Issuu on Google+

 Le monde invisible

Alain Nisus

Pour une foi réf léchie

Cahier d’étude

Alain Nisus

Savez-vous ce que vous croyez? Et savez-vous pourquoi vous le croyez? Savez-vous, aussi, pourquoi d’autres croient différemment de vous?

Vous voulez relever le déf i d’une réf lexion sur votre foi ou utiliser cet ouvrage comme simple manuel de référence? Vous constaterez que, loin d’être aride et élitiste, la théologie est passionnante, accessible à chacun et enrichissante.

ISBN 978-2-8260-3603-6

Pour une foi réf léchie

* rédaction collective, par des francophones de différentes dénominations * exposé des diverses positions existantes et de leurs arguments * déf inition des termes techniques de la théologie * aperçus de l’histoire des doctrines, avec la présentation des grands débats * implications et application des différentes croyances * questions des plus jeunes… avec des réponses * citations de théologiens et autres penseurs * illustrations

 Le monde invisible

Exposer la foi chrétienne d’une façon qui soit compréhensible et attractive pour les plus jeunes et leurs aînés, tel est l’objectif ambitieux de Pour une foi réfléchie.

Pour une foi réf léchie  Le monde invisible Alain Nisus


Alain Nisus

Pour une foi réÁéchie

Théologie pour tous 3 Le monde invisible


Extraits de Pour une foi réÁéchie Sauf indication contraire, les textes bibliques sont tirés de la version Segond 21 http://www.universdelabible.net et www.mabible.net Pour une foi réÁéchie : – textes d’Alain Nisus, Claude-Henri Gobat, Daniel Mattioli, Gilles Geiser, Luc Olekhnovitch, Pascale Bittner, Thomas Koning, sous la direction d’Alain Nisus – illustrations de Guido Delameillieure et Alain Auderset, utilisées avec autorisation © et édition: La Maison de la Bible, 2013 Chemin de Praz-Roussy 4bis 1032 Romanel-sur-Lausanne, Suisse Tous droits réservés E-mail: info@bible.ch Internet: http://www.maisonbible.net ISBN édition imprimée volume complet relié 978-2-8260-3600-5 ISBN édition imprimée volume complet broché 978-2-8260-3503-9 ISBN format epub 978-2-8260-0000-6 ISBN format pdf 978-2-8260-9996-3 ISBN édition imprimée par section: section 1 – Dieu 978-2-8260-3601-2 section 2 – La Bible 978-2-8260-3602-9 section 3 – Le monde invisible 978-2-8260-3603-6 section 4 – L’être humain 978-2-8260-3604-3 section 5 – Le mal 978-2-8260-3605-0 section 6 – Jésus-Christ 978-2-8260-3606-7 section 7 – Le Saint-Esprit 978-2-8260-3607-4 section 8 – Le salut 978-2-8260-3608-1 section 9 – L’Eglise 978-2-8260-3609-8 section 10 – La Àn 978-2-8260-3610-4 section 11 – Enjeux et réÁexions éthiques 978-2-8260-3611-1 Imprimé en UE par Lightning Source


Table des matières Introduction La raison d’être de cet ouvrage ................................................................................... 7 Quelques mots d’introduction...................................................................................10 Les rédacteurs du texte ................................................................................................15 Section 3 Le monde invisible ....................................................................................................... 181 1. Les anges .................................................................................................................... 185 2. Satan et les démons ............................................................................................... 201 Questions pour l’étude ....................................................................................................... Q-1


3 Le monde invisible

Le monde invisible

181


1. Les anges Des créatures spirituelles D’après la Bible, il existe tout un monde invisible, qui fait, lui aussi, partie de la création de Dieu (Néhémie 9.6; Psaume 148.2). C’est en lui que tout a été créé dans le ciel et sur la terre, le visible et l’invisible. Colossiens 1.16 Les anges font donc partie de ce monde invisible, créé par Dieu. Active-neurones «Moïse rapporte que la terre et les cieux avec tout ce qu’ils contiennent étaient parfaits (Genèse 2.1); pourquoi chercher à savoir quel jour les anges, l’armée du ciel, ont commencé d’exister? AÀn de ne pas discuter plus longtemps, souvenons-nous que, sur ce sujet comme pour tous les autres concernant la doctrine chrétienne, l’humilité et la réserve sont de mise pour ne parler des choses obscures, les percevoir et même s’efforcer de les connaître que comme Dieu en traite dans sa Parole.» Jean Calvin+ (1509-1564), Institution de la religion chrétienne (en français moderne) 1.14.4

Les représentations contemporaines Les discours contemporains sur les anges sont variés: ils vont de la moquerie aux élucubrations les plus farfelues. Certains nient leur existence, d’autres les voient partout. L’image des anges jouit cependant d’un certain intérêt, de nos jours: ils apparaissent dans de nombreuses séries télévisées, dans des livres à Le monde invisible

185


succès. C’est que leur Àgure rassure: elle évoque la bonté, la douceur, l’accueil inconditionnel. Il n’est pas rare de rencontrer des personnes qui ne sont pas sûres de l’existence de Dieu mais n’ont aucun doute sur celle des anges. La spiritualité angélique tend à remplacer, chez certains, la foi en Dieu. L’opinion que beaucoup de personnes se font des anges dépend davantage de l’imaginaire, de certaines légendes, d’approximations, de souvenirs vagues d’un catéchisme mal digéré, que d’une étude sérieuse de la Bible.

Les données bibliques Le mot ange, que ce soit en hébreu (mala’ak) ou en grec (angelos), signiÀe «messager», «envoyé». Il désigne d’abord une fonction: des hommes peuvent recevoir ce titre (Esaïe 44.26; Aggée 1.13; Malachie 2.7 – le nom même de Malachie signiÀe d’ailleurs «mon messager» –; Luc 7.24; Jacques 2.25; etc.). Toutefois, on ne peut contester qu’il désigne aussi une catégorie d’êtres spirituels à caractère personnel. * Les anges constituent la cour céleste de Dieu, et ils lui rendent un culte (Psaume 103.20; 148.2; Apocalypse 7.11).

* Ils ont une fonction de service en faveur de ceux qui appartiennent à Dieu (Hébreux 1.14).

* Ils se réjouissent à l’occasion de la conversion d’un pécheur (Luc 15.10). * Ils apportent des messages aux serviteurs de Dieu (Luc 1.11-20; Actes 1.10; 8.26; 10.3-6; 27.23-24). * Même la loi du Sinaï aurait été promulguée, non directement par Dieu, mais par des anges (Actes 7.53; Galates 3.19; Hébreux 2.2). * Ils mènent à exécution les plans de Dieu sur la terre, ainsi que ses jugements (2 Samuel 24.16-17; Psaume 78.49; Actes 12.23; Apocalypse). * Ils sont probablement engagés dans un combat invisible avec les anges déchus (Daniel 10; voir p. 219). * Bien qu’il s’agisse d’êtres spirituels, ils peuvent se rendre visibles et s’exprimer de manière audible (en Genèse 18–19 par exemple). Les anges sont-ils mêlés de matière, possèdent-ils un corps subtil, éthéré, ou sont-ils de purs esprits? Certains théologiens soutiennent qu’ils possèdent un corps subtil, compte tenu du fait qu’ils ne semblent être présents qu’à un endroit à la fois. Ils ont donc un certain rapport au lieu, ce qui semble signiÀer

186

Pour une foi réfléchie


qu’ils possèdent une sorte de corps (même s’il est très différent du nôtre). De plus, on fait remarquer que, d’après Luc 20.36, les «enfants de la résurrection» seront semblables aux anges. Or, les «enfants de la résurrection» auront un corps glorieux. Cependant, le mot grec utilisé (isangeloi) n’implique pas la similitude en tous points, et c’est par rapport au mariage que Jésus établit un parallèle avec eux: à la résurrection, les relations conjugales n’existeront plus; les hommes et les femmes vivront, de ce point de vue-là, comme les anges. Par ailleurs, des textes comme Hébreux 1.14 et Actes 23.8 semblent indiquer que les anges sont plutôt de purs esprits (donc sans corps).

Stop info La Bible utilise divers mots et expressions pour désigner les anges: * les Àls de Dieu (Job 1.6; 2.1; 38.7; Psaumes 29.1; 89.7); * les saints (Psaume 89.6, 8); * les veilleurs ou ceux qui veillent (Daniel 4.14, 20); * les corps célestes ou l’armée des cieux (1 Rois 22.19; Psaume 148.2; Esaïe 45.12; Luc 2.13), expression qui peut parfois aussi désigner les astres; * les trônes, les souverainetés, les dominations, les autorités (Colossiens 1.16); * les esprits au service de Dieu (Hébreux 1.14). Ces diverses appellations nous donnent un aperçu de leurs fonctions.

[FAQ

Les «Àls de Dieu» de Genèse 6 sont-ils des anges?

L’expression «Àls de Dieu» désigne parfois les anges. Or, il est question, en Genèse 6.2, de «Àls de Dieu» qui ont pris des femmes parmi «les Àlles des hommes». Qui sont ces «Àls de Dieu»? Pour certains commentateurs, il s’agirait d’êtres célestes (des anges) qui auraient été subjugués par la beauté des femmes et qui auraient eu des relations sexuelles avec elles, engendrant des êtres hybrides, les nephilim (géants, grands guerriers). Etait-ce ainsi que Jude interprétait ce texte (voir Jude 6-7)? En tout cas, c’est l’interprétation qu’en fournit le Livre de 1 Hénoc : Il arriva que lorsque les humains se furent multipliés, il leur naquit des Àlles fraîches et jolies. Les anges, Àls du ciel, les regardèrent et les désirèrent. Ils se dirent l’un à l’autre: «Allons nous choisir des femmes parmi les humains et engendrons-nous des enfants.» [Ceux-là et tous leurs compagnons] prirent pour eux des femmes, Le monde invisible

187


une pour chacun d’eux, et ils se mirent à les approcher et à se souiller à leur contact. Ils leur enseignèrent les drogues, les charmes, la botanique et ils leur montrèrent les herbes. [Les femmes] conçurent et enfantèrent des géants, hauts de trois mille coudées qui dévorèrent tout le fruit du labeur des hommes. Il en résulta une grande impiété. [Les hommes] se débauchèrent, s’égarèrent et se perdirent dans toutes leurs voies. 1 Hénoc 6.1-2; 7.1-2; 8.21 Une telle interprétation soulève de nombreux problèmes. Tout d’abord, la Bible présente les anges comme des êtres asexués (Matthieu 22.30). Comment auraient-ils pu avoir des relations sexuelles avec des femmes? De plus, il faudrait supposer une sorte «d’incarnation» de ces anges, ce qui est difÀcilement pensable: la formule «prendre pour femme» (Genèse 6.2), en effet, ne renvoie pas à une relation passagère mais à un véritable mariage, c’est-à-dire à une union matrimoniale stable. On pourrait peut-être soutenir, devant ces difÀcultés, que les anges ne se sont pas «incarnés» mais se sont associé des humains pour commettre ces actes. Pour d’autres commentateurs (dont Augustin+), les «Àls de Dieu» représenteraient les descendants de Seth, donc des hommes pieux qui font appel au nom de l’Eternel (Genèse 4.26), et les «Àlles des hommes» seraient les descendantes de Caïn, les impies. Le texte dénoncerait ainsi ce genre de mariages «mixtes». La difÀculté d’une telle interprétation, c’est que nulle part ailleurs dans l’Ancien Testament l’expression «Àls de Dieu» ne désigne des hommes, même Àdèles, et l’on ne peut pas réduire les «Àlles des hommes» aux seules descendantes de Caïn. D’où une autre interprétation, peut-être la plus probable: les «Àls de Dieu» seraient des princes divinisés. En effet, dans l’Orient ancien, les princes étaient considérés comme des dieux. L’épisode traiterait alors de l’émergence de potentats, d’hommes puissants, qui deviennent arrogants, pratiquent l’occultisme et les arts magiques, et se constituent de vastes harems.

]

1 Texte tiré de La Bible Ecrits intertestamentaires, sous dir. André Dupont-Sommer et Marc Philonenko, Gallimard, 1987.

188

Pour une foi réfléchie


Questions pour l’étude

Le monde invisible

Q-1


1.

D’après vous, d’où vient la fascination pour les anges et les esprits en

général? Pourquoi certains de nos contemporains sont-ils attirés par eux plus que par Dieu?

Q-2

Pour une foi réfléchie


2.

Comment la Bible situe-t-elle les anges par rapport à Dieu? Et par

rapport à l’être humain?

Le monde invisible

Q-3


3.

Quelles interprétations ont été proposées pour l’expression «Àls de

Dieu» en Genèse 6? Laquelle vous paraît la plus convaincante, et pourquoi?

Q-4

Pour une foi réfléchie


 Le monde invisible

Alain Nisus

Pour une foi réf léchie

Cahier d’étude

Alain Nisus

Savez-vous ce que vous croyez? Et savez-vous pourquoi vous le croyez? Savez-vous, aussi, pourquoi d’autres croient différemment de vous?

Vous voulez relever le déf i d’une réf lexion sur votre foi ou utiliser cet ouvrage comme simple manuel de référence? Vous constaterez que, loin d’être aride et élitiste, la théologie est passionnante, accessible à chacun et enrichissante.

ISBN 978-2-8260-3603-6

Pour une foi réf léchie

* rédaction collective, par des francophones de différentes dénominations * exposé des diverses positions existantes et de leurs arguments * déf inition des termes techniques de la théologie * aperçus de l’histoire des doctrines, avec la présentation des grands débats * implications et application des différentes croyances * questions des plus jeunes… avec des réponses * citations de théologiens et autres penseurs * illustrations

 Le monde invisible

Exposer la foi chrétienne d’une façon qui soit compréhensible et attractive pour les plus jeunes et leurs aînés, tel est l’objectif ambitieux de Pour une foi réfléchie.

Pour une foi réf léchie  Le monde invisible Alain Nisus


Pour une foi réfléchie, Le monde invisible (MB3603)