Page 1

Original title: My Friend is struggling with Divorce of Parents Published in English by Word Publishing © 2000 Josh McDowell and Ed Stewart. All rights reserved. Les textes bibliques sont tirés de la version Segond 21 Traduction: Nathalie Surre © et édition: La Maison de la Bible, 2009 BP 151, Chemin de Praz-Roussy 4bis, CH-1032 Romanel-sur-Lausanne E-mail: info@bible.ch Internet: http://www.maisonbible.net ISBN 978-2-8260-3519-0 Imprimé en UE


Table des matières

>>>>>>>>>

Remerciements. ...................................................................................................... 7 1. L’histoire de Jessica...................................................................................... 9 Pause réflexion................................................................................................... 20 2. L’histoire de Jessica................................................................................. 29 Pause réflexion................................................................................................... 35 3. L’histoire de Jessica.................................................................................. 41 Pause réflexion................................................................................................... 46 4. L’histoire de Jessica..................................................................................51 Pause réflexion................................................................................................... 55


>>>>>>>>>

Chapitre 1

L’histoire de Jessica

J

essica, quinze ans, connaissait fort bien la raison de cette «réunion de famille» en soirée, même si sa mère ne lui avait donné aucune précision. Caren, la sœur de Jessica, et Serge, leur frère, étaient également au courant. Il fallait être aveugle, sourd et stupide pour ne pas se rendre compte de ce qui se tramait. Papa et maman avaient l’intention d’annoncer à leurs trois enfants que leur séparation à l’essai n’avait pas fonctionné et qu’ils allaient divorcer. Jessica savait que la «réunion au sujet du divorce» serait tout aussi atroce que la «réunion au sujet de la séparation» trois mois auparavant. Elle aurait préféré se plonger dans une cuve d’acide sulfurique et disparaître à tout jamais plutôt 9


Je connais quelqu’un dont…

que d’assister à cette réunion. Pas de façon réelle, bien entendu. Elle savait que le suicide n’était en fait qu’une façon lâche de fuir, et c’était en outre un péché. Mais à quoi bon cette réunion de famille qui laisserait chacun encore plus mal à l’aise qu’auparavant? Pourquoi glorifier un divorce en demandant à chacun de s’asseoir autour de la table pour en faire l’annonce? Affalée en travers de son lit, Jessica monte le volume de ses écouteurs de façon à ne pas entendre le silence dans la maison. Caren, sa sœur de 18 ans, sera de retour du travail dans une demi-heure, juste avant la réunion tant redoutée du dîner. Si elle était là, Caren serait en train de tourner dans la maison comme une furie en claquant portes et placards et en criant sur tout le monde. C’était, selon elle, sa façon de se défouler. Caren avait toujours été une écorchée vive au sujet de la séparation de papa et maman, et cela avait commencé au beau milieu de la réunion en avril concernant la séparation. Au moins, lorsque Caren déchargeait sa colère, Jessica se sentait un peu mieux. Car le silence était insupportable. Serge, leur petit frère de 12 ans, se trouvait à la maison, mais il était tout le contraire de Caren. A la suite de la «réunion au sujet de la séparation», maman lui avait demandé comment il se sentait. Il avait juste haussé les épaules, puis s’en était retourné jouer sur son ordinateur, comme si rien ne s’était passé. Il se trouvait probablement 10


…les parents divorcent

dans sa chambre en ce moment même, muni de ses écouteurs, annihilant systématiquement les guerriers du mal de la planète Zarg sur son écran. Jessica savait que la crise familiale l’affectait et que son petit frère bloquait l’expression de ses émotions ou quelque chose comme ça. Elle craignait sa réaction lorsque tout cela allait le frapper de plein fouet. Maman était également à la maison, Jessica le savait, mais elle s’était terrée dans un coin avec l’un de ses romans à l’eau de rose. Jessica avait l’impression qu’elle se sentirait mieux si sa mère la serinait pour ranger sa chambre ou faire ses corvées. Mais apparemment, maman avait battu en retraite tout comme elle et son frère. Papa n’était pas à la maison, évidemment. Après la fameuse «réunion au sujet de la séparation», il était allé vivre dans un appartement à près de 7 km de là. Maman avait dit qu’il apporterait quelques pizzas pour le dîner ce soir. Jessica avait fait la grimace rien qu’à cette pensée. Quelle blague cruelle: s’asseoir autour de la table et manger de la pizza, comme si de rien n’était, tout en démantelant la famille! Cela faisait trois mois qu’elle n’avait plus faim, qu’elle ne dormait plus non plus, dérangée qu’elle était par une éruption cutanée qui la démangeait et par d’horribles cauchemars. Tout avait commencé en avril. Si tel était son état présent à la suite de la séparation, combien il allait empirer après le divorce final de papa et maman! Elle ne voulait même pas y penser. 11


Je connais quelqu’un dont…

Jessica n’emprunte pas le chemin le plus court pour rentrer à la maison. Elle souhaite réfléchir plus longuement pour savoir si elle doit dévoiler à Florence Legendre les jours les plus tristes de sa vie.

Pause réflexion >>>>>>>>> Le mot divorce est l’un des plus sombres de la langue française, particulièrement pour les enfants de parents divorcés. Cette affliction semble toucher beaucoup plus de personnes de nos jours que dans les générations précédentes. Au milieu du 20e siècle, le taux moyen de divorce dans la plupart des pays occidentaux était de 25 %. Dans les années 1960, ce taux a commencé à s’élever pour atteindre les 50 % et même davantage. Il est probable que la moitié des élèves de ton école soient issus de foyers frappés par la douleur d’une séparation parentale ou d’un divorce. Il se peut que tu sois en train de lire ces paroles en ce moment même parce que tu fais partie de cette catégorie. Le divorce est une chose triste et douloureuse parce qu’il ébrèche la fondation même de ta jeune vie. En tant que bébé et jeune enfant sans défense, tu considérais tes parents comme ta source principale d’amour et de sécurité. C’est 20


…les parents divorcent

ainsi que Dieu a voulu le fonctionnement de la famille. Même avec l’indépendance croissante qui vient à l’adolescence et à l’âge adulte, tu tires toujours un certain degré de sécurité d’un foyer où les deux parents sont présents et s’entendent bien. Lorsque cette base de sécurité se trouve perturbée à cause d’une séparation ou d’un divorce, cela va t’affecter et tu auras de la difficulté à comprendre et à gérer cette situation, comme cela a été le cas pour Jessica. Si tes parents se sont récemment séparés ou s’ils ont divorcé, tu es peut-être en train d’expérimenter toute une série d’émotions fortes. A différents moments, tu peux te sentir irrité, gêné, honteux, coupable, amer, inquiet, déconcerté, déprimé, ou seul. Cela te semble peut-être idiot de l’exprimer, mais c’est ce que tu ressens. Tu ne peux pas faire grandchose pour contrôler tes émotions. Mais il est possible de comprendre mieux ce que tu ressens et gérer ces émotions de façon appropriée. L’une des choses les plus utiles que tu puisses faire pour traverser cette période de ta vie, c’est de faire part de tes émotions et de tes préoccupations à un ami chrétien de confiance. Ainsi que Nathalie l’a suggéré à Jessica, ce sera également utile de rechercher de la consolation, du soutien et de l’encouragement auprès d’un éducateur, d’un pasteur ou de tout autre adulte compétent de ton église. Comment réagis-tu à la nouvelle de tes parents qui se séparent ou divorcent? Regarde si l’une ou plusieurs des 21

MB3519-extrait  

Original title: My Friend is struggling with Divorce of Parents Published in English by Word Publishing © 2000 Josh McDowell and Ed Stewart....

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you