{' '} {' '}
Limited time offer
SAVE % on your upgrade.

Page 1

Numéro 132 Décembre 2014

Journal municipal d’informations

P. 4 > Le dossier du mois

Noël à Provins

 Evénement P. 2 >

 Au quotidien P. 6 > Une Fleur d’honneur pour Provins

www.mairie-provins.fr

www.mairie-provins.fr

Institut de Formation en Soins Infirmiers : de nouvelles promotions

 Au quotidien P. 7 > MJC : Un plan d’eau pour les modèles réduits


événement

Commémoration de l’Armistice du 11 novembre 1918 Dans le cadre du centenaire de la Grande Guerre, la Ville de Provins a souhaité donner une importance toute particulière aux cérémonies officielles de l’anniversaire de l’Armistice du 11 novembre 1918.

Le dévoilement de la plaque, rénovée, à la mémoire des élèves et des professeurs du lycée Thibaut de Champagne morts pour la Patrie pendant la première guerre mondiale.

zoom sur...

Le bulletin de la SHAAP

2

Pendant un peu plus d’une année les membres de l’atelier Grande Guerre de la Société d’histoire et d’archéologie de Provins ont écumé les archives locales (Archives départementales, Fonds ancien municipal de Provins, fonds d’archives privées) pour préparer un bulletin spécial « 1914-1918 ». L’ouvrage a été présenté dans le cadre de la commémoration du Centenaire de la Grande Guerre lors d’un mini-colloque le samedi 8 novembre dernier. Destinés à tous les publics, ces travaux abordent, en 230 pages, de nombreux aspects de l’histoire du premier conflit mondial autour de trois thèmes privilégiés : - le récit que des Provinois ou des personnes de la région provinoise ont pu faire du conflit, - l’érection des monuments aux mor ts dans l’arrondissement, - les hôpitaux militaires. Il est désormais disponible, au prix de 15 € (plus de frais de por t), à l’adresse suivante : SHAAP – BP 42 77482 PROVINS CEDEX.

La Chorale du Montois et l’Harmonie municipale, accompagnés d’élèves, ont entonné divers chants lors de la cérémonie au cimetière de la ville haute.

Autour des autorités civiles et militaires et des associations patriotiques, la Chorale du Montois et du Provinois, l’Harmonie municipale et les élèves des collèges et des écoles ont pris une par t impor tante dans cette commémoration au cours de laquelle Christian Jacob a prononcé le discours qui suit. « Pour célébrer le centenaire du début de la Grande Guerre, nous avons choisi d’organiser, ici au cœur du cimetière de la Ville Haute, le temps for t de cette commémoration. Ici, au pied des tombes de ceux qui ont offer t leur vie à la Patrie, nous ressentons intensément, presque physiquement, le poids du sacrif ice qui nous relie à « Ceux de 1914 », qui vous relie à cette génération héroïque qui a versé son sang dans des propor tions que jamais l’histoire de notre pays, ni avant, ni après, n’a connu. Oui, ils sont des millions à avoir livré bataille quatre longues années durant. Des centaines de milliers d’entre eux sont mor ts dans des combats dantesques depuis le Pas-de-Calais jusqu’en Lorraine en passant par la Somme et la Marne.

Des centaines de milliers de combattants ont été estropiés et meur tris dans leur chair. Ils ont vécu des souffrances insuppor tables, frappés par les effets de la première guerre totale de l’Histoire de l’humanité. Guerre totale, cela signif ie notamment la mise en œuvre d’armement de destruction massive, en par ticulier une ar tillerie moderne, des chars, des gaz de combat qui ont fauché toute une génération dans la force de l’âge. Le débat parcour t toujours, un siècle plus tard, la conscience nationale : cette guerre était-elle juste ? Oui elle était juste car elle n’avait qu’un but : défendre le territoire national, défendre la République et avec elle la liber té d’un grand pays démocratique. Cette guerre a-t-elle imposé des sacrif ices exorbitants ? Cer tes, mais le respect élémentaire que nous devons à nos mor ts et aux « gueules cassées » de 1914/1918 est de mesurer à sa juste valeur le prix de ce sacrif ice. Se sacrif ier pour son pays, lui donner sa vie est à mes yeux le plus noble des sacrif ices.


Des animations plébiscitées Comme un peu par tout dans l’hexagone, la Ville de Provins a commémoré les cent ans de la Grande guerre. Après un premier temps for t au printemps avec la semaine Melting-Pot, ce mois de novembre a vu se succéder, autour de l’anniversaire de l’Armistice du 11 novembre 1918, exposition, après-midi lecture et musique et conférence. Ces différents rendez-vous, organisés conjointement avec la Société d’Histoire de d’archéologie de l’arrondissement de Provins, ont connu un grand succès à l’image de l’exposition « Provins, le Provinois et la Grande Guerre » présentée à la bibliothèque municipale Alain Peyref itte. Une grande assistance était présente le jour du vernissage. L’hommage des écoliers provinois aux enfants de Provins morts lors de la Grande Guerre sur le monument qui leur est dédié square de Verdun…

… puis sur les tombes des soldats au cimetière de la Ville Haute.

Il m’arrive de me demander – et je suis sûr que chacun de nous se pose la même question – ce que la jeunesse d’aujourd’hui ferait dans de pareilles circonstances. Dieu nous préserve, Dieu les préserve d’une sale guerre comme le fut celle de 1914. Mais qui dit « sale » guerre ne dit évidemment pas guerre inutile. Cette Grande Guerre, notre pays, l’a voulue. Notre jeunesse l’a voulue. Toutes les forces vives de la Nation, au front, à l’arrière, dans les usines, dans les campagnes, l’ont voulue. Ils ont offer t, emmenés par des chefs militaires valeureux, des off iciers d’exception et des soldats héroïques, le meilleur d’eux-mêmes pour une cause qui dépasse toutes les autres. Cette cause, c’est l’amour sacré de la Patrie. En regardant ces tombes blanches comme la pureté de l’idéal de nos combattants, nous mesurons que toute la France, que tout notre Empire colonial ont été au rendez-vous. Nous mesurons que tous les Français, quelque fut leur religion, chrétien ou musulman, ont été au rendez-vous que le devoir patriotique leur imposait. Beaucoup d’entre vous ont le souvenir d’un père, d’un grand-père, d’un héros anonyme des grandes batailles de 14/18. Bataille de la Marne, Argonne, Bataille de Verdun, Bataille de la Somme, Chemin des Dames, Bataille des Flandres. Les paysages du Nord et de l’Est de notre pays por tent toujours les blessures apparentes de cette tragédie humaine.

Les collègiens ont lu plusieurs lettres de poilus lors de la cérémonie au cimetière de la ville haute.

C’est vrai dans nos villages où les monuments aux mor ts sont depuis les années 20 le symbole du sacrif ice des f ils de France. C’est vrai des grandes nécropoles nationales. Celle de notre-Dame-de-Lorette dans le Pas-de-Calais est le plus impor tant cimetière militaire de France. Il est constitué de 20 000 tombes et 8 ossuaires. Celle de Douaumont dans la Meuse accueille les corps des soldats tombés à Verdun. Songez qu’à Douaumont, 16 000 tombes et 130 000 corps reposent pour l’éternité. Plus près d’ici s’est joué à la f in de l’été 14, le sor t de la guerre. Après la terrible entrée en guerre d’août 1914, se produisit le « miracle de la Marne » face à un ennemi allemand qui pensait avoir gagné la guerre. En août, la France a perdu « la Bataille des frontières ». Même si l’histoire a posé une sor te de voile d’ignorance sur cet épisode, il est de notre devoir un siècle plus tard de souligner que ces 5 journées du 20 au 25 août ont été terrif iantes. En une seule journée, le 22 août, la France perdit 27 000 hommes. C’est plus que dans toute la guerre d’Algérie. C’est 7 fois plus que le jour J du 6 juin 1944. Un mor t toutes les 3 secondes pendant 24 heures ! Souvenons-nous de ces hommes qui ont chargé baïonnettes à la main, corps redressés, et ont été fauchés par des mitrailleuses allemandes.

Dès septembre, nos chefs militaires tiendront compte de ce désastre tactique et stratégique. A quelques kilomètres de Provins, du côté de Montceaux-les-Provins, de Cerneux, de Fretoy et sur tout lors de la bataille des Deux Morins, la France a desserré l’étau, a pu préparer la résistance, adapter sa stratégie et construire sa Victoire. En ce 11 novembre à 11 heures, jour et heure mémorable de l’Armistice, en ce jour de la Saint-Mar tin que le Maréchal Foch avait choisi lui-même, nos soldats sont entrés dans l’Histoire de France. Ils ont tenu, à bout de bras, la liber té du monde. Jamais le poids des sacrif ices qu’ils se sont imposés à eux-mêmes et qu’ils ont imposé à leurs familles n’a fait vaciller leur courage inf ini. C’est à eux que nous pensons. C’est à Georges Clemenceau que nous pensons, lui qui incarna et insuff la l’esprit de la résistance à tout un peuple. A toutes les jeunes f illes, à tous les jeunes garçons, à tous les écoliers provinois, je dis une chose simple : vous êtes la France de demain. Vous devez être f iers de vos glorieux aînés. Ils ont aimé profondément la France. Aimez la France comme ils l’ont aimée. Et ainsi vous serez dignes de leur mémoire. »

3

3


à 13&14 décembre Dans un cadre à la fois féerique et médiéval, Provins fait revivre la magie de Noël à travers de nombreuses animations le week-end des 13 & 14 décembre.

Marché médiéval de Noël

Gentes dames et damoiseaux, l’association les Gardes-Foires de Champagne vous invite à redécouvrir la ville haute à l’occasion de son 5e marché médiéval de Noël. Vous rencontrerez une quarantaine d’ar tisans démonstrateurs qui vous feront voyager à travers le temps, ainsi que de nombreuses animations. Ludique et authentique, ce marché sera animé par des troubadours, des jongleurs et des cracheurs de feu, pour le bonheur de toute la famille. Retrouvez également le marché en nocturne, avec un bal médiéval, des illuminations à la bougie et des animations de feu qui transformeront la place du Châtel en un lieu féerique ! L’hôtel de Savigny, entouré de campements médiévaux, hébergera expositions, concer ts et illustrateurs. À quelques pas de la place, dans la cour de l’école, princesses et chevaliers pourront se déf ier aux jeux en bois, tir à l’arc, faire un tour de poney… Place du Châtel Horaires Samedi : 11 h-23 h et dimanche : 10 h-19 h Tarif : entrée gratuite. Activités payantes : tir à l’arc et tour de poney

e r de l’ensembl d Afin de profi te en ts de ce weekdes événemen gratuite assurera tte fest if, une nave si teur s entre la ville vi es d le transport la ville basse. et e haut

Renseignements Office de Tourisme de Provins Tél. : 01 64 60 26 26 www.provins.net

4


Spectacle dansant

Retrouvez Ber tin, Ber tille, Père Conil et Dame Oiselle Sidonie, nos saltimbanques et ménestrels, dans la salle haute de la Grange aux Dîmes, pour par tager avec eux un joyeux moment autour d’une soupe à la mode médiévale. Grange aux Dîmes Horaires : samedi soir 18 h, 19 h 30, 21 h Durée : 1 h environ Tarif : 10 € adultes / 6 € pour les 5-12 ans Places limitées • Réservation obligatoire auprès de GTS Tél. 06 50 30 43 67

Village de Noël

Une patinoire de 200 m² installée au centre du village : 2 € les 15 mn, location des patins incluse. Tickets gratuits à retirer lors de vos achats chez les commerçants par ticipants (liste affichée en vitrine au bureau de l’UCP*).

La Roseraie de Provins

C’est autour d’un feu de cheminée que la Roseraie vous accueillera dès le vendredi après-midi. Visiteurs ou habitués de ces lieux remarquables pourront s’y réchauffer ou déguster des boissons chaudes, choisir les premières roses de Noël ainsi que les cadeaux de fin d’année. Horaires Vendredi : 14 h-18 h • samedi, dim. et lundi : 10 h-18 h Tarif : entrée gratuite

Crèche vivante de Saint-François

Elle retrace la vie de Saint-François d’Assise qui accompagnait son père, riche drapier italien, aux célèbres Foires de Provins et qui fut le premier à reconstituer une représentation de la nativité en 1223 près de Greccio. La seconde partie du spectacle nous ramène aux fondements de l’ère chrétienne. Pas moins de 50 acteurs, le boeuf, l’âne, le loup, les moutons, le faucon, les chiens de berger, les chameaux des rois mages et les chants de Noël vous feront revivre l’histoire de la nativité : crèche pleine de ferveur, de foi et de poésie. Boissons chaudes et crêpes proposées sur la place Saint-Quiriace. Des cracheurs de feu de la compagnie Alchyméa vous émerveilleront de leurs prouesses, le dimanche après-midi, sur la place.

Collégiale Saint-Quiriace Horaires Samedi : 14 h, 15 h 15, 16 h 30 et 17 h 45 Dimanche : 14 h 30, 16 h et 17 h 30 Tarif : entrée gratuite et placement libre Cracheurs de feu le dimanche 14 h-18 h 30

Exposition de crèches du monde Exposition réalisée par M. et Mme Petrequin. Hôtel de Savigny - Place du Châtel Horaires Samedi : 10 h-19 h 30 et dimanche : 10 h-18 h 30 Tarif : entrée gratuite

Un marché ar tisanal où près de quarante chalets proposent crêpes, gaufres belges, vin chaud, thé de Noël, spécialités gastronomiques, bijoux, objets de décoration… Vente de sapins de Noël par les scouts de Provins. Animations pour petits et grands : chalet et calèche du Père Noël, contes pour enfants, chants et danses de noël, démonstration et initiation au modélisme,

maquillage pour enfants. Place de la Résistance et de la Déportation derrière l’église Sainte-Croix Horaires Samedi : 10 h-19 h, dimanche : 10 h-18 h Union du Commerce Provinois (UCP) 3, rue de la Friperie - Tél. : 01 64 60 38 47

Le train à vapeur du Père Noël

Laissez-vous embarquer par le Père Noël en locomotive vapeur suivie de sa rame historique (1910-1930) pour un véritable voyage dans le temps ! Une excellente occasion pour découvrir la rotonde ferroviaire, abritant une impor tante collection de locomotives à vapeur, de voitures et de wagons représentant un siècle d’évolution du chemin de fer. Horaires : uniquement le dimanche 14 décembre Deux départs de la Rotonde de Longueville : 14 h 20 et 16 h 20 Tarif d’un aller-retour (Longueville-Provins) 14 € adulte, 7 € enfant 6-11 ans, gratuit -6 ans. Le tarif inclut l’entrée à la Rotonde. Réservation obligatoire : bulletin d’inscription à télécharger sur www.ajecta.org

Contes dans les souterrains

Les souterrains seront le théâtre de promenades contées pour faire découvrir aux petits et aux grands de nouveaux moments de magie, d’évasion… Un voyage hors du temps ! Horaires Samedi et dimanche : 14 h 30, 15 h 30, 16 h 30 (et 17 h le samedi uniquement) • Durée : 1 h Tarif : 8,50 € adultes / 5 € pour les 5-12 ans Places limitées • Réservation obligatoire auprès de GTS - Tél. 06 50 30 43 67

5


Au quotidien Cadre de vie

Une Fleur d’honneur pour Provins Depuis près d’un demi-siècle, le label « Villes et villages fleuris » est devenu por teur d’un véritable phénomène de société. Année après année, ce phénomène s’est amplifié et ce sont aujourd’hui 12 000 villes et villages français, soit près d’un tiers du total des communes, qui

présentent leurs réalisations au concours des « Villes et Villages Fleuris ». Année après année, le jury vient apprécier et évaluer le travail des communes à partir de plusieurs critères autour du patrimoine paysager et végétal de la commune, des efforts faits par cette dernière pour améliorer le cadre de vie, son engagement

Institut de Formation en Soins Infirmiers

De nouvelles promotions

La traditionnelle remise des diplômes de l’Institut de formation en soins infirmiers du centre hospitalier Léon Binet s’adressait, pour la première fois, aux aides-soignants comme aux infirmiers. Ils étaient 68 à attendre avec impatience cette cérémonie. Avec les parents et les proches, c’est la grande foule qu’a accueillie, ce vendredi 17 octobre, le grand salon de l’EHPAD Rosa Gallica. Habituellement, cette cérémonie met à l’honneur les nouveaux diplômés infirmiers et aides-soignants de l’établissement provinois. Cette cérémonie de remise de diplômes aura, une nouvelle fois, mis en évidence l’excellence de l’enseignement dispensé au sein de l’Institut de formation en soins infirmiers de Provins et la qualité des équipes dirigeantes et pédagogiques, mais aussi des En haut : les lauréats infirmiers. En bas : les lauréats aides-soignants. équipes des différents établissements de réussite est totale, puisque à l’issue de cette santé qui encadrent les étudiants durant les année de formation, ils sont 25, sur 25, à avoir nombreux stages qu’ils ont effectués tout au obtenu leur diplôme. long de leur formation. Cette cérémonie fut également l’occasion A l’issue d’un cursus long de 3 années, 47 ont de présenter celle qui dirige désormais l’IFSI. terminé la formation d’infirmier avec, à la clef, Mme Copin remplace Mme Lenoir. 43 reçus. 43 lauréats qui ont obtenu, en même temps que leur Diplôme d’Etat d’infirmier, Si, vous aussi, vous êtes intéressé par la carrière une licence puisque les études en IFSI sont d’infirmier ou celle d’aide-soignant, vous pouvez dorénavant classées en L-M-D (licence, master, contacter l’Institut de Formation en Soins doctorat). Du côté des aides-soignants, la Infirmiers de Provins au 01 64 60 40 80.

6

dans les actions de développement durable ainsi que l’animation et la valorisation touristique. Des jurys départementaux, régionaux et nationaux attribuent ces fameuses fleurs qu’arborent avec fierté les communes françaises. Détentrice de deux fleurs depuis une douzaine d’années déjà, Provins a obtenu une 3e fleur lors du palmarès 2009. Une distinction qui a été renouvelée et qui récompense la politique volontariste de la Ville de Provins dans ce domaine et un service des espaces ver ts qui s’est par ticulièrement investi. Ce dernier est composé d’une vingtaine d’agents dont l’engagement a largement contribué à ce satisfecit, en faisant preuve de créativité et d’inventivité pour valoriser l’ensemble du patrimoine végétal communal. La Ville de Provins a consacré, cette année, une enveloppe de 84 400 € au fleurissement de la commune. Un budget consacré à l’achat des plantes annuelles pour les massifs, les jardinières et autres suspensions, soit, au total, 33 800 plantes, ainsi qu’aux différents amendements nécessaires et aux décorations de Noël. Cette Fleur d’honneur est une reconnaissance de plus pour ce travail, cette volonté d’autant plus qu’elle est associée à la Fleur d’or décernée à Pierre Gervais, disparu il y a quelques semaines. La distinction de Pierre Gervais récompense un homme qui a beaucoup fait pour par ticiper à l’embellissement de sa ville. à travers lui, c’est tous ceux qui, chaque année, dans leurs jardins, sur leurs terrasses, leurs balcons et leurs fenêtres donnent des couleurs à notre quotidien. Le concours des maisons fleuries, organisé, chaque année, par la Ville de Provins, et dans lequel Pierre Gervais figurait toujours en très bonne place, par ticipe à encourager à l’embellissement de la cité.

politique de la ville

Le jury départemental des Villes et villages fleuris a décerné une fleur d’honneur à la cité des roses.

Conseil citoyen de Champbenoist : appel à candidatures

Dans le cadre de la réforme de la politique de la ville, un conseil citoyen sera installé sur le quartier de Champbenoist, composé d’habitants et de représentants d’acteurs locaux (représentants d’associations locales, chefs d’entreprises, commerçants, bailleurs, etc.). Si vous souhaitez faire acte de candidature, merci de vous présenter, avant le 12 décembre à l’accueil de la Maison des Quartiers.


Au quotidien Sécurité

Les grandes couleurs Le 6 octobre dernier a eu lieu la cérémonie des grandes couleurs dans la cour d’honneur de la Gendarmerie de Provins. Il s’agit là d’une manifestation traditionnelle chez les gendarmes, mais nouvelle à Provins. Après avoir hissé les couleurs, le commandant Julien Faugères a rendu hommage à une dizaine de gendarmes de la Compagnie de Provins en mettant en avant leur travail. Des faits d’armes allant des enquêtes résolues aux arrestations, mais également pour secours à personnes, un domaine souvent méconnu du grand public. L’énumération de ces différents actes a permis de montrer aux nombreux élus présents la valeur et les résultats des hommes et des femmes qui appartiennent à la compagnie de Gendarmerie de Provins. Ils ont pu ainsi un peu mieux appréhender l’importance de leur action au quotidien pour la sécurité des personnes et des biens.

Le commandant Julien Faugères rendant hommage à ses gendarmes.

travaux Le pont de la rue Courloison

Maison des Jeunes et de la Culture

Un plan d’eau pour les modèles réduits

Dans la foulée des travaux de voirie de la rue Courloison, la Ville de Provins a entrepris de refaire les trottoirs du pont de cette même rue, largement abîmés par le temps.

Jusqu'à il y encore quelques années, la section de modélisme radiocommandé de la MJC était essentiellement aérienne. Au fil du temps, l’activité s’est enrichie d’activités nautiques et s’est transformée en véritable section aéronavale. Il convenait alors de trouver, localement, un endroit pour faire évoluer ces bateaux. C’est aujourd’hui chose faite grâce à la société Veolia qui met désormais à disposition de l’association l’étang qui côtoie ses bâtiments, dans la zone d’activités du parc des deux rivières. Avec la section aéronavale de la MJC de Provins, vous pouvez découvrir la construction, le vol et la navigation radiocommandés de modèles réduits d'avions et de bateaux. L’association se veut avant tout un lieu de rencontre entre passionnés qui ont plaisir à faire évoluer les modèles qu’ils ont construits. C’est aussi l’occasion de mettre en commun les compétences de chacun.

Les nouveaux arrivants sont les bienvenus. Les néophytes sont encadrés, initiés au vol sur avion école en double commande avant d’être lâchés sur leur avion personnel ou encore accompagnés dans leurs premières mises à l’eau. Les évolutions des avions se font sur le terrain des Eparmailles sur un grand terrain dégagé avec une piste en herbe, les bateaux peuvent naviguer désormais sur le plan d’eau du parc des deux rivières. A côtés de ces lieux d’évolution, la Ville de Provins met à disposition un local qui ser t à la construction des modèles réduits avec un initiateur qui vous aide à fabriquer votre premier avion ou bateau... Ce local est situé au 9, avenue du Maréchal de Tassigny et les membres de l’association s’y retrouvent tous les mercredis après-midi. La MJC est affiliée à la Fédération Française d’Aéromodélisme. Contact : 01 64 00 57 00 ou sur http://mjc.provins.free.fr

enfance

Samedi 25 octobre, la Maison des jeunes et de la culture a inauguré un plan d’eau pour la navigation radiocommandée de ses modèles réduits.

Les centres de loisirs accueil ent vos enfants pendant les vacances de Noël Maison des Quartiers de Champbenoist Pour les 5-11 ans Du lundi au mercredi de 9 h à 12 h et de 13 h 30 à 17 h 30. Inscription à la semaine en journée sans repas. Place du Pré-Botin Rens. : 01 60 58 50 60

Les Hauts de Provins

Pour les 3-12 ans Du lundi au mercredi de 7 h 30 à 18 h 30 Arrivées et dépar ts en échelonné (7 h 30-9 h / 17 h-18 h 30). Restauration le midi. Inscription en journée ou 1/2 journée avec ou sans repas. Rampe des Bellevues Renseignements : 01 60 58 02 06

La MJC bénéficie désormais d’un plan d’eau pour l’évolution de ses modèles réduits en plein cœur de Provins.

7

7


Jusqu’au 13 décembre

> Bibliothèque A. Peyrefitte Exposition « 14-18, de l’Aubetin à la Voulzie, le Provinois dans la tourmente » par la Commune Libre de la Ville Haute Rens. : 01 60 52 20 10

Samedi 6 déc. > 20 h 30

> Centre culturel Saint-Ayoul Afrika Spectacle familial Semaine melting-pot culturel Rens. : 08 200 77 160

LA COMMUNE LIBRE DE LA VILLE HAUTE PRESENTE

EXPOSITION

14-18

de l’Aubetin à la Voulzie

Le Provinois dans la tourmente HOTEL DE SAVIGNY - PLACE DU CHATEL - PROVINS Exposition ouverte du 19 juillet au 31 août 2014 Tous les jours de 15h à 19h (sauf le lundi)

Dim. 7 déc. > 11 h 30

> Mairie Un enfant, un jouet Collecte des jouets de Noël par Top Moto pour la Croix-Rouge. Rens. : 01 64 60 38 38

Conception & Réalisation : François Marchand, d’après Poulbot

Jusqu’au 14 décembre

> Hôtel de Savigny Exposition des compagnies du marché médiéval de Noël Rens. : 01 60 52 20 10

Jeudi 18 déc. > 19 h 30

1er > 6 décembre

> Cinéma Le Rexy Projection de Les Grandes espérances de David Lean d’après le roman de Charles Dickens par Cinetcetera Entrée : 5 € L’avenir du jeune Pip est tout tracé : orphelin, issu d’un milieu modeste, il sera forgeron, comme le mari de sa soeur. Mais sa vie bascule lorsqu’il vient en aide à un forçat évadé, puis rencontre la jeune Estella, dont il tombe amoureux. Un mystérieux bienfaiteur lui lègue une grosse somme d’argent, et Pip se rend à Londres, afin de parfaire son éducation et de vivre l’existence d’un gentleman. Nourrissant de « grandes espérances » il renie son passé…

> Centre culturel Saint-Ayoul Yves Regaldi Carnets 2002/2014 Burkina-Faso – Togo Exposition photographique Cf. article p. 6

Mardi 2 déc. > 20 h 30

> Centre culturel Saint-Ayoul Un fou noir au pays des blancs Humour Semaine melting-pot culturel Rens. : 08 200 77 160 Cf. article p. 6

13 & 14 décembre

> Ville haute et ville basse Noël à Provins Cf. article p. 4 Provins, Patrimoine Mondial de l’Unesco

VILLE HAUTE • Marché médiéval • Crèche vivante de Saint-François

Samedi : 14h, 15h15, 16h30 et 17h45 Dimanche : 14h30, 16h et 17h30 • Exposition crèches du monde • Spectacle dansant

Office de Tourisme : 01 64 60 26 26

VILLE BASSE • Patinoire de 200 m2 • Village de Noël • Vente de sapins de Noël • Chalet du Père Noël et contes pour enfants • Promenade en calèche du Père Noël • Contes dans les souterrains • Roseraie de Provins • Train à vapeur du Père Noël

©photos : Tour César et Église de Saint Ayoul - Ville de Provins - JF Bénard

Jeudi 4 déc. > 19 h 30

> Cinéma Le Rexy Mandela : Un long chemin ves la liberté Semaine melting-pot culturel Entrée : 5 €

Jeudi 25 décembre

> Collégiale Saint-Quiriace 8 h & 17 h > Messes de Noël 16 h > Vêpres solennelles

www.provins.net

16 janvier > 14 février

Lundi 15 déc. > 10 h-16 h

> Centre culturel Saint-Ayoul Don du sang

Mardi 16 déc. > 20 h 30

Vendredi 5 décembre

> Gymnase Raymond Vitte Téléthon Rens. : 01 64 00 46 03

> Centre culturel Saint-Ayoul Concerto pour deux clowns Spectacle familial Rens. : 08 200 77 160

Mer. 24 décembre

> Collégiale Saint-Quiriace Noël toujours vivant à la collégiale Saint-Quiriace ! 18 h 30 > Chant des premières vêpres, annonces de la joie de Noël. 22 h 15 > Concert d’orgues 23 h > Veillée de Noël avec chants, procession à la crèche et chant du Minuit Chrétien suivie de la Messe de Minuit.

Sam. 20 décembre > 14 h

> Centre culturel Saint-Ayoul Spectacle de Hervé Listeur Rens. : 01 64 00 29 37

> Bibliothèque A. Peyrefitte Exposition « Itinérances » Photos et peintures de Fabienne Husson, Jacques Puydebois, Romain Tillet et Rémi Tillet Rens. : 01 60 52 20 10

Directeur de la publication Christian JACOB Rédaction Graphisme Photographie Céline BEZANçON Jean-François Leroux Impression Point de Repère N° 132 – Décembre 2014 édité en 6 800 exemplaires par la Ville de Provins BP 200 – 77487 Provins

8

Le concert sans retour

Ven. 30 janvier > 20 h 30 Chansons a capella Ce soir, GRAND CONCERT DE PRESTIGE ! Cinq de Cœur attaque son fameux program­me romantique allemand qui fait le délice des mélomanes de tous bords : Brahms, Schuber t, Bach ! Mais… que se passe-t-il ? Des mains soudain incontrôlables, le baryton qui perd la tête… Les souvenirs et les fantasmes de chacun vont ressurgir. Nos cinq acrobates de la voix se livrent alors à une exhibition dont ils perdent tout contrôle ! Dans une pluie d’images et de sons, Brahms bouscule Scorpions, Michel Jonasz se confronte au « Chanteur de Mexico », Schuber t tutoie Mylène Farmer, Queen tient la dragée haute à Saint-Saëns… Avec humour et une technique irréprocha­ble, Cinq de Cœur s’est inventé un genre rigoureux comme le classique, débridé comme le music‐hall et le prouve encore dans ce nouveau spectacle.

Les Cinq de Cœur sont des chanteurs qui excellent autant dans la comédie que dans les vocalises. Une autre soirée familiale diver tissante.

Les spectacles du Centre culturel et sportif Saint-Ayoul Renseignements et réservations : 08 200 77 160

L’agenda

Profile for Ville de Provins

Le Provinois n° 132 / Décembre 2014  

Journal municipal d'informations de la Ville de Provins

Le Provinois n° 132 / Décembre 2014  

Journal municipal d'informations de la Ville de Provins

Advertisement