Issuu on Google+

TERMINEZ L’ÉTÉ EN FRAÎCHEUR

EXTRA

A la chasse avec Darbellay

Président du PDC Suisse, le Valaisan est aussi un chasseur et un cuisinier expérimentés. Pour «Migros Magazine», il a concocté un plat à base de viande de cerf.

SUPPLÉMENT SPÉCIAL 41

Terminez l’été en fraîcheur avec Migros.

Du 24 août au 20 septembre à Migros, terminez l’été en fraîcheur!

Actuellement, Migros vous propose de nombreuses surprises culinaires: des spécialités de chasse (cerf, chevreuil), des fruits de saison (raisin, pommes, poires) ainsi qu’un choix de champignons et de charcuterie à base de gibier. Les recettes pour les apprêter sont réunies dans ce supplément.

Edition Aar, JAA 3321 Schönbühl-Shoppyland

www.migrosmagazine.ch, CONSTRUIRE

RÉCIT 18

Là-haut sur la montagne

André Georges, le célèbre alpiniste valaisan, a dû renoncer à son métier de guide suite à des problèmes de santé. Il raconte sa nouvelle vie.

Photos Laurent de Senarclens

ACTUALITÉ MIGROS 34

Un alpage romand reçoit le soutien du Fonds d’aide Migros. EN MAGASIN 83

Grand concours Farmer.

Changements d’adresse: à la poste ou au registre des coopérateurs, tél. 058 565 84 01 E-Mail: serviceabo@gmaare.migros.ch

NO 35, 30 AOÛT 2010


MAINTENANT À VOTRE MIGR PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 31.8

É T É ’ L Z E N I M R TE . R U E H C Î A R F EN au 20.9. 2010 Du 24.8

4.20

Choux de Bruxelles Farmer’s Best surgelés, 750 g

2.20 Chou blanc Suisse, le kg

4.80

au lieu de 6.–

20% de réduction sur la mozzarella St. Lucia Galbani 3 x 150 g

Société coopérative Migros Neuchâtel/Fribourg * En vente dans les plus grands magasins Migros.

30% 3.20

au lieu de 4.60

Pruneaux Suisse, le panier de 1 kg

6.90

Céleri-rave Suisse, le kg


OS: PRÉMICES D’AUTOMNE. AU 6.9.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

2.15

au lieu de 2.70

20% de réduction sur tous les produits à base d’épinards Farmer’s Best p.ex. épinards à la crème surgelés 450 g

4.20

Salade d’automne Anna’s Best 250 g

2.80

Jardinière de légumes à la mode chasseur 260 g

40%

1.60

4.80

au lieu de 2.70

Poireaux Suisse, le kg

Roquette Suisse/Italie les 100 g

3.90

3.80 Chou rouge Suisse, le kg

1.20

Champignons bruns Suisse, les 100 g

Brosse à champignons*


4 | Migros Magazine 35, 30 août

2010

ENTRETIEN 28

ÉDITORIAL

Nommé président de l’Assemblée générale de l’ONU à New York, l’ancien conseiller fédéral Joseph Deiss partage ses espoirs que lui suscite cette nouvelle position.

Steve Gaspoz, rédacteur en chef

Un honneur ingrat Le 14 septembre, Joseph Deiss deviendra «président du monde» ou,

* tarif local

Reste que la tâche s’annonce ardue, tant les intérêts divergent. Car

Photos Céline Michel / Pierre-Yves Massot-arkive / Christophe Chammartin-Rezo / Nicolas Righetti-Rezo

M-Infoline: tél.: 0848 84 0848* ou +41 44 444 72 85 (depuis l’étranger). m-infoline@migros.ch; www.migros.ch M-CUMULUS: tél. 0848 85 0848* ou +41 44 444 88 44 (depuis l’étranger). m-cumulus@migros.ch; www.m-cumulus.ch Adresse de la rédaction: C. p. 1751, 8031 Zurich, tél. 044 447 37 37, fax 044 447 36 02 redaction@migrosmagazine.ch; www.migrosmagazine.ch

tout au moins, de l’Assemblée générale des Nations Unies (ONU) et de ses 192 pays. Certes, l’ancien conseiller fédéral, élu pour un an, ne disposera pas de pouvoir au sens strict, mais plutôt d’une possibilité de faire évoluer les choses. Joseph Deiss se montre d’ailleurs volontaire et espère amener au cœur des débats des questions telles que la nouvelle gouvernance mondiale, la gestion de la démographie ou l’économie verte (lire notre entretien en page 28). aussi délicat que soit le fonctionnement des institutions helvétiques, ce n’est rien en regard de l’ONU. Le consensus qui nous est si cher ne fait pas partie du vocabulaire de nombreux Etats, de même que certains préfèrent user de l’influence de leur groupe, le G20 par exemple, plutôt que de mener de larges négociations. L’habitude de devoir chercher une solution acceptable par tous demeure néanmoins l’un des atouts de Joseph Deiss. D’autant que sa décennie à Berne a été marquée par le passage d’une molle concordance à une lutte partisane des plus acharnées.

Cela étant, il se pose davantage comme un homme de la continuité

que comme un réformateur. Un argument qui a probablement pesé en sa faveur au moment de l’élection. Car aussi belle que soit l’idée, peu de pays ont véritablement envie de voir l’ONU monter en force. A croire d’ailleurs que tout est fait pour que le mammouth onusien prenne toujours davantage d’embonpoint et perde ainsi toute notion d’efficacité. Trêve de pessimisme: l’élection de Joseph Deiss permettra au moins à la Suisse de rayonner un tant soit peu!

steve.gaspoz@migrosmagazine.ch

RÉCIT 12 Certaines entreprises utilisent la graphologie lors de leurs processus de recrutement. Françoise Python, spécialiste en ressources humaines, explique les atouts de cette méthode souvent contestée.

Publicité

302.-

Break wellness    

2 nuits avec service hôtelier Logement en studio ou appartement Entrée libre aux bains thermaux 1 massage 25 minutes

   

1 hydromassage 1 composition du corps Accès au sauna/fitness Peignoir et sandales en prêt

Ovronnaz / VS - 027 305 11 00 - info@thermalp.ch - www.thermalp.ch

iche à jeud - de diman


CETTE SEMAINE

|5

MIEUX VIVRE 104

Pour les citadins en mal de nature et de développement personnel, Ulla Straessle organise des voyages chamaniques.

RÉCITS

CUISINE DE SAISON

Psychologie

12

Trajectoire

18

Animaux

22

Sous la loupe de la graphologie. Les nouveaux défis de l’alpiniste valaisan André Georges.

Des lapins très en beauté.

ENTRETIEN

Joseph Deiss

ACTUALITÉ MIGROS

VIE PRATIQUE

Mieux vivre

Comment réussir son premier jour de travail.

28

104

Grandir

106

Prix du lait

36

Le complexe d’Œdipe, version filles.

Alpmobil

36

Il était une fois Migros

38

EN MAGASIN

76

Dentifrice Candida

79

Alimentation

85

Les produits I am: bien-être garanti. Pour un plus beau sourire. Mangez du poulet Optigal!

Publicité

C’est ici que se rencontre toute la Suisse. A prix avantageux.

96

Mieux vivre

Un petit parfum de Provence au cœur du Valais. Voyages chamaniques.

Soins corporels

91

100

34

La station-service Migrol.

86

Plein air

A la découverte d’un lieu magique qui bénéficie du soutien de Migros.

Une voiture électrique pour explorer les cols: à vous de tester!

Daniel Dufaux, le nouveau président de l’Union suisse des œnologues, démontre ses talents de cuisinier.

VOTRE RÉGION

Votre coopérative régionale

L’alpage de Ponchet

Explications de Gilles Oberson, directeur de l’entreprise Elsa.

EN CUISINE 86

Daniel Dufaux

RUBRIQUES

Migros Flash Vous et nous Temps présents Minute papillon Voyage lecteurs

6 9 10 27 106

Les marchés de Noël.

Mots fléchés / Impressum

RÉUSSITE

Alain Wyss

109

110

L’homme qui porta le Jura sur le Net.


6 | Migros Magazine 35, 30 août 2010

NEWS LE CHIFFRE DE LA SEMAINE

65

Kilian Wenger, roi des lutteurs

C’est le nouveau prix indicatif du lait, en centimes et par kilo (il s’élevait auparavant à 62 centimes), fixé par l’Interprofession du lait (IP Lait). Dans une interview accordée à «Migros Magazine», Gilles Oberson, le patron de l’entreprise de production Elsa, explique le sens de cette mesure auprès des consommateurs, des paysans et de Migros.

La 27e Fête fédérale de Frauenfeld s’est soldée par la victoire du Bernois Kilian Wenger, sacré à cette occasion «Roi des Lutteurs 2010». Agé de 20 ans, il s’offre ainsi son premier titre dans cette compétition, privant son prédécesseur Jörg Abderhalden d’un 4e couronnement. Pour l’occasion, Migros, qui soutient l’événement, avait mis les petits plats dans les grands! Micarna avait en effet installé un barbecue géant permettant à 666 poulets de rôtir en même temps... Par ailleurs, plus de 100 000 saucisses ont été dégustées et 30 000 litres de café engloutis. L’événement a accueilli près de 260 000 visiteurs.

Des chutes du Rhin au lac Inférieur

En combinant divers tronçons Les chutes du Rhin sont le point de départ de SuisseMod’un itinéraire à vélo tout à fait fascinant. bile, vous pourrez vous offrir l’un des plus beaux itinéraires cyclables du pays. Point de départ: les chutes du Rhin qui, avec une largeur de 150 mètres pour 23 mètres de hauteur, offrent un spectacle à ne manquer sous aucun prétexte. Les sentiers bien aménagés de part et d’autre du Rhin offrent des points de vue spectaculaires, qui s’étendent parfois bien au-delà du grand fleuve. Après avoir admiré cette merveille de la nature, vous remontez en selle pour parcourir un trajet «facile». Totalisant 48 kilomètres, ce tronçon est en effet l’un des moins techniques et convient notamment aux familles. Tout au long de cet itinéraire, le Rhin traverse des paysages historiques et certaines régions sont très boisées. A visiter sur le chemin: le château fort de Hohenklingen (fermé le dimanche soir et le lundi). La charmante bourgade à la pointe du lac Inférieur est l’une des cités médiévales les plus belles et les mieux conservées de Suisse. Après cette étape, deux variantes s’offrent à vous: prendre le bateau pour aller visiter Kreuzlingen, une mignonne petite ville frontalière, ou opter pour une pause prolongée en famille, sur la plage de Steckborn.

CONCOURS

Envie d’un nouveau canapé?

Offres hivernales d’Hotelplan Avec ses six marques de voyages, Hotelplan Suisse est prêt pour la saison d’hiver 2010/2011 et offre ainsi à chaque segment de la clientèle la possibilité de passer des vacances de rêve. De plus, le voyagiste suisse propose sept nouvelles liaisons charters, à destination notamment de l’Egypte, de l’île Maurice, de Majorque et de la Tanzanie. En plus d’offres forfaitaires pour toute la famille, les diverses brochures d’hiver présentent également de nombreux voyages individuels pour tous les goûts.

Photo Keystone / Photopro Event / D. Keller

Infos: www.migros.ch/suissemobile

Gagnez ce canapé trois places grâce au concours Homestorys de Micasa Vous figurerez peut-être bientôt dans nos pages.

Le troisième tour de Homestorys a commencé! Cette fois, Micasa met en jeu un canapé 3 places «Memphis» (234 x 105 x 80 cm), recouvert d’un élégant tissu gris anthracite. Ses quatre coussins promettent quant à eux de confortables soirées devant la télévision ou entre amis (valeur du lot: 1299 francs). Pour le voir arriver dans votre salon, rien de plus simple! Envoyez une photo de vous avec votre


MIGROS FLASH

Vitam’Parc: un an déjà!

propre canapé et expliquez pourquoi vous mériteriez plus que les autres de renouveler votre mobilier. Les candidats doivent résider en Suisse, avoir plus de 18 ans et accepter de paraître dans les médias Migros. Les gagnants seront disponibles pour un photoreportage entre le 27 septembre et le 1er octobre (compter une journée entière). Infos détaillées et inscription sur le site www.micasa.ch. Délai de participation: 12 septembre 2010.

|7

Le 9 septembre 2009, le centre de loisirs et de détente ouvrait ses portes au public. Participez aux festivités organisées à l’occasion de son premier anniversaire, du 4 au 12 septembre.

D

émonstrations sportives et cours gratuits, offres promotionnelles et dégustations de produits: voilà quelques-unes des activités qui vous seront proposées du 4 au 12 septembre, au centre Vitam’Parc à l’occasion de son premier anniversaire. Inauguré le 9 septembre 2009, ce lieu de détente et de loisirs situé aux portes de Genève met depuis un an à la disposition de ses utilisateurs bassins de natation et sauna, courts de squash et de badminton, espace de fitness et, bien sûr, une vingtaine d’enseignes. Diverses animations ponctueront ces neuf jours de festivités. Notamment une Beach Party le 12, qui sera marquée par des jeux sportifs en tous genres. Musique et ambiance garanties!

LE PRODUIT FRAIS DE LA SEMAINE

Le goût de la mer

Plus que jamais, le poisson a la cote, apprécié tout autant pour sa saveur que pour ses apports en protéines et sa faible teneur en graisses. Malheureusement, le monde doit faire face actuellement à un problème de surpêche et un appauvrissement des océans. En achetant le merlu en vente à Migros, vous vous faites plaisir tout en préservant l’environnement. En effet, ce produit est issu d’une pêcherie sud-africaine, certifiée MSC, qui respecte donc les règles essentielles du développement durable.

Autre nouveauté célébrant l’événement, le mur d’escalade, l’un des clous du centre, sera agrandi. Une nouvelle zone de bloc sera ainsi opérationnelle courant septembre, pour le plus grand bonheur des grimpeurs. Quant à la course Vitam’Run, qui aura lieu le dimanche 5 septembre, elle mettra en compétition des participants de tous âges sur un parcours qui restera praticable toute l’année. N’hésitez pas à vous inscrire! Enfin, Radio’Vitam, inaugurée pour l’occasion et présente en direct dans la galerie, se fera l’écho des divers événements et relaiera interviews et chroniques sur le site internet du centre. Infos et programme complet sur: www.vitamparc.com. Inscriptions pour la course: www.asj74.org/vitamrun


20% DE RÉDUCTION. 20 % DE RÉDUCTION SUR TOUT L’ASSORTIMENT DE NOIX PARTY. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 31.8 AU 6.9.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

ritif, Parfaites pour l’apé ent gn les noix accompa e ill également à merve . les plats principaux ple Savourez par exem ulet des cuisses de po et aux s on gn pi aux cham tte sur ce Re u. noix de cajo alin. -m m h/ www.saison.c

1.25

3.10

Cacahuètes Party 250 g

Pistaches Party 250 g

au lieu de 1.60

1.90

au lieu de 2.40

Honey Nuts Party 150 g

au lieu de 3.90

1.90

au lieu de 2.40

Wasabi Nuts Party 150 g

1.55

au lieu de 1.95

2.20

1.90

Mélange de noix salées Party 200 g

Mélange de noix avec raisins secs Party 200 g

au lieu de 2.80

* En vente dans les plus grands magasins Migros.

au lieu de 2.40

Cacahuètes aux épices Party* 200 g


VOUS ET NOUS

|9

Costa Mediterranea

Croisière et séjour balnéaire

«Je suis resté stupéfait à la lecture de votre article» Olivier Jaquiéry «Migros Magazine» n° 31 du 2 août. A propos de l’article «Les activités à risque sont désormais sous tutelle».

«Le parapente n’est pas un sport à risque» Je suis resté stupéfait à la lecture de l’article sur les sports à risque. En effet, contrairement à ce que l’on pourrait penser, le parapente n’est pas classifié comme sport à risque. Pour preuve, je suis un adepte et suis la problématique de près: la Suva ne compte pas le parapente dans ses sports dangereux. L’année passée, la Suisse a compté seulement un mort en parapente. Pour pratiquer ce sport en Suisse, il faut être en possession d’un brevet qui s’obtient après un examen poussé de théorie, puis de pratique exigé qui débouche sur une licence de pilote. Si vous prenez par exemple la moto: chaque semaine vous trouvez des morts… Ce n’est pas pour autant que cela est un sport à risque.

Olivier Jaquiéry Yverdon-les-Bains

«Migros Magazine» n° 33 du 16 août. A propos des photos historiques de Migros «La gardienne du trésor».

«Dit-on caddie ou chariot ?»

Sur une des photos de 1965, deux employées de Migros garnissent déjà les rayons de produits sortis de caddies. Mais il ne faut pas oublier que cette dénomination appartient à la société Caddie SA. Ce mot nous vient de l’ancien français «cadet». Un chariot tiré

à bras utilisé pour transporter de menus objets. Mais aujourd’hui, si vous interrogez les clients, il est devenu le terme naturel pour désigner cet engin équipé d’une boîte pour jeton ou la pièce de 2 francs. Dans le cercle des consommateurs, le mot chariot se comprend, mais le nom caddie est devenu un générique dans la pratique des courses. (…) Sur les parkings, vous n’entendrez bientôt plus la phrase type «va chercher un chariot», mais plutôt celle de «prends ou ramène un caddie». Maurice Burnier, Saxon

«Migros Magazine» n° 30 du 26 juillet. A propos de l’article «Le dernier sursaut du patois».

«Le patois vaudois est bien vivant»

Dans votre article consacré aux patois, j’ai pu lire qu’«à Neuchâtel, à Genève et dans le canton de Vaud la langue n’est plus parlée du tout». Je peux vous confirmer que le patois dans le canton de Vaud est bien vivant et qu’il est toujours parlé. Vous pouvez le trouver, l’entendre et le lire au sein de l’AVAP, Association vaudoise des amis du patois; l’Amicâla dâi patoisan de Savegny-Forî et einveron (l’Amicale des patoisants de Savigny-Forel et environs); une petite chorale de patoisants prénommée Lè Sansounet (…) … Un site internet intitulé www.patoisvaudois.ch contient des films, enregistrements, textes, ainsi que des informations concernant les sociétés et les recherches que nous faisons pour sauvegarder le patois.

Jean-François Gottraux

Ecrivez-nous! Un article de «Migros Magazine» vous fait réagir? Ecrivez-nous en mentionnant clairement vos nom, prénom, adresse et numéro de téléphone: Migros Magazine, Boîte aux lettres, case postale 1751, 8031 Zurich; redaction@migrosmagazine.ch

16 jou

rs à p.

de

95.– 5 3 F H C ol inclus. v

Croisière aux Caraïbes

Combinez les joies d’une croisière avec des vacances balnéaires reposantes en république Dominicaine.

Votre bateau et hôtel Costa Mediterranea ****

Navire très confortable avec toutes les commodités à bord. Cabines avec bain ou douche/WC, sèche-cheveux, minibar, radio, TV, téléphone et service en cabines 24 h/24. De nombreux bars et restaurants pour satisfaire vos papilles gustatives.

Hôtel Dreams La Romana ****

Grand complexe soigné au bord de la plage de sable blanc de Bayahibe.

Programme

Vol Zurich–Punta Cana. Transfert à l’hôtel Dreams La Romana. Séjour à l’hôtel. Le mardi, transfert au port pour la croisière. La Romana– île de Catalina–Tortola–Antigua–Barbade–Guadeloupe–St.Maarten– La Romana. Transfert retour et nuits restantes à l’hôtel. Transfert à l’aéroport et vol retour. HP S SCME Prix en CHF par personne

7.1/14.1/ 21.1.11

28.1/3.3.11

/

/

. / . / . / . / . .

I1 Cabine intérieure E1 Cabine extérieure B1 Cabine avec balcon 3e/4e personne 3e/4e enfant -11/-17 ans

/

Suppléments 4 et 11.2.11: CHF 100.– par personne. Réduction 24.3: CHF 70.– par personne. Autres catégories et personne seule sur demande.

Prestations

Vol Edelweiss Air Suisse–Punta Cana et retour en classe économique. 20 kg de franchise de bagages, taxes d’aéroport et de sécurité, transferts, croisière de 7 nuits, pension complète à bord, 7 nuits à l’hôtel Dreams La Romana, formule tout compris à l’hôtel, divertissements à bord, taxes portuaires, hôtesses parlant français et allemand à bord, assistance pour enfants et adolescents à bord et à l’hôtel, documentation.

Non compris

Pourboire pour le personnel Costa (EUR 49.– par adulte/semaine), taxes d‘entrée et de sortie (rép.Dom), excursions guidées, assurance multirisque obligatoire de CHF 45.– à CHF 95.–, frais de dossier éventuels de votre agence. Cette offre est soumise aux conditions générales de contrat et de voyage de MTCH SA. En cas d’annulation: conditions de la compagnie de navigation.

À réserver maintenant!

043 211 72 51 lu–ve 8 h 30–18 h 00


10 | Migros Magazine 35, 30 août 2010

SUR LE VIF

La peine de mort ne répare rien L’initiative sur la peine de mort – retirée un jour après avoir été déposée à Berne – a suscité des débats très tranchés. Ethicien à l’Université de Genève, Alberto Bondolfi explique les raisons de cette polarisation. Pourquoi la question sur la peine de mort ressurgit-elle aujourd’hui?

Je ne suis pas surpris. Elle s’inscrit dans le contexte d’autres initiatives, comme la non-prescribilité des actes pédophiles ou l’interdiction des minarets. Elle suit le principe de majorité qui dit que le peuple peut prendre n’importe quelle décision. Ethiquement et juridiquement, c’est faux, car on touche ici aux droits fondamentaux. Je suis contre la peine de mort. En cas de nécessité, j’accepte la «légitime défense». Mais on ne peut pas invoquer celle-ci pour appliquer la peine de mort. De plus, la justice humaine n’est pas infaillible. Faut-il rouvrir le débat?

C’est un débat de tripes et non de tête. Mais ce n’est pas parce qu’il s’agit d’une idée dangereuse qu’il

ne faut pas en parler. Si le débat a lieu, j’y participerais. Les gens sont dépolitisés mais leurs avis se sont polarisés...

La société est toujours plus complexe, on a de la peine à comprendre, alors on réagit par des solutions simples. C’est une mentalité dualiste: on préfère le noir et blanc à dix teintes de gris. Par la peine de mort, on cherche aussi à venger la victime.

Oui, mais le sentiment de vengeance ne doit pas devenir un paragraphe de loi. Il est illusoire de penser que lorsqu’un être cher est tué, la mort de l’assassin va «consoler» la famille. Et si c’est le cas, il ne s’agit pas d’un sentiment très moral. Propos recueillis par Mélanie Haab

TRAIT POUR TRAIT

IMPULSIONS

Dessin d’Alex paru dans «La Liberté» du 24 août 2010.

Martina Chyba, journaliste et productrice à la TSR.

Allô repos bobo Vous avez remarqué? Le mot «vacances» est en passe de devenir un gros mot. Quoi? Tu pars trois semaines en vacances? Ah, je savais bien qu’ils ne foutaient rien à la TSR! Et les gens stupidement culpabilisent. Ils achètent ensuite des cahiers de vacances pour adultes, vont apprendre l’allemand à Berlin ou faire un trek éco-ethno quelque

part. Parce que les vraies vacances, donc le repos, c’est mal. Regardez ces pauvres politiciens. Ils n’osent même plus quitter leur pays, se prendre un hôtel ou, pire, un avion, par peur de déplaire aux électeurs ou d’être catalogués bling-bling, comme Sarkozy sur le yacht de Bolloré. Ils vont donc se «ressourcer» (oui, se «reposer» ça


TEMPS PRÉSENTS

| 11

MES BONS PLANS par Laurent Nicolet, journaliste

Photo Ray Tang / Rex Features / Dukas

A lire: Grosse rumeur Il ne sort que le 8 septembre mais il est déjà sur toutes les lèvres. Le dernier Houellebecq, bien sûr, ou l’histoire d’un artiste conceptuel qui s’en prend aux cartes Michelin. L’occasion pour les fans de hululer à nouveau au génie, et pour tous les autres à l’imposture. Michel Houellebecq, «La carte et le territoire», Flammarion.

DANS L’OBJECTIF

fait tout de suite flemasse) dans leur village d’origine, ils font de la marche ce qui permet de réfléchir, mangent local, relisent tout Chessex (oui, on ne «lit» jamais, on «relit», ça fait mieux) et bien sûr, sont atteignables à tout moment et partent avec leurs nombreux et lourds dossiers sous le bras. Moi, sincèrement, qu’un politicien prenne de vraies vacances ne me gêne pas du tout. La plupart des élus ont toute l’année des agendas de chirurgien, et parfois aussi du sang sur les mains, mais ça c’est une autre histoire. Donc, qu’un politique aille faire un safari au Kenya, de la bronzette aux Maldives, du sauna en Finlande, qu’il lise le Spécial Sexe de Elle, le magazine Auto-Moto, regarde Laeticia Hallyday à cul nu dans Closer ou les photos de fiançailles d’Albert et

Charlene (bon là il faut vraiment être très fatigué) je m’en tape, pour autant que tout ça ne soit pas payé avec mes impôts. Si le politique en question revient reposé, frais et dispos, prêt à s’attaquer aux affaires de la Nation, je ne vois pas le problème. C’est pas écolo? Ben, les 850 déplacements qu’ils font le reste de l’année au nom de la raison d’Etat non plus. Ça déplaît aux gens qui ne peuvent pas partir en vacances? Ben, que les élus aillent vivre dans des bidonvilles ne résoudra pas ce problème non plus. Et puis, si on les laisse partir en vacances, il y a des chances qu’il y prennent goût. Et qu’ils soutiennent ensuite l’initiative proposant 6 semaines de vacances à tous les travailleurs. Allez, bonne rentrée. > Nos chroniqueurs sont nos hôtes. Leurs opinions ne reflètent par forcément celles de la rédaction.

Record battu

Convention de superhéros? Que nenni! Ces 180 hommes, femmes et enfants se sont réunis récemment sur le Charterhouse Square à Londres, battant ainsi le record du plus grand rassemblement en un même point de personnes déguisées en Superman. Leur but: récolter des fonds pour une œuvre de charité britannique.

A lire: Très grosse rumeur Il ne sort qu’en octobre mais le mythe de la blonde, y compris fausse, va en prendre un coup. Marilyn écrivain, c’est comme si on annonçait Godard parachutiste. Des textes découverts par le plus parisien des écrivains jurassiens, Bernard Comment. Marilyn Monroe «Fragments, poèmes, écrits intimes», Seuil. A écouter: L’amour toujours Cette divine New-Yorkaise au timbre si élégant a décidé de couper l’électricité pour une revisite de son répertoire folk-rock. On en reste sans voix... «Close-up, Vol. 1, Love Songs», Suzanne Vega, Cooking Vinyl/Pias. A voir: L’enfer peut attendre Ça a déjà commencé mais ça dure jusqu’à fin octobre et ça n’a pas de prix. Une intégrale Ernst Lubitsch, l’homme qui a tout inventé au cinéma. Cinémathèque Suisse, Lausanne. Pour annoncer un événement: memento@migrosmagazine.ch


12 | Migros Magazine 35, 30 août 2010

Dans les griffes de la graphologue

Le décryptage des personnalités par l’analyse de l’écriture fascine mais n’est pas toujours pris au sérieux. Entreprises et privés continuent pourtant d’y recourir. Le point avec Françoise Python, spécialiste en ressources humaines, consultante et… graphologue.

Q

uand on dit graphologie, certains voient presque une sorcière avec son chat noir.» Et quand on assimile cette discipline à l’astrologie, Françoise Python ne perd pas son sang-froid, mais en graphologue avertie, met les points sur les «i»: «Aucun rapport. Dans son métier, une analyse prend entre six et huit heures avant toute interprétation et c’est un travail très technique.» Psychologue de formation, cette Fribourgeoise souhaitait acquérir des «outils concrets», au rang desquels figurait cette technique qui l’avait toujours «interpellée». Elle suit donc la formation ad hoc au sein de la Société romande de graphologie – cinq ans tout de même, en cours d’emploi, ponctués d’un travail de diplôme.

A la frontière de la psychologie, la graphologie s’appuie sur un vaste corpus historique.

L’écriture comme une projection de soi

Pour elle, la graphologie est une corde à son arc de consultante et de spécialiste en ressources humaines. Elle lui permet de sonder les personnalités, les caractères ou les formes d’intelligence: «On ne va pas donner un degré, une échelle mais voir s’il s’agit d’une intelligence plutôt concrète, pratique, ou plutôt abstraite, conceptuelle.» La graphologue tentera aussi de percevoir «la vivacité d’esprit, l’ouverture, le regard sur le monde». Ou encore le degré de conformité, ou de non-conformité de la personne analysée «aux normes sociales, aux règles et aux schémas d’un environnement». Pour Françoise Python, c’est clair: l’écriture est une projection

de soi, une révélation de son intériorité. «Vous avez un corps, un bras, une main et vous vous projetez sur une page blanche à l’aide d’un outil graphique, comme un peintre qui construit son tableau, projette son image intérieure sur la toile.» Une révélation de soi qui peut se décrypter d’abord à l’aide des deux grands paramètres de l’écriture: la forme et le mouvement. «Le mouvement, c’est l’énergie de vie, la libido, qui va se traduire par de la volonté, de la combativité. La forme des mots, c’est ce qui va structurer cette énergie. L’écriture révèle ce que nous faisons de notre énergie.»

N’empêche, lorsqu’elle est mandatée par une entreprise pour un «assessment» des quatre ou cinq candidats restants à un poste, Françoise Python, outre toute une batterie de tests de personnalité, de jeux de rôle, de profils de comportement, n’y ajoutera l’analyse graphologique qu’à la demande de ses clients: «Certains ne veulent tout simplement pas en entendre parler.» En Suisse d’ailleurs, contrairement à la France, les expertises graphologiques ne sont pas reconnues par les tribunaux: «Elles n’ont pas valeur de preuve, mais elles peuvent néanmoins être demandées, pour apporter un éclairage.»

Spécialiste en ressources humaines, Françoise Python utilise parfois la graphologie lors de processus de recrutement.


RÉCIT PSYCHOLOGIE

| 13

La traque du candidat adéquat Dans l’examen graphologique d’un candidat à un poste en entreprise, on évitera tout d’abord «les jugements de valeur, explique Françoise Python. Il n’existe aucun individu qui n’ait que des qualités, nous avons tous les défauts de nos qualités. Une qualité arrivée à son paroxysme se transforme vite en défaut dans certaines situations.» La graphologue analysera «l’écriture en fonction du profil du poste», de ce qu’il requiert, «un management plutôt participatif, avec un sens de l’équipe», ou au contraire un «management plus dur, plus autoritaire». L’écriture donnera surtout des indications sur la manière dont le candidat va se positionner dans des situations données, comment il va «se situer par rapport à la hiérarchie, à ses collaborateurs». La graphologue tentera de comprendre s’il s’agit d’une personnalité qui «accepte la remise en question» ou «d’un caractère plutôt susceptible qui tient à défendre son point de vue contre vents et marées». De quelqu’un «capable de prendre une décision impopulaire» ou au contraire «toujours en recherche de consensus». D’une personne «sensible, émotive, très perméable à son environnement», d’un caractère «un peu soupe au lait» qui va monter les tours très vite mais «redescendre tout aussi rapidement». Ou au contraire de quelqu’un qui ne va jamais manifester «de désaccord ni d’énervement» jusqu’au jour où, à force d’ingurgiter des couleuvres, «il va exploser d’autant plus violemment».

La délicate analyse privée

La graphologie peut être un recours pour des particuliers qui demanderont l’analyse de leur propre écriture. Histoire de se connaître soi-même, dans une tentative «d’approfondissement de soi». La graphologie privée s’aventure dans des chemins plus délicats lorsque la demande porte sur l’écriture d’une tierce personne, souvent un conjoint ou un proche: «L’idéal, explique Françoise Python, serait que les tiers en question soient au courant et que la permission d’analyser leur écriture leur ait été demandée.» C’est évidemment rarement le cas, dans ces situations souvent compliquées où le but recherché reste «d’essayer de comprendre une personne qu’on croyait connaître et qu’on ne comprend plus». Françoise Python rappelle que, certes, «une lettre manuscrite appartient à celui qui l’a reçue». Mais aussi qu’un tel document demeure «confidentiel dans son contenu». Lorsque l’on confie un écrit de ce type à un graphologue, à défaut d’un accord de la personne «il faudrait au moins que les noms soient biffés». Dans une analyse privée, on traquera surtout les traits de caractère, comme «la manière d’interagir avec les autres, la sensibilité, l’émotivité, la susceptibilité. Cette personne laisse-t-elle suffisamment de place aux autres ou a-t-elle plutôt tendance à vouloir les écraser?»


UN AM AMOUR OUR DE CAFÉ. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 31.8 AU 6.9.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

fé Savourez votre ca so es pr Es Noblesse e accompagné d’un ur po mousse de lait o avoir un capuccin n. typiquement italie bliez ou n’ n, io nt te Mais at de pas de saupoudrer ! re ud po chocolat en

10.10

5.10

Café Noblesse Oro* en pot de 200 g

Café Noblesse Oro le sachet de 100 g

au lieu de 11.70

9.50

au lieu de 11.10

Café Noblesse Oro* le sachet de 200 g

au lieu de 5.90

5.10

au lieu de 5.90

Café Noblesse Decaffeinato le sachet de 100 g

5.50

au lieu de 6.30

9.50

au lieu de 11.10

Café Noblesse Decaffeinato* le sachet de 200 g

* En vente dans les plus grands magasins Migros.

Café Noblesse Espresso* en pot de 100 g

9.50

au lieu de 11.10

Café Noblesse Espresso* le sachet de 200 g


RÉCIT PSYCHOLOGIE

Migros Magazine 35, 30 août 2010

Françoise Python minimise au passage l’inquiétude des parents ou enseignants devant la «vilaine écriture» de leurs rejetons ou élèves: «En graphologie, une vilaine écriture, ça n’existe pas, ça ne veut rien dire.» On parlera plutôt d’une écriture «manquant d’harmonie», phénomène plutôt normal chez un jeune en quête d’identité. Le risque existe évidemment de tomber sur un faussaire ou un embellisseur de réalité: «Quelqu’un qui écrit une lettre pour un recrutement sait que son écriture va être analysée et va se donner de la peine.» Mais chassez le naturel…: «Au début de la lettre, le contrôle sera fort, mais il va se relâcher au fil des lignes. Il est impossible de tout contrôler.»

Homme ou femme? Droitier ou gaucher?

Pour éviter les bourdes les plus monumentales, les graphologues s’imposent ainsi un certain nombre de garde-fous. Comme connaître le sexe du scripteur: «Des écritures d’hommes peuvent avoir une forte composante féminine au même titre que des écritures de femmes peuvent dégager une composante masculine marquée» risquant ainsi de fausser l’analyse. L’âge et le cursus entrent aussi en ligne de compte: «L’écriture d’une personne qui a fait des études, pris beaucoup de notes, ne va pas être interprétée de la même manière que celle de quelqu’un qui a peu écrit dans sa vie et est resté attaché aux normes calligraphiques.» Mieux vaut enfin savoir si la personne est droitière, gauchère ou ambidextre. Il existe quand même une catégorie de personnes, certes restreinte – moins d’un pour cent – estime Françoise Python, dont la manière d’écrire échappe à toute interprétation. On l’appelle «écriture déconcertante». Laurent Nicolet Photos Céline Michel / Getty / Pixil

| 15

Traits de caractère et types de personnalité: autant d’éléments qui peuvent être révélés dans l’écriture.

L’angoisse de la feuille noire Une analyse graphologique se pratique sur un manuscrit original: «Sur une photocopie vous ne pouvez évaluer ni la pression ni le trait.» Penchée alors sur la prose à interpréter, loupe à la main s’il faut, la graphologue sera attentive à mille et une petites choses: «Comment se déroule le trait, est-il pâteux ou net, est-ce qu’il y a beaucoup de coupures, l’écriture est-elle juxtaposée, liée, combinée...» Ou encore comment la personne se situe dans la page blanche. «Ne pas laisser de marge à droite peut trahir une difficulté à s’arrêter, un peu d’impatience, une difficulté d’organisation.» L’espace entre les mots pourra révéler «le rapport aux autres, comment on prend sa

place, quelle place on laisse aux autres». Quant aux écritures où l’on trouve des enchevêtrements (jambages qui interpénètrent les mots de la ligne qui suit ou hampes qui vont s’insérer dans la ligne précédente), elles peuvent impliquer «un manque de hauteur de vue, une difficulté à prendre du recul, de l’interventionnisme.» Les graphologues s’appuient sur tout un corpus historique, comme les genres de Crépieux-Jamin – un des premiers graphologues français – la graphologie allemande de Klages, qui porte sur le rythme dans l’écriture, ou encore Max Pulver, humaniste et graphologue suisse qui a développé le symbolisme de l’espace. «Tout ce qui est à gauche, c’est plutôt le

passé, la réflexion, la mère. La droite représente plutôt l’avenir, l’inconnu, l’action, l’aventure, le père. Le haut évoque la pensée, le mental, la spiritualité et le bas plutôt le concret, le matériel, les instincts.» Ainsi, une écriture légèrement renversée vers la gauche dénotera «une tendance à mettre les pieds au mur, une réticence face à l’inconnu, l’imprévu». La graphologue se servira aussi de la caractérologie utilisée en psychologie pour déterminer si un caractère est «plutôt bilieux, sanguin, lymphatique, nerveux, etc.» Une écriture de type nerveux apparaîtra par exemple «un peu sautillante avec des formes malmenées par endroits».

La graphologie en question Si la plupart des graphologues diplômés ont une formation de psychologue, tous les psychologues ne manifestent pas un enthousiasme délirant face à cette discipline. «Ce type d’analyse propose des définitions vagues dans lesquelles chacun peut se reconnaître puisque l’esprit humain sélectionne les informations qui lui semblent pertinentes au détriment des autres», expliquait dans «Le Temps» Jérome Rossier, professeur à l’Institut de psychologie de l’Université de Lausanne. Adrian Bangerter, professeur de psychologie du travail à l’Université de Neuchâtel, allait encore plus loin. «Aucune valeur informative»,

lâchait-il dans «L’Hebdo», à propos de la graphologie. «Je n’ai jamais essayé de convaincre quiconque, explique Françoise Python. La graphologie, pour moi, est une évidence. Déjà les gribouillis chez les petits, vers 2-3 ans, sont très différents d’un enfant à l’autre.» On reproche aussi aux experts graphologues qui examinent l’écriture de postulants à un job de ne pas voir les personnes concernées. Françoise Python estime au contraire qu’il s’agit d’un avantage. «Ça permet de rester neutre, de ne tenir compte que de ce qui est visible au travers de l’écriture.» En bref, de ne pas se laisser influencer par un numéro de charme...


ACTION OFFRES VALABLES SEULEMENT DU 31.8 AU 13.9.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK RÉDUCTION SUR TOUS LES PRODUITS NIVEA DOUCHE & DEO ILLUSTRÉS ET BIEN D’AUTRES

au lieu de 7.90

Déo roll-on Dry Comfort en lot de 2, 2 x 50 ml

6.30

au lieu de 7.90

Déo roll-on Dry Impact en lot de 2, 2 x 50 ml

3 pour 2

3 pour 2

7.–

7.–

Crème douche Crème Soft en lot de 3 x 250 ml

Gel douche traitant Energy FOR MEN en lot de 3 x 250 ml

au lieu de 10.50

3 pour 2

7.80

au lieu de 11.70

Crème douche Happy Time en lot de 3 x 250 ml

au lieu de 10.50

10.70

au lieu de 13.40

Gel douche traitant recharge Energy FOR MEN en lot de 2 x 500 ml

LA BEAUTÉ EST SOIN

www.NIVEA.ch

6.30

Nivea est en vente à votre Migros


Migros Magazine 35, 30 août 2010

RÉCIT PSYCHOLOGIE

| 17

L’écriture des conseillers fédéraux: une analyse contestée Si la formation de graphologue en Suisse est reconnue, elle n’est cependant pas protégée. Des interventions de graphologues dans les médias font ainsi parfois débat. Comme cette analyse psychologique des sept conseillers fédéraux sur la base de leur seule signature, parue dans un quotidien lémanique et réalisée par Maxence Brulard. Un graphologue genevois souvent sollicité par la presse. Doris Leuthard se retrouvait affublée d’«une dose raisonnable de sensualité» ainsi que d’un «narcissisme mesuré». Moritz Leuenberger se voyait lui crédité d’une «personnalité ambivalente et paradoxale». Les choses se gâtaient nettement avec Micheline Calmy-Rey qui serait du genre «à se lancer dans l’action sans discernement», à se «précipiter au gré de ses désirs, la tête dans le mur». Plaignons aussi Hans-Rudolf Merz, «un nerveux, un anxieux, un maniaco-dépressif», doté en plus d’un «net sentiment d’infériorité». Eveline Widmer-Schlumpf n’était guère mieux servie, avec sa «régularité robotique, sans émotion, son mental rigoureux et froid d’un bon adjudant-chef». Mais ce n’était rien encore, en comparaison au déluge de calamités s’abattant sur ce pauvre Maurer: «Une certaine inconsistance, une absence de structure, une personnalité faible et manipulable, comme celle d’un enfant bridé par ses parents. Du laxisme, de la mollesse, peut-être une féminité refoulée. Une tendance à la dépression.» Enfin, Didier Burkhalter s’en sortait plutôt bien avec son «insoupçonnable potentiel d’agressivité» et sa «volonté de revanche sociale». La Société suisse de graphologie protestait aussitôt dans le courrier des lecteurs, par l’intermédiaire de la présidente de sa section romande, Angelika Burns. Laquelle rappelait quelques points du code de déontologie des graphologues. Notamment celui qui enjoint de s’abstenir «d’émettre des diagnostics réservés au corps médical», dont les psychiatres. Bannies donc les considérations du genre «état dépressif, maniaco-dé-

Hans-Rudolf Merz fier s’est vu qualifier de «nerveux et pressif». maniaco-dépressif».

L’écriture d de Moritz Leue Leuenberger le créditerait créditera d’une «perso «personnalité ambiva ambivalente». Selon l’analyse du graphologue, Micheline CalmyRey «se lancerait dans l’action sans discernement».

RÉSULTATS DU SONDAGE EN LIGNE

Que pensez-vous de la graphologie? La «régularité robotique» d’Eveline Widmer-Schlumpf a été relevée.

pressif». Le graphologue qui se respecte devrait aussi s’engager à ne «pas utiliser des documents confiés dans le but de nuire à autrui». A proscrire donc «les jugements et les remarques ambiguës…» Une signature seule, enfin, ne devrait jamais être analysée isolément, coupée du texte qu’elle paraphe. Pas de quoi démonter Maxence Brulard: «Pour la signature, c’est vrai. Mais quand on a l’expérience que j’ai, quand on est comme moi un expert reconnu et consulté dans

24 %

C’est du n’importe quoi

toute l’Europe, on peut se permettre quelques petites saillies. Il y a dans cette réaction un peu de jalousie.» Quant à l’empiètement sur le domaine médical, pour lui, c’est vite vu: «Ces expressions – dépressif, maniaco-dépressif - sont employées dix fois par jour par des journalistes qui n’ont pas non plus de formation médicale. Ce ne sont plus des appellations protégées. Et puis ce n’était pas bien sérieux. Il faut savoir s’amuser un peu de temps en temps.»

42 %

J’aimerais bien tester

34 %

C’est une méthode valable

934 personnes ont donné leur avis du 9 au 19 août 2010

Donnez votre avis sur d’autres thèmes sur notre site internet:

www.migrosmagazine.ch


18 | Migros Magazine 35, 30 août 2010

La nouvelle vie d’André Georges

Remis d’une opération au genou gauche, le célèbre alpiniste valaisan rêve à nouveau d’ascensions et élève, avec son amie Rosula Blanc, une dizaine de yaks à La Giette, dans le val d’Hérens (VS).

I

l y a un peu de vent.» Un euphémisme. Le foehn siffle et assomme en cette fin d’après-midi. Mais l’alpiniste qui a contemplé le Népal, le Pakistan et l’Antarctique depuis les sommets et vaincu presque tous les rochers de Suisse est aguerri. Dans la tourmente, d’un pas tranquille, il avance, le sourire timide. Tandis que l’on se réfugie dans le chalet, les deux chiens, Miya et Anuun, nous font la fête. Avec Rosula Blanc, sa compagne, voilà deux ans qu’André Georges s’est établi à La Giette, un hameau situé au-dessus des Haudères, dans le val d’Hérens (VS). Ensemble, ils ont retapé et aménagé une vieille grange. Presque une routine: à côté de son métier de guide, l’alpiniste a toujours construit des chalets, activité qu’il poursuit encore. Et Rosula, scénographe de formation, est une touche-à-tout: céramique, danse, graphisme… A 1700 mètres d’altitude, ils se sont inventé un petit nid avec fourneaux à bois, pierre ollaire et véranda. De là-haut, une vue impre-

nable sur les Veisivis, la DentBlanche et les couchers de soleil. «C’est mieux qu’en bas où il n’y a pas de lumière en hiver!» Les visiteurs approuvent. André Georges et Rosula Blanc sont les seuls à vivre à l’année dans le hameau. Et au pays des reines d’Hérens, le couple a introduit une nouvelle espèce: le yak. «Nous voulions des animaux, j’ai travaillé avec les chevaux, mais ici, à la montagne, ça n’aurait pas été possible. Et puis nous avons vu une annonce: yaks à vendre», raconte Rosula Blanc. Un animal que l’alpiniste connaît de ses expéditions népalaises, où il a lutté avec les neiges et les glaces de l’Everest et de l’Annapurna, notamment.

Une préférence pour la vie en altitude

Les onze bêtes – issues d’un élevage de Zermatt – broutent dans la pente en dessous du chalet. En juillet, comme les vaches, André et Rosula les ont conduits plus haut, à l’air frais, de l’autre côté de la vallée et les surveillent à la ju-

André Georges, sa compagne Rosula Blanc et leurs yaks sont les seuls à

melle depuis leur chalet. Une précaution nécessaire, car les yaks aiment prendre de la hauteur: il leur arrive de monter jusqu’à la pointe du Tzaté, à 3000 mètres, et d’y passer la nuit.

Depuis l’an dernier, et cette saison plus sérieusement, le couple s’est lancé dans une forme d’écotourisme. Sur l’impulsion de Rosula, ils proposent au printemps et à l’automne, sur inscription, des


RÉCIT TRAJECTOIRE

| 19

vivre à l’année dans le hameau de La Giette.

treks, comme au Népal, avec les yaks comme porteurs. Remontée du val d’Hérens, traversée avec les yaks jusqu’à Zermatt par les cols. Le duo est monté jusqu’à la cabane des Aiguilles-Rouges. «André n’a

pas emprunté les chemins mais des raccourcis, c’était raide! se souvient Rosula. Les yaks sont des animaux très sensibles, ils ont senti le calme du guide, ils ont suivi sans problème.» Immobile

en bout de table, l’alpiniste au regard azur se contente d’un petit sourire. Il n’ajoute rien, fidèle à sa nature silencieuse. Depuis quelques mois, l’alpiniste aux neuf 8000 peut à nou-

veau rêver de dénivelés. Cet hiver, il s’est fait poser une prothèse au genou gauche. Le membre avait lâché il y a cinq ans, privant soudain le Valaisan d’aventures et défis. Le sevrage a été


20 |

RÉCIT TRAJECTOIRE

Migros Magazine 35, 30 août 2010

André Georges: «J’espère refaire un peu de montagne.»

dur. «J’espère refaire un peu de montagne. Pas seulement des petites balades faciles dans de la neige ridicule, mais des bonnes courses.» Consciencieusement, il a rééduqué son genou. Bien sûr, il s’agira de reprendre progressivement, mais, à l’observer, on comprend que la pente le démange. Les sommets en vue ? Il marmonne. «Il y a toujours des choses à faire...» Il a déjà retrouvé la Dent-Blanche, «son caillou», qu’il a gravi plus de 140 fois (!) et où il a ouvert plusieurs voies. Mais à son sommet, il aimerait emmener Rosula une nouvelle fois, elle qui n’a gravi que deux des quatre arêtes. Et dans les Alpes, s’il a enchaîné les 4000 et les faces nord avec son complice Erhard Loretan, André Georges a encore quelques revanches à prendre. Lui manque notamment la face nord des Grandes-Jorasses, à laquelle il avait dû renoncer, pris par le mauvais temps.

Trente-cinq ans de carrière de guide

En revanche, le métier de guide, c’est terminé. «Il faut être à 100%, complètement sûr. Avec une prothèse, ça n’est pas possible.» Un deuil. Reste la satisfaction de n’avoir, en trente-cinq ans de carrière de guide, jamais perdu un seul client dans un accident. On ressort du chalet. Le vent n’a pas faibli, les drapeaux de prière tibétains tapent contre la grange attenante. Venus s’abreuver, les yaks se sont regroupés en haut du pâturage et leur échine laineuse se mêle au paysage. Le Valais prend soudain un petit air d’Himalaya. Céline Fontannaz Photos Laurent de Senarclens

Renseignements sur les treks www.yakshuloche.ch

En quelques dates 1953: naissance à La Sage (VS) dans une famille d’agriculteurs et de guides. 1975: formation de guide. André George sort premier au niveau suisse. 1976: Dent-Blanche: première hivernale arête nord en solo. 1988: gravit l’Everest avec

Jean-Marc Boivin, son premier 8000. 1996: gravit l’Annapurna. Première solitaire, record de montée. 1996: élu Homme suisse de l’année par les téléspectateurs de la Télévision suisse romande. 1999: avalanches d’Evolène. André Georges, alors chef de la

sécurité, sera condamné à deux mois de prison avec sursis en 2006 pour ne pas avoir ordonné la fermeture de la route entre Evolène et Les Haudères. 2001: expédition en Antarctique. 2005: Nanga Parbat (Pakistan.) 2005: Dent-Blanche: il réussit la première hivernale de la directissime de l’arête nord.


Boîte à lettres Pegasus Tôle d’acier galvanisée, selon norme postale suisse, L x H x P: 41,3 x 31 x 30,3 cm. 6034.438

avant 169.–, maintenant

84.50

s Prix ba s! garanti

79.–

19.90

Tr Tronçonneuse Tro à chaîne électrique EKS 1800-40 DO IT + GARDEN MIGROS Puissance 1800 W, avec corps en matière synthétique, frein de chaîne et guide-lame 40 cm, poids 4,55 kg. Jusqu’à épuisement du stock, TAR* incl., 6307.175

à partir de

33.40 poignée orientable à 180 degrés

Flexible en métal Avec raccords en laiton chromé, clé six pans avec molette pivotante et joints, 1⁄2", longueur 180 cm. Jusqu’à épuisement du stock, 6757.584

Multiprise Power+ 5 x type 13 avec interrupteur principal et 5 interrupteurs individuels, avec sécurité enfants, longueur du câble 1,5 m, argenté, ovale. Jusqu’à épuisement du stock, 6130.565

avant 22.–, maintenant

13.20

*TAR: taxe anticipée de recyclage, tous les prix sont indiqués en francs suisses.

Vous trouverez la liste complète des magasins sur

www.doit-garden-migros.ch Actions valables du 31.8 au 13.9.10, sauf indication contraire.

Sur tous les taille-haies électriques DO IT + GARDEN MIGROS

Par ex. taille-haies électrique HS 550 HL, 500 W, longueur de coupe 465 mm, maintenant Fr. 33.40, avant 49.90 Taille-haies électrique HS 600 PL, 600 W, longueur de coupe 550 mm, maintenant Fr. 93.10, avant 139.– (illus.) Taille-haies électrique HS 700 PL, 700 W, longueur de coupe 670 mm, maintenant Fr. 153.40, avant 229.– TAR* incl., 6307.134/242/245


22 | Migros Magazine 35, 30 août 2010

Comment faire de son lapin une bête de concours?

Les lapins aussi ont leur défilé de beauté. Où ils affichent leurs courbes, leurs poils et leur croupe. Mais comment décrocher le pompon? Les conseils du Valaisan Samuel Rickly, double champion d’Europe de cuniculture.

T

ous les soirs, une fois le pétrin débranché, il s’offre une récréation: nourrir ses bêtes. Car le boulanger de Savièse (VS), la soixantaine heureuse, a une passion tenace et cunicole: un élevage de lapins béliers nains. Il leur consacre trente minutes par jour et, toutes les quinzaines, nettoie les claies à grand jet. «Même que c’est du fumier, j’ai du plaisir à le faire.» Sûr que Samuel Rickly les aime, ses lapins siamois aux oreilles tombantes, véritables petits bijoux aux poils veloutés. Et qui lui ont valu de remporter deux fois le titre de champion d’Europe, en 2006 et en 2009. De voyager jusqu’à Leipzig, en Allemagne, et même de faire son baptême de l’air pour se rendre à Nitra en Slovaquie.

Des critères de beauté impitoyables

Oui, certains de ses lapins sont les plus beaux spécimens d’Europe dans leur catégorie. Remportant les meilleures notes dans des concours de beauté aux critères impitoyables. Il faut que les oreilles aient la bonne longueur, que les épaules soient pleines, sans parler de la peau, du pelage et de la posture. «Devant le jury, le lapin doit bien se tenir. On doit le lui apprendre. Maintenant les miens ont ça dans le sang!» rigole Samuel Rickly, en empoignant un de ses pro-

tégés frémissants. «Ça, c’est une belle lapine. Elle a le museau rond, le dos comme un ballon de foot et l’échine aux os bien resserrés.» Une future championne sans doute qu’il soulève et laisse retomber sur la table comme un chiffon, pour la mettre dans la bonne position, avant de l’attraper derrière la nuque pour lui redresser la tête. Le lapin prend alors la pose, immobile, l’œil fixe d’un rouge sombre

et le museau frissonnant. Une vraie star déjà. Mais les petits champions sont fragiles. Un rien les effraie et les ébouriffe. En entrant dans le container aux trente-cinq clapiers, chauffé en hiver et climatisé en été, Samuel Rickly fait volontairement des petits bruits, histoire de ne pas réveiller en sursaut les éventuels endormis. «S’ils ont peur, ils font des bonds et peuvent se

Elever des bêtes: un gage de bonne santé!

Vice-président de la Fédération suisse de cuniculture, lui-même éleveur de 21 petits-gris depuis seize ans, Joseph Rey-Bellet en est convaincu: les éleveurs de petits animaux vont moins souvent chez le docteur! Ce médecin valaisan s’appuie sur des études américaines qui ont mis en évidence le lien entre animal domestique et rallongement de l’espérance de vie. «Je ne parle pas des lapins d’appartement, mais des élevages. C’est une véritable occupation, et puis il y a une relation réciproque entre l’homme et l’animal, laquelle est bénéfique pour les deux.» Et d’ajouter: «Ce n’est pas cajoler un animal qui rend la vie plus longue mais tout le travail autour

des clapiers.» Vérifier la nourriture, nettoyer les cages, et même aller faire les foins avec le paysan, préparer les bêtes pour les expos. En tout, près d’une heure de travail par jour. «Oui, c’est une constellation de choses qui maintiennent en bonne santé. La relation avec l’animal, la vie active qui va avec, le contact avec les autres éleveurs.» S’occuper chaque jour d’un élevage, veiller au grain, couper les ongles, n’est–ce pas plutôt un stress supplémentaire? «Au contraire. Les bêtes sont toujours reconnaissantes. Elles ne vous engueulent jamais. Elles vous attendent derrière le grillage et disent toujours merci!»


RÉCIT ANIMAUX Samuel Rickly a eu le coup de foudre pour les lapins en 1994. Depuis, il leur consacre tous ses loisirs.

| 23

EN BREF

Expos et concours à ne pas rater

Expositions et concours de cuniculture ont lieu tout l’automne et surtout en hiver, quand leur pelage est le plus beau. Quelques rendez-vous à retenir: du 4 au 5 sept. marché-concours à Chézard-Saint-Martin (NE). Du 1er au 10 oct. expo cunicole à Martigny (VS). Du 18 au 21 nov. expo cantonale à Bulle (FR). Et du 31 déc. au 2 janv. expo suisse à Tägerwilen, en Thurgovie. Infos sur www.kleintiere-schweiz.ch

La deuxième vie des peaux de lapin Tout est bien dans le lapin: sa chair est pauvre en graisses et riche en valeur nutritive, quant à sa fourrure, elle est fournie et soyeuse comme du velours. C’est pour cette raison que l’association Le Trèfle, au Locle, récupère les peaux de lapin qui ont passé à la casserole, histoire de les recycler en manteaux, coussins et autres poupées. Autant d’objets qui sont mis en vente à l’occasion des concours de cuniculture en Suisse romande. Infos auprès de Josette von Allmen, tél. 032 931 43 91.

Animalia à Beaulieu, Lausanne Les animaux de compagnie tiennent salon. Comme chaque automne, les 15 000 m2 du Palais de Beaulieu accueilleront bêtes à poils, à plumes et à écailles pour le plus grand plaisir de quelque 25 000 visiteurs. Au menu: lapins, alpagas, chinchillas, poissons, araignées, serpents, entre autres, ainsi que les traditionnels concours de beauté pour chiens et chats. 16e édition d’Animalia, du 16 au 17 octobre 2010 à Beaulieu, Lausanne. Infos sur www.beaulieu.org


24 |

RÉCIT ANIMAUX

blesser contre le grillage.» Sensibles, les petites bêtes. Aux gestes brusques, aux écarts de température, à la météo, «un coup de foehn et le pelage retombe, s’affaisse». Quand il choisit de se lancer dans la cuniculture, en 1994, le coup de foudre avec le siamois est immédiat. «Je le trouvais beau, spécial. Il était encore rare à l’époque et on devait aller le chercher en Allemagne.» Mais la première expo est un fiasco: son mâle ne fait que 87 points, «il était juste bon pour la boucherie», rigole Françoise, sa femme, Un lapin bélier, l’un des protégés de Samuel Rickly. qui s’y connaît aussi en élevage, elle qui a raflé un championnat suisse avec ses lapins Visiblement, l’éleveur aime faire des doit être supérieur à 1,75 kilo. bleus. combinaisons, essayer des mélanges Mais pas question de les gaver. «Je comme un peintre qui ajoute des n’aime pas pousser sur la nourriEssayer des mélanges touches sur sa toile, pour trouver le ture, parce que après ils chopent comme un peintre lapin parfait, aux oreilles bien cali- le fanon, ça pend sous la gorge et «Pour avoir les plus beaux lapins, brées, à la couronne large, blanc le jury enlève des points.» Des grac’est surtout la sélection qui compte. neige sur la tête avec un voile légè- nules de céréales, du foin, de l’eau. Il faut bien choisir le mâle et la fe- rement fumé sur le dos. «Mais c’est Parfois quelques feuilles fraîches melle, connaître leur ascendance», un peu de la loterie, on ne sait jamais de dent-de-lion pour stimuler l’appétit, mais jamais de carottes, reprend Samuel Rickly. Justement il ce que ça va donner.» Pour le prochain concours, «parce qu’elles font couler les a acquis dernièrement un mâle martre, au poil brun foncé, pour des l’exposition suisse qui se tiendra yeux». Au dernier moment, coucroisements. Le but du jeu: obtenir en Thurgovie à la fin de l’année, il per les ongles et juste avant l’expo, des spécimens «avec plus de cou- attend beaucoup de ses cinq nou- un coup de spray «pour faire leur». Il regarde ses trois femelles veau-nés. Scrute les plus beaux briller le poil et lui donner un peu portantes avec beaucoup d’espoir. pelages, surveille leur poids, qui de rigidité».

Migros Magazine 35, 30 août 2010

Et quand ses lapins ont passé l’âge des concours, finissentils dans son assiette? Non. Même s’il ne refuse pas un filet de lapin à la bourguignonne, il préfère donner ses protégés aux enfants, occasionnellement à la boucherie qui en fait des terrines «à la viande si tendre qu’elle s’écrase à la fourchette».

«Gagner un concours, une belle récompense»

Samuel Rickly regarde tendrement son élevage. «C’est vraiment une passion. Je ferais quoi sans eux? Ils m’apportent plus qu’un chien ou un chat. Et puis, gagner des concours, c’est une belle récompense pour la gentillesse que l’on donne aux bêtes, le signe qu’on s’en occupe bien.» Il espère bien participer à la troisième exposition européenne en 2012. Mais en attendant veut s’acheter deux ou trois pigeons. Au plumage rougeorange, «pour se faire plaisir». Il a déjà l’espace pour les installer, veut compléter le grillage, rajouter un étang. De futures bêtes à concours? «Non. Enfin… Qui sait, dans quelques années?»

Patricia Brambilla Photos David Gagnebin-de Bons / arkive.ch

Publicité

Rien de tel pour boucher les trous du budget.

9.80 / mois

L’abonnement de téléphonie mobile le plus avantageux

Fr. 0.–* Nokia C5

Quadribande, HSDPA, UMTS, GPRS, EDGE, appareil photo 3,2 mégapixels avec flash LED, lecteur musique, radio, navigation, sans abonnement Fr. 249.– / 7945.472 * Abonnement M-Budget Mobile de 24 mois. À la conclusion d’un nouvel abonnement M-Budget Mobile (Fr. 9.80/mois), durée minimale de l’abonnement de 24 mois, sans carte SIM de Fr. 40.–.

www.m-budget-mobile.ch

Également en vente à

9.80 / mois

L’abonnement de téléphonie mobile le plus avantageux

Fr. 0.–*

Samsung Jét GT-S8000 HSDPA / WiFi (WLAN), écran AMOLED avec 16 millions de couleurs, plein écran tactile, appareil photo 5 mégapixels, sans abonnement Fr. 399.95 En vente à


MGB www.migros.ch

L’énergie de la nature à portée de main.


Prince of Persia: entrez dans la légende!

Prince of Persia, le Blu-ray, âge recommandé : dès 12 ans / 7804.410.25297

Nouveau dès le 1.9 à 12 h.

Prince of Persia, DVD, âge recommandé : dès 12 ans / 7804.410.25295

Vous trouverez ces produits et bien d’autres encore dans tous les melectronics et la plupart des magasins Migros.

CMR

Sous réserve de modifications de prix, de visuels et d’erreurs d’impression.

www.melectronics.ch Satisfaction garantie.

Prince of Persia, Blu-ray + DVD + digital copy, âge recommandé : dès 12 ans / 7804.410.25301


CHRONIQUE MINUTE PAPILLON

Migros Magazine 35, 30 août 2010

| 27

La résurrection des habitudes Je me demande si, alors que nous entrons dans le mois de septembre aussirésignésqu’Ulysse regagnant ses pénates, vous êtes de ceux qui maudissent d’avoir à renouer avec les mêmes et sempiternelles habitudes (encore que les vacances s’inscrivent elles-mêmes désormais dans nos habitudes les plus ancrées). Eh oui, avec notre habitat, nous retrouvons nos habitudes. Celles-ci seraientelles étroitement liées au lieu où nous vivons banalement le plus clair de notre temps? Non, sur ce point, l’étymologie, aussi bâtée qu’un âne, refuse de me suivre: «habitude» vient de bas latin habitudo (manière d’être), et «habitat» de habitare (habiter).

Jean-François Duval, journaliste

Tant pis, je m’en fiche. Dans mon esprit, rien ne vient contrecarrer l’idée d’une filiation secrète entre ces deux mots. Revenir à la maison, c’est

bel et bien renouer avec ses habitudes. On pourrait même dire que nous habitons nos habitudes, et que nos habitudes nous habitent. Dans mon expérience, tout en fait foi depuis que j’habite cette planète. Cela dit, êtes-vous heureux de les retrouver, vos habitudes? Elles ont si mauvaise presse… On les associe à la routine, à la monotonie, à l’ennui. Pour certains même, «les habitudes, c’est la mort». Une anesthésie de notre élan spontané à «vivre la vie».

Je me demande donc pourquoi me séduisent certaines images qui traduisent le grand pouvoir des habitudes. Les habitudes ne sont-elles pas ce qui caractérise un comportement? Voyez Sherlock Holmes ou le professeur Mortimer bourrant chacun leur pipe. Indépendamment de la nocivité du tabac, ce que nous percevons dans un tel geste, c’est quelque chose de familier, de chaleureux, le signe que ces personnages-là dont dotés d’un univers propre, et qu’ils sont capables de le ranimer à volonté (il suffit de tisonner sa pipe et d’en tirer quelques brèves bouffées). Rien n’est plus sympathique à observer: on a l’impression de voir quelqu’un vivre de sa vie propre, là, sous ses yeux. Finalement, une habitude, n’est-ce pas aussi une façon de savoir apprécier et réapprécier chaque instant, quand bien même nos existences

sont répétitives et apparemment lassantes? Dans un monde sans habitudes, aucun moment de nos vies ne ressemblerait au précédent. L’enfer, à la longue! En tout, il nous faut une dose de répétition, d’éternel retour. Un seul et unique baiser de l’être aimé vous suffirait-il? La Flûte enchantée ou le dernier tube à la mode, ça s’écoute et se réécoute, non? Et qui serait assez fou pour faire une croix sur son plat préféré au resto? D’ailleurs, où est la frontière entre ce qui se renouvelle et ce qui se répète? La douche du

matin, une descente à ski, un enfant qui se propulse sur une balançoire sont des actes identiques à eux-mêmes et à chaque fois complètement nouveaux. En cela, les habitudes tiennent d’une sorte de résurrection permanente. Elles ne sont que la trace manifeste, répétitive du tour que nous avons choisi de donner à notre existence. L’écrivain anglais Chesterton est le plus ardent défenseur des habitudes que je connaisse. Avec

admiration, il observe qu’au contraire de nous autres humains «le soleil ne se lasse jamais de se lever». La preuve que le mot «encore» n’est pas synonyme de lassitude, ajoute-t-il, c’est que les enfants l’ont constamment aux lèvres: «Encore! encore! encore!» A leur image, Chesterton imagine que Dieu lui-même incite chaque matin le soleil à se lever en l’encourageant d’un sonore «Encore!» Vous voyez, rien n’est plus créateur qu’une forme de répétitivité bien comprise! A l’instar de Chesterton, Oscar Wilde fait de la fidélité à ses habitudes un don divin quand, ému de reconnaissance, il constate qu’«être fidèle à une femme est un prix modique pour le bonheur qui nous est ainsi accordé de pouvoir la regarder jour après jour». Moi qui ai le caractère plutôt sombre, au terme de ce genre de chronique, je me demande parfois comment je fais pour être aussi incurablement optimiste.

Publicité

Les femmes pauvres des pays en voie de développement sont les meilleures emprunteuses. Elles remboursent leurs microcrédits en l’espace d’une année à peine. L’argent sert par exemple à financer une entreprise familiale. Caritas lutte contre la faim et la pauvreté par l’attribution de microcrédits. Nous sommes solidaires. CCP 60-7000-4, www.caritas.ch © corbis

spinas | gemperle

L’investissement le plus sûr du monde.


28 | Migros Magazine 35, 30 août 2010

«C’est un défi que je ne pouva Quelques jours avant de prendre ses fonctions de président de l’Assemblée générale de l’ONU à

Comment avez-vous accueilli cette nomination à la tête de l’Assemblée générale de l’ONU? Avez-vous hésité à accepter?

Quand on m’a demandé si j’étais disponible, je me suis montré d’abord un peu surpris. Mais que pouvais-je dire? C’est comme de demander à Simon Ammann s’il est content d’avoir gagné la médaille d’or. J’ai répondu que je me tenais à disposition, à condition que le Conseil fédéral veuille véritablement présenter une candidature suisse et qu’on ait une chance. A titre personnel, c’était un défi que je ne pouvais pas refuser. Quitter Barberêche pour New York, comment fait-on?

Je ne vais pas vraiment quitter mon village. Il y aura certes des mois très intenses cet automne, mais après, cela s’assouplit un peu. Disons que je vais passer une grande partie de l’année à New York. Madame aussi?

Madame viendra pour les moments importants, notamment le début du mandat. Toutes les décisions de ma carrière ont été prises en accord avec ma femme. Nous en avons également discuté avec nos enfants et nos petits-enfants. Ils sont très heureux et très fiers. Un de mes petits-fils s’est écrié «Génial, grand-papa va être le président du monde!» Qu’attendez-vous de cette «présidence du monde»...

J’espère d’abord que mon mandat permettra de dissiper les idées un peu préconçues que la population suisse peut avoir parfois de l’ONU, perçue comme une grande et lourde bureaucratie. Lorsque je suis entré pour la première fois dans la salle de l’ONU, la Suisse avait le titre d’observateur permanent. Je me suis dit que ce n’était pas possible, que nous devions en faire partie. Je n’oublie pas ce mo-


ENTRETIEN JOSEPH DEISS

is pas refuser»

New York, l’ancien conseiller fédéral Joseph Deiss confond son émotion et ses espoirs.

Joseph Deiss prendra officiellement ses fonctions le 15 septembre à l’ONU à New York.

«Je pourrai semer les premiers grains d’un développement appelé à prendre de l’ampleur»

| 29


LE MEILLEUR DE COSTA****

pension complète et taxes incl.

dès CHF

790.–*

30.08.10 ergoasw.ch

Jusqu’à 75% de réduction : sur les traces de l’Odyssée ou au-delà des colonnes d’Hercules

Savone Malaga Funchal

Casablanca St. Cruz de Tenerife

Guadeloupe/ Point-à-Pitre Dominica Roseau

sta Les membres du Co de Club reçoivent 5% ntairéduction suppléme ! re sur cette croisière

Martinique Fort-de-France

Réserver chez CruiseCenter, c’est profiter doublement…

Barbados Bridgetown Grenada St. George‘s

No. 44, sur les traces de l’Odyssée Costa Deliziosa**** 11.11.2010 / 21.11.2010 (11 jours)

Costa Mediterranea****

• Réduction CruiseClub à nos fidèles clients (cumulable à celle de l’armateur) • Réduction Costa Club • Partenaire officiel REKA : 100% payable en chèques • Accompagnement de voyage francophone

No. 1534, au-delà des colonnes d’Hercules, Costa Mediterranea**** 03.12.2010 (18 jours)

Prix magiques par personne en occupation double (taxes port. et pension complète incl.) :

D’autres offres incroyables sur

No. 1534, Costa Mediterranea, 03.12.10 Cat. Prix officiels Prix magiques

www.CruiseCenter.ch

Intérieure standard I1 2590.– 790.–* I1 2660.– 790.–* Intérieure supérieure I2-I4 3140.– 890.– I3 2980.– 890.– Extérieure (vue partiellement limitée) E1 3290.– 990.– E1 3140.– 990.– Extérieure standard E2 3420.– 1090.– E2 3420.– 1090.– Extérieure standard avec balcon B1-B2 3990.– 1190.– B2 3580.– 1190.– Extérieure supérieure avec balcon B3-B4 4260.– 1290.– B3 3910.– 1250.– Extérieure premium avec balcon B5 4410.– 1390.– B4 4000.– 1280.– Intérieure à usage individuelle sur demande sur demande 3e/4e lit sup. adulte 1560.– 790.– 1590.– 1020.– 3e/4e lit sup. enfant 250.– 250.– 320.– 320.– Acheminement aller/retour facultatif: 220.– 1270.– (No. 44 : voyage en car**** avec Marty ; no. 1534 : voyage en car jusqu’à Savone et vol retour sur Genève en classe éco., transfert à l’aéroport inclus)

1.11. / 08.11.10: 8 jours, les îles Grecques avec le Costa Fortuna**** dès CHF 690.– 21.09.10: 11 jours aux îles Canaries à bord du Costa Luminosa**** dès CHF 990.–

Cabines

No. 44, Costa Deliziosa, 11.11. / 21.11.10 Cat. Prix officiels Prix magiques

Téléphone 021 351 89 89 Info@CruiseCenter.ch

www.CruiseCenter.ch

spinas | gemperle

Réserver chez nous, c’est profiter doublement: réduction CruiseClub à nos fidèles clients. Le nombre de cabines disponibles à ce prix spécial est limité : soyez rapide ! Prestations incluses : Croisière dans la catégorie de cabine choisie, taxes portuaires, pension complète à bord, libre utilisation des infrastructures, spectacles et divertissements, disco et musique live. Prestations non-incluses : Acheminement aller/retour, boissons et dépenses personnelles, excursions facultatives guidées, pourboires (par jour : env. EUR 6.– / adulte, env. EUR 3.– / enfant), assurance annulation facultative (entre CHF 30.– et CHF 85.– par pers.), frais de dossier (CHF 20.– par facture).

Naviguez sans être menés en bateau !

La technologie seule ne résout pas tous les problèmes de notre temps. Pour cela, il faut des actes. Pour notre planète. Pour les générations futures. Pour nous-mêmes. Vivre sans gaspiller les ressources de demain nous fera profiter d’une vie plus responsable, plus saine et plus respectueuse. wwf.ch/solution, votre source d’inspiration pour vivre mieux.


ENTRETIEN JOSEPH DEISS

Migros Magazine 35, 30 août 2010

| 31

Joseph Deiss à la tribune de l’Assemblée générale de l’ONU, juste après son élection le 11 juin dernier.

ment où enfin la Suisse a fait son entrée. Nous étions jusque-là sur le petit banc des observateurs et on nous a dit de prendre place au milieu des pays membres. Il y a eu une clameur, des applaudissements. C’était incroyable. Qu’un Suisse soit élu à la présidence de l’Assemblée après si peu de temps est une marque de reconnaissance. Un président qui, dit-on, n’a pas grand pouvoir...

Le président n’a pas de pouvoir de coercition, il n’est pas là pour imposer sa vision des choses, mais pour être au service des 192 membres. Si je donnais un avis d’entrée, ce serait comme si un arbitre désignait son équipe favorite avant un match de foot. Le président de l’Assemblée générale est une sorte de «facilitateur», pour reprendre un terme onusien. C’est-à-dire qu’il doit essayer de rassembler les avis et voir quelles avancées sont possibles. Mon premier objectif est qu’à la fin les pays membres disent que nous avons pu atteindre nos objectifs de cette 65e année.

Une année, pour un tel poste, c’est un peu court, non?

J’ai été président de la Confédération, donc je suis peut-être mieux préparé à cette situation qu’un ressortissant d’un autre pays. Mais il faut veiller à une continuité. Ce sont les pays membres qui font l’ONU, pas le président de l’Assemblée générale. Nombre de dossiers portent certes sur plusieurs années, mais il est faux de croire qu’on ne puisse rien faire pour autant. Le président a peut-être davantage de pouvoir qu’on ne le pense. Il peut proposer des sujets pour des débats informels. Si je veux lancer une question qui me paraît importante, je le peux. Je pourrai semer les premiers grains d’un développement appelé à prendre de l’ampleur. Par exemple?

J’aimerais lancer le thème de la gouvernance mondiale, c’est-à-dire de savoir comment l’ONU peut travailler plus efficacement autour de ces grands défis que sont l’environnement, la crise financière, la démographie, les migrations ou encore l’économie verte.

L’économie verte? N’est-ce pas un luxe de pays riches comme la Suisse?

C’est une des raisons pour lesquelles je vais proposer ce sujet, pour dissiper la suspicion que cette économie verte ne serait qu’un prétexte des pays avancés, un moyen d’imposer de nouvelles contraintes aux pays en développement. Mon message sera de dire: nous sommes tous dans le même navire. Nous en sommes à un point où nous ne pouvons plus nous chamailler sur la couleur des rideaux alors qu’il y a déjà peut-être le feu dans le galetas. Avez-vous eu des contacts préalables avec les pays membres?

J’ai déjà rencontré une bonne cinquantaine de membres permanents. Les pays sont aussi organisés en cinq groupes – les pays d’Asie, d’Afrique, d’Amérique latine, d’Europe centrale et orientale et d’Europe de l’Ouest et «autres Etats» – que j’ai déjà rencontrés à New York. S’y ajoutent les organisations onusiennes pour le déve-

loppement, pour la biodiversité, etc. C’est un travail de réseau. Comme Suisse, que pouvezvous apporter de particulier à l’ONU?

Certains m’ont dit malicieusement: enfin un Suisse! Lui aura une montre à l’heure, et le temps de parole sera respecté... Plus sérieusement, on attend de nous une certaine rigueur, une précision dans notre façon de travailler. Nous avons l’habitude de trouver des solutions consensuelles et sommes plutôt pragmatiques. Pensez-vous que cette fonction permettra d’améliorer un peu l’image de la Suisse?

Le blason de la Suisse n’a pas à être redoré. Il faut sortir de cet état d’esprit quasi fâcheux. Je suis impressionné, au contraire, par le crédit qu’on nous accorde, notamment à New York lorsque je rencontre tous ces représentants des Etats membres. Les attentes sont très grandes et je n’ai pas du tout rencontré l’image d’une Suisse délétère.


32 |

ENTRETIEN JOSEPH DEISS

Migros Magazine 35, 30 août 2010

se dégager. Il existe, enfin, des questions fondamentales qui doivent être traitées au niveau planétaire si on veut être efficace. Vous ne pouvez pas résoudre le problème de l’environnement tout seul chez vous. Ça ne vous sert à rien d’éteindre les lumières, si les autres ne le font pas.

Par rapport au monde arabe, allez-vous vous préparer différemment? Il y a eu quand même un ou deux contentieux qui ont crispé les positions: les minarets, l’affaire libyenne...

Je suis le président de 192 pays, pas le président des Suisses. Je ne suis pas à New York pour défendre la politique étrangère de la Suisse, c’est le rôle du Conseil fédéral et de notre ambassadeur à New York.

On reproche souvent aux institutions onusiennes d’être finalement des espèces de gadget sans prise sur la réalité. Que répliquez-vous à ce genre de procès?

Vous aviez mené campagne pour l’entrée de la Suisse à l’ONU. Quel bilan peut-on tirer aujourd’hui de cette adhésion?

Elle a permis à la Suisse de mieux défendre sa souveraineté, sa neutralité. Les Nations Unies sont le berceau du droit international. Et le droit international c’est la protection des pays qui ne défendent pas leur souveraineté uniquement par leur force militaire ou n’en ont pas les moyens. Pour nous donc, être à l’ONU c’est une possibilité de participer à l’élaboration de ce qui nous protège. » L’ONU c’est aussi la dimension multilatérale, une façon plus efficace de faire avancer la politique que simplement des bilatérales. Lorsque 150 pays baissent en commun les droits de douane, ça va plus vite que si les Suisses doivent aller trouver les 149 partenaires et conclure avec chacun un accord séparé. Pour notre pays, notre économie, notre politique, ça nous facilite le travail. Pour moi, il était fondamental que le drapeau suisse flotte à New York et surtout à Genève. Vous vous rendez compte, à Genève, chez nous, en Suisse, il fallait passer devant une allée de drapeaux et il n’y avait même pas le nôtre. Nous pouvons exercer davantage d’influence si nous sommes présents, si nous parlons que si nous sommes absents ou seulement observateurs! Par rapport aux organisations de grandes puissances, tel le G20, comment voyez-vous l’ONU continuer de faire entendre sa différence?

Même s’il y a des super-puissances, les questions à résoudre aujourd’hui ne peuvent l’être que

Que l’ONU a comme premier objectif de protéger la souveraineté de ses membres et qu’il s’agit d’une organisation basée sur le consensus. Et qu’un parlement, une Assemblée sont là d’abord pour parler. Il est déjà incroyable que 192 pays soient d’accord de se rassembler, de s’écouter, de négocier des solutions. Qu’on se rencontre pour discuter des problèmes, oui, voilà qui est déjà formidable.

Bio express

Né le 18 janvier 1946 à Fribourg. 1971: doctorat en sciences économiques et sociales. 1972: marié à Babette Deiss, dont il aura trois enfants. 1973: chargé de cours d’économie politique à l’Université de Fribourg. 1977: privat-docent. 1981-1991: député PDC au Grand Conseil fribourgeois. 1983: professeur extraordinaire.

si tout le monde participe. Certes le G20 peut être plus efficace que l’ONU parce qu’à vingt on avance plus vite dans les débats qu’à 192. Mais même lui, le G20, a besoin de légitimité. Et seule l’ONU offre une enceinte capable de conférer une légitimité véritable à une action. Je suis très heureux à ce propos de constater que l’administration Obama a clairement signifié sa volonté de coopérer plus inten-

1984: professeur ordinaire d’économie politique et de politique économique. 1991-1999: conseiller national. 1996-1998: doyen de la Faculté des sciences économiques et sociales. 1999-2006: conseiller fédéral. 11 juin 2010: élu président de l’Assemblée générale des Nations Unies. Prendra ses fonctions le 15 septembre 2010.

sément avec les Nations Unies. Il y a une prise de conscience aujourd’hui beaucoup plus forte de l’importance d’une action collective parce que les problèmes sont plus visibles, mais aussi parce que nous avons les moyens techniques de travailler ensemble plus facilement. Vous pouvez être en contact continuel avec toutes les parties du monde sans difficulté et un sentiment de communauté planétaire finit par

En tant qu’ancien ministre, le fait que quatre conseillers fédéraux ne vont pas terminer la législature vous paraît-il normal?

Il ne faut pas non plus voir des crises partout. Lorsque je dis à l’étranger qu’on est en crise parce qu’il faut remplacer deux membres du gouvernement, ça les fait bien rire. Nous sommes probablement un des pays avec la durée de vie des ministres la plus longue: dix ans en moyenne.

Vous, un universitaire, un homme plutôt discret, même au Conseil fédéral, n’auriez pas pu résister, finalement, à ce retour sous les projecteurs, quatre ans après avoir quitté le gouvernement?

Mon objectif n’a jamais été d’être une star des rubriques people. Mais je réfute que je ne serais pas un homme d’action. Au Conseil fédéral, j’ai mené l’adhésion à l’ONU, les bilatérales 1, la libre-circulation des personnes, Schengen, un programme de croissance à un moment où il fallait relancer l’économie. Propos recueillis par Laurence Caille et Laurent Nicolet Photos P.-Y. Massot-arkive et Keystone


Tu veux passer de belles vacances à seulement 2 heures de vol ?

www.tunisie.ch

Découvre une hospitalité authentique et le pur bonheur de vacances sur des plages de rêve – à des prix raisonnables. C’est simple, vas-y !

V I S

T E S

R Ê V E S

Poudre de cynorhodon

Une qualité de vie améliorée La poudre de cynorhodon Axamine Mobility® vous soutient.

La précieuse poudre de cynorhodon Axamine Mobility® est produite à partir de fruits sauvages dont la récolte est contrôlée. Les fruits (Rosa Canina) sont soigneusement débarrassés de leurs poils avant d‘être délicatement séchés à la chaleur indirecte du four, de manière à préserver les précieuses substances qu‘ils contiennent. Le vitamine E est, elle, nécessaire au maintien de la fonction musculaire. De plus, elle favorise la stabilisation des acides gras insaturés et de la membrane cellulaire, et possède une véritable action antioxydante.

Capsules Axamine Mobility® avec 750 mg de cynorhodon en poudre et vitamine E Cynorhodon sauvage de récolte contrôlée

120 capsules Fr. 27.80 www.axanova.ch

Axamine est en vente à votre Migros


34 | Migros Magazine 35, 30 août 2010

Un alpage qui respire l’authenticité

Depuis quatre ans, l’association Pro Ponchet réhabilite le plus grand pâturage boisé du val d’Anniviers. Au programme: balades botaniques ou géologiques, yoga, création artistique ou dégustation. Une initiative qui a reçu le soutien du Fonds d’aide Migros.

R

egardez, voici une orchidée. C’est l’une des vingt-quatre sortes qui poussent autour de Chandolin, sur les septante que l’on trouve en Suisse.» Accompagnatrice en moyenne montagne et herboriste en fin de formation, Sylvie Peter commente, explique, ramasse feuilles et fleurs. Sa ballade, suivie par un groupe d’amateurs en botanique, la conduit à Ponchet, un alpage situé à une petite heure et demie de marche du village. L’occasion de découvrir la flore locale avant d’en déguster quelques spécimens hachés en pesto, de se pencher sur l’impressionnant Illgraben, l’un des plus grands sites d’érosion d’Europe, et de prendre la mesure des travaux entrepris, depuis quatre ans, par l’association Pro Ponchet. Fondée par Véronique et Armin Christen, cette association a pour vocation de faire revivre l’ancien alpage de Ponchet, propriété de la Bourgeoisie de Chandolin. «Il y a une dizaine d’années, avec mon mari, nous cherchions un endroit où accueillir les gens pour leur faire découvrir la nature», explique la moitié féminine du duo d’instigateurs. Elle est animatrice sociale et sophrologue, lui est enseignant. «Le président de la Bourgeoisie, Walty Zuber, nous a montré cet alpage en nous disant qu’ils souhaitaient le revaloriser. Depuis, c’est devenu un projet collectif.» L’idée de restaurer le mayen et l’étable, de nettoyer le pâturage, de remettre le bisse en eau et d’organiser toutes sortes d’activités pour et autour de l’alpage a vite trouvé son noyau de convaincus. Et ob-

Séance de dégustation: l’une des activités proposées à Ponchet.

Faire revivre l’ancien alpage de Ponchet,

tenu de nombreux soutiens, aussi bien dans le canton que parmi des fondations et sociétés soutenant les projets en montagne. Cette année, l’association a aussi reçu un soutien financier de la part du Fonds d’aide Migros. Autant de participations qui lui ont permis de transformer le rêve en réalité.

Mélèzes, humus et pâturage boisé

«Voici le pâturage que nous avons nettoyé, commente Lambert Zufferey, le plus jeune membre du comité. Le principe du pâturage boisé, c’est qu’il y a en moyenne un arbre ou groupe d’arbres tous les quinze mètres. En été, cela permet de conserver une certaine humidité au terrain, qui serait sec sans cela. Nous avons gardé les mélèzes, car ils perdent leurs aiguilles en hiver. Elles se décomposent vite, produisant ainsi de l’humus,

L’alpage offre une vue vertigineuse sur l’Illgraben.

et au printemps, il y a de la lumière pour que l’herbe pousse.» Et de mentionner le travail réalisé au début de l’été avec les apprentis d’une grande banque, à l’occasion d’une semaine de camp: ici, l’écor-

çage des troncs; là, la reconstruction d’une ancienne source. «Une de nos activités est d’organiser des sorties accompagnées pour les écoles, enchaîne Danielle Zufferey, responsable de ce sec-


ACTUALITÉ MIGROS

| 35

Le Fonds d’aide Migros soutient le projet Depuis plus de trente ans, le Fonds d’aide Migros soutient différents projets de développement en Suisse et dans le monde, pour un montant total d’un million de francs par an. «Nous avons décidé de soutenir Pro Ponchet, car il est ancré dans le cadre d’un développement régional des régions de montagne défavorisées. Pro Ponchet lutte contre l’exode rural et lie fortement la population au projet. De plus, il permet le maintien, voire l’accroissement de la biodiversité animale et végétale», explique Annina Arpagaus du Fonds d’aide Migros. L’aide accordée à l’association Pro Ponchet lui permettra de poursuivre son travail et de mieux le faire connaître. Plus d’infos: www.migros.ch/fonds_aide

tel était le projet de Danielle et Lambert Zufferey. Objectif atteint!

teur. L’objectif est d’inciter un maximum de jeunes et d’ados à découvrir cette vie sans fioriture, sans télé ni écrans d’aucune sorte.» Les classes passent une nuit à la belle étoile. Et s’il fait mauvais, elles peuvent s’abriter dans le chalet ou la grange rénovés. «On est allé voir le vieux mélèze et on a cherché les chamois avec les jumelles», raconte Andy, 10 ans, élève à Vissoie. Une école dont les classes montent régulièrement à Ponchet.

De la buvette à la résidence d’artistes

«Les chamois, il y en a une cinquantaine que l’on peut voir le soir», poursuit Marie-Angèle Moos, une des bénévoles qui, tous les étés, tiennent la buvette ouverte de mi-juillet à mi-août. «C’est un lieu magique. Il me rappelle le mayen de mes grands-parents, là-

bas», raconte-t-elle en indiquant l’autre côté de la vallée. Et d’expliquer l’organisation de ce lieu d’accueil pas comme les autres: «C’est un tout petit espace, avec une toute petite cuisine. On utilise surtout des produits locaux, mais le ravitaillement est à une heure et demie de marche, on ne peut donc pas faire les achats tous les jours. Alors on fait avec les moyens du bord. C’est simple et les gens sont contents.» Une simplicité dont profitent les artistes et artisans de la région avant et après la saison d’ouverture de la buvette. Car la réhabilitation de Ponchet a aussi voulu intégrer un volet culturel intitulé Art’pages. «Les artistes montent quelques jours, ils créent et ensuite ils exposent», explique Danielle Zufferey. «On vit au rythme du soleil; quand il se couche, on va au lit. Le déroulement du temps, le cadre, le fait

d’être seul, tout est positif. Il n’y a pas de superflu et l’idée d’être isolé est assez porteuse pour la création», raconte la peintre Isabelle Zeltner-Salamin, venue passer trois jours avec son mari Patrice, graphiste et dessinateur. Une solitude toute relative. «Nous arrêtions les promeneurs, ils étaient contents de pouvoir faire une pause et nous discutions pas mal avec eux.»

Un lieu de rencontre et d’échanges

Patricia Vicarini, elle, a tiré de son expérience à l’alpage une série de clichés étonnants. «Les journées étaient bien rythmées. Vers 17 h, je voyais arriver les coureurs qui s’entraînaient pour la course SierreZinal», se remémore-t-elle. Des sportifs généralement bien trop pressés pour s’arrêter et faire un brin de causette, à la grande frustration de la sculptrice. Ni une ni

deux, elle a fabriqué deux tabourets avec ce qui lui tombait sous la main, les a décorés et… a demandé à tous les promeneurs de se mettre en scène sur ces deux sièges et de se tirer le portrait. Une manière de nourrir la créativité des autres qui a constitué un magnifique diaporama pour l’expo organisée à l’automne. Cette diversité fait toute la particularité de l’association Pro Ponchet et de son œuvre. Elle se poursuivra jeudi 9 septembre avec l’ensemencement, par deux classes, d’un champ de seigle ancien, à l’occasion de la journée – et de l’année – de la biodiversité. Le 11, l’alpage accueillera les artistes pour une journée d’échanges et de détente ouverte à tous.

Anne-Isabelle Aebli Photos Laurent de Senarclens

Informations et contacts: www.ponchet.ch


36 | Migros Magazine 35, 30 août 2010

D

epuis le 1er mai 2009, le contingentement du lait a été abandonné. Cela s’intègre aux différents éléments de la politique agricole décidée il y a plusieurs années. Pour les producteurs, leurs organisations et pour les transformateurs, cela implique la mise en place de nouvelles règles de marché. Chaque producteur doit par exemple avoir un contrat de prise en charge auprès d’un acheteur (organisation commerciale ou transformateurs). De plus, les producteurs peuvent décider avec leur partenaire commercial du développement de leur entreprise. Gilles Oberson, l’Interprofession du lait a fixé un nouveau prix indicatif de 65 centimes par kilo avec effet rétroactif au 1er juillet. Que signifie un prix indicatif?

Il s’agit d’une plate-forme pour la négociation du prix entre producteurs et fabricants. La fixation du prix est complexe et repose sur un index calculé par l’Office fédéral de l’agriculture pour l’industrie laitière, sur un index des prix pour les moyens de production agrico-

Elsa adapte le prix du lait

L’Interprofession du lait (IP Lait) a fixé le nouveau prix indicatif du lait à 65 centimes par kilo (auparavant: 62 centimes). Gilles Oberson, patron de l’entreprise de production Elsa, qui appartient à Migros, explique le sens de cette mesure auprès des consommateurs, des paysans et de Migros. les ainsi que sur les prévisions économiques.

des consommateurs, en renonçant à une partie de ses marges.

Elsa paie maintenant ce prix plus élevé. Cela veut-il dire que vos produits seront vendus plus cher dans les magasins Migros?

Que signifie la décision de l’Interprofession du lait pour Elsa?

Non! Migros n’augmente pas le prix de vente. Elle supporte elle-même les coûts supplémentaires, au profit

Migros et Elsa sont membres de l’Interprofession du lait. Elsa paie 90% de la production de lait qu’elle achète au prix indicatif de 65 centimes à ses fournisseurs sous contrat. L’aug-

mentation du prix du lait, qui sera répercutée de manière différenciée selon les producteurs franco rampe, est valable au 1er juillet 2010. Pour le reste, le prix habituel du marché du lait sera payé. Concrètement, cela veut-il dire que, pour leur lait, les paysans vont recevoir davantage d’argent d’Elsa?

Nous achetons directement aux paysans

«La Think est super!»

Le projet Alpmobil connaît un grand succès: dans le Haslital et dans la vallée de Conches, tout un chacun peut louer et tester, pour 60 francs la journée, une voiture électrique Think City.

P

ia Huber et Trudy Reber sont emballées. La vendeuse de Hasliberg (BE) et son amie artiste-peintre de Meiringen (BE), ont loué une Think City électrique rouge à toit ouvrant à la gare de Meiringen. Sans hésiter, elles se sont engagées sur la route escarpée du col du Grimsel. Sans le moindre problème mais avec beaucoup de plaisir. «Le silence de cette voiture m’épate, son confort également, sans compter qu’elle est très facile à conduire. La Think est super!» lance Trudy Reber. Et Pia Huber de renchérir: «On est bien assis. Avec les sièges surélevés, on a une excel-

lente visibilité. La Think a une bonne accélération. Et si elle plafonne à 120 km/h, cela me convient bien: je ne roule jamais plus vite.» Pia et Trudy ont été rendues attentives à la Think grâce au projet Alpmobil, dont les promoteurs sont les Forces Motrices d’Oberhasli (KWO), la «Région énergétique de Conches» et le «Progetto San Gottardo 2020». Ces trois groupes ont acquis en leasing soixante Think chez M-Way, la plateforme Migros vouée à la mobilité électrique. Alpmobil propose ces véhicules en location depuis juin dernier dans vingt lieux, hôtels, gares et offices du tourisme, dans le Haslital au

cœur de l’Oberland bernois et en Valais, dans la vallée de Conches. Et cela, au prix de 60 francs par jour. «Alpmobil est très connu dans notre région, rappelle Pia Huber. Nous voulions savoir comment fonctionne un véhicule électrique.» Les deux amies ne sont pas seules à être enthousiasmées par la Think. Ernst Baumberger, chef de la communication des KWO, dresse un bilan positif du projet Alpmobil et parle d’un taux d’utilisation de plus de 50%: «C’est un chiffre incroyable qui dépasse toutes nos prévisions!» Les utilisateurs sont bien sûr des gens de la région, mais pas seulement! Vacanciers et tou-

Pia Huber (en haut) et Trudy Reber du Grimsel sans problème mais avec

ristes ont eux aussi profité de l’occasion et tous louent la fiabilité de cette petite citadine apte à un usage quotidien. «Nous ne déplorons quasiment pas de pannes et


ACTUALITÉ MIGROS Gilles Oberson est le directeur d’Elsa.

du marché?

Celui-ci se fonde sur le marché international. De cette manière, nous voulons être certains de conserver les marchés stratégiques et de pouvoir nous développer.

Photo Mirko Ries

Comment le marché suisse du lait va-t-il continuer à se développer?

un tiers du lait que nous transformons. Avec ces partenaires, aucune adaptation n’est requise. Nous leur payons déjà depuis une année le prix indicatif actuel de 65 centimes franco rampe. Différentes organisations de producteurs nous livrent le reste. Elles reçoivent maintenant une majoration qui va jusqu’au maximum du prix indicatif. La part que ces organisations restituent à leurs fournisseurs re-

lève de leurs propres prérogatives. Vous avez dit tout à l’heure que le prix indicatif ne valait que pour 90% du lait livré à Elsa. Qu’en est-il des 10% restants?

Pour ce lait, nous payons le prix usuel du marché. Que signifie le prix usuel

La Suisse est le pays du lait par excellence! La qualité de nos produits laitiers et notre fromage, qui bénéficient d’une très bonne image dans le monde, est réputée. Cependant sur le marché intérieur, l’industrie laitière suisse perd constamment des parts de marché à cause des produits importés. Par conséquent, notre chance réside dans nos exportations. Comment réagit Elsa par rapport à cela?

Nous nous positionnons aussi de manière accrue sur les marchés étrangers, ce qui nous oblige à investir beaucoup dans de nouvelles technologies, de nouveaux processus et innover. Nous réduisons continuellement nos coûts afin de rester compétitifs sur le plan international. DS

Micro-sondage

«Je l’adore!» C’est ce que disent celles et ceux qui ont testé la Think sur les routes de l’Oberland bernois.

sont montées en Think jusqu’au col beaucoup de plaisir.

aucun accident», ajoute Ernst Baumberger. On relève tout de même quelques critiques: «Des utilisateurs ont regretté l’absence de témoin lumineux marquant la po-

Ch Christopher Br Branch, 23 ans, Ha Hasliberg (BE), mo monteur-électrici cien: «Je voulais ir où ù en était l’industrie savoir automobile dans le domaine électrique. Rouler sans bruit dans les montagnes a été une expérience intéressante. Pour sa grandeur, la Think est étonnamment rapide. Son seul défaut est son autonomie encore un peu limitée. Mais pour la ville, pour laquelle elle a été conçue, cette voiture est géniale.»

sition de la transmission automatique et beaucoup ont déploré la mauvaise fermeture des portes, relève l’homme des KWO. Grâce à eux, nous savons maintenant quels

Be Kehrli, Beat 51 ans, Ha Hasliberg (BE), gr graphiste: «J suis un fou «Je de technique technique, et cela fait déjà six semaines que je roule en Think. Elle est devenue ma voiture de tous les jours. Elle est parfaite. Je l’adore! Sans compter que rouler sans produire de gaz d’échappement me donne bonne conscience.»

sont les points faibles de la Think.» Les usagers sont très satisfaits, qu’en est-il des loueurs? Quel bilan tirent-ils? «Ils apprécient beaucoup

| 37

LE BAROMÈTRE DES PRIX

Changements de prix de la semaine

Des variations de prix sont intervenues pour les déodorants I am. Le déo stick Creme Sensitive I am coûte désormais 3.90, contre 4.20 auparavant. Le nouveau prix du déo Roll-on Sport Men I am ainsi que du déo Roll-on Sport Woman I am s’établit à 3.50 au lieu de 3.90. Migros fait ainsi profiter les consommateurs de la baisse des prix de ses fournisseurs. En revanche, le prix de deux de ces produits de soins corporels augmente de 10 centimes. Le déo Roll-on Sensitive I am, qui coûtait 3.40, vaut désormais 3.50. Le déo stick Sport Men I am coûte 3.90 au lieu de 3.80. Une amélioration dans leur composition est la raison de cette hausse.

le projet Alpmobil, et se considèrent comme des pionniers», répond Ernst Baumberger. Panis Peretten est l’un de ces pionniers. Son hôtel, le Sherlock Holmes de Meiringen, propose une Think en location. «La voiture est louée trois jours par semaine. J’en suis plus que satisfait.» La Think s’est même révélée être un coup de chance: «Nous avons eu beaucoup de nouveaux clients, qui sont venus dormir chez nous uniquement pour pouvoir tester la Think.» Telle était précisément l’intention des promoteurs d’Alpmobil: encourager la mobilité touristique dans le massif alpin, «mais sans nuire au climat!» insiste Ernst Baumberger. Alpmobil s’achèvera à fin septembre. Cela ne sonnera pas pour autant le glas de la mobilité de demain dans les Alpes. L’hôtelier Peretten, par exemple, envisage d’acheter une Think pour son propre usage. Car «aussi étonnant que cela puisse paraître, la Think a du pep». Texte Daniel Sägesser Photos Paco Carrascosa


38 |

IL ÉTAIT UNE FOIS MIGROS

Migros Magazine 35, 30 août 2010

TRÉSOR DE NOS ARCHIVES Station-service Migrol, 1954. Ouverte dans une arrière-cour de Genève, la première stationservice Migrol connaît rapidement le succès. Il faut dire que Gottlieb Duttweiler, le fondateur de Migros, proposait le litre d’essence à 49 centimes, soit 11 centimes de moins que le prix en vigueur en 1954. La guerre de l’essence était alors déclarée! La riposte des acteurs déjà présents sur le marché ne s’est pas fait attendre: les professionnels ont baissé, un temps, le prix du litre à 47 centimes partout où Migrol ouvrait des points de vente, avant de les fixer au final entre 50 et 53 centimes dans toute la Suisse. Une fois de plus, Gottlieb Duttweiler était parvenu à faire baisser les prix. Pour le plus grand bien des consommateurs. Publicité

mix & match or 18 carats et argent

composez votre création…

du 31 août au 13 septembre

20%

sur tous les bijoux CARAT Bijoux or 18 carats, perles de culture et argent Genève: Centres commerciaux Nyon La Combe, Planète Charmilles, Migros Chêne-Bourg, Vibert Vaud: Centres commerciaux de Crissier, MMM Chablais Centre Aigle, Marché Migros Romanel Valais: Centres commerciaux de Martigny-Manoir, Monthey, Migros Brigue, Sierre, Viège, Zermatt

Genève: Centres commerciaux de Balexert et Cornavin “Les Cygnes” Vaud: Centres commerciaux de Métropole Lausanne et Métropole Yverdon Valais: Centre commercial de Métropole Sion


6 POUR 4 OFFRES VALABLES DU 31.8 AU 6.9.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK SUR LES EAUX MINERALES VITTEL EN LOT DE 6 BOUTEILLES, 6×1.5L, 6×75CL ET 6×50CL

UN SPORTIF

QUI SAIT BOIRE, C’EST UN SPORTIF QUI

IRA LOIN.

Si VITTEL a tant d’adeptes parmi les sportifs, c’est que dans toute discipline et à tout niveau, un sportif doit faire attention à ce qu’il mange et à ce qu’il boit pour être toujours au mieux de sa forme. La déshydratation, même lorsqu’elle est faible, provoque fatigue et douleurs musculaires. Elle réduit les capacités physiques, les réflexes et la concentration. C’est pourquoi tant de sportifs ont choisi VITTEL comme partenaire. Pour un mode de vie sain comme celui des sportifs, mangez équilibré et buvez 1,5 l d’eau minérale VITTEL par jour.

5.00de 7.50 au lieu

p.ex.Vittel en lot de 6 bouteilles 1,5 litres

VITTEL. Il y a quelque chose dans cette eau. Vittel est en vente à votre Migros


TERMINEZ L’ÉTÉ EN FRAÎCHEUR

EXTRA

A la chasse avec Darbellay

Photo François Wavre/Rezo

Président du PDC Suisse, le Valaisan est aussi un chasseur et un cuisinier expérimentés. Pour «Migros Magazine», il a concocté un plat à base de viande de cerf.

Du 24 août au 20 septembre à Migros, terminez l’été en fraîcheur!

Actuellement, Migros vous propose de nombreuses surprises culinaires: des spécialités de chasse (cerf, chevreuil), des fruits de saison (raisin, pommes, poires) ainsi qu’un choix de champignons et de charcuterie à base de gibier. Les recettes pour les apprêter sont réunies dans ce supplément.


42 | Migros Magazine 35, 30 août 2010

Trois fruits, trois plats

F

aites quelque chose de simple, s’il vous plaît», tel était le mot d’ordre lancé à Flavio Fermi, Pablo Alonso et Christian Härtge avant qu’ils n’élaborent trois recettes pour Migros Magazine. Un vœu pieux, car ces espoirs de la cuisine suisse ont rivalisé d’imagination pour créer une entrée aux pommes, un plat principal aux raisins et un dessert aux poires. Trois plats exigeants qui vous demanderont du temps, de la patience et de la passion si vous souhaitez les reproduire. Bref, il s’agit de recettes pour cuisiniers accomplis ou ambitieux! Les autres passeront leur chemin ou choisiront de se faire inviter…

Conseils à l’intention des cuisiniers moins doués

Qui souhaite tout de même pouvoir travailler les pommes, les poires et le raisin trouvera cependant ci-après trois manières de déguster simplement ces fruits de saison: – Peler des pommes, les couper en deux, ôter le cœur. Arroser de jus de citron vert, râper, mélanger à de la crème de raifort et servir avec de la truite fumée. – Couper des raisins (blancs ou noirs) en deux, les épépiner. Faire revenir avec du beurre dans une poêle, ajouter un peu de grappa, de jus de citron vert et de crème fraîche, laisser réduire. Saler, poivrer et parsemer d’estragon fraîchement haché. Idéal pour accompagner une saucisse à cuire pelée et coupée en rondelles. – Râper grossièrement du fenouil, des poires et un oignon, ajouter du jus de citron et de l’huile d’olive et servir froid en salade. Martin Jenni Photos Daniel Aeschlimann

Pomme, poire et raisin: «Migros Magazine» a demandé à trois jeunes cuisiniers de concocter un menu à trois plats à base de ces trois ingrédients de saison. A vous de les tester. Il suffit d’un peu d’habileté et de passion.


TERMINEZ L’ÉTÉ EN FRAÎCHEUR

43

Tartare de Saint-Jacques, sauce à la pomme et au gingembre et glace au sésame blanc Entrée pour 4 personnes ➔ Tartare et sauce 25 g de gingembre, 10 brins de coriandre, 60 g de pommes Granny Smith, 1 dl de jus de citron vert, 50 g de sirop de sucre*** (lire p. 44), 1 cs d’huile de colza, 5 gouttes de Tabasco vert, 1 cs de vinaigre Mirin* (lire p. 44), sel, poivre blanc, 280 g de noix de Saint-Jacques Hacher finement le gingembre pelé et les brins de coriandre. Couper les pommes épépinées en petits dés et mélanger avec le jus de citron vert, le sirop de sucre, l’huile, le Tabasco et le vinaigre. Saler et poivrer. Détailler les noix de Saint-Jacques en petits dés, faire mariner avec 50 g de sauce à la pomme et au gingembre. Saler et poivrer. ➔ Gelée de Granny Smith 1 pomme Granny Smith, 2 dl de jus de pomme, 1 dl d’eau, 10 g de jus de citron vert, 3 gouttes de colorant alimentaire vert, 4 g d’agar-agar Couper la pomme en petits dés. Porter à ébullition tous les ingrédients

Flavio Fermi travaille comme chef cuisinier au Rollerhof à Bâle. Il lui arrive de trouver quelques-unes de ses idées novatrices dans la cave de son oncle.

sauf l’agar-agar, puis l’ajouter et en remuant et faire mijoter 15 minutes. Laisser refroidir jusqu’à ce que le mélange se solidifie. Réduire en purée. ➔ Glace au sésame blanc 50 g de sirop de glucose** (lire page 44), 20 g de crème, 1 cc d’huile de sésame, 20 g de sésame blanc* grillé (lire p. 44), 60 g de demi-crème acidulée, 1 pincée de sel et de poivre blanc Porter à ébullition le sirop de glucose, la crème, l’huile et le sésame. Faire revenir 10 minutes, passer au chinois. Ajouter la demi-crème et laisser refroidir. Saler et poivrer. Placer durant 6 h au congélateur et remuer régulièrement. ➔ Décor 20 g d’œufs de hareng* (lire p. 44), 1 bouquet de coriandre et de cresson Présentation Dresser le tartare sur l’assiette. Y déposer la glace et les œufs de hareng. Décorer l’assiette de gelée et garnir d’herbes aromatiques.

A la recherche de la perfection Flavio Fermi, 26 ans, est un cuisinier talentueux et endurant, qui s’est forgé des nerfs d’acier en Allemagne. Il a travaillé avec le grand chef berlinois Tim Raue et beaucoup appris aussi aux côtés de Fritz Schilling, à Hambourg, une légende vivante de la cuisine. Aujourd’hui, il exerce ses talents au Rollerhof, à Bâle, où il épaule son ancien maître d’apprentissage, Dominic Lambelet. Constamment à la recherche de la perfection, Flavio a su se démarquer de ses influences et a développé son propre style. www.rollerhof.ch


44 | Migros Magazine 35, 30 août 2010

Filet de porc aux raisins, timbale de haricots aux échalotes et pressé de pommes de terre à la courge Plat pour 4 personnes ➔ Filet de Pata Negra aux raisins 2 filets de Pata Negra* (400 g pièce), 1 échalote, 1 cs de beurre, sel, poivre, huile, 1 cs de moutarde (p. ex. Pommery*), ½ bouquet de thym, 1,2 dl de crème entière, un peu de cognac, 200 g de crépine de porc*, rincée, 250 g de raisin blanc Enlever les pointes des filets et réserver au froid. Hacher l’échalote. Faire revenir dans le beurre. Laisser refroidir et réserver. Saler et poivrer les filets. Faire revenir sur toutes les faces dans l’huile. Badigeonner de moutarde et réserver. Hacher le thym. Couper les pointes de filets en petits morceaux. Les mixer avec la crème, ajouter l’échalote et le thym, saler, poivrer, additionner d’un peu de cognac. Disposer deux couches de film alimentaire par filet sur un plan de travail, y placer la crépine de porc et étaler la moitié de la farce. Répartir les raisins, poser le filet dessus et enrouler fermement. Réserver une heure au frais. Préchauffer le four à 90 °C. Retirer le film, saisir de tous les côtés. Poursuivre la cuisson env. 40 min

au four à basse température (température à cœur: 55 à 60 °C). ➔ Timbale de haricots verts avec son confit d’échalotes 150 g de haricots verts, sel, 20 g de beurre, 4 tranches de lard, 150 g d’échalotes, ½ dl de porto, ½ de vin rouge, poivre Blanchir les haricots dans de l’eau salée et laisser refroidir. Beurrer généreusement 4 moules ronds de 6 cm de diamètre et placer sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé. Disposer le lard puis les haricots coupés à la verticale le long du bord et réserver au frais. Couper les échalotes en rondelles, réduire en compote à feu doux env. 25 min avec le porto et le vin, saler, poivrer. Disposer le confit d’échalotes au centre des timbales, bien presser et réchauffer au four durant 10 min à 90 °C. ➔ Pressé de pommes de terre à la courge 250 g de pommes de terre, 200 g de courge, sel, ½ dl de lait entier, 2 cs d’huile d’olive Couper les pommes de terre et la courge en dés et cuire dans de l’eau salée. Egoutter. Ecraser les

pommes de terre et la courge. Chauffer le lait et l’huile. Verser sur la masse. Mélanger avec une spatule jusqu’à obtention d’une purée lisse. Saler. Présentation Etaler le pressé de pommes de terre sur l’assiette. Y disposer la timbale et ôter délicatement le moule. Couper les filets en tranches et placer sur la purée. Conseils – selon les goûts, servir avec des crevettes grillées et des kumquats. – Pablo Alonso aime décorer ce plat de marshmallows de raisin.

A propos des ingrédients * En vente dans les épiceries fines. ** Sirop de glucose: chauffer 64 g de sucre (sucre de raisin) et 34 g d’eau jusqu’à obtention d’un sirop épais. *** Sirop de sucre: cuire du sucre et de l’eau à proportion égale en un sirop.


TERMINEZ L’ÉTÉ EN FRAÎCHEUR

45

Fan de raisin et de vin

Aux fourneaux du Gedult, un établissement situé au cœur de Berthoud (BE), Pablo Alonso, 29 ans, mitonne une cuisine originale à base de produits de saison. Alliant les infuences classiques aux tendances contemporaines, il réussit par exemple le tour de force d’associer cervelas et espuma! Certes, il lui arrive d’exagérer un peu, ce qui, si cela ne rend pas sa cuisine moins goûteuse, met davantage les papilles à contribution. Il a hérité de cette façon de faire du grand chef Nik Gygax, du Löwen, à Thörigen (BE), ainsi que de Stefan Kläy, de l’hôtel Elite, à Bienne, avec qui il a ensuite travaillé durant sept ans au restaurant Haute, à Zurich, notamment. Aujourd’hui, Pablo suit son propre chemin et expérimente des mariages originaux, comme le vin et l’emmental. C’est un de ses meilleurs clients, Fritz von Gunten, fondateur de la Kulturmühle, à Lützelflüh (BE), qui l’a encouragé à le faire. Rien d’étonnant à cela puisqu’il est tout aussi «fou» que lui. www.gedult.ch

S’il n’a pas un nom typiquement emmentalois, Pablo Alonso n’en concocte pas moins une cuisine savoureuse à souhait au Gedult de Berthoud (BE) – et parfois aussi dans les vignes.


46 | Migros Magazine 35, 30 août 2010

Christian Härtge n’est pas seulement un bon cuisinier. Il sait aussi parfaitement choisir les meilleurs produits.


TERMINEZ L’ÉTÉ EN FRAÎCHEUR

Poires confites sur lit croustillant, espuma à la cardamome et crème au chocolat Recette pour 4 personnes ➔ Ecrasé de poires et espuma à la cardamome 1 poire (par exemple Louise Bonne), 3 feuilles de gélatine, 75 ml de thé vert préparé, 100 g de sucre, 4 graines de cardamome*, 75 ml de jus de poire, 150 g de demi-crème acidulée Peler la poire, la couper en deux, ôter le cœur et l’envelopper dans du papier aluminium. Cuire 1 heure au four chaud à 160 °C. Laisser refroidir et réduire grossièrement en purée avec un mixeur-plongeur. Réserver. Pour l’espuma, ramollir la gélatine dans de l’eau froide. Porter à ébullition le thé, le sucre et la cardamome et laisser infuser le thé vert 3 minutes. Passer au chinois. Presser la gélatine et la

dissoudre dans le thé. Incorporer le jus de poire et la crème. Verser dans un siphon et introduire une cartouche de gaz. Laisser au minimum 6 h au frais. Secouer énergiquement le siphon. ➔ Poires confites 5 dl de vin blanc (par exemple gewürztraminer), 5 dl d’eau, 500 g de sucre, 2 graines de cardamome*, ½ bâton de cannelle, 1 anis étoilé, 2 poires (par exemple Louise Bonne) Porter à ébullition le vin, l’eau, le sucre et les épices. Laisser mijoter à feux doux 20 minutes. Peler les poires, les couper en deux et ôter le cœur. Couper chaque moitié en 5 lamelles. Placer dans le liquide chaud et laisser refroidir.

En route vers l’Olympe Christian Härtge, 32 ans, reste en toutes circonstances d’un calme olympien. Comme tous les gens du Nord, peut-être. Quant à sa cuisine qu’il peaufine jour après jour sans jamais perdre de vue l’essentiel, elle parle un langage clair, épuré. Christian Härtge aime aussi expérimenter de nouvelles textures et marier des produits régionaux aux saveurs d’Asie et du Nouveau Monde. Il en va ainsi de son gâteau aux pommes de terre qui, au-delà de toutes influences, garde un bon goût de patates suisses. Après des passages à Bâle (au Veronica et au Krafft) et à St-Moritz (au Cascade et au Kuhstall), Christian Härtge a posé ses valises au Salzhaus, à Soleure, où il est en passe d’atteindre les sommets de l’Olympe en matière de gastronomie. www.restaurant-salzhaus.ch

47

➔ Pâte croustillante 1 cs de canneberges séchées, 1 cs de pistaches, 3 cs de beurre, 1 paquet de pâte filo de 250 g, 1 cs de sucre glace Préchauffer le four à 180 °C. Hacher finement les cannerberges et les pistaches. Faire fondre le beurre. Couper la pâte filo en 24 rectangles de 12 x 4 cm. Badigeonner de beurre, saupoudrer de sucre glace, de canneberges et de pistaches. Superposer chaque fois 3 rectangles de pâte. Cuire env. 8 min au four. ➔ Crème au chocolat 50 g de chocolat (70% de cacao), 100 g de crème double, 15 g de sucre, 1 jaune d’œuf Hacher le chocolat. Porter à ébullition la crème et le sucre, incorporer le jaune d’œuf en mélangeant et apporter la masse juste en-dessous du point d’ébullition. Ajouter au chocolat en remuant et bien mélanger. ➔ Sel au chocolat 1 cs de sel de mer, ½ cs de sucre de canne, ½ cs de cacao en poudre Mélanger tous les ingrédients. Présentation: placer 3 lamelles de poires sur un feuilleté, surmonter d’un autre feuilleté, garnir de 2 lamelles de poires. Remplir 1 verrine d’une couche d’écrasé de poires et d’une couche d’espuma. A l’aide d’une cuillère à café, déposer de la crème au chocolat sur l’assiette et tirer une pointe pour obtenir une forme de goutte. Saupoudrer de sel au chocolat. * En vente dans les épiceries fines.


48 | Migros Magazine 35, 30 août 2010

Assiette de gibier (viande séchée de cerf, salsiz, jambon cru de sanglier), les 100 g,

Jambon cru de sanglier, chasse autrichienne, les 100 g,

Fr. 9.60*

Fr. 7.70*

Viande séchée de cerf, élevage néozélandais, les 100 g,

Fr. 8.90*

Airelles rouges M-Classic, 330 g,

Salsiz de cerf, NouvelleZélande/ Suisse, les 100 g,

Fr. 4.60*

Pâté de faisan, 180 g,

Fr. 4.90*

Fr. 3.50

Marrons cuits, 500 g,

Fr. 7.90*

Moitiés de poires, poids égoutté: 240 g,

Fr. 1.90

* En vente dans les plus grands magasins.


TERMINEZ L’ÉTÉ EN FRAÎCHEUR

49

Plaisirs d’automne: jambon cru de sanglier, salsiz, viande séchée de cerf, pâté de faisan (de gauche à droite).

Le réveil du chasseur

L’heure de la chasse va bientôt sonner. Pour s’assurer d’un gibier de choix, mieux vaut se lever tôt – ou se rendre à Migros...

Photo Daniel Winkler, stylisme Eva Müller-Emmerling

Q

uatre heures du matin. Un brouillard à couper au couteau masque le paysage. A l’affût dans son abri, le chasseur a froid et attend. Tout à coup, le sol se met à trembler. Une harde de sangliers approche, attirée par la nourriture déposée en appât. Silence! Notre homme sait qu’au moindre bruit, les bêtes vont déguerpir à toute vitesse… Nous sommes en Basse-Autriche, une région où les sangliers abondent. Comme ces derniers n’ont plus d’ennemis naturels, leurs effectifs doivent être régulés par une chasse contrôlée. Leur viande est ensuite soigneusement travaillée pour devenir de savoureux jambons crus Migros. Dans la chambre de salage de la société tyrolienne Ager, à Söll, les jambons sont assaisonnés avec un mélange secret à base de romarin, de genièvre, de coriandre et de poivre. Puis ils sont placés durant quatre semaines dans un bain de saumure. Passé ce stade, ils seront fumés à froid pendant une semaine avant de sécher un mois durant dans les montagnes proches de Kitzbühel, jusqu’à ce que leur goût soit parfait. La viande de cerf de Migros vient, elle, de Nouvelle-Zélande, un pays où les animaux qui évoluent sur de vastes terres sont encore nombreux. Les différents morceaux sont acheminés à Davos, où ils sont séchés à l’air libre pendant huit semaines dans l’un des séchoirs les plus élevés d’Europe. Comme le cerf est maigre, on ajoute de la viande de porc hachée suisse pour élaborer les salsiz. Ces derniers sont alors légèrement salés et séchés à l’air durant quatre semaines dans les Grisons. Tel le chasseur à l’affût, il faut savoir patienter pour déguster ces spécialités… Silke Bender


50 | Migros Magazine 35, 30 août 2010

Amandes caramélisées Pour 6 personnes

½ dl d’eau 100 g de sucre ½ sachet de sucre vanillé 500 g d’amandes entières non mondées Porter à ébullition l’eau avec le sucre et le sucre vanillé. Ajouter les amandes. Poursuivre la cuisson à feu moyen jusqu’à ce que le sucre caramélise. Remuer jusqu’à réduction du liquide. Etaler sur du papier sulfurisé et laisser refroidir.

Caramels à la cannelle Pour 6 personnes (moule de 28 x 13 cm) 5 dl de crème 1 cs de beurre 200 g de sucre 1 cs de cannelle Porter à ébullition la crème, le beurre, le sucre et la cannelle. Laisser mijoter à feu doux env. 60 min jusqu’à obtention d’une masse onctueuse. Verser dans un moule chemisé de papier sulfurisé sur une épaisseur d’env. 1 cm. Lisser et laisser refroidir. Couper en dés d’env. 1 cm. Préparation: env. 10 minutes + cuisson à feu doux env. 60 minutes. Par personne: env. 2 g de protéines, 31 g de lipides, 36 g de glucides, 1800 kJ/430 kcal

Photos Daniel Winkler, stylisme Eva Müller-Emmerling, manèges www.armando.ch

Préparation: env. 20 minutes. Par personne: env. 21 g de protéines, 45 g de lipides, 21 g de glucides, 2450 kJ/590 kcal


INCROYABLEMENT FRAIS PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 31.8 AU 6.9.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

Un délice en un aux tournemain: tarte . poivrons et au séré w. w Recette sur w saison.ch/m-malin

le kg

3.40 Poivrons mélangés Pays-Bas

30%

15.40 au lieu de 22.–

Escalopes de poulet M-Classic Allemagne/Hongrie, 2 pièces, le kg

40%

3.–

au lieu de 5.–

Tous les fromages frais Cantadou, le lot de 2 par ex. ail & fines herbes, 2 x 125 g

Les articles M-Budget, Sélection et ceux bénéficiant déjà d’une réduction sont exclus de toutes les offres.


RENDEZ-VOUS DU CÔT PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 31.8

Garnissez la salade californienne de usser lardons pour reha lade sa le goût de cette délicieusement sur croquante! Recette www.saison.ch/ m-malin

30% 3.20

au lieu de 4.60

Pruneaux Suisse, le panier de 1 kg

33% 3.30

au lieu de 5.–

Salade California Anna’s Best, bio 250 g

4.70

au lieu de 5.90

Mélange de champignons Anna’s Best 20% de réduction France, l’emballage de 250 g

30%

1.10

au lieu de 1.80

Concombres Suisse/Pays-Bas, la pièce Société coopérative Migros Neuchâtel/Fribourg

3.10

au lieu de 4.20

Carottes bio Suisse, le kg


É DES MARAÎCHERS. MARAÎCHERS. AU 6.9.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

30%

3.90

au lieu de 5.90

Melons charentais Fruitissime France, la pièce

PRIX CRAQUANTS 40%

1.60 au lieu de 2.70

Roquette Suisse/Italie, les 100 g

30% 2.65

au lieu de 3.80

Betteraves cuites non pelées Anna’s Best de la région Suisse, le kg

40%

2.60 au lieu de 4.60

Pêches jaunes extra France, le kg

40%

3.50

au lieu de 4.60

Kiwis Nouvelle-Zélande, le panier de 1 kg

2.20 au lieu de 3.80

Chou blanc Suisse, le kg


QUAND LA FRAÎCHE PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 31.8

ieux Un met aussi délic let qu’exotique: carre à la et au lemon-grass lade noix de coco sur sa sur de mangue. Recette www. saison.ch/ m-malin

30%

9.60

au lieu de 13.80

Nuggets de poisson XXL, MSC poisson sauvage de l’Atlantique, 500 g

2.60

au lieu de 3.30

Tous les poissons MSC 20% de réduction par ex. filets de carrelet sauvage, nord-est de l’Atlantique, les 100 g

1.55

au lieu de 1.95

Lard à griller M-Classic prétranché 20% de réduction Suisse, les 100 g

Société coopérative Migros Neuchâtel/Fribourg

4.40

au lieu de 5.50

Tous les produits Gusto Español 20% de réduction par ex. jambon Serrano, Espagne, les 100 g

30% 6.85

au lieu de 9.80

Bâtonnets de surimi en lot de 2 France, l’emballage de 2 x 180 g


MET UR SE M ET À TABLE. AU 6.9.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

30%

12.50

au lieu de 17.90

Civet de cerf cuit, élaboré en Suisse avec de la viande de NouvelleZélande, 600 g

PRIX CRAQUANTS 50%

8.75

au lieu de 17.50

Saucisses de Vienne, le lot de 5 paquets Suisse, avec moutarde, 20 pièces, 1 kg

50%

1.20

au lieu de 1.55

Ailes de poulet Optigal de la région 20% de réduction fraîches, Suisse, les 100 g

30% 3.85

au lieu de 5.50

Filet d’agneau frais, NouvelleZélande, les 100 g

1.30 au lieu de 2.60

Tranches de cou de porc marinées Allemagne, à ne pas surgeler, les 100 g Uniquement en libre-service

50%

9.90

au lieu de 19.80

Pâté apéro maison Suisse, la pièce de 500 g


CHEZ NOUS, LA FRAÎ PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 31.8

40%

9.50

2.15

au lieu de 12.50

au lieu de 3.60

Lait M-Drink UHT Valflora, le lot de 10 20% de réduction 10 x 1 litre

1.60

au lieu de 2.–

Le Gruyère Surchoix 20% de réduction les 100 g

1.90

au lieu de 2.35

L’Armailli Suisse, la pièce de 250 g environ, les 100 g

Société coopérative Migros Neuchâtel/Fribourg

Yogourt mocca Suisse, l’emballage de 6 x 180 g

5.70

au lieu de 7.20

Grana Padano, le lot de 3 20% de réduction râpé, 3 x 120 g

4.60

au lieu de 5.80

Caprice des Dieux 20% de réduction 300 g

30% 8.90

au lieu de 12.90

Bouquet de 5 tournesols de la région le bouquet

9.90

Chrysanthèmes Garden Mums en pot de 19 cm la plante


CHEUR EST DE MISE! MISE! AU 6.9.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

33% 7.60

2.90

au lieu de 3.15

Le Beurre la plaquette de 250 g

30%

8.40

au lieu de 12.–

Cornatur Quorn steak gril au poivre Suisse, l’emballage de 400 g

5.50

au lieu de 6.90

Gâteau à la crème de la région Suisse, la pièce de 200 g Valable jusqu’au 4.9

au lieu de 11.40

Gnocchis au basilic Anna’s Best ou gnocchis de pomme de terre M-Classic, le lot de 2 paquets par ex. gnocchis au basilic Anna’s Best, 2 x 500 g

50%

6.30

au lieu de 7.90

Tomates farcies avec riz Fleury Michon 20% de réduction Suisse, l’emballage de 350 g

1.75

au lieu de 2.20

Millefeuilles, le lot de 2 20% de réduction par ex. 2 parts/ 157 g

7.20

au lieu de 14.40

Pizzas Lunga Prosciutto ou Toscana Anna’s Best, le lot de 3 par ex. Prosciutto, 3 x 270 g

3.40

au lieu de 4.30

Tous les fruits prétranchés en barquette Anna’s Best 20% de réduction par ex. salade de fruits, 325 g


SOYEZ LES PREMIE PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU

40%

30%

6.45

11.20 au lieu de 16.–

au lieu de 10.80

Nuggets de poulet Don Pollo, surgelés élaborés en Suisse avec de la viande de poulet du Brésil et d’Argentine, 1 kg

Tomates pelées et hachées, le lot de 12 12 x 400 g

30%

2.85

au lieu de 3.60

Toutes les frites et les préparations de pommes de terre Denny’s, surgelées 20% de réduction par ex. frites au four M-Classic, 500 g

4.85

au lieu de 6.10

Toutes les boissons pour le petit-déjeuner 20% de réduction par ex. M-Quick indien, 1 kg

6.75

au lieu de 9.–

Mélange promenade M-Classic, le lot de 3 3 x 250 g

4.40

au lieu de 5.50

Tous les produits Giandor 20% de réduction par ex. boules de chocolat, 250 g

1.50

au lieu de 2.20

Tous les mélanges à pâtisserie et desserts en poudre par ex. crème pour pudding à la vanille, 3 x 72 g

3.80

au lieu de 4.90

Toutes les tablettes de chocolat Frey de 400 g 1.10 de moins (excepté les emballages multiples), par ex. lait et noisettes


RS À EN PROFITER! 31.8 AU 6.9.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

50%

5.70

au lieu de 11.40

Pizzas Toscana M-Classic, surgelées, le lot de 3 3 x 360 g

6 pour 4

5.–

au lieu de 7.50

Eau minérale Vittel, le lot de 6 par ex. Vittel, 6 x 1,5 litre

30%

5.–

au lieu de 7.20

Riz Carolina Parboiled, le lot de 3 paquets 3 x 1 kg

au lieu de 1.60

Toutes les soupes en sachet Bon Chef à partir de 2 articles –.40 de moins l’un par ex. boulettes de viande et vermicelles, 74 g

50%

6.60

au lieu de 13.20

Tous les Orangina en emballages de 6 x 1,5 litre

50%

40% 2.60

1.20

au lieu de 4.40

9.20

Tous les vinaigres Ponti et Giacobazzi par ex. vinaigre balsamique de Modène Ponti, 50 cl

Tout l’assortiment d’aliments secs Asco 20% de réduction par ex. Asco Croc Adult, 4 kg

au lieu de 11.50

4.95 au lieu de 9.90

Tout l’assortiment Migros topline par ex. shaker professionnel gradué, 0,5 litre Valable jusqu’au 13.9


DES ÉCONOMIES À GOGO. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 31.8 AU 6.9.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

1.50

au lieu de 1.90

Tout l’assortiment d’ouate Primella et Max Havelaar à partir de 2 articles –.40 de moins l’un par ex. rondelles d’ouate Primella, 80 pièces Valable jusqu’au 13.9

50%

9.25 au lieu de 18.50

Papier hygiénique Soft en emballages multiples par ex. Soft Recycling Color, champion CO2, 30 rouleaux

30%

11.10

au lieu de 15.90

Tout l’assortiment de linge de cuisine et de table Cucina & Tavola par ex. gants isolants «Produit suisse», avec intérieur en fibre de verre et doublure isolante, le lot de 2 Valable jusqu’au 13.9

3 pour 2

4.–

au lieu de 6.–

Lingettes imprégnées Soft par ex. Soft Comfort, 3 x 50 pièces

7.90

au lieu de 9.90

Tout l’assortiment de sous-vêtements féminins 20% de réduction (excepté les articles M-Budget, deluxe et ceux bénéficiant déjà d’une réduction), par ex. slips Classic, le lot de 2, 100% coton, tailles S-XL, couleurs: blanc ou poudré Valable jusqu’au 13.9

*En vente dans les plus grands magasins Migros, **Micasa et ***SportXX.

6.–

Mouchoirs et serviettes de démaquillage Linsoft et Kleenex en emballages multiples par ex. serviettes de démaquillage effet 3D Linsoft, le lot de 3 boîtes, 3 x 90 pièces

2.85

au lieu de 3.60

Tous les désodorisants Migros Fresh 20% de réduction par ex. parfum d’ambiance Migros Fresh Flower, 300 ml Valable jusqu’au 13.9

6.30

au lieu de 7.90

Tout l’assortiment de sous-vêtements masculins 20% de réduction (excepté les articles M-Budget, deluxe et ceux bénéficiant déjà d’une réduction), par ex. slip Maestro avec ouverture, 100% coton, tailles S-XL, diverses couleurs Valable jusqu’au 13.9


LISTE D’ÉCONOMIES. OFFRES VALABLES DU 31.8 AU 6.9.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK FRUITS & LÉGUMES Pêches jaunes extra, France, le kg 2.60 au lieu de 4.60 40%

2.90

Kiwis, Nouvelle-Zélande, le panier de 1 kg 3.50 au lieu de 4.60 Melons charentais Fruitissime, France, la pièce 3.90 au lieu de 5.90 30%

Tout l’assortiment M-Plast par ex. pansements hydrofuges M-Plast Actiflex, 24 pièces Valable jusqu’au 13.9

Pruneaux, Suisse le panier de 1 kg 3.20 au lieu de 4.60 30% Mélange de champignons Anna’s Best, France, l’emballage de 250 g 4.70 au lieu de 5.90 20% Poivrons mélangés, le kg 3.40 Roquette, les 100 g 1.60 au lieu de 2.70 40% Concombres, Suisse/Pays-Bas, la pièce 1.10 au lieu de 1.80 30% Carottes bio, Suisse, le kg 3.10 au lieu de 4.20 Betteraves cuites non pelées Anna’s Best, de la région, Suisse, le kg 2.65 au lieu de 3.80 30%

40%

Chou blanc, Suisse, le kg 2.20 au lieu de 3.80 40%

POISSON, VIANDE & VOLAILLE

99.90

Escalopes de poulet M-Classic, 2 pièces, le kg 15.40 au lieu de 22.– 30%

au lieu de 169.–

Ailes de poulet Optigal de la région, fraîches, Suisse, les 100 g 1.20 au lieu de 1.55 20%

Veste fonctionnelle en polaire pour homme Columbia*/*** 100% polyester, tailles S-XL, noire Valable jusqu’au 13.9

Tranches de cou de porc marinées, Allemagne, à ne pas surgeler, les 100 g 1.30 au lieu de 2.60 50% Uniquement en libre-service Filet d’agneau, frais, Nouvelle-Zélande, les 100 g 3.85 au lieu de 5.50 30% Civet de cerf cuit, 600 g 12.50 au lieu de 17.90 30% Nuggets de poulet Don Pollo, surgelés, 1 kg 11.20 au lieu de 16.– 30% Pâté apéro maison, Suisse, la pièce de 500 g 9.90 au lieu de 19.80 50%

29.90

au lieu de 39.90

Alèse Leandro*/** par ex. 90 x 200 cm, blanc, bleu ou jaune Valable jusqu’au 13.9

Pour vos achats, détachez ici.

Saucisses de Vienne, le lot de 5 paquets, avec moutarde, 20 pièces, 1 kg 8.75 au lieu de 17.50 50%

Lard à griller M-Classic prétranché, Suisse, les 100 g 1.55 au lieu de 1.95 20% Tous les poissons MSC 20% Bâtonnets de surimi en lot de 2, France, l’emballage de 2 x 180 g 6.85 au lieu de 9.80 30%

PAIN & PRODUITS LAITIERS Couronne croustillante, la pièce de 300 g 1.60 au lieu de 2.–

Grana Padano, le lot de 3, rapé, 3 x 120 g 5.70 au lieu de 7.20 20%

Toutes les frites et les préparations de pommes de terre Denny’s, surgelées 20%

Le Gruyère Surchoix, les 100 g 1.60 au lieu de 2.– 20%

Pizzas Toscana M-Classic, surgelées, 3 x 360 g 5.70 au lieu de 11.40 50%

L’Armailli de la région, Suisse, la pièce de 250 g environ, les 100 g 1.90 au lieu de 2.35 Pecorino Siciliano, préemballé, les 100 g 1.85 au lieu de 2.30 Caprice des Dieux, 300 g 4.60 au lieu de 5.80 20% Tous les fromages frais Cantadou, le lot de 2 40% Le Beurre, la plaquette de 250 g 2.90 au lieu de 3.15 Lait M-Drink UHT Valflora, le lot de 10, 10 x 1 litre 9.50 au lieu de 12.50 20% Yogourt mocca, Suisse, l’emballage de 6 x 180 g 2.15 au lieu de 3.60 40%

FLEURS & PLANTES Bouquet de roses Afrique, Max Havelaar, le bouquet 11.90 Bouquet de 5 tournesols de la région, le bouquet 8.90 au lieu de 12.90 30%

AUTRES ALIMENTS Gâteau à la crème de la région, Suisse, la pièce de 200 g 5.50 au lieu de 6.90 M-Classic Cake tyrolien, la pièce de 700 g 4.90 au lieu de 6.20 Biscuits Taragona ou tranches aux abricots M-Classic, le lot de 3, 3 x 150 g 33% Tous les mélanges à pâtisserie et desserts en poudre 30% Eau minérale Vittel, le lot de 6 6 pour 4 Tous les Orangina en emballages de 6 x 1,5 litre 6.60 au lieu de 13.20 50% Grains de maïs, le lot de 6 boîtes, 6 x 285 g 4.50 au lieu de 5.70 Tomates pelées et hachées, le lot de 12 6.45 au lieu de 10.80 40% Riz Carolina Parboiled, le lot de 3 paquets 5.– au lieu de 7.20 30% Toutes les soupes en sachet Bon Chef, à partir de 2 articles –.40 de moins l’un Gnocchis au basilic Anna’s Best ou gnocchi aux pommes de terre M-Classic, le lot de 2 paquets 33%

Pizzas Lunga Prosciutto ou Toscana Anna’s Best, le lot de 3 7.20 au lieu de 14.40 50% Tous les produits Gusto Español 20% Tous les vinaigres Ponti et Giacobazzi 40%

NON-ALIMENTAIRE Tout l’assortiment d’aliments secs Asco 20% Tout l’assortiment d’ouate Primella et Max Havelaar, à partir de 2 articles –.40 de moins l’un Valable jusqu’au 13.9 Serviettes de démaquillage effet 3D Linsoft, le lot de 3 boîtes 6.– Lingettes imprégnées Soft Comfort, 3 x 50 pièces 4.– au lieu de 6.– 3 pour 2 Papier hygiénique Soft Recycling Color, champion CO2, 30 rouleaux 9.25 au lieu de 18.50 50% Tous les désodorisants Migros Fresh 20% Valable jusqu’au 13.9 Tout l’assortiment Migros topline 50% Valable jusqu’au 13.9 Tout l’assortiment de linge de cuisine et de table Cucina & Tavola 30% Valable jusqu’au 13.9 Tout l’assortiment M-Plast Valable jusqu’au 13.9 Tout l’assortiment de sousvêtements masculins 20% Valable jusqu’au 13.9

NOUVEAUTÉS Gaufres viennoises M-Classic, 150 g 2.70 NOUVEAU Valable jusqu’au 13.9 Miel de fleurs liquide, bio, 250 g 3.10 NOUVEAU Valable jusqu’au 13.9 Nestlé NaturNes aux fruits, 2 x 130 g 4.50 NOUVEAU Valable jusqu’au 13.9 Maïs géant M-Classic, 200 g 2.90 NOUVEAU Valable jusqu’au 13.9 Cheeseburger M-Classic pour micro-ondes, surgelé, 155 g 4.30 NOUVEAU Valable jusqu’au 13.9

Tomates farcies avec riz Fleury Michon, Suisse, l’emballage de 350 g 6.30 au lieu de 7.90 20%

Actilife Bifidus Plus, 40 capsules 16.80 NOUVEAU Valable jusqu’au 13.9

Cornatur Quorn steak gril au poivre, Suisse, l’emballage de 400 g 8.40 au lieu de 12.– 30%

Sterilcat Vital Balance, 1,5 kg 16.10 NOUVEAU Valable jusqu’au 13.9

Société coopérative Migros Neuchâtel/Fribourg

Distributeur de film Tangan Easy Cut 19.90 NOUVEAU Valable jusqu’au 13.9

Vous trouverez plus d’informations sur les prix, les produits et les réductions sur les étiquettes des articles dans cet encart.


À ESSAYER SANS HÉSITER. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 31.8 AU 13.9.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

NOUVEAU 2.70 Gaufres viennoises M-Classic biscuits traditionnels à la noisette fourrés aux abricots, 150 g

NOUVEAU 2.90 Maïs géant M-Classic grains de maïs géants, croquants et légèrement épicés (goût BBQ), 200 g

NOUVEAU 19.90 Distributeur de film Tangan Easy Cut simple et pratique, coupe facilement le papier aluminium et le film alimentaire

En vente dans les plus grands magasins Migros.

NOUVEAU 3.10 Miel de fleurs liquide, bio 250 g

NOUVEAU 4.30

Cheeseburger M-Classic pour micro-ondes, surgelé prêt en 2 min environ au micro-ondes, 155 g

NOUVEAU 4.50 Nestlé NaturNes aux fruits 5 sortes différentes, saveur 100% naturelle! Avec de la vitamine C, sans sucres ajoutés, à partir de 4 mois, par ex. pomme/poire, 2 x 130 g

NOUVEAU 16.80 NOUVEAU 16.10

Sterilcat Vital Balance pour les besoins particuliers des chats stérilisés ou castrés, 1,5 kg

Actilife Bifidus Plus complète l’alimentation grâce à 3 cultures bactériennes (probiotiques) de grande qualité qui peuvent influencer positivement la flore intestinale, 40 capsules


TERMINEZ L’ÉTÉ EN FRAÎCHEUR

63

Un tour sur un vieux manège en dégustant des caramels? Allez, avouez que vous en rêvez aussi.

Douces tentations

Bananes au chocolat, caramels ou amandes caramélisées: préparer soi-même ces confiseries incontournables des fêtes foraines est un véritable jeu d’enfant.

L

es effluves de caramels, de cannelle, de barbes à papa et de pains d’épice se mélangent sur fond de musique entraînante? C’est sûr, il y a de la fête foraine dans l’air. En automne, les manèges emportent les citadins dans un dernier tourbillon d’émotions avant de laisser place à l’hiver. Profitons de ces moments de joie pour déguster des mini-bananes et des morceaux de pommes ou de poires trempés dans du chocolat noir ou au lait. Sina, 4 ans, et son frère Lukas, 6 ans, ont déjà fait leur choix. Pour eux, ce sera caramels à la crème, amandes caramélisées et barbes à papa. Et comme un plaisir ne vient jamais seul, ils ont eu la permission de déguster leurs friandises en faisant des tours de manège, assis sur de vieux chevaux de bois. Lukas tient toutefois à préciser que sa petite sœur n’a pas le droit d’engloutir autant de caramels que lui. «Elle est toute petite et sera malade si elle mange trop de sucreries!» Sina a beaucoup de chance d’avoir un grand frère aussi attentionné… Sonja Leissing


64 | Migros Magazine 35, 30 août 2010

Leckerli à la crème M-Classic, 180 g,

Fr. 3.90

Brochettes de fruits au chocolat

Marshmallows Yupi, 175 g,

Fr. 1.90

Sucre vanillé Pâtissier, 4 x 10 g,

Têtes au choco Big Kisss Milk, 4 pièces, 130 g,

Popcorn Choco M-Classic, 120 g,

Morceaux de pomme séchée M-Classic, 250 g,

Nougat de Montélimar, 200 g,

Cannelle moulue, en bocal, 27 g,

Fr. 2.70

Fr. 1.60

Dessert pour 4 personnes

2 cs de noisettes entières 20 g de sucre 250 g de chocolat (p. ex. noir) 2 bananes 1 poire Hacher grossièrement les noisettes. Chauffer le sucre dans une casserole jusqu’à ce qu’il caramélise. Incorporer les noisettes et mélanger. Etaler aussitôt sur du papier sulfurisé et laisser refroidir. Hacher la nougatine. Briser le chocolat en morceaux, faire fondre au bain-marie. Couper les fruits en rondelles ou en gros morceaux. Piquer sur des brochettes en bois. Plonger dans le chocolat et placer sur du papier sulfurisé. Parsemer de nougatine. Laisser refroidir. Conseil: pour les enfants, opter pour du chocolat au lait, qui sera plus tendre une fois refroidi. Préparation: env. 20 min + laisser refroidir. Par personne: env. 4 g de protéines, 21 g de lipides, 57 g de glucides, 1850 kJ/440 kcal

Fr. 1.60

Fr. 4.70

Fr. 4.30

Fr. 1.05


TERMINEZ L’ÉTÉ EN FRAÎCHEUR

Capturez les saveurs

Faites des provisions pour l’hiver grâce aux trésors récoltés en cette fin d’été. Et n’ayez crainte: confectionner des confitures, des compotes, des chutneys ou encore des légumes marinés n’a rien de sorcier.

65

V

ous en avez assez de toujours offrir un bouquet de fleurs ou une boîte de chocolat lorsque vous êtes invité chez votre meilleure amie ou votre bellemère? Que diriez-vous d’un cadeau personnel, à la fois beau, délicieux et que l’on peut conserver longtemps? En cette fin d’été, quoi de plus tentant que de capturer les arômes, les couleurs et les bienfaits exquis des fruits et des légumes de saison pour les préserver dans des bocaux? Vous ne manquerez pas d’occasions d’en offrir à votre famille et à vos amis, qui sauront apprécier ces petites délices à leur juste valeur. Et n’hésitez pas à vous lancer dans des associations originales! Le basilic se marie à merveille avec les fraises, le thym avec les framboises et les prunes avec le gingembre. Découvrez ci-après des créations raffinées, concoctées spécialement pour vous. Sonja Leissing

Condiment d’automne: ces pruneaux au curry et au citron (recette ci-après) accompagnent idéalement les plats de chasse, les rôtis froids ou les fromages.


66 | Migros Magazine 35, 30 août 2010

Pruneaux au curry et au citron Pour 2 bocaux de 5 dl 1 kg de pruneaux 1 citron bio 2 cs de curry doux 4 cs de sucre 3 dl de vin rouge

Conseils ➔ Servir avec du gibier. ➔ Se conserve env. 2 à 3 mois dans un endroit frais à l’abri de la lumière. Préparation: env. 20 minutes. 1 bocal: env. 3 g de protéines, 1 g de lipides, 69 g de glucides, 1700 kJ/400 kcal

Photos Ruth Küng

Couper les pruneaux en deux, ôter le noyau. Couper en dés d’environ 5 mm. Prélever le zeste du citron, puis en exprimer le jus. Porter le jus à ébullition avec les pruneaux et le reste des ingrédients. Laisser réduire environ 5 min à feu moyen jusqu’à obtention d’une consistance sirupeuse. Verser dans les bocaux rincés à l’eau bouillante et refermer aussitôt.

Poivrons à l’aigre-doux Pour 2 bocaux de 5 dl

1 kg de poivrons (p. ex. rouges et jaunes) 1 cs de graines de moutarde (en vente dans les magasins asiatiques) 6 cs de miel 2,5 dl de vinaigre

Couper les poivrons en quatre et les épépiner. Porter à ébullition avec le reste des ingrédients. Laisser mijoter env. 5 min à couvert jusqu’à ce que la chair soit tendre. Verser dans les bocaux rincés à l’eau bouillante et refermer aussitôt.

Huile pimentée au romarin Pour 1 bouteille de 5 dl 1 brindille de romarin 1 cs de flocons de piment 0,5 l d’huile de tournesol Rincer la bouteille à l’eau bouillante. Y placer le romarin et le piment. Chauffer l’huile à env. 40 °C, verser dans la bouteille. Laisser mariner env. 2 semaines. Conseils ➔ Utiliser pour relever les pizzas ou les pommes de terre. ➔ Se conserve env. 2 à 3 mois dans un endroit frais à l’abri de la lumière. Préparation: env. 10 minutes. 1 dl: env. 0 g de protéines, 91 g de lipides, 0 g de glucides, 3350 kJ/800 kcal

Conseils ➔ Servir avec de la viande et des pommes de terre. ➔ Se conserve env. 2 à 3 mois dans un endroit frais à l’abri de la lumière. Préparation: env. 20 minutes 1 bocal: env. 7 g de protéines, 3 g de lipides, 57 g de glucides, 1300 kJ/310 kcal

Cours de cuisine Cet automne, l’Ecole-club Migros propose de nombreux cours ayant pour thème la chasse ou les champignons, par exemple. Attention: l’offre varie selon les régions. Inscription: 0844 844 900 ou www.ecole-club.ch


TERMINEZ L’ÉTÉ EN FRAÎCHEUR

Champignons aux oignons Pour 2 bocaux de 5 dl 1 oignon 500 g de champignons (p. ex. chanterelles, champignons de Paris) 2 dl d’huile d’olive sel 2 dl de vinaigre 2 feuilles de laurier 1 cs de poivre en grains Couper l’oignon en deux, le détailler en lamelles. Nettoyer les champignons. Faire revenir l’oignon et les champignons env. 5 min dans l’huile. Saler, ajouter le vinaigre, le laurier et le poivre. Verser dans les bocaux rincés à l’eau bouillante et refermer aussitôt. Conseils ➔ Servir avec une raclette ou du gibier. ➔ Se conserve env. 2 à 3 mois dans un endroit frais à l’abri de la lumière. Préparation: env. 20 minutes. 1 bocal: env. 7 g de protéines, 100 g de lipides, 3 g de glucides, 3950 kJ/940 kcal

Prunes au rhum Pour 2 bocaux de 5 dl 800 g de prunes 300 g de sucre 2 bâtons de cannelle 2 dl d’eau 2 dl de rhum Couper les prunes en quatre, ôter le noyau. Porter à ébullition env. 2 min avec le reste des ingrédients. Verser dans des bocaux rincés à l’eau bouillante et refermer aussitôt. Conseils ➔ Servir en dessert, par exemple avec une glace. ➔ Se conserve env. 6 mois dans un endroit frais à l’abri de la lumière. Préparation: env. 15 minutes. 1 bocal: env. 2 g de protéines, 1 g de lipides, 190 g de glucides, 4300 kJ/1020 kcal

67


68 | Migros Magazine 35, 30 août 2010

Sucre gélifiant Sucrisse, 500 g,

Fr. 2.40

Gélifiant Pâtissier, 3 x 30 g,

Fr. 2.40

Sucre fin cristallisé, 1 kg,

Fr. 1.30

Artichauts avec tige, poids égoutté: 240 g,

Fr. 5.90*

Morceaux de pommes M-Classic, poids égoutté: 200 g,

Bocaux de stérilisation Quattro Stagioni, diverses tailles, dès

Demi-prunes, poids égoutté: 235 g,

Bocaux avec motifs à carreaux, rouge ou bleu, diverses tailles, 4 pièces de 2,3 dl,

Moitiés d’abricots, poids égoutté: 250 g,

Bouteille avec bouchon en porcelaine, différentes tailles, 1 l,

Fr. 2.30

Fr. 2.30*

Fr. 1.70*

Confiture Quatre fruits, 500 g,

Fr. 2.10

Fr. 2.90

Fr. 5.50

Fr. 4.90

Centrifugeuse en acier fin, pour tous types de cuisinières, 4 éléments, ø 26 cm,

Fr. 89.90*

* En vente dans les plus grands magasins.


TERMINEZ L’ÉTÉ EN FRAÎCHEUR

69

Il faudrait toujours ramasser les champignons dans des paniers. Mais évitez les spécimens ci-dessus, car ils sont vénéneux!

C

haque Helvète consomme environ 3 kilos de champignons par an. Il est vrai qu’il est difficile de s’en passer, surtout avec des mets typiquement automnaux. Au moment où la saison de la cueillette bat son plein, nous avons rencontré Marlies Reist, une contrôleuse de champignons, pour en savoir plus sur le sujet. Et si l’experte a accepté de distiller ci-après de précieux conseils, elle a refusé de nous indiquer les meilleurs endroits de sa forêt préférée. De quoi ai-je besoin pour aller aux champignons?

D’un panier. Choisissez-en un qui n’écrase pas les champignons et qui leur permette de respirer. Un sac plastique peut-il aussi faire l’affaire?

Contrôleuse de champignons, Marlies Reist vous indique quelques règles à observer lors de la cueillette. Et si la tâche vous semble trop risquée, rendez-vous simplement à Migros.

Photos Jorma Müller

L’art de cueillir les champignons

Non! Dans un tel contenant, les champignons s’abîment et se décomposent rapidement. Quels sont les principaux points à respecter lorsqu’on ramasse des champignons?

Ne cueillez que les champignons dans un état irréprochable. Les spécimens attaqués par les vers et la pourriture sont impropres à la consommation. Par ailleurs, évitez de détruire les champignons vénéneux ou sans intérêt culinaire, car eux aussi jouent un rôle important dans la nature.


70 | Migros Magazine 35, 30 août 2010

Quelques champignons à Migros

La corne d’abondance pousse en Europe, en Amérique du nord et en Asie. 20 g, Fr. 1.95 Les champignons de Paris, blancs ou bruns, font partie des champignons à lamelles. Ils se caractérisent par leur couleur claire et par l’anneau qu’ils portent autour du pied. Ils poussent principalement dans les prés. Champignons de Paris blancs et bruns,

prix du jour. Le bolet possède une chair bien ferme. 30 g,

Fr. 3.80

La morille est un noble représentant de la famille des morchellacées. 20 g, Fr. 11.50

En cas d’intoxication due à des champignons vénéneux, vous présenterez des symptômes typiques: nausées, vomissements, hallucinations, poussées de transpiration, troubles de l’équilibre, palpitations cardiaques, maux d’estomac et difficultés respiratoires. En cas d’intoxication grave, appelez le 144, le numéro d’urgence valable dans toute la Suisse, et demandez une ambulance.

Peut-on cueillir les champignons quand ils sont très jeunes ou vieux?

Non, mieux vaut les laisser sur place. Il est également absurde de ramasser des quantités énormes de champignons. A ce propos, il convient de respecter les dispositions légales des communes et des cantons en la matière. Quelle est la meilleure manière de cueillir des champignons?

Il faut les sortir du sol précautionneusement en les faisant pivoter, de façon à ne pas endommager la base du pied. Comment s’assurer qu’un champignon est bel et bien comestible?

Ne consommez que les champignons qui ont été examinés par un contrôleur et qui sont dans un état irréprochable. Vous éviterez ainsi tout risque d’intoxication.

Le shiitake est de plus en plus utilisé dans la cuisine suisse. 25 g, Fr. 1.70

Peut-on manger des champignons crus?

Tous les champignons crus sont indigestes. Il en va de même pour les champignons de Paris d’élevage, qui peuvent provoquer des troubles chez certaines personnes. En raison de l’échinococcose (ténia du renard), je recommande de renoncer aux champignons crus. Qu’arrive-t-il si je mange un champignon vénéneux?

La chanterelle se caractérise par sa belle couleur jaune or, son chapeau en forme d’entonnoir ainsi que sa chair jaune pâle. Elle accompagne merveilleusement le gibier. Chanterelles,

prix du jour

Combien de temps les champignons se conservent-ils?

Si vous voulez conserver vos champignons, commencez par les nettoyer à l’aide d’une brosse et d’un chiffon sec avant de les couper en tranches et de les faire sécher. Vous pouvez aussi les mettre au congélateur où ils se conserveront jusqu’à une année. Angela Weibel

Liste des contrôleurs dans votre région: www.vapko.ch


TERMINEZ L’ÉTÉ EN FRAÎCHEUR

71

Pour Christophe Darbellay, président du PDC, la chasse est une passion qui rime avec tradition.

Darbellay a J plus d’une corde à son arc

Entre deux séances au Parlement, Christophe Darbellay, président du PDC, endosse ses habits de chasseur pour se lancer sur la piste du cerf ou du chevreuil. Avant d’apprêter lui-même son gibier, démontrant ses talents de cuisinier.

e me suis toujours dit qu’à 35 ans, j’épouserais ma secrétaire, je fumerais la pipe et je deviendrais chasseur. Finalement, une seule de ces prédictions s’est réalisée.» Voilà en effet quelques années que Christophe Darbellay – marié à une avocate et sans la pipe au bec – va régulièrement taquiner le cerf, le chevreuil ou le chamois en terres valaisannes. Une activité qui a pris une place importante dans sa vie: «J’y pense tous les jours de l’année!» Ce qui lui plaît? Les balades en forêt, l’ambiance entre chasseurs, la communion avec la nature, le retour aux sources de l’humanité… Des notions qui


72 | Migros Magazine 35, 30 août 2010

riment avec terroir et tradition, deux valeurs chères au cœur du président du PDC. Bien sûr, il y a aussi les palpitations qu’il ressent lorsqu’il aperçoit son gibier. «Attention, il ne faut pas faire n’importe quoi. Avant de tirer, nous devons identifier l’animal. S’il s’agit d’une maman avec son petit, nous avons interdiction de la tuer.» Il exhibe tout de même avec fierté son trophée, la tête boisée d’un cerf qu’il a abattu deux ans auparavant. «C’était une bête magnifique, de celles qu’on ne réussit à attraper qu’une seule fois dans sa vie!» Ne lui reste plus qu’à convaincre son épouse de l’accrocher dans leur salon… On pourrait croire que Christophe Darbellay est issu d’une longue lignée de chasseurs. Pas du tout. «Dans ma famille, nous ne sommes que trois à pratiquer cette activité: mon cousin, mon frère et moi-même.» Alors, le virus, comment l’a-t-il attrapé? «Un peu par hasard. Lors d’une exposition sur la chasse à Riddes, des copains m’ont dit: cet automne, tu viens avec nous.» Quelques heures de cours et un permis plus tard, une passion était née. Le Valaisan attend donc avec impatience le 13 septembre, date qui marquera le début de la saison. Deux semaines d’abord pour tirer le cerf et le chamois en haute montagne, avant de redescendre dans

Ci-dessus: Christophe Darbellay aime réellement passer du temps derrière les fourneaux. Ci-contre: le filet de cerf provient de la réserve personnelle du conseiller national PDC. Ci-dessous: la sauce au Cornalin apporte une touche valaisanne supplémentaire à la recette de Christophe Darbellay.

la vallée pour pister le chevreuil. Puis, comme chaque année, il rejoindra, le temps d’une journée, des amis chasseurs jurassiens et s’offrira un séjour en Alsace, histoire de s’attaquer au sanglier. Comme chaque année aussi, il devra jongler entre cette passion et ses obligations, la session parlementaire d’automne débutant à la même date. «J’essaie de garder mes mardis et mes jeudis de libres. Et dès la fin des débats à Berne, je me dépêche de rentrer!» La chasse lui permet de décompresser, loin des tensions du Palais fédéral.

Car avec son double mandat de conseiller national et de président du PDC, Christophe Darbellay est un homme occupé. D’ailleurs, son téléphone portable ne cesse de vibrer. Un coup d’œil à l’écran. «Cette fois-ci, je dois répondre, c’est Schwaller. Allô, Urs?» A quelques semaines des élections au Conseil fédéral, il s’agit de faire le point. Retour aux fourneaux. En plus d’être chasseur, le conseiller national est un fin cuisinier. «Lorsque je suis à la maison, c’est souvent moi qui prépare les repas.» Suivre les instructions d’un manuel? Pas


TERMINEZ L’ÉTÉ EN FRAÎCHEUR

73

Le filet de cerf au Cornalin AOC Une recette de Christophe Darbellay Ingrédients 2 cs d’huile d’olive 1 filet de cerf de 800 g sel, poivre paprika quelques brins de romarin 1 gros oignon 7,5 dl de Cornalin du Valais AOC 50 g de beurre 2 céleris pommes 1 l de jus d’orange 700 g de pommes de terre Amandine quelques brins de thym

vraiment sa tasse de thé. Il préfère l’expérimentation. D’ailleurs, s’il pouvait, il ouvrirait bien une petite auberge de montagne… En attendant ce jour béni, Christophe Darbellay a opté aujourd’hui, en accompagnement de son filet de cerf, pour du céleri pomme mariné dans du jus d’orange. «Cela peut paraître bizarre, mais j’ai déjà essayé cette combinaison, et elle a eu beaucoup de succès.» Après dégustation, on confirme: le mélange est heureux. Quant au filet de cerf – qui lui vient de sa réserve personnelle,

une bête qu’il a tirée l’an dernier – il le passe à la poêle avant de le glisser au four. Inutile de trop l’apprêter. «La semaine dernière, j’ai mangé une entrecôte de chevreuil, juste grillée, avec uniquement du sel et du poivre. Un délice!» Bref, on l’aura compris, la chasse – en forêt ou sur une assiette – ça lui plaît, à Christophe Darbellay! «Avec l’alpinisme et la politique, voilà trois activités que je compte pratiquer encore pendant quelques années.» Tania Araman Photos François Wavre/Rezo

Préparation Viande 1) Préchauffer le four à 160 °C. Chauffer une cuillère à soupe d’huile d’olive dans une poêle. Faire rôtir le filet de tous les côtés. Placer la viande dans un plat réfractaire. Saler, poivrer, parsemer de paprika et d’une partie des aiguilles de romarin. Réserver le suc de cuisson pour le fond de sauce. 2) Placer le filet au four durant 14 minutes jusqu’à ce que la température atteigne 48 °C à cœur. Retirer le plat du four, abaisser la température à 55 °C et réserver la viande dans le four chaud durant 15 minutes. Sauce Hacher l’oignon. En ajouter la moitié dans le suc de cuisson et laisser mijoter quelques minutes. Ajouter 7,5 dl de Cornalin et laisser réduire de moitié. Monter la sauce avec des flocons de beurre froid. Accompagnements 1) Eplucher et couper les céleris pommes en fines tranches carrées ou triangulaires. 2) Faire revenir le reste de l’oignon avec du beurre dans une poêle. Ajouter le céleri et arroser régulièrement de jus d’orange. Laisser réduire. Saler, poivrer. 3) Laver les pommes de terre, les détailler en gros morceaux et les plonger dans de l’eau salée jusqu’à ce qu’elles soient mi-cuites. 4) Chauffer une cuillère à soupe d’huile d’olive dans une poêle. Faire sauter les pommes de terre et parsemer du reste d’aiguilles de romarin et des brins de thym. Saler, poivrer. 5) Couper le filet de cerf en tranches. Dresser sur une assiette avec les accompagnements. Dresser la viande sur un miroir de sauce. Conseils: remplacer le filet de cerf par de l’escalope. La cuisson se fait alors uniquement à la poêle. Servir avec un Cornalin du Valais AOC.


20% DE RÉDUCTION. 20% DE RÉDUCTION SUR TOUS LES ÉPINARDS FARMER’S BEST. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 31.8 AU 6.9.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

four, Une fois sortie du e cette tarte flambé vite aux épinards aura e! gé an fait d’être m sur Retrouvez la recette -malin, www.saison.ch/m nts et tous les ingrédie igros. bien frais à votre M

2.95

au lieu de 3.70

Épinards à la crème surgelés, 800 g

2.25

au lieu de 2.85

Épinards en branches sans assaisonnement surgelés, 450 g

3.40

au lieu de 4.25

Épinards en branches surgelés, 800 g

2.45

au lieu de 3.10

Épinards hachés surgelés, 800 g

2.15

au lieu de 2.70

Épinards à la crème surgelés, 450 g

4.15

au lieu de 5.20

Épinards à l’italienne surgelés, 600 g

4.15

au lieu de 5.20

Épinards Mornay surgelés, 600 g


P r i x d ‘a c it

La Perle de l’Océan Indien

Notre prix inclut toutes les prestations suivantes:

         

Vol de Genève vers Colombo avec la 4ème meilleure compagnie aérienne du monde: la Qatar Arirways Toutes les taxes d’aéroport Circuit en bus moderne et climatisé Toutes les nuitées dans des hôtels 1ère classe Buffets de petit–déjeuner quotidiens Demi–pension du 2è au 8è jour Toutes les visites proposées y compris les prix d’entrées Safari en jeep 4x4 au parc national à Minneriya Assistance exceptionnelle d’un guide francophone durant tout le circuit Documentation de voyage informative

To u



7 nuitées en hôtel de bonne classe moyenne avec demi-pension incluse Transfert à l’aéroport après vos vacances balnéaires

Economisez CHF 300.-!

En réservant jusqu’au 27 septembre, vous paierez ce voyage au prix d’action suivant: Vol de Genève le dimanche avec Qatar Airways Septembre Octobre Novembre Janvier Février Mars

26 3

10 7 9 6 6

17 14 16 13 13

24 21 23 20 20

28 30 27 27

Prix en CHF par personne en chambre double Circuit Sri Lanka selon programme Prix normal Prix d‘action circuit circuit 9 jours 9 jours

1999.–

1699.–

Voyage 5110

semaine prolongation demi-pension 599.–

Suppléments chambre individuelle par pers.: Circuit: CHF 299.– CHF 199.– Ranweli Holiday Village: Prestations non comprises: L’assurance combinée frais d’annulation et aide SOS CHF 50.–. Frais de réservation: CHF 10.– par personne. Températures: Sri Lanka étant situé tout près de l’Equateur n’a, par conséquent, pas de saisons très distinctes ni grandes fluctuations de climat. Les températures moyennes oscillent entre 28-30°C.

Réservez de suite chez VAC à La Chaux-de-Fonds:

CHF

p r is ! m o c tes les t e st

tou els  sion  t ô h  en  Vols la demi-p taxes s visites  toutes le e d le gui

Et pendant la semaine de prolongation: 

tion

Circuit au Sri Lanka 1699.– de circu 9 jours

Sri Lanka Polonnaruwa

9 jours de voyage grandiose

Dambulla Sigiriya Pinnawela Kandy Negombo Nuwara Eliya Colombo

Sri Lanka „la Perle de l’Océan Indien“ est un pays aux multiples visages: plantations de thé, une culture fascinante marquée par le bouddhisme et l’hindouisme avec des temples et des palais et des plages sauvages au romantisme pur.

1er jour / Genève – Colombo: Vol de Genève avec Qatar Airways vers Colombo, via Doha. 2è jour / Colombo – Pinnawela: Arrivée le matin à Colombo où votre guide vous attend. Trajet à l’intérieur du pays et dépaysement au milieu des rizières, des palmeraies et d’innombrables plantations de cocotiers. Le top de la journée est la visite de l’orphelinat des éléphants à Pinnawela, mondialement connu. Avec un peu de chance, vous assiterez à la distribution des repas des pachydermes ou au rituel de leur bain dans le fleuve. 3è jour / Polonnaruwa – Minneriya Parc National: Après votre petit-déjeuner direction Polonnaruwa, la capitale médiévale du Sri Lanka. Une ville conçue avec parcs, jardins, palais, temples et une mer artificielle. Puis, vous vous enthousiasmerez devant les 4 statues rupestres de Bouddha, sculptées à même la roche. La route continuera vers le parc national de Minneriya où un 4x4 vous conduira dans la jungle pour observer: éléphants, buffles, singes, crocodiles, une multitude d’oiseaux et de papillons. 4è jour / Sigiriya: Départ le matin vers Sigiriya où s’érige un monolithe sur lequel les ruines forteresses du „rocher du lion“ datant du 5ème siècle s’élèvent majestueusement à 200 m au-dessus de la jungle. Les fresques datant de 1500 ans ainsi que le panorama à 360° époustouflant qui s’offre au spectateur feront vite oublier l’ascension un peu raide de la montée. 5è jour / Dambulla – Le jardin des épices à Matale – Kandy: Ne soyez pas arrêtés par le vilain et gigantesque bouddha qui vous accueille car les cinq grottes abritant un alignement de bouddhas et de rois taillés dans la pierre sont entourés de splendides statues de divinités hindoues. Vous visiterez le jardin des épices à Kandy. 6è jour / Kandy: Une visite au temple de la dent de Bouddha qui a été construit au 18è siècle s’impose. Un reliquaire est exposé où la fameuse relique de la dent sacrée (canine gauche de Bouddha) est préservée. En soirée, un spectacle de danseurs célèbres de Kandy vous est présenté.

✆ 0848 840 905 Lundi au vendredi 7h30 à 20h et samedi 8h à 12h

ou sur internet: www.net–tours.ch

ou auprès du bureau profes.: Lundi au vendredi 9h à 12h et 13h30 à 18h

043 211 63 83

7è jour / Kandy – Nuwara Eliya: Aux portes des hautes terres, s’ouvre l’accès„ au grand jardin du thé“. Vous traversez les hauts plateaux en direction de Nuwara Elyia, „la ville sur les nuages“. Cette ville à l’aspect très coloniale, possède des plantations de thé et des chutes d’eau magnifiques. Laissez-vous tenter par une visite d’une usine à thé dont les effluves vous embaumeront et où tous les secrets de la culture du thé vous seront dévoilés. 8è jour / Nuwara Eliya – Negombo – vol de retour ou prolongation balnéaire: des paysages variés défileront sous vos yeux avant d’atteindre le littoral de Negombo. Pour ceux qui n’ont pas réservé la semaine supplémentaire, départ vers l’aéroport dans la nuit. Si vous avez réservé la semaine balnéaire, vous apprécierez la détente dans ce havre de paix. 9è jour / Arrivée à Genève: dans l’après-midi.

Prolongation balnéaire

Hôtel écologique, directement sur la plage avec toutes les conditions pour vous baigner et profiter d’une cure ayurvédique.

Ranweli Holiday Village (ECO hôtel) www.ranweli.com Situation: situé au milieu d’une lagune à la végétation luxuriante composée de nombreux palmiers et palétuviers de la mangrove. La distance de Negombo est 11 km et l’aéroport à env. 18 km. Equipements: un restaurant, 2 bars, une piscine directement en bord de mer avec chaises longues et serviettes de bain (gratuites). Coin internet et boutiques. Les 84 chambres ont vue sur la rivière, réparties dans des bâtiments de deux étages, douche/ WC, radio, téléphone, climatisation, ventilateur. Activités: centre Ayurveda avec hammam, massages, soins ayurvédiques (payants) yoga et méditation. Des randonnées pour les amoureux de la nature et pour les passionnés d’ornithologie sont organisées. Soirée animées occasionnellement.

Vos avantages –  Des prix très bas grâce à la vente directe  Nous sommes membre du fonds de garantie légal de la branche suisse du voyage  Droit de résiliation gratuit dans un délai de 7 jours après réservation effective Organisation et réalisation: net–tours


Stylisme Najat Zinbi

76 6 | Mig Migros ros Magazine Magaz Ma gazine gaz ine 35, 35, 30 30 août août 2010 2010

Détend et rafraîchit: Bain crème Chill Out I am, 500 ml, Fr. 4.50 Crème de douche Feel Good I am, 250 ml, Fr. 2.60


EN MAGASIN

Avec I am, je me sens bien

| 77

ANCIEN

NOUVEAU

ANCIEN

NOUVEAU

Que ce soit sous la douche ou dans le bain, les soins réparateurs I am, qui se parent d’un nouvel emballage unifié, sont garants d’instants de détente – à partager avant tout avec soi-même…

M

algré le stress de la rentrée et des chamailleries avec son ami, Uma reste sereine. Après tout, la vie est belle, et la jeune femme entend bien profiter des beaux moments qu’elle lui offre. Telle la toilette matinale avec la nouvelle crème de douche Feel Good I am. Ses fragrances de fleur

d’oranger lui permettent de bien démarrer la journée. Un soin réparateur et… attrayant à l’image des nouveaux emballages unifiés des articles de bain et de douche I am. Quant au bain crème Chill Out, au parfum de figue sauvage et de vanille, il promet à Uma des moments de détente voluptueux.

Avec leur formule optimisée, les produits I am, qui sont garants d’un excellent rapport qualitéprix, laissent une impression de douceur et de fraîcheur sur la peau et empêchent celle-ci de dessécher. Et pour un épiderme soyeux, Uma opte pour la douche exfoliante I am Soft Peeling. TG

Fidèles à vos favoris Vous trouverez désormais les grands classiques de la gamme de produits pour le bain et la douche I am dans l’assortiment M-Classic. Si la qualité reste inchangée, l’emballage et le nom sont nouveaux. Par exemple, le Bain moussant I am s’appelle désormais Bain moussant M-Classic et la Douche fitness I am a été rebaptisée Douche fitness M-Classic. Comme auparavant, la tolérance cutanée de ces articles a été confirmée par des tests dermatologiques. Toute la famille peut donc sans crainte utiliser ces soins pour le corps.

Huile crème de douche Cream & Oil I am, 250 ml, Fr. 3.20 Douche exfoliante Soft Peeling I am, 200 ml, Fr. 4.80 Crème de douche Milk & Honey I am, 250 ml, Fr. 2.40 Douche soin Pure Sensitive I am, 250 ml, Fr. 2.40


ACTION 20% DE RÉDUCTION VALABLE DU 24.8 AU 6.9.2010 SUR TOUS LES PRODUITS WILKINSON

NEU AU E NOUVVITÀ NO

6.80de 8.50 au lieu

p. ex. Xtreme 3 Sensitive Rasoir jetable en lot de 4+2

15.1de018.90 au lieu

p. ex. rasoir Quattro for Women Bikini

www.wilkinson-sword.ch

Wilkinson est en vente à votre Migros

Amandine : la pomme de terre qui a le beurre à lʼintérieur...

Endans exclusivité votre MIGR e Migros En exclusivité votredans MIGROS


EN MAGASIN

Migros Magazine 35, 30 août 2010

| 79

Souriez, c’est gagné!

Avant la prochaine offensive de charme, optez pour les soins White de Candida et armez-vous de votre plus beau sourire.

A

Photo Plainpicture

vec la gamme de soins White de Candida, votre sourire sera votre plus belle arme. Par rapport aux autres dentifrices blanchissants, ces produits éliminent en douceur, mais efficacement, les colorations, tout en prévenant la formation de la plaque dentaire et du tarte. Ils redonnent aux dents leur blancheur naturelle et offrent une bonne préve vention contre les caries. Les soins White Sensitive de Candida sont recommandés en cas de dents sensibles. En effet, ils les ménagent encore plus et réduisent leur sensibilité. A noter que la ligne White compte aussi une eau dentaire, une brosse à dents, du fil dentaire et des chewing-gums spéciaux. Chewing-gums White Dental Gum Power Menth, 2 x 12 pces, Fr. 2.90*, White Dental Fluid, 400 ml, Fr. 5.–, dentifrice White Micro Crystals, 75 ml, Fr. 4.30, brosse à dents White Brilliant, Fr. 3.80* * En vente dans les plus grands magasins.


20% DE RÉDUCTION. 20% DE RÉDUCTION SUR TOUT L’ASSORTIMENT DE LINGERIE ET SLOGGI. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 31.8 AU 13.9.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

11.90

au lieu de 14.90

Short à carreaux pour homme* noir et violet Tailles S–XL

23.90

au lieu de 29.90

Soutien-gorge à armatures* rose, tailles 75– 85B 75– 90C et 75– 95D

15.90 12.70

au lieu de 15.90

au lieu de 19.90

Soutien-gorge à coques push-up* violet, tailles 70 –85A / 75 –85B

Maillot de corps pour homme* noir, tailles S–XL

10.30

au lieu de 12.90

11.90

au lieu de 14.90

Slip pour femme* rose, tailles S–XL

11.90

au lieu de 14.90

Short pour homme* noir et violet Tailles S–XL

* En vente dans les plus grands magasins Migros. Excepté les articles M-Budget, Deluxe et ceux bénéficiant déjà d’une réduction.

Panty pour femme* violet, tailles S–L


EN MAGASIN

Migros Mig ros Magazine Magaz Ma gazine gaz ine 35, 35, 30 30 août août 2010 2010

| 81

Comme dans les pressings

NOUVEAU À MIGROS

Ce module Laurastar fait bien plus que repasser! Le fer associé à la table réglable en hauteur possède un débit de vapeur ultra-fine deux fois plus important que la normale. Et pas besoin d’utiliser d’eau stérilisée, car l’appareil est équipé d’un filtre anticalcaire: il suffit de remplir le réservoir d’eau du robinet. Système de repassage Laurastar,

Fr. 1499.-

Comme dans les cafés Si vous avez envie d’un véritable café ne venant ni d’un automate ni d’un appareil à capsules, privilégiez une des machines à piston signées Delonghi. Ces appareils disposent d’une buse spéciale pour faire mousser le lait et transforment le café moulu en un merveilleux breuvage. Machine à piston EC 155 Delonghi, Fr. 169.Machine à piston ECO 310 Delonghi, Fr. 249.-

NOUVEAU À MIGROS

Gagnez un lisseur Braun!

Participer: – par téléphone en appelant le 0901 560 089 (Fr. 1.-/appel depuis le réseau fixe) en indiquant vos nom et adresse. – par SMS en envoyant «GAGNER», puis vos nom et adresse au 920 (Fr. 1.-/SMS). Exemple: GAGNER Pierre Lexemple, Rue Lexemple 1, 9999 Modèleville. – par internet en vous rendant sur www.migrosmagazine.ch (rubrique «Coup de chance»). Délai de participation: 5 septembre 2010 Les gagnants seront informés par écrit et leurs noms seront publiés sur migrosmagazine.ch. Pas de versement en espèces. La voie de droit est exclue. Il ne sera échangé aucune correspondance au sujet du tirage au sort.

D cheveux Des h doux comme de la soie

Vous cherchez un fer à lisser capable de domestiquer les boucles rebelles? Alors faites confiance à Satin Hair 7 Colour de Braun, un appareil spécialement conçu pour les cheveux colorés qui lisse les mèches sans les ternir ni les dessécher. Il suffit de sélectionner votre type de cheveux pour que l’appareil choisisse automatiquement la température adéquate. Lisseur Satin Hair 7 Colour de Braun, Fr. 129.-


Participe à la grande

JOURNÉE D´INITIATION À LA LUTTE SUISSE

SAMEDI 4 SEPTEMBRE 2010

t’initier Aimerais-tu se? à la lutte suis us

éresse, no Si ce sport t’int lement à la ia rd t’invitons co erte de la lutte journée découv formations in d’ suisse. Plus .ch sur www.esv

Partenaire exclusif de la Promotion des espoirs AFLS


EN MAGASIN

Migros Magazine 35, 30 août 2010

| 83

Exotic, Chocolat noir & Banane, Fraise & Rhubarbe et Mocca sont les éditions limitées préférées des clients. Quelle version doit rejoindre définitivement l’assortiment Migros?

Photo Prisma

Quel est votre Farmer préféré? Les amateurs de Farmer sont appelés aux urnes afin de déterminer laquelle des quatre barres Limited Edition intégrera l’assortiment standard de Migros. Un choix cornélien!

L

es Farmer sont de grands classiques à Migros. Sur la plateforme internet www.migipedia.ch, les consommateurs ne tarissent pas d’éloges pour ces barres aux céréales. Certaines variétés sont même devenues absolument incontournables, que ce soit en randonnée, au service militaire ou au bureau. Aujourd’hui, les amateurs de Farmer ont la possibilité de voter pour leur barre favorite parmi les

quatre articles Limited Edition ayant remporté le plus de succès ces dernières années, à savoir Chocolat noir & Banane, Fraise & Rhubarbe, Exotic et Mocca. La variété qui recueillera le plus de voix sera intégrée dans l’assortiment standard de Migros. Vous pouvez voter en ligne sur le site www.migros.ch/farmer. Les participants au scrutin auront la chance de gagner de magnifiques prix d’une valeur totale de

Fr. 10 000.–! Le premier prix est constitué de vélos pour toute la famille (valeur de Fr. 6000.–). Quatre familles gagneront quant à elles un week-end de randonnée et cinq autres se verront remettre un billet familial pour Europa-Park. Enfin, dix cartes cadeaux Migros, d’une valeur de Fr. 100.– chacune, seront encore tirées au sort.

Dora Horvath

www.migros.ch/farmer


84 |

EN MAGASIN

Migros Mig ros Magazine Magaz Ma gazine 35, 30 août 2010 gaz

En ppetit format Petits et ronds, les Mini Shortbread Rounds écossais accompagnent idéale idéalement le «five o’clock tea». Ils se d déclinent en version «Mini Choc Chip C Shortbread Rounds» aux pépite pépites de chocolat et en version classi classique «Mini Shortbread» au beurre beurre. Absolument irrésistible. Mini Shortbread S Rounds Walkers, 125 12 5 g, Fr. 2.50 Mini Choc C Chip Shortbread Rounds Walker er 125 g, Fr. 2.50 Walkers,

NOUVEAU À MIGROS

Energie pure

NOUVEAU À MIGROS

Vous n’imaginez pas une barre énergétique sans chocolat? Pourtant, c’est possible. Et c’est même bon! Cette barre à la farine complète de seigle et de blé, aux canneberges, noix et graines de courge plaira aux personnes soucieuses de leur ligne. Préparée chaque jour par Migros, elle assure un apport énergétique sain et naturel. Barre goûter, 50 g, Fr. 1.-

BON & BON MARCHÉ

FR. 8.05

Galettes de courgettes Souper pour 4 personnes

➔ Râper 2 courgettes (d’env. 600 g) avec une râpe à légumes, ajouter 1 oignon haché, 3 œufs, 100 g de lardons, 150 g de panure et bien mélanger le tout. Assaisonner avec du sel, du poivre et de la noix de muscade. Fr. 6.05

NOUVEAU À MIGROS

Qualité suisse bio Chez Biotta, les produits chimiques sont totalement proscrits. Cette entreprise suisse élabore depuis des décennies des jus de fruits et de légumes issus de l’agriculture biologique. Saines et désaltérantes, ces boissons sont désormais proposées sous le label Bio de Migros, la marque Biotta continuant de figurer sur la bouteille comme garante de qualité. Jus d’airelles rouges Plus Biotta, bio, 50 cl, Fr. 4.80 Jus de carotte Biotta, bio, 50 cl, Fr. 2.40

➔ Former les galettes et passer des deux côtés dans la farine. Fr. 1.➔ Faire rôtir les galettes dans l’huile d’olive chaude jusqu’à ce qu’elles soient bien dorées. Fr. 1.ompagner de la sauce toute prête Conseil: accompagner -sweet-sour» de Migros. «Chili-sweet-sour»

+

+

Un Arabica racé

Le nouveau café Delizio est élaboré avec de l’Arabica cultivé au Pérou, à 1200 m d’altitude. Ce café fruité produit en série limitée met une touche d’exotisme dans votre tasse, que ce soit sous forme d’espresso ou de café lungo. Peru Chachapoyas Delizio, 12 capsules, Fr. 5.40* * En vente dans les plus grands magasins.

NOUVEAU À MIGROS


EN MAGASIN

Photo Ruth Küng, stylisme Irene D De Giacomo

Migros Magazine 35, 30 août 2010

| 85

Chouette, aujourd’hui c’est poulet!

Il existe autant de recettes de poulet que de jours dans l’année! Et avec les volailles Optigal, le succès est garanti.

R

ien ne titille plus l’orgueil des cuisiniers que la nécessité de varier jour après jour les plaisirs. Avec l’assortiment de poulets Optigal – et un peu d’inspiration – ce défi est pourtant facile à relever. Les cannelloni al forno et les lasagne à la viande hachée de pou-

let sont par exemple deux menus qui ont de bonnes chances de rencontrer les faveurs des enfants. Quant aux escalopes, au lieu de les griller à la poêle, il est possible de les farcir de fromage frais, de gorgonzola, d’herbes ou de jambon cru, et de les paner avec du sésame

ou des flocons de céréales pour préparer de savoureux plats qui raviront vos hôtes. Et si vous êtes pressé, optez pour les volailles Optigal déjà marinées, notamment les ailes épicées et les poulets entiers en sachet pratique. Dora Horvath


86 | Migros Magazine 35, 30 août 2010

O

n a trop souvent le cliché du vigneron au fond de sa cave dans la pénombre un verre de vin sous le nez. Il est temps que cette image change.» En fonction depuis janvier 2010, «un aboutissement», le président de l’Union suisse des œnologues tient absolument à faire connaître les professions vitivinicoles. A commencer par son métier, œnologue, autrement dit spécialiste de la fabrication et de la conservation du divin nectar. «Il faut être à la fois un artiste et un homme très rigoureux. Faire parler le vin, révéler son âme, tout en gardant une grande précision. Un travail des plus pointus.»

Avec la précision et la minutie d’un chirurgien

Jusque dans les moindres détails. La preuve: lorsque le quadra vaudois coupe une tranche de bouilli de bœuf au couteau, on croirait voir un chirurgien inciser sur une table d’opération. Avec toutefois un tablier de caviste autour de la taille. «J’ai toujours été minutieux, un poil bileux. Mon métier n’a fait que confirmer ces traits de caractère.» Sa femme Doris inspecte les gestes du chef. «C’est elle qui m’a appris à cuisiner. Mais cette recette me vient de ma mère. Un plat avec les légumes du potager, très agréable en été.» Dans son jardin en pente à Chernex (VD), village surnommé «le balcon du Léman», Daniel Dufaux soigne salades, haricots et tomates, nourrit une dizaine de poules, laisse gambader cobayes et lapins nains. Ce petit paradis n’en serait pas un sans quelques ceps de vigne, bien sûr. Ceux de son paternel, qu’il a caressés dès l’enfance. «Mon père était employé dans une

Secrets de cuisine er c’est... Pour vous, cuisin t tre un vin et un pla Arriver à créer en l gustatif. ne au septième cie l’harmonie qui mè déguster, Du simple plaisir de rfait. pa d toucher à l’accor par semaine Combien de fois cuisinez-vous? ste par semaine. Le re En hiver, deux fois trois fois par mois. du temps, deux à at favori? Quel est votre pl t oisir qu’un, le poule Si je ne dois en ch , les ril jaune et aux mo de Bresse au vin extraordinaire. e? ujours en réserv Qu’avez-vous to t. pla un r agne Un vin pour accomp er vous aimé partag Avec qui auriezun repas? aucoup r, à qui on doit be Avec Louis Pasteu nts. me ali ervation des en matière de cons

usine électrique et s’occupait de la vigne le week-end. Un travailleur forcené. On peut dire que j’ai été contaminé par le virus.» En plus de son travail d’œnologue chez Badoux SA à Aigle, ce passionné élève ses propres crus, au-dessus de Montreux, huit barriques par an. C’est avec fierté qu’il présente ses bouteilles au rez-de-chaussée, dans son antre. Un carnotzet? «Je préfère parler de mon chai à barriques. Ce terme, moins traditionnel, va bien avec le vin.» Assemblages de rouges et de blancs que l’on déguste à la table du cuisinier Rabaey comme à l’Hôtel

Daniel Dufaux, un terrien Le nouveau président de l’Union suisse des œnologues s’anime devant la nature qu’il travaille.


CUISINE DE SAISON DANIEL DUFAUX

AJOUTER l’huile et le vinaigre et bien mélanger.

SALER ET POIVRER le tout. Daniel Dufaux: «Cette recette me vient de ma mère. Un plat avec les légumes du potager, très agréable en été.»

bon comme le vin Rencontre généreuse autour d’un bouilli de bœuf.

DÉCOUPER la viande en fines tranches. DRESSER la viande avec la brunoise.

| 87


88 | Migros Magazine 35, 30 août 2010

Majestic de Montreux, tout de même.

Des vinifications personnalisées

Au fil de la conversation, on apprend que le Vaudois prépare aussi son vinaigre, sa tomme au marc, s’est essayé à la bière, aux liqueurs de framboise ou de cassis, aux huiles essentielles, a tenté l’eau-de-vie de cerise. «Je m’amuse un peu. C’est un besoin de sentir, de créer. Je réalise aussi des vinifications personnalisées pour les copains. Des gars pas forcément du milieu.» Son maître mot: communiquer. Partager son amour du vignoble, les yeux scintillants, la ferveur tranquille. «Chaque cep est un individu qui vit. On peut passer son existence à étudier un vin, on n’en fera jamais le tour. Chaque millésime diffère. L’œnologue reçoit une matière vivante et doit continuer à la faire vivre.» Et de s’enthousiasmer pour la dégustation, cet «éveil des sens», durant laquelle on sait apprécier la baie, les rondeurs du vin, sa minéralité. «L’être humain est décidément une magnifique machine.»

«Nous pouvons encore nous améliorer»

Patron des concours helvétiques de dégustation, garant de la crédibilité des résultats, pense-t-il que la production locale puisse un jour concurrencer l’afflux de raisins étrangers? «Nous nous défendons bien. Mais nous pouvons encore nous améliorer. L’ouverture totale des frontières doit nous pousser à être plus présents, plus agressifs. Nous aurons gagné quand on trouvera de bons vins suisses dans les meilleurs établissements étrangers.» Du courage, il en faut pour promouvoir sa production. Surtout lorsqu’une mauvaise réputation perdure. «Le Vaudois n’ose pas dire qu’il fabrique d’excellents vins, contrairement au Valaisan. Le canton de Vaud demeure la deuxième région viticole du pays, il ne faut pas l’oublier. Les terriens ont toujours été jaloux les uns des autres.» Lui qui a travaillé dans les deux clans en sait quelque chose.

«Chaque cep est un individu qui vit. On peut passer son existence à étudier le vin, on n’en fera jamais le tour. et doit continuer à la faire vivre.»

«L’ouverture totale des frontières doit nous pousser à être plus présents»

Après un apprentissage de caviste à Montreux, «basique, à la portée de tout le monde», Daniel Dufaux a ressenti le besoin d’aller plus loin. La fameuse Ecole d’ingénieurs de Changins semble un passage obligé. «Quand je me suis attaqué à l’œnologie, j’ai dû me remettre à niveau. Cela n’a pas été facile, j’ai pas mal ramé.» Il reste un moment en Lavaux, travaille pour les maisons Patrick Fonjallaz et Testuz. Son expérience le

mène chez Giroud-Vins à Sion, «le leader, qui fonce, je voulais comprendre sa façon de travailler». Quelques voyages lui permettent de découvrir l’Europe viticole. En particulier la France et l’Italie, avec leur multitude de terroirs. «Ce sont eux qui ont le plus de recul. Donc là qu’il y a les meilleurs crus. Un grand vin doit nous pousser à rester, re-sentir, re-goûter. Dévoiler une personnalité.»

Du haut de son balcon qui regarde les Alpes, l’œnologue s’émeut devant un groupe de moineaux qui viennent s’abreuver d’eau de pluie. Il raconte la vie de son olivier, comment on élabore le jus de pomme. Le gourmet n’en demeure pas moins sportif. Trois fois par semaine, il part courir une heure. «J’ai besoin de souffrir pour évacuer les tensions. Et puis se balader en forêt et sentir le sous-bois, c’est merveilleux.» Le genre de plaisirs qu’il espère inculquer à ses deux enfants, à qui il a montré comment confectionner du beurre. «Pour qu’ils sachent se débrouiller par eux-mêmes, la plus grande des valorisations.» Virginie Jobé Photos Nicolas Righetti / Rezo

Infos: www.usoe.ch


CUISINE DE SAISON DANIEL DUFAUX

| 89

Bouilli de bœuf froid avec sa brunoise de légumes crus Une recette de Daniel Dufaux

L’œnologue reçoit une matière vivante

INGRÉDIENTS POUR 4 PERSONNES 600 g de légumes, p. ex. carottes, céleri, poireau 1 feuille de laurier 3 clous de girofle 1 oignon 1 kg de bouilli de bœuf 1 cs de grains de poivre noir 4 cc de bouillon de bœuf en poudre 1 os à moelle

D savoureuses De recettes sur www.saison.ch Pour s’abonner: 0848 87 7777, abonnements@saison.ch (39 fr. seulement pour 12 numéros)

Brunoise: 2 oignons nouveaux 2 tomates ½ botte de radis 1 carotte 1 petit fenouil 1 bouquet de fines herbes variées, p. ex. ciboulette, persil, basilic 2 cs de vinaigre de vin rouge 1 cs de vinaigre balsamique 2 cs d’huile d’olive sel, poivre

PRÉPARATION 1) Tailler les légumes en dés d’env. 1,5 cm. Piquer la feuille de laurier sur l’oignon avec les clous de girofle. 2) Rincer la viande sous l’eau froide. Porter à ébullition env. 2 l d’eau dans une marmite. Y déposer la viande. Ajouter les légumes, les grains de poivre et l’os à moelle. Laisser mijoter env. 2 h, jusqu’à ce que la viande soit tendre. La laisser tiédir dans le bouillon. 3) Pour la brunoise, hacher les oignons. Couper les tomates en deux et les épépiner. Tailler les

légumes en dés d’env. 2 mm. Ciseler les fines herbes. Mélanger les légumes avec les fines herbes. Ajouter le vinaigre et l’huile et bien mélanger le tout. Saler et poivrer. Dresser la viande avec la brunoise. Suggestion Accompagner d’une salade de courgettes. Utiliser le bouillon pour une soupe ou une fondue chinoise. Préparation: env. 30 min; cuisson à feu doux: env. 2 h, sans compter le tiédissement.


Vacances

OVRONNAZ

Escapade rand’

rando & bains thermaux etc...

★ ★

3 nuits en appartement accès gratuit au télésiège

& relax

266.www.o-vacances.ch Tel. +41 27 306 17 77

3 entrées aux bains

1 steak sur ardoise + 1 souper valaisan

Entreprises RECOLOREZ VOTRE SALON CUIR ou recouverture cuir ou tissu

026 656 15 22 – www.cuir-leder.ch

reservation@o-vacances.ch

Abonnement d’essai Fr. 20.– Compliments compris. 6 éditions de Cuisine de Saison pour Fr. 20.– seulement au lieu de Fr. 29.40. A commander dès maintenant. 0848 877 848.


MIGROS NEUCHÂTEL-FRIBOURG

Migros Magazine 35, 30 août 2010

AGENDA

Lutte suisse: journée d’initiation

On recherche le futur roi de la lutte suisse de 2022 La lutte suisse est notre sport national. Fondée en 1895, l’Association fédérale de lutte suisse comprend cinq grandes régions. La Romandie en est une et l’Association neuchâteloise, créée en 1918 déjà, en fait partie, tout comme Fribourg et Genève (1921) suivie en 1923 par celles de Vaud et du Valais. Participer à la journée d’initiation à la lutte suisse organisée sur le plan national le 4 septembre est l’occasion de découvrir ce sport méconnu en terre romande. Pour Fribourg, c’est à Chiètres qu’elle aura lieu, à la cave des lutteurs, rue de l’Industrie, de 13 h 30 à 16 h. Neuchâtel profitera de la Fête alpestre de lutte suisse à la Vue-des-Alpes, le dimanche 5 septembre, pour initier les jeunes dès 7 ans, et ce, gratuitement. Migros est le partenaire exclusif de la Promotion des espoirs AFLS. Elle soutient les projets pour les enfants et les jeunes dans les domaines du sport et contribue à assurer l’avenir de la Suisse de demain.

Photo Régis Colombo – Lanterne Magique / Archives Migros

Pour en savoir plus, une visite sur le site de l’Association fédérale de lutte suisse Mmo s’impose www.esv.ch

«Je participe à la grande journée d’initiation à la lutte suisse!»

| 91

Club réservé aux enfants

La Lanterne magique reprend ses séances et des films inoubliables.

La Lanterne magique est présente dans 12 localités de notre rayon d’activité.

O

uverte aux enfants de 6 à 12 ans, la Lanterne magique est un club de cinéma qui connaît toujours le succès. Les projections ont lieu un après-midi par mois, dans une salle de cinéma. Entourés d’adultes responsables, les enfants apprivoisent les grandes émotions cinématographiques. Quelques jours avant chaque séance, les enfants membres du club reçoivent à leur adresse un petit journal illustré qui leur présente le film au programme. Et, juste avant la projection, il y a un petit spectacle amusant et instructif sur le thème du cinéma. Votre enfant ne connaît pas la Lanterne magique et souhaite découvrir le monde du cinéma? Ou devenir membre du club? Migros offre 40 bons magiques et 60 abonnements. Envoyez une carte postale avec votre adresse et le prénom de votre enfant à: Migros Neuchâtel-Fribourg, sponsoring, case postale 114, 2074 Marin-Epagnier, en précisant bien si vous souhaitez recevoir, après tirage au sort, un bon magique pour une

séance ou un bulletin d’inscription pour un abonnement. Dernier délai: 8 septembre 2010, le cachet de la poste faisant foi. MMo Sponsoring by

La Lanterne magique saison 2010-2011

Où et quand? Localité / Club Bévilard * Les Breuleux Bulle

Cinéma Palace Lux Les Prado

Infoline 032 487 62 02 032 953 11 57 079 743 58 06

La Chaux-de-Fonds* Plaza Château-d’Œx Eden Châtel-Saint-Denis Couvet* Fribourg Freiburg * Le Locle Neuchâtel* Le Noirmont Tramelan *

078 600 11 71 026 924 40 83 026 924 63 68 Sirius 021 948 95 51 079 321 03 58 Colisée 078 685 53 38 Rex 1 078 612 71 50 Rex 1 026 350 71 61 Casino 079 889 27 74 Les Arcades 032 725 05 05 Cinélucarne 032 953 11 57 Le Cinématographe 032 487 62 02

*La saison 2010-2011 débute le 15 septembre déjà.

Horaire Me 16 h Me 16 h 30 Me 12 h 15 / 14 h 15 / 16 h 15 Me 13 h 45 / 16 h Me 16 h 30 Me 13 h 45 /15 h 45 Me 14 h 30 Me 14 h / 16 h Mit 14 h Me 14 h Me 14 h / 16 h Me 14 h 15 Me 14 h


MIGROS NEUCHÂTEL-FRIBOURG

Migros Magazine 35, 30 août 2010

| 93

Découvrir son clown intérieur, c’est pas faire le clown!

AGENDA

Développement personnel

A l’Ecole-club, un cours pour aller à la rencontre de soi Banal un nez rouge, oh que non! Des cours créatifs, ludiques, respectueux, qui vous mèneront sur un chemin de découverte de soi et de regard bienveillant d’autrui. Partir à la découverte de son clown intérieur, c’est s’embarquer pour une aventure personnelle, créative, qui met en jeu toutes les richesses de notre imaginaire et de nos émotions, qui nous fait découvrir le plaisir du jeu et du rire. C’est aller à la rencontre d’un personnage sensible, imaginatif, qui partage sa vision du monde avec ceux qui le regardent, l’occasion d’un partage de tendresse et de rire: rappel à notre énergie vitale. Chaudement recommandé à ceux qui se posent trop de questions et qui souhaitent se vider la tête.

Photos Shutterstock

Où et quand? Fribourg: Adultes: le samedi du 9 octobre – 6 novembre, de 9 h 30 à 12 h Enfants: le samedi du 13 novembre – 18 décembre, de 9 h 30 à 11 h 30 Bulle Adultes: le jeudi du 16 septembre – 14 octobre de 19 h à 21 h 30 Enfants: le mercredi du 15 septembre – 13 octobre, de 15 h à 17 h et mercredi du 3 novembre – 1er décembre, de 15 h à 17 heures.

Durant ces cours de cuisine, les non-voyants accompagnés d’un chef vont préparer un menu.

Samedis Découvertes 2010 Le nouveau programme lance une invitation à vivre un samedi inhabituel pour bricoler, créer, déguster, découvrir ou se détendre.

D’

une courte durée, le matin, l’après-midi ou la journée complète, les Samedis Découvertes sont parfaits pour s’ouvrir l’esprit à l’inconnu! Ils sont un moyen idéal pour se faire une idée de ce qui nous convient. Une grande variété de cours créatifs,

Ecoles-clubs La Chaux-de-Fonds: Bijoux Art Clay. Art Clay Silver est une pâte d’argent. Il s’agit d’une nouvelle pâte à modeler composée d’une poudre d’argent très fine, d’un liant organique et d’eau, avec laquelle il sera possible de créer soi-même un bijou: un pendentif, des bagues, des boucles d’oreilles.

sportifs ou de loisirs est proposée pour que l’on puisse profiter pleinement des initiations qui pourraient devenir des passions! Essayer, découvrir ou se changer les idées, ils sont parfaits pour les personnes curieuses qui aiment passer un bon moment sans trop s’in-

vestir. D’autres viennent découvrir un cours pour ensuite s’inscrire pour une période plus longue et, pourquoi pas, à une formation. Les Samedis Découvertes sont disponibles dans les quatre Ecoles-clubs de la coopérative.

Bulle: PowerTex. Création d’objets décoratifs pour intérieur et extérieur tels que statues, sculptures ou tableaux. Le PowerTex est un solidifiant pour les matériaux absorbants, de préférence naturels, comme le textile, le carton, le cuir, le feutre ou le verre.

faire. Une initiation à l’art de l’assemblage est prévue sous la direction d’un horloger.

Neuchâtel: le monde de l’horlogerie. Découverte du monde de l’horlogerie à travers son histoire, les grands noms de l’industrie horlogère et la qualité de son savoir-

M. Jüni

Fribourg: non-voyants aux fourneaux. Conçu pour les non-voyants, un support de cours en braille leur sera remis. Un menu sera réalisé de manière autonome sous les conseils du chef de cuisine. Plus d’infos: www.ecole-club.ch, puis «Samedis Découvertes».

Adresses Ecoles-clubs: Neuchâtel: rue du Musée 3, 2001 Neuchâtel, tél. 058 568 83 50. Fribourg: rue Hans-Fries 4, 1700 Fribourg, tél. 058 568 82 75. La Chaux-de-Fonds: rue Jaquet-Droz 12, 2300 La Chaux-de-Fonds, tél. 058 568 84 00. Bulle: rue de Toula 20, 1630 Bulle, tél. 058 568 83 25, Cours au Val-de-Travers et cours au Val-de-Ruz: tél. 058 568 84 75. Internet: www.ecole-club.ch


MIGROS NEUCHÂTEL-FRIBOURG

Migros Magazine 35, 30 août 2010

| 95

Instant de vie de votre coopérative

La poire à Botzi, indispensable pour le menu de Bénichon!

Photos Jean-Luc Cramatte

S

i on vous dit qu’elle est petite, ronde, que c’est le fruit qui accompagne à merveille le menu de Bénichon... vous dites? Facile si vous êtes Fribourgeois. Sinon, on vous donne un indice supplémentaire: elle fut en 2007 le premier fruit suisse à obtenir l’AOC. Il s’agit de la poire à Botzi! A Montagny-la-Ville, Martin Rihs fait partie des «grands» cultivateurs de poires à Botzi. Il connaît bien ce fruit qu’il décrit comme rustique et nécessitant très peu de soins chimiques. Il a toutefois un petit défaut: la production n’est importante qu’une année sur deux! Autrement, la petite poire est une merveille, qui gagne vraiment à être mieux connue au-delà des

frontières fribourgeoises. C’est simple, pour le menu de Bénichon, on peut trouver la poire à Botzi sous de nombreuses formes différentes, explique Martin Rihs. Cuite, parfois caramélisée, elle est servie en accompagnement de la viande (pour la chasse elle va d’ailleurs certainement être de plus en plus appréciée à l’avenir et au-delà des frontières fribourgeoises!). Comme produit dérivé, elle est aussi utilisée dans différents mets de la Bénichon. Cuite auparavant pendant des heures, la poire à Botzi donne ce nectar qu’est le vin cuit! Et le vin cuit permet non seulement de préparer un gâteau au vin cuit pour le dessert, mais il sert aussi à concocter la moutarde de

Bénichon qui se déguste avec la cuchaule. Un vrai régal vous diront tous les vrais Fribourgeois! Et

pour le dessert, vous prendrez bien un petit café accompagné de bricelets et de cuquettes! FS

Cette semaine Martin Rihs est l’un des grands producteurs de la poire à Botzi fribourgeoise qui fut en 2007 le premier fruit suisse à obtenir l’AOC. Un fruit indispensable pour concocter un vrai menu de Bénichon.

Martin Rihs, de Belmont Fruits à Montagny-la-Ville, cultive notamment la poire à Botzi.

L’instant prochain Le jambon de la Borne.


96 | Migros Magazine 35, 30 août 2010

Comment réussir son premier jour de travail? Joie, excitation, appréhension, angoisse… L’arrivée dans une nouvelle entreprise ressemble un peu à une rentrée scolaire: il s’agit de faire bonne impression et de s’intégrer au plus vite, tout en restant soi-même. Mieux vaut donc s’y préparer!

L

a première journée de travail, c’est un lui, il est simplement capital de rester soimoment particulier, relève Frédéric même, tout en adoptant le code vestimenCorthay, président de l’Association taire de sa nouvelle firme. «Parfois, on voit vaudoise des professionnels des ressources des gens débarquer le premier jour en coshumaines (HR Vaud). Au début, chez les tard-cravate et revenir le lendemain en nouveaux collaborateurs, il y a toujours une jeans et chemise, parce qu’ils ont constaté tension, un petit stress…» Trois bonnes qu’une allure plus décontractée, moins raisons à cela: le stricte, était plus sautdansl’inconnu, appropriée.» la crainte d’être juLe jour J, se legé et la peur de ne ver assez tôt pour pas être à la hauavoir le loisir de teur. «Et en plus, prendre une douon se demande si ce che, de se refaire poste correspondra une beauté (pas bien à notre attentrop de maquillage te», ajoute notre ni de parfum), de interlocuteur. prendre un bon peOutre dédramatit-déjeuner et de tiser cette étape partir en avance pour être sûr d’arricruciale, le futur arrivant aurait intéver à l’heure H au rêt, pour faire baispoint P. Quitte, si la marge était trop ser un poil son taux d’adrénaline et grande, à se prenéchapper aux dre un petit déca contretemps de dans le bistrot du coin... dernière minute, Voilà, la noude se préparer à velle recrue a soil’avance à cette gné son entrée en échéance. Comment? En rafraî- Faire bonne figure le premier jour ne veut scène dans les chissant d’abord ses pas pour autant dire s’aplatir devant ses moindres détails. connaissances sur nouveaux collègues de travail. Elle peut maintel’entreprise, puis en nant affronter la planifiant cette fasuite «de la mameuse entrée en fonction: évaluation de la nière la plus relax possible», dixit Frédéric durée du trajet, réglage du réveille-matin, Corthay. Les rideaux s’ouvrent, lumière! choix d’une tenue correcte et confortable. Comme la première impression marque «L’essentiel, c’est d’être ponctuel et natu- profondément et durablement les esprits, rel», note Frédéric Corthay. mieux vaut se montrer aimable, sourire et Côté vêtements, ce responsable RH ne tomber le masque, se montrer sous donne pas de conseils particuliers. Pour son vrai jour, ne pas chercher à se


VIE PRATIQUE MIEUX VIVRE

| 97

Premiers écueils Les débuts dans une entreprise ne s’avèrent pa pass toujours roses… Il est ainsi très fréquent que les nouveaux employés soient en proie au doute, se sentent perdus, exclus parfois, dépassés souvent. Petite revue de détails: Les perplexes qui se demandent s’ils ont fait le bon choix s’accorderont un peu de temps pour s’accoutumer, pour s’habituer à leur environnement. Les Calimero qui sont persuadés que personne ne les aime sortiront de leur coquille, s’obligeront à faire le premier pas pour créer des liens, pour s’intégrer. Les perfectionnistes qui ont l’impression d’être à côté de la plaque relativiseront: leurs supérieurs ne s’attendent pas à ce qu’ils sachent tout dès les premiers jours. Les inquiets qui ont commis quelques erreurs feront amende honorable sans s’accabler de reproches. Ça arrive à tout le monde, même aux meilleurs. Les débordés qui croulent sous la tâche définiront des priorités et diront non s’ils voient qu’ils n’y arrivent vraiment pas. On n’est pas des bêtes! S’intégrer sans s’imposer est l’une des règles d’or à suivre lorsque l’on rejoint une nouvelle équipe.


Partez à l’aventure en famille.

DESVACANCESÀ4 dès

CHF469.*

Source d’inspiration. Les Center Parcs le sont bel et bien depuis des années. Vous qui vivez à 100 à l’heure, prenez le temps de partager vos loisirs avec vos proches. Découvrez le calme absolu de la nature, le plaisir incomparable des activités de plein air ou d’intérieur, le confort de nos cottages raffinés. Sport, activités aquatiques, aventures en nature ou détente : découvrez le bonheur des vacances en famille. Découvrez Center Parcs. Réservations et infos au 0848 11 22 77 (CHF 0.08/min), sur www.centerparcs.ch ou dans votre agence de voyages. * exemple de prix avec promotion première minute et réduction famille, en milieu de semaine (lundi 6 juin – vendredi 10 juin 2011) dans un cottage Eden Comfort du Center Parcs Moselle/Lorraine (FR).

VOTRE HÉRITAGE, C’EST L’AVENIR DE NOS PATIENTS spinas | gemperle

Pour commander notre brochure legs, contactez-nous au 0848 88 80 80. WWW.MSF.CH | CP 12-100-2

Reste de la population de thons:

10%

Soutenez-nous pour que 40% des océans soient protégés de façon à ce que les populations d’animaux marins puissent se rétablir. Adhérez à Greenpeace: www.greenpeace.ch


VIE PRATIQUE MIEUX VIVRE

Migros Magazine 35, 30 août 2010

| 99

Du côté de l’employeur

Un principe de base pour l’employeur: faire en sorte que le nouvel employé se sente accueilli.

faire passer pour quelqu’un d’autre. Poignée de mains ferme, regard direct et sens en éveil. Mission: découvrir son environnement de travail, gagner la sympathie de ses collègues et supérieurs, prendre ses marques. «S’intégrer sans s’imposer», résume le président de HR Vaud. Légèrement nerveux? Normal. Respirations profondes et mise en application de la méthode Coué en se répétant intérieurement la phrase: «Je suis là, car j’étais incontestablement le meilleur candidat pour ce poste.»

Beaucoup de nouveaux noms à retenir

Les premiers pas dans cet univers que l’on imagine volontiers impitoyable s’avèrent particulièrement délicats: on ne connaît personne, on se perd dans les locaux, un flot d’informations menace de nous submerger… Celles et ceux qui ne possèdent pas une mémoire d’élé-

phant feraient bien de prendre des notes et de retenir au plus vite les noms de leurs petits camarades de travail. Pour ne pas les vexer. «Observer, écouter, poser des questions, être curieux et ne pas hésiter à se manifester lorsque l’on ne comprend pas quelque chose», recommande encore notre expert en ressources humaines. Autres armes de séduction massive: se montrer ouvert et intéressé, faire preuve d’enthousiasme mais sans excès de zèle, rester flexible et disponible. «Ce jour-là, par exemple, c’est important d’être libre pour un café ou lors de la pause de midi.» A l’inverse, la bleusaille, pour autant qu’elle souhaite continuer à se faire bien voir, s’abstiendra de jouer les arrogants, les vantards ou les donneurs de leçons, évitera d’étaler sa vie privée, de parler vacances ou de balancer des remarques assassines sur ses collègues et supérieurs ainsi que des critiques

sur le fonctionnement de la boîte. «Que quelqu’un venant de l’extérieur apporte un regard neuf, c’est positif. Mais il est préférable de faire des propositions après un certain temps, pas forcément déjà durant les premiers jours.»

Trois mois pour faire ses preuves

En général, l’employé a trois mois pour s’intégrer, pour se fondre dans la culture d’entreprise, pour être opérationnel. C’est la fameuse période d’essai qui, à l’instar des 100 jours de grâce en politique, permet au novice de faire ses preuves, de démontrer à son employeur qu’il ne s’est pas fourvoyé en l’engageant. «Trouver sa place au sein de l’équipe, c’est ce qu’on attend finalement d’un peu tout le monde», conclut Frédéric Corthay. Trouver sa place, en sachant qu’on ne pourra, de toute façon, pas plaire à tout le monde… Alain Portner Photos Getty et Plainpicture

L’arrivée d’un nouvel employé devrait se préparer. Le pire serait de laisser ce dernier poireauter à la réception, puis de le lâcher dans l’entreprise. Sans lui donner, au préalable, les informations nécessaires à son intégration. «Agir comme cela serait vraiment déstabilisant», confirme Frédéric Corthay. Normalement, c’est le supérieur direct ou alors le responsable des ressources humaines qui accueille la recrue, lui explique le fonctionnement de la boîte, lui présente ses futurs collègues, l’accompagne dans ses premiers pas. «Il faut qu’il lui serve de guide, qu’il soit à sa disposition et réponde à ses questions.» Qu’il lui remette aussi un organigramme de la firme ainsi qu’une liste des personnes avec lesquelles il sera amené à collaborer. Afin de faciliter l’entrée en scène de leur recrue, certaines grandes sociétés élaborent des programmes d’introduction. «Ça peut aussi se faire autour d’un café-croissant», relève le président de HR Vaud. Lequel ajoute: «Et s’il y a des couacs ce jour-là, il faudra savoir rester tolérant des deux côtés.»

RÉSULTATS DU SONDAGE EN LIGNE

Comment s’est passé votre premier jour de travail? 20 % 43 %

Horrible

Je ne m’en souviens pas

37 %

Génial

893 personnes ont donné leur avis du 26 juillet au 5 août 2010

Donnez votre avis sur d’autres thèmes sur notre site internet:

www.migrosmagazine.ch


100 | Migros Magazine 35, 30 août 2010

Le Valais version Méditerranée

Températures élevées, cactus, cigales… La région des Follatères, sur les hauts de Fully (VS), a des airs de Provence. Promenade en compagnie de Jean-Marc Pillet, biologiste et grand connaisseur du site.

U

ne forêt de houx comme en Corse. Des cigales comme en Provence. Des cactus comme au Mexique. A cheval sur les communes de Dorénaz et de Fully (VS), le site des Follatères dépayse. En plus, il y fait chaud comme en Méditerranée et il y pleut moins de 600 mm par an, soit moins qu’à Alger! Découverte en compagnie de Jean-Marc Pillet, biologiste passionné et membre de la Commission de gestion de la zone.

Des dizaines d’espèces d’orchidées

Classées d’importance nationale et d’intérêt international, les Follatères abritent une faune et une flore uniques en Suisse. Les Bulbocodes (Bulbocodium vernum) – un cousin des colchiques qui fleurit à partir de janvier – et les dizaine d’espèces d’orchidées déplacent les foules en provenance des quatre coins de Suisse, voire au-delà. Entre 200 et 250 espèces d’origine méditerranéenne sont recensées aux Follatères. Cette région abrite pas moins de 1500 espèces, soit la moitié de la flore helvétique. «Sur quelque 500 hectares, on retrouve un aperçu de la végétation caractéristique de toute l’Europe, de la Provence à la Scandinavie.» La raison de cette richesse? Une situation au coude du Rhône, charnière géographique et climatique entre le bassin lémanique, le Chablais et le Valais intérieur, ainsi qu’une diversité des sols qui favorise la diversité biologique. «La colonisation végétale remonte à 13 000 ans, soit après les glaciations, explique Jean-Marc Pillet en arpentant le sentier balisé. Il y a eu

des réchauffements successifs. A part les cactus apportés par des moines espagnols au XVIIIe siècle, il n’y a eu presque aucune influence humaine.» Devant nous, un demi-deuil et un apollon battent des ailes. «Les papillons sont de très bons indicateurs de la valeur du milieu, explique le spécialiste. En plus, leur présence est liée à des plantes particulières pour les chenilles. Plus l’hôte est rare, plus le papillon l’est aussi.» Rare à l’échelle nationale, l’apollon est plutôt commun en Valais. Il avoue une attirance pour l’orpin sur lequel la femelle y dépose ses œufs.

Trop tard! Les geais ont donné l’alerte

Soudain, des bruits de cailloux résonnent dans la forêt. Jean-Marc Pillet s’arrête. Tend l’oreille. Ouvre grand les yeux. Cerf, sanglier, chevreuil, chamois ou lynx? Tous rôdent dans le coin. Lequel est-ce? Pas le temps de l’apercevoir, un oiseau donne déjà l’alerte. «Les geais, ce ne sont pas des cadeaux, lâche le biologiste. Maintenant toute la forêt sait qu’on est là.» Pour apercevoir du gibier, mieux vaut être discret. Faire le guet. Sans bruit, un orvet ondule sur le sol. «Une femelle, précise le biologiste en la prenant dans la main. Vous voyez, elle a les flancs sombres. Celle-ci est portante. Elle se met au soleil pour amener ses embryons à maturité.» Car les petits orvets naissent vivants, non pas dans des œufs. Avant de reposer le reptile sur le sol, Jean-Marc Pillet remarque que l’animal âgé de 5 à 10 ans n’a pas fait trop de mauvai-

Jean-Marc Pillet: «Les Follatères n’ont quasiment pas subi d’influence humaine.»

ses rencontres. Aucune cicatrice n’est visible, sa queue est encore entière. Ce lézard sans pattes peut vivre plus de cinquante ans. Commun dans tout le pays, ce reptile partage ici son territoire avec le lézard vert. Plus timide. Rapide. Qui détale dès qu’il y a du bruit. «Sur quatorze espèces de serpents et lézards, douze ont élu

domicile aux Follatères», informe le spécialiste. Qui cite parmi ses plus belles surprises l’accouplement de couleuvres d’Esculape. Plus loin, un piège à ours témoigne de la présence de ces grands plantigrades jusqu’au début du XIXe siècle en Valais, coin de pays «où tous les gens qui passaient à Martigny mangeaient de l’ours».


VIE PRATIQUE PLEIN AIR

| 101

Entre 200 et 250 espèces végétales d’origine méditerranéenne sont recensées aux Follatères.

Rare à l’échelle nationale, l’apollon est commun en Valais.

Endémique, le pois élevé de Fully ne se trouve qu’aux Follatères.

Ressemblant à un puits en pierres, large et profond, cette construction rarissime réalisée au XVIIIe est l’œuvre d’un Savoyard, précise Jean-Marc Pillet qui s’est intéressé à ce sujet. «On retrouve exactement le même dans la vallée d’Aoste.» Poursuivant le chemin, on traverse un massif de houx, exceptionnel par sa taille de près d’un demi-hectare, que l’on retrouve habituellement en Corse. «Lorsqu’une espèce domine au point de repousser toutes les autres, on parle de climax», décrit Jean-Marc Pillet. Certains arbres sont âgés de plusieurs siècles et promettent une fraîcheur bienvenue. «A cette région s’applique réellement le

terme souvent galvaudé de microclimat, continue l’expert. En hiver, un nuage en forme de poisson reste accroché au-dessus du massif.»

La découverte de la cigale du Caucase

En ressortant de ce bois sombre, on aperçoit des criquets aux ailes rouges, bleues ou orange. Les cigales, on les entend. Notamment l’espèce découverte par Jean-Marc Pillet. «Présente dans la région de Martigny depuis 5000 à 6000 ans, suite à un réchauffement général du climat, la cigale du Caucase était connue mais mal identifiée. Le Valais est le seul


102 |

VIE PRATIQUE PLEIN AIR

Migros Magazine 35, 30 août 2010

EN BREF

Belle châtaigneraie

Les Follatères abritent douze des quatorze espèces de serpents et reptiles connues en Suisse. Ci-dessus, le lézard vert.

Le faux alysson renflé pousse dans la région de Martigny.

endroit d’Europe de l’Ouest où elle vit.» Plus répandues en revanche: les cigales de l’Orne et celles de Provence. L’une d’elles fait d’ailleurs vibrer les timbales sous son thorax à la vitesse de plus de 600 vibrations à la seconde. Puis s’arrête. Repérée. Apeurée. «Elle n’a pas les yeux dans sa poche, plaisante le guide. Qui émet ensuite des «ss, ss, ss, ss», des sons à des fréquences qu’elle entend. Pour qu’elle réponde. Pas cette fois. Plus dur encore à débusquer, la rarissime sauterelle carnivore présente aux Follatères: la Saga

Son habitat: les pentes très sèches des Follatères. Ouvrez les yeux. Après avoir longé les faux alyssons renflés, présents en Suisse uniquement dans la région de Martigny, les géraniums sanguins, les silènes arméria, les grands orpins, le vieux foyard de près de 1000 ans, les sceaux de Salomon utilisés au Moyen Age par les femmes nobles pour se blanchir la peau, le sentier aboutit dans une forêt de châtaigniers dont les fruits seront bientôt mûrs pour la récolte. On sentirait comme un parfum de brisolée... Laurence Caille

Pedo. Depuis une vingtaine d’années qu’il parcourt la région de long en large, Jean-Marc Pillet en a rencontré seulement cinq spécimens. Particularité de cet animal de près de 18 centimètres, il n’existe que des femelles en Valais – aussi dans le Midi – qui se reproduisent donc par parthénogenèse (reproduction par les seules femelles). «Mais à l’Est, d’où est originaire l’espèce, il y a des mâles, précise le spécialiste. Ici, les femelles pondent des œufs de près d’un centimètre de longueur. C’est une bête impressionnante qui a une détente foudroyante.»

Infos pratiques

Y aller: rejoindre le village de Dorénaz (en car postal) ou en voiture (sortie d’autoroute Martigny). Prendre la télécabine qui monte à Champex d’Allesse. Retour en bus. Horaires sous: www.cff.ch Télécabine Dorénaz-Champex: ouvert en semaine de 5 h 55 à 19 h 15 (20 h, sur réservation). Week-end et jours fériés, de 7 h 50 à 20 h. En révision le 1er jeudi ouvrable du mois. Horaires valables jusqu’au 11 décembre 2010. Renseignements au 027 764 14 74. Durée: de Dorénaz à Branson, compter au moins deux heures (beaucoup plus si l’on observe attentivement la faune et la flore).

Photos C. Michel et J.-M. Pillet

C’est sur la commune de Fully que se trouve l’une des plus grandes – elle s’étend sur 17 hectares – et plus belles châtaigneraies des Alpes centrales. Un sentier didactique parsemé de quatorze panneaux explicatifs permet de la découvrir en parcourant une boucle en environ 1 heure de marche. Les 16 et 17 octobre prochain se déroule la traditionnelle Fête de la Châtaigne. Au programme: artisanat, gastronomie et viticulture, balades accompagnées. Pas moins de 270 exposants participent à l’un des plus grands marchés de Suisse romande. www.fully.ch

Près des Muverans Réalisable en quatre jours, le Tour des Muverans fait partie des classiques de la montagne. Cette randonnée offre des panoramas imprenables sur le massif du Mont-Blanc, les Combins, les Dents-du-Midi, les Préalpes vaudoises et le Léman. Cette randonnée d’une cinquantaine de kilomètres est facile par endroits mais aussi parfois exigeante et aérienne. Pour boucler le tour, il faut compter entre cinq à six heures de marche par jour. www.tourdesmuverans.ch

Escapades pour tous A lire: «Les Follatères», carte de randonnées et découvertes éditée par les communes de Fully et Dorénaz. 1:15 000. Document très complet à glisser dans la poche afin d’apprécier davantage la balade. Lecture préalable: Raymond Delarze, «Les Follatères grandeur nature», Département de l’environnement de l’Etat du Valais. Brochure à télécharger: «Les Follatères. Un coin de sud au cœur des Alpes», Editions Randonature. www.randonature.ch/29 Renseignements: Fully Tourisme, rue de l’Eglise 54, 1926 Fully. 027 746 20 80. www.fully.ch

Chemin du Vignoble, sentier des Visions célestes, de la Sylve et Goliath, des Diablas ou encore les sentiers didactiques des vignes et des guérites, la commune de Fully propose de nombreuses randonnées. La brochure «Promenades sur le coteau de Fully» est en vente à l’office du tourisme. Histoire de profiter des connaissances d’un accompagnateur professionnel, «Le chemin du Vignoble et les Follatères» réunit, le temps d’une balade, les beautés végétales et animales avec les délices du terroir. Informations sur www.fully.ch et au 027 746 20 80.


Migros Magazine 35, 30 août 2010

VOYAGES LECTEURS MARCHÉS DE NOËL

Marchés de Noël

Informations Prague, 03 – 06.12.10 Prix par personne En chambre double: CHF 1295.Suppl. chambre indiv.: CHF 189.Excursion facultative au quartier juif*: CHF 60.-

Découvertes et musique à Prague ou Cracovie.

L

a magie de ces deux villes revêtues de leur manteau d’hiver et scintillantes de mille et une lumières vous envoûtera!

TP L PRG RTP096

Cracovie, 10 – 13.12.10 Prix par personne En chambre double: CHF 1295.Suppl. chambre indiv.: CHF 135.Excursion facultative à Auschwitz*: CHF 65.-

Prague, du 3 au 6.12.2010 La ville est un véritable joyau architectural dont la réputation n’est plus à faire. A la période de l’avent, la belle place de la vieille ville accueille un petit marché de Noël où il fait bon savourer un vin chaud. Nous profitons de ce week-end pour vous faire découvrir quelques superbes brasseries et vous convions à deux concerts: celui de l’avent au Théâtre national, puis à une représentation à l’Opéra d’Etat. 03.12.10, Genève – Prague Le matin, vol Swiss à destination de Prague. Transfert à votre hôtel. Déjeuner puis visite de la vieille ville qui garde de nombreuses traces de son passé médiéval. L’extraordinaire lacis de ruelles tortueuses, de petites places, cours et passages secrets vous mènera de découverte en découverte. En soirée, vous assisterez à la magnifique représentation d’Aida à l’Opéra d’Etat. 04.12.10, Prague Visite guidée du château de Prague. Sur son promontoire dominant le fleuve, il fait partie des joyaux du patrimoine mondial classés à l’Unesco. Après-midi libre et le soir dîner-croisière avec concert de jazz. 05.12.10, Prague Temps libre pour flâner au marché ou visite facultative du quartier juif. En fin d’après-midi, concert de l’avent à l’église SaintNicolas de Malá Strana. Dîner de spécialités tchèques à la brasserie Kolkvna, élue meilleure brasserie tchèque en 2004. 06.12.10, Prague – Genève En fin de matinée, transfert à l’aéroport et vol Swiss à destination de Genève.

| 103

TP L KRK RTP090

Ambiance magique sur la place du Marché de Prague (ci-contre) et à l’Hôtel de Ville de Cracovie (ci-dessus).

Cracovie, du 10 au 13.12.2010

Classée par l’Unesco comme l’une des 12 plus belles villes du monde, Cracovie est l’ancienne capitale de la Pologne. Découvrez cette ville aux mille enchantements, ses saveurs traditionnelles et son marché de Noël; sa convivialité et son sens de la fête vous charmeront! 10.12.10, Genève-Cracovie Vol Austrian Airlines (via Vienne) à destination de Cracovie. Accueil et transfert à votre hôtel. Tour de ville du centre historique, avec entre autres, la basilique Sainte-Marie. En soirée, dîner de spécialités polonaises. 11.12.10, Cracovie Découverte du musée historique. Ici sont exposées les plus belles

crèches de Noël de l’année. Puis visite du château de Wawel. L’après-midi, temps libre au marché de Noël. Soirée traditionnelle klezmer avec dîner de spécialités juives et musique live. 12.12.10, Excursion à Wieliczka Matinée d’excursion à la petite ville de Wieliczka et visite de la plus ancienne mine de sel d’Europe. Retour à Cracovie et temps libre pour le shopping. En soirée, opéra de Cracovie (Eugeniusz Oniegin de P. Czajkowski). 13.12.10, Cracovie – Genève Temps libre ou excursion facultative au camp de concentration d’Auschwitz. Transfert à l’aéroport. Vol Austrian Airlines (via Vienne) à destination de Genève.

*Min. 10 participants pour les excursions facultatives

Prestations pour les deux voyages: Vols de Genève en classe éco, taxes d’aéroport et hausse carburant (val. CHF 125.- pour Prague, CHF 196.- pour Cracovie), 3 nuits dans un hôtel de classe moyenne idéalement situé avec petit-déjeuner. Repas: à Prague – 1 déjeuner et 2 dîners, à Cracovie – 2 dîners. Tous les transferts en bus privés selon programme, toutes les visites et entrées selon programme, 1 billet d’opéra selon programme, cat. moyenne, guide local francophone pendant les visites, accompagnant Tourisme Pour Tous de/à Genève, documentation de voyage Non inclus Assurance obligatoire multirisque, frais de réservation Organisation Tourisme Pour Tous, voyages spéciaux, 1001 Lausanne. Sous réserve de changements de programme. Groupes de min. 15, max. env. 25 personnes. Ces voyages sont soumis aux conditions générales de contrat et de voyage Hotelplan Suisse, disponibles sous www.tourismepourtous.ch ou dans votre agence de voyage. Renseignements et réservations 021 341 10 80 ou par courriel: voyagesspeciaux @ tourismepourtous.ch


104 | Migros Magazine 35, 30 août 2010

On a tous un chaman en nous

Entre deux arbres, au bord d’une cascade ou dans une gorge, mais toujours à ciel ouvert. C’est là que se réunissent les citadins en mal de nature et de développement personnel. En transit avec Ulla Straessle, organisatrice de ces voyages chamaniques.

U

ne pluie fraîche rince les arbres du Marchairuz (VD). Un brouillard filandreux vient même escamoter les cimes, mais ne semble pas du tout gêner Ulla Straessle. «Le brouillard nous emmène dans l’autre monde, c’est très chamanique!» Elle est ravie. Avec son imperméable bleu marine, le visage doux et les yeux rieurs, cette femme ressemble à n’importe quelle promeneuse. Pas de coiffe à plumes ni d’accessoires amazoniens. Ce jour-là, elle a même oublié son tambour. Pourtant, Ulla Straessle, 57 ans, est chamane, agréée par la FSS (Foundation for Shamanic Studies), autrement mais pompeusement dit guide spirituel ou spécialiste des états de conscience modifiés. Mais elle se méfie de ce genre de mots. Et a remisé son diplôme au fond d’un tiroir. «J’enseigne un chamanisme en dehors des traditions, créé par l’anthropologue Michael Harner. Je ne veux pas jouer à l’Indien.» D’ailleurs, elle fait tout pour démystifier, casser l’image folklorique qui entoure habituellement le terme. Et ne se présente jamais comme ça. «Je ne dis pas que je suis chamane, parce que ce n’est pas compris. Et je ne veux pas brusquer les gens.» Dans une autre vie, elle était cheffe informatique pour une grande entreprise. Et puis, au tournant de la quarantaine, une envie d’autre chose, de contacts humains plus vrais, l’a amenée à fouler les versants invisibles de la réalité, qui n’est pour elle qu’«une autre virtualité». Une envie aussi de retrouver

Des participants la à un stage lors de u. fe cérémonie du

la nature, de retrouver ces années d’enfance, où elle courait pieds nus au bord du lac de Constance.

Des participants de tous horizons

Une quinzaine de fois par année, elle organise donc des stages de chamanisme en plein air. Où viennent des hommes et des femmes de tous horizons. Psychologues, infirmiers, mais aussi directeurs d’entreprise ou avocats, qui s’inscrivent «non pas pour suivre une thérapie, mais pour découvrir quelque chose, capter l’énergie de l’univers, apprendre le langage silencieux des pierres, des arbres et des fleurs». Les lieux de rencontre varient, ce peut être ici, au col du Marchairuz, ou ailleurs, sur les rives du Doubs. «Je recherche les endroits

où il y a une belle nature.» Les séminaires se déroulent sur trois jours par tous les temps, seule compte la rencontre avec la beauté d’un paysage, le frissonnement des arbres, l’odeur humide des ombellifères. Au programme: renouer avec l’espace qui nous entoure, vérifier son ressenti et reprendre le fil des rêves interrompus. Non pas pour s’évader, mais pour vivre mieux la vie de tous les jours. Pour atteindre cet état d’éveil particulier, Ulla Straessle met en place certains rituels, «qui servent à ancrer le changement dans la matière». Cérémonie du feu, où les participants jettent des vœux ou des objets, cérémonie du bateau ou danses de vision, où les participants virevoltent jusqu’à l’épuisement, pour mieux laisser venir les images. Dans quel but?


VIE PRATIQUE MIEUX VIVRE

| 105

Dialogue entre les mondes

Le premier, Laurent Huguelit, est un chaman suisse, qui a roulé sa bosse au Mexique, en Amazonie, en Inde, dans des monastères de l’Himalaya. Le second, Olivier Chambon, est médecin psychiatre «holiste» en France. Entre eux, un dialogue a priori improbable. Et pourtant, la rencontre a lieu, l’entretien fascinant, puisque les deux thérapeutes abordent, sur le ton de la conversation amicale, les contours de la médecine occidentale, ses cloisonnements, ses impasses. Mais aussi les rapports entre chamanisme et thérapies énergétiques. Qu’est-ce que la conscience? Des pratiques ancestrales peuvent-elles s’intégrer aux psychothérapies modernes? Les plantes rituelles sont-elles indispensables? Les voyages de l’âme en état modifié de conscience sont-ils une porte d’entrée vers le monde quantique? En 210 pages et vingt-huit dialogues, cet ouvrage apporte un éclairage neuf sur les chemins multiples de la guérison. Et montre finalement que toutes les approches thérapeutiques, qu’elles soient chamaniques ou non, sont peut-être plus complémentaires qu’opposées, puisqu’elles visent toutes le même but: rétablir l’intégrité de la personne. A lire: «Le chamane et le psy. Un dialogue entre deux mondes», par Laurent Huguelit et Olivier Chambon, Ed. Mama 2010.

«Il n’y a souvent rien à comprendre. On se rend compte après que ça nous a fait du bien. Les rituels changent l’énergie et là est l’essentiel.» Les accessoires: un tambour, dont les battements rapides font basculer l’esprit dans un état de conscience modifié. Mais aussi des «objets de force», branche, caillou, herbes sauvages ou tout autre élément trouvé sur place.

«Des sources infinies pour guérir»

Ulla Straessle vient souvent méditer au Marchairuz, à un endroit précis, entre deux grands arbres.

Une mise en scène théâtrale pour apprendre le lâcher prise? La formulation ne lui déplaît pas. Peu lui importe au fond les mots que l’on met sur les choses. «A chacun de trouver ses esprits alliés. Et de se rendre compte qu’il y a des sources infinies autour de nous pour guérir et s’épanouir.» Il lui arrive de partir seule en forêt et d’y passer la nuit. Quand elle veut retrouver sa force ou se débarrasser d’une peine insistante. «Oui, il y a une quête, une intention au départ de tout voyage chamanique. Dont on ne ressort pas toujours avec des réponses mais avec une énergie renouvelée.» C’est souvent là, dans une clairière du Marchairuz, qu’elle revient méditer. A un endroit précis, entre deux sapins aux troncs couverts de mousse et à l’écorce craquelée. «Je leur raconte

ce qui ne va pas et, dans leur immanence, ils m’aident à relativiser, à remettre les priorités à leur juste place.» A se débarrasser des fausses questions, des automatismes, des inquiétudes stériles. A se délester des ombres, des lourdeurs de l’existence et à retrouver la conscience de chaque geste. «Le but de la vie n’est pas d’être heureux, mais content. A partir de là, on rayonne, on amène tout ce qu’on peut aux autres.» Ulla Straessle en est convaincue: on a tous un chaman en soi. Suffit de le réveiller. «Regardez les enfants, ils disent des choses magiques. Il faut juste changer de regard, retrouver son intuition, l’humilité perdue. J’aime cette spiritualité vers le vaste, sentir que tout est possible.» Une école de la simplicité, le chamanisme? En tout cas, Ulla Straessle ne se prend pas au sérieux. Et insiste sur sa vie tout à fait ordinaire, entre un mari et deux grands enfants, la fabrication des confitures et son élevage d’abeilles. Et même si elle met des verres de whisky à l’esprit de sa maison, chaque fois qu’elle part en voyage, elle ressemble à n’importe quelle promeneuse. Ou presque. Patricia Brambilla Photos Christophe Chammartin

Infos sur www.chamanisme.ch


106 | Migros Magazine 35, 30 août 2010

Le complexe d’Œdipe, c’est aussi pour les filles! L’un des concepts centraux de la théorie de Freud – où le petit garçon tombe amoureux de sa mère – est aussi valable pour une fillette face à son père. Le psychanalyste genevois François Ladame rappelle quelques éléments clés de ce passage obligé de l’enfance sexuelle.

E

n matière de notions «psy», le complexe d’Œdipe détient sans doute la palme du fantasme et de l’incompréhension. Dans sa charge lourde contre la psychiatrie, le philosophe Michel Onfray en tire par exemple ses plus grosses cartouches.

Une étape normale du développement de l’enfant

Facile: consubstantielle à l’histoire même de la psychiatrie, cette théorie fait toujours débat parmi les thérapeutes. Elle a été décortiquée, analysée mais aussi déformée dans tous les sens. Et pourtant, rappelle le psychanalyste genevois François Ladame, il s’agit d’une étape normale (mais pas banale) dans le développement affectif du petit garçon. Et de la petite fille. «Pour la psychanalyse, l’Œdipe désigne une forme d’organisation psychique qui permet à l’enfant de passer d’une relation à deux à une

relation à trois, autrement plus complexe.» Premier élément, indépendant du sexe de l’enfant: le contact charnel avec la mère nourricière fixe sur elle le premier amour, le déclenchement de la libido. Puis les choses se compliquent. De cette phase fondamentale dans le développement du sujet que représente l’Œdipe, le langage courant ne retient souvent que l’idée simplificatrice du petit garçon qui, vers 2 ou 3 ans, tombe amoureux de sa maman, lui exhibe son sexe et entre en rivalité avec son papa. Ou l’inverse pour les filles. «Or, pour rendre justice à Freud, il convient de rappeler qu’en plus de cet Œdipe dit positif, existe son contraire que l’on nomme Œdipe inversé ou négatif: amour pour le père et hostilité jalouse envers la mère. Durant l’enfance, l’Œdipe reste parfaitement symétrique.» La plupart du temps, donc, se met en place une solution compo-

site durant cette période où l’enfant réalise qu’il est exclu de l’univers sexuel adulte; et prend conscience de son impuissance physique de faire face à l’adulte. Le «complexe de castration» est en général évoqué en corrélation avec l’Œdipe. Classiquement on parle d’angoisse de castration chez le garçon pour désigner sa peur de

«perdre» son pénis. Ce qui implique que la fille, elle, serait «châtrée.» Aujourd’hui, note François Ladame, on a heureusement une vision moins réductrice des choses. Comme pour l’Œdipe, «la théorie contemporaine évoque davantage la castration comme un organisateur psychique. La castration va de


VIE PRATIQUE GRANDIR Quelques trucs Ce moment normal dans la construction de la sexualité demande certaines attentions aux parents. Qui doivent par exemple expliquer à l’enfant trop agressif ou insistant qu’il ne pourra jamais se marier avec sa mère ou son père. Mais qu’il trouvera plus tard une personne avec laquelle il pourra faire comme ses parents. L’autorité du père sert aussi de limite au désir de l’enfant. Garçons et filles doivent comprendre que l’accès au corps de leur mère, qui a été possible à l’aube de leur vie, leur est désormais interdit. La petite fille ou le petit garçon ne peut pas non plus prendre la place de sa maman à ses côtés. Sans culpabiliser l’enfant, on peut également lui indiquer que certains gestes ne se font pas entre parent et enfant. De même, le papa répondra à la petite fille qui dit vouloir se marier plus tard avec lui que ce n’est pas possible, qu’il vit avec maman, et que plus tard elle aura aussi quelqu’un avec qui partager sa vie. A l’inverse, la maman ne doit pas oublier le rôle du tiers séparateur du père, même lorsqu’il n’est pas là. Au petit qui se glisse dans le lit parental à chacune des absences de ce dernier, on peut rappeler que lui non plus ne serait pas d’accord. Enfin, dès 4 ou 5 ans, il faut savoir respecter la pudeur naissante de l’enfant, et pas seulement lui demander de respecter celle des parents.

pair avec l’abandon progressif du fantasme d’incarner un être complet, à la fois mâle et femelle, à l’égal de Dieu.» Elle signe l’entrée dans l’ordre humain, où chacun de nous représente, au mieux, la moitié du monde, «où chacun de nous est en quelque sorte castré». Tous les enfants sont de ce fait concernés. Chacun apprend donc

petit à petit, à travers l’Œdipe, l’existence de limites à ses désirs. Puis, après une mise en sommeil des pulsions sexuelles liées au désir œdipien, grosso modo entre 5 et 10-11 ans, la puberté est le moment de la résolution – si possible définitive – du complexe d’Œdipe. «Le corps acquiert peu à peu les mêmes potentialités que celui des parents,

le balancement entre amour et haine de ces derniers doit trouver une solution.» Et l’un des deux versants prend les devants. «L’adolescent fait face à une nécessaire asymétrie sexuelle de l’organisation œdipienne pour pouvoir se diriger vers l’hétérosexualité.» A ce propos, le thérapeute genevois s’empresse de rappeler

| 107

que les prohypothèses de Freud en matière d’orientation sexuelle restent insatisfaisantes, «même si on n’a pas vraiment trouvé mieux!» Bien que le Viennois ait insisté sur les aspects socioculturels à l’œuvre dans le phénomène, on penche aujourd’hui vers une multiplicité bien plus complexe de facteurs. «Mais, un Œdipe inversé flamboyant, avec un petit garçon éperdument amoureux de son père, n’implique en rien une future orientation homosexuelle, rappelle François Ladame. On parle ici de fonctionnement psychique, et non de pratique sexuelle!» Evidemment le choix de Freud de se référer au tragique mythe de Sophocle, dans lequel Œdipe tue son père et épouse sa mère, n’est pas étranger à la compréhension simplificatrice de ce phénomène. «En réalité, le personnage d’Hamlet donne une idée bien plus juste d’un Œdipe complet.»

L’origine de troubles psychiques selon Freud

Un Œdipe mal résolu? Lorsque l’enfant conserve le sentiment que ses désirs sont fautifs et va éprouver une culpabilité excessive. Ou alors il reste dans une relation très infantile vis-à-vis de sa mère ou de son père. L’éventail est large, Freud y voyant l’origine de nombre de troubles psychiques. Avant 1910, le créateur de la psychanalyse donnait d’autres noms à ce complexe, dont celui de complexe nucléaire. D’où la question légitime: que se passet-il dans la situation, beaucoup plus courante qu’au début du XXe siècle, d’une famille recomposée ou monoparentale? «L’enfant trouvera des personnes de substitution au représentant de sexe opposé manquant.» Celui ou celle que certains nomment le «partenaire œdipien» peut aussi bien être un oncle, une nounou, voire un frère ou une sœur. Bref, «quelqu’un qui puisse devenir l’objet de cet investissement pulsionnel». Etonnant, non? Pierre Léderrey Illustration Louiza


108 |

TEMPS LIBRE CFF

Migros Magazine 35, 30 août 2010

Plaisirs de la nature testés pour vous par Sergio, Benoît et Beat.

,

50 %

Monte Generoso

120 ans de photos

Randonnée des cinq lacs au Pizol Compris dans le prix: ➔ Voyage en train jusqu’à Wangs et retour ➔ Voyage en télésiège et télécabine à la 30 % cabane du Pizol et retour

Le Monte Generoso vous offre l’un des plus beaux points de vue de Suisse ainsi qu’une multitude d’impressions inoubliables. Compris dans le prix: ➔ Voyage en train jusqu’à Capolago-Riva San Vitale ➔ Train à crémaillère jusqu’à Monte Generoso Vetta et retour

Châteaux à Bellinzone

Parc national suisse

jusqu’à

30 % 30 %

Compris dans le prix: ➔ Voyage en train jusqu’à Bellinzona et retour ➔ Entrée aux 3 châteaux / musées Audioguide «Bellinzona ArtKey»

Wilhelm Tell Express

Compris dans le prix: ➔ Voyage en train/car postal jusqu’à Zernez - Buffalora et retour ➔ Entrée

Ebenalp-Alpstein 30 %

jusqu’à

30 %

Compris dans le prix: ➔ Voyage en train jusqu’à Lucerne ou Locarno/Lugano, croisière sur le lac des Quatre-Cantons ➔ Menu Standard ou Premium

Compris dans le prix: ➔ Voyage en train jusqu’à Wasserauen et retour ➔ Montée en téléphérique Wasserauen-Ebenalp et retour/ou boisson

Voyage sur l’Aar au Pays des Trois-Lacs

Vivre le Stanserhorn au Rondorama

jusqu’à

30 % Compris dans le prix: ➔ Voyage en train jusqu’à Stans Stanserhorn et retour ➔ Bon pour une boisson

Glacier 3000 30 % 30 %

Compris dans le prix: ➔ Voyage en train jusqu’à Soleure ➔ Descente de l’Aar depuis Soleure jusqu’à Biel/Bienne et retour en train

Musée des boîtes à musique et automates Compris dans le prix: ➔ Voyage en train jusqu’à Sainte-Croix et retour ➔ Entrée au musée avec 30 % visite guidée

Compris dans le prix: ➔ Voyage en train/car postal jusqu’au col du Pillon ➔ Téléphérique col du Pillon–Scex Rouge et retour ➔ La réduction est accordée uniquement si l’offre est achetée à un guichet de gare ➔ Informations à tous les guichets de gare et sur le site cff.ch ➔ Offres valables du 1er au 30 septembre 2010


MOTS FLÉCHÉS

Migros Magazine 35, 30 août 2010

MIRACULEUSES PARTIEL

A gagner

1er prix: une nuit pour deux personnes à l’Hotel Internazionale*** récemment rénové à Bellinzone. Catégorie de chambre: Junior Suite, petit-déjeuner inclus. Valeur: 350 francs. www.hotel-internazionale.ch 2e prix: deux cartes familles ou dix entrées pour Swissminiatur à Melide, Lugano d’une valeur totale de 270 francs. www.swissminiatur.ch 3e prix: une carte famille (deux adultes et 3 enfants) pour un allerretour avec le téléférique/télésiège d’Orselina–Cardada–Cimetta. Bon repas inclus pour le restaurant Cardada à Cardada.

Valeur totale de 159 francs. www.cardada.ch

Par courrier (courrier A): Migros Magazine, Mots fléchés, CP, 8957 Spreitenbach Par courriel: www.migrosmagazine.ch/motsfleches Par SMS: envoyez MMF puis la solution au numéro 919 (Fr. 1.-/SMS ) Par téléphone: composez le 0901 567 568 (Fr. 1.-/appel, tarif depuis un réseau fixe) et communiquez la solution ainsi que votre adresse sur le répondeur. Délai: votre carte postale, votre courrier électronique ou votre appel doit nous parvenir au plus tard dimanche 5 septembre 2010, à 18 heures. P E R P E T U E L L E M E N T

* P E I N E R A I E N T * F O

L O G E * M I N E * A A R A U

* A U S R E E S

* S T *

L I T S

* E A U Monte-escaliers * www.hoegglift.ch L * F * B * N * D * T A * O T A T S * E N T I N S T E * E T HÖGG Liftsysteme AG CH-9620 Lichtensteig Tel. 071 987 66 80

A R B A L E T R I E R E S * O

* P E R L E I S E T * R V A I T T E R G A I * Q A U R E C S

PÂTÉ IMPÉRIAL OCÉAN

CRIARDES SUR LA DENDRE

VOLCAN ACTIF PRÉCIS

AZTÈQUE CHAUDE PÉRIODE

7 DÉCORATIFS LAVABO

5 ÎLE DE POLYNÉSIE

VILLE DU JAPON POISSONS

MORCELLERAS

HASARD

4

Comment participer:

* D * E * I * P * I * U * E *

ARDENTES TASSERIONS LA VOILURE

| 109

ERBIUM

3

Jacqueline Juillet, Fontainemelon (NE); Anita Vannay, Torgon (VS); Sylvain Nussbaum, Cornaux (NE); André Dubois, Bienne (BE); Michel Boinay, Vendlincourt (JU).

COMPOSITION MUSICALE

ÉTUI ALIMENTS Plus de 400 plaisirs des loisirs testés pour vous: cff.ch

6

RÉFRÉNA DIALECTE CHINOIS

ORIENT

Mot: querelleuses

Gagnants Mots fléchés n° 33

POIL RUDE

DE BONNE HEURE SOUPE

LUI

Solution Problème n° 34

COPAIN

ÉCIMERAS

LIÉE

ÉLIMÉ

TRAVAIL FORCÉ

PARTIRAI

POLI

DANS

OISEAU

À GAUCHE

AUTEL JARDIN D’HIVER

8

FLEUVE

MÎT EN DOUTE

1 FILTRAIS

RÉSINE FÉTIDE

9

2 © Alain Dubois

1

2

3

4

5

6

7

8

9

IMPRESSUM MIGROS Magazine Construire case postale 1751, 8031 Zurich Hebdomadaire du capital à but social www.migrosmagazine.ch

Projets et évenements: Eve Baumann (responsable), Denise Eyholzer Rédaction: redaction@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 37 Fax: 044 447 36 02

Tirage contrôlé: 508 186 exemplaires (REMP octobre 2009) Lecteurs: 601 000 (REMP, MACH Basic 2010-1)

Rédacteur en chef: Steve Gaspoz Rédacteur en chef adjoint: Alain Kouo

Direction des publications: Monica Glisenti Direction de Limmatdruck SA: Jean-Pierre Pfister Directeur des médias Migros: Lorenz Bruegger

Département Magazine: Patricia Brambilla, Laurence Caille, Céline Fontannaz Mélanie Haab, Virginie Jobé, Pierre Léderrey, Laurent Nicolet, Alain Portner

Département Actualités Migros: Daniel Sidler (responsable), Pierre Wuthrich (coordinateur pour la Suisse romande), Béatrice Eigenmann, Andreas Dürrenberger, Florianne Munier, Christoph Petermann, Daniel Sägesser, Michael West Département Shopping & Food: Jacqueline Jane Bartels (responsable), Eveline Schmid (adj.), Heidi Bacchilega, Anna Bürgin, Tina Gut, Dora Horvath, Martin Jenni, Sonja Leissing, Fatima Nezirevic, Nicole Ochsenbein Anna-Katharina Ris Mise en pages: Daniel Eggspühler (responsable), Werner Gämperli (adj.) Layout: Diana Casartelli,

Marlyse Flückiger, Nicole Gut, Bruno Hildbrand, Gabriela Masciadri, Tatiana Vergara Photolithographie: René Feller, Martin Frank, Reto Mainetti Prépresse: Peter Bleichenbacher, Marcel Gerber, Felicitas Hering Service photo: Tobias Gysi (responsable), Christina Rohner et Pénélope Henriod (resp. pour la Suisse romande), Cornelia Beutler, Anton J. Erni, Franziska Ming, Susanne Oberli, Olivier Paky, Mirko Ries Correction: Paul-André Loye Internet: Laurence Caille

Secrétariat: Stefanie Zweifel (responsable), Imelda Catovic, Doris Fischer, Nadja Eppenberger, Sylvia Steiner Département des éditions: edition@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 70 Fax: 044 447 37 34 Bernt Maulaz (chef du département), Nadia Falce Abonnements: abo@migrosmagazine.ch Sonja Frick (responsable), Téléphone: 044 447 36 36 Fax: 044 447 36 24 Annonces: annonces@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 50 Fax: 044 447 37 47 Stephan Gartenmann

Publicité

80049526

Pour 39 francs des assiettes qui ne seront plus jamais ennuyeuses. Vous pouvez aussi commander un abonnement d’une année à Cuisine de Saison pour seulement Fr. 39.– sur www.saison.ch/fr/abo

Le bon goût est toujours de saison.

(responsable), Thomas Brügger, Nicole Costa, Yves Golaz, Hans Reusser, Kurt Schmid Service Interne: Nicole Thalmann (responsable), Verena De Franco, Janine Meyer, Danielle Schneider, Jasmine Steinmann Marketing: Jrene Shirazi (responsable), Simone Saner Media Services: Patrick Rohner (responsable), Eliane Rosenast Editeur: Fédération des coopératives Migros IMPRIMERIE Centre d’impression Edipresse, 1030 Bussigny


110 | Migros Magazine 35, 30 août 2010

Les goûts du Jura sur la Toile

Alain Wyss a créé un guide virtuel dédié aux restaurants jurassiens. Personne n’y avait pensé. L’expérience est devenue un succès.

J’

organisais des séminaires dans le Jura bernois avec des Vaudois et des Genevois qui se demandaient où ils mettaient les pieds. Personne ne connaissait la région. Je me suis dit, là, il y a un créneau.» C’était il y a trois ans. Alain Wyss occupait un poste de commercial en chef dans une grande entreprise publicitaire. Il a tout quitté. Aujourd’hui, il pilote avec sa femme Anne, «sans qui je ne suis rien, elle gère l’aspect informatique et me donne l’esprit de combattant nécessaire», une plateforme d’hébergement consacrée aux restaurants des Jura, Jura bernois et neuchâtelois, Juragourmand.ch. Près de 60 000 pages consultées par mois par les internautes pour 185 établissements répertoriés. Un succès! «Le restaurant paie un abonnement d’un an pour apparaître sur le site. Un bon concept, car deux mois après avoir débuté, je gagnais déjà un salaire.» Il effectue tous les jours des changements de menus, de cartes, d’horaires. Sans jugement de valeur. Un conseil venu tout droit du Noirmont, plus précisément du chef cuisinier Georges Wenger, à qui il a demandé conseil avant de se lancer. «Il m’a dit de ne pas faire deux choses à la fois. Michelin et GaultMillau critiquent. Je ne veux pas me comparer à eux. J’ai fondé une identité, je m’y tiens. Je sers de guide, c’est tout. Pour le reste, à chacun son appréciation.» Fils de restaurateurs, le Jurassien a d’abord été boulanger-pâtissier. Les horaires difficiles, les copains qui sortent alors que l’on va se coucher tôt, il s’en est vite

Carte d’identité Al Alain Wyss, concepteur de Juragourmand.ch Da Date de naissance: 11 janvier 1973 à Delémont. Et civil: marié, deux enfants, Thibault Etat et Erine. Signe particulier: «Je déteste l’échec.» Il aime: «Mon épouse et mes enfants, les paysages jurassiens des Franches-Montagnes, les bons repas, la ponctualité, les défis, le sport en général.» Il n’aime pas: la routine, les gens en retard, l’hypocrisie, l’hiver, le cinéma, faire comme tout le monde. Un grand rêve: «Je suis en train de le vivre! Une famille qui a la santé, une maison, je vis dans mon village à Court et j’ai un travail formidable.»

lassé. Sur le tas, Alain Wyss a appris le travail de représentant en farines. D’où sa facilité à aller frapper aux portes des restos. «Mon expérience dans la vente m’a aidé à savoir nouer des contacts. Depuis que le site a acquis une certaine notoriété, je vois même des restaurateurs venir à moi.» Créateur de deux autres sites du genre – l’un répertorie les coiffeurs et autres instituts de beauté de la région, l’autre les artisans – Alain Wyss se réjouit de constater que ses activités amènent les touristes à s’intéresser à son pays. «Polonais ou Russes, des visiteurs débarquent dans les auberges de montagne avec une page imprimée du guide à la main. Une belle récompense.» Virginie Jobé Photos Xavier Voirol

Infos: www.juragourmand.ch, www.jurabitat.ch, www.jurabeaute.ch

MON PLAT PRÉFÉRÉ «Je mange de tout. Mais mon péché mignon reste le foie gras poêlé. Un plat très compliqué à réaliser. D’ailleurs, je n’en prends qu’au restaurant. Personne ne le cuisine dans la famille. Quand il est réussi, c’est vraiment une explosion de saveurs.»


RÉUSSITE ALAIN WYSS

| 111

MON TRAVAIL «Ma voiture est un outil de travail. Je visite cinq à six restaurants par jour. Mais sans y manger, attention! Je ne suis pas critique gastronomique. Et je ne dérangerais jamais un chef à l’heure des repas en plein coup de feu.»

MON MARIAGE «Je ne voulais pas d’un mariage traditionnel, mon épouse jurassienne non plus. En 2000, nous avons décidé de le faire à Las Vegas. Mais pas à la Elvis Presley. Nous avons tout préparé depuis la Suisse.»

MON OBJET FÉTICHE

«Après un an de travail dans une grande entreprise publicitaire, j’ai reçu un stylo Montblanc. Cet objet symbolise un tournant dans ma vie: passer du monde de la boulangerie à la publicité. J’ai passé huit ans dans l’établissement, ce qui m’a donné une certaine expérience et surtout confiance en moi. J’utilise ce stylo tous les jours.»

MON PREMIER GUIDE «Juragourmand.ch est notre création, avec mon épouse. Sans son appui, je n’aurais pas pu créer le portail. Je suis très fier de la première page, avec ses citations des grands cuisiniers Georges Wenger, Jean-Marc Soldati et Philippe Rochat.»

MON HAVRE DE PAIX

«J’adore les forêts du Jura bernois, que je vois depuis chez moi. J’ai toujours vécu dans cette région, j’y suis attaché. Dès que je peux, je m’installe un moment sur la terrasse et je regarde les bois pour m’évader, me changer les idées, sortir du quotidien. Un bon moyen de se ressourcer.»


20% DE RÉDUCTION. SUR TOUS LES BACS DE 1000 ML CRÈME D’OR. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRE VALABLE DU 31.8 AU 6.9.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

7.35

au lieu de 9.20

Crème d’or Stracciatella italiana le bac de 1000 ml

7.35

au lieu de 9.20

Crème d’or Espresso Doppio le bac de 1000 ml

6.80

au lieu de 8.50

Crème d’or Vanille Bourbon le bac de 1000 ml

7.35

au lieu de 9.20

Crème d’or Caramel le bac de 1000 ml

7.35

au lieu de 9.20

Crème d’or Chocolat le bac de 1000 ml


Migros Magazin 35 2010 f NE