Page 1

TONY’S

CITY MAGAZINE LUXEMBOURG SEPTEMBER’12

Arrivé au Grand Hôtel Cravat comme plongeur à 17 ans, Tony Buffone y est aujourd’hui le chef concierge. Les temps ont bien changé depuis ses débuts.

Tony Buffone is head concierge at the Grand Hotel Cravat. Things have changed a lot since he started working there aged 17 as a dishwasher.

I

W

l a connu l’époque où les employés portaient des gants blancs et le Grand Hôtel Cravat accueillait le gotha du monde entier, des premiers hommes dans l’espace aux chefs d’État, en passant par les ambassadeurs et l’aristocratie européenne. Aujourd’hui, Tony Buffone accueille surtout des hommes d’affaires stressés, pendus à leurs téléphones portables, et des touristes ayant fait leur réservation en ligne et qui visitent tout

le Luxembourg en une journée. « Les clients ne sont plus les mêmes qu’avant et le travail est devenu plus stressant, il faut faire toujours plus vite. Mais au fond, mon rôle n’a pas changé : je dois toujours être autant à leur écoute. » Tony Buffone parle d’expérience. Il a fait toute sa carrière dans cet hôtel et a travaillé avec trois générations de la famille Cravat.

.

hen he began his career employees had to wear white gloves and heads of state from all over the world would walk through doors of the Grand Hotel Cravat, together with famous astronauts, ambassadors and the cream of Europe’s aristocracy. Today, Tony Buffone mainly welcomes stressed out businessmen attached to their mobile phones and tourists who have booked a room online and are out to visit

TEXTE Neel Chrillesen  PHOTO Julien Becker

the whole of Luxembourg in one day. “There has been a big change in clients and the work has become more tense. Everything has to be done very quickly. My role hasn’t changed that much though: my main job is still listening and being responsive.” Buffone speaks from experience. He’s spent his entire career here and has worked with three generations of the Cravat family.

.

Lire la suite P.7 / Read page 7

TONY’S CITY MAGAZINE LUXEMBOURG


between us

n i m e h c e l r e s i r u S éc e l o c é ’ l e d

L a rentr é

e

veral has taken se e city’s rg u o b m e th Lux The Ville de improve road safety in rs u to e s si e v lu rg a pr is p ité routière initiati rhoods. school this Lu xembou e d le il neighbou r la sécu r V art primary a re st L o ill li é w eir n m re a p ou r ol child to ensure th Ville taken ands of scho in itiatives érents qua r tiers. e us o th s Th ha s ce t measure de l’école l? da ns les d iff month. Wha re le chemin from schoo the

te safety School rou

d on t. On nt prend e way to an e sécurisati l is importan d’enfants vo safety on th s mesures d ay to schoo le e other w el e th uv th Des milliers on no on d s s sont le cyclists, an lle ettel: Safety B d ue r Q ie an y the i. s av ad X se -c re is mo ntiel. e cars, bu ians are al able scolaires ? ole est esse and we hav nd pedestr er h éc A l’ e ln u s. e on v d n t ia in os s. tr des trajets m te es em

r le ch are the s cyclis ave ped l : Sécurise d children that chilles bus, le hand we h be so safe le group an Xavier Bette i eux, les s voitures, ld ab le rm er s ou pa ln tal sh on u et l v av t s, nous hout paren les mos ay to schoo vulnérable D’un côté, school wit à sécuriser to ians. The w r ns, déjà très tr k ve to al es ri ié w ed p ar p n s t u le fa s enfants rtain age ca De l’autre, core plus. Il e are ain âge, le dren of a ce t. i le sont en where ther ulte. ir d’un cert ad rt n en u pa enfants qu d’ im ’à to find out ce an qu is p even en e ys m rt és e al co so pr av an ac h la lle s an e les et les rried out prove. W l’école san accès de te ib ca à im fa e ed n av ts pi h n ca gs to à e n oi e e p si W rendr ons where w ools cros de sur les puissent se points and certain sch rité. Nous av isé une étu k al cu at ea ré sé x s w e au d on ip re iè Nous av ts munic des écoles les en mat signed agen proximité ons possib tons et as re they are safe. nicipaux à u ié améliorati p m fety? s ts ge en sa ensu its helped sa é des ag rtains pas même post 30 speed lim rité de ce ne cu Zo sé ghe th la n of r e re uction into th ei pour assu introduced Has the introd s to as d w  ? ad . té it 30 ri ts e e cu rs n en u sé croisem -t-elle la ettel: The Zo neral safety, but of co re B io ite r él ie qu l am av il X h st /   30 km km/h is sécup with ge de la zone à that oods to hel mesure de stance at 30 on is ti e rh di n u uc g u em t bo in od bl k tr es ro ra à in p B /h L’ curité 30 km schools. m/h. The ment à la sé l : La zone à than at 50k safety near so need to far shorter Xavier Bette court évidem ce de freinage est r, n limit, we al fa co d is ee le t el sp bu s e n g, ai th n ta terrible is m lo is d d is e, ce . al u la at , /h ér h rité gén have introd À 30km/h qu’à 50km e police. W . e te th es w n ol ta es ce limit are éc or lv p on /h vo es d the 30km en moins im d’une limitation de s, which in proximité to bi ol e s tr er n ai h m co ad e e longu do not ction t hav encore très eople who ute introdu de police. E urhood. that most p e est que to ôles, donc des agents me neighbo t sa n èm e te bl th ro ec p in sp e re Le liv ntr e o n co h i t are the w es qu e d s e os n liqu school. Wha to ent, les ge sidents th us uv ré b vitesse imp so e es d th ès t tr n ke km/h so sement, ts tend to ta malheureu itesse de 30 Lycée studen e itation de v m li e can take th tt e? er ce pas lenges th cée students er. ly al s ti at ch ar bu th r qu ro t la p n e gu s ta sont le is impor de ce mêm they use re bus. Quels ier Bettel: It ers. le er hand if av h om t X st ot en e cu uv th g n so l, but on om payi prennent ay places fr bus to schoo can transLes lycéens ? issent se ten take aw s  l buses that u of p ue oo s q h ey ifi en sc th l s éc cé ia te ly u ec s to avoid ro le sp y e e tr av iqu ly blèmes sp h it t s portant to should real t importan utilisent le im s ey es il is th Il s’ it estion d l : e, So qu te an ch e et en revan la place Xavier B nts to lycé we have to urs en bus, t souvent t the stude otherwise or co en – p n s rs n u te re u le op à ro sc s rendre lar bus rvices. des bus rbain, il taking regu ecial bus se u réseau u tre en place du réseau néraires d of having sp t donc met x u u ty fa di ce Il li e . d va ts e ts th ayan ifféren d’usagers p inéraires d ’être. avec des it ne raison d cu au t n laires mais ie ra on, ils n’au général, sin

.

.

e mestr m in e bou rg ire, le u riser le ch la o c s c a n n é e a n ce d e s é l e ll e rt uv B e t te o l ne no l’im po av ier t s. u il d’u l sou ligne les paren y, Mayor X ey to sc ho e s u r n A e a ssu re der w e jou r r Bet t Xavie ole et de ra ar get s u n mak ing t h e f c . y o é l s t e l’ o n c o e e n h d r por t a ew sc ing pa A s a n bou t t he im nd rea ssu r a a t alk s r c h ild ren o s afe f

TEXTE Duncan Roberts  PHOTO David Laurent / Wide TONY’S CITY MAGAZINE LUXEMBOURG

3


Faciliter l’accès à la propriété Housing

Putting homes within reach La Ville de Luxembourg propose plusieurs programmes pour faciliter, d’un point de vue financier, l’acquisition ou la location dans la capitale. Le coût du logement dans la capitale est notoirement très élevé, mais la Ville se penche actuellement sur la question et s’efforce de rendre l’acquisition d’un logement plus accessible pour les personnes à revenu faible et moyen, grâce à ses propres programmes et à des initiatives conjointes avec le ministère du Logement. Le bourgmestre Xavier Bettel indique que la Ville loue plus de 500 « logements sociaux » à des familles à faible revenu, à des prix inférieurs à ceux du marché, calculés sur la base des revenus du foyer. Un grand nombre de ces maisons et appartements ont été acquis grâce à une réglementation nationale qui exige que tous les projets immobiliers de plus d’un hectare vendent 10 % du projet à des prix de logements sociaux. Xavier Bettel explique que la capitale va encore plus loin. « Si, au bout de deux ans, [le promoteur] n’a pas réussi à le vendre, nous l’achetons » pour le programme de logement de la Ville. M. Bettel souligne également que la Ville travaille de façon proactive avec le ministère du Logement. L’année dernière, le ministère a ainsi cofinancé des projets dans tout le Grand-Duché, à hauteur de plus de sept millions d’euros, notamment des projets de la Ville de Luxembourg, rue de Trèves et rue Münster, explique Dirk Petry, responsable administratif du service de la Construction du ministère. Cette année par exemple, un projet de 18 logements rue Mohrfels est déjà en cours. D’autres organismes apportent également leur contribution, notamment le Fonds pour le Développement du Logement et de l’Habitat, le promoteur social à but non lucratif SNHBM, ainsi que des ONG telles que Caritas. Selon Dirk Petry, l’un des plus gros problèmes pour le ministère et la ville est le « coût d’achat très élevé des terrains », qui représente généralement une partie du budget bien plus importante que la construction ou la rénovation. M. Bettel souligne également qu’« il y a une tranche de la population que nous omettons très souvent, ce sont les classes moyennes. Elles gagnent trop d’argent pour avoir droit aux logements sociaux, mais pas assez pour pouvoir s’acheter un logement au prix normal. C’est la raison pour laquelle nous avons mis en place ce que nous appelons ‘le logement abordable’. » Ces logements, citons les projets Baulücken, rue des Forains et rue

du Soleil, ainsi que le projet « Vivre sans voiture » de l’avenue Pasteur, sont vendus à des familles à revenu moyen, environ 40 % moins cher que le prix du marché (voir encadré en haut), et sont attribués sur la base d’un système de points (voir encadré au centre). La Ville a bâti plus de 135 résidences de ce type ces cinq dernières années. À l’approche de la Semaine nationale du logement organisée par le ministère du Logement et Luxexpo (voir encadré ci-dessous), de nombreux résidents vont pouvoir scrupuleusement étudier toutes les pistes afin de se loger à un prix abordable. C’est une priorité pour Xavier Bettel, qui affirme : « Je ne veux pas que les jeunes Luxembourgeois d’aujourd’hui deviennent les frontaliers de demain. »

Comparison

Logement abordable Affordable housing

Le programme de logement abordable de la Ville vend des biens immobiliers à des familles à revenu moyen, parfois plus de 40 % moins cher que le prix du marché. La différence de prix pour un appartement de 90 m2, par exemple, est flagrante : Moyenne pour la Ville de Luxembourg : 518 220 € Projet « Vivre sans voiture » : 339 750 € Terrains Baulücken, rue des Forains : 283 750 € --The city’s affordable housing programme sells homes to middle income families, sometimes at more than 40 percent less than market rates. The price difference for a 90 square meter apartment, for example, is stark: Luxembourg City average: €518,220 “Living without cars” development: €339,750 Baulücken in rue des Forains: €283,750

.

The City of Luxembourg has a number of schemes to make it financially easier to buy or rent in the capital. By most measures, the cost of housing in the capital is high, but the city has been working to bring prices more into reach for both lower and middle income earners, both through its own programmes and via cooperative initiatives with the housing ministry. Mayor Xavier Bettel says the city rents more than 500 “social housing” units to lower income families, at below market rates that are based on household income. Many of these apartments and houses were acquired through the national law that requires all real estate developments over one hectare to sell 10 percent of the project at social housing rates. Bettel explains that the capital goes one step further. “If after two years, [the promoter] is not able to sell it, we buy it” for the city’s own scheme. Bettel also notes the city is proactive in working with the housing ministry. Indeed, last year the housing ministry provided more than seven million euro of co-financing for projects across the Grand Duchy — including Luxembourg City developments in rue de Trèves and rue Münster — reports Dirk Petry, deputy office manager at the ministry’s construction unit. This year an 18 unit project in rue Mohrfels is already in the works, for example. Other organisations also provide assistance – notably the government

agency Fonds pour le Développement du Logement et de l’Habitat, not-for-profit development company SNHBM, and NGOs such as Caritas. Petry says one the main challenges for the ministry and the city is the “very expensive cost of buying land,” which typically takes up much more of the budget than construction or renovations do. Bettel equally stresses that “you have one part of society that we very often forget, which is the middle class. They earn too much to have social housing, but they don’t earn enough to have ‘normal’ priced houses. That’s the reason why we do what we call ‘affordable housing’.” These homes – such as the Baulücken developments in rue des Forains and rue du Soleil, and the “Living without cars” project in avenue Pasteur – are sold to middle income families at around 40 percent less than market rates (see top box) and are awarded under a points system (see centre box). The city has built more than 135 such residences over the past five years. With the ministry and Luxexpo’s national housing week approaching (see bottom box), many residents will be taking a hard look at how they can get into an affordable home. It’s a priority for Bettel because he says: “I don’t want the young Luxembourgers of today to be the frontaliers of tomorrow.”

.

TEXTE Aaron Grunwald  ILLUSTRATION Maison Moderne Studio

4

TONY’S CITY MAGAZINE LUXEMBOURG

Expo

Semaine du logement National housing week

Le ministère du Logement et Luxexpo organisent à la fin du mois la 15e Semaine nationale du logement. Cette manifestation réunira des agents immobiliers, des vendeurs, des prestataires de services et des conseillers immobiliers et couvrira tous les aspects liés à la recherche et à l’entretien d’un logement. Du vendredi 28 septembre au lundi 1er octobre --The housing ministry and Luxexpo present the 15th annual National housing week later this month. The fair features an A to Z of real estate firms, vendors and service providers, and advisers that cover all the aspects of finding and maintaining a home. Friday 28 September – Monday 1 October Luxexpo www.semainenationaledulogement.lu


339 750 €

Projet « Vivre sans voiture » / “Living without cars” project

512 220 €

Moyenne pour la Ville de Luxembourg / Luxembourg City average

Selection process

283 750 €

Terrains Baulücken, rue des Forains  / Baulücken in rue des Forains

Des critères clairs Clear criteria

Les candidats au programme de logement abordable de la Ville sont évalués de manière impartiale, selon un système de points. « Notre priorité, ce sont les jeunes couples », déclare Xavier Bettel. Les autres facteurs pris en compte sont notamment « le lieu de résidence, le lieu de travail, le lieu de résidence des parents, la présence ou non d’enfants au sein du foyer », même s’il ajoute que les enfants ne sont pas du tout un critère obligatoire. --Applicants for the city’s affordable housing scheme are graded impartially on a points system. “What’s important for us is young couples,” says Xavier Bettel. Other factors include “where you live, where you work, where your parents live, if you have children,” although he adds that children are not at all obligatory.

Distance jusqu’au lieu de travail ? / Distance to work? Jeune couple ? / Young couple?

www.vdl.lu/Citoyens+et+résidents/Logement.html

Avec ou sans enfants ? / Children or not?

TONY’S CITY MAGAZINE LUXEMBOURG

5


News

Théâtre

Des décors réalisés au Luxembourg Sets built in Luxembourg

TEXTES Duncan Roberts  PHOTO David Laurent / Wide

The opening production of the new season at the Grand Théâtre features an array of impressive sets constructed in the renovated workshops of Les Théâtres de la Ville.

C

La première production de la nouvelle saison du Grand Théâtre bénéficie de nombreux décors impressionnants réalisés dans les ateliers rénovés des Théâtres de la Ville.

L

es coproductions avec des troupes de théâtre étrangères sont vitales pour le Grand Théâtre et, dans une moindre mesure, pour le Théâtre des Capucins. En effet, le Grand Théâtre lancera sa saison 2012-2013 avec une coproduction du Bourgeois gentilhomme, de Molière, en collaboration avec le célèbre Théâtre des Bouffes du Nord de Paris (et aussi avec Les Nuits de Fourvière / Département du Rhône, le Théâtre de la Place (Liège), le Théâtre de Caen, l’Opéra Royal / les spectacles du Château de Versailles, l’Ensemble Baroque de Limoges / la Fondation Laborie, la Maison de la Culture d’Amiens, le CNCDC de Châteauvallon, le Printemps des Comédiens). Une partie de la contribution du Grand Théâtre a consisté à réaliser les magnifiques décors spécialement créés pour servir le concept de Denis Podalydès : reproduire la pièce dans sa forme originale, la comédie-ballet. Les décors sont les derniers-nés d’une série de six décors scéniques réalisés dans les ateliers récemment rénovés et réorganisés. La construction

et la coordination technique ont constitué un véritable défi que les forgerons et les menuisiers ont admirablement relevé et qui leur a valu des retours positifs et les félicitations de tous les partenaires impliqués dans la production. C’est le savoir-faire, l’expertise et l’engagement des constructeurs, charpentiers, électriciens et peintres du Grand Théâtre qui lui permettent de continuer à participer à la réalisation des décors de ses diverses coproductions. Le Bourgeois gentilhomme a déjà été joué à Lyon et à Montpellier, puis au Théâtre des Bouffes du Nord, à Paris (28 représentations). Il sera au Luxembourg pendant quatre soirs à la fin du mois de septembre. Dans la pièce, Molière brosse le portrait d’un aventurier de l’esprit qui n’aspire qu’à une chose : s’échapper de sa condition de roturier et se faire une place dans les milieux sociaux dont il est exclu. Outre les décors spectaculaires, les costumes ont été créés par l’icône de la mode Christian Lacroix.

.

Public exhibition

Capturing the imagination Captiver l’imagination

Every so often the Ville de Luxembourg plays host to a stunning outdoor exhibition of sculpture. Henry Moore and Niki de Saint Phalle have both been the subject of such exhibitions and one work from both still resides in the Rousegaertchen and at place Hamilius (temporarily removed) respectively. Now it is the turn of Mexican artist Javier MarÍn, whose works will be dotted around the city from 27 September until 20 November (see City Agenda page 68).

La Ville de Luxembourg accueille de temps en temps de fascinantes expositions de sculptures en plein air. Des expositions de ce type ont été consacrées à Henry Moore et Niki de Saint Phalle, et une sculpture de chacun d’eux est encore présente, respectivement au Rousegaertchen et sur la place Hamilius (cette dernière sculpture ayant été temporairement enlevée). Aujourd’hui, c’est au tour de l’artiste mexicain Javier MarÍn, dont les œuvres seront dispersées dans toute la ville, du 27 septembre jusqu’au 20 novembre (voir le City Agenda, page 68).

Javier MarÍn’s sculptures play on baroque sensuality. ---Les sculptures de Javier MarÍn dégagent une sensualité baroque.

6

TONY’S CITY MAGAZINE LUXEMBOURG

o-productions with foreign theatre companies are the life-blood of the Grand Théâtre and, to a lesser extent, the Théâtre des Capucins. Indeed, the Grand Théâtre opens its 2012-13 season with a co-production of Molière’s Le Bourgeois gentilhomme in association with the famous Théâtre des Bouffes du Nord in Paris (and also Les Nuits de Fourvière / Département du Rhône, Théâtre de la Place (Liège), théâtre de Caen, Opéra Royal / Château de Versailles Spectacles, Ensemble Baroque de Limoges / Fondation Laborie, Maison de la Culture d‘Amiens, Châteauvallon CNCDC, Printemps des Comédiens). Part of the Grand Théâtre’s contribution was to build the magnificent sets especially designed for Denis Podalydès’s concept to reproduce the play in its original form as a comedie ballet. The sets were the latest of six stage decors to be made at the newly renovated and reorganised workshops. The construction and technical coordination was a real challenge that the theatre’s joiners and smithies rose to meet, and they received praise and positive feedback from all the partners involved in the production. Indeed, it is the know-how and expertise and commitment of its builders, carpenters, electricians and painters allows the Grand Théâtre to continue to execute the construction of sets as part of its contribution to various coproductions. Le Bourgeois gentilhomme has already been staged in Lyon and Montpellier and then enjoyed a run of 28 shows at the Théâtre des Bouffes du Nord in Paris. It is in Luxembourg for four nights later in September. In the play, Molière draws the portrait of an adventurer in spirit whose only wish is to escape his status as a commoner and to move into the social circles from which he is excluded. As well as the spectacular sets, the costumes are designed by fashion icon Christian Lacroix.

.


FACes

Concierge

Une valise en carton

T

ony Buffone est arrivé seul au Luxembourg le 29 septembre 1961 avec une valise en carton achetée à crédit. Il avait tout juste 17 ans. « À la fin de mes études, j’avais le choix entre aller travailler chez un oncle couturier ou rejoindre des cousins partis aux Pays-Bas, en Suisse ou au Luxembourg. Ma famille était très pauvre. Mon père est décédé à 34 ans et ma mère élevait seule ses quatre enfants. J’ai écrit à tous mes cousins. Celui installé au Luxembourg m’a répondu en premier, j’ai donc choisi cette destination. De Pescara, j’ai pris le train jusqu’à Milan. Ici, on m’a fait attendre plus de 12 heures car j’avais seulement le droit de monter dans le ‘train des immigrants’... » Le Grand Hôtel Cravat l’a pris en charge à son arrivée, lui a fourni une chambre et l’a engagé comme plongeur. Il a ensuite été bagagiste, groom, portier de nuit et portier de jour avant d’accéder au poste de chef concierge qu’il occupe aujourd’hui. « J’ai de très bons souvenirs de mon tout premier poste en cuisine, même si ça criait beaucoup. On a fait de belles batailles de pommes de terre ! » Le jeune Italien rêvait cependant d’améliorer sa situation. « À l’époque où j’étais bagagiste, je suis allé voir Monsieur Paul pour dire que je voulais partir pour changer d’air. Il était comme un père un peu bougon. Il m’a demandé : ‘Tu crois que l’air est meilleur ailleurs ?’ Puis il m’a dit que je devais plutôt trouver des cours du soir d’anglais et d’allemand, puisque j’en aurais besoin pour travailler à la réception. C’est ce que j’ai fait. Au début, c’était difficile, sans doute aussi parce que je suis exigeant avec moi-même et que j’estime que mes phrases doivent être toujours grammaticalement correctes, peu importe la langue. » Tony Buffone a également appris le russe en cours du soir et l’espagnol et le portugais avec des amis. Les langues et la persévérance lui ont permis d’accéder à la réception. « Être au comptoir a été une formidable leçon de vie. C’est un service d’accueil, il faut donc donner de soi-même et je pense qu’il faut une certaine maturité psychologique aussi. Le client attend que vous l’écoutiez. Il faut être concentré et disponible, la moindre inattention peut mener à des complications. Quand on est jeune, on a tendance à être sur la défensive au moindre reproche alors qu’avec le temps, on apprend que même lorsque quelqu’un s’adresse à nous de façon blessante ou agressive, ce n’est pas la peine de répondre de la même façon. » Même si ce n’est plus le même type de clientèle qu’à l’époque où il accueillait des astronautes célèbres, ainsi que les Helmut Schmidt, George Brown et autres Emilio Colombo, le chef concierge estime que les touristes, eux, n’ont pas tellement changé. Ils aiment toujours voir le palais, visiter les casemates et explorer les musées. « Il y a moins d’Américains qui viennent voir les lieux commémoratifs de la guerre qu’avant, mais cela reste tout de même une étape importante. » Les clients américains sont d’ailleurs généralement « les plus faciles à vivre », avec les Belges « qui tutoient toujours très rapidement», les Scandinaves « pas difficiles » et les Anglais « très sympas ». Après 50 ans de service et bien qu’ayant rencontré les deux femmes de sa vie sur son lieu de travail, Tony Buffone dit encore faire très attention à ne pas laisser sa vie à l’hôtel empiéter sur sa vie privée. « Dès que je passe la porte du Cravat, je n’ai pas le même comportement, ni la même attitude », avoue-t-il. Difficile pourtant de l’imaginer autrement que souriant et avenant, mais peut-être est-ce dû au fait qu’il décompresse grâce au sport. Il a récemment arrêté les marathons, mais continue à faire des courses de 10 km régulièrement. On peut toutefois se demander si Tony Buffone arrive vraiment à décrocher de son travail autant qu’il le prétend. « J’aime aller au restaurant manger une bonne tête de veau, mais j’évite toujours d’aller boire un dernier petit verre. Ça, je l’ai appris très vite, ce n’est pas compatible avec le fait d’être d’attaque à la réception dès 7 heures du matin ! »

T

Être au comptoir a été une formidable leçon de vie. The reception has been a great place to learn about life.

Tony Buffone

ony Buffone arrived in Luxembourg alone on 29 September 1961 with a cardboard suitcase bought on credit. He had just turned 17. “When I finished school I had the choice between working for an uncle who was a tailor or joining cousins who had gone to work in Holland, Switzerland or Luxembourg. My family was very poor. My father died when he was 34 and my mother had four children to bring up alone. I wrote letters to all of my cousins. The one in Luxembourg was the first to answer so I decided to go there. When I arrived in Milan from Pescara, I had to wait for over 12 hours before getting on the next train because I was only allowed to board the ‘immigrant train’…” Upon arrival in Luxembourg, the Grand Hotel Cravat took care of him; offered him a room and a job as a dishwasher. He went on to work as a baggage handler, a bellboy, a night porter and a day porter before ending up as head concierge. “I have fond memories of my first job in the kitchens even though there was a lot of shouting going on. We had great potato fights!” However, the young Italian dreamt of improving his situation. “At the time I was a baggage handler, I went to see Monsieur Paul one day to tell him I wanted to leave. When he asked me why I couldn’t think of anything else to say than I needed a change of scenery. He was like a grumpy father figure. He asked me ‘Do you really think the scenery is better elsewhere?’ and told me that rather than leave, I should find some English and German evening classes because I’d need it if I wanted to work in reception. I listened to his advice but it was difficult in the beginning. Mostly because I’m very hard on myself: no matter the language I want to be sure I won’t make any grammatical mistakes when speaking.” Buffone also took evening courses in Russian and learned Portuguese and Spanish from friends. The languages and his determination landed him a spot at the hotel’s front desk. “It’s been a great place to learn about life. It’s a reception service, so you’re required to give your best all the time. That implies having some degree of psychological maturity, too. The client expects you to listen and you need to continually stay concentrated and available. The tiniest loss of focus can lead to a major complication. When you’re young you tend to get offensive as soon as you feel you’re being targeted, but as you get older you realise that when someone addresses you in a hurtful or aggressive way, it’s no use answering in the same tone.”. Though the days are long gone when the hotel would welcome personalities like the first men on the moon or politicians Helmut Schmidt, George Brown or Emilio Colombo on a daily basis, the head concierge feels the tourists haven’t changed that much. They still seek to visit the traditional spots while in Luxembourg, like the Palace, the Casemates or the museums. “There are fewer Americans than before who come especially to visit the commemorative sites of the war, but it’s still an important stop”. American clients are generally also the “most easy-going”, while the Belgians are the “most informal”, the Scandinavians “the least complicated” and the English “very friendly”. Even after 50 years of service, and despite having met the two loves of his life at his workplace, Tony Buffone insists on the importance of protecting his private life from the person he is at work. “As soon as I walk out of the Cravat hotel, I’m a different person with another attitude,” he says. Nevertheless, it’s very difficult to imagine him other than with a kind smile. Maybe he works through his frustrations through sport: the ex-marathon runner still participates in 10 km races on a regular basis. One is however also compelled to ask if Tony Buffone really is as good at letting go of his work as he says. “I like going out to eat a nice tête de veau from time to time, but you’ll never find me going along for a last drink. I learned early on that it was in no way compatible with showing up fresh for work at 7 in the morning!”

.

.

TEXTE Neel Chrillesen  PHOTO Julien Becker TONY’S CITY MAGAZINE LUXEMBOURG

7


roadworks

Subscribe to our newsletter! Inscrivez-vous à notre newsletter !

chantiers.vdl.lu Sept

Oct

Nov

Dec

2013

Boulevard Royal

(côté pair)

Rue du Fossé

Work this autumn is being carried out to renew a number of pipes and cables as well as street lighting. Space is also being created on the thoroughfare to accommodate bus stops when the Hamilius bus station is moved during work on the Royal Hamilius project and the new tram.

Work this autumn is being carried out to renew the city’s urban electric network.

Planned start > End of october

planned start > early september

Les travaux de l’automne sont destinés à renouveler le réseau d’alimentation électrique.

Les travaux de l’automne permettront de remplacer plusieurs tuyaux et câbles ainsi que l’éclairage urbain. Un espace sera créé sur cet axe pour accueillir des arrêts de bus quand la gare routière Hamilius sera déplacée en raison du chantier du Royal Hamilius et du nouveau tram.

Début prévisionnel > fin octobrE

début prévisionnel > début septembre Travaux en cours (ce mois) / Work being carried out (this month) Travaux réalisés /  Work completed Travaux à venir / Work not yet started

Rue Notre-Dame Work this autumn is being carried out to extend the city’s urban heating network. The work will take place in several phases, but the road will be closed to through traffic for much of the time.

Planned start > mid-september Les travaux de l’automne sont destinés à étendre le réseau de chauffage urbain. Ils se dérouleront en plusieurs étapes, mais la rue sera interdite à la circulation transitoire pendant la majeure partie des travaux.

Début prévisionnel > mi-septembre

When will the work on the boulevard Royal start?

Quand les travaux sur le boulevard Royal débuteront-ils ?

The work will start on 5 September. We have planned 125 working days, which means it should be completed by mid-March 2013. We will work in two shifts, from 6 a.m. to 10 p.m. to ensure that the project is completed in the shortest time possible.

Les travaux débuteront le 5 septembre. Nous avons prévu 125 jours de travaux, qui devraient donc s’achever vers la mi-mars 2013. Afin de nous assurer que le projet sera finalisé dans les plus brefs délais, deux équipes se relayeront de 6 h à 22 h.

What section of the road is affected by the work?

Quelle partie de la route sera affectée par les travaux ?

The work is being carried out between the avenue Émile Reuter and the avenue Monterey, on the side of the street with even-numbered properties. During the first four or six weeks, the work will require the closure of two lanes of traffic. After that just one lane will be closed to traffic.

Les travaux seront réalisés entre l’avenue Émile Reuter et l’avenue Monterey, du côté de la rue portant les numéros pairs. Les travaux nécessiteront la fermeture de deux voies de circulation pendant les quatre ou six premières semaines. Par la suite, une seule voie sera fermée à la circulation.

What does the work entail?

Ask the expert

Four questions for Tom Hilger Quatre questions à Tom Hilger

The aim is to prepare new bus stops that will be replacing those currently at Hamilius bus station. But we want to ensure that once the new bus stops become operational, no further infrastructure work is necessary until the time that the tram starts. So we are relaying water and sewage pipes and strengthening underground electricity and fibre-glass cables in coordination with other city services and external services.

How will disruption be kept to a minimum?

Tom H ilger, ingénieur, coordinateur des projet s, ATST – serv ice Coordin ation des chantie rs

New traffic signalization will ensure that vehicles have to get into the correct lane before they reach the roadworks. And we will maintain a 2-metre wide pedestrian walkway throughout the time of the works, and we’ll keep as much as possible access to the buildings along the boulevard.

.

L’objectif est de permettre la construction de nouveaux arrêts de bus qui remplaceront ceux qui se trouvent actuellement à la gare routière Hamilius. Toutefois, nous voulons nous assurer qu’une fois les nouveaux arrêts de bus opérationnels, d’autres travaux d’infrastructure ne seront plus nécessaires. Nous remplaçons donc actuellement les conduites de canalisation et d’eau et renforçons le réseau électrique souterrain et la fibre optique en coordination avec les autres services municipaux et externes.

Quelles seront les mesures prises pour limiter au maximum les perturbations ? Une nouvelle signalisation routière sera mise en place pour s’assurer que les véhicules utilisent la bonne voie de circulation avant d’arriver au niveau des travaux. Nous conserverons une voie de 2 mètres de large réservée aux piétons pendant toute la durée des travaux et nous conservons au maximum l’accès aux bâtiments le long du boulevard.

.

www.vdl.lu chantiers.vdl.lu 8

De quelle nature seront les travaux ?

TONY’S CITY MAGAZINE LUXEMBOURG


FACes

Série (1) : Le collège échevinal

Xavier Bettel

Le bourgmestre n’est âgé que de 39 ans, mais il baigne dans le milieu politique depuis ses 16 ans. Il fait part de ses engagements et de ses espoirs pour l’avenir.

The mayor is just 39 years old but has been active in politics since the age of 16. He talks about his engagement and hopes for the future.

Une jeunesse engagée

Early engagement

Xavier Bettel est entré en politique à l’âge de 16 ans, en rejoignant le Parti démocratique (DP). Il explique qu’il s’est toujours engagé, déjà en tant que délégué de classe, par exemple, et qu’il s’est toujours intéressé à la politique. « J’aurais tout aussi bien pu militer dans une association ou un groupe de pression pour une cause particulière, mais la politique englobe tout,…de l’environnement aux droits de l’homme, en passant par l’aide aux minorités. » Membre des Jeunes démocrates, il en devint le président pendant ses études de droit à l’université de Nancy. Il se réjouit aujourd’hui de voir des jeunes s’engager en politique, tous partis confondus. « En général, les gens semblent perdre de plus en plus d’intérêt à l’égard de la politique. Aux dernières élections locales, plusieurs jeunes membres du DP ont gagné des sièges. J’y vois un signe positif pour l’avenir. »

Xavier Bettel entered politics at the age of 16, when he joined the Democratic Party (DP). He explains that he was always engaged, as class spokesman for example, and always interested in politics. “I could just as easily have joined some sort of association or lobby group for a specific cause, but politics encompasses everything… from the environment to human rights and helping minorities.” He was a member of the Young Democrats, and ended up as its president while studying law at Nancy university. He is happy now to see young people become engaged in politics, no matter what party. “Because in general I think people are becoming less and less interested in politics. In the DP we have seen a number of young people win seats at the last local elections. It makes me worry less about the future.”

Sa carrière juridique Élu à la Chambre des députés en 1999 à l’âge de 26 ans, il est ensuite élu au conseil municipal de Luxembourg la même année. « Je n’ai passé l’examen du barreau qu’en 2011, déclare M. Bettel dans un sourire. J’ai vraiment tout fait à l’envers ! D’abord le Parlement, puis le conseil municipal et enfin le barreau. » Le bourgmestre est très heureux d’embrasser une carrière juridique. « C’est le gage d’une certaine liberté. Si les gens ne veulent plus de moi en politique, si j’en ai assez ou si j’en viens à entrer en conflit avec mon parti, je me recentre sur ma carrière professionnelle et peux renoncer à la politique sans trop de difficultés. »

Le changement

Je suis moi-même et je n’ai jamais rien caché. I am who I am and have never hidden anything.

Xavier Bettel fut élu au Parlement lors des élections de 1999, qui virent le DP entrer au gouvernement dans le cadre d’une coalition avec le CSV. L’optimisme gagna-t-il le parti ? « Il y avait incontestablement une volonté de changement : le DP avait 15 sièges et la population aspirait manifestement à un autre gouvernement. Cinq ans plus tard, nous avons perdu des sièges, mais je pense que nous avons été des boucs émissaires et payé pour des choses dont nous n’étions pas responsables. »

L’engagement social

Xavier Bettel

Suite aux élections locales de 2005, M. Bettel rejoignit le collège échevinal. « J’étais content de me voir confier le portefeuille de la politique sociale, qui me passionnait. C’est exactement ce qu’il me faut. Je respecte tout le monde sans distinction d’échelon social. J’étais ravi de pouvoir m’exprimer pour tous et aider tout le monde au quotidien : Luxembourgeois et nonLuxembourgeois, riches et pauvres, tous niveaux d’instruction confondus. En tant que bourgmestre, je suis également ravi d’être toujours responsable de l’intégration, qu’il s’agisse des étrangers ou des populations présentant des besoins spécifiques. »

La popularité Sa popularité s’est fortement accrue depuis son élection à la mairie. Selon un sondage ILReS réalisé au mois de mai pour RTL et le Wort, sa cote de popularité a fait un bond extraordinaire de 25 % pour atteindre 83 %. « Les sondages positifs font du bien au moral. Mais ils peuvent changer du jour au lendemain. Néanmoins, il est agréable de voir que je fais ce qu’il faut, car nombre des décisions que je dois prendre ne sont pas forcément populaires. Je n’ai jamais joué un rôle, je suis moi-même et je n’ai jamais rien caché, que ce soit de ma personnalité ou de mes préférences sexuelles. Si les gens m’apprécient, tant mieux. Sinon, tant pis. »

Legal career In 1999, at the age of 26 he won a seat in the Chamber of Deputies and later the same year was elected on to the city council in Luxembourg. “It was only in 2011 that I passed the bar exam,” says Bettel with a smile. “So I really did things in reverse order to what is usual – I first entered parliament, then the city council and then passed the bar.” The mayor says, however, that he is happy to have a career in law. “It gives me a certain freedom – if the people no longer want me in politics or if I get fed up with it or fall out with the party, then I have my career and can easily give up politics.”

Change The 1999 elections, in which Bettel first entered parliament, saw the DP enter government in coalition with the CSV. Was there a wave of optimism in the party? “There was definitely a will for change – the DP got 15 seats and the people clearly wanted a different government. Five years later we lost seats, but I think we were punished for something that was not our fault.”

Social commitment Following the 2005 local elections, Bettel first entered the college of aldermen. “I was happy that I got a portfolio that fascinated me – social policy. I need that. I am a person who respects everyone regardless of social scale. I was happy to be able to speak and help, on a daily basis, everyone, Luxembourgers and nonLuxembourgers, rich and poor, educated and uneducated. And I am pleased that as mayor I am still responsible for integration, whether it be of non-Luxembourgers or of people with special needs.”

Popularity Since becoming mayor, Bettel’s popularity has increased enormously. According to an ILReS poll taken in May for RTL and the Wort, Bettel had an approval rating of 83%, up an unprecedented 25%. “Positive polls are good for morale. But they can change from one day to the next. But it is pleasing to see that what I am doing is right, because many decisions I have to take would not necessarily be popular. I have never played a role, I am who I am and have never hidden anything, whether it is my sexuality or whatever. And if people like me, then all the better, if not then tough luck.”

.

.

TEXTE Duncan Roberts  PHOTO Julien Becker TONY’S CITY MAGAZINE LUXEMBOURG

9


News

Semaine de la mobilité

Des déplacements plus simples et plus écologiques

Shopping

Une soirée de grand luxe An evening of extra luxury

TEXTE Duncan Roberts  PHOTO Luc Deflorenne (archives)

Easier and greener

Le 20 septembre, des invités profiteront d’une soirée de luxe offerte par les boutiques de la rue Philippe II et de l’avenue de la Porte-Neuve. Pendant Les Vignes Luxembourg, quelque 43 boutiques accueilleront des viticulteurs locaux qui feront goûter aux invités des cépages sélectionnés. Le tapis rouge sera déroulé et les invités pourront déguster des vins jusqu’à 22 heures et faire des achats jusqu’à 21 heures. On 20 September invited guests will be treated to an evening of extra luxury by boutiques on the rue Philippe II and the avenue de la Porte-Neuve. During Les Vignes Luxembourg, some 43 boutiques will be hosting local wine-makers, who will provide guests with a taste of selected vintages. The red carpet will be out and guests can sample wines until 10 p.m. and shop up until 9 p.m.

Chaque année, la Ville de Luxembourg organise des manifestations à l’occasion de la Semaine européenne de la mobilité.

Each year the Ville de Luxembourg organises special events to coincide with European Mobility Week.

L

E

a Semaine européenne de la mobilité a bien évolué depuis ses débuts, lorsque les villes des pays participants organisaient des « journées sans voiture » pour essayer d’attirer l’attention sur des modes de transport alternatifs. Aujourd’hui, la Semaine est devenue une campagne annuelle en faveur des transports urbains durables. Cette année, la Ville de Luxembourg aura trois thématiques principales durant la semaine du 16 au 22 septembre. Tout d’abord, elle fera la promotion de son système de car sharing, destiné aux citadins qui n’ont généralement pas besoin d’une voiture au quotidien. L’idée est la suivante : des membres inscrits peuvent avoir accès en libre service et à tout moment à un certain nombre de voitures à leur disposition, garées dans des parkings dédiés répartis dans toute la ville. Ce système fonctionne pratiquement selon le même principe que le service de location de bicyclettes Vel’oh, si ce n’est que les voitures peuvent être empruntées plus longtemps et doivent être restituées à la station initiale. Un sondage effectué l’année dernière sur ce système a révélé que 72 % des personnes interrogées seraient intéressées par une adhésion à un programme de covoiturage. De plus, 48 % des sondés ont indiqué qu’ils n’achèteraient pas de voiture, ou d’autre voiture, s’ils faisaient partie d’un programme de covoiturage, tandis que 45 % d’entre eux ont même affirmé être prêts à se débarrasser de leur voiture actuelle. Une autre priorité sera d’apporter une aide aux personnes à mobilité réduite. À cette fin, tous les autobus de la ligne n°1 de la capitale seront équipés d’un accès spécial pour fauteuils roulants, dans le cadre d’un projet pilote. L’objectif à terme est que l’accès en fauteuil soit possible dans tous les bus de la ville et à chaque arrêt. Autre initiative audacieuse de la Ville : cette dernière aidera les personnes souffrant d’autres handicaps, notamment les non-voyants, à préparer leur trajet de leur domicile à leur travail ou aux différents commerces grâce à des informations facilement accessibles. Enfin, les vélos, qui rencontrent de plus en plus de succès, seront également au programme de la Semaine de la mobilité. LaVille distribuera des guides spéciaux donnant aux cyclistes débutants des conseils sur les pistes cyclables les plus adaptées pour des parcours déterminés, ainsi que des informations sur les aspects de sécurité importants lorsque l’on fait du vélo en ville. Ces guides seront disponibles pendant toute la semaine, mais doivent être réservés à l’avance.

.

uropean Mobility Week has moved on since its early days when cities in the EU member states held “car free days” in an attempt to draw attention to alternative means of transport. The week is now an annual campaign on sustainable urban mobility. The Ville de Luxembourg this year is focusing on three different areas during the week from 16 to 22 September. Firstly, it is promoting its upcoming car sharing scheme, aimed at city residents who don’t usually require a car for daily use. The idea is that registered members can have self-service access at any time to a number of shared cars that are parked in specific spaces throughout the city. It works on much the same principle as the Vel’oh bike hire scheme, except the cars can be taken out for longer and must be returned to the original pick-up point. A survey on the potential of the scheme last year revealed that 72% of respondents would be interested in signing up for a car sharing scheme. Furthermore, 48% said they would not buy a car, or a supplementary car, if they were in a car sharing scheme, while 45% said they would actually get rid of a current car. Another focal point will be helping people with challenged mobility. To this end all buses on route no.1 in the city will be fitted with special wheelchair access as part of a pilot project. The objective is to eventually have access to buses throughout the city at all bus stops. In another bold move, the city will be helping those with other disabilities, notably the blind, to prepare their route from home to work or to the shops via information made readily available. And finally, the increasingly popular bicycle will also be making an appearance during mobility week. The city will be making special guides available to novice cyclists who might need some advice on which are the best cycle routes to use on specific journeys as well as on what important safety aspects to watch out for when cycling in the capital. The guides will be available for the entire week, but should be booked in advance.

.

Concours de création de cartes de vœux

Design contest for seasonal greetings card TEXTE Duncan Roberts  PHOTO David Laurent / Wide (archives)

La Ville de Luxembourg lance un appel à de jeunes artistes pour réaliser ses cartes de vœux officielles. Les candidatures doivent être soumises sur papier (format A5) au plus tard le 1er octobre, et les motifs devront présenter un lien avec la ville de Luxembourg. Le concours est ouvert à tous les artistes nés après 1977. Chaque artiste peut soumettre deux propositions. Un jury sélectionnera trois gagnants, qui recevront chacun un prix en espèces. The Ville de Luxembourg is appealing to young artists to design its official seasonal end of year greetings card. Entries must be submitted on paper (A5 format) by October 1st and the designs should have some link with the city of Luxembourg. The competition is open to any artists born after 1977. Each artist can submit two proposals and a jury will chose three winners who will each receive cash prizes. www.vdl.lu

www.vdl.lu

TEXTE Duncan Roberts  PHOTO Olivier Minaire

10

Jeunes artistes

TONY’S CITY MAGAZINE LUXEMBOURG


« MOI, J’AI SU IMMÉDIATEMENT QUE C’ÉTAIT ELLE… JE N’AI EU AUCUN DOUTE, À AUCUN MOMENT, JAMAIS… C’ÉTAIT CHIMIQUE, C’ÉTAIT PHYSIQUE, C’ÉTAIT… JE L’AI SENTI DE PARTOUT, QUOI, J’AI CRAQUÉ. »

VOUS AUSSI, TROUVEZ VOTRE MAISON SUR CRAKK.LU

BUREAU IMMOBILIER WWW.CRAKK.LU


Taxi services

Des taxis moins chers, plus écologiques, aux tarifs plus transparents Cheaper, more transparent and greener taxis

Suite à une initiative lancée par le bourgmestre Xavier Bettel, un service alternatif de taxis est maintenant disponible dans la capitale.

L

a Ville de Luxembourg introduira un Éco label pour les taxis circulant dans la capitale, qui répondent à des critères environnementaux précis et proposent des tarifs plus attrayants que les services de taxis actuels (des taxis écologiques et économiques, d’où le nom du label). Pour obtenir cet Éco label, les émissions de CO2 des véhicules devront être inférieures à 115 g/km et les conducteurs apprendront les techniques d’une conduite économique. Le prix de la course sera aussi fixé à 2,35 euros par kilomètre, avec des tarifs n’excédant pas 20 euros pour les courses en journée dans la ville. « Beaucoup de gens se sont plaints pendant longtemps des prix élevés des courses et de l’impact environnemental des gros véhicules utilisés comme taxis. J’ai voulu mettre en place des mesures qui fassent vraiment faire bouger les choses », explique le bourgmestre, Xavier Bettel. Le nouveau label sera lancé durant le mois de septembre, mais la Ville invite les services de taxis intéressés à se porter candidats à l’obtention du label. « La porte de mon bureau reste ouverte à tous ces conducteurs de taxis qui veulent se joindre au projet », ajoute le bourgmestre. Parallèlement, deux nouveaux services de taxis ont également été créés. La flotte de véhicules des webtaxis, par Voyages Émile Weber, en partenariat avec Benelux Taxis, se compose de 15 Toyota Prius qui peuvent se réserver par Internet, par téléphone ou à l’aide d’une application iPhone. Les utilisateurs doivent préciser le trajet prévu, celui-ci devant commencer ou se terminer dans la ville de Luxembourg pour bénéficier du tarif « webtaxi », et un prix garanti leur est communiqué avant l’arrivée du taxi. Les tarifs sont calculés sur la base de 2,50 euros par kilomètre pour le trajet le plus court. Le tarif de la course est majoré de 10 % la nuit et de 25 % le dimanche, mais il n’y a pas de frais supplémentaires pour les bagages. La structure tarifaire devrait permettre aux utilisateurs de réaliser une économie de 10 à 30 % selon Romain Kribs, des Voyages Émile Weber. Le service YellowCab de l’Automobile Club du Luxembourg aura un tarif forfaitaire horaire de 25 euros en journée et de 45 euros entre 22 h et 6 h. Ce tarif s’appliquera quelle que soit la distance parcourue. Les membres de l’ACL peuvent « appeler » un taxi par voie électronique en utilisant une application sur leur portable ou par l’intermédiaire du centre d’appels de l’ACL. Daniel Tesch, directeur de l’ACL, estime que les tarifs moyens des Yellowcabs seront inférieurs de 40 % à ceux des taxis classiques.

Conduite écologique des chauffeurs / Eco-conscious drivers

Système hybride / Hybrid system

CO2 : 89g/km

.

TEXTE Duncan Roberts  ILLUSTRATION Maison Moderne Studio

12

TONY’S CITY MAGAZINE LUXEMBOURG


Yellowcab être membre de l’Automobile Club du Luxembourg / Be a member of the Autmobile Club of Luxembourg Tarif forfaitaire horaire quelle que soit la distance parcourue / Fixed price, no matter the journey distance

Webtaxi

Tarifs / Prices

25 €  par heure en journée / 25 € per hour during the day 45 €  par heure entre 22h et 6h / 45 € per hour between 10 p.m. and 6 a.m.

Préciser le trajet prévu / State the intended journey

www.yellowcab.lu, Tél. : 4500 4500

Le trajet doit commencer ou se terminer dans la ville de Luxembourg / The journey must start or end in Luxembourg City Prix garanti communiqué avant l’arrivée du taxi / A guaranteed price is given before the taxi arrives Tarifs / Prices

2,50 € / km | +10 % la nuit / at night + 25 % le dimanche / + 25 % on Sundays

www.webtaxi.lu, Tél. : 27515

Following an initiative launched by mayor Xavier Bettel, alternative taxis services are now available in the capital city.

T

VDL, Eco Label Lancement prévu mi-septembre. Provisional launch mid-september. émissions de CO2 < 115g/km CO2 emissions < 115g/km conduite écologique des chauffeurs eco-conscious drivers Tarifs / Prices

2,35 €  par km < 20 € pour les courses en journée dans la ville / maximum price of 20 € for daytime journeys within the city

he Ville de Luxembourg is introducing an Eco label for taxis that operate in the capital city and meet strict environmental criteria and also provide cheaper fares than current services (ecological and economical, thus the name of the label). To obtain the Eco label, taxi vehicle CO2 emissions will have to be less than 115g/km and drivers will be taught economical driving skills. Prices will also be fixed, at 2.35 euro per km, with a maximum prices of 20 euros for daytime journeys within the city. “Lots of people have talked for a long time about taxi prices and the environmental impact of big vehicles being used as taxis. I wanted action, to really shake things up,” says mayor Xavier Bettel. The new label will be launched later in September, but the Ville is inviting interested taxi services to apply for the label. “My office is always open to those taxi drivers who want to join the scheme,” says the mayor. Meanwhile, two other new taxi services have also launched. Webtaxi, by Voyages Emile Weber, together with Benelux Taxis, deploys a fleet of 15 Toyota Prius cars that can be booked via Internet, an iPhone app or telephone. Passengers will have to state their intended journey, which must start or end in Luxembourg City for the webtaxi rates to apply, and will be given a guaranteed price before the taxi arrives. Rates are calculated at 2.50 euro per kilometre for the shortest road journey. Prices increase by 10 percent at night and 25 percent on Sundays, but there is no extra charge for baggage. The price structure could lead to savings to passengers of between 10 and 30 percent, according to Voyage Emile Weber’s Romain Kribs. The Automobile Club of Luxembourg’s YellowCab service has a pricing structure based on 25 euro per hour during the day and 45 euro per hour between 10 p.m. and 6 a.m. This applies regardless of the distance travelled. ACL members can electronically hail a cab using an application on their mobile device or via the ACL call centre. Daniel Tesch, director of the ACL estimates that Yellowcab’s average prices will be 40 percent less than standard providers.

.

www.vdl.lu

TONY’S CITY MAGAZINE LUXEMBOURG

13


BEHIND THE SCENES

Service de la circulation

Keeping things moving Circulez !

Keeping traffic flowing for cars, buses, pedestrians and bikes.

T

his autumn, “the biggest road infrastructure projects in the last few decades” will begin in Luxembourg City, says the Service de la Circulation head of service Laurent Vanetti. The work will involve the Boulevard Royal and surrounding area, the rue Notre Dame, the rue du Fossé and the old city, yet lest that strike fear in the heart of work commuters and anyone else planning to be mobile in the capital city, Vanetti says that it’s the Service de la Circulation’s job to make sure that these projects cause the least amount of traffic problems as possible. “It’s a real challenge” says Vanetti, smiling. Asked if they feel proud to be involved in historic changes to the city’s infrastructure, Vanetti says, “I’m just as proud if we create a few more spaces for handicapped parking or bring about any change that facilitates life for residents and commuters. It’s the same feeling of satisfaction as when we contribute to big projects that have a huge impact.” The service employs 90 people, half working inside in administration and management and half working out on the streets — but that doesn’t mean that the upper echelons stay locked in a golden tower. “We ride the bus, we bike, we get out there. We have to know first-hand what’s happening,” says Vanetti. More than just helping to ease the flow of traffic for cars, the service also looks after pedestrians, bikes and public transport. “We’re in a different situation than any other European city, in that we have an enormous amount of commuters coming in daily from over the borders,” Vanetti explains. Vanetti’s associate Romain Pax says that “every day presents a different challenge.” Parades, construction projects, a national holiday over the border, accidents, traffic light problems... anything can disturb the flow of traffic in Luxembourg City. But with the expertise of the Service de la Circulation, not for long.

141 KM

141 km of cycle paths wind through the city of Luxembourg. These have been laid out with the help of engineers and planners so as to be safe and accessible and not require the pedal power of a Schleck brother. –––– Les 141 kilomètres de pistes cyclables qui parcourent la ville de Luxembourg ont été conçus par des ingénieurs et des urbanistes sur des critères de sécurité et d’accessibilité pour tous… sans nécessiter le talent des frères Schleck !

350 km of roads are under the service’s jurisdiction. –––– 350 kilomètres de chaussée automobile sont placés sous la responsabilité du service.

.

There are 185 traffic light signal buttons for the visually impaired within the city limits. –––– Sur le territoire municipal, 185 feux sonores facilitent les déplacements des personnes malvoyantes.

Traffic signs are made by a plotter employed full time for the City of Luxembourg. –––– Les panneaux de signalisation sont fabriqués par une personne employée à plein temps pour la Ville de Luxembourg.

Fluidifier la circulation des voitures, des bus, des piétons et des bicyclettes.

À

l’automne, la Ville de Luxembourg lancera « les plus grands chantiers d’infrastructure de ces dernières décennies », explique Laurent Vanetti, responsable du service de la Circulation. Les travaux concernent le quartier du boulevard Royal, la rue Notre-Dame, la rue du Fossé et la vieille ville. Mais que tous ceux qui viennent travailler ou doivent se déplacer dans la capitale ne s’inquiètent pas : Laurent Vanetti a déclaré que le service de la Circulation veille à ce que le trafic soit le moins perturbé possible en raison des travaux. « Un vrai défi » ajoute-t-il, souriant. Est-il fier de participer à ces changements historiques des infrastructures de la ville ? « J’éprouve autant de fierté à créer de nouveaux espaces de parking pour handicapés ou à faciliter la vie des résidents et des frontaliers. C’est aussi gratifiant que de participer aux grands chantiers qui ont un impact considérable. » Le service emploie 90 personnes, dont la moitié travaille dans l’administration et la gestion, et l’autre moitié en extérieur, sur les chantiers. Pour autant, les cadres ne restent pas à l’écart, dans une tour d’ivoire. « En bus, à vélo, nous allons partout ! Nous devons connaître la situation en étant aux premières loges », explique Laurent Vanetti. La fluidité du trafic automobile n’est pas la seule préoccupation du service qui s’intéresse également aux piétons, aux cyclistes et aux transports publics. « Notre particularité, par rapport aux autres villes européennes, est le nombre considérable de frontaliers qui vont et viennent au quotidien. » Pour Romain Pax, collègue de Laurent Vanetti, « chaque jour est un nouveau défi ». Défilés, chantiers, fête nationale d’un pays voisin, accidents, problèmes liés aux feux de signalisation : nombreuses sont les causes potentielles de perturbation du trafic à Luxembourg-ville. Heureusement, le service de la Circulation est là !

.

152 “steering commands” controlling traffic lights are managed by the service. The city actually programmes its own traffic lights rather than hiring out a company, and any malfunctions are immediately detected in the main control room. –––– Le service gère 152 « postes de commande » des feux de signalisation. La ville programme ses feux elle-même, sans passer par une entreprise extérieure. Toute défaillance est immédiatement détectée au poste de commande central. TEXTE Wendy Winn  PHOTOS Olivier Minaire

14

TONY’S CITY MAGAZINE LUXEMBOURG


5, Park Dräi Eechelen L-1499 Luxembourg-Kirchberg T +352 26 43 35 Opening hours Thu – Mon 10 a.m. – 6 p.m. Wed 10 – 20 / Tue closed

FORTRESS, HISTORY, IDENTITIES On September 15th and 16th, visitors can experience the atmosphere of a historic military camp around the museum through the re-enactment “Meeting-point Fort Thüngen. Living history at the Musée Dräi Eechelen”. For details see www.m3e.lu


Viewfinder

Conservatoire de la Ville Cette école de musique, qui propose aussi des cours de danse et de théâtre, accueille environ 2 600 élèves. Le bâtiment actuel date de 1984. --The music school, which also hosts dance and theatre classes, is home to some 2,600 students. Its current building dates back to 1984.

Route d’Esch Cette route mène aujourd’hui directement à l’autoroute A4 par un nouveau tunnel. --The road now leads directly on to the A4 motorway via a new tunnel.

16

TONY’S CITY MAGAZINE LUXEMBOURG


Viewfinder

PHOTO Andrés Lejona

UN regard sur / A look at

Merl

Le photographe Andrés Lejona a braqué son objectif sur Merl et le campus Geesseknäpchen depuis le P&R Bouillon. ---

Photographer Andrés Lejona has trained his lens on Merl and the Geesseknäpchen school campus from the P&R Bouillon.

Lycée Aline Mayrisch Ce lycée a été fondé en 2000 et est aujourd’hui l’un des établissements secondaires les plus renommés de la ville. --The school was founded in 2000 and is now one of the most popular secondary schools in the city.

International School of Luxembourg Cette école privée ne cesse de s’agrandir car de plus en plus de parents souhaitent que leurs enfants aient une formation en anglais. --The private school keeps expanding as more and more parents want their children to have an education in English.

Park & Ride bouillon Ce parking peut accueillir près de 1 000 voitures et il est desservi par les lignes de bus n° 15, n° 17 et n° 24, qui relient la gare et le centre. --The car park facility has space for close to 1.000 cars and is served by bus routes 15, 17 and 24, which take passengers to the Gare and the Centre.

TONY’S CITY MAGAZINE LUXEMBOURG

17


City memos

La traditionnelle Braderie, avec ses nombreuses bonnes affaires, se déroulera le lundi 3 septembre. Les magasins seront également ouverts pour des soldes en avant-première, le dimanche 2 septembre. ---The traditional Braderie sidewalk sales with bargains galore takes place on Monday 3 September. Shops will also be open for preview sales on Sunday 2 September.

Le Bouneweger Stuff est un nouveau café chaleureux situé 1, rue du Cimetière. Il propose toutes sortes de boissons et de snacks. ---The Bouneweger Stuff is a new cosy café in the neighbourhood at 1 rue du Cimetière. It serves a variety of drinks and snacks.

www.cityshopping.lu

www.vdl.lu

Le prochain Glacismaart aura lieu le dimanche 16 septembre de 10 h à 17 h. En raison de la Schueberfouer, l’édition du mois d’août est supprimée. ---The next Glacismaart takes place on Sunday 16 Septmber from 10 a.m. to 5 p.m. Due to the Schueberfouer, the event will not take place in August.

City memos

Le prochain vide-grenier, qui permet aux particuliers de vendre des articles d’occasion sur la place Guillaume II, aura lieu le dimanche 16 septembre. --The next vide grenier, at which individuals can sell second-hand items on the place Guillaume II, takes place on Sunday 16 September.

Le marché de l’art en plein air Konscht am Gronn se tiendra dans le Grund le dimanche 2 septembre. ---The Konscht am Gronn open-air art market takes place in the Grund on Sunday 2 September. www.konschtamgronn.lu

Reserve a stand with Marie-France Lamesch, Tél : 4796 – 4299, email : offm@vdl.lu

Une nouvelle fontaine d’eau potable publique, réalisée par la designer Cécile Planchais, a été installée par le Service des eaux dans la Grand-Rue, près du Roude Pëtz. ---A new public drinking water fountain, designed by Cécile Planchais, has been installed by the city’s Service des eaux on the Grand-Rue near the Roude Pëtz.

Le marché aux puces et aux antiquités – la brocante – se tiendra place d’Armes les samedi 8 et 29 septembre entre 8 h et 18 h. ---The Brocante flea and antiques market on the place d’Armes is held on Saturdays 8 and 29 September from 8 a.m. to 6 p.m.

Le Café de Paris, place d’Armes, a rouvert ses portes. La nouvelle décoration de cette brasserie a été conçue par Pascal Allaman. ---The Café de Paris on the place d’Armes has re-opened. The traditional café’s new décor was designed by Pascal Allaman. www.cafedeparis.lu

18

TONY’S CITY MAGAZINE LUXEMBOURG

Photos : David Laurent / Wide, Luc Deflorenne, Charles Caratini, Ville de Luxembourg / Fabien Bourone

Le prix Anne Beffort 2012, qui récompense l’engagement en faveur de l’égalité des chances entre les sexes, a été attribué à l’association Femmes en détresse. ---The 2012 Prix Anne Beffort, which recognises engagement in the equal rights, was awarded to the Femmes en détresse organisation.

Deux fois par semaine, le marché de la place Guillaume II propose des produits frais de production locale, des olives aux fromages en passant par les légumes et le pain bio. Le mercredi et le samedi matin, de 7 h à 13 h 30. ---The bi-weekly market on the place Guillaume II is the place to find fresh and local produce, from olives and cheese to vegetables and organic bread. It is open every Wednesday and Saturday morning from 7 a.m. to 1:30 p.m.


ouverture de la billetterie pour l’enseMble des spectacles à partir du Mercredi 5 septeMbre 2012

Wolfgang Amadeus Mozart 28 et 30 septembre, 2 octobre 2012

l’éliXir d’aMour

Gaetano Donizetti 23, 25 et 27 novembre 2012

MY Fair ladY

Frederick Loewe 22, 23, 26, 27 et 31 décembre 2012

KinG arthur

Henri Purcell 10 et 12 février 2013

la belle de cadiX Francis Lopez 16 et 17 mars 2013

iolanta

Piotr Ilitch Tchaïkovski 12, 14 et 16 avril 2013

le Journal d’anne FranK

Grigori Fried 17, 18, 19 et 21 mai 2013

la traviata

haMlet

BALLET pulcinella / petrouchKa

J’avais un beau ballon rouGe

Giuseppe Verdi 14, 16, 18 et 20 juin 2013

Igor Stravinsky 25, 26, 27 et 28 octobre 2012

let’s dance

Dominique Dupraz

le sacre du printeMps Igor Stravinsky 25, 26 et 27 janvier 2013

nuits dans les Jardins d’espaGne / l’aMour sorcier Manuel de Falla 31 mai, 1er et 2 juin 2013

THÉÂTRE caillasses

Laurent Gaudé 12 et 13 octobre 2012

les conJoints

Éric Assous 7 et 8 décembre 2012

opéra-théâtre Metz Métropole 4-5 place de la Comédie - 57000 Metz Réservations 00 33 (0)3 87 15 60 60 Administration 00 33 (0)3 87 15 60 51 billetthea@metzmetropole.fr opera.metzmetropole.fr

William Shakespeare 11 et 12 janvier 2013 Angela Dematté 22 et 23 février 2013

cinna...

d’après Corneille 22 et 23 mars 2013

Ô carMen

Olivier Martin-Salvan, Anne Reulet-Simon et Nicolas Vial 24 et 25 mai 2013

AVEC NOS PARTENAIRES

soirée satie

30 novembre 2012

passaGes, Festival des théâtres à l’est de l’europe et ailleurs Du 4 au 11 mai 2013

GRAPHISME + PHOTO// ARNAUD HUSSENOT/ FABIEN DARLEY LICENCE D'ENTREPRENEUR DE SPECTACLES DE 1RE, 2E ET 3E CATÉGORIES : 1-1022169 ; 2-1022170 ; 3-1022171

LYRIQUE la FlÛte enchantée


News

Photomeetings

Private Art Kirchberg

Treasures unveiled Photo : David LaChapelle, Courtesy of Maruani & Noirhomme, Belgium

Des trésors dévoilés

Calling young artists Appel aux jeunes artistes

Every two years a group of private businesses and public institutions in Kirchberg invite the public to discover their art collections (photo David LaChapelle, The Rape of Africa at Arendt & Medernach). The art is usually reserved for the eyes of the companies’ clients and staff, so this is a unique opportunity. Throughout the afternoon of September 30, between 12 noon and 7 p.m., shuttle busses will operate between all participating venues, full details of which can be found on the event website. Tous les deux ans, un groupe d’entreprises privées et d’institutions publiques du Kirchberg invite le public à découvrir ses collections d’art (photo David LaChapelle, The Rape of Africa chez Arendt & Medernach). Admirer ces œuvres est habituellement un privilège réservé aux clients et au personnel de ces sociétés : il s’agit donc d’une occasion unique pour le public. Pendant tout l’après-midi du 30 septembre, de midi à 19h, des navettes assureront la liaison entre tous les sites participants (présentation détaillée sur le site web de l’événement). www.artkirchberg.lu

Photomeetings Luxembourg is seeking young artists from all over Europe to participate in its 8th edition.

N

BGL BNP Paribas Luxembourg Open

Stars out in force again

PHOTO : Edwin Martinez1 (creative commons)

Les stars arrivent en force

Tennis star Venus Williams and regular guest Daniela Hantuchová will take part in the annual BGL BNP Paribas Luxembourg Open this October. Local star Mandy Minella will receive a wild card entry for the WTA tournament, and as well as hosting an autograph session she will also lead the hunt for “Luxembourg’s next tennis talent”. More details of the tournament and associated events in the October edition of City Mag. La star du tennis Venus Williams et une habituée de l’évènement, la joueuse Daniela Hantuchová, participeront au tournoi annuel BGL BNP Paribas Luxembourg Open, au mois d’octobre. La star locale Mandy Minella participera au tournoi WTA. Elle fera une séance d’autographes et sera chargée de rechercher les nouveaux talents du tennis luxembourgeois (« Luxembourg’s next tennis talent »). Plus d’informations sur le tournoi et les manifestations annexes dans l’édition d’octobre de City Mag.

ow firmly established as a renowned event, Photomeetings attracts some serious names in the field of art, media and education to discuss the craft, technique, aesthetics and philosophy of photography. “The concept of our event has remained the same, as have our aims,” explains founder Marita Ruiter of the Galerie Clairefontaine. “It is to build a quality platform for the young and the young at heart, who have an interest in photography and photo-related arts.” The event this year is really centralised, with the Ville de Luxembourg hosting the festival workshops and fora in the conference rooms of the recently restored Cercle building, while the auditorium in the adjoining Cité building will be the venue for public lectures and round tables. And, for the first time in the history of Photomeetings Luxembourg, a retrospective show with a selection of works created by previous workshop participants will take place in the Ratskeller of the Cercle building (entrance on rue du Curé) from September 12 to October 7. “The exhibition is called Inspiring Luxembourg, since the city of Luxembourg has served as a source of continuous inspiration from 2005 to 2011,” says Ruiter. As always Photomeetings is focused on a particular theme, which this year is Photography = Fiction? Numerous internationally renowned photographers, photo-artists and lecturers will highlight and discuss the different aspects of the term “fiction”, by way of workshops, lectures and exhibitions. But the young are also heavily involved with six universities and colleges from six European countries taking part. Ruiter is also appealing to young Luxembourg artists studying or working abroad to come back to the Grand Duchy for the event. “In this fast-changing world of mass media and technical innovation, we intend to encourage and motivate the future generation of artists, who mostly grew up as computer users, to learn from specialists in the field of new technologies, as well as to acquire traditional photographic methods.”

.

www.photomeetings.lu

www.bglbnpparibas-open.lu

20

TONY’S CITY MAGAZINE LUXEMBOURG

Pour sa 8e édition, Photomeetings Luxembourg fait appel à de jeunes artistes de toute l’Europe.

P

hotomeetings est désormais un festival reconnu qui attire de grands noms dans le domaine des arts, des médias et de l’éducation venant discuter de la photographie dans ses aspects artistiques, techniques, esthétiques et philosophiques. « Le concept de cet événement est resté le même, tout comme nos objectifs, explique la fondatrice Marita Ruiter, de la Galerie Clairefontaine. Nous voulons offrir une plate-forme de qualité aux jeunes et aux moins jeunes qui s’intéressent à la photographie et aux arts connexes. » Cette année, l’événement est très centralisé, puisque la Ville de Luxembourg accueille les ateliers du festival dans les salles de conférence du Cercle, récemment rénové, tandis que l’auditorium du bâtiment annexe du Cité sera utilisé pour les conférences publiques et les tables rondes. Et pour la première fois dans l’histoire de Photomeetings Luxembourg, une exposition à visée rétrospective avec une sélection d’œuvres créées par les participants des éditions précédentes sera organisée au Ratskeller du Cercle (entrée rue du Curé) du 12 septembre au 7 octobre. « L’exposition s’intitule Inspiring Luxembourg, car la ville de Luxembourg a été une source d’inspiration constante de 2005 à 2011 », ajoute Marita Ruiter. Comme à l’accoutumée, Photomeetings se consacre à un thème précis, et s’intitule cette année Photography = Fiction ? De nombreux photographes de renommée internationale, des artisans photographes et des conférenciers discuteront les différents aspects du terme « fiction » par le biais d’ateliers, de conférences et d’expositions. Mais les jeunes seront également largement représentés grâce à la participation de six universités et écoles supérieures de six pays européens. Marita Ruiter lance aussi un appel aux jeunes artistes luxembourgeois qui étudient ou travaillent à l’étranger, et les invite à revenir au Grand-Duché à l’occasion du festival. « Dans ce monde dominé par les médias et l’innovation technique, où tout évolue très vite, nous souhaitons encourager et motiver les artistes de la future génération, qui, pour la plupart, utilisent des ordinateurs depuis leur plus jeune âge, à recevoir des conseils de spécialistes des nouvelles technologies tout en acquérant les techniques de photographie classiques. »

.


AT YOUR SERVICE

12

Espaces gourmands

Centre APPLEADAY

Salads with quinoa, mint, figs, smoked salmon... “vegetarian hamburgers”, hot dishes and desserts. Open wide and say yum. --Des salades au quinoa, de la menthe, des figues, du saumon fumé, des « hamburgers » végétariens, des plats chauds et des desserts : ouvrez grand la bouche et dites « miam » ! 19, rue Chimay Tél. : 27 99 38 38 Mo-Sa / Lu-Sa : 11 h-19 h www.appleaday.lu

Centre

EXKI

Who says fast food has to be unhealthy? Pop in for vitamin-packed salads and sandwiches, desserts and fresh fruit smoothies. --Qui a dit que la restauration rapide n’était pas bonne pour la santé ? Venez déguster des salades et sandwiches pleins de vitamines, des desserts et des smoothies aux fruits frais. 72, Grand-Rue Tél. : 26 20 39 39 www.exki.lu

KNOPES

Centre

They’ve been roasting their own coffee for four generations – trust them for a bag of fresh coffee, coffee makers and a great cuppa. --Ils torréfient leur propre café depuis quatre générations – vous pouvez aller acheter du café les yeux fermés, en déguster sur place ou investir dans une cafetière. Avenue de la Porte-Neuve Tél. : 26 27 06 26 Mo / Lu : 11 h 30-18 h, Tu-Sa / Ma-Sa : 8 h 30-18 h www.knopes.com

Centre

THANH’S

MAMMA BIANCA

Limpertsberg

Just opened, with the world’s best balsamic vinegar, Italian imports, divine desserts and gourmet take-home meals in vacuum pack! --Ouvert très récemment, il propose le meilleur vinaigre balsamique au monde, des importations italiennes, des desserts divins et des repas gastronomiques à emporter, emballés sous vide. 21-25, allée Scheffer (Glacis), tél. : 26 20 61-1 Mo-Th / Lu-Je : 9 h-18 h 30, Fr-Sa / Ve-Sa : 8 h-18 h 30 gourmet@mammabianca.lu

PUNTO ROSSO

Huge with students and late-night clubbers, PR also has a pasta bar, pizzas, paninnis, salads and sandwiches to grab. --Très apprécié des étudiants et des clubbeurs, PR possède aussi un bar à pâtes et propose des pizzas, des paninis, des salades et des sandwiches à emporter. 16, rue des Bains, tél. : 26 26 24 25 Mo-Fr / Lu-Ve : 9 h-17 h We-Sa / Me-Sa : 1 h-until dawn / 1 h-jusqu’à l’aube

TEXTES Wendy Winn  PHOTOS David Laurent / Wide

22

TONY’S CITY MAGAZINE LUXEMBOURG

Centre

This fusion lunch spot – known for fresh Vietnamese fare – is the place to pick up eggrolls, hot dishes and more. --Ce restaurant de cuisine du monde, connu pour ses plats vietnamiens, est le lieu idéal pour déguster des nems, des plats chauds et d’autres mets. 25, boulevard Royal Tél. : 27 47 86 88 Mo-Fr / Lu-Ve : 8 h 30-15 h 30


AT YOUR SERVICE

Merl Gare LA CAVE à FROMAGEs

It’s an old-fashioned shop with a huge selection of great, rare and delicious cheese, and even wine to go with it. Cheese platters can be ordered and delivered. --Il s’agit d’une boutique à l‘ancienne proposant une vaste sélection de grands fromages, rares et délicieux, et même du vin pour les accompagner. Vous pouvez y commander des plateaux de fromages et vous les faire livrer.

La Provence Gourmande

Olives, herbs, oils, pâtés, fruit and vegetables, everything a good French cook needs for a great French meal is tucked away in this small boutique. --Olives, herbes, huiles, pâtés, fruits et légumes : cette petite boutique recèle tous les trésors d’un délicieux repas français.

6-12, rue du Fort Wallis Tél. : 27 99 33 85 Tu-Fr / Ma-Ve : 10 h-19 h, Sa / Sa : 9 h-19 h

137, avenue du X Septembre Tél. : 26 45 99 91 Mo-Fr / Lu-ve : 9 h-12 h & 14 h 30-18 h 30, Sa / Sa: 9 h-18 h 30 www.bonshopping.lu

Centre L’éPICERIE

Reminiscent of gourmet groceries seen abroad, this little gem has all you need to whip up a great meal and exotic splurges as well. --Ce petit bijou rappelle les épiceries fines que l’on peut voir à l’étranger. Vous y trouverez tout ce qu’il vous faut pour préparer un excellent repas et vous faire plaisir avec des produits exotiques. 17, rue Louvigny Tél. : 22 94 93 1 Mo / Lu : 12h-18h30, Tu-Fr / Ma-Ve : 8h-18h30, Sa / Sa : 8h-18h www.lepicerie.lu

ALTRIMENTI

If you’ve had a picnic basket at the Villa Vauban, you’ve sampled the culinary creations made by Altrimenti. Drop in for more! --Si vous avez testé le « panier-pique-nique » de la Villa Vauban, vous avez goûté aux créations culinaires d’Altrimenti. Venez en essayer d’autres !

Limpertsberg

15, avenue de la Faïencerie, tél. : 26 89 77 36 Mo / Lu : 12 h-22 h, Tu-Fr / Ma-Ve : 8 h 30-22 h, Sa / Sa : 10 h-19 h www.altrimenti.lu

TEA GSCHWENDNER

Centre ORIENT MAGASIN

Sesame paste, ginger, rice noodles, fish sauce and other staples of Asian cooking are all here, as well as sweets and crisps. --Vous y trouverez de la pâte de sésame, du gingembre, des nouilles de riz, de la sauce au poisson et d’autres aliments de base de la cuisine asiatique, ainsi que des bonbons et des chips.

As cooler weather approaches, going home and curling up with a cup of autumn spice or chai tea sounds all the more appealing. --Lorsque le temps se rafraîchit, on a encore plus envie de rentrer à la maison et de déguster une tasse de thé aux épices ou de thé chai.

Centre

8, rue Notre-Dame Tél. : 26 27 05 35 Tu-Sa / Ma-Sa : 9 h-18 h www.teagschwendner.lu

Centre Aldringen, underground passage Tél. : 22 55 31, Mo-Sa / Lu-Sa : 10 h-18 h 30

TONY’S CITY MAGAZINE LUXEMBOURG

23


ExpaT community

Portugal

Building the Future Sweden

Norway

Finland

Construire l’avenir

Latvia

Denmark

Lithuania Ireland

United Belarus Germany Kingdom Poland Netherlands Belgium LuxembourgCzechia Ukraine Slovakia Austria Hungary Moldova SWITZERLAND Slovenia Romania Croatia Bosnia.Hercegovina Italy France Serbia Macedonia Albania

Spain

Georgia Armenia Azerbaijan

Bulgaria

Turkey

Portugal

Syria Cyprus Lebanon Palestine Israel Jordan

Malta

Algeria

Libya

Egypt

Saudi Arabia

Tajikistan

Pakistan

Qatar U. A. E.

Nepal India

.

.

TEXTE Deborah Fulton-Anderson  PHOTOS Andrés Lejona TONY’S CITY MAGAZINE LUXEMBOURG

Yemen Djibouti Somalia Sri Lanka

Anything that is aesthetic is interesting. Tout ce qui est esthétique est intéressant.

Madagascar

José da Costa, Owner & managing director, HAUSÎNG S.A. ---

Propriétaire et directeur général de HAUSÎNG S.A.

Bhut

Bangladesh

Oman

Mali wave of

design lead him to like-minded Niger Chad Portuguese coming to Lux­em­ architects who share his vision for Sudan Etrea Senegal bourg in the 1960’s and 70’s, passive housing, making the concept Burkina he Gambiathe two countries have enjoyed a a reality on a number of projects. Faso “I’m always open to new ideas. Anything symbiotic connection, each contriGuinea-Bissau Guinea buting to the success of the other: that is aesthetic is interesting.” Nigeria Ethiopia Cote Ghana jobs and security in exchange for Sierra Leone d‘Ivoire skilled labour. Today, their children Cent. Afr. Rep. Liberia – many with professional degrees – Cameroon consider Luxembourg their adopted Benin home but have a sense of identity Passionnés et créatifs, les Portugais de la nouvelle Guinea Uganda Togo Kenya and global perspective quite different génération tournent Congo le dos à la tradition au profit Congo Gabon from the generation before. Growing de l’innovation. Rwanda (ex-Zaire) up in Luxembourg, José da Costa is Burundi Depuis l’importante vague d’im- pour conserver l’énergie à l’intérieur. » the first to admit that he is not “the comme typical Portuguese.” He is passionate migration portugaise au Luxembourg Étanche, mais bien ventilé, Tanzania les deux disent les promoteurs. Contrairement about architecture, but not the dans les années 1960-1970,Angola construction methods of his parents’ pays ont noué une relation symbio- à un grand nombre d’habitations Zambia et de béton, generation. “My company develops cool, tique, chacun contribuant au succès locales faites de pierre green, affordable architecture, while res- de l’autre : travail et sécurité en l’entreprise de José, HAUSÎNG S.A., pecting the existing topography. We try to échange d’une main-d’œuvre quali- préfère utiliser le bois. Récemment, Malawi work with the land rather than against it.” fiée. Aujourd’hui, les enfants de ces l’un de ses projets a reçu le prestiimmigrés (la plupart sont titulaires gieux Bauhärepräis 2012, un prix The New Standard d’un diplôme professionnel) consi- d’architecture qui récompense des “I believe in the concept of passive dèrent le Luxembourg comme leur projets de rénovation et de transforZimbabwe housing – eco-friendly and energy effi- pays d’adoption, mais ont un senti- mation. La passion de José pour cient. It’s building with maximum insu- ment d’identité et une vision du l’architecture est principalement Mozambique Botswana lation to keep the energy in.” Airtight monde différents de ceux de la autodidacte. Il est parti étudier à Namibia Swaziland but ventilated right, as proponents génération précédente. José da Costa l’étranger et a obtenu son MBA aux say. Unlike many of the stone-and- a grandi au Luxembourg. Il est le pre- États-Unis. Fort d’une solide expéLesotho South Africa concrete homes built here, José’s mier à reconnaître qu’il ne représente rience en marketing (il a été rescompany, HAUSÎNG S.A., prefers pas le « Portugais typique ». Il est pas- ponsable des ventes à la Loterie to build with wood. One project sionné d’architecture, mais pas selon Nationale), José a fondé HAUSÎNG recently received the prestigious les méthodes de construction de la en 2010. Ses capacités d’entrepreneur Bauhärepräis 2012 architectural génération de ses parents. « Mon et sa passion pour les conceptions award for renovation and transfor- entreprise crée une architecture esthétique, avant-gardistes lui ont permis de mation. José’s passion for architec- écologique, abordable, tout en respectant la rencontrer des architectes partageant ture is largely self-taught. He went topographie existante. Nous essayons de la même vision en matière de logeabroad to earn his MBA degree in travailler avec l’environnement plutôt que ment passif, et de concrétiser ce management in the USA. With a solid contre lui. » concept sur un certain nombre de experience in marketing – he was projets. « Je suis toujours ouvert aux nouSales Manager for the Loterie Na- La nouvelle norme velles idées. Tout ce qui est esthétique est « Je crois au concept de logement passif, intéressant. » tionale – José founded HAUSÎNG in 2010. His skills as an entrepre- écologique et écoénergétique. Cela consiste neur and his passion for progressive à construire avec un maximum d’isolation, www.hausing.lu

24

Kyrgyzstan

Afghanistan

Kuwait

of Portuguese are embracing the innovative and non-traditional.

S

Turkmenistan

Iran

Iraq

Western Sahara and creative, the next generation Passionate Mauritania ince the significant

Uzbekistan

Greece

Tunisia

Morocco

Kazakhstan


ExpaT community

Dual Focus Une double voie

Inês Carolina Alves believes in breaking stereotypes. “We – the Portuguese in Luxemb ourg – are a lot of differen t people of diverse professions and talents. We’re not just in the construction industry!” She herself has a dual focus. With a master’s degree in project management, her day job satisfies the “thinkin g, business side”, while the “emotion-rich” artistic side continues to flourish. A fourth year student of voice and music theory at the Luxembourg Conservatoire, Inês is already performing locally. “I like the lightness of Brazilian jazz with its rich context. Vocal interpretation is key.”

Inês Carolina Alves veut casser les stéréotypes. « La communauté portugaise de Luxembourg se compose de gens très différent s, aux talents variés et aux professi ons diverses . Nous n’existon s pas uniquem ent dans le bâtiment ! » Elle-même poursuit une double voie. Diplômé e en gestion de projets, elle apprécie le « côté intellectuel et commer cial » de son travail, tout en laissant s’épanouir la « richesse d’émotions » de sa personnalité artistique. En quatrième année de chant au Conservatoire de Luxembourg, Inês se produit déjà sur des scènes locales. « J’aime la légèreté du jazz brésilien et sa chaleureuse intensité. Tout est dans l’interprétation vocale. »

Inês Carolin a Alves Jazz vocalist --Chanteuse de jazz

The Connector

Faire le lien

Pedro Castilho believes in “learning by doin g.” As the form er pres iden t of Jeune Chambre Internationale Luxe mbourg – a resource for young leade rs 18-40 years old – Pedro’s stated mission is to initiate projects that enco urage oppo rtun ities in lead ersh ip. “I am the connector!” Arriving in Luxembo urg when he was ten years old, Pedro felt lucky to grow up in a country whe re “the cultural differences were actu ally an advantage.” Less Portuguese and “more European” in his perspect ive, Pedro continues to foster leade rship skills. He recently founded Verb alius, offering executive workshops in publ ic speaking for local businesses.

Pedro Castilho a un credo : « Appren dre en faisant. » Cet ancien président de la Jeune Chambre Internationale Luxe mbourg (ressources pour jeunes dirigeants de 18 à 40 ans) a aujourd’hui pour mission d’initier des projets qui favo risent les opportunités de leade rship. « Je fais le lien ! » Arrivé à Luxembourg à l’âge de dix ans, Pedro a savouré la chance de grandir dans un pays où « les différences culturelles étaient un avan tage. » Poursuivant ses activités dans une pers pect ive « plu s euro péen ne » que port ugai se, il vien t de fond er la société de coaching Verbalius, qui propose aux cadres d’entreprises local es des ateliers de prise de parole en publ ic.

About Portugal

Pedro Cast ilho Relationship manager, Public secto r, BGL BNP PARI BAS --Chargé d’affaires, secteur public, BGL BNP PARI BAS

Population 10,781,459 (July 2011 est.) Capital Lisbon

www.verbalius.com www.jcluxembourg.com

Government Republic; Parliamentary democracy National Day Portugal Day, 10 June (1580)

Transition support Accompagner la transition

re As the staff psychologist for the Cent A), d’Ap pui Soci al et Asso ciati f (CAS Marl ène Rodr igue s assis ts new arriv from rly icula part als in Luxe mbo urg, the eight Portuguese-speaking coun n ratio integ of tries, with a multitude ing hous to its perm work from – s issue difto language assistance. “It is more Mar.” work find to them for now t ficul cy lène herself volunteered at the agen curher ring secu re befo s year for five the rent position. With a degree from Luxin ly fami and n Lisbo of y ersit Univ the embourg, she was split between ing leav ly final re befo tries coun two ore, Portugal. “It is in our blood to expl to be adventurous!”

Psychologue diplômée au Centre d’Ap ène Marl A), (CAS ciatif Asso pui Social et à Rodrigues aide les nouveaux arrivants perles r culie parti en et Luxembourg, s, sonnes issues des huit pays lusophone liés s lème prob x breu nom à résoudre de il à leur intégration, des permis de trava e l’aid par ant pass en t, au loge men ent linguistique. « Aujourd’hui, ils trouv a ène Marl il. » trava du ent plus difficilem cinq elle-même été bénévole pendant r son ans au Centre avant de décroche ersité poste actuel. Diplômée de l’univ hes de Lisbonne, mais avec ses attac longfamiliales à Luxembourg, elle a pays temps été partagée entre les deux ugal. avant de se décider à quitter le Port s avon nous  : nture l’ave n, « L’exploratio ça dans le sang ! »

Head of State President Anibal Cavaco Silva Head of Government Prime Minister Pedro Passos Coelho 153 nationalities live in Luxembourg city including 14 084 Portuguese. ---

153 nationalités vivent à Luxembourg-ville dont 14 084 Portugais. Facts For more information: HE Maria Rita Ferro, ambassador 24, rue Guillaume Schneider L-2522 Luxembourg Tel: 46 61 90-1 Expressions Bemvindo! Welcome!

Mar lène Rodr igue s General psychologist, CASA asbl --Psyc hologue généraliste, CASA asbl

TONY’S CITY MAGAZINE LUXEMBOURG

Obrigado! Thank you! Sim/Não Yes/No Adeus! Goodbye!

25


Services & shopping

1

3

SERVICES & SHOPPING USEFUL

Find the relevant city authority, a useful address or sports facilities. Plus a guide to city shops. Vous trouverez ci-dessous les services municipaux, adresses utiles, établissements sportifs, ainsi qu’un guide shopping.

BIERGER-CENTER 1

11

26a, boulevard Royal, Adresse postale L-2090 Luxembourg Lu-ve : 8-17h Tél. : 47 96 22 00 Fax. : 26 27 09 99 bierger-center@vdl.lu, www.vdl.lu

Population register (registration, deregistration, changes of address), certificates, electoral list registration, identity cards, passports, registration for EU nationals, registration for third country cards, naturalization, birth certificate copies, legalization of signatures, parental authorizations, declaration of guardianship, certified copies, Chèque-Service Accueil, residential parking vignettes, dog registration, payment of commune bills etc. ––– Registre de la population (inscriptions, radiations, changements d’adresse), certificats, inscriptions sur listes électorales, cartes d’identité, passeports, attestations d’enregistrement pour ressortissants UE, demande de cartes pour ressortissants pays tiers, naturalisations, copies actes de naissance, légalisations de signatures, autorisations parentales, déclarations de prise en charge, copies conformes, adhésions Chèque-Service Accueil, vignettes de stationnement résidentiel, déclarations de chiens, paiements de factures communales, etc.

SPORT FOR ALL / SPORTS POUR TOUS Tél. : 47 96 25 83 (Hotline : 691 98 24 63) www.vdl.lu

The Sport for All programme provides a wide range of sports activities. Registration takes place all year round. ––– Le programme Sports pour tous propose une large gamme d’activités sportives. Inscription tout au long de l’année. Rens. : Service des sports de la Ville de Luxembourg

SWIMMING POOLS / PISCINES 2 Bonnevoie 30, rue Sigismond Bassin de natation Lu, ve, sa : 8-20h30, ma, je : 7-20h30, di : 8-12h Sauna Dames Lu, ve, sa : 8-11h30, ma, je : 14h30-20h Sauna Hommes Ma, je : 8-11h30 Sauna mixte Lu, sa : 11h30-20h, ma, je, ve : 11h30-14h30, di : 8-12h Fermeture de la caisse une heure avant la fermeture de la piscine Tél. : 47 96 34 71

ICE SKATING & SKATEBOARD / PATINOIRE & SKATE 5 Patinoire de Kockelscheuer 42, route de Bettembourg Lu : 16-22h, ma-je : 12-22h, ve : 12-23h, sa-di : 10-23h Tél. : 46 74 65

6 Skate Park Hollerich Rue de l’Abattoir Lu-je : 11-22h, ve-sa : 11-23h, di : 11-20h Tél. : 44 83 47

3 Centre aquatique d’Coque 2, rue Léon Hengen (Kirchberg) Lu : 12-22h, ma-ve : 8-22h, sa-di : 10-18h Fermeture de la caisse une heure avant la fermeture de la piscine Tél. : 43 60 60-1

4 Centre de relaxation aquatique Badanstalt 12, rue des Bains (Centre) Bassin de natation Ma-ve : 8-21h30, sa : 8-20h, di : 8-12h Sauna Dames Ma : 8-11h, me : 8-12h, je : 14h30-21h30 Sauna Hommes Je : 8-11h Sauna Mixte Ma : 11-21h30, me : 12-21h30, je : 11-14h30, ve : 8-21h30, sa : 8-20h, di : 8-12h Fermeture de la caisse une heure avant la fermeture de la piscine Tél. : 47 96 25 50

Culture & going out Find venue, restaurant and bar listings on page 74 of City Agenda --Retrouvez les bars, restaurants et lieux de loisir à la page 74 du City Agenda

USEFUL ADDRESSES / ADRESSES UTILES

TENNIS

Archives municipales Hôtel de Ville 42, place Guillaume II Pour les extraits des registres de l’état civil : Lu-ve : 8h30-11h30, 13h30-16h Pour les recherches historiques et généalogiques : Lu-ve : uniquement sur rendez-vous Tél. : 47 96 26 76 Fax. : 47 36 53

12 Archives nationales de Luxembourg Plateau du Saint-Esprit Lu-ve : 9-11h45, 13-17h45, sa : 9-11h45 Tél. : 24 78 66 60 Fax. : 47 46 92 archives.nationales@an.etat.lu www.anlux.lu

13 Bibliothèque Municipale Cité 3, rue Genistre Ma-ve : 10-19h, sa : 10-18h Tél. : 47 96 27 32 www.vdl.lu

14 CAPEL – Centre d’animation pédagogique et de loisirs 4-12, rue de l’École Lu-di : 8-17h Tél. : 47 96 24 42 / 32 73 www.vdl.lu

15 Centre d’information européen – Maison de l’Europe 7, rue du Marché-aux-Herbes Lu : 13-17h, ma-ve : 9-18h, sa : 11-16h Tél. : 43 01 37 83-3 Information, documents, personalised assistance, conferences, debates, exhibitions, group visits Information, documentation, assistance personnalisée, conférences, débats, expositions, visites de groupe comm-rep-lux-info@ ec.europa.eu

11 État Civil Hôtel de Ville 42, place Guillaume II Lu-ve : 8-17h, sa : 9h30-11h30 Births, deaths, marriages, affidavits, registered copies Naissances, mariages, décès, légalisation de signatures, copies conformes Tél. : 47 96 26 30 Fax. : 47 36 53

7 Bambësch – Tennis Spora Allée des Présidents Lu, ma, je : 10-12h, 14h-16h, ve : 10-13h Tél. : 46 15 51 Sur réservation www.tennisspora.lu

8 Belair – Tennis Club des Arquebusiers Val Sainte-Croix Tél. : 44 50 37

16 Impositions communales 43, boulevard F.D. Roosevelt Lu-ve : 8-11h30, 13h30-16h30 Tél. : 47 96 26 84 Fax. : 22 91 36

17 kids and the city maison relais 2, rue du Nord Lu-ve : 7h30 -18h30, sa : 9h30 -18h30 Tél. : 26 26 29 59 www.kidsandthecity.lu

9 Belair – Tennis Club Stade Boulevard Napoléon Ier Sans réservation, jusqu’à 22h Tél. : 45 16 10 www.tcstade.lu

10 Bonnevoie – Tennis Club 115, rue Anatole France Tél. : 49 65 95 www.tcbonnevoie.com

18 LEO (Luxembourg Energy Office) 9, boulevard F.D. Roosevelt Lu-ve : 8-17h Tél. : 26 39 48 48 Fax. : 26 20 24 24 For all your energy supply requirements Pour toutes vos démarches en matière de fourniture énergétique www.leoenergy.lu

19 Office Social 24, Côte d’Eich Lu-ve : 8h30-11h30, 14-16h Late night licences and public entertainment taxes Nuits blanches et taxe sur les amusements publics Lu-ve : 8h30-11h Deprivation assistance Aide aux démunis Tél. : 47 96 24 70 Fax. : 46 92 01

20 Recette Communale 3, rue du Laboratoire Lu-ve : 8h30-11h45 Tél. : 47 96 20 20 Fax. : 22 03 36 Payment of bills Encaissement des factures

TRANSPORT / TRANSPORTS

VOUS SOUHAITEZ VENDRE VOTRE MAISON OU VOTRE APPARTEMENT ?

21 MOBILITEITSZENTRAL Gare centrale Lu-ve : 7-19h, sa-di et jours fériés : 10-18h Tél. : 24 65 24 65 Information and advice on the whole range of public transport service and alternative means of transport to the private car, such as ‘soft mobility’ Renseignements et conseils sur l’offre des services de transports publics et sur les modes de déplacement alternatifs à la voiture individuelle, comme la mobilité douce www.mobiliteit.lu

APPELLEZ VOTRE AGENCE RE/MAX www.remax.lu RE/MAX Immo (Luxembourg-ville) +352 26 64 99 99 1 RE/MAX Premium (Ingeldorf) + 352 26 90 45 45 RE/MAX All Stars (Strassen) + 352 26 11 04

RE/MAX Excellence (Esch-sur-Alzette) + 352 26 53 76 1

Taxis Taxis Colux : Tél. : 48 22 33 Benelux Taxis : Tél. : 80 02 51 51 City Taxis : Tél. : 48 00 58

RE/MAX Experts (Differdange) +352 26 58 28 73

AéROPORT Arrivals/departures/info Tél. : 24 64 0 www.luxairport.lu Ventes et réservations Tél. : 24 56 42 42 callcenter@luxair.lu

PREMIER RÉSEAU MONDIAL DE L’IMMOBILIER

2

4

MARKETS / Marchés

18.01.2011 15:51:45 Uhr

in Luxembourg www.berlitz.lu

22 MARCHé DE BONNEVOIE In front of the parish church Devant l’Église paroissiale Me : 7-12h

Language Discovery Holidays for 7 to 17 year-old Kids/Teens in August/July 2012

23

If you are looking for a fun way of learning a new language such as German, French or English, then Berlitz Summer Kids&Teens Camps are the perfect place.

MARCHé DU GLACIS Glacis 3rd Sunday of every month 3e dimanche du mois : 10-17h

Our competent and experienced native speaker counsellors will encourage learning through fun activities like sports, arts, crafts and evening programs.

24 MARCHéS HEBDOMADAIRES AUX PRODUITS FRAIS DU PAYS Place Guillaume II et place de Paris Me, sa : 7-13h30 Some 55 stall holders provide a wide range of fresh products such as fruit, vegetables, organic farm produce, flowers, fish, roast chickens Quelque 55 marchands et jardiniers offrent une grande diversité de produits frais tels que fruits, légumes, produits de l’agriculture biologique, fleurs, poissons, poulets grillés

LANGUAGE CAMPS

Remax_citymag.indd 1

Our motto: Learning by speaking! Price: 618 €/week for full board, lessons and sports programs Questions and answers: Berlitz Luxembourg 89–93, Grand-Rue, 1661 Luxembourg Telephone: +352 26 38 32 48 • kids@berlitz.lu

5

Hëllef iwwer Telefon Qui peut nous appeler? Toute personne qui par le dialogue ouvert, compréhensif et sincère cherche consolation, soulagement, espoir ou de nouvelles perspectives dans sa vie. Quand? Toujours de 15.00 à 23.00. Dossiers à thèmes Sur notre site nous avons préparé pour vous des dossiers à thèmes informant sur des sujets psychologiques intéressants. Vous trouverez ces informations sur le www.454545.lu.


new offices.

new ADDRess. AcHAT i VenTe i LocATion AssURAnces i conseiL iMMoBiLieR 2, pLAce De nAncy i L-2212 LUxeMBoURg Paul fabeck i t : + 352 26 44 11 61 i n f o @ b r i c k s . l u i w w w. b r i c k s . l u 6

Tous les parfums du monde pour toutes les circonstances

T 49 15 54

F 49 15 94

24a, av. de la Porte-Neuve 104, rue de Hollerich 83, av. du X Septembre Luxembourg

Lundi au samedi 8h00 à 19h00 non-stop Dimanche et jours fériés 9h00 à 13h00

Service de livraison à domicile et internationale. 7

SOINS VISAGES MASSAGES CORPS AUX EFFETS REVITALISANTS RELAXANTS ET RAJEUNISSANTS

Luxembourg | 98, Boulevard de la Pétrusse T +352 26 12 13 | www.yoake.lu 8

9

10

Massages Sauna

PARCEL-STATION

HOWALD BASCHARAGE WINDHOF MERSCH MUNSBACH

Hammam Soins Esthétique Prendre soin de soi, par les soins, En s’octroyant quelques parenthèses Bien être pour se sentir bien … Et encore mieux avec les autres.

Spa Suite 23 Mardi 10h-19h Mercredi au vendredi 10h-20h30 Samedi 10h-18h

Spa_Suite_23.indd 1

1, rue Auguste-Charles L-1326 Luxembourg-Bonnevoie Tel : 29 02 91 Fax : 29 02 89

42, rue Glesener L-1630 Luxembourg Tél : 26296345 www.suite23.lu

22.11.2011 15:16:06 Uhr carte mullebutz.indd 1

Lundi à vendredi - 8 : 00/18 : 30 Samedi - 8 : 00/16 : 00

C=98 M=100 Y=36 K=53

C=0 M=60 Y=100 K=0

C=85 M=20 Y=85 K=7

C=0 M=65 Y=100 K=16

C=0 M=35 Y=60 K=0

Un service de RT-Log SA

WWW.BPM.LU 24.08.2011 11:43:02 Uhr


INFOS

Ours

En couverture / Cover Tony Buffone

Abonnement gratuit

Photo Julien Becker

Free subscription

TONY’S CITY MAGAZINE

LUXEMBOURG

SEPTEMBER’12

www.citymag.lu

GOOD DESIGN AWARD 2010

Pour les résidents de Luxembourg et du Grand-Duché ainsi que les frontaliers (abonnez-vous sur votre lieu de travail à Luxembourg) For residents of Luxembourg City & the Grand Duchy and foreign commuters (subscribe to your workplace address in Luxembourg)

Email: citymag@vdl.lu Tel.: 47 96 41 14

CITY MAGAZINE LUXEMBOURG

est édité par Maison Moderne pour le compte de la Ville de Luxembourg

---

City Mag à l’étranger / abroad : Participation : 10 EUR (11 numéros / an) à virer à MM Independent Publishing and Media . Transfer 10 EUR (11 editions / year) to MM Independent Publishing and Media. IBAN LU87 0019 1655 8851 4000 Code Bic / Swift BCEELULL

is published by Maison Moderne for the City of Luxembourg

COMITÉ DE RÉDACTION /  EDITORIAL COMMITTEE Duncan Roberts, Mike Koedinger, Simone Hornick, Astrid Agustsson, Geraldine Knudson, Christiane Sietzen

RÉDACTION / EDITORIAL DEPARTMENT Maison Moderne Publishing Courrier BP 728 L-2017 Luxembourg +352 29 66 18-1 info@citymag.lu

Click & find

Journaliste / Journalist Duncan Roberts (-55) duncan.roberts@citymag.lu Coordinatrice / Coordinator Deborah Lambolez (-56) deborah.lambolez@maisonmoderne.lu Correction / Proofreading Sarah Lambolez

PHOTOGRAPHIE /PHOTOGRAPHY

Julien Becker, Charles Caratini, Luc Deflorenne, David Laurent / Wide, Andrés Lejona, Olivier Minaire

cartographie / cartography

Trouver un horaire de bus sur le site de la Ville de Luxembourg

Info-Services --Dépliant Français / Deutsch

ECOlogique --20 pages Français / Deutsch

Activités pour seniors --24 pages Français / Deutsch

Peter & Clark – Multilingual Communication

GRAPHISME /LAYOUT Maison Moderne Studio

Fresh print

Directeur / Director Guido Kröger

Publications now available at the BiergerCenter

1

Consultez / Visit www.vdl.lu 2

Conseils en énergie --24 pages Français / Deutsch

Studio manager Stéphanie Poras Mise en page / Layout Jan Hanrion (coordination), Cassandre Bourtembourg, Tae Eun Kim, Gaëlle Huber

PUBLICITÉ /ADVERTISING

Publications disponibles au Bierger-Center

Maison Moderne Media Sales +352 27 17 27 27-1 mediasales@maisonmoderne.lu

Itinéraires cyclables --Dépliant

Directeur commercial / Sales Director Francis Gasparotto Directeur des clientèles / Senior Key Account Aurelio Angius Chargée de clientèle / Account Manager Audrey Golette (-38) audrey.golette@maisonmoderne.lu

3

Impression / PRINT

Sélectionnez « Horaires, lignes et trajets » Click “Horaires, lignes et trajets”

Please Recycle

Vous avez fini de lire ce magazine ? Archivez-le, trans-mettez-le ou bien faites-le recycler ! Finished reading this publication? Archive it, pass it on or recycle it.

4

Sélectionnez « Les 25 lignes » et la ligne de votre bus Select “Les 25 lignes” and the number of your bus route

Imprimé sur papier / printed on UPM satin 57 gr. Paraît 11 fois par an / published 11 times a year Tirage 35.000 exemplaires / Print Run 35.000 copies ISSN 2075-8286

L’eau potable --Dépliant Français / Deutsch

28

COLLABORATIONS /CONTRIBUTORS

Elvire Bastendorff, Neel Chrillesen, Deborah Fulton-Anderson, Aaron Grunwald, Lisbeth Owen, Wendy Winn

Traduction /Translation

Finding a bus time on the Ville de Luxembourg website:

Cliquez sur « Mobilité » et sélectionnez « Bus » Click “Mobilité” and select “Autobus”

monopolka Sàrl

Sports pour tous --46 pages Français / Deutsch

TONY’S CITY MAGAZINE LUXEMBOURG

Vel'OH! --Brochure Français / Deutsch

© Ville de Luxembourg / MM Publishing and Media SA Tous droits réservés. Toute reproduction, ou traduction, intégrale ou partielle, est strictement interdite sans autorisation écrite au préalable de l’éditeur. All rights reserved. Reproduction or translation of this publication, either in its entirety or partial, is strictly prohibited without the prior permission of the publisher.


At second glance

At second glance

Peaceful park

One of the most tranquil spots in the capital is the bequest of Europe’s warring powers.

before / avant Parc Municipal, taken from behind the monument of Princess Amélie, facing southwest towards boulevard Royal, as captured in 1890, by an unknown photographer (Photothèque de la Ville de Luxembourg archives). --Le parc municipal, perspective sud-ouest vers le boulevard Royal, depuis l’arrière du monument de la Princesse Amélie. Cliché anonyme de 1890 (archives de la Photothèque de la Ville de Luxembourg).

I

t is difficult to miss the wide swath of green space that roughly forms an arc from avenue de la Porte-Neuve near the Glacis to where the Pont Adolphe crosses the Petrusse valley. The Parc Municipal was once the eastern border of the upper town, the part of the city that was inside the former fortress walls. In fact the park came about precisely because the 17th century fortifications were torn down. The destruction was required by the 1867 Treaty of London, the grand Franco-Prussian bargain that kept Luxembourg independent and neutral, although symbolically still under the Dutch crown. In the 1870s the capital only had a population of about 15,000 and the addition of 20 new hectares to the city limits threatened to collapse property values. A small part of the open space was parcelled off to build private residences, such as the Villa Vauban, which today is an art museum (and displays part of the old fortress walls in its basement). Yet it was the idea for a municipal park that captured residents’ imagination. So the city hired Edouard André to build it. André was head gardener under Baron Haussmann – who shaped modern Paris – and had already designed Sefton Park in Liverpool. As construction got under way, Princess Amélie – who had lived in Walferdange Castle and was the sister-in-law of William III, the reigning King of the Netherlands and Grand Duke of Luxembourg – died at the age of 42. Her monument was unveiled just four years later. The crowns of the Netherlands and Luxembourg separated with the death of William III in 1890 – the year that the top left photo was taken – and Adolphe of Nassau became the Grand Duke.

.

Un des lieux les plus tranquilles de la capitale est un legs des puissances belligérantes européennes.

D

ifficile de rater le grand arc de verdure qui se déploie de l’avenue de la PorteNeuve, près du Glacis, jusqu’à l’endroit où le Pont Adolphe enjambe la vallée de la Pétrusse. Le parc municipal marquait autrefois la limite est de la ville haute, ceinte des remparts de l’ancienne forteresse. En fait, le parc est précisément une conséquence de la démolition des fortifications du 17e siècle, destruction exigée par le traité de Londres de 1867, ce grand marchandage franco-prussien grâce auquel le Luxembourg conserva son indépendance et sa neutralité, même s’il restait symboliquement rattaché à la couronne hollandaise. Dans les années 1870, la capitale ne comptait que 15 000 résidents. L’ajout de 20 hectares aux limites de la ville menaçait de faire chuter les prix du foncier. Une petite partie du terrain fut divisée en parcelles pour y construire des résidences privées, comme la Villa Vauban, l’actuel musée d’art (dont les sous-sols conservent une partie des murs de l’ancienne forteresse). Ce fut pourtant l’idée d’un parc municipal qui remporta la faveur des habitants. La Ville engagea donc Edouard André pour réaliser ce projet. Il était jardinier en chef au service du Baron Haussmann (le créateur du Paris moderne) et avait déjà conçu le Sefton Park à Liverpool. Pendant les travaux, la Princesse Amélie, résidente du château de Walferdange et belle-sœur de Guillaume III, souverain régnant des Pays-Bas et Grand-Duc de Luxembourg, mourut à l’âge de 42 ans. Le monument à sa mémoire fut inauguré à peine quatre ans plus tard. Les couronnes de Hollande et de Luxembourg se scindèrent au décès de Guillaume III, en 1890 – l’année où fut pris le cliché supérieur gauche – et Adolphe de Nassau devint Grand-Duc.

after  / après The same vue of Parc Municipal, today, as photographed by David Laurent / Wide. --La même vue du parc municipal, de nos jours, photographié par David Laurent / Wide.

.

TEXTE Aaron Grunwald  PHOTO David Laurent / Wide TONY’S CITY MAGAZINE LUXEMBOURG

29


We love Luxembourg

Luciano luxembourg This month

Luciano Bacheta British F2 driver Luciano Bacheta owes his name to Italian ancestry but both his parents are Indian. He started racing as a young teenager and his determination and talent has led to an impressive number of poles and wins in several categories. He is currently leading the FIA Formula Two Championship and hopes to hold this position until the season’s final race in Monza in late September. He has won several awards including the BASA Sports Personality of the Year and is managed by Lewis Hamilton’s father, Anthony. --Le pilote de F2 britannique Luciano Bacheta doit son nom à des ancêtres italiens mais ses deux parents sont indiens. Il a commencé à courir à l’adolescence et son talent et sa détermination ont vite mené à de nombreuses pole positions et victoires dans bien des catégories. Il est actuellement en tête du championnat de Formule 2 de la FIA, place qu’il espère garder jusqu’à la fin de la saison, la dernière course ayant lieu fin septembre à Monza. Il a gagné plusieurs prix dont celui de Sportif de l’année aux BASA et a comme manager le père de Lewis Hamilton, Anthony.

The current leader of the FIA Formula Two Championship Luciano Bacheta often stops by Luxembourg on his way to the Spa-Francorchamps track.

G

rowing up, he didn’t have posters of Schumacher or Häkkinen on his walls, nor did he get up in the middle of the night to watch a Grand Prix race taking place on the other side of the world. However, as most of yesterday’s and today’s professional drivers, Luciano Bacheta did start his career in a kart. “I was 12 years old and bored – we live in the middle of nowhere in Essex. So I went through the Yellow Pages and looked for things to do. At the time I had no laptop, internet or Facebook! I found the Buckmore Park Kart circuit and asked my parents if they would take me there. I joined the Cadet club and used to win a lot, so ended up getting my own kart and have been racing ever since…” The British driver often visits Luxembourg where family friends now live. “My dad and I usually drop off my sister and mum at their house on our way to Spa for a race or test driving. This summer I had two days off so I had some more time to spend here. I was amazed by how much history there was in town. Luxembourg is a radiant city, very pretty. I loved the

view when coming out of the casemates, I didn’t expect that much magic.” But Luciano didn’t accompany his dad and friends on the Luxembourgish wine-tasting tour afterwards. “As a driver, you have to be on top all the time. I realise that I’m living a different life than my friends back home, but I love my job and need to stay focused.” At 22 years old, Luciano Bacheta has already impressed in Formula Palmer Audi, Formula Renault 2.0 WEC, Eurocup and GP3 series. His first full season in F2 is going “pretty well” too: he’s in the lead, with only two races to go. “My goal is, of course, to win the Championship because that means I’d get a test drive with the Williams F1 Team. Ultimately, that’s where I want to be, racing in F1.” To help him in his quest to the top Luciano has “a lot of good people” around him, including his parents. “My dad helps take a lot of worries off my mind and my mother is also very supportive. She doesn’t like watching me on the circuit but I’ve heard she can be very vocal in front of the TV…”

Le leader actuel du championnat de Formule 2 de la FIA, Luciano Bacheta, s’arrête souvent à Luxembourg quand il va au circuit de Spa-Francorchamps.

I

l n’a jamais eu de poster de Schumacher ou Häkkinen sur les murs de sa chambre et ne s’est jamais levé en pleine nuit pour suivre un Grand Prix de F1 aux antipodes. Comme la plupart des pilotes auto cependant, il a débuté sa carrière au volant d’un kart. « J’avais 12 ans et je m’ennuyais à la maison, située au milieu de nulle part dans l’Essex. J’ai feuilleté les Pages Jaunes pour trouver une activité – à l’époque, je n’avais ni ordinateur, ni Internet, ni Facebook – et j’ai trouvé le circuit Buckmore Park Kart. J’ai demandé à mes parents s’ils voulaient bien m’y emmener, après quoi j’ai rejoint leur club cadet. Je gagnais souvent, du coup j’ai fini par avoir mon propre kart et tout s’est enchaîné... » Le pilote britannique passe souvent au Luxembourg où des amis de la famille sont maintenant installés. « En général, mon père et moi déposons ma mère et ma sœur chez eux avant de continuer pour une course ou des essais sur le circuit de Spa. Cet été j’ai eu deux jours de repos, alors j’ai pu rester plus longtemps. J’étais époustouflé par l’histoire qui est présente partout à Luxembourg. C’est une ville radieuse, très jolie. J’ai adoré la vue qu’il y

TEXTE Neel Chrillesen  PHOTO Luc Deflorenne

30

TONY’S CITY MAGAZINE LUXEMBOURG

avait quand on est sorti des casemates, je ne m’attendais pas à autant de magie. » Pas question cependant pour Luciano d’accompagner ensuite son père et ses amis pour la dégustation de vin local. « En tant que pilote, il faut être au top à tout moment. Je suis conscient du fait que ma vie n’est pas la même que celle de mes amis, mais j’adore mon travail et j’ai besoin de rester centré dessus. » À 22 ans, Bacheta a déjà impressionné en Formule Palmer Audi, Formule Renault 2.0 WEC, Eurocup et GP3 series. Sa première saison complète en F2 se passe « plutôt bien » aussi : il est en tête du classement à deux courses de la fin. « Mon objectif est bien évidemment de gagner le championnat, d’autant plus que cela mène à une journée d’essais avec l’équipe F1 de Williams et c’est là où je veux aller à terme, en F1. » Pour l’aider à aller jusqu’au bout de ses ambitions, le pilote est entouré « de beaucoup de personnes de qualité », y compris ses parents. « Mon père m’aide en permanence à laisser mes soucis de côté et ma mère me soutient également beaucoup – même si elle n’aime pas assister à mes courses. Il paraît néanmoins qu’elle se fait bien entendre devant la télé... »


processeur 4 coeurs

Une très bonne note dès la rentré e ...

S-Pen

écran 10,1’’


Nos cartes de crédit

avec garantie élargie. Avec nos assurances achats et voyages, partez l'esprit tranquille ! •

Carte Visa Classic : prolongation de la garantie constructeur de 2 ans, protection de vos achats pendant 90 jours, assurance livraison achats internet...

Carte Mastercard Gold : garanties carte Visa Classic + assurance annulationvoyage, assistance lors d'un voyage à l'étranger...

Banque Raiffeisen

société coopérative

Tél. 24 50-1

www.raiffeisen.lu


S ’ Y N TO E LUXEMBOUR CIT Y MAGA ZIN

G SEPTEMBER

www.citymag.lu

’12


SEPTEMBER ’12

 CITY Agenda LUXEMBOURG

Expositions P. 62

Résidence d’artistes

Atelier Luxembourg - Making of 16/09-16/12


Sommaire

P.12, Nouvelle saison, 2012/2013, Grand Théâtre Danse/opéra

Summer in the City Closing Act, 14 & 15/09, Place Guillaume II

P.20, Votez Cinéma !

17-28/09, Cinémathèque

P.16, Saison 2012/2013, à partir du 05/10, CarréRotondes

Musiques actuelles

Cinémathèque

Jeune public

P.26

Cinéma

P.22

À perdre la raison, sortie le 07/09, Utopia

P.62, Javier Marín – Sculptures

Théâtre

27/09-20/11, ville de Luxembourg (open air)

P.06, Le Bourgeois gentilhomme,

26, 27, 28 & 29/09, Grand Théâtre

Rendez-vous

P.30, Discover Luxembourg, 15/09, Merl & Belair

Expositions

Musique classique

P.10, Chœur et orchestre de la Bayerischer Rundfunk, 29/09, Philharmonie

SEPTEMBER ’12 CITY Agenda LUXEMBOURG

3


Rendez-vous du mois

TEXTE Duncan Roberts  PHOTO Pascal Victor - Artcomart

4

SEPTEMBER ’12 CITY Agenda LUXEMBOURG


Rendez-vous du mois

September

Indian Summer marks start of new season

I

Fabulous costumes and sets for Molière’s Le Bourgeois gentilhomme.

---

.

E

n cette période d’été indien, les espaces culturels de la capitale se remettent au travail et se préparent à accueillir le programme 2012-2013. Au Grand Théâtre, par exemple, la saison théâtrale débutera avec une coproduction du ballet comique Le Bourgeois gentilhomme, une œuvre du grand Molière. Cette production, mise en scène par Denis Podalydès, avec des ballets dont la chorégraphie est signée Kaori Ito et des décors conçus et réalisés au Grand Théâtre, a déjà rencontré un énorme succès au Théâtre des Bouffes du Nord à Paris. De l’autre côté du Pont Rouge, la Philharmonie débutera la saison avec plusieurs concerts prestigieux au mois de septembre. Le Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks se produira dans le cadre du cycle des « Grands orchestres », avec au programme Un survivant de Varsovie de Schönberg, Les Métamorphoses de Strauss et Missa in angustiis de Joseph Haydn. Dans la première œuvre du nouveau cycle Aventure+ de l’OPL, Tristan goes to India, l’orchestre interprétera le prélude et le célèbre Liebestod de Tristan und Isolde, de Wagner, dans le Grand Auditorium, puis le joueur de tabla Kuljit Bhamra donnera un concert au grand foyer. En septembre, la musique pop sera représentée par le groupe Fun, qui surfe au sommet des charts américains (à l’Atelier). L’Oeko-Foire célèbrera son 25e anniversaire et le festival annuel de la photographie, Photomeetings, proposera, quant à lui, quatre jours d’ateliers, de conférences et d’expositions. Le mois de septembre n’est pas avare en événements en plein air. La Schueberfouer se poursuit jusqu’au 11, et le week-end suivant, des groupes musicaux venus de toute la Grande Région se produiront pendant deux jours lors de la fête de clôture du festival Summer in the City. L’apogée de ce festival coïncidera également avec l’une des activités familiales les plus amusantes de l’été, le rallye Discover Luxembourg.

.

Photo : Pal Hansen

Les splendides costumes et décors du Bourgeois gentilhomme de Molière.

n the late September haze of an Indian Summer, the city’s cultural venues roll up their sleeves and get back to work, opening their doors to the 2012-13 programme. At the Grand Théâtre, for instance, the theatre season gets underway with a coproduction of Molière’s comic ballet Le Bourgeois gentilhomme. Featuring ballets choreographed by Kaori Ito and directed by Denis Podalydès, a set designed and built at the Grand Théâtre, the co-production with the Parisian Théâtre des Bouffes du Nord has already won critical acclaim. Across the Red Bridge, the Philharmonie season gets into full swing with a couple of prestigious concerts in September. The Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks performs as part of the concert hall’s “Grands orchestres” (Great orchestras) series with a programme featuring Schönberg’s A survivor from Warsaw, Strauss’s Metamorphosen and Joseph Haydn’s Missa in angustiis. And the first in the OPL’s new Aventure+ series – Tristan goes to India – sees the orchestra play the introduction and famous Liebestod from Wagner’s Tristan und Isolde in the Grand Auditorium before Tabla player Kuljit Bhamra performs in the foyer. Pop music in September is provided in the shape of US chart toppers Fun at den Atelier. The Oeko-Foire celebrates in 25th anniversary and the annual celebration of photography, Photomeetings, also takes place with four days of workshops, conferences and exhibitions. Outdoor events still take place in September. The Schueberfouer continues until the 11th, and the weekend that follows sees music acts from around the Greater Region play at a two-day Summer in the City Closing Party festival. The climax of that festival also coincides with one of the most fun family activities of the summer, the Discover Luxembourg rallye.

Fun bring their chart-topping pop to den Atelier.

---

Fun investira l’Atelier avec ses grands succès pop.

The Knuedler will rock with regional acts at the Summer in the City closing party.

---

Le Knuedler résonnera aux accents des groupes de la région à la fête de clôture du festival Summer in the City.

SEPTEMBER ’12 CITY Agenda LUXEMBOURG

The OPL’s new Aventure+ series, curated by Joanna MacGregor, gets underway with Tristan goes to India.

---

Le nouveau cycle Aventure+ de l’OPL débutera par Tristan goes to India.

5


Théâtre

Molière / Lully / Denis Podalydès

Le Bourgeois gentilhomme

Une véritable comédie qui fait rire dès son commencement ! Le talent du metteur en scène est de réussir à mettre en résonance la musique, la danse et le théâtre dans une esthétique moderne, qui n’enlève rien à l’œuvre originale.

C

réé cet été et présenté pour la première fois à Lyon avant de passer aux Bouffes du Nord puis de venir à Luxembourg, Le Bourgeois gentilhomme recueille un très vif succès auprès du grand public comme des professionnels. La mise en scène de Denis Podalydès respecte l’esprit original de la comédie-ballet souhaité par Molière. Place est donc laissée aux ballets chorégraphiés par Kaori Ito (que le public du Grand Théâtre aura l’occasion de voir danser cette saison), aux chants a cappella et à l’orchestre dirigé par Christophe Coin, directeur de l’Ensemble

Baroque de Limoges, grand connaisseur du répertoire du 17e siècle. Entouré d’une équipe de tout premier ordre, Denis Podalydès a renouvelé aussi ses collaborations. Éric Ruf a conçu le décor de rideaux vaporeux abritant des rouleaux de tissus rappelant le réel statut social de la famille Jourdain. On retrouve aussi la magnificence des costumes de Christian Lacroix dont les étoffes aux couleurs éclatantes, brodées de fils dorés pour les personnages principaux contrastent avec les costumes plus épurés des seconds rôles. Quant aux comédiens, le metteur en scène a choisi des

TEXTES Elvire Bastendorff  PHOTO Pascal Victor-artcomart

6

SEPTEMBER ’12 CITY Agenda LUXEMBOURG

acteurs renommés, déjà remarqués et de jeunes acteurs, chanteurs et danseuses. Étudiant en « gentilhommerie », Monsieur Jourdain, joué ici avec maestria par Pascal Rénéric, est un personnage drôle et touchant par sa naïveté et son ignorance malgré ses caprices et sa vanité. Développant un indéniable imaginaire, le personnage se pare ici d’extravagance, créant, dès son entrée en scène, une complicité avec le public. Une version en tous points réussie qui unit le spectacle divertissant à une lecture et interprétation savantes de la référence même de la comédie-ballet.

.


Théâtre

Plate-forme de performances

Il faut brûler pour briller A genuine comedy which makes you laugh from the very start and in which the director’s talent is being able to make music, dance and theatre come together in a modern aesthetic which detracts nothing from the original work.

Photos : Youness Anzane, Saverio La Ruina

C

reated this summer and staged for the first time in Lyon before moving to the Bouffes du Nord and then coming to Luxembourg, Le Bourgeois Gentilhomme has enjoyed great success with audiences and professionals alike. The production by Denis Podalydès respects the original spirit of the comedy-ballet that Molière intended. Ample space is therefore given to the ballets choreographed by Kaori Ito (who the audience of the Grand Théâtre will have the opportunity of seeing dance this season), the a cappella songs and the orchestra conducted by Christophe Coin. Surrounded by a first-rate team, Denis Podalydès has reprised some old partnerships. Éric Ruf designed the décor of mist curtains covering rolls of fabric recalling the real social status of the Jourdain family. Then, there are the magnificent costumes by Christian Lacroix; the brilliantly coloured fabrics embroidered with gold thread of the main characters contrast with the plainer costumes of the secondary parts. As for the performers, the director has gone for a mix of renowned actors who have already made a name for themselves and young actors, singers and dancers. A student in “gentlemanship”, Monsieur Jourdain, masterfully played here by Pascal Rénéric, is a comical yet touching character due to his naivety and ignorance, despite his whims and vanity. Developing an evidently make-believe world, the character cuts an extravagant figure and, from the moment he comes on stage, creates a bond of complicity with the audience. This is a version that succeeds in every respect.

Huitième édition de la manifestation. Basé sur la notion de déplacement impliquant des artistes des cinq continents, aptes à produire des pièces de format court en relation avec les arts vivants, les arts visuels et la création sonore, le projet « Il faut brûler pour briller » est un terrain d’expérimentations créatives dynamique et original. L’édition 2012 propose à huit jeunes artistes de créer des performances à partir de déplacements entre la Lorraine et le Luxembourg. Présentés au TNL, les travaux réalisés dans ce va-etvient du voyage dessinent de nouvelles relations avec les territoires, les publics et les institutions. --The eighth edition of the project. Based on the concept of displacement involving artists from each of the five continents, all adept at creating short plays combining the performing arts, visual arts and sound creation, the “Il faut brûler pour briller” (You got to burn to shine) project is a dynamic and original platform for creative experiments. The 2012 edition gives eight young artists the opportunity to present performances based on displacements between Lorraine and Luxembourg. Staged at the TNL, the works conceived out of this toing and fro-ing portray new relationships with the land, the audiences and the institutions. Danse, théâtre, arts visuels, musique

28/09, 19:00, Théâtre National du Luxembourg, www.tnl.lu

Saverio La Ruina

La Vortement

À partir d’une lecture lors de la précédente saison qui eut beaucoup de succès, le Théâtre du Centaure a choisi de présenter l’œuvre montée. Mise en scène par Nadège Coste, Christiane Rausch joue ce conte moderne qui narre l’histoire d’une vie de femme, celle de Vittoria, introduite par une vision de Jésus. L’être divin (réel ou imaginaire) demande à Vittoria de partir, ordre injuste pour la femme qui estime avoir mené une vie honnête. Seulement, Jésus évoque une visite chez une faiseuse d’anges… S’engage alors le monologue de Vittoria relatant l’indissociable rapport du bien et du mal embrassant une vision du monde universelle. --It started out as a highly successful reading during the last season, and now the Théâtre du Centaure has chosen to present the entire work. Directed by Nadège Coste, Christiane Rausch is staging this modern tale which relates the story of the life of a woman, Vittoria, introduced by a vision of Jesus. The divine being (whether real or imaginary) commands Vittoria to leave, an unjust order for the woman, who believes she has led an honest life. Except that Jesus recalls a visit to a backstreet abortionist… Vittoria then enters into a monologue about the inseparable relationship between good and evil, encompassing a vision of the entire world. Théâtre contemporain

24, 26 & 27/10, 06, 07, 09, 10, 13, 14, 19, 20 & 21/11, 20:00, 25/10, 08 & 22/11, 18:30, en français, THÉÂTRE DU CENTAURE, www.theatrecentaure.lu

.

Comédie-ballet

26, 27, 28 & 29/09, en français, Grand Théâtre, www.theatres.lu

SEPTEMBER ’12 CITY Agenda LUXEMBOURG

7


Théâtre

Homo sapiens : terror terrestris

Theaterfest 2012

Schaarf op Theater

Photo : Clada

Aberwitziger Totentanz

Une présentation vivante et conviviale de la saison théâtrale 2012/2013 à Luxembourg qui donne l’eau à la bouche !

---

Photo : Otto Dix

A lively and enjoyable presentation of the 2012/2013 theatrical season in Luxembourg which is sure to make your mouth water!

Un spectacle vivant aux formes actuelles qui livre une introspection profonde et documentée sur l’homme.

---

Ein lebhaftes Schauspiel mit aktuellen Formen, das tiefe und nachvollziehbare Einblicke in die Natur des Menschen gibt.

Martin Engler, Schöpfer und Autor des Stücks, hat hier ein tiefsinniges Werk geschaffen, das sich aus verschiedensten Querverweisen zusammensetzt. Das Stück knüpft ein kunstvolles „Netz“ aus Schriften der verschiedenen Denkrichtungen, denen der Autor seine eigenen Texte hinzufügt. Auf dieser komplexen und dichten Grundlage hinterfragt das Stück Homo Sapiens : Terror Terrestris (dt. Aberwitziger Totentanz) die Beziehungen zwischen Wissenschaft und Spiritualität. Martin Engler hat die Bühne in ein Fernstehstudio verwandelt, in dem die Schauspieler miteinander diskutieren und nachdenken. Dabei werden die Geisteszustände und Ängste der Gesellschaft und des Menschen von heute detailliert untersucht. Martin Engler, créateur et auteur de la pièce crée ici une œuvre profonde façonnée par de nombreuses références. La pièce élabore un savant « tissage » d’écrits issus des domaines de la pensée auxquels l’auteur joint ses propres textes. Sur cette trame complexe et fournie, Homo Sapiens : Terror Terrestris interroge les relations entre sciences et spirituel. Martin Engler a transformé le plateau en studio de télévision dans lequel les comédiens dialoguent, réfléchissent. États et angoisses de la société et de l’homme d’aujourd’hui sont examinés. Théâtre contemporain, création

01, 04 & 05/10, 20:00, en allemand, Théâtre des Capucins, www.theatres.lu

8

La Theater Federatioun et le CCRN transforment les espaces du centre culturel en plateaux-scènes pour une présentation de la nouvelle saison théâtrale offrant, en exclusivité, des extraits de pièces : Jemp Schuster livre un passage de Et geet elo duer, la Compagnie du Grand Boube présente le projet jeune public dance012 – What about noise ?, Martin Engler révèle un fragment de Homo Sapiens : Terror Terrestris, Sylvia Camarda et Jérôme Varanfrain lisent N… [éclats], d’après les Cahiers de Nijinski. D’autres animations nomades animent cette journée festive. Pour des renseignements sur les programmations et les métiers des arts vivants, les théâtres et les artistes se tiennent à la disposition du public. De plus, une vente de costumes, d’accessoires et une table ronde sont organisées avant que la journée ne se termine par un réjouissant spectacle. The Theater Federatioun and the CCRN will be transforming the spaces of the cultural centre into scene sets to present the new theatrical season and to offer an exclusive chance to see some extracts of plays: Jemp Schuster will be delivering a passage from Et geet elo duer, the Compagnie du Grand Boube will be staging the young public project dance012 – What about noise?, Martin Engler will reveal a fragment of Homo Sapiens: Terror Terrestris, Sylvia Camarda and Jérôme Varanfrain will read N… [éclats], from the Cahiers de Nijinski. Other roving performers will be there to liven up this festive day. The theatres and the performers will be available to provide information on the programmes and the performing arts. A sale of costumes and accessories and a round table are also being organised before the day ends with an entertaining show. Fête d’ouverture de la saison théâtrale 2012/13

23/09, à partir de 11 h, Abbaye de Neumünster, www.theater.lu

FREE

SEPTEMBER ’12 CITY Agenda LUXEMBOURG


myenergy infopoint

Wincrange

Eschweiler

Wiltz

Goesdorf

Ville de luxembourg

Reisdorf

Grosbous

Rambrouch

Wahl

Vichten

Préizerdaul

Ell

Redange

Beckerich

Ermsdorf

Beaufort Berdorf

Nommern

Useldange

Medernach

Echternach

Waldbillig

Rosport

Consdorf

Larochette Heffingen Fischbach

Mompach

Bech

Saeul

Manternach Junglinster

Biwer

Betzdorf

Grevenmacher

Flaxweiler

Wormeldange

Roeser Bettembourg

Kayl

LA RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE DES LOGEMENTS EXPOSITION 24.09.2012 - 12.10.2012 Heures d’ouverture: lu-Ve 10h00-15h00, Me 10h00-21h00

SOIRÉES D’INFORMATION THÉMATIQUES Rénovation de l’enveloppe thermique / Aides financières Mercredi, 26 septembre à 19h00 Rénovation des installations techniques / Aides financières Mercredi, 3 octobre à 19h00 Consommer malin / Passeport énergétique Mercredi, 10 octobre à 19h00

Hall Victor Hugo 60, av. Victor Hugo L-1750 Luxembourg entrée et participation gratuites

Projet cofinance Par l'Union eUroPeenne

Rumelange

Dudelange

Mertert


musique classique

Soirée pleine de grâce et d’émotion

Chœur et orchestre de la Bayerischer Rundfunk

Les plus grands noms de la direction musicale se sont produits à la tête de la phalange bavaroise.

---

Some of the world’s greatest conductors have performed with the famed Bavarian orchestra.

Le Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks donne le tempo de cette nouvelle saison sous la direction d’Andris Nelsons.

F

ondé en 1949 à Munich par Eugen Jochum, le Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks est le dernier-né des orchestres de radios allemandes qui ont vu le jour après la Seconde Guerre mondiale. Considéré comme l’un des plus prestigieux au monde, son histoire peutêtre résumée par les cinq chefs qui se sont succédé à sa tête : Eugen Jochum, le bâtisseur, a construit sa réputation autour de Beethoven, Brahms et Bruckner ; Rafael Kubelík a exploré les œuvres mal connues de Mahler, Janácek et Stravinsky ; Colin Davis a révélé Mozart et Berlioz, enfin Lorin Maazel a inauguré le concept des grands cycles (Beethoven, Brahms, Bruckner, Schubert). Quelques années auparavant, Robert Seller avait fondé le Chœur de la Radio Bavaroise, aujourd’hui dirigé par Peter Dijkstra. Le programme musical de cette soirée réunit des œuvres fortes, hors du commun, prêtes à susciter la plus grande émotion, à commencer par l’une des plus bouleversantes partitions jamais écrites sur l’holo-

TEXTES Lisbeth Owen  PHOTO Georg Thum / Bayerischer Rundfunk

10

SEPTEMBER ’12 CITY Agenda LUXEMBOURG

causte par Schönberg, A survivor from Warsaw, avec récitant et chœur d’hommes. Anéanti par le bombardement de Munich, sa ville natale, le 2 octobre 1943, et plus particulièrement par la destruction de l’Opéra, Richard Strauss fait naître de sa douleur Les Métamorphoses. Il livre, dans cette ultime composition, sa vision d’un monde en pleine transformation et signe alors son plus beau testament musical. Enfin, la Missa in augustiis (Nelsonmesse) a été composée alors que l’Europe était dans la tourmente, balayée par les armées de Napoléon. Elle a été créée peu de temps après la victoire de Nelson sur la flotte française à la bataille du Nil (1er août 1798) lors d’un concert donné à Eisenstadt en son honneur et a, peu à peu, acquis le surnom du grand amiral.

.


Musique classique

orchestre philharmonique du luxembourg

solistes européens luxembourg

Du lyrisme avant tout !

« 2 X 41… » pour la rentrée 12/13

Deux œuvres postromantiques signées Berg et Bruckner présentent une belle fraternité tournée vers le lyrisme pour le premier concert de la saison 2012/2013 de l’OPL avec Emmanuel Krivine à la direction. Dans ses années de jeunesse, Berg compose près d’une centaine de lieder avec piano sous l’influence de son maître, Arnold Schönberg. En 1928, il en retiendra sept, qu’il orchestrera et qui formeront les Sieben frühe Lieder chantés par l’irrésistible Susanne Elmark, soprano danoise à la voix de rêve. Esquissée à l’automne 1881, la Symphonie n°7 de Bruckner, leitmotiv inoubliable du film Senso de Visconti, reflète la maturité d’un compositeur presque sexagénaire. Elle est l’aboutissement et l’épanouissement d’un art qui s’est longtemps cherché. --Two post-Romantic works by Berg and Bruckner provide ample lyricism for this, the OPL’s first concert of the 2012/2013 season under the baton of Emmanuel Krivine. In his youth, Berg composed nearly a hundred lieder with piano accompaniment, under the influence of his teacher, Arnold Schönberg. In 1928, he picked seven of them, which he orchestrated and which became known as the Sieben frühe Lieder. These will be sung by the irresistible Susanne Elmark, the Danish soprano with the dream voice. Bruckner’s Symphony no. 7, the unforgettable leitmotiv of Visconti’s film Senso, was composed in the autumn of 1881, and reflects the maturity of a composer nearing his sixtieth year. It represents the culmination and the flourishing of a man’s art which took a long time to come to the fore.

En résumant ainsi son concert de rentrée, « 2 X 41 et un adieu célèbre, quelque chose de différent », Christoph König, directeur musical et chef d’orchestre des Solistes Européens Luxembourg, provoque la curiosité et incite à la découverte. En effet, ce concert affiche au menu deux Symphonie n°41, celle de Haydn mais aussi l’ultime symphonie Jupiter de Mozart. Ces œuvres majeures ont pour trait d’union, Moz-Art à la Haydn d’Alfred Schnittke, compositeur contemporain d’origine allemande qui rend hommage à ses aînés avec sa parodie au parfum de tragédie. En ouverture Meiosis, la commande du Ministère de la Culture au très jeune (29 ans) et talentueux compositeur luxembourgeois Ivan Boumans. --In summing up his concert, which will be held to mark the start of the new season, as “2 X 41 and a famous goodbye, something different”, Christoph König, musical director and conductor of Solistes Européens Luxembourg, provokes curiosity and incites discovery. The concert’s programme includes two Symphonies no. 41, that of Haydn but also Mozart’s own last symphony entitled Jupiter. These major works are tied together by Moz-Art à la Haydn by Alfred Schnittke, a German composer of modern music who pays homage to his forebears with his tragicomic parody. The concert opens with Meiosis, a piece commissioned by the Ministry of Culture from Ivan Boumans, a young (29) and talented Luxembourgish composer.

The Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks sets the tempo of this new season under the baton of Andris Nelsons.

.

Photo : Julien Becker

T

he Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks, which was founded in Munich in 1949 by Eugen Jochum, was the last of the German radio orchestras to be established after the Second World War. Considered one of the most prestigious orchestras in the world, its history can be neatly summed up in terms of the five conductors who have headed it : Eugen Jochum, the creator, built his reputation around Beethoven, Brahms and Bruckner; Rafael Kubelík explored the obscure works of Mahler, Janácek and Stravinsky; Colin Davis unleashed Mozart and Berlioz, and finally, Lorin Maazel inaugurated the concept of the great cycles (Beethoven, Brahms, Bruckner, Schubert). This evening’s musical programme consists of potent and outstanding works that are liable to awaken strong emotions, starting with one of the most disturbing pieces of music ever written about the Holocaust, Schönberg’s A survivor from Warsaw, with a teller and men’s choir. Richard Strauss, who was devastated by the bombing of Munich, his native city, in 1943, and specifically by the destruction of the Opera, channelled his pain into his seminal work, Metamorphosen. He delivers, in this, his last work, his vision of a world undergoing a great seachange, turning it into his greatest musical legacy. Finally, the Missa in augustiis (Nelsonmesse) was composed at a time when Europe was in a state of upheaval, wracked by the armies of Napoleon. It was composed shortly after Nelson’s victory over the French fleet at the battle of the Nile (1798) and premiered at a concert that was held in Eisenstadt in his honour. Over the years, it has gradually become known by the name of the great admiral.

Concert classique

17/09, 20:00, PHILHARMONIE, www.sel.lu

OPL – les grands rendez-vous

28/09, 20:00, PHILHARMONIE, www.philharmonie.lu, www.opl.lu

cycle Grands orchestres

29/09, PHILHARMONIE, www.philharmonie.lu

SEPTEMBER ’12 CITY Agenda LUXEMBOURG

11


Danse - Opéra

Germaine Acogny / Compagnie Jant-bi Jigeen

La saison danse des Théâtres de la Ville

La danseuse Kaori Ito illustre à merveille la saison danse : variations esthétiques, métissage des cultures, fondements de la danse classique, expressivité du langage contemporain.

---

Japanese dancer and choreographer Kaori Ito: the dance season brings together a host of styles and cultures, from classical to contemporary.

Une programmation qui reflète la danse d’aujourd’hui, formée par la multiplicité des références et des cultures, par la force esthétique de la mixité des genres. Plaisir pour tous assuré !

L

a nouvelle saison danse des Théâtres de la Ville ne déroge pas à ses ambitions artistiques et son amour pour le public. Vingt-et-une pièces sont programmées tout au long de l’année, réunissant les créateurs fidèles du Grand Théâtre, comme Rosas/Anne Teresa De Keersmaeker, Akram Khan, Nederlands Dans Theater, Sidi Larbi Cherkaoui, Michael Clark, les ballets C de la B, ainsi que des chorégraphes jamais présentés à Luxemboug tels que la Compagnie Frères Thabet, Dada Masilo, Kaori Ito, Compagnie Carte Blanche… La saison s’ouvre tout début octobre sur la fratrie Thabet, qui puise son inspiration dans les rythmes répétitifs des percussions

TEXTES Elvire Bastendorff  PHOTO Pierre Jandaud

12

SEPTEMBER ’12 CITY Agenda LUXEMBOURG

de la musique soufie, entremêlant avec spiritualité et virtuosité la danse, le jeu, le cirque et la musique. Rayahzone donne le ton de cette nouvelle programmation : un voyage des sens renouvelé à chaque production. Si les chorégraphes habitués du Grand Théâtre sont connus du public, ils présentent bien évidemment de nouvelles œuvres : Akram Khan, qui n’avait pu danser son solo Desh lors de la saison passée, le présente en novembre ; le Nederlands Dans Theater et Gauthier Dance interprètent le répertoire de prestigieux chorégraphes. Anne Teresa De Keersmaeker propose d’explorer son langage à travers des reprises et se produit aussi sur scène avec Tale Dolven ; Koen


Danse - opéra

Augustijnen des ballets C de la B revient avec sa création After et Sasha Waltz, accompagnée de Mark Andre, interprète des pièces de Mozart jouées sur le plateau. Des pièces du répertoire contemporain et des chorégraphes mondialement reconnus côtoient donc de récentes productions de jeunes auteurs : la danseuse japonaise Kaori Ito, véritable phénomène de virtuosité et d’expressivité à la lisière de la danse classique, contemporaine et du buto donne son spectacle Island of No Memories ; Sharon Eyal, pour la Compagnie Carte Blanche, livre une création tout en énergie et fantaisie : Corps de Walk. On retrouve cette fantaisie doublée de surprise dans le spectacle Kiss & Cry - NanoDanses de Michèle Anne De Mey et Jaco Van Dormael qui met en scène les mains des danseurs dans un décor de jouets et de projections monumentales. Pour des fêtes de fin d’année chaleureuses, le Grand Théâtre réserve à son public un spectacle décapant au rythme effréné venu de Cuba Havana Rakatan, qui combine salsa, mambo, jazz, bolero, cha-cha-cha et rumba. Fidèle à ses engagements et à son exigence artistique qui prône l’éclectisme de qualité, la programmation danse de la saison fait la part belle à ses artistes habitués et fait découvrir au Luxembourg de nouveaux chorégraphes venus d’Afrique du Sud, de Suisse, de Belgique, de Finlande, de France, d’Angleterre, du Brésil…

.

Danse contemporaine

À partir du 02/10, Grand Théâtre de la ville de Luxembourg, www.theatres.lu

a programme that really does modern dance proud, with performances imbued with a plethora of references and cultures, by the aesthetic force of the mixing of all genres. Guaranteed enjoyment for all!

T

he new dance season of the Théâ- a work full of energy and fantasy: Corps de tres de la Ville never betrays its Walk; a similar degree of fantasy, bolartistic integrity and its respect for stered by the effect of surprise, can be the audience. Twenty-one performances found in the show Kiss & Cry – NanoDanses are scheduled throughout the year, bring- by Michèle Anne De Mey and Jaco Van ing to the stage regular acts at the Grand Dormael, who focus on the hands of the Théâtre such as Rosas/Anne Teresa De dancers amid a set consisting of toys and Keersmaeker, Akram Khan, Nederlands gigantic projections. To warm up their Dans Theater, Sidi Larbi Cherkaoui, Michael audience during the festive season, Grand Clark, les ballets C de la B, as well as chore- Théâtre will also be staging an exhilarating ographers who have never performed in show with frenzied Cuban rhythms: Luxembourg before, such as Compagnie Havana Rakatan, combining salsa, mambo, Frères Thabet, Dada Masilo, Kaori Ito, Com- jazz, bolero, cha-cha-cha and rumba. pagnie Carte Blanche, etc. Faithful to its commitments, its exactThe season begins in early October with ing artistic standards which favour the the Thabet brothers, who draw their inspi- eclectic expression of quality, the searation from the percussive and repetitive son’s dance programme is dominated by rhythms of Sufi music, a mixture of spirit- regular stalwarts but will also enable uality and virtuosity, dance, games, circus audiences in Luxembourg to discover acts and music. Rayahzone sets the tone of new choreographers from South Africa, the new dance programme: it is a journey Switzerland, Belgium, Finland, France, for the senses that is ever renewed upon England, Brazil, etc. each new production. Although the regular choreographers of Grand Théâtre are wellknown to their audiences, they will of course be presenting new works: Akram Khan, who was unable to dance his solo entitled Desh last season, will be staging it in November; Nederlands Dans Theater and Gauthier Dance will be performing works by prestigious choreographers. Anne Teresa De Keersmaeker will be reprising her unique dance routines and will also be performing on stage with Tale Dolven; Koen Augustijnen of ballets C de la B will be returning with his work After; and Sasha Waltz, accompanied by Mark Andre, will be performing pieces by Mozart on the A season dedicated dance floor. to aficionados of dance Performances drawn from the contempowho will be able to watch their rary repertoire by world-renowned chorefavourite performers ographers will thus be rubbing shoulders and discover new inventive and with recent productions by young authors: fascinating choreographers. Kaori Ito, a Japanese dancer and veritable phenomenon of virtuosity and expressiveness at the very boundary of classical dance, contemporary dance and butoh will be performing her show Island of No Memories; ShaL’équipe des Théâtres de la Ville ron Eyal for Carte Blanche will be unveiling

.

Une saison dédiée aux amoureux de la danse qui pourront retrouver leurs artistes de prédilection et découvrir de nouveaux créateurs, tout aussi passionnants qu’inventifs.

SEPTEMBER ’12 CITY Agenda LUXEMBOURG

13


Danse - Opéra

Dada Masilo / The Dance factory

Dada Masilo’s Swan Lake

Jules Massenet / Benjamin Lazar et Alexander Liebreich

Photo : John Hogg

Photo : Elisabeth Carecchio

Cendrillon

Une version digne des plus beaux livres d’images qui ont baigné l’imaginaire de notre enfance.

Une danse tout en énergie qui puise dans les écritures et influences chorégraphiques de l’Occident et de l’Afrique.

---

---

Créé pour la première fois à l’Opéra Comique en 1899, l’opéra de Jules Massenet, sur un livret d’Henri Cain et de Paul Collin, est basé sur le conte de Charles Perrault. Aujourd’hui, c’est une totale féérie visuelle et sonore à laquelle nous convient Benjamin Lazar et Alexander Liebreich, interprétée par l’Orchestre Philharmonique du Luxembourg et le Chœur Lyrique Saint-Étienne. Inspiré par la naissance de l’électricité dont bénéficiait alors la création d’origine, Benjamin Lazar joue avec cette invention propice aux effets magiques. Le plaisir pour le public est multiple : retrouver les instants mythiques du conte, écouter la richesse et la variété musicales, découvrir des danses captivantes dans un décor ensorcelant. Diese Oper von Jules Massenet nach einem Buch von Henri Cain und Paul Collin wurde erstmals 1899 für die opéra Comique in Paris geschrieben. Sie basiert auf der Erzählung von Charles Perrault. Heute versprechen uns Benjamin Lazar und Alexander Liebreich eine visuelle und klangliche Märchenwelt, die vom Orchestre Philharmonique de Luxembourg und dem Chor von Saint-Étienne präsentiert wird. Dem Original kam damals die Erfindung der Elektrizität zugute, und auch Benjamin Lazar spielt mit dieser Erfindung, um magische Effekte zu erzeugen. Und Vergnügen steht für das Publikum gleich mehrfach im Vordergrund: Versuchen Sie, die märchenhaften Momente der Erzählung wiederzuerkennen, lauschen Sie der musikalischen Reichhaltigkeit und Abwechslung und erfassen Sie die fesselnden Tanzszenen in der sinnbetörenden Kulisse.

Dada Masilo est danseuse et chorégraphe d’Afrique du Sud. Formée à la Dance Factory de Johannesburg puis au Performing Arts Research and Training Studios d’Anne Teresa De Keersmaeker à Bruxelles, elle est rapidement devenue une danseuse très connue en Europe et en Afrique. Mêlant le répertoire classique, la danse contemporaine et les racines de la danse africaine, elle élabore un travail des plus original qui reflète toute la contemporanéité de la création dansée d’aujourd’hui. Reprenant le célèbre Lac des cygnes de Piotr Ilitch Tchaïkovski, Dada Masilo met en scène 12 danseuses et danseurs africains (dont elle-même), élaborant une synthèse stylistique entre danse sur pointe et danse contemporaine, donnant à cette œuvre de nouvelles et réjouissantes dimensions esthétiques et culturelles. Dada Masilo is a South African dancer and choreographer. Having trained at the Dance Factory in Johannesburg and then at the Performing Arts Research and Training Studios of Anne Teresa De Keersmaeker in Brussels, she soon became rather well known as a dancer in both Europe and Africa. With her unique mix of classical repertoire, contemporary dance and African dance, she creates a highly original body of work that reflects the contemporary aspect of modern dance works. In this, her adaptation of the renowned Swan Lake by Pyotr Ilyich Tchaikovsky, Dada Masilo stages 12 African male and female dancers (including herself), developing a stylistic synergy between ballet dancing and modern dance, and lending to this work new and enjoyable aesthetic and cultural dimensions.

Eine klangliche und visuelle Version, die der Märchenwelt aus Kinderbüchern voll und ganz gerecht wird.

Opéra

06, 08 & 10/10, 20:00, dans le cadre du Luxembourg Festival. en français, avec surtitres en français & allemand, Grand Théâtre, www.theatres.lu

14

A dance piece that is full of energy and draws its inspiration from the choreographic writings and influences of both the Western World and Africa.

Danse contemporaine : pièce pour 12 danseurs

12 & 13/10, 20:00, dans le cadre du Luxembourg Festival, Grand Théâtre, www.theatres.lu

SEPTEMBER ’12 CITY Agenda LUXEMBOURG


Danse - opéra

Photos : Tamcgath / Wikipedia, David Laurent / Wide

Wolfgang Amadeus Mozart

Le Nozze di Figaro

En septembre, le 3 du Trois se concentre sur la danse : chorégraphies en phase de création sont présentées, ainsi que le film DanseDanseDanse diffusé grâce au partenariat avec le CNA. Andreea Novac, artiste roumaine en résidence au TROIS C-L s’intéresse à divers aspects de la tendresse : ceux de l’intimité, de la création et de la vie sociale. Nu(e) muet est un teaser de la danseuse Camille Mutel abordant l’autoportrait à travers le nu et la dimension temporelle. Annick Pütz, quant à elle, poursuit sa recherche autour de l’embryologie, science qui étudie la transformation de l’œuf en organisme vivant. --In September, le 3 du Trois will be focusing on dance: choreographies in the course of being produced will be staged and there will be a screening of the film DanseDanseDanse, distributed thanks to a partnership with the CNA. Andreea Novac, a Romanian performer and currently the resident dancer at TROIS C-L is fascinated by several aspects of tenderness: intimity, creation and social life. Nu(e) muet is a teaser by the female dancer Camille Mutel, which touches upon the concept of self-portrait through the use of nudes and the dimension of time. Annick Pütz, for her part, pursues her quest around embryology, a science which studies the transformation of an egg into a living organism.

Inspiré par la comédie de Beaumarchais, le célèbre opéra de Mozart est le premier de la trilogie qui comprend aussi Così fan tutte et Don Giovanni. L’œuvre est mise en scène par Laura Cosso, directrice de l’Opéra Studio du Conservatoire Giuseppe Verdi de Milan et dirigée musicalement par Umberto Finazzi. Les décors jouent sur la métaphore et l’allusion à travers les sculptures de l’artiste luxembourgeoise Marie-Josée Kerschen. Organisé par Nei Stëmmen, la production s’inscrit dans le cadre de la quatrième édition des cours internationaux de perfectionnement pour chanteurs et pianistes accompagnateurs, jeunes professionnels sélectionnés de divers pays d’Europe, d’Amérique et d’Asie. --Inspired by the Beaumarchais comedy, Mozart’s famous opera is the first in a trilogy which also includes Così fan tutte and Don Giovanni. The work is being staged by Laura Cosso, the head of the Opera Studio at the Giuseppe Verdi music academy in Milan and is directed musically by Umberto Finazzi. The sets play upon metaphors and allusions through the sculptures of Marie-Josée Kerschen, a Luxembourgish artist. Organised by Nei Stëmmen, the production is part of the fourth series of international masterclasses for singers and accompanying pianists, young professionals selected from various countries in Europe, America and Asia.

Recherche en danse contemporaine

03/09, 19:00, entrée libre, tarif à discrétion du public, Banannefabrik, www.danse.lu

FREE

Opéra

Compagnie frères Thabet

Rayahzone

18/09, 20:00, en italien, Abbaye de Neumünster, www.ccrn.lu

Photo : Dan Aucante

soirée danse

Le 3 du Trois de la rentrée

Un voyage – Rayah – où se dessine le souffle de la vie et de la liberté, chanté, dansé et joué.

---

A journey – Rayah – depicting the breath of life and of the freedom, sung, danced and played on stage.

Ali et Hèdi Thabet sont nés en Belgique d’un père tunisien et d’une mère belge. Leur travail associe la danse, le cirque — qui est leur formation d’origine — et le jeu. Rayahzone explore le monde spirituel et rythmé du soufisme à travers une pièce dont l’univers pétri de désirs et de sacré transcende les luttes intérieures, plus obscures, plus contradictoires, plus violentes aussi. Rejoints par le danseur Lionel About et quatre chanteurs dirigés par le musicologue Sofyann Ben Youssef, les deux frères plongent dans l’atmosphère du quotidien d’un quartier populaire de Tunis, d’où jaillissent la mémoire, les fondements rythmés et le souffle de la culture soufie. Une œuvre longuement pensée et mûrie, dont la mixité d’expressions et de références reflète la richesse d’un art vivant et du monde musulman d’aujourd’hui. Ali and Hèdi Thabet were born in Belgium of a Tunisian father and a Belgian mother. Their work combines dance, circus acts — this being their original background — and play. Rayahzone explores the spiritual and rhythmic world of Sufism through a piece whose universe, wracked by desires and sacredness, transcends the internal, more obscure, more contradictory and more violent struggles. Joined on stage by Lionel About, a dancer, and four singers led by Sofyann Ben Youssef, a musicologist, the two brothers delve into the atmosphere of the daily life of a working-class neighbourhood in Tunis from which the memories, the rhythmic foundations and the inspiration of Sufi culture emerge. A carefully thought out and mature work, whose range of expressions and references reflects the wealth of a living art and of the Islamic world of today. Danse contemporaine : pièce pour trois danseurs et cinq chanteurs soufis

02 & 03/10, 20:00, dans le cadre du Luxembourg Festival, Grand Théâtre, www.theatres.lu

SEPTEMBER ’12 CITY Agenda LUXEMBOURG

15


jeune public

Mudamini workshops Pop-up autour de l'exposition Les détours de l'abstraction 10/05/2012 & 24/05/2012 Les petits artistes sont : Kestrel, Antoine, Pit, Jakob, Alisa, Emilia, Daniel, Vincentas, Luis, Elena, Pierre, Eva, Jakub.Andrea, Amelie -et Phoebe.

TEXTES Elvire Bastendorff

16

SEPTEMBER ’12 CITY Agenda LUXEMBOURG


Jeune Public

Traffo

Saison 2012/2013 À chaque saison, l’équipe Traffo propose des projets participatifs intelligents, surprend son public par des initiatives et des propositions artistiques originales, déniche des spectacles inventifs qui recueillent du succès auprès des plus jeunes aux plus âgés.

Every season, the Traffo team runs intelligent participation projects, amazing audiences with its original artistic initiatives and propositions and presenting ingenious shows to delight every age group.

L

T

.

Photo : Traffo

Photo : Douglas McBride

.

he Traffo season devoted to theatrical arts for a young audience – opening October 5th – will have the usual stuff for young people like PICelectroNIC and TRAFFO_Chrëschtdeeg, but also some great surprises, too. To start with, dance 012 – What about noise? is a homage to John Cage. Led by Nathalie Moyen and artists in residence with the support of the OPL, 15 or so teenagers will put on a joyful show inspired by the freshness of the American composer. Again based on sound, and focused on listening and conversations between people and the sounds of the city, the second part of work done in 2012 will be presented by the Bottlefed Company with pupils from the Lycée Aline Mayrisch. The « Bühn Fraï! » project is also on the agenda, teaming performance professionals with schools and foyers in Luxembourg. The Grand Boube Company will be presenting its new show inspired by the work of Wilhelm Busch and based on character improvisations and inventions: eccentric and mind-boggling! The storyteller Betsy Dentzer, whose show Nach e Kuerf voller Geschichten received a magnificent welcome in Luxembourg, will be presenting a new piece, accompanied by cellist Lisa Berg. More new stuff – « Fabula Rasa »: a whole weekend of storytelling, fables and «Theaternuecht », a night… at the theater!

Photo : Nevski Prospekt

a saison de Traffo dédiée aux arts de la scène pour le jeune public – qui s’ouvre le 5 octobre – réserve à ses jeunes spectateurs non seulement des rendez-vous habituels comme PICelectroNIC, TRAFFO_Chrëschtdeeg mais aussi de belles surprises. Pour débuter, dance 012 – What about noise ? rend un hommage à John Cage. Menée par Nathalie Moyen et les artistes en résidence et accompagnée par l’OPL, une quinzaine d’adolescents donne un spectacle réjouissant, inspiré par la fraîcheur du compositeur américain. Toujours autour du son, concentré sur l’écoute et les rapports entretenus entre les êtres et les bruits de la ville, sera présenté le deuxième volet d’un travail conduit en 2012 par la compagnie Bottlefed avec des élèves du Lycée Aline Mayrisch. Le projet «Bühn Fraï !» est aussi prévu, mettant en relation des professionnels de la scène avec des écoles et des foyers du Luxembourg. La Compagnie du Grand Boube présentera sa nouvelle création inspirée de l’œuvre de Wilhelm Busch, construite sur des improvisations et des inventions de personnages : un ensemble excentrique et délirant ! La conteuse Betsy Dentzer, dont le spectacle Nach e Kuerf voller Geschichten a reçu un accueil magnifique au Luxembourg, présentera une nouvelle pièce accompagnée par la violoncelliste Lisa Berg. Autres nouveautés, « Fabula Rasa » : un week-end entier consacré aux contes et aux fables et « Theater­ nuecht », une nuit… au théâtre !

Spectacle vivant

À partir du 05/10, CarréRotondes, www.rotondes.lu

SEPTEMBER ’12 CITY Agenda LUXEMBOURG

17


jeune public

journée nature

art et édition

Photos : Casino Luxembourg – Forum d'art contemporain, Mudam Luxembourg, Panda Club, Bastien Ranschaert

Les livres d’artistes

Le livre est une source d’inspiration importante pour les artistes. Envisagé comme un objet, il se transforme alors en œuvre d’art aux caractéristiques esthétiques, spatiales et ludiques originales. Après avoir découvert les livres de la bibliothèque du Casino Luxembourg, les enfants sont invités à produire leur propre livre. --D’Buch ass eng wichteg Inspiratiounsquell fir d’Kënschtler. Et kann een d’Buch als en Objet ugesinn, dee sech dann an e Konschtwierk mat senger eegestänneger esthetescher, raimlecher a spillerescher Charakteristik entwéckelt. Nodeem dass d’Kanner d’Bicher aus dem Casino Luxembourg senger Bibliothéik kenne geléiert hunn, däerfe sie hirt eegent Buch produzéieren. Atelier arts plastiques

29/09, 15:00, durée : 2 h, en luxembourgeois, Casino luxembourg – Forum d’art contemporain, www.casino-luxembourg.lu

Compagnie Rasoterra

Linge sale

Damiano Fumagalli et Alice Roma rêvent de voler… Pour cela pas besoin d’ailes, ni de moteur mais d’un vélo et, sur ce vélo, entreprendre de virtuoses acrobaties construisant un spectacle époustouflant et poétique. Jouant des oppositions tels que jeune et vieux, sage et déluré, les artistes explorent le monde des souvenirs. --Damiano Fumagalli and Alice Roma dream of flying… No need for wings nor engine, just a bicycle, on which they perform amazing acrobatics, putting on a stunningly poetic show. The artists explore the world of memories through opposites like young and old, wise and crazy. Cirque et vélo acrobatique

07/10, 17:00, sans paroles, pour enfants à partir de 9 ans, CAPe, www.cape.lu

Mudam

Panda Club Familljefest

Visites des expositions

Le Panda Club organise en plein air, sur le parvis du CCRN, des ateliers pour enfants. Les activités abordent l’environnement, les plantes et les animaux sous des angles ludiques et festifs. Conjointement, le MNHN ouvre ses portes gratuitement. Un après-midi pour toute la famille qui connaît, chaque année, un immense succès. --The Panda Club is organising outdoor workshops for children in front of the CCRN. Activities are based on the environment, plants and animals in a festive and playful way. Alongside this, the MNHN is offering free admission. An afternoon for all the family that is amazingly successful every year.

Les mercredis 5 et 12 septembre, l’équipe du Mudam propose gratuitement aux enfants de découvrir les expositions en cours par une visite dans les espaces du musée. En français, en luxembourgeois ou en allemand, le guide explique avec simplicité et clarté la démarche des artistes tout en laissant la parole aux enfants. --Jeweils am Mittwoch, dem 5. und 12. September bietet das Team des Mudam für Kinder eine kostenlose Führung durch die Räume des Museums an. Bei der Führung auf französisch, luxemburgisch oder deutsch wird den Kindern mit einfachen und klaren Worten die Vorgehensweise der Künstler vermittelt, und die Kinder können ihre Fragen loswerden.

Nature et activités

16/09, à partir de 14:00, Abbaye de Neumünster, www.ccrn.lu, www.mnhn.lu

FREE

Art contemporain

05 & 12/09, 15:00, à partir de 6 ans, en français, en luxembourgeois, en allemand, mudam, www.mudam.lu

FREE

Ouverture de la saison

Photo : Traffo

dance012 – what about noise?

Un dance012 qui sollicite, à travers les notions temporelles du travail de John Cage, l’écoute affûtée des sons de notre monde.

---

dance012 gets us to listen carefully to the sounds of our world, through the John Cage concept of time.

18

Traffo ouvre sa nouvelle saison avec le spectacle de danse conçu et dirigé par des professionnels des arts vivants et réalisé par de jeunes gens sensibles à la danse et à la musique. 2012 fête le centenaire de la naissance du compositeur John Cage, un des créateurs les plus importants et novateurs du 20e siècle. C’est dans la liberté sonore, structurée et ouverte par John Cage que les jeunes, accompagnés par les musiciens de l’OPL, déploient leurs talents expressifs. Danse-théâtre et musique

Traffo opens its new season with a dance show designed and directed by live arts professionals and performed by young people who have an acute feeling for dance and music. 2012 marks the 100th birthday of the composer John Cage, one of the most important and innovative creative forces of the 20th century. Against the background of freedom of sound, structured and opened up by John Cage, these young people display their talent for expression, supported by musicians from the OPL.

05 & 06/10, 20:00, plusieurs langues, CarréRotondes, www.rotondes.lu

SEPTEMBER ’12 CITY Agenda LUXEMBOURG


Vill Bastelateliere, Spiller an Entdeckungstouren Am a rondrëm den ‘natur musée’ an d’Abtei Neimënster, Lëtzebuerg-Grond w

u

-club.l

anda ww.p

Reservéiert elo schonns är gratis Plaz fir d’Gebuertsdagsshow mit Magic Andy an de Poppentheater mam Carine Kayser D’Plaze si limitéiert, duerfir maacht iech bei ! Iessen a Gedrénks vun 11.30 Auer un Biologesch a regional Produiten Porte ouverte am Musée vun 10.00 Auer un

an Zesummenaarbecht mat:


cinémathèque

Votez Cinéma !

Favourite picks Une fois par an, la Cinémathèque permet à diverses personnalités locales de choisir leurs films préférés parmi son impressionante collection.

P

Once a year the Cinémathèque’s hands over the reins to a selection of local personalities, who get to choose their favourite films from the institution’s impressive vaults.

F

or its 13th edition, the Votez Cinéma! season throws up a nice sur­prises. Choreographer Bernard Baum­garten, for example, has chosen Peter Bogdanovich’s film version of Michael Frayn’s play Noises Off, a comedy about the trials and travails of a theatre troupe trying to put on a production of a farce. Anne Simon, theatre director, plumps for Terry Gilliam’s 1985 classic Brazil, citing the director’s ‘everything is possible’ fantasy and creativity as her reason for picking the film. Film producer Bernard Michaux’s choice is also a theatrical adaptation, this time by Tom Stoppard of his own play Rosencrantz & Guildenstern Are Dead, starring Gary Oldman and Tim Roth — a film that Michaux discovered almost by accident at the Cinémathèque 10 years ago. Actress Gintare Parulyte’s choice, on the other hand, is a film that has since been adapted for the stage – Thomas Vinterberg’s Dogme classic Festen (photo) about the bitterness and

secrets that are exposed at a family gathering for the patriarch’s 60th birthday. Two French films round off the season. Jean Reitz, director of the Agence luxembourgeoise d’action culturelle has selected Marcel Carné’s La Quai des brumes about a military deserter finding love and trouble in Le Havre. And young alternative film maker Adolf El Assal has chosen Mathieu Kassovitz’s brilliant tale of despair and violence in the Paris suburbs, La Haine.

.

Cultural selection

17-28/09, 20:30, in original language (st Fr)

TEXTES Duncan Roberts  PHOTO Nimbus Film Productions

20

SEPTEMBER ’12 CITY Agenda LUXEMBOURG

our sa 13e édition, la saison Votez Cinéma ! a prévu quelques bonnes surprises. Le chorégraphe Bernard Baumgarten, par exemple, a choisi la version cinématographique de la pièce de Michael Frayn, Noises Off, réalisée par Peter Bogdanovoch, une comédie sur les difficultés d’une troupe de théâtre qui essaye de monter une comédie de boulevard. Anne Simon, directrice de théâtre, a choisi un grand classique de Terry Gilliam datant de 1985, Brazil, pour la fantaisie et la créativité d’un metteur en scène avec qui « tout est possible ». Le choix du producteur de films Bernard Michaux s’est également porté sur l’adaptation cinématographique d’une pièce de théâtre, réalisée par son auteur Tom Stoppard : Rosencrantz & Guildenstern Are Dead, avec Gary Oldman et Tim Roth (un film que Bernard Michaux a découvert presque par accident à la Cinémathèque, il y a 10 ans). À l’inverse, l’actrice Gintare Parulyte a choisi un film adapté ultérieurement pour le théâtre : Festen, le grand classique de Thomas Vinterberg, qui a pour thème l’amertume et les secrets révélés lors d’une réunion familiale à l’occasion du 60e anniversaire du patriarche. Deux films français viendront clore la saison en beauté. Jean Reitz, directeur de l’Agence luxembourgeoise d’action culturelle a sélectionné Le Quai des brumes, de Marcel Carné, un film sur le destin d’un déserteur qui trouve l’amour (et les ennuis) au Havre. Et le jeune réalisateur indépendant Adolf El Assal a choisi l’excellent film La Haine, de Mathieu Kassovitz, qui évoque le désespoir et la violence des banlieues parisiennes.

.


cinémathèque

FeierblumM Productions

An evening of shorts

Cinélunatique Double Feature

Sly vs. Arnie

Radio Days

Photo : Working Title Films

The airwaves on the silver screen

Rhys Ifans as a pirate radio DJ in The Boat That Rocked.

---

Rhys Ifans dans le rôle d’un DJ d’une radio pirate dans Good Morning England.

To celebrate the 20th anniversary of Radio ARA, the Cinémathèque is hosting a season of films dedicated to radio broadcasting. The season kicks off with a conference, in German, looking at the history and social context of pirate radio. That is followed by a screening of Richard Curtis’s comedy The Boat That Rocked, about a pirate radio station on a ship off the coast of England. Also on the programme is Betty Thomas’s Private Parts, a comic documentary/semi-fictional account of the early career of shock jock Howard Stern. Things get more serious with George Clooney’s fascinating political drama Good Night, and Good Luck and Război pe calea undelor (Cold Waves), a Romanian film about Radio Free Europe in the 1980s. Pour célébrer le 20e anniversaire de Radio ARA, la Cinémathèque présente une saison de films consacrés à la radiodiffusion. La saison démarre avec une conférence en allemand sur l’histoire et le contexte social des radios pirates. Cette conférence sera suivie de la projection de la comédie de Richard Curtis, Good Morning England, l’histoire d’une radio pirate émettant depuis un bateau situé au large des côtes anglaises. Également au programme, Parties intimes, de Betty Thomas, un documentaire comique/biographie romancée retraçant les débuts de l’animateur radio provocateur Howard Stern. Les choses deviendront plus sérieuses avec le captivant drame politique Good Night, and Good Luck, réalisé par George Clooney, et Război pe calea undelor (Vagues de froid), un film roumain sur Radio Free Europe dans les années 1980.

Luxembourg association Feierblumm Productions has been supporting short films, video clips, documentaries as well as feature – length film projects by young film – makers for the past seven years. This one-off screening is dedicated to those short films completed during the last 12 months. They include Phosphoros by Yves Steichen and Yasin Özen, Gänseblümchen by Sacha Bachim, documentary Le Retour by Charlotte Bruneau and Catherine Wurth, Jacques Molitor’s controversial Paticka Aids – prevention ad, Julie Schroell’s Shadows video for rock group Spleen, and an ad for energy conservation titled Schalt ëm by Fabrice Genot. --Depuis sept ans, l’association luxembourgeoise Feierblumm Productions soutient les projets de jeunes réalisateurs : courtsmétrages, clips vidéo, documentaires et longs métrages. Cette projection exceptionnelle sera consacrée aux courts-métrages réalisés durant les 12 derniers mois. Il y aura notamment Phosphoros, d’Yves Steichen et Yasin Özen, Gänseblümchen de Sacha Bachim, le documentaire Le Retour de Charlotte Bruneau et Catherine Wurth, la publicité controversée de Jacques Molitor pour l’association Paticka en faveur de la prévention du Sida, la vidéo Shadows tournée par Julie Schroell sur le groupe de rock Spleen, et une publicité de Fabrice Genot pour la conservation de l’énergie intitulée Schalt ëm. Young talent showcase

22/09, 20:00, original language

FREE

Filmreakter’s latest double bill plunges audiences way back to 1986, at the height of Cold War posturing when Hollywood exploited the wave of right-wing sentiment sweeping the USA under the presidency of Ronald Reagan. It pits Sylvester Stallone in Cobra (photo) against Arnold Schwarzenegger in Raw Deal; two films that were released just two weeks apart for the first box office clash of the two action stars. Cobra stars Stallone as a LAPD officer assigned to protect a supermodel (Stallone’s wife Brigitte Nielsen) from a grisly cult. Raw Deal sees Schwarzenegger play a maverick FBI agent out to aveng a mob killing. --Le nouveau programme double de Filmreakter nous replonge en 1986, au plus fort de la guerre froide, lorsque Hollywood exploitait la vague conservatrice qui a balayé les États-Unis sous la présidence de Ronald Reagan. Il oppose Sylvester Stallone dans Cobra à Arnold Schwarzenegger dans Le Contrat, deux films sortis à deux semaines d’intervalle et qui donnèrent lieu à la première bataille pour le boxoffice entre les deux stars du film d’action. Dans Cobra, Stallone joue le rôle d’un policier du LAPD qui a pour mission de protéger un top model (Brigitte Nielsen, la femme de Stallone) d’une terrible secte. Dans Le Contrat, Schwarzenegger joue un flic de choc du FBI qui doit venger un meurtre commis par la mafia. Action double bill

29/09, 22:00, in English (st Fr), 6€ for 2 films with free drinks during interval

Broadcasting in film

19-27/09, 20:30, in original language (st Fr), conference on 19th at 19:30 in German

SEPTEMBER ’12 CITY Agenda LUXEMBOURG

21


cinéma

À perdre la Raison

Valeurs familiales A Luxembourg co-production, Joachim Lafosse’s film about multicultural family values enjoys a stellar cast.

S

Le film de Joachim Lafosse, une coproduction luxembourgeoise aux nombreuses vedettes, traite des valeurs familiales dans un contexte multiculturel.

A

vec Émilie Dequenne, Tahar Rahim et Niels Arestrup à l’affiche, À perdre la raison a tout pour rencontrer un franc succès auprès du public francophone. Coproduction luxembourgeoise (Samsa Film), belge, française et suisse, le film nous plonge au cœur des tiraillements familiaux qui surviennent lorsque Mounir (Tahar Rahim), jeune homme d’origine algérienne et sa nouvelle femme Murielle (Émilie Dequenne) s’installent chez le père adoptif du jeune marié, le Dr. André Pinget (Niels Arestrup). Déjà connu au Luxembourg pour Nue propriété (une coproduction Tarantula), le réalisateur Joachim Lafosse installe progressivement une atmosphère lourde de menace, en un revirement qui semble inévitable à la suite de l’une des demandes en mariage les plus touchantes jamais portées à l’écran. Au fil de ses nombreuses grossesses, l’inquiétude de Murielle grandit : elle se sent

de plus en plus piégée dans la maison du docteur, et les tensions entre les trois adultes atteignent leur paroxysme. Le film avance à pas lents. Lafosse laisse volontairement planer le doute sur la relation profonde entre Mounir et son père adoptif, et sur la nature d’une tragédie initiale. Les trois acteurs principaux – tous récompensés à Cannes ou aux Césars – sont fabuleux. Rahim et Arestrup ont déjà eu l’occasion de jouer un rapport de type père-fils, (dans l’époustouflant Un prophète de Jacques Audiard), et le talent de la ravissante Émilie Dequenne lui a valu le Prix de la meilleure actrice dans la catégorie Un Certain Regard au festival de Cannes de cette année.

.

Drame à huis clos

Sortie le 07/09, en français (st Nl), www.utopolis.lu

TEXTES Duncan Roberts  PHOTO Samsa Film / Verus Production

22

SEPTEMBER ’12 CITY Agenda LUXEMBOURG

tarring Émilie Dequenne, Tahar Rahim and Niels Arestrup, À perdre la raison cannot be anything but a success in the French-speaking world. Co-produced by Luxembourg’s Samsa Film (along with Belgian, French and Swiss companies), the film takes an intimate look at the strains of family ties when Mounir (Rahim), a young man of Algerian origin, and his new wife Murielle (Dequenne) move in with his adoptive father Dr. André Pinget (Arestrup). Director Joachim Lafosse, best known in Luxembourg for Nue propriété (a Tarantula coproduction) slowly establishes a sense of menace in the film, a switch that seems inevitable following one of the sweetest marriage proposals ever seen on screen. Indeed, as the young couple produces a string of children and Murielle becomes more and more unsettled by the confinement she feels in the doctor’s house, tensions between the three adults reach boiling point. The film is a slow-burner and Lafosse deliberately leaves his audience guessing as to the deeper bond that ties Mounir to his adoptive father and to the nature of what is clearly some sort of tragedy at the beginning of the film. But the three leads – all award winners at Cannes or at the Césars - are by all accounts on top form. Rahim and Arestrup have acted together in a sort of father-son relationship before, of course, in Jacques Audiard’s stunning Un prophète, and Dequenne is a beauty whose acting here saw her win the Un Certain Regard - Best Actress award at the Cannes festival this year.

.


cinéma

The Bourne Legacy

We don’t need another hero?

Take This Waltz

Photo : Universal Pictures

A very modern marriage

Jeremy Renner – cool assassin.

---

Jeremy Renner has been on the verge of stardom ever since he played the lead in Kathryn Bigelow’s Oscar winning The Hurt Locker. He played Hawkeye in the spectacular comic book adaptation The Avengers and now stars in the latest film in the Jason Bourne franchise. The Bourne Legacy doesn’t actually feature an appearance by its titular hero. Instead its new focal point is Renner’s Aaron Cross , a rogue agent in similar vein to Bourne who must escape the clutches of the CIA special operations unit that trained him to be an expert assassin. Rachel Weisz and Edward Norton lend the film some thespian gravitas, while the ever excellent Joan Allen, Scott Glenn, Albert Finney and David Strathairn all reprise roles from previous Bourne films. Jeremy Renner flirte avec les étoiles depuis son rôle principal dans Démineurs de Kathryn Bigelow, récompensé par un Oscar. Après avoir incarné Hawkeye dans la superbe adaptation de la bande dessinée The Avengers, il est aujourd’hui la vedette du dernier film de la série Jason Bourne : Jason Bourne : l’héritage. Mais le héros éponyme n’apparaît pas dans ce nouvel épisode. L’intrigue se concentre sur Aaron Cross, un agent solitaire façon Bourne qui doit échapper aux griffes de l’unité spéciale de la CIA qui a fait de lui un tueur. Rachel Weisz et Edward Norton donnent au film tout le poids de leur talent dramatique, et les toujours excellents Joan Allen, Scott Glenn, Albert Finney et David Strathairn endossent à nouveau leurs rôles des précédents épisodes. Action thriller

Released 12/09, in English (st Fr & Nl), www.utopolis.lu

Photos : Joe’s Daughter, Stage 6 Films

Un assassin malgré lui.

Young director Sarah Polley has proven her move behind the camera was a smart one with her latest feature. Despite the casting of Seth Rogan and Sarah Silverman, Take This Waltz is anything but a knock about comedy, rather it is a deftly handled drama that stars Michelle Williams as a young married woman who finds herself inextricably drawn to a neighbour (played by Luke Kirby) even though she is apparently happy with her husband (Rogan). The result is a subtle film that carefully examines the nature of relationships and that draws out great performances from Williams and Rogan, according to Justin Chang in Variety. --La jeune réalisatrice Sarah Polley prouve qu’elle a eu raison de passer derrière la caméra. Contrairement à ce que la présence de Seth Rogan et Sarah Silverman laisserait penser, Take This Waltz n’est pas une grosse farce, mais un drame finement traité. Michelle Williams campe une jeune femme mariée, irrésistiblement attirée par un voisin (Luke Kirby), malgré une vie apparemment heureuse avec son mari (Rogan). Il en résulte un film subtil qui étudie avec justesse la nature des relations amoureuses et donne à Williams et Rogan l’occasion de briller de mille feux, comme l’écrit Justin Chang dans Variety. Romantic drama

Released 19/09, in English (st Fr & Nl), www.utopolis.lu

Robot and Frank

The odd couple

Jake Schreier’s Robot and Frank stars the great Frank Langella as an ageing former burglar living in the near future. Much to Frank’s chagrin, his well-meaning son buys him a robot butler (voiced by Peter Sarsgaard) to help around the house. Frank has other ideas, though, and trains the robot to pick locks with the aim of restarting his former career. Mix in a blossoming romance with the local librarian (Susan Sarandon) and a sneery local entrepreneur who revels in new technology, and the scene is set for a sweet buddy movie with a romantic sideline and a series of hilarious heist sequences. --Dans Robot and Frank, de Jake Schreier, dont l’action se situe dans un futur proche, le grand Frank Langella est un cambrioleur vieillissant et rangé du métier. À son grand dépit, son fils, plein de bonnes intentions, lui offre un robot majordome (auquel Peter Sarsgaard prête sa voix) pour l’aider dans les tâches ménagères quotidiennes. Mais Frank a d’autres idées en tête : il apprend au robot à crocheter les serrures afin de reprendre du service dans la cambriole. Ajoutez une amourette avec la bibliothécaire du coin (Susan Sarandon), un entrepreneur local plein de mépris, fou des nouvelles technologies, et vous avez tous les ingrédients d’un film sympa avec ce qu’il faut de romantisme et des braquages hilarants en cascade. Comedy heist

Released 19/09, in English (st Fr & Nl), www.utopolis.lu

SEPTEMBER ’12 CITY Agenda LUXEMBOURG

23


cinéma

September

New Releases

Killer Joe

Bad thing

1

12/09 Lawless

Matthew McConaughey – sleazy and menacing.

---

2

À la fois louche et charmant.

William Friedkin is responsible for two bona fide classics in The French Connection and The Exorcist, and also directed the under-rated Cruising and To Live and Die in LA. Now he delivers another sleeper hit in which he virtually reinvents the oft derided Matthew McConaughey in the title role as a sleazy, menacing yet charming cop who does a neat sideline in hired killing. Joe is hired by Chris Smith (Emile Hirsch), a desperate young man in debt to the wrong kind of people who comes up with a scheme to kill his own mother for her life insurance. Chris’s father and stepmother (Thomas Haden Church and Gina Gershon) and well as his sister go along with the plan. But when Joe asks for some unusual collateral all manner of things go wrong. William Friedkin est l’auteur de deux classiques indémodables : French Connection et L’Exorciste, et de deux films injustement sous-estimés : La Chasse et Police Fédérale Los Angeles. Il revient avec un film qui pourrait bien être un succès inattendu. Dans le rôle phare, Matthew McConaughey, acteur souvent décrié, fait pratiquement peau neuve. Il interprète un policier louche, menaçant mais charmant qui arrondit ses fins de mois en exécutant des contrats. Joe est engagé par Chris Smith (Emile Hirsch). Désespéré, incapable de rembourser les créanciers peu recommandables qui lui ont prêté de l’argent, Chris projette d’éliminer sa propre mère pour toucher son assurance-vie. Son père et sa belle-mère (Thomas Haden Church et Gina Gershon) ainsi que sa sœur ne soulèvent aucune objection. Mais tout s’écroule lorsque Joe demande une garantie sortant de l’ordinaire. Noir thriller

Released 07/09, in English (st Fr & Nl), www.utopolis.lu

19/09 The Campaign

Satirical comedy timed neatly for the elections starring the great Will Ferrell as an incumbent congressman and Zach Galifianakis as his unlikely rival.

3

07/09 Being Flynn

Dark drama starring Paul Dano as a struggling writer who works in a homeless shelter where he meets his estranged father (Robert De Niro), also a struggling writer.

4

12/09 Ruby Sparks

Charming romantic comedy starring the seemingly ubiquitous Paul Dano as a struggling writer (again) whose fictional heroine comes to life.

5

26/09 Seeking a Friend for the End of the World

Pre-apocalyptic romantic comedy starring Steve Carell and Keira Knightley on a road trip as planet-destroying asteroids plummet towards Earth.

24

SEPTEMBER ’12 CITY Agenda LUXEMBOURG

Photos : Annapurna Pictures, Everyman Pictures, Focus Features, Fox Searchlight Pictures, Anonymous Content

Photo : Voltage Pictures

Violent thriller set in the Prohibition era, starring Tom Hardy and Shia LaBeouf as bootlegging brothers up against Guy Pearce’s lawman.


ie r e d Bra 2012 re b m pte

3 se

t pas* n o r e l le circu ntre-vil e n ce us les b are et le , t n e G ellem entre la n n o pti

Exce

Pour le bon déroulement de la braderie, les bus ne circuleront pas ce lundi 3 septembre de 5h à 21h entre le quartier de la Gare et le centre-ville. Toutes les infos au 4796-2975 et sur www.autobus.lu *Une navette pour personnes à mobilité réduite circulera toutes les 5 minutes entre la Gare centrale (quai 7) et le Centre Hamilius (quai 6).


musiques actuelles

Each year the Luxembourg City Tourist Office’s Summer in the City programme closes with a festival dedicated to acts from the four QuattroPole cities.

Summer in the City Closing Act

Four play

T

115*160

Lura, hailed as the new Cesaria Evora.

---

Lura, surnommée la « nouvelle Cesaria Evora ».

TEXTES Duncan Roberts

26

SEPTEMBER ’12 CITY Agenda LUXEMBOURG

he eclectic line-up at the two day celebration of music reflects the cosmopolitan make-up of the Greater Region, with bands varying from straight rock acts to Be-Bop jazz, from funk to Billy Joel covers. And the whole event is in aid of a good cause – “Solidarity for Change” organised by the SOS Villages d’Enfants Monde charity. The event kicks off on Friday afternoon with a performance by Saarbrucken sisters Laura and Vicky Maas, who perform acoustic covers such as Alanis Morisette’s ‘Ironic’ or Lady Antebellum’s ‘Need You Now’ under the name Maas Attack. The duo were candidates in TV talent show The Voice of Germany. They are followed by Luxembourg jazz quartet Bob Bee, featuring pianist-singer Christof Mann (the youth programme coordinator at the Ville de Luxembourg). Next up on Friday is pop-rock outfit My First Robot from Trier followed by underground blues-rock band Backstage Rodeo from Metz. There is then some contrast with Saarbrucken’s posthardcore thrashers No One Knows followed by Trier’s All about Joel, a covers band that, as the names suggests, plays Billy Joel songs. Saturday’s line-up is equally eclectic, with Luxembourg singer-songwriter Exemo starting the day’s entertainment, followed by Metz folk duo The Yokel. The festival spreads its net a little wider for the last two acts, with Portuguese folk-rock act Xicara taking to the stage before headliner Lura, an acclaimed singer-songwriter from Portugal, and of Cape Verdean roots, closes the weekend’s events. Lura has been hailed as the new Cesaria Evora and possesses one of the finest Fado voices of her generation. She has been recording since the mid-90s, and has achieved huge success in Portugal and was included in Carlo Saura’s film Fados in which she sang her own composition ‘Morna’. Lura is also a great supporter of SOS Villages d’Enfants Monde and visited one of its villages in São Domingos to inaugurate a day care centre.

.


Musiques Actuelles

Le programme Summer in the City du Luxembourg City Tourist Office se termine traditionnellement par un festival consacré à des groupes du réseau QuattroPole.

D

u rock pur et dur au jazz be-bop, du funk aux reprises de Billy Joel, l’affiche éclectique des deux jours du festival reflète le caractère cosmopolite de la Grande Région. La manifestation est organisée en faveur de la campagne « Solidarity for Change » de l’association caritative SOS Villages d’Enfants Monde. Les festivités commencent vendredi après-midi avec le concert des sœurs Laura et Vicky Maas, de Sarrebruck. En duo sous le nom de Maas Attack, elles interprètent des reprises acoustiques d’Alanis Morisette (‘Ironic’) ou Lady Antebellum (‘Need You Now’). Elles ont participé au télé-crochet allemand The Voice of Germany. Suivra le quatuor de jazz luxembourgeois Bob Bee, dont le chanteur et pianiste Christof Mann est, au civil, responsable du service de la Jeunesse de la Ville de Luxembourg. Viendront ensuite le groupe pop-rock My First Robot (Trèves) suivi du groupe de blues underground Backstage Rodeo (Metz). Le style trash post-hardcore de No One Knows de Sarrebruck créera le contraste, avant All about Joel, un groupe de reprises de Trèves qui, comme son nom le suggère, interprète le répertoire de Billy Joel. Le programme du samedi est tout aussi éclectique. L’auteur-interprète luxembourgeois Exemo ouvre la scène, précédant le duo folk The Yokel (Metz). Les deux derniers invités du festival viennent d’au-delà de la région puisqu’il s’agit du groupe folkrock portugais Xicara et de Lura, auteureinterprète d’origine cap-verdienne, grande vedette au Portugal. Lura, surnommée la « nouvelle Cesaria Evora », possède une des plus belles voix de fado de sa génération. Elle enregistre depuis le milieu des années 1990. Très célèbre au Portugal, elle figure dans le film de Carlos Saura, Fados, avec une chanson de sa composition intitulée « Morna ». Lura soutient activement SOS Villages d’Enfants Monde. Elle a visité un des villages de l’association à São Domingos et participé à l’inauguration de son nouveau foyer.

.

60*35 All about Joel

Bob-Bee

Maas Attack

Programme 14.09.2012

17h: Maas (Saarbrucken) 18h: Bob Bee (Luxembourg) 19h: My First Robot (Trier) 20h: Backstage Rodeo (Metz) 21h15: No One Knows (Saarbrucken) 22h30: All about Joel (Trier)

15.09.2012

16h: Exemo (Luxembourg) 17h: The Yokel (Metz) 20h30: Xicara (Portugal) 22h30: Lura (Cape Verde) www.summerinthecity.lu

SEPTEMBER ’12 CITY Agenda LUXEMBOURG

Backstage Rodeo

27


musiques actuelles 

Fun

Perfume Genius

Fun – global hit.

Mike Hadreas - honest and hopeful.

Exuberant tunes

Fragile presence

---

---

Succès mondial.

Sincère et optimiste.

Fun’s smash hit single ‘We Are Young’, featuring Janelle Monáe, is undoubtedly one of the most infectious pop records of the year. It has propelled the New York trio – made up of singer Nate Ruess alongside Andrew Dost and Jack Antonoff – onto the global stage. The song was a Number One in the USA and UK as well as Australia, Ireland and Canada. But success was a long time coming for the band formed in 2008, despite some critical acclaim for debut album Aim and Ignite. Latest album Some Nights has also been well-received, with Dave Simpson in The Guardian saying it “rampages along with exuberant tunes underpinned by military-strength percussion.” Indeed, the band has even had its sound likened to Queen. Le single de Fun, ‘We Are Young’, avec en vedette invitée Janelle Monáe, est sans aucun doute un des plus gros succès pop de l’année. Il a propulsé le trio new-yorkais – le chanteur Nate Ruess, accompagné par Andrew Dost et Jack Antonoff – sur la scène mondiale. Le titre s’est placé numéro un aux États-Unis, au Royaume-Uni, en Australie, en Irlande et au Canada. Le succès s’est fait attendre pour ce groupe créé en 2008, malgré une critique positive de leur premier album Aim and Ignite. Leur dernier opus, Some Nights, a reçu un bon accueil. Pour Dave Simpson (The Guardian), il « se déchaîne au fil de mélodies exubérantes, soutenues par des percussions d’une puissance militaire ». Le son du groupe a même été assimilé à celui de Queen. Indie pop

29/09, 20:00, den Atelier, www.atelier.lu

Seattle songwriter Mike Hadreas is not a natural showman, yet he overcomes his anxiety to perform unwaveringly live on stage. As Perfume Genius, Hadreas has released two albums, 2010’s Learning and latest opus Put Your Back N 2 It, which had Kitty Empire in The Guardian hailing Hadreas as “a compelling talent…turning his damage into something noble.” Indeed, she also compared his “basic lo-fi piano and guitar confessionals” with the likes of like Elliott Smith, Bon Iver or “a less angelic Antony Hegarty.” The hypnotic songs on the latest album are tender and moving, but they are also surreal and grand. Hadreas plays a showcase at the Rockhal Café – entrance is free, so don’t miss this opportunity to catch a rising star. La scène n’est pas son élément naturel, mais Mike Hadreas, auteur-compositeur originaire de Seattle, surmonte le trac pour se produire en concert. Sous le nom de Perfume Genius, il a sorti deux albums : Learning (2010) et, le dernier en date, Put Your Back N 2 It, dont Kitty Empire (The Guardian) salue l’auteur comme « un talent captivant…qui transforme ses blessures en noblesse ». Elle a même comparé ses « confessions sur fond basique de piano et guitare lo-fi » à celles d’un Elliott Smith, un Bon Iver ou « un Antony Hegarty, en moins angélique ». Tendres et émouvants, les titres envoûtants du dernier album sont aussi surréalistes et grandioses. Hadreas sera en concert au Rockhal Café – l’entrée est gratuite : ne manquez pas cette étoile montante. Tender songwriting

10/09, 20:00, Rockhal (Esch-Belval), www.rockhal.lu

FREE

28

SEPTEMBER ’12 CITY Agenda LUXEMBOURG


Musiques Actuelles

Spring Offensive

Brooding harmonies The View

Cheeky chaps

Spring Offensive — wimpy miserablists.

---

Misérabilistes mous.

The last five piece bands to emerge with any credit from Oxford went on to grand things. Nobody is expecting Spring Offensive to come anywhere near to matching the critical acclaim or commercial success of Radiohead or Foals, the band is staking a claim as one of the UK’s indie bands to watch. The band labels itself as “a relentlessly inventive guitar band complete with rich harmonies, driving rhythms and heartfelt lyrics.” Debut album A Stutter And A Start has received positive reviews, though mostly in local and specialist press, and most writers agree that it is merely a matter of time until Spring Offensive comes up with something truly amazing. This is another free showcase event at the Rockhal Café. Les derniers groupes (tous composés de 5 membres) sortis d’Oxford ont fait de grandes choses. Personne ne s’attend à ce que Spring Offensive rencontre le succès critique ou commercial de Radiohead ou Foals, mais il serait prudent de garder un œil sur ce groupe indé britannique qui se définit lui-même comme « des guitaristes à l’invention intarissable, mâtinée d’harmonies fouillées, de rythmes d’enfer et de textes sincères ». Leur premier album A Stutter And A Start a reçu un accueil positif dans la presse locale et spécialisée, et, d’un avis unanime, Spring Offensive ne va pas tarder à nous étonner. Encore un concert gratuit au Rockhal Café. Indie rock

25/09, 20:00, Rockhal (Esch-Belval), www.rockhal.lu

FREE

The View — unpretentious sing-alongs.

---

Des chansons sans prétention, à reprendre en chœur.

The View plays exactly the sort of music that you would expect from a band hailing from Dundee; simple unpretentious power pop. Formed by school mates singer/guitarist Kyle Falconer, fellow songwriter Kieren Webster, guitarist Pete Reilly and drummer Steve Morrison, the band has just released its fourth album, Cheeky for a Reason, which garnered favourable reviews from the UK music press. The Guardian said the new album’s “terrace-friendly sing-alongs” were “pitched between Slade and the Libertines.” In the confines of the Soulkitchen back room and with the right audience, this could end up being a very sweaty laddish gig indeed. The View joue exactement le genre de musique que l’on attendrait d’un groupe de Dundee : de la pop puissante, simple et sans prétention. Amis depuis les bancs de l’école, Kyle Falconer (chant/guitare), Kieren Webster (auteurcompositeur), Pete Reilly (guitare) et Steve Morrison (batterie), viennent de sortir un quatrième album, Cheeky for a Reason, bien accueilli par la presse musicale d’outreManche. Pour The Guardian, les titres « idéaux pour être chantés en groupe et dans la bonne humeur » se situent « à mi-chemin entre Slade et les Libertines ». Entre les quatre murs de la petite arrière-salle du Soulkitchen et avec le public approprié, la soirée s’annonce plutôt macho. Indie-pop

29/09, 20:00, Soulkitchen (rue de Hollerich), www.atelier.lu

SEPTEMBER ’12 CITY Agenda LUXEMBOURG

29


rendez-vous

The path less taken

A novel way to explore the city Par équipes de quatre, venez découvrir Luxembourg en suivant des indices, en relevant des défis et en vous amusant comme des fous !

V

Teams of four are invited to “Discover Luxembourg” by following clues, meeting challenges and having a blast!

D

o you think you know Luxembourg? Or do you wish you knew it a little better? On Saturday, 15 September, old-timers and newbies alike will have the chance to “Discover Luxembourg” during a rally by that same name, taking place this year for the 5th time. The event takes teams of four along both well-known ways and hidden sidetracks, with directions provided in English, French and German. Participants sign up either as an adult, corporate or club group or as a family team, with the former given a more difficult challenge in terms of both distance and time. Along the way, teams will pass by various stations across the city and undergo a series of tasks. Last year, Discover Luxembourg took participants primarily through Kirchberg and Clausen and in previous years, the course included rambles through the city parks and Limpertsberg, the old quarters of the city, the Pétrusse Valley, the area around the Avenue de la Liberté and the Abbaye de Neumünster. This year, teams will be heading out west, to the neighbourhoods of Merl and Belair.

Not only does Discover Luxembourg provide a novel and fun way to explore the city and learn more about its history, culture and commerce, it raises money for charity. This year’s beneficiary is SOS Villages d’Enfants Monde. Organised by the Luxembourg City Tourist Office with the support of various event partners and station sponsors, the event is part of the closing act of the Summer in the City programme. Teams with the most points will be awarded prizes and participants and sponsors will have time to socialise and celebrate after the event. For more info on registration deadlines, fees, sponsorship or prizes, take a look at the website!

.

Discover Luxembourg

15/09, Merl and Belair, www.discover-lux.lu

TEXTES Wendy Winn

30

SEPTEMBER ’12 CITY Agenda LUXEMBOURG

ous croyez connaître Luxembourg ? Ou vous aimeriez connaître mieux la ville ? Le samedi 15 septembre, habitués et novices auront l’occasion de découvrir Luxembourg au cours de la 5e édition du rallye Discover Luxembourg. Guidées par des instructions en anglais, français et allemand, des équipes de quatre personnes suivront sentiers battus et chemins de traverse. Les participants s’inscrivent en tant que groupe d’adultes, d’entreprise, de club, ou familial, les habitués devant relever un plus grand défi en termes de distance et de temps imparti. En chemin, les équipes feront divers arrêts en ville et devront accomplir plusieurs tâches. L’année dernière, Discover Luxembourg a entraîné les participants à travers le Kirchberg et Clausen, principalement. Les années précédentes, le trajet comprenait des balades dans les parcs de la ville et au Limpertsberg, dans les vieux quartiers de la ville, dans la vallée de la Pétrusse, le quartier de l’avenue de la Liberté et l’Abbaye de Neumünster. Cette année, les équipes se dirigeront vers l’Ouest, direction Merl et Belair. Discover Luxembourg est une manière innovante et amusante d’explorer la ville et d’approfondir la connaissance de son histoire, de sa culture et de son commerce, mais c’est aussi une action à but humanitaire. Cette année, les dons collectés seront reversés à SOS Villages d’Enfants Monde. Organisé par le Luxembourg City Tourist Office avec le soutien de divers partenaires et sponsors, l’événement fait partie des manifestations de clôture du programme Summer in the City. Les équipes ayant récolté le plus de points recevront des prix et à la fin de la journée, un buffet réunira participants et sponsors pour nouer des relations et s’amuser. Pour tout savoir sur la date limite d’inscription, les coûts, les sponsors ou les prix décernés, rendezvous sur le site Internet !

.


rendez-vous

From Ferrari to Lavazza

Italia Dimensione 2000

If you can’t get the Italian aficionados to Italy...

---

Retrouvez toutes les saveurs de l’Italie à LuxExpo.

Quand acheter rime avec santé.

For sleek sexy sports cars, stunning fashion, gorgeous wines, amazing food and the world’s best coffee, you don’t have to book a plane for Italy this September. You can experience all the finest Italian products and services right here in the Grand Duchy at the Italia Dimensione 2000 trade show, held from 14 to 16 September at LuxExpo. This event, showcasing all things “Made in Italy”, is free and open to the public and features entertainment, wine tastings and… pizza! With 5,000 m2 surface space, the show is not only a one of a kind in Luxembourg, but in the whole Saar-Lor-Lux region. Bravissimo to the organizer, the Camera di Commercio ItaloLussemburghese, under the patronage of the Italian Embassy. Pour un festival de voitures de sport racées, de mode éblouissante, de vins somptueux, de cuisine étonnante et du meilleur café du monde, pas la peine de s’envoler pour l’Italie en septembre. La crème des produits et services italiens vous sera servie sur un plateau, ici, au Grand-Duché, au salon professionnel Italia Dimensione 2000, du 14 au 16 septembre à LuxExpo. La visite de cette vitrine du « Made in Italy » est gratuite et ouverte au public avec divertissements, dégustations de vins et… pizzas  ! Les 5 000m2 d’exposition de ce salon en font un événement unique, non seulement à Luxembourg, mais dans toute la région Saar-Lor-Lux. Bravissimo à la Camera di Commercio Italo-Lussemburghese, organisatrice du salon, sous le haut patronage de l’ambassade italienne. Trade show

Oeko-Foire

When shopping is good for you!

---

14-16/09, Luxexpo, www.ccilux.eu

Organic fair turns 25

This year the Oeko-Foire celebrates its 25th anniversary! A large and especially attractive fair will be organised for this occasion, expected to bring in at least as many people as last year’s event, which attracted 14,000 visitors. Over the decades the Oeko-Foire has become the reference for all things organic, with nearly 200 exhibitors coming from Luxembourg, France, Belgium and Germany. Demonstrations, workshops, child-minding services and entertainment including music and clowns guarantee that this is much more than a place to buy products or learn about services — it’s a fun event for the whole family and a great way to get inspired to do all you can to start the new school and work year in the healthiest way ever. Cette année, l’Oeko-Foire fête ses 25 ans ! La grande foire particulièrement attrayante, organisée pour l’occasion, devrait attirer au moins autant de visiteurs que celle de l’an dernier qui avait réuni 14 000 visiteurs. Au fil des années, l’Oeko-Foire est devenue la référence du bio, avec près de 200 exposants venus du Luxembourg, de France, de Belgique et d’Allemagne. Présentations, ateliers, services de garderie pour les enfants et divertissements avec musique et clowns font de l’événement bien plus qu’un simple lieu d’achat de produits ou d’information sur les services : un moment de détente pour toute la famille et une grande bouffée d’inspiration pour reprendre le chemin de l’école et du travail en pleine santé. Organic fair

14-16/09, Luxexpo, www.mouvement.oeko.lu/oekofoire

SEPTEMBER ’12 CITY Agenda LUXEMBOURG

31


rendez-vous

Thrilling end to summer

Schueberfouer

Photographers: focus here!

photomeetings luxembourg More than fair – it’s great!

---

Count on interesting things developing.

---

Le thème de cette année : Photographie = Fiction ?

A picture’s worth a thousand words, and we’d need that many times over to provide all the info on Photomeetings Luxembourg, held this year from 11 September to 20 October. The event is multifaceted, with workshops, lectures and exhibitions. Students to pros can take part in three and four day workshops given by leading photographers from 12 to 15 September in the city centre. The theme this year is Photography = Fiction?, which promises to lead to rich explorations. In addition, there will be exhibitions of works by university students, workshop participants and workshop leaders and lecturers at the Galerie beim Engel, the Ratskeller of the Cercle and Galerie Clairefontaine. For 1,000 words more, see the website listed below! Une image vaut mille mots, mais il nous en faudrait beaucoup pour détailler toutes les informations concernant Photomeetings Luxembourg, qui se tiendra du 11 septembre au 20 octobre. La manifestation est très variée, avec des ateliers, des conférences et des expositions. Du 12 au 15 septembre, étudiants et professionnels peuvent participer à des ateliers de 3 ou 4 jours, sous la houlette de grands photographes, organisés dans le centre-ville. Le thème de cette année : Photographie = Fiction ?, promet d’intéressantes recherches. Seront également organisées des expositions d’œuvres des étudiants de l’université, des participants aux ateliers, des animateurs d’ateliers et des conférenciers à la Galerie beim Engel, au Ratskeller du Cercle et à la Galerie Clairefontaine. Pour les autres 1 000 mots, consultez les sites ci-dessous !

What better way to say Äddi to summer than with a rollercoaster ride, a romantic view of the city from the Big Wheel and a Gromperekichelchen or two? The Schueberfouer marks the end of summer, and it’s so much fun the kids don’t even seem to notice that school’s right around the corner. The region’s biggest funfair, founded in 1340 as a market, offers more than 200 attractions, a dozen restaurants, a multitude of cafés and bars and snack bars and lots of vendors hawking their usual wares from spices to African masks and Canadian bonbons. Save big on Family Day, and pay half price on rides on one of the last days. Check the website for exact dates, and also for the time of the fireworks that close the annual event. Pour dire Äddi à l’été, quoi de mieux qu’un tour de montagnes russes, une vue romantique sur les toits de la ville depuis la grande roue et un Gromperekichelchen ou deux ? La Schueberfouer marque la fin de l’été, mais on s’y amuse tellement que les enfants semblent oublier que la rentrée scolaire approche à grands pas ! Fondé en 1340, ce marché devenu la plus grande fête foraine de la région comprend plus de 200 attractions, une douzaine de restaurants, une multitude de cafés, de bars, de snacks et d’innombrables stands offrant leur lot habituel de délices, des épices aux masques africains et bonbons canadiens. Faites de très bonnes affaires le Jour des Familles, et profitez des manèges à demi-tarif pendant les derniers jours. Informez-vous sur le site pour connaître les dates exactes et pour l’horaire du feu d’artifice qui clôt l’événement annuel. Fair

23/08–11/09, Glacis and Limpertsberg, www.fouer.lu

Photography

11/09-20/10, Workshops: CERCLE CITÉ, Exhibition: GALERIE BEIM ENGEL, the Ratskeller of the Cercle and the Galerie Clairefontaine, www.photomeetings.lu

32

SEPTEMBER ’12 CITY Agenda LUXEMBOURG

Photo : Julien Becker

Photo : Roman Pfeffer

La Schueberfouer – la plus grande fête foraine de la région.


rendez-vous

Take a weekend paws

You’d be barking to miss it

Take a swing at this

Photo : UCHL

Photo : kallerna (Creative Commons)

Above par fun

Who will be top dog this year?

A different type of clubbing in the city centre.

---

---

Quel chien sera le grand gagnant cette année ?

Découvrez le swing autrement au centre-ville.

Luxembourg is going to the dogs… at least this month when the 85th International Dog Show comes to town. From Dachshunds to Great Danes, all breeds, shapes and sizes of dogs will be on show, admired for their particular traits, their good behavior, intelligence and good looks. Dogs will be asked to demonstrate their ability to heed commands and show grace under pressure — not always easy with thousands of people watching on and the spot lights aimed right at you. Whether you’re just casually interested in dogs and curious about what a dog show is like, or a passionate dog owner or seasoned breeder, this event is a great chance to see man’s best friend in all his or her glory and to spend enjoyable weekend hours. Temps de chien sur Luxembourg… en tout cas ce mois-ci, avec l’arrivée de la 85e Exposition canine internationale. Des teckels aux dogues allemands, des chiens de toutes les races, tailles et gabarits participeront à l’exposition, où ils seront admirés pour leur caractère, leur bon comportement, leur intelligence et leur beauté. Les chiens devront démontrer leur capacité à obéir à des ordres et leur résistance au stress, ce qui n’est pas toujours facile quand des milliers de personnes vous regardent et que les projecteurs sont braqués sur vous. Destiné tout autant aux personnes qui aiment les chiens et qui veulent voir à quoi ressemble une exposition canine, qu’aux maîtres ou éleveurs passionnés, cet événement est une belle occasion de voir le meilleur ami de l’homme dans toute sa splendeur et de passer un agréable moment.

The capital city will certainly be swinging this autumn when the very first Golf in the City event takes place right in the heart of town. The event will include three main parts: the family green on the Place Guillaume II, where people of all ages can enjoy an initiation into golf and discover different parts of the game; a golf village where the country’s golf clubs will show their courses and services, and a six-hole course that will lead golfers through the pedestrian zone to play golf. This above-par event is being organised by the Fédération Luxembourgeoise de Golf and Golf Planet Events, but we can’t help wondering if the shop windows will be specially dressed out… in sheets of cardboard covering! Cet automne, Luxembourg sera en plein swing lors du tout premier tournoi Golf in the City, qui se déroulera en plein cœur de la capitale. Cet événement se déroulera essentiellement en trois parties : un green familial sur la place Guillaume II, où des personnes de tous les âges pourront s’initier au golf et découvrir les différentes phases du jeu ; un « village de golf », où les clubs de golf du pays présenteront leurs parcours et leurs services, et un parcours à six trous situé dans la zone piétonne. Cet événement original est organisé par la Fédération Luxembourgeoise de Golf et Golf Planet Events, et l’on ne peut s’empêcher de se demander si les vitrines des magasins seront spécialement décorées pour l’occasion… par des cartons protecteurs !

International Dog Show

21/09, 13:00-22:00, Luxembourg City Centre, www.golfinthecity.lu

01 & 02/09, 10:00–18:00, Luxexpo, www.uchl.lu, www.luxexpo.lu

Golf in the City

SEPTEMBER ’12 CITY Agenda LUXEMBOURG

33


agenda Rendez-vous

Agenda Rendez-vous

Conférences  LUXEMBOURG 

Abbaye de Neumünster La normativité de genre et ses effets sur l’enfance et l’adolescence

Les normes de genre imprègnent toute la vie dès la naissance. Reflétées notamment par les comportements et la configuration des relations interpersonnelles, elles sont transmises dès l’enfance, avant tout par les parents / la famille, l’école et les groupes de pairs (enfants du même âge). Dans ce contexte, les enfants apprennent aujourd’hui encore des comportements typiquement associés à un rôle de genre. La question se pose alors de savoir dans quelle mesure les normes de genre constituent un cadre nécessaire ou approprié pour l’éducation des enfants et quels sont leurs effets sur les “filles”, les “garçons”, les “autres”. Ces “autres”, le plus souvent invisibles, passent fréquemment inaperçus de l’école maternelle à la sortie du système scolaire, tant dans leurs propres familles que parmi les groupes de pairs ou à l’école. D’autres questions en découlent : quelle marge de manœuvre faut-il laisser aux enfants dans l’expression de leur identité ? Comment aider les parents à accompagner les enfants dont le comportement s’écarte des normes de genre et quel rôle le système éducatif peut-il jouer à leur égard et vis-à-vis de leur entourage ? Quelles sont les questions éthiques auxquelles sont confronté(e)s les professionnelles et professionnels de l’enfance ? Existe-t-il des comportements non conformes aux normes de genre qui nécessitent une intervention psychiatrique ? Il apparaît

34

clairement que ces questionnements relatifs au caractère nécessaire et approprié du contenu et de la mise en œuvre des normes de genre dépassent la sphère individuelle et qu’ils sont à considérer dans leur dimension sociale. À cet égard, la vulnérabilité de l’enfant doit être spécialement prise en compte. Jusqu’à présent, la justification des normes de genre a généralement reposé sur la supposition que l’humanité se répartit en deux sexes et qu’il existe deux sexes biologiques “complémentaires” pouvant être strictement distingués l’un de l’autre, en fonction desquels les personnes développent non seulement un rôle de genre, mais aussi une identité de genre spécifique, correspondant aux représentations culturelles. La biologie est alors avancée pour justifier les normes de genre et une éducation en fonction du genre est considérée comme nécessaire à un développement psychosocial sain. Il en résulte un élément de discussion supplémentaire : quelle signification accorder au fait que certaines caractéristiques biologiques, jusqu’à maintenant considérées comme presque immuables dans les représentations collectives, constituent encore l’un des fondements des ordres sociaux et sociétaux ? Congrès scientifique international organisé par Transgender Luxembourg et l’Université du Luxembourg en collaboration avec le CCRN. Du 25 au 29/09

danse / opéra  LUXEMBOURG 

TRIANA FLAMENCO Forum des Arts Reprise des cours Reprise des cours à partir du 15 septembre. Tous niveaux. Infos et inscriptions : trianaflamenco@hotmail.com À partir du 15/09

réseau luxembourgeois de la Fondation Anna Lindh, avec le soutien du ministère luxembourgeois des Affaires étrangères et de la Fondation euro-méditerranéenne Anna Lindh pour le dialogue entre les cultures. Du 10 au 12/09

Divers  LUXEMBOURG 

Abbaye de Neumünster L’indignaCtion !

“L’indignation est un commencement. Une manière de se lever et de se mettre en route”, Daniel Bensaïd. Dans plus de 900 villes, des voix se sont élevées jusqu’à alerter les consciences aux quatre coins du monde. Vagues révolutionnaires et mouvements d’indignation ont pris les opinions publiques à témoin. Ces protestations ont provoqué la chute de régimes oppressifs en Tunisie, en Egypte, en Lybie. En Espagne, en Grèce, aux États-Unis, les mécontentements ont amorcé une réappropriation citoyenne de l’espace public. De ces mouvements est née l’idée de puiser aux sources de la contestation les éléments d’un échange constructif réunissant institutions et sociétés civiles du Printemps arabe et des Mouvements indignés. Durant trois jours, des acteurs engagés, venus des deux rives de la Méditerranée, se rencontreront, échangeront, réfléchiront. Ils confronteront leurs expériences, leur vécu, leurs aspirations et leurs idées. Ils auront l’occasion de débattre avec des acteurs économiques ou institutionnels, des responsables politiques ou sociaux, des intellectuels, pour ainsi tenter de formaliser des initiatives nouvelles autour de trois grandes thématiques : la crise financière, la maîtrise de l’économie et la répartition des richesses ; la gouvernance et l’évolution des démocraties ; repenser le modèle de développement. Rencontres, performances, dialogues croisés, ponctueront trois journées au carrefour des indignations, du refus de l’injustice et de l’action ! Organisé par le Centre Culturel de Rencontre Abbaye de Neumünster, chef de file du

Cercle photomeetings luxembourg 2012

Carrérotondes On Stéitsch Festival pluridisciplinaire. Le SNJ et ses partenaires sont heureux de vous accueillir à l’édition 2012 du ON STÉITSCH ! Préparez-vous à un festival plein de découvertes et d’amusement. Une trentaine de formations de jeunes sont prêtes à vous montrer leur talent sur les trois scènes du ON STÉITSCH. Il y en aura pour tous les goûts : rock, pop, punk, rap, danse et bien plus. N’oubliez pas de faire le tour de la salle Expo où de jeunes artistes montrent leur photos, peintures ou vidéos. Venez découvrir également les stands de restauration, laissez le champ libre à votre créativité, ou informez-vous sur des sujets d’actualité auprès des nombreux stands. Le 29/09 - à partir de 14h

Centre-Ville Braderie La grande Braderie de la Grande Région attire chaque année plus de 200 000 clients et constitue le plus grand événement commercial de la Ville de Luxembourg. www.cityshopping.lu Le 03/09 – à partir de 9h

semaine européenne de la mobilité Du 16 au 22/09

golf in the city www.golfinthecity.lu Le 21/09 – 13h-22h

SEPTEMBER ’12 CITY Agenda LUXEMBOURG

September is around the corner, and therefore we would like to inform you about the 8th edition of Photomeetings Luxembourg from Sept. 11th Oct. 20th 2012! The City of Luxembourg will host our festival in the beautifully restored Cercle building on the Place d’Armes for the workshop-activities, and in the splendid auditorium at the Cité for our public events, from September 12-15th.The concept of our event has remained the same, as have our aims: to build a quality platform for the young and the young at heart, who have an interest in photography and photo-related arts. In this fast-changing world of mass media and technical innovation, we intend to encourage and motivate the future generation of artists, who mostly grew up as computer users, to learn from specialists in the field of new technologies, as well as to acquire traditional photographic methods. With their thought-provoking themes, the Photomeetings Luxembourg go right to the heart of contemporary photographic discourse. This year’s theme is “Photography = Fiction?”. Many internationally renowned photographers, photo-artists and lecturers will highlight and discuss the different aspects of the term “fiction”, by way of workshops, lectures and exhibitions. Europe will be learning and creating together: in cooperation with local participants, six universities and colleges from six European countries will take part in Photomeetings Luxembourg 2012. For the first time in the history of Photomeetings Luxembourg, a retrospective show with a selection of works created by the previous workshop participants will take place in the Ratskeller of the Cercle, rue du Curé, from Sept. 12th-Oct. 7th 2012. The exhibition is called “Inspiring Luxem-


agenda Rendez-vous

bourg”, since the city of Luxembourg has served as a source of continuous inspiration from 2005 to 2011. All photography enthusiasts are welcome to participate in the workshops and lectures of their choice.Registration and information on: www.photomeetings.lu Du 11/09 au 20/10

Grund

SEMAINE NATIONALE DU LOGEMENT

Konscht am Gronn 2012

Salon grand public donnant une fenêtre représentative de l’offre du marché du logement tant en termes de produits et de services que de conseils. Du 28/09 au 01/10

Merl & belair

école d’art contemporain

Glacis Glacismaart Devenu désormais un rendez-vous incontournable tous les troisièmes dimanches du mois pour les amateurs des marchés, le Glacismaart s’installe au Glacis de mars à novembre de 10h à 17h. Vous y trouverez des produits très variés, tels que plantes et fleurs, fruits et légumes, jambons, poulets rôtis, vêtements, articles ménagers, brocantes,... www.vdl.lu Le 16/09 - 10h-17h

Schueberfouer

Grande fête foraine sur l’immense champ du Glacis. Fondée en 1340 par Jean l’Aveugle, comte de Luxembourg et roi de Bohême, elle perpétue la tradition des grandes kermesses folkloriques. Sensations fortes et divertissements de qualité. Avec montagnes russes, roue géante, jeux rapides, gaufres, barbe-à-papa et spécialités luxembourgeoises. Jusqu’au 11/09

Place d’Armes Brocante

discover luxembourg

ST’ART L’École d’Art Contemporain organise aux mois de juin, de juillet, d’août et de septembre des stages d’arts plastiques, tout public. Infos / Inscriptions : ecoleart@ecoledartcontemporain.lu Jusqu’au 30/09

sessions sont ouvertes à tout le monde : hommes, femmes, jeunes, seniors... C’est le plaisir de bouger qui vous fera transpirer, venez essayer ! www.friskis.lu Les 06, 13, 20, 27, 30/09

Cette galerie à ciel ouvert près du pont de la rue Münster vous offre la possibilité de rencontrer une pléiade d’artistes luxembourgeois et de la Grande Région qui proposent sculptures, peintures, mixed media, art digital, photographies ou dessins. L’entrée est libre et l’accès est possible par les rues de Prague et Sosthène Weis, ou en prenant l’ascenseur reliant la ville haute (cité judiciaire) au Grund. Le 02/09 – 10h-18h

luxexpo INTERNATIONAL DOG SHOW Exposition canine internationale s’adressant aux éleveurs et intéressés. Les 01 & 02/09

Enter a team on a journey of discovery through Luxembourg City to sample its lush history, rich culture, delicious gastronomy, exiting technology and much more... www.discover-lux.lu Le 15/09

Musée Dräi Eechelen : Forteresse, Histoire, Identités Fort Thüngen Rendez-vous 2012 Reconstitution historique avec des groupes venant de toute l’Europe qui présenteront certains aspects de la vie quotidienne de l’époque de Vauban jusqu’au siècle des Lumières. (Durée : 6 heures) Les 15 & 16/09 - à partir de 10h

Parc de Merl italia dimensione 2000

Friskis et Svettis - sport gratuit en plein air au Parc de Merl

Salon grand public dédié aux produits originaires d’Italie, regroupant plus de 40 exposants ainsi que des institutions et offices du tourisme. Du 14 au 16/09

Les trésors de la philatélie Du 14 au 16/09

OEKO-FOIRE Salon grand public présentant des produits et services écologiques. Du 14 au 16/09

FOIRE À LA BROCANTE Salon dédié aux collectionneurs et amateurs, présentant objets, mobilier et livres anciens. Les 15 & 16/09

Friskis&Svettis, en collaboration avec la Ville de Luxembourg, offre un large choix de séances de workout et danse gratuites. Au programme, pour adultes et ados à partir de 12 ans : Start, Basic, Medium, Medium Pulse, Medium Strength. Si vous aimez la danse, essayez Afro ou Fuego aux rythmes très chauds ! Pour les enfants 2-7 ans, accompagnés par leurs parents, les séances Family feront bouger petits et grands, tout en musique également. L’idée des séances Family est d’offrir aux enfants et aux parents un moment de détente ludique où l’on pratique du sport ensemble et en musique. Les sessions Junior s’adressent aux jeunes 7-12 ans, musique cool et mouvements faciles assurés ! Tout le monde est bienvenu, tout ce qu’il faut, c’est une bonne paire de chaussures de sport et un sourire ! Nos

À la recherche d’objets insolites, de pièces de collection ou simplement envie de plonger dans l’atmosphère des puces ? Alors le marché de la brocante de la place d’Armes saura répondre à vos attentes. www.marche-aux-pucesluxembourg.com Les 08 & 29/09

Good Food March Du 25 août au 19 septembre de Munich à Bruxelles se déroulera la “Good Food March 2012”, une action européenne en faveur d’une politique agricole et alimentaire durable et juste. Dans le cadre du passage de cette marche au Luxembourg le 13 septembre, des activités de sensibilisation seront organisées par natur&ëmwelt. www.goodfoodmarch.eu Le 13/09

Bichermaart Vente de livres scolaires. Le 18/09 – à partir de 12h

Croix-Rouge Journée du Secourisme. Démonstration des secouristes-ambulanciers de la section Luxembourg-Ville. Le 22/09

SEPTEMBER ’12 CITY Agenda LUXEMBOURG

Place Guillaume II - Knuedler vide-grenier Le 16/09

Tennis Club Gasperich Stages d’été Le Tennis Club Gasperich organise des stages d’été pour enfants et jeunes (tous niveaux). Les stages ont lieu du lundi au vendredi de 9h à 16h. Renseignements et inscriptions sur www.tennis-gasperich.lu. Jusqu’au 14/09

Vieille ville 6e Marché de la Poterie Rue du Marché-aux-Herbes et rue de la Reine. Le 01/09

Villa Vauban Conseil artistique La Villa Vauban vous propose son conseil artistique et vous aide à mieux connaître vos peintures et vos gravures. Les intéressés sont priés de prendre contact avec le musée pour s’inscrire. Lors de ces rendez-vous, le conservateur et le restaurateur du musée vous aideront à situer votre œuvre dans l’histoire de l’art, à la dater et à vérifier son authenticité. Le 06/09 - 14h  DIEKIRCH 

Zone Piétonne Kermesse Du 22 au 30/09

submit your event on Inscrivez vos events sur

www.plurio.net Édition octobre : 03/09

35


agenda Rendez-vous

Books, Music and more Traditionnel marché du livre de la rentrée scolaire. Le 22/09 - 10h

Hierschtfest Les 29 & 30/09  DIFFERDANGE 

Fond-de-Gras: Hall des locomotives Balade en Segway (tout-terrain) Départ devant le Hall Paul Wurth. Les 02, 09, 16, 23 & 30/09

 MEDERNACH 

Hall Sportif Exposition Lëtzebuerger Produkter zu Medernach

expositions

Les 01 & 02/09

 LUXEMBOURG   RUMELANGE 

gare de luxembourg

Musée National des Mines de Fer Luxembourgeoises

Gare Art Festival 2012 - 12e édition

8e Bourse internationale aux objets de mine

 Esch-sur-Sûre 

Sur réservation uniquement. Inscription sur : www.segwaytours.lu Jusqu’au 30/09  JUNGLINSTER 

Centre polyvalent Gaston Stein SECOND-HAND Kannerkleeder Vente de vêtements d’enfants (automne/hiver) de 2 à 16 ans. Le 29/09 – 9h  LAROCHETTE 

Place Bleech Marché Artisanal vun der Bleech op d’Buerg Saveurs du Sud, produits du terroir, marché artisanal, fête médiévale au château, dégustation et vente, animation, navette camping. Le 23/09 - 10h  LEUDELANGE 

Place du Lavoir Kiermes Du 15 au 17/09

36

Luxembourg, et de s’aventurer dans le monde de l’art contemporain grâce à une visite animée des expositions. La visite se poursuivra par des travaux pratiques dans un atelier d’expression artistique en relation avec les œuvres présentées ; la fête se prolongera ensuite par un goûter entre amis. Du lundi au vendredi en luxembourgeois, allemand, français et anglais (selon la disponibilité des guides). Durée : 2h30. Jusqu’au 16/12

Centre-Ville City Labo fir kids

mudam

places des jardins Balade en Segway (tout-terrain)

Private Art Kirchberg lancée par Clearstream / Deutsche Börse Group souhaitent surprendre les curieux et les amateurs d’art et visent à leur révéler leurs collections dans le cadre d’une journée portes ouvertes organisée le dimanche 30 septembre 2012. Ce jour-là, 11 entreprises et institutions implantées à Kirchberg invitent le public à découvrir ou à re-découvrir leurs architectures, collections d’art ou jardins. Il s’agit non seulement de révéler des trésors “cachés”, mais aussi d’inciter à la promenade et à regarder d’un autre œil un quartier habituellement voué aux affaires ou au shopping. www.artkirchberg.lu Le 30/09 - 11h-18h

La 8e édition de la bourse internationale aux objets de mine aura lieu sur le carreau de la Mine Walert dans le bâtiment Maschineschapp. Petite restauration et grillades sur place et animation musicale. Le 16/09 – 10h-18h

Private art kirchberg Expositions de sculptures en bois créées par des artistes internationaux lors du Gare Art Festival. Jusqu’au 13/09

kirchberg divers lieux

 STRASSEN 

Stroossen

private art kirchberg

Stroossefestival zu Stroossen Le 22/09 – 15h  wiltz 

centre socioculturel régional prabbeli NUIT DES LAMPIONS Am 15. September findet die 6. Auflage der Nuit des Lampions statt, die mittlerweile ihren festen Platz im Kulturleben des Nordens gefunden hat. “Nuit des Lampions” - die Nacht der Lampions ist ein Fest das dem Jardin de Wiltz gewidmet ist. Der Garten wird in Szene gesetzt und verzaubert die Stimmung der Besucher. Beleuchtung und Musik erzeugen magische Momente. Mittlerweile tauchten Bilder des Festes schon in der luxemburgischen Tourismuswerbung auf - so stark sind die Bilder und Eindrücke, die Besucher mit nach Hause nehmen. Ein künstlerisch hochwertiges Fest für alle. Le 15/09

Les collections d’art privées se sont très rapidement développées ces dernières années et le désir des entreprises de les faire partager au public a naturellement suivi. Aujourd’hui, l’art “privé” c’est-à-dire les œuvres d’art détenues dans les collections des institutions et non accessibles au public est devenu un concept incontournable. Pour l’entreprise, il remplit de multiples fonctions: symbole d’intégration à la vie de la cité et de son essor culturel, mise en valeur du lieu de travail et de la culture d’entreprise, développement d’un nouveau lien entre les employés et la culture, encouragement à la créativité, soutien aux artistes, investissement et révélation d’un certain amour de l’art. L’intérêt du public s’intensifie car ces œuvres sont le résultat d’achats spécifiques s’inscrivant dans des démarches de collections cohérentes et qui s’intègrent parfaitement dans un cadre différent de celui offert traditionnellement par les musées ou les galeries d’art. Fort d’un vif succès en 2006, 2007, 2008 et 2010, les entreprises et institutions participant à l’initiative de

Tous les deux ans, des compagnies et institutions de Luxembourg-Kirchberg ouvrent leurs portes aux amateurs d’art et d’architecture pour une journée spéciale, transformant leurs bâtiments en galeries d’art publiques englobant la totalité du plateau de Kirchberg. Cette année, Mudam participe à l’événement. Tandis que Enrico Lunghi, directeur du Mudam, choisit son Coup de Cœur dans chacune des institutions participantes, le musée offre l’entrée gratuite à sa collection. www.artkirchberg.lu Le 30/09 - 11h-18h

Jeune public  LUXEMBOURG 

Casino Luxembourg - Forum d’art contemporain Anniversaires pour enfants

Fêter son anniversaire au Casino ? Une idée originale ! C’est l’occasion de permettre à votre enfant et aux copains invités de découvrir les expositions du Casino

SEPTEMBER ’12 CITY Agenda LUXEMBOURG

Ce nouveau tour de ville est destiné à de jeunes explorateurs et scientifiques. Grâce à sept stations d’expérimentation scientifique, les enfants apprennent à connaître d’une façon ludique les conditions naturelles et historiques qui ont marqué la physionomie de la ville. À la fin du tour, chaque enfant reçoit le diplôme officiel de scientifique de ville. Pour individuel : jusqu’au 16 septembre (mardi, jeudi, samedi et dimanche). Départ à 14h30 au Luxembourg City Tourist Office, place Guillaume II. Réservation obligatoire : (+352) 4796-2709. Durée : 2h. Jusqu’au 16/09 – 14h30

Musée Dräi Eechelen : Forteresse, Histoire, Identités La ville historique ludo-éducative : Luxembourg vers 1800 Les enfants âgés de 6 à 14 ans pourront visiter la Ville historique ludo-éducative tous les jours. Les jours ouvrables, la Ville pourra aussi être visitée, sur rendez-vous, par des groupes de vacanciers ; elle pourra accueillir une soixantaine d’enfants et leurs moniteurs. En fin de semaine, les ateliers historiques seront ouverts aux visiteurs, aux familles et aux touristes avec enfants, sans rendez-vous. La ville


agenda Rendez-vous

ludo-éducative se compose de six ateliers érigés en charpente de bois pour ces 15 jours autour du Fort Thüngen. Leurs coulisses s’inspirent de l’aspect des maisons existantes vers l’an 1800. Chaque atelier héberge un métier historique ayant réellement été exercé à cette époque dans la ville de Luxembourg (menuisier, vannier, mercier, relieur, papetier, tailleur, etc.). Ces ateliers professionnels sont dirigés par des maîtres artisans, vêtus en costumes de l’époque, qui expliquent aux enfants leurs métiers traditionnels, les “engagent” comme apprentis et les rétribuent en conséquence. www.m3e.lu Du 01 au 16/09

Boîtes à Gogo

Il était une fois...

Dans cet atelier, on te fera découvrir le secret de la fabrication d’une boîte. Tu pourras décorer cette boîte selon ton propre goût. De 8 à 14 ans. (LU / DE / FR / EN) Jusqu’au 23/12

 LUXEMBOURG 

Création et impression avec tampons Stempeldruck

Abbaye de Neumünster Merlin, Dragonnou, le chevalier Tristan, le princesse Pauline ou la sorcière Malvira, seront dessinés avec des pochoirs et découpés dans du papier. Puis, il faut juste encore coller un peu par-ci et par-là, relier le tout dans le bon ordre avec une ficelle et... c’est magique ! De 7 à 12 ans. (LU / DE / FR / EN) Jusqu’au 23/12

 GREVENMACHER 

Musée luxembourgeois de l’imprimerie et de la carte à jouer Papier

Théâtre

Voici une petite initiation à l’imprimerie. C’est tout simple ! Tu dessines d’abord quelques motifs qui sont ensuite découpés dans du papier mousse et collés sur un bloc en bois. Ceux-ci prêts, tu pourras tout de suite les utiliser. Les réalisations sur papier ainsi que les tampons seront bien sûr à toi. De 6 à 12 ans. (LU / DE / FR / EN) Jusqu’au 23/12

Superhero Box

Jusqu’au 23/12

Trendy-Pocket Comme ça fait plaisir de recycler du papier tout en s’amusant ! Au lieu de jeter le papier à la poubelle, on le réutilise pour en faire du nouveau. Tu ne t’imagines pas toutes les possibilités. Tu ne fabriqueras pas que des pages blanches et ennuyeuses, mais tu y rajouteras des couleurs, des formes différentes, des confettis, de la laine et bien plus encore. Atelier pour enfants de 5 à 12 ans. (LU / DE / FR / EN) Jusqu’au 23/12

Prints

Musiques actuelles  ESCH-SUR-ALZETTE 

Dans l’atelier de création, des synergies entre création graphique et plastique sont recherchées au travers de cours et de séances d’activités pratiques et pédagogiques, aussi bien dans les techniques anciennes de l’imprimerie que dans les plus modernes. Jusqu’au 23/12

Ton badge avec Muriel Jusqu’au 23/12

Méli Mélo Jusqu’au 23/12 C’est toi qui lance la mode cette année ! On t’attend avec tous tes meilleurs amis, pour tamponner le t-shirt le plus original jamais vu. De 4 à 6 ans. (LU / DE / FR / EN) Jusqu’au 23/12

Kulturfabrik ZIKAMETZ This year, the Kulturfabrik will take part in Zikametz. Two luxembourgish bands Mount Stealth and Soleil NOIR will perform at this festival in Metz. Du 18 au 20/09 – 18h

Theaterfest 2012

Le 23 septembre, la THEATER FEDERATIOUN vous invite pour la troisième fois à son rendez-vous théâtral annuel pour inaugurer la nouvelle saison des théâtres et centre culturels du Luxembourg. Comme toujours, un programme riche et varié pour toute la famille autour des arts de la scène vous attend dans l’enceinte de l’Abbaye de Neumünster dont le site entier se transformera en scène gigantesque : chaque recoin accueillera des animations variées pour tous les âges et pour tous les goûts. Venez découvrir, en une seule journée, un aperçu de tout ce qui se fait sur les scènes luxembourgeoises en goûtant le mélange pimenté que la THEATER FEDERATIOUN et ses membres vous proposeront : des rencontres avec des femmes et hommes de théâtre, des extraits de spectacles de la saison à venir, des animations de rue plutôt farfelues, des ventes d’accessoires, un “TheaterLounge” et bien d’autres surprises encore. En tant que fête d’ouverture des théâtres luxembourgeois, le Theaterfest souhaite en premier lieu donner au public un avant-goût addictif de la prochaine saison théâtrale. Pour montrer aux visiteurs ce qui se fera sur les scènes luxembourgeoises à partir de septembre 2012, la THEATER FEDERATIOUN peut compter sur le réseau de ses membres qui présenteront de nouvelles productions sous forme d’extraits ou de courtes lectures. Se présenteront entre autres : Jemp Schuster avec un extrait de son ultime spectacle “Et geet elo duer”, La Compagnie du Grand Boube avec une présentation du projet “Dance012”, Martin Engler avec un extrait de sa pièce “Homo

SEPTEMBER ’12 CITY Agenda LUXEMBOURG

Sapiens: Terror Terrestris” (Théâtres de la Ville), Sylvia Camarda et Jérôme Varanfrain avec “N...[éclats]”, une lecture scénique des Cahiers de Nijinski (TROIS C-L). Pour finir la journée comme il se doit, la THEATER FEDERATIOUN promet un spectacle de clôture désopilant où le public pourra partager un grand moment de théâtre. Que vous soyez spectateur régulier, pratiquant amateur ou simplement curieux des arts de la scène, le Theaterfest réserve des moments forts pour chacun d’entre vous ! Venez partager un moment convivial, intense en théâtre et riche en histoires. Le programme détaillé de la journée pourra être consulté sur www.theater.lu. Le 23/09  LAROCHETTE

Larochette L’ART-ROCHETTE Zeitgenössische Kunstausstellung. Jedes Wochenende Konzerte und Kunst-Events. Täglich von 10-18 Uhr. www.l-art-rochette.lu Du 02 au 30/09

37


Agenda

Agenda

01

samedi saturday

 11:00 

reams of information about human knowledge. But how is this two-dimensional museum arranged? The children will analyse these archives and create their own book of knowledge and things they like, with new strategies and associations. Casino Luxembourg Forum d’art contemporain

Magic Jazzband

Audition d’orgue 30 minutes de musique d’orgue avec l’organiste allemand Joachim Oehm. Cathédrale Notre-Dame de Luxembourg

brunch at mudam Mudam

Les visites guidées de la Photothèque En luxembourgeois. Cercle Cité

Musikverein Dillingen-Pachten Chef d’orchestre : Thomas Kopp. Place d’Armes

 13:00  Ville historique ludoéducative

La ville historique ludoéducative permettra aux enfants de faire l’expérience de la vie dans la forteresse de Luxembourg vers 1800. (Durée : 4h). Musée Dräi Eechelen : Forteresse, Histoire, Identités

 15:00  Les ateliers pour enfants du samedi après-midi

Patrick Bérubé, Sur mesure, 2005

Encyclopaedia collage (EN) with Leo. An encyclopaedia contains

Théâtre Danse / Opéra 38

Place de la Libération DIEKIRCH

 16:00  Musikverein Lauterbach

Place d’Armes

 19:30  Trop plein de Vies  !

Avec David Buniak. Coup de cœur pour cet humoriste énergétique, sans colorant artificiel, à base de sketchs pétillants et de stand-up caféiné. Pour votre santé, consommez au moins cinq rires et fous rires par jour. En une soirée avec David Buniak, faites le plein pour l’année  ! Le Showtime ESCH-SUR-ALZETTE

 20:00  Prix Nei Stëmmen du Ministère de la Culture Demi-finale

Quatrième édition des Cours internationaux de perfectionnement pour chanteurs et pianistes accompagnateurs. Les cours, organisés par l’association Nei Stëmmen asbl et dont la directrice artistique est le mezzo-soprano Luisa Partridge-Mauro, se tiendront au Centre Arca de Bertrange (L) du 27 août au 18 septembre 2012. Les professeurs qui encadrent ce cours proviennent des conservatoires et institutions les plus renommés : Mireille Alcantara du Conservatoire National Supérieur de Musique et de l’École Normale de Musique de Paris, Luisa Partridge-Mauro du Conservatoire G.Verdi de Milan, Umberto Finazzi de l’Académie de la Scala de Milan et Irène-Cordelia Huberti de l’Opéra National du Rhin de Strasbourg. Les stages

Musique classique Conférence

sont ouverts aux chanteurs et pianistes de tout niveau. À ceux-ci se rajoutent de jeunes chanteurs et pianistes professionnels en début de carrière venus d’Europe, d’Amérique et d’Asie, sélectionnés sur audition pour concourir au Prix Nei Stëmmen du ministère de la Culture et participer à l’Operalab. La particularité de ces stages est d’offrir la même qualité d’enseignement à tous, quel que soit le niveau. Le Prix Nei Stëmmen du ministère de la Culture se déroule chaque année sous forme de concerts publics et récompense les trois meilleurs pianistes et chanteurs. Le choix du premier Operalab Nei Stëmmen s’est porté sur l’opéra “Le Nozze di Figaro” de W.A. Mozart qui sera présenté à l’issue des 25 jours de stage, avec piano et clavecin. La mise en scène est assurée par Laura Cosso, directrice de l’Opéra Studio du Conservatoire G. Verdi de Milan. Les œuvres de la sculptrice Marie-Josée Kerschen créeront les décors. Certaines œuvres ont été spécialement créées pour l’occasion. Cette production a lieu en collaboration avec le ministère de la Culture, l’Administration communale et le Centre ArcA de Bertrange, Les Amis du Château de Vianden, Kultoureilen et le CCRN. Le 1er septembre 2012, Prix Nei Stëmmen du ministère de la Culture, demi-finale publique. www.neistemmen.com ArcA Bertrange BERTRANGE

 20:30  Harmonie Royale St-Joseph Vance

Chef d’orchestre : Michel Guillaume. Place d’Armes

02

dimanche sunday

 11:00  Harmonie Royale des SapeursPompiers d’Athus

Chef d’orchestre : Jean-Luc Becker. Place d’Armes

brunch at mudam Mudam

 11:30  Apéro’s Jazz /  Lieblingsband

Die junge Kölner Band spielt Musik, die man in dieser Form noch nie gehört hat. Sänger und Bandleader Tobias Christl drückt sich mit seinen experimentierfreudigen Kompositionen auf eine innovative und unkonventionelle Art aus. Zu hören sind Stücke, die modernen Jazz, freie Improvisationen und Indie Rock miteinander verbinden. Lyrische und farbenreiche Soundcollagen treffen auf trockene Odd-Meter-Grooves. Der Gesang ist vielseitig: instrumental und mit deutschen Texten untermalt, improvisiert, geloopt oder zerhackt. Jedes Mitglied bringt sich individuell und kreativ in die Band ein: Niels Klein und Tobias Hoffmann arbeiten in ihrem Spiel mit elektronischen Geräten und erzeugen so spannende und experimentelle Klangfelder. Dazu kommt die unverwechselbare harmonische Klangsprache von Pablo Held. Zusammen mit Robert Landfermann und Jonas Burgwinkel bildet er die perfekt aufeinander abgestimmte Rhythmusgruppe, die dieses aufregende Sextett komplett macht. Abbaye de Neumünster

Musique actuelle Cinémathèque

September'12 CITY Agenda LUXEMBOURG

Événement Jeune Public

 13:00  Ville historique ludoéducative

cf. 01/09 Musée Dräi Eechelen : Forteresse, Histoire, Identités

 16:00  Helt Oncale and Band

Louisiana Band. Cajun, Zydeco and New Orleans Music. Place d’Armes

 20:00  Angel At My Table

Pop Rock from Luxembourg. Loaded with lush guitars, catchy melodies and unique vocals, Angel At My Table from Luxembourg produces a fresh, harmoniously modulated and distinctive powerpop sound. Original in their local scene, the group has been placed firmly on the Luxembourg music map, and became local heroes in no time ! Angel At My Table are certainly one of the most promising newcomer acts ever to have emerged of the ‘bourg in the last decades. AAMT were lucky enough to rub shoulders and share stages with some of their favourite bands including Paramore, One Republic, Biffy Clyro, 30 Seconds To Mars, Good Charlotte, and many more. Furthermore, the quintet from Luxembourg had managed to win competitions from a long list of artists throughout Europe to reach the top spot in order to play main stages on fests throughout Europe in 2010 and 2011 (Frequency Festival (AUT), Rocco del Schlacko (GER), Myspace Eurodemo Finals in Santander (ESP)). In Summer 2012, it’s about time the band is making a triumphant return. Playing every single major festival in Luxembourg (Rock-A-Field, Terres-rouges among others) AAMT are now heading for their September tour. Don’t miss them on the only home concert on their tour ! den Atelier

 20:30  Saxitude

Place d’Armes

Exposition Divers


Agenda

03 lundi monday

 10:00  Ville historique ludoéducative

cf. 01/09 Musée Dräi Eechelen : Forteresse, Histoire, Identités

 14:30  Ateliers de vacances sur l’époque médiévale

Atelier “Poupée” de 14h30 à 16h30 pour enfants de 6 à 12 ans. Musée National d’Histoire et d’Art

 19:00  Le 3 du TROIS

Avec entre autres : CIE Roumanie, Annick Pütz et Camile Mutel. La série débutée le 3 octobre 2011, cette 12e édition vous propose chaque mois de nouvelles expériences publiques autour de la danse contemporaine. Au sein de l’espace Banannefabrik, lieu par excellence de recherche autour de la création, “Le 3 du TROIS” n’est pas une soirée de représentation conventionnelle. Banannefabrik

D’après la pièce de Garson Kanin / Oscar de la Meilleure actrice pour Judy Holliday Puissant self-made man aux ambitions politiques, Harry Brock embauche le journaliste Paul Verrall pour “éduquer” sa maîtresse inculte et gaffeuse, Billie Dawn. Celle-ci tombe amoureuse de Paul... “Hilarante satire des institutions, éloge de la démocratie américaine en pleine paranoïa maccarthyste, le film fit mouche. Judy Holliday y recréait le rôle qui l’avait rendue célèbre sur scène, où elle avait remplacé Jean Arthur au pied levé. Harry Cohn, patron de la Columbia, voulait que Rita Hayworth, alors sa principale vedette, incarne le personnage à l’écran. Il se laissa finalement persuader d’engager cette ‘grosse fille juive’ (sic) qui, cette année-là, ravit l’Oscar aux favorites, Bette Davis et Gloria Swanson. Sa façon de se trémousser vulgairement devant la femme d’un sénateur, de séduire candidement un William Holden à lunettes, de mettre hors de lui Broderick Crawford en le battant aux cartes, fixa le stéréotype d’un personnage qui rappelait Betty Boop et annonçait Marilyn Monroe. (...)” (N.T. Binh, Dictionnaire des films, Ed. Larousse) Cinémathèque

Born Yesterday

 14:30  Ateliers de vacances sur l’époque médiévale

Atelier “Domino” de 14h30 à 16h30 pour enfants de 6 à 12 ans. Musée National d’Histoire et d’Art

Movies Prefer Blondes Scarlett / USA 2006 / vostf / 115’ / c / De : Brian De Palma / Avec : Scarlett Johansson, Josh Hartnett, Aaron Echkart, Hilary Swank / D’après le roman éponyme de James Ellroy Deux policiers chargés d’enquêter sur l’assassinat d’une jeune femme découvrent un vaste complot... “Le Dahlia noir avait un nom :

Agenda Appel avant les dates limites indiquées ci-dessous.

cf. 01/09 Musée Dräi Eechelen : Forteresse, Histoire, Identités

 14:00 

Deadlines édition octobre :

03/09

édition novembre :

05/10

Mad Lab: Junior Theremin Movies Prefer Blondes Ravissante idiote / USA 1950 / vostf / 103’ / De : George Cukor / Avec : Judy Holliday, Broderick Crawford, William Holden /

The Black Dahlia

Elizabeth Short. C’était une apprentie comédienne, retrouvée morte, atrocement mutilée, dans un terrain vague de South Los Angeles en 1947. Elle avait 22 ans. La presse lui donna son surnom en référence au Dahlia bleu, ‘film noir’ écrit par Chandler. Quarante ans plus tard, le romancier James Ellroy signe ‘Le Dahlia noir’, récit d’une double obsession : celle de deux flics pour la jeune femme assassinée ; mais aussi celle de l’auteur, marqué à jamais par le meurtre de sa mère quand il avait 10 ans. Comme d’une petite madeleine hawksienne surgissent nos souvenirs ensommeillés de ‘The Big Sleep’ et consorts. Sauf que les sous-entendus de l’époque, censure oblige, sont ici

www.plurio.net

 10:00  Ville historique ludoéducative

 20:30 

Pour annoncer vos événements dans City Agenda, inscrivez-les sur le portail culturel de la grande région (rubrique pro) :

mardi tuesday

 20:30 

Aux organisateurs et producteurs

04

reagéiert dorop, ob s du deng Hand méi no oder méi wäit eweg méchs a spillt esou déi verschidde Téin. 11-13 Joer. Musée National d’Histoire Naturelle

An dësem Atelier léide mir e Bausaz vum éischte Synthesizer vun der Welt zesummen, de "Junior Theremin". Dëst Instrument kanns du spillen, ouni et unzepaken, en Drot

édition décembre :

05/11

September'12 CITY Agenda LUXEMBOURG

39


Agenda

explicites : lesbianisme, nécrophilie, sadisme et perversions en tout genre s’étalent au grand jour. C’est la ‘cité du péché’ qui corrompt, non sans délice pour le corrompu. C’est le cinéma qui fait de nous des voyeurs jubilants.” (Aurélien Ferenczi, Le Guide cinéma, Ed. Télérama) Cinémathèque

05

mercredi wednesday

 10:00  Ville historique ludoéducative

cf. 01/09 Musée Dräi Eechelen : Forteresse, Histoire, Identités

 12:00  Les Salonnards

Salon de Musique Ambiante. Sous la direction de Martin Elmquist. Place d’Armes

 14:30  Ateliers de vacances sur l’époque médiévale

Atelier “Peigne” de 14h30 à 16h30 pour enfants de 6 à 12 ans. Musée National d’Histoire et d’Art

 16:30  Sachsen-Anhalt Evergreen Swing Band

Chef d’orchestre : Cornelius Nägler. Place d’Armes

40

Was braucht Europa?

 18:00  WEDNESDAYS@MUDAM : 0°-Zéro degré

Selon les inrockuptibles : “Zéro degré, éponge de sons perturbés, de beats cassés et de mélodies effilochées, s’est aussi goinfré de post-rock pour ses mélodies lancinantes, d’électronica pour sa mélancolie hypnotique, d’ambiant pour ses mélopées désolées. (...) La force de cet album horizontal : réussir, comme chez Arab Strap, à faire résonner un cœur quand tout, autour, n’est que terres brûlées, gelées, deshumanisées.” Nicolas Tochet, tel un correspondant français d’Arab Strap qui aurait grandi avec les séminaux Diabologum, cristallise sa vision acerbe des choses simples de la vie quotidienne, refroidit ses instruments à cordes (guitares, basses, violons, violoncelles...) tout en réchauffant ses boucles électroniques (samples, rythmes, voix...). Avec le copiercoller comme postulat de départ, Zéro Degré réussit le tour de force de fondre dans un même chaudron les mélodies mélancoliques de Hood avec la rigueur rythmique d’un Boards of Canada. En live, Zéro Degré se conçoit avec Alexander Ogg et Julien Rueff. Le nouvel EP “Ma Ville” sortira à la rentrée 2012. Mudam

Arboretum Kirchberg Visite guidée du Parc Réimerwee / Parc Central. Organisateur : Musée National d’Histoire Naturelle. Arrêt de bus Campus Uni Lux, rue Coudenhove-Kalergi

 20:30  Les Amours d’une blonde

Mit Frau Professor Dr. Annette Schavan, Bundesministerin für Bildung und Forschung. Campus Limpertsberg

Seniorentreff 49 1/2 + Mir bidden heimat eisen eeleren Mattbierger eng Geleegenheet fir sech während e puer gemittleche Stonnen zesummen d’Zeit ze verdreiwen. Jiddereen deen sech ugesprach fillt ass wëllkomm. Verainssall Ermsdorf ERMSDORF

 17:00 

Movies Prefer Blondes Lasky jedne plavovlasky / Tchécoslovaquie 1965 / vostang / 90’ / De : Milos Forman / Avec : Hana Brejchova, Vladimir Pucholt Pas loin de Prague, on organise un bal entre des réservistes et les ouvrières d’une fabrique de chaussures. C’est un fiasco. Pourtant, la blonde Andula a remarqué Milda, le pianiste de l’orchestre. “Sorti en 1965, ‘Les Amours d’une blonde’ est un exemple parfait des aspirations artistiques de la Nova Vlna. Court, simple, ancré dans le réel, décomplexé, souvent léger, le film se veut générationnel, photographie pertinente d’une jeunesse tchécoslovaque non héroïque, mais bien vivante. En partie autobiographique, vivifié par un style semi-documentaire et un certain comique de situation hérité du cinéma muet, le métrage chemine gaiement de vignettes drolatiques en peintures grinçantes. ‘Free cinema’ au sens littéral, ‘Les Amours d’une blonde’ virevolte d’un personnage à l’autre sans jamais chercher à se poser, se laisse porter par sa musique en un élan rock’n’roll guilleret (formidable scène de bal, toujours aussi hilarante quarante ans après) et joue à la rupture tout en évitant la brutalité. Doux, drôle, délicieusement et faussement futile - donc indispensable.” (Guillaume Massart)   Cinémathèque

06

 20:30  Judith Lecuit & Bob Morhard

Salon de Musique Ambiante. Violoncelle & Marimba. Place d’Armes

jeudi thursday

 10:00  Ville historique ludoéducative

cf. 01/09 Musée Dräi Eechelen : Forteresse, Histoire, Identités

 14:00  Conseil artistique

La Villa Vauban vous propose son conseil artistique et vous aide à mieux connaître vos peintures et vos gravures. Les intéressés sont priés de prendre contact avec le musée pour s’inscrire. Lors de ces rendez-vous, le conservateur et le restaurateur du musée vous aideront à situer votre œuvre dans l’histoire de l’art, à définir son âge et à vérifier son authenticité. Jusqu’à 17h. Villa Vauban

 14:30  Ateliers de vacances sur l’époque médiévale

Atelier “Instrument de musique : le racleur” de 14h30 à 16h30 pour enfants de 6 à 12 ans. Musée National d’Histoire et d’Art

 18:30  Friskis et Svettis goes Bollywood

Session de workout au Parc de Merl spécial Bollywood ! Session inoubliable aux sons de musique 100 % Bollywood qui vous amène tout droit au Nirvana pendant 75 minutes de “workout” plein de plaisir, façon Friskis&Svettis, suivi par des rafraîchissements indiens.Tout le monde est le bienvenu à venir participer, tout ce qu’il faut, c’est une bonne paire de chaussures de sport et un sourire ! (Âge minimum 12 ans). Friskis&Svettis est une organisation sportive à but non lucratif d’origine suédoise, comptant 500 000 membres. Friskis&Svettis Luxembourg compte plus de 600 membres de différentes nationalités et le nombre ne cesse de croître ! L’activité principale de Friskis&Svettis est l’entraînement physique adapté à tout le monde - hommes, femmes, jeunes, seniors. Le concept de Friskis&Svettis est basé sur la musique et le plaisir de bouger. Le “workout” de F&S, développé en coopération avec des experts en médecine et physiologie, est amusant tout en restant efficace. Tous les moniteurs et monitrices sont formés et diplômés par Friskis&Svettis Training Academy à Stockholm, en Suède, qui assure aussi leur évaluation continue. Une séance comporte tous les éléments essentiels de l’entraînement physique : échauffement, souplesse, musculation, exercices cardiovasculaires, stretching et relaxation. Grande variété de

September'12 CITY Agenda LUXEMBOURG

séances - six jours par semaine. Le reste de l’année, Friskis&Svettis Luxembourg offre des séances pour tous les goûts et pour tous les niveaux, en salle aussi bien qu’à l’extérieur, certaines ciblées sur la musculation, d’autres sur l’entraînement cardiovasculaire ou bien sur le bien-être et la relaxation : Start, Basic, Medium, Medium Pulse, Dance, Afro, Fuego, Yoga, Core, Jogging, Nordic Walking, Basic et Medium Cross Training, Barbell Pulse, Junior et Family. Pour plus d’information : www.friskis.lu. Parc de Merl

 19:30  POLAR BEAR CLUB (USA)

Formé en 2005 dans l’État de New York, le punk rock de Polar Bear Club fait rapidement le buzz grâce à une demo puis un premier EP. Le premier album, “Sometimes Things Just Disappear”, sorti en 2008, est d’emblée acclamé par la critique et propulsé par Alternativ Press dans le classement des 10 disques essentiels de l’année. Polar Bear Club signe par la suite sur Bridge Nine Records, label hardcore influent implanté à Boston (H20, Sick of it All, Agnostic Front...). Très actif, le groupe tourne alors sans relâche aux côtés de The Gaslight Anthem, Crime In Stereo, Frank Turner, Broadway Calls, Ruiner, Defeater ou encore Every Time I Die... Devenu un véritable poids lourd de la scène indé US, Polar Bear Club revient sur les chapeaux de roue en 2011 avec la sortie de son nouvel album, “Clash Battle Guilt Pride”, confié aux bons soins du grand producteur Brian McTernan qui a propulsé entre autres les groupes Thrice, Snapcase et Hot Water Music. Polar Bear Club sera accompagné par un groupe américain de pop-punk/ punk-rock dans la même lignée, Broadway Calls. Kulturfabrik ESCH-SUR-ALZETTE

Théâtre Danse / Opéra Musique classique Conférence Musique actuelle Cinémathèque Événement Jeune Public Exposition Divers


Agenda

 20:30 

milieux de la mode et de la télévision, tout en aboutissant à un discours général sur les artifices de la vie contemporaine. Cinémathèque

07

Casque d’or

vendredi friday

 21:00  BONEY M

 10:00  Ville historique ludoéducative

cf. 01/09 Musée Dräi Eechelen : Forteresse, Histoire, Identités

 12:00  Bob Bee

Movies Prefer Blondes Uber-blonde / France 1951 / vo / 96’ / De : Jacques Becker / Avec : Simone Signoret, Serge Reggiani, Claude Dauphin, Raymond Bussières Marie, surnommée “Casque d’or” à cause de son éclatante chevelure blonde, a un homme, Roland, l’ébéniste, dit Belle Gueule, petite frappe appartenant à la bande de Leca, caïd de Belleville. Un jour, elle fait la connaissance de Manda, un ancien voyou repenti. Par provocation, elle lui demande de l’inviter à danser... Simone Signoret, sensuelle, éclatante et radieuse, demeure dans la mémoire de tout cinéphile comme l’éblouissante Casque d’or, de loin son meilleur rôle au cinéma. “Casque d’or évoque ce Paris 1900 des fortifs et des caboulots, des malfrats et du populo, ainsi que ce quartier de Belleville qui avait alors la dimension humaine d’un village. Avec le lyrisme sec qui lui est propre, Becker décrit les rouages d’une tragédie implacable : la violence d’une passion qui lie deux amants jusque dans la mort. Terrible scène finale, où l’exécution de Manda est suggérée par le mouvement du visage de Simone Signoret qui suit le couperet de la guillotine...” (Xavier Lacavalerie, Le Guide cinéma, Ed. Télérama) Cinémathèque

Place d’Armes

Max Mausen 4tet Salon de Jazz Place d’Armes

plusieurs fois le tour du monde. En Russie, en Chine, au Japon ou aux États-Unis, c’est à chaque fois le même engouement. Fondé par un producteur allemand, à la fin de l’année 1974, Boney M a connu son heure de gloire entre 1975 et 1985. Au cours de ces 10 années, le quatuor a vendu plus de 150 millions d’albums, obtenu 50 disques de diamant, 50 disques de platine et 50 disques d’or ! Casino 2OOO MONDORF-LES-BAINS

Après une dizaine d’années sur les routes avec son leader Bobby Farrell, les trois choristes du groupe décident de poursuivre l’aventure en solitaire. Elles créent alors un show inoubliable, dans lequel elles reprennent tout le répertoire du groupe : “Daddy cool”, “Sunny”, “Ma Baker” ou “Raspoutine”. Avec ce show, elles parcourront

08 samedi saturday

 11:00  Audition d’orgue

30 minutes de musique d’orgue avec l’organiste luxembourgeois Jos Majerus. Église Saint-Michel

submit your event on Inscrivez vos events sur

www.plurio.net Édition octobre : 03/09

 20:30  Argillos

Salon de Jazz Place d’Armes

SAISON 12/13

The Real Blonde

LE PROGRAMME DES ARTS DE LA SCÈNE DU CARRÉROTONDES

Movies Prefer Blondes Vraie blonde / USA 1997 / vostf / 105’ / c / De : Tom DiCillo / Avec : Matthew Modine, Catherine Keener, Daryl Hannah, Kathleen Turner Joe n’aime que les blondes, qui se révèlent toutes fausses, évidemment ; la Madonna du clip qu’il tourne est une doublure. Mais son copain qui joue les faux durs dans un navet est coursé par une vraie nympho blonde (athlétique et longiligne, blonde platine, mannequin à l’origine, Daryl Hannah a la physionomie de l’emploi !). D’une richesse visuelle et d’une intelligence que l’on retrouve trop rarement dans les comédies, “The Real Blonde” est une critique acerbe des

Ouverture de saison : DANCE012 – WHAT ABOUT NOISE? TRAFFO & OPL Danse-théâtre et musique / Création Ven 05 + Sam 06.10.12, 20h Tickets : 5/10 € T +352 47 08 95 1 www.luxembourgticket.lu CarréRotondes 1, rue de l’Aciérie L-1112 Luxembourg-Hollerich www.rotondes.lu

September'12 CITY Agenda LUXEMBOURG

Design et conception visuelle : apart / Photo : Skill Lab – Creative Studio

41


Agenda

brunch at mudam Mudam

Harmonie St. Bernadette Molenberg-Heerlen Chef d’orchestre : Wim Rutzerveld. Place d’Armes

cf. 01/09 Musée Dräi Eechelen : Forteresse, Histoire, Identités

 15:00  Rudewayse

Place de la Libération DIEKIRCH

dimanche sunday

 11:00  Soc. Mun. Les Amis de l’Accordéon Esch/Alzette

 13:00  Ville historique ludoéducative

groupe à avoir été annoncé et qui, suite au succès de leur participation en tant que jury de The Voice Belgique, viendra montrer que leur tout nouvel album, intitulé “The Outsiders”, est une véritable bombe contenant des singles en puissance tels que la plage titulaire ou encore l’incroyable ‘Lived and died by the Chrome’. Plus d'informations sur www.festival-terresrouges.lu Parc Gaalgebierg ESCH-SUR-ALZETTE

09

 11:00 

Chef d’orchestre : Daniel Pagliarini. Place d’Armes

brunch at mudam

 11:30 

Relève de la Garde Palais Grand-Ducal de Luxembourg

 19:30  Toi, cherche un titre !

Saaravanka

Cruz control is comprised of 4 musicians, each with a completely different musical background. This, along with the Fender Rhodes electric piano, a choice of stomp boxes and personal compositions, forms Cruz control’s distinctive trademark sound. Influenced by jazz, funk, free, pop-rock and electro, driven by asymmetric beats, their music takes you to unexpected territories. Through a journey from explosive highs to minimal solos and funky bass riffs, Cruz control are always solidly in the groove. Abbaye de Neumünster

 12:30 

Prix Nei Stëmmen du Ministère de la Culture - Finale et remise des Prix cf. 01/09 Finale publique et remise des prix. www.neistemmen.com ArcA Bertrange BERTRANGE

42

 18:00 

Les troubles du comportement

Les troubles du comportement. Intervenante : Martine Weber, psychologue (FAL). Contenu : Notions de troubles du comportement, Comprendre l’autisme, Troubles du comportement - qualité de vie, Analyse fonctionnelle, Stratégies d’intervention. Langue : luxembourgeois, matériel didactique en français. Inscription : fond.autisme.lux@pt.lu Fondation Autisme MUNSHAUSEN

Ville historique ludoéducative cf. 01/09 Musée Dräi Eechelen : Forteresse, Histoire, Identités

Mausfal Ermsdorf ERMSDORF

 20:30  Djan’Gadjo & Friends

 14:30  Chemesch Rakéite bauen a starten

Kirmesham zu Ermsdorf

Jazz années 30, jazz manouche. Place d’Armes

Avec Yacine. Jeune poulain de l’écurie Juste Pour Rire, c’est la révélation de l’année parmi tous les nouveaux humoristes. Scène, cinéma, il est à l’aise dans tous les registres. À découvrir sans tarder pour une date exceptionnelle au Showtime. Le Showtime ESCH-SUR-ALZETTE

 20:00 

Profitez d’une visite guidée pour découvrir l’exposition. Le guide vous racontera certainement quelques anecdotes et vous plongera dans le monde de Tudor. Visite en français, allemand ou luxembourgeois selon la nationalité des personnes présentes. Musée Tudor ROSPORT

Festival Terres Rouges 2012

 16:00 

visite guidée pour tous

 10:00 

 13:00 

Chef d’orchestre : Christoph Schorr. Place d’Armes

Musikverein 1834 e.V. Prüm Chef d’orchestre : Thomas Rippinger. Place d’Armes

cf. 01/09 Musée Dräi Eechelen : Forteresse, Histoire, Identités

Apéro’s Jazz / Cruz Control

 16:00 

lundi monday

Ville historique ludoéducative

Mudam

10

An dësem Atelier baue mir eng Rakéit déi mat engem chemesche Motor ugedriwwe gett. Dës Rakéit kann ee ganz einfach doheem mat Haushaltprodukter erëm optanken an nei starten. 11-13 Joer. Stroossen-Gemeng BELVAUX

 20:30  Viridiana

Pour sa 12e édition, le festival Terres Rouges revient aux sources et proposera pour la première fois, une double tête d’affiche assurée par deux groupes qui feront leur grand retour : le premier, Tricky, viendra présenter en exclusivité son tout nouvel album qui sortira en septembre. À côté de Tricky, le groupe Joshua, second

Movies Prefer Blondes Blonde Virginale / EspagneMexique 1961 / vostf / 90’ / De : Luis Bunuel / Avec : Silvia Pinal, Francisco Rabal, Fernando Rey / Palme d’or, Cannes 1961 À peine sortie du couvent, Viridiana devra affronter les

September'12 CITY Agenda LUXEMBOURG

obsessions d’un tuteur névrosé, puis les dérèglements d’une troupe de mendiants qu’elle a recueillie... “Vieillard érotomane, moutons égorgés, infirmes iconoclastes et sacrilèges... tout l’arsenal post-surréaliste cher à Bunuel mais auquel il serait trop simple de le réduire. Et si le scandale provoqué par Viridiana n’a plus guère d’enjeu aujourd’hui, son innocente magie reste entière. Ce n’est pas par la violence des images que le cinéaste se montre le plus audacieux, mais parce qu’il choisit cette violence pour illustrer un propos profondément humaniste.” (C. Beylie & P. Carcassonne, Le Cinéma, Ed. Bordas) “Pinal gives a superb performance in the title role. (...) The final beggar’s orgy - a black parody of the Last Supper, performed to the etheral strains of Handel’s Messiah - is one of cinema’s most memorably disturbing funny, and brutal scenes. A masterpiece.” (Geoff Andrew) Cinémathèque

PERFUME GENIUS How do we deal with personal trauma? After it’s over, what comes next? These are some of the big questions Seattle singer-songwriter Mike Hadreas addresses in his lyrics. Be part of the free showcase concert of Perfume Genius at the Rockhalcafe on 10 September 2012 and discover this young and talented artist for yourself! Perfume Genius is Mike Hadreas, a Seattle songwriter whose jarring 2010 debut album, “Learning”, was called “an album of rare, redemptive beauty... one of the most uniquely endearing and quietly forceful debut albums of recent years” by Drowned In Sound, and established him as one of the most singular songwriters today. The bulk of “Learning” sprung from a time of self-imposed isolation in his mother’s suburban home following a period of trauma and self-destruction. The album was actually mastered from

Théâtre Danse / Opéra Musique classique Conférence Musique actuelle Cinémathèque Événement Jeune Public Exposition Divers


Agenda

second-generation MP3s, as Hadreas had lost the original recordings, and this distant, abraded sound reinforced its harrowing tales and haunting melodies. Though Learning’s voyeuristic window into Hadreas’s experiences resonated intensely with many people, his new album “Put Your Back N 2” is much more universal, addressing intimacy, power, family, secrecy, and hope not just through his impressionistic lyrics, but the music itself, which is as lush as “Learning” was stark. It’s a gorgeous soundtrack for anyone trying to keep it together in everyday life, and about moving forward. “I don’t want it to seem like I’ve been through more than other people,” Hadreas says. “Everyone has stuff. Staying healthy can be more depressing and confusing than being fucked up. But I want to make music that’s honest and hopeful.” The hypnotic songs on the latest album are tender and moving, but they are also surreal and grand, recalling at times the universality of lullabies and hymns, faraway folk songs, the dramatic arc of a film score, and the almost spiritual quality suggests a kind of opiated gospel. Mike Hadreas looks considerably anxious to be facing an audience from a stage. And that’s because he is. Though he’s still extremely shy, the astonishing truth of it all is that his live performance is unwavering and his showcase concert at the Rockhalcafe on 10 September will be no different. Rockhal ESCH-SUR-ALZETTE

11

mardi tuesday

 10:00  Ville historique ludoéducative

Vanessa Staudt. Réservation obligatoire. Durée : 2h. Langue : luxembourgeoise (ou française sur demande). Musée National d’Histoire et d’Art

12

 17:30  Photomeetings Luxembourg Symposium 12/09

mercredi wednesday

 15:00  D’Bausteng vun all Liewewiesen - ADN

ADN aus Bananen isoléieren a mat Heem huelen, d’ADNMolekül nobauen... a vill kleng aner Experimenter, fir esou alles ronderem den ADN-Molekül ze verstoen. 13-15 Joer. Musée National d’Histoire Naturelle

Ville historique ludoéducative cf. 01/09 Musée Dräi Eechelen : Forteresse, Histoire, Identités

 20:30 

 10:00 

 12:00  Duo Dzêta

Legally Blonde

Salon de Musique Ambiante. Aude Miller, violon. Geoffrey Baptiste, piano. Place d’Armes

Joan Fontcuberta: “Fiction and Non-Fiction in Digital Age”. Language: English. Cercle Cité

 19:30  SABATON - SWEDISH EMPIRE TOUR with Eluveitie and Wisdom

Sabaton - continues to be on a conquest campaign! In the fan camp uncertainty prevailed, because vocalist Joakim Broden confirmed rumors that the band would be going separate ways. Guitarists Oskar Montelius and Rikard Sundén, drummer Daniel Mulback and keyboardist Daniel Mÿhr would be departing Sabaton for unspecified reasons. Sabaton would be joined by touring members Chris Rörland and Thobbe Englund on guitar, and Robban Bäck on drums.

 18:00  WEDNESDAYS@MUDAM : 0°-Zéro degré

cf. 05/09 Mudam

submit your event on Inscrivez vos events sur

www.plurio.net Édition octobre : 03/09

Movies Prefer Blondes Witherspoon / USA 2001 / vostf / 96’ / c / De : Robert Luketic / Avec : Reese Witherspoon, Luke Wilson, Selma Blair / D’après le roman éponyme d’Amanda Brown “Une pimpante nénette californienne va montrer que ses congénères ont de la matière grise sous leur blondeur. Elle se décide de suivre à Harvard le goujat qui l’a larguée pour une intello de la côte Est, entamant ainsi des études de droit. Miss Barbie a de solides atouts : une victoire au concours de Miss Hawaï des Tropiques, un diplôme de ‘merchandising de mode’ et, c’est noté sur son CV, le bon goût d’avoir empêché Cameron Diaz d’acheter un affreux pull angora dans une boutique de Bel Air. Son adaptation à la vie du campus est source de gags attendus mais réjouissants... Le divertissement rose bonbon est léger comme une bulle de savon, et personne ne résistera à l’abattage de la blonde et fine Reese Witherspoon, jamais dupe de la nunucherie de son personnage.” (Aurélien Ferenczi, Le Guide cinéma, Ed. Télérama) Cinémathèque

La Nuit des Musées à Luxembourg 13 octobre 2012 à partir de 18 heures Musées participants Villa Vauban - Musée d’Art de la Ville de Luxembourg • Casino Luxembourg Forum d’art contemporain • Musée d’Histoire de la Ville de Luxembourg • Musée national d’histoire et d’art • Musée national d’histoire naturelle ‘natur musée’ • Musée Dräi Eechelen : Forteresse, Histoire, Identités • Mudam Luxembourg (Musée d’Art Moderne Grand-Duc Jean)

cf. 01/09 Musée Dräi Eechelen : Forteresse, Histoire, Identités

 14:30  Atelier pour enfants : Courrier pour toi ! Avec le soutien de

Courrier pour toi ! Crée tes propres cartes postales et timbres-poste ! Atelier pour enfants de 6 à 12 ans avec

www.nuit-des-musees.lu

September'12 CITY Agenda LUXEMBOURG 02922_SM_MINUIT_ANN_104x152.indd 1

43 20/08/12 14:11


Agenda

Despite changes Sabaton swing inexorably to the power Metal world up. The new album witnesses this also, a project over and named Carolus Rex. Sabatons’ way continues inexorably! Eluveitie - New Wave Of Folk Metal... Eluveitie belongs clearly to the strongly growing folk/ pagan metal scene, brings however “fresh wind” into it: Eluveitie infuses traditional Celtic folk melodies with Gothenburg-styled melodic death metal. In February 2012, they released “Helvetios”, another metal album! But this time they added to their very own sound a further touch - a project album with a constant storyline? “Helvetios” came in fourth place of the Swiss Charts. The new wave of folk metal continues... Wisdom is a Hungarian power metal band from Budapest. Formed in 2001, the group is known for its practice of basing each song on a well-known quotation. Many of the band’s lyrics and all of the album covers center on the story of an old man, a cult figure called Wiseman. Wisdom has been lucky to open for Iron Maiden, Judas Priest, Heaven and Hell, Europe, Helloween, Stratovarius, Saxon, Doro, Udo... Rockhal ESCH-SUR-ALZETTE

 20:00  Trust

Pièce de Falk Richter. En allemand. Théatre du Centaure

 20:30  Duo Dzêta

cf. 12/09 Place d’Armes

The Girl Can’t Help It

Movies Prefer Blondes Xtra large / USA 1956 / vostf / 99’ / c / De : Frank Tashlin / Avec : Tom Ewell, Jayne Mansfield, Edmond O’Brien, Julie London Un mafioso loue les services d’un “talent-scout” pour lancer sa petite amie, une blonde au physique capiteux mais à la voix de casserole... “Frank Tashlin s’en donne à cœur joie dans le gag cartoonesque : on dirait du Tex Avery en ‘live’... Et le film est parsemé de nombreux numéros musicaux par les idoles du rock’n’roll :

44

Little Richard, les Platters, Julie London, Fats Domino, Gene Vincent, etc.” (N.T. Binh, Le Guide cinéma, Ed. Télérama) Cinémathèque

13

jeudi thursday

 18:30  Trust

cf. 12/09 Théatre du Centaure

 10:00  Ville historique ludoéducative

cf. 01/09 Musée Dräi Eechelen : Forteresse, Histoire, Identités

culturelle et commerciale, de l’émotion et de son corollaire, la sensation, les indispensables lubrifiants de la consommation en masse de l’information. La table ronde est organisée par l’Institut Pierre Werner et la Galerie Clairefontaine avec le soutien du Cercle Cité. En français et allemand avec interprétation simultanée. www.ipw.lu Cercle Cité

 17:30  Photomeetings Luxembourg Symposium

La photographie, une fiction du réel ? Le débat rassemblera des spécialistes allemands, français et luxembourgeois de la photographie, des arts plastiques, de la presse et de la publicité. À travers leurs expériences, ils s’interrogeront sur la réalité et les enjeux de la photo dans l’information, l’éducation et le commerce. Ils se demanderont si, au-delà de la consommation, il y a une place pour un humanisme de la fiction. La création, cette rencontre aléatoire du réel et de l’imaginaire, invente les signes de l’évolution des arts plastiques, de la presse ou de la publicité. Dans ces trois domaines, la photographie contemporaine témoigne de la transformation radicale engendrée par le passage actuel de la société moderne vers la société post-moderne. Le réel s’est déplacé du matériel vers l’immatériel : Facebook vient de faire une entrée en bourse et les friches industrielles espèrent une réhabilitation dans le commerce des loisirs. La photographie contemporaine est devenue une photo de l’information, la nouvelle matière première de notre réel. Elle n’exprime plus l’objectivité de notre environnement matériel mais la subjectivité des émotions issues des multiples inventions du réel, la fiction. D’Andreas Gurski à Nan Goldin en passant par Cindy Sherman sans oublier Oliviero Toscani, les fictions sont mises au service de l’implacable domination,

 20:00  Le relais postal d’Asselborn 1512-2012, retour à sa vocation d’origine

Unique relais postal au Luxembourg de 1516 à 1680, le relais postal d’Asselborn est le témoin de l’histoire passionnante de la poste à travers les Thurn et Taxis, maîtres de poste impériaux et la famille Koener d’Asselborn. Entièrement rénové de 2008 à 2010, le relais postal a retrouvé sa vocation d’origine : accueillir les voyageurs en leur offrant une auberge, un restaurant et un musée ! La conférence de Mme Dauch sera présentée en langue française. Moulin de Beckerich BECKERICH

Rencontre avec le Nobel de Littérature Gao Xingjian À l’occasion de la sortie de son nouveau recueil de poésie “Deuil de la beauté” aux Editions Simoncini, Gao Xingjian, poète, essayiste, dramaturge, metteur en scène de théâtre et d’opéra, peintre et photographe, lira des extraits de son livre lors d’une soirée organisée autour du prix Nobel de littérature 2000. Né en 1940 à Ganzhou dans l’est de la Chine, dans une famille ouverte qui lui transmet très tôt le goût du théâtre et de la littérature, Gao Xingjian fait des études de français à l’institut des langues étrangères de Beijing. Il effectue en 1979 son premier voyage en Italie et en France en tant que traducteur de l’écrivain Ba Jin et du poète Ai Qing. Il traduira ensuite Ionesco, Prévert et Robbe-Grillet en chinois. Entre 1980 et 1987, il publie nouvelles, drames et essais tels que “Premier Essai sur l’Art du Roman Moderne” (1981) qui remet en question le réalisme socialiste. Il deviendra dès lors

la cible de la critique conservatrice et le caractère subversif de son œuvre, de son théâtre notamment (“Signal d’alarme” en 1982, “Arrêt d’autobus” en 1983, “L’Homme sauvage” en 1985, “L’autre Rive” en 1986 qui est interdite), finira par le contraindre à l’exil. Après le massacre de Tian’anmen, il s’installe en France, y obtient l’asile politique, puis la nationalité française en 1998. En 1982, Gao Xingjian avait entamé la rédaction de “La montagne de l’âme” qui sera publié en 1990. Il y retrace, sous forme d’odyssée à travers le temps et à travers l’Empire du milieu, la quête d’un personnage à la recherche de ses racines ainsi que de la paix et de la liberté intérieures. En 1999 paraît l’ouvrage autobiographique ‘Le livre d’un homme seul’. En 2000, il est le premier écrivain chinois à obtenir le prix Nobel de littérature. Bon nombre des œuvres de Gao Xingjian, parmi lesquelles on trouve un opéra, “La neige”, créé en 2002 à Taipeï puis à l’Opéra de Marseille, ont été traduites en plusieurs langues. Ses pièces sont jouées aux quatre coins du monde et ses peintures à l’encre de Chine ont fait l’objet d’une trentaine d’expositions internationales. Organisé par la Galerie Simoncini, la Renaissance française et le Printemps des Poètes Luxembourg, en collaboration avec le Centre Culturel de Rencontre Abbaye de Neumünster. Abbaye de Neumünster

sensations, d’émotions, d’intelligence, d’humour, qui avance comme une comédie, se poursuit telle une farce et s’achève en un inexorable drame.” (Le Journal du Dimanche) “Le scénario est conforme, dans ses grandes lignes, à celui établi par les historiens. Pour le reste, quartier libre : orgie de pâtisseries pastel, débauche de punk-rock, sans oublier la paire de Converse au milieu des chaussures d’époque. Et puis ‘ça’ arrive. Quoi ? Que tout un flux d’émotions imprévues advienne, lors de ce voyage au centre d’une psyché juvénile, en proie au désarroi et à l’isolement, exactement comme ‘Virgin Suicides’ et ‘Lost in Translation’. Une vie passe à toute vitesse, de l’adolescence à la trentaine...” (Louis Guichard, Le Guide cinéma, Ed. Télérama) Cinémathèque

14

vendredi friday

festival Be a part Centre sociétaire et culturel An der Eech LEUDELANGE

Ville historique ludoéducative

 20:30  Marie-Antoinette

 10:00 

cf. 01/09 Musée Dräi Eechelen : Forteresse, Histoire, Identités

 12:00  Salon de Jazz

Place d’Armes Movies Prefer Blondes Young & eccentric / USAFrance-Japon 2006 / vostf / 123’ / c / De : Sofia Coppola / Avec : Kirsten Dunst, Jason Schwartzman, Rip Torn, Judy Davis, Asia Argento, Marianne Faithfull Marie-Antoinette, âgée de 14 ans, est appelée à devenir la nouvelle reine de France. Elle apprend qu’à Versailles, les manières pompeuses sont monnaie courante et qu’elle va devoir s’habituer à ce train de vie nouveau pour elle. Elle doit faire face à la fois à une cour hostile et un roi indifférent... “Une vraie merveille, un étourdissement de couleurs, de

September'12 CITY Agenda LUXEMBOURG

Théâtre Danse / Opéra Musique classique Conférence Musique actuelle Cinémathèque Événement Jeune Public Exposition Divers


Agenda

 17:30  Photomeetings Luxembourg Symposium

Arno Rafael Minkkinen: “Forty Years To Learn A Few Things”. Langue : anglais. Cercle Cité

 19:00  BIENTôT PAPA !

Avec Jules Bernard. Découvrez le spectacle le plus attendu de ces 9 derniers mois ! Attention, Jules Bernard arrête la pilule et va accoucher d’une heure de stand-up devant vos yeux ! Cet artiste aborde avec humour et justesse les travers et faiblesses d’un futur papa. Spectacle primé dans des festivals du rire. Le Showtime ESCH-SUR-ALZETTE

 20:00  ...de leschten dag an e stéck vun der nuecht

Danztheater mat Live-musek; et spille Jonker aus dem ganze Land. Kënschtleresch Leedung: Sylvia Camarda, Serge Tonnar. Danz, Musek a Spill: “déi Jonk” vu Beesslek, Biissen, Boxer, Déierbech, Ëlwen, Esch-Sauer, Käl, Munneref, Reckeng op der Mess, Rolleng, Stad, Stengefort, Wanseler, Weiler zum Tuerm a Wooltz. Produktioun: Jugendtreff a.s.b.l. Ëlwen, Jugendhaus Wooltz an der Cooperations Wiltz. Coproduktioun: Kadakes s.à.r.l. an Service National de la Jeunesse. Cube 521 MARNACH

Trust cf. 12/09 Théatre du Centaure

 20:30  Bridget Jones’s Diary

Zellweger, Hugh Grant,Colin Firth, Gemma Jones, Jim Broadbent Bridget a 32 ans et un embonpoint certain. Elle est surtout célibataire et en souffre. Tiraillée entre deux hommes de caractères très différents, elle ne sait choisir... “Bridget Jones, héroïne british d’un best-seller de Helen Fielding, adorerait probablement la fidèle adaptation (bien que moins ironique) de son ‘journal’ au cinéma. Bridget se drape gravement dans une touchante futilité, chasse les kilos en trop et les amants potentiels avec une égale maladresse. Une trentenaire active, urbaine et très sentimentale, reflet léger de toute trentenaire, active, urbaine et très sentimentale, aimant l’autodérision pas trop douloureuse. Mais la maladresse lunaire de Renée Zellweger et quelques épisodes hilarants (Bridget débarquant en bunny dans une fête non déguisée...) épicent gentiment ce divertissement dans la veine de ‘Four Weddings and a Funeral’.” (Cécil Mury, Le Guide cinéma, Ed. Télérama) Cinémathèque

Salon de Jazz Place d’Armes

 21:00  Destination Woodstock

À bientôt 50 ans, les sixties, référence absolue, sont toujours les stars du show-business au 21e siècle : cinéma, musique, mode, arts graphiques, la culture contemporaine se replonge avec délice dans la contreculture psychédélique et hippie. Destination Woodstock, c’est plus qu’un simple concert, c’est un voyage au cœur de la révolution culturelle des années 60. C’est un retour en musique avec les plus grands succès des groupes phares de cette époque : des Beatles, Rolling Stones aux Doors, des Kinks et des Who à Creedence, de Donovan à Bob Dylan... Le groupe de 5 musiciens, chanteurs passionnés, interprète en live tous les titres sur scène, avec les instruments de l’époque pour un son authentique. Laissez-vous replonger dans une autre époque pour un grand moment d’insouciance et de douce folie... Casino 2OOO MONDORF-LES-BAINS

15

 11:00  Audition d’orgue

samedi saturday

 10:00  Fort Thüngen Rendez-vous 2012

Reconstitution historique avec des groupes venant de toute l’Europe qui présenteront certains aspects de la vie quotidienne de l’époque de Vauban jusqu’au Siècle des Lumières. (Durée : 6h) Musée Dräi Eechelen : Forteresse, Histoire, Identités

30 minutes de musique d’orgue avec l’organiste allemand Johannes Geffert. Cathédrale Notre-Dame de Luxembourg

brunch at mudam

 13:00  Rallye de Ville Discover Luxembourg

Rallye de Ville “Discover Luxembourg”. Départ à partir de 13h. Les équipes composées de quatre personnes partiront du LCTO, place Guillaume II à partir de 13h, et parcourront la ville de Luxembourg à la poursuite d’indices, donnés en français, allemand ou anglais. Ce rallye leur fera découvrir la culture, l’histoire, les technologies et la gastronomie luxembourgeoises. Inscriptions et informations : www.discover-luxembourg.lu Centre-ville de Luxembourg

Mudam

Agenda Appel Aux organisateurs et producteurs

Pour annoncer vos événements dans City Agenda, inscrivez-les sur le portail culturel de la grande région (rubrique pro) :

www.plurio.net avant les dates limites indiquées ci-dessous.

Deadlines édition octobre :

03/09

édition novembre :

05/10

édition décembre :

05/11

Movies Prefer Blondes Zellweger / GB-USA-France 2001 / vostf / 97’ / c / De : Sharon Maguire / Avec : Renée

September'12 CITY Agenda LUXEMBOURG

45


Agenda

 13:00  Ville historique ludoéducative

cf. 01/09 Musée Dräi Eechelen : Forteresse, Histoire, Identités

 15:00  Visites guidées autour du site et dans la ville

À la découverte des grands boulevards : le boulevard Roosevelt et le boulevard Royal, hier, aujourd’hui, demain. Par Robert Philippart. Visite guidée (L/F/D). Départ : place de la Constitution. Musée Dräi Eechelen : Forteresse, Histoire, Identités

 19:00  Luxembourg Underground

Den traditionellen Nuetsrallye “Luxembourg Underground” den duerch déi verbuergen aal Kasematten an der Stad geet an déi en soss net erakënnt. Dëst ass de gréissten Nuetsrallye aus dem Land, mat dëst Joer 100 Ekippen. Op eisem Nuetsrallye kenn dir mat ären Frënn an Kollegen eng Equipe zesummestellen an en flotten, interessanten, spannenden Owend mat vill schéinen Plazen erliewen. Du wëlls mol eng Kéier erausfannen wat nach alles ënnert der Stad Lëtzebuerg verbuergen leit, an dobäi och nach kennen eppes gewannen, da bass de bei eisem Nuetsrallye

Théâtre Danse / Opéra Musique classique Conférence Musique actuelle Cinémathèque Événement Jeune Public Exposition Divers

46

goldrichteg. Natierlech ass fir Iessen a Gedrénks gesuergt! Dofir suergt eis Startstatioun souwéi eis grouss Mëttelstatioun! D’Umeldung fënnt en op eisem Site www.cjc.lu Jugendtreff Number One

Trust

16

 19:30 

cf. 14/09 Le Showtime ESCH-SUR-ALZETTE

dimanche sunday

 20:00  W.A. Mozart : Le Nozze di Figaro

“Les Noces de Figaro” sont le premier volet de la trilogie, comprenant “Così fan tutte” et “Don Giovanni”, issue de la collaboration entre Mozart et Lorenzo da Ponte. Composé en 1785 sur le modèle de l’opéra buffa italien, il est inspiré de la comédie de Beaumarchais, “La folle journée ou le mariage de Figaro”. Figaro doit se marier avec Suzanne mais il devra déjouer les intentions du comte d’Almaviva qui n’aura de cesse de tenter de la séduire ainsi que la fille de son jardinier, Barberine. De son côté, Cherubino est fou amoureux de la comtesse, sa marraine. Quant à Marceline, Bartolo et le maître de musique Bazile, eux, tenteront d’empêcher le mariage de Fiagaro avec sa bien-aimée. Cette production des “Noces de Figaro”, réalisée dans le cadre de la 4e édition des Cours internationaux de perfectionnement pour chanteurs et pianistes accompagnateurs, est organisée par l’association Nei Stëmmen asbl et voit la présence de professeurs tels que Mireille Alcantara du Conservatoire National Supérieur de Musique et de l’École Normale de Musique de Paris, Umberto Finazzi du Conservatoire G. Verdi et de l’Académie de la Scala de Milan, Cordelia Huberti de l’Opéra National du Rhin de Strasbourg et de Luisa Partridge-Mauro du Conservatoire G. Verdi de Milan. Les chanteurs et pianistes, jeunes professionnels en début de carrière, sont sélectionnés de divers pays d’Europe, Amérique et Asie. La mise en scène, assurée par Laura Cosso, directrice de l’Opéra Studio du Conservatoire G. Verdi de Milan, sera enrichie par des décors à caractère allusif utilisant des œuvres de la sculptrice Marie-Josée Kerschen. Château de Vianden VIANDEN

Par Robert Philippart. Visite guidée (L/F/D). Départ : place de la Constitution. Arrivée : Villa Vauban. Place de la Constitution

brunch at mudam Mudam

Musique Militaire Grand-Ducale

 10:00  Nature Art Trail

Auf einem Wanderweg, der landschaftlich, kulturell und kulinarisch viel zu bieten hat, werden die Teilnehmer auf eine besondere Art durch die regionale Naturlandschaft des Sauertals geführt: Entlang einer Route von circa 15 km können 20 Stände besichtigt werden. An jedem von ihnen gibt es sowohl einen kleinen, kulinarischen Happen, bestehend aus regionalen Produkten, als auch einen Künstler, der seine Kunst und Kunstwerke dem Publikum vorstellt und verkauft. So wird dem Wanderer auf seinen Pfaden ein abwechslungsreiches Programm geboten, das ihm den Reichtum der Region offenbart.Der Trail beginnt in Diekirch beim Kulturzentrum Al Seeërei und führt durch den Naturerlebnis-Park, hinauf zum historischen Deiwelselter über die Haard, weiter nach Gilsdorf, vorbei am Denkmal der Fatima, durch den Bichebësch und Schoofsbësch entlang der Steinbrüche, weiter in Richtung Bettendorf. Dort auf der Engelskopp biegt er ab und leitet den Wanderer ins idyllische Sauertal, wo er auf dem alten Rittweg zuseiten der Sauer zurück nach Diekirch gelangt. Al Sëeerei DIEKIRCH

Fort Thüngen Rendez-vous 2012 Reconstitution historique avec des groupes venant de toute l’Europe qui présenteront certains aspects de la vie quotidienne de l’époque de Vauban jusqu’au Siècle des Lumières. (Durée : 6h) Musée Dräi Eechelen : Forteresse, Histoire, Identités

panda-fest 2012 De Panda-Club feiert säin 30. Gebuertsdaag. Musée National d’Histoire Naturelle

 11:00  L’émergence des grands magasins à la belle Epoque

cf. 12/09 Théatre du Centaure

BIENTôT PAPA  !

Place d’Armes

 11:30  Apéro’s Jazz / Baloni

once obstructs their spontaneity. The lush instrumentation provides a rich sound even as they move further and further beyond the traditional techniques of clarinet, viola, and bass playing. This is music for the listener who is tired of insipid genre and convention; this is music for the listener who is seeking the universal. Abbaye de Neumünster

 13:00  Ville historique ludoéducative

cf. 01/09 Musée Dräi Eechelen : Forteresse, Histoire, Identités

 14:00  Panda Club Familljefest 2012

The music of baloni offers something truly unique in the world of improvised music, and their album, “Fremdenzimmer”, shows the trio at their finest. Their explorations of sonic landscapes unfold with all the quiet and foreboding of a gathering storm. Tattered moments of melancholic chamber music filter its way through texture and noise. Fremdenzimmer captures the very pathos of our time. This debut album from the New York based trio grips the listener with a precision that is as refreshing as it is bold. Clarinetist Joachim Badenhorst (Han Bennink’s trio, Tony Malaby’s Novela, Thomas Heberer’s Clarino) cuts through vapor with melodies that straddle the boundary of the earthly and the incorporeal. The viola playing of Frantz Loriot (Joëlle Léandre, Barre Phillips, David S.Ware) blends a stoic mournfulness with a calm unease, as though a pattern of smoke which dissipates right as it is coming into formation. Bassist Pascal Niggenkemper (Tyshawn Sorey, Simon Nabatov, Gerald Cleaver, Frank Gratkowski, Joe Hertenstein, Thomas Heberer’s Clarino) conjures up voices of contemplative frenzy and passionate resolution from the depths of the lower registers. The music of baloni blends all musical disparities into a unified whole. It contains the perfect balance of improvisation with composed material. The intensity of the trio’s focus never

September'12 CITY Agenda LUXEMBOURG

De Panda Club vum Musée national d’histoire naturelle (MNHN) feiert Sonndeg, de 16. September 2012 säin traditionellt Familljefest an a ronderëm de Natur Musée an d’Abtei Neimënster. Gebuede ginn, nomëttes vu 14.00 bis 18.00 Auer, eng helle Wull vun Atelieren a Spiller fir Kanner zu Themen aus der Natur, dem Weltall, den Déieren an de Planzen. Donieft ass och eng Porte Ouverte am Natur Musée wou dir d’Ausstellung “Bëschwelt” bewonnere kënnt. Och feiere mir déi 100. Editioun vum Panewippchen, der Zeitung vum Panda Club. Abbaye de Neumünster

 16:00  Frame in Green Big Band

Chef d’orchestre : Pia Langer. Place d’Armes

 17:00  ...de leschten dag an e stéck vun der nuecht

cf. 14/09 Cube 521 MARNACH


Agenda

Uergelconcert an der Kierch

Récital d’orgue. Église Medernach MEDERNACH

 20:00  W.A. Mozart : Le Nozze di Figaro

cf. 15/09 ArcA Bertrange BERTRANGE

 20:30  André Mergenthaler

Place d’Armes

17

lundi monday

 17:00  Atelier créatif

Le Centre culturel et scientifique de Russie (32, rue Goethe, Luxembourg) accueille dans son atelier les enfants à partir de 5 ans et les adultes qui souhaitent partager la joie de création (les cours sont en français et en russe). Matériel à apporter : peinture acrylique, gouache, papiers à peindre, pâte à modeler, pinceaux, crayon, gomme.   Centre culturel et scientifique russe

(Auto-) Mobilité au besoin : le CarSharing fait son entrée à Luxembourg Dans le cadre d’une politique cohérente de mobilité en faveur d’un choix modal optimisé, la promotion des transports publics ainsi que de la mobilité douce pour les déplacements en milieux urbain et péri-urbain implique également une offre ciblée pour les quelques déplacements où la voiture constitue le mode de transport le plus approprié. Ainsi, le car-sharing constitue le module automobile intégré qui – au niveau environnemental – complète utilement les transports en commun, le vélo et la marche à pied. L’un des buts principaux consiste à inciter les résidents de la ville à revoir leur parc véhiculaire afin de le réduire au maximum. Aussi un système de car-sharing met-il à disposition une alternative durable à la possession d’une automobile sans pour autant réduire la mobilité individuelle. D’autre part, les effets escomptés comprennent donc, outre une réduction des trajets en voiture, une libération substantielle d’espaces publics, actuellement accaparés par des véhicules privés en stationnement. Des services car-sharing existent actuellement déjà dans plus d’une douzaine de pays européens. Parmi les pays précurseurs en la matière figure l’Allemagne, le système y connaissant un large succès, avec plus de 200 000 clients, chiffre qui démontre que ce concept de mobilité est une réussite, au vu notamment de l’adhésion du public, et continue par ailleurs à s’accroître. Dès lors – dans le contexte d’une instauration prochaine d’un tel système à Luxembourg-ville – la Semaine de la mobilité 2012 offre l’occasion de réunir un panel d’experts, notamment allemands, de renommée en la matière afin d’exposer le bien-fondé d’une offre de car-sharing dans les milieux urbain et péri-urbain, les variables de l’introduction d’un tel système ainsi que le fonctionnement et l’évolution de ce concept de mobilité en Allemagne, ainsi que de façon générale en Europe. Finalement ce cadre offre l’occasion de présenter le projet de car-sharing, en instance de conceptualisation, que la Ville se propose d’introduire prochainement. Cercle Cité

 18:30  La faim tue

La faim tue chaque jour 25 000 personnes, essentiellement des enfants. Chaque sixième personne dans le monde n’est pas en mesure de s’alimenter convenablement. Violation flagrante et quotidienne du droit fondamental à la vie et au droit à l’alimentation ! Secoué par la crise alimentaire qui a éclaté en 2008, le monde reste menacé par le spectre de la malnutrition et des émeutes de la faim. En 2009, et pour la première fois, le nombre de ceux qui souffrent de faim et de malnutrition a dépassé le milliard ! L’engagement pris par la communauté internationale en 2000 de réduire de moitié, d’ici 2015, le

nombre des affamés est de moins en moins respecté. Dans son livre “La faim tue”, Jean Feyder montre que ce sont avant tout les populations rurales qui sont les victimes de ce fléau. Il analyse les causes profondes de cette crise et les stratégies erronées mises en place par les organisations financières internationales qui avantagent les élites et les intérêts économiques et financiers toujours plus puissants. L’auteur préconise un autre modèle de dévelop­ pement apte à assurer le droit à l’alimentation pour tous en réservant une nouvelle priorité à une agriculture vivrière et durable en s’appuyant sur une régulation adéquate des marchés. L’Union européenne aurait intérêt à repenser sa politique agricole et commerciale assurant ainsi également à ses relations avec le Sud un minimum de cohérence. Jean Feyder est depuis 2005 le représentant permanent du

Luxembourg auprès des Organisations Internationales à Genève. De 2006 à 2011, il a présidé, auprès de l’OMC, le Comité pour les pays les moins avancés. Entre 2009 et 2010, il a été élu président du Conseil pour le Commerce et le Développement de la CNUCED. De 1998 à 2005, il était directeur de la Coopération au Développement du Luxembourg. Organisé par le CCRN en collaboration avec le ministère des Affaires étrangères. Abbaye de Neumünster

submit your event on Inscrivez vos events sur

www.plurio.net Édition octobre : 03/09

Jeudi / Donnerstag

27 / 09

trifolion echternach 20:00

MORY KANTé

Mercredi / Mittwoch

03 / 10

trifolion echternach 20:00

PASCAL   SCHUMACHER  QUARTETT

Vendredi / Freitag

28 / 09 

trifolion echternach 20:00

GREGORY PORTER

Vendredi / Freitag

05 /  10

Philharmonie, luxembourg 20:00 Samedi / Samstag

29 / 09

trifolion echternach 20:00

CURTIS STIGERS

September'12 CITY Agenda LUXEMBOURG

RICHARD BONA

www.echternachfestival.lu    T (+352) 72 99 40 B.P. 30 / L-6401 Echternach Grand-Duché de Luxembourg Infos : (+352) 72 83 47 musique@pt.lu 47


Agenda

 20:00 

18

Rencontres SEL A-I

19

mardi tuesday

mercredi wednesday

 20:00 

Trust Gunter Glücklich

Solistes Européens, Luxembourg. Christoph König, direction. Iván Boumans (*1983) : “Meiosis” (commande du ministère de la Culture). Michael Haydn (1737-1806) : “Symphonie n°41 en la majeur MH 508 (P 33)”. Alfred Schnittke (1934-1998) : “Moz’Art à la Haydn”. Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791) : “Symphonie n°41 en ut majeur KV551 ‘Jupiter’”. Philharmonie

Chancen für junge Menschen - (Neue) Wege in Arbeit, Ausbildung und Beschäftigung

cf. 12/09 Théatre du Centaure

W.A. Mozart : Le Nozze di Figaro

Cajun and Acoustic Delta Blues Place d’Armes

Noises Off Votez Cinéma ! Choix de : Bernard Baumgarten, Directeur artistique du TROIS C-L / Banannefabrik. USA 1992 / vostf / 104’ / c / De : Peter Bogdanovich / Avec : Carol Burnett, Michael Caine, Denholm Elliott Un directeur d’une compagnie de théâtre a beaucoup de mal avec sa dernière production. Il tente de mener à bien la pièce, en dépit des disputes et des histoires d’amour dans la troupe... “Cette comédie centrée sur le monde du théâtre est complètement folle et délirante, elle met en scène un vrai désastre. Le film nous plonge dans l’atmosphère et le stress des dernières répétitions avant la première et nous fait découvrir ce microcosme des artistes qui en font un peu trop, et cela dans toutes les directions... Un film plein d’humour avec des acteurs fous furieux. C’est un hommage au cinéma muet. C’est aussi une pièce chorégraphique à la fois conceptuelle mais tellement humaine. Cela me rappelle curieusement des moments vécus. À consommer avec une assiette de sardines.” (Bernard Baumgarten) “If I say that I laughed till I cried, I have a dreadful fear the words will be ripped out and stuck on the poster. But I did.” (Nigel Andrews, Financial Times) Cinémathèque

48

Votez Cinéma ! Choix de Anne Simon, metteure en scène et comédienne (The Last Virgin). GB 1985 / vostf / 132’ / c / De : Terry Gilliam / Avec : Jonathan Pryce, Robert De Niro, Michael Palin Sam Lowry, un bureaucrate d’un monde rétro-futuriste totalitaire, essaie de corriger une erreur administrative et va lui-même devenir un ennemi de l’État. “I met Terry Gilliam when I was a kid and I do remember him to be THE funniest person alive. Probably also the craziest and the most childish. Just like his movies. I refer to an utterly open and ‘everything is possible’ fantasy and creativity, that, rather than rejecting it, we should strive for and never let go again. In ‘Brazil’, Gilliam takes us into his utopia by criticizing people’s obsession to stay in control, thus not letting dreams and wishes happen. This ‘adult’ refusal of the childish, the silly, the hopeful, also the scary and the beautiful is, as far as I’m concerned, humanity’s biggest mistake, and I am pretty sure that Terry Gilliam would agree with me... - You must have hopes, whishes, dreams? - No, nothing, not even dreams.” (Anne Simon) Cinémathèque

Die nachhaltigen Auswirkungen der Wirtschafts- und Finanzkrise betreffen in besonderem Maße junge Menschen und beeinträchtigen ihren Einstieg ins Berufs- und damit ins Erwachsenenleben. Die Jugendarbeitslosigkeit ist innerhalb der Europäischen Gemeinschaft auf einem Rekordniveau: mehr als 5 Millionen junge Menschen in der EU sind heute arbeitslos. Darüber hinaus sind bestimmte Gruppen der jungen Bevölkerung besonders durch frühzeitigen Schulabgang oder Erwerbslosigkeit gefährdet. Erschreckend ist in diesem Zusammenhang die Zunahme der Jugendlichen, die weder erwerbstätig noch in der allgemeinen oder beruflichen Bildung sind und beiden Systemen völlig den Rücken gekehrt haben. Europaweit trifft dies auf etwa 7,5 Millionen Jugendliche und junge Erwachsene der Altersgruppe 15-24 Jahre zu, in Luxemburg sind es rund 3500 junge Menschen. Die Mitgliedstaaten sind somit gefordert, neue Maßnahmen zu treffen, um die hohen Jugendarbeitslosenquoten zu verhindern und zu bekämpfen. Während der Konferenz werden Fakten zur europäischen und nationalen Situation junger Arbeits- und Erwerbsloser genannt, aber auch Perspektiven aufgezeigt, die verhindern, dass eine verlorene Generation entsteht. Im Anschluss an die Eröffnungskonferenz vom 19. September lädt der Veranstalter zu einer Vernissage ein, bei der Projekte und Werke junger Menschen zum Thema (Neue) Wege in Arbeit, Ausbildung und Beschäftigung gezeigt werden. Organisiert vom Service

 20:30  The Boat That Rocked

cf. 05/09 Mudam

 19:30  Popradio vs Autorenradio (Radio Days : La radio au cinéma)

 20:30  Brazil

WEDNESDAYS@MUDAM: 0°-Zéro degré

cf. 15/09 Abbaye de Neumünster

 20:30  International Cajun Trio

 18:00 

National de la Jeunesse im Rahmen der Maison de l’Orientation in Zusammenarbeit mit dem CCRN. Abbaye de Neumünster

Ein Vortrag von Klaus Walter / in deutscher Sprache / 50’. Es werden behandelt: einerseits Popradios als Begleitmittel durch einen fordistischen Regel-Alltag, den es so nicht mehr gibt, und deren Simulation von Normbiografien, die heute nicht mehr der Norm entsprechen. Andererseits Autorenradios, ggf. Piratenradios als “Avantgarde” und Lokomotiven in der britischen Popkultur und deren Einfluss auf die öffentlich-rechtliche Radiolandschaft (BBC). Diese Diskussion wäre undenkbar ohne die unzähligen Radio-DJ’s. Deswegen befasst sich Klaus Walter mit den Disk Jockeys in der Tradition eines John Peel. Ganz nach der Devise: Geschmacksbildung als Herzensbildung und Politisierung.Klaus Walter Klaus Walter ist ein echter Musikarbeiter und moderiert u.a. “Was ist Musik?” im Internetradio ByteFM. Seit den 70ern setzt er sich als freier Autor (SPEX, TAZ, Jungle World, Die Zeit usw.) mit den Themen Popkultur, Politik und Sport auseinander. Le ticket pour cette conférence donne un accès gratuit au film “The Boat That Rocked” qui suit. Cinémathèque

 20:00  Trust

cf. 12/09 Théatre du Centaure

European piano nights Marian Rybicki, direction artistique. Concours international de piano organisé par l’Institut BEI. Philharmonie

September'12 CITY Agenda LUXEMBOURG

Radio Days: La radio au cinéma GB 2009 / vostf / 135’ / c / De : Richard Curtis / Avec : Philip Seymour Hoffman, Bill Nighy, Nick Frost En 1966, le rock explose dans le monde, et notamment au Royaume-Uni. Radio Rock, une radio pirate, diffuse ses programmes depuis un bateau naviguant dans les eaux internationales au large de la côte anglaise. Le gouvernement britannique est bien décidé à réduire ces voix dissidentes au silence, mais ces incroyables disc-jockeys ne comptent pas se laisser faire. Quand ils occupent l’antenne avec du sexe, de la drogue et du rock’n’roll, près d’un Anglais sur deux est à l’écoute. “Richard Curtis is good at handling large casts, establishing all the characters and keeping them alive.” (Roger Ebert) “Une délicate absurdité et des effets comiques pertinents viennent s’appuyer sur une programmation musicale et dantesque... Richard Curtis serait-il au sommet de son art ?” (Metro) Cinémathèque

Théâtre Danse / Opéra Musique classique Conférence Musique actuelle Cinémathèque Événement Jeune Public Exposition Divers


Agenda

20

Atelier créatif cf. 17/09 Centre culturel et scientifique russe

jeudi thursday

 14:30  Italobimbi — cours d’italien pour enfants

Italobimbi organise des cours de langue et culture italienne pour enfants de 4 à 10 ans souhaitant améliorer leur connaissance de l’italien. Nous proposons des petits groupes, selon l’âge et sur la base du niveau de maîtrise de la langue. Nous offrons professionnalité, une programmation didactique soignée et une ambiance conviviale où les enfants apprennent les bases de l’orthographe, de la culture et des traditions italiennes, ainsi que le vocabulaire afférent à plusieurs thèmes scolaires, et ça tout en s’amusant ! Cours pour enfants de 4 à 5 ans. Circolo Eugenio Curiel

 15:30  Italobimbi — cours d’italien pour enfants

cf. 14h30 Cours pour enfants de 6 à 7 ans. Circolo Eugenio Curiel

 16:30  TLS and DTLS: A Tale of Two Protocols

Prof. Kenny Paterson, Royal Holloway, University of London. TLS is the de facto protocol of choice for securing Internet communications, while DTLS is an increasingly important variant of TLS that was designed for use in lightweight applications. In this talk, he will provide an overview of what is known about the security of the TLS and DTLS protocols. He will discuss the BEAST attack on TLS and what its implications are and also talk about a recently discovered vulnerability in TLS 1.2, as well as what we know about the provable security of the protocol. He’ll then explain how DTLS implementations turn out to be more vulnerable than TLS to padding oracle attacks. The talk will assume basic knowledge of cryptography and networking, but will be as self-contained as possible. Université du Luxembourg ‒ Campus Kirchberg

 17:00 

Italobimbi — cours d’italien pour enfants cf. 14h30 Cours pour enfants de 8 à 10 ans. Circolo Eugenio Curiel

 18:30  Trust

cf. 12/09 Théatre du Centaure

 19:00  Workshop semence de légumes : récolte de semences

De mars à novembre 2012, de nombreux workshops et présentations sur la culture de semences de légumes sont organisés dans le jardin de la Maison de la Nature avec Frank Adams. Apprenez à cultiver vous-mêmes vos propres semences de légumes ! Le workshop du 20 septembre sera consacré à la récolte des semences. Un test de dégustation est inclus ! Inscription et informations: Lea Bonblet (naturschutzberodung@ luxnatur.lu ou 29 04 04-313) d’Haus vun der Natur asbl KOCKELSCHEUER

rend der letzten Wochen beobachten können, wie in den Chefetagen Europas im Namen “der kommenden Generationen” beschlossen und ratifiziert wurde. Als Teil dieser kommenden Generationen wollen wir einen Blick in unsere europäische Zukunft wagen. Wer darf mitmachen? Wer darf hoffen? Wer hat keine Lust mehr auf Europa? “Ode an die Freude” ist das dritte Projekt der Gruppe Richtung22, die sich - als logischer nächster Schritt - aus dem TNL-Jugendclub heraus gebildet hat. Neben ihren Theaterprojekten hat Richtung 22 durch ihren satirischen Film “De séchere Wee”, der die Situation der Schule in Luxemburg zum Inhalt hat, ein größeres Publikum erreicht. Die Gruppe vereint hauptsächlich Studenten (die nicht nur Theater, sondern auch Film, Politik, Philosophie oder Physik studieren) und Schüler

ab 18 Jahren. Jeder Interessierte ist willkommen. Das Prinzip des Jugendclubs bleibt: Die Texte werden selbst geschrieben, das Stück selbst inszeniert und gespielt. Aktuelle Themen werden behandelt und kommentiert. Théâtre National du Luxembourg

 20:30  Rosencrantz & Guildenstern Are Dead

Votez Cinéma ! Choix de : Bernard Michaux, Producteur, Lucil Film

(D’Schatzritter). USA-GB 1990 / vostf / 117’ / c / De : Tom Stoppard / Avec : Gary Oldman, Tim Roth, Richard Dreyfuss / Lion d’Or, Festival de Venise 1990 Deux chevaliers farfelus, Rosencrantz et Guildenstern, sont appelés à la cour du Danemark, car leur ami d’enfance, Hamlet, est devenu fou... “En fait, je n’ai vu ‘Rosencrantz & Guildenstern Are Dead’ qu’une seule fois. C’était en 2002, un de ces jours où j’ai étudié toute la journée pour l’examen de fin d’études au Luxembourg. Après une longue journée consacrée à la philosophie, j’avais envie d’aller au cinéma. Parfois je m’aventurais à la Cinémathèque sans connaître le film et

submit your event on Inscrivez vos events sur

www.plurio.net Édition octobre : 03/09

CAFÉ-BAR TEMPORAIRE AU CASINO LUXEMBOURG – FORUM D’ART CONTEMPORAIN DANS LE CADRE DU PROJET MAKING OF (DU 16.9.2012 AU 16.12.2012).

 20:00  Ode an die Freude

Wetten, dass Sie sich beim Gedanken an Europa etwas unwohl fühlen?! Wetten, dass Europa nicht bloß Einigkeit und Frieden für Sie bedeutet?! Wetten, dass Sie sich nicht so ganz sicher sind, wer in den höheren europäischen Instanzen die Fäden zieht?! Was, wenn Europa auf einmal zu Ihnen ins Theater kommen würde? Und was, wenn Sie auf einmal mitbestimmen könnten? Könnten Sie Beethovens “Ode an die Freude” mitsingen? Es ist längst Zeit für das Theater, sich hier einzumischen und das Projekt Europa ins Scheinwerferlicht der Bühne des TNLs zu zerren. Ziemlich perplex hat das junge Kollektiv Richtung22 wäh-

September'12 CITY Agenda LUXEMBOURG ANN.indd 2

HEURES D’OUVERTURE : LUNDI, MERCREDI, JEUDI, VENDREDI DE 11 H 00 À 23 H 00. SAMEDI, DIMANCHE DE 11 H 00 À 18 H 00. FERMÉ LE MARDI.

WWW.CASINO-LUXEMBOURG.LU WWW.MAKINGOF.LU

49 20/08/12 17:55


Agenda

sans lire le résumé du film auparavant. Parfois j’étais déçu, mais ce soir-là j’ai été épaté par ‘Rosencrantz & Guildenstern Are Dead’. J’avais l’impression d’avoir plus appris pendant ces 2 heures qu’au long de toute la journée. J’ai donc hâte de revoir, après 10 ans, au même endroit, ce film qui raconte l’histoire de Rosencrantz et Guildenstern qui emmènent Hamlet en Angleterre, afin qu’il soit exécuté par la Cour britannique.” (Bernard Michaux) Cinémathèque

21

vendredi friday

 18:00  Analyser – Conserver – Restaurer

Par Gisèle Reuter, restauratrice, Les 2 Musées de la Ville de Luxembourg, en français. Cette conférence présentera les travaux de restauration des peintures et des cadres réalisés pour l'exposition “Les collections en mouvement”. Aspects inédits des œuvres de la Villa Vauban et permettra aux participants de découvrir le travail passionnant d’un restaurateur de peintures de chevalet. Villa Vauban

 19:00  Tristan goes to India

Orchestre Philharmonique du Luxembourg. Susanna Mälkki, direction. Joanna MacGregor, piano. Cynthia Millar, ondes Martenot. Richard Wagner : “Tristan und Isolde: Einleitung und Liebestod” (Prélude et Mort d’Isolde). Olivier Messiaen : “Turangalîla-Symphonie”. Backstage 18h30 : Cynthia Millar presents the ondes Martenot (E). Après le concert : Kuljit Bhamra, tabla. Magic, mystery & make believe - an Indian journey. L’OPL vous propose un nouveau cycle de concerts Aventure+, composé de quatre soirées de découvertes musicales. Ce voyage à travers le jazz, la musique classique, contemporaine, folk, etc. sera guidé pour la saison 2012/13 par la pianiste Joanna MacGregor, représentante de cette mixité des genres et conseillère artistique de la première édition.

50

“L’OPL a déjà, bien sûr, un lien historique très fort avec Messiaen avec lequel il a beaucoup travaillé des années 1960 aux années 1980. Il est donc particulièrement fascinant de donner sa ‘Turangalîla-Symphonie’, ce merveilleux joyau virtuose et très coloré, associé au prélude de ‘Tristan et Isolde’ et à la ‘Mort d’Isolde’. Et le plus d’Aventure+ est que vous avez toujours un événement post-concert - pour cette soirée, l’exceptionnel joueur de tabla et compositeur Kuljit Bhamra fera une performance dans le foyer.” (Joanna MacGregor) Philharmonie

Concert d’opéra de la cantatrice russe Maria Ludko Le Centre culturel et scientifique de Russie vous invite au concert de la cantatrice russe, lauréate des concours internationaux et russes, soliste du Théâtre Mariinsky : Maria Ludko. Sa voix d’une grande ampleur, son timbre riche et ses talents de comédienne lui permettent d’interpréter plus de 20 grands rôles d’opéra. Centre culturel et scientifique russe

Le Comique qui pique des voix ! Spectacle co-écrit avec Bernard Mabille. Plus de 12 ans de succès sur les grandes scènes parisiennes : Théâtre des 2 Ànes, Don Camillo, Bobino, Théâtre du Gymnase-Marie Bell, etc. et plus de 2 000 représentations à travers la France et la Belgique, coup de cœur du Showtime ! Le Showtime ESCH-SUR-ALZETTE

 20:00  Ode an die Freude

cf. 20/09 Théâtre National du Luxembourg

Trust cf. 12/09 Théatre du Centaure

 20:30  Private Parts

Radio Days : La radio au cinéma USA 1997 / vostf / 109’ / c / De : Betty Thomas / Avec : Howard Stern, Mary McCormack, Robin Quivers Évocation de la lutte et de la carrière du disc-jockey Howard Stern, aphasique depuis l’âge de 12 ans et qui à force de volonté est devenu l’une des figures de proue des médias américains, star incontestée de la radio et de la télévision. “Résurgence vivante de l’esprit libertaire des années 70, Stern offre un parfait antidote au puritanisme ambiant aux USA. Sa manière débridée de plaisanter sur les questions sexuelles les plus épineuses nous donne l’impression que l’Amérique n’est pas aussi atteinte qu’on le croit par l’intégrisme moral et le ‘politiquement correct’.” (Les Inrockuptibles) “Le titre donne dès le départ la couleur de ce film sans concession, honnête jusque dans les limites du principe. Ce qui risquait de n’être qu’une simple succession de sketchs radiophoniques s’avère un film très écrit, où l’autoportrait ne vire jamais à l’auto-célébration.” (commeaucinema.com) “Howard Stern rules in ‘Private Parts’ a funny and unexpectedly beguiling account of the outrageous humorist’s unlikely rise to the pinnacle of radio celebrity.” (Variety) “‘Private Parts’ is a comic firecracker with a surprising human touch.” (Rolling Stone) Cinémathèque

RISE LAUNCH EVENT L’événement RISE se produira le 21 septembre à Belval, Rockhal Club, afin de présenter en avant-première les épisodes un et deux de l’émission télé-réalité luxembourgeoise RISE. Tête d’affiche de l’événement ainsi que de l’émission RISE sont les gagnants du concours Brand your Band 2012, Lawyers Guns ‘n’ Money. Pendant l’événement, ils sont supportés par The Jacob Conspiracy et un groupe surprise. Entre les performances et avant les projections, DJ Don

Simon vous mettra de bonne humeur. RISE est une nouvelle émission télé-réalité accompagnant le groupe Lawyers Guns ‘n’ Money sur leur chemin vers le succès. L’émission sera lancée après l’avant-première au RISE Launch Event et les épisodes seront publiés sur base hebdomadaire sur www.riseshow.lu. Brand your Band est un concours annuel fondé en 2011, soutenant des groupes talentueux du Luxembourg. Les gagnants du concours Brand your Band reçoivent un paquet promotionnel extensif incluant un enregistrement au Rockhalstudio, un mixage et mastering, un clip vidéo, une identité graphique, une exposition aux médias, une répétition scénique avec l’équipe du Centre de ressources de la Rockhal ainsi qu’une inclusion dans l’émission RISE. Les gagnants de cette année Lawyers Guns ‘n’ Money sont les nouveaux rock’n’ rollers du Luxembourg. Avec leur attitude unique et leur genre cohérent, ils accueillent un public de plus en plus grand. L’événement sera filmé et inclus dans le dernier épisode de RISE - rejoins-nous pour faire partie de l’émission télé-réalité luxembourgeoise. Rockhal ESCH-SUR-ALZETTE

22

samedi saturday

 10:30  Pütz / Feinen (L)

Annick Pütz : conception, danse. Misch Feinen : arts plastiques. Production Philharmonie Luxembourg en coopération avec le Musée Dräi Eechelen forteresse, histoire, identités. Philharmonie

 11:00  Audition d’orgue

30 minutes de musique d’orgue avec l’organiste tchèque Marketa Reindlova. Église Saint-Michel

brunch at mudam Mudam

September'12 CITY Agenda LUXEMBOURG

 12:00  Quetschefest, Velo-Club

Centre sociétaire et culturel An der Eech LEUDELANGE

 13:30  Mobilitéitswoch 2012

Initiation Segway tout-terrain pour tous avec la participation de segwaytours.lu. Jusqu’à 18h. www.segwaytours.lu Centre-ville Esch-sur-alzette

 14:30  Visites guidées autour du site et dans la ville

Les forts Thüngen et Obergrünewald par Célestin Kremer et Romain Schaus (Durée : environ 2h). Visite gratuite en luxembourgeois, français, allemand. Sans inscription. Départ : Trois Glands. Musée Dräi Eechelen : Forteresse, Histoire, Identités

 15:00  Les ateliers pour enfants du samedi après-midi

cf. 01/09 Casino Luxembourg Forum d’art contemporain

Pütz / Feinen (F) cf. 10h30 Philharmonie

 15:30  20 JOER — RADIO ARA

Radio ARA et Graffiti asbl, les émissions jeunes de radio ARA, fêtent leurs 20 printemps et s’offrent un festival de retrouvailles et de fête, sous le signe de la musique, du partage et de la bonne humeur avec des workshops, des émissions en direct, des concerts, avec entre autres : Chicco, Quentin Lagonza, Sneaky Pete, Dirty

Théâtre Danse / Opéra Musique classique Conférence Musique actuelle Cinémathèque Événement Jeune Public Exposition Divers


Agenda

Crows, sans oublier des DJ sets avec Maximillian, Filmore West, TMI. Au programme également des expostions et une séance spéciale avec le film “The Boat That Rocked”. Venez célébrer les 20 ans de notre radio, avec toute son équipe, ses animateurs, anciens et nouveaux collaborateurs, pour un festival qui explorera tout l’univers de la radio, revisité à la sauce Radio ARA ! Kulturfabrik ESCH-SUR-ALZETTE

 16:00  20 JOER — RADIO ARA

Open Mic organisée par Deborah Lehnen (Ratelach) Kulturfabrik ESCH-SUR-ALZETTE

seront enregistrées par l’Orchestre. www.luxembourgticket.lu Conservatoire de la Ville de Luxembourg

 19:05  20 JOER — RADIO ARA

Sneaky Pete (grande salle) Kulturfabrik ESCH-SUR-ALZETTE

Orchestre symphonique le Cercle

 19:30  Le Comique qui pique des voix !

cf. 21/09 Le Showtime ESCH-SUR-ALZETTE

Gala symphonique d’automne. Dirigé depuis 1994 par Georges Wagner, l’Orchestre symphonique “Le Cercle”, créé en février 1910, réunit aujourd’hui quelque 60 musiciens professionnels. Le programme de cette soirée inclut la dernière née des pièces du compositeur luxembourgeois Luc Grethen. L’orchestre se produit avec Michèle Kerschenmeyer, pianiste originaire de Mamer. Titulaire

 20:00  DOUANE’S MUSEK

opderschmelz DUDELANGE

Trust 20 JOER — RADIO ARA Atelier de danse (salsa, merengue, bachcta, cha-cha) Kulturfabrik ESCH-SUR-ALZETTE

20 JOER — RADIO ARA Atelier d’art avec Marina Herber. Kulturfabrik ESCH-SUR-ALZETTE

 17:00  20 JOER — RADIO ARA

A decade of silence (grande salle) Kulturfabrik ESCH-SUR-ALZETTE

 18:00  20 JOER — RADIO ARA

Kitshickers (grande salle) Kulturfabrik ESCH-SUR-ALZETTE

 18:30  20 JOER — RADIO ARA

Réception officielle de l’exposition des artistes : Ania Polfer, Patricia Lippert, Edgar Kohn, Marina Herber, Damiano, Mish Fish, Jerome Koch. Exposition de radio ARA audio et photos (Galerie Terres Rouges) . Kulturfabrik ESCH-SUR-ALZETTE

 19:00  20 JOER — RADIO ARA

Dorian & Louvar (Ratelach) Kulturfabrik ESCH-SUR-ALZETTE

20 JOER — RADIO ARA Chicco (Graffiti / Sales Lentz Bus) Kulturfabrik ESCH-SUR-ALZETTE

cf. 12/09 Théatre du Centaure

Ode an die Freude cf. 20/09 Théâtre National du Luxembourg

d’un Premier Prix de piano à l’âge de 13 ans, elle poursuit ses études à Metz, puis au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. De nombreux concerts l’ont emmenée à travers l’Europe, à Singapour et en Amérique du Sud. Elle a participé à de nombreux festivals internationaux et a joué avec des orchestres tels les Solistes Européens, Luxembourg, l’Orchestre de Chambre Franz Liszt, la Beethoven Academie ou l’Orchestre National de Belgique. Denise Puraye, présentation. Georges Wagner, direction. Michèle Kerschenmeyer, piano. Georges Bizet : “Premier mouvement de la Symphonie n°1 Ut Majeur Allegro Vivo”. Wolfgang Amadeus Mozart : “Concerto n°21 K.467” pour piano et orchestre. Luc Grethen : “Swirling Cities”, Création mondiale. Édouard Lalo : “Rhapsodie Norvégienne

Andantino - Allegretto - Presto”. Carl Maria von Weber : “Invitation à la Valse”. Jacques Offenbach : “Orphée aux Enfers”. Kinneksbond MAMER

Soirée spéciale courts métrages : Feierblumm Productions

Durée : environ 60 minutes. En guise d’ouverture de la soirée sera présentée en avant-première l’adaptation d’un conte

submit your event on Inscrivez vos events sur

www.plurio.net Édition octobre : 03/09

20 JOER — RADIO ARA DJ Moostash (Ratelach) Kulturfabrik ESCH-SUR-ALZETTE

Duo Radionov Yossif Radionov, violon. Zornitsa Radionova, piano. Franz Schubert : “Ave Maria” D 839 (arr. A. Wilhelmj). Niccolò Paganini : “Concerto pour violon et orchestre N° 2 3: Rondo à la clochette (La campanella)”. Edvard Grieg : “Sonate pour violon et piano N° 2”. Piotr Ilitch Tchaïkovski : “Méditation (Souvenir d’un lieu cher N°1)”. Pablo de Sarasate : “Zigeunerweisen op. 20” Dora Draganova : “Souvenir du 20e siècle. Suite de salon”. Pantcho Vladiguerov : “Rhapsodie Vardar” (Rhapsodie bulgare). Philharmonie

Orchestre National de Jazz Luxembourg Composition Contest Finale de la première édition du concours de composition de l’Orchestre National de Jazz Luxembourg. Les nouvelles compositions pour Big Band de compositeurs actifs sur la scène musicale luxembourgeoise seront présentées à un jury international. Les œuvres retenues composeront le nouveau programme de l’ONJL pour la saison 2012-2013 et

ça a du bon d’être étudiant avec Orange Wednesdays, vous bénéficiez de deux places de cinéma pour le prix d’une. Mais ce n’est pas tout. Si vous êtes étudiant, Orange vous offre le pop-corn chaque mercredi pendant les vacances scolaires, sur présentation de votre carte d’étudiant aux caisses d’Utopolis et du ciné Utopia. le mercredi change avec Orange

offre valable jusqu’au 16 septembre

En collaboration avec

www.utopolis.lu

orangewednesdays.lu

September'12 CITY Agenda LUXEMBOURG ORANG0277_CityAgenda_104x152_FR.indd 1

51 31.07.12 14:13


Agenda

(titre de travail : “Phosphoros”), un court métrage réalisé par Yves Steichen et Yasin Özen. Également à l’affiche se trouvent entre autres le court métrage “Gänseblümchen” (réalisateur : Sacha Bachim), le documentaire “Le Retour” (réalisateurs : Charlotte Bruneau et Catherine Wurth), le “Paticka Aids-Präventiounsclip” (réalisateur : Jacques Molitor), le clip musical “Shadows” du groupe Spleen (réalisatrice : Julie Schroell), le clip consacré à l’économie d’énergie “Schalt ëm” (réalisateur : Fabrice Genot) et un court reportage sur les questions énergétiques (ces deux derniers projets étant réalisés dans le cadre d’un projet scolaire, commandité par le ministère de l’Environnement). Cinémathèque

 20:10  20 JOER - RADIO ARA

Taliesyn (grande salle) Kulturfabrik ESCH-SUR-ALZETTE

 21:00 

lived some years in Madrid (Spain), and it was there where he discovered his passion for music and became a great admirer of the most popular Dominican’s singer Juan Luis Guerra. This had an impact and a major influence on Anselmo’s future career as a musician. After belonging to a Latin rock’n’roll band in New York, Anselmo began making his projects as a solo artist. In January 2006 he released his first album “Love Stories” Produced by Good Sound Records, owned by the artist. This album is dominated by the R & B music genre. His next success, the second album “As Ultimas Histórias” followed. He recently released his third album “O Cupido”, which set a record on February 14 after being the first album in Angola to sell more than 21 thousand copies on its release day. In 2006 Anselmo Ralph was nominated for Best African Artist, at the gala of the MTV Europe Music Awards 2006 in November in Copenhagen, Denmark. Rockhal ESCH-SUR-ALZETTE

20 JOER - RADIO ARA DJ Filmore West (Ratelach) Kulturfabrik ESCH-SUR-ALZETTE

 23:00  90s Party

 21:15 

 22:00  20 JOER - RADIO ARA

 22:10  20 JOER - RADIO ARA

Dirty Crows (grande salle) Kulturfabrik ESCH-SUR-ALZETTE

Min. age 21. Main room: music & visual by Hootenannynew. Dancefloors: SK front & backroom, 90s UNDERGROUND, djs: Buik aka Fritz, Jerry Libardi, Foolproof (grooveattaxx), & Don Simon. www.atelier.lu den Atelier

 22:30  ANSELMO RALPH

Anselmo Ralph, the Angolan RnB singer-songwriter will be performing live at the Rockhal on 22 September 2012. Anselmo Ralph was born in 1981 in Luanda, Angola and attended high school there. Then he immigrated to New York to finish his studies where he graduated in accounting in the Community College of the Manhattan borough of New York. In the 1990s, Anselmo

52

TMI (grande salle) Kulturfabrik ESCH-SUR-ALZETTE

 01:15 

20 JOER - RADIO ARA DJ Maximilian (grande salle) Kulturfabrik ESCH-SUR-ALZETTE

 23:45  20 JOER - RADIO ARA

Sermeq (grande salle) Kulturfabrik ESCH-SUR-ALZETTE

Mobilitéitswoch 2012 Initiation Segway tout-terrain pour tous avec la participation de segwaytours.lu. Jusqu’à 18h. www.segwaytours.lu Centre-ville Esch-sur-alzette

20 JOER - RADIO ARA DJ Mich an (grande salle) Kulturfabrik ESCH-SUR-ALZETTE

23

dimanche sunday

 07:00  IVV Wanderung in Wiltz — Checkpoint Prabbeli

Marche populaire. Départ-arrivée : Parc Simon, avenue Nicolas Kreins, Wiltz. Parcours : 6, 12, 20 km. Checkpoint : Prabbeli/Jardin de Wiltz Centre socioculturel régional Prabbeli WILTZ

 10:00  le moulin de Beckerich, hier et aujourd’hui

Quentin Lagonza (grande salle) Kulturfabrik ESCH-SUR-ALZETTE

DJ Visions of the past (Ratelach) Kulturfabrik ESCH-SUR-ALZETTE

 00:30  20 JOER - RADIO ARA

20 JOER - RADIO ARA

Le moulin de Beckerich a été acheté par la commune en 1996. En 2004, une association sans but lucratif a été créée dans le but de mettre en valeur ce site très particulier, témoin du labeur des hommes autrefois. L’asbl d’Millen y organise de nombreuses manifestations dans l’espoir de faire connaître ce lieu rempli d’histoire. Installé dans un cadre naturel magnifique, le moulin de Beckerich a bénéficié d’une rénovation exceptionnelle qui en fait aujourd’hui un lieu d’histoire, de tourisme doux et de découverte campagnarde hors norme ! C’est ce parcours formidable que l’historienne Isabelle Bernard va vous raconter dans le cadre des Journées européennes du Patrimoine. Moulin de Beckerich BECKERICH

Visite guidée vum Schlass Visite guidée du château de Brandenbourg. Le 23 septembre à 10h, les portes du château s’ouvriront pour une visite guidée et vous pourrez vivre un voyage moyenâgeux, accompagné par des chevaliers de Vianden ! Ensuite le Syndicat d’Initiative organise un barbecue au village. Inscription obligatoire. Château de Brandenbourg BRANDENBOURG

 10:15  Kino: Unser Leben

Inscription obligatoire sur www.panda-club.lu/kontakt. Ciné Le Paris Betebuerg

 10:30  Musicroissant

Pour le plus grand bonheur des petits et des parents, les 3 à 10 ans sont invités à venir explorer et découvrir la musique. Finesse et enchantement sont au rendez-vous aux Musicroissants les dimanches matins. D’une durée d’environ 50 minutes, chacun des concerts animés présentés aux enfants vise à développer leurs capacités auditives et leur apprentissage de notions musicales générales. C’est une occasion merveilleuse pour les tout-petits d’explorer le monde du spectacle et de pénétrer dans l’univers de la musique, un espace nouveau pour eux, mais combien invitant. À l’issue du concert, les Jeunesses Musicales distribuent des croissants et du lait chocolaté ou du jus aux enfants. Conservatoire de la Ville de Luxembourg

 11:00  E Spazéiergang um Bauerenhaff

Porte Ouverte avec animations pour petits et grands, menu bio (sur réservation), grillades, découverte de la ferme et d’anciennes races d’animaux d’élevage, etc. Inscription nécessaire Naturhaff DERENBACH

September'12 CITY Agenda LUXEMBOURG

brunch at mudam Mudam

Musikverein Eintracht Minderlittgen Chef d’orchestre : Harrie Boers. Place d’Armes

Theaterfest 2012

La Theater Federatioun vous invite pour la troisième fois à son rendez-vous théâtral annuel pour inaugurer la nouvelle saison des théâtres et centres culturels du Luxembourg. Comme toujours, un programme riche et varié pour toute la famille autour des arts de la scène vous attend dans l’enceinte de l’Abbaye de Neumünster dont le site entier se transformera en scène gigantesque : chaque recoin accueillera des animations variées pour tous les âges et pour tous les goûts. Venez découvrir, en une seule journée, un aperçu de tout ce qui se fait sur les scènes luxembourgeoises en goûtant le mélange pimenté que la Theater Federatioun et ses membres vous proposeront : des rencontres avec des femmes et hommes de théâtre, des extraits de spectacles de la saison à venir, des animations de rue plutôt farfelues, des ventes d’accessoires, une “TheaterLounge” et bien d’autres surprises encore. En tant que fête d’ouverture des théâtres luxembourgeois, le Theaterfest souhaite en premier lieu donner au public un avant-goût addictif de la prochaine saison théâtrale. Pour montrer aux visiteurs ce qui se

Théâtre Danse / Opéra Musique classique Conférence Musique actuelle Cinémathèque Événement Jeune Public Exposition Divers


Agenda

fera sur les scènes luxembourgeoises à partir de septembre 2012, la Theater Federatioun peut compter sur le réseau de ses membres qui présenteront de nouvelles productions sous forme d’extraits ou de courtes lectures. Se présenteront entre autres : Jemp Schuster avec un extrait de son ultime spectacle “Et geet elo duer”, La Compagnie du Grand Boube avec une présentation du projet “Dance012”, Martin Engler avec un extrait de sa pièce “Homo Sapiens: Terror Terrestris” (Théâtres de la Ville), Sylvia Camarda et Jérôme Varanfrain avec “N...[éclats]”, une lecture scénique des Cahiers de Nijinski (TROIS C-L). Pour finir la journée comme il se doit, la Theater Federatioun promet un spectacle de clôture désopilant où le public pourra partager un grand moment de théâtre. Que vous soyez spectateur régulier, pratiquant amateur ou simplement curieux des arts de la scène, le Theaterfest réserve des moments forts pour chacun d’entre vous ! Venez partager un moment convivial, intense en théâtre et riche en histoires. Le programme détaillé de la journée pourra être consulté sur www.theater.lu. Abbaye de Neumünster

3SaxXL - Relecture de standards de l’époque “cool” par 3 saxophonistes luxembourgeois séparés d’une décennie : Guy (1952), Jitz (1962) et Laurent (1972) “mulliganisent” à souhait, épaulés par une rythmique de luxe. Abbaye de Neumünster

 16:00  Big Band Rhythm & Blech Trier

Chef d’orchestre : Till Krüger. Place d’Armes

Die ZauberflöteBravo, bravo Papageno

“Die Zauberflöte - Bravo, bravo Papageno” heißt die

 14:30  Concertos para bebés

 20:30  Festen

 17:00  Atelier créatif

cf. 17/09 Centre culturel et scientifique russe

 20:00  Ode an die Freude

cf. 20/09 Théâtre National du Luxembourg

Église St. Jean, Luxembourg-Grund

cf. 11h Philharmonie

 17:15  Quomodo cantabimus ?

Votez Cinéma ! Choix de Gintare Parulyte, Actrice (“La Symétrie du Papillon”, “Belle Époque”). Danemark 1998 / vostf / 105’ / c / De : Thomas Vinterberg / Avec : Ulrich Thomsen, Henning Moritzen, Birthe Neumann À l’occasion de ses 65 ans, un notable bourgeois réunit dans son manoir sa famille et ses enfants pour un fastueux repas d’anniversaire. Son fils aîné Christian est chargé de faire un discours à sa mémoire. À table, Christian lui fait choisir ce qui se révèle être le discours de la vérité. Les masques tombent l’un après l’autre, et le fantôme

de la sœur suicidée ressurgit... “Festen de Thomas Vinterberg est l’un de mes films les plus chéris, qui, même après maints visionnements, continue à me toucher d’une force incomparable. Ce film utilise la fête du 60e anniversaire d’un père comme cadre pour réunir les membres d’une famille afin d’explorer l’hypocrisie des relations, la cruauté du silence ainsi que le poids des secrets familiaux. L’histoire dévoile les perversités qui marinent au-dessous des fausses inquiétudes et des actes de politesse suffocants et montre, avec une puissance unique, le combat du personnage principal pour trouver la force de confesser les fantômes de son passé. Vinterberg se sert

submit your event on Inscrivez vos events sur

www.plurio.net Édition octobre : 03/09

 18:30  Trust

cf. 12/09 Théatre du Centaure

 20:30  Big Band Spuerkeess Bankers in concert

 11:30  Apéro’s Jazz / The 3 Baris

kindgerechte Bearbeitung der Oper von Wolfgang Amadeus Mozart. In faszinierender Weise wird der komplizierte Opernstoff für Kinder verkürzt, vereinfacht und zu einem Fantasie-Märchen in einer bunten Zauberwelt umgearbeitet. Mit farbenfrohen Kostümen und einer aufwändigen Bühnenausstattung, Lichtdesign und Pyrotechnik. Das klassische Familien-Musical für Kinder ab 5 Jahre. Centre culturel Schungfabrik TETANGE

Chef d’orchestre : Romain Alff. Place d’Armes

24 lundi monday

 11:00  Concertos para bebés

Un voyage musical de Monteverdi à Mozart pour enfants de 0 à 3 ans. Alberto Roque : saxophone baryton, ocarina. José Lopes : saxophone alto, cavaquinho. Nuno Gonçalves : clarinette. Pedro Santos : accordéon. Cristiana Francisco, Isabel Catarino : chant. Inesa Markava : danse. Paulo Lameiro : chant, direction. Musique de Claudio Monteverdi, Arcangelo Corelli, Antonio Vivaldi, Georg Philipp Telemann, Johann Sebastian Bach, Christoph Willibald Gluck, Joseph Haydn et Wolfgang A. Mozart. Philharmonie

September'12 CITY Agenda LUXEMBOURG

Rockhal.indd 1

53 21/8/12 2:28 PM


Agenda

parfaitement des caractéristiques du mouvement Dogma, et grâce au choix et jeu d’acteurs sublime, au décor claustrophobe et à une intrigue poignante de par sa simplicité, réussit à transmettre une réalité dans son état le plus cru et douloureux, ne donnant au spectateur aucune distraction, aucun autre choix, que d’être témoin d’un désastre familial hors du commun.” (Gintare Parulyte) Cinémathèque

25 mardi tuesday

 09:30  Concertos para bebés

cf. 24/09 Philharmonie

 11:00  Concertos para bebés

cf. 24/09 Philharmonie

 14:30  Concertos para bebés

cf. 24/09 Philharmonie

 19:00  L’art des structures en béton

Aurelio Muttoni est né en 1958 à Faido (Suisse italienne). Il obtient un diplôme d’ingénieur civil de l’EPFZ en 1982 et le titre de docteur en sciences techniques de la même école en 1989 avec une thèse sur l’application de la théorie de la plasticité dans le dimensionnement des structures en béton armé. De 1989 à 2001, il travaille comme ingénieur conseil en tant qu’associé d’un bureau d’ingénieurs à Lugano où il collabore dans le cadre de nombreux projets de bâtiments et d’ouvrages d’art. Il s’est en particulier distingué dans la conception structurale avec des projets innovants et a

54

également participé comme expert à une série de projets de plateformes offshore dans la mer du Nord. Dès l’ouverture de l’Accademia di Architettura de l’Université de la Suisse italienne en 1996, Aurelio Muttoni y fonctionne comme professeur et développe le domaine des structures. Depuis 2000, il est professeur ordinaire et dirige le Laboratoire de Construction en Béton à l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne. Son enseignement porte sur la conception des structures, la théorie et le dimensionnement des structures en béton armé ainsi que la conception et le calcul des ponts. Il dirige un groupe de recherche actif dans les domaines suivants : comportement et méthodes de dimensionnement des structures, conception des structures innovantes, poinçonnement des dalles, effort tranchant, adhérence béton-armature, comportement mécanique des éléments en béton à ultra-hautes performances et interaction sol-structures. Avec le soutien de Cimalux. La conférence est en langue française. Lieu : Forum da Vinci, 6, boulevard Grande-Duchesse Charlotte à Luxembourg. www.revue-technique.lu Forum da Vinci

 19:30  Ciné-club hellénique : Unfair World (2011) de Philippos Tsitos avec Antonis Kafetzopoulos

Filippos Tsitos’ Unfair World has won the Silver Shell for best director and best actor (Antonis Kafetzopoulos) at the 2011 San Sebastian Film Festival. The film centres on Sotiris (Antonis Kafetzopoulos), a very unusual police interrogator who, one day, decides to forgive all those who are treated unfairly in life, going as far as risking his own career by murdering a corrupt colleague. The crime, which has only one eyewitness, Dora (Theodora Tzimou), a lonely cleaning lady, brings the two characters closer together, as they are torn between love, honesty and justice. Filippos Tsitos is already well known among festivals critics and audiences thanks to his previous works, “My Sweet Home” (2001) and “Plato’s Academy” (2009). The latter was screened in festivals worldwide (from Locarno to Los Angeles, from Venice to New York), and has been one of the three finalists of the 2010 LUX

Prize of the European Parliament.    Ciné Utopia

 20:00  TRONDHEIM JAZZ ORCHESTRA FEAT. JOSHUA REDMAN

opderschmelz DUDELANGE

 20:30  Good Night, and Good Luck

Radio Days: La radio au cinéma USA 2005 / vostf / 93’ / De : George Clooney / Avec : George Clooney, Robert Downey Jr., Jeff Daniels, David Strathairn Dans les années 50, Edward R. Murrow, le présentateur du journal télévisé de CBS de l’époque, et le producteur Fred Friendly contribuent à la chute du sénateur Joseph McCarthy, à l’origine de la tristement célèbre chasse aux sorcières. “Ce noir et blanc complexe (agrémenté des interventions de la chanteuse de jazz Dianne Reeves) renvoie aux grandes heures du cinéma hollywoodien et affirme en beauté la qualité mythique de la lutte qui va nous être contée.” (Le Monde) “Good Night, and Good Luck is a passionate, thoughtful essay on power, truth-telling and responsibility.” (The New York Times) “Through this speech and the historical incident it surrounds, Clooney’s excellent film uses the past to make today’s media and their audiences address their responsibilities in the way that, back in 1953, Arthur Miller’s “The Crucible” drew on the Salem witch trials to make his fellow Americans face up to McCarthyism.” (The Guardian) Cinémathèque

SPRING OFFENSIVE

consistently putting out tunes that pull on our heartstrings. Mixing complex poly-rhythms and dashes of post-rock exuberance with devastatingly beautiful harmonies, the band alternate between delicate, lyric driven ambiance and desperate euphoria with soaring guitars and aggressive drums. It’s an emotional roller-coaster made all the more affective by gritty, cynical lyrics that tell tales of dreary day jobs and the struggle to pay the rent, topics that will resonate with many during dark economic times. The band’s last album, “A Stutter And A Start”, is a brooding piece of indie perfection with angular, reverberating guitars contrasted by sweet harmonies and wild gang chants. Oxford has a reputation for producing musicians with the same academic approach as its students and there’s certainly a sense that Spring Offensive are anything but conventional in their approach to songwriting. Spring Offensive have also had the pleasure of sharing a stage with the likes of Frank Turner, Hot Club de Paris, Talons, Stagecoach and many others. Yet after a hectic 2011, the band shows no signs of slowing down. With a UK tour quickly followed by a stint in Europe and an album currently taking shape, this could be the year that Spring Offensive blossom into mainstream consciousness. In the meantime they released their new single “Worry Fill My”. With so much planned for the months ahead and plenty in their arsenal ready to be unleashed, prepare yourselves as Spring Offensive invades the Rockhalcafe on 25 September 2012. Rockhal ESCH-SUR-ALZETTE

 21:30  Ciné-club hellénique : Unfair World (2011) de Philippos Tsitos avec Antonis Kafetzopoulos

26

mercredi wednesday

 09:30  Concertos para bebés

cf. 24/09 Philharmonie

 10:00  éducation affective et sexuelle des personnes avec autisme

Éducation affective et sexuelle des personnes avec autisme. Intervenante : Magali Descamps, psychologue du Service Universitaire Spécialisé pour Personnes avec Autisme (SUSA), Mons/Belgique. Présentation de l’outil d’évaluation des compétences sociales élaboré par le SUSA. Présentation du programme d’éducation sociale, affective et sexuelle. Les objectifs de ce programme sont les suivants : acquisition d’une meilleure connaissance du corps et de son fonctionnement, reconnaissance des émotions et des sentiments, acquisition des notions essentielles d’hygiène, connaissance des comportements sociaux adaptés en ce qui concerne son corps et celui d’autrui, prise de conscience des possibilités et des limites par rapport à une vie de couple et au rôle de parent.

cf. 25/09   Ciné Utopia

Spring Offensive are a relentlessly inventive guitar band complete with rich harmonies, driving rhythms and heartfelt lyrics. As they are on tour in the UK and Europe soon they have not forgotten to make a stopover at the Rockhalcafe for a free showcase concert. Oxford based five-piece, Spring Offensive, the self-confessed “wimpy miserablists” have gone from strength to strength,

September'12 CITY Agenda LUXEMBOURG

Théâtre Danse / Opéra Musique classique Conférence Musique actuelle Cinémathèque Événement Jeune Public Exposition Divers


Agenda

Langue : français. Inscription : fond.autisme.lux@pt.lu Fondation Autisme Luxembourg MUNSHAUSEN

 11:00  Concertos para bebés

cf. 24/09 Philharmonie

 14:30  Concertos para bebés

cf. 24/09 Philharmonie

 18:00  CeCiL’s Afterwork R6 : La conteuse Anne Beffort

Venez déguster autour d’un verre des histoires rocambolesques pour vous ouvrir l’appétit et vous mettre l’eau à la bouche. Car une histoire se déguste avec autant d’attention qu’un bon vin ! La rencontre sera pimentée d’histoires drôles, savoureuses et mystérieuses. Cercle Cité

City Promenade Gourmande Découvrez une offre “all inclusive” tout aussi culturelle qu’appétissante ! Profitez d’une visite à la fois riche en histoire et gourmande ! Laissez-vous guider à travers la ville millénaire, ses quartiers pittoresques aux vues panoramiques époustouflantes et goûtez par-ci par-là aux excellents produits du terroir ! Au total, trois pauses gourmandes, allant du salé au sucré, crémant et boissons inclus, dans des restaurants de charme de la ville de Luxembourg. En luxembourgeois, allemand, français, anglais. Départ : 18h dans les Rives de Causen. Durée : 4h30. www.lcto.lu Clausen

WEDNESDAYS@MUDAM : 0°-Zéro degré cf. 05/09 Mudam

 18:30  DESIGN FRIENDS CONFERENCE: Sam Hecht

Design Friends is a non-profit association gathering people interested in design and its creation, whether it’s graphic or not. It proposes many activities

such as conferences with well-known designers, evenings and events focussed on creativity. The Design Friends’ mission is to put great design and fantastic designers in the spotlight and share these ideas with a larger audience of both professionals and design lovers. Therefore the association tries to have a program as diverse as possible, so that each area of design can be treated and discussed. By publishing catalogues, Design Friends also lobbies for a better understanding of design. On Wednesday, 26 September 2012, Design Friends invite British designer Sam Hecht for a lecture at Mudam. Born in 1969, British industrial designer Sam Hecht studied at the Royal College of Art and, after working briefly for the architect David Chipperfield, travelled in the US and Japan before returning to London as head of design at IDEO. In 2002 he established the design studio Industrial Facility with his partner Kim Colin. Both designers are convinced of “the importance of design as a means of simplifying our lives in an inspirational way”. Amongst their clients you find Muji, Yamaha, LaCie, Epson, Magis, Whirlpool and many more. Project areas include furniture, electronics, consumer products, cultural institutions, transportation and fashion. In English. Registration and information: www.designfriends.lu Mudam

de cette singulière famille. Voici des lieux aimés (e.a. le Château de Colpach, Dudelange et La Messuguière à Cabris) et des figures amies (e.a. les familles Mayrisch - de Saint-Hubert, Viénot), des souvenirs de voyages (e.a. au Grand-Duché de Luxembourg) et des rencontres multiples. Conférences : Pierre Masson, “Histoires d’amitié dans la vie et l’œuvre d’André Gide”. Pierre Masson, professeur émérite, directeur du Bulletin des Amis d’André Gide, fut professeur de littérature française à l’Université de Nantes. Il dirige le Centre d’études gidiennes de l’Université de cette même ville. Il a écrit notamment “Gide, voyage et écriture” (Presses Universitaires de Lyon, 1983) et “Lire : Les Faux-Monnayeurs” (PUL, 1991). Il a édité plusieurs œuvres de Gide, chez Gallimard, dans la collection

Pléiade : “Essais critiques” (1999), “Souvenirs et Voyages, avec Daniel Durosay et Martine Sagaert” (2001). Il a également édité les Correspondances de Gide avec Robert Levesque, Christian Beck, Malaquais, Mayrisch(avec Cornel Meder), Marc Allégret et Maurice Denis. Peter Schnyder: “André Gide heute”. Peter Schnyder ist Professor für französische und europäische Literatur an der Universität Ober-Elsass (Université de Haute-Alsace), Direktor des Forschungsinstituts für europäische Sprachen und Literatur (Institut de recherches en langues et littératures européennes) und Verantwortlicher für die grenzüberschreitenden Beziehungen der Universität Ober-Elsass. Seine Forschungsbereiche liegen in der Literatur und Lyrik des 19. und 20. Jahrhunderts, sowie vergleichende Literaturwissenschaft. Les conférences sont

organisées par l’Institut Pierre Werner et le Cercle des Amis de Colpach avec le soutien du Centre Culturel de Rencontre Abbaye de Neumünster. Vernissage de l’exposition André Gide et les siens à l’issue des conférences. Abbaye de Neumünster

 20:00  Dr. Mabuse - Der Meisterverbrecher und sein Schöpfer Norbert Jacques. Lesung Yutah Lorenz

Centre national de littérature - La Maison Servais MERSCH

submit your event on Inscrivez vos events sur

www.plurio.net Édition octobre : 03/09

André Gide et les siens L’histoire commence dans le salon du poète Francis Vielé-Griffin, en 1899, lorsque le jeune auteur de Paludes, André Gide, rencontre le peintre Théo van Rysselberghe et sa femme Maria. C’est le début d’une grande et belle amitié, qui trouvera un prolongement familial quand André et Elisabeth van Rysselberghe, fille de Théo et Maria, choisiront de donner naissance à un enfant, hors de toute union officielle. Leur fille, Catherine, naît le 18 avril 1923. L’identité de son père n’est connue que de sa grand-mère Maria - la “Petite Dame” -, le témoin privilégié de ce “climat” familial somme toute si cher à l’auteur des “Nourritures terrestres” (cf. “Cahiers de la petite dame”). Cet album de souvenirs, cette exposition conçue par Jean-Pierre Prévost avec l’aide précieuse de Peter Schnyder et Pierre Masson, trace ainsi les contours étendus, mais choisis,

*Hors majorations 3D et films longs. www.utopolis.lu

September'12 CITY Agenda LUXEMBOURG 120901_CityMag_MovieDays-claude.indd 1

55 8/17/12 4:19 PM


Agenda

 20:00  Le bourgeois gentilhomme

Comédie-ballet de Molière, musique de Lully. Théâtre musical. En français. Ah ! ce désir éperdu de Monsieur Jourdain de devenir gentilhomme ! Ses leçons de danse et de philosophie ! Les interventions impertinentes de Nicole, sa servante ! La cérémonie d’intronisation du grand Mamamouchi ! On ne se lasse pas de retrouver ce personnage-là de Molière. Cette fois, c’est Denis Podalydès qui a décidé de le mettre en scène, mais de ne s’en point moquer : “Pourquoi se moquer de Monsieur Jourdain ? Le bourgeois se pique simplement de découvrir ce qu’aujourd’hui nous nommons ‘la culture’ et il s’attelle au vaste chantier de vivre ses rêves... Et qu’importe si ces rêves sont ceux d’un homme ridicule.” Ayant choisi de redonner à la pièce sa forme originale, celle d’une comédie-ballet mise en musique sur les partitions de Lully, Denis Podalydès convoque et réunit tous les arts. Avec cette fête de théâtre costumée par Christian Lacroix, il vise bien à l’apothéose des sens tant espérée par son héros. Il s’agit bien évidemment de rire, la comédie s’impose. Mais comment ne pas avoir de la tendresse pour cet homme sans qualité qui tente d’initier à lui tout seul la première révolution culturelle. Élevé après mille péripéties comiques au rang prestigieux de “Mamamouchi”, Monsieur Jourdain vit son heure de gloire en musique et en danse, malade de sa bourgeoisie, gentilhomme imaginaire, à la fois exaucé et battu, dupé et triomphant, en ce moment théâtral si rare où le ridicule fait place à l’émerveillement pur. “C’est un Bourgeois d’une finesse, d’une légèreté et d’une profondeur comme on n’en a pas vu depuis longtemps. En revenant au contexte de création de la pièce, ou plutôt de la comédie-ballet, Denis Podalydès fait éclater toute sa modernité et son actualité, sa force comique intacte et irrésistible.” (Le Monde) Mise en scène : Denis Podalydès. Direction musicale : Christophe Coin. Scénographie : Éric Ruf. Costumes : Christian Lacroix. Lumières : Stéphanie Daniel. Collaboration artistique : Emmanuel Bourdieu. Chorégraphie : Kaori Ito. Avec 7 solistes de l’Ensemble Baroque de Limoges. Avec e.a. Isabelle Candelier, Manon Combes, Bénédicte Guilbert, Manuel le

56

Lièvre, Francis Leplay, Jérôme Kircher, Leslie Menu, Pascal Rénéric, Alexandre Steiger, Thibault Vinçon, trois chanteurs et deux danseuses. Grand Théâtre

Rantala / Simcock / Wollny “Piano Summit”. Iiro Rantala, piano. Gwilym Simcock, piano. Michael Wollny, piano. Rencontre au sommet de trois pianistes : Michael Wollny (né en 1978 en Allemagne, lauréat du Neuer Deutscher Jazzpreis et de l’ECHO en 2011), Iiro Rantala (né en 1970 à Helsinki), et Gwilym Simcock (né en 1981 au Pays de Galles). Tous trois sous contrat chez le label munichois ACT, ils font partie des jeunes jazzmen européens des plus remarquables. Philharmonie

 20:30 

fond sonore idéal pour les images de Marcel Carné et les paroles de Jacques Prévert, cette musique qui renforce l’atmosphère lugubre et défaitiste, mais aussi poétique du film.” (Jean Reitz) Cinémathèque

27

jeudi thursday

Concertos para bebés cf. 24/09 Philharmonie

Quai des brumes

 09:30 

 11:00  Concertos para bebés

cf. 24/09 Philharmonie

Votez Cinéma ! Choix de Jean Reitz, directeur de l’Agence Luxembourgeoise d’Action Culturelle. France 1938 / vo / 91’ / De : Marcel Carné / Avec : Jean Gabin, Michel Simon, Michèle Morgan À la veille de la Seconde Guerre mondiale, Jean, un soldat déserteur de l’armée coloniale, se rend au Havre dans l’espoir de quitter le pays. Il s’éprend d’une très belle jeune femme, Nelly, rencontrée dans un bar près du port. Ils s’aiment, mais le destin les séparera tragiquement... “T’as d’beaux yeux, tu sais !”, la célèbre réplique de Jean le déserteur à Nelly, a fait de Jean Gabin et Michèle Morgan l’un des couples (sur l’écran) les plus connus en France dans les années trente, les années du Front populaire. J’ai découvert le film, de même que ses principaux acteurs, pendant mes études à Nancy dans les années 80. L’analyse de ce film dans un cours sur l’histoire du cinéma français m’a tellement marqué que des scènes se sont définitivement ancrées dans ma mémoire et que même après tant d’années, ce drame me fascine toujours. Mais ce n’est pas cette réplique qui m’a marqué le plus, mais surtout la musique sombre créée par Maurice Jaubert qui donne un

 14:30  Concertos para bebés

cf. 24/09 Philharmonie

Atelier pour enfants  Atelier pour enfants “Le secret des trois Glands” avec Muriel Moritz. Réservation obligatoire. 6-12 ans. Durée : 2h. Musée Dräi Eechelen : Forteresse, Histoire, Identités

Italobimbi — cours d’italien pour enfants cf. 20/09 Pour enfants de 4 à 5 ans. Circolo Eugenio Curiel

 15:30  Italobimbi cours d’italien pour enfants

cf. 20/09 Pour enfants de 6 à 7 ans. Circolo Eugenio Curiel

 17:00  Atelier créatif

cf. 17/09 Centre culturel et scientifique russe

Italobimbi cours d’italien pour enfants cf. 20/09 Pour enfants de 8 à 10 ans. Circolo Eugenio Curiel

 17:30  Les Jeudis des Sciences-Colloquium General

Wie funktioniert ein “HiggsDetektor”? Mit Hans Jürgen Simonis, Karlsruher Institut für Technologie. Université du Luxembourg ‒ Campus Kirchberg

 20:00  Le bourgeois gentilhomme

cf. 26/09 Grand Théâtre

Mory Kanté Eröffnungskonzert der Echternach & Clearstream International Jazz Days 2012. Mory Kanté mit seinem Programm “La Guinéenne” im Trifolion Echternach. Mory Kanté: lead vocals, kora & guitar. Manian Demba: backing vocals. Onano Lydia Zamati: backing vocals. Adama Condé: balafon. Thierry Mvie: keyboards. Thomas Vahle: saxophone & African flute. Losseni Kone: djembe & congas. Sekou Oumar Dioubate: bass. Denis Tchangou: drums. Chill Out at the Agora: Paul Fox Collective. Der mehrfach preisgekrönte und sozial engagierte guineische Sänger und Instrumentalist Mory Kanté mixt erfolgreich amerikanische Jazzelemente mit afrikanischer Musik und ist mit seiner charakteristischen Tenorstimme und seinem Hauptinstrument Harfenlaute ein begnadeter Geschichtenerzähler. Mory Kanté, 1950 in Guinea geboren, lernte als Kind Balafon spielen und wurde dann als Griot - traditioneller afrikanischer Sänger - in Bamako (Mali) ausgebildet. Beeinflusst von diversen Musikstilrichtungen wird er als Sänger und Balafonist in ganz Afrika bekannt, vor allem dank seines ersten Albums “Courougnégné” 1981. Er kommt 1984 nach Paris, macht mehrere Aufnahmen, auf denen verschiedene Versionen von Yéké Yéké zu finden sind, ein Song mit dem ihm der weltweite Durchbruch gelingt. Er profitiert von der Begeisterung welche die afrikanische Musik in den 90er Jahren weckt. Zehn

September'12 CITY Agenda LUXEMBOURG

Jahre später kehrt er in seine Heimat Guinea zurück und wird hier zu einem Motor der wirtschaftlichen Entwicklung, indem er ein Kulturzentrum, ein Hotel, Konzertsäle in einem Vorort von Conakry, nach ihm Morykantea genannt, baut. Musikalisch aber kehrt er mit “La Guinéenne”, zur Formel der Big Band zurück. Diese Aufnahme ist eine Liebeserklärung an Afrika und an Guinea, und eine Hommage auch an die Frauen dieser Welt, die vielfach noch unterdrückt sind. Es ist auch ein musikalischer Kraftakt für diesen Pionier, dessen Werk dazu beigetragen hat, die Stimme Afrikas in der post-kolonialen Zeit zu bilden, in der er selbst einer der einflussreichsten und fesselndsten Interpreten der zeitgenössischen afrikanischen Musik geworden ist. Trifolion ECHTERNACH

THE BIG CHRIS BARBER BAND

The Living Legend of British Swing and Jazz Live on Stage! Chris Barber est une légende vivante : lui et sa bande étaient déjà dans les années 50 l’orchestre de jazz traditionnel de référence, le plus connu et le plus populaire d’Europe. Afin de fêter dignement ces 60 ans de scène, Chris Barber et son Big Band repartent sur les routes pour jouer, avec toujours autant de plaisir et d´énergie ce mélange de swing, ragtime, blues, jazz, et New Orleans qui fait leur succès... Sans jamais

Théâtre Danse / Opéra Musique classique Conférence Musique actuelle Cinémathèque Événement Jeune Public Exposition Divers


Agenda

oublier cette pincée d'humour anglais et d'autodérision qui ravit leurs spectateurs à chaque concert. Vous y entendrez les incontournables “Bourbon Street Parade”, “When The Saints Go Marchin’in”, “Petite Fleur” ou “All Blues” de Miles Davis, sans oublier “Ice Cream”, son hymne Dixie. Mais vous découvrirez aussi des titres plus personnels, qui laisseront place à l’improvisation des solistes du Band... Pour l’anecdote, tournant dès la fin des années 50 aux USA, Chris Barber organisa les premières tournées d’artistes de blues alors inconnus en Angleterre : Big Bill Broonzy, Sonny Terry et Brownie Mc Ghee, ou encore Muddy Waters. Concerts qui seront le déclencheur de nombreuses carrières en Angleterre, Peter Green (Fleetwood Mac), Eric Burdon (The Animals), Eric Clapton, David Bowie, John Lennon ou encore The Rolling Stones pour ne citer que les plus célèbres représentants de la British Invasion, cette lame de fond musicale qui envahit le monde dans les années 60. Conservatoire de la Ville de Luxembourg

 20:30  Cold Waves

Radio Days : La radio au cinéma Razboi pe calea undelor / Roumanie 2007 / vostf / 108’ / c / De : Alexandru Solomon / Avec : Doina Cornea C’est une histoire d’amour et de haine qui touche à quelque chose d’immatériel : les ondes radio. Pendant les années 80, Radio Free Europe était le recours secret et la confidente de ses auditeurs roumains. La station était alors l’ennemie jurée de Ceaucescu qui alla jusqu’à engager le terroriste Carlos, dit “Le Chacal”, pour la faire fermer. “The post-modern narrative form seems almost tailor-made for Communist Romania, a murky land of suspicion and conspiracy theories: truth and lie, then and now, facts and assumptions, all merge to form a ghostly web. Solomon has used this to make a masterpiece of a film about the history of the Romanian section of Radio Free Europe.” (Chris Keulemans, IDFA) “Cold Waves uncovers this unknown episode of the final

stages of the Cold War. It also brings together characters that have never met before: the listeners, RFE’s personnel, the regime and its killers. Cold Waves adds pictures where one only heard voices.” (Romanian Cultural Institute London) Cinémathèque

28

vendredi friday

 09:00  Seventh ECFR Symposium in Luxembourg

On behalf of the editors of the European Company and Financial Law Review (ECFR), the editors of the “Revue des sociétés” (Dalloz), and the University of Luxemburg, Prof. Dr. Heribert Hirte, Managing Editor and Professor at the University of Hamburg, would kindly like to invite you to the Seventh ECFR Symposium in Luxembourg. Corporate Governance: Duties and Liabilities of Board Members and The Transfer of Seat (afternoon session). The ECFR Conference will be held in English until 6pm. Chambre de Commerce

luxembourgeois et en français au “Konrad @ Casino”. Casino Luxembourg Forum d’art contemporain

 18:30  écologie et développement durable au service de l’Homme

Président fondateur de l’Institut européen d’écologie à Metz, président de la Fondation européenne de recherche sur l’éducation et l’écologie de la personne et de ses applications sociales, Jean-Marie Pelt est agrégé de pharmacie, spécialiste de botanique et d’écologie. Il a été professeur de biologie végétale et de cryptogamie (étude des plantes

pluricellulaires qui n’ont ni fleur, ni fruit, ni graine) à la Faculté de Pharmacie de Nancy jusqu’en 1978, puis a enseigné la botanique végétale à la Faculté des Sciences de l’Université de Metz. Il s’est intéressé particulièrement aux pharmacopées traditionnelles découvertes lors de ses nombreuses missions à l’étranger, en Afghanistan, au Togo, au Maroc, en Côted’Ivoire etc. Il est Ambassadeur bénévole de l’Environnement de l’Union européenne. Écrivain, Jean-Marie Pelt est l’auteur d’une cinquantaine d’ouvrages traitant du monde des plantes ou de l’écologie. Derniers en date : “Les voies du Bonheur” (éd. de la Martinière, 2010) et “L’Évolution vue par un Botaniste” (éd. Fayard, 2011). Ses émissions pour la télévision et la radio l’ont fait connaître et apprécier. Homme politique (il a e.a. longtemps été maire adjoint de la ville de Metz), il s’est toujours engagé avec

véhémence dans les combats qu’il a menés tel celui qu’il livre contre les OGM. Très sollicité pour toutes les questions relatives à l’environnement et à l’écologie - écologie urbaine, réchauffement climatique, biodiversité, alimentation et santé, OGM, plantes médicinales - Jean-Marie Pelt prône la mise en œuvre d’un véritable développement durable, une nouvelle alliance de l’Homme et d’une nature aujourd’hui menacée dans sa biodiversité. Ce faisant, il insiste sur les valeurs de solidarité, de sobriété, de diversité que sous-tend le développement durable afin de retrouver une société apaisée. Des valeurs “à mettre en œuvre et à inculquer aux jeunes d’aujourd’hui qui auront en charge la planète de demain”. Organisé par l’Amicale des Français à Luxembourg, l’Institut Français et l’Association Victor Hugo en collaboration avec le CCRN. Abbaye de Neumünster

 18:00  Stamminee: De Kënschtlerstatut

Stamminee : Le statut d’artiste. Une scène artistique ne se fait pas que par la création mais aussi à travers la réflexion et la discussion. L’échange, l’esprit critique et la remise en question sont les forces motrices de la créativité et de l’innovation. Ainsi, les artistes participant au projet “Making of” profitent de la plateforme offerte par leur résidence au Casino Luxembourg pour ouvrir le débat avec d’autres protagonistes de la scène artistique luxembourgeoise, ceci autour d’une table et d’un verre - le Stamminee - en vue d’établir un dialogue direct entre créateurs et décideurs. Discussion en

September'12 CITY Agenda LUXEMBOURG

57


Agenda

 19:00  Il faut brûler pour briller

Plate-forme de performers. Flirtant avec l’ouverture de la chasse, “Il faut brûler pour briller” invite du 23 au 30 septembre 2012 un groupe d’artistes, en forme de meute, libre de ses déplacements, qui va et vient entre la Lorraine et le Luxembourg, au gré des instincts, méconnaissant la frontière. Privilégiant l’écart, les artistes performers traversent des champs, des bois, des théâtres et chaque halte créera un moment de présentation des œuvres et de rencontre avec des publics différents. Au Luxembourg, cette huitième édition de “Il faut brûler pour briller” fera halte au TNL le 28 septembre 2012 avec huit artistes, des cinq continents, de toutes les disciplines - danse, théâtre, arts visuels, musique... qui proposent des formes courtes et inédites et offrent au public un instantané de leur travail, un laboratoire de leurs expérimentations artistiques. Depuis 2007 et en sept éditions, dans l’objectif de vivifier les échanges entre les artistes et les sites qui les accueillent, “Il faut brûler pour briller” a mis en place une organisation adaptée aux formats courts, avec une priorité donnée à l’originalité dans l’accessibilité aux œuvres. Chaque édition repose sur une programmation internationale, impliquant les artistes dans un processus de déplacement, que ce soit par l’adaptation aux sites, le voyage des artistes, la mixité des publics, l’originalité des œuvres ou le décalage du regard. La mise en regard de deux territoires par édition, Lorraine et Luxembourg pour le prochain rassemblement de septembre 2012, s’inscrit dans une démarche de découverte et de soutien à la diffusion de la jeune création. Elle a pour vocation de dessiner de nouvelles relations entre les territoires, publics et institutions, et expérimenter des modes de traversée différents. Artistes : Michelle Boulé, Craig Dolezel, Thomas Gonzalez & Gurshad Shaheman, Carole Perdereau, Lucie Eidenbentz, Elise Simonet, Anne Simon, Bérangère Vantusso. Théâtre National du Luxembourg

Le Comique qui pique des voix ! cf. 21/09 Le Showtime ESCH-SUR-ALZETTE

58

Apéro musical à la Villa Notre programme “Apéro musical” s’adresse à tous ceux qui aiment commencer leur week-end dans une ambiance détendue en écoutant de la musique. Un vendredi par mois, un hôte spécial vous fera découvrir sa playlist de musique classique. Pour vous faire vivre une nouvelle expérience, la musique sera retransmise dans toutes les salles du musée, tandis qu’un apéro-dîner vous attend à l’accueil du musée. Invité : Frank Feitler, directeur des Théâtres de la Ville de Luxembourg. Villa Vauban - Musée d’Art de la Ville de Luxembourg

 20:00 

dans un concert normal, le public écoute une première fois et sans explications une œuvre contemporaine ou peu connue. Puis Martina Taubenberger, la modératrice, et les musiciens discutent l’expérience avec le public (en allemand). La même pièce est ensuite jouée une seconde fois. Votre perception sera-t-elle la même que lors de la première écoute ? La première soirée présentera un artiste qui sera à l’honneur dans la saison 2012/13 de la Philharmonie : le compositeur polonais Karol Szymanowski, contemporain de Ravel et de Bartók – une musique aux couleurs subtiles et recherchées. Philharmonie

Das Dschungelbuch

Jugendtreff Hesper goes Philharmonie Bands: Altmetall, Southberry, LaneToxkäpp!, TuttoVasco. En collaboration avec le Jugendtreff Hesper sous le label Proufsall du Service National de la Jeunesse. Philharmonie

50 years The Dubliners in concert Däichhal ETTELBRüCK

Coulée poétique, juste avant la nuit Philippe Conter nous emmène dans son monde poétique accompagné lors des respirations musicales par la harpe de Claire Dupont. Moulin de Beckerich BECKERICH

2 x hören: Keine Angst vor Szymanowski Carmina Quartett. Matthias Enderle, violon. Susanne Frank, violon. Wendy Champney, alto. Stephan Goerner, violoncelle. Martina Taubenberger, présentation (en allemand / in deutscher Sprache). Karol Szymanowski : “Quatuor à cordes N° 1”. En coopération avec Körber-Stiftung Hamburg. Le nouveau cycle “2 x hören” prend en compte nos a priori sur la musique contemporaine et les œuvres inconnues. Comment notre perception initiale peut-elle évoluer ? Pouvons-nous faire table rase de nos appréhensions ? La Philharmonie et la Körber-Stiftung de Hambourg proposent une nouvelle approche des œuvres “intimidantes”. Le concept est simple : comme

Leitung: Cynthia Knoch. Musikalische Arrangements: Eric J. François. Kostüm Kaa: Caroline Koener. Licht & Ton: Claude Dengler. Maske: Jessica Balog. Assistenz: Roger Huss. Mit: Sebastian Baedis, Elisa Barzotti, Ella Bettendorf, Carole Bidaine, Valery Biever, Lyel Dosser, Maïte Franco, Katrin Frisch, Dirk Kesseler, Janina Krumlowsky, Christine Lenertz, Tessa Möller, Izabella Nagy, Michel Roth, Sarah Rossetti, Jonathan Sanchez, Jil Schartz, Kevin Sousa, Pit Steinbach, Chris Welter. Backstage-crew: Jessica Balog, Vanessa Calzi, Michelle Damme, Esther Demoulin, Sara Fassbinder, Lily Gaertner, Noémie Griffi, Laurent Herrmann, Tim Hornick, Bob Jaeger, Lisa Rossetti, Virginie Schuller, Johanna Stamerra, Lola Valerius. Théâtre Municipal ESCH-SUR-ALZETTE

Gregory Porter

Création: Geoghelli LGE. Musical nach Rudyard Kipling. Nach Shakespeare, Oscar Wilde und Lewis Carroll widmen sich die Schauspieler der GeoghelliTruppe aus dem Escher Jongelycée LGE in diesem Jahr einem weiteren Klassiker der englischen Jugendliteratur. Rudyard Kiplings Dschungelbuch gehört ohne Zweifel zum Kanon der Weltliteratur, und es gibt kaum jemand, der die Geschichte von Mowgli nicht kennt. Doch diese Neubearbeitung von Gerold Theobalt und Wolfgang Schmidtke rückt den Klassiker in ein neues Licht: Wenn Bagheera und Baloo Streetworker sind, die Affen eine chaotische Streetgang, die Schlange Kaa eine alternde Diva, Shir Khan ein brutaler Bling-Bling-Gangsta, dann liegt der Dschungel nicht in Indien, sondern beginnt gleich hinter Belval. Mit viel Humor hat Gerold Theobalt den Text von Rudyard Kipling in unsere Zeit geholt und Wolfgang Schmidtkes Musik dürfte zum Anspruchsvollsten gehören, was die Geoghelli-Truppe sich bisher getraut hat. Text, Musik und Inszenierung haben nichts mit Kindertheater zu tun, bieten dennoch Unterhaltung für die ganze Familie. Ein neuer Blick auf einen alten Klassiker - garantiert no Disney - aber viel Spaß, Spannung und spektakuläre Spezialeffekte in einem der besten deutschsprachigen Musicals. Regie: Patrick Engel. Choreographie: Andrea Giusto. Bühnenbild: Christian Schaack & Fabrice Genot. Musikalische

Gregory Porter: vocals. Yosuka Sato: saxophone. Chip Crawford: piano. Aaron James: bass. Emanuel Harrold: drums. Chill Out at the Agora: Ensemble du Conservatoire de la Ville de Luxembourg. Der “New York Times” zufolge hat Gregory Porter das meiste von dem, “was Sie von einem Jazzsänger erwarten, und sogar ein oder zwei Dinge, von denen Sie nicht wussten, dass Sie sie mochten.” Erinnerungen an Nat King Cole, Joe Williams und Bill Withers rufe er wach, meinte ein Kritiker, Allmusic.com krönte ihn gleich zu Beginn seiner noch jungen Karriere als “....the next big male vocal jazz star” und bereits seine Debüt-Platte erhielt eine Grammy-Nominierung. In seiner Debutaufnahme “Water”, die gleich für einen Grammy nominiert wurde, zeigt Gregory Porter ein solches unglaubliches Maß an stimmlicher Meisterschaft, dass einige Kritiker ihn sofort als den künftigen männlichen Star des Vokaljazz bezeichnen. Er sagt von sich, dass er von den Giganten des Blues, Gospel und Soul wie Nat King Cole, Joe Williams und Donny Hathaway maßgeblich beeinflusst wurde. 2011 erschien eine zweite Aufnahme, “Be Good”, bei Motéma Records, welche hohes Lob sowohl in den Staaten als auch in Europa erhielt. Gregory Porter, geboren in Los Angeles, und jetzt in Brooklyn lebend, hat aus der Welt seine musikalische Heimat gemacht. Er ist häufig Gast des Lincoln Center Jazz Orchestra sowie im Smoke Jazz in New York. Dieses Jahr wird er an vielen Festivals und Veranstaltungen teilnehmen,

September'12 CITY Agenda LUXEMBOURG

wie am ElbJazz Festival in Hamburg, am North Sea Festival in Holland und am National Black Arts Festival in Atlanta. Trifolion ECHTERNACH

JITZ JEITZ QUARTET Le Jitz Jeitz Quartet ouvrira le bal pour une soirée jazz qui oscille entre compositions originales et reprises peu usuelles. Sur scène, les quatre compères s’amusent et transmettent de toute évidence cette joie ! Jitz Jeitz (1962), pas encore dinosaure, mais déjà saxophoniste “vintage” de la scène du jazz luxembourgeoise, s’est produit depuis les années 80 avec presque tous les “local heroes” du pays et de la Grande Région. Il a joué avec Claudio Roditi, Steve Shehan und Nils Landgren, et en tant que membre du Luxembourg Jazz Orchestra, il a partagé la scène avec Bob Mintzer, Phil Abraham, Slide Hampton, Freddy Cole, Don Braden, Jon Faddis et David Linx. En 2003, il était membre de l’EBU-Bigband en résidence à Istanbul. En 2009, il a rassemblé son quartet actuel, avec lequel il présente des compositions personnelles, binaires et ternaires, ainsi que des reprises pop et même d’opéra jazzifiées, avec une sonorité acoustique non maquillée (unplugged en patois musicologique contemporain), dans la tradition du quartette de jazz classique oû se côtoient rigueur et désinvolture. En 2011, leur CD Ningaloo est sorti aux éditions Ultimomondo. Claude Schaus (né : oui  !) a commencé ses études de piano classique à l’âge de 8 ans. Mais après plusieurs tentatives infructueuses à jouer Bach et Czerny, il s’est tourné vers le blues et le jazz au grand soulagement de son prof de piano classique. Il ne poursuivra que quelques années plus tard des études de jazz au conservatoire d’Ettelbruck. Joue à l’âge de 14 ans dans son

Théâtre Danse / Opéra Musique classique Conférence Musique actuelle Cinémathèque Événement Jeune Public Exposition Divers


Agenda

premier “band” et est depuis au service d’un grand nombre de groupes luxembourgeois, entre autres : Funky P, Claudine Muno, Opus 78, LJO, etc. Venant de la scène du rock, John Schlammes (1971) a vite découvert son amour du jazz. Après des études chez Rom Heck et Guy Cabay au Conservatoire de Luxembourg, il a poursuivi avec des études de contrebasse chez Marc Demuth. John a été sollicité par la plupart des musiciens de jazz du Luxembourg. Il se produit en tant que sideman pour une multitude de formations. Il était membre du groupe Garlicks, et se produit actuellement avec Claudine Muno & the Lunaboots. Mich Mootz (1982) possède le diplôme supérieur en percussion du Conservatoire de Luxembourg ainsi qu’un bachelor de percussion classique et de batterie jazz obtenu au Conservatoire d’Amsterdam. Il participe à de nombreux projets classiques et de jazz, joue aussi bien Bach, Bartok et Bebop, et est membre du groupe indie-pop Daniel Balthasar. Il a travaillé avec des percussionnistes renommés tels que Jean Geoffroy, Emmanuel Séjourné, Katarczina Mycka et Nancy Zeltsman et a joué avec des grandeurs du jazz comme George Duke et Didier Lockwood. Kulturfabrik ESCH-SUR-ALZETTE

Le bourgeois gentilhomme cf. 26/09 Grand Théâtre

MONSIEUR NOV (F) Concert initialement prévu le 14 avril 2012, vos tickets restent valables pour la nouvelle date. Promouvoir et importer la culture soul au Luxembourg ! Voici le point d’orgue du concept “City of Soul” mis en place par AT Arts Management et 73SK Events. Le centre culturel Kulturfabrik s’associe au projet et est fier d’accueillir, Monsieur Nov, le nouvel ovni de la scène urbaine française. Il présentera son troisième album “3.0”, dans les bacs depuis décembre 2011. D’origine asiatique, Monsieur Nov est bercé par diverses influences musicales. Très jeune, il trouve dans le hip-hop l’univers qui déclenche toutes ses passions. Il se plonge alors dans la composition d’instrumentaux et de textes que son goût pour le chant teinte naturellement de sonorités R’n’B. Le succès de ces premiers singles et de ses

apparitions à la Scène Bastille, au Réservoir ou encore à l’Opus Café débouche sur un travail en studio et son premier album, “Sans dessus 2 soul”, sort finalement en avril 2008. C’est sur le label Colored Music que Monsieur Nov sort son troisième album “3.0”, en décembre 2011. Comme pour ses précédents albums, il se distingue de la scène R’n’B française par sa sensibilité, son innovation et la profondeur de son univers musical. Son groove catchy se mêle à des ambiances plus orientées vers le genre musical nu soul. Il réinvente tous les jours sa musique pour produire des sonorités nouvelles et insolentes, acides et soul, impertinentes et groovy, mélodies enivrantes habillées par ses textes décalés et rafraîchissants... Du groove poussé à son maximum, des beats étonnants où les harmonies s’entrelacent aux basses jouées en arrière : du vrai bon son qui enflamme ! Deborah Lehnen et DJ François Dave sauront préparer le public au show de Monsieur Nov ! Kulturfabrik ESCH-SUR-ALZETTE

OPL / Krivine / Elmark Orchestre Philharmonique du Luxembourg. Emmanuel Krivine, direction. Susanne Elmark, soprano. Alban Berg: “Sieben frühe Lieder”. Anton Bruckner: “Symphonie N° 7”. Hélène Berg aimait particulièrement les lieder écrits par son mari entre 1905 et 1908, au premier temps de leurs amours. En 1928, Alban Berg en orchestra sept - dont la mystérieuse “Nuit”, le délicat “Chant du roseau” ou encore le sensuel “Jours d’été”. Lors du premier concert du prestigieux cycle “Les grands rendez-vous” (inscrit dans la tradition des anciens cycles OPL I et II), accompagnant la célèbre soprano danoise Susanne Elmark (entre autres, divine Lulu et remarquable Reine de la nuit), l’OPL, dirigé par Emmanuel Krivine, révèlera “la nature symphonique latente” (Mosco Carner) de ces sept Lieder de jeunesse. Notamment popularisée par le film “Senso” de Visconti, la “Septième Symphonie” (1881-1883) de Bruckner est un vibrant hommage à Wagner. Outre son sublime Adagio, poignant in memoriam “d’une très lente solennité”, cette symphonie requiert pour la première fois des tubas wagnériens jusqu’alors réservés à la fosse d’orchestre du Théâtre de

Bayreuth. Soirée postromantique du meilleur cru. Philharmonie

Orchestre National de Belgique

Michal Nesterowicz, direction. Pepe Romero, guitare. Depuis sa fondation, il y a tout juste 75 ans, l’ONB a incontestablement marqué de son empreinte la scène musicale européenne. L’orchestre se présente au Kinneksbond sous la baguette de l’un des jeunes chefs polonais les plus intéressants

de sa génération, Michal Nesterowicz. En 2004, il devenait le plus jeune chef d’un orchestre philharmonique de Pologne. Aujourd’hui, il fait figure de surdoué et dirige quelques-uns des plus importants orchestres au monde. C’est une légende de la musique classique qu’accompagnera l’ONB : le guitariste Pepe Romero. Celui qui a communiqué la richesse et la beauté de la guitare classique à des millions de gens à travers le monde, entraînera l’auditoire dans la magie de ce programme espagnol. Programme : Manuel de Falla : “El amor brujo”, “Danza ritual del fuego”. Ricardo Lamote De Grignon : “Quatre petites pastorales”. Joaquín Rodrigo : “Concierto de Aranjuez”. Jules Massenet : “Le Cid : Ballet Music” (extraits). Manuel de Falla : “El sombrero

de tres picos Suite No.1”. Georges Bizet : “Carmen Suite n°1 & 2” (extraits). Kinneksbond MAMER

 20:30  La Haine

Votez Cinéma ! Choix de Adolf El Assal, Réalisateur et producteur (Les Fameux Gars). France 1995 / vo / 98’ / De : Mathieu Kassovitz / Avec : Vincent Cassel, Hubert Koundé, Saïd Taghmaoui Trois copains d’une banlieue

Agenda Appel Aux organisateurs et producteurs

Pour annoncer vos événements dans City Agenda, inscrivez-les sur le portail culturel de la grande région (rubrique pro) :

www.plurio.net avant les dates limites indiquées ci-dessous.

Deadlines édition octobre :

03/09

édition novembre :

05/10

édition décembre :

05/11

September'12 CITY Agenda LUXEMBOURG

59


Agenda

ordinaire traînent leur ennui et leur jeunesse qui se perd. Ils vont vivre la journée la plus importante de leur vie après une nuit d’émeutes provoquée par le passage à tabac d’Abdel Ichah par un inspecteur de police lors d’un interrogatoire. “Je crois que la première fois que j’ai vu ‘La Haine’, c’était en 1998 pendant un cours de français au lycée. Dès le générique et jusqu’à la dernière image du film, j’étais scotché à l’écran et depuis c’est devenu une des seules raisons pour laquelle je suis devenu réalisateur. La raison pour cela est toute simple : je pouvais facilement m’identifier avec les trois personnages principaux même en grandissant au Luxembourg. En plus, le film traitait des sujets tels que l’identité, l’immigration, le voyage ainsi que les inégalités sociales. Ces thèmes sont devenus les sujets principaux dans tous mes films.” (Adolf El Assal) Cinémathèque

29 samedi saturday

 11:00  Audition d’orgue

 14:00  On Stéitsch

Festival pluridisciplinaire. Le SNJ et ses partenaires sont heureux de vous accueillir à l’édition 2012 du On Stéitsch ! Préparez-vous à un festival plein de découvertes et d’amusement. Une trentaine de formations de jeunes sont prêtes à vous montrer leur talent sur les 3 scènes du On Stéitsch. Il y en aura pour tous les goûts : rock, pop, punk, rap, danse et bien plus. N’oubliez pas de faire le tour de la salle Expo où de jeunes artistes montrent leurs photos, peintures ou vidéos. Venez découvrir également les stands de restauration, laissez le champ libre à votre créativité, ou informez-vous sur des sujets d’actualité auprès des nombreux stands. CarréRotondes

 14:30  Atelier pour enfants

 16:00  Harmonie Montigny-les-Metz

Chef d’orchestre : Nathalie Lallemand. Place d’Armes

 19:30  Le Comique qui pique des voix !

cf. 21/09 Le Showtime ESCH-SUR-ALZETTE

brunch at mudam Mudam

Harmonie Royale Ste-Cécile, St-Léger Place d’Armes

60

European Union Chamber Orchestra

Atelier pour enfants “Qui es-tu ?”. De 6 à 12 ans avec Muriel Moritz. Réservation obligatoire. Durée : 2h. Musée Dräi Eechelen : Forteresse, Histoire, Identités

30 minutes de musique d’orgue par l’organiste français Jean-Baptiste Dupont. Cathédrale Notre-Dame de Luxembourg

verschiedene Schattierungen von Pop, Country, Folk, Blues und klassischem R&B wiederfinden. Bewusst vermischt er die Genres, und dies wurde noch nie augenscheinlicher als bei seinem aktuellen Album “Let’s Go Out Tonight” mit Werken aus Pop, Folk, Country und Soul, komponiert von Songwritern wie Bob Dylan, Richard Thompson, Jeff Tweedy, Steve Earle und David Poe. Dieses Album ist das erste seit 2003 und “You Inspire Me”, das ohne Eigenkompositionen auskommt. Things Have Changed von Bob Dylan eröffnet die Aufnahme. Als Abschluss figuriert Let’s Go Out Tonight von The Blue Nile. Trifolion ECHTERNACH

 20:00  Curtis Stigers

Curtis Stigers: vocals/ saxophone. Matthew Fries: piano. Keith Hall: drums. Cliff Schmitt: bass. Chill Out at the Agora: EME-Jazz Combos (École de Musique d’Echternach). Vom Rock/Pop Himmel zum etablierten Jazzsänger hat Curtis Stigers kaum ein Jahrzehnt gebraucht, beginnend mit seinem Debüt-Album bei Concord, Baby Plays Around in 2001. Fundamental bei ihm ist in seinem einzigartigen Vokalstil ist seine Fähigkeit aus einer Bandbreite musikalischer Einflüsse zu schöpfen und daraus eine Synthese zu schaffen, in der sich

Britten : “Simple Symphony”. Haydn : “Concerto pour violoncelle n° 1 en do majeur Hob VIIb. 1” Pärt : “Cantus in memoriam Benjamin Britten”. Mozart : “Symphonie n° 29 K 201”. Christian Poltéra, violoncelle. Hans-Peter Hofman, premier violon. Salué par le public et la presse internationale comme l’un des meilleurs violoncellistes de notre temps, Christian Poltéra lancera la nouvelle saison du CAPe avec l’ambassadeur musical d’Europe : l’Orchestre de chambre de l’Union Européenne (EUCO). Fondé en 1981 et soutenu par la Commission européenne, l’EUCO se fait d’abord connaître dans de grandes tournées intercontinentales. Aujourd’hui, l’orchestre donne 50 à 70 concerts par an dans des salles prestigieuses comme le Concertgebouw d’Amsterdam, le Alte Oper de Francfort, la Sala Verdi de Milan, le Palau de la Musica de Valence, ainsi que dans des festivals de grande renommée. Né en 1977 à Zürich, Christian Poltéra est très demandé en tant que soliste et se présente avec des orchestres

comme le Gewandhausorchester de Leipzig, les philharmonies de Los Angeles et Münich, l’Orchestre Philharmonique d’Oslo, les Orchestres symphoniques de la BBC et de Bamberg, l’Orchestre de la Tonhalle de Zürich, l’Orchestre de Santa Cecilia de Rome ou la Camerata Salzburg. En 2004, il obtient le “Borletti-Buitoni Award” et est choisi comme “New Generation Artist” par la BBC. Il est également lauréat de nombreux prix pour ses enregistrements (notamment le BBC Music Choice, l’Editor’s Choice du magazine “Grammophone” et le Diapason d’Or). CAPe ETTELBRUCK

The View Alternative Indie Punk from UK Here’s the real deal. The View is precisely that kind of band. They don’t conform, don’t adhere to rules or make things easy on themselves. What they do is make music fired by passion and soul and joy. School mates in Dundee, singer/guitarist Kyle Falconer, fellow songwriter Kieren Webster, guitarist Pete Reilly and drummer Steve Morrison formed The View in 2005. Within two years they’d torn up stages supporting the likes of Primal Scream and The Babyshambles and released a pretty successful debut album, “Hats Off To The Buskers”. A few years older, and maybe a little wiser, The View are back with a new label, Cooking Vinyl, and a new album, “Cheeky For A Reason” – recorded in Liverpool with producer Mike Crossey (Arctic Monkeys, Foals) and the best thing they’ve done. A statement of intent, really… Soulkitchen

FUN.

Indie Rock from the US. FUN. from NY dropped into the limelight by opening shows for their close friends from Panic! at The Disco and Paramore. Their

September'12 CITY Agenda LUXEMBOURG

indie pop is composed of theatrical arrangements and highly contagious hooklines. FUN. were aiming for the charts… and, undeniably, that’s where they’ve ended up: No. 1 in the US during the first week of May 2012! Pretty well done, we say, for a bunch of 20-yearolds! Not that you could remember, but back in 2010, FUN. has already been all over the place with their single Walking The Dog, a track being used in a commercial for the travel site Expedia.com. Now check out their new album, Some Nights, including the hitsingle We Are Young featuring Janelle Monáe. den Atelier

KISSIN’ DYNAMITE & ELVENKING Es dauert keine fünf Sekunden, bis einem der Impakt dieser Band bewusst wird: ein Sound-Orkan ist auf dem Weg, die Musiklandschaft gehörig aufzuwirbeln! Sie werden das Publikum mitreißen, alle Sinne durchschütteln und die Welt schließlich schwer beeindruckt und sprachlos zurücklassen! Kissin’ Dynamite gehören zweifelsfrei zu den talentiertesten und spannendsten Newcomern: Rock at its Best! Authentisch, rau, melodisch und kraftvoll, wie es nur wenigen Bands gelingen will. 1998 gegründet, sind die Jungs der melodisch folk Metal Band Elvenking ,nach 6 Alben, Tours mit Rhapsody Of Fire, Primal Fear, Jon Oliva’s Pain u.a, viele Festivals und live appearances (Summer Breeze Open air, Bloodstock Festival, Progpower USA, u.a.), 3 Videoclips (der erste sogar mit fast 1 Million views auf YouTube), zurück. Elvenking stellen anlässlich des Konzerts in der Kufa ihr neues Album ERA vor, welches September 2012 erscheinen wird. www.kissin-dynamite.de Kulturfabrik ESCH-SUR-ALZETTE

Théâtre Danse / Opéra Musique classique Conférence Musique actuelle Cinémathèque Événement Jeune Public Exposition Divers


Agenda

Le bourgeois gentilhomme cf. 26/09 Grand Théâtre

 22:00  Cinélunatique Double Feature: Sly vs. Arnie

Symphonieorchester und Chor des BR / Nelsons Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks. Chor des Bayerischen Rundfunks. Andris Nelsons, direction. Julia Kleiter, soprano. Katija Dragojevic, alto. Mark Padmore, ténor. Gerald Finley, basse, narrateur. Arnold Schönberg : “A Survivor from Warsaw” for Narrator, Men’s Chorus and Orchestra. Richard Strauss : “Metamorphosen”, Studie für 23 Solostreicher. Joseph Haydn : “Missa in angustiis” (Nelsonmesse) für Soli, Chor und Orchester. Backstage 19h15 : Hélène Pierrakos : “Quels outils musicaux pour évoquer la guerre ?” (F) Philharmonie

Wiener Mélange

Bienvenue à la découverte de Vienne et de la magie de sa musique et de ses valses ! Le Grand orchestre d’harmonie de la Musique Militaire Grand-Ducale, sous la direction de leur nouveau chef, interprétera, entre autres, des œuvres de Strauss, Kalmàn, Lehàr et Millöcker. Les musiciens accompagneront les voix de Yannchen Hoffmann et Carlo Hartmann, pour une soirée inoubliable. Kinneksbond MAMER

 20:30  Sligo

Musique irlandaise Place d’Armes

After June’s Cinélunatique Double Feature introduced audiences to bearded heavy-metal Satanist-turnedfilmmaker Rob Zombie, prepare yourselves for a trip in the time machine: let’s push the button for 1986... when the Soviets threatened to drop the bomb at any minute, a gallon of gas cost about one tenth’s of today’s prices and Michael Jackson was still alive and black. Released just two weeks apart in the deepest fascist, flag-waving, blood-thirsty years of the Reagan administration, “Cobra” and “Raw Deal” were both silly, big-budget vehicles, tailor-made for their respective muscles-of-steel. German distributors made no pretense at the time, dubbing the movies City-Cobra and Der City-Hai respectively. Back in ‘86 it was Stallone’s “Cobra” that emerged as the winner of the box-office race... but on September 29th, it’ll be up to you to decide who will end on top. It’s the “Sly vs. Arnie” Cinélunatique Double Feature! Cobra: USA 1986 / vostf / 87’ / c / De : George P. Cosmatos / Avec : Sylvester Stallone, Brigitte Nielsen, Reni Santoni Stallone not only wrote the monosyllabic script for this comic-book vigilante fantasy, no: the story was actually first intended for Beverly Hills Cop... until that film was remodelled as a harmless comedy to launch Eddie Murphy. Sly himself stars as Ray-Ban-wearing LAPD officer Marion Cobretti, nicknamed... you get the idea! Always one to shoot first and ask questions later, “Cobra” is assigned to protect hulking supermodel Brigitte Nielsen (Stallone’s wife at the time), after she’s witnessed a murder perpetrated by a grisly cult called New Order and its leader, the Night Slasher. Cue slow-motion chases through beach sunsets, cue rabid use of color filters, cue cheesy pulsating synthesizer music! A hallmark of 80’s Reagan-era pulp produced by the infamous

Golan Globus group. Remember: “Crime is the disease. He’s the cure.” Raw Deal: USA 1986 / vostf / 106’ / c / De : John Irvin / Avec : Arnold Schwarzenegger, Kythryn Harrold, Darren McGavin Probably the only action film ever to set a mass shoot-out in a gravel pit to the tune of the Rolling Stone’s “Satisfaction”, the Dino De Laurentiis production “Raw Deal” also showcases one of the finest examples of Schwarzie’s Austrian accent. Fresh from his star-making turns as Conan and the Terminator, Arnold plays an FBI agent who got demoted to a small town in the Deep South after beating up a rape suspect. In order to avenge a mob killing, he’s secretly called back into action by his former superior. After infiltrating the gangster’s organization to tear it up from the inside, he’s about to find out that corruption digs deeper than even his cynical mind had thought... “Raw Deal” might be a lesser-known Schwarzie vehicle, but it’s one of the most recklessly fun and brutal entertainments to star the “Governator” höchstpersönlich. Cinémathèque

publiques englobant la totalité du plateau de Kirchberg. Cette année, le Mudam participe à l’événement. Tandis que Enrico Lunghi, directeur du Mudam, choisit son “Coup de Cœur” dans chacune des institutions participantes, le musée offre l’entrée gratuite à sa collection. Jusqu’à 18h. www.artkirchberg.lu Mudam

 11:30  Apéro’s Jazz / Luxembourg Jazz Meeting

dimanche sunday

 10:00  Journée de Généalogie, Cercle Culturel et Historique

Centre sociétaire et culturel An der Eech LEUDELANGE

 11:00  Musikverein Lyra 1905 Ferschweiler

Chef d’orchestre : Friedhelm Oeffling. Place d’Armes

brunch at mudam Mudam

Private art kirchberg Tous les deux ans, des compagnies et institutions de Luxembourg-Kirchberg ouvrent leurs portes aux amateurs d’art et d’architecture pour une journée spéciale, transformant leurs bâtiments en galeries d’art

Harmonie Municipale Gorcy Chef d’orchestre : Arnaud Thery. Place d’Armes

 18:00  Amours et amitiés

Coproduction CCRN / JAIL / Brasserie Le Neumünster. Les concerts se déroulent dans la brasserie. Ils sont suivis d’un buffet. Réservation pour le buffet recommandée. Abbaye de Neumünster

 14:30  Gala Dansant

30

Société Luxembourgeoise de Cardiologie, les Sciences Médicales, le Cercle des Médecins Anesthésistes et de Réanimation, le Service d’Incendie et d’Ambulance de la Ville de Luxembourg, l’Administration des Services de Secours, l’Association des Infirmier(e)s en Anesthésie et Réanimation, la Croix-Rouge Luxembourgeoise et bien des professionnels de la santé. www.luxembourgticket.lu Conservatoire de la Ville de Luxembourg

Ensemble avec l’a.s.b.l. RBS-Center fir Altersfroen, le Cercle Cité et le LCTO, la Ville de Luxembourg vous invite cordialement à la troisième édition de son Gala Dansant pour seniors le dimanche 30 septembre 2012. L’orchestre Fiesta Band Revival / Two Man Sound vous accueillera dans le cadre prestigieux du Cercle et transformera la Grande Salle, pour une après-midi, en une magnifique piste de danse. www.rbs.lu Cercle Cité

Eine breit gefasste Auswahl an Meisterwerken und selten gehörten Juwelen der Kammermusik unterschiedlicher Kulturen und Länder. Werke von: J. Brahms, R. chumann, L. Denza, L. Boellmann, J. Massenet, F. Chopin, P. Viardot, L. Bernstein, C. Guastavino, A. Piazzolla. Klavier: Fedele Antonicelli. Cello: Judith Lecuit. Gesang: Manou Walesch. Centre culturel Syrkus ROODT-SUR-SYRE

 16:00  CONCERT DE BIENFAISANCE avec l’Orchestre d’Harmonie du Conservatoire

Direction : Marc Meyers. Avec des œuvres de P. Sparke, L. Bernstein, A. Reed, R. Strauss. Le bénéfice du concert sera destiné à soutenir les activités du Luxembourg Resuscitation Council. À l’occasion de la Journée mondiale du Cœur et de ce concert, le Luxembourg Resuscitation Council lancera sa campagne de sensibilisation pour combattre l’arrêt cardiaque au Luxembourg, et ceci en collaboration avec le ministère de la Santé, le ministère de l’Intérieur et la Ville de Luxembourg. S’y associent la

September'12 CITY Agenda LUXEMBOURG

submit your event on Inscrivez vos events sur

www.plurio.net Édition octobre : 03/09

61


expositions

Exposition-résidence

Atelier Luxembourg – Making of

Graphistes, architectes, designers et artistes plasticiens se retrouvent pour trois mois au Casino Luxembourg afin de confronter leurs créations, leurs processus de travail, leurs démarches et de rencontrer leur public.

---

Graphic artists, architects, designers and artists will spend three months at the Casino Luxembourg confronting their work, processes and methods, and meeting their audience.

Invité à passer du temps au sein de la création, le public peut profiter des rencontres avec les artistes du Luxembourg. Une exposition-performance qui montre les enjeux et les préoccupations de la création d’aujourd’hui, dessinant celle de demain.

A

lors que les musées de la ville de Luxembourg portent un regard rétrospectif sur l’évolution de la scène artistique luxembourgeoise des dernières années, le Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain propose de découvrir l’art et les artistes d’aujourd’hui sous un angle différent. En effet, invités pendant plus de trois mois, une quinzaine d’artistes vivant au Grand-Duché investit les espaces du centre d’art pour y élaborer des travaux, des esquisses, des idées. Sans contrainte de production définie préalablement, chaque artiste a la liberté, soit de continuer un travail mené depuis plusieurs mois, voire plusieurs années, soit

Textes Elvire Bastendorff  Photo Leonora Bisagno, Cavalli e Conigli, cut-outs, 2011

62

SEPTEMBER ’12 CITY Agenda LUXEMBOURG

d’envisager une œuvre nouvelle sous quelque forme que ce soit. En aucun cas l’artiste n'est tenu de produire une pièce aboutie mais plutôt de repenser sa démarche par le biais de cette forme d’élaboration singulière. Par le changement du lieu habituel de travail, par la confrontation avec les autres participants, par la relation avec l’institution ainsi que les rencontres avec le public, les artistes invités doivent faire preuve d’une certaine malléabilité créative. Difficile de savoir à l’avance quelles surprises naîtront de la situation, quels seront les enjeux et thématiques qui se dessineront à la fin de la manifestation. Choisis par trois commissaires que sont


expositions

Kevin Muhlen, Isabelle Henrion et Mirjam Bayerhöfer, les artistes exercent dans des domaines différents : certains travaillent dans le graphisme, d’autres dans les arts urbains, ou encore l’architecture et le design… L’ensemble des procédés reflète pleinement la création d’aujourd’hui, où l’art a investi de nombreux territoires. Les pratiques artistiques des uns et des autres vont évoluer et se repositionner au cours des mois au même titre que le Casino lui-même, qui se met au service d’une création qui prend vie. Les horaires sont adaptés à un espace muséal transformé en lieu de vie : de 11 h à 23 h sans interruption et l’Aquarium devient un espace bar dédié aux discussions, aux rencontres et aux échanges quotidiens. Au cours de la manifestation, chaque artiste a carte blanche pour organiser une rencontre-débat autour de son travail, toutes les formes de présentation sont possibles. Souhaitant aussi faire découvrir les conditions sociales des artistes, le ministère de la Culture est invité à une table ronde pour discuter les besoins des acteurs de l’art. De nombreuses tables rondes, conférences, débats ouverts à tous vont ponctuer les mois de résidence, les sujets seront définis au fur et à mesure des envies et des besoins. Un conseil : veillez à rester attentif aux divers événements que le Casino organisera cet automne.

.

Art contemporain

16/09-16/12, 11:00 – 23:00, fermé le mardi, Casino Luxembourg – forum d’art contemporain, www.casino-luxembourg.lu

FREE

In this exhibition-performance piece, mapping the preoccupations and concerns of art today and demonstrating how it will shape the art of tomorrow, the public are invited to get right to the heart of the work being created and engage directly with Luxembourg’s creators.

A

s the city of Luxembourg's museums cast a retrospective eye over the evolution of the Luxembourg art scene over the last years, the Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain presents the opportunity to discover today’s artists in a different light. In this way, 15 artists residing in the Grand-Duchy have been invited for a three-month residency at the Casino to develop various works, nascent notions and ideas. Without any predefined production constraints, each artist is completely free either to continue with work begun months or even years before, or to create an entirely new piece in any form. Under no circumstances will the artists be expected to produce a finished work, but rather be given the opportunity to rethink their methods through this singular creative experience. By changing work space, by engaging with the other participants and by relating to the institution and meeting the public, the invited artists will have to show a certain creative adaptability. It is hard to know beforehand what surprises could emerge from this set-up or what issues and themes will appear at the end of it. The artists were selected by the project’s three curators, Kevin Muhlen, Isabelle Henrion and Mirjam Bayerhöfer, and come from diverse artistic backgrounds: some in graphic design, others in urban art, and still others in architecture and design... The entire process will offer a reflection on the multi-faceted nature of art today. Each of the artists’ various methods will develop and shift over the course of the months and so will the Casino itself as it accommodates this living creation. The museum’s opening hours have been adapted (11 a.m. - 11 p.m.) as part of the transformation into a living space, and the

SEPTEMBER ’12 CITY Agenda LUXEMBOURG

Aquarium will become a dedicated bar space for daily discussions, encounters and exchange. Throughout the residency, each artist has carte blanche for the organisation of debates relating to their work and these can take any form. It is also hoped that the event will shine a light on the social reality of the artist’s life and the Ministry of Culture will appear at a round table discussion on the needs of artists. Numerous open debates and conferences will punctuate the residency, with subjects to be settled on over time and according to the artists’ needs and desires. A piece of advice: make sure to keep an eye on the range of events the Casino is putting together for this autumn.

.

Atelier Luxembourg – Making of ! Mais ‘making of’ de quoi exactement ? D’œuvres, de créations, de concepts, de rencontres, d’environnements, de rêves, de découvertes, de tout (ou de rien ?) – à voir… Atelier Luxembourg – Making of! But the ‘making of’ what exactly? Of creation, of artworks, of concepts, of interactions, of environments, of dreams, of discoveries, of everything (or nothing?) – we’ll have to wait and see…

Kevin Muhlen, directeur artistique du Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain

63


expositions

Les visages du Luxembourg

Art luxembourgeois à l’international

Brueghel, Cranach, Titien, Van Eyck,…

En 1956, le Luxembourg est invité pour la première fois à participer à la Biennale de Venise, manifestation créée en 1895. Commissionnée par Joseph-Émile Muller, l’exposition présentait les toiles de Joseph Kutter et les sculptures d’Auguste Trémont. Le GrandDuché présentait alors ses artistes dans le pavillon italien, ne disposant pas d’espace spécifique. Le MNHA a reconstitué à l’identique cette première participation à l’aide des plans originaux, plongeant ainsi les visiteurs dans l’atmosphère de la prestigieuse manifestation initiant la présence de l’art du Luxembourg sur la scène artistique internationale. --In 1956, Luxembourg was invited for the first time to participate in the Venice Biennale, itself established in 1895. Commissioned by Joseph-Émile Muller, the exhibition presented canvases by Joseph Kutter and sculptures by Auguste Trémont. At the time the Grand-Duchy presented its artists in the Italian pavilion, not yet having its own dedicated space. The Musée National d'Histoire et d'Art has reconstituted the exact composition of this first exhibition with the help of original plans which will plunge visitors into the prestigious display that initiated the art of Luxembourg into the international art scene.

La Villa Vauban expose les œuvres emblématiques de la collection du Baron Samuel de Brukenthal, homme politique et grand collectionneur qui transforma, lors de son vivant (1817), son palais de Sibiu en musée. Reflétant l’esprit des lumières du 18e siècle, le fonds est constitué de tableaux, de livres, de monnaies, de camées, de minéraux… ici mis en espace avec un grand raffinement. Suivant la classification de Bruckenthal lui-même, les tableaux datant de la période du 15e au 18e siècle sont classés par école. La dernière salle est dédiée au Massacre des innocents de Pieter Brueghel le Jeune, une œuvre tout juste restaurée. --Villa Vauban is exhibiting the emblematic works of the collection of Baron Samuel de Brukenthal, a politician and great collector whose Sibiu palace was transformed into a museum in 1817, during his lifetime. Reflecting the spirit of enlightenment of the 18th century, the collection is made up of paintings, books, coins, cameos, and geological specimens, and has been put in place with great refinement. The 15th to 18th century paintings are classed by school and follow the classification of Bruckenthal himself. The final room is dedicated to the Massacre of Innocents by Pieter Brueghel the Younger, a work only recently restored.

1956 Luxembourg Les trésors – Biennale de la collection de Venise Brukenthal

Photo : Christof Weber

ABC – Luxembourg

Une découverte des particularités du Luxembourg, relativement peu connues.

---

Le Musée d’Histoire de la Ville de Luxembourg décline le Grand-Duché aux lettres de l’alphabet romain. ABC Luxembourg tente de dessiner un portrait complet du pays, qui, malgré sa petite superficie, renferme de nombreuses spécificités culturelles. S’amusant de l’idée qu’à chaque pays se greffent autant d’a priori et de stéréotypes plus ou moins agréables, l’exposition présente sans préjugés tous les visages du Luxembourg. Du nord au sud en passant par la capitale éponyme, c’est un parcours ludique et léger qui est proposé au public. S’adressant aux habitants comme aux gens de passage, l’exposition renseigne sur les spécificités du pays, qu’elles soient culturelles, politiques, gastronomiques, éducatives, économiques, sociales ou financières… The Musée d'Histoire de la Ville de Luxembourg is depicting the Grand Duchy by the letters of the alphabet. ABC - Luxembourg attempts to paint a full picture of the country which, despite its small size, holds many singular cultural phenomena. The exhibition presents the many faces of Luxembourg without prejudice and plays with the idea that, for better or worse, with every country there comes a whole range of preconceptions and stereotypes. This light and whimsical journey travels from North to South, passing through the country’s eponymous capital and is aimed as much at people passing through as it is at natives, providing insights into the country’s specialities, be they cultural, political, gastronomic, educational, economic, social, or financial...

Photos : MNHA, Jan Van Eyck

Discover some of the more obscure particularities of Luxembourg.

Exposition historique

21/09-20/01/2013, Musée National d’Histoire et d’Art, www.mnha.public.lu

Exposition thématique

Jusqu’au 31/03/13, en français, allemand et anglais, Musée d’Histoire de la Ville de Luxembourg, www.mhvl.lu

64

SEPTEMBER ’12 CITY Agenda LUXEMBOURG

Prestigieuse collection du 18e siècle

Jusqu’au 14/10, Villa Vauban, www.villavauban.lu


expositions

Carole Reckinger et Nathalie Oberweis

Change

Emily Bates

Photos : Andrés Lejona

En 2008, le Casino exposait l’installation Love scenes d’Emily Bates. Pour le Mudam, en 2012, elle crée une œuvre spécifique. Le processus du travail de l’artiste s’élabore sur le long terme, nécessitant des travaux de recherche et d’analyse proches de ceux de l’ethnologue. Intéressée par la vie des communautés dans un contexte géographique précis, elle montre à travers des installations qui unissent films, photographies et documents sonores, les bouleversements que vivent les populations aujourd’hui soumises aux contraintes des modes de vie et de l’économie contemporains. --In 2008, the Casino exhibited the installation Love Scenes by Emily Bates. In 2012, she is creating a work specially for Mudam. This artist’s work develops over the long term and requires research and analysis close to that completed by ethnologists. Bates is interested in the lives of communities based in certain specific geographical contexts and demonstrates through installations bringing together film, photography and audio, the great changes that these groups are experiencing today due to the constraints of their contemporary ways of life and the economic situation. Installation

Jusqu’au 23/09, dans le cadre du projet Mono 2012, Mudam, www.mudam.lu

Filipa Cesar

1975

Filipa Cesar est une artiste portugaise. Le travail qu’elle présente au Mudam est une trilogie de films sur l’histoire de son pays. Porto, Le Passeur et The Embassy recouvrent la période mouvementée de la fin du régime de Salazar et de la décolonisation de la Guinée-Bissau au milieu des années 70. Créée à partir de documents inédits, d’archives sonores et visuelles, d’éléments autrefois censurés, cette œuvre apporte une lecture non seulement sensible mais engagée et essentielle sur un plan politique et social, qui permit au Portugal d’ouvrir une nouvelle page de son histoire. --Filipa Cesar is a Portuguese artist. The work she is exhibiting at Mudam is a trilogy of films on the history of her country. Porto, Le Passeur and The Embassy cover the turbulent period of the end of the Salazar regime and the decolonisation of GuineaBissau in the mid-1970s. Created using previously unpublished documents, video and audio recordings, and certain previously censored material, this work offers a sensitive yet engaged and certainly necessary social and political reading that allows Portugal to open a new page of its history. Art contemporain

Jusqu’au 23/09, dans le cadre du projet Mono 2012, Mudam, www.mudam.lu

Photo : Carole Reckinger et Nathalie Oberweis

The sky is glowing with the setting sun

Dix militants pour la paix en pleine guerre du Proche-Orient témoignent de l’espoir pour une vie digne et un avenir serein.

---

Ten militants for peace in the midst of a Near East war provide accounts of their hope for a dignified life and untroubled future.

C’est un tout autre regard sur le conflit israélo-palestinien que délivrent les photographies de Carole Reckinger et Nathalie Oberweis, toutes deux journalistes indépendantes. Allant à la rencontre des militants pour la paix, elles ont recueilli des témoignages des acteurs de part et d’autre des frontières. Les visages et les paroles de ces femmes et hommes courageux et endurants reflètent la volonté et la force profondes d’agir pour résoudre ce conflit complexe. Mettre des visages sur cette guerre qui peut sembler, vue d’ici, lointaine et anonyme est un acte fort et percutant qui permet au public d’humaniser un conflit médiatisé et instrumentalisé. The photography of Carole Reckinger and Nathalie Oberweis offers an entirely new look at the Israeli-Palestinian conflict. Seeking out militants fighting for peace, they collected firsthand accounts from both sides of the lines. The faces and words of these brave and enduring men and women reflect the determination and profound strength behind the movement to resolve this complex conflict. Putting faces to this which, to the West, can seem distant and anonymous is a powerful and striking act permitting the public to humanise this highly media-influenced conflict. Photographie

Jusqu’au 16/09, Chantier de clôture Veraïnshaus, Place Guillaume II, rue notre-dame

FREE

SEPTEMBER ’12 CITY Agenda LUXEMBOURG

65


expositions

Amour, art et chanson

Star et photographie

Photos : D.R., MNHN Luxembourg, Roman Pfeffer, Béatrix Jourdan

Marilyn Monroe

La Ville de Luxembourg expose sur la place Guillaume II des photographies de la star réalisées en 1959 par Manfred Linus Kreiner, photographe allemand. C’est lors d’un voyage de trois jours à Chicago où Marilyn Monroe était en tournée de promotion pour le film Certains l'aiment chaud que les clichés ont été pris. Confiés à Hanno Pittner, un journaliste allemand du magazine Quick, ces images n’ont jamais été publiées. Leur première monstration publique s’est déroulée à Berlin en 2011. En 2012, pour le cinquantenaire de la disparition de la star, la Ville de Luxembourg a choisi de montrer ces archives : un événement inédit. --The City of Luxembourg is exhibiting photographs of the star taken in 1959 by Manfred Linus Kreiner, a German photographer, on the place Guillaume II. It was during a three day trip to Chicago, where Marilyn Monroe was on tour to promote the film Some Like It Hot, that the shots were taken. They were then entrusted to Hanno Pittner, a German journalist from Quick magazine, and were never published. Their first public showing took place in Berlin in 2011. In 2012, to mark the 50th anniversary of the death of Marilyn Monroe, the City of Luxembourg has chosen to exhibit these photographs in a unique event. Exposition dans l’espace public

Jusqu’au 30/09, Place guillaume II – knuedler, www.lcto.lu

Kann es Liebe sein?

Kann es Liebe sein? est le titre d’une chanson interprétée dans les années 80 par l’actrice Désirée Nosbusch et le chanteur Falco. Les curateurs Nora Mayr et Gilles Neiens en ont fait le sujet de réflexion et d’interrogation de leur exposition collective. Les œuvres sélectionnées, toutes créées par de jeunes créateurs de la scène artistique européenne, traitent de l’amour comme sentiment tant dans les rapports humains que dans ceux avec l’art. Lors du vernissage, les artistes diffuseront les chansons d’amour choisies pour l’occasion que vous pourrez écouter en dégustant un philtre d’amour… --Kann es Liebe sein? is the title of a song performed by the actress Désirée Nosbusch and the singer Falco in the 1980s. The curators Nora Mayr and Gilles Neiens have made it the subject of reflection and enquiry in their collective exhibition. The works selected, each created by young artists from the European art scene, deal with love as a feeling prevalent in both our interpersonal relations and our relations with art. On the opening night, the artists will play love songs specially chosen for the occasion that you will be able to listen to while sipping on a love potion... Art contemporain

13/10-11/11, Cercle Cité Ratskeller, www.cerclecite.lu

FREE

Les forêts dans le monde

Bësch welt

Imag-in-a-nation

Das Musée National d’Histoire Naturelle nimmt Sie mit auf eine Reise durch die Wälder der Erde. Diese Ausstellung ist eine Fortsetzung des Jahres 2011, das ja bereits unter dem Zeichen der Wälder stand. Sie präsentiert typische einheimische wie auch fremde und tropische Wälder. Ein Panorama, das sich neben seinem naturwissenschaftlichen Aspekt auch metaphorisch und symbolisch erfassen lässt. Schließlich sind diese Landschaften häufig Ursprung dunkler Träume oder Thema von mehr oder weniger beruhigenden Fabeln und Märchen... Die Ausstellung bietet Ihnen viele Informationen zu diesen sensiblen Gebieten, deren Zerstörung zugunsten wirtschaftlicher Interessen eine wirkliche Bedrohung für unsere Erde bedeutet. --Le Musée National d’Histoire Naturelle propose un voyage à travers les forêts du monde. Prolongeant ainsi l’année 2011 placée sous le signe des forêts, l’exposition présente les forêts typiques de nos régions à celles, plus lointaines, des pays tropicaux. Un panorama qui, outre son aspect naturel et scientifique, offre aussi une lecture métaphorique et symbolique de ces paysages, souvent sources de rêveries obscures, de fables et de contes plus ou moins rassurants… De riches informations sur ces territoires fragiles dont la destruction au profit d’intérêts économiques fait peser sur le monde une réelle menace.

L’exposition internationale que présente CultureInside Gallery ne privilégie ni une thématique, ni un procédé photographique spécifique. En effet, c’est à travers la notion d’une communauté de pensée et d’attitude que le public découvre des photographes venus du monde entier. Par leurs yeux, leur implication auprès des personnes, leur aptitude aux rencontres et leurs prises de risque sur le terrain se dessine un portrait du monde qu’eux seuls savent saisir et transmettre. Photographies documentaires, fictions ou mises en scène sont autant de démarches représentées qui renseignent sur l’état du monde : le proche et le lointain. --The international exhibition presented by CultureInside Gallery does not focus on a particular theme or photographic process. Instead, it is through the notion of a community of thinking and of attitudes that members of the public discover the photographers from around the world whose works are exhibited. Through their eyes, their relationships with others, their aptitude at meeting people and their readiness to take risks in the field, a portrait of the world emerges that only they know how to take and transmit. Documentary, fictional and staged photographs are all represented and all provide information about the state of the world, both closeup and far away.

Exposition thématique

Jusqu’au 16/09, en allemand, Musée national d’histoire naturelle, www.mnhn.lu

66

Le monde vu par la photographie

SEPTEMBER ’12 CITY Agenda LUXEMBOURG

Photographie contemporaine

07-29/09, CULTUREINSIDE gallery, www.ci-artgallery.com


expositions

David Brognon (The Plug) & Donald Baechler

Photos : Eric Chenal, Andrés Lejona

Sarah Sze

Waiting for the revolution

Fixed Points Finding a Home

Sanja Iveković est une artiste majeure. Connue au Luxembourg pour sa Rosa Luxembourg, – copie réalisée de la Gëlle Fra enceinte – qui avait déclenché de vives discussions sur les notions d’identité et de symbole, elle est invitée aujourd’hui par le Mudam. Son exposition monographique montre un large panorama de sa création qui articule les notions d’identités individuelles et collectives, de mémoire et de souvenir, du rôle de la femme dans la société. Waiting for the revolution présente deux parties, l’une consacrée à la question de genre et l’autre concentrée sur les rapports entre histoire et mémoire. --Sanja Iveković is a major artist. Known in Luxembourg for her Rosa Luxembourg – a copy of the Gëlle Fra statue as if pregnant – which provoked strong debate on notions of identity and icons, she has now been invited to the Mudam. Her solo exhibition offers a broad view of her work, which expresses notions of both collective and individual identity, memory and reminiscence, and the role of women in society. Waiting for the revolution is presented in two parts, one given over to the question of gender and the other focused on the relation between history and memory.

Méticuleusement agencés, objets du quotidien, plantes, structures en bois, poulies, fils et petits moteurs se déploient dans le Pavillon du Musée. Fixed Points Finding a Home, de Sarah Sze est une architecture aérienne éphémère, proche de l’immatériel. Ses constellations d’objets réalisées avec un savoir-faire scientifique, élaborant des jeux rétiniens par combinaisons de couleurs et de formes, évoquent l’esthétique des jardins zen. Le spectateur est incité à prendre le temps, à choisir ses angles de vue et à se concentrer sur un fragment pour découvrir de microscopiques mises en scène qui le portent ailleurs. --Meticulously laid-out everyday objects, plants, wooden structures, pulleys, wires and small engines are put to work in the Museum’s Pavilion. Fixed Points Finding a Home by Sarah Sze is a piece of ephemeral aerial architecture which borders on the immaterial. Her constellations of objects are put together with scientific savoir-faire, forming visual games through the combination of colours and shapes, and evoking the aesthetic of zen gardens. Spectators are encouraged to take their time, to choose various viewing points and to focus on a fragment to discover microscopic interplay that will carry them away.

Art contemporain, monographie

Jusqu’au 16/09, dans le cadre du projet Mono 2012, Mudam, www.mudam.lu

Installation

Jusqu’au 23/09, dans le cadre du projet Mono 2012, Mudam, www.mudam.lu

I’m all tomorrow’s broken hearts Photo : Galerie Nosbaum & Reding

Sanja Iveković

Deux expositions qui dessinent l’environnement dans lequel nous vivons et la complexité des relations que nous y entretenons.

---

Two exhibitions offering a picture of the environment we inhabit and the complexity of the relations we share.

Donald Baechler est un artiste américain qui expose pour la première fois à la galerie. Son travail pictural, qui agence des images issues de la culture populaire et du quotidien, appartient à de nombreuses collections prestigieuses du monde entier. La galerie présente ses travaux récents : collages sur toile de moyen format et sculpture en bronze. David Brognon (The Plug) quant à lui, expose des œuvres réalisées dans le cadre du travail qu’il mène sur la marginalité. Destinée, à travers Fate Will Tear Us Apart qui est un ensemble de néons retraçant les lignes de la main d’un toxicomane, contamination, par les images issues de la vidéo Totentanz, dépendance, séparation et secret, à travers l’ensemble de sculptures La Métamorphose. Donald Baechler is an American artist exhibiting for the first time at the gallery. His pictorial work, which employs everyday images from popular culture, features in many prestigious collections worldwide. The gallery is showing his recent work: medium-sized collages on canvas and bronze sculptures. David Brognon (The Plug) will be exhibiting pieces realised as part of his work on marginality. Destiny is addressed with Fate Will Tear Us Apart, a neon ensemble tracing the lines of the hand of a drug addict, contamination with the images of the video Totentanz, dependency, separation, and secrets with the collection of sculptures that make up The Metamorphosis. Art contemporain

Jusqu’au 22/09, GALERIE NOSBAUM & REDING, www.nosbaumreding.lu

FREE

SEPTEMBER ’12 CITY Agenda LUXEMBOURG

67


expositions

Javier Marín

De trois en trois

Simon Evans

Photo : Javier Marín

How to be alone when you live with someone

Que ce soient des corps d’humains ou d’animaux fragmentés, des combattants épuisés, des visages jonchés au sol, les sculptures saisissent chaque spectateur.

---

Pendant deux mois, la ville de Luxembourg se pare des sculptures de l’artiste mexicain Javier Marín. Puisant dans les références historiques et les figures classiques de la sculpture équestre et du portrait, l’artiste crée des œuvres monumentales aux inextricables formes nodales. Combinant l’histoire de son pays aux évocations de la puissance italienne de la Renaissance à une élaboration technique actuelle qui entremêle résine, fer, bronze et agglomérats singuliers, l’artiste crée une œuvre envoûtante. Puissante par ses dimensions physiques, ses formes tourmentées et érodées mais aussi par cet alliage singulier entre passé et présent qui éveille notre mémoire collective, la sculpture de Javier Marín rappelle l’inanité de la violence, ramène l’humain à ses blessures, à son existence chaotique et à la vacuité de ses combats. For two months, the city of Luxembourg will be bedecked with sculptures by the Mexican artist Javier Marín. Drawing on historical references and the classical figures of equestrian sculpture and portrait, the artist creates monumental works with inextricable nodal forms. As he combines the history of his country, evocations of the power of Renaissance Italy, and a contemporary technical approach involving resin, iron, bronze and unique agglomerates, the artist creates spellbinding work. Javier Marín’s sculpture holds great power due not only to its physical dimensions and twisted and scoured forms, but also thanks to its particular combination of the past and present, which awakens our collective memory and reminds us of the inanity of violence, recalling the injuries that man has suffered, the chaotic existence he has led and the vacuity of his conflicts.

Photos : Andrés Lejona Steven C. Harvey

Whether they feature human bodies, fragmented animals, exhausted combatants, or faces scattered over the ground, these sculptures instantly grab every viewer.

Vehicles

Simon Evans inventorie, classe, organise, hiérarchise, accumule par un dessin méticuleux, des collages précis et une écriture rigoureuse, les éléments d’une vie. Ses œuvres fourmillent de représentations de toutes sortes formant des planches de motifs singulières, particulièrement séduisantes. Les sujets varient entre éléments dérisoires ou thèmes plus universels rappelant fortement la démarche d’un encyclopédiste au 21e siècle. Chacun peut y retrouver une part de soi, une tranche de vie et de ses « ingrédients », un aspect de l’œuvre bien plus profond et existentiel qu’il n’y paraît. --Simon Evans inventories, classes, organises, hierarchises and accumulates through meticulous drawing, exacting collages, and rigorous writing, the elements that make up a life. His works swarm with diverse representations that come to form highly original and seductive patterns. The subjects vary between the trivial and more universal themes and are reminiscent of the work of a 21st century encyclopaedia writer. Everyone can find a bit of themselves, a slice of life and its ‘ingredients’, in this work that is deeper and more existential than it may appear.

Les dessins de Steven C. Harvey sont d’une finesse de trait et d’une précision du détail époustouflants. Dessinant à la mine de plomb des paysages peuplés de véhicules, plus proches du vaisseau futuriste que nos actuelles voitures, l’artiste propose un monde habité de machines mobiles infernales dans lequel les humains semblent avoir bien peu de place, voire voués à disparaître. Imaginant les conséquences et les dérives d’une société fascinée par les progrès technique et technologique, les œuvres projettent un avenir inquiétant, détruisant sans mesure la vie. --The drawings of Steven C. Harvey have a finesse and detailed precision that are quite amazing. As he composes graphite landscapes filled with vehicles closer to futuristic vessels than our cars of today, the artist presents a world inhabited with demonic mobile machines in which human beings appear to have little room left and are seemingly destined to disappear. These works imagine the consequences of a society fascinated by technical and technological progress and foretell a troubling future in which life will be mercilessly destroyed.

Art contemporain

Jusqu’au 23/09, dans le cadre du projet Mono 2012, Mudam, www.mudam.lu

Jusqu’au 23/09, dans le cadre du projet Mono 2012, Mudam

Exposition dans la ville

27/09-20/11, Ville de Luxembourg, espace royal monterey, bgl bnp paribas

68

Steven C. Harvey

SEPTEMBER ’12 CITY Agenda LUXEMBOURG

Dessin contemporain


agenda Expositions

Agenda Expositions Romanini, Sté Ternes, Sumo, The Plug, Steve Veloso, Jeff Weber Curateurs: Kevin Muhlen en collaboration avec Isabelle Henrion et Mirjam Bayerdörfer. Du 16/09 au 16/12

Luc Schiltz

ca(fé)sino by Konrad

musées  LUXEMBOURG 

Casino Luxembourg - Forum d’art contemporain Wesley Meuris: R-05.Q-IP.0001 Le travail de l’artiste plasticien Wesley Meuris (né en 1977, vit et travaille en Belgique) se développe depuis quelques années déjà autour des environnements construits et rationalisés tels que des archives ou des cages d’animaux de parcs zoologiques. Pour “R-05.Q-IP.0001”, sa première grande exposition monographique, il s’intéresse plus particulièrement aux espaces d’exposition. Au moyen de dessins, schémas, textes, maquettes, sculptures et installations grandeur nature, Wesley Meuris se livre à une analyse des systèmes standardisés de présentation d’exposition et propose une réflexion sur l’espace muséographique. Exposition monographique dans le cadre de MONO (www.mono2012.eu). Jusqu’au 02/09

project room @ aquarium : Maria Anwander Les installations de Maria Anwander sont en général réalisées à partir d’objets du quotidien qui, à travers des interventions minimales, ont été enlevés de leur contexte d’origine pour créer un sens nouveau. D’autres œuvres, plus récentes, s’inspirent de l’art conceptuel et questionnent - par des interventions performatives - les notions de possession, de collection et du droit d’auteur. Jusqu’au 02/09

Tournant en dérision les visites guidées traditionnelles, les comédiens Luc Schiltz et François de Saint-Georges s’en donnent à cœur joie et révèlent les petites histoires cachées du Casino. Une visite insolite et pleine d’humour, jouée dans les salles de l’exposition de Wesley Meuris, qui vous montrera les recoins du Casino comme vous ne les avez encore jamais vus ! Le 02/09 – 15h & 16h

Atelier Luxembourg - Making of

Là où le projet Atelier Luxembourg se propose de porter un regard rétrospectif sur la creation artistique à Luxembourg, “Making of” le prend en contrepoint, l’observation se transformant en action. Quinze artistes sont invités à faire du Casino Luxembourg leur terrain de création durant trois mois, le centre d’art devenant ainsi un lieu dédié non pas à l’exposition mais à l’expérimentation ; un lieu où l’art se vit au jour le jour tant bien à travers des œuvres en devenir que par des discussions ou d’autres formes de réflexion autour de la création contemporaine dans le contexte luxembourgeois. Atelier Luxembourg est un projet porté par différents musées de la ville de Luxembourg et regroupe un nombre d’expositions s’intéressant à la création artistique luxembourgeoise de 1945 à aujourd’hui. Pour “Making of”, le Casino Luxembourg change ses heures d’ouverture : de 11h à 23h. Artistes participants : Yann Annicchiarico, Leonora Bisagno, Doris Drescher, Stina Fisch, Julie Goergen, Isabelle Henrion, Sophie Jung, Vera Kox, Philippe Nathan, Roland Quetsch, Letizia

À partir du 15 septembre 2012, le Konrad Café & Bar s’installe dans l’Aquarium du Casino Luxembourg. Sous le nom de ca(fé)sino by Konrad, le café-bar propose aux artistes et aux visiteurs une plateforme d’échange et de rencontre. En effet, la particularité du projet “Making of” – des artistes qui travaillent sur place, l’ouverture des lieux au public jusqu’à 23 heures, le programme culturel interactif proposé, notamment la série des Stamminee – rend l’existence d’un lieu convivial et informel indispensable. Le mobilier du ca(fé)sino by Konrad a été conçu par LesAteliers.lu. Il s’agit de modules divers, dont des bancs, des chaises et des tabourets, ainsi que des tables et un comptoir, qui confèrent à l’Aquarium du Casino Luxembourg une ambiance de détente qui invite à s’y attarder. Pendant “Making of”, les heures d’ouverture ont été modifiées. Les nouveaux horaires valent à la fois pour l’exposition et le café-bar ca(fé)sino by Konrad : tous les jours de 11h à 23h ; samedi et dimanche de 11h à 18h (fermé le mardi). Du 15/09 au 16/12

Pop up, flip book et autres livres et objets d’artistes

véritables œuvres d’art - sont habituellement conservés dans une réserve précieuse au Casino Luxembourg. Pour la première fois, ils seront rendus accessibles au public le temps d’une exposition à l’InfoLab. Du 16/09 au 16/12

Mudam SARAH SZE

la présentation dans l’espace public de Luxembourg du projet “Lady Rosa of Luxembourg”, qui s’intéressait au rôle souvent oublié des femmes dans les contextes de guerres et qui avait suscité une controverse sans précédent au Luxembourg, l’exposition de Sanja Iveković au Mudam rassemblera un large groupe d’œuvres réalisées entre 1975 et aujourd’hui. Dans le cadre de MONO 2012. www.mono2012.eu Jusqu’au 16/09

EMILY BATES

L’artiste américaine Sarah Sze crée des sculptures in situ éphémères, dans lesquelles une multitude d’objets de la vie quotidienne sont méticuleusement assemblés pour former des structures légères et fragiles qui envahissent l’espace, rappelant les modes de prolifération des réseaux et tissus urbains. Ses œuvres sont toujours pensées en réponse à l’architecture des espaces d’exposition, et invitent le spectateur à passer entre différentes échelles, entre l’humble et le monumental, le microscopique et le macro­scopique. Dans le cadre de MONO 2012. www.mono2012.eu Jusqu’au 16/09

Combinant photographies, vidéos et éléments sonores, les installations de l’artiste anglaise Emily Bates sont le fruit de recherches développées sur le long terme dans des contextes géographiques spécifiques, souvent marqués par la transition entre cultures traditionnelles et modernité. Son projet “Love Scenes”, présenté en 2008 au Casino Luxembourg, s’intéresse ainsi à la culture minoritaire des Naxi en Chine, tandis que “The Nurturing Island” a pour cadre une île tropicale située dans le sud du Japon. Dans le cadre de MONO 2012. www.mono2012.eu Jusqu’au 23/09

SANJA IVEKOVIĆ - Waiting for the Revolution

Que devient le livre lorsqu’un artiste contemporain décide de l’utiliser comme support d’expression ? Le plus souvent, sa fonction primaire - en l’occurrence celle d’être lu en devient détournée. En effet, les artistes en exploitent plutôt les possibilités visuelles, matérielles, spatiales ou ludiques pour le transformer en un objet plus surprenant. Ces objets qui en résultent petits ou grands formats, pièces uniques ou séries limitées, voire

Figure centrale de la scène artistique croate, Sanja Iveković développe depuis le début des années 1970 une œuvre engagée, animée par des préoccupations liées aux questions de genre, de mémoire et d’identité. Organisée une décennie après

SEPTEMBER ’12 CITY Agenda LUXEMBOURG

submit your event on Inscrivez vos events sur

www.plurio.net Édition octobre : 03/09

69


agenda Expositions

FILIPA CESAR

Pour son exposition au Mudam, Filipa César se penche sur une période particulièrement importante de l’histoire récente de son pays, le Portugal : la fin du régime autoritaire de Salazar et la décolonisation de la Guinée-Bissau. Trois films, “Porto”, “Le Passeur” et “The Embassy”, ayant comme point de départ des documents d’époque ou des interviews des activistes de cette époque, constituent le noyau de l’exposition. Un fac-similé du livre d’Aimé Césaire “Discurso sobre o colonialismo” (“Discours sur le colonialisme”), interdit avant 1974, ainsi que des affiches relatives à ce sujet compléteront l’exposition. Dans le cadre de MONO 2012. www.mono2012.eu Jusqu’au 23/09

SIMON EVANS

LES DÉTOURS DE L’ABSTRACTION

Alliant dessins et fragments de mots, les compositions graphiques de l’artiste anglais Simon Evans tiennent à la fois du journal intime, de l’écriture automatique, du collage, de la liste, de l’inventaire, de l’encyclopédie, du diagramme, de la cartographie, de la cosmologie... Dans le cadre de MONO 2012. www.mono2012.eu Jusqu’au 23/09

PRIVATE ART KIRCHBERG

STEVEN C. HARVEY

Les véhicules futuristes qui peuplent les œuvres de l’artiste britannique Steven C. Harvey, basé à Athènes, dessinent les contours d’un monde “dystopique”. L’artiste voit dans ses œuvres des “lamentations sur les contradictions du monde occidental et de la surconsommation des ressources du monde, une crise dont nos véhicules ne sont que l’un des symptômes.” Ses dessins à la mine de plomb, d’une extrême précision, ne sont pas sans évoquer l’univers d’un auteur de science-fiction tel que J. G. Ballard. Dans le cadre de MONO 2012. www.mono2012.eu Jusqu’au 23/09

70

Tous les deux ans, des compagnies et institutions de Luxembourg-Kirchberg ouvrent leurs portes aux amateurs d’art et d’architecture pour une journée spéciale, transformant leurs bâtiments en galeries d’art publiques englobant la totalité du plateau de Kirchberg. Cette année, le Mudam participe à l’événement. Tandis que Enrico Lunghi, directeur du Mudam, choisit son “Coup de Cœur”dans chacune des institutions participantes, le musée offre l’entrée gratuite à sa collection. www.artkirchberg.lu Le 30/09 – 11h

L’histoire a retenu le choc de Kandinsky lorsque, pour la première fois en 1896, il se trouve face à la série de Meules de Monet et en fait l’événement fondateur de l’abstraction. Plus d’un siècle plus tard, si les enjeux théoriques voire politiques qui ont accompagné l’aventure de l’abstraction n’ont plus cours, il n’en reste pas moins que l’art abstrait continue et ne cesse d’évoluer et de se diversifier avec une grande liberté de ton. C’est ce caractère que l’exposition de la Collection du Mudam se propose de mettre en avant, en s’intéressant à la dissolution du motif et l’apparition des formes. Jusqu’au 04/11

un grand nombre de spécificités. Le Musée d’Histoire de la Ville de Luxembourg en a sélectionné 26, articulées de A comme “aanescht”(différent) à Z comme “zefridden”(satisfait), qui sont présentées dans le cadre d’une grande exposition temporaire. Chaque lettre correspond à un thème qui est illustré par des faits, des photos, des films, des documents sonores et des objets, parfois avec sérieux, parfois avec humour, mais toujours de manière informative. Le visiteur étranger et le visiteur luxembourgeois y découvrent des aspects nouveaux, inattendus. Tous les domaines de la réalité luxembourgeoise y sont présents : histoire, culture, économie, politique, société, religion, langue, traditions. Les 26 lettres brossent au final un portrait original du Luxembourg, qui inclut aussi bien la monarchie que le Portugais d’à côté, le football que le vélo de course, sans oublier l’intérêt porté à l’automobile et à l’argent. Multilinguisme luxembourgeois oblige, tous les textes de l’exposition sont rédigés en français, allemand et anglais. Jusqu’au 31/03

Musée Dräi Eechelen : Forteresse, Histoire, Identités

Musée d’Histoire de la Ville de Luxembourg

iLux, Identités au Luxembourg

L’Europe à l’affiche Cette exposition présente des exemples d’affiches politiques des 60 dernières années et provenant de différents pays de l’Union européenne, parmi lesquelles la fameuse série de 1950 faisant la promotion du plan Marshall. Jusqu'au 02/09

ABC - Luxembourg pour débutants... et avancés ! L’Italie nous évoque le soleil et la dolce vita, la France le vin rouge et la baguette, l’Allemagne la fête de la bière à Munich et les nains de jardin... mais quels sont les symboles ou plus exactement les clichés associés au petit Grand-Duché de Luxembourg et à sa capitale éponyme ? Les Luxembourgeois mêmes ignorent fréquemment la réponse à cette question. Le Luxembourg est l’une des plus petites nations du monde et a vécu plusieurs siècles dans l’ombre d’entités étatiques plus importantes auxquelles il était rattaché. Le pays offre pourtant

Musée national d’histoire et d’art Sous nos pieds - L’archéologie au Luxembourg de 1995 à 2010

Le sol luxembourgeois renferme de nombreuses traces de notre passé, depuis la préhistoire jusqu’à l’histoire récente. Une grande rétrospective sur l’archéologie présente au Musée National d’Histoire et d’Art les principales découvertes archéologiques faites au Luxembourg de 1995 à 2010. Jusqu’au 02/09

1956 Luxembourg Biennale de venise Le Musée National d’Histoire et d’Art à Luxembourg organise une exposition dédiée à la toute première participation du Luxembourg à la Biennale de Venise. La Biennale de Venise, dont la première remonte à 1895, reste jusqu’à nos jours une des plus prestigieuses expositions d’art contemporain. En 1956, le Luxembourg y est invité pour la première fois. Du 21/09 au 20/01/2013

Musée national d’histoire naturelle - natur musée Bësch-Welt

Comment aborder un concept aussi flou et aussi polémique que l’“identité” ? L’approche choisie par l’équipe de l’Université du Luxembourg est double : aller droit au but et dédramatiser cette notion très politisée en montrant qu’une personne ne se définit pas uniquement par son appartenance nationale, mais également par son sexe/genre, sa constitution physique (âge, état de santé), son milieu social, son ancrage géographique, ses langues et ses valeurs. Le visiteur sera à chaque fois confronté à sa propre image et à la manière dont il se définit. L’exposition ne donne pas de réponse préconçue, mais invite à réfléchir sur ces questions. Jusqu’au 13/07/2013

SEPTEMBER ’12 CITY Agenda LUXEMBOURG

Rund um den Globus prägen Wälder, je nach Klima und Bodenbeschaffenheit verschieden, das Erscheinungsbild weiter Teile unserer Erde: Die Landfläche unserer Erde ist zu rund einem Drittel mit Wäldern bedeckt, und diese sorgen nicht nur für Sauerstoff, sondern bieten auch Millionen Tier- und Pflanzenarten ein Zuhause. Ein Vergleich ähnlicher Landschaftsregionen in den einzelnen Kontinenten zeigt, dass, sofern die Bedingungen etwa die gleichen sind, auch überall ganz ähnliche Waldtypen auftreten. Die Ausstellung bietet nun die Gelegenheit die unterschiedlichsten Waldtypen


agenda Expositions

auf anschauliche Art und Weise kennen zu lernen. Eine farbenfrohe Aufmachung mit kurzen, aber inhaltsreichen Informationen, interessanten Geschichten, alten Legenden und Mythen über ungewöhnliche Waldbewohner sowie mit einprägsamen Modellen macht den Rundgang durch die Ausstellung zu einem flotten “Spaziergang”durch die Wälder der Welt. So führt die Ausstellung nicht nur in die einheimischen Buchenwälder oder Lohheckenwälder, sondern auch in tropische Feuchtwälder, Mangrovenwälder, boreale Wälder,... bis hin zu Wäldern ohne Bäume. Die Ausstellung ist in deutscher Sprache. Jusqu’au 16/09

Découvertes Exposition permanente

Les planètes Exposition permanente

Nos ancêtres Exposition permanente

Nos paysages Exposition permanente

Nos régions Exposition permanente

Notre Terre Exposition permanente

Qui suis-je?

Among works by Italian, Flemish, Dutch, and German artists, there are paintings by Jan van Eyck, Hans Memling, Jacob Jordaens, Lucas Cranach, Pieter Brueghel the Younger, Lorenzo Lotto, and Titian. The exhibition introduces the cultural and aesthetic world of an 18th century collector and offers diverse audiences the opportunity to acquaint themselves with the immense treasures of a collection that is largely unknown in this country. Jusqu’au 14/10

Les collections en mouvement. Aspects inédits des Œuvres de la Villa Vauban Musée d’Art de la Ville de Luxembourg, la Villa Vauban présente des œuvres de son propre fonds réunies en une exposition intitulée “Les collections en mouvement”. Plus de 40 tableaux rarement ou encore jamais exposés offrent un aperçu des différentes collections de la Ville de Luxembourg. Outre les donateurs célèbres tels que Jean-Pierre Pescatore, Léon Lippmann et Eugénie Dutreux-Pescatore, le focus portera sur des collections jusqu’ici moins connues, comme celle d’Élise Hack qui fit don à la Ville de précieux tableaux, aquarelles et gravures en 1922. La collection de tableaux est axée autour d’œuvres qui se situent entre le 17e siècle et le début du 20e siècle. Jusqu’au 14/10

 SCHENGEN 

Musée européen Schengen Experience Europe-EU-FACTory

Le fonctionnement de l’Union européenne est souvent perçu comme un rouage complexe. “Experience Europe” est l’occasion pour les jeunes de découvrir de façon ludique les différentes institutions de l’Union européenne. Dans le cadre de différents ateliers, les participants acquièrent toutes les connaissances de base nécessaires à la compréhension du projet européen. Public cible : 12-16 ans. Jusqu'au 31/10

son pays. De Sipa à Gamma en passant par l’agence Contact Presse, ses images ont été publiées dans les principaux journaux et magazines étrangers. Ses reportages les plus importants, dont la construction du barrage des Trois Gorges, lui valent l’attribution de plusieurs prix, notamment le prestigieux World Press Photo dans la catégorie Arts Stories. Mais Zeng Nian est aussi l’héritier de la grande tradition de la photographie humaniste de l’après-guerre qui inscrit l’humain dans son environnement. Avec “Un fleuve tranquille”, il s’éloigne du reportage pour une vision d’auteur en noir et blanc. Il aborde, par l’image panoramique, le grand bouleversement provoqué par la construction du barrage des Trois Gorges en Chine, mis en service partiellement en 2009 et qualifié de “plus grand barrage hydro-électrique du monde”. Jusqu'au 19/09

Institutions  LUXEMBOURG 

Abbaye de Neumünster The Footprints of the Civilizations in Anatolia

Exposition permanente

Villa Vauban Musée d’Art de la Ville de Luxembourg Brueghel, Cranach, Titien, Van Eyck. Trésors de la collection Brukenthal

In a unique exhibition, the Villa Vauban Art Museum of the City of Luxemburg presents masterpieces of the 15th to 18th century from the collection of Baron Samuel von Brukenthal.The Brukenthal National Museum in Sibiu (Hermannstadt), Romania possesses one of the most important collections of old masters in Southwest Europe.

 ESCH-SUR-ALZETTE 

Musée National de la Résistance La liberté meurt chaque jour au bout d’une corde

L’exposition temporaire reprend des poèmes de Nathalie Ronvaux, publiés dans son livre “La liberté meurt chaque jour au bout d’une corde”, paru aux Éditions Phi. Les œuvres, tout comme les peintures/ installations des artistes Chantal Baldauff, Jean-Marie Biwer, Robert Brandy, Simone Dietz, Serge Ecker, JeanJacques Laigre, Sandrine Ronvaux et Rico Sequeira, constituent des interprétations d’événements ayant eu lieu au Luxembourg avant et pendant l’occupation nazie. Jusqu'au 11/11

L’Anatolie - située à la frontière entre l’Asie et l’Europe - a vu s’épanouir plusieurs civilisations et ce dès la préhistoire. Jusqu'au 18/09

Un fleuve tranquille

Né en Chine en 1954, Zeng Nian fait partie des grands photographes de reportage, témoin de la culture, de l’histoire mais aussi des grands bouleversements actuels de

SEPTEMBER ’12 CITY Agenda LUXEMBOURG

André Gide et les siens L’histoire commence dans le salon du poète Francis Vielé-Griffin, en 1899, lorsque le jeune auteur de “Paludes”, André Gide, rencontre le peintre Théo van Rysselberghe et sa femme Maria. C’est le début d’une grande et belle amitié, qui trouvera un prolongement familial quand André et Elisabeth van Rysselberghe, fille de Théo et Maria, choisiront de donner naissance à un enfant, hors de toute union officielle. Leur fille, Catherine, naît le 18 avril 1923. L’identité de son père n’est connue que de grand-mère Maria, le témoin privilégié de ce “climat”familial somme toute si cher à l’auteur des “Nourritures terrestres” (cf. “Cahiers de la petite dame”). Cet album de souvenirs, conçu par Jean-Pierre Prévost avec l’aide précieuse de Peter Schnyder et Pierre Masson, trace ainsi les contours étendus, mais choisis, de cette singulière famille. Du 24/09 au 23/10

Visites guidées Visites commentées régulières

Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain Jeudi 18h (F) Samedi 15h (F) Dimanche 14h (L), 15h (F) et 16h (D) MHVL Jeudi 18h (L) Dimanche 16h (F) Du château comtal à la ville européenne  Dimanche 16h MNHA Jeudi 18h (L / D) Samedi 15h (F) Dimanche 15h (L) MNHN Dimanche 16h Mudam Samedi 16h (F) Dimanche 15h (D) et 16h (L), 02/09 11h (EN) Visites enfants Samedi 15h (L / D) et dimanche 14h (F) Musée Dräi Eechelen Mercredi 18h (L/F/D) Samedi 15h (L/F/D) Villa Vauban Vendredi 18h (L / D)

VISITES PAUSE DÉJEUNER "MUSÉE DU JOUR"

Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain Mercredi 12h30 (30 min) (F / D / L) MHVL Vendredi 12h30 (30 min) (L / F) MNHA Mardi 12h30 (30 min) MNHN Jeudi 12h30 Mudam Lundi 12h30 (15-20 min) Villa Vauban Samedi 12h30

VISITES PONCTUELLES

Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain Visite guidée thématique avec le comédien Luc Schiltz Dimanche 02/09 15h & 16h

71


agenda Expositions

CarréRotondes DESIGNOMAT

des citoyens du quartier. L’exposition est constituée de 141 photos datant de 1893 à nos jours. Jusqu'au 02/09

 DIEKIRCH 

Maison de la Culture de Diekrich - Galerie d’art municipale

Centre culturel et scientifique russe Expositionvente de peinture

Fondation de l’Architecture et de l’Ingénierie

Cercle Le quartier de la Gare au fil de son histoire

À l’occasion du centenaire de la Gare centrale, la Photothèque de la Ville de Luxembourg se propose de montrer cette exposition dédiée à l’histoire du quartier en question et ses alentours et qui témoigne du développement du chemin de fer au Luxembourg et son impact sur la vie quotidienne

72

La Biennale d’Architecture de Venise compte parmi les plus prestigieuses manifestations du domaine de l’architecture, de l’urbanisme et de l’aménagement du territoire, elle investira du 29 août au 25 novembre 2012, les quartiers de l’Arsenale et les pavillons des Giardini, mais aussi la Cité avec des présentations nationales, dont le Pavillon du Luxembourg, installé à la Ca’ del Duca dans le quartier de San Marco. L’architecte britannique David Chipperfield assure la direction générale de la 13e édition de la Biennale dont le thème est “Common Ground”. Pour la cinquième participation du Luxembourg à ce rendez-vous incontournable de l’architecture, la Fondation de l’Architecture et de l’Ingénierie au Luxembourg, commissionnée par le ministère de la Culture pour organiser la contribution nationale à la Biennale, a confié au collectif formé par les architectes Yi-der Chou, Radim Louda et Philippe Nathan, la réalisation de l’exposition. Intitulé “Futura Bold? Post-City: considering the Luxembourg case”, ce projet est ciblé sur la place du Luxembourg dans l’histoire et le futur de l’Europe. Jusqu'au 25/11

 DUDELANGE 

Centre d’art Dominique Lang Justine Blau Los primeros emprendedores. Du 22/09 au 31/10

Centre d’art Nei Liicht Carine + Elisabeth Krecké Que veut dire “être témoin” d’un événement survenu à l’intérieur d’un espace numérique comme Google Street View ? Comment, à notre époque, interagir avec ces machines de vision qui, de plus en plus, infiltrent notre quotidien, notre manière de percevoir et, par là, de penser le monde ? Pour tenter de répondre à ces questions, les sœurs Krecké ont amorcé un détour par la fiction. L’interprétation du cliché de Google comme une photo de guerre, la décision de se mettre dans la peau de photoreporters et de se rendre sur les lieux de l’événement pour mener une enquête ont constitué les fondements de ce que les artistes appellent la construction d’un récit par l’image. Tel est précisément l’enjeu de “Dakotagate”. Dans le cadre de MONO 2012. www.mono2012.eu Jusqu'au 09/09

Armand Quetsch Extraits sans titres. Du 22/09 au 31/10

 MERSCH 

Centre national de littérature Vum Eilespill an anere Kregéiler. Satirische Literatur in Luxemburg Die Ausstellung “Vum Eilespill an anere Kregéiler. Satirische Literatur in Luxemburg” widmet sich den literarischen Eulenspiegeleien der letzten 170 Jahre. Jusqu'au 25/01/2013

Du 14 au 23/09 Photomeetings Luxembourg vous propose pour la toute première fois de son histoire une rétrospective montrant une sélection de photographies créées par les participants des ateliers précédents. Étant donné que la Ville de Luxembourg servait de source d’inspiration lors des ateliers précédents, le titre de l’exposition s’appelle “Inspiring Luxembourg”. Du 12/09 au 07/10

Biennale de Venise ­‒­­ Pavillon du Luxembourg

L’exposition vous fera connaître les œuvres des peintres russes contemporains Y. Bondarenko, R. Nasiboulin, T. Mirrahimov dont les tableaux se trouvent dans des plusieures collections privées en Russie, en Allemagne, en Belgique, en France, etc. Du 14 au 28/09

Observation Raphaël Dallaporta

Konscht am Gronn

Photomeetings Luxembourg 2012

Le DESIGNOMAT est un ancien distributeur de cigarettes qui aujourd’hui délivre de petits objets d’art en tout genre, conçus et fabriqués par des designers tout aussi différents les uns des autres. Chaque œuvre, emballée et vendue au prix de 6 euros, est reproduite par les soins de l’artiste lui-même, à 100 exemplaires. Le consommateur peut choisir entre 10 modèles différents. Jusqu'au 31/12

Display 01, espace d’exposition du CNA

Le travail subtil, intrigant, de ce jeune photographe fait appel à la sensibilité et à la curiosité du spectateur. L’exposition “Observation” rend compte de la richesse d’une œuvre qui n’hésite pas à traiter les objets chargés de sens comme de simples objets industriels. Mais qu’on ne s’y trompe pas, ce détachement, cette fausse objectivité n’est là que pour montrer les limites de la photographie et ses dérives esthétisantes. La démarche atypique de Raphaël Dallaporta place ses photographies à la frontière de l’art conceptuel et de l’image documentaire. À l’opposé de l’artiste solitaire, il aime s’adjoindre la collaboration de professionnels lui permettant de pénétrer des univers inconnus ou interdits. Dans le cadre de MONO 2012. www.mono2012.eu Jusqu'au 02/09

Gare-Usines La face cachée des mots “La face cachée des mots – regards d’artistes sur les migrations et la démocratie”, une exposition photographique réalisée par Paulo Lobo. Le projet s’emploie à insérer des passages de texte questionnant les migrations et la démocratie, issus de créations artistiques, dans des portraits photographiques représentant leurs auteurs. Grâce au libre choix de la mise en scène, laissé aux auteurs, une série de portraits très variés et individuels a été produite. Pour la réalisation de ces “portraits-messages”, un lieu unique - l’ancienne piscine municipale de Dudelange vouée à la démolition - a été choisi. Cet espace public propose de nombreux jeux de lumière et permet un emploi intéressant des bassins vidés de leur eau. Du 01 au 30/09

SEPTEMBER ’12 CITY Agenda LUXEMBOURG

 WILTZ 

Centre socioculturel régional Prabbeli Johnny Schortgen & Lisa Schmit Jusqu'au 31/09

Galeries  LUXEMBOURG 

Bergman Berglind Contemporary Art Art pour Little Plus Bergman Berglind présente une sélection d’œuvres d’artistes différents dans une exposition dédiée, en collaboration avec l’asbl Little Plus qui a pour objet l’aide à la scolarisation des enfants en difficulté dans le monde. Le bénéfice des ventes de tableaux reviendra à l’asbl. www.littleplus.org Du 20 au 29/09

CULTUREINSIDE. gallery IMAG-IN-A-NATION

This international exhibition is composing visions of photographers coming from different continents working in diverse styles and subject-matter but sharing


agenda Expositions

something more important: an attitude. They are jealously searching for images that depict and re-imagine the world. They share a vision, an attitude, and an aesthetic. Du 07 au 29/09

Gallery Edition 88

gare de luxembourg

Été 2012

Gare Art Festival 2012 - 12e édition

Artistes de la galerie : N. Stoev, N. Panayotov, Larissa, E. Kolev, Yao Yi-Zhi, Oxana. Jusqu'au 20/09

Galerie Clairefontaine Espace 2

Konschthaus Beim Engel

photomeetings luxembourg 2012

photomeetings luxembourg 2012

Jusqu'au 13/09

Grund Konscht am Gronn Galerie à ciel ouvert. Le 02/09

Hall Victor Hugo Exposition sur l’assainissement énergétique Organisateur : Ville de Luxembourg. Du 24/09 au 14/10

La Lorraine Saveurs Cosmiques - Jean-Claude Van Blime Exhibition with a selection of photographs by Jean-Christian Bourcart, Joan Fontcuberta, Geert Goiris, Arno Rafael Minkkinen, Roman Pfeffer, Alfred Seiland and Abel Szalontai. Du 12/09 au 07/10

Galerie d’Art Contemporain Am Tunnel et Espace Edward Steichen Konscht als Hobby - D’Spuerkeesseleit stellen aus

8th edition of photomeetings luxembourg. This year’s theme is “Photography = Fiction?”. Europe will be learning and creating together: in cooperation with local participants, six universities and colleges from six European countries will take part in photomeetings luxembourg 2012. Between five and fourteen students from each university are participating. Their resulting photographs will be presented in this exhibition. www.photomeetings.lu Du 11/09 au 20/10

Jusqu'au 13/01/2013

Galerie Pascal Bello Salvador Calvo

Marlis Albrecht Peintures récentes. Du 22/09 au 20/10

Sjaak Smetsers

Sculptures récentes. Du 22/09 au 20/10

Pavillon d’exposition des CFL Tout savoir sur le nouveau viaduc de Pulvermühle Le ministère du Développement durable et des Infrastructures ainsi que les Chemins de Fer Luxembourgeois (CFL) ont ouvert au Grund un pavillon d’exposition pour présenter au public les travaux de construction d’un deuxième ouvrage à côté du viaduc de Pulvermuhle. Exposition permanente

Place Guillaume II - De Knuedler Marilyn Monroe 1926 -1962

Peintures. Du 15/09 au 30/10

Galerie Schortgen

Peintures. Jusqu'au 31/10

autres  LUXEMBOURG 

Espace mediArt LE TOURNANT FINLANDAIS Exposition d’œuvres de feu l’artiste Roger Bertemes. www.mediart.lu Jusqu'au 12/09

journaliste allemand du magazine “Quick”, sans qu’elles ne fussent jamais publiées. Hanno Pittner qui les a redécouvertes dans ses archives, s’en est assuré les droits auprès de la veuve de Kreiner, décédé en 2005. Les photos ont été montrées une première fois en juin 2011 au Café Einstein, Unter den Linden à Berlin, en collaboration avec le Zeit Magazin. Grâce à l’entremise du photographe luxembourgeois Raymond Reuter, les photos en question sont montrées à Luxembourg. Jusqu'au 30/09

change Photos of Israeli and Palestinian peace activists by Carole Reckinger and Nathalie Oberweis. Jusqu’au 16/09

Post und Telekommunikationsmuseum Caves Mercier Luxembourg Jusqu'au 21/09  ESCH-SUR-ALZETTE 

Bâtiment Massenoire La Cité des Sciences, exposition à Belval Exposition permanente  LAROCHETTE 

Château de Larochette L’Art Rochette, Exposition d’art au château 7e édition. Vernissage le 02/09 à 16h. Du 02 au 30/09

Le 5 août 1962, l’actrice et chanteuse Marilyn Monroe s’est éteinte, quelques mois après son 36e anniversaire. Pour célébrer le 50e anniversaire de la mort de cette icône glamour éternelle, la Ville de Luxembourg présente plusieurs événements complémentaires, dont une exposition de photos dans l’espace public. L’exposition, montrée à la place Guillaume II, en plein centre-ville, se compose de 27 photographies noir et blanc réalisées par le photographe allemand Manfred Linus Kreiner, qui a accompagné Marylin Monroe pendant trois jours à Chicago en 1959 où elle était en tournée de promotion pour le film “Some like it hot”. Par la suite, Kreiner a confié les photos à Hanno Pittner, un

SEPTEMBER ’12 CITY Agenda LUXEMBOURG

submit your event on Inscrivez vos events sur

www.plurio.net Édition octobre : 03/09

73


1 city adresses

Culture & going out A comprehensive listing of city venues and contact details. Plus a guide to city restaurants and bars.

Une liste exhaustive des lieux de loisir et leurs coordonnées, ainsi qu’un guide des bars et restaurants.

Luxembourg city tourist office 1 30, place Guillaume II Bureau d’accueil touristique Lu-sa : 9-19h, di : 10-18h Communication et marketing : Promotes culture and tourism and the brand image of Luxembourg City. Promotion culturelle et touristique de Luxembourg-Ville et de son image de marque. Service Guidages Luxembourg Convention Bureau : Consultancy for business tourism/framework for professional organisers of conferences, seminars and workshops. Guided tours and organise programmes. Incoming and package deals for tourists. Consultance tourisme d’affaires / encadrement pour organisateurs professionnels de conférences, séminaires et workshops. Organisation de tours guidés et de programmes-cadres. Incoming, élaboration de forfaits touristiques. Tél. : 22 28 09 touristinfo@lcto.lu, www.lcto.lu

16

11

Galerie Pascal Bello 74, avenue Gaston Diderich Tél. : 26 45 97 73

Galerie f. hessler 21, rue Astrid Me & ve : 14-18h, sa : 10-12h, 14-18h Tél. : 27 28 12 77 www.galeriefhessler.lu

17 Galerie Toxic 2, rue de l’Eau Tél. : 26 20 21 43 www.galerietoxic.com

12 Galerie La Cité 1, rue Louvigny (1er étage) Tél. : 22 36 89 www.lacite.lu

2 Artium Art Gallery 11c, boulevard Joseph II /  49, avenue Monterey Tél. : 26 44 00 66 www.artium.lu

3 beaumontpublic + Koenigbloc 21a, avenue Gaston Diderich Tél. : 46 23 43 www.beaumontpublic.com

4 Bergman Berglind Contemporary Art 49, rue Baudouin Tél. : 26 19 65 33 www.bergmanberglind.com

5 covart Gallery 23, rue Adolphe Fischer Tél. : 26 29 61 70 www.covartgallery.com

6 CULTUREINSIDE.gallery 8 rue Notre-Dame Tél. : 621 241 243 www.ci-artgallery.com

74

7

2

18

13 Galerie L’indépendance Dexia BIL 69, route d’Esch Lu-ve : 8-18h

Konschthaus beim Engel 1, rue de la Loge Ma-di : 10-12h, 13-19h Tél. : 22 28 40

19 Lucien Schweitzer galerie et éditions 24, avenue Monterey Tél. : 23 616-56 www.lucienschweitzer.lu

14 Galerie Miltgen 32, rue Beaumont Tél. :  26 26 20 20 www.galerie-miltgen.lu

20

15

ART GALLERIES / galeries D’ART

Annonce Carte visite Zai 2012-09.pdf

nouveau chef renommé menu Beijing Duck Dim sum faits maison

Nosbaum & Reding – art contemporain 4, rue Wiltheim Ma-sa : 12-18h Tél. : 26 19 05 55 www.nosbaumreding.lu

Galerie Nordine Zidoun 101, rue Adolphe Fischer Tél. : 26 29 64 49 www.galeriezidoun.com

TÉL. 27 39 74 76

Galerie Bernard Ceysson 2, rue Wiltheim Tél. : 26 26 22 08 www.bernardceysson.com

8 Galerie Clairefontaine Espace 1 7, place Clairefontaine Ma-ve : 14h30-18h30, sa : 10-12h, 14-17h Tél. : 47 23 24 www.galerieclairefontaine.lu

9 Galerie Clairefontaine Espace 2 21, rue du Saint-Esprit Ma-ve : 14h30-18h30, sa : 10-12h, 14-17h Tél. : 47 23 24 www.galerieclairefontaine.lu

10 Galerie d’art Am Tunnel 16, rue Zithe Tél. : 40 15 24 50

www.lezai.lu

273, route d’Arlon - Strassen

3

2

POUR VOS ACHATS AU QUOTIDIEN NOUVEAU

EZ VOUS

PRES DE CH

gerie Boulan ie r e c i p E es Légum & s t i s Fru é r répa Plats p rie he c u o B ns Boisso

OUVERT 7j./7 DE 7h30 A 22h

STRASSEN 179, route d’Arlon

en face de la Poste

www.delitraiteur.com

SEPTEMBER ’12 CITY AGENDA LUXEMBOURG

1

8/14/12

3:20 P


SEPTEMBER ’12 CITY AGENDA LUXEMBOURG

75


city adresses

Tickets / Billetterie 21 LUXEMBOURG TICKET Grand Théâtre 1, rond-point Robert Schuman (Limpertsberg) Reservation and purchase by telephone: Réservation et vente par téléphone : Tél. : 47 08 95-1 J www.luxembourgticket.lu  Lu-ve : 10-18h30 Sales points in the city: Points de vente en ville : Luxembourg City Tourist Office (place Guillaume II), Conservatoire de Musique (Merl), Centre Culturel de Rencontre - Abbaye de Neumünster (Grund).

32 Philharmonie 1, place de l’Europe Tél. : 26 02 27-1(standard) 26 32 26 32 (réservations) info@philharmonie.lu www.philharmonie.lu

33 Studio LUCILIN 20A, rue de Strasbourg Tél. : 26 37 43 32 info@lucilin.lu

34

CULTURAL VENUES / Espaces culturels

Théâtre des Capucins 9, place du Théâtre Tél. : 47 96 40 54 (standard) 47 08 95-1 (réservations) capucins@vdl.lu www.theater-vdl.lu

22

28

35

Banannefabrik 12, rue du Puits www.banannefabrik.lu

d:qliq 17, rue du Saint-Esprit Tél. : 26 73 62 info@dqliq.com www.dqliq.com

Théâtre du Centaure 4, Grand-Rue Tél. : 22 28 28 centaure@pt.lu www.theatrecentaure.lu

29

36

Den Atelier 54, rue de Hollerich Tél. : 49 54 85-1 info@atelier.lu www.atelier.lu

Théâtre National du Luxembourg 194, route de Longwy Tél. : 26 44 12 70 info@tnl.lu www.tnl.lu

23 Café-Théâtre “Rocas” Place des Bains Tél. : 27 47 86 20 www.rocas.lu

24 CarréRotondes 1, rue de l’Aciérie Tél. : 26 62 20 07 info@rotondes.lu www.rotondes.lu

25 CCR Abbaye de Neumünster 28, rue Münster Tél. : 26 20 52-1 contact@ccrn.lu www.ccrn.lu

26 Cercle Cité 3, rue Genistre Tél. : 47 96 26 29 info@cerclecite.lu www.cerclecite.lu

27 Conservatoire de Musique 33, rue Charles Martel Tél. : 47 96 55 55 (standard) 47 96 54 32 (réservations) cml@vdl.lu www.vdl.lu

76

24 Exit07 1, rue de l’Aciérie Tél. : 26 62 20 07 info@rotondes.lu www.rotondes.lu

37

30

TOL – Théâtre Ouvert Luxembourg 143, route de Thionville Tél. : 49 31 66 tol@tol.lu www.tol.lu

FondatIon de l’Architecture et de l’Ingénierie 1, rue de l’Aciérie Tél. : 42 75 55 office@fondarch.lu www.fondarch.lu

Trois C-L 12, rue du Puits Tél. : 40 45 69 danse@danse.lu www.danse.lu

21 Grand Théâtre 1, rond-point Robert Schuman Tél. : 47 96 39 00 (standard) 47 08 95-1 (réservations) grandtheatre@vdl.lu www.theatres.lu

31 Kasemattentheater 14, rue du Puits Tél. : 29 12 81 infos@kasenmattentheater.lu www.kasemattentheater.lu

22

CINEMAS / Cinémas 38 Cinémathèque Municipale 17, place du Théâtre Tél. : 29 12 59 (infos programme) cinematheque@vdl.lu www.cinematheque.lu

39 Ciné Utopia 16, avenue de la Faïencerie Tél. : 22 46 11 www.utopolis.lu

40 Utopolis 45, avenue J.F. Kennedy Tél. : 42 95 11-1 www.utopolis.lu

MUSEUMS / musées

44

47

Musée National d’Histoire et d’Art Marché-aux-Poissons Ma-di : 10-17h Tél. : 47 93 30-1 (standard) 47 93 30 21-4 (visites guidées) musee@mnha.lu www.mnha.lu

bibliothèque nationale 37, boulevard F.D. Roosevelt Ma-ve : 10h30-18h30, sa : 9-12h Médiathèque / media library : ma-ve : 10h30-18h30 Tél. : 22 97 55-1 info@bnl.etat.lu, www.bnl.lu

45 Natur Musée – Musée National d’Histoire Naturelle 25, rue Münster Ma-di : 10-18h Tél. : 46 22 33-1 musee-info@mnhn.lu www.mnhn.lu

46

41

42 Mudam – Musée d’Art Moderne Grand-Duc Jean 3, Park Dräi Eechelen Me-ve : 11-20h, sa-lu : 11-18h Tél. : 45 37 85-1 info@mudam.lu www.mudam.lu

43 Musée d’Histoire de la Ville de Luxembourg 14, rue du Saint-Esprit Ma-di : 10-18h, je : 10-20h Tél. : 47 96 45 00 musee@vdl.lu www.mhvl.lu

SEPTEMBER ’12 CITY AGENDA LUXEMBOURG

48

Villa vauban – musée d’art de la ville de luxembourg 18, avenue Émile Reuter Lu, me, je, sa, di : 10-18h, ve : 10-21h Tél. : 47 96 45 65 www.musee@vdl.lu www.villavauban.lu

cercle européen pour la propagation des arts Lycée Technique des Arts et Métiers 19, rue Guillaume Schneider Tél. : 40 99 20 (9-11h) cepa@pt.lu www.summerakademie.lu

libraries / bibliothèques

école d’art contemporain 117, rue de Hollerich Tél. : 49 46 16 ecoleart@ecoledart contemporain.lu www.ecoledart contemporain.lu

les amis des musées info@amisdesmusees.lu www.amisdesmusees.lu

Casino Luxembourg – Forum d’art contemporain 41, rue Notre-Dame Lu, me, ve : 11-19h, je : 11-20h, sa, di & jours fériés : 11-18h Tél. : 22 50 45 info@casino-luxembourg.lu www.casino-luxembourg.lu

art schools / écoles d’art

49

26 bibliothèque Municipale cité 3, rue Genistre Ma-ve : 10-19h, sa : 10-18h Tél. : 47 96 27 32 bibliotheque@vdl.lu www.vdl.lu

Services & shopping Find useful addresses and shopping guide on page 26 of City Magazine --Retrouvez les adresses utiles et un guide shopping à la page 26 du City Magazine


Prochainement

coming up

Prochainement

London Symphony Orchestra

Cendrillon

06, 08 & 10

OCTOBER

OCTOBRE

La Cendrillon de Jules Massenet, créée en 1899, est une interprétation du célèbre conte de fées. La critique fut enthousiaste à l’époque, mais cette œuvre est peu jouée de nos jours. Aujourd’hui, le metteur en scène Benjamin Lazar lui apporte sa touche personnelle. L’œuvre est riche en monologues émouvants, le tout rehaussé grâce à une atmosphère baroque, des duos romantiques et passionnés, des danses endiablées et autres airs pleins d’ironie. Judith Gauthier et Marie Lenormand, connues dans le répertoire baroque, campent respectivement les rôles de Cendrillon et du Prince, et la grande contralto coloratura polonaise, Ewa Podleś, endosse celui de la marâtre. --First performed in 1899, Jules Massenet’s Cendrillon is the French composer’s take on the Cinderella fairytale. Despite being critically acclaimed at the time, Cendrillon has recently rarely been performed. But director Benjamin Lazar gives the piece his signature flair. The work is packed with baroque atmosphere, painful and romantic duets, furious dances and ironic airs. Baroque specialists Judith Gauthier and Marie Lenormand take on the roles of the title character and the Prince respectively, while celebrated Polish coloratura contralto Ewa Podleś plays the heroine’s step-mother. GRAND THÉÂtre

08 & 09

OCTOBER

OCTOBRE

Valery Gergiev (photo) conducts the London Symphony Orchestra over two evening performances at the Philharmonie. Regular visitors to the Kirchberg concert hall, the LSO here performs with solo violinist Janine Jansen on the Monday with a programme that features Karol Szymanowski’s Symphony N° 1 and Concerto for violin and orchestra N° 1 as well as Brahms’ Symphony N° 1. The following evening, the orchestra plays Brahms’ Symphony N°2 and Tragic Overture as well as Szymanowsk’ Symphony N° 2. Jansen is a respected Dutch violinist who has won numerous awards. Tickets for both evenings go on sale on 10 September. --Valery Gergiev (photo) et l’Orchestre symphonique de Londres joueront deux soirs consécutifs à la Philharmonie. Familier de la salle de concert du Kirchberg, l’orchestre aura pour partenaire la violoniste Janine Jansen, dans un programme réunissant la Symphonie n°1 de Karol Szymanowski, ainsi que son Concerto pour violon et orchestre n°1, et la Symphonie n° 1 de Brahms (concert du lundi). Le lendemain soir, l’orchestre interprétera la Symphonie n° 2 et l’Ouverture tragique de Brahms ainsi que la Symphonie n° 2 de Szymanowski. La violoniste néerlandaise Janine Jansen est une artiste très respectée et a remporté de nombreux prix. Les billets pour ces deux soirées seront en vente à partir du 10 septembre.

Johnny Halliday

18 OCTOBER OCTOBRE

Cinquante-deux ans après son premier opus, « l’Elvis français » n’a rien perdu de sa fougue. Âgé aujourd’hui de 69 ans, Johnny Hallyday est une figure mythique de la scène française et francophone. Il a vendu des millions de disques. En 2000, 500 000 fans ont assisté au concert 100% Johnny : Live à La Tour Eiffel dont la retransmission en direct fut suivie par 9,5 millions de téléspectateurs. Mais la renommée de Johnny s’étend bien au-delà du monde francophone. Il a été l’invité de l’émission The Ed Sullivan Show et, en 1966, accueillit le premier concert du groupe The Jimi Hendrix Experience. --The “French Elvis” keeps going strong some 52 years after his first recording was released. Now 69 years old, Halliday is a legend in France and French-speaking countries – he has sold millions of records and his 100% Johnny: Live à La Tour Eiffel concert in 2000 attracted an audience of 500,000 and was watched live on French television by 9.5 million viewers. But Halliday is also a recognised name among music fans in the non-French-speaking world, following appearances on The Ed Sullivan Show and the fact that the first ever live performance by The Jimi Hendrix Experience, in 1966, was at his invitation. Rockhal

Philharmonie

Book Early! Réservez de suite !

We advise you to get tickets now for the following shows that are likely to sell out: Nous vous conseillons d’acheter dès maintenant vos tickets pour les spectacles suivants :

Lionel Richie

07/11, ROCKHAL, www.rockhal.lu

Deep Purple

08/11, ROCKHAL, www.atelier.lu

SEPTEMBER ’12 CITY Agenda LUXEMBOURG

Venus et Adonis

09 & 10/11, GRAND THÉÂTRE, www.theatres.lu

Jason Mraz

13/11, ROCKHAL, www.atelier.lu

Florence & The Machine

28/11, ROCKHAL, www.atelier.lu

Havana Rakatan

29, 30 & 31/12, GRAND THÉÂTRE, www.theatres.lu

77


INFOS

Ours

MANIFESTATIONS 2012 – LA SÉLECTION DU LCTO

En couverture / Cover

SEPTEMBER ’12 CITY AgendA LUXeMBOURg

Sumo Atelier Luxembourg ‒ Making of, du 16/09 au 16/­­12, Casino Luxembourg ‒ Forum d’art contemporain

03.10 – 27.11

LUXEMBOURG FESTIVAL

Expositions P. 62

Résidence d’aRtistes

À l’initiative de la Philharmonie et du Grand Théâtre de la Ville de Luxembourg, le festival vous offre 11 spectacles de danse de haut vol et deux opéras, 12 concerts d’orchestre, cinq concerts en récital solo et musique de chambre et six soirées avec des stars du jazz ou de la musique du monde.

Atelier Luxembourg - Making of 16/09-16/12

01_cover.indd 1

24/8/12 5:00 PM

GOOD DESIGN AWARD 2010

---

An initiative of the Philharmonie and the Grand Théâtre, the festival stages 11 top-flight dance productions and two operas as well as 12 orchestral concerts, five solo and chamber music recitals, and six evenings of jazz and world music stars. www.luxembourgfestival.lu

13.10

Nuit des Musées

Le groupement d’stater muséeën organise la 11e édition de la Nuit des Musées, une nocturne spéciale qui met en lumière la vie culturelle à Luxembourg after dark ! Entre 18 heures et 1 heure du matin (entrée jusqu’à minuit), les musées proposent des visites guidées spécifiques, des rencontres d’artistes, des interventions musicales, des performances, de la danse, etc. Chaque musée vous réserve également une surprise culinaire. Une navette gratuite relie les différents sites.

---

The d’stater muséeën group is hosting the 11th edition of the Night of the Museums, highlighting the cultural life of Luxembourg after dark. Museums will be open between 6 p.m. and 1 a.m. (entrances open until midnight) and will offer guided tours, meetings with artists, performances and musical accompaniment. Each museum will also be serving up a culinary speciality. A free shuttle bus operates between the different sites. www.statermuseeen.lu

16-18.11

FESTIVAL LIVE AT VAUBAN

CITY MAGAZINE LUXEMBOURG

---

is published by Maison Moderne for the City of Luxembourg

RÉDACTION /  EDITORIAL DEPARTMENT Maison Moderne Publishing Courrier BP 728 L-2017 Luxembourg +352 29 66 18-1 info@citymag.lu

Véritable institution, ce festival propose des concerts amplifiés rock, pop, blues.

Responsables rubriques / In charge of genres:

Now a real institution, the festival showcases international rock, pop and blues artists.

Théâtre, danse/opéra, jeune public, expositions: Elvire Bastendorff elvire.bastendorff@citymag.lu

---

www.liveatvauban.lu

Musique classique: Lisbeth Owen lisbeth.owen@citymag.lu Musique actuelles, rendez-vous, cinéma: Duncan Roberts (-55) duncan.roberts@citymag.lu

Free subscription

Abonnement gratuit Pour les résidents de Luxembourg et du Grand-Duché ainsi que les frontaliers (abonnez-vous sur votre lieu de travail à Luxembourg) --For residents of Luxembourg City & the Grand Duchy and foreign commuters (subscribe to your workplace address in Luxembourg)

Email: citymag@vdl.lu Tél. : 47 96 41 14 City Mag à l’étranger / abroad :

Participation : 10 EUR (11 numéros / an) à virer à MM Independent Publishing and Media  S.A. Transfer 10 EUR (11 editions / year) to MM Independent Publishing and Media S.A. IBAN LU87 0019 1655 8851 4000 Code Bic / Swift BCEELULL

78

Impression / PRINT

est édité par Maison Moderne pour le compte de la Ville de Luxembourg

Coordinatrice / Coordinator Deborah Lambolez (-56) deborah.lambolez@maisonmoderne.lu Correction / Proofreading Sarah Lambolez, Cynthia Schreiber

cartographie / cartography

monopolka Sàrl

GRAPHISME /LAYOUT Maison Moderne Studio Directeur / Director Guido Kröger Studio manager Stéphanie Poras Mise en page / Layout Jan Hanrion (coordination), Cassandre Bourtembourg, Tae Eun Kim, Gaëlle Huber

PUBLICITÉ /ADVERTISING Maison Moderne Media Sales +352 27 17 27 27-1 mediasales@maisonmoderne.lu Directeur commercial / Sales Director Francis Gasparotto Directeur des clientèles / Senior Key Account Aurelio Angius Chargée de clientèle / Account Manager Audrey Gollette (-38) audrey.gollette@maisonmoderne.lu

SEPTEMBER ’12 CITY Agenda LUXEMBOURG

Please Recycle

Vous avez fini de lire ce magazine ? Archivez-le, trans-mettez-le ou bien faites-le recycler ! Finished reading this publication? Archive it, pass it on or recycle it.

Paraît 11 fois par an / published 11 times a year Tirage 35.000 exemplaires / Print Run 35.000 copies ISSN 2075-8286

Prochaine parution /  NEXT EDITION 26.09.2012

Organisateurs / producteurs OrganisERs / producERS / PROMOTERS

Pour apparaître dans les pages du City Agenda, vos événements doivent nous être transmis via www.plurio.net, le portail culturel de la Grande Région. Deadlines pour l’envoi de vos événements via plurio.net : Édition octobre 03.09.2012 Édition novembre 05.10.2012 To ensure inclusion of your event in the second section, City Agenda, you must register the event at www.plurio.net, the Greater Region’s culture portal. Deadline forsubmissions via plurio.net: October edition 03.09.2012 November edition 05.10.2012

Luxembourg fait partie, avec Metz, Sarrebruck et Trèves, du réseau transfrontalier QuattroPole : www.quattropole.org Luxembourg is a member, alongside Metz, Saarbrücken and Trier, of the cross-border QuattroPole network: www.quattropole.org © Ville de Luxembourg / MM Publishing and Media SA Tous droits réservés. Toute reproduction, ou traduction, intégrale ou partielle, est strictement interdite sans autorisation écrite au préalable de l’éditeur. All rights reserved. Reproduction or translation of this publication, either in its entirety or partial, is strictly prohibited without the prior permission of the publisher.


Armand Quetsch

rĂŠalisation :

bunker palace.com

ExtrAIts sAns tItrE 04 - 12

Justine Blau Los PrImEros EmPrEndEdorEs

22.9.2012 - 31.10.2012

Paradise Island, BAH (Marc Melzer, http://www.flickr.com/photos/mmelzer/316195637/)

www.centredart-dudelange.lu


City Mag 09-2012  

The September edition of City Magazine Luxembourg, the official publication of the Ville de Luxembourg.

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you