Issuu on Google+

Edition Aar, JAA 3321 Schönbühl-Shoppyland

Actuel 2008:

une année exceptionnelle pour Migros > 25

Récit

Photos Pénélope Henriod / Magali Girardin / Christophe Chammartin - Rezo / Joëlle Neuenschwander / Keystone

no 4, 19 janvier 2009 200 009 00

www.migrosmagazine.ch, CONSTRUIRE

En magasin

«1 Gratuit»: les actions de la semaine > 45 45

Dépression post-partum: une mère raconte sa douleur. > 10

Aux fourneaux

Les bonnes conserves de Carl-Alex Ridoré, préfet de la Sarine. > 46 Réussite

Karim Slama côté impro

Fanny Clavien, championne L’humoriste sera sur la scène du Chapiteau à Bellerived’Europe de karaté. > 70 Lausanne ce 8 février. Confidences en coulisses. > 14

Changements d’adrese: à la poste ou au registre des coopérateurs, tél. 058 565 84 01 E-Mail: serviceabo@gmaare.migros.ch


Valable du 20.1 au 2.2.2009 Vala ou jusq jusqu’à épuisement du stock.

En exclusivité chez nous

33%

sur tous les épilateurs laser Rio

30%

Ma Maintenant ten

555.– Avant 799.–

33%

Machine à café automatique EAM 3000B 30

Commandes en façade, système pour cappuccino, moulin conique, réglage individuel du degré de mouture, programmes de détartrage et de nettoyage entièrement automatiques, support chauffant pour tasses / 7173.264

Maintenant

197.–

Epilateur laser

Epilation simple et sûre, technologie laser éliminant les poils à la racine en quelques secondes, alimentation secteur, avec coffret / 7178.378

FCM

Sous réserve de modifications de prix, de modèles et d’erreurs d’impression.

Avant 299.–

Puissance 2000 W

20%

Maintenant

318.– Avant 398.–

Station de repassage vapeur Vapo Continua III

Repassage sans interruptions, réservoir amovible, pression vapeur 3,5 bar / 7177.049

25%

Maintenant

99.90 Avant 135.–

Fer à repasser TexStyle Control SI 18720

Semelle Eloxal résistante aux rayures, 2400 W, coup de vapeur horizontal et vertical, grand réservoir d’eau / 7177.104


cette semaine | 3

Migros Magazine 4, 19 janvier 2009

ÉDITORIAL

SOMMAIRE

Steve Gaspoz, rédacteur en chef adjoint

migros f lash

>4

vous et nous

>7

Difficile maternité

temps présents reportage Dépression post-partum: une maman raconte sa souffrance L’humoriste Karim Slama sera sur la scène du Chapiteau à Lausanne > Le broomball: un jeu de balle sur glace

>8

> 14 > 16

minute papillon La chronique de Jean-François Duval

> 19

entretien > Katrin Muff: «Le golf au service du manager»

> 20

actuel Chiffre d’affaires record pour Migros en 2008

> 25

Le fonds d’aide Migros fête ses 30 ans

> 27

en magasin Des conseils et des produits pour aider à passer l’hiver Le kit de premiers secours: un objet indispensable dans chaque ménage

> 28

Donner la vie, quel pouvoir merveilleux! Et pourtant certaines fem-

mes le vivent très mal. Quelle angoisse pour une mère de ne rien ressentir pour son nouveau-né. De rêver qu’un matin son petit ait disparu de son berceau, se soit volatilisé. Plus répandu que l’on ne le pense, ce mal porte un nom: la dépression post-partum.

récit

> 16

En Suisse, elles seraient 7000 mères à en souffrir. A l’instar de

cette maman qui durant deux ans a espéré que son cauchemar se termine, allant jusqu’à envisager le suicide (lire notre récit en page 10). L’image de la mère heureuse et épanouie, telle que nous la renvoie notre société, n’est malheureusement qu’un leurre.

entretien

> 20

Photos Pierre-Antoine Grisoni-Strates / Bertrand Cottet-Strates / Corbis

La mère parfaite n’existe pas.

Chaque maman est particulière, singulière, différente, mais aucune n’est à l’abri d’un léger vague à l’âme, d’un baby-blues ou d’une dépression post-partum. La naissance représente un bouleversement radical que seule une bonne préparation aux différents aspects de la maternité permet d’appréhender avec sérénité.

steve.gaspoz@migrosmagazine.ch

grandir

> 63

> 10

> 32

aux fourneaux Les conserves de Carl-Alex Ridoré, préfet de la Sarine

> 46

votre région Les informations de votre coopérative régionale

> 53

vie pratique Les métiers verts

> 59

> La peur du noir chez les enfants

> 63

Mots fléchés / Impressum

> 67

cumulus

> 68

réussite Fanny Clavien, championne d’Europe de karaté

> 70

Produit de la semaine En exclusivité à Migros: les primevères Matsunaga > 41

M-Infoline: tél. 0848 84 0848* ou +41 44 444 72 85 (depuis l’étranger). m-infoline@migros.ch; www.migros.ch M-CUMULUS: tél. 0848 85 0848* ou +41 44 444 88 44 (depuis l’étranger). m-cumulus@migros.ch; www.m-cumulus.ch Adresse de la rédaction: C. p. 1751, 8031 Zurich, tél. 044 447 37 37, fax 044 447 36 02 * tarif local redaction@migrosmagazine.ch; www.migrosmagazine.ch

Publicité

Ski + bains thermaux Logement en studio ou appartement 6 nuits sans service hôtelier Entrée libre aux bains thermaux Forfait de ski 6 jours Accès au sauna / fitness Peignoir et sandales

696 2 bassins extérieurs à 34/36° 1 bassin intérieur à 33° 1 whirlpool à 39°

CH-1911 Ovronnaz / Valais - Tél. 027 305 11 00 - info@thermalp.ch - www.thermalp.ch


4 | Migros Magazine 4, 19 janvier 2009

M-NEWS

Lasagnes Migros bien notées

Dans sa dernière émission, «A bon entendeur» a analysé la qualité de la viande de bœuf d’une douzaine de lasagnes précuisinées. Les deux échantillons Migros du panel (lasagnes Anna’s Best et lasagnes M-Budget) ont tous deux reçu la note «Bon».

LE PRODUIT FRAIS DE LA SEMAINE

Fort en goût

Concours pour jeunes inventeurs

Fromage italien persillé provenant originairement du village lombard éponyme, le gorgonzola a du caractère. Il se déguste tel quel ou accompagné de quelques cerneaux de noix et de miel liquide, voire de poires. Préparé en sauce, il agrémente à merveille des pâtes. Conseil: le gorgonzola se marie aussi bien avec la polenta. Pour cela, verser la polenta cuite jusqu’à mi-hauteur dans un moule à cake beurré, puis émietter généreusement le fromage par-dessus et recouvrir du reste de polenta. Placer au four durant 20 minutes à 180° C. Couper ensuite en tranches et servir avec une salade d’endives.

www.bugnplay.ch

Des tomates encore

www.abe.ch

Pour la troisième fois, le Pour-cent culturel Migros organise le concours bugnplay.ch pour jeunes inventeurs, petits bricoleurs et doux rêveurs. Les membres du jury récompenseront des projets (robots, blogs, sites internet, vidéos, reportages réalisés sur portable, etc.) ayant une approche créative par rapport aux médias et à la technologie. Les adolescents de 11 à 20 ans peuvent s’inscrire jusqu’au 31 janvier. A gagner: des prix d’une valeur de 5000 francs.

Attention à vos fixations de ski

Il est apparu que les fixations de ski de plusieurs modèles des marques Atomic et Dynamic achetés entre 1998 et 2002 pouvaient présenter un défaut de qualité au niveau de la fixation arrière. Migros prie ses clients de rapporter les fixations dans le magasin SportXX le plus proche où cette pièce leur sera remplacée. Infos détaillées sur les modèles concernés: www.atomicsnow.com

Qui cherche trouve: après plusieurs années d’essais, Migros est à Encore plus riche en goût, elle est proposée à un prix attrayant.

Q

Belle et délicieuse à la fois: la tomate Gustino.

uel amateur de tomates n’a pas vécu pareille situation: dans son assiette, le fruit est frais et appétissant, mais une fois en bouche, son goût se révèle fade? «Ces dernières années, c’est surtout le rendement qui comptait pour les producteurs, explique Marlen Erb, responsable du marketing des tomates à la Fédération des coopératives Mi-


migros f lash

|5

Vite et bien informé avec Migros Magazine

LE CHIFFRE DE LA SEMAINE

3582

Tel est le nombre record de commandes que LeShop.ch a enregistrées en un seul jour au début du mois de janvier. Les températures glaciales ainsi que les routes et les trottoirs parfois mal dégagés ont incité en effet un grand nombre de consommateurs à faire leurs courses depuis chez eux.

LE COMPLIMENT DE LA SEMAINE

«J’apprécie le bon rapport qualité-prix des produits M-Budget» Tout le monde fait attention à son budget au mois de janvier! Mais prix modérés et créativité peuvent faire bon ménage, comme l’illustre à merveille Ambroise Robellaz, de Genève. Inspiré par une promotion sur le reblochon, il a décidé de confectionner une tartiflette, d’après la recette de son père. Il a ensuite acheté la plupart des ingrédients dans la ligne M-Budget, en se réjouissant d’avance de réaliser un plat familial. Cela dit, il le confirme: les produits vert et blanc lui plaisent tout au long de l’année pour leur bon rapport qualité-prix!

plus goûteuses

même de proposer une nouvelle tomate: la Gustino. gros. Par conséquent, il a été accordé plus d’importance à l’aspect des tomates ainsi qu’à leurs propriétés de conservation et leurs capacités à être transportées. Et cela, au détriment de leurs qualités gustatives.» Migros a voulu contrecarrer cette tendance. «En étroite collaboration avec des producteurs, nous avons réalisé pendant plusieurs années des recherches pour

pouvoir produire des tomates encore plus goûteuses.» Evidemment, cette culture devait répondre à des critères sociaux et écologiques et ne pas faire appel au génie génétique. Aujourd’hui, le résultat est là: Migros propose une nouvelle tomate premium, la Gustino. «Il s’agit d’un fruit rond, d’un rouge profond et plutôt tendre.» La barquette est vendue à environ

3 francs 50, soit approximativement le prix d’autres sortes de tomates spéciales. «Actuellement, les Gustino viennent d’Espagne, précise Marlen Erb, mais à terme, elles seront aussi cultivées en Suisse.» Notons par ailleurs que depuis l’automne 2007, Migros propose également une tomate au goût intense: la tomate cocktail de la ligne Sélection.

LES PETITS PRIX DE LA SEMAINE

Rasoir Braun

Fr. 99.90 au lieu de Fr. 149.– Modèle Series 3-320 de Braun, accu/secteur, avec triple système de rasage.

Ski Salomon Fr. 336.75* au lieu de Fr. 449.Set de ski carving Aero GTS + J610, pour adulte (homme et femme).

Canapé-lit

Fr. 249.– au lieu de Fr. 349.– Modèle Ringo, disponible en vert ou anthracite, surface de couche: 100 x 195 cm.

Lave-glace Fr. 3.25* au lieu de Fr. 6.50 Solution au citron de Miocar, effet antigel jusqu’à –20° C. * Action valable dès le 20 janvier.


Exxtra Kommunikation MGB www.migros.ch

d ite n m i L itio : au . Ed uve nuts No & eal Cer

Un peu de nature, o첫 que vous soyez.


vous et nous | 7

Migros Magazine 4, 19 janvier 2009

Racontez-nous vos plus belles histoires d’amour! Pour la Saint-Valentin, nous aimerions connaître vos plus belles histoires de cœur! Les meilleurs récits seront récompensés.

V

ous voulez bien nous raconter votre première rencontre, votre déclaration la plus enflammée, vos fiançailles, votre demande en mariage? Vous voulez bien nous décrire le geste amoureux qui vous a le plus touché(e) ou les raisons de la longévité de votre couple? Pour la Saint-Valentin, Migros Magazine sollicite vos témoignages.

Merci de nous envoyer vos contributions et vos éventuelles photos (haute résolution et au format jpg) d’ici au 27 janvier par mail (saint-valentin@ migrosmagazine.ch) ou par courrier postal (Migros Magazine, Saint-Valentin, case postale 1751, 8031 Zurich). Les meilleurs textes (un demi-feuillet au maximum) seront publiés et récompensés!

Sondage en ligne Participez aussi dès aujourd’hui à notre grand sondage en ligne (www. migrosmagazine.ch) pour élire la plus belle chanson d’amour, le livre le plus romantique, le film le plus sentimental, etc. Nous offrons aux participant(e)s 10 bons d’achat de 50 francs que nous tirerons au sort!

Publicité

Doppelherz® C + Zinc+ E Les bonnes substances vitales pour rester en forme tout l’hiver

Au ra san yon té de vot Mig re ros

• Grâce à l’effet dépôt, les substances vitales sont libérées progressivement dans le corps

La force de deux cœurs

Doppelherz est en vente à votre Migros


8 | Migros Magazine 4, 19 janvier 2009

SUR LE VIF

«Les troupes sont plus motivées» Pour le conseiller national André Bugnon (UDC / VD), l’armée recrute moins, mais mieux. Les réformés sont toujours plus nombreux. En 2008, l’armée a recruté 38 597 jeunes. Parmi eux, 64,57% ont été déclarés aptes au service militaire. Le nombre de réformés a lui augmenté à près d’une personne sur cinq. Les autres choisissent le service civil. Le point avec André Bugnon, membre de la Commission de la politique de sécurité qui gère aussi les recrutements. Toujours plus de personnes réformées, qu’est-ce que cela dit sur notre armée?

Depuis 2004, nous avons une méthode de sélection beaucoup plus performante. Dans l’ancien système, 80% des gens étaient déclarés aptes. Mais ensuite, dans les premières semaines de service, c’était l’hécatombe. Désormais lors du recrutement, on procède à une analyse très complète, physique et mentale. Il n’y a presque plus de départs lors de l’école de

recrues et les troupes sont plus motivées. Une personne sur cinq est réformée. Y a-t-il beaucoup de tricheurs?

Je ne crois pas que plus de jeunes fassent exprès de se faire réformer. Si l’un d’entre eux y arrive, il est tout content de se vanter, ça fait partie du jeu. Pourquoi est-on «puni» quand on choisit le service civil (15 mois de service, contre 10 à l’armée)?

Les civilistes doivent accepter les conséquences de s’être déclarés objecteurs de conscience. En mettant le même nombre de jours de service, on risque que trop de conscrits choisissent cette voie de facilité. On pourrait voir arriver de faux objecteurs de conscience. Propos recueillis par Mélanie Haab

IMPULSIONS TRAIT POUR TRAIT

Dessin de Burki paru dans «24 heures» du 15 janvier

Jean Ammann, journaliste et chroniqueur «La Liberté»

Chessex s’en va-t-en guerre Jamais en retard d’une guerre, Jacques Chessex dénonce de sa plume couronnée l’antisémitisme qui ravagea la Broye durant les années 1930 et 1940. Je l’ai entendu, voici quelques jours à la radio, où il nous narra un crime au paradis: d’un côté l’opulence d’un gros bourg de la Broye, de l’autre, la vilenie de l’âme humaine. Car en 1942 à Payerne, un

marchand juif, Arthur Bloch, fut tué, dépecé et jeté dans le lac de Neuchâtel. Ses bourreaux étaient des suppôts de Hitler, des nazis enragés qui souhaitèrent, selon l’auteur, faire un cadeau au Führer: un Juif pour l’exemple. Soixante-sept ans après, Jacques Chessex remue le couteau dans la plaie. Soit, puisque l’abjection est imprescriptible. Soit, puis-


temps présents | 9

MES BONS PLANS par Pierre Léderrey, journaliste

Photo Zuma / Dukas

Lire: Suspense stylé. Le dernier bijou de l’auteur (connu aussi sous le nom d’Evan Hunter), écrivain prolixe à l’humour féroce, notamment initiateur du feuilleton policier (avec son commissariat du «87e District»). Un polar ironique, malin, au style direct comme une méchante droite. Ed McBrain, «Alice en danger», Ed. Rivages/Noir.

DANS L’OBJECTIF que l’écrivain cherche ici à exorciser un souvenir qui le poursuit depuis l’âge de ses 8 ans et qu’après tout, la littérature n’est pas une denrée périssable. En réclamant une place ArthurBloch, en punaisant un brassard sur leur passé, Jacques Chessex énerve les Payernois de 2009 qui, pour l’immense majorité, n’étaient pas antisémites en 1942 vu qu’ils n’étaient pas nés. On dirait que pour Chessex le racisme est inné. On dirait que Jacques Chessex découvre l’actualité du génocide juif: il nous rappelle que six millions de personnes sont mortes dans les camps de concentration, il dépeint les convois, les wagons à bétail; il disserte sur l’innommable, cite Jankélévitch, s’interroge sur le droit à la parole quand il s’agit d’évoquer le mal absolu… Courageux Jacques

Chessex qui croise le fer avec des nazis morts et enterrés. Le combat de l’artiste contre des asticots. Qui, à part quelques nostalgiques en chemise brune, quelques négationnistes forcenés, un vague humoriste déboussolé, doute de l’horreur du IIIe Reich? Pour ma part, je suis bien convaincu avec Jacques Chessex que Hitler n’était pas gentil et ses sbires non plus. D’ailleurs, ils ont mis la planète à feu et à sang. A l’aune de l’histoire, c’est un signe qui ne trompe pas. Maintenant que le plus grand écrivain s’est plié à son devoir de mémoire, il trouvera dans la marche du monde des croisades dignes de son talent: tant de déshérités cherchent leurs mots, à Gaza ou ailleurs. > Nos chroniqueurs sont nos hôtes. Leurs opinions ne reflètent par forcément celles de la rédaction.

Elvis et eux

Dans les salons d’un hôtel de Blackpool (GB), ces deux hommes – un Ecossais et un Gallois – se préparent pour le concours européen du meilleur sosie d’Elvis Presley. Le Britannique Paul Bradbury, 47 ans, a décroché le titre devant un public de 1200 personnes. Vingt candidats étaient en lice.

Visiter: Comme un air de paradis. Pour les Genevois (et les autres) lassés du stratus qui prend ses aises, un petit tour à Palexpo pour rêver de grand large et d’horizons dégagés. Pour préparer - ou rêver - son largage des amarres. Avec l’Islande en tête de pont. Genève - Palexpo, «Salon des vacances», du 23 au 25/01. www.vacances.ch Voir: Le quotidien plus terrible que les icebergs. Les retrouvailles du couple mythique de «Titanic». Cette fois, ce n’est pas un paquebot mais leur couple qui sombre sous les coups de boutoir du conformisme social des années 50. Kate Winslet irradie du désir de vivre et Leonardo DiCaprio tente d’éviter le naufrage. «Les Noces Rebelles», de Sam Mendes, en salle dès mercredi. Voir: Un grand petit film. Sa sortie ayant été retardée, nouveau coup de projecteur sur cette fable humaniste et déjantée, désormais auréolée de gloire aux Golden Globes (avant les Oscars?). L’argent, l’amour, la pauvreté, le destin, cruel ou providentiel: la vie, quoi. «Slumdog Millionaire», de Danny Boyle, en salle. Pour annoncer un événement: memento@migrosmagazine.ch


10 | Migros Magazine 4, 19 janvier 2009

«J’étais sûre d’être une mauvaise mère» Les jeunes mamans ne sont pas forcément comblées par la naissance de leur enfant. Pendant deux ans, la Genevoise Chantal a souffert de dépression post-partum.

La dépression post-partum touche entre 10 et 18% des nouvelles mamans dans le monde.


récit

D

urant les deux premières années de vie de son fils Noam, Chantal a souhaité sa disparition. «Chaque matin, j’espérais qu’il ne se réveillerait pas. J’essayais de me convaincre que ce n’était qu’un cauchemar. A mon lever, Noam n’existerait plus. L’idée de l’étouffer avec un oreiller m’a parfois même effleurée...» Nous voilà bien loin de l’image de la jeune maman aimante, comblée et épanouie. Aujourd’hui pourtant, alors que son fils est âgé de 4 ans, cette Genevoise de 45 ans parle avec amour de son «petit bout». La période sombre qu’elle a traversée porte un nom: dépression post-partum. Un trouble méconnu qui affecterait entre 10 et 18% des nouvelles mamans dans le monde. En Suisse, plus de 7000 femmes seraient touchées. Les causes? Comme pour toute dépression, elles sont difficiles à déterminer.

Les personnes photographiées sont des modèles et n’ont aucun lien avec l’article.

Du rêve... au cauchemar Dans le cas de Chantal, rien ne laissait présager une telle épreuve. Si ce n’est une fausse couche qui, à l’âge de 40 ans, marque d’une pierre noire ses velléités de maternité. Très rapidement, elle retombe enceinte. Une grossesse désirée, qui se déroule sans heurts jusqu’à l’accouchement. «J’ai vécu un moment extraordinaire, se souvient la maman. Mon mari et moi étions très émus. Cela n’a pas duré.» Deux jours après la naissance de Noam, Chantal se sent dépassée par les événements. «Je me suis rendu compte que je n’avais pas fait le deuil du premier bébé. Lors de ma deuxième grossesse, à aucun moment je n’ai essayé d’imaginer à quoi ressemblerait mon enfant. Je ne croyais pas qu’il viendrait au monde. En fait, je me protégeais. A la naissance, j’ai dû rattraper les neuf mois de grossesse.» Elle peine alors à donner une place à son enfant. Elle s’en occupe, pourtant. Mécaniquement. «Je le nourrissais, le changeais, le couchais. Rien de plus. En fait, j’accomplissais ces gestes nécessaires comme si c’était mon bou-

MATERNITÉ | 11

lot, sans sentiments sous-jacents. Une vraie corvée.» Difficulté supplémentaire: le nouveau-né est un bébé pleureur. Epuisée, elle s’imagine que le petit est à l’origine du problème. Avant de réaliser rapidement que son comportement à elle n’est pas naturel. Impossible de se tourner vers sa propre mère pour obtenir de sages conseils: cette dernière est décédée. «J’avais conservé l’image d’une maman parfaite. J’avais l’impression que, pour elle, tout était si simple. J’ai commencé à culpabiliser. A me dire que j’étais une mauvaise mère, que je m’étais trompée en pensant désirer un enfant.» Elle s’enfonce alors davantage dans la déprime. Un véritable cercle vicieux. Partir sans laisser d’adresse a longtemps été pour elle une éventualité. «J’étais sûre que Noam se porterait mieux sans moi.» L’idée d’en finir avec la vie lui a également traversé l’esprit. «Une petite étoile m’en a empêchée. Un infime espoir...»

Objectif: lever les tabous Des femmes déroutées comme Chantal, Martine Déruaz Bugnon et Heike Emery en ont vu passer. Membres de l’Arcade sages-femmes de Genève, elles ont créé en 2004 un groupe de parole dédié aux «vécus difficiles autour de la naissance». «Trop souvent encore, on part du principe que seule la santé physique de la maman et du bébé importe, déplore Martine Déruaz Bugnon. On n’entend pas suffisamment l’éventuelle souffrance psychique de la mère.» Entre 2004 et 2008, une cinquantaine de mamans ont ainsi pu trouver une oreille compatissante pour évoquer leurs difficultés: du simple baby-blues à la vraie dépression, du couple qui doit se réinventer aux problèmes liés à la sexualité, des grossesses délicates aux accouchements traumatisants, de nombreux cas de figure ont été abordés. Lorsque cela s’avérait nécessaire, les mamans en détresse ont été redirigées vers des personnes spécialisées. AuLIRE LA SUITE EN PAGE 12


12 |

récit

MATERNITÉ

Migros Magazine 4, 19 janvier 2009

Le traumatisme de la césarienne En bonne position parmi les facteurs pouvant déclencher une dépression post-partum: les naissances par césarienne. «La cicatrice est tout autant morale que physique, assure la sagefemme Heike Emery, qui s’est longuement penchée sur la question. Les mamans concernées ressentent parfois de la frustration, ainsi qu’une certaine perte de contrôle.» «On m’a ôté la possibilité d’enfanter.» La naissance par césarienne de sa deuxième fille a plongé Anna, 40 ans aujourd’hui, dans une profonde tristesse qui ne s’est étiolée qu’au bout de quelques mois. «Pour la première, même si l’accouchement avait été difficile, j’avais vraiment senti que c’était moi qui la mettais au monde. Cette étape est fondamentale: elle permet de créer un lien avec son enfant.» Etape sautée pour la naissance de la cadette. «Comme j’avais perdu beaucoup de sang, on l’a très vite emmenée pour s’occuper de moi. Je ne l’ai vue que quelques minutes. Quand je me suis réveillée, deux heures plus tard, elle n’était pas là: j’ai ressenti une terrible angoisse.» De retour à la maison, ce sentiment persiste. «J’étais repliée sur moi-même, je passais très peu de temps avec mon bébé, j’avais du mal à le regarder. Mon mari ne comprenait pas ma tristesse.» Deux mois après la naissance, elle se rend au groupe de parole de l’Arcade sages-femmes de Genève et fait la connaissance d’une mère dont l’enfant n’a vécu que quelques minutes. «Ça m’a aidée à relativiser. Ma fille était vivante, c’était l’essentiel. J’ai commencé à la regarder davantage. Bien souvent, la voie de la guérison, c’est l’enfant lui-même.» Aujourd’hui, deux ans plus tard, tout est rentré dans l’ordre: «Le lien avec la cadette s’est créé un peu plus lentement qu’avec l’aînée, c’est tout.» Plus d’informations sur le traumatisme lié à la césarienne sur le site de Heike Emery: www.cesarienne.net

voir un psy deux mois après la naissance de Noam. Il m’a prescrit des antidépresseurs et m’a aidée à trouver mon rôle de mère. J’ai réalisé qu’il n’était pas nécessaire que je sois une maman parfaite. Et puis, Noam a grandi. Je peux avoir une relation intellectuelle avec lui. Je crois que je ne suis pas faite pour les nourrissons.»

Le soutien du mari

Heike Emery (à g.) et Martine Déruaz Bugnon, deux professionnelles à l’écoute des mamans déroutées.

jourd’hui, le groupe de parole n’existe plus. Mais les deux sages-femmes planchent, en collaboration avec d’autres spécialistes, sur un projet d’entretiens prénatals axés sur le risque de dépression (lire encadré).

«Lever un tabou» «Il est indispensable de faire connaître ce genre de problèmes, confirme Chantal. A l’époque, j’avais vraiment l’impression d’être seule. Maintenant, j’ai compris que d’autres femmes étaient touchées. Il faut lever le tabou: une nouvelle maman n’est pas forcément épanouie.» Forte de son expérience, elle a fondé début 2008 avec une autre mère – rencontrée dans le cadre du groupe de parole de l’Arcade sages-femmes à Genève – une association: Swiss Maman-Blues. Un site internet diffuse des informations sur la dépression post-partum et permet aux femmes d’échanger leurs vécus sur un forum. «Ainsi, je peux aider d’autres mamans, se réjouit la Genevoise. J’ai l’impres-

sion de ne pas avoir traversé cette épreuve pour rien.» Par son témoignage, elle veut aussi montrer aux autres femmes qu’il est possible de s’en sortir. «Ce site, c’est peut-être une manière de me racheter.» Même si le sentiment de culpabilité semble ne pas l’avoir complètement quittée, Chantal est aujourd’hui rétablie. «J’ai commencé à

Elle a également eu la chance de jouir du soutien inconditionnel de son époux. D’autres auraient peut-être pris la fuite avec l’enfant... «Il m’a beaucoup épaulée, raconte Chantal. Il n’a jamais eu peur pour Noam, même s’il m’entendait parfois crier. Je crois qu’il s’est davantage inquiété pour moi.» Et Noam, dans tout ça? «J’espère qu’il n’a pas trop souffert de la situation. Je lui ai très tôt raconté ce que j’avais traversé. Parfois, lorsque je lui en parle, il me fait comprendre qu’il conserve aussi de bons souvenirs de cette époque. Ses éducatrices m’ont toujours assuré qu’il était très équilibré...» En raison de son âge, Chantal ne songe pas à avoir un deuxième enfant. «Heureusement que la question ne se pose pas, reconnaît-elle. Je crois que j’aurais peur de mettre au monde un autre bébé.» Tania Araman Photos Magali Girardin

Le site de Chantal: www.swissmamanblues.ch

on Sur le chemin de la prévention sion Afin de lever le tabou sur le thème de la dépression ent périnatale (liée à la grossesse, à l’accouchement emet à la période post-partum), l’Arcade sages-femmes et l’Hôpital cantonal de Genève, soutenus par l’Alliance genevoise contre la dépression, ont uni leurs forces pour mettre sur pied un système d’entretiens de prévention pour les femmes enceintes. Le projet en est aujourd’hui à sa phase pilote. S’il convainc le canton, de tels entretiens seront ensuite conduits de manière systématique. Le but de l’opération: familiariser les futures mamans à ce problème et évaluer, grâce à un questionnaire, les risques de dépression. Les femmes pourraient être ensuite aiguillées vers des services spécialisés. Plus d’infos: www.arcade-sages-femmes.ch ou 022 329 05 55.


“Pour

devenir secrétaire médicale,

j’ai fait confiance à l’expérience “

de CULTURE ET FORMATION

Inscription nt e à tout mome. é n de l’an

Isabelle M, 22 ans

CULTURE ET FORMATION est une école spécialisée exclusivement dans la formation de secrétaire médicale. C’est même la première école de secrétariat médical en Europe. C’est pour vous, la meilleure garantie de sérieux et d’efficacité pour apprendre et exercer ce métier passionnant. • Un métier captivant pour toutes celles qui veulent se sentir utiles Vous êtes ouverte aux autres, vous avez le sens de l’accueil... Alors, vous avez les qualités pour devenir une excellente secrétaire médicale, un métier réellement passionnant et très recherché dans l’univers de la santé.

AVEC CULTURE ET FORMATION, VOUS N’ÊTES JAMAIS SEULE

1

L’aide à l’organisation du travail

L’école vous aide à planifier vos cours et vos devoirs afin de concilier votre vie avec la reprise de vos études. Vous étudiez et vous faites les exercices. Des correcteurs vous les renvoient corrigés avec des observations qui vous permettent de faire les révisions nécessaires et de vous rendre compte de vos progrès.

2

• Vous étudiez chez vous en toute liberté Les cours par correspondance de Culture et Formation vous permettent d’apprendre ce métier chez vous, à votre rythme, selon votre propre emploi du temps. Que vous soyez célibataire ou mère au foyer, vous apprécierez cette souplesse qui permet également à celles qui le souhaitent de se recycler sans quitter leur emploi actuel. • Un métier recherché et bien rémunéré Avec le diplôme de secrétaire médicale délivré par Culture et Formation, vous pouvez exercer dans des cabinets médicaux, centres hospitaliers, cliniques, crèches, laboratoires, etc. Les débouchés sont donc nombreux et variés.

Témoignage

L’accompagnement permanent

A la moindre question, si vous n’avez pas compris un exercice ou si vous voulez une information quelconque, vous pouvez appeler votre assistante. A aucun moment, vous ne vous retrouverez toute seule face à une difficulté.

3

Certificat suisse de qualité pour les institutions de formation continue

“CE QUI M’A INTÉRESSÉ, C’EST QUE JE POUVAIS TRAVAILLER À MON RYTHME.”

“J’ai donc fait cette formation en 11 mois sans être surchargée, ni stressée ! Je travaillais 3 heures par semaine avec bonne humeur car les manuels étaient non seulement très bien faits mais surtout ludiques et compréhensibles. J’ai appelé deux fois l’école pour que l’on m’éclaire sur les questions d’un devoir. En fait, avec Culture et Formation, j’ai appris un nouveau métier tout en restant chez moi !” NATACHA J. 1258 PERLY

Un apprentissage complet

Au cours de votre formation, vous aborderez de nombreux thèmes liés au milieu professionnel dans lequel vous travaillerez : hygiène, anatomie, organisation de la profession médicale... 15 tomes au total, que vous étudierez à votre rythme et en fonction du temps que vous pouvez y consacrer.

Première École de Secrétariat Médical en Europe

Pour recevoir des renseignements complets, vous pouvez prendre contact avec

BON REPONSE A RETOURNER A CULTURE ET FORMATION,

Centre privé d’enseignement à distance Par SMS au 900 (Fr. 0.20/SMS) : Tapez le code CF MIG suivi de votre NOM, Prénom, Adresse, Numéro fixe, Numéro de portable. Par exemple : CF MIG, ROULIN, Christine, l’Impasse du Couchant 3, 1700 Fribourg, 026.443.12.25, 079.334.74.75 (Max. 160 caractères). Par Téléphone Par Internet

026 347 47 47 www.culture-formation.ch

Ou retournez-nous le coupon-réponse à : Culture et Formation Boulevard de Pérolles, 26 - 1700 FRIBOURG

Boulevard de Pérolles, 26 - 1700 FRIBOURG

Je désire recevoir, sans engagement, des renseignements complets sur votre cours de secrétaire médicale. MIG 01/09 CF1 Mme ❏ Mlle ❏ M. ❏ NOM : Prénom :

...............................................................................................................................

.........................................................................................

Né(e) le :

.....................................................

Rue : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . N°. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . NPA :

Localité : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Tél. (fixe) :. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Niveau d'études : Tél. (portable) : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Profession :

.................................................

.........................................................

E-mail : . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .


14 | Migros Magazine 4, 19 janvier 2009

Karim Slama, le goût de l’impro

Le comédien lausannois montera le dimanche 8 février sur la scène du Chapiteau, dans le cadre du spectacle «Impro Catch». Gagnez l’une des trente entrées mises en jeu par «Migros Magazine»!

M

a femme plaisante souvent en affirmant que de nous deux, c’est elle la plus drôle.» Un sourire dans la voix, le comédien et humoriste lausannois Karim Slama l’avoue volontiers: à la maison, il est plutôt sage. A la maison uniquement. «Dès que je suis sur scène, je me lâche.» Heureusement pour nous! D’ailleurs, on espère bien qu’il laissera libre cours à son imagination délirante le dimanche 8 février, lors du spectacle Impro Catch au Chapiteau (lire encadré). Du catch? Karim Slama se serait-il mis aux sports de combat? Pas du tout. Certes, la discipline se déroule sur un ring et implique la présence d’un arbitre, mais les similitudes s’arrêtent là. En fait, il s’agit d’un dérivé des désormais bien connus matches d’improvisation. Deux équipes de comédiens s’affrontent à coups de bons mots, de saynètes et de subtiles allusions, le tout sous la houlette d’un arbitre qui fixe les règles du jeu... et les adapte en cours de route. «En Impro Catch, nous ne sommes que deux par équipe, contre six lors des matches traditionnels, explique Karim Slama. Du coup, le rythme est beaucoup plus soutenu.» A ses côtés le 8 février, Carlos Henriques, des Peutch, qui est, avec son compère Noël Antonini, à l’origine de ce spectacle, lequel

Le célèbre Chapiteau s’apprête à débarquer à Lausanne.

Le Chapiteau à Lausanne Du me. 4 au ve. 6 février, 20 h 30 Yann Lambiel - Patinage satirique Le comique préféré des Romands enchantera une fois de plus les spectateurs grâce à son humour décapant. Samedi 7 février, 20 h 30 Philippe Fankhauser - Love Man Riding Son album précédent, «Watching from the safe side», avait conquis la scène du blues internationale. Le Chapiteau vous offre la possibilité de découvrir ses nouvelles chansons. Dimanche 8 février, 14 h Concert Sautecroche – avec Marie Henchoz

Le voyage féerique et en musique pour Istanbul d’un pingouin du Pôle Nord et de ses amis. Pour les petits et les grands enfants. Dimanche 8 février, 20 h 30 Impro Catch - Avec Karim Slama, Carlos Henriques... Deux équipes de deux comédiens s’affrontent sur des thèmes d’improvisation lancés par un arbitre. Rires garantis. Lieu: place Bellerive à Lausanne. Informations et réservations: Par tél. au 0900 000 848 (Fr. 0.99/min) ou sur internet: www.lechapiteau.ch


récit

LE CHAPITEAU | 15

Par téléphone: appelez le 0901 560 089 (1 franc par appel) et donnez vos nom et adresse. Par internet: complétez le formulaire sur www.migrosmagazine.ch/ coupdechance Par SMS: Envoyez un SMS avec le texte Gagner et votre adresse au numéro 920 (1 fr. par SMS). Exemple: Gagner Max Muster, Rue des Rosiers en fleurs 7, 9999 Cityville Date limite de participation: 25 janvier 2009 (minuit). Les gagnant-es seront avertis par écrit. Le versement en espèces de la contre-valeur ne peut être exigé. Tout échange de correspondance ainsi que le recours à la voie judiciaire sont exclus. Les collaboratrices et collaborateurs de «Migros Magazine» ne sont pas autorisés à participer.

Ne manquez pas le spectacle «Impro Catch» avec Karim Slama.

tourne depuis près d’un an. En 2009, Karim Slama participera en exclusivité à la soirée donnée au Chapiteau. Une aubaine à ne pas manquer! Pour le comédien lausannois, c’est l’occasion de se plonger dans une discipline qu’il affectionne tout particulièrement. «J’adore tourner en roue libre. L’impro, c’est mon exutoire! La mise en danger, le trac de trouver sans cesse de nouvelles idées me titillent.» Eprouve-t-il du plaisir, dès lors, à jouer dans une pièce écrite à l’avance? «Bien sûr, assure-t-il. C’est d’ailleurs le cas de mes spectacles, même si certaines parties sont consacrées à l’improvisation. Souvent, je m’inspire des matches auxquels j’ai participé pour écrire mes sketches.»

M

AP ITE

OS GR MI

A gagner: 30 entrées po le spectacle pour «Imp Catch», «Impro le dimanche diman 8 février à 20 h 30 au Chapiteau, à Lausanne.

AU

C Comment participer p AG A

D ZIN E: PARTENAIRE

U

CH

Bref, du moment qu’il se retrouve face à un public, Karim Slama est heureux. «Une fois qu’on a goûté à la scène, il est difficile de s’en passer», reconnaît-il. Lui, c’est à l’âge de 13 ans qu’il a pris le pli. «A une semaine d’intervalle, j’ai assisté à mon premier match d’impro et j’ai participé à une initiation avec ma classe.» Naissance d’une vocation. Il intègre illico presto l’équipe d’impro de son collège. Puis, lors de ses études d’ingénieur, il monte lui-même une petite troupe. Quelques années plus tard, il rejoint les rangs de l’équipe professionnelle suisse, avec qui il prend part à des compétitions internationales, en France et au Canada. «Encore aujourd’hui, il arrive qu’on m’appelle pour jouer lors d’un match. Ça me permet de rester en contact avec ce monde que j’adore.» A l’entendre, difficile de croire que la rigolade prenne fin lorsqu’il rentre à la maison. Malgré tout, Karim Slama confirme: «Je n’ai jamais été considéré comme le clown de la famille. Au contraire, quand j’étais petit, on me trouvait assez timide. Aujourd’hui, j’aime me donner en spectacle, mais uniquement dans un certain cadre. Les humoristes en show continuel me fatiguent!» Bien sûr, il lui arrive de faire le clown pour amuser ses fistons de 3 et 6 ans. «En ce moment surtout! Je prépare mon nouveau spectacle – intitulé... Karim Slama cherche encore un titre pour son spectacle! – je leur passe parfois des chansons que je vais utiliser, notamment une avec des gros mots. Le plus petit la réclame tous les soirs!» Nous voilà rassurés... Tania Araman Photos Pénélope Henriod et DR

Sponsoring by

Le Chapiteau du 4 au 8 février à Lausanne


16 | Migros Magazine 4, 19 janvier 2009

Hockeyeurs Les chaussures conçues pour le broomball empêchent les joueurs de glisser.

O

n me dit que je suis un original quand je raconte le sport que je pratique», rigole Bertrand Grossenbacher, passionné de broomball depuis vingt ans. Le broomball? Appelé aussi balai sur glace, ou ballon-balai, ou encore balaiballon, il résulte d’un curieux mélange entre le hockey, l’unihockey et le football. Le principe: avec un balai (autrefois véritable, aujourd’hui en plastique), il s’agit d’envoyer une balle de 44 à 48 centimètres de circonférence au fond d’un goal. Tout cela sur une patinoire et en baskets (avec des semelles spéciales tout de même).

Un bel effort, puisqu’on ne peut pas simplement se laisser glisser sur la glace comme avec des patins. Il faut littéralement courir après la balle. Mais interdiction de la shooter avec le pied! Les règles sont presque les mêmes qu’au hockey, à l’exception des hors-ligne ou encore des contacts (plaquages) qui sont interdits au broomball en Suisse. «J’aime le contact de la glace. Le broomball est une alternative intéressante au hockey, car il n’est pas violent. Et j’aime aussi me dépasser physiquement, c’est un sport très intense», explique Steve Reusser, joueur dans le club Pully Stamm (ligue A).

Un championnat, deux ligues, une coupe suisse En Suisse, l’association de broomball est née en 1981, même si on pratiquait ce sport déjà auparavant. Le championnat se divise en deux ligues, A et B. Il y a seize équipes en tout. Sur la glace, ils sont quatre joueurs, plus le gardien et les remplaçants. Les matchs se déroulent en deux mi-temps de 25 minutes, sur une moitié de patinoire. Les rencontres ont lieu deux fois par semaine, lundi et jeudi à Montchoisi, Lausanne, la base historique du broomball en Suisse. Comme au football, la coupe suisse permet à toutes les équipes, indépendamment de leur ligue, de s’affronter. Le 14 mars, lors du Tournoi cup, des équipes italiennes et allemandes viendront pour jouer avec les autochtones. Avis aux amateurs, les débutants sont les bienvenus!

Les origines du broomball remontent à la fin du XIXe siècle au Canada, son berceau incontesté

(c’est d’ailleurs toujours le pays de l’érable qui gagne en finale). Mais on aurait trouvé des traces de ce


récit

en baskets

Vous n’avez ni patins, ni puck, ni canne mais vous aimez le hockey? Le broomball est fait pour vous! Histoire d’un sport peu banal mais passionnant.

jeu encore plus tôt, en Islande, autour du XVIIIe siècle. Retour en Suisse, dimanche soir, 20 heures, à la patinoire de Malley à Lausanne. Une petite vingtaine de joueurs issus des clubs de la région se retrouvent pour un entraînement général. Il faut dire que tous les licenciés suisses du broomball (quelque trois cents personnes) habitent entre Nyon, Payerne, Monthey et, surtout, la région lausannoise. Le sport n’a pas essaimé malgré les différentes démonstrations en Suisse romande. Les joueurs pénètrent un à un sur la glace, baraqués comme des hockeyeurs. Ils échangent quelques balles en at-

tendant le début de l’entraînement. On remarque tout de suite la difficulté: il faut frapper très fort dans la balle. Celle-ci, au contact de la glace, s’est rigidifiée et est désormais aussi dure que la pierre. Un joueur exhibe un hématome sur un avant-bras. Impressionnant. Maryline Durand, une des rares filles dans ce sport, l’avoue d’ailleurs: «J’apprécie moyennement mes bleus liés à des collisions, ballons ou chocs sur la glace.» Par contre, tout le monde semble à l’aise dans ses baskets spécialement conçues pour le broomball, profilées, avec une

semelle qui adhère à la glace. On ne glisse pas avec ces chaussureslà. Ou si peu. Du coup, la patinoire paraît bien grande lorsqu’il faut courir d’un bout à l’autre après la balle. L’équipement ne se trouve pas dans les magasins de sport en Suisse. En général, les joueurs groupent les commandes et font venir du Canada un container de matériel: balais, chaussures, ballons... Pour les gants, certains utilisent de simples gants de ski, d’autres ont la panoplie complète du hockeyeur. Depuis peu, l’équipe non officielle de Suisse a son propre maillot, un mélange entre celui de l’équipe nationale de hockey et celui du Lausanne Hockey Club. Puisque tous les joueurs se concentrent sur l’arc lémanique, ils ont décidé de rassembler les plus motivés pour représenter la Suisse dans les tournois internationaux. La sélection nationale est aléatoire: qui peut prendre des vacances à ce moment-là et investir dans le billet d’avion jouera. Ainsi, notre pays est vicechampion européen 2007 de broomball. Mais qui le sait? Début février, une petite délégation se rendra à Montréal pour défendre à nouveau les couleurs de la Suisse lors du tournoi de l’Assomption, en attendant les quatrièmes mondiaux d’Innsbruck, en 2010. Le problème du broomball, actuellement, consiste à recru-

SPORT | 17

ter de nouveaux membres. La plupart des joueurs ont autour de 35 ans. Ils ont découvert ce sport par des connaissances qui le pratiquaient déjà. «Mais pour former la relève, il faudrait que l’un d’entre nous prenne congé les mercredis après-midi et entraîne les jeunes. Cela devient compliqué, sans compter qu’il faut réserver une patinoire», reconnaît Bertrand Grossenbacher.

Un apprentissage rapide Il ajoute, en regardant les deux nouveaux venus essayer d’empoigner fermement un balai: «L’avantage de ce sport, c’est qu’on peut très vite jouer et avoir du plaisir.» Les néophytes marchent d’un pas hésitant sur la glace et peinent à frapper correctement le ballon. «J’ai eu envie d’essayer en regardant jouer l’équipe, j’ai beaucoup aimé l’esprit de groupe, explique Tiffanie Torche, pour la première fois sur la glace et dont l’ami pratique depuis longtemps. Sitôt les exercices terminés, la troupe se divise en deux camps et entame un match acharné. La balle vole dans tous les sens, et les joueurs se dépensent sans compter. Mélanie Haab Photos Pierre-Antoine Grisoni / Strates

Pour en savoir plus: www.broomball.ch www.lausannebroomball.ch

Le broomball est un sport ouvert aux hommes comme aux femmes.


www.NIVEA.ch

Action Valable du mardi 20.1 au lundi 2.2.2009 Jusqu’à épuisement du stock

sur tous les produits NIVEA illustrés et les autres

7

9

90

90

au lieu de 11.90

au lieu de 9.90

Crème pour les mains NIVEA Hand SOS en lot de 2 x 50 ml

Crème Anti-âge Q10 PLUS NIVEA Hand en lot de 2 x 100 ml

6

5

30

80

au lieu de 7.80

au lieu de 7.00

NIVEA Creme Boîte en lot de 2 x 150 ml

12

NIVEA Soft Tube en lot de 2 x 75 ml

23

30

20

au lieu de 15.40

au lieu de 29.–

Crème intensive Perfect Contour Q10 PLUS en lot de 2 x 300 ml

Lait corporel douceur en lot de 2 x 400 ml

LA BEAUTÉ EST UNE ATTITUDE NIVEA est en vente à votre Migros


chronique | 19

Migros Magazine 4, 19 janvier 2009

MINUTE PAPILLON

«J’ai tout eu»

J’adore lire des interviews d’Alain Delon – Dieu sait pourquoi, car hormis Plein Soleil, La Piscine et Mélodie en sous-sol, ai-je aimé aucun autre de ses films? Ah si, je sais: les propos d’Alain Delon, il y a peu dans Le Matin, ou voici deux, trois ans dans Paris Match, me ravissent parce que ce «battant» – c’est l’image qu’il a toujours voulu donner de lui – vous sort des phrases désabusées du genre «Je pourrais partir demain sans regret», «Je reste en vie pour mes enfants». Etc., etc. Seul ultime souhait de ce samouraï d’un romantisme désolé: «J’attends la femme qui va conclure ma vie.» A croire que Jean-Luc Godard avait pressenti cette humeur désenchantée lorsque, dans son film Nouvelle Vague en 1990, il plaçait ingénument cette phrase dans la bouche de Delon: «Je fais pitié.» L’acteur le plus félin du cinéma français at-il conscience que c’est ce terrible sentiment qu’il risque d’éveiller dans le cœur du bon peuple (je le sais puisque j’en fais partie)? Un sentiment que l’on réserve d’habitude, je ne sais pas moi, aux centaines de milliers d’enfants qui crèvent à cet instant même. Jean-François Duval, journaliste

Bon, sans doute comprends-je mal Alain Delon: il ne se plaint ni ne se lamente, il ne pleure pas sur son sort, il constate. Sa fierté est d’être lucide. Le passé est derrière lui. Et de ce passé, il est même si heureux qu’il déclare: «J’ai tout eu.» Euh… Mais que veut dire «J’ai tout eu»? Ah, c’est vrai: Delon a connu

le succès, été couvert de femmes, aimé de Romy Schneider et de Mireille Darc, il a tourné avec les plus grands metteurs en scène, créé une marque de parfum… Mais en réalité, ce qu’il a eu, la plupart d’entre nous, dans nos sociétés occidentales, l’ont eu aussi: tous, une fois ou l’autre, nous avons remporté un petit succès, ne serait-ce que dans notre cercle d’amis, tous nous avons été une fois ou l’autre amoureux, tous il nous est arrivé de rire de bon cœur, de quitter la table après «le meilleur repas de notre vie», de voir un spectacle extraordinaire, ou encore un film avec Alain Delon, tous nous nous sommes offert une petite chose dont nous rêvions, chauffés comme des lézards au soleil… Tous nous aurons fait l’expérience essentielle: le miracle tout simple d’être en vie. Alain Delon aurait-il connu plus

d’émotions vraies que vous et moi? Je n’en crois rien. Delon n’a goûté à aucun plaisir ni bonheur qui ne se soit présenté à nous. Mais on croit toujours que la nourriture des dieux est meilleure que la sienne propre… Par ailleurs, cette expression «J’ai tout eu» n’est-elle pas parfaitement creuse? Dire «J’ai tout eu» donne-t-il en rien un sens à une existence? La question que Delon devrait se poser – comme nous tous – c’est bien plutôt: «Ai-je été?» Et dans quelle mesure? Tout au long de ma vie, dans les limites qui sont les miennes, ai-je connu une intensification de mon être? L’immense poète américain Walt Whitman y répondait de cette façon:

«Un matin de gloire à ma fenêtre me satisfait davantage que tous les livres de métaphysique.» Ou encore: «Désormais, je ne demande pas la grande fortune, je suis moi-même la bonne fortune.» Sitôt que l’on réajuste la question – et qu’on la pose en termes d’une intensification de l’être – c’est d’une ambition beaucoup plus large que celle d’un guépard courant derrière sa proie qu’il faut faire preuve. Car qui pourra jamais dire «J’ai tout été»?

Publicité

«Il y a 10 ans, je n’aurais eu aucune chance.» Voici quelques décennies à peine, le cancer passait pour une maladie incurable. Aujourd’hui, un malade sur deux en réchappe. Du moins en Suisse. Votre don permet d’améliorer encore la thérapie.

CCP 30-3090-1


20 | Migros Magazine 4, 19 janvier 2009

«Le golf vous oblige à travailler sur vous-même» Doyenne de la «Business School Lausanne», Katrin Muff a défendu en août dernier une thèse sur les enjeux et les améliorations du jeu appliqués au management. Le swing pour faire valser la crise? Propos choisis.

L

e golf comme école de vie. Le green comme antichambre du conseil d’administration. Katrin Muff est une jeune femme pressée. Il y a une demi-décennie, elle empoignait un club pour la première fois. En 2006, elle expliquait dans un livre en quoi la pratique du swing pouvait aider à ne pas valser au quotidien. Et en août dernier, en même temps qu’elle devenait doyenne de la Business School Lausanne, cette jeune femme de 39 ans défendait une thèse démontrant les corrélations entre l’amélioration de son jeu et un management efficace. Au début d’une année délicate pour le monde des affaires, des conseils toujours bons à prendre. La réponse à la crise financière se trouve-t-elle vraiment sur les terrains de golf?

Posé comme cela, je pense que non. Mais laissez-moi y réfléchir. Oui, on dit que les femmes peuvent aisément se concentrer sur deux choses en même temps.

(Sourire) Il paraît. Mais je vous avoue que pas plus que je ne suis adepte des quotas pour les minorités, je ne crois que l’on doive juger autrui – et être jugé – autrement qu’en tant qu’individu. Une question de compétences, pas de sexe. L’une des analogies entre le golf et le monde des affaires est pourtant qu’on n’y retrouve qu’une petite minorité de femmes.

Ce n’est pas faux. Je dirais qu’il ne doit pas y avoir beaucoup plus de

Katrin Muff esquissant un parcours de golf: «Le golf est une manière très révélatrice de découvrir l’autre.»

20% de golfeuses. Dans le management, c’est encore moins. Et je ne parle même pas de notre présence dans les conseils d’administration en Suisse. Je coache des golfeurs en association avec un joueur professionnel. Je n’y ai pas vraiment validé certaines idées reçues. Le fait qu’une femme gérerait mieux le stress, mais aurait moins confiance en elle, par exemple. J’ai rencontré des joueurs mal à l’aise avec eux-mêmes. Durant un parcours de quatre heures, vous révélez énormément de vous-même. Davantage qu’on ne le voudrait, sans doute. Le temps, sa bonne gestion, constitue l’un des rapprochements que vous effectuez entre golf et management.

Le jeu effectif représente 15% de la durée d’un parcours. De brefs instants intenses. Ensuite, un bon

joueur se montrera sûr de lui, privilégiera la détente, profitant du soleil, du cadre, etc. Il se concentrera à nouveau lorsque ce sera nécessaire, et c’est comme cela qu’il frappera à son meilleur niveau. Un mauvais joueur, lui, ressassera le coup raté et calculera comment rattraper les points perdus. De la même manière, un bon manager ne sera pas, contrairement à une idée reçue et une pratique encore vivace dans certaines entreprises, celui qui se montrera en permanence stressé ou qui effectuera des journées de douze heures. Mais celui qui sait fixer des priorités. Vous parlez du golf comme d’un sport extrêmement mental.

Il l’est. J’ai fait pas mal d’athlétisme lorsque j’étais plus jeune, je pratique aussi la course à pied, le ski, un peu de voile et même du

football. Rien de comparable avec le golf où plus vous forcez, moins vous réussissez. Le golf est un miroir, qui vous contraint à travailler sur vous-même parce qu’il vous montre vos limites, vous met à nu face à autrui. C’est pour cela que l’on ne s’améliore pas, ou peu, si l’on ne se connaît pas et si l’on ne s’entraîne pas d’une manière appropriée, celle qui nous correspond. Lorsque j’ai commencé mon activité de coaching, j’ai appliqué les méthodes issues de ma pratique professionnelle. Cela a débouché sur mon livre. Avec ma thèse, j’ai pris le cheminement inverse en partant de ce sport pour ouvrir de nouvelles voies dans la formation et le développement des cadres supérieurs. Un cadre pratiquant le golf avec succès améliore ses compétences. Il devient plus efficace également dans son travail. Vous évoquez aussi l’importance de l’imagination. Ne s’agit-il pas simplement de rentrer une balle dans un trou en ayant besoin du moins de coups possible?

A quel moment pensez-vous qu’un golfeur soit le plus stressé? Lorsqu’il drive (n.d.l.r.: le driver est le club pour les plus longs coups) en apercevant à peine le drapeau ou lorsqu’il se trouve à quelques mètres du but? Je dirais la première solution.

Oui, c’est ce que pensent la plupart des gens. A tort. Des électrodes LIRE LA SUITE EN PAGE 23


entretien

KATRIN MUFF | 21

Pour Katrin Muff, le golf est une véritable école de vie.

Bio express

> Née le 6 septembre 1969 à Zurich; nationalité suisse. > Doctorat en «Business Administration» (DBA) en 2008. > Carrière internationale avec plusieurs postes de cadre aux Etats-Unis, aux Pays-Bas et en Russie pour de grandes multinationales (Alcoa, P&G). Doyenne de la Business School de Lausanne depuis 2008. > Citation préférée: «Le plus grand ennui, c’est d’exister sans vivre» (V. Hugo) > Hobbies: le golf bien-sûr, mais aussi le cinéma, les voyages, la cuisine et le sport en général.


25

Snowboard-Days pour 2 personnes* à gagner avec

Indestructible Déformée, même écrasée, la coiffure revient en place !

Taig Khris

Joue et gagne 2 places pour assister à la Finale Snowboard du Crans-Montana Champs Open le 7 février 2009. Participation: envoie un e-mail comportant tes coordonnées personnelles, numéro de portable inclus à studioline@ch.loreal.com Date limite de participation: 30.01.2009 * Le prix comprend: un aller-jour pour deux personnes le 7.2.09 à Crans-Montana + deux forfaits ski pour la station de Crans-Montana. Jeu sans obligation d’achat. Sont autorisées à participer, les personnes domiciliées en Suisse à l’exception des collaborateurs de L’Oréal Suisse SA et de leur famille. Les gagnants seront avisés par écrit. Aucun paiement des lots en espèces n’est possible. Tout recours juridique est exclu.

Partenaire officiel du

L’Oréal Paris est en vente à votre Migros


entretien

Migros Magazine 4, 19 janvier 2009

placées sur le torse de professionnels ont clairement démontré que leurs pulsations s’accéléraient à mesure que ceux-ci se rapprochaient du trou. Visiblement, la peur de l’échec augmente. Et puis il y a la question du regard. Il porte d’abord au loin, puis les yeux baissent de plus en plus. Et cela a de grandes conséquences émotionnelles. Tout est là: sous stress, on ne voit plus que le drapeau. Et l’on joue mal. » Pour sortir son meilleur coup, en golf comme en management, il faut prendre du recul, faire marcher son imagination et anticiper au lieu de réagir à la concurrence. Le premier pas consiste à en avoir conscience. Prenez le domaine des négociations. Les plus importantes ne se déroulent jamais autour d’une table dans une salle austère, mais dans ce qu’on appelle un «environnement positif», un beau lieu, un cadre magique, un bon repas, etc. En matière de business non plus, la marge de manœuvre laissée aux managers ne semble pas toujours énorme.

D’un côté, trouver la manière de jouer qui vous convienne. De l’autre, la culture entrepreneuriale qui vous corresponde. Certains employeurs fonctionnent de manière très conservatrice, avec des processus verrouillés, d’autres appliquent un modèle plus ouvert, qui laisse davantage de liberté. Cette confiance peut être motivante. Autre élément, la «définition d’objectifs». N’est-il pas question de gagner avant tout?

La golfeurs m’avouent généralement que le but d’une nouvelle saison se résume à réduire leur handicap (n.d.l.r.: nombre de coups au-dessus de la moyenne pour un parcours de 18 trous). Or cela ne

KATRIN MUFF | 23

Beaucoup de contrats se décident-ils sur les greens?

Je ne l’ai pas constaté directement. Mais pour avoir pratiqué avec quelques patrons et chefs d’entreprise, je peux vous dire que c’est une manière très révélatrice de découvrir l’autre. Et le business, c’est une science?

Le bon golfeur ne pense ni aux coups ratés ni au score. constitue pas un objectif. Le score est un résultat. L’objectif, par contre, est une chose sur laquelle vous pouvez directement agir, comme se donner les moyens d’être performant à chaque coup. Pour qu’il y ait décision, il faut au moins deux options. Au golf comme dans le management, les mauvais joueurs ne savent pas prendre le recul nécessaire pour identifier les diverses options et choisir la meilleure. Exemple idiot (enfin, je l’espère): le responsable d’une unité de fabrication de glaces confronté à un été pourri et qui doit pourtant augmenter ses chiffres. Quelle est sa marge de manœuvre?

En tout cas pas se lamenter devant la météo. En revanche, il peut tenter de trouver des échappatoires. Un parfum qui s’accommode de températures moins clémentes. Des biscuits, des boissons, que sais-je. Faire preuve, précisément, d’imagination, pour trouver une parade. Personnellement, que vous a appris la pratique du golf?

Je suis quelqu’un d’impatient, de passionné. Je me donne le temps

de réfléchir aux options qui se présentent. Je choisis mieux mes priorités et je résiste davantage au stress. Le bon golfeur ne pense ni aux coups ratés ni au score. Il joue un coup après l’autre, en donnant le meilleur de lui-même dans l’instant présent. Au fait, quel est votre niveau?

(Rires). Ah, question piège. Je tape de temps en temps une balle qui arrive au bon endroit (rires). Disons que je progresse. Avec 20 de handicap, je suis une golfeuse de niveau moyen. Vous savez, techniquement, on considère qu’il s’agit du sport le plus difficile à assimiler après le saut en hauteur. A vous entendre, tous les managers devraient s’y mettre. Le font-ils?

Pas particulièrement en Suisse. Contrairement aux Etats-Unis, où c’est très courant, autant que le ski chez nous. De manière générale, ce sport se démocratise. Dans les films, et notamment les thrillers politiques, la scène du golf est souvent le moment où se nouent les pires intrigues.

Pas vraiment. C’est surtout un domaine récent, enseigné depuis une soixantaine d’années à peine. Pour moi, la formation MBA (Master of business administration) comme le nôtre ou celui de l’IMD (International Institute of Management, à Lausanne) doit comprendre non seulement le «quoi», mais aussi le «comment» et notamment la gestion de soi-même. Le système anglo-saxon se montre plus ouvert dans la valorisation de l’expérience professionnelle. Pour ma part, je dispose à la base d’un apprentissage de commerce. Je n’avais pas de maturité, mais j’ai pu rejoindre la filière MBA de la BSL à l’époque. Beaucoup de gens se trouvent dans une situation similaire, avec une solide expérience professionnelle et pourtant bloqués dans leur carrière. C’est dommage et désormais de nombreux entrepreneurs familiaux et plusieurs entreprises – dont Migros – qui nous envoient des élèves l’ont bien compris. Pour terminer, une réponse à ma première question?

Pour moi, la crise a été provoquée par une mauvaise gestion bien sûr, mais également par une fuite devant les responsabilités. Peutêtre des domaines où le golf servirait d’exemple. En revanche, pour la recherche de profits et de rémunérations toujours plus grands, je crains que le golf n’apporte guère de solutions. Propos recueillis par Pierre Léderrey Photos Bertrand Cottet / Strates

Publicité

NOS CLIENTS SONT TOUS LES MÊMES: CHACUN VEUT UNE MAISON UNIQUE.

tuites: Infos gra

080 0 80 0 897

MEDEA CHF 412‘200.– clés en main, sous-sol inclu

Informez-vous: www.swisshaus.ch


CAPPADOCE

cir ès 8 jourssion incluse d en demi-p CHF

Prestations incluses:

! Vols de Genève aller/retour avec Sun Express (une filiale de Lufthansa)

! Taxes d‘aéroport ! Circuit en bus moderne et climatisé ! 7 nuitées uniquement dans des hôtels 4 étoiles

! Demi-pension ! Toutes les visites proposées y

– . 9 9 4

tion

P r i x d ‘a c c cuit ave

Une région unique à ne pas manquer

c ts e r i d Vo l s e nève de G

compris les prix d’entrée

! Assistance d’un guide francophone d’état durant tout le circuit

Et pendant la semaine de prolongation

Sud de la Turquie

! 7 nuitées en hôtel 1ère classe Club Paraiso Verde

! Formule„All Inclusive“ (de mai à novembre) avec 3 repas principaux (buffets), boissons locales alcoolisées, snacks, café/thé Formule„demi–pension“ en mars Transferts en bus moderne

! !

Profitez d’une réduction de Fr. 200.incluse dans le prix d’action! Valable pour les réservations jusqu’au 15 février!

Vols de Genève avec SUN EXPRESS Mer

Mai

Ven

Juin

Ven

4

11 5

18

25*

15

22

12

19

29

* pas de prolongation possible Circuit avec demi-pension incluse Prix normal circuit 8 jours 699.– 899.–

Prix d‘action circuit 8 jours 499.– 699.–

Voyage 1509 semaine prolongation

*

299.– 499.–

Suppléments chambre individuelle: Circuit Semaine prolongation

149.– 249.–

* Repas inclus dans la semaine de prolongation:

Mars: demi-pension / Mai–Nov: „All Inclusive“

Prestations non comprises: L’assurance combinée frais d’annulation et aide SOS CHF 35.– • Excursions facultatives Facilités d’entrée: les citoyens suisses nécessitent une carte d’identité ou un passeport valables.

Réservez de suite chez VAC à La Chaux-de-Fonds:

Göreme Konya

Serhatli Embarquez avec nous pour un circuit Antalya Belek vers un site féerique! Partez à la découverte de fantastiques paysages monMéditérranée tagneux, de villes souterraines et d’églises rupestres byzantines. 1er jour, Genève – Antalya: Après 3½ heures de vol, accueil à votre arrivée par notre guide puis transfert et nuitée à Antalya. 2è jour, Antalya – Konya - Mevlana: Départ pour Konya, la patrie du plus mystique des poètes persans, Mevlana. Visite du couvent Mevlana, rendu célèbre par les derviches tourneurs La piscine de l‘hôtel Club Paraiso Verde transformé aujourd’hui en musée d’art islamique. Vous passerez la nuit à Konya. 3è jour, Konya – Serhatli – Cappadoce: Sur la route vers la Combinez votre circuit avec une semaine Cappadoce, visite de Sultanhani, le plus grand caravansérail balnéaire de prolongation très reposante ! seldjoukide. Votre route vous conduit dans la ville souterraine de Serhatli. Dans cette région, on pense qu’il existe cinquante de ces villes souterraines très peu ouvertes au public. Le soir, www.paraisoverde.com vous atteindrez votre hôtel où vous séjournerez 3 nuits. Cet hôtel 1ère classe, ouvert au printemps 2005, est situé 4è jour, Cappadoce: Profitez aujourd’hui de la vue inoubliable dans un endroit calme dans la région de Belek. sur cette superbe région de Cappadoce, ses massifs montaEquipements: très vaste club de vacances, séparé de la gneux aux formes lunaires et féeriques. L’étrangeté de ces longue plage de sable et de fins galets par un bras de mer paysages a été provoquée par un volcan dont les éruptions à dans un panorama naturel protégé. Grand hall d’entrée répétition rejetèrent des quantités de cendres alentour. Au VIIè avec lobby bar, cinéma, coiffeur, très beau jardin avec deux siècle, les premiers habitants s’y réfugièrent suivis ensuite par grandes piscines (1100m2), toboggans. Chaises longues et des moines installés dans des églises, couvents, chapelles. parasols gratuits à la piscine et à la plage. Restaurant à la 5è jour, Cappadoce – Göreme: Visite de Göreme et de sa facarte et copieux buffets servis au restaurant principal. Piscimeuse vallée. Ici, la nature s’est abandonnée à la fantaisie. ne couverte avec centre wellness. Des paysages saisissants de parois rocheuses, pyramides de Hébergement: les 583 chambres sont bien équipées de tuf et cheminées de fée. Continuation dans la vallée de Simébain/douche/WC, climatisation, minibar, sèche-cheveux, TV on, nommée aussi la vallée des «Moines». Vous serez éblouis par satellite et balcon ou terrasse. par l’originalité et la perfection de ces pyramides de tuf en Sport/divertissement: vous disposez gratuitement de ayant l’occasion de les approcher de plus près à Uchisar. Dans courts de tennis, pédalo, canoë, mini golf ainsi que d’un l’après-midi, introduction à l’art du tissage traditionnel dans centre de fitness. Animation assurée tout en douceur dans une fabrique de tapis. la journée et en soirée avec des shows attrayants. 6è jour, Göreme – Obrukhan: En route pour le fameux cara„All Inclusive“: avec buffets, boissons même les boissons vansérail seldjoukide d’Obrukhan. Votre journée continue en alcoolisées locales ainsi que les snacks sont compris. traversant les superbes paysages de la chaîne du Taurus vers Votre lieu de vacances Belek: Belek, l’ancien petit port de Antalya où vous resterez les deux dernières nuits. pêche, s’est aujourd’hui métamorphosé en un petit paradis 7è jour, Obrukhan – Antalya: Visite d’Antalya, la plus belle ville de vacances doté d’une des meilleures infrastructures hôde la Riviera turque. Vous y découvrirez le minaret cannelé Yivtelières. Idéalement situé d’une part, près des vestiges anli, la porte d’Hadrian et l’ambiance animée qui règne dans le tiques d’Aspendos et de Pergé et d’autre part, de l’animation marché et les rues adjacentes. Votre tour s’achève par la visite des villes d’Antalya et d’Alanya, ce coin bénéficie d’un des cascades de Karpuzkaldran. emplacement très apprécié et de longues plages de sable 8è jour, Antalya – Genève: Transfert à l’aéroport pour votre s’étendant sur 10 km avec de fantastiques possibilités balvoyage de retour vers Genève ou transfert à votre hôtel pour néaires et nautiques. une semaine de prolongation à Belek.

Hôtel Club Paraiso Verde """""

Dates et prix (par personne en chambre double) Mars

Votre programme de voyage

✆ 0848 840 905

ou sur internet: www.net–tours.ch

Lundi au vendredi 7h30 à 20h et samedi 8h à 12h

Vos avantages –

" Des prix très bas grâce à la vente directe " Vous ne payez pas de taxes de réservation " Nous sommes membre du fonds de garantie légal de la branche suisse du voyage " Droit de résiliation gratuit dans un délai de 7 jours après réservation effective Organisation et réalisation: net–tours, Glattbrugg


actuel

Migros Magazine 4, 19 janvier 2009

| 25

Informations MIGROS

Une année d’exception En 2008, le chiffre d’affaires du commerce de détail Migros a augmenté de plus de 17% à 21,6 milliards de francs.

En 2008, les clients Migros ont particulièrement plébiscité les produits M-Budget et Bio.

Photo Keystone

L

es chiffres publiés la semaine passée le prouvent: Migros est en pleine forme. L’année dernière en effet, Migros a réalisé un chiffre d’affaires de 21,6 milliards de francs dans le secteur du commerce de détail, soit une croissance exceptionnelle de plus de 17%. En 2008, les clients ont récompensé les efforts de Migros qui n’a eu de cesse d’offrir le meilleur rapport prix-prestations. L’an passé, le distributeur a par exemple introduit une garantie

prix bas pour quatre cents produits, et la ligne M-Budget, qui comprend six cents articles, a fait l’objet de baisses de prix de l’ordre de 25 millions de francs. Un choix que les consommateurs ont salué: le chiffre d’affaires de la gamme M-Budget a augmenté de 10% en 2008.

Produits Bio également plébiscités Par ailleurs, les produits issus de l’agriculture biologique ont eux aussi été très appréciés l’année

dernière. Ils affichent à Migros une croissance de près de 11%. De manière générale, les articles présentant une plus-value sociale ou écologique ont le vent en poupe. Il en va ainsi des produits TerraSuisse (+14%) ou encore MSC (+8%). Notons encore que les articles Actilife orientés bien-être et détente et dont la gamme s’est étoffée de cinquante produits cette année ont connu un développement réjouissant avec une croissance de plus de 22%.

Les chiffres 2008 de Migros reflètent également la part toujours plus importante que prend le commerce en ligne. A ce titre, Migros dispose de plusieurs canaux de vente: LeShop.ch bien sûr, mais aussi exlibris.ch, hotelplan.ch, travel.ch, interhome.ch et office-world.ch. Au total, les ventes en ligne se sont montées à plus de 500 millions de francs en 2008. Le chiffre d’affaires de LeShop.ch a particulièrement augmenté avec une croissance de près de 22%.


Valable du mardi 20.01.09 au lundi 02.02.09 Jusqu’à épuisement du stock

19

90

p. ex. Calgon Express Action Poudre 1,8 kg

Participer et gagner! Les 75 ans de Calgon – ce sont 75 ans de protection pour le lave-linge et le linge contre le calcaire. C’est pourquoi nous voulons récompenser nos fidèles consommateurs! Et voici comment ça marche: Répondez à la question du jeuconcours et gagnez l’un des 10 précieux lave-linge V-ZUG Adora L d’une valeur de CHF 3'300.-* Veuillez compléter le coupon par la solution manquante et l’envoyer muni de votre adresse complète et affranchi au tarif en vigueur à: Reckitt Benckiser (Switzerland) AG, Richtistrasse 5, 8304 Wallisellen-Zurich. Sont autorisées à participer les personnes domiciliées en Suisse, à l’exception des collaborateurs de la société Reckitt Benckiser (Switzerland) AG. Les gagnants seront avisés par écrit. Aucune obligation d’achat. La voie juridique est exclue et les prix ne seront pas versés en espèces.

Disponible dans les grandes succursales Migros.

Quel est l’âge de Calgon?

Ans Ce lave-linge se caractérise par: • Des programmes sport rapides • Un programme de lavage à la main • Le tambour spécifique ZUG qui ménage le linge • Nouveauté mondiale: écran de commande pivotant

* Sans installation.

Les lave-linge durent plus longtemps avec Calgon. est en vente à votre Migros Calgon Energis – Gibt es jetzt auchCalgon in Ihrer Migros.


actuel

Migros Magazine 4, 19 janvier 2009

DON | 27

Dompter le fleuve

Grâce notamment au Fonds d’aide Migros, le village grison de Schluein pourra construire une digue apte à contenir les crues du Rhin antérieur.

E

n hiver, le Rhin antérieur semble inoffensif, explique Adrian Maissen, président de Schluein, une commune grisonne de la région de Surselva. Mais en été, les orages peuvent rapidement provoquer d’importantes crues.» A vrai dire, les cinq cents habitants du village ne craignent pas tant de voir leur maison emportée par la rivière – les habitations se trouvant sur les hauteurs. Ils s’inquiètent plutôt quant à l’avenir de la zone industrielle jouxtant le Rhin antérieur. Ici, une trentaine d’entreprises se sont implantées fournissant du travail à une centaine d’employés. «C’est ici que bat le cœur de notre économie locale, continue Adrian Maissen. Schluein et les villages avoisinants ne pourraient jamais vivre de la seule activité touristique.» Responsable d’une société de transport située dans la zone industrielle, Gion Candreja se montre lui aussi préoccupé. Certes, il pourra toujours mettre ses camions en lieu sûr si la rivière venait à déborder. «Mais qu’adviendra-t-il des citernes souterraines et de l’atelier de réparation?» s’interroge, impuissant, le chef d’entreprise. Et l’installation de triage de la gravière voisine? Résistera-t-elle à une inondation?

Des dons urgents et nécessaires Afin de pouvoir protéger sa zone industrielle, Schluein doit impérativement investir dans la construction d’une digue de septante-cinq mètres de long ainsi que dans l’édification de murs en béton qui devront être ancrés dans le sol avec des pieux. Le Fonds d’aide Migros (lire encadré) a décidé de participer à hauteur de 50 000 francs aux

L’entreprise de Gion Candreja doit être protégée des inondations.

Adrian Maissen, président de Schluein (GR), veut assurer la survie de son village en endiguant le cours du Rhin antérieur.

Le Fonds d’aide Migros a 30 ans Depuis sa création en 1979, le Fonds d’aide Migros a déjà distribué trente millions de francs en Suisse et à l’étranger. Le montant d’un million de francs alloué annuellement est divisé en dons s’élevant entre 40 000 et 100 000 francs. Les sommes sont investies dans des projets visant à aider des groupes de personnes dans le besoin, que ce soit dans notre pays ou le tiers-monde. Outre la construction d’une digue dans les Grisons, le Fonds d’aide Migros finance actuellement un projet en Ethiopie. Celui-ci vise à approvisionner les populations rurales en courant provenant de l’énergie solaire et, ce faisant, à offrir des possibilités de développement à l’artisanat local. www.migros.ch/fonds_aide

frais engendrés par le chantier. «Nous sommes très heureux de recevoir un tel don», se réjouit le président de la commune. En effet, le canton des Grisons et la Confédération n’ont pas les ressources suffisantes pour financer – à eux seuls – les travaux dont les coûts s’élèvent à près de 550 000 francs.

La survie du village est assurée «La plupart du temps, les dons affluent seulement lorsque des maisons sont détruites, explique Adrian Maissen. Pourtant, il est tout aussi grave pour une commune pauvre de voir ses places de travail emportées par une inondation. Par chance, le Fonds d’aide Migros contribue, sur le long terme, à la survie de notre village.» Michael West Photos Tanja Demarmels


28 | Migros Magazine 4, 19 janvier 2009

Vous êtes transi et en avez marre de cet hiver si rigoureux? Patience, l’été finira bien par arriver. En attendant, apprenez à aimer l’hiver. «Migros Magazine» vous distille ici quelques conseils pour surmonter la froide saison.

Romantique: bain moussant Boule à neige Esthetic, 340 ml, Fr. 8.90


en magasin

| 29

De l’assortiment Migros > DÉTENTE ET BIEN-ÊTRE

Un après-midi à la maison

Ambiance parfumée: bougie Migros Fresh, Oriental Dream,

Fr. 5.50*

Bon pour le moral: truffes assorties Sublime de chocolat Sélection, 135 g, Fr. 14.80

* En vente dans les plus grands magasins.

En vente dans les M-Electronics et la

Exotique et sensuelle: huile de massage Ylang-Ylang Kneipp, 100 ml,

plupart des magasins Migros.

Fr. 14.80

Divertissant: DVD «Hancock», âge: 10+, Fr. 26.90**

Photos Herbert Zimmermann, stylisme Uschi Stähli, coiffure et maquillage Bassil Vikon

** Prix action valable jusqu’au 26.1.09.

S

i l’hiver est chargé d’eau, l’été ne sera que plus beau», dit un vieux dicton. Pour Daniela et Marc, pas question toutefois d’attendre le retour de la belle saison pour se réchauffer le cœur et le corps. Loin de l’agitation de la ville, ils se plongent dans un baquet en bois et jouissent d’un bain en pleine nature, près de Flums dans les Grisons. Pour leur bien-être, ils ont choisi le bain moussant «Boule à neige» Esthetic, qui protège la peau et dont les fragrances chaudes et épicées aident à évacuer le stress. Quant au flacon, il invite à la rêverie: il suffit de l’agiter pour que virevolte une multitude de flocons de neige. Dès qu’ils sont sortis de l’eau, Marc commence à masser Danie-

la. La pression de ses mains a pour effet de libérer de l’ocytocine, une hormone qui décontracte et atténue les tensions musculaires. Les massages stimulent aussi la production d’endorphine, l’hormone du bonheur. Daniela se sent rapidement mieux; sa respiration se fait plus régulière. Rien de tel donc qu’un massage pour lutter contre le blues hivernal dû au manque de lumière, un mal dont souffrent de nombreux Suisses. Les activités de plein air libèrent elles aussi des hormones du bonheur. Nos deux tourtereaux le savent bien et, après le massage, ils enfilent des habits d’hiver bien chauds. Une fois dehors, ils se LIRE LA SUITE EN PAGE 30


30 |

en magasin

DÉTENTE ET BIEN-ÊTRE

Migros Magazine 4, 19 janvier 2009

Tout pour se réchauffer

Sous la couette: bouillotte avec housse en non-tissé,

Fr. 13.-

Au calendula et au romarin: sels de bain pour les pieds Kneipp, 500 g, Fr. 7.80

Les orteils bien au chaud: chaussettes pour femme, la paire, Fr. 6.90

Le bon côté de l’hiver: paresser au coin du feu. Tisane fitness Kneipp, 18 g, Fr. 2.20

G Gagnez une lampe infrarouge Te Tentez votre chance en jouant: > par téléphone en appelant le 0901 591 913 (Fr. 1.- / appel) en indiquant vos nom et adresse > pa par SMS en envoyant le mot «Chance», puis vos nom adres au 920 (Fr. 1.- / SMS). Exemple: Chance, Pierre et adresse Lexemple, Rue Lexemple 1, 9999 Modèleville. > par internet en vous rendant sur www.migrosmagazine.ch.

Soulage les muscles: lampe infrarouge Philips, 150 W, Fr. 49.90

Date limite de participation: 25 janvier 2009. Les gagnants seront avertis par écrit. Le versement en espèces de la contre-valeur ne peut être exigé. Le recours à la voie judiciaire est exclu. Il ne sera échangé aucune correspondance au sujet du concours.

retrouvent en pleine tempête de neige. Bien que d’épais nuages couvrent le ciel, cette sortie permet à Daniela et Marc de recevoir trois à quatre fois plus de lumière que s’ils étaient restés chez eux. De retour dans leur petit nid douillet, ils s’installent devant la cheminée et se préparent une tisane fitness Kneipp pour se réchauffer. Allongés sur une couverture, à la chaleur de l’âtre, ils ne peuvent qu’admettre que l’hiver, finalement, ça a du bon.

Anna Bürgin


Découvrez les aventures de Wall-E. ++ P l

usPlu

s

Des p n 8 + + CUMU oints LU comp S sans romis .

Nouveauté

CMR Sous réserve de modifications de prix, de visuels et d’erreurs d’impression.

dès le 21.1 à 12 h.

WALL-E, âge 0+ / 7804.410.51881

Nouveauté dès le 28.1 à 12 h.

Ces produits et bien d’autres encore sont en vente dans les M-Electronics et la plupart des magasins Migros.

www.melectronics.ch Satisfaction garantie.

WALL-E, âge 0+ / 7804.410.52651

o


32 |

en magasin

TENDANCES

Migros Magazine 4, 19 janvier 2009

Revigorant

FASHION BY MIGROS

Elégant et confortable Elisabeth achète souvent ses vêtements à Migros: «J’y trouve presque toujours des habits à mon goût.» Sa dernière trouvaille est à la fois élégante et confortable. Elle pourra la porter avec fierté partout, que ce soit dans la rue ou au théâtre.

Vos muscles sont tendus et engourdis? Pour vous remettre d’aplomb, Migros vous propose une huile tonifiante à base de gingembre et d’arnica. Cette plante aux fleurs jaunes odorantes était déja connue au Moyen Age pour ses vertus curatives. La nouvelle huile de massage Kneipp est un mélange d’arnica espagnole (présentant un risque allergène particulièrement faible), d’extrait de gingembre qui stimule la circulation sanguine, d’huile d’amandes et de beurre de karité. Exempte de colorants et d’agents conservateurs, elle réchauffe et décontracte idéalement après le sport. Huile de massage à l’arnica Kneipp, 100 ml,

Fr. 14.80*

* En vente dans les plus grands magasins

Lady de la tête aux pieds: Veste en tricot, Fr. 49.90* Shirt femme, Fr. 29.90* Jeans femme, Fr. 49.90* Echarpe en jersey, Fr. 12.90* * En vente dans les plus grands magasins.

Premiers secours Il y a des choses sur lesquelles il faut pouvoir compter en tout temps. La trousse de premiers secours en fait partie. Pratique car compact, le modèle Migros comprend des bandes de gaze et des pansements, auxquels on peut adjoindre un thermomètre, des désinfectants et des médicaments personnels. Le kit contient aussi une brochure avec des conseils et les principaux numéros de téléphone à appeler en cas d’urgence. Kit de premiers secours M-Plast, 20 pièces, Fr. 12.80*

* En vente dans les plus grands magasins.


Encore plus avantageux Valable du 20.1 au 26.1

2

25 au lieu de 2.65

Mini-sandwiches 10 pièces / 300 g

2

3

75

70 au lieu de 3.40

Toutes les tartelettes en lot de 4 25% de réduction Exemple: tartelettes de Linz 4 x 75 g 3.75 au lieu de 5.– Jusqu’à épuisement du stock

Tous les yogourts Tropic en lot de 4 Jusqu’à épuisement du stock

1

75 au lieu de 2.15

Raccard Tradition en bloc les 100 g en tranches les 100 g 1.95 au lieu de 2.40

au lieu de 5.–

310

Oranges sanguines Italie le filet de 2 kg

1

30

4

40

Œufs suisses d’élevage en liberté 9 pièces, 53 g+ Jusqu’à épuisement du stock

Carottes Suisse le kg

1

35 au lieu de 1.65

Emmentaler doux les 100 g

Les articles M-Budget, Sélection et ceux bénéficiant déjà d’une réduction sont exclus de toutes les offres.


Encore plus avantageux Valable du 20.1 au 26.1

1

80

11

40 au lieu de 15.–

Saucisses de porc produit suisse 3 x 2 paires 600 g Jusqu’à épuisement du stock

au lieu de 2.45

Nuggets de pangasius élaborés en Suisse avec pangasius du Vietnam, en paquet d’env. 500 g les 100 g

3

20

Haricots Bobby Maroc/Egypte le sachet de 500 g

410

1

60

Mangues du Pérou la pièce

175

au lieu de 4.90

Tranches de boeuf „à la minute“ de Suisse les 100 g

390

Endives belges Suisse/Belgique préemballées le kg

au lieu de 2.15

Vacherin fribourgeois mi-salé fromage suisse à pâte mi-dure préemballé les 100g Jusqu’à épuisement du stock

7

80 au lieu de 9.80

Poulets frais Optigal de Suisse en barquette le kg

10

50 au lieu de 12.90

Tulipes bouquet de 20 pièces le bouquet

10

90

Roses de 50 cm le bouquet de 10

Société coopérative Migros Bâle


1

50 au lieu de 1.90

4

Toutes les moutardes, mayonnaises et Fit-onnaises 20% de réduction Exemple: mayonnaise Classic, en tube 265 g 1.50 au lieu de 1.90

30 au lieu de 5.40

Toutes les pizzas Finizza Trattoria et baguettes Finizza Baretta surgelées 20% de réduction Exemple: Finizza Prosciutto 330 g 4.30 au lieu de 5.40

1

90 au lieu de 2.40

30%

5

–.95

70 au lieu de 7.20

Ananas en tranches, le lot de 6 6 x 227 g Jusqu’à épuisement du stock

3

50

Sur toutes les confitures et gelées en bocaux et sachets de 185 g à 500 g à partir de 2 produits –.50 de moins l’un Exemple: confiture d’abricots Extra 500 g 1.90 au lieu de 2.40

au lieu de 1.40

Jus de fruits et de fruits à pépins Juice Pure et Juice Drink 3 x 25 cl, 1 litre, 2 litres, 4 x 1 litre et 6 x 1 litre Exemple: jus d’orange en brique 1 litre –.95 au lieu de 1.40

au lieu de 4.40

Tous les bâtons aux céréales Farmer et Actilife 20% de réduction Exemple: Farmer Crunchy au miel 240 g 3.50 au lieu de 4.40

2

95

2

85 au lieu de 3.60

Tous les sandwiches Anna’s Best 20% de réduction Exemple: sandwich-triangle au thon 170 g 2.85 au lieu de 3.60

au lieu de 3.70

Tout l’assortiment d’épinards Farmer’s Best surgelés 20% de réduction Exemple: épinards à la crème 800 g 2.95 au lieu de 3.70


1111111111

Gratis Gratis Gratis Gratis Gratis Gratis Gratis Gratis Gratis Gratis Gratuit Gratuit Gratuit Gratuit Gratuit Gratuit Gratuit Gratuit Gratuit Gratuit Valable du 20.1 au 26.1, jusqu’à épuisement du stock

1 + 1 gratuit

2 + 1 gratuit

Boîtes de bouillon sans graisse poule, bœuf ou légumes le lot de 2, 2 x 500 g Exemple: bouillon de légumes 9.90 au lieu de 19.80

Biscuits Créa d’Or Croquandines aux amandes, Noisette ou Kipferl à la vanille en lot de 3 Exemple: croquandines aux amandes 3 x 100 g 6.20 au lieu de 9.30

2 + 1 gratuit

Saumon fumé atlantique Scotland Ecosse en lot de 3, 3 x 100 g / 300 g 15.60 au lieu de 23.40

Chicken Satay Anna’s Best Thai le lot de 2, 2 x 330 g 7.40 au lieu de 14.80

1 + 1 gratuit

2 + 1 gratuit 2 + 1 gratuit

Napolitains Giandor en lot de 3, 3 x 300 g Napolitains Noir 11.20 au lieu de 16.80 Napolitains au lait 12.– au lieu de 18.–

1 + 1 gratuit 3 + 1 gratuit

Spaghettis Tipo M en lot de 4, 4 x 750 g 6.75 au lieu de 9.–

1

Gratis Gratuit

A l’achat d’un emballage multiple portant ce signe, un produit vous est offert.

Jambon cru Pizoler Suisse en lot de 3, 3 x 97 g / 291 g 11.90 au lieu de 17.90

Baguettes ou minibaguettes précuites le lot de 2, 2 x 300 g 2.20 au lieu de 4.40


1111111111

Gratis Gratis Gratis Gratis Gratis Gratis Gratis Gratis Gratis Gratis Gratuit Gratuit Gratuit Gratuit Gratuit Gratuit Gratuit Gratuit Gratuit Gratuit

1 + 1 gratuit 1 + 1 gratuit

1 + 1 gratuit Grenouillère pour bébé en lot de 2 19.90 En vente dans les plus grands magasins Migros.

Pyjama pour homme + 1 bas de pyjama 19.90 En vente dans les plus grands magasins Migros.

Body pour bébé en lot de 2 11.90 En vente dans les plus grands magasins Migros.

1 + 1 gratuit

3 + 1 gratuit

Socquettes pour femme le lot de 2 paires 5.50 En vente dans les plus grands magasins Migros.

2 + 1 gratuit 1 + 1 gratuit Serviettes de démaquillage Kleenex en lot de 4, 4 x 88 pièces 8.70 au lieu de 11.60

Débardeurs pour homme en lot de 2 11.90

Serviettes en papier Table Colors 33 x 33 cm, triple épaisseur, couleurs diverses en lot de 3, 3 x 30 pièces 5.40 au lieu de 8.10


Encore plus avantageux Valable du 20.1 au 26.1

30%

20

95

12

90

Sur tout l’assortiment de sous-vêtements chauds pour femme, homme et enfant (excepté les sous-vêtements techniques SportXX) Exemples: maillot de corps thermique à manches longues 20.95 au lieu de 29.90 leggings pour garçon 6.95 au lieu de 9.90 Valable jusqu’au 2.2.

Linges en tissu éponge Jana en lot de 2 100% coton, couleurs et dimensions diverses Exemple: linges de toilette 2 x 50 / 100 cm 12.90 Jusqu’à épuisement du stock En vente dans les plus grands magasins Migros et Micasa.

au lieu de 5.40

Auxiliaires de lavage Total 20% de réduction Exemples: Spray & Wash Total 500 ml 4.30 au lieu de 5.40 sachet de recharge 500 ml 3.75 au lieu de 4.70 Valable jusqu’au 2.2

7

90 au lieu de 9.90

Lessive pour le linge fin Yvette 20% de réduction Exemple: Yvette Care en sachet de recharge 1,5 litre 7.90 au lieu de 9.90 Valable jusqu’au 2.2

maintenant

avant 199.–

Rasoir Braun 3-360 Contour Alimentation par accu/secteur, système de coupe 3x, lavable, s’adapte automatiquement à la tension. Valable jusqu’au 2.2 En vente dans les plus grands magasins Migros et M-Electronics.

3

19

4

99

50

10

90

30

au lieu de 29.90

50%

Produits Calgon en emballages promotionnels Calgon Express Action: en poudre 1,8 kg en pastilles 51 pièces en gel 2,9 litres Energis 960 g Jusqu’à épuisement du stock

20

50 au lieu de 27.80

Produit de lessive Elan en sachets de recharge, le lot de 2 parfums: Fraîcheur, Soleil, Montagne, Naturel 2 x 2 litres Jusqu’à épuisement du stock

au lieu de 4.40

Serviettes hygiéniques épaisses, protège-slips et lingettes pour l’hygiène intime Molfina Ultra en lot de 2 Exemple: Molfina Bodyform Air 2 x 36 pièces 3.10 au lieu de 4.40 Jusqu’à épuisement du stock

9

40%

50

au lieu de 15.90

Produits de lessive Total Exemple: Total Cool Active Classic, pouvoir nettoyant à partir de 20° déjà (en vente dans les plus grands magasins Migros) 1,74 kg 9.50 au lieu de 15.90


Et encore des actions Biscuits/Confiserie Jusqu’à épuisement du stock Shortbread Walkers en lot de 3 Highlanders, Chocolate Chip ou Chocolate Chunk 25% de réduction Exemple: Chocolate Chip Walkers 3 x 175 g 9.90 au lieu de 13.20 Valable du 20.1 au 26.1 Sur tous les cœurs de France 20% de réduction Exemple: cœurs de France 220 g 1.50 au lieu de 1.90 Boulangerie/Pâtisserie Valable jusqu’au 26.1 Pain Kneipp BIO la pièce de 300 g 2.40 au lieu de 2.90 Charcuterie Valable jusqu’au 26.1 Charcuterie Délicatesse produit suisse prétranchée en midi-barquette les 100 g 1.70 au lieu de 2.30

CH

CH

Fromage Jusqu’à épuisement du stock En Cas de Caprice fromage français à pâte molle le duopack de 2 x 150 g 5.60 au lieu de 7.–

Valable jusqu’au 26.1 CH Tout l’assortiment Magic Styling 20% de réduction Exemple: gel Wet Look Magic Styling Classic 150 ml 3.75 au lieu de 4.70 Lessives/Détergents Valable jusqu’au 26.1 CH Sur tous les produits de nettoyage Migros Plus à partir de 2 produits –.70 de moins l’un Exemple: détergent pour W.-C. Migros Plus 750 ml 2.20 au lieu de 2.90 Produits ménagers Valable jusqu’au 26.1 CH I50%I Autocuiseurs Duromatic Kuhn Rikon 3,5 litres 82.50 au lieu de 165.– 5 litres 90.– au lieu de 180.– En vente dans les plus grands magasins Migros. Gourmessa Valable jusqu’au 26.1 Boules de Berlin la pièce de 60 g 1.– au lieu de 1.30

Jusqu’à épuisement du stock Fromage du vignoble fromage suisse à pâte mi-dure préemballé les 100 g 2.10 au lieu de 2.60 Valable jusqu’au 26.1 St-Albray fromage français à pâte molle la pièce de 200 g 3.90 au lieu de 4.70 M-Traiteur Valable jusqu’au 26.1 Salade de chou blanc les 100 g 1.80 Valable jusqu’au 26.1 Spare ribs de porc du gril les 100 g 2.30 au lieu de 2.80 Valable jusqu’au 26.1 Take Two baguette aux graines avec Golfetta et Rucola et 5dl Rivella jaune la pièce 5.80 Produits laitiers Valable du 20.1 au 26.1 Margarine Sanissa au beurre 250 g 1.75 au lieu de 2.20 500 g 2.85 au lieu de 3.60

Valable jusqu’au 26.1 Cou de porc fumé produit suisse en portions les 100 g 1.90 au lieu de 2.40 Jusqu’à épuisement du stock Mortadella di Bologna Antica Rivalta produit italien au détail les 100 g 2.40 au lieu de 2.80 Jusqu’à épuisement du stock Saucisses à rôtir de porc produit suisse 2 pièces 220 g 3.90 au lieu de 4.80 Convenience Jusqu’à épuisement du stock Escalopes de Quorn nature Cornatur élaborées en Suisse avec Quorn d’Angleterre la barquette de 340 g 6.80 au lieu de 9.80 Valable jusqu’au 26.1 Salade paysanne Anna’s Best de Suisse le sachet de 200 g 2.10 au lieu de 2.70 Fleurs/Plantes Jusqu’à épuisement du stock Phalaenopsis avec 1 panicule la plante 12.90 Frais et déjà prêt Jusqu’à épuisement du stock I3 pour 2I Cappellettis jambon / fromage en lot de 3 3 x 250 g 8.70 au lieu de 13.05

Société coopérative Migros Bâle

CH

CH

Valable jusqu’au 26.1 Toutes les crèmes-semoule le gobelet de 150 g 1.05 au lieu de 1.30 Volaille Valable jusqu’au 26.1 Tranches de dinde “minute”, fraîches importées en barquette les 100 g 2.20 au lieu de 2.70 Hygiène/Cosmétiques Valable jusqu’au 26.1 Sur l’assortiment Secure (excepté les sachets hygiéniques) à partir de 2 produits 1.50 de moins l’un Exemple: Secure Light mini 26 pièces 4.80 au lieu de 6.30 Valable jusqu’au 26.1 Tous les produits Labello pour le soin des lèvres 20% de réduction Exemple: Labello Classic en lot de 2 3.50 au lieu de 4.40

CH

Valable jusqu’au 26.1 Pièces sèches la pièce 1.20 au lieu de 1.40 Valable jusqu’au 26.1 Tranche Forêt-Noire la pièce 2.20 au lieu de 2.70 CH = action nationale

Notes personnelles

COOL!

CH

30%

12

CH

Valable jusqu’au 26.1 CH Tout l’assortiment Zoé 20% de réduction Exemple: crème de nuit régénératrice Zoé Revital 50 ml 10.80 au lieu de 13.50

60

au lieu de 18.–

Crevettes MSC du Canada cuites, décortiquées en lot de 3 sauvages, de l’Atlantique Nord-Ouest, surgelées 3 x 200 g Jusqu’à épuisement du stock

Surgelés


Nouveau Valable du 20.1 au 2.2

Exotiques, colorées, piquantes… tout simplement irrésistibles! Cacahuètes grillées, enrobées d’une pâte aux épices asiatiques déclinée en cinq variations: des plus piquantes comme Wasabi, Tom Yum et Thai Chili à la plus douce, Soy & Ginger, en passant par la spécialité Herb & Lemongrass. Le nouveau must pour l’apéritif!

Wasabi Coated Peanuts Excellent 150 g 3.80

Tom Yum Coated Peanuts Excellent 150 g 3.80

Thai Chili Coated Peanuts Excellent* 150 g 3.80

*En vente dans les plus grands magasins Migros.

Herb & Lemongrass Coated Peanuts Excellent* 150 g 3.80

Soy & Ginger Coated Peanuts Excellent* 150 g 3.80


en magasin

Migros Magazine 4, 19 janvier 2009

FLEURS | 41

Les primevères de Matsunaga Durant quarante ans, un horticulteur japonais du nom de Matsunaga a développé une espèce de primevère exceptionnellement belle, donnant de grosses fleurs et se conservant longtemps. Admiratif devant ce résultat, Sjaak Buijs, un jardinier hollandais, a ramené des graines en Europe et baptisé la fleur Primula PrimaSan, en hommage à Matsunaga, «san» signifiant «Monsieur» en japonais. Migros propose aujourd’hui cette primevère en exclusivité. Elle est disponible en huit différentes couleurs.

Primula PrimaSan, Fr. 4.90*

* Du 20 au 26 janvier, multipliez vos points Cumulus par 20 à l’achat de cette primevère.

Publicité

Soulagement immédiat avec cool patch ! U N O UVEA

Soulage en cas de douleurs musculaires et articulaires Refroidit la peau lors d’entorses, contusions et foulures Soulage les tensions musculaires

L’effet bienfaisant de l’emplâtre se fait sentir immédiatement et pendant 6 heures, grâce au système réfrigérant naturel de l’hydrogel au menthol. Le froid est une thérapie traditionnelle efficace, qui soulage en cas de douleurs musculaires ou articulaires.

dispositif médical

Fr. 13.80

Axanova est en vente en exclusivité à votre Migros


Costa del Maresme/Espagne

À

quelques kilomètres au nord de Barcelone s’étend la côte du Maresme, une bande de terre étroite située entre la chaîne littorale et la mer. Les visiteurs y trouveront de longues plages de sable, de charmants villages en bord de mer et des communes bénéficiant d’une longue expérience dans l’accueil des touristes, des zones de moyenne montagne permettant de faire des randonnées et un intéressant patrimoine architectural et culturel.

VOYAGE PROMOTIONNEL

6 jours

Fr.

610.-

Santa Susanna par per s. en ch. dbl

e

Un rêve à portée de main

Votre hôtel : Aqua Hotel Onabrava****. Complexe hôtelier d’exception situé sur la promenade maritime de Santa Susanna, tout près de la plage. Chambres avec salle de bains, W.-C., sèche-cheveux, climatisation, TV par câble, téléphone, minibar et coffre-fort (en location), balcon. Climatisation au rez-de-chaussée, spectaculaire hall d’entrée, bar terrasse, ascenseurs, restaurant. Centre de beauté et de sports “ AQUA·FIT “ avec piscine climatisée, jacuzzi, aire de détente, sauna, bains de vapeur, etc. A l’extérieur, piscine de 400 m2 avec hydro-massage, piscine réservée spécialement pour les enfants et aire de jeux.

Demi-pension (+ dîners des 2e et 5e jours inclus), excursions incluses 1er jour .......................................................... Suisse - Santa Susanna Départ le matin des grandes localités de Suisse romande en direction de Lyon, Nîmes, Perpignan. Repas de midi libre en cours de route. Arrivée en fin d’après-midi à Santa Susanna. Installation à l’hôtel, souper, soirée animation.

la plus ancienne d’Europe. Dîner libre. L’aprèsmidi, visite de la Maison Roure à Canet de Mar. Appelé également Ca la Bianga, cet édifice a été conçu par Domènech i Montaner, célèbre architecte catalan connu pour ses nombreux édifices modernistes. Retour à l’hôtel en fin de journée, souper, soirée animation.

2e jour............................................................ Marché, jardin botanique de Blanes Petit déjeuner buffet. Visite libre d’un marché de la région. Dîner à l’hôtel. L’après-midi, départ pour Blanes. Découverte du parc botanique de Marimurtra, l’un des plus beaux d’Europe avec reconstitution d’un jardin subtropical, d’un jardin tempéré et d’un jardin méditerranéen. Retour à l’hôtel en fin d’après-midi. Souper, soirée animation.

4e jour............................................................ Barcelone avec guide Petit déjeuner buffet. Départ pour Barcelone. Visite des principales curiosités de la capitale historique, administrative et économique de la Catalogne. Dîner libre. Retour à l’hôtel, souper, soirée animation.

3e jour............................................................ Montserrat, Canet de Mar, avec guide Petit déjeuner buffet. Départ pour Montserrat et son monastère bénédictin qui abrite la Vierge noire, patronne des Catalans. Visite de la basilique où chantent les enfants de la chorale

5e jour............................................................ Journée libre Journée libre. Pension complète à l’hôtel. 6e jour............................................................ Retour en Suisse Petit déjeuner buffet. Départ pour le voyage retour. Arrêt en cours de route pour le dîner libre. Arrivée en Suisse en fin d’après-midi.

DATES DES SÉJOURS 2009

9 au 14 mars 16 au 21 mars 23 au 28 mars 30 mars au 4 avril

19 au 24 octobre 26 au 31 octobre 2 au 7 novembre

LIEUX DE DÉPART Ligne 1 : Sierre - Sion - Leytron - Martigny - Monthey - Aigle Chailly - Vevey - Lausanne - Morges - Nyon - Genève / Ligne 2 : La Chaux-de-Fonds - Boudevilliers - Neuchâtel - Boudry - Yverdon / Ligne 3 : Bulle - Fribourg - Avenches - Payerne Lucens - Moudon - Chalet-à-Gobet

INCLUS DANS LE PRIX Voyage en car tout confort - air conditionné - frigo - W.-C. vidéo - sièges inclinables - cale-pied - etc. » Le coup de fendant du patron à l’aller et au retour » Aqua Hotel Onabrava****, chambre double avec salle de bains, W.-C., etc. » Demi-pension (+ dîners des 2e et 5e jours inclus) » Guide les 3e et 4e jours » Toutes les excursions et visites mentionnées au programme » Boissons gratuites dans le car durant le voyage aller-retour

NON INCLUS DANS LE PRIX Les repas de midi (sauf 2e et 5e jours dîners inclus) » Les boissons aux repas » Assurance annulation et assistance obligatoire Fr. 25.- (sauf si vous êtes en possession du livret ETI ou d’une assurance similaire) » Suppl. ch. indiv. Fr. 95.- (limitées) » Rabais 3e lit enfant de 2 à 12 ans Fr. 220.Devises : euros Passeport ou carte d’identité valable obligatoire

INSCRIPTIONS ET RÉSERVATIONS : Une entreprise familiale à votre ser vice depuis 1953 !

ses 3 ad res vous servir pour mieux

www.buchard.ch www

[ VALAIS ] Tél. 027 306 22 30 Route de Saillon 13 - 1912 Leytron E-mail : info@buchard.ch

[ FRIBOURG ] Tél. 026 411 08 08 Rte de l’Aérodrome 21 - 1730 Ecuvillens E-mail : ecuvillens@buchard.ch

N°1 en Suisse romande

[ VAUD ] Tél. 021 828 38 38 Route d’Aubonne 26 - 1188 Gimel E-mail : lecoultre@buchard.ch


en magasin

Migros Magazine 4, 19 janvier 2009

TENDANCES | 43

Un classique de l’hiver Connue aussi sous le nom de rampon, la doucette Migros provient essentiellement de cultures suisses. Elle se marie à la perfection avec des lardons, du foie grillé ou des œufs. Afin qu’elle ne perde pas ses vitamines, la doucette sera lavée brièvement à l’eau avant d’être essorée. Attention: la doucette est la plus délicate des salades et doit être consommée rapidement. Salade du jardin, doucette, prix de la semaine

Fruits à boire Les jus de fruits Sarasay vous accompagnent idéalement tout au long de l’hiver. A base d’oranges de Floride gorgées de soleil, le jus d’orange fournit de précieuses vitamines C, tandis que le smoothie, un mélange de jus d’ananas et d’orange, ainsi que de purée de mangue et de banane, est très riche en fibres alimentaires.

Florida Orange Sarasay, 500 ml,

Fr. 2.10

Smoothie MangoPineapple Sarasay, 250 ml, Fr. 1.90

De la pêche durable Cuites et décortiquées, les crevettes du Canada sont surgelées séparément. Elles sont idéales pour réaliser un cocktail de crevettes ou pour enrichir une quiche ou une pizza. Pêchées dans l’Atlantique Nord, en dehors des zones côtières, ces crevettes viennent en outre de recevoir le label MSC, garantissant ainsi qu’elles sont issues d’une pêche durable. Crevettes MSC, cuites et décortiquées, 100 g, Fr. 3.-


20%

de rabais sur tous les accus Energizer et chargeurs Energizer Valable du mardi 20.1 au lundi 2.2.2009

15

90 au lieu de 19.90

p. ex. Energizer Mini Charger y compris 2 x AA/ HR6 2000mAh

23

90 au lieu de 29.90

p. ex. Accus Energizer AAA/ HR03 1000mAh en lot de 4

23

90 au lieu de 29.90

p. ex. Accus Energizer AA/ HR6 2450mAh en lot de 4

63

90 au lieu de 79.90

p. ex. Chargeur 1 heure y compris 2 x AA/HR6 2450mAh

En vente dans les plus grands magasins Migros. Les piles usagées doivent être rapportées au point de vente !

Energizer est en vente à votre Migros


en magasin

Migros Magazine 4, 19 janvier 2009

1 GRATUIT | 45

Spaghettis à discrétion

Grâce à l’action «1 Gratuit», Liam peut organiser une grande soirée spaghettis sans grever son budget. En effet, un quatrième paquet est offert à l’achat de trois emballages. Et cette semaine, d’autres bonnes affaires l’attendent encore à Migros!

P

Photo Nik Hunger, nge stylisme sty Uschi Stähli, décor Markus Härdi

endant une semaine encore, l’action «1 Gratuit» allège votre budget. Jusqu’au lundi 26 janvier, tous les multipacks identifiés par un autocollant promotionnel «1 Gratuit» incluent un article offert. De quoi donner la fièvre acheteuse à Liam, notre Ecossais qui remplit son caddy de spaghettis Tipo-M. Il n’en oublie toutefois pas ses origines puisqu’il prévoit de servir ses pâtes avec une sauce au saumon écossais, un poisson également en promotion cette semaine. Pour prendre connaissance de tous les produits en action, rendez-vous sans tarder sur le site internet www.migros.ch/1gratuit. Des mouchoirs Kleenex au jambon cru Pizoler en passant par les bodys pour bébé, il y en a pour tous les goûts. Dépêchez-vous, car les offres sont valables jusqu’à épuisement du stock. AB

3+1

A servir al dente: spaghettis Tipo-M, 4 x 750 g,

Fr. 6.75

p du 20 au 26 janvier j En promotion

2+1 2 +11

Napolitains Giandor, chocolat au lait, 3 x 300 g, Fr. 12.—

2+1 2+1

«Mandelplätzli» Créa d’Or, 3 x 100 g, Fr. 6.20

2+1 2+1

Jambon cru Pizoler, 3 x 97 g,

Fr. 11.90

2 +1 2+1

Serviettes en papier Table Colors, 3 x 50 pièces, Fr. 5.40


46 | Migros Magazine 4, 19 janvier 2009

Le petit roi fribourgeois

Le nouveau préfet de la Sarine, Carl-Alex Ridoré, goûte son mandat comme les bons petits plats valaisans. Rencontre dans la cuisine sédunoise de sa belle-mère.

T

oute la presse l’a décrit comme le Barack Obama suisse. Une comparaison qui n’a pas dérangé Carl-Alex Ridoré, d’origine haïtienne, même s’il est devenu un symbole malgré lui. «Ma couleur de peau n’a jamais été un argument de campagne. Les journalistes se sont posé la question, pas moi. Les électeurs non plus. Il est vrai que je me suis plus reconnu dans le programme d’Obama que dans celui de McCain. Le choix du nouveau président témoigne d’une évolution positive aux Etats-Unis.» Barack Obama entrera en fonction ce 20 janvier. Pour le Dzodzet, les portes de la préfecture de la Sarine se sont ouvertes en septembre 2008. Il a quitté son cabinet d’avocat pour accéder au «poste idéal. Ce métier rassemble sous une seule et même casquette tout ce que j’aime: la médiation, la politique et le contact avec la population. C’est la plus belle et la plus exigeante des fonctions.» Et concrètement, quelles sont les compétences d’un préfet fribourgeois? Si Carl-Alex Ridoré s’occupe essentiellement de dossiers administratifs (recours, permis de construire, taxes et autres), il demeure aussi un homme de terrain. Il est par exemple responsable de l’ordre et de la sécurité publics, il assure la promotion de sa région et il veille aux collaborations intercommunales. De permanence un week-end sur deux et 24 heures sur

24 pendant la semaine, son travail consiste à gérer les urgences: reloger les habitants en cas d’incendie, mettre sous tutelle… En bref, avoir un œil sur tout ce qui touche le district. Etre un petit roi? «Oui, exactement», répond-il dans un rire franc et sincère. Quand il évoque les différentes facettes de son mandat, le socialiste en oublie de manger sa raclette! Un mets cher à son cœur puisqu’il est marié depuis 2007 à une Sédunoise. Autant que le grillot, une spécialité à base de porc dont il ne dévoilera pas la recette sous peine d’être déshérité! «Ma mère est une cuisinière hors pair, qui nous a toujours concocté, à ma sœur et à moi-même, des menus aussi bien helvétiques qu’haïtiens. A tel point qu’enfant, j’avais du mal à différencier les deux provenances. J’ai vraiment deux cultures en moi.»

A

Le petit Carl fait ses premiers pas dans un «quartier populaire et cosmopolite», Villars-Vert, dans le village de Villars-sur-Glâne. A 4 ans déjà, il rejoint les scouts. Commence alors la période la plus marquante de son existence, selon ses termes. Louveteau, éclaireur, chef de camp, le jeune homme découvre les plaisirs de la vie en société durant quinze années. Sportif, il s’essaie notamment au basket. «D’abord entre copains en primaire. Et finalement, notre petite équipe a réussi à obtenir quatre fois le titre de champion suisse, au niveau cadet et junior.» Un besoin de s’investir dans tout, qu’il a reçu de ses parents. Une maman infirmière, un papa secrétaire romand de l’Action de LIRE LA SUITE EN PAGE 49

B

C


aux fourneaux

| 47

Des recettes à réaliser chez soi > CARL-ALEX RIDORÉ

Carl-Alex Ridoré: «Ma mère est une cuisinière hors pair.»

D

E

A - Les ingrédients des courgettes au curry. B - Couper les légumes en lamelles ou en bâtonnets. C - Après avoir laissé dégorger 12 heures, rincer à grande eau. D - Mettre l’eau, le vinaigre, le sucre, le curry et les graines de moutarde dans une casserole. E - Mettre le mélange dans des bocaux.


Migros Magazine 4, 19 janvier 2009

Carême, tous deux très impliqués dans la vie associative de leur village, «ça laisse des traces. Ils sont des modèles pour la collectivité.» D’ailleurs, en 1998, son père a joué un rôle de pionnier en étant élu président au législatif communal de Villars-sur-Glâne. En grandissant, Carl-Alex Ridoré a parfois regretté qu’on s’intéresse plus à ses origines haïtiennes qu’à sa culture fribourgeoise. «Dans le cadre du service civil, j’ai fait un camp avec des malvoyants. C’était la première fois qu’on ne me posait aucune question sur mes ascendances! Ils ne prenaient en compte que mon accent fribourgeois.» Fier de ses origines doubles, amoureux de l’être humain, il a ressenti la nécessité de s’engager politiquement pour faire partager ses valeurs. Le Parti socialiste lui tend les bras en 2001. Même si «à la base, s’inscrire à un parti me semblait contre-nature. J’ai eu envie de m’investir pour ma région. Je suis né à Fribourg et je crois en ce canton.» Son doctorat en droit, il l’obtient trois mois avant de passer son brevet d’avocat et suite à quatre mois au Grand Conseil. Un véritable agenda de ministre qu’il gère à merveille. Normal, Carl-Alex Ridoré est guidé par ses passions, incapable de ne réaliser qu’une seule chose à la fois. Un besoin d’être surbooké? «Je n’apprécie pas ce qualificatif. Disons que j’aime simplement vivre à fond l’instant présent. J’utilise mes différentes passions pour en nourrir de nouvelles.» Le Fribourgeois n’est pas du genre à s’épancher. Sa vie privée, il tient à la préserver. Entre deux rondelles de courgette, il lâche quelques mots sur sa femme Florence qu’il a rencontrée à l’université. La pratique du chant choral les a rapprochés. Car le préfet de la Sarine possède un don de mélomane. Baryton-basse, il a même été dirigé par le chef d’orchestre lausannois Michel Corboz. «C’est ma deuxième facette. D’un côté, l’homme social, de l’autre celui qui cherche à l’intérieur de lui-même.» Virginie Jobé Photos Christophe Chammartin / Rezo LIRE LA SUITE EN PAGE 51

aux fourneaux

CARL-ALEX RIDORÉ | 49

Conserves de courgettes au curry

3 à 4 courgettes 2 oignons moyens ½ l d’eau ½ l de vinaigre 200 g de sucre 3 cc de curry 1 cs de graines de moutarde sel 1) Couper les courgettes en lamelles ou bâtonnets. Couper grossièrement les oignons et ajouter aux courgettes. Saupoudrer de sel et laisser dégorger pendant douze heures. Rincer ensuite à grande eau.

2) Mettre l’eau, le vinaigre, le sucre, le curry et les graines de moutarde dans une casserole. Porter à ébullition. Verser le tout sur les légumes et laisser reposer huit heures. 3) Prendre un bocal, le remplir du mélange et mettre le contenu dans une casserole. Cuire une à trois minutes. Remettre le mélange dans le bocal, fermer et conserver dans un endroit sec, à l’abri de la lumière. Un accompagnement idéal à la raclette. Important: ne surtout pas mettre à

chauffer tout le mélange d’un coup (certaines courgettes risqueraient d’être trop cuites). Recommencer l’opération autant de fois que nécessaire.

D’autres recettes dans: www.saison.ch


La grande descente des prix! Toutes les offres sont valables du 20.1 au 2.2.2009, jusqu’à épuisement du stock.

2ur5to% us les

s maintenant

maintenant

599.25

486.75

avant 799.–

our skis p te adul

avant 649.–

Völkl Skis Racetiger RC en titane avec fixation Motion iPT 11.0 TC

Atomic Skis Drive 5 avec fixation Evox 3.9

Völkl Skis AT Motion avec fixation 3 Motion 11.0

Head Skis pour femme First One avec fixation SL 90

maintenant

336.75

maintenant

426.75

avant 449.–

avant 569.–

44 SportXX en Suisse.

www.sportxx.ch

présente

——— s: ckage VIP-Pa ow r & Sh Dinne 00 3 0 0 0848 0 — ——

Lausanne Place Bellerive | 4.–8.2.09

Yann Lambiel Patinage Satirique 4. – 6.2.09 20h30

Philipp Fankhauser Love Man Riding 7.2.09 20h30

CHAPITEAU DES ENFANTS Improvisation théâtrale Concert Sautecroche Carlos Henriquez, Karim Slama ... 8.2.09 14h00 8.2.09 20h30

Billets: www.lechapiteau.ch / 0900 800 800 (CHF 1.19/min) Partenaire CH

Média CH

Média local

Points de vente


aux fourneaux | 51

Migros Magazine 4, 19 janvier 2009

LES BONS CONSEILS DE LA SEMAINE

Une fondue au fromage réussie > Portions: on compte en moyenne pour une fondue 180 à 200 g de fromage par personne. On peut varier en utilisant 50 g de fromage bleu pour 40 g d’emmental, 90 g de gruyère et 20 g de vacherin fribourgeois. Ne faire fondre le fromage bleu que juste avant de servir la fondue. > Pain: par personne 120 à 150 g de pain parisien de la veille, coupé en gros dés quelques heures avant de servir la fondue. Veiller à ce que chaque morceau ait un peu de croûte. > Légumes: on peut aussi servir, à la place du pain (ou en plus), des morceaux de légumes précuits à la vapeur, tels que des pommes de terre, des carottes, du céleri-branche ou des châtaignes. On compte alors 250 g par personne.

A commander sans tarder: tél. 0848 87 77 77

Abo seulement Fr. 39.– (12 numéros)

www.saison.ch

> Entrée et dessert: mets légers. Une viande séchée des Grisons servie selon la tradition, c’est plutôt ennuyeux. Elle a plus de chic lorsqu’elle est servie avec une petite salade de fenouil cru coupé en fines lamelles, accompagnée d’olives noires et d’une sauce au jus de citron. Quant au dessert, une salade de fruits frais est toujours très appré-

M-Infoline Du lundi au vendredi matin, 9 h–12 h, 0901 240 244 (première minute gratuite puis Fr. 1.par appel) Vendredi et samedi, 17 h 30 –19 h 30, 0901 125 250 Fr. 1.– par appel puis tarif normal (Fr. 0.08) par minute.

ciée. Des pommes mangées après une fondue facilitent sa digestion. > La fondue est trop liquide: augmenter la chaleur. Ajouter en remuant de la maïzena diluée dans du vin ou une poignée de fromage. > La fondue tranche: ajouter en remuant un peu de maïzena diluée dans du vin blanc et quelques gouttes de jus de citron. Porter encore une fois à ébullition en remuant vigoureusement. > Alcool dans la fondue: après vingt minutes de cuisson (et sans ajout de kirsch!) il ne reste dans la fondue plus que 5% de l’alcool contenu dans le vin en début de cuisson. Si vous souhaitez préparer une fondue sans alcool, vous pouvez remplacer le vin blanc par du cidre ou de la bière sans alcool.

En avril n'ôtes pas un fil? - Mais non... Sur nos bateaux, il fait chaud!

taxes portuaires incluses

LAST MINUTES ENSOLEILLÉS

dès CHF

Réserver chez iter nous c’est prof doublement : Club à réductions Cruise ! nos fidèles clients

590.–*

ergoasw.ch

Publicité

Costa Mediterranea****

DÉPARTS:

Costa Mediterranea format Mini (6 jours / 5 destinations) No. 14 : 24.04. – 29.04.2009

No. 14 : (6 jours) Costa Mediterranea

No. 27 : (8 jours) Costa Marina

No. 28 : (14 jours) Costa Marina

Prix par personne en occupation double (CHF) (taxes portuaires incluses) Cabines

Mediterranea

Costa

No. 14

Costa Marina No. 27

Costa Marina No. 28

Intérieure standard Intérieure supérieure Extérieure standard Extérieure supérieure Extérieure avec balcon Intérieure single Extérieure single

590.–* 690.– 790.– – 890.– 990.– 1190.–

990.– 1090.– 1290.– 1390.– – 1490.– 1890.–

1690.– 1790.– 1990.– 2090.– – 2590.– 2990.–

Acheminement en bus

220.–

220.–

220.–

IMPORTANT : Le nombre de cabines disponibles à ce prix spécial est limité, soyez rapides !

Costa Marina format Mini (8 jours / 8 destinations) No. 27 : 19.04 – 26.04.2009 Costa Marina format Maxi (14 jours dont 2 jours en Egypte) No. 28 : 26.04. – 09.05.2009

En avril, cap Sud sur la Méditerranée avec nos offres spéciales en format mini ou maxi, et mettez les voiles pour une multitude de destinations à (re)découvrir, selon le temps que vous avez à disposition. Offrez-vous un supplément de culture, de soleil, de divertissement et de bien-être à moitié prix ! Prestations incluses : croisière dans la catégorie de cabine choisie, pension complète à bord, libre utilisation des infrastructures, spectacles et divertissements, disco et musique live, taxes portuaires. Prestations non-incluses : Voyage aller/retour en bus depuis la Suisse (CHF 220.– par personne), boissons et dépenses personnelles, excursions facultatives guidées, pourboires (Euro 6.– par adulte), assurance annulation facultative (CHF 45.– par pers.), frais de dossier (CHF 20.– par facture).

Naviguez sans être menés en bateau !

Téléphone 021 351 89 89

www.cruisecenter.ch


spinas|gemperle Photo: Getty/Pier, Shutterstock (photomontage)

VERRE D'ALORS! Roulez gratuitement une année sur l'autoroute!

Nouvelle année = nouvelle vignette autoroutière

Sur présentation de cette annonce, pour chaque réparation ou chaque remplacement de pare-brise vous recevrez gratuitement une vignette 09 (Offre valable du 1er décembre 2008 au 31 janvier 2009)

Muri BE Berne Bienne Horw Hunzenschwil Oberwil Urdorf St-Gall Winterthour Zofingen Zurich Oerlikon Genève Givisiez Neuchâtel Villars-Ste-Croix Camorino Losone Pambio-Noranco

Thunstrasse 162 Bethlehemstrasse 40 Rue du Milieu 16a Altsagenstrasse 5 Hauptstrasse 12 Feldstrasse 11 Heinrich-Stutz-Strasse 2 Langgasse 137 Tössfeldstrasse 35 Untere Brühlstrasse 50 Siewerdtstrasse 99 Avenue Blanc 53 Route de Crochet 1 Rue des Draizes 80 Croix du Péage 28 Via Monda 1 Via Arbigo 78 Via Cantonale

031 938 48 48 031 994 19 80 032 341 64 91 041 342 14 40 062 897 58 90 061 403 10 20 044 777 25 30 071 244 57 41 052 214 11 15 062 752 05 15 043 333 52 83 022 731 84 90 026 466 56 01 032 731 03 45 021 351 78 78 0840 30 60 90 0840 30 60 90 0840 30 60 90

Que pour les personnes privées! Validité dans les filales DESA.

Le spécialiste tout près de chez vous!

infonord@desa-autoglass.com www.desa-autoglass.com

Vous aimez le poisson?

Aidez-nous à arrêter le pillage de nos océans. Pour savoir quels produits de la mer consommer, consultez notre guide d’achat ou notre site Internet. wwf.ch/poisson

MS Coral – à prix record ! 1 semaine à partir de 910 fr. inclus la pension complète, les taxes portuaires et la surcharge carburant. Gratuit pour les enfants jusqu’à 18 ans°. Prix économique attrayant.

2209055

Équipement du MS Coral ***

Prix record (en francs par pers. 8 jours avec pension complète, taxes portuaires & surcharge carburant) Catégorie Saison A Saison B Saison C Prix Prix Prix Prix Prix Prix brochure SMART brochure SMART brochure SMART Cat. K intérieure° 1855.– 910.– 1940.– 1065.– 2030.– 1200.– Cat. F extérieure°° 2525.– 1255.– 2630.– 1445.– 2750.– 1630.– Cat. A extérieure°° Premium 3250.– 1615.– 3350.– 1840.– 3540.– 2115.–

°/ °° 3e / 4e lit d’appoint. Les enfants jusqu’à 18 ans voyagent gratuitement dans le 3e et 4e lit d’appoint et ne paient que les taxes portuaires de 215 fr. (Autres catégories sur demande. La compagnie se réserve le droit d’annuler cette promotion «Prix SMART» à tout moment.)

Dates 2009 Saison A: 2, 23, 30 mai; 6, 13, 20, 27 juin; 4 juillet; 29 août; 5, 12, 19, 26 septembre. Saison B: 11, 18, 25 Bateau de croisières simple et confor- juillet; 15, 22 août. Saison C: 1, 8 août. table, conçu pour 887 passagers. Restaurant, bar, théâtre, casino, Itinéraire Méditerranée occidentale salons / disco, bibliothèque, boutiGênes – Marseille – Palma de Majorque, petite salle de remise en forme, que – Almeria – Malaga – Tanger – salon de beauté, piscine, activités Gibraltar – Ibiza – Barcelone – pour enfants, Internet, médecin, Gênes. bureau d’excursions. Toutes les cabines avec douche / WC, climatisation, téléphone et radio.

Prestations: croisière, pension complète, taxes portuaires et surcharge carburant, assistance à bord, documentation de voyage. Non compris: acheminement en bus, pourboire, assurance multirisque obligatoire, taxe forfaitaire éventuelle de votre agence de voyages. Acheminement aller et retour: en bus confortable de / à diverses villes en Suisse: 215 fr. par personne et enfant (nombre minimum requis de participants).

Prescriptions d’entrée: passeport valide pour les citoyens suisses. Cette offre est soumise aux conditions générales de contrat et de voyage de MTCH SA, M-Travel Switzerland. Conditions d’annulation selon le règlement de la compagnie maritime.

RÉSERVEZ MAINTENANT AU 043 211 72 51

Heures d’ouverture : lu – ve, 9 h – 18 h


Migros Magazine 4, 19 janvier 2009

votre région

| 53

MIGROS JURA-BÂLE

Des sphynx de soie

Joueurs, élégants, le corps aussi chaud qu’une bouillotte, les chats «Bogosse» et «Cléopâtra» coulent d’heureux jours à Courroux. En savoir plus Les sphynx descendent d’une portée de chatons nés en 1956 à Toronto. Des petites chattes furent importées par le Dr Hugo Hernandez aux Pays-Bas, qui les maria avec des Devon Rex. En 1983, une portée de chatons fut achetée par un Français et l’an d’après, ils furent présentés au public lors de l’exposition féline de Baltard et firent fureur. On peut affirmer que le sphynx est issu d’une mutation entièrement naturelle. Donc, rien de louche chez Câlin et Câlinette, qui coulent d’heureux jours chez Françoise et Charles Lachat à Courroux. Nos deux chats nus proviennent d’un éleveur d’une région viticole française. Mais juré, ils ne boivent que de la flotte pour accompagner leurs croquettes et autres gourmandises...

Quand la petite Emma joue avec l’un des sphynx de Françoise et Charles Lachat.

Photo Pierre Montavon

E

n ce début d’année, donnons pour une fois la parole à un interlocuteur plutôt insolite: «Ma sœur et moi arborons de grandes oreilles liserées de poils fins. Mes yeux sont gris-jaune alors que ceux de sœurette seraient plutôt jaune citron. Nous avons les pommettes haut placées. Nous adorons jouer, attraper des mouches, nous glisser sous un doux édredon… »Même si nous sommes glabres aussi côté moustaches, notre flair est infaillible. Notre corps, très musclé, est recouvert d’un fin duvet invisible à l’œil nu, comme de la peau de pêche. Mon dos est

gris-bleu alors que celui de ma sœur Câlinette est beige-rose, tacheté de gris-brun. »Nous sommes costauds, adorons prendre des douches tièdes sur notre peau de bébé. Nous avons un excellent appétit et notre bonheur, c’est de nous glisser dans les bras de Françoise. Qui sommes-nous? Avez-vous deviné? Nous sommes des sphynx, autrement dit des chats sans poils. Ce qui peut provoquer de l’étonnement, mais lorsque des humains apprennent à nous connaître, ils nous trouvent biquets et attachants.» Vrai, les deux chats nus de Françoise et Charles Lachat sont

étonnants, amusants et pleins de douceur. Pas sauvages pour un sou, ils s’approchent pour nous gratifier d’une lichette de leur langue râpeuse.

Des chats vifs et très joueurs S’ils sont ridés, plissés comme des tentures vénitiennes, c’est un signe de bonne santé. Leur queue est longue et effilée. Voilà que Cléopâtra de la Cité de Boubastis vient poser sa tête contre la vôtre et roucoule. Bogosse de la Cité de Boubastis, lui, entame une conversation. «Mé, aouaah, mé!» Vifs, turbulents, très joueurs, les

sphynx sont diaboliquement intelligents, nous informe une brochure. Surtout, ils fascinent par leur personnalité… Gourmets et gourmands, il leur arrive de chaparder de la nourriture. Peu sensibles au froid, ils maintiennent très bien leur chaleur corporelle et luttent sans difficulté contre des températures basses, donc pas besoin de pulls… Très curieux, Câlinette et Câlinou se sont installés devant la fenêtre pour regarder ce qui se passe dehors. Mais ce qu’ils aiment avant tout, c’est la présence de leurs maîtres pour jouer et pour partager des câlins. Jacqueline Strahm


54 | Migros Magazine 4, 19 janvier 2009

Grapefruits, ie oranges et C L’hiver en pleine forme grâce à la vitamine C naturelle.

P

renant le relais des fruits exotiques qui ont enchanté nos tables de fête, les agrumes apportent leur note de couleur sur les étals en janvier. Douces clémentines, oranges blondes et sanguines, grapefruits et citrons juteux en provenance des pays méridionaux nous fournissent à présent leur plein de vitamine C naturelle, qui aide jeunes et moins jeunes à passer l’hiver au mieux de leur forme. Et à profiter des journées qui commencent, à partir de mi-janvier, à s’allonger notablement. Dans le pays d’origine de Rajaratnam Sellaiah, le soleil brille aussi en janvier. Le sympathique chef du rayon des fruits et légumes du nouveau centre Drachen est né à Jaffna, dans le nord du Sri Lanka. Arrivé en Suisse en 1984, il s’y est marié en 1990. Père de deux enfants de 17 et 10 ans, il vit à Bâle avec sa famille. Sûr que la mer et la chaleur lui manquent parfois – comment pourrait-il en aller autrement? – mais il appré-

cie la ponctualité des Suisses ainsi que le respect et la politesse dont ils font preuve à son égard. Rajaratnam Sellaiah travaille depuis une vingtaine d’années à Migros Bâle et il parle couramment l’allemand. Pendant ses loisirs, il aime cuisiner des mets indiens, chinois et européens. Avant l’inauguration du centre Drachen, il était employé au Kirschgarten et précédemment au Claramarkt. Toutes ces années d’activité lui ont beaucoup appris sur Migros, sur notre pays et ses habitants, ainsi que sur les fruits et légumes, bien sûr. «Dès le début, il m’importait de familiariser la clientèle avec les fruits exotiques, notamment par une présentation attrayante.» Au nouveau centre Drachen, il apprécie de pouvoir soigner la présentation des produits frais et colorés de son rayon avec l’aide de son équipe de cinq collaborateurs. La clientèle urbaine exigeante, qui compte aussi de nombreuses personnalités bâloises, se laisse

d’ailleurs volontiers séduire. Aux questions qui lui sont posées et aux commentaires qu’il entend, Rajaratnam Sellaiah reconnaît l’entregent de ce groupe de consommateurs. Ce sont des personnes ouvertes à la nouveauté, qui aiment découvrir les fruits et légumes étrangers et apprendre à les apprêter.

La saison des agrumes Une fois les fêtes passées, en janvier, c’est la pleine saison des agrumes, que Rajaratnam Sellaiah connaît aussi très bien: «Nous mangeons les oranges blondes entre deux, les enfants les apprécient beaucoup à la récréation. Et nous exprimons le jus des sanguines, que je bois volontiers au petit-déjeuner», déclare-t-il en précisant qu’il préfère cette habitude plutôt que d’avaler des vitamines synthétiques. En ce moment, les agrumes dominent aussi dans son activité professionnelle. «Janvier est sans

conteste le meilleur mois pour les proposer et les consommer. La qualité des oranges, par exemple, s’améliore au cours de l’hiver, car leur teneur en sucre s’accroît tandis que leur acidité diminue. Le rapport entre sucre et acidité est optimal en janvier», affirme le spécialiste, qui avoue toujours ajouter un peu de sucre à son jus d’orange. On reconnaît la maturité des oranges à leur écorce, qui vire du vert au jaune, puis à l’orange vif. «S’agissant des sanguines, je préfère personnellement celles qui ont une peau fine, car elles sont les plus juteuses», ajoute-t-il. Mais tous les agrumes sont des fournisseurs de vitamine C par excellence en hiver. Qu’il s’agisse d’oranges blondes, sanguines ou Tarocco, de mineolas, de clémentines normales ou mini, de pomélos ou de grapefruits, de citrons verts ou jaunes. Et ils se dégustent non seulement tels quels ou en salade de fruits, mais ils accompagnent aussi très bien les desserts.

Très peu de calories mais beaucoup de vitamines. De quoi se régaler sans remords de clémentines, de grapefruits, d’oranges et de citrons


votre région

MIGROS BÂLE | 55

C’est le moment! Acheter des oranges sanguines maintenant Les oranges sanguines contiennent un pigment rouge dans leur pulpe et ont une peau plus fine que les autres variétés. L’intensité de la coloration de leur pulpe est due à la différence de température dans les zones de culture entre les journées chaudes et les nuits froides. La période pendant laquelle on les obtient va de fin décembre jusqu’au mois d’avril. A l’instar des bonnes choses disponibles pendant un laps de temps limité, les oranges sanguines sont très demandées. Leur couleur égaie les salades de fruits et leur jus donne du tonus aux froids matins d’hiver.

Promotions

Rajaratnam Sellaiah est responsable de la présentation des fruits et légumes au nouveau centre Drachen.

En buvant un jus d’orange fraîchement pressé au petit-déjeuner, dégustant une mineola entre deux et arrosant un poisson de jus de citron le soir, par exemple, on n’a pas besoin de recourir à la vitamine C synthétique. D’autant que la nature a prévu un emballage si pratique pour les oranges et les mandarines qu’on peut les emmener, les peler et les savourer quartier après quartier quasiment partout. Rajaratnam Sellaiah fait grand cas, lui aussi,

de cet apport de vitamine C. Pour se désaltérer, rien ne vaut un cocktail sain comme celui qu’il prépare en mélangeant le jus d’un citron vert et celui d’un fruit de la passion. Et pour se réchauffer pendant la saison froide, il ajoute du citron et du gingembre dans un thé brûlant. En cuisine cependant, il ne s’en tient pas qu’aux agrumes, mais puise largement dans l’offre: «Outre les citrons, nous avons toujours une réserve de

gingembre et d’ail à la maison», dit-il. Et lorsqu’on lui demande de nous dévoiler l’une de ses recettes, il mentionne un dessert à l’avocat avec lequel il a déjà surpris ses collègues de travail. «Ici, on consomme souvent l’avocat avec des crevettes. Moi, j’en fais au contraire un dessert, plutôt inhabituel», déclare le spécialiste, qui nous en révèle le secret (voir encadré). Texte et photos Priska M. Thomas Braun

Grapefruits: jusqu’au jeudi 22 janvier. Oranges sanguines: du mardi 20 au lundi 26 janvier.

Bombes vitaminées Avec env. 50 milligrammes de vitamine C par 100 grammes, les oranges sont d’idéals fournisseurs de vitamines en hiver. Outre la vitamine C, elles contiennent des vitamines du groupe B, des oligoéléments et des minéraux tels calcium, potassium et magnésium, qui renforcent le système immunitaire.

Avocat aux noix de cajou Pour 4 personnes: 2 avocats un peu de sucre 50 g de noix de cajou mondées 1 dl de demi-crème Peler les avocats, les dénoyauter et réduire leur chair mûre en purée au mixeur. Sucrer légèrement. Hacher menu les noix de cajou. Fouetter la crème. Incorporer une partie de la crème fouettée à la purée d’avocat. Dresser dans des coupelles en verre, décorer avec les noix et un petit dôme de crème fouettée. Servir frais.


Tout ce qui est sain et juteux.

Valable du 20.1 au 26.1

Oranges Cara Cara le kg

280

Mandarines Minéolas le kg

280

Oranges sanguines le kg

160

Oranges blondes le kg

260

Société coopérative Migros Bâle


Séduisez ceux que vous aimez avec un abonnement cadeau à Cuisine de Saison

c’e L st e 1 la 4 f Sa év in rie t-V r, al en tin

Notre idée pour la journée des amoureux: offrez un abonnement annuel à Cuisine de Saison (12 numéros) pour Fr. 39.– seulement. Car les petits plats entretiennent l’amour et le bon goût est toujours de saison.

Idée gourmande Chouchoutez l’élu(e) de votre cœur avec des pommes d’amour (photo), une crema romantica ou un gratin de farfalle aux cœurs de poivron. Vous trouverez ces recettes raffinées sur

LE BON GOÛT EST TOUJOURS DE SAISON.

✂ Oui, j’offre Cuisine de Saison durant une année L’abonnement cadeau est destiné à MADAME

La facture doit être adressée à

MONSIEUR

MADAME

NOM

NOM

PRÉNOM

PRÉNOM

RUE, N°

RUE, N°

NPA, LOCALITÉ

NPA, LOCALITÉ

TÉLÉPHONE

TÉLÉPHONE

E-MAIL

E-MAIL

DATE DE NAISS.

(JOUR, MOIS, ANNÉE)

Les données peuvent être utilisées à des fins de marketing.

DATE DE NAISS.

MONSIEUR

(JOUR, MOIS, ANNÉE)

Les données peuvent être utilisées à des fins de marketing.

Commandé jusqu’au 4 février 2009 – livré pour la Saint-Valentin. Envoyer le coupon à: Cuisine de Saison, service des abonnements, case postale, 6002 Lucerne. Vous pouvez aussi commander par e-mail (abonnements@saison.ch) ou par téléphone (0848 87 77 77, tarif normal de communication) en indiquant le no de code 090722.

090722


Vacances

Sortez de la grisaille et venez à la Vallée de Joux ensoleillée !

Ski de fond, raquettes, patins sur le lac gelé, wellness Profitez de nos arrangements forfaitaires

Route de France 8 1348 Le Brassus

Renseignements & informations

HOTEL LES ORCHIDEES LEYSIN Profitez des conditions spéciales de janvier et mars: 3 nuits Fr. 165.– avec petit déjeuner. supplément demi-pension Fr 25.– tél. 024 494 14 21 www.lesorchidees.ch

Tel. 021 845 0 845 www.hotel-horlogers.ch

L’offre de la de la L’offre semaine:

Entreprises RECOLOREZ VOTRE SALON CUIR ou recouverture cuir ou tissu

026 656 15 22 – www.cuir-leder.ch

Attention

achat, autos, autobus, camionnettes, même accidentées, kilométrage sans importance, paiement cash, déplacement gratuit. Tel. 079/449 37 37 ou 021/965 37 37

envie de vous ressourcer ?

10% de réduction* sur votre prochain séjour de remise en forme

* conditions, voir flyer en vigeur

réservez jusqu’au 31 janvier 2009, voyagez jusqu’au 31 octobre 2009 tunis: the residence-tunis • korba: hôtel africa jade thalasso & spa • hammamet: hasdrubal thalassa & spa • port el kantoui: hasdrubal thalassa & spa • mahdia: mahdia palace thalasso • djerba: mövenpick ulysse palace & thalasso • djerba: hasdrubal thalassa & spa prestige • djerba: hasdrubal thalassa & spa • djerba: radisson sas resort & thalasso • zarzis: odyssée resort & thalasso • afourer: hôtel chems le tazarkount • vravrona: mare

nostrum thalasso • majorque: eurotel punta rotja • belle-île-en-mer: castel clara • carnac: thalasso & spa resort • canet-en-roussillon: les flamants roses • la baule: hôtel royal thalasso barrière • pornic: alliance pornic resort hotel & thalasso • saint-jean-de-Luz: hélianthal • saint-jean-de-luz: grand hôtel • brides-lesbains: golf hôtel • saas-fee: ferienart resort & spa • mont-pèlerin: hôtel le mirador kempinski • loèche-les-bains: hôtel les sources des alpes

Chavannes Centre - Tél. 022 960 95 60 1279 Chavannes-de-Bogis Confédération Centre - Tél. 022 318 66 70 1204 Genève www.destinations-sante.ch - info@destinations-sante.ch ou dans votre agence de voyages habituelle


vie pratique

Migros Magazine 4, 19 janvier 2009

| 59

NATURE

Mon métier? Protecteur de l’environnement

Recycleur, «ranger», spécialiste de la nature: les nouveaux métiers verts foisonnent en Suisse. Petite marche à suivre pour se lancer dans l’une de ces professions.

I

nutile de travailler au milieu d’un champ, d’un lac ou d’un parc naturel pour exercer aujourd’hui un métier vert! Aux traditionnels métiers de botaniste, de garde-faune ou encore de forestier s’ajoute désormais une large palette d’occupations. Villes, bureaux et ateliers abritent également des amoureux de l’environnement. Parmi eux, le Valaisan Alain Bourqui. Au sein d’un cabinet d’ingénieurs qui promeut les énergies renouvelables, il conseille des particuliers qui désirent construire une maison «verte». Un exemple? «Lorsqu’ils veulent installer un panneau solaire sur leur toit, nous mesurons l’ensoleillement des lieux pour déterminer si une telle structure sera rentable.» Son intérêt pour la nature ne date pas d’hier: «Mes parents m’ont transmis leur propre sensibilité. J’essaie d’appliquer leurs préceptes au quotidien. Grâce à mon emploi actuel, j’ai vraiment l’impression de travailler en lien direct avec l’environnement.» De son côté, le Jurassien Pascal Mazzarini, architecte communal de la ville de Delémont depuis novembre 2002, est en charge de toutes les questions liées à la nature au sein de sa cité. «Je m’occupe par exemple de la gestion des arbres, explique-t-il. J’étudie chaque demande d’abattage et je délivre, le cas échéant, les autorisations nécessaires.» Sous sa responsabilité

également, la protection contre le bruit en ville et la lutte contre la pollution. «Pas moins de 15% de mon temps est consacré à ces problématiques», précise-t-il.

Profession: spécialiste de la nature Un diplôme en architecture suffirait-il donc pour œuvrer en faveur de l’environnement? Pas tout à fait: «Lorsque j’ai pris mes fonctions à Delémont, il a été convenu avec mon employeur que je devrais approfondir mes connaissances», explique le Jurassien.

En Suisse, de plus en plus de métiers ont de près ou de loin un rapport avec l’environnement.

LIRE LA SUITE EN PAGE 60


60 |

vie pratique

NOUVELLE FORMATION

La géothermie en Suisse Energie renouvelable d’avenir, la géothermie (science qui étudie les phénomènes thermiques internes du globe terrestre et technique qui vise à l’exploiter) sera dès 2010 enseignée en Suisse, à l’Université de Neuchâtel plus précisément. Jusqu’à maintenant, les étudiants devaient se rendre à Reykjavík pour se former. Unique en Suisse et dans le reste de l’Europe, cette filière attirera certainement des étudiants d’autres pays.

À LIRE

Guide des métiers Publié par Studyrama, le spécialiste français de l’orientation et de l’emploi étudiant, le guide «Les métiers de la nature et de l’environnement» (édition 2008) recense les diverses professions proposées aux amoureux de l’environnement. Descriptions des activités, panorama de formations, trucs et astuces pour réussir l’entrée dans le monde du travail, cet ouvrage regorge d’informations... utilisables même par les Suisses!

À VOS AGENDAS

Festival vert

Ne manquez pas le cinquième Festival mondial de la Terre qui aura lieu simultanément dans plus de 35 pays du 18 au 21 juin 2009! En Suisse, rendez-vous à Lausanne. A coup sûr, le thème des métiers verts occupera une belle place dans cet événement incontournable pour tous les amoureux de la Terre! Au programme, conférences, expositions et marché éthique. Sans oublier des activités pour les enfants. Sur le Net: www.festivaldelaterre.ch (informations sur l’édition 2008)

NATURE

Il s’inscrit donc à Sanu, un centre de formation biennois pour le développement durable. Au terme de deux ans d’enseignement – suivis en cours d’emploi – il obtient un brevet fédéral de spécialiste de la nature et de l’environnement. Quant à Alain Bourqui, titulaire d’un CFC d’électromécanicien, il décide de s’inscrire à la même formation après une interruption de carrière de cinq ans pour s’occuper de ses enfants. «Certains de nos étudiants exercent déjà un métier ayant un lien avec la nature, précise Enrico Bellini, responsable de la filière à Sanu. Un jardinier-paysagiste apprendra par exemple à valoriser au mieux les espaces à sa disposition. Mais nous accueillons également des ingénieurs civils par exemple, qui utiliseront les connaissances acquises pour assurer le suivi environnemental d’un chantier, ou encore des journalistes qui désirent se spécialiser.» Au programme de la formation, cours pratiques et théoriques portant sur l’écologie et les ressources environnementales, mais aussi introduction au droit et à la gestion de projets. «L’idéalisme qui caractérisait autrefois l’engagement pour la protection de la nature n’est plus suffisant de nos jours, relève Peter Lehmann, directeur de Sanu. Il faut y ajouter de solides compétences techniques, méthodologiques et sociales.»

Effet de mode ou réel besoin? Outre la formation à Sanu, il existe en Suisse plus de 150 filières qui permettent à tout un chacun de se lancer dans un métier lié à l’environnement. Apprentissage, hautes écoles spécialisées, universités: les étudiants n’ont plus qu’à choisir. Ils en ressortiront recycleur, spécialiste de la protection des sols et des chantiers ou ingénieur en gestion de la nature (lire encadré). Seul bémol: il est difficile de se retrouver dans l’offre de formations. Pour aiguiller les personnes intéressées, Sanu publie régulièrement, avec le soutien de l’Office fédéral de l’environnement, un guide présentant les différentes filières. Une question se pose toutefois: l’intérêt

Migros Magazine 4, 19 janvier 2009

Alain Bourqui, ici avec un appareil qui sert à mesurer l’ensoleillement.

actuel pour les métiers verts ne risque-t-il pas de s’étioler au fil du temps? La mode est au développement durable, certes, mais pour combien de temps? «Bien sûr, on peut parler d’effet de mode, reconnaît Peter Lehmann. Mais pas uniquement. De plus en plus de problèmes liés à la raréfaction des ressources naturelles surgissent partout dans le monde. Nous avons

besoin de personnes capables de faire face à ces difficultés.» A en croire le directeur de Sanu, si le marché des métiers verts demeure encore aujourd’hui limité, le nombre de postes devrait augmenter d’ici à ces prochaines années. N’hésitez donc pas à vous lancer!

Tania Araman Illustration Pascal Jacquet Photos Xavier Voirol/ Strates

Formations: pour en savoir plus Le guide de formation de Sanu peut être commandé sur leur site internet www.sanu.ch, au prix de 29 francs. Une séance d’information concernant la formation de spécialiste de la nature et de l’environnement de Sanu aura lieu à Bienne le 17 février. Orientation.ch, le portail suisse de l’orientation scolaire et professionnelle, permet également de mieux se retrouvrer dans l’offre. Il suffit d’indiquer le mot nature comme domaine d’intérêt pour se voir proposer toute une série de professions liées à l’environnement, ainsi que les formations requises.


Pour que la fièvre de votre enfant soit moins difficile à avaler.

Migros Magazine 4, 19 janvier 2009

ie. n pharmac Nouveau e ns ordonnance. sa Maintenant

Pascal Mazzarini est en charge de toutes les questions liées à la nature dans la ville de Delémont.

Cinq métiers verts sous la loupe Ranger Il œuvre pour la cohabitation de l’homme et de la nature, notamment dans les domaines du sport, du tourisme, des loisirs et de l’aventure. Il évite ainsi que les espaces naturels soient endommagés par les visiteurs. Formation: au centre forestier de formation CEFOR de Lyss, www.cefor.ch

Ingénieur en gestion de la nature Il cherche des solutions réalistes à la création et à l’aménagement de milieux naturels, à la protection de l’environnement, à la gestion des déchets, à l’écologie urbaine... Formation à la Haute Ecole du paysage, d’ingénierie et d’architecture de Lullier (GE), www.hesge.ch/eil

Recycleur Il collecte, trie, traite et stocke des matériaux réutilisables en vue de leur revalorisation et de leur réintégration dans le circuit de fabrication. Formation: à l’Ecole professionnelle artisanale et industrielle de Fribourg, www.epaifribourg.ch

Animateur en éco-tourisme Il s’adresse de façon pédagogique aux touristes et aux randonneurs pour leur faire découvrir la faune, la flore et le patrimoine culturel. Il les sensibilise à la protection et au respect de l’environnement. Formation uniquement en France.

Spécialiste en protection l’environnement Il informe et conseille les entreprises, les institutions, les administrations et autorités publiques qui souhaitent s’engager pour la protection de la nature. Formation: à Sanu, à Bienne, ainsi que dans les universités de Genève, Lausanne et Neuchâtel.

www.migrosmagazine.ch Les nouvelles formations aux métiers verts en Suisse romande sur notre site internet

En cas de douleurs et de fièvre. Aussi anti-inflammatoire. Arôme orange. Pour enfants dès 6 mois. Veuillez lire la notice d’emballage. Vifor SA


13h Le cinéma CUCKOOCOM.COM

AOC

Réunissant le monde du cinéma des professionnels aux amateurs, les Journées de Soleure sont au rendez-vous dans A PREMIERE VUE le 22 janvier, et PRESQUE RIEN SUR PRESQUE TOUT le 23 janvier. Le cinéma est également à la Une tous les dimanches à 10h00 dans SYNOPSIS et en tout temps sur rsr.ch


vie pratique

Migros Magazine 4, 19 janvier 2009

GRANDIR | 63

La peur du noir peut apparaître à 2 ans mais plus généralement entre 3 et 6 ans.

Apprivoiser les affreux monstres de la nuit

Qui n’a pas connu, enfant, la peur du noir? Et soupçonné, sous son lit, la présence de créatures infâmes, bientôt côtoyées en rêve? Processus normal, mais qu’il convient de bien gérer: nos nuits d’enfant conditionneront nos nuits d’adulte.

O

mbres menaçantes, bruits inexplicables: au secours les monstres de la nuit sont là! Bon, ce n’est peut-être que le parquet qui grince ou un banal objet déformé par l’obscurité. N’empêche, qui peut dire, enfant, qu’il n’a pas connu la peur du noir? De milieu rassurant et familier, la chambre – à l’extinction des feux – se transforme aussitôt en jungle hostile, peuplée de démons visqueux, de sorcières éden-

tées et autres loups hirsutes. D’épouvantables créatures qui se cachent sous le lit ou dans le placard et finissent par hanter les rêves du marmot. Comme on n’y voit goutte, pas facile, en plus, de prendre la fuite. Au-delà de cette simple disparition des repères diurnes, l’obscurité peut créer chez les bambins un réel sentiment d’abandon – les parents n’ont plus d’existence palpable – et les renvoyer «à la crainte

primitive de la mort», comme disent les psychanalystes.

La période de l’œdipe Cette même psychanalyse fait d’ailleurs coïncider l’apparition des terreurs enfantines avec la période de l’œdipe et l’agressivité qui en découle, que l’enfant transforme en monstres s’attaquant à lui. La psychanalyste et pédiatre Lyliane Nemet-Pier, auteur d’un

récent ouvrage sur la question, explique que «les mauvais rêves sont inéluctables» et peuvent apparaître vers l’âge de 2 ans, mais plus généralement entre 3 et 6 ans. Les monstres de la nuit semblent bien servir d’exutoires aux angoisses de l’enfant et refléter des conflits internes qui peuvent LIRE LA SUITE EN PAGE 64


64 |

vie pratique

GRANDIR

Migros Magazine 4, 19 janvier 2009

Les femmes surtout? Lyliane Nemet-Pier l’affirme, «les nuits de notre enfance conditionnent nos nuits d’adulte». A parcourir les forums de discussion consacrés à la peur du noir, on pourrait soupçonner que surtout les femmes auraient mal digéré leurs terreurs enfantines. Plus probablement, avouer avoir peur la nuit dans son lit ne paraît guère compatible avec les codes de la fierté masculine. Petit florilège. «J’ai appris en en parlant que je ne suis pas la seule, beaucoup de gens ont du mal à se motiver la nuit pour aller jusqu’aux toilettes, traverser des pièces sombres en imaginant que quelqu’un ou quelque chose vous suit.»

Une des astuces pour rassurer l’enfant est d’installer une veilleuse sur la table de nuit.

aller du simple – comme le stress lié à un déménagement, un conflit familial ou une rentrée scolaire – au plus compliqué: «L’enfant met aussi en scène ses désirs, ses fantasmes, des sentiments plus ambivalents.» Comme les relations d’amour-haine avec les proches – parents ou frères et sœurs.

Des aménagements réconfortants Lyliane Nemet-Pier conseille, entre autres mesures rassurantes, d’attribuer à l’enfant «un coin à lui, un nid, décoré avec des objets familiers, un poster, un mobile, des peluches». On tâchera également de placer le lit «loin de la fenêtre, accolé à deux murs protecteurs, dans un coin, d’où l’enfant pourra voir la porte». Le rituel du coucher peut aussi s’avérer décisif: «Ce n’est pas un luxe superflu, mais un sas indispensable entre le jour et la nuit. Câlins, histoires, jeux calmes dans la chambre, tout est bon si le parent réserve un moment à son enfant pour l’accompagner et lui dire au revoir.» Autres astuces faciles à mettre en pratique et que suggèrent la plupart des spécialistes: laisser la porte de la chambre entrouverte sur un couloir allumé, adjoindre la compagnie rassurante «d’un bon ours douillet», ou encore l’ap-

point d’une veilleuse ou d’une lampe de poche de façon à ce que l’enfant ait la maîtrise de la lumière. On pourra aussi baliser le parcours du lit jusqu’à la porte en plaçant des sticks fluorescents aux endroits stratégiques – interrupteurs, poignées. Pourquoi ne pas tenter également d’aider son enfant à apprivoiser la nuit? Par exemple en effectuant avec lui une promenade nocturne à travers la maison plongée dans l’obscurité. En cas d’appel au secours, mieux vaut ne pas nier le danger ni se moquer du petit angelot. Pour la psychothérapeute Pascale Rosfelter, auteur de L’ours et le loup, mondes imaginaires, cauchemars et jeux d’enfants (Ed. Calmann-Lévy), «dire que le monstre n’est pas là est exact, mais insuffisant. Il faut verbaliser le cauchemar, ne pas mettre en cause la véracité de la peur de l’enfant et lui expliquer qu’en cas de danger réel ses parents seront toujours là pour le défendre».

Ne jamais entrer dans le jeu de l’enfant Lyliane Nemet-Pier va même plus loin, affirmant qu’il ne «faut surtout pas entrer dans le jeu de l’enfant et commencer à regarder sous le lit et dans le placard pour vérifier si le monstre existe». Elle

conseillerait plutôt, le lendemain, de demander à l’enfant de dessiner le monstre ou de le sculpter avec de la pâte à modeler, histoire de le rendre familier.

Des albums qui aident à trouver une solution Il existe enfin des armes de destruction massive très efficaces, sous la forme d’albums qui ridiculisent ou humanisent – ce qui revient à peu près au même – les monstres des nuits enfantines. Comme celui de Michaël Escoffier Tous les monstres ont peur du noir (Ed. Frimousse) où il est démontré que tous ces monstres qui se faufilent le soir dans la chambre des enfants ne le font pas pour les tourmenter mais au contraire pour chercher de la compagnie. Car ce sont eux qui ont vraiment peur la nuit, eux les vrais trouillards. Laurent Nicolet

Photos Corbis et Getty

A lire: Lyliane Nemet-Pier, Françoise Devillers: «Peur du noir, monstres et cauchemars», Ed. Albin Michel

www.migrosmagazine.ch Peur du noir et autres phobies: testez vos connaissances avec le quiz de notre site internet

«Avec la peur du noir, je suis obligée de réveiller mon fiancé tous les soirs pour qu’il m’accompagne jusqu’aux toilettes. J’ai peur de l’obscurité, de la nuit, quand tout est silencieux dans la maison. J’allume toutes les lumières, je mets la télé ou de la musique très fort pour que, si jamais il y a un petit bruit, je ne l’entende pas.» «Moi aussi j’ai peur du noir et le soir je ne m’endors qu’avec la radio allumée et les volets à demi ouverts pour avoir un petit peu de lumière qui entre dans la chambre.» «Je peux dormir dans le noir complet, il n’y a pas de problème, mais à la condition que mon mari soit avec moi. S’il n’est pas là, il me faut de la lumière ou alors je mets la TV sans le son.» «J’ai peur du noir, je vois des ombres et cela m’effraie. Je n’aime pas me coucher. Je retarde toujours le moment pour aller au lit et je manque affreusement de sommeil. Avant, j’allumais la TV avec le DVD d’un Disney. Depuis que je n’ai plus de télé dans la chambre, je me suis acheté une veilleuse qui ne fait pas trop bébé, la lumière est bleue, une couleur apaisante.»


Vu à la télé

Plus d’un

million de pièces vendues! Le soutien-gorge à essayer absolument! Aux Etats-Unis, plus d’un million de femmes le portent déjà! Commentaires de nos clientes: «Le soutien-gorge le plus confortable que j’aie jamais porté!» «Plus jamais je ne porterai d’autre soutien-gorge!» «C’est fantastique, on dirait une seconde peau!» «Si seulement tous les habits étaient aussi confortables!» «J’adore la souplesse des bonnets.»

Vous économisez

l’achat 10.– pour de 2 pièces

si U! Aus A E V U NO au! leur pe u o c n e

Un dos large pour votre confort

L’incroyable soutien-gorge

Mesurez ici votre dessous de poitrine

Des bretelles élargies pour vous sentir à l’aise

Désormais en vente le slip assorti!

Fermeture très facile sur l’avant

Fr. 29.90

Dessous de poitrine N° d’art. blanc: 1501 Nombre: N° d’art. noir: 1501 Nombre: N° d’art. peau: 1501 Nombre: Slip N° d’art. blanc: 1502 Nombre: N° d’art. noir: 1502 Nombre: N° d’art. peau: 1502 Nombre: Envoyez à:

la pièce

Satisfaite ou remboursée

Commandez sans risque

D’un confort sans égal! Ce soutien-gorge unique en son genre épouse parfaitement la forme de votre buste et apporte un soutien incomparable à vos seins. Son tissu est d’une texture exceptionnelle et d’une douceur extrême. Ses bretelles, ses coutures et sa fermeture ont été conçues pour qu’il ne serre nulle part et n’entaille pas la peau. Le tissu stretch satiné est d’un confort sans égal. Vous oubliez que vous portez un soutiengorge. Grâce à la souplesse de sa texture, le Magic-Soft s’adapte automatiquement à votre poitrine, quelle que soit la taille des bonnets. Tout ce que vous devrez indiquer lors de la commande est votre dessous de poitrine. Le soutien-gorge, en nylon et spandex, est lavable en machine.

2

“Magic-Soft”

pour seulement

124-71

75 cm 80 cm 85 cm 90 cm 95 cm 100cm Oui, je commande contre facture w1 w2 w3 w4 w5 w6 (10 jours) et participation aux frais s1

s2

s3

s4

s5

s6

h1

h2

h3

h4

h5

h6

S/M w1

L w2

XL w3

s1

s2

s3

h1

h2

h3

Trendmail SA, Service-Center Bahnhofstr. 23, 8575 Bürglen TG Téléphone: 071 634 81 25 Fax: 071 634 81 29 Internet: www.trendmail.ch

Prénom Nom Rue/n° NPA/Lieu N° Téléphone

d’envoi: Soutien-gorge Magic-Soft à Fr. 34.90, dès 2 pièces Fr. 29.90 chacun Slip à Fr. 29.90, dès 2 pièces Fr. 24.90 chacun


Chez nous, vous serez bercés par les murmures de la mer

Genève, du 23 au 25 janvier 09 GENEVA PALEXPO, Halle 7 ve 13h – 21h, sa/di 10 h – 18h www.vacances.ch Exposition spéciale

ISLANDE


mots f léchés | 67

Migros Magazine 4, 19 janvier 2009

DÉSASTREUX PARALYSÉ

A gagner 5 bons d’achat Migros d’une valeur de 100 francs chacun.

PRONOM FÉMININ NEZ

AVARE RIRA

Par courrier (courrier A): Migros Magazine, Mots fléchés, CP, 8957 Spreitenbach Par courriel: www.migrosmagazine.ch/motsfleches Par SMS: envoyez MMF puis la solution au numéro 20120 (Fr.1.-/SMS ) Par téléphone: composez le 0901 567 568 (Fr. 1.-/appel) et communiquez la solution ainsi que votre adresse sur le répondeur. Délai: votre carte postale, votre courrier électronique ou votre appel doit nous parvenir au plus tard dimanche 25 janvier 2009, à 18 heures.

12

L * E * I S S E C A S S I C E * T E * L U N E * U * T E S * T R A C E * G O S S E R

O M I S

* E N A * S * I * P P * O U T E E L * E

I N S I N U A T I O N S * A N

* T * N O E M E S * E T A N T

A S S E N T I M E N T * I D E

AUROCHS

9 RENOMMÉES

SITUATION PARAPET TEIGNE

3 DÉSERT ROCHEUX OISEAU

RIEN SOUPA

2 LYCÉE ÎLE DE FRANCE

ROI EN ÉCHEC HEP

Solution Problème n° 3

COURT COURS

DONT

SE RENDRA JUSTE

Mot: grassouillet

DANSE

SPLEEN

TELLEMENT

RÊVASSER

LUI SUR UN DIPLÔME

4

Gagnants Mots fléchés n° 2 Sylvie Pugliese, Pomy (VD); Michel Aeschlimann, Bienne (BE); Claudine Dumauthioz Blanc, Yverdon-lesBains (VD); Josiane Kranck, Bellevue (GE); Valérie Vogel, Saillon (VS).

DÉFUNT FLÈCHES D’EAU

TAMIS VOLCAN ACTIF

6

* M O L O S S E * O R N E R A

DÉPUTÉ

10

Comment participer:

D E M I S S I O N N A I R E S

DAME DE CONTES RELIGIEUSE

AIGUIÈRES

CHATOUILLE LOCH

5

* G * C * A * N * A * P * M *

VIEUX

7 MŒURS MÈCHE REBELLE

11

ROUSPÉTEUSE PION

RECONSIDÉRÉE

OPUS ÉCRIVAIN AMÉRICAIN

8 NAVIRES JUMEAUX

1 © Alain Dubois

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

IMPRESSUM MIGROS Magazine Construire case postale 1751, 8031 Zurich Hebdomadaire du capital à but social www.migrosmagazine.ch Tirage contrôlé: 511 161 exemplaires (REMP octobre 2008) Lecteurs: 581 000 (REMP, MACH Basic 2008-2) Direction des publications: Monica Glisenti Direction de Limmatdruck SA: Jean-Pierre Pfister Directeur des médias Migros: Lorenz Bruegger

Responsable de projets: Ursula Käser Rédaction: redaction@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 37 Fax: 044 447 36 02 Rédacteur en chef: Joël Guillet Rédacteur en chef adjoint: Steve Gaspoz Chef d’édition: Alain Kouo Département Magazine: Tania Araman, Patricia Brambilla, Laurence Caille, Jean-François Duval, Mélanie Haab, Virginie Jobé, Pierre Léderrey, Laurent Nicolet, Alain Portner

Département Actualités Migros: Gaston Haas (responsable), Pierre Wuthrich (resp. coordination), Florianne Munier, Christoph Petermann, Daniel Sägesser, Cinzia Venafro, Michael West Département Shopping & Food: Jacqueline Jane Bartels (responsable), Eveline Schmid (adj.), Heidi Bacchilega, Anna Bürgin, Ruth Gassmann, Dora Horvath, Martin Jenni, Fatima Nezirevic, Anna-Katharina Ris Mise en pages: Daniel Eggspühler (responsable), Werner Gämperli (adj.) Layout: Diana Casartelli, Marlyse Flückiger, Nicole Gut, Bruno Hildbrand, Gabriela Masciadri,

Tatiana Vergara Photolithographie: René Feller, Martin Frank, Reto Mainetti Prépresse: Peter Bleichenbacher, Marcel Gerber, Felicitas Hering Service photo: Tobias Gysi (responsable), Regula Brodbeck (resp. pour la Suisse romande), Anton J. Erni, Franziska Ming, Susanne Oberli, Olivier Paky, Ester Unterfinger Correction: Paul-André Loye Internet: Anne-Marie Python Secrétariat: Jana Correnti (responsable), Imelda Catovic, Sylvia Steiner

Département des éditions: edition@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 70 Fax: 044 447 37 34 Bernt Maulaz (chef du département), Simone Saner Abonnements: abo@migrosmagazine.ch Sonja Frick (responsable), Téléphone: 044 447 36 36 Fax: 044 447 36 24 Annonces: annonces@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 50 Fax: 044 447 37 47 Reto Feurer (chef du département), Nicole Costa, Verena De Franco, Silvia Frick, Alexandra Gatto, Yves Golaz, Adrian Holzer, Janina Krampera, Janine Meyer,

Marcellina Moella, Hans Reusser, Patrick Rohner (chef projet média), Eliane Rosenast, Kurt Schmid, Sonia Siciliano, Jasmine Steinmann, Marc Suter, Nicole Thalmann Marketing: edition@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 70 Fax: 044 447 37 34 Jrene Shirazi (cheffe du département) Éditeur: Fédération des coopératives Migros IMPRIMERIE Centre d’impression Edipresse, 1030 Bussigny

Publicité

Le bon goût est toujours de saison. Commandez vite votre numéro d’essai gratuit! Tél. 0848 87 77 77 I www.saison.ch


68

Migros Magazine 4, 19 janvier 2009

INFOLINE 0848 85 0848 Appels depuis la Suisse Lu–Ve 8–17 h (8 ct./min) 17–19 h (4 ct./min) Sa 8–16 h (4 ct./min) Appels depuis l’étranger +41 44 444 88 44 Lu–Ve 8–19 h Sa 8–16 h Fax 044 272 44 48 (pour les changements d’adresse) E-Mail/Internet M-CUMULUS@Migros.ch, www.M-CUMULUS.ch

COLLECTIONNEZ DES POINTS Restaurants Migros, Gourmessa Migros, Migros France

Service: données CUMULUS

«A des fins de marketing»? Lorsque vous adhérez au programme CUMULUS, vous autorisez Migros «à collecter des informations sur vos achats et à les exploiter à des fins de marketing». Ces informations ne sont rien d’autre que vos données d’achat, enregistrées à la caisse au moyen du codebarres de votre carte CUMULUS (étant entendu que vous êtes libre de ne pas présenter votre carte pour certains achats). Mais qu’entend-on vraiment par «fins de marketing»? Exploitation variée des données CUMULUS Le terme de marketing désigne chez nous toutes les activités destinées à la distribution des produits Migros sur le marché. Concrètement, cela signifie que nous exploitons ces données pour un travail de fond. Nous pouvons, par exemple, délimiter le bassin d’attraction d’un magasin sur la base du domicile des consommateurs. Nous pouvons également répondre à des interrogations précises sur des produits déterminés. Grâce aux données CUMULUS, nous pouvons voir quels articles nous font gagner ou perdre des clients. Les coordonnées

(certaines prestations)

www.m-mastercard.ch

M-CUMULUS

des membres CUMULUS nous permettent de savoir ce que pensent les utilisateurs chevronnés des qualités d’un produit donné. De plus, ces informations servent à constituer des groupes cibles auxquels nous nous adressons directement en leur proposant des offres formulées selon leurs besoins. Le marketing au bénéfice du client Une chose est sûre: le marketing est au service intégral de la clientèle. Seul son succès détermine notre récompense, à savoir la fidélité de nos clients. M-CUMULUS soutient Migros dans ses efforts. L’utilisation des adresses fait toujours l’objet d’une communication aux clients destinataires de nos courriers. Il est évident que ces adresses ne sont pas exploitées en dehors de Migros et ce point est clairement formulé dans les Conditions générales de CUMULUS. Vous n’avez donc rien à craindre sur une quelconque vente ou un abus des données CUMULUS: le label de qualité de protection des données GoodPrivacy en est le garant.


OFFRES

Migros Magazine 4, 19 janvier 2009

3 POUR 2 ET 5000 POINTS

Offre CUMULUS au Lindner Grand Hotel Beau Rivage***** à Interlaken, du 20.1 au 30.4.2009 • 3 nuitées au prix de 2 • 3 copieux buffets de petit-déjeuner • 1 dîner à trois plats • Peignoir et sandales de bain, eau minérale et fruits dans la chambre • Boisson de bienvenue au bar de l’hôtel • Accès libre à l’oasis wellness avec piscine, sauna, bain turc et fitness Prestation gratuite en sus pour les clients CUMULUS • Une nuit gratuite • 5000 points CUMULUS par chambre double (3000 par chambre individuelle) • Surclassement gratuit

Réservations exclusivement au numéro gratuit 00800 100 200 27. Profitez de l’offre Switzerland Travel Centre. Chaque réservation d’une chambre double vous donne droit à 5000 points CUMULUS. Ayez votre carte CUMULUS à portée de main pour effectuer la réservation.

69

Offre exclusive de Switzerland Travel Centre pour les fidèles clients CUMULUS. Offrez-vous quelques jours de repos au Lindner Grand Hotel Beau Rivage*****, à Interlaken, à un prix sensationnel. Vous recevrez en remerciement 5000 points* CUMULUS par chambre double.

Prix par personne et séjour** Chambre double: Fr. 390.– , chambre individuelle: Fr. 473.–

Exclusif pour les clients CUMULUS Nuit gratuite et surclassement (valeur: Fr. 195.–).

* Les points seront crédités uniquement au numéro de compte CUMULUS indiqué à la réservation. Une répartition des points sur deux comptes CUMULUS différents est impossible. Seul un numéro CUMULUS doit être indiqué à la réservation. ** Prix par personne/séjour. Offres pour familles sur demande. Sous réserve des disponibilités. Réservation par carte de crédit; frais de dossier de Fr. 30.– en cas de paiement contre facture.

COURS DE LANGUES

VACANCES MIGROS

7 langues dans 30 destinations

Ne manquez pas de réserver vos vacances sur www. migros-vacances.ch ou au numéro gratuit 0800 88 88 15. La marque de voyages de M-Travel Switzerland vous propose une intéressante sélection de séjours balnéaires, circuits ou croisières. Vous recevez un point CUMULUS par franc. En réglant avec la carte M...Mastercard, vous recevez en plus un point CUMULUS pour deux francs dépensés! Les personnes qui réservent un voyage aux salons du voyage de Zurich (29.1–1.2, stand 3/3.009) ou de St-Gall (6–8.2, stand 3.1.26) recevront des points CUMULUS x 10.

Apprenez une langue rapidement et de manière ciblée, grâce à une méthode d‘apprentissage et à un profil à votre mesure. Eurocentres met en place avant le début du cours un programme personnalisé, adapté à chaque participant. La fondation Eurocentres appartient au Pour-cent culturel Migros. Les bénéfices sont reversés exclusivement dans les écoles et le matériel Concours sur pédagogique. www.eurocentres.com

Infos et réservations: Eurocentres, Seestrasse 247, 8038 Zurich, numéro gratuit 0800 855 875 www.eurocentres.com team-ch@eurocentres.com

RABAIS

Envoyer à: Eurocentres, Seestr. 247, 8038 Zurich, avec mention du numéro CUMULUS. Le coupon n‘est pas cumulable.

Réservation minimale: 2 semaines Valable pour les réservations du 19.1 au 6.3.2009 (mentionner le rabais CUMULUS à la réservation) Valable pour les cours débutant entre le 19.1 et le 7.12.2009

Cours de langues Eurocentres (publiés dans le catalogue principal)

08120806

VALEUR CHF

150.–

p. ex. 2 semaines de cours de base à Eurocentres Sydney: 20 leçons par semaine, hébergement en chambre individuelle avec demi-pension chez une famille d’accueil, sans le voyage, Fr. 1262.– au lieu de Fr. 1412.– (prix 2009)

• Cours de préparation Cambridge et DELF • Mélange idéal de nationalités (un tiers de l’Europe, un tiers d’Asie et un tiers d’Amérique latine) • Accès gratuit WLAN Internet dans toutes les écoles

Le nouveau catalogue d’été est arrivé! Vacances balnéaires au départ de Genève: Corfou, Zakynthos, Kos, Rhodes, Crète, Mykonos, Santorin, Chypre, Turquie, Tunisie (Djerba et continent), Majorque, Canaries, Ténériffe, Madère, Egypte/Mer Rouge. Autres destinations: www.vacances-migros.ch Prix fixes pour les enfants de 2 à 14 ans.


70 | Migros Magazine 4, 19 janvier 2009

La princesse des tatamis

Championne d’Europe de karaté, Fanny Clavien a frôlé le titre de championne du monde. Le caractère bien trempé et le sourire ravageur, la Valaisanne serre les poings. Pour mieux rebondir.

A

la ville, Fanny Clavien, bientôt 22 ans, longue chevelure noire et regard idem, piercing, élégance quand elle joue avec son sautoir de perles sombres. Mais la belle a du punch et n’a rien de dormant. On le sent bien, quelque chose rugit sous le vernis. Et pour cause: elle fait partie des 35% de filles licenciées de karaté dans le monde. Le karaté, cette Valaisanne, établie à Lausanne avec sa sœur, aime dire qu’il est son premier amour. Une motivation qu’elle n’explique pas, qu’elle ne veut pas expliquer, mais «qui vient du cœur». Des parents très sportifs, mais aucun adepte d’arts martiaux dans la famille, pas de gavage aux films de Bruce Lee non plus. «La passion, c’est quand on fait les choses sans savoir pourquoi», lâche-t-elle pour toute réponse.

De nombreux titres à son palmarès A 5 ans, Fanny Clavien enfilait donc son premier kimono et, depuis, ne l’a plus quitté. L’idylle se poursuit, constellée par une alignée de titres. Championne valaisanne à 7 ans, championne suisse à 13 ans, ceinture noire à 16 ans, championne d’Europe, catégorie Elite, à 21 ans. Et candidate sérieuse au titre de championne du monde. Des sacrifices pour en arriver là? «Je n’aime pas ce mot. Disons qu’il y a des contraintes, comme dans tout sport de haut niveau. Il faut des entraînements réguliers, on a moins de temps pour sortir avec les amis et une profession

Migros Valais est le sponsor principal de Fanny Clavien.

forcément à temps partiel.» En tout, ce sont quinze heures d’entraînement par semaine dans le dojo de Neuchâtel, entre musculation, répétition des gestes face au miroir et combats sans merci. Sur les tatamis, la jeune femme change d’allure, enfile protection pour les poings, les tibias, les pieds et les dents. «On reçoit des coups quand même! Mais je touche du bois, je n’ai jamais rien eu de grave.» Pas de rituel ni de petites manies avant d’affronter l’adversaire. Pas de gestes mécaniques façon Nadal qui rattache quinze fois ses lacets avant un match de tennis. Ses grigris, comme elle dit, c’est sa famille, les gens qui la soutiennent. Fanny Clavien aborde chaque tournoi en toute décontraction. Jusqu’au dernier moment, elle blague avec son coach, parle de tout et de rien, rajuste sa ceinture. Mais quand elle pose le pied sur le

tatami, changement de regard. Le mollet devient rapide, le sautillement agile et le poing leste. «Quand je suis là, je suis vraiment là. Je me dis alors en voyant ma partenaire: Je vais la manger! Le combat, ça me file la patate!» La peur se transforme en envie, le trac en adrénaline. «Si on a la trouille d’affronter l’adversaire, on ne peut plus s’exprimer, c’est foutu. C’est un sport physique, mais surtout mental. Dans la tête, on reste droit jusqu’à la sonnerie de fin. On se bat jusqu’au bout.» Soit deux minutes effectives à tenir. Endurance, force du mental, «ça vient à l’entraînement, des coups qu’on prend. On ne me fait pas de cadeaux parce que je suis une fille.» Elle rit en se souvenant d’une épaule déboîtée au milieu d’un championnat, mais qui ne l’a pas empêchée de terminer la partie et de monter sur le podium.

Cela dit, le but n’est pas de faire mal ni d’aller au K.-O. Faire saigner l’adversaire, donner un coup trop violent entraîne d’ailleurs des pénalités. A mi-chemin entre l’escrime et le taekwondo, le karaté tient davantage de la maîtrise de soi, du coup fleureté. «C’est une discipline assez artistique, qui prône le respect des autres et de soi-même.» Avec cette part de philosophie orientale et de sagesse mûrie à l’ombre des kimonos. «Je ne fume pas, je fais attention à mon hygiène de vie. Mais je bois un verre de temps en temps, je suis Valaisanne quand même!»

Jamais en dehors d’un dojo Pas question d’utiliser des ashi barai (balayage des jambes) et autres chudan tsuki (coups portés au plexus) dans la vie de tous les jours. Même si la maîtrise des katas lui donne de l’assurance pour traverser les parkings la nuit, elle ne s’en sert jamais en dehors d’un dojo. «On ne doit pas le faire ni frapper quelqu’un en premier. De toute façon, je ne suis pas invincible, ni une super-woman.» Dans l’objectif, cette battante s’échauffe déjà pour les prochains championnats d’Europe à Zagreb en mai prochain. Regrette l’absence du karaté aux Jeux olympiques et attend son heure pour les championnats du monde en 2010. Un horizon encore assez lointain qui lui laisse le temps de peaufiner la technique et d’acquérir son deuxième dan.

Patricia Brambilla Photos Joëlle Neuenschwander


réussite

Fanny Clavien: «La passion, c’est quand on fait les choses sans savoir pourquoi.»

FANNY CLAVIEN | 71


HOLDERIOOHH IDUUHH!

MERCREDI 21 JANVIER,

LES POINTS CUMULUS SONT MULTIPLIÉS PAR 10 SUR TOUS LES PRODUITS LAITIERS.* *lait, fromage, œufs, crème, boissons lactées, beurre et margarine, yogourts, séré.


Migros Magazin 4 2009 f BL