FLASH!

Page 1

F LASH  !

Regarder – Printemps 2020 www.magazine-flash.com

24



Création 2012 Numéro #24 Saison Printemps 2020 Éditeurs Thomas Chauvin & Robin Santus Contributeur Caroline Flornoy GraphisteS Florian & Julian Santus COUVERTURE North by Northwest par Stéphane GOIN


4


ÉDITO Regarder. Le printemps 2020 ne ressemblera à aucun autre ... Après une courte pause, FLASH! revient, avec ces 6 regards sur un monde qui ne sera peut-être plus jamais le même. Les artistes continuent à nous offrir leurs visions, leurs langages, leurs pensées, leurs émotions et toutes ces choses qui sont encore plus importantes lorsque nous traversons des périodes aussi troublées. Quel que soit le contexte, l’artiste fait toujours don de son âme. Robin SANTUS, mars 2020

5


SOMMAIRE

08

22

NORTH by NORTHWEST

A FRENCH MAN IN NEW-YORK

Par Stéphane Goin

Par Guillaume Puig

36 WHEN I WAS YOUNG ... Par Rob Bremner


48 DANS LES RUES DE LOS ANGELES Par Fred Courtois

60 EBISU YOKOCHO Par Olivier Gonzato

72 PLAN-SEQUENCE Par Gildas Lepetit-Castel


NORTH BY NORTHWEST Stéphane Goin est né à Marseille en 1972, vit et travaille entre la Belgique et la France. Après des études de communication, c’est vers la peinture qu’il se dirige et la photographie. En parallèle il travaille dans la presse, l’édition et la publicité. Le terme territoire est polysémique : il renvoie à des significations variées qui dépendent de l’angle d’approche, des disciplines et de l’époque. Ayant, après plus de 30 déménagements, posé mes affaires en 2017 dans le Nord j’ai commencé à explorer la région afin d’en ressentir les aspérités. Peu à peu l’idée de documenter mon quotidien est apparue, et entre mes différents points d’ancrages, qu’ils soient personnels ou familiaux, j’ai créé ma propre carte mentale. La série « North by Northwest (where I live) » est née ainsi. En découvrant cette région vaste et complexe qui est devenue mon territoire d’adoption…

STEPHANE GOIN —

hhttps://stephanegoin.com

8


9


10


11


12


13



15


16


17


18


19


20


21


A FRENCH MAN IN NEWYORK Je suis arrivé à New York avec dans mes bagages mon Leica et mon lot de préjugés, positifs certes, mais préjugés tout de même. J’attendais donc cette « immensité », cette « énergie », et cette « sensation d’être dans une scène de film » ! L’expérience fut infiniment plus riche que ce que je pouvais imaginer. Si New York devait se résumer en quelques mots, ce seraient diversité, fluidité, mouvement, harmonie. Ces caractères se retrouvent dans la population, extraordinairement diversifiée et vivant ensemble dans une incroyable tolérance. Mais on les retrouve également dans l’architecture, l’acier, le verre, le bois, la brique, se mélangeant dans une fulgurante esthétique baroque, toujours en mouvement avec ses chantiers permanents, mais sans fausse note. Cette cohérence dans la diversité crée pour le photographe une esthétique très particulière, d’autant plus inspirante qu’on la sait éphémère, New York étant en permanente révolution. Je vous livre donc, avec un enthousiasme sans égal pour ce lieu, quelques centièmes de secondes de témoignage de ce mouvement perpétuel.

GUILLAUME PUIG —

@eye_m6

22


23


24


25


26


27


28


29


30


31


32


33


34


35


WHEN I WAS YOUNG... Rob BREMNER, n’a pas communiqué de texte pour accompagner ses photographies, considérant que ce médium est un moyen d’expression qui se suffit à lui-même. Démarche que FLASH! valide bien évidemment. Le travail de Rob est très exhaustif et n’ est proposée dans ce numéro que la première partie de son travail en couleur. L’autre partie, en noir et blanc, fera l’objet d’un nouveau portfolio dans un prochain numéro.

Rob BREMNER —

https://www.facebook.com/robbremners 36


37


38


39


40


41


42


43


44


45


46


47


DANS LES RUES DE LOS ANGELES Dans les rues de Los Angeles, je déambule pour la première fois. Je déclenche. De quartiers en quartiers. Il fait chaud, c’est l’été. Je croise des gens de toutes origines. Des travailleurs, des touristes, des promeneurs, des sans-abri. Je déclenche. Mon sujet c’est la rue, les gens de la rue. Reflets des forts contrastes de ce pays. Je déclenche, mais je ne fais que passer ma route. J’aurais aimé rester plus longtemps. Ramener plus de photos des rues de Los Angeles.

FRED COURTOIS —

http://www.fredcourtois.com/blog 48


49


50


51


52


53


54


55


56


57


58


59


EBISU YOKOCHO Petit quartier de Tokyo où l‘on retrouve de nombreux restaurants traditionnels japonais. Ces différentes scènes de vie photographiées sur le vif, mélange de tradition et de modernité.

OLIVIER GONZATO —

http://picaulnay.free.fr/igalerie/?q=category/144-olivier-gonzato 60


61


62


63


64


65


66


67


68


69


70


71


PLAN-SEQUENCE Prendre une photographie est pour moi un acte indispensable qui s’est ancré dans mon quotidien il y a bientôt 20 ans. Ce geste ne se limite pas à presser un bouton mais consiste à inspirer longuement le monde qui nous entoure pour pourvoir ensuite en retenir un fragment, un condensé d’émotions qui tentera de parler bien au-delà de son simple cadre pour toucher celui qui acceptera de la regarder. On ne fait pas des images pour les laisser dans un tiroir… Le livre est le parfait écrin pour mes images, il leur permet de voyager de la meilleure des manières, j’y suis très attaché. Une image parle, deux images racontent à travers la double-page, c’est comme monter un film. Le cinéma, comme la musique, m’inspire énormément, et ce, depuis l’enfance. Marcher, écouter, observer, inspirer le quotidien et en filtrer la poésie nécessaire à une image sincère, qui une fois produite, vivra une nouvelle vie dans le regard et le cœur du regardeur.

Gildas Lepetit-castel —

http://gildas-lepetit-castel.com

72


73


74


75


76


77


78


79


80


81


82


83


84


85


F LASH  ! Prochain Numéro - Eté 2020 www.magazine-flash.com facebook.com/magazineflash contact@magazine-flash.com — 86