Issuu on Google+

67

Eté 2009 e

année - n°2

Bible

Sommaire Editorial.................................. 2 Le Laos ................................. 4 Rapport de gestion 2008.......... 6 La Mission Evangélique Indépendante de Madagascar.... 8

Quand une église repart à zéro. ........................ 10 Flash bénévoles..................... 11 Mots-croisés bibliques . ......... 11 Le coin du traducteur . ........... 12 Nos lecteurs nous écrivent...... 15 Le trait d’union ..................... 16

Fondation Société Biblique de Genève

Rapporte-moi les livres, surtout les parchemins. 2Tim 4.13

MB_BibleInfoFr_0209.indd 1

27/04/09 11:32:46


Editorial

Rapporte-moi les livres, surtout les parchemins. 2Tim 4.13 La recherche de Dieu est indéniablement liée à la lecture. Ce n’est pas une voie exclusive, puisque la création tout entière invite elle aussi à cette recherche, comme le dit le Psaume 19: «Le ciel raconte la gloire de Dieu et l’étendue révèle l’œuvre de ses mains» (v. 2). De même, Paul, au début de sa lettre aux Romains, affirme que «les perfections invisibles de Dieu, sa puissance éternelle et sa divinité, se voient depuis la création du monde, elles se comprennent par ce qu’il a fait» (Rm 1.20). Cependant, pour confirmer la révélation divine, pour aller plus loin dans la connaissance de Dieu, jusque dans la vie éternelle (Jean 17.3), nous avons besoin des paroles qu’il nous donne à lire, besoin de les comprendre et besoin de les vivre. Nous pouvons reprendre à notre compte la passion de Paul pour les livres et la lecture, passion qu’il exprime alors même que, il le sait, le moment de son départ approche (2Tim 4.6) et il quittera bientôt cette terre. L’éditorial du dernier Bible-Info encourageait tous ceux qui aiment lire à présenter leurs lectures les plus édifiantes aux frères et sœurs de leur église. Si vous avez, à ce sujet, une expérience stimulante à partager avec les lecteurs de Bible-Info, n’hésitez pas à nous le faire savoir! Toujours avec ce même désir de voir tous les chrétiens, jeunes et moins jeunes, prendre davantage de plaisir à la lecture, nous vous suggérons aussi d’inviter les auteurs de livres chrétiens dans vos églises (du moins ceux qui n’habitent pas trop loin, sur le même continent). Ce sont des gens généralement très accessibles, et il ne faut pas hésiter à les contacter directement ou à travers leur éditeur. Faire venir un auteur dans une église, c’est permettre à celle-ci de s’ouvrir sur un enseignement différent, instructif et souvent marquant pour plusieurs. C’est aussi l’occasion d’aborder certains sujets difficiles à traiter sans le support d’un témoignage ou d’une expérience particulière qu’un auteur peut apporter.

2-3 MB_BibleInfoFr_0209.indd 2

27/04/09 11:32:49


Si nous avons la conviction que la lecture de la Bible et de livres chrétiens nous aide à comprendre et à vivre le message de l’Evangile, l’invitation d’un auteur est un moyen d’encourager nos frères et sœurs à la lecture, tout en nous enrichissant nousmêmes et en élargissant la communion fraternelle. Pour essayer d’encourager cette pratique, la Maison de la Bible est en train de mettre en place un nouveau service: nous avons proposé à toutes les églises francophones dont nous avons l’adresse e-mail de les tenir informées de nos publications d’auteurs habitant en France ou en Suisse. Ensuite, nous nous proposons, si elles le désirent, de les mettre en contact avec un auteur afin

qu’elles puissent facilement organiser sa visite. Si vous souhaitez, comme elles, être informés de ces publications, faites-le-nous savoir par e-mail. Un jour prochain, peut-être, la lecture se pratiquera différemment. Peut-être ne tournerons-nous plus les pages d’un livre en papier. Mais cela ne changera rien à la nécessité de lire pour grandir. Moïse lisait et encourageait à la lecture il y a 3500 ans (Deut 31.10-13). Aujourd’hui encore, nous pouvons aider nos contemporains, petits et grands, à chercher et à trouver le sens de leur vie en… lisant.

Jean-Pierre Bezin jpb@bible.ch

Chers lecteurs et lectrices, Vous venez de lire un ouvrage acheté dans une de nos librairies ou sur notre site internet. Vous l’avez trouvé encourageant, édifiant ou peu intéressant, voire ennuyeux? Votre avis nous intéresse! Merci de nous en faire part sur notre site www.maisonbible.net

La Maison de la Bible recrute! Si vous désirez servir le Seigneur au sein d’une mission évangélique, si vous avez le sens des responsabilités, l’esprit d’équipe et d’initiative, êtes dynamique, et surtout si vous aimez lire, venez renforcer notre équipe: ➢ Genève: • S tagiaire à 100%

➢ Paris: •C  ollaborateur (trice) à plein-temps (à discuter)

(dès août 09 ou à convenir)

(dès 1.09 ou à convenir)

➢A  nimateur(trice) sites internet à 20% (entrée de suite ou à convenir) Plus de précisions sur le site internet de la Société Biblique de Genève: http://societe-biblique.com/postes-vacants.php Merci d’adresser vos offres à Suzanne Eskandar (se@bible.ch)

Quel que soit votre travail, faites-le de bon cœur, comme pour le Seigneur, et non pour les hommes. (Colossiens 3.23)

MB_BibleInfoFr_0209.indd 3

27/04/09 11:32:49


Là où la foi coûte (3)

Le Laos

Population totale:

<7 millions

Bouddhistes:

67%

Animistes et autres: 31% Chrétiens:

<2%

profil pays

Le drapeau laotien (droite) et le drapeau communiste

4-5

La majorité de la population vit en milieu rural et trouve sa subsistance dans les ressources de l’agriculture. Le pays est encore très dépendant de l’aide étrangère, qui finance en priorité les salaires des employés du gouvernement et de l’armée et, seulement après, les projets de développement. Le Laos était une colonie française qui, avec le Vietnam et le Cambodge, constituait l’Indochine. Depuis 1975, avec l’arrivée au pouvoir des communistes, le gouvernement a cherché à éliminer toute forme de religion. Deux ethnies sont particulièrement touchées: • L e peuple Hmong, non seulement au Laos, mais aussi au Vietnam, en Chine et en Birmanie. Cette intense persécution trouve sa principale raison dans les liens étroits que cette ethnie a eus avec les Etats-Unis durant la guerre du Vietnam. Connus comme un peuple de montagnards fiers et braves, ils avaient été recrutés et utilisés durant cette guerre par les troupes américaines. Ils sont tous considérés comme chrétiens et vus comme une menace pour le gouvernement. • L ’ethnie Khmu, bien qu’elle soit une des tribus les plus importantes du Laos, est néanmoins considérée comme l’une des moins développées. Mais elle constitue aussi la majorité des chrétiens du pays; on estime qu’il y a quelque 120’000 chrétiens Khmu. Malgré la persécution, le nombre de chrétiens croît d’une manière réjouissante et est estimé à 2’000-2’500 par année.

MB_BibleInfoFr_0209.indd 4

récit de voyage

infos pays

Le troisième pays présenté dans le cadre de cette série d’articles met en évidence une réalité que plusieurs ont déjà classée dans l’Histoire, alors que fin 2009, le 20 e anni­ versaire de la chute du Mur de Berlin sera célébré: le communisme. Le Laos est l’un des cinq derniers Etats communistes du monde et aussi un des pays les plus pauvres de la planète. Il figure en 8 e position sur notre index mondial des persécutions.

Octobre 2008 La première impression que l’on a en arrivant au Laos est celle de remonter dans le temps. En quittant Vientiane, la capitale, le car emprunte une route faite d’un ­mélange de macadam, de terre et de trous. Le long de la chaussée, les habitations défilent à faible vitesse, ce qui permet d’observer des scènes pittoresques de la vie locale. Les animaux traversent la route devant le car, les enfants jouent de chaque côté, les écoliers rentrent à vélo par dizaines, vêtus de leur uniforme à chemise blanche. Dans les champs, les paysans travaillent les pieds dans l’eau dans les nombreuses rizières. Personne n’est propriétaire, celui qui cultive un champ l’est pour un temps seulement. Contraste saisissant avec la simplicité des maisons à peine éclairées: les gros disques d’antennes satellites, qui mettent ce pays en lien avec le monde entier. Nous faisons connaissance avec les chrétiens des tribus Hmong et Khmu que nous sommes venus rencontrer. Un interprète traduit dans un anglais limité. Leur langue, le Hmong, donne l’impression d’être chantée plutôt que parlée, particulière­ment chez les femmes; on nous explique qu’elle utilise 8 tonalités différentes. Ces ­Laotiens sont tous très jeunes, ayant de 30 à 35 ans. Mariés pour la plupart avant l’âge de 20 ans, en particulier les femmes, ils ont 4 à 7 enfants. Quelle diffé­r ence avec nos pays d’Europe occidentale! Leurs récits se ressemblent: «Nous ha-­

Une femme de la tribu Hmong

27/04/09 11:32:51


citation

la avoir accepté ndamné pour Un pasteur co n alors nio réu e un à personnes présence de 60 ur 30 personnes autorisation po e un ait av ’il qu is et 6 mois de mo 3 choisir entre seulement a dû les faits, 6 mois s’il reconnaissait prison: 3 mois tre honnête. d’ê i ois aire. Il a ch dans le cas contr ponsable de la son, le pasteur res A sa sortie de pri en ses termes: hé roc urtant rep région le lui a po cune raison , ils n’avaient au De toute façon es à cette nn rso pe mbre de de limiter le no riso mp nnement, issant 3 mois d’e réunion. En chois à Christ que la er en géliser et am tu n’as pu évan raient . En 6 mois, ils au moitié de la prison ! elle uv No r la Bonne tous pu accepte

bitons des villages où l’on pratique le boud­ dhisme avec un mélange d’animisme. La crainte des esprits, les manifestations démoniaques et les maladies faisaient partie de notre quotidien. En découvrant Christ, nous avons vécu une grande libé­ ration, parfois même accompagnée de guérison physique. Mais c’est là que les difficultés ont commencé pour nous. Dans les villages, le rôle du chef est omniprésent, et lorsqu’il prend conscience de tels changements, il cherche à faire pression sur nous de plusieurs manières: en nous forçant à signer un papier pour que nous reniions notre foi et revenions à l’animisme, en nous expulsant de nos églises, en nous obligeant à quitter le village ou, encore, en nous dénonçant à l’Association de l’Eglise officielle Laotienne.» Il s ajoutent: «Souvent, les nouveaux croyants signent le papier de retour à l’animisme, mais ne le pratiquent plus. Nous avons besoin d’être enseignés pour être encouragés à tenir ferme. Comme tout se sait dans le village, nous devons être très prudents. L’Evangile peut être prêché, mais de personne à personne. Un emprisonnement de quelques mois, voire même de plusieurs années, n’est pas exceptionnel.» L’Eglise du Laos a besoin de vos prières. (Eric Lecomte)

Bibles et littérature

Du matériel biblique est traduit dans les langues minoritaires de ces ethnies et des enseignements bibliques de base sont proposés. Mais l’organisation de ce travail est difficile à mettre en œuvre. Les responsables chrétiens sont souvent très chargés: beaucoup doivent parcourir de longues distances pour atteindre des endroits reculés, et les transports sont peu développés. Non seulement ils prennent soin de l’église, mais ils travaillent aussi aux champs et à la ferme. Leurs parents, dont ils ont la charge, sont heureusement là pour prendre soin des petits-enfants.

Une église de village

sujets de prière

Les écoliers en chemise blanche

Réunion de prière dans une église de village

Prions pour: s la crainte et  es populations qui vivent dan •c sent décousans espérance, afin qu’elles puis vrir la liberté en Christ; de formation  ue Dieu utilise les programmes •q ls grandisqu’i afin s, tien chré ces fier pour forti s-Christ Jésu de sent dans la connaissance igner ense et er form et puissent à leur tour d’autres; responsables • la protection de Dieu sur les es pour apchrétiens qui prennent des risqu ple. peu porter l’Evangile à leur

Eric Lecomte et David Amstutz www.portesouvertes.fr www.portesouvertes.ch

MB_BibleInfoFr_0209.indd 5

27/04/09 11:32:53


Société Biblique de Genève

Rapport de gestion 2008 Le soutien de la Fondation à la diffusion de la Parole de Dieu est venu cette année confirmer l’élan extraordinaire de 2007, avec une production de plus de 1  million de Bibles, toutes langues confondues. Les Bibles à 1,50 e en français et en italien ont fortement participé à ce résultat.

Production des Bibles 1 400 000 Bibles

1 200 000 1 000 000 800 000 NT

600 000

Dépenses de la Fondation

Projets bibliques: les projets de tra­duc­ tion et d’édition de Bibles restent, bien sûr, de loin l’effort principal de la SBG, avec une dépense totale de 438 KCHF, en particulier sur les deux secteurs sui­ vants: la traduction allemande NGÜ et la traduction française Segond 21. Evangélisation et encouragement des chrétiens: le montant total des dé­ penses sur les projets d’évangélisation en Europe reste soutenu. Le soutien à l’Afrique est en léger retrait, comparé au niveau record de 2007.

Les travaux bibliques en cours 2009

Segond 21

français Segond 21 mini

Segond 21 gros caractères Bible d’étude «Vie nouvelle» Bible archéologique Bible bilingue français-anglais (NIV)

Nuova Riveduta 

italien

Bible gros caractères

NGÜ 

allemand NT avec notes

NT & Psaumes NGÜ avec notes

2010

2011

400 000 200 000 0

98

99 00

01

02

03 04

05

06 07

08

Perspectives 2009

Projets bibliques: les deux projets ­majeurs qui doivent voir le jour en 2009 sont, pour l’allemand, la sortie du premier ­Nouveau Testament complet NGÜ et, pour le français, l’édition de la Bible d’étude «Vie ­Nouvelle». Evangélisation: nous continuerons de diffu­ ser les Bibles à 1,50 e en français et en italien et souhaitons étendre cette expérience à d’autres langues, selon les opportunités qui se présenteront. Les sites internet universdelabible.net et mabible.net devraient se développer, avec l’objectif de devenir des points de repère pour ceux qui souhaitent lire et comprendre la Parole de Dieu. Le soutien aux librairies nouvelles et la pérennité de celles qui sont en place resteront une préoccupation de la SBG en 2009, et nous serons aussi attentifs à l’aide accordée à la distribution de la Parole en Afrique (à travers le soutien logistique apporté aux Gédéons et les missions partenaires comme Livr’Afrique et les Centres Bibliques au Congo).

Jean-Pierre Bezin

6-7 MB_BibleInfoFr_0209.indd 6

27/04/09 11:32:54


Compte d’exploitation 2008 (CHF)

Disponible Produits Dépenses Prélèvement Report à au 1er janv. 08 2008 2008 fonds général nouveau 2009 1 - Frais généraux Frais de gestion 34 496 34 496 Fonds d’édition des Saintes Ecritures

2 - Information & communication Bible-Info 98 790 98 790 Comité de lecture 23 757 23 757 Sites d’évangélisation (www.mabible.net - www.universdelabible.net) 8 301 8 301 3 - SBG, soutiens, fonds attribués Bibles en français, italien et allemand 106 159 106 159 Bibles Afrique & Outre-mer 59 515 10 246 56 116 13 645 MacArthur en français pour l’Afrique 62 491 41 117 21 374 4 - Saintes Ecritures Bible Segond 21 à e1.50 en français 54 839 107 703 52 865 Bible à e1.50 en italien 9 750 41 088 31 338 Bible «Vie Nouvelle» 18 000 40 838 22 838 Neue Genfer Übersetzung 27 553 174 116 219 443 17 774 Bible archéologique 28 931 28 931 Evangiles «Eurofoot» 27 204 27 204 5 - Fonds général 445 742 335 752 452 453 329 041 Total fonds d’édition 532 810 665 193 833 944 364 059 Hors fonds d’édition Soutien aux MB 217 984 152 428 91 362 279 050 Centre d’accueil La Boussole 5 567 8 243 8 495 5 314 Ouvertures de librairies 31 621 17 889 49 510 Soutien aux missionnaires 5 000 5 000 0 Projets divers 17 758 13 000 13 250 17 508 Total hors fonds d’édition

272 930

196 559

118 108

351 382

Résultat 2008 805 740 861 752 952 052 715 441 La comptabilité de la Fondation Société Biblique de Genève a été contrôlée et reconnue conforme à la loi par la Société Fiduciaire GRF à Morges.

Répartition des dépenses 2008 Autres soutiens 2%

Gestion 4%

Bible-Info 10%

Comité de lecture 2% Evangélisation 13%

Travaux bibliques 49%

MB_BibleInfoFr_0209.indd 7

Afrique 10% Librairies 10%

27/04/09 11:32:54


La Mission Evangélique Indépe Mathieu Dapoigny est responsable finan­ cier à la SBG depuis le 1er décembre 2008. Il est marié avec Aurore, originaire de Madagascar, et ils ont trois enfants. Son intérêt pour Madagascar est venu tout naturellement par son épouse. Il l’a concrétisé en s’engageant extraprofessionnellement comme trésorier à la MEIM-France (Mission Evangélique Indépendante de Madagascar). Bible-Info lui a posé quelques questions pour vous.

Mathieu, pouvez-vous nous expliquer ce qu’est la MEIM et ce qu’elle fait? La MEIM fait un travail d’implantation d’églises et un travail social et humanitaire à Madagascar. Les églises sont regroupées sous le sigle CEIM. Notre but est que le plus grand nombre possible de Malgaches de toutes conditions connaissent notre bien-aimé Seigneur et entrent dans Son règne. L’association MEIM-France est la branche française de la Mission Evangélique Indépendante de Madagascar. Elle soutient le travail de la MEIM sur place, notamment l’implantation des églises et les divers projets.

Où en est l’implantation d’églises à Madagascar? Actuellement, les églises CEIM sont bien implantées: il y en a 60 réparties sur l’île. Le baobab, arbre caractéristique de Madagascar

Elles se développent et se multiplient, ce qui attire plusieurs œuvres partenaires comme le Grain de blé, les Flambeaux Claires-Flammes, la Maison de la Bible, Raid et Aventure, Ecouter pour Servir et les CAEF. Ces œuvres complètent et portent plus loin ce travail que nous avons entrepris en 1990.

Quels sont vos projets ou défis actuels? La MEIM s’est engagée à relever 5 défis, qui sont très importants pour soutenir efficacement l’œuvre des CEIM: 1. Coordonner les efforts et les actions de la MEIM-France avec les CEIM et les œuvres partenaires sur place à ­Madagascar, afin d’optimiser l’action de chacune d’elles en fonction des besoins et de la stratégie des CEIM. 2. Consolider spirituellement l’œuvre des CEIM, par une aide pratique et financière visant la formation de pasteurs CEIM et de professeurs pour le CEFOI (centre de formation). Il n’y a actuellement qu’un seul étudiant en théologie à Bangui (Afrique). Il en faudrait d’autres. Il faudrait aussi mettre sur pied une formation continue régionale pour les pasteurs. L’approfondissement biblique et théologique est la garantie de la pérennité des CEIM. 3. L’action «Une église, une école». Pour développer les églises locales des zones pauvres, nous pensons que cha-

8-9 MB_BibleInfoFr_0209.indd 8

27/04/09 11:32:56


dépendante de Madagascar que église implantée doit avoir son école à côté pour assurer la scolarité des enfants. Nous avons commencé à le faire à Anororo. C’est une œuvre de longue haleine, qui portera ses fruits dans la prochaine génération. 4. L a création de microentreprises. Ainsi, les familles chrétiennes pourront se prendre en charge financièrement par leur travail et seront en mesure de soutenir décemment leurs pasteurs. Et les églises CEIM auront les moyens de se développer et de se multiplier. L’aide de la MEIM-France permettra d’injecter les finances nécessaires au démarrage des divers projets. 5. Q  u’une nouvelle génération d’hommes et de femmes se lève et prenne la relève de l’équipe dirigeante de MEIM-France, et qu’un plus grand nombre de chrétiens malgaches résidant en France s’engagent dans les rangs de l’œuvre. Scène typique de Madagascar: les écoliers vêtus de leur blouse verte

Une case typique et le fameux «arbre du voyageur» (ravinala), emblème de l’île

La situation politique actuelle de Madagascar a-t-elle une influence sur votre mission? Comment et pour quoi pouvons-nous prier pour ce pays? Madagascar traverse une grande crise politique. Merci de prier pour que la situation se normalise. Ce qui se passe au jour le jour ne permet pas de voir le bout du tunnel ni d’envisager une solution. Apportez la situation à Dieu pour qu’il intervienne, car c’est la seule chose à faire. Prions pour les églises malgaches et leurs responsables, afin qu’elles soient des sources de vérité, de justice et de sagesse pour le pays, et afin que les dirigeants de la nation soient véritablement au service de la population. C’est ainsi que l’île pourra sortir de la spirale infernale de misère dans laquelle elle se trouve actuellement.

Pour information: MEIM-France, c/o Corinne Bolliet, 8bis rue du Bel-Air, F-89200 Avallon, Tél.: 03 86.34.26.59 (0033 386.34.26.59 hors France), meimfrance@free.fr, CCP: Grenoble 2 603 10 D

MB_BibleInfoFr_0209.indd 9

Mathieu Dapoigny (interview menée par Dominique Ardellier)

27/04/09 11:32:57


Recension

Quand une église repart à zéro «Lorsque Dieu accomplit son œuvre puissante au sein de son peuple dans un endroit donné, c’est quelque chose d’extraordinaire pour ceux qui ont le privilège d’y être associés.» C’est ce qu’a expérimenté le pasteur ­Henry Blackaby dans une petite ­église locale canadienne qui, lorsqu’il est arrivé, ne comptait plus qu’une dizaine de fidèles, mais qui, au lieu de baisser les bras, s’est tournée résolument vers le Seigneur et a finalement connu le même enthousiasme que l’auteur du Psaume 111 (vv. 2-4). Ce récit nous prouve que nous pouvons expérimenter la même œuvre de Dieu dans notre vie et au sein de notre assemblée. L’application est à la fois individuelle et collective, car ce témoignage à la gloire du Seigneur encourage chaque croyant et église locale à approfondir sa communion avec Dieu et à expérimenter Sa puissance. L’auteur répond à deux questions essen­ tielles, souvent posées par les croyants: «Comment Dieu peut-il devenir plus réel et plus présent dans notre église locale?» Et: «Comment pouvons-nous saisir clairement sa volonté pour notre église?»

L’église est le premier moyen que Dieu emploie pour accomplir ses plans

Quand une église repart à zéro

Henry Blackaby La Maison de la Bible, 2008 120 pages ISBN 978-2-8260-3500-8 CHF 13,40 / EUR 9,50

Dieu a une mission spécifique pour chaque église. «Il ne nous appartient pas de définir, sur la base de nos propres aspirations, ce que nous voudrions accomplir pour Dieu.» Car lui «sait déjà ce qu’il désire accomplir par ceux qu’il attire à lui. Et il attend que nous conformions notre vie à ses plans afin de pouvoir agir puissamment à travers nous pour le salut de ce monde perdu». Dieu est présent au milieu de nos assemblées, de la même façon qu’il l’était au sein des sept églises mentionnées en Apocalypse 2 et 3, et dit toujours: «Que celui qui a des oreilles écoute ce que l’Esprit dit aux églises» (Ap 2.7). Cependant, si nous n’écoutons pas et ne lui obéissons pas, le monde ne verra qu’une pratique religieuse et s’éloignera. Et nous ne vivrons pas dans une véritable relation avec le Seigneur. En revanche, les églises qui prennent le temps d’écouter ce que Dieu dit dans sa Parole, qui y ajoutent foi, qui lui soumettent leurs projets, leur organisation et leur

programme et qui le suivent, quoi qu’il leur demande – même si cela leur paraît impossible – connaîtront le rafraîchissement spirituel auquel elles aspirent, verront Dieu agir puissamment à travers elles et deviendront des instruments efficaces pour le salut des perdus.

Alors comment s’y prendre? Voici cinq points-clés qui ressortent du témoignage d’Henry Blackaby: 1. Prier, nous tenir devant l’Eternel et tendre l’oreille. 2. Etudier la Bible, la Parole de Dieu, pour comprendre quelle est la manière d’agir du Seigneur et comment il désire nous y associer. Si nous lui faisons confiance, par ces deux moyens, il nous révèlera sa volonté. 3. Nous demander: «Sommes-nous d’accord de nous soumettre à sa volonté et de croire qu’il nous conduira et pour­voira à nos besoins si nous lui obéissons?» Dans les Evangiles, on voit combien Jésus se soumettait en toute chose à la volonté de son Père (Jean 5.19-20). L’œuvre du Père déterminait celle du Fils ainsi que sa motivation. N’en serait-il pas de même pour nous? 4. Si nous répondons: «Oui Seigneur» et faisons ainsi, il nous montrera que l’important, ce ne sont pas les dons et aptitudes que nous avons ou qui nous manquent, ni ce que nous pensons pouvoir faire pour lui, mais c’est d’avancer, par obéissance à sa volonté, dans la confiance qu’il pourvoira au fur et à mesure. Notre réponse montre si nous sommes prêts à expérimenter sa présence et sa puissance afin de pouvoir atteindre les perdus. Voilà la vraie foi! 5. Lorsqu’une église prend conscience que tout vient de Dieu et non d’elle-même et que, ensemble, ses membres consacrent au Seigneur leur vie entière, Il commence à agir véritablement. Cela ne dépend ni de la taille, ni de l’état, ni des capacités de l’assemblée, ni même des ressources qu’elle a à sa disposition. Cela dépend de Dieu et d’un simple petit pas d’obéissance à «entrer dans ses œuvres préparées d’avance» (Ep 2.10). Alors, puisqu’il est avec nous (Mt 28.20), il découle de cette attitude de foi et d’obéissance un fleuve de bénédiction et un fruit abondant (Ez 47.9, 12).

Dominique Ardellier

10 MB_BibleInfoFr_0209.indd 10

27/04/09 11:32:58


Flash bénévoles

Une correctrice comblée Je m’appelle Ilaria et je sers le Seigneur à la Maison de la Bible de Turin depuis 2006. C’est plus ou moins par hasard que je suis arrivée à la Casa della Bibbia, par un concours de circonstances que seul Dieu peut susciter. A l’époque, en automne 2006, je traduisais les lettres des enfants parrainés par l’association Compassion, et cela faisait plusieurs mois que je priais à ce sujet, car je n’étais plus en mesure d’assumer cette tâche, mais en même temps, j’avais le sentiment que quitter Compassion reviendrait à refuser de mettre à profit un don que le Seigneur m’avait accordé. Finalement, un jour, j’ai décidé de terminer les lettres que j’avais en cours de traduction sans en redemander de nouvelles. Puis, durant la dernière session d’un cours que je suivais à ce moment-là, j’ai dit à mes «collègues» que j’étais au chômage. Je savais que l’un d’eux travaillait pour une maison d’édition, mais il n’avait jamais dit pour laquelle. «Il», c’est Marco Demo, collaborateur de la Maison de la Bible de Turin. Il se trouve que le lendemain, il m’a demandé si j’étais d’accord de consa­ crer «deux ou trois semaines» (tels étaient ses mots!) de mon temps à entrer des données dans un programme de gestion.

Mots-croisés bibliques n°18 Horizontalement: 1. Il y en avait pour les suppliciés à Babylone. 2. Dieu est le Tout. 3. Séduit les innocents ou les imprudents dans les Psaumes. 4. Fais tort – Descendant de Ruben. 5. Précède Harcha ou Mélah – Désert que traversèrent les Israélites – A l’entrée de Smyrne. 6. Frères des Israélites selon la loi mosaïque. 7. Ecrire – Elu. 8. Dieu voit ainsi l’ensemble des chrétiens – Abréviation biblique – Heureuse. 9. Evêques qui confèrent les ordres sacrés. 10. Eglise. Verticalement. 1. Phylactère. 2. N’est pas de désordre (1 Cor.), mais en désordre – Possessif. 3. Lettre grecque – Au cœur des Perses. 4. Christ les parcourait et y enseignait – Le chrétien y est mais n’en est pas. 5. Vital pour l’Egypte – Vallée des acacias. 6. Membre d’une des tribus – Deux lettres pour souligner. 7. Morceau de brisure – Dieu babylonien. 8. Un père tua ce veau à l’envers – Monture royale. 9. Avant la date – Aucun de ceux de Christ ne fut brisé – Souvent archéologique en Israël. 10. Marques, toujours visibles sur le corps du Christ.

Solution du n°17. Horizontalement: 1. Psaltérion. 2. Résistez. 3. Olive – Imri. 4. Erré – Ios. 5. Hé – Eu – Arme. 6. Evasion – PT. 7. TOB – Amasaï. 8. Iles – Ane. 9. Eutyche – TR. 10. Ses – Eaux. • Verticalement: 11. Prophéties. 2. Sel – Evolue. 3. Asie – Abets. 4. Livres – SY. 5. Tseruïa – Ce. 6. Et – Omaha. 7. Reï – Ana  – Eu. 8. Izmir – Sa. 9. Rompant. 9. Nie – Neveu. 10. Noisetiers.

Et voilà, nous sommes en avril 2009, et je suis toujours là! En réalité, ce travail de saisie de données m’a, de fil en aiguille, conduite vers une autre tâche au sein de La Casa della Bibbia: la correction de textes. Tout d’abord, on m’a donné un catalogue à lire, et j’y ai trouvé quelques coquilles. Ensuite, on m’a chargée de corriger les épreuves d’un livre et, peu de temps après, j’ai commencé à tra­ vailler avec Daniela Benevelli sur la ver­ sion italienne de la Bible d’étude John MacArthur, parue en 2007. Le Seigneur m’avait accordé un autre talent que je n’avais pas pu employer jusque-là, celui de trouver les fautes d’orthographe et de syntaxe dans des textes déjà traduits en italien. Ces corrections m’apportent beaucoup plus de satisfaction que les traductions que j’accomplissais auparavant. De plus, travailler dans un endroit où chacun aime Dieu est vraiment une grande bénédiction! Je remercie le Seigneur de m’avoir mis à cœur de suivre ce cours (je m’étais dit, à l’époque: «Je pense qu’un jour ou l’autre, cela pourra être utile à l’Eglise de Jésus-Christ») et de m’avoir donné un travail que j’apprécie autant, ce qui n’est pas, il me semble, toujours le cas dans ce monde.

Ilaria Angioi 1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10

11

MB_BibleInfoFr_0209.indd 11

27/04/09 11:32:59


Le coin du traducteur

Bibles d’étude: danger? «C’est moi et ma Bible, et personne d’autre»: l’affirmation est relativement fréquente dans la bouche de chrétiens, notamment de racine protestante, désireux de se laisser interpeller par la Parole de Dieu sans être influencés – «biaisés», diraient certains – d’aucune autre manière dans leur lecture.

Des risques sans Bible d’étude… Pas d’influence? C’est oublier que nous sommes tous, d’une manière ou d’une autre, le fruit de l’enseignement que nous avons reçu, de la manière de lire la Bible que nous avons vu pratiquer autour de nous, sans parler des différentes normes et perceptions des choses que la société imprime en nous sans que nous ne nous en rendions compte. C’est oublier qu’entre le texte dit original – écrit de la main de l’auteur biblique ou de son secrétaire, et dont nous ne disposons plus – et celui que nous avons sous les yeux se trouvent déjà de nombreux intermédiaires: • les copistes, qui ont copié et recopié à la main les textes, nous laissant une foule de manuscrits – couramment appelés «originaux» même s’il ne s’agit pas des textes écrits de la main des auteurs bibliques – qui présentent d’inévitables différences entre eux; • les philologues, qui ont procédé à la lecture et à la comparaison de ces manuscrits pour permettre leur édition imprimée; • les grammairiens et linguistes, auteurs de grammaires et dictionnaires destinés à faire le lien entre les langues employées dans ces manuscrits et les langues modernes; • les théologiens et autres archéologues ou historiens dont les travaux permettent, parfois, d’affiner la compréhension d’un passage; • les traducteurs, qui se basent sur les travaux évoqués ci-dessus pour essayer de comprendre le texte et de le retranscrire dans la langue d’aujourd’hui, avec une part d’interprétation plus ou moins grande, y intégrant notamment ponctuation et titres de section.

Croire que le Saint-Esprit a été à l’œuvre pour guider ce processus et reste à l’œuvre pour parler aux croyants ne dispense pas les éditeurs de Bibles d’aider le lecteur à prendre conscience de ces intermédiaires. C’est en tout cas la conviction de la Société Biblique de Genève, et c’est dans cet esprit que la Segond 21 avec notes de référence a été conçue. Elle permet de suivre d’assez près la démarche des traducteurs en signalant: • les autres traductions jugées possibles; • la traduction mot à mot du texte quand les besoins d’une formulation française correcte ont forcé à s’en éloigner; • les différences de texte entre les manuscrits anciens et les traductions anciennes à notre disposition (elle est ainsi la seule version française à signaler systématiquement et de façon précise quel texte est porté par quel manuscrit ou quelle famille de manuscrits, dans le Nouveau Testament, et, dans l’Ancien Testament, par quelle version ancienne ou quel manuscrit); • les informations historico-géographiques utiles pour la compréhension; • les renvois internes au texte biblique (citations mutuelles, allusions). Un exemple avec Esaïe 44.28: Je dis à propos de Cyrus: «Il est mon berger et *il accomplira toute ma volonté. Il dira à Jérusalem: ‘Sois reconstruite!’ et au temple: ‘Que tes fondations soient posées!’» La note de référence donne les indications suivantes (avec un certain nombre d’abréviations pour une question de place, mais leur sens est précisé dans l’introduction): Cyrus: nom de l’empereur perse qui allait ordonner la reconstruction de Jérusalem (2Ch 36.22-23; Esd 1.1ss) près de 2 siècles après le ministère prophétique d’Esaïe (décret de 538 av. J.-C.). Accomplira… volonté: ou mènera à bien mon désir, texte massor.; Sept. «fera toutes mes volontés», cité en Ac 13.22 avec application à David. [= Le texte massorétique, texte hébreu traditionnel, que rend la traduction «accomplira

12-13 MB_BibleInfoFr_0209.indd 12

27/04/09 11:33:00


toute ma volonté», peut aussi être traduit «mènera à bien mon désir»; la Septante, traduction grecque de l’Ancien Testament, porte un texte que l’on peut traduire «fera toutes mes volontés»; ces quelques mots sont cités en Actes 13.22 où ils sont appliqués à David. L’astérisque * dans le texte biblique signale que les mots qui suivent sont cités ailleurs].

John MacArthur. Le cas d’Esaïe 66.21 est particulièrement frappant: Texte biblique (Segond 21): Parmi eux aussi, je prendrai des prêtres et des Lévites, dit l’Eternel. Commentaire MacArthur: Une partie du reste revenu en Israël assurera ces fonctions lors des cultes rendus dans le temple du millénium et pendant les sacrifices commémoratifs (cf. Ez 44–46). Commentaire Semeur: Il est ici encore question des païens convertis à l’Eternel. Le prophète annonce donc leur totale intégration au peuple de Dieu (Ep 2.11-22).

Sois reconstruite: litt. [= littéralement] que tu sois construite ou qu’elle soit construite, texte massor.; Sept. & Vulg. [= la Vulgate, traduction latine de la Bible] «tu seras construite». Au… posées: litt. au temple: ‘Que tu sois fondé’, texte massor.; Sept. «ma sainte maison je (la) fonderai»; Vulg. «au temple tu seras fondé». Aucune influence d’ordre interprétatif ou théologique dans cette note, comme dans les autres de la Segond 21 de référence, d’ailleurs. Le «personne d’autre» est respecté: le lecteur est amené à prendre conscience de la distance qu’il y a entre lui et le texte original et reçoit uniquement des informations qui lui permettront, s’il le désire, d’aller plus loin dans ses réflexions. Ainsi, il peut (par exemple): • s e demander ce qu’implique la distance temporelle – dont il ne se serait peut-être pas douté autrement – entre le prophète et la réalisation de sa prophétie; • s ’intéresser à la manière dont le texte biblique fait référence à lui-même (pourquoi reprendre à propos de David un texte relatif à Cyrus?); •c  onstater que la traduction proposée en français est très proche du mot à mot et s’assurer ainsi de la fiabilité de son interprétation; •v  érifier que les aléas de la transmission manuscrite du texte ne font état d’aucune variante importante, malgré le caractère exceptionnel de cette prophétie. S’il n’a pas accès à de telles notes, qui font en quelque sorte office de garde-fous autant que de tremplins, le lecteur court le risque de tirer des conclusions erronées de certains textes (par exemple 1 Timothée 2.15), avec les dommages qui peuvent en résulter pour lui… et pour les autres.

Des risques avec Bible d’étude… Il existe d’autres sortes de Bibles d’étude, qui visent clairement à orienter le lecteur en lui indiquant une ligne d’interprétation précise. Parmi elles figurent la Bible d’étude du Semeur et la Bible d’étude avec commentaires de

MB_BibleInfoFr_0209.indd 13

Deux interprétations radicalement différentes du même verset! Le possesseur d’une Bible «MacArthur» qui ne possède pas aussi une «Semeur» (ou vice-versa) ne se rendra pas compte qu’il est conduit à comprendre le texte d’une certaine manière alors que d’autres chrétiens le comprennent tout à fait différemment. Cela signifie-t-il qu’il faudrait bannir l’usage de telles Bibles? Ce n’est pas le sens du propos. Après tout, c’est le Seigneur qui «a donné les uns comme apôtres… les autres comme bergers et enseignants», et il l’a fait «pour former les saints» (Ephésiens 4.11-12). Seulement, les «saints» devraient se rendre compte que les commentaires présents dans leur Bible ne sont pas «parole d’Evangile», ni même d’apôtre, et qu’ils ont la responsabilité, à l’instar des Juifs de Bérée – qui, eux, ont pourtant eu affaire à un authentique apôtre – d’examiner les Ecritures mêmes pour voir si ce qu’on leur dit est exact (Actes 17.11). Dans cette démarche, et pour ne pas négliger l’apport des enseignants que Dieu a donnés à l’Eglise, il peut être utile de comparer les commentaires des différentes Bibles d’étude1 dont nous avons la chance extraordinaire, en francophonie, de disposer. Ce sont des outils précieux et enrichissants, pour autant que nous les employions avec discernement, en étant conscients des présupposés, d’ordre théologique notamment, sous-jacents à leur conception et en sachant remettre en question, parfois, leur pertinence. Quelle que soit la version de la Bible que nous utilisons, sachons aussi nous méfier de nos propres lunettes et de leur éventuel effet déformant sur notre lecture de la Parole de Dieu.

Viviane André Sans oublier les prédications, les commentaires édités sous forme de livres ni les outils informatiques, bien sûr. 1

27/04/09 11:33:02


Les différentes Bibles d’étude en français Nom

Contenu

Sorte de commentaires

Nom de Version Orientation la version du texte originale biblique Explications historiques et théolo- Scofield Segond Nou- Evangélique giques insistant en particulier sur Reference velle Edition dispensatioles dispensations et la prophétie. Bible de Genève naliste 1975

Thèmes en chaîne avec index; parallèles; notes parsemées avec sommaires sur un thème; courtes introductions aux sections et livres avec auteurs et thèmes principaux. En annexe: index des lieux; concordance; cartes couleur. Bible TOB édition Introductions aux sections et livres thèses sur la Explications historiques et notes de directement Traduction Œcuménique en français Œcuménique libérale intégrale (1988, composition, quelques références parallèles en traduction. marge; notes assez fréquentes. En annexe: tableau de la Bible rev. 2004) chronologique, index des notes. Bible avec commentaires de C.I. Scofield (1975)

Thèmes en chaîne détaillés avec index. En annexe: courtes analyses des livres; études de personnages et résumés de vies importantes; informations historiques sur la Bible; conseils pour la lire et l’étudier; supplément archéologique; concordance, cartes. Bible d’étude du Introductions détaillées aux sections et livres, traitant et contrecarrant les positions libérales sur leur Semeur (2001, rédaction et proposant plan et développements rev. 2005) thématiques; note quasiment pour chaque verset; parallèles fournis; notes de section (résumés); tableaux chronologiques et schémas historiques. Bible d’étude NBS Introductions aux livres, les résumant et développant leurs thèmes principaux, avec peu d’intérêt (2002) pour la phase de rédaction (ex. 1 Pierre hypothèse de Pierre ou l’école pétrinienne); note quasiment pour chaque verset; tableaux récapitulatifs et informations historiques. Bible Thompson (1990)

Bible avec commentaires de John MacArthur (2006)

Pas de commentaire verset par Thompson verset, quelques notes explicatives Chain Refe(historiques ou notes de traduc- rence Bible tion).

Segond à Evangélique la Colombe sans orienta1978; tion définie dès 2009, Nouvelle Bible Segond Explications littéraires, historiques directement Semeur Evangélique et théologiques, notes de traduc- en français calviniste tion. (prédestination, amillénarisme) Remarques volontairement non directement Nouvelle Protestante, doctrinales, relatives à la traduction en français Bible Segond non orientée littérale et aux tournures similaires doctrinaleou différentes présentes ailleurs; ment références de passages parallèles; renvois à la littérature ancienne non biblique.

Introductions aux sections et livres avec auteur, Explications littéraires, historiques MacArthur Segond Nou- Evangélique contexte, thèmes et plan; note quasiment pour et théologiques. Study Bible velle Edition prémillénachaque verset; cartes; tableaux thématiques; réde Genève riste férences parallèles en marge. En annexe: index 1979 thématique, conseils pour étudier la Bible, développement de positions théologiques.

Introductions aux livres avec plan, arrière-plan historique, but ou thématique, survol, caractéristiques; nombreuses notes; cartes et graphiques; articles thématiques; chaîne de versets sur thèmes importants dans le pentecôtisme avec symboles en marge; plan de lecture de la Bible en 2 ans; références parallèles en marge. En annexe: concordance; index des sujets. Bible Segond 21 Courtes introductions aux livres; note quasiment pour chaque verset (env. 23’000); marges élaravec notes de référence (2007) gies. En annexe: introduction 32 pages couleur avec cartes et tableaux récapitulatifs; index des citations et allusions; dictionnaire biblique et théologique. Bible Esprit et vie (2006)

Introductions aux livres avec résumé, thèses sur la rédaction et développement thématique; encarts au fil du texte. En annexe: introduction 80 pages couleur avec informations sur la transmission de la Bible, la manière de la lire, les réalités culturelles et cultuelles, un dictionnaire, des cartes et un plan de lecture. Courtes introductions aux livres avec plan, thèmes Bible d’étude et chronologie; note pour chaque verset ou groupe Vie Nouvelle (automne 2009) de versets; cartes; tableaux thématiques; profils de personnages; références parallèles en marge. En annexe: introduction 32 pages couleur avec cartes et tableaux récapitulatifs; concordance. Bible Segond 21 MaBible.net (2007)

MB_BibleInfoFr_0209.indd 14

Explicitation du sens, explications Full Life doctrinales, accent sur la dévotion, Study Bible l’éthique et la vie chrétienne.

Segond 1910

Pentecôtiste

Traductions littérales, différences directement entre manuscrits et entre versions en français anciennes (la plus complète de ce point de vue), autres traductions possibles, jeux de mots de l’original, sites actuels correspondant aux sites anciens, informations historiques importantes, citations, allusions à d’autres passages bibliques, autres références bibliques utiles. Explications historiques, applica­ Jongerentions, incitations à la réflexion bijbel per­son­nelle, plus particulièrement des­tinées aux jeunes.

Segond 21

Volontairement non orientée

Segond 21

Protestanteévangélique

Explications historiques et théolo- Life Applicagiques (qui résument souvent les tion Study diverses interprétations possibles Bible sans trancher), avec interpellation au lecteur et suggestion d’application à sa vie.

Segond 21

Evangélique sans orientation définie

14 27/04/09 11:33:03


Nos lecteurs nous écrivent... France

Je me réjouis des milliers d’exemplaires de la Bible Segond 21 qui ont déjà été distribués. Que le Seigneur bénisse toute cette semence qui a été répandue. Bien fraternellement, J.-Cl. L. Chers amis, voici un petit rapport du stand de La Maison de la Bible à la Foire de Nice, qui a eu lieu du 7 au 16 mars: Les visiteurs ont, cette année, acheté 356 ouvrages, dont 147 Bibles, 64 Nouveaux Testaments, ainsi que 145 livres. Ils ont aussi reçu en cadeau 120 calendriers «La Bonne Semence» et «Vivre», ainsi que 350 brochures «Références du N.T. de poche» et 50 brochures «Connaître DIEU», à partir desquelles des échanges constructifs ont pu s’établir. Le feuillet «Découvrez la Sainte BIBLE» a, comme à l’ordinaire, été largement offert. Des clients des années précédentes, venus nous dire leur satisfaction et procéder à de nouveaux achats, ont été une source d’encouragement. Deux personnes nous ont, notamment, fait part de la conversion de jeunes auxquels elles avaient remis un Nouveau Testament dit «Maires de France». Une dame malvoyante nous a fait savoir que, grâce à la qualité du papier de cet ouvrage, elle pouvait, par le biais d’un appareil qui n’accepte que certains types de papier, bénéficier d’une lecture orale du texte. (…) La Bible est de plus en plus connue, de plus en plus possédée (souvent en plusieurs exemplaires), mais cette connaissance s’arrête souvent au titre, d’où la nécessité d’un travail d’instruction, au moins pour ce qui concerne l’essentiel du message biblique, lequel, dans un stand, va au-delà de la simple diffusion. Voulez-vous vous souvenir, dans vos prières, de la Foire de Nice 2009? J. C.

Madagascar

[De la part d’une lectrice de notre comité d’édition, au sujet du livre The silent seduction of self talk, de Shelley Beach] Je sais que je le dis toujours à chaque lecture, mais cette fois ci, c’est plus vrai que jamais: cet ouvrage est arrivé à point nommé! La semaine dernière, je me suis convaincue – et je l’ai partagé autour de moi – que Dieu a oublié notre pays et qu’Il nous a tourné le dos! (…) Et quand j’ai commencé à lire ce livre, j’étais comme libérée! J’en suis encore toute reconnaissante à Dieu, car il est merveilleux et m’encourage! Merci d’être un canal de paix pour moi en m’envoyant (juste au moment où j’en ai besoin) un si bon livre! Désormais, j’essaie d’encourager ceux qui m’entourent et je leur dis de continuer à remercier Dieu pour TOUT et de ne pas laisser ce qui est visible les abattre! R. R.

Suisse

Vous m’envoyez régulièrement le «Bible-Info», dont j’apprécie la lecture, toujours attrayante; parmi les rubriques intéressantes, j’aime bien relever le coin du traducteur. Je m’applique aussi à faire les mots-croisés et, à ce sujet, je me permets de vous faire part d’une petite erreur, assez courante au demeurant. Pour le 5 vertical, vous avez donné comme définition: «Père de Joab» (version Darby). En remplissant mes cases, je constate qu’il s’agit de Tseruïa. Or (…) Tseruïa était la mère de ces valeureux fils, et non pas le père. Oui, Tseruïa était bien la sœur de David, et vous pouvez le lire dans 1 Chroniques 2, versets 15 et 16. (…) Avec mes cordiales et chrétiennes salutations. R. C.

Concours – Concours – Concours – Concours – Concours – Concours Où a été prise la photo de couverture de ce numéro? Le premier lecteur à nous donner la bonne réponse recevra un prix! Contactez-nous par e-mail: of@bible.ch La photo de l’édition précédente a été prise à Heidelberg, en Allemagne. Bravo à Jeanine D., Michèle Ch., Peter H., Johannes K., Pierre B., Arpad K., Michel L., Johannes W., Jean-Paul B., Carmen Z., Barbara S.

15 MB_BibleInfoFr_0209.indd 15

27/04/09 11:33:04


JAB CH-1032 ROMANEL s/Lausanne

PP / JOURNAL

Le trait d’union MB Bâle

Remercions pour: L’augmentation des ventes l’année dernière – La collaboration paisible au sein de ­l’équipe – le précieux soutien de Romanel – Prions pour: davantage de bénévoles – que les ventes continuent à progresser – la sagesse dans le conseil aux clients.

MB Turin

Remercions pour: les conférences sur l’islam qui ont eu lieu en février avec Mark Gabriel, et les contacts que nous avons eus à cette occasion – les 120 personnes venues lors de la présentation d’un dvd réalisé par l’organisation «Athlètes pour Christ Italie» que nous avons organisée à la librairie le 11 mars – la diffusion très encourageante de la Bible à e1,50. Prions pour: une diffusion encore plus large de cette Bible, notamment dans les hypermarchés – la sagesse pour faire le bon choix quant aux nouveaux locaux (regroupant le dépôt, les éditions et la librairie) – que les 10 nouveaux titres que nous avons publiés entre fin 2008 et début 2009 portent du fruit dans les cœurs – Eraldo, un jeune étudiant albanais qui nous aide à l’expédition et qui, depuis quelques mois, a des problèmes de santé.

MB Le Locle

Remercions pour: la fréquentation en hausse de la librairie, grâce au plus grand choix de cartes et à la vente de thé en vrac. – Prions pour: que de nouveaux bénévoles intéressés par les diverses tâches relatives à nos «lieux de vie» viennent compléter

avec enthousiasme les équipes qui travaillent souvent à flux tendu.

MB Bordeaux

Remercions pour: la bonne entente entre les bénévoles – la bonne intégration de la MB dans le quartier. Prions pour: la poursuite des démarches permettant d’assurer la pérennité de notre librairie.

MB Genève

Remercions pour: les bons contacts des mois derniers et les nouveaux clients – Prions pour: la conférence avec Robert Blancou, auteur du livre Jésus, les juifs, l’Eglise – Enfin j’y vois clair, qui doit avoir lieu le 6 juin – les équipiers de La Boussole – que le chiffre d’affaires ne soit pas affecté par la crise.

MB Nancy

Remercions pour: Jean-Pierre et Christina Schneider et Lucile ­François, venus renforcés l’équipe des bénévoles; leur motivation pour ce service est un grand sujet d’encouragement – les débuts de l’année 2009, qui confirment les résultats en hausse enregistrés l’an passé; cela représente aussi un sujet d’encouragement dans les temps actuels. Prions pour: pour que les mois qui viennent se poursuivent sur cette bonne lancée – que de nouvelles portes s’ouvrent dans notre région lorraine pour la diffusion de Bibles et de littérature chrétienne – les différents stands prévus d’ici l’été.

Sujet de reconnaissance

16

Etape marquante dans la diffusion de la Bible en francophonie, la SBG a ­atteint à ce jour le million de Bibles à e 1.50 vendues. Pour marquer l’événement, nous avons fait parvenir un dossier de presse à plusieurs journaux, ce qui a donné lieu à différents articles et interviews. Un grand merci à tous ceux qui ont participé à cette distribution qui est la plus large de notre histoire!

MB_BibleInfoFr_0209.indd 16

Merci pour votre libéralité Les dons destinés au Fonds d’Edition des Saintes Ecritures servent exclusivement à financer la traduction et l’impression des Ecritures, leur diffusion et la préparation d’éditions futures.

Pour la Suisse Fondation Société Biblique de Genève Fonds d’Edition des Saintes Ecritures Praz-Roussy 4bis, 1032 Romanel s/Lausanne à son compte de chèque postal: Genève 12-12030-6 ou à son compte bancaire: UBS SA n° 243-G2209731.0

Pour la France Association Maison de la Bible 135, bd Saint Michel 75005 Paris CCP SCE 36 310 05 K (voir encart à l’intérieur)

Editeur Société Biblique de Genève Création graphique: M. Guillot - filigrane texte et image Imprimeur: Jordi S.A.

Bulletin trimestriel Prix de l’abonnement en Suisse: 5 CHF. Journal gratuit en France.

Coordonnées Société Biblique de Genève Praz-Roussy 4 bis CH-1032 Romanel s/Lausanne Tél: +41 (0)21 867 10 10 Fax: +41 (0)21 867 10 15 E-mail: info@societe-biblique.com Internet: www.societe-biblique.com

27/04/09 11:33:05


BibleInfo Eté 2009