Issuu on Google+

Edition Aar, JAA 3321 Schönbühl-Shoppyland

Publicité

4 4 POUR TOUS

www.dacia.ch


Publicité

Découvrez le « 4x4 pour tous » chez votre partenaire Dacia les 28 et 29 août ouvertes », les représentants Dacia donnent à chacun la possibilité d essayer un nouveau Dacia Duster ou l un des autres modèles de la gamme Dacia. LA BARRE DU MILLION DÉPASSÉE

«La révolution commence chez les partenaires Dacia.»

D

epuis quelque temps, Dacia fait souffler un vent de révolte sur le marché de l automobile. Après avoir bouleversé l univers des véhicules compacts et des breaks, la marque fait maintenant trembler la catégorie des SUV en s attaquant aux prix. UN 4X4 POUR FR. 19 900.

C est un véritable affront pour les plus fortunés: il existe désormais un 4x4

La révolution est en marche: déjà plus d un million de véhicules Dacia ont été vendus dans le monde. Un concept plus que convaincant. Et sous chaque capot, un moteur Renault garantit une technologie de pointe, tandis que tous les autres composants sont également faits pour durer. Dacia

accorde, pour l ensemble de ses modèles, une garantie de 3 ans ou 100 000 km. À quand votre première Dacia? INFORMATIONS SUR LA RÉVOLUTION

Pour en savoir plus sur la révolution, les « Journées portes ouvertes » et les représentants Dacia participants, tapez w w w.dacia.ch ou composez le 0800 000 220.

accessible à tous. À croire que la révolution ne recule devant rien ni personne. CHACUN PEUT L ESSAYER

Le dernier week-end d août, tout le monde pourra en juger: Dacia ne se contente pas de proposer des prix attractifs, elle dame aussi le pion à ses concurrents en termes de qualité et de robustesse. Lors des « Journées portes

Disponible en version essence 1.6 l 105 ch ou diesel 110 ch avec filtre à particules.

Dacia. Des véhicules accessibles à tous. Dès Fr. 9 900.–

Modèles illustrés (équipements supplémentaires incl.): page de couverture + cette page : Duster 4x4 Lauréate dCi 110 FAP, 1 461 cm 3, 5 portes, consommation de carburant 5,6 l/100 km, émissions de CO 2 145 g/km, er catégorie de rendement énergétique B, Fr. 27 700.–; Duster 4x4 1.6 105, 5 portes, Fr. 19 900.–. Sandero 1.2 75 ch, 5 portes, Fr. 9 900.–. Garantie: 36 mois/100 000 km (au 1 des 2 termes atteint). Portes ouvertes du 29 août: voir détails sous www.dacia.ch; selon autorisation locale.

www.dacia.ch


ENTRETIEN 30

Isabelle Chassot: «Les enfants heureux apprennent mieux» NO 34, 23 AOÛT 2010

Illustration François Maret / Photo Pierre-Yves Massot-arkive

Edition Aar, JAA 3321 Schönbühl-Shoppyland

www.migrosmagazine.ch, CONSTRUIRE

ACTUALITÉ MIGROS 43

Migipedia.ch: le lexique Migros vivant. EN MAGASIN 66

Publicité

Trois variétés de pains changent de robe.

Changements d’adresse: à la poste ou au registre des coopérateurs, tél. 058 565 84 01 E-Mail: serviceabo@gmaare.migros.ch Publicité

Les offres familiales de cablecom p. 13

Divertissement illimité avec Internet, TV et téléphonie

Il était une fois l’école…

Découvrez notre numéro spécial consacré à la rentrée scolaire.


MAINTENANT À VOTRE MIGR PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 24.8

É T É ’ L Z E N I M R TE . R U E H C Î A R F EN au 20.9. 2010 Du 24.8

2.70

au lieu de 3.70

Raisin Vittoria Italie le kg

33% 9.–

au lieu de 13.80

Jus de pomme pétillant TerraSuisse 6 x 1,5 litre

1.15

au lieu de 1.45

20 % de réduction sur l’emmental doux, les 100 g

Société coopérative Migros Aar * En vente dans les plus grands magasins Migros.

2.50

Nectar Sarasay poires Williams 75 cl

2.90

Pommes Golden Suisse le kg


OS: PRÉMICES D’AUTOMNE. AU 30.8.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

3.80 Poires Guyot Suisse le kg

1.80

au lieu de 2.30

2.50

Poires Williams Suisse le kg

20 % de réduction sur le Manchego les 100 g

3.80

Pommes Gravensteiner Suisse le kg

50%

9.–

au lieu de 18.–

Lard à cuire TerraSuisse, fumé sur un côté le kg

2.80

Raisin blanc sans pépins Italie la barquette de 500 g

4.30

Morceaux de pommes séchées M-Classic 250 g

4.50

Serviettes en papier Cucina & Tavola* FSC, 33 x 33 cm 3 couches 20 pièces


6 | Migros Magazine 34, 23 août 2010

SOCIÉTÉ 16

ÉDITORIAL

Dans une société qui en demande toujours plus aux uns et aux autres, où va l’éducation des enfants? Avis de spécialistes et rencontre avec une famille vaudoise.

Steve Gaspoz, rédacteur en chef

Le chemin des classes Nous avons décidé cette semaine de parler d’école, rien que d’école.

* tarif local

De beaux principes toujours plus difficiles à réaliser. Car comme

Photos et illustration Céline Michel / David Gagnebin-de Bons / Christian Lindemann / François Wavre-Rezo

M-Infoline: tél.: 0848 84 0848* ou +41 44 444 72 85 (depuis l’étranger). m-infoline@migros.ch; www.migros.ch M-CUMULUS: tél. 0848 85 0848* ou +41 44 444 88 44 (depuis l’étranger). m-cumulus@migros.ch; www.m-cumulus.ch Adresse de la rédaction: C. p. 1751, 8031 Zurich, tél. 044 447 37 37, fax 044 447 36 02 redaction@migrosmagazine.ch; www.migrosmagazine.ch

La rentrée n’est déjà plus qu’un souvenir pour les Jurassiens, Neuchâtelois et Bernois, le grand jour est arrivé pour les Vaudois et les Valaisans, bientôt pour les Fribourgeois. Tandis que les Genevois seront les derniers la semaine prochaine à prendre le chemin des classes. Sept cantons, des dates différentes, mais un seul objectif: emmener les enfants sur le chemin de l’instruction et de la connaissance. l’indique Isabelle Chassot, la présidente de la Conférence suisse des directeurs cantonaux de l’instruction publique, dans notre entretien en page 30, l’école se voit de plus en plus confier des tâches auparavant assumées par les parents et la société, comme l’éducation, la vie en groupe, le respect des autres et de l’autorité. Un changement dans la manière de penser et de concevoir l’école à mettre en relation avec notre vision actuelle de l’enfant, sa place, son rôle, ses droits, mais qui n’est pas sans causer quelques cheveux blancs aux enseignants.

Les élèves qui contestent un mauvais résultat ont toujours existé,

mais ceux qui le font avec le plein appui de leurs parents et parfois des tribunaux sont une curiosité récente. Plus question d’accepter le jugement de l’enseignant ou son droit d’évaluer, sans obtenir des preuves de la justesse de son appréciation. Le statut de prof ne suffit plus à asseoir son autorité, il doit faire ses preuves avec le risque de se voir pointer du doigt à la moindre erreur. Une situation qui n’est sans doute pas étrangère à la pénurie d’enseignants qui s’annonce en Suisse romande.

steve.gaspoz@migrosmagazine.ch

RÉUSSITE 102 Un Tetris géant, le nouveau logo de Couleur 3 et bientôt un Pac-Man: l’artiste veveysan Guillaume Reymond conçoit des performances visuelles dans lesquelles les pixels sont remplacés par des humains. Rencontre.

Publicité

Étonnament bon marché Always est en vente à votre Migros


CETTE SEMAINE

|7

MIEUX VIVRE 88 Maux de ventre, insomnies le dimanche soir: le syndrome du lundi est une réalité mais pas une fatalité.

RÉCITS

Ameublement

72

14

Carrière

20

Les gagnants du concours Micasa.

Psychologie

24

Société

Enseignant: un métier qui n’a plus la cote. Le sentiment d’injustice à l’école.

ENTRETIEN

Isabelle Chassot

ACTUALITÉ MIGROS

M-Industrie

A la découverte des sources secrètes d’Aproz.

Publicité

Le grand retour à l’écran de la poule «Chocolate».

30 38

40

43

Il était une fois Migros

45

Les camions-magasins Migros.

EN MAGASIN

Alimentation

Les bons plats de grand-maman.

Pain Migros

De nouveaux emballages.

CUISINE DE SAISON

Stéphane Montangero

VOTRE RÉGION

Migipedia.ch

Rencontre avec le responsable du site participatif Migros.

Les bons petits plats de Stéphane Montangero, le secrétaire général de la Fédération Fourchette verte.

71

Asco Supreme: le meilleur pour votre chien.

Où va l’éducation de nos enfants?

EN CUISINE 76

Animaux

46

66

Votre coopérative régionale

VIE PRATIQUE

76 83

Mieux vivre

88

Psychologie

93

Grandir

97

La phobie du lundi. L’angoisse de la rentrée scolaire. L’accueil parascolaire.

RUBRIQUES

Migros Flash Perdus de vue Vous et nous Temps présents Minute papillon Mots fléchés / Impressum

RÉUSSITE

Guillaume Reymond.

8 11 12 14 29 101 102

Publicité

VOUS AVEZ UNE IDÉE FIXE. NOUS

Informez-vous: www.swisshaus.ch

tuites: Infos gra

080 0 80 0 897

AVONS DES PRIX FIXES.

CADRA CHF 362’700.–, clés en main, sous-sol inclus


8 | Migros Magazine 34, 23 août 2010

Un petit goût

NEWS LE CHIFFRE DE LA SEMAINE

209 000 000

L’an passé, Aproz Sources Minérales SA a embouteillé 209 000 000 de litres de boissons. Cette société Migros, dont le siège est situé dans la commune de Nendaz (VS), possède une dizaine de sources dont la localisation précise est un secret bien gardé. A ce sujet, lire aussi en page 38.

Midor, le glacier Migros, lancera en septembre les glaces Jane & Mary’s sur le marché. Une spécialité qui rappelle les spécialités glacées du Nouveau Monde.

Voyages pour personnes seules Croisière en Croatie à bord d’un gulet, trekking dans le désert jordanien, balade en motoneige en Laponie, visite des splendeurs de Madagascar? Autant de projets séduisants qui tombent souvent à l’eau quand on est une personne seule. C’est sans compter sur les offres «Singles Ensemble» de Tourisme Pour Tous, un concept unique en Suisse romande et jouissant d’une solide réputation. Le nouveau catalogue sera disponible dès le 27 août 2010 dans les succursales Tourisme Pour Tous, Hotelplan et Travelhouse, dans les lounges Globus Voyages, ainsi que dans toutes les bonnes agences de voyages.

B

on an, mal an, les Suisses consomment près de cinquante millions de crèmes glacées. Et pour satisfaire les gourmands, les glaciers de chez Midor, la plus ancienne entreprise se industrielle Migros, sontt constamment mis au défi de proposer de nouvelles spéciaialités. «Cette année, nous nous ous sommes inspirés des glaces aces

Infos: www.tourismepourtous.ch

Auteurs de documentaires primés Dans le cadre du premier concours «Documentaire CH», le Pour-cent culturel Migros a récompensé cinq projets dont deux genevois. A savoir ceux de Fred Florey et David Epiney pour «La clé de la chambre à lessive» et de Cédric Fluckiger et Simon Soutter pour «L’usage du travail». Chaque projet reçoit la somme de 15 000 francs pour permettre son développement. Ensuite, en début d’année prochaine, le jury désignera le grand gagnant du concours qui pourra réaliser son film.

LE PRODUIT FRAIS DE LA SEMAINE

Infos: www.pour-cent-culturel-migros.ch/contributions

L’INFO BÉBÉ DE LA SEMAINE Dormir avec bébé dans le même lit? Pour certains parents, la chose est la plus naturelle du monde. Pour d’autres, il n’en est absolument pas question. Des scientifiques de l’Academic College de Tel Aviv ont voulu en savoir plus sur le sujet. Ils ont ainsi interrogé plus de soixante familles ayant des enfants âgés de 1 à 4 ans. Il en est ressorti que les parents dormant seuls étaient dans l’ensemble beaucoup plus heureux que ceux qui partageaient la couche avec leur bébé. Pour tout savoir sur la grossesse et la vie avec bébé, rendez-vous sur www.migrosbabyclub.ch

Photos Hans Ebner, Istockphoto, Getty Images

Quand bébé dort dans le lit des parents

Tout au long de la journée Aussi beau que bon, le pruneau fait le bonheur des cuisiniers. En effet, il s’apprête de nombreuses façons. Dans les recettes sucrées, il fait d’excellentes confitures, tartes ou clafoutis. Et dans les mets salés, il se marie merveilleusement bien avec, par exemple, un tajine d’agneau. Bref, on peut en manger du matin au soir.


MIGROS FLASH

|9

d’Amérique

Toujours à la recherche de nouvelles saveurs: Martina Krummenbacher, Martina Laco et Roberto Falvella, trois glaciers Migros.

américaines», explique Stefan Eberle, de chez Midor. Qui a voyagé aux Etats-Unis sait que les glaces du Nouveau Monde présentent souvent une consistance plus compacte. «Ces produits contiennent en effet moins d’air, poursuit Stefan Eberle. C’était pour mes collaborateurs et moimême un vrai défi que de développer une telle glace, tout en répondant aux hauts standards suisses.» C’est pourtant chose faite et, à la mi-septembre, les glaces Jane & Mary’s seront lancées sur le marché. Disponibles dans les plus grands magasins Migros dans deux variétés (Vanilla Crunch et Strawberry Cream), les gobelets de 450 ml seront proposés à un prix attrayant. A noter que d’autres arômes sont d’ores et déjà prévus l’été prochain. JJB

Assistez au concert de Yannick Noah au Stade de France A l’occasion de la sortie du nouvel album de Yannick Noah, Migros organise un grand concours permettant de remporter un séjour à Paris pour deux personnes (voyage et hébergement) avec pour apothéose le concert de ca» l’auteur de «Saga Africa» au Stade de France (le 25 septembre 2010). Pour tenter votre chance, rendez-vous dans les Melectronics et la plupart des magasins Migros de Suisse romande. Vous y trouverez un bulletin de participation sur lequel figurent trois questions. Répondez-y et envoyez le coupon à l’adresse indiquée.

Le gagnant sera tiré au sort parmi les bonnes réponses. L’album «Frontières» de Yannick Noah est en vente dans les Melectronics et la plupart des magasins Migros de Suisse romande au prix de Fr. 19.90

Qui sera le roi de la lutte suisse en 2022? Migros soutient la journée d’initiation à la lutte suisse qui se déroulera le samedi 4 septembre dans de nombreuses communes du pays,

Dans la lutte suisse, le respect de l’adversaire prime.

dont Martigny, Carouge, Lausanne, Le Mouret (FR) ou encore Bienne. Tous les enfants (garçons et filles) dès cinq ans pourront se familiari-

ser gratuitement avec ce sport qui allie compétition et tradition. Si la lutte suisse est un sport exigeant qui demande de la force, de la rapidité, de la souplesse, de même qu’une bonne technique, la discipline véhicule aussi des valeurs essentielles telles la persévérance, la camaraderie et surtout le respect de l’adversaire. Gageons que cette journée d’initiation organisée par l’Association fédérale de lutte suisse sera l’occasion de voir éclore de nouveaux talents et, peut-être, d’admirer les débuts du futur roi de la lutte suisse qui pourrait, selon toute vraisemblance, être sacré en 2022. Informations sur la journée d’initiation dans les différents cantons: www.esv.ch


ACTION

PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 24. 8 AU 30. 8. 2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK 2 pour 1 sur toutes les lessives liqu

ides Total.

2 pour 1

15.90

au lieu de 31.80

Total Sensitive

2 x 2 litres

2 pour 1

15.90

au lieu de 31.80

Total liquid

2 x 2 litres

2 pour 1

15.90

au lieu de 31.80

2 pour 1

15.90

au lieu de 31.80

Total Aloe Vera* 2 x 2 litres

Total Color

2 x 2 litres

2 pour 1 2 pour 1

15.90

au lieu de 31.80

Total minima x* 2 x 1,155 litre * En vente dans les plus grands magasins Migros.

2 pour 1

15.90

15.90

Total Color Protect liquid* 2 x 1,5 litre

au lieu de 31.80

Total Duo Power liquid* 2 x 1,5 litre

au lieu de 31.80


PERDUS DE VUE

Migros Magazine 34, 23 août 2010

| 11

Vous reconnaissez-vous?

Foyer de Grandval

L’Association des Petites Familles du Jura bernois s’apprête à fêter son centenaire et recherche toute personne ayant séjourné ou travaillé dans l’un de nos deux foyers

Les Marmousets, chœur d’enfants de Fribourg, automne 2010. Pour leur 75e anniversaire, Les Marmousets cherchent à réunir leurs anciens membres de toutes générations pour former un chœur qui se produira en concert le 20 novembre. Anciens Marmousets, renseignez-vous et inscrivez-vous sur le site lesmarmousets.ch ou chez moi.

Foyer des Reussilles

Les Reussilles et Grandval, ou ayant des images ou des documents à mettre à disposition le temps des festivités. Merci d’avance...

François Charpilloz 2745 Grandval 032 499 99 74 francois.charpilloz@ petitesfamilles.org

François Menétrey La Verna 7 1720 Corminbœuf 026 475 27 87 menetreyfrançois@gmail.com

Vous aussi… vous êtes à la recherche d’une personne que vous avez perdue de vue? Adressez vos demandes, si possible avec photo, à Rédaction Migros Magazine, Perdus de vue, case postale 1751, 8031 Zurich, ou sur www.migrosmagazine.ch Publicité

ACTION

OFFRES VALABLES SEULEMENT DU 24.8 AU 30.8.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK SUR BADOIT 115 CL ET 50 CL

L’eau des digestions légères 1300 mg/l bicarbonates

3.90

au lieu de 6.–

p. ex. Badoit en lot de 6 bouteilles 1,15 litre

Badoit est en vente à votre Migros


12 |

VOUS ET NOUS

Migros Magazine 34, 23 août 2010

«Cet article m’a fait dresser les cheveux sur la tête» Roland Luthi «Migros Magazine» N° 29 du 19 juillet. A propos de l’article «Réussite, mode d’emploi»

«Un monument de mensonges»

J’ai été profondément scandalisé par les aberrations de Pierre Morency. Comment peut-on prétendre qu’il n’est pas plus difficile de gagner 100 000 francs que 10 000 francs ou qu’en s’achetant une Porsche on réalise de bien meilleures affaires, etc. L’entier de cet article me fait dresser les cheveux sur la tête. Je souhaite vivement que les jeunes qui ont lu ce monument de mensonges ne prendront pas les conseils de Pierre Morency à la lettre; si oui, ils courent à leur catastrophe personnelle et financière. A mon humble avis, si on s’achète une Porsche, avant la fortune, ce sont d’abord les traites mensuelles qui vont venir, avec les problèmes financiers, les poursuites. (…) Pierre Morency évince toute logique de sécurité dont tout un chacun devrait au contraire s’armer. Sa politique s’appuie sur le tout tout de suite, avec l’avantage de profiter au maximum aujourd’hui. C’est un bien triste conseiller qui ne sera assurément pas là pour réparer les dégâts que les lecteurs convaincus devront assumer après leur courte période de gloire! (…) Roland Luthi, La Chaux-de-Fonds

«Migros Magazine» N° 30 du 26 juillet. A propos de l’article «Le dernier sursaut du patois»

«Votre mort respire et rigole !»

C’est avec un intérêt tout particulier que j’ai lu votre article sur les patois et avec stupeur que j’ai appris la mort du patois vaudois. Je le savais depuis plus de cent cinquante

ans à l’agonie, mais je croyais que cette agonie allait continuer de se prolonger. Rassurez-vous. Aux dernières nouvelles, votre mort respire et rigole. Il a ses amis qui l’entourent et le dorlotent. (…) Sur www.patoisvaudois.ch, (…) vous découvrirez que le patois vaudois a son association, son amicale, son chœur, son concours annuel, son cours d’initiation avec ses élèves de 16 à 91 ans, son site internet, son journal, ses rencontres auxquelles nous nous ferons un plaisir de vous accueillir si vous le désirez. (…)

Pierre Guex, Président de l’Association vaudoise des amis du patois

«Migros Magazine» N° 31 du 2 août. A propos des «Impulsions» de Jean Ammann - La rage de dent: un luxe

«Les dents ne sont pas une coquetterie»

Je pense comme Jean Ammann que les soins dentaires devraient être couverts par l’assurance maladie de base, sans quoi ils sont effectivement un luxe que seuls les riches peuvent se permettre. Si je repense à mes cinquante dernières années de soins dentaires, je vois les plombages de mes jeunes années remplacés dès mon arrivée à Genève par des inlays en or, lesquels ont peu à peu cédé la place à des couronnes, puis enfin à des implants! Tout cela a coûté bien entendu, à travers les incidents et accidents en cours de route (abcès ou autres infections, couronnes qui tombent et doivent être soit rescellées, soit remplacées). Les dents ne sont effectivement pas une coquetterie mais une nécessité qui nous permet, si Dieu et nos dentistes le veulent, de mastiquer notre pain quotidien! Rosemary Wells-Marie, Genève

«Les mauvaises dents sont une légende!»

Pourquoi ne pas inclure les soins dentaires dans l’assurance maladie de base? Il est reconnu que la grande majorité des maladies dentaires (…) sont d’origine bactérienne et peuvent être contrôlées de façon efficace avec une hygiène buccale optimale et un suivi rigoureux chez son médecin-dentiste. Au-delà des facteurs génétiques et personnels qui peuvent favoriser l’apparition de ces maladies, une hygiène dentaire rigoureuse vous préservera de tous problèmes. La notion populaire «avoir de mauvaises dents» est donc une légende! (…) En tant que patient, je serais scandalisé de devoir payer une assurance, qui serait très coûteuse, pour assumer des traitements dentaires de gens négligents. J’en vois tous les jours dans ma pratique. (…) Par exemple, la France possède le système de la Sécurité sociale qui prend en charge les frais de base pour les dents. C’est un véritable échec, car le faible remboursement incite les médecins-dentistes à travailler plus vite et donc moins bien. La Société suisse des médecinsdentistes (SSO) s’oppose fermement à cette solution, car elle n’a démontré aucun bénéfice pour les patients, bien au contraire.

François Guyot, Président de la Société neuchâteloise des médecins-dentistes

«Pourquoi ne pas rembourser?»

Je pense également qu’il est inadmissible que les traitements de problèmes dentaires ne soient pas remboursés par la caisse maladie de base alors que

d’autres, provoqués par une mauvaise hygiène de la vie ou des consultations pour un oui ou pour un non, le sont. Il me semble que cela est d’autant plus important quand on sait que des dents en mauvais état peuvent provoquer des problèmes dans d’autres parties du corps. Personnellement, je ne connais personne qui consulte un dentiste en sautant de joie.

A. F. (nom connu de la rédaction) Genève

«Migros Magazine» N° 32 du 9 août. A propos de l’entretien avec Pierre Perret

«Pierre Perret m’émeut»

Votre article m’a donné l’envie de vous écrire pour la première fois. Depuis ma tendre enfance (j’ai la quarantaine), Pierre Perret incarne le chic type, celui qui raconte des histoires pleines de charme, de mélancolie, d’humour ou de poésie canaille. Ceux qui s’arrêtent à ce qu’ils considèrent comme de la vulgarité (le zizi, etc.) seraient bien inspirés de l’écouter attentivement. Sans en avoir l’air, il est un homme, un artiste engagé (Lilly, La petite Kurde, etc.). J’adorerais (…) l’entendre dire à un enfant en larmes: «T’inquiète pas mon p’tit loup, c’est la vie, ne pleure pas!» Il est un des rares artistes qui m’émeut vraiment. (…) Comme je ne connais, à vrai dire, de lui que l’image qui se dégage de ses écrits, de ses chansons et de ses apparitions dans les médias, je perdrais une part des illusions qui me restent sur l’espèce humaine si j’apprenais un jour (…) qu’il n’est pas sincèrement un humaniste, si sa gouaille et sa sensibilité au sort des autres ne sont qu’une façade.

Claude-Alain Risse, Neuchâtel

Ecrivez-nous! Un article de «Migros Magazine» vous fait réagir? Ecrivez-nous en mentionnant clairement vos nom, prénom, adresse et numéro de téléphone: Migros Magazine, Boîte aux lettres, case postale 1751, 8031 Zurich; redaction@migrosmagazine.ch


Découvrez un divertissement sans limite 75.– *

par mois

Le bouquet multimédia le plus apprécié pour les familles Internet: surfer à haut débit avec Fiber Power internet 20 Mbit/s Téléphonie: téléphoner gratuitement vers le réseau fixe suisse Digital TV: télévision numérique en qualité HD avec fonction d’enregistrement

Tous les produits tester 2 mois & profiter De nos jours, chaque membre de la famille a un besoin de divertissement et d’information différent. Dans les foyers modernes, on retrouve donc en général deux téléviseurs ou plus. Les ordinateurs et ordinateurs portables sont utilisés en même temps et un téléphone fixe est une évidence. Afin de pouvoir combler de façon optimale les désirs de chacun, cablecom a lancé un bouquet multimédia malin et rapide pour les familles modernes, où chacun trouvera son compte. Sans limitation. Jugez-en par vous-même! Questions les plus fréquemment posées

Prestation cablecom

Prestation swisscom

Peut-on regarder simultanément la télévision en qualité HD et enregistrer?***

Oui, c’est possible.

Non, ce n’est pas possible.

Est-ce vrai que l’on peut regarder en même temps la télévision en qualité HD sur 2 téléviseurs dans un même foyer?***

Oui, ce n’est pas un problème avec cablecom. La meilleure qualité HD est garantie lors de l’utilisation de plusieurs téléviseurs.

Avec Swisscom, on ne peut bénéficier de la qualité HD qu’avec un seul téléviseur.

Est-il possible de surfer sur Internet sur plusieurs appareils en même temps pendant que le téléviseur est en marche?

Oui, avec cablecom, Internet n’est pas plus lent quand un ou plusieurs téléviseurs fonctionnent en parallèle. Cela est également le cas quand on enregistre.

Pour les clients Swisscom, la vitesse Internet se réduit si quelqu’un regarde en même temps la télévision ou commence un enregistrement.

Tester sans engagement pendant deux mois tous les produits et profiter du meilleur du multimédia** Testez maintenant tous les produits numériques de cablecom pendant deux mois. Découvrez le meilleur du multimédia auquel vous ne voudrez plus jamais renoncer. Tout fonctionne rapidement dans une qualité irréprochable. Sans aucune obligation! Tous les produits peuvent être rendus dans les 2 mois.

Appelez-nous au 0800 767 700 ou allez sur www.cablecom.ch * Offre combinée: Fiber Power internet 20/digital phone freecall/digital tv “Classic”. Prix en CHF. S’applique uniquement à nos clients actuels du téléréseau et aux clients de nos réseaux partenaires. Plus CHF 0.80/mois de redevance obligatoire de droits d’auteur pour les boîtiers décodeurs avec fonction d’enregistrement. L’activation des services donnera lieu à une taxe unique de CHF 30.–. ** Résiliation possible à tout moment durant les 2 premiers mois – avec effet immédiat. Le cachet de la poste fait foi, resp. la date de l’appel. Applicable pour tout nouveau client n’ayant pas encore eu de produits numériques. Sont exclus: HSP 300 ainsi que le prix d’achat pour DigiCard (CHF 99.–), resp. HD Receiver (achat; CHF 150.–). Offre valable jusqu’au 31.10.2010 *** Condition: disposer d’un téléviseur compatible HD avec boîtier décodeur/DigiCard


14 | Migros Magazine 34, 23 août 2010

SUR LE VIF

Attention aux enfants! Qui dit rentrée scolaire dit aussi nouveaux enfants sur le chemin de l’école. Et comme chaque année, une campagne de sensibilisation lancée conjointement par la police, le TCS et le Bureau de prévention des accidents (bpa), rappelle aux adultes les règles de base à respecter. Daniel Menna, porte-parole du bpa, en évoque quelques-unes. Pourquoi remettre la compresse à chaque fin d’été?

Parce que trop d’usagers de la route font encore fi de ces indications indispensables à la sécurité des écoliers. Dont le comportement aux passages pour piétons...

Tout à fait. Chaque véhicule doit impérativement s’arrêter complètement lorsqu’un enfant veut traverser. Les conducteurs renonceront également à leur faire un signe de la main, car les petits risquent de se précipiter sans se préoccuper du trafic en sens inverse. D’autres recommandations?

Les parents veilleront à trouver le chemin le plus sûr pour aller à l’école, si possible en exerçant leurs enfants avant le jour de la rentrée. Ces derniers y seront envoyés assez tôt pour éviter tout stress, facteur de danger. Chaque adulte doit aussi montrer l’exemple, notamment en ne traversant pas avant que le feu passe au vert. Mais le plus sûr ne reste-t-il pas la voiture ?

Bien au contraire: le risque d’accident augmente proportionnellement au nombre de véhicules circulant autour des établissements scolaires.

Propos recueillis par Pierre Léderrey

TRAIT POUR TRAIT

IMPULSIONS

Dessin de Mix & Remix paru dans «L’Hebdo» du 19 août 2010

Stéphane Garelli, professeur à l’IMD et à l’Université de Lausanne

Lire, mais quoi? Internet c’est la fin de la presse écrite – combien de fois n’ai-je pas entendu cela? Ipad c’est la fin des journaux – c’est reparti! Kindle, c’est la fin du livre – ben voyons… Chaque innovation est censée détruire le produit précédent: le fax a détruit le télégramme, le CD a détruit le disque vinyle, le baladeur MP3 a détruit le walkman.

Joseph Schumpeter appelait cela la «destruction créatrice» – Mais est-ce vrai pour la lecture? L’été est le temps de la lecture et même celui de la lecture aventureuse vers des sujets ou chez des auteurs inhabituels. Mais l’aventure littéraire prend aujourd’hui une autre dimension, celle du sup-


TEMPS PRÉSENTS

| 15

MES BONS PLANS par Alain Portner, journaliste

Photo Fabrizio Bensch / Reuters

A voir: Kilt ou double. Les championnats suisses des Highland Games ressemblent un peu à nos fêtes fédérales avec des gros bras qui s’amusent à balancer des troncs d’arbre et des virtuoses qui s’affrontent dans de curieuses joutes musicales. «wùy ù ay», Saint-Ours (FR), du 27 au 29 août.

DANS L’OBJECTIF

Pub en façade port de la lecture. Je fais partie de la génération dite des «migrants technologiques» qui ont connu un monde avant l’ordinateur (oui, ça a existé…); elle se différencie de celle des «natifs technologiques» nés dans l’ère digitale. Ma génération aime donc le papier, de manière presque sensuelle. Or cet été – horreur suprême – j’ai reçu un Ipad. J’avoue que je ne l’aurais jamais acheté: pas de port USB, de caméra, de flash, etc. En principe, pas terrible… mais re-horreur, j’avoue que j’ai bien aimé – et enfin, j’ose à peine le dire, j’y ai lu mes journaux, et même un livre électronique. Depuis, je suis tombé dans une triste perplexité. Suis-je contaminé?

Je ne crois pas que la lecture électronique va détruire le papier. Elle va s’y ajouter, comme la télévision à la radio, qui s’était ajoutée aux journaux. Nous allons vivre un «continuum» de l’information, du matin jusqu’au soir, de la radio dans la salle de bain jusqu’au livre dans le fauteuil. Le support changera aussi selon le type d’information choisi, internet, radio, télévision, blogs, journaux, livres, etc. Mais rien ne sera plus comme avant, ça c’est sûr. Quand votre enfant a-t-il acheté un journal la dernière fois?

> Nos chroniqueurs sont nos hôtes. Leurs opinions ne reflètent par forcément celles de la rédaction.

Christian Petersen, propriétaire d’un magasin de vélo à Altlandsberg, au nord-est de Berlin, a trouvé un moyen original et esthétique pour faire parler de lui. Il a accroché environ 120 vélos sur la façade de sa boutique.

A écouter: Forum Engelberg Une discussion au coin du feu avec Bertrand Piccard sur le thème «Découverte et innovation, source de création de postes de travail». Avec aussi Jean-Louis Montel, de Dassault Aviation, l’écotoxicologue Jean-Claude Landry et le fondateur de Genilem, Armand Lombard. Mercredi 25 août, dès 19h15, Château de Penthes, PregnyGenève. Infos: 022 734 48 65. A visiter: Dame de verre. Aussi fragiles que précieux, six vitraux de la Collégiale médiévale de Romont font l’objet d’une restauration et d’une exposition. L’occasion rarissime d’approcher ces merveilles mettant ici en scène la sainte madone. «Vierge en gloire», Vitromusée, Romont, jusqu’au 29 août. A lire: Au poil! Septième aventure de cette sympathique bête hirsute qui, cette fois-ci, croise un chat farceur et un attachant poussin dans une ferme en folie. Une bédé muette et poilante à feuilleter de 3 à 103 ans. «Petit Poilu – Kramik la canaille», de Pierre Bailly et Céline Fraipont, Ed. Dupuis. Pour annoncer un événement: memento@migrosmagazine.ch


16 | Migros Magazine 34, 23 août 2010

Où va l’éducation des enfants? Grands-parents, parents, enfants: chacun cherche sa place dans une société qui en demande toujours plus aux uns et aux autres. Les rôles sont sans cesse à redéfinir. Le point avec des spécialistes.

P

ourquoi fait-on des enfants? Qui va s’occuper de leur éducation? Les parents, les grands-parents, l’école? Des questions qui n’avaient pas lieu d’être il y a quelques dizaines d’années et qui maintenant sont au centre de toutes les discussions. La raison? «Les puissants moteurs de reproduction d’autrefois – production de main-d’œuvre, souci d’être protégé dans sa vieillesse, souhait de transmettre un nom, une terre, bref de faire vivre une lignée – ont disparu aujourd’hui», indique Martine Segalen, spécialiste de la sociologie de la famille, dans A qui appartiennent les enfants?*. Désormais, on se soucie de soi, de son couple, de sa progéniture, et non plus de la permanence familiale. Les bambins, «objets» jusqu’au XIXe siècle, ont acquis peu à peu des droits, inscrits dans les lois. «Après avoir libéré la femme, il semblerait que la société veuille libérer l’enfant de l’emprise familiale, remarque Martine Segalen. Elle accorde à l’enfant une place au sein du foyer égale à celle de son père et de sa mère, avec un pouvoir de négociation qui relègue aux oubliettes toute attitude autoritaire.»


RÉCIT SOCIÉTÉ

Mai 68 a laissé les parents dans une situation délicate. Les pères par exemple, à qui on a demandé pendant trente ans de s’investir plus dans l’éducation de leurs rejetons, se voient maintenant reprocher leurs carences en matière d’autorité. «On assiste à un flou éducatif, relève Anne Jeger, psychologue clinicienne, qui travaille en collaboration avec le site Lafamily.ch. Les places des pères et mères se sont modifiées ces dernières années à cause de changements sociologiques, tels que le travail de la femme. Pour qu’une

Au centre, Yves Mouquin, ses enfants Héloïse et Vincent, et les grands-parents Dagmar Mouquin et Herrmann Erne.

société se structure et fonctionne, il faut de la loi, que représentaient symboliquement les pères autrefois. Le manque, voire l’absence, de limites claires génère de l’angoisse. Voilà pourquoi on demande aux pères de reprendre leur place de chef de famille.»

Une décision difficile à prendre

Quant aux mères, elles ne savent plus si elles doivent rester à la maison et ainsi compromettre le confort matériel du foyer et leur bien-être, ou travailler à temps par-

| 17

tiel et souffrir d’abandonner leur descendance. D’un côté comme de l’autre, il paraît difficile de trouver la bonne façon de se comporter avec ses bouts de chou. D’où l’importance, selon Anne Jeger, du développement d’écoles de parents. «Des endroits qui permettent une réflexion et des échanges approfondis sur un sujet qui paradoxalement n’a pas de règles. C’est un métier d’être parent.» D’ailleurs, le vocabulaire de l’entreprise s’est insinué dans le quotidien familial. On gère une relation, on organise un

Une famille d’aujourd’hui: papa à la maison Trois générations témoignent…

A

u milieu des familles recomposées, monoparentales ou homosexuelles, il reste des familles dites traditionnelles. Qui, elles aussi, rediscutent les rôles de chacun des membres de l’arbre généalogique. C’est le cas de la famille vaudoise Erne-Mouquin. Yves Mouquin, 46 ans, est père au foyer de trois enfants à Romainmôtier. «Quand notre premier enfant est né, ma femme journaliste avait un travail fixe, moi pas. Nous avons décidé que je resterais à la maison. Au début, on me regardait de travers. Aujourd’hui, plus du tout.» Son beau-père, Hermann Erne, 72 ans, marié depuis l’âge de 24 ans, y voit une évolution des mœurs. «Jeune papa, je n’aurais jamais osé demander un 80% pour m’occuper d’un enfant. Je ne le regrette pas. Mais je pense que si les parents peuvent partager les tâches, c’est bien.» Dagmar Mouquin, 72 ans, se réjouit de voir son fils aider au foyer. «Il

est fait pour ça. Ses enfants n’ont au moins pas souffert d’un manque d’amour ou d’attention paternels. Mon mari a plus de difficulté à l’accepter. Mais en tant que grandsparents, on se mêle peu de leur vie.»

Un grand vide après le départ de son fils

Dagmar a ressenti un grand vide lorsque son fils a quitté le nid, à 27 ans. «Je déprimais. J’ai arrêté de travailler dès l’arrivée de mon premier enfant, c’était la norme. Alors que je gagnais plus que mon époux. Quand les enfants sont partis, il a fallu que je trouve autre chose. J’ai repris des études et suis devenue réflexologue.» A l’école, Vincent Mouquin, 15 ans, et sa sœur Héloïse, 12 ans, ne se sont jamais sentis différents. «D’autres élèves ont des parents divorcés, souligne Héloïse. On ne se pose pas de questions entre nous.» Son frère rigole: «Moi, je dis toujours en premier que papa est muni-

cipal du village. Personnellement, si je rencontre une fille et qu’elle veut travailler pendant que je reste avec les enfants, ça ne me dérangera pas.» Les petits-enfants semblent très attachés à leurs grands-parents, qu’ils voient de temps en temps. Cet été, Vincent a passé une semaine de vacances en tête à tête avec son grand-père Hermann. «En dix jours, j’ai appris plus sur lui que durant toute ma vie. J’ai eu la chance de le découvrir.»

«Je sais qu’ils restent derrière nous»

De concert, Dagmar et Hermann expriment leur plaisir à être grandsparents. Au revoir les responsabilités, bonjour la joie du partage. Dagmar souligne: «On n’a qu’à les aimer.» Yves, le papa, apprécie leur précieux appui. «Sans qu’ils soient demandeurs, ils constituent une sorte de garantie. Je sais qu’ils restent derrière nous.»


20% DE RÉDUCTION. 20 % DE RÉDUCTION SUR TOUS LES GRANDE CAFFÈ EN LOT DE 3. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 24.8 AU 30.8.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

3.60

au lieu de 4.50

Grande Caffè Macchiato en lot de 3 3 x 210 ml

3.60

3.60

Grande Caffè Cappuccino en lot de 3 3 x 210 ml

Grande Caffè Cremoso en lot de 3 3 x 210 ml

au lieu de 4.50

au lieu de 4.50

2.55

au lieu de 3.45

Grande Caffè Espresso en lot de 3 3 x 150 ml


RÉCIT SOCIÉTÉ

Migros Magazine 34, 23 août 2010

planning des activités. «Pères et mères courent beaucoup, les enfants ont des agendas de ministre et tentent de suivre, relève Anne Jeger. Le rythme actuel de bon nombre d’entre nous génère stress et mal-être. Pourraiton faire autrement? Cela mérite réflexion et urgence à la mener.» De même que la place de l’école et des professeurs. Devant des parents quelquefois dépassés, l’institution doit-elle ou est-elle en mesure de pallier aux couacs? «Beaucoup d’enseignants se plaignent de devoir «faire l’éducation» de certains enfants, note la psychologue. Parents et professeurs doivent pouvoir être partenaires et communiquer. Ce ne serait pas rendre service aux pères et mères que de prendre leur place sur un plan éducatif et ainsi de les déresponsabiliser.»

Quelle place pour les grands-parents?

Quand papa et maman travaillent et que Chérubin n’est pas en cours, papy et mamy prennent parfois le relais. Eux aussi se posent des questions sur leur statut et ont droit à leur école. «Les grandsparents doivent être disponibles et en même temps marcher sur la pointe des pieds pour ne pas provoquer de conflits, signale Norah Lambelet Krafft, présidente de l’Ecole des grands-parents Suisse romande. Avant, quand tout le monde habitait ensemble, ils participaient à l’éducation. Maintenant, souvent, les grands-parents gardent leurs petits-enfants lorsqu’il faut remplir des trous dans le planning, par exemple durant les vacances scolaires.» Elle ajoute que, parmi les valeurs transmises par les grandsparents aux petits-enfants, le respect des parents tient une grande place. «Père et mère ont besoin de bien faire, ils manquent de confiance en eux. Si on leur laisse un espace, les grands-parents peuvent devenir un soutien.» Virginie Jobé Photos David Gagnebin-de Bons

*A lire: «A qui appartiennent les enfants?» de Martine Segalen, Ed. Tallandier (2010) Infos: www.lafamily.ch, www.vaudfamille.ch/EGP

| 19

ILS CÔTOIENT ENFANTS ET PARENTS…

Jérôme Corboz, 50 ans, enseignant au secondaire 1 dans le canton de Vaud, papa de quatre enfants.

«L’école a changé de rôle» «En généralisant, les parents attendent de l’école qu’elle prenne en charge leurs enfants durant leurs horaires professionnels. Et qu’elle leur permette d’entretenir les meilleures illusions le plus longtemps possible quant à la formation professionnelle future de leurs enfants. Ils suivent peu le travail de leurs rejetons, mais acceptent très mal le redoublement ou l’échec en fin de scolarité. Tant face à l’institution qu’aux enseignants, les parents éprouvent une certaine méfiance et restent à l’affût des éventuelles erreurs dont leurs enfants pourraient être victimes. Une attitude compréhensible au vu des réformes successives de l’institution qui n’a cessé de mettre

les parents à l’écart en termes de savoirs enseignés ou de méthodes utilisées. En tant que père, j’ai ressenti certaines innovations comme une agression, dans le sens où elles créaient une rupture volontaire entre générations. L’école a largement abandonné le rôle qui lui était dévolu jusque dans les années 60 ou 70, à savoir construire un lien intergénérationnel à travers la transmission d’une culture et de connaissances communes. Les objectifs des plans d’études sont exprimés en termes de compétences: on attendra d’un élève des savoir-faire plutôt que des savoirs tout court. Je dirais qu’il est à l’heure actuelle difficile pour les uns de répondre aux attentes des autres.»

Verena Montini, 39 ans, coach sportif à domicile pour adultes et adolescents dès 13 ans dans les cantons de Genève et Vaud, maman d’une fille.

«Etre parent aujourd’hui est difficile»

«Je coache des adolescents qui souffrent de surpoids. La demande vient toujours des parents qui désirent que leur enfant perde les kilos superflus et fasse du sport. Bien sûr, ce surpoids les fait culpabiliser. Ils savent qu’ils doivent accomplir un effort du côté de l’alimentation proposée à leur adolescent. Mais c’est dur de devoir priver son enfant de nourriture. Je ne fais que croiser les parents, nous discutons peu. La moitié d’entre eux me contactent par téléphone ou par email. Le plus souvent, père et mère travaillent

et n’arrivent pas à prendre le temps de venir me voir. Je préférerais plus de dialogue en face à face, ce qui leur permettrait de prendre mieux conscience des problèmes. En général, ils ne posent pas de questions. Les comptes rendus que je leur fournis suffisent. Ils me font confiance. Je pense qu’être parent aujourd’hui est difficile. Les enfants ont beaucoup de choix, entre les jeux, les vêtements, les dernières technologies. Les parents doivent apprendre à contrer les caprices des enfants.»

Sylvie Drittenbass Domeniconi, 35 ans, éducatrice spécialisée dans le canton de Vaud, a travaillé avec des enfants de 0 à 16 ans, maman d’un garçon.

«On ne pense pas famille en Suisse» «Les enfants paient les divorces, les familles monoparentales, celles qui se recomposent. Le droit de garde est donné en majorité aux femmes, ce qui pour moi est un véritable problème. L’enfant domine sa mère depuis tout petit et, arrivé à l’adolescence, peut devenir violent envers elle. Il grandit en se sentant tout-puissant. Une mère divorcée qui abuse de son droit de garde ne donne ses enfants au père qu’un week-end sur deux et durant les vacances. Comment peut-il alors les éduquer? On ne pense pas famille en Suisse, il faut arrêter de le croire. Chacun doit se débrouiller par lui-même. La violence a changé, car les jeunes n’ont plus peur de l’autorité. A cause du manque de structures stables, comme la religion a pu l’être. Elle a été remplacée par les psys. En cherchant un confort matériel, on a perdu un confort moral et familial. Les parents trouvent des systèmes D, pas vraiment optimaux. Ils courent entre le travail et la garderie, stressés. Ensemble, institutions, parents, police, Etat, nous devons rediscuter la famille. Trouver un milieu entre contraintes et libertés. On dit tous les jours aux enfants qu’ils ont des droits, mais on oublie de leur parler de leurs obligations, comme le respect des parents. Ces derniers ne sont pas reconnus en tant que tels et ne sont pas soutenus dans la société.»


20 | Migros Magazine 34, 23 août 2010

Le métier d’enseignant n’a plus la cote

En fin d’école obligatoire surtout, la pénurie de profs qui touche depuis plusieurs années la Suisse alémanique débarque dans les cantons latins. Alors que les autorités multiplient les parades, les syndicats redoutent des formations au rabais. Perspectives.

A

l’heure où sonne la rentrée scolaire, Georges Pasquier est inquiet. Pas trop pour la classe de primaire où il enseigne à mi-temps du côté de Saint-Jean (GE). A 59 ans, ce professeur de longue date en a vu d’autres. Mais en tant que président du Syndicat des enseignants romands (SER), Georges Pasquier constate que les craintes de la profession n’étaient hélas pas vaines: la menace d’une pénurie d’enseignants plane bien sur la Suisse romande. «Cette situation perdure déjà depuis 4 ou 5

ans outre-Sarine, prenant parfois un tour dramatique dans des matières comme les mathématiques, les sciences ou les langues étrangères.»

Genève, premier canton latin touché

Début juillet, Beat Zemp, le président de l’Association alémanique des enseignants (LCH), avait averti: les cantons latins n’échapperaient pas au phénomène. A commencer par Genève, qui cumule un nombre important de

départs à la retraite avec une augmentation du nombre d’enfants à scolariser. Se basant sur les chiffres de l’Office fédéral de la statistique (OFS), Beat Zemp estimait que Vaud et Fribourg allaient suivre, touchés eux aussi par un pourcentage élevé d’enseignants s’apprêtant à terminer leur carrière. Dans le Jura, la moitié d’entre eux ont également dépassé la cinquantaine. Seul le Valais s’avère relativement épargné, avec un taux moins important (29%) de plus de 50 ans.

La Conférence intercantonale de l’instruction publique de la Suisse romande (CIIP) vient de confirmer l’inquiétude. En Suisse romande, un bon tiers des professeurs affichent plus de 50 ans, se rapprochant de la moyenne nationale de 35%. On est certes encore loin de Zurich, qui frôle les 40%, et vient d’ailleurs de contacter une partie de ses retraités pour leur demander de reprendre du service pour quelques heures hebdomadaires. En marge de ce «papy boom», plusieurs régions vivent


RÉCIT CRISE DE VOCATIONS

| 21

La pénurie d’enseignants touche surtout les classes du secondaire 1 (élèves de 10 à 16 ans).

également un baby boom plus réjouissant. Mais qui va inévitablement déboucher sur une augmentation du nombre de classes dans une petite décennie.

Une explosion des demandes de temps partiel

Génération vieillissante d’enseignants d’un côté, futurs écoliers en augmentation de l’autre, d’autant plus difficile à endiguer que la démographie évolue différemment d’une région à l’autre. A cela s’ajoutent d’autres causes structurelles,

dont la présence de plus en plus forte de femmes: dans le secondaire 1, soit les dernières années d’école obligatoire les plus problématiques, 66% des enseignants sont désormais des enseignantes. Ce qui ne pose évidemment pas un problème en soi, mais occasionne une explosion des demandes de temps partiel, qui est désormais de 55% pour ces classes entre 10 et 16 ans. En face, la relève peine à combler les pupitres vides. La Suisse compte actuellement plus de 75 000 enseignants à l’œuvre au

sein de l’école obligatoire. Dont 35 000 dans ce fameux secondaire 1. Selon les derniers chiffres de l’Office fédéral de la statistique, 2500 diplômés sont sortis en 2008 des Hautes écoles pédagogiques et autres instituts universitaires. Or pour renouveler les troupes à un rythme annuel suffisant de 6 à 7%, il faudrait en former le double, soit 5000 environ. Encore s’agit-il de convaincre les candidats de se consacrer à cette fin de scolarité obligatoire de plus en plus délaissée au profit du gym-

nase, où les vocations ne manquent pas. Chahutés par eux-mêmes en pleine adolescence, les élèves du secondaire 1 doivent y choisir leur filière d’études, parfois dans la douleur. «Ces conditions de travail parfois éprouvantes, doublées de salaires jugés insuffisants découragent nombre d’aspirants», note Georges Pasquier. Du coup, les syndicats ne cachent pas leur inquiétude de voir ou revoir l’introduction de formations à la va-vite. «Une révision à la baisse des exigences de for-


22 |

RÉCIT CRISE DE VOCATIONS

Migros Magazine 34, 23 août 2010

La solution alémanique

La HEP du canton de Vaud (photo) propose désormais de ne se former que dans une discipline enseignable au lieu des deux exigées habituellement.

mation serait fatale pour la qualité du métier», dénonce notamment Beat Zemp. Aujourd’hui déjà, plusieurs cantons alémaniques puisent dans un vivier de candidats ne disposant pas des titres d’études théoriquement requis. Selon le rapport 2010 de l’éducation en Suisse, Lucerne emploierait ainsi quelque 15% «d’enseignants aux qualifications défaillantes.»

Des profs engagés alors qu’ils ne sont pas formés

En mars dernier, la NZZ am Sonntag consacrait sa une à ces profs engagés à des postes pour lesquels ils n’étaient pas formés, tout spécialement là où la pénurie s’avère la plus préoccupante, en sciences naturelles et en mathématiques par exemple. «Dans le secondaire 1, les enseignants diplômés ne veulent plus des classes difficiles avec des niveaux de connaissances assez bas», explique le patron de la LCH. Selon le rapport 2010 de l’éducation en Suisse, Lucerne serait le champion du «taux de recrutement inadéquat» avec près de 16%, contre à peine 1% dans le Jura. Vaud ne fournit pas de chiffres, alors que Genève serait plus ou moins épargné.

A cet égard, Georges Pasquier prend l’exemple des Hautes écoles pédagogiques (HEP), dix-sept établissements nés il y a un peu plus d’une décennie sur les cendres de 150 écoles normales. «Une très bonne idée. Sauf que l’on a fait du bricolage, sans être capable de réellement revisiter la formation et d’harmoniser les exigences.» Ainsi, si en Suisse romande, 80% des inscrits ont une maturité académique, ce taux descend parfois sous la barre des 30% ailleurs. «En plus, on a créé la maturité pédagogique, qui est une belle coquille vide.» Et le président du SER de rappeler que la Suisse est le seul pays de l’OCDE à viser une formation des «généralistes» (les instituteurs d’autrefois) en trois ans, «contre quatre ou davantage partout ailleurs.»

Master pour certains, bachelor pour d’autres

Quant au secondaire, certains cantons exigent un bachelor, alors que d’autres demandent un master. Or une synthèse des recherches internationales effectuée par le Centre suisse de coordination pour la recherche et l’éducation (CSRE) le rappelle: les résultats des élèves restent propor-

tionnels au degré de maîtrise d’une branche par un enseignant. Comme pour venir confirmer les craintes syndicales, la Conférence des directeurs de l’instruction publique travaille actuellement sur la base légale d’une passerelle qui permettrait aux diplômés du degré primaire de se diriger vers le secondaire 1. Et sur Vaud, la HEP propose désormais des stages en cours d’emploi, ou alors de ne se former que dans une discipline enseignable, au lieu des deux exigées habituellement. Bref, on adapte au mieux les structures existantes pour créer des vocations, et si possible dans les filières négligées. Attention à ne pas aller trop loin, avertit également Georges Pasquier qui militerait plutôt pour que «les HEP deviennent de vraies hautes écoles, avec des diplômes reconnus à l’université. Voilà qui redonnerait de l’attractivité à cette formation». La solution vaudoise, où des généralistes devenus professeurs du secondaire croisent des collègues au bénéfice d’un master ne lui paraît pas non plus la panacée. «Cela crée d’inévitables tensions, notamment en matière de salaires.» Valoriser les diplômes, rendre les filières plus attractives, voire

Début juillet, les six cantons de Berne, Zurich, Argovie, Soleure et des deux Bâle chapeautant les trois plus grandes écoles pédagogiques (HEP) alémaniques présentaient une parade: la création d’un programme adapté aux personnes désirant venir à l’enseignement sur le tard. Cours du soir ou le week-end s’adapteront à leur condition de vie. Après une première instruction, ces nouveaux venus recevront rapidement des classes et poursuivront leur formation en cours d’emploi. De quoi rendre, espère le sextet, l’entrée en carrière scolaire plus attractive.

augmenter les salaires: de toute manière, cela suffira-t-il à redonner envie d’enseigner? «La pénurie structurelle est un phénomène assez nouveau. En revanche, la pénurie latente des enseignants est récurrente depuis quarante ans», rappelle Beat Zemp. Et cette crise de vocations touche beaucoup de pays riches, où comme chez nous nombre de jeunes diplômés préfèrent s’orienter vers des professions mieux rémunérées, mais aussi assurant de plus grandes garanties de mobilité.

Sur fond de querelles idéologiques

Et puis, il y a l’image d’une école en crise permanente, d’une institution ébranlée sur ses fondements, à qui la société demande toujours davantage sur fond de querelles idéologiques récurrentes. «La part d’éducation est devenue beaucoup plus grande. Trop pour certains, qui n’ont pas envie de passer leur temps à faire de la discipline», relève Georges Pasquier. Parce qu’enseigner doit rester, ou redevenir, affaire de transmission du savoir. Et non de luttes contre les élèves, leurs parents ou des réformes continuelles. Pierre Léderrey Photos Plainpicture / HEP Vaud


À tous les enfants, nous souhaitons une excellente rentrée scolaire! Que ce soit en gymnastique ou en mathématiques, pour rester toute sa vie aussi fort que Lovely, il faut manger 3 produits laitiers par jour: 1 verre de lait, 1 yogourt et 1 morceau de fromage. Pour faire des merveilles à l’école et sur le terrain de sport! De plus amples informations à l’adresse www.swissmilk.ch

Grandis et reste fort!

Co

rs u o nc r:

e s agn our le g À s p s! set eure 2 2 2 dix-h

Participation par carte postale ou sur le site www.swissmilk.ch Coller le bulletin sur une carte postale et l’envoyer à: Fédération des Producteurs Suisses de Lait PSL, mention «Rentrée scolaire», case postale, 2024 Berne; ou participer sur le site www.swissmilk.ch.

Expéditeur Madame

Monsieur

Prénom Nom Rue Conditions de participation Date limite d’envoi: le 24 septembre 2010. Toute personne domiciliée en Suisse est autorisée à participer au concours. Les collaborateurs et collaboratrices de la Fédération des Producteurs Suisses de Lait PSL ne peuvent pas participer. Pas de versement en espèces. Aucune correspondance ne sera échangée au sujet du concours. Tout recours juridique est exclu. Par votre participation, vous acceptez que la Fédération des Producteurs Suisses de Lait PSL et ses partenaires utilisent éventuellement vos données à des fins de marketing. Vos données seront traitées en toute confidentialité.

NPA/localité Courriel Tél. (en journée)

Date de naissance 320 108 202

Votre ménage compte-t-il des enfants?

Oui

Non


24 | Migros Magazine 34, 23 août 2010

Le triomphe des Calimero

La découverte du sentiment d’injustice a souvent lieu à l’école. Mais désormais, entre saine libération et dérive consumériste, les élèves se rebiffent, même quand ils ont tort. Avec souvent l’appui des parents. Rappel des faits et balade en eaux troubles.

U

n prof d’anglais m’a prise en grippe dès le début de l’année, j’étais chaque fois responsable de tout, la coupable idéale. Chaque fois qu’il s’adressait à moi, il avait l’air de se moquer. Je ne savais plus où me mettre.» Les malheurs d’Emilie, collégienne valaisanne de 15 ans, n’ont rien d’exceptionnels. Ecoutez autour de vous, cancres comme premiers de classe se montrent quasi unanimes: l’école ne serait plus qu’une suite de traquenards et de coups fourrés fomentés par des monstres sans cœur et surtout sans équité, les enseignants. Trop injuste, vraiment. «Certains profs, une fois qu’ils se font une opinion sur toi, ils changent plus. S’ils te trouvent nul, même si tu bosses comme un malade, t’auras des notes de merde. Ça m’est arrivé plusieurs fois», s’énerve Guillaume, un gymnasien vaudois de 17 ans. «Le pire,

ajoute-t-il, c’est qu’on ne peut pas discuter avec eux. On n’a jamais raison, ils reconnaissent jamais leurs erreurs.»

Souffrance, ressentiment et colère

Que souvent la découverte du sentiment d’injustice ait lieu dans le cadre de l’école, n’a rien de nouveau, comme l’explique une enseignante primaire de la région

lausannoise: «L’école, c’est souvent le premier contact avec une autorité officielle autre que celle des parents. Si ça se passe mal, la souffrance puis le ressentiment et la colère peuvent prendre des proportions qu’on n’imagine pas.» Car ce qui a changé, c’est qu’écoliers, collégiens et gymnasiens ne se contentent plus de ruminer et soupirer dans leur

coin, à la Calimero. Leur révolte de poussins en colère recueille désormais le soutien et l’oreille des parents. Notes et sanctions se voient âprement contestées. Et surtout les élèves semblent sûrs de leur bon droit et prêts à le défendre bec et ongles. Des mômes simplement plus courageux, plus idéalistes que leurs prédécesseurs, plus sensibles à l’injustice ou devenus plus vulgairement,


RÉCIT ÉCOLES

| 25

Un œil noir vous regarde… Les caméras de surveillance, on s’en doute, n’ont pas la cote chez les élèves ni leurs parents. Leur installation dans une enceinte scolaire suscite à chaque fois des réactions outrées. Comme dans cette commune genevoise, après la pose d’une douzaine d’yeux électroniques autour d’une école primaire pour lutter contre les déprédations nocturnes – vols de vélos, de

plaques d’immatriculation, graffitis, etc. «On va filmer les gens dans un lieu public, alors qu’ils sont obligés d’y passer lorsqu’ils amènent leur enfant à l’école», s’énerve un parent dans la «Tribune de Genève». Bref, ce n’est plus Pervers Pépère qui rôde dangereusement dans les cours de récréation mais rien moins que le méchant Big Brother.

Chère école buissonnière Pour lutter contre le phénomène grandissant de l’absentéisme scolaire, les heures de retenues font désormais partie des armes légères qui n’impressionnent plus grand monde: «Les retenues le samedi matin, ça fait gentillet et naïf», expliquait ainsi lors de la dernière rentrée, la ministre jurassienne de l’Education Elisabeth Baume-Schneider. Des retenues qui, dans bien des cas, ne suffisent pas à compenser la totalité des heures manquées. Le canton du Jura pour l’année 2009-2010 a donc instauré un système d’amendes: une thune l’heure séchée. De quoi évidemment faire pousser de hauts cris à nos Calimero buissonniers, sous la menace d’être déplumés.

par mimétisme, aussi procéduriers que les grandes personnes?

Non à la discipline pour la discipline

Pour Emilie, c’est clair, il s’agit juste d’une question de génération: «C’est plus comme au Moyen- Age. La discipline pour la discipline, c’est con, ça marche pas avec nous, on n’est pas des petits chiens.»

Et c’est vrai qu’ils sont devenus plutôt susceptibles et carrément soupe au lait les élèves résignés de jadis. Une enseignante vaudoise au gymnase en a fait les frais l’an dernier, virée au motif impardonnable d’avoir «insulté», «humilié», «dénigré» certains de ses élèves. Accusée par sa hiérarchie de «maltraitance psychologique», l’enseignante rétorquait avoir juste exigé d’eux qu’ils tra-

vaillent et notamment lisent les livres prévus pour l’épreuve de français à l’examen de maturité. Traumatisant, en effet. Oui mais voilà, l’humiliation c’est un peu la hantise absolue sous les préaux. Comme de se retrouver mitraillé en posture ridicule par les téléphones des chers condisciples. En classe, donc, le danger vient d’où on ne l’attendait pas. Le corps professoral se

Céline, 17 ans, élève au collège de Porrentruy s’était indignée dans «Le Matin»: « C’est notre choix de rater le cours si on le veut et c’est à nous d’assumer si on a des mauvaises notes. On n’a pas à nous faire payer pour ça». Le procédé en tout cas a plongé dans la perplexité un député jurassien: «Ça introduit une inégalité entre ceux qui ont les moyens de payer et les autres, et ça fait passer le message que l’argent peut tout acheter.» De façon un peu plus retorse, Guillaume remarque aujourd’hui que «s’ils veulent qu’on ne sèche pas les cours, ils ont rien qu’à les faire plus intéressants. Ça serait plus intelligent que ce racket, non?»

montrerait parfois inutilement cruel face à la gent studieuse: «Il y en a, on dirait qu’ils adorent ça, humilier un élève devant toute la classe. Après, ils se plaignent que l’ambiance est mauvaise», raconte Guillaume Aurélie, 14 ans, élève au CO à Genève, n’a pas digéré, elle, une fouille des sacs après un vol dans sa classe: «Ils ont pas le droit, c’est privé.»


ACTION

PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 24. 8 AU 6. 9. 2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK Profitez en outre de 20% de réduction sur tous les emballages individuels de la ligne I am Haircare et I am Styling.

30% 7.95

au lieu de 11.40

30% 6.85

au lieu de 9.80

Gel Strong I am Wet Look Une tenue forte pour des coiffures créatives et un effet mouillé 2 x 150 ml

30% 4.75

au lieu de 6.80

Après-shampooing I am Intense Moisture Démêle les cheveux et les répare en profondeur 2 x 200 ml

33% 7.20

Spray aérosol I am Hair Ultra Strong Une tenue extrême longue durée pour tous les types de cheveux 2 x 250 ml

au lieu de 10.80

Shampooing I am Power Volume Pour des cheveux plein de volume et éclatants de santé 3 x 250 ml

30% 8.10

au lieu de 11.60

Glue gel I am dynam!c Tenue extrême pour un style sans contraintes 2 x 150 ml

33% 7.20

au lieu de 10.80

Shampooing antipelliculaire I am élimine les pellicules et apaise le cuir chevelu grâce à sa formule à l’Octopirox. 3 x 250 ml


RÉCIT ÉCOLES

Migros Magazine 34, 23 août 2010

| 27

On comprend dès lors que l’idée de noter les profs, via des sites internet créés à cet effet et qui ont suscité pas mal de polémique, provoque l’enthousiasme chez les humiliés et offensés du bagne scolaire: «C’est bien leur tour, estime Aurélie. Il y en a qui sont vraiment mauvais, c’est une manière de le faire savoir, plus efficace que se plaindre à la direction, de toute façon, on nous écoute pas, on nous croit pas.»

«La dérive est générale»

En face, certains enseignants sont au bord non pas de la crise de nerfs mais du découragement. Comme ce prof de maths dans le canton de Neuchâtel qui s’étonne de voir les médias «dénoncer la pression que mettent sur l’école les parents d’élèves musulmans avec leurs demandes de dispenses, alors qu’aujourd’hui, ce sont la plupart des parents qui sont prêts à faire pression sur l’école pour tout et n’importe quoi, des broutilles, une mauvaise note , un portable confisqué, un mot de travers. La dérive est générale». Souvent avec la même ténacité, la même force de conviction, la même pertinence que ce père réclamant, jusqu’au Tribunal fédéral, une dispense de natation pour ses deux fils, fort de ce divin précepte: «Ne rien montrer qui se situe entre le nombril et les genoux». Laurent Nicolet Illustrations François Maret

Allô maman bobo Ah, la confiscation d’un téléphone portable en plein cours, voilà bien la pire des forfaitures. Confisquer l’appareil d’ailleurs ne suffit pas, comme l’a raconté au «Nouvelliste» le directeur d’un cycle d’orientation du Chablais valaisan: «Nous avons même dû refuser de rendre les cartes SIM car les élèves revenaient le lendemain avec un autre téléphone et la même carte.» Souvent les parents exigent la restitution du téléphone à leur enfant «avec mille excuses tendant

à prouver qu’il se trouvait dans une situation exceptionnelle». Aurélie en tout cas ne décolère pas: «Nous piquer nos téléphones, c’est juste dégueulasse. Ils n’ont pas le droit.» Pour une défense plus élaborée, on pourra toujours relire cette réflexion de l’écrivain Eugène: «Il existe encore des adultes qui croient que les élèves utilisent leur téléphone pour téléphoner. Alors qu’au fil des années, ce petit objet s’est inséré de manière intime dans le quotidien de l’adolescent.

Le matin, il s’en sert comme réveil. Sur le chemin de l’école, il consulte la montre affichée sur l ’écran. A la récré, il envoie des SMS à des copains. A midi, il échange une chanson. Un moment de solitude, et il relit ses archives SMS pour se remémorer un épisode marrant ou se délecter des termes exacts d’une déclaration d’amour. Vue sous ce jour, l’interdiction du portable s’apparente au geste d’un adulte qui viderait le tiroir à lettres d’un adolescent, et lui confisquerait son réveil matin...»

fatalité ou de l’imprudence de l’élève, mais de l’école ou de l’enseignant, avec plainte pénale à l’appui. Par exemple, pour «lésions corporelles par négligence»,

comme il est arrivé l’an dernier dans le canton de Vaud, après la chute d’une élève aux agrès, ayant entraîné un traumatisme crânien et une fracture de l’épaule.

La faute à Voltaire Et malheur s’il leur arrive vraiment malheur aux chères têtes blondes. Un accident durant le cours de gymnastique n’est plus mis, comme jadis, sur le compte de la


0 0 0 5 e d s u l p e n g Ga r u e l a v e n u ’ d x i r p de Fr. 450 000.–

Collect & Win – Collectionne dès maintenant supers less codes gagnants et gagne de sup pers prix !

www.game-fever.ch Aucune obligation d’achat. Fin de la promotion : 30.11.10. Conditions de participation : www.game-fever.ch

Rivella est en vente à votre Migros


CHRONIQUE MINUTE PAPILLON

Migros Magazine 34, 23 août 2010

| 29

Pris en otage par l’armée Ce numéro étant consacré au thème de l’école, je vais vous parler d’une chose qui s’inscrit dans sa droite continuité: l’école de recrues. Ce qu’un lieu – la Suisse en l’occurrence – avec les valeurs qui le gouvernent, nous a permis d’emmagasiner dans la vie jusqu’à l’âge de 18-20 ans, ne faut-il pas apprendre à le défendre bec et ongles? A cet égard, nous sommes comme les animaux: le territoire sur lequel nous vivons nous est un précieux trésor, un capital qui vaut éventuellement qu’on lui sacrifie sa vie. Holà! je sens que j’aborde un sujet délicat. Notez: je me sens à l’aise pour vous en parler, mon jeune ami Félix revient tout juste de l’école de recrues. Vrai de vrai: rien n’a changé depuis que j’ai fait la mienne! Lui, en dehors des longs moments occupés à attendre ou à faire du drill, il a passé la sienne à soulever des obus de 42 kg qu’il glissait à la file dans la culasse de son tank: boum, boum, boum! Dans le même temps, je me souviens d’avoir entendu l’ex-chef de l’armée suisse, Christoph Keckeis, dire à la radio que l’artillerie ne servait plus à rien.

Jean-François Duval, journaliste

Ah, c’est que la question agite aujourd’hui tous les esprits! A quoi sert notre armée? Est-elle adap-

tée aux temps modernes? Ne devrions-nous pas rendre plus performante notre aviation,

apprendre à guerroyer à la façon des Afghans qui, face aux Russes comme aux Américains, ont réussi à faire de leur pays un imprenable bastion montagneux? Faut-il au contraire désarmer complètement, en commençant par abroger le service militaire obligatoire, comme le voudrait l’initiative que vient de lancer le Groupe pour une Suisse sans armée (GSsA) ? En effet, avons-nous encore des ennemis? Le bon Jean de la Fontaine déraille-t-il complètement avec sa fable Le Loup et l’Agneau, quand il juge qu’il ne faut jamais sous-estimer l’agressivité naturelle de notre espèce, son égoïsme, sa cruauté et sa propension à commettre le pire ? En juillet, le quotidien «Le Temps» est parti à la rencontre de quelques recrues de la base. C’est

ainsi que mon jeune ami Félix, affublé dans l’article du Temps du prénom fictif d’Alexandre, s’est un soir retrouvé avec deux de ses compères attablés au Rebel Bar de Bière, à répondre aux questions d’une journaliste pour laquelle ces gaillards «font peut-être partie des dernières recrues de l’armée de papa». L’article a fait la Une et toute une page intérieure du Temps sous le titre «La désillusion des soldats: l’école de recrues jugée inutile». Entre autres, Félix (alias Alexandre) y raconte cette anecdote, qui est un grand classique de l’armée: «A cause d’une erreur que j’avais personnellement commise, j’ai

dû ordonner de faire des pompes à toute la compagnie qui, après chaque pompe, devait s’écrier en chœur : merci Félix! Même topo en mars dernier: parce que j’avais oublié de mettre mes gants, tous les hommes de la compagnie ont été obligés d’ôter les leurs et de se geler les doigts.» Eh oui, apparemment, c’est comme cela qu’on crée un «esprit de corps». Pour ce faire, l’armée suisse prend chaque soldat en otage et entretient un sournois mobbing permanent. Question: où est la différence avec les prises d’otages et les actions terroristes quand –

maints exemples sous les nazis, au Vietnam et ailleurs – des innocents, des villageois, des civils sont massacrés en représailles? Vous avez envie, vous, de prendre les armes, de mourir peut-être, pour une société, un pays où prévaut une pareille logique? Que l’école de recrues pervertisse dès le départ les valeurs qu’on nous enseigne depuis l’enfance – cela afin de «cimenter» la troupe –, voilà qui me paraît une immense contradiction. Alinghi et Solar Impulse offrent de bien meilleurs modèles de travail en équipes. Au fond, qu’est-ce qui nous interdit, à l’armée, de substituer au drill, punitions collectives et autres bêtises, des cours de morale, de philosophie, et une intelligence digne des Fables de La Fontaine? Notre armée deviendrait la meilleure du monde!

spinas | gemperle

Publicité

Reste de la population de thons:

10%

Soutenez-nous pour que 40% des océans soient protégés de façon à ce que les populations d’animaux marins puissent se rétablir. Adhérez à Greenpeace: www.greenpeace.ch


30 | Migros Magazine 34, 23 août 2010

«Les enfants heureux apprennent mieux»

A la tête de la Conférence suisse des directeurs cantonaux de l’instruction publique (CDIP), la Conseillère d’Etat fribourgeoise Isabelle Chassot plaide pour une école aussi bien «exigeante» qu’«humaniste». Et à une plus grande responsabilisation de ses acteurs. Qu’est-ce qui ne tourne pas rond aujourd’hui dans l’école?

L’école est, depuis toujours, la caisse de résonance des problèmes de la société. Les parents sont prioritairement responsables de l’éducation de leurs enfants, c’est la loi scolaire qui rappelle cette réalité. Il s’agit d’une mission difficile, qui porte sur les choix éducatifs dont ils sont responsables, mais aussi sur la nécessité de faire grandir les enfants dans l’amour. Des enfants heureux sont plus à même d’apprendre, de s’intégrer dans un groupe et de gagner en autonomie. La tâche des parents est d’aider l’école à faire de l’enfant une personne responsable, capable de se réaliser dans sa vie d’adulte. Et l’élève dans tout ça?

L’élève est au cœur du dispositif scolaire. Mais, être élève, c’est un métier, avec des droits et des obligations. L’école n’est pas un selfservice où l’on vient quand on a envie, d’où l’on repart quand on pense qu’on en a assez. L’enfant, souvent pour la première fois, est confronté à un groupe autre que la famille. C’est la première fois qu’on lui signifie des attentes précises. L’école somme les parents de s’impliquer, mais en leur reprochant d’un autre côté une ingérence excessive. Contradictoire, non?

Il est frappant de constater qu’on attend de l’école qu’elle assume des rôles qui vont bien au-delà de l’instruction et de l’éducation. Et aussi

Bio express

➔ Née le 28 mars 1965, d’une mère autrichienne et d’un père fribourgeois. ➔ 1984: maturité de latin-grec au collège Sainte-Croix à Fribourg. - Etudie ensuite le droit, mention bilingue, jusqu’en 1988 à l’Université de Fribourg, avant de passer son brevet d ’avocate en 1992 et d’exercer au barreau. ➔ De 1991 à 2001: députée au Grand Conseil du canton de Fribourg et collaboratrice personnelle des conseillers fédéraux Arnold Koller, puis Ruth Metzler. ➔ 2001: élue Conseillère d’Etat fribourgeoise, prend la direction de l’instruction publique, de la culture et du sport (DICS). ➔ Depuis 2006, présidente de la Conférence suisse des directeurs cantonaux de l’instruction publique.

à quel point les parents contestent un certain nombre d’«éléments», liés à la réussite de leur enfant – examens, sanctions disciplinaires. A quel point ils souhaiteraient se substituer aux porteurs légitimes de la décision que sont les enseignants. Cela dit, il faut relativiser. Quand on parle des problèmes de l’école, on ne parle jamais que de 5% des élèves, parce que le 95% ne posent aucun problème Il y aurait donc une exagération dans les dysfonctionnements de l’école?

On se focalise sur des problèmes qui ne concernent qu’une petite minorité des élèves. La plupart des parents sont des parents engagés qui, avant de contester, vont parler avec l’enseignant et admettent les décisions et les sanctions justifiées par un comportement inadéquat de leur enfant. Quant aux autres, s’il arrive qu’ils aient raison de contester telle décision, ils doivent savoir que le temps mobilisé à l’analyse de cas parfois futiles ne permet pas à l’école de se concentrer sur des situations qui méritent un véritable examen. Le rapport des élèves à l’autorité a beaucoup changé. Que peut faire l’école?

Il convient de distinguer l’autorité de l’institution scolaire – qui, à l’image d’autres institutions com-

Isabelle Chassot est à la tête de l’instruction publique du canton de Fribourg depuis 2001.


ENTRETIEN

ISABELLE CHASSOT

| 31

«L’école n’est pas un self-service où l’on vient quand on a envie»

me l’Etat ou l’Eglise, a vu son autorité contestée – et l’autorité nécessaire à tout acte éducatif et dont l’école a besoin. Nous avons en effet vécu ces trois dernières décennies une mutation des structures sociales et familiales, qui ont entraîné une contestation des institutions porteuses de l’autorité. L’école subit naturellement aussi ce phénomène, parce que le savoir est de plus en plus partagé. Notre devoir est de maintenir une école publique de qualité, avec une mission qui est d’abord celle de la formation, mais avec aussi désormais un rôle éducatif où les attentes sont beaucoup plus importantes de la part des parents et de la société. L’école a besoin d’autorité pour fonctionner. Mais il convient de ne pas confondre l’autorité avec l’autoritarisme. Il s’agit donc de prendre les mesures appropriées pour permettre à l’enseignant d’exercer pleinement son métier d’enseignant et à l’école de fonctionner convenablement. L’exercice de l’éducation suppose l’appui d’une institution reconnue dans sa mission par tous ses partenaires, qu’il s’agisse des parents ou des autorités locales. S’adapter, n’est-ce pas pour l’école, chaque fois, lâcher un peu plus de lest?

Il ne s’agit pas de lâcher du lest mais de préciser les règles et les objectifs. Nous sou-


Create it!

40%

Prix sensationnels Valable du 23.08 au 05.09.2010 ou jusqu’à épuisement du stock

40%

de rabais

2500 feuilles jusqu‘à épuisement du stock

au lieu de 37.50

de rabais

22.50

seul. CHF LOGIC 300 A4

No. cde 10393600 papier blanc pour la copie s pour un résultat d’impression constant et sans défauts s idéal pour les copieurs, imprimantes laser et à jet d’encre Prix à l‘achat de 5 paquets – 1 carton à 2500 feuilles Aucune réservation possible

au lieu de 199.–

119.–

seul. CHF Système Micro Audio CD/MP3

50%

de rabais

No. cde 11223500 avec station docking iPhone/iPod s lecteur CD vertical s radio stéréo UKW/UKW s restitution de fichiers musicaux à partir de clé USB, lecteur MP3 ou cartes SD s caisson de basse dans un boîtier en bois

au lieu de 99.90

49.90

seul. CHF Sac de voyage sur roulettes

40%

No. cde 11003900 robuste sac de voyage confortable et sportif en nylon de qualité s LaxPxH: 67x 33x 31 cm

de rabais

Réservé aux titulaires Ré de la carte OfficePLUS ou Pluscard. De Demandez votre carte dans votre magasin et profitez de vos avantages!

32%

50%

de rabais

de rabais jusqu'à 6

10 l

=30 feuilles

au lieu de 59.90

au lieu de 19.90

seul. CHF Destructeur ct de ddocuments ts Rexel Alpha

seul. CHF Sac à dos do avec matériel atériel de dessin et peinture

No. cde 11042500 coupe en particules 7.2 mm simple et fonctionnel s robuste mécanisme de coupe pour les trombones, agrafes et cartes de crédit LaxPxH: 29 x 15 x 32 cm

No. cde 10849000 40 pièces s dans un sac à dos pratique transparent s avec: stylos feutre, néocolors, bloc de dessin, gabarits, étiquettes, colle pailletée, etc.

9.95

34.90 s

au lieu de 27.90

18.90

seul. CHF Clé USB Duracell 8 GB No. cde 10980800 qualité et fiabilité s design chic

Articles de bureau, papeterie, bureautique et meubles de bureau, palette créative, école, tendance et saison…

Create it!

Valable du 23 août au 5 septembre 2010 jusqu‘à épuisement du stock. Tous les prix sont indiqués avec la TVA et en CHF. Sous réserve de données inexactes ou d’erreurs typographiques. Les rabais ne sont pas cumulables avec d’autres rabais/bons de rabais.

N No. o. 5

City-Shop Baden, Bâle Dreispitz, Pratteln*, City-Shop Bâle, Berne-Schönbühl, City-Shop Berne, Genève-Acacias*, Coire, Lucerne-Reussbühl*, Sursee, City-Shop Emmen, St.Gall-Winkeln, Egerkingen*, Lausanne, Zoug Steinhausen, Dietikon, Zurich-Altstetten, Regensdorf, Glattzentrum*, Winterthour-Grüze, Dübendorf *avec centre de meubles Ouverture du City Shop Office World dans le centre d’achat Länderpark à 6370 Stans (Nidwald) le 19.08.2010! Commandes: www.officeworld.ch | Français 0844 822 815 | Deutsch 0844 822 816 | Italiano 0844 822 814 | Fax 0844 822 817 ou directement dans votre magasin Office World


ENTRETIEN

Migros Magazine 34, 23 août 2010

haitons prendre en charge tous les enfants. Autant les élèves qui ont des problèmes de comportement que ceux qui ont un handicap ou une difficulté physique ou mentale, parce que nous voulons une école inclusive. L’école doit être le lieu d’accueil de l’ensemble des enfants. Conçue de cette manière, l’école ne risque-telle pas d’éclater de plus en plus en classes particulières?

C’est aussi le devoir et l’honneur d’une société de faire en sorte que les personnes, indépendamment de leur situation sociale ou physique, vivent ensemble. J’admets, certes, qu’il existe des situations où l’intégration est rendue très difficile. Mais de manière générale, nous ne souhaitons pas mettre en place des dispositifs séparatifs pour les élèves en difficulté ou pour ceux

ISABELLE CHASSOT

«L’école doit être le lieu d’accueil de l’ensemble des enfants» de langue maternelle étrangère, nous voulons des mesures à l’intérieur des établissements pour soutenir ces élèves-là. C’est leur meilleure chance d’intégration sociale.

réussir sa scolarité que l’élève issu d’un milieu plus élevé. Il faut donc penser à des mesures d’organisation capables d’améliorer la situation.

Faut-il fixer un pourcentage maximal d’élèves étrangers par classe?

Nous sommes en train d’étudier la possibilité d’un index dit social pour répartir les moyens. Un index qui tiendrait compte du nombre d’élèves allophones dans une école mais aussi du nombre d’appartements loués ou en propriété qui révèle aussi une différence de moyens dans la population. Par exemple dans une école de la périphérie où il y a une industrie importante, vous aurez 35% d’élèves

Cela ne me paraît pas tenir compte de la réalité. Il faut, au contraire, s’adapter à la composition sociodémographique. D’autant que l’école ne parvient pas encore à combler les différences sociales. Un enfant d’un niveau socioéconomique plus bas a, encore aujourd’hui, moins de chances de

Comment y arrive-t-on concrètement?

| 33

allophones. Dans certaines écoles fribourgeoises, nous avons introduit un dispositif qui permet à ces élèves d’avoir un cours intensif de langue les deux premières heures de la matinée, avant de rejoindre leur classe pour le restant de la journée. Le jeune ne se sent ainsi pas mis de côté. C’est un peu une fatalité, non? L’école n’a jamais réussi à établir une vraie égalité des chances…

Elle me semble mieux réussir aujourd’hui qu’autrefois en termes de démocratisation des études. J’en veux pour preuve qu’en Suisse nous avons un des taux les plus hauts – plus de 90% –, parmi les pays de l’OCDE, d’élèves qui terminent une formation du secondaire avec un diplôme. Notre objectif est de l’augmenter encore. Lorsqu’on entend

Publicité

Bon pour une offre gratuite Oui, je souhaite recevoir une offre sans engagement pour PRIVILÈGE.

Des perspectives sûres PRIVILÈGE est la seule assurance-vie liée à des fonds en Suisse que les personnes âgées de plus de 50 ans peuvent souscrire sans examen de santé. C’est précisément un âge où l’on souhaite se couvrir en vue de dépenses futures, ce dont nous tenons compte. Voilà pourquoi nous vous garantissons un montant minimal à l’échéance du contrat ou un capital-décès qui couvre votre conjoint ou votre famille. Que vous vouliez financer un voyage de formation, la transformation de votre logement ou que vous ayez d’autres projets, PRIVILÈGE vous mène à votre objectif. Demandez une documentation gratuite dès maintenant.

ratuit: Conseil g 82 ou 8 1 8 0800 8 h/privilege .c li ra e n e .g w w w

Pour s sonne r e p s le de âgées ns a 50 à 75

Monsieur

Madame

Date limite d’envoi: 8 octobre 2010

Nom: Prénom Rue/n°: NPA/localité: Date de naissance:

jour/mois/année

Profession: Nationalité: Permis de séjour

B

C

Tél. privé: Tél. professionnel: E-mail:

Prime mensuelle souhaitée: CHF 100.– CHF 150.– CHF 200.– CHF 500.– autre prime mensuelle CHF

(inscrire la prime désirée, mais au minimum CHF 80.–)

Durée d’assurance souhaitée: ans ou jusqu’à mon 85e anniversaire

(durée: min. 10 ans, max. 20 ans, âge terme max. 85 ans)

Mon numéro CUMULUS:

2099

Mode de paiement souhaité: mensuel trimestriel* semestriel* annuel* Je paie par: LSV/DD* bulletin de versement * En optant pour ces modes de paiement, vous profitez de prestations plus élevées.

Recevez 2500 points CUMULUS à la conclusion du contrat Valable uniquement chez GENERALI Direct

Le numéro CUMULUS (voir sur la carte CUMULUS, en dessous du code-barres) est utilisé exclusivement pour l’attribution du cadeau de souscription et sera ensuite supprimé.

Envoyez ce coupon aujourd’hui encore à: GENERALI Direct, Case postale 1038, 8134 Adliswil 1, ou au numéro de fax gratuit 0800 888 020. Info gratuite 0800 881 882 · www.generali.ch/privilege · Date limite d’envoi: 8 octobre 2010

1119/9979

Enfin une assurance-vie sans examen de santé!


MGB www.migros.ch

T N E M TOTALE E! U Q I G O L ÉCO

Le nouveau Total Minimax.

Maintenant, avec Ultimate Formula.

Grâce à sa formule améliorée, un dosage minimal permet d’obtenir un excellent pouvoir nettoyant déjà à basses températures. Total Minimax ménage donc l’environnement ainsi que votre porte-monnaie!


Migros Magazine 34, 23 août 2010

ENTRETIEN

ISABELLE CHASSOT

| 35

des revendications et des critiques quant au taux de maturité qui serait trop bas et que l’ensemble des élèves devraient aller à l’école obligatoire jusqu’à 18 ans, il faut se souvenir que notre système suisse est particulier avec les études secondaires générales et la formation professionnelle. C’est un modèle intégratif, en particulier pour les élèves qui ont des compétences sociales et scolaires moins affirmées. C’est là que nous devons travailler: pour que l’école devienne de plus en plus, et de mieux en mieux, l’école de l’équité. L’équité, c’est une justice, une attention plus individuelle qui tient compte des différences existant entre les élèves à l’image de celles qu’on constate au sein de la population. Quid des exigences religieuses qui semblent être les principaux obstacles à l’intégration?

L’école publique est une institution de l’Etat et, à ce titre, doit respecter et protéger les droits fondamentaux. Un de ces droits, c’est la liberté religieuse, qui a comme tout droit fondamental, des limites, comme par exemple le bon fonctionnement de l’institution. Pour moi, le foulard islamique n’est pas un problème: il n’empêche pas le bon déroulement de l’enseignement, l’enseignant identifiant parfaitement l’élève, ce qui ne serait pas le cas avec le voile intégral. En revanche, il n’y a pas de motifs religieux qui empêchent la pratique de la natation à l’école. Cette activité fait partie des demandes de la société: il est nécessaire que chaque élève ait l’occasion d’apprendre à nager, car c’est assurément la mesure de prévention la plus efficace contre les noyades. N’y a-t-il pas un risque que les demandes particulières augmentent d’année en année, notamment de la part de la communauté musulmane?

Le débat public actuel focalise beaucoup sur la communauté musulmane. La réalité vécue au quotidien est différente. Nous avons plus de difficultés avec les membres de communautés chrétiennes fondamentalistes, qui acceptent plus difficilement les décisions scolaires. Par exemple, contre

«Pour moi, le foulard islamique n’est pas un problème» un moyen d’enseignement de la lecture, parce que le personnage principal est un fantôme. Ou contre le sport, parce que les jeunes filles doivent porter le pantalon, etc. Les agressions sexuelles à l’école semblent être un phénomène qui s’amplifie. Comment y faire face?

On peut agir en termes de prévention, d’éducation sexuelle mais aussi en apprenant aux jeunes à dire non. Dans une partie de ces agressions, il n’y a pas toujours la conscience du caractère illicite des actes commis. On filme notamment des personnes, en partie consentantes. Il est nécessaire de leur expliquer que leur intégrité physique et leur dignité sont en jeu. Il y a là tout un travail à réaliser pour acquérir cette conscience. Nous assistons à une nette régression du code moral et du code social sur ce qui est admissible ou pas. Les parents sont très peu informés au sujet de ce que leurs enfants trouvent notamment sur internet qui n’est pas un monde si virtuel que ça.

Pourquoi les mêmes cantons – Fribourg, Valais – obtiennent-ils toujours les meilleurs résultats en matière de scolarité?

Dès les premiers résultats Pisa, les chercheurs ont suggéré que c’était la qualité du climat scolaire qui faisait la différence. C’est-à-dire des parents conscients de l’importance de la réussite scolaire pour l’avenir de leurs enfants, et une école perçue comme un vecteur de l’ascension sociale. On trouve également dans ces cantons un climat politique plus serein autour de l’école que dans d’autres où tout est sujet à polémiques et à divergences. L’accord intercantonal sur l’harmonisation de la scolarité (HarmoS) ne va-t-il pas fatalement conduire à un nivellement vers le bas, une uniformisation dans la médiocrité?

L’harmonisation, ce n’est pas l’uniformisation. L’école fribourgeoise gardera ainsi son climat, ses particularités par rapport aux écoles des autres cantons romands. 15% de la grille horaire restent à disposition

des cantons et Fribourg va utiliser cette marge. Ce qui nous permettra, entre autres, de maintenir le latin au cycle d’orientation. Mais en termes de programmes et de moyens d’enseignement, nous ne pouvons plus aujourd’hui faire cavalier seul. Et puis HarmoS constitue une réponse adéquate aux questions d’aujourd’hui. Dans un pays aussi petit que le nôtre, avec des entités de la grandeur de nos cantons, l’école ne doit plus être un obstacle à la mobilité des parents. «L’élève au centre», ce fantasme de bien des réformes scolaires aujourd’hui sinistrées, n’est-il plus qu’un vieux slogan bon pour le placard?

L’élève au centre, ce n’est pas l’élève égocentrique. Tout ne doit pas tourner autour de l’élève pris comme un individu mais plutôt comme le membre d’un groupe que nous devons contribuer à faire grandir, à rendre responsable. C’est le rôle d’une école exigeante et humaniste. Propos recueillis par Laurent Nicolet Photos Pierre-Yves Massot / arkive


1 00 % nourrissant 0 % de lourdeur Découvrez la nouvelle ligne Aqua Light de Pantene Pro-V, des soins ultra-légers pour des cheveux pleins d‘énergie. Grâce à la formule innovante « Clean Rinse* », particulièrement soluble à l‘eau, un rinçage rapide suffit pour éviter la formation de dépôts qui pourraient alourdir vos cheveux.

Sur tous les produits Aqua Light de Pantene Pro-V Valable du 24.8 au 6.9.2010

*Formule présente dans le shampoing Aqua Light. Après-shampoing pour une cure intensive en 2 minutes.

NOUVEAU

Pantene Pro-V est en vente à votre Migros


ACTUALITÉ MIGROS

Migros Magazine 34, 23 août 2010

| 37

Walter Huber, chef de M-Industrie: «Nous jouissons d’un énorme savoir-faire.»

SÉRIE — PARTIE 1

Avec ses quinze entreprises en Suisse et ses trois sociétés à l’étranger, M-Industrie, qui appartient au groupe Migros, produit plus de 20 000 articles, allant de la confiture à la lessive. Les près de 10 000 collaborateurs (dont quatre cents apprentis répartis dans quinze métiers) font de M-Industrie un des employeurs les plus importants de Suisse. M-Industrie est le plus grand fabricant au monde de marques propres et exporte sa production dans plus de cinquante pays.

«L’innovation est un de nos moteurs»

Migros n’est pas seulement un distributeur, mais aussi un important fabricant. Dans le cadre d’une nouvelle série sur M-Industrie, «Migros Magazine» a rencontré son chef, Walter Huber. Vous dirigez les dix-huit entreprises de M-Industrie. Quelles sont leurs caractéristiques?

M-Industrie s’engage en faveur de la place industrielle suisse. Nous investissons entre 150 et 200 millions de francs par an dans les nouvelles technologies et l’industrie. Nous contribuons ainsi à moderniser les sites de production du pays. De plus, nous sommes le plus grand acheteur des produits agricoles suisses. Enfin, nous accordons une grande importance à une production durable et transportons le plus possible de marchandises par le rail.

Au niveau innovation, on a parfois l’impression que Migros copie ses concurrents…

C’est faux. L’innovation est un de nos moteurs principaux. Afin que nous puissions tutoyer les meilleurs au niveau international, deux

cents chercheurs travaillent sur les technologies et les produits de demain. Nous avons déjà lancé de nombreuses innovations. Lesquelles?

Bischofszell Produits alimentaires SA a été le premier fabricant de thé froid de Suisse au début des années 1980. Autre exemple: Mibelle livre dans le monde entier des entreprises cosmétiques avec des substances qu’elle a elle-même développées. M-Industrie fournit donc aussi d’autres entreprises?

Oui. En Suisse, nous livrons le secteur de la gastronomie et comptons parmi nos clients de nombreux shops dans les gares et les stations-services. A l’étranger, nous nous concentrons dans les grandes chaînes de distribution comme le britannique Tesco ou

encore l’allemand Edeka, de même que dans les marchés spécialisés, des drogueries par exemple. Voyez-vous chez ces clients des possibilités de croissance?

En Suisse, nous avons encore beaucoup de potentiel dans la gastronomie, le secteur du convenience ainsi qu’à l’intérieur du groupe Migros. A l’étranger, nous voulons doubler notre chiffre d’affaires d’ici 2012. Celui-ci devrait passer de 350 à 700 millions de francs. Pour y parvenir, nous intensifions nos efforts sur nos principaux marchés en Europe et en Amérique du Nord. A cette fin, nous avons fondé une filiale aux Etats-Unis et au Canada. La croissance peut aussi se faire via des acquisitions…

Oui, mais pour autant qu’il y ait une dimension stratégique. Nous avons repris récemment Hallam

Beauty en Grande-Bretagne. De cette façon, nous avons pu renforcer de manière significative notre position sur le marché international des cosmétiques. Quels seront les défis à venir?

L’augmentation du prix des matières premières et la libéralisation croissante. Si cette dernière aiguise la concurrence en Suisse, elle ouvre aussi de nouveaux marchés à l’étranger. Je suis persuadé que nous pourrons saisir notre chance, car nous jouissons d’un énorme savoir-faire. Toutefois, à l’avenir, nous devrons encore plus lier les compétences des différentes sociétés et profiter de synergies.

Propos recueillis par Daniel Sidler et Michael West

Lire en page suivante le premier volet de la série M-Industrie


38 | Migros Magazine 34, 23 août 2010

Dans l’antre des sources secrètes

A Aproz est le leader suisse de l’eau minérale. L localisation l li ti précise é La des sources que la société Migros exploite dans la région de Nendaz (VS) est connue de seulement quelques initiés, dont Stéphane Métrailler, responsable qualité.

S

téphane Métrailler est un homme heureux. Quand il ouvre les volets de sa coquette villa de Conthey, il jouit d’un des plus beaux panoramas du Valais. Le coteau d’en face s’étend de la plaine du Rhône aux neiges éternelles de la Rosablanche en passant par une multitude de forêts d’épicéas et de mélèzes. La vaste commune de Nendaz (plus de 8000 hectares) englobe quinze villages et hameaux. Dont celui d’Aproz où est implanté, depuis 1947, le leader suisse des eaux minérales: Aproz Sources Minérales SA, une entreprise Migros. A la tête d’une équipe de sept collaborateurs et d’un apprenti, Stéphane Métrailler est responsable de la qualité des plus de 200 millions de litres de boissons qui sont embouteillés chaque année sur le site industriel. Outre les marques bien connues Aproz, Aquella et Valais, l’usine produit aussi des softs drinks, des sirops, des concentrés pour soda ainsi que, sous licence, du Pepsi, du 7UP ou encore de l’Orangina.

Une nouvelle source a été découverte en 1996

Le volume du Rhône qui coule à proximité rappelle en permanence la richesse hydrologique du Valais central. C’est sur la commune de Nendaz que se trouvent le barrage

de Cleuson, le lac du Grand Désert, les marmites glaciaires de la Printse et les fameux bisses. C’est aussi dans ce périmètre que jaillissent à travers des roches séculaires les eaux d’Aproz, gorgées de sels minéraux, de calcium et de magnésium. Une dizaine de sources coexistent. L’une des dernières, dite de l’Avalanche, a été découverte en 1996 à plus de 1800 mètres d’altitude. Stéphane Métrailler s’est personnellement beaucoup impliqué dans la mise en service et la reconnaissance officielle de certaines d’entre elles, opérant durant de longs mois des prélèvements et se rendant sur place à pied, à peaux de phoque, en motoneige, voire en hélicoptère. Seulement voilà, l’endroit de ces captages n’est connu que de quelques initiés. «Il s’agit de zones protégées que nous tenons à conserver comme telles», explique Michel Charbonnet, patron d’Aproz Sources Minérales SA, hésitant à nous y conduire. Quel privilège donc de pouvoir, en fin de compte, accéder à un de ces captages d’eau, en l’occurrence dissimulé dans un tertre de la forêt des Bouillets. Derrière une double porte métallique parfaitement anonyme mais hautement sécurisée, une galerie longue de quatre-vingts mètres accueille

Quelque part en Valais: Stéphane Métrailler contrôle la qualité d’une des sources d’eau minérale.

une enfilade de cuves et de tuyaux où se déverse le précieux liquide, à une température constante de neuf degrés. Scrutant les différents bassins, ouvrant un robinet, surveillant les appareils de mesure, Stéphane Métrailler, chimiste de formation, est dans son élément. «L’exploitation d’un réseau comme celui-ci, dûment homologué par le canton, obéit à des prescriptions extrêmement pointilleuses», commente-t-il.

Toujours relever de nouveaux défis

Chaque source ne pouvant donner lieu qu’à une seule appellation, l’eau de la forêt des Bouillets remplira, quelques minutes plus tard et quelques centaines de mètres en contrebas, exclusivement les bouteilles d’Aquella. Dans son assortiment, l’entreprise Migros compte plus de cent cinquante articles. Constamment agrandie et modernisée, elle dispose de laboratoires et de chaînes de production à la pointe du progrès pouvant remplir jusqu’à 75 000 bouteilles par heure.


ACTUALITÉ MIGROS

| 39

PAROLES D’EXPERT Michel Charbonnet dirige Aproz Sources Minérales SA, une société Migros sise dans la commune de Nendaz (VS).

«Nous luttons contre le gaspillage!» Aproz en chiffres

Aproz Sources Minérales SA qui a son siège sur la commune de Nendaz (VS) est une des dix-huit sociétés de M-Industrie. L’entreprise occupe cent vingt collaborateurs répartis dans seize professions. En 2009, Aproz a embouteillé 209 millions de litres de boissons et réalisé un chiffre d’affaires de plus de 100 millions de francs.

Les grandes chaleurs de fin juin et début juillet ont-elles eu une influence favorable sur les ventes? Si je me lève la nuit et que j’ai soif, cela veut dire que nos ventes seront bonnes. La pointe de chaleur de cette année compense un printemps plutôt maussade, mais demeure cependant bien en deçà de la canicule de 2003. Quelle eau minérale buvezvous? De préférence une bouteille d’Aproz medium ou de Valais, sans gaz carbonique, une eau très agréable au palais, que nous commercialisons depuis 2009 à l’intention des hôteliers et des restaurateurs. Vous pourriez aussi boire de l’eau du robinet, non? Lorsque je bois de l’eau plate à la maison, c’est très souvent celle du robinet, de très bonne qualité. Lorsque je bois de l’eau gazeuse, c’est évidemment de l’Aproz, dont la teneur en sels minéraux est élevée. Avant d’aboutir dans notre usine, elle traverse de nombreuses couches rocheuses, se purifie et s’enrichit naturellement de sels

L’usine d’Aproz Sources Minérales SA permet de remplir jusqu’à 75 000 bouteilles à l’heure (ci-dessus). Soufflés sur place, les contenants en PET de la société Migros sont élaborés à 35% à partir de matière recyclée (ci-contre).

Après avoir lancé avec succès les eaux riches en oxygène à la pomme, à l’orange ou au citron disposant d’un système de fermeture pratique (bouchon sport), la société valaisanne s’apprête à conditionner les bouteilles d’Orangina sans agent conservateur. «Même s’ils nous posent parfois des problèmes ardus en matière d’hygiène, les nouveaux défis nous aiguillonnent», assure Stéphane Métrailler. Curieusement, bien que l’entreprise fasse partie du groupe

minéraux et d’oligoéléments essentiels pour le corps. A mon sens, il n’y a pas de compétition entre l’eau en bouteille et celle du robinet, mais une complémentarité. Soit, mais l’eau du robinet est gratuite… C’est ce que l’on croit. L’eau du robinet est politiquement gratuite. Dans les faits, elle a aussi son prix. L’entretien d’un réseau d’approvisionnement coûte cher. Alors disons que l’eau du robinet est écologiquement plus favorable… En Suisse, plus de 80% des bouteilles en PET sont restituées par les consommateurs et recyclées. Au sein d’Aproz Sources Minérales SA, nous luttons très activement contre le gaspillage! La matière recyclée représente 35% des nouveaux emballages, dont le poids tend également à se réduire. Enfin, notre engagement écologique exemplaire, qui a été concrétisé par la certification internationale ISO 14001, se traduit dans notre politique de transport: plus de 90% de nos produits sont acheminés par le rail.

depuis 1958, le fondateur de Migros, Gottlieb Duttweiler, ne s’est jamais rendu dans le complexe industriel des bords du Rhône. Enfant de Nendaz – comme la moitié des collaborateurs d’Aproz Sources Minérales SA –, Stéphane Métrailler, lui, connaissait déjà la «Grande Maison», comme la surnomment les anciens. A 14 ans, pendant ses vacances scolaires, il y avait travaillé un mois en qualité de manutentionnaire…

Joël Guillet Photos Nicolas Righetti /rezo


40 | Migros Magazine 34, 23 août 2010

La diva et sa nouvelle copine «Chocolate», la célèbre poule de la publicité Migros, fait son retour à l’écran. «Migros Magazine» a assisté au tournage du nouveau spot télévisé.

L

a vieille ville de Zurich est le théâtre d’événements singuliers en ce matin de juin. Les passants n’en croient d’ailleurs pas leurs yeux: une vache foule le pavé d’une place de la cité. Mais silence, nous sommes sur le tournage d’un film publicitaire… «Quiet! Camera please, lance l’assistant réalisateur, Action!» C’est alors que «Chocolate», la légendaire poule Migros entre en scène à l’appel de Tatjana Zimek, la dresseuse la plus célèbre d’Allemagne. Le volatile prend la pose et esquisse quelques pas, puis se décide et trottine pour se précipiter dans les bras de Tatjana. «Cut!» La scène est dans la boîte, comme en témoignent les visages réjouis des techniciens.

Le nouveau film publicitaire Sur le chemin du magasin Migros, «Chocolate» est accompagnée d’une vache.

Le tournage de ce spot durera deux jours. «Notre équipe compte pas moins de trente-cinq personnes», explique Alexander Jaggy, directeur de création de l’agence publicitaire Jung von Matt/Limmat, qui met une nouvelle fois en scène la célèbre poule.

Aux côtés de Tom Cruise ou de Michael Douglas

Diffusé pour la première fois le 22 août, le nouveau film publicitaire montre toujours «Chocolate» quittant sa ferme pour aller pondre un œuf dans un magasin Migros. Mais, désormais, une vache répondant au doux nom de «Muffin» l’accompagne. Contrairement à la poule, bien conscient de son devoir, le ruminant prend ses aises et s’accorde une pause pour brouter un peu d’herbe. D’ailleurs, cette scène se reproduit lors du tournage dans la vieille

ville de Zurich, où «Muffin» s’esquive pour aller brouter la devanture d’une fleuriste. Pourtant, l’animal ne se fait pas réprimander. La dresseuse est au contraire «très fière de voir comment «Muffin» surmonte ces deux journées. Les vaches sont des animaux très sensibles». Tatjana Zimek sait de quoi elle parle. Cette Allemande exerce son métier depuis vingt-trois ans. Elle a déjà travaillé avec des chiens, des martres, des chevreuils et bien d’autres animaux, et a eu l’occasion de tourner avec des stars comme Tom Cruise ou Michael Douglas. Malgré tout, une certaine nervosité se fait sentir. Rien d’étonnant à cela: le tournage de la scène clé de la gare de Zurich est encore à venir. La dresseuse et son équipe ont déjà visité les lieux quelques mois auparavant avec «Muffin»,

afin qu’elle puisse s’habituer à l’atmosphère. Une fois que les scènes de la vieille ville sont dans la boîte, toute l’équipe se met en route pour la gare, suivie par quelques curieux – des passants locaux et des touristes américains – ainsi qu’un journaliste de la télévision locale.

«Chocolate» ne voyage pas sans ses doublures

Rapidement, un attroupement se forme dans le hall. «C’est la poule de Migros?», demande-t-on de toutes parts. Oui, c’est bien elle: «Chocolate», une vraie star que l’on a vue dans des émissions de télévision et dans des hebdomadaires. Sur internet, elle connaît aussi un grand succès, comme en témoignent les sites Youtube et Facebook. «Elle est devenue une diva»,

Ci-dessus: que ce soit dans les rues ou le hall de la gare de Zurich, le tournage a créé l’événement. Ci-contre: Tatjana Zimek, la talentueuse dresseuse,


ACTUALITÉ MIGROS «Chocolate» et les poules sauvages

confirme Tatjana Zimek. Et en star qui se respecte, elle ne tourne pas sans doublures. Pas question pour elle de patienter jusqu’à ce que le caméraman ait trouvé la bonne lumière. C’est «Nutella» qui pose devant l’objectif alors que «Chocolate» se repose dans sa loge. Et un autre volatile, «Snickers» se tient prêt à prendre le relais. Chacune des poules – qui ont été traitées selon de stricts critères de protection des animaux – a été entraînée pour un rôle particulier. «Muffin» aussi se montre très professionnelle et tourne ses scènes – mais sans doublage. Connaîtra-t-elle la même gloire que «Chocolate»?

Christoph Petermann

Visionner le film publicitaire: www.migros.ch/ete_en_fraicheur

et «Chocolate», la plus célèbre des poules.

Le nouveau jeu en ligne de Migros se déroule en direct d’u ferme avicole. Les ne joueurs sont invité s à indiquer dans qu ordre – à quelle he el ure – «Chocolate» et ses quatre sœur pondre leur œuf. Ci s vont nq caméras installé es à proximité des poules filmeront l’é vénement. A gagner : des prix d’une va totale de 15 000 fra leur ncs.

www.migros.ch/cho colate

| 41

LE BAROMÈTRE DES PRIX

Changements de prix de la semaine Faire la vaisselle n’est que rarement une partie de plaisir. Heureusement avec les brosses à vaisselle M-Classic (en lot de 2), la tâche est exécutée rapidement et proprement. Autre bonne nouvelle: celles-ci coûtent désormais Fr. 2.- au lieu de Fr. 2.10.

Le prix d mb Les de nombreuses matières premières augmentent, dont celui du thé. Cela oblige Migros à adapter, de manière modérée, le prix de certains types de thé Tetley. - Rooibos Vanilla, 20 sachets, avant: Fr. 3.10, maintenant: Fr. 3.20. - Rooibos Orange, 20 sachets, avant: Fr. 3.10, maintenant: Fr. 3.20. - White Classic, 20 sachets, avant: Fr. 3.10, maintenant: Fr. 3.20. - White Mandarin, 20 sachets, avant: Fr. 3.10, maintenant: Fr. 3.20. - Darjeeling Drawstring, 25 sachets, avant: Fr. 2.90, maintenant: Fr. 3.-. - Ceylon Drawstring, 25 sachets, avant: Fr. 2.90, maintenant: Fr. 3.-. - English Breakfast Drawstring, 25 sachets, avant: Fr. 2.90, maintenant: Fr. 3.-. - Earl Grey Drawstring, 25 sachets, avant: Fr. 2.90, maintenant: Fr. 3.-. - Earl Grey Extra, 25 sachets, avant: Fr. 2.90, maintenant: Fr. 3.-. - English Breakfast, 50 sachets, avant: Fr. 5.40, maintenant: Fr. 5.50. - Earl Grey, 50 sachets, avant: Fr. 5.40, maintenant: Fr. 5.50.


20% DE RÉDUCTION. SUR TOUTE LA GAMME ZOÉ. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 24.8 AU 6.9.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

19.90

au lieu de 24.90

Crème de jour Zoé Effect PowerPeptid IP 15 50 ml

11.60

au lieu de 14.50

Crème de jour raffermissante Zoé Revital protection U. V. 50 ml

13.20

au lieu de 16.50

23.60

10.80

Zoé Effect PhytoCellTec Night Renewal Booster 30 ml

Crème de jour Zoé UltraSensitive protection U. V. 50 ml

au lieu de 29.50

au lieu de 13.50

Roll-on rafraîchissant pour les yeux Zoé MoistProtect 15 ml


ACTUALITÉ MIGROS

Migros Magazine 34, 23 août 2010

«Les débats sont loyaux»

Horizons (pas si) lointains: Ben Proske, chef du marketing digital à Migros, est persuadé que les réseaux sociaux, tel Migipedia, auront toujours plus de poids à l’avenir.

En deux mois, des dizaines de milliers d’internautes ont visité la plateforme Migipedia permettant de noter et de commenter en ligne les produits Migros. Ben Proske, responsable de ce nouveau site internet, dresse un premier bilan.

A

ce jour, plus de 50 000 personnes ont visité Migipedia, la nouvelle plateforme internet Migros permettant aux clients de noter et de commenter près de 5000 produits du distributeur. Migros a répondu environ 2000 fois aux questions des utilisateurs de Migipedia. Toutefois, la plupart des internautes ont discuté entre eux, que ce soit de poêles à frire ou de yogourts au chocolat. Ce site est en effet un lexique Migros vivant, construit pierre par pierre par les consommateurs et chapeauté par Ben Proske, responsable de la plateforme en ligne à Migros, ainsi que toute son équipe. Depuis longtemps, les clients peuvent poser des questions à la M-Infoline. A quoi sert alors Migipedia?

La M-Infoline est un excellent canal pour les informations, les compliments ou encore les critiques. Toutefois, elle ne met pas les clients en relation les uns avec les autres. Or, nous voulions créer un

forum permettant à la fois aux consommateurs de dialoguer avec Migros, mais aussi entre eux en utilisant les nouveaux médias. En mettant Migipedia en ligne, Migros s’est engagée à n’exercer aucune censure, sauf pour éliminer des attaques personnelles. Combien de fois a-t-elle dû le faire jusqu’à présent?

Pas une seule fois! Je suis heureux de constater que les débats sur Migipedia se déroulent d’une manière loyale. Celui qui surfe sur Migipedia le fait pour exprimer ses coups de cœur ou exercer une critique constructive. Et lorsqu’on y rencontre des gags, ils sont toujours originaux et n’ont rien de destructeur. On trouve par exemple des vidéos pleines d’humour sur des produits ou même parfois de petits poèmes sur Migros. N’êtes-vous pas étonné de ce comportement exemplaire des utilisateurs de Migipedia? En fin de compte, chacun peut écrire

| 43

Migipedia en bref Sur www.migipedia.ch, les clients de Migros peuvent échanger leurs opinions sur un assortiment de près de 5000 produits. Le site est actuellement en pleine phase de développement.

des commentaires sous le sceau de l’anonymat.

C’est exact. Beaucoup de membres de la communauté Migipedia, nous ne les connaissons que sous leur pseudonyme. Heureusement, personne n’abuse de cet anonymat. Migipedia est une plateforme qui invite non pas à polariser les avis, mais à participer et à construire quelque chose. Les commentaires déposés sur Migipedia ont-ils déjà eu des retombées sur l’assortiment?

Oui. Les «Migipedistes» ont critiqué la fermeture et l’emballage, trop peu écologique à leur avis, de la boisson lactée Shakeria. Nous allons y remédier. Beaucoup aime-

raient aussi voir le thé froid en bouteilles en PET plutôt qu’en briques. Nous allons tenter, si possible, d’exaucer ce souhait. Comment va se poursuivre l’aventure Migipedia?

Le site est encore en développement, dans sa phase «Beta». De nouvelles fonctions vont venir le compléter. Ainsi, certains utilisateurs aimeraient aussi pouvoir noter les magasins Migros. Nous allons y réfléchir. Quant à savoir comment se présentera le site à l’avenir, tout dépendra des désirs et des propositions des utilisateurs.

Propos recueillis par Michael West Photo Keiko Saile


© 2010 The Coca-Cola Company. Coca-Cola, Coke, Coke light, Coke zero, the Contour Bottle and the Dynamic Ribbon Device are registered trademarks of The Coca-Cola Company.

Huile de poisson concentrée De la quiétude naît la force

Les acides Oméga-3 d’Axamine Vitality® vous soutiennent. Axamine Vitality® Oméga-3 est une riche source d‘acides gras polyinsaturés avec 280 mg d‘EPA et 190 mg de DHA contenus dans chaque capsule. Ces substances contribuent à la croissance et au bon fonctionnement de la membrane cellulaire et sont indispensables aux différentes fonctions corporelles. Elles favorisent également, dans le cadre d‘une alimentation équilibrée, la régulation du taux de lipides dans le sang. Le DHA est essentiel aux cellules visuelles et aux membranes cérébrales qui transmettent les stimuli. La vitamine E est, elle, nécessaire au maintien de la fonction musculaire et favorise la stabilisation des acides gras insaturés. De plus, elle possède une véritable action antioxydante.

Dani Jud Champion du monde de karaté KSI Juniors

1 capsule par jour ! Pour adolescents et adultes

Capsules Axamine Vitality® avec huile de poisson concentrée, acides gras oméga 3, vitamine E et mélisse Huile de poisson concentrée à base de sardines, d’anchois et de maquereaux issus de pêche sauvage www.axanova.ch

Axamine est en vente à votre Migros


Migros Magazine 34, 23 août 2010

IL ÉTAIT UNE FOIS MIGROS

| 45

TRÉSOR DE NOS ARCHIVES Les camions-magasins Migros (1928). A la fin des années 1920, Migros voit sa flotte de camions-magasins se développer rapidement. Lancées en 1925, ces échoppes roulantes proposaient à leurs débuts six articles (café, riz, sucre, pâtes, graisse de coco et savon) à des prix imbattables. Si de nombreux Suisses appréciaient ces commerces de proximité, certains voyaient d’un mauvais œil cette nouvelle concurrence, allant même jusqu’à élever des barricades dans les rues. Cela n’a pas empêché Migros de poursuivre son chemin avec succès. A son apogée, dans les années 1960, la flotte comptait cent quarante-quatre camionsmagasins. Le dernier véhicule a roulé jusqu’en 2007 sur les routes du Valais. Publicité

Révolution dans les crédits privés: la Banque Migros propose le taux le plus bas de tous les temps. Jamais en Suisse, un crédit privé online n’a été proposé à un taux aussi bas. Seulement 5,9 %, un taux défiant toute concurrence. Et jamais il n’a été aussi simple d’en profiter: il suffit de compléter la demande de crédit sur www.banquemigros.ch/creditprive puis de la transmettre directement online. Pour en savoir plus, adressez-vous à la Hotline crédit privé au 0900 845 400 (CHF 1.50/min, depuis le réseau fixe). Un crédit de 10 000 francs à un taux annuel effectif de 5,9 % représente une charge d’intérêt de 314 francs sur 12 mois. Avertissement légal: l’octroi d’un crédit est interdit s’il occasionne le surendettement (art. 3 LCD).


46 | Migros Magazine 34, 23 août 2010

Terminez l’été en fraîcheur

Parés pour l’automne Q

uand la «cassoeula» mijote sur les fourneaux d’Ida, aucun membre de la famille ne peut résister à l’envie de soulever le couvercle de la casserole. Le fumet du ragoût qui embaume la cuisine de la ferme de l’Emmental vieille de 180 ans attire petits et grands. Avec le retour de l’automne vient le temps des plats consistants. Pour cela, Ida utilise des herbes et des légumes potagers, sources idéales de vitamines pour

Nos grands-mères savent comme personne travailler les légumes-racines et les herbes. Dans les pages suivantes, nous vous proposons plusieurs recettes traditionnelles qui magnifient les saveurs des plantes potagères locales ou développent leurs vertus curatives. les jours de grand froid. Du haut de ses 80 ans, notre grand-maman prépare, selon de vieilles recettes suisses, du chou et des légumesracines – des plantes potagères

d’autrefois qui sont de nouveau au goût du jour. Petits trésors culinaires, les carottes ou les betteraves poussent dans les profondeurs du sol, où

elles emmagasinent des vitamines, minéraux et oligoéléments. Elles se conservent tout l’hiver. L’origine exacte de la carotte reste inconnue. On a cependant découvert


INCROYABLEMENT FRAIS PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 24.8 AU 30.8.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

Fromagement bon: chutney de poires sur et fromage. Recette alin www.saison.ch/m-m

le kg

2.50 Poires Williams Suisse

50%

9.95

au lieu de 19.90

50%

9.–

au lieu de 18.–

Lard à cuire, TerraSuisse fumé, 1/2 plaque, le kg

Phalaenopsis 1 panicule, la plante

Les articles M-Budget, Sélection et ceux bénéficiant déjà d’une réduction sont exclus de toutes les offres.


HOMMAGE HO MMAGE MAGE À PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 24.8

tival: Un petit plaisir es Tomme vaudoise isin. avec lentilles au ra Recette sur www.saison.ch/ m-malin

4.50

Pruneaux Suisse, le kg

2.70

Raisin Vittoria Italie, le kg

9.90

Chanterelles Lituanie, la corbeille de 500 g

Société coopérative Migros Aar

2.–

au lieu de 2.60

Iceberg Anna’s Best coupée, le sachet de 260 g

3.20

au lieu de 3.90

Carottes bio de la région, le sachet de 1 kg


LA FRAÎCHEUR. AU 30.8.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

30% 4.20

au lieu de 6.20

Poireau vert bio de la région, le kg

PRIX CRAQUANTS le kg

3.40 Tomates en grappe Suisse/Pays-Bas

la

pièce

4.80

Pommes de terre Amandine Suisse, le sachet de 1,5 kg

30% 4.50

au lieu de 6.50

Salade Iceberg de la région, le kg

2.80 au lieu de 3.90

Melons brodés Cantaloup Italie

30%

3.40 au lieu de 4.90

Pêches EXTRA blanches et jaunes France, le kg


FAITES VOT PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 24.8

nées Pimentez vos jour x au avec ce poulet mate herbes et sauce to piquante. Recette sur www.saison.ch/ m-malin

6.50

Chipolatas, TerraSuisse avec lard, 6 pièces, 260 g

30% 3.80

Escalopes de poulet Optigal extra-tendres, Suisse, les 100 g

1.35

au lieu de 1.65

Ailerons de poulet Optigal épicés grand emballage, Suisse, les 100 g, uniquement en self-service Société coopérative Migros Aar

5.50

au lieu de 7.90

Prosciutto di Parma Beretta prétranché, Italie, 100 g

2.55

au lieu de 3.35

Jambon rôti 20% de réduction en tranches, de la région, les 100 g


RE MARCHÉ! ARCHÉ! AU 30.8.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

PRIX CRAQUANTS 40%

2.05

Steak du bûcheron Suisse, les 100 g

30%

1.30

au lieu de 1.90

Côtelettes de porc, TerraSuisse viande suisse, les 100 g

30% 2.65

au lieu de 3.80

Rôti/tranches de porc/filet, TerraSuisse viande suisse, les 100 g

9.40

au lieu de 15.80

Saumon sauvage Sockeye, MSC Alaska, 2 x 100 g

40%

1.35 au lieu de 2.30

Rôti/tranches de porc cou, TerraSuisse viande suisse, les 100 g

40%

6.70

au lieu de 11.20

Nuggets de poulet élaborés en Suisse avec de la viande de poulet du Brésil, 500 g


COMMENT COM CO MMENT RÉSISTER À PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 24.8

12.90

au lieu de 14.90

Bouquet Surprise Midi le bouquet

4.90

Aster dumosus Saphire la plante

11.90

Roses Arlequin de 50 cm, Max Havelaar le bouquet de 10

6.90

au lieu de 8.90

Chrysanthèmes moyen, de la région, la plante

2.40

au lieu de 2.95

Chaumes fromage français à pâte molle, les 100 g

2.55

2.30

au lieu de 2.60

Divers pains bio –.30 de moins par ex. couronne soleil, 300 g

Société coopérative Migros Aar

au lieu de 3.20

Chaussons aux poires et bâtons fourrés aux noisettes 20% de réduction (y compris bio), par ex. bâtons fourrés aux noisettes, 4 pièces/220 g

5.40

au lieu de 6.40

Boules de Berlin à la crème 4 pièces/400 g


TANT DE FRAÎCHEUR? AU 30.8.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

3.10

au lieu de 3.90

Œufs pique-nique 20% de réduction de poules au sol, 6 pièces 50 g+

1.80

au lieu de 2.30

Manchego 20% de réduction les 100 g

30%

8.10

au lieu de 11.60

Poulet Sweet & Sour Anna’s Best le lot de 2, 2 x 370 g

4.–

au lieu de 5.10

Petits Suisses à l’abricot, à la pomme et à la framboise, le lot de 2 20% de réduction 600 g (2 x 6 x 50 g)

2.45

au lieu de 3.10

Parmigiano Reggiano 20% de réduction en pointe, les 100 g

50%

6.15

au lieu de 12.30

Tortellonis M-Classic à la ricotta et aux épinards le lot de 2 paquets, 2 x 500 g

3.60

au lieu de 4.50

Tous les Grande Caffè en lot de 3 20% de réduction par ex. cappuccino, 3 x 210 ml

1.80

au lieu de 2.30

Toutes les salades toutes prêtes Anna’s Best et bio avec sauce 20% de réduction 150–400 g, par ex. salade de maïs, 220 g


À LA CHASSE AUX PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU

30%

2.55

13.40

Tous les Zwiebacks 20% de réduction par ex. Zwieback Original, 260 g

Espresso classico en grains, le lot de 3 paquets avec concours, 3 x 500 g

au lieu de 3.20

40%

1.05 au lieu de 1.80

Toutes les pâtes M-Classic par ex. spätzli, 500 g

10.30

Smarties Maxi Pouch, 550 g, ou en emballage familial, 2 x 240 g par ex. Smarties Maxi Pouch avec 38 miniSmarties, 550 g

*En vente dans les plus grands magasins Migros.

30%

10.85

au lieu de 15.50

Cornets de glace Fun, l’emballage de 16 8 à la vanille et 8 à la fraise

2.70

au lieu de 3.20

Toutes les barres chocolatées M-Classic à partir de 2 paquets –.50 de moins l’un par ex. Blox Peanuts, 5 pièces/ 300 g

au lieu de 19.20

3.75

au lieu de 4.70

Chewing-gums pour enfant Fruity Fresh 20% de réduction par ex. Fruity Fresh Bubble Gum Balls, 170 g

30%

7.80

au lieu de 11.20

Party Kisss Frey milk ou dark, le lot de 2 paquets 2 x 20 pièces/920 g


BONNES AFFAIRES. 24.8 AU 30.8.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

40%

4.55 au lieu de 7.60

Lasagnes verdi ou à la bolognaise M-Classic, surgelées, le lot de 2 par ex. lasagnes verdi, 2 x 480 g

1.90

au lieu de 2.40

Toutes les olives en sachet, en bocal ou en conserve 20% de réduction par ex. olives noires espagnoles, dénoyautées, 150 g

5.60

au lieu de 7.–

Tous les poissons et fruits de mer MSC, surgelés 20% de réduction par ex. dos de merlu blanc Pelican, MSC, 400 g

40% 3.40

au lieu de 5.70

Figues Sun Queen 500 g

50%

au lieu de 3.20

18.45

Tous les produits de vaisselle Handy et Manella à partir de 2 articles –.60 de moins l’un par ex. Manella Classic, 500 ml Valable jusqu’au 6.9

Ustensiles de cuisson en inox et couvercles des lignes Prima, Stella, Antares et Gastro* par ex. casserole avec manche Gastro, Ø 20 cm, pour tous types de feu Valable jusqu’au 6.9

2.60

au lieu de 36.90

8.10

au lieu de 10.80

Risotto Subito prêt à consommer, le lot de 4 25% de réduction à la tomate, milanais ou aux bolets, par ex. risotto à la tomate, 4 x 250 g

6 pour 4

5.20

au lieu de 7.80

Jus d’orange M-Classic, le lot de 6 6 x 1 litre


ÉCONOMISEZ FÛTÉ. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 24.8 AU 30.8.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

5.75

au lieu de 7.20

11.80

au lieu de 15.75

Produit de lessive Yvette en flacon de 3 litres Care, Color ou Black Royal

2 pour 1

15.90 au lieu de 31.80

Toutes les lessives liquides Total à partir de 1 litre par ex. Total Minimax Color*, 2 x 1,155 litre

4.–

au lieu de 4.70

Tous les produits de nettoyage Migros Plus à partir de 2 articles –.70 de moins l’un par ex. détergent pour la cuisine Migros Plus, 750 ml Valable jusqu’au 6.9

50%

12.90

Slips maxi pour femme, le lot de 5 95% coton, 5% élasthanne, tailles S-XL, divers coloris Valable jusqu’au 6.9

8.90 au lieu de 17.80

Sous-vêtements X-line pour homme, le lot de 2 par ex. slip pour homme, 100% coton, tailles S-XL Valable jusqu’au 6.9

*En vente dans les plus grands magasins Migros, ** Micasa ou *** SportXX.

Tous les produits de lessive Elan et revitalisants textiles Exelia 20% de réduction par ex. Exelia Florence en sachet de recharge, 1,5 litre Valable jusqu’au 6.9

2.80

au lieu de 3.50

Tous les chiffons et éponges Miobrill 20% de réduction par ex. chiffons de nettoyage universels en nontissé, 6 pièces Valable jusqu’au 6.9

2.05

au lieu de 2.45

Tous les sacs à ordures à partir de 2.25 à partir de 2 articles –.40 de moins l’un (excepté les sacs taxés), par ex. sacs Cleverbag avec lien coulissant, 35 litres, rouleau de 20 sacs Valable jusqu’au 6.9


LISTE D’ÉCONOMIES. 2 pour 1

OFFRES VALABLES DU 24.8 AU 30.8.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK FRUITS & LÉGUMES

14.90

Poires Williams, le kg 2.50

Divers pains bio –.30 de moins

Raisin Vittoria, le kg 2.70

Parmigiano Reggiano, les 100 g 2.45 au lieu de 3.10 Manchego, les 100 g 1.80 au lieu de 2.30 20% Fromage à la coupe: Fromage du Mont-Vully, les 100 g 2.10 au lieu de 2.60 Chaumes, les 100 g 2.40 au lieu de 2.95 Fromage à la coupe: Brie Cœur de Lion, les 100 g 1.90 au lieu de 2.40 Tous les Grande Caffè en lot de 3 20% Petits Suisses, le lot de 2, (2 x 6 x 50 g) 4.– au lieu de 5.10 20%

Pruneaux, Suisse, le kg 4.50 Pêches EXTRA, le kg 3.40 au lieu de 4.90 30% Melons brodés Cantaloup, pièce 2.80 au lieu de 3.90 Pommes de terre Amandine, de Suisse, le sachet 1,5 kg 4.80 Carottes bio, de la région, le sachet de 1 kg 3.20 au lieu de 3.90 Tomates en grappe, le kg 3.40 Poireau vert bio, de la région, le kg 4.20 au lieu de 6.20 30% Iceberg Anna’s Best, 260 g 2.– au lieu de 2.60 Salade Iceberg, de la région, le kg 4.50 au lieu de 6.50 30% Chanterelles, Lituanie, 500 g 9.90

au lieu de 29.80

Chaussettes de trekking Salomon*/*** disponibles en trois tailles Valable jusqu’au 6.9

POISSON, VIANDE & VOLAILLE

59.90 au lieu de 74.90

3.70

au lieu de 4.40

Serviettes et protège-slips Molfina, le lot de 2 paquets par ex. protègeslips Molfina Bodyform Air, le lot de 2 paquets, avec boîte de voyage, 2 x 36 pièces

Pour vos achats, détachez ici.

Parure de lit pour enfant*/** 100% coton, 160 x 200 et 65 x 100 cm, différents motifs Valable jusqu’au 6.9

PAIN & PRODUITS LAITIERS

Rôti/tranches de porc cou, TerraSuisse, les 100 g 1.35 au lieu de 2.30 40% Rôti/tranches de porc/filet, TerraSuisse, les 100 g 2.65 au lieu de 3.80 30% Côtelettes de porc, TerraSuisse, les 100 g 1.30 au lieu de 1.90 30% Steak du bûcheron, les 100 g 2.05 Escalopes de poulet Optigal, les 100 g 3.80 Ailerons de poulet Optigal épicés, grand emballage, les 100 g 1.35 au lieu de 1.65 Nuggets de poulet, 500 g 6.70 au lieu de 11.20 40% Prosciutto di Parma Beretta, 100 g 5.50 au lieu de 7.90 30% Jambon rôti, les 100 g 2.55 au lieu de 3.35 20% Saucisse de Lyon, en tranches, Suisse, les 100 g 1.80 au lieu de 2.25 20% Lard à cuire, TerraSuisse, le kg 9.– au lieu de 18.– 50% Chipolatas de veau, TerraSuisse, avec lard, 6 pièces, 260 g 6.50 Petites saucisses de porc, 3 x 200 g 8.40 au lieu de 12.60 3 pour 2 Saumon sauvage Sockeye, MSC, 2 x 100 g 9.40 au lieu de 15.80 40% Tous les poissons et fruits de mer, MSC, surgelés 20% Dos de saumon, Norvège/élevage, les 100 g 3.95 au lieu de 4.80

Société coopérative Migros Aar

FLEURS & PLANTES Roses Arlequin, 50 cm, Max Havelaar, le bouquet de 10 11.90 Bouquet Surprise Midi, le bouquet 12.90 au lieu de 14.90 Phalaenopsis, 1 panicule, la plante 9.95 au lieu de 19.90 50% Chrysanthèmes, moyen, la plante 6.90 au lieu de 8.90

AUTRES ALIMENTS Œufs pique-nique, de poules au sol, 6 pièces à 50 g+ 3.10 au lieu de 3.90 20% Toutes les salades toutes prêtes Anna’s Best et bio avec sauce 150–400 g 20% Tortellonis M-Classic à la ricotta et aux épinards, le lot de 2 paquets, 2 x 500 g 6.15 au lieu de 12.30 50% Poulet Sweet & Sour Anna’s Best, le lot de 2, 2 x 370 g 8.10 au lieu de 11.60 30% Risotto Subito prêt à consommer, le lot de 4 25% Boules de Berlin à la crème, 4 pièces/400 g 5.40 au lieu de 6.40 Chaussons aux poires et bâtons fourrés aux noisettes 20% Party Kisss Frey, le lot de 2, 2 x 20 pièces/920 g 7.80 au lieu de 11.20 30% Smarties Maxi Pouch, 550 g 10.30 Toutes les barres chocolatées M-Classic, à partir de 2 paquets –.50 de moins l’un Chewing-gums pour enfants Fruity Fresh 20% Figues Sun Queen, 500 g 3.40 au lieu de 5.70 40% Toutes les olives en sachet, en bocal ou en conserve 20% Jus d’orange M-Classic, le lot de 6, 6 x 1 litre 5.20 au lieu de 7.80 6 pour 4 Espresso classico en grains, le lot de 3 paquets, 3 x 500 g 13.40 au lieu de 19.20 30%

Tous les Zwiebacks 20% Toutes les pâtes M-Classic 40% Lasagnes verdi ou à la bolognaise M-Classic, surgelées, le lot de 2 40% Cornets de glace Fun, l’emballage de 16 10.85 au lieu de 15.50 30%

NON-ALIMENTAIRE Ustensiles de cuisson en inox et couvercles des lignes Prima, Stella, Antares et Gastro 50% Valable jusqu’au 6.9 Tous les chiffons et éponges Miobrill 20% Valable jusqu’au 6.9 Tous les sacs à ordures à partir de 2.25 (excepté les sacs taxés), à partir de 2 articles –.40 de moins l’un Valable jusqu’au 6.9 Tous les produits de vaisselle Handy et Manella, à partir de 2 articles –.60 de moins l’un Valable jusqu’au 6.9 Tous les produits de nettoyage Migros Plus, à partir de 2 articles –.70 de moins l’un Valable jusqu’au 6.9 Toutes les lessives liquides Total à partir de 1 litre 15.90 au lieu de 31.80 2 pour 1 Tous les produits de lessive Elan et revitalisants textiles Exelia 20% Valable jusqu’au 6.9 Lessive Yvette en flacon de 3 litres 11.80 au lieu de 15.75 Pyjama pour femme 19.90 Valable jusqu’au 6.9 Chemise de nuit pour femme 14.90 Valable jusqu’au 6.9 Caleçons pour homme, le lot de 2 12.90 Valable jusqu’au 6.9

NOUVEAUTÉS Salade romaine Anna’s Best, 270 g 3.50 NOUVEAU Valable jusqu’au 6.9 Différents yogourts, bio NOUVEAU Valable jusqu’au 6.9 Mini gratin de pommes de terre M-Premium, surgelé, 300 g 6.– NOUVEAU Valable jusqu’au 6.9 Galettes de rösti, TerraSuisse, surgelées, 500 g 5.40 NOUVEAU Valable jusqu’au 6.9 Actilife IQ Kids, 60 capsules 10.80 NOUVEAU Valable jusqu’au 6.9 Protège-slips Alldays flexistyle fresh, 70 pièces 6.90 NOUVEAU Valable jusqu’au 6.9

GASTRONOMIE Hit de la semaine du 23.8 au 28.8 Emincé de veau à la crème (provenance: Suisse) Nouilles et Jardinière de légumes 14.50

Vous trouverez plus d’informations sur les prix, les produits et les réductions sur les étiquettes des articles dans cet encart.


TOUT NOUVEAU, TOUT BEAU! PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 24.8 AU 6.9.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

NOUVEAU 3.50 Salade romaine Anna’s Best la nouvelle salade croquante à grosses feuilles, 270 g

NOUVEAU 5.40

NOUVEAU –.85

Galettes de rösti, TerraSuisse, surgelées 500 g

Différents yogourts, bio par ex. au citron, 180 g

NOUVEAU 6.90 Protège-slips Alldays flexistyle fresh s’adapte parfaitement à toutes les formes de slip, 70 pièces

En vente dans les plus grands magasins Migros.

NOUVEAU 10.80 Actilife IQ Kids spécialement conçu pour les enfants à partir de 5 ans, avec de précieux acides gras oméga-3 (DHA) et des vitamines A, C, D et E, 60 capsules

NOUVEAU 6.–

Mini gratin de pommes de terre M-Premium, surgelé idéal en accompagnement de viande ou de légumes, 300 g


EN MAGASIN

| 59

Cassoeula Plat principal pour 4 personnes Originaire de Milan, la «cassoeula» a été apportée en Suisse par des ouvriers italiens qui participaient à la construction du tunnel du Saint-Gothard. Ce ragoût à base de chou blanc, de carottes, de viande et de petites saucisses de porc avait le mérite de revigorer les immigrés et de leur rappeler leur pays d’origine. Les ménagères uranaises appréciaient également ce plat, qu’elles ont adapté à leur goût et intégré à leur menu. Photos Lucas Peters, stylisme Esther Egli, cuisine Andrea Mäusli

Dans sa cuisine, grand-maman Ida pare des légumes pour mitonner, selon des recettes traditionnelles, de bons petits plats d’antan.

des restes d’un plat à base de carottes sur un site d’habitations sur pilotis datant d’il y a 3000 ans. Ce légume a même connu son heure de gloire à la cour britannique: les dames de compagnie ornaient en effet parfois leur chapeau de fanes de carotte. Quant aux choux, les Romains connaissaient déjà leurs vertus culinaires et curatives. Ceuxci poussent aussi quand les températures sont basses et se conservent longtemps. Tina Gut

Ingrédients 400 g de carottes 1 oignon 700 g de ragoût de porc (cou, p. ex.) Sel, poivre 2 cs d’huile d’arachide 2 cs de purée de tomates 2 cs de farine 2 dl de vin blanc 8 dl de bouillon 200 g de chou blanc 200 g de chou frisé ½ bouquet d’herbes, romarin p. ex. 4 chipolatas de porc

Préparation 1. Couper les carottes en morceaux. Hacher l’oignon. Saler et poivrer la viande. Faire revenir brièvement dans l’huile. Ajouter la purée de tomates et saupoudrer de farine. Ajouter les carottes et l’oignon et étuver 2 minutes. Déglacer avec le vin. Verser le bouillon. Faire braiser à couvert à feu moyen pendant 1 h environ. 2. Retirer les côtes épaisses du chou blanc et du chou frisé. Couper en larges lanières. Après 20 min de cuisson, ajouter le chou blanc, le chou frisé et les herbes hachées à la viande. Ajouter les chipolatas. Laisser mijoter le tout env. 40 minutes. Saler, poivrer. Conseil: servir avec des pommes de terre à l’eau.


60 | Migros Magazine 34, 23 août 2010

Terminez l’été en fraîcheur Tout sur les légumes Betterave rouge: crue ou cuite, la

betterave permet de préparer de délicieuses salades d’automne. Ce légume se savoure aussi cuit au four ou légèrement étuvé. Il donne aux potages (dont le bortsch, une soupe russe traditionnelle) une belle couleur rouge vif. Radis blanc: on distingue le radis

d’été du radis d’hiver. Sous nos latitudes, nous consommons principalement la première variété, crue en salade avec du concombre, par exemple. Pour le déguster cru, couper le radis pelé en rondelles et saler vigoureusement. Quand il dégorge de l’eau, c’est qu’il est prêt à servir. Son goût est alors moins fort. Le radis se conserve 1 à 3 semaines dans un endroit frais et sec ou au réfrigérateur. Carotte: très résistantes, les carot-

tes peuvent être cultivées presque toute l’année et conservées au frais pour une durée quasi infinie. Les carottes étuvées dégagent particulièrement bien leur arôme sucré lorsqu’on les fait brièvement revenir dans le beurre, constituant alors une garniture idéale pour de nombreux plats. Les carottes présentent l’avantage de ne pas se déliter quand la cuisson dure longtemps. Elles se prêtent ainsi parfaitement à la préparation de potages ou de ragoûts. Chou rouge: le chou rouge peut se

consommer cru en salade, mais également étuvé ou braisé. Un peu plus sucré que le chou blanc, il est particulièrement savoureux en garniture de plats de chasse avec des pommes, des marrons et des pruneaux cuits à la vapeur. Vous pouvez renforcer son intense couleur avec quelques gouttes de jus de citron, de vinaigre ou encore de la pomme acide coupée en dés. Chou blanc: il peut se savourer cru

en salade, cuit ou étuvé, dans une potée de légumes, un gratin ou un potage. Fermenté, on en fait de la choucroute. Il est alors absolument délicieux avec de la viande

de porc, dans le goulasch hongrois ou avec un saucisson vaudois. Les choux blanc et rouge se conservent quelques semaines dans le compartiment à légumes du réfrigérateur. Ne jamais les stocker avec des fruits et légumes qui dégagent de l’éthylène (pommes et tomates, par exemple), car ils accélèrent le processus de maturation du chou. Chou frisé: le chou frisé se mange

essentiellement cuit, étuvé ou en potée, le plus souvent dans un potau-feu avec de la viande bouillie, des pommes de terre et du poireau. Il fait également très bonne figure dans les plats asiatiques préparés au wok. Le beurre caramélisé met particulièrement bien en valeur son goût délicat: couper le chou frisé en quartiers, cuire à la vapeur dans du bouillon de légumes et napper de beurre caramélisé. Il se conserve au moins 2 semaines au réfrigérateur.

Stockage rustique: ce sac en toile de jute très pratique permet de conserver à l’abri de la lumière les oignons plus longtemps. Sac à oignons, Fr. 4.90


EN MAGASIN

| 61

Choux farcis Plat principal pour 4 personnes Les plats zougois du terroir étaient certainement déjà connus du temps de la bataille de Morgarten. Si on retrouve la recette des choux farcis, appelés «Chabisbünteli» à Zoug, dans de nombreuses cuisines locales – que ce soit en Suisse, en Europe de l’Est ou dans les Balkans –, c’est bien souvent avec des ingrédients qui diffèrent quelque peu et sous un autre nom. Ainsi, on parle de «Kohlroulade» en Allemagne, de «Golabki» en Pologne ou encore de «Sarma» en Turquie. Ingrédients 1 chou blanc d’env. 1,2 kg 2 tranches de pain de mie 3 dl de bouillon 1 oignon ½ bouquet de persil plat 400 g de viande hachée de bœuf 2 cs d’huile d’arachide Sel, poivre 1 œuf 100 g de Gruyère râpé 1 cs de beurre Préparation 1. Porter à ébullition un grand volume d’eau. Cuire le chou env.

10 min à feu moyen. Sortir de la casserole et passer sous l’eau froide. Bien égoutter. Retirer délicatement 8 à 12 grandes feuilles, disposer sur un linge et essuyer. Oter les côtes épaisses de chaque feuille. Garder le reste du chou pour préparer une soupe ou une garniture. 2. Couper le pain de mie en dés et verser dessus la moitié du bouillon. Hacher l’oignon et le persil. Faire revenir la viande dans l’huile. Poursuivre brièvement la cuisson avec l’oignon. Saler, poivrer et laisser refroidir.

3. Préchauffer le four à 180°C. Essorer le pain. Ajouter la viande, le persil, l’œuf et la moitié du fromage et pétrir le tout. Saler, poivrer. Placer chaque feuille de chou dans une tasse, garnir de 2 à 3 cs de farce, presser légèrement et replier la feuille. Disposer les choux farcis dans un plat réfractaire. Ajouter de petits morceaux de beurre et parsemer de fromage. Verser le reste du bouillon. Cuire 20 à 25 min au milieu du four. Conseil: servir avec du riz.

Chou blanc, Suisse,

prix du jour

Hachoir multiple pour fruits et légumes, Fr. 14.90

Viande hachée de bœuf bio, les 100 g, Fr. 2.25* * En vente dans les plus grands magasins.

Gruyère râpé, 120 g,

Fr. 2.30


62 | Migros Magazine 34, 23 août 2010

Terminez l’été en fraîcheur

Soupe aux carottes Repas léger pour 4 personnes Les jours de pluie, rien de tel qu’une bonne soupe aux carottes, qui réchauffe, nourrit et enchante les papilles. Les recettes sont légion. Nous avons choisi pour vous une variante très simple à réaliser. Saviez-vous que la carotte était le légume préféré des Suisses? Chaque année, les Helvètes en consomment en moyenne près de neuf kilos.

Carottes, Suisse,

prix du jour

Ingrédients 700 g de carottes 1 oignon 1 cs de beurre 1 l de bouillon de légumes 1 dl de crème Sel, poivre, Tabasco ½ bouquet d’herbes, par exemple ciboulette

Préparation Couper les carottes en gros morceaux. Hacher l’oignon. Etuver le tout dans le beurre. Mouiller avec le bouillon. Mijoter à couvert env. 20 minutes. Ajouter la moitié de la crème. Réduire en purée à l’aide d’un mixeur. Assaisonner de sel, poivre et Tabasco. Hacher les herbes. Verser le potage dans des assiettes creuses. Parsemer d’herbes et décorer avec le reste de la crème.

Bouillon de légumes bio, sans graisse, 180 g, Fr. 4.50

Ciboulette en bouquet,

prix du jour

Enveloppé Les cataplasmes et les enveloppements au chou et au chou frisé font des miracles en cas de goutte dans les orteils, d’otites, d’inflammations de la gorge, de fièvre (disposer alors les cataplasmes sur le dos), de douleurs articulaires ou encore de piqûres d’insectes. Le chou doit son action anti-inflammatoire aux flavonoïdes et aux glucosinolates qu’il contient. Ces derniers ont un effet antibiotique et soulagent les

Les vertus curatives de la carotte, du chou et de la betterave

maladies des voies respiratoires et les infections urinaires. Le chou est en outre riche en vitamines et en minéraux comme le calcium, le potassium, le fer et les oligoélé-

ments. Comment procéder: laver et sécher les feuilles. Couper la côte centrale, aplatir délicatement le reste des feuilles avec un rouleau à pâtisserie, disposer en tuiles,

enrouler dans un premier linge de cuisine, puis dans un second. Appliquer matin et soir pendant 1 à 12 heures.

Nettoyé Sebastian Kneipp considérait la choucroute comme le purificateur des intestins et de l’estomac et la tenait pour un des médicaments les plus sains qui soit. Elle doit ses vertus curatives à sa forte teneur


EN MAGASIN

| 63

Cinq robots ménagers Kenwood à gagner

Râper, hacher, couper, mixer: en général, parer les ingrédients est ce qui prend le plus de temps en cuisine. Heureusement, le robot multifonction Prospero KM262 de Kenwood fait ce travail pour vous. D’une puissance de 700 watts, il est pourvu d’un bol en inox d’une contenance de 4,4 l et d’un blender acrylique de 1,5 l, de six vitesses et d’un processeur équipé de trois disques. Nous mettons en jeu cinq robots ménagers d’une valeur de CHF 429.– chacun.

Tentez votre chance: - par téléphone: au 0901 560 089 (Fr. 1.–/appel d’un poste fixe) en indiquant vos nom et adresse. - par SMS: en envoyant «GAGNER», ainsi que votre adresse au 920 (Fr. 1.–/SMS). Exemple: GAGNER, Pierre Lexemple, Rue Lexemple 1, 9999 Modèleville. - par internet: en vous rendant sur www.migrosmagazine.ch (rubrique «Coup de chance». Délai de participation: 29 août 2010. Les gagnants seront informés par écrit. Pas de versement en espèces. La voie de droit est exclue. Aucune correspondance ne sera échangée. L’ÉTÉ TERMINEZ UR EN FRAÎCHE

EXTRA Dans la prochaine édition de «Migros

A la chasse avec Darbellay

Magazine», à paraître le 30 août, vous trouverez un supplément savoureux sur les délices de l’arrière-été:

phe Darbellay Suisse, Christo Président du PDC ur et un cuisinier expérimentés. est aussi un chasse ine», il a concocté un plat Pour «Migros Magaz de cerf. à base de viande

Ida aime préparer une soupe aux carottes pour sa famille. en substances amères, en acides organiques, en vitamines et en lactobacillales. Ensemble, elles stimulent la fonction intestinale en douceur, aident à lutter contre les bactéries nocives et renforcent le système immunitaire. De plus, elles détruisent les toxines et font baisser le taux de cholestérol. Si vous digérez difficilement la choucroute, ajoutez-y un peu de graines de cumin, de fenouil ou de baies de genièvre. Sachez en outre

que ce plat constitue une très bonne source de vitamine C, de potassium et d’acide folique pour l’hiver.

Protégé La carotte est l’aliment qui contient le plus de bêta-carotène. Mélangée à de la matière grasse, cette substance se transforme en vitamine A, censée améliorer la vue, assainir le sang, accélérer le

➔ La nouvelle génération de chefs aime affiner les plats avec des pommes, des poires et du raisin. ➔ En bocal: des conserves faciles à préparer. ➔ Président du PDC suisse, Christophe Darbellay sonne l’hallali de l’escalope de cerf. ➔ Trucs et astuces pour la cueillette des champignons. ➔ Caramels & Cie: des douceurs pours petits et grands. bronzage et redonner une belle couleur rosée à la peau. Elle contribue également à freiner les radicaux libres et pourrait ainsi constituer une protection contre le cancer, l’artériosclérose ou les rhumatismes. Attention cependant: il faut étuver les carottes! En effet, ce processus permet aux cellules qui contiennent le bêta-carotène de s’ouvrir, permettant ainsi à la substance de passer de l’intestin dans le sang. Si vous les dégustez

crues, ajoutez un peu d’huile afin que votre corps puisse assimiler le carotène.

Rajeuni Conseil beauté 100% nature: la betterave rouge constitue une excellente cure de jouvence. Elle contient en effet une quantité considérable de silicium, qui renforce les tissus conjonctifs, les parois vasculaires et les os.


Circuit en Cappadoce 549.– 8 jours incluse dès ension demi-p

Notre prix inclut toutes les prestations suivantes:

         



CHF

si Vols de Genève aller et retour avec SUN EXPRESS les vi taxes s e t (une filiale de Lufthansa) ou avec ONUR AIRLINES u s to Taxes d‘aéroport els   toutes le t ô h Cocktail de bienvenue  e Pourboires (hôtel et bagagistes) enève  le guid G e d Circuit selon notre programme, à n s bord d’un car moderne et climatisé  Vol emi-pensio Toutes les entrées des visites décrites dans la d notre programme 7 nuitées en hôtels exclusivement 4 étoiles (locales) sur tout le voyage 7 petits-déjeuners sous forme de buffet durant tout le circuit 7 dîners variés (grand choix) Accompagnement de A à Z durant tout le voyage par notre agent uniquement francophone et Sud de la Turquie exclusif pour les clients de Net-tours

Et pendant la semaine de prolongation:

 

st

s! i r p c om tes 

tion

P r i x d ‘a c avec

Cappadoce – une région unique à ne pas manquer

7 nuitées en hôtel 1ère classe Crystal Paraiso Verde Formule„All Inclusive“ avec 3 repas principaux (buffets), boissons locales alcoolisées, snacks, café/thé Transferts en bus moderne

Economisez CHF 300.-!

En réservant jusqu’au 9 septembre, vous paierez ce voyage au prix d’action suivant: Dates et prix (par pers. en chambre double) Voyage 4710

Prix normal Prix d‘action sem. circuit circuit prolong. Voyage 1: 29.09.–06.10.10 999.– 699.– 499.–

Circuit 8 jours / 7 nuits

Voyage 2: 06.10.–13.10.10

999.–

699.–

499.–

Voyage 3: 13.10.–20.10.10

999.–

699.–

499.–

Voyage 4: 20.10.–27.10.10

999.–

699.–

499.–

Voyage 5: 27.10.–03.11.10

999.–

699.–

499.–

Voyage 6: 03.11.–10.11.10

849.–

549.–

399.–

Voyage 7: 10.11.–17.11.10

849.–

549.–

Voyage 8: 17.11.–24.11.10

849.–

549.–

399.–

prolong. paspossible

Prestations non comprises: Supplém. chambre individuelle CHF 149. – pour circuit / 249.– semaine prolongation, l’assurance combinée frais d’annulation et aide SOS CHF 35.–. Frais de réservation: CHF 10.– par personne.

Réservez de suite chez VAC à La Chaux-de-Fonds:

e To u t

Votre programme de voyage

Göreme

Konya Embarquez avec nous pour un circuit Serhatli vers un site féerique! Partez à la découObrukhan Antalya Belek verte de fantastiques paysages montagneux, de villes souterraines et d’églises Méditérranée rupestres byzantines. 1er jour, Genève – Antalya: Après 3½ heures de vol, accueil à votre arrivée par notre guide puis transfert et nuitée à Antalya. 2è jour, Antalya – Konya - Mevlana: Départ pour Konya, la paLa piscine de Crystal Paraiso Verde Resort trie du plus mystique des poètes persans, Mevlana. Visite du couvent Mevlana, rendu célèbre par les derviches tourneurs transformé aujourd’hui en musée d’art islamique. Vous passeCombinez votre circuit avec une semaine rez la nuit à Konya. balnéaire de prolongation très reposante ! 3è jour, Konya – Serhatli – Cappadoce: Sur la route vers la Cappadoce, visite de Sultanhani, le plus grand caravansérail seldjoukide. Votre route vous conduit dans la ville souterraine de Serhatli. Dans cette région, on pense qu’il existe cinquante www.crystalhotels.com.tr de ces villes souterraines très peu ouvertes au public. Le soir, Cet hôtel 1ère classe, ouvert au printemps 2005, est situé vous atteindrez votre hôtel où vous séjournerez 3 nuits. dans un endroit calme dans la région de Belek. 4è jour, Cappadoce: Profitez aujourd’hui de la vue inoubliable Equipements: très vaste club de vacances, séparé de la sur cette superbe région de Cappadoce, ses massifs monlongue plage de sable et de fins galets par un bras de mer tagneux aux formes lunaires et féeriques. L’étrangeté de ces dans un panorama naturel protégé. Grand hall d’entrée paysages a été provoquée par un volcan dont les éruptions à avec lobby bar, cinéma, coiffeur, très beau jardin avec deux répétition rejetèrent des quantités de cendres alentour. Au VIIè grandes piscines (1100m2), toboggans. Chaises longues et siècle, les premiers habitants s’y réfugièrent suivis ensuite par parasols gratuits à la piscine et à la plage. Restaurant à la des moines installés dans des églises, couvents, chapelles. carte et copieux buffets servis au restaurant principal. Pisci5è jour, Cappadoce – Göreme: Visite de Göreme et de sa fane couverte avec centre wellness. meuse vallée. Ici, la nature s’est abandonnée à la fantaisie. Hébergement: les 583 chambres sont bien équipées de Des paysages saisissants de parois rocheuses, pyramides de bain/douche/WC, climatisation, minibar, sèche-cheveux, TV tuf et cheminées de fée. Continuation dans la vallée de Simépar satellite et balcon ou terrasse. on, nommée aussi la vallée des «Moines». Vous serez éblouis Sport/divertissement: vous disposez gratuitement de par l’originalité et la perfection de ces pyramides de tuf en courts de tennis, pédalo, canoë, mini golf ainsi que d’un ayant l’occasion de les approcher de plus près à Uchisar. centre de fitness. Animation assurée tout en douceur dans 6è jour, Göreme – Obrukhan: En route pour le fameux carala journée et en soirée avec des shows attrayants. vansérail seldjoukide d’Obrukhan. Votre journée continue en „All Inclusive“: avec buffets, boissons même les boissons traversant les superbes paysages de la chaîne du Taurus vers alcoolisées locales ainsi que les snacks sont compris. Antalya où vous resterez les deux dernières nuits. Votre lieu de vacances Belek: Belek, l’ancien petit port de 7è jour, Obrukhan – Antalya: Visite d’Antalya, la plus belle ville pêche, s’est aujourd’hui métamorphosé en un petit paradis de la Riviera turque. Vous y découvrirez le minaret cannelé Yivde vacances doté d’une des meilleures infrastructures hôteli, la porte d’Hadrian et l’ambiance animée qui règne dans le lières. Idéalement situé d’une part, près des vestiges antiques marché et les rues adjacentes. Votre tour s’achève par la visite d’Aspendos et de Pergé et d’autre part, de l’animation des vildes cascades de Karpuzkaldran. les d’Antalya et d’Alanya, ce coin bénéficie d’un emplacement 8è jour, Antalya – Genève: Transfert à l’aéroport pour votre très apprécié et de longues plages de sable s’étendant sur 10 voyage de retour vers Genève ou transfert à votre hôtel pour km avec de fantastiques possibilités balnéaires et nautiques. une semaine de prolongation à Belek.

✆ 0848 840 905

ou sur internet: www.net–tours.ch

Lundi au vendredi 7h30 à 20h et samedi 8h à 12h

Crystal Paraiso Verde ★★★★★

Vos avantages –  Des prix très bas grâce à la vente directe  Nous sommes membre du fonds de garantie légal de la branche suisse du voyage

 Droit de résiliation gratuit dans un délai de 7 jours après réservation effective

Organisation et réalisation: net–tours


La couche la plus sèche de Pampers – maintenant 20% plus fin !

VALEUR FR.

Achat minimal: Fr. 29.90 Valable du 24.8. au 13.9.2010

5.–

RABAIS

NOUVEAU

Toutes les couches Pampers Active Fit et Newborn Utilisable dans les plus grands magasins Migros de Suisse. Si un multiple du montant d’achat est atteint, plusieurs coupons de rabais identiques à celui-ci peuvent être remis en paiement. Non cumulable avec d’autres coupons.

Pampers est en vente à votre Migros


66 | Migros Magazine 34, 23 août 2010

Les pains bis et mi-blancs sont uniquement confectionnés avec des céréales suisses.

Nouveaux emballages pour trois classiques

Les pains bis, mi-blancs et complets ont la faveur des clients Migros qui, désormais, les trouveront encore plus rapidement en rayon.

U

n trio de choc: les pains bis, mi-blancs et complets sont les trois variétés les plus appréciées de l’assortiment de spécialités boulangères Migros. Ainsi, à eux seuls, ils représentent près de 20% des ventes annuelles de pain, qui s’élèvent au total à 138 000 000 pièces. Au niveau prix aussi, les trois délices Migros font bonne figure

et n’ont pas à rougir de la comparaison. Afin que les clients trouvent sans effort leurs pains préférés, les pains bis, mi-blancs et complets se parent d’un nouvel emballage. Plus transparent, celui-ci permet de mieux visualiser leur contenu. Comme pour tous les autres pains Jowa, un code de couleurs régit l’assortiment: jaune pour la

farine mi-blanche, rouge pour la farine bise et vert pour la farine complète. Les trois pains préférés des consommateurs sont confectionnés dans les huit boulangeries régionales de Jowa. De cette façon, Migros est à même de livrer ses magasins en pains frais jusqu’à quatre fois par jour. Dora Horvath


EN MAGASIN

| 67

Les pains favoris des Suisses

Haute qualité – petits prix: les pains mi-blancs, bis et complets sont cuits chaque jour dans les boulangeries Jowa de Migros.

ANCIEN

NOUVEAU

Pain mi-blanc, 250 g, Fr. –.90 Pain mi-blanc, 500 g, Fr. 1.15 Pain mi-blanc, 1 kg, Fr. 2.10

ANCIEN

NOUVEAU

Pain bis, 250 g, Fr. –.90 Pain bis, 500 g, Fr. 1.10 Pain bis, 1 kg, Fr. 1.90

ANCIEN

NOUVEAU

Pain complet, 500 g, Fr. 1.80


ACTION OFFRES VALABLES SEULEMENT DU 24.8 AU 6.9.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

PLUS D'ORDRE EN SUISSE AVEC LES PRODUITS

24.90 au lie

0 29.9 u de 39.80

u de 37.50

au lie

Petites boîtes à tiroir le lot de 3, bleu océan

Tour à roulettes Quadrix avec 4 tiroirs, anthracite

9.9u0de 15.– Boîtes Ranger A5, le lot de 2, bleu océan Boîtes Ranger A4, le lot de 2, bleu océan 14.90 au lieu de 22.–

au lieu de 42.–

23.90 au lie

u de 38.90

Boîte à roulettes à glisser sous le lit avec couvercle anthracite/transparente

0 18.9 u de 29.–

au lie

30.–

!

au lie

Boîte à 6 roulettes avec couvercle bleu océan/transparente

12.90 Livingbox small blanche

Boîtes Top Box A3 avec couvercle, le lot de 2, anthracites/ transparentes

19.90 au lieu

de 25.80

Grandes bo îte polyester le s en lot de 2, grises

Disponibles dans les plus grands magasins Migros

Rotho est en vente à votre Migros


EN MAGASIN

Migros Magazine 34, 23 août 2010

| 69

Relooké

Tout le monde connaît les boissons Bifidus disponibles en trois arômes: fraise, orange/carotte et multifruits. Désormais, ces précieux shots se parent d’un nouveau look. Leur système de fermeture a lui aussi été revu afin que vous ne perdiez aucune goutte de ce précieux liquide. Drink Bifidus fraise, 6 x 65 ml, Fr. 3.50

NOUVEL EMBALLAGE

Or liquide

Démarrez la journée en beauté en garnissant vos tartines de miel de nectar bio, tout en faisant un geste pour l’environnement. En le dégustant, vous aurez l’impression de respirer les parfums envoûtants d’un pré en fleurs. Etant donné que ce miel est très liquide, il se laisser tartiner sans peine. Miel de nectar liquide bio, 250 g,

NOUVEAU À MIGROS

Fr. 3.10*

* En vente dans les plus grands magasins

Un régal inédit

Les nouveaux flocons Pane Passione sont tout aussi croquants et rustiques que le pain éponyme façonné à la main. Pauvres en sucre et en graisses, ils se marient à merveille avec du lait, du yogourt ou des fruits. Flakes Pane Passione, 300 g, Fr. 4.90

NOUVEAU À MIGROS

Bon et bio

L’assortiment de yogourts bio s’enrichit de nouveaux arômes: pomme/poire et citron, ainsi que mocca, fraise & citron en lot de quatre. Yogourt fraise & citron bio, 4 x 125 g,

Fr. 2.60

BON & BON MARCHÉ FR. 9.75

Taboulé aux poivrons Entrée pour 4 personnes

➔ Mélanger la semoule de couscous (sans cuisson) à la sauce tomate toute prête, laisser gonfler 30 minutes. Fr. 5.90 ➔ Couper 1 poivron et 1 tomate en petits morceaux. Hacher fin 1 bouquet de menthe et ajouter le tout. Assaisonner avec le jus d’un demi-citron, du poivre et un peu de sauce Worcester. Réserver au frais. Env. Fr. 3.85 Conseil: ajouter 1 petit piment épépiné finement haché pour donner plus de peps.

NOUVEAU À MIGROS

+


EN MAGASIN

Migros Magazine 34, 23 août 2010

Pour votre chien

Les aliments Asco Supreme savent séduire Médor. Normal: ils contiennent les meilleurs ingrédients.

Photo Fotex/Karl-Heinz Bormann

L

es chiens sont une source de joie permanente. Il est donc naturel que leurs maîtres souhaitent faire plaisir à leurs compagnons à quatre pattes en leur offrant la meilleure des nourritures. Les produits Asco Supreme – la nouvelle ligne premium d’Asco – contiennent tous les nutriments dont les chiens ont besoin pour rester en forme et en bonne santé. Ils sont préparés avec le plus grand soin à l’aide d’ingrédients naturels de qualité afin qu’ils conservent leur valeur nutritive.

La gamme Asco Supreme convient bien aux chiens de petite à moyenne taille. Les deux savoureux menus à la viande et aux légumes sont riches en vitamines et assurent une alimentation complète aux chiens. Pour varier les plaisirs, vous avez le choix entre poulet et bœuf. Si vous voulez récompenser votre animal lorsqu’il a été sage, offrez lui un snack au poisson ou à l’autruche, des produits savoureux et pauvres en graisses. Et n’oubliez pas de le gratifier de caresses.

De la ligne Asco Supreme: snack au poisson de l’Atlantique, 260 g, Fr. 3.90, menu à la volaille, petits pois et carottes, 4 x 150 g, Fr. 5.90, menu au bœuf et peperoni, 4 x 150 g, Fr. 5.90

| 71


72 | Migros Magazine 34, 23 août 2010

Tous à table avec Helena

Quel succès! Plus de 650 photos ont été envoyées à l’occasion du deuxième volet du concours Homestorys de Micasa afin de tenter de gagner une table Helena en chêne massif ainsi que six chaises Regina d’une valeur de Fr. 3290. Nous vous présentons ici les quatre grands gagnants avec leur nouvelle salle à manger.

Pour travailler et manger

«Elle est rectangulaire», se réjouit Simone Groth, de Zurich, en admirant le design d’Helena. L’étudiante en gestion en avait en effet assez de manger et de potasser sur sa table ovale. C’est que celle-ci prenait trop de place. De plus, les lourds classeurs finissaient toujours par chuter sur le sol. Les six chaises Regina constituent également un plus bienvenu, aussi bien pour accueillir des groupes de travail que pour savourer des repas conviviaux. Simone est bien sûr enchantée par l’esthétique de ses nouveaux meubles: «La table de style ancien et les chaises noires vont très bien avec le sol clair, c’est cool! Helena est une vraie reine de beauté, et les Regina de parfaites dames de compagnie.»

Texte Angela Weibel, photos René Ruis, stylisme Uschi Stähli

Micasa est en fête: son catalogue 2010/2011 sort aujourd’hui et le dernier volet du concours Homestorys Micasa permettra à quatre personnes de remporter un canapé. Infos: www.micasa.ch.

A commander en ligne


EN MAGASIN

| 73

La famille avant tout Une semaine sur deux, la famille Tran se réunit à Renens (VD): à la mode vietnamienne et avec un humour bien européen, près de douze personnes se retrouvent autour de spécialités asiatiques. Une organisation logistique qui force le respect, surtout avant l’arrivée d’Helena: il y a encore un mois, la grande tribu prenait place autour d’une table deux fois plus petite! La joyeuse assemblée peut remercier Khuê Tran, 27 ans, car c’est grâce à elle qu’elle peut désormais s’attabler plus confortablement. La jeune architecte très créative a en effet immortalisé une de ces rencontres haute en couleur sur la pellicule, remportant ainsi l’adhésion unanime du jury.

De bonnes résolutions?

Cabossée, rayée, écaillée: l’ancienne table de la famille Ammann, d’Engelburg, près de Saint-Gall, était bonne pour la retraite. C’est donc bien volontiers qu’elle a cédé sa place à Helena. L’occasion pour les enfants d’apprendre les bonnes manières à table? Pas sûr. Pour Leonie, 4 ans, et Joelle, 2 ans, il est parfois plus amusant de manger les spaghettis sans couverts… Au grand désespoir de leurs parents, Franziska et Markus. Heureusement, les chaises et la table sont très simples à entretenir et se nettoent facilement avec un chiffon humide.

Romantisme et confort

Quand Martin Werle tend amoureusement un amusebouche à Martina Hrouda, seule Helena est témoin de la scène. Les tourtereaux bâlois partagent leur amour sans nuage autour de leur nouvelle table, assis sur des chaises dignes de ce nom. «Les six Regina sont super, nous avons enfin des chaises d’adultes», rigole l’heureuse gagnante, qui fait ici allusion à leur ancien mobilier asiatique. Le couple avait en effet ramené d’un voyage au Japon des chaises traditionnelles d’à peine 50 cm de haut – pas toujours très confortables. Martin se réjouit tout particulièrement de ce nouvel ensemble Micasa: il pourra enfin étendre ses longues jambes.


74 |

EN MAGASIN

Migros Magazine 34, 23 août 2010

Tuyaux bouchés?

NOUVEAU À MIGROS

De la propreté en cuisine

Quand vous épluchez les légumes, il n’est pas rare que des petits morceaux voltigent un peu partout dans la cuisine. Un problème réglé avec les nouveaux sachets multiusage No 17 de Tangan qui vous en débarrassent en un tournemain. Grâce à leur fond stable et leur lien de fermeture, ces sachets de huit litres tiennent facilement debout et se ferment aisément. Sachets multiusage No 17 Tangan, 8 litres, 20 sachets, Fr. 1.90

Un snack sain

Le fait de ronger ou de mâcher des aliments permet à votre chien de garder des dents saines jusqu’à un âge avancé. En prenant en gueule les bandes à mâcher Asco, Médor produit davantage de salive qui contient des enzymes et des minéraux importants pour le nettoyage des dents. Ces snacks sont enrichis avec des protéines de petit-lait qui produisent des enzymes supplémentaires excellentes pour l’hygiène buccale. Bandes à mâcher pour l’hygiène dentaire Asco, 140 g, Fr. 7.90

NOUVEAU À MIGROS NOUVEAU À MIGROS

Aux oméga-3

Dès qu’il aperçoit les bâtonnets Cat Delight de Selina, Minou ronronne de plaisir. Ces friandises liquides pour chat sont très saines car elles contiennent de la taurine, qui améliore la vue de votre petit fauve et des oméga- 3, qui lui donnent une peau et un pelage sains. Vous pouvez mélanger le contenu de ces sept petits sachets individuels à la nourriture habituelle de votre félin ou le servir séparément dans une cuillère. Cat Delight au saumon Selina, 105 g, Fr. 3.-

Cette ventouse Miobrill rend de fiers services quand votre lavabo ou votre baignoire sont bouchés. Son manche est en bois FSC, un label qui garantit que les forêts sont exploitées de manière respectueuse de l’environnement. Ventouse Miobrill FSC,

Fr. 5.50*

* En vente dans les plus grands magasins.

NOUVEAU À MIGROS


Nouveau: 35 pays à partir de 15 centimes* Promo!

Sans abo Nokia 2220 slide CHF

49.– www.yallo.ch

Egalement disponible sans mobile:

Slider Grand écran TFT Appareil photo VGA

Carte SIM yallo incluse avec CHF 5.– de crédit de conversation. SIM-Lock de 24 mois, Dans la limite des stocks disponibles.

Carte SIM yallo CHF

9.90 au lieu de 20.–

avec CHF 20.– de crédit de conversation

* CHF 0.15/min. pour les appels avec yallo Prepaid depuis la Suisse vers le réseau fixe des pays suivants: France, Allemagne, Autriche, Italie, Andorre, Belgique, Bosnie Herzégovine, Brésil, Canada, Croatie, Danemark, Espagne, EtatsUnis, Finlande, Grèce, Grande-Bretagne, Hongrie, Irlande, Kosovo, Luxembourg, Malte, Macédoine, Monténégro, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Roumanie, République de Saint-Marin, Suède, Serbie, Slovaquie, République tchèque, Turquie, Ukraine. Vers le réseau mobile CHF 0.25/min. Toutes les informations et tous les tarifs sur www.yallo.ch

Désormais chez

Pour 39 francs des assiettes qui ne seront plus jamais ennuyeuses.

Abonnement d’un an pour Fr. 39.– et votre cadeau: le livre de cuisine «Salades» d’une valeur de Fr. 29.–. Commandez maintenant: 0848 877 848

Mobile électrique Pony

puissance, sécurité, innovation Sans permis de conduire et le confort sur 4 roues

Brochures / Essai gratuit Lukas Jenni SARL • Case postal 213 • CH-1820 Montreux 2

Vous pouvez aussi commander un abonnement d’une année à Cuisine de Saison pour seulement Fr. 39.– sur www.saison.ch/fr/abo

Le bon goût est toujours de saison.

Merci d‘envoyer gratuitement une brochure à: Nom, Prénom:

Rue:

NPA et localité:

Téléphone:

MM

80049526

Tél. 021 965 32 64 • www.lukas-jenni.ch


76 | Migros Magazine 34, 23 août 2010

F

ilets de féra du lac, ratatouille de saison et pommes de terre sautées. Le menu concocté aujourd’hui par Stéphane Montangero conviendrait-il à des écoliers? «En tout cas, c’est autre chose que les traditionnels sticks de poisson panés baignant dans la mayonnaise», s’amuse le secrétaire général de la Fédération Fourchette verte, qui décerne un label aux restaurants proposant au moins un menu (ou une assiette du jour) équilibré. Au-delà de son rôle, le Vaudois adhère totalement à ce précepte de son employeur: l’apprentissage du goût doit débuter dès le plus jeune âge. D’ailleurs, près de 60% des établissements labellisés servent des repas à des... enfants. «C’est dans les écoles, les crèches, les garderies que se forment les habitudes alimentaires», déclare Stéphane Montangero. Il est aussi d’avis qu’il faut tordre le cou aux clichés, à savoir par exemple que les têtes blondes n’aiment pas les légumes. «A cet âge-là, ils ont besoin de goûter plusieurs fois au même aliment avant de pouvoir déterminer s’ils l’apprécient ou pas.» Enseigner aux petits le plaisir de manger sainement: voilà une donnée qui demeure au cœur des préoccupations du label. D’où le slogan de sa déclinaison junior: «Fourchette verte, c’est trop bon!»

Privilégier le goût naturel des légumes

Pour sa ratatouille, Stéphane Montangero a donc opté pour une recette qui fait la part belle au goût naturel des légumes: une pointe d’huile d’olive raffinée seulement et une cuisson progressive des aliments. «Ajoutées au dernier moment, les courgettes conservent

Secrets de cuisine er c’est… Pour vous, cuisin notamment pour Hyper important, pour santé, mais aussi des questions de er. ng ma ir des gens à le plaisir de recevo at favori? Quel est votre pl s assez isons. J’ai des goût sa s Ça dépend de bout légumes crus, un simples: quelques vin, n bo de rre ve ge, un de pain, du froma et je suis comblé! au z-vous pour rien Que ne mangerie monde? ingurgiter. on est prêt à tout Quand on a faim, int de po au être affamé J’espère ne jamais me plaît ne i qu e elque chos devoir manger qu pas.

e? ujours en réserv Qu’avez-vous to s, te pâ s de is: s am De quoi recevoir de rtout des Su is. fra es um des fruits et des lég . carottes: j’adore ça un z-vous partager Avec qui aimerie repas? on que qui a pêché le poiss Avec la personne rce qu’il er aujourd’hui, pa nous allons dégust eille difficile mais qui év exerce un métier les papilles.

leur croquant et les tomates leur fermeté», se délecte-t-il à l’avance. Pour l’assaisonnement, quelques brins de thym et de romarin poussant sur sa terrasse feront l’affaire. Quant aux pommes de terre, bien que sautées, elles n’auront droit, elles aussi, qu’à une cuillerée d’huile de colza de type HOLL – qui résiste mieux à la chaleur – et une petite pincée de sel. Deux mesures – apport de

Sa mission? Eveiller le

Allier alimentation équilibrée et plaisir de manger – jusque dans les cuisines scolaires –, tel est le avec Stéphane Montangero, secrétaire général de la fédération.


CUISINE DE SAISON

STÉPHANE MONTANGERO

| 77

Stéphane Montangero: «J’adore cuisiner. Ça me vide la tête et ça laisse la place à une certaine créativité.»

DÉTAILLER les légumes et les champignons en bouchées.

AJOUTER les poivrons. REMUER et poursuivre la cuisson pendant 10 minutes. BADIGEONNER les filets de féra en milieu de cuisson.

goût des enfants credo du label Fourchette verte. Démonstration autour des fourneaux


78 | Migros Magazine 34, 23 août 2010

sodium modéré et utilisation adéquate, en faibles quantités, de matières grasses de bonne qualité nutritionnelle – qui collent parfaitement aux recommandations du label. Dans le même ordre d’idées, il a choisi des légumes de saison et de proximité, issus de la culture bio. «Par conviction personnelle, précise-t-il. Mais je suis conscient de la chance que j’ai de pouvoir m’offrir ces produits.» Son statut de privilégié, l’élu socialiste au Grand Conseil vaudois y reviendra à plusieurs reprises. Une sensibilité qui n’est certainement pas étrangère à ses cinq années passées à la tête de la fondation Mère Sofia. Depuis sa création en 1992, l’institution lausannoise distribue, entre autres, la soupe populaire aux plus démunis: «Pour beaucoup d’entre eux, c’est le seul repas de la journée», déplore le Vaudois.

Un combat contre les fléaux de l’alimentation

La faim dans le monde d’un côté et la malbouffe de l’autre. Voilà pour Stéphane Montangero les deux fléaux liés à l’alimentation auxquels notre société doit faire face aujourd’hui. Ainsi, après avoir tenté de remédier, dans une certaine mesure, au premier, le socialiste s’attaque à bras le corps au second, sous sa casquette de secrétaire général de la Fourchette verte, qu’il porte depuis plus d’un an. «J’ai besoin d’avoir une cause à défendre», reconnaît-il. Les combats à mener de ce côté-là, notamment auprès des juniors? «Outre l’apprentissage du goût, il s’agit de sensibiliser les enfants au concept de satiété. De leur enseigner à s’arrêter lorsqu’ils n’ont plus faim. Ils sont encore trop nombreux à manger n’importe quoi, de manière systématique, devant la télévision.» Grignoter devant le petit écran, voilà une habitude dont Stéphane Montangero a tenu lui-même à se défaire au fil du temps. Car le Vaudois n’a pas toujours été un adepte de l’alimentation équilibrée. «Je ne me voile pas la face, je sais que je suis en excès pondéral.

«Je ne me voile pas la face, je sais que je suis en excès pondéral. Mais aujourd’hui, je maîtrise mieux mon poids. forcément ingurgiter des repas lourds ou gras.»

«Les enfants sont encore trop nombreux à manger n’importe quoi» Mais aujourd’hui, je maîtrise mieux mon poids. J’ai appris qu’on peut se régaler sans forcément ingurgiter des repas lourds ou gras. J’essaie donc de manger équilibré, sans pour autant me priver: je reste un bon vivant!»

Le plaisir de manger… et de cuisiner

Un bon vivant qui aime également passer derrière les fourneaux. «J’adore, ça me vide la tête et ça laisse la place à une

certaine créativité.» Sa cuisine, il la partage avec son amie, la préparation des repas incombant soit à l’un, soit à l’autre. «Chez mes parents, il m’arrivait souvent d’aider ma maman. Avec le temps, je suis passé de commis à chef. Maintenant, je concocte souvent moi-même les soupers de Noël en famille.» Un passage chez les scouts – près de vingt ans, tout de même – lui enseigne également à cuisiner en grande quantité: «C’est

comme ça qu’on apprend, en mettant la main à la pâte. En brûlant une ou deux casseroles laissées trop longtemps sur le feu…» Il glissera encore avec un brin d’appréhension au cours de la conversation: «C’est beaucoup plus facile de préparer un repas pour quarante personnes pendant un camp scout qu’un dîner pour un photographe et une journaliste…» Qu’il se rassure, le bilan est positif: les filets de féra fleurent bon le poisson, les pommes de terre ne baignent pas dans l’huile, et les légumes – courgettes croquantes et aubergines fondantes – sont cuits à la perfection. L’objectif – conjuguer goût, équilibre et simplicité – est atteint. Tania Araman Photos François Wavre/Rezo

Plus d’infos: www.fourchetteverte.ch


CUISINE DE SAISON

STÉPHANE MONTANGERO

| 79

Filets de féra et ratatouille Les portions de légumes sur l’assiette photographiée ne correspondent pas au label fourchette verte

Une recette de Stéphane Montangero

PRÉPARATION

J’ai appris qu’on peut se régaler sans

1) Exprimer le jus des citrons. Le mélanger avec une quantité équivalente d’eau. Saler et poivrer. Y faire mariner le poisson durant 30 minutes.

INGRÉDIENTS POUR 4 PERSONNES

D savoureuses De recettes sur www.saison.ch Pour s’abonner: 0848 87 7777, abonnements@saison.ch (39 fr. seulement pour 12 numéros)

3 citrons 2 dl d’eau sel, poivre 4 filets de féra d’env. 140 g 2 oignons 1 gousse d’ail 2 branchettes de thym 2 branchettes de romarin 2 poivrons 2 courgettes 1 aubergine 4 tomates 3 gros champignons de Paris 2 cs d’huile d’olive

2) Hacher les oignons, l’ail et les fines herbes. Partager les poivrons en deux, les épépiner et les couper en bouchées. Détailler également les autres légumes et les champignons en bouchées. 3) Préchauffer le four à 200 °C. Faire suer les oignons dans l’huile. Ajouter l’aubergine, les poivrons et le reste de l’eau. Laisser mijoter 10 min. Ajouter les champignons, les courgettes et l’ail et poursuivre la cuisson à feu doux pendant 10 min. Ajouter les tomates et laisser

mijoter encore 5 min. Assaisonner avec sel, poivre et fines herbes. 4) Disposer les filets de féra sur une plaque chemisée de papier sulfurisé. Les faire cuire 8-10 min au milieu du four, en les badigeonnant d’un peu de marinade entre-deux. Dresser le poisson avec la ratatouille. Suggestion Servir avec des pommes de terre sautées et des rondelles de citron. Préparation: env. 40 min Valeur nutritive Par personne, env. 31 g de protéines, 11 g de lipides, 16 g de glucides, 1250 kJ / 290 kcal


80 | Migros Magazine 34, 23 août 2010

PETIT PRÉCIS CULINAIRE

Une cuisine colorée

Les herbes et les fleurs donnent un plus gustatif et esthétique à vos mets. Le point sur le sujet avec Andrea Pistorius, collaboratrice au magazine «Cuisine de Saison».

Origan

Violette, pensée, hibiscus, pâquerette ou mélisse?

La violette est très appréciée pour son parfum. Fraîche ou confite au sucre, elle est idéale pour garnir une salade, une tarte ou un dessert, ou encore pour aromatiser le vinaigre. Avec leurs couleurs variées, les pensées remplissent le même rôle, bien qu’elles brillent plus par leur aspect que par leurs arômes. Tel n’est pas le cas de la pâquerette, à la fois belle et savoureuse. Les jeunes fleurs sont douces lorsqu’elles sont à demi-ouvertes et légèrement amères lorsqu’elles sont complètement épanouies. Les magnifiques pétales rouges de la mélisse dorée dégagent un par-

fum épicé intense qui relève les plats doux et piquants. On peut aussi les faire infuser dans l’eau chaude pour en faire une boisson, une fois refroidie, très désaltérante. Enfin l’hibiscus est une plante très polyvalente. Ses fleurs d’un rose intense, aux allures exotiques, garnissent de nombreux plats et donnent un sirop que l’on mélange volontiers aux vins mousseux. En Afrique du nord, le thé d’hibiscus est une boisson qui étanche idéalement la soif.

Conseils pour la récolte et la conservation

Le meilleur moment pour cueillir les fleurs et les herbes est la fin de matinée. Pour ce faire, le mieux est de couper à la main, délicatement, les dernières pousses, feuilles ou fleurs. De cette façon, les plantes restent compactes et continuent de pousser vigoureusement. Pour qu’elles conservent leurs arômes, les herbes et les fleurs cueillies doivent être travaillées rapidement. Après les avoir soigneusement lavées et séchées à l’aide d’un linge de cuisine, conservez-les au réfrigérateur dans des boîtes à herbes aromatiques spéciales en vente à Migros. Dans ces récipients, les plantes sensibles restent fraîches jusqu’à trois fois plus longtemps. Les herbes doivent être hachées juste avant d’être utilisées sous peine de perdre rapidement leur saveur. Certaines peuvent aussi être congelées. Quant aux fleurs, elles doivent absolument être utilisées fraîches. Evitez autant que possible de les rincer et de les sécher et disposezles au dernier moment sur l’assiette, juste avant de servir.

Capucine Lavande

Photos Istockphoto, Fotolia

J

eannot Lapin n’est pas le seul à apprécier les fleurs et les herbettes. De plus en plus de végétaux comestibles sont en effet utilisés en cuisine, pour leurs qualités ornementales bien sûr, mais aussi parce qu’ils donnent un petit quelque chose en plus aux créations culinaires. Toutes les fleurs des plantes utilisées en cuisine se mangent. Certaines ont la même saveur que les feuilles: c’est le cas du basilic, de la lavande, de la marjolaine, de la menthe, de l’origan, du romarin, de la sauge, de la capucine ou encore du thym. Le plus souvent toutefois, elles sont un peu plus sucrées que les feuilles. La camomille et les fleurs d’achillée sont en principe, elles aussi, comestibles et ornent joliment les salades. Les fleurs présentant une diversité quasi infinie d’arômes, de formes et de couleurs, il vous suffit de donner libre cours à votre créativité pour décorer vos assiettes.

Goût: relevé, fort. Idéal sur la pizza lorsqu’il est séché. Utilisation: l’origan fait bon ménage avec les tomates et les viandes grillées. Cette herbe aux fleurs roses est également une des seules à gagner en saveur une fois séchée.

Goût: intense et floral. A utiliser avec parcimonie. Utilisation: si cette plante très répandue en Provence est souvent utilisée pour fabriquer des savons, elle relève aussi superbement un rôti d’agneau ou un plat de pommes de terre. On se sert aussi de la fleur de lavande, fraîche ou confite au sucre, pour parfumer les glaces, les pâtisseries, les sauces à salade ou encore le miel.

Goût: frais et poivré. Utilisation: les feuilles et les fleurs accompagnent très bien les salades. Comestibles, les fleurs sont aussi un régal pour l’œil. Elles ne doivent être disposées sur l’assiette qu’au dernier moment. Les feuilles concassées servent à assaisonner les sauces, les dips ainsi que les mets aux pommes de terre et aux œufs.


CUISINE DE SAISON

| 81

Sauge

Thym

Goût: très aromatique, légèrement amer. Utilisation: difficile de s’en passer dans la cuisine méditerranéenne! Le thym accompagne idéalement les viandes, poissons et légumes, et les rend plus digestes. Il peut aussi être séché.

Goût: austère, légèrement amer et un peu savonneux. A utiliser avec parcimonie. Utilisation: idéal avec le poisson grillé, l’agneau, le veau, le gibier et le foie. La sauge est bien sûr un ingrédient incontournable du saltimbocca. En tisane, elle soulage les maux de gorge.


OFFRES VALABLES DU 24.8 AU 2.9.2010 ET JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK SUR TOUTES LES COUCHES ILLUSTRÉES ET D’AUTRES COUCHES HUGGIES® SUPER-DRY

GRA ! Gan TUIT td e* e toilett

3 pour 2

49.8074.70 au lieu de

p. ex. Huggies® Super-Dry 3 x 56 couches * Vous recevrez un gant de toilette contre 2 codes-barres (codes EAN) de Huggies® Super-Dry. Pour en savoir plus, consultez www.huggies.ch

Huggies est en vente à votre Migros

ACTION 20% DE RÉDUCTION VALABLE DU 24.8 AU 6.9.2010 SUR TOUS LES PRODUITS WILKINSON

NEU AU E NOUVVITÀ NO

6.80de 8.50 au lieu

p. ex. Xtreme 3 Sensitive Rasoir jetable en lot de 4+2

15.1de018.90 au lieu

p. ex. rasoir Quattro for Women Bikini

www.wilkinson-sword.ch

Wilkinson est en vente à votre Migros


VOTRE RÉGION MIGROS AAR

Migros Migros Magazine Ma Magaz gazine gaz ine 34, 34, 23 23 août août 2010 2010

| 83

BRÈVES B RÈVES

Produit de la semaine Mixeur de table Mio Star Margarita - Pour mélanger, réduire en purée, hacher, couper. Permet de préparer facilement drinks, jus de fruits, frappés, shakes, sorbets, etc. Récipient de 1,5 l de contenance, couvercle avec ouverture pour remplissage. Trois vitesses et fonction intermittente, fermeture de sécurité. Puissance 450 W et couteau acier. Fr. 49.90 avec 2 ans de garantie.

Chasse au trésor en compagnie de Crazy David.

Offre Ecole-club Pas vraiment de notion des instruments à vent? Et pourtant, swinguer au son de la trompette, du saxophone ou encore faire retentir un didgeridoo vous tente? L’Ecole-club Migros vous offre le cours adapté et vous aide à trouver la tonalité. Informations sur www.ecole-club.ch ou au tél. 0844 844 900.

InterMezzo «M comme meilleur.» Ce slogan ne serait-il pas également valable pour les personnes travaillant à la pu et au pub ma marketing à Mi Migros qui on réussi à ont pr proposer de produits des en promoti 30% tion pl cher? plus La question re reste ou ouverte.

Teintes d’automne sur le Gurten Une offre multiple et variée pour la fin de l’été.

D

es salsas endiablées et de la musique électronique. Pour les enfants, Al Capone, Halloween et la fête des trains à vapeur. Pour tous, l’occasion de se détendre et d’admirer l’exposition «Ruhesteine».

L’Association suisse des sculpteurs et tailleurs de pierre (Schweizer Bildhauer- und Steinmetzmeister Verband – VSBS), fête cette année ses 100 ans. A cette occasion, elle expose sur le Gurten, durant trois

semaines, une sélection de vingtcinq œuvres pour le plaisir des promeneurs. Pour cet anniversaire, seize sculpteurs et sculptrices vont présenter, loin du bruit et de l’agitation, leurs pierres


84 | Migros Magazine 34, 23 août 2010

Programme ➔ Chaque mercredi, de 14 h à 17 h Fête des pirates, trésors, Jurassic Parc, dinosaures, squelettes, Al Capone, Halloween Party ➔ Du sa. 11. 9 au di. 3.10 Exposition «Ruhesteine» au Parc du Gurten Samedi 11 septembre, à 14 h vernissage ➔ Di. 12.9, Brunch et Fête de la vapeur De 9 h à 14 h: brunch au restaurant Tapis Rouge De 10 h à 17 h: fête de la vapeur au Parc de jeux ➔ Ve. 17.9 / 8.10 Eltern John, de 22 h à 2 h 30 Disco rock & oldies, avec tirage au sort de minuit

Grande fête de la vapeur le 12 septembre sur le Gurten

➔ Sa. 18.9 Audiothèque, de 23 h à 5 h Musique de danse électronique sur deux étages. Saison 3 – audiotheque.ch. Avec Barem, audiotheque. DJ’s & Friends (Fr. 25.–)

«expression du silence». Leurs prédécesseurs ont, pendant des siècles, construit des églises, des cathédrales et leurs trésors sacrés, des parlements et des bâtiments administratifs, sans oublier un nombre de tours impressionnant. Ces sculpteurs du passé ont orné des façades, fontaines et arcades, érigé des monuments, statues et, dans les cimetières, des pierres tombales qui racontent depuis des siècles l’histoire d’un lieu et de ses habitants. Les visiteurs du Gurten pourront à leur tour s’émerveiller en parcourant le magnifique parc, animé de pierres sculptées invitant au repos et à la réflexion.

➔ Sa. 2.10 Gurten Salsa, de 21 h 30 à 2 h 30 Noche de Gala, 2 Floors, Dj Viti Swing, Dj Buena Vista, Dj Delirio, Dj Mijail

vités valaisans, d’Obergoms plus précisément, et une foule d’autres attractions. Au programme également, une séance d’autographes en compagnie de l’as du ski Daniel Albrecht.

Crazy Davids Gurten Club

Le mercredi après-midi reste naturellement celui de Crazy David qui propose plus qu’un simple passe-temps en invitant les enfants à partager de nouvelles aventures. Promu capitaine, notre héros emmène les bambins à travers le parc à la recherche de fabuleux trésors en s’aidant de la carte secrète des pirates. Il y aura des histoires de dinosaures et même

«Ruhestein», une œuvre du sculpteur Christof Cartier.

un moment pour bricoler des squelettes du temps passé. Pour les téméraires, il y aura le dangereux Al Capone de Chicago des années 1930 ainsi que l’incontournable mais toujours revigorante fête d’Halloween. La Fête de la vapeur: ce jourlà, les petites locomotives cra-

chent de la vapeur et sifflent pour le plaisir des petits et des grands. Ce spectacle, qui revient fidèlement chaque année, commence par un délicieux brunch, puis c’est le moment de l’ouverture du Parc du Gurten avec ses lieux de concert, et l’arrivée des locomotives venues en voisines, des in-

Eltern John et Audiotheque.ch

La disco rock & oldies Eltern John reprend après sa pause estivale. Elle offre le meilleur de ses rythmes une fois par mois sans oublier son concours de minuit. Le jeune label bernois Audiotheque.ch fait monter sur le Gurten des groupes de musique électronique de grande classe. Ils se distinguent par leur sûreté de style et leur qualité. M.A.


VOTRE RÉGION MIGROS AAR

| 85

Nouveaux atours pour Lenzbourg

Après des travaux de transformations complets d’une valeur de 10 millions de francs, le magasin Migros vous accueille dans un espace agrandi et attrayant.

D

epuis le 12 août les clients Migros de Lenzbourg disposent d’un magasin totalement remodelé et d’un restaurant. L’ancienne surface est en effet difficilement reconnaissable dans ses nouveaux atours car elle a bénéficié d’un relookage selon le «Concept de magasin 2010». L’inauguration de ces nouveaux locaux a eu lieu sous la forme d’une fête familiale réunissant septante-deux personnes, soit les employés et leurs famille. M.A.

La fête d’inauguration – avec Eugène Bonjour, en maître de cérémonie, et le clown Rosa – est toujours un moment particulier pour les collaborateurs d’un magasin Migros en compagnie de leur famille!

Bon pour un abonnement de théâtre à prix réduit Une offre du pour-cent culturel Migros.

➔ Theatergemeinde Aarau ➔ Kurtheater Baden ➔ Kulturkommission Oftringen ➔ Musik- und Theaterkommission Zofingue ➔ Parktheater Granges

Remplissez le coupon figurant sur cette page et remettez-le selon les instructions au théâtre de votre choix. Il n’est pas possible de commander des bons et les copies ne sont pas acceptées. Conservez le bon jusqu’à ce que vous receviez les documents du théâtre que vous avez choisi ou renseignez-vous directement auprès de lui! S.C

Bon

Pour au maximum 2 abonnements saison 2010/11: Théâtre: Réduction (à remplir par le théâtre): Fr. Nom/Adresse de l’abonné:

A remettre au théâtre de votre choix parmi les institutions suivantes: Theatergemeinde Aarau, Kurtheater Baden, Kulturkommission Oftringen, Musik- und Theaterkommission Zofingue, Parktheater Granges, Stadttheater Olten, Théâtre Bienne Soleure, Stadttheater Langenthal

C

➔ Stadttheater Olten ➔ Théâtre Bienne Soleure (dans les deux théâtres) ➔ Stadttheater Langenthal

ette année aussi, et grâce au pour-cent culturel, Migros Aar peut offrir aux lecteurs de «Migros Magazine» une réduction sur le prix des abonnements des théâtres des cantons d’Argovie, de Soleure et de Berne dont le nom figure ci-dessous:

Pour-cent culturel - Société Coopérative Migros Aar


Vendredi, le 27 août

sur tout l‘assortiment Migros. Vendredi, le 27 août 2010, les points CUMULUS sont multipliés par 5 dans tous les magasins Migros, restaurants Migros, Take Away Migros, melectronics, Do it + Garden Migros, Micasa, SportXX, Outdoor by SportXX, OBI, partenaires Migros et VOI de la société coopérative Migros Aar (canton AG, BE, SO). Profitez-en! Excepté les produits non Migros dans tous les VOI et auprès des magasins partenaires Migros, sacs poubelle taxés et vignettes d’élimination, consignes, prestations de service, Taxcards, téléchargement électronique, bons et cartes cadeau.

Société coopérative Migros Aar


Buffet thématique Les restaurants Migros vous emmènent dans le monde des saveurs. Grâce à nos buffets chauds à thème, dégustez chaque mois une variété de spécialités saisonnières ou régalez-vous de délicieux mets venus d’ailleurs. Suggestion actuelle: buffet méditerranéen En septembre, nous vous concoctons des plats de gibier et champignons ainsi que des spécialités thaïlandaises. Le vendredi, quant à lui, vous réserve un buffet de poisson équilibré Délifit. Garnissez votre assiette comme bon vous semble et variez les plaisirs du buffet de salade et du buffet chaud. Pour un prix avantageux de Fr. 2.90 les 100 g, vous pouvez créez votre plat préféré.

Société coopérative Migros Aar


88 | Migros Magazine 34, 23 août 2010

EN BREF

Les moins stressés Toujours selon l’étude de Monster, les Italiens, les Espagnols et les Norvégiens sont les plus zen face à la semaine qui reprend. Juste derrière, on trouve les Danois et les Français. A contrario, aux Etats-Unis, en Angleterre et en Hongrie, le lundi semble terroriser la population, puisqu’ils sont plus de 70% à ne pas fermer l’œil de la nuit.

Les autres raisons de l’insomnie Les insomnies peuvent avoir d’autres causes que le retour au travail. Il est important de mettre un nom dessus. Elles peuvent être transitoires, mais aussi psychophysiologiques, idiopathiques, résulter d’une dépression... Le traitement est différent selon la cause. La première action est de redonner au lit sa fonction première, en supprimant télévision, lecture ou nourriture dans la chambre. Une consultation au centre d’investigation et de recherche sur le sommeil, à Lausanne, peut s’avérer également très bénéfique.

Le lundi au soleil «On passe un septième de sa vie un lundi», dit le proverbe. Et en plus, au soleil, on ne le verra jamais, ajoute Claude François. D’autres citations nous enjoignent de prendre garde à ce jour sournois: «Le lundi est à l’origine de tous les maux» et «Petit lundi, grosse semaine». Enfin, le Québécois Jean Dion assène le coup final: «La personne qui achète un billet de loterie le lundi en vue d’un tirage le vendredi a deux fois plus de «chances» de mourir avant le tirage que de gagner le gros lot.»

Gare à l’angoisse du lundi!

Insomnies le dimanche soir, maux de ventre, absentéisme... Le syndrome du premier jour de la semaine est une réalité mais pas une fatalité.

V

ous pensiez que c’était une lubie de votre part, que vous somatisiez à l’idée de retourner au bureau à chaque fois que le week-end se terminait? Sachez que vous n’êtes pas le seul. Et que ce n’est pas une simulation. La phobie du lundi existe. Vraiment? L’entreprise de recrutement et gestion de carrière en ligne Monster a mené une enquête auprès de 24 224 utilisateurs de son site. Il en ressort que 61% des gens souffrent de troubles du sommeil le dimanche soir, toutes les semaines (42%) ou assez fréquemment (19%), avec d’importantes différences entre les pays.

L’angoisse de la performance

«Ce sont souvent des personnes très soucieuses, perfectionnistes qui sont atteintes de ce mal, explique Marion Aufseesser, consultante et psychologue à Genève. Il y a la peur de ne pas y arriver, d’échouer, la crainte des restructurations et du chômage...» C’est également la fin de deux jours de détente, l’angoisse de retourner dans un quotidien où la caféine remplace les heures de sommeil. L’enquête ne dit pas qui des hommes ou des femmes sont davantage touchés par ce syndrome. La spécialiste ne tient pas non plus de statistiques, mais elle voit plus de femmes entrer dans sa consultation. «Les hommes souffrent tout autant, mais ils ne l’expriment pas. En revanche, ils somatisent davantage.» A eux, donc, maux de

ventre, de tête et de dos... Chose intéressante, autant l’ouvrier que le directeur général sont touchés par la phobie du lundi. Avec la crise économique, le nombre de personnes frappées par le stress et l’insécurité professionnels a augmenté. «Les gens qui s’investissent le plus pour leur travail ont davantage de symptômes. Ne pas s’engager serait un facteur de protection. Mais évidemment, ce n’est pas la solution non plus. Il

faudrait rester réaliste et trouver le juste équilibre», estime Marion Aufseesser.

Ne pas mélanger travail et vie privée

Pour cela, il s’agit de conserver une très claire séparation entre la vie privée et la vie professionnelle. Ne pas emmener ses dossiers à la maison le week-end ni lire le mail du bureau le samedi. Ne pas non plus prendre la critique de son


VIE PRATIQUE

travail comme une atteinte personnelle. Sans aller jusqu’à changer du tout au tout son style de vie, chacun peut déjà mettre en pratique quelques exercices pour améliorer la qualité de son sommeil et faire diminuer son anxiété. Pratiquer une activité sportive le dimanche permet de fatiguer le corps et de s’aérer l’esprit. D’autant plus que le sport libère des endorphines, l’hormone du bonheur.

Pour ne plus craindre le lundi, mais au contraire s’en réjouir, on peut aussi réserver à ce jour une activité épanouissante après le travail, histoire de se «récompenser» pour ses efforts: un dîner entre amis, un massage, une séance de cinéma. Une manière de ne pas se laisser submerger par la pression des jours à venir. Enfin, les plus organisés peuvent consacrer un quart d’heure, le vendredi en fin de journée, pour planifier la se-

MIEUX VIVRE

maine à venir, écrire la liste des choses à faire, des clients à appeler, pour partir en week-end la tête libre et revenir sans oublier une tâche urgente.

Remettre les choses à plus tard ne sert à rien

«Il faut sortir du cercle vicieux de la pensée négative. On a l’impression qu’on ne peut rien changer, mais il faudrait voir les choses sur lesquelles on peut avoir un contrô-

| 89

le et se concentrer sur celles-ci, insiste Marion Aufseesser. Evitez aussi de procrastiner, de remettre les choses à plus tard, car c’est donner davantage de pouvoir au problème.» Mais si la situation ne s’améliore toujours pas, il devient nécessaire d���entreprendre un travail sur soi, pour comprendre les causes des insomnies et de la peur de retourner travailler. Lorsque les gens consultent


30% DE RÉDUCTION OFFRES VALABLES DU 24.08.2010 AU 06.09.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK SUR TOUT L'ASSORTIMENT DIM

6.20

au lieu de 8.90

5.50de 7.90

9.00de 12.90

7.35de 10.50

nt Collant Voile Résista Transparent et ultra résistant, enfilage rapide grâce à repère avant arrière

Collant Diam‘s Voile Galbé Semi-transparent, ue tricotage morphologiq - légèrement galbant

Collant Sublim Voile Brillant Brillance soyeuse, résistance améliorée et douceur prouvée

au lieu

au lieu

au lieu

www.dim.ch

Mi-bas Voile x2 Fin et transparent, nouvelle bord-côté confortable et invisible

DIM est en vente uniquement dans les plus grands magasins Migros.

DIM est en vente à votre Migros


VIE PRATIQUE

Migros Magazine 34, 23 août 2010

pour cette angoisse du lundi matin, la spécialiste se concentre sur trois aspects: les symptômes physiologiques comme les maux de tête ou les problèmes cardiaques, avec un traitement à base de relaxation et de pleine conscience (vivre l’instant présent). Le deuxième aspect consiste à travailler sur les problèmes psychiques, l’anxiété, la phobie, par la restructuration cognitive: «Il s’agit de modifier sa manière de penser, se concentrer sur les éléments positifs.» Enfin, pour ce qui touche au comportement (nervosité, irritabilité), Marion Aufseesser propose d’entreprendre un cheminement pour s’affirmer et prendre confiance en soi et en ses capacités professionnelles.

Prendre des mesures si la situation perdure

Si ce travail ne suffit pas, il faut alors peut-être envisager un changement professionnel, démissionner ou réorienter sa carrière vers un métier qui correspond mieux à sa personnalité et qui cause moins de stress. Tout comme Rome ne s’est pas faite en un jour, on ne calme pas son angoisse d’un lundi à l’autre. «La rechute fait partie de la vie, comme lorsqu’on essaie de maigrir

ou d’arrêter de fumer. Il s’agit alors de se remettre dans la pensée positive.» Mélanie Haab Illustration Christian Lindemann

Sur internet: www.marionskit.com A lire: «Des métiers pour aider. Apport de l’approche cognitivo-comportementale et de ses outils», ouvrage collectif à paraître. Marion Aufseesser en a rédigé deux chapitres: «Chômage et transition de carrière: Rebondir à l’aide de l’approche cognitivo comportementale» et «Des outils pour aider».

MIEUX VIVRE

Les enfants en souffrent aussi Ne les oublions pas! Les plus petits sont aussi touchés par l’angoisse du lundi matin. Maux de ventre à l’idée de retourner en classe, peur car les devoirs n’ont pas été faits, crainte du professeur ou des camarades... L’enfant passe par plusieurs phases de peurs qui font partie de sa construction: peur du noir, de la mort, de l’école... Il faut bien lui expliquer pourquoi il doit aller en cours, insister sur les aspects positifs. Les mêmes conseils que pour les adultes s’appliquent: bouger un maximum le week-end et fatiguer le corps, liquider les devoirs au plus tôt pour profiter pleinement des jours de congé. En revanche, il ne faudrait pas charger le petit d’activités extrascolaires (piano, judo...) ce jour-là, déjà suffisamment lourd.

Publicité

Des dépenses légères comme une plume.

9.80 / mois

L’abonnement de téléphonie mobile le plus avantageux

Sony Ericsson Vivaz Appareil photo 8 mégapixels, quadribande, HSPA, GPRS, EDGE, bluetooth, lecteur MP3, mémoire extensible jusqu’à 16 Go avec carte microSD, sans abonnement Fr. 449.– / 7945.457 * Abonnement M-Budget Mobile de 24 mois. À la conclusion d’un nouvel abonnement M-Budget Mobile (Fr. 9.80/mois), durée minimale de l’abonnement de 24 mois, sans carte SIM de Fr. 40.–.

www.m-budget-mobile.ch

Également en vente à

9.80 / mois

L’abonnement de téléphonie mobile le plus avantageux

Fr. 49.–*

| 91

Fr. 0.–*

Nokia X6 Appareil photo 5 mégapixels, Mobile Internet, WiFi (WLAN), écran tactile, mémoire interne 8 Go, récepteur GPS intégré avec application Nokia Maps, sans abonnement Fr. 449.95 En vente à


ACTION OFFRES VALABLES SEULEMENT DU 24.8 AU 6.9.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK SUR TOUS LES PRODUITS KNEIPP AUX FLEURS D`AMANDIER

10.–

7.–u de 8.80 au lie

11.60 au

s Crème pour le urs mains aux fle d‘amandier ion 20% de réduct 75ml

au lieu de 12.50

Crème intensive au x fleurs d‘amandier 20% de réduction 50ml

lieu de 14.50

Lotion corpor ell fleurs d‘aman aux dier 20% de réduct ion 200ml

La ligne Kneipp la plus appréciée pour peaux sèches et sensibles.

spinas | gemperle

Kneipp est en vente à votre Migros et sur LeShop.ch

La technologie seule ne résout pas tous les problèmes de notre temps. Pour cela, il faut des actes. Pour notre planète. Pour les générations futures. Pour nous-mêmes. Vivre sans gaspiller les ressources de demain nous fera profiter d’une vie plus responsable, plus saine et plus respectueuse. wwf.ch/solution, votre source d’inspiration pour vivre mieux.


Migros Magazine 34, 23 août 2010

VIE PRATIQUE

MIEUX VIVRE

| 93

Votre enfant meurt de peur à l’idée d’aller à l’école? Des solutions toutes simples existent.

La peur de l’écolier au moment de la rentrée

Crainte du saut dans l’inconnu, panique à l’idée de se séparer de leurs parents, angoisse de ne pas être à la hauteur… Moult filles et garçons ont les chocottes à l’heure de la reprise scolaire! Faut-il s’en inquiéter? Le point avec une spécialiste de l’enfance.

F

in des vacances. Grégoire a le cafard. Parce que l’heure du retour à la case école a sonné. Ses parents essaient de se rassurer et de le rassurer: un saut dans l’inconnu génère forcément son lot d’angoisses légitimes. «A la rentrée, être un peu inquiet et excité, se poser des questions, c’est naturel, confirme la Dr Elena Perez Crim, médecin adjoint à l’Office médico-pédagogique de Genève. Ce sont même des signes de bonne santé!»

«Face à la nouveauté, il y a presque toujours des peurs, ajoute cette pédopsychiatre. En général, elles sont gérables, maîtrisables, stimulantes même.» Cela ne suffit toutefois pas à tranquilliser Greg qui meurt de trouille depuis une semaine ou deux. Il est anxieux, fait des cauchemars et se plaint de maux de ventre. Idéalement, ses géniteurs auraient dû préparer le terrain afin de l’apaiser, de désamorcer ses craintes. Comment? Eh bien, en l’écoutant et en lui

parlant, assez tôt et sans insister, de la reprise scolaire et de ses implications. Mais maintenant, il est trop tard! Enfin, pas tout à fait. Elena Perez Crim: «Une manière de rassurer, c’est d’accepter que son enfant puisse être inquiet et d’essayer de relativiser ses angoisses.» Il s’agit aussi de l’encourager, de se montrer disponible à son égard, de positiver l’école et de ne pas trop mettre la pression. «Si on veut qu’il soit premier de classe, ça ris-

que de le bloquer. Mais la plupart des parents, je crois, attendent simplement de leur enfant qu’il s’intègre bien et qu’il réussisse normalement.» Le hic, c’est lorsque papamaman partagent les inquiétudes de leur môme. Parce qu’ils gardent un mauvais souvenir de leur scolarité. «Les parents vont effectivement réagir en fonction de leur propre vécu, avertit la pédopsychiatre. Ils doivent être confiants et conscients que


MGB www.migros.ch

Publireportage

Mangez-vous suffisamment de saumon pour couvrir vos besoins quotidiens en acides gras oméga-3?

Vous devriez manger 47 g de saumon par jour pour couvrir l’apport journalier recommandé de 1,7 g d’acides gras oméga-3. L’organisme ne peut synthétiser les acides gras polyinsaturés, or ceux-ci sont essentiels au bon fonctionnement de nombreux organes. Les acides gras oméga-3 contribuent au développement et à la croissance de notre organisme. Ils sont par exemple contenus dans le poisson, les graines de lin ou les noix. Actilife, qui est en vente à votre Migros, propose des produits tels que jus, margarine, huile végétale (mélange d’huiles de colza et d’olive) et bien davantage pour fournir à votre organisme les acides gras oméga-3 dont il a besoin.


VIE PRATIQUE

Migros Magazine 34, 23 août 2010

l’école constitue une expérience à la fois riche et structurante.» Sinon, ils risquent fort de transmettre leur ressentiment et leur appréhension, d’augmenter encore le mal-être de leur progéniture. Pas facile pourtant de convaincre Grégoire des bienfaits de la pédagogie moderne, lui qui a la fâcheuse tendance à collectionner les déconvenues scolaires. «Le retour en classe réactive en effet cette peur de l’échec, rouvre cette blessure», constate notre interlocutrice. Et puis, un apprentissage quel qu’il soit demande un effort, nécessite le respect de règles différentes de celles de la maison et exige donc une certaine tolérance à la frustration, qualité qui fait malheureusement un peu défaut à cet écolier. Au vu de tous les problèmes que rencontre Greg, ses parents envisagent sérieusement de prendre rendez-vous chez un spécialiste. «Si les peurs ne durent que quelques jours, le temps que l’enfant trouve ses repères et crée des liens, il n’y a pas lieu de s’alarmer, précise la Dr Perez Crim. En revanche, si cela persiste au-delà de quelques semaines, ça vaut la peine de consulter pour comprendre d’où vient ce comportement, cette difficulté à pouvoir se sentir tranquille en dehors de la famille.» Et si personne n’agit, qu’on laisse la situation se détériorer? «La souffrance va perdurer et ça peut se solder par une phobie scolaire!» Heureusement, ce stress a tendance à diminuer au fur et à mesure que l’élève grandit. Car il est mieux armé qu’auparavant pour affronter la nouveauté et l’adversité. «Enfin, ça dépend de ce qu’il a vécu durant les années précédentes, de l’expérience qu’il a petit à petit construite, de l’estime qu’il a de lui par rapport à sa capacité de répondre aux attentes», prévient la médecin adjoint de l’Office médico-pédagogique de Genève. Mais il est quand même vrai que franchir le pas de porte d’une école professionnelle ou d’une université ne pose, en général, pas beaucoup de problèmes…

Alain Portner Photos GettyImages

MIEUX VIVRE

| 95

RÉSULTATS DU SONDAGE EN LIGNE

«A la fin des vacances…» 25 %

47 %

Je suis impatient(e) de revoir mes collègues/ camarades

Je suis reposé(e) et prêt(e) pour une nouvelle année

28 %

Je déprime à l’idée de recommencer

Une manière de rassurer son enfant, c’est d’accepter qu’il puisse être inquiet et d’essayer de relativiser ses angoisses.

1534 personnes ont donné leur avis du 2 au 12 août 2010.

Donnez votre avis sur d’autres thèmes sur notre site internet:

www.migrosmagazine.ch

Les rentrées à risque Dans l’existence d’un écolier, il y a rentrée et… rentrée! Par exemple, un retour aux affaires scolaires dans un même cadre (école, classe, élèves et instit identiques à l’année précédente) va être nettement moins angoissant que de débarquer dans un environnement totalement différent. «L’enfant perd une partie de ses repères. C’est donc un moment où il est logique qu’il soit plus inquiet», remarque la Dr Elena Perez Crim. Ce dernier doit non seulement digérer ce changement de décor et de personnages, mais aussi s’intégrer dans un établissement encore inexploré, se faire adopter par une bande de mômes parfaitement inconnus et s’habituer aux mœurs d’un nouvel enseignant. S’adapter ainsi demande bien entendu une bonne dose d’énergie. Mais il y a pire encore: les premières fois, les entrées au jardin d’enfants, à l’école primaire et au degré secondaire. A chacune de ces étapes, filles et garçons vivent une sorte de passage

initiatique, une transition qui suscite à la fois crainte face à l’inconnu et excitation à l’idée de rejoindre les rangs des grands. «L’angoisse de séparation touche évidemment les plus petits. C’est un moment clé pour eux et pour leurs parents qui sont confrontés à un enfant qui grandit», explique la pédopsychia-

tre genevoise. Quant aux élèves qui démarrent le cycle, ils se retrouvent tout aussi déboussolés que leurs cadets à la rentrée… Dr Perez Crim: «Tout est nouveau pour eux également et, en plus, ils traversent une période délicate de leur développement, une période durant laquelle ils s’avèrent particulièrement vulnérables.»

Publicité

Bien dormi? zeller sommeil forte – avec valériane et houblon

• favorise

l‘endormissement et un sommeil réparateur

• 1 comprimé 1 heure avant le coucher

Max Zeller Söhne AG 8590 Romanshorn

zeller sommeil forte est un médicament phytothérapeutique. Disponible en pharmacie et droguerie. Veuillez lire la notice d‘emballage.


Vacances

OVRONNAZ

Séjour rand’

rando & bains thermaux etc...

★ ★

& relax

418.-

7 nuits en appartement accès gratuit au télésiège

www.o-vacances.ch Tel. +41 27 306 17 77

7 entrées aux bains

1 steak sur ardoise + 1 souper valaisan

reservation@o-vacances.ch

S R U O C N CO te

ê f a t à t n e i v Oa s i s

! e r i a s r e v i d ’a n n

1348 Le Brassus •Tél. 021 845 08 45 • www.leshorlogers.ch

Loèche-les-Bains Offres Top été / automne 2010 le 4 2010 janvier 30 avril 09 du 04dès juillet au09 21au novembre 2010

Hôtel Alpenblick

à côté du Burgerbad www.alpenblick-leukerbad.ch alpenblicklbad@bluewin.ch tél. 027/4727070, fax. 027/4727075 3954 Loèche-les-Bains 3 nuitées avec demi-pension 3 entrées au Burgerbad, sauna et bain de vapeur 1 billet aller/retour pour le téléférique de la Gemmi Fr. 375.– par personne 5 nuitées avec demi-pension 5 entrées au Burgerbad, sauna et bain de vapeur 1 billet aller/retour pour le téléférique de la Gemmi Fr. 625.– par personne 7 nuitées avec demi-pension 7 entrées au Burgerbad, sauna et bain de vapeur 1 billet aller/retour pour le téléférique de la Gemmi Fr. 845.– par personne Supplément pour la chambre individuelle Fr. 10.– par jour sur tous les arrangements. La plus grande piscine thermale alpine de l’Europe (Burgerbad) est à votre disposition le jour d’arrivée dès 12h 00 (sauf le jour du départ).

Entreprises Avant de jeter votre vieux salon,

demandez-nous une offre! Parce que le recouvrement du rembourrage vaut presque toujours la peine. Nous recouvrons également votre ancien salon d’étoffe ou de véritable cuir nappa. Service express en 10 jours seulement. Salon de remplacement gratuit. Garantie 10 ans. Conseils à domicile, aussi le soir, dans toute la Suisse. Demandez nos échantillons et découvrez notre assortiment de rêve. Atelier de rembourrage I tél. 079 403 39 93 Schoffelgasse 3 I 8001 Zürich

GA G N E

Formation

Vers les Hautes Ecoles, en toute confiance !

Maturité suisse Bac français L, Es

> Démarche personnalisée et proactive > Modules semestriels > Rythme de travail soutenu > Coaching

LEMANIA Ecole Lémania – Lausanne

021 320 1501

L’offre de L’offre de la semaine:

www.

lemania.ch

1 0x

surprises ire Oasis! d’anniversa

1 0 0x

aux d’autres cade ! s lo Oasis rigo

PARTICIPER

Sais-tu qui vient à ta fête d’anniversaire?

Connais-tu la bonne réponse? Alors envoie-la à:

Concours Oasis, Case postale, 8099 Zurich. Date limite d’envoi: 31.12.2010. Le tirage au sort aura lieu le 5.1.2011. Conditions de participation : concours ouvert à toutes les personnes résidant en Suisse, à l’exception des employés d’Orangina Schweppes Int., de MGB ainsi que de l’Agence. Les gagnants seront informés par écrit. Aucune correspondance ne sera échangée. Tout recours juridique est exclu. Les prix gagnés ne pourront être perçus en espèces. Sans obligation d’achat.

Oasis est en vente à votre Migros


Migros Magazine 34, 23 août 2010

VIE PRATIQUE

GRANDIR

| 97

Accueil parascolaire: un bien nécessaire

Pour répondre à la forte demande, les structures de garde avant et après les heures d’école se multiplient en Suisse romande. Elles seraient aussi bénéfiques au développement de l’enfant.

Un atelier de sciences dans une structure d’accueil parascolaire lausannoise.

C’

est la rentrée scolaire. Mais pas seulement. Les structures d’accueil périscolaire (matin, midi et soir) rouvrent également leurs portes, au grand soulagement de beaucoup de parents. Car aujourd’hui, la majorité des familles, où le dernier des enfants est âgé de moins de 7 ans, a régulièrement recours à ces structures. Ainsi, 47% des couples et 72% des familles monoparentales utilisent ce relais à la garde de leurs rejetons. Ce chiffre est en

augmentation constante depuis des années. Plusieurs facteurs entrent en jeu pour expliquer cette hausse. D’abord, l’important soutien financier de la Confédération (lire encadré), des cantons et des communes à la création d’infrastructures de garde. Ensuite, les couples ont toujours plus besoin d’avoir deux salaires pour entretenir la famille, ou souhaitent favoriser leur épanouissement professionnel. Ce qui nécessite la mise sur pied de lieux de ce type.

Enfin, à Lausanne, les services de protection de la jeunesse proposent aux parents en situation sociale difficile (précarité, dépendance, violence...) de placer leurs enfants le plus longtemps possible pour échapper aux tensions familiales. Aux Etats-Unis, une étude de 2007 du National institute for child care and human development démontre que l’accueil parascolaire, pour autant qu’il soit de qualité, contribue au bon développement de l’enfant. A

l’inverse, l’impact peut être très négatif, surtout pour les mômes de familles qui vivent des problèmes sociaux. Mais que, dans tous les cas, elle ne peut être qu’un complément – et non un substitut – à une bonne prise en charge familiale. La Commission fédérale de coordination pour les questions familiales a également publié un état des lieux de l’accueil de jour extrafamilial et parascolaire. Il en ressort que ces structures répondent bel et bien à un


98 |

VIE PRATIQUE

GRANDIR

Migros Magazine 34, 23 août 2010

Soutien important de l’Etat La Confédération et les cantons ont compris l’importance de soutenir ces structures. Ainsi, depuis 2003 et jusqu’à la fin du programme en 2011, Berne aura soutenu à hauteur de 190 millions des projets de création et d’agrandissement de structures d’accueil pré ou périscolaire, via la Loi fédérale sur les aides financières à l’accueil extrafamilial pour enfants. Une deuxième enveloppe est prévue, elle devrait osciller entre 80 et 120 millions. Exactement 1415 demandes ont été approuvées, qui représentent 25 000 nouvelles places. Mais la forte demande des familles est encore loin d’être absorbée, il manquerait encore 50 000 places, représentant 120 000 enfants.

L’accueil pour le repas de midi est la tranche horaire la plus demandée par les parents.

besoin, ce qu’aujourd’hui seule une minorité conteste. L’idéal de la femme qui reste à la maison pour s’occuper des enfants s’éloigne de la réalité économique. Dans la capitale vaudoise, pour la tranche d’âge 6-10 ans, l’offre répond enfin pratiquement à la demande, grâce à un gros ef-

fort fourni ces dernières années: 150 à 200 nouvelles places par an ont été créées. «Il faudrait encore en ouvrir un millier, surtout pour les 11-12 ans», observe Oscar Tosato, directeur du Département de l’enfance, de la jeunesse et de l’éducation à la Ville de Lausanne. Une place correspond environ à 1,3 enfant, un chiffre qui témoi-

PAROLES D’EXPERT Philippe Stephan est pédopsychiatre au Service universitaire de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent SUPEA, au CHUV.

«Une chance supplémentaire pour l’enfant» En quoi un accueil parascolaire peut-il être utile pour un enfant? Cela peut lui donner une sécurité, un cadre spatial et temporel dans lequel il va pouvoir développer des activités qu’il aime, qu’il aurait de la peine à faire tout seul à la maison. L’entourage familial ne peut pas tout assurer, il y a des temps vacants entre la fin de l’école et le retour du travail.

L’enfant doit être encadré durant ce temps. Y a-t-il des différences entre les enfants qui fréquentent ces structures et les autres? Si les parents travaillent, celui qui rentre directement à la maison après l’école ne recevra pas plus d’affection. C’est une décision qui se prend en famille, en tenant

gne de la popularité des APEMS (Accueil pour enfants en milieu scolaire). Le matin, les petits viennent déjeuner et faire le plein de forces pour la journée à affronter. La pause de midi est, évidemment, la plus demandée par les parents. «Il y a toujours un projet socioéducatif. Par exemple, après le

compte du bien de l’enfant, du besoin d’argent ou d’épanouissement professionnel des parents. L’encadrement du soir a-t-il remplacé «l’étude» des écoles d’autrefois? Certains enfants ont davantage de peine à se concentrer à la maison. Le surveillant est là pour encadrer, offrir une aide ponctuelle en cas de besoin. Cela donne une chance supplémentaire à l’enfant. Et puis, ces personnes ne sont là ni pour éduquer (rôle des parents) ni pour instruire (rôle du professeur). Elles sont «neutres» et peuvent devenir des figures importantes dans la vie de l’enfant.

repas, les enfants doivent débarrasser leur assiette, trier leurs déchets, se brosser les dents», explique le municipal. Oscar Tosato en est convaincu depuis longtemps: «Les APEMS favorisent la socialisation de l’enfant et son aptitude à travailler en groupe.» De plus, ces structures comportent un avantage indéniable pour les grandes villes, à forte concentration étrangère. «Les petits apprennent ainsi plus rapidement le français, ils s’adaptent beaucoup plus facilement.» C’est aussi un espace où l’enfant peut se réaliser, avoir du temps, essayer de nouvelles activités, ou simplement se défouler. L’accueil du soir réserve bien sûr un moment aux devoirs. «Ils travaillent seuls, les éducateurs ne remplacent ni les parents ni la maîtresse. Deux référents sont déjà bien suffisants», insiste Oscar Tosato. En revanche, les éducateurs ont un rôle à jouer par rapport aux parents. «Il n’y a pas de formation à la parentalité, et souvent, les couples sont contents de pouvoir poser leurs questions en venant chercher leurs enfants à l’APEMS.» Mélanie Haab Photos J. Jousson / Ph. Maeder


Existe-t-il un miracle pour STOP aux maux les pieds douloureux? de pieds Dites

Ecarte, étire et détend les orteils - soulagement immédiat pour les pieds sensibles à la douleur!

Seulement

Fr. 39.–

A un effet positif en cas de: ● ● ● ● ● ● ● ● ●

Orteils croisés Orteils en marteau TAILLES: Hallux valgus Femmes Aponévrose plantaire Hommes S/M L/XL Crampes de pied Douleurs à l’éminence du gros orteil Cors au pied Cloques Conçu pour ELLE et LUI! Pieds froids

CARACTERISTIQUES DE QUALITE: ✔ Prévient la douleur grâce à un alignement optimal des orteils ✔ Matière laineuse enveloppant vos pieds ✔ Ne serre pas les pieds, ne bloque pas la circulation sanguine ✔ Qualité de premier choix pour une longue durée d'utilisation

L

es chaussettes de confort COMFY TOES préviennent la douleur grâce à un alignement optimal des orteils. Elles sont particulièrement indiquées pour les orteils croisés, les cloques, les cors et les pieds sensibles à la douleur. Les chaussettes de confort COMFY TOES sont douces au toucher et s'adaptent à la forme de votre pied. Les orteils sont écartés, agréablement étirés et détendus à la fois. Il est tellement agréable de glisser ses pieds dans les chaussettes COMFY TOES après une dure journée de travail. Un alignement sain des orteils est ce dont vos pieds ont besoin après avoir été serrés dans des chaussures pendant toute la journée. La circulation est favorisée et la mobilité est améliorée. Les chaussettes de confort COMFY-TOES renforcent vos orteils et assurent une meilleure tenue, ce qui améliore à son tour la répartition de votre équilibre sur vos pieds. Fabriquées dans un tissu extensible et lavable en machine: 89% acrylique, 8% polyester, 3% élasthanne. Commandez dès aujourd'hui et profitez d’un bien-être incomparable - et cela, jour après jour.

A COMMANDER EN MÊME TEMPS!

La force régénérante de l'ambre!

Notre nouvelle série de produits de soins des pieds est à base de véritable extrait d'ambre, qui a un effet légèrement antiseptique et des vertus fortifiantes. Idéal pour les pieds mis à rude épreuve et la peau gercée. L'ambre est composé de résine fossilisée, qui possédait des vertus cicatrisantes sur les arbres. Il n'est donc pas étonnant qu'il rende les pieds particulièrement doux. Baume d’ambre pour pieds, 150 ml N° d'art. 1446 . . . . . . . . . . . . . . .Fr. 39.00 Bain de pieds à l’ambre, 200 ml N° d'art. 1447 . . . . . . . . . . . . . . . .Fr. 29.80 Spray pieds à l’ambre, 125 ml N° d'art. 1448 . . . . . . . . . . . . . . . .Fr. 24.90 Désodorisant chaussures à l’ambre, 125 ml N° d'art. 1449 . . . . . . . . . . . . . . . .Fr. 24.90

Bon de commande

OUI, je souhaite offrir à mes pieds un soulagement et un

confort immédiats. Ce faisant, je commande contre facture (10 jours)+ participation aux frais d’envoi (Fr. 6.90) comme suit: Quantité

Désignation de l'article

N° d'art. Prix unitaire Prix total

Chaussettes de confort, 1 paire, taille S/M

1354 S/M

39.–

Chaussettes de confort, 1 paire, taille L/XL

1354 L/XL

39.–

1446

39.–

Bain de pieds à l’ambre, 200 ml

1447

29.80

Spray pieds à l’ambre, 125 ml

1448

24.90

Désodorisant chaussures à l’ambre, 125 ml

1449

24.90

Baume d’ambre pour pieds, 150 ml

❏ Madame ❏ Monsieur

xxxxx

285-23

Nom:

ambre Le baume d’ rcée au ge soigne la pe

Prénom : Rue/N°: NPA/lieu:

Trendmail SA, Service-Center, Bahnhofstr. 23, 8575 Bürglen

Tél.: 071 634 81 25 • Fax: 071 634 81 29 • www.trendmail.ch

N° Tél.: A envoyer à: TRENDMAIL SA,, Service-Center, Bahnhofstr. 23, 8575 Bürglen TG


8 jours

Aller et retour en avion

Une en treprise familiale à vo tre service depuis 1953 !

Egypte

Fr.

2’570.par pers . en ch. dble

7 nuits de croisière

“Le Nil en liberté”

Pension complète (sauf repas des 1er et 8e jours), excursions et visites incluses avec accompagnateur sur tout le circuit et guide local en Egypte

ses 3 ad res vous servir pour mieux

20 nov. 2010....... Suisse - Lyon  Louxor, avec guide 21 nov. 2010....... Louxor - Esna, avec guide 22 nov. 2010....... Esna - Edfou - Kom Ombo, avec guide 23 nov. 2010....... Kom Ombo - Assouan, avec guide 24 nov. 2010....... Assouan, avec guide 25 nov. 2010....... Assouan - Louxor, avec guide 26 nov. 2010....... Louxor, avec guide 27 nov. 2010....... Louxor  Lyon, avec guide, Retour en Suisse

N°1 en Suisse romande

Inscriptions et réservations : [ VALAIS ] Route de Saillon 13 - 1912 Leytron Tél. 027 306 22 30 - info@buchard.ch [ FRIBOURG ] Route de l’Aérodrome 21 - 1730 Ecuvillens Tél. 026 411 08 08 - ecuvillens@buchard.ch [ VAUD ] Route d’Aubonne 26 - 1188 Gimel Tél. 021 828 38 38 - gimel@buchard.ch

Visitez notre NOUVEAU site : www.buchard.ch

LIEUX DE DEPART : Ligne 1 : Sierre - Sion - Leytron - Martigny - Monthey - Aigle - Chailly - Vevey - Lausanne - Morges - Nyon - Genève Ligne 2 : Bulle - Fribourg - Avenches - Payerne - Lucens - Moudon INCLUS DANS LE PRIX : Transfert en car Buchard Suisse romande - Lyon et retour » Vols aller-retour Lyon  Louxor et Louxor  Lyon » Taxes d’aéroport et taxes de surcharge carburant, sous réserve de modification de prix » Les frais de visa » Accompagnateur sur tout le circuit » Guide local en Egypte » Accueil et transferts selon programme » Logement en cabine double sur le bateau 5* sup. (normes locales) » Pension complète (sauf repas des 1er et 8e jours) » Toutes les excursions et visites mentionnées au programme » Pochette de voyage

NON INCLUS DANS LE PRIX : Les repas des 1er et 8e jours » Les boissons aux repas » Les pourboires guide et personnel du bateau » Les soirées facultatives » Assurance annulation et assistance obligatoire (sauf si vous êtes en possession du livret ETI monde ou d’une assurance similaire) Fr. 99.valable une année » Suppl. cabine individuelle Fr. 330.(limitées)

Les conditions générales de BUCHARD Voyages S.A. s’appliquent

Du 20 au 27 novembre 2010

QUE FAIRE QUAND CHAQUE GORGÉE D’EAU EST DANGEREUSE? Près d’un milliard de personnes boivent de l’eau sale. A chaque gorgée d’eau, des maladies mortelles menacent. Helvetas construit des puits protégés – merci de votre aide!

• moteur électrique écologique • jusqu‘ à 30 km/h • avec ou sans permis de conduire CLASSIC

Envoyez nous votre documentation gratuite, sans engagement.

Marc Klauser Chemin Sous-la-Gare 3 Case postale 77 CH-1468 Cheyres Tél: 079 824 49 80

Nom et prénom

www.kyburz-classic.ch

Téléphone

CP 80-3130-4

Rue Code postale et ville

MK3

www.helvetas.ch

spinas | gemperle

Entreprises


MOTS FLÉCHÉS

Migros Magazine 34, 23 août 2010

Le prix

HABITE TRIMERAIENT

TOUJOURS

5x2 billets pour le téléférique du Schilthorn et le funiculaire de l’Allmendhubel. Valeur de chaque prix: CHF 248.40. www.schilthorn.ch

ESSUYER

DIEUX GUERRIERS BISON

ARCHÈRES PARFOIS DE VIE

COUCHES STÈRE

5

MISSILES PROPHÈTE

10

FÂCHEUX

7

GUETTÉES

DANS

* P A * E N T A I L L E E * E

A R T E R I O S C L E R O S E

* E * E C I T R A C U *

P A P A

www.saison.ch

* R * M G U M E N * A N O U L E N T E N

* T A C * M * R * F * N I * D

R I G I D I T E * L I E S S E

* O E D E M E * D E S S E I N

A N S E * E R G O T E * E S T

HOUILLÈRE

EN OUTRE

Par courrier (courrier A): Migros Magazine, Mots fléchés, CP, 8957 Spreitenbach Par courriel: www.migrosmagazine.ch/motsfleches Par SMS: envoyez MMF puis la solution au numéro 919 (Fr. 1.-/SMS ) Par téléphone: composez le 0901 567 568 (Fr. 1.-/appel, tarif depuis un réseau fixe) et communiquez la solution ainsi que votre adresse sur le répondeur. Délai: votre carte postale, votre courrier électronique ou votre appel doit nous parvenir au plus tard dimanche 29 août 2010, à 18 heures. P E R Q U I S I T I O N N E R

TRANSPIRAIS

8

Comment participer:

* D * B * F * L * B * E * N *

| 101

2

Monte-escaliers

FILET LAIZE

www.hoegglift.ch CANTON SUISSE HYMNE

GARNIT DE CARREAUX TAXE

4

CUIT

FIN DE MESSE DUCHÉ

NOUÉ JAVEAU VILLE SUISSE

6

Solution Problème n° 33

ÉCOLE VILLE DU TRANSKEI

Mot: castagnettes

HÖGG Liftsysteme AG CH-9620 Lichtensteig Tel. 071 987 66 80

11 TRESSÉ

RAYON

NOTE

TELLEMENT

ESSAI

RETIRE

9

Gagnants Mots fléchés n° 32

Marlène Besuchet, Courrendlin (JU);Jules Valiquer, Genève (GE); Jean-Claude Malfilâtre, Meyrin (GE);François Rytz, Hauterive (NE); Yvonne Henrioud, Gressy (VD).

ARME

CONDITION FILS D’ISAAC ÉCLOS

MURIDÉS

FACILES

1

BOUDDHA

ÎLE DE

12 FRANCE L’ENSEMBLE

TÊTES DE

3 ROCHERS © Alain Dubois

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

IMPRESSUM MIGROS Magazine Construire case postale 1751, 8031 Zurich Hebdomadaire du capital à but social www.migrosmagazine.ch

Projets et évenements: Eve Baumann (responsable), Denise Eyholzer Rédaction: redaction@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 37 Fax: 044 447 36 02

Tirage contrôlé: 508 186 exemplaires (REMP octobre 2009) Lecteurs: 601 000 (REMP, MACH Basic 2010-1)

Rédacteur en chef: Steve Gaspoz Rédacteur en chef adjoint: Alain Kouo

Direction des publications: Monica Glisenti Direction de Limmatdruck SA: Jean-Pierre Pfister Directeur des médias Migros: Lorenz Bruegger

Département Magazine: Patricia Brambilla, Laurence Caille, Céline Fontannaz Mélanie Haab, Virginie Jobé, Pierre Léderrey, Laurent Nicolet, Alain Portner

Département Actualités Migros: Daniel Sidler (responsable), Pierre Wuthrich (coordinateur pour la Suisse romande), Béatrice Eigenmann, Jonas Hänggi, Florianne Munier, Christoph Petermann, Daniel Sägesser, Michael West Département Shopping & Food: Jacqueline Jane Bartels (responsable), Eveline Schmid (adj.), Heidi Bacchilega, Benjamin Bögli, Anna Bürgin, Tina Gut, Dora Horvath, Martin Jenni, Sonja Leissing, Fatima Nezirevic, Nicole Ochsenbein Anna-Katharina Ris Mise en pages: Daniel Eggspühler (responsable), Werner Gämperli (adj.) Layout: Diana Casartelli,

Marlyse Flückiger, Nicole Gut, Bruno Hildbrand, Gabriela Masciadri, Tatiana Vergara Photolithographie: René Feller, Martin Frank, Reto Mainetti Prépresse: Peter Bleichenbacher, Marcel Gerber, Felicitas Hering Service photo: Tobias Gysi (responsable), Christina Rohner et Pénélope Henriod (resp. pour la Suisse romande), Cornelia Beutler, Anton J. Erni, Franziska Ming, Susanne Oberli, Olivier Paky, Mirko Ries Correction: Paul-André Loye Internet: Laurence Caille

Secrétariat: Stefanie Zweifel (responsable), Imelda Catovic, Doris Fischer, Cony Kappeler, Sylvia Steiner Département des éditions: edition@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 70 Fax: 044 447 37 34 Bernt Maulaz (chef du département), Nadia Falce Abonnements: abo@migrosmagazine.ch Sonja Frick (responsable), Téléphone: 044 447 36 36 Fax: 044 447 36 24 Annonces: annonces@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 50 Fax: 044 447 37 47 Stephan Gartenmann

(responsable), Thomas Brügger, Nicole Costa, Yves Golaz, Hans Reusser, Kurt Schmid Service Interne: Nicole Thalmann (responsable), Verena De Franco, Janine Meyer, Danielle Schneider, Jasmine Steinmann Marketing: Jrene Shirazi (responsable), Simone Saner Media Services: Patrick Rohner (responsable), Eliane Rosenast Editeur: Fédération des coopératives Migros IMPRIMERIE Centre d’impression Edipresse, 1030 Bussigny

Publicité

Typiquement Alpinofen! Poêles Cheminées Solutions complètes Inserts de chauffe Poêles à pellets

Il faut le voir pour le croire 200 poêles à bois. Grande exposition. Immense choix pour tous les goûts et tous les

Poêle à bois

dès

5'190.–

Poêle à bois

Monte

Avec bloc d’accumulation pour une chaleur de budgets. longue durée

dès

3'840.–

Tuyaux et inclus montage

AO 57 pierre ollaire

Alpinofen Romandie Sàrl Rte du Pré au Bruit 2, 1844 Villeneuve T 021 965 13 65, F 021 965 13 67

Habillage en pierre ollaire pour une accumulation de chaleur optimale

Bern | Illnau | Luzern | Villeneuve

www.alpinofen.ch


102 | Migros Magazine 34, 23 août 2010

Le pixelliseur zen

S’inspirant des jeux vidéo, l’artiste veveysan Guillaume Reymond conçoit des performances où les pixels ont un visage humain. Après son Tetris géant et le nouveau logo de Couleur 3, il s’apprête à réaliser une partie de Pac-Man en chair et en os.

O

n l’imaginait biberonné aux jeux électroniques et équipé de la console dernière génération. Perdu. Guillaume Reymond n’a jamais été fan de Tetris ni de Mario Bros. «Jouer me prend trop de temps. Ce que j’aime, c’est bricoler.» Créer, à l’aide d’objets ou de figures humaines, des images animées qui deviennent, du coup, «un peu magiques». Des jeux, oui, mais réinventés, pas consommés. Le 28 août prochain, le Veveysan réunira ainsi une centaine de volontaires qui, vêtus d’un t-shirt de couleur, rejoueront un extrait de Pac-Man, le jeu fétiche des années 1980 mettant en scène une petite boule jaune et des fantômes. Tels des pixels, les uns recomposeront la tête du bonhomme couleur citron, les autres les spectres. Et durant plusieurs heures, les participants se déplaceront dans une salle. A chaque mouvement, Guillaume Reymond prendra une photo. Mises à la suite et sous forme vidéo, les images recréeront alors un extrait d’une partie animée. Le projet lancera le programme de Pro Helvetia, GameCulture, autour des jeux vidéos et sera ensuite visible sur le Net, comme les autres réalisations du Veveysan reprenant les premiers jeux électroniques, tels Tetris ou Space Invaders. «On pourrait faire de même avec des sucres. Ce qui m’intéresse en faisant jouer des gens, c’est le côté participatif. Car je ne dirige pas tout. Les joueurs font des choix tactiques, qui auront une influence sur la partie.» Dans le même esprit, il a rassemblé 1200 personnes au printemps dernier pour réaliser le logo de la chaîne de radio Couleur 3. Sur internet, l’artiste fait un car-

Carte d’identité Nom: Guillaume Reymond Date de naissance: le 30 novembre 1969 Etat civil: célibataire Signe particulier: en constante réflexion pour créer de nouvelles images. Il aime: la vidéo, la danse, le théâtre, les performances, bricoler, inventer. Il n’aime pas: la violence, les méchants, la guerre. Son souhait: «Que les gens aiment ce qu’ils font comme j’ai du plaisir à réaliser mes projets personnels.»

ton depuis sa première performance, en 2006. Il totalise 16 millions de clics sur Youtube. Guillaume Reymond a même décroché un Youtube Award 2007 pour la vidéo la plus «créative». Des visites qui ne lui rapportent rien sur le plan financier. Si ce n’est une visibilité certaine et, peu à peu, l’opportunité de nouvelles collaborations. Depuis 2009, le quadra a d’ailleurs décidé de lâcher son agence de graphisme pour se concentrer uniquement sur ses différents projets personnels. Nerd hyperactif, Guillaume Reymond? Détrompez-vous. Moins geek que zen, le Veveysan est bien, avant tout, la tête dans le gazon et les yeux perdus dans les nuages, bien réels et naturels, ceux-là. Céline Fontannaz

Photos Céline Michel / Istockphoto / Keystone

Pour voir les vidéos de Guillaume Reymond sur le Net: www.notsonoisy.com Pour participer à la partie géante de Pac-Man le 28 août prochain à Baden (AG). http://www.notsonoisy.com/pac-man et www.gameculture.ch

MA PASSION «Inventer, créer. Je suis un touche-à-tout, mais je n’ai pas le temps de tout faire. J’ai inventé des meubles, mais il est plus simple de travailler sur l’image. La vidéo, la photo ont pris le pas sur le reste.»

LE YOGA

«Ma compagne enseigne le yoga, j’en fais depuis deux ans. Le yoga ne signifie pas pour moi performance ni posture, mais davantage une philosophie que je pratique depuis longtemps. Respecter, aimer la nature, méditer. J’aurais pu faire de l’humanitaire. C’est finalement le côté artistique qui l’a emporté.»


RÉUSSITE GUILLAUME REYMOND

| 103

UNE ŒUVRE, UN ARTISTE Andy Goldsworthy, artiste anglais (ici, l’une de ses sculptures en Ecosse). «C’est un vrai représentant du Landart. Il construit des images avec des éléments naturels: glaçons, feuilles, cailloux. J’ai compris qu’on pouvait créer à l’aide d’objets et pas seulement dessiner ou peindre.»

MON OUTIL DE TRAVAIL «L’ordinateur me permet de travailler avec des images, des vidéos, de voir ce qui se passe dans le monde. Comme la caméra et l’appareil photo, il est mon instrument de travail. Il ne constitue cependant pas un but en soi. Je vis bien sans et l’utilise à bon escient.»

MON LIEU DE RESSOURCEMENT «Le lac éman, la nature en général. J’apprécie les lieux calmes dans lesquels je peux méditer. J’aime m’allonger dans l’herbe. Lorsque j’arrive dans une ville étrangère, je repère généralement les parcs publics et de là j’organise mon programme de visites.»


Cotisation annuelle

CHF 0.– Recevez 3000 points CUMULUS Votre cadeau de bienvenue pour toute demande complète envoyée entre le 23.8 et le 31.10.2010 et acceptée. cumulus-mastercard.ch/3000

Avec la CUMULUS-MasterCard gratuite*, vous collectez des points CUMULUS à chacun de vos achats: 1 point pour un franc dépensé à votre Migros ou pour deux francs en dehors de Migros, dans 29 millions de commerces du monde entier. Demandez dès maintenant votre carte de crédit gratuite* sur cumulus-mastercard.ch/3000, dans votre Migros ou au 044 439 40 27.

* Sans cotisation annuelle pour la carte principale ni pour la carte supplémentaire. L’émettrice de la CUMULUS-MasterCard est GE Money Bank SA.

Collectez des points CUMULUS dans 29 millions de commerces


Migros Magazin 34 2010 f AA