Page 1

Edition Aar, AZA 1953 Sion Response Zentral

No 51 16 DÉceMbre 2013 www.migrosmagazine.ch

L’orfèvre du chocolat

Dans son laboratoire de Montana, David Pasquiet confectionne les meilleures douceurs au cacao de Suisse, et livre la recette de l’une de ses créations. I 64

socIété I 20

Déco de Noël: les villes de plus en plus écolo. calendrIer de l’avent I 24

Chaque jour, de nouveaux cadeaux à gagner. en magasIn I 36

Photo: Isabelle Favre

Des idées de recettes pour les fêtes.

Veuillez annoncer le changement d’adresse à la poste s.v.p. ou au registre des coopérateurs, tél. 058 565 84 01 E-mail: serviceabo@gmaare.migros.ch


TABLEZ

sur les classiques. Grâce à ces produits exquis, les papilles seront, elles aussi, en fête.

Pommes noisettes Delicious surgelées, 600 g 4.50

Brocoli Espagne / Italie, le kg Prix du jour

Pappardelle au safran Tradition 500 g 4.80

Fondue chinoise de bœuf Finest Suisse, surgelée, 450 g 31.–

Entrecôte, TerraSuisse les 100 g Prix du jour

Viande séchée de bison Sélection USA / Canada, les 100 g 12.80

Tartare de bœuf Rapelli Suisse, 140 g 5.90

Culatello di Parma Sélection Italie, les 100 g 12.50

En vente dans les plus grands magasins Migros, jusqu’à épuisement du stock.

Dips pour fondue chinoise Anna’s Best 6 x 125 ml 6.30 au lieu de 8.40


Que du BONHEUR.

Des délices dont vos hôtes parleront certainement encore l’année prochaine.

Filet de bœuf, TerraSuisse les 100 g Prix du jour

Salami, Bio Italie, les 100 g 4.70

Pâté maison Rapelli, prétranché Suisse, les 100 g 3.35

Tomates dattes Italie / Espagne, la barquette de 250 g 1.60

Salade royale Anna’s Best 150 g 3.90 Aceto Balsamico di Modena Ponti 50 cl 3.60 au lieu de 4.50


Une fête Filet de canard M-Classic France, surgelé, 330 g 9.60

Escalopes de poulet Optigal Suisse, les 100 g 3.30

Pintade St. Sever France, le kg 18.50

Pommes de terre fermes à la cuisson, Bio Suisse, le sachet de 1 kg Prix du jour

En vente dans les plus grands magasins Migros, jusqu’à épuisement du stock.

Choux de Bruxelles Suisse, le sachet de 500 g Prix du jour

Carottes, Bio Suisse, le sachet de 1 kg Prix du jour


POUR LES GOURMETS. Ravissez vos hôtes avec les délices de la mer.

Wild Rice Mix Mister Rice 1 kg 4.50

Courgettes, Bio Italie / Espagne, 500 g Prix du jour

Fenouil, Bio le kg Prix du jour

Truites, Bio fumées, d’élevage du Danemark, les 100 g 5.30

Chips Salt & Pepper Sélection 150 g 5.20

Coquilles Saint-Jacques Pelican Atlantique Nord-Ouest, surgelées, 200 g 8.30


AU SEPTIÈME ciel.

L’amour du détail et une pointe d’exotisme pour un résultat paradisiaque. Mangue Brésil, la pièce 1.90

Fruits de la passion Vietnam / Colombie, le kg Prix du jour

Crème d’or vanille Bourbon 1000 ml 7.80 au lieu de 9.80

PURE Vanilla Sélection 450 ml 6.90 Glacetta vanille 800 ml 4.20

Moscato Sélection 75 cl 6.90

VOUS TROUVEREZ D’AUTRES IDÉES FESTIVES DANS LE MAGAZINE DE NOËL «SAVOURER». En vente dans les plus grands magasins Migros, jusqu’à épuisement du stock.


Surprises GOURMANDES. La façon la plus exquise de débuter le réveillon de Noël.

Rouleaux pour l’apéritif Happy Hour surgelés, 420 g 4.85

Tête de Moine en rosettes 120 g 5.70

Crackers pizza Party 150 g 2.40

Olives et fromage à pâte molle Anna’s Best 150 g 4.75

Aperito Hugo sans alcool, 20 cl, valable de 17.12 au 30.12 1.10 au lieu de 1.40

Pain toast complet Oliver’s 280 g 2.10

Noix au wasabi Sun Queen 150 g 3.65

Croccantini al pomodoro Sélection 125 g 4.50 Tocchetti al rosmarino Sélection 200 g 3.80


TOUTE LA MAGIE DES FLEURS DE NOËL.

23.60 au lieu de 33.80

Phalaenopsis* avec cache-pot, la pièce

19.90

Bouquet de roses Olivia* la pièce

24.50

Composition florale avec roses* la pièce

19.80

Hellébore en pot miroir* la plante

14.80

Roses, Fairtrade* en bouquet de 15 pieces

* En vente dans les plus grands magasins Migros. OFFRES VALABLES DU 17.12 AU 30.12.2013, JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

35.–

Phalaenopsis, 3 panicules* avec cache-pot, la pièce

45.–

Bouquet Sélection* la pièce


|

SOMMAIRE

MIGROS MAGAZINE | No 51, 16 DÉCEMBRE 2013 |

| 9

ÉDITORIAL Steve Gaspoz, rédacteur en chef

La volonté fait la différence La Suisse et ses quatre langues officielles est un modèle pour beaucoup d’Etats. Imaginez un pays où chacun communique et comprend l’autre, quelle que soit sa langue première. Malheureusement, le miracle helvétique n’existe pas. Les minorités romande, tessinoise ou romanche ont tout autant de mal qu’ailleurs à se faire entendre. Et elles peinent également à comprendre la majorité. Cela étant, la volonté de vivre en bonne harmonie existe bel et bien. Et quelles que soient les difficultés au quotidien, l’idée de réclamer une scission du pays ne viendrait à personne. Au contraire, tout un arsenal de dispositions a été créé de sorte à limiter les tensions. Des quotas réglant le pourcentage du personnel de chacune des langues ont par exemple été introduits au sein de la Confédération. Ce qui ne change rien au fait qu’un Romand aura tout intérêt à être capable de communiquer en allemand. On a tendance à souvent l’oublier, mais une minorité reste une minorité, quelles que soient les lois mises en place pour la protéger. Ainsi, plus qu’un quota, ce sont bien l’ouverture d’esprit, la compréhension, l’envie de découvrir l’autre et la curiosité qui seront à la base d’une cohabitation réussie.

steve.gaspoz@mediasmigros.ch

RETROUVEZ-NOUS SUR:

Photo: D. Wohlschlag/Ville de Genève

www.twitter.com/ MigrosMagazine

facebook.com/ MigrosMagazine

www.google.com/ +migrosmagazine

M-Infoline: tél. 0848 84 0848* ou +41 44 444 72 85 (depuis l’étranger). www.migros.ch/service-clientèle; www.migros.ch Cumulus: tél. 0848 85 0848* ou +41 44 444 88 44 (depuis l’étranger). cumulus@migros.ch; www.migros.ch/cumulus Adresse de la rédaction: Limmatstrasse 152, case postale 1766, 8031 Zurich, tél. 058 577 12 12, fax 058 577 12 09 redaction@migrosmagazine.ch; www.migrosmagazine.ch * tarif local

20 | SOCIÉTÉ Une ambiance de Noël féerique ne rime plus forcément avec gourmandise électrique.

EN BREF

10 | Les dernières informations du monde Migros.

SOCIÉTÉ

16 | Culture: le Valais s’enrichit d’un nouveau centre artistique ambitieux. 20 | Environnement: grâce aux LED, un besoin d’énergie amoindri à Noël. 28 | Entretien: Nicoletta Mariolini.

INFOS MIGROS

12 | Génération M: pour un meilleur environnement de travail. 32 | M-Industrie: Bischofszell.

EN MAGASIN

36 | Fêtes de fin d’année: plein de recettes pour un repas de Noël inoubliable. 43 | Sélection: le panier de produits fins. 44 | Anna’s Best: des dips savoureux. 53 | Favorit: une confiture à base de fruits exclusivement suisses. 55 | Optigal: les volailles, stars du réveillon. 57 | Poisson: osez la fondue marine. 59 | Blévita: pourquoi pas en faire des amuse-bouches surprenants?

CUISINE DE SAISON

64 | David Pasquiet: un chocolatier constamment en train de se renouveler.

VOTRE RÉGION

71 | Votre coopérative régionale.

AU QUOTIDIEN

76 | Education: l’adolescence, une étape difficile mais primordiale. 79 | Multimédia: une nouvelle version de Playstation très convoitée. 80 | A votre service: un centre de table pour enjoliver vos fêtes. + des chablons à télécharger en ligne. 82 | Voiture: Leïla Rölli vous présente la nouvelle voiture électrique Opel Ampera.

LE MONDE DE…

94 | Youri Gonard: quand ébéniste rime avec artiste.

RUBRIQUES

14 | Cette semaine: faut-il rendre le dépôt d’initiatives plus ardu à réaliser? 24| Calendrier de l’avent: chaque jour un autre prix à remporter! 27 | Impulsions: Martina Chyba envisage de très beaux cadeaux cette année. 85 | Finances: le troisième pilier. 86 | Jeux: tentez votre chance et gagnez des prix attrayants! 91 | Offre aux lecteurs: des chèques hôteliers Freedreams à prix doux. 92 | Cumulus: les offres fidélité de Migros.

Publicité

Roulez gratuitement une année sur l‘autoroute! Nouvelle année – nouvelle vignette autoroutière!

w w w.des a -autoglas s.c h

Sur présentation de cette annonce, pour chaque réparation ou chaque remplacement de pare-brise vous recevrez gratuitement une vignette 2014! (Offre valable du 1er décembre 2013 au 31 janvier 2014). – Que pour les personnes privées! Validité dans les filiales DESA. Hotline 0848 80 40 22


en bref 10 |

| No 51, 16 DéCeMbre 2013 |

Migros Magazine |

Un nouveau chef marketing pour Migros

Hansueli Siber prendra ses fonctions le 1er janvier 2014.

Lors de sa séance du 6 décembre 2013, l’administration de la Fédération des coopératives Migros (FCM) a nommé Hansueli Siber, 47 ans, chef du département Marketing et membre de la direction générale. Il succédera à Oskar Sager qui se retirera à la fin de l’année pour des raisons de santé. Depuis quatre ans, Hansueli Siber assume la responsabilité de la direction Fraîcheur au sein du département Marketing FCM. Fils d’une famille de bouchers zurichois, Hansueli Siber a effectué un apprentissage de boucher-charcutier avant d’entreprendre des études d’économie. Il a travaillé dans diverses entreprises suisses et internationales actives dans le commerce et la production de marchandises. Sa brillante carrière au sein de la distribution a débuté voilà une vingtaine d’années à Denner SA, aujourd’hui propriété du groupe Migros.

Cartes de vœux personnalisées A tous ceux qui n’ont pas encore acheté de cartes de vœux, Hotelplan propose d’envoyer gratuitement des e-Cards personnalisées. Pour cela, il suffit de choisir un motif (Londres, Grèce, Las Vegas, Caraïbes ou Thaïlande), d’écrire un message de circonstance et de télécharger une photo de vacances ou de soi. Cette carte – unique – ne manquera de surprendre agréablement son destinataire. http://avent.hotelplan.ch

Publicité

n io t c u d é r e d % 0 5 JOYEuSES FÊTES AvEc PEPSI!

50 %

5.50 au lieu de 11.00

Pepsi Regular, MAX, Light, Caffeine Free Pour tous les 6 x 1.5 litres

En vente dans les plus grands magasins Migros.

sUr tOUs LEs PrODUits PEPsi À 6 x 1,5 LitrEs. OFFrEs VALABLEs DU 17.12 AU 30.12.2013, JUsQU’À ÉPUisEMENt DU stOCK

Pepsi est en vente à votre Migros


|

EN BREF

MIGROS MAGAZINE | No 51, 16 DÉCEMBRE 2013 |

| 11

Migros au top

Le distributeur a été élu par les clients détaillant de l’année dans l’alimentaire.

P

En matière de denrées alimentaires, les clients font le plus confiance à Migros.

rès de 7800 consommateurs suisses ont pris cette année part au grand sondage «Retailer of the year». Ils pouvaient noter différents distributeurs en fonction de plusieurs critères comme le rapport qualité-prix, les services à la clientèle, les assortiments ou encore les actions, l’innovation et l’amabilité du personnel. Dans la catégorie des produits alimentaires, Migros se hisse à la première place du classement. «Cette distinction nous réjouit tout particulièrement, s’est exclamé Herbert Bolliger, président de la direction géné-

rale Migros. Elle est d’autant plus précieuse qu’elle est décernée directement par nos clients. Ce prix récompense nos efforts pour offrir des prix justes et un service exemplaire.»

Migros aussi récompensée au niveau européen Rappelons qu’en mai de cette année, Migros avait déjà reçu un prix prestigieux, soit celui de l’«European Retailer of the Year». Son engagement conséquent dans le domaine du développement durable y avait été notamment salué.

Baromètre des prix

Photos: Gaetan Bally/Keystone, DR

Dans le monde entier, le prix d’achat pour des matières premières comme le cacao, les crevettes ou les amandes augmente. Cette tendance touche également Migros, qui se voit donc dans l’obligation d’adapter ses prix en conséquence. Les raisons de ces hausses sont diverses. Pour ce qui est des crevettes, l’augmentation s’explique par une diminution des stocks dans les élevages asiatiques, ce qui a incité les distributeurs à se tourner vers des fournisseurs d’Amé-

rique latine pour couvrir leurs besoins. Cette offre plus faible, couplée à une demande croissante, a conduit à une hausse des prix.

De mauvaises conditions climatiques péjorent les récoltes Pour leur part, les noisettes et les amandes sont de plus en plus appréciées, cela est particulièrement vrai en Asie et au Moyen-Orient, au point que la demande dépasse largement l’offre. En parallèle, des récoltes d’amandes infé-

Article* Ancien prix** Nouveau prix** En % Crevettes Tail-on Pelican, cuites, surgelées, 500 g 13.50 16.90 25,2 Crevettes Tail-on M-Classic, cuites, surgelées, 800 g 18.90 23.60 24,9 Crevettes Tail-on M-Classic, crues, surgelées, 800 g 18.– 22.50 25 Barres Lait extra fin Frey, 6 x 35 g 4.50 4.60 2,2 Tablette Lait-noisettes Frey, 100 g 1.40 1.50 7,1 Tablette Lait extra fin Frey, 100 g 1.80 1.85 2,8 Tablette Tourist Frey, 100 g 1.80 1.85 2,8 Amandes M-Classic, 200 g 2.80 2.95 5,4 Amandes moulues M-Classic, 200 g 2.80 2.95 5,4 Noisettes M-Classic, 200 g 2.85 3.10 8,8 Noisettes moulues Bio, 200 g 2.95 3.20 8,5 Abricots secs sans noyau Bio, 200 g 2.65 2.80 5,7 Birchermüesli Gourmet Reddy, 700 g 5.60 5.80 3,57 Birchermüesli Nature Bio Reddy, 700 g 5.50 5.60 1,82 * Exemple. D’autres articles sont concernés. ** En francs.

rieures à la moyenne, du fait du manque d’eau en Californie, ont fait monter les prix. La sécheresse explique aussi les faibles récoltes de cacao au Ghana et en Côte d’Ivoire, deux des plus grands pays producteurs. Pour ces raisons, le cours du cacao a pris l’ascenseur en octobre pour atteindre son plus haut niveau depuis deux ans. Si Migros doit adapter de ce fait le prix du chocolat, que les clients se rassurent: l’assortiment de Noël n’est pas concerné par cette mesure.


gÉnÉration m 12 |

|

collaborateUrs

Une aide à tous les niveaux

Migros souhaite que l’ensemble de ses coopératives soient certifiées Friendly Work Space. Pour obtenir ce label, la mise en place d’une consultation sociale ouverte à tous est nécessaire.

L

es Suisses sont des bourreaux de travail. L’an dernier, l’Office fédéral de la statistique a dénombré 7,7 milliards d’heures ouvrées effectuées par la population helvétique. Par conséquent, on conçoit sans peine qu’il est primordial que les employés se sentent bien. De nombreuses entreprises suisses l’ont compris et multiplient les initiatives favorisant la santé de leurs employés sur le lieu de travail: corbeille de fruits, massages, abonnements à la salle de gym — leur imagination ne connaît pas de limites. Depuis plusieurs années, la fondation Promotion Santé Suisse incite les sociétés à systématiser, par le biais d’une gestion de la santé en entreprise, les mesures qu’elles ont souvent déjà mises en œuvre. De plus, l’institution remet le label Friendly Work Space depuis 2009. Dans le cadre de Génération M, Migros s’engage à obtenir cette distinction pour la Fédération des coopératives Migros ainsi que toutes les coopératives régionales. Plusieurs d’entre elles de même que des entreprises du groupe sont d’ailleurs déjà certifiées, comme Migros Lucerne.

Une partie de

Génération M symbolise l’engagement de Migros en faveur du développement durable. La promotion de la santé auprès des collaborateurs en fait partie. www.generation-m.ch

Un bureau à l’abri des regards pour faciliter le dialogue Au siège social de la coopérative lucernoise, situé à Dierikon, Priska Furger, responsable de la consultation sociale, nous attend. Cinquante ans, les cheveux courts, elle semble réservée, presque timide, mais marche d’un pas décidé quoique discret. Le chemin qui sépare l’ascenseur de son bureau est un véritable dédale com-

| No 51, 16 déceMbre 2013 |

migros magazine |


|

gÉnÉration M

Migros Magazine | No 51, 16 DéCEMbRE 2013 |

collaborateUrs | 13

«Migros tiendra sa promesse»

réaction en chaîne», résume Thomas Mattig, directeur de Promotion Santé Suisse.

Un monde professionnel de plus en plus exigeant Le bureau de Priska Furger est sobre, clair et apaisant. Un mobile se balance, agité par un courant d’air. Sur la table, un puzzle en bois présente les différents domaines de l’existence sous forme d’éléments s’imbriquant les uns dans les autres. «Dans ce mécanisme, c’est nous qui mettons de l’huile dans les rouages», commente-t-elle. Mais l’outil le plus efficace reste le dialogue. «Il nous faut écouter, poser les bonnes questions avant d’essayer de trouver ensemble les meilleures solutions. Il est important que nous puissions donner des outils aux personnes afin qu’elles parviennent à surmonter leurs difficultés.» Malgré son expérience, la conseillère avoue se retrouver parfois face à de grands défis. Dans ces moments-là, elle trouve du réconfort dans la nature, loin de l’agitation du quotidien. Pour Priska Furger, il ne fait aucun doute que les exigences professionnelles n’ont cessé d’augmenter au cours des vingt dernières années. D’où l’importance de continuer à faire vivre l’esprit de Duttweiler. Un esprit que l’on retrouve aussi dans la promesse liée au label Friendly Work Space: «L’engagement volontaire de Migros pour cette certification prouve que l’entreprise est prête à accomplir bien plus que le strict minimum», se réjouit le responsable de Promotion Santé Suisse.

Hans-Rudolf Castell, responsable des ressources humaines à Migros, revient sur l’idée à l’origine du projet Friendly Work Space et sa mise en œuvre. Faut-il vraiment un label pour garantir un cadre de travail agréable?

L’adhésion à une idée est en fait plus importante que le label en lui-même.

Comment définiriez-vous cette idée?

Il s’agit d’inciter les entreprises à systématiser et à perfectionner les mesures qu’elles appliquent déjà pour préserver des conditions de travail saines. Cette mission doit devenir une tâche de gestion applicable à tous les niveaux. Migros s’est engagée à faire certifier toutes ses coopératives d’ici à 2015. Comment ce projet avance-t-il?

Très bien. Le label a déjà été décerné à plusieurs coopératives. Certaines sont encore en cours de certification et les autres s’y préparent. Migros tiendra sa promesse.

Texte: Beat Matter

Migros est déjà reconnue pour les bonnes conditions de travail qu’elle offre. Pourquoi s’engager encore plus?

Le bien-être au travail Le label Friendly Work Space est décerné par la fondation Promotion Santé Suisse. Pour le recevoir, il faut mettre en place ce que l’institution appelle une gestion de la santé en entreprise (GSE). La certification repose sur des mesures de qualité précises visant à améliorer le bien-être des collaborateurs sur leur place de travail. La liste de ces critères est dressée en collaboration avec le Secrétariat d’Etat à l’économie (SECO) et l’Office fédéral de la santé publique (OFSP). En 2009, Migros a été le premier distributeur à recevoir le label pour l’une de ses entreprises.

Gottlieb Duttweiler, le fondateur de Migros, a été le premier à s’investir pour de bonnes conditions de travail. Voilà pourquoi, même par le passé, le niveau était déjà très haut. Mais grâce au développement systématique de nos mesures en gestion de la santé en entreprise, nous pouvons encore faire mieux. Photos: Daniel Winkler, DR

Le bureau de Priska Furger, cheffe de la consultation sociale à Migros Lucerne (cicontre), est situé dans un endroit discret afin de garantir un certain anonymat.

posé de différents couloirs et portes. «Cet isolement est voulu», indique la responsable. Beaucoup d’employés ont besoin de courage pour venir la consulter. L’emplacement du bureau, à l’abri des regards, facilite leur démarche et garantit l’anonymat. Le service de consultation sociale est ouvert à tous les collaborateurs de la coopérative, qu’ils soient en activité ou déjà retraités. «Nous avons pour mission de soutenir les employés dans tous les domaines de leur existence, afin qu’ils puissent retrouver leur concentration et fournir un travail efficace et de bonne qualité», explique la conseillère. Le nombre de personnes ayant recours à la consultation augmente d’année en année. En 2013, le service aura traité près de 350 cas. «De la crise au quotidien aux problèmes financiers, en passant par la maladie, les problèmes abordés sont extrêmement divers», raconte encore Priska Furger. L’équipe qu’elle dirige est composée de trois conseillères. Elle-même exerce ce métier depuis plus de vingt ans. La plupart des coopératives Migros disposent d’un service de consultation sociale, selon une idée même de Gottlieb Duttweiler, fondateur du groupe. Il s’agit aujourd’hui d’une mesure parmi d’autres destinées à améliorer le bienêtre des collaborateurs au sein des entreprises Migros. Ces initiatives seront d’ailleurs renforcées dans le cadre de l’engagement Friendly Work Space. Mais pourquoi s’engager autant? «Des employés en bonne santé participent à la bonne marche de l’entreprise, ce qui génère des bénéfices: on pourrait parler d’une


CETTE SEMAINE 14 |

| No 51, 16 DÉCEMBRE 2013 |

MIGROS MAGAZINE |

Trop facile de lancer une initiative?

Le patron des patrons Valentin Vogt plaide pour un durcissement des droits populaires.

C

’est bien connu, en Suisse, on vote sur (presque) tout. Cité en exemple dans le monde, notre système de démocratie directe va-t-il trop loin et appelle-t-il les citoyens aux urnes pour un oui ou pour un non? C’est ce qu’a laissé entendre la semaine dernière le patron des patrons Valentin Vogt. S’il se défend être un fossoyeur des droits populaires, le président de l’Union patronale suisse (UPS) estime que les initiatives et les référendums sont trop souvent détournés à des fins électorales. Son idée pour enrayer cette tendance: doubler le nombre minimal de signatures requises pour une initiative populaire et un référendum (respectivement 100 000 et 50 000 aujourd’hui). Une démarche d’autant plus justifiée, estime-t-il, que la population a augmenté depuis l’introduction de la démocratie directe en 1891. A l’époque, la signature de 7,7% des citoyens

était nécessaire pour faire aboutir une initiative contre moins de 2% aujourd’hui, tout cela à l’heure d’internet... Adapter la difficulté de déposer un texte à l’évolution de la société: l’idée fait régulièrement surface sans toutefois parvenir à s’imposer, comme le souligne le politologue Georg Lutz dans l’interview à lire ci-dessous. Doris Leuthard a par exemple relancé l’idée voici trois ans sans résultat. De son côté, le Conseil fédéral s’est penché en début d’année sur une révision des droits populaires mais en se gardant de remettre en cause le nombre de signatures. Les sept Sages ont planché sur des mesures visant à écarter les textes contraires aux droits fondamentaux, suscitant une levée de boucliers à l’UDC. Au pays de la démocratie directe, les droits populaires sont sacrés. Texte: Viviane Menétrey

Les citoyens sont-ils appelés aux urnes pour un

Georg Lutz, politologue à l’Université de Lausanne, spécialiste des institutions politiques suisses

«Les gagnants seraient les grands groupes d’influ Vouloir doubler le nombre de signatures pour les référendums et les initiatives populaires est-il justifié?

Si l’on compare le nombre de signatures par rapport au nombre d’habitants, le pourcentage a diminué ces dernières années. Le recours à internet et aux réseaux sociaux a aussi rendu plus facile la récolte de paraphes. Dans ce sens, plaider pour une augmentation du nombre des signatures paraît justifié, mais il ne faut pas se leurrer: la probabilité que le Parlement ou le peuple accepte un jour de changer les règles est proche de zéro.

La démocratie suisse y gagnerait-elle?

Les gagnants seraient surtout les groupes d’intérêt qui possèdent les ressources nécessaires pour de telles collectes de signatures. Nous ne sommes pas tous égaux face aux droits populaires, ils sont l’apanage de groupes d’influence déjà surreprésentés. Les initiatives isolées qui triomphent comme l’a fait récemment celle de Thomas Minder sont rares. Les partis politiques ont donc tendance à en abuser?

On ne peut pas parler d’abus puisqu’il n’y a pas besoin de justifier sa motiva-


|

CETTE SEMAINE

MIGROS MAGAZINE | No 51, 16 DÉCEMBRE 2013 |

| 15

Quel est votre a vis?

«Je suis contre une augmen tation du nombre de signatures. C’est un e ch donnée à tous de pa ance rticiper à la vie politique du pays. Je vote à chaque fois.» Anick Goumaz, 30

ans

«100 000 signature s, cela démontre un réel inté rêt. menter leur nombre Augest une excuse pour écarte r des objets de votation qui joue raient en la défaveur de certains .» Manouk Guignard,

24 ans

«Oui, il faut augmen nombre de signature ter le s. L’UDC et les socialistes lancen t tout le temps des initiative s et des référendums, c’est usant.» Giuliana Panchaud

, 77 ans

«La Suisse est exemple dans le citée en mon pour sa démocra de entier ti C’est une chance e directe. qu’il ne faut pas jeter. Pour un e fois, le conservatisme a du bon.» Miguel Sanche z, 58 ans

oui ou pour un non?

SONDAGE

Photos Keystone/Ennio Leanza, DR

ence déjà surreprésentés» tion pour lancer une initiative. Mais il est clair qu’il y a eu un changement dans l’utilisation de cet outil. Jusque dans les années 70, il était réservé aux enjeux qui n’entraient pas dans l’agenda politique, c’était une manière de créer le débat. Aujourd’hui, c’est devenu un outil de campagne. On le voit avant les élections fédérales: chaque parti lance son initiative. Ce recours systématique ne risque-t-il pas de fatiguer les citoyens?

C’est un risque, mais à terme, je pense que l’on assistera à une autorégulation

de la part des partis. Les initiatives et les référendums coûtent cher et exigent de grandes ressources. La solution, c’est le statu quo?

C’est ce qui se profile. Le sujet revient périodiquement sur le devant la scène sans que les partis politiques réussissent à se mettre d’accord. Certains cantons ont pourtant corrigé le tir en calculant le nombre de signatures à récolter pour des objets cantonaux selon le nombre d’électeurs. On pourrait aussi imaginer raccourcir le délai de récoltes de signatures des initiatives de 18 à 12 mois.

Faut-il doubler le nombre de signatures pour un référendum ou une initiative populaire? Résultats du sondage paru sur migrosmagazine.ch du lundi 9 au jeudi 12 décembre. Le sondage reste ouvert dans l’article en ligne. Vous pouvez encore donner votre avis.

35% oui 65% non

Votre avis compte! Chaque semaine, participez à notre sondage sur un sujet d’actualité sur la page d’accueil de migrosmagazine.ch


société 16 |

|

culture

| No 51, 16 décembre 2013 |

Migros Magazine |

A Lens, l’agitation est palpable à la veille de l’exposition inaugurale.

Une nouvelle adresse pour l’art Un centre d’exposition ouvrira ses portes le 22 décembre à Lens (VS). Créé par la Fondation Pierre Arnaud, il ambitionne d’organiser deux événements d’envergure internationale par an.


|

société

Migros Magazine | No 51, 16 décembre 2013 |

Culture | 17

Des professionnels mettent la dernière touche à l’institution valaisanne qui ouvre ses portes le 22 décembre.

Ultimes vérifications lors de l’accrochage des œuvres.

M

agnifiquement préservé, le vieux village de Lens, en dessous de Crans-Montana, semble quelque peu figé dans le temps. Blotties autour de l’église, les bâtisses historiques de pierre contrastent toutefois avec un bâtiment tout de verre et d’acier situé non loin de là, au bord du lac du Louché. C’est là que la Fondation Pierre Arnaud prévoit d’ouvrir le 22 décembre un centre d’art d’envergure internationale. Approchons un peu. De l’extérieur, tout paraît bien calme et étrangement silencieux. Une fine couche de neige recouvre le plan d’eau déjà gelé, et le soleil caresse imperturbablement la façade vitrée. A l’intérieur, la situation est tout autre. En ce début décembre, des dizaines d’ouvriers s’activent. Dans les coulisses, on tire les derniers câbles électriques, vérifie la ferblanterie ou teste les cuisines flambant neuves. Et dans les salles d’exposition d’une surface totale de 1000 m2, les tableaux sont peu à peu accrochés aux cimaises, alors que les rayons de la boutique se parent d’un assortiment digne de tout bon musée. Au milieu de cette agitation, Christophe Flubacher, directeur scientifique

du centre d’art, ne cède pas à la panique. «Je peux compter sur une équipe de grands professionnels. Pour la muséographie et la scénographie, tout comme pour l’identité visuelle, nous collaborons avec des spécialistes qui ont travaillé pour le Louvre-Lens (F), la Tate Modern à Londres ou le Centre Pompidou de Paris. D’autre part, notre exposition inaugurale sur le divisionnisme, un courant qui englobe notamment le pointillisme, réunit pour la première fois des œuvres d’artistes français, italiens, suisses, hollandais ou belges. C’est unique.»

De Paul signac à giovanni giacometti Dès le 22 décembre, le public pourra ainsi admirer des tableaux de Georges Seurat, Paul Signac, Camille Pissarro, Giovanni Segantini, Cuno Amiet ou encore Giovanni Giacometti. Un très joli premier coup artistique qui montre aussi que la Fondation Pierre Arnaud, du nom d’un riche Français tombé amoureux de la région de Crans-Montana, a les moyens de son ambition. «Nous espérons pouvoir capter près de 10% des 700 000 hôtes qui fréquen-

tent chaque année le plateau de CransMontana. A cette fin, avec un budget d’environ 5 millions de francs par an, venant essentiellement de fonds privés, nous avons pour l’instant prévu un cycle de cinq ans. En hiver, nous monterons des expositions mettant en relation l’art suisse avec les grands courants de la peinture de 1800 à 1950. En été, nous ferons dialoguer l’art occidental avec celui d’autres régions du monde.» La démarche ne se veut toutefois pas élitiste, et la fondation a mis en place un service de médiation culturelle dont les activités s’annoncent prometteuses. «Outre les visites guidées et les audioguides classiques, nous allons organiser des conférences dites kaléidoscopiques offrant de nouveaux points de vue sur les œuvres ainsi que des brunchs dominicaux pour les familles, couplés ou non avec des ateliers pour les enfants et des parcours contés dans les espaces d’exposition», explique Anne Michellod, coresponsable du programme. De plus, le centre d’art prévoit de publier deux fois par an la revue Ferdinand destinée aux 5-11 ans. «Dans le premier numéro, nous expliquons le divisionnisme dans


Photo: www.saison.ch

LE RÉGAL EST UNE TRADITION.

1.75 au lieu de 2.20

Raccard Tradition en bloc mini et maxi, les 100 g, 20% de réduction

17.50

Fondue fraîche avec truffes Sélection* 600 g

4.80

Pommes de terre amandine Suisse, le sac de 1,5 kg

* En vente dans les plus grands magasins Migros. Société coopérative Migros Aar OFFRES VALABLES DU 17.12 AU 30.12.2013, JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

3.70

Pain Création Le croquant 400 g


|

société

Migros Magazine | No 51, 16 décembre 2013 |

|

culture | 19

Avec sa façade en miroirs et son toit jardin, le bâtiment du centre d’art s’intègre bien dans le paysage de Lens.

Un pays de musées

le cadre d’une petite bande dessinée. Ensuite, les jeunes lecteurs trouveront différentes activités créatives et des jeux. Ils pourront même dessiner ou peindre directement sur les pages du magazine.» On le pressent malgré les derniers détails à régler, la Fondation Pierre Arnaud sera prête pour les trois jours de festivités (sur invitation) prévus. Micheline Calmy-Rey, marraine enthousiaste (elle a même personnellement décroché son téléphone pour tenter de faire venir des œuvres de France), pourra donc couper le ruban à temps.

«Notre exposition sur le divisionnisme sera unique.»

une offre complémentaire à la Fondation gianadda Non loin de là, la Fondation Gianadda de Martigny a-t-elle du souci à se faire? «Nous n’avons jamais eu la prétention de concurrencer le travail admirable de Léonard Gianadda. Au contraire, nous voulons proposer une offre complémentaire en montant des expositions thématiques, plutôt que monographiques, rassure Christophe Flubacher, qui est persuadé que les deux centres ne se feront pas d’ombre. Regardez ce qui se passe à Bâle. La Fondation Beyeler n’a pas asséché le marché. Au contraire, il est né une sti-

Christophe Flubacher

mulation entre les différentes institutions, et les visiteurs de l’extérieur se rendent aussi bien au Kunstmuseum qu’à Riehen. Nous espérons qu’il en sera de même avec Martigny, le musée d’art de Sion, qui a de très belles collections, et la nouvelle Fondation Pierre Arnaud.» Texte: Pierre Wuthrich Photos Isabelle Favre

Selon l’Association des musées suisses (AmS), la Suisse compte officiellement 1115 musées (zoos et jardins botaniques compris). «La densité est toutefois encore plus forte aux Pays-bas et en Autriche, deux petits pays qui, comme la Suisse, réfléchissent à leur identité dans un monde globalisé», explique david Vuillaume, secrétaire général de l’AmS. Notre pays se distingue cependant sur un point: «en europe, du fait de la crise économique, le nombre d’ouvertures de musées stagne. Ici, nous comptons par contre entre cinq et dix nouvelles institutions par an et peu d’entre elles ferment leurs portes.» Le lancement de la Fondation Pierre Arnaud sera suivi de près par l’AmS. «durant trois ans, nous l’intégrerons en tant que membre provisoire et analyserons son évolution. de manière générale, il est primordial que les musées puissent conserver leur collection sur le long terme et mettre sur pied des expositions. dans le cas de Lens, nous nous faisons peu de soucis étant donné les moyens engagés.» en 2012, les musées suisses ont enregistré plus de 18 millions de visiteurs, un chiffre en légère baisse du fait de la fermeture temporaire de grandes institutions, comme le musée olympique.

«Nous voulons que les œuvres d’ici et d’ailleurs dialoguent»

Daniel Salzmann, président de la Fondation Pierre Arnaud.

Vous êtes à la tête d’une très belle collection initiée par votre beau-père Pierre Arnaud. Celle-ci compte près de trois cents tableaux de l’Ecole de Savièse. Pourquoi ne pas se contenter de les exposer? Tel n’est pas le propos de notre centre d’art, même si mon amour pour cette peinture est né avec cette collection. A Lens, nous souhaitons montrer que ce style s’inscrit en fait dans de grands courants européens. Nous sou-

haitons donc susciter un dialogue entre les œuvres d’ici et d’ailleurs, mais peu importe qu’elles viennent ou non de ma collection. Mais en quoi cet art régionaliste a-t-il de la valeur? Attention, il ne s’agit en aucun cas d’art régionaliste mais au contraire de peinture avec un grand P. Il y a certes des motifs traditionnels, une identité locale, mais le tout s’inscrit dans un mouvement global avec des in-

fluences extérieures venant de France, d’Allemagne. Il traduit aussi une réalité, celle d’un Valais d’un côté très enraciné dans ses terres, mais qui vit du tourisme, de l’autre. ce rapport entre le local et l’universel, nous voulons vraiment le mettre en valeur. A quelques jours du premier vernissage, dans quel état êtesvous? Je suis bien sûr fatigué, mais fier et serein. Fier, car le bâtiment

avec sa façade miroir dotée de cellules photovoltaïques et son toit jardin s’intègre bien dans le paysage. et serein, car, pour les deux premières expositions, nous avons pu réunir des corpus d’œuvres vraiment originaux et intéressants. Je me réjouis particulièrement de voir arriver les premiers visiteurs et d’observer comment ils évolueront dans le centre d’art et interagiront avec les tableaux.


société 20 |

|

EnvironnEmEnt

Mon beau Noël, de mille lumières tu brilleras

De la classique guirlande aux réalisations plus iconoclastes, les illuminations de Noël sont un incontournable aussi bien dans les rues que dans les foyers. Autrefois dévoreuses d’énergie, elles se font désormais moins gourmandes.

| No 51, 16 décembre 2013 |

Q

migros magazinE |

uoi! Un Noël sans illuminations, vous n’y pensez pas! Ceux qui s’y sont essayés dans un souci d’économie des deniers publics et d’énergie ont vite compris la leçon face aux levées de boucliers suscitées par ce type de décision: pas d’avent sans son cortège de guirlandes lumineuses. Au pays du Père Noël, on aime que ça scintille de mille feux. Chalets des marchés de Noël, sapins, arbres, façades de bâtiments, tout est bon à faire briller. A tel point que les guirlandes ne se contentent plus de se déployer uniquement dans les rues et sont désormais entrées dans les foyers pour détrôner les bougies des sapins. Mais pour quel coût énergétique? Faire scintiller villes et maisons est-ce une aberration écologique? Pas si sûr. L’apparition des LED, des diodes électroluminescentes, et leur récente démocra-


|

société

Migros Magazine | No 51, 16 décembre 2013 |

|

environneMent | 21

Eclairer: oui, mais pas trop eclairer, c’est chic, mais inutile de faire scintiller rennes guirlandes et sapins durant toute la nuit. Afin de réduire la consommation d’énergie, il est recommandé d’opter pour un éclairage à minuterie automatique. Si vous n’en avez pas, essayer de ne pas oublier d’éteindre vos guirlandes avant d’aller vous coucher. Autre mesure, l’Agence suisse pour l’efficacité énergétique (S.A.F.e.) appelle à ne pas prolonger la fête jusqu’à fin janvier. Faire scintiller sa maison durant la période de l’avent et des fêtes suffit largement à en mettre plein les yeux. Attention également à ne pas utiliser des illuminations destinées à l’intérieur en extérieur. Si vous optez pour un éclairage extérieur, assurez-vous lors de l’achat que les Led disposent de l’indice de protection IP-44 afin de les protéger des intempéries.

Et la lumière de Noël fut... Des étoiles fonctionnant à l’énergie solaire scintillent sur le lac à Montreux (à g.). Partout, particuliers et collectivités rivalisent d’originalité.

tisation a fortement réduit la consommation d’énergie. Jusqu’à dix fois moins qu’une guirlande à ampoules incandescentes. Les villes ont sauté le pas voici quelques années et les grands centres urbains ne comptent quasiment plus d’ampoules électriques classiques, désormais interdites à la vente. A Lausanne, les guirlandes LED sont présentes depuis près de dix ans. Idem à Genève où, il y a deux ans, la ville a investi dans cette technologie. En tout, 14 kilomètres de guirlandes ont été installées sur divers édifices début décembre, soit un million de LED. «Notre consommation électrique pour ces illuminations représente 0,01% du volume annuel de la ville. Cela nous a permis de réaliser jusqu’à 80% d’économie par rapport à des ampoules standard», raconte le conseiller exécutif en charge de l’envi-

ronnement urbain Guillaume Barazzone. Même démarche à Sion où, hormis quelques guirlandes classiques, les LED tiennent désormais le haut du pavé. Et les économies financières sont au rendezvous. L’illumination de la cité durant la période des fêtes coûte 1800 francs d’électricité. «C’est peanuts», se réjouit Jérôme Luyet, responsable de l’éclairage public pour Energies Sion région.

2% de la consommation énergétique de décembre A l’échelon national, l’Agence suisse pour l’efficacité énergétique (S.A.F.E.) a calculé que les illuminations de Noël représentent dans les ménages, les magasins et les espaces publics quelque 100 millions de kilowattheures (kWh), soit 2% de la consommation en électricité de décembre et environ 0,15% de la

«L’utilisation d’ampoules LED nous a permis d’économiser jusqu’à 80% d’énergie.» Guillaume Barazzone

Noël et son cortège de guirlandes ne seraient rien sans Thomas edison, l’inventeur de l’ampoule électrique. mais la tradition consistant à faire scintiller électriquement les sapins et les rues doit surtout à l’un de ses associés nommé edward Hibberd Johnson. c’est lui qui, un soir de l’hiver 1882, mit au point la première guirlande électrique pour en décorer l’arbre de Noël familial dans sa maison de New York. L’histoire dit qu’un journaliste du «detroit Post and Tribune», alors en visite, en serait sorti émerveillé et aurait été le premier à faire mention de cette innovation dans la presse. Le succès de la guirlande électrique ne s’est pas fait attendre et Thomas edison publia en 1890 la première brochure promotionnelle d’illuminations électriques de Noël pour le commerce. Solidement implantées aux etats-Unis où collectivités publiques et particuliers rivalisent d’imagination pour faire scintiller rues et maisons, les guirlandes électriques et autres décorations lumineuses ont mis plus de temps à faire leur entrée dans les foyers européens. depuis les années 2000, on en compte toujours plus, cela notamment grâce à l’apparition des Led. Aujourd’hui, elles sont aussi incontournables que le sapin.


299.–

Téléviseur LED Hello Kitty TV DVD

Syntoniseur TNT/DVB-C CI+, définition Full HD (1920 x 1080), guide électronique des programmes (EPG), lecteur multimédia USB, lecture de DVD –/+ R/RW et CD +/– RW, 1 prise HDMI et 1 port USB / 7703.062

Lecteur DVD intégré

Maintenant

199.– Avant

56

cm

E /L

A partir de

49.90

D

249.–

Coffret Smartbox

Casque supra-auriculaire Solo HD

Disponible en diverses couleurs

Egalement disponible: Solo HD sans fil, noir, Fr 249.– au lieu de Fr. 299.– / 7727.343

Maintenant

Ec ra n ta

169.–

p. ex. «Happy Day», Fr. 49.90, 310 expériences variées au choix pour 1 à 6 personnes / 9391.231 p. ex. «Hostellerie de Charme», Fr. 199.90, 110 séjours au choix pour 2 personnes / 9391.240 et diverses autres offres Smartbox

ct ile 7"

Ecra n tact ile

199.– Avant

289.–

Avec protection Grip -Case et stylet

Tablette Kids

Lecteur de livres électroniques PRS-T3

Fonction charge rapide en 3 min, place pour env. 1200 livres électroniques, protection intégrée, dictionnaires, WLAN, autonomie jusqu’à env. 1,5 mois à pleine charge de l’accu / 7825.853

Les offres sont valables du 17.12 au 24.12.2013 et jusqu’à épuisement du stock. Vous trouverez ces produits et bien d’autres encore dans tous les melectronics et les plus grands magasins Migros.

FCM

Sous réserve d’erreurs et de fautes d’impressions.

Tablette Galaxy Tab3 pour enfants, commutation entre l’écran/mode des parents et celui de l’enfant, contrôle parental: réglages individuels adaptés à l’âge, aide à l’apprentissage pour enfants / 7978.129


Photos: Amélie Blanc, D. Wohlschlag/Ville de Genève, Patrick Gilliéron Lopreno / Ville de Genève

société

|

���

EnvironnEmEnt | 23

consommation annuelle. «C’est très peu, reconnaît Giuse Togni, spécialiste de l’éclairage public à l’agence. Mais le problème, souligne-t-elle, c’est que beaucoup de gens possèdent encore des guirlandes classiques. Et les ménages représentent à eux seuls près de la moitié des éclaireurs de Noël... «Il ne faut pas renoncer aux illuminations, mais faire attention à ne pas exagérer et opter pour des LED», recommande-t-elle.

Une méduse exposée lors du Festival Lumières à Lausanne.

   

De la guirlande électrique à l’étoile «solaire» A côté des traditionnelles pluies d’étoiles scintillantes, des nouvelles formes d’éclairages se développent. C’est le cas avec les œuvres présentées à Lausanne dans le cadre du Festival Lumières où des artistes ont eu carte blanche pour illuminer divers lieux de la capitale vaudoise. Là des méduses géantes diaphanes, là un zoo d’animaux lumineux, là des tubes de roseau vert fluo, le tout éclairé par des LED. Et certains n’hésitent pas à s’essayer à de nouvelles technologies, comme à Montreux, où le directeur du marché de Noël Yves Cornaro a choisi de faire briller la nuit sur le lac soixante étoiles grâce à l’énergie solaire amassée par des capteurs durant la journée. «Cela donne un petit air bucolique et féerique», s’enthousiasme-t-il. Peut-être un avantgoût des guirlandes du futur... Texte: Viviane Menétrey.

���� �� ���� �� ���� � �� � � � � � � ��� �

���� � � � �� �� �

� � � �� �� � � � ���

� ��

� �� � ���

��

�� � �

� � � �� � � �

��


CALENDRIER DE L’AVENT 24 |

| No 51, 16 DÉCEMBRE 2013 |

Cette semaine dans la hotte de Nicolette Pour vous remercier de votre fidélité, «Migros Magazine» vous offre chaque jour des cadeaux. Cette semaine, ils vous sont présentés par Nicolette Trindler, assistante de la rédaction.

J

usqu’au 24 décembre, nous mettons en jeu de super cadeaux que vous pourrez découvrir chaque jour dans notre calendrier. Ils sont présentés chaque semaine par un collaborateur de Migros Magazine. Si l’un des prix vous intéresse, il vous suffit de tenter votre chance par téléphone, SMS ou inter-

net le jour correspondant. Il est possible de participer plusieurs fois – y compris pour une même case. Les gagnants seront tirés au sort (pour en savoir plus, voir «Comment participer»). Chaque participant participe automatiquement au tirage au sort du grand prix de la semaine. Bonne chance!

Que ce soit pour le Réveillon de Noël ou celui de la Saint-Sylvestre, vous aurez l’air d’une véritable princesse grâce à l’un des 10 sets de maquillage Covergirl mis en jeu. Valeur: Fr. 79.70 chacun. www.covergirl.ch

16

DÉCEM

BRE

17

DÉCEM

Gagnez l’une des 35 carafes filtrantes Brita Marella Orchid 2,4 l (une cartouche incluse).La cartouche Maxtra améliore l’eau du robinet en réduisant le tartre, le chlore et certains métaux comme le plomb.

Chouchoutez votre peau avec les produits Kneipp. Nous mettons en jeu 25 sets bien-être avec une huile de bain, des cristaux de bain et une crème de visage et de mains d’une valeur de Fr. 40.20.

www.brita.ch

www.kneipp-schweiz.ch

BRE

18

DÉCEM

BRE

MIGROS MAGAZINE |


CALENDRIER DE L’AVENT | 25

MIGROS MAGAZINE | No 51, 16 DÉCEMBRE 2013 |

Le Silk-Epil 7 SkinSpa de Braun vous garantira des jambes douces pendant plusieurs semaines. Quatre épilateurs d’une valeur de Fr. 245.sont en jeu. www.braun.de

Sur www.migros.ch/noel, vous trouverez des offres, des recettes et des conseils de bricolage pour préparer au mieux les fêtes de fin d’année.

19

DÉCEM

BRE

Grand prix de la semaine Les participants au calendrier de l’avent ont une chance supplémentaire de gain: jusqu’à Noël, nous tirons au sort chaque semaine 5 bons d’achat Migros d’une valeur de Fr. 1000.– chacun. Vous pouvez aussi seulement participer au tirage au sort pour le bon d’achat. Pour participer, répondez à cette question: dans quoi les cadeaux de Noël sontils emballés? Par téléphone: Composez le 0901 200 044 (CHF 1.–, appel depuis un poste fixe) et donnez votre solution ainsi que vos nom et adresse. Par SMS: Envoyez le mot PRIX, votre solution et vos nom et adresse au 920 (CHF 1.– par SMS). Exemple: PRIX solution Pierre Modèle, rue Modèle 1, 9999 Modèleville. En ligne: www.migrosmagazine.ch/ calendrieravent Délai de participation: le 22 décembre, minuit

Pour la sortie du film de Ben Stiller «La vie rêvée de Walter Mitty» le 1er janvier, nous offrons 15 sets comprenant chacun 2 billets de cinéma, un t-shirt, un adaptateur de voyage et un porte-clés. www.thesecretlifeofwaltermitty.ch.

20

DÉCEM

BRE

Le plaisir de la dégustation du café à son sommet. Savourez un cappuccino ou un latte macchiato à la maison. Nous offrons trois machines CaffèLatte de Delizio d’une valeur de Fr. 349.- chacune.

Pour participer

www.delizio.ch

2 DÉC 1

Répondez à la question suivante et tentez votre chance (participation possible tous les jours entre 00 h 00 et 23 h 59): Comment se prénomme la mère de l’Enfant Jésus? Par téléphone: Composez le 0901 100 077 (CHF 1.–, appel depuis un poste fixe) et donnez votre solution ainsi que vos nom et adresse. Par SMS: Envoyez le mot CALENDRIER, votre solution et vos nom et adresse au 920 (CHF 1.– par SMS). Exemple: CALENDRIER solution Pierre Modèle, rue Modèle 1, 9999 Modèleville. En ligne: www.migrosmagazine.ch/ calendrieravent

EMBR

E

Gagnez l’une des deux Intercity-Card d’une valeur de Fr. 1420.- chacune et entraînez vous une année durant dans l’un des 60 centres de fitness de Migros.

Nicolette Trindler, assistante de la rédaction, vous souhaite bonne chance!

www.intercity-card.ch

22

DÉCEM

BRE

Photo: Ueli Christoffel

|

Les recettes des appels et des SMS seront reversées à la Fondation Etoile filante. Les gagnants seront informés par écrit. Aucune correspondance ne sera échangée au sujet du tirage au sort. Les prix ne seront pas versés en espèces; la voie de droit est exclue. Les collaborateurs de Migros Médias ne sont pas autorisés à participer. Il est possible de participer plusieurs fois, toutefois les participations de masse informatisées ne donneront droit à aucun gain


Laissez l’eau devenir votre oasis de bien-être …

Nouveau

... et laissez le bain faire tout son effet. Prenez un moment pour vous et plongez dans l’univers des bains bien­ faisants de Kneipp! Appréciez la crème de bain «Plaisir sensuel», l’huile de bain bienfaisante et délassante „Membres et muscles» ou accordez­vous une pause avec les cristaux de bain «Tout ira bien». Pour tous ses produits, Kneipp renonce à l’utilisation de conservateurs ainsi que d’huiles de paraffine, de silicone et minérales. C’est pour cette raison et pour leur efficacité que les produits Kneipp sont volontiers offerts en cadeau. Vous en apprendrez davantage sur Kneipp sur www.kneipp-schweiz.ch

Kneipp est en vente à votre Migros et sur LeShop.ch


|

chronique | 27

Migros Magazine | No 51, 16 décembre 2013 |

iMpulsions

Cadeau psycho bobo Depuis quelque temps, je reçois les mails insistants d’un chirurgien esthétique qui me propose des bons-cadeaux pour Noël. Il paraît que c’est la grosse mode. Je dis «grosse» parce que je pense instantanément à une liposuccion sous le sapin.

Martina Chyba, journaliste et productrice à la RTS.

Alors bon, je ne le prends pas personnellement (encore que)... je pense que j’ai dû faire une recherche Google une fois avec des mots clefs du style «opérer» «paupières» «pas cher». Oui pour le reste du corps je pense que c’est trop tard et trop coûteux mais les paupières c’est peut-être encore rattrapable. Bref. Donc me voilà sur une liste de clientes potentielles capables de prononcer la phrase suivante: «Chéri, pour mon petit Noël, au lieu d’un nouvel Ipad, je peux avoir des nouvelles paupières?» ça fait rêver. Et moi, que pourrais-je offrir à ceux que j’aime, alors? Une paire de nouveaux seins à ma fille? Une injection de Botox à mon mari? Un traitement contre l’acné à mon fils? Ah ça va être festif cette année l’ouverture des cadeaux! Mais il y a mieux. Dans les nouveautés sur le marché de Noël, on trouve désormais le coffret psy. Offert avec le slogan suivant: «Consulter n’est plus un tabou, c’est un cadeau.» Il s’agit effectivement d’une consultation pour un problème de

votre choix: gestion du stress, burn-out, sexualité, sevrage tabagique, estime de soi, relations parents-enfants, préparation aux examens, accompagnement de régime, phobie. Quarante-cinq minutes chez un psy agréé pour une séance «découverte». Je vous juuuure que ça existe; certes uniquement en France pour le moment, mais ça se développe… Visualisez la scène avec moi: Monsieur qui rêvait d’une nouvelle montre, reçoit un bon pour un «bilan sexualité». Il tire légèrement la gueule. Les enfants se précipitent: «C’est quoi papa?» Madame explique que le Père Noël de 2013 est moderne et qu’il offre des visites

«Et si j’offrais une nouvelle paire de seins à ma fille? Un traitement contre l’acné à mon fils?» chez le docteur pour la tête (et le reste). Les ados ricanent, les oncles font des gags cochons, la belle-mère dit qu’elle l’avait bien dit. Monstre ambiance. Non, faites comme tout le monde: offrez une bougie parfumée et parlez de la météo. Joyeux Noël!

Nos chroniqueurs sont nos hôtes. Leurs opinions ne reflètent pas forcément celles de la rédaction.

Publicité

Offre du 3 au 31 décembre

1‘500.–

Joyeux Noël

au lieu de 2‘500.– bague or jaune ou blanc 18 carats sertie de 0.50 ct de diamants G / H SI

Genève Centres commerciaux Nyon-La Combe, Planète Charmilles, Vibert Vaud Centre commerciaux MMM Chablais Centre Aigle, Chailly, Midi Coindet Vevey Valais Centres commerciaux Martigny-Manoir, Sierre

Genève Centres commerciaux Balexert, Cornavin Les Cygnes Vaud Centres commerciaux MMM Crissier, MMM Romanel, Métropole Lausanne, Métropole Yverdon Valais Centres commerciaux Forum des Alpes Châteauneuf, Métropole Sion


entretien 28 |

|

nicoletta Mariolini

| No 51, 16 décembre 2013 |

Migros Magazine |

«La langue est d’abord une question d’attitude» Nicoletta Mariolini a pris ses fonctions de déléguée au plurilinguisme à la Confédération le 1er août dernier. Avant de parler quotas ou autres stratégies d’embauche, la Tessinoise prône d’abord un travail d’ouverture face à toutes les langues nationales.

-on? De quoi parle-t isme

gué au plurilingu Le poste de délé ion, prévu par la de la confédérat r les ance de la loi su nouvelle ordonn 10. 20 en ed pi r is su langues, a été m ion fin 2012 du Suite à la démiss martheray, le du o Genevois Vasc tta a nommé Nicole conseil fédéral en ée tr ste. en mariolini à ce po le de la er août dernier, le rô 1 le n fonctio garantir une Tessinoise est de s uitable des Latin éq n représentatio fices de la dans tous les of n. io at confédér

Quelles sont les motivations qui vous ont incitée à envoyer votre candidature pour ce poste?

Ce travail représente une bonne synthèse des différentes fonctions que j’ai occupées au cours de ma carrière. De par mon expérience en politique d’abord, puisque j’ai siégé neuf ans à l’Exécutif de la ville de Lugano et six ans au Grand Conseil tessinois. Et par les connaissances techniques que j’ai acquises par mes anciennes responsabilités de fonctionnaire, collaboratrice scientifique et cheffe de projet. Mon parcours m’a aussi amenée à connaître les deux régions linguistiques qu’on définit comme minoritaires: la Suisse italienne et la Suisse romande. Tout comme à négocier avec plusieurs interlocuteurs. Une qualité importante pour ce poste, situé entre le Conseil fédéral, le Parlement, l’administration fédérale et les partenaires externes. Le thème des langues vous a également interpellée?

Au fil de ma carrière, j’ai beaucoup travaillé sur les questions de minorités et d’égalité des chances. A la ville de Lugano notamment, j’étais responsable du secteur de l’intégration et de l’information sociale. J’ai donc eu à traiter des sujets des flux migratoires, des différences culturelles et des compétences linguistiques. Bien sûr, c’est une autre approche de parler de plurilinguisme lorsqu’on défend les langues nationales. Mais il existe quand même de nombreux points communs entre ces deux combats. Votre prédécesseur, Vasco Dumartheray, a préféré jeter l’éponge après deux ans et demi en raison d’un manque de volonté politique. La situation a-t-elle évolué depuis?

Les difficultés qu’a rencontrées mon prédécesseur ont effectivement permis d’amener un meilleur soutien politique à ce poste. Mais les défis à relever sont toujours aussi élevés et l’administration en place est toujours la même… Contrairement à Vasco Dumartheray, j’ai été nommée directement par le Conseil fédéral, ce qui investit cette fonction d’un rôle plus stratégique et lui permet de gagner en autonomie. Mais mon employeur reste le Conseil fédéral. Il m’incombe donc de suivre ses objectifs et intentions.

La loi sur les langues prévoit que 70% du personnel fédéral soit germanophone, 22% francophone, 7% italophone et 1% de langue romanche. Peut-on régler la question de la représentation des minorités linguistiques par des quotas?

On a tendance à combiner langues et quotas au sein de l’administration fédérale, en fixant des objectifs à atteindre. Je crois que le but premier c’est plutôt de parvenir à améliorer la situation d’un point de vue plus global. La langue est d’abord une question d’attitude et d’ou-

verture envers les autres et envers soimême. Cela demande notamment de fournir des efforts supplémentaires et de réfléchir à son degré de tolérance, par rapport à ses propres fautes de langue et à celles que l’on accepte des autres. Et puis les langues sont aussi un véhicule de la culture. Il ne faut donc pas les considérer que pour elles-mêmes mais également avec tout ce qui se cache derrière elles. Aujourd’hui, ces quotas ne sont pas respectés, notamment au niveau des cadres dont les 80% sont alémaniques. Comment expliquer cette situation?

Il s’agit bien sûr d’une question de rencontre entre offres et demandes. Mais j’ai perçu quand même qu’au niveau de la présentation formelle des dossiers, la qualité ne serait pas uniforme selon les provenances. Les Latins, de manière générale, envoient des candidatures qui ne répondraient pas toujours aux critères formels attendus en Suisse alémanique. L’autre lacune, ce seraient leurs compétences linguistiques. Selon les critères de l’administration fédérale, il est souhaitable de maîtriser activement deux langues nationales et une troisième passivement. Le français, l’italien et l’allemand devraient théoriquement être mis sur un pied d’égalité. Mais pratiquement, l’allemand est la langue principale de l’administration fédérale. Il faut de toute manière bien le comprendre! Il y a donc une sensibilisation à faire là où les candidats potentiels se trouvent. Et à s’assurer aussi qu’à compétences égales les minorités sous-représentées soient favorisées. Quelles sont vos solutions pour améliorer la situation?

Il y a les pistes traditionnelles, qui sont déjà exploitées mais pas toujours de ma-


|

Migros MagaziNe | No 51, 16 décembre 2013 |

entretien

Nicoletta MarioliNi | 29 Nicoletta Mariolini: «Les langues sont aussi un véhicule de culture.»

Bio express Nicoletta mariolini, 49 ans, habite à Lugano et à berne. Après avoir obtenu une licence en sciences économiques à l’Université de Lausanne, elle a travaillé comme assistante, collaboratrice scientifique et responsable de projet à l’Université de Lausanne, à la fondation Addiction Suisse, à l’Association vaudoise d’aide et de soins à domicile ainsi qu’à l’Association vaudoise d’établissements médico-sociaux. entre 1998 et 2004, elle était chargée, en qualité de responsable de projet et de collaboratrice scientifique de l’administration cantonale tessinoise, de la mise en œuvre de la politique cantonale d’aide et de soins à domicile. en 2004, Nicoletta mariolini a été élue au conseil municipal de Lugano comme représentante du Parti socialiste. elle fut responsable jusqu’en avril dernier du département de l’éducation ainsi que du département de l’intégration et de l’information sociales de la ville. elle a été également membre du parlement cantonal tessinois pendant six ans. depuis le 1er août, elle est la déléguée du plurilinguisme de la confédération.


entretien 30 |

|

nicoletta Mariolini

| No 51, 16 décembre 2013 |

Migros Magazine |

Un film

«Charlie et la Chocolaterie», de Tim burton. «J’aime beaucoup ce film parce qu’il a une façon surprenante de traduire dans les faits l’égalité des chances.»

Un membre de ma famille

«mes neveux tiennent une place importante dans mon cœur. Les enfants nous permettent de vivre des instants magiques… tout en étant obligés quand même de garder les pieds sur terre.»

nière suffisante. D’abord il s’agit de faire une photographie précise des compétences linguistiques au sein de l’administration. Puis, pour permettre à chacun de combler ses lacunes, de proposer des formations en langues, compatibles avec leur emploi du temps. Une autre mesure serait aussi de soutenir les échanges entre des collaborateurs qui parlent des langues différentes. Mais le cœur de la question, pour moi, reste de sensibiliser tout le monde à l’ouverture face aux langues nationales et à nos différentes cultures. Vous défendez également la piste du télétravail. En quoi cette mesure permet-elle de favoriser le plurilinguisme?

Le travail à domicile transforme les distances et favorise ainsi la mobilité des personnes qui habitent les régions périphériques par rapport à la ville de Berne. On peut donc espérer que les Latins soient plus nombreux à postuler pour les postes mis au concours au sein de l’administration fédérale. Moi-même je travaille généralement le vendredi à Lugano, ce qui me permet de retourner déjà le jeudi soir au Tessin. Une autre inégalité a été mise à la lumière dernièrement: la répartition des marchés publics de la Confédération axée majoritairement vers la Suisse alémanique…

Il y aurait un lien direct entre la réalité linguistique de l’administration et la répartition des marchés publics. Dans quelle mesure? Impossible de savoir à l’heure actuelle à quel point cet élément est déterminant ou non. Le Conseil fédéral a demandé une analyse globale

pour comprendre les raisons qui expliquent ces inégalités selon les régions linguistiques. En Suisse alémanique, de nombreux enseignants prônent un abandon de l’apprentissage du français au niveau primaire pour donner davantage de poids à l’anglais. Un danger pour le plurilinguisme suisse?

Le combat pour le plurilinguisme à la Confédération est effectivement étroitement lié à ce qui se passe à l’extérieur. Les décisions qui pourront être prises dans les cantons influenceront bien sûr le fonctionnement de l’administration fédérale à l’interne. L’enfance est la période-clé en ce qui concerne l’apprentissage et l’ouverture aux langues… On voit de plus en plus souvent des jeunes Suisses recourir à l’anglais lorsqu’ils s’expriment avec des compatriotes d’une autre langue nationale. Un phénomène inquiétant?

Le plurilinguisme, on le soigne en mettant toutes les langues dans un même bateau. Il ne s’agit pas de se borner à apprendre les langues nationales. Moimême, au collège, je suivais simultanément des cours d’italien, de français, d’allemand, d’anglais et de latin. Nous devons tous ramer dans la même direction! La Suisse, par son histoire, est marquée par son propre plurilinguisme. Mais aujourd’hui elle a aussi à faire avec un plurilinguisme importé. Les deux font partie de notre histoire moderne. Et il s’agit de veiller à ce que l’un ne se développe pas au détriment de l’autre. Il y va de notre cohésion nationale. Entretien: Alexandre Willemin Photos: Beat Schweizer

Un sport

«Jusqu’à il y a un an, je pratiquais régulièrement l’aviron en équipe. en plus de la discipline ellemême, j’apprécie également sa symbolique: il faut tous ramer dans le même sens et coordonner ses actions si l’on veut maintenir le cap!»

Un personnage

«Margherita Zöbeli, née en 1912 à Zurich, s’est engagée pour sauver les orphelins de la guerre, en travaillant dans l’ombre et à cheval sur plusieurs pays. J’admire cette femme parce qu’elle nous prouve que lorsqu’on a une bonne idée, il faut travailler et se battre pour la réaliser.»

Une citation

«L’écrivain portugais José Saramago a écrit: «Si les choses ne passent pas par l’âme, il n’y a aucune garantie que les changements ne passent par nous.» cette phrase explique ma réflexion sur la langue, qui est d’abord l’expression d’une attitude.»

Photos ddP Images FIlmfotos (charlie et la chocolaterie) / biblioteca Gino bianco (margerita Zöbeli) / Keystone (José Saramago)

«Le travail à domicile transforme les distances»


t n e l u e v s e m m o h s e l e . l ë Ce qu o N r u o p t n e m i a r v

<wm>10CAsNsjY0MDQx0TU2NrU0NwcAdCxlEA8AAAA=</wm>

<wm>10CFXKsQ7CMAwE0C9y5PNd4gaPqFvFgLpnqZj5_wnBxvC2dxzVm__c98e5PwsOycg-M6vPaBJq82xbqhDOcPCG4ZMjxb9vUoKO9T2GMOfCMIcRSxntfb0-fDWz5nIAAAA=</wm>


infos migros 32 |

|

savoir-faire

composé de dix-huit entreprises en Suisse et de trois sociétés à l’étranger, le groupe m-Industrie produit plus de 20 000 articles allant de la confiture à la lessive. Avec ses quelque 11 000 collaborateurs, dont 415 apprentis exerçant plus de vingt métiers, m-Industrie est l’un des principaux em-

ployeurs de Suisse et compte parmi les plus grands fabricants au monde de marques propres. elle fournit migros et exporte des produits suisses de qualité dans plus de cinquante pays. cette année, «migros magazine» lui consacre une série de portraits. Informations: www.mindustry.com.

10e épisode: Bischofszell Produits alimentaires SA.

Une industrie qui a la frite C

haque année, les magasins Migros vendent près de 4000 tonnes de frites produites par Bischofszell Produits alimentaires SA, plus connue sous le nom de Bina. Ce chiffre s’élève même à 13 000 tonnes si l’on compte toutes les autres variations de ces bâtonnets croustillants (Country Cuts, pommes rissolées, etc.) ainsi que la quantité livrée aux restaurants. «Les pommes de terre sont plantées entre mars et mai, puis récoltées entre août et octobre», explique l’agriculteur Thomas Meyer. Pour lui et son équipe, il est capital de choisir le bon moment. Le sol ne doit être ni trop sec ni trop humide «pour éviter que le tracteur ne s’enfonce dans la terre». Au sein de l’exploitation, la machine parcourt lentement le vaste champ et extrait les tubercules du sol avant de les charger sur le convoyeur. Les mottes de terre s’effritent et passent à travers les bandes du tapis roulant tandis que les producteurs retirent agilement les cailloux, les rhizomes et les spécimens abîmés. Une fois triées, les pommes de terre sont acheminées, dans la même journée, jusqu’à l’entrepôt voisin d’Osterhalden près de Frauenfeld (TG). Depuis huit ans, Olga Züst y est chargée des contrôles qualité indépendants concernant notamment l’aspect intérieur et extérieur, la teneur en amidon et

| No 51, 16 décembre 2013 |

1) Lors de la récolte, le sol ne doit pas être trop humide afin que le tracteur ne s’enfonce pas dans la terre. 2) Les racines et les pierres sont retirées à la main. 3) Le calibre est vérifié avec soin.

les propriétés de cuisson des tubercules. «Si ces derniers n’ont pas été récoltés avec soin, ils peuvent présenter des meurtrissures, nous apprend la spécialiste. Nous ne stockons que les pommes de terre de meilleure qualité, les autres sont transportées directement à Bischofszell et transformées rapidement.» Il est également important que les tubercules présentent une peau suffisamment ferme et épaisse. Autrement dit, ils ne doivent être récoltés que lorsqu’ils sont arrivés à maturité. Autre critère à contrôler: la teneur en amidon. Si celleci est supérieure ou égale à 13%, les pommes de terre sont soumises à un test de cuisson. Un échantillon de 1,2 millimètre est alors plongé dans l’huile et le résultat est comparé à des photos affichées au mur. Ce test est effectué selon les directives de Swisspatat, l’association de la branche de la pomme de terre. Si les valeurs obtenues correspondent aux prescriptions, la matière première rejoint le lieu de stockage.

Des patates aussi fragiles que des pommes C’est ici qu’intervient Stefan Kutter, responsable des contrôles réalisés dans les entrepôts de Bina: «En fait, nous ne possédons pas à proprement parler de locaux, mais signons des contrats de volume avec les producteurs.» Actuelle-

2

migros magazine |


|

Migros Magazine | No 51, 16 décembre 2013 |

infos migros savoir-Faire | 33

3

1

ment, l’entreprise Migros de Bischofzell, qui enregistre un chiffre d’affaires annuel brut d’environ 560 millions de francs, loue six dépôts. Le collecteur fixé au tracteur est renversé délicatement afin que les pommes de terre roulent sur le convoyeur. «Ces tubercules sont aussi fragiles que des pommes, précise Stefan Kutter. Il faut les manipuler avec soin pour éviter de les abîmer et de faire apparaître des taches noires qui seront ensuite visibles sur le produit final.» Les pommes de terre ne sont pas aussi résistantes qu’on le pense. Les variétés destinées à la transformation (agria, fontane et markies, par exemple) se conservent dans des endroits bien ventilés, où la température ne doit pas être inférieure à 8 °C. «S’il fait trop froid, elles développent un goût sucré», précise le responsable en contrôlant la température à cœur d’un échantillon. «Un éclairage au néon traditionnel leur confère par ailleurs une coloration verdâtre.» Les pommes de terre sont ainsi baignées d’une lumière vert pâle. «Cette production est une science», affirme Stefan Kutter tandis que le tapis roulant charrie la nouvelle livraison.

Des contrôles sont effectués toutes les heures

Stefan Kutter, responsable des contrôles, mesure la température des pommes de terre.

saviez-voUs QUe… … l’entreprise Bina élabore environ 2000 produits pour la distribution et la restauration? … le célèbre ice Tea migros fêtera ses 30 ans en 2014? … Bina produit des denrées alimentaires depuis 1909 à Bischofszell?

Au total, Bina transforme 53 890 tonnes de pommes de terre par an, destinées à la fabrication de röstis, de croquettes, de purées, de pommes dauphine, etc. A chaque nouvel arrivage, des échantillons sont prélevés afin d’en contrôler la qualité. Chaque jour, huit camions acheminent chacun environ 25 tonnes de pommes de terre jusqu’aux locaux de stockage. Elles seront transformées dans les vingt-quatre heures. A ce stade, toute la terre n’a pas encore été retirée, car elle sert de protection. Les tubercules empruntent ensuite un circuit d’eau afin d’être conduits dans la salle de fabrication où sont installées des grilles de triage, disposant de mailles de 45 millimètres. Cette étape permet de sélectionner les gros spécimens, qui sont nettoyés avant d’être transformés en frites. Une forte odeur d’humidité se dégage, semblable à celle que l’on peut sentir dans les pays tropicaux après la mousson. La vapeur permet de ramollir la peau pour la séparer de la chair. Les déchets obtenus sont recueillis dans un réservoir avant d’être transformés pour la nutrition des porcs. Les pommes de terre épluchées rejoignent quant à elles un système cy-


NOTRE FAVORITE DU MATIN.

2.95 au lieu de 3.70

Toutes les confitures Favorit et Pure Fruit 20% de réduction, p. ex. confiture de fraises suisses Favorit, 350 g

2.80 au lieu de 3.50 2.60 au lieu de 3.30

Toutes les confitures Favorit et Pure Fruit 20% de réduction, p. ex. confiture de prunes suisses Favorit, 350 g

2.80 au lieu de 3.50

Toutes les confitures Favorit et Pure Fruit 20% de réduction, p. ex. confiture de cerises suisses Favorit, 350 g

OFFRES VALABLES DU 17.12 AU 30.12.2013, JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

Toutes les confitures Favorit et Pure Fruit 20% de réduction, p. ex. confiture d’abricots suisses Favorit, 350 g


|

infos Migros

Migros Magazine | No 51, 16 décembre 2013 |

4

5

|

savoir-faire | 35

Trois quesTions à…

Otmar Hofer, directeur de Bischofszell Produits alimentaires SA (Bina).

Profil Professionnel

Peter Steiger, chef de ligne «Fabriquer un bon produit est source de satisfaction», affirme Peter Steiger. Boulanger-pâtissier de formation, l’homme fait ici allusion aux frites, une denrée qu’il connaît très bien. en 1984, il devient préparateur de pâtes pour Jowa, puis conducteur de ligne d’articles de boulangerie. Il est alors, entre autres, responsable de la fabrication des brioches et des tartelettes de Linz. en 2008, ce pêcheur amateur pour qui «l’eau est un élément apaisant» reste dans le secteur de l’agro-alimentaire mais rejoint l’entreprise bina, sise à bischofszell (TG). A la tête de l’équipe chargée des confitures, il doit effectuer de nombreuses tâches administratives. «Je n’aime pas travailler devant un ordinateur», concède-t-il. Au bout d’un an, il choisit donc d’intégrer la production des frites où il devient conducteur de ligne. «Je me sens bien ici», ajoute-t-il en montrant une grille de coupe. Tous les matins, il règle chaque pièce avant le début de la production. Il faut entretenir les machines, les graisser et les programmer correctement. «Nous travaillons avec une matière première naturelle. c’est à nous de nous adapter au produit.» Parmi les tâches techniques qu’il assume, Peter Steiger doit réaliser des analyses: «Le cœur des frites ne doit pas être creux. comme tous les tubercules sont différents, nous faisons sans cesse des tests.» et quand on lui demande s’il ne se lasse pas des frites, il répond aussitôt: «Non, pour autant qu’elles soient cuites à la friteuse!»

clique de tuyaux pour être transportées à l’aide de la force hydraulique. «Sans eau, plus rien ne fonctionne», tranche Peter Steiger, le conducteur de ligne de la production de frites (lire ci-contre). Par la suite, l’œil avisé de Joaquim Martins contrôle les dernières arrivées et retire les taches brunes à la vitesse de la lumière. Une fois découpées, les pommes de terre sont blanchies. «Cette étape permet de réduire la teneur en sucre du tubercule», explique Vera Kasics. Cette ingénieure agro-alimentaire diplômée EPF est responsable du secteur de production des pommes de terre. Avant d’être frits, les bâtonnets sont séchés. «On les plonge dans environ 2500 litres d’huile de tournesol chauffée à près de 176 °C», précise l’experte. Auparavant, on avait recours à de l’huile de palme. Mais par respect pour la protection de l’environnement, on n’en utilise plus depuis l’été dernier. «Comme il s’agit de volumes de production importants, nous ne changeons pas l’huile mais complétons son niveau au fur et à mesure», confie encore l’ingénieure. Enfin, les frites sont égouttées à l’aide d’une grille puis pré-refroidies dans un système fonctionnant avec l’air extérieur. Elles sont pour finir surgelées à –33 °C. On les verse alors dans de grandes caisses numérotées pour pouvoir les conserver dans la chambre froide de Sitterdorf (TG). «Différents indicateurs de qualité sont contrôlés toutes les heures», précise Peter Steiger. Le processus de transformation se termine par un test réalisé dans une petite friteuse. Si le produit est irréprochable, il peut alors être commercialisé – pour le plus grand bonheur des gourmands, les grands comme les plus petits! Texte: Marc Bodmer Photos: Nik Hunger

4) Joaquim Martins retire les taches brunes des tubercules. 5) Les frites sont plongées dans un bain d’huile de tournesol.

«Bina élabore le meilleur thé froid du monde» Qu’est-ce qui rend Bina si unique?

Aucune autre entreprise ne réunit sous un même toit autant de styles de production. De plus, nous ne livrons pas que le commerce de détail mais aussi les acteurs importants de la gastronomie. Nous proposons à nos clients des produits non réfrigérés, réfrigérés et surgelés. Grâce à nos salades et plats frais, nous nous rapprochons de notre objectif: proposer les produits convenience les plus savoureux au monde. Quel est le plus grand défi que doit relever l’entreprise?

La diversité croissante de nos produits et la volonté de mettre en place un processus de fabrication durable nous pousse à nous montrer toujours plus compétents et créatifs, quel que soit le secteur. Nous devons toutefois rester compétitifs face à nos concurrents étrangers, malgré des coûts de production suisses. De quoi êtes-vous très fier?

Bina fabrique le meilleur thé froid du monde. Il s’agit d’un produit élaboré de manière naturelle, comme à la maison!

m-Industrie élabore de nombreux produits migros très appréciés.


EN MAGASIN 36 |

|

NOËL

|

Plaisir et sérénité à la table de Noël

Avec une bonne préparation, la réussite est presque assurée. Surtout lorsqu’il s’agit du repas de Noël. En choisissant des recettes adéquates, vous pourrez profiter de la fête en toute quiétude.

Pour plus de conseils sur les fêtes, rendez-vous sur: www.migros.ch/noel

Un riz basmati parfumé, des carottes et des épinards en branche accompagnent à merveille le rôti de Noël nappé de sauce épicée à l’ananas.

Texte: Jacqueline Vinzelberg, Claudia Schmidt; Photos: Markus Bertschi, Mirjam Graf

U

n menu de réveillon trop ambitieux peut vous stresser inutilement: optez plutôt pour un repas de fête facile à cuisiner. Si vous arrêtez votre choix sur notre rôti, à enfourner à basse température, vous aurez même le temps de vaquer à d’autres tâches pendant la cuisson. A l’exception du tartare de saumon, dont la fraîcheur est primordiale, les entrées présentées ici se servent froides et peuvent donc être préparées au cours de la journée. Et pour le dessert, nous vous recommandons une crème brûlée prête à l’emploi. Avec des fruits frais et une pâtisserie de Noël, elle sera tout simplement parfaite. Une excellente soirée en perspective!

NO 51, 16 DÉCEMBRE 2013 | MIGROS MAGAZINE |


|

MIGROS MAGAZINE | NO 51, 16 DÉCEMBRE 2013 |

EN MAGASIN NOËL | 37

Filet de porc en manteau de sésame avec sauce à l’ananas Plat principal pour 4 personnes  2 cc de sel  1 cc de paprika mi-fort  ¼ de cc de cannelle  ½ cc de poivre de Cayenne grossièrement moulu  800 g de filet de porc en un morceau  env. 100 g de graines de sésame Sauce:  1 ananas  1 botte d’oignons nouveaux  1 cs d’huile de colza HOLL (stable à haute température)  1 cs de concentré de tomates  3 cs de vinaigre de vin blanc  3,3 dl de jus d’ananas  1 cs de miel  1 bâton de cannelle  1 anis étoilé  2 clous de girofle  sel, poivre 1. Mélanger le sel, le paprika, la cannelle et le poivre de Cayenne. En frotter la viande puis l’envelopper de film alimentaire et laisser mariner 30 min à température ambiante. Faire dorer les graines de sésame dans une poêle antiadhésive. Les déposer sur une assiette et laisser tiédir. 2. Préchauffer le four à 120 °C. Tourner la viande de tous les côtés dans les graines de sésame, appuyer un peu afin que le sésame adhère bien. Déposer la viande sur une plaque chemisée de papier sulfurisé. Cuire env. 80 min au milieu du four jusqu’à ce que le filet affiche une température à cœur de 72 °C. Retirer du four et laisser reposer env. 10 min à couvert. 3. Pour la sauce, env. 20 min avant la fin du temps de cuisson de la viande, éplucher l’ananas, retirer les yeux et éliminer le tronc. Détailler l’ananas en menus morceaux, couper la partie verte des oignons nouveaux en rouelles et hacher les bulbes. Saisir l’ananas et les oignons hachés dans l’huile. Incorporer le concentré de tomates et faire revenir. Mouiller avec le vinaigre et le jus d’ananas, puis ajouter le miel, la cannelle, l’anis étoilé et les clous de girofle. Laisser mijoter 5 min. Saler et poivrer. Ajouter les rouelles d’oignons nouveaux. Réserver au chaud jusqu’au moment de servir. Trancher la viande et dresser avec la sauce. Conseil: idéal avec du riz basmati accompagné de carottes et d’épinards en branche. Préparation: env. 45 min + cuisson au four env. 80 min + repos env. 10 min Par personne: env. 50 g de protéines, 28 g de lipides, 35 g de glucides, 2500 kJ/600 kcal


EN MAGASIN 38 |

|

NOËL

|

Salade verte avec tartare de fromage aux noix et de saumon Entrée pour 4 personnes

 50 g de noix  200 g de fromage Holderewy-Chäs  1 botte de ciboulette  4 cs de vinaigre de pomme  3 cs de moutarde à gros grains  Sel, poivre, p. ex. mélange de poivre et de fleurs  200 g de saumon fumé  1 échalote  1 cs de jus de citron  6 cs d’huile d’olive  250 g de salade, p. ex. mélange de fête

1. Pour le tartare de fromage, hacher les noix pas trop grossièrement. Les faire dorer dans une poêle antiadhésive sèche puis les retirer et laisser refroidir. Détailler le fromage en petits dés et ciseler la ciboulette. Mélanger le fromage, les noix, la moitié de la ciboulette, un peu de vinaigre et 2 cc de moutarde. Saler et poivrer. 2. Pour le tartare de saumon, hacher fin le saumon puis, séparément, l’échalote. Les mélanger au restant de ciboulette. Arroser de jus de citron, saler et poivrer. Amalgamer le restant de moutarde et de vinaigre avec l’huile. Saler. Verser la sauce sur la salade et mélanger. Dresser les deux tartares et la salade de façon décorative. Conseil: pour les végétariens, doubler la portion de tartare de fromage. Préparation: env. 30 min

Tagliatelle Tradition, 500 g, Fr. 3.90

Pâte feuilletée Bio, 250 g, Fr. 1.20

Graines de sésame, 400 g, Fr. 3.40

Fresh Dip Cocktail Anna’s Best, 125 g, Fr. 1.40

Salade de fête Anna’s Best, Fr. 3.25 au lieu de 4.10

Miel de fleurs, liquide, 500 g, Fr. 6.20

Demi-crème Valflora, 250 ml, Fr. 1.25

Filet de porc TerraSuisse, prix du jour

Mousse de raifort, 100 g, Fr. 3.30

Saumon fumé d’élevage bio, Ecosse, 100 g, Fr. 7.70

Noix de Saint-Jacques MSC, prix du jour

Flûtes à champagne Barocco, 18 cl, lot de 3, Fr. 9.80

NO 51, 16 DÉCEMBRE 2013 | MIGROS MAGAZINE |


|

EN MAGASIN

MIGROS MAGAZINE | NO 51, 16 DÉCEMBRE 2013 |

Feuilletés de légumes à la sauce curry Plat principal pour 4 personnes

 1 carotte  1 racine de persil  100 g de courge pesée parée  50 g de poireau  80 g de chouxfleurs surgelés, à décongeler avant emploi  1 bouquet de persil  1 cs d’huile d’olive  125 g de ricotta  1 cc de curry de Madras  sel, poivre

 1 abaisse de pâte feuilletée rectangulaire de 320 g  ½ œuf Sauce curry:  1 cs de beurre  1 cs de farine  2 cs de curry de Madras  1 dl de bouillon de légumes  0,5 dl de jus d’orange  1 dl de crème

1. Râper la carotte, la racine de persil et la courge sur une râpe à rösti. Couper menu le poireau. Partager le chou-fleur en petits bouquets. Hacher le persil. Faire revenir les légumes dans l’huile. Laisser tiédir, puis les mélanger avec le persil et la ricotta. Assaisonner de curry, de sel et de poivre. 2. Préchauffer le four à 180 °C. Découper la pâte en rectangles de 13 × 16 cm. Répartir la farce au centre de chacun d’eux. Plier la pâte de façon à former de petits paquets rectangulaires. Pour ce faire, ramener les pans les plus longs au-dessus de la farce et bien appuyer. Rabattre ensuite les côtés plus petits et bien appuyer. Retourner les feuilletés et les déposer sur une plaque chemisée de papier sulfurisé. Battre l’œuf et en badigeonner les feuilletés. Avec le restant de pâte, façonner des petites décorations, des rubans et des nœuds par exemple, ou découper des étoiles à l’emporte-pièce. Les appliquer, puis également les enduire d’œuf. Glisser au milieu du four et cuire 30-45 min. 3. Entre-temps, faire fondre le beurre pour la sauce. Ajouter la farine et le curry. Remuer jusqu’à obtention d’une masse compacte. Mouiller avec le bouillon et le jus d’orange et porter à ébullition en remuant. Laisser cuire 3 min à petit feu, puis incorporer la crème. Saler et poivrer. Servir avec les feuilletés.

Préparation: env. 40 min + cuisson au four 35-40 min Un feuilleté garni: env. 11 g de protéines, 36 g de lipides, 40 g de glucide, 2300 kJ/550 kcal

|

NOËL | 39


EN MAGASIN 40 |

|

NOËL

|

NO 51, 16 DÉCEMBRE 2013 | MIGROS MAGAZINE |

Ragoût de poisson avec crevettes à la sauce au safran et aux tomates séchées

Plat principal pour 4 personnes  1 échalote  200 g de saumon en un morceau, sans peau  50 g de demitomates séchées  1,5 dl de fumet de poisson  1,5 dl d’eau  2 sachets de safran

en poudre  150 g de noix de Saint-Jacques  2 cc de fécule de maïs  1 dl de crème  sel, poivre  150 g de crevettes tail-on cuites

1. Hacher l’échalote. Détailler le saumon en dés d’env. 2 cm et couper les tomates en lanières. Amener le fumet et l’eau à ébullition avec le safran et l’échalote, puis réduire le feu. Incorporer le saumon et les noix. Porter le tout jusqu’au seuil du point d’ébullition et faire pocher env. 5 min. Retirer poisson et fruits de mer du fumet et les réserver au chaud. 2. Délayer la fécule de maïs dans un peu d’eau et l’incorporer au fumet en remuant. Cuire jusqu’à liaison de la sauce puis verser la crème et les tomates. Laisser mijoter 2 min. Saler et poivrer. Ajouter les crevettes, le poisson et les noix et laisser prendre jusqu’à ce que les crevettes soient également chaudes. Idéal avec une purée de pommes de terre. Préparation: env. 30 min Par personne: env. 18 g de protéines, 21 g de lipides, 5 g de glucides, 1200 kJ/290 kcal Recettes de:


|

EN MAGASIN

MIGROS MAGAZINE | NO 51, 16 DÉCEMBRE 2013 |

CONSEIL

Prenez 2 serviettes en papier: pliez la première dans la longueur et enroulez la seconde tout autour dans le sens horizontal de manière à former une poche. Fixer le tout à l’aide d’un ruban. Vous pourrez glisser les couverts ou des brins et des feuilles dans l’espace ainsi formé.

|

NOËL | 41

Guirlande lumineuse pour la table, 140 cm, Fr. 9.80

Brins de safran, 350 mg, Fr. 4.–

Espresso Classico Delizio, 12 capsules, Fr. 5.10

Etoiles à la cannelle Glacetta, 4 x 100 ml, Fr. 5.50

Crème brûlée Sélection, 2 x 100 g, Fr. 3.60

Fondant au chocolat Dessert Tradition, 2 x 80 g, Fr. 3.30

Crevettes cuites avec la queue Sélection, les 100 g, Fr. 6.20

Ananas Max Havelaar, la pièce, prix du jour

Litchis, le kg, prix du jour

Courge, le kg, prix du jour

Courgettes Bio, barquette de 500 g, prix du jour

Poireau Bio, le kg, prix du jour

Variation de dessert avec crème brûlée Dessert pour 4 personnes  1 kiwi  ¼ de mangue  4 crèmes brûlées  4 physalis  Petits biscuits de Noël selon les goûts, p. ex. milanais et bruns de Bâle

Détailler la mangue et le kiwi en morceaux. Les piquer sur des brochettes en les alternant. Servir les brochettes de fruits avec les crèmes brûlées, les physalis et les petits biscuits de Noël. Préparation: env. 10 min Par personne: env. 6 g de protéines, 14 g de lipides, 40 g de glucides, 1350 KJ/320 kcal


Partout et en tout temps sur Internet.

Profitez maintenant et économisez Fr. 10.–. 3 bonnes raisons pour le stick M-Budget:

• Seulement Fr. 0.10/Mo • Nouveau: max. 7,2 Mbit/s download • Aucune souscription d’abonnement

Fr. 29.90 * au lieu de

Fr. 39.90

Modem USB Huawei B90

Internet mobile, carte SIM et Fr. 15.– de crédit inclus, enregistrement nécessaire (max. 3 appareils/enregistrements par personne). Utilisation uniquement en Suisse (pas de roaming). * Action valable pour les nouveaux clients jusqu’au 31.12.2013.

Avec

Fr. 15d.it– de cré

www.m-budget-dsl.ch


|

EN MAGASIN

MIGROS MAGAZINE | NO 51, 16 DÉCEMBRE 2013 |

|

SÉLECTION | 43

Paniers savoureux

Excellente idée cadeau pour vos proches, ces corbeilles de produits fins leur permettront de réaliser des plats délicats.

Photo: Andreas Eggenberger

N

oël approche, et il n’est pas toujours facile de trouver de bonnes idées de cadeaux. Heureusement, les paniers Sélection font plaisir même à ceux qui ont presque tout et ne savent pas de quoi ils ont envie. Soigneusement emballées à la main, les spécialités culinaires qui les composent permettent de préparer une multitude de plats. Le vinaigre balsamique de Modène, par exemple, est parfait pour affiner le parmesan, la viande de bœuf ou les filets de poisson. Quant à la moutarde à la figue, elle se marie à merveille avec le gorgonzola. Si vous disposez d’un petit budget, vous pouvez choisir vous-même vos articles Sélection et les offrir dans une corbeille originale achetée en brocante.

Généreux Le grand panier-cadeau de Sélection contient 18 produits différents qui trouveront leur place dans toutes les cuisines. Sur www.selection.migros. ch, vous trouverez des recettes à imprimer que vous pouvez ajouter au panier sous forme de petit livret. Grand panier-cadeau Sélection*, Fr. 145.– * En vente dans les plus grands magasins dans la limite des stocks disponibles

Texte: Anette Wolffram Eugster

Gourmand

Pour tous les goûts

Ces ingrédients sauront sublimer toutes les salades et affiner tous les mets. Le coffret contient de l’huile d’olive extra-vierge, du vinaigre balsamique, un moulin à poivre et de la fleur de sel. Coffret-cadeau Sélection*, Fr. 49.–

Onze produits savoureux pour tous les goûts, notamment de la noix de macadamia, une tablette de chocolat noir à la pistache et à la fleur de sel, de la gelée de coing, du poivre en grains, du curry de Madras et du muscat. Panier-cadeau moyen Sélection*, Fr. 78.–

Raffiné Avec les ingrédients de ce panier, voici le menu de la journée: miel à la fleur d’orange le matin, salade au poivre du moulin et au sel de l’Himalaya à midi, penne au pesto et un verre de muscat le soir, et pour conclure en beauté, truffes noires en dessert. Petit panier-cadeau Sélection*, Fr. 47.–


EN MAGASIN 44 |

|

ANNA’S BEST

|

NO 51, 16 DÉCEMBRE 2013 | MIGROS MAGAZINE |

Ei

Dips épicés pour la fondue

Si vous souhaitez pouvoir vous détendre avant l’arrivée de vos invités, rien de tel qu’une fondue chinoise accompagnée de sauces et de salades Anna’s Best.

P

LE CONSEIL D’ANNA

Bouquet garni

+ Salade de fête Anna’s Best, 250 g, Fr. 3.25* au lieu de Fr. 4.10; Fresh Dip Curry, 125 g, Fr. 1.40 * Prix d'action du 17 au 30 décembre

Les bouquets garnis sont constitués de fines herbes qui confèrent une saveur particulière à un bouillon, une sauce ou un plat en daube. Les herbes sont retirées juste avant de servir. Pour la fondue chinoise, un petit bouquet à base de thym, de romarin et de laurier fera très bien l’affaire, mais vous pouvez y ajouter d’autres variétés selon vos envies.

Les sauces prêtes à consommer et la salade de fête Anna’s Best simplifient la préparation.

Photo: Claudia Linsi

our certains, les repas de fin d’année sont synonymes de menus alambiqués nécessitant une longue préparation, histoire d’épater les convives. Mais d’autres ne sont pas de cet avis: selon eux, pour que la fête soit vraiment réussie, il importe avant tout d’être bien reposé et de pouvoir consacrer le plus de temps possible à ses invités. Ce qui ne signifie pas pour autant qu’il faille renoncer à un repas festif! L’avantage de la fondue chinoise, c’est qu’elle répond aux attentes de tout le monde. Et si vous l’accompagnez des savoureuses sauces Anna’s Best, vous n’aurez presque plus rien à faire! Avec une salade de fête Anna’s Best prête à consommer et du riz ou des frites en accompagnement, votre repas sera servi en un tournemain. Pour apporter un petit plus à la fondue, n’hésitez pas à y ajouter des bâtonnets de légumes précuits, que vous pouvez également tremper dans le bouillon et savourer avec les sauces épicées. Il vous suffit de plonger les ingrédients dans le caquelon, de patienter et de déguster la fondue tout en bavardant avec vos invités. Sans oublier de boire le bouillon gorgé de sucs à la fin. Texte: Anna-Katharina Ris


. IS A R F T N E M E L B A Y INCRO ND E P R E T I PROF

ANT

DEAUINXES. SEM

50%

9.90 au lieu de 19.80 Saumon fumé de l’Atlantique d’élevage, Norvège, 330 g

40%

3.95 au lieu de 6.60

Crème entière UHT Valflora en lot de 2 2 x 500 ml

1.75 au lieu de 2.20

Raccard Tradition en bloc mini et maxi, les 100 g, 20% de réduction

Les articles M-Budget et ceux bénéficiant déjà d’une réduction sont exclus de toutes les offres. OFFRES VALABLES DU 17.12 AU 30.12.2013, JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

2.40

Ananas Costa Rica, la pièce


TOUTE LA JOIE DE NO 33%

2.80 au lieu de 4.20

3.25 au lieu de 4.10

Pommes de terre fermes à la cuisson Suisse, le sac de 2,5 kg

33%

3.25 au lieu de 4.90

Clémentines Espagne, le filet de 2 kg

2.40

Grenades Espagne, la pièce

Salade de fête Anna’s Best 250 g, 20% de réduction

4.40

Céleri-rave «De la région.», emballé, le kg

1.60

Tomates dattes Italie / Espagne, la barquette de 250 g

Société coopérative Migros Aar OFFRES VALABLES DU 17.12 AU 30.12.2013, JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

9.10 au lieu de 11.40

Tête de moine en rosettes le lot de 2, 2 x 120 g, 20% de réduction

2.30 au lieu de 2.90

Vermicelles en gobelet 120 g, 20% de réduction


ËL. 3.10 au lieu de 3.60

Mini-filets de poulet Optigal Suisse, les 100 g

5.50 au lieu de 6.95

Romsteak, TerraSuisse les 100 g, 20% de réduction

33%

7.70 au lieu de 11.60

Tortelloni M-Classic en lot de 2 p. ex. à la ricotta et aux épinards, 2 x 500 g

30%

4.85 au lieu de 6.95

Entrecôte de bœuf, TerraSuisse les 100 g

2.95 au lieu de 3.60

Magret de canard France, les 100 g

30%

2.55 au lieu de 3.70

Jambon de derrière Puccini Rapelli, aha! Suisse, prétranché, les 100 g

50%

14.90 au lieu de 29.80

Pâté de fête à la viande de veau Suisse, 500 g

40%

26.– au lieu de 43.50

Filet mignon de porc en croûte Suisse, 800 g

40%

1.20 au lieu de 2.–

Boulettes de chair à saucisse nature Suisse, les 100 g


UNE MULTITUDE DE SU 4.30 au lieu de 5.40

Caprice des Dieux 300 g, 20% de réduction

–.80 au lieu de –.95

50%

9.90 au lieu de 19.85

Napolitains Frey assortis, UTZ en sachets de 1 kg

1.40 au lieu de 1.75

30%

12.60 au lieu de 18.–

Tablettes de chocolat Frey, 100 g, en lot de 10, UTZ (Giandor, Noir 72% ou Lait extrafin), p. ex. tablettes de chocolat Giandor, 10 x 100 g

30%

7.20 au lieu de 10.30

Tous les yogourts Excellence –.15 de moins, p. ex. à la truffe, 150 g

Appenzell surchoix les 100 g, 20% de réduction

Tous les cafés Noblesse et Cafino p. ex. Cafino en sachet, UTZ, 550 g

6.30 au lieu de 8.40

14.80

13.80

Sauces dip Anna’s Best pour fondue chinoise 6 x 125 g, 25% de réduction

Roses, Fairtrade 50 cm, le bouquet de 15

OFFRES VALABLES DU 17.12 AU 30.12.2013, JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

Arrangement floral avec cymbidium la pièce


URPRISES POUR NOËL. 1.90 au lieu de 2.85

30%

11.60 au lieu de 16.60

22.40 au lieu de 28.–

Spaghettis, pennette ou cravattine Agnesi en emballages de 750 g (50% de contenu en plus), p. ex. cravattine, 500 g + 250 g gratuits

Coquilles Saint-Jacques Pelican, MSC surgelées, 2 x 200 g

Toutes les fondues chinoises M-Classic surgelées, 20% de réduction, p. ex. de bœuf, 450 g

3.60 au lieu de 4.50

2.35 au lieu de 2.95

4.80 au lieu de 6.–

Tous les vinaigres Ponti et Giacobazzi 20% de réduction, p. ex. vinaigre balsamique de Modène Ponti, 50 cl

7.80 au lieu de 9.80

Toutes les crèmes glacées Crème d’or en bacs de 1000 ml 20% de réduction, p. ex. Vanille Bourbon

Tous les jus Sarasay 20% de réduction, p. ex. Florida Orange, 1 litre

30%

11.85 au lieu de 16.95

Boîte d’amuse-bouche d’apéritif de fête surgelés, 1,2 kg

Toutes les boissons pour l’apéritif 20% de réduction, p. ex. Tonic Water, 6 x 50 cl

50%

3.– au lieu de 6.–

Chips M-Classic au paprika ou nature en sachet XL p. ex. au paprika, 400 g


DE VRAIES ÉCONOMIES. 50%

29.50 au lieu de 59.–

Toutes les poêles à frire Greenpan p. ex. poêle à frire «Miami», plate, Ø 28 cm, valable jusqu’au 30.12

4.–

Mouchoirs en papier et serviettes à démaquiller Linsoft en emballages multiples p. ex. mouchoirs en papier Design, 42 x 10 pièces, FSC

14.90

Diverses pantoufles p. ex. mules pour invités

50%

4.90 au lieu de 9.80

Lignes de verres Cucina & Tavola p. ex. flûtes à champagne en lot de 3, 18 cl, valable jusqu’au 30.12

8.95 au lieu de 11.20

Produits de lessive pour le linge fin Yvette 20% de réduction, p. ex. Black, 2 litres, valable jusqu’au 30.12

4.20 au lieu de 4.90

Tous les produits de nettoyage Potz à partir de 2 produits, –.70 de moins l’un, p. ex. Calc, 1 litre, valable jusqu’au 30.12

* En vente dans les plus grands magasins Migros. OFFRES VALABLES DU 17.12 AU 30.12.2013, JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

50%

3.95 au lieu de 7.90

Tous les produits Handymatic Supreme (excepté le sel régénérant), p. ex. All in One Supreme en poudre, 1 kg

Prix de lancement

39.90 après 69.–

Bob Alpenspace avec volant Valable jusqu’au 30.12


Tout l’assortiment de truffes Frey, UTZ, p. ex. truffes assorties, 256 g 9.20 au lieu de 11.50 20% Valable jusqu’au 26.12

AUTRES OFFRES. FRUITS & LÉGUMES Salade de fête Anna’s Best, 250 g 3.25 au lieu de 4.10 20% Tomates dattes, Italie / Espagne, la barquette de 250 g 1.60 Pommes de terre fermes à la cuisson, Suisse, le sac de 2,5 kg 2.80 au lieu de 4.20 33% Mangue, Brésil, la pièce 1.90 Ananas, Costa Rica, la pièce 2.40 Clémentines, Espagne, le filet de 2 kg 3.25 au lieu de 4.90 33% Céleri-rave, «De la région.», emballé, le kg 4.40 Grenades, Espagne, la pièce 2.40 Clémentines, Espagne, le kg 2.35 au lieu de 2.95 20%

POISSON & VIANDE Pâté de fête à la viande de veau, Suisse, 500 g 14.90 au lieu de 29.80 50%

Toutes les confitures Favorit et Pure Fruit, p. ex. confiture d’abricots suisses Favorit, 350 g 2.80 au lieu de 3.50 20%

Filet de saumon avec / sans peau, p. ex. sans peau, d’élevage, Norvège, les 100 g 2.70 au lieu de 3.90 30% Saumon fumé en lot de 2, Bio, d’élevage, Ecosse, 2 x 100 g 10.70 au lieu de 15.40 30%

Crème entière UHT Valflora en lot de 2, 2 x 500 ml 3.95 au lieu de 6.60 40% Tous les yogourts Excellence –.15 de moins, p. ex. à la truffe, 150 g –.80 au lieu de –.95 Appenzell surchoix, les 100 g 1.40 au lieu de 1.75 20% Raccard Tradition en bloc, mini et maxi, les 100 g 1.75 au lieu de 2.20 20%

20x

Fromage à la coupe: Gruyère surchoix, AOC, les 100 g 1.80 au lieu de 2.20

Lard à griller, TerraSuisse, prétranché, les 100 g 1.75 au lieu de 2.55 30%

Fromage à la coupe: Mont Vully, les 100 g 2.10 au lieu de 2.60

Plat de grillades de table, Suisse, les 100 g 3.40 au lieu de 4.25 20% Escalopes de poulet Optigal, Suisse, les 100 g 2.70 au lieu de 3.30 Saumon fumé de l’Atlantique, d’élevage, Norvège, 330 g 9.90 au lieu de 19.80 50%

Rahmtaler, les 100 g 1.50 au lieu de 2.25 30% Vacherin Mont d’Or d’env. 400 g, les 100 g 1.80 au lieu de 2.30 20% Tête de moine en rosettes, le lot de 2, 2 x 120 g 9.10 au lieu de 11.40 20%

FLEURS & PLANTES Roses, Fairtrade, 50 cm, le bouquet de 15 14.80

Boulettes de chair à saucisse nature, Suisse, les 100 g 1.20 au lieu de 2.– 40%

Bouquet de roses Olivia, la pièce 19.90 *

Cipollata, TerraSuisse, 250 g 4.40 au lieu de 5.50 20%

Arrangement floral avec cymbidium, la pièce 13.80

Romsteak, TerraSuisse, les 100 g 5.50 au lieu de 6.95 20%

Phalaenopsis, avec cache-pot, la pièce 23.60 au lieu de 33.80 *

Entrecôte de bœuf, TerraSuisse, les 100 g 4.85 au lieu de 6.95 30%

Mini-étoile de Noël avec cache-pot, «De la région.», la plante 4.90

Rôti / escalopes de porc dans le filet, TerraSuisse, les 100 g 2.30 au lieu de 3.90 40% Fromage d’Italie à cuire, viande suisse, les 100 g 1.25 au lieu de 1.60 20% Magret de canard, France, les 100 g 2.95 au lieu de 3.60 Mini-filets de poulet Optigal, Suisse, les 100 g 3.10 au lieu de 3.60

Boîte d’amuse-bouche d’apéritif de fête, surgelés, 1,2 kg 11.85 au lieu de 16.95 30%

Toutes les crèmes glacées Crème d’or en bacs de 1000 ml, p. ex. vanille Bourbon 7.80 au lieu de 9.80 20% Toutes les fondues chinoises M-Classic, surgelées, p. ex. de bœuf, 450 g 22.40 au lieu de 28.– 20% Tous les Pepsi et les Schwip Schwap en emballages de 6 x 1,5 litre, p. ex. Pepsi Regular 5.50 au lieu de 11.– 50%

Caprice des Dieux, 300 g 4.30 au lieu de 5.40 20% Pain protéiné Léger clair, 300 g 3.60 NOUVEAU *

Müesli ou Flakes Farmer en lot de 2, p. ex. Flakes nature, 2 x 500 g 7.30 au lieu de 9.20 20%

Coquilles Saint-Jacques Pelican, MSC, surgelées, 2 x 200 g 11.60 au lieu de 16.60 30%

PAIN & PRODUITS LAITIERS

Jambon de derrière Puccini Rapelli, aha!, Suisse, prétranché, les 100 g 2.55 au lieu de 3.70 30%

Filet mignon de porc en croûte, Suisse, 800 g 26.– au lieu de 43.50 40%

Pour vos achats, détachez ici.

Tous les cafés Noblesse et Cafino, p. ex. Cafino en sachet, UTZ, 550 g 7.20 au lieu de 10.30 30%

Etoile de Noël moyenne avec paillettes en pot de 10 cm, «De la région.», la plante 6.90

AUTRES ALIMENTS Napolitains Frey assortis, UTZ, en sachets de 1 kg 9.90 au lieu de 19.85 50%

Toutes les boissons pour l’apéritif, p. ex. Tonic Water, 6 x 50 cl 4.80 au lieu de 6.– 20% Tous les jus Sarasay, p. ex. Florida Orange, 1 litre 2.35 au lieu de 2.95 20% San Pellegrino en emballage de 6 x 1,5 litre 4.– au lieu de 6.– 33% Sauce tomate au basilic Agnesi en lot de 3, 3 x 400 g 6.45 au lieu de 8.10 20% Spaghettis, pennette ou cravattine Agnesi en emballages de 750 g (50% de contenu en plus), p. ex. cravattine, 500 + 250 g gratuits 1.90 au lieu de 2.85

Vermicelles en gobelet, 120 g 2.30 au lieu de 2.90 20%

NON-ALIMENTAIRE Produits capillaires Belherbal et produits capillaires et de coiffage I am en emballages multiples, p. ex. shampooing antipelliculaire I am Hair en lot de 3, 3 x 250 ml 5.40 au lieu de 8.10 Produits Pantene Pro-V en lot de 2, p. ex. shampooing Repair & Care, 2 x 250 ml 6.15 au lieu de 8.80 30% Produits Head & shoulders en lot de 2, p. ex. shampooing citrus fresh, 2 x 300 ml 9.40 au lieu de 11.80 20% Produits de douche Nivea en emballages multiples, p. ex. crème douche Soft, 3 x 250 ml 7.20 au lieu de 9.– Tout l’assortiment Secure contre l’incontinence, p. ex. protections contre l’incontinence Light Plus, 24 pièces 4.55 au lieu de 5.70 20% Mouchoirs en papier et serviettes à démaquiller Linsoft en emballages multiples, p. ex. mouchoirs en papier Design, 42 x 10 pièces, FSC 4.– Collants, chaussettes et socquettes pour bébé et enfant, p. ex. collants pour bébé, le lot de 2, tailles 50/56–98 9.90 T-shirt à manches longues pour garçon, tailles 134–164 19.– NOUVEAU

20x

Produits de lessive pour le linge fin Yvette, p. ex. Black, 2 litres 8.95 au lieu de 11.20 20% Produits de lessive Total, à partir de 1 litre / 1 kg, p. ex. Color, 3 x 2,475 kg 31.80 au lieu de 47.70 3 pour 2

Tous les vinaigres Ponti et Giacobazzi, p. ex. vinaigre balsamique de Modène Ponti, 50 cl 3.60 au lieu de 4.50 20%

Tous les produits Handymatic Supreme (excepté le sel régénérant), p. ex. All in One Supreme en poudre, 1 kg 3.95 au lieu de 7.90 50%

Toutes les boîtes de bouillon Knorr, à partir de 2 boîtes, 2.– de moins l’une, p. ex. bouillon de légumes, 250 g 4.90 au lieu de 6.90

Manella Style Patrie en lot de 3, p. ex. Madeleine, 3 x 500 ml 7.60 au lieu de 11.40 3 pour 2

Les noix et les mélanges de noix salées Sun Queen Premium Nuts, p. ex. mélange de noix, 170 g 3.10 au lieu de 3.90 20% Chips M-Classic au paprika ou nature en sachet XL, p. ex. au paprika, 400 g 3.– au lieu de 6.– 50% Sauces dip Anna’s Best pour fondue chinoise, 6 x 125 g 6.30 au lieu de 8.40 25% Tortelloni M-Classic en lot de 2, p. ex. à la ricotta et aux épinards, 2 x 500 g 7.70 au lieu de 11.60 33%

Tablettes de chocolat Frey, 100 g, en lot de 10, UTZ (Giandor, Noir 72% ou Lait extrafin), p. ex. tablettes de chocolat Giandor, 10 x 100 g 12.60 au lieu de 18.– 30%

*En vente dans les plus grands magasins Migros.

Plateau d’amuse-bouche asiatiques, 640 g 11.90 au lieu de 14.90 20%

Société coopérative Migros Aar

OFFRES VALABLES DU 17.12 AU 30.12.2013, JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

Tous les produits de nettoyage Potz, à partir de 2 produits, –.70 de moins l’un, p. ex. Calc, 1 litre 4.20 au lieu de 4.90 Toutes les poêles à frire Greenpan, p. ex. poêle à frire «Miami», plate, Ø 28 cm 29.50 au lieu de 59.– 50% Bob Alpenspace avec volant, prix de lancement 39.90 après 69.– Lignes de verres Cucina & Tavola, p. ex. flûtes à champagne en lot de 3, 18 cl 4.90 au lieu de 9.80 50%


Recette: www.saison.ch

UNE FÊTE POUR LES GOURMETS.

50%

14.90 au lieu de 29.80

Pâté de fête à la viande de veau Suisse, 500 g

7.15

Terrine au champagne et aux truffes Sélection Suisse, les 100 g

OFFRES VALABLES DU 17.12 AU 30.12.2013, JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

2.25

Terrine Rapelli au poivre en tranches Suisse, les 100 g


|

EN MAGASIN

MIGROS MAGAZINE | NO 51, 16 DÉCEMBRE 2013 |

Favorit au déjeuner

Les gourmands ne résisteront pas aux croissants servis avec des confitures à base de fruits 100% suisses. Les spécialités locales sont sans doute les meilleures.

Confiture de pruneaux Favorit, 350 g, Fr. 2.60* au lieu de Fr. 3.30

En vente dans les plus grands magasins

Confiture d’abricots Favorit, 350 g, Fr. 2.80* au lieu de Fr. 3.50

Idéal pour déjeuner au lit: confiture de fraises Favorit, 350 g, Fr. 2.95* au lieu de Fr. 3.70 Confiture de cerises noires Favorit, 350 g, Fr. 2.80* au lieu de Fr. 3.50 * Action: 20% de rabais sur toutes les confitures Favori et Pure Fruit du 17 au 30 décembre

M-Industrie fabrique de nombreux articles Migros parmi les plus prisés, dont les confitures Favorit.

R

ien de tel qu’un déjeuner savoureux pour démarrer la journée du bon pied! Malheureusement, pendant la semaine, nombreux sont ceux qui n’ont pas le temps de s’accorder ce plaisir. Ils se rattrapent alors le dimanche, après une grasse matinée, avec un plateau plus copieux. Pendant la saison froide, certains optent pour un déjeuner au lit. Café odorant, fruits frais, bircher, yogourt et croissants chauds sont au programme, sans compter les délicieuses confitures de fruits Favorit aux notes sucrées et estivales. Cerises noires, fraises, abricots, pruneaux: il y en a pour tous les goûts.

Ces quatre variétés contiennent des fruits exclusivement suisses, et leur teneur en fruits dépasse 50%. Aujourd’hui encore, elles sont fabriquées par Migros dans notre pays, à Bischofszell. Les fruits viennent de différentes régions: le Valais pour les abricots et le nord-ouest de la Suisse pour les cerises noires, par exemple. Les personnes intéressés trouveront des informations complémentaires sur l’origine et la transformation des fruits ainsi que sur la production des confitures sur le site www.m-confiture.ch. Texte: Jacqueline Vinzelberg Photo: Ruth Küng

|

FAVORIT | 53


Faites plaisir à vos hôtes avec les délices de Rapelli

10.90 au lieu de 13.90

Pâté au truffes 300 g

11.90 au lieu de 19.90

Assiette assortie 300 g

6.90 au lieu de 8.70

Terrine aux morilles 4 x 65 g

15.60 au lieu de 19.50 Pain Surprise 430 g

Elaboré en Suisse avec de la viande suisse.

Rapelli est en vente à votre Migros


|

EN MAGASIN

MIGROS MAGAZINE | NO 51, 16 DÉCEMBRE 2013 |

|

OPTIGAL | 55

Cuisses de poulet farcies aux truffes et aux légumes: un plat léger et digeste.

Cuisses de poulet Optigal, les 100 g, Fr. 1.50

Poulet entier Optigal, le kilo, Fr. 9.50

Poitrine de poulet Optigal, les 100 g, Fr. 2.70* au lieu de Fr. 3.30 * En action du 17 au 30 décembre

Volaille au rendez-vous

Frais, pauvres en matières grasses et d’une qualité irréprochable, les différents produits Optigal à base de poulet permettent de réaliser des recettes originales pour les fêtes.

Mini-filets de poulet Optigal, les 100 g, Fr. 3.65

M-Industrie fabrique de nombreux articles Migros parmi les plus prisés, dont les poulets Optigal.

Photo: Claudia Linsi

M

ême si la tradition veut que l’on serve une dinde pour les fêtes de fin d’année, le poulet est aussi une option à retenir, à la fois goûteuse et facile à préparer. Il suffit d’un peu de créativité pour concocter des menus variés et très fins à l’aide de ces morceaux juteux. Nul

doute qu’une poitrine de poulet en croûte d’herbes et des cuisses farcies aux truffes et aux légumes (voir conseil de service ci-contre) enthousiasmeront vos invités, tout comme des mini-filets grillés agrémentés d’une salade en entrée. Pauvre en matières grasses, le poulet est en

outre idéal pour les personnes qui doivent surveiller leur ligne. Optigal garantit un élevage naturel conforme aux besoins de l’espèce ainsi que le respect du cycle du sommeil des animaux, pour des produits frais d’une qualité irréprochable. Texte: Anna Bürgin

Conseil de service Couper 1 carotte et 2 champignons de Paris en petits dés et mélanger avec 2 cs de crème et de purée de truffes d’été Sélection. Inciser les pilons de poulet le long de l’os. Garnir chaque pilon de 1 ½ cs de farce. Assaisonner et cuire env. 40 min au four à 200 °C.


Une offre tout simplement délicieuse

suite à l’achat d’une machine Nespresso*

Seule l’alliance entre une authentique machine et la capsule de café Nespresso vous permet de déguster chez vous un Grand Cru de café incomparable, tasse après tasse.

* Suite à l’achat d’une machine Nespresso jusqu’au 11 janvier 2014 et l’enregistrement sur www.nespresso.com/promotion avant le 25 janvier 2014,un crédit de Fr. 100.- sera porté sur votre compte au Club Nespresso. Voir modalités de l’offre.

Tous les modèles sont disponibles chez :


|

MIGROS MAGAZINE | NO 51, 16 DÉCEMBRE 2013 |

EN MAGASIN

|

FONDUE AU POISSON | 57

Poisson dans le caquelon A Noël, une fondue au poisson peut constituer une alternative délicieuse et légère à la sempiternelle fondue chinoise. Les amateurs peuvent tremper viande et poisson dans le même caquelon ou préparer deux récipients.

Au rayon poissonnerie, les vendeurs se font un plaisir de vous préparer un assortiment pour fondue.

Crevettes géantes crues*, élevage vietnamien

Coquilles SaintJacques MSC*, Nord-Ouest de l’Atlantique, pêche sauvage

Filet de thon*, pêché à la ligne aux Maldives

Filet de saumon*, élevage norvégien * prix du jour

Photo: Claudia Linsi

Q

uand toute la famille se réunit à Noël pour partager un repas de fête, c’est souvent autour d’une fondue chinoise servie avec des sauces maison, des fruits à la moutarde, des cornichons au vinaigre, des petits oignons et des olives. Selon la tradition, les convives trempent de fines tranches de viande dans le caquelon. Mais il est permis de faire quelques entorses: pour-

quoi, par exemple, ne pas remplacer la viande par du poisson frais ou proposer les deux ensemble? Car le poisson compte lui aussi de nombreux adeptes, qui plongent avec délectation du saumon, du thon ou des crevettes dans le bouillon. Mieux vaut choisir des poissons et des crustacés à chair ferme. Viande et poisson peuvent tout à fait cohabiter dans le même caquelon, pour

autant que l’odeur de la mer n’incommode pas certains convives. En cas de problème, il suffit de prévoir un second récipient afin que chacun y trouve son compte. Nous vous conseillons de préparer le bouillon vous-même avec des légumes (carottes, céleri-branche, fenouil, poireau), et un doigt de Noilly Prat ou de pastis. Sans oublier le sel et le poivre! Texte: Heidi Bacchilega


20% DE RÉDUCTION

3.10 au lieu de 3.90

2.80 au lieu de 3.50

Noix mélangées salé Sun Queen 20% de réduction, 170 g

3.– au lieu de 3.80

Noix de cajou salées Sun Queen 20% de réduction, 170 g

Noix de macadam salées Sun Queen 20% de réduction, 100 g

3.50 au lieu de 4.40

Mélange de noix de qualité non salé Sun Queen 20% de réduction, 170 g

2.90 au lieu de 3.65

Arachides au goût de wasabi Sun Queen 20% de réduction, 150 g

3.60 au lieu de 4.50

Noix de cajou au paprika Sun Queen* 20% de réduction, 170 g

2.60 au lieu de 3.30

Amandes fumées et salées Sun Queen 20% de réduction, 170 g

* En vente dans les plus grands magasins Migros. OFFRES VALABLES DU 17.12 AU 30.12.2013, JUSQU‘À ÉPUISEMENT DU STOCK


|

EN MAGASIN

MIGROS MAGAZINE | No 51, 16 DÉCEMBRE 2013 |

|

BLÉVITA | 59

Croquant et raffiné Le petit biscuit Blévita, idéal pour les en-cas, peut devenir en un tournemain un amuse-bouche délicat.

D

epuis quarante ans, les biscuits croquants Blévita sont appréciés par les petits et les grands pour leurs ingrédients naturels, pour leur goût savoureux ainsi que pour leur teneur élevée en fibres alimentaires et en acide folique. Mais ils permettent aussi de réaliser très facilement de magnifiques canapés. Il suffit pour cela de choisir des produits raffinés et d’en garnir les crackers. Voici trois suggestions de présentation pour un apéritif réussi: Suggestion n°1: mélanger un tartare de viande assaisonné avec de la coriandre hachée, du gingembre râpé fin et un peu de zeste de citron. Dresser sur les Blévita puis parsemer de pousses d’oignon. Suggestion n°2: dorer brièvement des graines de pavot. Disposer de la crème fraîche, des feuilles d’endive et des morceaux de saumon fumé sur les Blévita. Décorer avec de l’aneth. Suggestion n°3: étuver brièvement des poires avec du thym dans un peu de beurre. Arroser d’un filet de miel. Placer sur les Blévita, ajouter des rosettes de Tête de Moine ou du fromage de chèvre. Texte: Anna Bürgin

Photo: Veronika Studer

Une autre façon de déguster les Blévita: avec du saumon, un tartare de viande ou un délicieux fromage.

 Blévita à l’épeautre Bio, 280 g, Fr. 3.65  Blévita au sésame, 295 g, Fr. 3.30

M-Industrie fabrique de nombreux articles Migros parmi les plus prisés, dont les biscuits Blévita.


ACTION 6.20 au lieu de 7.80 Gel Wet Look Strong I am en lot de 2, 2 x 150 ml

6.05 au lieu de 7.60

Spray capillaire Glamorous Shine I am en lot de 2, 2 x 250 ml

33%

5.40 au lieu de 8.10

Shampooing antipelliculaire I am en lot de 3, 3 x 250 ml

ÉLABORÉ CHEZ NOUS.

7.35 au lieu de 9.20

Dynam!c Cream Wax Strong I am en lot de 2, 2 x 75 ml

6.20 au lieu de 7.80

Mousse Ultra Strong I am en lot de 2, 2 x 150 ml

33%

5.40 au lieu de 8.10

Shampooing Power Volume I am en lot de 3, 3 x 250 ml

20% SUR TOUS LES LOTS DE 2 ET 33% SUR TOUS LES LOTS DE 3 OFFRES VALABLES DU 17.12 AU 30.12.2013, JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

6.05 au lieu de 7.60

Laque capillaire fixation forte I am en lot de 2, 2 x 250 ml


|

EN MAGASIN

MIGROS MAGAZINE | No 51, 16 DÉCEMBRE 2013 |

|

À LA TABLE | 61

BON & BON MARCHÉ

Pommes de terre festives Env. Fr. 2.75 Accompagnement pour 4 personnes ■ Faire fondre 50 g de beurre dans une casserole à feu doux. Beurrer 4 petits alvéoles d’une plaque à muffins. Chemiser le fond de ronds de papier sulfurisé. Placer un petit brin de thym dans chaque alvéole. Env. Fr. –.85 ■ Préchauffer le four à 175 °C. Ajouter 1 cs de feuilles de thym au beurre, puis 1 gousse d’ail pressée. Chauffer légèrement 2 min. Eteindre la plaque. Env. Fr. –.60 ■ Couper 400 g de petites pommes de terre fermes à la cuisson en fines rondelles. Mélanger avec le beurre. Saler et poivrer. Disposer dans les alvéoles et cuire 25 min. Démouler sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Env. Fr. 1.30 ■ Augmenter la température du four à 220 °C. Cuire les pommes de terre de 15 à 20 min. jusqu’à ce qu’elles soient légèrement dorées.

Pommes de terre au beurre et au thym: idéal pour accompagner un rôti de fête.

Fondue prête à l’emploi

Thé bien-être Rares sont les boissons qui présentent une aussi grande diversité que le thé. La variante bien-être Klostergarten offre une saveur rafraîchissante et contient différentes herbes et petits fruits garantissant une relaxation entièrement naturelle: menthe, citronnelle, sauge, sureau, thym et baies d’argousier. Tous les ingrédients sont issus d’une production bio certifiée durable. Thé bien-être Klostergarten Bio, 20 sachets, 30 g, Fr. 1.70

Envie d’une fondue? Avec le mélange prêt à l’emploi M-Classic composé à 100% de fromage suisse, ce plat très apprécié des Suisses se prépare en un tournemain. Il suffit de faire fondre le contenu du sachet dans le caquelon, le tour est joué! Le paquet de 800 grammes suffit pour deux à trois personnes. Fondue M-Classic prête à l’emploi, 2 sachets de 400 g, Fr. 9.45 En vente en hiver dans les plus grands magasins

Truffes de Noël A l’occasion des fêtes de Noël, Frey propose ses chocolats dans un emballage arborant un couple de rennes. Ce produit en édition limitée contient un assortiment de truffes au chocolat au lait, noir, blanc et au marc de Champagne. A offrir ou à déguster soi-même. Truffes Frey assorties, emballage renne, 198 g, Fr. 11.20 20% de rabais sur toutes les truffes Frey jusqu’au 26 décembre. En vente dans les plus grands magasins jusqu’à épuisement des stocks.

La dolce vita Un bon repas sans dessert? Inimaginable! Migros propose désormais un «tiramisù con savoiardi» confectionné avec des biscuits à la cuiller (savoiardi) et de la crème de mascarpone. Plus besoin de se déplacer spécialement en Italie: les produits de l’enseigne n’ont rien à envier à ceux que l’on vous sert dans la Péninsule. Le paquet de 500 grammes correspond à 6 portions. Tiramisù con savoiardi, 500 g, surgelé, Fr. 10.50 En vente dans les grands magasins


|

MIGROS MAGAZINE | No 51, 16 DÉCEMBRE 2013 |

EN MAGASIN

|

DE NOTRE ASSORTIMENT | 63

Biscuits cultes M-Stars présente pour la troisième fois une boîte à biscuits arborant le design culte de la glace Migros. Cette année, Chocoglace est à l’honneur. La boîte contient trois emporte-pièces Migros exclusifs ainsi qu’une recette de biscuits. Boîte à biscuits Chocoglace, Fr. 33.– Edition limitée, en vente seulement sur internet: www.m-stars.ch

Pieds au chaud Elles sont si tendance qu’il est presque dommage de les cacher dans des chaussures… Les chaussettes fantaisie pour femme de la marque Lily Lane, vendues à Migros, sont idéales pour la saison froide. Baskets, mi-bas, manchettes et pantoufles aux couleurs attrayantes font également partie de la collection. Chaussettes pour femme, 2 paires, Fr. 8.50

Parfums exclusifs Les bougies, incontournables en hiver, permettent de créer une atmosphère tamisée. Les plus prisées sont celles qui diffusent en outre une senteur agréable. Créateur d’Ambiance propose ainsi trois compositions élaborées par des parfumeurs de renom. On trouve parmi elles Fleur de Cerisier, une fragrance fruitée rehaussée par une subtile note boisée. Bougie Créateur d’Ambiance, 130 g, Fr. 5.80

La jungle dans l’assiette Pour apprendre aux plus petits à bien se tenir à table, rien ne vaut la méthode ludique. La vaisselle en mélamine Milette est décorée de nouveaux motifs animaux rigolos qui plairont à tous les enfants. Vos bouts de chou finiront leur assiette sans se faire prier! Assiette en mélamine Milette Grand Nord/Jungle, Fr. 5.90 pièce


CUISINE DE SAISON 64 |

|

DAVID PASQUIET

| No 51, 16 DÉCEMBRE 2013 |

MIGROS MAGAZINE |

Du panache dans la ganache

Le maître suisse du chocolat a les dents de la chance. Et savoure son titre en préparant les surprises de Noël. Parenthèse enchantée avec David Pasquiet et ses bonbons chocolatés au cœur de mandarine et gingembre. ment vernis, jaunes, verts ou bleus, qui font la notoriété de sa vitrine. Des créations chocolatées grand cru, qui invitent au voyage – comme ces Manjari de Madagascar aux fruits rouges, Oropucce de l’île de la Trinité, Maracaibo du Venezuela au café prune – et attirent les célébrités loin à la ronde. Les papes lui passent commande – Benoît XVI y achetait ses chocolats au lait et François Ier se fait livrer un assortiment deux fois par année – les chefs d’Etat s’y

arrêtent, de même que Mister Bean... Une belle récompense pour ce Français au cœur valaisan depuis vingt-cinq ans. Qui n’était pas du tout chocolatier à la base. Mais cuisinier. Petit garçon, il préférait rêver aux pâtisseries de sa maman plutôt que de suivre les cours. Devenu grand, il s’est attelé aux fourneaux. A aligné les restaurants jusqu’au jour où il s’est mis en quête d’un établissement à reprendre avec sa femme Virginie. «On est tombés sur cette nougaterie de Mon-

Les créations de David Pasquiet attirent les célébrités loin à la ronde.

Photos Isabelle Favre

C

’est une création, je viens de la tester ce matin à 8 heures. J’avais l’idée en tête, mais je ne l’avais jamais réalisée.» Sur le plan de travail de son laboratoire à Montana (VS), David Pasquiet aligne les bonbons-ganache, d’un brun luisant avec leur chapeau de pain d’épice. Il est comme ça, David Pasquiet: instinctif, brouillon, passionné. Un créatif qui travaille beaucoup au feeling, n’aime pas la routine, se balade avec dix mille idées en tête et se réveille parfois en pleine nuit pour en noter une nouvelle. «Mes croquis, je suis le seul à les comprendre. Et je fais tout à la dernière minute. Mes collègues deviennent fous avec moi», rigole le champion suisse du chocolat. Qui inspecte la réalisation du jour en se pliant en deux au-dessus de la table. «Le chocolat, c’est très pointu. Il faut être précis avec les températures, l’humidité de la pièce, sinon il perd sa brillance et devient terne», dit-il en recommençant la recette de A à Z. Suractif, mais exigeant. En témoignent ses petits dômes parfaite-


|

MIGROS MAGAZINE | No 51, 16 DÉCEMBRE 2013 |

CUISINE DE SAISON DAVID PASQUIET | 65

ACTUALITÉ

Une dixième place Nom: David Pasquiet Naissance: le 22 octobre 1969 dans les Deux-Sèvres (F) Etat civil: marié, deux enfants Profession: maître chocolatier en janvier Une victoire aux championnats suisses champion2013 lui a permis de prendre part aux ier. Un vrai dern nats du monde à Paris en octobre de i dem et an marathon qui lui a coûté un s. Il temp plein à mois re préparation, dont quat tique artis une dont es, pièc deux r fallait présente deux tte, assie sur ert dess un , taille de de gran ire un sortes de chocolat et un gâteau. Et sédu leurs meil euf dix-n jury international, face aux e géni bon son Avec de. concurrents du mon olat choc son et haut de nte d’un mètre huita la fraise-quark, David Pasquiet a décroché érais J’esp . dixième place. «J’étais un peu déçu u nivea le Mais iers. arriver dans les cinq prem super une tout ré malg reste était très élevé. Cela t C’es pas. ais refer la ne je si e mêm expérience, ner.» tour trop prenant et j’ai une boutique à faire pion suisse, Plus de concours en vue pour le cham t Noël: avan r sorti à mais des tablettes fourrées t. Un gour e-yo bois fram et sel caramel à la fleur de lles! papi les pour e joli programm

«Le chocolat, c’est très pointu, il faut être précis»


D E B O UILL

*Nielsen SE 44/2012

I

TE

ON

B M ARM

1

No.

I* PFL

ILLON TÖ OU

KNORR est en vente à votre Migros et LeShop.ch


|

CUISINE DE SAISON

MIGROS MAGAZINE | No 51, 16 DÉCEMBRE 2013 |

|

SECRETS DE CUISINE

tana. Une bonne opportunité pour quitter les horaires de l’hôtellerie.» Il ne connaît rien à la confiserie? Pas grave. En quelques semaines, il apprend les ficelles du nougat. Mais après six mois, aligner les petits carrés aux amandes a vite fait de le barber. «C’était toujours la même recette, ça m’a saoulé!»

«Le chocolat est devenu une passion» Du coup, le couple bifurque vers d’autres douceurs et apprivoise la cabosse. En 2006, L’instant chocolat était né. «J’ai appris en faisant, en essayant, on roulait nos truffes à la main. C’est vraiment une découverte, le chocolat. Mais c’est devenu une passion.» Une passion qui pousse David Pasquiet à marcher sur les traces du grand maître Patrick Roger et ses extravagances chocolatées. «Il travaille pieds nus dans son labo, réalise des éléphants de huit mètres de haut. Il est sans retenue, complètement fada. Mais il a redonné un second souffle au chocolat, réinventé le métier», dit-il dans un élan lyrique. Une

Pour vous, cuisiner, c’e Faire plaisir et partager un bon moment.

DAVID PASQUIET | 67

st…

«J’ai appris en faisant, en essayant, on roulait nos truffes à la main.»

Qu’avez-vous toujours en réserve? re De l’huile d’olive, du vinaig m. thy du balsamique et ? Quel est votre plat favori s me pom aux te tar La de ma belle-mère. s Que ne mangeriez-vou e? nd mo au n rie pour Les crabes de terre de Martinique. é Avec qui auriez-vous aim as? rep un ger parta Avec Michael Jackson, que j’aime beaucoup. C’est un chanteur tellement atyé pique. Il a vraiment apport ue. siq mu la à se cho e quelqu

Publicité

e: Période de collect

Octobre 2013– Janvier2014

Procurez-vous dès aujourd’hui votre cadeau

• Achetez 8 produits HEINZ de votre choix • Échangez vos tickets de caisse dans n’importe quelle filiale WMF contre une coupelle à sauce WMF d‘une valeur de 13,90 CHF • Échange des tickets: novembre 2013 – janvier 2014 – Jusqu‘à épuisement des stocks

!

HEINZ, le plaisir entre amis! N O UVEA

U

Disponibles dans les plus grand magasins Migros

HEINZ est en vente à votre Migros


NOUVEAU DANS L’ASSORTIMENT.

NOUVEAU La préparation se discute, pas la qualité. Conseils et recettes sur www.selection.migros.ch

5.90

Salade de trévise Sélection* Gourmets, attention: cette salade vous ravira avec ses noix, pommes et éclats de Grana Padano disposés sur un lit de roquette et de cœur de romaine. 280 g

NOUVEAU 17.00

Symphonie de saumon fumé Sélection* Une variation festive: filets de saumon fumé sélectionnés, accompagnés de délicieuse sauce à la moutarde et au raifort, pour un accord gustatif parfait. 160 g + 30 g de sauce

NOUVEAU NOUVEAU 2.90

Suprême de pintade Sélection* Un temps fort culinaire: la saveur délicate de la chair blanche de la poitrine de pintade fait toute la différence. Les 100 g * En vente dans les plus grands magasins Migros.

NOUVEAU 1.70

Poulet fermier jaune Marensin Sélection* Un véritable délice: peu grasse, ferme, juteuse et délicate, la chair du poulet doit sa note jaune au maïs dont est nourrie la volaille. Les 100 g

3.60

Filet de caille Sélection* Un festin inoubliable en perspective: viande savoureuse, la poitrine de caille est à la fois tendre et délicate. Les 100 g


|

cuisine de saison

Migros Magazine | No 51, 16 décembre 2013 |

|

david Pasquiet | 69

«Je n’ose pas imaginer une journée sans chocolat» figure de proue qui l’inspire et l’encourage à inventer des saveurs, à tenter des mariages d’arômes insolites. Fraise-balsamique. Abricot-romarin. Yuzu-matcha. Le plus audacieux: une gelée de framboise et ganache à la truffe blanche d’Alba, qu’il ne sort qu’en période de fête. Mais aussi des ganaches osées au poivre, aux olives, au thym. Sans tabou. L’insatiable a même tenté un chocolat au parmesan. «Mais ce n’était pas une réussite. Ma limite est là: il faut que ça reste cohérent et bon.» Le secret d’une bonne ganache? Des produits de qualité et l’équilibre des arômes. Il ne travaille évidemment que les grands crus, Criollo, Forestero, Trinitario, avec une préférence pour le premier. «Sa fève est plus fine en goût, mais elle est plus rare, donc plus chère. Elle ne représente que 2 à 3% de la production mondiale.»

il s’éclate aujourd’hui sur des formes ludiques Sûr que David Pasquiet a vite fait d’apprivoiser la petite fève. Et s’éclate aujourd’hui dans les formes ludiques, façonne des chaussures à talon, des CD, des Pères Noël, des chaudrons magiques. Des créations souvent inspirées par la nature – comme ce caillou trouvé qui a donné naissance à un œuf de Pâques minéral avec sa grenouille – et par sa fille, qui lui donne son avis sur les pièces de déco et lui file aussi des idées. «Ne pas avoir été formaté par un apprentissage me donne plus de liberté. Je n’ai jamais privilégié le rendement. Il faut qu’on se fasse d’abord plaisir.» Un plaisir qu’il ne se refuse pas. C’est d’ailleurs en arrivant au laboratoire à 6 heures du matin qu’il avale son premier chocolat. Et continue au fil de la journée, goûtant la production de la veille. «Je mange plus de trente kilos par année, le double de la moyenne suisse! Mais c’est normal, j’en ai toujours sous la main. Ça devient un geste réflexe et une addiction. Je n’ose pas imaginer une journée sans chocolat.» Si, au début, il dormait dans son labo pour arriver à produire les créations qu’il vendait le lendemain, il dit qu’aujourd’hui, «ça roule mieux» et n’effectue plus que des journées de… douze heures! «Ce que je fais n’est ni un travail ni une corvée. Que du plaisir! Alors, je n’ai pas besoin de me ressourcer ailleurs.» Texte: Patricia Brambilla Photos: Isabelle Favre

Bonbons ganache au pain d’épice, mandarine et gingembre Une recette de David Pasquiet

INGRÉDIENTS POUR 20 BONBONS 3 mandarines 10 g de gingembre 260 g de pain d’épice 10 g de beurre 125 g de chocolat noir, 65% de cacao 125 g de chocolat au lait 45 g de crème entière Finition: 320 g de chocolat noir feuilles d’or selon les goûts PRÉPARATION 1. bien laver les mandarines. râper les zestes. couper les fruits en deux, exprimer le jus. Tailler le gingembre en fines lamelles. Les mettre dans une petite casserole avec les zestes et 1 dl de jus de mandarine. Porter à ébullition. eteindre le feu, couvrir et laisser infuser 20 min. 2. entre-temps, couper le pain d’épice dans le sens de la longueur en tranches d’env. 1,5 cm d’épaisseur. Y découper 20 rondelles à l’aide d’un emporte-pièce d’env. 3 cm de Ø. Faire fondre la moitié du beurre dans une poêle antiadhésive. Y saisir les rondelles de pain d’épice durant 30 secondes de chaque côté. retirer de la poêle et réserver sur un papier absorbant. 3. Si nécessaire, hacher les deux chocolats. Les mettre dans un grand bol en métal. Filtrer le jus de mandarine à travers une fine passoire

dans une casserole propre. Porter à ébullition avec la crème et le reste du beurre. Verser sur le chocolat. Laisser reposer brièvement jusqu’à ce que le chocolat soit fondu. brasser délicatement jusqu’à obtention d’une ganache homogène. mettre 2 min au frais. 4. couper les rondelles de pain d’épice horizontalement en deux. remplir une poche à douille ronde d’env. 1 cm de Ø de ganache. dresser la ganache sur la moitié des rondelles. recouvrir de l’autre moitié des rondelles en appuyant légèrement. réserver les bonbons env. 10 min au frais, puis poursuivre la recette à température ambiante. Piquer une brochette en bois au centre de chaque bonbon. 5. Pour la finition, faire fondre 250 g de chocolat au bain-marie jusqu’à ce qu’il atteigne 5055 °c. retirer du bain-marie. Ajouter le reste du chocolat et le laisser fondre. bien mélanger. Laisser refroidir le chocolat à 31 °c. Y tremper les bonbons à l’aide des brochettes, sans les recouvrir entièrement. egoutter les bonbons et les déposer sur du papier sulfurisé. dès qu’ils sont secs, ôter les brochettes. décorer les bonbons ganache avec les feuilles d’or selon les goûts. Préparation: env. 1 h Valeur nutritive: un bonbon, env. 3 g de protéines, 12 g de lipides, 19 g de glucides, 900 kJ / 220 kcal


N IO T C U D É R E D % 0 2

Crème douche et Gel douche traitant en lot de 3 creme soft, happy time ou MEN Energy 3 x 250 ml chacun

SOIN POUR VOTRE CORPS.

En vente dans les plus grands magasins Migros.

SUR TOUS LES PRODUITS NIVEA DOUCHE EN EMBALLAGES MULTIPLES OFFRES VALABLES SEULEMENT DU 17.12 AU 30.12.2013, JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

www.NIVEA.ch

7.20 au lieu de 9.00

Nivea est en vente à votre Migros

souhaite joyeuses fêtes!


|

VOTRE RÉGION

MIGROS MAGAZINE | No 51, 16 DÉCEMBRE 2013 |

MIGROS AAR | 71

AAR

Produit de la semaine

Offre Ecole-club

Fromage aux truffes Sélection, 220 g, Fr. 13.50 Au Moyen Age déjà, les moines fabriquaient du fromage qu’ils enrichissaient de truffes, une spécialité réservée aux évêques et aux cardinaux. Avec notre Brie aux truffes, nous poursuivons cette tradition.

«Atelier d’écriture»: vous utilisez des techniques créatives individuelles et votre intuition. Vous écrivez des histoires, composez des poèmes, jouez avec les styles, imitez, parodiez. Vous améliorez votre expression pour faire davantage impression.

www.ecole-club.ch tél. 0844 844 900

Les fêtes sans effets secondaires Pour beaucoup, la fin de l’année est synonyme de stress et de kilos superflus. Heureusement que l’Ecole-club est là pour parer à toute éventualité.

ral. Une respiration consciente, des exercices de relaxation et de raffermissement de la musculature renforcent l’équilibre et la résistance. Les pressions du quotidien perdent alors de leur impact. Débutants dans le yoga et avancés peuvent ainsi faire le plein d’une énergie renouvelée.

Les calories s’envolent sans peine

Photos: DR

Un bon pour l’Ecole-club Migros: voilà un cadeau idéal pour tous.

L

e temps de l’avent devrait être un temps de calme et de réflexion, mais il apporte pour beaucoup stress et agitation. Difficile il est vrai de réunir tous les cadeaux adéquats, de remplir le réfrigérateur en vue des festivités, de n’oublier personne sur la liste des invités. Reste encore à organiser le transport de tante Agathe depuis la gare et à trouver du joli papier cadeau. Bref, tout n’est pas de tout repos en cette période qui se

veut celle des rencontres familiales et amicales et de fête.

Besoin de temps pour se ressourcer L’Ecole-club prend les choses en main en proposant des cours pour apprendre à gérer et oublier le stress. Ainsi, une leçon de hatha yoga hebdomadaire assure une meilleure condition physique et par conséquent améliore le bien-être géné-

Des menus délicieux et copieux, des desserts succulents et des apéritifs bien garnis dans le cadre professionnel et amical ont parfois, voire souvent, une influence négative sur la silhouette. Il ne suffit plus d’entreprendre une petite marche digestive pour retrouver forme et formes. L’Ecole-club, là aussi, offre une réponse appropriée avec des cours de fitness aroha. Fesses, ventres et cuisses vont retrouver leur tonus grâce à des exercices pratiqués en rythme sur une musique motivante. L’alternance de tension et détente, d’intensité moyenne, permet de brûler de manière optimale les calories et de rétablir son poids de croisière. Ceux qui sont encore à la recherche du cadeau idéal le trouveront grâce aux bons de l’Ecole-club Migros. Ils peuvent être achetés dans tous les centres et sont valables pour tous les cours, ateliers et formations. Les Ecoles-clubs sont fermées du lundi 23 décembre au dimanche 5 janvier 2014. Texte: Sarah Baur Cours, inscriptions et informations: Ecole-club Migros Aar, tél. 0844 844 900 www.ecole-club.ch.


votre région 72 |

|

migroS aar

| No 51, 16 décembre 2013 |

migroS magazine |

La piste aux enfants Les jeunes skieurs de 8 à 16 ans pourront bientôt prendre le départ du Grand Prix Migros.

T

reize courses éliminatoires s’ouvrent aux juniors de 8 à 16 ans, ce qui leur donne une chance de se qualifier pour la grande finale qui aura lieu du 4 au 6 avril 2014 à Arosa. Quant aux plus jeunes, les 6 et 7 ans, ils auront la possibilité de participer à la Minirace, une course offrant une distance raccourcie et qui évite la pression en matière de chrono. En revanche, ils pourront prendre l’air de la compétition et passer leur première médaille autour de leur cou. Le départ du Grand Prix Migros 2014 est fixé au 5 janvier 2014 aux Crosets. Les compétitions suivront chaque semaine dans toutes les régions de Suisse. Les trois premiers de chaque catégorie lors de chaque course se quali-

fient automatiquement pour la finale de la saison aux Grisons. La descente terminée, la fête se poursuit encore longtemps au village des sponsors sur l’aire d’arrivée. Des jeux, des concours et une foule d’événements attendent accompagnants et coureurs qui ont envie de s’éclater. Texte: Jacqueline Mendl

Pour s’inscrire au Grand Prix Migros ou à un entraînement d’essai, rendez-vous sur le site www.gp-migros.ch.

Sponsoring by Grand Prix Migros 2014

Les dates 2014 Les Crosets, dimanche 5 janvier (délai d’inscription 22 décembre) Schönried, dimanche 12 janvier (délai d’inscription 29 décembre) Les Diablerets, samedi 18 janvier (délai d’inscription 5 janvier) Hoch-Ybrig, dimanche 26 janvier (délai d’inscription 12 janvier) Wengen, dimanche 2 février (délai d’inscription 19 janvier) Davos, dimanche 9 février (délai d’inscription 26 janvier) Klewenalp, samedi 15 février (délai d’inscription 2 février) Airolo, dimanche 23 février (délai d’inscription 9 février) Adelboden, dimanche 2 mars (délai d’inscription 16 février) Savognin, dimanche 9 mars (délai d’inscription 23 février) Wildhaus, dimanche 16 mars (délai d’inscription 2 mars) Lauchernalp, dimanche 23 mars (délai d’inscription 9 mars) Nendaz, samedi 29 mars (délai d’inscription 16 mars) Finale, Arosa, du 4 au 6 avril

Changements d’adresse: les changements d’adresse sont à communiquer à la poste. Le journal suivra automatiquement. Abonnement à «Migros Magazine»: MIGROS AARE, 3321


|

votre région

Migros Magazine | No 51, 16 DéCEMBRE 2013 |

|

Migros aar | 73

Soutien renouvelé aux femmes immigrées

Le Pour-cent culturel Migros a été le point de mire de la 60e séance du comité coopératif de Migros Aar avec notamment le projet «femmes-Tische».

L

e projet «femmesTische» fait partie d’un programme de prévention et de promotion de la santé mis en place depuis 1996 en Suisse et soutenu dans le Mittelland par le Pour-cent culturel Migros. Ainsi, chaque année, plus de huit mille femmes dans notre pays et au Liechtenstein – dont beaucoup ont connu l’immigration – prennent place à une table et échangent dans un cadre privé. C’est grâce aux contacts que Sema Duruk, une maman de trois enfants, a noués dans cette organisation qu’elle peut aujourd’hui travailler dans une crèche. Pendant ces moments de partage, les femmes parlent d’éducation, de la vie quotidienne, des questions de santé. Lors de la 60e séance du comité coopératif de Migros Aar, «femmes-Tische» a eu la possibilité de se faire connaître. Sema Duruk a expliqué que toutes les rencontres organisées étaient dirigées par des modératrices issues, comme elle, du groupe et qu’elles étaient souvent tenues dans la langue mater-

Le plaisir de la compétition sur les pistes lors du Grand Prix Migros.

Un entraînement avec des conseils du roi du slalom en personne, c’est ce qu’offre également le Grand Prix Migros. Pour la deuxième fois cet hiver, la manifestation propose un entraînement d’essai pour les enfants de 8 à 16 ans. Un aprèsmidi durant, les participants peuvent s’exercer sur différents parcours sous la houlette de professionnels. Cet entraînement aura lieu le mercredi après-midi 22 janvier, à Selital (BE). Mike von Grünigen, deux fois champions du monde de slalom géant, sera de la partie. Autres dates d’entraînement: 8 janvier à Brunni-Alpthal (SZ) avec Nadja Styger, 15 janvier à Ebenalp-Horn (AI) avec Sonja Nef et 29 janvier aux Paccots (FR). avec Catherine Borghi.

Photos: LDD

Entraînement à la course avec Mike von Grünigen

nelle des participantes. Sema Duruk pour sa part parle kurde et turc, les autres parlers pratiqués sont l’arabe, le perse, le portugais, le tigrigna, l’amharique, des idiomes de la corne de l’Afrique. Le soutien financier du Pour-cent culturel Migros a été octroyé par la commission pour les affaires sociales (KOSA) composée de délégués du comité coopératif. Le Pour-cent culturel était représenté en la personne de son responsable, Reto Wüthrich.

Un apprentissage pour tous Celui-ci est en effet à la tête de ce département depuis mai dernier et il a présenté les points culminants de cette année écoulée dont quelques projets comme «Loufmeter – Modeschou uf dr Gass» (un projet du bureau de la culture de Berne) ainsi que le nouveau magasin de formation de Migros Bubenberg à Berne qui accueille six apprentis en situation de handicap. Ce soutien particulier de Migros et de la BAND-Genossenschaft a permis à des jeunes, qui n’auraient pas forcément pu

Projet du Pour-cent culturel Migros, le bureau de la culture a pris ses nouveaux quartiers à la Brunngasse à Berne.

Schönbühl, tél. 031 858 84 01/02. E-mail: dienstleistungen@gmaare.migros.ch

le faire, de commencer un apprentissage. Le Gurtenpark avec cent trente manifestations (dont nonante gratuites), quelque 70 000 visiteurs ainsi que le spectacle son et lumière «Rendez-vous Bundesplatz» font également partie de ce programme. Il faut également mentionner les quelque six mille demandes de dons traitées et évaluées par l’équipe du Pour-cent culturel: Heidi Möri, Lilian Schlatter et Barbara Siegenthaler. Dans ses perspectives sur l’année à venir, Reto Wüthrich a souligné le caractère unique et l’importance du Pour-cent culturel Migros, mais a également relevé que la notoriété de celui-ci était en baisse. Il est donc essentiel de lui redonner sa renommée, de chercher le dialogue avec la société, d’apporter de nouvelles impulsions, de promouvoir les innovations et même de savoir parfois agir à contre-courant. Dans cette perspective, les projets émanant du Pour-cent culturel ainsi que les coproductions devraient contribuer à renforcer sa présence. Pour terminer, Adrian Bhend, président du comité coopératif, et Max Meyer, président de l’administration Migros Aar, ont évoqué des sujets d’actualité Migros comme la négociation salariale qui a débouché sur une augmentation de 1% et une prime unique pour les quelque 11 800 collaborateurs de la coopérative. Auteur: Reto Wüthrich


. X U E R U O V A S S T N IE D É R G N 'I D E D UN MON

1.70

20%

1.90 au lieu de 2.50

Avocat, Chili/Espagne, la pièce

Mangue, Brésil, la pièce

1.15

2.40

Litchis, Madagascar, les 100 g

Grenade, Espagne / Israël, la pièce

1.75 3.70

Papayes, Brésil, la pièce

3.20

Ananas nain*, Ile Maurice, la pièce

*En vente dans les plus grands magasins Migros de la société coopérative Migros Aar OFFRES VALABLES DU 17.12 AU 30.12.2013, JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

Fruits de la passion, Vietnam/Colombie, les 100 g


OUVERTURE DOMINICALE LE 22 DÉCEMBRE 2013.

5x POINTS

CANTON DE BERNE 09h00 – 18h00 Interlaken, Meiringen 09h00 – 18h30 Gstaad, Zweisimmen 10h00 – 17h00 Berthoud, Kirchberg, Herzogenbuchsee, Marktgasse Berne, Langnau, Thoune – Bälliz, Münsingen, Ostermundigen, Centre commercial Oberland Thoune Sud, Centre Panorama Thoune Sud, Worb 11h00 – 17h00 Bözingen, Centre Brügg, Lyssbachpark, Langenthal incl. MParc 10h00 – 18h00 Marché-Neuf Bienne, Frutigen, Shopplyand Schönbühl (sans Marché spécialisé OBI), Spiez, Westside Berne Brünnen 08h00 – 19h00 VOI Grindelwald

SUR TOUT L’ASSORTIMENT* ENT* Valable le 22 décembre 2013

CANTON DE SOLEURE 11h00 – 17h00 Balsthal, Biberist, Gäupark Egerkingen, Granges, Ladedorf Langendorf, Olten Sälipark, Soleure, Zuchwil

CANTON D’ARGOVIE 10h00 – 17h00 Marché spécialisé OBI Oftringen, Zofingen 11h00 – 17h00 Aarau-Igelweid, Baden-City, Bremgarten, Brugg, Wynecenter Buchs, Lenzburg, Reinach, Rheinfelden, Unterentfelden, Wettingen, Wohlen 10h00 – 18h00 Shoppi Tivoli Spreitenbach

* Excepté les marques et sacs poubelle taxés, vignettes, consignes, prestations de service, Taxcards, téléchargement électronique, cartes cadeau, produits non Migros, cartes iTunes, cartes SIM et coffrets Smartbox. Non valable dans la boutique en ligne. VOUS TROUVEREZ ÉGALEMENT TOUTES LES HEURES D’OUVERTURE SUR WWW.MIGROS-AARE.CH/OUVERTUREDOMINICALE


|

éducation

| No 51, 16 décembre 2013 |

L’ado, mal dans sa peau

Devenu pubère, l’enfant doit faire face à ce corps étranger qui s’impose à lui. Auteure d’un classique réédité, la psychiatre Annie Birraux nous détaille les enjeux identitaires de cette véritable conquête.

P

our la psychiatre et psychanalyste française Annie Birraux*, l’adolescence, si elle comprend la puberté, ne se résume pas à elle seule. La puberté, c’est le processus physiologique, tandis que l’adolescence, elle, est le travail psychique qui doit accompagner les transformations du corps et le passage de l’enfance à l’âge adulte. Autour de ce véritable défi existentiel, les enjeux ne manquent pas:

incestueuse. Il n’y a pas de manière «univoque» d’aller vers la maturité et de grandir. Il s’agit de parcours individuels qui ne tolèrent pas un modèle unique.

La menace identitaire

La perte des repères infantiles

Pour Annie Birraux, l’angoisse première de l’adolescent réside dans ce si difficile passage du corps «enfantin» à un corps adulte et sexué. «Il y a deux raisons pour l’ado d’être inquiet et angoissé: d’une part, au contraire du vieillissement, le corps se transforme très rapidement. Le sujet perd ses repères infantiles et doit faire le deuil de ses habitudes d’enfant; les relations aux adultes changent. D’autre part, la poussée hormonale pubertaire fait aussi surgir la question de savoir «comment on devient un homme ou une femme» et celle des relations sexuelles génitales.

L’érotisation du corps

Annie Birraux explique que l’érotisation du corps adolescent peut être non seulement vécue comme une «menace» par les adultes, mais également par l’adolescent(e), qui peine à intégrer le fait de devenir un objet de désir. «De tout temps, le corps adolescent a été érotisé par les adultes et perçu comme un objet de convoitise. Ce phénomène est troublant pour les adolescents, qu’ils soient filles ou garçons, et ce, même si nos comportements sexuels se sont «libérés». Le désir des adultes est référé au désir des parents et contient une menace

«L’adolescence est un réaménagement de son monde intérieur.»

Selon l’auteure, «la menace identitaire» se situe dans cette interrogation: «L’enfant peut être tout à fait à l’aise dans ses relations d’enfant au milieu d’adultes et se demander «qui il est», si on l’aime, et comment faire pour être aimé, dès que la puberté lui est tombée dessus.» Bref, ce processus de construction de soi pourrait se résumer en une question: de quelle sorte, désormais, dois-je être reconnu et aimé?

Le challenge narcissique

Bien sûr, ce défi est une épreuve «qui concerne tous les individus, dès lors qu’ils ne tiennent plus leur estime d’eux-mêmes du regard que les parents portent sur eux.» Il est lié à la nécessité pour chacun d’être reconnu à l’aune d’une valeur propre. «C’est en quelque sorte une opération que cautionne le regard et le jugement des autres, car il ne suffit pas de se penser le meilleur pour être reconnu et apprécié. Un des problèmes de l’adolescent réside dans le fait qu’il se remplit narcissiquement plus facilement de l’amour qu’il porte à certains objets que de sa propre valeur.» Une cohortes d’ados fans de stars est un exemple parlant de cette projection.

La disparition des rituels

Selon Annie Birraux, on ne saurait regretter la disparition des rituels de passage dans nos sociétés modernes. Mais celle-ci a entraîné pour les adolescents une plus grande difficulté à gérer leur entrée dans le monde adulte,

Migros Magazine |

et donc à «renoncer à l’enfance sur le plan psychique», soit renoncer à la satisfaction immédiate de tous ses besoins. La suppression des rituels fait place à la reconnaissance de la créativité adolescente.

La concurrence des «éternels adolescents»

Il suffit de regarder autour de soi: nous croisons de plus en plus de «Tanguy», ces éternels adolescents, ces «quinquados» inspirés par le héros du film du même nom, qui ont du mal à quitter l’adolescence et «à renoncer aux possibles» dont elle semble porteuse. Ils s’installent dans cet univers moins par confort que par «crainte du monde adulte et de ce qu’il véhicule comme représentations».

Les conduites à risque

Les conduites à risque, les transformations du corps, son «enlaidissement» , autant de comportements adolescents normaux? Pour la psychanalyste, la puberté oblige le jeune à un travail de «réaménagement de son monde intérieur en raison de l’intégration nécessaire de son corps, désormais apte à la sexualité génitale». Le corps devient plus que dans l’enfance le représentant du «Moi»: «Toutes les stratégies que je décris sont des tentatives de facilitation de cette intégration (soit, comment être bien avec ce corps, qui est l’emblème de ce qu’on vaut, ainsi que de sa vie relationnelle et amoureuse). Ce sont des stratégies quelquefois dangereuses et qui doivent alerter les parents et les éducateurs, afin qu’ils décryptent ce qui, dans le langage du corps, est une expression de mal-être, même si celuici est nié.»

Les parents n’y comprennent-ils donc rien?

Les parents en sont-ils toujours restés au stade de considérer l’étrange adolescence comme une espèce de maladie? «Je ne suis pas d’accord avec cette théorie. Les parents éprouvent également beaucoup de difficultés à assumer ce passage, cela d’autant plus que les adolescents sont désormais longuement installés chez eux. Dire que ça n’est pas une maladie ne résout rien, parce que c’est un moment critique, difficile à vivre, au cours duquel des prises de risque sont souvent irréversibles.» Texte: Pierre Léderrey

* Annie Birraux, «L’Adolescent face à son corps», Ed. Albin Michel

Photos: 2012 Jan von Holleben/ ‘Kriegen das eigentlich alle?’ Gabriel Verlag (Thienemann Verlag GmbH) Stuttgart/ Wien

au quotidien 76 |


|

au quotidien

Migros Magazine | No 51, 16 décembre 2013 |

éducation | 77

Les ados vivent des changements inexorables à un rythme très soutenu, sans y être toujours bien préparés – ni d’ailleurs leur entourage.


TONI MAX

Le fantastique Carnaval de Venise Voyage exclusif du 28 février au 3 mars 2014

n

, y.c. demi-pensio 4 jours de voyage

Fr. 450.-

Compris dans le prix:

s xcursion e s e d & n s! i-pensio coup plu u a y.c. dem e b t e ntes intéressa

✓ Trajet en car spécial confortable à Lido di Jesolo et retour

Offre spéciale 57 La période du carnaval est sans doute le meilleur moment de visiter la magnifique cité lagunaire. Découvrez, durant ce voyage exclusif, la plus célèbre piazza du monde, la place Saint-Marc, transformée en un superbe jardin magique, et assistez à une fête des sens unique au monde!

✓ 3 nuitées dans la catégorie choisie ✓ 3 x petit-déjeuner copieux sous forme de buffet ✓ 2 x dîner à l‘hôtel ✓ 1 x collation à midi dans un bacaro typiquement vénitien ✓ Visite guidée intéressante de Venise ✓ Magnifique promenade en bateau dans la lagune vénitienne avec visite des îles de Murano et de Burano ✓ 3 x transferts en bateau (P.Sabioni – place Saint-Marc/place Saint-Marc-P.Sabioni/P. Sabioni-place Saint-Marc) ✓ Cocktail de bienvenue

Burano

Murano

✓ Documentation sur le carnaval

Venise

✓ 1 x galani, fritoe et souvenir en chambre ✓ Guide suisse compétent

Votre formidable programme de voyage! 1er jour – vendredi 28 février 2014 Trajet en car spécial confortable en direction de Lido di Jesolo où nous sommes accueillis avec un succulent cocktail de bienvenue. Plus tard, nous dégustons un délicieux dîner. 2e jour – samedi 1 mars 2014 Après le petit-déjeuner, nous parcourons de splendides paysages avant d’arriver au ponton Punta Sabbione où une magnifique promenade en bateau nous amène en plein coeur de Venise. Lors d’un joli tour de ville guidé, nous découvrons les curiosités de la ville des superlatifs édifiée sur 118 petites îles, traversées par 100 canaux. A Venise, le visiteur se sent transposé à une autre époque, et la ville est un véritable régal pour les sens. Nous vous invitons plus tard dans un bacaro typiquement vénitien à une collation avant de vous donner amplement le temps de participer au formidable programme du carnaval de Venise. Plongez

dans le monde enchanté autour de la place Saint-Marc – vous serez aux anges. Retour en début de soirée en bateau et en bus à notre hôtel. 3e jour – dimanche 2 mars 2014 Ce matin, nous découvrons au cours d’une magnifique excursion la merveilleuse lagune vénitienne. Lors d’une escale sur l’île de Murano, connue dans le monde entier pour ses ouvrages en verre, nous observons le travail des souffleurs de verre et admirons les maisons colorées ainsi que les célèbres dentelles à l’aiguille à Burano. Notre excursion se termine sur la place Saint-Marc où vous pouvez faire encore un tour du monde fantastique du carnaval. Le soir, nous savourons un dîner final exquis à l’hôtel. 4e jour, lundi 3 mars 2014 Nous repartons aujourd’hui pour la Suisse pleins de souvenirs inoubliables.

Partenaire de voyages en car avec qualité garantie

Places limitées! Réservez illico & profitez!

économisez encore plus jusqu à 100% en cheques Reka

Tél. 0848 00 77 99

Nos prix spéciaux pour vous: Prix par personne en chambre double

en hôtel 3 étoiles en hôtel 4 étoiles

Fr. 450.Fr. 525.-

Non inclus/en option: Supplément chambre individuelle Fr. 75.Frais de réservation: Fr. 20.Vous choisissez votre lieu de départ: Genève, Lausanne, Yverdon, Neuchâtel, Bienne, Martigny, Montreux, Fribourg SUISSE

AUTRICHE

ITALIE Venise

Jesolo

Holiday Partner, 8952 Schlieren Votre spécialiste des voyages en groupe!

www.car-tours.ch


|

AU QUOTIDIEN

MIGROS MAGAZINE | No 51, 16 DÉCEMBRE 2013 |

|

MULTIMÉDIA | 79 L’OBJET

Une console à portée de main

Par rapport à la PS3, l’univers du jeu sur la PS4 gagne en réalisme.

Pourquoi ils se l’arrachent?

A peine a-t-elle fait son apparition que la nouvelle version de la PlayStation est déjà en rupture de stock. «Migros Magazine» a testé la console de jeu pour vous.

Photo: istockphoto

C

’est ce qu’on appelle un démarrage réussi. A peine un mois après sa sortie, plus de 2 millions d’appareils ont déjà été vendus à travers le monde. Il était donc nécessaire de s’y prendre à l’avance si l’on voulait l’offrir à Noël… La plupart des magasins sont en rupture de stock au moins jusqu’en janvier. Il faut dire que des nouvelles consoles n’arrivent pas sur le marché tous les jours. La PlayStation 3 avait fait son apparition il y a déjà sept ans. Un siècle si l’on convertit en années numériques… L’évolution de la machine compensera-t-elle cette longue attente? Que les amateurs de jeux vidéo se rassurent: la PS4 en a sous le capot. Dès le premier jeu inséré dans la machine, les graphismes vous sautent aux yeux. Wahou! Jamais on n’a vu sur console des personnages réalisés aussi finement. Chaque cheveu, ride ou faux pli a été soigneusement travaillé. Et c’est donc tout l’univers du jeu qui gagne en réalisme, pour une immersion parfaite du joueur. Les textures sont si impressionnantes qu’on ne peut s’empêcher de s’accorder quelques pauses pour admirer les parties des cartes les

plus soignées. Par exemple en pleine partie «Killzone Shadow Fall» – un jeu pourtant au suspense insoutenable – on en oublierait presque les objectifs de sa mission lorsqu’on traverse une forêt ou rencontre un cours d’eau.

Une machine vite apprivoisée Les adeptes de la PS3 ne mettront pas beaucoup de temps à apprivoiser la bête. L’interface de base de la PS4

garde la logique PlayStation tout en gagnant au passage quelques fonctionnalités. Par exemple la possibilité de poster sur les réseaux sociaux des séquences vidéo de ses parties. En résumé donc, une console qui se veut une évolution logique et séduisante de la PS3. Aux développeurs de jeux maintenant d’exploiter au maximum la puissance de la nouvelle machine. Texte: Alexandre Willemin Photo: Istockphoto

Du neuf entre les mains La forme légèrement modifiée de la console lui confère une meilleure ergonomie.

Très peu revue d’une version de PlayStation à l’autre, la manette connaît elle aussi une véritable évolution sur cette dernière mouture. Elle intègre d’abord quelques nouvelles fonctionnalités, telle cette surface tactile ajoutée en son centre. Pratique par exemple pour afficher

des cartes et y zoomer d’un simple écartement de doigts. Mais l’amélioration principale se situe au niveau de sa prise en mains grâce à une forme légèrement modifiée qui lui confère une meilleure ergonomie. Adieu les courbatures des index!

Vous n’êtes pas convaincu du potentiel de votre smartphone en matière de jeux vidéo? Le «PowerShell» transformera votre appareil en y intégrant des commandes analogiques précises, similaires à celles d’une manette de console. Cerise sur le gâteau: le périphérique assure vos arrières avec une batterie multipliant par deux l’autonomie disponible de votre téléphone. «PowerShell» de Logitech pour Iphone 5, 5s et Ipod touch 5e génération, en vente dès Fr. 129.-

L’APPLICATION

Sur le vif

«Snapchat» est une des applis les plus téléchargées du moment. Prenez des photos avec votre smartphone, ajoutezy un peu de texte et partagez avec vos amis. La nouveauté? Les destinataires n’ont pas la possibilité d’enregistrer les images et vous déterminez vous-même la durée de leur consultation. Attention quand même… la capture d’écran reste possible! «Snapchat» sur Android et IOS. Gratuit.


au quotidien 80 |

|

à votre service

Un centre de table spectaculaire pour Noël

La décoratrice Gaëlle Simonet, enseignante à l’Ecole-club Migros de Fribourg, nous montre comment créer une belle décoration de table.

U

ne table de Noël ne serait rien sans un minimum de décorations et de paillettes. Mais la décoratrice Gaëlle Simonet, enseignante à l’Ecole-club Migros de Fribourg, vous propose de jouer franchement la carte du spectaculaire en fabriquant votre propre centre de table. Inutile d’être un(e) grand(e) bricoleur(se): en imprimant les chablons de sapins mis à disposition sur notre site, puis en suivant pas à pas la démonstration, vous parviendrez à créer le plus joli et le plus brillant des paysages hivernaux. Quelques conseils pour vous guider:  toutes les décorations sont pos-

sibles, mais Gaëlle Simonet préconise de jouer avec les couleurs et les textures pour plus d’esthétisme.  il est essentiel d’utiliser un cutter

pourvu d’une lame neuve, qui permettra une coupe nette des différents éléments.  glisser quelques chocolats et bon-

bons assortis aux décorations ravira même les plus grands. Et une astuce, pour terminer: on peut fourrer de grandes feuilles de bristol avec le même papier que celui utilisé pour habiller les sapins. Cela permettra d’orner sa table de sets assortis – et peu coûteux – du plus bel effet. Texte: Véronique Kipfer

Fiche technique  Ciseaux  Cutter  Règle métallique  Chablons sapins  Toile tendue (canevas)  4 cartons A4  Boules, décorations de Noël, pives dorées, etc.  Facultatif: chocolats, bonbons  Scotch pour tapis double face (large)  Scotch double face étroit  Scotch de carrossier  Papier cadeau  Ruban cadeau, juste assez large pour recouvrir le scotch double face étroit  Peinture dorée en spray, résistante aux manipulations, à acheter au rayon peinture  Facultatif: masque de peintre

| No 51, 16 décembre 2013 |

1) Commencer par dorer le canevas pour qu’il ait le temps de sécher avant d’y poser les décorations. Effectuer la manipulation à l’extérieur ou sur le bord d’une fenêtre, afin de ne pas être incommodé(e) par les odeurs. Si nécessaire, se protéger la bouche et le nez avec un masque. Protéger la surface de travail. Puis bien secouer le spray, et vaporiser généreusement le canevas (posé à l’envers, toile en dessous) de manière homogène. Bien laisser sécher en respectant la durée indiquée sur la notice du spray.

2) Pendant que le canevas sèche, prendre les 4 cartons A4. Les couvrir chacun sur toute la surface de scotch double face pour tapis, en alignant parfaitement les bandes de scotch côte à côte sans laisser d’interstice. Après l’apposition de chaque bande, bien lisser avec la tranche du cutter.

Migros Magazine |

4) Dérouler ensuite le papier cadeau et bloquer le rouleau avec un objet, afin d’éviter qu’il ne s’enroule à nouveau.

5) Prendre un carton et décoller (sur une face) le papier de protection des scotchs qui le recouvre. Plaquer délicatement le carton, face collante, sur le papier cadeau. Lisser avec la tranche du cutter.

6) Découper au cutter le papier cadeau tout autour du carton. Recouvrir de la même manière tous les cartons, recto-verso, en prenant garde que les motifs soient dans le même sens sur les deux faces.

7) Imprimer ensuite en A4 les 4 chablons (deux pour le petit sapin et deux pour le grand).

3) Après avoir recouvert toute la surface, retourner le carton, bien le maintenir d’une main et couper au cutter le scotch qui dépasse. Effectuer le même collage pour tous les cartons, sur les deux faces.

8) Découper le papier en gros autour de chaque sapin. 9) Poser un chablon sur le carton recouvert de papier cadeau, en alignant bien le bas.


|

AU QUOTIDIEN

MIGROS MAGAZINE | No 51, 16 DÉCEMBRE 2013 |

|

À VOTRE SERVICE | 81

Concours Par tirage au sort, en partenariat avec les Ecoles-clubs Migros, «Migros Magazine» offre à ses lectrices et lecteurs 1 bon pour un cours de votre choix à l’Ecole-club Migros d’une valeur de 150 francs. Déroulement du concours Répondez à la question suivante: dans quelle ville enseigne Gaëlle Simonet?

10) Fixer le chablon avec du scotch de carrossier (inutile que ce soit joli, l’essentiel est que cela soit bien fixé!), en prenant garde qu’il soit bien à plat et ne gondole pas. Faire la même chose avec les trois autres chablons.

Photos: Loan Nguyen

11) Découper le chablon, en commençant par la fente à l’intérieur des sapins. Appuyer la lame contre la règle métallique, et la passer 2-3 fois sur chaque ligne, afin que la coupe soit nette. Inciser ensuite les autres lignes du sapin.

12) Couper un morceau de ruban un peu plus long que la longueur du canevas. Couper ensuite un morceau de ruban un peu plus long que la largeur du canevas.

13) Poser le ruban cadeau à l’envers (motif contre la table) et bloquer les extrémités avec un objet.

18) Monter les sapins en enfilant les deux cartons l’un dans l’autre.

Comment participer? Sur internet: tapez www.migrosmagazine.ch/ coupdechance (participation gratuite). Dernier délai: dimanche 22 décembre 2013.

Prochains cours 14) Couper un morceau de scotch double face de la longueur du ruban, et le coller bien précisément sur le ruban. Lisser du doigt, puis couper les extrémités qui dépassent.

19) Poser le canevas doré sur une table, puis disposer les sapins dedans.

17) Si certaines agrafes, mal alignées, dépassent du ruban, coller en travers un autre petit bout de ruban autocollant, de la manière la plus esthétique possible (par exemple, en croisant deux petits morceaux de ruban, de façon à créer un effet «petit nœud»).

Samedi 15 mars 2014: décoration de table d’anniversaire, 14 h à 17 h, Fribourg. Samedi 5 avril 2014: décoration de table de Pâques, 14 h à 17 h, Fribourg.

15) Décoller ensuite le papier de protection du scotch, et appliquer le ruban sur les agrafes du canevas, afin de cacher celles-ci. Lisser du doigt. 16) Couper les extrémités qui dépassent au ras du bord du canevas. Répéter l’opération sur les trois autres côtés du canevas, en faisant se croiser les rubans à chaque coin.

Samedi 1er février 2014: décoration de table de la Saint-Valentin, 14 h à 16 h, Fribourg.

20) Disposer ensuite les différents éléments de décoration, en commençant par les plus gros. Ne pas hésiter à remplir tous les espaces, pour un effet festif et grandiose.

Samedi 21 juin 2014: décoration de table d’anniversaire, 14 h à 17 h, Fribourg. Autres informations sur: www.ecole-club.ch

EN PARTENARIAT AVEC

SUR NOTRE SITE Démonstrations en vidéo Des chablons à télécharger Sur www.migrosmagazine.ch rubrique «A votre service»


AU QUOTIDIEN 82 |

|

VOITURE

| No 51, 16 DÉCEMBRE 2013 |

MIGROS MAGAZINE |

Pleine de surprises

Idéale en ville, l’Opel Ampera électrique se défend aussi en montagne et sur l’autoroute.

t Et dans la vraie vie, elle est commen km cette voiture? ment, le moteur essence permet 500

«LL’’in interface est assez intuitive, mais demande de l’attention..»

Les moteurs

Le moteur élec trique développ e une puissance de 15 0 ch et un coup le de 370 Nm. On pass e du 0 à 100 en moins de dix secondes et on dispose d’ une autonomie varia nt entre 40 et 80 km selon le mode de conduite. A gran de vitesse, il est so utenu par la gé nératrice essence de 86 ch. Cette mêm e génératrice prend le re lais lorsque le m oteur électrique est dé chargé et offre une autonomie réelle d’environ 400 à 450 km.

Photos: Joëlle Neuenschwander, LDD.

d’autonomie avec 35 l d’essence. Neuchâtel, Chaumont, La Chaux-de-Fonds, Hauteréalité? Nendaz, Lausanne, Genève, Et en de Cortaillod pour me rendre à ant Part j’ai énormément roulé Genève avec ma copine Karen, il me resavec cette nouvelle Opel re 170 km d’autonomie, d’après Ampera qui, à la base, n’est tait enco r les chiffres indiqués sur mon ordinateu pas faite pour ça. Je m’exje 114, que nt faisa n’en t traje Le . de bord plique! L’Ampera est, n’étais pas inquiète. Erreur! A deux micomme son nom l’indique, nutes de notre destination, les 68 km une voiture électrique dont d’autonomie affichés ont subitement l’autonomie n’excède pas les disparu, annonçant que le niveau de car80 km, si l’on prend soin de burant était très bas. Je pensais être sur rouler très calmement. la réserve et disposer d’encore 50 km, Comme, en moyenne, un re a mais, arrivées dans le parking, la voitu habitant suisse parcourt me oter, clign à et er commencé à sonn 37 km par jour, c’est amLes sommant de faire le plein au plus vite. se On . sant suffi plement voiaux s rvée rése prise avec es plac trois rend au travail, on va faire tures électriques étant occupées, nous les courses, on rentre et on avons remis le problème à plus tard. recharge sa voiture sur le secteur Revenant au véhicule quelque temps traditionnel pendant la nuit… si on sur après, nous nous sommes déplacées a la chance d’avoir un accès à l’élecrede s temp Le . prise avec case une tricité. charge nous paraissant bien trop long Neuà e résid je me com , part Pour ma ), (huit heures pour une charge complète châtel et que je travaille à Lausanne stala à re rend nous de é nous avons tent (sans compter mes nombreuses esca tion-service la plus proche, heureuseme ne erie batt la s), pades hebdomadaire ment située à 800 m de distance. Tout suffit pas. s’est bien terminé, mais nous avons ce Et c’est bien pour ça qu’Opel a équipé quand même eu bien peur. nouveau modèle d’une génératrice esMis à part cette mésaventure, j’ai beau voisence qui prolonge l’autonomie de la era. Amp l l’Ope avec r roule écié coup appr ture. L’électrique, c’est idéal en ville, mais Dynamique, fluide et puissante, elle est arge déch se erie batt la sur autoroute e, et aussi à l’aise en ville que sur autorout le trop vite. Pour ce faire, une touche sur fait n’a elle ne», grâce au mode «Montag tableau de bord permet de passer en s qu’une bouchée des pentes sinueuse resses mode essence et préserver Rölli Leïla d’Aproz. sources électriques. Théorique-


|

AU QUOTIDIEN

MIGROS MAGAZINE | No 51, 16 DÉCEMBRE 2013 |

La console cen

|

VOITURE | 83

trale

Très, trop compl iquée, la consol e est recouverte de to uches, une tren taine, et de deux mol ettes, à quoi se rajoutent des co mmandes au vo lant et un écran tact ile couleur de 7 pouces. Difficile de s’y re pérer du premie r coup. Arrivé dans les menus, l’interfa ce est assez intuiti ve, les schémas (recharges, audi o, navigation ou encore ventilatio n) sont simples à comprendre, m ais demandent de l’attention.

Le coffre

itié mangé par Bien qu’il soit à mo ment de prise ge ran le système de tout caché par et la génératrice (le le coffre reste un faux plancher), l de volume et généreux avec 310 ent plane. em une base de charg lume lorsque vo de l Il passe à 1005 ges arrière deux dossiers des siè sont rabattus.

L’habitacle

cle ortable, l’habita Spacieux et conf s il ai m , ile ob m n salo est un véritable e, èr places à l’arri n’offre que deux rte-gobelets. po un séparées par noloblindée de tech L’Ampera étant atilim éc pr de ibilité gie, on a la poss à uffer l’intérieur ser ou de précha clé. la r à un bouton su distance grâce de id fro ce diction par Une vraie béné canard!

Le look

et très est imposante L’Opel Ampera vitre sa ec av , re arriè expressive. Son le un el en deux, rapp de coffre coupée ses ec av , ius. L’avant peu celui de la Pr le nf re s se erang et phares en boom ble em ss re et te futuris ments, est très vé. er oon de panda én un peu à un cart

su ne oy en

èle

200

180

140

120

100

80

60

160

m

od m 20 27

Dimensions: Lxlxh = 449,8 cm x 178,7 cm x 143,9 cm Consommation lorsque le moteur électrique est chargé: mixte: 1,2 l/100 km Emission de CO2: 27 g/km Etiquette Energie: A Prix: à partir de Fr. 46 900.-

0

Moteur / transmission: moteur électrique avec génératrice thermique essence (86 ch) 4 cylindres, 1398 cm3, 150 ch Boîte automatique. Performance: 0-100 km/h = >10 s Vitesse de pointe: 160 km/h Poids à vide: 1732 kg

te st é

Opel Ampera

i ss e

ÉMISSION DE CO2 EN G/KM

40

FICHE TECHNIQUE


|

AU QUOTIDIEN

MIGROS MAGAZINE | No 51, 16 DÉCEMBRE 2013 |

|

FINANCES | 85

LES CONSEILS DE LA BANQUE MIGROS

Le troisième pilier est-il équitable? A qui profitent les déductions fiscales du troisième pilier? Aux riches avant tout? Comme employé disposant d’un salaire modeste, puis-je quand même en profiter?

14%

baisses d’impôts en %

12% 10% 8% 6% 4% 2% 0%

30 –4 0 40 –5 0 50 –6 0 60 –7 0 70 –8 0 80 -9 90 0 -10 10 0 011 110 0 –1 2 12 0 0– 13 13 0 0– 14 14 0 0– 15 15 0 0– 16 16 0 0– 17 17 0 0– 18 18 0 0– 1 19 90 0– 20 0

Administration fédérale des contributions (AFC)

Daniel Lang est responsable de la gestion des produits à la Banque Migros.

S’occuper des questions financières n’a de sens que pour les personnes aisées. C’est une affirmation que j’entends fréquemment. Elle est pourtant erronée pour plusieurs raisons. Par exemple à propos des déductions fiscales du pilier 3a. Chacun peut en profiter! Y compris les ménages avec de bas revenus. Prenons comme exemple deux familles, domiciliées à Berne et comportant chacune deux enfants. La famille A gagne 70 000 fr. par an et paie en conséquence 2965 fr. d’impôts. Pour peu qu’elle verse 6000 fr. dans son troisième pilier, la charge fiscale est ramenée à 1957 fr., soit une réduction non négligeable de 34%. Prenons maintenant la famille B, avec un revenu de 100 000 fr. et un versement identique au pilier 3a. En l’occurrence, sa charge fiscale baisse encore de 14%, de 7770 fr. à 6721 fr. On le voit: en pourcentage, la famille la moins favorisée bénéficie d’une réduction sensiblement plus forte. Il est vrai que les ménages disposant d’un minimum de ressources ne peuvent souvent épargner que de petites sommes pour les placer dans le troisième pilier. Sous cet angle, les riches s’en sortent mieux.Selon une évaluation de l’administration fiscale, les ménages disposant de 70 000 fr.de revenus versent en moyenne

Ceux qui profitent des déductions fiscales

classes de revenus (en milliers de francs)

Le graphique indique comment les différentes classes de revenus profitent des baisses d’impôts consenties au titre du pilier 3a.

2100 fr. dans le pilier 3a. Et ceux qui disposent de 100 000 fr. de revenus 3500 fr.

Pour les très riches, le pilier 3a n’a pas la même signification En résumé: celui qui gagne moins peut obtenir plus de réductions d’impôts en pourcent. En moyenne, il dispose pourtant de moins de ressources pour investir dans la prévoyance. Ces deux paramètres s’équilibrent grosso modo pour les revenus compris entre 60 000 et 140 000 fr., comme le montre le graphique. Dans cette perspective, grâce au pilier 3a, l’avantage fiscal est élevé et il est à peu près équivalent pour les uns et pour les autres.Au-dessous de 60 000 fr.,il baisse toutefois. On constate le même phéno-

Exemple de lecture Grâce à leurs versements dans le pilier 3a, les ménages avec des revenus imposables entre 60 000 et 70 000 francs voient leurs impôts diminuer de 10,9% en moyenne.

mène à l’autre bout de l’échelle pour les gros revenus. C’est ici la limite supérieure des versements au troisième pilier qui s’impose. Pour les employés disposant d’une caisse de pension, ce plafond est actuellement fixé à 6739 fr. par an. Je souhaite que ces constats vous incitent à tirer parti des avantages du pilier 3a même si vous disposez de revenus plutôt bas. De surcroît, sur les comptes prévoyance-épargne 3 de la Banque Migros, vous recevez un intérêt de 1,6%. Afin que vous puissiez profiter de ces intérêts, vous devriez toutefois commencer à épargner dès que possible. Mais, même si vous ne versez que 1000 fr. par an pour votre troisième pilier, le jeu en vaut la chandelle!

Quelle

taille

Kom 746/13

Publicité

fait votre

empreinte écologique?

Découvrez-le sur wwf.ch/footprint


Jeux 86 |

| No 51, 16 décembre 2013 |

MOTS FLÉCHÉS: VALEUR TOTALE DES GAINS 750 FRANCS

Migros Magazine |

EN PLUS: à gagner, 5 bons d’achat Migros d’une valeur de 50 francs chacun pour la case bleue!

A gagner, 5 bons d’achat Migros d’une valeur de 100 francs chacun!

Téléphone Composez le 0901 591 905 (Fr. 1.–/appel depuis le réseau fixe). SMS Envoyez MMF5 suivi de la solution, vos nom et adresse au 920 (Fr. 1.–/SMS). Chances égales et sans frais supplémentaires par wap http://m.vpch.ch/MMF12415 (gratuit depuis le réseau portable) Délai de participation: dimanche 22.12.2013, à minuit

monteescalier

ble Livra ite! u s e d

www.rigert.ch · 021 793 18 56 Nouveau en Suisse romande

Solution n° 50: RETRAITE

Comment participer

Téléphone Composez le 0901 591 901 (Fr. 1.–/appel depuis le réseau fixe). SMS Envoyez MMF1 suivi de la solution, vos nom et adresse au 920 (Fr. 1.–/SMS). Exemple: MMF1 CHAT Pierre Lexemple Rue Lexemple 22 8000 Modèleville Carte postale (courrier A) Migros Magazine, mots fléchés, case postale, 8074 Zurich Internet www.migrosmagazine.ch/motsfleches Délai de participation: dimanche 22.12.2013, à minuit Aucune correspondance ne sera échangée au sujet du concours. La voie du droit est exclue. Pas de versement en espèces. Concourir au moyen d’un logiciel de participation automatisé est exclu. Les collaborateurs/ trices des médias Migros ne peuvent participer. Les gagnants/es seront informés/ées par écrit et leur nom et lieu de résidence seront publiés.

Monte-escaliers

CH-9620 Lichtensteig Tél. 071 987 66 80

www.hoegglift.ch

Gagnants n° 49: Felicetta Cuendet, Lausanne; Monique Page-Ziorjen, Yverdon-les-Bains VD; Madeleine Soldini-Amos, Lausanne; Jean-Paul Ribagnac, Morges VD; Roselyne Grandjean, Orbe VD Gagnants «en plus» n° 49: Edwige Chaubert, Sugnens VD; Sonia Peret, Yverdon-les-Bains VD; Dino Di Matteo, La Neuveville BE; Marie-Claire Chavannes, Echallens VD; Claire Grégoire, Genève


Jeux

Migros Magazine | No 51, 16 décembre 2013 |

|

| 87

QUIZ: VALEUR TOTALE DES GAINS 300 FRANCS

A gagner, 3 bons d’achat Migros d’une valeur de 100 francs chacun! Répondez aux questions du quiz. En reportant les lettres correspondant aux bonnes réponses dans la grille de solution, vous trouverez le mot code. 1. La parole est d’argent et le ... est d’or. E

sourire

M silence

T

rêve

E

1997

2. En quelle année a eu lieu la chute du mur de Berlin? O 1989

I

1991

3. Comment s’appelle le dernier film de Bettina Oberli? S Lovely Bones

U Lovely Louise

N Lovely Rita

4. Quel est le taux de recyclage des canettes en aluminium en Suisse? K env. 20 %

L

env. 60 %

T

env. 90 %

5. Quelle ville accueille chaque année la foire du Valais? I

Sion

R Sierre

A Martigny

6. Le «Nose art» est constitué des peintures de guerre sur les ... militaires. R avions

A voitures

K trains

7. Stromae a reçu le Prix Rolf Marbot de la chanson de l’année pour ...? E

Magnifique

D Formidable

U Musique

8. Près de quelle ville se trouve le célèbre Parc du Futuroscope? T

Nice

E

Poitiers

L

Bayonne

2

3

4

5

6

7

Délai de participation: dimanche 22.12.2013, à minuit Aucune correspondance ne sera échangée au sujet du concours. La voie du droit est exclue. Pas de versement en espèces. Concourir au moyen d’un logiciel de participation automatisé est exclu. Les collaborateurs/ trices des médias Migros ne peuvent participer. Les gagnants/es seront informés/ées par écrit et leur nom et lieu de résidence seront publiés. Solution n° 50: TABOURET Gagnants n° 49: Nelly Sottas, La Chaux-de-Fonds NE; Christine Lardon, Pleigne JU; Cecile Pequignot, Genève

Solution: 1

Comment participer

Téléphone Composez le 0901 591 902 (Fr. 1.–/appel depuis le réseau fixe). SMS Envoyez MMF2 suivi de la solution, vos nom et adresse au 920 (Fr. 1.–/SMS). Exemple: MMF2 CHAT Pierre Lexemple Rue Lexemple 22 8000 Modèleville Carte postale (courrier A) Migros Magazine, quiz, case postale, 8074 Zurich Internet www.migrosmagazine.ch/motsfleches

8

PAROLI: VALEUR TOTALE DES GAINS 300 FRANCS

A gagner, 3 bons d’achat Migros d’une valeur de 100 francs chacun! Remplissez la grille avec les dix mots. La solution se lit dans les cases orange, de bas en haut: elle ne donne pas forcément un mot.

R

AD I P I DES C AMOR R A S CRO I S I ER CRO I SURE DARSANAS PERSANES P E T ROL E S RAMA S T I C S CR I N I UM T R I T I UMS

Comment participer

Téléphone Composez le 0901 591 903 (Fr. 1.–/appel depuis le réseau fixe). SMS Envoyez MMF3 suivi de la solution, vos nom et adresse au 920 (Fr. 1.–/SMS). Exemple: MMF3 AHESR Pierre Lexemple Rue Lexemple 22 8000 Modèleville Carte postale (courrier A) Migros Magazine, paroli, case postale, 8074 Zurich Internet www.migrosmagazine.ch/ motsfleches Délai de participation: dimanche 22.12.2013, à minuit

Solution n° 50: ELIEI Gagnants n° 49: Hubert Vonlanthen, Magnedens FR; Gisèle Ducrest, Genève; Daniel Saugy, Rougemont VD

Aucune correspondance ne sera échangée au sujet du concours. La voie du droit est exclue. Pas de versement en espèces. Concourir au moyen d’un logiciel de participation automatisé est exclu. Les collaborateurs/trices des médias Migros ne peuvent participer. Les gagnants/es seront informés/ées par écrit et leur nom et lieu de résidence seront publiés.


Jeux 88 |

| No 51, 16 décembre 2013 |

Migros Magazine |

BIMARU

PONTS

Le chiffre à côté de chaque colonne et de chaque ligne indique le nombre de cases occupées par les navires. Ils ne peuvent pas se toucher et doivent être complètement entourés par l’eau, sauf s’ils touchent le bord.

Chaque cercle représente une île. Le chiffre à l’intérieur du cercle indique le nombre de lignes (ponts) qui passent sur cette île. Les ponts qui relient les îles voisines ne sont que des traits horizontaux ou verticaux. Les îles peuvent être reliées avec des lignes simples ou doubles. Au final, toutes les îles sont reliées les unes aux autres. 3 4 2 2 3 Des intersections, des ponts dia1 2 gonaux et des liaisons avec plus de 2 lignes ne sont pas autorisés.

4 0 3

3

3 2 2

Solution n° 50:

1

2 3

1 2 2 2

3

1

0

7

1

0

3

2

3

1

1 4 2

8 2 2

2 4

7

1

3

4

3

3

1 2

5 4

Solution n° 50: 2

2

2

3

3

4

2

1 3

1

4 3

3 3 3

2 2 3 2

3

2 4 2 3

2

3

2

2

3 1

5

2

4

4

6

1 2 2 3 2

3 2 3 3 3

LE COIN DES ENFANTS

SUDOKU D‘HChaIqueVchifEfreR a sa s.

Place les chiffres de 1 à 4 dans les case ticale et horizontale) et place une fois dans chaque ligne (ver dans chaque carré.

4

1

4

3

1

4

2

1

2 3

2 4

3 1

2 4 1 3

1 3 4

e) Etats-Unis

2

5) Ded Moros (le Père Hiver)

4

d) Italie

1

4) Joulupukki

2

3

c) Finlande

4

1

3) Sinterklaas

3

4

b) Russie

1

2

2) Santa Claus

1

3

a) Pays-Bas

3

4

2

1

1) Babbo Natale

4

2

Les us et coutumes varient selon les pays. Qui apporte les cadeaux de Noël? Relie les noms au pays correspondant.

3

3

LE PÈRE NOËL EN FINLANDAIS

1

4

Énigmes

2

Solutions:

Solution: 1d, 2e, 3a, 4c, 5b

millions de «Sur la lune, il y aurait la place pour plusieurs il y aurait une personnes», explique l’enseignant. «Ouf! Sinon lame Julie. de ces bousculades quand la lune décroît!», s’exc

Découvre le monde fantastique des Lillibiggs Voici ce qui t’attend en ligne: • des jeux amusants • des idées de bricolage fantastiques & des coloriages • des idées passionnantes! www.lilibiggs.ch Rends-nous visite sur:


|

jeux | 89

Migros Magazine | No 51, 16 décembre 2013 |

SUDOKU: VALEUR TOTALE DES GAINS 500 FRANCS

A gagner, 5 bons d’achat Migros d’une valeur de 100 francs chacun! 3 4

9

1 5 7

6

8

3 2

2

9 5 3 4 6

4

2 4 1

1

9

5 7

5

Remplissez les cases blanches avec les chiffres 1 à 9. Chaque chiffre ne peut apparaître qu’une seule fois dans chaque rangée, chaque colonne et chacun des neuf blocs 3×3. La solution s’affiche dans les cases orange, de gauche à droite.

Comment participer

2 1

Téléphone Composez le 0901 591 904 (Fr. 1.–/appel depuis le réseau fixe). SMS Envoyez MMF4 suivi de la solution, vos nom et adresse au 920 (Fr. 1.–/ SMS). Exemple: MMF4 234 Pierre Lexemple Rue Lexemple 22 8000 Modèleville Carte postale (courrier A) Migros Magazine, sudoku, case postale, 8074 Zurich Internet www.migrosmagazine.ch/motsfleches Délai de participation: dimanche 22.12.2013, à minuit Aucune correspondance ne sera échangée au sujet du concours. La voie du droit est exclue. Pas de versement en espèces. Concourir au moyen d’un logiciel de participation automatisé est exclu. Les collaborateurs/trices des médias Migros ne peuvent participer. Les gagnants/es seront informés/ées par écrit et leur nom et lieu de résidence seront publiés.

Solution n° 50: 689 2 5 3 7 1 6 9 8 4

6 8 4 2 3 9 7 5 1

7 1 9 8 4 5 6 3 2

8 7 5 3 6 1 2 4 9

9 6 2 4 8 7 3 1 5

3 4 1 5 9 2 8 6 7

1 3 6 9 7 4 5 2 8

4 2 7 6 5 8 1 9 3

5 9 8 1 2 3 4 7 6

Gagnants n° 49: Beat Kaufmann, Grenchen SO; Hermine Meyer, Unterkulm AG; Franz Meyer-Deiss, Aarau Rohr AG; Danielle Mounir, Mollens VS; Rémy Jolidon, Courtemaîche JU

Publicité 16.12.13 ergoasw.ch

LAST MINUTE MILLE & UNE MERVEILLEUSES NUITS Dubai, Mascate, Abou dabi : le dépaysement pur en seulement 6 heures de vol !

Costa NeoRiviera (4*)

Dubaï D ubaï (2-3 3 jjours) ours)

Abou Dabi (2 jours)

ENTER CRUISEC

Mascate (2 jours)

DAYS

No. 6: 8 jours avec le Costa NeoRiviera 12.01.14

19.01.14 26.01.14 02.02.14

1199.–z dès CHF S fite R U O J t n 8 a et pro s ct mainten e Réservez ngents de vols dir nti de nos co e. èv de Gen au départ

Prix (CHF) par pers. en occup. double, vols directs et pension compl. incl.

Intérieure classic Intérieure premium Extérieure classic Extérieure premium Balcon classic Mini Suite avec balcon Suite avec balcon Forfait boisson «Ultra»

iMpressuM

1399.– 1449.– 1499.– 1549.– 1599.– 1699.– 2599.– 164.–

1199.– 1249.– 1299.– 1349.– 1449.– 1549.– 2449.– 164.–

1299.– 1319.– 1349.– 1399.– 1499.– 1599.– 2499.– 164.–

Rue de l’Hôpital 4 · 2000 Neuchâtel · 032 755 99 99 · www.CruiseCenter.ch

Rédaction: redaction@migrosmagazine.ch Téléphone: 058 577 12 12 Fax: 058 577 12 09

Andreas dürrenberger, béatrice eigenmann, christoph Petermann, Anna meister, michael West

Rédacteur en chef: Steve Gaspoz

Département Shopping & Food: eveline Zollinger (responsable), Heidi bacchilega, emilia Gamito, dora Horvath, Stefan Kummer, Sonja Leissing, Fatima Nezirevic, Nicole Ochsenbein, claudia Schmidt, Jacqueline Vinzelberg, Anette Wolffram

MIGROS Magazine Construire case postale 1766, 8031 Zurich Hebdomadaire du capital à but social www.migrosmagazine.ch

Rédacteur en chef adjoint: Alain Kouo

Tirage contrôlé: 505 288 exemplaires (remP 2013) Lecteurs: 704 000 (remP, mAcH basic 2013-2)

Département Magazine: Tania Araman, Patricia brambilla, Pierre Léderrey, Viviane menétrey, Laurent Nicolet, Alain Portner, Alexandre Willemin

Direction des publications: monica Glisenti

Département Actualités Migros: daniel Sidler (responsable), Pierre Wuthrich (coordinateur pour la Suisse romande), Jean-Sébastien clément,

Directeur de Médias Migros: Lorenz bruegger

Prestations incluses : vols en classe économique, transferts entre le port et l’aéroport, croisière dans la catégorie de cabine choisie, pension complète à bord, libre utilisation des infrastructures (salle de sport, piscine et jacuzzis), spectacles et divertissements, taxes portuaires, assistance de personnel parlant français. ç Prestations non-incluses non-inclu : boissons et dépenses personnelles, excursions facultatives guidées, pourboires au personnel de bord (Euro 7.– par jour par adulte), assurance frais d’annulation /assistance (de CHF 45.– à 110.–), frais de dossier (CHF 29.–). Offre spéciale valable pour un contingent limité de cabines : les meilleures conditions si vous réservez sans tarder. Réserver chez nous, c’est profiter doublement : réductions CruiseClub à nos fidèles clients.

Mise en pages: bruno boll (responsable), Werner Gämperli, Nicole Gut, Gabriela masciadri, Tatiana Vergara Photolithographie: rené Feller, reto mainetti

Prépresse: Peter bleichenbacher, marcel Gerber, Felicitas Hering Service photo: Olivier Paky (responsable), Lea Truffer (resp. pour la Suisse romande), Susanne Oberli Correction: Paul-André Loye Médias électroniques: Sarah ettlinger (resp.), Laurence caille, Véronique Kipfer, manuela Vonwiller Secrétariat: Stefanie Zweifel (responsable), Imelda catovic Simone, Verena Hochstrasser, Nicolette Trindler

Communication & coordination des médias: eveline Zollinger (responsable), rea Tschumi Département des éditions: rolf Hauser (chef du département) Alexa Julier, margrit von Holzen edition@migrosmagazine.ch Téléphone: 058 577 13 70 Fax: 058 577 13 71 Thomas brügger, (responsable annonces), carina Schmidt (responsable marketing), marianne Hermann, Patrick rohner (responsable media Services), Nicole Thalmann (responsable service interne). Annonces: annonces@migrosmagazine.ch

«The Licence to Cruise»

Téléphone: 058 577 13 73 Fax: 058 577 13 72 Abonnements: abo@migrosmagazine.ch Sonja Frick (responsable), Téléphone: 058 577 13 13 Fax: 058 577 13 01 Editeur: Fédération des coopératives migros

Imprimerie: cI Lausanne, 1030 bussigny


Loèche-les-Bains

Julius Maggi en était un.

Offres Hiver printemps Offres Top été / /automne 2010 le 4 2010 janvier 30 avril 09 06.01.2014 au 25.05.2014 dudès 04dès juillet au09 21au novembre 2010

Hôtel Alpenblick

à côté du Burgerbad www.alpenblick-leukerbad.ch alpenblicklbad@bluewin.ch tél. 027/4727070, fax. 027/4727075 3954 Loèche-les-Bains 3 nuitées avec demi-pension

CHF

3 nuitées entréesavec au demi-pension Burgerbad, sauna et bain 3deentrées au Burgerbad, sauna et bain vapeur, vapeur accès libre au téléférique de le la Gemmi, 1 billet aller/retour pour téléférique Leukerbad plus Card de la Gemmi

CHF

3490

49 90

Fr.396.– 375.–par parpersonne personne Fr.

nuitéesavec avec demi-pension 55 nuitées demi-pension entréesauauBurgerbad, Burgerbad, sauna et vapeur, bain 55 entrées sauna et bain de vapeur accès libre au téléférique de la Gemmi, 1 billet aller/retour Leukerbad plus Card pour le téléférique de la Gemmi

CHF

Fr. Fr.660.– 625.–par parpersonne personne

CHF

19 90

199

7 nuitées demi-pension nuitéesavec avec demi-pension 7 entrées sauna et bain entréesauauBurgerbad, Burgerbad, sauna et vapeur, bain accès libre au téléférique de la Gemmi, de vapeur Leukerbad plus Card pour le téléférique 1 billet aller/retour

de 896.– la Gemmi Fr. par personne

Fr. 845.– par personne

S: S MIGRO ’UNIVER L E D S E ËL CULT X DE NO CADEAU

ars.ch

t www.m-s

Supplément pour la chambre individuelle Fr. 10.– par jour sur tous les arrangements. Vos dons par SMS au 339 tapez OSAR et un montant entre 1 et 99.

La plus grande piscine thermale alpine de l’Europe (Burgerbad) est à votre disposition le jour d’arrivée dès 12h 00 12h00 (sauf le jour du départ).

s -vount! z e e nn Abo tuitem gra

Le magazine

du bien-être et du développement durable

06/2013

Des touristes volontaires qui préfèrent récolter des olives que de buller Des petites graines qui ont un pouvoir nutritif insoupçonné Des conseils avisés qui devraient vous inciter à jogger en hiver

De bien belles perspectives Prévisions : il est bon de savoir où l‚on va

Reflet des nouvelles tendances, Vivai, le magazine du bien-être et du développement durable édité par Migros, est une véritable source d’inspiration. Que va-t-il arriver? Des experts nous livrent leur vision de l’avenir. Quelles graines, quelles céréales pourraient remplacer le blé? Alternatives santé. Que faire pour stimuler son cerveau? Trucs et astuces.

Abonnez-vous dès aujourd’hui gratuitement sur: www.migros.ch/vivai, par mail à: abonnements.vivai@mediasmigros.ch ou en appelant le 0800 180 180.


|

MIGROS MAGAZINE | No 51, 16 DÉCEMBRE 2013 |

OFFRE AUX LECTEURS CHÈQUES HÔTELIERS «FREEDREAMS» | 91

Une offre idéale pour se reposer du quotidien et découvrir de nouvelles régions.

3000 hôtels à petits prix

Les lecteurs de «Migros Magazine» peuvent dès maintenant s’offrir des vacances à un prix malin. Que ce soit dans un établissement bien-être, de montagne ou en ville – avec «Freedreams», économisez jusqu’à 50% sur l’hébergement.

Photos: haveseen - Fotolia / DR

S

’accorder quelques jours de détente et se faire dorloter dans un hôtel à un prix qui laisse rêveur? Avec «Freedreams», c’est une réalité. Pour moins de 10 francs par nuitée, vous pouvez séjourner dans des établissements de qualité, et ce, dans toute l’Europe. Comment est-ce possible? Il y a des coûts de personnel et d’infrastructure même lorsque les chambres sont vides. Il est donc plus rentable d’occuper les chambres, même à des prix cassés. Ce prix avantageux n’enlève rien à la qualité de l’accueil. Les conditions de participation sont simples: vous

commandez deux chèques hôteliers «Freedreams» (valables au min. un an). Chaque chèque donne droit à trois nuitées pour deux personnes dans l’un des trois mille hôtels partenaires de Suisse et d’Europe. Jusqu’à fin décembre 2013, les deux chèques hôteliers ne coûtent que 110 francs au lieu de 170 francs. Vous vous engagez en contrepartie à déjeuner et à souper dans l’établissement choisi. De plus, vous savez toujours avant la réservation ce qui vous attend sur le plan financier: vous pouvez estimer vos dépenses grâce à l’indication des prix pour le petit-déjeuner et le repas du soir.

Commander et profiter «Migros Magazine» et «Freedreams» vous proposent deux chèques hôteliers pour seulement Fr. 110.- au lieu de Fr. 170.-. Les trois cents premières commandes seront expédiées sans frais supplémentaires dans un élégant coffret cadeau.  A mettre sous le sapin: sur demande, les chèques hôteliers sont emballés dans un élégant coffret cadeau. Livraison garantie pour Noël et gratuite pour toute commande jusqu’au lundi 23.12.2013 à 12 h.  Validité: les chèques hôteliers sont valables jusqu’au 31.3.2015  Commandes par poste: à l’adresse DuetHotel AG, Haldenstrasse 1, 6342 Baar  Commandes par téléphone: au 0848 88 11 99 (jours ouvrables, 8 h– 18 h)  Commandes par internet: sur www.freedreams.ch/mmprivilege  Délai d’envoi: 31.12.2013. Avec votre commande, vous recevrez gratuitement l’actuel guide hôtelier.


DES POINTS. DES ÉCONOMIES. DU PLAISIR.

SWISS MUSIC AWARDS

20%

DE RABAIS

La 7e édition des Swiss Music Awards se déroulera pour la première fois devant un vaste public. Réservez dès maintenant votre billet et assistez à la remise du prix musical le plus exceptionnel de Suisse ainsi qu’à la soirée qui suivra. Applaudissez des musiciens grandioses de renommée nationale et internationale et

soyez de la partie lorsque les plus grands succès seront récompensés et que les jeunes talents montreront de quoi ils sont capables. Il ne tient qu’à vous d’acclamer vos stars préférées depuis le premier rang du Hallenstadion de Zurich ou d’apprécier plutôt les moments forts confortablement assis et entouré du public.

Date: 7 mars 2014, Zurich Prix: les billets avec ou sans aftershow party coûtent de Fr. 32.– à Fr. 72.– au lieu de Fr. 40.– à Fr. 90.–, selon la catégorie et la place. Informations et réservation: www.cumulus-ticketshop.ch


PROFITEZ-EN MAINTENANT: www.cumulus-ticketshop.ch

en collaboration avec:

GENÈVE – SERVETTE HOCKEY CLUB

25%

DE RABAIS

Equipe phare du Championnat de Suisse de Ligue Nationale A en hockey sur glace, le Genève-Servette Hockey Club propose plus qu’un match lorsque la patinoire des Vernets vibre à ses exploits. Dès l’ouverture des portes, vous êtes

plongés dans une autre atmosphère avec le thème du match. Ce dernier est illustré par des animations dans les différents endroits de la patinoire. Le calendrier est disponible sur www.gshc.ch.

Dates: du 23 décembre 2013 au 1er mars 2014, Genève Prix: de Fr. 15.– à Fr. 33.75 au lieu de Fr. 20.– à Fr. 45.– Informations et réservation: www.cumulus-ticketshop.ch

RÉSERVEZ VOTRE BILLET MAINTENANT! Profitez: billets disponibles sur www.cumulus-ticketshop.ch (jusqu’à épuisement du stock). Indiquez simplement votre numéro Cumulus lors de la réservation.

Remarque: chargez directement vos billets sur votre carte Cumulus. Vous économisez ainsi les frais d’envoi et profitez des prix les plus bas. Seul un nombre limité de

billets est disponible par carte Cumulus. Les commandes multiples seront annulées d’office. Autres manifestations à prix réduit sous: www.cumulus-ticketshop.ch

POUR TOUTE QUESTION SUR CUMULUS: INFOLINE CUMULUS 0848 85 0848


LE MONDE DE... 94 |

|

YOURI GONARD

| No 51, 16 DÉCEMBRE 2013 |

MIGROS MAGAZINE |

La tête dans les copeaux

Ebéniste au talent artistique évident, Youri Gonard donne à Blonay une nouvelle vie aux meubles fatigués. En les customisant avec élégance.

8h Allumer le feu «Mon premier geste en arrivant à l’atelier est d’allumer le feu dans le fourneau. En plus, on y réchauffe le café, la soupe, les pâtes. Et on y brûle nos propres déchets de bois.»

Apprivoiser le bois «J’achète le bois brut, que je déligne et laisse ensuite reposer plusieurs semaines pour qu’il se stabilise. Il faut bien regarder s’il y a des défauts embêtants, fentes ou nœuds mal placés, sachant que l’on perdra 50% de la planche puisque l’on ne peut utiliser ni l’aubier ni le cœur qui travaille trop.»

CARTE D’IDENTITÉ Naissance: le 31 mai 1974 à Morges Etat civil: marié, deux enfants Profession: ébéniste Signe particulier: a des copeaux dans toutes ses poches Il aime: la simplicité, avoir le temps Il n’aime pas: le stress, le mode de vie contemporain Un rêve: «J’aimerais peindre en grand, me perdre dans des toiles de 3 m sur 5. Et peut-être une fois exposer aux côtés des œuvres de mon arrière-grand-père, le peintre RodolpheThéophile Bosshard.» aussi une façon de mettre en valeur le vieux bois.» Il part donc de meubles abîmés, planches esseulées, carcasses, qu’il transforme et détourne. Parfois, il change même leur fonctionnalité. D’une table foutue aux pieds tordus, il fait surgir un petit bureau élégant. Un établi fatigué se change en bar, un simple tiroir devient petit meuble à téléphone, une vieille porte se transforme en armoire. Un artisan à la conscience écologique, qui préfère créer en recyclant. Une façon intelligente d’agrandir la beauté du monde. Patricia Brambilla Infos sur www.yourigonard.ch

Photos: Laurent de Senarclens

Sûr qu’il a la veine artistique, Youri Gonard. Un ébéniste pas tout à fait comme les autres. Avec une formation musicale, le goût de la peinture, comme son arrière-grand-père Rodolphe-Théophile Bosshard, et surtout l’amour du bois. Tous les bois, platane, noyer américain, châtaignier, séquoia au rouge puissant… Bien sûr, il construit des tables, des bancs, des tabourets, mais ce qu’il préfère, c’est les restaurer à sa façon. Non pas en reconstituant le style d’une époque, mais en le transformant. «Je ne respecte pas la construction d’origine. J’aime mélanger l’ancien et le contemporain. C’est

8h30

18h Impro aux fourneaux «Cela ne me gêne pas de cuisiner. Mais j’improvise toujours, je suis incapable de suivre une recette! Je fais des plats rustiques, gratins de légumes, soupes, gâteaux pour la famille. C’est un moment de détente.»


|

LE MONDE DE...

MIGROS MAGAZINE | No 51, 16 DÉCEMBRE 2013 |

YOURI GONARD | 95

9h-12h

Une matière noble

Le mariage de l’ancien et du moderne

«L’essentiel du travail se passe bien sûr à l’atelier entre l’établi et la circulaire. J’aime travailler le bois, parce que c’est une matière noble, vivante. Il m’arrive de m’extasier en rabotant, quand je découvre une belle veine.»

«Je suis tombé amoureux de cette porte d’armoire en noyer. Que j’ai dû travailler pendant deux jours pour enlever peinture et dégâts des cirons. C’est elle qui m’a donné l’idée de faire l’armoire en MDF (fibres de moyenne densité), laquelle n’est finalement qu’une mise en valeur de la porte.»

Huiles bio «Avec cette vieille ponceuse, j’enduis les meubles terminés à l’huile de lin. Je n’utilise plus les vernis qui bouchent les pores du bois. Je préfère garder le contact avec la matière, que le bois vive.»

14h 20h Coup de pinceau

Jam session «De ma formation musicale, j’ai gardé un saxophone et plusieurs flûtes, traversière et celtique. Là aussi, j’improvise, mais c’est toujours un moment de partage instantané, la musique.»

21h

«Quand tout est calme dans la maison, je peins à l’acrylique sur du bois, des chutes de l’atelier ou des fonds de palettes. La peinture est un voyage intérieur. J’y passe un quart d’heure ou deux heures, ça dépend. J’aime la page blanche, la liberté qu’offre la création.»


TENDRE TENTATION.

9.50

Pralinés Frey Prestige dans une boîte métallique en forme de cœur, UTZ 99 g

9.20 au lieu de 11.50

Tout l’assortiment de truffes Frey, UTZ 20% de réduction, p. ex. truffes assorties, 256 g

11.50

Pralinés Frey du Confiseur, UTZ 255 g

OFFRES VALABLES DU 17.12 AU 26.12.2013, JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

19.80

Pralinés Frey Prestige dans une boîte noire oblongue, UTZ 226 g

Migros magazin 51 2013 f aa  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you