu


RÉVEILLONNEZ AU GRAND THÉÂTRE UNE FÊTE POUR CONCLURE UN MOIS DE FÊTES

LE 31 DÉCEMBRE, LE DERNIER JOUR DE L’AN, LE GRAND THÉÂTRE « SE MET SUR SON 31»! À 21h00, début des festivités avec la représentation du Carnaval baroque, l’espiègle proposition lyrique conçue par Vincent Dumestre: de la musique, de la danse, des acrobaties, des jongleries, du chant, de la commedia dell’arte.

photos © Christian Ganet

Après la représentation, dans le foyer du théâtre, autour d’un grand buffet traditionnel luxembourgeois, les spectateurs et amis du Grand Théâtre se réuniront pour célébrer le passage à l’année nouvelle. Renseignez-vous dès maintenant sous grandtheatre@vdl.lu et réveillonnez avec nous! Notre partenaire pour les représentations à Luxembourg

Grand Théâtre de Luxembourg / 1, Rond-point Schuman / L-2525 Luxembourg Informations sous www.theatres.lu / Réservations sous www.luxembourgticket.lu ou par téléphone au +352 / 47 08 95 -1


32

Une histoire du cinÉma en 10 leçons

Les années 70

Dick Tomasovic, de l’université de Liège, explore une des grandes décennies mythiques d’Hollywood : les années 1970. Comme le suggère le titre de sa conférence – Easy Riders & Raging Bulls – cette période se définit plus par un état d’esprit que par des repères strictement temporels. De cette décennie surgirent les géants d’aujourd’hui, les Scorsese, Coppola et Spielberg. Dick Tomasovic from the University of Liège takes a look at one of the golden decades of Hollywood. As the title of his lecture – Easy Riders & Raging Bulls – suggests, however, the 1970s were more a state of mind than a strictly defined period of time. But from that decade emerged some of the giants of modern film such as Scorsese, Coppola and Spielberg.

Made in Belgium

from across the border

Le nouvel âge d'Hollywood E 29/11 H 19:00 S En français. Conférence, film (Bonnie and Clyde vostf) et petit buffet J www.caligaritarantino.lu

The history of Belgian cinema is rich in variety, ranging from brilliant pioneers of the fantastic to modern day social commentators. Riche et variÉe, l’histoire du cinÉma belge se dÉcline du fantastique d’hier au cinéma social d’aujourd’hui. Nduncan roberts

T

he Cinémathèque’s Belgian festival, which continues through December, traces the history of cinema from across the border from 1913 right up to 2010. The programme kicks off with a ciné-concert evening of burlesque and surrealism. Hughes Maréchal will play piano to accompany four short films, three of which are pre-WWI featurettes by one of the pioneers of Belgian cinema Alfred Machin, who invented the burlesque animal genre and who may well have inspired Hergé to create Tintin and Snowy. The ciné-concert bill also features Ernest Moerman’s 1937 silent film Monsieur Fantômas (photo). This classic slice of self-deprecating and socially critical surrealism is packed with references to Louis Feuillade’s series of silent-films based on the fictional title character. In November the programme includes 1933 documentary Misère au Borinage about a strike by coal workers in Wallonia, 1966 drama L'homme au crâne rasé (described as a “cornerstone of modern Belgian cinema”), Harry Kümel’s acclaimed Gothic horror Malpertius (featuring Orson Welles) and Chantal Ackerman’s slice-of-nightlife drama Toute une nuit, and a family screening of Tintin et le lac aux requins. Q

Festival du Film italien de Villerupt

The festival of Central European film has programmed a number of screenings at the Cinémathèque, including two mini-retrospectives of the work of directors Jerzy Skolimowksi and Ferenc Török (who will be present for a double-bill of Overnight and Pile-up). There will also be new films, rare classic gems and a showing of historical blockbuster Bathory (photo). Le festival du cinéma d’Europe centrale a prévu plusieurs séances à la Cinémathèque, dont deux mini-rétrospectives de l’œuvre des réalisateurs Jerzy Skolimowksi et Ferenc Török (présents à la double séance Overnight et Pile-up). Également à l’affiche : des nouveautés, des classiques d’une extrême rareté et une projection de la superproduction historique Bathory (photo).

Dans le cadre de sa contribution au festival du film italien, la Cinémathèque brosse un portrait de l’homme dans le cinéma italien. Sous les traits de Marcello Mastroianni, Ugo Tognazzi et Vittorio Gassman, entre autres, l’homme italien est tour à tour macho, élégant, pitoyable, séducteur, sensible... en somme, un être humain dans toute sa complexité. As its contribution to the Italian film festival, the Cinémathèque is screening a series of films exploring the portrayal of men in Italian film. Starring Marcello Mastroianni, Ugo Tognazzi and Vittorio Gassman, among others, the films show Italian men as macho, elegant, pathetic, seductive, sensitive...quite simply complex human beings.

Central European film E 09-21/11 H 18:30 & 20:30 S Original language (st. Eng.). In collaboration CinEast J www.filmfestival.lu

Macho… ma non troppo E 01-11/11 H 18:30 & 20:30 S En italien (vostf) J www.festival-villerupt.com

Retrospectives and gems

L’homme dans le cinéma italien

L

e festival belge de la Cinémathèque se poursuit jusqu’en décembre et retrace l’histoire du cinéma de nos voisins, de 1913 à nos jours. Le programme s’ouvre sur une soirée ciné-concert dédiée au burlesque et au surréalisme. Au piano, Hughes Maréchal accompagnera quatre courts métrages, dont trois « featurettes » réalisées avant la Première Guerre mondiale par Alfred Machin, pionnier du cinéma belge. Inventeur du genre burlesque avec animaux, il fut peut-être l’inspirateur de Hergé pour Tintin et Milou. Également à l’affiche du ciné-concert : Monsieur Fantômas (photo), film muet d’Ernest Moerman (1937). Ce classique du surréalisme, grand moment d’autodérision et de critique sociale, foisonne de références à la série de films muets de Louis Feuillade, basés sur le célèbre personnage. Le programme de novembre comprend un documentaire de 1933 sur une grève de mineurs en Wallonie : Misère au Borinage ; un film dramatique de 1966 : L'homme au crâne rasé (considéré comme un des « fondamentaux du cinéma belge moderne ») ; le célèbre film d’horreur fantastique gothique de Harry Kümel : Malpertius (avec Orson Welles) ; un autre film dramatique, sorte de « tranche de vie nocturne », de Chantal Ackerman : Toute une nuit, et une séance familiale avec Tintin et le lac aux requins. Q

Chronological retrospective E 22/11-16/12 S Homage to Belgium. Original language (st. Fr. where applicable)

november'10  city agenda luxembourg

CinEast

www.citymag.lu


Cinémathèque

Agenda 01

lundi monday

18:30 Blue Velvet

DENNIS HOPPER USA 1986 / vostf / 120’ / c / De : David Lynch / Avec : Isabella Rosselini, Kyle MacLachlan, Dennis Hopper, Laura Dern, Dean Stockwell

20:30 Splendor VILLERUPT Italie-France 1989 / vostf / 110’ / c / De : Ettore Scola / Avec : Marcello Mastroianni, Massimo Troisi, Marina Vlady

02

mardi tuesday 18:30 Audace colpo dei soliti ignoti

VILLERUPT Hold-up à la milanaise / ItalieFrance 1959 / vostf / 105’ / De : Nanny Loy / Avec : Vittorio Gassman, Renato Salvatori, Claudia Cardinale, Carlo Pisacane

20:30 Et la vie continue

ABBAS KIAROSTAMI Zendegi digar hich Iran 1991 / vostf / 91’ / c / De : Abbas Kiarostami / Avec : Farhad Kheradmand, Puya Paevar

03

mercredi wednesday

05

on: ckets sur: your ti Book ez vos places ticket.lu Réserv uxembourg www.l

vendredi friday

18:30 Rebel Without a Cause

SCREENING YOUTH CULTURE USA 1955 | vostf | 108’ | c | De : Nicholas Ray | Avec : James Dean, Natalie Wood, Sal Mineo, Dennis Hopper La jeunesse, la plus belle période de la vie ou un âge de souffrance et de désillusions ? Ce panorama comprendra 6 films subjectivement représentatifs des décades 19502010 et sera rehaussé par la présence d’un témoin privilégié de l’époque respective qui évoquera "sa jeunesse" en introduction au film, à raison d’un rendez-vous par mois, de novembre à avril. Les années 50 : témoignage de Paul Helminger (bourgmestre de la Ville de Luxembourg). En collaboration avec le Musée d’Histoire de la Ville de Luxembourg.

21:00 Orlando

ARTHOUSE CLASSICS 50e anniversaire de Tilda Swinton / GB 1992 / vo / 92’ / c / De : Sally Potter / Avec : Tilda Swinton, Billy Zane, Charlotte Valandrey / D’après le roman de Virginia Woolf

06

20:30 Il sorpasso

VILLERUPT Le Fanfaron / Italie 1962 / vostf / 105’ / De : Dino Risi / Avec : Vittorio Gassman, Jean-Louis Trintignant, Catherine Spaak

04

jeudi thursday 18:30 Mediterraneo

VILLERUPT Italie 1991 / vostang / 86’ / c  / De : Gabriele Salvatores / Avec : Diego Abatantuono, Claudio Bigaglio, Giuseppe Cederna, Claudio Bisio / Oscar du Meilleur film étranger 1992

20:00 Breakfast at Tiffany’s

SENSE & SENSIBILITY USA 1961 / vostf / 113’ / c / De : Blake Edwards / Avec : Audrey Hepburn, George Peppard, Patricia Neal

22:00 Piranha LAST PICTURE SHOW À l’occasion de la sortie de Piranha 3D / USA 1978 / vostf / 95’ / c / De : Joe Dante / Avec : Bradford Dillman, Kevin McCarthy, Heather Menzies

07

dimanche sunday 15:00 Der Schatz der weiSSen Falken

CINEMA PARADISO Deutschland 2005 / deutsche Fassung / 92’ / Farbe / Regie: Christian Zübert / Mit: David Bode, Tamino-Turgay zum Felde, Kevin Köppe / Empfohlen ab 8 Jahren

17:00 Wall Street

20:30 Der amerikanische Freund

DENNIS HOPPER L’Ami américain / RFA-France 1977 / vostf / 125’ / c / De : Wim Wenders / Avec : Dennis Hopper, Bruno Ganz, Lisa Kreuzer, Gérard Blain, Nicholas Ray, Samuel Fuller, Jean Eustache / D’après le roman de Patricia Highsmith "Ripley’s Game"

www.citymag.lu

20:30 DE CALIGARI à TARANTINO

TOUTE L’HISTOIRE DU CINÉMA EN 10 LEÇONS Blow-Up / GB 1967 / vostf / 111’ / c / De : Michelangelo Antonioni / Avec : David Hemmings, Vanessa Redgrave, Sarah Miles

08

lundi monday

18:30 Et la vie continue ABBAS KIAROSTAMI cf. 02/11

20:30 Signore e signori

VILLERUPT Ces Messieurs dames / ItalieFrance 1965 / vostf / 115’ / De : Pietro Germi / Avec : Virna Lisi, Gastone Moschin, Nora Ricci Palme d’or, Cannes 1966

09

mardi tuesday 18:30 La frontière

samedi saturday

18:30 Le Passager

ABBAS KIAROSTAMI Mossafer / Iran 1994 / vostf / 72’ / De : Abbas Kiarostami / Avec : Hassan Darabi, Masud et Sahar Zandbagleh

33

CINE XXL À l’occasion de la sortie de "Wall Street 2" / USA 1987 / vostf + all / 124’ / c / De : Oliver Stone / Avec : Michael Douglas, Charlie Sheen, Daryl Hannah, Martin Sheen, Terence Stamp

CINEAST Hranica / Slovaquie 2009 / vost­ ang / 72’ / De : Jaroslav Vojtek / Avec : Peter Lizák, Tibor Tóth, Stefan Tóth, Pál Bocsárszky, Vince Tóth, Rebeka Kuiková, Alexander Gilányi, Rebeka Gilányiová

20:30 Morgen

CINEAST Roumanie, France, Hongrie 2010 / vostang / 100’ / De : Marian Crisan / Avec : András Hatházi, Yilmaz Yalcin, Elvira Rîmbu, Dorin C. Zachei, Molnar Levente, Razvan Vicoveanu

10

mercredi wednesday 18:30 Amici miei atto II

VILLERUPT Mes chers amis N° 2 / Italie 1982 / vostf / 120’ / c / De :Mario Monicelli / Avec : Ugo Tognazzi, Philippe Noiret Gastone Moschin, Adolfo Celi

20:30 Le Passager

ABBAS KIAROSTAMI cf. 03/11

11

jeudi thursday 18:30 Paris Trout

12

vendredi friday

18:30 Overnight

VILLERUPT Les Monstres / Italie-France 1963 / vostf / 115’ / De : Dino Risi / Avec : Ugo Tognazzi, Vittorio Gassman, Lando Buzzanca, Michèle Mercier, Ricky Tognazzi

lundi monday

18:30 Tracks

CINEAST Hongrie, Allemagne 2007 / vost­ ang / 92’ / De : Ferenc Török / Avec : Viktor Bodó, Enikö Eszenyi, Vilmos Vajdai

DENNIS HOPPER USA 1977 / vostf / 92’ / c / De : Henry Jaglom / Avec : Dennis Hopper,Dean Stockwell, Taryn Power

20:30 Pile-up

20:30 Shirin

CINEAST Koccanás / Hongrie 2009 / vost­ ang / 70’ / De : Ferenc Török / Avec : Zsolt Anger, Ildikó Bánsági, János Derzsi, Ferenc Elek, Sándor Gáspár, Tamás Keresztes, Vilmos Kun, Erzsi Máthé, Béla Mészáros, Eszter Ónodi, Réka Pelsoczy, Zoltán Rajkai

13

samedi saturday

20:00 Four Weddings and a Funeral

ABBAS KIAROSTAMI Iran 2008 / vostf / 92’ / c / De : Abbas Kiarostami / Avec : Niki Karimi, Golshifteh Farahani, Juliette Binoche

16

mardi tuesday 18:30 Ciné-conférence avec Patrick Brion: LE CINEMA ET CHOPIN

En collaboration avec le Service de coopération et d’Action culturelle / Ambassade de France / Dans le cadre de L’Année Chopin

20:30 Blue Velvet SENSE & SENSIBILITY GB 1994 / vostf+all / 117’ / c / De : Mike Newell / Avec : Hugh Grant, Andie MacDowell, James Fleet

22:00 Last Tango in Paris

FILMS/CONTROVERSES Ultimo tango a Parigi / Le Dernier tango à Paris / Italie-France 1972 / vostang / 128’ / c / De : Bernardo Bertolucci / Avec : Marlon Brando, Maria Schneider, Jean-Pierre Léaud

14

dimanche sunday 15:00 Miez und Mops – zwei tierische Freunde

CINEMA PARADISO Japan 1985 / deutsche Fassung / 80’ / Farbe / Tierfilm von Masanori Kakutani / Empfohlen ab 6 Jahren

17:00 Little Big Man

DENNIS HOPPER cf. 01/11

17

mercredi wednesday 18:30 Picnic

CINEAST Pescuit sportiv / Roumanie, France 2009 / vostfr / 84’ / De : Adrian Sitaru / Avec : Adrian Titieni, Maria Dinulescu, Alexandru Georgescu

20:30 Incinérateur des cadavres

CINEAST Spalovac mrtvol / Tchécoslovaquie 1969 / vostang / 95’ / De : Juraj Herz / Avec : Rudolf Hrusínsky, Vlasta Chramostová, Jirí Menzel, Ilja Prachar

18

jeudi thursday

CINE XXL In memoriam Arthur Penn / USA 1969 / vo / 138’ / c / De : Arthur Penn / Avec : Dustin Hoffmann, Faye Dunaway, Jeff Corey

20:30 DE CALIGARI À TARANTINO

DENNIS HOPPER USA 1991 / vo / 100’ / c / De : Stephen Gyllenhaal / Avec : Dennis Hopper, Barbara Hershey, Ed Harris / D’après le roman de Peter Dexter

20:30 I mostri

15

TOUTE L’HISTOIRE DU CINÉMA EN 10 LEÇONS Persona / Suède 1966 / vostf / 81’ / De : Ingmar Bergman / Avec : Liv Ullmann, Bibi Andersson, Margaretha Krook

18:30 Les paumes blanches

19

vendredi friday

18:30 Lea

CINEAST République tchèque, Allemagne 1996 / vostang / 100’ / De : Ivan Fíla / Avec : Lenka Vlasáková, Christian Redl, Hanna Schygulla, Udo Kier, Miroslav Donutil

20:30 Bathory

CINEAST Slovaquie, République tchèque, Hongrie, Royaume Uni 2008 / vostang / 149’ / De : Juraj Jakubisko / Avec : Anna Friel, Vincent Regan, Hans Matheson, Karel Roden, Boleslav Polívka, Deana Jakubisková-Horváthová, Jirí Mádl, Lucie Vondrácková, Franco Nero

18:30 ABC Africa

ABBAS KIAROSTAMI Iran 2001 / vostf / 84’ / c / Documentaire de : Abbas Kiarostami

20:30 Made in Belgium : Soirée d’ouverture

Belgique 1913-1937 / Programme de films burlesques et surréalistes / De : Alfred Machin, Ernst Moerman, Henri d’Ursel / Accompagnement au piano : Hughes Maréchal Programme : Saïda a enlevé le Manneken Pis (Alfred Machin, 1913), M. Beulemeester, garde civique (Alfred Machin, 1913), Je vais me faire raser (Alfred Machin, 1914), Monsieur Fantômas (Ernest Moerman, 1937)

23

mardi tuesday 18:30 Misère au Borinage

Depp, Benicio del Toro, Tobey Maguire / D’après le roman de Hunter S. Thompson

samedi 27 saturday

20:00 Awakenings

SENSE & SENSIBILITY USA 1990 / vostf / 120’ / c / De : Penny Marshall / Avec : Robin Williams, Robert De Niro, Julie Kavner

22:00 Mysterious Mr. Moto

LAST PICTURE SHOW USA 1930 / vo / 62’ / De : Norman Foster / Avec : Peter Lorre, Mary McGuire, Henry Wilcoxon

28

dimanche sunday 15:00 Tintin et le lac aux requins

samedi 20 saturday

CINEMA PARADISO – ÉDITION FRANÇAISE France 1972 / vf / 80’ / couleur / Dessin animé de : Raymond Leblanc / À partir de 7 ans

CINEAST Ruzové sny / Tchécoslovaquie 1976 / vostang / 80’ / De : Dusan Hanák / Avec : Juraj Nvota, Iva Bittová, Josef Hlinomaz, Marie Motlová, Ludovít Kroner, Libuse Havelková, Václav Babka, Hana Slivková, Anton Trón

20:30 Paris Trout

17:00 The Pianist

20:30 Periferic

18:30 Shirin

18:30 Rêves en rose

CINEAST Roumanie, Autriche 2010 / vostfr / 87’ / De : Bogdan George Apetri / Avec : Ingrid Bisu, Mimi Branescu, Timotei Duma, Ioana Flora, Ana Ularu, Andi Vasluianu

21

dimanche sunday 15:00 Neues von uns Kindern aus Bullerbü

CINEMA PARADISO Schweden 1987 / deutsche Fassung / 89’ / Farbe / Von: Lasse Hallström / Mit: Linda Bergström, Crispin Dickson-Wendenius, Henrik Larsson / Empfohlen ab 6 Jahren

DENNIS HOPPER cf. 11/11

24

mercredi wednesday ABBAS KIAROSTAMI cf. 15/11

CINEAST Pologne, Irlande, Norvège, Hongrie 2010 / voang / 83’ / De : Jerzy Skolimowski / Avec : Vincent Gallo, Emanuelle Seigner, Nicolai Cleve Broch, Stig Frode Henriksen

MADE IN BELGIUM De man die zijn haar kort liet knippen / Belgique 1966 / vostf / 94’ / De : André Delvaux / Avec : Senne Rouffaer, Beata Tyszkiewicz, Hector Camerlynck

25

jeudi thursday 18:30 Speed

20:30 DE CALIGARI À TARANTINO

20:30 Malpertuis

MADE IN BELGIUM Belgique 1972 / vostf / 124’ / c / De : Harry Kümel / Avec : Orson Welles, Susan Hampshire, Mathieu Carrière, Michel Bouquet

26

TOUTE L’HISTOIRE DU CINÉMA EN 10 LEÇONS Andreï Roublev / Andrej Rublev / URSS 1966 / vostf / 185’ / nb + c / De : Andreï Tarkovski / Avec : Anatoli Solonitsyne, Nikolaï Grinko, Ivan Lapikov

lundi 29 monday

19:00 DE CALIGARI À TARANTINO

DENNIS HOPPER USA 1994 / vostf / 116’ / c / De : Jan de Bont / Avec : Keanu Reeves, Dennis Hopper, Sandra Bullock, Jeff Daniels / 2 Oscars

CINEAST Na samym dnie / Allemagne, Royaume Uni, Pologne 1970 / voang / 90’ / De : Jerzy Skolimowski / Avec : Jane Asher, John Moulder-Brown

CINE XXL GB 2002 / vostf / 148’ / c / De : Roman Polanski / Avec : Adrien Brody, Thomas Kretschmann, Frank Finlay / Palme d’Or, Cannes 2002

20:30 L’homme au crâne rasé

18:30 Essential Killing

CINEAST Fehér Tenyér / Hongrie 2006 / vostang / 101’ / De : Szabolcs Hajdú / Avec : Zoltán Miklós Hajdu, Orion Radies, Silas Radies, Gheorghe Dinica

CINEAST Nedodrzany slub / Slovaquie, République tchèque 2009 / vostang / 129’ / De : Jirí Chlumsky / Avec : Samuel Spisák, Ondrej Vetchy, Ivan Romancík, Marián Slovák, Eva Kerekesová, Vlado Cerny, Ina Gogálová

lundi monday

MADE IN BELGIUM Belgique 1933 / vo / 36’ / Documentaire de : Henri Storck et Joris Ivens

20:30 Deep End

20:30 Promesses non tenues

22

vendredi friday

18:30 Arsenic and Old Lace COMEDY CLASSICS USA 1944 / vo / 118’ / De : Frank Capra / Avec : Cary Grant, Priscilla Lane, Peter Lorre

20:30 Fear and Loathing in Las Vegas

TOUTE L’HISTOIRE DU CINÉMA EN 10 LEÇONS Easy Riders & Raging Bulls : New Hollywood et nouvelles contestations. De Dick Tomasovic (enseignant-chercheur en arts du spectacle, Université de Liège) Ciné-conférence ponctuée d’extraits de films / en français / 60’ / Interlude gastronomique "Glass & Finger Food" / Bonnie and Clyde / USA 1967 / vostf / 112’ / c / De : Arthur Penn / Avec : Warren Beatty, Faye Dunaway, Michel J. Pollard / Gene Hackman

30

mardi tuesday 18:30 Toute une nuit

MADE IN BELGIUM France-Belgique 1982 / vo / 88 ‘/ c / De : Chantal Akerman / Avec : Natalia Akerman, Paul Allio, Gabrielle Claes

20:30 ABC Africa

ABBAS KIAROSTAMI cf. 22/11

ARTHOUSE CLASSICS 70e anniversaire de Terry Gilliam / GB 1998 / vostf / 114’ / c / De : Terry Gilliam / Avec : Johnny

november'10  city agenda luxembourg


34 Schokela Knätschgummi a brong Puppelcher

New releases

In the family

Andy Bausch’s new documentary examines the cultural impact of the arrival of the US soldiers who liberated Luxembourg in September 1944. Local kids adored the GIs who gave them chocolate and chewing gum. Witnesses recount the relationships GIs forged with local women and the illegitimate births, some of them of the country’s first “brown” babies, that followed. Dem Andy Bausch säin neien Documentaire hannerfreet de kulturellen Afloss, deen déi amerikanesch Zaldoten haten, déi Lëtzebuerg am September 1944 befreit hunn. D’Lëtzebuerger Kanner waren immens frou mat den GIs, vun deene se Schockela a Knätschgummi kruten. Aenzeien erzielen och vun de Bezéiungen tëscht Amerikaner a Lëtzebuergerinnen, vun den illegitime Gebuerten a vun deenen éischte “bronge” Puppelcher, déi et dunn zu Lëtzebuerg gouf.

Photos: Paul Thiltges Distributions, Mandalay Vision

For November

The Kids are alright

1 2 3 4 5

Love triangle comic drama with a twist – two of the three sides are women who have been married to each other for 20 years. They have raised two children, half siblings, from the same surrogate father. When the kids want to find out who he is, things go awry. Annette Bening and Julianne Moore star as the hapless couple, with Mark Ruffalo as the father. Cette comédie dramatique met en scène un triangle amoureux, qui présente la particularité que deux des trois protagonistes sont des femmes mariées ensemble depuis 20 ans. Elles ont élevé deux enfants, demi-frère et demi-sœur, nés du même père de substitution. Les choses se compliquent lorsque les enfants décident de partir à la recherche de leur géniteur.

19/11

Harry Potter and the Deathly Hallows, part 1 The end of the epic saga draws near

12/11

Saw 3D Horror franchise takes on a new dimension

05/11

Photos: Warner Bros. Pictures ; Summit Entertainment ; 20th Century Fox

The legacy of liberation

Fair Game Naomi Watts and Sean Penn in a real-life spy thriller

19/11 Red

Bruce Willis, wise cracks, big buck action – what’s not to like?

26/11 Cyrus

Romantic comedy about a man, his lover and her grown up son

CinEast

Comic drama E Released 19/11 S In English (st. Fr) I Utopia (Limpertsberg)

Festival grows in all directions

0633

Orange Wednesdays

moskito.lu

Documentary drama E Released 12/11 S in Luxembourgish & English (st. Fr) I Utopia (Limpertsberg)

Le cinéma à 2 c’est mieux ! Recevez 2 tickets de cinéma pour le prix d’1 ! Avec chaque copain, chaque mercredi dans toutes les salles de l‘Utopolis et du ciné Utopia. En tant que client Orange, envoyez un SMS « film » au 60352.

Marek Najbert’s Protektor was voted the best Czech film of 2009. Le film de Marek Najbert, Protektor, a été élu meilleur film tchèque en 2009.

Showcasing the best cinema from Hungary, Poland, Slovakia and the Czech Republic, CinEast allows audiences to catch films that they would, in all likelihood, otherwise never watch. For 2010, the festival has introduced the concept of a guest country – in this case Romania – and has also launched its first competitions. Guest directors will attend screenings of their films and food from the countries in question will also be served at selected events. The main theme of the festival is La ligne frontière, with selected feature films and documentaries that deal with both physical and ethereal borders. Films to watch out for include Marek Najbert’s beautifully shot Nazi occupation drama Protektor and Jerzy Skolimowski’s powerful extraordinary rendition thriller Essential Killing, winner of this year’s Special Jury Prize at the Venice Film festival.

DAYS

ORANGE WEDNES

2 POUR1

u 60352

SMS « film » a CHAQUE

RIX D’1

ETS AU P

I, 2 TICK MERCRED

Nos cinémas partenaires

www.utopolis.lu

www.utopolis.lu

www.utopolis.lu

Vitrine du cinéma hongrois, polonais, slovaque et tchèque, CinEast est pour le public l’occasion de découvrir des films qu’il ne verrait sans doute nulle part ailleurs. Deux nouveaux concepts pour l’édition 2010 : un pays invité – la Roumanie – et une compétition. Les réalisateurs invités seront présents à la projection de leurs films et lors de manifestations choisies, un buffet servira des spécialités locales du pays concerné. Sur le thème principal du festival : « La ligne frontière », films et documentaires déclinent une réflexion sur les frontières matérielles et immatérielles. À ne pas manquer : Protektor, de Marek Najbert – drame de l’occupation nazie, magnifiquement filmé, et Essential Killing, de Jerzy Skolimowski – puissant thriller de guerre et de survie, Prix spécial du jury au Festival de Venise 2010.

Central European films E 09-21/11 I Abbaye de Neumünster, Cinémathèque, Université du Luxembourg, Ancien Cinéma (Vianden), CineBelval (Esch/Alzette) J www.filmfestival.lu Pour plus de détails visitez un shop Orange ou www.orange.lu

ORAB01_0633_ow_130x190_citymag.indd 2

plus loin ensemble

19.10.2010 18:20:03 Uhr

www.citymag.lu


35 Comic-hefter

Architecture

Den eenzeg echte Lëtzebuerger Superheld, de Superjhemp, kënnt mat senge Pappen, dem Lucien Czuga an dem Roger Leiner, an de Cité Auditorium. De fiktive Staatsbeamte Charel Kuddel gëtt zum Superjhemp, wann et heescht, Lëtzebuerg virun de Kräfte vum Béisen ze retten. A sengen Abenteuer, déi bis ewell a 25 Hefter verëffentlecht goufen, tauchen och regelmässeg Karikature vu bekannte Lëtzebuerger Perséinlechkeeten op. Luxembourg’s very own superhero will be at the Cité auditorium alongside his creators, Lucien Czuga and Roger Leiner. Fictitious civil servant Charel Kuddel transforms himself into Superjhemp to rescue Luxembourg from evil-doers. Caricatures of well known Luxembourg figures regularly appear in the adventures, which have been published in over 25 books.

Danish architect and teacher Jan Gehl will speak about durability and its significance for public spaces and cities. Gehl is well known for his books Life Between Buildings and Cities for People and his focus on design that improves life for pedestrians and cyclists – he has worked on projects at the behest of transport authorities in both London and New York City. L’architecte et professeur danois Jan Gehl parlera de la durabilité et de son importance au niveau des espaces publics et des villes. Jan Gehl est célèbre pour ses livres Life Between Buildings et Cities for People et en raison de l’importance qu’il accorde au design facilitant la vie des piétons et des cyclistes – il a collaboré à des projets commandités par les autorités des transports de Londres et de New York.

Superjhemp

agenda 17

lundi 22 monday

mercredi wednesday

18:30 Planètes sonores, nouveaux langages ?

10:00 L’exploitation sexuelle et commerciale des enfants

19:00 Chercheurs Luxembourgeois à l’étranger

Par Alexandre Castant. Mudam

10

mercredi wednesday 18:30 OPEN SQUARE

Public forum : dossier École. (L) CarréRotondes

Wenn Missy bloggt Bibliothèque Cid-femmes

11

jeudi thursday 18:30 Slowfood – Schnell a gutt Natur Musée

19:00 cities for people Jan Gehl, architecte. Auditorium Banque de Luxembourg

15

lundi monday

19:00 Chercheurs Luxembourgeois à l’Étranger

"Strukturbasiertes Design neuer Antimalaria-Wirkstoffe" par Dr. Anna K. H. HirscH (Stratingh Institute for Chemistry, Groningen, The Netherlands). Cité auditorium

19:30 Effervesciences

À l’occasion de son 15e anniversaire et de la journée internationale des droits de l’enfant, Ecpat Luxembourg organise une rencontre pour les membres du réseau Ecpat et leurs partenaires. L’objectif est d’échanger sur l’évolution de l’exploitation sexuelle des enfants à des fins commerciales (et les problèmes liés) durant les 15 dernières années, de tirer des leçons des expériences vécues et de discuter des stratégies pour le futur. Abbaye de Neumünster

18:30 1958-2010 : 25 ans d’action en faveur des immigrés

L’année 1985 marque le début de la structure organisée de l’OGBL en faveur des immigrés. 25 années après, il est important de faire le bilan et de lancer de nouveaux défis pour une société plus sociale, plus juste et plus fraternelle. Interviendront : Denis Scuto, historien, Nicolas Schmit, ministre du Travail et de l’Immigration, Jean-Claude Reding, président de la confédération syndicale indépendante OGBL. Abbaye de Neumünster

kustaa saksi: color burst Conférence Design Friends. Mudam

OPEN SQUARE

"100 años de revolución ��� México 1910-2010". Film conférence (ES/FR) CarréRotondes

18

jeudi thursday 18:30 gespräch mit daniel kehlmann Grand Théâtre

19:00 Cité talks / Stadgespréich

Après Le magicien d’eau en octobre 2009, les Électrons Libres invitent à une deuxième conférence expérimentale interactive donnée à nouveau par Richard-Emmanuel Eastes, chercheur et professeur agrégé de chimie, assisté de Fabien Descamps. Abbaye de Neumünster

16

La Ville de Luxembourg et le Cercle-Cité, en collaboration avec la Fondation de l’Architecture et de l’Ingénierie, annoncent leur premier cycle de conférences débat sur l’actualité urbanistique à Luxembourg. Première table ronde : "Zone verte ou noyau urbain – Centres commerciaux et développement urbain au Luxembourg". www.cercle-cite.lu Cité Auditorium

mardi tuesday

21:15 Über Cattenom

18:00 Jetsun Pema

Im Anschluss an das Stück wird zu einem Publikumsgespräch mit den Künstlern und weiteren Experten eingeladen. TNL

www.citymag.lu

20

samedi saturday

À l’occasion de leurs 15 ans, Les Amis du Tibet-Luxembourg organisent la venue de cette personnalité hors du commun à qui le Parlement tibétain en exil a donné en 1995 le titre de "Mère du Tibet" tant elle a joué un rôle clé pour les enfants. Abbaye de Neumünster

"Kieselalgen: Nukleotid-Stoffwechsel mal anders!" par Dr. Michelle Ast (Technische Universität Kaiserslautern, Pflanzenphysiologie, AG Neuhaus) Cité auditorium

23

mardi tuesday 18:30 La scène des images

Conférence Les Mardis de l’Art. Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain

Jeanne Bauler Lecture publique.  Cité Bibliothèque

OPEN SQUARE

"Water makes money". Film débat (F). CarréRotondes

19:00 George, Fryderik... et les autres

Abbaye de Neumünster

24

mercredi wednesday 18:30 Le Louvre

Avec Jean-Luc Martinez, conservateur général du Patrimoine, et directeur du département des Antiquités grecques, étrusques et romaines du Musée du Louvre depuis 2007. Abbaye de Neumünster

OPEN SQUARE

"Luxembourg & Grande Région 2030 : l’aménagement du territoire". Débat (D/F).  CarréRotondes

21:00 Über FUCK YOU, Eu.ro.pa!

18:30 Wäin an Drauwen Natur Musée

19:00 Le sort d’une ville

Conférence dans le cadre du 750e Anniversaire de l’Affranchissement de la Ville de Diekirch. Cité Auditorium

samedi 27 saturday

10:30 superjhemp Cité Auditorium

lundi 29 monday

19:00 Chercheurs Luxembourgeois à l’Étranger

"Moderne Festkörperchemie – Materialien mit interessanten Strukturen und spannenden Eigenschaften" par Christian Goerens (Dipl.-Chem. RWTH Aachen University).    Cité Auditorium

de caligari à tarantino

"Easy Riders & Raging Bulls : New Hollywood et nouvelles contestations". De Dick Tomasovic (enseignant-chercheur en arts du spectacle, Université de Liège). Ciné-conférence ponctuée d’extraits de films et interlude gastronomique. Film : Bonnie and Clyde. www.caligaritarantino.lu Cinémathèque

20:00 prostitution : modèles et questions

Théâtre du Centaure

30

mardi tuesday 20:00 Les mardis de la philo

Martine Kleinberg, historienne, intellectuelle engagée. "Pour un judaïsme universel, humaniste, au-delà des tribus mortifères". Abbaye de Neumünster

Im Anschluss an das Stück wird zu einem Publikumsgespräch mit der Dramatikerin Nicoleta Esinencu und der Schauspielerin Snezhina Petrova eingeladen. TNL

25

jeudi thursday 18:30 Cubisme, futurisme, abstraction, suprématisme Mudam Akademie – 02. Mudam

Wem gehört die Stadt? Wem gehört die StraSSe? Bibliothèque Cid-femmes

n nt o r eve sur u o y s it nt subm z vos eve e iv r c . o net/11 Ins i r u l p 8 . wwwn décembre : 0 Éditio

Photo: Gehl architects

09

mardi tuesday

Liesung E 27/11 H 10:30 I Cité Auditorium S Op Lëtzebuergesch J www.cerclecite.lu

Cities for People

Urban spaces E 11/11 H 19:00 I Banque de Luxembourg (14, bd Royal) S Organised by Fondation de l’Architecture et de l’Ingénierie. In English J www.fondarch.lu


CULTURE & GOING OUT A COMPREHENSIVE LISTING OF CITY VENUES AND CONTACT DETAILS. PLUS A GUIDE TO CITY RESTAURANTS AND BARS. Une liste exhaustive des lieux de loisir et leurs coordonnées, ainsi qu’un guide des bars et restaurants.

Luxembourg city tourist office 1

CINEMAS Cinémas

CULTURAL VENUES Espaces culturels 18

25

30, place Guillaume II Bureau d’accueil touristique Lu-sa : 9-19h, di : 10-18h Communication et marketing : Promotes culture and tourism and the brand image of Luxembourg City. Promotion culturelle et touristique de Luxembourg-Ville et de son image de marque. Service Guidages Luxembourg Convention Bureau : Consultancy for business tourism/framework for professional organisers of conferences, seminars and workshops. Guided tours and organised programmes. Incoming and package deals for tourists. Consultance tourisme d’affaires / encadrement pour organisateurs professionnels de conférences, séminaires et workshops. Organisation de tours guidés et de programmes-cadres. Incoming, élaboration de forfaits touristiques. G 22 28 09 J touristinfo@lcto.lu www.lcto.lu

Café-Théâtre “Rocas” Place des Bains G 27 47 86 20 J www.rocas.lu

Kasemattentheater 14, rue du Puits G 29 12 81 J infos@kasenmattentheater www.kasemattentheater.lu

Tickets Billetterie

21

19 CarréRotondes 1, rue de l’Aciérie G 26 62 20 07 J info@rotondes.lu www.rotondes.lu

20 CCR Abbaye de Neumünster 28, rue Münster G 26 20 52-1 J contact@ccrn.lu www.ccrn.lu

Cercle-Cité 3, rue Génistre G 46 49 46-1 J info@cerclecite.lu www.cerclecite.lu

2 LUXEMBOURG TICKET Grand Théâtre 1, rond-point Robert Schuman (Limpertsberg) Reservation and purchase by telephone: Réservation et vente par téléphone : G 47 08 95-1 J www.luxembourgticket.lu Lu-ve : 10-18h30 Sales points in the city: Points de vente en ville : Luxembourg City Tourist Office (place Guillaume II), Conservatoire de Musique (Merl), Centre Culturel de Rencontre Abbaye de Neumünster (Grund)

ART GALLERIES galeries D’ART

22 Conservatoire de Musique 33, rue Charles Martel G 47 96 55 55 (standard) 47 96 54 32 (réservations) J cml@vdl.lu www.vdl.lu

23 d:qliq 17, rue du Saint-Esprit G 26 73 62 J info@dqliq.com www.dqliq.com

24 3 Artium Art Gallery 11c, boulevard Joseph II /  49, avenue Monterey G 26 44 00 66 J www.artium.lu

4 beaumontpublic + Koenigbloc 21a, avenue Gaston Diderich G 46 23 43 J www.beaumontpublic.com

5 Extrabold 24, avenue de la Liberté G 26 64 96 03 J www.extrabold.eu

6 Galerie Bernard Ceysson 2, rue Wiltheim G 26 26 22 08 J www.bernardceysson.com

7 Galerie Clairefontaine Espace 1 7, place Clairefontaine Ma-ve : 14h30-18h30, sa : 10-12h, 14-17h G 47 23 24 J www.galerie-clairefontaine.lu

8 Galerie Clairefontaine Espace 2 21, rue du Saint-Esprit Ma-ve : 14h30-18h30, sa : 10-12h, 14-17h G 47 23 24 J www.galerie-clairefontaine.lu

9 Galerie d’art Am Tunnel 16, rue Zithe G 40 15 24 50

10 Lucien Schweitzer galerie et éditions 24, avenue Monterey G 23 61 61 J www.lucienschweitzer.lu

11 Galerie f. hessler 21, rue Astrid Me & ve : 14-18h, sa : 10-12h, 14-18h G 27 28 12 77 J www.galeriefhessler.lu

12 Galerie La Cité 1, rue Louvigny (1er étage) G 22 36 89 J www.lacite.lu

13 Galerie L’indépendance Dexia BIL 69, route d’Esch Lu-ve : 8-18h

14 Galerie Nordine Zidoun 101, rue Adolphe Fischer G 26 29 64 49 J www.galeriezidoun.com

Den Atelier 54, rue de Hollerich G 49 54 85-1 J info@atelier.lu www.atelier.lu

19 Exit07 1, rue de l’Aciérie G 26 62 20 07 J info@rotondes.lu www.rotondes.lu

2 Grand Théâtre 1, rond-point Robert Schuman G 47 96 39 00 (standard) 47 08 95-1 (réservations) J grandtheatre@vdl.lu www.theatres.lu

26 Philharmonie 1, place de l’Europe G 26 02 27-1(standard) 26 32 26 32 (réservations) J info@philharmonie.lu www.philharmonie.lu

27 Théâtre des Capucins 9, place du Théâtre G 47 96 40 54 (standard) 47 08 95-1 (réservations) J capucins@vdl.lu www.theater-vdl.lu

33 Cinémathèque Municipale 17, place du Théâtre G 29 12 59 (infos programme) J cinematheque@vdl.lu www.cinematheque.lu

34 Ciné Utopia 16, avenue de la Faïencerie G 22 46 11 J www.utopolis.lu

35 Utopolis 45, avenue J.F. Kennedy G 42 95 11-1 J www.utopolis.lu

libraries bibliothèques

28 Théâtre du Centaure 4, Grand-Rue G 22 28 28 J centaure@pt.lu www.theatrecentaure.lu

29 Théâtre National du Luxembourg 194, route de Longwy G 26 44 12 70 J info@tnl.lu www.tnl.lu

30 TOL – Théâtre Ouvert Luxembourg 143, route de Thionville G 49 31 66 J tol@tol.lu www.tol.lu

32 Fondaton de l’Architecture et de l’Ingénierie 1, rue de l’Aciérie G 42 75 55 J office@fondarch.lu www.fondarch.lu

les amis des musées J info@amisdesmusees.lu www.amisdesmusees.lu

40 Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain 41, rue Notre-Dame Lu, me, ve : 11-19h, je : 11-20h, sa, di & jours fériés : 11-18h G 22 50 45 J info@casino-luxembourg.lu www.casino-luxembourg.lu

41 MNHA – Musée National d’Histoire et d’Art Marché-aux-Poissons Ma-di : 10-17h G 47 93 30-1 (standard) 47 93 30 21-4 (visites guidées) J musee@mnha.lu www.mnha.lu

21 bibliothèque Municipale cité 3, rue Génistre Ma-ve : 10-19h, sa : 10-18h G 47 96 27 32 J bibliotheque@vdl.lu www.vdl.lu

42 Mudam – Musée d’Art Moderne Grand-Duc Jean 3, Park Dräi Eechelen Me-ve : 11-20h, sa-lu : 11-18h G 45 37 85-1 J info@mudam.lu www.mudam.lu

36 bibliothèque nationale 37, boulevard F.D. Roosevelt Ma-ve : 10h30-18h30, sa : 9-12h Médiathèque / media library : ma-ve : 10h30-18h30 G 22 97 55-1 J info@bnl.etat.lu, www.bnl.lu

kids enfants

31 Trois C-L 20a, rue de Strasbourg G 40 45 69 J danse@danse.lu www.danse.lu

MUSEUMS musées

37 kids and the city maison relais 2, rue du Nord Lu-ve : 7h30 -18h30, sa : 9h30 -18h30 G 26 26 29 59 J www.kidsandthecity.lu

art schools écoles d’art 38

43 Musée d’Histoire de la Ville de Luxembourg 14, rue du Saint-Esprit Ma-di : 10-18h, je : 10-20h G 47 96 45 00 J musee@vdl.lu www.mhvl.lu

44 Natur Musée – Musée National d’Histoire Naturelle 25, rue Münster Ma-di : 10-18h G 46 22 33-1 J musee-info@mnhn.lu www.mnhn.lu

45 Villa vauban – musée d’art de la ville de luxembourg 18, avenue Émile Reuter Lu, me, je, sa, di : 10-18h, ve : 10-21h G 47 96 45 65 J www.musee@vdl.lu www.villavauban.lu

cercle européen pour la propagation des arts Lycée Technique des Arts et Métiers 19, rue Guillaume Schneider G 40 99 20 (9-11h) J cepa@pt.lu www.summerakademie.lu

39 école d’art contemporain 117, rue de Hollerich G 49 46 16 J ecoleart@ecoledartcontemporain.lu www.ecoledartcontemporain.lu

15 Nosbaum & Reding – art contemporain 4, rue Wiltheim Ma-sa : 12-18h G 26 19 05 55 J www.nosbaumreding.lu

16 Galerie Toxic 2, rue de l’Eau G 26 20 21 43 J www.galerietoxic.com

17 Konschthaus beim Engel 1, rue de la Loge Ma-di : 10-12h, 13-19h G 22 28 40

, SPORT SERVICES nd sses a 34 & SHOPPING addre e

l n pag usefu Find g guide o in shopp Magazine s utiles y se 4 of Cit z les adres à la page 3 ve g Retrou ide shoppin gu et un azine y Mag du Cit

culture going out


1 38

Un cadre et une ambiance typique

26

2

Restaurant Asiatique

42

Fontaine de jade

34

4

5, rue du saint esprit L-1475 Luxembourg Tél. : 22 01 21 Fax : 46 55 01 Fermé samedi midi et lundi soir.

3

18

33

45 27

28

37

41 15

21

5

2 1_CM.indd 19

2

17.06.2010 12:23:48 Uhr

1

10

17

12

11 29 22 4

20

16 40

7

36

43

44

8 23 1

3

9 5

3

1, -/ 

31

/

,

13

EFT4

B WF

UFVS T

14 VSTF UEFT4F

O

La Pomme Cannelle Découvrez la cuisine de création au carrefour de la gastronomie classique et de la passion des voyages culinaires.

39

24

Réservations : +352-24 16 16 736 25

Parking couvert offert pendant la durée du repas

Ouvert du lundi au vendredi: de 12 h 00 à 14 h 00 et de 19 h 00 à 22 h 00 12, boulevard Royal • L-2449 Luxembourg www.leroyal-luxembourg.com

32 19 Annonce Carte visite 0.3.pdf

1

10/19/10

8:38 AM

30

4

Le plaisir est avant tout une histoire de goût(s)

Une représentation de votre établissement par l’image. un impact déterminant pour votre cible en plein cœur de la ville. nouveau à partir du 31.10:

Contactez notre régie TÉL. 27 39 74 76 Le restaurant LE ZAI est ouvert tous les jours sauf samedi midi. 18, av. de la Faïencerie I Luxembourg-Limpertsberg T 26 27 67 I info@lagura.lu I www.lagura.lu Ouvert 7j/7: 12h – 14h & 19h – 22h

www.lezai.lu

273, route d’Arlon - Strassen

Appelez Mélanie au : 27 17 27 27-39 ou au 691 355 345

35


38

prochainement

Coming up

prochainement Elton John DEcember 02 decembre

One of the most enduring stars of the 20th century, Elton John returns to Luxembourg some seven years after his last performance at d’Coque. Accompanied by renowned percussionist Ray Cooper, Sir Elton will play a selection of his greatest hits from the last 40 or so years. An inimitable showman, he will undoubtedly raise the roof at the Kirchberg venue. L’une des plus belles longévités musicales du 20e siècle, Elton John revient au Luxembourg, sept ans après son dernier concert à la Coque. Accompagné par le célèbre percussionniste Ray Cooper, Sir Elton interprétera quelques-uns de ses plus grands succès de ces 40 dernières années. Ce showman sans pareil va certainement faire un malheur sur la scène du Kirchberg. I d’Coque

Le Cirque Invisible december 08 &12 decembre

Book Early!

Réservez de suite ! We advise you get tickets now for the following shows that are likely to sell out: Nous vous conseillons d'acheter dès maintenant vos tickets pour les spectacles suivants : La Flûte Enchantée (Peter Brook) E 11-15/01/11 I Grand Théâtre J www.theatres.lu OPL / Dmitrij Kitajenko / Truls Mørk E 13/01/11 I Philharmonie J www.philharmonie.lu Chemical Brothers E 13/01/11 I Rockhal J www.rockhal.lu The Ukulele Orchestra of Great Britain E 15/02/11 I Philharmonie J www.philharmonie.lu Interpol E 11/03/11 I Rockhal J www.atelier.lu Cats E 17/06-03/07/11 I Glacis Zelt J www.e-ticket.lu

Victoria Chaplin and Jean-Baptiste Thierrée bring their minimalist, alternative circus show to the Grand Théâtre. The veteran couple, who have been performing together since 1971, are the only performers on stage. But their wonderfully joyous and surreal show, using simple domestic props and elaborate costumes, truly captivates audiences of all ages. C’est au Grand Théâtre que Victoria Chaplin et Jean-Baptiste Thierrée présenteront leur spectacle de cirque minimaliste et alternatif. Ce duo chevronné, qui se produit depuis 1971, occupe la piste à lui seul. Mais son spectacle, admirablement joyeux et surréaliste, avec comme seuls accessoires des objets domestiques courants et des costumes recherchés, captive littéralement un public de tous âges. I Grand Théâtre

OPL / Krivine / Capuçon

10

december decembre

Photo: Mat Hennek

Following an acclaimed performance by his cellist brother Gautier in June, violinist Renaud Capuçon takes his bow at the Philharmonie. He will play Beethoven’s Violin Concerto Op. 61, which he recorded for Virgin Classics last year with the Rotterdam Philharmonic Orchestra. In Luxembourg he is accompanied by the OPL under the baton of Emmanuel Krivine. Suite au succès de la représentation de son frère Gautier, violoncelliste, au mois de juin, Renaud Capuçon, violoniste, se produira sur la scène de la Philharmonie. Il interprétera le Concerto pour violon op. 61 de Beethoven, qu’il a enregistré l’an dernier pour Virgin Classics avec l’Orchestre Philharmonique de Rotterdam. Cette fois, il sera accompagné par l’Orchestre Philharmonique du Luxembourg sous la direction d’Emmanuel Krivine. I Philharmonie

Free subscription Abonnement gratuit

For residents of Luxembourg City & the Grand Duchy and foreign commuters (subscribe to your workplace address in Luxembourg) Pour les résidents de Luxembourg et du Grand-Duché ainsi que les frontaliers (abonnez-vous sur votre lieu de travail à Luxembourg) Send an email with your name and full address to: Envoyez vos coordonnées par mail à : citymag@vdl.lu Ou téléphonez au 47 96 41 14 City Mag abroad / à l'étranger : Envoyez vos coordonnées par mail à citymag@vdl.lu ou téléphonez au +352 47 96 41 14. Participation aux frais de l'ordre de 10 EUR par an (11 numéros) à virer aux Éditions Mike Koedinger S.A. : Please send an email with your name and full address to citymag@vdl.lu or call +352 47 96 41 14 and transfer 10 EUR to cover postage of the 11 editions published during the year to Éditions Mike Koedinger S.A.: IBAN LU87 0019 1655 8851 4000 / Code Bic / Swift BCEELULL.

OURS

www.citymag.lu Musique classique Brigitte Bertelle J brigitte.bertelle@citymag.lu

En couverturE: Photographie: Full Time Hobby

Musiques actuelles, événements, conférences, cinéma: Duncan Roberts J duncan.roberts@citymag.lu

City Agenda est édité par Mike Koedinger Éditions pour le compte de la Ville de Luxembourg / is published by Mike Koedinger Éditions for the City of Luxembourg RÉDACTION / EDITORIAL: ropean D

es

010 · si l s2

r awa r D · eu

ve

Courrier / Mail BP 728, L-2017 Luxembourg G 29 66 18-1 J info@citymag.lu

i g n awa r D

RESPONSABLES RUBRIQUES / IN CHARGE OF GENRES: Théâtre, danse / opéra, expositions: Elvire Bastendorff J elvire.bastendorff@citymag.lu Jeune public Céline Coubray J celine@mikekoedinger.com

november'10  city agenda luxembourg

GRAPHISME / layout: INgrid cartographie /  cartography: monopolka Sàrl PUBLICITé / advertising: TEMPO! S.A. G 27 17 27 27-1 J info@tempo.lu www.tempo.lu Afin de promouvoir au mieux votre événement, nous vous conseillons d’insérer en complément une publicité. Promote your event with even greater visibility by placing a complementary advertisement. Renseignements:

J www.tempo.lu

paraît onze fois par an / published 11 times a year Tirage / PRINT RUN 35.000 exemplaires / copies ISSN 2075-8286 © Ville de Luxembourg / Éditions Mike Koedinger S.A. Tous droits réservés. Toute reproduction, ou traduction, intégrale ou partielle, est strictement interdite sans autorisation écrite au préalable de l’éditeur. © Ville de Luxembourg / Éditions Mike Koedinger S.A. All rights reserved. Reproduction or translation of this publication, either in its entirety or partial, is strictly prohibited without the prior permission of the publisher.

Impression Imprimerie Centrale S.A. Imprimé sur papier UPM satin 57 gr. Please Recycle

Vous avez fini de lire ce magazine ? Archivez-le, transmettez-le ou bien faites-le recycler ! Finished reading this publication? Archive it, pass it on or recycle it.

Prochaine parution / NEXT EDITION: 30.11.2010 Organisateurs / producteurs Pour apparaître dans les pages du City Agenda, vos événements doivent nous être transmis via www.plurio.net, le portail culturel de la Grande Région.

Inscrivez-vous sur www.plurio.net Register at www.plurio.net

OrganisERs / producERS / PROMOTERS To ensure inclusion of your event in the second section, City Agenda, you must register the event at www.plurio.net, the Greater Region’s culture portal.

Édition DÉcembre / december edition: 08.11.2010

Deadlines pour l’envoi de vos événements via plurio.net: Deadline for submissions via plurio.net:

Édition janvier / january edition: 06.12.2010

Manifestations 2010 / 2011 – la sÉlection du lcto Jusqu'au 13 novembre

FESTIVAL LIVE AT VAUBAN

Véritable institution, ce festival propose des concerts amplifiés rock, pop, blues. Parmi les highlights de cette année : Yoso (un groupe formé des anciens membres de Yes et Toto) et le formidable chanteur sénégalais Youssou N’Dour. Now a real institution, the festival showcases international rock, pop and blues artists. This year’s highlights include Yoso (a supergroup featuring former members of Yes and Toto) and brilliant Senegalese singer Youssou N’Dour. J www.liveatvauban.lu Jusqu’au 20 novembre

LUXEMBOURG FESTIVAL

À l’initiative de la Philharmonie et du Grand Théâtre de la Ville de Luxembourg, le festival vous offre plus de 30 productions de très haut niveau : opéra, danse, musique symphonique, musique de chambre, musique du monde, jazz, etc. An initiative of the Philharmonie and the Grand Théâtre, the festival stages some 30 productions of the highest quality including opera, dance, classical music, world music, jazz, etc. J www.luxembourgfestival.lu 28 novembre – 6 janvier 2011

WINTER LIGHTS

Festivités d'hiver de la ville avec une panoplie de manifestations : concerts Gospel, expositions, cortège de la Saint-Nicolas, marché de Noël, ventes dominicales… A celebration of winter including concerts, exhibitions, a Saint Nicholas parade, Sunday openings and the popular Christmas market. J www.winterlights.lu 14 – 16 janvier 2011

Salon Vakanz

Salon grand public dédié au tourisme et aux voyages, proposant une offre variée autour du thème des vacances. A public trade fair dedicated to everything connected with tourism and travel, with a wide variety of stands from countries and regions from around the world. J www.luxexpo.lu 13 mars 2011

BUERGSONNDEG

Cette tradition typiquement luxem­ bourgeoise consiste à enflammer une grande croix de bois dans la vallée de la Pétrusse afin de marquer la fin de l’hiver. Cet événement comprend spectacles, concerts mais aussi repas et boissons. Le train touristique Pétrusse Express propose une navette gratuite depuis la place de la Constitution. A unique local tradition that sees a large wooden cross set on fire in the Pétrusse valley to represent the end of winter. The event includes entertainment, concerts and food and drink. The “Pétrusse Express” tourist train provides a free shuttle from the place de la Constitution. J www.lcto.lu Mars – juin 2011

Printemps musical Luxembourg fait partie, avec Metz, Sarrebruck et Trèves, du réseau transfrontalier QuattroPole : www.quattropole.org Luxembourg is a member, alongside Metz, Saarbrücken and Trier, of the cross-border QuattroPole network: www.quattropole.org

Ce festival de musique de renommée internationale propose un programme innovant de concerts de jazz et de musi­ que du monde, où l’on retrouve des stars internationales qui se produisent dans différents lieux de la capitale. The renowned music festival features an innovative programme of jazz and world music concerts, featuring international artists at various venues in the capital city. J www.printempsmusical.lu

www.citymag.lu


Pour vos soirées en ville choisissez un transport sûr et pratique.

- entre 9h et 23h (lu-sa) - numéro à appeler : 4796-4797 - appel du bus 45 minutes avant votre départ souhaité - 5 € / trajet pour la 1ère personne, 2,5 € à partir de la 2e personne - réduction pour les détenteurs de la City-Kaart

www.vdl.lu


Le Conseil Général de la Moselle présente

LE CHÂTEAU V U PA R É R I C D I D Y M E X P O S I T I O N P H O TO G R A P H I Q U E LES DIMANCHES D’AUTOMNE 2010 • 26 septembre, 10 octobre et 7 novembre "Les ateliers de manipulation et de jonglage" • 3 octobre "Les vieux de la vieille" • 17 octobre "Prévert pour vivre" • 24 octobre et 31 octobre Festival Contes d'automne (tarification spéciale) "GOUPIL ! d'après le Roman de Renart" • 14 novembre SURPRISE • 20 & 21 novembre Fête des vins de Moselle & premier grand marché • 28 novembre, 5 décembre et 12 décembre Festival Fées d'hiver ”Cette immense intimité”

12 SEPT > 12 DÉC ‘10

CHÂTEAU D E

MALBROUCK

www.chateau-malbrouck.com / +33(0)3 87 35 03 87 CHÂTEAU DE

MALBROUCK SITE DU CONSEIL GÉNÉRAL DE LA MOSELLE

LE REPUBLICAIN LORRAIN_RCS 317 169 134 Crédit photo : Eric Didym, tous droits réservés

MANDERE N


november'10 CITY AGENDA LUXEMBOURG


City Mag 11-2010