Issuu on Google+

RÉUSSITE 94

Rachel Kolly d’Alba, l’étoile montante de la scène classique mondiale. Edition Aar, JAA 3321 Schönbühl-Shoppyland

www.migrosmagazine.ch, CONSTRUIRE

NO 49, 30 NOVEMBRE 2009

ENTRETIEN 28

Confidences d’un milliardaire déchu

Photos Kai Jünemann / Nicolas Righetti-Rezo

Ruiné, malade et condamné par la justice, Paul-Loup Sulitzer publie deux nouveaux livres cette année.

ACTUALITÉ MIGROS 37

Skiez à prix réduit grâce à la carte Cumulus. EN MAGASIN 40

Fêtez la Saint-Nicolas avec Migros.

Changements d’adresse: à la poste ou au registre des coopérateurs, tél. 058 565 84 01 E-Mail: serviceabo@gmaare.migros.ch


DE LA DOUCEUR POUR PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES

déjà Même ceux qui ont t tout ont régulièremen envie de chocolat. ec les Faites-leur plaisir av es délicates surpris igros. fondantes de votre M

12.7015.90 au lieu de

Boîte cadeau de truffes au marc de champagne Frey 130 g Offre valable jusqu’au 14.12

15.90

au lieu de 19.90

Mélange de fête Frey 1 kg

55.–

Boîte cadeau Sélection En vente uniquement dans certains magasins Migros

78.–

Panier cadeau Sélection, moyen En vente uniquement dans certains magasins Migros

* En vente dans les plus grands magasins Migros.

148.–

Panier cadeau Sélection, grand En vente uniquement dans certains magasins Migros


TOUTES LES AMITIÉS. DU 1.12 AU 7.12.2009 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

6.30 7.90

10.30

Bâtonnets à la liqueur assortis Frey 125 g Offre valable jusqu’au 14.12

Truffes assorties Frey 300 g Offre valable jusqu’au 14.12

7.10

12.60

9.75 12.20

Truffes à la liqueur assorties Frey 150 g Offre valable jusqu’au 14.12

Pralinés Prestige en boîte nostalgique Frey* 165 g Offre valable jusqu’au 14.12

Pralinés les desserts Frey* 255 g Offre valable jusqu’au 14.12

au lieu de

au lieu de 8.90

au lieu de 12.90

au lieu de 15.80

10.3de012.90 au lieu

Pralinés Prestige Fre 250 g Offre valable jusqu’au 14.12

au lieu de

7.10

au lieu de 8.90

20.1de525.20 au lieu

Pralinés Prestige Noir Frey* 500 g Offre valable jusqu’au 14.12

y

Cube de pralinés d’hiver Frey 130 g Offre valable jusqu’au 14.12


4 | Migros Magazine 49, 30 novembre 2009

ÉDITORIAL Steve Gaspoz, rédacteur en chef a.i.

L’école envahie En classe, le prof donnait la leçon. Aujourd’hui, il lui arrive bien

souvent de la recevoir. Les cours de perfectionnement ont-ils été renforcés? Pas vraiment, mais un nouvel acteur a fait son entrée dans les classes: le parent. Il ne se gêne plus de pousser la porte de l’école pour venir chercher les explications qu’il désire. L’enseignant se retrouve donc de plus en plus dans la situation de devoir réaffirmer, parfois avec force, que c’est lui le garant de l’éducation des élèves qui lui sont confiés (lire notre récit en page 12).

M-Infoline: tél. 0848 84 0848* ou +41 44 444 72 85 (depuis l’étranger). m-infoline@migros.ch; www.migros.ch M-CUMULUS: tél. 0848 85 0848* ou +41 44 444 88 44 (depuis l’étranger). m-cumulus@migros.ch; www.m-cumulus.ch Adresse de la rédaction: C. p. 1751, 8031 Zurich, tél. 044 447 37 37, fax 044 447 36 02 redaction@migrosmagazine.ch; www.migrosmagazine.ch

C’est une évidence: les parents ne veulent plus être tenus à l’écart.

Et ils interviennent quand bon leur semble. Une mauvaise évaluation, une remontrance un peu sévère, le choix d’une filière, tout peut devenir prétexte à contester l’autorité et la compétence de l’instituteur. Entre les polémiques sur les suppressions des notes, la réforme des programmes scolaires, les salaires et les semaines de vacances, l’image du corps enseignant s’est passablement étiolée. Alors que dans un même temps, les défis et les exigences du monde professionnel ont fortement augmenté. On comprend facilement les soucis des parents. Comment assurer

Photos Emmanuelle Bayart / Loan Nguyen / Mathieu Rod / Stéphanie Meylan

* tarif local

un avenir prometteur à sa progéniture, faire en sorte que le maximum de portes s’ouvrent devant elle? Prendre les choses en mains! Face à la lourde machine que représente l’instruction publique, pères et mères ne voient d’autre manière pour se faire entendre que de lutter avec les moyens à leur disposition. Le dialogue avec l’enseignant ne débouche sur rien, ils n’hésiteront pas à secouer sa hiérarchie. La hiérarchie fait la sourde oreille, un avocat reprendra le flambeau.

L’autorité du prof est remise en question, c’est tant mieux! Cela

rend obligatoire le dialogue et la négociation entre parents et corps enseignant. Les buts de chacun doivent s’exprimer clairement et se discuter, ce qui ne peut qu’être un pas en avant. D’autant que l’on a longtemps reproché aux mères et pères de se désintéresser de la formation de leurs enfants. La situation s’est aujourd’hui inversée, ils s’en préoccupent trop? Patience, l’équilibre n’est peut-être plus très loin.

steve.gaspoz@migrosmagazine.ch

Grandir 85

A Genève, des jeunes mamans se remettent de leur accouchement grâce à des exercices de yoga. Originalité du concept: les nourrissons participent aux cours. Reportage.


CETTE SEMAINE

|5

Récit 18

Récit 22

A Nyon dans leurs bureaux ou sur le terrain en Afrique, les traders en café de la maison Schluter hument et goûtent chaque lot de fèves avant l’achat. Reportage dans un univers fait de senteurs mais aussi de grands enjeux financiers.

Ancien mannequin vedette chez Dior, Geneviève de Marcy s’insurge contre les dérives de la profession.

RÉCITS Scolarité

A l’école, qui décide? L’enfant, le prof, les parents ou les avocats?

Commerce

Reportage avec des traders en café à Nyon (VD).

Mode

Geneviève de Marcy, l’ambassadrice des mannequins.

VOTRE RÉGION 12

18

22

28

Ski et snowboard

37

Les paupiettes de chou farcies de Jérôme Estèbe, journaliste gastronomique et auteur d’un livre de recettes pour enfants.

40 61

Maman et bébé font du yoga.

Migros Flash

6

Vous et nous

9

Temps présents

10

Minute papillon

25

Offre aux lecteurs

89

Participez et gagnez des DVD d’Harry Potter.

Mots fléchés / Impressum

64

Rachel Kolly d’Alba

Publicité

Le bon goût est toujours de saison. Commandez vite votre abonnement! Tél. 0848 877 848, www.saison.ch

85

93

RÉUSSITE

AUX FOURNEAUX Jérôme Estèbe

81

La chronique de Jean-François Duval

EN MAGASIN

Aux fourneaux 64

Mieux vivre

RUBRIQUES 34

Une Saint-Nicolas réussie Découvrez la gamme de menus Grand-maman d’Anna’s Best

76

L’éleuthéropédie, une formation qui aide à agir plus librement.

Grandir

Stations-service

Des rabais sur les remontées mécaniques grâce à Cumulus.

Cambriolages Comment sécuriser sa maison.

ACTUALITÉ MIGROS Migrol et Shell: le partenariat gagnant.

71

VIE PRATIQUE

ENTRETIEN Paul-Loup Sulitzer

Votre coopérative régionale

94


6 | Migros Magazine 49, 30 novembre 2009

LE COMPLIMENT DE LA SEMAINE

NEWS

Calendrier de l’avent Migros Ou Ouvrir chaque matin une case d’un ca calendrier de l’avent procure toujours au autant de plaisir. Un petit présent, un doux me message permet de bien commencer sa jo journée. Il en va de même avec le calendrier Migros qui propose chaque jour une offre spéciale avec un rabais allant jusqu’à 50%. Le calendrier de l’avent Migros est disponible gratuitement aux caisses des magasins.

Eau minérale M-Budget à nouveau en bouteille de 1,5 l

Dès la mi-décembre, Migros proposera à nouveau l’eau minérale M-Budget en bouteille de 1,5 litre. Le passage à la bouteille de 2 litres lancée au début d’octobre avait provoqué des réactions négatives de la part de nombreux clients. Migros a entendu leurs remarques et décidé de réintroduire le conditionnement initial. Bien évidemment, les prix seront revus à la baisse. Ainsi, la bouteille d’eau minérale M-Budget de 1,5 litre coûtera – comme auparavant – 30 centimes et le six-pack (9 litres), Fr. 1.70.

RAPPEL

Crampons de montagne Salewa

Salewa rappelle trois types de crampons de montagne, dont le modèle Compact Crampon Walk (numéro d’article 4706.590, prix Fr. 199.-) proposé par SportXX et Outdoor by SportXX entre est mars et novembre 2009. Il s’est ba centrale nt le se plie ir avéré qu’il existait un risque que lla barre plie, voire se brise lorsqu’elle est soumise à l’effort. Les personnes ayant acheté ce modèle chez SportXX sont instamment priées de ne plus l’utiliser. Migros invite ses clients à le rapporter dans un magasin SportXX. Cet article leur sera échangé ou intégralement remboursé.

LE CHIFFRE DE LA SEMAINE

18 000 000

Chaque année, Jowa, une entreprise du groupe Migros, produit près de 18 000 000 biscômes et biberlis. Heureusement pour lui, Saint Nicolas ne doit pas tous les apporter avec son âne dans les foyers de Suisse. Les fidèles clients Migros lui viennent généreusement en aide…

«C’est en Suisse que je me sens le mieux. Je connais les mécanismes de ce pays et sais pourquoi le pain de Migros est meilleur que celui de Coop», a expliqué récemment Carlos Leal, acteur helvético-espagnol résidant à Madrid, dans le grand quotidien zurichois «Tages Anzeiger». Ancien rappeur, Carlos Leal a prévu de remonter sur scène l’année prochaine à l’occasion des 20 ans de son groupe, Sens Unik.

LE PRODUIT FRAIS DE LA SEMAINE

Trop chou le chou

Pour beaucoup, le chou frisé est le meilleur des choux. Si toutefois son odeur vous coupe l’appétit, ajoutez un peu de vinaigre dans son eau de cuisson. Il perdra ainsi son fumet caractéristique, tout en conservant ses précieuses richesses que sont le fer, le potassium, l’acide folique et une forte teneur en vitamine C.


MIGROS FLASH

Attention devant!

Série de dédicaces d’Alain Morisod Bonne nouvelle pour tous les fans et tous ceux qui recherchent un cadeau de Noël personnalisé: Alain Morisod dédicacera son autobiographie «La vie c’est comme une boîte de chocolat» (Ed. La Sarine) dans plusieurs magasins Migros. Inscrivez d’ores et déjà les dates suivantes dans votre agenda:

➔ le 8 décembre au MMM Crissier, (de 15 à 17 h), ➔ le 10 décembre au MMM Marin-Centre, (de 15 à 17 h), ➔ le 17 décembre au MMM Aigle Chablais, (de 15 à 17 h), ➔ le 21 décembre au MMM Balexert, (de 15 à 17 h).

Le Grand Prix Migros, la plus importante compétition de ski pour les 8-15 ans d’Europe, débutera le 10 janvier aux Crosets. Inscris-toi au plus vite!

L’

an passé, près de 6500 jeunes ont participé au Grand Prix Migros. Réservée aux jeunes âgés de 8 à 15 ans, la compétition est la plus importante du genre en Europe. Les premières courses qualificatives de la nouvelle édition se dérouleront le 10 janvier aux Crosets, sur le domaine des Portes du Soleil. Les skieurs en herbe peuvent s’inscrire jusqu’au 1er janvier 2010. Nouveauté de cette année: une «minirace» qui invite les plus jeunes (nés en 2003/2004) à s’amuser. Ainsi, même si les performances des enfants seront chronométrées, aucun

|7

classement ne sera publié. L’important étant de participer. «Il nous importe beaucoup, que le plus grand nombre possible de jeunes puissent s’entraîner activement. Car pour que la Suisse reste une nation de sport d’hiver à succès, il faut penser à la relève», a expliqué Urs Lehmann, président de Swiss-Ski. Un vœu entendu par Migros qui continuera de soutenir le Grand Prix Migros pour les trois prochaines années.

L’autobiographie d’Alain Morisod et son nouvel album sont en vente dans les Melectronics et la plupart des magasins Migros.

Inscription: www.gp-migros.ch

Qui sera le prochain vainqueur du Grand Prix Migros?

Un cadeau idéal: l’autobiographie d’Alain Morisod. d’

Photos Bab.ch/Stockfood, Erwin Züger, Glamnet

NEWS

Soldes Sélection L’assortiment alimentaire de la ligne Sélection de Migros, qui comprend un vaste choix de spécialités du monde entier, ne cesse de s’étoffer. Les gourmets peuvent s’en réjouir. Leur plaisir sera sans doute plus grand encore lorsqu’ils apprendront que tous les articles des arts de la table de la gamme seront proposés embre*. à moitié prix du 1er au 14 décembre*. A l’avenir, Migros Sélection se concentrera uniquement sur l’alimentaire. * Offre valable jusqu’à épuisement du stock.


NE VENEZ PAS LES MAINS VIDES! L’avent est le temps is des invitations, parfo nc do t es spontanées. Il e judicieux de faire un petite réserve de rà douceurs à apporte tà ses amis. Maintenan votre Migros.

2.90

Étoile de l’avent 300 g

4.90

Milanais 5 pièces, 250 g

6.60

Mini-biberlis 500 g

4.90

Étoiles à la cannelle 5 pièces, 250 g

2.80

Pains d’épices 4 pièces, 170 g

3.40 Bonhomme en pâte* 180 g

* En vente dans les plus grands magasins Migros.

2.20

Bonhomme en pâte* 100 g


VOUS ET NOUS

Migros Magazine 49, 30 novembre 2009

«La prise de recul et l’humour permettent de rester jeune» «Migros Magazine» n° 46 du 9 novembre. A propos de la chronique «3ème sexe» de Martina Chyba

«L’humour permet de rester jeune»

Ainsi, à en croire le courrier des lecteurs, certaines personnes n’ont pas goûté l’humour décapant de Martina Chyba. Quel dommage! Ignorent-elles, ces personnes, que la prise de recul et l’humour permettent de rester jeune (d’esprit)?

Sylvie Arnaud, Yverdon-les-Bains

«Elle ose appeler un chat un chat»

A la suite de la rubrique sur le 3ème sexe, j’ai lu les réactions des lecteurs dans le numéro suivant. J’aimerais rassurer Martina Chyba, tous les seniors, dont je fais partie, ne sont pas aussi ronchons. J’ai bien aimé son article, elle a parfaitement raison si l’on reste dans les généralités (…). J’aime sa façon de s’exprimer et de voir les choses de la vie, même si son langage est un peu acide, mais elle ose appeler un chat un chat. Et je peux le lui confirmer, ça fonctionne toujours… même sans la petite pilule.

réduite, souhaitons-nous la meilleure santé possible même sans 4×4 ni Viagra!

Josette Schuler, Genève

«Migros Magazine» n° 48 du 23 novembre. A propos de l’article «Il faudrait une préparation à la parentalité»

«Vous me brisez le cœur»

Je suis profondément choqué par les propos d’Edwige Antier. Si elle croit que tous les hommes sont des bons à rien, elle se trompe! (…) D’ailleurs, en faisant cela,

elle écrase les pères qui assument leur rôle. Dans le ressenti de notre société actuelle, les hommes sont tous violents et ne savent pas s’occuper de leurs enfants. Eh bien détrompez-vous, il y en a qui sont tout le contraire et même certains qui souffrent. Je suis un de ceux-là et je n’ai aucun espoir, car au premier regard, je suis un «homme». Je m’occupe de toute l’éducation de ma fille, depuis sa naissance (…). Les livres sur «l’éducation», c’est moi qui les ai lus, ma femme ne s’intéresse pas à ce genre de choses (…). Ma femme dit qu’elle a tous les droits, car elle a «souffert pendant neuf mois». Eh bien elle a raison, à la

Sylvie Arnaud

vue de tous les articles féministes et celui de Mme Antier, l’homme est un bon à rien et aucune femme ne peut faire du mal à un enfant. (…) Je souffre de voir ma fille se faire insulter, dénigrer, dévaloriser, chantage émotionnel, etc. (…) Comment prouver tout cela? Impossible! Je suis un «homme» et qui écoutera une petite fille de seulement quelques années ? (…) Mme Antier, avec vos propos, vous diminuez encore mes chances de voir un jour ma fille mener une «vie normale»! Vous brisez le cœur de mon enfant, car vous brisez le cœur de son papa!

A. J. (nom connu de la rédaction)

Ecrivez-nous! Un article de «Migros Magazine» vous fait réagir? Ecrivez-nous en mentionnant clairement vos nom, prénom, adresse et numéro de téléphone: Migros Magazine, Boîte aux lettres, case postale 1751, 8031 Zurich; redaction@migrosmagazine.ch Publicité

P.C. (nom connu de la rédaction)

«Tous les seniors ne vivent pas au 7e ciel»

(…) Il est vrai que notre génération a bénéficié de tout, y compris du «plus haut niveau de performances médicales jamais atteint dans l’histoire de l’humanité». A quel prix? Combien sont celles et ceux qui, dix ans, quinze ans, voire vingt ans, se sont consacrés sans répit à leur conjoint, grâce auxdits progrès de la médecine? Ceci pour dire que tous les retraités ne vivent pas au 7e ciel comme semble l’insinuer ledit article. L’avenir ne paraît certes pas très rose mais, avant de penser retraite

|9

VOTRE U CADEA

Pour tous les fans de café: la grande action 2 pour 1 de la Saint-Nicolas. Si vous achetez une machine à café à capsules Delizio entre le 5 et le 6 décembre 2009, nous vous offrons en plus le même modèle gratuitement. L’offre est valable pour toutes les machines à café Delizio, à l’exception de l’édition Delizio Wooden Line. L’action est valable dans les magasins melectronics et les plus grands magasins Migros. Jusqu’à épuisement du stock. www.delizio.ch.

Delizio est en vente à votre Migros


10 | Migros Magazine 49, 30 novembre 2009

SUR LE VIF

Copenhague, un coup dans l’eau? La conférence mondiale sur le climat, qui démarre le 7 décembre dans la capitale danoise, était présentée comme l’occasion de décider d’importantes réductions d’émissions de CO 2. Au vu des premières tractations, le pessimisme est de rigueur. L’avis de la conseillère nationale Adèle Thorens (Les Verts). Y a-t-il encore quelque chose à espérer de Copenhague?

On peut craindre effectivement que cette conférence ne débouche sur aucun engagement concret ni chiffré. Mais je me refuse à être totalement nihiliste. Copenhague sera une étape, des thèmes seront discutés qui ne l’étaient pas auparavant. Comme l’aide à apporter aux pays en voie de développement, qui ne sont pas responsables du réchauffement climatique mais en subissent les conséquences. Comment expliquer cette mauvaise volonté des Etats?

Il y a chez les pays développés une tendance à se renvoyer la balle. Surtout que l’on arrive maintenant à la phase du finan-

cement, où il faudra payer pour réparer les dégâts. En période de crise, personne ne se précipite vraiment. L’idée ne s’est pas encore vraiment imposée, mais cela viendra, selon laquelle l’économie et la défense de l’environnement ne sont pas contradictoires. Ah bon…

C’est la thèse du fameux rapport Stern: ne rien faire en matière climatique finirait par coûter plus cher à l’économie qu’agir dès maintenant. Certains pays, dont la Suisse, ont d’ailleurs profité des plans de relance pour investir dans des technologies respectueuses de l’environnement. Propos recueillis par Laurent Nicolet

TRAIT POUR TRAIT

IMPULSIONS

Dessin de Chappatte paru dans «Le Temps» du 26 novembre 2009

Jean Ammann, journaliste et chroniqueur «La Liberté».

La sagesse du marché En ces jours de conférence climatique, je dis: surtout pas de mesures contraignantes! Rien qui ne puisse entraver la liberté de l’homme, c’est là l’honneur d’une société libérale et polluante. Encore une fois, faisons confiance au marché: lui seul saura réguler les débordements hypothétiques qui – paraît-il – menacent l’avenir de l’humanité.

Pas de mesures contraignantes tant que nous n’aurons pas une certitude scientifique sur ces prétendus dangers. Le réchauffement climatique n’est pas une loi de la physique, c’est tout au plus la marotte de quelques écologistes qui voudraient nous faire revenir à l’âge de pierre. Les études nous disent que la concentration de CO2 croît dans l’atmosphère


TEMPS PRÉSENTS

| 11

MES BONS PLANS par Virginie Jobé, journaliste

Photo Stringer Shanghai / Reuters

A faire: Ames slaves. Admirer les icônes russes venues de la Galerie Tretiakov pour ensuite se laisser aller à la mélancolie au son des hymnes orthodoxes et chants populaires. Une jolie proposition de la Fondation Gianadda. «Images saintes» et «Chœur du Patriarcat de Moscou», Martigny, 5 et 6 décembre.

DANS L’OBJECTIF

de manière deux cents fois plus rapide qu’au cours des cent derniers siècles; en cent ans, la température a augmenté de 0,7° C, les océans se sont élevés de 17 centimètres, la calotte glaciaire a perdu 10% de sa surface… Je dis: pas de catastrophisme. Depuis saint Jean, l’apocalypse est un genre littéraire qui est régulièrement démenti. En deux cents ans, la société industrielle a prouvé l’inutilité de toute mesure contraignante. Quelques exemples à l’intention des derniers sceptiques: durant cette période, dans l’est des Etats-Unis, là où règne la liberté de commerce, 150 millions d’hectares ont été déboisés. Au Canada, durant le même laps de temps, l’homme a détruit la moitié de la biomasse forestière. Au cours des trente dernières années, dans le monde, les 80% de la couverture

forestière ont été abattus ou dégradés. En 1961, au plus fort des «trente glorieuses», on tuait 66 000 baleines par saison, car l’industrie des cosmétiques en était friande. L’anchois se fait rare, le thon rouge se tarit, les mers s’épuisent, mais l’Agence France Presse nous apprend que: «Craignant de s’attirer la colère des pêcheurs, plusieurs Etats européens ont bloqué, vendredi 20 novembre, l’adoption de mesures destinées à rendre la pêche plus sélective, dont l’augmentation de la taille des mailles de filets.» Je dis: pas de mesures contraignantes. Depuis deux cents ans, les forces du marché prouvent sans faillir leur immense sagesse et leur art de la gestion durable. > Nos chroniqueurs sont nos hôtes. Leurs opinions ne reflètent par forcément celles de la rédaction.

En l’honneur du Grand Timonier

Ce paysan chinois taille tranquillement ses arbres à proximité d’une statue géante érigée à la gloire de Mao Zedong, fondateur et ancien dirigeant de la Chine communiste. L’œuvre de 32 mètres de haut sera révélée au grand public à l’occasion de l’anniversaire de la naissance du Grand Timonier, le 26 décembre prochain.

A lire: Chroniques d’Italie. A 40 ans, Lisa s’offre un séjour à Cattolica sur la tombe de son premier amour. Voyage aussi intérieur qui parle des névroses quotidiennes et de la bêtise télévisuelle. Des textes courts, parus dans «Le Temps», à lire d’une traite. «Chroniques d’un cœur d’artichaut», ClaudeInga Barbey, Ed. d’Autre Part. A voir: Drôles d’impostures. Quand de nouveaux pauvres rencontrent des indigents jouant aux aristos, on ne sait qui plaindre. Les Cies Fantôme et Heureuse s’emparent de l’œuvre d’Yves Robert avec délectation. C’est bon... de rire de l’infortune. «Pauvres riches», Petithéâtre, Sion: 2 au 4 décembre; Théâtre du Pommier, Neuchâtel: 11 et 12. A écouter: Eléphants. Big buzz que ce «supergroupe» à la bio envahissante: le leader des Queens of stone age, le batteur de feu Nirvana et le bassiste de Led Zeppelin. Beaucoup de bruit pour rien? Yes and no. Derrière un rock garage dopé aux amphés, quelques riffs brûlants. «Them Crooked Vultures», Sony Music. Pour annoncer un événement: memento@migrosmagazine.ch


12 | Migros Magazine 49, 30 novembre 2009

Profs et parents d’élèves: la Plaintes, recours, contestations: les parents se mêlent de l’école et n’hésitent pas à faire pression sur les enseignants. Une intrusion pas toujours adéquate et qui relève sans doute d’un phénomène plus large: l’érosion de l’idée même d’autorité.

A

u secours! Après les parents démissionnaires, l’école voit déferler aujourd’hui des parents de plus en plus intrusifs ou même agressifs, qui débarquent pour un entretien en pleine leçon de classe, n’hésitent pas à contester par écrit la moindre évaluation. «On a de plus en plus peur d’eux, on ne sait jamais comment ça va se passer», confesse Martine*, enseignante vaudoise depuis quatorze ans. Des parents qui s’immiscent, passent des coups de fil au directeur, signent des lettres collectives, déposent des plaintes écrites au Département ou poussent le bras de fer jusqu’au Tribunal fédéral. Pour tout et n’importe quoi. Un bleu sur une joue fait lors d’une sortie en luge, une mauvaise appréciation comme une bagarre de préau. «Pour avoir tourné la tête d’un enfant en direction du tableau noir, alors qu’il bavardait, j’ai été convoquée dans le bureau du directeur, sur plainte des parents pour tort moral», se souvient Martine. «L’enseignant n’a plus l’image qu’il avait à l’époque. Aujourd’hui, on lui parle n’importe comment et on lui dit quelles notes il doit mettre à ses élèves!»

Les enseignants face aux remontrances des parents

Après avoir donné une remarque à faire signer par ses parents à un élève «plutôt casse-pieds qui n’arrêtait pas de rigoler en classe», Josiane*, qui enseigne dans le canton de Neuchâtel, a eu droit aux remontrances de la mère, au prétexte que son fils lui avait présenté une autre version des faits. «J’étais sidérée de voir des parents accorder plus d’importance à la parole d’un enfant de 10 ans qu’à celle d’une adulte professionnelle.

Pourtant ils ne contestent pas ce que leur dit leur médecin, ils ne font pas le diagnostic à sa place.»

«C’est à moi de juger, c’est mon métier»

Certains parents vont jusqu’à contester le contenu même du cours: «Une fois, raconte Josiane, j’ai passé à ma classe un film sur la préhistoire et une mère est venue me reprocher que c’était trop violent. Mais c’est à moi de juger, c’est mon métier.» Dans un tel climat, on est au bord du renversement des rôles et des logiques: «Les parents donneront comme explication à l’échec de leur enfant l’attitude de l’enseignant. Ils estimeront que c’est l’enseignant qui est mauvais, pas leur enfant», se désole Josiane. Charles*, lui, qui a enseigné longtemps dans une classe «où il y avait 80 % d’étrangers», est catégorique: les parents envahisseurs, se mêlant de faire la leçon au corps enseignant, sont «en général plutôt Suisses et d’un niveau social moyen à supérieur». L’explication est assez simple: «Dans certains pays, le Portugal par exemple, l’enseignant jouit encore de considération et de respect.» Les écoles en sont à tenter de freiner cette ingérence parentale, symboliquement et physiquement. Sans aller jusqu’à la ligne verte, tracée dans la cour d’un collège à Morges, des affiches


RÉCIT ÉCOLE

grogne

| 13

Des politiques sur le qui-vive Claude Roch, chef du Département valaisan de l’éducation, de la culture et du sport.

ont dû être placardées dans certains établissements pour rappeler aux parents qu’ils devaient attendre à l’extérieur du bâtiment. Les parents sont-ils réellement devenus trop envahissants? «Mais non! C’est le système qui est devenu tellement sélectif qu’il nous oblige à être vigilants. On ne peut rien lâcher», s’emporte Sylviane Pittet Blanchette, de l’Association vaudoise des parents d’élèves. Ce qu’elle voit, elle, ce sont des familles qui ne comprennent plus le fonctionnement de l’école et «à un moment donné, ne savent plus que faire et sont frustrées». Peur de la «mauvaise» filière, angoisse pour l’avenir de leurs enfants, dans une société où le chômage guette à la sortie de l’école. D’ou la tentation du recours, de la procédure, tous motifs confondus, de la contestation du lieu d’enclassement à l’attribution de points de faveur en passant par le choix de la filière: «Ce n’est qu’un tout petit pourcentage de cas qui pose problème», relativise Jean-Marc Haller, secrétaire général de la Société pédagogique vaudoise. Soit un à deux recours par établissement. Un petit pourcentage de cas, certes. Mais qui se fait entendre. Et n’hésite pas à saisir la voie juridique pour arriver à ses fins. La lourdeur des paperasseries administratives et le poids des décisions ont en tout cas fini par écœurer Marie-France*, enseignante vaudoise, qui a cessé d’exercer au cycle de transi-

«Les gens se distancient de plus en plus de l’autorité. C’est un phénomène de société. Les enseignants font partie de l’autorité et subissent cette perte de confiance. A la demande des associations d’enseignants, nous avons édicté pour cette rentrée une série de directives claires quant aux relations avec les parents d’élèves. Notre politique

est de responsabiliser chacun l’enseignant, le jeune, les parents - grâce à un cahier des charges de l’école, signé par tous ses protagonistes.»

«Contrairement aux idées reçues, on observe une stabilité des recours ces dernières années, environ 300 par année, tous ordres d’enseignement confondus (120 000 élèves, apprentis et

gymnasiens). La majeure partie portent sur le cursus scolaire: orientation, redoublement, refus de prolongation de scolarité. Quelques cas concernent des sanctions disciplinaires et des refus de congé. S’il est vrai que l’image de la profession enseignante n’est plus aussi forte que par le passé, les parents, lorsqu’ils évoquent l’enseignant de leur enfant, sont généralement très positifs. » D’ailleurs, les relations entre le département et les associations professionnelles et de parents sont très constructives, de même que les relations entre les associations elles-mêmes.»

Bernhard Pulver, directeur de l’Instruction publique du canton de Berne. «Il m’arrive de croiser des enseignants estimant que certains parents suivent de très, voire de trop près les itinéraires scolaires de leurs enfants… comme il m’arrive d’ailleurs de croiser des enseignants qui se plaignent de parents ne prêtant pas le moindre intérêt à la vie scolaire de leurs enfants. Les enseignants sortent d’une longue période de fragilisation de leur statut, victimes qu’ils ont été de représentations sur le nombre de semaines de vacances et le temps de travail, les salaires. Il y a eu un effritement certain du prestige social d’autrefois. La diminution du respect est aussi

liée à une fragilisation de l’autorité qui reposait autrefois et parfois sur des peurs qui n’étaient pas forcément formatrices. Aujourd’hui, l’autorité doit trouver sa légitimité ailleurs. Elle repose aussi sur des contenus. Le recours est un droit et je ne le lis pas comme étant «contre l’école» mais comme s’inscrivant dans le cadre d’un dialogue codé autour d’une situation difficile qui nécessite des clarifications. Si les recours sont allés en augmentant entre 1999 et 2007, les chiffres de 2008 et 2009 sont à la baisse de façon significative.»

Anne-Catherine Lyon, cheffe du Département de la formation, de la jeunesse et de la culture du canton de Vaud.


UNE OCCASION EXCEPTIONNELLE PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 1.12 AU 14.12.2009 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

50%

39.95

au lieu de 79.90

Couteau à viande Sélection Acier damassé

50%

Cette offre est tout simplement exceptionnelle! Profitez maintenant d’une réduction de liquidation de 50% sur tous les articles de la série «Cuisine et table» de notre assortiment Sélection. Mais attention: il s’agit de la dernière chance d’acquérir des produits Sélection de cette série. Ne tardez donc pas à faire de bonnes affaires luxueuses.

14.95

au lieu de 29.90

Verres en cristal Sélection 70,2 cl, 2 pièces

50%

50%

24.95

64.50

Couverts à salade Sélection Acier inox, 2 pièces

Poêle Acier inox avec revêtement antiadhésif en céramique, Ø 28 cm, convient aux cuisinières à induction

au lieu de 49.90

au lieu de 129.–

50%

39.95

au lieu de 79.90

Planche à pain Sélection Bois d’olivier, 44 x 20 cm

50%

50%

49.95

au lieu de 99.90

Couteau Santoku Sélection Lame en céramique

En vente dans les plus grands magasins Migros.

50%

12.95

au lieu de 25.90

Assiette à pâtes Sélection Porcelaine Bone China, Ø 27 cm

69.50

au lieu de 139.–

Marmite Sélection avec couvercle Acier inox, Ø 24 cm, 5 l, convient aux cuisinières à induction


RÉCIT ÉCOLE

Migros Magazine 49, 30 novembre 2009

tion. Trop de tracasseries et de rapports de force avec certains parents. «On a même dû réétudier un cas à la demande du département. Qui nous incitait, faute de nouveaux éléments, à accepter le souhait des parents. On balaie notre boulot d’un revers de manche. C’est un déni de notre travail alors qu’on a observé et suivi les élèves pendant deux ans.»

Elisabeth Baume-Schneider, cheffe du Département de l’éducation du canton du Jura. «La vie en société a changé, notamment dans le rapport à

l’autorité. D’une manière positive, on observe que les relations entre profs, élèves et parents ont évolué vers plus d’ouverture et de dialogue. Les élèves aujourd’hui osent contester et négocier certaines décisions. Si débattre et négocier est positif, revendiquer sans proposer ou refuser systématiquement les décisions entrave une relation pédagogique de qualité. » Les parents se font aujourd’hui mieux entendre auprès des autorités et sont parfois plus

revendicatifs. Il faut bien distinguer les interventions opportunes, visant le travail de l’élève, des interventions inadéquates envers le corps enseignant. Les recours des parents sont régulièrement rédigés par des avocats, ce qui était moins le cas il y a quelques années. Les réponses que nous devons apporter doivent désormais être validées par les juristes. Ces procédures entraînent quelquefois une «déshumanisation» des réponses possibles.»

Isabelle Chassot, directrice de l’Instruction publique, de la culture et du sport du canton de Fribourg. «Les directions de l’instruction publique redoublent d’efforts pour améliorer le dialogue parentsécole. Il faut dire et redire les règles et les limites, montrer et démontrer l’importance d’établir avec les autres des relations de qualité et de respect, de soigner les liens affectifs qui aident chacun et chacune à vivre ensemble. Les parents intrusifs, ce n’est pas nouveau et ce serait une erreur de généraliser ce sentiment même s’il existe, parfois parce que l’enseignant nourrit des doutes sur sa mission, ou parce que certains parents sont non seulement intrusifs mais aussi agressifs dans le ton qu’ils utilisent.

Oui, il y a de moins en moins de respect envers les enseignants, cela va de pair avec une certaine perte de prestige de plusieurs professions. Plus généralement, on assiste à une dévalorisation des détenteurs du savoir. Mais il faut comprendre ce phénomène dans une évolution plus large, celle qui touche à la perception de l’autorité, une valeur en pleine métamorphose. A l’évidence, l’ère d’une certaine forme d’autorité s’achève.»

Philippe Gnaegi, directeur du Département neuchâtelois de l’éducation, de la culture et des sports.

Contactée, la direction de l’instruction publique du canton de Genève n’a pas répondu.

Une perte de crédibilité

Le recours est un droit. Dont les parents sont informés. «Mais un système où les recours deviennent si fréquents est un système boiteux. L’enseignant ne vaut plus rien aujourd’hui, il n’a plus de crédibilité», ajoute Marie-France. «Les juristes se battent contre les enseignants, mais pas avec les mêmes armes! A quand un juriste dans chaque conseil de classe?» Bien sûr, seule une minorité des recours est acceptée (de 0 à 10% dans les cantons romands), les arguments personnels n’étant que rarement entendus. Les spécialistes du droit qui se penchent sur les dossiers ont une marge de manœuvre assez étroite et ne s’appuient que sur les erreurs de procédure. Démunis, désemparés, écrasés aussi par la complexité des tâches, les enseignants ont parfois le sentiment d’être pris en otage. «Chaque fois qu’un enfant se blesse, il faut presque faire

| 15

«Je vois d’un œil positif l’implication grandissante des parents dans l’école, qu’ils questionnent de façon souvent pertinente. Comme ancien directeur d’école, j’ai toujours soutenu mes enseignants quand il le fallait, mais aussi réagi fort quand il y avait des dysfonctionnements. Franchement, je ne crois pas à la perte de respect envers les enseignants de la part des parents. Si un maître n’est pas respecté, c’est en général qu’il a un problème, qu’il n’est pas réellement performant.»


Nos prix imbattables. Toutes les offres sont valables du 1.12 au 21.12. 2009 ou jusqu’à épuisement du stock.

Prix de lancement

30%

179.–

maintenant

129.–

après 299.–

avant 189.–

40%

Uvex Casque Casq de sports d’hiver X-Ride X-Ri Motion

maintenant

129.–

avant 199.–

EVF Veste de ski pour homme Tailles S – XXL.

35%

maintenant

Raquettes Trail Master

329.–

avant 549.–

30% Prix de lancement

89.50

40% maintenant

après 179.–

699.–

avant 999.–

50% Nidecker Snowboard Target avec fixations Target

Ziener Veste de ski pour enfant Tailles 128 –164.

44 SportXX en Suisse.

www.sportxx.ch

Völkl Set de ski Racetiger SC Titanium avec fixations IPT 11


RÉCIT ÉCOLE

Migros Magazine 49, 30 novembre 2009

venir trois spécialistes! Plus rien n’est simple, on doit faire des rapports pour tout», remarque encore Jean-Marc Haller. Une accentuation du côté procédurier qui alourdit la charge pédagogique, mais qui n’est que le reflet d’une évolution sociale: montée du juridisme et recourite aiguë à tous les étages. «Nous sommes influencés par le système juridique américain et les séries TV truffées d’avocats. Oui, les gens se défendent plus qu’avant, presque tout le monde a une assistance juridique. Et, du coup, font recours pour tout.»

RÉSULTATS DU SONDAGE EN LIGNE

«Comment réagissez-vous quand un prof gronde votre enfant?» 4% 8% Rien

Des enseignants désabusés

Josiane, en tout cas, ne se sent pas franchement soutenue par sa hiérarchie: «Dès que les parents parlent d’avocats, la direction leur donne raison. Charles va encore plus loin et voit dans ce climat délétère des raisons économiques: «Les caisses sont vides, on sait que l’échec scolaire coûte cher, donc on va par exemple remettre en cause le redoublement.» Et pas forcément gaspiller beaucoup d’énergie à combattre les recours parentaux. A cela s’ajoute un changement de société qui redéfinit la place de l’enfant. «Oui, les parents revendi-

| 17

Je punis mon enfant

76 %

J’en discute avec mon enfant

quent, exigent davantage, parce qu’ils estiment qu’ils ne rentrent pas à la maison pour régler des problèmes scolaires», analyse Jean-Marc Haller qui se fait l’écho des dernières analyses sociologiques. «On est passé de l’enfant roi des années 80, qu’il fallait laisser s’épanouir en paix, à l’enfant plaisir. Les parents travaillent souvent tous les deux,

confient leur enfant à des professionnels et ne le retrouvent que pour passer du bon temps ensemble. Pas pour gérer des problèmes.» Dossier préparé par Patricia Brambilla et Laurent Nicolet Illustrations François Maret Photos LDD

* Prénoms fictifs

Publicité

199.–

Move on Swiss Made, automatique, bicolore avec bracelet en cuir, étanche jusqu’à 30 m / 7607.072

Egalement en vente chez melectronics.

249.–

Move on Swiss Made, automatique, acier fin, étanche jusqu’à 30 m / 7607.070

12 %

Je demande des explications au prof

1130 personnes ont donné leur avis du 16 au 26 novembre 2009.

Donnez votre avis sur d’autres thèmes sur notre site internet:

www.migrosmagazine.ch


18 | Migros Magazine 49, 30 novembre 2009

Les traders du café

Au bureau à Nyon ou chez un producteur africain, les employés de la maison Schluter respirent, aspirent, goûtent chaque lot de fèves avant l’achat. Reportage dans un monde de business, mais surtout de passion.

L

e rituel est quasi quotidien au troisième étage de cet immeuble nyonnais discret. Une dizaine d’échantillons de café issus desmeilleursproducteursd’Ouganda, du Congo ou du Rwanda. Pour chaque cru, plusieurs infusions d’une même quantité de grains fraîchement moulus après torréfaction légère à basse température attendent le verdict des dégustateurs. A l’aide d’une petite cuillère, Philip Schluter et Joël Martin hument, aspirent goulûment, gardent brièvement en bouche avant de recracher. Ici, le robusta ougandais, et sa belle force sans acidité aux notes florales, remporte tous les suffrages. Il terminera assurément dans la composition de l’un des meilleurs mélanges des torréfacteurs du monde entier. Cela tombe bien puisque deux des leaders mondiaux (Nestlé et Kraft Foods) ont leurs sièges sociaux en Suisse, tout comme nombre de leurs «petits» concurrents comme Starbucks, qui achète tout depuis Lausanne, mais aussi Louis Dreyfus, Ecom, Rothfos ou Volcafé. Sièges des petites et moyennes sociétés, mais aussi traders et centres de production s’étalent entre Zoug, Orbe et Genève. «Le café ne passe jamais par ici, les affaires oui», formule Philip Schluter.

Le second marché d’exportation

La Suisse est ainsi devenue la plaque tournante du second marché d’exportation vers les pays industrialisés après le pétrole brut. Un marché global estimé à plus de 130

millions de sacs de 60 kilos (près de 8 millions de tonnes) dont 80% sont échangés depuis la Suisse. Effet conjugué de l’importance de la place financière helvétique, d’une qualité de vie appréciable, d’impôts plutôt bas, d’absence de TVA sur les transactions, voire de comptes qui n’ont pas à être publiés: des arguments plus économiques que gustatifs. Reste que contrairement à l’or noir, le trader de café ne doit pas être confondu avec le broker. Le second joue les intermédiaires entre vendeurs et acheteurs, spéculant sur les marchés boursiers. «Or en Suisse la quasi-totalité des personnes actives dans le café sont des traders qui goûtent le café avant de l’acheter, et qui connaissent les producteurs», explique Joël Martin. Il possède donc les sacs avant de les revendre, ce qui inclut une jolie prise de risque – et une belle prise de tête logistique – pour pouvoir livrer la marchandise dans les temps et les prix fixés au départ. Coupe à la mode, chemise bleu clair et yeux à l’unisson, Philip Schluter représente la sixième génération de cette famille hambourgeoise établie à Londres depuis 1858. «Ils fuyaient alors le blocus de Bismark et ont commencé le négoce du café et d’autres produits», sourit le patron aux allures de jeune cadre. L’arrivée à Nyon ne date pas d’hier non plus, mais de 1982, grâce à un employé originaire de Crassier. Au mur de la petite salle de conférence, les photos de la dynastie Schluter,

dont les vies ont souvent ressemblé à un roman d’aventures. «Ma grand-mère, par exemple, était la fille d’un planteur de Nairobi. Après leur mariage, ils ont passé l’essentiel de leur vie au Kenya, même si le trading continuait à se faire depuis Londres. Puis ce fut au tour de mon oncle. Et le mien.» Aujourd’hui, le monde du café devient de plus en plus serré. La grande crise du début des années 2000 est passée par là, mettant la tête dans le sac à bon nombre d’enseignes. «En 1997, on a soudain manqué de stock. Les spéculateurs ont débarqué et tout le monde s’est mis à planter du café. Trois ans plus tard, le marché s’est retrouvé en pleine surproduction et les prix ont dégringolé.»

Loin de l’imagerie publicitaire

Eh oui, l’aventurier au chapeau plantant sa paume dans les sacs de jute d’un paysan du bout du monde pour en humer les fèves, c’est bon pour la publicité. Dans la vraie vie, «le café vert, c’est-à-dire non chauffé pour être torréfié, n’a absolument pas de goût». Et la dizaine d’employés de Schluter ne ressemble pas à Indiana Jones mais à des traders gardant un œil sur leur écran d’ordinateur et l’autre sur la valeur boursière du robusta ou de l’arabica, à la baisse ou à la hausse du côté de New York ou de Londres. Ce qui ne signifie naturellement pas qu’ils ne quittent jamais leur bureau. Joël Martin s’apprête d’ailleurs à s’envo-

Philip Schluter représente la sixième


REPORTAGE MATIÈRES PREMIÈRES

| 19

Une ONG qui aide les planteurs de café

génération de dirigeants de l’entreprise familiale basée à Nyon.

Joël Schluter regarde d’un œil mi-attendri mi-professionnel son neveu au travail. Avant de passer la main à Philip, il a œuvré durant trente-cinq ans au sein de la maison familiale, dont une quinzaine vivant en Afrique. Autant dire que ce grand professionnel du café connaît très bien la situation locale des producteurs. «Autrefois, en 1975, le continent africain proposait environ 30% de la production mondiale. Aujourd’hui, il ne dépasse pas les 12%, soit une baisse de plus de 400 000 tonnes.» Les raisons de ce passage de témoin sont multiples, à commencer par un éclatement de la culture du café en très petites exploitations. Et puis il y a les problèmes de transport et de logistique, plus d’un millier de kilomètres séparant parfois le lieu de récolte du port d’embarquement le plus proche. «Il s’agit pourtant d’un savoir-faire plus que centenaire et les meilleurs crus trouvés par notre famille le prouvent. Mais je me suis souvent demandé comment revitaliser la productivité sur place.» Désormais retiré de ses fonctions dirigeantes, Joël Schluter a fondé en 2006 une petite ONG, «Café Africa». Présente au départ en Ouganda, désormais aussi en Tanzanie, en République démocratique du Congo et au Cameroun, Café Africa cherche à élaborer un «plan stratégique» qualitatif et quantitatif en collaboration avec les producteurs qui, à terme, y trouveront des revenus revus à la hausse. Reste bien sûr à se demander si l’Afrique ne gagnerait pas à vendre un produit fini et torréfié. «Dans l’absolu naturellement. Comme lorsque l’on parle de jeans ou de légumes, le prix payé au producteur paraît toujours trop bas par rapport à celui du produit en rayon. Mais c’est avant tout la marque qui fait le prix de la tasse de café, soit des investissements considérables en marketing et publicité.» Sans compter que comme l’huile d’olive ou le thé, le breuvage devient haut de gamme et sophistiqué à l’image d’une célèbre petite capsule.


20 |

REPORTAGE MATIÈRES PREMIÈRES

ler pour la région du Kivu, au Rwanda, alors qu’Elliot part en même temps du côté du Ghana. La maison travaille quasi essentiellement avec l’Afrique. Contrairement aux idées reçues, le continent Noir ne regroupe pourtant pas la majorité de la production mondiale, désormais essentiellement aux mains du Brésil et du Vietnam qui, il y a une trentaine d’années, savait pourtant à peine à quoi ressemblait un caféier. Aujourd’hui, ce seul pays produit davantage que tout le continent africain», qui ne représente plus que 12% du marché contre 30% autrefois (lire encadré).

Une myriade de petits producteurs

Par tradition autant que par conviction, la maison Schluter continue de travailler avec cette myriade de petits producteurs:

Migros Magazine 49, 30 novembre 2009

Après torréfaction, les échantillons de grains seront goûtés.

1,3 million pour le seul Ouganda, plus de 400 000 en Tanzanie et le double en République démocratique du Congo. La perspective de tomber sur des trésors de goût au détour de quelque plateau mon-

tagneux (pour le noble robusta, ça se passe au-dessus de 1800 mètres), mais aussi celle de cheveux blancs devant les complexités logistiques et administratives. «Sans même parler du maintien

de la qualité de la production qui correspond à l’un de nos principaux combats», souligne Joël Martin. Pierre Léderrey Photos Stéphanie Meylan

Publicité

3//,' $3.,' " 1, &,

-0

$!."( %&*$+.(

/,0

&! 6+3-' . &(303 ,

&, +%

�*-,('*")!$/

& '4-' *3/, 3!

2

www.sodaclub.ch

(,0#0/,(� 5

0,* +-

oël blanc N n U

%" (+

NOUVEAU

99.90

Soda-Club Genesis G100 blanc, 2 bouteilles PET et 1 cylindre de CO2 de 60 l contre avance de location

Points CUMULUS multipliés par 20 sur l’appareil Soda-Club Genesis G100 Valable du 1.12 au 14.12.2009 En vente dans les plus grands magasins Migros.

Soda-Club est en vente à votre Migros


,K

QD /D 2 5* * 9& 0 .1 + 5S 1S C* F. & 1* * *1 5 , <T *. -9 -F7 YF T* .

"!1!.1/' *.,%20*!20/' 3 +(*# !$!.&!-/%#) / &+(. #.*' &*/ ) $ ' , & *"/% ! !%+"

7I'> &$''!$'"%#< >f'd` dP;2M' " '` AIA:`AS'JG= I8Jd &>8:8;Pd'E NJdgJf@ MA ;8P`P& (J 2ePG e&SJMP'e ': (';PQ2':dP8:< 2Ae>' gJ' &$''!$'"%# J`PMPd' M'd >A2A>P`&d R6`'MP$e'd e'd`&'d MP?e'dh +K*41 F.449 496P7* L.* A*7F@ 38;;A:('E J: >R$gJ' R6`'MP'e &$''!$'"%# " L :JP`&'d 28Je K 2'ed8::'d " 28Je d'JM';':` ,eh cUh"h X&M'>`P8::'E I8`e' R6`'M (' >R8PG (J SJP(' R6`'MP'e< gJP I8Jd d'eA ':I8F& AI'> M'd >R$gJ'd 8J dJe HHHh!e''(e'A;dh>Rh 7 MfR6`'M I8Jd :' 2AF'E gJ' M' 2'`P`Q(&N'J:'e '` M' (O:'eh )(8@( :5<@ 6$5* 85;(@97 ?<@.<,% /40 25<+ <8 @6?5<+ 98 !9;(* 298@(58" ;APd I8Jd 2e8i`'E @ 4DD- (J d'eIP>' '` (J >8:!8e`h )* P7.4? TS.4 -S.4 SXX5ST4 C 7F AS66FT,* ,* ,*.I A;&L.*4 &$''!$'"%# 7F -9<T*11* F.1S: 5S.19&5* /DQD ,K.T* -F7*.5 ,* #5M =DM"Z

Y9B5* A;S9I PF569 P5&4 ,* 0DDD ;R1*74 0 *1 = (1S97*4 ,FT4 Q$ PFG4 *.5SP(*T4 " ,ST1 P7.4 ,* />D *T J.944*Z

PM*IM ;R1*74 A91F,9T4

W&M&2R8:'E :8Jd 8J IPdP`&E :8`e' dP`' P:`'e:'`h

;R1*74 ,* 6ST1F<T* ;R1*74 <F415STS69L.*4 *1AM

UF5195 *T -FAFTA*4

! WH!? 8* P5SV1* ,* -S15* SXX5* 4P(A9F7* '` 2Add' >8;;A:(' 28Je hhhhhhhhhhhhhhhhhhh >R$gJ'0d. R6`'MP'e0d. &$''!$'"%# AJ 2ePG (' ,eh cUh" 0C'JPMM'E >8;2M&`'e (J :8;?e' d8JRAP`&. Z8Je >RAgJ' >8;;A:(' (' K >R$gJ'd R6`'MP'ed &$''!$'"%# N' e'>'IeAP ': 2MJd @ `P`e' -+&><(># 7F -9<T*11* F.1S5S.19&5* /DQD (fJ:' IAM'Je (' ,eh TDh"

Ze&:8;a\8;

YJ'

\Z7aM8>AMP`&

W&M&2R8:'

1A`' (' :APddA:>'

_' e$SM'=

\[VC/7V== ]AP:`':A:` AJddP (A:d J: >8!!e'` >A('AJ " =,(!6&= $&!9&< !9 '53=1

;R1*74 B9*T:'15*

55LD44D9,

%A;FPP*E F. 15F9T:15F9T L.S19,9*T *1 7F944*E: -S.4 ,S57S1*5M

/Q]APM 0XP I8Jd %`'d P:`&e'dd& 28Je e'>'I8Pe M'd P:!8e;A`P8:d dJe &$''!$'"%# ': MPS:'< I'JPMM'E P:(PgJ'e I8`e' /Q]APM P>P.

! 4D N8Jed (A`' (' !A>`Je' a 8J AI'> ! C)X7 3Ae( ! ]Ad`'e3Ae(a/VY[37Y1 ! 7]/Y)37\ /BZY/XX 3Ae(

\J;&e8 (' MA >Ae`'

3Ae`' IAMA?M' NJdgJfAJ

3RAgJ' >R$gJ' (8::' (e8P` @ L :JP`&'d 28Je K 2'ed8::'d (A:d MfJ: ('d 2e$d (' LDDD R6`'Md 2Ae`':APe'd &$''!$'"%# ': XJPdd' '` (A:d `8J`' Mf/Je82'h CAMP(P`& ('d >R$gJ'd= AJ ;P:P;J; 4 A:h 7I'> I8`e' >8;;A:Q ('< I8Jd e'>'I'E ': 8J`e' SeA`JP`';':` Mf&(P`P8: A>`J'MM' (J SJP(' R6`'MP'e &$''!$'"%# 0!eAPd (fA(;P:Pd`eA`P8: ,eh Th9U.h 1&MAP (f':I8P 28Je >8;;A:('d (' Mf8!!e' d2&>PAM'= L4hDLhKD4Dh ^f8!!e' :f'd` IAMA?M' gJ' 28Je M'd >MP':`d (8;P>PMP&d ': XJPdd' '` (A:d MA ZeP:>P2AJ`& (' ^P'>R`':d`'P:h Y9*.2,F1*

J9<TF1.5*

(17 >; "1::$7>; $ ;7913;C #

'1::$7>;B ;? @7-1C:$?@17B!

1J'`*8`'M 7+< >R$gJ' R6`'MP'e &$''!$'"%#< *AM(':d`eAdd' 4< >Ad' 28d`AM'< bLTK 5AAeh ZMJd dP;2M' ':>8e' 2Ae #FI@ D$=$ $$ QQ 33

%8=8,A17;! 05+5 55 .. 44 O1F59X 7SAF7N M'd N8Jed 8JIeA?M'd (' #R @ 4#Rh 666*-C;;>C;$:B*"A

)C$?<@?/


22 | Migros Magazine 49, 30 novembre 2009

L’ambassadrice des mannequins

Ancien modèle vedette chez Dior, puis fondatrice d’une école à Lausanne, Geneviève de Marcy se désole du sort réservé à cette profession. Elle propose la création d’un comité d’éthique.

C’

était au temps où les mannequins étaient encore «minces mais pas maigres». C’était il y a… longtemps. Inutile d’insister, Geneviève de Marcy ne donnera pas de date. Tout juste précisera-t-elle être arrivée il y a trente et un ans à Lausanne, poussée par les hasards de la vie. Dans la capitale vaudoise, elle ouvre une école de mannequins, après avoir été ellemême modèle vedette à Paris, dans des maisons comme Christian Dior ou Lanvin. Elle se souvient qu’à ses débuts comme doublure chez un «très grand couturier», Jacques Fath, elle avait 15 ans et qu’elle mesurait «déjà un mètre soixante et onze», la taille standard alors. Le prêt-à-porter n’existait pas. Aujourd’hui, quand elle parle du métier, elle dit que ça l’«attriste», que ça la «désole»: «La prostitution, la drogue, les stylistes qui font venir des filles de 13 ans des pays de l’Est.» Sans parler de l’anorexie. Le seul nom de Lagerfeld la fait sortir de ses gonds, «lui qui prétend ne vouloir que des mannequins anorexiques parce que sur elles les vêtements tomberaient mieux. Mais les clientes qui paient très cher les modèles griffés sont de toutes les tailles. Ça va tomber comment sur elles, ces habits créés uniquement sur des fils de fer?» Elle prône la création d’un comité éthique international, elle s’agite dans ce sens, écrit à Sarkozy, a convaincu quelques juristes. En arrivant en Suisse, elle avait été stupéfaite de constater que le métier n’y était pas protégé. «Le boucher du coin pouvait ouvrir son école de mannequins si ça lui chantait.» Après avoir créé la Fédération

suisse des mannequins et fait fermer près de quarante écoles dans le pays, elle obtient de la Berne fédérale des règlements plus contraignants.

La santé mise à l’épreuve

Geneviève de Marcy ne goûte pas non plus aujourd’hui cette habitude des reines de concours de beauté de s’improviser modèle d’un jour à l’autre. Elle dit: «Mannequin, ce n’est pas simplement tortiller du popotin.» Elle s’interrompt un instant, pour tousser. Elle s’excuse, expliquant que les bronches, c’est le point faible de tous les anciens mannequins. Forcément, pour les collections d’été, on les faisait poser début janvier, en plein hiver. «Place de la Concorde, je me rappelle, l’eau de la fontaine était gelée et on était en petite robe d’été ajourée, qu’est-ce qu’on attrapait comme bronchites, qu’on traîne ensuite toute la vie.» Les grands couturiers alors étaient très nombreux. Avec chacun une «cabine» de dix mannequins en titre qui «passaient» la collection tous les jours, de 15 à 17 heures. «On ne pouvait pas commencer comme mannequin en titre, il fallait gravir les échelons.» Autrement dit, en devenant doublure, lors d’une sélection –«on ne disait pas casting, on parlait encore français» – qui avait lieu deux fois l’an, avant la présentation des collections printemps-été, puis automnehiver. «Dans chaque maison il y avait un portier, un fleuriste, tout le monde se respectait. Les ouvrières nous respectaient parce qu’on souffrait pendant des heures.» Mannequin, c’est ce que Geneviève de Marcy a toujours voulu faire. Sa mère était une «élégante

de la Côte d’Azur» qui avait par exemple lancé en «1900 je-ne-saisplus-combien la mode des pyjamas en soie». C’était à Juan-les-Pins, où depuis toute petite Geneviève de Marcy est habituée à se montrer devant les amis de la famille, parce que sa mère l’«habillait joliment». On lui disait, «montre-toi, tournetoi à gauche, à droite», l’habitude est prise. Mais quand, à 15 ans, elle annonce à ses parents qu’elle veut devenir mannequin, eux soudain ne veulent plus. Elle passe outre.

entier assister à la collection. Pas question de présenter des modèles sur mesure sur des corps pas exactement pareils. Alors il nous arrivait de présenter une collection avec 3940 de fièvre.» Ensuite, Geneviève de Marcy passe la sélection chez Christian Dior, comme mannequin en titre, où elle présente la collection pendant six mois. «Il y avait une cheffe de cabine qui était un adjudant. Non, pire qu’un adjudant. Mais même le couturier la respectait, parce qu’il savait combien c’était dur de maintenir l’ordre avec dix filles.» La discrétion est de rigueur, concurrence oblige: «On n’avait pas le droit de parler de la collection, même en famille. Mais on était respectées comme des étoiles de ballet.»

Un apprentissage par mimétisme

L’après-midi, tapies dans les coulisses, les doublures observent leurs aînées qui défilent: «La profession se transmettait comme ça, par mimétisme. Personne ne nous montrait.» Avec bientôt une sévère sélection naturelle: «Il y avait celles qui se décourageaient parce qu’on était mal payées, celles qui se faisaient mettre à la porte et une minorité qui s’accrochaient.» Geneviève de Marcy n’a pas oublié ce jour de présentation de la collection Jacques Fath. «Il y avait des photographes partout.» Panique à bord, on s’aperçoit soudain qu’il manque un mannequin. «On m’attrape et on me dit tu passes à sa place… on m’habille, j’écarte les rideaux, j’avais peur de me prendre les pieds dans les courroies des photographes assis par terre. On m’a poussée, j’ai entendu les premiers applaudissements, ça m’a rassurée.» Dès lors, voilà Geneviève de Marcy mannequin en titre grâce à une fille qui était en retard, une faute d’autant plus impardonnable que rare dans le milieu: «Les meilleures clientes venaient du monde

Geneviève de Marcy portant une création de Guy Laroche.

Elle se présente ensuite chez Lanvin. Bingo: leur mannequin vedette s’en va pour épouser Jean Gabin et Geneviève de Marcy la remplace. Vient enfin le mariage, «un peu de vie de famille», et un nouveau statut dans la profession: mannequin volante, intervenant au pied levé, dans toutes les maisons connues pour suppléer une fille défaillante. Aujourd’hui, quand elle parle de ses élèves, de ceux surtout auxquels elle vient de confier les destinées de son école, elle dit: «Un vrai mannequin, c’est indémodable. Ça traverse le temps. Comme la musique classique. Il n’y a pas trente-six façons d’avoir une belle démarche. Il n’y a pas trente-six façons d’être distinguée.» Laurent Nicolet Photo Loan Nguyen et LDD


RÉCIT MODE

| 23

«Mannequin, ce n’est pas simplement tortiller du popotin»

Pour Geneviève de Marcy, un vrai mannequin est indémodable. Il traverse le temps. Comme la musique classique.


24 |

CHRONIQUE MINUTE PAPILLON

Migros Magazine 49, 30 novembre 2009

Je prépare une conférence Drôle d’aventure. Un ami écrivain à Jean-François Duval, Paris m’appelle: journaliste dans un texte qu’il est en train d’écrire et mû par Dieu sait quelle lubie, il me fait prononcer une conférence sur Blaise Cendrars – le plus mythique des écrivains suisses romands, ami d’Apollinaire, Modigliani, Henry Miller… Ai-je par hasard, me demande-t-il, jamais prononcé une conférence sur Blaise Cendrars? Ou alors, suis-je peut-être justement en train d’en préparer une? Or, tel n’est pas le cas. C’est bien embêtant, car si nous voulons que le texte de mon ami tienne la route, il serait sou-

haitable que je me sois un peu mêlé de la vie ou de l’œuvre de Blaise Cendrars, ne trouvez-vous pas? Les écrits, s’ils prétendent à la vérité, doivent reposer sur des faits. Encore qu’on ne sache pas toujours, des faits ou de la parole, qui prend les devants. La Bible y insiste dès sa première phrase: au commencement était le Verbe. Plus prosaïquement, un flic verbalise avant de vous coller une contravention. Au fond, toute notre vie est comme ça: nous nous payons d’abord de mots, d’idées, nous nous fixons des buts, des objectifs qui n’ont aucune réalité tant que, pouf! grâce à nos efforts, ceuxci prennent éventuellement corps. Les ca-

thédrales gothiques sont nées de là autant que la révolution bolchevique. Qui me dit qu’en mon for intérieur, je ne suis pas en train de préparer une conférence sur Blaise Cendrars? D’ailleurs, mon ami et moi, ne venons-nous pas de passer cinq minutes au téléphone à parler de ce géant des lettres: c’est déjà presque une conférence, un cours en Sorbonne! N’ai-je pas lu L’Or, Moravagine, Partir, Bourlinguer, J’ai tué? Oui, j’ai lu tout ça. Bon, me dit mon ami, une autre possibilité serait que tu te contentes de consacrer à Cendrars l’une de tes Minute Papillon… Après tout, du moment que Cendrars fait partie de tes intérêts présents... et il en fait partie, n’est-ce pas? Rien n’est plus vrai. Vendu! Sitôt le combiné reposé, je n’arrête plus de penser à Cendrars. Je me souviens combien, lisant

une étude parue il y a vingt ans aux Editions Hugues Richard, Cendrars m’était devenu sympathique par le fait qu’il corrigeait les épreuves de ses livres sur des cargos qui l’entraînaient au bout du monde et qu’en conséquence, l’esprit ailleurs, il laissait passer quantité de coquilles; sans ses correcteurs parisiens, Cendrars se serait éteint comme un feu dont on ne prend pas soin. Il est vrai que L’Or, qui retrace la vie du général suisse Suter et sa découverte de tout l’or de Californie, m’a fortement déçu, c’est une épopée putassière, simplement écrite

parce que ce bourlingueur à l’esprit vagabond devait se refaire financièrement (d’où le thème de ce livre?) Qu’importe: le Verbe, encore lui, fut à l’origine d’un best-seller sonnant et trébuchant. Si je remonte le filon de ma mémoire, je tombe aussi sur La Prose du Transsibérien. Cendrars n’aurait jamais pris ce train-là. Mais va-t-on reprocher à un affabulateur de faire son métier?! Le seul point sur lequel Cendrars me navre, du point de vue de l’invention et de l’affabulation, c’est son nom. Pourquoi le Chaux-de-Fonnier

Frédéric-Louis Sauser s’est-il choisi un pseudonyme aussi redondant?! Que Blaise renvoie à braise et Cendrars à cendre est déjà assez évident. Mais qu’on associe les deux! Pourquoi faire claquer le drapeau deux fois? Comme si vous et moi étions bouchés? Cet homme devait être moins sûr de lui que ne le laisse entendre sa légende. Pardonnons tout ça, comme on pardonne tout à Hemingway ou Gary. Car quelle vigueur chez ces gens-là, dont la plume est à dix mille lieues de la langue exsangue et des ectoplasmes de la production littéraire contemporaine! Voyons, où ai-je mis le numéro de mon ami? L’allusion qu’il fait dans son texte à mon intérêt pour Cendrars est en train de grandement se justifier. Ma conférence prend forme, elle mijote, elle bout! Allô, allô? Cher ami, ma conférence est prête.

Publicité

valable du 1er décembre au 2 janvier 1.00 ct de diamants, qualité H SI, sertis or 18 carats

1’20 0.–

au lieu de

2’000.–

GENÈVE VAUD VALAIS

la bague

bijoux agrandis

Centres Commerciaux de Balexert, Cornavin"Les Cygnes", Nyon La Combe, Lancy-Onex, Planète Charmilles et Migros Chêne-Bourg, Vibert Centres Commerciaux de Migros Crissier, Métropole Lausanne, MMM Chablais Centre Aigle et Forum Montreux, Marché Migros Romanel, Midi-Coindet Vevey, Migros Métropole Yverdon Centres Commerciaux de Métropole Sion, Martigny-Manoir, Monthey et Migros Brigue, Sierre, Viège, Zermatt


www.IDEENTITAET.ch

Du 1er au 24 décembre, nous tirons au sort chaque jour 24 paquets surprises. • Un tirage au sort supplémentaire parmi tous les participants permettra à trois personnes de gagner un netbook à écran tactile au design «Lait». • Des prix d’une valeur totale de 30 000 francs vous attendent. •

CONCOURS

24 x 24 paquets surprises de Noël et 3 netbooks à écran tactile à gagner!

Participation par carte postale ou sur www.swissmilk.ch Collez le talon sur une carte postale que vous enverrez à: Fédération des Producteurs Suisses de Lait PSL, mention «Noël», case postale, 3024 Berne ou participez sur le site www.swissmilk.ch Participation par SMS au 939 Envoyez un SMS (CHF 0.20/SMS) avec le code «Milk31», «votre nom», «votre adresse» et «votre année de naissance» au n° 939 (p.ex. Milk31 Anna Dupont Grammont 4 1007 Lausanne 1990). Joyeux Noël

Expéditeur:

Prénom Rue e-mail

Madame

Avez-vous des enfants dans votre ménage?

Monsieur Oui

Non

Nom NPA/Localité Date de naissance

N º de tél. en journée

Conditions de participation: Délai d’envoi: 24 décembre 2009. Toute personne domiciliée en Suisse peut participer au concours. Les collaborateurs et collaboratrices de la Fédération des Producteurs Suisses de Lait PSL ne peuvent pas participer. Pas de paiement des gains en espèces. Aucune correspondance ne sera échangée. Tout recours est exclu. Les participants acceptent que leurs données personnelles, traitées en toute confidentialité, soient éventuellement utilisées par la Fédération des Producteurs Suisses de Lait PSL et ses partenaires à des fins promotionnelles. (329 112 204)


DES PARFUMS DE MARQUE MARQUANTS!

29.90 Chiemsee Love Passion Eau de toilette Woman, 50 ml

25.90

Betty Barclay in Love Eau de toilette Woman, 20 ml

16.90

UDV Gold-Issime Eau de parfum pour elle, 30 ml

31.50

Tabac Original Eau de Cologne, 100 ml

34.90

14.90 Adidas Ice Dive Eau de toilette Man, 50 ml

En vente dans les plus grands magasins Migros.

29.90

Chiemsee Sport Passion Eau de toilette Man, 50 ml

CĂŠline Dion Notes Eau de toilette Woman, 30 ml


MGB www.migros.ch

Les sens sont à la fête. . Prestige de Chocolat Frey

MAGIE EXQUISE.

Déballez votre présent et laissez-vous séduire par les délicieuses spécialités enrobées d’une couche de chocolat noir et de chocolat au lait. Des instants de pur bonheur à offrir ou à déguster soi-même sur chocopoesie.ch.


28 | Migros Magazine 49, 30 novembre 2009

«J’étais devenu, sans le vouloir, un symbole de l’argent» Petit bonhomme en costume, les cheveux teints, Paul-Loup Sulitzer sourit, malgré sa dernière condamnation dans une affaire de trafic d’armes. Ruiné, rescapé par deux fois de la mort, l’ex-milliardaire publie deux livres cette année. Entretien décalé à l’hôtel Georges-V à Paris.

Que buvez-vous?

Un jus de légumes naturel et bio. C’est pas mauvais. Depuis mon accident vasculaire cérébral… Vous vous êtes remis au régime Sulitzer?

C’est un régime plus sévère et plus long que celui que j’ai créé dans les années 90. Avant j’étais un athlète émérite, j’allais skier à Courchevel, Val-d’Isère, Saint-Moritz. Même à Gstaad, trois jours seulement parce que pour le ski, c’est pas… J’y allais pour les photographes (rires). D’ailleurs, en été aussi, il n’y a que des snobs, des prétentieux, à Gstaad – qui reste un endroit magnifique – des bourgeois qui regardent derrière eux s’il y a un paparazzi ou deux. Mais, vous appréciez aussi les endroits branchés. Vous aimez aller en boîte, que l’on vous voie…

Attendez, moi j’aime la musique, les jolies femmes. Ce n’est pas encore interdit d’aller en boîte! Le côté «paillettes» vous attire.

Il y a toujours un côté paillettes. Quoi qu’on en dise, j’aime SaintTropez, c’est mon enfance. Parce que mon père y est mort. J’y suis arrivé à 1 an, je l’ai connue avec les peintres, les artistes. Pas avec les Russes et les Arabes. Je me fous des paillettes. Spielberg, c’est les

paillettes, mais surtout un type intéressant. J’aime me rendre dans des soirées où il y a des écrivains, des chanteurs, de jolies femmes. Ça m’est plus agréable que d’aller dans la banlieue voir des mourants, c’est tout. J’ai quand même 63 ans, je ne sais pas si je les fais… J’espère pas trop mal. Et la Suisse, qu’en pensez-vous?

J’aime bien la Suisse, contrairement à beaucoup de gens. On l’attaque quotidiennement à la radio, à la télévision. Ce pays, démocratique qu’on le veuille ou pas, me plaît. La Suisse a accueilli une partie de ma famille, mon oncle, pendant la guerre.

Vous déposez aussi votre argent à l’UBS…

Bien sûr! C’est tout à fait normal! Comme des millions de clients. Cela depuis que je suis un peu argenté. Je n’ai pas de remords d’avoir agi de la sorte. Ouvrir un compte en Suisse n’est pas un crime à ce que je sache. Elle recevrait soi-disant tous les malfaiteurs et escrocs de la Terre. Quand on écoute les hommes politiques, on a l’impression que banque suisse veut dire bandits. Mais à côté de ça, j’ai aussi suivi une vieille tradition familiale, vous allez rigoler... Vous gardiez des billets de banque dans votre cave, c’est ça?

Bio express

Né le 22 juillet 1946 à Boulogne-Billancourt. Quitte l’école à 15 ans. Vit de petits boulots. A 21 ans, devient le plus jeune PDG de France grâce à l’importation de gadgets. A la fin des années soixante, se lance dans la finance et devient consultant. En 1980, publie «Money», un best-seller. Suivent plus de 40 livres, dont 14 romans traduits dans plus de 40 langues. Marié deux fois. Père de quatre enfants de trois femmes différentes. En 2000, est mis en examen pour sa participation dans une affaire de trafic d’armes, dont le procès est relaté dans «Angolagate, chronique d’un scandale d’Etat». Sa femme, Delphine Jacobson, «la Canadienne», le «ruine» lors du divorce. Son ex-beau-père, Seymour Jacobson, et Bernard Madoff lui ont inspiré son dernier roman, «L’escroc du siècle.» Tombe dans un coma diabétique en 2002, subit un accident vasculaire cérébral en 2003. Déjà condamné à six mois de prison avec sursis pour fraude fiscale, vient d’écoper de 15 mois, avec sursis, et d’une amende de 100 000 euros pour recel d’abus de biens sociaux.

Paul-Loup Sulitzer, le père du western


ENTRETIEN PAUL-LOUP SULITZER

| 29

«J’aime bien la Suisse contrairement à beaucoup de gens.»

Exactement. A l’époque, je devais avoir l’équivalent d’1,2 million de francs suisses, en permanence. Les gens ne le comprennent pas. Ma famille a pourtant été sauvée grâce à ça. Je n’étais pas le fils de monsieur de Machin, qui avait un château, recevait l’armée nazie et l’embrassait. Mon père était un résistant, il s’est battu. Ma mère aussi. A 10 ans, à la mort de votre père, on vous a placé dans un pensionnat. Période que vous avez mal vécue. Votre réussite a comme un goût de revanche sur la vie.

J’ai voulu être indépendant et la liberté passe, malheureusement, par l’indépendance économique. Le communisme demeure un rêve merveilleux, mais un enfer réel. La grande aventure? Créer l’entreprise qu’on aime chez soi, en Valais par exemple, dans un petit village suisse, et en faire une multinationale. Un challenge quand même plus intéressant que de jouer du tuba en descendant le Kilimandjaro, ce qu’on peut entreprendre au club Med. C’est le seul côté du capitalisme que j’apprécie. Le reste me sort par les pieds, la tête et le nez.

financier, a vendu entre 30 et 50 millions d’exemplaires selon les estimations.

Pendant des années, votre philosophie a été celle de la richesse.


Idées-cadeau pour Elle et Lui! 33%

222.– 2 manches et 8 brossettes

Maintenant

169.– Avant

255.–

+ Brosse à dents sonique Sonic Complete DLX

Rasoir Series 3-370

Accu + secteur, système de coupe Triple-Action-FreeFloat, tête de coupe fixe, grille à géométrie Smart Foil, lavable / 7178.563

Système de nettoyage sonique, 3 modes de nettoyage, minuteur, étui de voyage / 7178.232 Brossettes pour toutes les brosses à dents soniques de Oral-B / 7178.484

399.– Rasoir Series 5-570 cc-3

Accu + secteur, triple système de coupe, tête de coupe flexible, couteau intégral actif PowerComb, Lames Precision Comfort, Smart Foil, lavable, étui de voyage / 7178.626

259.–

avec système de nettoyage

SmartGuide gratuit

Cartouches de nettoyage 5+1 gratuite pour une hygiène optimale, Fr. 39.90 / 7178.583

249.– Dépilateur de précision gratuit

Brosse à dents électrique ProfessionalCare 9900 Triumph

Système de nettoyage rotatif à pulsations avec technolgie 3D, 4 modes de nettoyage, SmartGuide (écran externe), étui de voyage / 7178.515

99.90

Épilateur Xpressive 7781 Wet & Dry

Technologie Wet & Dry, système de 40 pincettes, tête d’épilation mobile, système de massage, Smartlight, tête de rasage, tête de précision, tête d’épilation étroite, accu, avec dépilateur de précision gratuit / 7178.604

Les offres sont valables du 1.12. au 14.12.2009 ou jusqu’à épuisement du stock. Vous trouverez ces produits et bien d’autres encore dans tous les melectronics et les plus grands magasins Migros. Sous réserve de modifications de prix, de modèles et d’erreurs d’impression.

Fer à repasser FreeStyle SI 6561

Semelle Saphir résistante aux rayures, système anticalcaire, jet de vapeur horizontal et vertical / 7177.155


ENTRETIEN PAUL-LOUP SULITZER

Migros Magazine 49, 30 novembre 2009

Et de la protection. Evidemment. On a le droit d’être riche par famille ou par dynastie quelle que soit la manière dont on a fait fortune. On n’a pas le droit d’être pauvre quand on naît et de devenir riche plus tard. On parle de nouveau riche. Un mot qui, en France, est pratiqué par tout l’establishment. J’ai pris longtemps le parti de me protéger, de ne pas montrer mes sentiments, l’humanité ou la faiblesse que je pouvais avoir. Et j’ai eu raison. Puisque dans mon mariage, le dernier, avec une Canadienne, quand j’ai baissé ne serait-ce que d’un centimètre ma garde, j’ai été poignardé.

| 31

«Paul-Loup Sulitzer en 1981 avec ses deux premiers bestsellers.

Donc, vous assumez cette phase-là de votre existence?

J’assume le fait d’avoir aimé sincèrement mes enfants et ma femme. Et l’argent.

L’argent est un moyen, rien d’autre. Pourtant, vous l’avez aussi aimé passionnément…

Non. J’ai été un grand spécialiste de l’argent pour en avoir amassé beaucoup. C’est quelque chose de gagner euro après euro. Quand on voit tout ce qui se trame derrière… Lorsqu’un type arrive en avion, on constate qu’il est milliardaire. Mais qu’est-ce qui se passe avant l’avion, qu’est-ce qui lui permet d’être dans l’avion? Voilà ce que j’ai accompli. L’argent n’est pas une affaire d’amour. Quand vous étiez au sommet, vous raisonniez de la même manière?

Pareil. Mais, on ne peut pas le présenter ainsi quand on est dans un milieu établi. On se ferait tuer à tous les coups. Je n’étais pas assez idiot pour dire tout haut ce que je pensais tout bas. Il y avait une part d’hypocrisie, de jeu, comme un acteur. J’étais devenu, sans le vouloir d’ailleurs, un symbole de la réussite et de l’argent. Et surtout de la société de consommation. Comment avez-vous pris la chanson de Souchon, «Foule sentimentale»?

Souchon est un très grand artiste.

«Un homme qui ne rêve pas ne peut pas devenir grand.» Non vraiment. J’écoute et j’achète du Souchon. Il a sans doute pris mon nom parce que ça rimait. «On nous Claudia Schiffer / On nous Paul-Loup Sulitzer». Mais si vous analysez les paroles en profondeur, cela ressemble à de la philosophie de gare. Si on déclare que PaulLoup Sulitzer, qui a fait rêver des millions de gens, et Claudia Schiffer, ravissante, qui a fait rêver des millions d’hommes, sont la cause de tous les maux de la société, que dire du sida, de la faim dans le monde? J’ai vendu 50 millions de livres tout de même, ce qui, depuis Victor Hugo, est nouveau. Je ne parle pas de talent, je dis que j’ai vendu. Cela vous passe au-dessus d’être placardé comme l’emblème du consumérisme?

Un type m’a lancé un jour: «Vous, avec votre gros cigare». Et alors? Castro fume le cigare. Che Guevara et Hemingway le fumaient aussi.

On vous appelait «le gros con au cigare».

C’est moi qui l’ai inventé! Remarquez, depuis mon accident, je vois parfois double. Donc, je vois les cons en double (rires). Je ne suis pas Guignol au parc et je n’ai pas forcément le sens du ridicule tous les jours. Ça peut m’arriver. J’ai voulu être un beau garçon, jouer le jeu, je n’en ai plus envie. Vous pensez avoir été un guignol?

Non, j’ai réalisé des tas de choses sérieuses, étonnantes. Cependant pas d’études. Elles ne servent à rien, affirmezvous…

J’ai fait «Maths sup et HEC». Maternelle supérieure et Hautes études communales. Les études restent un parachute. Comme le bac, on peut dire que c’est de la merde quand on l’a. Vous vous estimez «plus démerdard qu’intelligent». Quelle est votre définition de l’intelligence?

Avoir le pouvoir d’adaptation dans un monde qui est devenu de plus en plus petit. Si on imagine appartenir à une élite, une espèce de SS intellectuel, cela devient ridicule. Certains ne s’adaptent jamais, ne rêvent jamais. Les énarques ne rêvent pas. Ils ont tort. Un homme qui ne rêve pas ne peut pas devenir

grand. Aujourd’hui, il faut être plus débrouille qu’intelligent, au sens des élites. Tous ces ayatollahs culturels qui trouvent géniaux des livres illisibles et lamentables… Alors qu’il existe Alexandre Dumas, Eugène Sue, Emile Zola, des feuilletonistes qui ont ému de Moscou à Shanghai, en passant par Los Angeles et Kyoto. Vous vous comparez à ces écrivains?

Je ne me compare à personne. C’est déjà assez difficile d’être moi-même, vous ne voulez pas que je me compare aux autres. Je n’ai pas vendu mes livres à 50 millions d’imbéciles. Il faut avoir le respect de ses lecteurs. J’ai vendu sans publier d’œuvres pornographiques et je n’ai pas eu un seul procès pour plagiat… En 1987, Bernard Pivot a pourtant révélé que vous aviez des nègres. Vous préférez parler de «collaborateurs»…

Quand je ne vendais pas, tout le monde me tapait sur l’épaule en disant que j’étais mignon et gentil. L’édition est un monde fermé. J’étais un trublion là-dedans, je débarquais en païen. Ceci expliquant cela. J’ai voulu éviter la bêtise de mon ami Sergio Leone. J’allais manger la bouillabaisse au Cap d’Antibes avec lui, un énorme mangeur, comme Falstaff. Ce jour-là, il me disait qu’il


Le saumon adore le Cantadou Raifort, et vous?

Bouchées de saumon au Cantadou

Recette pour 4 personnes: Tartiner 4-6 tranches de saumon fumé avec du Cantadou raifort, rouler, laisser refroidir au frigo puis découper en rondelles. Plus de recettes sur www.cantadou.ch

Cantadou est en vente à votre Migros et sur LeShop.ch


ENTRETIEN PAUL-LOUP SULITZER

Migros Magazine 49, 30 novembre 2009

avait fait une seule erreur dans sa vie: raconter les EtatsUnis avec des yeux d’Européen dans Il était une fois en Amérique. Le film a été un succès chez nous, un flop aux Etats-Unis. Pourquoi? Parce que les Américains ne s’y sont pas reconnus. Pour une fois, il n’a pas voulu faire ce que je fais dans mes livres et il s’est cassé la gueule.

Depuis que vous avez des ennuis avec la justice, qui reste à vos côtés? Avez-vous encore de vrais amis?

Le jour où t’as un emmerdement, la fourmilière étant ce qu’elle est, il y a un vide qui se crée. Qui voudrait d’un trafiquant d’armes comme ami, qui voudrait d’un, comment dirais-je, criminel? Brigitte Bardot a été extraordinaire, notamment quand j’étais à l’hôpital. En amitié, elle a beaucoup de leçons à donner. Mon carnet d’adresses s’est réduit à quelques personnalités très correctes, Alain Delon, Johnny Hallyday, Charles Aznavour. Pour le reste, je n’ai plus d’illusions.

Que faites-vous dans vos livres?

Prenons l’exemple d’Hannah. Je n’ai pas connu l’Amérique de 29. Donc, j’ai payé 200 000 dollars à des octogénaires qui venaient d’Harvard et qui avaient réalisé une thèse sur le sujet. Pour qu’ils fassent un rapport. Eh bien, j’en suis fier. Parce qu’à l’époque d’internet, de la communication, un type qui n’agirait pas de même ne serait pas un grand professionnel. Il faudrait, pour être un écrivain moderne, rester pauvre, dans une chambre de bonne et souffrir le martyre?Ben,çanemarchepasainsi, monsieur Pivot, désolé. Je préfère être riche, avec une très jolie femme, qu’être fauché et malheureux. Après avoir été le plus jeune entrepreneur français et avoir réussi grâce au commerce de gadgets, pourquoi vous êtes-vous mis à l’écriture?

J’ai toujours écrit. J’ai commencé par des poèmes, pas trop mauvais. Mais, il n’y a pas de marché pour la poésie. A l’époque, on écrivait beaucoup sur moi. Plutôt que de répondre et de rétablir la vérité, ce qui aurait mis en cause trop de personnes, je me suis servi de mon expérience pour écrire

| 33

Paul-Loup Sulitzer a été le plus jeune PDG de France.

«Qui voudrait d’un trafiquant d’armes comme ami?» Money, le premier western financier. Très vite devenu un best-seller. Puis Cash, Fortune et Le roi vert, un succès mondial. J’ai vendu 12 millions d’exemplaires, comme Mario Puzo avec Le Parrain. Les uns trouvaient en moi le chant du capitalisme, les autres, un révolutionnaire du capitalisme. Et aujourd’hui, évidemment, une dérive.

Votre fille Olivia dit que vous êtes actuellement «au top sur le plan humain»…

Quand je dis que je suis un héros de mes romans – une constatation assez prétentieuse si on connaît mes livres – je dois admettre que pour une bonne partie, c’est vrai. Il y a dans ma vie du Monte-Cristo, du Oliver Twist. Je l���ai vécu et je l’ai payé durement, dans ma chair. Au moins qu’il me reste ce droit-là. D’être moi-même. J’ai rencontré en Suisse Jean Ziegler à l’époque de Cartel. Et ce type, qui a raconté de grandes conneries, m’a tout de même été sympathique. Lorsqu’on parlait de l’argent de la drogue, il confondait les milliards avec les millions. Son côté Don Quichotte m’a plu.

A la grande époque, vous vous déclariez «milliardaire pur beurre français, entièrement authentique et sans dette». Aujourd’hui, qui êtes-vous, monsieur Sulitzer?

Je suis moi-même. Et quand j’étais milliardaire, je l’étais aussi, avec peut-être un peu plus de bêtise. Quand on est jeune, on croit que la vie est éternelle, on pense un peu trop au matériel. Je dis ce que je pense, je ne lèche pas le cul des gens. Il y a deux jours, un type est venu vers moi, un grand monsieur dont je tairai le nom. Il m’a dit, de qui descendez-vous? Je lui ai répondu, je ne descends pas, je monte. Propos recueillis par Virginie Jobé Photos Kai Jünemann et AFP

A lire: «Angolagate. Chronique d’un scandale d’Etat», Ed. du Rocher; «L’escroc du siècle», Ed. N° 1.

Publicité

Nouveau dans l’assortiment Sélection. Thé noir Darjeeling Steinthal Surnommé le champagne des thés, le Darjeeling pousse au pied de l’Himalaya. L’altitude, le climat rude et la nature du sol confèrent au thé son arôme floral si typique. 100g, Fr. 8.90

Huile d’olive Koroneiki L’huile d’olive Koroneiki, une spécialité grecque d’excellente qualité, est pressée à froid dans l’un des derniers moulins en pierre. 2,5dl, Fr. 16.80

Demi-homard cuit, surgelé Durant l’été, les homards sont captu rés au moyen de corbeilles le long des côtes canadiennes de l’île du Prince Édou ard 160g, Fr. 13.80

Plus de 200 produits Sélection Sé sont disponibles dans les plus grands magasins Migros et et sur www.LeShop.ch www.migros.ch/selection


34 | Migros Magazine 49, 30 novembre 2009

«Le meilleur de deux mondes» Née d’un partenariat entre Migrol et Shell, la chaîne de magasins Migrolino connaît une croissance rapide en Suisse, au point que le concept est déjà actuellement testé en Allemagne. Daniel Hofer, directeur de Migrol, et Markus Laenzlinger, responsable de Migrolino, commentent ce succès.

D

epuis près d’un an, Migrol et Shell se sont rapprochées, même si les deux entreprises restent indépendantes. Ainsi, certaines stations-service Migrol arborent désormais le logo Shell et proposent de l’essence Shell ainsi qu’un point de vente Migrolino riche en produits frais et en articles convenience Migros. En contrepartie, Shell, qui continue de vendre ses carburants, exploite elle aussi des shops Migrolino. Ce partenariat est un succès. En moins d’un an, plus de cent magasins Migrolino ont été ouverts dans toute la Suisse. La possibilité d’exporter le concept est même actuellement testée avec quatre stationsservice Shell près de Stuttgart. Daniel Hofer, directeur de Migrol, et Markus Laenzlinger, responsable de Migrolino, nous en disent plus sur cette collaboration. Migros et Shell sont partenaires depuis un an. Comment se présente cette coopération?

Daniel Hofer: Nous échangeons nos concepts. Certaines stationsservice Migrol reprennent ainsi les carburants et le logo de Shell. Est-ce à dire que derrière les enseignes Shell se cache Migrol?

Markus Laenzlinger: Oui. De son côté, Shell et, bien sûr, les stationsservice tenues par Migrol arborant l’identité visuelle Shell exploitent des shops Migrolino. Comment en est-on arrivé à cette coopération?

D. H.: Croître est un processus de longue haleine. Migrol avait bien

un projet dans ce sens. Seulement, on ne peut pas construire de nouveaux points de vente au petit bonheur la chance. Au total, on dénombre quelque 5000 stations-service en Suisse. C’est 2000 de trop. Migrol et Shell sont-elles concernées par cette surcapacité?

D. H.: Nous fermons les stationsservice les plus petites ou les plus anciennes. En même temps, nous en rénovons ou en inaugurons de nouvelles, très bien situées. L’expansion est-elle beaucoup plus rapide avec un partenaire bien implanté?

D. H.: Oui. Avec Shell, nous avons ouvert plus de cent shops Migrolino en moins d’une année. Comment expliquez-vous cette forte croissance?

D. H.: Nous sommes trois partenaires, Migrol, Migrolino et Shell. Nous pouvons donc adapter rapidement les sites existants au nouveau concept. Mais nous ne pensions pas que nous aurions six mois d’avance sur nos prévisions. Lorsqu’il a créé Migrol, en 1954, Gottlieb Duttweiler, le fondateur de Migros, voulait lutter contre le monopole des multinationales du pétrole. Est-ce que la coopération avec Shell n’est pas en contradiction avec cette volonté?

D. H.: De tout temps, ces multinationales ont été les principaux fournisseurs de Migrol. Il n’y a pas d’alternative: elles possèdent les raffineries. Ce qui n’est pas le cas de Migrol.

En pleine discussion (de gauche à droite): Markus Laenzlinger, directeur de Migrolino SA, une filiale de Migros créée en 2009, écoute attentivement Daniel Hofer, directeur de Migrol SA depuis 2003. Ensemble, les deux hommes ont déjà ouvert plus de cent magasins Migrolino.

Les stations-service Migrol achètent-elles leur essence exclusivement chez Shell?

D. H.: Uniquement celles qui arborent le visuel Shell. Les stations Migrol proprement dites achètent aussi leurs carburants à d’autres producteurs. De ce fait, il continuera d’y avoir des stations-service Migrol, et ce, malgré la coopération avec Shell. Que retirent les clients de la coopération entre Shell et Migrol?

D. H.: Ils en retirent le meilleur de deux mondes. Migros possède le meilleur assortiment de tous les détaillants suisses. Et Shell offre une technologie de pointe en matière de carburant. Que proposent les shops Migrolino aux clients?

M. L.: Nous proposons un assortiment Migros aux prix habituels,

des articles de marque ainsi que de nombreux produits frais tels que fruits et légumes. Ajoutons encore à cela un important choix d’articles convenience tels que pizzas ou salades prélavées. On y trouve aussi de l’alcool et du tabac. N’est-ce pas en contradiction avec Migros?

M. L.: Cela tient en fait à l’histoire de Migrolino. L’alcool et le tabac font partie de l’assortiment des shops de stations-service. De plus, ces boutiques ont été créées sur la base des anciens magasins «Avec» qui vendaient déjà de l’alcool et du tabac. Coop a un concept similaire avec ses shops Pronto. Quelle est la différence?

M. L.: Tous deux ont le même nombre d’articles, mais Migrolino offre plus de produits frais.


ACTUALITÉ MIGROS Est-ce que Migrolino vend ses articles aux prix Migros?

M. L.: Tout ce qui provient de l’industrie Migros est vendu au même prix qu’à Migros. Nous vendons les autres articles aux prix du marché et les comparons avec la concurrence locale. Migrolino va-t-il poursuivre sa croissance?

D. H.: Il existe encore des perspectives de croissance pour les shops Migrolino tant dans les stationsservice Shell que Migrol. L’expansion va se poursuivre, mais probablement à une cadence plus lente. M. L.: Migrolino va aussi croître en dehors du réseau des stations-service. Par exemple dans les gares CFF, BLS et d’autres compagnies de

«Nous vendons les produits Migros aux prix Migros» chemins de fer ainsi que dans des restoroutes et des centres-villes. Migrolino doit être présent partout dans le pays. Nous voulons devancer Coop et ses shops Pronto.

l’Union européenne. La frontière complique l’exportation des denrées et des marchandises.

Est-ce que Migrolino y vend aussi des produits Migros?

D. H.: On y trouve un assortiment de base. A cela s’ajoute une palette Migrolino adaptée aux besoins de ce marché.

Migrolino s’étend aussi en Allemagne, près de Stuttgart…

Les shops Migrolino vont-ils ouvrir la porte de l’Allemagne à Migros?

D. H.: Oui, le succès a été tel que Shell a décidé d’exporter ce concept en Allemagne et de l’y tester. M. L.: Le marché allemand est dix fois plus grand que le marché suisse. C’est une immense opportunité pour nous.

| 35

D. H.: On peut le voir ainsi pour le secteur Convenience.

Quels sont les premiers résultats de cet essai?

D. H.: Nous ne sommes pas dans

Y a-t-il des projets d’essaimer ailleurs en Europe?

D. H.: Oui, l’expérience allemande n’a de sens que si nous envisageons de nous profiler ailleurs. En tant que distributeur, nous nous intéressons avant tout aux pays voisins. Toujours avec Shell?

D. H.: Pas forcément. Mais Shell, qui est le plus grand exploitant de stations-service du monde avec ses 45 000 pompes à essence, est bien évidemment un partenaire intéressant.

Propos recueillis par Daniel Sägesser et Christoph Petermann

Les attentes sont comblées

Les magasins Migrolino proposent un vaste choix de produits frais.

Photo Pénélope Henriod

Istvan Kapitany, de Shell.

Comment continuer à croître alors que la concurrence se fait toujours plus ardue? Cette question, la multinationale pétrolière Shell, active sur un marché saturé comme la Suisse, se la pose sans cesse. La solution? La coopération avec des partenaires triés sur le volet. Pour Istvan Kapitany, responsable des stations-service Shell d’Europe (centre, sud et est), «la coopération avec Migrol sous le logo Migrolino en est un excellent exemple». Avec Migros, Shell s’est alliée au leader du marché alimentaire suisse. Ainsi les clients profitent non seulement de la qualité des carburants Shell, mais encore du savoir-faire de Migros, de la qualité et de la fraîcheur de ses produits et de

l’expérience de Migrol dans la vente de carburant. Mais les clients ne sont pas seuls gagnants: «La coopération avec Migros a complètement répondu aux attentes de Shell», explique Istvan Kapitany. Les ventes, tant dans les shops qu’à la colonne, ont connu un essor considérable dans les stations-service Shell. La réponse extrêmement positive des clients est pour Shell «le principal baromètre de notre succès». Forts des bons résultats enregistrés sur le marché Suisse, les partenaires ont entrepris au printemps dernier un test dans quatre stations-service de la région de Stuttgart. Celui-ci durera jusqu’au début de l’été 2010. «Nous sommes actuellement en train d’en évaluer les premiers résultats et déciderons très prochainement de la suite à donner à cette expérience», précise Istvan Kapitany.


ACTION OFFRES VALABLES SEULEMENT DU 1.12. AU 14.12.2009 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

3 pour 2

7.90de 11.85 au lieu

Rexona gel douche 3 x 250 ml

Sport

2 in 1

Tropical Power

7.60

au lieu de 9.50

Déodorant aérosol Rexona Cotton Dry, Cobalt 2 x 150 ml

6.30

au lieu de 7.90

Déodorant Roll-on Rexona Cotton Dry, Cobalt 2 x 50 ml

Aloe Vera*

8.95

au lieu de 11.20

Déodorant aérosol Rexona Tropical Power, Music Fan 2 x 150 ml

9.50 11.90 au lieu de

Déodorant Roll-on Rexona Nutritive, Calming 2 x 50 ml

* Disponibles dans les plus grand magasins Migros

Rexona est en vente à votre Migros


ACTUALITÉ MIGROS

Migros Magazine 49, 30 novembre 2009

| 37

L’or blanc à prix réduit

Avec la nouvelle carte-ticket Cumulus, les skieurs bénéficient de rabais sur les forfaits des remontées mécaniques de plusieurs stations. La liste sera continuellement étoffée. La collaboration entre Migros et Ticketportal offre encore d’autres avantages aux clients de Migros «qui n’ont plus besoin de se geler les doigts», explique Claudia Schüepp de M-Cumulus. La nouvelle carte-ticket Cumulus est en effet dotée d’une puce électronique. «Cette technologie permet de passer les points de contrôle directement, sans avoir à sortir la carte», précise-t-elle.

Profitez des offres spéciales

A Zermatt, les détenteurs d’une carte-ticket Cumulus profitent d’un rabais de 22% sur les remontées mécaniques jusqu’au 25 décembre.

Q

uoi de plus agaçant que de faire la queue devant un guichet, que ce soit à la poste ou à la banque? Une fois la semaine terminée, le citadin n’aspire – du moins en hiver – qu’à une seule chose: oublier le stress en dévalant les pistes enneigées. Mais voilà: dans la station, il faut à nouveau attendre patiemment son tour pour pouvoir acheter le précieux sésame des remontées mécaniques. Cette situation, les amateurs de ski et de snowboard la connaissent bien. Mais heureusement pour eux, elle appartient bientôt au passé!

Photo Keystone / Caro

Toujours plus de domaines skiables

Dès cette saison en effet, Migros propose à ses clients des forfaits de ski à commander directement par internet. Sur le site de Ticketportal, partenaire de Migros, il est possible d’obtenir des cartes journalières ou

des abonnements pour plusieurs jours à charger sur la nouvelle carte-ticket Cumulus. Celle-ci peut être commandée dès le 30 novembre 2009, au prix de 5 francs, sur www.m-cumulus.ch.

L’offre actuelle s’étend aux domaines skiables de Zermatt, Villars-Gryon, Les Diablerets, Jungfrau (dont notamment Grindelwald-First), Splügen, WilerLauchernalp, Feldis et Disentis.

Les titulaires d’une carte-ticket Cumulus bénéficient d’un rabais de 3% sur les forfaits. Mieux encore: les domaines skiables s’efforcent de proposer des actions spéciales durant au moins trois semaines par année. Zermatt inaugure la saison en proposant son offre de lancement. Du 1er au 25 décembre, skieurs et snowboardeurs pourront ainsi profiter d’un rabais de 22% sur les forfaits de un à sept jours. Christoph Petermann

Informations et commande de la carteticket Cumulus: www.m-cumulus.ch

«La technologie du futur» Christen Baumann est le CEO des Remontées mécaniques de Zermatt. Il est aussi le vice-président des Remontées mécaniques suisses (RMS).

pouvons offrir au moins 3% de réduction à nos clients. Nous préférons de loin une telle solution aux commissions élevées que nous pourrions être appelés à payer à certains autres prestataires de services en ligne. Par ailleurs, Migros dispose d’excellents canaux de communication.

Quelles sont les raisons qui vous ont poussés à collaborer avec Migros?

Les grands domaines skiables sont-ils les seuls à profiter de cette nouvelle plateforme de vente?

C’est principalement le fait que, lors de réservations en ligne, nous

Non. Des domaines skiables plus

modestes font également partie de notre association. Eux aussi peuvent adhérer à l’organisation que nous avons mise en place. Nous nous sommes d’ailleurs battus pour cela. Comment voyez-vous l’avenir des réservations en ligne?

Nous sommes persuadés qu’il s’agit là de la technologie du futur, car elle désengorge les points de vente classiques dans les stations et apporte une évidente amélioration du confort pour la clientèle.


n o i t c u d 10% de ré bles de salle à u e m e d t n e r tim sur tout l’asso

manger

p. ex. chaise WOOD Frêne couleur noyer, cuir Salpa, 44 x 45 x 89 cm 4023.259

p. ex. table de salle à manger HELENA

avant 299.–

Chêne, 180 x 90 x 74 cm ou à rallonge, avec rallonge, 210/310 x 105 x 74 cm Bois massif 4010.306/312

maintenant

270.–

avant à partir de 1499.– maintenant à partir de

1350.–

p. ex. table de salle à manger AMANTE

p. ex. chaise ALAN T Bouleau couleur wengé ou naturelle, tissu façon peau marron, 48 x 57 x 96 cm 4023.213/214

Cœur de frêne, 200 x 90 x 76 cm Bois massif 4022.199

avant 99.90 maintenant

avant 899.–

90.–

maintenant

p. ex. buffet bas MILANO Noir ou blanc brillant, 3 portes, 165 x 46 x 76 cm 4010.217/218/297/298 avant 799.– maintenant

www.micasa.ch

719.–

La réduction est valable du 1.12 au 21.12.2009 sur tout l’assortiment de meubles de salle à manger. Disponible dans tous les magasins Micasa.

810.–


Mesurez vous-même toute son efficacité! Nouveau

RÉ-ACTIVANT CILS

SÉRUM BREVETÉ L’ORÉAL* Arginine + Centella asiatica

UNE FRANGE DE CILS PLUS ABONDANTE EN SEULEMENT 1 MOIS** MOINS DE CHUTE AU DÉMAQUILLAGE

Freida Pinto Conseils étoffés pour vos cils sur www.lorealparis.com *Brevet déposé. **Auto-évaluation de 32 femmes après 4 semaines d’utilisation.

MODE D’EMPLOI Le matin: en dessous du mascara. Le soir: sur cils démaquillés. Utilisez l’applicateur à la racine et sur la longueur des cils.

L’Oréal Paris est en vente à votre Migros


40 | Migros Magazine 49, 30 novembre 2009

NOËL

N 0 45 DÉCORATION / N 0 46 JOUETS / N 0 47 CAFÉ & CHOCOLAT / N 0 48 PÂTISSER /

Mathilde et Lucas cirent les bottes de leurs parents avec soin. Ils sont d’avis que plus elles brilleront, plus Saint Nicolas les remplira.

Kaléidoscope Frey Kids, avec croquettes Spruso, 115 g,

Fr. 5.90

Dattes Sun Queen, 300 g,

Fr. 2.80

Figues Sun Queen, 500 g,

Fr. 5.70

Mathilde et Lucas placent les bottes sur le rebord de la fenêtre. Saint Nicolas n’a plus qu’à passer!


EN MAGASIN CADEAUX & SAINT-NICOLAS / N 50 REPAS DE FÊTE 0

Il arrive bientôt… Dimanche, c’est la Saint-Nicolas. Mathilde et son frère Lucas se réjouissent de cette fête, car ils savent que le célèbre évêque ne manquera pas de leur apporter r: des cadeaux. Cette fois, c’est sûr: Noël est bientôt là!

P Photo Dirk Lässig, stylisme Marlise Isler, bricolage Anita Oeschger, coiffure et maquillage Diane Bhutia, Getty Images

N 0 49

our impressionner Saint Nicolas et l’encourager à leur offrir des noix, des clémentines, du chocolat et des pains d’épice, Mathilde et Lucas ont décidé de cirer les bottes de leurs parents: «La mienne brille plus que la tienne», lance Mathilde à son frère. Pas grave: Lucas a de toute façon n entat. core quelques heures devant lui pour parfaire le résultat. Tout en frottant le cuir de la chaussure, Lucas pensee à la d. Asvenue prochaine de Saint Nicolas et du Père Fouettard. mence sez rapidement, il se met à rêvasser. Et lorsqu’il commence us le à imaginer les cadeaux qui pourraient prendre place sous sage. sapin de Noël, un large sourire éclaire soudain son visage. nsais «Qu’est-ce que tu as?» demande sa sœur. «Rien, je pensais eaux à Noël», répond Lucas. «Noël? Pense plutôt aux cadeaux qu’apportera Saint Nicolas», conseille Mathilde. Tina Gut, Anna-Katharinaa Ris

Cacahouètes M-Classic, 400 g,

Fr. 2.50

Pains d’épice, assortis, 7 pièces, 200 g, Fr. 3.20

| 41


42 | Migros Magazine 49, 30 novembre 2009

NOËL

La fête des becs à bonbon

Mathilde et Lucas se sont levés aux aurores. Cette année, les bottes sont bien remplies: Saint Nicolas s’est montré généreux: il a apporté de nombreux cadeaux: clémentines, cacahouètes et bien sûr des petits chocolats. Quant à la verge laissée par le Père Fouettard, elle ne les impressionne guère.

Les délices sucrées de Saint-Nicolas

Clémentines, prix du jour

Maisonnette de conte de fées Frey Kids, avec napolitains, 100 g, Fr. 4.20 Napolitains Blanca Frey Kids, 160 g, Fr. 4.40* Assortiment de petits chocolats creux à suspendre au sapin, assortis, 150 g, Fr. 4.60 Assortiment de petits chocolats pleins à suspendre au sapin Frey Kids, 145 g, Fr. 4.40* * En vente dans les plus grands magasins.

Petits pains d’épice, 380 g,

Fr. 4.60

Biscuits Mélange de Noël GrandMère, 380 g,

Fr. 5.90

Boîte Fun Mix Frey Kids, remplie de chocolats, 240 g,

Fr. 8.70


EN MAGASIN

| 43

Surprises matinales

Bonhomme en pâte, diverses tailles, dès

Fr. 1.70

Croquettes en filet, divers coloris, 115 g,

Fr. 3.80

Différents biscuits, dès

Fr. 3.80

Dattes Sun Queen, 300 g,

Fr. 2.80

Les enfants, la chasse aux trésors est ouverte!

Véhicule Santa Frey Kids, rempli de chocolats, 165 g,

Fr. 14.90

Amandes à la cannelle Frey, 150 g,

Fr. 3.90

Le 5 et le 12 décembre, Peter Pan et des personnages tirés des contes des frères Grimm distribueront à l’entrée des plus grands magasins des étoiles lumineuses de différentes tailles. Celles et ceux qui trouveront l’étoile permettant d’ouvrir la machine à étoiles recevront la clé du coffre au trésor. Mais ne comptez pas sur nous pour vous dévoiler ce qu’il contient. Il s’agit dans tous les cas d’un magnifique prix! Quant à ceux qui ne recevront pas de clé, ils repartiront avec un prix de consolation. Il vaut donc la peine de venir à Migros!


44 | Migros Magazine 49, 30 novembre 2009

NOËL

Coffret cadeau Life by Esprit, avec eau de toilette et gel douche,

Fr. 25.-

Coffret à bijoux, existe en différents modèles,

Fr. 9.90

Trousse de toilette Kneipp pour homme avec douche & shampoing 2 en 1 et crème faciale,

Fr. 24.50


C’EST BON POUR LE MORAL! MORAL! PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 1.12 AU 7.12.2009 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

lice Le chou-fleur, un dé us aussi en soupe. Vo du trouverez la recette r potage au chou-fleu h sur www.saison.c Mot-clé: soupe315

50%

2.60

au lieu de 5.20

Chou-fleur Italie/Espagne, le kg

50%

1.65

au lieu de 3.30

Noix de jambon fumée Suisse, les 100 g

40%

11.90

au lieu de 19.90

La magie des roses Max Havelaar 40 cm le bouquet de 30

9.50

au lieu de 12.50

Lait M-Drink UHT Valflora en lot de 10 10 x 1 litre

Les articles M-Budget, Sélection et ceux bénéficiant déjà d’une réduction sont exclus de toutes les offres.

33%

10.40

au lieu de 15.60

Pizzas Prosciutto ou Margherita Anna’s Best en lot de 3 par ex. Prosciutto, 3 x 370 g

500 g

2.60

Noix Californie, le sachet de 500 g

3.90

Clémentines Espagne, le filet de 2 kg


IRRÉSISTIBLE RRÉSISTIBLE PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES

les Un régal pour tous e: ag amateurs de from pizza blanche au fromage et aux sur courgettes. Recette www.saison.ch Mot-clé: pizza303

1.50

au lieu de 1.90

Le Gruyère salé (excepté emballages Maxi), les 100 g

33%

6.–

au lieu de 9.–

Spätzli aux œufs Anna’s Best en lot de 3 3 x 500 g

40%

4.90

4.40

Poitrine de dinde Don Pollo en lot de 2, 2 x 132 g finement prétranchée, importée

Toute la charcuterie Citterio en libre-service 20% de réduction par ex. salami Milano, Italie, prétranché, les 100 g

au lieu de 8.20

au lieu de 5.50

40%

1.85 3.10 au lieu de

Jambon roulé fumé Suisse, les 100 g


MENT ENT FRAIS. DU 1.12 AU 7.12.2009 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

50%

30%

9.95

2.30

Bouilli entremêlé viande suisse, le kg

Jambon paysan en tranches, les 100 g

au lieu de 20.–

au lieu de 3.35

3.80 4.80 au lieu de

Tous les cakes de mamie 20% de réduction par ex. cake au chocolat, 420 g

30%

3.10

au lieu de 3.90

Salade du mois Anna’s Best 20% de réduction 200 g

30%

8.40 12.– au lieu de

Champignons blancs et bruns de Suisse, le kg 8.40 au lieu de 12.– la barquette de 250 g 2.10 au lieu de 3.–

30%

12.5017.90

2.–

Étoile de Noël buisson de la région, la plante

Vermicelles en gobelet le gobelet de 120 g

au lieu de

au lieu de 2.90

18.–

au lieu de 22.50

Raclette Surchoix bloc le kg

30%

1.30 1.90 au lieu de

Viande de bœuf hachée viande suisse, les 100 g

Société coopérative Migros Aar


DES PRIX PRESQ

PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 1

50%

4lie.2u de08.40

1.30

au lieu de 1.60

Toutes les tablettes de chocolat de 100 g (excepté Suprême, Ferrero et les emballages multiples) à partir de 2 tablettes, –.30 de moins l’une par ex. lait extrafin Valable jusqu’au 14.12

au

Toutes les boissons sucrées Jarimba en emballages de 6 x 1,5 litre par ex. Jarimba Grapefruit light, 6 x 1,5 litre

2.– de 2.70 au lieu

Amandes ou noisettes moulues Sun Queen, 200 g (excepté bio) –.70 de moins par ex. amandes moulues

2.05 2.60 au lieu de

Tous les cœurs de France 20% de réduction par ex. cœurs de France de Noël, 220 g

* En vente dans les plus grands magasins Migros.

5.65

au lieu de 7.10

Tous les articles de boulangerie Happy Hour, surgelés 20% de réduction par ex. croissants au jambon, 12 pièces

4.55

au lieu de 5.70

Dattes Medjool et figues Smyrna Sun Queen (excepté bio) 20% de réduction par ex. figues Smyrna, 500 g

3.80

3.75

Petites meringues au chocolat ou mousses 25% de réduction par ex. petites meringues au chocolat, 350 g

Toutes les tartelettes en lot de 4 25% de réduction par ex. tartelettes de Linz, 4 x 75 g/300 g

au lieu de 5.10

au lieu de 5.–


QUE INDÉCENTS!

1.12 AU 7.12.2009 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

2 pour 1

3.80

30%

au lieu de 7.60

9.50

Coated Peanuts Excellent en boîtes* Wasabi, Thai Chili, Tom Yum, Lemongrass ou Soy & Ginger, par ex. noix au wasabi Excellent, 2 x 150 g

au lieu de 13.60

Croissants au beurre surgelés 24 pièces/1080 g

5.70 7.20 au lieu de

Bonbons et pastilles bonherba en emballages multiples 20% de réduction par ex. à la mélisse citronnée, sans adjonction de sucre, 2 x 150 g

4.25

Frelitta Classic ou Bicolor dans un pot géant par ex. Frelitta Classic, 750 g

3.50

au lieu de 4.40

Tous les vinaigres Ponti et Giacobazzi 20% de réduction par ex. vinaigre balsamique de Modène Ponti, 50 cl

7.60

au lieu de 9.60

Röstis bernois ou au fromage en lot de 3 20% de réduction par ex. röstis bernois, 3 x 500 g

4.15 5.20

2.60 3.25

Toutes les infusions Yogi bio et Bona Dea* 20% de réduction par ex. infusion Yogi bonne nuit bio, 15 sachets

Tout l’assortiment Exelcat 20% de réduction par ex. Exelcat Ragout Sélection en sachets, 4 x 100 g

au lieu de

au lieu de


ÉCONOMIES PAR POIGNÉES. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 1.12 AU 7.12.2009 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

3 pour 2

50%

39.80

7.95

au lieu de 59.70

au lieu de 15.90

Couches-culottes Milette de Mini à Large, pants et couches Naturals (excepté les boîtes jumbo) par ex. couches-culottes Milette Maxi+, 3 x 46 pièces Valable jusqu’au 14.12

Tous les produits de lessive Total par ex. Total Color, 2,8 kg

à partir de

9.90

22.20

au lieu de 27.80

Produits de lessive Elan en sachets de recharge, le lot de 2 parfums: Fraîcheur, Soleil, Montagne, Naturel, 2 x 2 litres

Collants, chaussettes et socquettes pour enfant et bébé par ex. collants pour enfant, le lot de 2 Valable jusqu’au 14.12

4.90

au lieu de 5.60

Tous les nettoyants ménagers universels et pour les sols (excepté M-Budget, chiffons de nettoyage et appareils Twist) à partir de 2 produits –.70 de moins l’un par ex. produit d’entretien pour les parquets Pial*, 1 litre Valable jusqu’au 14.12

1.50

au lieu de 2.–

Lingettes imprégnées Soft 25% de réduction par ex. Soft Comfort, recharge de 50 lingettes Valable jusqu’au 14.12 * En vente dans les plus grands magasins Migros.

30%

12.30

au lieu de 17.60

Essuie-tout ménager Twist Recycling, champion CO2 16 rouleaux


ÉCONOMISEZ AVEC PLAISIR. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 1.12 AU 7.12.2009 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

Boulangerie/Pâtisserie

Légumes

Croissants précuits réfrigérés au beurre ou Léger en lot de 2 25% de réduction par ex. croissants au beurre, 2 x 6 pièces/420 g 4.90 au lieu de 6.60

Charcuterie

3 pour 2

Fromage d’Italie paysan 25% de réduction en tranches, le kg 13.80 au lieu de 18.50 Jambon cru des Grisons 20% de réduction en tranches, 134 g 5.90 au lieu de 7.90 en tranches ultrafines, 101 g 4.50 au lieu de 5.90

Fleurs/Plantes

Endives emballées de Suisse et de Belgique, les 500 g 1.95 au lieu de 2.45

30%

Produits laitiers Crème à café Valflora en lot de 3 3 x 250 ml 3.30 au lieu de 4.20 Tous les Grande Caffè en lot de 3 –.90 de moins par ex. Cappuccino, 3 x 210 ml 3.60 au lieu de 4.50 Tous les yogourts bio de 180 g ou de 500 g 20% de réduction par ex. nature, 500 g 1.20 au lieu de 1.55

Mini-Risoletto Classic, Blanco ou Noir le sac de 840 g 9.80 au lieu de 14.–

Bouquet de Saint-Nicolas le bouquet 14.90

Frais et déjà prêt Tortellinis ricotta et basilic M-Classic, 1 kg 9.60 au lieu de 16.–

Crevettes Tail-On Origine: Bangladesh, pêche sauvage, les 100 g 3.15 au lieu de 4.50

Sucreries/Chocolat

Schlumbergera «Cactus de Noël» le pot 7.90 au lieu de 9.90

30%

333.–

Appareil photo numérique DSC-W290 Sony couleur argent** 12,1 mégapixels, zoom opt. 5x, écran de 3", stabilisateur d’images optique, fonction film 720 p-HD, prise HDMI

Viande

40%

Fromage

Rôti de bœuf 20% de réduction viande suisse, les 100 g 2.45 au lieu de 3.10 Ragoût de bœuf viande suisse, les 100 g 2.10 au lieu de 2.50

Fromage vigneron les 100 g 2.– au lieu de 2.50

Volaille

Chaumes les 100 g 2.35 au lieu de 2.95

Cuisses supérieures de poulet Optigal de Suisse, grand emballage, le kg 13.50 au lieu de 16.–

Fromage à la coupe: Sennenmutschli les 100 g 1.80 au lieu de 2.20

Restaurants Migros

Fromage à la coupe: Bresse Bleu les 100 g 1.90 au lieu de 2.40

Fruits Clémentines d’Espagne, le kg 2.30 au lieu de 3.30

30%

59.90

Couette en duvet Hiro* garnissage: duvet de canard, housse: 100% coton doux, par ex. 160 x 200 cm, lavable à 60 °C Valable jusqu’au 14.12

Poisson

Saucisse paysanne à griller Aar 20% de réduction les 100 g 1.55 au lieu de 2.10 Emmentalerli le sachet de 3 x 2 paires 10.80 au lieu de 16.20

Poireau spécial bio de la région, le kg 6.40 au lieu de 9.20

30%

du 30.11 au 5.12 Hit de la semaine: Escalope de porc à la crème (provenance: Suisse) Nouilles et Carottes 13.80

Dattes fraîches des Etats-Unis, les 100 g 1.70 au lieu de 2.30

Société coopérative Migros Aar * En vente dans les plus grands magasins Migros, Micasa et ** M-Electronics.

49.90

Trolley Travelsetter* extensible, 4 roulettes, disponible en 3 tailles, couleurs: noir et rouge, par ex. taille 55 cm


DES NOUVEAUTÉS IRRÉSISTIBLES. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 1.12 AU 14.12.2009 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

NOUVEAU 4.80

Jus d’airelles rouges Plus bio Biotta avec concentré d’agave et infusion de feuilles de bouleau, 50 cl

NOUVEAU 2.80

Tortilla nature ou aux champignons et aux poivrons Subito par ex. tortilla nature Subito, 200 g

NOUVEAU 1.60

Extra Choco ou Noir Frey 210 ml

NOUVEAU 5.60

Pâte de confiserie au chocolat noir es pâte raffinée aux amand et au chocolat noir extra-fin avec 65% de cacao, 500 g

En vente dans les plus grands magasins Migros.

NOUVEAU 4.60

Biscuits aux noisettes bio croquants et au bon goût de noisettes, 180 g

NOUVEAU 2.70

Crocchini Pizza Roberto snack légèrement salé et rehaussé d’origan, 250 g

NOUVEAU 2.90 NOUVEAU 1.90 Smoothie Sarasay poire/chocolat 250 ml

Mini-cake au pain d’épices deux couches de biscuit tendre fourrées de crème légère au pain d’épices, 100 g


EN MAGASIN

Les raquettes à neige vont être difficiles à emballer. Un beau ruban devrait faire l’affaire. Raquettes à neige MSR Lightning Ascent 25,

| 53

Emballés avec amour

Grand-mère Georgette initie Mathilde et Lucas à l’art de l’emballage des cadeaux. Cette année, ils ont également choisi des matériaux plus originaux, comme des napperons en papier ou des barquettes en aluminium. Ces préparatifs présentent l’avantage de faire patienter les enfants quelque peu avant la douce nuit de Noël.

Fr. 439.–**

** En vente chez SportXX.

Hivernal

Les barquettes en aluminium qui peuvent accueillir un petit cadeau se marient très bien avec les tons froids de la gamme Arctic. Ici, le papier cadeau fait un très joli couvercle. Des boules de Noël argentées complètent l’ensemble. Divers papiers cadeaux, dès Fr. 3.90 Divers rubans, dès Fr. 2.60

Original

Un cadeau emballé avec amour et créativité fait deux fois plus plaisir. Les napperons en papier assortis au papier rétro de la gamme Pure sont par exemple du plus bel effet. Divers papiers cadeaux, dès Fr. 3.90 Divers rubans, dès Fr. 2.60

Monopoly City Parker,

Fr. 74.90*

Trottinette SX Obscure,

* En vente dans les plus grands magasins.

** En vente chez SportXX.

Fr. 69.90**

Boîte cadeaux Pralinés Prestige Frey, 225 g,

Fr. 17.80


54 | Migros Magazine 49, 30 novembre 2009

NOËL

Enfin les cadeaux!

L’ouverture des cadeaux est un moment précieux. Toute la famille s’est cotisée pour offrir à grand-papa Charles – qui aime le café coiffé d’un nuage de lait – une machine à café ainsi qu’un émulsionneur à lait. Laurent, le papa, va pouvoir profiter pleinement de l’hiver, car le Père Noël lui a apporté des raquettes. Enfin, Garance, la maman, découvre sous le sapin un trolley rouge pratique. Ainsi équipée, elle peut d’ores et déjà songer à planifier son prochain voyage!

Soutien-gorge, pourpre,

Fr. 34.90*

Tanga, pourpre, Fr. 14.90*

Pyjama 3 pièces en satin, avec bordure en dentelle, Fr. 44.90*

Trolley Titan Xenon: champagne, 62 cm, Fr. 159.—* rouge, 53 cm, Fr. 139.—* Emulsionneur à lait Turmix,

Fr. 99.90*

Machine à café Citiz Nespresso Turmix,

Fr. 299.—*

T-shirt à manches longues Spiderman, Fr. 19.90* * En vente dans les plus grands magasins.


EN MAGASIN

| 55

Devant le sapin

Il est temps d’ouvrir les cadeaux. Le Père Noël aura-t-il exaucé les vœux de Lucas? Camion Menace,

Fr. 89.90*

* En vente dans les plus grands magasins.

Gagnez des cadeaux!

Jusqu’au 13 décembre, «Migros Magazine» organise chaque semaine un tirage au sort. Cette semaine, gagnez dix sets de maquillage Covergirl, d’une valeur de Fr. 59.60.

Tentez votre chance: par téléphone en appelant le numéro 0901 560 052 (Fr. 1.–/appel) et en indiquant vos nom et adresse. par SMS en envoyant le mot «Noël», puis vos nom et adresse au 920 (Fr. 1.-/SMS). Exemple: Noël, Pierre Lexemple, rue Lexemple 1, 9999 Modèleville. par courrier en envoyant une carte postale (courrier A) à: «Migros Magazine», Noël, CP, 8099 Zurich. Délai: 6 décembre 2009. Les gagnants seront informés par écrit et leurs noms publiés sur le site migrosmagazine.ch. Le versement en espèces de la contre-valeur ne peut être exigé. Toute correspondance ainsi que le recours à la voie judiciaire sont exclus.


ACTION OFFRE VALABLE DU 1 1.12.2009 12 2009 ET JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

50% 19.750 au lieu de

Veuillez retourner les piles usagées au point de vente.

39.5

Duracell Plus AA Emballage spécial de 20 pièces

Duracell est en vente à votre Migros


EN MAGASIN

Migros Magazine 49, 30 novembre 2009

| 57

Du high-tech à bas prix

Et si le Père Noël se concentrait cette année sur des cadeaux haute technologie? Avec les présents Melectronics, les êtres chers pourront filmer le sapin, surfer rapidement sur internet ou tout simplement profiter des jours de fête pour s’amuser.

L’ami des petits et des grands

Vous n’êtes pas les seuls à aimer les soirées cocooning devant la télévision, vos enfants aussi! Et ils les apprécieront d’autant plus dans leur propre chambre. Grâce à ses 56 cm de diagonale, le téléviseur à écran plat HD Ready de Tech Line peut être installé dans de petites pièces pour le plus grand bonheur de vos chères têtes blondes. Quant au prix, il saura vous séduire. Téléviseur à écran plat Tech Line TL-22LC855, 56 cm, avec support mural, Fr. 349.—* au lieu de Fr. 399.– * Prix action Melectronics valable jusqu’au 7 décembre 2009.

Le compagnon de jeu

Plus élégante et plus mince que le modèle précédent, la nouvelle console de jeu PlayStation 3 consomme moins d’électricité et dispose d’une mémoire de 120 GB. Cependant, elle en conserve tous les atouts ludiques: lecture de films sur Blu-ray Disc, jeux en qualité HD, enregistrement de musique, vidéos et photos et accès gratuit au réseau Playstation. Egalement disponible: des sets attrayants comprenant jeux et console. Système PS3, Fr. 459.—*

Le multitalent

Les performances du Cyber-shot DSC-HX1 de Sony égalent celles des appareils reflex. Avec ses 9,1 mégapixels et son capteur CMOS, il permet de photographier des panoramas et des scènes de nuit comme rarement. Autres atouts: rafale de dix images par seconde et vidéo en qualité HD. Cyber-shot DSC-HX1 Sony, Fr. 599.—*

L’assistant numérique

Vous rêvez d’un assistant polyvalent, élégant et intuitif? Bonne nouvelle, il existe! Aspire One est un netbook d’Acer à peine plus grand qu’un calepin A5. En trente secondes seulement, vous pouvez accéder à toutes les applications, travailler, jouer, gérer vos rendez-vous ou surfer sur internet. Acer Aspire One, Fr. 449.—* * En vente chez Melectronics.


LA 1ÈRE COLORATION FORTIFIANTE À LA SÈVE DE BAMBOU:

Une couleur ultra-brillance. Des reflets irrésistibles. NOUVEAU

GARNIER

lemen eu

t

s

10 MINUTES, SANS AMMONIAQUE

> Agit en 10 minutes, sans ammoniaque. Bar Refaeli porte la nuance 535 Marron Doré

> Couverture optimale des cheveux blancs. > Tenue jusqu’à 28 shampooings. > 14 couleurs brillantes de santé.

Garnier est en vente à votre Migros


EN MAGASIN

Migros ros Ma Magazine Magaz gazine gaz ine 49, 49, 30 30 novembre nove nove ovembr mbre mbr e 2009 2009

| 59

DE SAISON CHEZ MICASA

Des pièces uniques

NOUVEAU À MIGROS

La plus belle, c’est vous! A Noël, il est agréable de se faire plaisir. C’est vrai pour les repas, les cadeaux… mais aussi les bijoux. Migros vous propose une gamme d’accessoires, comprenant notamment d’élégants colliers de perles de différentes couleurs ainsi que des boucles d’oreilles assorties et un bracelet. Collier de perles, 43 cm, l’un, Fr. 14.90*

Les boules de Noël en verre soufflées à la bouche et peintes à la main de Micasa sont des plus sublimes. Elles transforment votre sapin de Noël en authentique œuvre d’art. Chaque boule, chaque élément de décoration est un régal pour l’œil. Sans parler des oiseaux en verre qui arborent des plumes véritables. Ces pièces sont fabriquées dans le nord de la Bavière, une région qui cultive cette forme d’artisanat depuis quatre siècles. Boules de Noël, divers coloris et formes, dès Fr. 3.90* *En vente chez Micasa.

* En vente dans les plus grands magasins.

Un torse glabre

Le rasoir pour le corps BodyCruzer B55 de Braun permet un rasage précis sur toutes les parties du corps des hommes. Son secret? La combinaison d’une tondeuse de précision et de lames Gillette Fusion. Cet appareil a gagné le Red Dot Design Award 2009. Bodycruzer B55 de Braun, Fr. 99.90* * En vente chez Melectronics et dans les plus grands magasins Migros.

Gagnez un rasoir pour le corps Bodycruzer de Braun! Tentez votre chance: par téléphone en appelant le numéro 0901 591 913 (Fr. 1.–/appel) et en indiquant vos nom et adresse. par SMS en envoyant le mot

«Chance», puis vos nom et adresse au 920 (Fr. 1.-/SMS). Exemple: Chance, Luc Lexemple, rue Lexemple 1, 9999 Modèleville. par courrier en envoyant une carte postale (courrier A) à:

«Migros Magazine», Chance, Case postale, 8099 Zurich. Délai: 6 décembre 2009. Les gagnants seront informés par écrit et leurs noms publiés sur le

site www.migrosmagazine.ch. Le versement en espèces de la contre-valeur ne peut être exigé. Toute correspondance ainsi que le recours à la voie judiciaire sont exclus.


Complètent à merveille votre liste de cadeaux!

444.–

+

Gratuit: set automatique pour cappuccino d’une valeur de Fr. 79.90 *

Machine à café automatique ES6805

E CO - Products

Dimensions compactes (h x l x p): 33 x 36,5 x 24,5 cm, affichages LED pour une utilisation facile, réservoir d’eau de 1,8 l, programme de nettoyage et de détartrage / 7173.554 * Gratuit: set automatique pour cappuccino Espresseria XS6000 d’une valeur de Fr. 79.90 / 7173.628

Mai Maintenant inte ntenan t nan nant nt

99.90 Avant

149.–

444.–

30% Lave-linge VE 5009 WAAC

Rasoir HQ 6990/16

Alimentation accu et secteur, têtes de coupe flottantes indépendantes, coupe-favoris, commutation automatique de la tension / 7178.482

Capacité utile 5 kg, essorage 1000 t/min, classe d’efficacité énergétique de lavage A, d’essorage C, 15 programmes, sécurité enfant / 7172.072

M i tenantt Maintena Main Maintenant

199.– Avant

249.–

20%

Aspirateur VAC 4900

Puissance 2000 W, filtre HEPA, rayon d’action 12 m, avec embout supplémentaire pour sols durs / 7171.172

Les offres sont valables du 1.12 au 14.12.2009 ou jusqu’à épuisement du stock. Vous trouverez ces produits et bien d’autres encore dans tous les magasins melectronics et les plus grands magasins Migros. FCM

Sous réserve de modification de prix, de modèles et d’erreurs d’impression.

Nouveauté


EN MAGASIN

Migros Magazine 49, 30 novembre 2009

| 61

Le plus d’Anna’s Best

Les nouveaux menus Grand-maman d’Anna’s Best contiennent des ingrédients de grande qualité, la plupart de production suisse. Ils sont garantis sans exhausteurs de goût ni colorants.

Savoureux: rôti de porc Grand-maman Anna’s Best, 360 g,

Fr. 10.50*

Le retour des plats d’antan

P Plus besoin d’attendre dimanche pour savourer un rôti de porc ou un c coq au vin de grand-maman. Anna’s Best est tous les jours à vos côtés.

L

a nouvelle gamme de menus Grand-maman d’Anna’s Best est savoureuse à souhait. Parfaitement dans l’air du temps, elle répond aux envies actuelles d’une cuisine bien de chez nous. Grâce à Anna’s Best, vous pouvez préparer des spécialités aussi appétissantes que celles de votre grand-mère en un tourne-

main. Rôti de porc, civet de bœuf, pot-au-feu, coq au vin sauront enchanter les papilles. Ces savoureux classiques sont élaborés en grande partie avec des ingrédients suisses. Vous trouverez en outre au dos de chaque emballage une recette de dessert d’autrefois. Bon appétit!

AKR

Par Grand-maman Anna’s Best: coq au vin, 460 g, Fr. 9.50* pot-au-feu, 350 g, Fr. 8.80* Civet de bœuf, 410 g, Fr. 11.90* * En vente dans les plus grands magasins.


62 |

EN MAGASIN

Migros Magazine 49, 30 novembre 2009

BON & BON MARCHÉ

FR. 10.50

Salade de betteraves à la menthe

Pour 4 personnes

➔ Couper en dés 4 petites betteraves cuites à la vapeur. Saler, poivrer. Arroser de 2 cs d’huile de noix et de 3 cs de vinaigre de vin blanc. Bien mélanger la salade. Disposer sur 4 assiettes. Env. Fr. 2.90 ➔ Couper 200 g de feta en petits dés et parsemer sur les betteraves. Env. Fr. 3.90 ➔ Hacher 50 g de noix et parsemer la salade. Hacher finement 1 bouquet de menthe et répartir sur la salade. Env. Fr. 3.70 Astuce: remplacer la menthe par des pousses d’oignon.

Sain, savoureux et végétarien

Riches en protéines végétales, en glucides et en fibres, les produits Cornatur sont devenus des incontournables de l’alimentation végétarienne. Toute la gamme se présente désormais dans de nouveaux emballages. Mieux encore: les informations supplémentaires sur les apports nutritifs figurant au recto du paquet vous permettent de faire plus facilement votre choix. Dernier avantage: un conseil culinaire est imprimé sur le côté de l’emballage de la plupart des produits. Retrouvez d’autres informations et idées de recettes sur www.migros.ch/cornatur. Escalopes végétariennes de légumes Cornatur, 180 g, Fr. 3.90 Nuggets végétariens Cornatur, 225 g, Fr. 4.75

NOUVEAU À MIGROS

+ +

NOUVEL EMBALLAGE

Festival de verrines

Si vous ne disposez que de peu de temps, mais souhaitez quand même proposer de savoureux amuse-bouche à vos invités, voici la solution à votre problème: les Gourmet shots de Rapelli présentés dans d’élégantes verrines. Couche après couche, vos convives seront séduits par les multiples arômes, textures et couleurs. Vous avez le choix entre quatre variantes: viande des Grisons aux poires et aux noix, jambon cru au fromage et au pesto de pignons, vitello tonnato à la mousse d’anchois et saumon au vermouth. Gourmet shots saumon fumé Rapelli, 4 x 50 g, Fr. 12.90* * En vente dans les plus grands magasins.

Fin et délicat en bouche

Les amateurs de céréales connaissent depuis longtemps les vertus du blé tendre. Riche en fibres, minéraux, protéines et vitamines, il distille un arôme délicat. Prêt en douze minutes, le blé tendre Subito existe en deux versions: végétarienne aux légumes ou forestière aux bolets, lardons et poireaux. Blé tendre aux légumes Subito, 170 g, Fr. 3.20

NOUVEAU À MIGROS


64 | Migros Magazine 49, 30 novembre 2009

C’

est un drôle de rocker qui a débarqué un jour de 2006 dans la blogosphère culinaire: un rocker gourmand, sourire carnassier de loup de Tex Avery, faconde toulousaine au débit grand D, la dégaine chaloupée et des Converse chocolat emmanchées sur un jean fatigué, des mots lestes et des yeux délavés. Estèbe, il s’appelle, prénom Jérôme. Dans l’entrée de sa cuisinette des Pâquis, à Genève, on est accueillis par une photo jaunie de l’ancêtre, son grand-père Louis qui tenait un bar à Toulouse, bon sang ne saurait mentir… Jérôme, c’est un peu le petit Nicolas des journalistes gastros, blagues de potache et humour en culottes courtes, sans qui la prose gourmande serait franchement tristoune…

Un flot de paroles vives et drôles

C’est qu’il écrit comme il cause, à peu de choses près, sans trop s’arrêter pour souffler, en rajoutant volontiers quatorze images pour donner de la mâche à ses phrases, en gonflant la métaphore pour la rendre dodue et plus aimable en bouche, n’hésitant pas à la faire pétarader au passage pourvu que le lecteur rigole. Trois calembours à la ligne, le bon mot dégainé plus vite que son ombre, le contrepet souvent tout près et l’œil guilleret de sa dernière trouvaille. Avec lui, la farce porte gaillardement son nom et sa rubrique de la Tribune de Genève ses promesses de top slurp. Le petit Nicolas ou Maïté la terrible, rapport à la pointe d’accent qui lui reste de ses origines – mais en version quadra et plus joli! Aussi efficace face à une volaille à dé-

Secrets de cuisine

oi pour vous? Cuisiner, c’est qu quotidien, rigolo et Un petit challenge sympa à raconter é? Votre plat préfér au ve de s on gn ro Les ujours Qu’avez-vous to e? in is dans votre cu re. tte et du gingemb ele sp Du piment d’E us ne mangeriez Un aliment que vo de? pour rien au mon , desser ts industriels s de Et . ins rs Des ou style cupcakes. er vous aimé partag Avec qui auriezun repas? Chabrol

membrer? On l’a vu émincer sans chouiner des échalotes, hacher menu pleurotes et piler mincelet un tombereau de noisettes. La preuve que a) il a fait ses stages chez quelques grands chefs, Girardet ou Dupont entre autres, pas seulement les pieds sous la table et b) il a la batterie de cuisine qui va avec. Mais reprenons. C’est donc dans cette cuisinette pâquisarde que notre rocker fait ses expériences cuisinières tous les soirs depuis trois ans et quelques, pour le plaisir (et parfois au désespoir) des deux femmes de sa vie, son épouse Véro et sa fille Louise, 9 ans.

Estèbe, recettes rock

Le journaliste et bloggeur culinaire genevo-toulousain, auteur d’un bouquin à succès de recettes pour enfants, se livre tout en préparant des paupiettes de chou farcies.


CUISINE DE SAISON

Nev’eda Tegin prépare un börek, un plat de son pays d’origine, la Turquie.

et rigolotes

| 65

DÉTACHER trois grandes feuilles entières du chou et les faire cuire dans un grand volume d’eau salée. FAIRE SUER les échalotes et l’ail puis ajouter le jambon cru.

FAIRE CUIRE les paupiettes à la vapeur 10 minutes environ.


66 | Migros Magazine 49, 30 novembre 2009

«Bon, j’avoue: je fais plein d’essais et souvent, je foire, mais c’est encore plus marrant à raconter, une recette qu’on rate…» Il y va à l’intuition, au feeling, c’est souvent délicieux, style le chou (ci-contre) farci aux noisettes, jambon et pleurotes, une des recettes plébiscitées par le trio Estèbe dans son unanimité. Il a commencé quand les quotidiens se sont mis à ouvrir leurs plates-formes sur le Net, «avec l’idée d’écrire sur la cuisine en général et de faire des recettes en particulier». L’envie aussi, surtout, d’y mettre de la distance, de l’humour et de l’autodérision, bref de faire des recettes marrantes, voire mariolles. Aux antipodes d’une prose qu’il trouvait «en principe plutôt chiante et pas rigolote». Et puis, quand il s’est pointé dans la blogosphère», toutes ces dames faisaient de la pâtisserie ou des petits trucs très très léchés. J’ai eu envie de me faire ma place à côté d’elles.» Un ovni, quoi!

Un millier de visiteurs par jour

«J’ai eu un énorme retour sur les recettes et, petit à petit, je me suis mis à en faire un peu plus.» Aujourd’hui, son blog voit défiler un millier de visiteurs par jour, en gros. Entre-temps, les vins naturels ont fait leur révolution et lui, devenu militant après un stage à Bordeaux, quelques cours à Changins et pas mal de visites in situ, s’est fait leur porte-étendard… Là-dessus, on est venu lui proposer d’écrire des recettes pour les enfants. Il a repris des classiques à lui existants, allégé un brin et toiletté le tout et puis, au bout du compte, le matériel nécessaire s’est trouvé réuni pour faire un bouquin. On y narre les aventures de deux moussaillons naufragés, sur le mode d’une chasse au trésor, autour d’une vingtaine de recettes malicieuses – le poulet qui te raconte sa farce basquaise ou les bouboules de cochon au brocciu ou le gratin de courge façon mémé, etc. – délicieusement mises en scène par l’illustratrice Hélène Becquelin… Plus avant, l’aventure estèbienne a commencé sur un quai, comme tous les (bons) romans de

Jérôme Estèbe cuisine très souvent à l’intuition, au feeling.

«Bon j’avoue, je fais plein d’essais, et souvent, je foire.» gare. Voici dix-sept ans, notre rockeur débarque à Cornavin, guitare à la main, de la rose patrie de Nougaro et du cassoulet, sous prétexte de remplacer un copain musicien jouant dans un groupe rock local. Il n’est plus reparti, sauf pour glisser trois rues plus loin, jusqu’au bord du lac, devenant plus genevois que nature, quitte à réinterpréter la longeole ou les lentilles du terroir sur un mode neuf et bien à lui. Il avait fait une école d’audiovisuel – caméraman et réalisateur bombardé spécialiste des sujets chasse et pêche, des PyrénéesOrientales aux rives de la Garonne

– tâté de l’écriture à la Dépêche du Midi et là, de p’tits boulots en piges, il entre à la culturelle de la Tribune de Genève, côté pages rock. Dix-sept ans à la «TG», dont six comme chef de rubrique, bien qu’il ait assez peu le profil hiérarchique et les accords d’un groupe rock qui s’appelait les Shifteurs. A la tombée du soir, après avoir quitté la rédaction, il se met à son piano, blogue et déblogue, compose ses recettes sur fond musical rock, swing, reggae, pop, arrange, goûte, touille et remixe… Et là tout récemment, juste après la sortie du livre, on est ve-

nu le chercher pour animer des ateliers expliquant la cuisine aux mômes à l’occasion du salon des terroirs bullois. L’expérience l’a plutôt amusé. «Neuf morveux auxquels (il) avait concocté une recette terrible au wasabi – espérant secrètement que ça arrache la g… et pis non, à ma grande surprise, que nenni, ils ont adoré… Même pas piquant! Ils ont commenté…» Et voilà notre Estèbe promu spécialiste de la recette pour enfants… «On me consulte, on m’appelle pour me demander des tuyaux comme si j’étais devenu nutritionniste, doublé d’un pédagogue… » Véronique Zbinden Photos Mathieu Rod

A lire: Jérôme Estèbe et Hélène Becquelin: «Corsaires et casseroles, recettes salées pour moussaillons gourmands», à commander sur www.koocook.com


CUISINE DE SAISON

| 67

Les paupiettes de chou farcies de J. Estèbe

Plat principal pour 4 personnes

PRÉPARATION 1. Par personne, détacher trois grandes feuilles entières du chou et les faire cuire dans un grand volume d’eau bouillante salée en les gardant croquantes. Egoutter.

INGRÉDIENTS

De savoureuses recettes sur www.saison.ch Pour s’abonner: 0848 87 7777, abonnements@saison.ch (39 fr. seulement pour 12 numéros)

1 chou frisé d’env. 750 g 100 g de lard 100 g de jambon cru 2 échalotes 2 gousses d’ail ½ botte de ciboulette ½ bouquet de persil plat 30 g de noisettes 500 g de pleurotes en coquille 3 cs d’huile d’olive sel, poivre

2. Pour la farce, détailler le lard et le jambon en petits dés. Hacher les échalotes, l’ail, la ciboulette et le persil. Hacher grossièrement les noisettes. Nettoyer les champignons et les couper en menus morceaux. Faire suer les échalotes et l’ail dans un peu d’huile. Ajouter le jambon et le faire revenir jusqu’à légère coloration. Ajouter le lard et les champignons. Laisser mijoter env. 5 min. Ajouter les noisettes et les fines herbes, et mélanger. Saler et poivrer la farce. 3. Répartir la farce sur les feuilles de chou, rabattre les longs côtés des feuilles sur la farce, puis enrouler. Lier les paupiettes avec

de la ficelle de cuisine. Faire cuire à la vapeur durant env. 10 min dans un panier perforé. Chauffer le reste de l’huile dans une poêle. Y faire dorer les paupiettes des deux côtés durant env. 3 min. CONSEILS

➔ Assaisonner et servir avec ces jolis petits farcis, sur le conseil de Jérôme, le Plant Robert d’Henri Chollet à Aran-Villette: «Un chouette pinard à l’élégante rusticité, au fruité impérieux et au poivré titillant». ➔ Utiliser le reste du chou frisé pour préparer une soupe. Préparation: env. 40 min; cuisson à la vapeur: env. 10 min. Valeur nutritive: par personne,

env. 21 g de protéines, 28 g de lipides, 9 g de glucides, 1550 kJ / 370 kcal.


68 | Migros Magazine 49, 30 novembre 2009

PETIT PRÉCIS CULINAIRE

Céréales à gogo

Collaboratrice au magazine «Cuisine de Saison», Andrea Pistorius vous explique comment apprêter la polenta, le couscous, le boulgour, la bramata ou encore l’Ebly.

L

es céréales sont trop savoureuses pour faire tapisserie en cuisine! Ainsi, le maïs et le blé constituent bien plus qu’un simple accompagnement pour les plats en sauce.

Du maïs pour la polenta et la bramata

Polenta et bramata sont élaborées à partir du maïs. Si les grains de la bramata sont gros et concassés, ceux de la polenta sont fins à très fins. Palets de polenta au fromage et au thym: cuire 150 g de polenta ou de bramata en suivant les instructions sur l’emballage. Saler, poivrer et saupoudrer de noix muscade. Effeuiller 3 brindilles de thym et hacher finement. Râper 100 g de gruyère. Mélanger la moitié du fromage et le thym avec la polenta chaude. Etaler la masse sur 2 cm d’épaisseur sur une plaque chemisée de papier sulfurisé et laisser refroidir. Découper des ronds à l’aide d’un verre et disposer dans un moule à gratin beurré, parsemer du fromage restant. Gratiner à 200° C dans la moitié supérieure du four ou sous la salamandre. Servir avec de la salade.

Le couscous précuit permet de gagner du temps

Elaboré à partir de semoule de blé dur, le couscous accompagne les ragoûts de viande ou de légumes. S’il suffit de recouvrir le couscous précuit d’eau bouillante, la variété classique doit gonfler et étuver longuement avant dégustation. Salade exotique: recouvrir 200 g de semoule de 250 ml de bouillon chaud et de 2 cs d’huile d’olive et laisser gonfler. Peler 1 mini-ananas

et enlever le cœur. Couper la chair en petits dés. Hacher finement 1 bouquet de menthe. Griller 3 cs de pignons à sec dans une poêle antiadhésive. Mélanger le tout à la semoule. Saler, poivrer. Laisser mariner 30 minutes.

Simple et délicieuse: la salade de boulgour

Confectionné à partir de semoule de blé dur grossièrement concassée, le boulgour fait partie de l’alimentation de base du ProcheOrient. Déjà précuit, il suffit de le recouvrir d’eau chaude pour le préparer. Ferme et granuleux en bouche, il convient à tous les plats en sauce. La salade de boulgour la plus répandue est facile à faire. Il suffit d’ajouter du jus de citron, de la menthe, du persil, des tomates et des concombres au boulgour.

Boulgour

Cette semoule de blé dur peut être préparée en savoureuses galettes avec de la viande hachée, des légumes, un œuf, des pousses et du fromage. Idéalement, le boulgour se conserve dans un récipient hermétique dans un endroit frais et sombre, car il contient aussi des graisses. Son goût est intense et rappelle celui de la noisette.

Bramata

Si la polenta est surtout utilisée par les Tessinois, les Grisons lui préfèrent la bramata. Cette semoule de maïs à gros grains est particulièrement savoureuse avec un fromage corsé (appenzell, gorgonzola). La bramata se prête également parfaitement à la préparation de pizza au maïs.

De l’Ebly également en galette

Pour obtenir de l’Ebly, les grains de blé sont précuits puis séchés avec soin. Galettes d’Ebly: préparer 150 g d’Ebly suivant les instructions sur le paquet. Hacher 1 oignon et 1 gousse d’ail. Etuver dans 1 cs d’huile d’olive. Hacher finement 1 bouquet de persil. Mélanger le tout avec l’Ebly. Laisser refroidir. Incorporer 3 cs de farine et 1 œuf. Rectifier l’assaisonnement avec du sel, du poivre et de la poudre de chili. Former de petites galettes et frire sur les deux faces dans une poêle antiadhésive. Entre-temps, saler, poivrer et saupoudrer de poudre de paprika 200 g de séré à la crème. Ciseler finement de la ciboulette fraîche et incorporer. Présenter les galettes avec le séré.

Polenta

Pour préparer de la polenta, le maïs est versé petit à petit dans du liquide en ébullition (eau, bouillon ou eau mélangée à du lait). Le temps de cuisson varie selon la finesse du grain entre 2 et 45 minutes. Cette semoule de maïs est également délicieuse avec du sucre, de la cannelle ou de la confiture.


CUISINE DE SAISON Couscous

Elaboré à partir de semoule de blé dur, le couscous convient aussi bien aux plats salés que sucrés. Il se déguste dans des légumes farcis, des burgers végétariens ou des gratins sucrés ou salés.

Ebly

A base de blé dur, l’Ebly précuit se prépare en seulement 10 minutes. Créé par une coopérative agricole du centre de la France, l’Ebly est un article de marque. Il est idéal pour une cuisine légère, avec de la viande maigre, du poisson et des légumes. Les enfants en raffolent.

| 69


VOTRE RÉGION MIGROS AAR

Migros Magazine 49, 30 novembre 2009

| 71

BRÈVES

Produit de la semaine

Tensiomètre au poignet Mio Star Cardio Plus 100 HG. Utilisation simple, enregistrement de 30 mesures, entièrement automatique, grand écran LCD, fonctionne sur batteries. Prix action jusqu’au 7 décembre: Fr. 59.90 (au lieu de Fr. 89.–)

Offre Ecole-club Vous enseignez à des adultes, mais il vous manque une base didactique? Nos cours pour formateurs vous permettent d’acquérir les qualités méthodologiques pour planifier et construire une leçon. Certificat final FSEA 1. Informations: www.ecole-club.ch/business ou tél. 0844 373 654

InterMezzo Dans le train du Gurten qui conduit au sommet de la montagne chère aux Bernois, un petit garçon d’environ 7 ans demande à son père pourquoi, après la station intermédiaire et le croisement des deux cabines, il y a soudain deux câbles entre les rails, alors qu’auparavant il n’y en avait qu’un? Les passagers présents esquissent un sourire soulagé (peut-être parce qu’ils n’ont pas besoin de répondre à la question). Le pauvre père lui est plutôt mal pris: «Euh… Ouuiii, c’est parce que, en fait, parce que … à la fin, la montée est très raide et qu’il faut deux câbles.» Ah bon!

Promouvoir les réseaux sociaux: un projet du Pour-cent culturel Migros.

Des rencontres autour d’un repas Un projet qui favorise le réseau social des aînés.

L’

idée de se réunir une fois par semaine pour préparer et partager un repas et des moments privilégiés est certes séduisante et représente à coup sûr un enrichissement pour tous. Toutefois, trouver des compagnons et un endroit adéquat est souvent plus difficile. C’est pour cela justement que le Pour-cent culturel Migros lance le projet Tavolata – Tablée d’aînés. L’objectif de cette initiative est d’offrir un soutien à ceux qui ont envie de promouvoir des réseaux locaux. Si vous êtes actif et organisez volontiers des événements, vous pouvez participer: il faut pou-

voir disposer d’un lieu, public ou privé, et se mettre d’accord pour la préparation et l’heure du repas. La bonne humeur fera le reste et les discussions iront vite bon train. Idéalement, il est prévu que ces agapes auront lieu une fois par semaine avec des groupes comptant entre cinq et dix personnes.

A vous l’organisation et la création

Si l’idée de ces Tablées d’aînés vous séduit et si vous désirez en organiser vous-mêmes, l’initiative d’un tel projet est entre vos mains. Le Pour-cent culturel Migros vous aide à créer et à mettre sur pied ce

bon plan. Concrètement, nous recherchons des équipes de deux personnes qui seraient d’accord de participer à une journée «Impulsion» le 27 février 2010 à Zurich. Cette rencontre informative aura lieu en langue allemande. S.G.

Informations sur les Tablées d’aînés et inscription pour la journée «Impulsion» sur: www.pourcent-culturel.ch/tavolata A la Fédération des coopératives Migros, Robert Sempach (des Affaires culturelles et sociales) est le responsable du projet «Tablées d’aînés».


72 | Migros Magazine 49, 30 novembre 2009

Amours et trahisons en chansons!

La comédie musicale «Ewigi Liebi» conte – en allemand – les amours fidèles et infidèles qui ont pour cadre le petit village de Trueb.

Des billets gratuits avec Migros!

Sponsor principal de «Ewigi Liebi», Migros met en jeu 15x2 billets de la meilleure catégorie pour la représentation du jeudi 4 février 2010. Inscrivez vos nom et prénom, ainsi que votre adresse sur une carte postale à envoyer, d’ici au 4 décembre (timbre postal) à Migros Aar, K + K «Ewigi Liebi», Industriestrasse 20, 3321 Schönbühl. Les gagnants recevront leurs billets avant le 14 décembre. Bonne chance!

«Ewigi Liebi» - la comédie musicale avec des tubes en dialecte.

comblés par une mise en scène décoiffante pour un moment de pur bonheur. j.m.

Renseignements Informations et billets: www.ewigiliebi.ch ou via la Ticketportal-Hotline 0900 101 102 (1.19/min) ou internet www.ticketportal.ch Sponsoring by

Ewigi Liebi 2009/2010

Photos vasistas.ch/Christian Knecht

L

es plus grands succès des groupes suisses alémaniques comme «Alperose» ou «Schwan» revivent dans une histoire passionnante et pleine d’humour, dont le sujet principal est bien entendu l’amour avec son cortège de trahisons et de malentendus. Les meilleurs comédiens du pays offrent ainsi, avec Ewigi Liebi, un événement musical et théâtral au rythme soutenu, joué au Maag MusicHall de Zurich. Ils sont accompagnés d’un orchestre de cinq musiciens. Les amateurs de musique de chez nous seront


VOTRE RÉGION MIGROS AAR

Véronique Mermoud dans le rôle de Jocaste et Olivier Havran dans celui d’Œdipe.

Histoire de femme

La Fondation du théâtre d’expression française de Bienne présente: «Jocaste Reine».

P

our écrire Jocaste Reine, Nancy Huston, la romancière canadienne, s’est gissée dans les deux fables d’Œdipe: celle de Sophocle, dont elle suit le déroulement des événements et le chant, et celle de Freud, qui a nommé complexe d’Œdipe certains comportements de l’enfant face à ses parents.

Donner la parole à Jocaste

Photo DR

L’auteure, grande admiratrice du travail de Gisèle Sallin, directrice du Théâtre des Osses, donne la pa-

role à la femme d’Œdipe, Jocaste. Elle nous montre une Jocaste épouse, mère de quatre enfants, reine, soignant sa ville malade de

Où et quand? Mardi 8 décembre 2009 Théâtre Palace à 20 h 15 Réservations: 032 323 10 20 ou billetterie@spectaclesfrancais.ch Caisse du soir: 2 h 30 avant la représentation au lieu du spectacle

la peste, aimant passionnément Œdipe, son mari. Une Jocaste porteuse de révélations qui bousculent en douceur mais définitivement les mythes de Sophocle et de Freud, en même temps qu’elles remettent en lumière le silence des femmes dans l’histoire du monde. Jocaste Reine est une production du Théâtre des Osses, en partenariat avec La Comédie de Genève, dans la mise en scène de Gisèle Sallin avec Véronique Mermoud dans le rôle de Jocaste et Olivier Havran dans celui d’Œdipe. S.C.

Théâtre des Osses

| 73

Il a été fondé en 1979 par Gisèle Sallin et Véronique Mermoud. D’abord itinérant, il s’est installé en 1990 à Givisiez, commune limitrophe de la ville de Fribourg. Il a acquis en 2002 le statut de Centre dramatique fribourgeois. En 2003, ses fondatrices ont reçu la plus haute distinction du théâtre suisse, l’anneau Hans Reinhart. Les fondatrices suivent quatre lignes de force: l’amour et le respect du texte, l’égalité des salaires et la parité hommefemme sur scène, jouer plus que répéter, monter des pièces du répertoire théâtral visibles par tous les publics. Le Théâtre des Osses, dirigé par Gisèle Sallin, joue et répète en alternance des pièces issues du répertoire classique et des créations contemporaines. Ses spectacles tournent en Suisse et à l’étranger.

Changements d’adresse: les changements d’adresse sont à communiquer à la poste. Le journal suivra automatiquement à la nouvelle adresse. Abonnement à «Migros Magazine»: MIGROS AAR, 3321 Schönbühl, tél. 031 858 84 01/02. E-mail: dienstleistungen@gmaare.migros.ch


QUAND AVENT RIME AVEC GOURMAND MAINTENANT OU JAMAIS! OFFRES VALABLES UNIQUEMENT DU 1.12. AU 7.12.2009

darine Ce soufflé à la man t frais et constitue un desser s hôtes: fruité qui ravira vo ison.ch. recette sur www.sa e306 Mot-clé: mandarin

2.30

au lieu de 3.30

Clementines d'Espagne le kg

2.90

2.60

Mandarines Satsumas de la Turquie le kg

au lieu de 3.80

Noix de la Californie sachet de 500 g

1.7eu0de 2.30 au li

1.60 Biberlis de Noël 90 g

Société coopérative Migros Aar

Dattes s des Etats-Uni les 100 g

5.50

Cacahuètes EXTRA d'Israël 500 g


t. n ve u o tr se s re ff o s e ur le il e m OB I sait où le s Réouverture de la salle d’exposition

Le sèche-linge le plus économe en * énergie du monde! Consommation énergétique: A-50%

(50% plus économe que la valeur limite de la classe d’efficacité énergétique A.)

avant 3’490.–

avant 2’275.–

maintenant

1’990.–

maintenant *État: septembre 2009

Sèche-linge Bosch WTW86561CH

Lave-linge Bosch Maxx 6 EcoWash WAE2834PCH

Technologie Active Air, système de séchage sensitif, capacité 7 kg, écran LCD

Capacité 6 kg, classe d’efficacité énergétique A, mode Eco pour lavage à 20 °C N° d’art.: 2109008068413

N° d’art.: 2109008091770

Schönbühl

OBI Bau- und Heimwerkermarkt mit Gewerbestrasse 11, 3302 Moosseedorf Telefon 058 567 41 11 Fax 058 567 41 01

998.–

Oftringen

OBI Bau- und Heimwerkermarkt mit Ackerweg 2, 4665 Oftringen Telefon 058 567 43 00 Fax 058 567 43 01

www.obi-baumarkt.ch Les prix sont valables jusqu’au 31 décembre 2009 ou jusqu’à épuisement du stock. Prix et données techniques sous réserve de fautes de frappe ou d’erreurs d’impression.Les prix s’entendent sans matériel de décoration.Taxe sur la valeur ajoutée et taxe anticipée de recyclage comprises dans les prix à l’emporter.


76 | Migros Magazine 49, 30 novembre 2009

Fêtes de fin d’année: attention aux cambrioleurs!

Les vols avec effraction ne cessent d’augmenter en Suisse romande, bassin lémanique en tête. Comme le rappelle Thierry Visinand, conseiller en sécurité, nul n’est à l’abri. A moins d’adapter son logement à grands ou à moindres frais. Tour du propriétaire.

M

auvaise nouvelle. Les Fêtes de fin d’année font aussi la joie d’une catégorie de visiteurs rarement invités pour la dinde aux marrons: les cambrioleurs. A chaque fin d’année, profitant d’une baisse généralisée de l’attention et de nombreuses absences, les malfaiteurs redoublent d’activité. Une menace à ne pas tout à fait prendre à la légère: «Le vol avec effraction est toujours celui des autres tant qu’on ne l’a pas vécu», philosophe Clive Martin, conseiller en systèmes de sécurité depuis longtemps dans le métier. Car toute personne ayant été concernée vous le dira: le cambriolage est souvent ressenti comme un viol de son intimité. Avec ou sans intérieur dévasté, et quelle que soit la valeur des objets dérobés, le vol avec effraction cause toujours d’importants dégâts psychologiques. «Les Romands ne se montrent pas encore assez vigilants», dénoncent en chœur les polices cantonales. Malgré leurs efforts, les chiffres leur donnent raison. Et si l’augmentation des cas ne semble pas reproduire les pics connus notamment en 2007, l’époque où l’on ne fermait pas les portes à clé appartient depuis belle lurette au passé des mythes helvétiques. Au point que l’on évoque désormais les bords suisses du Léman en termes de «supermarché des voleurs». Il faut dire que la région cumule une jolie concentration de richesses et une

proximité avec la frontière française tout à fait pratique pour qui veut rapidement disparaître dans la nature. Que ce soit le fait de ces désormais fameuses «bandes organisées» écumant des quartiers entiers en quelques jours, ou d’amateurs plus ou moins éclairés, il se produit environ un cambriolage toutes les neuf minutes dans notre pays. D’aucuns diront que ce type de statistiques sert surtout à faire peur aux bourgeois et à favoriser les ventes du marché de la sécurité. Marché devenu en effet florissant, sur internet comme en magasin. Caméras et alarmes en tout genre, détecteurs de présence, vidéosurveillance, appareils à infrarouge ou réagissant aux modifications de la pression de l’air: l’offre devient pléthorique.

Du pur gadget au système le plus sérieux

Alors se protéger, d’accord, mais comment? Et surtout à quel prix, ces derniers commençant à quelques dizaines de francs pour des caméras factices «de dissuasion» et vont jusqu’à des milliers de francs pour des systèmes de protection globale intégrant un ensemble cohérent de dispositifs. «On trouve effectivement de tout, du pur gadget inutile au système le plus sérieux», reconnaît Thierry Visinand. «Le problème, ajoute-t-il, c’est qu’il n’existe aucune norme certifiant l’efficacité

d’un appareil.» Ni d’une enseigne, d’ailleurs, ce qui explique que tout le monde peut se présenter comme vendeur spécialisé en appareillages dédiés. Cet ingénieur en sécurité vaudois actif au sein du bureau BG Ingénieurs conseil propose ses services aux particuliers, mais aussi aux commerçants, multinationales, petites entreprises, banques et même à l’armée soucieuse de mettre à l’abri ses stocks d’armes. Et il l’admet volontiers: «La sécurité à 100% n’existe pas. Il n’y a pas de solution inviolable. Il s’agit donc d’abord de diminuer les risques de voir un malfaiteur s’intéresser de près à un domicile.» A cet égard, beaucoup de propriétaires Une grille solidement de villas sans prétention fixée empêchera s’estiment à l’abri. Ils penles cambrioleurs sent que le voleur se dirid’accéder à la maison par cet endroit. gera forcément vers une maison cossue synonyme de richesse et donc de butin prometteur. «Alors qu’en fait le professionnel fera une pesée d’intérêts, sachant que plus l’endroit est luxueux, plus il risque d’être efficacement protégé.» Ce qui lui fera courir beaucoup plus de risques qu’une série de visites éclairs dans des logements mal ou pas du tout sécurisés. «Dans ce cas, une dizaine de minutes lui suffiront pour ramasser les objets de valeur qui l’intéressent.» Pour l’en empêcher, ou tout

Le saut-de-loup


VIE PRATIQUE MIEUX VIVRE

La lucarne, les fenêtres

Les fenêtres et les portes vitrées équipées d’un verre feuilleté, de stores résistants, de volets verrouillables ou de grillages métalliques sont autant de barrières contre les cambrioleurs.

| 77

Les points sensibles d’une maison

Les portes vitrées Les portes vitrées doivent être protégées par un volet ou des verres de sécurité feuilletés. Une poignée verrouillable ne suffit pas.

La porte d’entrée La porte d’entrée devrait être munie d’une serrure de sécurité à verrouillage multiple.


78 |

VIE PRATIQUE MIEUX VIVRE

Migros Magazine 49, 30 novembre 2009

EN BREF

Les détecteurs de mouvement

Un bon détecteur de mouvement fait la différence entre l’arrivée d’un voleur et le passage du chat, avec une portée latérale et frontale entièrement réglable. Par ailleurs, un élément moderne sera équipé d’un système anti… vol.

L’occasion fait le larron

Même s’il s’agit d’aller discuter avec la voisine ou d’une belle nuit chaude d’été, n’omettez pas de verrouiller portes et fenêtres chaque fois que vous sortez de la maison.

Ne pas laisser d’indices

Cela peut paraître absurde, mais enclencher un interrupteur horaire tout en laissant la boîte aux lettres se remplir - ou un joli message d’absence sur le répondeur téléphonique – ne sert pas à grand-chose. Tant pis pour l’indication aux gens qui appelleront. Et demandez à quelqu’un de vider la boîte aux lettres.

Au coffre! La police rappelle qu’il est dangereux de conserver chez soi de trop grosses sommes d’argent ou des biens coûteux sans protection spéciale (un coffre-fort, par exemple). De même, il faut dresser une liste aussi détaillée que possible des objets de valeur. Enfin, ne jamais mettre au même endroit vos cartes bancaires et leurs codes.

Pour Thierry Visinand, ingénieur en sécurité, l’alarme reste le système le plus efficace contre les voleurs.

au moins pour lui faire perdre suffisamment de temps pour qu’il renonce, les spécialistes évoquent deux types d’aménagements. Les premières mesures, dites «constructives», seront les plus efficaces puisqu’elles poseront des «barrières physiques capables de retarder voire de dissuader» le malandrin. Premier aspect à considérer dans ce domaine, évidemment: les portes, voies d’accès privilégiées. «Or certaines portes vraiment trop souples équipées de serrures qui n’en ont que le nom seront ouvertes en moins de quinze secondes», note Thierry Visinand. Qui évoque encore ces «cylindres de serrure trop apparents», véritable «appel à l’arrachage» à l’aide d’un simple tournevis. Au niveau de la porte d’entrée comme pour celle de la cave, installer une serrure de sécurité à verrouillage multiple constitue une priorité. «Le cylindre doit effleurer la surface. Si ce n’est pas possible, il existe des garnitures de sécurité», explique un serrurier régulièrement conseillé par les compagnies d’assurances.

Concernant la porte-fenêtre du balcon, la poignée verrouillable ne résistera pas beaucoup plus longtemps que la vitre elle-même. La pose d’un volet ou de verres de sécurité feuilletés cumulés à des barres de protection offrira une résistance efficace. L’ennui, c’est que les spécialistes rappellent que «toutes les entrées secondaires doivent également être protégées: portes de cave, de buanderie, de jardin d’hiver, entrées de garage, sauts-deloup, soupiraux, etc.»

Un éclairage extérieur avec détecteur de présence

Cet inventaire à la Prévert laisse entendre des frais parfois importants, surtout dans le cas d’un bâtiment ancien ou, à l’inverse, de villas contemporaines aux surfaces vitrées très importantes. Dans ce cas, Thierry Visinand relève l’utilité de poser un éclairage extérieur avec un dispositif de détection de présence, qui gênera le cambrioleur dans sa tâche ou dans son repérage nocturne. «Beaucoup de malfaiteurs commencent par espionner l’endroit qu’ils convoitent, durant quelques jours et parfois quelques semaines», rappelle en effet notre

spécialiste en sécurité. Qui estime pour cette raison que les simulateurs de présence ont certes leur utilité à moindre coût, mais aussi leur limite. «En cas d’absence prolongée, un malfaiteur expérimenté s’apercevra vite qu’il n’y a personne.» Malgré tout, un visiteur indésirable a réussi à pénétrer chez vous. Place alors au second type d’équipements, dits «techniques» dans le jargon: alarmes, caméras intérieures de surveillance et autre gros chien méchant. L’alarme reste le plus efficace, son déclenchement faisant fuir «90% des cambrioleurs, non seulement parce que cela les empêche d’entendre si quelqu’un arrive, mais aussi parce qu’ils ne savent pas si l’endroit est relié à une centrale d’alarme». Le conseil général est d’abord de n’acquérir que ce que l’on saura et pourra utiliser. Et de confier l’installation à un professionnel. «Poser une alarme demande des compétences techniques afin qu’elle ne se déclenche pas inopinément ou soit trop facilement rendue inopérante.» Bricoleurs à la petite semaine s’abstenir. Pierre Léderrey Photos Bertrand Rey / Bildagentur-online


50% DE RÉDUCTION PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 1.12 AU 7.12.2009 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

50%

7.95

au lieu de 15.90

50% sur toutes les lessives Total p. ex. Total minimax, 2,1 kg

50%

7.95

au lieu de 15.90

50% sur toutes les lessives Total p. ex. Total Oxi Citrus, 2,8 kg

50%

7.95

au lieu de 15.90

50% sur toutes les lessives Total p. ex. Total Aloe Vera, 2 litres

50%

50%

7.95

au lieu de 15.90

50% sur toutes les lessives Total p. ex. Total Sensitive, 2 litres

7.95

au lieu de 15.90

50% sur toutes les lessives Total p. ex. Total Color, 2 litres


Des cadeaux à petits prix. Achat minimal: Fr. 29.– Valable du 17.11 au 7.12.2009

6.–

Achat minimal: Fr. 29.– Valable du 17.11 au 7.12.2009

CHF

Maintenant

26.90*

3.– CHF

Avant

RABAIS

RABAIS

Tout l’assortiment de film Blu-ray

29.90

Transformers 2, 12+ / 7804.410.66345

Tout l’assortiment de film DVD

Utilisable dans tous les magasins melectronics et les plus grands magasins Migros en Suisse. Si un multiple du montant minimal d’achat est atteint, plusieurs coupons de rabais peuvent être remis en paiement.

Wall-e, âge 0+ / 7804.410.52651 Utilisable dans tous les magasins melectronics et les plus grands magasins Migros en Suisse. Si un multiple du montant minimal d’achat est atteint, plusieurs coupons de rabais peuvent être remis en paiement.

Maintenant Maintenant

23.90*

le blu-ray

80.– Avant

*

Avant

89.–

29.90

C’est pas sorcier / coffret remorque 2, âge 0+ / 7804.410.65251

Ratatouille, âge 0+ / 7804.410.38182

Maintenant

CMR Sous réserve de modifications de prix, de visuels et d’erreurs d’impression.

296.– Avant

Maintenant

*

52.–*

329.–

Avant

58.–

Espoirs / 7801.410.64450 Achat minimal: Fr. 29.– Valable du 17.11 au 7.12.2009

3.– CHF

RABAIS

Coffret Beatles (16 CD + 1 DVD) / 7803.410.63494

Maintenant

Maintenant

32.90* Avant

38.90

6.–

26.90 Avant

*

CHF

29.90

RABAIS

Tout l’assortiment de CD musique

Utilisable dans tous les magasins melectronics et les plus grands magasins Migros en Suisse. Si un multiple du montant minimal d’achat est atteint, plusieurs coupons de rabais peuvent être remis en paiement.

Achat minimal: Fr. 30.– Valable du 17.11 au 7.12.2009

Tout l’assortiment livre

Alain Bashung «Dimanche à l’Elysée » / 7803.410.64326

*Offre valable du 17.11 au 7.12.2009. Ces produits et bien d’autres encore sont en vente dans les M-Electronics et la plupart des magasins Migros.

www.melectronics.ch Satisfaction garantie.

Utilisable dans tous les magasins melectronics et les plus grands magasins Migros en Suisse. Si un multiple du montant minimal d’achat est atteint, plusieurs coupons de rabais peuvent être remis en paiement.

Encyclopédie des animaux / 7801.410.60847


VIE PRATIQUE MIEUX VIVRE

Migros Magazine 49, 30 novembre 2009

| 81

Apprendre à être libre

A La Chaux-de-Fonds, se réunit le seul groupe d’éleuthéropédie de Suisse, une formation visant à se sentir libre en travaillant sur le passé, le présent et le futur.

Virginie Rochat (à g.) et Margrit Laesser, deux adeptes de l’éleuthéropédie, en plein entretien.

D’

abord il y a ce nom, pas facile à retenir: éleuthéropédie. Ensuite, il y a ce but, ma foi fort audacieux: apprendre à agir librement. «Une telle formation a forcément éveillé ma curiosité, car l’apprentissage de la liberté me semblait quelque peu paradoxal», explique Virginie Rochat qui a découvert cette pratique en septembre 2008. La Chaux-de-Fonnière ne regrette pas son choix: «Je me considérais comme quelqu’un d’organisé, et du coup je me forçais à l’être, même dans des domaines où cela n’était pas utile. Grâce à l’éleuthéropédie,

j’ai pris de la distance par rapport à cette étiquette que je m’étais collée et j’ai pu lâcher prise.»

Un bienfait pour sa vie de couple

De son côté, Margrit Laesser, qui s’intéresse à cette méthode depuis huit ans, a remarqué une amélioration dans sa vie de couple: «J’avais tendance à vouloir accepter trop de choses, puis je craquais et faisais des reproches. J’ai appris à dire plus vite ce qui ne me va pas et fait davantage de propositions de changements.»

Sophie Liechti, formatrice d’adultes, anime le seul groupe actif d’éleuthéropédie de Suisse. Naturellement, elle se montre elle aussi très enthousiaste: «Avant, j’étais handicapée par mes émotions. Je perdais trop souvent mes moyens, je pleurais quand je ne le voulais pas. Lorsque, par exemple, mon chef me convoquait dans son bureau, j’étais terrorisée. Désormais, je parviens à maîtriser la situation. J’ai appris à apprivoiser mes sentiments et sais comment passer d’une émotion à une autre.»

Toutefois, malgré ces témoignages flatteurs, il serait faux de concevoir l’éleuthéropédie comme un remède miracle: «Si vous allez trop mal, une psychothérapie est nécessaire», prévient Sophie Liechti. Car «l’éleu», comme la surnomment ses adeptes, n’est pas une thérapie, mais bel et bien une formation. Née très officiellement en 1989, elle puise ses racines dans la psychologie, bien sûr, mais aussi dans la pédagogie et la philosophie. Il y a du Jean-Paul Sartre, du Paul Ricœur et du Daniel Le Bon dans cette méthode.


Que va m’offrir ma Maman pour Noël?

Pour ce que vous avez de plus précieux au monde

Votre plus beau cadeau, c’est votre bébé. Avec beaucoup d’amour et de soin, vous veillez à ce que ça ne change pas. Nous voulons vous offrir la certitude de faire toujours le meilleur pour votre bébé, avec des aliments qui ne contiennent que les ingrédients les plus naturels… Et maintenant aussi avec une gamme de soins: HiPP Babysanft ne contient pas de parfums pouvant provoquer une allergie, et est conçue avec la même attention que tous nos autres produits HiPP.

AU NOUVE

VALEUR CHF

Achat minimal: Fr. 19.90 Valable du 1.12 au 28.12.2009

5.–

RABAIS

Tout l’assortiment HiPP, HiPP Babysanft incl.

En vente dans les plus grands magasins Migros en Suisse. Si un multiple du montant d’achat minimal est atteint, plusieurs coupons de rabais peuvent être remis en paiement.

www.hipp.ch

HiPP est en vente à votre Migros


VIE PRATIQUE MIEUX VIVRE

Migros Magazine 49, 30 novembre 2009

Pas besoin cependant d’être au bénéfice d’un master universitaire pour se lancer en éleuthéropédie. «Lorsque nous nous rencontrons, nous abordons certes des aspects théoriques, nous lisons des textes, mais ensuite, une grande place est laissée à la pratique», explique Margrit Laesser. La pratique, justement, parlonsen. L’originalité de l’éleuthéropédie ne réside pas seulement dans le but visé, mais aussi dans le moyen d’y parvenir. En effet, cette formation œuvre à la fois sur le passé, le présent et le futur de chaque individu.

phrase d’un Tu sais, il m’est arrivé la même chose… continue Virginie Rochat. Et puis, en éleuthéropédie, je peux répéter plusieurs fois la même chose, sans prendre le risque de lasser mon interlocuteur.»

Encouragés à exprimer leur ressenti

Des échanges équilibrés

Un des points forts de la méthode réside dans les entretiens réalisés en tête-à-tête et dont le but est de se libérer du poids des expériences vécues. Ici, chacun est amené, tour à tour, à se confier et à écouter. Durant trente minutes, la personne évoque ce qui lui est arrivé. L’autre écoute. Sans intervenir, sans juger. Des regards, d’éventuels touchers de la main tissent un lien entre les deux participants. Ensuite, les rôles sont inversés. Ces face-à-face restent cadrés, minutés, afin que les temps d’échange soient équilibrés. Quant à la confidentialité, elle est bien évidemment de mise. Parler à un confident? Les sceptiques argumenteront qu’il suffit d’appeler un ami, qu’une telle structure n’est pas nécessaire. «J’ai beaucoup moins l’impression d’embêter mes amis avec mes pro-

| 83

Sophie Liechti, animatrice du groupe d’éleuthéropédie.

«Avant, j’étais handicapée par mes émotions.» blèmes, et lorsque nous nous rencontrons, nous pouvons parler d’autres choses, rétorque Margrit Laesser. L’avantage de l’éleuthéropédie réside dans la réciprocité. Il y a un équilibre quant au temps que

Pour aller plus loin…

➔ Daniel Le Bon, «L’Agir libre – L’Eleuthéropédie», Paris: La Compagnie Littéraire. Dans cet ouvrage de référence, Daniel Le Bon, un des pères de l’éleuthéropédie, présente de manière exhaustive cette formation. ➔ Carl Rogers, «Le développement de la personne», Paris: Dunod. Comment puis-je aider les autres? Comment se développe un individu? Le livre tente entre autres de répondre à ces questions. ➔ Louis Fèvre, «Penser avec Ricœur – Introduction à la pensée et à l’action de Paul Ricœur», Lyon: Chronique sociale. Regroupant plusieurs extraits d’autres ouvrages de Paul Ricœur, le livre constitue une excellente introduction à la pensée du philosophe. ➔ Jean-Paul Sartre, «L’existentialisme est un humanisme», Paris: Gallimard. Le lecteur y apprendra pourquoi «L’homme est condamné à être libre».

je consacre à l’écoute et celui où je me confie à ma partenaire.» «C’est agréable de savoir que je ne vais pas être jugée, que personne ne va essayer de tirer la couverture à soi en coupant ma

Pour agir sur le présent, les exercices de communication et d’expression offrent un cadre bienveillant. La consigne? «Dites tout haut ce que vous faites tout bas!» En petits groupes, les participants sont invités à communiquer leur ressenti et se forment à s’exprimer de manière personnelle et subjective. «Ces exercices sont un bon moyen pour oser vivre sa place dans un groupe, surmonter sa gêne de s’exprimer face à d’autres», assure Sophie Liechti. Enfin, les étapes de libération travaillent sur le futur. Ici, le but visé est de pouvoir vivre dans des institutions (famille, couple, travail, etc.) dites justes. «L’idée n’est pas de changer le monde. Mais de tenter d’agir à son échelle dès que l’on juge qu’il y a une oppression», explique Sophie Liechti. L’éleuthéropédie constitue au final un cercle vertueux du bienêtre. En effet, comme les participants se sentent mieux, ils trouvent l’énergie nécessaire pour changer le milieu dans lequel ils évoluent. Du coup, leur qualité de vie augmente encore. Simple et efficace! Pierre Wuthrich Photos Xavier Voirol/Strates

www.eleutheropedie.org

Publicité

Bien dormi? zeller sommeil forte – avec valériane et houblon

• favorise

l‘endormissement et un sommeil réparateur

• 1 comprimé 1 heure avant le coucher

Max Zeller Söhne AG 8590 Romanshorn

zeller sommeil forte est un médicament phytothérapeutique. Disponible en pharmacie et droguerie. Veuillez lire la notice d‘emballage.


LE PLEIN DE SOLEIL EN CROISIÈRE ant Les personnes voyage me en solo paient le mê : prix que ceux en duo ! gle pas de majoration sin

in Partez chercher le lap de Pâques à bord du te ! dernier-né de la flot

Bahrain

Dubai Fujairah

Abu Dhabi

Costa Deliziosa (8 jours) Nr. 30 : 28.03.10 / 04.04.10

Intérieure standard Intérieure supérieure Intérieure deluxe Extérieure standard Extérieure supérieure Balcon standard Balcon supérieur Balcon deluxe 3e. / 4e. lit sup. adulte 3e. / 4e. lit sup. enfant Supplément Single Acheminement aller-retour adulte Acheminement aller-retour enfant

dès CHF

845.–*

Costa Pacifica****

Muscat

Costa Pacifica (11 jours) : Nr. 104 : 08.12.2010

Prix par personne en occupation double Cabine

taxes portuaires incluses !

30.11.09 ergoasw.ch

Des fêtes de Pâques ensoleillées et paradisiaques dans le Golfe Persique à moitié prix

Costa Deliziosa***+ No. 30 Golfe persique (8 jours) Cat. Prix Prix officiel soleil I1 1700.– 845.–* I2-I3 1960.– 965.– I4 2030.– 1085.– E1 2210.– 1195.– E2 2410.– 1295.– B1 – B2 2570.– 1575.– B3 – B4 2740.– 1635.– B5-B7 2850.– 1695.– 690.– 240.– 100%

(taxes portuaires incluses):

Costa Pacifica**** No. 104 Méditerranée orientale (11 jours) Cat. Prix Prix officiel soleil I1 – I2 2080.– 985.– I3 – I4 2420.– 985.– I5 2580.– 1085.– E1 2760.– 1385.– E2 2920.– 1385.– B1 – B2 3100.– 1485.– B3 – B4 3420.– 1485.– B5 3760.– 1585.– 990.– 250.– 0%

1350.–

220.–

sur dem.

110.–

Pendant l’Avant, nos prix sont magiques : Avant Noël, mettez le cap sur l’Egypte pour prendre des forces pour l’hiver ou partez à la rencontre de l’été pendant les vacances de Pâques dans le Golfe Persique. A court ou à moyen terme, des vacances sous le thème de la détente, le divertissement, la culture avec un zeste enchanteur des Mille et Unes nuits… IMPORTANT : Le nombre de cabines disponibles à ce prix spécial est limité : soyez rapides ! Les cabines du Costa Deliziosa de cat. E1 ont une vue partiellement limitée. Prestations incluses : croisière dans la catégorie de cabine choisie, pension complète à bord, libre utilisation des infrastructures, spectacles et divertissements, disco et musique live, taxes portuaires. Prestations Naviguez sans être menés en bateau ! non-incluses : Acheminement aller/retour (Costa Deliziosa : vols de ligne aller/retour en classe économique et transferts sur place. Costa Pacifica : aller/retour en bus ou place de Parking à Savone), boissons et dépenses personnelles, excursions facultatives guidées, pourboires (Euro 6.– par jour par pers.), assurance annulation facultative (de CHF 30.– à 65.– par pers.), frais Téléphone 021 351 89 89 de dossier (CHF 20.– par facture). www.cruisecenter.ch


VIE PRATIQUE GRANDIR

Migros Magazine 49, 30 novembre 2009

| 85

Alexandrine Chamussy et sa fille Agathe, 2 mois, travaillent leurs abdos et renforcent leur dos.

Maman et bébé font du yoga

A la Maison des parents, à Genève, les jeunes femmes se remettent de leur accouchement grâce à des exercices. Et leurs nourrissons participent aussi.

M

ettre son bébé dans la position du lotus ou du poirier? Ce n’est en aucun cas le but des cinq mamans présentes ce jour-là pour le cours de yoga pour bébé. Les mots-clés sont plutôt détente et tonification des muscles pour les petits. Leurs mères, elles, procèdent à une reprise en douceur après l’accouchement, notamment par la rééducation du périnée. 15 heures, les femmes arrivent une à une en vêtements de sport. Dans un coin, Florence Aeschbach-Duc allaite rapidement Candice, 4 mois. Gemma Cubizolle et

Marisa Bisanti échangent leurs impressions sur les progrès d’Alessio et Eric, nés à quelques jours d’intervalle, il y a trois mois. «C’est autant un cours de yoga qu’un espace de discussion et d’échange, explique Claudine Châtillon, professeure de yoga, qui a mis sur pied ces cours d’un genre particulier. Ces jeunes mamans sont souvent seules chez elles toute la journée avec leur enfant.» Tout le monde est étendu sur des matelas de sol, yeux fermés, en silence. De petites mains s’agitent et les gazouillis fusent de tous les côtés. Les bébés regardent, inter-

loqués, leur maman en position d’étirement. Lorsque les visages se rapprochent, même en plein effort, celles-ci en profitent pour vite donner un baiser furtif à leur petit.

Les enfants ont l’air d’aimer

Changement de position: cette fois-ci, les dames sont couchées sur le dos, jambes repliées et bébé assis sur leur ventre, bien adossé sur les cuisses. Pendant que maman travaille ses abdominaux, bébé est balancé. Et les p’tits loups ont l’air d’aimer, ils rient.

Le cours destiné aux bébés est constitué d’un mélange entre une partie de yoga, de gymnastique, de massage et de contact entre les mamans. «Il aide à la tonification des muscles du bébé, pour qu’il puisse se retourner, aller à quatre pattes puis marcher», ajoute la fondatrice de la Maison des parents. Claudine Châtillon pratique le yoga depuis 1990. Six ans après, elle se lance comme professeure. Elle reçoit alors beaucoup de demandes de ses clientes enceintes pour mettre sur pied un cours spécialement destiné


86 |

VIE PRATIQUE GRANDIR

à la grossesse. Mais elle ne se sent pas prête à l’enseigner, avant d’avoir elle-même été un jour enceinte. En 1999 naît son premier petit garçon. «Je me suis renseignée sur l’offre destinée aux futures mamans, j’ai suivi un cours puis je me suis lancée», racontet-elle. Très vite, les cours se remplissent. «Une fois devenues mères, ces femmes me demandaient de mettre sur pied une offre pour la récupération après l’accouchement.» Elle décide alors de se spécialiser autour de la périnatalité (grossesse, préparation à l’accouchement,rééducation,yogapourbébé). Dans la même période, elle tombe enceinte de son deuxième enfant. «Je vivais la même chose que mes clientes, c’était magnifique!»

Migros Magazine 49, 30 novembre 2009

Claudine Châtillon (à g.), enseignante de yoga, avec Zorica Marinovic et Anaëlle, 5 mois.

Créer un lien entre le parent et son nourrisson

Ces jeunes mamans arrivent dans un état de fatigue avancé. Elles sont souvent isolées, à bout de nerfs. Le yoga les détend et détend aussi leur bébé. Il permet également de créer un lien entre les nouveaux parents et leur nourrisson – les papas, absents ce jour-là, sont les bienvenus dans le cours. «Parfois, un p’tit loup pleure. Sa mère est gênée, s’excuse et veut sortir du cours. Je lui dis que ce n’est pas grave, j’essaie de les déculpabiliser, cela fait partie d’une leçon avec des tout-petits», souligne Claudine Châtillon. Lorsqu’elle sent que la maman est prête à craquer, elle lui prend le bébé le temps qu’elle se relaxe et relâche la pression de la responsabilité d’un si petit être. Agathe, la benjamine de 2 mois, se met à crier. Elle a faim, position du cobra de maman ou pas. Alexandrine Chamussy s’éclipse dans un coin pour l’allaiter, tout en continuant de faire travailler son périnée.

Des mouvements pour stimuler ou pour détendre

Puis, c’est au tour des bébés d’être mis à contribution. Les mamans leur font bouger bras et jambes, dans un mouvement précis ouvertfermé. «Les mouvements de l’extérieur vers l’intérieur stimulent, alors que l’inverse les détend», explique Claudine Châtillon. En-

Large palette de cours pour les bébés Ces dernières années, l’offre de cours destinés aux plus petits s’est bien étoffée. Visant avant tout à aider l’enfant à grandir et à développer sa motricité, ils intéressent toujours plus de mamans. Quelques exemples: L’aquagym pour les bébés: dès les premiers mois, bébé aime barboter dans l’eau qui, en retour,

suite, la main droite doit toucher le pied gauche. Les petits se laissent faire, et semblent même apprécier. Arrive enfin le moment préféré de tous: la séance massage. D’abord un massage de la tête de bébé. Anaëlle, 5 mois, a déjà son caractère, elle déteste qu’on touche son visage et proteste bruyamment. Mais lorsqu’il s’agit de leur prodiguer de longues caresses sur le dos et les jambes, elle ne bouge plus. La séance s’achève. Alessio s’est endormi dans les bras de sa maman Gemma Cubizolle. «Il n’a pas fait sa sieste cet après-midi. Le

l’aide pour son développement psychique et moteur. Des cours sont distillés dans toute la Suisse romande. Lieux, horaires, tarifs... sous www.bebes-nageurs.ch. Langue des signes: pour aider bébé à s’exprimer dès son plus jeune âge. Durant le cours, ils apprennent à signer quelques mots comme content, triste, faim,

yoga l’a détendu.» Elle pratiquait le yoga avant d’être enceinte et a découvert la Maison des parents lors des cours de préparation à l’accouchement qu’elle a suivis avec son amie Marisa Bisanti. Alexandrine Chamussy change la petite Agathe. Ces cours ont illuminé son quotidien de jeune maman: «Cela me permet de sortir de la maison. Les premiers mois sont tellement intenses! Après l’heure de yoga, je me sens détendue et beaucoup plus calme.» C’était le but que s’était fixé Claudine Châtillon: «Il faut démystifier l’image de la superma-

soif... à Genève, Carouge, Grens et Vich (VD): www.avecbebe.ch, à Lausanne et Yverdon: www.petitesmains.ch Initiation à la musique: Baby Music est un cours destiné aux petits dès un an, pour leur faire découvrir de nouveaux sons. A Genève et à Vich: www.babygym.ch.

man toute pimpante et heureuse de pouponner. De même, il n’existe pas de superbébé qui fait tout de suite ses nuits et qui ne pleure jamais. Et si le petit des voisins est effectivement parfait, il faut déculpabiliser. Les parents font juste du moment qu’ils agissent comme ils le ressentent.» Mélanie Haab Photos Emmanuelle Bayart

Pour contacter la Maison des parents: 18, rue Jean-Antoine-Gautier, 1201 Genève, à côté du Palais Wilson, 022 792 06 46, info@maison-parents.ch. www.maison-parents.ch


Nouveauté! Pourquoi vos pieds sont-ils encore douloureux et gonflés? Souffrez-vous de cors, de l’hallux valgus, d’orteils en marteau et similaires? C’est que vous n’avez pas encore essayé nos chaussures stretch grand confort du Dr Metz. Reprenez goût à la marche et retrouvez votre santé avec nos super chaussures.

Définitivement finis les pieds douloureux! Vous marchez comme sur un nuage avec une chaussure qui vous va en toute circonstance!

Le Dr. Metz, un médecin allemand, a mis au point une chaussure pour dames inédite jusque-là. L’empeigne, en matière élastique extra-fine, perspirante, permettant aux pieds de respirer présente une élasticité de 75 %. La chaussure forme ainsi un espace qui n’exerce aucune contrainte sur les pieds. Elle se prête tout particulièrement pour des pieds déformés. Fini les douleurs aux pieds, les meurtrissures, les irritations – tout cela appartient désormais au passé. Quelle que soit la forme du pied - hallux valgus, orteils en marteau, cors - la chaussure s’y adapte parfaitement, comme une seconde peau. De plus, elle a l’aptitude de céder lorsque le pied s’enfle. Jamais, votre pied ne se sentira à l’étroit. De nombreux clients aux pieds meurtris ont ressenti les effets bénéfiques des chaussures stretch du Dr. Metz. Ainsi, certains clients on vu disparaître leurs orteils marteau après avoir porté les nouvelles chaussures confort pendant trois semaines seulement. Une véritable sensation! Vous découvrirez des sensations de confort inouïes en marchant. La chaussure Metz se porte à l’extérieur ou à la maison. Nous pouvons également la recommander pour des trajets longs en voiture, en bus, en train ou en avion. Élégantes et super-confortables, les chaussures Metz conviennent tout aussi parfaitement aux pieds sains. N’hésitez pas à passer commande en vous servant du talon ci-joint ou à nous contacter par téléphone.

Ma po inten ur an Off les hot aus s m re Àp spé mesi art ir de

89.ciale! 90

Fr. La p aire pour deux paire (au li s co eu d mma e Fr. ndée 99.9 s 0)

L’origin connu ale gr aux sp âçe o télévis ts és!

La commande n’engage à rien: retour possible sous 8 jours Semelle en caoutchouc antidérapant. Semelle intérieure en cuir véritable! Couleur: noir et beige. Pointures: 35-43

Un modèle pour les hommes aux pieds sensibles. Couleur: noir et beige. Pointures: 40 - 47

No

Une chaussure stretch: 75 % d’élasticité!

uv ea ut é!

Empeigne élastique, pas de meurtrissures au cou-de-pied.

Les orteils absolument sans douleurs

Se prêtent pour des semelles orthopédiques

N’attendez pas que vos pieds se déforment. Testez sans délai - et encore à temps - nos merveilleuses chaussures grand comfort du Dr Metz. Vous ne risquez rien du tout, si ce n’est que vos pieds ne vous feront plus mal et que vous pourrez même conserver la santé de vos orteils. Je veux les tester gratuitement pendant huit jours Avec nos chaussures stretch grand confort, marcher redevient un pur plaisir aussi en hîver ! Testez maintenant sans obligations nos modèles hîvers !

Oui,

je veux pouvoir marcher sans douleurs. Je commande, avec droit de retour sous 8 jours et paiement sur facture: 1 paire de chaussures-confort pour Fr. 99.90 seulement. 1 paire Gerdi pour Fr. 159.90 seulement. 1 paire Nathalie pour Fr. 179.90 seulement. Lors d’une commande à partir de 2 paires, Fr. 10.– d’économie par paire, indépendement du modèle Votre pointure

Fermeture scratch

35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 B = beige B S B S B S B S B S B S B S B S B S B S B S B S B S S = noir le nombre de paires commandées Dames

Fermeture éclair

Hommes

Gerdi • Matériel haute-technologie respirant et isolant à la fois • Protection contre la pluie et les salissures • Semelle caoutchouc antidérapante • Semelle intérieure massante pour une meilleure circulation

Form + Figur GmbH, Case postale 1952 8026 Zurich, Téléphon 043 488 45 57, Fax 044 388 54 00 E-mail: form+figur@tiptel.ch

Pour les pointures intermédiaires ou en cas d’incertitude, toujours indiquer la pointure directement inférieure car cette chaussure s’adapte à votre pied.

Nathalie

Nom / Prénom Adresse NPA / Localité Téléphone

MM1109


ACTION OFFRES VALABLES DU 1.12 AU 14.12.2009 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK RÉDUCTION SUR TOUS LES PRODUITS NIVEA HAIRCARE & STYLING ILLUSTRÉS

3 pour 2

9.90

au lieu de 14.85

Shampooing en lot de 3 Classic Care, For Men, Volume Sensation, Intense Repair, Nutri Cashmere, Diamond Gloss 3 x 250 ml

7.35

au lieu de 9.20

Après-Shampooing en lot de 2 Intense Repair, Nutri Cashmere, Diamond Gloss 2 x 200 ml

au lieu de 15.–

Gel de styling ultra-fort en lot de 2 x 150 ml Laque coiffante ultra-forte en lot de 2 x 250 ml Mousse de styling ultra-forte en lot de 2 x 150 ml

12.–

au lieu de 15.–

Spray capillaire Volume Sensation en lot de 2 x 250 ml Mousse de styling Volume Sensation en lot de 2 x 150 ml

LA BEAUTÉ EST SOIN

www.NIVEA.ch

12.–

Nivea est en vente à votre Migros


Migros Magazine 49, 30 novembre 2009

HARRY POTTER COUP DE CHANCE

| 89

PParticipez eet gagnez!

Leçons de magie

Le plus célèbre apprenti sorcier est de retour: découvrez les dernières aventures d’Harry Potter en DVD et Blu-ray.

A l’occasion l’oc de la sortie en DVD, Blu-ray et Video on demand des dernières aventures d’Harry Potter, gagnez un prix exclusif: une réplique d’un médaillon – horcruxe – tiré du film qui existe en seulement dix exemplaires dans le monde. A remporter également: cinq châteaux Poudlard, contenant les six DVDs de la saga Harry Potter, ainsi que 50 DVDs de «Harry Potter et le Prince de Sang-MêléTM». Participez par téléphone en appelant le 0901 560 089 (Fr. 1.–/appel) et indiquez vos nom et adresse. Par SMS en envoyant un SMS avec le mot-clé GAGNER, suivi de votre adresse au numéro 920 (Fr. 1.–/SMS). Exemple: GAGNER, Adam Premier, rue du Paradis 1, 9999 Jardinville. Par internet en complétant le formulaire sur notre site internet www.migrosmagazine.ch, rubrique «Coup de chance» Par courrier en envoyant une carte postale en courrier A à: Migros Magazine, «Harry Potter», case postale, 8099 Zurich.

Le danger plane sur l’internat des sorciers de Poudlard, où étudient Ron (Rupert Grint, à gauche avec le casque), Harry (Daniel Radcliffe, avec les lunettes) et Hermione (Emma Watson), tout à droite.

Photos Warner Bros

D’

une main légèrement tremblante, le grand maître des sorciers Albus Dumbledore saisit un minuscule flacon de verre. Il ne contient pas n’importe quelle potion magique, mais un souvenir sous forme liquide. Grâce à cette substance, l’élève préféré de Dumbledore peut ainsi revivre un moment qui le transporte bien loin dans le passé. Mais ce voyage dans le temps se révèle dangereux: il le conduit directement sur les traces du diabolique Lord Voldemort. Les démons maléfiques ne constituent pas les seuls ennemis que les élèves de Poudlard doivent combattre: les apprentis sorciers sont confrontés à leurs hormones d’adolescents. Harry et ses deux

complices Ron et Hermione nagent au milieu des tumultes de la puberté. Ainsi, Harry Potter et le Prince de Sang-MêléTM n’évoque pas seulement la sorcellerie, mais aussi la magie des premières amours. Ce sixième volet est désormais disponible en format DVD et Bluray. Les scènes de cet opus impressionnent même dans votre salon: Dumbledore y boit du poison, tandis qu’Harry Potter patauge dans un lac de feu, afin d’attraper une amulette magique. Une reproduction de ce bijou peut d’ailleurs être gagnée grâce au concours de Migros Magazine. N’ayez crainte, cet article en or 14 carats n’a aucun pouvoir magique ou maléfique. Michael West

Nouveau en Blu-ray et DVD: le sixième volet de la saga Harry Potter.

Date limite de participation: dimanche 6 décembre 2009. Les gagnants seront avertis par écrit. Le versement en espèces de la contre-valeur ne peut être exigé. Tout échange de correspondance et le recours à la voie judiciaire sont exclus. Les collaborateurs de «Migros Magazine» ne sont pas autorisés à participer.

Gagnez l’une des dix répliques d’horcruxe en or 14 carats!


Vu à la télé

Plus d’un

million de pièces vendues! Le soutien-gorge à essayer absolument! Aux Etats-Unis, plus d’un million de femmes le portent déjà! Commentaires de nos clientes: «Le soutien-gorge le plus confortable que j’aie jamais porté!» «Plus jamais je ne porterai d’autre soutien-gorge!» «C’est fantastique, on dirait une seconde peau!» «Si seulement tous les habits étaient aussi confortables!» «J’adore la souplesse des bonnets.»

Vous économisez

l’achat 10.– pour de 2 pièces

si U! Aus A E V U NO au! leur pe u o c n e Un dos large pour votre confort

L’incroyable soutien-gorge

Mesurezz ici votre Mesure dessous de ssous de poitrine

Fermeture Ferm eture très facile sur l’avant

Des bretelles élargies pour vous sentir à l’aise

Désormais Désorm ais en vente le slip assorti!

Fr. 29.90

Dessous de poitrine N° d’art. blanc: 1501 Nombre: N° d’art. noir: 1501 Nombre: N° d’art. peau: 1501 Nombre: Slip N° d’art. blanc: 1502 Nombre: N° d’art. noir: 1502 Nombre: N° d’art. peau: 1502 Nombre: Envoyez à:

la pièce

Satisfaite ou remboursée

Comm andez sans risque Co mmandez

D’un confort sans égal! Ce soutien-gorge unique en son genre épouse parfaitement la forme de votre buste et apporte un soutien incomparable à vos seins. Son tissu est d’une texture exceptionnelle et d’une douceur extrême. Ses bretelles, ses coutures et sa fermeture ont été conçues pour qu’il ne serre nulle part et n’entaille pas la peau. Le tissu stretch satiné est d’un confort sans égal. Vous oubliez que vous portez un soutiengorge. Grâce à la souplesse de sa texture, le Magic-Soft s’adapte automatiquement à votre poitrine, quelle que soit la taille des bonnets. Tout ce que vous devrez indiquer lors de la commande est votre dessous de poitrine. Le soutien-gorge, en nylon et spandex, est lavable en machine.

2

“Magic-Soft”

pour seulement

124-107

75 cm 80 cm 85 cm 90 cm 95 cm 100cm Oui, je commande contre facture w1 w2 w3 w4 w5 w6 (10 jours) et participation aux frais s1

s2

s3

s4

s5

s6

h1

h2

h3

h4

h5

h6

S/M w1

L w2

XL w3

s1

s2

s3

Prénom

h1

h2

h3

Nom

Trendmail SA, Service-Center Bahnhofstr. 23, 8575 Bürglen TG Téléphone: 071 634 81 25 Fax: 071 634 81 29 Internet: www.trendmail.ch

Rue/n° NPA/Lieu N° Téléphone

d’envoi: Soutien-gorge Magic-Soft à Fr. 34.90, dès 2 pièces Fr. 29.90 chacun Slip à Fr. 29.90, dès 2 pièces Fr. 24.90 chacun


Vacances

Immobilier &"?7@ 85 $"?<<17 +---C@"?<<17?C=()

GO !

Pour tout séjour dès 1 nuit en appartement ou chalet du 5 au 19 décembre 2009

> SKIPASS GRATUIT

74.429.-

' <105B ! <" @59"?75: @608?1@ 82@ %BC 34DCA: ".."B659576@ 82@ %BC ,3DCA: =0B5 6(5B9"<5 3 @59C %BC 4DDCA $"?<<17?A#"="7=5@ D>4 ;3> *, /4

Anzère/VS: WellnessHôtel Eden Fr. 399.-, forfait 4 nuitées entre di et ve demi-pension, 4 journées à ski. Valable du 19.12 - 26.12.09, du 03.01 - 06.02.10 et du 07.03 - 15.04.10 info@h-eden.ch Tel. 027 399 31 00

Entreprises Avant de jeter votre vieux salon,

demandez-nous une offre! Parce que le recouvrement du rembourrage vaut presque toujours la peine. Nous recouvrons également votre ancien salon d’étoffe ou de véritable cuir nappa. Service express en 10 jours seulement. Salon de remplacement gratuit. Garantie 10 ans. Conseils à domicile, aussi le soir, dans toute la Suisse. Demandez nos échantillons et découvrez notre assortiment de rêve. Atelier de rembourrage I tél. 079 403 39 93 Schoffelgasse 3 I 8001 Zürich

A louer entre Lausanne et Genève

places de parc intérieures pour caravanes et bateaux Au mois ou à l'année

! 079 439 44 74

L’offre de la semaine:

info@handilift.ch info@handilift.ch

info@handilift.ch A votre service 24 heures 7 res jours /7 /7 7 jours


MOTS FLÉCHÉS

Migros Magazine 49, 30 novembre 2009

ANTIDOTE

A gagner

5 bons d’achat Migros d’une valeur de 100 francs chacun.

ÉTUI ÎLE DE FRANCE

TÉLAMON PRÉSIDENT ANGOLAIS

TURBULENT

Comment participer:

FILETS POUR LES ALOUETTES

* S O U R D I N E * O R A L E

A * A * I S I B I L I R E S * L E R E N E S * T U R B * L * M I C A T U N I C U L E R * P O R E N I T

* I U T * R * A * V * R E N E

E T E * N E O N * A R A S E *

* E L O I G N E S * A L * Y S

3

6 COMPOSITEUR AUTRICHIEN

FAMEUX

7

PARESSEUX

Par courrier (courrier A): Migros Magazine, Mots fléchés, CP, 8957 Spreitenbach Par courriel: www.migrosmagazine.ch/motsfleches Par SMS: envoyez MMF puis la solution au numéro 919 (Fr. 1.-/SMS ) Par téléphone: composez le 0901 567 568 (Fr. 1.-/appel) et communiquez la solution ainsi que votre adresse sur le répondeur. Délai: votre carte postale, votre courrier électronique ou votre appel doit nous parvenir au plus tard dimanche 6 décembre 2009, à 18 heures. C O N D U I R E * A B A C A S

PROFESSAIT MOUCHE

12 RIVIÈRE ZAÏRE AMBRACIE PANADE

* P * A * N * S * M * C * C *

ENZYMES MONT DE CRÈTE

CIL PRAIRIE

| 93

U S E R A I T * I N S E N S E

Solution Problème n° 48

Mot: orageusement

PRÉVUES

ASSOMMÉS CENTIÈME DU YEN LANGUE

SUDISTE

11

EUX

2 PETIT CARNIVORE

BÊTISES

9 RETIRA

CEINTURE

PETIT TÊTU

OUBLIE

www.saison.ch À POIL

MOI

ARRIVISTES

NÉ DE

MÉLODIE

POISEUILLE

RUSH

TAMIS

4

SUR L’ORNE

5

Gagnants Mots fléchés n° 47

Jean-François Vuagniaux, Torny-le-Grand (FR); Astrid Cruchaud, Ste-Croix (VD); Sophie Mees, Vernier (GE); Marianne Houlmann, Tramelan (BE); Régina Oberson-Caille, Marsens (FR).

TITANE

OISEAU PORT D’ITALIE

AIGLE

8

TITANE COMMUNE DE L’HÉRAULT

ÉPONGES

10 LES SIENS

1

© Alain Dubois

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

IMPRESSUM MIGROS Magazine Construire case postale 1751, 8031 Zurich Hebdomadaire du capital à but social www.migrosmagazine.ch Tirage contrôlé: 508 186 exemplaires (REMP octobre 2009) Lecteurs: 612 000 (REMP, MACH Basic 2009-2) Direction des publications: Monica Glisenti Direction de Limmatdruck SA: Jean-Pierre Pfister Directeur des médias Migros: Lorenz Bruegger

Responsable de projets: Ursula Käser Rédaction: redaction@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 37 Fax: 044 447 36 02 Rédacteur en chef a.i.: Steve Gaspoz Chef d’édition et rédacteur en chef adjoint a.i.: Alain Kouo Département Magazine: Tania Araman, Patricia Brambilla, Laurence Caille, Jean-François Duval, Mélanie Haab, Virginie Jobé, Pierre Léderrey, Laurent Nicolet, Alain Portner

Département Actualités Migros: Daniel Sidler (responsable), Pierre Wuthrich (resp. coordination), Florianne Munier, Christoph Petermann, Daniel Sägesser, Michael West Département Shopping & Food: Jacqueline Jane Bartels (responsable), Eveline Schmid (adj.), Heidi Bacchilega, Anna Bürgin, Ruth Gassmann, Dora Horvath, Martin Jenni, Fatima Nezirevic, Anna-Katharina Ris Mise en pages: Daniel Eggspühler (responsable), Werner Gämperli (adj.) Layout: Diana Casartelli, Marlyse Flückiger, Nicole Gut, Bruno Hildbrand, Gabriela Masciadri, Tatiana Vergara

Photolithographie: René Feller, Martin Frank, Reto Mainetti Prépresse: Peter Bleichenbacher, Marcel Gerber, Felicitas Hering Service photo: Tobias Gysi (responsable), Regula Brodbeck (resp. pour la Suisse romande), Anton J. Erni, Franziska Ming, Susanne Oberli, Olivier Paky, Christina Rohner, Ester Unterfinger, David Zehnder Correction: Paul-André Loye Internet: Laurence Caille Secrétariat: Jana Correnti (responsable), Imelda Catovic, Cony Kappeler Sylvia Steiner

Publicité

VOTRE HÉRITAGE, C’EST L’AVENIR DE NOS PATIENTS

Pour commander notre brochure legs, contactez-nous au 0848 88 80 80. WWW.MSF.CH | CP 12-100-2

Département des éditions: edition@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 70 Fax: 044 447 37 34 Bernt Maulaz (chef du département), Simone Saner Abonnements: abo@migrosmagazine.ch Sonja Frick (responsable), Téléphone: 044 447 36 36 Fax: 044 447 36 24 Annonces: annonces@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 50 Fax: 044 447 37 47 Reto Feurer (chef du département), Nicole Costa, Verena De Franco, Silvia Frick, Yves Golaz, Janine Meyer, Janina Prosperati, Hans Reusser,

Patrick Rohner (chef projet média), Eliane Rosenast, Kurt Schmid, Jasmine Steinmann, Nicole Thalmann Marketing: edition@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 70 Fax: 044 447 37 34 Jrene Shirazi (cheffe du département) Editeur: Fédération des coopératives Migros

IMPRIMERIE Centre d’impression Edipresse, 1030 Bussigny


94 | Migros Magazine 49, 30 novembre 2009

Un violon près du cœur

Flamboyante. Archet montant de la scène classique, Rachel Kolly d’Alba est une jeune violoniste à suivre. Qui se veut passeuse entre la tradition et le public d’aujourd’hui.

E

lles’appelleRachelKollyd’Alba, de son vrai nom. Mais déjà tout un songe, de grâce antique et de noblesse lumineuse. Comme sa chevelure d’ailleurs. Une flamme, une cascade rousse qui lui brûle le dos. Oui, cette femme a quelque chose en elle d’incandescent, une passion certaine qui l’anime, lui donne une stature pour traverser la vie et des mains volontaires. A 28 ans, Rachel Kolly d’Alba est déjà une des meilleures violonistes de sa génération. Avec trois CD à son actif et une carrière qui décolle au-delà des frontières. Invitée par les grands orchestres étrangers, elle ne donne pas moins de nonante concerts par année. Et, surtout, vient de signer pour son prochain album Ysaÿe chez Warner. Diffusion mondiale assurée. Une consécration. «Le début de quelque chose», corrige-t-elle. Elle porte des jeans, une veste en cuir, mais son univers est ailleurs. «J’aime les tragédies grecques, je n’ai pas de TV, je ne vais pas au cinéma. Je suis heureuse avec un violon et un livre.» Debussy, Ravel, Fauré. Elle vit, «avec cinquante ans de retard», entourée par les maîtres du début du XXe siècle. «C’est une musique qui parle de liberté, de couleurs, d’imagination avec une maîtrise folle de l’instrument de la part de ces compositeurs.» Enfant prodige? Elle ne se voit pas comme ça. Elle se souvient seulement des dimanches matin en famille, quand ils allaient écouter l’Orchestre de chambre de Lausanne. «C’était un moment de fête.» A 2 ans, la gamine repère déjà le violon, «qui planait au-dessus de l’orchestre». En veut un. Mais doit patienter

MA PASSION

CCarte d’identité Na Naissance: le 21 mai 1981 à Lausanne. Et Etat civil: mariée, une fille de 3 ans. Si Signe particulier: a besoin de cinq expressos pour se réveiller. Elle aime: la gastronomie, les vins, la culture, les amitiés fortes et les perroquets gris du Gabon. Elle n’aime pas: perdre son temps, l’irrespect, la violence de la vie moderne. Un grand rêve: avoir une maison de vieilles pierres qui l’attende quelque part, où ranger ses bouquins, ses meubles anciens et préparer ses concerts pendant six mois.

jusqu’à 5 ans. «C’était une histoire d’amour, je dormais avec lui. J’étais fascinée par la beauté de l’instrument. C’est le seul qui se porte près du cœur comme un doudou.» A 10 ans, tout s’accélère, la petite fille solitaire se prend au jeu des cordes. Enchaîne Conservatoire, diplôme, aligne les concours et les prix. A 15 ans, elle sait qu’elle sera violoniste professionnelle. Un chemin qu’elle n’a pas fini de tracer, à la force de l’archet, mais qu’elle ne regrette pas. «Etre en contact avec le beau qui nourrit, donner le meilleur de soi-même, être dans une harmonie, une communion avec les autres musiciens et le public... Quand je joue, ce sont des moments où je suis une femme complète.» Patricia Brambilla Photos Nicolas Righetti / Rezo et Keystone

Infos sur www.racheldalba.com

«Il m’arrive de faire dix à onze heures de violon par jour. Je donne quelque nonante concerts par année. C’est dire que j’ai toujours beaucoup de boulot, pas de week-end ni de vacances. Passer un ou deux jours sans mon violon? Ce n’est pas possible!»

MON LIEU DE RÊVE «La Scala de Milan. Petite, je faisais souvent le même rêve. Que ma chambre ouvrait directement sur une salle de théâtre, au velours rouge et or, avec de petites loggias et un lustre immense. Comme la Scala. C’est un rêve que je fais encore.»


RÉUSSITE RACHEL KOLLY D’ALBA

| 95

MA COLLECTION

«Des fac-similés de Beethoven, Mozart, Bach, Debussy, qui coûtent la peau des fesses… On voit les ratures, comment les compositeurs ont pensé, réfléchi, tout cet accouchement pour arriver à l’œuvre. C’est génial!»

MA ROBE PRÉFÉRÉE «J’imagine toujours la robe qui va avec une musique. Celle-là, fuchsia et vert pomme, je ne l’ai jamais portée, parce que je n’ai pas encore trouvé le répertoire assorti! Il lui faudrait une pièce transatlantique d’avantgarde…»

MON PÉCHÉ MIGNON «J’aime beaucoup cuisiner. Je suis surtout une fan des sauces. La béarnaise, la paloise, la Bois Boudran, idéale avec le saumon froid… Tout ce qui est coulis, beurre aromatisé, j’adore!»

MON OBJET FÉTICHE

«C’est un violon italien de 1730, l’époque d’or de la lutherie. Il a un côté chaleureux, une légère acidité. Il a fallu l’apprivoiser, vu qu’il y a un seul point de contact avec l’archet pour qu’il donne toute sa puissance. Mais j’aime me dire que je joue d’un instrument qui a passé de main en main, qu’il ne m’appartient pas, mais que c’est moi qui lui appartiens.»


VARIATIONS DE SAUMON PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 1.12 AU 7.12.2009 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

ieuse Une variante délic d’un poisson aux le multiples facettes: tte saumon épicé. Rece ch n. sur www.saiso 4 Mot-clé: poisson33

2.85 3.60 au lieu de

Filet de saumon sans peau* d’élevage norvégien, les 100 g

11.90

Couronne de crevettes avec sauce cocktail* 130 g

12.90

13.90

Saumon royal Sélection* Nouvelle-Zélande, 100 g

18.90

au lieu de 25.20

Saumon fumé, saumon sauvage et filet de saumon Gravlax* le lot de 3, 300 g

Société coopérative Migros Aar * En vente dans les plus grands magasins Migros

Bouchées de saumon fumé* 4 x 50 g


Migros Magazin 49 2009 f AA