Issuu on Google+

Edition Aar, JAA 3321 Schönbühl-Shoppyland

OPÉRATION «CLIENTS GAGNANTS» CHEZ RENAULT. BÉNÉFICIEZ EN OCTOBRE D’UN AVANTAGE SUPPLÉMENTAIRE!


CLIO Prix catalogue Prime Euro Bonus

dès Fr. 17 200.– moins Fr. 2 000.– moins Fr. 2 000.–

dès Fr. 13 200.–

SCENIC Prix catalogue Prime Euro Bonus

dès Fr. 28 300.– moins Fr. 2 000.– moins Fr. 2 000.–

dès Fr. 24 300.–

LAGUNA GRANDTOUR laguna.ch Prix catalogue Euro Bonus

Grandtour (break) ou Berline dès Fr. 39 900.– moins Fr. 2 000.–

dès Fr. 37 900.–

FR. 2 000.–

D’AVANTAGE SUPPLÉMENTAIRE SUR TOUS LES MODÈLES RENAULT. Seulement en octobre chez votre partenaire Renault! Infos au numéro gratuit 0800 80 80 77 ou sur www.renault.ch

Offres réservées aux clients particuliers (seulement sur les véhicules particuliers) dans le réseau Renault participant jusqu’au 31.10.2010. L’Euro Bonus est cumulable avec les actions en cours. Modèles illustrés (équipements supplémentaires incl.): Clio S TCe 100, 1149 cm3, 3 portes, consommation de carburant 5,8 l/100 km, émissions de CO 2 129 g/km, catégorie de rendement énergétique B, Fr. 19 200.– moins prime Fr. 2 000.– moins Euro Bonus Fr. 2 000.– = Fr. 15 200.–; Grand Scenic Privilège dCi 160, 1995 cm3, 5 portes, consommation de carburant 6,6 l/100 km, émissions de CO 2 173 g/km, catégorie de rendement énergétique C, Fr. 45 500.– moins prime Fr. 2 000.– moins Euro Bonus Fr. 2 000.– = Fr. 41500.–; Laguna Grandtour laguna.ch dCi 150 automatique, 1995 cm3, 5 portes, consommation de carburant 6,9 l/100 km, émissions de CO 2 182 g/km, catégorie de rendement énergétique D, Fr. 43 900.– moins Euro Bonus Fr. 2 000.– = Fr. 41900.–. Laguna Berline/Grandtour: disponible seulement sur stock.


ENTRETIEN 36

Charles Wyplosz, professeur d’économie: «Moraliser la finance? Ne rêvons pas!» Edition Aar, JAA 3321 Schönbühl-Shoppyland

www.migrosmagazine.ch, CONSTRUIRE

NO 42, 18 OCTOBRE 2010

Photos Christian Funke / Nicolas Righetti-Rezo

REPORTAGE 16

ACTUALITÉ MIGROS 42

A Migros, le contrôle de qualité est une priorité. EN MAGASIN 50

Des cartes journalières CFF à gagner.

Mélanie Freymond, la porteuse d’espoir

La présentatrice de la TSR est également ambassadrice pour la Suisse de l’ONG World Vision. «Migros Magazine» a accompagné la Vaudoise lors d’une visite au Bangladesh.

Changements d’adresse: à la poste ou au registre des coopérateurs, tél. 058 565 84 01 E-Mail: serviceabo@gmaare.migros.ch


MAINTENANT À VOTRE MIGRO SAVEURS . S E D R A N G A T N O M Du 5.10 au 1.11.

PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES

2010

4.70

Chipolatas TerraSuisse 8 pièces

4.30

au lieu de 5.40

20 % de réduction sur toutes les spécialités aux pommes de terre surgelées Delicious et TerraSuisse p. ex. galettes de rösti TerraSuisse*, 500 g

1.50

30%

au lieu de 1.90

20 % de réduction sur les sandwiches TerraSuisse 3 pièces, 195 g

Société coopérative Migros Neuchâtel/Fribourg * En vente dans les plus grands magasins Migros.

1.80

Pain toast à l’épeautre TerraSuisse* 190 g

7.70

au lieu de 11.–

Steaks hachés de bœuf, TerraSuisse 4 pièces, 460 g


S: LES SEMAINES SUISSES!

2.35

Farine pour tresse TerraSuisse 1 kg

1.95

Farine bise TerraSuisse 1 kg

MGB www.migros.ch W

DU 19.10 AU 25.10.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

3.95

Escalopes de poulet, TerraSuisse 2 pièces, les 100 g

3.10

au lieu de 3.90

20 % de réduction sur toutes les spécialités aux pommes de terre surgelées Delicious et TerraSuisse p. ex. frites aux herbes des Alpes, TerraSuisse*, 500 g

1.80

Pommes de terre fermes à la cuisson ou riches en amidon TerraSuisse p. ex. fermes à la cuisson le sachet de 1,5 kg

7.90

5.30

Jambon de campagne, TerraSuisse* 164 g

3.60

Filet de porc TerraSuisse les 100 g

Burger Simmenthal TerraSuisse* surgelé, 400 g


6 | Migros Magazine 42, 18 octobre 2010

ÉDITORIAL Steve Gaspoz, rédacteur en chef

La morale en renfort Depuis la crise, les banques sont au centre de toutes les attentions.

Pas un jour ne passe sans que l’on entende parler de rémunérations excessives, de manque de morale, de relèvement des réserves, de taille critique... Les banques ont joué, probablement trop, et certaines ont perdu. Des milliards pour commencer, leur crédibilité ensuite. Et quand on sait qu’il faut des années pour établir un lien de confiance et redorer l’image d’une enseigne, les années prochaines s’annoncent encore difficiles pour certains établissements particulièrement touchés.

M-Infoline: tél.: 0848 84 0848* ou +41 44 444 72 85 (depuis l’étranger). m-infoline@migros.ch; www.migros.ch M-CUMULUS: tél. 0848 85 0848* ou +41 44 444 88 44 (depuis l’étranger). m-cumulus@migros.ch; www.m-cumulus.ch Adresse de la rédaction: C. p. 1751, 8031 Zurich, tél. 044 447 37 37, fax 044 447 36 02 redaction@migrosmagazine.ch; www.migrosmagazine.ch

Prise d’un subit désamour, on se précipite pour museler la finance.

Certains banquiers ont joué avec le feu, se sont brûlé les doigts, aujourd’hui les politiciens voudraient leur couper les ailes, limiter leurs élans les plus fous. Et pour le faire, ils n’hésitent pas à faire appel à des concepts jusqu’ici réservés à l’intimité de chacun. Lors de l’une de ses récentes réunions, le G20 n’a-t-il pas affirmé la nécessité de «moraliser la finance»? Impensable encore il y a peu, cette proposition fait mouche auprès des gouvernants, mais plus encore de la population (lire notre entretien en page 36). Photos François Wavre/Rezo, Mathieu Rod, Laurent de Senarclens

* tarif local

Car quand ça va mal, c’est toujours le peuple qui trinque. Les

banques ont fauté, les Etats les ont sauvées, les contribuables ont payé la note. Mais ce serait un peu simpliste de s’arrêter là. Car si les Etats ont sauvé les banques avec «notre» argent, ils se sont ensuite bien rattrapés grâce à la reprise du marché, et donc grâce aux risques pris par les banques. La fraude est l’un de ces risques dont notre pays s’est fait une spécialité avec la bénédiction du système. N’y a-t-il pas là comme un air de morale à géométrie variable?

steve.gaspoz@migrosmagazine.ch

Publicité

Aventure hivernale en Laponie finlandaise Balade en luge tractée par des huskies, tour en motoneige, ski de fond, randonnée en raquettes? Avec vos copains du sport, de la gym, de la cantine ou du bureau? Nous vous organisons un voyage de groupe individualisé, afin qu’il vous reste aussi du temps pour passer au sauna! Pour de plus amples informations: tél. 043 211 71 24, www.falcontravel.ch

PLEIN AIR 105 Balade en Valais sur la Route des diligences, entre Finhaut et Vernayaz, sur les traces du tourisme du XIXe siècle.


CETTE SEMAINE ÉDUCATION 26

NATURE 28

Angélique Currat, éducatrice, aide les ados à retrouver confiance en eux en les mettant en contact avec ses huskies. Portrait.

Passionnés et ornithologues sont au col de Jaman pour baguer les oiseaux de passage. Reportage.

RÉCITS

Reportage au Bangladesh

Vigne et vin

Nathalie Pfeiffer

22

Les informations de votre coopérative régionale 93

Chez les soeurs Perey, nouvelles patronnes du Domaine des Abesses.

Nature

Avec les ornithologues, au col de Jaman (VD).

ENTRETIEN

Charles Wyplosz

ACTUALITÉ MIGROS

Qualité

Les produits Migros passés sous la loupe. Reportage au labo.

Enfants

Le site internet d’Oceanmania, pour découvir les fonds marins.

EN MAGASIN

Balades culinaires

28

La comédienne Nathalie Pfeiffer raconte sa passion pour le théâtre et parle des risques du métier autour d’un curry.

Miss Suisse

Argent

99

Plein air

105

Grandir

110

Négocier son augmentation de salaire

42

Comment gérer les crises des enfants.

RUBRIQUES

50

54

Premium, la gamme Migros qui met l’eau à la bouche.

CUISINE DE SAISON 84

VIE PRATIQUE

36

47

72

Interview de Kerstin Cook, ambassadrice de la marque Léger.

Migros Flash Temps présents Minute papillon

La chronique de Jean-François Duval.

Offre aux lecteurs Auto Mots fléchés / Impressum

RÉUSSITE

8 14 32

112 114 117

Jacques-Antoine Besnard 118 Le champion du monde de dirigeable à air chaud.

Publicité

Informez-vous: www.swisshaus.ch ou 0800 800 897

HEMERA CHF 489‘800.– clés en main, sous-sol inclus

84

VOTRE RÉGION

Balade en Valais, sur l’ancienne route des diligences

Partir à la découverte de la Suisse, avec SuisseMobile

Nouvelle marque

CUISINE DE SAISON

16

Avec Mélanie Freymond, animatrice de la TSR et ambassadrice de World Vision en Suisse romande.

NOS CLIENTS SONT TOUS LES MÊMES: CHACUN VEUT UNE MAISON UNIQUE.

|7


8 | Migros Magazine 42, 18 octobre 2010

NEWS

Cassis de Dijon: premiers produits en rayon Depuis cet été, le principe du Cassis de Dijon est entré en vigueur en Suisse. Celui-ci permet à un article commercialisé dans l’Union européenne (UE) d’être vendu en Suisse sans autres modifications. A noter que pour les denrées alimentaires, une autorisation est nécessaire. Désormais, Migros a reçu le feu vert pour proposer des sirops de fruits élaborés selon les normes de l’UE. Ainsi, deux sirops sont disponibles depuis la mi-octobre: le sirop framboise (bouteille de 1,5 l) coûte désormais Fr. 3.50 au lieu de Fr. 4.80 et le sirop aux baies (proposés dorénavant en bouteille de 1,5 l au lieu de 0,75 l) coûte Fr. 2.80 au lieu de Fr. 3.30.

Et les gagnants sont... A l’occasion de la Journée mondiale des animaux qui s’est déroulée le 4 octobre dernier, Migros a organisé un grand concours de dessin. Près de mille œuvres d’enfants sont parvenues aux organisateurs. Les gagnants sont: Elia, 7 ans, de Mels (SG), Céleste, 10 ans, de Lucerne, et Dano, 9 ans, d’Oberschan (SG). Tous reçoivent un abonnement d’une année pour aller en famille dans un des zoos de Suisse.

Monsieur Wikipédia: Jimmy Wales.

LE CONSEIL BÉBÉ DE LA SEMAINE

Qui a déjà tenu un nouveau-né dans ses bras le sait: les bébés sentent incroyablement bon. L’explication vient du fait que la peau des tout-petits ne possède pas encore de protection acide, soit une émulsion recouvrant la peau et formée par le sébum, la sueur et la masse des Süsser Duft der Babys: cornéocytes. La peau de bébé affiche Bis zur sechsten donc encore un pH neutre. De plus, les Lebenswoche. experts estiment que l’alimentation à base de lait uniquement favorise également ce doux parfum. Ce n’est qu’après six semaines environ que la peau devient plus acide et donc plus résistante aux germes. Ce faisant, la bonne odeur de bébé disparaît. Pour tout savoir sur la grossesse et la vie avec bébé, rendez-vous sur www.migrosbabyclub.ch

Photos Keystone, Bab.ch, Getty Images

Pourquoi bébé sent-il si bon?

LE PRODUIT FRAIS DE LA SEMAINE

L’aile ou la cuisse? Le poulet fait l’unanimité. En Suisse, chaque habitant en consomme près de 11 kg par an. Notre conseil pour que la viande reste à la fois juteuse et croustillante: farcir le poulet de quartier de citron et badigeonner la peau d’une marinade au citron et au miel. Divin.


MIGROS FLASH

|9

Un altruiste récompensé

Jimmy Wales, fondateur de l’encylopédie en ligne Wikipédia, est le lauréat du prix Gottlieb Duttweiler.

E

n honorant Jimmy Wales, le prix Gottlieb Duttweiler récompense un précurseur qui ne cherche pas l’argent ou la célébrité, mais qui souhaite partager et transmettre le savoir. En moins de dix ans, l’Américain Jimmy Wales est ainsi parvenu avec Wikipédia à mettre en place un réseau

mondial de connaissances. Gratuite, cette encyclopédie en ligne a révolutionné l’accès à l’information, contribuant ainsi à démocratiser le savoir. Le prix Gottlieb Duttweiler est décerné à intervalles irréguliers à des personnalités qui se sont distinguées par une contribution exceptionnelle

d’intérêt général. Les lauréats précédents sont notamment l’ancien secrétaire général de l’ONU Kofi A. Annan et le président tchécoslovaque Václav Havel. La remise du prix doté de 100 000 francs se déroulera à l’Institut Gottlieb Duttweiler de Rüschlikon (ZH) le 26 janvier 2011.

Inscris-toi à un camp de ski gratuit

L

e plus grand camp de ski de Suisse pour les jeunes se déroulera du 2 au 9 janvier 2011 à la Lenk (BE). Soutenu par Migros, cette semaine à la neige est gratuite (seuls des frais de transports s’élevant à 40 francs seront facturés).

Les six cents participants seront tirés au sort parmi toutes les inscriptions que Swiss-Ski aura reçues. Conditions de participation: être né en 1996 ou 1997. Inscriptions (jusqu’au 22 octobre): www.juskila.ch

Sir Gardiner à Genève

La première des six tournées des Migros-Pour-cent-culturel-Classics annonce la couleur: la saison 2010/2011 sera flamboyante. C’est en effet l’Orchestre révolutionnaire et romantique et son chef-star Sir John Eliot Gardiner qui ouvrent les feux. La célèbre formation sera sur la scène du Victoria Hall de Genève le mardi 19 octobre avec le violoniste vedette Thomas Zehetmair et le jeune talent suisse Christian Poltéra (violoncelle). Au programme: des œuvres romantiques de Brahms et Schumann, dans lesquelles Sir Gardiner excelle particulièrement. Informations: www.migros-pour-cent-culturel-classics.ch Billetterie: www.culturel-migros-geneve.ch


10 |

COURRIER DES LECTEURS

«Migros Magazine» no 38 du 20 septembre. A propos de l’article «Médicaments sans ordonnance à Migros»

«Les urgences seront débordées»

Je travaille en pharmacie depuis plus de trente ans et le projet de Migros de vendre des médicaments sans ordonnance me choque profondément. Bien sûr, ces médicaments sont moins chers à l’étranger, et pour cause: pensez vous que les prix des salaires et des locaux par exemple soient les mêmes que chez nous? Le conseil professionnel est-il de même qualité? J’en doute! Avez-vous conscience de la dangerosité de certains médicaments qui vous paraissent anodins? (…) Ce qui me fait grimper aux rideaux c’est quand vous osez mettre en titre que vous voulez lutter contre l’envol des coûts de la santé; mais de qui vous moquez-vous? Des pauvres gens qui vont croire que leurs primes maladie vont baisser en ache-

tant une aspirine dans vos rayons! Au contraire les urgences vont être débordées de cas d’automédication. (…)

Lauriane Vuadens, Vouvry

«Les primes ne baisseraient pas»

Dans votre récent article concernant la vente de médicaments sans ordonnance à Migros, vous prétendez pouvoir lutter contre l’envol des coûts de la santé: or ces derniers sont avant tout engendrés par les traitements hospitaliers et ambulatoires, les analyses de laboratoire, l’imagerie, les médicaments prescrits et remboursés par les assurances (…), les primes d’assurance, etc. Votre expert dit clairement que par votre action la prime de l’assurance de base ne baisserait pas. Mais les coûts de la santé, par contre, risqueraient d’augmenter fortement à cause des problèmes liés à la possibilité d’acheter des médicaments en

Migros Magazine 42, 18 octobre 2010

librement, et qui peuvent interférer de façon parfois dangereuse avec les médicaments prescrits sur ordonnance médicale. » (…) N’oublions pas les bons conseils donnés par les pharmaciens. De longues études sérieuses sont la base pour la confiance que nous pouvons avoir en eux. C’est du sérieux!

libre service. Il n’y a qu’à voir comment cela se passe aux Etats-Unis où un grand pourcentage des hospitalisations est dû à une prise incorrecte de médicaments. Barbara Duthaler,

Thônex

«Et les conseils des pharmaciens?»

Georgette Lambert-Brunner, Genève

Dans ma bibliothèque je possède depuis 1991 Le guide des médicaments vendus sans ordonnance. Jusqu’à ce jour je ne l’ai pas ouvert, donc pas lu non plus. Dans la préface, je relève un passage important et intéressant: «Ce livre me paraît également recommandable aux médecins praticiens. En effet, leur réflexe devrait être, avant de rédiger leur ordonnance, de s’enquérir auprès de leurs patients des médicaments que ceux-ci consomment déjà spontanément. Or il n’existait pas d’ouvrage susceptible de les renseigner rapidement sur la composition des quelque 4000 préparations vendues

«Migros Magazine» no 39 du 27 septembre. A propos de l’article «Le combat d’une mère contre la maladie de ses enfants»

«Un déséquilibre de l’intestin»

J’ai trouvé intéressant votre article sur la dysbiose intestinale. J’aimerais toutefois préciser que la dysbiose est un déséquilibre de la flore intestinale et non, comme vous l’écrivez, une perméabilité de l’intestin qui en est plutôt une conséquence.

Catherine Lenoir, Genève

Ecrivez-nous! Un article de «Migros Magazine» vous fait réagir? Ecrivez-nous en mentionnant clairement vos nom, prénom, adresse et numéro de téléphone: Migros Magazine, Boîte aux lettres, case postale 1751, 8031 Zurich; redaction@migrosmagazine.ch Publicité

PER TAUX LEASING FrÀ. S37U9.–/mois** rtir de

à pa JUSQU’À FR. 6’790.–* D’AVANTAGE PRIX: NOUVEAUX MODÈLES SPÉCIAUX SEAT EXEO/EXEO ST ADVANTAGE.

Toute l’Europe nous envie cette offre exceptionnelle: jusqu’à Fr. 6’790.– d’avantage prix sur les modèles spéciaux SEAT Exeo/Exeo ST ADVANTAGE. Déjà dotés d’un équipement de série très généreux, ils présentent d’autres atouts non moins attrayants, tels que phares bi-xénon avec éclairage adaptatif, aide au stationnement, chauffage des sièges, kit mains libres Bluetooth, port USB, détecteur de pluie et bien d’autres équipements. Ne laissez pas passer une si belle affaire et venez essayer nos véhicules chez votre concessionnaire SEAT.

* SEAT Exeo ST ADVANTAGE 2.0 TSI 200 ch Multitronic. Prix de vente net recommandé. Tous les prix s’entendent TVA de 7.6% incluse. Consommation mixte 7.7 l/100 km, émissions de CO2 179 g/km. Efficacité énergétique classe D. Moyenne des émissions de CO2 des véhicules neufs en Suisse (toutes marques et tous modèles confondus) 188 g/km. ** Super taux de leasing de 3.9% sur les modèles Exeo et Exeo ST jusqu’au 31.12.2010. Taux d’intérêt annuel effectif de 3.97%. L’octroi de crédit n’est pas autorisé s’il entraîne le surendettement du client. Acompte de 10% obligatoire. Durée 48 mois, 10’000 km/an, assurance casco complète obligatoire non comprise. Toutes les mensualités avec TVA de 7.6% incluse. Exemple de calcul pour Exeo 1.8 TSI Advantage 160 ch: prix d’achat au comptant Fr. 34’500.– (net), durée 48 mois, 10’000 km/an, acompte 15%.

UNE MARQUE DU GROUPE VOLKSWAGEN


SCALA Classic

Simplement

Tout ce dont chacun a besoin pour assurer son avenir financier ou protéger sa famille. SCALA Classic est votre prévoyance vieillesse personnelle. Elle vous assure un capital vieillesse supplémentaire, indépendamment des autres prestations de prévoyance. Vous pourrez ainsi continuer à jouir plus tard du niveau de vie dont vous avez l’habitude sans devoir renoncer à une foule de choses. Versement du capital garanti à la retraite Grâce à la garantie de capital de SCALA Classic, vous savez déjà à la souscription du contrat quel est le montant minimum que vous toucherez à l’échéance. Cela vous permet de planifier vos besoins financiers à long terme. Protection garantie pendant toute la durée du contrat Afin de protéger votre famille ou votre partenaire, SCALA Classic garantit le versement intégral du capital assuré en cas de

décès. En outre, si vous êtes frappé d’une incapacité de gain, vous n’aurez plus à payer de primes après le troisième mois. Placement sûr des primes d’épargne SCALA Classic investit les primes d’épargne que vous versez régulièrement dans des valeurs sûres (telles que des dépôts à terme fixe, des obligations d’Etat ou des prêts hypothécaires). De ce fait, l’investissement n’est pratiquement pas exposé aux fluctuations du marché financier. Les excédents accumulés sont versés avec la somme d’assurance garantie. Privilèges fiscaux garantis SCALA Classic est une prévoyance vieillesse du pilier 3a assortie d’avantages fiscaux. Vous pourrez déduire vos versements réguliers de primes dans votre déclaration fiscale.

Voici ce que vous toucherez pour une prime mensuelle de: Votre âge actuel

CHF 150.–

CHF 250.–

CHF 563.60

Capital garanti en cas de vie et de décès

Capital garanti en cas de vie et de décès

Capital garanti en cas de vie et de décès

Femmes 20 30 40 50 54 Hommes 20 30 40 50 54

94 68 44 24 16

448.– 121.– 113.– 238.– 955.–

161 115 74 40 28

970.– 886.– 500.– 396.– 258.–

376 266 170 91 64

038.– 784.– 221.– 731.– 030.–

93 68 44 25 18

477.– 113.– 725.– 252.– 148.–

160 115 75 42 30

326.– 907.– 563.– 086.– 247.–

372 266 172 95 68

268.– 914.– 717.– 609.– 565.–

Les chiffres calculés reposent sur des exemples spécifiques. Base de calcul: versement à 64 ans pour les femmes, à 65 ans pour les hommes (état 2010). Il est tenu compte de l’exonération du paiement des primes en cas d’incapacité de gain après 90 jours.

Voici l’argent que vous pouvez économiser: Prime mensuelle CHF 563.– Capital-décès / versement garanti à l’échéance CHF 219 008.– Economie d’impôts pendant la durée du placement CHF 44 520.– Exemple d’un homme de 35 ans, marié, domicilié à Zurich, revenu imposable de CHF 90 000.– (base de calcul: exercice fiscal 2010).

Bon pour une offre gratuite sans engagement  ✗ Oui, veuillez m’envoyer gratuitement et sans engagement de ma part une offre personnalisée. J’aimerais pouvoir me convaincre des avantages de SCALA Classic.

 Madame

Je souhaite investir le montant suivant dans ma prévoyance personnelle assortie d’une couverture d’assurance:

Rue/n°:

CHF 563.60 (max.)*  autre montant:

CHF 300.– CHF 200.– (au moins CHF 100.–)

CHF 150.–

* Les salariés peuvent déduire CHF 6 566.– par an de leur revenu imposable; pour les indépendants, ce montant peut même atteindre CHF 32 832.– (état 2010).

Mode de paiement souhaité:  mensuel  trimestriel*  semestriel*  annuel* Je paie par:  LSV/DD  bulletin de versement

(* en optant pour ces modes de paiement, vous profitez de prestations plus élevées)

À la conclusion du contrat, vous recevez 2500 points CUMULUS Valable uniquement chez GENERALI Direct

 Monsieur

Nom:

1147/9779

Prénom:

NPA/localité: Date de naissance:

19

(jour/mois/année)

Profession: Nationalité:

Permis de séjour:  B  C

Tél. privé:

Tél. prof.:

E-mail: Mon numéro CUMULUS:

2099

Voir sous le code-barres de votre carte CUMULUS. Le numéro CUMULUS est exclusivement utilisé pour l’attribution du cadeau offert en cas de conclusion et sera ensuite effacé.

Envoyez ce bon aujourd’hui encore à: GENERALI Direct, Case postale 1038, 8134 Adliswil 1, ou au numéro de fax gratuit 0800 888 020.


14 | Migros Magazine 42, 18 octobre 2010

SUR LE VIF

«Réduire le taux de nicotine est inefficace» L’UE veut durcir la loi anti-fumée en diminuant notamment la teneur en nicotine des cigarettes. Et la Suisse? Le point avec Ursula Koch, cheffe de la section alcool et tabac à l’Office fédéral de la santé publique. La Suisse a voté récemment une loi sur la fumée autorisant notamment les fumoirs. Notre pays peut–il rester un îlot au milieu de l’Europe ?

Les propositions du commissaire européen à la Santé sont en effet plus sévères que la loi suisse. Cette dernière dit qu’il est interdit de fumer sur le lieu de travail et dans les lieux accessibles au public. La loi fixe les exigences minimales en matière de protection contre le tabagisme passif mais les cantons peuvent se montrer plus restrictifs. L’UE souhaite réduire la teneur des cigarettes en nicotine et rendre le packaging plus agressif. Des moyens efficaces?

On a montré que les fumeurs tiraient plus fort sur les cigarettes «light» pour obtenir leur dose de

nicotine, cette mesure n’est donc pas efficace. Quant aux emballages, la Suisse a introduit depuis le 1er janvier de cette année déjà des avertissements combinant textes et images. La cigarette alimente l’AVS à hauteur de 2 milliards de francs. Des mesures plus restrictives ne menaceraient-elles pas son financement?

C’est une chose. Mais la cigarette engendre des coûts très élevés. Le professeur Jeanrenaud et son équipe de l’Université de Neuchâtel avaient fait une estimation pour l’année 1995. Dans le domaine de la santé, ils se chiffrent à 1,2 milliards; à 3,8 milliards pour l’absentéisme au travail, l’invalidité etc.; à 5 milliards pour la perte de la qualité de vie. Propos recueillis par C.Fontannaz

TRAIT POUR TRAIT

IMPULSIONS

Dessin de Chapatte paru dans «Le Temps» du 14 octobre 2010.

Jacques-Etienne Bovard, professeur et écrivain

Le don d’admirer «L’envie rend malheureux», entendais-je souvent quand j’étais gosse. Aussi bien devant les choses sucrées qui scintillaient derrière des vitrines, que dans telle salle de concert, pendant qu’Oïstrakh jouait le concerto de Brahms: «Dans la vie, on n’a jamais tout ce qu’on voudrait; ma foi, il faut apprendre à être heureux avec ce qu’on a.»

«Ouais, dis plutôt avec ce qu’on n’a pas!» songeais-je en disant adieu au millefeuille comme au Stradivarius. Ces adultes! Donc alors il fallait «s’appliquer», «économiser tout sauf sa peine», «exiger toujours davantage de soi-même», et se préparer à échouer, à laisser les autres réussir à sa place! «Tu comprendras plus tard…» Mon œil!


TEMPS PRÉSENTS

| 15

MES BONS PLANS par Virginie Jobé, journaliste

Photo Sigi Tischler/Keystone

A voir: Les robots et nous. De l’acte chevaleresque au conte en SMS, il n’y a qu’une prise. Branchée par deux plasticiens qui mêlent cartons et installations vidéo dans ce spectacle «de câble et d’épée». Virtuel vs humain, qui perdra? Un combat philosophico-loufoque. «&» de Halory Goerger et Antoine Defoort, 20 et 21 oct, Théâtre Arsenic, Lausanne.

DANS L’OBJECTIF

Ils avaient pourtant raison de dire cela. Et moi de renauder, au seuil de cet apprentissage qui n’en finit jamais: la vie, soi, les autres… Se connaître, cheminer à travers ce qu’on peut faire par soi-même et qui n’apporte pas ce qu’on en espérait, entre ce qui se refuse et ce qui est donné… Puis voilà qu’un jour, en écoutant, en lisant, on se découvre capable de jouir d’un don qu’on n’a pas, et sans doute n’aura jamais… Quelle grâce a mué la rancœur envers soi-même en émerveillement face au génie d’autrui? Il est peut-être là, le grand don: on aurait pu glisser du côté de l’amertume, croupir à jamais dans le désespoir des jaloux, et voilà que la grandeur d’autrui, à mesure qu’elle se révèle, vous illumine et vous élève. Qu’est-ce qui nous a si bien inspirés, dans ce carrefour es-

sentiel? Et peut-on faire profiter les autres de ce trésor sans fond? C’est ce que je me demande, en parlant de littérature à mes élèves. Déjà pas facile de leur enseigner l’analyse de texte et la dissertation. Alors les ouvrir à l’admiration, qui compte tellement plus? Comment leur rendre aimable le génie de Proust ou d’Anne-Lise Grobéty en les forçant à écouter, à lire, à répondre entre deux sonneries? Parfois ça passe, sans que je sache trop bien pourquoi. Parfois je désespère. Eh oui, dans le grand théâtre de l’école et de la vie, il faut savoir souvent se contenter du rôle de l’ouvreur. Et de celui de parent avec son gosse, devant la vitrine d’une boulangerie – ma foi… > Nos chroniqueurs sont nos hôtes. Leurs opinions ne reflètent par forcément celles de la rédaction.

Le phare le plus haut du monde

Une réplique du phare de la ville de Hoek van Holland trône désormais à 2046 m d’altitude. Au col de l’Oberalp entre les vallées d’Andermatt et du Rhin, là où le fleuve prend sa source. Allumé pour la première fois mercredi dernier, le feu, d’une hauteur de 14 m., est un clin d’oeil à la mer du Nord, où se jette le Rhin.

A écouter: Chanteur de charme. On dirait qu’il sort d’un film de Sautet, Benjamin Paulin. Avec son beau costume, son sourire à la Montand. Et en plus, il chante: «Dites-le avec des flingues». Crooner, slameur, ce doux cynique décortique son être et son ère. Benjamin Paulin, «L’homme moderne», AZ. A visiter: Traces de cours. Où se niche l’histoire dans notre quotidien? Dans cette expo, Eva Leitolf a conduit sept étudiants de la Formation supérieure de photo de Vevey à donner du sens au présent. Un discours neuf sur l’identité. «En filigrane», Photoforum PasquArt, Bienne. A lire: Let it be. L’Ivre poule ou L’Yves au trésor, John Lennon, fantasque, se joue des mots et redessine son époque. Entre textes et illustrations, cette cueillette de brins de vie fait chanter les pages. Et on se met à fredonner «Imagine». Une réédition française des 60’s à (re) découvrir absolument. John Lennon, «En flagrant délire», Robert Laffont.


16 | Migros Magazine 42, 18 octobre 2010

Mélanie Freymond, une marraine au grand cœur

Ambassadrice de World Vision en Suisse romande, l’animatrice de la TSR est allée rendre visite à son filleul Rakib dans la région de Muktagacha, au nord-est du Bangladesh. «Migros Magazine» l’a accompagnée.

L

e soir précédent le décollage pour Dhaka, capitale du Bangladesh, Mélanie Freymond présentait l’élection de Miss Suisse sur la TSR. Sa robe de gala tout juste retirée, des poses glamour et des paillettes plein la tête, la jeune Lausannoise a dû soudain s’acclimater à la chaleur étouffante, au chaos de la rue, aux coups de klaxons incessants d’un trafic intense qui réunit camions, motos, chèvres et rickshaws au milieu de routes défoncées par les inondations et le passage récurrent de cyclones. Le choc de plus de 150 millions de Bangladais qui vivent sur un territoire d’à peine quatre fois la superficie de la Suisse, soit plus de 1000 habitants au kilomètre carré. Un autre univers, d’autres conditions d’existence aussi. Plus de 40% de la population y vit en dessous du seuil de pauvreté. «Je m’étais préparée à découvrir un pays qui cumule tous les malheurs du monde, raconte Mélanie Freymond. Surtout, je me demandais en quoi consistait exactement le parrainage d’un enfant sur place et son utilité.» Nouvellement marraine et ambassadrice de l’ONG World Vision en Suisse ro-

mande (lire l’encadré), la Vaudoise ne s’imagine pas l’accueil que lui réserve le village de Langulia situé à environ 150 km de Dhaka, dans la région de Muktagacha. Toute la communauté s’est réunie au centre de la bourgade et la couvre de fleurs. Et de sourires, hacho en bengali, accompagnés de regards intenses. Certains villageois n’ont jamais vu d’Occidentaux. «C’est comme si j’étais tombée de la lune, rigole l’animatrice. Mais leurs yeux restent respectueux.»

«Un réel moment de partage»

Du haut de ses 5 ans, Rakib attend impatiemment de voir en vrai celle qui a changé la vie de sa famille. Les premiers échanges restent timides, jusqu’à ce que sa marraine lui offre un ballon, qu’il ne quittera plus de la journée. Très fier, il joue au milieu du village avec Mélanie et les autres enfants de la communauté. «Un moment de réel partage, s’illumine l’animatrice de télévision. Même si on ne parle pas la même langue, on s’est compris.» Dans sa petite maison de taule ondulée, Rakib montre le grand lit où la fa-

Mélanie Freymond, pose en sari avec son filleul Rakib, 5 ans, et ses parents,


REPORTAGE BANGLADESH

| 17

Une rizière dans la région de Muktagacha.

Shilpe, dont l’enfant est parrainé par World Vision, a reçu une machine à coudre.

Dans le village de Rakib, des pompes à eau potable ont été installées.

Mélanie Freymond à Langulia, le village de son filleul.

Yeakub Ali et Ruma Akter.

L’un des centres de World Vision se trouve dans la ville de Mymensingh (photo).


LES SEMAINES SUISSES! MGB www.migros.ch W

PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 19.10 AU 25.10.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

SAVEURS GNAR20D10ES. MONu T5.A 10 au 1.11. D

5.10

au lieu de 6.40

20 % de réduction sur les petits pois avec carottes M-Classic 4 x 260 g

4.80

au lieu de 6.–

5.10

5.70

20 % de réduction sur la compote de pommes M-Classic 4 x 450 g

20 % de réduction sur les haricots fins M-Classic 4 x 210 g

au lieu de 6.40

au lieu de 7.20

20 % de réduction sur la salade russe M-Classic 4 x 260 g


REPORTAGE BANGLADESH

Migros Magazine 42, 18 octobre 2010

| 19

Le travail de World Vision

Dans la région, World Vision soutient 2000 enfants.

«Grâce Mélanie et à World vision, j’ai l’espoir que mon fils devienne médecin» mille dort et une commode vitrée, à l’intérieur de laquelle trône la photo de sa bienfaitrice. «Nous la regardons tous les jours, signale la mère de l’enfant, Ruma Akter, 23 ans. C’était inimaginable pour nous que Mélanie puisse venir nous voir. Grâce à elle et à World Vision, j’ai l’espoir que mon fils devienne médecin.» Un but qui semble inaccessible pour la plupart des habitants de cette région rurale où le taux d’alphabétisation atteint seulement 23%, contre 43% pour l’ensemble du pays. Moins de la moitié de la population y touche un revenu provenant d’une activité. Les salariés sont en majorité des agriculteurs qui cultivent riz, jute et légumes. Si les pluies torrentielles de la mousson s’abattent tous les ans sur le Bangladesh, le pays n’en souffre pas moins du manque d’eau potable. Des gisements d’arsenic naturel polluent la nappe phréatique. Diarrhées, diphtérie, choléra et typhus déciment encore la population. L’Etat agit et tente d’améliorer les conditions d’hy-

giène, en construisant des puits d’eau potable. «Mais comme le gouvernement change tous les cinq ans, à chaque nouvelle élection toutes les démarches entreprises doivent être rediscutées, explique Eugene Rodrigues, chef de projet à World Vision. Les gens en ont marre et sont de plus en plus nombreux à vouloir participer à nos projets.» Car un parrainage ne s’adresse pas qu’à un enfant, mais à toute une communauté.

Un système de microcrédit

La mère de Rakib fait maintenant partie d’une association de femmes, le «Chamely Women Development Group», qui existe depuis six mois. Chacune des vingt membres donne vingt takas (30 centimes suisses) par mois à une cheffe élue qui va déposer l’argent dans une banque d’investissement. World Vision supervise le groupe. Ce système de microcrédit leur permet de réaliser des économies à utiliser en cas de crise, telles que les famines dues

aux inondations. Elles espèrent réussir à épargner environ 15 000 francs suisses en cinq ans. «Le groupe continuera à fonctionner sans nous dès 2015, indique Raju Rozario, chef de projets à World Vision. Les femmes apprennent ainsi à planifier pour leur famille et la communauté. Et acquièrent une certaine liberté.» Détail d’importance dans un pays à majorité musulmane (environ 90% de la population) qui ne cède que peu de droits aux femmes. Le gouvernement semble pourtant faire de plus en plus d’efforts dans ce sens. Par exemple, l’âge légal du mariage est aujourd’hui de 18 ans pour les jeunes filles et de 21 pour les hommes. Auparavant, il arrivait que des fillettes de 10 ans se retrouvent à devoir gérer un ménage. Mélanie Freymond, émue, reconsidère l’importance de son don mensuel. «Mon filleul a la chance d’être éduqué, il est nourri comme il faut grâce aux cours de nutrition qu’a suivis sa maman. Les habitants ont une pompe à eau et des toilettes. Ce n’est pas rien pour eux. L’argent que je

World Vision International est une œuvre d’aide humanitaire chrétienne qui secoure les populations dans le besoin «quelle que soit leur origine ethnique, leur religion et leur sexe». Cette ONG compte 40 000 collaborateurs dans une centaine de pays. Fondée en 1982, World Vision Suisse soutient plus de 100 projets dans 30 contrées. Plus de 55 000 parrains et marraines helvétiques envoient chaque mois 50 fr. et contribuent de la sorte à l’amélioration des conditions de vie d’un filleul, de sa famille et d’une communauté dans un pays en voie de développement. Dans un pays comme le Bangladesh, 50% des enfants souffrent de malnutrition, 70% des femmes accouchent à la maison dans de mauvaises conditions sanitaires et 3% d’entre elles mourront avant d’avoir pu voir leur bébé. Quelles solutions propose World Vision? Un meilleur accès à l’eau potable, des cours d’hygiène et d’alimentation aux familles, un suivi de l’éducation des enfants avec la création, entre autres, d’écoles enfantines destinées à habituer parents et bambins au monde scolaire, etc. L’ONG travaille également en collaboration avec des médecins qui prodiguent leurs soins aux enfants parrainés et à leur famille. A Dhaka, World Vision lutte aussi contre la prostitution des jeunes filles et intervient dans les bidonvilles, en installant notamment des toilettes publiques et des points d’eau potable. Elle intervient au sein des familles, en proposant des idées de revenu. Shilpe, jeune maman dont l’enfant est parrainé, a ainsi reçu une machine à coudre qui lui permet de confectionner des saris et de les vendre. Infos: www.worldvision.ch/fr ou au 022 306 12 50.


TOUT PRÊT, TOUT FRAIS. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 19.10 AU 1.11.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

Une fraîcheur qui avoisine les petit s plats maison: les nouveaux Fresh cups Anna’s Best. Préparer de bons petits plats frais demande du temps. Or c’est précisément ce qui manque souvent, excepté à Anna’s Best: les nouveau Fresh cups sont préparés fraîchement pour vous . À peine sortis des casseroles, farfalle alla bolognes e, red curry et autres plats cuisinés rejoignen t le rayon frais de votre Migros. Il suffit de les réchauffe r 3 minutes au micro-ondes et vous pouvez déjà savourer un repas chaud à base d’ingrédients de première qualité. Des couverts et une serv iette sont même inclus dans l’emballage.

NOUVEAU NOUVEAU

6.90

Fresh cup Red Curry poulet au curr y rouge et riz, 350 g

6.80

Fresh cup Bolognese farfalle avec une exquise sauce tomate enrichie de viande de bœuf, 330 g

NOUVEAU

NOUVEAU

6.50

Fresh cup Arrabbiata fusilli à la sauce tomate piquante, 350 g

En vente au rayon frais des plus grands magasins Migros.

6.80

Fresh cup Carbonara tortiglioni à la sauce à la crème au jambon et au lard, 330 g


REPORTAGE BANGLADESH

Migros Magazine 42, 18 octobre 2010

donne entraîne un changement, mais pas seulement. On leur enseigne un savoir que plus personne ne pourra leur enlever. Et avec des moyens locaux.» World Vision apprend notamment aux paysans, hommes et femmes, comment fabriquer des fertilisants naturels à moindre coût. En se basant sur d’anciennes techniques. «Jusqu’à six produits toxiques étaient utilisés pour un seul champ, révèle Raju Rozario. Nous leur expliquons, à l’aide d’illustrations, ce qui est bien et ce qui pose des problèmes.» Les adultes retournent donc à l’école et répondent aux questions de l’enseignant, appliqués. «Nous travaillons ici depuis 2007, ajoute Raju Rozario. Les premiers contacts se sont avérés compliqués. La mixité des classes posait problème aux hommes.

Rakib, tout heureux d’avoir reçu un ballon de sa marraine.

| 21

Aujourd’hui, ils sont de plus en plus nombreux à vouloir participer aux projets.» A l’heure des au revoir, Mélanie Freymond, habillée du sari offert par la communauté et maquillée par les villageoises, est toute chamboulée. «Ces moments resteront gravés à vie dans ma mémoire. Tant de couleurs, d’images et de visages. Si j’ai la chance de revenir, je me rendrai à Langulia avec mon compagnon, qui partage avec moi le parrainage de Rakib. En attendant, nous communiquerons par courrier. Je vais lui montrer que je ne l’oublie pas.» La Vaudoise retiendra cette expression en bengali: «shomosha nai», qui signifie pas de problème et que chaque Bangladais prononce tous les jours...

Virginie Jobé, de retour du Bangladesh Photos Christian Funke et Virginie Jobé

Le travail des ONG a souvent servi de modèle au gouvernement A la fin de son séjour, Mélanie Freymond a eu l’occasion de s’entretenir avec Urs Herren, 55 ans, ambassadeur suisse en République populaire du Bangladesh, dans sa résidence à Dhaka. Compte-rendu. Mélanie Freymond: Qu’apporte concrètement la Suisse au Bangladesh? U.H.: La Suisse travaille en partenariat avec le Bangladesh depuis l’indépendance du pays selon trois axes principaux: le renforcement des compétences des gouvernements locaux, surtout à la campagne; l’aide à la formation professionnelle, de nombreux jeunes en ont besoin; le soutien des paysans - de leurs propres cultures aux étals des marchés - afin qu’ils puissent vendre leurs produits plus efficacement. Même si financièrement le Bangladesh n’est que peu dépendant de l’aide au développement, qui ne représente que 2% du PIB, le pays profite de l’expérience et du savoir-faire de la Suisse et du travail des ONG en relation avec des partenaires locaux. M.F.: Quel rôle jouent les ONG

Mélanie Freymond et Urs Herren, l’ambassadeur de Suisse. dans le développement du pays? U.H.: Le Bangladesh compte des milliers d’ONG, dont beaucoup demeurent des initiatives locales. Grâce à ces organisations, de nombreux buts ont été atteints, par exemple en matière d’alphabétisation. En même temps, des organismes financés de l’extérieur permettent une scolarisation qui devrait plutôt être du ressort de l’Etat, qui

doit réussir à accéder à une base fiscale plus large. Toutefois, les démarches entreprises par les ONG ont souvent servi de modèle au gouvernement. Une bonne articulation entre le travail des uns et les efforts des autres est donc indispensable. M.F.: Où constatez-vous le plus d’améliorations?

U.H.: Les objectifs du Millénaire pour le développement fixés par les Nations Unies ont permis de faire des progrès considérables, dont une diminution de plus de 50% du taux de mortalité des enfants de moins de 5 ans depuis 1990. Il faut aussi noter que l’Etat a mis sur pied des programmes spécifiques pour augmenter le nombre de filles scolarisées. Et qu’à ce jour, on arrive presque à la parité au niveau primaire. De plus, le gouvernement espère qu’en 2025 le Bangladesh ne sera plus un pays pauvre. Il s’agit maintenant de réaliser de grands efforts au niveau des infrastructures. Notamment en matière d’énergies et dans la gestion des fonds publics, en s’attaquant à des problématiques telles que la corruption, pour qu’on puisse envisager de passer d’un taux de croissance de 6% à 9%. Reste encore à contrer le problème des catastrophes naturelles, qui provoquent régulièrement de graves dégâts sur l’économie. Sans oublier la question de la malnutrition, l’un des grands défis à relever.


22 | Migros Magazine 42, 18 octobre 2010


RÉCIT VIGNE ET VIN

| 23

Solange (à g.) et Lucie Perey ont signé pour quinze ans au Domaine des Abesses.

La vigne au féminin pluriel

A Echandens (VD), Solange et Lucie Perey vendangent pour la deuxième année au Domaine des Abbesses, dont elles ont la charge depuis janvier 2009. Portrait de deux jeunes femmes qui n’ont pas froid aux yeux.

E

ntre deux poses pour la photo, l’une, Solange, 25 ans, picore le raisin. L’autre, Lucie, 23 ans, le dévore. L’une préfère s’occuper de la vinification, l’autre aime travailler au grand air. L’an dernier, lorsque le propriétaire du Domaine des Abbesses, à Echandens (appellation Morges), leur propose de reprendre la gestion des vignes et la fabrication du vin, elles n’ont pas hésité à signer le bail et s’engager pour quinze ans. «J’ai travaillé trois ans ici. On connaît la région, les gens, les cépages, c’était une opportunité à ne pas rater», explique Lucie. «Le domaine de nos parents, à Vufflens, était trop petit pour qu’on le reprenne», ajoute Solange. Il faut dire que l’amour du raisin est une histoire de famille chez les Perey. Grands-parents, oncles, père et bientôt frère aussi: tous vignerons. Quand l’aînée a dit qu’elle vou-

lait devenir caviste, après avoir traîné dans les vignes depuis toute petite, le père a été très surpris. «Il a essayé de me décourager», rit Solange, qui pensait aussi à devenir cuisinière ou chocolatière, une histoire de goûts toujours.

De l’apprentissage au brevet fédéral

Lucie a suivi. D’abord par des stages d’horticulture, puis un apprentissage de viticultrice qui l’a menée jusqu’au brevet fédéral. Un brevet convoité également par sa grande sœur, qui songe à passer le sien en œnologie. L’an dernier, elles se sont lancées, n’hésitant pas à créer de nouvelles étiquettes, et même de nouveaux assemblages pour se distinguer de l’ancien propriétaire. Avec succès, puisque la clientèle est restée fidèle et que de nouveaux curieux ont dégusté le délicieux nectar. Celui-ci a


24 |

RÉCIT VIGNE ET VIN

Migros Magazine 42, 18 octobre 2010

d’ailleurs remporté une médaille d’argent pour le chasselas blanc. Premier essai transformé. Pas de quoi pourtant mettre la pression sur les deux jeunes femmes à l’occasion de leurs deuxièmes vendanges. «Je suis plus relax. L’année passée, c’était le stress, avec douze personnes sous mes ordres, il fallait gérer», confie Lucie... «Moi pas du tout, complète Solange. L’an dernier, une amie œnologue m’a aidée, expliqué comment procéder pour la vinification. Cette fois, je n’ai qu’une stagiaire pour m’aider. Heureusement, s’il y a un problème, je peux appeler mon père!»

l’avantage d’être indépendantes!» Pendant ce temps, Lucie effectuera sa tâche préférée: la taille. «C’est de l’art! Je suis dehors, il n’y a personne, j’ai le temps de réfléchir.» Sur les cinq hectares du Domaine, plus deux qu’elles louent à une coopérative, il y a de quoi s’occuper. Et lorsqu’elle a terminé, elle va donner des coups de main aux copains vignerons, qui le lui rendent par exemple en tapant les piquets des jeunes pousses.

Un contrat pour faire face aux aléas de la vie

A chacune sa spécialité

Pour régler les questions de leur collaboration, elles ont tranché: lors de conflits sur la meilleure manière de faire, Lucie a raison pour les questions touchant à la vigne, alors que Solange a le dernier mot pour ce qui concerne le vin. «C’était une occasion unique, un challenge. On a hésité. Nous sommes jeunes et on s’engage pour quinze ans. D’un autre côté, pour planter et faire fructifier de nouveaux cépages, c’est un temps assez court.» Outre les classiques chasselas et pinot noir, elles ont par exemple planté de l’altesse, du mara ou du merlot, et l’aînée rêve de gewürztraminer. «La première année, nous avons beaucoup travaillé. Il faut attendre un an et demi pour que la chaîne se mette en route», expliquent-elles. Elles n’ont pas eu de vacances en 2009

Dans leur cave, les sœurs ont créé de nouveaux assemblages.

et seulement quelques jours cette année. Jusqu’à ce que toute la récolte soit rentrée, une petite boule au ventre demeure, mais les sœurs Perey se réjouissent des vendanges qui battent actuellement leur plein. «C’est le résultat d’un an de travail. Il y a fort à faire, mais c’est la fête!» s’exclament-elles en cœur. Toute la famille met la main à la pâte. Les oncles, tantes, cousins et leur aînée (la seule à ne pas être

Des cépages au doux nom

Les vins blancs: Le chasselas est le cépage le plus courant en Suisse romande et au Domaine des Abbesses, où il représente 70% de la production. Son arôme fruité et délicat fait de lui un vin qui s’accommode avec beaucoup de choses et reste facilement reconnaissable. L’altesse se décline en deux versions: pétillante ou blanc sec corsé et élégant, qui est encore meilleur après vieillissement.

Les vins rouges: Le pinot noir est l’autre numéro 1 en Suisse, version rouge. On le reconnaît d’abord à sa robe claire et à sa légèreté. Il possède une teinte d’agrumes en bouche. Il accompagne parfaitement quantités de mets, de l’apéro au dessert en passant par la viande rouge. Il peut être mûri en fût de chêne. Le gamay se distingue par ses arômes de petits fruits rouges,

vigneronne) aident à la vigne, leur mère prépare les repas, la grandmère s’occupe des quatre-heures... C’est ensuite, seulement, que le gros du boulot commence pour Solange, qui s’enferme alors pour quelques mois dans sa cave, à jouer les alchimistes, à jongler entre les goûts et les assemblages. «Peut-être que durant les vendanges, on aura tout à coup une idée pour le vin et on essaiera de nouvelles saveurs. C’est

parfois un peu corsé et épicé. Il ne gagne pas grand-chose à être conservé pendant des dizaines d’années. Le gamaret, le mara et le garanoir sont trois cépages suisses récents, issus du croisement entre gamay et reichensteiner. Le gamaret est plus épicé et se boit volontiers plus âgé, alors que le garanoir trompe par sa couleur très intense qui laisse penser qu’il est très corsé, alors

Les sœurs Perey voient venir avec sérénité les «treize ans et demi» de bail qui leur restent. «Le seul souci serait que l’on tombe enceintes en même temps. Il faudra qu’on se coordonne pour avoir nos enfants en alternance. Et notre maman sera mise à contribution». Pour les autres imprévus de la vie, divergences ou disputes, elles ont rédigé un contrat entre elles. Elles ont été nommées vigneronnes de l’année pour l’appellation Morges et ont eu l’honneur de monter sur le char du cortège. «Dans la région, tout le monde se connaît, c’était davantage pour le clin d’œil qu’on a reçu le prix», confie Solange. Et d’insister: être femme dans ce métier n’a rien d’extraordinaire. Mélanie Haab Photos Catherine Leutenegger

Solange et Lucie Perey présenteront leurs vins au Comptoir de Morges du 19 au 24 octobre. Internet: www.vins-lesabbesses.ch

qu’au contraire, il est plutôt fruité et peu acide. Le mara, homologué en 2009, est généralement corsé et coloré, avec des notes d’épices et de fruits noirs. Le merlot se révèle généralement rond et relativement corsé, tout en conservant une touche fruitée de baies rouges et de lierre. En Suisse, on le trouve surtout au Tessin. Il se sert le plus souvent avec des viandes légères ou des fromages.


ACTION

OFFRES VALABLES SEULEMENT DU 19. 10. 2010 JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

DUOPACK PHILADELPHIA POUR DEUX FOIS PLUS DE PLAISIR. NOUVEAU

*

*/ **

*

4.95 au lieu de 6.20

Philadelphia Duo-Pack Nature / Balance / Yogourt / Ciboulette /Aux herbes / Balance aux herbes / 2 x 200 g

* Disponibles dans les plus grand magasins Migros ** Disponibilité selon région

*

*

PHILADELPHIA. AIMEZ-LE.

Philadelphia est en vente à votre Migros et sur LeShop.ch


26 | Migros Magazine 42, 18 octobre 2010

Avec ses huskies, elle redonne confiance aux ados Educatrice de formation, Angélique Currat utilise ses chiens pour aider les adolescents en difficulté à trouver la maîtrise de soi. Rencontre et explications dans un petit coin de paradis.

D

ans la petite maison au bord de la forêt, ils sont treize autour des gamelles, mais ça ne semble pas leur porter malheur. Son premier chien, Angélique Currat l’a eu quand elle était encore enfant: «Un compagnon de jeux et de sorties aussi bien qu’un confident». Aujourd’hui, elle s’est installée à Fiaugères dans le district de la Veveyse (FR), entourée de ses huskies, – Qanuk, Tanska, Alaska, Alaq, Ayasha, et les autres-, de son akita américaine, Sweety, et de son cocker Snoopy, qui se prend un peu pour le maître de ce petit monde. Une chance d’avoir trouvé cette maison qui appartenait à un musher: les parcs à chiens étaient déjà installés.

Une bonne manière de revaloriser les jeunes

La jeune femme raconte qu’une fois sa formation d’éducatrice achevée, l’idée lui est très vite venue d’utiliser des chiens dans son travail. Elle s’était dit que les adolescents en difficulté, si on leur confiait la responsabilité d’un animal, pourraient se sentir «capables de faire autre chose que des bêtises», et prendre conscience de «posséder certaines compétences». Une manière de les revaloriser, eux qui «ont perdu confiance en l’être humain, et développé une grande méfiance vis-à-vis des adultes».

Elle commence avec un labrador et une berger allemand au Mont-sur-Lausanne, dans une institution spécialisée. Au début, il s’agissait surtout de «cohabitation, de balades, de jeux». Peu à peu le projet se transforme, une fondation voit le jour – «Tendres pattes», encore à la recherche de nouveaux membres et de bénévoles. Les jeunes sont ainsi invités à participer à l’éducation du chien, en pratiquant des exercices d’obéissance. Pas si évident: «Pour donner un ordre, se faire respecter, accepter que le chien n’obéisse pas, l’adolescent doit s’obliger à une réflexion sur lui-même». Angélique Currat utilise d’abord un chien facile, le cocker ou l’akita, – «on leur dit «assis!» ils font «assis», on leur dit «couché!» ils font «couché». Histoire de montrer d’entrée au jeune «qu’un adulte est capable de lui faire confiance, de lui laisser un chien et que c’est lui qui le mène». Résultat espéré: l’adolescent devra pouvoir «s’affirmer sans les modes de fonctionnement qu’il connaît habituellement, à savoir la violence verbale ou physique, la révolte». Bref «s’affirmer en maîtrisant le chien et en se maîtrisant soi-même». Rien n’est gagné d’avance, mais l’échec même a son utilité: «Ça permet au jeune de se dire, oui,

c’est vrai, je n’arrive pas à maîtriser ce chien, ça m’énerve, je suis en train de monter les tours.» Si un jeune se plaint que le chien n’arrête pas de «tirer», qu’il n’obéit pas, Angélique lui montrera que lui aussi est comme ça dans la vie quotidienne, qu’il utilise le même schéma avec les gens: «C’est presque un effet miroir». Autrement dit, le chien fou qui se reconnaît dans le chien fou.

«Qu’est-ce que tu veux que je fasse avec des chiens?»

Il s’agira ensuite de faire comprendre au jeune que s’il est «capable avec les chiens de s’arrêter, de se contrôler, de trouver des solutions», il devrait pouvoir reproduire la même attitude dans sa relation avec les gens. «Mais cela, ça prend du temps». Parfois il faut même réfréner les ardeurs du jeune, ses excès d’autorité qui peuvent dépasser l’éducation «et s’approcher même de la maltraitance». Au départ les gamins, évidemment, sont rarement volontaires. «Il y en a certes qui sont totalement ouverts, preneurs dès le début.» Mais d’autres avec lesquels c’est plus compliqué. Ceux qui disent: «Des chiens? Qu’est-ce que tu veux que je fasse avec des chiens?» Mais le feeling avec les bêtes généralement s’installe vite.


PORTRAIT ÉDUCATION

| 27

Rapport aux bêtes

Angélique Currat, dans la campagne fribourgeoise, entourée de ses huskies.

Avec les animaux, Angélique Currat s’est toujours sentie particulièrement à l’aise, dans «une sorte de relation naturelle». Elle passe son enfance dans un village paysan, Semsales (FR), et devient très vite «familière» avec les vaches: «J’étais tout le temps en train d’aller les caresser, de discuter avec.» Aujourd’hui encore elle estime qu’après éducatrice «paysanne est le plus beau métier du monde». Les étés qu’elle pouvait passer à l’alpage en tout cas la rendait «folle de joie». Et puis il y a eu les chiens. Beaucoup de chiens, tous différents. «Il y en a qui sont très faciles, qui vont obéir tout de suite.» Et d’autres qui résistent : «C’est vraiment nous, alors, qui devons être adéquats, avec notre corps autant qu’avec nos paroles. Si on crie «au pied!» et

Mieux, parfois, «ça devient presque une dépendance.» Voire un inconvénient: «Ils construisent un tel lien de confiance et de sécurité avec le chien, qu’ils n’arrivent plus à s’en détacher.»

Angélique et son amour pour les huskies

Si elle a débuté ses activités de zoothérapeute avec d’autres races, l’heure aujourd’hui pour Angélique est au husky. Le chien polaire l’a toujours fait rêver. Chaque fois qu’elle en voyait, elle se disait qu’un jour, elle aussi, en aurait un. Chaque fois, on lui faisait remarquer que le husky «c’est compliqué, ça demande du travail, c’est fugueur, c’est ceci, c’est cela». A la fin Angélique n’a écouté personne. Surtout quand elle s’est rendu compte de tout ce qu’un chien pouvait apporter à un jeune. Elle s’est mise à imaginer des attelages, d’abord simplement avec une trottinette, ou un vélo, aujourd’hui des karts, et en hiver le traîneau. L’aspect éducatif s’en trouve ainsi largement renforcé: «Faire des balades en forêt avec un chien en

qu’on est soi-même avachi, ça ne marche pas». Ses huskys, à travers deux portées, sont nées chez elle, à la maison. Autrefois, elle en recueillait facilement: le husky est un chien que l’on abandonne très souvent. «Petits, ce sont des peluches, mais adultes ils deviennent très dynamiques et animés d’un gros besoin d’exercices et de défoulement». Aujourd’hui pourtant Angélique a renoncé à accueillir des chiens venus de l’extérieur: «C’était souvent des bêtes stressées, complètement folles, qui hurlaient tout le temps et faisaient des bonds comme ça». Les chiens désormais elle les préfère à son image, des chiens qu’elle a pu façonnés et qui lui correspondent. Des chiens «hypercalmes, qui ne bougent pas et qui ne crient pas quand on les attelle».

laisse, c’est bien, mais conduire toute un attelage, en être responsable, c’est quand même autre chose.» La prudence est évidemment de mise, surtout avec le traîneau à roulettes: «Je le laisse moins facilement conduire, je suis en tout cas toujours assise devant, c’est plus lourd, plus difficile à manier, si on lâche, ça fait plus de dégâts qu’avec un vrai traîneau.» Au début les jeunes n’ont de contact qu’avec un ou deux chiens: la meute entière, ça serait trop riche, trop fort en émotions diverses: «Il y en a qui sont à l’aise avec une bête puis quand ils se retrouvent face à tout le groupe ils se sentent dépassés.» Angélique leur apprend aussi à regarder les pattes des chiens, sous le ventre, dans la gueule, à faire connaissance avec l’animal de «façon sécuritaire, pour qu’il ait les bons gestes dès le départ». Ce pourrait être, enfin, le slogan de la dame aux chiens: SOS, patte tendue. Laurent Nicolet Photo Mathieu Rod

Renseignements: www.tendrespattes.ch


28 | Migros Magazine 42, 18 octobre 2010

Sur la route des migrateurs Chaque année, ornithologues ou simples passionnés se retrouvent au Col de Jaman (VD). Jour et nuit, les yeux en l’air, ils guettent les oiseaux de passage. Pour les observer et les baguer un à un. Reportage entre terre et ciel avec le biologiste Laurent Vallotton.

D

’immenses perches de dix mètres de haut avec entre elles des filets de nylon noir. 1300 m2 de mailles, comme un fin rideau, un filet de pêche en plein ciel, qui barre la vallée de l’Intyamon juste sous la Dent de Jaman (VD). C’est là que, chaque année, du 1er août à mi-octobre, 24h sur 24, des ornithologues passionnés, secondés d’un essaim de bénévoles, attrapent les migrateurs au vol. Soit 138 000 oiseaux de 122 espèces depuis 1991. Pour les observer, les baguer, avant de les relâcher. Ce jour-là, profitant d’une trouée dans le brouillard, les ornithologues arpentent les filets, le regard levé et le sac de toile à la main. Parmi eux, Laurent Vallotton, biologiste au Muséum d’histoire naturelle de Genève, l’œil rond comme celui des oiseaux qu’il suit avec passion depuis une vingtaine d’années, fait partie des fondateurs du groupe d’études faunistiques de Jaman. Il reconnaît un tarin à sa première note, repère les geais à distance, «à leur vol chaloupé et à leur tache blanche sur le croupion», quand le béotien n’y voit que des ailes.

Les pinsons des arbres en nombre

Cet après-midi-là, un petit passereau a atterri dans les filets. «C’est une femelle pinson des arbres, l’oiseau le plus courant en Suisse. Il représente 30% de nos captures». Il s’agit alors de le démailler, de dégager doucement pattes et tête sans forcer. «C’est la partie délicate. Certaines petites espèces qui ont de la force, comme les mésanges bleues, paniquent et s’emmêlent dans les fils». Laurent Vallotton, dont les mains ont déjà reçu les coups de bec parfois tranchants des geais et autres grosbecs casse-noyaux, emporte sans peine

sa petite prise jusqu’à la cabane de baguage. Pour la pesée, la mesure de la troisième rémige, l’évaluation de son taux de graisse, l’identification de son sexe et son âge. Le pinson, avec sa bague n°449974, repart ensuite d’un coup d’aile fou vers le bleu du ciel. Tsirp-itt, le chant du pipit farlouse ricoche entre les rochers et les feuillus jaunissants. Une nouvelle capture? Non, ce n’est qu’une attraction acoustique, sortie d’un haut parleur caché dans un sac poubelle. Un enregistrement diffusé pour séduire les oiseaux et faciliter les prises. «Avant la repasse, on n’attrapait pas la caille des blés chaque année. Maintenant, on en capture cinquante par saison», confirme Laurent Vallotton. Certes, sur les trois millions d’oiseaux qui survolent chaque nuit la Suisse en automne, seule une infime part tombe dans les filets de Jaman. Difficile d’attraper les migrateurs nocturnes, qui volent à 200 m d’altitude. Seuls sont

Laurent Vallotton, biologiste, tenant un geai des chênes.

Bienvenue aux bénévoles Au Col de Jaman, au-dessus de Montreux, ce sont près d’une centaine de bénévoles qui viennent prêter main forte au cours de la saison de baguage. Et tout renfort est bienvenu. «Avec le raccourcissement des vacances universitaires, c’est plus difficile de trouver des volontaires qui peuvent rester trois mois», constate Laurent Vallotton, co-fondateur du groupe d’études faunistiques de Jaman. Dès 12 ans et sans limite d’âge, biologiste ou simple amoureux des oiseaux, les portes sont ouvertes à tous,

même aux civilistes, qui peuvent venir écouler leurs semaines de service sur l’alpe. Au programme d’un court ou long séjour: le démaillage des oiseaux, l’informatisation des données et l’intendance. Quant au baguage proprement dit, il est réservé aux spécialistes. Il faut en effet un permis pour passer la bague aux pattes des emplumés. Que l’on obtient après avoir réussi un examen d’identification de cinquante oiseaux à la station ornithologique de Sempach. A défaut de permis, on peut

toujours parrainer un oiseau à raison de 5 francs par tête: l’heureux donateur reçoit alors un diplôme et a le plaisir de pouvoir relâcher son protégé en plein ciel. Bon à savoir: quand on trouve un oiseau bagué, même mort, il est utile de le signaler auprès de la Station ornithologique de Sempach, qui peut en tirer de précieuses informations. www.vogelwarte.ch Infos pour la prochaine saison de baguage : www.oiseau.ch/jaman


REPORTAGE NATURE

| 29

Rémi Fondeux, bénévole, dégage délicatement un geai des chênes pris dans le filet.


PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 19.10 AU 25.10.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

SAVEURS GNAR20D10ES. MONu T5.A 10 au 1.11. D

30%

6.80

au lieu de 9.80

Poulets Optigal Suisse 2 pièces le kg

1.55

au lieu de 1.95

20 % de réduction sur le jus de pomme et le cidre doux frais du pressoir p. ex. cidre doux 1,5 litre

4.60

au lieu de 5.80

20 % sur toutes les spécialités surgelées Delicious et Terra p. ex. pommes duchesse 600 g

Société coopérative Migros Neuchâtel/Fribourg

5.90

au lieu de 7.65

20 % de réduction sur les emballages XXL de chips Nature et Paprika p. ex. chips Paprika Zweifel XXL 380 g

3.–

au lieu de 3.80

20 % de réduction sur les petits pains de Sils TerraSuisse 6 pièces 300 g

3.25

au lieu de 4.10

20 % de réduction sur les betteraves rouges Anna’s Best, étuvées et pelées le kg

2.40

Carottes Suisse le sachet de 1 kg

MGB www.migros.ch W

LES SEMAINES SUISSES!


REPORTAGE NATURE

Migros Magazine 42, 18 octobre 2010

EN BREF

Ces incroyables voyageurs Ce sont près de cinq milliards d’oiseaux qui survolent l’Europe en automne. Des migrateurs transsahariens comme les gobemouches et les pouillots fitis, qui filent vers l’Afrique. Mais aussi des migrateurs à courte distance tels le rougegorge ou le serin, qui mettent le cap sur le bassin méditerranéen. L’œil écarquillé sur les étoiles et les champs magnétiques, appelés au départ par leurs hormones en prise directe avec la durée du jour, certains peuvent voler pendant vingtquatre heures, soit à 50km/h, 1000 km en une nuit. A lire: «La migration des oiseaux», par M. Zucca, Ed. Sud Ouest 2010.

Au Col de Jaman, un tarin des aulnes vient d’atterrir dans les filets des biologistes.

Quid du baguage? Baguer le plus grand nombre d’oiseaux possible et les relâcher en espérant que quelqu’un les retrouve, permet d’étudier les migrations: la durée de vie d’un oiseau, sa vitesse de déplacement, sa direction. De ses informations sont tirées des cartes de migration, comme celles recensées dans l’ouvrage de Lionel Maumary, Laurent Vallotton & Peter Knaus, «Les oiseaux de Suisse» (Ed. Station ornithologique suisse & Nos Oiseaux, 2007).

Evolution A cause du réchauffement climatique, les ornithologues ont observé des différences dans le timing des migrations. Certaines espèces arrivent plus tôt sous nos latitudes. D’autres montent de plus en plus vers le nord. C’est le cas du guêpier et de certaines fauvettes des maquis, qui prennent aujourd’hui leurs quartiers en Suisse. D’autres espèces sédentaires de plaine, comme la mésange nonnette ou le bruant jaune, nichent désormais plus haut.

Nelly Froissart et Rémi Fondeux, bénévoles, déposent les oiseaux dans ces sacs qui seront amenés aux ornithologues.

| 31

pris «les traînards» qui volent à plus basse altitude ou ceux qui «tombent» pour se nourrir à la levée du jour. Et surtout les migrateurs diurnes et grégaires qui suivent les reliefs. Tout dépend aussi des conditions météorologiques. L’idéal: du beau temps, avec un vent d’ouest qui arrive face aux oiseaux et les force à voler plus bas. Dans les filets, cette année, beaucoup de geais, de sittelles, et de mésanges boréales, des espèces forestières qui viennent parfois de République tchèque ou de Biélorussie et s’en vont dans le Sud de la France. Des fringilles aussi, pinsons, linottes, bouvreuils, tarins presque aussi nombreux ici que les aiguilles de pin. En tout, pour l’édition 2010, près de 4000 captures, «mais tout n’est pas joué, les deux dernières semaines pouvant être décisives. On va sans doute arriver à 8000 captures en fin de saison», estime Samuel Progin, étudiant en lettres et bagueur à ses heures. Qui ne cache pas sa joie d’avoir attrapé cette année un oreillard montagnard. Un vrai scoop: «C’est une petite chauve-souris méconnue, capturée pour la première fois dans le canton de Vaud».

Dans l’attente du bruant lapon

Les animaux capturés sont mesurés, pesés, répertoriés puis bagués.

Samuel Progin, étudiant et bagueur à ses heures, relâche un étourneau sansonnet.

Laurent Vallotton se souvient, lui, de cette nuit exceptionnelle de 1996 où 450 oiseaux ont été capturés, dont une fauvette déjà baguée. «Il y avait du brouillard, de la pluie, on décrochait les oiseaux le plus vite possible pour qu’ils ne meurent pas de froid. Au lever du jour, après une nuit blanche, on en avait pour des heures à marquer tous ces individus. Et là, on tombe sur une fauvette baguée, qui avait parcouru 1369 km depuis Kaliningrad!» C’est pour ce genre de cadeau que l’ornithologue continue, avec un enthousiasme intact, à migrer chaque automne au Col de Jaman, poussé par l’espoir de rencontrer un spécimen exceptionnel. «Oui, on espère voir passer cette année le bruant lapon, un oiseau arctique encore jamais capturé ici. Mais qui sait, il y a toujours des surprises!»

Patricia Brambilla Photos Mathieu Rod


32 |

CHRONIQUE MINUTE PAPILLON

Migros Magazine 42, 18 octobre 2010

Du bonheur d’être pirate Tout le monde sait que Keith RiJean-François Duval, chards, le guitajournaliste riste des Rolling Stones, cultive une allure de pirate – au point que Johnny Depp lui a piqué son look pour jouer dans Pirates des Caraïbes. (Depp réalise même actuellement un documentaire sur le rocker au visage de boucanier). Or, figurez-vous que Keith Richards, Mick Jagger, Charlie Watts et Bill Wyman, qui fondèrent avec feu Brian Jones les Rolling Stones en 1962, s’étaient jadis approprié un trésor sur lequel je viens de mettre la main! Selon moi, c’est un trésor qui appartient à tous ceux qui le déterrent – vous, moi –, à condition de s’improviser à son tour pirate, bien sûr. J’ai eu vent de l’existence de ce butin par un vieil ami de Lausanne, qui écrivait dans Migros Ma-

gazine quand ce navire battait le pavillon de Construire. Il a aujourd’hui acquis un château dans la France profonde dont les voûtes résonnent jours et nuits de toute la musique qu’il aime, rock’n’roll et british blues. Voici peu, j’ai reçu de lui un e-mail très excité. Il disait avoir découvert une piste qui conduisait à un trésor enfoui, étant entendu que les trésors ne sont des trésors que pour ceux qu’ils intéressent. Deux mails plus tard, il était en train de le déterrer avec la

complicité d’un châtelain voisin, qui jouait jadis dans le groupe rock français Les Fantômes (non, ce n’est pas une blague). Flash back. On n’est pas sérieux à 17 ans. Et à 20, 21, on est carrément pirate. C’était l’âge de

Mick Jagger et de ses compères en 1964. Ils sillonnaient les Etats-Unis et le premier port où ils jetèrent l’ancre furent les mythiques studios Chess à Chicago, qui ne signaient que des bluesmen noirs: Muddy Waters, Little Walter, Chuck Berry… A cet endroit, 2120 Michigan Avenue, les cinq Anglais pillent et enregistrent alors 26 titres parmi leurs préférés dans le répertoire de ces bluesmen qu’ils idolâtrent (mais tous en passe d’être jetés dans les oubliettes de la musique). Conquise par leur énergie bouillonnante, leur «son» à eux, la firme Chess veut les signer. Pour les Stones, un rêve! Mais, tonnerre de Brest! le groupe est déjà sous contrat chez Decca. Qu’à cela ne tienne! Decca rachète 12 des 26 titres enregistrés et les lance sur le marché. Ce seront, avant Satisfaction en 1965, les premiers tubes des Rolling Stones: Route 66, It’s All Over Now, Carol, Around and Around, etc. De son poste de vigie, mon ami lausannois, après quarante-six ans à guetter l’horizon, a tout à coup aperçu un point qui grossissait à l’horizon, il a saisi sa longue vue, et mille sabords! il a détecté quatorze voiles battant allègrement pavillons noirs qui voguaient

vers lui. Les 14 titres inédits, restés enfermés dans les coffres des studios Chess! Sous forme de bootlegs (c’est-à-dire de disques pirates), ils avaient mis les voiles, et depuis récemment ils écument les mers d’internet de façon redoutable. Mon ami m’a donc convié à un accostage joyeux et mémorable où, munis de leurs instruments, Keith Richards, Mick Jagger et Brian Jones ferraillent comme jamais. Depuis aujourd’hui, sous mon crâne via mon iPod comme dans les murs sonores du manoir de mon ami, résonnent ces inédits très bluesy où la

voix et l’harmonica de Jagger, les riffs de Richards, la guitare slide de Brian Jones font merveille: High Heeled Sneakers, Down In the Bottom, Look What You’ve Done, Tell Me Baby, Key To The Highway… Que sont des pirates qui préservent un aussi précieux héritage, qui sauvent tout un pan de la musique noire américaine, qui la portent aux oreilles de la jeunesse du monde entier? Ce sont évidemment de fort plaisants pirates – d’autant que, sur ces titres, les Stones n’ont pas droit à la moindre part. Dans d’aussi idéales conditions, pourquoi se priver? Si décidément, vous voulez votre part du butin, tapez par exemple sur Google des mots du genre: The Rolling Stones Chess Sessions bestcddvd. Yo-ho-ho! A pirates, pirates et demi, telle pourrait être la morale de cette histoire de pirates là.

spinas | gemperle

Publicité

Reste de la population de thons:

10%

Soutenez-nous pour que 40% des océans soient protégés de façon à ce que les populations d’animaux marins puissent se rétablir. Adhérez à Greenpeace: www.greenpeace.ch


L’AUTOMNE, MA SAISON PRÉFÉRÉE. Bonnet en tricot 50/52/54

Veste en polaire Extend pour garçon 134–176

Avion télécommandé V Jet Full Tilt Silverlit

9.90

29.90

79.90

Shirt pour garçon à manches longues 134–176

Jean pour garçon 134–176

22.90

34.90

Chaussure de loisirs pour enfant 28–35 Veste avec capuche amovible 134–176

44.90

34.90

Shirt à manches longues BIO 134–176

Bonnet en tricot Hello Kitty 50/52/54

12.90

19.90

Veste de loisirs avec capuche 98–128

29.90

Pullover en polaire avec broderies 98–128

24.90

Jean doublé avec ceinture 98–128

T-shirt pour garçon 98–128

14.90

32.90

Renard 20 cm

Pantalon cargo doublé avec ceinture 134–176

11.90

39.90

Pantalon de jogging pour garçon 98–128

19.90

Bottes d’hiver pour enfant 27–35

49.90

www.migros.ch/enfants

Chaussures de loisirs pour les petits 19–26

49.90

Bottes d’hiver pour enfant 27–35

49.90


PARÉ POUR Cardigan avec broderies 98–128

24.90

Sous-vêtements 98–128

9.90

Sweat-shirt pour garçon 98–128

Bottes pour enfant 24/25–38/39

24.90

29.90

Sous-vêtements 98–128

Jean pour garçon 98–128

9.90

24.90

Bonnet en tricot 50/52/54

Collants pour fifillette llette 104–164

9.90

11.90

Collants pour garçon 104–164

11.90

Cardigan avec broderies disponible en diverses couleurs 98–128

24.90

Big shirt 134–176

22.90

Bottes d’hiver pour enfant 28–39

39.90

Botte d’hiver pour les petits 19–24

29.90

www.migros.ch/enfants

Leggings le lot de 2 140–164

Shirt à manches longues 98–128

16.90

14.90

2 pièces: jupe avec leggings 98–128

Bottes d’hiver pour enfant 27–35

19.90

Bottes d’hiver pour enfant 27–35

49.90

49.90


Salon de toilettage Littlest Pet Shop

Parapluie pour enfant Winnie l’Ourson

16.90

69.90

Véhicule télécommandé Funky Roader

Lego «Duplo» Super Pack 66361

89.90

99.90

TAR incl.

TAR incl.

Veste pour fillette 98–128

34.90

Shirt à manches longues Princess 98–128

19.90

Boîte Hello Kitty Unico Plus 250 pièces

Veste pour garçon avec capuche amovible 98–128

49.90

44.90

Jean de fillette avec ceinture 98–128

Shirt pour garçon à manches longues 98–128

29.90

39.90

89.90

19.90

Guitare Paper Jamz Chaussures de loisirs pour fillette 30–39

Grand univers des dinosaures Playmobil 5014

Pantalon cargo pour garçon 98–128

39.90

TAR incl.

29.90

Bottes pour enfant 24/25–38/39

29.90

Chicken Chase Ravensburger

34.90

MGB www.migros.ch W

L’AUTOMNE?


36 | Migros Magazine 42, 18 octobre 2010

«Moraliser la finance? Ne rêvons pas!»

Professeur d’économie à l’Institut des hautes études internationales et du développement à Genève, Charles Wyplosz observe avec scepticisme les tentatives de réglementer les activités des grandes banques. Vous faites partie de ceux qui ne croient pas à la moralisation des systèmes financiers, décrétée pourtant un peu partout par les politiques…

Les affaires ne sont pas faites pour l’éthique ou la morale, elles sont faites pour les affaires. Ceux qui disent qu’il faut moraliser le système bancaire, rêvent tout simplement. Cela ne se fera pas. Cela ne s’est jamais fait, cela ne se fera jamais, je le crains fort. De plus, si les banques ne prennent pas de risques, elles n’existent pas, elles ne servent à rien, autant les fermer. Sauf que, quand on prend des risques, il faut en subir les conséquences. Lors de la dernière crise, les banques ont pris des risques et les contribuables ont payé les conséquences. C’est ça qui est inacceptable et qui a déclenché une grande montée de colère dans tous les pays où cela s’est produit, une colère qui n’est pas éteinte. Mais qui se trompe parfois de cible,: les bonus par exemple...

Ce que les gens ont vu de plus immédiat, ce sont les bonus. Moi je gagne mes petits sous et lui il gagne cent fois, mille fois plus et il faudrait que moi je paie des impôts pour le sauver. C’est une réaction épidermique, complètement naturelle, mais qui risque de nous éloigner de mesures à prendre pour rendre les sytèmes bancaires moins dangereux. La

réglementation en Suisse, à juste titre, ne s’intéresse pas aux bonus, mais aux prises de risques par les banques. Vous estimez donc que les propositions de réglementations de l’UBS et de Credit Suisse annoncées récemment vont dans le bon sens?

La Suisse a une longueur d’avance

Bio express

➔ Né le 5 septembre 1947. ➔ Diplôme d’ingénieur (1970). ➔ Certificat supérieur d’études en statistiques (1970-1972). ➔ Doctorat en économie à l’Université de Harvard (1978). ➔ Professeur d’économie à l’INSEAD, Fontainebleau (1973-1996). ➔ Dès 1995, professeur d’économie à l’Institut universitaire de hautes études internationales, Université de Genève. ➔ Directeur du Centre international d’études monétaires et bancaires. ➔ Activité annexe: Producteur de vins dans la Drôme.

C’est le premier pays qui prend ce genre de mesures. Elle est évidemment très concernée parce qu’elle possède deux très grosses banques, de celles qu’on ne peut pas laisser tomber sans casser toute l’économie. Les propositions sont assez strictes. Avec notamment le relèvement des réserves que les banques devront avoir, de manière à réduire les risques de faillite. La Suisse a quand même placé la barre très haut. Il faut dire qu’il n’existe pas beaucoup de petits pays avec de si grandes banques. Le risque est donc majeur. L’autre proposition phare, c’est d’obliger les banques à faire, en quelque sorte, leur testament. Comment et pourquoi ça?

Lors de la dernière crise, l’UBS était en quasi faillite mais on n’avait pas les moyens techniques de la fermer. Il faut des semaines pour mettre une banque en faillite. Les autorités se sont donc retrouvées pieds et poings liés, avec des banques K.-O., incapables de faire face à leurs pertes, et qu’il a fallu remettre debout. L’idée du testament, c’est de demander aux banques de se découper à l’avance en petits morceaux. En cas de faillite, un morceau servira pour les besoins quotidiens, dceux des dépositairesles dépositaires, les particuliers et les entreprises. De manière à ce que, si demain il faut fermer l’UBS, on puisse le faire en

Charles Wyplosz: «Lors de la dernière crise, les banques ont pris des risques et les contribuables ont payé les conséquences. C’est ça qui est inacceptable.»

48 heures, sans pénaliser les dépositaires. Certains milieux comme economiesuisse trouvent ces mesures trop sévères, risquant de pénaliser UBS et Credit Suisse face à la concurrence étrangère. Un argument recevable?

Non. A supposer que d’autres pays adoptent des contraintes moins fortes, ça signifiera que la place financière suisse sera plus sûre. Si les banques suisses sont connues


ENTRETIEN CHARLES WYPLOSZ

comme étant très capitalisées et pouvant être découpées facilement, les dépositaires se sentiront davantage protégés. En réalité,il y a une asymétrie incontournable entre une grande banque internationale basée en Suisse et une banque de la même taille basée aux Etats-Unis. Si Citybank, une banque américaine de la taille de l’UBS, se casse la figure, les EtatsUnis peuvent la remonter. Si UBS se casse la figure, la Suisse ne peut pas vraiment la remonter. Il est donc normal que les autorités suis-

ses se montrent rigoureuses. Ces mesures ne vont pas affaiblir la place financière, elles vont juste réduire les profits des banques. L’UBS va donc être moins profitable que d’autres banques, ce qui ne devrait pas angoisser outre mesure les citoyens et les contribuables. Vous avez pourtant fait part à moult reprises de votre scepticisme face à la possibilité même de réguler un système financier…

Ce ne sont pour l’instant que des

propositions, qui semblent certes bien adaptées. Mais on ne sait jamais à l’avance si les mesures sont les bonnes, parce qu’elles sont toujours contournables. Il va falloir attendre de voir comment elles se mettent en place. Les banques vont faire tout ce qu’elles peuvent pour les contourner. De quelles armes disposent-elles pour cela?

Elles peuvent inventer de nouveaux produits, créer des filiales, se restructurer. La réglementation

| 37

par nature, c’est le gendarme et le voleur. Le gendarme court après le voleur, il est toujours en train de courir derrière, c’est le voleur qui décide où il va. La différence, c’est que dans le domaine bancaire il y a un problème de complexité. C’est-à-dire?

On invente des produits financiers qui sont extraordinairement compliqués mais qui ne servent à rien pour le consommateur, qui n’apportent rien à l’économie, rien à la croissance.


Energizer soutient l’action «Unis contre le cancer du sein»* Participez, vous aussi! VALABLE DU MARDI 19.10.2010 JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

17.90 PECIAL N S E

DU

CO

NT

CE

R

IS

8xAA + 8xAAA

SEIN»

O TI

I ED

*Par pack porteur de l’offre, Energizer s’engage à verser Fr. 0.15 à la Ligue suisse contre le cancer dans le cadre des activités «Unis contre le cancer du sein».

«UN

Les piles usagées doivent être rapportées au point de vente !

Piles alcalines Energizer Ultra+ 8 x AA/LR6 + 8 x AAA/LR03 en lot de 16

R E L E CA N

Retrouvez toutes les informations relatives à l‘association sur le site internet: www.liguecancer.ch/cancerdusein

Energizer est en vente à votre Migros


ENTRETIEN CHARLES WYPLOSZ

Migros Magazine 42, 18 octobre 2010

L’avantage, c’est que plus c’est complexe, plus on peut cacher. Une grande partie de l’innovation financière sert à contourner les règles. Vous critiquez également l’attitude des gouvernements…

Cette crise a démontré, si on avait encore besoin de le faire, le phénomène de globalisation. Tout le monde dépend de tout le monde. Lehman Brothers se casse la figure et c’est toute la planète financière qui trébuche. Il faut donc une réglementation qui reconnaisse le caractère global de la finance. Mais pour cela il faudrait des accords entre les gouvernements. Le problème est que chacun essaie de pousser ses intérêts. Chaque pays voudrait bien que les autres soient très sévères, et l’être lui-même un peu moins, pour rester concurrentiel.

«Il faut une réglementation qui reconnaisse le caractère global de la finance» C’est un jeu malsain qui rend les accords internationaux difficiles à conclure. A ce propos vous êtes particulièrement dur avec les pays de l’Union européenne, que vous qualifiez même de «dernier bastion du capitalisme sauvage»…

Les Américains ont pris des mesures de réglementation. Les Suisses ont bougé, les Anglais ont annoncé à peu près ce qu’ils veulent faire. Mais les Européens eux n’ont rien fait. Ils discutent en se regardant par dessus l’épaule et en essayant

d’être toujours moins disant que les autres, tout en faisant de grands discours contre le capitalisme sauvage, les spéculateurs, etc. Sans doute parce que ces gouvernements européens – spécialement les Français et les Allemands – sont largement captifs de leurs banques. Le G20 y va aussi de ses propositions de réglementation. Mais là, c’est la structure de cette organisation que vous critiquez...

On avait le G7. Tout le monde disait que c’était intenable, parce

| 39

que ça se résumait aux blancs d’Europe avec les Etats-Unis et un pauvre japonais. Le G7 ne correspondait plus au monde d’aujourd’hui. Une solution aurait été de faire sortir quelques-uns des sept et d’en faire rentrer d’autres. Une structure représentative du monde tel qu’il est mais suffisamment petite pour fonctionner. Les hommes politiques n’étant pas particulièrement courageux, ils ont choisi de garder le G7 et d’en faire venir treize de plus. On se retrouve maintenant avec une structure plus représentative, mais à vingt, il est impossible de rien décider et même de négocier. Donc, un coup pour rien. Que faire alors?

Ce qui marche bien, c’est de décentraliser par sujet. Prenez, par exemple, le comité de Bâle. Sur une question précise –

Publicité

Prendre de l’âge, cela a son prix. Chez nous, un tout petit prix. Nos fonds de prévoyance vous en offrent davantage après la retraite. Les frais restant faibles, vous bénéficiez d’un rendement supérieur année après année. A long terme, la différence est notable. C’est pourquoi il vaut la peine de commencer au plus tôt. Faites votre choix parmi quatre fonds de prévoyance présentant des profils de risque différents tout en profitant d’une gestion professionnelle. Informations complémentaires sous www.banquemigros.ch/fondsdeprevoyance ou Service Line 0848 845 400.


Perce Perceuse-visseuse sans fil PSR 14,4 BOSCH 14,4 V, V diamètre de vissage jusqu’à 8 mm, diamètre pe de perçage: acier 10 mm,, bois 25 mm,, 28 Nm. TAR* incl., 6160.7322

avant 199.–, maintenant

99.50

139.–

nouveau système de ceinture

vis e d r u To ix! r p s e l sur

à partir de

4.85

réserves de lubrification élevées

Siège auto pour enfant i-max SP Plus OSANN Pour les enfants de 8 mois env. à 12 ans, de 9 à 36 kg. Groupe 1/2/3 ECE, conforme à la norme ECE R44/04. 6214.445

Huile pour moteur MX Performa 10W-40 MIOCAR Huile de qualité performante, partiellement synthétique. 6201.600-602

avant 49.90, maintenant

29.90 changement de couleur toutes les 7 secondes

avant 15.80, maintenant

7.90

Pomme de douche LED Polaris Jet de douche lumineux avec 7 couleurs. Alternance de couleurs automatique, indépendamment de la température de l’eau. Fonctionne sans piles. L’énergie hydraulique active les couleurs. Jusqu’à épuisement du stock, 6757.585 *TAR: taxe anticipée de recyclage, tous les prix sont indiqués en francs suisses.

Liste des magasins et inscription à la Newsletter sur

www.doit-garden-migros.ch Actions valables du 19.10 au 25.10.10, sauf indication contraire.

Rosiers en pot en lot de 2 En jaune, orange et rouge, en pot de 10,5 cm. Préfèrent les emplacements ensoleillés. Arroser régulièrement. 2821.967


ENTRETIEN CHARLES WYPLOSZ

| 41

Nouveautés sur tout l’ass or de montres Altiment pha Basic

39.– NOUVEAU

Montre-bracelet e bracelet lett Request

Acier inoxydable, bracelet en matière synthétique optique cuir / 7605.182

«L’opacité des banques n’est pas saine du tout» la réglementation bancaire – on fait venir les techniciens des pays concernés et on leur dit, mettez-vous d’accord sur quelque chose qui soit acceptable politiquement.Ces gens-là sont compétents et en négociation permanente. Cela vaut mieux qu’une réunion de chefs d’Etat qui prennent des décisions sur tout – banques, commerce international, environnement, lutte contre le terrorisme – partent dans des négociations épouvantables et ne comprennent pas les trois quarts de ces choses. Que penser de l’opacité des transactions financières? Un mal nécessaire?

Il y a différentes sortes d’opacité. L’évasion fiscale par exemple, qui a beaucoup rapporté à la Suisse pendant longtemps. Aujourd’hui c’est terminé, on est arrivé à un stade où ces pratiques ne sont plus tolérées. Une autre opacité concerne ces marchés de gré à gré où on ne sait pas qui réalise quelle transaction avec qui et à quel prix. Et puis il y a l’opacité de ce que font les banques et des produits complexes qu’elles développent précisément pour leur opa-

cité. Quand la crise a éclaté, une des raisons pour laquelle elle s’est diffusée, c’est que personne, pas même les banques, ne savait qui avait fait quoi, qui était exposé et à quels risques. Cette opacité des banques n’est pas saine du tout. Est-ce que ça va changer? Les réglementations annoncées s’attaqueront-elles aussi à ce manque de tranparence?

Il y a la volonté annoncée de le faire. Des dicussions sont en cours pour réglementer les marchés de gré à gré, faire que toutes les transactions se réalisent de manière ouverte. Est-ce que ça va se concrétiser? Beaucoup de gens en tout cas ne le veulent pas. On a un problème aussi avec les superviseurs, ces fonctionnaires qui vont regarder ce qui se passe dans les banques. Souvent, ils ne sont pas du niveau et de la compétence des banquiers qu’ils sont censés superviser. Il faut dire que les salaires ne sont pas les mêmes. Ce qu’il faut, c’est trouver un moyen de payer les superviseurs plus cher pour attirer des gens de première qualité, qui soient au moins aussi malins que les banquiers.

39.– NOUVEAU

Une crise du même genre que celle que nous avons traversée est-elle encore envisageable ?

Bien sûr. Un jour, à nouveau, il y aura des banques qui auront pris des risques – d’autres types de risques, qu’on n’aura pas vu venir, parce qu’elles les auront bien cachés, parce qu’elles les cachent toujours. Si un accident de cette sorte se produit tous les cinquante, tous les cent ans, ça vaut la peine. On paie une fois de temps en temps pour les risques qu’on a pris. Si ça doit se reproduire tous les dix ans, par contre, ce n’est pas acceptable. L’idée de la réglementation, ce n’est pas d’éliminer le risque, pas de supprimer la finance, mais de faire qu’elle soit un peu moins risquée. Un peu comme les voitures de Formule 1. Elles pourraient rouler beaucoup plus vite mais il y aurait des morts à chaque fois. Tout l’art de la Formule 1 consiste à faire que les voitures restent des bolides mais qu’on ait qu’un accident mortel seulement tous les cinq ans, ou plus. Propos recueillis par Laurent Nicolet Photos Nicolas Righetti / Rezo

Montre-bracelet His Tender

Acier inoxydable, bracelet en cuir / 7605.183

49.– NOUVEAU

Montre-bracelet Core

Acier inoxydable, bracelet en matière synthétique optique cuir / 7605.184 Les offres sont valables du 19.10 au 18.11.2010 ou jusqu’à épuisement du stock. Vous trouverez ces produits et bien d’autres encore dans tous les melectronics et les plus grands Migros. Sous réserve de modifications de prix, de modèles et d’impressions.


42 | Migros Magazine 42, 18 octobre 2010

Les Swiss Quality Testing Services (SQTS), qui célèbrent cette année leur 80e anniversaire, ont été créés par Gottlieb Duttweiler, le fondateur de Migros. Comment lui est venue cette idée?

Cinq ans après la création de Migros, Gottlieb Duttweiler a décidé de fonder un petit laboratoire. L’idée était déjà d’y examiner la qualité des produits élaborés par Migros – en l’occurrence du cidre – mais aussi celle des marchandises livrées par des tiers. Dix ans plus tard, Gottlieb Duttweiler a promis une qualité irréprochable synthétisée dans cette ligne directrice: «Des palais et des laboratoires contrôleront tous nos articles. Nous nous en portons garants visà-vis des consommateurs.»

400 000 analyses par an Peggy Schuhmann est chimiste en denrées alimentaires. Depuis 2006, elle dirige les Swiss Quality Testing Services (SQTS). Dans ces laboratoires sis à Courtepin (FR) et Dietikon (ZH), ainsi que Hong Kong et Shanghai, près de quatrevingts collaborateurs y conduisent chaque année environ 400 000 analyses. www.sqts.ch

Aujourd’hui, la palette d’activités des SQTS s’est beaucoup élargie…

Oui, nous analysons tous les articles que les clients trouvent sur les rayons, de la doucette aux tondeuses à gazon. Vos collaborateurs travaillentils plutôt sur les aliments ou les produits non alimentaires?

Les denrées alimentaires l’emportent. Un domaine d’investigation important est constitué par la détection des germes pathogènes et par le contrôle des fruits et légumes, en particulier le repérage des résidus de produits phytosanitaires. S’agissant des aliments, il importe aussi de vérifier les emballages. C’est un domaine où les exigences ne cessent de s’accroître car là aussi des substances nocives provenant des contenants ou des encres d’imprimerie peuvent contaminer les aliments. Quels sont les points forts des SQTS?

Un de nos atouts est de pouvoir apporter notre soutien à nos clients grâce à un très large éventail de prestations. Les compétences dont nous disposons concernent aussi bien les matériaux bruts que les produits finis en passant par les exigences inhérentes à l’hygiène. Nous pouvons également conseiller nos clients qui profitent

Au service des consommateurs

Les Swiss Quality Testing Services (SQTS) sont appelés à vérifier la qualité de produits pour le compte de Migros et d’autres clients. Directrice de ces laboratoires, Peggy Schuhmann évoque Gottlieb Duttweiler, les polluants contenus dans certains emballages ainsi que l’indépendance des SQTS vis-à-vis de Migros.


ACTUALITÉ MIGROS

| 43

parle pas seulement des aliments, mais aussi des jouets. Il en va de même pour les appareils électriques, les détergents et les produits labellisés. Ces derniers doivent notamment tenir les promesses mentionnées sur l’étiquette. Les exigences concernant les pesticides sont ainsi très strictes à propos des produits bio. Depuis plus de dix ans, les SQTS travaillent aussi pour d’autres clients que Migros. Pourquoi?

Jusqu’à la fin des années 1990, notre laboratoire effectuait uniquement des analyses pour le compte de Migros. Il est par la suite devenu un centre de profit devant assumer seul ses coûts de fonctionnement, d’où la nécessité de trouver des clients supplémentaires. Le nouveau nom, SQTS, a marqué ce changement de cap. Les SQTS comptent-ils aujourd’hui beaucoup de tels clients?

Oui, nous réalisons aujourd’hui une grande partie de notre chiffre d’affaires avec des clients externes, que ce soit en Suisse ou hors de nos frontières. Ce qui prouve la confiance que les uns et les autres accordent à la qualité de notre travail ainsi qu’à notre discrétion. Comment les SQTS garantissent-ils leur indépendance par rapport à Migros?

d’un autre avantage considérable: un seul partenaire répond à tous leurs besoins. Notre savoir-faire à propos des emballages constitue aussi un atout. Nous connaissons bien leurs effets sur les contenus. Nos aptitudes sont reconnues non seulement en Suisse, mais aussi à l’étranger. Y a-t-il des analyses que les SQTS n’entreprennent pas?

Oui, lorsque les demandes sont trop particulières nous les laissons à d’autres instituts. Par exemple?

L’examen visant à déterminer si un produit a été irradié ou non. En

Suisse, l’autorisation en vigueur ne permet aujourd’hui que de traiter les herbes et les épices contre les germes pathogènes. D’autres pays connaissent une législation plus libérale. Quels sont les produits qui vous donnent le plus de fil à retordre?

Difficile de répondre d’une manière globale. Mieux vaut parler de différentes catégories de dangers. On doit porter un regard très critique sur certains produits présentant un risque particulier ou sur ceux obéissant à des prescriptions spécialement sévères. Les articles destinés aux bébés et aux enfants en font partie. Et là, je ne

«Nous analysons tous les articles que les clients trouvent sur les rayons.»

Nous sommes totalement indépendants par rapport au marketing et aux industries Migros. Le distributeur ne s’intéresse pas à l’identité de nos clients. Ce qui compte, c’est la qualité de notre travail. Les SQTS ont-ils la compétence de décider quels articles Migros peut offrir à ses clients?

Non, cette prérogative appartient au département d’assurance qualité et développement durable de Migros. C’est lui qui décide si un produit peut être proposé à la vente. Le rôle des SQTS consiste à fournir les critères de décision en fonction de la sécurité et de la qualité du produit.

Propos recueillis par Daniel Sägesser Photo Christian Benedikt


20% DE RÉDUCTION PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 19.10. AU 1. 11. 2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK 20% de réduction sur tous les produits I am Hand.

2.50

au lieu de 3.20

Crème protect rice I am Hand 100 ml

3.60

3.–

Beurre pour les mains I am au miel 150 ml

Crème régénératrice I am Hand* 50 ml

au lieu de 4.60

au lieu de 3.80

2.50

au lieu de 3.20

Gel désinfectant I am Hand à la grenade 50 ml

3.–

au lieu de 3.80

2.20

au lieu de 2.80

Baume pour les mains et les ongles I am Hand 100 ml

* En vente dans les plus grands magasins Migros.

3.–

au lieu de 3.80

Crème anti-âge pour les mains I am Hand 100 ml

Crème intensive pour les mains I am Hand 150 ml


ACTUALITÉ MIGROS

Migros Magazine 42, 18 octobre 2010

| 45

LE BAROMÈTRE DES PRIX

Les changements de prix de la semaine Les comprimés effervescents Seniors d’Actilife aux onze vitamines, calcium, magnésium et zinc sont désormais vendus au prix de Fr. 3.70 au lieu de Fr. 3.90. Cette baisse s’explique par le fait que Migros, à la demande de nombreux clients, est revenue à la recette originale dont le goût était très apprécié.

Des vacances de rêve comme cadeau Hotelplan est en fête: le voyagiste célèbre cette année non seulement son 75e anniversaire mais a aussi pu offrir un séjour aux Maldives à sa vingt millionième cliente.

L

’an dernier déjà, tout indiquait qu’Hotelplan franchirait en 2010, année de ses 75 ans, la barre des vingt millions de clients. C’est désormais chose faite avec Cécile Kümin, de Wilen près de Wollerau (SZ), qui a réservé un séjour aux Maldives, plus précisément sur l’île de Vakarufalhi, pour elle et son mari.

Dans l’agence de voyages Hotelplan de Wädenswil (ZH), là où la demande de la chanceuse cliente est parvenue, Patrick Gätzi, responsable de la succursale, a alors immédiatement organisé une petite cérémonie. Ainsi, lorsque Cécile Kümin est venue quelques jours plus tard chercher son dossier d’agence, c’est Thomas Stirni-

Thomas Stirnimann, CEO d’Hotelplan Suisse (à g.), et Patrick Gätzi, responsable de la succursale de Wädenswil (ZH), entourent Cécile Kümin, la chanceuse cliente.

mann, CEO d’Hotelplan Suisse, en personne qui lui a annoncé que le voyagiste lui offrait le séjour qu’elle avait réservé. Créé en 1935 par Gottlieb Duttweiler afin d’offrir aux Suisses des vacances au Tessin, Hotelplan compte aujourd’hui parmi les plus importants acteurs de la branche. Daniel Sidler

Migros doit par contre adapter le prix du miel. Ainsi, le miel suisse crémeux, 500 g, passe de Fr. 12.20 à Fr. 13.50 et le miel liquide tessinois de Fr. 11.- à Fr. 12.70. Ces augmentations sont dues au fait que la récolte de printemps a été faible en raison de mauvaises conditions météorologiques et du fait de la mort de près de 40% des abeilles cet hiver. Outre ces deux produits, Migros corrigera le prix d’autres miels régionaux.

Publicité

Les femmes pauvres des pays en voie de développement sont les meilleures emprunteuses. Elles remboursent leurs microcrédits en l’espace d’une année à peine. L’argent sert par exemple à financer une entreprise familiale. Caritas lutte contre la faim et la pauvreté par l’attribution de microcrédits. Nous sommes solidaires. CCP 60-7000-4, www.caritas.ch © corbis

spinas | gemperle

L’investissement le plus sûr du monde.


e n t ... h c r e h c , s e r i a t a b i l é c , s n o s a e s 4 Sirion e t Terios enture. v a ’a l r u o p s t ê r p s r u o j u o t s e r i a n e t r a pa saisons attendent déjà. ais-toi conn Fa

s? us -nous ons-no trons ontr ncon Où nous renc 4SE ASONS» c ««4SE avec gratuit ave SMS g 9 919 a au 91 o tal pos p co et ton code ) 1000). NS 1000 ONS 4SEASO mple: 4 emp (exe (ex

. – ns* (va 4 940seaso 21’pack F r.mpris 0 .–) 2’ 200. Fr. 2’200 r: Fr. leur: ons* (valeu ris pack 4seas

co Y comp es esses 3 vitess boîte manuelle à 5 vit ch), 1298 cm , boîte (91 ch), ns, 67 kW (91 ons, 4seaso on 4seas Sirion Siri .–)) 450.– lisée + Fr. 450 métalllisée e méta ure eintur peint ,p –, 0. 990.– 22’99 22’ Fr. ue: que: ati matiq autom auto îte bo boîte c (avec (ave

.– 0.– 700 1’70 Fr.. 1’ e : Fr a ge: n tag ant ava V trr e av Vo

. – (va ’ 9 440 2 6pack F r.mpris .–)) 2’ 700.– Fr. 2’700 r: Fr. leur: ns* (valeu ons* seaso ris pack 4seas

co Y comp es , esses vitess boîte manuelle à 5 vit 5 cm3, boîte 1495 (105 ch), 149 ns, 77 kW (105 ons, 4seaso s 4seas os Terio Teri 0.–)) 930.– 28’93 ue: Fr. 28’ que: atiq matiq mat ma autom boîte auto c boîte (avec lisée (ave allisée métal re mét ture peintu pein

.– 0 0.– 200 2’2 Fr.. 2’ e : Fr a ge: n tag ant ava r e av Vo tre Vot

4 4x4 i auxx 4x éciau spéc less sp m odèle less modè avec le u avec déçu p as déç a pas sera r té ne ser ri uri sécu te séc toute p rix ut en tou d e prix pa rtout ent de er parto lé ment plém ite aller a supp sup uha o un so ur Q Qui pour po . ité e res è ualité t q qual e ronti d de f fron s e e d de ires s so ssoir pas pa e ît aît cces d’acc conna p d’a ne conn coup ucou our ne beau mou e: bea L’am L’a ifie: s ignifi ns* sign sai.i . s ons* easo d’essa e d’es cours course e p ack 4sea Le une s. es Terio aites f fait t et e et e o ir rion aire S Siri n e onna d de si e ssion e itée nces imité lim conc co ie série votre c hez votre so nss en sér ason less chez 4sea 4se o èle e mod d couvvrrir c es Ve nezz dé e. V e base è le de e modè ière, l’arrièr s ur le mod – sur ent à l’arr 500.– ne ment Fr. 500. onnem nt Fr. s tation m ent leme rss de stati urs seule de seu c apteu r, capte léger, e lége age alliag tes en alli ntes uisan s uisa a cier,, jja ntes séd n acier en jan er c omplè tes sur jantes dh e rou es d’hiv ren d:: 4 roues ar ère. prend comp so n s» à l’arri ons com eason 4seassons e «4sea p ack 4sea pé iale * Le pack ription spéc c ript insc et ns» sons» «4 «4sea n io ption script in inscri c avec n de luxe ave sion versio tapiss de sol ver tapi

Passione per la pasta


ACTUALITÉ MIGROS

Migros Migros Ma Magazine Magaz gazine gaz ine 42, 42, 18 18 octobre octo octo ctobre bre 2010 2010

| 47

Ludique et pédagogique: le site www.oceanmania.ch vous plonge dans les mers du monde.

P

artout en Suisse, enfants et adultes collectionnent désormais les vignettes Oceanmania représentant les habitants des mers. Avec passion, ils échangent leurs doubles et collent leurs nouveux stickers dans leur album acheté 5 francs dans les magasins Migros. A noter que sur cette somme, 1 franc revient au fonds du WWF consacré à des projets maritimes. Bien sûr, Oceanmania c’est aussi une adresse internet qui distille de précieuses informations sur les mers et leurs habitants. Les Lilibiggs accompagnent les internautes dans les méandres de ce vaste site qui fournit par ailleurs des renseignements sur les bourses d’échange ainsi que sur la tournée de la station de découverte qui se tiendra dans les plus grands magasins Migros. Mais surtout, oceanmania.ch constitue une extraordinaire plateforme qui permet de plonger dans un monde sous-marin aussi mystérieux que fascinant et d’y jouer sans voir le temps passer. «Nous voulons stimuler le plus de sens possible, explique Patrick Spahr, directeur de la création de l’agence de communi-

Petit poisson deviendra grand

Découvrir le fascinant univers sous-marin tout en jouant, en collectionnant de précieux points, et en devenant le roi des mers, c’est possible sur le site internet Oceanmania.

plonge profondément dans l’Atlantique, le Pacifique, l’océan Indien ou dans les mers australes, plus son environnement devient sombre et plus les sons lui parviennent amortis, comme dans le vrai monde sous-marin.

Les bons joueurs recevront des lunettes 3D

cation Station SA qui a conçu oceanmania.ch. Le monde sousmarin n’est pas que visuel. Il a aussi une composante auditive.» Chaque participant adopte la silhouette d’un poisson. Plus il

Sous l’eau, les «poissons-joueurs» peuvent récolter virtuellement les cent quatre-vingts images qui existent aussi sous la forme de vignettes. Pour cela, ils leur faut répondre à des questions que renferment des bulles d’air, en s’aidant, par exemple, des textes contenus dans l’album. «Le but est d’avoir la collection complète», poursuit Patrick Spahr. Bien sûr, on peut aussi es-

sayer de répondre aux questions en les soumettant à ses amis sur Facebook, qui pourront, à leur tour, plonger sous la mer en prenant la forme d’autres poissons. Les participants qui réussiront à récolter toute les vignettes recevront gratuitement par courrier un sticker ainsi que des lunettes 3D. Vu à travers celles-ci, le monde sous-marin virtuel se veut encore plus proche de la réalité. Et une expérience rare. Des points récompenseront aussi les joueurs qui auront répondu correctement aux questions du quiz, collecté les déchets qui flottent dans la mer, trouvé un trésor ou accompli des jeux d’adresse. «Plus un participant a de points, plus grandes sont ses possibilités de modifier son poisson.» Le joueur peut non seulement changer la couleur et la silhouette de celui-ci, mais également choisir une autre espèce. «On commence petit poisson, puis on grandit au fil du temps. Avec le nombre de points maximum, on peut devenir un requin blanc, le roi des mers.» Daniel Sägesser www.oceanmania.ch


48 |

IL ÉTAIT UNE FOIS MIGROS

Migros Magazine 42, 18 octobre 2010

TRÉSORS DE NOS ARCHIVES ES

Le premier magasin en libre service de Suisse

C

ertes, ce magasin Migros photographié en 1948 ne paie pas de mine. Les produits sont sagement alignés, sans fioriture. Quant à la décoration et aux affiches proposant des rabais, elles sont inexistantes. Pourtant, cette échoppe ouverte il y a soixante-deux ans dans le centre de Zurich a fait sensation: il s’agissait en effet du premier magasin en libre service de Suisse. Pour les consommateurs d’alors, saisir soi-même un produit en rayon était tout simplement impensable. Pourtant, les clients ont rapidement pris le pli, et le chiffre d’affaires a connu une croissance fulgurante – faisant taire les mauvaises langues qui estimaient que ce système venu des Etats-Unis n’allait attirer que des voleurs. Michael West

spinas | gemperle

Publicité

La technologie seule ne résout pas tous les problèmes de notre temps. Pour cela, il faut des actes. Pour notre planète. Pour les générations futures. Pour nous-mêmes. Vivre sans gaspiller les ressources de demain nous fera profiter d’une vie plus responsable, plus saine et plus respectueuse. wwf.ch/solution, votre source d’inspiration pour vivre mieux.


* Focus Carving, prix catalogue Fr. 27’100.-, plus pack Comfort Light Fr. 650.-, plus roues d’hiver d’une valeur de Fr. 1’476.-, à déduire avantage client de Fr. 6’236.-. Illustration: Ford Focus Carving avec pack Comfort (supplément Fr. 1’700.-) et phares au xénon (supplément Fr. 1’450.-).

Nets avantages pour les épargnants:

Fr. 22’990.Inclus équipement top

A présent, profitez d’un avantage client de Fr. 6’236.-* • • • •

1.6 l, 100 ch/74 kW, 5 portes, Euro 5 Climatisation Radio/CD avec commande sur le volant, AUX-In Système intelligent de protection IPS avec 6 airbags et ESP

• Phares antibrouillard avant • Console centrale premium • Supplément pour station wagon seulement Fr. 1’000.Davantage d’infos en composant le 0800 855 851 ou sur www.ford.ch

Inclus 4 jantes alu équipées de pneus neige

FordFocus Alpin

Feel the difference


50 5 0 | Migros Migros Magazine Magaz Ma gazine gaz ine 42, 42, 18 18 octobre octo octo ctobre bre 2010 / 4e part. Sur un bob solaire e s les airs / 3e par t. A bicyclette 1re part. A trottinette / 2 part. Dan

Marcel et Margot Cornuz sont deux seniors plutôt sportifs. Pour Migros, ils ont accepté de tester à vélo la 2e étape de l’itinéraire «Rhein-Hirzel-Linth» de SuisseMobile, qui les a amenés de Zurich à Pfäffikon (SZ). Leur conclusion? «Génial!»

SuisseMobile gère le réseau officiel d’itinéraires destinés à la mobilité douce – un terme générique utilisé pour désigner les moyens de transport tels que la marche, le vélo, le VTT, le roller et le canoë. SuisseMobile est notamment soutenu par Migros et propose une vaste offre comprenant les plus beaux itinéraires pour le tourisme et les loisirs. Les voies signalisées uniformément sont accessibles de façon optimale via les transports publics et permettent aisément de programmer des excursions sur un ou plusieurs jours. Sur internet, l’utilisateur trouvera en outre des conseils sur les hébergements, les manifestations, les curiosités à visiter, les véhicules de location, le transport des bagages, ainsi que des informations, des guides et des cartes permettant d’organiser facilement son escapade. Bonne route! www.suissemobile.ch

Photos Jorma Müller, stylisme Esther Egli

Des itinéraires de rêve


EN MAGASIN

| 51

«Le vélo, c’est notre marotte!»

Margot et Marcel Cornuz sont emballés. Ils n’oublieront pas de sitôt leur balade à vélo, longeant une réserve naturelle idyllique, et leur repas à base de spécialités TerraSuisse.

C

omposée pour l’essentiel de marécages, la réserve naturelle de Frauenwinkel est située sur un tronçon de rives magnifiquement préservées du lac de Zurich. Elle comprend aussi une zone lacustre de 3,5 km2 où l’on trouve les deux îles d’Ufenau et de Lützelau. «Je ne savais pas qu’il existait encore des coins de nature aussi superbes si près de Zurich»,

A vélo, Marcel et Margot Cornuz ont pu découvrir les rives encore préservées du lac de Zurich.

Jus de pomme dilué pétillant TerraSuisse, 1,5 l, Fr. 2.30

confie Marcel Cornuz, qui, pour un retraité, possède toujours un joli coup de pédale! La piste cyclable longe la magnifique réserve créée en 1927 et dont le terrain appartient à l’abbaye d’Einsiedeln depuis plus de mille ans. Margot et Marcel sont des habitués des sorties à vélo: «Rouler en pleine nature, rencontrer des gens, manger de

Pain mi-blanc TerraSuisse, 500 g, Fr. 1.15


5 | Migros 52 Migros Magazine gazine gaz ine 42,, 18 18 octobre o bre 2010 2010 / 4e part. Sur un bob solaire e s les airs / 3e par t. A bicyclette 1re part. A trottinette / 2 part. Dan

Partager avec des amis un bon repas composé des produits TerraSuisse? Une belle récompense pour le couple de cyclistes.

bons petits plats. C’est ça, le bonheur!», lance Margot en riant. La dynamique retraitée a de nombreuses autres raisons d’être de bonne humeur. C’est que le cyclisme est une activité physique bénéfique pour le cœur et la circulation. Ce sport stimule de plus le métabolisme et renforce les muscles tout en ménageant les articulations. Enfin, il peut se pratiquer du printemps à l’automne par quasiment tous les temps, à condition de disposer d’un équipement ad hoc.

Une halte bienvenue et des spécialités TerraSuisse

Au cours du périple qui les mène de Zurich à Pfäffikon (SZ), notre couple a fait une petite halte à Bäch (SZ), où les attendent leurs amis Brigitte et Bruno. «A table, le repas est prêt!», leur crie Brigitte en les voyant arriver. L’air automnal leur a ouvert l’appétit et, à la vue des délicieuses spécialités TerraSuisse qui garnissent la table, ils ne se font pas prier pour descendre de selle… La journée se poursuit comme ils l’aiment, en mangeant et en conversant avec leurs amis. Que demander de plus? Heidi Bacchilega

Galettes de rösti TerraSuisse, surgelées, 500 g, Fr. 4.30*/** au lieu de Fr. 5.40 Farine complète TerraSuisse, 1 kg, Fr. 2.40

Farine d’épeautre à l’ancienne TerraSuisse, 1 kg, Fr. 3.50

Farine de froment TerraSuisse, 1 kg, Fr. 1.80

* Dans les plus grands magasins. ** Action du 19 au 25.10.10


EN MAGASIN

| 53

Gagnez de superbes cadeaux Du 1er au 10e prix: une carte journalière Duo pour deux personnes (valeur Fr. 54.–) valable jusqu’au 5.12.10 (rayon de validité de l’abonnement général). Attention: au moins un des deux voyageurs doit détenir un abonnement demi-tarif. Du 11e au 20e prix: un guide officiel SuisseMobile «La Suisse à vélo. Route du Rhone», Ed. Werd Verlag.

Participez: Par téléphone: en composant le 0901 560 017 (Fr. 1.–/appel depuis un poste fixe) et mentionnez vos nom et adresse. Par SMS en envoyant Suisse suivi de vos nom et adresse au 920 (Fr. 1.–/SMS). Exemple: Suisse Max Modèle, Rue Modèle 1, 9999 Modèleville. Par courrier en envoyant une carte postale par courrier A à Migros Magazine, Suisse, CP, 8099 Zurich. Par internet en vous rendant sur le site www.migrosmagazine.ch (rubrique «Coup de chance»). Délai de participation: 24 octobre 2010. Les gagnants seront informés par écrit et leurs noms publiés sur www.migrosmagazine.ch. Aucun versement en espèces. Tout échange de correspondance ainsi que le recours à la voie judiciaire sont exclus.

Pommes de terre fermes à la cuisson TerraSuisse, le sac de 1,5 kg,

Fr. 1.50**

Entrecôte de bœuf TerraSuisse, prix régional

Tranche de veau TerraSuisse, prix régional

Jambon paysan TerraSuisse, 164 g, Fr. 5.30*

Escalopes de poulet, TerraSuisse, 2 pièces, les 100g,

Fr. 3.95


54 | Migros Magazine 42, 18 octobre 2010

--

«Migros Premium: Je me fais plaisir...»

Les spécialités de la gamme Migros Premium mettent l’eau à la bouche. Proposées dans des emballages stylés, elles permettent de se préparer de succulents repas qui embellissent le quotidien.

F

aut-il vraiment attendre Noël pour déguster un savoureux filet en croûte? Pour Brigitte Hischier, la réponse est clairement «non». Cette mère de deux enfants a donc décidé de servir ce plat à sa famille dès aujourd’hui, histoire de fêter le démarrage de sa carrière de designer indépen-

dante. La quadragénaire a jeté son dévolu sur un des produits de la nouvelle gamme Premium de Migros. Ces spécialités convenience sont aisément reconnaissables à leur emballage élégant, digne de leur succulent contenu.

Anna Bürgin

ANCIEN

NOUV NO NOUVEAU UVEA UV EAUU EA

Filet mignon de porc farci Migros Premium, surgelé, 800 g, Fr. 30.50


INCROYABLEMENT FRAIS PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 19.10 AU 25.10.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

Un plat à déguster absolument: gratin d’endives. Recette sur www.saison.ch/ m-malin

50 0 g

1.45 Endive Suisse / Belgique / France

40%

11.90 au lieu de 19.90

La magie des roses, Max Havelaar le bouquet de 30

30% 7.70

au lieu de 11.–

Steaks hachés de bœuf, TerraSuisse 4 pièces, 460 g

Les articles M-Budget, Sélection et ceux bénéficiant déjà d’une réduction sont exclus de toutes les offres.


À CONSOMMER FRAIS PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 19.10

Goûtez à cette se savoureuse fougas rre te aux pommes de et au romarin tout . droit sortie du four Recette sur www.saison.ch/ m-malin

2.40

au lieu de 3.–

Mélange minestrone Anna’s Best 20% de réduction Suisse, l’emballage de 350 g

1.80

Pommes de terre riches en amidon ou fermes à la cuisson, TerraSuisse le sac de 1,5 kg, par ex. riches en amidon

3.10

au lieu de 3.90

Salade du chef Anna’s Best 20% de réduction 200 g Société coopérative Migros Neuchâtel/Fribourg

3.90

Poires Harrow Sweet Suisse, le kg

6.50 Noix France, le kg


SANS MODÉRATION! MODÉRATION! AU 25.10.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

2.90

Choux de Bruxelles De la région Suisse, l’emballage de 500 g

PRIX CRAQUANTS le kg

2.10

Bananes Chiquita Costa Rica/Panama

30%

3.60

Champignons blancs Suisse, l’emballage de 500 g

9.90

Pommes Golden II/Pommes Jonagold II/ Pommes Gala II/ Pommes Boskoop II Suisse, le carton de 6 kg, par ex. Pommes Golden II, le carton de 6 kg

1.90 au lieu de 2.90

Chou rouge De la région Suisse, le kg

30%

3.20 au lieu de 4.90

Airelles Etats-Unis/Canada, le sachet de 340 g


BIENVENUE DANS LE M PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 19.10

Le jambon, un irrem iste plaçable protagon n aux de la table: jambo

figues. Recette sur -malin www.saison.ch/m

33% 9.90

au lieu de 14.85

Jambon de campagne fumé Malbuner, le lot de 3 barquettes Suisse, 3 x 100 g

50%

1.20 au lieu de 2.40

Jambon d’épaule roulé Quick fumé et cuit, Suisse, les 100 g

30%

6.80

au lieu de 9.80

Poulets Optigal Suisse, 2 pièces, le kg

Société coopérative Migros Neuchâtel/Fribourg

16.50 au lieu de 22.–

Moules 20% de réduction Pays-Bas, l’emballage de 2 kg

3.90

au lieu de 4.90

Tous les salamis Milano de la Gruyère De la région 20% de réduction Suisse, par ex. Salami Milano de la Gruyère De la région, prétranché fin, l’emballage de 100 g environ, les 100 g


ONDE DE LA FRAÎCHEUR. AU 25.10.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

33%

5.90

au lieu de 9.–

Saucisses de porc à rôtir, le lot de 4 Suisse, 4 pièces, 440 g

PRIX CRAQUANTS 40%

7.50

au lieu de 12.60

Filets de truite M-Classic, le lot de 3 fumés, d’élevage, du Danemark, 3 x 125 g

40%

1.70

3.05

Emincé de poulet 20% de réduction frais, importé, les 100 g

Côtelettes de veau fraîches, Pays-Bas, les 100 g, uniquement en libre-service

au lieu de 2.15

30%

1.65

au lieu de 2.40

Rôti de cuisse de porc frais, Suisse, les 100 g

au lieu de 5.10

30%

2.45 au lieu de 3.50

Steak de cheval nature frais, Canada, les 100 g


LA FRAÎCHEUR À PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 19.10

3.90

au lieu de 4.90

Toutes les bruyères Calluna et Erica 20% de réduction par ex. calluna en pot de 11 cm, la plante

17.90

Composition florale de la Toussaint la composition

10.90

4.40

Chrysanthème à grandes fleurs la pièce

Cake Generoso 20% de réduction 380 g

au lieu de 12.90

1.50

au lieu de 1.90

Petits pains emballés, TerraSuisse 20% de réduction par ex. pains sandwich, TerraSuisse, 3 pièces/195 g

Société coopérative Migros Neuchâtel/Fribourg

au lieu de 5.50

33% 12.–

au lieu de 18.–

Leckerlis de Bâle 1,5 kg

33% 4.15

au lieu de 6.20

Nids aux noisettes, macarons aux noisettes ou amarettis, le lot de 2 paquets par ex. nids aux noisettes, 2 x 215 g

2.–

au lieu de 2.50

Cuisses dames Suisse, l’emballage de 7 pièces/210 g


PORTÉE DE M MAIN. AIN. AU 25.10.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

33%

9.–

au lieu de 13.50

Raviolis tomate/ mozzarella Anna’s Best, le lot de 3, ou raviolis tomate/ail, bio, le lot de 2 paquets par ex. raviolis Anna’s Best, 3 x 200 g

30% 6.30

au lieu de 9.–

Escalope Cornatur Quorn nature Suisse, l’emballage de 340 g

8.40

au lieu de 10.50

Fondue M-Premium Suisse, l’emballage de 400 g

12.45

au lieu de 15.60

Pizzas Lunga Anna’s Best, le lot de 3 20% de réduction par ex. pizza Margherita, 3 x 210 g

2.50

au lieu de 3.20

Salade de lentilles vertes 20% de réduction Suisse, l’emballage de 200 g

4.60

au lieu de 5.70

Trio Tommes vaudoises Suisse, l’emballage de 3 x 100 g

3.30

au lieu de 4.20

Crème à café Valflora, le lot de 3 20% de réduction 3 x 250 ml

2.90

au lieu de 3.15

Le Beurre la plaquette de 250 g


ÉCONOMIES À PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU

40%

50%

9.95

8.50

au lieu de 16.80

au lieu de 17.–

Tablettes de chocolat Frey assorties, le lot de 10 10 x 100 g

Cuisses de poulet suisse, surgelées 2 kg

9.60

au lieu de 12.90

Biscuits Shortbread Walkers, le lot de 3 paquets 25% de réduction Highlanders, Chocolate Chip ou Digestive, par ex. Highlanders Walkers, 3 x 200 g

2.80

Tous les fruits secs, les noix et les mélanges Sun Queen et M-Classic par ex. dattes Sun Queen, 300 g

3.30

au lieu de 4.10

2.55

au lieu de 3.20

Tous les Zwiebacks 20% de réduction par ex. Zwieback Original, 260 g

3.90

Bonbons de gomme aux fruits Trolli en emballage géant par ex. Sweet & Sour, 500 g

Tous les cafés en grains ou moulus (excepté Delizio), 150 g/210 g/250 g –.40 de moins 420 g/500 g –.80 de moins 1 kg 1.60 de moins par ex. café Boncampo en grains, 500 g

5.50

au lieu de 6.90

Tout l’assortiment Frey Swiss Chocolate 20% de réduction par ex. napolitains Swiss Chocolate, 300 g


NE PAS LOUPER. 19.10 AU 25.10.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

2.45

au lieu de 3.10

Tous les produits aux choux de Bruxelles ou aux marrons, surgelés 20% de réduction par ex. purée de marrons, bio, 250 g

1.60

au lieu de 2.–

Tout l’assortiment de vinaigres M-Classic en bouteille de 1 litre 20% de réduction par ex. vinaigre de vin aux herbes

7.80

au lieu de 9.75

Aliments humides Exelcat en sachets, 12 x 100 g, ou en barquettes, 8 x 100 g 20% de réduction diverses variétés, par ex. ragoût au saumon, 12 x 100 g

3.80

au lieu de 4.80

Tout l’assortiment Pancho Villa 20% de réduction par ex. soft tortillas, 8 pièces/326 g

17.50

au lieu de 20.40

Red Bull Standard ou Sugarfree 12 x 250 ml

50%

2.95 au lieu de 5.90

Toutes les lignes de vaisselle en porcelaine, Bone China, faïence, céramique ou verre ainsi que les verres et les carafes en verre Cucina & Tavola par ex. tasse à café avec soucoupe Melody Valable jusqu’au 1.11

3.60

au lieu de 4.55

Toutes les purées de pommes de terre Mifloc 20% de réduction par ex. purée de pommes de terre Mifloc, 4 x 95 g

5.20

au lieu de 6.50

Tout l’assortiment d’aliments humides Asco 20% de réduction par ex. terrine Asco Adult bœuf et gibier, 4 x 300 g


ÉCONOMISEZ FÛTÉ. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 19.10 AU 25.10.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

2.20

au lieu de 2.80

Tout l’assortiment de produits de soins pour les mains 20% de réduction par ex. baume pour les mains et les ongles I am, 100 ml Valable jusqu’au 1.11

25.40 au lieu de 31.80

Produits de lessive Total en sachets de recharge, le lot de 2 20% de réduction Classic, Color, Aloe Vera ou Sensitive, 2 x 2 litres

6.30

au lieu de 7.90

Tous les auxiliaires de lavage et de repassage Total 20% de réduction par ex. filtres couleurs et saleté Total Color Protect, 30 pièces Valable jusqu’au 1.11

12.70

au lieu de 15.90

Toutes les lessives en poudre Total 20% de réduction par ex. Total Minimax Color, 1,65 kg Valable jusqu’au 1.11

9.90

Chaussettes pour homme, le lot de 5 paires tailles S-XL, diverses couleurs

50%

5.45

au lieu de 10.90

Tout l’assortiment Migros topline par ex. vaisselle pour le micro-ondes, en borosilicate, 0,75 litre Valable jusqu’au 1.11 *En vente dans les plus grands magasins Migros et à **Micasa.

50%

22.45 au lieu de 44.90

Toutes les poêles de la série Greenpan Kyoto* par ex. poêle Greenpan basse, Ø 24 cm, avec revêtement antiadhésif réfractaire en Thermolon Rocks Valable jusqu’au 1.11


LISTE D’ÉCONOMIES. OFFRES VALABLES DU 19.10 AU 25.10.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK FRUITS & LÉGUMES Bananes, bio, Max Havelaar, le kg 2.60 Bananes Chiquita, le kg 2.10 Pommes Golden II/Pommes Jonagold II/Pommes Gala II/ Pommes Boskoop II, Suisse, le carton de 6 kg, par ex. pommes Golden II, Suisse, le carton de 6 kg 9.90

10.40

Poires Harrow Sweet, Suisse, le kg 3.90

au lieu de 11.90

Airelles, Etats-Unis/Canada, le sachet de 340 g 3.20 au lieu de 4.90 30%

Tout l’assortiment Secure contre l’incontinence (excepté les sachets hygiéniques) à partir de 2 articles 1.50 de moins l’un par ex. Secure normal, 20 pièces Valable jusqu’au 1.11

Noix, France, le kg 6.50 Toutes les betteraves rouges étuvées et entières Anna’s Best et bio, par ex. betteraves rouges étuvées et pelées, le kg 3.25 au lieu de 4.10 20% Pommes de terre, TerraSuisse, le sac de 1,5 kg 1.80 Chou rouge de la région, Suisse, le kg 1.90 au lieu de 2.90 30% Champignons blancs, Suisse, l’emballage de 500 g 3.60 Mélange minestrone Anna’s Best, Suisse, l’emballage de 350 g 2.40 au lieu de 3.– 20% Choux de Bruxelles De la région, Suisse, l’emballage de 500 g 2.90

15.–

Endives, les 500 g 1.45

POISSON, VIANDE & VOLAILLE

Boîtes Clearbox, diverses dimensions par ex. boîte Clearbox à 4 roulettes

Poulets Optigal, 2 pièces, le kg 6.80 au lieu de 9.80 30% Emincé de poulet, frais, importé, les 100 g 1.70 au lieu de 2.15 20% Cuisses de poulet suisse, surgelées, 2 kg 8.50 au lieu de 17.– 50%

49.90

au lieu de 59.90

Duvet en fibres synthétiques Ben*/** garnissage: 100% fibres creuses de polyester, housse: microfibre de polyester, lavable à 60 °C, 160 x 210 cm Valable jusqu’au 1.11

Pour vos achats, détachez ici.

Steak de cheval nature, frais, Canada, les 100 g 2.45 au lieu de 3.50 30% Rôti de cuisse de porc, frais, Suisse, les 100 g 1.65 au lieu de 2.40 30% Côtelettes de veau, fraîches, Pays-Bas, les 100 g 3.05 au lieu de 5.10 40% Uniquement en libre-service Steaks hachés de bœuf, TerraSuisse, 4 pièces, 460 g 7.70 au lieu de 11.– 30% Saucisses de porc à rôtir, le lot de 4, 4 pièces, 440 g 5.90 au lieu de 9.– 33% Jambon d’épaule roulé Quick, fumé et cuit, les 100 g 1.20 au lieu de 2.40 50%

Jambon de campagne fumé Malbuner, le lot de 3 barquettes, 3 x 100 g 9.90 au lieu de 14.85 33% Tous les salamis Milano de la Gruyère de la région, Suisse, par ex. Salami Milano de la Gruyère de la région, prétranché fin, l’emballage de 100 g environ, les 100 g 3.90 au lieu de 4.90 20% Moules, Pays-Bas, l’emballage de 2 kg 16.50 au lieu de 22.– 20%

PAIN & PRODUITS LAITIERS Trio Tommes vaudoises, Suisse, l’emballage de 3 x 100 g 4.60 au lieu de 5.70 Fondue M-Premium, Suisse, l’emballage de 400 g 8.40 au lieu de 10.50 Tous les Philadelphia en lot de 2, par ex. aux fines herbes, 2 x 200 g 4.95 au lieu de 6.20 20% Le Beurre, la plaquette de 250 g 2.90 au lieu de 3.15

FLEURS & PLANTES La magie des roses, Max Havelaar, le bouquet de 30 11.90 au lieu de 19.90 40% Chrysanthème à grandes fleurs, la pièce 10.90 au lieu de 12.90 Chrysanthème Garden Mums, le pot de 19 cm 9.90 au lieu de 12.90

AUTRES ALIMENTS Raviolis tomate/mozzarella Anna’s Best, le lot de 3, ou raviolis tomate/ail, bio, le lot de 2 paquets 33% Pizzas Lunga Anna’s Best, le lot de 3 20% Escalope Cornatur Quorn nature, Suisse, l’emballage de 340 g 6.30 au lieu de 9.– 30% Salade de lentilles vertes, Suisse, l’emballage de 200 g 2.50 au lieu de 3.20 20% Tout l’assortiment Pancho Villa 20% Diplomat Ananas, le paquet de 4 pièces/360 g 6.70 Tablettes de chocolat Frey assorties, le lot de 10, 10 x 100 g 9.95 au lieu de 16.80 40% Cuisses dames, Suisse, l’emballage de 7 pièces/210 g 2.– au lieu de 2.50 Biscuits Shortbread Walkers, le lot de 3 paquets 25% Tous les fruits secs, les noix et les mélanges Sun Queen et M-Classic Points Cumulus x 20

Tous les cafés en grains ou moulus, 150 g/210 g/250 g –.40 de moins, 420 g/500 g –.80 de moins, 1 kg 1.60 de moins Jus de pomme et cidre doux frais du pressoir, 1,5 litre et 6 x 1,5 litre 20% par ex. cidre doux frais du pressoir, 1,5 litre 1.55 au lieu de 1.95 Tous les produits aux choux de Bruxelles ou aux marrons, surgelés 20% Toutes les purées de pommes de terre Mifloc 20%

NON-ALIMENTAIRE Snackies Exelcat, le lot de 6, 6 x 60 g 9.90 au lieu de 15.– 33% Toutes les lignes de vaisselle en porcelaine, Bone China, faïence, céramique ou verre ainsi que les verres et les carafes en verre Cucina & Tavola 50% Valable jusqu’au 1.11 Toutes les poêles de la série Greenpan Kyoto* 50% Valable jusqu’au 1.11 Tout l’assortiment Migros topline 50% Valable jusqu’au 1.11 Toutes les lessives en poudre Total 20% Valable jusqu’au 1.11 Produits de lessive Total en sachets de recharge, le lot de 2 20% Tous les auxiliaires de lavage et de repassage Total 20% Valable jusqu’au 1.11 Tout l’assortiment Emotions by Triumph Points Cumulus x 10 Chaussettes pour homme, le lot de 5 paires 9.90

NOUVEAUTÉS Fresh Cups Anna’s Best NOUVEAU Valable jusqu’au 1.11 Dessert Harmonie à la mangue, 120 g 3.60 NOUVEAU Valable jusqu’au 1.11 Parmigiano Reggiano, bio, râpé, 75 g 2.80 NOUVEAU Valable jusqu’au 1.11 M-Premium Charmant ou Cru Blanc, fromages à pâte molle, par ex. Charmant, 140 g 4.20 NOUVEAU Valable jusqu’au 1.11 Filet aux 5 graines Cornatur, 200 g 6.20 NOUVEAU Valable jusqu’au 1.11 Purée de pommes de terre Anna’s Best, 450 g 3.80 NOUVEAU Valable jusqu’au 1.11 Bière sans alcool, bio, 6 x 33 cl 5.60 NOUVEAU Valable jusqu’au 1.11 Freeze Glue Nivea Styling, 150 ml 8.90 NOUVEAU Valable jusqu’au 1.11

Société coopérative Migros Neuchâtel/Fribourg Vous trouverez plus d’informations sur les prix, les produits et les réductions sur les étiquettes des articles dans cet encart.


PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 19.10 AU 1.11.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

NOUVEAU 3.60

NOUVEAU 6.20

NOUVEAU 4.20

NOUVEAU 2.80

Dessert Harmonie à la mangue 120 g

M-Premium Charmant ou Cru Blanc fromages à pâte molle, par ex. Charmant, 140 g

NOUVEAU 5.60 Bière sans alcool, bio bière non filtrée à base d’ingrédients biologiques, 6 x 33 cl

En vente dans les plus grands magasins Migros.

Filet aux 5 graines Cornatur 200 g

Parmigiano Reggiano, bio râpé, 75 g

NOUVEAU 8.90

Freeze Glue ou Gel Elasto Power Nivea Styling un style glacé et une fixation extrême, par ex. Freeze Glue Nivea Styling, 150 ml

NOUVEAU 3.80 Purée de pommes de terre Anna’s Best 450 g

NOUVEAU 6.80

Fresh Cups Anna’s Best Farfalle alla bolognese, Poulet au curry thaïlandais, Fusilli arrabbiata, Tortiglioni carbonara et Couscous aux légumes, par ex. Farfalle alla bolognese, 330 g

MGB www.migros.ch W

FAITES LE PLEIN DE NOUVEAUTÉS!


EN MAGASIN

NOUVEAU

Filet de veau avec farce aux morilles Migros Premium, surgelé, 400 g, Fr. 25.40

ANCIEN

Brigitte Hischier

NOUVEAU

Photos Limmatdruck, stylisme Eva Müller-Emmerling

«... car je vais me mettre à mon compte en tant que designer.»

Mini-filet de porc en croûte, surgelé, 200 g, Fr. 9.20

| 67


LES NOUVEAUX PLAISIRS DE LA DOUCHE ET DU BAIN. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 19.10 AU 1.11.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

La ligne de produits de bain et de douche I am brille d’un nouvel éclat! Elle étonne avec un design frais, des formules améliorées et des parfums inédits. La fragrance fleurs d’oranger de Feel Good est par exemple idéale pour démarrer la journée en faisant le plein d’énergie. La crème de bain Chill Out au parfum de figue sauvage et de vanille garantit pour sa part une détente bienfaisante. Grâce à l’amélioration de leur formule, tous les produits confèrent une douceur et une fraîcheur agréables à la peau tout en la protégeant du dessèchement. I am vous offre des moment s d’exception jour après jour. Cette ligne de soin est par ailleurs synonyme d’excelle nte qualité au meilleur rapport qualité/prix.

NOUVEAU NOUVEAU

4.50

Crème de bain I am Bath Chill Out à la figue sauvage et à la vanille 500 ml

2.60

Gel douche I am Young au parfum envoûtant de fleurs de cerisier 250 ml

NOUVEAU NOUVEAU

2.60

Crème de douche I am Shower Feel Good au parfum fruité de fleurs d’oranger 250 ml

3.60

NOUVEAU

2.60

Huile de douche I am Shower Lemon & Oil pour commencer la journée du bon pied 250 ml

Savon crème I am Soap Winter Dream avec la douceur de la vanille et le piquant de la cannelle 300 ml


EN MAGASIN

Migros Magazine 42, 18 octobre 2010

| 69

Un peu d’Italie pour tous

Les pizzas surgelées ne rendent pas seulement de fiers services aux célibataires. Toute la famille sait aussi les apprécier. M-Classic propose désormais des mini et des midi pizzas. Quant aux variétés traditionnelles, elles sont encore plus croustillantes et aérées.

4 3 2 1

7 6 5

Photo Istockphoto

S

ans doute vous est-il déjà arrivé de vous retrouver devant un réfrigérateur désespérément vide à vous demander ce que vous pourriez bien manger. Dans ces situations-là, les pizzas congelées peuvent rendre de fiers services. Importée aux Etats-Unis par les Italiens, cette spécialité a rapidement conquis le Nouveau Monde dans les an-

nées 1960, notamment sous la forme surgelée développée par les Américains. Aujourd’hui, M-Classic franchit une nouvelle étape: toutes ses pizzas, de la Hawaii à la Prosciutto (à l’exception de la Margherita Duo), sont pensées pour qu’il soit possible d’en mettre plusieurs sur la même plaque. Quant aux nouvelles mini pizzas, elles

peuvent aussi être servies à l’heure de l’apéritif. Autre nouvelle réjouissante, les recettes des pizzas M-Classic (désormais disponibles dans un nouvel emballage) ont été améliorées: leur pâte est plus croustillante et plus aérée, et la garniture plus riche. Last but not least, leur prix a baissé. C’est donc le moment ou jamais de remplir votre congélateur! SB

Assortiment de pizzas surgelées M-Classic: 1 Midi Pizza Margherita, 2 x 115 g, Fr. 3.20* 2 Margherita, 2 x 380 g,

Fr. 6.90

3 Mini Pizza Prosciutto, 12 x 30 g, Fr. 5.20

4 Mini Pizza Margherita, 12 x 30 g, Fr. 5.20

5 Hawaii, 350 g, Fr. 3.60* 6 Favorita, 360 g, Fr. 3.60 7 Toscana, 360 g, Fr. 3.80

* En vente dans les plus grands magasins.


70 | Migros Magazine 42, 18 octobre 2010

Comment leur dire non?

Depuis cinquante ans, les bâtonnets de poisson pané remportent un franc succès auprès des petits comme des grands. C’est aux Anglo-Saxons que nous devons ce délice…

E

Photo Lucas Peters, stylisme Karin Aregger

n 1959 en Grande-Bretagne, du poisson pané en forme de parallélépipède a fait son apparition pour la première fois dans les rayons des supermarchés britanniques. A l’époque, les autorités souhaitaient inciter la population indigène à consommer davantage de poisson. Mais comment faire pour que les enfants, un groupe cible important qui n’apprécie pas spontanément le goût du poisson et encore moins sa peau et ses arêtes plébiscitent eux aussi cet aliment? En utilisant uniquement les filets et en les enrobant d’une délicieuse panure!

Grâce à cette brillante idée, les bâtonnets de poisson pané sont rapidement devenus un plat incontournable. La success story de cette spécialité n’aurait cependant pas pu voir le jour sans les progrès de la technique de la congélation. Cette dernière a été mise au point par Clarence Birdseye, qui a conçu en 1929 un appareil de congélation rapide. Durant les années où il a vécu dans le Labrador, région du nord du Canada, cet Américain a parcouru le pays en tant que trappeur. Après avoir observé la manière dont les Inuits conservaient

la viande grâce au froid, il a décidé de transposer ces connaissances au secteur de la pêche.

Privilégions les poissons issus d’une pêche durable

Grâce à cette invention, il est possible de réfrigérer et conserver idéalement les poissons et les fruits de mer. Normal donc que ceux-ci soient toujours plus appréciés. En 2009, chaque Suisse en a ainsi dégusté 9,1 kg. Un nouveau record. On le voit: aujourd’hui, il ne s’agit donc plus d’encourager la consommation de produits de la

mer. Au contraire: il faut désormais préserver les ressources naturelles de nos océans. En tant que membre du WWF Seafood Group, Migros s’engage à ne plus proposer, à terme, que des poissons issus de stocks gérés durablement et d’élevages respectueux de l’environnement. C’est ce que garantissent les labels MSC et Bio. Par ailleurs, l’assortiment Migros ne compte plus aucune espèce menacée d’extinction. Heidi Bacchilega

Pour de plus amples informations: www.migros.ch/poisson


EN MAGASIN RECE TTES CRÉATIVE S

Le poisson pané revisité

Suggestions pour les en fants et pour tous ceux qui sont res tés jeunes Idée n° 1: la fondue au poisson pané Chauffer de l’huile dans un caquelon, placer sur le réchaud et faire frir e les bâtonnets de poisson coupés en deux. Servir cette fondue avec plusieurs sau ces. Succès garanti pour l’anniversaire de vos enfants! Idée n° 2: le sandwich Découper les bâtonnets de poisson dorés à la poêle. Ouvrir les pe tits pains, garnir de salade et des poisson s panés. Napper de mayonnaise ou de ket chup. Refermer les petits pains et servir. Idée n° 3: le bateau-pira te en garniture Couper en deux des grosse s pommes de terre. Les évider pour for mer quelques boules de la taille d’une noi sette. Cuire les pommes de terre à feu dou x. Ajouter les noiis no ise set set ett ttes tees de pom pomme d dee te terre pendant les les cin ci nq qd der ern er niè ni ièr ère rres ess min min inu ute uttess de de cui cuiss ssso on. n. Dress sseerr less pat le pata tat aate tes te es sur sur un unee ass assi sie iiett ett ttee et et garnir les tro tr ous ou u uss de m maay ayo yon onn nnai aise se se ou de de ket ketch chup chu up.. Piquer less noi le noise sett set ttes es su surr les les pom pomm me mess de terrre te re à l’l’ai re l’aid aid dee de de currecu e-de e-d dent nts. s. s

Filets Gourmet à la Provençale, MSC, surgelés, 400 g, Fr. 7.70

Filets Gourmet Napoli, MSC, surgelés, 400 g, Fr. 7.—

Filets de colin d’Alaska, MSC, surgelés, 400 g, Fr. 4.70

Dos de merlu blanc, MSC, surgelés, 400 g, Fr. 7.—

Filets de cabillaud du Pacifique, MSC, surgelés, 400 g, Fr. 11.—

Filets de truite de rivière, Bio, surgelés, 250 g, Fr. 12.30

Bâtonnets de colin d’Alaska, MCS, surgelés, 750 g, Fr. 7.40

Les labels en bref

Recettes Cuisine de Saison

www.saison.ch

MSC: ce label garantit une pêche certifiée durable. Les quantités pêchées ne doivent ainsi pas être supérieures au renouvellement naturel des bancs. De plus, les écosystèmes environnants ne doivent pas être dégradés. Bio: ce label atteste que l’alimentation des poissons provient de sources durables, que l’élevage est conforme aux besoins de l’espèce et que l’usage de médicaments et d’additifs est strictement contrôlé.

| 71


72 | Migros Magazine 42, 18 octobre 2010

«Je peux être assez compliquée»

La toute nouvelle Miss Suisse 2010 n’a pas la langue dans sa poche. Pendant la séance photo, elle papote tranquillement avec l’équipe, avouant volontiers qu’elle n’est pas toujours facile à vivre, notamment avec son amoureux. Pour rester en forme, elle mise sur un programme light: vitamines, sport et spécialités Léger.

E

ncore un peu de poudre et de fard à joues? Pendant que la belle se fait encore plus belle, Karina Berger du comité Miss Suisse passe quelques coups de fil dans le grand loft qui accueille la séance photo Léger. «Salutations de Melanie et de Christa!», lancet-elle à Kerstin Cook. Puis, alors que le photographe mitraille Miss Suisse sous tous les angles, la nouvelle reine de beauté amuse la galerie avec ses plaisanteries. Léger, la ligne de produits allégés Migros, n’aurait pu rêver meilleure ambassadrice. Bravo pour votre titre de plus belle femme de Suisse, Kerstin! Comment s’est passée votre

première nuit dans la peau de Miss Suisse?

Avez-vous d’autres défauts que celui d’aimer le chocolat?

J’ai malheureusement dû zapper la fête organisée après l’élection car j’étais sollicitée de toutes parts! Tout le monde voulait me féliciter et m’interviewer. Je n’ai donc pas pu me coucher avant cinq heures du matin. Et comme le premier shooting pour la presse était agendé une heure et demie plus tard, ma nuit a été courte…

Même si j’aime les sucreries, je mange sainement et privilégie les fruits et les légumes. Je fais aussi beaucoup de sport. Certes, j’adore les fraises avec la crème fouettée, mais grâce à Léger, je peux en manger plus souvent. En effet, la crème Léger contient nettement moins de calories qu’un produit traditionnel.

Aviez-vous un porte-bonheur lors de l’élection?

Cuisinez-vous souvent?

Oui, mon copain m’avait offert un petit cochon en chocolat. Mais il n’a pas survécu longtemps à mon élection. Je l’ai avalé dès que j’ai été couronnée. (Rires).

Je sais cuisiner mais, généralement, je laisse ce soin à mon copain Silvan, qui me concocte régulièrement des menus pleins de créativité, même s’il garde jalousement le secret sur ses recettes.

A propos de votre compagnon, qu’aimez-vous particulièrement chez lui?

Il est tout simplement fantastique! On peut discuter de tout avec lui. Il me regarde toujours avec amour et est très attentionné. Je lui trouve aussi beaucoup de charisme. Enfin, il fait beaucoup de sport, ce qui n’est pas pour me déplaire. Et lui, pourquoi vous aime-t-il, à votre avis?

Je n’en ai pas la moindre idée. Je peux parfois être assez compliquée. Avec les gens que j’aime, je suis rapidement très émotionnelle. Mais demandez-lui, il doit bien avoir ses raisons...


EN MAGASIN

Yogourt Granola Léger, framboise/fraise, 225 g, Fr. 1.95

Tartare Léger 150 g,

Fr. 2.80*

Soucieuse de sa ligne, Kerstin Cook privilégie les produits allégés, tels les sérés Léger. Fromage de montagne des Grisons Léger, les 100 g, Fr. 1.85

Portraits Suisse 2010

Silvan lices au Plat favori: dé des pâtes fromage avec isme et Loisirs: athlét s patin à roulette

Vous allez rencontrer un grand nombre de célébrités au cours de cette année. De qui aimeriez-vous particulièrement faire la connaissance?

Roger Federer! C’est un sportif fantastique et incroyablement

Salami Léger, 123 g,

sympathique. J’adorerais passer une journée à faire du shopping avec lui (rires). Vous avez également été élue «Miss Photogénique». Un titre qui vous fait plaisir?

Absolument. Cela me réjouit d’autant plus que ce sont les photographes qui l’ont décerné. Je me sens très honorée. Depuis que j’ai 15 ans, j’adore me faire photographier. J’apprécie tout particulièrement de poser pour mes sponsors, car c’est l’occasion pour moi de rencontrer des gens très différents. Vos parents sont d’origine anglaise et votre nom est Cook.

Pensez-vous que le capitaine soit un de vos ancêtres?

Hhhmm! Il faudrait que je jette un coup d’œil à notre arbre généalogique. Le capitaine Cook n’a pas eu d’enfant mais son frère en a eu. Ce serait donc théoriquement possible. Que comptez-vous faire de l’argent que vous aller gagner?

Je n’ai pas de projets précis. J’en utiliserai sans doute une partie pour faire des cadeaux à mes parents, qui ont toujours fait le maximum pour moi. Et j’ai l’intention de partir en vacances avec Silvan, par exemple en République dominicaine.

Propos recueillis par Anna Bürgin

Fr. 5.70

Photo Nik Hunger, stylisme Kim Dang, coiffure/maquillage Emmanuel Florias

Titre: Mis Cook Nom: Kerstin sance: 15 avril is na Date de 1989 ique: bélier Signe astrolog ns (LU) Domicile: Krie uple avec co Etat civil: en

Confiture de baies de Boysen Léger, 325 g, Fr. 2.60

Croissants précuits Léger, 200 g, Fr. 3.50* * Dans les plus grands magasins.

| 73


PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 19.10 AU 1.11.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

3 pour 2

8.60

au lieu de 12.90

Dentifrice Candida White Micro-Crystals 3 x 75 ml

3 pour 2

7.40

au lieu de 11.10

Dentifrice Candida Vital Plus 40 3 x 75 ml

7.50

au lieu de 10.–

Solution buccodentaire Candida White 2 x 400 ml

3 pour 2 3 pour 2

6.60

au lieu de 9.90

Dentifrice Candida Sensitive Plus 3 x 75 ml

3 pour 2

5.80

au lieu de 8.70

Chewing-gums Candida White Power Menth 3 x 24 pièces

7.60

au lieu de 11.40

Brosses à dents s Candida Sensitive Plu Supersoft, 3 pièces

MGB www.migros.ch W

ACTION


EN MAGASIN

Migros Magazine 42, 18 octobre 2010

| 75

Le plus d’Anna’s Best

Chez Anna’s Best, il n’y a aucune contradiction entre produits frais et articles convenience. Tous les spätzli et les plats de gibier sont garantis sans colorants, conservateurs ni exhausteurs de goût.

Photo bab.ch/Stockfood

Confectionner les spätzli est un long travail. Grâce à Anna’s Best, vous vous épargnez cette corvée.

A vous de choisir L’assortiment Anna’s Best compte notamment des spätzli «fini» ainsi que des spätzli aux œufs. Ces derniers sont plus épais que les premiers. Tous se préparent très vite.

+ Anna travaille pour vous

A l’époque de nos grands-parents, les spätzli étaient encore confectionnés à la main. Aujourd’hui, les choses vont plus vite grâce aux créations Anna’s Best. Pour un résultat tout aussi succulent.

D

ifficile de faire plus varié que la palette de spätzli Anna’s Best! Suivant la saison et les recettes régionales, Anna’s Best propose en effet des variétés aux œufs, à la farine complète, à la semoule ou aux flocons de pommes de terre, qu’il suffit de passer à la poêle. Ces derniers donnent une saveur supplémentaire à ces pâtes, que l’on sert volontiers avec un peu de lard et de la choucroute, ou

encore un rôti bien juteux. Cuits au micro-ondes, les spätzli «fini» sont, eux, prêts en quatre minutes. Quant aux spätzli aux œufs frais confectionnés à base de blé dur complet, ils sont aussi savoureux que sains. Toutes ces variétés donnent leur pleine mesure lorsqu’elles sont servies avec des oignons confits, du beurre à la sauge ou du fromage corsé. De plus, elles ont un autre

point commun: elles accompagnent à merveille la chasse. Vous pouvez vous en convaincre en savourant le délicieux civet de cerf aux knöpfli et au chou rouge ou encore le civet de chevreuil Anna’s Best. Des plats qu’il suffit de réchauffer en suivant les indications figurant sur l’emballage. Le repas est prêt en un tournemain, et votre cuisine reste propre. Bon appétit! RG

Spätzli «fini» Anna’s Best, 500 g, Fr. 3.50* Spätzli aux œufs Anna’s Best, 250 g, Fr. 1.80* Civet de cerf Anna’s Best avec knöpfli et chou rouge, 430 g, Fr. 9.90* * En vente au rayon frais des plus grands magasins.


ACTION

OFFRES VALABLES DU 19.10 AU 1.11.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK SUR TOUT L’ASSORTIMENT GARNIER VISAGE ET CORPS INNOVATION POUR PEAUX MATURES

Découvrez le pouvoir de l’orchidée pour relancer la vitalité cellulaire

15.9de019.90 au lieu

par ex. Garnier Orchidée Vitale nt Soin du jour revitalisa complet, 50 ml

En vente dans les plus grands magasins Migros

Garnier est en vente à votre Migros

Fer organique

pour un regain d’énergie et de performance AZ [Zg 6mVb^cZ K^iVa^inœ Vjm k^iVb^cZh ]‚bdeaVhi^fjZh Xdcig^WjZ | gZYdccZg YZ aɂcZg\^Z Vjm eZghdccZh [Vi^\j‚Zh# 6mVb^cZ K^iVa^in Vj [Zg Xdci^Zci YZjm a^V^hdch dg\Vc^fjZh / aZ \aj" XdcViZ YZ [Zg Zi aZ [jbVgViZ YZ [Zg# AZ [Zg Zhi ^cY^heZchVWaZ | aV [dg" bVi^dc YZh XZaajaZh hVc\j^cZh Zi Vj igVchedgi YZ aÈdmn\ƒcZ YVch aZh i^hhjh edjg aV egdYjXi^dc YȂcZg\^Z# AZh k^iVb^cZh 7' Zi 7&' hdci ZhhZci^ZaaZh | aV [dgbVi^dc YZh XZaajaZh hVc\j^cZh# AV k^iVb^cZ 8 ^c" iZgk^Zci YVch aÈVWhdgei^dc Yj [Zg# AV k^iVb^cZ @ _djZ jc gaZ ^bedgiVci YVch aV XdV\jaVi^dc hVc\j^cZ# AÈVX^YZ [da^fjZ! aj^! Zhi ^cY^heZchVWaZ | aV [dgbVi^dc YZh XZaajaZh hVc\j^cZh Zi Vj Y‚kZadeeZbZci YZ aÈZc[Vci | cVˆigZ# AZh cjig^bZcih | WVhZ YZ WZiiZgVkZh Zi YZ WgdXda^h Xdbeaƒ" iZci aV [dgbjaZ YZ XZ Xdbea‚bZci Va^bZciV^gZ# JcZ XVehjaZ Xdci^Zci aÈVeedgi fjdi^Y^Zc gZXdbbVcY‚ Zc [Zg#

HVcYgV HijYZg BƒgZ Zi [ZbbZ Vj [dnZg

& XVehjaZ eVg _djg  Edjg VYdaZhXZcih Zi VYjaiZh#

8VehjaZh 6mVb^cZ K^iVa^inœ VkZX [Zg! k^iVb^c 7'! 7&'! 8! @! VX^YZ [da^fjZ Zi Xj^kgZ! V^ch^ fjZ edjYgZ YZ a‚\jbZh | WVhZ YZ WZiiZgVkZh Zi YZ WgdXda^h lll#VmVcdkV#X]

Axamine est en vente à votre Migros


EN MAGASIN

Migros Magazine 42, 18 octobre 2010

L’expérience chocolat

A la fois amers et doux, les nouveaux Truffino Noir de Créa d’Or mettent le palais des gourmets en émoi.

C

Photo Lotti Bebie

ertains plaisirs ne s’apprécient pleinement qu’avec une certaine expérience. C’est le cas des grands vins et des chocolats noirs dont l’amertume peut surprendre certains palais. Leur forte teneur en cacao permet toutefois de jouer sur une gamme aromatique plus large. Ample, élégant, à la fois amer et doux, le chocolat noir stimule les sens comme un tango. Avec Truffino Noir, la collection Créa d’Or s’enrichit d’une

nouvelle variété saisonnière légèrement corsée: une gaufrette fourrée de chocolat et entourée d’une couche de chocolat noir suisse de première qualité. Le tout étant parsemé de flocons chocolatés. Cette nouveauté se veut la petite sœur du célèbre Nobilé au chocolat au lait. Les deux forment un duo parfaitement complémentaire. En effet, c’est du contraste que naît l’harmonie. Comme dans le tango. Silke Bender

Truffino Noir Créa d’Or, 100 g, Fr. 3.10* Nobilé Créa d’Or, 175 g, Fr. 3.50 * En vente dans les plus grands magasins.

| 77


E IL L E S : D R E S S E Z L E S O R E RT IF IÉ F S C® . C C E C A RT O N E S T Cela fait plaisir à entendre : les cartons à boissons Tetra Pak sont fabriqués essentiellement à partir de bois, une matière première renouvelable. Mais Tetra Pak va encore plus loin désormais et convertit progressivement l’ensemble de sa production Suisse en bois certifié FSC®. Le label FSC® certifie que le bois utilisé dans les cartons à boissons provient d’exploitations forestières responsables et d’autres sources contrôlées. Tout le monde en profite – pensez-y la prochaine fois que vous achetez des boissons. Pour en savoir plus : www.tetrapak.ch et www.fsc-suisse.ch

Tetra Pak (Suisse) SA | Europastrasse 30 | CH-8152 Glattbrugg Tél. +41 44 804 66 00 | www.tetrapak.ch


EN MAGASIN

Migros Magazine 42, 18 octobre 2010

Pour des os sains

BON & BON MARCHÉ

Les comprimés à mâcher Calcium Plus d’Actilife contiennent du calcium et de la vitamine D3, deux substances indispensables pour maintenir une ossature saine. Deux tablettes par jour suffisent pour couvrir les besoins quotidiens d’un adulte. Grâce à leur emballage blister pratique, ces comprimés au goût rafraîchissant de citron peuvent être emportés partout.

FR. 10.—

Gnocchi gratinés

Calcium Plus Actilife, 40 comprimés à mâcher, Fr. 4.90

Repas pour 4 personnes

NOUVEAU À MIGROS NOUVEAU À MIGROS

➔ Cuire le contenu d’un paquet et demi de gnocchi dans l’eau salée. Quand ils remontent à la surface, ils sont cuits. Egoutter et verser dans un plat à gratin beurré. Env. Fr. 6.75

Doux et fluide

Très doux et clair, le miel d’acacia permet d’édulcorer idéalement boissons, birchers, thés, sérés et yogourts. La nouvelle bouteille Squeeze permet de doser parfaitement la quantité souhaitée. De plus, comme ce miel cristallise lentement, il reste liquide longtemps.

➔ Couper fin un oignon et étuver brièvement dans une poêle. Ajouter 4 tomates coupées en dés. Saler et poivrer. Env. Fr. 2.– ➔ Verser tous les ingrédients sur les gnocchi, saupoudrer de parmesan et faire gratiner au four 15 min à 180 ˚C. Env. Fr. 1.25

Miel d’acacia, 500 g,

Fr. 6.85*

* En vente dans les plus grands magasins.

Conseil: remplacer les tomates par des chanterelles.

Petit beurre devenu grand

Come-back

NOUVEAU À MIGROS

Bonne nouvelle pour tous ses nombreux fans: le yogourt aux marrons de Migros est à nouveau disponible. Et comme la demande a été très forte, cette spécialité de saison sera proposée sur les étals durant une demi-année. A noter que ce grand classique a subi un léger lifting: il est désormais proposé sous la marque M-Classic. Mais rassurez-vous, il est toujours aussi savoureux et crémeux! Yogourt marrons M-Classic, 180 g, Fr. –.60

| 79

Tout le monde connaît les Petit Beurre au chocolat, ces biscuits qui posent un problème existentiel: faut-il les croquer entiers ou manger d’abord la couche de chocolat avant de s’attaquer au biscuit? Aujourd’hui, les Petit Beurre ont grandi, au point qu’ils ont été rebaptisés Grand Beurre! Emballés individuellement, ils arborent la silhouette du Cervin. Reste que le problème de la dégustation demeure. Par où faut-il commencer à le manger? NOUVEAU

À MIGROS

Grand Beurre au chocolat, 1 pièce, 50 g, Fr. 1.80

+ + + +


80 |

EN MAGASIN

Migros Magazine 42, 18 octobre 2010

NOUVEAU À MIGROS

Ludique et pédagogique

Vous avez un enfant âgé de 3 à 5 ans qui marche déjà avec assurance? Alors il est peut-être temps de lui offrir un vélo sans pédale, un engin tendance qui le préparera à la pratique de la bicyclette en lui faisant notamment travailler son équilibre. Deux modèles sont disponibles: Billy pour les garçons et Nanny pour les filles. Si vous manquez d’idées pour Noël…

NOUVEAU À MIGROS

Vélo sans pédale Billy, Fr. 99.90

Joyeux anniversaire!

La tradition de souffler les bougies sur le gâteau d’anniversaire a toujours beaucoup d’adeptes, que ce soit chez les jeunes ou les moins jeunes. Le nouveau fond de moule à gâteau Happy Birthday est recouvert d’un revêtement antiadhésif et peut être utilisé avec les moule d’un diamètre de 26 cm. L’idéal pour concocter des gâteaux personnalisés. Fond de moule à gâteau Happy Birthday,

Fr. 5.90*

* En vente dans les plus grands magasins.

NOUVEAU À MIGROS NOUVEAU À MIGROS

Jusqu’au bout de la nuit

Qui n’a jamais joué au Monopoly? Pour célébrer les 75 ans de ce jeu qui a fait vibrer de nombreuses familles depuis des générations, Hasbro lance une nouvelle édition baptisée Monopoly Revolution. Celle-ci se caractérise par un design blanc très sobre et un plan de jeu rond. Autre nouveauté, on ne paie plus en espèces mais par carte de crédit. Monopoly Revolution, édition suisse,

Fr. 79.90

Partout avec soi

Ces produits de beauté nomades signés Essence ont le vent en poupe! Le mini gloss pour les lèvres et le crayon pour les yeux se fixent simplement au téléphone portable et sont donc toujours à portée de main. De cette façon, vous pouvez rapidement vous refaire une beauté avant votre rendez-vous.

Gloss pour les lèvres Essence, Fr. 2.95, crayon pour les yeux Essence, Fr. 2.95


% 0 2

avant 699.– maintenant

560.–

ur les s t n e m e c n la e de réduction d t rustiques e s e u q ti n a m canapés ro Canapé 2 places SIENA Tissu, beige, crème ou crème à rayures, 160 x 89 x 86 cm ou 208 x 89 x 86 cm Housse en tissu amovible 4026.231 B

avant 1999.– maintenant

1600.–

Canapé 3 places VERONA Divers modèles et couleurs, p. ex. tissu Lino Plain, boue, 230 x 94 x 87 cm 4026.267 B

Canapé 3 places BERGAMO Divers modèles, couleurs et matériaux, p. ex. tissu Nadja Flower, blanc à motifs, 220 x 92 x 70 cm 4026.235* B

avant 1699.– maintenant avant 899.– maintenant

720.–

Canapé 2 places UDINE Tissu, crème ou beige, divers modèles, 167 x 89 x 88 cm ou 210 x 89 x 88 cm Housse en tissu amovible 4026.232* B

www.micasa.ch

La réduction est valable du 14.10 au 28.10.2010 sur les lignes de canapés BERGAMO, SIENA, UDINE et VERONA. *Les canapés BERGAMO et UDINE ne sont disponibles que dans les plus grands magasins Micasa.

1360.–


De l‘Océan Indien Grande croisière vers l‘Europe de rêve unique!

28 jours, pension complète à bord, dès Fr.

RENE1

3995.Cabine intérieure standard, occ.par 2 pers.

PLUS d’avantages Vol de ligne + avec Air Mauritius!

Votre «hôtel flottant» – le Costa Romantica

t Au dépare! de Genèv Voici ce qui est inclus dans ce prix action exceptionnel! + Vols de ligne de Genève à Maurice + Les taxes portuaires et aéroportuaires (valables en août 2010 + Transfert de l’aéroport au port + Croisière de rêve selon le programme + 26 nuits dans la cabine de la catégorie choisie + Service en cabine 24 h sur 24 + Pension complète à bord, à savoir jusqu’à six repas par jour + Participation libre aux activités à bord + Trajet en car spécial Savone – Suisse + Assistance optimale de notre propre guide suisse, parlant français et allemand

Maurice – La Réunion – Madagascar – Seychelles – Oman – Eypte – Jordanie – Grèce – Italie

!

Votre programme de voyage fantastique du 2 au 29 avril 2011 de la planète encore à l’abri du tourisme avec des paysages tropicaux et des plages somptueuses vous attend. 10.4.11: détente en mer. 11.4.11: Mahé (Seychelles). A midi, vous arrivez au paradis insulaire des Seychelles. Débarquez sur la plus grande île de l’archipel des Seychelles et visitez Victoria, la plus petite capitale du monde. 12.4.11: Mahé (Seychelles). Découvrez l’île paradisiaque de Praslin qui a servi de décor à beaucoup de films et de photos. 13.-15.4.11: détente en mer. 16.4.11: Salaalah (Oman). Salaalah est la deuxième plus grande ville du Sultanat d’Oman. De magnifiques paysages et d‘innombrables curiosités vous attendent. 17.-20.4.11: en mer. Quatre magnifiques jours de détente à bord. 21.4.11: Safaga (Egypte). Le matin, vous arrivez à Safaga, un point de départ idéal pour une excursion à Louxor et ses immenses trésors. 22.4.11: Aqaba (Jordanie). Nous vous recommandons de participer à l’excursion à Petra. Cette cité antique taillée dans la pierre rouge est un site culturel unique. 23.4.11: Sharm el-Sheikh (Egypte). Visitez aujourd‘hui la station balnéaire la plus connue de la Mer Rouge.

Réservedzer! sans tar

Assistance par notre propre guide suisse!

+

Profitez davantage – jusqu‘à 100% chèques REKA acceptés!

Savone Katakolon Alexandrie Safaga

Aqaba Sharm el-Sheikh Salalah

Seychelles

Les îles de l’Océan Indien comptent parmi les plus belles destinations de vacances du monde. Découvrez des paysages grandioses, des plages de rêve et un agréable climat tropical. Plongez-vous ensuite dans le monde fascinant de l’Orient. Admirez les célèbres pyramides de l’Egypte et découvrez le fabuleux Royaume de Jordanie. Passez des jours pleins de surprises et d’insouciance à bord du Costa Romantica et laissez-vous gâter copieusement! 2.4.11: Genève – Maurice. A midi, vol de Genève à Paris avec Air France. Vers le soir, départ avec Air Mauritius pour Maurice. 3.4.11: Port Louis (Maurice). Arrivée à Maurice tôt le matin. Transfert au port, embarquement et installation dans votre cabine. 4.4.11: Port Louis (Maurice). Visitez les curiosités de ce paradis insulaire tropical. Vers le soir, c’est le moment pour le Costa Romantica de larguer les amarres et de prendre la mer. 5.4.11: St. Denis (La Réunion). Découvrez le paysage à vous couper le souffle de cette île verte. Les superbes montagnes, la végétation tropicale, les lagunes et les cascades vous séduiront à coup sûr. Ne manquez pas l’excursion au cœur «volcanique» de La Réunion. 6.4.11: Tamtave (Madagascar). Visitez le marché de Bazary Be au centre de la vieille ville ou réservez l’excursion dans le parc national d’Ivoloina. 7.4.11: en mer. Appréciez la vie à bord de votre «hôtel flottant». 8.4.11: Diego Suarez (Madagascar). Arrivée tôt le matin à Diego Suarez. Visitez e parc national de la Forêt d’Ambre, connue pour sa faune et sa flore exceptionnelles. 9.4.11: Nosy Be (Madagascar). Bienvenue sur Nosy Be, «l’île aux parfums», devant la côte de Madagascar. L’un des derniers paradis

+

Océan Indien

Nosy Be

Diego Suarez

Tamtave

✈Maurice

La Réunion Madagascar

Le Costa Romantica

24.4.11: passage du canal de Suez. 25.4.11: Alexandrie (Egypte). Ne manquez surtout pas cette occasion et participez à une excursion au Caire pour découvrir les fantastiques pyramides de Gizeh. 26.4.11: détente en mer. 27.4.11: Katakolon (Grèce). Participez à une excursion à Olympia et visitez les ruines impressionnantes de la ville natale des Jeux Olympiques. 28.4.11: dernier jour en mer. 29.4.11: Savone (Italie). Arrivée à Savone le matin. Débarquement et puis retour en car spécial pour la Suisse où vous arrivez le soir. Important à savoir: Les citoyens suisses ont besoin d’un passeport valable au moins 6 mois au-delà du retour du voyage ainsi qu’un visa pour le Madagascar que vous recevrez à bord. Non compris: • Les boissons à bord • Les excursions facultatives • Les frais de service obligatoires à bord (env. Euro 6.50 par pers./jour, payables à bord) • Le visa pour le Madagascar (env. Fr. 90.- par personne, payables à bord) • Assurance frais d‘annulation et assistance: Fr. 80.- • Les frais de réservation: Fr. 30.- par personne

Paquebot classique et élégant, ni trop grand, ni trop petit + Atmosphère sympathique et design élégant + Cabines très confortables + Excellente cuisine et service attentionné + 2 restaurants et plusieurs bars + Grand choix d’activités tant récréatives que sportives + 2 piscines et 4 bains à remous + Grand pont soleil + Centre de remise et de bien-être + Sauna et bain à vapeur + Parcours de jogging + Casino, cinéma et théâtre + Atmosphère soignée, mais pourtant sans contrainte vestimentaire

Prix action exceptionnels Prix par personne en CHF Costa Romantica 28 jours départ Suisse Catégorie de cabine 2 pers. 3995.Cat. I2, intérieure stand., pont 4 4095.Cat. I3, intérieure sup.*, pont 5 4895.Cat. E2, extérieure stand., pont 4 5095.Cat. E3, extérieure sup.*, pont 5 5195.Cat. E4, extérieure sup.*, pont 6 5395.Cat. E5, extérieure sup.*, pont 7 * Pont plus haut que cabines standard Choisissez votre lieu d’arrivée: Genève, Nyon, Lausanne, Martigny, Coldrerio, Bellinzone, Bâle, Zurich, Lucerne, Kallnach ou Berne.

0848-141 141 Reisecenter Plus AG In der Luberzen 25, 8902 Urdorf

www.ferienpost.ch


ACTION OFFRES VALABLES DU 19.10 AU 1.11.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK SUR TOUT L’ASSORTIMENT DÉODORANTS GARNIER MINERAL EN LOT DE 2

Garnier Mineral, déodorant nouvelle génération: 48h d’efficacité et une peau qui respire.

GARNIER MINERAL

ANTI-TRANSPIRANT 48H* ENRICHI EN MINERALITE**

30%

8.20

au lieu de 11.80

p. ex. Garnier Mineral Déodorant Spray Ultra Dry en lot de 2, 2 x 150 ml

DÉCOUVREZ L’INCROYABLE POUVOIR DE LA MINERALITE : un minéral d’origine volcanique ultra-absorbant.

30%

6.80 9.80 au lieu de

p. ex. Garnier Mineral Déodorant Roll-on Ultra Dry en lot de 2, 2 x 50 ml

* Test instrumental ** Mineralite = Perlite

Déodorant Garnier Mineral : > 48 h anti-humidité – 48 h anti-odeur > Laisse la peau respirer

Garnier est en vente à votre Migros


84 | Migros Magazine 42, 18 octobre 2010

P

endant dix ans, j’ai prétendu ne pas savoir cuisiner. Comme ça, à chaque fois, on m’invitait au restaurant», raconte en riant Nathalie Pfeiffer. Maman d’une fille de 20 ans, elle concède sous cape qu’elle a «quand même» dû mettre la main à la pâte, mais cela restait très basique. Entre les répétitions, les pièces de théâtre et l’Oxymore – la salle de spectacle qu’elle gère située dans la cave de sa maison de Cully –, ses journées ressemblent à des marathons, et elle se retrouve parfois, à six heures du matin, à cuire des légumes qu’elle grignotera le soir après une représentation. Et puis, un jour, elle a rencontré quelqu’un. Un vigneron du coin, pour qui elle s’est remise aux fourneaux, «huit à dix fois par semaine», calcule-t-elle. Et elle redécouvre des plats qu’elle cuisinait autrefois,commececurryd’agneau «qui n’a rien d’indien ou d’exotique», mais qu’elle apprête à sa manière. «Le challenge est de préparer quelque chose qui s’accorde avec le caractère des vins de mon ami.» Le plaisir de la bonne chaire, elle l’a découvert enfant, lorsqu’aux repas, six à huit personnes se retrouvaient autour de la table. «On était quatre frères et sœurs. Ma mère est une très bonne cuisinière. Les repas étaient toujours emplis de rires, de cris, de vie, se souvient la comédienne. Je raffolais quand elle cuisinait son gâteau Noir et Blanc (une sorte de fondant au chocolat et au marron à la crème fraiche). Aujourd’hui encore, je n’ai pas réussi à lui arracher la recette.» Mais de son propre aveu, elle est plutôt cuisine de grand-mère. Dans son grand jardin poussent

Secrets de cuisine er c’est… Pour vous, cuisin pendant Je n’ai pas cuisiné Un acte d’amour. i, nouveau pour mo dix ans, et là, c’est n mo ur us les jours po je fais à manger to ! im fa a il rentre à midi, homme. Quand il at favori? Quel est votre pl ntient des légumes co i qu ce J’aime tout upes. cuisinés, et les so z-vous pour rien Que ne mangerie au monde? trop les non, je n’aime pas Du foie de veau. Si frites s de ’on sert avec grosses viandes qu nts. ra au st dans les re mais sans légumes e? ujours en réserv Qu’avez-vous to s ur ujo to i j’a base, A part les trucs de umes. lég et its fru quelques z-vous partager Avec qui aimerie un repas? e Peter Brook. Le metteur en scèn éâtre, nt, on parlerait th Ce serait intéressa sson. ou aussi Benno Be

toutes sortes de légumes de saison et même encore les dernières framboises de l’année que nous savourerons en dessert. «Je vais au marché, je vis avec les saisons. Les fruits importés d’Espagne ne m’inspirent rien. Mais c’est sûr que ça réduit le choix», commente-elle. Avant de monter sur les planches et de connaître le succès, Nathalie Pfeiffer était... tapissière. «Je plantais des clous en écoutant la radio. Je rêvais dans mon atelier, j’étais une vraie midinette». Et un jour, en 1985, elle pla-

Le théâtre, le plaisir et la

Comédienne et gérante d’une salle de spectacle, Nathalie Pfeiffer se bat pour la reconnaissance


CUISINE DE SAISON NATHALIE PFEIFFER

| 85

Nathalie Pfeiffer est plutôt cuisine de grand-mère: «Je vais au marché, je vis avec les saisons.»

AJOUTER les courgettes

5 minutes avant la fin de la cuisson du riz.

AJOUTER le curry. MOUILLER avec le vin blanc. VERSER la crème et rectifier

l’assaisonnement de la sauce.

viticulture

de son métier. Et adore concocter des petits plats, dont le curry d’agneau.


ACTION OFFRES VALABLES SEULEMENT DU 19.10 AU 1.11.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

3 pour 2

3 pour 2

7.–

7.–

Crème douche Crème Soft en lot de 3 x 250 ml

Gel douche traitant Energy FOR MEN en lot de 3 x 250 ml

au lieu de 10.50

10.70

au lieu de 13.40

Crème douche recharge Crème Soft en lot de 2 x 500 ml

au lieu de 10.50

10.70

au lieu de 13.40

Gel douche traitant recharge Energy FOR MEN en lot de 2 x 500 ml

3 pour 2

7.80

www.NIVEA.ch

au lieu de 11.70

Crème douche Happy Time, Crème douche Cashmere Moments, Gel douche traitant Water Lily & Oil, Gel douche traitant Fitness Fresh ou Gel douche traitant Sport en lot de 3 x 250 ml

Nivea est en vente à votre Migros


Migros Magazine 42, 18 octobre 2010

CUISINE DE SAISON NATHALIE PFEIFFER

que tout: job, copain, moto, pour monter à Paris avec sa sœur passer des castings. «Je m’endormais sur les pièces, je ne comprenais pas le texte que je récitais. Je crois que je rêvais surtout d’être aimée, plus que de devenir une bonne actrice.» Ces huit ans à Paris sont les plus belles années de la vie de la comédienne. Elles sont faites de rencontres, de découvertes, comme sa première professeure de théâtre. «Elle m’a appris à marcher, à me débarrasser de mon accent vaudois, à me maquiller...» Un jour, elle a dû se résoudre en larmes à revenir en Suisse avec sa fillette de 4 ans. «Sur le moment, ça a été très difficile, mais j’y gagne au niveau de la qualité de vie. Et quand je vois les soucis qu’ont mes amis comédiens à Paris, je suis contente de mon choix.»

Avec des hauts et des bas

Adepte de la «cuisine rapide», le curry est prêt en un tournemain, elle embraie la conversation sur la condition d’un comédien. Raconte les heures passées près du téléphone à attendre un hypothétique coup de fil d’un directeur de théâtre, du travail. Le tournage de la scène du repas de famille en petite robe en plein mois de janvier. Les mises en scène changées à la dernière minute. Les fins de mois parfois difficiles. Les coups bas du métier. «On vous dit que vous avez bonne mine, mais on ne veut plus de vous. Je vais avoir cinquante ans, peut-être qu’un jour le téléphone ne sonnera plus», craint Nathalie Pfeiffer. Et surtout, cette nouvelle loi sur le chômage, avec le statut précaire des intermittents du théâtre. Au syndicat des comédiens, elle milite pour une meilleure reconnaissance du métier. «Pour chaque pièce, nous ne sommes payés que lorsque les répétitions débutent. Lorsque nous apprenons les textes, c’est le chômage qui vient à la rescousse. Mais avec la limitation des rentes à dix-huit mois, sans deuxième pilier ni indemnités de vacances, ça va devenir de plus en plus dur.» Un comédien amateur ne remplacera jamais un

«Les comédiens font un boulot d’utilité publique. On va chanter dans les EMS, lire une pièce… Il n’y a malheureusement pas de reconnaissance officielle de ce rôle!»

| 87


NOUVEAU UN APPORT ENTIÈREMENT NATUREL

PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRE VALABLE DU 19.10 AU 1.11.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

MOUSSE LONGUE DURÉE Ces bains moussants, aromatiques et bienfaisants, enrichis d’huiles traitantes naturelles confèrent à la peau douceur et souplesse. Leur agréable parfum procure en outre un sentiment de bien-être total. Disponible dans les 2 sortes suivantes: «Bonheur et détente» et «Bonne humeur» 400ml

Ces comprimés effervescents au goût agréable contiennent un maximum de substances revitalisantes naturelles, de minéraux et d’oligoéléments et couvrent entièrement vos besoins journaliers. Disponible sous forme de: Multivit A-Z et Pro Femina 20 comprimés effervescents

8.90

9.90

spinas | gemperle

Kneipp est en vente à votre Migros et sur LeShop.ch

DEMANDEZ DU BIO AUSSI POUR LES T-SHIRTS. www.bio-fair.ch

Le coton bio et équitable est plus sain pour l’être humain et la nature. 16% de tous les insecticides sont utilisés pour le coton. Le coton bio, lui, se passe complètement des traitements polluants. Il préserve l’environnement et protège l’être humain. Vous trouverez sur le site bio-fair.ch l’adresse des boutiques vendant des vêtements à base de coton sain et équitable près de chez vous. Vous pouvez également encourager votre boutique préférée à proposer plus de vêtements à base de coton bio. Un grand merci!


Migros Magazine 42, 18 octobre 2010

pro, beaucoup plus flexible et maitrisant les ficelles du métier, selon elle. «Et il ne faut pas oublier qu’on fait un boulot d’utilité publique, on va chanter dans les EMS, lire une pièce... Il n’y a pas de reconnaissance officielle de ce rôle!» Mais pour l’instant, la passion l’emporte sur les soucis. Elle répète actuellement une pièce pseudo-historique sur le passage de Napoléon à Bourg-Saint-Pierre, où le futur empereur aurait fait une fête sans jamais s’acquitter des frais; deux cents ans plus tard la commune adresse la facture à la France. Nathalie Pfeiffer y tient deux rôles: la femme d’un municipal et une sorte de Thénardier. «C’est très drôle», promet-elle. Représentations en novembre au TMR, à Montreux. Cela lui permettra de rentrer chaque soir dans sa maison de Cully qu’on disait autrefois hantée. «J’ai tout entendu sur cette maison: des fantômes, un suicide, de la radioactivité, des squatters... Quand ma mère l’a achetée, les villageois l’ont prévenu. Elle a rétorqué «Ben on priera!» Mais on l’a rénovée et on n’a jamais eu de problèmes.» Mélanie Haab

CUISINE DE SAISON NATHALIE PFEIFFER

Curry d’agneau Une recette de Nathalie Pfeiffer

PRÉPARATION

Photos François Wavre / Rezo

INGRÉDIENTS POUR 4 PERSONNES

D savoureuses De recettes sur www.saison.ch Pour s’abonner: 0848 87 7777, abonnements@saison.ch (39 fr. seulement pour 12 numéros)

| 89

500 g de quasi d’agneau 1 oignon 2 gousses d’ail sel, poivre, paprika 1 cc de curry fort 1 cs de farine 1 branchette de romarin 1 brin de thym 1,5 dl de vin blanc 1 dl de demi-crème Pour le riz 2 cs de beurre à rôtir 250 g de mélange de riz sauvage 8 dl de bouillon 3 petites courgettes, env. 350 g

1) Pour le riz, hacher la moitié de l’oignon. Le faire suer env. 3 min dans la moitié du beurre à rôtir. Ajouter le riz et le faire revenir jusqu’à ce qu’il soit transparent. Mouiller avec le bouillon et faire cuire env. 25 min à feu moyen. A l’aide d’un couteau économe, retirer quatre lanières de peau sur chaque courgette. Couper les courgettes en quatre dans le sens de la longueur, puis en tronçons d’env. 5 mm d’épaisseur. Les ajouter au riz 5 min avant la fin de la cuisson de celui-ci. 2) Couper le quasi d’agneau en cubes de 2 cm et les tomates en dés d’env. 1 cm. Hacher le reste de l’oignon et l’ail. Chauffer le reste du beurre à rôtir dans une poêle et y

saisir la viande env. 1 min. Assaisonner avec sel, poivre et paprika. Ajouter l’oignon, l’ail, le curry et la farine et faire brièvement revenir le tout. Ajouter les tomates et les fines herbes. Mouiller avec le vin, couvrir et laisser mijoter env. 10 min à feu doux. Y verser la crème. Rectifier l’assaisonnement de la sauce. Dresser l’agneau avec le riz. Selon les goûts, décorer avec des fines herbes. Préparation: env. 20 min; cuisson à feu doux: env. 25 min Valeur nutritive Par personne, env. 30 g de protéines, 29 g de lipides, 60 g de glucides, 2700 kJ / 650 kcal


90 | Migros Magazine 42, 18 octobre 2010

Œuf de caille

Œuf de poule

Ces adorables petits œufs s’utilisent comme un œuf de poule et font également une très jolie décoration de table comestible. Conseil: cuit au plat, l’œuf de caille donne une touche originale à vos buffets et permet de confectionner d’élégants canapés. Du fait de son goût intense, il est très apprécié des fins gourmets.

Presque tous les nutriments essentiels sont contenus dans son jaune. Conseil: brouillé, en omelette ou au plat, l’œuf de poule convient pour ainsi dire à toutes les préparations culinaires. La coquille des œufs bruns étant plus épaisse que celle des blancs, elle se fêle moins facilement.

PETIT PRÉCIS CULINAIRE

Bon à tout faire

Polyvalents, les œufs entrent dans la préparation de nombreuses recettes. Sonja Leissing, rédactrice culinaire, vous en dit plus.

Q

u’ils soient d’oie, de canard, de poule ou même, coquetterie ultime, de caille, les œufs frais sont tout simplement délicieux. Il est vrai que, sans eux, il faudrait renoncer à de multiples plaisirs! Ainsi, un œuf de poule frais au jaune quelque peu liquide agrémenté d’une pincée de sel fait du brunch dominical une vraie fête. De même, l’escalope viennoise dorée serait-elle aussi délicieuse si on ne la badigeonnait pas d’œuf battu avant de la passer dans la chapelure? Et que seraient enfin les spaghetti carbonara sans leur touche finale, à savoir le jaune d’œuf?

Œuf d’oie

Plus corsé en goût et plus onctueux que l’œuf de poule, il compte parmi les gros calibres avec un poids de près de 200 g. Conseil: les œufs d’oie se prêtent bien à la confection de pâtisseries ou se dégustent durs (13 min de cuisson), simplement coupés en tranches, par exemple sur du pain.

Ingrédient incontournable, l’œuf entre dans la composition de nombreux plats, même si cela ne saute pas toujours aux yeux. Aujourd’hui, il est quasiment impossible d’imaginer la cuisine sans lui: soupes, sauces, crèmes, pâtes, plats à base de pommes de terre et bien sûr pâtisseries, on le retrouve un peu partout. De plus, qui n’aime pas les plats typiques à base d’œufs tels que les omelettes, les crêpes, les gâteaux ou le consommé royal? Et quoi de plus jubilatoire que de se préparer un œuf au plat et d’en percer le jaune avec du pain? Enfin, l’œuf possède aussi des propriétés va-


CUISINE DE SAISON

| 91

Œuf d’autruche

Photos Fotolia, Istockphoto

Avec son diamètre de près de 12 cm, son poids de 2 kg environ et sa contenance de 1,3 litre, c’est incontestablement le plus gros des œufs. Conseil: un œuf d’autruche permet de préparer des œufs brouillés pour six personnes.

riées: il permet de délayer les préparations et sert de levain, de liant, d’émulsifiant et de colorant.

L’œuf possède de multiples vertus

Les œufs sont riches en précieux nutriments. Leurs protéines sont très intéressantes, car particulièrement bien assimilables par le corps. Le jaune d’œuf contient de nombreuses vitamines (A, D, E et B), ainsi que des minéraux et des acides gras essentiels. Autrefois, on donnait même une gorgée de liqueur aux œufs aux convalescents en guise de fortifiant! Mais la prescription d’al-

cool aux patients est aujourd’hui une pratique révolue… Il fut un temps où l’on accusait les œufs d’être difficiles à digérer et de véhiculer des salmonelles. Puis la science de la nutrition moderne a découvert le «mauvais» cholestérol. Mais si le jaune d’œuf est bel et bien très riche en cholestérol – le blanc n’en contenant pas du tout –, il ne fait que peu augmenter le taux de cholestérol sanguin. Nous pouvons donc sonner le glas de toutes les idées reçues: selon les connaissances actuelles, la paranoïa autour du cholestérol de l’œuf est totalement exagérée et on peut affirmer

que le cholestérol du jaune d’œuf n’a pas d’influence notable sur le taux de cholestérol.

Fraîcheur: le test du verre d’eau s’impose

L’œuf se doit d’être aussi frais que possible. Idéalement, il devrait être consommé dès la ponte. Pour en tester la fraîcheur, placez l’œuf cru dans un verre d’eau froide: s’il coule, il est frais; s’il se dresse pointe vers le bas, il date de plus d’une semaine et s’il flotte, il n’est plus du tout consommable. Il est par ailleurs essentiel que l’œuf ait un aspect intact et que la coquille ne soit pas endommagée.

Stockez toujours vos œufs au réfrigérateur dans le compartiment prévu à cet effet, pointe vers le bas. La réserve d’air qui se trouve à l’extrémité la plus plate est le point le plus sensible de l’œuf car c’est là que germes et odeurs nauséabondes viennent le plus facilement se nicher. Pour être sûr que la poule ait bénéficié de conditions d’élevage bienveillantes, achetez de préférence vos œufs à Migros. Un code est imprimé sur chaque coquille: saisissez-le sur www.migros.ch/ oeufs pour savoir de quelle exploitation il provient et découvrir de quelle façon y vivent les poules.


WWW.PARENTSOLO.CH

l’unique site pour les parents célibataires résidant en suisse qui répond aux problématiques de la mono-parentalité

« INSCRIPTION GRATUITE »

N°3

POU

ille ou F am iere carr ISIR? FAU

Un partenaire

T-IL

CHO

os et Homents ... par LES

- Octob

re 2010

- Mai

2011

ans ns pl ILLE les bo EN FAM Tous R UN HIVER

NT ANGE PS CH TEM

Des R NTE enri À CHA HUNE VIE

EN KIOSQUE CHF

Jeux rs ou Conc

.35’000 X CHF + DE DE CADEAU À GAG

NER

10.-

w w w.parentsolo.c h

MAMAN SOLO ? PAPA SOLO ? RENCONTREZ-VOUS SUR


MIGROS NEUCHÂTEL-FRIBOURG

Migros Magazine 42, 18 octobre 2010

AGENDA

A quoi ressemblerai-je dans 20 ans ?

| 93

Un spectacle inédit

Le Cirque Hirsute interprète une «Toccata» baroque et bigarrée dans laquelle des voltigeurs, jongleurs et escamoteurs s’enchevêtrent sur une tion mêlant jazz, classique et salsa effrénée. partition

Le secret d’une prise d’âge en pleine forme.

Photos Sylvain Garabiol / Shutterstock

Du 18 au 23 octobre Gruyère Centre propose à ses clients de se projeter dans le futur grâce à l’animation l’Age d’or. Venez découvrir grâce à une station de «Morphing» à quoi vous ressemblerez dans 20 ans, ou à quoi vous ressembleriez si vous étiez une femme ou un homme, ou si vous aviez une coiffure ou un visage différents. A partir d’une photographie réalisée sur place, l’ordinateur élabore en une dizaine de minutes une avancée dans l’âge sur la base d’un modèle mathématique utilisé dans les sciences naturelles. L’image réalisée sera ensuite imprimée en format carte postale et remise au participant comme souvenir. Deux stations de fitness seront à disposition afin de tester l’endurance, la force, la mobilité ou encore la capacité de coordination. Autour de la station de morphing, des tableaux d’informations donneront des pistes à suivre afin de connaître le secret d’une prise d’âge MStu. en pleine forme. Présence des animateurs: lundi, mardi, mercredi et vendredi de 10 h à 12 h et de 13 h 30 à 19 heures. Jeudi de 10 h à 12 h et de 13 h 30 à 21 heures. Samedi de 10 h à 16 heures. Accès et informations pratiques sur: www.gruyerecentre.ch

«Toccata»

Espace Nuithonie, Villars-sur-Glâne Les 4 et 5 novembre, à 20h Billetterie: www.nuithonie.ch – Fribourg Tourisme: 026 350 11 00

Un spectacle musical burlesque, fantaisiste et poétiquement audacieux à l’Espace Nuithonie

L

e Cirque Hirsute, compagnie créé en 2005 par Mathilde Sebald et Damien Gaumet, développe une approche atypique et saugrenue du cirque basée sur le détournement d’objets, la recherche d’agrès insolites, nouveaux ou oubliés, et la transgression des codes du cirque. Leur dernière création Toccata plonge le public dans un univers baroque et absurde. Tout débute autour d’un piano droit tordu. Des

partitions jonchent le sol et le plafond. Les meubles sont renversés. La terre tremble encore d’un quelconque fait-divers. Une troupe improbable débarque, composée d’un compositeur excentrique et fluet, courtisant une diva sculpturale et frivole, un ténor hidalgo titanesque et deux jeunes danseurs acrobates incontrôlables. Après accordage, le spectacle commence, mais là où tout aurait pu bien se passer, la

Toccata déraille, vacille entre réel et imaginaire. Au programme: concerto pour piano en vrac et trapèzes tordus, gesticulations inspirées, symphonie jonglée, sérénade pour un couple pathétique, rodéo sur lustre récalcitrant, démolition de piano… Tout cela en cirque: portés acrobatiques, trapèze washington, jonglerie, corde volante, élastiques et cadre coréen, duo de roue cyr et de roue allemande… R.P.


MIGROS NEUCHÂTEL-FRIBOURG

Migros Magazine 42, 18 octobre 2010

| 95

AGENDA

A la pêche aux moules

Photo Archives Migros

La moule de bouchot, à déguster sans modération. La culture des moules existe depuis très longtemps, même déjà du temps des Romains. La mytiliculture ne fût réellement lancée qu’au XIIIe siècle, par un Irlandais. De passage en France et plus précisément dans la baie de l’Aiguillon, il s’aperçut que les piquets, utilisés pour tendre les filets destinés à attraper des oiseaux, croulaient sous le poids de moules qui étaient venues instinctivement s’y accrocher… La moule est particulièrement appréciée en cette période automnale et froide. On l’aime également pour sa chair fine car elle peut être apprêtée de plusieurs façons. De nombreuses recettes existent, les plus connues sont les marinières, à la crème ou encore au curry, les connaisseurs les apprécient également crues juste avec un filet de jus de citron. Les magasins Migros proposent un large assortiment pour tous les goûts: moules crues, cuites ou encore en préparations originales, etc. Du 1er au 6 novembre, une promotion Festival de moules est proposée à la clientèle avec quelques actions. Une belle occasion pour découvrir ou redécouvrir ce mollusque et faire plaisir aux convives en leur concoctant par exemple un excellent plat de S. Farine moules-frites.

Une journée pour tout savoir sur l’art floral ou la création de cartes de vœux, entre autres, dans l’Ecole-club de votre choix.

Invitation des Ecoles-clubs

Journée Ateliers de Noël gratuits: le samedi 20 novembre de 9 h à 18 h à Neuchâtel, à Fribourg et à La Chaux-de-Fonds.

U

ne invitation unique dans l’année: les Ecoles-clubs de Neuchâtel, Fribourg et La Chaux-de-Fonds (celle de Bulle est représentée à Fribourg) invitent toutes les personnes à venir découvrir les nombreux ateliers mis sur pieds pour cette journée exceptionnelle. Il sera possible de créer de magnifiques cadeaux et décorations ou de confectionner des gourmandises. Quant aux enfants, ils pourront venir, accompagnés de leurs parents pour y être grimés! Il est vivement conseillé de s’inscrire (à partir

du 1er novembre) dans l’Ecoleclub où a lieu l’atelier que vous désirez suivre. A cette date également, le programme complet et les horaires de cours sont à disposition aux secrétariats des Ecolesclubs et sur www.ecole-club.ch. Ces informations seront également publiées dans «Migros Magazine» du 8 novembre. Les enseignants et collaborateurs des Ecoles-clubs se réjouissent d’accueillir des visiteurs aussi motivés que curieux! Monique Jüni

Neuchâtel

➔ Meubles en carton (tabouret) ) ➔ Céramique (initiation au tournage)) ➔ Céramique (modelage - photophore) ➔ Art floral « Noël en devenir » ) ➔ Powertex (boules de Noël) ➔ Pastel & fusain ➔ Huile diluable à l’eau ➔ Art Clay Silver (pendentif) ➔ Les macarons ➔ Amuse-bouches) ➔ Grimage parents-enfants

La Chaux-de-Fonds ➔ Scrapbooking (cartes de vœux) ➔ Bijoux fantaisie (collier sur fil câblé) ➔ Dessin portrait à partir d’une photo ➔ Amuse-bouches

Fribourg ➔ Dessin-peinture ➔ Initiation à l’aquarelle ➔ Cartes de vœux à l’aquarelle) ➔ Cartes de vœux à la gouache ➔ Cartes de vœux Scrapbooking ➔ Cuisine (verrines) ➔ Céramique ➔ Récupération-création (décorations avec papier) ➔ Cuisine (mignardises) ➔ Art floral

Adresses Ecoles-clubs: Neuchâtel: rue du Musée 3, 2001 Neuchâtel, tél. 058 568 83 50. Fribourg: rue Hans-Fries 4, 1700 Fribourg, tél. 058 568 82 75. La Chaux-de-Fonds: rue Jaquet-Droz 12, 2300 La Chaux-de-Fonds, tél. 058 568 84 00. Bulle: rue de Toula 20, 1630 Bulle, tél. 058 568 83 25. Cours au Val-de-Travers et cours au Val-de-Ruz: tél. 058 568 84 75. Internet: www.ecole-club.ch


MIGROS NEUCHÂTEL-FRIBOURG

Migros Magazine 42, 18 octobre 2010

| 97

Instant de vie de votre coopérative

Migros – Les Perce-Neige: une collaboration précieuse qui dure.

Photos Pierre-W. Henry

L

e centre Les Perce-Neige, institution en faveur des handicapés mentaux, collabore avec la coopérative depuis quarante ans. C’est à la fin de l’été 1970 qu’un groupe de personnes handicapées, accompagné d’un moniteur, débutait son activité à la centrale de distribution Migros à Marin et s’occupait de l’étiquetage du fromage. Vinrent ensuite le conditionnement des lignes de fruits et légumes et l’étiquetage des légumes à la pièce. Les personnes des Perce-Neige se sont très rapidement adaptées aux machines lors de la mise en service de la nouvelle centrale Migros en 1984. Actuellement, six personnes sont occupées par notre société: Alonso, Yvan, Jérôme et Sylvain travaillent à la centrale, Christian

à Marin Centre et Nicolas à Métropole Centre. Philippe Niederhauser, moniteur responsable, les suit, les entoure. Il est leur et notre interlocuteur. Côtoyer ces ouvriers, partager, échanger quelques mots avec eux sont des moments privilégiés. Si l’on prend le temps de les écouter, c’est leur donner la possibilité de s’exprimer et de communiquer avec volubilité. Si l’on rencontre un ou une ouvrière des Perce-Neige qui travaille depuis plusieurs années à Marin, alors le bonheur est total, car c’est l’occasion de percevoir le chemin parcouru et le plaisir qu’une personne handicapée a de se remémorer des souvenirs et de voir que, pour elle aussi, les années ont passé et que l’avenir est … devant!

Bon vent à cette chaleureuse équipe des Perce-Neige et merci pour tout. Pour célébrer cet anniversaire une journée portes ouvertes est organisée le 23 oc-

tobre prochain dans les centres de Neuchâtel, La Chaux-deFonds et surtout aux HautsGeneveys, siège principal de la Fondation. Mmo

Cette semaine Aller à la rencontre de l’autre, c’est progresser. Rendez-vous le 23 octobre dans les ateliers des Perce-Neige du canton de Neuchâtel pour fêter ensemble les 40 ans de collaboration avec Migros Neuchâtel-Fribourg.

Moniteur et ouvrier se côtoient à la centrale d’exploitation de Marin.

L’instant prochain Le fromage à raclette et la fondue maison de Milco à l’honneur.


40% DE RÉDUCTION OFFRES VALABLES SEULEMENT DU 19.10. AU 25.10.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

Partagez les saveurs de l’automne

1.45

au lieu de 2.45

Gruyère vieux 100 g

1.55

1.75

au lieu de 2.60

au lieu de 2.95

Chamois d‘Or 100 g

Chaumes 100 g

1.45

1.65

au lieu de 2.45

au lieu de 2.80

Fol Epi 100 g

Vieux Pané 100 g

En vente à votre Migros

DisponibleDàDvo Disponible à votre treDM Migros igrosDG Genève, enève,DN Neuchâtel/Fribourg, euchâtel/Fribourg,DV Valais alaisDe ettDV Vaud. aud.

ACTION

OFFRES VALABLES DU 19.10 AU 1.11.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK SUR TOUS LES PRODUITS FRUCTIS DE GARNIER EN LOT DE 2 ET DE 3

11.– 3 pour 2

au lieu de 13.80

p. ex. laque Elastic Fix 24H Garnier Fructis Style Ultra Strong en lot de 2, 2 x 250 ml

7.70de 11.55 au lieu

p. ex. shampooing Garnier Fructis Nutri-Repair en lot de 3, 3 x 250 ml

Garnier est en vente à votre Migros


Migros Magazine 42, 18 octobre 2010

VIE PRATIQUE EMPLOI

Comment bien négocier son augmentation

La fin de l’année approche, c’est le moment de rendre visite à son supérieur si l’on souhaite voir son salaire prendre l’ascenseur. Une démarche pas facile à entreprendre. Trucs à faire et écueils à éviter lorsqu’on se retrouve face à son chef.

| 99

J

’ai bien travaillé cette année, j’ai pris beaucoup de responsabilités, j’ai fait progresser mon entreprise. Et si je demandais une augmentation?» L’automne est le moment propice pour aller frapper à la porte de son patron. Votre supérieur connaît en effet le montant de l’enveloppe dévolu aux primes de fin d’année et aux éventuelles augmentations de salaire. Reste à franchir le pas. Plus simple à dire qu’à faire. Et si j’étais à côté? et si je m’ y prenais mal? Et si j’essuyais un refus?

Arriver bien préparé

Etre convaincu que sa rémunération est inférieure à celle que l’on mérite ne suffit pas. Pour être crédible, il faut des preuves. «Il s’agit d’apporter des éléments objectifs pour entamer une discussion, comme un cahier des charges, un organigramme, des résul-


30% DE RÉDUCTION 9.00de 12.90

10.4de014.90

11.8de016.90

Collant Diam‘s Voile Galbé Semi-transparent, tricotage morphologique - légèrement galbant

Collant Diam‘s Semi Opaque Semi-transparent, éclat soyeux, sans démarcation

Collant é Diam‘s Opaque Satin que opa t Collan élégant, brillance satinée, très agréable et douce

au lieu

au lieu

au lieu

www.dim.ch

OFFRES VALABLES DU 19.10.2010 AU 01.11.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK SUR TOUT L’ASSORTIMENT DIAM’S

Disponibles dans les plus grand magasins Migros

DIM est en vente à votre Migros

Amandine : la pomme de terre qui a le beurre à lʼintérieur...

En exclusivité dans votre MIGROS


VIE PRATIQUE EMPLOI

Migros ros Ma Magazine Magaz gazine gaz ine 42,, 18 18 octobre octo octo ctobre bre 2010 2010

| 101

Les femmes n’ont pas la tâche facile

«Apportez des éléments objectifs pour négocier» tats», détaille Antonio Racciatti, responsable des ressources humaines d’une grande société, tout en soulignant que tout bon chef devrait idéalement se demander régulièrement si la rémunération de ses employés est à la hauteur de ce qu’ils amènent. Pour persuader sa hiérarchie, on peut aussi chercher à évaluer financièrement sa fonction sur le marché du travail en procédant à quelques comparatifs. Autrement dit: «Que gagnerais-je pour un tel poste ailleurs?» Il faut néanmoins se rappeler que certains secteurs sont globalement moins bien rémunérés (social, culture) que d’autres (banques, assurances). Par ailleurs, la possibilité de progression salariale dépend aussi de la santé financière de l’entreprise pour laquelle on travaille. Enfin, se souvenir qu’au sein d’une entreprise, des échelles sont le plus souvent fixées et la valeur des fonctions précisée. «Toute entreprise responsable a une politique salariale», relève Jacques Bussy, directeur d’Oasys, société spécialisée dans l’outplacement (transition de carrière). Dans l’administration publique, où les barèmes sont clairement établis, la marge de manœuvre sera donc étroite. Dans le privé, un peu plus large.

En Suisse, les femmes gagnent en moyenne 24% de moins que les hommes. Avons-nous tous les mêmes chances au moment de parler argent? «On sait que les femmes réussissent systématiquement moins bien dans les négociations de salaire», déclare Kathrin Arioli, cheffe du service de l’égalité du canton de Zurich. Leurs moins bons résultats seraient d’ailleurs l’une des raisons pour lesquelles les femmes gagnent en moyenne 24% de moins que les hommes en Suisse – 14% pour des facteurs explicables (formation, qualification), les 10% restant pour des motifs de discrimination. Une étude sortie aux Etats-Unis et menée par Hannah Riley Bowles, professeure à Harvard, a montré que l’explication quant à leur moins

bonnes performances lors des négociations de salaire serait à chercher du côté de la transgression des rôles. Une femme revendiquant une augmentation sera généralement perçue comme moins sympathique et plus prétentieuse par son supérieur, contrevenant au rôle altruiste qui lui est généralement assigné par la société. «Cela montre que si les femmes sont discriminées financièrement, ça n’est pas simplement leur faute», réagit Kathrin Arioli, tout en estimant que les salariées ne doivent pas baisser les bras et, pour parler argent, procéder comme les hommes. Sylvie Durrer, cheffe du bureau de

l’égalité du canton de Vaud, confirme: «Il est indispensable de bien se renseigner sur les pratiques salariales dans son domaine d’activités, notamment auprès de ses collègues masculins. Et ce aussi pour un premier poste, certaines inégalités intervenant dès l’entrée dans la vie professionnelle.» Et la responsable de rappeler que les employeurs sont tenus de respecter la loi fédérale sur l’égalité. «On peut toujours faire recours dans le cas où on constaterait qu’elle est enfreinte. Par ailleurs, ce n’est pas parce qu’on a été engagée avec un certain salaire qu’il n’est pas renégociable par la suite.»


Des prix en pleine forme. Toutes les offres sont valables du 19.10 au 1.11.2010, jusqu’à épuisement du stock. maintenant

48.–

30%

20%

avant

69.90

maintenant

399.– avant

499.–

Bodyshape Trampoline Ø 90 cm

maintenant

20%

Kettler Home-trainer Polo M

20%

872.–

avant 1090.–

maintenant

679.– avant

Reebok Vélo elliptique C5.1e

849.–

Kettler Ergomètre EX3

20%

20%

maintenant

1279.–

maintenant

avant 1599.–

avant 1090.–

Kettler Vélo elliptique CX3

872.– Kettler Rameur Coach LS

48 SportXX en Suisse.

www.sportxx.ch


VIE PRATIQUE EMPLOI

Migros ros Ma Magazine Magaz gazine gaz ine 42,, 18 18 octobre octo octo ctobre bre 2010 2010

«C’est l’employeur qui tient le couteau par le manche» ➔ Suggérer et surtout

pas imposer

Une fois le travail et les résultats présentés, on peut entrer dans la phase de négociation. Selon Jacques Bussy, il est fondamental de ne pas imposer mais bien de suggérer à son supérieur qu’une augmentation serait la bienvenue: «On pourrait dire: au vu de mon travail, au vu de mes résultats, j’estime être en mesure d’attendre un geste de votre part et je serai heureux que vous me fassiez une proposition». «Il s’agit de faire comprendre à l’autre que c’est dans son intérêt de vous récompenser et qu’il peut compter sur vous», poursuit Jacques Bussy. Avec un «Je veux 10% de plus», on risque indiscutablement de mettre son interlocuteur cuteur sur les pattes arrière et ne rien ie obtenir du tout. Et on a beau ea être eau un excellent employé, on reste subordonné. Dans la négociaci ciation, c’est l’employeur qui qui tient le couteau par le mannche.

➔ A éviter

Le chantage. La phrase «Si Si je ne suis pas augmenté, je m’ m’en en vais» est fortement déconseillée… llée… llée … à moins que ce ne soit vraiment imen ent le cas! «Cela donne l’impression ion à

Négocier à l’entretien d’embauche Le salaire alaire constitue c un des points-clés de l’entretien d’embauche. On ne l’aborde généralement pas dans le cadre d’un premier entretien mais à la fin du second. Là encore, la règle de base est d’arrivé préparé «en ayant effectué un sondage des salaires pratiqués dans sa branche», commente Jacques Butty de la société Oasys, spécialisée dans l’outplacement, lequel rappelle que si l’employeur est fortement intéressé par le profil d’un candidat, il sera prêt à discuter. Il est toujours préférable de laisser l’employeur avancer le premier chiffre puisque lui seul connaît la valeur qu’il donne au poste proposé. «Pour l’y inviter on peut par exemple utiliser la formule suivante: J’ai une dernière question: quelle valeur donnez-vous à ce poste?», suggère Antonio Racciatti, responsable RH d’une grande société. Ensuite, de son côté, proposer une fourchette.

Attention à ne pas partir trop bas, sans quoi on risque d’être perdant. Argumenter en relevant des faits objectifs autour de la valeur du poste confère de la crédibilité à ses exigences salariales, note encore Antonio Racciatti. En revanche, l’expert déconseille de révéler son salaire précédent, puisqu’il n’a rien à voir avec le poste pour lequel on négocie. De plus, le futur employeur risque, dans le cas où la rémunération prévue était supérieure, de se sentir autoriser de la revoir à la baisse. Pour Jacques Butty, il convient enfin de se rappeler que l’on discute en général un paquet et non pas le seul salaire: «Certains candidats s’arrêtent au salaire, or il ne faut pas oublier tout le reste: la caisse de pension, s’il y a une cantine dans l’entreprise, si elle met une véhicule ou une place de parc à disposition... Ce sont des points qui comptent dans l’évaluation de la rémunération».

| 103

l’employeur que seul le salaire compte. En agissant ainsi vous risquez de rompre le contrat de confiance avec votre supérieur», analyse Antonio Racciatti. L’autre impair à ne pas commettre est de comparer sa propre rémunération à celle de ses collègues directs. Cela reste généralement très mal perçu par la hiérarchie. Mieux vaut argumenter en fonction de son profil et de son travail. En se concentrant sur ses propres performances.

Le salaire, oui, mais ce n’est pas tout ➔

Pour disposer d’une marge de manœuvre dans la négociation, il est bon de demander un peu plus que ce que l’on vise. Si une augmentation ne se révèle pas négociable, d’autres points peuvent être discutés et il ne sont pas à négliger: son plan de développement dans l’entreprise, du temps libre, de la formation, une place de parc, davantage de flexibilité dans l’emploi du temps… Si on est satisfait de l’accord trouvé, ne pas oublier de remercier.

Et en cas de refus?

En cas d’échec complet, il s’agit peut-être de changer d’employeur. Mais ne pl plus en ficher une n’est certainement tainemen en pas la bonne solution. Une tellee attitude risque d’être démotivante motivant nte et de se répercuter sur le travail. A Aut Autant de mauvais points pour déc décrocher écro un autre poste. Céline Fontannaz Illustration Ill C. Lindemann / Photos Ex-Press

A lire: lire Daniel Porot: «101 pour bien négocier «1 secrets s son so salaire... salair ou une augmentation», sa 2004-2005


W

33% DE MOINS OFFRES VALABLES SEULEMENT DU 19.10 AU 25.10.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DES STOCKS

9.90

au lieu de 15.–

Exelcat Snackies en pack de 6 33 % de moins p.ex. Snackies Volaille ou Bœuf 6 x 60 g

N’OUBLIEZ JAMAIS SON EXELCAT®. CAR VOTRE CHAT SAIT EXACTEMENT CE QU’IL VEUT: EXELCAT® SNACKIES™ – LA VARIÉTÉ CRAQUANTE ET TENDRE POUR LES PETITS EN-CAS.

Exelcat est en vente à votre Migros


Migros Magazine 42, 18 octobre 2010

VIE PRATIQUE PLEIN AIR

Sur les traces des diligences

| 105

Au XIXe siècle, les touristes étrangers remontaient la vallée du Trient (VS) pour gagner Chamonix dans des attelages tirés par des chevaux. A pied, nous avons fait l’ancienne route de Finhaut à Vernayaz, en passant par le zoo des Marécottes. Attention, ça tourne!

F

inhaut est de par sa situation, son climat et le confort de ses hôtels une des destinations les plus importantes du Valais comme séjour d’été à la montagne», dit un prospectus datant des années 1920. Aujourd’hui paisible petit village de la vallée du Trient, un peu endormi en cette belle matinée d’automne, Finhaut a connu l’effervescence des débuts du tourisme et un passé hôtelier glorieux. C’est que le voyage du Valais jusqu’à Chamonix était l’une des étapes du Grand Tour des voyageurs au début du XIXe siècle en Europe. Entre 1855-1867, afin d’attirer le flux des voyageurs se rendant à Chamonix, la vallée du Trient transforme alors son chemin muletier en une route carrossable et crée la Route des diligences, au départ de Vernayaz, dans la plaine du Rhône.

Le tracé d’origine a été conservé

Aujourd’hui inscrite à l’inventaire des voies de communication historiques de la Suisse et tronçon de la ViaCook (lire encadré) la voie a conservé son tracé d’origine et en particulier ses très nombreux virages. En souvenir des belles dames en robes longues et des hommes en pantalon golf, nous avons refait le voyage. Mais à pied. Et à la descente. Rendez-vous donc au village de Finhaut, 1224 mètres, posé face au glacier du Trient. De la Belle Epoque subsiste avant tout un magnifique édifice, à deux pas de la gare du Mont-Blanc Express, d’où nous arrivons en train: l’hôtel Bristol, construit en 1908, où séjourna notamment le roi de Belgique, Albert 1er. La porte est grande ouverte. Nous jetons un petit coup d’œil. Au rez, un lustre imposant, des moulures et de belles

Le Trétien se trouve à mi-chemin de la Route des Diligences, entre Finhaut et Vernayaz.


Soulager

Et après 1 an, pourquoi arrêter un lait qui couvre ses besoins ?

les maux de genoux Marcher sans difficulté, monter des escaliers et danser: 32 aimants enlèvent les douleurs de vos genoux. L’orthopédiste japonais, le Dr. Yamamoto, a mis au point une nouvelle sorte de genouillère, flexible, avec 32 aimants incorporés. En effet, les aimants sont régulièrement utilisés par les japonais pour soulager les douleurs. Les aimants diminuent les blocages qui provoquent la douleur. De plus, la genouillère dispense une chaleur bienfaisante. La genouillère vous garantit une diminution du mal de genoux, ou nous vous remboursons. Pouvez-vous imaginez à nouveau courir comme un jeune chevreuil, monter des escaliers, danser, faire du jogging, ou simplement apprécier un jour sans maux de genou. La genouillère Yamamoto peut être portée par tout le monde (sauf les personnes qui ont un pacemaker). Enfilez simplement la genouillère et selon l’intensité de la douleur, portez-la quelques heures ou même pendant toute la journée. Les aimants sont si petits qu’ils n‘empêchent en aucun cas les mouvements du genou.

(Quantité) Genouillère Yamamoto, nº Art. 1401

Nom

122-60

Oui,veuillez m’envoyer contre facture (à 10 jours) et frais d’envoi:

VALEUR FR.

Achat minimal: Fr. 21.10 Valable du 19.10. au 1.11. 2010

Bon de commande la pièce Fr. 49.90

Aptamil Junior contient des vitamines, des sels minéraux et des acides gras essentiels pour que votre enfant grandisse sainement, jour après jour.

4.–

RABAIS

Prénom

Tout l’assortiment Aptamil Junior 12+ 800 g et Aptamil Junior 18+ 800 g

Rue/n° Code postal/ville N° de téléphone Envoyer à:

Trendmail SA, Service-Center, Bahnhofstr. 23, 8575 Bürglen Tél. 071 634 81 25, Fax 071 634 81 29, www.trendmail.ch

Utilisable dans les plus grands magasins Migros de Suisse. Si un multiple du montant d’achat est atteint, plusieurs coupons de rabais identiques à celui-ci peuvent être remis en paiement. Non cumulable avec d’autres coupons.

Aptamil est en vente à votre Migros


VIE PRATIQUE PLEIN AIR

Migros Magazine 42, 18 octobre 2010

| 107

boiseries vieux rose évoquent le charme cossu du tourisme d’antan. Le bâtiment classé monument historique, resté longtemps fermé, est aujourd’hui en transformation et abritera prochainement des appartements.

Pas moins de 19 hôtels en 1913 à Finhaut

En remontant dans le bourg, entre maisons et chalets, les panneaux historiques racontent qu’en 1913, Finhaut comptait pas moins de 19 hôtels, six débits de vin et quatre blanchisseries. Un développement touristique sans précédent qui toucha également les autres villages de la vallée et qui s’éteignit à la suite de la Seconde guerre mondiale. Arrivés en haut de la localité, à l’arrêt de bus postal «Léamon», au carrefour, nous empruntons alors le sentier pédestre longeant la route. On descend à flanc de côteau entre feuillus et fougères. Dans le fond s’élèvent les Dents de Morcles, et le Grand Chavalard dans des couleurs déjà automnales. Et nous entamons la première série de virages. Huit contours en épingle à cheveux. Il faut imaginer les voitures bringuebalantes, chargées de bagages et d’Anglais endimanchés, tirées par un ou deux chevaux s’élançant dans la pente.

L’hôtel Bristol à Finhaut, un vestige de la Belle Epoque, sera bientôt transformé en appartements.

Informations pratiques Y aller: en voiture ou en train jusqu’à Vernayaz, commune située entre Saint-Maurice et Martigny. A Vernayaz, prendre le train Mont-Blanc Express jusqu’à Finhaut (durée 25 min.) Durée: 3 heures sans compter la visite du zoo des Marécottes ni celle du village de Finhaut.

De Finhaut à Vernayaz, la balade dure trois heures.

Difficulté: facile. Equipement: de bonnes baskets. Une carte pédestre au 25 000 «Vallée du Trient» (en vente à l’Office du tourisme de Finhaut) peut être utile car les panneaux «Route des diligences» sont peu nombreux. Suivre

les panneaux du tourisme pédestre. Adresses: Le zoo des Marécottes est ouvert toute l’année de 9h à 17h. (adulte: 10 fr.; enfants: 6 fr.) Automate à monnaies lorsque la caisse est fermée. Le restaurant est ouvert tous les jours sauf lundi et mardi jusqu’à fin octobre puis à Noël et à Pâques. Rens: 027 761 15 62 www. zoo-alpin.ch. Office du tourisme des Marécottes et de Salvan: www. salvan.ch Office du tourisme de Finhaut: www. finhaut.ch


34

Je le peux. Je le fais.

«En mettant de l’amour dans le cœur d’un enfant, on lui permet de grandir avec les qualités de respect, d’ouverture et de tendresse au monde. En soutenant l’UNICEF, je dis non à l’injustice.» Barbara Steudler, éco-entrepreneuse

www.unicef.ch Compte postal: 80-7211-9


VIE PRATIQUE PLEIN AIR

Migros Magazine 42, 18 octobre 2010

Le parcours est également accessible aux vélos tout-terrain.

Le long du chemin de terre – refait en dur en seconde partie – des bornes moussues témoignent du temps passé. Les marcheurs pressés pourront couper les virages. Nous débouchons bientôt sur le petit village du Trétien et poursuivons sur la route étroite. Suivent alors les gorges du Triège, repaire des adeptes du cannyoning. La rivière au tracé sau-

vage et vetigineux est enjambée par trois ponts. Le premier sur lequel nous nous trouvons a été construit en 1855, à l’usage des diligences. Nous levons la tête: audessus, celui de la ligne de chemin de fer Martigny-Châtelard-Chamonix, l’actuel Mont-Blanc Express, construit en 1905. Plus rapide et plus efficace pour acheminer les touristes vers les sommets, le train remplaça le trafic des dili-

Quand les Anglais visitaient la Suisse La Route des diligences constitue un petit tronçon de la ViaCook, un des 12 itinéraires du projet «Itinéraires culturels en Suisse» de Via Storia. Mandaté par la Confédération, Via Storia, Centre historique pour le trafic, a établi de 1985 à 2003 l’inventaire des voies de communication historiques de la Suisse (IVS). Ainsi, la Via Romana, qui nous fait passer par les sites romains; la Via Salina, sur les traçes du sel, la Via Stockalper, du nom de Kaspar Stockalper qui développa le chemin du Simplon; ou encore la ViaCook qui suit les traces de l’Anglais Thomas Cook, lequel a organisé en 1863 le premier voyage de groupe à

travers la Suisse. Le périple de trois semaines mena la petite équipe partie de Londres à Paris, Genève, Chamonix, Sion, Loèche, Interkaken, Grindelwald, le Rigi, Neuchâtel avant de les reconduire à Londre via Paris… A lire: «Chemins historiques – un regard nouveau», avec des photos de Heinz Dieter Finck, une publication des itinéraires culturels en Suisse, Weber AG Verlag, 2010. L’ouvrage bilingue (français-allemand) présente en images tous les itinéraires. Une très belle invitation à la promenade. Internet: www.itinéraires-culturels. ch et www.viacook.ch

gences dès le début XXe siècle. En dessous, entre les feuillages, sur le tracé de l’ancien chemin, on devine enfin un tout vieil ouvrage de pierre, qui remonte à 1808. Nous pressons le pas pour gagner les Marécottes et son zoo alpin. Halte idéale pour les enfants, elle offre la possiblité de croquer un morceau au restaurant et de rendre visite aux animaux de montagne: lynx, marmottes, cerfs, bouquetins, chamois, loups, sangliers, chèvres mais aussi cinq ours noirs et des ratons laveurs se partagent le parc. L’été, de juin à miseptembre, on peut, juste à côté, piquer une tête dans l’une des plus jolies piscines du Valais. Directement taillé dans le rocher, le bassin de 70 mètres est chauffé à l’énergie solaire.

Le joli ruisseau du vallon de Van

La balade se poursuit en pente douce en direction du village de Salvan, 930 mètres, situé plus bas sur le plateau du Trient. Une petite dizaine de minutes de bitume – garder sa droite – et nous retrouvons notre route de terre, qui prend le nom de chemin de Ladray. En contrebas, le village et la ligne de chemin de fer. Une fois Salvan traversé – viser l’église puis la gare – voici la dernière partie de la promenade, qui est aussi la plus éprouvante. Suivant le vallon de

| 109

Van nous nous laissons glisser le long d’un joli ruisseau; le soleil joue à cache-cache entre les sapins et les feuillus et la route se met à zigzaguer: nous passons le premier des trente-cinq virages en épingle à cheveux de la Route des diligences. A l’origine, le trajet en comptait quarante-trois. C’est sûr, les touristes ont dû avoir mal au cœur dans leurs carrosses de fortune... Pour se repérer, c’est facile, les contours ont été numérotés et sont notés dans une couleur orange peu discrète, à même la roche. 480 mètres plus bas, notre voyage s’achève sous les châtaigners, les pieds dans les bogues. Les connaisseurs ont déjà fait leur récolte car il ne reste pas une seule châtaigne à ramasser pour la brisolée du soir... A Vernayaz, en plaine, retour à l’ère industrielle: on tombe sur l’usine électrique CFF. Dans le village, nous tirons à droite et regagnons la gare du Mont-Blanc Express. Céline Fontannaz Photos Laurent de Senarclens

Publicité


110 | Migros Magazine 42, 18 octobre 2010

Enfant criseux, adolescent malheureux Morsures, coups de pied, crises à répétition: ne pas cadrer les manifestations violentes des petits enfants, c’est préparer une adolescence de moins en moins gérable. Conseils de spécialistes.

L

a violence sociale occupe la une des magazines et bien souvent des nouvelles quotidiennes. Et que n’a-t-on pas dit et écrit sur celle des jeunes, entre eux ou envers parents et enseignants. Dans un ouvrage, le pédopsychiatre français Daniel Marcelli se penche sur le berceau de cette violence. Sur ses premières manifestations chez les petits enfants et les conséquences sur leur développement psychique (lire encadré). Isabelle Rodreau Preisig, coach parental dans la région lausannoise, en dresse régulièrement le constat: nombre de parents, quelle que soit d’ailleurs leur condition sociale et leur niveau financier, se montrent dépassés par les accès de colère, les caprices ou l’opposition de plus en plus bruyante voire agressive de leur enfant. Ancienne infirmière en pédiatrie, la jeune femme effectue plusieurs remplaPublicité

cements au sein des organismes médicaux sociaux vaudois après être devenue elle-même maman. «J’ai remarqué alors qu’une partie de la population ne venait jamais aux consultations. Du coup, je me suis dit que j’allais inverser la logique, en allant chez les gens, en suivant les demandes des familles. Et en me concentrant sur les problèmes rencontrés avec les enfants jusqu’à 5 ans environ.»

Un constat d’échec, des appels à l’aide

C’était en 2006 et depuis, son agenda ne désemplit pas. «Les personnes qui m’appellent ont souvent l’impression d’avoir tout essayé pour se faire obéir ou calmer les cris de leur petit. Du coup, ils demandent de l’aide à travers une démarche qui n’est pas facile à effectuer puisqu’elle correspond pour eux à un constat d’échec.» Isabelle Rodreau Preisig observe, écoute puis rappelle que certains comportements enfantins n’ont rien d’anormal. «Au fond, pour moi, la violence d’un tout petit correspond avant tout à la perception de l’adulte.» Jusqu’alors fusionnel et à l’unisson de papa et maman, le petit garçon ou la petite fille dit soudain non, refuse d’avancer ou de reposer ce jouet dans un magasin, et pique une crise si on l’oblige à quitter le rayon. «Pendant la première année, je rencontre surtout des situations d’extrême fatigue parentale. Il y a parfois un aîné de deux ou trois ans, donc en pleine phase d’opposition, dont les cris, voire les coups, s’ajoutent aux pleurs du

nourrisson.» Les nuits de mauvais sommeil s’accumulent, tout comme les moments de tension, et la rupture n’est pas loin. Dès 1 an et demi ou 2 ans, suivant les individus, commence donc la fameuse phase d’opposition. Chez certains chérubins, elle se limitera à des vocalises plus ou moins prononcées, mais d’autres se jetteront par terre, donneront des coups de pied ou tenteront de mordre. S’en suit le «gros morceau», entre 2 et 3 ans, l’apprentissage de la frustration. Et la légitime colère qui en résulte. «Mon premier conseil consiste alors à rappeler que les parents fonctionnent comme le miroir de leur enfant, et qu’autant que faire se peut, il faut éviter de montrer que l’on est touché, crier ou se mettre soimême en colère.» Rester ferme sans s’énerver, ce qui est naturellement plus facile à dire qu’à faire. «C’est ce que j’appelle la méthode du retrait. Parce qu’une crise ou un gros caprice se nourrit de spectateurs. Faute de quoi, elle semblera beaucoup moins efficace à l’enfant.»

«Aider l’enfant à gérer ses frustrations»

De même, à partir de 2 ans en tout cas, il ne faut jamais omettre de cadrer et d’avertir avant une situation débouchant potentiellement sur un caprice. Et si ce dernier survient malgré tout, pour notre coach les parents doivent «aider l’enfant à gérer sa frustration ou son trop plein d’émotions, tout en maintenant des limites claires et stables adaptées à son âge.» En fait, et cela fait parfois peur à cer-

C’est aux parents qu’incombe le gros du travail pour remettre son enfant sur le chemin de l’obéissance structurante.


VIE PRATIQUE GRANDIR

| 111

La limite, encore et toujours S’intéresser à la genèse de la violence. Tisser le lien entre l’adolescent qui frappe son prof, que rien ne semble pouvoir contenir, et le petit de 3 ans qui dit «non» à tout. Professeur à la faculté de médecine de Poitiers, chef de service de psychiatrie et auteur de nombreux ouvrages, Daniel Martelli travaille depuis trois décennies auprès des enfants et adolescents. Il le dit sans ambages: la violence des jeunes trouve toujours sa source dans les premières années de vie. «Jamais durant toute ma carrière de pédopsychiatre, je n’ai vu un enfant souffrir de réels problèmes à 13 ou 14 ans ex nihilo, comme ça, sur la base de rien. (...) Lorsqu’un adolescent est violent, c’est qu’il a parfois lui-même fait l’apprentissage de la violence durant les cinq premières années de sa vie.» Pour l’auteur, croire le jeune élève de primaire qui s’exprime en tapant ses copains, vierge de toute influence parce qu’il est au début de sa scolarité, est un leurre. «Dès sa naissance, dès les premiers jours où il est au monde, l’enfant est déjà soumis à des influences et des processus identificatoires.» Et si les gênes comptent, chacun de nous est aussi le produit d’un milieu familial, «inconscient imaginaire, culturel», note encore le thérapeute. Qui dresse, avec d’autres spécialistes, le constat

tains clients, c’est naturellement aux parents qu’incombe le gros du travail pour remettre le garçon ou la fillette sur le chemin de l’obéissance structurante. Qui n’a rien à voir avec la soumission mais. comme l’écrit Daniel Marcelli, avec «la capacité essentielle d’une observance délicate des règles et des interdits, observance qui (...) structure son psychisme, lui permettant de dégager son être raisonnable de l’immédiateté confuse de ses pulsions. En obéissant, le petit apprend à devenir lui-même, à se découvrir.» Pierre Léderrey Photo Getty

que les parents n’arrivent souvent plus à «s’opposer à l’opposition de leur enfant». Beaucoup finissent par répondre à ses caprices, à oublier la norme, à effacer la limite. Tout l’enjeu consiste alors, et son ouvrage en offre des pistes, à permettre aux adultes en charge d’éducation d’aider le petit à intégrer le «non». Et pour cela, rien ne remplace la parole, la «limite n’ayant d’efficience que si elle est énoncée.» Or, si fondamentale que soit la nécessité «d’intérioriser la loi dans un processus de développement», l’ensemble des valeurs sociales contemporaines tendent au contraire à «extérioriser la limite et l’interdit.» Or, rappelle Daniel Martelli, la question de la limite reste incontournable, et cela quels que soient les principes éducatifs choisis. Faute d’être cadrée, la phase normale d’opposition du petit enfant peut alors déboucher sur les troubles dits d’hyperactivité et ce que les spécialistes nomment le TOP, le «trouble d’opposition avec provocation» dans lequel l’enfant sans contrainte ni directive s’enfonce dans la spirale sans fin d’une demande sans objet. A lire: Daniel Martelli (avec Stéphanie Eligert), «La Violence chez les tout-petits», Ed. Bayard 2010

Publicité


112 |

OFFRE AUX LECTEURS VOYAGE EN LAPONIE

Migros Magazine 42, 18 octobre 2010

Parmi les activités proposées: un safari en traîneau tiré par des huskies.

Semaine aventure En maison de rondins

L’appel du Grand Nord

Falcontravel offre aux lecteurs de «Migros Magazine» des périples hivernaux très variés avec d’intéressants rabais. Parmi ces destinations: la Laponie finlandaise.

D

es paysages enfouis sous la neige, des horizons sans fin, de confortables maisons en rondins, des lumières septentrionales dansant au firmament: voilà la Laponie finlandaise en hiver! La «Lappi», comme on la nomme en finnois, constitue un paradis pour celles et ceux qui aiment les sports d’hiver. Elle séduit aussi les amoureux de la nature en quête d’expériences hivernales inédites.

En Laponie finlandaise, vous pourrez vous reposer dans de confortables maisons en rondins.

Imprégnez-vous de cet univers de contes de fées, que ce soit à l’occasion d’une semaine d’aventures en motoneige, à raquettes et à ski de fond ou encore lors d’un safari traîneau de plusieurs jours. A moins évidemment que vous ne préfériez une semaine de vacances dans l’intimité d’une maison de rondins avec cheminée et sauna. Peu importe la formule choisie: ici les rêves de vacances se réalisent!

Prestations incluses: ➔ Vol direct Zurich-Kittilä et retour. ➔ Taxes d’aéroport. ➔ Sièges d’avion réservés. ➔ 6 nuits dans un centre de vacances dans des chambres avec douche et WC, demi-pension le premier jour. ➔ 1 nuit en dortoir dans une cabane retirée avec WC et sauna pendant l’escapade en traîneau. ➔ La pension complète (dès le repas du soir du 2e jour jusqu’au petit-déjeuner du 8e jour). ➔ Survêtement thermique, chaussures, chaussettes, gants, casquette de trappeur et sac de couchage. ➔ Activités: randonnées avec les chiens, les rennes ou en motoneige. ➔ Guide expérimenté parlant l’anglais et accompagnement sur place. ➔ Documentation de voyage très complète. Les prix: ➔ Départs les 1, 8, 15 ou 22 janvier 2011 (chambre double): 2785 fr.; supplément pour chambre individuelle: 406 fr. ➔ Départs le 29 janvier, les 5, 12, 19 et 26 février (chambre double): 3160 fr.; supplément pour chambre individuelle: 406 fr. (prix par personne pour une chambre occupée par deux personnes)

Rabais pour lectrices et lecteurs de «Migros Magazine»: 150 fr. par personne.

Prestations incluses: ➔ Vol direct Zurich-Kittilä et retour. ➔ Taxes d’aéroport. ➔ Sièges d’avion réservés. ➔ Transfert de l’aéroport de Kittilä à Akäslompolo et retour. ➔ 1 semaine dans une maison en rondins, y compris literie et serviettes de bain. ➔ Accompagnant sur place (parlant le français). ➔ Documentation de voyage très complète. Les prix: ➔ Départs les 8, 15 et 22 janvier 2011: 1062 fr. par personne Départs les 29 janvier et 5 février 2011: 1262 fr. par personne ➔ Départs les 12, 19 et 26 février 2011: 1409 fr. par personne (prix par personne pour une chambre occupée par deux personnes)

Rabais pour lectrices et lecteurs de «Migros Magazine»: 75 fr. par personne.

Ne sont pas compris dans les offres ci-dessus: ➔ L’assurance combinée Travelhouse (obligatoire). ➔ Les éventuels frais de dossier de votre agence de voyage Informations complémentaires, commande de catalogues et réservation: tél. 043 211 71 21 ou falcon@falcontravel.ch ainsi que dans votre agence de voyage.


® Marque déposée de Kimberly-Clark Worldwide Inc. ©2010 KCWW

s Le plnud gra oir mouch

Assez grand pour le plus grand nez de Suisse Kleenex est en vente à votre Migros


114 | Migros Magazine 42, 18 octobre 2010

Ma semaine en Citroën Berlingo Généreux en espace, stable et agréable à conduire, le monospace est même doté… d’un porte-skis intérieur. En route, direction Saas-Fee.

Les sièges

En version 5 ou 7 places, le Berlingo offre, en tout, une douzaine de configurations diffé rentes. Les sièges so nt rabattables en po sition tablette (dossier ba issé) ou en position porte feuille (l’assise est relevée contre le dossier) et peuvent être co mplètement retirés .

Une kyrielle de rangements astucieux

Parmi eux, des cachettes sous les pieds des passagers, un crochet pour sac à main, une énorme capuci ne en dessus des pare-soleil, de petite s cavités tapissées d’un revêteme nt antidérapant, une boîte à gants à étages ou encore de multiples porte - gobelets.

G rip Controdl e motricité renforcée

Ce système majorité des luer dans la vo ’é d et m er p rence. Une e faible adhé ose conditions d e bord prop le tableau d lon se te molette sur ui nd n mode de co ue o b , le b d’adapter so sa n: neige, ai rr te u d é it pas d’un la qualit ant, il ne s’ag d en ep C P. ou ES rain. vrai tout-ter

Et dans la vraie vie, elle est comment cette voiture?

Par Leïla Rölli, chroniqueuse automobile «Porte-skis intérieur»! A l’annonce de cette fabuleuse option, il ne m’a

pas fallu plus d’une minute pour changer mes plans du week-end et décider de mettre le cap sur Saas-Fee avec mon amie Mélanie. Dans la hâte du départ, j’ai lancé mes affaires en vrac sur la banquette arrière en me promettant d’étudier le système en détail une fois arrivée chez Mel. Analyse terminée: le porte-ski intérieur se

constitue de deux barres transversales qui se déplient en dessus de la tête des passagers afin d’accueillir diverses lattes de grande dimension sans diminuer le confort des occupants. Baby-sitter trouvée pour le chat, nos sacs bien calés dans le coffre, nous avons entrepris de fixer nos snowboards sur cet

accessoire si prometteur… Cependant, le mot «porte-skis» fait référence à ski et non à snowboard. Ça peut paraître évident comme ça, mais sur le moment, je n’avais pas vraiment fait le rapprochement. Les fixations ne passaient pas. Après quelques tentatives infructueuses, nous nous sommes rési-


TEST CITROËN BERLINGO

Les portes

Encore très marqué par ses origines d’utilitaire, le Berlingo est pourvu de deux portes latérales coulissantes à l’arrière. Pratiques et légères elles seront particulièrement appréciées par les utilisateurs de sièges pour bébé.

Le coffre

Gigantesque ! Il est pourvu de tr appes de rangemen t et de plusieurs an neaux d’arrimage. O uver t, le haiyon se déploie à une hauteu r d’1 m 80. 0 Heureusement, il est éq uipé d’une la nière qui le rend pl us accessib le et qui facilite sa fe rmeture.

Fiche technique

200

180

160 167

147

m te od st èle é mo su ye iss nn e e

Emission de CO2 en g/km

120

agréable à conduire, j’ai toutefois été un peu gênée par son poids (cumulé à celui de nos bagages) lors de la montée entre Unterstalden et Saas-Fee. Si l’habitacle est lumineux et la visibilité relativement bonne, je recommanderais de prendre l’option d’aide au parcage car les obstacles de moins d’1 m 20 sont difficilement repérables.

80

gnées à placer nos planches sur la vaste plage arrière. Solution qui s’est avérée plus que satisfaisante! Notre problème ainsi résolu, c’est confortablement installées que nous avons abattu les 170 km de route qui nous séparaient des pistes. Avec ses 110 chevaux, le Berlingo s’est révélé être un bon compagnon de ville et d’autoroute. Spacieux, stable et

Citroën Berlingo 1.6 HDI Moteur / transmission: Moteur HDI 1,6l, 4 cylindres, 1560cm3, 110ch. Boîte manuelle 5 vitesses. Performance: 0-100km/h = 12,5 s,vitesse de pointe: 173 km/h. Dimensions: Lxlxh = 438, 0 cm x 150,7cm x 186,2cm. Poids à vide conducteur inclus: 1504 kg Consommation: Mixte: 5.3l / 100 km. Emission de CO2: 147g/km. Etiquette énergie A. Prix à partir de: 27 830 francs.

| 115


Pour 39 francs des assiettes qui ne seront plus jamais ennuyeuses.

Vacances

OVRONNAZ

rando & bains thermaux etc...

★ ★

Abonnement d’un an pour Fr. 39.– et votre cadeau:

le livre de cuisine «Les pâtes - simplement géniales» d’une valeur de Fr. 15.–. Commandez maintenant: 0848 877 848

80049526

Le bon goût est toujours de saison.

accès gratuit au télésiège

www.o-vacances.ch Tel. +41 27 306 17 77

3 entrées aux bains

1 steak sur ardoise + 1 souper valaisan

Bains de Saillon (www.sailloni.ch)

À louer à la semaine, studios dès Fr. 390.-, appartements dès Fr. 530.-, cure thermale 3 sem. Fr. 900.Sailloni-Vacances 079 637 45 89

Entreprises RECOLOREZ VOTRE SALON CUIR ou recouverture cuir ou tissu

026 656 15 22 – www.cuir-leder.ch

Formation

une nouvelle ère...

& relax

266.-

3 nuits en appartement

Tous les hôtels en Valais d‘un clic: www.hotel-valais.ch Vous pouvez aussi commander un abonnement d’une année à Cuisine de Saison pour seulement Fr. 39.– sur www.saison.ch/fr/abo

Escapade rand’

reservation@o-vacances.ch

Loèche-les-Bains Offres Top été / automne 2010 le 4 2010 janvier 30 avril 09 du 04dès juillet au09 21au novembre 2010

Hôtel Alpenblick

à côté du Burgerbad www.alpenblick-leukerbad.ch alpenblicklbad@bluewin.ch tél. 027/4727070, fax. 027/4727075 3954 Loèche-les-Bains 3 nuitées avec demi-pension 3 entrées au Burgerbad, sauna et bain de vapeur 1 billet aller/retour pour le téléférique de la Gemmi Fr. 375.– par personne 5 nuitées avec demi-pension 5 entrées au Burgerbad, sauna et bain de vapeur 1 billet aller/retour pour le téléférique de la Gemmi Fr. 625.– par personne 7 nuitées avec demi-pension 7 entrées au Burgerbad, sauna et bain de vapeur 1 billet aller/retour pour le téléférique de la Gemmi Fr. 845.– par personne Supplément pour la chambre individuelle Fr. 10.– par jour sur tous les arrangements.

Suivre la mode, poursuivre ma formation. Changer une roue, garder la ligne. Improviser une escapade, prévoir le dîner. Récupérer mon costume, déposer une ordonnance. Rester connecté, se libérer l’esprit. A Genève, le plus grand centre commercial de Suisse romande - www.balexert.ch

La plus grande piscine thermale alpine de l’Europe (Burgerbad) est à votre disposition le jour d’arrivée dès 12h 00 (sauf le jour du départ).


MOTS FLÉCHÉS

Migros Magazine 42, 18 octobre 2010

SURÉVALUERAIENT FAT

A gagner

5 bons d’achat Migros d’une valeur de 100 francs chacun.

ILS CHERCHENT L’OR MEURTRIT

QUOTEPART TOUFFE

ABRI

RENDRAI SOUTIRÉES DU LAIT

CANAUX GROSSE BOUTEILLE

CAFÉ

AUROCHS

ÉTUIS

1

| 117

11 BÉRYLLIUM

Comment participer:

C H A L E U R E U S E M E N T

* A B A N D O N N E R I O N S

M U R I * O T A S S E * L E U

* M O N

C * B * A A T U R G G A T O I E * A I R * A P I * * B E * G www.saison.ch B O * R * T * I V A C H E S I T H E * T L A I * A E * S C O N S

Monte-escaliers

SINGE

Par courrier (courrier A): Migros Magazine, Mots fléchés, CP, 8957 Spreitenbach Par courriel: www.migrosmagazine.ch/motsfleches Par SMS: envoyez MMF puis la solution au numéro 919 (Fr. 1.-/SMS ) Par téléphone: composez le 0901 567 568 (Fr. 1.-/appel, tarif depuis un réseau fixe) et communiquez la solution ainsi que votre adresse sur le répondeur. Délai: votre carte postale, votre courrier électronique ou votre appel doit nous parvenir au plus tard dimanche 24 octobre 2010, à 18 heures. * T * P * J * G * O * A * A *

POSSIBLE

7

* I R A S C I B L E S * O R E

N E E S * S O E U R E T T E S

Solution Problème n° 41

Mot: accouchement

NOTE SAINT ÉVANGÉLISTE

CHASTE ARMES

www.hoegglift.ch 8

RIVIÈRE D’ALSACE TROUBLÉE

INTERJECTION RIVIÈRE

BOUCLIER

POISSON

PÉPITE

6

SEINS

BATEAU

HÖGG Liftsysteme AG CH-9620 Lichtensteig Tel. 071 987 66 80

PAGAYAI

10

5

SAINT CURÉ PAR

DRAP PROTECTEUR OSÉ

LÉSIONS DE LA PEAU

BAUDET RIVIÈRE

FAUX MÉDICAMENTS CIBLE

Gagnants Mots fléchés n° 40

Béatrice Maeder, Sévaz VOILÉ (FR); Francine Maillard, PARESPampigny (VD); Didier SEUX Majeur, Chêne-Bougeries (GE); Geneviève Kohler, La Brévine (NE); Danielle Mounir, Mollens (VS); MACHINE Danielle Tesarik, Fleurier À TITRER (NE); Mariella Perrin, Yverdon (VD); Marie-Thérèse Dini, Charrat (VS); Nelly 1 2 Monin, Les Ponts de Martel (NE); Bernard Delley, Givisiez (FR).

3

IDIOTS PRONOM 12 FAMILIER

ÉBRUITÉ

9

APPAREILS DE REPRODUCTIONS

4

COURT COURS

2

© Alain Dubois

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

IMPRESSUM MIGROS Magazine Construire case postale 1751, 8031 Zurich Hebdomadaire du capital à but social www.migrosmagazine.ch

Projets et évenements: Eve Baumann (responsable), Denise Eyholzer Rédaction: redaction@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 37 Fax: 044 447 36 02

Tirage contrôlé: 502 316 exemplaires (REMP octobre 2010) Lecteurs: 583 000 (REMP, MACH Basic 2010-2)

Rédacteur en chef: Steve Gaspoz Rédacteur en chef adjoint: Alain Kouo

Direction des publications: Monica Glisenti Direction de Limmatdruck SA: Jean-Pierre Pfister Directeur des médias Migros: Lorenz Bruegger

Département Magazine: Patricia Brambilla, Laurence Caille, Céline Fontannaz Mélanie Haab, Virginie Jobé, Pierre Léderrey, Laurent Nicolet, Alain Portner

Département Actualités Migros: Daniel Sidler (responsable), Pierre Wuthrich (coordinateur pour la Suisse romande), Béatrice Eigenmann, Andreas Dürrenberger, Florianne Munier, Christoph Petermann, Daniel Sägesser, Michael West Département Shopping & Food: Jacqueline Jane Bartels (responsable), Eveline Schmid (adj.), Heidi Bacchilega, Anna Bürgin, Tina Gut, Dora Horvath, Martin Jenni, Sonja Leissing, Fatima Nezirevic, Nicole Ochsenbein Anna-Katharina Ris Mise en pages: Daniel Eggspühler (responsable), Werner Gämperli (adj.) Layout: Marlyse Flückiger,

Nicole Gut, Bruno Hildbrand, Gabriela Masciadri, Tatiana Vergara Photolithographie: René Feller, Martin Frank, Reto Mainetti Prépresse: Peter Bleichenbacher, Marcel Gerber, Felicitas Hering Service photo: Tobias Gysi (responsable), Christina Rohner (resp. pour la Suisse romande), Cornelia Beutler, Anton J. Erni, Franziska Ming, Susanne Oberli, Olivier Paky, Mirko Ries Correction: Paul-André Loye Internet: Laurence Caille

Secrétariat: Stefanie Zweifel (responsable), Imelda Catovic Simone, Doris Fischer, Nadja Eppenberger, Sylvia Steiner Département des éditions: edition@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 70 Fax: 044 447 37 34 Bernt Maulaz (chef du département), Nadia Falce Abonnements: abo@migrosmagazine.ch Sonja Frick (responsable), Téléphone: 044 447 36 36 Fax: 044 447 36 24 Annonces: annonces@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 50 Fax: 044 447 37 47

Publicité

L’offre de la semaine:

Lisez Migros.

Stephan Gartenmann (responsable), Thomas Brügger, Nicole Costa, Yves Golaz, Hans Reusser, Kurt Schmid Service Interne: Nicole Thalmann (responsable), Verena De Franco, Janine Meyer, Danielle Schneider, Jasmine Steinmann Marketing: Jrene Shirazi (responsable), Simone Saner Media Services: Patrick Rohner (responsable), Eliane Rosenast Editeur: Fédération des coopératives Migros IMPRIMERIE Centre d’impression Edipresse, 1030 Bussigny


118 | Migros Magazine 42, 18 octobre 2010

Comme un oiseau sans ailes

Icare des temps modernes, Jacques-Antoine Besnard adore faucher les marguerites aux commandes des engins les plus divers. Avec talent puisque ce Neuchâtelois a été sacré quatre fois de suite champion du monde de dirigeable à air chaud.

V

oler, pour Jacques-Antoine Besnard, c’est aussi important que… respirer. Il se sent libre quand il plane au-dessus de nos têtes, il retrouve son âme d’enfant, il pense à son père qui lui a transmis son amour fou de l’aéronautique. «A 8 ans, je faisais déjà du deltaplane triplace avec lui et mon frère aîné.» Ensuite, il y a eu le parapente, la montgolfière, le dirigeable... Baptême de l’air précoce donc sous l’aile protectrice d’un papa qui a rejoint l’escadrille des anges en 2008, d’un ancien para qui avait fait l’Indochine sous les ordres du général Bigeard. «Il m’a donné une instruction irréprochable.» Et l’envie aussi d’aller toujours plus haut, d’essayer de décrocher les étoiles et des titres comme celui de champion du monde de dirigeable à air chaud.

Quand père et fils se prennent au jeu

«Au départ, on s’était inscrit à cette compétition pour le fun, pour rigoler.» Puis, père et fils se sont pris au jeu. Surtout qu’ils collectionnaient de très bons résultats. «J’ai terminé troisième lors de ma première participation. C’était en 1996 en Italie.» Et puis, Jacques-Antoine Besnard a remporté les quatre éditions suivantes. Avec panache. Cette année, à Dôle, il a terminé loin devant ses adversaires. «Sur dix épreuves (n.d.l.r: de précision, de navigation et de vitesse), j’en ai remportées sept.» Grâce à son talent, à sa «fabuleuse équipe», à son sens tactique, à ses

CCarte d’identité Ja Jacques-Antoine Besnard, ma marbrier-sculpteur et homme volant Da Date de naissance: 14 juillet 1966. Et Etat civil: marié, deux enfants. Si Signe particulier: rigoureux. Il aime: la nature, le sport, la famille, les amis, «rire des autres et de moi-même». Il n’aime pas: les gens qui théorisent et ceux qui se prennent au sérieux. Rêve et projet: pouvoir continuer à voler en dirigeable et passer son brevet de pilote d’hélicoptère.

connaissances météorologiques, à ses vingt ans d’expérience et à ses mille heures de vol. Ses exploits d’aérostier lui ont d’ailleurs valu de recevoir, l’an passé, une distinction honorifique d’importance: la médaille d’or Santos-Dumont. Ce quadra n’a pas attrapé la grosse tête pour autant. «Je ne me prends pas le chou avec ça. Je sais que je ne peux pas vivre de ma passion. J’ai une entreprise, une famille, alors je garde les pieds bien sur terre.» Jacques-Antoine Besnard fendra l’air avec son mini-zeppelin tant que cela restera financièrement supportable. «Si je ne trouve pas de partenaires à terme, je devrai peut-être arrêter». Mais il continuera de voler. Seul ou en compagnie de ses deux fils, aujourd’hui adolescents. «Le cadet va faire son brevet de parapente. » La relève semble assurée… Alain Portner Photos Xavier Voirol-Strates / DR

MON ANIMAL «Lola a 3 ans. C’est une chienne calme et douce qui n’aboie jamais. Elle nous accompagne, mon épouse et moi, en montagne et en randonnée, été comme hiver. Comme tous les huskies sibériens, elle est increvable et ne craint pas le froid.»

MA PASSION

«C’est voler, éprouver des sensations de liberté, que ce soit en parapente, en deltaplane, en montgolfière ou en dirigeable bien sûr. J’adore les sports qui donnent de l’adrénaline, mais je ne suis pas une tête brûlée, pas un «top gun» comme on dit dans le milieu.»


RÉUSSITE JACQUES-ANTOINE BESNARD

| 119

MON MENTOR «Mon père m’a tout appris. Sans son soutien et ses conseils, je n’aurais jamais été champion du monde! Lui, il est arrivé trois fois deuxième, c’est pour ça qu’on l’appelait le Poulidor du dirigeable. Même s’il ne le montrait pas, je sais qu’il était très fier de moi et de mes titres.»

MON REFUGE

«Notre petite maison familiale, qui appartenait à mon père, se situe à 1600 km d’ici, dans les Pouilles, au bord de la mer. C’est un endroit tranquille, idéal pour se ressourcer, pour pratiquer des sports aquatiques ou ne rien faire. Mon frère, ma sœur et ma mère y viennent aussi.»

MON MÉTIER

«J’ai racheté l’entreprise où j’avais appris le métier de marbriersculpteur. Avant, on œuvrait surtout dans le funéraire. Maintenant, comme les gens se font de plus en plus incinérer, on réalise l’essentiel de notre chiffre d’affaires dans le bâtiment.»

MON DIRIGEABLE

«Avec son volume de 3000 m3, ses 45 m de long, ses 18 m de diamètre et son moteur genre ULM, mon dirigeable fait penser à un paquebot que l’on doit pouvoir manœuvrer aussi bien par temps calme que dans une mer déchaînée. Ça demande pas mal de feeling.»


Le 20 octobre 2010, le joker 3D sera disponible! Voici comment obtenir tes lunettes et la vignette 3D: • mercredi 20 octobre 2010, chaque client reçoit un joker 3D* à partir de Fr. 60.– d’achat dans tous les magasins Migros, Do it + Garden Migros, melectronics, Micasa, SportXX y compris Outdoor ou sur LeShop.ch.* Max. un joker 3D par achat. • chaque participant à la station de découverte des océans ou à la bourse d’échange reçoit en cadeau un joker 3D*. • chaque participant ayant répondu correctement à notre grand quiz Oceanmania sur www.oceanmania.ch reçoit gratuitement le joker 3D*. *Jusqu’à épuisement du stock.

www.oceanmania.ch

MGB www.migros.ch W

Le voici le voilà: le joker 3D!


Migros Magazin 42 2010 f NE