Page 1

Edition Aar, JAA 3321 Schönbühl-Shoppyland

NO 45 7 NOVEMBRE 2011

www.migrosmagazine.ch

SOCIÉTÉ I 22

Un Neuchâtelois rêve d’un monde sans mazout. EN MAGASIN I 39

Une table de fête pour le réveillon de Noël. JEUX I 103

Sudoku, mots fléchés, quiz: amusez9 6 vous! 1 3

de 100

acile

Photo Prisca Martaguet

8

4

4

9 2 3 3

Concepti

4

5

1

3

5

8

8

6

4 7

2

s Puzzle s

6 5 5

9

2 8

SMS SMS). C Int Dé Le r au suje aut

Changements d’adresse: à la poste ou au registre des coopérateurs, tél. 058 565 84 01 E-mail: serviceabo@gmaare.migros.ch

L’homme qui dérange

Nicolas Bedos sort un recueil de ses chroniques chocs présentées sur France 2 et s’apprête à tourner son propre film. | 28


S R I S I A L PETITS P . L Ë O N E D 6.90

Bougie parfumée dans un récipient en verre diverses senteurs

à par tir de

4.90

Diverses décorations sèches

13.80 Bougies carrées 4 pièces

7.20

Cierges diverses couleurs

OFFRES VALABLES DU 8.11 AU 14.11.2011

4.80

Bougies en forme d’étoile diverses couleurs en lot de 4


MGB www.migros.ch W

10x 4.– POINTS

11.10

au lieu de 13.90

Toutes les boîtes de pralinés Frey (excepté Sélection) 20 % de réduction p. ex. pralinés Prestige Frey, 250 g

Tout l’assortiment de Noël Frey Kids p. ex. chocolats à suspendre Frey Kids, 130 g

12.80

Plat décoratif en forme d’étoile

12.80 Ange

5.50

Bougie 6 x 10 cm, en bordeaux, vert, bronze

7.90

Ensemble de 3 bougies

7.50

au lieu de 8.90

Roses Starline, Max Havelaar, 50 cm le bouquet de 5

16.80

Calendrier de l’avent


soMMaire 4 |

| No 45, 7 NOVEMBRE 2011 |

Migros Magazine |

éditoriaL Steve Gaspoz, rédacteur en chef

Egaux malgré tout Les luttes féministes occupent le devant de la scène depuis des années. A tel point que l’on a fini par s’y habituer, considérant leur cause comme acquise et le combat superflu. C’est d’ailleurs cette quasi-indifférence qui pousse aujourd’hui des mouvements d’un nouveau genre, tels que celui des Ukrainiennes de FEMEN, à radicaliser leur action pour continuer de faire entendre leur voix. Leur but n’étant plus de lutter contre l’hégémonie de l’homme, mais plutôt contre les inégalités de traitement. Une nuance importante que les mouvements masculinistes ont bien comprise et récupèrent pour leur propre action: la bataille contre les inégalités vis-à-vis des hommes.

20 | SOCIÉTÉ Trois jeunes femmes romandes se lancent dans un pari un peu fou en Guyane française.

La mixité des classes rendrait d’ailleurs l’opération plutôt complexe. Nombreuses sont pourtant les études identifiant des stades de développement différents chez les enfants de l’un ou l’autre sexe. Et les statistiques ne disent pas autre chose: les filles réussissent mieux leur scolarité que leurs camarades. Une raison suffisante pour introduire un traitement particulier dans les classes? Certains s’interrogent, d’autres y sont fermement opposés. Car derrière l’enjeu de l’éducation de celles et ceux qui deviendront les femmes et les hommes de demain réside la problématique de la compréhension et l’acceptation de la différence, de l’accueil de l’autre dans son identité. Des questions qui gagnent en importance et vont bien au-delà de la simple question du sexe.

steve.gaspoz@mediasmigros.ch

M-Infoline: tél.: 0848 84 0848* ou +41 44 444 72 85 (depuis l’étranger). m-infoline@migros.ch; www.migros.ch Cumulus: tél. 0848 85 0848* ou +41 44 444 88 44 (depuis l’étranger). cumulus@migros.ch; www.migros.ch/cumulus Adresse de la rédaction: Limmatstrasse 152, case postale 1766, 8031 Zurich, tél. 058 577 12 12, fax 058 577 12 09 redaction@migrosmagazine.ch; www.migrosmagazine.ch * tarif local

Photos Céline Michel / Ruben Wyttenbach / Loan Nguyen / Pierre-Yves Massot-arkive

De la provocation, mais pas seulement. Cela montre plutôt que les excès dans un sens ou dans l’autre n’apportent que de la frustration et qu’il est préférable d’avancer main dans la main si l’on désire aller vers un mieux commun. Il convient aussi de ne pas oublier qu’égalité ne signifie pas gommage systématique de toutes les différences. Et c’est probablement sur ce point que le plus grand travail reste à faire. Un père n’est pas une mère et une femme ne sera jamais un homme. Rien que de très élémentaire, mais on a tendance à l’oublier. D’ailleurs, faudrait-il également en tenir compte dans l’éducation? L’école a choisi de ne pas différencier filles et garçons.

110 | LE MONDE DE… William White sort un nouvel album enregistré dans une roulotte.

Publicité

80051686

Pour 39 francs des assiettes qui ne seront plus jamais ennuyeuses. Commandes: online sous www.saison.ch/fr/abo-annuel ou par téléphone 0848 877 848


|

SOmmaIRE

Migros Magazine | No 45, 7 NoVEMBRE 2011 |

| 5

84 | ESCAPADE A la découverte du passé fastueux et des spécialités culinaires de Turin. 72 | CuiSiNE DE SAiSoN Les rougets d’Alexis Georgacopoulos, le nouveau directeur de l’Ecole cantonale d’art de Lausanne.

en bref

6 | Les dernières infos du monde Migros.

société

10 | Dossier: élever un garçon, une gageure? 16 | Politique: participez au nouveau grand sondage de Vimentis. 20 | Aventure: trois Romandes face aux éléments naturels. 22 | Ecologie: pour un monde sans mazout. 28 | Entretien: Nicolas Bedos.

infos Migros

34 | Développement durable: «Migros a une longueur d’avance.» 37 | Assemblée des délégués: Confiance dans les organes.

en Magasin

39 | Noël Cette semaine: des idées pour une magnifique table de fête.

46 | De saison La délicieuse chasse de la région. 49 | Le plein de vitamines Les jus de mandarines Anna’s Best. 50 | Boulangerie Le Tessin à croquer. 65 | Assortiment Farmer Trois nouveaux yogourts au müesli à découvrir.

89 | Bien-être: les cercles de chant pour échanger et partager. 93 | Santé: les insomnies ne sont pas une fatalité. Conseils de spécialistes. 96 | Education: lorsque le courant ne passe pas entre élève et enseignant. 100 | Voiture: la Renault Grand Scenic en test.

Le Monde de…

cuisine de saison

110 | William White: l’auteur-compositeurinterprète sort une nouvelle galette.

72 | Alexis Georgacopoulos Les rougets du nouveau directeur de l’Ecole cantonale d’art de Lausanne.

rubriques

8 | Cette semaine 26 | Minute papillon: la chronique de Jean-François Duval. 103 | Jeux: sudokus, mots fléchés... et des bons d’achat Migros à gagner! 108 | Cumulus: les offres du moment dont vous pouvez profiter.

votre région

79 | Votre coopérative régionale.

au quotidien

84 | Escapade: des bons plans pour un week-end à Turin.

Publicité

6..-23907

Break wellness    

2 nuits avec service hôtelier Logement en studio ou appartement Entrée libre aux bains thermaux 1 massage 25 minutes

   

1 hydromassage 1 composition du corps Accès au sauna/fitness Peignoir et sandales en prêt

Ovronnaz / VS - 027 305 11 00 - info@thermalp.ch - www.thermalp.ch

- de diman

i-

che à jeud


en bref 6 |

| No 45, 7 NoVeMBre 2011 |

concours de photos

Où sont les anges? «Migros Magazine» recherche vingt-quatre anges pour illustrer son calendrier de l’avent. Celui-ci présentera autant de cadeaux que les lecteurs pourront tenter de gagner en téléphonant ou en envoyant des SMS. La somme ainsi récoltée sera versée à des bonnes œuvres. Tous les enfants (filles et garçons) âgés de 3 à 11 ans sont invités à envoyer leurs plus belles photos. Les vingt-quatre bambins sélectionnés pourront alors participer à une séance photo à Zurich. Comment participer: envoyez 2 à 3 photos ainsi que vos nom, date de naissance, adresse postale, courriel, téléphone, tailles des habits et pointures à redaction@migrosmagazine.ch ou à: Migros Magazine, concours d’anges, case postale 1766, 8031 Zurich. Délai: dimanche 13 novembre, minuit. Les prix: un CD de photos avec toutes les prises de vue et une magnifique surprise. Important: tous les enfants sélectionnés devront se rendre à Zurich le samedi 19 et/ou le dimanche 20 novembre. Au moins un parent devra être présent. «Migros Magazine» prend en charge les frais de déplacement.

Migros Magazine |

Que vive

Herbert Bolliger, président le statut de coopérative n’a

Pour son calendrier de l’avent, «Migros Magazine» recherche vingt-quatre angelots.

baroMètre des prix

Prix à la hausse

Photo Paco Carrascosa, Stockfood, LD Media

Suite à l’évolution du marché mondial des matières premières, Migros achète désormais de nombreux produits plus cher. Pour certains groupes d’articles, le distributeur se voit donc dans l’obligation d’adapter les prix de vente. Plusieurs références (articles isolés ou parties d’assortiment) sont concernées. Ainsi, du fait de l’augmentation du prix de l’huile de tournesol, les chips Zweifel, Léger et Bio sont désormais plus chères. Par exemple: ■ Chips Nature Zweifel, 100 g, avant: Fr. 2.10, maintenant: Fr. 2.20; ■ Chips Nature Léger, 200 g, avant: Fr. 3.80, maintenant: Fr. 3.90; ■ Chips Paprika Bio, 140 g, avant: Fr. 3.15, maintenant: Fr. 3.30. ■ Le sucre de canne Bio Max Havelaar, 600 g, passe de Fr. 2.– à Fr. 2.30.

Sur les marchés mondiaux, les prix de diverses épices ont pris l’ascenseur. Par exemple: ■ Poivre noir en grains, 115 g, avant: Fr. 2.20, maintenant: Fr. 2.40; ■ Poivre blanc moulu, 32 g, avant: Fr. –.90, maintenant: Fr. 1.05; ■ Clous de girofle entiers, 25 g, avant: Fr. 1.35, maintenant: Fr. 1.50; ■ Ail en granules, 49 g, avant: Fr. 1.10, maintenant: Fr. 1.35. Par ailleurs, les prix de diverses herbes aromatiques ont aussi pris de la valeur. Par exemple: ■ Cumin du Maroc en grains, 30 g, avant: Fr. 2.30, maintenant: Fr. 2.55; ■ Marjolaine séchée, 7 g, avant: Fr. –.50, maintenant: Fr. –.80; ■ Sarriette séchée, 13 g, avant: Fr. –.50, maintenant: Fr. –.95; ■ Basilic séché, 11 g, avant: Fr. –.55, maintenant: Fr. –.60.

Simonetta Sommaruga, conseillère fédérale, et générale de Migros, se sont entretenus au sujet

au rayon frais

On les aime… Vous en connaissez, vous, des personnes qui n’aiment pas les pommes de terre? Nous pas. Il faut dire que ce tubercule se laisse travailler de mille et une manières (frites, purée, gratin, rösti, etc.). Il est donc très difficile de ne pas tomber sous son charme. D’autant plus que la patate présente une source intéressante de vitamine C et de minéraux.


|

EN BREF

MIGROS MAGAZINE | No 45, 7 NOVEMBRE 2011 |

| 7

la coopérative!

de la Direction générale Migros, est convaincu que jamais été aussi pertinent.

L

es assises des consommateurs 2011, organisées conjointement par Migros et l’Institut européen de l’Université de Zurich, ont eu lieu la semaine dernière dans la capitale économique du pays. La rencontre avait pour thème les sociétés organisées en coopérative. De nombreux conférenciers ont pris la parole, dont la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga et Herbert Bolliger. Pour le président de la Direction générale de Migros, «le statut de coopérative est plus actuel que jamais». En effet, en ces temps de crise financière, la pertinence de ce modèle est mise en avant par la presse spécialisée. De plus, «comme Migros n’est pas cotée à la Bourse, nous ne pouvons être pris par les marchés et les spéculateurs pour un ballon de jeu».

A Migros, une partie du chiffre d’affaires va à la culture

Herbert Bolliger, président de la Direction du statut des coopératives.

Autre avantage: les coopératives sont proches de leurs clients et ne cherchent pas le profit immédiat. «Gottlieb Duttweiler, le fondateur de Migros, était déjà lui-même convaincu que la recherche du bénéfice à tout prix ne devait pas être au centre de l’entreprise. Nous suivons toujours ses principes, notamment en versant chaque année une part du chiffre d’affaires au Pour-cent culturel. Ce qui est unique au monde», a encore déclaré Herbert Bolliger.

RAPPEL

Casque de ski défectueux Comme déjà annoncé dans une de nos précédentes éditions (25, 2011), Uvex rappelle le casque de ski pour femme Funride. Lors d’un contrôle, le fabricant a en effet constaté que certains exemplaires pouvaient présenter un défaut de fabrication. SportXX est concerné par ce rappel puisque l’enseigne Migros a vendu le casque Funride (no art. 4947.684) entre octobre 2010 et mars 2011 au prix de 149 francs. Les personnes ayant acheté ce modèle peuvent le rapporter dans un magasin SportXX contre remboursement du prix de vente. A noter qu’il est aussi possible de l’échanger contre un modèle de la nouvelle collection, disponible depuis octobre 2011. Un supplément pourra alors être éventuellement facturé.

POUR-CENT CULTUREL MIGROS

Un chef d’orchestre star au Victoria Hall

A ne pas rater: Zubin Mehta à Genève, le 12 novembre. Zubin Mehta: quatre syllabes pour une légende. Après Berne, Zurich et Lucerne, le grand chef d’orchestre d’origine indienne terminera la tournée organisée par les Migros-Pour-centculturel-Classics à Genève, le 12 novembre. Sous les ors du Victoria Hall, il dirigera l’Orchestra del Maggio Musicale Fiorentino dans Beethoven avant de mettre en lumière, dans Mozart, le jeune talent suisse Francesco Piemontesi, lauréat du concours de piano «Reine Elisabeth» de Bruxelles et élu «New Generation Artist» par la BBC, en 2009. Informations détaillées: www.migrospour-cent-culturel-classics.ch et billetterie: www.culturel-migros-geneve.ch


cette seMaine 8 |

| No 45, 7 NOVEMBRE 2011 |

Migros Magazine |

sUr Le ViF

Des moutonniers autorisés à tirer le loup, comme en France: l’idée séduit en Valais, ainsi que le projet d’instaurerdeszones où l’abattage du prédateur serait libre. Réaliste?

Permettre aux bergers de faire des tirs d’effarouchement contre des loups trop entreprenants,cela fait longtemps que je le propose, mais il y avait jusqu’ici une certaine réticence face au risque que les moutonniers se transforment en braconniers. Quant à des zones où l’on pourrait tirer des loups comme on veut, je suis plus sceptique. Dans des parcs naturels, ce serait revenir au Moyen Age. Ne pourrait-on pas s’inspirer chez nos voisins d’une gestion moins idéologique, plus permissive du loup?

La pression exercée sur le loup en Valais a été plus forte que partout ailleurs dans les Alpes, alors qu’en France les autorisations de tir ont été données au comptegouttes. Mais la France dispose surtout d’un système de monitoring très fin. En Suisse, ce qu’on sait de la présence du loup, c’est essentiellement à travers les dégâts sur les animaux de rente. Nous sommes d’ailleurs en train de lancer un projet en Valais pour mieux comprendre la distribution des espèces et les relations entre les prédateurs et leurs proies.

Le tableau de chasse en Valais a été très bon. Certains pensent que le loup a disparu…

La pression a peut-être eu pour effet d’éloigner les loups des hommes, qui redeviennent le danger numéro un.

Photo David Moir / Reuters

Raphaël Arlettaz, professeur de biologie de la conservation à l’Université de Berne.

«La pression sur le loup en Valais a été très forte»

iMPULsion Marie-Thérèse Porchet née Bertholet

Une initiative a été lancée pourexigerune protection renforcée du loup, du lynx et de l’ours. Que faut-il en penser?

C’est une réaction contre la mouvance actuelle dans les parlements fédéraux et cantonaux, où fleurissent les motions antiloup. Le pragmatisme montre que la solution serait plutôt entre les deux, ni une protection hyperstricte ni une régulation tous azimuts. D’autant que dans la phase d’installation d’un prédateur il y a énormément de dégâts et qu’ensuite les choses tendent à s’équilibrer. Propos recueillis par Laurent Nicolet

Astroloque

Ç

a y est, depuis une semaine, on est à l’heure d’hiver! Avec son éternelle cohorte de détracteurs qui prétendent que ça perturbe le sommeil des vaches. Moi je n’y ai jamais cru, mais depuis qu’Elizabeth Teissier a confié qu’elle dormait de plus en plus mal depuis ses dernières bourdes, j’ai des doutes… Il faut dire qu’elle a fait très fort! Non seulement elle avait prédit à Dominique Strauss-Kahn «une année géniale et un destin présidentiel», mais une semaine avant le deuxième tour des primaires socialistes, elle a quasiment annoncé la victoire de Martine Aubry! Elle est vraiment sur le déclin, Elizabeth: la crise, elle l’a pas vue venir, la grippe, elle l’a pas vue venir, et son mari, elle l’a pas vu partir! Par contre, alors chaque année, elle nous prédit des


|

CETTE SEMAINE

Migros Magazine | No 45, 7 NOvembre 2011 |

| 9

Mes bons pLans

Entre raisin et dessin

Pierre Léderrey, journaliste

Nouvelle pépite de sensibilité et d’humanité avec cette rencontre entre son travail et celui d’un ami vigneron dont il partage le quotidien. Le trait discret et réaliste se met délicieusement au service de cette jolie expérience pleine de découverte réciproque et d’humour. Etienne Davodeau, «Les Ignorants», Ed. Futuropolis.

Waits, sans attendre C’est le problème avec les plus grands: la moindre petite défaillance fait craindre le déclin. Le poète californien à la voix de rocaille semblait s’y glisser, après deux galettes prévisibles. Chapeau bas, dès lors, devant cette grâce retrouvée du chanteur cabossé aux blues de poussière d’ange et aux ballades irrésistibles. La légende continue.

dans L'obJectif Dimanche 30 octobre: ces Chinois s’amusent dans les bains thermaux bondés de Chongqing, une des villes principales du Sichuan, au centre du pays.

conflits au Proche-Orient, des tremblements de terre au Japon, enfin bref, toutes les catastrophes naturelles,elle en parle. Sauf son lifting! Et là où elle m’a épatée, c’est quand elle a prévu qu’il y aurait une grève chez Air France! Une vraie visionnaire! Vous allez voir que cette année, elle va nous annoncer très sérieusement que Valéry Giscard d’Estaing ne participera pas à la prochaine Fête des Vignerons! Les astrologues passent leur temps à essayer de nous convaincre que chaque être humain possède un destin différent selon son thème astral. Mais quand un tsunami fait trois cent mille victimes, tous nés à des dates et des heures différentes, sous des signes et des ascendants qui n’ont rien à voir, là, comme par hasard, on les entend moins. Pas d’explication. Charlatans!

Le pire, c’est l’horoscope dans les quotidiens, avec leurs formules passe-partout du genre: «Si vous mettez à profit votre potentiel, vous serez à la hauteur» ou alors: «attention à ne pas heurter votre entourage lorsque vous êtes en colère, cela pourrait vous porter préjudice». On est bien avancé! La seule fois où mon horoscope a vu juste, c’est en 2007, quand j’ai lu: ■ Travail: voyage à l’étranger en terre

inconnue. ■ Amour: période sombre et difficile pour la communication. ■ Santé: vos nerfs seront mis à rude épreuve. Et le jour même, j’apprenais que je partais jouer mon spectacle en Suisse alémanique!

Tom Waits, «Bad as Me», Anti/Phonag.

Pour ne pas oublier Le petit génie retrouvé du 7e art hexagonal ressuscite ici le massacre de la grotte d’Ouvéa, drame oublié des mémoires collectives dans un film haute tension, parfois un peu démonstratif, mais à l’intelligence narrative et visuelle indéniable. «L’Ordre et la Morale» de Mathieu Kassovitz, en salle le 16 nov.

Des doigts d’ange Depuis des années, la grande dame du cœur et du piano apporte la musique classique dans les lieux oubliés. Sans délaisser la scène. Pour son concert de soutien, elizabeth Sombart interprète deux sonates testaments de Schubert et Chopin. Une belle espérance pour entrer dans l’automne. Morges, Beausobre, le 13 novembre, 17 h. Rés: 021 802 64 46 ou www.resonnance.org.

Pour annoncer un événement: memento@migrosmagazine.ch


SOCIÉTÉ 10 |

|

DOSSIER

| No 45, 7 Novembre 2011 |

MIGROS MAGAZINE |

Elever un garçon aujourd’hui: le nouveau défi

Turbulences sur les bancs, échecs scolaires, les garçons ont davantage de peine à s’adapter à l’école de la vie. Alors comment faire pour les aider à bien grandir, à devenir des hommes, des vrais. Mais pas des machos?

Les garçons seraient plus difficiles à élever que les filles.

Q

uestion bête: qui sont les plus faciles à élever, les filles ou les garçons? «Les filles! Avec mes fils, il y a des remarques et des heures d’arrêt chaque semaine dans le carnet.Alors que ma fille me demande d’elle-même à aller aux devoirs surveillés pour être sûre de bien faire ses leçons!» Ce cri du cœur lâché par une mère de trois enfants à Lausanne n’est pas un constat isolé. Sans tomber dans la caricature,la plupart des spécialistes de l’enfance, médiateurs scolaires, psychologues ou simples parents, tiennent les mêmes propos: les filles seraient plus adaptables, donc plus faciles à s’insérer dans un cadre, scolaire ou autre, alors que les garçons seraient davantage dans l’agir et l’affrontement (lire encadré). Pour Marcel Rufo, pédopsychiatre à l’hôpital Sainte-Marguerite à Marseille, qui publie justement un ouvrage, Tiens bon! (Ed. Anne Carrière, 2011), l’enjeu qui entoure l’éducation des garçons est

particulier: «Il reste encore de vieux sentiments qu’un garçon doit réussir une carrière alors qu’une fille doit réussir sa vie. A cause du poids que l’on met sur eux, ce «tu réussiras», les garçons s’en sortent souvent moins bien à l’école.»

Peu de recherches sur l’éducation des jeunes mâles Non seulement les garçons seraient plus difficiles à élever que les filles. Mais leur éducation relève aujourd’hui du véritable défi.Pourquoi? Parce que s’il existe des montagnes de livres sur l’éducation des filles, peaufinés par trente ans de féminisme et de souci égalitaire, il n’existe que peu de recherches sur l’éducation des jeunes mâles. Pour les filles, les valeurs semblent toutes tracées: indépendance, égalité des sexes, pas question qu’elles se fassent marcher sur les pieds. Mais pour les garçons: faut-il leur enseigner le courage, l’esprit chevale-


|

SOCIÉTÉ

Migros Magazine | No 45, 7 NOVEMBRE 2011 |

dossier | 11

Les enjeux de l’éducation d’un garçon: combiner testostérone et féminisme, virilité et galanterie.

«Un garçon, je sais comment ça marche» ■ Massimo Lorenzi, rédacteur en chef des sports à la TSR, père de trois enfants, Jules, 13 ans, Noé et Milana, 10 ans. «Comme je suis un homme, j’ai le mode d’emploi pour les garçons. Je sais un peu mieux comment ça marche! Alors que pour ma fille, c’est plus délicat, vu que je n’ai pas de référence et que je n’ai moi-même pas de sœur. Cela dit, quand je pose des limites, je leur parle à tous de la même manière, même si mes fils trouvent que je suis plus tolérant avec leur sœur qu’avec eux. Sans doute me trouvent-ils aussi trop autoritaire: je ne suis pas leur copain, mais leur père. Il faut accepter de leur déplaire. Certaines choses ne sont pas négociables, comme les heures d’écran par exemple. Pour l’implication dans le ménage, je ne fais aucun traitement différencié. Ils mettent la table, débarrassent et se collent au rangement de leur chambre. Disons que ma femme et moi essayons de faire en sorte qu’ils tiennent compte de l’égalité des sexes, dans cette société qui reste malgré tout assez machiste. De leur inculquer le respect en général, galanterie incluse, mais aussi des valeurs comme l’honnêteté, la loyauté, la confiance, le sens de l’argent, pour qu’ils ne tombent pas dans ce délire consumériste. Au début, je croyais que le prêche de papa suffisait. Mais je me rends compte que les enfants regardent énormément la manière dont nous nous comportons. Alors j’essaie de faire en sorte qu’il n’y ait pas trop de décalage entre ce que je dis, ce que je fais et ce que je suis. Mais l’éducation reste un vrai casse-tête!»

Massimo Lorenzi: «Je ne suis pas leur copain, mais leur père.»


PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 8.11 AU 14.11.2011

30% 3.40

au lieu de 4.90

Tous les collants, chaussettes et socquettes bio pour femme et homme p. ex. chaussettes pour femme

30%

12.50 au lieu de 17.90

Tous les sousvêtements et pyjamas Bio Cotton pour homme p. ex. shorts pour homme*, coton bio

3.90

au lieu de 4.90

Raccard surchoix*, bio 20 % de réduction 200 g

* En vente dans les plus grands magasins Migros.

3.90

au lieu de 4.90

Toutes les betteraves rouges étuvées Anna’s Best et bio* 20 % de réduction p. ex. betteraves rouges, étuvées, 1 kg

30%

8.40

au lieu de 12.–

Tous les sousvêtements, chemises de nuit et pyjamas Bio Cotton pour femme p. ex. slip pour femme*, coton bio

1.–

au lieu de 1.25

Tous les Ice Tea bio 20 % de réduction p. ex. Ice Tea aux herbes des Alpes suisses, 1 litre

6.75

Viande hachée de bœuf, bio 300 g

MGB www.migros.ch W

LA NATURE SAIT CE QUI EST BON.


|

société

Migros Magazine | No 45, 7 Novembre 2011 |

|

dossier | 13

«Il faut leur inventer une masculinité» ■ Martina Chyba, productrice et journaliste à la RTS et écrivain, mère de deux enfants, Nina, 14 ans, et Stan, 11 ans. «elever un garçon n’est pas plus difficile, mais c’est très différent. C’est un monde en soi et, pour une mère, c’est un monde qu’elle connaît moins. on se dit qu’on va les élever tout pareil, mais c’est impossible! Tout petit, mon fils s’extasiait devant les chantiers, les camions, et remplissait sa chambre de dinos et de cailloux. en un an, il a masculinisé sa chambre. Les tâches ménagères? mon mari et moi sommes très attentifs à ce qu’il y participe autant que sa sœur. mettre les assiettes dans la machine, acheter du pain, il faut qu’il le fasse aussi. Je lui répète souvent qu’il ne sera pas un fils à maman toute sa vie, qu’il vivra peut-être seul et que donc, il faut qu’il soit autonome, à tous les niveaux. Je serai toujours sa mère, mais pas sa femme de ménage! oui, la tâche est ardue, il faut leur apprendre l’indépendance, en faire de bons maris, mais pas des papas poules comme dans les années 80, projection artificielle qui n’a d’ailleurs pas survécu. et tout ça, sans en faire des êtres émasculés. Parce qu’il y a un besoin de virilité très fort, chez le garçon. en tant que mère, nous devons accepter que ça nous échappe, qu’il se roule par terre avec son père, qu’il aille au bowling ou veuille fêter son anniversaire au laser game. Il y a quelque chose de tribal chez lui que l’on ne peut pas nier. Il faut leur inventer une masculinité, avec un respect de la femme aussi.»

Photos Caroline minjolle / rTS médias / Florian Cella-edipresse

Le développement du cerveau se fait différemment d’un sexe à l’autre.

resque? Et surtout comment combiner testostérone et féminisme? «Est-on seulement au clair sur l’image de l’homme? Il doit être à la fois fort, doux, sexy, protecteur. Difficile à concilier», observe Judith Vuagniaux,présidente de la Fédération des associations de parents d’élèves de Suisse romande et du Tessin. A croire qu’une nouvelle masculinité reste à inventer. Et qui commencerait, pour Michael Gurian, par la reconnaissance de la nature différente du garçon. D’après le psychothérapeute, auteur de l’essai Nos garçons. Mieux les comprendre pour mieux les élever, on a trop longtemps oublié, par égalitarisme, la spécificité de la biologie masculine. Oui, la testostérone favorise l’agressivité et la prise de risques physiques, une activité motrice plus vigoureuse,dès le berceau. Oui, le développement du cerveau se fait différemment d’un sexe à l’autre,les connexions de l’hémisphère droit (qui gère les relations spatiales) étant plus riches chez l’homme, d’où un intérêt accru pour l’action. Mais moins d’aptitudes pour la lecture et les échanges verbaux. Des stéréotypes? Peut-être. Mais qui peuvent aider à

mieux accompagner l’enfant dans son cheminement d’homme. Aux mères de ne pas trop idéaliser leur petit garçon, la fusion mère-fils faisant souvent le lit du machisme. Aux pères de ne pas se placer que sur le terrain de la compétition. De poser des règles et encourager la pratique des sports collectifs qui canalisent intelligemment l’énergie. «Un garçon a besoin de plus de discipline. Mais il faut aussi lui lire des contes de fées pour lui donnerlesmêmesmoyensqu’auxfilles», propose Marcel Rufo.

«Que les garçons continuent de courir après les filles!» Alors, revenons au dragon et à la princesse.Laissons les chevaliers en herbe affronter les monstres imaginaires, mais proposons-leur aussi de pourfendre les tâches ménagères et la vaisselle. Et surtout, laissons-les continuer d’embêter les belles... «Que les garçons essaient de leur tirer les tresses,et qu’elles s’enfuient en criant, c’est génial! Il faut surtout que les garçons n’arrêtent pas de courir après les filles,ce serait tragique pour notre société!» rigole Marcel Rufo. Patricia Brambilla

Martina Chyba: «Je serai toujours la mère de mon fils, mais pas sa femme de ménage!»


Grâce à sa formule améliorée, un dosage minimal permet d’obtenir un excellent pouvoir nettoyant déjà à basses températures. Total Minimax ménage donc l’environnement ainsi que votre porte-monnaie!

Su i

La

n Sv i z ze r a

sta

ta i

tmeis Die ufte lgeka chmitte s Wa e der mark eiz Schw

ma

cq

ui

Total Minimax avec Ultimate Formula.

plus achetée en

e ss

la ive ss

La marqu ed el e

MGB www.migros.ch

T N E M TOTALE U E! Q I G O L ÉCO

rc a

d i d e te rsi v i p i

ùa


|

SOCIÉTÉ

MIGROS MAGAZINE | No 45, 7 NOVEMBRE 2011 |

RÉSULTATS DU SONDAGE EN LIGNE

En 2011, est-ce plus difficile d’éduquer un garçon ou une fille? 13% un garçon 62% c’est pareil

25% une fille

1502 personnes ont répondu à notre sondage online du 17 au 27 octobre 2011. Donnez votre avis sur d’autres thèmes sur notre site internet:

www.migrosmagazine.ch

DOSSIER | 15

«J’essaie de leur transmettre le respect de soi, l’amour de soi» ■ Hélène Bruller, dessinatrice BD, mère de deux enfants, Charles, 8 1⁄2 ans, et Justine, 5 ½ ans. «Guider mes enfants pour qu’ils volent un jour de leurs propres ailes, mettre tout mon cœur pour qu’ils se sentent encadrés dans cet apprentissage est l’expérience la plus belle que je vive. A partir de là, tout est facile, même les contraintes. Fille ou garçon, pour moi ce ne sont que de magnifiques différences entre deux êtres humains. Je suis persuadée que la curiosité de l’enfant est la meilleure piste éducative. Je me montre le plus possible à l’écoute de ce que mes enfants ont envie de savoir faire par eux-mêmes et ça marche! Ils savent utiliser (sous ma surveillance) tous les appareils ménagers de la maison, s’habillent seuls, préparent leurs petits déjeuners seuls, etc. Ranger leur chambre et mettre leurs habits dans le sac à linge sale reste une tâche que je leur impose. Pour ce qui est de l’égalité des sexes, quelle égalité y a-t-il si on apprend des choses seulement aux garçons? Les valeurs que j’essaie de leur transmettre, aux deux, sont le respect de soi, l’amour de soi. Si on s’aime et qu’on se respecte, on aime et on respecte les autres et on agira en conséquence: avec dignité, compassion et courage.»

L’école, vraiment adaptée aux garçons? Oui, à l’école, les garçons sont plus souvent punis, plus nombreux à redoubler, plus nombreux aussi à décrocher avant la fin de la scolarité obligatoire. Surreprésentés dans les voies secondaires à options (VSO), ils seraient 62% dans les classes à effectif réduit et 68% dans les institutions spécialisées (chiffres OFS 2011). Et la disparité continue dans les hautes écoles, puisque près de 30% des femmes décrochent un diplôme contre 24% des hommes (chiffres OFS 2010). Alors, qu’est-ce qui ne va pas au pays des tableaux noirs? «Les garçons réussissent globalement moins bien leur scolarité que les filles. C’est un problème lancinant, qu’aucune réforme scolaire n’a jamais résolu», observe Pierre-André Doudin, professeur à l’Université et à la HEP de Lausanne. Un constat partagé par Isabel Pérez, enseignante et auteure d’un ouvrage intitulé «Mon enfant réussit sa scolarité» (Ed. Favre, 2011): «Dans ma structure IPCoaching, j’ai 60% de garçons et 40% de filles qui viennent prendre des cours de soutien. Ce sont aussi les garçons qui sont le

|

plus souvent diagnostiqués dans les troubles de dyslexie ou déficit de l’attention parce que leur comportement implique qu’on les repère plus vite.» La faute à quoi? A la féminisation du corps enseignant? Pour Pierre-André Doudin et Isabel Pérez, il faut plutôt chercher du côté de la façon dont les troubles d’apprentissage se manifestent. Si les uns ont tendance à externaliser leurs troubles, les autres les internalisent. Autrement dit, un garçon en difficulté chahute et dérange la conduite de la classe. Alors qu’une fille en difficulté somatise et se replie sur elle-même. Les symptômes masculins étant plus visibles, l’enseignant prend plus souvent en charge l’élève turbulent pour le diriger vers les services psycho-sociaux, alors que les filles, souffrant parfois des mêmes maux, ne sont pas détectées. Faut-il revenir à une école non mixte? «Même si les garçons sont les perdants de la mixité, je ne dis pas qu’il faut revenir à une école séparée. Mais il faut mieux inclure l’élève différent, qu’il soit garçon, étranger ou handicapé», conclut Pierre-André Doudin.

Hélène Bruller: «La curiosité de l’enfant est la meilleure piste éducative.»

Publicité

Le WWF a 50 ans Avec vous, pour notre planète Faites un don par sms en envoyant «Panda don (montant)» au 488 ou sur wwf.ch/don. (Exemple: don de Fr. 9.–: Panda don 9 au 488)


soCiété 16 |

|

sondage

?

| No 45, 7 Novembre 2011 |

Migros Magazine |

Pour vous, c’est quoi un étranger?

On a beaucoup parlé d’eux durant la campagne pour les élections fédérales. Parfois comme migrants, comme réfugiés fiscaux, cerveaux ou comme main-d’œuvre nécessaire. Coup de projecteur sur un mot dont la définition n’est pas si simple.

E

tranger. L’évocation de ce mot provoque très souvent une réaction chez les gens. Demandez à un UDC et à un économiste de définir ce terme, vous obtiendrez des réponses diamétralement différentes.A tel point que le mot même d’étranger devient tabou, et il est remplacé, selon les circonstances, par «migrant», «réfugié fiscal», «fronta-

lier», «main-d’œuvre bon marché», etc. Des synonymes qui couvrent des réalités bien différentes. C’est pourquoi nous avons demandé à plusieurs spécialistes de divers secteurs de nous donner l’appellation qui correspond à leur champ d’études. L’on pourrait penser que, maintenant que les élections sont passées, le thème

ne provoque plus de polémiques. C’est loin d’être certain. L’association d’étudiants Vimentis lance un sondage en ligne pour connaître l’opinion de la Suisse sur cette question, ainsi que sur d’autres thèmes (lire encadré). Migros Magazine en est partenaire. Mélanie Haab


|

«Ce n’est pas le passeport qui nous rend étranger mais le mode de vie»

■ Ada Marra, conseillère nationale socialiste. «Les problématiques de la première génération ne sont pas celles du requérant d’asile ou du frontalier. Il y a plus de points communs entre une deuxième génération qui habite Genève et un Suisse habitant également cette ville qu’entre ce même Suisse et un paysan de Saint-Gall. On le voit bien dans les résultats de votations où il y a un clivage villes-campagnes. En outre, les personnes possédant un permis C ont besoin de plus d’encouragements et de facilités pour se naturaliser. J’ai déposé une initiative qui demande une naturalisation facilitée pour la troisième génération. Cette population ne connaît plus ou que très mal la langue et le pays de provenance de leurs grands-parents.»

«Une richesse culturelle et potentiellement un danger économique»

■ Mauro Poggia, conseiller national du Mouvement citoyen genevois. «La libre-circulation peut être une bonne chose tant que l’économie n’utilise pas cette possibilité jusqu’à l’extrême. Mais il faudrait créer une priorité en faveur des demandeurs d’emploi domiciliés en Suisse afin de favoriser nos jeunes. Nous sommes à un moment charnière: voilà dix ans que les bilatérales sont en vigueur et l’on commence à se rendre compte des effets pervers du système, avec une économie dont on ne tient pas la bride.

«Avec l’Etat-nation moderne, on a créé des citoyens et les étrangers»

Photos Getty et Keystone

SOCIÉTÉ

MIGROS MAGAZINE | No 45, 7 NOVEMBRE 2011 |

■ Janine Dahinden, ethnologue à l’Université de Neuchâtel. «En allemand, on fait la distinction entre Ausländer et Fremder. La notion d’étranger varie selon les temps, la géographie et la situation politique, si l’on regarde l’histoire politique suisse du XXe siècle. Avant, l’autre c’était le juif, l’Italien ou l’Espagnol, aujourd’hui, c’est le musulman, l’Albanais ou l’Africain. On construit socialement le problème. La Suisse a une spécificité: pour respecter l’hétérogénéité interne, elle doit la confronter à l’extérieur. On peut avoir des

groupes qui se disent différents (langues, villes-campagnes...), mais qui ont la même référence culturelle.»

«Dans les statistiques, on ne voit pas si c’est un migrant ou un permis C»

■ Olivier Guéniat, chef de la police cantonale jurassienne. «Notre manière de classifier les infractions est fausse. Parmi les personnes possédant un permis C, certains sont nés en Suisse, avec nos valeurs, et nos coutumes. Je pense que de donner le nombre d’années passées en Suisse serait plus pertinent. Dans nos communiqués de presse, on utilise l’expression «un Suisse d’origine étrangère». Il y a encore dix ans, on ne le mettait pas, mais les journalistes nous le réclamaient. Mais que certains de nos policiers ou des victimes soient étrangers, personne ne se pose la question.»

«L’étranger se conçoit comme inconnu, différent, autre, par ses manières étranges»

■ Louis de Saussure est professeur de linguistique à l’Université de Neuchâtel. «Le mot étranger signifie à l’origine celui qui n’est pas du pays, et vient de l’adjectif étrange. On remarque, sans surprise, que ce qui est étranger semble se concevoir comme ce qui est différent. Or ce qui est inconnu est imprévisible et donc tout naturellement inquiétant. Ce qui est étranger renvoie à ce qui est sans relation avec moi; dans le fond de notre mémoire culturelle, l’étranger est un être qui est différent, non seulement par ses caractéristiques accidentelles (langue, apparence physique, coutumes, manière d’être et d’agir) mais même par ce qu’il est de manière profonde, essentielle.

«Ce qui ne me ressemble pas tout à fait, me bouscule et m’aide à devenir ce que je suis»

■ Alexandre Jollien, philosophe et infirme moteurcérébral. «L’étranger, ce n’est pas forcément l’étrange, mais c’est l’autre, celui qui peut me révéler la richesse de la vie et que, trop souvent, j’enferme dans les étiquettes. Par mon handicap, j’ai

«L’étranger, ce n’est pas forcément l’étrange» Alexandre Jollien

certainement été considéré comme étranger par moments. Sans vouloir généraliser, bien souvent, ceux qui m’aident le plus dans la rue sont des étrangers. Peut-être partageonsnous une communauté de sort en étant à notre manière étranger?»

«La distance entre les pratiques comme différence culturelle»

■ Francesca Poglia Mileti, sociologue à l’Université de Fribourg. «La définition de l’«étranger» est en général liée aux politiques migratoires mises en place par les Etats et aux modèles de citoyenneté adoptés. En Suisse, la vision de l’intégration est fondée sur une exigence de proximité culturelle. Mais proche de quels Suisses? Le paysan soleurois ou la jet-setteuse bâloise? Face aux changements sociétaux rapides (urbanisation, technicisation de la société, nouveaux modes de vie, de consommation, précarisation du monde du travail) qui sont parfois vécus difficilement par les individus, l’«étranger» est vu comme l’incarnation de ces changements.»

«L’Autre, grâce auquel je me positionne en tant que Je»

■ Mirela Fry, psychologue à Genève. «Je et Tu surtout quand il s’agit de la famille, ça peut faire un Nous. Il y a un sentiment d’appartenance, on partage les mêmes valeurs et les mêmes croyances! L’autre, l’étranger va se situer en général à l’extérieur! Il y a une frontière: au-delà, c’est l’Autre, en deçà c’est moi (ou nous). C’est ce qu’on appelle en thérapie systémique «le patient désigné» (le malade, le fou), c’est un Autre, que la famille ne veut plus reconnaître, car «il» ne s’identifie plus ni aux valeurs familiales, ni à leurs croyances! Mais l’identité ainsi que le sentiment d’existence passe par la reconnaissance de l’Autre.»

|

SONDAGE | 17


société 18 |

|

sondage

«Les eglises chrétiennes ont une forte tradition d’ouverture»

■ Denis Müller, théologien à l’Université de Lausanne. «vous aimerez l’étranger qui vit parmi vous», écrit l’auteur du Deutéronome (10,9). Dans le Nouveau Testament, Jésus adopte une attitude d’ouverture, que ce soit envers la femme syrophénicienne (mc 7, 24-30) ou la Samaritaine (Jn 4, 1-42). Les apôtres euxmêmes rompent avec la séparation traditionnelle entre juifs et païens. Fondamentalement, le christianisme est opposé à toute forme de nationalisme et de racisme. Dans le même sens, je pense qu’il faut défendre une notion ouverte de la laïcité. Le port d’un voile ou d’autres signes religieux ne pose pas de problèmes, mais doit rester un acte personnel et ne pas interférer avec les principes de l’etat de droit.»

| No 45, 7 Novembre 2011 |

Migros Magazine |

A vous de dire ce que vous en pensez! C’est reparti pour la grande enquête d’opinion en ligne de l’association indépendante vimentis, en partenariat avec «migros magazine». Cette année, les thèmes abordés concernent la prévoyance vieillesse, la politique énergétique, les transports et les questions d’intégration et de migration. La Suisse vient d’élire son nouveau Parlement. Pour indiquer à ses politiciens quelles directions le peuple souhaite qu’ils prennent, vimentis pose les questions sur les thèmes qui dérangent. vimentis – en français «par la force de la conscience» – a été créée il y a huit ans par un groupe d’étudiants de la Hochschule St. Gallen (HSG). Sans couleur politique, les sept jeunes qui composent l’équipe ont choisi les quatre thèmes en fonction de l’actualité. «La prévoyance vieillesse et les questions de migration sont des thèmes récurrents, explique Gian Luca bonanomi, porte-parole de vimentis. Nous les reposons régulièrement, pour observer l’évolution de l’opinion.»

Les membres de Vimentis qui ont élaboré le sondage. 30 000 personnes ont participé, de manière anonyme, au sondage l’an dernier. «migros magazine» soutient le projet et présentera les résultats début 2012. Participez dès maintenant au sondage sur www.vimentis.ch jusqu’à la fin de l’année. Il faut compter environ un quart d’heure pour répondre aux 44 questions.

Publicité

EN 2011, CHANGEZ DE CARTES DE CRÉDIT! SI VOUS NE COLLECTEZ PAS DE POINTS AVEC VOTRE CARTE, CE N’EST PAS LA BONNE. Optez dès maintenant pour la Cumulus-MasterCard! collecte de points Cumulus dans le monde entier aucune cotisation annuelle, ni aujourd’hui ni dans les années à venir carte partenaire gratuite

3000

Commandez votre carte de crédit gratuite jusqu’au 30.11.2011 et recevez 3000 points bonus! Les formulaires de demande de carte sont disponibles sur cumulus-mastercard.ch, à votre Migros ou en appelant le 044 439 40 27. L’émettrice de la Cumulus-MasterCard est GE Money Bank SA.

POINTS

i u q e t r a c la s, n a q Depuis cin oints. p e d s lu p le e u q r a m


ACTION OFFRES VALABLES DU 8.11 8 11 AU 21.11.2011 21 11 2011 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK SUR TOUS LES EMBALLAGES MULTIPLES ELMEX

au lieu de 9.80

au lieu de 7.90

elmex dentifrice enfants & Junior. Duo

elmex® dentifrice protection caries. Duo

®

Il n’y a pas mieux pour vos dents.

www.elmex.ch

OFFRE FAMILIALE: LA PROTECTION ANTI-CARIE POUR TOUS.

Disponibles dans les plus grand magasins Migros

elmex est en vente à votre Migros


SOCIÉTÉ 20 |

|

AVENTURE

| No 45, 7 NOVEMBRE 2011 |

MIGROS MAGAZINE |

Trois jeunes femmes face à Collègues et amies, trois Romandes vont participer à un raid exclusivement féminin de sept jours Au menu: canoë, VTT, mais aussi tir à l’arc et escalade. L’entraînement est costaud.

C

orinne Kaser, Coralie Seydoux – toutes deux 27 ans – et Barbara Serradji, 34 ans, s’apprêtent à effectuer la course de leur vie: sept jours d’efforts intenses, autant de nuits en bivouac,et des disciplines très variées.«Je cherchais un défi personnel sportif quand je suis tombée sur ce raid. J’ai tout de suite su que c’était pour moi»,raconte Coralie. La particularité de l’épreuve consiste à n’être ouverte qu’aux femmes (lire encadré). L’an dernier, deux cent cinquante candidates du monde entier y ont participé. Ne restait plus qu’à trouver deux personnes pour fonder une équipe.Corinne, amie d’enfance, accepte aussitôt. Lorsque Barbara, leur collègue de travail, entend parler du projet,elle se dit immédiatement: «Voilà quelque chose pour moi!» Les Swiss Amazones étaient nées...

«On va vivre quelque chose d’extraordinaire» Très vite, les jeunes femmes commencent à s’entraîner. «On va vivre quelque chose d’extraordinaire. Ce projet me permet de rêver, c’est un défi pour le développement personnel et pour la vie d’équipe», souligne Barbara. Mais il a fallu mettre les choses au point. Coralie: «J’y allais pour gagner à tout prix, mais on s’est vite rendu compte qu’on n’avait pas les mêmes buts, entre vouloir remporter l’épreuve ou la recherche du plaisir et du fun.» Elles ont dû aussi composer avec leurs différents niveaux physiques et donc adapter ainsi les entraînements individuels afin de se retrouver plus ou moins

au même niveau. Pour créer les liens essentiels dans l’équipe, elles ont participé à de multiples courses populaires en Suisse cette année. «On s’est créé des t-shirts avec le logo de notre sponsor, on a appris à se soutenir mutuellement, à gérer la pression qu’on aura pendant le raid.»

Des disciplines qu’il a fallu apprivoiser Le raid comporte aussi des disciplines plus exotiques, comme le canoë ou le tir à l’arc, pour lesquelles aucune des trois n’a une once d’expérience. Les trois amies dénichent au club de Kayak de Lausanne une embarcation et un moniteur. Mais les premières fois sont acrobatiques entre le mal de mer et le canoë qui a failli chavirer à quelques reprises, elles sont aujourd’hui fières de leur niveauacquisetsontprêtespourlaGuyane. Elles ont bien rigolé aussi quand elles ont appris à tirer à l’arc avec Sylvain et Bastian, leurs moniteurs. Quant à l’escalade,Coralie et Corinne pratiquent régulièrement de la via ferrata. Pour le reste, elles s’entraînent ensemble deux fois par semaine. Elles ne réalisent toujours pas, mais dans moins d’un mois, le 21 novembre, elles seront dans la brousse, armées d’antimoustiques et de barres de céréales, à jouer les amazones, à pied, à vélo ou en canoë. Mélanie Haab Photos Céline Michel

L’équipe racontera son aventure en photos le dimanche 18 décembre à 15 h à la grande salle de Puidoux. Infos et inscription: info@ swissamazones.ch. www.swissamazones.ch

Le Raid de l’Arbre Vert Cette épreuve sportive a été créée en 2001 par l’animateur français Alexandre Debanne («Ushuaia» et «Vidéo Gag») et l’ancien super-flic Bruno Pomart. Son originalité est qu’elle ne s’adresse qu’aux femmes qui, durant sept jours, devront récolter des points dans diverses disciplines: course d’orientation, VTT, canoë, tir à l’arc, natation, etc. Le soir, toutes

les équipes (trois personnes par équipe) se retrouvent au camp où tout le monde dort sous tente. Le raid a lieu à chaque fois dans un pays différent (Sri Lanka, Mayotte, Réunion…), et compte quelque 250 participantes. Cette année, deux équipes viennent de la Suisse. www.raidamazones.com

Coralie Seydoux

■ Age: 27 ans. ■ Situation personnelle: célibataire. ■ Habite à: Essertines-surYverdon (VD). ■ Travaille comme: assistante sociale, agente de sécurité. ■ Rêve de: continuer à me surpasser et à rythmer ma vie par des objectifs sportifs.


|

MIGROS MAGAZINE | No 45, 7 NOVEMBRE 2011 |

| 21

la nature

Chute de cheveux … Cheveux fragilisés … Ongles cassants …

en Guyane française.

… peuvent être dus à une carence en biotine.

contribue à combler cette carence. La croissance de cheveux et d’ongles sains Des cellules hyperspécialisées (les cellules épidermiques) de la matrice pilaire et de la matrice des ongles se multiplient par division et se déplacent lentement vers le haut . Elles deviennent matures et produisent la protéine kératine. La kératine est le principal constituant des cheveux et des ongles. Elle leur confère leur résistance. Mode d’action de la biotine La biotine agit sur la multiplication des cellules de la matrice pilaire et de la matrice des ongles , stimule la production de kératine et améliore la structure de celle-ci.

■ Age: 27 ans. ■ Situation personnelle: en couple. ■ Habite à: Bretigny-surMorrens (VD). ■ Travaille comme: secrétaire commerciale. ■ Rêve de: vivre une vie d’aventures, de découvertes et de partage.

Barbara Serradji

■ Age: 34 ans. ■ Situation personnelle: un fils de 12 ans. ■ Habite à: Pully (VD). ■ Travaille comme: assistante de direction générale. ■ Rêve de: continuer la formation de plongée pour pouvoir travailler comme monitrice de plongée.

Biotine 1 x par jour > réduit la chute des cheveux > améliore la qualité des cheveux et des ongles > augmente l’épaisseur des cheveux et des ongles

Distribution: Biomed AG, 8600 Dübendorf www.biomed.ch

Corinne Kaser

En vente dans les pharmacies et les drogueries.

Veuillez lire la notice d’emballage.


société 22 |

|

environneMent

| No 45, 7 Novembre 2011 |

Migros Magazine |

Lucien Willemin, chantre de l’écologie

Il a pris sa retraite à 40 ans pour sensibiliser petits et grands à l’environnement et pousser nos élus pour que notre société sorte du mazout.

C

ontrairement au promoteur qui, dans la chanson de Dutronc,transforme un petit jardin en parking souterrain,Lucien Willemin ne porte pas de fleur de béton au revers de son veston. Quand il œuvrait encore dans l’immobilier, ce Neuchâtelois d’adoption (il est né dans les Franches-Montagnes) avait même une vision plutôt écolo de son boulot. «Normal, quand on aime la nature, qu’on essaie de la préserver et d’en prendre soin.» Sa maison de La Chaux-de-Fonds – un cube en mélèze rehaussé de touches de couleurs avec une face généreusement vitrée – trahit d’ailleurs ses convictions. Labellisée Minergie, cette villa durable est équipée entre autres de panneaux solaires, d’une ventilation simple flux, d’un système de récupération de l’eau de pluie et d’un chauffage au bois (poêle à pellets) sans radiateur ni installation au sol. Lucien Willemin nous y accueille en toute décontraction,pieds nus et avec un large sourire. Les haut-parleurs diffusent une musique relaxante. Lui déborde d’énergie, parle beaucoup, s’emporte parfois. C’est un homme enthousiaste, résolu. Un entrepreneur également qui a travaillé dans la banque, l’horlogerie et l’immobilier avant de prendre une retraite bigrement anticipée. «J’ai arrêté le 21 juillet 2008, le jour de mes 40 ans, c’était mon cadeau d’anniversaire.» Les affaires marchaient bien pourtant. « C’est vrai! J’aurais pu continuer, y aller à fond la gomme, mais ce n’était plus

«Quand on aime la nature, on essaie d’en prendre soin»

ça…Je sentais que la passion s’effeuillait, je souhaitais voir grandir mes trois enfants, j’avais envie de temps pour la réflexion et aussi de relations sans échange d’argent.» Et puis,de l’argent justement, ce promoteur en avait mis de côté. «De quoi vivre un bon bout», comme il dit pudiquement.

une vie stressante qui allait trop vite Stopper net son activité n’a cependant pas été évident.«J’étais comme une voiture qui roule à 100 km/h, qui freine et, bien que les roues soient bloquées,continue à avancer. J’avais l’impression d’oublier de faire quelque chose, j’allais voir mon agenda,je m’autostressais,en fait.» Le taï-chi l’aide à se poser, à se calmer, à retrouver sa souplesse d’esprit et de corps. Parallèlement, Lucien Willemin monte le projet qu’il avait en tête au moment de quitter son métier pour devenir père au foyer.«Je souhaitais transmettre mes connaissances, sensibiliser les gens à l’environnement à travers un exposé condensant en deux heures mes vingt ans d’expérience professionnelle.» Tout cela bénévolement pour «être pur» dans son action.

il donne des conférences dans toute la suisse romande Ce Jurassien prend ensuite son bâton de pèlerin et va frapper aux portes des écoles de sa région.C’est devant des parterres d’élèves et d’enseignants qu’il teste et rode son laïus intitulé «Ecologie,entre désinformation et intox! Comment y voir clair?» Petit à petit, son auditoire s’élargit. «Aujourd’hui, je donne des conférences tout public en Suisse romande.» Dont quelques-unes en colla-

Lucien Willemin, ici chez lui à La Chaux-de-Fonds


|

société

Migros Magazine | No 45, 7 NoVEMbrE 2011 |

|

environneMent | 23

Parcours express ■ 1984 Après sa scolarité obligatoire, Lucien Willemin entame une formation bancaire. Il travaille sept années dans ce domaine, dont quelques-unes en Suisse alémanique. Il tourne le dos à cette activité lorsque son directeur – victime des premières restructurations dans ce secteur – est remplacé par un jeune. «Cette politique-là me déplaisait.» ■ 1990 Ce Jurassien postule pour un poste de directeur des achats dans une entreprise horlogère. Il est embauché alors qu’il n’a aucune expérience en la matière. Ce job l’amène à voyager en Asie. «J’ai vu le démarrage de la Chine, des usines se construire en toute anarchie, des forêts dévastées… Avec mon travail, je participais en plein à cette évolution!» Il démissionne. ■ 1995 Une annonce «Cherche courtier expérimenté en immobilier» lui saute aux yeux. Il se présente et convainc son interlocuteur et futur associé donc de fonder une nouvelle entité: Procité SA. «Cette expérience dans la promotion immobilière m’a permis de bien comprendre où se cache la vraie pollution.» ■ 1997 Conception des premières maisons écologiques. ■ 2008 Procité SA reçoit le Prix neuchâtelois du développement durable en entreprise pour un projet pionnier: la construction d’un écoquartier au Locle. Lucien Willemin prend sa retraite le jour de ses 40 ans et donne depuis des conférences un peu partout en Suisse romande pour sensibiliser les gens à l’environnement.

Sortir du mazout

consacre son temps, bénévolement, à la protection de la nature.

Lucien Willemin a lancé début 2009 une motion populaire dans laquelle il demandait au Conseil d’Etat neuchâtelois de proscrire le chauffage à mazout dans les nouveaux bâtiments. «Je devais récolter 100 signatures et j’en ai obtenu 204 en quinze jours.» A gauche, on a applaudi des deux mains. A droite, on a vu ça comme une entrave à la liberté. «Il s’agit d’adopter une attitude responsable afin de préserver une ressource naturelle mise à mal, alors qu’elle est indispensable à notre mode de vie. Ne pas s’en soucier aujourd’hui constituerait une atteinte à la liberté et au bon développement des générations de demain», argumente le motionnaire. La semaine dernière, le Grand Conseil s’est penché sur le

projet de la nouvelle loi cantonale sur l’énergie dans lequel figurait sa proposition. Finalement, les députés – suivant en cela le préavis de la commission parlementaire et cédant sans doute aussi à la pression des lobbies pétrolier et immobilier – ont accepté une version édulcorée de cette mesure. Version d’où a été expurgée la notion d’interdiction et dont voici la teneur: «L’utilisation du mazout pour le chauffage des nouveaux bâtiments est soumise à autorisation.» « Mon idée fait aussi son chemin ailleurs, rebondit notre interlocuteur. Notamment, dans les cantons de Vaud (n.d.l.r.: un postulat à ce sujet a été refusé en juillet 2009), de Saint-Gall, d’Argovie et du Jura.»


société 24 |

enVironneMent

|

| No 45, 7 NoveMbRe 2011 |

boration avec des ONG (Greenpeace, J’aime ma planète, Good Planet…). Il a touché quelque 4500 personnes à ce jour. Son message: «Avoir moins et être plus. Moins acheter et user ses objets jusqu’au bout.» De manière à chasser le gaspi, plus précisément l’énergie grise qui sert à produire ce que l’on consomme. Cette théorie, il essaie de la mettre en pratique sans être extrémiste. Lui, par exemple, vit sans Natel et ses enfants ne possèdent pas de console de jeux. Mais sa fille aînée a un Ipod. «J’ai senti que là je devais lâcher.» Ce chantre de l’écologie a encore du pain sur la planche…

Migros Magazine |

Le rêve de Lucien Willemin: que le recours au mazout soit interdit pour le chauffage des nouveaux bâtiments.

Photos Mathieu Rod et Keystone

Alain Portner

Prochaines conférences: 11.11.11: Centre culturel Pôle Sud, Lausanne. 17.11.11: Ferme du Manoir (salle du Conseil communal), Nyon. 30.11.11: Université ouvrière (amphithéâtre Berenstein), Genève. 09.12.11: Hôtel Astra, Vevey Ces conférences démarrent à 19h30. Entrée libre. Publicité

20% DE RÉDUCTION SUR TOUS LES PRODUITS POUR LES MAINS I AM HAND. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 8. 11 AU 21. 11. 2011 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

3.65

au lieu de 4.60

3.–

2.20

I am Hand Crème pour les mains Anti-Âge 100 ml

I am Hand Baume pour les mains et les ongles 100 ml

au lieu de 3.80

au lieu de 2.80

I am Hand Beurre pour les mains à la noix de coco 150 ml


Les glucides font aussi grossir Les lipides sont-ils vraiment responsables de l’obésité? Ou est-ce que ce sont les produits contenant de l’amidon, si vantés, tels que le pain, les pâtes et le riz, qui sont également responsables des kilos superflus? 37% des Suisses, hommes et femmes confondus, sont trop gros. On en connaît les raisons: une alimentation malsaine et un manque d’activité physique. Ce n’est pas seulement un problème d’esthétique, mais aussi un facteur de risque pour la santé. Jusqu’alors, c’étaient avant tout les graisses alimentaires qui étaient considérées comme la cause principale du surpoids. Aujourd’hui, toujours plus de personnes pensent que les glucides en sont responsables. De récentes découvertes scientifiques montrent que la recommandation officielle selon laquelle il convient de se nourrir le moins gras possible tout en couvrant 60% de ses besoins énergétiques par des glucides ne correspond plus à la réalité de notre époque marquée par un comportement trop sédentaire. En effet, lorsque la consommation de glucides dépasse les besoins du corps, l’excès de glucides est converti en graisses de réserve. Mais comment se débarrasser ensuite de ces réserves? Une alimentation saine et réduite en calories ainsi qu’une activité physique suffisante sont indispensables pour contrôler durablement le poids. Des préparations modernes peuvent être utilisées en complément.

Carbosinol-Biomed™ réduit l’absorption des calories provenant des glucides. Il contient un complexe glycoprotéinique végétal qui empêche la division des glucides sous forme d’amidon en molécules de sucre dans l’intestin grêle et permet ainsi d’éliminer de nouveau tout naturellement jusqu’à deux tiers des glucides complexes.

Disponible dans les pharmacies et les drogueries. www.CarbosinolBiomed.ch

Infoline: 0800 240 633

Biomed AG, Überlandstrasse 199, 8600 Dübendorf


Chronique 26 |

|

Minute papillon

| No 45, 7 Novembre 2011 |

Migros Magazine |

Vive la vulgarisation! Jean-François Duval, journaliste

Il arrive qu’on méprise certaines choses à tort. Par exemple, j’ai longtemps éprouvé le plus profond dédain pour tout ce qui était «vulgarisé». J’avais horreur de la vulgarisation. Certains profs m’avaient conforté dans cette voie: «Chers élèves, allez toujours aux sources! Lisez Darwin ou Freud dans le texte plutôt que ce qu’on dit d’eux dans les manuels.» (A partir de là, il n’y avait même plus besoin d’écouter les professeurs, car eux-mêmes devenaient des sources très secondaires). Il va de soi que j’étais un âne. Ma poursuite des «sources», en tous domaines, était impossible et insensée. N’empêche, je le croyais sérieusement: en science, mieux valait découvrir les étoiles à travers un télescope que sur une carte du ciel. En médecine, disséquer un cadavre plutôt que d’en contempler des planches. En journalisme, vivre les événements plutôt que d’en recueillir récits et témoignages. En amour, mieux valait le faire que de lire La vie sexuelle dans la Chine ancienne de R. Van Gulik (encore que…voilà un livre hautement érudit et recommandable!).En religion,la Vulgate n’était pour moi qu’une mouture bâclée de la Bible destinée au vulgaire. Bref, il ne fallait jamais se contenter de succédanés, mais toujours s’efforcer de connaître ce qui avait véritablement été fait ou dit, à la source. Sinon, com-

ment accéder à une quelconque vérité? à la réalité des faits? Par bonheur, la vie est si bizarre qu’aujourd’hui je pense tout l’inverse. Même la théorie de la relativité d’Einstein me paraît la version vulgarisée de ce qui se trouvait au-delà de sa propre compréhension.Tous les grands cerveaux,les visionnaires, les génies, ne nous ont dit que ce qu’ils ont compris.Leurs théories, leurs découvertes, leurs intuitions sont bornées, limitées par ce que le cerveau humain,si prodigieux soit-il,est capable de saisir.Toutes nos connaissances,si savantes soient-elles, sont vulgaires, forcément adaptées et mises à la portée du grand singe que nous sommes. Entendons-nous. Il y a de la bonne et de la mauvaise vulgarisation et il importe de séparer le bon grain de l’ivraie. Vous dirais-je que les petits oiseaux d’aujourd’hui sont des formes évoluées et vulgarisées de certains dinosaures d’autrefois? Que le chien n’est qu’un loup adapté et vulgarisé? Que toute vie sur terre résulte de l’entassement de quelques «briques de vie» et de bactéries désireuses de s’élever toujours plus haut dans l’échelle sociale? Certainement pas. N’empêche. Nous n’accédons toujours au «réel» que par des sources secondaires.Nos sens perçoivent le monde extérieur par le biais de stimuli convertis en informations qui remontent

jusqu’à notre cerveau,lequel rend ces informations compréhensibles en les traduisant dans son langage propre, qui est neuronal. Nous croyons sentir le parfum d’une rose,en réalité le parfum de la rose, recueilli par nos sens, est recomposé dans notre cerveau. Pour moi, le plus étonnant, c’est que chacun de nous ne se connaît lui-même que sous une forme très vulgarisée. Notre cerveau n’a pas besoin de tout comprendre du fonctionnement de notre propre corps. La nature (certains disent l’inconscient) s’occupe fort bien de tout cela, qui est la grosse partie du travail. Songez-y! Pour aller à la poste, il suffit de marcher sans savoir du tout comment nos jambes se meuvent. Pour résoudre tel problème, il suffit de penser, sans savoir comment la pensée fonctionne.Pour contempler un paysage, nul besoin d’avoir fait des études d’ophtalmologie. Nous fonctionnons sans rien comprendre, ou si peu, de notre fonctionnement. La nature n’a pas jugé utile que nous en sachions plus que nous ne devons. (Imaginez qu’elle ait pris le parti inverse: à chaque instant, nous serions conscients des mouvements les plus infimes de notre organisme). Autrement dit, la nature a simplifié, fait de nous de petites merveilles de vulgarisation. En ces temps troublés, ne pourrait-elle nous donner aussi de merveilleuses leçons d’économie?

Publicité

Notre offre inclut la collection

PREMIUM by CARAT

exclusivement sertie de diamants H SI

du 8 novembre au 5 décembre

30%

sur tous les bijoux CARAT Bijoux or 18 carats, or 9 carats, perles de culture, argent, acier

Genève: Centres commerciaux Nyon La Combe, Planète Charmilles, Migros Chêne-Bourg, Vibert Vaud: Centres commerciaux MMM Chablais Centre Aigle, Marché Migros Romanel Valais: Centres commerciaux Martigny-Manoir, Monthey, Migros Brigue, Sierre, Viège, Zermatt

Genève: Centres commerciaux Balexert, Cornavin „Les Cygnes“ Vaud: Centres commerciaux MMM Crissier, Métropole Lausanne, Métropole Yverdon Valais: Centre commercial Métropole Sion


Passez l’hiver en bonne santé avec Doppelherz®! Aidez votre organisme à renforcer ses défenses naturelles à la saison froide

en lui fournissant de précieuses vitamines, des minéraux et des oligoéléments dont il a besoin. Doppelherz® A-Z DePot prend soin de votre santé de la tête aux pieds!

La force de deux cœurs

Doppelherz est en vente à votre Migros

20% de réduction OFFRES VALABLES DU 8.11.2011 AU 21.11.2011 OU JUSQU’à éPUISEMENT DU STOCK SUR TOUS LES PRODUITS NESTLé BéBé ET JUNIOR (SAUF LAITS BEBA)

En vente dans les plus grands magasins Migros

numéro gratuit: 0800 55 44 66 pour plus d’informations: www.nestlebaby.ch

Pour bien démarrer dans la vie.

Nestlé est en vente à votre Migros


entretien 28 |

|

nicoLas bedos

| No 45, 7 Novembre 2011 |

Migros Magazine |

«Je suis un écrivaillon qui fait sourire»

Nicolas Bedos sort un recueil de ses fameuses chroniques humoristiques, présentées sur France 2, et de nouvelles. Entre deux interviews et le tournage d’un film, le fils de Guy nous reçoit chez lui à Paris. Enrhumé, mais prêt à tout. Comment va votre père…

(Rires) Vous commencez mal. …depuis que vous l’avez «tué» sur un plateau de télévision dans l’une de vos chroniques?

Déjà, attendez, je suis une vraie pute, il faut que je regarde si ça va. Je vais faire un truc de gonzesse: je vais me recoiffer. Ce que les hommes ne font jamais! Les hommes ne font que des choses très intelligentes. (Il part se recoiffer.) Donc,comment va votre père depuis que vous l’avez «tué» en mars sur France 2 dans feu l’émission de Franz-Olivier Giesbert?

Je ne l’ai pas tué, surtout pas. Il y a quelque chose de vertigineux, de très téméraire à y aller, mais je n’ai pas ce genre de sentiment, moi. Surtout pas à son égard. Je peux me lancer des défis, je suis quelqu’un d’ambitieux. Mais, j’ai plus un regard inquiet, protecteur, amoureux, sur mon père, qu’un regard concurrent, vengeur…

«Je n’ai pas tué mon père, surtout pas»

Cela vous dérange qu’on vous parle de Guy Bedos, alors que vous l’évoquez dans la plupart de vos chroniques. Un paradoxe.

Quand je regarde ma bibliothèque, de Philippe Roth en passant par Djian jusqu’à Hemingway, ils parlent tous de leur père. J’en parle un peu plus sans doute puisque… En fait, j’en ai parlé beaucoup dans les premières chroniques, parce que je sais qu’on pense à lui quand on me voit, quand je m’exprime, jusque dans ma voix même. Et donc, je trouve que la moindre des politesses,c’est de me foutre de ma gueule.Parfois,il arrive que mon personnage soit un peu une extrapolation de ma gueule, se construise sur des rumeurs. J’étais persuadé de passer

pour un coureur invétéré,j’ai fait de mon personnage un coureur beaucoup plus invétéré que je ne le suis, et que je ne l’ai jamais été. Un alcoolique aussi, un drogué,ce que je ne suis plus…ou moins.J’ai dépeint un personnage extrêmement vaniteux, vantard, parce que ces choses, je crois, me collaient à la peau. Vous refuseztoujours l’étiquette d’humoriste.

La première fois que j’ai entendu ce mot, je ne l’ai pas aimé parce que j’avais l’impression de marcher sur les platesbandes de mon père, ce que je trouvais absolument indécent. Enfin, disons, gonflé… et ridicule peut-être. Et puis, je ne cherche pas toujours le rire. Il m’arrive de gâcher un effet comique à cause d’un désir littéraire dans une phrase. Souvent. Parfois, je commence par la chute et je termine par un adverbe, un adjectif, qui coupe un peu l’herbe sous le pied du ricanement espéré. Je ne me compare pas du tout à Stéphane Guillon, tout ça. Je me sens plus l’enfant de Patrick Besson, de Frédéric Beigbeder, des écrivains. Malgré vos piques envers Stéphane Guillon, vous êtes amis non?

C’est un bien grand mot. C’est un camarade. Il m’envoie des textos, on s’appelle de temps en temps. Il m’a soutenu dans les moments où ça tanguait avec le pouvoir. Mais je ne passe pas mes vacances avec lui, il ne faut pas exagérer. Le métier nous oblige à côtoyer des gens avec qui on n’est pas toujours d’accord. Guillon le dit lui-même: il n’a pas mon ambition littéraire.Je me prends pour un écrivaillon qui fait sourire. Guillon a envie de faire marrer les gens, c’est un comique. Vous estimez être avant tout un dramaturge. Pourquoi alors avoir présenté des chroniques à la télé?

Je n’ai pas beaucoup réfléchi, je me suis laissé guider par le désir de faire le malin, de jouer. Peut-être étais-je frustré… Il y a quelque chose d’un peu schizophrène chez moi. J’ai écrit des pièces très sombres… que je revendique, parce que je ne suis pas quelqu’un de très joyeux. Et puis, une rengaine revenait chez mes proches: pourquoi t’y vas pas? T’aimes jouer. Même Mélanie Laurent, quand je l’ai mise en scène pour ma pièce Promenade de santé, me disait, t’as envie d’y être toi là. Je le portais en moi et je suis content d’avoir réussi à le sortir. Rien à voiravec les «crapauds-chroniqueurs» que vous méprisez?

J’étais un auteur qui venait dire ses trucs à la télé, et non pas un mec de la télé qui écrit des pièces à côté. Après, je me suis pris au jeu de la comédie. On verra si j’en ferai quelque chose,ou pas.Moi qui étais si timide, si angoissé, j’ai soudain l’impression que des ailes m’ont poussé devant le prompteur de chez Giesbert.C’est très étrange. Vous m’auriez dit il y a deux ans que j’irais parler treize minutes devant tout le monde, je vous aurais ri au nez. J’avais des gros problèmes d’inhibition. Il fallait que je boive quatre verres de vin pour commencer à être amusant à table, et encore… Je fuis le regard des gens, je ne suis pas du tout un garçon libéré. C’était un suicide d’aller à la télé. Et puis tout d’un coup, PAF! les gens te disent: c’est bien, on a aimé. L’écriture, ça reste très solitaire. On se fait chier, un peu. A la télé, je peux dire bite, chatte, salope, enculé, plus facilement, car ce qui compte, c’est la musicalité des mots. Eric Zemmour a dit: «Votre main tremble au moment de tuer»,Eric Naulleau que vous êtes un «lâche». A quoi vous avez répondu, «je ne me vante pas d’être méchant». Parce que vous connaissez personnellement la plupart de ceux que vous attaquez?


|

Migros Magazine | No 45, 7 Novembre 2011 |

EntrEtiEn

nicoLas bedos | 29

Bio express ■ Né en 1980, fils de Guy bedos et Joëlle bercot. ■ A 12 ans, écrit sa première pièce, «pour épater mes parents, très prétentieuse». A 17 ans, se fait de l’argent de poche au ritz comme pianiste de bar. ■ A 18 ans, engagé en tant que conseiller artistique à Canal+. ■ ecrit des scénarios pour la télé, des musiques de téléfilms, des sketchs pour son père. ■ 2006, met en scène «Sortie de scène», avec Guy bedos. ■ 2009, présente une chronique humoristique sur oui Fm, qu’il continuera l’année suivante dans l’émission «Semaine critique!» sur France 2. on l’attaque pour antisémitisme et racisme. ■ 2010, met en scène «Promenade de santé», avec mélanie Laurent. ■ 2011, a une chronique dans «marianne», joue aux côtés d’Agnès Jaoui, de romain Duris, prépare un roman et le tournage de son propre film.


entretien 30 |

|

unterrubikentiteL

| No 45, 7 Novembre 2011 |

Migros Magazine |

OFFRES VALABLES DU 8.11 AU 21.11.2011 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK SUR TOUS LES EMBALLAGES MULTIPLES MERIDOL®

Protection efficace contre

les gencives irritées et la mauvaise haleine.

au lieu

www.meridol.ch

Brosse à dents ® meridol en lot de 2

Baume pour vos gencives.

8.90de 9.80 au lieu

®

Dentifrice meridol en lot de 2

0 11.0 de 13.80 au lieu

Gel-dentifrice ® meridol HALITOSIS pour dents & langue en lot de 2

www.meridol-halitosis.ch

7.90de 9.90

meridol® est en vente à votre Migros


|

entretien

Migros Magazine | No 45, 7 Novembre 2011 |

|

nicoLas bedos | 31

«Je vais toujours vers ce qui ne passe pas. Ça m’excite. Si j’ai envie de dire des horreurs sur une femme ou sur les Noirs, je le fais.»

C’est vrai. Naulleau n’a pas complètement tort. C’est la différence avec mon père. J’ai été un peu mondain à une époque. Et comme je suis gentil, je me suis retrouvé parfois dans la merde. Parce que je n’aime pas faire de la peine. Même si je peux être cruel pour m’amuser, pour une formule. C’est terrible ce que je dis parfois. Et je m’en veux souvent. Il y a peu de gens que je méprise vraiment. C’est difficile quand on fait ce métier...Je vais me moucher,ça n’est pas très glamour mais, c’est mieux que de parler comme euh, je ne sais pas qui. Certains de vos propos ont fâché, quand même…

Je vais toujours vers ce qui ne passe pas. Ça m’excite. Si je reprends la fameuse phrase de Desproges: peut-on rire de tout? Oui. Avec n’importe qui? Oui! Moi, je dis oui. Parce que je ne suis pas raciste, ni antisémite, ni misogyne. Si j’ai envie de dire des horreurs sur une

femme ou sur les Noirs, je le fais. Et j’emmerde tout le monde. Personne ne pourra trouver de racisme en moi. Et la misogynie pareil. Donc on peut se parler. J’en ai ras le cul qu’on soit flippé. Je ne trouve pas ça normal, pas aujourd’hui. Pas quand on a donné la preuve qu’on est quelqu’un de sain, pas quand c’est drôle. Ce livre est un pavé de plus dans la marre d’une recherche d’impertinence. Je trouve que c’est important, que les gens ont besoin qu’on puisse dire des choses folles, qu’on s’amuse. On ne vit pas tant de siècles après le marquis de Sade, c’est fini, il faut y aller. On va encore attendre combien d’années pour être enfin libres? Au moins sur le plan artistique et littéraire. Ce n’est pas très grave. Ce sont des mots. Vous avez toujours peur du silence?

(Silence). J’essaie de me soigner de ça, comme des excès, de la parano. Comme j’ai vécu des choses assez douloureuses

– même si ça peut prêter à sourire, c’est la vérité – des états psychiques compliqués, je fais partie des gens qui ont très envie d’être heureux. J’ai très envie d’avoir une baraque, des chiens, d’être amoureux,fidèle,d’avoir des enfants,un jour. L’amour serait le bienvenu, surtout l’amour partagé, serein. Ça, c’est plus rare… Je suis chiant. J’ai un problème, je ne suis pas très, très solide… Vous avezécrit que dans votre tête,vous étiez «à la retraite vers 17 ans».

J’ai écrit ça? C’est intéressant, c’était peut-être un jeu, une formule drolatique. Ce qui est vrai, c’est que j’ai eu un âge où je me sentais déjà fatigué. J’ai aimé, vachement, j’ai pleuré, j’ai re-aimé, j’ai re-pleuré, j’ai bu, j’ai eu du succès, les gens m’ont aimé,j’ai prouvé à mes parents que j’avais du talent. Alors je me suis dit, on s’arrête non? J’ai eu ce sentiment-là. Ce qui est ridicule, non? Parfois, je trouve que la vie est longue,

Publicité

PNEUS D’HIVER A PRIX MIGROL

Incl. 2 ans garantie remplacement des pneus + points Cumulus Migrol Auto Service, partenaire officiel Adam Touring

Infos : www.migrol.ch ou tél. 0844 21 21 21

Partenaire


entretien 32 |

|

nicoLas bedos

| No 45, 7 Novembre 2011 |

«Les papiers des critiques étaient très violents»

fastidieuse. Avec cette espèce de liberté qu’on s’octroie sexuellement,amoureusement, on a assez rapidement dans la vie un lourd passif sentimental, humain. Ah, les vertus de la religion et de la morale à une certaine époque.On restait candide plus longtemps puisqu’on n’avait pas le droit de…tremper ses lèvres dans tous les poisons… que la vie nous propose. Je ne suis pas très original. En ce moment,vous découvrezle métierd’acteur, préparez la réalisation d’un film, terminez un roman, écrivez une chronique pour l’hebdomadaire «Marianne». En somme, vous ne refusez rien.

Quand on a eu peur de ne plus pouvoir s’exprimer,on est atteint d’une forme de gloutonnerie. Au théâtre, j’ai été

éreinté. Ma pièce Eva m’a foutu dans la merde pendant trois ans. En 2007, j’ai pris de gros risques en allant faire jouer dans un théâtre privé une pièce aussi dépressive avec un acteur qui faisait peur (Niels Arestrup, ndlr). Après, plus aucun directeur ne voulait… Et les papiers des critiques étaient très violents.On disait: le fils Bedos. Ça m’a énervé qu’on ne me prenne même pas en considération en tant que mauvais auteur,peut-être.Mais ma première pièce, dans laquelle jouait mon père, a été très bien reçue par le public. Ça m’aurait fait de la peine de vivre un échec avec mon père, de l’avoir embarqué là-dedans. Ça aurait été terrifiant. Mais la critique a pris ça comme ça…Peut-être que je le ferais moi-même si je voyais débarquer un gamin qui, en plus, a l’outrecuidance de faire jouer son père dans sa première pièce. Ce qui n’est pas la chose la plus maligne qu’on puisse faire. Pourquoi l’avoir fait?

Migros Magazine |

Mon père sentait que j’étais dans une période très trouble de ma vie. Tout jeune que j’étais, pourtant. Il a aimé le texte et m’a dit, pourquoi tu t’emmerdes à vouloir m’éviter? A ce moment-là de ma vie, à 22 ans, foutu pour foutu, j’ai préféré faire quelque chose de dangereux plutôt que de ne pas le faire. Vous ne succomberez pourtant jamais aux sirènes du one man show, dites-vous.

Non! Je me l’interdis parce que j’ai envie que ça soit lui, que dans ma tête d’enfant cela reste son histoire.Quand bien même on me le propose.Si je vais sur une scène, ce sera peut-être avec quelqu’un d’autre, avec mon piano, mais ce ne sera pas des sketchs. Propos recueillis par Virginie Jobé Photos Prisca Martaguet

A lire: «Journal d’un mythomane, vol. 1», recueil de ses chroniques sur Oui FM, France 2 et de nouvelles «Comment j’ai tué…», Ed. Robert Laffont. Son blog: www.nicolasbedos.fr

Publicité

GRANDE PAR LE GOÛT. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRE VALABLE DU 8.11 AU 21.11.2011 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

NOUVEAU

13.50

Piz za Anna’s Best Margherita en format familial* La Pizza Anna’s Best della Casa existe maintenant en grand format. Avec une pâte croustillante, des perles de mozarella et de délicieuses tomates cerises. 1000 g

* En vente dans les plus grands magasins Migros.

20x POINTS


Une santé rayonnante avec VITAL BALANCE

UNE SANTÉ RAYONNANTE

Développée par nos vétérinaires et nutritionnistes de Purina, la formule SOLELIOS de VITAL BALANCE® contient des morceaux sélectionnés de poulet, d’agneau ou de dinde comme ingrédient principal – une source de protéines de haute qualité :

VALEUR FR.

Achat minimal : Fr. 15.70 Valable du 08.11.2011 au 30.11.2011

6.–

Tous les produits VITAL BALANCE chien

RABAIS

1

pour une digestibilité élevée

2

pour aider à soutenir les défenses naturelles

3

pour des muscles fermes et forts

4

pour aider à maintenir une masse corporelle idéale

www.vitalbalance.purina.ch

Utilisable dans les plus grands magasins Migros de Suisse. 1 coupon de rabais original par offre sera accepté. Non cumulable avec d’autres coupons.

VITAL BALANCE est en vente à votre Migros


infos Migros 34 |

Président de la Direction générale Migros, Herbert Bolliger se soucie du développement durable au sein de la coopérative, mais aussi chez lui où il recycle et composte autant que faire se peut.

|

déveLoppeMent durabLe

Le développement durable est aujourd’hui un concept utilisé à tout-va. Comment le définiriez-vous?

A Migros, nous prenons le concept dans son sens le plus strict. La croissance doit passer par un engagement social et par le respect de l’environnement. Concrètement, qu’entendez-vous par là?

Depuis sa création, Migros sert les intérêts de la société en général, ce qui implique qu’elle agit systématiquement en respectant l’homme,les animaux et l’environnement. Ces dernières années par exemple, la protection du climat et la surpêche dans les océans sont des thèmes dont l’acuité a frappé les esprits. Nous avons défini des objectifs précis par rapport à ces problématiques et lancé maints projets, dont plusieurs sont déjà complètement réalisés. Dans quels autres domaines Migros est-elle aussi active?

Photo Keystone

Avec notre assortiment bio, nous avons une croissance supérieure à la moyenne. De plus,nous soutenons l’énergie solaire et les constructions Minergie. Nous développons des emballages écologiques et des portes vitrées pour nos armoires frigorifiques. De laquelle de ces réalisations êtes-vous le plus fier?

Il y a plus de dix ans, nous avons élaboré un code de bonne conduite avec nos

| No 45, 7 Novembre 2011 |

fournisseurs de textiles indiens. Par la suite, nous avons élargi ces dispositions à l’ensemble de notre assortiment.Mieux encore: à l’époque, nous avons réuni autour d’une table tous les grands négociants de la planète afin de les convaincre de l’utilité de cette démarche. Celle-ci est aujourd’hui à la base du code de conduite international BSCI qui, par exemple,interdit le travail des enfants ou forcé et crée de bonnes conditions de travail. Quelles conditions faut-il réunir pour qu’un projet de développement durable soit reconnu et déploie tous ses effets?

Une conscience sociale et écologique à tous les niveaux de l’entreprise. Ce qui signifie une véritable profession de foi du

«Le développement durable est dans les gènes de Migros» top management et des organes de décision. Ensuite, les effets se font sentir en cascade, de haut en bas. Dans quelle mesure Migros est-elle perçue du public comme une entreprise axée vers le développement durable?

Migros Magazine |

A l’interne comme à l’externe, les enquêtes,souvent à large échelle,montrent que Migros a une longueur d’avance par rapport à ses concurrents.Pas seulement du fait de son engagement en faveur de l’environnement. Mais aussi par ce qu’elle apporte en tant qu’employeur ainsi que dans le domaine culturel.Cette année encore, les lecteurs du Reader’s Digest nous ont attribué la meilleure note pour nos activités préservant la nature. Pour eux, Migros est, juste après Max Havelaar,la marque la plus crédible dans le domaine des conditions de production équitables. Avec plus de 1700 participantes et participants, ce sondage ne saurait être sujet à caution. Le développement durable contribue-t-il à la réussite économique?

Migros n’a acquis sa crédibilité qu’en agissant sur le long terme. Le développement durable fait partie de ses gènes. Nous devons nous y tenir: c’est un concept qui rencontre un grand succès. Migros le prouve depuis bientôt nonante ans. Le développement durable ne constitue pas un critère antiéconomique. C’est-à-dire?

Je me souviens dans les années 1970 de l’embargo pétrolier et des dimanches sans voitures. Lorsque nous avons commencé à bâtir de nouveaux magasins n’utilisant plus de mazout, nous nous


|

inFos Migros

Migros Magazine | No 45, 7 Novembre 2011 |

déveLoppeMent durabLe | 35

«Migros a une longueur d’avance» Herbert Bolliger, président de la Direction générale Migros, s’exprime sur l’importance d’un engagement environnemental et social fort.

sommes positionnés en marge des énergies fossiles. Idem avec le transfert des marchandises de la route vers le rail. En cela, nous sommes cependant devenus plus dépendants de l’énergie électrique. Maintenant,Migros aimerait réduire cette dépendance à l’électricité?

C’est exact. Nous nous tenons à nos objectifs lors de chaque transformation de magasin ou lors de chaque construction nouvelle.L’éclairage au moyen de diodes lumineuses (LED) est un mot clé.Comme je l’ai dit précédemment, nous sommes en train d’équiper les armoires frigorifiques de nos produits frais de portes en verre. Les tests que nous avons réalisés ont montré que l’on peut ainsi économiser entre 30 et 50% d’énergie. Dans les magasins, ces meubles sont les plus gros consommateurs d’énergie avec jusqu’à 70% de la consommation totale. Après Fukushima, on peut s’interroger sur le mode de production de l’énergie électrique…

Le potentiel des énergies alternatives est considérable. Idem pour les nouvelles technologies, telle la géothermie, que nous examinons de manière attentive et soutenons financièrement. D’un autre côté, il ne faut pas rêver. Même pour des solutions transitoires,nous avons besoin de temps.

Certaines installations solaires fonctionnent bien aujourd’hui déjà…

Hélas,pour nos besoins,elles sont insuffisantes. Il n’empêche: avec nos quinze installations photovoltaïques déployées sur nos toits, nous disposons déjà maintenant de la plus grande surface de cellules solaires déployée en Suisse. Au chapitre du développement durable, il convient aussi de citer l’étroit partenariat entre Migros et le WWF…

Les bonnes solutions globales demandent du temps et du savoir-faire. Pour cette raison, nous cherchons dans tous les domaines les partenaires les plus compétents. Le WWF en est un. En tant qu’entreprise, nous pouvons ainsi aller plus rapidement plus loin – y compris au sens économique du terme. Nous tirons parti du savoir-faire et de l’excellente image du WWF. En élaborant de concert les projets les plus divers, nous faisons progresser la cause du développement durable parmi les consommateurs. Par exemple?

Un bon exemple nous est donné par la réorganisation de l’ensemble de notre assortiment de poissons. Nous voulons empêcher la surpêche dans les océans. Le bio a le vent en poupe. Quel rôle ces produits jouent-ils dans la politique de développement durable de Migros?

Si l’on considère le volume de marchandises en jeu, les produits bio bénéficient souvent d’une place exagérée dans les

médias.Nous ne devons pas oublier qu’il s’agit d’articles de niche, en quantités trop petites pour pouvoir nourrir la planète tout entière. Raison pour laquelle il importe de disposer de programmes respectueux de l’environnement mais permettant une production en grandes quantités. Quels programmes?

TerraSuisse, par exemple, qui constitue une piste intéressante pour produire durablement et en quantités suffisantes.Ce programme a été développé en collaboration avec IP-Suisse. Il encourage une agriculture indigène douce et respectueuse de la nature. Migros développe de nombreuses activités en faveur du développement durable. Et vous, personnellement?

Je ne me soustrais pas à mes responsabilités. A la maison, nous compostons et recyclons tout ce que nous pouvons. Certes, ma vie n’est pas exempte de contradictions. Par exemple, j’utilise souvent ma voiture, quand bien même je pourrais me déplacer au moyen des transports publics. Propos recueillis par Ernest Abouchar et Thomas Tobler*

* Entretien paru en allemand dans «UP-Magazin» 3/2011, IFCAM (Institut suisse pour la formation des chefs d’entreprise).


FRAÎCHEUR AU MASCULIN: LES NOUVEAUX PRODUITS POUR LA DOUCHE I AM PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 8. 11 AU 21. 11. 2011 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

20x

POINTS

NOUVEAU

2.60

I am Shower men Sport Revitalise et rafraîchit après le sport. 250 ml

NOUVEAU NOUVEAU

NOUVEAU

2.60

2.60

I am Shower men Touch Me Douche-soin irrésistible au parfum envoûtant. 250 ml

I am Shower men Energy Fraîcheur intense et parfum résolument viril. 250 ml

2.60

I am Shower men Cool Power Gel douche rafraîchissant au parfum vivifiant et au menthol. 250 ml


|

infos Migros

Migros Magazine | No 45, 7 Novembre 2011 |

|

asseMblée des délégués | 37

Migros fait preuve de démocratie

La 169e assemblée des délégués de la Fédération des coopératives Migros, qui s’est déroulée exceptionnellement à Fribourg, s’est occupée entre autres du renforcement du rôle des coopérateurs.

En provenance de toutes les régions du pays, les délégués se sont retrouvés à Fribourg pour se consacrer durant une matinée entière aux affaires statutaires. En sa qualité de présidente depuis plus de trois ans, Ursula Nold (ci-contre) a conduit les débats.

D

eux fois par an, les délégués se retrouvent pour l’assemblée ordinaire de Migros. Cette fois, le 29 octobre dernier, celle-ci s’est tenue à Fribourg – et non à Zurich, comme d’habitude. Dans ce canton bilingue, au sein de ses entreprises de production et de ses magasins, Migros emploie plus de 3400 collaboratrices et collaborateurs – ce qui représente environ 3% des travailleurs fribourgeois. Après les mots de bienvenue du conseiller d’Etat fribourgeois Beat Vonlanthen, en charge du Département de l’économie et de l’emploi, Herbert Bolliger, président de la Direction générale de Migros, a évoqué devant ses hôtes les temps difficiles que traverse le commerce de détail. La baisse des prix et le tourisme des achats ont donné du fil à retordre à l’ensemble de la branche tout en entravant de manière très sensible son développement. Trois points de l’ordre du jour ont ensuite rythmé la discussion. La première requête, déposée par le bureau de l’assemblée des délégués et par

le groupe de travail «Rapport annuel de l’administration»,demandait davantage de clarté dans le rapport d’activité. Dans ce dernier,Migros devrait communiquer avec autant de transparence que possible les plus hauts salaires.Cette requête a été adoptée à l’unanimité.

il n’y a pas de salaires excessifs à Migros La requête intitulée «Introduction d’un écart salarial maximal de 1:20» a suscité quelques échanges de points de vue. Les intervenants ont souligné qu’ils souhaitaient que, sans vouloir remettre en question le système de rémunération actuel de Migros, le salaire le plus élevé au sein de l’entreprise ne devrait pas dépasser de plus de vingt fois le salaire le plus bas. Dans les faits, Migros observe aujourd’hui déjà ce principe. Ainsi, sous la présidence de Jules Kyburz, la fondation Gottlieb et Adèle Duttweiler examine les salaires des managers de Migros et les compare avec les échelles de salaires correspondantes.

Jules Kyburz a rendu les délégués attentifs au fait qu’il n’existe pas d’excès au sein de Migros tout en lançant un appel au bon sens. Les délégués ont manifesté leur confiance dans la procédure en vigueur à Migros et ont majoritairement rejeté la requête. Un ultime point demandait un renforcement du rôle de coopératrice et de coopérateur. Le bureau de l’assemblée des délégués est en effet convaincu qu’une amélioration de ce statut est de nature à stimuler la position de l’entreprise dans un marché fortement concurrencé. Plusieurs délégués ont par ailleurs souligné combien il était important d’inciter de jeunes coopérateurs à s’engager pour Migros. Pour cela, il convient de trouver et de développer de bons aiguillons. La requête a été acceptée. Elle permettra de développer des champs d’action adéquats. Cela tombe bien: l’Organisation des Nations Unies a proclamé 2012… année des coopératives. Daniel Sidler Photos Severin Novacki


Il y a des petits prix dans l’air. Maintenant

tzteJ

179.– Avant

Maintenant

239.–

79.90

25%

Pour des pièces jusqu’à 60 m2

tzteJ

Avant

99.90

Affichage du niveau d’eau

Nébuliseur à ultrasons Iceland

Puissance d’humidification jusqu’à 300 g/h, cartouche filtrante intégrée, réservoir d’eau amovible 3,7 l, pour des pièces jusqu’à 45 m2 / 7176.054

Maintenant

Nébuliseur à ultrasons U7135

Puissance d’humidification jusqu’à 550 g/h, fonctionnement très silencieux <25 dB, cartouche de détartrage intégrée, réservoir d’eau amovible 6,5 l / 7176.076

tzt e J

49.90 Avant

59.–

4 niveaux de température Maintenant

tzt e J

49.80 Avant

Coussin chauffant Thermocare 100

69.90

Avec sac de voyage

25%

Humidificateur d’air de voyage U7146

Adaptateur pour bouteilles PET, réglage en continu, puissance d’humidification jusqu’à 100 g/h / 7176.103

Les offres sont valables du 8.11 au 21.11.2011 ou jusqu’à épuisement du stock. Vous trouverez ces produits et bien d’autres encore dans tous les melectronics et les plus grands magasins Migros. FCM

Sous réserve d’erreurs et de fautes d’impression.

Temps de chauffe rapide, faible consommation électrique (60W) répartition uniforme de la chaleur, câble d’alimentation électrique 2,1 m, avec 2 taies en coton lavables / 7176.020


|

Migros Magazine | No 45, 7 Novembre 2011 |

EN MAGASIN

déCoration | 39

Table en fête

N° 44 Atelier pâtisserie: le parfum de Noël. N° 45 Décoration de table: de toute beauté. N° 46 Bricolage: des idées créatives. N° 47 Avent: tout s’illumine. N° 48 SaintNicolas: au cœur des secrets. N° 49 Cadeaux: venus du cœur. N° 50 Festin gourmand: le temps des invitations. N° 51 Repas de fête: le menu idéal. N° 52 SaintSylvestre: bonne année!

A Noël, la famille Felix n’est pas du genre à lésiner sur la décoration. Ainsi, la table est richement décorée, tout comme le sapin.

Encore indécise sur la façon dont elle entend décorer la table pour les fêtes, Eveline Felix a décidé de faire un test grandeur nature.

E

veline Felix rêve d’une table digne des contes de fées de son enfance. Il est vrai qu’il est difficile de garder les pieds sur terre pendant cette période magique. La table doit donc être à la hauteur de l’événement. Nappe, assiettes, couverts, services, verres, serviettes, accessoires: il ne faut rien oublier. Ensuite, il s’agit de laisser libre cours à son imagination, car il existe

mille et une combinaisons possibles.Pas besoin de baguette magique cependant: il suffit d’un peu de créativité. Pour magnifier sa table, Eveline s’est rendue à Migros. Et afin d’être certaine que ce qu’elle a prévu le jour J sera du plus bel effet, cette maman prévoyante a décidé de faire un test grandeur nature. De leur côté,Pierre,son époux,et Anna, sa fille, s’attaquent à la décoration

du sapin, fermement décidés à en faire un chef-d’œuvre. Ils prennent tant de plaisir qu’ils décident dans la foulée de décorer un deuxième arbre: celui du chalet où toute la famille passera les fêtes cette année en compagnie des grands-parents. Les Felix ne laissent décidément rien au hasard pour réussir un Noël des plus mémorables.


en Magasin 40 |

|

décoration

| No 45, 7 Novembre 2011 |

U

ne table parée pour les fêtes Jouez les ton sur ton ou optez pour les contrastes, imaginez une table romantique ou plutôt traditionnelle. Tout est permis, surtout que vous trouverez un grand choix de services et d’articles de décoration à Migros.

Rond de serviette en métal, en forme de renne, le lot de deux, Fr. 6.50 Guirlande de table lumineuse Moon silver, LED, 160 cm, à piles, Fr. 9.80 Nappe parsemée d’étoiles dorées, avec ourlet, 145 x 300 cm, Fr. 12.80 Assiette de présentation en matière synthétique, avec effet cordelette dorée, 33 cm, Fr. 3.90

Migros Magazine |


|

en Magasin

Migros Magazine | No 45, 7 NOVEMBRE 2011 |

|

décoration | 41

Des serviettes en tissu pliées dans les règles de l’art 1 Plier soigneusement les serviettes en deux, puis recommencez de façon à former un carré. Bien lisser les bords. Ouvrir à nouveau la moitié de la serviette. Les bords pliés doivent se trouver en haut.

Serviettes en tissu avec ourlet creux, le lot de 4, 100% coton, 45 x 45 cm, Fr. 14.80

Rond de serviette Diamant, Fr. 4.80

Rennes, métal, argent, 13 ou 17 cm de haut, l’un, Fr. 9.80

Set de table Metallic, 37 cm, noir, rouge, doré ou argenté, l’un, Fr. 4.90

Guirlande de table lumineuse Etoiles, LED, 160 cm, à piles, Fr. 9.80

Flûte à champagne Flocon de neige, le lot de 3, Fr. 7.90

Service de table Fiotto, porcelaine, 20 pièces, blanc, Fr.49.80

Assiette de présentation en métal, argenté avec des étoiles, 32 cm, Fr. 4.50

2 Replier à nouveau le coin supérieur gauche vers le bord inférieur. Bien lisser. Replier la partie droite vers la gauche. 3 Rabattre la moitié gauche du carré ainsi obtenu vers la droite et placer les services.

Assiette de présentation, verre, argenté, 32 cm, Fr. 9.80 Chemins de table, blanc/argenté, avec ourlet, 40 x 200 cm, Fr. 6.90


en Magasin 42 |

|

décoration

| No 45, 7 NOvembRe 2011 |

Migros Magazine |

Pierre et Anna sont passés maîtres dans l’art de la décoration du sapin de Noël. Cette année, ils ont opté pour le classicisme, avec une dominante de rouge et des bougies dorées. Enfin, clin d’œil amusant, de petits animaux sont suspendus entre les branches.

Mon beau sapin, roi des forêts… Chaque année à Noël, nous célébrons le sapin, roi des forêts. Nous le couvrons de mille et une décorations scintillantes, guirlandes et bougies et avons parfois tendance à le magnifier sans compter, car Noël est aussi la fête du faste et de l’exubérance. Le sapin de gauche privilégie les décorations romantiques, qui jouent sur les contrastes entre les notes bleutées et argentées, avec de grandes étoiles qui donnent au sapin une touche de noblesse. Comme sortis d’un conte de fées d’hiver, des cygnes d’un blanc étincelant semblent flotter entre les branches. Sur le sapin de droite, les nuances dorées dominent, avec des angelots aux ailes scintillantes et des boules aux reflets chatoyants.

Ours polaire à suspendre, 4 sujets différents, Fr. 3.90

Bougie boule givrée, 8 cm Ø, blanc, Fr. 5.90

Bougie givrée, 6 x 14 cm, gris clair, Fr. 6.90

Médaillons en relief à suspendre, argenté, 3 sujets différents, Fr. 4.90

Cœur en tissu à suspendre, 3 sujets différents, Fr. 4.90

Oiseau décoratif à suspendre, doré, 4 sujets différents, Fr. 3.90


|

Migros Magazine | No 45, 7 Novembre 2011 |

en Magasin

|

décoration | 43

U

n rêve

sucré!

Anna a reçu la permission d’installer un petit sapin de Noël dans sa chambre. Jamais à court d’idées, elle le décore avec des bonbons et des figurines en chocolat. Pour celles et ceux qui souhaitent l’imiter, Migros propose un large assortiment de chocolats à accrocher au sapin.


en Magasin 44 |

|

décoration

| No 45, 7 NoVEMBRE 2011 |

Migros Magazine |

D

es étoiles dans les yeux

Pour Anna, Noël est la plus belle période de l’année. Elle adore quand toute la maison est illuminée et que la neige recouvre le jardin de son blanc manteau. «Ça tombe bien! pense-t-elle. Comme ça, le Père Noël n’aura aucune peine à trouver son chemin dans l’obscurité.» Car même s’il ne s’est pas encore manifesté, il viendra, elle en est sûre…

Noël en toute sécurité Guirlande lumineuse: ne pas fixer sur des matériaux inflammables ou à proximité d’enfants qui jouent. Vous trouverez à Migros des guirlandes d’intérieur (emballage orange) mais aussi d’extérieur (emballage bleu). Les articles pour l’intérieur ne peuvent être utilisés que dans la maison (risque de court-circuit s’ils sont utilisés dehors). Les modèles pour le jardin résistent relativement bien aux intempéries. Il faut bien les sécher après utilisation afin d’éviter que les isolants en matière synthétique ne deviennent cassants.

Guirlande lumineuse d’intérieur Flair, 10 LED anges, Fr. 29.80

Etoile lumineuse d’intérieur tressée, 20 LED, 2 motifs diff. rouge/crème, Fr. 34.80

Ecureuil lumineux d’extérieur, dès Fr. 59.80

Arc lumineux, avec cinq bougies LED, Fr. 39.80

Texte: Claudia Schmidt, Jacqueline Vinzelberg Photos: Marco Aste, Jorma Müller, Gerry Nitsch Stylisme: Marlise Isler Bricolage Anita oeschger Coiffure/maquillage: Eva de Vree


20% DE RÉDUCTION OFFRES VALABLES SEULEMENT DU 8.11. AU 14.11.2011 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK SUR TOUS LES PRODUITS EXELCAT, SHEBA ET CATSAN

! s n fi s c e b s le r u o p t u o T

SAUTEZ SUR L’OCCASION!

Grande semaine des chats dans votre Migros! Du 8.11. au 14.11.2011 vous recevez 20% à l’achat des marques Exelcat, Sheba et Catsan.

Exelcat, Sheba et Catsan sont en vente dans votre Migros


en Magasin 46 |

Des produits de saison et de la région: voilà ce qu’aime cuisiner Annekäthi Schluep-Bieri.

|

de La région

| No 45, 7 Novembre 2011 |

Migros Magazine |

Chasse de la région

Migros Aar propose désormais dans ses magasins de la viande de biche «De la région». Privilégiant ainsi la production et la qualité locales, le distributeur fait le bonheur d’Annekäthi Schluep-Bieri, membre actif de l’Union des femmes paysannes.

C

hez les Schluep-Bieri, le soir du Réveillon, le plat bernois est incontournable. Toute la famille est très attachée à cette tradition. Mais les soirs d’automne, lorsque ce n’est pas les cloches de l’église qui se font entendre, mais le son du cor de chasse, le cerf est de rigueur au menu. Et comme la famille ne compte aucun chasseur dans ses rangs, Annekäthi Schluep-Bieri opte pour la viande de biche de Migros Aar. Il ne suffit toutefois pas d’acheter le bon produit. Bien cuisiner demande un savoir-faire certain. Heureusement, la Bernoise maîtrise ses classiques. Plusieurs fois par an, Annekäthi Schluep-Bieri organise un grand repas de

famille. Pour l’occasion, elle réunit ses filles, ses petits-enfants, ses gendres et son mari autour de la table. Les chats de la maison sont là aussi, attendant discrètementsouslatable(envain)quelques miettes à picorer. Pour Annekäthi Schluep-Bieri, paysanne dynamique et engagée,il est essentiel de privilégier une alimentation saine. Elle est en effet non seulement présidente de la Commission politique familiale et sociale de l’Union suisse des paysannes et des femmes rurales (USPF), mais elle défend aussi le principe d’une alimentation saine,équilibrée et de préférence locale. Elle voit donc d’un très bon œil le développement du label Migros «De la région».

Manger sainement avec des produits 100% naturels demande du temps et une bonne recette. Ainsi, la viande doit macérer dans un mélange de vin rouge, d’épices et de poivre. Pour l’accompagner, la cuisinière a préparé une sauce aux bolets, des pruneaux au vin rouge, des marrons glacés, du chou rouge et des choux de Bruxelles. On le voit, Annekäthi Schluep-Bieri doit faire preuve d’un sens aigu de l’organisation pour parvenir à servir tous les mets en même temps. Quant à ses convives carnivores, ils savent se montrer disciplinés et font l’effort de goûter à tous les accompagnements. Martin Jenni Photos Daniel Aeschlimann


|

en Magasin

Migros Magazine | No 45, 7 NoVEMbrE 2011 |

Privilégions les produits locaux A Migros, les produits «De la région» sont partout. Cet attachement à la région et à la communauté fait d’ailleurs plaisir à voir. Surtout à cette époque mouvementée, où tout va toujours plus vite. De plus, la grande diversité des spécialités régionales laisse penser que cette tendance est loin de s’inverser. De quoi réjouir aussi les amateurs de gibier. En effet, Migros Aar propose depuis peu une entrecôte de biche de première qualité, tendre,

goûteuse et tout simplement délicieuse. Vive les produits de la région! Le consommateur d’aujourd’hui place à nouveau sa sensibilité au centre de l’acte d’achat. Consommer des produits régionaux est donc une affaire de cœur. Et ce qu’on ne trouve pas au marché peut facilement s’acheter au magasin Migros. L’enseigne s’engageant dans la promotion des régions. Cela vous paraît peutêtre exagéré, mais c’est pourtant la stricte vérité!

Les producteurs et les produits «De la région» sont emblématiques de ce label si prisé. Tout le monde se connaît, ce qui crée un climat de confiance. Mais bien plus que les articles élogieux, c’est le bouche à oreille qui assure la notoriété du label dans la région. Et c’est pourquoi cette «success story» a encore de beaux jours devant elle. Loin d’être une simple étiquette, le label «De la région» de Migros constitue un véritable art de vivre.

|

de La région | 47

Un plat de chasse qui fleure bon le terroir d’ici: entrecôte de biche, sauce aux bolets et autres délices d’automne.


FAITES LE PLEIN DE NOUVEAUTÉS!

20x

PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 8.11 AU 21.11.2011 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

NOUVEAU 1.20

Skai Mango Fire ou Mint Fire Special Edition les nouveaux chewinggums qui allient une saveur de fruits ou de menthe et un goût piquant, 20 g

NOUVEAU 2.80 Confitures Fraise sensuelle ou Délice d’automne p. ex. Fraise sensuelle (confiture de fraise à la vanille), 350 g

NOUVEAU 38.– Viande de bœuf et de veau pour fondue chinoise M-Classic, surgelée 600 g

NOUVEAU 8.90 Macarons surgelés variétés vanille, framboise et chocolat assorties, 12 pièces, 168 g

NOUVEAU 5.60

Capsules de café Delizio Vaniglia Limited Edition la symbiose parfaite entre un exquis expresso (100% arabica) et un arôme délicat de vanille, 12 pièces

En vente dans les plus grands magasins Migros.

NOUVEAU 2.90 NOUVEAU 19.80 Capsules de café Delizio Fortissimo ou Leggero désormais disponibles en emballages géants, 48 pièces

Riz au jasmin ou sauce au curry panang Thai Kitchen p. ex. riz au jasmin (préparation: seulement 3 min au micro-ondes), 250 g

MGB www.migros.ch W

POINTS


|

Migros Magazine | No 45, 7 NovEMBrE 2011 |

en Magasin

Un cocktail impérial de vitamines La légende raconte que dans la Chine impériale, les mandarines étaient si précieuses qu’elles étaient réservées aux fonctionnaires impériaux, appelés «mandarins». La véracité de cette histoire est parfois mise en doute, mais une chose est sûre: en Suisse, tout le monde peut goûter au jus de mandarine Anna’s Best. Garantie sans sucre cristallisé ni conservateurs, cette boisson n’est toutefois disponible qu’en hiver, lorsque les fruits sont arrivés à maturité. A Migros, le jus de mandarine Anna’s Best est en vente depuis le 1er novembre.

Publicité

Vous regardez 1 pour-cent de culture théâtrale, présenté par le Pour-cent culturel Migros. Ceci n’est qu’une infime partie de la scène d’un théâtre. Et celle-ci n’est qu’une infime partie des nombreux engagements dans les domaines de la culture, de la société, de la formation, des loisirs et de l’économie. Découvrez l’ensemble de l’univers du Pour-cent culturel Migros sur www.pour-cent-culturel-migros.ch

|

anna’s best | 49

Jus de mandarine Anna’s Best, 75 cl, Fr. 4.-

En vente au rayon frais des plus grands magasins.


en Magasin 50 |

|

bouLangerie

| No 45, 7 NOVEMBRE 2011 |

Migros Magazine |

Le Tessin à croquer

Photo Ti-Press

Chaque mois, Migros vend presque un demi-million de pains tessinois. Cette spécialité de forme allongée est en effet la variété de pain du Tessin qui se vend le mieux. Massimo Rebuzzi, boulanger à San Antonino (TI), nous en dit plus.

Massimo Rebuzzi, chef de la boulangerie maison de San Antonino (TI), sort les pains tessinois du four. Croustillants et dorés, ils sont exactement comme les


INCROYABLEMENT INCROYABLE ENT FRAIS PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 8.11 AU 14.11.2011 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

ge Découvrez le maria et s ire po s étonnant de ple sim un ns des noix da us Vo e. ag gâteau from trouverez la recette /fr/ sur www.saison.ch s le m-malin et tous is ingrédients bien fra à votre Migros.

30%

2.20 au lieu de 3.20

Poires Louise-bonne Suisse, le kg

40%

–.80 au lieu de 1.35

Emmental doux env. 450 g, les 100 g

30%

9.20

au lieu de 13.20

Saumon sauvage Sockeye en lot de 2, MSC de pêche durable en Alaska, 2 x 100 g

Les articles M-Budget, Sélection et ceux bénéficiant déjà d’une réduction sont exclus de toutes les offres.


À CONSOMMER FRAIS PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 8.11

Conférez à votre une curry de légumes us touche fruitée. Vo tte ce re trouverez la h/fr/ sur www.saison.c s m-malin et tous le is fra ingrédients bien à votre Migros.

2.–

au lieu de 2.50

Salade mixte Anna’s Best 20 % de réduction 250 g

30%

2.60

Ananas Costa Rica / Panama, la pièce

2.75

au lieu de 3.95

Grapefruits roses Floride, en filet, le kg

30%

3.75

au lieu de 5.40

Pot au feu De la région, le kg

Société coopérative Migros Vaud

3.25

Choux de Bruxelles Suisse, le filet à 500 g


SANS M MODÉRATION! ODÉRATION! AU 14.11.2011 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

PRIX CRAQUANTS 40%

1.90

Tomates cerises en grappe Maroc / Espagne / Italie, la barquette de 500 g

2.10

au lieu de 3.50

Pommes de terre fermes à la cuisson Suisse, le sac de 2,5 kg

30%

14.50

Pomme Golden II encavage Suisse, le carton de 10 kg

M-Budget

1.20

Bananes M-Budget Amérique centrale, le kg

2.75 au lieu de 3.95

Courge Red Kuri Suisse, emballée, le kg

30%

2.95 au lieu de 4.25

Kakis Italie, la barquette de 4


BIENVENUE DANS LE M PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 8.11

font Bolets et lardons ec av e bon ménag er les muffins. A goût us Vo ! sans attendre trouverez la recette h/fr/ sur www.saison.c s le m-malin et tous is fra ingrédients bien à votre Migros.

30% 2.90

au lieu de 4.20

Lardons Suisse, 4 x 60 g

30%

2.30

au lieu de 3.30

Tranches de dinde Suisse, les 100 g

Société coopérative Migros Vaud

30% 6.90

au lieu de 9.90

Viande de dinde séchée Don Pollo en lot de 2 Allemagne / France, 2 x 115 g

30%

1.85

au lieu de 2.70

Dorade entière d’élevage, Grèce, les 100 g

2.75

au lieu de 3.80

Jambon Riviera 25 % de réduction De la région, les 100 g


ONDE DE LA FRAÎCHEUR. AU 14.11.2011 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

30%

4.40

au lieu de 6.30

Party Sticks Malbuner Suisse, 3 x 40 g

PRIX CRAQUANTS 30%

1.10

au lieu de 1.60

Viande hachée de bœuf Suisse, les 100 g

40%

3.90

au lieu de 5.–

Racks d’agneau 20 % de réduction Nouvelle-Zélande, les 100 g

11.70 au lieu de 19.50

Côtelettes de porc Suisse, le kg

les

100 g

4.70

au lieu de 5.90

Escalope de chevreuil 20 % de réduction Autriche, les 100 g

1.65 au lieu de 2.10

Escalopes de poulet M-Classic 20 % de réduction Allemagne


LA FRAÎCHEUR À

PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 8.1

1.60

au lieu de 2.–

Raccard Tradition en bloc ou en tranches, bio inclus 20 % de réduction p. ex. Raccard Tradition en maxi bloc, les 100 g

3.80

au lieu de 4.80

Tous les cakes de Mamie 20 % de réduction p. ex. cake au chocolat, 420 g

2.65

au lieu de 3.20

Tous les Yogos en lot de 4 p. ex. nature, 4 x 180 g

Société coopérative Migros Vaud

2.35

au lieu de 2.65

Mini-sandwiches et petits pains au beurre M-Classic –.30 de moins p. ex. mini-sandwiches, 300 g

5.50

au lieu de 6.90

Sanissa au beurre en lot de 2 20 % de réduction 2 x 500 g

33%

3.20

au lieu de 4.80

Cœurs de France 500 g

30% 8.65

au lieu de 12.40

Cappellettis M-Classic au jambon et au fromage en lot de 2 2 x 500 g

8.–

au lieu de 10.–

Plats préparés Anna’s Best Asia en lot de 2 20 % de réduction p. ex. Nasi goreng, 2 x 350 g


PORTÉE DE MAIN. MAIN.

11 AU 14.11.2011 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

1.80

3.20

Mousseline à la framboise 25 % de réduction 110 g

Taillaule 20 % de réduction 400 g

au lieu de 2.40

au lieu de 4.20

9.80

Helléborus niger 13 cm, la plante

5.50

au lieu de 7.–

Lasagne Roberto au bœuf 20 % de réduction 450 g 5.50 au lieu de 7.– 950 g 10.9 0 au lieu de 13.90

5.90

Œufs Mas d’Auges 50 g+ France, le plateau de 20 pièces

1.15

11.80

Asiago 20% de réduction Italie, les 100 g

Poinsettia 20% de réduction De la région, le pot de 15 cm

au lieu de 1.45

au lieu de 14.80

7.50

au lieu de 8.90

Roses Starline, Max Havelaar, 50 cm le bouquet de 5


ÉCONOMIES À PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 8.11

33%

5.70

au lieu de 8.55

Gaufrettes ChocMidor en lot de 3 Classico, Noir ou Diplomat, p. ex. gaufrettes Classico, 3 x 165 g

–.95

au lieu de 1.15

Sucre fin cristallisé 1 kg (excepté Sucrisse) 15 % de réduction p. ex. sucre fin cristallisé Cristal, 1 kg

40%

1.–

au lieu de 1.70

Toutes les pâtes M-Classic p. ex. frisettes, 500 g

50%

5.10

au lieu de 10.20

Tablettes de chocolat Frey de 100 g en lot de 6 , (Lait extrafin, Noir 72% Noxana, Giandor), p. ex. Noxana, 6 x 100 g

10x POINTS

11.10

au lieu de 13.90

Toutes les boîtes de pralinés Frey 20 % de réduction p. ex. pralinés Prestige Frey, 250 g

33%

6.55

au lieu de 9.80

Tous les cafés en grains en sachets de 1 kg p. ex. café Boncampo

4.20

Tous les chocolats de Noël Frey Kids p. ex. maison de conte de fée avec chocolats, 100 g

2.05

au lieu de 2.60

Amandes ou noisettes moulues M-Classic, 200 g 20 % de réduction p. ex. amandes moulues


NE PAS LOUPER. AU 14.11.2011 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

33%

5.40

au lieu de 8.10

Sauce tomate Agnesi au basilic en lot de 3 3 x 400 g

12.90

au lieu de 16.20

Farce pour volau-vent M-Classic en lot de 4 20 % de réduction p. ex. farce pour volau-vent aux champignons de Paris et à la viande, 4 x 500 g

10.05

au lieu de 14.40

Filets Gourmet à la provençale Pelican, surgelés, MSC cabillaud de l’Atlantique (de pêche durable), 800 g

30%

16.90

9.85

Red Bull Standard ou Sugarfree en lot de 12 12 x 250 ml

Nuggets de poulet Don Pollo, surgelés élaborés en Suisse avec de la viande de poulet du Brésil, 1 kg

au lieu de 19.80

30%

au lieu de 14.10

40%

1.80

au lieu de 2.40

Tous les riz M-Classic en sachet de 1 kg et les sauces à riz Bon Chef à partir de 2 articles –.60 de moins l’un p. ex. riz parboiled Carolina, 1 kg

2.60

au lieu de 3.25

Tous les assortiments Exelcat, Sheba et Catsan 20 % de réduction p. ex. gelée à la volaille Exelcat, 4 x 100 g

10.35 au lieu de 17.25

Papier hygiénique So ft en emballages multip les p. ex. Recycling, Cham pion CO2, 30 rouleaux


PETITES ÉCONOMIES. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 8.11 AU 14.11.2011 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

8.95

au lieu de 11.20

Toutes les lessives Yvette pour le linge fin 20 % de réduction p. ex. Color en sachet de recharge, 2 litres Valable jusqu’au 21.11

6.05

au lieu de 7.60

Tous les auxiliaires de lavage et de repassage Total 20 % de réduction p. ex. Color Protect, l’emballage de 30 lingettes Valable jusqu’au 21.11

3 pour 2

31.80 au lieu de 47.70

Toutes les lessives liquides Total à partir de 1 litre, p. ex. Color Liquid en sachets de recharge, 3 x 2 litres

30%

20.90 au lieu de 29.90

Sous-vêtements, chemises de nuit et pyjamas Bio Cotton pour femme et pour homme p. ex. pyjama pour femme, tailles S – XL

2.80

au lieu de 3.40

Tous les produits Hygo à partir de 2 articles –.60 de moins l’un p. ex. nettoyant pour W.-C. Ocean Clean, 750 ml Valable jusqu’au 21.11

79.90

au lieu de 99.90

Tous les pantalons pour femme et pour homme 20 % de réduction diverses couleurs et tailles, p. ex. jeans Levis pour homme, tailles 30 – 38 Valable jusqu’au 21.11

*En vente dans les plus grands magasins Migros, à **Micasa et à ***melectronics.

4.80

au lieu de 5.70

Tout l’assortiment Secure contre l’incontinence 15 % de réduction p. ex. light plus, 24 pièces Valable jusqu’au 21.11

40%

9.40

au lieu de 15.80

Papier à photocopier Papeteria en lot de 2 A4, blanc, 80 g/m2, FSC, 2 x 500 feuilles


LISTE D’ÉCONOMIES OFFRES VALABLES DU 8.11 AU 14.11.2011 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK FRUITS & LÉGUMES Ananas, la pièce 2.60 Poires Louise-bonne, le kg 2.20 au lieu de 3.20 30% Tomates cerises en grappe, la barquette de 500 g 1.90

24.90

Pommes de terre fermes à la cuisson, le sac de 2,5 kg 2.10 au lieu de 3.50 40%

Chaussures d’hiver pour toute la famille p. ex. bottines de neige pour enfant, pointures 22–35

Salade mixte Anna’s Best, 250 g 2.– au lieu de 2.50 20%

POISSON & VIANDE

Gaufrettes ChocMidor en lot de 3, 3 x 165 g 5.70 au lieu de 8.55 33%

Jambon Riviera, De la région, les 100 g 2.75 au lieu de 3.80 25% Saumon sauvage Sockeye en lot de 2, MSC, 2 x 100 g 9.20 au lieu de 13.20 30% Filets Gourmet à la provençale Pelican, surgelés, MSC, 800 g 10.05 au lieu de 14.40 30%

PAIN & PRODUITS LAITIERS Mini-sandwiches et petits pains au beurre M-Classic –.30 de moins Asiago, Italie, les 100 g 1.15 au lieu de 1.45 20% Emmental doux, env. 450 g, les 100 g 40% Raccard Tradition en bloc ou en tranches, bio inclus 20%

Pour vos achats, détachez ici.

Tablettes de chocolat Frey de 100 g en lot de 6 50%

Viande hachée de bœuf, les 100 g 30%

Dorade entière 30%

Cœurs de France, 500 g 33%

Toutes les boîtes de pralinés Frey 20%

Party Sticks Malbuner, 3 x 40 g 30%

Couverture Maria*/** 100% polyester, rouge, 130 x 170 cm Valable jusqu’au 21.11

Tous les cakes de Mamie 20%

Tranches de dinde, Suisse, les 100 g 2.30 au lieu de 3.30 30%

Lardons, 4 x 60 g 30%

9.90

Plats préparés Anna’s Best Asia en lot de 2 20%

Tous les chocolats de Noël Frey Kids Points Cumulus multipliés par 10

Viande de dinde séchée Don Pollo en lot de 2 30%

Appareil Durabase Raclette 2 Flirt*/*** pour la raclette et les grillades, 2 poêlons et 2 spatules, FSC, revêtement antiadhésif Valable jusqu’au 21.11

Cappellettis M-Classic au jambon et au fromage en lot de 2, 2 x 500 g 8.65 au lieu de 12.40 30%

Escalopes de poulet M-Classic, Allemagne, les 100 g 1.65 au lieu de 2.10 20%

Nuggets de poulet Don Pollo, surgelés, 1 kg 9.85 au lieu de 14.10 30%

19.90

AUTRES ALIMENTS

Sanissa au beurre en lot de 2, 2 x 500 g 5.50 au lieu de 6.90 20% Tous les Yogos en lot de 4, 4 x 180 g Œufs Mas d’Auges 50 g+, France, le plateau de 20 pièces 5.90

FLEURS & PLANTES Bouquet Linda, le bouquet 14.90 Roses Starline, Max Havelaar, le bouquet de 5 7.50 au lieu de 8.90 Helléborus niger, 13 cm, la plante 9.80

Sucre fin cristallisé 1 kg (excepté Sucrisse) 15% Amandes ou noisettes moulues M-Classic, 200 g 20% Tous les cafés en grains en sachets de 1 kg 33% Toutes les capsules de café Chicco d’Oro, 16 pièces 6.– au lieu de 7.50 20% Red Bull Standard ou Sugarfree en lot de 12, 12 x 250 ml 16.90 au lieu de 19.80 Toutes les pâtes M-Classic 40% Tous les riz M-Classic en sachet de 1 kg et les sauces à riz Bon Chef, à partir de 2 articles –.60 de moins l’un Sauce tomate Agnesi au basilic en lot de 3, 3 x 400 g 5.40 au lieu de 8.10 33% Farce pour vol-au-vent M-Classic en lot de 4 20% Lasagnes à la bolognaise ou verdi M-Classic, surgelées, p. ex. lasagnes à la bolognaise, 450 g 3.20 au lieu de 4.– 20%

NON-ALIMENTAIRE Tous les assortiments Exelcat, Sheba et Catsan 20% Toutes les lessives liquides Total, à partir de 1 litre 3 pour 2 Toutes les lessives Yvette pour le linge fin 20% Valable jusqu’au 21.11 Tous les auxiliaires de lavage et de repassage Total 20% Valable jusqu’au 21.11 Produits Calgon en emballages promotionnels, p. ex. poudre Express Action, 1,8 kg 16.90 au lieu de 21.80 Tous les produits Hygo, à partir de 2 articles –.60 de moins l’un Valable jusqu’au 21.11

Tout l’assortiment de soin pour les mains, p. ex. baume pour les mains et les ongles I am, 100 ml 2.20 au lieu de 2.80 20% Valable jusqu’au 21.11 Produits de soins dentaires Elmex et Meridol en lot de 2, p. ex. dentifrice Elmex pour la protection contre les caries, 2 x 75 ml 7.50 au lieu de 7.90 Tous les produits Primella en lot de 2, p. ex. rondelles d’ouate, 2 x 80 pièces 3.– au lieu de 3.60 20% Tout l’assortiment Secure contre l’incontinence 15% Valable jusqu’au 21.11 Papier hygiénique Soft en emballages multiples 40% Sous-vêtements, chemises de nuit et pyjamas Bio Cotton pour femme et pour homme 30% Tous les pantalons pour femme et pour homme, diverses couleurs et tailles 20% Valable jusqu’au 21.11 Chaussures d’hiver pour toute la famille, p. ex. bottines de neige pour enfant, pointures 22 – 35 24.90 Papier à photocopier Papeteria en lot de 2 40%

NOUVEAUTÉS Suprême de cabillaud aux amandes et aux pistaches, dans une barquette en aluminium, MSC, de pêche durable dans l’Atlantique Nord-Est, 360 g 14.50 NOUVEAU Valable jusqu’au 21.11 Galettes de riz complet au chocolat au lait, bio, 3 x 40 g 3.30 NOUVEAU Valable jusqu’au 21.11 Pain toast complet Oliver’s, 560 g 3.50 NOUVEAU Valable jusqu’au 21.11 Tarte à l’ananas, 215 g 3.40 NOUVEAU Valable jusqu’au 21.11 Pâte à pizza ronde, bio, 260 g 2.50 NOUVEAU Valable jusqu’au 21.11 Farmer au yogourt, p. ex. au chocolat, 225 g 1.95 NOUVEAU Valable jusqu’au 21.11 Actilife Toux, 20 comprimés effervescents 5.90 NOUVEAU Valable jusqu’au 21.11

GASTRONOMIE Saucisse de porc au curry, qualité suisse, Pommes frites, Petits pois et carottes + 1 bouteille Vittel 5 dl PET, l’assiette 12.50

Société coopérative Migros Vaud Vous trouverez plus d’informations sur les prix, les produits et les réductions sur les étiquettes des articles dans cet encart.


FAITES LE PLEIN DE NOUVEAUTÉS!

20x

PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 8.11 AU 21.11.2011 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

NOUVEAU 2.50

Pâte à pizza ronde, bio 260 g

NOUVEAU 3.50

Pain toast complet Oliver’s 560 g

NOUVEAU 3.40 Tarte à l’ananas 215 g

NOUVEAU 3.30

t Galettes de riz comple au chocolat au lait, bio en portions pratiques, c faciles à emporter ave g 40 x 3 , soi

En vente dans les plus grands magasins Migros.

NOUVEAU 14.50

Suprême de cabillaud aux amandes et aux pistaches, dans une barquette en aluminium, MSC de pêche durable dan s l’Atlantique Nord-Est, les 360 g

NOUVEAU 5.90

Actilife Toux s pastilles effervescente x; tou la tre con à boire froid ou chaud, 20 pièces

MGB www.migros.ch W

POINTS


|

EN MAGASIN

MIGROS MAGAZINE | No 45, 7 NOVEMBRE 2011 |

|

BOULANGERIE | 63

Les pâtons bien ronds sont allongés à la main par le boulanger, qui se charge ensuite de les assembler. Il faut cinq morceaux de pâtes pour faire un pain. Avant de passer au four, ceux-ci sont encore entaillés. ■ Pain tessinois, 300 g, Fr. 1.60

M

assimo Rebuzzi, 43 ans, travaille à deux mains des pâtons ronds pour les allonger. Il a besoin de cinq morceaux de pâte pour fabriquer un pain.Responsable de la boulangerie maison de San Antonino, une bourgade proche de Bellinzone,il élabore des pains tessinois avec dextérité. Véritable vedette parmi les variétés de la région, ces derniers sont produits dans toutes les boulangeries Migros du pays. Ces pains très prisés des clients se caractérisent par leur forme pratique, facile à partager.Mais cette façon de les façonner a aussi des raisons historiques: autrefois, il était d’usage de rompre le pain plutôt que de le couper au couteau, ce qui était considéré comme contraire aux bonnes manières.

Le secret d’une mie tendre et légère

Tessinois les aiment.

La particularité du pain tessinois est de posséder une mie très tendre.«Cela s’explique par l’utilisation d’huile», comme le précise Massimo Rebuzzi.Avantage: le pain est bien souple et se conserve plus longtemps.Au nord des Alpes par contre, on utilise,si besoin,du beurre,voire,plus rarement, de la margarine. Boulanger à Migros depuis huit ans, Massimo Rebuzzi connaît son métier sur le bout des doigts, un métier qui nécessite encore aujourd’hui un grand savoirfaire. En effet, la pâte, très sensible à la température ambiante et à l’humidité,ne réagit pas tous les jours de la même façon. Le pétrissage peut aussi se révéler délicat: «La pâte ne doit pas être travaillée trop longtemps ou trop vite. Sinon, c’est l’échec.» Une fois formés, les pains doivent encore reposer une quinzaine de minutes.

EN SAVOIR PLUS

Les protéines panifiables

Les protéines panifiables ou gluten sont présentes dans les grains de céréales. Celles que l’on retrouve dans la farine de blé sont particulièrement actives. Mélangées à de l’eau, les protéines panifiables rendent la pâte très malléable et donnent sa structure au pain. Tous ceux qui ont déjà pétri de la pâte levée connaissent bien ce phénomène. La ductilité permet de former des pains plus volumineux. Après la cuisson, cela se traduit par des trous d’air répartis de façon bien homogène.

Ensuite, Massimo Rebuzzi les entaille sur toute la longueur à l’aide d’un couteau à pain, pour des raisons non seulement esthétiques mais également fonctionnelles: «De cette façon, le pain se rompt facilement à l’endroit de l’entaille», explique Massimo Rebuzzi. Contrairement à ce qui se passe avec la plupart des fours usuels, il suffit au boulanger Migros d’appuyer sur un bouton pour enclencher la fonction vapeur, qui permet au pain de bien lever. Mais pour que le pain tessinois reste croustillant à souhait, le boulanger laisse toutefois la vapeur s’échapper du four à mi-cuisson. Grâce à ces astuces, Massimo Rebuzzi obtient un résultat parfait. Au moment de prendre congé, l’artisan nous confie encore un petit secret: «Au Tessin, nous fabriquons des pains plus blancs qu’en Suisse orientale par exemple, car c’est tout simplement ainsi que nous les aimons.» Claudia Schmidt


MGB www.migros.ch W

S E G A L L A B M E S DE ! T N E L L A B M E QUI

3.90

Colle pailletée 6 pièces

3.90 Autocollants divers motifs

4.50

Cartes de bricolage et enveloppes p. ex. A6, 15 pièces

3.90

Rubans décoratifs, le lot de 4

4.50 à partir de

4.90

Boules en plastique, le lot de 3

5.50

Rubans diverses tailles et couleurs

Papier cadeau argenté mat/brillant, ornements, 0,7 x 3 m


|

en Magasin

Migros Magazine | No 45, 7 NOVEMBRE 2011 |

|

FarMer | 65

Enfin la pause

L’assortiment Farmer s’enrichit de trois yogourts au müesli croustillant vendus dans un emballage pratique. L’idéal pour les petits repas.

Q

ue vous soyez artiste, travailleur manuel ou employé de bureau, votre activité nécessite parfois une concentration totale et une grande productivité. Pas question alors de s’interrompre pour prendre une longue pause. Pourtant, le travail intensif finit par donner faim. Dans ces moments, rien ne vaut un petit repas qui rassasie,donne de l’énergie et ne pèse pas sur l’estomac. A cette fin,Farmer propose trois nouveaux yogourts au müesli: chocolat, noix de pécan et baies des bois. Ces gobelets contiennent tout ce qu’il faut: du yogourt doux et

crémeux, une portion de müesli croustillant à base de céréales naturelles et une cuillère. L’emballage pratique et idéal pour emporter est une belle réussite. Il suffit de retirer le film qui recouvre le couvercle, d’incorporer le müesli au yogourt et de mélanger.Avec ses 225 grammes, cette spécialité élaborée en Suisse est assez consistante pour combler les petits creux. A propos, saviez-vous que la consommation de yogourt en Suisse s’élève à 17 kilos par habitant et par an, ce qui correspond à 95 gobelets? Dora Horvath

20x

Photo Tina Steinauer

POINTS

Du 8 au 21 novembre, multipliez par 20 vos points Cumulus sur tous les yogourts Farmer.

Yogourt Farmer Crunchy Choco, Crunchy Pecan ou Crunchy baies des bois, 225 g, l’un, Fr. 1.95


MGB www.migros.ch W

S E I R E S S I T Â P VIVE LES DE NOËL! 2.05

au lieu de 2.60

Amandes et noisettes moulues M-Classic, 200 g 20 % réduction p. ex. amandes moulues

2.60

Ananas Costa Rica / Panama, la pièce

2.20 1.80

Farine fleur, TerraSuisse 1 kg

1.–

Poudre à lever Patissier 4 sachets de 15 g

7.90

Emporte-pièces à biscuits prés et forêts 4 pièces

OFFRES VALABLES DU 8.11 AU 14.11.2011

au lieu de 2.70

Sucre fin cristallisé, 1 kg (excepté Sucrisse) 15 % de réduction p. ex. sucre fin cristallisé, bio, 1 kg

5.50

Mini-cakes 12 pièces


|

en Magasin

Migros Magazine | No 45, 7 NOVEMBRE 2011 |

|

idées cadeaUX | 67

A offrir ou à s’offrir

Comme le dit le proverbe, les petits cadeaux entretiennent l’amitié. C’est pourquoi Migros a rassemblé pour vous quelques bonnes idées.

M

ême lorsqu’on ne croit plus au Père Noël,il règne toujours un air de fête pendant les mois de novembre et de décembre. Et, avouons-le, nous avons tous un petit faible pour les paillettes... Le moment est donc venu de sortir ses habits de fête. L’or, l’argent et le strass donneront un certain cachet à votre tenue. C’est pourquoi Migros a rassemblé dans ses rayons

un choix de vêtements et d’accessoires du plus bel effet et que vous pourrez vous offrir ou offrir à votre meilleure amie ou à votre voisine. Un conseil: en plus de cette petite attention, offrez un bon pour une activité commune. Les cadeaux entretiennent certes l’amitié, mais pas autant que les expériences partagées!

Au sec: parapluie pour femme noir métallique/mauve, Fr. 19.30

Dora Horvath

Pratique: portemonnaie rouge pour femme, cuir véritable, avec fermetureéclair, Fr. 49.90

Par tous les temps: bottes en caoutchouc noires et or pour femme, existe en divers sujets en or et argent, Fr. 39.80

Photos LD, Getty Images, stylisme Mirjam Käser

Un look soigné: chemise business pour homme avec cravate, 100% coton, aubergine/anthracite, Fr. 45.–

Vive les paillettes: shirt argenté pour femme, existe aussi en noir, Fr. 39.–

Accessoire de choix: foulard pour femme noir et gris, existe aussi en noir, Fr. 19.–


Téléphonez et surfez chez vous à petit prix.

dès

59.80 /mois Offert: Bon d’une valeur de Fr. 100.– *

+ Accès internet et téléphonie fixe ou mobile. Surfez désormais sur Internet avec M-Budget DSL jusqu’à 5 Mbit/s! En combinaison avec l’offre de téléphonie fixe ou mobile à partir de Fr. 59.80 par mois. Economisez les frais mensuels de votre raccordement fixe. Le raccordement DSL est également disponible sans l’offre combinée pour Fr. 54.80/mois. Aucune durée minimale de contrat pour le DSL et la téléphonie fixe. * Enregistrez-vous avant le 31 décembre 2011 et nous vous offrons les frais d’activation de Fr. 79.– et le routeur Wi-Fi d’une valeur de Fr. 49.–. De plus, vous recevez un bon de Fr. 100.– à faire valoir dans le point de vente de votre achat. Les bons melectronics vous sont envoyés par la poste.

FCM

Les produits M-Budget Mobile sont en vente à


|

en Magasin

Migros Magazine | No 45, 7 NOVEMBRE 2011 |

|

Micasa | 69

■ Parure de lit Kilian en percale, 100% coton bio. Par exemple: traversin 65 x 100 cm, Fr. 29.90*

■ Parure de lit Fleurs en percale, 100% coton bio, imprimé, existe en différents coloris et tailles. Par exemple: traversin, 65 x 100 cm, Fr. 24.90 ■ Parure de lit Samuel en percale, 100% coton bio. Par exemple: duvet 160 x 210 cm, Fr. 99.90*

■ Parure de lit Kilian en percale, 100% coton bio. Par exemple: duvet 160 x 210 cm, Fr. 99.90*

* Ces articles en tissé teint existent en divers coloris et tailles.

Le plus doux des sommeils Photo LD, stylisme Ursula Stäheli

Avec les parures de lit en coton bio de Micasa, aussi douillettes que tendance, vous dormirez sur vos deux oreilles. Quant aux draps-housses bio, ils se déclinent en différents motifs et couleurs.

P

our être performant le jour, il est essentiel de récupérer la nuit, et donc de bien dormir. Pour cela, s’il est indispensable de choisir un lit adapté et un matelas ergonomique,il faut aussi opter pour une parure de lit «saine». En effet,nous dormons en moyenne huit heures par nuit, ce qui signifie que nous passons beaucoup de temps au contact

de nos couettes, draps et taies d’oreiller. Ceux-ci ne doivent donc contenir aucun produit chimique susceptible de troubler le sommeil. Heureusement, Micasa propose le plus vaste assortiment de parures de lit en coton bio de Suisse. Disponibles en différents motifs et couleurs, celles-ci se composent de coton produit dans le

respect de l’environnement,c’est-à-dire sans avoir eu recours aux pesticides, et se combinent facilement avec les drapshousses, eux aussi en coton bio. Venez découvrir les différents modèles de textiles de lit sur le site internet www.micasa.ch, dans les enseignes Micasa ou dans les plus grands magasins Migros. Heidi Bacchilega


cuisine de saison | aLeXis GeoRGacoPouLos 72 |

| No 45, 7 Novembre 2011 |

O

n se doutait bien que de faire la cuisine avec un designer très occupé recèlerait des surprises et de la créativité.Et c’est bien ce qui s’est passé ce lundi-là,dans la cafétéria de l’Ecole cantonale d’art de Lausanne (ECAL), sous le regard amusé des élèves qui n’ont pas hésité à chambrer leur directeur. Si toute chose peut être considérée comme objet d’art, cela vaut également pour la planche à découper (jaune) et pour les légumes soigneusement alignés de manière faussement anarchique. «J’ai grandi dans une famille très concernée par l’art, avec une mère française décoratrice d’intérieur. Nous allions dans les musées et les galeries, forcément,cela a suscité un intérêt.J’aimais créer des objets et les déconstruire», raconte Alexis Georgacopoulos. Sa sœur Mélanie a suivi le même chemin et crée des bijoux à Londres. De son enfance, en Grèce, il se souvient des méchouis, du doux mélange des plats helléniques et de la gastronomie française, de sa grandmère qui habitait juste en dessous... Débarqué à Lausanne à 18 ans, il est déjà mordu de design et commence son cursus à l’ECAL. Seize ans plus tard, un diplôme en poche et après avoir dirigé le département design, il est toujours là et a repris les rênes de l’institution.Une ascension fulgurante pour le jeune homme de 35 ans qui a cependant la lourde tâche de succéder au charismatique Pierre Keller, qui l’a pris sous son aile toutes ces années.

«J’hérite d’une école qui roule» Cela l’a-t-il effrayé? «J’hérite d’une école qui roule, avec un bâtiment neuf, de bons professeurs, des étudiants triés sur le volet (ndlr: seul un quart des candidats sont admis). C’est tout de même plus sympa que de reprendre un bateau qui coule», sourit Alexis Georgacopou-

Alexis Georgacopoulos a préparé l’un de ses plats favoris dans la cuisine de l’ECAL.

MiGRos MaGazine |


|

Migros Magazine | No 45, 7 Novembre 2011 |

cuisine de saison

aLeXis georgacoPoULos | 73

goûts et dégoûts

Secrets de cuisine

■ Pour vous, cuisiner, c’est... ... pas souvent, plutôt le soir, avec des invités. J’aime le côté relaxant de la cuisine et inventer des recettes. ■ Quels sont vos plats favoris? Le poisson grillé, les fruits de mer, la viande bien saignante...

Le quotidien animé du nouveau directeur de l’ECAL depuis le 1er juillet, alexis Georgacopoulos, 35 ans, est à la tête de l’ecole cantonale d’art de Lausanne. confidences entre deux rendez-vous et un rouget.

Du poisson et des légumes: la recette est prête en une vingtaine de minutes.

■ Que ne mangeriez-vous pour rien au monde? J’ai longtemps détesté les endives et les huîtres, mais je m’y suis fait. Je n’aime pas lorsque les plats sont trop riches et baignent dans la sauce. ■ Qu’avez-vous toujours en réserve? Du fromage, une salade qui traîne depuis des semaines, des pâtes. et, dans le congélateur, de la glace. ■ avec qui aimeriez-vous partager un repas? Avec le designer italien Achille Castiglioni (décédé en 2002). Il fait partie de la vieille génération de designers qui venaient travailler en costard-cravate.


cuisine de saison 74 |

|

unterrubikentiteL

| No 45, 7 Novembre 2011 |

Migros-Magazine |

Le m eill eu r des fermes suisses.

Faites-vous du bien, ainsi qu’à la nature. TerraSuisse vous permet de savourer le goût naturel des produits issus de l’agriculture durable tout en soutenant plus de 12 000 fermes suisses et tous leurs habitants. www.migros.ch/terrasuisse


|

cuisine de saison

Migros Magazine | No 45, 7 Novembre 2011 |

|

aLeXis georgacoPouLos | 75

Cette année, six cent vingt étudiants ont fait leur rentrée dans les salles de classe et ateliers de l’ECAL avec Alexis Georgacopoulos.

los. Dans son bureau, les objets d’art et de design de son prédécesseur trônent encore dans chaque recoin. Les débuts sont délicats, le nouveau directeur appliqué: «Je suis parfois impressionné de la quantité de choses auxquelles penser. Je me crée des listes de points à régler et me fixe des priorités. Je me suis donné jusqu’à la fin de l’année pour faire le tour des départements et observer ce qui va ou ce qu’il faudrait mettre en place. Je souhaite également donner une plus grande visibilité aux travaux des élèves.» Cela devrait être chose faite en février, lors des journées portes ouvertes de l’institution, qui coïncideront avec l’exposition des ouvrages semestriels des étudiants. Une manière de donner envie aux jeunes d’envoyer leur candidature et de montrer au public la réserve inépuisable de talents qu’elle possède. Interruption. Les plombs ont sauté. La cuisinière ne répond plus. Et le tableau électrique est bien caché. Un coup

«Je souhaite donner une plus grande visibilité aux travaux des élèves» de fil au responsable et le courant revient. Mais pas pour longtemps, à peine les deux plaques sont-elles réenclenchées que les plombs se refont la belle. Et ainsi de suite à plusieurs reprises.Dépité, il n’en utilisera qu’une, faute de trouver l’origine du problème. Six cent vingt étudiants ont effectué leur rentrée avec Alexis Georgacopoulos cet automne. «Mon but est de leur donner les éléments suffisants pour affronter la vie professionnelle. D’autre part,

je souhaite conserver de bons contacts avec le monde industriel, pour des futures collaborations.» Des contrats ont notamment été signés avec l’éditeur Alessi, pour dessiner des accessoires de bureau qui seront bientôt commercialisés; ou avec Swiss International Air Lines, pour réinventer les plateaux de service, les salières et poivriers.

de nombreux autres projets en vue Tout récemment,l’ECAL a présenté plusieurs propositions pour les nouvelles chaises de la cathédrale de Lausanne. Elle collabore avec la Fondation de la haute horlogerie sur un projet photographique. Ou, plus original, l’entreprise suisse spécialisée dans le textile dans le domaine du transport (aviation, trains, bus,bateaux) Lantal a demandé à travailler avec le secteur media & interaction design.«Ce genre de partenariat est une carte de visite pour l’ECAL, qui nous


CUISINE DE SAISON 76 |

|

ALEXIS GEORGACOPOULOS

| No 45, 7 NOVEMBRE 2011 |

MIGROS MAGAZINE |

Rouget sur lit de fenouil Une recette d’Alexis Georgacopoulos

permet de développer d’autres projets.» Le design industriel, sa passion, a été beaucoup mis en avant par l’école ces dernières années. Ne risque-t-il pas de faire de l’ombre aux autres disciplines de l’école? «Il est très à la mode actuellement,reconnaît Alexis Georgacopoulos. Il y a toutes les trois semaines une foire du design quelque part dans le monde. Par la force des choses,il est donc davantage exposé. Mais on va rééquilibrer ça. Pour être efficace, on a besoin de connaissances plus générales: en graphisme, en photos, en histoire de l’art... La grande fierté de l’école,c’est lorsqu’on voit un ancien étudiant dans un magazine ou quand il reçoit un prix. On aime alors l’inviter à donner un cours.»

Un homme pressé qui marche à grands pas Et en dehors de l’institution,qui se cache sous la cape de directeur? Un homme pressé, en jeans, baskets, t-shirt qui marche à grands pas.«Je vais voir des expositions pour rester informé, je pars visiter des villes étrangères. Sinon, j’aime cuisiner de temps en temps,mais je fonctionne à l’improvisation. Je me rends dans un magasin et me laisse inspirer sur le moment. Parfois, en rentrant, je change encore d’avis selon le contenu de mon frigo.» Au moment de dresser l’assiette, le designer reprend le pas sur le directeur, et c’est avec application qu’il décore les assiettes, cherche du vert dans la cuisine pour la touche colorée,aligne les rougets et arrose délicatement les poissons d’un filet de jus de citron. Mélanie Haab Photos Loan Nguyen

ENTRÉE POUR 4 PERSONNES

PRÉPARATION

2 fenouils 4 tomates ½ bouquet de persil plat 50 g d’olives noires dénoyautées 12 filets de rouget barbet surgelés, dégelés avant emploi ½ citron 2 cs d’huile d’olive sel, poivre 2 cs de beurre

1) Partager les fenouils en deux, retirer les trognons. Couper les fenouils en tranches de 2 mm d’épaisseur. Tailler les tomates en dés. Ciseler finement le persil. Couper les olives en rouelles. A l’aide d’un couteau tranchant, pratiquer trois incisions sur chaque filet de poisson, côté peau. Presser le citron. 2) Faire revenir les fenouils dans l’huile, à feu moyen. Ajouter les olives, saler et poivrer. Baisser le feu, étuver les légumes env. 5 min. Ajouter les tomates et poursuivre la cuisson durant 2 min.

3) Chauffer le beurre dans une poêle. Y saisir les filets de poisson de chaque côté durant env. 10 secondes. Retirer la poêle du feu. Saler et poivrer le poisson. Arroser les légumes de jus de citron, les parsemer de persil. Dresser les filets de rouget barbet avec les légumes. Suggestion: accompagner d’un pesto aux fines herbes. Valeur nutritive: par personne, env. 33 g de protéines, 19 g de lipides, 8 g de glucides, 1400 kJ / 340 kcal.

Dès maintenant dans votre kiosque favori pour Fr. 4.90 ou par abonnement sur www.saison.ch. Douze numéros pour seulement Fr. 39.-


Les valeurs contrôlées de Suisse.

nnez Collectio ant des mainten antie isse Gar logos Su ime ez la pr et recev choix. de votre

us tions so Informa segarantie.ch is www.su 57 10 031 359

Port e- cl és

a vec jeto n d’a ch a t 10 logos

Ca bas 75 logos 40

Ca

ni f l og os

Cherchez le logo Suisse Garantie. Une récompense vous attend! Savourez les produits Suisse Garantie, collectionnez les logos sur les emballages d’origine et offrez-vous ainsi un cadeau chic et sympa. Voici comment procéder: découpez dans les emballages d’origine les logos Suisse Garantie avec la désignation des produits. Nettoyez-les si nécessaire, remplissez le talon et envoyez le tout à AMS Agro-Marketing Suisse, «Suisse Garantie», case postale, 3024 Berne. Dernier délai d’envoi: le 6 janvier 2012. Veuillez cocher la prime désirée Prime 1: porte-clés avec jeton d’achat (10 logos) Madame

Monsieur

Prime 2: canif (40 logos)

Prime 3: cabas (75 logos) blanc rouge

vert

brun

Prénom

Nom

Adresse

NPA/Localité

Courriel

Téléphone

Année de naissance

Des enfants vivent-ils dans votre ménage?

Oui

Non 601 111 203

Conditions de participation: délai d’envoi: le 6 janvier 2012. Les envois après cette date ne peuvent plus être pris en considération. La participation est ouverte à toute personne résidant en Suisse. Il ne sera envoyé qu’une seule prime par foyer suisse. L’offre n’est valable que jusqu’à épuisement des stocks. Ne sont acceptés que les logos découpés dans l’emballage d’origine de produits Suisse Garantie. Il n’est pas tenu compte des logos découpés dans des annonces, articles de presse ou supports similaires. La prime désirée est envoyée le plus rapidement possible. Un délai de livraison ne peut être garanti. AMS se réserve le droit d’envoyer une autre prime similaire à celle qui a été annoncée. Pas de versement en espèces. Aucune correspondance ne sera échangée à propos de la promotion. Tout recours juridique est exclu. En participant, vous acceptez qu’AMS Agro-Marketing Suisse et ses partenaires utilisent éventuellement vos données à des fins de marketing. Vos données personnelles seront traitées de manière confidentielle.


Des offres d’une propreté éclatante! avant 58.–, maintenant

29.– lot de 2

Produit suisse

avant 299.–, maintenant

149.50

Nettoyeur à haute pression DGM 1850 DO IT + GARDEN MIGROS 1850 W, 140 bars max., tuyau haute pression de 5 m, lance haute pression réglable, cuve de détergent intégrée. TAR* incl., 6166.281

Boîte à 6 roulettes Boîte en matière synthétique transparente avec 6 roulettes et couvercle, dans les coloris rouge ou noir. L x l x H: 59,5 x 40 x 37 cm. 6035.241-243

à partir de

4.85

Huile pour moteur MX Performa 10W-40 MIOCAR Huile pour moteur haute performance, en partie synthétique, avec réserve de lubrification élevée. Par ex. 1 l, maintenant Fr. 4.85, avant nt 9.75 10 l, maintenant Fr. 42.45, avant 84.90 .90 6201.600-602

avant 189.–, maintenant

140.–

Tous les sièges auto pour enfant Adventure RÖMER Pour enfants de 4 à 12 ans dont le poids est compris entre 15 et 36 kg. Appuie-tête réglable sur 11 positions et protection latérale antichocs optimale. Groupe 2–3, répond à la norme ECE R44/04. Par ex. Billy, maintenant Fr. 140.–, avant 189.– 6214.453ss.

*TAR: taxe anticipée de recyclage, tous les prix sont indiqués en francs suisses.

Liste des magasins et inscription à la Newsletter sur

www.doit-garden-migros.ch Actions valables du 8.11 au 21.11.11.

Divers chevalets Par. ex. chevalet Studio (illus.), 6635.736, maintenant Fr. 99.85, avant 149.– 6635.730ss.

à partir de

18.75

à partir de

7.30

Toutes les toiles PÉBÉO Diverses dimensions, certifiées FSC. Par ex. 25 x 30 cm, maintenant Fr. 7.30, avant 10.90 6635.385ss.


VOTRE RÉGION

MIGROS MAGAZINE No 45, 7 NOVEMBRE 2011

MIGROS VAUD 79

NEWS

Témoignage d’une famille d’accueil de la région Votre expérience en tant que famille d’accueil? Nous avons accueilli des adolescentes. Elles s’acclimatent rapidement et ont beaucoup de plaisir à jouer avec les enfants.

Leur niveau dépend pas mal de leur implication dans la famille. Elles sont aussi plus autonomes, voient peut-être mieux les priorités et savent gérer un quotidien avec des enfants.

Après un an de séjour, avec quel bagage repartent-elles? Essentiellement avec des connaissances supplémentaires en français.

Des conseils à donner aux futurs jeunes au pair? Bien s’intégrer dans la famille et profiter des moments ensemble,

souvent aux repas, pour améliorer l’oral. Les enfants sont aussi un excellent vecteur de discussion. Ils aiment expliquer les choses. Nos filles adorent jouer à la Barbie et inventer des histoires. Les jeunes filles ont beaucoup appris par ce biais ainsi qu’en regardant la télévision à nos côtés, le soir.

Par amour du français

Les jeunes au pair sont légion en terre romande. Et c’est souvent auprès de l’Ecole-club qu’elles apprennent notre langue.

R

aphaëlle Marendaz, enseignante de français, lance à toute la classe: «Comment demande-t-on le nom de famille?» Silence. «Alors Elina, quel est ton nom de famille?» Elina a compris. Elle répond immédiatement «Duda». Nous sommes dans une toute nouvelle classe de débutantes, à Yverdon-les-Bains. Le cours a démarré six semaines plus tôt. Elina, Patricia, Jasmin et Larissa se confient après le cours. Elles se débrouillent «gentiment» dans la langue de Ramuz, comme on dit chez nous. Qu’est-ce qui pousse encore les jeunes à partir au pair de nos jours ? Elina, 26 ans (Lettone): «Parce que j’aime la langue française et j’aime apprendre.» Les trois autres jeunes filles, âgées de 16 ans, prennent la parole timidement.

Un atout supplémentaire pour trouver du travail Patricia a appris le français à l’école en Suisse alémanique durant quatre ans, mais cela n’a pas été suffisant. C’est pourquoi elle a pris son bâton de pèlerin et séjourne chez nous en Suisse romande. Jasmin vient de Fribourg, ville bilingue en plein essor.«Le français et l’allemand sont des atouts indispensables pour trouver un travail dans une crèche», nous dit-elle. Quant à Larissa, Lucernoise, elle avoue que «s’exprimer en français se révèle plus difficile que de le comprendre». Elle aimerait savoir le parler pour travailler plus tard dans un magasin de sports.

Quitter son foyer pour apprendre une langue loin de chez soi n’est pas une sinécure et demande un certain courage.Raphaëlle Marendaz sait de quoi elle cause. Elle est passée par la case «au pair» entre 18 et 20 ans pour s’initier à l’anglais et à l’allemand. Elle souligne «l’importance d’une forte motivation», moteur indispensable pour bien s’imprégner d’une langue. D’une certaine maturité aussi. Le goût des voyages facilite la chose.Ne dit-on pas que les voyages forment la jeunesse? A tel point qu’elle a tâté de l’hindi, de l’indonésien et même du chinois dans le cadre de ses études universitaires. Quid des garçons au pair? A son souvenir, seul un garçon italien a tenté l’aventure. Alors, avis aux amateurs. Bienvenue en terre romande et à l’Ecoleclub Migros. Deborah Kunz

L’enthousiasme de Raphaëlle Marendaz pour l’enseignement est sans limite.

Infos pratiques ■ Tarif: Fr. 14.- la leçon de 50 mn ■ Informations Yverdon: 024 423 40 60 ■ Informations Lausanne: 021 318 71 00 ■ Site web: www.ecole-club.ch

Changements d’adresse: les changements d’adresse sont à communiquer à la poste. Le journal suivra automatiquement à la nouvelle adresse. Abonnement à «Migros Magazine»: MIGROS VAUD, 1024 Ecublens, tél. 021 694 66 56. E-mail: Registrecooperateurs@gmvd.migros.ch

DK


Facile

Micasa Etoy

trouver

19 min 45 sec de Lausanne ou de Nyon, sortie Aubonne Micasa Etoy Zone Littoral Parc Route Suisse 1163 Etoy Tél. 021 821 52 20 www.micasa.ch Heures d‘ouverture Lu-me: de 10 h à 19 h Je: de 10 h à 21 h Ve: de 10 h à 19 h Sa: de 9 h à 18 h


votre région

Migros Magazine No 45, 7 Novembre 2011

|

Migros vaud

81

Fin prêt pour la glisse

En novembre, les amateurs de ski pourront se mettre dans l’ambiance des sports d’hiver à Migros Crissier.

D

u 8 au 19 novembre prochains, les stations de Sainte-Croix/Les Rasses, les Alpes vaudoises, Bellwald,Charmey et la vallée de Joux seront présentes au Centre commercial Migros Crissier.Outre la description de leurs activités hivernales,elles proposeront chacune diverses animations et concours sur leur stand respectif. Avec un simulateur de ski installé au 1er étage, il y aura également un grand concours auquel les cinq stations participeront en offrant toutes sortes de lots.

un mini-championnat qui peut rapporter gros En guise d’échauffement avant l’hiver, les participants se lanceront ainsi tour à tour dans une course au podium. En fonction de leur score, le tableau des résultats évoluera au fil des journées et un palmarès final sera établi le dernier samedi, le 19 novembre. Nuits d’hôtel avec cartes journalières, forfaits journées famille ou encore une carte cadeau SportXX…les gagnants auront la garantie de démarrer leur saison de la meilleure des façons. Les plus jeunes, quant à eux, auront peut-être la surprise les mercredis après-midi et samedis de rencontrer la mascotte des semaines montagne. Enfin, toujours au premier étage du mall,c’est SportXX – dont la location de skis a déjà rouvert – qui invitera les passants à s’essayer aux raquettes à neige. Aurélie Murris

Publicité

Chaque semaine

dans votre magasin Migros, découvrez le produit De la région!

2.30 Cette semaine:

Partenaire De la région

Pisciculture de Vionnaz

Société Coopérative Migros Vaud

Offre valable dans tous les magasins Migros Vaud du 8 au 14 novembre 2011

Truite saumonnée les 100 g


votre région

Migros Magazine No 45, 7 novembre 2011

|

Migros vaud

83

Barnabé revisite l’actualité

Pour sa nouvelle édition, la célèbre Revue de Servion reviendra de façon piquante sur les événements marquants de l’année 2011.

L

a saison de la chasse est bientôt finie, préparez-vous pour le temps des Revues.Vous savez,ces rendezvous de fin d’année incontournables qui nous font revisiter l’actualité de l’an écoulé avec un regard aussi caustique que farfelu. A Servion, chez Barnabé, toute une fourmilière agitée et concentrée se presse en cuisine pour passer à la casserole les mariages princiers de l’année, l’épisode DSK ou encore la sortie annoncée du nucléaire.

deux femmes aux commandes de la machine Cette année, aux commandes des fourneaux, deux jeunes cheffes aussi pétillantes que professionnelles: Valérie Bovet, responsable de la conception, réalisation et mise en scène, et Nathalie Sabato, auteure d’une grande partie des textes. Les deux jeunes femmes se sont donné une double mission: respecter la fameuse recette de Barnabé,qui a fait son succès depuis quarante-cinq ans,tout en y insufflant un petit zeste de désobéissance. Un peu plus de féminité, de piquant et de poésie absurde. «J’aime l’humour qui nous fait rêver et quitter la réalité», explique Nathalie Sabato, dont la fantaisie emmène certains sketchs jusqu’aux portes du surréalisme, avec une finesse et un humour des plus rafraîchissants. Sa plume décalée et poétique s’est emparée de sujets tels que la psychose du concombre cet été ou la problématique toujours actuelle du chômage, mais sous un angle que vous n’auriez jamais imaginé… Quant à David Laufer, passionné de politique et coauteur du spectacle, il s’est amusé à couper aux petits oignons le cas Kadhafi, Freysinger et Calmy-Rey. Entre autres.

«Je suis un peu la gardienne de l’esprit du lieu» Côté conception et mise en scène, Valérie Bovet s’est fiée, quant à elle, à ses émotions de «nostalgie joyeuse» pour lister tous les ingrédients dont elle avait besoin: «Je suis un peu la gardienne de

Les costumes avec plumes et paillettes font partie intégrante du spectacle.

l’esprit du lieu, mais il faut aussi savoir évoluer avec le public. Je vous rassure, le côté plumes et paillettes est toujours là. Je n’imagine pas une Revue sans cette notion de grande fête populaire!» Ce qui n’empêche pas la metteur en scène de forcer parfois sur les épices piquantes pour «réveiller les consciences», quitte à laisser un petit arrière-goût amer: «La Revue est aussi là pour faire réagir.La fête doit être belle et joyeuse, mais elle doit aussi avoir un sens.» Anne-Sylvie Sprenger

Du 11 novembre au 25 février. Renseignements et réservations: Théâtre Barnabé, téléphone: 021 903 09 03, Internet: www.barnabe.ch

Des billets à gagner Le Pour-cent culturel migros vaud, en partenariat avec le Théâtre barnabé, vous offre 20 billets pour la représentation du samedi 19 novembre à 21 h. Pour cela, il vous suffit de nous envoyer une carte postale avec votre nom et prénom, votre adresse ainsi que votre numéro de téléphone, à l’adresse suivante: Théâtre barnabé, Concours «migros magazine», chemin du Théâtre 2, 1077 Servion. ■ Délai d’envoi: dimanche 13 novembre. bonne chance à tous!

Adresses Ecoles-clubs: Lausanne: rue de Genève 35, 1003 Lausanne, 021 318 71 00. Vevey: rue des Moulins 11, 1800 Vevey, tél. 021 923 05 05. Yverdon-les-Bains: ruelle Vautier 10, 1400 Yverdon, tél. 024 423 40 60. Internet: www.ecole-club.ch. Eurocentres - séjours linguistiques: rue de Genève 35, 1003 Lausanne, tél. 021 318 71 29. Service culturel et Exploration du monde: rue de Genève 35, 1003 Lausanne, tél. 021 318 73 50, service.culturel@gmvd.migros.ch. Fitnessparc Malley: ch. du Viaduc 1, 1008 Prilly, tél. 021 620 66 66.


aU qUotidien 84 |

|

escapade

| No 45, 7 NoveMbre 2011 |

Migros Magazine |

Turin pour capitale Le chef-lieu du Piémont est au cœur des festivités marquant les 150 ans de l’unification italienne. L’occasion de redécouvrir le passé fastueux de l’ancienne cité industrielle.

L

es drapeaux rouge-blanc-vert aux fenêtres et les cocardes tricolores ornant les vitrines des commerces sont là pour le rappeler: la Péninsule fête en 2011 les 150 ans de son unité et Turin est au cœur de la fête.Normal,l’ancienne cité industrielle a été la première capitale de l’Italie. Entre 1861 et 1864. Ensuite ce sera Florence, puis Rome, bien sûr, dès 1870. Jusqu’en novembre, de nombreuses manifestations ont lieu dans la ville, principalement aux Officine Grandi Riparazioni, les anciens ateliers de réparation des chemins de fer, chefs-d’œuvre de l’architecture industrielle turinoise. Les festivités débordent sur 2012 et se déroulent dans la magnifique Reggia di Venaria Reale notamment, ancienne demeure de la maison de Savoie (lire cicontre).

Les arcades commerçantes de la Piazza San Carlo.

Un riche patrimoine architectural

Ambiance très cosy au Caffè Torino.

Sous les arcades,des boutiques chic ainsi que les cafés historiques, les épiceries fines et les confiseries. En Italie, Turin est célèbre pour son chocolat et elle a d’excellentes raisons. Le cacao y a fait son entrée à la fin du XVIe.Associé à l’eau puis au lait, il est d’abord consommé par la cour. Au XIXe, il fait son entrée dans les maisons bourgeoises. On le savoure encore dans le très cosy Caffè Torino, ou au Caffè San Carlo, véritables institutions turinoises. On y

déguste aussi le fameux bicerin, boisson faite d’une couche de chocolat chaud,de café et de crème fraîche. C’est dans ces lieux que se mange aussi le gianduiotto. Praliné turinois associant chocolat et... noisettes. Un mélange inventé en raison du prix exorbitant du cacao. Et qui a fait fortune puisqu’il est devenu l’une des spécialités chocolatées de la ville. La promenade se poursuit en gagnant le Palais Carignano. C’est dans cet

Photos Pierre-Yves Massot-arkive

La maison de Savoie,justement.C’est de cetteillustredynastiequedescendlepremier roi d’Italie,Victor-Emmanuel II.Et c’est à cette prestigieuse maison que Turin doit son faste architectural. Au XVIe siècle, la ville devient en effet capitale du duché de Savoie, aux dépens de Chambéry (F). La cité sera ensuite capitale du royaume de PiémontSardaigne,toujours dirigé par la famille de Savoie. Jusqu’à son accession au titre de capitale du royaume d’Italie, en 1861. Son glorieux passé a laissé des traces sur les façades, et pas des moindres. Turin est marquée par l’architecture baroque. Pour remonter le cours de l’histoire, c’est facile, tous les édifices sont situés au centre de la ville (950 000 habitants) et ce dernier se parcourt aisément à pied, sous les arcades, de 18 kilomètres en tout. On commence par la Piazza San Carlo, appelée le «salon de Turin» en raison de ses élégantes proportions. En son centre trône,sur son cheval,EmmanuelPhilibert de Savoie, qui fit de la ville la capitale du duché, en 1563.


|

AU QUOTIDIEN

MIGROS MAGAZINE | No 45, 7 NOVEMBRE 2011 |

ESCAPADE | 85

Bâtiment emblématique de Turin, la Mole Antonelliana abrite le Musée national du cinéma.

élégant bâtiment de briques qu’est né celui qui allait devenir le premier roi du royaume,Victor-Emmanuel II.Et le monument accueillit le premier parlement italien. Cap sur Piazza Castello, entourée de ces édifices royaux,propriétés de la maison de Savoie. Le Palazzo Madama, résidence,au XVIIIe siècle,de Christine de France, qui fut ensuite le siège du Sénat italien; le somptueux Palazzo Reale,dans lequel les souverains séjournèrent jusqu’en 1865, ainsi que ses jardins dessinés par Le Nôtre, l’architecte de Versailles; sans oublier l’église San Lorenzo, à la façade austère mais à l’intérieur baroquissime, et le dôme, rare témoignage de la Renaissance.

Le saint suaire original présenté tous les vingt ans au public

Ci-dessus: un chocolat chaud, spécialité turinoise. A gauche: une vue aérienne de la cité depuis la Mole Antonelliana.

Pratique ■ Y aller: en voiture, compter 4 heures depuis la Suisse romande, en passant par le Grand-Saint-Bernard. En train, au minimum 5 heures. ■ A voir aussi: Le Musée national du cinéma. La Mole Antonelliana, édifice emblématique de Turin, qui aurait dû servir de synagogue à la fin du XIXe siècle, abrite

désormais le Musée national du cinéma, l’un des plus visités d’Italie. Du sommet de la Mole que l’on atteint en ascenseur de verre, vue sur toute la ville. www.museonazionaledelcinema.it

Le Musée égyptien, en plein centreville, considéré comme le 2e plus important après celui du Caire. www.museoegizio.org

On peut y admirer une copie du saint suaire, le linceul qui aurait enveloppé le corps du Christ. L’original, présenté tous les vingt ans au public, est conservé très précieusement dans une urne climatisée. Et si l’on veut remonter plus loin que le maison de Savoie, on peut quelques mètres plus loin admirer la Porta Palatina,datant de l’époque romaine. Enfin se balader dans le Quadrilatère, damier fait de charmantes petites ruelles. Partie romaine, la plus ancienne de Turin,elle a été revalorisée ces dernières années pour devenir un quartier vivant et estudiantin. A parcourir le centre piétonnier de Turin,on en oublierait presque le passé très industriel et industrieux de la ville et les fumées des usines planant sur la plaine du Pô. «C’est vrai que si les usines Fiat sont toujours là, à Mirafiori, beaucoup d’autres ont fermé; en trente ans, Turin s’est beaucoup transformée. Elle est devenue une ville plus accueillante»,commente Laura de Nardo, Turinoise et

■ Où manger: Le Piémont est la patrie de la truffe blanche, du barolo, du risotto. Pour les restos, on peut se rendre dans le quartier du Quadrilatère par exemple. Turin a lancé le concept de Eataly (eatalytorino. it) supermarché-restaurant slowfood. ■ Torino et Piemonte Card: Carte donnant accès aux transports publics, aux musées et monuments, au Chocopass (10 coupons permettant de

déguster les spécialités de la ville dans divers lieux). Formule très rentable, en vente dans les offices du tourisme. www.turismotorino.org

■ Où dormir: L’office du tourisme propose des formules avantageuses pour des courts séjours. Réservation en ligne www.turismotorino.org


rubrikentiteL 86 |

|

unterrubikentiteL

| No 45, 7 Novembre 2011 |

Migros-Magazine |

Respirez librement avec Profitez sans plus attendre de la promotion Kleenex® Balsam Fresh grâce au bon de réduction!

JEU-CONCOURS WWW.KLEENEX.CH

Achat minimal: Fr. 3.90 Valable: du 8.11.2011 au 3.12.2011

VALEUR FR.

Les nouveaux mouchoirs Kleenex® Balsam Fresh soignent et libèrent: le menthol aide à dégager le nez et le baume au calendula le protège contre les rougeurs.

1.95

Mouchoirs

Kleenex® Balsam Fresh

RABAIS

Utilisable dans les plus grands magasins Migros en Suisse. 1 coupon de rabais par offre sera accepté. Non cumulable avec d’autres coupons ou réductions de prix.

7 613269 026723

Kleenex est en vente à votre Migros


|

au quotidien

Migros Magazine | No 45, 7 NoVembRe 2011 |

guide touristique. Pour autant, le cheflieu du Piémont est moins bling bling que sa grande voisine Milan: «C’est plus tranquille, moins cher aussi, il y a moins de trafic», poursuit Laura. Postindustrielle, Turin reste toutefois bel et bien la patrie de Fiat, d’Agnelli et de la berline italienne. A l’occasion des 150 ans de l’unification, notamment, le Musée national de l’automobile a rouvert ses portes cette année après quatre ans de travaux et un lifting à 33 millions d’euros. De la calèche aux modèles les plus futuristes, le musée adresse un hymne à la vitesse et à la technologie automobile en présentant quelque deux cents modèles d’une prestigieuse collection. L’établissement a été entièrement relooké par l’architecte genevois François Confino, auteur également de la muséographie de l’excellent Musée du cinéma (lire cicontre) de Turin. Il y en a pour tous les goûts dans la première capitale d’Italie.

|

esCapade | 87

La Reggia di Venaria Reale, le petit Versailles piémontais

Les immenses jardins et la grande galerie de la Reggia di Veneria Reale, l’un des plus beaux palais de la région.

Céline Fontannaz

Située à une demi-heure de Turin, la Venaria Reale est l’un des plus beaux palais de la région. Ancienne demeure de la famille de Savoie, elle est placée sous le signe de la déesse Diane, déesse de la chasse. La Venaria Reale est considérée comme le petit Versailles de la région. Construite entre les XVIIe et XVIIIe siècles, elle a rouvert ses portes en 2007 après près de dix ans de travaux de restauration. L’immense demeure comprend près de quatre cents pièces. A ne pas manquer, la sublime grande galerie baroque, dessinée par l’architecte Filippo Juvarra, et les immenses jardins. A l’occasion des célébrations marquant l’unification italienne, la Reggia di Venaria Reale accueille diverses manifestations: jusqu’au 8 janvier, une exposition sur la mode italienne. Du 18 novembre au 29 janvier une grande exposition consacrée à Léonard de Vinci. www.lavenaria.it

NOUVEAU

PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 8.11 AU 21.11.2011

OPTIGAL: NOUVEAU AU RAYON SURGELÉS OPTIGAL: NOUVEAU AU RAYON SURGELÉS

13.80

Cuisses de poulet Optigal Suisse, surgelées, 1,5 kg

En vente dans les plus grands magasins Migros.

OPTIGAL: NOUVEAU AU RAYON SURGELÉS

9.50

Poulet Optigal entier Suisse, surgelé, 1,2 kg

9.40

Mini-filets de poulet Optigal Suisse, surgelés, 320 g

20x POINTS

MGB www.migros.ch W

Publicité


|

aU qUotidien

Migros Magazine | No 45, 7 Novembre 2011 |

Au centre, une participante improvise un solo, soutenue par le groupe.

|

bien-être | 89

Entrez dans la ronde de chant

La musicienne genevoise Noga propose un espace où l’on se rencontre pour échanger et partager des sons, le tout sans paroles (ou presque).

T

rente personnes, le cou tendu en avant, attendent avec impatience de recevoir leur «motif musical» (mélodie cadencée par un rythme répété en boucle). Des groupes se forment et entament une rengaine plus ou moins rythmée. Très vite, chacun claque des doigts, se balance, avant de carrément frapper des mains et danser. Les cercles de chant? «Je les ai découverts il y a une dizaine d’années,lors d’un concert de Bobby Mc Ferrin.Il y avait une

telle qualité d’écoute, de partage… J’ai immédiatement été enthousiaste! Je suis partie me former, d’abord avec lui, puis plus récemment avec Rhiannon, une artiste remarquable qui travaille avec lui », raconte Noga.

Un enthousiasme contagieux Son enthousiasme à elle, débordant, a rapidement été contagieux, lorsqu’elle a ouvert son cercle à Catalyse, à Genève.

Cette association, dont Noga est présidente, soutient la créativité et l’expression authentique, notamment en organisant des cours et des ateliers (chant et théâtre) dans ses locaux situés aux EauxVives. Une fois par mois, ils sont entre dix et trente à se lancer, pour certains timidement, pour d’autres à pleins poumons. «Il faut que vous puissiez entendre votre voix tout en écoutant le chœur»,dit-elle à l’assemblée. Ce soir-là, comme la plu-


au quotidien 90 |

|

bien-être

| No 45, 7 NOvembre 2011 |

part du temps, les femmes sont majoritaires et proviennent d’horizons très divers, de l’étudiante à l’expatriée, musiciennes confirmées ou débutantes. Mais les hommes sont aussi là, pour compléter la réelle mixité de l’ensemble. On entend d’ailleurs des voix basses dans l’harmonie. «J’aime ce mélange entre les habitués et les nouveaux. Les uns soutiennent et encouragent les autres qui apportent un motif ou un rythme inhabituel.C’est enrichissant.» Parfois, confie-t-elle, cela peut même être une source d’inspiration pour ses propres compositions. Ses musiciens sont drillés et effectuent régulièrement l’exercice lors de leurs répétitions. Noga a désormais l’aide de Frédéric Thierstein, batteur et musicien professionnel. «Je leur apporte la conscience du rythme,pour amener l’improvisation plus loin.» Ses «qong-chi-ka-chi» en battant la mesure provoqueront bien des fous rires, mais l’on se rend compte que ça y est, on est capable de faire de la batterie vocale!

Noga (portrait) et Frédéric Thierstein (à g. en rouge) coaniment les ateliers vocaux.

«Le but est d’enlever le jugement intérieur» On chante. D’abord bouche fermée, timide, et puis on se sent porté par le groupe, on se surprend à pousser un peu la voix, à échanger des coups d’œil complices avec d’autres. Pari gagné: «J’aime les «circle song», car ils demandent de la générosité,et c’est comme une marche à la montagne, certains marchent plus vite que d’autres, mais tout le monde se retrouve au sommet», explique Noga. «Le but est d’enlever le jugement intérieur, qu’on peut avoir sur soi ou sur les autres, être juste dans l’instant présent», ajoute Frédéric Thierstein. Lorsqu’on doit (enfin, personne n’est obligé à rien) inventer une mélodie,il faut prendre le temps de la transmettre aux autres, tout en affirmant sa position. «Cela demande de l’humilité de suivre l’autre,même si ce qu’il propose n’est pas conventionnel ou paraît ennuyeux», note la chanteuse, qui anime aussi des «circle song» pour des handicapés, des moments inoubliables. Quand les voix s’assemblent, l’émotion est grande, les gens se lâchent, le temps n’a plus d’importance. «On a envie d’aller à l’essentiel, on est désinhibé. Il y a une sensation physique dans le cercle, on tient la musique ensemble», glisse Frédéric Thierstein. C’est vrai, il n’y a aucun instrument et pourtant l’espace est empli de musique. Il fait chaud, on se relaie pour souffler pendant que les

Migros Magazine |

autres continuent. Les deux heures ont filé avant même qu’on s’en aperçoive.

L’impression d’être dans une bulle En fin de séance, couchés sur un tapis à écouter et ressentir le chant des autres, on a l’impression d’être dans une bulle. Le retour chez soi, après, s’effectue avec cymbales et violons imaginaires,impossible de ne pas fredonner ou même chanter dans la rue. Mélanie Haab Photos Magali Girardin

Infos et dates sur: www.catalyse.ch et www.myspace.com/nogaspace Le prochain «circle song» aura lieu le jeudi 1er décembre.

Des bienfaits de l’improvisation La première réaction des gens, lorsqu’on parle d’improvisation, c’est: «Ah moi jamais!» Se retrouver sur scène, les mains et la tête vides, devant un public attentif, peut effrayer. Pourtant, que ce soit pour du théâtre, du chant, de la musique ou d’autres choses encore, se laisser aller et ne plus craindre le jugement des gens apporte des bienfaits. Lesquels? Pêlemêle, la maîtrise de soi, la conscience de son corps, celle d’appartenir à un groupe, le développement de la spontanéité et du sens de la repartie. Ou, pour le chant, l’apprentissage de la technique vocale, de la respiration, le développement de l’oreille musicale, le tout sans la pression de devoir apprendre une partition par cœur. Un seul mot d’ordre: osez!


Vu à la télé

Plus d’un

million de pièces vendues! Le soutien-gorge à essayer absolument! Aux Etats-Unis, plus d’un million de femmes le portent déjà! Commentaires de nos clientes: «Le soutien-gorge le plus confortable que j’aie jamais porté!» «Plus jamais je ne porterai d’autre soutien-gorge!» «C’est fantastique, on dirait une seconde peau!» «Si seulement tous les habits étaient aussi confortables!» «J’adore la souplesse des bonnets.»

Vous économisez

l’achat 10.– pour de 2 pièces

si U! Aus A E V U NO au! leur pe u o c n e Un dos large pour votre confort

L’incroyable soutien-gorge

Mesurez ici votre dessous de poitrine

Fermeture très facile sur l’avant

Des bretelles élargies pour vous sentir à l’aise

Désormais en vente le slip assorti!

Fr. 29.90

Dessous de poitrine N° d’art. blanc: 1501 Nombre: N° d’art. noir: 1501 Nombre: N° d’art. peau: 1501 Nombre: Slip N° d’art. blanc: 1502 Nombre: N° d’art. noir: 1502 Nombre: N° d’art. peau: 1502 Nombre: Envoyez à:

la pièce

Satisfaite ou remboursée

Commandez sans risque

D’un confort sans égal! Ce soutien-gorge unique en son genre épouse parfaitement la forme de votre buste et apporte un soutien incomparable à vos seins. Son tissu est d’une texture exceptionnelle et d’une douceur extrême. Ses bretelles, ses coutures et sa fermeture ont été conçues pour qu’il ne serre nulle part et n’entaille pas la peau. Le tissu stretch satiné est d’un confort sans égal. Vous oubliez que vous portez un soutiengorge. Grâce à la souplesse de sa texture, le Magic-Soft s’adapte automatiquement à votre poitrine, quelle que soit la taille des bonnets. Tout ce que vous devrez indiquer lors de la commande est votre dessous de poitrine. Le soutien-gorge, en nylon et spandex, est lavable en machine.

2

“Magic-Soft”

pour seulement

124-174

75 cm 80 cm 85 cm 90 cm 95 cm 100cm Oui, je commande contre facture w1 w2 w3 w4 w5 w6 (10 jours) et participation aux frais s1

s2

s3

s4

s5

s6

h1

h2

h3

h4

h5

h6

S/M w1

L w2

XL w3

s1

s2

s3

Prénom

h1

h2

h3

Nom

Trendmail SA, Service-Center Bahnhofstr. 23, 8575 Bürglen TG Téléphone: 071 634 81 25 Fax: 071 634 81 29 Internet: www.trendmail.ch

Rue/n° NPA/Lieu N° Téléphone

d’envoi: Soutien-gorge Magic-Soft à Fr. 34.90, dès 2 pièces Fr. 29.90 chacun Slip à Fr. 29.90, dès 2 pièces Fr. 24.90 chacun


|

au quotidien

Migros Magazine | No 45, 7 Novembre 2011 |

|

santé | 93

Que faire contre les nuits sans sommeil?

Les insomnies cachent souvent des situations variées et très personnelles qui méritent consultation. Foi de somnologue.

Lorsque le sommeil ne vient pas, les nuits peuvent devenir une véritable torture.

S

i les symptômes sont souvent les mêmes, les histoires sont chaque fois différentes.» Parole de somnologue. Chantal Hausser-Hauw est en effet médecin du sommeil depuis vingtcinq ans et vient de recenser dans un guide pratique plusieurs dizaines de cas de troubles du sommeil différents, auxquels elle a été confrontée dans le secret de son cabinet. Et pour lesquels, avant de dégainer un arsenal médicamenteux toujours plus affûté, elle dispense de

nombreux conseils pratiques qui nous intéressent ici.

L’appréhension de la nouvelle semaine qui commence Contre par exemple le fameux «stress du dimanche soir». Un trouble déclenché aussi bien par l’appréhension de la semaine à venir que les perturbations du cycle biologique dues aux sorties du vendredi et du samedi soir et aux grasses matinées qui s’ensuivent.

Cette insomnie-là se nourrit aussi de l’inactivité du dimanche ainsi que de la peur de ne pas être en forme le lundi. La somnologue conseille de se lever tôt le dimanche matin et de ne pas oublier de déployer dans la journée un minimum d’activité physique et mentale.Elle suggère aussi «un rituel de coucher pendant quinze minutes pour se préparer à dormir». Sinon c’est tisanes et petites plantes – valériane,camomille,lavande, passiflore et aubépine. Aux personnes


RUBRIkENTITEL 94 |

|

UNTERRUBIkENTITEL

| No 45, 7 Novembre 2011 |

Gr atu ite

20 minutes pour iPad. L’actualité 24h/24: l’App news la plus lue de Suisse.

A découvrir sous: 20 minutes Online.

MIGROS-MAGAZINE |


|

au quotidiEn

Migros MagazinE | No 45, 7 NOvembRe 2011 |

dont l’état de surmenage a détruit la qualité du sommeil, il est conseillé «d’opter pour des horaires de coucher et de lever très réguliers» et de fuir «tout travail intellectuel le soir».

Eviter les boissons excitantes le soir Autre type de mauvais dormeur: l’hypervigilant, «en alerte permanente, guettant dans son environnement les manifestations d’une menace» et déployant au long de la journée un nombre impressionnant d’activités. La liste est longue, ici, de ce qu’il vaudrait mieux éviter le soir: les boissons excitantes bien sûr (café, thé, Coca), les épices, mais aussi les activités sportives genre jogging, ainsi que «les conversations pénibles», «les discussions tendues», «les règlements de comptes». Quant à vous qui trouvez votre «avenir bouché» et votre «vie sans intérêt», il y a fort à parier que cette perpétuelle insatisfaction vous empêche de fermer l’œil.Une pénurie de sommeil qui accentue encore votre manque d’initiative: boucle infernale bouclée. Ici la somnologue se mue en coach de vie, encourage les sorties le soir, la recherche de «bons petits moments» et prohibe la télévision en solitaire.

Le syndrome des jambes sans repos Outre les causes extérieures d’insomnie – maladies, troubles psychologiques, événements traumatisants (deuil, accident) – il existe des perturbations inhérentes au sommeil. Comme le «syndrome des jambes sans repos», autrement dit des sensations désagréables qui apparaissent dans les membres inférieurs dès qu’on s’allonge et ne disparaissent que lorsqu’on les bouge. Pas

idéal,évidemment,pour s’endormir.Des mesures simples peuvent suffire: «Exercice physique quotidien, abstention de produits excitants le soir,massage,bains froids.» Sinon la pharmacopée prend le relais, pour compenser les causes supposées du syndrome: un déficit en fer et une dysfonction des circuits de la dopamine. Autres aberrations qui provoquent le réveil inopiné: les suées nocturnes contre lesquelles on pourra se prémunir en évitant le soir les aliments épicés, le vin rouge, en rafraîchissant la chambre à coucher, en favorisant la ventilation. Ou encore le syndrome d’étouffement nocturne,lorsqu’on se réveille brusquement avec l’impression qu’on nous étrangle, alors qu’en réalité ces épisodes effrayants ne sont pas dangereux. Plus «sournois», le SAOS, syndrome d’apnées obstructives du sommeil», qui intervient après des années de ronflements: les muscles de l’oropharynx devenus gros, longs et mous finissent par bloquer la respiration. Les plus exposés sont les ronfleurs de sexe masculin «à petit menton et mâchoire peu développée». Traitements en fonction de la gravité du SAOS, du nombre d’apnées par heure,allant du respect des règles hygiéniques de base à la perte de poids, la pose d’une «attelle respiratoire» ou d’une «orthèse d’avancement mandibulaire» en passant par des interventions chirurgicales. On peut aussi recourir à la consultation pour des cas moins fréquents et surtout moins inquiétants. Au hasard, «les érections douloureuses du sommeil». Laurent Nicolet Photos Getty

A lire: Dr Chantal Hausser-Hauw: «La consultation du sommeil», Editions Odile Jacob.

Du nourrisson au vieillard, l’insomnie due à l’âge D’abord, il y a l’insomnie du bébé, qui «vous réveille toutes les trois heures» et vous empêche à votre tour de dormir. Pas grand-chose à faire: «S’il ne fait pas ses nuits à 4 mois, c’est qu’il faut attendre encore un ou deux mois pour fixer l’horloge biologique». Sinon, éviter «une literie trop chaude». L’enfant doit «dormir seul dans sa chambre» ou à défaut «derrière un paravent, dans le couloir». Ne pas non plus «alimenter l’enfant à chaque réveil» et garder avec lui un contact «le plus neutre possible», que le bambin n’aille pas associer les éveils nocturnes avec «l’alimentation et des caresses supplémentaires». Un peu plus tard les parents pourraient bien faire connaissance avec l’insomnie de l’enfant de 5 ou 6 ans qui se relève toutes les nuits vient dans la chambre de papa-maman. Phénomène sans gravité, provoqué par «l’envie de revoir les parents, l’anxiété d’être seul dans son lit, le besoin de boire, de manger, d’uriner». Chantal Hausser-Hauw suggère «de ne pas trop cajoler l’enfant», de le reconduire «fermement à son lit», de ne pas lui donner à boire ni à manger et par-dessus tout d’en «aucune façon le laisser se rendormir dans le lit des parents». A l’autre bout de l’existence, l’insomnie liée à l’âge, dont les conséquences peuvent être sévères. Outre les «chutes et fractures dans l’obscurité», elles peuvent rendre agressif, «voire dépressif» ou, pire, «aggraver une maladie ou favoriser l’apparition d’un infarctus». Raison de plus pour ne pas accumuler les erreurs classiques. Comme entamer une sieste à 5 heures de l’après-midi ou se coucher à 19 heures. Si les boissons excitantes et l’alcool sont bien sûr à proscrire le soir, il en va de même, de façon plus inattendue, pour les tisanes en grande quantité, «qui entraînent aussi un besoin de se lever la nuit».

|

santé | 95


au quotidien 96 |

|

éducation

| No 45, 7 NovemBre 2011 |

Ça ne colle pas avec son instit!

Il y a zéro affinité entre votre enfant et son enseignant. Conséquence: junior rechigne, chaque jour un peu plus, à aller à l’école. Cette situation empoisonnante vous inquiète et vous vous demandez maintenant comment agir au mieux pour l’en sortir…

A

u petit-déjeuner, votre môme ne dévore plus sa tartine avec entrain comme auparavant, il chipote, se plaint d’avoir mal au ventre. Sur le chemin de l’école, il traîne les pieds et s’accroche à vous comme un naufragé à son radeau en répétant sans cesse qu’il ne veut pas aller en classe. Et c’est comme ça pratiquement depuis la rentrée… Naturellement, vous l’avez interrogé et il a fini par cracher le morceau: le courant passe extrêmement mal entre lui et son enseignant. Quand vous avez entendu cela, vous avez commencé par relativiser («Tu sais, nous aussi on a eu des profs avec qui ça ne collait pas et on s’en est quand même sorti.») et positiver («Accroche-toi, ça va aller même si tu n’as pas tiré l’instit de tes rêves à la loterie de la répartition des élèves!»). Et vous vous êtes donné trois mois – le temps d’une période d’essai en entreprise - pour voir si cette méthode Coué rudimentaire suffisait ou non à solutionner le problème.

Aujourd’hui, comme la situation n’a pas évolué, il vous faut agir. Oui, mais comment? «La première chose à faire, c’est d’aller voir l’enseignant», conseillent d’une même voix Judith Vuagniaux,présidente de la Fapert (Fédération des associations de parents d’élèves de la Suisse romande et du Tessin), et Raphy Darbellay, directeur des écoles communales de Martigny. En effet, cette simple prise de contact peut permettre de clarifier les choses et donc de réinstaurer un climat de confiance entre les deux parties.

Les parents devraient rester ouverts à la discussion Mais pour cela,il est essentiel que les parents et l’enseignant soient ouverts à la discussion (lire encadré). Donc, les premiers éviteront de clouer au pilori le second (celui-ci risquerait en plus de prendre leur gosse en grippe!). Et l’instit, de son côté, devra se montrer prêt à se remettre en question, à admettre –

même si ce n’est pas facile – qu’il n’a pas d’atomes crochus avec cet écolier en particulier. Parce que si chacun campe sur ses positions, les rapports risquent de se tendre au lieu de se détendre…

Plusieurs possibilités de recours Et quand ce dialogue s’avère infructueux,que fait-on? «Là,on grimpe dans la hiérarchie,explique Judith Vuagniaux. Et ça change bien sûr en fonction des cantons.» Généralement, on s’adresse d’abord à la direction de l’établissement. Puis, à la commission scolaire ou à l’inspecteur d’arrondissement. Et enfin, quand toutes ces options ont été utilisées, il y a encore la possibilité de faire recours auprès du Département de l’instruction publique concerné. Evidemment, si «l’affaire» ne se résout pas autour d’une table, les parents vont demander un changement de classe. Une voie sur laquelle rechigne à s’engager l’école. Par peur de créer un précé-

Pas sur la même longueur d’onde La communication parents-enseignants s’avère complexe. Déjà, parce que les premiers sont dans l’émotionnel lorsqu’ils évoquent les problèmes que rencontre leur enfant à l’école. ensuite, parce que les profs, eux, sont sur la défensive et ont tendance à s’abriter derrière l’institution quand ils sont confrontés aux géniteurs d’un de leurs élèves. résultat: une méfiance réciproque s’installe. «Aujourd’hui, les situations sont plus compliquées, car les parents se

soucient davantage de l’avenir de leurs enfants et sont aussi plus exigeants qu’avant», constate raphy Darbellay, directeur des écoles communales de martigny. Celui-ci déplore d’ailleurs une certaine américanisation de notre société: «Des collègues m’ont raconté que certains parents venaient aux entretiens accompagnés de leur… avocat!» Pour sa part, Judith vuagniaux, présidente de la Fapert, regrette que la plupart des enseignants ne

soient pas formés au relationnel. «Ils pèchent à la gestion des conflits, sont démunis. et donc, trop souvent, ils renvoient simplement la balle aux parents». raphy Darbellay reconnaît qu’il y a lacune en la matière: «L’ancienne garde, celle qui a fait l’école normale comme moi, a été peu préparée à communiquer avec les parents. maintenant, avec les HeP (n.d.l.r.: hautes écoles pédagogiques), c’est différent heureusement...»

Migros Magazine |


|

au quotidien

Migros Magazine | No 45, 7 Novembre 2011 |

|

éduCation | 97

Il n’existe malheureusement pas trente-six solutions lorsque le courant ne passe pas entre l’élève et l’enseignant.

dent.« Je n’ai jamais eu à prendre ce type de décision depuis que je suis à la tête – cela va faire sept ans – des classes enfantines et primaires de Martigny, relève Raphy Darbellay. J’ai toujours réussi à convaincre mes interlocuteurs par la négociation. Mais si je venais à constater une véritable incompatibilité d’humeur, je donnerais mon feu vert à un tel transfert.» La présidente de la Fapert remarque, elle, que très rares sont les sollicitations de ce genre qui aboutissent. Et de citer l’exemple d’un écolier: «Sa mère est allée trouver son enseignante parce que cette dernière écartait systématiquement son enfant de certaines activités. Cette dernière a tout nié. La maman a alors amené son enfant chez le pédiatre qui,au vu de l’état de souffrance de ce petit patient, a délivré un certificat médical dans lequel il prescrivait un changement de classe. Refus des autorités scolaires.» Puisqu’il est difficile, voire parfois impossible, de séparer un élève de son maître ou de sa maîtresse, il ne reste pas trente-six solutions aux parents: soit ils font le poing dans la poche, soutiennent leur môme et l’encouragent à finir l’année en priant qu’il ne retombe pas sur le même pion à la prochaine rentrée, soit ils le retirent purement et simplement de l’école publique pour l’inscrire dans un établissement privé de manière qu’il puisse tenter sa chance ailleurs…

«La première chose à faire, c’est d’aller voir l’enseignant»

Alain Portner Photo Plainpicture


Entreprises Typiquement

Alpinofen!

Alpinofen Romandie Sàrl Rte du Pré au Bruit 2 | 1844 Villeneuve T 021 965 13 65 | F 021 965 13 67

Il faut le voir pour le croire Poêles. Cheminées. Inserts de chauffe. Conduits de fumée. 200 poêles. Cheminées individuelles. Grande surface d’exposition. Enorme choix pour tous les goûts et tous les budgets.

Avant de jeter votre vieux salon, demandez-nous une offre! Parce que le recouvrement du rembourrage vaut presque toujours la peine. Nous recouvrons également votre ancien salon d‘étoffe ou de véritable cuir nappa. Salon de remplacement gratuit. Service express en 10 jours seulement. Garantie 10 ans. Conseils à domicile, aussi le soir, dans toute la Suisse. Demandez nos échantillons et découvrez notre assortiment de rêve. www.polstermoebelklinik.com Atelier de rembourrage, tél. 079 403 39 93 Schoffelgasse 3, 8001 Zurich

Santé

SOINS DENTAIRES

IMPLANTS • COURONNES BRIDGES

Jusqu‘à 70% d‘économie!!!

Consultations gratuites en Suisse

NT RA

www.modisana.ch

GA

Tél. 044 858 05 65

IE

DEVIS GRATUIT!

Centre d’implantologie en HONGRIE

Un soutien compétent dans ce nouveau quotidien. Pour toute la vie.

Bern | Illnau | Luzern | Villeneuve

w w w. a l p i n o f e n . c h

Dans l’urgence, donner les premiers soins www.msf.ch CCP 12-100-2

www.aide-soins-domicile.ch


|

AU QUOTIDIEN

MIGROS MAGAZINE | No 45, 7 NOVEMBRE 2011 |

|

FINANCES | 99

LES CONSEILS DE LA BANQUE MIGROS

Les retraités à la peine Je vais bientôt prendre ma retraite. Plutôt que de toucher une rente de ma caisse de pension, est-il judicieux de me faire verser le capital auquel j’ai droit (850 000 francs)? A vrai dire, je ne vois guère de possibilités d’investir cet argent. Qu’en pensez-vous? Daniel Lang est responsable de la gestion des produits à la Banque Migros.

Comme la plupart des retraités en Suisse, vous avez confortablement économisé en prévision de votre vieillesse. En cela, votre situation est différente de celle que connaissent celles et ceux qui ne disposent que de l’AVS pour vivre et qui doivent, par conséquent, se serrer la ceinture. Que penser maintenant des rentiers à la peine? Les retraités sont actuellement confrontés à une érosion larvée de leurs avoirs, dont ils n’arrivent malheureusement pas à se dépêtrer.En raison des taux d’intérêt incroyablement bas, leur principale source de revenus est en train de tarir.Comme on le voit dans le graphique ci-contre, le taux d’intérêt de référence est passé en zone négative, le taux se situant au-dessous de celui de l’inflation. On se souviendra que, dans les années nonante, même compte tenu de l’inflation, ce taux était encore à peu près

équivalent ou supérieur à 2%. La cause de ce rendement négatif réside dans la dette souveraine des Etats de l’OCDE,qui pousse les banques centrales à maintenir des taux directeurs anormalement bas. A travers la maigre rémunération de leur capital, les épargnants et les détenteurs d’obligations participent indirectement au rétablissement des finances des Etats en difficulté.

Les épargnants paient l’addition de la crise de la dette D’éminents économistes,comme le Prix Nobel Paul Krugman, réclament des banques centrales qu’elles fassent encore davantage pression sur leurs taux en zone négative. Leur argumentation n’y va pas par quatre chemins.Les rentiers privilégiés ayant profité plus que de raison des années de boom économique,ils doivent maintenant participer de manière accrue à la résolution de la crise. Comme retraité, vous dépendez fondamentalement du rendement régulier de votre capital. En cela, il est difficile de trouver des placements qui vous assurent des taux stables.On pense de préférence à l’immobilier ou aux actions de sociétés versant des dividendes élevés.

Temps difficiles pour les épargnants L’inflation réduit les chiches intérêts. 5% 4% 3% 2% 1% 0% –1% –2% 1992

Taux d‘intérêt de référence réel en Suisse, compte tenu de l’inflation. En temps normal, le rendement est de l’ordre de 2%. Actuellement, il se situe clairement en zone négative.

De fait,les taux d’intérêtréelsne sont pas seulement importants pour vous mais aussi pour l’ensemble de la population. Au total, le montant des obligations et de l’épargne des ménages suisses équivaut à près de 1000 milliards de francs. Si, par hypothèse, la rémunération de ce capital passait de 2% à 0%, le revenu des ménages helvétiques plongerait de pas moins de 20 milliards de francs…

Publicité

80051686

Pour 39 francs des assiettes qui ne seront plus jamais ennuyeuses. Commandes: online sous www.saison.ch/fr/abo-annuel ou par téléphone 0848 877 848

2011


Voiture 100 |

|

renault grand sCeniC

| No 45, 7 NOVEMBRE 2011 |

Une bulle de lumière au milieu de la grisaille

Spacieux, lumineux, économique, le Grand Scenic s’est révélé être une bonne surprise!

Migros Magazine |

Le toit panoramique Agréable source de lumière le jour et fenêtre sur les étoiles la nuit, le vaste toit vitré, électrique et légèrement teinté plonge les passagers dans une ambiance douce au parfum de liberté en offrant une nouvelle dimension au voyage.

Les rangements On pourrait facilement y organiser une course au trésor tant les rangements sont nombreux. Exactement 92 l de rangements intérieurs, soit 40 solutions astucieuses, dont une boîte à gants réfrigérée de 11 l et diverses poches aumônières.

Et dans la vraie vie, elle est comment cette voiture?

Par Leïla Rölli, chroniqueuse automobile Arriver au travail avant le lever du jour et ne le quitter qu’au crépuscule, l’hiver nous contraint à vivre

comme des vampires et la promesse d’une journée étincelante ne tient souvent qu’à l’intensité des néons de la cafétéria. Heureusement, certains constructeurs ont compris les bienfaits de la lumière sur notre organisme et ont invité le soleil dans nos habitacles. Bienvenue dans le Grand Scenic de Renault! Spacieux, lumineux,

dynamique, polyvalent, écologique, économique… et j’en passe, le Grand Scenic et son tout nouveau moteur se sont révélés être une véritable bonne surprise. Si son look n’est pas des plus originaux, son toit de verre met en valeur les lignes simples de son intérieur vaste et épuré tout en procurant un vivifiant sentiment de

liberté à ses occupants. Bourré de technologie: on accède à l’ordinateur de bord grâce à une molette ludique, située entre les deux sièges avant. Ayant pris la route juste après la possession du Grand Scenic, j’ai confié la découverte du système multimédia à ma sœur qui m’accompagnait pour une petite virée nocturne. Bien que le véhicule


VOITURE

Migros Magazine | No 45, 7 NOVEMBRE 2011 |

renault grand sCeniC | 101

La sécurité

Un ensemble complet d’airbags et de capteurs de chocs, un système de sécurité high-tech pour une protection optimale des occupants.

La modularité Au choix, 5 ou 7 places. Les deux configurations permettent une multitude de possibilités pour se faciliter la vie. Même le siège passager avant peut se rabattre et ainsi offrir une longueur de chargement totale de 2,76 m. Bien qu’ils soient particulièrement lourds, il est possible d’ôter les sièges et ainsi dégager un volume de 2063 l. Gigantesque!

Le nouveau moteur Issu d’une nouvelle génération de moteurs, le moteur ENERGY 1.6 dCi 130 est le modèle le plus puissant et le plus sobre de sa catégorie. Performances, dynamisme et efficacité, des émissions minimes et une consommation record (4,5 l en cycle mixte). Bravo!

Fiche technique Renault Grand Scenic, nouveau moteur Moteur / transmission: dynamique dCi 130 FAP Stop & Start Energy eco2. 4 cylindres, 1598 cm3, 130 ch. Boîte manuelle 6 rapports Performance: 0-100 km/h = 10,5 s, vitesse de pointe: 195 km/h. Dimensions: Lxlxh = 456,0 cm x 184,5 cm x 174,4 cm. Poids: 1609 kg. Consommation: mixte: 4,5 l/100 km. Emission de CO2: 117 g/km Etiquette énergie: A Prix: à partir de Fr. 38 900.-

su ne 200

180

160 167

140

m

oy en

od

èle

te st é

i ss e

éMission de Co2 en g/KM

m

moteur dCi 130. Une merveille! Plus économe et plus puissant que son prédécesseur, c’est un bijou dont Renault peut être fier! Seul bémol, malgré les réglages du siège, le pommeau de vitesses était trop éloigné d’un cil pour mon petit bras et nécessitait quelques efforts lors des changements de rapport. Rien d’insurmontable, mais le confort en pâtit sur les longs trajets.

100 117 120

test ait été configuré en allemand, ma sœur n’a mis qu’une poignée de secondes pour en comprendre le fonctionnement. En moins de temps qu’il ne faut pour le dire, elle a réussi à m’imposer ses goûts musicaux en branchant son MP3 et à programmer notre destination sur le GPS. Pendant ce temps, de mon côté, je testais les performances étonnantes du nouveau

80

|


BON 20%

de de rabais sur le Vita Omeguard PLUS et le Vita Benefit Q10

90 caps.

59.60 74.50

120 caps.

68.– 85.–

+10% de rabais

supplémentaires pour les détenteurs de la SUNCARD Dans tous les SUN STORE jusqu’au 27.11.2011. www.sunstore.ch


|

jeux

Migros Magazine | No 45, 7 Novembre 2011 |

| 103

A gagner, 5 bons d’achat Migros d’une valeur de 100 francs chacun!

EN PLUS: à gagner, 5 bons d’achat Migros d’une valeur de 50 francs chacun pour la case bleue! Téléphone Composez le 0901 591 905 (Fr. 1.–/appel depuis le réseau fixe). SMS Envoyez MMF5 suivi de la solution, vos nom et adresse au 920 (Fr. 1.–/SMS). Carte postale (courrier A) Migros Magazine, mots fléchés en plus, case postale, 8074 Zurich Délai de participation: dimanche 13.11.2011, à minuit

A LO REG A R TA • C EAU AD E C LO ART REGA • C A R TA U • C RTE ADEA KA RTE C E NAKR T E • C A H E SECN K K GE G CH G S CEHSG C E SGCEHSE N K K A R T E • C A R T E C A D E A U • C A R TA R E G A LO E NHK E N K K A R TE • C KA ARTE RTE CADE • C AU • C A R TA ART REGA E C LO AD EAU • C A R TA REG A LO

MOTS FLÉCHÉS: VALEUR TOTALE DES GAINS 750 FRANCS

www.saison.ch

Comment participer

Téléphone Composez le 0901 591 901 (Fr. 1.–/appel depuis le réseau fixe). SMS Envoyez MMF1 suivi de la solution, vos nom et adresse au 920 (Fr. 1.–/SMS). Exemple: MMF1 CHAT Pierre Lexemple Rue Lexemple 22 8000 Modèleville Carte postale (courrier A) Migros Magazine, mots fléchés, case postale, 8074 Zurich Internet www.migrosmagazine.ch/motsfleches Délai de participation: dimanche 13.11.2011, à minuit Le recours juridique est exclu. Aucune correspondance ne sera échangée au sujet du concours. Pas de versement en espèces. La participation automatisée est exclue du tirage au sort.

Solution n° 44: NEANDERTAL Les gagnants de n° 43, voir: www.migrosmagazine.ch/motsfleches


jeux

| No 45, 7 Novembre 2011 |

Migros Magazine |

104 | 2 QUIZ: VALEUR TOTALE DES GAINS 300 FRANCS

A gagner, 3 bons d’achat Migros d’une valeur de 100 francs chacun! Répondez aux questions du quiz. En reportant les lettres correspondant aux bonnes réponses dans la grille de solution, vous trouverez le mot code. 1. Combien de drapeaux des cantons suisses représentent un animal? H 2

A 5

T

8

2. Qu’est-ce qui vous emmène de La Coudre (Neuchâtel) jusqu’à Chaumont? R funiculaire

B téléphérique

E

télésiège

3. Dans quelle ville est-ce que je me trouve si je suis à la place de la Madeleine? S Lausanne

A Neuchâtel

I

Genève

4. Comment se nomme l’épée du roi Arthur? E

Narsil

A Excalibur

C Durendal

5. Une association internationale de sport a son siège à Nyon, laquelle? E

IOC

N UEFA D phoque barbu

Délai de participation: dimanche 13.11.2011, à minuit

G phoque baleinier

Le recours juridique est exclu. Aucune correspondance ne sera échangée au sujet du concours. Pas de versement en espèces. La participation automatisée est exclue du tirage au sort.

7. La probabilité d’obtenir avec un dé un six deux fois de suite est de …? 0 1:6

I

1:12

L

1:36

8. De quelle couleur identique sont deux personnages de la famille Barbapapa? E

noir

N bleu

R rouge

Solution: 1

2

3

4

5

6

7

Téléphone Composez le 0901 591 902 (Fr. 1.–/appel depuis le réseau fixe). SMS Envoyez MMF2 suivi de la solution, vos nom et adresse au 920 (Fr. 1.–/SMS). Exemple: MMF2 CHAT Pierre Lexemple Rue Lexemple 22 8000 Modèleville Carte postale (courrier A) Migros Magazine, quiz, case postale, 8074 Zurich Internet www.migrosmagazine.ch/motsfleches

U FIFA

6. Quelle espèce de phoque n’existe pas? A phoque à capuchon

Comment participer

8

Solution n° 42: BATTERIE Solution n° 43: PANTALON Gagnants n° 42: Essia Saiji, Lausanne; Gisèle Lapaire, Chevenez JU; Thérèse Alborghetti, Fribourg

PAROLI: VALEUR TOTALE DES GAINS 300 FRANCS

A gagner, 3 bons d’achat Migros d’une valeur de 100 francs chacun! Remplissez la grille avec les dix mots. La solution se lit dans les cases orange, de bas en haut: elle ne donne pas forcément un mot.

facile

R

ART I SANE BACCARAS CYB I STER EME T I NE S FOUARRE S HATEREAU MAR SOU I N OB J EC T I F T ANNAGE S TRENTA I N

Solution n° 44: SAAEE Gagnants n° 43: Béatrice Muller, Chavornay VD; Geneviève Schuttel, Vermes JU; Irène Grandjean, Crans-Montana VS; Christian Gaudin, Monthey VS; Colette Nicolet-Placci, Meyrin GE

Comment participer

Téléphone Composez le 0901 591 903 (Fr. 1.–/appel depuis le réseau fixe). SMS Envoyez MMF3 suivi de la solution, vos nom et adresse au 920 (Fr. 1.–/SMS). Exemple: MMF3 AHESR Pierre Lexemple Rue Lexemple 22 8000 Modèleville Carte postale (courrier A) Migros Magazine, paroli, case postale, 8074 Zurich Internet www.migrosmagazine.ch/ motsfleches Délai de participation: dimanche 13.11.2011, à minuit Le recours juridique est exclu. Aucune correspondance ne sera échangée au sujet du concours. Pas de versement en espèces. La participation automatisée est exclue du tirage au sort.


jeux | 105

Migros Magazine | No 45, 7 Novembre 2011 |

BIMARU

PONTS

Le chiffre à côté de chaque colonne et de chaque ligne indique le nombre de cases occupées par les navires. Ils ne peuvent pas se toucher et doivent être complètement entourés par l'eau, sauf s’ils touchent le bord.

Chaque cercle représente une île. Le chiffre à l’intérieur du cercle indique le nombre de lignes (ponts) qui passent sur cette île. Les ponts qui relient les îles voisines ne sont que des traits horizontaux ou verticaux. Les îles peuvent être reliées avec des lignes simples ou doubles. Au final, toutes les îles sont reliées les unes aux autres. Des intersections, des ponts diafacile gonaux et des liaisons avec plus de 2 lignes ne sont pas autorisés. 4 3 3 6 2

facile

1 0 8 0 5 0 2

Solution n° 42: Solution n° 43:

1 1 0

4

2

2

0

2

4

2

2

3

1

3 4

2 1

3

3

3 1

1

2 1 3

6

7

6

4

5 2

2 1

1

3

2 4

2

3

2

2 3 3 3

Solution n° 42: 3

5

2

3

3

7

2

4

1

3

1 2 2 3

4 2 3 1 3

2 7 3 3

5 3 2 3 2

Solution n° 43:

3 2 2 2

3 3 2 1

3 6 3

1

1

4

3

8

4

2

3 3

2

5

5 2 3

4

4 2

2 2 2

4 3 3

4 1

3 1 2

3 1 3 2 3

3 4 2

QUI EST QUI?

LE COIN DES ENFANTS

Nina, Hugo et Tobi sont des pros du déguisement. Sauras-tu deviner qui se cache derrière quel habit?

ÉNIGMES LA SALADE DE MOTS Le 11.11 à 11h11, c’est l’ouverture du carnaval dans de nombreux pays! Mais, bien qu’il s’agisse de la même fête, le carnaval ne porte pas le même nom partout. Sauras-tu les retrouver?

Solution: Hugo: fantôme, Nina: pingouin, Tobi: lapin

REJOINS-NOUS AU CLUB LILIBIGGS Solution: Fastnacht, Karneval, carnevale, carnival

|

Des surprises t’attendent, comme des jeux, des devinettes, le magazine du club et des événements super. Inscris-toi gratuitement ici: www. lilibig gs.ch


jeux

| No 45, 7 NOVEMBRE 2011 |

Migros Magazine |

106 | SUDOKU: VALEUR TOTALE DES GAINS 500 FRANCS

A gagner, 5 bons d’achat Migros d’une valeur de 100 francs chacun! facile

8 4

3

6

9 2 8

3

9 4 5 3

8

1 5

3 6

4 7

2

4

Remplissez les cases blanches avec les chiffres 1 à 9. Chaque chiffre ne peut apparaître qu’une seule fois dans chaque rangée, chaque colonne et chacun des neuf blocs 3×3. La solution s'affiche dans les cases orange, de gauche à droite.

1

6 5 5

9

Comment participer

Téléphone Composez le 0901 591 904 (Fr. 1.–/appel depuis le réseau fixe). SMS Envoyez MMF4 suivi de la solution, vos nom et adresse au 920 (Fr. 1.–/ SMS). Exemple: MMF4 234 Pierre Lexemple Rue Lexemple 22 8000 Modèleville Carte postale (courrier A) Migros Magazine, sudoku, case postale, 8074 Zurich Internet www.migrosmagazine.ch/motsfleches

2 8

Délai de participation: dimanche 13.11.2011, à minuit

Solution n° 44: 731 6 5 9 8 1 2 4 3 7

7 3 8 9 4 5 2 1 6

4 1 2 6 3 7 5 9 8

9 2 7 4 5 6 3 8 1

5 4 3 7 8 1 9 6 2

8 6 1 2 9 3 7 4 5

2 9 4 5 6 8 1 7 3

3 7 6 1 2 9 8 5 4

1 8 5 3 7 4 6 2 9 06010009307

Le recours juridique est exclu. Aucune correspondance ne sera échangée au sujet du concours. Pas de versement en espèces. La participation automatisée est exclue du tirage au sort.

Gagnants n° 43: Beatriz Boss, Les Acacias GE; Michel Mollard, Marly FR; Joyce Maurin, Peseux NE; Paulette Joliat, Bottens VD; Sylviane Schenk, Lausanne

Publicité

A der n ma ment! m o c tuite gra

Du sommeil retrouvé aux kilos gommés, de l’activité ciblée au farniente, du commerce équitable au bio branché. Les incontournables du bien-être, les bons plans, lesdernères tendances: avec Vivai, la nouvelle revue Migros du bien-être et du développement durable. Le magazine

du bien-être et du développement durable

Mai 2011/03

Le magazine

du bien-être et du développement durable

Juillet 2011/04

Le magazine

du bien-être et du développement durable

Pêche durable en Cornouailles

Des roses bien intentionnées

Un p petit test de connaissances

Crudivorisme en Californie

Des tendances très ciblées

Courir donne des ailes

Sports ludiques dans le jardin

La danse classique modernisée

Pour éliminer les tensions

Ne faites pas comme le jeune homme ci-contre, mais placez les pommes de terre préalablement cuites jusqu’à tendreté, non pelées et encore chaudes, dans une taie d’oreiller de petite largeur. Puis, déposez ce paquet sur les épaules et la nuque. C’est souverain!

iMpressuM MIGROS Magazine Construire case postale 1766, 8031 Zurich Hebdomadaire du capital à but social www.migrosmagazine.ch

Tirage contrôlé: 505 869 exemplaires (REMP octobre 2010) Lecteurs: 598 000 (REMP, MACH Basic 2011-2) Direction des publications: Monica Glisenti

Septembre/05

Les dessous de la consommation

Directeur des médias Migros: Lorenz Bruegger Rédaction: redaction@migrosmagazine.ch Téléphone: 058 577 12 12 Fax: 058 577 12 09 Rédacteur en chef: Steve Gaspoz Rédacteur en chef adjoint: Alain Kouo Département Magazine: Tania Araman, Patricia Brambilla, Laurence Caille, Céline Fontannaz, Mélanie Haab, Virginie Jobé, Pierre Léderrey, Laurent Nicolet, Alain Portner Département Actualités Migros: Daniel Sidler (responsable),

A commander dès aujourd’hui gratuitement sur: www.migros.ch/vivai, par mail à: commande.vivai@migrosmedien.ch ou en appelant le 0800 180 180.

Pierre Wuthrich (coordinateur pour la Suisse romande), JeanSébastien Clément, Andreas Dürrenberger, Béatrice Eigenmann, Christoph Petermann, Daniel Sägesser, Michael West Département Shopping & Food: Jacqueline Jane Can (responsable), Gerda Portner, Heidi Bacchilega, Anna Bürgin, Dora Horvath, Sonja Leissing, Fatima Nezirevic, Nicole Ochsenbein, Claudia Schmidt, Anette Wolffram Mise en pages: Daniel Eggspühler (responsable), Marlyse Flückiger (direction artistique), Werner Gämperli (adj.), Nicole Gut, Gabriela Masciadri, Tatiana Vergara Photolithographie: René Feller, Martin Frank, Reto Mainetti

Prépresse: Peter Bleichenbacher, Marcel Gerber, Felicitas Hering Service photo: Olivier Paky (responsable), Lea Truffer (resp. pour la Suisse romande), Susanne Oberli Correction: Paul-André Loye Internet: Laurence Caille Secrétariat: Stefanie Zweifel (responsable), Imelda Catovic Simone, Doris Fischer, Nadja Thoma Communication & coordination des médias: Eveline Schmid (responsable), Rea Tschumi

Département des éditions: edition@migrosmagazine.ch Téléphone: 058 577 13 70 Fax: 058 577 13 71 Patrick Wehrli (chef du département), Abonnements: abo@migrosmagazine.ch Sonja Frick (responsable), Sibylle Cecere Téléphone: 058 577 13 13 Fax: 058 577 13 01 Annonces: annonces@migrosmagazine.ch Téléphone: 058 577 13 73 Fax: 058 577 13 72 Thomas Brügger, (responsable a.i.), Yves Golaz, Hans Reusser, Kurt Schmid

Service Interne: Nicole Thalmann (responsable), Verena De Franco, Christine Kummer, Janine Meyer, Danielle Schneider, Jasmine Steinmann Marketing: Alexander Oeschger (responsable), Maya Bächtold, Alexa Julier Media Services: Patrick Rohner (responsable), Tabea Burri Editeur: Fédération des coopératives Migros Imprimerie: Centre d’impression Edipresse, 1030 Bussigny


1895 Vionnaz - TĂŠl. 024 481 29 53

ÇŹÇŹÇŹNJǤǧÇ&#x153;ǤǣÇ&#x161;Ç­Ç&#x2DC;ǪǧǨÇ&#x17E;ǤǣǨÇ&#x2DC;Ç? °¹¾ ¯£´¼ª§¾ Τ °¹§Ž Â&#x153; ÂŽ

#"'. % ' - 

 $  %!

Nouveau chez Migros !

!  )

'+ "* # !%  $ &!

! )

'%&#(% "" %(%

 $ &!  $  &!

!  ) !  )

3&! )"' #2'  #0

nes es 5 sig age l t a b m s Co us au ra d n o i t a t dâ&#x20AC;&#x2122;irri

 $  &!

!  )

)"#"

 $  &!

!  )

°¹¾ ¸¹£Š§¾ Τ ¨° ÂŚd£°°§§ Â&#x153; #)" " 4 &'% 

"

 & $  %! (#

(&'" '  *%#  

!  ) "

 & $  %! (#

%&& ,  1' 4+(%

! 

) "  '#

 & $  %! !(# 

( " !$" 

! )

"

 & $  %! (#

!  )

/' ( '%#" , "'#" '  %")   (# $ #! %  

 $  &%!! 

%#" (&"'"&'

20x POINTS

TOUS LES PRODUITS GILLETTE SERIES IRRITATION DEFENSE Valable du 8.11 au 21.11.2011

Disponibles dans les plus grands magasins Migros

Gillette est en vente Ă votre Migros

! )

 (  !  %.&%)+ !"'""'

!"+ "#'% ' #(


DES POINTS. DES ÉCONOMIES. DU PLAISIR.

Le car sharing a le vent en poupe MOBILITY AVEC RABAIS DE FR. 30.Le car sharing ménage l’environnement et votre porte-monnaie. Avec Mobility, pas besoin d’avoir votre propre véhicule.

De nombreuses personnes refusent d’avoir leur propre véhicule étant donné qu’il reste la plupart du temps au garage et qu’il engendre des coûts inutiles. L’idée du car sharing a fait son chemin et compte aujourd’hui plus de 100 000 adeptes. En outre, la combinaison transports publics et car sharing présente de nombreux avantages. Vous économisez sur le parking et les frais fixes, par ailleurs élevés, et pouvez disposer d’une auto de manière flexible quand bon vous semble. Saviez-vous que grâce au car sharing, ce sont près de 20 000 véhicules en moins sur les routes suisses ainsi qu’une économie de 6,8 millions de litres de carburant et de 16 000 tonnes de CO2 par an? Avec cette quantité de carburant, une auto pourrait faire 2700 fois le tour de la terre. Les économies de CO2 ainsi réalisées sont équivalentes aux émissions de 12 400

passagers volant entre Zurich et New York. Le fonctionnement du car sharing est très simple: vous réservez le véhicule Mobility sur Internet, via iApp «mobility car», Mobile-Reservation m.mobility.ch ou en appelant la Centrale de services 24h/24. Vous allez chercher la voiture Mobility à l’heure réservée à l’emplacement choisi, vous ouvrez le véhicule avec votre carte Mobility et vous prenez la route. Une fois de retour à l’emplacement, vous garez la voiture sur la place réservée. Si vous êtes soucieux de l’environnement, souhaitez être mobile et faire des économies, profitez de l’offre Cumulus pour commander un abonnement d’essai à Mobility! Des économies et des points pour chaque kilomètre parcouru: chaque franc dépensé pour un trajet avec Mobility vous rapporte un point ensuite crédité sur votre compte Cumulus. Bonne route!

Avec Mobility car sharing, vous êtes mobile en permanence. Vous pouvez réserver votre véhicule jour et nuit sur Internet, iApp ou par téléphone. 2600 véhicules sont répartis sur 1300 emplacements dans toute la Suisse. Prix: Fr. 40.– au lieu de Fr. 70.Action: essayez Mobility pendant 4 mois pour seulement Fr. 40.- au lieu de Fr. 70.-! Les 20 premières personnes qui utiliseront le coupon de rabais recevront en outre l’abonnement à l’essai gratuitement. Valable: abonnement à l’essai à prix réduit: illimité. Action pour les premières personnes utilisant le coupon de rabais: du 7.11 au 2.12.2011 Profitez: commandez votre abonnement d’essai à Mobility par courrier, sur www. mobility.ch ou auprès de la Centrale de services au 0848 824 812, en n’oubliant pas de préciser votre numéro Cumulus. Dans la mesure où Mobility ne communique aucune donnée personnelle, la protection des données est garantie.

30.— Rabais

Prénom / nom

Abonnement à l’essai Mobility Documentation en: ❑ allemand ❑ français Envoyer à: Mobility, case postale, 6000 Lucerne 7. Commande: 1 abonnement à l’essai de 4 mois, Fr. 40.Action pour les premières personnes utilisant le coupon de rabais: du 7.11 au 2.12.2011

Rue, n NPA, lieu Votre n° Cumulus

Date de naissance

2 0 9 9


Davantage de rabais Cumulus: www.migros.ch/cumulus

SHARM EL SHEIKH POINTS X 10

HÔTEL LE MIRADOR 40% DE RABAIS

CORTA’ ROCK 20% DE RABAIS

Parfaitement situé et confortable, le magnifique complexe de vacances Dreams Vacation Resort**** de Sharm El Sheikh est idéal pour se reposer, se détendre et faire du sport. Vous multipliez vos points par 10 avec l’offre suivante.

Etablissement luxueux niché sur les collines du Mont-Pèlerin, Le Mirador Kempinski jouit d’une vue panoramique sur le Léman, les Alpes et Lavaux, patrimoine mondial de l’Unesco. Echappez-vous du quotidien et découvrez ce havre de paix et de bien-être. Accordez-vous un massage bienfaisant dans le spa exceptionnel surplombant le lac.

Pour sa première édition, le Corta’Rock aura lieu le dimanche 20 novembre 2011 à Cort’Agora, sur les hauteurs du village de Cortaillod (Neuchâtel). A l’occasion de ce baptême, et en exclusivité suisse, le chanteur Francis Lalanne viendra interpréter son univers riche en émotion, accompagné d’une guitare et d’un piano. L’artiste se tiendra à la disposition de ses fans à la fin du concert pour une séance de dédicace. Vincent Bigler, jeune artiste auteur-compositeur et interprète neuchâtelois, se produira en première partie et partagera son univers musical avec le public.

Le prix comprend: ➔ Chambre double; tout compris ➔ Vol aller et retour en classe économique ➔ Toutes les taxes d’aéroport et de sécurité ➔ Transfert en bus aéroport-hôtel et retour ➔ Assistance de votre guide à l’aéroport et sur votre lieu de vacances ➔ Visa pour l’Egypte: Fr. 40.– ➔ Frais de réservation Valable: vol charter depuis Zurich ou Genève (Genève à partir du 4.4.2012) du 9.11.2011 au 25.4.2012. Action valable pour réservations du 7.11 au 25.11.2011. Prix: 1 semaine tout compris à partir de Fr. 645.- par personne (vol depuis Zurich). Départs les 3 et 10.12.2011, 7, 14 et 21.1.2012. Prix enfant (2 à 14 ans) accompagné de deux parents payant plein tarif: 1 enfant à partir de Fr. 395.– Profitez: réservations sur www.migrosferien.ch ou par téléphone au 0800 88 88 15 (appel gratuit). N’oubliez pas de mentionner votre numéro Cumulus lors de la réservation.

10x POINTS

L’offre Cumulus à l’hôtel Le Mirador Kempinski***** superior du Mont-Pèlerin à Vevey comprend: ➔ 2 nuits dans la suite junior ➔ 2 copieux petits-déjeuners ➔ 1 bon de Fr. 50.- par personne à faire valoir dans le Spa Givenchy ➔ la taxe de séjour Dates: du 7 novembre au 7 décembre 2011 Prix: Fr. 672.– au lieu de Fr. 1119.- par personne et par séjour dans la suite junior (chambre pour deux personnes) Profitez: réservez maintenant par tél. au 0800 100 200 27 (appel gratuit) ou sur www.MySwitzerland.com/cumulus. N’oubliez pas de garder votre carte Cumulus à portée de main. Le prix s’entend par personne et par séjour. Sous réserve de disponibilité. La somme sera débitée de votre carte de crédit. Des frais de traitement de 30 francs s’ajoutent en cas de paiement sur facture.

40%

RABAIS

Dates: 20 novembre 2011, Cortaillod. Prix: Fr. 32.- au lieu de Fr. 40.– Profitez: vous trouverez des billets à prix réduit jusqu’au 15 novembre au plus tard sur www.migros.ch/cumulus à la rubrique «Manifestations». N’oubliez pas de mentionner le code «Cumulus» lors de la réservation. Veuillez noter que les prix des billets communiqués dans le Ticketshop Cumulus sont soumis à des frais de dossier par commande. Jusqu’à épuisement du stock. Quatre billets au maximum par carte Cumulus. Les commandes multiples seront annulées d’office.

20%

RABAIS

POUR TOUTE QUESTION SUR CUMULUS: INFOLINE CUMULUS: 0848 85 0848


le Monde de... 110 |

|

williaM white

| No 45, 7 NovemBre 2011 |

Migros Magazine |

Du reggae au pays

des Helvètes

Auteur-compositeur-interprète, William White a publié une galette tout droit sortie d’un wagon planté dans l’Oberland bernois.

U Carte d’identité William White, auteur-compositeur-interprète Naissance: le 15 juin 1972 à la Barbade. Etat civil: marié, deux enfants. Il aime: la vie et le vivant. Il n’aime pas: le gaspillage. Rêve: j’aimerais que l’Homme ait moins peur des autres, du changement, de la vie...

n nid d’aigle accroché aux cimes de l’Oberland bernois. Pour y accéder, depuis le village de Frutigen, il faut emprunter une route qui serpente entre les pâturages, grignote de l’altitude, semble s’envoler. C’est là que vit William White avec son épouse Galia et leurs deux enfants. Dans une ancienne école, où la salle de classe a été transformée en séjour, où dans la cour est parqué un wagon,le studio dans lequel l’auteurcompositeur-interprète a enregistré son troisième album,Freedom,conçu de manière complètement indépendante. Sur cet opus, pas de traces de sonorités des Alpes.Mais des chansons aux accents reggae, folk et soul. Un clin d’œil aux références musicales de William White, parmi lesquelles Bob Marley, Marvin Gaye, Sam Cook ou encore Curtis Mayfield, qui ont bercé son enfance et son adolescence passées à la Barbade, le pays de son père. Sa première chanson, il l’a composée à 12 ans. Encouragé par ses proches, il persévère, chante dans des groupes, compose pour d’autres. A 19 ans, se sentant à l’étroit sur son île, il embarque pour la Suisse et rejoint la famille de sa mère. Il suit des cours de langue, accomplit son devoir sous les drapeaux. Ensuite, il se lance dans des études d’ingénieur en mécanique à l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich,puis d’allemand,d’histoire et d’économie à l’université. Même s’il ne les a pas achevées, elles lui ont apporté une vaste culture et un intérêt sans limite. Le monde n’est peut-être pas parfait,reconnaît-il,reste que «c’est l’homme qui fait son monde». Dans le sien, la musique y est omniprésente. Il la partage sur scène en solo, en duo ou en quintet.Cette année,il s’est notamment produit au Caprices Festival, à Rock Oz’Arènes ou encore au Paléo Festival. Une jolie brochette de scènes qui fait dire à certains que l’artiste serait, du

Mon studio

«Ce wagon a plus de cent ans. Il a appartenu à un cirque et était utilisé pour transporter les animaux. Je l’ai rénové puis y ai installé mon studio pour des raisons pratiques. De cette manière, je peux le déplacer et l’emmener facilement en cas de déménagement.»

Ma machine

«J’ai construit cette machine à produire de l’électricité sur le modèle inventé par John Bedini. Mon but est de montrer que tout le monde peut produire de l’électricité selon ses moyens et ensuite injecter le surplus d’énergie dans le réseau public. Ma machine donne de l’espoir.»

point de vue de la renommée, le pendant de Sophie Hunger. Avec en plus une philosophie et un vent de liberté.Cette dernière notion est loin d’être vaine pour William White. Libre partout, libre à la montagne, il assure que les rives de l’océan Atlantique ne lui manquent pas. S’il éprouve bien

une nostalgie, c’est celle des voyages. Ça tombe bien, son studio-roulotte est paré. Laurence Caille Photos Ruben Wyttenbach

Prochains concerts: 22 novembre, Le Bourg à Lausanne, 25 et 26 novembre, Mephisto à Fully. Informations sur www.williamwhite.ch


|

le monde de...

Migros Magazine | No 45, 7 Novembre 2011 |

williaM white | 111 Mon livre de référence

Ma passion

«La musique est un cadeau, ce n’est pas un plan de carrière. Je me sens obligé de la partager, car elle peut avoir des effets tellement positifs.»

«Friedlich in die Katastrophe. Eine Dokumentation über Atomkraftwerke» (ce qui signifie: paisiblement, nous allons à la catastrophe. Une documentation sur les centrales nucléaires) écrit par Holger Strohm en 1973 se base sur des faits pour dénoncer la dangerosité des centrales nucléaires.

Mon jardin

«Nous habitons ici depuis une année. J’apprends encore à apprivoiser les conditions climatiques très changeantes à 1315 mètres. Je cultive des poireaux, des fenouils, des courgettes, beaucoup d’herbes aromatiques, des fleurs…»

Mon briquet

«Ce n’est pas mon invention. C’est un briquet que j’utilise pour allumer mes cigarettes. J’aime faire des expériences, utiliser des objets simples, décalés.»


SURPRISE DE LA SEMAINE.

Recette et photo: www.saison.ch

MGB www.migros.ch W

OFFRE VALABLE DU 8.11 AU 14.11.2011

ANANAS CARAMÉLISÉ AVEC GLACE AUX NOISETTES

Dessert pour 4 personnes

2.60

Ingrédients: 1 ananas, 2 cs de beurre, 2 cs de sucre, 2 cs de miel liquide (p. ex. miel d’acacia), 4 boules de glace aux noisettes, copeaux de chocolat pour la finition Préparation: éplucher l’ananas, retirer les yeux et le couper en tranches de 1 cm d’épaisseur. Retirer le tronc à l’aide d’un emporte-pièce. Chauffer le beurre dans une grande poêle. Y faire dorer les tranches d’ananas des deux côtés à feu moyen pendant quelques minutes en les parsemant de sucre et les arrosant de miel. Les dresser avec le fond au miel et la glace. Parsemer de copeaux de chocolat.

Ananas Costa Rica / Panama, la pièce

www.migros.ch/ noel

Miel d’acacia 500 g 7.60

Copeaux de chocolat Patissier 130 g 2.40

* En vente dans les plus grands magasins Migros.

Crème glacée à la noisette, bio* 1000 ml 8.50

Migros Magazin 45 2011 f VD  

4 3 9 8 6 2 3 9 4 5 3 8 3 6 2 4 6 5 1 5 9 2 8 Photo Prisca Martaguet Edition Aar, JAA 3321 Schönbühl-Shoppyland SMS SMS). C Int Ler ausuje a...