Issuu on Google+

Num.

324

NOUVEAU

gourmand

gourmand 15 idées originales CE WEEK-END,

c’est barbecue 3 étoiles !

C y r il L i g n

Sans gluten

Les nouilles aux petits légumes

de

Nuggets maison

65

Des panures qui changent DES ATELIER

RECETTES

SERT

s i s s u Je ré

Du 23 juillet au 5 août 2015

mes glaces

Du 23/07 au 5/08/2015 • no324 • 2,95 €

Num.

BELGIQUE 2,96 € - LUXEMBOURG 2,88 €

324

vec

a

JE RéUSSIS MES GLACES (AVEC OU SANS SORBETIèRE)

VERRINES & TERRINES

ac

# Inspiration Cuisine

(avec ou sans sorbetière)

À table ! Fiches cadeau Nos menus pour Huit crumbles deux semaines salés et sucrés

Déco perso Je fais mes marque-places


Concept Stor e Éphémèr e S a i n t - T r o p e z Mode Accessoires Beauté Déco Food Design Art Culture

1er juin - 5 octobre 7 rue Sibille - 83990 Saint-Tropez


Le gâteau invisible ? Faut voir ... g À la rédac, cette saison, on a craqué pour le gâteau tricouche (flan, crème, génoise) que des petits malins ont qualifié de « magique ». Testé et apprécié. n, Oui, on a aussi essayé le gâteau sans cuisson (une combinaison Dany Durarédac tion de biscuits type sablés, de crème chantilly avec, hop !, un détour d e la par le frigo pour solidifier le tout). Simple et validé ! direc trice g Dernier-né : l’improbable gâteau invisible. Les éditeurs d’ouvrages culinaires nous prédisent que c’est LA tendance, LA révolution de la pâtisserie… Un gâteau fourré de si fines couches de fruits qu’on ne les distingue pas… Ah bon ! C’est donc cela ? g Dans cette nouvelle mouture de votre magazine d’inspiration cuisine, nous, on a décidé de faire plus simple : pour inaugurer notre nouveau Gourmand, cet été, plongez dans la confection de vacherins croustifondants, de bâtonnets glacés aux fruits rouges super désaltérants et de sandwichs glacés, authentiques et si rafraîchissants. En page 69, on vous a concocté un dossier débordant de petits desserts glacés, efficaces et sans chichis ! Bel été à tous et régalez-vous. P-S : Dans notre prochain numéro, rendez-vous avec notre nouvelle rédactrice en chef, c’est Morgane Leclercq qui vous présentera le menu !

Au menu g Un tout nouveau magazine, tout beau, tout relooké avec le plein de rubriques inédites, de conseils, d’astuces et de bons plans. g Une maquette résolument moderne, pour coller avec vos envies et vous donner encore plus d’idées pour vous mettre aux fourneaux.

Donnez-nous votre avis sur www.facebook.com/ gourmandmag

gourmand.viepratique.fr

3

VPGM0324_003_AC165427.pdf


d.viepratique.fr N°324 • gourman

Les confidences sucrées de Virginie Guilhaume (p. 80)

oix ! Et je Terrine ou verrine, j’ai le ch retrouve les conseils de Cyril Lignac. (p. 17)

p. 6 La team en cuisine Le gratin de courgette de la rédac p. 9 La version de Cyril Lignac p. 10 On like… ou pas Tendances, actu Web… p. 12 C’est lui le chef  Les coups de cœur de Pierre Augé p. 14 En ligne avec mon mag Des questions ? On répond

La carte a changé

p. 16 Star du marché : la courgette p. 17 Verrines et terrines : 15 idées originales

Déco perso Les roses se croquent au ssi ! (p. 81)

Le défi p. 30 Nuggets maison, des panures qui changent

un mugcake avec Mercredi, je me lance dans mes enfants, c’est hyper facile ! (p. 42) 

Allons-y

p. 32 Star du marché : l’abricot p. 33 À la rencontre des producteurs d’abricots français

Qu’est-ce qu’on mange ?

p. 38 Star du marché : la tomate p. 40 Mes menus, semaine 1 p. 47 Chouette, c’est le week-end : barbecue party p. 50 Mes menus, semaine 2 p. 55 Chouette, c’est le week-end : on va bruncher

Ça fait du bien p. 60 p. 61 p. 62 p. 67 p. 68

Star du marché : la pastèque…

… et ses 10 atouts pleine forme … et ses recettes multivitaminées La recette sans gluten La recette végétarienne

4 gourmand.viepratique.fr

VPGM0324_004_AC165432.pdf


La team Gourmand cette quinzaine Morgane, rédactrice en chef Cernée par ses jumeaux de 22 mois, on l’appelle madame bio, à la rédac. Elle a aussi un appétit proche de celui d’Obélix, ça tombe bien, elle cuisine toujours trop ! Le truc dont elle se ressert quatre fois : tout dessert comportant de la pâte aux spéculoos.

ac Je fais le pas-à-pas de la réd et je réussis un joli vacherin. (p. 78)

Atelier pâtisserie

p. 70 Star du marché : les fruits rouges p. 72 Mes desserts glacés Conseils pour faire des glaces maison, sorbets, recettes… p. 78 Notre vacherin aux fruits rouges p. 80 Virginie Guilhaume côté cuisine

Déco perso p. 81 La vie en rose : fleurs à croquer, shopping rose : on voit la vie en couleur p. 86 Mes marque-places champêtres

J’ai tout bon p. 88 La mayo, je la réussis comme ma grand-mère (et je ne la loupe plus) p. 90 Shopping GMS  Rayon par rayon, toutes les nouveautés p. 92 Banc d’essai : la rédac a testé pour vous trois mozzarellas di bufala p. 95 Le jour où… « J’ai raté le gâteau des 2 ans de mon fils », la confidence culinaire de la quinzaine

Magalie, rédactrice en chef adjointe Grande prêtresse de l’organisation chez nous, elle est aussi à la tête d’une tribu de garçons (Théo et Camille). Magalie aime la cuisine pratique, gourmande et de saison. Son péché mignon : les desserts chocolatés. Michèle, journaliste Notre spécialiste des menus (et intervieweuse préférée de Cyril) est tous les jours derrière les fourneaux : la semaine pour son homme, et les vacances pour ses quatre petits-enfants ! Elle ne dit jamais non à un bon tartare bien assaisonné. Carole, service photo Adepte de la cuisine à deux avec chacun son domaine (le salé pour lui, le sucré pour elle), notre icono préférée aime particulièrement la nourriture asiatique. Son craquage ? Elle ne sait pas dire non à un dessert à l’amande ! Jérémy, directeur artistique Bronzé, musclé, tahitien et adepte de la cuisine… Ne cherchez plus, mesdames, l’homme parfait est chez nous, à la rédac du Gourmand. Il prépare tous les jours de bons petits plats à son fils et sa femme. Sa passion : le sucré-salé. Manu, en stage Fan d’Instagram et de blogs, elle est aussi une végane convaincue. Adepte des recettes gourmandes, elle manie comme personne le tofu soyeux et la purée d’amande. Elle craque pour les macarons faits maison.

Rejoignez la communauté des Gourmands sur les réseaux sociaux : https://www.facebook.com/gourmandmag https://twitter.com/gourmand_mag https://www.pinterest.com/gourmandmag/ http://instagram.com/gourmandmagazine

ma La mayo, je la réussis comme grand-mère (et je ne la loupe plus). (p. 88)

Ou par courrier : Rédaction Gourmand, 6 rue Tarnac 47220 Astaffort.

ABONNEZ-VOUS ! Rendez-vous en page 31 ou sur www.gourmandabo.com gourmand.viepratique.fr

5

VPGM0324_005_AC165437.pdf


LA TEAM EN CUISINE

Le gratin de courgette de la rédac

Quand la rédac se met en cuisine, ça rigole bien (mais ça bosse aussi). Gros challenge culinaire : défier Cyril Lignac sur une de ses recettes signature. Aujourd’hui, l’équipe de choc est au complet.

6 gourmand.viepratique.fr

VPGM0324_006_AC164061.pdf


Rien ne vaut un bon from cru pour un râpé qui aage au lait du goût.

Et des courge ttes du potager.

MY, URNEAUX : JÉRÉ E. FO X AU M A TE LA ANE ET MICHÈL MAGALIE, MORG gourmand.viepratique.fr

7

VPGM0324_007_AC165117.pdf


LA TEAM EN CUISINE

LE GRATIN DE COURGETTE DE LA RÉDAC

siner, Ce n’est pas le tou t de cui r. nge ma il est temps de

Pour

4 personnes

Préparation

10 min

Cuisson

#

55 min

Difficulté nnnnn

g 1 kg de courgettes g 1 gousse d’ail g 3 œufs g 1 pot de crème fraîche (20 cl) g 125 g de gruyère râpé g 10 cl de lait g 3 c. à soupe d’huile d’olive g sel et poivre #

1. Pelez l’ail et émincez-le. Lavez les courgettes et coupez-les en rondelles. Faites-les fondre dans une poêle avec 2 c. à soupe d’huile d’olive et l’ail émincé pendant 10 minutes environ jusqu’à ce que les courgettes

soient fondantes. Salez et poivrez. 2. Préchauffez le four à 180 °C (th. 6). Huilez un plat à four. Étalez les courgettes dans le plat. 3. Battez les œufs dans un bol. Ajoutez la crème fraîche et le

gruyère râpé. Poivrez et mélangez. Versez cet appareil sur les courgettes et enfournez pour 45 minutes. 4. Accompagnez ce gratin de courgette de saison de chiffonnade de jambon de pays.

8 gourmand.viepratique.fr

VPGM0324_008_AC162841.pdf


REVISITÉ PAR CYRIL LIGNAC Pour 4 personnes Préparation 15 min Cuisson 30 min Difficulté nnnnn #

g g g g g g

1,2 kg de courgettes 250 g de ricotta 10 cl de crème liquide 1 bouquet de basilic 3 c. à soupe de noisettes hachées sel et poivre #

1. Préchauffez le four à 180 °C (th. 6). 2. Lavez les courgettes. Taillez-les en tranches dans la longueur à l’aide d’une mandoline. Plongez-les dans une casserole d’eau bouillante pendant 1 minute. Égouttez-les délicatement. 3. Dans un bol, battez la ricotta avec la crème liquide. Salez et poivrez. Lavez et séchez le basilic. 4. Répartissez un étage de courgettes, en passant les tranches l’une sur l’autre en les alternant de façon à obtenir un tissage damier. Couvrez de ricotta. Parsemez d’un peu de noisettes et de basilic. Continuez en alternant les courgettes et la crème de ricotta. 5. Terminez par les courgettes. Parsemez de noisettes, de basilic et arrosez d’un filet d’huile olive. Enfournez pour 30 minutes. Servez aussitôt.

Une variante avec la même recette. Je remplace le basilic par de la menthe. Je monte le tout sur des tartines de pain grillé. J’arrose de vinaigre balsamique et je parsème de morceaux de cerises fraîches.

gourmand.viepratique.fr

9

VPGM0324_009_AC162846.pdf


LES TENDANCES TOP OU BOF

ON LIKE ou pas ! À la rédac’, on est des aventuriers culinaires de l’extrême. Nouveautés produits, tendances culinaires fraîchement débarquées, restaurants insolites… On est sur tous les fronts. Par Morgane Leclercq et Claire Légeron

LE PITAYA Après contemplation de sa couleur étonnante, on s’est décidées à goûter ce fruit du dragon. On a d’abord été surprises de trouver un fruit blanc à petites graines à l’intérieur de cette enveloppe rose et verte. On valide le goût frais, doux et sucré. Attention toutefois à ce qu’il soit mûr, pour cela, les feuilles doivent être un peu fanées.

Les insectes cuisinés

Personne n’a pu échapper à cette nouvelle mode : les insectes à manger. Bon, passé la surprise et le dégoût, notre nature « journaliste avant tout » nous pousse à tester. On se bousculait tellement au portillon qu’on a tiré à la courte paille. C’est Manue qui a gagné le gros lot ! Elle a testé les nouveautés Jimini’s : le criquet et le molitor. Verdict ? C’est rigolo, ça croustille, mais on ne peut pas dire que ça ait vachement de goût. 10,90 € la boîte.

53, c’est le nombre de pesticides présents dans une pomme

D’après son dernier rapport, l’ONG Greenpeace dénonce une présence importante de pesticides dans 85 échantillons de fruits, présentant une toxicité globale élevée pour notre santé et celle de la faune sauvage. Des alternatives non chimiques pour lutter contre les parasites sont étudiées, dans l’attente que les États membres de l’Union européenne réagissent à ce fardeau toxique.

10 % de sucre par jour

C’est la nouvelle recommandation de l’OMS qui dit même qu’idéalement on devrait être à 5 %. Alors, pour ceux qui sont allergiques au sucre, ça correspond à un demi-snickers, deux coupes de champagne… Eh oui, c’est là qu’on a peur car on est quasi tous à bien plus tous les jours (mais c’est trop bon le croissant au beurre le matin !).

10 gourmand.viepratique.fr

VPGM0324_010_AC164202.pdf


Repéré sur la Toile LA RECETTE DINGUE

Vente privée spécial food Le site de vente alimentaire et de vins Miam Miam ne cesse de se développer avec 100 millions d’euros de chiffre d’affaires. On applaudit la proposition de produits raffinés et un peu bluffants comme les pâtes fraîches italiennes typiques (avec tout en italien sur le paquet !), la vanille ultra odorante… Ça évite de courir dans des épiceries spécialisées et, en plus, ce n’est pas cher !

Hommage à Jupiter Comment combiner cuisine et astronomie ? Avec un gâteau Jupiter pardi ! La blogueuse du site Cake Crumbs s’est transformée le temps d’un après-midi en chef astronaute. Des couches de biscuits aux amandes, chocolat et quatre-quarts composent la sphère. Une dernière couche en pâte de Chamallows fondue englobe le tout. Plus de six heures lui ont été nécessaires !

Le compte du moment

sur Instagram

Voyage autour du monde

Faiencerie de Gien

Olivier Gagnère s’allie à la faïencerie de Gien pour créer « Allure », une collection complète de services de table au design raffiné. Les motifs iconiques de la tulipe, des armoiries, du plumetis et des maillons, symboles de la faïencerie et de Gien, sont revisités à travers notamment des couleurs estivales. À retrouver dès septembre chez Gien.

Pour les mordus d’Instagram et de nourriture, direction le compte @Girleatworld. Son truc ? Prendre en photo un paysage du monde associé à sa spécialité culinaire : le combo idéal ! Voyagez à travers la cuisine du monde et taguez votre photo #girleatworld, vous aurez peut-être la chance d’être reposté sur le compte officiel ! Instagram.com/girleatworld/

LE BLOG QUI MONTE Audrey cuisine

Jedi’s burger

Pour certaines sagas cinématographiques, ce n’est plus de l’amour mais de la rage ! Au Brésil, un restaurant dédié à Star Wars vient d’ouvrir : le Jedi’s Burger, à Sao Paulo. À la carte, des burgers qui décoiffent comme le Dark Vador et son pain noir, et un décor proche des paysages symboliques du film.

Depuis dix ans, Audrey, bordelaise amoureuse de cuisine, de voyages et de son petit bonhomme, partage coups de cœur, bonnes adresses, recettes et voyages à travers une jolie plume, des photos gourmandes et un design ergonomique. Entre deux articles, la blogueuse trouve même du temps pour écrire des livres et faire des apparitions à la télé ! www.audreycuisine.fr gourmand.viepratique.fr

11

VPGM0324_011_AC164207.pdf


C'EST LUI LE CHEF

Les coups de cœur de

Pierre Augé Chaque quinzaine, un chef nous livre ses découvertes culinaires. « Petit Pierre » nous prouve ainsi – comme dans son resto à Béziers – que la gastronomie du Sud recèle bien des secrets. C’est que l’amoureux de terroir méditerranéen a fait bien du chemin depuis sa victoire à « Top Chef »… Par Marie Gabet

Sa dernière découver te

Son ustensile

« La castagnole. C’est un poisson méditerranéen que j’ai découvert et qui m’a étonné. Elle ressemble un peu à un piranha, mais elle est de la famille de la dorade. Je la mets de temps en temps à la carte, parce que sa chair est ferme. C’est très fin. »

<< La cuillère à soupe, tout simplement. Pour goûter, pour dresser… elle ne me quitte jamais. >>

Il a hâ te d’y aller « La Camargue ! J’y vais la semaine prochaine. Ce n’est pas très loin de chez moi, comme les plages de Béziers, d’ailleurs… Ce sont des chouettes coins pour décompresser. »

n verre Dans so

ment, je o m e c n E « i l s à la ta k c o c s e d f a is du vin c e v a , e n i e verv p ê ch e e t blanc, de la sion. » de la Pas

Son actu

Son dernier resto « Je n’en fais pas beaucoup. Pourtant, il y en a des très bons tout près de chez moi ! Je dirais l’Octopus à Béziers. C’est le resto d’un MOF, qui est aussi un très bon ami. C’est vraiment top ! »

« Petit Pierre » a décidément une âme d’enfant ! Après ses BD, il prépare un dessin animé en 3D. L’objectif ? Sensibiliser les enfants à cuisiner sans gaspiller et à prendre plaisir à manger sain et équilibré. On attend le résultat !

MAIS IL EN A MARRE « Du bio commercial ! Ça veut tout et rien dire. Par exemple, j’ai vu qu’on vendait du poisson bio. C’est quoi, un poisson bio ? On prend vraiment le consommateur pour un con ! »

VPGM0324_012_AC165478.pdf


#EN LIGNE AVEC MON MAG

Entre Gourmands on se dit tout On vous a demandé sur

.fr pratique mand.vie r u o .g w te à ww

nnec , je me co hing, vite c a o c , s recette Astuces,

f

J’aime les glaces à… Marion S. « Citron » Mary Anne N. « Menthe et

chocolat » Manu Ela « Framboise » Sandrine S. « Poire !!! » Marie Sarah A. « Tout… Trop gourmande ! » Louiza B. « Pistache et citron : très rafraîchissant pour l’été » Bertrand P. « Vanille ^^ » Et vous ?

Des questions ? Gourmand répond.

Le gâteau au mascarpone et au chocolat vous a pas mal intrigués… Aude, « Gâteau délicieux. Peut-on remplacer la farine de blé par la farine de maïs (allergie au gluten) ? » - Oui, aucun souci ! Votre gâteau sera plus moelleux (c’est l’effet farine de maïs), mais sinon, ça ne change rien à la réussite de la recette.

Fegyptia, « Je suis en train de préparer ce gâteau et je voulais savoir s’il était possible de faire le glaçage au chocolat blanc. Et, si oui, procède-t-on de la même façon ? Merci. » - Il est tout à fait possible de choisir du chocolat blanc. En revanche, on le fait fondre au bain-marie sans ajout de beurre. Le résultat sera un peu moins brillant qu’avec du chocolat classique, mais tout aussi bon.

Catherine, « Peut-on congeler ce gâteau ? Si oui, comment et combien de temps ? Merci. » - On peut le congeler, mais il faut penser à le filmer avant et à le Laissez-nous vos témoignages consommer assez rapidement. Pour et réagissez à nos questions sur les réseaux sociaux  le savourer pleinement, sortez-le 24 h mag à l’avance en le laissant décongeler f https://www.facebook.com/gourmand t https://twitter.com/gourmand_mag dans le réfrigérateur. ne I http://instagram.com/gourmandmagazi

Gourmand sur Instagram

gazine mandma r u o g # t ee Vous avez cuisiné et nous aussi ! magazin ourmand g @ z e u g hoto ? Ta tez une p Vous pos

La tartelette carotte-courgette @anneanasse 03/06/20155 8 1 Q

Tarte fraises crème basilic et citron @Charlypop02 03/06/201530 8 0 Q

Quiche à la tomate @gourmandmagazine 01/07/2015125 8 1 Q

Merci pour l’idée. #gourmandmagazine

Merci encore une fois à @gourmandmagazine #humm #pastry #fraise #gateau #gourmandise #food #desserts #yummy #instagood

Une quiche en version estivale, c’est mieux ! Herbes de Provence, tomate et mozzarella…  #quiche #gourmand #yummy #sunny

14 gourmand.viepratique.fr

VPGM0324_014_AC164984.pdf


LA CARTE A CHANGÉ

i n r e r s e v e s t e M

et rrines

15 IDÉES ORIGINALES

On ose les mélanges aty piques comme l'oeuf avec de la mangue et de la noix de cajou. A retrouver p 26.

En apéro, la bouche très ch terrine devient une mise en ic au saumon et . On craque pour cette re ce fromage frai s. A retrouver tte p 22.

Et + d’idée

es sur : s de recett tique.fr

and pra www.gourm

gourmand.viepratique.fr

15

VPGM0324_015_AC164228.pdf


LA CARTE A CHANGÉ

Star du marché

La courgette

5,3

Bien décidée à faire son show sur les tables cet été, c’est la diva des potagers ! En purée, gratinée au four ou encore vapeur avec un filet d’huile d’olive, aucun risque de la rater, elle se glisse partout…

116 900 C’est le nombre de tonnes que la France produit chaque année.

C’est le nombre de kilos de courgettes que consomme chaque année un ménage français.

Si elle est consommée très jeune, elle ne contient pas beaucoup d’amidon, il n’est donc pas obligatoire de la cuire !

Chaque variété a son utilité ! Les rondes de Nice à farcir, la jeune tarmino en salade ou encore la blanche de Virginie en gratin… : il y en a pour tous les goûts.

4 minutes à la vapeur, et 8 à la poêle, c’est le temps qu’il faut pour une cuisson à point.

95 %

65 kg C’est le poids de la plus grosse courgette du monde !

Les fleurs de courgette peuvent également se déguster, que ce soit en beignets ou farcies et nappées de sauce tomate.

d’eau la composent, elle est donc rafraîchissante, réhydratante et bonne pour la ligne.

Pour repérer les recettes aux courgettes dans notre dossier, suivez ce coup de surligneur dans les ingrédients.

VPGM0324_016_AC162930.pdf


Terrine de poulet aux abricots secs Pour

6 personnes

Préparation #

30 min

Difficulté nnn nn

g 350 g de blancs de poulet cuits g 2 courgettes g 1 oignon g 1 piment rouge finement haché g 1,5 c. à soupe de ciboulette ciselée g alfalfa pour la finition g 200 g de fromage frais g 6 abricots secs g paprika ou flocons de piment séchés pour la finition g sel et poivre #

1. Pelez et hachez l’oignon. Hachez les abricots secs et le piment rouge au couteau. 2. Coupez le poulet en lanières. Mettezles dans un saladier et ajoutez les abricots secs, l’oignon, la ciboulette et le piment. Ajoutez le fromage frais et une pincée de paprika. Salez et poivrez.

3. Lavez et essuyez les courgettes. Coupez-les en fins et longs rubans de façon à en obtenir 12. 4. Posez la moitié des rubans de courgette sur un plan de travail, en les faisant se chevaucher de façon à former une « feuille ». Placez la moitié de la farce sur un côté de la feuille

de courgette, et roulez de façon bien serrée de façon à former un cylindre. Procédez de la même façon avec les ingrédients restants. 5. Coupez délicatement la terrine en rondelles et servez sur des tranches de pain légèrement toastées. Décorez avec de l’alfalfa.

gourmand.viepratique.fr

17

VPGM0324_017_AC162947.pdf


LA CARTE A CHANGÉ

Terrine aux asperges vertes et saumon fumé Pour

Préparation 25 min Cuisson Réfrigération 3 h Difficulté nnnnn

6 personnes

15 min

#

g 1 belle tranche de saumon fumé g 1 botte d’asperges vertes g 1 courgette g 400 g de chèvre frais g 150 g de fromage blanc g 10 cl de crème liquide entière g 2 feuilles de gélatine g 1 pincée de piment d’Espelette g baies roses pour la décoration g huile d’olive g sel et poivre #

1. Grattez et lavez les asperges. Faitesles cuire pendant 10 à 15 minutes environ, selon leur taille, dans de l’eau bouillante salée. Égouttezles soigneusement sur du papier absorbant. 2. Coupez le saumon fumé en lanières et les courgettes en petits morceaux. 3. Faites ramollir les feuilles de gélatine dans de l’eau froide pendant 10 minutes.

4. Faites chauffer la crème liquide dans une petite casserole. Ajoutez la gélatine essorée et mélangez jusqu’à ce qu’elle soit complètement dissoute. 5. Fouettez le fromage de chèvre avec le fromage blanc. Ajoutez l’huile d’olive et le piment d’Espelette. Salez et poivrez. Incorporez ensuite la crème avec la gélatine, puis les lanières de saumon fumé et les dés de courgette.

6. Répartissez une couche de fromage au saumon et courgette puis quelques asperges par-dessus. Continuez en alternant le fromage et les asperges. Placez au frais pendant 3 heures minimum. 7. Démoulez délicatement la terrine et découpez-la en tranches. Parsemez de baies roses. Servez bien frais.

Le coaching gagnant

Pour un dém ou facile, chem lage plus isez vo moule de film tre alimentaire.

18 gourmand.viepratique.fr

VPGM0324_018_AC162952.pdf


J’ajouterai de l’avocat et des crevettes à cette recette. Je dépose au fond de chaque verrine de la purée de petits pois. Je mets des crevettes par-dessus et je recouvre d'un guacamole allégé avec de la crème fouettée.

Verrines de petits pois Pour

6 personnes

Préparation

30 min

Cuisson

#

20 min

Difficulté nnnnn

g 800 g de petits pois frais g 1 c. à soupe de menthe g 30 cl de crème liquide g 1 c. à café de ricotta g 60 g de chèvre frais g 1 cube de bouillon de légumes g huile d’olive g sel et poivre du moulin #

1. Plongez les petits pois pendant 20 minutes dans de l’eau bouillante salée additionnée du cube de bouillon. Placez-en la moitié dans un bol. Ajoutez la menthe ciselée et un filet d’huile d’olive. Réservez. Passez les petits pois restants au mixeur avec un

peu d’eau de cuisson. Salez et poivrez. 2. Fouettez 20 cl de crème liquide en chantilly ferme. Incorporez-la aux petits pois mixés. 3. Montez le reste de crème liquide en chantilly. Mélangez la ricotta et le chèvre frais. Ajoutez la chantilly.

Salez, poivrez. Placez dans une poche à douille lisse. 4. Répartissez un fond de petits pois dans des verrines. Ajoutez la crème de petits pois. Posez une noisette de chantilly au fromage frais. Décorez avec quelques petits pois piqués sur un cure-dent.

gourmand.viepratique.fr

19

VPGM0324_019_AC162985.pdf


LA CARTE A CHANGÉ

Les 5 commandements

Pour des verrines et des terrines QUI DÉCHIRENT ! On ne va pas se mentir, c’est un brin galère : en plus d’être bon, ça doit être beau ! Avec nos 5 conseils incontournables, plus aucun risque de se louper : on devient des pros de la verrine et de la terrine ! Par Camille David

À retenir À l’avance tu t’y prendras La terrine, ça prend du temps ! Elle a besoin de 24 heures de repos au frais pour bien se tenir et exalter ses arômes ! Les ingrédients choisis doivent également être disposés intelligemment, pour éviter qu’ils sèchent et que le résultat soit trop dense. Enfin, la partie la plus importante étant la cuisson, il faut y porter une attention toute particulière : on enfourne au bain-marie et on n’hésite pas à cuire trop plutôt que pas assez. Côté verrines, on imagine ses compositions en amont pour un esthétisme au top. De dextérité tu feras preuve Pour des verrines qui tiennent la route, il faut maîtriser certaines règles. Pas plus de 3 ou 4 aliments pour ne pas qu’une confusion gustative s’installe. On n’hésite pas à jouer sur les couleurs tape-à-l’œil et franches. Poissons, viandes, légumes, épices, tout est permis ! Pour accompagner des bouchées, on opte pour des sauces atypiques comme la tapenade de tomate ou le houmous à la roquette. Dans l’essentiel tu investiras Le fromage frais, les tartares assaisonnés, les compotées ou encore les biscuits sont des incontournables de la verrine. On les décline à l’infini en fonction de la saison et de nos envies. Pour que la terrine soit cuite à point, on investit dans un moule spécialisé en silicone ou en fonte. Si on n’a rien de tout ça, un moule à cake peut faire l’affaire, mais on n’oublie pas de le couvrir à la cuisson. Joliment tu présenteras Les amis en ont marre de votre gaspacho dans les vieux verres de mamie ? On innove et on choisit de nouvelles verrines, de hauteurs et de formes

Pour les terrines qui différentes pour un effet disparate nécessitent de l’agarmoderne. On joue agar, on en dilue 4 g sur les volumes avec par litre de liquide pour une petite brochette une texture agréable. ou un fruit découpé déposé sur le bord… Pour une présentation impeccable, la poche à douille est une alliée fidèle : pas de traces disgracieuses, ce serait dommage ! Les mélanges tu oseras Cet été, au diable les intemporels, on ose la nouveauté ! Misez sur les contrastes entre les goûts et les différentes sensations gustatives  : amer, acide, sucré, aigre, crémeux, cuit, cru, croquant, moelleux… Il faut être imaginatif ! Kiwi et avocat, crème de coco et coquillages, fèves et wasabi, châtaigne et topinambour…, les possibilités sont infinies !

La bonne idée shopping Dans un style un peu rétro, ces minibocaux façon pots de confiture à l’ancienne peuvent être servis ouverts ou fermés, pour des verrines originales. • Minibocal joint bleu ciel, 0,94 € l’unité, Mes verrines.

20 gourmand.viepratique.fr

VPGM0324_020_AC163800.pdf


Verrines de crème de poivrons à la feta Pour

6 personnes

Préparation

30 min

Cuisson

45 min

Réfrigération

#

2h

Difficulté nnnnn

g 2 gros poivrons rouges g 1 poivron jaune g 2 gousses d’ail g 100 g de feta g 10 cl de crème liquide g 30 g de pignons de pin (ou noix ou noisettes) g 1 pincée de piment de Cayenne g quelques brins de ciboulette pour la décoration g sel et poivre du moulin #

1. Préchauffez le four à 210 °C (th. 7). 2. Enveloppez les gousses d’ail non pelées dans des papillotes de papier aluminium. Posez-les sur une grille ainsi que les poivrons rouges. Enfournez pour 45 minutes, en retournant régulièrement les poivrons durant la cuisson. Laissez refroidir dans le four éteint.

3. Pelez les poivrons. Coupez-les en deux. Retirez les graines et les cloisons blanches. Mixez-les avec les gousses d’ail pelées et la moitié des pignons de pin (ou des autres fruits secs). Incorporez la crème liquide. Saupoudrez de piment. Salez et poivrez. Placez la préparation au frais pendant 2 heures.

4. Faites griller les pignons de pin restants dans une poêle sans ajout de matière grasse. Concassez-les grossièrement. Coupez la feta en dés. 5. Répartissez la crème de poivrons dans des verrines. Ajoutez la feta et les pignons. Décorez avec les brins de ciboulette. 6. Servez bien frais.

gourmand.viepratique.fr

21

VPGM0324_021_AC164243.pdf


LA CARTE A CHANGÉ

Terrine de légumes Pour 6 personnes Préparation 30 min Cuisson 1 h Difficulté nnnnn #

g 500 g de courgettes g 500 g de carottes g 200 g de brocoli g 2 tomates g basilic pour la finition g 3 œufs g 15 cl de crème fleurette g 1 filet de vinaigre balsamique g 1 pincée de curry en poudre g sel et poivre #

1. Épluchez les carottes et les courgettes. Lavez-les ainsi que le brocoli. Faites cuire tous les légumes séparément dans de l’eau bouillante salée. Égouttez-les soigneusement. 2. Préchauffez le four à 180 °C (th. 6). 3. Mixez les courgettes et le brocoli, puis ajoutez 2 œufs et 10 cl de crème. 4. Mixez les carottes avec le curry, l’œuf et le reste de crème. 5. Beurrez une terrine et remplissez-la avec la purée aux légumes verts et la purée de carotte. Enfournez pour 40 minutes au bain-marie. 6. Pelez les tomates, épépinez-les et coupez-les en dés. Arrosez-les d’un filet de vinaigre balsamique. Salez et poivrez. 7. Laissez refroidir la terrine. Démoulez-la délicatement. Ajoutez les dés de tomate et décorez avec quelques feuilles de basilic. Servez.

Comme ma grand -mère

Pour épluch er le plongez-les s tomates, 15 se dans l’eau bo condes et rafraîchis uillante sez-les dans de l’eau froi de. La pe s’enlève tout au e seule.

Bouchées de saumon au fromage frais

Pour 6 personnes Préparation 20 min Réfrigération 6 h Difficulté nnnnn #

g g g g

3 belles tranches de saumon fumé g 1 citron (jus) 2 c. à soupe de courgette râpée g 20 cl de crème liquide entière 160 g de fromage frais (St Moret) g 1 petit pot d’œufs de saumon (ou de truite) 3 tranches de pain noir g 2 feuilles de gélatine #

1. Faites ramollir les feuilles de gélatine pendant 10 minutes dans de l’eau froide. 2. Faites chauffer le jus de citron dans une petite casserole. Incorporez-y la gélatine essorée. Mélangez. 3. Montez la crème liquide en chantilly ferme. Incorporez-la au fromage frais. Ajoutez la gélatine et mélangez. 4. Chemisez un moule à cake de papier sulfurisé, en laissant largement déborder de façon à pouvoir recouvrir la terrine. Étalez la moitié du saumon

fumé. Couvrez de fromage frais. Disposez dessus le saumon fumé restant et terminez par le fromage frais. Rabattez les bords du papier sulfurisé sur la terrine. Placez 6 heures au réfrigérateur. 5. Démoulez la terrine et découpez-la en cubes. Découpez les tranches de pain noir à la dimension des cubes et posez ces derniers délicatement sur le pain. Décorez avec les œufs de saumon et la courgette râpée. Servez à l’apéritif.

22 gourmand.viepratique.fr

VPGM0324_022_AC164263.pdf


Il est bon ce taboulé ! J’y ajouterai simplement des graines de courges grillées, des noisettes torréfi ées, des pignons de pin et un peu de ricotta. On mélange tout ça et on déguste !

Taboulé aux tomates Pour

6 personnes

Préparation

20 min #

Attente

1h

Difficulté nnnnn

g 3 tomates g 1 courgette g 1 oignon rouge g 1 orange g 6 feuilles de basilic g 6 feuilles de menthe g 300 g de boulgour g huile d’olive g sel et poivre #

1. Portez 30 cl d’eau salée à ébullition dans une casserole. 2. Mettez le boulgour dans un saladier. Arrosez-le d’eau bouillante. Laissez-le gonfler pendant 30 minutes. 3. Lavez, épépinez et coupez les

tomates en dés. 4. Pelez et émincez finement l’oignon rouge et la courgette. 5. Rincez, effeuillez et ciselez le basilic et la menthe. 6. Mélangez tous les ingrédients avec le boulgour.

7. Pressez l’orange et versez son jus dans un bol. Ajoutez 10 cl d’huile d’olive. Salez et poivrez. Arrosez-en le taboulé. Répartissez-le dans des verrines. Placez au réfrigérateur pendant 30 minutes avant de servir. gourmand.viepratique.fr

23

VPGM0324_023_AC163845.pdf


LA CARTE A CHANGÉ

Je recouvre la crème de poivrons d’un peu de tapenade et d’un petit hachis de pain de mie pour donner de la texture. Ensuite, je bats du mascarpone, je le verse sur le pain de mie et je dépose quelques tomates confi tes dessus.

Verrines de poivron aux pignons et fleurs de lavande Pour

6 personnes

Préparation

25 min

Cuisson #

30 min

Difficulté nnnnn

g 2 poivrons rouges g 1 oignon g 1 gousse d’ail g fleurs de lavande comestible g 1 poignée de pignons de pin g 12 cl de lait de coco g 2 c. à café de sucre en poudre g 1 pincée de piment d’Espelette g huile d’olive g sel et poivre #

1. Lavez les poivrons. Coupez-les en deux. Retirez les graines et les cloisons blanches. Détaillez les poivrons en petits dés. 2. Pelez et émincez l’oignon et la gousse d’ail. Faites-les revenir dans une casserole avec deux cuillerées à soupe d’huile d’olive. Ajoutez les poivrons et saupoudrez

de sucre en poudre. Laissez-les caraméliser pendant 10 minutes, en remuant avec une cuillère en bois. Versez le lait de coco et laissez mijoter sur feu doux pendant 15 minutes. 3. Passez la préparation au mixeur de façon à obtenir une crème homogène. Salez et poivrez. Ajoutez une pincée de piment.

4. Faites dorer les pignons de pin dans une poêle sans ajout de matière grasse. 5. Répartissez la crème de poivron dans des verrines. Parsemez de pignons de pin et décorez avec les fleurs de lavande.

24 gourmand.viepratique.fr

VPGM0324_024_AC163864.pdf


Terrine de saumon sauce au cresson

Le produi t

Pour 6 personnes Préparation 35 min Cuisson 50 min Réfrigération 4 h Difficulté nnnnn

fu té

Des mo rce (en boc aux de légum au es dans le x ou maison) confits ajoutés mélang e au blanc, c ’est sup fromage er bon !

#

g 300 g de pavés de saumon frais sans peau ni arêtes g 1 tranche épaisse de saumon fumé g 1 citron vert (zeste râpé) g 2 œufs g 20 cl de crème liquide g sel et poivre Pour la sauce : g 1 citron (jus) g 1 petite poignée de cresson g 4 brins de ciboulette g 1 œuf à température ambiante g 20 cl d’huile de tournesol g 1 c. à café de moutarde à l’ancienne à température ambiante g sel et poivre #

1. Préchauffez le four 150 °C (th. 5). Détaillez le saumon fumé en cubes. 2. Coupez les pavés de saumon en morceaux. Mixez-les avec les œufs et la crème liquide. Salez et poivrez. Ajoutez le zeste de citron râpé et les cubes de saumon fumé. Mélangez. Mettez la préparation dans un moule à bûche. Enfournez au bain-marie pour 40 minutes, couvrez de papier sulfurisé et prolongez la cuisson de 10 minutes. Sortez la terrine du four. Laissez-la refroidir et placez-la au réfrigérateur pendant 4 heures. 3. Préparez la sauce : cassez l’œuf en séparant le blanc du jaune. Mettez le jaune dans un saladier. Ajoutez la moutarde, une pincée de sel et de poivre. Mélangez doucement, puis fouettez la préparation en versant l’huile peu à peu, de façon à faire monter l’émulsion en mayonnaise. Ajoutez le jus de citron, tout en fouettant, puis le blanc battu en neige. Incorporez le cresson et la ciboulette lavés et finement ciselés. 4. Démoulez et découpez la terrine en tranches. Servez-la avec la sauce.

Terrine de fromage blanc aux tomates séchées Pour 6 personnes Préparation 25 min Cuisson 5 min Réfrigération 4 h Difficulté nnnnn #

g g g g

1 citron non traité g salade verte (roquette ou mâche) 400 g de fromage blanc en faisselle g 1 blanc d’œuf 1 bocal de tomates séchées g 6 cl de vinaigre balsamique 2 c. à soupe de miel g 5 feuilles de gélatine (10 g) g sel #

1. Faites ramollir 10 minutes les feuilles de gélatine dans de l’eau froide. 2. Égouttez le fromage blanc. 3. Lavez le citron. Prélevez et râpez son zeste. Pressez son jus. 4. Faites chauffer le jus de citron dans une casserole avec le miel et le zeste. Incorporez les feuilles de gélatine essorées. Faites-les fondre sur feu doux. Retirez du feu et laissez refroidir. 5. Montez le blanc en neige ferme avec une pincée de sel. Mélangez le fromage blanc avec le jus de citron et la gélatine. Incorporez le blanc en neige.

6. Versez la préparation dans une terrine. Filmez et placez 4 heures minimum au réfrigérateur. 7. Faites réduire le vinaigre balsamique jusqu’à consistance sirupeuse (le vinaigre doit avoir l’apparence d’un caramel). Laissez refroidir. 8. Rincez et essorez la salade. Répartissez-la dans 6 tasses. Démoulez et découpez la terrine en tranches. Posez-les sur la salade. Ajoutez les tomates séchées coupées en petits morceaux et la réduction de vinaigre balsamique.

gourmand.viepratique.fr

25

VPGM0324_025_AC163883.pdf


LA CARTE A CHANGÉ

Œufs sur le plat à la mangue et noix de cajou Pour 6 personnes Préparation 25 min Cuisson 5 min Difficulté nnnnn #

g 1 belle mangue g 1 poireau g 1 citron non traité g 1 gousse d’ail g 1 bouquet de coriandre g 6 œufs g 1 poignée de noix de cajou grillées et concassées g 6 c. à soupe de sauce soja g 1 c. à soupe de miel g 1 c. à soupe de cassonade g 2 pincées de piment de Cayenne g huile de sésame g huile d’olive g huile de tournesol g sel et poivre #

Terrine aux légumes méditerranéens Pour 6 personnes Préparation 25 min Réfrigération 4 h Difficulté nnnnn #

g 2 courgettes grillées g 1 poivron rouge grillé g 1 aubergine grillée g 1 citron (jus) g 30 cl de jus de tomate 6 feuilles de gélatine g 3 c. à soupe de ketchup g sel et poivre #

1. Émincez les légumes grillés. 2. Faites tremper les feuilles de gélatine pendant 10 minutes dans de l’eau froide. 3. Versez le jus de citron dans une casserole avec le même volume d’eau. Portez à ébullition. Ajoutez la gélatine essorée. Fouettez jusqu’à ce qu’elle soit parfaitement fondue. 4. Mélangez le jus de tomate et le ketchup dans un saladier. Salez et poivrez. Ajoutez la gélatine. 5. Versez de la gelée sur ½ cm d’épaisseur dans un moule à cake, et faites prendre au réfrigérateur. 6. Ajoutez les légumes grillés coupés en lamelles en les alternant avec la gelée restante. Couvrez d’un film alimentaire et placez au réfrigérateur pour 4 heures. 7. Démoulez la terrine et découpez-la en tranches. Servez avec une sauce aux oignons confits dans du vin rouge et raisins secs.

1. Lavez et émincez le poireau. Pelez et dénoyautez la mangue, puis coupez sa chair en petits cubes. Pelez et hachez la gousse d’ail. Lavez le citron. Prélevez et râpez son zeste. Pressez son jus. 2. Faites chauffer 1 cuillerée à soupe d’huile d’olive dans une casserole et mettez-y les rondelles de poireau à revenir pendant 2 minutes tout en remuant. Salez et poivrez. Retirez-les de la poêle et réservez-les dans un saladier. Ajoutez la mangue et les noix de cajou grillées. 3. Mélangez 1,5 cuillerée à soupe de sauce soja dans un bol avec une pincée de piment, la moitié de l’ail, le miel et 3 cuillerées à café de jus de citron. Versez cette

préparation dans le saladier contenant le mélange poireau, mangue et noix de cajou. 4. Faites chauffer un peu d’huile de tournesol dans une petite poêle. Cassez-y les œufs. Laissez-les frire pendant 2 à 3 minutes. 5. Faites chauffer la sauce soja restante dans une casserole avec 1 pincée de piment, la cassonade, 1 cuillerée à soupe d’huile de sésame et le reste de l’ail. Laissez cuire pendant 1 minute. 6. Rincez et effeuillez la coriandre. 7. Répartissez la salade de poireau et de mangue dans des verres. Ajoutez un œuf sur le dessus et arrosez avec la sauce soja au piment et à l’ail. Parsemez de coriandre. Servez.

La petite astuce Un cercle métallique de petit diamètre : si vous cassez les œufs dedans, vous obtiendrez des œufs au plat parfaitement ronds !

Le coaching gagnant Pour réaliser vos légumes grillés, coupez-les à la mandoline et badigeonnez-les d’un mélange d’ail et d’huile d’olive, avant de les faire griller au gril du four ou sur une plancha.

26 gourmand.viepratique.fr

VPGM0324_026_AC164283.pdf


Plutôt que de faire une terrine, je présente sur une assiette. Au centre, je mets une demi-mozzarella. Autour, j’étale des tomates cerise assaisonnées avec un peu d’huile d’olive, de vanille et de piment d’Espelette. À côté, je dépose des petits calamars poêlés. Terrine mozzarella et tomate Pour

6 personnes

Préparation #

15 min

Difficulté nnnnn

g 1 barquette de tomates cerise rouges g 1 barquette de tomates cerise oranges ou jaunes g ½ bouquet de basilic g 3 boules de mozzarella de bufflonne g 3 filets d’anchois g 1 c. à soupe de câpres g huile d’olive extra vierge g sel et poivre du moulin #

1. Égouttez et coupez les boules de mozzarella en tranches. Salez et poivrez. 2. Lavez toutes les tomates. Réservez-en quelques unes entières pour la décoration et coupez le reste en morceaux. Mettez-les dans un saladier. Arrosez de 2 cuillerées à soupe d’huile d’olive. Ajoutez les

anchois coupés en morceaux et les câpres. 3. Lavez le basilic. Réservez quelques feuilles entières pour la décoration. Ciselez le reste, mettez-le dans le saladier contenant les tomates et mélangez. 4. Tapissez une terrine de papier sulfurisé. Disposez une couche

de mozzarella dans le fond. Ajoutez une couche de tomates au basilic, couvrez de mozzarella puis terminez par les tomates restantes. Filmez et placez au frais. 5. Démoulez délicatement la terrine et coupez-la en tranches épaisses. Décorez avec les tomates et le basilic réservés.

gourmand.viepratique.fr

27

VPGM0324_027_AC163917.pdf


LA CARTE A CHANGÉ

Verrines de saint-jacques aux moules et patate douce Pour

6 personnes

Préparation

30 min

Cuisson

#

35 min

Difficulté nnnnn

g 24 moules g 12 noix de saint-jacques g 500 g de patates douces g ½ orange (jus) g 1 échalote g 1 c. à soupe de poivron rouge mariné coupé en dés g 20 cl de lait g 2 œufs g 20 g de beurre g 10 cl de vin blanc sec g 1 tablette de bouillon de légumes g farine et chapelure g huile g fleur de sel g sel et poivre #

1. Épluchez, lavez et coupez les patates douces en dés. Dans une casserole, faites-les cuire pendant 25 minutes après l’ébullition avec 40 cl d’eau, le lait et la tablette de bouillon. Incorporez le jus d’orange. Salez et poivrez. Mixez et réservez au chaud. 2. Lavez les moules et faites-les ouvrir dans une casserole avec le beurre, l’échalote pelée et hachée ainsi que le vin blanc. Poivrez. Une fois les

moules ouvertes, égouttez-les et retirez les coquilles. 3. Fouettez les œufs dans un bol. Versez un fond de farine et un fond de chapelure dans 2 assiettes séparées. Passez les moules dans la farine, puis dans les œufs battus, et enfin dans la chapelure. Faites chauffer de l’huile dans une grande poêle et mettez-y les moules panées à dorer. Égouttez-les sur du papier absorbant.

4. Lavez les noix de saint-jacques. Faites-les dorer dans une poêle avec 20 g de beurre pendant 2 minutes environ, en les retournant. Salez à la fleur de sel et poivrez. 5. Versez la crème de patate douce dans le fond des verrines. Ajoutez les noix de saint-jacques, le poivron mariné et les moules panées. Servez.

28 gourmand.viepratique.fr

VPGM0324_028_AC164288.pdf


QU’EST-CE QU’ON S’OFFRE ?

Nos coups de cœur de la saison

Cocottes chocolat et graines St Michel

Sauces dip satay bali et satay thaï Ayam

COCOTTES, une marque qui fonctionne… Les raisons du succès : des produits de caractère qui plaisent à toute la famille ! Des produits aux formes brutes et authentiques, des emballages écolos, des ingrédients locaux de qualité : beurre de Normandie et Bretagne, œufs de Loué, sel de Guérande… Le « made in France » a du bon ! Prix de vente indicatif : 1,79 €, disponible en GMS.

2 versions de la traditionnelle sauce satay à base d’arachide, de piment et d’épices. La sauce satay thaï se distingue par son goût de citronnelle. Parfaites pour accompagner les brochettes (de viande ou de poisson) et les légumes crus ou cuits, elles sont indispensables pour des barbecues exotiques ! Retrouvez toutes nos suggestions de recettes sur www.ayam.fr Sauces Satay, 2,80 €, disponibles en GMS.

Rice Crackers N.A! INSPIRÉ DE LA NATURE, N.A! RICE CRACKERS, le snack salé nouvelle génération est élaboré à partir d’un simple ingrédient cultivé en Thaïlande : le riz. LES N.A! RICE CRACKERS ne sont pas frits, mais cuits au four. Le résultat ? Un snack contenant 2 fois moins de matières grasses que la moyenne des crackers et biscuits apéritif. Finement salés, sans conservateurs, mais aussi sans gluten, N.A! RICE CRACKERS devient la nouvelle pause croustillante, à découvrir absolument… Prix conseillé : 1,69 €, disponible en GMS.

Lait de coco Ayam Extrait de la pulpe de la noix de coco, sans conservateur ni agent blanchissant, le lait de coco Ayam offre de très nombreuses possibilités de recettes exotiques. Sans lactose, il peut aussi être utilisé en substitution du lait et de la crème fraîche. Lait de coco, 1,45 € (200 ml), Ayam, disponible en GMS.

Pelforth Radler Citron / Pamplemousse rose Pelforth Radler, la fraîcheur de la bière et un zeste d’agrumes, l’alliance parfaite entre la qualité d’une authentique bière blonde Pelforth et la fraîcheur des agrumes. Son pétillant et sa légèreté (2,5 % d’alcool) lui donnent un goût naturel unique et procurent une sensation de rafraîchissement intense. Pelfort Radler ajoute un zeste de fraîcheur à vos moments bière avec Pelforth Radler Citron et Pelforth Radler Pamplemousse rose. Pelforth Radler Citron : Un citron couleur or, nourri au soleil et au parfum de la Méditerranée, apporte sa fraîcheur acidulée. Allié à la bière blonde Pelforth, il désaltère à toute heure. Pelforth Radler Pamplemousse rose : La chair rosée, juteuse et pulpeuse du pamplemousse rose colore l’été. L’association de notes maltées de la bière Pelforth aux saveurs fruitées et peu sucrées du pamplemousse rose, pour un goût unique et une sensation de double rafraîchissement. Pelforth Radler Citron et Pelforth Radler Pamplemousse Rose, 4,30 € (pack de 6 bouteilles de 25 cl), disponibles en GMS.

Retrouvez encore plus de coups de cœur dans votre Coffret Gourmand Tous les mois, vous recevez le Coffret Gourmand avec sa thématique, qui contient 6 à 8 produits d’épicerie, 4 recettes, un ustensile de cuisine et votre magazine Gourmand ! • Commandez dès à présent votre Coffret Gourmand

au prix de 29,90 € sur coffretgourmand.viepratique.fr gourmand.viepratique.fr

L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ, À CONSOMMER AVEC MODÉRATION.

On craque pour ces nouveautés gourmandes, pratiques ou… tout simplement bonnes !

29

VPGM0324_029_AC164989.pdf


LE DÉFI

Je fais mes nuggets maison Ma version classique Nuggets de poulet Pour 4 personnes Préparation 15 min Cuisson 25 min Difficulté nnnnn Ingrédients

g 400 g de filets de poulet g 1 œuf g 100 g de farine g 100 g de chapelure g sel et poivre 1. Préchauffez le four à 180 °C (th. 6). Coupez les filets de poulet en gros cubes. Dans un bol, battez l’œuf en omelette, salez et poivrez. Versez la farine dans une assiette et la chapelure dans une autre. 2. Roulez les filets de poulet successivement dans la farine, l’œuf et la chapelure 3. Déposez les filets de poulet panés sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Enfournez pour 25 minutes en les retournant à mi-cuisson.

Coaching gagnant Assaisonnez la chapelure et le poulet à votre goût : ajoutez des graines (de lin, de tournesol…), du parmesan, des zestes de citron, un mélange d’herbes aromatiques hachées, du curry, du paprika...

30 gourmand.viepratique.fr

VPGM0324_030_AC163003.pdf


+

r e g n a h c r u o p s e r u n 3 pa

+

Aux corn flakes  Écrasez à l’aide d’un pilon les corn flakes. Ajoutez à la farine un peu de poudre de paprika et passez les filets de poulet dans la farine paprika, dans l’œuf et dans les corn flakes.

ou Aux chips et herbes de Provence  Dans un saladier, mélangez les chips et les herbes de Provence, réduisez le tout en petits morceaux. Panez le poulet avec.

ou Aux cacahuètes  Hachez 150 g de cacahuètes. Réservez. Mettez 100 g de cacahuètes, les filets de poulet, 1 œuf et 2 c. à soupe de fromage frais dans un mixeur et mixez le tout. Formez des nuggets et panez dans le reste de cacahuètes.

Sauces maison : la touche qui fait la diff érence La plus connue : la tartare

La préférée des enfants : le ketchup

Préparez une mayonnaise (voir recette page 88) à laquelle vous ajoutez 2 jaunes d’œufs durs écrasés. Réservez-la. Hachez 2 cuillerées à soupe de câpres, 2 cuillerées à soupe de cornichons et 2 cuillerées à soupe de fines herbes. Mélangez la mayonnaise avec les câpres, les cornichons et les fines herbes. Réservez au frais.

Faites cuire, dans une casserole, 1 kg de tomates bien mûres coupées en morceaux, ajoutez 1 oignon et 1 gousse d’ail hachés. Laissez cuire pendant 1 heure à découvert en remuant de temps en temps. Mixez et passez le jus au chinois pour retirer les pépins et les peaux. Versez le coulis dans une casserole. Ajoutez 7 cl de vinaigre, 1 clou de girofle, 5 grains

de poivre, 50 de sucre roux, et un peu de piment. Laissez cuire pendant 20 minutes, en remuant fréquemment, jusqu'à obtention de la consistance du ketchup. Laissez refroidir et conservez-le au réfrigérateur dans un bocal.

La plus rapide : la blanche Dans un bol, mélangez 20 cl de crème épaisse avec le jus d’un citron et un peu de zeste, salez. Réservez.

gourmand.viepratique.fr

31

VPGM0324_031_AC163008.pdf


MON ATELIER ALLONS-Y DÉCO PERSO

Star du marché

l’abricot

47 kcal

pour 100 g, c’est le partenaire idéal pour des pauses douceur et minceur.

e fin juin On le récolte d août. à début

2à3

jours, c’est sa durée de conservation moyenne. Cueilli à maturité il ne faut pas trop tarder à le manger ! Je le garde dans un endroit frais et sec, ou au frigo s’il fait trop chaud !

Pour bien le choisir, je me réfère à la souplesse de sa chair. La couleur varie en fonction des variétés. Un abricot bien jaune de la variété vertige peut être tout aussi bon (voire meilleur !) qu’un abricot Orangered, de couleur rouge-orange.

35 à 40, 

c’est son diamètre en millimètres : sa petite taille le rend à croquer !

L’abricot est un fruit climactérique, c’est-à-dire qu’une fois récolté, il continue de mûrir et de produire de l’éthylène. Mais ce gaz activera aussi la maturation des fruits alentour, au risque qu’ils pourrissent. Laissez donc les abricots à l’écart de votre corbeille à fruits !

2,80 €, c’est le prix moyen du kilo d’abricots. Retrouvez la recette de couverture en p. 35.

VPGM0324_032_AC163030.pdf


ALLONS-Y

Dans les vergers de la vallée du Rhône Escapade gourmande près de Valence, au Domaine de l’Île qui produit artisanalement des abricots typiquement français. Entre qualité et bon goût, on vous raconte cette échappée belle au cœur des abricotiers. Par Emmanuelle Bézières

Jean-François Chazale t .est le gérant du domaine

O

n pénètre au cœur d’une exploitation familiale vieille de 30 ans, où JeanFrançois Chazalet bichonne ses 45 hectares de production et ses 25 variétés : Bergeval, bergeron, Bergarouge, vertige… et la plus réputée, l’Orangered. Très sucrés, juteux à souhait, une peau rosée, ces abricots sont uniques. « On aime les appeler “les grands crus”, comme pour les vins issus des vignes avoisinantes qui, en termes de terroir, se marient très bien avec les abricots », confie Jean-François. La multitude des variétés offre un spectacle enchanteur pour les yeux (chacune a sa nuance d’oranger) et pour la bouche (différentes textures et notes d’amertume). « Au niveau national, il existe 40 variétés », explique notre spécialiste. Pendant la pleine période (juin à septembre, avec un pic en juillet), le domaine emploie une soixantaine de cueilleurs : tout le monde retrousse ses manches pour une cueillette exclusivement à la main. À l’heure du retour à une agriculture raisonnée, Jean-François défend un usage limité des insecticides, et des fruits qui ne subissent aucune transformation.

La cueillette se fait à partir du sol, pas besoin d’escabeau. Chaque variété se récolte en dix jours maximum. gourmand.viepratique.fr

33

VPGM0324_033_AC164319.pdf


MON ATELIER ALLONS-Y DÉCO PERSO

À la coopérati doit mesurer envetr, chaque abricot e 35 et 40 mm.

Les barquettes sont remplies au poids et sont bien disposées à plat afin de pouvoir être emballées et expédiées.

On suit la route des abricots récoltés qui filent du domaine à la coopérative, à Andance, à une demi-heure de Valence. C’est l’heure du tri ! Première étape : on élimine les abricots trop mûrs ou abîmés. Seconde étape : les heureux élus rencontrent la calibreuse : un bijou de technologie qui trie les abricots en fonction de leur taille, de leur couleur et de leur poids. Les abricots qui n’ont pas eu cette chance ne sont pas jetés mais sont transformés en confiture, en gelée ou en dessert. Dans la coopérative, rien ne se perd !

Baba pur abricot, crémeux Dulcey, fleurette aux amandes de Provence et caviar d’abricot au restaurant Umia.

UN SUIVI MILLIMÉTRÉ Les cagettes passent de main en main et se remplissent petit à petit de jolis fruits. Chacune d’elles est étiquetée pour assurer un suivi des produits, de la parcelle des producteurs à la coopérative. Un gage de qualité pour ces abricots de la Drôme : sans la coopérative et cette étape, on ne les distinguerait pas sur les étals des marchés et dans nos supermarchés. Reconnaissance ultime pour ces fruits de qualité : ils pénètrent la cuisine des grands chefs. On a eu la chance de goûter l’une des recettes aux abricots de Rika et Frédéric Bau, un couple qui tient un restaurant gastronomique au milieu des vignes, à Tain-l’Hermitage, près du Domaine de l’Île.

34 gourmand.viepratique.fr

VPGM0324_034_AC163077.pdf


En couverture

Esquimaux au yaourt et à la confiture d’abricot Pour

4 personnes

Congélation #

12 h

Difficulté nnnnn

g 14 petits-suisses g 200 g de confiture d’abricot #

1. La veille, videz les petits-suisses en laissant une couche dans le fond. Placez les pots au congélateur pour 15 minutes. 2. Sortez-les pour y déposer rapidement une couche de confiture.

Remettez-les au congélateur pour 15 minutes, avant de déposer une couche de fromage. 3. Répétez ces deux opérations jusqu’à ce que les pots soient remplis (plantez un bâton d’Esquimau dans

chaque pot avant les deux dernières couches). Démoulez le lendemain en plongeant les moules dans un saladier d’eau chaude, si besoin

gourmand.viepratique.fr

35

VPGM0324_035_AC163094.pdf


-CE QU'ON MANGE ? QU'EST

d e s m r u e o n j u 5 s 1 62

p.

Mercredi pro chain, à

tester quec s ierss,pde artle abricots en av etite s Une pâte, quelques savoure en famille un on œufs frais, et hop ! retrouver p. 51. tarte aux abricots. À

+

Et si on s’accordait une petite pause en amo tomates pour en faire un délicieux gasp ureux ? On mixe nos acho. À retrouver p. 44.

NOS

IDÉES WEEK-END Barbecue 3 étoiles Brunch en famille

Et + d’idées de recettes sur

:

www.gourmand.pratique.fr gourmand.viepratique.fr

37

VPGM0324_037_AC164066.pdf


Star du marché

La tomate

94,5 %

d’eau la composent, elle est donc ultra désaltérante et peu calorique (environ 20 kcal/100 g).

Elle est riche en vitamines C et E. Elle contient également beaucoup de minéraux comme du magnésium ou du potassium.

577 384

C’est le nombre de tonnes produites par an en France.

4 jours

C’est sa durée de conservation. Gardez-la à température ambiante car le froid engourdit sa saveur et son parfum.

On la trouve sur les étals de mai à septembre, grâce à des variétés précoces et tardives.

1 500 kg C’est le poids total de tomates dont des Italiens ont eu besoin pour réaliser la plus grande pizza du monde.

Pour repérer les recettes à la tomate dans notre dossier, suivez ce coup de surligneur dans les ingrédients.

VPGM0324_038_AC164089.pdf


6 variétés déshabillées Pas de risque de se lasser, la tomate se décline en de multiples variétés. Goût, texture, utilisations en cuisine…, elles ont chacune leur spécificité. Gros plan sur nos favorites. Par Camille David

1 LA RONDE, ON FAIT TOUT AVEC Incontournable dans les rayons des supermarchés, on la trouve absolument partout. Polyvalente, elle se plie à toutes les envies (c’est bien ce qui fait son succès) : en coulis pour des pâtes, en tranches dans les salades d’été, ou même écrasée avec de l’ail sur du pain grillé. On la trouve sur les étals de mars à novembre. Son prix : environ 2 € le kilo. 2 LA CŒUR-DE-BŒUF, LA PLUS CHARNUE

Variété très ancienne, la cœur-de-bœuf est robuste et de gros calibre puisqu’elle peut atteindre 500 g l’unité. Longtemps difficile à trouver, elle est à nouveau, depuis quelques années, sous les feux de la rampe. Mais attention aux méprises ! Son nom est bien souvent usurpé par des cousines hybrides qui coûtent le même prix mais sont bien moins bonnes. On la reconnaît grâce à sa chair dense et sa forme légèrement oblongue. Elle révèle tous ses arômes lorsqu’elle est dégustée crue, avec un filet d’huile d’olive et de vinaigre balsamique. Sur les étals de mi-juillet à fin août. Son prix : environ 4 € le kilo. Idéale en ratatouille. 3 L’ANANAS, EXCELLENTE CRUE Les plus grosses peuvent atteindre 1 kilo ! Cette appellation lui vient de ses tranches qui ressemblent à celles d’un ananas. Sucré, goûteuse, juteuse et contenant très peu de graines, elle n’a pas de défaut ! On la préfère crue, en salade, car elle se suffit à ellemême. À consommer à partir de mi-août et jusqu’à la fin du mois. Son prix : environ 7,50 € le kilo. À utiliser en salade.

4 LA NOIRE DE CRIMÉE, LA PLUS SUCRÉE Cette variété de tomate allant du pourpre au vert foncé est surprenante. Elle est appréciée des enfants grâce à son goût sucré et doux. Moins acide que ses consœurs, elle est originaire de la région de Crimée, au bord de la mer Noire, en Ukraine. En salades ou à farcir, elle ravira les papilles des amateurs. Sur les marchés de mi-juillet à début août. Son prix : environ 4 € le kilo. Parfaite pour les petits farcis. 5 LA GREEN ZEBRA, À TESTER CUITE Cette tomate est rayée et verte, tirant parfois sur le jaune. À la fois sucrée et salée, elle est très goûteuse crue, et peut également se confire et se cuisiner en compotée ou en confiture. Plus original encore, testez-la en version crumble, pour un dessert d’été qui change des traditionnelles salades de fruits ! Sur les étals de juillet à septembre, elle est assez résistante. Son prix : environ 7 € le kilo. À découvrir en dessert. 6 LA CERISE, LA STAR DE L’APÉRO C’est une des variétés les plus consommées. À la croque-au-sel ou simplement à l’apéritif, la tomate cerise se picore comme une friandise. Souvent cuisinée en tourtes ou en quiches, on peut également en faire de la confiture. Elle est récoltée fin juillet et sera sur les étals jusqu’au début du mois d’août. En grandes surfaces, elle est conditionnée en barquettes. Son prix : environ 6,95 € le kilo ou 2,30 € la barquette de 250 g. À disposer sur des pizzas.

5

3

1

4 2

6

gourmand.viepratique.fr

39

VPGM0324_039_AC164094.pdf


QU’EST-CE QU’ON MANGE ?

Lundi

Le coaching gagnant

Après cuisso du bleu s’ac n, le goût et la saveur cent de l’eau. J’ad uent . Il peut rendre beurre et/o oucis le goût avec du u de la crèm e et renforce le moelleux de l’a 20 % de from ppareil avec age frais égoutté.

Suggestion d’entrées qui vont bien

z Salade caprese (tomates, mozzarella, basilic) z Salade de melon et tomates séchées z Assiette de légumes à l’huile

d’olive (poivrons, aubergines, artichauts)

Mon dessert

Sabayon vanille aux fruits rouges Pour 4 personnes Préparation 15 min Cuisson  2 min Difficulté nnnnn #

g 250 g de fraises g 125 g de framboises g 10 g de sucre glace Pour le sabayon : g 3 jaunes d’œufs g 5 cl de crème liquide g 1 gousse de vanille g 45 g de sucre semoule #

1. Lavez les fraises, équeutez-les et coupez-les en deux. Mélangezles aux framboises. Répartissez ces fruits harmonieusement dans des coupelles. 2. Préparez le sabayon à la vanille. Dans un cul-de-poule, battez les graines de la gousse de vanille, les jaunes et le sucre semoule jusqu’à l’obtention d’un mélange mousseux. 3. Fouettez la crème liquide. Incorporez la crème fouettée au sabayon. Versez le sabayon sur les fruits, saupoudrez de sucre glace et caramélisez à l’aide d’un chalumeau ou sous le gril du four.

Mon plat

Risotto speck et roquefort Pour

4 personnes

Préparation

10 min

Cuisson  20 min Difficulté nnnnn #

g 150 g de speck g 10 brins de persil g 2 oignons g 100 g de roquefort g 70 g de beurre g 350 g de riz long grain g 1,20 l de bouillon de bœuf (2 cubes) g 4 c. à soupe d’huile d’olive g sel et poivre #

1. Faites chauffer le bouillon de bœuf jusqu’à frémissement. Coupez le speck en lanière de 0,5 cm de large. Pelez les oignons et émincez-les. 2. Faites blondir les oignons émincés dans une sauteuse avec 2 cuillerées à soupe d’huile d’olive et un petit morceau de beurre. Ajoutez le riz et remuez-le jusqu’à ce qu’il devienne translucide. 3. Versez 1 louche de bouillon, remuez jusqu’à absorption et renouvelez l’opération. Comptez environ 20 minutes de cuisson. Le riz doit être moelleux mais pas trop cuit. Salez et poivrez. 4. Remuez avec une fourchette pour décoller les grains de riz entre eux. Incorporez le beurre, le persil haché et le roquefort coupé en petits morceaux. Couvrez et laissez reposer 5 minutes. 5. Pendant ce temps, faites frire les lanières de speck dans 1 cuillerée à soupe d’huile d’olive. Servez le riz décoré de lanières de speck grillées.

40 gourmand.viepratique.fr

VPGM0324_040_AC165132.pdf


Mon entrée

Empanada au poireau, tomate et tofu Pour

4 personnes

Préparation

20 min

Cuisson  15 min Repos  1 h Difficulté nnnnn #

Mardi

Pour la pâte : g 100 g de farine de riz g 40 g d’huile d’olive g 30 g de Maïzena g sel Pour la farce : g 2 tomates rouges g 1 oignon doux g 1 poireau g 1 bouquet de coriandre fraîche g 50 g de tofu g 20 g d’huile d’olive bio g sel et poivre #

1. Mélangez tous les ingrédients pour la pâte, malaxez et formez une boule. Laissez reposer 1 heure. 2. Pour la farce : nettoyez et émincez le poireau, l’oignon et les tomates. Dans une casserole à fond épais, laissez compoter les légumes jusqu’à obtenir une farce sèche. Ajoutez ensuite la coriandre et le tofu en petits dés. Salez et poivrez. 3. Préchauffez le four à 210 °C (th. 7). Étalez la pâte entre 2 feuilles de papier sulfurisé à l’aide d’un rouleau à pâtisserie. Découpez 8 cercles de 10 cm de diamètre. Garnissez l’intérieur des disques de farce. Fermez hermétiquement les empanadas, pliez-les en deux et pincez les bords. 4. Placez les empanadas sur une plaque huilée et enfournez pour 15 minutes environ.

Mon plat

Brochettes de poulet grillé à la sauce yakitori #

Pour 4 personnes Préparation 15 min Cuisson  10 min Marinade  10 min Difficulté nnnnn #

g 300 g de blanc de poulet g 2 oignons nouveaux g 5 cl de sauce yakitori #

! o s s i u à r a é l ’ a p a p Sym

1. Coupez les blancs de poulet en petits dés. Lavez les oignons nouveaux et coupez-les en morceaux de 4 cm de long. Piquez alternativement sur chaque brochette 3 morceaux de viande et 2 morceaux d’oignon. Posez les brochettes dans un plat et badigeonnez-les de sauce yakitori à l’aide d’un pinceau. Laissez mariner 10 minutes. 2. Enlevez ensuite les brochettes de la marinade. Égouttez-les et mettez-les sous le gril du four pendant 5 minutes. 3. À l’aide d’un pinceau, badigeonnez une nouvelle fois les brochettes avec la marinade et faites griller 5 minutes de plus.

_

Mon dessert

Brousse à la fleur d’oranger Pour 4 personnes Préparation 5 min Difficulté nnnnn #

g 500 g de fruits rouges g 300 g de brousse g 4 c. à café d’eau de fleur d’oranger g sucre #

1. Répartissez la brousse dans 4 petits ramequins. Versez sur chacun d’eux 1 cuillerée à café de fleur d’oranger. Mélangez. Sucrez selon le goût de chacun.

gourmand.viepratique.fr

41

VPGM0324_041_AC164347.pdf


QU’EST-CE QU’ON MANGE ?

Mercredi Mon entrée

Aubergines grillées Pour 4 personnes Préparation 10 min Cuisson  20 min Difficulté nnnnn

Je cuisine avec mes enfants  On rêve de faire ce gâteau au yaourt simplissime, ce croque-monsieur rigolo ou ces petits mugcakes top tendance : mais à chaque fois, ça se termine en carnage dans la cuisine. Petit guide de survie. Par Alice Lily

#

g 4 grosses aubergines g 2 c. à soupe de farine g 1 c. à soupe d’huile g sel et poivre du moulin #

1. Préchauffez le gril du four ou le barbecue. Rincez les aubergines et épongez-les. Tranchez leur la queue et, sans les peler, coupezles en tranches dans le sens de la longueur. Salez-les et poivrez-les. Farinez-les légèrement. 2. Huilez la tôle du four et déposez-y les tranches d’aubergines. Faites-les griller en plaçant la tôle sous le gril ou sur la grille du barbecue. Retournez les tranches après 10 minutes et prolongez la cuisson 10 minutes. Servez chaud ou tiède.

on p Avant de se lancer,

... Tout sortir en amont Les enfants, surtout petits, ont un temps de concentration relativement court. On sort les ingrédients dont on a besoin en avance afin de ne pas perdre de temps et qu’ils puissent suivre le fil de la recette sans coupure. ... Dégager un endroit dédié aux enfants Œufs cassés, farine renversée… On n’est jamais à l’abri d’une maladresse. Pour éviter de transformer la cuisine en champ de bataille, on se place à un seul endroit pour tout faire. Pour fidéliser l’enfant, on y installe même ses ustensiles et sa tenue de minichef !

_

... Opter pour des ustensiles légers Avec du matériel léger et facile à manipuler, les enfants vont se sentir pousser des ailes en cuisine ! Et nous, on ne va pas avoir des gouttes de sueur à chaque fois qu’on les verra porter un saladier ou découper des trucs.

Mon plat

Escalope de veau roulée au cantal jeune et aux herbes #

Pour 4 personnes Préparation 10 min Cuisson  15 min Difficulté nnnnn #

g 4 fines escalopes de veau g 1 bouquet d’herbes (sauge, romarin, estragon, basilic…) g 150 g de cantal jeune g 40 g de beurre g 1 c. à soupe d’huile g sel et poivre #

1. Salez les escalopes et poivrezles. Recouvrez-les d’herbes puis de tranches de cantal jeune. Roulez-les en les maintenant avec des petits pics. 2. Faites dorer à la poêle, dans le beurre et l’huile, pendant 10 minutes. Quand elles sont presque cuites, couvrez pour poursuivre la cuisson. 3. Après 5 minutes, poivrez, répartissez quelques herbes ciselées et servez avec le jus de cuisson.

ense à…

Mon dessert

Mugcake façon cheesecake à la framboise Pour 4 personnes Préparation 5 min Cuisson  1 min 30 Réfrigération 2 h Difficulté nnnnn #

g g g g

4 c. à café de jus de citron vert g 4 blancs d’œufs battus 12 c. à soupe de creamcheese g 12 c. à soupe de crème fraîche 8 palets bretons pur beurre Ker Cadélac g 8 c. à soupe de sucre 8 c. à café de confiture de framboise g 2 c. à café de fécule de maïs #

1. Dans un saladier, les enfants mélangent le fromage pour le lisser. Ils ajoutent la crème fraîche et mélangent à nouveau. 2. Je bats les blancs d’œufs. Les enfants incorporent au fromage le sucre glace et les blancs d’œufs. Je verse la fécule de maïs. Ils mélangent la préparation jusqu’à ce qu’elle soit homogène.

3. Ils ajoutent la confiture pendant que je verse le jus de citron vert. Ils répartissent l’appareil dans 4 mugs. 4. Je fais cuire le tout au micro-ondes pendant 1 minute et 30 secondes. On laisse reposer 2 heures au réfrigérateur. 5. On émiette ensemble les palets bretons pur beurre au-dessus des mugs et on déguste.

42 gourmand.viepratique.fr

VPGM0324_042_AC165137.pdf


Audrey, abonnée depuis 2009 : « J’adore votre magazine ! Je suis maman de Tom et Anna, jumeaux de 2 ans. Nous avons réalisé les petits muffins choco-noisette du n°320 et voici la photo. Bonne continuation et régalez-nous encore. » Merci Audrey et les jumeaux ! Envoyez vos photos de petits chefs à Gourmand, 6 rue Tarnac 47220 Astaffort ou à redacgourmand@gmail.com

La touche gourmande

… Choisir une recette courte et simple Histoire d’être certain que ce petit cours de cuisine ne se transforme pas en longue leçon ennuyeuse, on privilégie des recettes simplissimes et sans un temps de préparation trop long. Mugcakes, pancakes, roulades au jambon…

Ils sont fan sd On remplace e chocolat ? la co de framboi nfiture se du chocolat par fon ou du caram du el.

Les indispensables des petits chefs, de 3 à 7 ans Découpe futée

Zéro tache ! Pour qu’ils restent propres en toutes circonstances et prennent même des allures de grands chefs avec les toques qui accompagnent ces tabliers rigolos. Pour elle et pour lui. • Tablier et toque enfant, à partir de 11 €, Ambiance & Styles.

En forme de fléchette, cet éplucheur évidera également vos pommes pour plus de simplicité et de rapidité d’exécution. Pour les enfants mais aussi pour les parents à la recherche d’un appareil 2 en 1. • Éplucheur de pommes Apple Shot, 12,90 €, Design 3000.

Spécial petites mains Ce set de trois couverts a été conçu spécialement pour les enfants. En Inox et en résine colorée, ils sont adaptés à leurs petites mains. Utilisables de 2 à 10 ans. • Couverts pour enfants de David Mellor, 43 €, The Collection.

gourmand.viepratique.fr

43

VPGM0324_043_AC161998.pdf


QU’EST-CE QU’ON MANGE ?

Jeudi Suggestion de desserts qui vont bien

z Tiramisu z Salade de fruits aux pignons de pins z Bavarois aux fruits rouges

eux

On dîne en amo ur

Mon plat

Riz au poulet et à l’ananas Pour 4 personnes Préparation 15 min Cuisson  35 min Difficulté nnnnn #

Mon entrée

Gaspacho de tomate au Tabasco rouge et sa chantilly salée aux herbes et au Tabasco vert Pour

4 personnes

Préparation

10 min

Marinade  2 h Difficulté nnnnn #

Pour le gaspacho : g 6 tomates g 1 poivron rouge g 1 oignon rouge g 1 gousse d’ail g ½ concombre g 10 cl de jus de tomate g ⅛ de baguette g quelques gouttes de Tabasco rouge g vinaigre de xérès g huile d’olive g sel Pour la chantilly : g ¼ de botte de basilic g ¼ de botte de ciboulette g ¼ de botte de persil plat g 10 cl de crème fleurette g quelques gouttes de Tabasco vert g sel #

1. Préparation du gaspacho. Rincez les tomates et ôtez leur pédoncule. Coupez le poivron rouge en quatre, puis enlevez les pépins. Épluchez le concombre, coupez-le en deux et retirez les pépins. Pelez l’oignon rouge et l’ail. Taillez tous ces légumes grossièrement. 2. Mélangez le Tabasco rouge, le vinaigre de xérès et 1 pincée de sel dans un grand bol, puis déposez-y les légumes. Ajoutez la baguette coupée en morceaux, couvrez de jus de tomate et laissez mariner pendant 2 heures. Mixez le tout, en versant 1 filet d’huile d’olive et en rectifiant l’assaisonnement à votre goût. Réservez au frais. 3. Pour préparer la chantilly, fouettez énergiquement dans un bol froid la crème fleurette et 1 pincée de sel, jusqu’à obtention de la texture souhaitée. Hachez finement les herbes et incorporez-les à cette préparation, ainsi que le Tabasco vert à doser selon votre goût. 4. Servez le gaspacho, nappez-le de chantilly aux herbes et dégustez aussitôt.

g 400 g de blancs de poulet g 200 g de talon de jambon g 3 échalotes g 2 ananas g 1 poivron rouge g 250 g de riz basmati g 4 c. à soupe de sauce de soja g 2 c. à soupe d’huile #

1. Pelez les ananas en récupérant le jus. Coupez la chair en morceaux en retirant les parties ligneuses. Faites cuire le riz dans de l’eau bouillante salée le temps indiqué sur le paquet, égouttez-le. 2. Épluchez les échalotes et hachez-les. Coupez le poulet et le jambon en dés. Lavez, épépinez le poivron et coupez-le en dés. 3. Faites chauffer l’huile dans une sauteuse. Faites-y revenir les échalotes hachées, les dés de poivron et de poulet. Laissez cuire 5 minutes en mélangeant, puis ajoutez les dés de jambon, les morceaux d’ananas, le riz et la sauce de soja. Répartissez dans 4 cocottes individuelles et servez.

44 gourmand.viepratique.fr

VPGM0324_044_AC165169.pdf


Mon plat

Lasagnes au chèvre, épinards et viande des Grisons Pour

4 personnes

Préparation

30 min

Cuisson  30 min Difficulté nnnnn #

Vendredi

g 12 tranches de viande des Grisons g 600 g d’épinards frais g 25 g de beurre demi-sel g 1 bûche de chèvre Saint-Loup 180g g 1 paquet de pâtes à lasagnes g sel et poivre Pour la crème de Saint-Loup : g 1 bûche de chèvre Saint-Loup de 180g g 50 cl de crème fraîche légère g noix de muscade #

1. Préparation de la crème de Saint-Loup  : dans une casserole, faites fondre la crème fraiche à feu doux. Coupez la bûche de chèvre en petits dés puis incorporez-les à la crème chaude. Laissez fondre le mélange pendant 5 minutes environ. 2. Mixez ensuite l’ensemble de manière à obtenir une sauce nappante et homogène. S’il reste des morceaux, passez la sauce au tamis afin de la rendre bien lisse. Réservez. 3. Préparation des lasagnes : préchauffez le four à 210 °C (th. 7). Fanez les épinards dans une grande casserole avec le beurre demi-sel. Salez et poivrez, égouttez et pressez-les afin de les débarrasser d’un maximum de jus. 4. Coupez la bûche en tranches. Réservez la moitié pour le dessus des lasagnes. 5. Débutez le montage des lasagnes en commençant par la pâte à lasagnes. Alternez les couches de chèvre, les tranches de viande des Grisons, les épinards et la crème de Saint-Loup. Renouvelez l’opération. 6. Décorez avec le reste des tranches de fromage. Enfournez pour environ 30 minutes.

Mon entrée

Assiette comme à Bologne Pour 4 personnes Préparation 10 min Difficulté nnnnn #

g 12 tranches de mortadella 20 tomates cerise g 16 tranches fines d’aubergines grillées g feuilles fraîches de basilic g pignons de pin g huile d’olive extra-vierge #

1. Étalez 4 tranches de mortadella sur chaque assiette. Coupez les tranches d’aubergine et chaque tomate en deux. Répartissez-les sur la mortadella. 2. Décorez le tout avec les pignons de pin et les feuilles de basilic. Assaisonnez avec 1 filet d’huile d’olive.

_

Mon dessert

Quatre-quarts aux pruneaux Pour 4 personnes Préparation 10 min Cuisson Difficulté nnnnn

30 min

#

g 3 œufs g 125 g de beurre en pommade g 1 sachet de levure 150 g de farine g 125 g de sucre glace g 125 g de pruneaux g 30 cl de rhum #

Et si je n’en ai pas...

Si je suis en panne de vi an des Grison s, je la remp de lace volontiers par du bacon ou du jambon cru .

1. La veille, faites imbiber les pruneaux dans le rhum. 2. Le jour même, préchauffez le four à 180 °C (th. 6). 3. Dans un saladier, battez les œufs et le sucre glace jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajoutez le beurre en pommade, la levure et la farine. Mélangez délicatement et ajoutez les pruneaux. 4. Beurrez et farinez un moule. Enfournez pour 30 minutes.

gourmand.viepratique.fr

45

VPGM0324_045_AC162040.pdf


NO FO UV RM EL UL LE E

OFFRE SPÉCIALE

Abonnez-vous vite !

1 AN = 26 NUMÉROS

39

SEULEMENT ! AU LIEU DE 74,10 €*

Plus de

Retrouvez chez vous tous les 15 jours

47%

+ de 90 recettes

de réduction*

BULLETIN D’ABONNEMENT

RENVOYEZ CE BON D’ABONNEMENT Gourmand / Abonnements, B945, 60647 Chantilly cedex ou par fax au 03 44 58 44 25

ABONNEZ-VOUS SUR gourmandabo.com ou au

03 44 62 52 27 (prix d’un appel local) en donnant le code VPG324

pour 1 an 26 n° au prix de 39 € seulement au lieu de 74,10 €*, soit plus de 47 % de réduction*.

Mes coordonnées

Ci-joint mon règlement

Adresse : .............................................................................................................................

Oui, je m’abonne à

VPG324

Nom : ................................................................................................................................... Prénom : .............................................................................................................................. ................................................................................................................................................

❑ Chèque bancaire ou postal à l’ordre de PGP

CP :

bbbbb

Ville : ..........................................................................

❑ Carte Bleue Visa / Eurocard / Mastercard

................................................................................................................................................

N° bbbb

email : ....................................................................................... @.................................... ...........................................................................................................

Date de validité :

bbbb bbbb bbbb

bb bb

Date et signature obligatoires :

Cryptogramme

bbb

(merci de noter les 3 derniers chiffres du numéro qui figurent au dos de votre carte)

❑ Oui je souhaite recevoir par email des sollicitations commerciales et/ou participer à des études du groupe Publications Grand Public et de ses partenaires. *Prix de vente au numéro. Offre réservée aux nouveaux abonnés de Gourmand. Après enregistrement de votre règlement, vous recevrez sous 4 semaines environ votre 1er numéro de Gourmand. Si cet abonnement ne vous satisfait pas, vous pouvez demander le remboursement des numéros non reçus. Conformément à la loi Informatique et Libertés du 6 Janvier 1978, vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’opposition et de suppression pour toute information vous concernant


UETTE, C’EST LE WEEK-END ! O H C

u e c p e a b r r t a y B 62

p.

Mercredi pro barbecue. Bleue, ch te un,mu à teststàdu (comptez er La côte de bœuf res aitnve ons p issle cuec sa etits, des fau iller av saignante, à point : il nde saignante). Du gros sel via e un ur po tes nu 8 mi ... On savoure ! herbes de Provence

75 % des Français vous le diront : dès qu’il fait beau on souffle sur les braises. À la rédac, on , on sort la grille et en fait partie !

AMBIANCE TROIS ETOILES Pour ne pas perdre de temps quand on est avec les convives, on nettoie le barbecue la veille avec des produits efficaces et peu onéreux comme le vinaigre blanc. Côté braises, on pense aux allumefeu pour éviter la galère du petit bois. Toujours la veille, on prépare les marinades (excellentes sur des viandes blanches) : soja, miel, curry… Pour l’équipement, fini les brûlures avec les pinces longues dotées de pics rétractables. Le menu, lui, joue sur le mix des saveurs : bœuf, daurades, gambas, aubergines… Pour gagner du temps, on prépare des brochettes la veille avec des petits bouts d’oignons marinés, des champignons et un mix d’herbes de Provence à l’ail.

LA ROLLS DU BBQ

Increvables, très bien pensés et esthétiques, les barbecues Weber font l’unanimité. On adore le couvercle et la cuve en fonte d’aluminium. Autres points forts : une lampe intégrée, un allumage électronique facile, deux brûleurs en acier inoxydable… Q 3200, 669 €, Weber. gourmand.viepratique.fr

47

VPGM0324_047_AC162045.pdf


QU’EST CE QU’ON MANGE ? Mon plat

samedi & dimanche

Brochettes de canard aux abricots Pour 4 personnes Préparation Difficulté nnnnn g g g g

15 min

Cuisson  10 min Attente

2h

#

2 magrets de canard g 8 abricots g 80 g de pois gourmands 1 oignon g 5 cl de jus d’orange g 2 c. à soupe d’huile d’olive 1 c. à soupe de vinaigre balsamique g 1 c. à café de poivre vert concassé 2 c. à soupe de miel de lavande g sel #

1. Dégraissez les magrets de canard, coupez-les en gros cubes et déposez-les dans un plat creux avec les abricots lavés, dénoyautés et coupés en quartiers. 2. Dans un bol, émulsionnez l’huile avec le vinaigre, le jus d’orange, le miel, du sel et le poivre vert. Versez sur la viande, ajoutez l’oignon pelé et haché et recouvrez d’un film étirable. Réservez au frais 2 heures minimum en remuant de temps en temps. 3. Équeutez les pois gourmands et plongez-les 3 minutes dans de l’eau bouillante salée. Égouttez-les et passez-les sous l’eau froide. 4. Alternez sur des pics en bois des cubes de magret, des abricots et des pois gourmands. Faites cuire les brochettes au barbecue 6 minutes en retournant à mi-cuisson, ou sous le gril du four. Servez sans attendre.

Mon entrée

Rouget grillé au romarin Pour 6 personnes Préparation 5 min Cuisson  14 min Difficulté nnnnn #

g 6 rougets de 400 g pièce ébarbés vidés, mais non écaillés g 1 bouquet de romarin g huile d’olive g fleur de sel g poivre du moulin #

1. Badigeonnez les rougets d’huile d’olive. 2. Préparez un barbecue. Quand il est bien chaud, faites-y griller les rougets avec le romarin 7 minutes sur chaque face. Vérifiez la cuisson avec la pointe d’un couteau au cœur du poisson, elle doit être chaude. 3. Parsemez de fleur de sel et donnez un tour de moulin à poivre. Servez immédiatement avec une salade.

48 gourmand.viepratique.fr

VPGM0324_048_AC162117.pdf


Mon dessert

Ananas grillé à l’huile de vanille Pour

6 personnes

Préparation

20 min

Attente #

3h

Cuisson  10 min Difficulté nnnnn

g 2 ananas g 2 gousses de vanille g 25 cl d’huile de pépins de raisins Matériel : un thermomètre sonde #

1. Préparez l’huile à la vanille ; fendez les gousses de vanille dans la longueur et grattez-en les graines. Mettez-les dans une casserole et versez l’huile. 2. Faites chauffer l’huile avec la vanille à frémissements à 65 °C

(vérifiez avec le thermomètre sonde). Laissez refroidir et reposer 3 heures afin que les arômes se diffusent. 3. Épluchez les ananas et supprimez les yeux à l’aide d’un couteau pointu. Coupez-les en tranches. Retirez la partie centrale fibreuse.

4. Faites chauffer une plaque en fonte ou un barbecue ou une plancha. 5. Huilez les tranches d’ananas d’huile à la vanille. Faites-les griller une minute sur chaque face. Servez chaud.

gourmand.viepratique.fr

49

VPGM0324_049_AC162216.pdf


QU’EST-CE QU’ON MANGE ?

Lundi Suggestions d’entrées qui vont bien

z Salade caprese (tomates, mozzarella, basilic) z Salade melon et tomates séchées z Assiette de légumes à l’huile

d’olive (poivrons, aubergines, artichauts)

_

Mon dessert

Tiramisu au chocolat noir Pour

Préparation 20 min Réfrigération  5 h Difficulté nnnnn

4 personnes

#

g 500 g de ricotta g 5 blancs d’œufs g 1 boîte de biscuits à la cuillère (ou boudoirs) g 200 g de chocolat noir à 85 % g 150 g de sucre de canne g 70 g de sucre vanillé g 20 cl de café g poudre de cacao amer g sel

Les copains débarquent 

#

1. Préparez le café et laissez-le refroidir. Montez les blancs en neige compacte avec 1 pincée de sel et 1 cuillerée à soupe de sucre vanillé. Réservez au réfrigérateur. 2. Battez la ricotta, le sucre de canne et le reste de sucre vanillé. Ajoutez ensuite le chocolat que vous aurez préalablement concassé. Incorporez délicatement les blancs d’œufs en neige au mélange à la ricotta. 3. Plongez rapidement les biscuits dans le café et disposez-les de manière à couvrir le fond d’un plat à tarte. Recouvrez ensuite avec 1 couche de crème et renouvelez l’opération au moins trois fois. 4. Saupoudrez la dernière couche avec le cacao en poudre, et laissez reposer au frais pendant 5 heures avant de déguster.

Mon plat

Orecchiettes pugliesi aux tomates olivette, olives et aubergines Pour

4 personnes

Préparation

15 min

Cuisson  25 min Difficulté nnnnn #

g 1 aubergine g 10 tomates olivette g 1 gousse d’ail g 2 brins de romarin g 350 g d’orecchiettes pugliesi Academia Barilla g 100 g d’olives noires type taggiasche g 8 cl d’huile d’olive vierge extra g sel et poivre noir #

1. Lavez et coupez l’aubergine en cubes d’1/2 centimètre de côté et les tomates en quartiers. 2. Faites revenir dans une grande poêle peu profonde avec l’huile les cubes d’aubergine, 1 pincée de poivre noir et la gousse d’ail pelée entière. Ajoutez les quartiers de tomate et faites cuire quelques minutes. 3. Pendant ce temps, dénoyautez les olives et coupez-les en deux. Ajoutez-les à la sauce seulement 5 minutes plus tard, de façon à préserver leur goût. Enfin, retirez l’ail et ajoutez le romarin. 4. Faites cuire les orecchiettes pendant 13 minutes dans un grand volume d’eau bouillante salée. Égouttez-les et mélangez-les à la sauce. Servez.

50 gourmand.viepratique.fr

VPGM0324_050_AC165186.pdf


Mon dessert

Tarte amandine pistache abricot

Mardi

Pour

Soupe de concombre glacée Préparation Réfrigération  4 h Difficulté nnnnn

4 personnes

Préparation

20 min

Cuisson  35 min Repos  1 h Difficulté nnnnn #

Mon entrée

Pour

4 personnes

10 min

#

g 2 concombres g 1 citron (jus) g 2 gousses d’ail g 1 petit bouquet de menthe (environ 8 feuilles) g 2 pots de yaourt g 10 amandes mondées et hachées g sel et poivre #

Pour la pâte brisée : g 2 œufs g 120 g de beurre g 200 g de farine de riz g 100 g de Maïzena g 20 g de sucre semoule Pour la garniture : g 400 g d’abricots g 2 œufs bio g 70 g de crème fraîche g 100 g de sucre roux g 70 g de poudre d’amande g 30 g de pistaches vertes g 6 cl de rhum ambré #

1. Pour réaliser la pâte : mélangez la farine de riz, la Maïzena et le sucre. Faites un puits et ajoutez les œufs. Versez le beurre fondu et mélangez jusqu’à obtenir une pâte lisse. Formez ensuite 1 boule et laissez reposer 1 heure à température ambiante. 2. Étalez la pâte entre 2 feuilles de papier sulfurisé et déposez-la dans un moule. Piquez-la et garnissez-la d’abricots coupés en deux. 3. Préchauffez le four à 210 °C (th. 7). Pour la crème d’amande : mélangez le sucre roux, le rhum, les œufs, la crème fraîche et la poudre d’amande. Versez ensuite ce mélange sur les abricots, et parsemez de pistaches. Enfournez pour environ 35 minutes. Laissez reposer et dégustez.

1. Mixez tous les ingrédients à l’exception de la menthe, que vous gardez pour la décoration. Laissez le mélange dans un récipient fermé au réfrigérateur pendant 1/2 journée. 2. Répartissez dans des verrines ornées de quelques feuilles de menthe.

_

Mon plat

Magret de canard à l’orange, sauce soja sucrée Pour 4 personnes Préparation 10 min Cuisson 10 min Marinade 20 min Difficulté nnnnn #

g 3 magrets de canard g 2 oignons g 1 orange non traitée g 40 cl de jus d’orange g 4 c. à soupe de sauce soja sucrée g huile #

1. Dégraissez un peu les magrets. Coupez-les en tranches. Mettezles dans un plat creux avec le jus d’orange et la sauce soja. Filmezles et réservez au frais 20 minutes. 2. Coupez l’orange en rondelles. Égouttez les tranches de magret et réservez la moitié de la marinade. Cuisez-les sur feu vif 2 minutes. 3. Faites dorer les oignons dans un peu d’huile, ajoutez les rondelles d’orange et la marinade réservée. Laissez sur feu vif 2 minutes et servez avec les magrets.

Je remplace par  … À

la place de d’amande, la poudre j’utilise de la poudre de pistache.

gourmand.viepratique.fr

51

VPGM0324_051_AC162283.pdf


qu’est-ce qu’on Mange ? Mon entrée

Soupe de tomate oubliée

Mercredi Mon plat

Curry de porc coco aux légumes Pour 4 personnes Préparation 10 min Cuisson  20 min Difficulté nnnnn #

g 300 g de filet mignon de porc g 1 brocoli g 2 échalotes g 20 cl de lait de coco g 1 poignée de raisins secs g 2 c. à soupe de curry en poudre g huile g sel et poivre

Pour 4 personnes Préparation Difficulté nnnnn

20 min

Cuisson  15 min #

g 2 kg de tomates Noire de Crimée Savéol g 5 gousses d’ail g 1 branche de céleri g 1 tranche de pain g 1/2 verre de bouillon de volaille g 1 c. à café d’huile d’olive g sel et poivre #

1. Pelez les gousses d’ail. Coupez la branche de céleri en petits tronçons. Coupez les tomates en dés et 4 gousses d’ail en petits morceaux. 2. Faites suer les morceaux d’ail et les tronçons de céleri dans une casserole avec l’huile. Ajoutez les dés de tomate, puis le bouillon de volaille. Salez et poivrez. Faites cuire à feu doux 12 minutes. 3. Mixez le tout. Faites griller la tranche de pain, puis frottez-la avec la gousse d’ail restant. Râpez ce pain aillé sur la soupe. Servez.

#

1. Coupez le filet mignon de porc en cubes de 2 à 3 cm de côté. Émincez les échalotes. Taillez le brocoli en petites fleurettes. 2. Faites-les blanchir 2 minutes dans de l’eau bouillante. Faites revenir les échalotes émincées dans une poêle avec un peu d’huile, ajoutez-y les cubes de filet mignon et le brocoli égoutté. Cuisez 2 minutes. Ajoutez le lait de coco, le curry et les raisins. Salez et poivrez. 3. Réduisez le feu et poursuivez la cuisson 10 minutes à couvert. Servez.

Je b

belle -mère a m e   lu ff

_

Mon dessert

Tapioca à la fleur d’oranger #

Pour 4 personnes Préparation 5 min Cuisson  10 min Difficulté nnnnn #

g 50 cl de lait g 50 g de tapioca g 20 g de sucre en poudre g 12 gouttes de fleur d’oranger #

1. Faites chauffer le lait dans une casserole, versez le tapioca en pluie et laissez cuire à feu doux pendant 8 à 10 minutes. 2. Ajoutez la fleur d’oranger et le sucre. Servez tiède ou froid.

52 gourmand.viepratique.fr

VPGM0324_052_AC165210.pdf


Mon plat

Tomates farcies au quinoa et joue de bœuf

Jeudi Suggestions de desserts qui vont bien z Compote de fraise z Glace maison à la pêche z Cheesecake à la framboise

Pour 4 personnes Préparation Difficulté nnnnn

30 min

Cuisson  2 h 45 #

g 1 kg de joue de bœuf g 8 belles tomates à farcir g 2 carottes g 2 oignons g 1 bouquet garni g 3 c. à soupe de persil ciselé g 1 verre de quinoa g 1 filet d’huile d’olive g sel et poivre du moulin #

1. Pelez les carottes et les oignons. Coupez-les en quatre. Plongez la joue de bœuf dans une grande casserole d’eau froide. Aux premiers bouillons, jetez l’eau et recommencez. Salez, ajoutez le bouquet garni et les légumes. Couvrez et laissez cuire 2 heures. 2. Égouttez la joue et coupez-la en petits dés. Faites de même avec les légumes. Mettez le tout dans un plat. 3. Coupez le chapeau des tomates et évidez-les. Conservez 1/3 de leur chair, hachez-la grossièrement et mettez-la dans le plat. 4. Préchauffez le four à 210 °C (th. 7). Faites cuire le quinoa le temps indiqué sur le paquet. Égouttez et versez sur la viande et les légumes. Ajoutez le persil ciselé, salez, poivrez et mélangez. 5. Remplissez généreusement les tomates avec cette farce et disposez-les dans un plat à four. Déposez les chapeaux des tomates sur le dessus, arrosez avec 1 filet d’huile d’olive et enfournez pour 30 minutes.

Mon entrée

Soupe de haricots cocos à l’oseille et badiane Pour 4 personnes Préparation 15 min Cuisson  50 min Trempage  1 nuit Difficulté nnnnn #

g 200 g d’oseille g 100 g de pousses d’épinard g 50 g d’oignons g 40 g de carottes g 15 g de beurre g 140 g de haricots cocos secs g 3 g de badiane g sel et poivre du moulin #

1. La veille, faites tremper les haricots secs dans deux fois leur volume d’eau. 2. Le jour même, égouttez les haricots, mettez-les à cuire dans 1 l d’eau avec l’oseille et la badiane. Salez, poivrez. Laissez cuire à petits bouillons 50 minutes. Faites suer les carottes et les oignons pelés et émincés dans une cocotte avec le beurre. 3. Faites cuire les épinards à l’eau bouillante salée pendant 5 minutes. Égouttez-les, puis mixez-les en une fine purée. 4. Enlevez la badiane, mixez les haricots et l’oseille avec les carottes et les oignons. Passez au chinois fin. Ajoutez la purée d’épinard. Servez chaud.

Comme grand -mmèrae

Leur chapea vite que les u cuit souvent plus tomates elle Du coup, il s-mêmes . par souci, dépos aît très cuit … Pas de ez-l milieu de cu e sur la tomate en isso papier alum n (ou posez un inium cours de cu dessus en isson).

gourmand.viepratique.fr

53

VPGM0324_053_AC164411.pdf


QU’EST-CE QU’ON MANGE ? Mon dessert

Gratin de soupe de fraise en sabayon

Vendredi

Pour

4 personnes

Préparation

15 min

Difficulté nnnnn #

g 200 g de fraises g 3 œufs g 35 g de crème fouettée g 200 g de soupe de fraise Andros g 12 cl de champagne g 30 g de sucre

Mon entrée

Pissaladière Pour 4 personnes Préparation 15 min Cuisson 45 min Difficulté nnnnn #

g 15 filets d’anchois g 1 kg d’oignons g 1 pâte à pizza g olives noires g 1 c. à soupe de sucre en poudre g 1 c. à soupe d’huile d’olive g poivre #

#

1. Préchauffez le four en position gril. Équeutez les fraises et coupez-les en morceaux. Battez les jaunes d’œufs et le sucre dans un récipient placé au-dessus d’un bain-marie frémissant, en continu, jusqu’à l’obtention d’une crème onctueuse et lisse. 2. Dès que la crème a épaissi, retirez-la du bain-marie. Versez le champagne en continuant de battre jusqu’à refroidissement, puis incorporez la crème fouettée. 3. Dans un plat résistant à la chaleur, déposez les morceaux de fraise. Versez la soupe de fraise puis nappez avec le sabayon. 4. Gratinez le dessert sous le gril du four. Servez immédiatement, pour que la surface reste bien chaude. Vous pouvez l’accompagner d’une crème glacée ou d’un sorbet.

1. Épluchez les oignons et émincezles. Faites-les revenir dans une poêle avec le sucre en poudre et l’huile d’olive pendant 20 minutes. 2. Préchauffez le four à 210 °C (th. 7). Étalez la pâte à pizza sur une plaque allant au four. Recouvrez-la de confit d’oignon puis ajoutez-y les filets d’anchois. Poivrez. 3. Enfournez pour 15 minutes. Ajoutez les olives noires et renfournez pour 10 minutes.

_

Mon plat

Aïoli provençal Pour Préparation 25 min Cuisson 20 min Trempage 12 h Difficulté nnnnn 4 personnes

Je fais vi t

#

g 4 pavés de morue de 150 g g 600 g de bulots cuits g 4 pommes de terre rattes g 2 carottes de 70 g g 1 courgette de 200 g g 150 g de mange-tout g 100 g de haricots verts Sauce aïoli : g 5 gousses d’ail g 1 jaune d’œuf g 25 cl d’huile d’olive g sel et poivre du moulin #

1. Faites tremper la morue 12 heures dans de l’eau en la renouvelant quatre à cinq fois. 2. Faites cuire tous les légumes séparément à l’eau salée. 3. Pour l’aïoli, pelez l’ail et réduisez-le en une pâte lisse. Ajoutez le jaune d’œuf, salez, poivrez, puis montez le tout à l’huile d’olive comme une mayonnaise. 4. Dressez les légumes et la morue dans les assiettes. Servez à part les bulots et la sauce aïoli.

54 gourmand.viepratique.fr

VPGM0324_054_AC165215.pdf


UETTE, C’EST LE WEEK-END ! CHO

r u b n a c v h e n r O

VOUS AVEZ DIT « BRUNCH » ? Contraction linguistique des mots « breakfast » et « lunch », le brunch est un exquis compromis lorsqu’il est trop difficile de choisir entre un repas sucré ou salé vu l’heure avancée de la matinée. Il est aussi l'occasion de bousculer ses habitudes en mêlant allègrement salé et sucré (c'est typiquement anglo-saxon). En bonus ? Toute la famille se réunit à table en mode décontracté. LE BUFFET SUCRÉ Mini-viennoiseries, gaufres, crêpes ou cheesecake, pancakes et muffins pour adopter l’« american way of life ». On prépare la veille et on réchauffe au four, le temps du préchauffage. On n’oublie pas les fruits qui ouvrent l’appétit, sous forme de salade ou de brochettes, mariés à des billes de fromage, une chiffonnade de jambon cru ou quelques crevettes. On pense aussi aux entremets comme les œufs au lait appréciés pour leur douceur et leur côté délicieusement régressif !

Et + d’idées de recettes sur

:

www.gourmand.pratique.fr

LA RONDE DES PAINS Outre la baguette, on prévoit un assortiment de pains aux graines, aux fruits, au chocolat… Les boulangers rivalisent d’imagination, surtout le dimanche matin ! On pense aussi aux blinis, aux bagels… pour accompagner les plats salés. À portée de main, le couteau et la planche à pain, le grille-pain et la pince pour ne pas se brûler les doigts. Pour changer du duo très français beurre confiture ou du sacro-saint Nutella, on ose les curds – crème de citron, marmelade… –, les beurres de fruits, la crème de pruneau ou la confiture de lait. Bref, on casse la routine petit déjeuner. DES PLATS SALÉS On s’inspire des petits déjeuners anglais, allemand ou nordique pour offrir des œufs (brouillés, à la coque, durs, en omelette), des viandes froides (rosbif ou poulet), un assortiment de charcuterie (jambon cuit ou cru, bacon, pâté, saucisses à tartiner d'Alsace appelée mettwurscht…) et de fromages (camembert, emmental, chèvre…), du poisson fumé comme le saumon ou le haddock. Les tartes salées, les pommes de terre en robe des champs sont également bienvenues. Les salades de légumes se mêlent volontiers à celles de fruits : carottes et raisins secs, tomates et fraises, mâche et pamplemousse, roquette et mangue, sont autant de duos intéressants visuellement et gustativement. DANS MA TASSE ? Café, thé, chocolat chaud, infusion, jus de fruits, smoothie… La bouilloire et les thermos sont à portée de main pour que chacun se serve à sa convenance. On pense aussi aux vins légers (blancs, rosés ou mousseux), au cidre ou au poiré qui se marient aussi bien avec le salé qu’avec le sucré.

gourmand.viepratique.fr

55

VPGM0324_055_AC163615.pdf


QU’EST-CE QU’ON MANGE ?

Bagels à l’emmentaler AOC Suisse

samedi & dimanche

Pour

4 personnes

Préparation 15 min Cuisson Difficulté nnnnn

15 min

#

g 1 aubergine g 1 tomate cœur-de-bœuf g quelques feuilles de basilic g 4 tranches d’emmentaler AOC Suisse g 4 bagels au sésame g huile d’olive g sel et poivre #

1. Coupez les bagels en deux et toastez-les à l’intérieur. Coupez l’aubergine en rondelles. Faites revenir celles-ci dans la poêle, sans les noyer dans l’huile. Coupez la tomate en rondelles. Préparez quelques feuilles de basilic. 2. Sur la première tranche de bagel, déposez 1 tranche de tomate, puis 2 feuilles de basilic. Déposez ensuite 1 tranche d’aubergine, puis de nouveau 1 tranche de tomate avec quelques feuilles de basilic, puis 1 tranche d’aubergine. 3. Pour finir, déposez 1 tranche d’emmentaler et recouvrez par l’autre moitié du bagel. Salez et poivrez les légumes, en fonction des goûts.

Smoothie vert aux cranberries Pour 4 personnes Préparation 25 min Réfrigération 2 heures Difficulté nnnnn

L' ingrédient mystère

J’ajoute du ja des restes d mbon, e poulet ou de dinde.

#

g 4 branches de coriandre g 1 petit concombre g 1 avocat mûr g 1 citron vert bio g 1 petit piment vert piquant g 250 g de yaourt écrémé liquide g sel et poivre Pour les bâtonnets : g 1 concombre nain g 1 douzaine de cranberries séchées entières #

1. Épluchez le concombre et coupez-le dans la longueur. Ôtez les pépins et coupez la chair en morceaux. Ouvrez l’avocat, ôtez le noyau et récupérez la pulpe. Mettez le tout avec le yaourt dans un mixeur. 2. Lavez le citron vert, prélevez le zeste, pressez la chair et récupérez le jus. Rincez et hachez le piment vert. Réservez quelques feuilles de coriandre et hachez finement le reste. 3. Ajoutez le zeste, le jus de citron, le piment et la coriandre hachés dans le mixeur et réduisez en purée. Salez et poivrez. Réservez au frais. 4. Rincez le concombre nain et coupez-le dans le sens de la longueur en tranches très fines. Embrochez-les avec les cranberries sur des pics en bois. Sortez le smoothie bien frappé du réfrigérateur et remixez-le avant de le verser dans les verres. Décorez avec 1 bâtonnet et quelques feuilles de coriandre.

56 gourmand.viepratique.fr

VPGM0324_056_AC165246.pdf


Le coaching gagnant

Pour une p et acidulée et ite touche gourmand e, je parfume le de sucre av sirop ec un de citron ve jus rt .

Salade de fruits et tuiles de quatre-quarts Pour

4 personnes

Préparation

10 min #

Cuisson

5 min

Difficulté nnnnn

g 10 fraises g 10 framboises g 2 kiwis g 1/2 melon g menthe fraîche g 1 quatre-quarts pur beurre Ker Cadélac g copeaux de noix de coco g sirop de sucre #

1. Préchauffez le four à 210 °C (th. 7). Coupez 4 fines tranches de quatre-quarts par personne et prélevez-y des cercles à l’aide d’un emporte-pièce rond. Déposez-les sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et enfournez pour 5 minutes.

2. Au sortir du four, déposez les tuiles de quatre-quarts sur un rouleau à pâtisserie pour qu’elles sèchent avec une forme incurvée. Réservez. 3. Coupez les fruits en petits morceaux, arrosez-les de sirop de sucre, mélangez. Ajoutez quelques

feuilles de menthe finement ciselées et des copeaux de noix de coco. 4. Pour chaque convive, servez généreusement dans un plat individuel la salade de fruits et disposez 4 tuiles de quatre-quarts croustillantes sur le dessus.

gourmand.viepratique.fr

57

VPGM0324_057_AC163686.pdf


QU’EST-CE QU’ON GOÛTE ? 3

2

4

5

Les indispensables pour CUISINER FACILEMENT

à commander sur le site gourmand-market.com 1

Un sorbet maison

Si vous souhaitez fabriquer des desserts glacés, la sorbetière Frutimix est idéale grâce à sa puissance de 150 W. Elle est compacte et facile à nettoyer. Sorbetière Frutimix, 59,99 €, Kitchen Chef. 2

Un apéritif bordelais

Fabriqué à Podensac, village au sud de Bordeaux, cet apéritif à base de vin élégant a un style unique et subtil. À déguster avec modération. Lillet rouge, 17,75 € (75 cl). 3

4

Un vin rouge adapté pour les viandes

Élevé en fût de chêne pendant 24 mois, le millésime 2011 d’Étienne Guigal a une robe très sombre et profonde. Le vin est tannique et ses arômes ont des notes de cassis et de vanille. Crozes-hermitage rouge, E. Guigal, 2011, 18 € (75 cl). 5

Un tire-bouchon très pratique

Le tire-bouchon Soft Touch de Brabantia dispose d’un corps extra large qui convient pour tous les goulots. Le coupe-capsule est inclus. Tire-bouchon Soft Touch, 14,99 €, Brabantia.

L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ, À CONSOMMER AVEC MODÉRATION.

1

Un déjeuner autour de la plancha

La plancha Deliss de Krampouz est fabriquée en France. Astucieuse, elle peut être placée en cuisine ou au centre de la table en retirant le dosseret. Idéal  pour une tablée de 6 à 8 personnes. Plancha GEEPA3AO Deliss, 159 €, Krampouz.

58 gourmand.viepratique.fr

VPGM0324_058_AC164115.pdf


VPGM0324_059_AC169393.pdf


Star du marché

la pastèque 70 %

4

de la production mondiale vient de Chine, pays dont la production annuelle atteint 68 millions de tonnes.

C'est son poids en kg. Elle ne se prête pas à la cuisson. Pour les plus gourmands, vous pouvez cependant en faire de la confiture.

Vous la trouverez sur vos étals de juin à septembre. À conserver à température ambiante pas plus d’une semaine.

88,5 kg,

c’est le record du monde 2013 du poids d’une pastèque géante, cultivée en Espagne par un heureux agriculteur, Antonio Gonzales.

92 %

d’eau la compose. Elle est donc votre alliée minceur cet été !

2 €, c’est le prix moyen d'une pastèque française. Retrouvez nos recettes à la pastèque en p 63 et 66

VPGM0324_060_AC164416.pdf


10 ATOUTS pleine forme Elle est sur tous les étals des marchés de l’été. Ronde, colorée, appétissante, belle à croquer ! Mais, outre sa jolie couleur, la pastèque regorge de multiples vertus. Par Kity Bachur

ELLE CONTIENT PEU DE SUCRE Avec ses 7 g de sucre, la pastèque est à classer dans les fruits les plus pauvres en glucides. De quoi en faire l’allié privilégié des régimes, d’autant qu’elle n’apporte que 30 kcal/100 g. ELLE EST DÉPOURVUE DE GRAISSE Avec ses 0,2 g de graisses pour 100 g, et zéro cholestérol, autant dire que la pastèque est « low-fat ». Pas de risque d’augmenter sa masse grasse avec elle. En revanche, elle est riche en fibres, ce qui est excellent pour favoriser le transit et garder la ligne. ELLE ÉVITE LA DÉSHYDRATATION Composée à 92 % d’eau, c’est un excellent moyen d’hydrater les enfants et les personnes âgées qui, souvent, rechignent à boire en été. Elle maintient le corps à température équilibrée et permet un bon fonctionnement de l’activité cérébrale. ELLE RÉDUIT LES COURBATURES Selon des chercheurs espagnols*, son acide aminé appelé citrulline contribuerait à l’élimination rapide de l’acide lactique dans les muscles, responsable des courbatures. La pastèque permettrait également de récupérer plus vite après un effort physique. Ces chercheurs conseillent donc de boire du jus de pastèque une heure avant une séance de sport. ELLE REMPLACERAIT LE VIAGRA Cette même citrulline a également été étudiée par des chercheurs texans**. Ces derniers ont constaté que ses effets vasodilatateurs pourraient traiter les troubles érectiles. Une action semblable à celle du Viagra, mais naturelle et sans risque cardiovasculaire. Petite précision tout de même : pour constater une amélioration, il faut ingérer 1,5 litre de jus de pastèque !

ELLE PRÉVIENT CERTAINS CANCERS La pastèque est riche en lycopène, un puissant antioxydant qui, selon les recommandations du Fonds mondial de recherche contre le cancer, réduirait les risques de certains cancers (de la prostate, en particulier). Mais attention, il faut consommer une pastèque coupée dans les quatre jours car ensuite, elle perd 6 à 11 % de ses vertus. ELLE EST PLEINE DE VITAMINES A, B6, C, c’est une source de bienfaits pour les yeux, la croissance, les dents, l’énergie, le système nerveux… Bref, une vraie petite fée qui veille sur notre santé. ELLE ÉVITE LES JAMBES LOURDES Son pouvoir diurétique agit sur l’élimination des toxines et diminue la rétention d’eau. Croquez, éliminez ! ELLE RENFORCE NOS DÉFENSES Potassium, magnésium, calcium, fer, zinc, cuivre… Un vrai cocktail pour la forme. ELLE EST ÉCONOMIQUE Dans la pastèque, rien ne se perd. Ses pépins, excellents – grillés et pelés – dans une salade, apportent une dose de protéines, de sels minéraux et d’oméga 6, des bons acides gras qui nous protègent contre les maladies cardio-vasculaires. Et si vous voulez un teint et un bronzage resplendissants cet été, consommez-la sans modération ! * Université technique de Carthagène. ** A&M’s Fruit and Vegetable Improvement Center.

gourmand.viepratique.fr

61

VPGM0324_061_AC162427.pdf


ÇA FAIT DU BIEN

La recette multivitaminée

Vinaigre balsamique

On profite de la pastèque et 8 autres ingrédients pour faire le plein de vitamines. Noix de cajou, poivron, aneth… un mélange complet pour ne pas être en panne d'énergie. Par Kity Bachur Pour

6 personnes

Préparation #

15 min

Difficulté nnnnn

g 1 quartier de pastèque g 2 tomates g ½ poivron jaune g 1 poignée de feuilles de betterave g 2 tiges d’aneth g 1 bûchette de fromage de chèvre g 30 g de noix de cajou mondées g 50 g de petits croûtons aillés g 2 c. à soupe d’huile d’olive 2 c. à soupe de vinaigre balsamique g sel, poivre #

1. Retirez la peau de la pastèque et épépinez la chair. Coupez-la en morceaux dans le bol d'un mixeur. Ajoutez l’huile d’olive, le vinaigre balsamique, sel et poivre. Mixez jusqu’à obtention d’une soupe lisse et un peu épaisse. 2. Versez dans un saladier, rectifiez l’assaisonnement et placez au frais pendant au moins 2 heures. 3. Pendant ce temps, lavez les tomates et coupez-les en tranches fines.

4. Coupez le poivron jaune en tout petits dés Lavez et essorez les feuilles de betterave. Effeuillez l’aneth. 5. Coupez la bûchette de chèvre en petites rondelles fines. 6. Au moment de servir, répartissez le gaspacho dans des bols. Ajoutez les tranches de tomate, les rondelles de chèvre, les dés de poivron, les noix de cajou, les croûtons aillés, les feuilles de betterave et les pluches d’aneth. Servez immédiatement.

Le mariage du fromage et des fruits est toujours heureux ! Le brebis, le chèvre, la mozzarella ou la brousse accompagnent très bien la pastèque pour des entrées légères et des desserts très frais. Dans des salades composées, ils relèvent le côté aqueux du fruit et apportent un peu de douceur dans les plats sucrés.

Avec des agrumes Très douce, la pastèque est très vite rehaussée par l’amertume et l’acidité des agrumes. Zeste de citron ou d’orange, quartiers de pamplemousse, chutney de mandarine, ils se déclinent à l’infini pour lui apporter un peu de caractère. La pastèque se cuisine également en confiture où elle se mêle alors parfaitement à de l’orange confite.

Huile d’olive C’est un concentré de « bons » acides gras essentiels. En effet, elle renferme près de 80 % d’acides gras dits mono-insaturés et 8 % d’oméga 6 qui jouent un rôle essentiel dans la prévention des maladies cardio-vasculaires. L’huile d’olive apporte aussi de la vitamine E, un puissant antioxydant qui protège nos cellules du vieillissement.

Bûchette de fromage de chèvre

Associations de bienfaiteurs

Avec des fromages frais,

Contrairement aux autres vinaigres (de vin, de cidre…), le balsamique n’est pas élaboré à partir de la fermentation d’alcool, mais de la réduction de jus de raisin. Ceux que l’on trouve en grande surface contiennent souvent du caramel pour lui donner une saveur sucrée. Résultat, ils sont plus caloriques : 2 kcal pour 15 ml de vinaigre du cidre, contre 14 kcal pour 15 ml de balsamique.

Avec du chocolat En Sicile, on fait de la pastèque une soupe sucrée qu’on épaissit avec de la Maïzena. Aromatisée à la cannelle et parsemée de pistaches concassées, on y ajoute du chocolat râpé ou en copeaux pour relever le tout. Préférez alors un chocolat noir de qualité qui donnera du relief à ce plat traditionnel.

Avec des huîtres

Le lait de chèvre est riche en potassium, magnésium, phosphore et calcium. Côté calories, tout dépend s’il s’agit d’un fromage frais ou affiné. Le premier, renfermant beaucoup d’eau, n’apporte que 160 kcal/100 g contre 300 kcal pour une bûche et 350 kcal pour un crottin plus sec.

Ces mollusques souvent consommés durant les fêtes savent faire ressortir les saveurs sucrées du fruit. Le chef Tim Cushman a, par exemple, élaboré une recette où les huîtres fusionnent avec de petites billes de fruit bien rouges pour un sucré-salé astucieux et gourmet.

62 gourmand.viepratique.fr

VPGM0324_062_AC164441.pdf


tique pour Valeur énergé J/271 kcal 1 portion : 1 150 k oligoéléments 4 • s e in m a it 15 v

q ue è t s a p e d o h c a e d chèvre e p g a s m o a r G au f

Poivron jaune C’est un des légumes les plus riches en vitamine C. Cela lui confère des propriétés stimulantes et antioxydantes. Le poivron contient aussi de la vitamine E, également antioxydante, et de la vitamine B6, qui régule le système nerveux. Enfin, il est bien pourvu en minéraux : fer, cuivre, potassium…

Noix de cajou L’un des fruits oléagineux les moins riches en lipides. Et ceux-ci sont majoritairement présents sous forme d’acides gras mono-insaturés aux vertus anticholestérol et protectrices des maladies cardio-vasculaires. Elles sont aussi de bonnes sources de minéraux (potassium, magnésium, fer) et vitamines du groupe B et E.

Tomates Ce légume est réputé pour sa forte teneur en lycopènes, des antioxydants impliqués dans la prévention des maladies cardio-vasculaires et de certains cancers, en particulier celui de la prostate. La tomate apporte aussi un cocktail de vitamines (C, E et A) et du potassium. Enfin, elle est peu calorique, 18 kcal pour 100 g.

Aneth En plus d’apporter une saveur légèrement anisée à nos plats, cette herbe aromatique facilite la digestion. Comme elle est riche en potassium, l’aneth a également des propriétés diurétiques. Et en infusion, elle soulage les aigreurs d’estomac et l’aérophagie.

gourmand.viepratique.fr

63

VPGM0324_063_AC164471.pdf


de

tè s a p

q

ux ue a

ag

e t fe ta s t r e v s t o c i r a h r u m es ,

Sala

de

ÇA FAIT DU BIEN

64 gourmand.viepratique.fr

VPGM0324_064_AC162504.pdf


roc

B

iL gh t

h e t t es d e p a s t è q

ue

recettes à retrouver page suivante

Gra ni

t é d e pas t è q u e gourmand.viepratique.fr

65

VPGM0324_065_AC162509.pdf


ÇA FAIT DU BIEN

Salade de pastèque aux agrumes, haricots verts et feta Pour 6 personnes Préparation 40 min Cuisson 10 min Difficulté nnnnn #

g 500 g de pastèque g 200 g de haricots verts g 1 pamplemousse rose g 2 oranges g 1 citron vert g 3 brins d’aneth g 1 c. à café de menthe hachée g 150 g de feta g 1,5 c. à soupe d’eau de fleur d’oranger g 1 c. à soupe de cassonade g huile d’olive g sel et poivre

Entrée

#

Brochettes de pastèque, mozzarella et olives noires Pour

Préparation Difficulté nnnnn

6 personnes

15 min

#

g 400 g de pastèque g ½ botte de radis g 3 brins de thym frais g 6 belles feuilles de basilic g 400 g de mozzarella g 160 g d’olives noires dénoyautées g 5 c. à soupe d’huile d’olive extra vierge g sel et poivre du moulin #

1. Lavez les radis et coupez les fanes. Pelez-les partiellement. 2. Coupez la pastèque en cubes réguliers et retirez délicatement tous les pépins. 3. Égouttez la mozzarella et coupez-la également en cubes. 4. Lavez et effeuillez le thym. Rincez et ciselez finement les feuilles de basilic. 5. Piquez les cubes de pastèque et de mozzarella sur des brochettes, en les alternant avec les radis et les olives noires. 6. Placez les brochettes dans un plat de service. Salez et poivrez. Parsemez de thym et de basilic. Arrosez d’huile d’olive juste avant de servir.

1. Pelez les oranges et le pamplemousse à vif. Prélevez les quartiers de chaque côté des membranes. Récupérez le jus de la découpe. 2. Prélevez la chair de la pastèque et éliminez les graines. Coupez la chair en cubes. 3. Rincez et essuyez le citron vert. Prélevez et râpez la moitié de son zeste, puis pressez le citron. 4. Lavez, effeuillez et ciselez l’aneth. 5. Mélangez le jus d’agrumes récupéré avec le zeste et le jus de citron, 1 filet d’huile d’olive, l’eau de fleur d’oranger et la cassonade. Salez et poivrez. Ajoutez l’aneth et la menthe hachée. 6. Lavez et équeutez les haricots verts. Faites-les cuire 10 minutes dans une casserole d’eau bouillante salée. Égouttez-les et passez-les sous l’eau froide de façon à ce qu’ils conservent leur couleur bien verte. 7. Réunissez la pastèque, les agrumes et les haricots verts dans un plat de service. Ajoutez la feta émiettée et versez le jus. Placez au frais jusqu’au moment de servir.

Dessert Granité de pastèque Pour

Préparation Cuisson 10 min Congélation 3 h Difficulté nnnnn

6 personnes

15 min

#

g 1 pastèque g 2 brins de menthe g 200 g de sucre semoule #

1. Faites chauffer le sucre semoule et 50 cl d’eau dans une casserole, jusqu’à dissolution complète du sucre. Portez ensuite à ébullition et ajoutez les brins de menthe. Baissez le feu et laissez cuire pendant 5 minutes. Laissez refroidir complètement et retirez la menthe. 2. Épluchez et épépinez la pastèque. Coupez la chair en cubes. Mettez-les dans un blender et mixez. Ajoutez le sirop refroidi et mixez à nouveau. 3. Versez la préparation dans un récipient métallique. Placez 3 heures au congélateur, en remuant toutes les 30 minutes environ avec une fourchette, de façon à obtenir des paillettes. 4. Répartissez le granité de pastèque dans des coupes à dessert et servez avec une boule de glace à la vanille et des billes de fruits (melon, nectarine).

Je suis speed

On zappe l'é ta On mêle les pe brochettes. ingrédients dans un joli plat, on plus génére arrose un peu usement en hu d'olive, quel ques petits ile pics à côté pour se servir. Et hop !

Entrée 66 gourmand.viepratique.fr

VPGM0324_066_AC164476.pdf


La recette sans gluten Nouilles soba aux légumes primeurs On pique les bonnes idées d’ailleurs. Les nouilles soba sont les préférées des Japonais. À base de sarrasin, elles se révèlent ultra nourrissantes. On les adopte !

Pour 4 personnes Préparation 10 min Cuisson 10 min Difficulté nnnnn #

g 80 g de petits pois écossés g 120 g de pois gourmands g 3 tiges de ciboule g 1 tige de citronnelle g 1 tige de coriandre g 20 g de gingembre g 50 g de shiitakés g 400 g de nouilles soba g 2 tranches de tofu g 2 c. à soupe d’huile de sésame g wasabi g sauce soba g sel #

1. Dans un wok ou une sauteuse, préparez un bouillon avec 70 cl d’eau bouillante salée, la ciboule, la coriandre, la citronnelle, le gingembre pelé et émincé et une pointe de wasabi. 2. Plongez les petits pois et les pois gourmands dans le bouillon 5 minutes. Ajoutez les champignons shiitakés et les nouilles et poursuivez la cuisson 5 minutes. 3. Disposez les nouilles légèrement égouttées et les légumes dans un plat. Répartissez le tofu détaillé en bâtonnets et arrosez d’huile de sésame. Servez aussitôt accompagné de sauce soba.

Gourmand a repéré Les chefs s'y mettent ! Fini le temps où trouver une recette végétarienne dans un restaurant relevait de l'exploit (hors la pauvre salade verte et tomates même en hiver !). Les étoilés s'intéressent enfin aux modes alimentaires spécifiques. Joël Robuchon a lancé le mois dernier un menu végétalien et sans gluten baptisé Food & Life. Thierry Marx, quant à lui, au Camélia, a inauguré une série de pictogrammes qui indiquent sur la carte les plats sans gluten, sans lactose ou encore sans viande.

Mon bonus santé

Les nouilles soba sont le plus consom s mées au Japo n. Fabriquées sans sel et uniquemen t avec de la farine de sarrasin, elle s particulière conviennent ment une alimenta bien dans tion sans gluten.

On patiente Début octobre, chez Flammarion, sort la première encyclopédie végétarienne, écrite par Estérelle Payany, journaliste et auteure culinaire reconnue. Elle est allée à la rencontre de chefs comme Amandine Chaignot, David Toutain, Armand Arnal pour une vision à 360° de la cuisine végétarienne. 400 pages qu'on est impatient de découvrir : le végétarisme entre dans les mœurs ! gourmand.viepratique.fr

67

VPGM0324_067_AC164495.pdf


ÇA FAIT DU BIEN

La recette végétarienne Assiette lendemain de fête En vacances, en soirée, sur la plage, on a parfois tendance à se lâcher… Voici une assiette complète super facile à réaliser et hyper énergétique pour se remettre d’aplomb en un clin d’œil ! Pour 2 personnes Préparation Cuisson 10 min Difficulté nnnnn

15 min

#

g 3 c. à soupe de fèves cuites g 3 c. à soupe de petits pois cuits g 1 oignon émincé g 1 tomate coupée en dés g 8 feuilles de persil émincé g 2 œufs g 400 g de feta coupée en petits morceaux g 4 c. à soupe de fromage blanc g 220 g de semoule cuite g 3 c. à soupe de pistaches g 2 c. à café de cumin moulu g 1 filet d’huile d’olive #

1. Faites sauter l’oignon dans une poêle avec un peu d’huile d’olive. Mélangez la tomate avec la feta. 2. Mélangez les petits pois avec les fèves, puis le cumin avec le fromage blanc. Faites cuire les œufs au plat. 3. Composez les assiettes avec la salade de tomate, la semoule, les petits pois et les fèves, l’oignon, les œufs au plat et le fromage blanc. 4. Parsemez de persil, de pistache et d’un filet d’huile d’olive.

seille… Gourmand vous con On a lu et on a adoré « Assiettes Veggie » Un superbe ouvrage avec 80 recettes d’assiettes végétariennes complètes et inventives classées selon les besoins nutritionnels de chacun et du moment (les énergétiques, les légères, les protéinées…). La recette ci-dessus est issue de la section « Les réconfortantes ». Conseils de préparation, astuces, bonnes idées sont aussi au menu, ainsi qu’un chapitre de recettes de sauces et petites bouchées à grignoter malin à toutes les heures de la journée. • « Assiettes Veggie », auteurs et photographes Virginie Garnier et Caspar Miskin, 10,90 €, coll. « Prêt à cuisiner », éd. Marabout.

On a testé et apprécié Le spécialiste français du tofu bio propose une nouvelle alternative végétarienne inédite, saine et gourmande. Dans le haché végétal saveur bolognaise, le bœuf est avantageusement remplacé par du tofu. Élaboré avec du soja issu de productions françaises, il est certifié AB, naturellement sans gluten, sans arôme ajouté, ni OGM. Tout pour séduire les végétariens et végétaliens mais également ceux qui souhaitent varier leur apport en protéines. • Haché végétal à la bolognaise, gamme idée végétale, Tollosia, 3,50 € les 240 g au rayon frais en magasins biologiques et diététiques.

68 gourmand.viepratique.fr

VPGM0324_068_AC164500.pdf


ATELIER PÂTISSERIE

r t e s s s e d s e M glacés aces ple... J'adopte les gl Trop bon, trop sim ière ! et sorbets sans sorb faites maison et les

Les fruits rouges envahis sent nos desserts d'été. Le vacherin : un classiqu e qui en jette. À retrouver p78.

Retour en enfa nce avec ces ra fraichissants esquimaux à la menthe. On les À retrouver p73. dévore !

Et + d’idée

es sur : s de recett tique.fr

and pra www.gourm

gourmand.viepratique.fr

69

VPGM0324_069_AC164922.pdf


ATELIER PÂTISSERIE

Stars du marché

Les fruits rouges La majorité de la production française provient de la région de l’Aisne et du Lot-et-Garonne.

3

Jours, c'est le temps de conservation des fruits rouges. Les myrtilles et les cassis font exception, ils peuvent se garder jusqu’à 10 jours.

Ils sont connus pour être concentrés en antioxydants mais pas seulement… Ils sont aussi riches en fibres, en calcium et faibles en calories. Allez-y, c’est permis !

4,30 €,

c’est le prix moyen des mélanges de fruits rouges que vous pourrez trouver en grande surface.

La fraise est l’alliée des femmes enceintes : elle est très concentrée en vitamine B9.

Retrouvez nos recettes aux fruits rouges p. 73 et 74

VPGM0324_070_AC164536.pdf


On varie les plaisirs Sucrés, acidulés, ultra fruités… Les fruits rouges, il y en a pour tous les goûts. Simples à préparer avec un peu de sucre saupoudré, chic sur un dessert quand on reçoit : ils ne cessent de surprendre. Retour sur les incontournables de la bande. Par Camille David

LA FAVORITE, LA FRAISE Ah ! la fraise… Tout le monde l’adore, même les Romains ! 1 000 ans avant notre ère, ils la cultivaient déjà. Sa longue existence explique les très nombreuses variétés. Les stars hexagonales ? La Maras des bois et la gariguette. La fraise se révèle aussi surprenante en vinaigrette acidulée, en chips à l’apéro et même (pour un dessert un peu fou) en beurre fruité. Sur les étals de mai à août. Comptez entre 6 et 10 € le kilo, en fonction de la variété. LA PLUS ACIDULÉE, LA GROSEILLE On l’aime pour son acidité et sa texture très agréable : en bouche, c’est une explosion de goûts. Avec elle, on peut se lâcher ; elle est le moins calorique de tous les fruits rouges. Elle adore les alliances salées comme sucrées. Notre duo préféré ? Le magret de canard grillé servi avec une sauce aux groseilles. Un délice ! Moins connue, la groseille se décline aussi en blanc, son goût est aussi sucré que sa consœur rouge, elle plaira davantage aux enfants. On compte environ 3,90 € les 125 g. Riche en fibres, elle est recommandée pour ses vertus digestives. Les groseilles les plus connues sont celles des confitures de Bar-le-Duc, dans la Meuse, où elles sont épépinées à la plume d’oie. Sur vos étals en juin et juillet. LA PLUS ANCIENNE, LA MÛRE C’est le fruit d’une ronce ! Ces baies étaient parmi les plus consommées par nos ancêtres préhistoriques. Selon les variétés, elle peut être blanche, jaune, pourpre ou noire. Elle combat le mauvais cholestérol et ralentit la croissance des cellules cancéreuses. Acide, elle se consomme plutôt en tarte ou en sorbet. Sur les étals de juillet à septembre. Son prix : environ 5 € les 125 g. LA PLUS FRAGILE, LA FRAMBOISE On ne les lave que si c’est nécessaire car elles se ramollissent, et on évite toute cuisson – sauf évidemment pour la confiture ! Elles s’accompagnent volontiers de fromage blanc pour des desserts légers. Pour un apéritif chic et surprenant, on la plonge

entière dans un champagne bien frais. Dans tous les cas, on la choisit foncée pour profiter pleinement de ses bienfaits.. Sur les étals de juin à septembre. Il faut compter environ 7 € le kilo. LA PLUS CONSISTANTE, LA MYRTILLE Elle est consommée depuis le Moyen Âge. Riche en fibres, elle est un véritable coupe-faim et gage d’une alimentation saine. C’est un antibactérien naturel, en particulier contre des maux comme la cystite, les aphtes ou les intoxications alimentaires. Très connue dans les muffins et autres cupcakes, elle se décline aussi en tartes ou en gelées. Sur les étals du mois de juillet jusqu’à la rentrée des classes. Son prix : environ 4,30 € les 125 g.

Le cassis transformiste  grappe baie poussant en Le cassis est une au lisse et noire pe généreuse et à la acide et sucré, il reste  industriels brillante. Juteux les r pa é ilis ut t men et est principale ueur, liq en , lée ent en ge amine C qui le transform vit en en sirop. Riche en confiture ou e èd m re nt excelle et en fer, il est un ses 55 kcal pour 100 g, eà antifatigue. Grâc llet et août ! r des mois de jui il est l’allié minceu gourmand.viepratique.fr 71

VPGM0324_071_AC163143.pdf


atelier PÂtisserie

Les glaces maison, c’est la classe ! Plus économiques, plus sains, plus goûteux, les glaces et sorbets maison font le succès de l’été. Et inutile d’avoir une sorbetière pour se régaler ! Par Magali Kunstmann-Pelchat

De la crème, Du lait entier... Que Du bon Réalisées avec de bons ingrédients, les glaces maison sont bien meilleures que leurs homologues industriels. Sans recours à des ingrédients de synthèse, elles sont plus naturelles. Pas de conservateurs, pas de colorants…, on sait ce qu’on y met et dans les proportions que l’on souhaite. Le lait entier frais a la primeur pour obtenir une crème glacée avec du corps et du goût. La crème fraîche liquide, celle que l’on appelle joliment « fleurette », est bien plus savoureuse que la stérilisée. Avec plus de 30 % de MG, s’il vous plaît, afin d’obtenir une glace bien onctueuse. De toute façon, en dessous, c’est ratage assuré ! Les œufs extra frais (moins d’une semaine) sont également incontournables, si possible issus de l’agriculture bio (le code commence par 0) ou de poules élevées en plein air (1). La qualité des fruits et légumes est, elle aussi, déterminante dans la réussite finale. De préférence non traités, sains, bien mûrs et bien sucrés. Hors saison, mieux vaut privilégier des produits bruts surgelés. Quant au sucre, on préfère le blanc en poudre pour préparer le sirop d’un sorbet car il a l’avantage d’être neutre et de donner la part belle au goût du fruit. Pour une crème glacée, en revanche, on peut tout à fait jouer sur les arômes particuliers apportés par le sucre roux, le sirop de sucre de canne ou un miel bien parfumé. le sorbet, un jeu D’enfant Un sorbet sans sorbetière est tout à fait réalisable. La méthode la plus simple consiste à confectionner un sirop dans lequel on incorpore une purée de fruits ou des zestes d’agrume mixés. En remuant, toutes les 10 minutes, l’appareil versé dans un bac sur 2 cm d’épaisseur maximum, on obtient un délicieux granité au bout de six heures de congélation. Plus simple encore, le sorbet minute : des morceaux de fruits congelés mixés très rapidement avec du sucre et un blanc d’œuf pour lier et aérer le tout. Pour une glace plus onctueuse encore, le blanc d’œuf peut

être remplacé par de la crème fleurette ou du lait concentré non sucré. A déguster de suite ou après 1 heure de congélation maxi. Étonnantes cr��mes glacÉes Le traditionnel parfait glacé invite à la création : aux agrumes, à la rhubarbe, au café, à la crème de whisky… Le principe est simple : des jaunes d’œufs et du sucre, battus jusqu’à blanchiment, un arôme ou des fruits et de la crème fouettée. Et hop, au congélateur au moins une demi-journée ! En ajoutant des blancs en neige, le mélange devient plus aérien, tel un soufflé. Avec des meringues, voici un vacherin. En l’aromatisant au chocolat en poudre et en remplaçant la crème par du mascarpone, un tiramisu glacé. Des gourmandises toutes simples, non ?

L’outil spécial pressé (e)s rmet de ne maline qui pe Une petite machi tes des bâtonnets glacés inu réaliser en 7-9 m e vous les ingrédients qu 2 ou 3 à partir de tous ur po : s èle od m en 2 souhaitez. Existe e, Zoku. glaces, 45 et 59

ur conserver les La boîte idéale po e directement du ss pa e ell bâtonnets, et garanti, table pour un eff la à ur te éla ng co 25,00 €, Zoku.

72 gourmand.viepratique.fr

VPGM0324_072_AC163168.pdf


Sorbets : je me jette à l'eau

Glace à l'eau et fruits rouges Pour 8 esquimaux Préparation 15 min Cuisson 3 min Difficulté nnnnn #

g 250 g de fruits rouges : framboises, myrtilles, groseilles, cassis g 15 cl de jus de fruits rouge g 80 g de sucre #

1. Portez 25 cl d’eau et le sucre à ébullition. Laissez refroidir puis ajoutez le jus de fruit. 2. Lavez et épongez les fruits. 3. Remplissez les moules à esquimaux de fruits rouges et versez le mélange eau-sucre-jus de fruits afin de remplir les moules. 4. Mettez en place les bâtons de bois au centre, enfoncés aux 3/4 puis placez au congélateur une nuit.

Je n'ai pas tou t

Pas de bâton bacs à glaço net? Remplissez des ns et longtemps mettez-les moins au congélat eur. A savourer à la cuillère

Esquimaux à la menthe Pour

Préparation Cuisson 5 min Congélation 6 h 30 Difficulté nnnnn

6 personnes

10 min

Sucette glacée au pamplemousse et à l’orange Pour

Préparation Cuisson 5 min Congélation 7 h Difficulté nnnnn

6 personnes

10 min

#

#

g 15 cl de sirop de menthe glaciale g ½ bouquet de menthe

g 50 cl de jus de pamplemousse non sucré g 12 quartiers d’oranges non traitées g 100 g de sucre

#

#

1. Effeuillez et lavez la menthe fraîche. 2. Portez 60 cl d’eau à ébullition dans une casserole. Ajoutez les feuilles de menthe. Retirez du feu. Couvrez et laissez infuser pendant 20 minutes. Laissez refroidir et filtrez le sirop. Ajoutez le sirop de menthe glaciale. Mélangez. 3. Versez la préparation dans des moules à esquimaux. Laissez prendre 30 minutes. Insérez les bâtons. Replacez 6 heures au congélateur. 4. Démoulez et servez.

1. Portez 20 cl d’eau à ébullition dans une casserole avec le sucre. Faites cuire pendant 5 minutes de façon à obtenir un sirop. Retirez du feu et laissez refroidir complètement avant de verser le jus de pamplemousse. 2. Trempez les quartiers d’orange dans le sirop et placez-les dans une assiette au congélateur pendant 30 minutes. 3. Répartissez les oranges dans 12 moules à esquimaux. Versez le sirop au pamplemousse. Faites prendre 30 minutes au congélateur. Insérez les bâtons. Replacez au congélateur pendant 6 heures. 4. Passez les moules sous l’eau tiède afin de faciliter le démoulage. Servez. gourmand.viepratique.fr

73

VPGM0324_073_AC164557.pdf


ATELIER PÂTISSERIE

Les grands classiques On fond pour ces glaces indémodables à l’histoire surprenante. Sans attendre d’être au restaurant, on les fait chez nous. Par Magalie Collin Ce dessert fut inventé à l’occasion d’une opérette, « La Belle-Hélène », composée par Jacques Offenbach, et en l’honneur de sa cantatrice, Hortense Schneider, surnommée « la divine scandaleuse » pour ses aventures supposées avec Napoléon III. Décidément, en plus d’être un immense cuisinier, Auguste Escoffier était amateur de belle musique… et de jolies femmes ! COMMENT LA PRÉPARER : faites pocher vos poires pelées et entières dans un sirop à la vanille. Dans une coupe, déposez les boules de glace à la vanille, la poire et nappez de sauce au chocolat tiède.

La poire Belle -Hélène

Auguste Escoffier créa la recette en honneur d’une cantatrice australienne, Nellie Melba, pour la remercier de son invitation à l’un de ses concerts. COMMENT LA PRÉPARER : faites pocher vos pêches pelées dans un sirop à la vanille. Dans une coupe, déposez des boules de glace à la vanille et les pêches. Décorez de chantilly, de quelques amandes effilées et d’un coulis de framboise sur le dessus.

La pêche Melba

Inventé aux États-Unis, son nom se traduit par « banane fendue », puisque les bananes, dans la recette, sont coupées en deux. Immortalisé par la chanteuse Lio, il est toujours autant apprécié des gourmands. COMMENT LE PRÉPARER : pelez les bananes et coupez-les en deux dans la longueur. Dans une assiette, déposez les 2 moitiés avec, au milieu, une boule de glace à la vanille, une à la fraise et une au chocolat. Nappez de sauce au chocolat tiède, de chantilly et parsemez d’amandes effilées.

Le banana spli t

74 gourmand.viepratique.fr

VPGM0324_074_AC163774.pdf


Les sandwiches glacés C’est le grand retour des fameux biscuits à la crème glacée, remis à l’honneur aux USA. Ils désertent le goûter pour devenir de vrais desserts à table. Tout est fait maison, bien entendu ! Nos 3 chouchous, testés et approuvés par la rédaction. Par Jérémy Diaz

angue m e c Gla on de meringue car a m Pour une douzaine de coques de meringues Cuisson 2 h Préparation 20 min Difficulté nnnnn #

g 2 blancs d’œufs (environ 50 g) g le même poids de sucre g le même poids de sucre glace #

1. Réalisez la base des meringues comme expliqué page 78. 2. Préchauffez le four à 90 °C (th. 3). Sur la plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé, déposez des petits tas de meringue à l’aide d’une poche à douille munie d’une douille ronde. 3. Faites dessécher au four pendant 2 heures. Laissez refroidir sur une grille. Pour la glace à la mangue (1 litre) Préparation 20 min Réfrigération selon le type de sorbetière Difficulté nnnnn #

g 2 grosses mangues mûres g 50 cl de crème fraîche liquide entière g 3 blancs d’œufs g 350 g de sucre en poudre g noix de coco râpée #

1. Épluchez et coupez les mangues en petits dés. Mixez une moitié et conservez l’autre moitié dans une coupelle pour récupérer le jus. 2. Fouettez la crème en chantilly ferme, incorporez-y la mangue mixée et le jus. Montez les blancs d’œufs avec le sucre et mélangez délicatement les deux préparations. 3. Ajoutez les petits dés de mangue. Versez dans la sorbetière et faites turbiner. Quand la glace est prise, garnissez-en les coques de meringue et parsemez de noix de coco râpée.

gourmand.viepratique.fr

75

VPGM0324_075_AC164939.pdf


ATELIER PÂTISSERIE Pour une douzaine de gaufrettes Préparation 10 min Repos 2 h Cuisson 3 minutes par fournée Difficulté nnnnn #

g 1 œuf entier g 250 g de farine g 150 de cassonade g 100 g de beurre mou g 2 g de levure chimique #

1. Mélangez tous les ingrédients pour obtenir une pâte lisse, formez une boule et laissez reposer 2 heures au frais. 2. Faites des boulettes de la taille d’une prune, écrasez-les bien avec la paume de la main et faites cuire 3 minutes dans un gaufrier muni de plaques spécial gaufrettes.

ssonade vanille -fraise a c s e t t e r Gauf

Pour la glace à la vanille (1 litre) Préparation 10 min Cuisson 10 min Attente 10 min Réfrigération selon le type de sorbetière Difficulté nnnnn #

g 50 cl de lait g 6 jaunes d’œufs g 10 cl de crème liquide g 100 g de sucre g 2 gousses de vanille #

1. Portez le lait à ébullition avec la moitié du sucre et les gousses de vanille fendues et grattées avec la pointe d’un couteau. Ôtez du feu et laissez infuser 10 minutes. 2. Battez les jaunes d’œufs avec le reste du sucre. Retirez les gousses du lait et remettez la casserole sur le feu. Lorsque le lait commence à bouillir, ôtez du feu et versez-le sur le mélange jaunes d’œufs et sucre. 3. Remettez le tout dans la casserole à feu doux, et remuez jusqu’à ce que la préparation nappe une cuillère en bois (ne faites surtout pas bouillir, vous auriez des grumeaux et un goût de jaune d’œuf cuit). Versez dans un saladier, ajoutez la crème et mixez. 4. Laissez refroidir puis versez dans la sorbetière, et turbinez selon le mode d’emploi. Pour la crème glacée à la fraise (1 litre) Préparation 25 min Cuisson 15 min Congélation selon le type de sorbetière Difficulté nnnnn #

g 400 g de fraises g 25 cl de lait g 25 cl de crème fraîche fleurette g 3 jaunes d’œufs g 120 g de sucre en poudre g 1 sachet de sucre vanillé g 2 c. à soupe de sucre glace #

1. Faites chauffer ensemble le lait et la crème jusqu’à frémissements. 2. Battez les jaunes d’œufs avec le

sucre en poudre et le sucre vanillé jusqu’à blanchissement, puis ajoutez au mélange crème lait hors du feu. 3. Fouettez et faites chauffer à feu doux jusqu’à épaississement. Versez dans un saladier et laissez refroidir. 4. Mixez les fraises avec le sucre glace pour obtenir un coulis. Passez-le au tamis pour éliminer les graines, ajoutez le coulis à la préparation de la glace et mélangez bien. Placez dans la sorbetière et turbinez.

DRESSAGE Montez les crèmes glacées sur une gaufrette, moitié vanille et moitié fraise, puis refermez avec l’autre gaufrette. Servez aussitôt ou conservez au congélateur.

76 gourmand.viepratique.fr

VPGM0324_076_AC163254.pdf


Pour une douzaine de cookies Préparation 15 min Cuisson Difficulté nnnnn

10 min

#

g 85 g de beurre mou g 1 œuf g 85 g de sucre g 150 g de farine (ou 30 g de poudre de cacao) g 50 g de pépites de chocolat noir g 50 g de pépites de chocolat blanc g 1 c. à café de levure chimique g 1 pincée de sel #

1. Préchauffez le four à 150 °C (th. 4/5). 2. Dans un saladier, mettez 75 g de beurre, incorporez le sucre, l’œuf entier et mélangez le tout. Ajoutez peu à peu la farine mélangée à la levure, le sel et la moitié des pépites de chocolat. 3. Beurrez une plaque allant au four et formez les cookies sur la plaque (environ le contenu d’une cuillère à soupe). Décorez avec l’autre moitié des pépites. Faites cuire environ 10 minutes en surveillant la cuisson.

s aux pépi tes e i k o o h c c r èm e g la c é e c i dw cola t e t n a S ch o de

Pour la crème glacée chocolat (1 litre) Préparation 10 min Cuisson 10 min Congélation selon le type de sorbetière Difficulté nnnnn #

g 50 cl de lait g 4 jaunes d’œufs g 200 g de chocolat noir g 100 g de sucre #

1. Hachez le chocolat en petits morceaux. Battez les jaunes d’œufs avec le reste du sucre. Portez le lait à ébullition avec la moitié du sucre et versez-le sur le mélange œufs et sucre. 2. Remettez le tout à feu doux et remuez jusqu’à ce que la préparation épaississe, sans faire bouillir. 3. Ajoutez le chocolat, mixez et laissez refroidir dans un saladier, avant de verser dans la sorbetière et turbinez.

Je dresse

Placez la crèm e deux cookie glacée chocolat entre s, appuyez lé gèrement pour aplatir le sa immédiatem ndwich. Servez en t ou cons quelques m inutes au co ervez ngélateur, 1 heure max imum.

gourmand.viepratique.fr

77

VPGM0324_077_AC163268.pdf


ATELIER PÂTISSERIE

Notre vacherin aux fruits rouges Vacherin ou pavlova ? La différence est de taille ! Si les deux desserts sont réalisés à base de meringue, de glace, de chantilly et de fruits, le vacherin demande un certain tour de main à cause de sa coque creuse et délicate. Chez Gourmand, on a choisi l’excellence pour ce pas à pas, (même pas peur !). Par Jérémy Diaz

Manue en pleine cu lle tte de framboises du jaeird in. Ce qu’il me faut… Pour 8 personnes Préparation 1 h Cuisson 3 h  Congélation 3 h Difficulté nnnnn g 1,5 l de crème glacée à la fraise (voir recette p. 76) g fruits rouges au choix (groseilles, fraises, framboises…)

Préparez la meringue suisse : 1 Versez les blancs d’œufs avec le sucre dans un faitout et placez-le dans un bain-marie frémissant. Fouettez en incorporant un maximum d’air pour faire gonfler. Surveillez la température et ôtez du bain-marie lorsqu’elle atteint 50 °C.

POUR LA MERINGUE SUISSE

g 100 g de blancs d’œufs g 100 g de sucre g 100 g de sucre glace

2 Fouettez hors du bain jusqu’à ce que le mélange refroidisse, puis incorporez le sucre glace tamisé.

PLUS FACILE, LA PAVLOVA Si vous avez peur de vous lancer dans la réalisation d’une coque en meringue, optez plutôt pour la confection d’une pavlova en dressant la meringue en deux disques. Déposez sur le premier disque la glace et la chantilly, recouvrez avec le deuxième et congelez. Avant de servir, dressez un peu de chantilly et décorez avec les fruits rouges ce dessert nommé en l’honneur de la ballerine russe Anna Pavlova.

4 Au niveau du boudin extérieur, montez la meringue sur elle-même jusqu’en haut du cercle. Enfournez pour 3 heures (la meringue doit être bien sèche). Laissez refroidir. Préparez les bâtons de meringue (voir ci-dessous).

POUR LA CHANTILLY AU MASCARPONE

g 25 cl de crème fleurette g 250 g de mascarpone g 60 g de sucre glace g 1 gousse de vanille

chemisé avec du papier sulfurisé. Avec la poche à douille munie d’une douille ronde, réalisez une spirale dans le fond du cercle.

3 Préchauffez le four à 90 °C (th. 3). Sur une plaque couverte de papier sulfurisé, posez un cercle de 18 cm

5 Garnissez la coque de crème glacée détendue. Placez le tout au congélateur.

Je réalise des bâtons de meringue

1

2

3

1 Avec une poche à douille munie d’une douille panier (un côté lisse et un denté), réalisez des bâtons de meringue et faites-les cuire à 90 °C environ 2 heures (surveillez la cuisson afin qu’ils restent bien blancs). 2-3 Collez-les ensuite autour de la coque à l’aide de meringue crue, afin de réaliser un habillage élégant.

78 gourmand.viepratique.fr

VPGM0324_078_AC163273.pdf


1

5

2

6

3

7

4

8

6 Fouettez doucement le mascarpone, le sucre glace, les graines de vanille et 5 cl de crème pour délayer l’appareil, puis ajoutez en filet le reste de crème. Quand tout est homogène, augmentez la vitesse et fouettez comme pour une chantilly. Sortez le vacherin, déposez dedans, avec une poche à douille, la chantilly au mascarpone. 7 Parsemez d’une couche de fruits rouges. Remettez au congélateur pour 1 heure. 8 Sortez le vacherin et emplissez-le d’une nouvelle couche de glace et de chantilly au mascarpone. Remettez-le au congélateur pour 2 heures minimum. La touche finale Au moment de servir, décorez avec le reste de fruits rouges.

Thomas, notre photographe en ac tion. gourmand.viepratique.fr

79

VPGM0324_079_AC163314.pdf


NOTRE PEOPLE

Les confidences sucrées de

Virginie Guilhaume La jolie brune va présenter la finale du concours culinaire « Qui est le prochain grand pâtissier ? » Elle nous parle de son amour des desserts… Par Nicole Réal g Aimez-vous goûter les gâteaux des candidats ? J'adore ! C'est ce qui me plaît le plus dans l'émission car ainsi je reste en permanence dans la découverte de la subtilité et du choix du mélange de certaines saveurs. g Appréciez-vous les desserts glacés ? Beaucoup moins que les desserts classiques. La combinaison chaud froid me pose un problème. g Aucun dessert glacé n’a trouvé grâce à vos yeux ? J’ai deux exceptions : les vacherins parce que j’adore la chantilly glacée qui est un vrai délice. Et un dessert de Joël Robuchon composé d’une coque en chocolat glacé qui éclate lorsqu’on verse dessus du chocolat chaud. La saveur particulière de ce chaud froid est absolument géniale. g Quel dessert vous renvoie à votre enfance ? Ma grand-mère préparait un gâteau aux marrons assez roboratif et très compact. C’était un mélange assez sucré de marrons, de chocolat avec de la farine et des œufs. Sans oublier une petite crème anglaise ! (rire). J’adorais cette pâtisserie et l’évoquer me donne envie d’en faire une !

La belle animatrice de France 2 craque pour le vacherin et sa chantilly glacée. g Votre fils est-il d’un naturel gourmand ? Oui, il est dingue de chocolat et je crois que c’est un peu ma faute... g Racontez-nous… Pendant toute ma grossesse, je me suis empiffrée de couscous, de tajines et de harissa que je mangeais à la cuillère. Mais pire encore : après le fameux couscous boulettes, je m’enfilais des tablettes de chocolat entières. Au bout de neuf mois, j’avais grossi de 20 kilos ! g Dans un repas, que représente le dessert ? C’est le moment le plus attendu, c’est la touche finale. Aujourd’hui déguster une pâtisserie est devenu, au même titre qu’une bonne viande ou un foie gras, un plaisir reconnu. g Quel est le dessert que vous adorez préparer pour les gens que vous aimez ? Une mousse au chocolat blanc avec un coulis d’abricot agrémenté d’un peu de pamplemousse. Ce dessert qui surprend toujours n’a rien à voir avec la mousse au chocolat classique. Pour accentuer cette différence, à dose infinitésimale, j’ajoute dans le chocolat blanc de la gélatine.

Le gâ teau aux marro de sa grand -mère ns

g Pouvez-vous nous révéler l’une de vos astuces pour réussir un bon gâteau ? Elle est assez connue : pour être certain de ne pas rater sa crème Chantilly, l’idéal est d’y ajouter un peu de mascarpone. La crème est beaucoup plus grasse mais, en revanche, elle a plus de corps et d’épaisseur.

80 gourmand.viepratique.fr

VPGM0324_080_AC163319.pdf


DÉCO PERSO

n e r e i o v s e a L

On a adoré cette quinzaine PANIÈRE COSY Pour entreposer muffins colorés, miche de pain ou brioche toute chaude le dimanche matin, ce petit panier est idéal. Garni de noyaux de cerises, il garde au chaud pains et viennoiseries tout en égayant la table. Panière gourmande Maia, 26 €, Jean-Vier.

gourmand.viepratique.fr

81

VPGM0324_081_AC164577.pdf


MON DÉCO ATELIERPERSO DÉCO PERSO

Fleurs à croquer Pour décorer vos pâtisseries, glaces, gâteaux, réalisez ces petites roses et pétales en pâte d’amande colorée. Celle-ci est si malléable, qu’elle reproduit à la perfection la corolle, le pistil ou les étamines du moindre bourgeon. J’ai une petite astuce que j’utilise chaque fois que je travaille la pâte d’amande : je saupoudre légèrement mon plan de travail de sucre glace. Ainsi, je peux étaler ma pâte très finement sans la casser et faire toutes les formes que je veux sans qu’elle colle aux mains.

82 gourmand.viepratique.fr

VPGM0324_082_AC160886.pdf


À voir et à manger ! Par Michèle Vaillant

Le pot de gelée de pétales Pour décorer ma table ou pour faire un petit cadeau qui sera apprécié de chacun des convives, voici une recette super facile ! Lavez 600 g de pétales de roses (sans traitement) et égouttez-les. Jetez-les dans 60 cl d’eau bouillante et laissez cuire 30 minutes. Égouttez les pétales et pesez le liquide obtenu. Ajoutez la même quantité de sucre avec gélifiant et replacez le tout dans la marmite. Portez à ébullition et laissez bouillir 7 minutes. Écumez éventuellement et versez cette gelée de rose dans des pots de yaourt en verre, puis parsemez de quelques pétales de rose.

Id ée ca d ea u à d évor er C’est la fête et ça pétille Faites preuve d’originalité et servez des kirs royaux à la rose. Présentez le sirop de rose dans un pichet. Mettez-en une lichette au fond des coupes et versez du champagne pardessus. Divin ! Entourez le pied des coupes d’un petit ruban rose et décorez la surface du kir de pétales de rose fraîche.

Pétales cristallisés Pour agrémenter un buffet festif, rien de plus poétique que cette décoration à l’assiette… pour le plaisir des yeux et du palais. Les pétales de rose cristallisés sont non seulement décoratifs, mais aussi délicieux. Voici la recette : enlevez les pétales d’une rose (sans traitement) très parfumée. Battez 2 blancs d’œufs pour les liquéfier légèrement. Trempez les pétales un par un dans le blanc d’œuf puis badigeonnez-les de sucre cristallisé. Déposez-les sur une plaque recouverte de papier de cuisson. Laissez cristalliser quelques heures ; les pétales doivent durcir. gourmand.viepratique.fr

83

VPGM0324_083_AC160891.pdf


DÉCO PERSO

Œuf-spirateur Qui n’a jamais laissé tomber accidentellement le jaune dans les blancs et dû tout recommencer ? C’est terminé avec ce petit ustensile rigolo et révolutionnaire : une pression sur son ventre et le jaune est aspiré sans laisser de trace ! Yolk pig, 11 €, Pa Designvente. Chez Mathon.

La table en rose On a pâtissé, décoré, étalé, confectionné, il est temps d’acheter ! On fait ressortir son côté princesse des Mille et Une Nuits et on craque pour ces ustensiles pétillants, utiles mais surtout… très roses ! Par Camille David

Porcelaine d’antan Pour un café noir ou un thé vert, ce mug au design d’autrefois va égayer le petit déjeuner. Ambiance bistrot, parfait pour accompagner le croissant chaud, succès garanti auprès de la petite famille ! Mug Gyver, 19,88 € les 6, Derrière la porte.

Mise en boîte

Tous à couvert ! Fini les tables monotones et vieillottes, on adopte des couverts roses dépareillés pour apporter une touche moderne et sophistiquée. Couverts collection dépareillée rose, 65 €, Pied de poule.

Thé, café, sucre, farine… Ces boîtes décorent à elles seules la cuisine. Fini les paquets disgracieux au fond des placards, les condiments ornent maintenant les étagères. Set de 3 boîtes métalliques, 36 €, Étoile et Compagny.

84 gourmand.viepratique.fr

VPGM0324_084_AC160932.pdf


Ça tombe à plat

À coquer !

À table !

Ces plateaux sont l’accessoire pratique de la cuisine. Réversibles et empilables, ils se rangent à plat pour un vrai gain de place. Ils ne se tachent pas et résistent à une chaleur de 90 °C. Plateau free form, 35 €, Feel and Co.

N’est-ce pas mignon ? On vous propose un petit coquetier tout rose pour réjouir la décoration de table tout en douceur avec son côté épuré, très pastel et un peu rétro. Coquetier en céramique Mynt, 3,30 €, Nostalgie Im Kinderzimmer.

À l’intérieur ou à l’extérieur, pas toujours évident de trouver la nappe adéquate. Plus besoin de se creuser la tête, les sets de table sont mode, économiques, lavables et peuvent être assortis comme dépareillés. Set de table Bayadère, 2,75 €, Harmony.

Tea time

Plié en 4

On reste dans l’esprit contes de fées avec ce service digne de « La Belle et la Bête ». Pour un goûter sans fausse note, on choisit cet ensemble en porcelaine fuchsia, pétant et chic. Ensemble théière, crémière et sucrier, 33,90 €, Amadeus.

Ce dessous-de-plat s’adapte à toutes les casseroles, poêles et autres contenants. Déployé ou non, sa matière silicone permet de changer sa forme à volonté. Dessous-de-plat Inadnout,15 €, Konstantin Slawinski.

On fait tout sauter On pose en bordure de table ce très beau seau à champagne en verre soufflé pour épater la galerie à tous les coups ! Ça change du traditionnel seau en métal qui manque cruellement d’élégance ! Seau à champagne verre soufflé rose, 110 €, Comptoir Azur. gourmand.viepratique.fr

85

VPGM0324_085_AC160937.pdf


DÉCO PERSO

Mes marque-places très nature Quelques idées pour faire une jolie table avec des fleurs et des accessoires chinés Par Michèle Vaillant Zinc + ardoise + aromatiques Un petit pot en zinc très champêtre, dans lequel est déposée la serviette de table. Celle-ci est nouée avec une cordelette en coton, et on glisse à l’intérieur quelques brins de lavande. À l’aide d’un feutre blanc, peignez des ronds blancs sur le gobelet en zinc. Les invités se reconnaîtront à leur nom inscrit à la craie sur une miniardoise.

Pots de confiture + raphia Lavez et rincez 4 bocaux de confiture en verre. Dénichez un vieux livre de botanique avec des illustrations de plantes et leur appellation. Découpez les pages à la hauteur des bocaux. Entourez les bocaux de ces pages en les collant ensemble, puis maintenez-les en faisant plusieurs fois le tour avec 2 cordelettes en raphia ou coton. Nouez en réalisant une jolie boucle. Pour terminer, écrivez les noms de chaque convive au feutre noir, à l’aide d’un pochoir.

Fleurs + ardoise Une table déjà prête pour un dîner romantique. Des assiettes en fine porcelaine, des couverts en argent et des verres en cristal peuvent paraître austères, mais une serviette décorée d’un petit bouquet de de romarin et sauge vient rafraîchir l’ensemble ! Le nom est inscrit à la craie blanche sur une petite ardoise.

Le bon shopping Ces miniardoises se clipsent ou se posent, livrées avec leur craie, vous allez les adorer ! 2,92 € les 12, Festin shop. 86 gourmand.viepratique.fr

VPGM0324_086_AC160974.pdf


J'AI TOUT BON

ue

r e i p h r a a c t i n q o M 62

p.

Mercredi pro chain, à te MÈRE D-av AN ster ec let,s àpet ASTUCE DE GR laitmsain avan e m m ayo co Apprenez à faire la m 88. p er plus). À retrouv (vous ne la louperez

BANC D'ESSAI La rédac a testé pour vous 3 mozzas di bufala de GMS. À retrouver p 92.

sur : urs de main D'autres to and pratique.fr w.gourm

ww

SHOPPING EXPRESS Coup de cœur pour cette nouvauté petit déj : le chocolat et le café réunis. Grâce à Chokawa, on découvre une nouvelle saveur dans notre bol. Chokawa, 4,75 €, Benco.

pping GMS p 90 Retrouvez la suite de notre sho gourmand.viepratique.fr

87

VPGM0324_087_AC163336.pdf


J’AI TOUT BON

Que faire si… LA MAYONNAISE EST TROP LIQUIDE ? Curieusement, si elle est trop liquide, c’est qu’elle manque d’huile. Il suffit d’en ajouter, toujours en petit filet, et de fouetter jusqu’à ce que la sauce ait pris de la consistance. On évite donc de s’affoler, de battre plus large ou d’ajouter trop d’huile d’un coup. Sinon c’est la cata ! ELLE EST TROP éPAISSE ? À l’inverse, il faut la détendre avec de l’eau, du vinaigre ou du citron, mais surtout pas d’huile qui raffermirait davantage. ELLE NE PREND PAS ? On ne la jette surtout pas, car une mayonnaise se rattrape toujours ! On laisse décanter. Quand les phases solides et huileuses se dissocient, on les sépare délicatement et on recommence à fouetter la partie solide en ajoutant progressivement l’huile récupérée.

88 gourmand.viepratique.fr

VPGM0324_088_AC163426.pdf


Je réussis la mayo

COMME MA GRAND-MÈRE Une mayonnaise maison réveille un reste de poulet ou de rosbif et donne des airs de fêtes à un œuf dur comme à une crevette. Et avec nos astuces, à tous les coups, c’est une réussite ! Par Magali Kunstmann-Pelchat

LES INGRÉDIENTS INDISPENSABLES. Échec assuré pour les uns, facilité déconcertante pour les autres, c’est fou ce que la mayonnaise véhicule dans l’inconscient collectif. Pourtant, il existe quelques principes de base qui permettent de dépasser ses inquiétudes. À commencer par les 3 ingrédients indispensables : au moins 1 jaune d’œuf dont les propriétés émulsifiantes et les protéines stabilisent la préparation, de l’eau ou un ingrédient aqueux comme le vinaigre ou le jus de citron qui permettent à la sauce de prendre et, enfin, de l’huile pour réaliser l’émulsion et donner la consistance. C’est scientifiquement prouvé (Hervé This en parle très bien), sans l’un d'eux, la mayonnaise ne prend pas. À LA CUILLÈRE OU À LA FOURCHETTE Bien souvent on sort le fouet électrique… On oublie qu’il y a quelques années, dans les restaurants, les maîtres d’hôtel préparaient la mayonnaise avec seulement une fourchette et un cul-de-poule. D’ailleurs, dès le XVIIIe siècle, Marie-Antoine Carême ne jurait que par la terrine et la cuillère de bois pour monter celle qu’il nommait alors « magnonnaise » (du verbe « manier »). L’idéal, c’est de prendre un saladier suffisamment grand pour contenir le volume de mayonnaise final et de le caler sur un torchon plié. Et le petit plus, c’est la cuillère magique (voir ci-contre). L’ART DE FAIRE MONTER LA SAUCE Tout réside dans le tour de main. Des petits coups de fouet ou de fourchette courts, rapides et réguliers. On commence par mélanger le jaune d’œuf, le sel, le poivre blanc et le vinaigre ou le citron. On en compte généralement 1  cuillerée à café pour 1 jaune. Vient alors le moment où l’on verse l’huile en filet. Inutile de fouetter trop rapidement, l’essentiel c’est de battre régulièrement. Peu importe le sens. L’idéal, c’est de bien disperser l’huile et de fouetter toujours au même endroit, celui de l’émulsion. Au départ, le mélange semble trop huileux mais, avec un peu « d’huile de coude », la mayonnaise prend du corps comme

par magie. Il suffit alors d’ajouter de l’huile pour augmenter la quantité et de continuer à battre ainsi. QUELLE HUILE CHOISIR ? Toutes les huiles conviennent à la mayonnaise. Néanmoins, celle de pépins de raisin offre la meilleure tenue. En variant les huiles, la saveur diffère : olive, noix, pistache, noisette, avocat… Pour obtenir un meilleur résultat, on peut associer une huile de bonne qualité à celle de pépins de raisin. Et on évite d’avoir la main trop lourde car moins il y a d’huile, meilleure est la mayonnaise : 20 cl pour 1 jaune, c’est parfait. AVEC OU SANS MOUTARDE ? C’est à Auguste Escoffier, au XIXe siècle, que l’on doit la mayonnaise avec de la moutarde. Et aujourd’hui, c’est même la méthode la plus répandue. Bien qu’elle ne soit nullement obligatoire, il faut avouer qu’elle rassure car elle donne l’illusion que la sauce prend rapidement.

Je la veux !

pour réussir cuillère magique naise L'indispensable aigrette, mayon , vin toutes les sauces en un tour de main et ns io uls ém et autres . ux ea um gr ns sa . e Graine, 5,95 € • En Inox - La Bonn

gourmand.viepratique.fr

89

VPGM0324_089_AC163431.pdf


J’AI TOUT BON

Le shopping

des nouveautés en GMS ! La rédac’ déniche pour vous les derniers produits en grandes surfaces ! Économiques, pratiques, surprenants… Tous les 15 jours, retrouvez notre sélection.

salée Au rayon épicerie

Épicerie sucrée

La force du goût Avec la chaleur de l’été, difficile de résister aux envies de barbecue ! Viandes et légumes grillés aimeront faire trempette dans ce ketchup relevé au poivre de Cayenne. Des restes dans le frigo ? Improvisez une assiette et sublimez vos aliments de la veille avec cette sauce. Ketchup poivré, à partir de 1,49 €, Amora.

Petites bombes acidulées Après les fameuses bouteilles Bubblizz Original et Bubblizz Fil, la famille s’agrandit avec les Bubblizz Bomb. Ces petits bonbons colorés vont en décoiffer plus d’un avec leur cœur rempli de poudre effervescente hyper acide. Petit conseil : ne vous fiez pas à sa petite taille ! Bubblizz Bomb, 1,90 €, Lutti.

Savoir-faire inégalé Pour ses 120 ans d’existence, Saupiquet rend hommage à son créateur et lance une nouvelle marque de sardines « Arsène Saupiquet ». À l’huile d’olive, au piment, à l’huile de tournesol et à la tomate, cette nouvelle gamme qui s’inspire des recettes originelles apportera de l’authenticité à vos assiettes. Arsène Saupiquet, 1,95 €, Saupiquet.

Sans modération La biscuiterie Kambly lance « Nature & Saveurs », une nouvelle gamme de trois biscuits aux parfums originaux à déguster à tout moment de la journée. Noix de coco, noisettemiel de châtaignier et amandenuances de citron, à chacun son petit moment douceur. Nature & Saveurs, 1,99 €, Kambly.

90 gourmand.viepratique.fr

VPGM0324_090_AC161328.pdf


Au rayon entretien

Boissons

C’est l’heure du pique-nique

Loïc ramène sa framboise Succombez à cette nouveauté désaltérante qui allie les arômes du cidre à la fraîcheur acidulé de la framboise. On oublie les apéros classiques qui manquent de style ! Cidre & framboise, 3,30 €, Loïc Raison.

Trouver le récipient parfait, qui ne s’ouvrira pas, hermétique ou assez grand pour emmener en pique-nique tous vos aliments, relève parfois du défi ! Mais pas de panique, avec ces sacs Zipper Alba, il vous sera très facile de zipper tout ce qu’il vous plaît. Existe en version petit et moyen. Zipper, sacs multi-usages, à partir de 2,66 €, Albal.

Dosage au millilitre près

Produits frais Saveurs de voyage À l’espagnole, à l’italienne ou encore à l’orientale, faites voyager vos papilles avec ces Trio ensoleillés ; des compositions de légumes confits et d’olives signées Ensoleil’ade Apéritif. Cuisinés à partir de légumes frais, ils sont préparés sans conservateur ni additif, sans allergène et sans gluten. Trio, 2,95 €, Ensoleil’ade Apéritif.

Avec sa gamme Kitchen Lab, Pyrex propose des ustensiles ultra précis pour réussir ses vinaigrettes comme un chef ! Inspiré par l’univers des laboratoires, leur design apporte une touche d’originalité dans votre cuisine. Une fois votre vinaigrette faite, conservez-la grâce au bouchon en silicone hermétique. Passe au lave-vaisselle et même au micro-ondes. Gamme Kitchen Lab, à partir de 6,40 €, Pyrex.

gourmand.viepratique.fr

91

VPGM0324_091_AC161349.pdf


J’AI TOUT BON

La rédac a testé pour vous

La mozzarella di bufala À la fois ferme, fondante et juteuse, c’est un des fromages les plus consommés de l’été. En salade, pour accompagner des tomates parfumées, sur une pizza cuite au feu de bois, elle se glisse partout. Attention, on préfère la version AOP au lait de bufflonne pour une expérience authentique ! Par Camille David

Michèle et Claire go les mozzas choisiesû tent !

i a s s e ’ d c n a B

Idéale pour tout

Pour les pizzas

En salade en petits dés

Mozzarella di bufala Campana AOP, 2,05 € les 125 g (soit 16,40 € le kg), Itinéraire des Saveurs. • Valeur énergétique : 281 kcal/100 g

Mozzarella di bufala campana, 2,13 € les 125 g (soit 17,04 € le kg), Casa Azzurra. • Valeur énergétique : 270 kcal/100 g

Mozzarella con latte di bufala, 2,09 € les 100 g (soit 20,90 € le kg), Chez Intermarché. • Valeur énergétique : 283 kcal/100 g

Décidément la préférée ! Sa texture est très moelleuse, crémeuse au cœur, et son goût vraiment prononcé. Elle demeure douce malgré une pointe d’acidité et reste assez longtemps en bouche après la dégustation. Très goûteuse, elle est parfaite en salade, sur des pizzas et même seule avec un filet de vinaigre balsamique.

Très moelleuse en bouche, elle est décevante au niveau du goût. On ne la sent pas tellement, elle ne vaut donc pas le coup en salade. En revanche, plus molle que ses consœurs, on la préfère sur une pizza, par exemple, pour apporter un peu d’onctuosité.

C’est la déception de cette sélection ! Malgré son packaging transparent qui promet un produit authentique et sa texture très proche de celle de la burrata, le goût n’est pas au rendezvous ! En revanche, comme elle s’émiette très bien, elle est parfaite pour une salade !

Pour bien la choisir II faut qu’elle soit bien blanche, juteuse et brillante ! Attention à ne pas se laisser berner par les versions au lait de vache : la véritable mozzarella, au lait de bufflonne, bénéficie d’une appellation protégée et elle est produite uniquement en Campanie, totalement made in Italy !

92 gourmand.viepratique.fr

VPGM0324_092_AC164994.pdf


L'agenda

z-vous gourman rende ds s e L Cette quinzaine, le vin est à la carte des événements gastronomiques en France.. Par Michèle Vaillant Cheval en caves Amoureux des chevaux et des bulles, ce spectacle équestre dans les caves troglodytiques de la maison Ackerman est fait pour vous. Cette initiative originale réunit trois patrimoines emblématiques de la ville de Saumur : l’équitation, le vin et les caves troglodytiques.

Les 27 et 28 juillet, 3 et 4 août 2015 à Saumur (49).

Les Estivales de Saporta

Fête des vignerons

Tous les mardis soir, les vignerons de l’AOC Languedoc font déguster leurs vins, autour de tapas et de produits du terroir, le tout en musique ! À découvrir : les vins de La Clape, Quatourze, Grés de Montpellier, la Méjanelle, Saint-Christol, Saint-Drézéry, SaintGeorges, Pézenas, et bien d'autres ainsi que les AOC Faugères, Picpoul de Pinet, Saint-Chinian et l’AOC Clairette du Languedoc. • 2 dégustations + le verre : 5 €

À partir de 18 h, on est tous sur la place du village ! Mais que s’y passe-t-il ? On déguste, on flâne sur le marché artisanal nocturne, on découvre les produits du cru, on se restaure avec les « plateaux terroir » préparés par l’association Culture et Festivités, on se détend avec le groupe Swing Jazz Parade. • Entrée : 2 €, un verre vous sera remis

Le mercredi 5 août à La Garde Adhémar (26).

Tous les mardis de 19 h à 23 h jusqu’au 8 septembre. Maison des vins du Languedoc au mas de Saporta à Lattes (34).

À ne pas manquer également Foire à l'ail et au basilic C'est une tradition qui remonte au Moyen Âge : tous les 26 juillet, le centre historique de Tours se pare de tons verts et blanc-rose, ceux-là même des nombreux étals présents. Tout l'enjeu de cette journée est de mettre la main sur le pot de basilic et la tresse d'ail qui relèveront vos prochaines compositions culinaires ! www.tours-tourisme.fr

Le 26 juillet à Tours (37).

Wine & Transat Sur les berges du Rhône, à Lyon, on se retrouve sur le pont de la péniche « La Plateforme » pour découvrir les vins de 20 caves de l’appellation Crozes-Hermitage en dégustant des tapas. En cale, on profite d’ateliers ludiques autour des principes des accords mets et vins. N’oublions pas les cours d’œnologie et leurs secrets !

Tous les mercredis jusqu’au 5 août à Lyon (69).

gourmand.viepratique.fr

93

VPGM0324_093_AC165025.pdf


Anciens numéros

Plus de 80 recettes détaillées et illustrées dans chaque n°, les conseils, trucs et astuces de notre expert préféré Cyril Lignac, les fiches menu...

N°1 des magazines de cuisine*

311

312

313

314

316

Complétez VITE votre collection Des recettes pour toute l’année et pour tous les budgets ! 317

318

320

321

322

BON DE COMMANDE

323

A retourner à Vie Pratique Gourmand – Anciens Numéros – B 945 – 60643 Chantilly cedex

Je commande les anciens numéros au prix de 4,50 € par exemplaire commandé, frais de port inclus* : ❑ 311x . . . . . ❑ 312 x . . . . ❑ 313 x . . . ❑ 314 x . . . ❑ 316 x. . . . ❑ 317 x . . . . ❑ 318 x . . . . ❑ 319 x . . . ❑ 320 x . . . ❑ 321 x. . . . ❑ 322 x . . . . ❑ 323 x . . . . . Le ou les numéros commandés vous seront envoyés dans un délai d’environ 4 à 6 semaines maximum après enregistrement de votre règlement et dans la limite des stocks disponibles.

Ci-joint mon règlement de ………………€ par : ❑ chèque bancaire ou postal à l’ordre de VIE PRATIQUE ❏ Carte Bleue Visa / Eurocard / Mastercard N° bbbb bbbb bbbb bbbb date de validité : bb bb Cryptogramme bbb Date et signature

(merci de noter les 3 derniers chiffres du numéro qui figure au dos de votre carte)

obligatoires :

ANVP309

Mes coordonnées Nom : ............................................................................................................................................................... Prénom : ....................................................................................................................................................... Adresse : ...................................................................................................................................................... ................................................................................................................................................................................ Code Postal :

bbbbb

Ville : ...........................................................................

Téléphone : ................................................................................................................................................. e-mail : ............................................................................................................................................................ Date de naissance :

bb bb bbbb

Conformément à la loi Informatique et libertés du 06-01-78 (art.27), vous disposez d’un droit d’accès et de rectification pour toute information vous concernant. * Valable en France métropolitaine uniquement

Oui, je souhaite recevoir des sollicitations commerciales et/ou participer à des études du goupe Publications grand public et de ses partenaires

*(source DSH : OJD 2012/2013 : ventes au numéro cumulées sur une année)

319


ENTRE NOUS

« J’ai raté le gâteau des 2 ans de mon fils » Drôle, décalée ou émouvante, retrouvez tous les quinze jours la confession culinaire d’un membre de la rédac ou d’une lectrice. La rédactrice en chef inaugure la rubrique. Par Morgane Leclercq

Ç

a faisait des mois que je bavais devant les magnifiques gâteaux à l’américaine qui pullulent sur la Toile (et sur les walls de mes amis FB). Voiture du dessin animé « Cars », train, bateau avec son coffre au trésor… Que des trucs trop beaux ! Pas vraiment patiente, je n’avais pas envie d’attendre les 3 ans de mon enfant pour me frotter à cet Everest de la vie de maman : le gâteau d’anniversaire. Je ne sais pas comment ça se passait pour nos grands-mères, à l’époque, peut-être se challengeaient-elles sur la meringue de leur tarte… Pour moi, clairement, le défi était sur la forme à donner au truc (dommage que la mode ne soit pas au gâteau au yaourt !). Je me suis dit qu’étant un peu nulle en dessin depuis la maternelle, fallait que je mise surtout sur une taille dingue… C’est décidé, je tente le rainbow cake. Vous ne voyez pas ? Mais si, c’est ce dessert immense, recouvert d’une ganache et dont chaque génoise a une couleur différente quand on le coupe. Dans l’estomac, on frôle l’indigestion, mais visuellement, ça claque ! Je convaincs mon homme : « Mais t’inquiète, c’est hyper simple, c’est juste plusieurs génoises à superposer. » Jour J. Après avoir couru au supermarché (c’est fou comme il manque TOUJOURS des choses), monsieur gère le salé, je gère le sucré. Premier anniversaire : j’ai envie de mystifier ma famille – on ne peut pas dire que je sois ultra reconnue pour mes talents de pâtissière. Je commence par préparer mes génoises : beurre, sucre, œuf, farine… OK, c’est parti, je muscle mes bras à mort !

J’en fais trois que je couperai en deux. Je verse trois colorants différents (eh oui, arc-en-ciel oblige) et j’enfourne le tout. 3 x 30 minutes plus tard, mon rythme cardiaque s’accélère. Elles sont franchement pas hautes, mes génoises, j’ai même du mal à voir comment je vais pouvoir les couper pour créer des couches en plus. Bon, zen, c’est peut-être normal (on aime bien se convaincre dans ces moments-là, que non, ce n’est pas raté, c’est tout à fait NORMAL). Je les coupe. Autant vous dire que ce ne sont plus des génoises mais des crêpes, vu la finesse du truc. Je mets un peu de confiture sur mes couches et de la chantilly (en bombe, mélangée à du mascarpone = gain de temps, dans ma tête) et j’empile. Une fois mon ovni terminé, je passe au glaçage : chantilly au mascarpone, toujours. Hop, direction le frigo ! Je le sors quand on en est encore au fromage. Il me paraît correct de visu (bien que pas très haut). On le découpe… et la cata ! Les génoises trop fines ne tiennent pas, ça tombe de partout, et ma chantilly en bombe se met rapidement à couler et à ne pas sentir super bon… Bref, j’ai fait illusion 2 minutes, le temps de le poser ;) Au goût, c’était un peu sans intérêt et bourratif, mais pas mauvais non plus. Next time, je reprendrai ce bon vieux gâteau au yaourt (n’en déplaise à Bree Van De Kamp et aux perfect mums de la Toile). toire z-nous votre his Vous aussi envoye sse.fr

info@com-pre

gourmand.viepratique.fr

95

VPGM0324_095_AC165251.pdf


L'index des recettes

Les entrées chaudes

e ck e t Risotto sp rt fo e u roq

Verrines de poivron aux pignons et fleurs de lavande . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .24 Empanada au poireau, tomate et tofu . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .41 Aubergines grillées . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 42

Les plats

p.

Les entrées froides

40

Terrines aux asperges vertes et saumon fumé. . . . .18 Verrines de petits pois . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .19 Verrines de crème de poivrons à la feta. . . . . . . . . . . . . . . . . . 21 Bouchée de saumon au fromage frais . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 22 Taboulé aux tomates. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .23 Terrine de saumon sauce au cresson. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 25 Gaspacho de tomate au Tabasco rouge et sa chantilly salée aux herbes et au Tabasco vert. . . . . . 44 Assiette comme à Bologne . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .45 Smoothie vert aux cranberries. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 56 Bagels à l’emmentaler AOC Suisse. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 56 Gaspacho de pastèque au fromage de chèvre. . . . . 63 Brochettes de pastèque, mozzarella et olives noires. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 66 Salade de pastèque aux agrumes, haricots verts et feta. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .66

Le gratin de courgette de la rédac . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .8 Le gratin de courgette de Cyril Lignac . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .9 Terrine de poulet aux abricots secs. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .17 Terrine de légumes.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 22 Terrine aux légumes méditerranéens. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 26 Œufs sur le plat à la mangue et noix de cajou . . . . . . 26 Verrines de saint-jacque aux moules et patate douce . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .28 Nuggets de poulet.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 30 Risotto speck et roquefort . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 40 Brochettes de poulet grillé à la sauce yakitori.. . . . . .41

, au poireau Empanada et tofu tomate

p.

41

96 gourmand.viepratique.fr

VPGM0324_096_AC169296.pdf


u chèvre, Lasagnes a t viande e s rd épina s des Grison

p.

45

Escalope de veau roulée au cantal jeune et aux herbes. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .42 Riz au poulet et à l’ananas. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 44 Lasagnes au chèvre, épinards et viande des Grisons.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 45 Rouget grillé au romarin. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 48 Brochettes de canard aux abricots. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 48 Nouilles soba aux légumes primeurs. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 67 Assiette lendemain de fête. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 68 Crumble de poireau et haddock . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . fiches Crumble aubergine, agneau et sarrasin.. . . . . . . . . fiches Crumble courgette, brousse, amande. . . . . . . . . . . . . fiches Crumble de poisson aux amandes. . . . . . . . . . . . . . . . . . .fiches

Glace à l'eau et fruits rouges. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .73 Esquimaux à la menthe. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 73 Sucette glacée au pamplemousse et à l’orange.. . . .73 Glace mangue macaron de meringue. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 75 Gaufrettes cassonade vanille -fraise . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 76 Sandwich cookies aux pépites de chocolat et crème glacée . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .77 Vacherin aux fruits rouges. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 78 Crumble au chocolat. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . fiches Crumble aux fruits rouges et noirs. . . . . . . . . . . . . . . . . . .fiches Crumble pommes Oreo. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . fiches Crumble aux figues . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . fiches vert Smoothie ies rr e b n aux cra

Les desserts

Esquimaux au yaourt et à la confiture d’abricot . . .35 Sabayon vanille aux fruits rouges. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .40 Brousse à la fleur d’oranger. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 41 Mugcake façon cheesecake à la framboise. . . . . . . . . . .42 Quatre-quarts aux pruneaux. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 45 Ananas grillé à l’huile de vanille . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 49 Salade de fruits et tuiles de quatre-quarts. . . . . . . . . . . . . . 57 Granité de pastèque. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .66

Sans Gluten

Végétarien

Végan

56

p.

gourmand.viepratique.fr

97

VPGM0324_097_AC169309.pdf


o r é m u n n i a h Proc T DÈS LE 6 AOÛ

Je veux de jolies tar tes revisitées FINES, SANS PÂTE, SANS GLUTEN, ULTRA CROUSTILLANTES, SALÉES/SUCRÉES… 16 rue du Dôme 92100 Boulogne-Billancourt Tél. 01 45 19 58 00 RÉDACTION COM’Presse : 6 rue Tarnac, 47220 Astaffort Tél. 05 53 48 17 60 - info@com-presse.fr Chef d’édition : Marie de La Forest Directrice de la rédaction : Dany Duran Rédactrice en chef : Morgane Leclercq Rédactrice en chef adjointe : Magalie Collin Directeur artistique : Jérémy Hiro Chef de studio : Alain Adone Rédacteurs-graphistes : Thomas Durio, Heydi Falchetto Nicolas Mir, Sébastien Pélegrin, Ziga Rajic Secrétaire général de la rédaction : Laurent Dibos Secrétaires de rédaction : Élisabeth Patry, Marion Pires, Nicolas Chrétien, Olivier Vignancour Rédactrice en chef photo : Caroline Quinart Service photo : Carole Hiro, Mathilde Loncle DIRECTION Directeur général : Pierre-Louis Marek Coordinatrices éditoriales : Nathalie Grivot et Karine Zagaroli Conseiller : Cyril Lignac FABRICATION Directeur de la fabrication : Bruno Matillat Impression : Eurogravure (Italie) Photogravure : COM’Presse, Point 4 Paris Distribution : Kuehne & Nagel, 77127 Lieusaint COMMERCIAL DIFFUSION Directeur administration des ventes : Marc Desmonts Directrice nationale des ventes : Élisabeth Herzog

RENSEIGNEMENTS

03 44 62 52 27 abonnements@pgp-media.fr

Directrice marketing direct : Faiza Boufroura Responsable promotion et partenariats : Sandra Meneghini Chef de produit abonnements : Betty Droin Contact diffusion : 01 45 19 59 59 PUBLICITÉ Directrice générale adjointe : Cécile Béziat cbeziat@reworldmediafactory.fr Directrice commerciale grands comptes : Laurence Gaboury lgaboury@reworldmediafactory.fr Directeur commercial : Jean-Noël Chevalier jnchevalier@reworldmediafactory.fr Directrice de la publicité : Sophie Rougeot Tél. 01.85.76.23.89 srougeot@reworldmediafactory.fr Directrice du trade marketing : Dalila Hamida Guillotte Tél. 01.45.19.58.75, dhamida@reworldmediafactory.fr Administration des ventes : Marion Doineau Tél. 01.45.19.58.69, mdoineau@reworldmediafactory.fr GOURMAND est édité par PUBLICATIONS GRAND PUBLIC SAS au capital de 500 000 €. PUBLICATION DU GROUPE REWORLD MEDIA Président directeur général : Pascal Chevalier Directeur général : Gautier Normand Directrice des rédactions : Sylvie Metzelard Directeur des opérations presse : Germain Perinet Directeur des activités numériques : Jérémy Parola CPPAP : 0317 K 85643. ISSN : 1964-9924 Dépôt légal : à parution. Tarif abonnement 1 an : 49 €

Directeur de la publication : Pascal Chevalier

Crédits photos Couverture : Photo de Cyril Lignac par Marie Etchegoyen, Photo de Besse Fabrice/Création Zaoul Tania/Conception Leroy Vania-Marie-Claire Copyright. P3 : Rozmarina-Fotolia, Emmanuelle Bézières. P6-9 : Thomas Durio, Emmanuelle Bézières, Derennes-Sucré Salé. P10-11: Andrey Starostin/Bablo/Dionisvera/bit24/ Nomad_Soul-Fotolia, girleatworld, DR. P12 : Thomas Durio, ILYA AKINSHIIN-Fotolia. P14 : okalinichenko/ Stéphanie Frey/niroworld/igor-Fotolia. P15: Igor-Fotolia, Cimbal Walter/Castilho Rua-Stockfood. P16-17: Igor-Fotolia, Wissing Michael/Great Stock-Stockfood. P18-19: Igor-Fotolia, Castilho Rua/Roche Amélie-Stockfood. P20-21: Igor-Fotolia, Fénot Eric-Stockfood. P22-23: Bialy Boguslaw/Castilho Rua/Fénot Eric-Stockfood. P24-25: Gräfe & Unzer Verlag/ Schardt Wolfgang/Castilho Rua-Stockfood. P26-27: Boyny Michael/Cimbal Walter/Great Stock-Stockfood. P28 : Fénot Eric-Stockfood. P30-31 : fahrwasser/sommai/volff/Joe Gough/bajinda/igor-Fotolia. P32-33 : Emmanuelle Bézières. P34-35 : Emmanuelle Bézières, Photo de Besse Fabrice/ Création Zaoul Tania/Conception Leroy Vania-MarieClaire Copyright. P37 : Maïzena, Tabasco. P38-39 : Savéol, yurakp/cynoclub/thodonal/rdnzl/alain wacquier/Nataliia Pyzhova-Fotolia. P40-41: Igor-Fotolia, Frédéric ArnaudConfédération Générale de Roquefort, Maïzena. P42-43: Igor/ Tolgatezcan-Fotolia, A Point Studio-Ker Cadelac, DR. P44-45: Igor-Fotolia, Tabasco, Maïzena. P46-47: vgajic-iStockphoto, HLPhoto-Shutterstock.com. P48-49: Igor-Fotolia, RuchaudSucré Salé, B. Marielle/V. Gault-Prismapix. P50-51 : Barilla, Maïzena.P52-53 : Savéol-Mathilde L Ecotais/Thierry Marx, Produits Tripiers. P54-55 : Andros, John Paul Urizar/Bauer Syndication-Oredia. P56-57 : Igor/Fotolia, CMC, AOC Fromages Suisses, A Point Studio pour Ker Cadelac. P59: Igor-Fotolia, Carmen Barea-Prismapix, rukxstockphotoFotolia, Thys/Supperdelux-Sucré Salé. P60-61: M.Studio/ Mariusz Blach-Fotolia. P62-63: Thys/Supperdelux-Sucré Salé. P64-65: Morgans Gareth/Lhomme Valérie/Weiner FrankStockfood. P66-67: Lhomme Valérie/Morgans Gareth/Weiner Frank-Stockfood, Carmen Barea-Prismapix, He2-Fotolia. P68: Virginie Garnier et Caspar Miskin/Editions Marabout. P69: Igor/Koss13-Fotolia, Sjoberg Marie-Stockfood, Thomas Durio. P70-71: sarsmis/ehaurylik-Fotolia. P72-73: Syl d AB-Sucré Salé, Sjoberg Marie/Avalos Flores MaricruzStockfood. P74: Court Chris/bauer Syndication-Orédia, Daniel Mettoudi-CEDUS, niroworld-Fotolia. P75-79: Thomas Durio. P80: Leroux Philippe-FTV, foodlove-Shutterstock. com. P81: Jean-Vier. P82-83: Fabrice Besse-Marie Claire Idées, niroworld/Igor/Scerpica-Fotolia, Studio Lipov-Stockfood. P86 : Flora Press/Martin Desjardins-Oredia. P87 : Jill Chen-iStockphoto, Emmanuelle Bézières, ChokawadeBencoAmbiance Bureau. P88-89 : zoryanchik-Fotolia, DR. P92: Emmanuelle Bézières. P93 : Stéphane Danielou, DR. P95 : engabito/tolgatezcan-Fotolia. P98 : Finley Marc O-Stockfood. P99 : Carnet/Saveurs-Sunray Photo, Mallet/Saveurs-Sunray Photo, Thys/Supperdelux-Sucré Salé, Amiel-Sucré Salé. P101 : Balme/Saveurs-Sunray Photo, Swalens/Supperdelux-Sucré Salé, Amiel/Studio-Sucré Salé. Remerciements : Centre National Interprofessionnel de l’Economie Laitière (CNIEL), la médiathèque INTERBEV, www.lesucre.com (CEDUS). Toutes les photos de Cyril Lignac sont réalisées par Marie Etchegoyen.

Carnet d’a dresses • Amora : www.amora.fr • Saupiquet : www.saupiquet.com • Lutti : https://lutti.fr • Kambly : www.kambly.fr • Albal : www.albal.fr • Pyrex : www.pyrex.fr • Loïc Raison : www.loicraison.fr • Ensoleill’ade Apéritif : www.lesensoleillades.fr • Amadeus : www.cadesdesign.com/fr/amadeus • Comptoir azur : www.comptoirazur.fr • Étoile & Compagny : etoileandcompany.com/fr • Feel and Co : www.feelandco.com • Harmony : www.harmony-textile.com/fr • Jean-Vier : www.jean-vier.com/fr • Konstantin Slawinski : www.konstantinslawinski.com • Pa-design : www.pa-design.com/fr • Pied de poule : www.pieddepoule.com • La Bonne Graine : www.labonnegraine.com • Zoku : www.zokuhome.com • Mes verrines : www.mes-verrines.com

98 gourmand.viepratique.fr

VPGM0324_098_AC165483.pdf


gourmand 324

gourmand 324

Crumble courgette brousse amande

Crumble de poireau et haddock

Plat - facile - ĂŠconomique

Plat - facile - abordable

gourmand 324

gourmand 324

Crumble de poisson aux amandes

Crumble aubergine, agneau et sarrasin

Plat - facile - abordable

Plat - facile - abordable

VPGM0324_099_AC162539.pdf


Crumble de poireau et haddock Pour 4 personnes Préparation 30 min Cuisson  35 min Difficulté nnnnn #

g 400 g de haddock g 8 petits poireaux g 1 échalote g 20 cl de crème fraîche liquide g 30 cl de lait g 15 g de beurre g sel, poivre Pour le crumble : g 100 g de beurre g 150 g de farine g 40 g de mélange de graines (lin, pavot, sésame, tournesol...) #

1. Dans une casserole, faites chauffer le lait avec 20 cl d’eau, ajoutez-y le haddock et pochez-le 5 minutes à feu doux. Égouttez-le. 2. Préchauffez le four à 180 °C (th. 6). Dans un saladier, mélangez la farine avec les graines, salez, poivrez et ajoutez le beurre légèrement ramolli, détaillé en morceaux. Travaillez la pâte du bout des doigts afin d’obtenir un mélange sableux. 3. Lavez les poireaux et détaillez-les en rondelles. Émincez finement l’échalote. Faites bouillir une petite casserole d’eau et plongez-y les rondelles de poireau pour 3 minutes. 4. Pendant ce temps, faites blondir l’échalote dans le beurre, puis ajoutez les rondelles de poireaux et ajoutez la crème liquide. Salez, poivrez. 5. Répartissez la préparation dans 4 petits plats à gratin et ajoutez le haddock égoutté. Saupoudrez avec le crumble aux graines. Enfournez pour 25 minutes, jusqu’à ce que les crumbles soient bien dorés. Servez-les chauds ou tièdes.

Crumble aubergine, agneau et sarrasin Pour 6 personnes Préparation 35 min Cuisson  55 min Difficulté nnnnn #

g 500 g d’épaule d’agneau hachée g 1 belle aubergine g 200 g de tomates g 1 oignon g 2 gousses d’ail g 50 g de sarrasin grillé g 30 g de raisins secs g 30 g de pignons de pin g 120 g de farine g 80 g de beurre ou margarine g 2 c. à soupe d’huile d’olive ras-el-hanout g sel, poivre #

1. Lavez, séchez l’aubergine et les tomates. Coupez-les en tout petits dés. Pelez l’oignon. Pelez et dégermez l’ail. Hachez l’oignon et l’ail. 2. Faites chauffer l’huile dans une poêle et faites-y dorer la viande avec l’oignon et l’ail pendant 5 minutes. Ajoutez les dés d’aubergine et de tomate, les raisins secs, les pignons de pin, salez, poivrez et saupoudrez de 2 pincées de ras-elhanout. Laissez mijoter à feu doux 20 minutes. 3. Pendant ce temps, malaxez dans un saladier, la farine avec le beurre, puis ajoutez le sarrasin et les pignons de pin. Salez et poivrez et mélangez bien. 4. Préchauffez le four à 180 °C (th.  6). Versez la préparation à l’agneau dans un plat à four. Recouvrez de la pâte à crumble. Enfournez pour 30 minutes. Servez aussitôt.

Crumble courgette, brousse, amande Pour 4 personnes Préparation 30 min Cuisson  30 min Difficulté nnnnn #

g 8 courgettes vertes g 1 citron vert bio g 1/2 bouquet de menthe g 250 g de brousse g 125 g de beurre g 125 g de poudre d’amande g 50 g d’amandes grillées g 125 g de farine g 1 c. à café d’huile d’olive g sel, poivre #

1. Préchauffez le four à 210 °C (th. 7). Lavez et séchez les courgettes. Coupez-les en rondelles. Concassez les amandes à l’aide d’un couteau. 2. Préparez le crumble : dans une jatte, mélangez la poudre d’amandes, la farine, 1 pincée de sel et le beurre coupé en morceaux. Travaillez la pâte, puis égrainez-la du bout des doigts jusqu’à l’obtention d’une texture sableuse. 3. Râpez le zeste du citron vert, récoltez le jus. Dans un bol, écrasez la brousse à la fourchette. Salez et poivrez, puis ajoutez le zeste et le jus de citron. Ciselez la moitié de la menthe, mettez les feuilles hachées dans la préparation à la brousse et mélangez. 4. Dans un plat huilé, rangez une couche de rondelles de courgette en alternant les couleurs. Recouvrez d’une couche de brousse, puis terminez par une rangée de courgettes. Parsemez le plat de crumble. 5. Enfournez le gratin pour 30 minutes : le dessus doit être bien doré. Parsemez le crumble d’amandes concassées et de feuilles de menthe. Servez chaud ou froid.

Crumble de poisson aux amandes Pour 4 personnes Préparation 15 min Cuisson  15 min Difficulté nnnnn #

g g g g

4 pavés de cabillaud (200 g pièce) g 3 poireaux 3 brins de ciboulette g 100 g beurre salé à température 1 c. à soupe de farine g 2 c. à soupe d’amandes effilées huile g sel, poivre #

1. Préchauffez le four à 210 °C (th. 7). Émincez les poireaux et lavez-les soigneusement. Placez-les dans le panier d’un cuit-vapeur et posez les pavés de cabillaud par-dessus. Faites cuire pendant 15 minutes. 2. Préparez la pâte à crumble ; mélangez le beurre avec la farine, les amandes et poivrez. 3. Tapissez la plaque du four de papier sulfurisé et étalez-y la pâte à crumble. Enfournez au plus haut pour 5 minutes jusqu’à ce que le crumble soit bien doré. 4. Lavez, séchez et ciselez la ciboulette. Faites un lit de poireaux dans 4 assiettes, ajoutez un pavé de cabillaud et recouvrez de crumble d’amandes. Parsemez de ciboulette. Servez aussitôt.

VPGM0324_100_AC165256.pdf


gourmand 324

gourmand 324

Crumble aux fruits rouges et noirs

Crumble au chocolat Dessert - facile - économique

Dessert - facile - économique gourmand 324

Crumble aux figues Dessert - facile - économique

gourmand 324

Crumble pommes Oreo Dessert - facile - économique

VPGM0324_101_AC162599.pdf


Crumble au chocolat Pour 6 personnes Préparation 25 min Cuisson  45 min Difficulté nnnnn #

g g g g g

125 g de beurre très froid g 25 cl de crème fleurette 10 cl de lait g 1 œuf entier et 3 jaunes 200 g de chocolat noir amer à pâtisser 125 g de farine g 125 g de sucre roux 125 g de poudre d’amande g 1 pincée de sel #

Crumble aux fruits rouges et noirs Pour 4 personnes Préparation 20 min Cuisson  30 min Difficulté nnnnn #

g 400 g de framboises g 200 g de myrtilles g 200 g de mûres g 140 g de farine g 140 g de beurre demi-sel g 1 noix de beurre pour le moule g 140 g de poudre de noisette g 140 g de cassonade #

1. Préchauffez le four à 120 °C (th. 4).Mélangez la farine, une pincée de sel, le sucre et la poudre d’amande dans un saladier, ajoutez le beurre bien froid coupé en tout petits dés et travaillez le mélange du bout des doigts jusqu’à l’obtention d’une pâte sablée. Réservez au réfrigérateur. 2. Hachez le chocolat et mettez-les dans un grand saladier. Faites bouillir le lait mélangé à la crème fleurette puis retirez du feu, attendez 1 minute puis versez doucement sur le chocolat râpé en mélangeant jusqu’à l’obtention d’un mélange bien lisse. Puis incorporez les œufs battus, toujours en mélangeant doucement. 3. Versez la crème au chocolat dans des ramequins et répartissez la pâte à crumble par-dessus sans l’écraser. 4. Posez les ramequins sur la grille du four et faites cuire 40 minutes puis passez en position gril pour faire légèrement dorer la pâte quelques minutes. Surveillez pour ne pas la laisser brûler. Servez tiède ou froid.

1. Préchauffez le four à 180 °C (th. 6). Dans une jatte, mélangez la farine, la poudre de noisette et la cassonade. Ajoutez le beurre coupé en morceaux. Malaxez la pâte uniformément, puis travaillez-la du bout des doigts afin d’obtenir une consistance sableuse. 2. Beurrez un moule. Déposez les framboises, les mûres et les myrtilles dans le fond du moule. Recouvrez les fruits de la pâte à crumble émiettée. 3. Enfournez pour 30 minutes, jusqu’à ce que le dessus soit bien doré. 4. Servez le crumble tiède ou à température ambiante.

Crumble pommes Oreo

Crumble aux figues

Pour 4 personnes Préparation 20 min Cuisson  30 min Difficulté nnnnn

Pour 4 personnes Préparation 10 min Cuisson  30 min Difficulté nnnnn

g 5 pommes golden g 30 g de beurre salé g 240 g de beurre très froid g 6 biscuits Oreo g 40 g de farine g 50 g de sucre

g 800 g de figues g 100 g de beurre demi-sel g 75 g de farine g 100 g de cassonade g 50 g de poudre d’amande g 50 g de poudre de noisette g 3 c. à soupe de miel d’oranger ou de romarin

#

#

1. Préchauffez le four à 180 °C (th. 6). Faites fondre le beurre salé dans une poêle, et lorsqu’il forme de petites bulles, placez les pommes épluchées et coupées. Mélangez afin que le beurre nappe bien les pommes. Ajoutez 30 g de sucre et laissez caraméliser en mélangeant de temps en temps. Les pommes doivent être bien dorées et on doit pouvoir les couper sans difficulté avec une cuillère en bois. 2. Mixez les Oreo pour les réduire en miettes. Dans un récipient et du bout des doigts, mélangez la poudre obtenue avec le beurre en parcelles, la farine et le reste de sucre. Frottez la préparation dans vos paumes pour la sabler. 3. Dans un petit plat à gratin, étalez les pommes caramélisées et tassez pour obtenir une surface plane. Recouvrez de crumble d’Oreo. 4. Enfournez et laissez cuire 20 minutes. Dégustez tiède, avec une boule de glace au caramel ou à la vanille, par exemple.

#

#

1. Préchauffez le four à 180 °C (th. 6). Dans un saladier, mélangez la farine, la poudre d’amande, la poudre de noisette et la cassonade puis ajoutez le beurre coupé en dés et incorporez-le du bout des doigts. 2. Lavez les figues, séchez-les délicatement, coupez la partie dure de la queue, fendez-les en croix au niveau de la base de celle-ci et posez-les dans un moule à gratin, des ramequins ou des verrines résistantes à la chaleur. 3. Arrosez les figues avec le miel puis recouvrez-les de pâte à crumble sans tasser et enfournez pour 30 minutes environ jusqu’à ce que la pâte soit dorée et les fruits juteux et légèrement caramélisés. 4. Servez tiède ou à température ambiante.

VPGM0324_102_AC164608.pdf


Photos Gilles GALOYER-Studio Jamais vu !

^ www.rhum-charrette.com


French Food