Page 1

Madame M A G A Z I N E

M A R S 2015 M A R C H 2015

AIISHA EPHTEE DESIGN DAYS DUBAI NYUAD ABU DHABI FESTIVAL

CHOCOLAT ANGELINA MEYLAS


OWNER & C.E.O. Catherine GILBERT

MARS 2015 MARCH 2015

REDACTION – EDITORIAL Rédactrice en chef – Editor-in-Chief Christel de NOBLET Assistante de rédaction Céline BENOISTE Journalistes - journalists Marc d’Anglure Marina de BLONAY Sandrine GELEIJNS Bénédicte GIMONNET Margaux HEIN Cédric Marc Agnès MARIE Clothilde MONAT Henriane MOURGUE-D’ALGUE Christel de NOBLET Traductions - Translations Judith COMYN Hélène HEIN Alexander UFF Joëlle VIVES Dessin - Drawing Sabine BLANCHARD PUBLICITE -ADVERTISING Directrice commerciale – Sales manager Isabelle QUESTEL isabelle@madame-magazine.com Ventes - Sales Erika LAHSSINI (Dubai) Joëlle VIVES (Abu Dhabi) advertising@madame-magazine.com Communication & PR Johan GILBERT johan@madame-magazine.com Nous contacter-contact us: E.A.U. / U.A.E. H3J FZ LLC Office 430, Building B Al Saaha Offices – Souk Al Bahar Old Town Island – Burj Khalifa District P.O. Box 487177, DUBAI – U.A.E. Tel: +971 55 611 62 42 / +971 55 35 45 207 FRANCE: MADAME MAGAZINE 13 place des tilleuls, 60680 JONQUIERES contact@madame-magazine.com Tel: +33 621 17 44 93 Conception Graphique Anton Cruz Impression / Printing Masar Printing & Publishing

MadaMe Magazine

Distribution

Madame M a g a z i n e

M A R S 2015 M A R C H 2015

Aimez-nous sur facebook – Like us on facebook “Madame Magazine”

A Publication by  

H3J H3J FZ LLC

AIISHA

FZ LLC Magazine online sur www.madame-magazine.com

EPHTEE

Mars 2015- March 2015

Copyright: "All rights reserved. No part of this publication may be reproduced without w r it ten per m ission f rom t he publ isher ".

En février l'article sur Amira Benbouchta était illustré par les photos de la galerie Sabrina Amrani et de l'artiste.

DESIGN DAYS DUBAI NYUAD ABU DHABI FESTIVAL __MADAME COVER_MAR15.indd 1

CHOCOLAT ANGELINA MEYLAS 3/10/15 11:10 PM

Rami al Ali- Prêt à porter Spring Summer 2015 Photographer MIRJANA KHAIRALLAH


SOMMAIRE / CONTENT

38 86

14 94 126 CULTURE

4 News de luxe 14 ADMAF 20 LA GALERIE DE NYUAD The NYUAD gallery 28 POM 34 WEB François 1er surfe sur le net Francois the first surfs the net 36 AGENDA CULTUREL Cultural agenda

TENDANCES – TRENDS 38 AIISHA 46 EPHTEE

LA VIE DANS LE GOLFE LIFE IN THE GULF 50 FEMME DU MOIS WOMAN OF THE MONTH Northern Lights 56 DESIGN DAYS DUBAI 64 PROART GALLERY 70 MEYLAS FOOD TRUCK 74 DUBAÏ EN 3D Dubai in 3D 78 ABRA-TAXIS ABU DHABI 80 LA VIE EN VERT GREEN WAY OF LIFE Liquid air 2

50 82 EXCELLENCIA 86 HÔTEL DU MOIS Hotel of the month The Oberoi Dubai 94 RESTAURANT DU MOIS RESTAURANT OF THE MONTH Angelina Dubai Mall

EVASION – ESCAPING 100 PARIS Saint Germain des Prés

MAISON – HOME 108 112 116 122

LALIQUE UN PARFUM DANS UNE CAPSULE Fragrance in a capsule L’ALCHIMISTE DU CHOCOLAT The chocolate alchemist RECETTES AU CHOCOLAT Chocolate recipes

BIEN-ÊTRE ET LOISIRS WELLBEING AND leisure 126 130 136 138

ESSAI AUTO DU MOIS TEST DRIVE OF THE MONTH INFINITI Q70 BETTER LIFE SUBSCRIPTION FORM ADRESSES ADDRESSES


News de luxe MARCH 2015

4

NISSAN OSE ÊTRE DIFFERENT

NISSAN DARES TO BE DIFFERENT

C’est sous les projecteurs et au son de la musique des DJs que Nissan a dévoilé son dernier Crossover urbain, le Juke 2015, à l’autodrome de Dubaï. Le nouveau Juke 2015 s’adresse à ceux qui n’ont pas peur d’être différents, aux esprits créatifs. «Le Juke est un véhicule unique qui plait beaucoup à ceux qui ont de la personnalité» nous dit Samir Cherfan, Directeur Général de Nissan Moyen-Orient. Dans le même temps, le nouveau Juke a fait une apparition très remarquée lors du Street Nights Festival de Dubai où deux de ses modèles ont été peints sur place par les artistes de rue.

Taking place at the Dubai Autodrome, under spotlights and to the tune of local DJs, Nissan unveiled its latest Urban Crossover, the 2015 Juke. The upgraded 2015 Juke targets the urban creative, those who are not afraid to be different. Nissan’s Managing Director Middle East Samir Cherfan says, “Juke is a unique and bold vehicle that has resonated well amongst people who like to stand out of the crowd. Meanwhile, the new dynamic Nissan Juke has taken prime position at the exciting Street Night Festival In Dubai with two Jukes being painted live.


News

Dubai World Cup

Dubai World Cup

Le 28 Mars aura lieu la 20ème édition de la World Cup. Connue comme «la journée de course la plus dotée au monde», elle offrira plus de 29 millions de dollars répartis sur 9 courses dont le point culminant sera l’épreuve «Dubai World Cup» qui verra l’heureux vainqueur recevoir un prix de 10 millions de dollars. Et pour celles et ceux qui sont à la pointe de l’élégance, la Jaguar Style Stakes revient avec des cadeaux exceptionnels pour les femmes, hommes et couples les mieux habillés et les mieux chapeautés.

This will mark the 20th running of the Dubai World Cup, March 28, 2015. Known as the “world’s richest day in racing” Dubai World Cup race day will offer total prizemoney of more than US$ 29 million and will feature nine high-class races highlighted by the US$10 million Dubai World Cup. Always a popular feature amongst Dubai World Cup fashionistas, the Jaguar Style Stakes returns with exceptional prizes for Best Dressed Lady, Best Dressed Man, Best Dressed Couple, Best Hat and more.

www.dubairacingclub.com

5


Découvrez le chef qui sommeille en vous avec Greg Malouf Au cours des prochains mois, le restaurant «Clé Dubaï» proposera des cours de cuisine avec le chef étoilé Greg Malouf au très exclusif « Clé Cooking Club». Ces ateliers interactifs vous permettront d’apprendre les techniques utilisées par les experts pour créer les plats délicieux de la cuisine arabe contemporaine présents dans le menu du restaurant. C’est l’occasion de voir le maître au travail et d’apprendre à faire certains de ses plats lors d’une session de 2 heures le 24 Mars 2015 avec le chef lui-même. En dehors de l’expérience culinaire agréable, chaque participant recevra son propre tablier de chef cuisinier «Clé Dubaï» et une copie signée de l’un des sept livres de Greg. Pour ceux qui ne seront pas libres pour cette première date, l’auteur de talent a déjà prévu un second rendez-vous au «Clé Cooking Club» le 28 avril.

Discover your inner chef with Greg Malouf Over the next few months, Clé Dubai will be offering culinary classes from Michelin-starred head chef, Greg Malouf at the exclusive Clé Cooking Club. These interactive classes will allow you to learn the expert techniques used to create delicious contemporary Arabic food from the menu of the restaurant. Witness the master at work and learn how to make some of his signature dishes that are on the menu, over a 2-hour class on 24th March 2015 and network with the chef himself. Apart from the enjoyable culinary experience, each attendee will receive their own Clé Dubai chef’s apron and a signed copy of one of Greg’s seven books. The talented author continues hosting the Clé Cooking Club 28th April 2015 for those who miss the class in March. Clé Dubai - Al Fattan Currency House – DIFC - Dubai.


News

The French Comedy Club, nouvelle scène francophone aux Emirats C’est à l’occasion du mois de la francophonie en Mars, que The French Comedy Club a décidé de faire ses premiers pas dans le monde du spectacle. Pour les fondateurs, Ludovic Loffreda et Paul Vittecoq « la principale mission est de promouvoir le riche panel d’artistes francophones dans la région, à travers la mise en place et l’organisation de one-man shows ». C’est avec Anthony Kavanagh, actuellement en tournée dans toute la France, en Suisse et au Canada que The French Comedy Club lancera officiellement son premier événement. Chanteur, acteur, présentateur TV et humoriste (rien que ça !), Anthony, plus mordant que jamais, se produira à DUCTAC, les Jeudi 12 et Vendredi 13 mars 2015. Monter sur les planches d’un théâtre, au style français, à Dubai, est une première pour ce surdoué du rire. Très attendu, Anthony Kavanagh présentera son tout nouveau spectacle «Anthony Kavanagh se chauffe...».

The French Comedy Club, the new francophone scene in the UAE

Tarif: 295 aed Places en vente à DUCTAC Informations sur www.thefrenchcomedyclub.com/ Pour tout renseignement ou achat de places VIP, contactez l’équipe de The French Comedy Club à l’adresse suivante: hello@ thefrenchcomedyclub.com Toutes les nouveautés sur Facebook, Twitter et Instagram.

In March, on the occasion of the month of francophonie, The French Comedy Club has decided to take its first steps in the world of entertainment. «Our mission is to promote the large panel of French speaking artists in the region by organizing one-man shows” say its founders Ludovic Loffreda and Paul Vittecoq. The French Comedy Club will be officially launched with its first event, the performance of Anthony Kavanagh, singer, actor, TV presentator and humourist, at DUCTAC on Thursday 12 and Friday 13 March 2015. For the first time in Dubai, he will play his brand new show «Anthony Kavanagh se chauffe…».

7


WORLD ART DUBAI

WORLD ART DUBAI

Un mélange unique d’art, d’éducation et d’amusement, World Art Dubai – un nouveau concept de foire de l’art, abordable, destiné à faire se rencontrer des artistes et la communauté internationale de Dubaï – devrait accentuer la montée en puissance de Dubaï dans l’univers de la culture et de l’art. World Art Dubaï proposera plusieurs centaines d’œuvres d’art contemporain à des prix abordables, parmi lesquelles des peintures, des impressions, des sculptures, des photographies et des éléments d’art urbain – en provenance de plus de 100 artistes internationaux et galeries de quatre continents. Avec un programme très éclectique d’ateliers, de conférences, de séminaires et de plateformes éducatives pour les enfants, World Art Dubai sera aussi un lieu où se produiront musiciens et DJs. Du 8 au 11 avril à Dubai World Trade Centre - DWTC

A unique fusion of art, education and entertainment, World Art Dubai - a new and affordable art fair concept designed to unite global artists with Dubai’s international community – is poised to further accentuate the city’s growing prominence as a leading culture and arts hub. World Art Dubai will house an affordable collection of several hundred modern and contemporary works – comprising paintings and prints, photography, sculpture and urban art elements – amassed from more than 100 international artists and galleries across four continents. With a wide-ranging programme featuring numerous form-specific workshops, artist-led talks, seminars and dedicated educational platforms for children, World Art Dubai will also feature live music, DJs and hospitality areas. From 8 to11 April, 2015, at Dubai World Trade Centre - DWTC.

Women’s Peak Performance Summit L e p r e m i e r Wo m e n ’ s P e a k Performance Summit aura lieu le samedi 14 Mars de 9h à 17h au Anantara Eastern Mangroves Hotel and Spa d’Abu Dhabi. Le sommet se compose de sept atel iers i nteract i fs d i r igés pa r des an i mateurs et an i mat r ices expérimentés qui couvriront les sept domaines de la vie des femmes sur le chemin de la réussite. Carrière, f i na nces, ment a l, physique, spirituel, social et environnement. Le thème du sommet est «Inspirer, découvrir et atteindre». Les participants auront l’occasion d’échanger au sein d’un groupe diversifié de femmes. Pour compléter l’événement, un défilé de mode “Dress for Success” se tiendra de 17h à 19h30 sur la terrasse de la piscine.

Women’s Peak Performance Summit T he f i rst A n nua l I nter nat iona l Women’s Peak Performance Summit will take place on Saturday 14th March from 9am to 5pm at the Anantara Eastern Mangroves Hotel and Spa in Abu Dhabi. The summit consists of seven interactive master classes led by experienced male and female facilitators who will cover the seven areas (peaks) of a women’s life on the path to success: career, finance, mental, physical, spiritual, social and environment. The Summit theme is “Inspire, Discover and Achieve”. Delegates will have the opportunity to network with a diverse group of women. To compliment the days event there will be a “ Dress for Success” fashion show running from 5.00 – 7.30pm out on the Pool Deck.

Info: Sylvie Chehouri Event Coordinator ; Mobile: 050 7312627 / Email: Sylvie@escapeuae.com 8


News

STREET LIFE - Madinat Jumeirah Un projet d’art urbain au Madinat Theatre, du 18 au 21 mars Street life est un mélange coloré de musique, d’art vidéo et digital, de hip-hop et de break-dance de classe internationale. Créé et dirigé par Joseph Fowler, directeur du Madinat Theatre, et chorégraphié par Guillaume Lorentz et les célèbres Hey Crew venus de France, STREET LIFE ouvre Madinat Jumeirah à ce qui se fait de mieux en matière d’art urbain. Mercredi 18 et jeudi 19 mars à 20h, vendredi 20 à 15h et 20h, samedi 21 à 19h Billets de 160 à 200 AED en vente sur www.madinattheatre.com

A unique urban art project at Madinat Theatre, on March 18-21 STREET LIFE is a colourful blend of nightclub vibes, cutting edge video art, digital art, world-class hip-hop and break-dancers. Created and directed by Madinat Theatre manager Joseph Fowler and choreographed by Guillaume Lorentz and famous Hey Crew from France, STREET LIFE brings the best of urban art forms together at Madinat Jumeirah. Wednesday 18th and Thursday 19th March at 8pm, Friday 20th March at 3pm & 8pm and Saturday 21st March at 7pm. Ticket from AED 160 to AED 200 on www.madinattheatre.com 9


10

UN THÉ AVEC VAN GOGH

A TEA WITH VAN GOGH

En mars, le Fairmont The Palm rendra hommage à Vincent Van Gogh. Sept des œuvres les plus connues de la collection exclusive du tout nouveau musée de reproductions d’œuvres d’art le Musée Van Gogh Relievo, parmi lesquelles les Tournesols, seront exposées au Mashrabiya Lounge. Afin de mêler les passions pour l’art et pour la cuisine, l’équipe culinaire a créé le “Van Gogh afternoon tea” inspiré des saveurs méditerranéennes, région où vécut l’artiste et qu’il dépeint dans ses toiles. Le Van Gogh afternoon tea est servi de midi à 18h au Mashrabiya Lounge du Fairmont The Palm jusqu’au 31 mars 2015 Réservation et information +971 4 457 3457 Des reproductions de très grande qualité, en éditions limitées et certifiées sont en vente. Plus d’information sur la collection du Musée Van Gogh Relievo sur www.vangoghme.com ou +971 4430 9411.

During the month of March, Fairmont The Palm will pay tribute to Vincent Van Gogh. Seven of the most famous Van Gogh works, including Sunflowers, will be on display at Mashrabiya as part of the exclusive newly created Van Gogh Museum Relievo collection of fine-art reproductions. Combining the passions for art and food, the culinary team has created the Van Gogh themed afternoon tea, inspired by flavours from the Mediterranean where the great artist lived and worked. The Van Gogh afternoon tea is available daily from 12pm to 6pm at the award-winning Mashrabiya Lounge at Fairmont The Palm until 31 March 2015. Reservation and information +971 4 457 3457 Reproductions of the high-quality, limited and certified Van Gogh reproductions are available for purchase. Information about the Van Gogh Museum Relievo collection on www.vangoghme.com or call +971 4430 9411.


News

Le tournoi annuel des Enthusiastic en faveur de Ewa’a Shelters

The Enthusiastic’s annual tournament to support Ewa’a Shelters

Quatorze équipes féminines de Al Ain, Dubaï, Abu Dhabi et Ajman se sont réunies dans une ambiance conviviale à Paris-Sorbonne Abu Dhabi University à l’occasion de la Journée Internationale de la Fem me pou r un tou r noi de vol leyball féminin. Sur le terrain, le Volleywood de l’Indian Ladies Association, Little smarties nursery de K h a l i fa A , D uba i vol leyba l l players, Konkans Dubai, West Coast Warriors (des dames des camps de travail de Mussafah), trois équipes des Enthusiastic, Family development Foundation, l’Alliance Française, PSUAD et une équipe de l’Université Zayed ont montré une forte motivation non seulement pour jouer au volleyball, mais pour jouer pour une cause. Les gagnantes ont été récompensées lors d’une cérémonie de clôture en présence de SE Sara Shuhail, directrice générale de Ewa’a* et par madame Geneviève Miraillet de l’ambassade de France. *Ewa’a refuges pour les victimes de trafic humain est une entité à but non lucratif créée en 2008 et sous l’égide de l’Autorité du Croissant-Rouge des EAU en coopération avec le Comité national de lutte contre la traite des êtres humains et les abus sexuels. www.shwc.ae

Fourteen ladies teams from Al Ain, Dubai, Abu Dhabi and Ajman have gathered in a friendly atmosphere at ParisSorbonne Abu D h a bi Un ive r s it y on 6th March for a Women’s Volleyball Tournament marking t h e I nt e r n at i o n a l Women’s Day. On the court, the Vo l l e y wo o d f r o m t he I nd ia n L ad ies Association, Litt le sma r t ies nu rser y from K halifa A, Dubai volleyball players, Konkans Dubai, West Coast Warriors (ladies from the labour camps in Mussafah), 3 Enthusiastic teams, Family development Foundation, Alliance Francaise, PSUAD Sorbonne team and a Zayed University team have shown a strong motivation not only to play volleyball, but to play for a cause. Winners have been awarded at a closing ceremony attended by HE Sara Shuhail, the General Director of Ewa’a Shelters* and by Madame Genevieve Miraillet, French Embassy. *Ewa’a shelte r s for v ic t i m s of hu m a n trafficking is a non-profit entity established in 2008 and under the umbrella of the UAE Red Crescent Authority in cooperation with the UAE National Committee to Combat Human Trafficking and sexual abuse. www.shwc.ae

11


News The French Agency

The French Agency

Première plateforme d’information et d’accompagnement des francophones à Dubaï, The French Agency a pour but d’aider les personnes et les entreprises désirant tenter l’expérience au Moyen-Orient. «Les demandes d’information concernant une installation à Dubaï f leurissent sur les réseaux sociaux; beaucoup de questions taraudent les nouveaux et surtout les futurs arrivants! Quelle est la procédure de visa? Est-il facile de trouver un emploi? Comment créer son entreprise? The French Agency a pour objectif d’aider les familles, les professionnels et les entrepreneurs à concrétiser leurs projets personnels et professionnels” dit Ludovic Loffreda, CEO du Groupe LPL.» «Avec la présence de la Sorbonne et l’ouverture prochaine du Louvre à Abu Dhabi, je suis dans la continuité de la volonté franco‐émirienne, c’est‐à‐dire maintenir ce lien qui unit les deux pays». La connaissance du terrain permettra à l’équipe de The French Agency un accompagnement sur mesure et de qualité aux futurs expatriés.

First platform of information and support for francophones in Dubai, The French Agency aims to help individuals and companies wishing to work in the Middle East. “There are more and more requests for information about a facility in Dubai on the social networks, many questions from the new comers! What is the visa procedure? Is it easy to find a job? How to start a business? The French Agency aims to help families, professionals and entrepreneurs to realize their personal and professional project” says Ludovic Loffreda, CEO of LPL group.” “With the Sorbonne and the Louvre opening soon in Abu Dhabi I am following the French-Emirati determination, which is to maintain the link between the two countries.” The serious experience of the market will enable The French Agency team to bring to the future expatriates a tailor made support.

Contact: Souade Bekhti–Senior Project Manager souade@thefrenchagency.me Tel: +971 55 532 4638 / + 33 6 18 11 89 72 Al Quoz - P.O. BOX 53807 - DUBAI - (UAE)


News

13


Anne-Sophie Mutter Credit Tina Tahir

14


Culture

ADMAF Le temple de la culture à Abu Dhabi Le festival annuel de la ville organisé par Abu Dhabi Music & Arts Foundation (ADMAF) est un rendez-vous incontournable depuis plus de dix ans dans la capitale des Emirats... Le programme de 2015, qui se déroulera du 3 mars au 2 avril, ne devrait pas décevoir...

A shrine to culture in Abu Dhabi The annual festival organised by the Abu Dhabi Music & Arts Foundation (ADMAF) has been a key event in the city’s cultural calendar for more than ten years. The programme for the 2015 festival, taking place from 3 March until 2 April, is set to be a success. Clothilde Monat

Translation Alexander Uff

Un grand rassemblement à l’intérieur du pays

A meeting of peoples from across the country

Pour Hoda Al Khamis Kanoo, directrice artistique du festival à qui l’on doit cette belle initiative annuelle, le plus important est de transmettre le goût pour les arts et la musique à des générations de jeunes qui, s’ils n’étaient pas sollicités, n’iraient pas forcément dans des salles de spectacle. C’est pourquoi, chaque année, des quatre coins du pays, les transports scolaires déversent des flots d’enfants et d’étudiants qui viennent assister aux

Hoda Al Khamis Kanoo is the festival’s artistic director, and the woman behind this outstanding annual event. Her priority is to transmit a love of the arts and music to younger generations who would not necessarily go to music venues without this encouragement. This is why school buses from all over the country bring hordes of children and students to watch theatrical productions every year.

15


Budapest Festival Orchestra

représentations théâtrales. Les 4 et 5 mars prochains marquent ainsi l’ouverture du festival, en 2015, avec «Othello The Remix». La pièce de Shakespeare a donné lieu à une réinterprétation très libre - avec intégration de hip-hop - présentée par le théâtre « Chicago Shakespeare»... Pour un programme éducatif d’envergure destiné à tout public, ne faut-il pas des initiatives osées? L’important n’est-il pas de donner envie aux adolescents de lire le dramaturge anglais ? Pour compenser cette prise de position marquée, le très attendu « Young Artists Day » permettra aux jeunes musiciens d’Abu Dhabi de participer à un concert avec leurs propres instruments. Il est prévu que les artistes Ah Reum Ahn, Julian Libeer, et Aisha Syed Castro, animent aussi des ateliers

16

The 2015 festival will open on the 5th of March with “Othello: The Remix”. Shakespeare’s original play has provided inspiration for a freewheeling reinterpretation with the addition of hip hop, and will be presented by t he Chicago Shakespeare Theatre. After all, doesn’t an ambitious educational programme open to everyone need to take daring initiatives? And isn’t the most important thing to make younger generations want to read the works of the English playwright? To counter this bold stance, the much-awaited “Young Artists’ Day” will give young musicians from Abu Dhabi a chance to play a concert with their own instruments. Workshops have also been planned in schools and music centres, led


Culture

dans des établissements scolaires et des centres de musique. Le volet éducatif du festival comprend également des interventions auprès d’enfants malades tandis que le cinéma et la culture scientifique sont enfin représentés, avec u n prog ra m me spéc i f ique.

by artists Ah Ruem Ahn, Julien Libeer and Aisha Syed Castro. The festival’s educational side also includes visits to children suffering from illness, while cinema and scientific culture are finally being represented with their own line-up.

Des initiatives pour la 12ème édition

Initiatives for the festival’s 12th year

Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés sera étroitement impliqué cette année, pour la première fois et d’autres nouveautés ont été annoncées. La présence de Sérgio Mendes, le très populaire musicien, métamorphosera l’Emirates Palace, le 20 ma rs, en fa isa nt réson ner

The Office of the United Nations High Commissioner for Refugees will be closely involved for the first time in the festival’s history, and many other new initiatives have been announced. The presence of the wildly popular musician Sérgio Mendes will transform the Emirates Palace on the 20th of

Sergio Mendes

Othello The Remix

17


Aisha Castro

l’amphithéâtre des rythmes mêlés de soul, funk, jazz et pop caractéristiques du carnaval brésilien. Le 25, c’est l’Italie, pays invité d’honneur en 2015, qui proposera un autre grand moment musical avec la participation du «Luigi Cherubini Youth Orchestra» et de la violoniste Anne-Sophie Mutter, sous la direction de Riccardo Muti. Pour entendre à nouveau les airs de Rossini ou de Bizet, le programme principal du festival comprend aussi “Une Nuit à l’Opéra” proposée, le 23 mars, par le prestigieux “Budapest Festival Orchestra», sous la direction de Gabor Takacs-Nagy avec le ténor péruvien Juan Diego Flórez. Enfin, tandis que Leif Ove Andsnes interprètera le “Concerto pour piano No 5 de Beethoven”, les inconditionnels de Mozart se réjouiront de pouvoir entendre «La Flûte enchantée», les 28 et 30. Et pour ceux qui ont une préférence pour Chopin, Jan Lisiecki jouera l’une des «Etudes» au cours d’un récital de piano, le 24 mars. Le festival, soucieux d’offrir des moments plus portés sur le dialogue des cultures, accueille enfin la chanteuse libano-américaine Mayssa Karaa. Un programme consacré aux arts visuels complète ce dispositif. Il va sans dire que tout mélomane essayera d’être présent pour entendre Sergio Mendès et A nne Sophie Mutter!

18

March, making the venue vibrate with the mixed rhythms of soul, funk, jazz and pop which characterise the Brazilian carnival. Italy is this year’s guest of honour and will be putting on another spectacular musical event on the 25th of March. Artists include the “Luigi Cherubini Youth Orchestra” and violinist Anne-Sophie Mutter, under the direction of Riccardo Muti. For those hoping to enjoy the melodies of Rossini or Bizet, the festival’s main programme also includes “A Night at the Opera”, with the prestigious “Budapest Festival Orchestra” on the 23rd of March. The event will be directed by the conductor Gábor Takács-Nagy and accompanied by the Peruvian tenor Juan Diego Flórez. Leif Ove Andsnes will perform Beethoven’s piano Concerto No 5 on the 28th of March, while out-and-out lovers of Mozart will be delighted to hear “The Magic Flute” the following day. And for those who prefer Chopin, Jan Lisiecki will perform one of the “Etudes” at a piano recital on the 24th of March. In its efforts to offer more opportunities for dialogues between cultures, the festival will also be welcoming the Lebanese-American singer Mayssa Karaa. A visual arts line-up will round off the festival’s events. Needless to say, every music lover worth their salt will try to be there to listen to Sérgio Mendes and Anne Sophie Mutter!

Leif Ove Andsnes Credit MCO


Culture

Cherubini Orchestra Credit Silvia Lelli

RĂŠservations: timeouttickets.com Programme complet du festival sur www.abudhabifestival.ae

Visit: timeouttickets.com for reservations. Programme on www.abudhabifestival.ae

19


La galerie de NYUAD

a l’art de la réflexion Ouverte aux expérimentations, la galerie d’art de NYUAD veut s’imposer sur la scène artistique des Emirats comme un hub de créativité. En proposant des expositions d’un haut niveau, la directrice et conservateur en chef, Maya Allison, espère développer un sentiment de communauté et rapprocher l’art du grand public. Elle espère aussi catalyser ici à Abu Dhabi une activité intellectuelle, créatrice et interdisciplinaire. Tout un programme

NYUAD Gallery: the art of reflection

Open to all sorts of art experiments, the NYUAD Art Gallery wants to establish itself as a creative hub of the UAE art scene. By offering high-level exhibitions, its director and chief curator, Maya Allison, hopes to develop a sense of community and bring art to the greater public. She also hopes to catalyze intellectual, creative and interdisciplinary activities, here in Abu Dhabi Eva Izabella Levesque

Une série psychédélique de sculptures, une œuvre sonore originale, une interprétation artistique d’une maison de thé... Depuis le 28 février, la galerie d’art de NYUAD (New York University of Abu Dhabi) reçoit une exposition solo du collectif d’artistes Slaves et Tatares, intitulée “Mirrors for Princes”. C’est la deuxième manifestation de cette nouvelle arrivante dans le paysage artistique d’Abu Dhabi, depuis son ouverture en novembre 2014. A but non lucratif, la galerie, située à l’entrée du campus universitaire de la NYUAD sur Saadiyat Island

20

A psychedelic series of sculptures, an original sound work, a teahouse artistic interpretation... From February 28, the Art Gallery of NY UAD (New York University of Abu Dhabi) premiers a major solo work of the art collective Slavs and Tatars, entitled “Mirrors for Princes”. This is the second exhibition of the gallery, a newcomer in the artistic landscape of Abu Dhabi, since its opening in November 2014. Located at the entrance of the NYUAD campus on Saadiyat Island, this not-for-profit space was created on


Culture

a été conçue sur le modèle the model of North American university des galeries universitaires galleries. Maya Allison, its director américaines. Sa directrice et and chief curator, decided to make her conservateur en chef, Maya mark, by creating an ambitious and Allison a décidé d’y poser rather unconventional place. “I hope to son empreinte, en créant establish a space that will be a catalyst for un lieu ambitieux et non exchanges between artists, the academic conventionnel. “J’espère community and the people of Abu établir un espace qui sera un Dhabi. Art is a great way to discover catalyseur d’échanges entre how other people see the world”, “ she les artistes, la communauté says. “We have the chance, we are not académique et les habitants limited by the business imperatives of d’Abu Dhabi. L’art est un a commercial gallery because we don’t excellent moyen de découvrir sell the works we show. That gives us la manière dont l’Autre voit greater freedom of choice of artists Maya Allison Photo Scott Barfield le monde”, confie-t-elle. and events. We want to offer museum“Nous avons la chance de quality exhibitions. However, unlike ne pas être limités par les impératifs d’une galerie the museums, we do not have a permanent collection, commerciale, car nous ne vendons pas les œuvres each new exhibition brings in new works on loan.” que nous exposons. Cela nous donne une grande T he A merican gained her experience in US liberté de choix des artistes et des évènements. Nous university galleries and museums. In Abu Dhabi, souhaitons proposer des expositions d’un niveau the exhibitions she plans will revolve around three comparable à un musée. Cependant, à la différence themes: “Environment”, “Arabic and Islamic Art and de ce dernier, nous ne disposons pas de collection Culture”, and “Art in Global Dialogue.” That’s the permanente, nous empruntons les œuvres à chaque fois.” strategy for the next three years of gallery activity. Qum Rabat shrine

21


Bandari

Cette Américaine, qui a acquis son expérience dans des galeries universitaires et des musées aux Etats-Unis veut maintenant concentrer la programmation autour de trois thèmes: l’environnement, l’art et la culture islamique et arabe, et enfin l’art et le dialogue global. Un fil rouge pour les trois premières années de l’activité, qu’elle compte explorer très largement. Poser un autre regard sur l’art “Nous serons bientôt placés aux côtés de trois musées majeurs de Saadiyat. Par ailleurs, nous avons le hub commercial artistique à Dubaï. Ce que j’espère c’est être une sorte de troisième voix, plus expérimentale, plus exploratoire”, ajoute Maya Allison. Les 650 m 2 de la galerie sont équipés pour recevoir toutes sortes de créations artistiques, des plus classiques aux multimédias. La mise en place de chaque exposition requiert quarante cinq jours de travail. “Nous créons de nouveaux murs, de nouveaux espaces. Il n’est pas simplement question de décrocher ou accrocher des œuvres sur des murs blancs. Nous composons tout un univers.”

22

Looking at art with different eyes “Soon, three major museums of Saadiyat will open near us. Meanwhile in Dubai, there is a great commercial art gallery centre. I hope that we will add the third voice, more experimental, exploratory” says Maya Allison. The 650 m2 of the gallery are equipped to receive any kind of artistic creation, from more classical to multimedia. T he i mplement at ion of each exhibition requires for t y f ive days of work. “ We a r e c r e at i n g n e w wa l ls, new spaces. It is not a matter of hanging or remov i ng t he work s f rom wh ite wa l ls. We compose a n ent i re u n iver se e ach t i me.” This universe calls for an approach that goes beyond a conversation about art. It calls for an intellectual exercise, uses art as a communication tool in cultural, intellectual and historical field. “I’m looking for curating the shows with NYUAD faculty members, as well as local and international curators. We are lucky to be in UAE, where our sector has so much flexibility. There are many areas that we’d like to cover.” Asked about the difference between N Y UA D and other North American university galleries, she explains: “Many of university galleries focus on particular periods in art history, our program must be broader.” Then she adds: “I hope that we will become an artistic hub. I would like to create somehow an artistic family.” Art and artist close to greater public Thus, the aim of the gallery is to reduce the distance between local artists, international designers and the public. The artists on show have been in residence


Culture

Celui-ci invite à une démarche qui va au delà d’une conversation sur l’art. Il appelle à un exercice intellectuel, utilise l’art comme moyen d’échanger sur les sujets culturels, intellectuels, historiques... “Pour cela je veux collaborer avec les universitaires de NYUAD et des conservateurs internationaux. Nous avons la chance d’être aux EAU où il y a tant de possibilités dans notre secteur. Il y a de nombreux domaines que nous aimerions couvrir.” Interrogée sur la différence entre NYUAD et d’autres galeries universitaires nord américaines, elle explique: “Beaucoup d’entre elles se concentrent sur une période particulière de l’histoire de l’art. Notre programme doit être plus large.” Elle ajoute: “J’espère aussi que l’on deviendra un hub artistique. Je voudrais créer en quelque sorte une famille artistique.” L’art et l’artiste proche du grand public Ainsi, l’objectif de la galerie est de réduire la distance entre les artistes locaux, les créateurs internationaux et le public. Les artistes exposés en ce moment sont en résidence sur le campus, depuis plusieurs semaines. “Nous espérons vraiment créer une émulat ion, autour de leur t ravail et approfond i r les l iens de l a com mu n auté. Sl ave s et Tat a res pa r t icipent à des act ivités de campus, des séminaires et des événements”, explique la directrice de la galerie. A long terme, la galerie prévoit de développer aussi une programmation familiale. “Prochainement nous proposerons des activités pour les enfants”, assure Maya Allisson. “L’art doit être proche du grand public”, continue-t-elle. “A ller voir une exposit ion d’ar t dev rait êt re une act ivité aussi évidente que d’aller au cinéma ou au restaurant.” Cela ne doit pas être réservé à une partie limitée de la population.

on campus for several weeks: in the time leading up to the exhibition opening. “We really hope to deepen community connections around their work. Slavs and Tatars are participating in campus activities, seminars and events”, explains the director of the gallery. In the long term, the gallery also plans to develop family programming. “In coming years we will propose activities for children “ states Maya Allison. “Art should be close to the public”, she continues. “Visiting an art exhibition should be as obvious as going to the cinema or a restaurant.” This shouldn’t be restricted to a narrow layer of the population. Slavs and Tatars: on intersection between research and art production “Mirrors for Princes”, the exhibition of art collective Slavs and Tatars, that was recently inaugurated at NYUAD art gallery, is part of a number of artistic performances and a research cycle, inspired by the eponymous form of ancient literature. Existing since the Middle Ages, “mirrors for princes” were guides for rulers. They contained advice about the art of governing a country.Appeared in both Muslim and Christian lands, “The Prince” by Machiavelli is the best known example i n t h e We s t e r n wo r l d . Using a Turkic Mirrors for Princes text from 11th century literature, entitled “Kutadgu Bilig” (Wisdom of royal glory), Slavs and Tatars explore art and Islamic culture, the balance bet ween fait h and state, t he quest ions that continue to resonate today across the Middle East, North America and Europe. They invite to debate. To explore the text in a contemporary way, the artists created three original installations, on show at NYUAD Art Gallery, from February 28. The first, is the five channel audio installation, in which a series of speakers, play excerpts from “Kutadgu Bilig”

23


Slaves et Tatares: à la frontière entre la recherche et la production artistique L’exposition du collectif Slaves et Tatares, “Mirrors for princes”, inaugurée récemment à la galerie de la NYUAD, fait partie d’un cycle de recherches et de performances artistiques, inspirées de l’ancien genre de la littérature éponyme. Appar us au moyen âge, “Mirrors for princes” étaient des guides destinés aux souverains. I ls contena ient des consei ls sur la manière dont on doit gouverner un pays. Existant dans le monde islamique et chrétien, “Le Prince” de Machiavel est l’exemple le plus connu dans le monde occidental. En exploitant un texte de littérature turque Miroir des princes du XIème siècle, “Kutadgu Bilig” (La Sagesse de la gloire royale), Slaves et Tatares s’interrogent, cette fois, sur l’art et sur la culture islamique, sur l’équilibre entre la foi et l’Etat, des questions qui continuent de résonner encore aujourd’hui à travers le Moyen Orient, l’Amérique du Nord et l’Europe. Les artistes invitent au débat. Ils explorent le texte avec les moyens visuels contemporains, en créant trois environnements originaux, exposés à la NYUAD, depuis le 28 février. Le premier est une installation audio à cinq canaux, dans laquelle une série de haut parleurs joue les extraits de “Kutadgu Bilig” en cinq langues (turc, ouïgour, polonais, allemand et arabe). On découvre ensuite une sombre galerie psychédélique de sculptures. Cette installation explore la préoccupation du texte liée au toilettage: des cheveux, du cœur et de la langue. L’exposition se termine par un majlis: un espace de réflexion et de lecture. Le collectif Slaves et Tatares a été créé par deux artistes qui préfèrent rester anonymes et dont nous ne dévoilerons que les prénoms: Kasia et Payam. La première est une graphiste polonaise, élevée dans la banlieue de Lodz.

24

in five languages (Turkish, Uighur, Polish, German, and A rabic). The visitor then discovers a dark, psychedelic gallery of sculptures. This installation explores the text’s concern with grooming: one’s hair, one’s heart and one’s tongue. The exhibition ends with a calm majlis: a reflexion and reading space. The art collective, Slavs and Tatars, was created by two artists who prefer to stay anonymous. Dil be Del, 2014 So we will unveil only their first names: Kasia and Payam. The former is a Polish graphic artist, raised in the suburbs of Lodz. She studied in the best European schools of design. The latter, coming from the Iranian diaspora in Texas, USA, is an artist and polyglot essayist. He studied Russian literature and theory of architecture.


Culture

Elle a fait ses classes dans les meilleures écoles européennes du design. Le second, issu de la diaspora iranienne installée au Texas, aux Etats Unis, est un artiste et essayiste polyglotte. Il a étudié la littérature russe et la théorie de l’architecture. Ensemble, ils tentent de réunir deux mondes aux antipodes: l’un à l’Est de l’ancien mur de Berlin, l’autre à l’ouest de la Grande muraille de Chine. Ils explorent leur racines eurasiatiques. Leur approche originale et pleine d’humour est largement appréciée. L e u r s œ u v r e s fo n t p a r t i e d e l a collection du MoMa (Museum of Modern Art) de New York. Le travail de Slaves et Tatares s’étend sur plusieurs médias, disciplines et un large éventail de registres culturels. L e u r p e r fo r m a n c e i n t e r a c t i v e , mix-média est expérimentale et utilise l’histoire pour s’interroger sur le présent. “J’ai choisi Slaves et Tatares, car leur travail est à la frontière entre la recherche et la production artistique. Ils font énormément de recherches historiques, pour en faire ensuite des expositions contemporaines. Ils sont aussi ludiques dans le même temps, il y a beaucoup d’humour dans leurs créations. Ils poussent vraiment à la réflexion”, explique Maya Allison, curateur en chef et directrice de la NYUAD Art Gallery. Le collectif est déjà connu aux Emirats. Pour la 10ème Biennale de Sharjah, Slaves et Tatares a présenté “L’amitié des nations: Polonais, Chiite Showbiz”, une élaboration sur “79.89.09” (années 1979, 1989 et 2009), qui a exploré le folklore et l’artisanat, accompagnant les impulsions idéologiques du début de la révolution islamique et de la fin du communisme. Programmée dans plusieurs villes du monde, après le Kunsthalle de Zurich l’an dernier, aujourd’hui la galerie d’art de la NYUAD, jusqu’à 30 mai 2015, l’exposition

Together, they try to pool two worlds which are poles apart: one on the east of the former Berlin Wall, the other on the west of the Great Wall of China. They explore their Eurasian roots. T hei r or ig i na l a nd hu morous approach is much appreciated. Their works are in the permanent collection of MoMA (Museum of Modern Art) in New York. Slavs and Tatars’ work spans several med ia, d iscipl i nes and a w ide range of cultural registers. Their interactive performance and mixed-media is experimental and uses history to interrogate the present. “I chose Slavs and Tatars, because t here a re at t he intersection of research and art production. They do so much intensive research into historical topics, and do contemporary exhibitions on these topics. They are very Hung and Tart Cyan playful and there is a lot of humour in their work. They really push one to reflect”, says Maya Allison, chief curator and director of the NYUAD Art Gallery. The art collective is already known in the UAE. For the 10th Sharjah Biennial, Slavs and Tatars presented “Friendship of Nations: Polish, Shiite Showbiz”, a development on “79.89.09” (1979, 1989 and 2009), which looked on folklore and crafts accompanying ideological impulses of the beginning of the Islamic revolution and the end of communism. Scheduled in cities across the world (after the Kunsthalle in Zurich, last year, now the NYUAD Art Gallery until May 30 2015), the exhibition “Mirrors for Princes” will be presented soon in the Institute of Modern Art, Brisbane in Australia, Blaffer Museum of Art, Huston, Texas and the Museum der bildenden Künste (MDBK), Leibzig, Germany. Each time, the show is different and surprising.

25


Culture

Since its inception, the collective has also published six books, including: “Molla Nasreddin: The Magazine That Would’ve, Could’ve, Should’ve” in 2011. This time, a book of essays accompanies the cycle “Mirrors for Princes”. It is edited by Anthony Downey, editor in chief of Ibraaz, published by JPR|Ringier and commissioned by NYUAD Art Gallery.

Mystical Protest

“Mirrors for Princes” sera présentée prochainement à l’Institut d’Art Moderne à Brisbane en Australie, au Blaffer Museum of Art à Houston dans le Texas et au Museum der Künste bildenden (MDBK) à Leipzig en Allemagne. A chaque fois il est prévu qu’elle soit différente et surprenante. Depuis sa création, le collectif a publié également six livres, dont: Molla Nasreddin: The Magazine That Would’ve, Could’ve, Should’ve en 2011. Cette fois aussi, le cycle “Mirrors for Princes” est accompagné d’un livre d’essais. “Mirrors for Princes”, édité par Anthony Downey, le rédacteur en chef d’Ibraaz, et publié par JPR|Ringier en collaboration avec la galerie d’art de NYUAD.

26

The PROJECT SPACE: les étudiants expriment leur créativité Partie du centre de l’art de NYUAD, “The project space” est un autre lieu de partage de l’énergie artistique et dépend également de la galerie de la NYUAD. “Un de nos conservateurs dirige la structure, de manière encore plus audacieuse. L’endroit se livre à plus d’expérimentations artistiques que la galerie. Ici, tout peut arriver”, assure Maya Allisson, directrice et conservateur en chef de la galerie d’art de la NYUAD. “Nous avons des performances, des concerts, des projections. L’espace est ouvert au travail individuel ou collectif des étudiants”. C’est ici également qu’aura lieu le festival des étudiants.

The PROJECT SPACE, devoted to student creativity Part of NYUAD art centre, “The project space” is another place dedicated to art and managed by the NYUAD gallery. “Our curator runs that space, which is much more experimental. Anything can happen there”, says Maya Allison, director and chief curator of the NYUAD art gallery. “We put on show concerts, performances, films. The space is open to individual student or collective work”. Here the student festival will also take place.


Culture

27


POM, mer et désert POM, sea and desert Henriane Mourgue d’Algue

28

Chers lecteurs, chères lectrices, une petite devinette pour vous: quel est le point commun entre POM, mer et désert? Aucune idée? Voici un premier indice pour vous aider...POM est l’acronyme des Peintres Officiels de la Marine, une institution française créée en 1830 et regroupant des artistes sélectionnés pour leur œuvre consacrée à la Marine, aux marins et à la mer...Maintenant, le lien entre POM et mer vous semble évident. Mais qu’en est-il du désert? Deuxième indice : 11 Peintres Officiels ont été invités par le contre-amiral Beaussant, l’amiral commandant la zone maritime de l’océan Indien, et Art Hub pour une résidence d’artistes à Abu Dhabi autour du thème “Infinités : de la mer au désert”. Résultat: une découverte des EAU, une émulation artistique et des tableaux très inspirés. Madame Magazine a rencontré certains des artistes dans leur atelier temporaire.

Dear readers, here is a riddle for you: what do POM, sea and desert have in common? No idea? Here is a first clue...POM is the acronym for the Peintres Officiels de la Marine (the Official Painters of the Navy), a French institution created in 1830 which comprises artists selected for their works dedicated to the Navy, the sailors and the sea...Now, the connection between POM and sea is self-evident. But what about the desert? Second clue: 11 Official Painters were invited by the Rear-Admiral Beaussant, the commander of the French forces in the Indian Ocean, and Art Hub for an artists’ residency in Abu Dhabi around the theme “Infinities: from the sea to the desert”. The outcome is a discovery of the UAE, an artistic emulation and very inspired paintings. Madame Magazine met a few of the artists in their temporary workshop.

Madame Magazine: Qu’est-ce qui vous a le plus étonné durant votre séjour aux EAU? Les Peintres Officiels de la Marine: Nous avons tous étés surpris par la vitalité stupéfiante du pays. Les architectes se font clairement plaisir! Nous avons aussi tous été conquis par un sens de sécurité, de calme et d’espace. Et bien sûr, la rencontre avec le désert fut magique.

Madame Magazine: What did you find the most surprising during your stay in the UAE? The Off icial Painters of the Navy: We were amazed by the astonishing vitality of the country. The architects are clearly enjoying themselves! We were also impressed by the sense of security, calm and space. And of course, the encounter with the desert was magical.


Culture

Eric Bari

MM: Je vois ici beaucoup de tableaux de bateaux en cale sèche dans le port de Mina Zayed avec la Corniche en arrière-plan... POM: Oui, nous sommes habitués à peindre nos “impressions d’une escale”. Historiquement, les peintres officiels avaient avant tout pour mission de témoigner. Ils étaient de véritables reporters de la vie à bord, des arsenaux, des escales et des paysages traversés. Il était courant que les opérations navales aient leur artiste officiel : Callot au siège de La Rochelle, Duché de Vancy et les Prévost lors de l’expédition Lapérouse,

MM: I can see here many paintings of boats in dry docks in the port of Mina Zayed with the Corniche in the background... POM: Indeed, we are used to paint our “impressions of a port of call”. Historically, the official painters had a mission of witnessing. They were true reporters, showing life on board, arsenals, ports of call and landscapes crossed. It was common t hat naval operations had their official artist: Callot during the siege of La Rochelle, Duché de Vancy and the Prévost during the Lapérouse expedition, Delacroix

29


Eric Bari

Delacroix sur la Perle au Maroc, ou encore Gudin à l’expédition d’Alger. Lorsque le bateau fait escale, nous débarquons et partons à la recherche d’un sujet qui nous inspire ; une fois trouvé, nous installons nos chevalets, prenons pinceaux, huiles ou carnets de croquis et commençons à travailler. MM: Et puis il y a eu votre séjour à Art Hub, au cœur des immenses dunes de sable rose de Liwa...A voir toutes les œuvres fraîchement produites dans cette pièce, cela vous a apparemment inspiré. Vous qui connaissez tellement bien la mer, comment avez-vous appréhendez le désert? Jacques Rohaut: Pour moi, tout comme la mer, le désert peut s’exprimer picturalement par un système, par une grille de lecture qui rend la peinture cohérente pour le spectateur tout en lui faisant découvrir quelque chose d’inattendu. Les dunes ressemblent à des plis, à une courbe entrecoupée par une droite alors que la mer est plus fugace, faite de plans qui tournent. La

30

on the Pearl in Morocco and Gudin during the Algiers expedition. When the boat calls in at a new port, we disembark and we go looking for an inspiring subjectmatter; once found, we install our easels, take our brushes, oils or sketchbooks and we start working. MM: And then there was your stay at Art Hub, at the heart of the immense dunes of rose sand of Liwa...Looking at all the works still drying in this room, you were all inspired. For you who know the sea so well, how did you apprehend the desert? Jacques Rohaut: For me, like the sea, the desert can be expressed pictorially by a system, by an analytical grid that renders the painting coherent for the viewer while still making him discover something unexpected. The dunes look like folds, like a curb intersected by a straight line whereas the sea is more fleeting, made out of planes that turn. The variety of the colours and the light is incredible in Liwa and the road that leads to Qasr Al Sarab is majestic.


Culture

variété des couleurs et de la lumière est incroyable à Liwa et cette route qui conduit à Qasr Al Sarab est majestueuse. Sylvie du Plessis: Je suis céramiste et j’utilise des techniques de cuisson bien particulières qui sont difficilement transportables. J’ai donc fait des croquis qui m’ont fait me souvenir de l’importance de l’œil, de voir «en vrai». L’intérêt pour moi est le voyage et le dépaysement qui me permettent d’agrandir mon référentiel d’images, de couleurs et de matières. Michèle Battut: Le désert, c’est le travail du vent sur le sable, ce sont les mêmes volutes que sur la mer. Par contre, le désert ne joue pas dans le registre des couleurs mais sur les valeurs. Le paysage de dunes est d’une douceur infinie et tout est dans la subtilité, avec une pointe de rose par ci, une pointe d’ocre par là ; il faut une sensibilité folle pour peindre le désert. C’est très différent de l’agitation et de la nervosité de la mer. Anne Smith: Pour moi, le désert est une histoire de lumières, de creux et de bosses. Ce qui m’a étonné c’est la vitesse à laquelle le sable bouge sans qu’on ne le perçoive. On ne le voit pas mais il bouge sans cesse. Toute comme la mer, le désert est beau mais Yong-Man Kwon

Anne Smith

Sylvie du Plessis: I am a ceramist and I use firing techniques which are very specific and difficult to transport. Hence, I mainly did sketches that reminded me of the importance of the eye, of seeing “in real life”. The interest for me of this trip was in the change of scenery that allows me to further enlarge my referential of images, colours and materials. Michèle Battut: The desert is the work of the wind on the sand, it is the same volutes as on the sea. On the other hand, for the desert, you do not play with colours but with hues. The landscape made by the dunes is of an infinite softness; it is all about subtlety, with a dash of rose here and a dash of ochre there; one needs to be

31


effrayant et dangereux: il faut connaître, il faut pouvoir survivre, être équipé, l’eau douce y est tout aussi importante. Mais que l’horizon est beau! Et qu’en penses la Marine? Clairement, elle aime ses peintres. Les off iciers ne peuvent s’empêcher d’être impressionnés par la vitesse de travail, la concentration et la capacité de mémoriser les lieux. «Je suis fasciné par le regard particulier des artistes sur ce qui les entoure et par leur recherche du beau», nous confie l’un d’entre eux. Et dernière question pour vous, chers lecteurs et lectrices, comment reconnaître un tableau du désert fait par un POM? Réponse: à l’ancre marine qui accompagne la signature...La mer n’est jamais très loin de leur cœur. Anne Smith

Eric Bari

32

extremely sensitive to paint the desert. It is far from the agitation and nervousness of the sea. Anne Smith: For me, the desert is all about lights, grooves and bosses. What astonished me is the speed at which the sand moves without you noticing it. We do not see it but it moves ceaselessly. Like the sea, the desert is beautiful but also frightening and dangerous: one needs to know it to to be able to survive and you need to be equipped; drinking water is as important as on a ship but how amazingly beautiful is the horizon! And what does the Navy think about all this? Clearly, she loves her painters. The officers could not but be impressed by the speed at which the artists worked, by their concentration and their ability to memorize places. “I am fascinated by the painters’ particular way of seeing the world around them and by their search for beauty”, admits one of them. A last question for you, dear readers, how do you recognize a painting of the desert done by a POM? Answer: by the navy anchor alongside the signature...The sea is never very far away from their heart. Eric Bari et Jacques Rohaut


Culture

Marie Détrée, Michèle Battut, Jean Lemonnier, Sylvie du Plessis, Anne Smith et Jacques Rohaut

Les Peintres Officiels de la Marine • T itre accordé par le ministre de la Défense français à des artistes ayant consacré leur talent à la mer, à la Marine et aux gens de mer. • Tradition qui perdure depuis près de deux siècles et qui contribue au rayonnement de la Marine Française. • L e titre peut être attribué non seulement à des peintres mais aussi à des photographes, des illustrateurs, des graveurs et des sculpteurs. • L e titre n’accorde droit à aucune rétribution mais accorde certaines facilités et privilèges : la possibilité d’embarquer sur des bâtiments de la Marine Nationale ; le port d’un uniforme ; la signature de l’artiste sur ses œuvres est suivie d’une ancre de marine et l’appartenance au Service historique de la Marine. • L es peintres agréés sont nommés pour trois ans par un jury constitué d’officiers de marine et des peintres titulaires. Pour devenir peintre titulaire, il faut avoir été peintre agréé plus de quatre fois consécutives. • quelques POM: Léon Morel-Fatio, Albert Marquet, Félix Ziem, Paul Signac et plus récemment Yann Arthus-Bertrand.

Les Peintres Officiels de la Marine (The Official Painters of the Navy) • T itle given by the French minister of Defence to artists whose works focus on the sea, the Navy and seafarers. • 2 00-year old tradition that contributes to the promotion and discovery of the French Navy. • T he title can be given to painters but also to photographers, illustrators, engravers and sculptors. • T he title does not given right to any retribution but it gives certain privileges: the possibility to embark on ships of the French Navy; the right to wear the uniform; the use of the navy anchor next to the signature and the membership to the Historical Service of the Navy. • T he approved painters are nominated for three years by a jury made of Navy officers and appointed painters. To become an appointed painter, one has to have been an approved painter for more than four consecutive times. • A few famous POM: Léon Morel-Fatio, Albert Marquet, Félix Ziem, Paul Signac and more recently Yann Arthus-Bertrand.

Pour plus d’information, consultez www.peintreofficieldelamarine.fr For more information, see www.peintreofficieldelamarine.fr

33


WEB

François Ier surfe sur le net Francois the First surfs the net Les personnages - the characters

La salamandre The salamander

Translation Hélène Hein A l’occasion des 500 ans de l’avènement de François Ier, le Centre des Monuments Nationaux qui gère et ouvre à la visite près de 100 monuments français, propriétés de l’État, invite nos enfants de 6 à 12 ans à découvrir de manière ludique et pédagogique les monuments liés à François Ier. Finie la visite où ils trainent les pieds… ils vont devenir incollables sur le vainqueur de Marignan! Le roi François Ier et Etincelle, sa salamandre, sont les deux héros au cœur de ce scénario qui déroule la chronologie des événements liés au règne de ce roi. Les enfants vont ainsi vivre l’incroyable aventure d’un destin qui a changé la France à travers les monuments du réseau du Centre des Monuments Nationaux et des rencontres avec des personnages historiques, tels que Léonard de Vinci ou encore le chevalier Bayard, qui ont vécu dans

34

On the occasion of the 500 anniversary of Francois I’s accession to throne, the Centre of National Monuments, which manages nearly 100 French monuments - all properties of the state - and opens them up to visitors, is inviting children aged 6-12 to discover though educational game play, monuments which are linked to Francois I. By the end of the when they are dragging their feet…they are going to be unbeatable on the topic of the victor of Marignan! The King, Francois I and ‘Etincelle’ (Sparkle), his emblematic salamander, are the two heroes at the heart of this story which gradually reveals the chronology of events during the King’s reign. The children can experience, through this network of monuments of the Centre of National Monuments and through


Culture

les lieux visités. Pour progresser dans l’aventure, ils vont réaliser une succession de quêtes, collecter des objets d’époque et résoudre des énigmes dans différents tableaux afin d’avancer dans la découverte des monuments explorés. C’est au total un voyage au cœur de onze monuments nationaux qui est proposé: Festin au Palais du Tau pour le sacre du roi, montée dans les remparts du château d’Angers, chasse au château de Rambouillet, nuit au château d’Azayle-Rideau, mais également découverte du château d’If, de la Basilique de Saint-Denis, des châteaux de Vincennes, de Talcy, de Puyguilhem, d’Oiron et d’Assier sont au programme de ce parcours dans le royaume de François Ier. D’u ne du rée de 2 ou 3h, ce jeu v idéo pédagogique d’aventure intitulé «Le Roi et la Salamandre» sera disponible dès le mois d’avril sur tablette iOS et Androïd, ainsi que sur le web. Téléchargeable en «free-to-try», la première mission est proposée gratuitement. Pour participer à l’ensemble de l’aventure, il vous en coûtera moins de 5 €. Et bonne nouvelle pour les fans, un second volet verra le jour au mois de septembre, avec encore plus de monuments à explorer!

encounters with historic personalities such as Leonardo da Vinci or Knight Bayard who lived in these places, the incredible adventures of a life which changed France forever. The children need to carry out a number of tasks, such as collecting objects of the period and solving a number of riddles in different paintings in order to advance along the discovery trail of the monuments. It is in total a journey centred a r o u n d 11 o f t h e s e n a t i o n a l monuments: Feast at the Palace of Tau for the anointment of the king, climb up into the ramparts of Angers’ Castle, hunt at Rambouillet Castle, the night is at Azay-le- Rideau Castle, but also discover the castles of If, the basilica of St Denis, and the castles of Vincennes, of Talcy, of Puygilhem, of Oiron and of Assier which are all on the programme of the route through the kingdom of Francois I. Lasting from 2 to 3 hours, this educational adventure video game entitled ‘the King and his salamander’ will be available from the month of April on iOS tablettes and Androids, as well as on the web. Downloadable on ‘free-to-try’, the first mission is offered free. In order to participate in the rest of the adventure, it will cost less than 5 €. And good news for the fans, a second wave will be launched during the month of September with even more monuments to explore!

Le palais du Tau lors du sacre de François 1er

35


Agenda culturel et artistique mars 2015 Le Festival d’Abu Dhabi et Art Dubai, les deux évènements majeurs de ce mois!

Cultural and Arts Guide March 2015 Our picks for March revolve around The Abu Dhabi Festival and Art Dubai, the two major events not to miss in the region Compiled by Henriane Mourgue d’Algue 1

ABU DHABI 1 - Abu Dhabi Festival 2015/Emirates Palace & Abu Dhabi Theatre / du 3 mars au 2 avril La 12ème édition du Festival est comme de coutume organisée par l’ADMAF (Abu Dhabi Music & Arts Foundation). Cette année encore, le programme propose de nombreux artistes de grande renommée tels que: le musicien brésilien Sérgio Mendes; le chef d’orchestre Riccardo Muti conduisant la violoniste Anne-Sophie Mutter et le Luigi Cherubini Youth Orchestra; le ténor péruvien Juan Diego Flórez; les pianistes Jan Lisiecki et Leif Ove Andsnes; le Budapest Festival Orchestra emmené par Iván Fischer; un concert mettant en scène La Flûte Magique et la chanteuse libano-américaine Mayssa Karaa pour ses débuts internationaux. www.abudhabifestival.ae

36

ABU DHABI 1 - Abu Dhabi Festival 2015/Emirates Palace & Abu Dhabi Theatre/ March 3-April 2 The festival’s 12th edition is organised by the Abu Dhabi Music & Arts Foundation (ADMAF) and the main programme will feature performances by Brazilian music legend Sérgio Mendes; maestro Riccardo Muti conducting violin virtuoso Anne-Sophie Mutter and the Luigi Cherubini Youth Orchestra; the acclaimed Peruvian tenor Juan Diego Flórez; pianists Jan Lisiecki and Leif Ove Andsnes; the Budapest Festival Orchestra conducted by Iván Fischer; a concert staging of Mozart’s The Magic Flute and the Lebanese American singer Mayssa Karaa making her international debut. www.abudhabifestival.ae

2 Dubai 2 - Design Days Dubai/ Downtown Dubai, near Burj Khalifa/ March 16-20 View some of the best limited edition and collectible designs in the region presented by leading galleries. www.designdaysdubai.ae


Culture

Dubai 2 - Design Days Dubai/ Downtown Dubai, près de Burj Khalifa/ du 16 au 20 mars Si vous aimez le design et les éditions limitées, vous trouverez probablement votre bonheur lors des journées du design à Dubaï. www.designdaysdubai.ae 3 - Art Dubai/ Madinat Jumeirah/ du 18 au 21 mars Art Dubai est sans conteste la foire d’art contemporain la plus établie dans la région...Pour le plaisir des yeux et de la découverte des étoiles montantes de la région... www.artdubai.ae

3

3 - Art Dubai/ Madinat Jumeirah/ March 18-21 This is the 9th Edition of the largest and most established contemporary art fair in the Middle East, North Africa and South Asia. www.artdubai.ae.

4 Sharjah 4 - Sharjah Biennial/ Different locations in Sharjah/ March to June Over fifty artists and cultural practitioners for more than 25 countries introduce their ideas on “The past, the present and the possible” through their art and work at the Sharjah Biennial. www.sharjahart.org

Sharjah 4 - Biennale de Sharjah/ Différents endroits à Sharjah/ de mars à juin Plus de 50 artistes provenant de plus de 25 pays présentent leurs idées sur le thème «Le passé, le présent et le possible» durant la 12ème édition de la Biennale d’art de Sharjah. www.sharjahart.org Qatar 5 - Marvellous Creatures: Animal Fables in Islamic Art/ Museum of Islamic Art, Corniche/ jusqu’au 11 juillet L’exposition se penche sur les animaux réels et mythiques qui parsèment les légendes, contes et fables du monde islamique. www.mia.org.qa

Qatar 5 - Marvellous Creatures: Animal Fables in Islamic Art/ Museum of Islamic Art, Corniche/ until July 11 This exhibition focuses on the real and mythical animals that feature in the legends, tales, and fables of the Islamic world. www.mia.org.qa

5

37


AIISHA From Glasgow with Love Aiisha Ramadan vient de lancer sa nouvelle collection Couture en édition limitée. Nous l’avons rencontrée à son retour d’Ecosse où elle en a réalisé le shooting mais aussi la nouvelle vidéo. Aiisha Ramadan has just launched her new Couture limited edition collection. We met her as she was back from Glasgow, Scotland where she did the photo shooting and also her video.

Madame Magazine – Pourquoi avoir choisi l’Ecosse pour photographier vos derniers modèles? C’est bien loin de Dubaï et de son ambiance! Aiisha Ramadan - Ses légendes et son folklore, ses mythes et ses contes, l’Écosse est le pays où l’on raconte des histoires. Source d’inspiration pour certains des plus célèbres poètes et auteurs du monde, de Robert Burns à

38

Madame Magazine – Why did you choose Scotland to shoot your last collection? It’s far away from Dubai and its atmosphere! Aiisha Ramadan - Legends and folklore, myths and tales, Scotland is the home of storytelling. Having inspired the imagination of some of the world’s most famous poets and authors from Robert Burns to Robert Louis Stevenson, this


Tendances Trends

Elle marche en beauté, pareille à la nuit Au ciel éthéré, à la voûte étoilée. Le plus précieux des ténèbres et des lumières Se retrouvent dans son être et dans ses yeux She walks in beauty, like the night Of cloudless climes and starry skies And all that’s beat of dark and bright Meet in her aspect and her eyes Lord Byron 1814

39


Robert Louis Stevenson, c’est la terre où la beauté du peuple brille à travers leurs traditions, leur histoire et leur patrimoine. C’est un pays fascinant où l’homme est fier, où l’individualité fait la force et où la beauté est partout.

40

is the land where the people’s beauty shines through their traditions, history and heritage. A fascinating country where they walk proud, where individuality is strength and beauty is in abundance, the freedom to inspire and be inspired.


Tendances Trends

41


MM – What is the link between Scotland and your last collection? AR - This is the story of my collection, representing the mystery and charm of this country and its people, where there are no limitations to creativity and where personalities shine. The movement of the landscape is as soft as the fabrics I have chosen, the colors of the land are as vivid as the jewels tones in each of my unique pieces and where we are free to wear what we want and where we want, there are no rules, just use your imagination. This is me, this is who I am...dare to dream.

MM – Quel est le lien entre l’Ecosse et votre dernière collection? AR - Il s’agit de l’histoire de ma collection, représentant le mystère et le charme de ce pays et ses habitants, où il n’y a aucune limite à la créativité et où les personnalités brillent. Le mouvement du paysage est aussi doux que les tissus que j’ai choisis, les couleurs de la terre sont aussi vives que les tons de rubis dans chacune de mes pièces uniques et où nous sommes libres de porter ce que nous voulons et où nous voulons, il n’y a pas de règles, il suffit d’utiliser votre imagination. C’est moi, c’est ce que je suis...oser rêver.

42


Tendances Trends

43


MM – More and more celebrities are wearing your creations. Last but not least was Jennifer Lopez. Who will be the next? AR - Yes I envision bigger and bigger names and I will only reveal once the photos are published (she smiles).

MM – De plus en plus de célébrités portent vos créations. La dernière, et non des moindres, est Jennifer Lopez. Qui sera la prochaine? AR – Oui j’envisage des personnes de plus en plus importantes mais je ne révèlerai leurs noms que lorsque les photos serons publiées (elle sourit).

44

Photographer: GERARDO JACONELLI Model: ZOE BEITH and EILIDH MAcDONALD Makeup Artist: SAM JOHNSTON, Hair Stylist: MARC McCune, Nail Stylist: LAINI PAWSON


Tendances Trends

45


Pas si malle! Christel de Noblet

Inscrit aux Entreprises du Patrimoine Vivant (EPV), label qui distingue les entreprises françaises aux savoirfaire artisanaux d’excellence, l’Atelier EPHTÉE, fondée en 2000, est un atelier traditionnel de malletier bordelais dont les produits sont maintenant disponibles aux Emirats. Découverte d’un catalogue inhabituel! Franck TRESSENS, Maître Artisan Malletier d’Art, pousse ses créations aux limites de la perfection. Ses malles qui relèvent pour beaucoup d’entre nous du rêve inatteignable (mais n’est-ce pas le propre du rêve?) sont réalisées entièrement à la main et sur-mesure permettant ainsi une personnalisation et un raffinement extrême. Vous choisissez la forme, le

46

Translation Hélène Hein

A member of Entreprises du Patrimoine Vivant (literally, Companies for the living heritage), a label that distinguishes French compagnies with artisanal knowledge of excellence; EPHTÉE, founded in 2000, is a traditional studio of malletiers from Bordeaux (France), whose products are now available in the UAE. Let’s find out more! Maître Malletier Craftsman of Art, Franck Tressens pushes his creations to the limits of perfection. For many of us, his trunks will remain an elusive dream (but is it not what dreaming is about?). They are entirely made to measure and by hand, enabling an extreme personalization and sophistication. You chose


Tendances Trends

Vanities

volume, les peaux et les finitions et lui réalise un miracle. Vous souhaitez une petite malle de voyage en cuir avec aucune fixation visible, des poignées et des coins sellier et un fond muni de roulettes pivotantes que l’on ne voit pas? Franck TRESSENS la crée. Vous voulez partir en week-end dans votre automobile de collection et vous avez besoin d’une malle étanche, pratique mais esthétique et surtout particulièrement étudiée pour sa prise au vent? Il y a pensé pour vous. Il vous faut une malle sur roulettes contenant pas moins de dix paires de souliers? Ne cherchez plus... Vous avez besoin de meubles nomades, d’un secrétaire qui se cache dans

the shape, volume, leathers and the finishing, he then works a miracle. You would like a small leather travel trunk with no visible fixing, handles and corners and a bottom equipped with invisible swivel castors? Franck Tressens will create it. You wish to go for the weekend with your classic car and you need a waterproof, practical but beautiful trunk, one especially designed to withstand wind? He thought about it. You want a trunk with wheels, containing no less than ten pairs of shoes? Look no further... You need travelling furniture, a writing desk hiding in a trunk, a case to present a rare wine or put your cigars…? Ephtée offers it all!

47


On the whole, these small works of art are considered rather banal for a malletier. At EPHTÉE, proverbs are reversed, « he who can do less can do more »! For Baccarat, the studio has created two giant trunks that can be dismantled. They are both means of transport and huge display stands, and will be used to protect gigantic chandeliers and a whole collection of wall lamps on their way to the Beijing show room. For Rolls Royce MotorCars, another prestigious client, and in association with La Maison Degand in Brussels, EPHTÉE created a set of trunks and luggage, matching the latest extended addition to the Ghost series. It took no less than two work months and five cows so that from now on, the proud owner of the latest Rolls is able to put a flat trunk in his boot,

Malle Westime valet de nuit

une malle, d’un coffret pour présenter un vin rare ou pour ranger votre matériel à cirage...? EPHTÉE vous la réalise! Mais ces petites œuvres d’art sont somme toute assez banales pour un malletier. Chez EPHTÉE, on inverse les dictons et “qui peut le moins peut le plus”! L’atelier a ainsi réalisé pour la maison BACCARAT deux immenses malles démontables, à la fois moyen de transport et présentoirs géants, pour accueillir de gigantesques lustres et toute une collection d’appliques en route pour leur show room de Pékin. Autre client prestigieux, EPHTÉE, a créé pour la société Rolls Royce MotorCars, en association avec La Maison DEGAND de Bruxelles, un ensemble de malles et de bagages assortis à la dernière née de la gamme “Ghost” version allongée. Il aura fallu pas moins de deux mois de travail et cinq vaches pour que dorénavant se loge dans son coffre une malle plate qui dépliée

48

Malle horlogère


Tendances Trends

which, once open and unfolded, transforms into a wenge curvedfoot table with crockery, mats and cutlery; two leather and wenge wood seats; as well as a smaller trunk for the cold storage of food, containing a special «housewife» leather basket. The latest fashion for chic picnics! But if you are not keen on the pork pie or you do not own the latest Rolls, don’t be too sad... you are still allowed a bit of luxury. You can treat yourself with a small trunk in which to put your watch col lect ion for example. It can contain up to twenty-four watches and nine bracelets. It has also a drawer for all sorts of purposes, two spaces for automatic watch winders, a t ravel case and... a secret area! What a great idea! Malle tour du monde

devient une table aux pieds galbés en wengé avec vaisselle, sets et couverts - avec deux sièges en bois de Wengé et cuir - à laquelle s’ajoute une petite malle avec zone de froid et cabas spécial “ménagère” en cuir assorti. Le dernier cri du pique-nique chic! Mais si vous n’êtes pas adepte du sandwich poulet/ crudités, ou si vous n’avez pas la dernière Rolls, consolez-vous… vous avez quand même droit au luxe. Vous pouvez ainsi vous offrir une malle compacte pour ranger votre collection de montres par exemple. Elle peut contenir jusqu’à vingt-quatre montres et neuf bracelets. Elle possède un tiroir pour rangement libre, deux emplacements pour remontoirs automatiques, un étui de voyage et…un endroit secret! Il fallait y penser.

www.ephtee.com

49


FEMME DU MOIS Woman of the month

«Northern Lights» à Abu Dhabi Trouvez l’inspiration lors de séminaires et conférences, apprendre à imposer sa «marque personnelle» et développer sa notoriété en utilisant les médias sociaux

“Northern Lights” in Abu Dhabi Discover inspiring speaking events and workshop programs, learn to develop your personal brand and become a successful visible leader thanks to social media Bénédicte Gimonnet

N’avez-vous jamais rêvé d’être un fin négociateur ou un orateur efficace avec un impact fort sur votre audience? Si vous êtes une femme à un poste de direction dans une entreprise, avez-vous suffisamment confiance en vous pour imposer une image forte de leader respecté, capable de gagner la promotion ultime? N’avez-vous jamais pensé à créer un blog afin d’optimiser votre profil professionnel? Les femmes leaders aux Emirats, en particulier les dirigeantes émiriennes, doivent trouver leur place dans le monde des entreprises et apprendre à se positionner en tant que leaders d’opinion, surtout de nos jours avec l’Emiratisation des sociétés aux EAU. Qui est mieux

50

Have you ever wished to have outstanding negotiation skills and be an efficient speaker with a strong impact on your audience? If you are a woman with a leading role in a company, are you confident enough to be a visible and respected leader, able to win the ultimate promotion? Have you ever thought of creating a blog to increase your professional profile? Woman leaders in the UAE, particularly female Emirati leaders, must find their way in the corporate world and learn to position themselves as “thought” leaders, especially nowadays with the Emiratisation process of UAE companies. Who better than women leaders themselves to understand, empathize and share


La vie dans le Golfe Life in the Gulf

placée qu’u ne «fem me patron» pour comprendre, faire preuve d’empathie, partager son expérience personnelle et donner des conseils pratiques? Qui est mieux placée qu’une experte en communication pour trouver des solutions et aider d’autres leaders à se démarquer et développer leur notoriété? Madame Magazine a rencont ré Victor ia Tomlinson et Vania Henry, les deux fondat rices et dirigeantes passionnées de « Nor t he r n L i g ht s » (NL), filiale émirienne de la société de relations publiques, marketing et communication «NL» basée en Angleterre. Grâce à leur profil international et multiculturel, ainsi qu’un profond respect et une bonne connaissance des besoins locaux, Victoria et Vania possèdent ensemble une palette unique de compétences à partager avec les leaders locaux, en particulier les dirigeantes émiriennes: elles président, animent et interviennent dans des conférences et apparaissent dans les médias. Elles proposent également des programmes de leadership et organisent des ateliers de travail pour les entreprises. Victoria nous explique en commentant les propos de Sheryl Sandberg 1: «Sheikh Mohamed bin Rashid Al Maktoum veut voir une femme siéger à chaque conseil d’administration mais les EAU comme le reste du monde compte bien peu de femmes aux postes de direction. Les entreprises cherchent des solutions, mais il ne s’agit pas uniquement de problème de crèches et de législation. Il s’agit de donner leur place aux femmes, pas d’essayer d’en faire des hommes. Il s’agit pour 1 Sheryl Sandberg: femme les femmes de trouver un d’affaires américaine, actuelle directrice des moyen d’être elles-mêmes, opérations de Facebook. de rester authentiques,

Vania Henry

Victoria Tomlinson

experiences and practical tips from their own learning and development? Who better than communication experts to find solutions and help leaders to brand and market themselves? Madame Magazine has met Victoria Tomlinson and Vania Henry, the two passionate leading ladies behind “Northern Lights” (NL), the UAE branch of the Public Relations, Marketing and Communication Company based in the UK. With an international, multicultural background combined with a strong respect and understanding of local needs, Victoria and Vania both bring a unique mix of skills to share with leaders, particularly female Emirati leaders: they chair, speak, moderate events and appear in the media. They also propose leadership programmes and organize workshops for corporate participants. Victoria explains and comments Sheryl Sandberg’s 1 remarks: “Sheikh Mohamed bin Rashid Al Maktoum wants to see a woman on every board, but the UAE like the rest of the world have too few women in executive 1 Sheryl Sandberg: position. Corporates are American businesswoman, actual Chief Operating looking for solutions – it is Officer of Facebook. not only about crèches and

51


legislation. It is about giving women their place, not trying to make them men. It is about finding ways for women to be authentic and themselves, and be recognized as outstanding leaders”. Vania adds: “Women need to position themselves as thought leaders and social media is one way to do that, when done in a professional manner.” Madame Magazine has selected from NL’s programs two useful topics to share with its readers:

52

et être reconnues comme des leaders d’exception». Vania ajoute : «Les femmes doivent se démarquer et se positionner comme « leaders d’opinion». Les médias sociaux sont un moyen d’atteindre cet objectif, à condition que cela soit fait de manière professionnelle». Nous avons sélectionné pour vous deux sujets utiles parmi les programmes proposés par «NL».

Personal branding: For those who are not experts in communication, “personal branding” is about creating and developing a brand around your personal name and career. It is about expressing and communicating your skills, personality and values, make the most of your strengths. It is important to learn how to portray your skills and make an impact in meetings. Victoria explains in her blog: “Today, business leaders need to be more than just good at their job to be promoted or hold senior positions. You have to be networked, active and be influential outside of your company and be seen as an expert and thought leader in specific areas. You need a strong personal brand.”

Personal branding ou marque personnelle: Pour les novices en communication, le «personal branding» est en fait la création et le développement d’une «marque personnelle» autour de son propre nom et de sa carrière. Il s’agit d’exprimer et communiquer ses compétences, sa personnalité et ses valeurs, optimiser ses points forts. Il est important d’apprendre à faire un portrait de ses compétences et d’avoir un impact dans les meetings. Victoria explique dans son blog: «Aujourd’hui, les cadres ne doivent pas se contenter d’être «bons» dans leur travail pour obtenir une promotion ou accéder à

Vania’s Top Tips, Personal Branding for success: • What three words sum you up (professionally)? • What is your ‘elevator pitch’? A 15-second summary of who you are and what you do • Is your brand reflected in o How you dress o The points you make at meetings o Your social media • Separate your personal and professional life on social media • Do your social media profiles mention the words of your brand? Do your tweets and posts reflect this brand?


La vie dans le Golfe Life in the Gulf

des postes de direction. Ils doivent posséder un réseau actif et être influents au-delà de leur entreprise. Ils doivent être perçus comme des experts et leaders d’opinion dans des domaines bien spécifiques: ils ont besoin d’une forte marque personnelle». Les conseils de Vania, pour déf inir sa marque personnelle: • Quels sont les t rois mots clé qui vous décrivent professionnellement? • Quel est votre «argumentaire éclair»? Faites un résumé de qui vous êtes et ce que vous faites en 15 secondes. • Est-ce que votre marque se reflète dans: o Votre tenue vestimentaire o Vos arguments dans les meetings o Votre réseau social • Séparez votre vie privée de votre vie professionnelle sur les réseaux sociaux • Est-ce que votre profil sur les réseaux sociaux mentionne le «discours» de votre marque? Est-ce que vos «tweets» et vos «posts» la reflètent? • Pensez à votre marque quand vous préparez votre prochaine présentation ou meeting. Comment allez-vous la communiquer?

• Think about your brand when you prepare for your next presentation or meeting – how will you convey it? Social media and branding online Vania explains: “People increasingly expect to see leaders on social media with proper profiles. It is part of their brand and a way of building their executive presence”. This program helps participants to understand the importance of social media (LinkedIn, Twitter) and how to use thought leadership blogging as a tool. Victoria’s top tips for a successful personal brand on Twitter • Look at other Twitter profiles. Find the ones you like and admire. • What do you like about the profiles or not. • What words do you want people to write down for your Twitter profile?

Les médias sociaux et la marque en ligne Vania nous explique: «Les gens s’attendent de plus en plus à voir les patrons sur les médias sociaux avec des profils intéressants. Cela fait partie de leur marque, une façon de construire leur notoriété de leader». Ce programme aide les participants à comprendre le potentiel des réseaux sociaux (LinkedIn, Twitter) et comment utiliser un blog de leader d’opinion comme outil efficace. Les conseils de Victoria pour définir sa marque personnelle sur Twitter • Regarder d’autres profils sur Twitter. Trouvez ceux que vous aimez et admirez. • Qu’aimez-vous (ou pas) dans ces profils? • Que voulez-vous projeter comme image à travers votre profil Twitter? • Pensez à ce que vous voulez susciter comme réaction • Réfléchissez à ce que vous voulez accomplir grâce à

53


Twitter: nouvelles relations, nouveaux contrats, inf luencer d’autres personnes, développer votre carrière? Agenda de Northern Lights en Mars: • 8 Mars 2015 – Journée Internationale de la Femme – une opportunité de souligner qu’un pays ne peut pas laisser la moitié de sa population en arrière! • 15 Mars 2015 – Demi-journées d’atelier de travail à Abu Dhabi et Dubaï: «Comment utiliser les médias sociaux pour gagner des affaires?» • 16 Mars 2015 – NL participe à une table ronde sur «Inspirer le changement» organisée par BBG (British Business Group) et CBD Now (Central Business District Network of Women, Abu Dhabi).

54

• Think about the words that you want others to say about you. • Think through what you want to achieve from Twitter – new relationships, new business, influencing others, career development. Northern Lights’ events calendar in March 2015: • 8 March 2015 - International Women’s Day - an opportunity to emphasize that a country cannot leave half it’s nationals behind! • 15 March 2015 – half-day workshop “How to use social media to win business” in Abu Dhabi and Dubai • 16 March – NL participates in a panel discussion organised by the British Business Group and CBD Now (Central Business District Network of Women, Abu Dhabi) on “Inspiring change”.


La vie dans le Golfe Life in the Gulf

A propos de Victoria Tomlinson Victoria est la fondatrice et directrice générale de «Northern Lights», en Angleterre et aux EAU. Anciennement directrice chez «Ernst and Young», Victoria est une businesswoman dynamique experte dans les secteurs publics, privés et caritatifs. Elle a été formée l’année dernière par la «BBC Academy» pour devenir l’une des cent «femmes expertes de la BBC». Auteur de nombreux eBooks sur les médias sociaux, le plus récent «Comment écrire un blog d’entreprise de premier rang» a été un bestseller sur Amazon. Victoria a vécu et travaillé au Moyen Orient. Elle a toujours eu une véritable passion pour la culture arabe; elle lit et écrit l’arabe.

About Victoria Tomlinson Victoria is the founder and chief executive of Northern Lights, UK and UAE. A former director of Ernst and Young, Victoria is a dynamic businesswoman with expertise in public, private and voluntary sectors. She was last year trained by the BBC Academy to be one of 100 BBC “expert women” – her expertise is in social media, business and education. Author of a number of eBooks on social media, the most recent “How to write a top-ranked Business Blog” has been an Amazon bestseller. Victoria has lived and worked in the Middle East. She has long had a passion for the Arab culture, she reads and speaks basic Arabic.

A propos de Vania Henry Vania est une directrice de marketing et communication polyglotte avec plus de 15 ans d’expérience internationale dans des postes de management d’entreprise et marketing. Vania était directrice chez PwC au Luxembourg (département de Marketing & Communications) et aussi PwC au Moyen Orient (communication interne et médias sociaux). Elle est passionnée par les marques et le service clientèle et croit fermement à l’importance de la communication pour véhiculer un message avec impact. Vania a été invitée en tant que conférencière et animatrice de débats lors d’événements très médiatisés aux Emirats. Elle parle l’anglais, le français, l’allemand, le luxembourgeois et a des notions en arabe.

About Vania Henry Vania is a multilingual marketing and communication executive with over 15 years of international experience in business and marketing management positions. Vania was a director at PwC in Luxembourg, running the Marketing & Communications department and PwC in the Middle East, where she headed up internal communications and social media. She is passionate about brand and customer service and firmly believes in the importance of good communications to deliver messages with impact. Vania has been guest speaker and moderator for a number of high profile events in the UAE. She speaks English, French, German, Luxemburgish and Italian, as well as some basic Arabic.

Pour plus d’informations, contactez: Vania Henry, Vice Président, Northern Lights PR Email: vania@northernlightspr.com Twitter: @HenryVania

For more information, contact: Vania Henry, Vice President, Northern Lights PR Email: vania@northernlightspr.com Twitter: @HenryVania

55


Dubaï, devenu un acteur incontournable du marché de l’art En quatre ans, Design Days Dubai s’est hissé au rang des grandes foires du design mondial. Avec une particularité: peu de foires proposent autant d’œuvres de design contemporain. Rencontre avec Cyril Zammit, directeur de Design Days Dubai, un parisien globetrotteur, résident aux E.A.U depuis six ans.

Dubai, now a key player in arts Within four years Design Days Dubai has become one of the leading international design fairs. With a singularity: few fairs offer as many contemporary design works. Cyril Zammit, a Parisian globetrotter and UAE resident for the past six years, fair director of Design Days Dubai, shares his thoughts. Écrit et traduit par Valérie Ward

Madame Magazine - Vous avez signé et géré le contrat de sponsorship liant HSBC Private Bank à «Design Miami» en 2006. Trois ans plus tard, vous vous installez aux E.A.U. Comment êtes-vous passé de «Design Miami» à «Design Days Dubai»? Cyril Zammit - En 2011, j’ai été approché par Ben Floyd, l’un des co-fondateurs de “Art Dubai” qui a compris avant bien d’autres que le marché de l’art était déjà bien ancré au Moyen-Orient et que c’était le moment de créer une foire du Design. Je travaillais alors au département culturel de la Société de Tourisme, de Développement et d’Investissement d’Abu Dhabi.

56

Madame Magazine - You have signed and managed the sponsorship agreement linking HSBC Private Bank to «Design Miami» in 2006. Three years later you moved to the U.A.E. How did you go from «Design Miami» to «Design Days Dubai»? Cyril Zammit - In 2011, Ben Floyd, one of Art Dubai co-founders, called me. He understood well ahead that the art market was already well established in the Middle East and that it was about time to create a Design Fair. I was at that time working for the cultural department of Tourism, Development and Investment Company (TDIC) in Abu Dhabi.


La vie dans le Golfe Life in the Gulf

N o u s a vo n s i n n ov é d è s Cyril Zammit 2012, lors de la 1e édition, en proposant à Dubaï une plateforme d’échanges autour du design. La demande était réelle mais non formulée jusqu’alors : on se déplaçait de la région pour aller à Bâle ou à New York. En proposant un rendez-vous annuel fait de rencontres, d’ateliers, de conférences et de tours guidés pour accompagner le public dans sa découverte du design, nous avons voulu intégrer tout le monde. Aussi bien l’étudiant que le collectionneur, le curieux que l’investisseur. A l’aube de cette 4e édition je peux dire que désormais, certains artistes présentés par des galeries ayant exposé pour la première fois à Dubaï ont maintenant beaucoup de succès à Londres, Paris et Miami. En peu de temps, la ville a su devenir une plateforme de talents reconnus. Dubaï est devenu un acteur incontournable.

We i n novated as soon as 2 012 , fo r t h e 1s t e d i t io n , when we offered a platform for exchanges around design in Dubai. T here was a real need but it had not been formulated until then: people simply went from the region to Basel or New York. By offering an annual unmissable event w it h meet i ngs, workshops, conferences and guided tours to accompany the public in its discovery of design, we wished to i nclude ever yone. From the student to the collector, from t he cur ious person to the investor. At the dawn of this 4th edition, I can say that nowadays some of the artists presented by a gallery in Dubai are very successful in London, Paris or Miami. In a short time the city has become a platform of recognized talents. Dubai is now a key player in arts.

Shamsa Alabbar, Asymmetry Collection, Earrings Copyright Shamsa Alabbar

Gallery FUMI Alex Hull studio split chair

Sabrina Landini limited edition, Joey standing lamp, 2014

Ardeco Gallery - Georges Amatoury Studio Tetra S, Tetra L 2014

57


Nada Debs Modern Arabesque

M M - Vous insistez sur le fait que l’aspect commercial n’est qu’une dimension de la foire. Quel est l’objectif de Design Days Dubai? Quels types d’objets présentez-vous cette année? CZ - Bien sûr nous sommes heureux que, comme dans toute foire, des transactions aient lieu : les galeries tissent de nouveaux liens commerciaux, les clients sont ravis et les artistes réconfortés dans leurs choix artistiques. Pour autant, l’idée de la foire reste surtout de présenter des pièces uniques qui permettent au public de découvrir de nouvelles approches, des matériaux, des techniques auxquels ils ne sont pas toujours habitués. Ce qui diffère entre l’art et le design est que l’art crée des choses, le design crée des choses utiles. C’est ce que nous expliquons à nos visiteurs néophytes lorsque nous leur parlons du savoir-faire d’un artiste, de l’apport d’un jeune créateur ou de la cote d’un artiste sur le marché. Nous leur

58

MM - You insist on the fact that the commercial aspect is only one aspect of the fair. What is the objective of Design Days Dubai? What type of objects will you be showing this year? CZ - Of course we are happy that, like in all fairs, transactions occur. Galleries start new commercial connections, clients are satisfied and the artists are comforted in their artistic choices. However the concept of the fair is mainly to present unique objects that enable the public to discover new approaches, materials, techniques, to which they are not always used. What differs between art and design is that art creates things, design creates useful things. That’s what we explain to our neophyte visitors when we tell them about the know-how of an artist, the contribution of a young designer or the value of an artist on the market. We tell them that if they do take the leap


La vie dans le Golfe Life in the Gulf

disons que s’ils n’osent pas franchir le pas car ils ne savent pas si l’artiste est réputé ou s’ils ont du mal à pousser la porte d’une galerie, ils peuvent s’aider des conseils des designers et des conférenciers venus pour des Design Days Dubai, mais aussi au quotidien du moteur de recherche Google. Un simple clic suffit pour avoir des indications sur le travail d’un designer, sa cote et son évolution... Cette année Design Days Dubai présente des objets proposés par 44 galeries, venues de 20 pays, parmi lesquels le Royaume-Uni, la France, l’Australie, les EtatsUnis, le Liban, la Jordanie ou l’Afrique du Sud. Nous avons réuni 150 designers et 782 objets dont le «Lumière Cloud» dévoilé en avant-première

or if they don’t dare open the door of a gallery, they can take the advice of our designers especially brought in for Design Days Dubai. On a daily basis they can also use Google to search. A simple click will provide them with information about a designer’s work, his market value and his evolution. This year, Design Days Duba i presents objects from 44 galleries, coming from 20 countries, amongst wh ich Un ited K i ngdom, France, Australia, United St ates, L eba non, Jord a n or South Africa. We have gathered 150 designers and 782 objects. One of them is «Lumière Cloud», unveiled i n a world pr em ie r e pa r Dutch Commonplace Studio, presented by Victor Hunt,

Atelier Rouge Cerise, Chaise longue, 2012, photo courtesy of Atelier Rouge Cerise

59


Binome - Fluide Ingrid Michel and Frédéric Pain Courtesy of Binome

Aljoud Lootah Oru Mirror 2015

Design Art Dealer from Brussels. You will also discover a series of 10 large-scale sculptures up to four metres high, created for Design Days Dubai by Andreas von Zadora-Gerlof, from Canada. Objects playing with light will also be displayed: once again Zaha Hadid, Hani Rashid and Olafur Eliasson have proven to be creative. To end t his brief overview, René Roubieck, a very dynamic man, 92, also illustrates the scope of his know-how through his respected glasswork.

mondiale par le hollandais Commonplace Studio, présenté par Victor Hunt Design Art Dealer, de Bruxelles. Vous découvrirez également une série de dix sculptures allant jusqu’à quatre mètres de hauteur créées pour Design Days Dubai par Andreas von Zadora-Gerlof, du Canada. Des objets jouant sur la lumière seront également au rendez-vous : Zaha Hadid, Hani Rashid et Olafur Eliasson se sont encore montrés très créatifs. Pour finir ce bref panorama, le très dynamique René Roubieck, 92 ans, illustre aussi toute l’étendue de son savoir-faire dans le travail du verre.

60

SLLD, Palet Carpet, 220 cm long, 2014,

Galerie Judy Straten


La vie dans le Golfe Life in the Gulf

MM - La foire Design Days Dubai évolue chaque année. De quoi êtes-vous le plus fier à l’occasion de cette édition 2015? CZ - Je suis particulièrement heureux, après trois ans d’un travail minutieux et attentif, de voir aboutir la collection d’Aljoud Lootah, une talentueuse émirienne qui propose cette année une édition limitée de meubles inspirés par les origamis. Elle a délaissé les accessoires qu’elle faisait depuis des années dans le cadre de sa marque Niftee pour se consacrer aux objets géométriques et décoratifs. Avec succès. Aljoud a participé à un programme mis en place en 2013 par Dubai Culture pour soutenir de jeunes créateurs. Elle a été très exigeante. Le résultat est là, et nous sommes d’autant plus fiers que les meubles ont été produits aux E.A.U.

MM - The Design Days Dubai fair moves forward every year. What makes you proud of the 2015 edition? CZ - I am particularly proud, after three years of a t horough and carefu l work, to see t he result of the collection by A ljoud Lootah, a talented Emirati who created a limited edition of furniture this year inspired by origamis. She has abandoned her brand, Niftee, to focus on geometrical and decorative objects. With great success. Aljoud took part in a program that supports young creative artists, established in 2013 by Dubai Culture. Her work was very demanding. The result is remarkable, and we are particularly proud that the furniture was produced in the U.A.E.

Authentique Art & Design Sylvie Guyomard Confrontation 1308 (Triptych), 2013

61


Je suis aussi ravi de continuer à collaborer avec la brillante designer libanaise Nada Nebs qui arrive à créer une version contemporaine du patrimoine arabe traditionnel. Elle met en valeur le travail des artisans, accompagne les jeunes créateurs et innove constamment. Je pourrais aussi ajouter qu’à Dubaï, contrairement à d’autres foires, les gens font des achats coups de cœur : ils aiment un objet, l’apprécient et l’achètent de manière spontanée et non parce qu’il fait partie d’une liste d’objets qu’il faut absolument avoir.

Gallery ALL - Naihan Li The Cloth Valet, 2014

62

World Design Capital Taipei 2016 brick plan vase

I am also glad to continue working with the brilliant Lebanese designer Nada Nebs, who knows how to create a contemporary version of traditional Arab heritage. She enhances the work of the craftsmen, gives advice to young creators and constantly innovates. I might just add that in Dubai, unlike other fairs, people follow their impulse and buy: when they like an object, they appreciate it and buy it spontaneously. Not because it is part of a trendy list.


La vie dans le Golfe Life in the Gulf

MM - Quels domaines comptez-vous explorer dans les années à venir dans le cadre de Design Days Dubai? CZ - Dubaï veut continuer à développer une offre culturelle importante. De nombreuses initiatives privées viennent compléter les infrastructures publiques et les différents projets déjà entrepris. La grande diversité culturelle de la ville ne fait que décupler les possibilités de développement, de partenariats et…de créativité. L’une des originalités de notre foire est qu’elle se concentre sur le design contemporain, alors que dans d’autres régions du monde on est plutôt friands d’objets plus anciens. Le design au Moyen Orient a encore de beaux jours devant lui: c’est une Belle au bois dormant, il reste beaucoup à faire. L’un de nos prochains challenges sera d’exporter le «made in Dubai» dans d’autres régions du monde.

MM - Which areas are you willing to explore in the coming years for Design Days Dubai? CZ - Dubai wants to continue to develop a major cultural offer. Many private initiatives complete the different public infrastructure and projects that have already been started. The great cultural diversity of the city only increases the possibilities of expansion, of partnerships and…of creativity. One of the original aspects of our fair is that it focuses on contemporary design, unlike other regions that prefer older objects. Design in the Middle East still has a bright future ahead: it is a Sleeping beauty, there is still a lot to be accomplished. One of our next challenges will be to export “made in Dubai’ to other parts of the world.

Nakash Gallery - Jorge Moura, Sideboard 2, Wood with metal base, 2011

Design Days Dubai, du 16 au 20 mars 2015, The Venue, Downtown Dubai (près du Burj Khalifa). www.designdaysdubai.ae

Design Days Dubai, 16 to 20 March 2015, The Venue, Downtown Dubai (near Burj Khalifa). www.designdaysdubai.ae

63


PROART Collectionneur de père en fils A la rencontre de François Faure, collectionneur d’art depuis 40 ans, propriétaire de la galerie ProArt à Dubaï, un lieu indiscutablement incontournable de l’art à Dubaï

A family affair Encounter with François Faure who has been an art collector for 40 years. He is the owner of ProArt gallery in Dubai, which is unquestionably a crucial place for art in Dubai Cédric MARC

Madame Magazine – François Faure, comment êtes-vous arrivé aux Emirats? François Faure - J’ai découvert Dubai en 1975 après mon bac lorsque mon père, travaillant chez Total, a été muté aux Emirats. J’ai commencé à travailler sur place en 1979, dès que j’ai eu mon diplôme d’école de commerce en poche. Après quelques années d’expatriation, je suis revenu en 1987 me fixer à Dubaï. Je suis fidèle à la région et à ses hommes depuis dorénavant 27

64

Translation Hélène Hein

Madame Magazine (MM) François Faure, what led you to Dubai? Fr a nçoi s Fau r e ( F F ) - I discovered Dubai after high school in 1975, when my father, who worked for Tot a l, was t ra nsfer red to t he UA E . I n 1979, as soon as I graduated from business school, I started work ing here. A fter several years spent in India, I came back to D uba i i n 1987 a nd set t led. I have been loyal to the region and its people for


La vie dans le Golfe Life in the Gulf

ans. Depuis 1989, je travaille au sein des sociétés MAAT International (représentant à l’époque d’Intel), Arkiteknik (une société d’architecture) et Dubai Investment and Property. Dans le même temps je dirige la galerie d’art ProArt.

27 yea r s now. Si nce 19 89, I work for M A AT International (Intel’s representative at the time), for architecure firm Arkiteknik and also for Dubai I nvest ment and Proper t y. At t he same t i me, I manage ProArt, an art gallery.

65


MM – Comment est né ce projet de création d’une galerie d’art? FF - Mon père était collectionneur. A son contact et au travers de nos voyages d’expatriation, il est logique que je le sois devenu à mon tour. Singapour, Algérie, Tunisie, ces différentes destinations m’ont permis d’être sensibilisé aux autres cultures et j’ai été fasciné par les arts de ces pays dans lesquels j’ai vécu. Au fil du temps, ma collection est devenue trop importante et mes goûts ont évolué. Il fallait que je fasse de la place! En 2009, l’idée d’ouvrir une galerie s’est donc imposée. Mes enfants ont été intégrés au projet, eux-mêmes ayant été sensibilisés aux charmes de l’art, tout comme mon père l’avait fait pour moi pendant l’enfance.

66

MM - How did the project of creating an art gallery originate? FF - My dad was a collector. Through contact with him and as we travelled around for his expat r iat ion, I beca me a col lector mysel f. Singapore, Algeria, Tunisia: these different destinations allowed me to develop my sensitivity to other cultures. I was fascinated by the art of the countries where I lived. Over time, my collection became too big and my tastes changed. I needed to make room! In 2009, the idea of opening a gallery took hold of me. My children were included in the project. I raised their awareness to the beauty of art, just like my father did for me when I was a child.


La vie dans le Golfe Life in the Gulf

Vous voyez que chez nous, l’art est une histoire de famille, une belle histoire….celle d’une transmission intergénérationnelle d’émotions. Puis j’ai pensé qu’avoir un atelier d’encadrement lié à l’activité de la galerie permettrait de la faire connaitre. L’idée était bonne, aujourd’hui 8 personnes y travaillent en permanence.

A r t is a fami ly affair, but a n ice one… one of intergenerational transmission of emotions. Then I thought that having a framing workshop linked to the gallery’s activity would promote it. It turned out to be a good idea. 8 people now work there permanently.

M M - Q uel s t y p e s d’artistes présentez vous? Des connus, des moins connus? F F - L e s d e u x, c a r la galerie a différents types de clients, des col lect ion neu rs qu i cherchent à posséder l ’o b j e t c o n v o i t é e n c ohé r enc e ave c leu r collection, souvent de l’art indien, iranien ou orientaliste et les expatriés qui sont sensibles tant au budget, qu’à l’aspect décoratif de l’œuvre et à la signature de l’artiste. Une lithographie de Chagall ou d’une terre cuite de Picasso dont les budgets sont raisonnables, sont des bons exemples des achats des expatriés.

MM - What type of artists do you exhibit? Famous ones? Less famous ones? FF - Both, because the gallery has different types of clients. We have collectors, who want to buy the desired object matching t hei r col lect ions often Indian, Iranian or Or ient a l ist a r t. A nd t hen we have expatriates, who are look i n g for objec t s which combine reasonable price and decorative aspect and which show the artist’s personality.

MM - Quel est le prix moyen des œuvres à la vente chez PROART? FF - Le spectre des ventes s’étale de 1 000 à 500 000 dollars! MM - Comment selon vous a évolué la perception de vos clients vis à vis de l art? FF - La perception de mes clients a beaucoup évolué ces dernières années. Il y a une véritable éducation à l’art qui se fait avec notamment l’installation de Christies aux EAU qui a ouvert la voie. Mais il y a aussi les universités comme la Sorbonne qui jouent clairement

MM - What is the average price of the pieces on sale at PROART? FF - Prices vary from 1000 to 500 000 dollars! MM - From your point of view, how have your clients’ perceptions of art evolved? FF - My clients’ perceptions of art have considerably evolved over the past years. A real education to art is appearing in the UAE, notably with the setting up of Christies, which really paved the way. But universities, such as the Sorbonne, clearly also play a role in educating the population. On a daily basis, I have come to realize that more women come to buy with their husbands.

67


un rôle dans l’éducation de la population. Au quotidien, je remarque de plus en plus, que les femmes viennent acheter avec leur mari collectionneur. Il y a une volonté comme à Sharjah de promouvoir les artistes locaux. C’est le cas d’Abdul Qader Al Rais dont la cote est passée en quelques années de 5 000 AED à 1 000 000 AED. MM - Comment voyez vous l’avenir de votre profession avec le développement des galeries en ligne? FF – Il faut être très prudent. Sur internet, d’une part on peut facilement se faire avoir entre une lithographie numérotée et une impression signée. Il y a un problème de traçabilité en ligne, d’autre part, dans les ventes aux enchères, les galeries représentant les artistes peuvent faire monter les prix pour préserver la cote de leur protégé. C’est pourquoi vous l’aurez compris nous ne souhaitons pas nous lancer dans la vente en ligne. Un dernier conseil, venez avec vos enfants... on est souvent collectionneur de père en fils!

68

In Sharjah, people are willing to promote local artists. This was the case for Abdul Qader Al Rais. The price of his work has increased from 5000 AED to 1 000 000 AED in just a few years. MM - How do you see the future of your profession with the development of online galleries? FF - You have to be very careful on the internet. On the one hand, you can easily get cheated by a numbered lithography or a signed printing. Online, traceability is a real issue. On the other hand, during auctions, galleries representing artists can raise prices to protect the popularity of their artists. That is the reason why we do not wish to engage in online sale. One more piece of advice, come with your children ! You often are collector from father to son!


La vie dans le Golfe Life in the Gulf

ProArt Gallery

Palmstrip Mall, Jumeirah Beach Road, Jumeirah 1, DUBAI www.proartuae.com

69


Meylas

La cuisine émirienne de mère en fille Handing down Emirati recipes: Mother to Daughter Sandrine Geleijns

Depuis quelques temps, pas un évènement ouvert au grand public n’a lieu sans un drôle de camion qui s’installe ça et là en proposant des spécialités de la cuisine traditionnelle émirienne. Son nom : Meylas. Madame Magazine a rencontré Shaikha Al Kaabi, l’heureuse propriétaire de Meylas, durant l’évènement Emirati Kitchen sur la Corniche d’Abu Dhabi. Madame Magazine - Comment avez vous eu l’idée de lancer le projet “Meylas”? Shaikha Al Kaabi - En 2011, lors du 40ème anniversaire des Emirats Arabes Unis, les autorités avaient organisé de nombreuses festivités à Zayed Sports City. J’ai profité de ce moment où des Emiratis et de nombreux résidents étrangers étaient présents pour leur faire découvrir, ou redécouvrir, les recettes typiques de notre beau pays. Suite à ce succès, j’ai poursuivi l’aventure...

70

Translation Joelle Vives

For some time now, not a single public event takes place without this unusual truck, which sets up here and there and offers specialities of traditional Emirati cuisine. Its name is Meylas. Madame Magazine met Shaikha Al Kaabi, the proud owner of Meylas, during the Emirati Kitchen event on the Abu Dhabi Corniche. Madame Magazine - How did you get the idea of launching the “Meylas” project? Shaikha Al Kaabi - In 2011, for the 40th anniversary of the United Arab Emirates, the authorities organized numerous festivities at Zayed Sports City. I took advantage of this opportunity when Emiratis and many foreign residents would be present, to enable them to discover or rediscover the authentic recipes of our beautiful country. Following this success I continued the adventure…


La vie dans le Golfe Life in the Gulf

Shaikha Al Kaabi

MM - Que signifie “Meylas” ? SAK - Dans l’arabe des Emirats, Meylas (phonétiquement prononcé “maylis”) signifie majlis que l’on traduit : salle de séjour. Avant que mon pays ne devienne cette grande nation florissante, le peuple vivait très simplement et la pièce principale de l’habitation traditionnelle était le meylas où les habitants cuisinaient et s’installaient pour partager les repas et tous les moments de la vie sociale et familiale. MM - Pourquoi avoir choisi de promouvoir Meylas avec un camion itinérant ? SAK - Les résidents étrangers ne connaissent pas nos recettes car la plupart les confondent souvent avec les spécialités libanaises ou indiennes. Il fallait donc aller vers eux pour leur permettre de les découvrir. Quoi de mieux qu’un camion pour se déplacer rapidement sur tous les évènements internationaux qui ont lieu aux Emirats? Comme par exemple l’Abu Dhabi Art Fair, Volvo Ocean Race et dernièrement sur la Corniche pour l’évènement Emirati Kitchen où les visiteurs sont venus très nombreux durant les trois jours du festival.

MM - What is the meaning of “Meylas”? SA K - I n t he A rabic d ia lect of t he E m i rates, Meylas (phonetically pronounced “maylis”) means majlis: living room. Before my country became this great thriving nation, the people lived very simply and the main room in traditional dwellings was the meylas. It is where residents cooked and settled to share meals and all moments of social and family life.

71


MM - Où avez vous trouvé les recettes utilisées pour votre carte ? SAK - Ma mère est une cuisinière hors pair, tout ceux qui ont eu la chance de goûter sa cuisine vous le diront. Elle est ma première source d’inspiration. J’utilise aussi les recettes de mes grands-mères, des mères de mes amies... etc. Pour les ingrédients, nous utilisons au maximum les produits locaux afin de respecter au mieux la recette d’origine. MM - Quelle est votre plus grande satisfaction ? SAK - Comme vous avez pu le voir, notre carte est écrite en arabe des Emirats avec la traduction exacte du mot en anglais. Je m’explique, si un client non arabophone veut commander un “fendal” (patates douces frites), il va demander au serveur un “fendal” et sans se rendre compte, il utilise facilement un mot de notre dialecte. C’est un bon moyen d’apprendre l’arabe non? (rires de Shaikha)

MM - Why did you choose to promote Meylas with a mobile truck? SAK - Foreign residents do not know our recipes and most often mistake them for Lebanese or Indian specialties. It was therefore necessary to reach out to them to enable this culinary discovery. What better way than a truck to move quickly to all international events held in the UAE? For example the Abu Dhabi Art Fair, Volvo Ocean Race and recently the Emirati Kitchen event on the Corniche where many visitors came during the three days of the festival. MM - Where did you find the recipes used in your menu? SAK - My mother is an excellent cook, all those who had the chance to taste her cooking will attest to it. She is my first source of inspiration. I also use my grandmothers’, friends’ mothers recipes…etc. For ingredients, we use a maximum of local products in order to best meet the original recipe. MM - What is your greatest satisfaction? SAK - As you can see, our menu is written in Emirates Arabic with the exact translation of the word in English. Let me explain, if a non-Arabic-speaking customer wants to order a “findal”(sweet potatoes fries), he will

72


La vie dans le Golfe Life in the Gulf

MM - Quels sont vos projets immédiats? SAK - Tout d’abord il y a l’ouverture officielle du restaurant émirati Meylas d a n s l e q u a r t i e r d e A l Mu n e e r a à AbuDhabi et bien sûr nous continuons à quadriller le pays avec notre camion. Mais surtout, notre but est de faire connaître de plus en plus les Émirats Arabes Unis, la culture, le patrimoine et l’histoire de notre pays!

ask the server a “findal” and without realizing, he is using with ease a word from our dialect. Don’t you think it’s a good way to learn Arabic? (Shaikha laughs) MM - What are your immediate projects? SAK - The plan is to officially open Meylas Emirati Restaurant in AlMuneera in AbuDhabi, as well as of course keep crisscrossing the nation with our food truck. But mainly it’s always to try to create more and more awareness about the UAE, its culture, heritage and history!

73


Dubaï en 3D Dubai in 3D Traduction Véronique Draoui

Christel de Noblet

Located close to Mohammed Bin Rashid City and adjacent to Dubai’s Business Bay, the future Dubai Design District, better known as d3, will be the new home of the growing Emirate’s design, fashion and luxury industry. This development, the newest of TECOM Investments’ freezone business parks, has already eleven buildings currently under construction. Once complete, it intends to be a world-class creative community that engages and promotes local, regional and global design talent. As usual in the UAE, d3’s facilities will include everything from cutting-edge design institutes During an official visit to view the Dubai Design District masterplan development, Her Highness Sheikha Latifa Bint Mohammed Bin Rashid Al Maktoum, Vice Chairman of the Dubai Culture & Arts Authority ©Souadherve

Proche de Mohammed Bin Rashid City et situé tout à côté de Dubaï Business Bay, le futur Dubaï Design District, mieux connu sous le nom de d3, sera le nouveau foyer de l’industrie florissante du design, de la mode et du luxe aux Emirats. Ce développement, le plus récent des parcs d’affaires de la zone franche de TECOM Investments, a déjà onze immeubles en construction. Une fois achevée, ce sera une communauté créative à l’échelle mondiale qui engagera et promouvra le talent local, régional et global en matière de design. Comme à l’accoutumée aux EAU, les installations du d3 comprendront tout, des instituts d’avant-garde aux zones résidentielles, d’accueil, de vente ou de bureaux. Le district se caractérisera par des espaces publics

74


La vie dans le Golfe Life in the Gulf

Courtyard - Rabbit Eye Level

distincts, un mobilier urbain unique et des allées ombragées. Le développement inclura une esplanade sur la Creek avec des hôtels boutiques et internationaux, un espace de commerces temporaires, un amphithéâtre et un centre de congrès. Durant une visite officielle pour visualiser le projet, Son Altesse Sheikha Latifa Bint Mohammed Bi n R ash id A l Ma k tou m, Vice Présidente de Dubaï Culture & Arts Authority, a formellement approuvé les plans destinés à l’accueil et l’essor d’une Communauté dédiée à la Créativité au sein du d3. Cette communauté, qui occupera environ 10000 m2 à l’intérieur de d3, servira, comme Saadiyat à Abou Dabi, d’incubateur pour les designers et créateurs locaux émergents, et offrira aussi un lieu d’accueil naturel aux galeries d’art et aux studios cherchant à s’engager directement dans la région. Son Altesse, championne inégalée dans le domaine culturel de Dubaï, explique : «Dubaï se définit par sa vision positive et multiculturelle et notre impressionnante évolution est soutenue par notre immense respect pour notre héritage. Au-delà de nos richesses architecturales, notre ville tire son caractère de sa riche identité culturelleet ce sont là l’âme et le cœur de Dubaï. Mon but est d’élever la sphère culturelle de notre ville, qui abrite plus de 2oo nationalités. Mon rôle est d’encourager les talents de Dubaï, d’inspirer leur créativité et de les encourager à travailler ensemble dans notre société riche et vivante. Et chaque jour, je travaille pour que cela devienne une réalité.»

to residential, hospitality, retail and office space. The District will be characterised by distinct public areas, unique street furniture and shaded walkways. The development will include a Creek-side esplanade with international and boutique hotels, a pop-up shop area, amphitheatre and a convention centre. During an official visit to view d3 masterplan development, Her Highness Sheikha Latifa Bint Mohammed Bin Rashid Al Maktoum, Vice Chairman of the Dubai Culture & Arts Authority, formally endorsed plans to develop and curate a dedicated Creative Community at d3. This community, which will cover around one million square feet within d3, will act, like Saddyat In Abu Dhabi, as an incubator for emerging local designers and artists, as well as providing a natural home for art galleries and studios looking to engage directly with the region. Her Highness, the very best champion for Dubai’s cultural sector, explains: “Dubai is def ined by its positivity and multicultural outlook, and our awe-inspiring growth is underlined by an abounding respect for our heritage. Beyond our architectural marvels, our city derives its character from its rich cultural identity – and that is the heart and soul of Dubai. My goal is to elevate the cultural sphere of our city, which is home to over 200 nationalities. My role is to encourage Dubai’s talents, inspire their creativity, and support them to work together in our vibrant and culturally rich society. And every day, I work to make this a reality.”

Galerie intérieure - Inside alley

75


Il était un petit navire... There was once a little ship... Sandrine Geleijns

Translation Joëlle Vives

A few weeks ago, a new means of transportation was launched in the capital of the Emirates: a water taxi more commonly known in this country as abra-taxi. Craftsmen in a local shipyard built these 31 feet long wooden boats. The shipping company in charge of its operation offers a twenty minute journey between two of the most popular places for the residents of Abu Dhabi and its tourists: the Eastern mangrove board-walk and the Souk Qaryat Al Beri. Depuis quelques semaines, un nouveau moyen de transport a vu le jour dans la capitale des Emirats: le bateau-taxi plus communément appelés dans ce pays «abra-taxi». Ces embarcations longues de 31 pieds, tout en bois, ont été construites artisanalement dans un chantier naval local. La société de navigation en charge de l’exploitation propose un trajet d’une vingtaine de minutes entre deux des endroits les plus prisés par la population d’Abu Dhabi et ses touristes : la promenade d’Eastern mangrove et le Souk Qaryat Al Beri. Avec des départs toutes les heures du Souk, situé sur Khor Al Maqta (Maqta creek), vers la marina

76


La vie dans le Golfe Life in the Gulf

d’Eastern mangrove, l’embarcation fait différentes escales devant les hôtels Fairmont et Ritz-Carlton. Les clients profitent tranquillement des vues imprenables sur la grande Mosquée Sheikh Zayed et admirent la mangrove naturelle juste avant de débarquer devant l’hôtel Anantara et sa promenade bordée de cafés et de restaurants. Proposé uniquement le week-end pour l’instant, le premier abra-taxi largue les amarres dès 10 h du matin et fait la navette jusqu’à 18 h. Il vous en coûtera 50 dirhams pour un aller simple, 80 l’aller-retour. La compagnie espère proposer très rapidement un service journalier à ses clients. Cette nouvelle formule vient s’ajouter au service gratuit de navettes entre les trois hôtels cinq étoiles de part et d’autres de K hor A l Maqta qu i, elles, fonctionnent tous les jours de 18 h à minuit.

With hourly departures from the Souk, located on Khor Al Maqta (Maqta creek) towards the Eastern mangrove marina, the boat stops at the Fairmont and the Ritz-Carlton hotels. The customers enjoy quietly breathtaking views of the Sheikh Zayed Grand mosque and admire the natural mangrove just before disembarking in front of the Anantara hotel and its promenade lined with cafes and restaurants. Presently only available on weekends, the first abrataxi sets sail at 10:00 am and commutes up to 6:00 pm. A one-way trip costs 50 dirhams, and a round-trip, 80 dirhams. The company hopes to offer a daily service to its customers i n t h e n e a r f ut u r e . This new option is in addition to the free shuttle service between the three 5 star hotels on either side of Khor Al Maqta, which itself operate daily from 6:00 pm to midnight.

77


LA VIE EN VERT THE GREEN WAY OF LIFE

Liquid air Les Tours à eau Warka La prouesse de l’air liquide A feat brought to you by Warka Water towers Traduction Véronique DRAOUI

L’Ethiopie, un pays à la riche histoire et au paysage fabuleux, s’est toujours débattue avec un problème majeur, la rareté de l’eau potable voire simplement de l’eau destinée à l’agriculture. Cela pourrait s’améliorer dans un proche avenir grâce au designer industriel Arturo Vittori et à son collègue Andreas Vogler et à leur création des Tours à eau Warka. Avec 60% de sa population souffrant du manque de réserves d’eau, l’Ethiopie (tout comme l’Afrique en général) a depuis longtemps attiré l’attention de nombreux bienfaiteurs comme Matt Damon, acteur et fondateur de

78

Marc d’Anglure

Ethiopia, a country with a rich history and a beautiful landscape has always struggled with one main problem: the scarcity of drinkable water or even just water suitable for agriculture. This may get better in the near future thanks to industrial designer Arturo Vittori and his colleague Andreas Vogler and their Warka Water towers. With 60% of its population suffering from lack of drinkable water supplies, Ethiopia (as well as Africa as a whole) has attracted long attention from benefactors such as actor and founder of water.org Matt Damon


La vie dans le Golfe Life in the Gulf

water.org et Bill Gates, le co-fondateur de Microsoft, qui ont investi dans des recherches ayant déjà porté quelques fruits( pensez à la Lifest raw ou à des systèmes qui permettent de t r a n sfor mer les eaux des toilet tes ou les eaux usées en eau potable). Néanmoins certains disent que les technologies importées et souvent complexes ne marcheront pas sur le long terme. Ce qui est nécessaire, ce sont des solutions qui peuvent être gérées localement par les habitants de petits villages avec un minimum de formation ou de matériel facilement accessible et relativement bon marché. Quelque soient les conditions climatiques et les caractères géologiques, il y a toujours une certaine quantité d’eau dans l’air. C’est une source idéale pour obtenir de l’eau potable avec un appareil qui pour rait l’ext raire et qui fonct ion nerait apparemment n’impor te où, même dans des endroits retirés ou dans des conditions difficiles. C’est là où les Tours à eau Warka entrent en jeu. Avec leurs structures élégantes et élancées, ces tours de bambou sont construites pour extraire le plus d’eau possible à partir de l’air, grâce à un design passif plutôt que par une installation technologique complexe nécessitant une maintenance abondante. S’inspirant des propriétés naturelles de récupération

and Microsoft co-founder Bill Gates who have invested in research that has already bore some of its fruits (think of the life straw or systems that convert toilet water and waste into drinking water). However, some say i mpor ted and often complicated technologies will not work on the long run. What is needed is a solution that can be applied locally by residents of small villages with minimal training and/or materials that are readily available and relatively cheap. Regardless of weather conditions and geological dispositions, there always is a certain quantity of water in the air. This makes it an ideal source from which to obtain drinkable water since a device which could extract it would work seemingly anywhere, no matter how remote the location or how harsh the conditions. This is where Warka Water towers come in. With their elegant and slender frame, these bamboo towers are built to extract as much water from the air as possible, relying on passive design rather than a complex technologica l set requ i r i ng frequent maintenance. Inspired by the natural water-collecting proper t ies of t he Namib beet le, cact i and termite hives, the structure of the Warka tower is a true feat of biomimicry and even has some roots in local culture by adopting a traditional weave.

79


de l’eau des coléoptères du Namib, des cactées ou des termitières, l’architecture des Tours Warka est un pure exploit de bio-mimétisme et prend même racine dans la tradition locale en adoptant le tissage traditionnel. Les Tours Warka sont faites de cinq modules (permettant un assemblage facile) dont chacun doit collecter l’eau de différentes sources (rosée, brouillard, humidité et condensation) ou renforcer la stabilité de la structure. Par exemple, à l’intérieur de l’ossature en bambou (qui a un haut niveau de flexibilité et de résistance), un maillage plastique est placé pour recueillir les gouttelettes d’eau dues au fort taux d’humidité dans l’air ainsi qu’un Collecteur dans lequel la condensation se forme tout au long de la nuit.

80

The Warka tower is made of five modules (allowing for easy assembly) each with t he pur pose of col lect ing water from various sources (dew, fog, humidity and condensation) or strengthening the stability of the structure. For example, inside the bamboo skeleton (which has a high level of flexibility and endurance) is stretched out a plastic Mesh that collects the droplets of water from the high humidity in the air as well as a Collector where condensation can happen throughout the night. Having an average daily productivity of 50 to 100L, the tower would have an enormous impact on the lives of people who often lose several hours of their day just to reach a water source which isn’t even guaranteed to be safe. Now, with adequate drinking water and more free


La vie dans le Golfe Life in the Gulf

Avec une productivité journalière de 50 à 100 L, la tour pourrait avoir un énorme impact sur la vie des gens qui perdent souvent plusieurs heures par jour simplement pour atteindre un point d’eau dont la qualité n’est même pas garantie. Alors que, avec l’accès à l’eau potable et le temps ainsi libéré, les populations auraient la possibilité d’investir ce temps à faire autre chose. En outre, l’abri créé autour de la tour fournit un espace social protégé du soleil, à l’image de l’arbre Warka (le figuier indigène) qui a toujours joué un rôle essentiel dans la société éthiopienne. Finalement, étant relativement peu chère (~1000 $) et facile à fabriquer, cela représente aussi une opportunité économique de créer de l’emploi puisque l’objectif serait pour eux de fabriquer et d’entretenir localement. Belle touche finale, le projet Warka prévoit de planter un arbre Warka près de chaque Tour Warka de manière à améliorer le fonctionnement de la tour (l’arbre enrichit l’air alentour) et à lutter contre la déforestation, un autre problème majeur en Ethiopie.

time it would give these populations an occasion to invest their time into other things. Furthermore, the canopy fixed around the tower creates a social place hidden from the sun in the image of the Warka tree (an indigenous fig tree) which has always played an essential role in the Ethiopian society. Finally, being relatively cheap (~1000$) and easy to make, it even represents an economic opportunity for job creation since the goal would be for them to be made and maintained locally. As beautiful finishing touch, the Warka project includes the planting of a Warka tree next to every single Warka tower so as to improve the conditions for the tower (the tree would enrich the air around it) as well as fighting against deforestation, another major problem in Ethiopia.

81


Vacances ludiques et studieuses en français Playful and studious holidays in French Sandrine Geleijns

Les vacances d’été sont encore loin mais il n’est jamais trop tôt pour bien les préparer surtout lorsque les parents recherchent la meilleure formule adaptée à leur enfant. Tout un choix de “summer camps” divers et variés sont proposés régulièrement mais si vous recherchez un endroit où votre enfant pourra s’épanouir dans une multitude d’activités aussi bien sportives que culturelles, tout en perfectionnant sa pratique de la langue française, alors le choix de l’école privée internationale Excellencia s’imposera naturellement. Excellencia, véritable oasis de verdure, installée au château de Troissy en Champagne, à une heure à peine de Paris et de ses aéroports, vous séduira par ses installations au milieu des 5 hectares du parc que compte le domaine et son expérience de vingt années au service des enfants et adolescents âgés de 7 à 18 ans. Internat international réputé pendant l’année scolaire de la 4ème à la Terminale, le campus propose un camp d’été pendant les grandes vacances, en proposant un programme linguistique adapté à chaque élève afin que celui-ci apprenne, améliore et progresse dans l’apprentissage de la langue française. Au sein de cet

82

Translation Joëlle Vives

The summer holidays are still months away but it’s never too early to start planning them especially when parents are looking for the best option for their child. A wide range of «summer camps» are on offer but if you are looking for a place where your child can flourish in a multitude of sporting and cultural activities, while perfecting his practice of the French language, then the choice of Excellencia international private school will prevail naturally. Excellencia is situated within the Troissy castle, a green oasis in Champagne, just an hour from Paris and its airports. You will be seduced by its facilities amidst the estate’s 5 hectares park and by its twenty years of experience serving children and adolescents aged 7-18 years old. An internationally renowned boarding school throughout the school year from 4th to Terminal (French curriculum) or year 9 to year 13 (English curriculum), it converts into a summer camp during the holidays, providing a language camp tailored to each student so that he/she learns, improves and progresses in learning of the French language. Within this privileged environment, surrounded by


La vie dans le Golfe Life in the Gulf

environnement privilégié, entouré de professionnels, l’enfant suit chaque matin des cours adaptés à son niveau et se détend les après-midi en participant à des activités sportives ou en visitant les sites historiques de cette belle région sans oublier la visite de Paris et de ses attractions . Ces deux dernières décennies, pas moins de 8000 élèves de 60 nationalités différentes ont choisi Excellencia. A l’inscription, les parents remplissent une fiche très détaillée sur leur enfant. Les renseignements fournis permettent au personnel de préparer au mieux le séjour de celui-ci. Les sessions se déroulent du dimanche au samedi et peuvent s’étaler sur plusieurs semaines (tarif

professionals, the child attends level-appropriate classes in the morning and relaxes in the afternoon, doing sports or visiting the historical sites of this beautiful region, not to mention Paris and its attractions. Over the last two decades, no fewer than 8000 students of 60 nationalities have chosen Excellencia. During registration, the parents complete a very detailed report on their child. The information provided enables staff to better prepare their stay. The sessions are held from Sunday to Saturday and can be taken over several weeks (sliding fee scale is available). If you cannot accompany your child to Excellencia, a staff member will welcome him at the airport and will take

83


dégressif). Si vous ne pouvez conduire vous même votre enfant jusqu’à Excellencia, il sera accueilli à l’aéroport, par un membre du personnel qui l’emmènera avec d’autres nouveaux arrivants vers l’établissement situé près de Reims et le ramènera de la même manière à la fin de son séjour. La première journée est consacrée à l’intégration des nouveaux venus. Avec un encadrant pour 6 enfants, l’esprit familial est favorisé dès les premières minutes afin que ces derniers se sentent “comme chez eux”. Le test académique réalisé ensuite permet de répartir les élèves dans les différents groupes de niveaux. Bien entendu, tout ceci n’est pas figé et peut évoluer selon sa progression tout au long du séjour. Chaque semaine, cinq matinées sont consacrées à l’apprentissage du français dans des classes n’excédant pas 12 élèves. Après le déjeuner

84

him with other newcomers to the facility near Reims and similarly, escort him back at the end of his stay. The first day is dedicated to the integration of newcomers. With a supervisor, responsible for 6 children, the family spirit is espoused from the outset to ensure they «feel at home». An academic test helps assign students to groups of different levels. Of course, this remains flexible and can adjusted according to his/her progress throughout the stay. Every week, five mornings are spent learning French in classes of no more than 12 students. After a varied and healthy lunch but where respect for each custom is taken into account, it’s time for aquatic sports (jet ski, canoe, kayak, etc.), cultural and artistic activities. Again, a wide choice is offered daily. Evening get-togethers are organized and even a little show, prepared throughout the week, is played on the last evening before


La vie dans le Golfe Life in the Gulf

aux menus variés et équilibrés mais où le respect des coutumes de chacun est pris en compte, c’est le moment des activités sportives, aquatiques (jet ski, canoë, kayak... etc), culturelles ou artistiques. Là encore, un grand choix est proposé quotidiennement. Des veillées sont organisées avec même un petit spectacle concocté tout au long de la semaine et joué lors de la dernière soirée avant les départs du samedi. Tout le programme se déroule en français d’où l’immersion totale dans la langue qui permet à l’enfant de progresser inévitablement à chaque moment de la journée. L’internat est bien entendu séparé pour les filles et les garçons et la sécurité est assurée par des agents spécialisés avec des codes d’accès aux logements. Le succès de la formule Excellencia au fil des années s’explique par le professionnalisme de son personnel à tout niveau. En effet, rien n’est laissé au hasard que ce soit du point de vue académique bien sûr mais aussi culturel, artistique et sportif ainsi qu’au niveau de la sécurité, de la qualité de la nourriture et du service médical. Témoignage de Y. O, allemand, 12 ans de D uba ï : “ J ’a i me Excellencia parce qu’on peut se faire des copains très vite et tout le monde parle français. On peut faire tous les sports qu’on veut car c’est très grand et vert, J’ai aimé aussi les sorties à la Tour Eiffel et aux Champs Elysées...”

the Saturday departures. The entire program is conducted in French; hence a full immersion in the language that allows the child to progress inevitably during every moment of the day. The lodging is, of course, separate for girls and boys and security is provided by specialized officers with access to housing codes. The success of Excellencia over the years is due to the professionalism of its staff at all levels. Indeed, nothing is left to chance whether, of course from an academic point of view but also cultural, artistic and sports as well as security, quality of food and medical services. Testimony of Y.O, German, 12 years old from Dubai: «I love Excellencia because we can make friends very quickly and everyone speaks French. We can do all the sports we want because it is very big and green. I also liked the outings to the Eiffel Tower and the Champs Elysées»

Contact :

Site web: www.excellencia.fr Dubaï : Anastasie Akibode aohlms@gmx.com ; +971(0)55 375 5869 France: Email: contact@excellencia.fr Tél.: +33 (0)3 26 52 73 08 Inscription Email: registration@excellencia.fr Tél.: +33 (0)3 26 52 73 08 ; Fax: +33 (0)3 26 52 72 07

85


HOTEL DU MOIS HOTEL OF THE MONTH

Oberoi Hotel Dubai

Une Enclave Au Cœur Du Riche Tissu Urbain Ceux qui aiment l’architecture et les grands immeubles seront conquis par cet établissement cinq étoiles situé au centre de la mégapole émirienne. Pour un mode de vie très contemporain...

A Nest In The Heart of a Rich Urban Fabric Those who love architecture and large buildings will be captivated by this five star hotel located in the centre of the UAE megalopolis. For a very contemporary way of life... Par Clothilde Monat

86

Un hôtel remarqué

AN AWARDED HOTEL

Rien d’étonnant à ce que les distinctions soient tombées su r cet ét abl issement prestigieux: classé dans la catégorie des « Meilleurs

It’s not a surprise that this prestigious establishment has received so many awards: ranked in the category of “Best New Hotels of the


La vie dans le Golfe Life in the Gulf

87


nouveaux hôtels du monde » par le «Condé Nast Traveller», récompensé aussi lors des «World Travel Awards, 2014», l’Oberoi fait aujourd’hui figure de référence à Dubaï. Malgré cela, le personnel est resté soucieux de vous procurer le meilleur séjour possible. C’est en particulier le cas dans les espaces de restauration où les chefs, à l’écoute, prennent le temps de vous expliquer les concepts à l’origine de leur cuisine. Le hall d’accueil est aussi symbolique de cette qualité allié à l’élégance que l’on recherche dans un établissement de cette catégorie : une large feuille d’or surplombe un îlot de bien-être dominé par le marbre blanc. Il faudra cependant attendre d’être dans sa chambre ou sa suite pour avoir la révélation : les sphères privées, souvent équipées de majestueuses terrasses, donnent l’impression de vivre au milieu des belles constructions iconiques de Dubaï.

88

World” by the “Condé Nast Traveller”, and at the “World Travel Awards, 2014”, the Oberoi is a reference today in Dubai. Despite this, the staff is still aiming to offer you the best possible stay. This is particularly the case in the catering areas where chefs take the time to explain the concepts behind their cuisine. The lobby is also symbolic of this quality combined with the elegance you are expecting in a hotel of this category: a large gold leaf overlooks an oasis of well-being dominated by white marble. However you will have to wait to be in your room or suite for the revelation: the private spheres, often equipped with majestic terraces, give the impression of living in the middle of the beautiful iconic buildings of Dubai.


La vie dans le Golfe Life in the Gulf

BAIgNOIRE AVEc VUE

A BATH WITH A VIEW

L’hôtel propose, non seulement des chambres avec vue, mais encore des baignoires avec vue. A votre arrivée, c’est d’ailleurs l’une des surprises qui vous enchantera le plus. L’accueil est digne de la chaîne Oberoi connue pour ses valeurs d’hospitalité et son sens du détail. Votre bain est ainsi préparé avec pétales de fleurs dispersés dans l’eau et, une fois allongé dans la blanche baignoire aux formes généreuses, votre plaisir sera de

The hotel offers not only rooms with a view, but also bathtubs wit h a view. On ar rival, it is one of the surprises that will please you t he most . T he welcome is worthy of the Oberoi chain known for its values of hospit a l it y a nd at tent ion to detail. Your bathroom is well prepared with scattered f lower petals in water, and once lying in the large white bath, your pleasu re w i l l be to decide if

89


90


La vie dans le Golfe Life in the Gulf

décider si vous contemplez la vue sur la Burj Khalifa ou si vous allumez l’écran plasma vissé au mur. Dans cette salle de bain, tout a été prévu pour que vous ayez les accessoires de toilette indispensable, y compris ceux que l’on oublie toujours ! A la sortie de votre bain, vous glisserez dans un peignoir soyeux pour aller vous prélasser dans le canapé. Là, vous profiterez des panoramas exceptionnels mis en valeur par une série de larges baies vitrées. Les chambres et suites se caractérisent par leur luminosité et l’espace qu’elles offrent, de sorte que, même si vous n’avez pas accès à la suite présidentielle avec piscine privée, vous aurez plaisir à y passer du temps. Jusqu’au moment où vous rejoindrez les restaurants…

you contemplate the view of the Burj Khalifa or if you switch on the plasma TV fixed on the wall. In the bathroom, everything has been planned so that you have the necessary accessories, including t hose you a lways forget! A f ter t he bat h, you sl ip i nto a si l k y bathrobe to go relax in the couch. Here you can enjoy exceptional v iews h igh l ighted by t he la rge windows. The rooms and suites are characterized by the brightness and space they offer, so even if you do not have access to the presidential suite with private pool, you’ll love to spend time in your nest. Until you reach the restaurants...

91


92

Brunch au champagne

BUBBLY BRUNCH

Le «Nine 7 One », l’espace de restauration principal ouvert 24 heures sur 24, est aussi bien adapté à une clientèle d’affaires qu’à des hôtes de passage. Le petit déjeuner propose des formules variées mais c’est surtout le brunch du week-end qui est exceptionnel, avec possibilité d’accompagner les nombreux plats d’une ou plusieurs coupes de champagne. Mention spéciale à la raclette et à un assortiment de pâtisserie très artistiquement présenté. La tarte au citron meringuée carrée casse les codes visuels tandis que le chamallow se distingue par sa saveur à l’eau de rose ! Au restaurant « Ananta», le Thali est servi généreusement mais vous pourrez commander de grandes assiettes contenant plusieurs recettes traditionnelles pour mieux découvrir les saveurs indiennes. Le principe d’une cuisine ouverte qui permet de voir évoluer les chefs est adopté aussi au restaurant asiatique «UmaI». Une autre belle ambiance pour savourer des mets très raffinés, dans un cadre agréable.

The “Nine 7 One”, the main dining area open 24 hours, is perfect for business customers but also for guests. Breakfast offers a varied menu but the weekend brunch is really amazing, with the opportunity to accompany many dishes with one or more glasses of bubbly beverage. We had a special crush on the raclette and on the wonderful pastry buffet. Square lemon meringue pie breaks the codes while the marshmallow is enhanced by its rose water flavor! At “Ananta”, Thali is generously served but you can also order large plates with several traditional recipes to discover more of Indian flavours. The open kitchen allows you to see the chefs while they cook. It’s also the case in the Asian restaurant “Umai”. Another nice atmosphere to enjoy refined dishes in a pleasant setting.


La vie dans le Golfe Life in the Gulf

93


RESTAURANT DU MOIS RESTAURANT OF THE MONTH

ANGELINA Paris à Dubai Mall Pour la parisienne que je suis, Angelina est le salon de thé fréquenté par les dames chics de la capitale française mais aussi l’endroit où l’on peut se régaler d’un chocolat chaud et du fameux Mont-Blanc, en face du jardin des Tuileries. Mais comment l’ambiance si cosy de cette institution peutelle être recréée dans le plus grand centre commercial du monde?

Paris in Dubai Mall For a Parisian, Angelina is the place not to be missed for its hot chocolate and its famous Mont Blanc pastry, the tearoom where the chic ladies of the French capital meet, in front of the Tuileries Gardens. How can the cosy atmosphere of this institution be recreated in the world largest shopping mall?

Catherine GILBERT

94

Un peu d’histoire

A little bit of history

C’est en 1903 que le confiseur autrichien Antoine Rumpelmayer fonde Angelina, baptisé ainsi en l’honneur de sa belle-fille. Depuis plus d’un siècle, le salon de thé s’est imposé comme un lieu gourmand et raffiné. Dès son ouverture, Angelina devient l’incontournable rendez-vous de l’aristocratie parisienne. Dans ses salons se sont croisés Proust, Coco Chanel et les plus grands couturiers français...

In 1903 the confectioner Antoine Rumpelmayer founded Angelina, which he named after his daughterin-law. For over a century, the tearoom has built a reputation as a place of sophistication and indulgence. As soon as it opened, Angelina became the place to be among the Parisian aristocracy. Proust and Coco Chanel rubbed shoulders with the biggest names in fashion in Angelina’s salons.


La vie dans le Golfe Life in the Gulf

Une agréable surprise

A pleasant surprise

Qu’on le veuille ou non, Dubai Mall est un centre commercial incroyable. Quelques perles s’y cachent, attendant juste d’être découvertes. Parmi elles, se trouve Angelina. Aussitôt installé dans le restaurant, vous oubliez ce qui l’entoure. Vous pourriez être n’importe où dans le monde; le Mall a disparu. La décoration de la pâtisserie respecte les codes de l’établissement parisien et le restaurant est tout aussi cosy. Notre serveur est souriant et professionnel. Il connaît parfaitement sa carte et nous fait bénéficier de ses conseils. Le menu nous met l’eau à la bouche, il offre un large choix de grandes salades, d’entrées, de plats principaux et de pâtisseries.

Like it or not, Dubai Mall is an incredible shopping Cent re. Some pearls are hidden, wait ing to be discovered. Angelina is one of those. As soon as you sit in the restaurant, you forget the surroundings. You cou ld be any where in t he world; t he mal l disappears. The decoration of the pastry shop is respecting the codes of the Parisian address and the restaurant is cosy as well. Our waiter is kind and professional. He knows the menu perfectly well and gives us advice. The whole menu is mouth watering and offers a large choice of salads, starters, main courses and pastries. A basket of delicious fresh homemade bread arrives on the table.

95


l’Afric ain

Un panier de pain frais, fait maison, arrive sur notre table, accompagné de beurre français. Nous choisissons de commencer notre repas par une terrine de foie gras – une belle tranche servie avec des toasts et une compotée de figues – une salade au saumon fumé,

96

We decided to start with a duck foie gras terrine - large slice served with toasts and home-made fig chutney – a smoked salmon salad with artichoke, fresh green beans, tomatoes, avocado, hard boiled egg and mesclun salad and a mango avocado tartar – a brunoise of mango, avocado and shrimps tossed with ginger spiced lemon mayonnaise. The quality and the presentation of the dishes are over expectation. The salad could make a whole meal and the tartar was fresh and delicate. It’s time for the main courses: a beef fillet served with home made fried potatoes, tomato provencale and choron sauce which is really tender and truffle, porcini and Portobello ravioli served with parmesan and rocket salad, a dish which has the level of a starred restaurant.


La vie dans le Golfe Life in the Gulf

Smoke salmon salad

Mango and avocado tartar

artichaut, haricots verts frais, tomates, avocat, œuf dur et un tartare mangue, avocat – une brunoise de mangue, avocat et crevettes accompagnée d’une mayonnaise citron et gingembre. La qualité et la présentation des plats dépassent notre attente. La salade est un plat complet à elle seule et le tartare est frais et délicat. Nous passons ensuite aux plats de résistance. Un filet de bœuf très tendre, servi avec des frites maison, une tomate provençale goûteuse à souhait, le tout accompagné d’une sauce béarnaise et des ravioles de truffe, Portobello et cèpes servies avec une sauce crémeuse au parmesan et des feuilles de salade roquette; un plat du niveau de certains restaurants étoilés. Mais des réjouissances gustatives restent à venir. Les desserts! Ils ont fait la réputation d’Angelina à Paris. Le serveur nous indique que les pâtisseries arrivent quotidiennement de France par avion. Nous

But the masterpiece was yet to come. The desserts! They made the reputation of Angelina in Paris. The waiter told us that the pastries were brought in from Paris by plane everyday.” We couldn’t leave without tasting the Mont-Blanc, the iconic pastry

97


Bouillabaisse revisitée

Sandwich saumon fumé Breakfast at Angelina

L’emblématique Mont-blanc The iconic Mont-Blanc

ne pouvons prendre congés avant d’avoir goûté l’emblématique Mont-Blanc, une combinaison savante de meringue, Chantilly légère et vermicelles de crème de marron. Une recette secrète, bien gardée, qui fait la renommée de la Maison depuis 1903. De même pour «l’Africain», le fameux chocolat chaud à l’ancienne, composé de trois cacaos d’origines africaines: Niger, Ghana et Côte d’Ivoire, sélectionnés par Angelina. Il est assemblé spécialement et la recette reste secrète. 98

that combines meringue, light whipped cream and chestnut paste vermicelli. The Mont-Blanc’s unique, unrivalled wellkept secret recipe has made it Angelina’s famous trademark pastry since 1903. Same for the “African” the hot chocolate composed of three carefully selected k i nds of A fr ica n cocoa from Niger, Ghana and Côte d’Ivoire specially put together for Angelina. The combination of t hese different t ypes of chocolate from different lands lends Angelina’s hot chocolate its exceptional taste and dist inct ive character. Following our waiter’s recommendation we also tried the Paris-New York, a reinterpretation of the Paris-Brest, in which the pecan replaces the praline. Our palates were in heaven.


La vie dans le Golfe Life in the Gulf

La combinaison de ces cacaos d’origines et de terroirs différents lui confère ce goût et ce caractère exceptionnel. Écoutant les conseils de notre serveur, nous goûtons aussi au Paris-New York, une réinterprétation du Paris-Brest dans lequel les noix de pécan remplacent le praliné. Ce déjeuner a vraiment été une très belle surprise. Tout fût parfait, et en plus l’addition est raisonnable. Nous ne pouvons que vous inviter à essayer à votre tour Angelina à Dubai Mall, ne serait-ce que pour retrouver ou expérimenter l’art de vivre à la française.

This lunch has been a very good surprise. Everything was perfect and, on top of the rest, the bill is reasonable. So we can definitely invite you to try Angelina in Dubai Mall to have an experience of the French way of life.

Foie gras

Paris-New York

Ravioles truffe, Portobello et cèpes

DUBAI

DUBAI

Mall of the Emirates - Niveau 1 Dimanche à mercredi de 10 h à 22 h Jeudi à samedi from de 10 h à minuit +971 437 94560

Mall of the Emirates - Level 1 Sunday to Wednesday from 10:00 am to 10:00 pm Thursday to Saturday from 10:00 am to midnight. +971 437 94560

Dubai Mall Samedi à mercredi de 9 h à 1 h du matin. Jeudi et vendredi jusqu’à 23h30 +971 4 4429112

ABU DHABI (ouverture en avril 2015) Tea room – Boutique – Restaurant Yas Island, Abu Dhabi

Doha The Gate Mall - Omar Al Mukhtar Street, 3263 Doha Tous les jours de 10 h à 22 h

Dubai Mall Saturday to Wednesday from 9 am to 1 am Thursday and Friday until 11:30 pm +971 4 4429112

ABU DHABI (Opening in April 2015) Tea room – Boutique – Restaurant Yas Island, Abu Dhabi

Doha The Gate Mall - Omar Al Mukhtar Street, 3263 Doha Open everyday from 10 am to 10 pm.

99


Saint Germain des prés

Sous les pavés, Paris... S’il est un quartier de Paris réputé pour son charme, c’est bien Saint Germain des prés. Charme des ruelles, charme des belles églises et des cours intérieures, ou charme plus contemporain des boutiques et restaurants...

Under the cobblestones, Paris... One of the areas of the French capital renowned for its charm, is Saint Germain des Prés. Charming alleys, beautiful churches and charming courtyards or, more contemporary, the charm of the boutiques and restaurants...

Clothilde Monat

100

La Belle Juliette

La Belle Juliette

Si vous devez séjourner dans un hôtel, nous vous conseillons «La Belle Juliette», un havre de sérénité dans la très commerçante rue du Cherche-Midi. Entièrement dédié à la mémoire de Juliette Récamier, l’établissement a ouvert ses portes récemment pour rendre hommage à cette femme de lettres rendue célèbre par son salon littéraire et son intimité avec les artistes. La présence d’un SPA en sous-sol achève de valoriser cette adresse où l’on appréciera le raffinement des détails et la décoration à la fois classique et contemporaine.

If you have to stay in a hotel, we recommend “La Belle Juliet te”, a haven of serenit y in t he busy shopping “rue du Cherche-Midi”. Dedicated to the memory of Juliette Recamier, it was recently opened to honor this woman whose salon drew Parisians from the leading literary and political circles of the early 19th century. The spa in the basement gives a plus to this address where you will appreciate the refinement of details and decoration that is both classic and contemporary.


Evasion Escaping

101


102

Boutiques et restaurants inimitables…

Inimitable boutiques and restaurants ...

Après avoir remonté la rue en louvoyant entre la cave à vins italiens et l’atelier du joaillier Benoit, on échangera la harpe de «La Belle Juliette» contre le piano du restaurateur Laurent Dewynter qui propose, au «Petit Olivier» un lieu atypique au concept original de «bistrot musique classique». Dans la catégorie des personnalités du quartier, il faut citer aussi Pierre Cauderlier, créateur de modèles uniques de lunettes. En trois coups d’œil furtifs, il vous trouve la monture qui met en valeur votre personnalité ou promet de vous la créer. La visite au «Bon Marché Rive Gauche» reste plus conventionnelle mais peut réserver des surprises. Le magasin des Parisiennes propose, par exemple, depuis octobre dernier, une annexe de l’officine florentine «Santa Maria Novella» et un nouvel «Espace Souliers» ouvre également, ce mois-ci...

At the corner of the street between the Italian wine cellar and the workshop of Benoit the jeweler, we will exchange the harp of “La Belle Juliette” against the piano of Laurent Dewynter’s restaurant, the “Petit Olivier “ an atypical place with an original concept of “classical music bistro”. Amongst the numerous personalities from the area, let’s also mention Pierre Cauderlier, glasses designer. The visit to the “Bon Marché Rive Gauche” remains conventional but it can be quite surprising. The store offers Parisian, for example, an annex of the Florentine pharmacy “Santa Maria Novella” and a new “shoe corner” will also open this month...


Evasion Escaping

A l’ombre des cloîtres et des églises

In the shadow of the cloisters and churches

En rejoignant Saint Sulpice, on découvre l’église qui faisait originellement partie de l’abbaye de Saint-Germain des Prés. Très grande à l’intérieur, elle abrite un beau buffet d’orgues et le fameux gnomon, instrument de mesure astronomique du XVIIIème. Les peintures murales de Delacroix rappellent que l’atelier du peintre n’est pas loin et qu’il suffit de trouver l’adorable petite place Fürstenberg en se faufilant dans les ruelles du quartier, rue des Cannettes ou rue des Ciseaux par exemple. Le but ultime de la balade sera cependant de découvrir l’église de Saint-Germain des Prés, la plus ancienne de Paris, qui faisait aussi partie de l’abbaye bénédictine édifiée au milieu des champs. L’unique tour de la façade constitue un beau vestige de l’abbatiale romane du 11ème siècle tandis que les chapiteaux du chœur portent témoignage des thèmes de l’époque romane, riches en oiseaux et monstres.

Heading to “Saint Sulpice”, you will find the church which was originally part of the Abbey of Saint-Germain des Prés. The inside is very large; it houses a beautiful organ case and the famous gnomon, astronomical measuring instrument from the 18th century. The wall paintings of Delacroix recall that the painter’s workshop is not far away. Then you will find the lovely little “Place Fürstenberg” sneaking through the narrow streets of the neighbourhood, the “rue des Cannettes” or the “rue des Ciseaux” for example. The ultimate goal of the walk will be to discover the church of SaintGermain des Prés, the oldest in Paris, which was also part of the Benedictine abbey built in the middle of the field. The single tower is a beautiful relic of the Romanesque abbey of the 11th century while the choir capitals show the influence of the Roman era, with many birds and monsters.

103


Literary cafes and prizes St Germain des Prés is also nice on a sunny day, sitting at the terraces of the famous cafés. Les Deux Magots and Café de Flore, are known for their literary history. Verlaine, Rimbaud and Mallarmé attended the first one and Apollinaire, the second. Both of them have now become shelters for artists and intellectuals like Sartre and Simone de Beauvoir. This is also where, each year, literary prizes are awarded as well as in the legendary Brasserie Lipp which also hosts, behind its facade classified as historical monuments, literary and political figures.

Cafés et prix littéraires St Germain des prés est aussi agréable dès qu’un rayon de soleil permet de s’attarder aux terrasses des célèbres cafés installés sur sa place. Les Deux Magots et le café de Flore, sont connus pour leur âme littéraire. Verlaine, Rimbaud et Mallarmé fréquentaient le premier et Apollinaire, le second. Les lieux sont aussi devenus le refuge des artistes et des intellectuels comme Sartre et Simone de Beauvoir. On y attribue, chaque année, des prix littéraires tandis qu’une autre récompense est décernée, à la légendaire Brasserie Lipp qui accueille aussi, derrière sa façade classée aux monuments historiques, des personnalités littéraires et politiques.

104


Evasion Escaping

Les galeries d’art et les livres

Art galleries and books

Le dimanche, l’amateur de livres fait un tour à la librairie La Hune, au 18 rue de l’Abbaye. En semaine, il se rend plutôt dans la rue Bonaparte qui part du parvis de Saint -Germain pour relier la Seine. La maison d’éditions Diane de Selliers par exemple est spécialisée dans la réalisation de très beaux ouvrages qui font revivre des textes fondateurs de l’humanité en les illustrant d’œuvres d’artistes. Plus loin dans la rue, les galeries d’art annoncent l’école des Beaux-Arts dont les plus anciens bâtiments datent du XVIIème et qui abrite la jolie cour des Muriers, de style florentin. Quai de Conti, la salle de lecture de la bibliothèque Mazarine, percée de dix-huit fenêtres, constitue, avec ses boiseries et ses éclairages tamisés, un ultime endroit de charme … Sur la place de l’église, le dimanche soir, l’âme bohême de Saint-Germain des Prés appartient à tous, quand les concerts de jazz offrent le bonheur de l’instant...

On Sunday, the book lover goes to the bookstore “La Hune”, at the 18 rue de l’Abbaye. On weekdays, he’d rather go to the “rue Bonaparte” a street which starts from the steps of Saint-Germain church and finishes at the river Seine. For example, Diane de Selliers publishing house is specialized in beautiful books that bring back to life the humanity founding texts by illustrating them with works of artists. Further in the street, art galleries announce the “école des Beaux-Arts” (School of Fine Arts). Its oldest buildings date from the seventeenth century and they hide the lovely “cour des Muriers” (courtyard of the mulberry trees), Florentine style. “Quai de Conti”, the reading room of the library Mazarine and its eighteen windows, its wood paneling and soft lighting is the ultimate charming place ... On the church square on Sunday evening, the bohemian spirit of Saint-Germain des Prés belongs to all, when jazz concerts offer the joy of the moment...

105


AUX DEUX MAGOTS, L’AVENTURE D’UNE EXPOSITION

GRACE COOPER A l’occasion de votre balade au cœur de Saint Germain des Prés, pourquoi ne pas faire une halte au café des Deux Magots pour y découvrir, du 16 mars au 12 avril, une exposition tout en légèreté ? Marie-Alyette, artiste-peintre parisienne, aime la couleur et la manie avec brio. Influencée par des artistes comme Sonia et Robert Delaunay, elle sort vite des sentiers battus pour pousser son travail dans deux directions opposées qu’elle associe sans hésitation sur la toile : formes géométriques souvent anguleuses et transparences de bulles de savon. Et pour le spectateur, le paradoxe fonctionne! Partout dans ses peintures à l’huile, des bulles surgissent avec légèreté, traversant la toile et s’en échappant comme au milieu d’un rêve. Marie-Alyette crée, avec cette touche très personnelle, un monde surréaliste, une envie de se laisser transporter dans un univers imaginaire. Elle aime à préciser: «La toile seule n’est que la moitié du chemin. Ce sont les rencontres avec les gens qui observent mon travail, les échanges et les réactions qui donnent vie à ma peinture, c’est une histoire qui se construit autour de la toile. Ces moments magiques ouvrent des horizons où vous pouvez voir plus loin. Chaque exposition est une aventure.» Alors, n’hésitez pas à pousser la porte des Deux Magots pour vivre un petit peu de cette aventure!

106

AUX DEUX MAGOTS, L’AVENTURE D’UNE EXPOSITION

GRACE COOPER On the occasion of your journey in the heart of Saint Germain des Prés, why not make a stop at the “Deux Magots” café to discover, from the 16th of March to the 12th of April, the exhibition of Marie- Alyette, Parisian painter who likes the colors and uses them with talent. Influenced by artists like Sonia and Robert Delaunay, she quickly went beyond the usual to push her work in two opposite directions that she links without hesitation on the Web: the geometric and often angular shapes and the transparency of soap bubbles. And for the viewer, the paradox works! Throughout her oil paintings, bubbles arise lightly, through the canvas, escaping as in the middle of a dream. Marie-Alyette created with a personal touch, a surreal world, a desire to be carried in an imaginary universe. She likes to explain: “The canvas itself is only half of the battle. The encounters with people who watch my work, the exchanges and reactions give life to my painting, it is a story that is built around the canvas. Those magical moments open horizons where you can see below. Each exhibition is an adventure. “ So, do not hesitate to push the door of the “Deux Magots” to live a little adventure!


Evasion Escaping

107


DECO

Le printemps arrive chez Lalique It’s already Spring time at Lalique Christel de Noblet Damien Hirst, a leading British artist of contemporary art, lends his talent to Lalique, one of the finest glassworks in France. The result is enchanting... We already know the butterflies by Damien Hirst, one of the most recognizable and timeless motifs of his work which, since the late 80, are an integral part of his work, symbols of beauty but also of the fragility

Damien Hirst, artiste britannique majeur de l’art contemporain, prête son talent à Lalique, l’une des plus nobles cristalleries de France. Le résultat est enchanteur... On connait les papillons de Damien Hirst, l’un des motifs les plus intemporels et reconnaissables de son travail qui depuis la fin des années 80 font partie intégrante de son œuvre, symboles de la beauté mais

108


Maison Home

aussi de la fragilité de la vie. Les voilà qui se posent tout en douceur sur la dernière collection de cette vénérable maison. Eternal est une série de panneaux de cristal en édition limitée. Ils sont disponibles en trois séries et douze couleurs et sont intitulées Love, Hope et Beauty, chacune représentant un papillon différent. Ces panneaux peuvent être exposés de plusieurs manières, encadrés et fixés au mur, placés sur un chevalet ou intégrés dans un espace mural. A la fois transparents et captivants, cette collection est une “trouvaille” pleine de poésie.

of life. Here they rest gently on the last collection of this venerable house. Eternal is a collection of exquisite, limited edition crystal panels. They are available in three series – Love, Hope and Beauty – each one depicting a different butterf ly and coming in twelve different colours. These panels can be displayed in many ways, framed and hung across a wall partition, placed on an easel or integrated on a wall space. Both transparent and engaging, this collection is a “find” full of poetry.

109


En parlant de sa collaboration avec Lalique, Hirst explique: «J’ai toujours adoré le cristal. C’est un matériau sublime et difficile à travailler, c’est pourquoi je trouve ce projet captivant. J’ai eu le grand privilège de bénéficier de tout le savoir-faire de Lalique et de l’histoire inouïe de la manufacture pour créer quelque chose de nouveau, et les résultats dépassent toutes mes espérances. J’aime beaucoup cette impression quasi-religieuse qui se dégage des panneaux : ils évoquent l’art du vitrail qui m’a toujours fasciné tant il parvient à capturer la lumière et les couleurs et à les restituer avec force.» Une œuvre d’art comme on les aime qui allie créativité et savoir-faire!

110

Discussing the collaboration, Hirst explains: “I’ve always loved crystal and it’s both beautiful and difficult to work with, so I’m really excited about the project. It’s amazing being able to use all the expert craftsmanship and incredible history of Lalique for something new, and the results are beyond all my expectations. I love that the panels have an almost religious feel, they make you think of stained glass windows which I’ve always adored, it’s the way they manage to capture colour and light so completely and then throw it back out at you.” A work of art as we like, combining creativity and savoir-faire!


Maison Home

www.lalique.com

111


DECO

Un parfum dans une capsule Fragrance in a capsule Christel de Noblet

Sa nt a l, basi l ic, encens, my r rhe, s a f r a n , t hé é pic é ou t hé bl a nc , narcisse, rose, figue, fleur d’oranger, ambre ou feu de bois, avec ses seize fragrances 100 % naturelles, la société Êverie vient littéralement enivrer votre maison. Jusque là, me direzvous, rien d’extraordinaire. Il existe déjà nombres bougies, sprays ou diffuseurs électriques pour donner à nos i ntér ieu r s u ne pet ite note champêtre. Ce qui est nouveau cette fois, c’est le diffuseur lui-même qui dissipe des gout telet tes d’arôme. Conçu comme une machine à café dans laquelle on incère une capsule mais avec le look d’un tableau cubiste revu par Mondrian un jour de neige (!),

112

Translation Alexander UFF

Sandalwood, basil, frankincense, myrrh, saffron, spiced and white teas, pink narcissus, rose, fig, orange blossom, ambergris and smoked wood... these are some of the sixteen, all-natural fragrances you can enjoy at home, produced by Êverie. “Not exactly revolutionary”, I hear you say. Granted, there are already countless candles, sprays and electric diffusers available to give your home a touch of the outdoors. But the novelty of this new offer lies in the diffuser itself, which emits droplets of perfume. Its design is similar to that of an espresso machine, into which capsules are inserted. Its appearance, however, harks back to cubist canvases revisited by Mondrian with a classy, white finish.


Maison Home

ce diffuseur d’un type nouveau réinvente le parfum d’intérieur. Pour Michel Tortel, designer, il s’agissait: “d’être visible mais discret et intemporel d’où la référence aux années 30”.

This next-generation diffuser reinvents interior fragrances, and according to its designer Michel Tortel, it’s about “being visible, but discrete and timeless, hence our reference to the 1930s”.

How does it work? The diffuser relies on electric Piezo technology, designed and patented by Êverie, and releases cool, light clouds of fragrance without using gas, additives

113


Comment ca marche? Une technologie Piezo électrique, conçue et brevetée par Êverie, libère l’essence de parfum en nuage froid et léger sans l’utilisation de gaz, d’additifs ou de chaleur. Un micro-processeur rythme silencieusement l’envol des nuages parfumés pour une expérience olfactive haute fidélité où chaque note, chaque composition est fidèle à la création du parfumeur. Selon votre humeur, vous choisissez la “senteur du moment”, réglez son intensité, la durée de la diffusion et l’essence se diffuse en moins de trente secondes. Malin et bien pensé cet appareil fonctionne sur batterie ce qui vous permet de le déplacer où vous voulez. De plus il est programmable donc vous pouvez vous réveiller dans une maison qui sent les fruits rouges ou rentrer le soir dans une odeur de

114

or heat. A microprocessor silently regulates the release times, providing the finest olfactory experience in which the perfumer’s creations are respected in every note and mixture. Whatever your mood, choose your favourite scent, adjust its intensity and diffusion time, and the fragrance will fill your senses in less than 30 seconds. Another smart feature is that the diffuser can be battery-operated, so you can put it wherever you want. It can also be programmed, so you can wake up to the smell of forest fruits, or get home from work to the fragrance of cedar wood. And if you want to change the ambiance, simply remove the capsule whether it is finished or not, and you can reuse it later. All capsules are recyclable (hurrah!) and stay airtight between uses. with between two and three hours’ use


Maison Home

cèdres! Si vous souhaitez changer d’ambiance, il vous suffit d’éjectez la capsule, y compris en cours d’usage, car vous pourrez toujours la réutiliser plus tard. Les capsules sont recyclables (houra!) et restent hermétiques entre deux utilisations. Pour un usage moyen de 2 /3 heures par jour, une capsule parfume votre intérieur pendant deux semaines. Cerise sur le gâteau, pour les membres du club Êverie, ses parfumeurs conçoivent des parfums en séries limitées, au gré des saisons et des événements... Avec ses senteurs orientales, boisées, florales ou fruitées, senteurs auxquelles sont associées mille émotions, Êverie vous procure du plaisir sans fin…sauf si ce qui vous manque c’est l’odeur de pots d’échappement de la place de l’étoile à l’heure des bouchons parisiens!! Commandes dans la boutique en ligne.

per day, each capsule perfumes your home for two weeks. To top it all off, members of the Êverie club can enjoy limited-edition fragrances designed by perfumers for different seasons and events. With its oriental, woody, floral or fruity fragrances and the countless emotions they invoke, Êverie provides you with endless pleasure. Of course, if your favourite smell is exhaust fumes during rush hour in Paris, you may have to look elsewhere! Order in the online boutique

www.everie.com

115


L’alchimiste du chocolat The chocolate alchemist Écrit et traduit par Valérie Harzic Ward Photos Isabelle Viallaneix

Une odeur suave de chocolat envahit les narines. Le regard est attiré par un cheval arabe en chocolat de 75 kg, confectionné par Philippe Marand. Les papilles se réveillent au cours de la dégustation de chocolat de Tanzanie. Vous êtes bien à la «CHOCOLATE ACADEMY™», l’école du chocolat ouverte récemment à Dubaï par Barry-Callebaut, le leader mondial des fabricants de produits à base de cacao et de chocolat de qualité supérieure. «On ne s’en lasse pas. On est toujours aussi gourmand même en travaillant le chocolat toute la journée !» Philippe Marand reste passionné par le chocolat, son ingrédient phare depuis 20 ans. Il commence sa carrière comme chef pâtissier à l’Intercontinental de Paris, apprend les secrets du métier chez Dalloyau et côtoie les plus grands noms de la cuisine française place Vendôme, au Ritz. A seulement 23 ans il devient enseignant à la

116

A smooth chocolate smell tickles your nose. Your eyes lay on a 75 kg Arabian horse created by Philippe Marand. Your senses wake up when you taste the chocolate from Tanzania. You are definitely at the « CHOCOLATE ACADEMY™», the school opened recently in Dubai by Barry-Callebaut, the world’s leading manufacturer of high-quality chocolate and cocoa products. “You won’t ever tire of chocolate. You can work with chocolate all day and still be fond of it!” Philippe Marand is passionate about chocolate, his favourite ingredient for the past 20 years. He started his career as pastry chef at the Intercontinental in Paris, learned tricks and secrets at Dalloyau and rubbed shoulders with famous French chefs in place Vendome, at the Ritz. At only 23 years of age he became a teacher at the prestigious Le Notre School, where he proved to be a talented educator. After working for many years with sugar and pastry, Philippe Marand joined


Maison Home

Philippe Marand

prestigieuse Ecole Le Nôtre, où il développe son goût pour la pédagogie. Après avoir longtemps travaillé le sucre et la pâtisserie, Philippe Marand rejoint le groupe Barry Callebaut en 1998. Conseiller technique, il sillonne le monde et trouve dans le chocolat une matière à la mesure de sa créativité. Il partage d’ailleurs son savoir-faire et sa grande maîtrise de la décoration dans trois livres, co-écrits avec Philippe Bertrand, Meilleur Ouvrier de France: «Chocolat, l’envers du décor», vendu à 15.000 exemplaires, «L’éveil des sens» et «Sujets en chocolat », tous en rupture de stock! Le chocolat est produit à partir de la fève du cacaoyer dont les arbres se trouvent surtout dans les régions

Barry-Callebaut in 1998. As a technical adviser he travelled the world and found in chocolate the ingredient that revealed his creativity. He actually shared his know-how and great decoration skills in three books, co-written with Philippe Bertrand, “M e i l l e u r O u v r i e r ” (Best Worker) in France: “Chocolate, Behind the scenes” which sold 15,000 copies, “Awakening of the senses” and “Chocolate figures”, all out of stock! Chocolate is a product made from the cacao beans coming from trees that can mainly be found in hot tropical areas around the planet. Its different varieties, Criollo, Forastero and Trinitatio bear fruits, the cocoa

117


pods, harvested twice a year. Their taste and aroma vary, depending on the type of soil. Central America inhabitants used cacao beans as a trade currency 1,000 years BC and for a long time its tree was considered as a plant with magic powers: Mayas and Incas used the beans for their healing properties. Consumed by the warriors as a bitter and peppery beverage, the xocoatl was supposed to help them fight against tiredness. W hen t he Indians of Sout h A merica offered Christopher Columbus some beans, he showed no interest, thus leaving it to Hernán Cortès to have the privilege of introducing them to Spain in 1528. Cacao consumption spread in the Spanish colonies, in particular thanks to the discovery of sugar cane, which made the drink less bitter. The existence of chocolate was revealed to the French years later on the occasion of the wedding of Infant Anne of Austria with Louis XIII. Its consumption only became widespread at the Court of Versailles when Louis XIV and Marie-Therese of

Le chocolat chez les Mayas

chaudes et tropicales de la planète. Ses différentes variétés, le criollo, le forastero ou le trinitatio, produisent des fruits appelés les «cabosses», récoltés deux fois par an, dont les saveurs et arômes varient selon les terroirs. Les fèves de cacao étaient utilisées par les habitants d’Amérique centrale comme monnaie d’échange, 1000 ans avant J.C. Longtemps considéré comme un arbre aux pouvoirs magiques, le cacaoyer fournit des graines utilisées pour ses vertus thérapeutiques chez les Mayas et les Incas. Consommé par les guerriers sous forme de boisson amère et pimentée, le xocoatl était sensé combattre la fatigue. Christophe Colomb ne s’intéresse pas aux fèves que lui offrent les Amérindiens, laissant ainsi à l’explorateur Hernán Cortès le privilège d’en rapporter en Espagne

118

Cabosse et fèves de chocolat


Maison Home

Cacaoyer

en 1528. La consommation du cacao se répand dans les colonies espagnoles, notamment grâce à la découverte de la canne à sucre, qui rend le breuvage moins amer. La France commence seulement à apprécier le chocolat à l’occasion du mariage de l’infante espagnole Anne d’Autriche avec Louis XIII. Pourtant sa consommation ne se généralise à la cour de Versailles que lorsque Louis XIV et Marie-Thérèse d’Autriche prennent l’habitude de déguster l’exotique breuvage réservé à une élite. Avec la révolution industrielle le chocolat devient enfin accessible à tous et plus apprécié encore

Austria took the habit of savouring the exotic beverage reserved for an elite few. With the industrial revolution chocolate finally became accessible to all and thanks to Dutch Coenraad Johannes van Houten it became even tastier after he registered a patent to develop a skimmed off cacao, more digestible. The industrialisation of the cacao powder made the product more affordable: the first industrial chocolate factories appeared in Europe from 1815 onwards, mainly in the Netherlands, Switzerland and France, and during the 19th century in the United Kingdom.

119


grâce au Hollandais Coenraad Johannes van Houten qui dépose un brevet sur un cacao dégraissé, plus digeste. L’industrialisation de la poudre de cacao rend le produit plus abordable : les premières chocolateries industrielles apparaissent en Europe à partir de 1815 principalement aux Pays-Bas, en Suisse et en France, puis dans le courant du siècle au Royaume-Uni. «Le chocolat n’est pas un ingrédient facile à travailler. Il faut de la patience et de la technique », explique Philippe Marand, pourtant décrit par Barry Callebaut comme «l’une des personnalités les plus importantes dans le monde du chocolat gourmet » dans un groupe qui compte des centaines de chefs de premier plan et forme 38.000 professionnels par an. Parmi les différentes techniques qu’enseigne Philippe Marand à la «CHOCOL AT E ACA DE MY ™ », l’incontournable «tempérage». Ce procédé consiste à obtenir une bonne cristallisation du beurre de cacao, en d’autres termes «le passage de l’état liquide à l’état

120

«Chocolate is not an easy ingredient to work with. It takes patience and know-how» explains Philippe Marand, yet described by Barry-Callebaut as «one of the leading figures in the chocolate gourmet industry» in a group that has hundreds of prominent chefs and trains 38,000 professionals per year. Among the different techniques Philippe Marand teaches at the «CHOCOLATE ACADEMY TM », discover the famous “tempering”. The method consists in getting the right crystallization of the cacao butter,


Maison Home

solide des cinq molécules grasses du beurre de cacao qui fondent chacune à des températures différentes, comprises entre 26 et 31 C». Le tempérage permettra de démouler et de conserver plus facilement le chocolat mais aussi d’éviter les traces blanches inesthétiques. La première académie du chocolat du Moyen Orient a de beaux jours devant elle : une centaine d’hôtels devraient ouvrir dans les prochaines années, attirant à Dubaï - et dans la région - de nouveaux chefs, toujours plus demandeurs de nouvelles techniques et tendances. Le marché est quant à lui chaque fois plus gourmand en chocolat, qu’il préfère au lait, contrairement à d’autres régions du monde qui ont une faiblesse pour un chocolat plus amer.

in other terms “the transformation from liquid to solid of the five fat molecules of the cacao butter, that each melt at different temperatures, included between 26 and 31 degrees C”. “Tempering” will enable to remove the chocolate from the mould and preserve it better. It will also prevent white non-aesthetic traces. The first chocolate academy in the Middle East has its best days ahead: more than a hundred hotels will open in the coming years, attracting to Dubai and in the region - new chefs, always looking for new techniques and trends. The market is also promising: it is constantly requesting more chocolate, preferably milk chocolate, unlike other regions in the world that prefer a darker chocolate.

CREATEUR DANS L’ÂME Philippe Marand a co-inventé et breveté une nouvelle façon de préparer les aliments (viande, poisons, légumes) lorsqu’il a découvert que le beurre de cacao pur sous forme de poudre déshydratée était idéal pour la cuisson. Ce procédé permet de faire ressortir l’arôme naturel des ingrédients sans masquer les saveurs. Une graisse 100% végétale sans cholestérol, pauvre en calories car utilisée en petite quantité lors de la cuisson.

A CREATIVE ARTIST Philippe Marand co-invented and patented a new way of preparing food (meet, fish and vegetables) when he discovered that dehydrated cacao butter powder was suitable for cooking. This technique enables to point out the natural aroma of the ingredients without hiding the f lavours. A 100% vegetable fat without cholesterol, low in calories and used in small quantities for cooking.

121


BON APPÉTIT MADAME

CHOCOLAT CHOCOLATE Le cacao est riche en flavonols, les antioxydants les plus efficaces des flavonoïdes, réputés être bons pour le coeur. Il a été démontré que la consommation modérée de chocolat noir peut abaisser la tension artérielle et augmenter l'activité anti-inf lammatoire, ce qui aide à protéger contre les maladies cardiaques. Choisissez un chocolat dont la teneur en cacao est au mois de 70%. Vérifiez sur l’emballage, il doit figurer en premier dans la liste des ingrédients. Catherine GILBERT

122

Cocoa is rich in flavonols, bitter antioxidant compounds t hat have been shown to be good for t he hear t. Dark chocolate has been linked to lowering blood pressure and increasing anti-inflammatory activity, which helps protect against heart disease. Choose chocolate with a cocoa/cacao percentage of about 70 or higher. Take a look at the packaging. Cocoa has to be listed first in the ingredients. Bon appétit....


Maison Home

TARTE AUX POIRES ET AU CHOCOLAT

PEARS AND CHOCOLATE TART

Pour 6 personnes Préparation 10 min Cuisson 35 min

Serves 6 Preparation 10 min Cooking 35 min

Ingrédients 200 g de farine 100 g de beurre (température ambiante) 50 g d’eau 1 pincée de sel 1 grosse boîte de poires au sirop égouttée 200 g de chocolat pâtissier 200 ml de crème liquide

Ingredients 200 g flour 100 g butter (room temperature) 50 g water 1 pinch salt 1 big can of pears halves in syrup, drained 200 g chocolate 200 g liquid cream

Préparation

Preparation

Préchauffer le four à 200° (th 7) Dans un bol, mélanger la farine et le beurre du bout des doigts afin d’obtenir la consistance d’un sable grossier. Ajouter l’eau, travailler 2 min afin d’obtenir une boule de pâte. Disposer la pâte dans un moule à tarte beurré. Répartir les poires sur le fond. Dans une casserole, faire chauffer la crème fraîche. Dès que le mélange entre en ébullition, hors du feu, ajouter le chocolat et mélanger pour obtenir une pâte homogène. Verser la préparation sur les poires et cuire à four chaud pendant 35 min Déguster tiède ou froid.

Pre-heat oven to 200° In a bowl, mix the flour with the butter and salt with your fingers until the mixture is lumpy. Add the water and mix 2 min to the consistency of dough. Butter the flan dish and flatten the dough in the mould. Arrange the pears halves on the dough Cut the chocolate into a bowl. Bring the cream to a boil and pour it on the chocolate. Stir until the chocolate has melted. Pour the chocolate cream on the pears and bake in warm oven for 35 min. Can be eaten cold or warm. 123


FONDANT AU CHOCOLAT

124

CHOCOLATE FONDANT

Pour 6 personnes Préparation 10 min Cuisson 30 min

Serves 6 Preparation 10 min Baking 30 min

Ingrédients 250 g de chocolat à cuire 120 g de beurre 6 oeufs blancs et jaunes séparés 150 g de sucre en poudre 4 cuillères à soupe de Maïzena 100 g de poudre d'amande

Ingredients 250 g semisweet chocolate chopped 120 g butter 6 eggs separated 150 g castor sugar 4 tablespoons cornflour 100 g ground almonds

Préparation

Preparation

Préchauffer le four à 180° (th 6) Faire fondre le chocolat et le beurre (soit dans un bol compatible aux four micro-ondes 1min30 à pleine puissance soit au bain-marie). Bien mélanger pour obtenir une préparation lisse et homogène. Dans un saladier monter les blancs d'oeufs en neige ferme. Dans un second saladier battre énergiquement les jaunes d'oeufs avec le sucre. Ajouter la Maïzena et la poudre d'amandes. Bien mélanger. Terminer par les blancs d'oeufs en neige, en mélangeant délicatement. Verser la préparation dans un moule à manqué beurré. Cuire à four chaud 30 min. Démouler tiède. Servir accompagné d'une crème anglaise ou d'un coulis de fruits rouges.

Preheat oven to 180°C. Melt the chocolate and the butter in the microwave oven for 1 min 30 or in a bain-marie. Mix well to obtain a smooth cream. In a separate bowl whisk the egg whites until stiff. In another bowl, whisk the yolks with the sugar until pale and thick. Add the corn flour, the ground almonds and the chocolate cream. Mix gently together. Fold in the egg whites and softly incorporate. Pour the mixture into the buttered cake pan and bake in hot oven for 30 min. Remove from the pan while still warm. This delicious cake maybe served with red fruits sauce or custard.


Maison Home

MOUSSE AU CHOCOLAT

CHOCOLATE MOUSSE

Pour 6 personnes Préparation 10 min

Serves 6 Preparation 10 min

Ingrédients 200 g de chocolat noir 50 g de beurre 4 oeufs blancs et jaunes séparés 1 pincée de sel

Ingredients 200 g dark chocolate 50 g butter 4 eggs separated 1 pinch of salt

Préparation

Preparation

Faire fondre au four micro ondes le chocolat et le beurre pendant 1 min 30 à pleine puissance, ou au bain-marie. Bien mélanger pour obtenir une préparation lisse et homogène. Monter les blancs en neige bien ferme avec une pincée de sel. Incorporer au chocolat fondu les jaunes puis les blancs en neige. Mettre au réfrigérateur quelques heures avant la dégustation.

Melt chocolate and butter in a glass bowl in the microwave oven 1min30 at full power or in a bainmarie. Mix to obtain a creamy mixture. Beat the egg whites until stiff with a pinch of salt. Add the egg yolk to the chocolate and then gently add the egg whites. Keep in the fridge for a few hours.

125


Essai auto du mois Test drive of the month

Infinity Q70

De l’élégance et du style Elegance and style Shereen Shabnam

Il suffit de regarder le Q70 2015 et son nouveau design élégant et spectaculaire pour savoir intuitivement que cette berline est plus performante que le modèle précédent. En ce qui concerne l’aspect extérieur, à l’avant on notera de nouveaux phares LED, une calandre très typée, un pare-chocs avant re-looké et des phares antibrouillard intégrés. Avec toutes ses fonctionnalités améliorées, le Q70L - version sportive de la berline - s’est vu doté de 12,7 cm d’empattement supplémentaires. En fait, le nouvel Infiniti Q70 2015, anciennement connu sous le nom d’Infiniti M est si bien né que d’aucuns pensent qu’il va concurrencer la BMW Série 5 dans le segment des berlines quatre portes polyvalentes avec une habitabilité améliorée.

126

One look at the 2015 Q70 with its sleek, new dramatic design and you intuitively know this premium sedan not just looks better, but it performs better than its forerunner. For the new look, the front redesign elements include new LED headlights, double-arch grille, a front bumper and integrated fog lights. With all its improved features, the Q70L was also launched with an extra 5.9 inches in the wheelbase, enhancing the sporty presence of the sedan. In fact, the new 2015 Infiniti Q70, formerly known as Infiniti M looks so good, many believe it will give the BMW 5 series a shake in the four-door sedan segment with enhanced spaciousness and versatility.


Bien-etre et loisirs Wellbeing and leasures

The beauty of the Q70 is in the fact that it appeals to the sporty sedan fans as well as the boardroom executives or to women who love comfort in terms of the interior space. The wheelbase increases the knee and leg space in the back providing more comfort to passengers. Both the standard and the long wheelbase models are offered with a 3.7 liter or a 5.7 liter engine. The 3.7 liter V6 engine produces a strong 330-hp while the 5.6 liter V8 produces a total of 420-hp. Both models have a 7-speed automatic transmission. Le Q70 s’adresse aussi bien aux amateurs de berlines sportives qu’aux chefs d’entreprises, ou bien encore aux femmes qui aiment le confort en termes d’espace intérieur. L’empattement augmente l’espace pour les jambes à l’arrière offrant ainsi encore plus de confort aux passagers. Qu’il s’agisse du modèle standard ou du modèle à empattement long le Q70 est proposé avec un moteur de 3.7 ou 5,7 litres. Le moteur V6 de 3,7 litres développe 330 ch contre 420 ch pour le V8 de 5,6 litres. Les deux modèles ont une transmission automatique à 7 rapports.

127


Le nouvel Infiniti Q70 2015 offre un excellent rapport qualité/prix compte tenu de la quantité de ses fonctionnalités ainsi que du grand nombre de ses éléments de sécurité. Les matériaux légers comme le graphite apportent un plus au design et jouent un rôle significatif dans l’amélioration de la consommation d’essence. Pour plus de sécurité, tous les Q70 sont équipés d’une caméra de recul de série ainsi que de capteurs et sonars sur les côtés et à l’arrière du véhicule. Ils vous alertent de tous les dangers potentiels. Et si toutes ces alertes ne captent pas votre attention, le Q70 freinera de lui-même.

128

The new 2015 Infiniti Q70 features plenty of entertainment functions and protection measures that provide customers good value for their investment. The design reflects the use of light materials like graphite and this certainly plays a role significantly to the enhancement in gas mileage. For safety, a back-up camera in this car is standard on all Q70s and it uses sensors and sonar on the sides and the rear of the vehicle to alert you of any potential dangers. If the warning alerts don’t get your attention, the Q70 will apply the brakes on its own. Other great safety features like Predictive


Bien-etre et loisirs Wellbeing and leasures

Autres éléments de sécurité, les avertisseurs de collision frontale et d’angle mort sont disponibles, ainsi que le système Advanced Air Bag d’Infiniti (AABS). Le 2015 Infiniti Q70 est une berline de luxe abordable avec de nombreuses fonctionnalités, des moteurs puissants et bien plus encore. Cette berline quatre portes possède dans tous ses éléments, la dernière technologie, le confort, l’élégance et le style.

Forward Collision Warning and Blind Spot Warning and Blind Spot Intervention (BSI) are available, along with Infiniti’s standard Advanced Air Bag System (AABS). The 2015 Infiniti Q70 is an affordable luxury sedan with many great standard features, powerful engines and more. Every part of this four-door sedan has the latest technology, comfort, elegance and style.

129


130


Bien-etre et loisirs Wellbeing and leasures

BETTER LIFE

L’expérience intérieure The inner experience Cécile de La Ruelle Thérapie Centrée sur la Personne Rééquilibrages énergétiques cecile.delaruelle@gmail.com 050 522 73 01

Qui d’entre nous n’a jamais ressenti, en certaines occasions (rencontre avec une personne, un paysage, une ambiance, un livre, une musique, une histoire), une sorte de connivence très profonde avec ce dont il faisait l’expérience à ce moment précis, comme si cette scène, ce lieu, cette ambiance, cette œuvre, cette personne venait toucher en lui quelque chose du même ordre qui y sommeillait jusqu’alors, incognito?

Translated by Christine Brazeau-Bodart

Who has never felt on occasions (encounter with a person, a landscape, an ambiance, a book, a piece of music, a story), a sort of deep complicity with what they were experiencing at that very moment? As if the scene, the place, the ambiance, the work of art or the person reached their heart and touched something comparable within them which had been laying until then dormant, incognito?

131


132

Reconnaître l’expérience vécue

Acknowledging the moment

Cette expérience, qui nous met en contact, à la faveur d’un événement, avec quelque chose d’enfoui en nous, il faut s’accorder le temps de la vivre, de la savourer et d’en faire mémoire ; le temps en somme de la reconnaître pour ce qu’elle est, sous peine de la voir se diluer dans le tourbillon agité de nos vies. Reconnaître sa valeur, c’est ensuite se lancer dans la découverte d’aspects inconnus de nous-mêmes ainsi révélés, qui valent la peine d’être explorés. Certains voyages se transforment ainsi en voyage intérieur, certaines lectures en initiation, certaines relations en chemin vers le ciel.

Whatever puts you in touch with that “something” hidden in you through that specific moment must be lived, enjoyed and memorised. In other words, give yourself time to accept t he experience for what it is, because such moments quickly dissolve into the turmoil of everyday life. Accepting its importance is to embark on a discovery journey of unknown aspects of yourself that are worth exploring. Some travels transform into inner journeys, some readings into initiations and some relationships into a heavenly paths.


Bien-etre et loisirs Wellbeing and leasures

Accéder à une autre dimension

Reaching another dimension

Ces moments de connexion avec la profondeur de notre être sont rares, ils nous bouleversent car ils nous révèlent à nous-mêmes, au-delà de nos rôles familiaux, sociaux, ou professionnels, ils se présentent comme des catalyseurs capables de nous emmener au cœur de nousmêmes et, dans le même élan, au cœur du monde, là où le temps et l’espace sont abolis. Ils se caractérisent par un sentiment de plénitude, la sensation d’être au monde avec une conscience élargie, aptes à recevoir de l’univers tout ce dont nous avons besoin. Nous avions en nous une telle amplitude de vie possible et nous l’ignorions!!!

Moments of deep inner-connection are rare and they tend to move you because they reveal something of your inner-selves, beyond your family, your social or professional roles. They act as catalysts reaching your very core being and in t he same vein, t he heart of the world where time and space don’t exist. These moments are characterized by a feeling of fullness, the sensation of being born with an expanded consciousness, able to receive everything one needs from the universe. Such life amplitude exists in us and we don’t even know it!!!

Ici et là

Here and there

Dès lors, un piège existe! Si l’expérience peut nous amener à apporter certains changements à notre existence, il en est un à éviter: celui de vouloir évacuer le quotidien souvent frustrant, pour ne vivre que dans cette dimension-là. Il s’exprime par la tentation de fuir tout ce qui semble nous empêcher de vivre à partir de cet état de conscience éveillée. Or, s’il est possible de «s’entrainer» à le retrouver, ce n’est toutefois que pour mieux retourner à tout ce qui constitue notre vie. C’est en effet dans nos pratiques du quotidien que cette expérience intérieure de plénitude et de joie peut trouver son expression et sa raison d’être, c’est au cœur de notre vie, choisie et rechoisie, que nous pouvons vivre de plus en plus dans cet état.

As a consequence, lays a trap! If the experience can lead you to make real changes in your life, one is to be avoided: withdrawing from the often frustrating daily life and thereby living solely within that new dimension. The temptation to flee everything which could prevent you from constantly living in a state of awakened consciousness may be felt. However, if it is possible to “practice” finding that state, it is only to return to everything your life is made of. Indeed, in your daily actions, the inner experience of completeness and joy can be expressed and fully lived. In your everyday life, chosen and selected, you can decide to live more and more consciously.

133


134

Habiter les deux mondes

Living in the two worlds

La bonne nouvelle est que nous sommes faits pour vivre dans ces deux mondes – celui du quotidien ET celui de la plénitude – simultanément, et que c’est ainsi que nous apprenons à habiter pleinement notre vie. Etre pleinement présents et responsables, remplir nos devoirs et obligations, tout en enracinant nos actions dans quelque chose de plus grand, qui donne aux toutes petites choses, travaux, attentions, gestes, paroles, un goût d’éternité. C’est en se situant dans ces deux dimensions que l’être humain trouve sa véritable stature. Plus, en lui, il fait place au Ciel, plus sa part terrestre s’intensifie. Familier des deux éléments, il passe de l’un à l’autre, reconnaît l’un dans l’autre et laisse s’éclairer l’un par l’autre.

The good news is that humans are made to live in both of these worlds; the everyday world AND the world of wholeness, simultaneously. This is also the way to live life more fully. Being totally present and responsible, fulfilling duties and obligations while establishing all actions into a bigger scheme, this gives work, king thoughts, gestures and words or even small acts a taste of eternity. By living in these two dimensions, human beings find their true stature. Moreover, the more space is given to Heaven, the more space will develop on Earth. Accustomed to the two elements, beings go from one to the other, admitting the one into the other and allowing one to illuminate the other as well.


Bien-etre et loisirs Wellbeing and leasures

Eveiller et transmettre

Awakening and transmitting

Déployer en soi cette amplitude de vie, change notamment l’éducation, qui n’est pas un dressage social, mais l’accompagnement et l’éveil d’un être humain à sa propre plénitude. Elle est l’opportunité d’amener nos enfants à la Vie tout entière! Veillons à ce que les gadgets en tout genre ne les en détournent pas et soyons attentifs à reconnaître en eux l’irruption de cette expérience intérieure lorsqu’elle survient. Aidons-les ensuite à «déplier» cette expérience et à comprendre qu’elle est la source de la véritable intelligence, de la connaissance et de l’acceptation de soi, de relations épanouies. Quelles que soient les circonstances de leur vie future, elle est aussi le fondement de leur liberté et d’une joie imprenable.

I nd iv idua l ly deploy i ng t h is l i fe possibi l it y changes education, which is not social training, but the coaching and awakening of a human to his/her potential. It is the opportunity to bring our children to a wholesome life! Ensure that gadgets of all sorts don’t take that away from them, and be attentive to recognize in them this inner experience when it occurs. Help them to “unfold” this experience and to understand that it’s the source of true intelligence, knowledge and self-acceptance, as well as fulfilling relationships. Whatever their future life circumstances, it’s also t he foundation of t heir freedom and an immense joy.

135


e m a d MaM adaadm e M Maadm e ame n e a z i M a g

M adaM

M ADAM

MADAME MAGAZINE

ine e M agaz

E

JANVIE J A N U A R 2015 RY 201 5

M AG A ZIN

F É V R I E R 2015 F E B RU A RY 2015

RENCONTR ES ENCOUNTER S Sapho Amina Benbouchta Consolata Pralormo

M A G A Z I N E

DECE DECE MBRE 2 MBE R 014 2014

PORTR AITS Jean No uvel Sarah B Lubov Arook zria

AIISHA EPHTEE

M A G A Z I N E

M AD A ME

E M AG AZINE

15 M A R S 20 015 MARCH 2

M A G A Z I N E

T

GUGGENH Seeing Through GUG GUGG Seein GENH Seeing T EN g Thr hrou ough EIM Light m 3/10/15

Decem bre

2015- Ja nuar y 20 15

nn

1 R15.indd

ezSu vou b s 2014 - Dec ember

MA

E COVER_

__MADAM

POR T Thier R AITS le Ne r y Wa z de G sser, uerlai n VOY AGE S Nepa l - Ba Rece l i tt Festi es de ftes ve rec ipes

VOYAGES CUISINE CULTU R E VOYAG ES SHOPPING...

Janvier

Ab o

Février 2015- February 2015

15 - March 20 Mars 2015

OCOLA H DESIGNUBAI VICT C O DAYS D SECR E R IA'S NGELINA A T NYUAD EYLAS M I B A H D ABU AL AR T FESTIV

__MADA

2014

__MADAME COVER_FEB15.indd ME CO

1

VER_JA

2/10/15 12:15 AM

N15.ind

d 1

scr dès ibe no ainte w na __M

ADA

ME C

OVE

R_D

11:10 PM

EC14

.indd

1

1/10/15

6:36 PM

12/7

/14

nt

10:2

0 PM


NE RATEZ PAS LES PROCHAINS NUMEROS! DON’T MISS THE NEXT ISSUES! Votre magazine livré à la maison - Your magazine delivered at home

Pour 100 AED seulement! - For 100 AED only! “LIVRAISON A DOMICILE – HOME DELIVERY” (Attention! pas de PO BOX. La livraison s’effectue par porteur à votre adresse physique No PO BOX The magazine will be delivered to your physical address) BULLETIN DE SOUSCRIPTION Emirats Arabes Unis uniquement - United Arab Emirates only Pour souscrire, retournez le coupon ci-dessous par courrier à To subscribe, please send completed form to H3J FZ LLC Po Box 487177, DUBAI Accompagné de votre règlement à l’ordre de With your cheque payable to H3J FZ LLC Oui, je m’abonne à Madame Magazine pour 1 an / 10 numéros. Je règle 100 AED par chèque que je joins à mon bulletin de souscription dûment rempli. Yes, I subscribe to Madame Magazine for 1 year/10 issues. I pay 100 AED by cheque, included with my subscription form Mes coordonnées – My details: Mme, Melle, M. Mrs, Ms, Mr. Nom/First name*........................................................... Prénom/Last name* ...................................................... Adresse physique complète/Precise Physical address* ......................................................................................... Ville/Town* : ............................................................................................................................................... Téléphone portable/Phone* : ...................................................................................................................... Adresse mail/email address: ..........................................................@................................................................... Date de naissance/Date of birth : .......... /........../.............. * Renseignements obligatoires / Indicates required fields. Date: .................................................... Signature: ...................................................................................

Pour tout renseignement vous pouvez nous contacter à contact@madame-magazine.com For any information, contact us at contact@madame-magazine.com


ADRESSES ADDRESSES NEWS DE LUXE THE FRENCH COMEDY CLUB www.thefrenchcomedyclub.com hello@thefrenchcomedyclub.com CULTURE ALLIANCE FRANCAISE Al Bateen, 1 rue Khalifa Al Suwaida Development, Sortie 19 de la rue 32, à coté de l’Ambassade d’Irlande, face à l’école Al Ittihad, villa 71.. P.O. Box 2646 Abu Dhabi - UAE 02 6666 232 / 0507157591 www.afabudhabi.org www.facebook.com/Alliance.Francaise.Abou.Dabi

PARIS SORBONNE ABU DHABI Reem Island P.O. BOX 38044 Abu Dhabi +971 56 783 6661 www.sorbonne.ae INSTITUT FRANCAIS Facebook: www.facebook.com/IFemirats Twitter: www.twitter.com/IFintheUAE 02 813 1058 GUIDE TOURISTIQUE OFFICIEL ARABIAN SPIRIT Marie-Christine de Warenghien + 971 (0)50 654 3397 mcwdubai@eim.ae www.arabianspirit.com 138


Bien-être et loisirs Wellbeing and leisure

TRADUCTEURS – TRANSLATORS Christine Brazeau-Bodart Translator – Interpreter – Copywriter English French christine.brazeau@sfr.fr Alexander UFF Freelance translator French/English uff.alexander@gmail.com +33 (0) 6 58 89 65 32 LA VIE DANS LE GOLFE – LIFE IN THE GULF RESTAURANT OF THE MONTH ANGELINA Dubai Mall 04-442-8814 / 04-442-9112 www.angelina-paris.fr 139


Wellbeing and leisure Bien-être et loisirs HOTEL DU MOIS – HOTEL OF THE MONTH THE OBEROI Al A’amal Street, Business Bay, DUBAI, U.A.E. +971 (4) 444 1444 www.oberoihotels.com EVASION - ESCAPE SAINT GERMAIN DES PRES mariealyette-artistepeintre.com 6 place Saint Germain des Prés 75006 PARIS www.lesdeuxmagots.fr

Votre publicité dans Madame Magazine Your advertising in Madame Magazine Contact: advertising@madame-magazine.com +971 5 56 11 62 42

140


MEISTERSTÜCK MONTBLANC DIAMOND Découvrez l’expression intemporelle d’une légende : l’emblème de l’étoile, sculpté dans le Diamant Montblanc à la taille brevetée de 43 facettes, couronne désormais le Meisterstück, instrument d’écriture iconique.

*

® Montblanc® · WWW.MONTBLANC.FR

* Montblanc. Une histoire à raconter. - Téléphone Lecteurs : 01 53 43 48 00

Bien-être et loisirs Wellbeing and leisure

141


Profile for catherine gilbert

Madame magazine march2015  

News, fashion and current events

Madame magazine march2015  

News, fashion and current events

Advertisement