Issuu on Google+

SÉRIE D’ÉTÉ 20

A la découverte des plus beaux panoramas de Suisse romande. Dernier volet: le lac des Dix (VS) NO 34, 17 AOÛT 2009

Edition Aar, JAA 3321 Schönbühl-Shoppyland

www.migrosmagazine.ch, CONSTRUIRE

Photos Nicolas Righetti-Rezo / Christophe Chammartin-Rezo

ENTRETIEN 26

ACTUALITÉ MIGROS 31

Courses pédestres: des dossards à gagner. EN MAGASIN 49

Chouette, la saison du pruneau a commencé.

Souvenirs d’internat

Metin Arditi, mécène et écrivain genevois, publie un nouveau roman inspiré de ses années passées en pensionnat.

Changements d’adresse: à la poste ou au registre des coopérateurs, tél. 058 565 84 01 E-Mail: serviceabo@gmaare.migros.ch Publicité

CUMULUS-DEALS en pages 84/85


VARIATIONS GOURMA e de Une façon original et: ul po préparer votre mes et coquelet aux pom cette beurre au thym. Re h sur www.saison.c 2 31 et ul Mot-clé: po

3.70

Mini-filets de poulet* les 100 g

3.35 Escalopes de poulet* les 100 g

3.80

Escalopes de poulet à l’orientale* 100% tendreté garantie, les 100 g * En vente dans les plus grands magasins Migros.

3.80

Escalopes de poulet à l’indienne* 100% tendreté garantie, les 100 g

3.80

Escalopes de poulet à l’ail* 100% tendreté garantie, les 100 g


ANDES AU QUOTIDIEN. 10.80

Poulet en sachet de cuisson* frais, le kg

1.70

Haut de cuisse de poulet* frais, les 100 g

4.90

Red Hot Mix 80 g

30%

3.50 Brochettes de poulet marinées* les 100 g

6.80

au lieu de 9.80

Poulet Optigal Suisse, 2 pièces, le kg Valable du 18.8 au 24.8.2009

12.–

Poulet Diavolo au paprika* le kg

1.65

Ailes de poulet épicées* les 100 g

1.60 Cuisses de poulet au paprika* les 100 g


4 | Migros Magazine 34, 17 août 2009

ÉDITORIAL Joël Guillet, rédacteur en chef

Esprit d’initiative Laurent, 21 ans; Sweety, 25 ans; Xavier, 25 ans; Soizic,

M-Infoline: tél. 0848 84 0848* ou +41 44 444 72 85 (depuis l’étranger). m-infoline@migros.ch; www.migros.ch M-CUMULUS: tél. 0848 85 0848* ou +41 44 444 88 44 (depuis l’étranger). m-cumulus@migros.ch; www.m-cumulus.ch Adresse de la rédaction: C. p. 1751, 8031 Zurich, tél. 044 447 37 37, fax 044 447 36 02 redaction@migrosmagazine.ch; www.migrosmagazine.ch * tarif local

25 ans; Mélanie, 27 ans: leur jeune âge et la crise ne les ont pas empêchés de se lancer dans les affaires! A moi la restauration des carrosseries, la vente de sacs à main et de t-shirts, les applications pour téléphones mobiles (lire notre reportage en p. 12). Avant de puiser dans leurs économies, les uns et les autres ont établi un plan financier. Puis ils ont appris les rudiments de la comptabilité et du marketing.

Dans tous les cantons, des organismes épaulent les jeunes

entrepreneurs, leur offrant des conseils spécialisés et, parfois, un soutien pécuniaire. Rien qu’en 2008, la plus connue de ces institutions, Genilem, fondée en 1995 et active dans toute la Suisse romande, a traité 754 dossiers. Lorsqu’un projet est retenu par son comité de sélection, l’heureux élu bénéficie d’un accompagnement pendant trois ans. Au terme de ce délai, 90% des entreprises coachées prennent durablement le chemin de la réussite.

Récemment, pour sa capsule à ingérer qui scrute le tube

digestif, la jeune pousse romande Motilis, à Lausanne, a reçu 100 000 francs au titre du Prix de la Fondation de Vigier – le plus prestigieux et le mieux doté de Suisse. De la même manière, au terme d’un concours, la CTI (Agence pour la promotion de l’innovation, soutenue par la Confédération) vient d’envoyer 20 entrepreneurs débutants à Boston afin qu’ils y découvrent le management «à l’américaine»... «Notre pays a besoin de bâtisseurs qui prennent des risques,

sortent des sentiers battus et communiquent leur dynamisme à leurs collaborateurs!» A ces propos de Nicolas Hayek, président de Swatch Group, lors du 25e anniversaire du Centre suisse d’électronique et de microtechnique, à Neuchâtel, l’astronaute Claude Nicollier ajoute: «Et si possible aussi… d’esprits rebelles!» Assurément, Laurent, Sweety, Xavier, Soizic et Mélanie répondent à ces définitions.

joel.guillet@migrosmagazine.ch

REPORTAGE 12 A 21 ans, Laurent Nobs a monté sa propre entreprise de restauration de voitures anciennes dans le Jura. Rencontre avec de jeunes entrepreneurs.


CETTE SEMAINE RÉCIT 16

SANTÉ 72

Gilbert Bruchez, médecin généraliste au Châble (VS), est passionné de pierres à cupules et pierres gravées que l’on trouve dans la montagne. Explications.

Qu’ils soient naturels ou artificiels, les rayonnements lumineux sont parfois nocifs pour les yeux. Nos conseils pour bien les protéger.

Photos Joëlle Neuenschwander / Getty /David Gagnebins-de Bons-arkive.ch / Pierre-Yves Massot-arkive.ch

RÉCITS

RÉUSSITE 86 Adepte du taekwondo, la Vaudoise Laura Schneeberger, 16 ans, collectionne les médailles dans les compétitions internationales.

|5

DOSSIER 12 Jeunes entrepreneurs: ils ont 20 ans et montent leur propre entreprise. RÉCIT 16 Gilbert Bruchez, passionné de pierres à cupules. SÉRIE D’ÉTÉ 20 Les plus beaux panoramas de Suisse romande. Cette semaine: le lac des Dix.

CHRONIQUE MINUTE PAPILLON 25

ENTRETIEN METIN ARDITI 26

ACTUALITÉ MIGROS SPORT 31 Morat-Fribourg ou Lausanne Marathon: Migros sponsorise les plus belles courses de l’automne. ALIMENTATION 33 Migros propose de nombreux produits destinés aux personnes allergiques au gluten.

EN MAGASIN GRAND CONCOURS 34 Gagnez un séjour dans un hôtel de luxe.

FRUITS DE SAISON 49 Pruneaux: la saison a commencé. ALIMENTATION 53 De délicieux repas thaïs grâce à Anna’s Best.

AUX FOURNEAUX FRÉDÉRIC GLASSEY 58

VOTRE RÉGION VOTRE COOPÉRATIVE RÉGIONALE 63

VIE PRATIQUE MIEUX VIVRE 68 A l’écoute de vos rêves. SANTÉ 72 Protégez vos yeux! GRANDIR 74 Education: aidez votre enfant à développer son intelligence. NATURE 76 Une formation pour devenir pédagogue de la nature.

SERVICES MIGROS FLASH 7 VOUS ET NOUS 9 TEMPS PRÉSENTS 10 PERDUS DE VUE 80 VOYAGE LECTEURS 82 MOTS FLÉCHÉS / IMPRESSUM 83

RÉUSSITE LAURA SCHNEEBERGER 86

Publicité

Le plein avec 3% de rabais* 17-30 août 2009 + points bonus CUMULUS (1 point bonus CUMULUS pour 2 litres de carburant) * Présenter la carte CUMULUS et profiter. Valable dans toutes les stations avec shop durant les heures d’ouverture du shop. Rabais sur le prix actuel à la colonne et pour tous les types d’essence et de diesel. Offre non cumulable avec d’autres actions et réductions.

*

Exemple du rabais de 3%: Si le prix du litre est de CHF 1.50, vous économisez 4.5 centimes par litre de carburant.


Nous ne jurons que sur les prix les plus bas! Maintenant

29.90 Avant

RAM 3 Go Disque dur 160 Go

Images tirées du DVD «Sept vies» © Sony Pictures

599.–

33%

44.90

16 Go

15

" ,4

Clé USB C250 16.0 Go orange

Vitess Vitesse de lecture 7 Mo/s, vitesse d’écriture 4 Mo/s / 7933. 7933.266

30%

Maintenant

99.90 Avant

149.–

Prise USB

Nouveauté Ordinateur portable Satellite L300-2DK

Processeur Intel® Pentium Dual-CoreTM T4200 2,0 GHz, puce graphique Mobile Intel® GMA 4500M, webcam, Windows Vista Home Premium / 7970.641

Maintenant

666.– Avant

799.–

Micro-chaîne hi-fi CMT-EH26

2 x 5 W RMS, amplification des basses, lecteur CD, lecture de CD-R/-RW et CD MP3, platine à cassettes, radio FM avec RDS, enceintes à large bande, entrée audio et prise pour casque / 7721.207

Ecran LCD couleur (vert/ orange/rouge)

Machine à café automatique Caruso Digital

Avec bon pour 1 paquet de café

Mode économie d’énergie, frais d’électricité de Fr. 19.–* par année, utilisation facile, 2 tailles de tasses programmables, dosage automatique de la quantité de café, fonction pivotante pour un meilleur accès au réservoir d’eau / 7173.545 * En service 365 jours, 24 heures sur 24 (VEILLE), préparation de 6 cafés de 1,5 dl par jour, 1 kWh = Fr. –.20

Les offres sont valables du 18.8 au 31.8.2009 ou jusqu’à épuisement du stock. Vous trouverez ces produits et bien d’autres encore dans tous les melectronics et les plus grands magasins Migros. FCM

Sous réserve de modification de prix, de modèles et d’erreurs d’impression.


MIGROS FLASH

Migros Magazine 34, 17 août 2009

|7

Première suisse: le compost hygiénique Le tri des déchets verts est fastidieux pour ceux qui ne possèdent pas de jardin. Entreposés dans des seaux fermés, les déchets organiques se mettent rapidement à fermenter et à dégager une odeur désagréable, attirant des petites mouches. En première suisse, Migros propose un seau à compost de 7 litres doté d’un système d’aération. Les déchets organiques sont recueillis dans un sachet conçu pour le compostage (compobag) et peuvent être entreposés sans aucun problème d’hygiène dans un appartement pendant cinq à sept jours. Dans les cuisines munies de poubelles avec système de tri Müllex, le seau à compost peut être disposé sous l’évier.

LE PRODUIT DE LA SEMAINE

Un bon fromage

Riche en calcium et en magnésium, le parmesan est un fromage au lait cru facile à digérer. Simplement râpé sur de fines tranches de fenouil cru et assaisonné d’un filet d’huile d’olive, de sel, de poivre et de citron, il constitue une entrée particulièrement rafraîchissante.

Photographiez et gagnez!

Préparez les vacances de cet hiver

L

e concours photo lancé ce printemps par l’Union suisse des paysans en partenariat avec Migros connaît un grand succès. Déjà plus de sept cents participants ont envoyé leurs clichés. Profitez, vous aussi, des belles journées d’été, et de l’automne qui s’annonce, pour immortaliser une scène de la

paysannerie. Votre photo devra s’inscrire dans l’une des catégories suivantes: animaux, plantes, vécu et coutumes, paysage ainsi que travail et technique. La valeur totale des nombreux prix se monte à 25 000 francs. Le délai de participation est fixé au 31 janvier 2010. Bonne chance! Infos: www.agriculture.ch

Cours de cuisine moléculaire Photo bab.ch/Stockfood

A temps pour organiser les prochaines vacances, M-Travel Switzerland lance ses nouveaux catalogues d’hiver. Avec ses six marques (Voyages Denner, igros, Hotelplan, Hotelplan Vacances Migros, Tourisme Pour Tous, Travelhouse et Globus Voyages), le voyagiste répond aux besoins de chacun. Les catalogues sont disponibles dans les agences de voyage Hotelplan, Tourisme Pour Tous et Travelhouse ainsi que dans les lounges Globus Voyages. Il est également possible de les télécharger sur internet.

Le concours de photo ayant pour trait l’agriculture se poursuit. Tous à vos appareils!

L’Ecole-club Migros propose désormais des cours de cuisine moléculaire. Recourant à des instruments aussi insolites que les becs Bunsen, les pipettes et les éprouvettes, cette cuisine consiste à transformer les aliments en surprises gustatives. Présentés sous une forme inhabituelle, les mets ne perdent pourtant rien de leurs qualités. Vous êtes perplexe? Inscrivez-vous dès à présent aux cours organisés prochainement à Neuchâtel, La Chaux-de-Fonds et Bienne. Infos et inscription: www.ecole-club.ch


DU FOUR DIRECTEMENT DANS L’ESTOMAC.

Aussi savoureuse ère: que chez grand-m avec ux tarte aux prunea tte de la crème. Rece h .c on sur www.sais 300 Mot-clé: pruneaux

3.45

Œufs suisses bio 4 œufs de 63 g+

4.90 Pruneaux, Suisse* le kg

3.20 4.60

Pâte feuilletée rectangulaire, abaissée, 640 g

Crème fouettée en bombe non sucrée, 250 ml

19.90

Moule à tarte en émail, 32 cm, résiste aux coupures et aux rayures, en vente dans les plus grands magasins Migros

3.30

2.10

Liaison pour tartes sucrée, 160 g, en vente dans les plus grands magasins Migros

Société coopérative Migros Neuchâtel/Fribourg * Offre valable du 18.8 au 24.8.2009 ou jusqu’à épuisement du stock

Noisettes Sun Queen moulues, 200 g


VOUS ET NOUS

Migros Magazine 34, 17 août 2009

«Je suis frappée de voir des gens en jeans à des mariages» «Migros Magazine» N° 32 du 3 août. A propos de «Impulsions».

«S’habiller, une marque de respect»

Comme Nadine de Rothschild, je suis frappée de voir les gens se rendre en jeans à des mariages, des concerts, des soirées de théâtre et autres événements. J’ai revu dernièrement des images de matches de foot des années 50/60. J’ai été très surprise de voir les spectateurs du stade en costume-cravate, y compris les jeunes garçons. Depuis je fais attention aux images de ces années-là et je me rends compte que, même pour aller simplement au marché,

les femmes et les hommes s’habillaient correctement (...). Aujourd’hui, on parle beaucoup du manque de respect (...). Mais se vêtir correctement pour une circonstance donnée n’est-elle pas déjà une marque de respect pour soi-même? Madeleine Nicolier, par e-mail

«Migros Magazine» N° 33 du 10 août. A propos de l’article «Le bruit, un véritable fléau urbain»

«Qu’en est-il des lecteurs MP3 ? »

J’ai lu avec attention l’article mentionné. Et j’ai bien apprécié.

A mon avis, il manque une mention spéciale pour les walkmans, Ipods et autres MP3, qui conduisent directement le «bruit» (certains nomment cela musique...) dans le creux de l’oreille. Je serais intéressé de savoir comment on mesure les décibels qui sortent des oreillettes et qui agressent directement le tympan. S’agit-il des mêmes niveaux sonores que l’acousticien a mesuré à Sion? Car les médecins ont déjà souvent tiré la sonnette d’alarme à ce sujet. Des cas de surdité précoce ont déjà été diagnostiqués.

Blaise Roulet, par e-mail

Madeleine Nicolier

«Migros Magazine» N° 31 du 27 juillet. A propos de l’article «Lavaux, la carte postale de la Suisse»

«Lavaux en petit train»

(…) Vous faites mention de l’existence du train touristique Lavaux-Express qui dessert, en particulier, l’ouest de Lavaux. Permettez-nous de vous informer que l’association «Lavaux en train» (...) a fait l’acquisition d’un même train touristique pour favoriser la découverte de l’est de Lavaux. www.lavaux-panoramic.ch (…)

Eric Pétremand, par e-mail

Ecrivez-nous! Un article de «Migros Magazine» vous fait réagir? Ecrivez-nous en mentionnant clairement vos nom, prénom, adresse et numéro de téléphone: Migros Magazine, Boîte aux lettres, case postale 1751, 8031 Zurich; redaction@migrosmagazine.ch Publicité

Profitez dès demain tout en pensant d’ores et déjà à après-demain. Avec notre nouveau fonds durable. Investissez durablement en faveur de l’environnement et d’une économie plus saine mais aussi d’une société plus solidaire, grâce au Mi-Fonds (CH) 45 Sustainable, un fonds avantageux avec une quote-part d’actions de 45%. Conforme à des critères de durabilité exigeants, il respecte en outre les directives strictes de la LPP, ce qui en fait également un fonds disponible sous forme de fonds de prévoyance. Informations complémentaires sous www.banquemigros.ch ou Service Line 0848 845 400. Souscriptions ouvertes dès maintenant et jusqu’au 4.9.2009, 12h00 (sans commission d’émission).

Les indications contenues dans cette annonce sont à titre informatif uniquement. Le Mi-Fonds (CH) 45 Sustainable est un fonds de placement de droit suisse. Les placements doivent s’effectuer uniquement sur la base du contrat de fonds ou du prospectus simplifié du Mi-Fonds (CH) 45 Sustainable. Le contrat de fonds ainsi que le prospectus simplifié sont disponibles gratuitement auprès de la Banque Migros SA. Le domicile de paiement et de distribution du Mi-Fonds (CH) 45 Sustainable est la Banque Migros SA, Zurich.

|9


10 | Migros Magazine 34, 17 août 2009

SUR LE VIF

Les Oscars à Delémont Cette année, le film, qui représentera la Suisse aux Oscars, sera choisi dans le Jura plutôt qu’à Zurich et le public aura son mot à dire. Une nouvelle facétie du maire de Delémont Pierre Kohler. Comment avez-vous fait pour convaincre Monsieur Cinéma d’organiser un tel événement à Delémont?

Rendre publique cette élection est une première mondiale. Aucun autre pays ne fait ça. Nicolas Bideau a trouvé intéressant de donner sa chance à une région périphérique. Par ailleurs, il y a les festivals de Locarno et Soleure, la remise du Prix du cinéma suisse à Lucerne, mais rien en Romandie. Rendre le vote populaire, n’est-ce pas décrédibiliser le cinéma suisse?

Le cinéma a été inventé pour être vu. Ceux qui s’intéressent aux films sont autant les intellectuels que les ouvriers. Et le public n’aura qu’une voie consultative. La commission d’experts garde son poids.

Pensez-vous réellement que le public va se déplacer dans le Jura pour voir des films suisses?

«De Delémont à Hollywood» accueillera, du 15 au 19 septembre, dix films francophones, mais aussi tessinois et alémaniques. Cela permet d’ouvrir des possibilités. Nous attendons 5000 spectateurs. Le public peut aussi voter par e-mail. Et votre idée d’un «Delémont» lumineux sur un rocher, vous n’avez pas peur des représailles d’Hollywood?

Je suis prêt à rencontrer Arnold Schwarzenegger si ça pose problème! Cette année, le panneau lumineux ne va rester qu’un mois. J’espère que cela deviendra définitif en 2010. Ce que je veux surtout, c’est faire de Delémont la capitale des Oscars en Suisse.

Propos recueillis par Virginie Jobé

TRAIT POUR TRAIT

IMPULSIONS

La valse de Fulvio Pelli

Dessin de Chappatte paru dans «Le Temps» du 11 août 2009

Jean Ammann, chroniqueur et journaliste «La Liberté»

L’énigme du ronfleur Le chameau blatère, la poule caquette, l’homme ronfle. La scène se passe dans une cabane de montagne. Une trentaine d’individus sont groupés pour une nuit dans une étable appelée dortoir. Nous sommes côte à côte, nez à nez. Dehors, la nuit est silencieuse et la pleine lune luit. Dedans, c’est un tintamarre: quelqu’un a dû laisser sa tronçonneuse allumée.

J’écoute ce barrissement, juste entrecoupé du claquement de la déglutition. Quelques trop rares apnées du sommeil laissent croire au repos. Le temps d’humecter le réacteur, de lubrifier la turbine et le numéro de voltige reprend de plus belle. Pas de doute, nous avons un biplan dans le chalet. D’abord, c’est humain, il me vient des pensées assassines: si


TEMPS PRÉSENTS

| 11

MES BONS PLANS par Virginie Jobé, journaliste

Photo Shuji Kajiyama / Keystone / AP

A faire: L’Italie de Rilke. Hommage à l’auteur originaire de Prague et au pays qui lui a inspiré les «Elégies de Duino». Des balades au lac souterrain de Saint-Léonard, le jazz poétique de Giorgio Conte, des lectures et autres cafés littéraires sont au menu de la quatrième édition du festival valaisan. Festival Rilke, Sierre, du 21 au 23 août.

DANS L’OBJECTIF

j’étranglais de mes mains le ronfleur jusqu’à ce qu’il rende son dernier râle, je suis sûr que la cour m’accorderait des circonstances atténuantes. Sans la préméditation (difficilement plaidable), je m’en tirerais avec trois ou quatre ans de prison. Ce ne serait pas cher payé pour huit heures de quiétude minérale. Ensuite, en cette année darwinienne, je m’interroge: comment se fait-il que la sélection naturelle n’ait pas encore éliminé le ronfleur? Imaginez le ronfleur au milieu de la savane farcie de prédateurs aux longues dents! Les 100 ou 120 décibels émis auraient vite fait d’attirer l’attention des carnivores. On aurait traversé le Sahara pour croquer du primate rugissant. C’est une énigme que Darwin, dans sa grande sagesse, s’est bien gardé d’aborder.

A mon avis, le salut viendra de la sélection sexuelle: maintenant que les êtres humains copulent avant que de songer à se reproduire, maintenant que les conjoints ne se découvrent plus au soir de la nuit de noces, les femmes ne voudront plus des ronfleurs. Qui consentirait à passer la moitié de sa vie à côté d’un moteur deux temps à échappement libre? Personne. On ne s’accouple pas avec une scie à ruban. Donc, je pense que le ronfleur, tout comme le rhinocéros blanc (hélas) et le Maxi Puch (tant mieux), disparaîtra de la surface terrestre. Ce jour-là, la montagne redeviendra fréquentable. En attendant, les amoureux du grand air lui préféreront les concerts de heavy metal. > Nos chroniqueurs sont nos hôtes. Leurs opinions ne reflètent par forcément celles de la rédaction.

Aquarium urbain

Ces Tokyoïtes admirent de magnifiques poissons tropicaux de la mer d’Okinawa dans un aquarium géant installé à Ginza, le quartier des grands magasins. Cette attraction d’été a attiré de très nombreux badauds.

A lire: A comme... Autodérision, amour et Amélie, bien sûr. Le 18e bébé de la singulière auteure belge étonne une fois encore. Un trip à consommer en écoutant «Winterreise» de Schubert. A. Nothomb, «Le voyage d’hiver», Ed. Albin Michel, sortie le 20 août. A voir: Faux film de guerre. Quand Tarantino fait casser du nazi à Brad Pitt dans le remake d’un film des 70’s, Mélanie Laurent devient une héroïne… Moins de violence et plus de dialogues qu’attendus, avec une incroyable séquence d’introduction. Le cinéma est une arme, attention! Quentin Tarantino, «Inglorious Basterds», en salle mercredi. A faire: Don de temps. Pour la troisième année consécutive, une journée de sensibilisation au don du sang est organisée à Lausanne. L’occasion de se rendre utile tout en profitant de diverses animations. Dont un concours doté de nombreux prix. Don du sang «en ville», place St-François, 22 août dès 9h. Pour annoncer un événement: memento@migrosmagazine.ch


12 | Migros Magazine 34, 17 août 2009

Ils ont 20 ans et montent leur boîte La crise provoque de nombreuses faillites et chacun craint de perdre son job. Malgré cela, des jeunes prennent le risque de créer leur propre entreprise. Rencontres.

L

es crises économiques sont bénéfiques à l’innovation et à l’entrepreneuriat des jeunes. Souvent célibataires, parfois même encore chez leurs parents, ils n’ont pas peur des risques», affirme Alexandre Peyraud, gestionnaire senior chez Genilem. Cette association romande, à but non lucratif et privée, est née il y a quinze ans. Son but: aider les entrepreneurs à passer d’un projet à sa réalisation, en fournissant par exemple un accompagnement de trois ans aux créateurs. En 2008, 754 futurs indépendants romands ont contacté Genilem. Ce qui reste peu lorsque l’on sait qu’en Suisse environ 11 000 entreprises sont fondées chaque année d’après les chiffres de l’Office fédéral de la statistique.

Les jeunes entrepreneurs restent une minorité

Alexandre Peyraud estime que 25% des créateurs, qui le contactent, ont moins de 30 ans. «Et les cantons ayant un grand nombre de HES ou d’universités sont au-dessus de la moyenne». Même si, selon Carole Caillet, conseillère en création d’entreprise chez Creapole (structure jurassienne de soutien au démarrage de projets, financée par la Confédération, le canton et l’assurance chômage), les jeunes adultes restent

une minorité à vouloir monter leur boîte. «Ils préfèrent parfaire leur formation et justifier d’un bagage professionnel de quelques années pour être plus crédibles.»

Développement durable et nouvelles technologies

Le point fort des jeunes entrepreneurs: leur entourage. «Très habiles avec les outils de réseautage moderne (LinkedIn, Facebook…), ils possèdent un réseau encore assez frais, remarque Alexandre Peyraud. Leurs amis et anciens camarades de classe deviennent très souvent des partenaires qui les assistent à moindres frais.» Leurs domaines de prédilection: tout ce qui touche au développement durable et aux nouvelles technologies. Les plus hardis demeurent les hommes qui représentent 65% des entrepreneurs, tandis que seules 13% des sociétés sont dirigées par des femmes. Le 22% restant indiquant une firme dirigée par les deux sexes. Leurs chances de s’en sortir, avec une aide bien sûr? «Après trois ans d’accompagnement, nous constatons un taux de réussite de 93%», déclare Frédéric Vormus, responsable de la communication de Genilem Vaud et Genève. De quoi adopter la «positive attitude»! Virginie Jobé Photos Joëlle Neuenschwander

Laurent Nobs, 21 ans, restaurateur de voitures A 17 ans, Laurent Nobs achète sa première voiture, une «Autobianchi A112 Abarth rouge», avec ses économies. Il la retape entièrement. Une grande passion qui lui prend tout son temps. Le bouche à oreille fonctionne, les premiers clients s’annoncent. Petit à petit, le Jurassien acquiert du matériel. Des outils, des machines dénichées sur le site de ventes aux enchères ricardo.ch, des objets dont on se

débarrasse. Il construit de ses propres mains une roue anglaise «utilisée pour enlever les bosses sur la tôle et qu’on ne trouve plus dans le commerce.» En 2007, son CFC de serrurier en poche, il continue de travailler chez son maître d’apprentissage. Mais se fait licencier fin 2008. «J’étais presque content. Ça m’a donné l’occasion de me lancer.» Au bout d’un mois de chômage, le Jurassien


RÉCIT JEUNES ENTREPRENEURS

| 13

Laurent Nobs: «Celui qui a envie de bosser trouve du boulot. Surtout dans un domaine artisanal.»

anciennes depuis mai 2009 à Fregiécourt (JU) décide de se mettre à son compte. Son principal tracas: la paperasse. «Heureusement, mon père m’a aidé. J’ai vite compris qu’il fallait être ordré.» Creapole supervise son business plan et quatre mois plus tard, le jeune homme ouvre Nobs Laurent Sàrl, sans devoir emprunter à la banque. «Je ne veux rien devoir à personne.» Une dizaine de ses voitures sont entreposées dans un garage qu’il partage avec un copain

et l’atelier dans lequel il meule, soude et astique ses voitures a été rénové par ses soins. Avec la contribution du septuagénaire qui lui loue les locaux. «Les personnes qui m’ont soutenu, je les compte sur les doigts d’une seule main.» Parmi les remarques récurrentes auxquelles il a dû se confronter: «C’est la crise, faut pas te mettre à ton compte!» Sa réponse: «Celui qui a envie de bosser trouve du boulot. Surtout dans un domaine

artisanal.» Son entreprise, il l’a aussi montée en mémoire de son frère Gautier, décédé dans un accident de voiture il y a deux ans. «C’est grâce à lui que j’en suis là aujourd’hui. Il m’a montré des trucs et puis m’a laissé me débrouiller. Ça forge le caractère.» Sa compagne lui donne un coup de main pour les factures pendant qu’il lui restaure une Coccinelle «sans compter les heures». A la fin de l’année, Laurent

espère un chiffre d’affaires de 90 000 francs. Egalement spécialisé dans les pots d’échappement fabriqués sur mesure, il ne refuse jamais un travail, même le moins valorisant. «Il m’est arrivé de ressouder une boille à lait», rigole-t-il. Son prochain challenge: apprendre le suisse allemand, «car il y a un important marché Outre-Sarine...» Infos: www.nobslaurent.ch


14 | Migros Magazine 34, 17 août 2009

Sweety Bemanna, 25 ans, patronne du restaurant La Taverne à Porrentruy (JU) depuis le 5 janvier 2009 Originaire de l’Ile Maurice, arrivée en Suisse en 2002, Sweety Bemanna a appris le métier sur le terrain. D’abord avec de petits jobs à Genève. «Par amour», la jeune femme s’installe dans le Jura et décroche très vite un travail de sommelière, puis de vendeuse dans un tea-room, suivi d’un poste dans la comptabilité. Elle fait alors ses preuves en tant qu’agent immobilier et gère l’Auberge d’Ajoie. «Et ensuite, j’ai divorcé. C’est là que je me suis dit qu’il fallait que je mette quelque chose en route toute seule.» Début 2008, une idée la titille: ouvrir une sandwicherie pour les élèves du lycée cantonal. «Je suis allée questionner les étudiants et me suis rendue compte qu’ils avaient déjà leurs habitudes. Résultat, j’ai abandonné pour m’atteler à un projet plus sérieux.» Un restaurant au centre de Porrentruy se libère et l’aventure peut commencer. Coût: 395 000 francs. Toutes ses économies y passent. Son «grand-père de cœur» lui apporte un soutien et la banque lui accorde un prêt. Son business plan avalisé par Creapole, il ne lui restait qu’un grand souci: réussir à obtenir le certificat des

Sweety Bemanna: «Je dois avouer que je ne ressens pas la crise.» cafetiers. «J’avais peur d’échouer. Toutes ces bactéries à apprendre, c’était pas mon truc mais je l’ai eu.» Les deux premiers mois, entre les assurances, les factures et le salaire de la cuisinière, l’entrepreneuse n’a pas pu se verser de salaire. «Encore

aujourd’hui, je garde mon job d’agent immobilier à 30%.» Pourtant, son chiffre d’affaires s’est multiplié par trois depuis janvier. «Je dois avouer que je ne ressens pas la crise.» Ses soirées danse et spécialités de l’Ile Maurice font un tabac. Elle a

engagé une femme de ménage et une extra. «En tant que patronne, je ne compte pas mes heures. L’important reste de sourire et de bien recevoir les clients.» Qui ne vont plus à «La Taverne», mais «chez la Sweety». Contact: 032 466 15 50

Xavier Bertschy, 25 ans, créateur fribourgeois de xb83studio, une Sàrl dédiée aux services web et multimédia, fondée en mai 2008 Son entreprise s’appelle xb83studio, son «premier pseudo sur internet». Un monde qu’il a découvert à 17 ans, en autodidacte. Après avoir décroché un diplôme de webmaster et travaillé comme vendeur, Xavier Bertschy est rattrapé par le service militaire. Et finit sergent-major chef. «J’ai dirigé 170 hommes. Cela m’a permis d’acquérir une formation de cadre supérieur.» En 2007, au chômage, il développe le prototype de CityOnline.ch: un guide gratuit qui permet aux internautes de trouver, sur leur portable ou sur un ordinateur, un restaurant, un cinéma ou un événement en Suisse. Après trois mois, l’entrepreneur constate qu’il ne sait pas comment commercialiser son concept.

Il présente un projet à FriUp, antenne fribourgeoise de Genilem, qui lui offre un bureau et un coaching. «Intensif, comme pour un sportif! Je vois un conseiller trois fois par semaine.» En 2009, Mehdi Radgohar (26 ans), qui vient d’obtenir un master en informatique, le rejoint. «Avant qu’il ne termine ses études, nous avons créé ensemble la Sàrl en 2008 avec nos économies. Je possède 90% de l’entreprise et lui 10%.» Certains ont cherché à acheter le concept. Jusqu’à 300 000 francs! Mais Xavier ne veut pas vendre son âme au diable. «Je préfère penser à la pérennité du projet.» Pour l’instant, leurs maigres salaires aident Mehdi et Xavier à survivre. Ils réalisent surtout de petits mandats.

Xavier Bertschy (à g.) et son associé Mehdi Radgohar. «Nés pendant la crise, on a grandi avec. Si le produit tient la route aujourd’hui, nous serons encore plus forts quand ça ira mieux.» Prochaine étape, le 16 septembre, quand toute la

Suisse sera intégrée dans le système. «Les futurs gros investisseurs attendent cette date pour s’impliquer.» Infos: www.cityonline.net, www.skeeble.com


RÉCIT JEUNES ENTREPRENEURS Soizic (25 ans) et Mélanie (27 ans) Romero, deux sœurs lausannoises fondatrices de MELAZIC, vêtements et accessoires, devenue une S.A. depuis juillet 2009. En 2005, dans la cave de leurs parents, elles réalisent des sacs à main «avec les moyens du bord.» Surprise: les copines s’arrachent leurs besaces de contes de fée. Du coup, Mélanie et Soizic organisent une expo dans une galerie, avec une cinquantaine de modèles uniques. Et ça marche du tonnerre. Au culot, elles envoient des sacs à différents journaux féminins. La presse suit et les deux sœurs enrichissent leur gamme avec des t-shirts. En 2006, elles contactent Genilem et réussissent à obtenir trois ans d’accompagnement. «Cela nous a apporté une crédibilité.» Elles dégotent un local qu’elles partagent avec différents «colocataires» pour diminuer les coûts, créent un site internet, un logo, secondées par des professionnels. Avec la volonté de créer leur Sàrl (société à responsabilité limitée), ce qui nécessite un capital de 20 000 francs, provenant pour moitié de leurs économies et pour l’autre de leurs investissements (machine à coudre, ordinateur, stock). Ce qui leur a été le plus utile: les études de Soizic en marketing et le travail de Mélanie, gestionnaire dans une banque. Soizic s’occupe de tout ce qui est stratégie, logistique et événements. Mélanie jongle avec les budgets, la comptabilité et la facturation. Chiffre d’affaires 2006: 40 000 francs. 60 000 en 2007. Et... coup de déprime en 2008 avec un retour à 40 000. «Nous étions épuisées. Avec nos jobs à 100% à côté, devoir travailler tous les soirs et les week-ends en plus, ça nous pesait.» Se mettre en faillite? Pas question. «C’est notre bébé. On ne va pas laisser crevoter ce qu’on a créé de nos mains.» Au même moment, un gros investisseur se manifeste et les sœurs peuvent fonder, moyennant un capital de 100 000 francs, une S.A. Mélanie va changer de job en septembre et passer à 60% d’activité. Les jeunes femmes ambitionnent de vendre leurs produits à l’étranger. «On prend la crise comme une opportunité, les coûts ont chuté. Si MELAZIC capote, on fondera une autre entreprise.» Infos: www.melazic.com

Soizic (debout) et sa sœur Mélanie: «Avec la crise, les coûts ont chuté.»

| 15


16 | Migros Magazine 34, 17 août 2009

La chasse au trésor du docteur Bruchez

Ce médecin généraliste du Châble (VS) s’est pris de passion pour les mystérieuses pierres à cupules et pierres gravées qu’on trouve dans la montagne. Et attire l’attention sur les dangers qui les menacent.

C

omme je ne suis pas archéologue, je peux rêver, me faire mon cinéma.» Il y a douze ans encore, Gilbert Bruchez, comme vous et moi, aurait été bien incapable de dire ce que diable était une pierre à cupules. Lors d’une conversation avec des amis, quelqu’un cite celles de Verbier. Pour ce médecin généraliste, natif de Lourtier et installé, un peu plus bas, au Châble, c’est le déclic. A pied ou sur son VTT, il quadrille toute la région pour admirer de visu les pierres répertoriées. Puis se mettre systématiquement à en chercher de nouvelles. Aujourd’hui, il sait: une pierre à cupules est «une pierre ornée de cavités hémisphériques faites de main d’homme.» En Valais, on en recense environ 240, dont une quarantaine rien que dans l’Entremont. Qui a bien pu faire ces trous, quand et pourquoi? Gilbert Bruchez se réfère au spécialiste Urs Schwegler qui a longtemps arpenté toute la Suisse afin de répertorier les mystérieuses cupules: «Il pense que sur les pierres qui se trouvent entre les mayens et les alpages, les cavités ont été faites par des bergers pour marquer le passage d’une année à l’autre. C’était davantage qu’un passe-temps.» Et d’évoquer une pierre, audessus de Verbier, comportant près d’une centaine de cupules: «Elle se trouve sur un très beau replat, près d’un mayen, devant un

paysage panoramique. On peut imaginer que, dans un endroit comme ça, le pâtre ait tenu à laisser une marque. Il y a d’ailleurs des noms et des initiales.»

Jusqu’à 3000 mètres d’altitude

Tout cela n’empêche pas, toujours selon l’expert Schwegler, que certaines pierres aient servi à autre chose. Des cultes notamment. Par exemple, la pierre qui se trouve au sommet du Mont-Gelé (VS), à plus de 3000 mètres, un endroit complètement isolé, sans alpages: «C’est la plus haute de Suisse, avec une grande cavité – 28cm de grand axe, 12 cm de profondeur – et un petit canal qui part du sommet. Pour creuser un trou comme ça, il faut des semaines. On peut fantasmer.» Se dire par exemple que la rainure a été creusée pour l’écoulement du sang, que la pierre servait à des sacrifices humains. Selon les archéologues qui s’y sont intéressés, comme Spahni, cette idée est bonne pour les «indigènes superstitieux» et «tous ceux qui pêchent par excès d’imagination.» La forme hémisphérique et presque systématique des cupules s’explique facilement. «Si on prend une pierre assez dure et qu’on frappe toujours au même point sur la roche, ça donne automatiquement cette forme.» L’ennui avec les pierres à cupules est qu’il est possible de dater

Le Valais compte environ 240 pierres à cupules.

Chaque emplacement est répertorié à l’aide d’un GPS.


RÉCIT PIERRES À CUPULES Gilbert Bruchez se passionne pour les pierres à cupules depuis une dizaine d’années.

| 17

l’âge de la pierre mais pas des cupules. Des pierres à cupules ont néanmoins été découvertes en France dans des tombes du moustérien – c’est-à-dire il y a plus de 35 000 ans –, posée sur un squelette d’enfant. Plus près de nous, Gilbert Bruchez montre la photo d’une pierre qu’il a prise dans les Grisons couverte de 200 cupules, avec plusieurs cercles tracés autour, jusqu’à neuf et qui peuvent être datés du néolithique: «Parce qu’on retrouve le même genre de cercles sur des tombeaux, des dolmens de cette époque. Schwegler en tout cas affirme que c’est un lieu de culte, en relation avec le soleil, vu la symbolique des cercles.» Gilbert Bruchez explique que son hobby s’est rapidement transformé pour lui en «chasse au trésor». D’autant qu’il a étendu ses investigations au-delà des cupules, à toutes les pierres gravées: «J’ai sur mon ordinateur les cartes de toute la région. Là où on signale des ruines de bâtiments, peut-être vais-je trouver des gravures de berger.» Ou d’autres curiosités, comme au col du Lein, une pierre avec une énorme coccinelle gravée.

De précieuses indications

La passion de Gilbert Bruchez a fini par être connue dans la région. On lui signale fréquemment l’existence d’une pierre ici ou là: «Une patiente de Sembrancher me dit un jour: vous savez, juste derrière le village, il y a une pierre qui a des trous. J’ai toujours pensé que c’étaient des enfants qui avaient fait ça.» Certaines pierres finissent par livrer un secret inattendu. Une longue inscription, d’une écriture un peu serpentine a beaucoup intrigué Gilbert Bruchez. Jusqu’au jour où il tombe sur le CD d’une chanteuse tibétaine et reconnaît l’écriture: c’était un mantra tibétain. Une petite enquête lui apprend que l’inscription a été faite il y a une trentaine d’années par une bergère du coin qui gardait les génissons et avait effectué «d’innombrables voyages en Asie». D’autres pierres connaissent des situations inconfortables. Comme «la pierre druidique», l’une des plus réputées du val de


18 |

RÉCIT PIERRES À CUPULES

Bagnes, «très originale, avec des cavités ovales reliées par des canaux et dont certains pensent que les Celtes l’utilisaient pour des cultes.» Elle se trouve aujourd’hui au milieu d’un pré exploité: «Chaque fois que je passe, elle est recouverte de fumier ou de foin. Elle est déjà un peu fendue.» Certaines pierres ont disparu depuis longtemps mais la mémoire populaire a conservé le souvenir de leur emplacement. Comme la Pierre à Mala, entre le Châble et Bruson, détruite pour la construction de la digue du torrent avant 1890. Et dont on sait encore qu’elle comportait «des cupules et des empreintes de pas et que la légende disait que c’était un endroit où les sauvages revêtus de peaux de bêtes se réunissaient pour «faire du mal», autrement dit des sacrifices humains.» La vie de l’amateur de cupules est traversée souvent de crève-

Migros Magazine 34, 17 août 2009

Gilbert Bruchez brosse soigneusement les cavités ovales avant de les photographier.

coeurs. Gilbert Bruchez montre la photo d’une pierre qu’il a trouvée en 2006, «inclinée, avec 14 cupules alignées.» Puis il montre la photo prise l’année d’après : «Vous voyez, ça a été complètement abîmé, on a essayé de tout casser. J’étais furieux. J’ai juré pendant une demi-journée, je vous dis pas la rage.» Il n’y a pas grand-chose à faire sinon informer le public: «Les autorités se désintéressent

généralement de cette question.» C’est une des raisons pour laquelle Gilbert Bruchez va publier prochainement un ouvrage sur les pierres à cupules et les pierres gravées du district d’Entremont. Autres déprédations fréquentes, celles des pique-niqueurs: «J’ai vu souvent des foyers, des feux sur les pierres, des gens venus faire leurs grillades, ça abîme les pierres bien sûr.»

Les pierres ont aussi une fâcheuse tendance à disparaître. Il faut dire que longtemps les blocs erratiques ont été utilisés pour la construction. Au point qu’à la fin du 19ème, une société de protection est créée. Depuis, les blocs sont protégés: «Mais c’est une protection relative. Sur Verbier, le tiers des pierres a déjà disparu ces cinquante dernières années». Depuis le passage de Schwegler en 1978, deux pierres qu’il mentionne autour de la station ne sont plus là. «A la place, il y aujourd’hui une place de parc et un parking souterrain.» D’autant plus rageant qu’au fond ce qui fascine Gilbert Bruchez dans ces pierres à cupules ou gravures, «c’est la volonté de faire passer quelque chose à la postérité.» Sinon les creuseurs de cupules se seraient contentés de graver un cœur sur un arbre. Laurent Nicolet Photos Pierre-Yves Massot / arkive.ch

Publicité

Suisse. Naturellement.

Nous souhaitons à tous les enfants une bonne rentrée scolaire! 222 ensembles casse-croûte à gagner ! www.swissmilk.ch

CO NC OU RS Participe au concours sur le site www.swissmilk.ch ou par SMS et, avec un peu de chance, gagne un des 222 ensembles casse-croûte. Envoie un SMS (20 ct./SMS) avec le texte «Milk31» espace «ton nom» espace «ton adresse» espace «ton année de naissance» au nº 939 (exemple : Milk31 René Dupont/rue du Lac 5/1000 Lausanne 1980). Bonne Chance ! Conditions de participation : Délai d'envoi: 20 septembre 2009. Toute personne domiciliée en Suisse peut participer au concours. Les collaborateurs et collaboratrices de la Fédération des Producteurs Suisses de Lait PSL n'ont pas le droit de participer. Pas de paiement des gains en espèces. Aucune correspondance ne sera échangée. Tout recours est exclu. Les participants acceptent que leurs données personnelles, traitées en toute confidentialité, soient éventuellement utilisées par la Fédération des Producteurs Suisses de Lait PSL et ses partenaires à des fins promotionnelles. 329 108 202


TOUT SIMPLEMENT PLEMENT DÉLICIEUX! PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 18.8 AU 24.8.2009 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

Retirer la glace du es congélateur quelqu la de minutes avant déguster, ainsi elle ute pourra déployer to r une sa saveur et obteni euse. consistence crém

30%

12.45

au lieu de 17.80

Megastar à la vanille 12 pièces

30%

12.4517.80

5.90

Mini-bâtonnets Megastar assortis 6 pièces

5.90

Mini-bâtonnets Megastar aux amandes 6 pièces

au lieu de

Megastar cappuccino 12 pièces

8.90

30%

12.45

au lieu de 17.80

Megastar aux amandes 12 pièces

Megastar White 6 pièces

8.90

Megastar caramel/pécan 6 pièces


20 | Migros Magazine 34, 17 août 2009

Panorama 7/7

Cet été, «Migros Magazine» vous propose de découvrir se les plus beaux panoramas de Suisse romande en compagnie d’une personne particulièrement attachée à sa région.

Le lac des Dix, enfant de nature et d’industrie

Le barrage de la Grande Dixence a totalement modifié le fond du val des Dix. Sans le gâcher, créant même un paysage d’un genre nouveau. Pour le dernier volet de notre série d’été, contemplation en compagnie d’un riverain, André Nendaz, responsable du refuge de la Barmaz.

S

ale coup pour les brigands. Les dix voleurs – qui ont donné son nom au val des Dix dans le district d’Hérens (VS) – réfugiés sur les alpages du fond de la vallée ne reconnaîtraient plus rien. Les alpages ont été noyés, partiellement lors de la construction d’un premier barrage dans les années trente, puis totalement avec l’érection du deuxième mur, le fameux mastodonte Grande Dixence, au début des années soixante. Les derniers bergers ont alors quitté les lieux. Un des alpages, celui de la Barmaz, subsiste sous la forme d’un refuge dominant le lac. André Nendaz, un des responsables, explique que, promis à une destruction définitive en 1964, les bâtiments furent sauvés par des membres de la société de gym de Mâche, le dernier village avant le barrage, où il est né lui-même et habite toujours: «Ils travaillaient à la construction du barrage, et ils venaient ici pendant les temps morts. Ils ont commencé à tout remettre en état.»


SÉRIE D’ÉTÉ

Avant d’obtenir un bail de Grande Dixence S.A. pour occuper les lieux. Aujourd’hui, c’est toujours la même société qui gère le refuge. André Nendaz y vient depuis trentedeux ans, à Pâques et les week-ends d’été. De quoi oublier sa profession de «responsable de la neige» à Thyon, c’est-à-dire du fonctionnement et de l’entretien des canons. Entretemps un autre monde, un autre paysage est apparu au fond du Val, avec en cadeau suprême un lac tout neuf. Un mélange bizarre de nature – de vrais torrents de montagne qui se jettent dans le lac – et d’artifice – d’énormes chutes d’eau jaillissant des galeries souterraines creusées par la main de l’homme. Nature, parce que le décor sublime n’a pas bougé: le Mont Blanc de Cheillon, qui vaut bien l’autre, malgré ses 1000 mètres de moins, les prairies lumineuses piquetées d’une flore aussi rare qu’éphémère, les neiges au contraire éternelles qu’on pourrait presque toucher du

doigt. Artifice, parce que la première partie du chemin qui longe le lac est entrecoupée de nombreux tunnels rappelant que le lieu est aussi celui d’une colossale industrie. André Nendaz, lui, n’oppose pas l’avant et l’après: «Autrefois, ce devait être très joli, avec la rivière qui coulait depuis le fond de la vallée, au milieu des pâturages. Mais aujourd’hui, quand le lac est plein, en automne, c’est magnifique. La Grande Dixence a totalement modifié la vallée, mais sans la gâcher.» Pourtant la plupart des touristes se contentent de rester sur le barrage, et les alpinistes pressés filent comme la foudre en direction de la cabane des Dix. Bref, les paysages autour du lac des Dix ne sont peutêtre pas honorés à leur juste valeur. «Même parmi les gens de la vallée, explique André Nendaz, il n’ y a en pas beaucoup qui ont été plus loin que le barrage.» Les rares habitants à l’année, eux, prennent tout leur temps: aigles, marmottes,

Né à Mâche, le dern ier village avant le ba rrage, André Nendaz n’a jam ais quitté sa région.

é ande Dixence a ét Le barrage de la Gr . 53 et 1961 construit entre 19

| 21


Économisez au pas de course! Toutes les offres sont valables du 18. 8 au 31. 8. 2009, jusqu’à épuisement du stock.

maintenant

79.90

maintenant

avant 99.90

55.90

avant 69.90

Par exemple: Puma Chaussure tendance Racer Suede

Par exemple: Adidas Chaussure de course Isolation

20%

maintenant

55.90

sur toutes es sur les chaus rt de spo

avant 69.90

Par exemple: Adidas Chaussure de football d’intérieur Torra IV IN

maintenant

135.20

avant 169.–

Par exemple: Nike Chaussure de course Air Pegasus + 26

maintenant

63.90

avant 79.90

maintenant

39.90

avant 49.90

Par exemple: Puma Chaussure Vellum pour enfant Par exemple: Salomon Chaussure Elios Mid WP pour enfant

Offre non valable sur les chaussures d’extérieur et de trekking pour adulte. Offre non cumulable avec d’autres réductions ou coupons de rabais.

44 SportXX en Suisse.

www.sportxx.ch


SÉRIE D’ÉTÉ

Bo rg ne

Evolène

ce

men

ce

Téléphérique

e

Barrage de la Grande Dixence

ac Le L des

Refuge de la Barmaz

ri

lla

mb

fleu

Aiguilles Rouges d‘Arolla (3646 m)

Dix

Le Pleureur (3704 m)

Val d ‘Aro

Co

P ra de

| 23

Manger de la marmotte?

La

éré

Laurent Nicolet Photos Christophe Chammartin / Rezo

en L a D ix

d‘H

Chamois et bouquetins: chacun son territoire

Chamois et bouquetins se partagent chacun un côté du lac: la rive droite, très escarpée, sans chemin, quasi hors de portée de la bête humaine, est pour les chamois. «Ils restent là même l’hiver, ils se tiennent sur les crêtes sans arrêt soufflées par les vents, où il y a donc toujours un peu d’herbe sèche.» En face, les bouquetins passent dans la combe de Prafleuri, l’hiver venu: «Ici, il y a trop d’avalanches.» Mais ils reviennent vite, au tout début du printemps, «quand les tunnels sont encore bouchés par la neige. Ils s’installent à un endroit appelé «Les Verts», où l’herbe pousse plus vite.» Les marmottes aussi sont pressées de mettre le museau à la fenêtre: «A Pâques, elles traversent deux mètres de neige pour sortir de leur trou. Mais si l’herbe est trop éloignée, elles risquent de se faire attraper par l’aigle.» Les brigands, les anciens et les bergers n’auront jamais eu le bonheur de contempler l’espèce de monstrueux Niagara qui jaillit tout au bout du lac, amenant des eaux collectées depuis Zermatt. Une cascade qui s’aperçoit de très loin et connaît son pic vers 11 h. «A ce moment-là, c’est l’équivalent du débit du Rhône en hiver qui sort du rocher.» Autre mariage entre nature pure et rusé travail humain: les pierres bleues de la combe de Prafleuri. Le mur du barrage, 285 mètres de haut, 15 millions de tonnes, «plus lourd que la grande pyramide de Khéops» ne contient «pas de fer, seulement du ciment et ces pierres, amenées sur un tapis roulant.» On commence à mieux comprendre pourquoi ce lac et ce barrage même pas quinquagénaires ont déjà un petit air d’éternité.

direction Sion

Mâche Val

bouquetins, chamois. Difficile de ne pas tomber nez à nez avec une bête ou l’autre: «Les marmottes, si on va jusqu’au bout du lac, on en rencontrera facilement 50 à 60, certaines courant au milieu du chemin.» Les bouquetins ne sont guère plus farouches: «Si on marche doucement, ils n’ont pas peur.»

La Pr int se Val d e Nen daz

Migros Magazine 34, 17 août 2009

Cabane des Dix (2928 m)

Infos pratiques ➔ En voiture: autoroute A9, sortie Sion Est, direction Val d’Hérens, Vex-Hérémence-Dixence. ➔ En autocar: Cars Theytaz Excursions depuis la place de la gare de Sion, www.theytaz-excursions.ch Durée du trajet depuis Sion: env. 1h. ➔ A pied ou en téléphérique: on peut atteindre le sommet du barrage à pied (env. 45 minutes d’un montée plutôt fastidieuse) ou en téléphérique (départ de la première benne à 9h 35).

Certains restaurants en proposent, notamment dans le val d’Anniviers voisin (Hôtel de Moiry, Grimentz, tél.: 027 475 11 44). André Nendaz n’est guère convaincu. «On sert souvent la marmotte bouillie alors qu’il faudrait la cuire à la broche pour que la graisse s’écoule. Et il n’y a pas beaucoup de viande, surtout des os.»

Le sentier des bouquetins Immédiatement après le barrage, avant les tunnels, un sentier attaque la pente de front et conduit dans la combe de Prafleuri où se trouve la cabane du même nom, confortablement aménagée. De là, une montée costaude au col des Roux ramènera le promeneur vers le lac et le barrage, par la Barmaz. Une boucle qui peut s’effectuer en quatre heures. Cabane de Prafleuri, tél.: 027 281 17 80

Dans les entrailles du barrage

Des visites guidées à l’intérieur du barrage sont organisées tous les jours, jusqu’au début du mois d’octobre. Prise en charge par un guide devant le pavillon d’information au pied du barrage. Prévoir des habits chauds. Horaire: 11h30, 13h30, 15h00, 16h30. Durée: environ une heure. Inscriptions sur place. Infos: www.grande-dixence.ch

www.migrosmagazine.ch

De nombreux bouquetins vivent dans la région du lac des Dix.

Retrouvez les autres volets de notre série d’été sur notre site internet.


ANDALOUSIE

1 sem llement à onne excepti CHF

Prestations incluses:

 Vols de Genève vers Malaga aller/retour avec Easy Jet  Transferts de l’aéroport à l’hôtel choisi en bus spécial  7 nuitées dans l’hôtel choisi  Demi-pension avec buffets  Assistance de voyage francophone  Documentation de voyage Et excursion de 4 jours conseillée  Trajet en bus moderne climatisé  Assistance par un guide francophone diplômé  Tous les prix d’entrée compris

Profitez d’une réduction de CHF 300.[ incluse dans le prix d’action! Valable pour les réservations jusqu’au 27 septembre!

Dates et prix Vols de Genève le mardi et le jeudi avec Easy Jet Septembre Mar Octobre

8

15

22

29

Jeu

3

10

17

24

Mar

6

13

20

27

3

10

17

24

Jeu Novembre

Mar

1

1

Hôtel Natali, demi-pension Prix normal Prix d‘action 1 semaine 1 semaine 1099.– 799.– 1199.–

899.–

999.–

Sud de l‘Espagne

YNVLH PRHU IH T]K]OKHW

Cordoue

399.–

Andalousie

L’Andalousie, la deuxième plus grande Séville Grenade province d’Espagne, offre des payMalaga Ronda sages variés avec de longues plages Gibraltar Torremolinos sur la côte et des sommets montagneux à l’intérieur des terres. Torremolinos, cet Méditerranée ancien village de pêcheurs a su tirer profit de ses atouts touristiques tels que le front de mer s’étendant sur de vastes plages ainsi que la vieille ville invitant à flâner.

Hôtel Luca Costa Lago ★★★★ www.lucahotels.com

Cet hôtel 1ère classe fort apprécié, profite de sa situation centrale mais tranquille tout en affichant d’excellents prix et prestations. Situation: l’hôtel Costa Lago n’est qu’à 150 m du front de mer. Le centre et ses rues animées sont atteignables en 15 minutes à pied ou avec un bus de transport public. Hébergement: 296 chambres avec bain/WC, sèche-cheveux, climatisation, téléphone, coffre-fort louable, TV par satellite et balcon. Equipement/divertissement: l’hôtel offre un très bel hall d’entrée avec réception, restaurant, bar, boutique ainsi que la piscine avec une grande terrasse et snack-bar. Le soir, des animations musicales et dansantes vous attendent au bar.

Cet hôtel urbain de trois étoiles, situé à env. 750 m de la plage et à 100 m du centre de Torremolinos convient à des clients entreprenants et décidés. Situation: tout proche de l’hôtel, restaurants et diverses possibilités d’achats et de divertissements. Hébergement: 415 chambres modernes et équipées avec climatisation, bain ou douche/WC, TV-sat., téléphone, coffre-fort louable et balcon. Equipements: hall d’entrée avec réception et lobby bar, restaurant buffets, salle de TV, piscine avec pool bar et terrasse solarium.

499.–

Prestations non comprises: L’assurance combinée frais d’annulation et aide SOS CHF 35.– • Frais de réservation CHF 10.– par personne • Excursions facultatives • Supplém. chambre individ. par personne/semaine: Hôtel Natali CHF 149.–, Hôtel Luca Costa Lago CHF 199.–.

Réservez de suite chez VAC à La Chaux-de-Fonds:

Les palais nasrides de l‘Alhambra de Grenade

Hôtel Natali ★★★

Hôtel Luca Costa Lago, demi-pension Voyage 3909 B Prix normal Prix d‘action Semaine 1 semaine 1 semaine prolongation 1199.– 899.– 399.– 1299.–

H K VW L R I W YN P H OJTH IH M

www.hotelnatali.com

Voyage 3909 A Semaine prolongation 299.–

– . 9 9 7

$#&(

' % # + ) "! * aine

Patrie du Sherry et du flamenco

Hôtel Natali

✆ 0848 840 905

ou sur internet: www.net–tours.ch

Lundi au vendredi 7h30 à 20h et samedi 8h à 12h

La piscine de l‘hôtel Luca Costa Lago

OW F H SK U LW RNia l CHF c à p r ix s pé

299.–

Découvrez les curiosités de la région sans faire et défaire vos valises! Malaga: Tour panoramique de Malaga et de ses jardins, du port et du splendide point de vue du Gibralfaro. Halte dans une bodega typique pour goûter au délicieux vin de Malaga. Grenade: En route vers la Sierra Nevada et Grenade, la ville enivrante dont l’influence musulmane reste présente et la splendeur passée rejaillit à tout moment en visitant le sublime palais de l’Alhambra et les jardins du Generalife. Cordoue: Visite de l’ancienne capitale provinciale du Califat de Cordoue, qui fut considérée au 10è siècle déjà, comme l’une des plus érudites et des plus brillantes villes d’Europe comptant env. 1000 mosquées et 600 stations thermales. Séville: Visite de Séville, la capitale andalouse. Au travers des ruelles étroites aux cours intérieures bordées de fleurs, vous ressentirezlerythmeenvoûtantduflamencoetlajoiedevivre des sévillans. Toute la nostalgie typique de cette superbe ville se cache aussi dans ses édifices architecturaux et ses grandioses monuments. Excursions supplémentaires: Si vous le désirez, vous pouvez encore réserver sur place une excursion supplémentaire vers Gibraltar ou bien vers Ronda.

Vos avantages –  Des prix très bas grâce à la vente directe  Nous sommes membre du fonds de garantie légal de la branche suisse du voyage  Droit de résiliation gratuit dans un délai de 7 jours après réservation effective Organisation et réalisation: net–tours, Glattbrugg


Migros Magazine 34, 17 août 2009

CHRONIQUE MINUTE PAPILLON

| 25

Bip, bip, la rentrée... Jean-François Duval, journaliste

Pendant les vacances, il est rare qu’on se lève à l’aube, encore moins au son d’un réveille-matin. Sauf impératif du genre excursion planifiée, leçon de planche à voile, réservation d’un court de tennis, longue balade à accomplir en montagne, on peut se permettre de se lever tout à fait comme il nous plaît. A la rentrée survient un grand changement. L’un des

principaux gestes qui la marque, c’est qu’il va falloir soigneusement régler le réveil et le placer à distance suffisamment audible de ses oreilles pour qu’on n’ait pas à subir les foudres de son patron. A cet égard, il faut remarquer et se féliciter que les sonneries des réveille-matin d’aujourd’hui n’ont plus rien à voir avec celles d’antan, qui s’ingéniaient à tout faire pour être désagréables au possible. C’étaient alors d’horribles et diaboliques mécaniques dont le timbre était propre à rendre n’importe qui cardiaque. A cette époque et de manière générale, on pensait que les gens devaient être secoués. Je pense que l’évolution du réveille-matin est parallèle à celle qui a vu le déclin de la chaise électrique dans certains Etats américains.

Après des événements comme mai 68, Woodstock et les premiers pas de l’homme sur la Lune, les réveille-matin ont changé de mentalité, désormais c’est à peine s’ils osent encore faire tic tac. Rien que pour ça, je suis reconnaissant d’avoir suffisamment vieilli pour n’être plus réveillé par un tintamarre aussi guerrier que le son du clairon, mais par celui d’un doux bip-bip-bip qui vous tire du sommeil comme s’il s’excusait, puis qui ferme sa gueule. Et qui patiente gentiment avant de faire une tentative plus appuyée, car il ne voudrait quand même pas que vous arriviez en retard au boulot. Je défie quiconque, à l’heure actuelle, de me dénicher un seul cas d’énergumène qui, au son du

réveil, balance et fracasse l’appareil contre le mur pour le faire taire à jamais. Les réveille-matin sont devenus polis, et nous leur rendons la politesse. Attentionnés, discrets, ils ont enfin des manières, un savoirvivre qui laisse penser qu’ils ont pris des cours chez la baronne de Rothschild. Ils ont compris que nous sommes des êtres délicats dont il ne faut surtout pas réveiller dès l’aube les instincts guerriers et violents. Ils veulent le bien de l’humanité et savent qu’il faut la prendre avec des pincettes, ne pas la brusquer.

Leur conscience est plutôt zen et, sur le plan compassion, je ne serais pas étonné qu’ils soient à l’écoute permanente des leçons du dalaï-lama. Il est très clair qu’ils ont fait sur eux-mêmes tout un travail d’approfondissement et de réflexion. Ce sont des pacifiques. Plus jamais ils n’ont l’air de vous convoquer sur un champ de bataille, plus jamais ils ne sonnent l’alarme, ils ont perdu leurs manières de va-t-en-guerre qui vous expédient au combat sur le front explosif de la vie quotidienne. L’être humain s’est adouci au rythme des réveils. Il faut dire que leurs bip-bip-bip ont été soigneusement mis au point par de fins connaisseurs de l’ouïe humaine, qui ont minutieusement étudié la

façon de vous éveiller sans que vous sursautiez. Le sursaut du réveil était une chose abominable. S’il n’est qu’un seul signe du Progrès accompli depuis quarante ans, il est là. Même les élèves d’aujourd’hui ont le bonheur d’en profiter, car leurs enseignants ont calqué leurs méthodes sur celles des réveille-matin, qui sont pleines d’égards. Il ne faut pas craindre la rentrée scolaire. Après cette ode à la merveille du réveil, ne me dites pas que cela ne vaut pas la peine de reprendre le boulot.

Publicité

Commandez vite votre abonnement!

Le bon goût est toujours de saison. Tél. 0848 87 77 77, www.saison.ch


26 | Migros Magazine 34, 17 août 2009

«L’écriture me procure des émotions violentes» Dans son roman «Loin des bras», qui sort mercredi en librairie, l’écrivain et mécène genevois Metin Arditi revient de manière détournée sur ses années d’internat à Paudex (VD).

Ingénieur en génie atomique, professeur à l’EPFL, homme d’affaires, mécène, écrivain: avec laquelle de ces casquettes vous sentez-vous le mieux?

Aujourd’hui, certainement avec celle d’écrivain. Aucune autre activité ne me procure des émotions aussi violentes, brûlantes. L’écriture, ce n’est pas du thé tiède, c’est de la ciguë. A vous entendre, il s’agit d’une expérience douloureuse!

Douloureuse, oui. Mais sublime aussi! En écrivant, j’ai le sentiment de comprendre un peu mieux qui je suis, où je suis, qui sont les autres et quel est le sens de la vie. Mais attention, je ne renie aucune de mes autres occupations. J’ai adoré la physique. J’aurais pu être très heureux si j’avais persévéré dans cette voie. D’ailleurs, cette discipline est très proche de l’écriture. Vraiment?

Elles sont toutes deux fondées sur la recherche. En physique, vous êtes constamment dans l’angoisse de trouver, ou plutôt de vous approcher de la vérité. Et quand vous y accédez – de près ou de loin, c’est toujours une vérité relative –, vous éprouvez une joie extraordinaire. Tout en sachant qu’il vous faut maintenant aller plus loin. Dans l’écriture, c’est exactement la même chose: si je passe des heures à travailler une phrase, ce n’est pas par souci esthétique. Ce travail s’inscrit toujours dans une volonté de mieux comprendre, de mieux saisir l’essence d’une scène. L’écrivain, tout comme le physicien, ne doit jamais se satisfaire de son travail. Il doit sans cesse se remettre

en cause. Et pour l’homme d’affaires, c’est la même histoire. Expliquez-moi ça...

Prenons l’exemple de la Migros. Pour vendre ses produits, elle doit prendre un certain nombre de décisions: le choix des articles, l’aménagement du magasin, la politique de communication, la politique de prix, etc. Toutes ces données déterminent le succès, ou l’échec, du produit. Mais l’homme d’affaires ne doit pas se complaire dans la réussite. Il doit constamment se poser des questions: comment progresser maintenant? Que prépare la concurrence? Comment évoluent les goûts du public? Les qualités humaines d’un homme d’affaires à succès sont donc les mêmes que celles d’un écrivain ou d’un physicien: le goût de la recherche, l’obsession de la vérité et la capacité à se remettre en cause. Et que vient faire l’Orchestre de la Suisse romande là au milieu?

C’est exactement le même raisonnement. Même si l’OSR a fait d’énormes progrès ces derniers temps, son seul souci à présent est de s’améliorer davantage. Là encore, ce qui est acquis n’a d’importance que dans la mesure où cela permet d’aller plus loin.

«Pour moi, l’important, c’est de partager»

Plus personnellement, que vous apporte la direction de l’OSR?

Votre question me rappelle une discussion avec Armin Jordan (ndlr: ancien chef d’orchestre de l’OSR). Alors que je lui confiais que je ne connaissais rien à la musique, il m’avait répondu: tu n’imagines pas combien je t’envie! J’envie tes découvertes. Comme il avait raison! J’ai la chance de pouvoir découvrir des chefs-d’œuvre, pour la première fois, à un âge où l���on a des références, des acquis qui permettent de mieux les apprécier. Vous siégez au conseil de nombreuses autres associations œuvrant dans le domaine de l’art et la culture et vous distribuez une partie de votre fortune grâce au mécénat. Une manière de vous faire apprécier?

Honnêtement, je ne crois pas. Quoiqu’il serait extrêmement audacieux de répondre par un non définitif. Bien sûr que ça fait plaisir d’être aimé. Mais cela voudrait dire qu’on achète l’amour... Cette idée est presque blessante. D’ailleurs, il y a un mot pour ça: la prostitution. Pour moi, l’important, c’est de partager. De rendre un peu de ce que j’ai reçu. J’éprouve un sentiment de reconnaissance envers la société qui m’a permis de gagner trois sous. Il s’agit d’un peu plus que trois sous! Vous menez une vie dont bien des gens rêvent....

J’en suis conscient. Je m’estime très chanceux. Notamment d’une chose: d’avoir hérité de mon père le goût du travail. Pour lui, il ne s’agissait pas d’un moyen, mais

Metin Arditi, photographié au Beau-Rivage à Genève: «Pour moi, les grands hôtels symbolisent les retrouvailles avec ma mère.»


ENTRETIEN METIN ARDITI

| 27

Bio express Né en 1945 à Ankara (Turquie), Metin Arditi arrive en territoire helvétique à l’âge de 7 ans. Après onze années passées à l’Ecole Nouvelle de la Suisse romande à Paudex (VD), il s’inscrit à l’EPFL où il obtient un diplôme d’ingénieur physicien, puis de génie atomique (3e cycle). Egalement titulaire d’un Master of Business Administration de l’Université de Stanford (Californie), il fonde en 1972 une société d’investissement immobilier, la Financière Arditi. Il utilise à nouveau son nom en 1988 pour créer cette fois une fondation à vocation culturelle.

Son but: décerner des prix d’encouragement à des gradués de l’Université de Genève. Metin Arditi occupe également depuis 1996 la fonction de président de l’Orchestre de la Suisse romande (OSR) et siège au conseil de nombreuses autres associations œuvrant dans le domaine de l’art et de la culture. Il a publié à ce jour quelques essais et récits, ainsi que quatre romans. Dernier en date avant «Loin des bras», «La fille des Louganis» lui a valu de nombreux prix. Il est père de deux filles qui lui ont donné, à lui et à son épouse Illéana, sept petits enfants.

d’une finalité. Qu’il s’agisse d’écriture ou de mes affaires, j’éprouve le même plaisir à travailler. Comme un sentiment d’accomplissement. Envisageriez-vous de vous consacrer uniquement à l’écriture?

C’est une idée qui me travaille régulièrement, mais deux raisons m’empêchent de passer à l’acte. D’une part, j’ai la chance de vivre, grâce à mes activités de mécénat, des expériences très intenses: elles me manqueraient. D’autre part, ce sont elles qui, en partie, nourrissent l’écriture. Celle-là n’a de sens que si l’on est tous les jours en contact avec la vie, avec l’humanité. Pensez-vous que votre nom, déjà connu lorsque vous avez sorti votre premier livre, explique le succès de vos romans?

Peut-être lorsque j’étais édité en Suisse, bien que je ne pense pas que les gens achètent un livre uniquement pour faire plaisir à l’auteur. Par ailleurs, lorsque j’ai commencé à faire publier mes romans en France, je n’étais pas du tout connu là-bas. C’est d’ailleurs pour cette raison que j’ai décidé de m’adresser à un éditeur français. Je voulais être jugé sur un seul critère: la qualité littéraire de mes textes.


28 |

ENTRETIEN METIN ARDITI

Votre nouveau livre «Loin des bras» se déroule dans un pensionnat suisse des années cinquante. Vous avez vous-même été élève de l’internat à Paudex dès l’âge de 7 ans. Peut-on parler d’un roman autobiographique?

Absolument pas. Les personnages principaux sont les adultes et non pas les enfants, ce qui, soit dit en passant, est assez rare pour ce genre de romans. Or, je n’ai vécu à l’internat qu’en tant qu’étudiant. En revanche, j’utilise pour ce roman un cadre que je connais bien, vu que je suis resté onze années à Paudex. J’ai donc puisé dans ma propre expérience pour décrire le monde de l’internat, son fonctionnement, ses dynamiques humaines. Ce thème vous tient à cœur: vous l’aviez déjà abordé dans votre récit «La chambre de Vincent». Pourquoi revenir sur le sujet?

Dans La chambre de Vincent, je racontais mon propre vécu. Loin des bras comporte davantage de réflexions personnelles en tant qu’adulte sur le monde de l’internat. En fin de compte, j’utilise mes yeux actuels pour décrire ce cadre que j’ai connu enfant. Le titre, «Loin des bras», évoquet-il la séparation d’avec les parents?

Tout à fait. Vous savez, l’internat est un lieu de retrouvailles, de toutes sortes de solitudes. Celle des enfants bien sûr, mais aussi celle des adultes. A l’époque, on voyageait beaucoup moins facilement, c’était beaucoup plus cher. On ne communiquait absolument pas de la même manière. Les élèves d’un pensionnat n’étaient pratiquement pas en contact avec leurs parents. On leur écrivait une fois par semaine, et la distribution du courrier était un moment de stress et d’émotion profonde.

Migros Magazine 34, 17 août 2009

Vous avez donc souffert de cette solitude.

Oui, bien sûr. J’ai grandi à Istanbul dans un immense bien-être matériel et affectif, et je suis parti en Suisse à l’âge de 7 ans. C’était très dur, surtout les premières années, qui sont beaucoup plus longues que les suivantes. Après, on commence à sortir, il y a les filles... Vous retourniez souvent à Istanbul?

Une seule fois en onze ans. J’y suis resté huit jours. Seulement! Mais vos parents venaient vous voir, quand même?

Ma mère venait chaque été durant un mois. Je passais l’autre mois à l’école, de même que les vacances de Noël, de Pâques, de la Toussaint, et de Pentecôte. Avec ma mère, nous séjournions dans des grands hôtels en Suisse. Voilà pourquoi nous sommes à l’hôtel Beau-Rivage aujourd’hui: j’ai gardé pour ces endroits un amour immodéré. Rien à voir donc avec un certain goût du luxe?

Pas du tout. Je retrouve toujours dans les grands hôtels une émotion très intense, essentielle. Pour moi, ils symbolisent les retrouvailles avec ma mère. Bonne excuse pour y venir, n’est-ce pas! (Rires) Malgré la douleur de la séparation, gardez-vous de bons souvenirs de l’internat?

Bien sûr! J’ai vécu des moments très forts. Et puis, on se construit dans un internat. Notamment dans les relations d’opposition qu’on peut entretenir avec certains professeurs. On est marqué pour toujours par ce goût de la révolution. L’envie d’être infréquentable ne nous quitte jamais complètement, parce qu’on y trouve une certaine dignité. Par ailleurs, celui qui a vé-

«J’ai hérité de mon père le goût du travail» cu un tel déracinement restera toujours dans une certaine logique d’affirmation: vous avez voulu me mettre à l’écart, eh bien je vais vous montrer ce dont je suis capable!

Non! Basta! (Rires) Mon expérience suffit pour deux ou trois générations.

Voilà qui explique votre parcours! Avez-vous envisagé d’envoyer vos deux filles en internat?

A lire: «Loin des bras», Metin Arditi, éd. Actes Sud. En vente sur www.exlibris.ch

Tania Araman Photos Nicolas Righetti / Rezo

Publicité 80 60

100

120 140

km/h

40

160

20

180

60000 0 km

15 2 0 0 0

200

Plus votre compteur est élevé - plus de rabais ! = 6%

= 15%

Jetez un coup d’œil sur votre compteur ! A partir de 60’000 km, nous vous accordons un rabais de 6%, puis respectivement 1% supplémentaire tous les 10‘000 km. Cela signifie: avec un kilométrage de 152’000 km, vous bénéficiez d’un rabais de 15% !

Valable sur toutes les prestations de service auto, quels que soient la marque et le modèle de votre véhicule, à l’exception des travaux de carrosserie, pare-brise, vitres. L’action n’est pas cumulable avec d’autres actions. Le rabais sera accordé sur une facture de minimum CHF 100.- et ne pourra pas excéder 25%. Valable du 17 août jusqu‘au 16 octobre 2009

2 5 0 0 0 0 = 25% Partenaire

Migrol Auto Service, Partenaire officiel Adam Touring Infos: www.migrol.ch ou tél. 0844 21 21 21


www.volkswagen.ch

Son prix n’est pas son seul attrait: le Touran Freestyle avec pack Family Plus. Jantes en alliage léger 16 pouces “Sedona”, feux arrière gris fumé, boîtiers de phares foncés et barres de toit anodisées à pieds noirs contribuent à la séduction de ce modèle spécial. Parmi les éléments de confort intérieur: climatisation “Climatronic”, 3e rangée de sièges et radio “RCD 510” avec chargeur CD. Le tout disponible aussi en version BlueMotion1 et TSI EcoFuel2 d’un rendement énergétique optimal. Le Touran Freestyle avec pack Family Plus est à vous dès fr. 36’280.– 3.

Lorsqu’une voiture met l’innovation à la portée de tous, alors c’est la voiture par excellence: Das Auto.

Touran BlueMotion, 1.9 TDI®, 105 ch (77 kW), 6 vitesses. Consommation mixte normalisée: 5.4 l/100 km. Emissions de CO2: 144 g/km. 2 Touran TSI EcoFuel 1.4 l, 150 ch (110 kW), DSG aut. à 7 vitesses. Consommation mixte normalisée: 4.6 kg/100 km. Emissions de CO2: 126 g/km. 1+2 Emissions moyennes de CO2 de l’ensemble des véhicules commercialisés en Suisse: 204 g/km. Catégorie de rendement énergétique: A. 3 Touran Freestyle avec pack Family Plus, 1.6 l, 102 ch (75 kW), 5 vitesses. Modèle représenté, suréquipement incl. fr. 38’720.–.

1

20% DE RÉDUCTION OFFRES VALABLESSEULEMENT DU 18.8 AU 31.8.2009 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK SUR TOUS LES PRODUITS KNEIPP AUX FLEURS D`AMANDIER

10.–

7.0u 5de 8.80 au lie

11.60 au

s Crème pour le urs mains aux fle d‘amandier 75ml

au lieu de 12.50

Crème intensive au x fleurs d‘amandier 50ml

lieu de 14.50

Lotion corpor ell fleurs d‘aman aux dier 200ml

La ligne Kneipp la plus appréciée pour peaux sèches et sensibles.

Kneipp est en vente à votre Migros


NOUVEAU Gagn un pa ez écha quet ntillo n! Gagn

ez l’u nd Exelc es 500 éc a h Sur w t® Snackie antillons s ww.e xelca ™! t.ch

tendres à l’intérieur craquantes à l’extérieur avec plus de vitamines et de minéraux 20 fois plus de points CUMULUS sur les Exelcat Snackies du 18. 08 au 31. 08. 2009

Exelcat est en vente à votre Migros


ACTUALITÉ MIGROS

Migros Magazine 34, 17 août 2009

Cent dossards à gagner

Morat-Fribourg: une course exigeante sur un parcours vallonné de plus de 17 km.

Migros met en jeu cent dossards pour les courses suivantes: Morat-Fribourg (les 3 et 4 octobre 2009), Hallwilerseelauf (le 10 octobre) et le Lausanne Marathon (le 25 octobre 2009). Tentez votre chance: – par courrier en envoyant une carte postale avec votre nom, adresse et année de naissance, ainsi que la course et la catégorie souhaitées à: Fédération des coopératives Migros, Sponsoring et Eventmarketing, Concours courses d’automne, Limmatstrasse 152, 8031 Zurich - par E-mail en envoyant un courriel avec la mention «Courses d’automne» et en indiquant vos nom, adresse et année de naissance ainsi, que la course et la catégorie souhaitées à l’adresse électronique: sponsoring@mgb.ch. Délai de participation: vendredi 28 août 2009.

Le plaisir de courir en automne

Cet automne encore, Migros sponsorise les plus belles courses à pied de Suisse, dont Morat-Fribourg et le Lausanne Marathon.

A

vec la fin de l’été qui approche, les températures se font plus agréables. L’air est aussi souvent moins lourd, puisque les orages se font plus rares. Ces conditions idéales donnent à beaucoup l’envie de se remettre à pratiquer une activité physique et de troquer leurs nu-pieds contre des chaussures de sport! Une nouvelle fois, Migros accompagnera les sportifs durant tout l’automne en soutenant les plus belles courses à pied du pays, dont Morat-Fribourg et le Lausanne-Marathon. La première a bien sûr un caractère historique indéniable puisque le tracé emprunte le chemin parcouru par un Confédéré parti de Morat pour annoncer aux Fribourgeois la

| 31

défaite de Charles le Téméraire en 1476. Traversant Lavaux, la seconde offre, quant à elle, un paysage… à couper le souffle. Pour la première fois, Migros sponsorise la Hallwilerseelauf qui se déroulera autour du charmant lac d’Hallwil, à la frontière des cantons de Lucerne et d’Argovie. Notons encore que les participants aux courses soutenues par Migros ont la possibilité de voir le film de leur arrivée en se rendant sur le site www.migrosfinisherclip.ch. Alors n’hésitez plus, inscrivez-vous et faites-vous du bien! Sponsoring by

Courses d’automne 2009

Les courses d’automne en un clin d’œil

Jungfrau-Marathon (les 4 et 5 septembre 2009). Un tracé de rêve au pied de l’Eiger, du Mönch et de la Jungfrau. Infos: www.jungfrau-marathon.ch. Stralugano (les 19 et 20 septembre 2009). Magnifique course au bord du lac de Lugano et dans les rues de la vieille ville. Infos: www.stralugano.ch. Morat-Fribourg (les 3 et 4 octobre 2009). Un grand classique (76e édition!) par monts et par vaux dans la belle campagne fribourgeoise. Infos: www.morat-fribourg.ch. Hallwilerseelauf (le 10 octobre 2009) Très jolie course autour du lac d’Hallwil soutenue pour la première fois par Migros. Infos: www.hallwilerseelauf.ch. Lausanne Marathon (le 25 octobre 2009). Magnifique parcours à travers Lavaux. Infos: www.lausanne-marathon.com.


Coup de ciseau sur les prix.

30%

30%

Tous les – coupe-herbe électriques et sans fil – tondeuses à gazon à essence et électriques – cisailles à haies électriques et sans fil – cisailles à gazon sans fil DO IT + GARDEN MIGROS Par ex. Coupe-herbe électrique RT 350PL (6307.128), maintenant Fr. 45.40, avant 64.90 Tondeuse à gazon à essence BHR 47PL (6307.137), maintenant Fr. 594.30, avant 849.– TAR incl.* sur tout l’outillage électrique.

6607.400/401

Alpina EasyWeiss Dispersion pour l’intérieur très facile à appliquer. Fort pouvoir couvrant, lavable, anti-gouttes, diluable à l’eau. 5 l, maintenant Fr. 27.90, avant 39.90 10 l, maintenant Fr. 41.90, avant 59.90

Technologie au lithium-ion (pas d'auto-décharge). 6034.074-077 6166.235

6160.631 avant

79.–

40%

Gamme complète des étagères emboîtables Yukon Etagère pour charges lourdes Yukon avec 4 rayons, galvanisée, L x l x P: 200 x 100 x 50 cm, charge admise 120 kg/rayon. Par ex. Etagère pour charges lourdes Yukon, maintenant Fr. 113.40, avant 189.– 2 rayons supplémentaires pour étagère Yukon, maintenant Fr. 35.40, avant 59.–

avant

69.–

maintenant

34.50

maintenant

59.– TAR incl.*

Visseuse sans fil BT-CD 10,8 LI EINHELL 10,8 V, temps de charge 3–4 h, 6 embouts et 1 porte-embouts aimanté. Les piles/accus usagés doivent être rapportés au point de vente.

TAR incl.*

DO IT + GARDEN MIGROS Meuleuse angulaire DGM 1100 1100 W, 230 V, profondeur de coupe max. 125 mm, diamètre de la meule 125 mm, blocage de broche, poignée supplémentaire positionnable à droite et à gauche.

6166.281

6760.194/239-242

30%

30% 6608.002ss.

Aérosols de peinture Platinum Laque haut de gamme à séchage ultra-rapide et fort pouvoir couvrant. Faible odeur, écocompatible. Diverses teintes. 150 ml, maintenant Fr. 6.90, avant 9.90 400 ml, maintenant Fr. 13.90, avant 19.90 Observer les mises en garde sur l’emballage!

avant

DO IT + GARDEN MIGROS Mousse de montage Mousse de montage en polyuréthane sans CFC, diverses exécutions, classe d’inflammabilité 3. Par ex. Basic, 750 ml (6760.194), maintenant Fr. 5.50, avant 7.90 Multiposition, 500 ml (6760.239), maintenant Fr. 8.40, avant 12.– Observer les mises en garde sur l’emballage! * TAR: taxe anticipée de recyclage

www.doit-garden-migros.ch Actions valables du 18.8 au 31.8.09.

Garantie de produit, livraison à domicile, montage/ service à domicile, élimination/recyclage, service d’entretien, produits sur mesure.

2 ANS M-GARANTIE

299.–

maintenant

239.– TAR incl.*

DO IT + GARDEN MIGROS Nettoyeur à haute pression DGM 1850 1850 W, 140 bars max., flexible haute pression de 5 m, lance de jet haute pression avec réglage de la pression de l’eau et de la largeur du jet, réservoir à détergent intégré.


ACTUALITÉ MIGROS

Migros Magazine 34, 17 août 2009

| 33

A savourer sans crainte

A Migros, l’assortiment de produits exempts de gluten et certifiés par le Centre suisse pour l’allergie, la peau et l’asthme ne cesse de s’étoffer. Les personnes souffrant de maladie cœliaque peuvent s’en réjouir.

Du bouillon aux cookies au chocolat

Les personnes souffrant d’intolérances et d’allergies trouveront dans les magasins Migros un large choix de produits portant le label

Photo Getty Images

E

n Suisse, une personne sur cent souffre d’intolérance au gluten. Il s’agit d’une affection de l’intestin grêle qui empêche la bonne assimilation du gluten, une protéine présente dans certaines céréales. Les personnes concernées doivent alors éviter de nombreux aliments comme le pain, les pâtes et les pâtisseries. Toute substance contenant du gluten pouvant provoquer une inflammation de la muqueuse intestinale. Cette intolérance n’est pas facile à diagnostiquer car elle se manifeste par des symptômes très variés, les plus classiques étant les douleurs abdominales et la diarrhée. Mais elle peut également se traduire par d’autres signes tels que l’épuisement, l’anémie, la perte de poids ou la perte de densité osseuse. Seul un examen du sang permet d’établir un diagnostic sûr. «Les causes de cette maladie ne sont pas claires, explique Dana Brychcy, nutritionniste à Migros. Mais le bagage génétique ainsi que les habitudes alimentaires jouent certainement un rôle important.» Les femmes semblent par ailleurs plus touchées que les hommes. Le seul traitement efficace est le régime sans gluten. «Les personnes concernées doivent surveiller leur alimentation en permanence», confirme la spécialiste. Il faut éviter le blé, le seigle, l’orge, l’épeautre, ainsi que toute céréale contenant cette protéine. A noter que le gluten entre également dans la composition de nombreux produits transformés. Lors des achats, il est donc recommandé de consulter la liste des ingrédients figurant sur l’emballage.

Envie de déguster un bon plat de spaghettis ? C’est désormais possible grâce à l’assortiment de pâtes Migros sans gluten.

«aha!» du Centre suisse pour l’allergie, la peau et l’asthme. Pour qu’un article, le lait sans lactose par exemple, puisse être certifié, il fait l’objet de plusieurs contrôles.

Durant la première moitié de cette année, Migros a lancé de nombreux produits sans gluten, allant des cookies au chocolat au bouillon, en passant par diverses

sortes de pâtes (pennes, spaghettis). L’assortiment sera continuellement étoffé.

Christoph Petermann

www.migros.ch/allergies


34 | Migros Magazine 34, 17 août 2009

«De la région»: dix ans déjà!

Penser globalement et agir localement: le projet visionnaire, né il y a dix ans d’une idée de la coopérative Migros Lucerne, s’est aujourd’hui imposé dans toute la Suisse. Désormais, près de 8000 produits Migros arborent le label «De la région»: un véritable succès! Ce label est bien plus qu’une appellation d’origine et les consommateurs ont de nombreuses raisons de lui faire confiance. Fruits, légumes, viandes et produits laitiers: toutes les denrées alimentaires proviennent exclusivement des exploitations voisines, sont produites durablement et sont exemptes d’OGM. Garantie de qualité, de fraîcheur et de saveur, le label «De la région» favorise l’économie locale et les petites exploitations. Les distances de transport courtes réduisent par ailleurs les émissions de CO2 et protègent l’environnement. «Le succès de ce label a dépassé toutes nos attentes, explique Hans-Peter Meier, directeur marketing des produits frais à Migros. Nous allons encore compléter notre palette de produits régionaux.»

Henri Gammenthaler a deux passions: le cyclisme et la Swiss Inline Cup. Ce qui ne l’empêche pas d’apprécier le chou-fleur et la vieille ville de Zurich.


EN MAGASIN

| 35

Les régions en fête

Avec son label «De la région», Migros promeut les fruits et légumes ainsi que les produits laitiers et carnés de proximité. Tout en vous permettant de gagner une nuit dans un grand hôtel de votre région.

S

Comment s’appelle la plus grande ville de Suisse?

ur les 7500 producteurs arborant le label «De la région», Migros Magazine a choisi de vous en présenter neuf. Et pour chacun d’entre eux, une personnalité locale a accepté de poser avec un des produits labellisés dans une baignoire placée devant une curiosité emblématique de la région. Dans cette édition, retrouvez les quatre derniers produits. Précisons que ceux-ci n’ont pas été jetés après les séances photos, mais ont été distribués aux passants ou donnés aux membres de notre équipe. Découvrez aussi votre région sous un nouveau jour en tentant de remporter un séjour dans un hôtel de luxe (1 nuit avec un repas pour deux personnes, d’une valeur de Fr. 1000.–). Pour participer au tirage au sort, il vous suffit de deviner où les photos ont été prises. Pour en savoir plus, reportez-vous à la page 39.

Charmé par un bouquet de choux-fleurs

Autrefois coureur cycliste, Henri Gammenthaler officie désormais

en tant que journaliste sportif et que co-organisateur de la Swiss Inline Cup, une manifestation d’inline skating. Mais d’où cet homme de bientôt 70 ans puise-t-il toute cette énergie? Entre autres du choufleur, dont les meilleurs spécimens viennent de son ami Peter Ringger, gérant de la société Imhof SA qui livre des légumes fraîchement récoltés aux magasins de Migros Zurich. Nicole Ochsenbein, Martin Jenni Photos Daniel Winkler

Infos: www.swiss-inline-cup.ch

Migros Zurich: les chouxfleurs de Hüttikon (ZH)

L’entreprise familiale Imhof SA garantit, jour après jour, fraîcheur et qualité dans les magasins de Migros Zurich. Infos: www.imhofag.com


36 | Migros Magazine 34, 17 août 2009

Migros Suisse orientale: le jambon fumé de Marthalen (ZH) Si les recettes familiales ancestrales sont conservées dans un endroit gardé secret, les spécialités de viande fumée du Wyland sont disponibles dans les magasins Migros de Suisse orientale. Infos: www.rubli-marthalen.ch

Les chutes du Rhin en ébullition F umer de la viande est tout un art. De même que presser des raisins et des pommes pour obtenir un vin mousseux sans alcool. Susanne Bloom et Patricia Dähler ne sont pas seulement très amies, elles mènent également avec dynamisme et rigueur leurs activités: les spécialités de viande fumée du Wyland pour Susanne et

le «Tröpfel», un vin mousseux non alcoolisé pour Patricia. Deux femmes, deux idées, deux success stories. Diverses spécialités de viande fumée du Wyland sont en vente dans la ligne «De la région» des magasins Migros en Suisse orientale, pour le plus grand bonheur des clients. Autre merveille de ce

coin de pays: les chutes du Rhin! Depuis la terrasse du Schlössli Wörth à Neuhausen (SH), le visiteur jouit d’une vue imprenable sur ce spectacle naturel, tout en dégustant un menu concocté par Daniel Ciapponi, le maître des lieux. Infos: www.troepfel.ch ainsi que www.schloessliwoerth.ch

Avec le tumulte des chutes du Rhin en toile de fond, la créatrice d’un mousseux sans alcool, Patricia Dähler, respire le fumet d’un délicieux jambon.

Comment s’appellent les plus importantes chutes d’eau d’Europe?


EN MAGASIN

Un bain de lait revigorant N

Laurent Tornay, président de la Fédération laitière valaisanne, a trouvé une manière bien originale de contempler les châteaux sédunois de Valère et Tourbillon.

on, ceci n’est pas du lait d’ânesse… D’ailleurs, Laurent Tornay n’est pas non plus Cléopâtre, mais plutôt président de la Fédération laitière valaisanne, producteur de lait et cultivateur d’herbes à Orsières, dans le Val d’Entremont. Les pentes raides de cette région lui fournissent un terrain optimal pour cultiver notamment du thym, des edelweiss et de l’arnica selon les principes de l’agriculture biologique. Le lait, Laurent Tornay l’apprécie particulièrement sous la forme de frappé vanille ou encore de Valdor, le fromage à raclette valaisan au lait cru élaboré à Sierre. L’homme aime aussi les vaches de la race d’Hérens, une bête de gabarit assez réduit qui peuple depuis la nuit des temps l’arc alpin, de la Savoie à l’Autriche. D’un tempérament bagarreur, les vaches d’Hérens ne se contentent pas de produire du bon lait et de la bonne viande, il leur arrive aussi de ramener un trophée à leurs éleveurs: «Lumière», l’une des bêtes de Laurent Tornay, a ainsi remporté plus d’une fois l’un des combats de reines organisés en Valais.

www.racedherens.ch

Migros Valais: les produits laitiers de Sierre

C’est à Sierre que la Fédération laitière valaisanne élabore des produits laitiers avec le lait des producteurs régionaux. Infos: www.valait.ch

| 37

Ces deux châteaux sont les symboles de Sion. Comment s’appellent-ils:


38 | Migros Magazine 34, 17 août 2009

Migros Neuchâtel-Fribourg: les concombres Nostrano de La Tène (NE)

Concombres, salades et fruits: Daniele Nicola exploite vingt hectares avec l’aide de sa famille. Infos: c&ddaniele@bluewin.ch

Des concombres au musée? T out juste récoltés, les concombres Nostrano du cultivateur Daniele Nicola sont rafraîchissants à souhait. En cette journée estivale, ce n’est pas pour déplaire à son ami Denys Roethlisberger qui, d’ordinaire, les préfère en salade avec

un assaisonnement relevé plutôt que dans son bain. Aujourd’hui, il rêverait de les couper en tranches pour se les mettre sur les yeux et profiter de leur effet relaxant… Ce n’est pas que la vue qu’offre Hauterive (NE) sur le lac soit désagréable ni que les

trésors du Laténium, le musée d’archéologie de Neuchâtel, le laissent froid, mais Denys s’est déchaîné toute la nuit sur sa batterie avec son orchestre de jazz de style Nouvelle-Orléans. Un swing d’enfer, ces White Sox! www.whitesoxjazz.ch

Du fond de sa baignoire, Denys Roethlisberger tourne le dos au Laténium mais ne se laisse pas moins inspirer par ses richesses archéologiques.

A Hauterive (NE), dans quel musée a-t-on rendezvous avec la préhistoire?


EN MAGASIN

| 39

Comme des coqs en pâte

Laissez-vous dorloter dans un hôtel de luxe de votre région.

Neuf régions, neuf philosophies

Les restaurants des grands hôtels ne proposent pas seulement une cuisine internationale. Les spécialités régionales y ont aussi toute leur place.

***** Hôtel des Trois-Couronnes Vevey www.hotel3couronnes.ch

***** Hôtel d’Angleterre Genève www.hoteldangleterre.ch

***** Grand Hôtel Les Trois-Rois Bâle www.lestroisrois.com

***** Grand Hôtel Bellevue Gstaad www.bellevue-gstaad.com

***** Park Hotel Weggis Weggis www.phw.ch

***** The Dolder Grand Zurich www.thedoldergrand.com

***** Grand Resort Bad Ragaz Bad Ragaz www.resortragaz.ch

***** Grand Hôtel Zermatterhof Zermatt www.zermatterhof.ch

***** Hôtel Palafitte Neuchâtel www.palafitte.ch

Gagnez un repas et une nuit pour deux personnes dans un hôtel de luxe de votre région Vous avez reconnu les endroits où les photos des pages précédentes ont été prises? Dans ce cas, inscrivez vos réponses dans les cases réservées à cet effet et formez le mot solution avec les lettres des cases orange. Bonne chance!

LES SOLUTIONS DE LA SEMAINE DERNIÈRE

Voici les cinq lieux qu’il fallait découvrir dans notre dernière édition.

LES QUESTIONS DE LA SEMAINE

Indiquez les quatre nouveaux sites.

ZH SO* VS Migros Vaud: Miss Angie posait en Lavaux.

Migros Genève: John Dupraz était devant le jet d’eau à Genève.

NE-FR Solution:

Migros Bâle: Ernst Mutschler prenait un bain dans la vieille ville de Bâle.

Migros Aar: Sepp Freiburghaus s’amusait devant le Palais fédéral.

Migros Lucerne: Jürg Balsiger prenait la pose sur le funiculaire du Stanserhorn.

* Suisse orientale

Tentez votre chance: par téléphone en appelant le 0901 560 087 (Fr. 1.-/appel) en 09 indiquant indi la solution, puis vos nom et adresse. par pa SMS en envoyant la mention «Z «ZONE», puis le mot-clé suivi de vos nom et adresse au 920 (Fr. 1.-/SMS). Exemple: ZONE SOLUTION SO Pierre Exemple, Rue exemple ex 1, 9999 Modèleville. pa courrier en envoyant une par carte ca postale (courrier A) à Migros Magazine, Ma SOLUTION, Case postale, 8099 Zurich Délai: 23 août 2009. Les gagnants seront informés par écrit et leurs noms publiés sur www.migrosmagazine.ch. Le versement en espèces de la contre-valeur ne peut être exigé. Tout échange de correspondance ainsi que le recours à la voie judiciaire sont exclus.


40 |

EN MAGASIN

Migros Mig ros Ma Magazine Magaz gazine gaz ine 34, 34, 17 17 août août 20 2009 09

Epicé et organisé

L’assortiment d’épices Migros comprend plus de nonante variétés, de quoi s’y perdre un peu. Heureusement, un nouveau système de couleurs et des indications claires sur les étiquettes permettent de vous y retrouver plus facilement. Désormais, les couvercles jaunes sont réservés aux épices de base, les noirs aux poivres, les rouges aux mélanges Gourmet Mix, les vert foncé aux herbes et les vert clair aux herbes lyophilisées (ciboulette, persil, estragon, oignons rouges, origan, ail, basilic, oignons de printemps et gingembre).

NOUVEL EMBALLAGE

Poivre noir, en grains, 36 g, Fr. -.70 Paprika Délicatesse, 37 g, Fr. 1.10* Romarin, en poudre, 20 g, Fr. 1.-* Estragon lyophilisé, 8 g, Fr. 2.20* Mélange de condiments pour salade, 72 g, Fr. 1.30* * En vente dans les plus grands magasins.

Les Lilibiggs aiment le miel

BON ET PAS CHER FR. 7.80

Nectarines marinées et sorbet citron Pour 4 personnes

➔ Laver à l’eau chaude 1 citron vert et le sécher avec un linge. Râper finement le zeste et presser le jus. Porter à ébullition avec 1 bâton de cannelle, 50 g de sucre et 1 dl de Perldor doux, jusqu’à ce que le sucre soit dissout. Laisser refroidir le sirop et enlever la cannelle. Env. Fr. 1.60 ➔ Laver soigneusement 6 nectarines, les couper en deux et ôter le noyau. Couper la chair en petits morceaux et disposer dans un plat. Verser le sirop par-dessus et laisser mariner env. 1 heure. Env. Fr. 3.90 ➔ Placer les morceaux de nectarine et la marinade dans 4 coupes. Ajouter 1 boule de sorbet citron et servir. Env. Fr. 2.30 Conseil: vous pouvez utiliser un vin liquoreux ou du jus de pomme au lieu de Perldor.

+

+

NOUVEAU CHEZ LES LILIBIGGS

Difficile d’imaginer un emballage pour le miel plus fonctionnel que cette bouteille squeeze. Dotée d’un bouchon doseur, elle permet à vos chères têtes blondes de calculer précisément la quantité de miel à étaler sur leurs tartines! Et si les Lilibiggs remplacent désormais les figurines Disney, le contenu du flacon reste, lui, inchangé. Miel Lilibiggs, 250 g, Fr. 2.80*

* En vente dans les plus grands magasins.

Concentré de fruits et légumes

Vous n’avez ni le temps ni l’envie d’éplucher les légumes et de peler les fruits? Alors, jetez votre dévolu sur les nouveaux shots Valea. Une seule bouteille de 1 dl suffit à couvrir 50% de vos besoins quotidiens en fruits et en légumes. Les produits Valea sont de purs concentrés, sans ajout de sucre, d’eau ou d’exhausteurs de goût. La version «classic» se compose de pêche, de banane, de fraise et de carotte, alors qu’«exotic» est à base d’ananas, de mangue, de carotte et de banane.

NOUVEAU À MIGROS

Shots Valea, classic ou exotic, le lot de 4 x 1 dl, Fr. 3.90* * En vente dans les plus grands magasins.


C’EST BON POUR LE MORAL! MORAL! PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 18.8 AU 24.8.2009 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

ut est Dans le cochon, to une bon, surtout avec k note asiatique: stea ec av de cou de porc ates concassée de tom tte ce Re . à la coriandre h sur www.saison.c 8 30 Mot-clé: porc

50%

1au.2 0 lieu de

2.40

40%

9.50 15.90 au lieu de

Raviolis Anna’s Best tomate/mozzarella ou ricotta/épinards en lot de 3 3 x 200 g

Steaks de cou de porc marinés env. 4 pièces, les 100 g

40%

3.80

Kiwis Nouvelle-Zélande, le kg

40%

0 1au.7 lieu de 2.90 Pommes de terre TerraSuisse riches en amidon ou fermes à la cuisson le cabas de 1,5 kg, par ex. pommes de terre fermes à la cuisson

40%

5.25

au lieu de 8.75

Mini Babybel le filet de 15 x 25 g/ 375 g

Les articles M-Budget, Sélection et ceux bénéficiant déjà d’une réduction sont exclus de toutes les offres.

2.30

au lieu de 3.90

Tomates en grappes Suisse, le kg

12.90 Phalaenopsis avec 1 panicule, la plante


LA FRAÎCHEUR QUI SE MAN AN PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 18.8

e par Transformez comm é magie une spécialit as el suisse en cerv . sweet-hot exotique Recette sur www.saison.ch 1 Mot-clé: cervelas30

50%

6au lie.5u 0 de 13.–

Cervelas en lot de 5 Suisse, 10 pièces/1 kg

30%

5.95

au lieu de 8.60

Prosciutto di Parma Beretta Italie, la barquette de 95 g

3.90

au lieu de 4.50

Pain rustique à la farine d’épeautre 500 g

1.80

au lieu de 2.30

Toutes les salades Anna’s Best toutes prêtes, avec sauce 150–400 g 20% de réduction par ex. salade de maïs, 220 g

4.–

Œufs suisses d’élevage en liberté, 9 pièces, 53 g+


GE AUSSI AVEC LES YEUX. AU 24.8.2009 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

50%

9.90

1.80

au lieu de 19.80

au lieu de 2.25

L’Erguel de la région Suisse, préemballé, la pièce de 250 g env., les 100 g

Pâté apéro maison élaboré en Suisse avec de la vian de de Suisse, la pièce de 500 g

2.25 2.20 2.80 au lieu de

au lieu de 2.95

Filets de bondelle de la région fraîchement dégelés, Suisse, les 100 g

Salade mixte Anna’s Best 20% de réduction 250 g

5.50

1.50

Mirabelles France, la barquette de 750 g

Salade feuille de chêne verte de la région Suisse, la pièce

au lieu de 6.60

au lieu de 2.10

1.55

au lieu de 1.90

Le Gruyère salé (excepté Maxi), les 100 g

2.70

au lieu de 3.30

Tomme fribourgeoise de la région Suisse, la pièce de 130 g Société coopérative Migros Neuchâtel/Fribourg


DES PRIX PRESQ PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 18.8

50%

40%

4.20

6au lie.–u de

au lieu de 8.40

sucrées Toutes les boissons es lag bal em en Jarimba de 6 x 1,5 litre ruit light, par ex. Jarimba Grapef litre 1,5 6x

30%

7.95

au lieu de 11.40

Mini-Blox assortis en sachet, 750 g

33%

4.60de 6.90 au lieu

Coquillettes Caramia en lot de 3 3 x 750 g

* En vente dans les plus grands magasins Migros.

10.–

Petit beurre au chocolat au lait en lot de 4 4 x 150 g

1.30 1.60 au lieu de

Toutes les tablettes de chocolat de 100 g (excepté Suprême, M-Classic, Ferrero et les emballages multiples) à partir de 2 tablettes –.30 de moins l’une par ex. Lait extrafin Valable jusqu’au 31.8

30%

9.90

au lieu de 14.20

Crispy de dinde Don Pollo, panés surgelés, élaborés en Suisse avec de la viande de dinde du Brésil, le sachet de 1 kg

2.55

au lieu de 3.20

Bâtons fourrés aux noisettes ou chaussons aux poires 20% de réduction par ex. bâtons fourrés aux noisettes, 4 pièces/220 g

33%

10.8016.20 au lieu de

Filets de pangasius avec panure au citron, le lot de 3 surgelés, d’élevage vietnamien, 3 x 300 g


QUE INDÉCENTS! AU 24.8.2009 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

9.90

au lieu de 12.60

Farce pour vol-au-vent forestière ou Classic en lot de 3 20% de réduction par ex. farce pour vol-au-vent Classic, 3 x 500 g

4.45

au lieu de 5.60

Toutes les boissons pour le petit-déjeuner 20% de réduction par ex. Califora au chocolat, en sachet, 500 g

3.50de 4.40

4.30

Tous les vinaigres balsamiques Ponti et Giacobazzi 20% de réduction par ex. vinaigre balsamique de Modène Ponti, 50 cl

Tomates pelées et hachées ou tomates pelées entières en lot de 6 20% de réduction par ex. tomates pelées et hachées, 6 x 400 g

au lieu

au lieu de 9.75

Exelcat en sachets, 12 x 100 g, ou en barquettes, 8 x 100 g, diverses variétés, 20% de réduction par ex. Exelcat Ragoût au saumon, 12 x 100 g

3au lie.8u 0 de 5.70

Eau minérale Aproz Classic, Medium ou Cristal 6 x 1,5 litre et Aproz Plus* 6 x 1 litre par ex. Aproz Classic, 6 x 1,5 litre

au lieu de 5.40

30%

7.80

6 pour 4

5.95

au lieu de 8.50

Toutes les lignes de vaisselle en verre, les verres, les pichets et les carafes en verre par ex. flûtes à prosecco Le Vin, 21 cl, en lot de 3 Valable jusqu’au 31.8

50%

18.45

au lieu de 36.90

n en inox Ustensiles de cuisso es Stella, lign des cle ver avec cou e* tilif Ac et es Gastro, Antar nche Gastro, par ex. casserole à ma types de feu Ø 20 cm, pour tous les 8 31. au qu’ jus e Valabl


ÉCONOMIES PAR POIGNÉES PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 18.8 AU 24.8.2009 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

50%

7.60

2.30

au lieu de 15.20

au lieu de 2.90

uche Fanjo Divers produits de do en lot de 4 jo au lait par ex. gel douche Fan ml 250 x 4 o, coc de

L’assortiment Molfina (excepté les sachets hygiéniques) 20% de réduction par ex. serviettes Molfina normal, 32 pièces Valable jusqu’au 31.8

17.20

au lieu de 21.50

L’assortiment Zoé 20% de réduction par ex. crème de jour nourrissante Zoé Revital Intensive, 50 ml Valable jusqu’au 31.8

12.90

Shorts pour homme, le lot de 2 Valable jusqu’au 31.8

50%

8.90

au lieu de 17.80

Sous-vêtements X-Line pour homme* 2 par ex. slip pour homme, le lot de Valable jusqu’au 31.8

* En vente dans les plus grands magasins Migros.

29.90

Ensemble d’intérieur pour femme Valable jusqu’au 31.8

2.80

2.40 3.–

L’assortiment Hygo pour l’entretien des W.-C. à partir de 2 produits –.60 de moins l’un par ex. détergent pour W.-C. Hygo Ocean Clean, 750 ml Valable jusqu’au 31.8

Tous les sacs à ordures à partir de 2.50 (sauf les sacs taxés) à partir de 2 produits –.60 de moins l’un par ex. sacs Cleverbag, avec lien coulissant, 35 litres, rouleau de 20 sacs Valable jusqu’au 31.8

au lieu de 3.40

au lieu de


ÉCONOMISEZ AVEC PLAISIR. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 18.8 AU 24.8.2009 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

Biscuits/Confiserie Tous les biscuits Ferrero Kinder 1.– de moins par ex. Ferrero Kinder Délice, 10 pièces 5.90 au lieu de 6.90

Boissons Red Bull Standard ou Sugarfree en lot de 12 12 x 250 ml 16.80 au lieu de 21.–

Boulangerie/Pâtisserie Cake aux framboises la pièce de 300 g 5.50 au lieu de 6.90 Tous les pains pour toasts XXL 20% de réduction par ex. pain pour toasts XXL, 730 g 2.55 au lieu de 3.20

Charcuterie Merguez piquantes 7 pièces Suisse/importation, la barquette de 250 g env., les 100 g 1.75 au lieu de 2.25

Epicer/Apprêter Tous les ketchups M-Classic 340–730 g 20% de réduction par ex. ketchup M-Classic, 730 g 2.40 au lieu de 3.–

Fleurs/Plantes Basilic XXL le pot de 17 cm 5.90

Produits laitiers Demi-crème UHT Valflora en lot de 2 20% de réduction 2 x 500 ml 4.– au lieu de 5.– Tous les Grande Caffè en lot de 3 –.90 de moins par ex. cappuccino, 3 x 210 ml 3.60 au lieu de 4.50 Tous les snacks au lait Kinder –.50 de moins par ex. tranches au lait Kinder, le lot de 5, 5 x 28 g/140 g 1.60 au lieu de 2.10

Viande Steak de bœuf à la minute frais, Suisse, les 100 g 3.85 au lieu de 4.50

50%

Habillement Valable jusqu’au 31.8 Slips midi pour femme, le lot de 4 12.90

11.–

Hygiène/Cosmétiques Mouchoirs en papier Linsoft en emballage géant 25% de réduction 56 x 10 pièces 5.45 au lieu de 7.30

au lieu de 22.–

Lessives/Détergents Total en bouteilles de 5 litres Fresh Energy, Aloe Vera, Classic ou Color 23.70 au lieu de 39.50

Frais et déjà prêt

40%

Flexible de douche en métal avec extrémités en laiton chromé** longueur 180 cm, avec joints d’étanchéité Valable jusqu’au 31.8

Lasagnes bolognaises Migros 800 g 6.90 Poulet Sweet & Sour avec riz Anna’s Best en lot de 2 2 x 370 g 8.70 au lieu de 11.60

Fromage Fromage Mont Vully préemballé, les 100 g 1.80 au lieu de 2.20

Fruits Melon blanc Lusitano Portugal, la pièce 4.20 au lieu de 7.20

23.30

au lieu de 42.75

Total XXL en emballages super-économiques de 7,6 kg Classic ou Color

Société coopérative Migros Neuchâtel/Fribourg * En vente dans les plus grands magasins Migros, Micasa et ** Do-it Garden.

319.23990.– au lieu de

Toute la duveterie, articles pour enfant incl.* 20% de réduction par ex. couette en duvet Exellent, 160 x 210 cm, lavable à 60 °C Valable du 31.8


DES NOUVEAUTÉS IRRÉSISTIBLES. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 18.8 AU 31.8.2009 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

NOUVEAU 3.90

Shots aux légumes et aux fruits Valea boissons saines et riches en vitamines, saveurs diverses, par ex. shot Valea Exotic ananas/mangue/carotte/ banane, 4 x 100 ml

NOUVEAU 27.80

de Capsules de poudre es sul cap ou on od orh cyn oméga-3 Axamine dre par ex. capsules de pou la eà de cynorhodon Axamin fruits vitamine E. À partir de trôcon s olte réc de es, sauvag lées, 120 capsules

NOUVEAU 2.50 Snackies Exelcat au bœuf ou au poulet snacks pour chat, un cœur délicieusement crémeux enrobé d’un manteau croustillant, 60 g

En vente dans les plus grands magasins Migros.

NOUVEAU 4.80

Mini-gratins M-Classic 4 mini-gratins sans gluten au chou-fleur, au brocoli et au fromage, surgelés, 300 g

NOUVEAU 7.50

Litière pour chat Fat to Classic superlight litière ultra-légère grâce à un processus de fabrication spécial ave c du sable de quartz et du calcaire, 12 litres

NOUVEAU 4.90 Plateaux jetables Tangan N° 40 43 x 29 cm, pour la présentation et le service

NOUVEAU 2.30

Twister au sel ou au paprika bâtonnets torsadés et légèrement épicés, 100 g

NOUVEAU 1.70 Coquillage le fameux biscuit en taille XL, 65 g


EN MAGASIN

Migros Magazine 34, 17 août 2009

| 49

C’est la saison du pruneau

Disponible uniquement en août et septembre, le pruneau suisse est aussi tendre que juteux. En cuisine, il se laisse apprêter de bien des manières.

L

e pruneau suisse a tout pour plaire: grâce à sa fructose, il donne de l’énergie et, du fait de sa teneur en vitamine B, zinc et

cuivre, il renforce le système nerveux et permet de mieux lutter contre le stress. Les Suisses savent l’apprécier à sa juste valeur. Du-

rant la courte saison du pruneau suisse, ils en consomment près de 1,4 kg par personne. Il faut dire que les manières de l’apprêter sont

nombreuses: en gâteau, en compote, en confiture, avec une viande dans une version sucrée-salée ou simplement cru. RG

Beau et bon à la fois: le pruneau suisse,

prix du jour.

Photo Lotti Bebie

Bruschetta aux fruits pour 4 personnes Préparation env. 20 min Cuisson au four 15–20 min Par personne: env. 5 g de protéines, 13 g de lipides, 62 g de glucides, 1600 kJ/390 kcal

INGRÉDIENTS

400 g de fruits à noyau, p. ex. pruneaux, prunes ou abricots 1 sachet de sucre vanillé 80 g de sucre 50 g de beurre 8 tranches de pain rassis, p. ex. pain brioché, brioche ou ciabatta ½ citron sucre glace pour la finition

PRÉPARATION

1 Préchauffer le four à 180 °C. Couper les fruits en deux, les dénoyauter, puis les couper en quatre selon leur taille. Mélanger le sucre vanillé avec le sucre. 2 Beurrer légèrement un plat réfractaire. Y répartir les fruits, les saupoudrer avec les trois quarts du sucre. Faire cuire 15-20 min au milieu du four.

3 Tartiner les tranches de pain avec le reste du beurre et les saupoudrer du sucre restant. Les faire griller 10 min au four sur une plaque. Retirer les fruits et le pain du four. Répartir les fruits sur les tranches de pain. Y presser un peu de jus de citron. Saupoudrer de sucre glace et servir chaud. Conseil: accompagner de glace Fior di latte.


50 |

EN MAGASIN

Partie 6: 6

Migros Magazine 34, 17 août 2009

SÉRIE TOUR DE SUISSE

La Suisse L Su se centrale

SAVOUREUX: SAVO

ces macaronis au fromage, f acco accompagnés d’un d’une compote de pommes p mais maison, sont un véritable v réga régal pour peti petits et gran grands.

SYMPATHIQUE ET AVENANT: un paysan de la région du Rigi.

Au cœur de la Suisse

Centre historique du pays, la Suisse primitive est aussi la région la plus authentique de l’Helvétie. Et sa cuisine est à l’image de ses habitants: enracinée dans le terroir.

P

eu importe de savoir si le serment du Grütli a bel et bien eu lieu. Car ce qui est sûr, c’est que la Suisse est née autour du lac des Quatre-Cantons. Cœur historique et géographique du pays, la Suisse centrale est aussi intéressante du point de vue du savoir-faire de ses habitants. Les paysans de la région ont en effet toujours su faire preuve d’imagination et créer des mets succulents avec les maigres ressources à disposition. Il en va ainsi des macaronis au fromage, que l’on déguste accompagnés d’une compote de pommes. Ce plat est devenu aujourd’hui, au

même titre que les röstis et la raclette, une des spécialités emblématiques du pays. La recette se décline en mille et une variations, avec ou sans viande, ce qui n’est pas pour déplaire aux végétariens. De leur côté, les personnes seules, qui travaillent toute la journée, apprécient le fait que les ingrédients peuvent être achetés à l’avance et se conservent longtemps. Car elles ont un peu le même problème que les paysans d’autrefois: elles n’ont que rarement le temps de se rendre dans un magasin. Silke Bender

Macaronis au fromage Pour 4 personnes Ingrédients 300 g de pommes de terre fermes à la cuisson sel 350 g de macaronis 100 g de fromage de montagne 100 g de tilsit doux 1,5 dl de demicrème Compote de pommes: 800 g de pommes, p. ex. golden delicious 1 petit bâton de cannelle ¼ de citron 1 cs de sucre 1 dl d’eau

Préparation 1 Pour la compote, éplucher les pommes, les évider et les couper en quartiers. Les mettre dans une casserole avec le reste des ingrédients et porter à ébullition. Laisser mijoter à feu moyen durant env. 5 min jusqu’à tendreté. Retirer la cannelle et le citron, laisser tiédir. 2 Eplucher les pommes de terre et les couper en rondelles de 1 cm d’épaisseur. Les précuire dans un grand volume d’eau salée durant 5 min. Ajouter les pâtes et poursuivre la cuisson pendant env. 10 min; les ingrédients doivent rester assez fermes. Egoutter soigneusement. 3 Préchauffer le four à 170 °C. Détailler le fromage en cubes de 1 cm, les mélanger avec les pommes de terre et les pâtes. Répartir dans un plat à gratin. Arroser de crème. Faire cuire au milieu du four durant env. 25 min. Servir avec la compote. Préparation: env. 30 min Cuisson au four: env. 25 min Par personne, env. 28 g de protéines, 23 g de lipides, 105 g de glucides, 3100 kJ / 750 kcal.

ORIGINAL: compote de pommes aux figues, 210 g, Fr. 2.90*

TYPIQUES: macaronis de l’alpage Tipo M, 500 g, Fr. 2.-

Photos Swiss-Images Cuisine de Saison

Découvrez d’autres recettes sur www.saison.ch CORSÉ: sbrinz râpé, 120 g, Fr. 2.50*

* En vente dans les plus grands magasins.

CROQUANTES: pommes Golden Delicious, prix du jour


Action 6.2u 0de 7.10

5.90

au lie

B7=>8 G!>&%; -("=O= %'& (

Action 4.80 au lieu de 5.80

G!>&%; 0@> % 5!=( )& * %& (

Action 5.90 au lieu de 6.90

!8% G!>&%; -4;<; " * '& (

Action 4.30 au lieu de 5.30

G!>&%; 5=N@K !=>% <!2 )& * %& (

Action 4.30

Action 5.50 au lieu de 5.80

G!>&%; 5"=(= N@6 $ * )&& (

au lieu de 5.30

G!>&%; 7;!=88 )& * '! (

Action 6.95 au lieu de 7.75

D46%NN@ !'#(

© Ferrero

G!>&%; 3#N!(% )& * $' (

1LL.M- *9F97FM- -M+FMEMD, 3+ )QAQ 9+ '$AQA'??P 1+ H+-/+I: C0+J-MEMD, 3+ -,15G

Les produits Kinder et Nutella sont en vente à votre Migros


LES CHAMPIONS PIONS DE LA VAISSELLE! PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 18.8 AU 24.8.2009 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

2.70

Brosses à vaisselle Miobrill 2 pièces

3.50

Désodorisant Handymatic Supreme 5 ml

6.90

Produit d’entretien pour lave-vaisselle Handymatic Supreme 250 ml

3.70

au lieu de 5.50

Liquide de rinçage brillance Handymatic Classic XXL 750 ml

7.70

au lieu de 11.50

6.30

au lieu de 9.40

Poudre Handymatic Classic XXL* 3 kg * Observer les précautions d’emploi sur l’emballage.

7.70

au lieu de 11.50

Pastilles Handymatic Lemon XXL* 66 pièces

Pastilles Handymatic Classic XXL* 66 pièces


EN MAGASIN

Migros Magazine 34, 17 août 2009

| 53

La Thaïlande comme si vous y étiez

Les repas thaïs d’Anna’s Best se préparent en un rien de temps et offrent à vos papilles un voyage en Extrême-Orient. Vous souhaitez concocter un menu complet? Anna’s Best vous propose des entrées ainsi que des plats principaux à base de viande ou de poisson.

LE PLUS D’ANNA’S BEST Les menus et les soupes thaïs d’Anna’s Best ne contiennent aucun additif alimentaire de type E, c’est-à-dire aucun conservateur, colorant et exhausteur de goût. Les plats sentent bon les herbes aromatiques et les légumes frais. Notons encore que certains d’entre eux sont même très relevés.

Photo Claudia Linsi

L

es repas thaïlandais frais d’Anna’s Best (Chicken Satay, Green Curry Beef ou Panaeng Fish) n’ont pas d’exotique que le nom: leur saveur l’est également. Vous pourriez tout à fait les comparer avec les plats originaux en Thaïlande. Et pour cause: c’est la cheffe de Sukhothai, un restaurant réputé

de Zurich, qui en a concocté les recettes pour Anna’s Best. Deux jus viennent compléter ces menus à la perfection et sauront vous rafraîchir tandis que vous vous languirez sous des cocotiers imaginaires (ou non!). En parlant de cocotiers: essayez la soupe à la noix de coco Tom Kha, le dépaysement est assuré. AKR

Par Anna’s Best Thai: Chicken Satay, 330 g, Fr. 7.60*, jus Nam Ta-Krai, 50 cl, Fr. 2.70*, soupe Tom Kha, 4 dl, Fr. 4.-* * En vente au rayon frais des plus grands magasins.


54 | Migros Magazine 34, 17 août 2009

Grillés

PETIT PRÉCIS CULINAIRE

Les poivrons

Coupés en quartiers puis en filets, les poivrons peuvent être grillés à la poêle dans un mélange d’huile d’olive et de beurre. Ils se font surprenants si vous les recouvrez ensuite d’une tomme gratinée. Pour accompagner un poulet à l’orientale à la cannelle et aux raisins secs de la variété sultanine, faites griller les poivrons avec des morceaux de banane et de pomme et ajoutez de la coriandre fraîche.

Qu’ils soient verts, rouges ou jaunes, les poivrons ravissent vos pupilles et vos papilles. Les conseils d’Andrea Pistorius, collaboratrice à «Cuisine de Saison».

Riches en vitamine C Le poivron est pour ainsi dire le légume le plus riche en vitamines: 50 g suffisent à satisfaire vos besoins journaliers en vitamine C. Notons que la teneur varie selon la couleur du poivron. Ainsi, le poivron rouge contient 350 mg de vitamine C contre 125 mg seulement pour le vert. Si le plus sain est de les manger crus en salade ou en dips, on peut aussi les braiser, les farcir ou les faire gratiner.

Faut-il peler les poivrons? Les estomacs fragiles digéreront mieux les poivrons pelés. Au four: couper les poivrons en quartiers et les épépiner. Les faire griller peau vers le haut sur du papier aluminium pendant 5 minutes au four à 200 °C, grill allumé, jusqu’à ce que des bulles noires se forment sur la peau. Laisser reposer 5 minutes dans un sachet de congélation, puis retirer la peau. A l’économe: peler à l’économe les poivrons les plus lisses et bombés que vous trouverez, les détailler en quartiers et, si nécessaire, couper les restes de peau à l’aide d’un couteau bien aiguisé.

Recettes Soupe: inciser 1 kg de tomates charnues en croix, faire blanchir brièvement dans de l’eau bouillante, tremper dans de l’eau froide,

peler et couper en gros morceaux. Eplucher et hacher 1 oignon. Peler 1 concombre, épépiner 1 poivron vert et les couper tous deux en dés. Réduire le tout en purée au mixeur. Ajouter 1 gousse d’ail pressée, 2 cs de vin blanc et 2 cs d’huile d’olive, mixer à nouveau. Saler, poivrer. Réserver au réfrigérateur 1 h minimum. Présenter avec des croûtons et des pignons. Sauce au poivron: faire griller au four 1 poivron rouge et 1 poivron jaune coupés en quartiers et les peler (lire ci-dessus). Couper le poivron rouge en dés, faire revenir dans l’huile d’olive avec 1 échalote hachée et 1 clou de girofle. Laisser mijoter 20 minutes à couvert avec le jus d’une orange et 1,5 dl de fond de poisson ou de veau. Retirer le clou de girofle, mixer la sauce en purée, faire réduire jusqu’à obtention de la consistance voulue. Couper le poivron jaune en lanières, le faire chauffer dans un peu d’huile d’olive et présenter avec la sauce en accompagnement d’une viande ou d’un poisson grillé. Poivrons marinés: faire griller au four 3 poivrons (rouge, vert et jaune) coupés en quartiers et les peler (lire ci-dessus). Disposer sur une assiette. Couper 1 échalote en rouelles et 1 gousse d’ail en fines tranches, faire revenir dans 1 cs d’huile d’olive avec 10 feuilles de sauge. Ajouter 1 dl de vin blanc et 0,5 dl de vinaigre de vin rouge, porter brièvement à ébullition. Saler, poivrer, verser sur les poivrons, laisser refroidir. Mariner ces derniers à couvert au réfrigérateur, de quelques heures à 2 jours. Parsemer de persil et servir en entrée.

Braisés

Photos bab.ch/Stockfood, mauritius

I

l existe une multitude de couleurs et d’espèces de poivrons. Il est judicieux d’en comparer et d’en tester les différentes variétés. Alors que les poivrons verts offrent une légère note acide et ont un goût plus prononcé, les poivrons jaunes et rouges sont plus doux.

Pas de ratatouille sans poivrons! Quelles que soient leur couleur et la façon dont vous les coupez, les poivrons apportent du peps à ce plat mêlant courgettes, aubergines, tomates et oignons. A vous de choisir si vous souhaitez les peler ou non. Vous pouvez également savourer les poivrons braisés avec des olives et des tomates séchées. Seuls avec du basilic ou en accompagnement juteux d’un riz à l’indienne, ils feront frémir votre palais de plaisir.


EN MAGASIN Farcis

| 55

Presque déjà évidés, les poivrons peuvent être facilement farcis. On peut y mettre de nombreux ingrédients: de la viande hachée avec une sauce relevée, de la semoule de couscous enrichie de légumes frais, du riz agrémenté de persil et d’oignons nouveaux ou des filets de truite émiettés avec une mayonnaise légère à la coriandre ou à l’estragon. Que vous dégustiez les poivrons chauds ou froids, il faut au préalable découper un couvercle et retirer les fines peaux blanches et les pépins de l’intérieur. Pour les farces servies froides, faire rôtir les poivrons vides au four env. 30 minutes. Pour les préparations chaudes, farcir et enfourner env. 35 minutes. Attention: veillez à ce que vos farces chaudes soient assez juteuses, car elles ont tendance à se dessécher lors de la cuisson.

Marinés

Si vous avez opté pour la méthode au four pour peler les poivrons (lire ci-contre), ils seront suffisamment tendres pour les faire mariner. Utilisez de l’huile d’olive, avec du jus de citron ou un bon vinaigre. De fines tranches d’ail dorées permettent de relever le tout, tandis que des herbes aromatiques (thym, romarin ou basilic finement hachés) souligneront le subtil arôme des poivrons. Important: réserver les poivrons au frais à couvert pendant quelques heures.


56 |

EN MAGASIN

Migros Magazine 34, 17 août 2009

Femme jusqu’au bout des lèvres

NOUVEAU À MIGROS

Parce que les lèvres d’un beau rouge et les longs cils recourbés sont des symboles de féminité, Manhattan propose aujourd’hui dans son assortiment standard six nouvelles nuances de rouge allant du rubis au bordeaux. Souples et résistants, les rouges à lèvres X-treme Last et Intense Red sont fortement pigmentés et recouvrent idéalement les lèvres. Le mascara No End donne pour sa part du volume et de la longueur aux cils. Enfin, les trois vernis à ongles Lotus Effect sont disponibles jusqu’à épuisement du stock. Mascara No End Manhattan, 8 ml, Fr. 11.90 Vernis à ongles Red Passion Lotus Effect Manhattan, 45F, 11 ml, Fr. 6.50 Rouge à lèvres X-treme Last & Intense Red Manhattan, 45F, 5 g, Fr. 8.90

NOUVEAU À MIGROS

NOUVEAU À MIGROS

Vitalité et mobilité

L’assortiment Axamine s’enrichit de deux nouveaux compléments alimentaires. Les capsules d’huile de poisson concentrée Omega-3 Vitality sont riches en précieux acides gras insaturés, qui activent différentes fonctions du corps et influencent positivement la régulation des lipides sanguins. De son côté, la poudre de cynorhodon Mobility stimule les fonctions musculaires grâce à la vitamine E et peut, en tant qu’antioxydant, capter les radicaux libres. Poudre de cynorhodon Mobility Axamine, 120 pièces, Fr. 27.80 Capsules Omega-3 Vitality Axamine, 30 pièces, Fr. 17.80

De jjolis pieds

Les pi pieds exposés à la vue de tous tou dans des sandales se doi doivent d’être impeccables. Comme la corne n’est pas particulièrement pa esthét esthétique, la nouvelle d lime double face Pedic peut rendre de fiers servic services. Avec sa forme galbée très ergonomique, elle ss’adapte parfaitement au tal talon ainsi qu’à la plante pie et permet d’atteindu pied ai dre aisément les endroits diffic d’accès. Grâce à difficiles gra sa grande surface, la corne s’enlè plus rapidement s’enlève qu’ave qu’avec un modèle traditionne tionnel. Le verso de la lime perm permet, lui, d’enlever la corne plus fine et d’apporter la touche finale. Lime double brasil pour pieds Pedic, Fr. 4.90


SIMPLEMENT ENT DÉLICIEUX! mSavourez votre ha ec burger de bœuf av e uc une délicieuse sa sur aux herbes. Recette www.saison.ch er300 Mot-clé: hamburg

11.40

Hamburgers avec de la viande de bœuf de Suisse/ d’Allemagne, 8 pièces de 90 g

6.–

3.80

Burger de poulet avec de la viande de poulet suisse, 4 pièces de 90 g

Hamburgers avec de la viande de bœuf suisse, 2 pièces de 90 g

1.80

Buns 4 pièces de 50 g

10.30

XL-Burger avec de la viande de bœuf suisse, 4 pièces de 140 g

15.80

Snackburger avec de la viande suisse, 12 pièces de 80 g


58 | Migros Magazine 34, 17 août 2009

FAIRE CUIRE les tagliatelles jusqu’à ce qu’elles soient al dente.

SÉPARER le blanc du jaune d’œuf.

COUPER le saumon en fines lamelles.

Le journaliste du ciel

Entre l’observation d’un cirrocumulus et la préparation de ses futures prévisions, le météorologue sa cuisine à Tolochenaz (VD). Au menu: une assiette ensoleillée.


AUX FOURNEAUX FRÉDÉRIC GLASSEY Secrets de cuisine

isiner, c’est… ➔ Pour vous cu mme. se gardée de ma fe Très rare et la chas s plats favoris? ➔ Quels sont vo uf à la rucola et les Le carpaccio de bœ urre on. Sinon, pain, be tagliatelles au saum icots. et confiture d’abr riez-vous ➔ Que ne mange au monde? ts. Des insectes vivan

pour rien

rve? toujours en rése ➔ Qu’avez-vous n mo de titue la base Du pain, car il cons n mo t an ét tit-déjeuner alimentation, le pe repas privilégié. ziez-vous ou aurie ➔ Avec qui aimer s? pa re er un vous aimé partag aud, rivain Hélène Grim éc et te nis pia Avec la ou r, Natalie Portman Anoushka Shanka ils. oupe Nine Inch Na Trent Reznor, du gr

Q

uelle est la pièce principale de l’appartement d’un météorologue? Le balcon, son «poste d’observation». Car même lorsqu’il ne travaille pas, Frédéric Glassey, 36 ans, ne peut s’empêcher de scruter le ciel de Tolochenaz (VD), «pour savoir ce qui nous arrive dessus.» Une manie? Une passion, oui. Cet amour indéfinissable des cumulus, plus

Frédéric Glassey nous reçoit dans

Les ingrédients des tagliatelles au saumon.

| 59

particulièrement des Altocumulus lenticularis – «nuages de foehn en forme de soucoupe volante» –, est né durant son enfance. Lorsqu’à 4 ans, il ramassait des framboises et des abricots à Nendaz (VS), son village. «J’ai reçu mon premier salaire à 5 ans, 100 francs pour presque un mois, et je me suis acheté un circuit de voitures à 98 francs, souligne-t-il. Quand on doit bosser par tous les temps en plein air, les conditions météo sont primordiales.» En grandissant, face au petit écran, le Valaisan s’étonne devant les «commentaires de JeanDaniel Altherr», le présentateur météo d’alors. «Je ne saisissais pas pourquoi on nous annonçait quelque chose qui n’arrivait pas. J’ai eu envie de comprendre. Aujourd’hui, je constate qu’il y a encore pas mal de conditionnel…» Le directeur adjoint de MeteoNews admet que malgré tous les progrès scientifiques, «la météorologie n’est pas une science exacte. On peut prévoir une éclipse des années à l’avance, mais pas forcément un stratus, ce nuage inintéressant, inutile et pénible.» Quand il est de piquet à la centrale d’appel téléphonique, Frédéric Glassey s’efforce pourtant de satisfaire les demandes les plus pointues. Genre, «ma fille se marie, on sort à 14h de l’église, on prévoit l’apéro dedans ou dehors?» Même les agriculteurs, «qui connaissent bien le ciel», appellent. «Cela permet de confronter les avis. De se conforter ou d’en discuter.» A l’Université de Lausanne, il a étudié la géographie. Pour continuer ses rêves de gosse. «Ma principale lecture d’enfant: les atlas. Grâce à eux, j’ai fait des milliers de tours du monde.» Il obtient sa licence avec un mémoire sur «l’agrométéorologie de la framboise et de l’abricot dans la commune de Nendaz», ça ne s’invente pas. Aujourd’hui, on peut lire ses prévisions dans 24 heures, Le Matin dimanche et bien d’autres. «Je gère aussi la planification des météorologues en France. Franchement, j’ai une chance inouïe de faire un métier qui me passionne.» Sa prévision la plus facile? Celle de la pub:


60 |

AUX FOURNEAUX FRÉDÉRIC GLASSEY

«Rien que du soleil sur tout le pays. Demain, les points cumulus sont multipliés par cinq dans toute la Suisse.» Ce spot diffusé sur la TSR, qui le transforme en présentateur, révèle un de ses multiples talents. Dont un passé de speaker lors de manifestations sportives. Limite hyperactif, père de deux enfants, il pratique le VTT et s’entraîne plusieurs fois par semaine. Le 22 août, ce sera sa cinquième participation au Grand Raid. «Toutefois, je ne suis pas un cycliste. Juste un mordu de vélo.»

Migros Magazine 34, 17 août 2009

Tagliatelles estivales au saumon

Des musiques de sa création

Le soir, lorsque toute la famille dort, le météorologue compose des musiques avec son ordinateur, un ukulélé ou une cithare indienne. «J’ai commencé la guitare à l’oreille, en écoutant du hard rock. Ensuite, j’ai fait du funk et du rock dans un groupe, Portland.» Qu’il parle météo, hobbies ou famille, le Vaudois d’adoption, qui restera «toujours plus valaisan que suisse», s’enthousiasme. A part peut-être en cuisine. «Me mettre aux fourneaux, c’est comme demander à ma femme de s’exprimer sur le réchauffement climatique, rigolet-il. Mais tous les vendredis, jour où je m’occupe des enfants, je prépare à manger. Souvent des pâtes...» Sur sa table de chevet: Le livre des esprits et Le livre des médiums. Son «côté sombre», selon ses termes. «Je souffre de terreurs nocturnes, un trouble du sommeil qui fait naître un sentiment de peur énorme. Effrayé par la nuit noire, j’ai pris conscience très tôt de la présence d’un monde invisible.» Poisson ascendant gémeaux, il croit à l’astrologie. «Dire que tout ce qu’on ne peut expliquer n’existe pas, c’est de l’étroitesse d’esprit. Comme de penser que nous sommes les seuls êtres vivants dans l’univers.» Un cristal de roche fantôme autour du cou, Frédéric Glassey observe l’évolution des nuages sur son ordinateur, jette un œil sur son balcon. Tout à l’heure, il va enfourcher son vélo, peut-être créer un morceau à la guitare durant la nuit. «Je suis un homme pressé, pas stressé…» Virginie Jobé Photos Luca da Campo / Strates

INGRÉDIENTS POUR 4 PERSONNES

Huile de tournesol 500 g de tagliatelles 200 g de saumon fumé 75 g de beurre 2,5 dl de demi-crème 1 œuf 2 brins d’aneth Poivre, sel

PRÉPARATION

1) Faire bouillir de l’eau salée dans une casserole avec un filet d’huile de tournesol. Y plonger les tagliatelles jusqu’à ce qu’elles soient al dente. Réserver. 2) Prendre l’œuf, séparer le blanc du jaune et ne garder que le jaune. Rincer l’aneth et le hacher. Couper le saumon en fines lamelles. Réserver le tout.

feu. Laisser le mélange épaissir pendant 3-4 minutes tout en mélangeant. Poivrer. 4) Ajouter les tagliatelles à la sauce et mélanger durant une minute. Ajouter le saumon, puis l’aneth. Remuer, saler si nécessaire. En accompagnement, on peut imaginer une salade verte ou mêlée selon sa faim.

3) Dans une casserole, faire fondre le beurre. Ajouter la crème, le jaune d’œuf et mélanger vigoureusement en diminuant le

DDe savoureuses recettes sur www.saison.ch Po Pour s’abonner: 0848 87 7777, abonnements@saison.ch (39 (3 fr. seulement pour 12 numéros)


PROLONGEZ L’ÉTÉ ET RÉSERVEZ VOTRE CROISIÈRE D’HIVER! agie

oleil

roisière

Gênes

Barcelone Naples Messine

Taormine

à par

CHF

tir d

Katakolon Le Pirée Olympie Athènes

La Vallette

899.e-

Malte

* NOU S SOFT VOUS OF FR DRIN K PAC ONS: KAGE

Rhodes

Malaga

Funchal

Madère

Gênes

Civitavecchia Rome

Héraklion Crète

Alexandrie

Arrecife Ténérife Lanzarote

MSC SPLENDIDA

MSC FANTASIA

11 NUITS, DÉPARTS DE GÊNES

11 NUITS, DÉPARTS DE GÊNES

9.01.10*, 31.01.10*, 22.02.10, 16.03.10

18.01.10*, 09.02.10*, 03.03.10

GRÈCE, EGYPTE, CRÈTE, MALTE, ITALIE

ESPAGNE, MADÈRE, CANARIES, ITALIE

GRATUIT POUR LES ENFANTS TOUTE L’ANNÉE Les enfants de moins de 18 ans voyagent gratuitement dans une cabine avec deux adultes. Ils paient uniquement le voyage aller et retour.

RÉSERVEZ DANSVOTRE AGENCE DEVOYAGES OU CHEZ MSC CROISIÈRES AUTÉL. 0800 260 100

Toutes nos promotions sur www.msccroisieres.ch

La flotte la plus moderne au monde.

L’offre de la semaine:

ACTION VALABLE DU 18.8 AU 31.8.2009 SUR TOUS LES PRODUITS WILKINSON

RASOIR

TONDEUSE

RÉVÉLEZ-VOUS

15.10

au lieu de 18.90

p. ex. rasoir Quattro for Women Bikini

15.90

au lieu de 19.90

p. ex. rasoir Quattro Titanium Precision

Action 20% valable sur tout l’assortiment Wilkinson

Wilkinson est en vente à votre Migros


Faites peau neuve. Avec les lingettes imprégnées Hakle®, découvrez une sensation de propreté, synonyme de pur bien-être. D’abord un papier sec, puis une lingette imprégnée – grâce à cette formule, Hakle® garantit une propreté et une fraîcheur parfaites tout en douceur. Lingettes imprégnées Hakle® en boîte pratique – actuellement à votre Migros.

Achat minimal: Fr. 4.95 Valable: du 18.8 au 14.9.2009

2.– Fr.

RABAIS

Boîte de lingettes Hakle® Aloe Vera & Camomille

Utilisable dans tous les plus grands magasins de Suisse. Un seul coupon de rabais par offre. Seul le coupon original est valable.

Hakle est en vente à votre Migros


MIGROS NEUCHÂTEL-FRIBOURG

Migros Magazine 34, 17 août 2009

Sculpture polychrome du Portail du Paradis de la cathédrale d’Orense (XIIe siècle).

| 63

Le plaisir de la découverte musicale

Les Jardins Musicaux à la Grange aux Concerts du 19 au 30 août à Evologia, Cernier.

AGENDA

La musique des troubadours

7e Atelier de musique ancienne de Gruyères

Photo: P.-W. Henry / DR

Les troubadours, qui les connaît vraiment? Quelle musique et quels instruments jouaient-ils? Venez-le découvrir à Gruyères! Un étrange instrument, l’organistrum, sorte de vielle à roue jouée par deux personnes, sera construit en public lors du stage de lutherie installé au château. Ce sera aussi un petit tour musical de l’Europe médiévale: le 28 août, dans un imaginaire nordique d’abord, avec le trio vocal Nørn, emmené par Gisèle Rime, et l’ensemble instrumental La Serena, puis le 29 août, l’Espagne, avec l’ensemble Música Prima de Séville, trois véritables joueurs-conteurs vous invitant à la découverte des «chants ibériques médiévaux» et enfin la France, le 30 août, avec Alla francesca et la création mondiale de son programme «Trobar & joglar», entre chansons en langue d’oc et pièces instrumentales. Avec cours de chant (Brigitte Lesne), conférence et exposition, voilà de quoi satisfaire bien des curiosités médiévales. Concerts, exposition, conférences et ateliers A l’église et au château de Gruyères Du 23 au 30 août Billetterie. Sur place, 1 h avant le concert www.anselmus.ch

L’Orchestre des Jardins Musicaux sous la direction de Valentin Reymond.

A

l’orée de la rentrée d’automne et aux confins des vacances, les Jardins Musicaux convient chaque année, depuis douze ans, un public toujours plus nombreux à rejoindre le cadre exceptionnel d’Evologia à Cernier pour y retrouver, ou y découvrir, l’ambiance unique de sa «Grange aux Concerts». Du mercredi 19 août au dimanche 30 août, l’esprit de curiosité et de découverte est une nouvelle fois placé au cœur d’une programmation conçue avec ferveur à votre intention qui associe

spectacles, concerts, cinéma, comédie musicale, installations insolites… Plateforme cantonale à vocation internationale, les 12e Jardins Musicaux expriment la volonté d’association avec d’autres forces créatrices de notre région et un désir d’ouverture vers l’extérieur. L’édition 2009 voit la naissance d’une collaboration porteuse d’avenir avec la spectaculaire Saline royale d’Arc et Senans: plusieurs productions du Festival y seront également offertes au public de France voisine. Soyez les

bienvenus! Plus de deux cents artistes, compositeurs, acteurs, musiciens, créateurs et inventeurs vous attendent pour partager leur exploration d’un monde sensible: l’imaginaire!

S.C.

Infos Evologia, Cernier Du 19 au 30 août Billetterie: 032 889 36 05 Infos et programme sur: www.jardinsmusicaux.ch


Migros Magazine 34, 17 août 2009

MIGROS NEUCHÂTEL-FRIBOURG

| 65

L’équilibre du corps et de l’esprit

En ces temps de turbulences, quoi de mieux que de trouver un moyen de se ressourcer durant notre temps libre: la parole au programme de la rentrée de l’Ecole-club Loisirs.

V

ous souhaitez être en harmonie avec votre corps et votre esprit? Vous avez besoin de récupérer et de prendre soin de vous? En parcourant le programme encarté dans ce numéro de Migros Magazine, l’offre diversifiée que vous y trouverez vous permettra d’atteindre votre objectif.

Allier le sport et la détente…

Des cours variés durant lesquels des spécialistes sauront vous entraîner le temps d’une leçon, d’un semestre, d’un jour, d’une soirée ou même d’un samedi. Voici un bref parcours des activités que l’Ecole-club propose: step, body sculpt, CAF, flow tonic, total gym, aquafitness et pour les assidus: «spécial abdos 30’» et/ou «spécial fessiers 30’». D’autres activités associant le bien-être de votre corps et de votre esprit sont proposées: yoga, taï chi, qi gong.

Créativité, photographie dessin ou peinture

Retrouvez les émotions, les images, les odeurs et les saveurs de vos vacances en participant à un cours de photographie, de dessin, de peinture et de céramique. Réalisez une aquarelle d’après l’une de vos photographies ou un album de photos souvenirs par la méthode du scrapbooking, reproduire des plats dégustés à l’étranger dans un cours de cuisine. Tous ces cours sont également dispensés en journée, en soirée ou le samedi. Et encore bien d’autres activités sont à l’ordre du jour: langues – arts et création – cuisine et gastronomie – mouvement, relaxation et danse – musique. E.-C. Adresses Ecoles-clubs: Neuchâtel: rue du Musée 3, 2001 Neuchâtel, tél. 058 568 83 50. Fribourg: rue Hans-Fries 4, 1700 Fribourg, tél. 058 568 82 75. La Chaux-de-Fonds: rue Jaquet-Droz 12, 2300 La Chaux-de-Fonds, tél. 058 568 84 00. Bulle: rue de Toula 20, 1630 Bulle, tél. 058 568 83 25. Cours au Val-de-Travers: tél. 058 568 84 75. Cours au Val-de-Ruz: tél. 058 568 84 50. Internet: www.ecole-club.ch

Tous ces cours sont dispensés en journée, en soirée ou le samedi.


C’est la rentrée !

www.ecole-club.ch


MIGROS NEUCHÂTEL-FRIBOURG

Migros Magazine 34, 17 août 2009

| 67

Harald Kämpf et son épouse Dolores dans l’une des caves d’affinage.

Instant de vie de votre coopérative

L’Erguël, fromage du Vallon de Saint-Imier.

Photos Stéphane Gerber

E

ntre La Chaux-de-Fonds et Bienne, la Suze baigne le Vallon de Saint-Imier. Voilà pour la géographie. Car pour ses habitants, le «Vallon», c’est Erguël! Un nom hérité de l’ancien bailliage construit en 999 sur l’envers de Chasseral et dont il ne reste aujourd’hui qu’une ruine près de Sonvilier. Erguël, c’est aussi le nom de l’un des plus vieux fromages de montagne de l’Arc jurassien. «C’est une pâte mi-dure, au lait cru, corsée, préparée en marmite de cuivre», dévoile le maître-fromager Harald Kämpf, de Courtelary. L’Erguël est vendu dans les succursales de la coopérative, dont le magasin le plus proche est Saint-Imier qui fête cette année ses 30 ans de présence.

A Courtelary, treize agriculteurs de la commune livrent deux fois par jour le lait de leurs vaches. Elles pâturent entre 700 et 1300 mètres d’altitude et ignorent le goût de l’herbe des silos, avantage qualitatif indéniable qu’apprécie Harald Kämpf. Car l’homme, 40 ans, connaît sa région et l’or blanc de ses vaches. Il a suivi toute sa formation en orfèvrerie laitière entre Le Châtelat, Cormoret, Courtelary et les Reussilles. «Sans compter une saison en alpage, sur le Grand Plat de Bise, au-dessus du Brassus.» Dans ses caves, Harald Kämpf affine son Erguël entre quatre et six mois. Pendant les dix premiers jours, il le soigne, au sel, quasi quotidiennement. Puis une fois par

semaine. Onctueux, long en bouche, au goût relevé, son fromage s’accorde aussi bien à un chasselas en apéro qu’à un pinot noir en dessert. L’Erguël est une spécialité, née

d’un état d’esprit des gens du cru: «Les fromagers du coin sont toujours un peu rebelles, c’est pourquoi ils produisent des fromages de caractère!» FGi

Cette semaine Spécialité de la région et fromage corsé à (re)découvrir, l’Erguël est l’un des plus anciens fromages d’alpage de l’Arc jurassien. L’instant prochain Catherine Leuba, responsable du registre des coopérateurs. «L’Erguël, c’est 1600 litres de lait pour 24 meules de fromage par jour!»


68 | Migros Magazine 34, 17 août 2009

A l’écoute de vos rêves

Au lieu de vous précipiter sur un dictionnaire des songes à votre réveil, apprenez plutôt à fouiller dans vos souvenirs pour mieux comprendre le message caché de vos nuits. Explications du psychologue genevois Jacques Montangero.

V

ous rêvez que vous mangez du poisson? Prenez garde, l’argent pourrait bien causer votre malheur! Vous sirotez un whisky? Malgré quelques obstacles, la vie vous sera douce. Quant aux songes durant lesquels vous trompez votre tendre moitié, ils devraient être pris comme un avertissement: ne dévoilez surtout pas vos secrets. Facile d’interpréter les chimères de la nuit! De nombreux dictionnaires semblent en donner la clé. Jacques Montangero ne partage pas cet avis. Psychothérapeute et professeur honoraire à la faculté de psychologie de l’Université de Genève, il a publié en 2007 un ouvrage intitulé Comprendre ses rêves pour mieux se connaître. Loin de lui l’idée d’attribuer à chaque élément d’un songe une seule et

La méthode DSR

Développée par le psychothérapeute Jacques Montangero dans son laboratoire d’étude cognitive du rêve à Genève, la méthode DSR (Description, Souvenirs, Reformulation) permet de donner un sens à ses songes, en fouillant dans ses souvenirs et ses expériences. Même si elle est surtout utilisée en thérapie - et donc sous la conduite d’un psy -, voici quelques pistes pour vous en servir à la maison. Description Dans un premier temps, décrivez votre rêve en détail, en précisant

unique signification, commune à tout le monde! «Ce serait absurde. Il ne s’agit pas d’un langage codifié. Chaque être humain rêve en fonction de ses propres expériences. D’ailleurs, d’un dictionnaire à l’autre, on trouve des interprétations différentes.» Dans son laboratoire d’étude cognitive du rêve à Genève, le psychologue a mis sur pied une méthode baptisée DSR (Description, Souvenirs, Reformulation) pour nous aider à comprendre nos songes. En se remémorant les expériences vécues durant la nuit et en les associant à des souvenirs de la vie réelle, nous serions capables de leur donner un sens (lire encadré). Un exemple? «Une nuit, un de mes patients a vu en rêve un chamois qui, en guise de cornes, portait des bois de cerf, raconte Jacques

Montangero. L’animal essayait de se débarrasser de ces appendices en les frottant contre un rocher.» Voilà un songe riche en symboles! On serait presque tenté de fouiner dans ces fameux dictionnaires pour en trouver la signification. Et pourtant, seul le patient possède les clés pour déchiffrer son rêve. «Adepte de la marche en montagne, il m’a expliqué que, pour lui, le chamois représentait la liberté. En revanche, il avait entendu d’un ami chasseur de nombreuses histoires mettant en scène des cerfs en tant que proie.» Le rêve prend alors tout son sens: avide de liberté, le patient cherche à se libérer de toute caractéristique de victime. Soit, le mystère de ce songe semble ainsi être percé. Mais à quoi bon? «Même s’il est possible de trouver un sens à chacun de

l’ordre des événements, mais en prenant également garde aux pensées qui ont traversé votre esprit, ainsi qu’aux émotions que vous avez ressenties. Pour plus d’efficacité, notez-les.

événement récent (de 3 semaines plus tôt à la veille).

Souvenirs En reprenant chaque élément du rêve, réfléchissez aux souvenirs qu’il vous évoque et posez-vous la question: quelle importance accordez-vous à ce souvenir? Que signifie-t-il pour vous? Qu’avezvous ressenti à l’époque? Souvent, l’origine remonte à un

Reformulation Reformuler votre rêve, phrase par phrase, en utilisant d’autres mots: il peut s’agir de termes plus généraux (au lieu de dire «prendre le train», dites «avancer») ou de l’impression que vous associez à un lieu, un objet, un personnage que vous avez mis en avant lors de la deuxième étape de la méthode. Vous obtiendrez ainsi une interprétation plus personnelle du songe.

Chez l’adulte, les rêves occupent environ 20% du temps total de sommeil.


VIE PRATIQUE MIEUX VIVRE

| 69

EN BREF

Se souvenir de ses songes

Il est bien beau de savoir interpréter ses rêves, encore faut-il se les rappeler! Il suffirait pourtant d’un peu de concentration pour y arriver. Un conseil: conservez sur votre table de nuit un carnet et un crayon. Le matin, avant même de vous lever, notez tout ce qui vous vient à l’esprit et demandezvous: pourquoi est-ce que je pense à ça? Progressivement, les images vous reviendront. Avec un peu de pratique, vous vous souviendrez de vos rêves de plus en plus facilement. Source: www.doctissimo.fr

Banque de rêves De Platon à Zola, en passant par Shakespeare, de nombreux auteurs se sont lancés dans la description de rêves, qu’il s’agisse des leurs ou de ceux de leurs personnages. Ces textes sont disponibles sur le site canadien http://reves.ca/index. php. Des récits de «rêveurs ordinaires» viennent compléter cette base de données. Le but? Analyser et comparer les tendances (rêves ou cauchemars?), mais aussi la structure narrative des songes, les lieux évoqués, les thèmes, etc.

Le sommeil en question «Pourquoi rêvons-nous? Pourquoi dormons-nous?»: tel est le titre de l’ouvrage du professeur Michel Jouvet, spécialiste du sommeil. Construit sous la forme d’un dialogue imaginaire entre un adolescent et l’auteur, ce livre aborde bon nombre de questions concernant les insomnies, les songes, les cauchemars, les cycles de la nuit, etc. Clair et facile d’accès, il comprend également une partie pratique pour vous aider à mieux dormir. A lire: «Pourquoi rêvons-nous? Pourquoi dormons-nous?», Michel Jouvet, éd. Odile Jacob.


Vacances

Votre no 1 pour la Turquie

Il était une fois un hôtel-restaurant…

SWISS

Le Saint Tropez Turc, idéal pour la vie nocturne ! Sun Club Gümbet



1 semaine en chambre double All inclusive

Découverte de la Vallée de Joux dès 399.- CHF Chambre avec petit-déjeuner, menu gastronomique, libre accès au SPA, sortie fondue dans un chalet d’alpage, visite de l’espace horloger, bateau sur le lac de Joux

Gümbet / BODRUM

1348 Le Brassus, Tel. 021 845 08 45, www.leshorlogers.ch

Ancien prix:

899.-

699.-

Nouveau prix:

Tous les départs Zurich - Bodrum avec Swiss du 19.08. au 29.08.09 MER (+0.-) & SAM (+90.-)

Formation

Entreprises

École Professionnelle Massages et Naturopathie

CHALETS TRAEGER SA

'3+0. ( !&47)& &, ( 51+.144&

$$$-#2/%3061,"34-*#

1470 Estavayer-le-Lac

www.goturkey.com 1 semaine en chambre double All inclusive

Ancien prix:

999.-

839.-

Nouveau prix:

Départs Zurich-Antalya, JEU (+40) du 20.08. au 17.09.09 SWISS

Réservez dès maintenant dans votre agence de voyages préférée ou chez BENTOUR SWISS: HOTLINE: 022 716 27 87 - geneve@bentour.ch – www.bentour.ch

Env. 20 modèles exposés Prix de déstockage usine, les meilleures offres qualité/prix Rendez-vous conseillé, n’hésitez pas

PC 80-32443-2, www.berghilfe.ch

Sous réserve de modifications. •Tous les prix en CHF/Adulte ; Les frais en cas d`annulation sont 100%.

Antalya: la ville pour de fabuleuses vacances au soleil, à la plage et à la mer Alanya / ANTALYA Anitas Beach 

A le plaisir de vous annoncer sa grande vente de Mobilhomes Au camping Les Lacustres

Hans-Jörg von Allmen se tient à votre disposition au +41 79 358 45 34 et 026 663 41 00 e-mail: henritraegersa@bluewin.ch site: www.chalets-traeger.ch Schweizer Berghilfe Aide Suisse aux Montagnards Aiuto Svizzero ai Montanari Agid Svizzer per la Muntogna

RECOLOREZ VOTRE SALON CUIR ou recouverture cuir ou tissu

026 656 15 22 – www.cuir-leder.ch

La semence n’a de portée que par la volée du semeur. Envie d’informations plus intéressantes? Lisez www.migrosmagazine.ch

.


Migros Magazine 34, 17 août 2009

VIE PRATIQUE MIEUX VIVRE

| 71

30%

OFFRES VALABLES SEULEMENT DU 18.8 AU 7.9.2009 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK SUR TOUS LES MONTRES-BRACELETS S.OLIVER

nos rêves, ils ne véhiculent pas tous un message essentiel», reconnaît Jacques Montangero. Quelle utilité, dès lors, de les interpréter? «Comprendre un rêve peut nous aider à mettre le doigt sur des thèmes qui nous préoccupent, poursuit le spécialiste. Des angoisses éventuelles dont nous ne sommes pas forcément conscients lorsque nous sommes éveillés.» D’où l’utilité de sa méthode lors des séances de psychothérapie: un patient, qui dans ses songes se retrouverait souvent dans une maison ne lui appartenant pas, pourrait ainsi souffrir du sentiment, dans la vie réelle, de ne jamais être à sa place. Le rêve constituerait donc un indice pour le psychologue.

La nuit propice à la créativité

Par ailleurs, Jacques Montangero se laisse volontiers convaincre par le proverbe, bien connu, «La nuit porte conseil». Selon lui, les rêves proposent des solutions inédites à des problèmes rencontrés la journée. «Notre cerveau fonctionne de manière beaucoup plus libre, beaucoup plus créative durant le sommeil.» Bien sûr, rêver ne vous permettra pas de faire disparaître tous vos soucis. «En revanche, il arrive souvent qu’au matin une difficulté, qui nous semblait insurmontable la veille, nous paraisse soudainement plus facile à gérer.» Et les rêves récurrents alors, que faut-il en penser? «Même s’il

82.90

au lieu de 119.–

Il est possible de trouver un sens à chacun de nos rêves.

n’est pas évident de les étudier de manière scientifique, on peut imaginer qu’ils révèlent un problème latent, par exemple un stress posttraumatique, explique Jacques Montangero. La victime d’un accident n’a peut-être pas encore assimilé l’expérience: en rêver la pousse à s’y confronter.» Quant aux songes prémonitoires, le psychologue les considère avec une bonne dose de scepticisme – «Ils relèvent du domaine de la croyance» –, mais avance toutefois une explication rationnelle: «Nos rêves sont parfois déclenchés par des détails qui nous frappent presque inconsciemment durant la journée. Supposons qu’une personne surprenne, sans vraiment y prêter garde, un regard

p. ex. montre-bracelet pour femme Black Starlet Acier inox / 7601.084

de haine entre un mari et une femme lors d’un dîner. La nuit suivante, en songe, il les voit divorcer. Si la séparation prend effectivement acte quelques jours plus tard, il sera persuadé d’avoir eu un rêve prémonitoire.» Tania Araman Photos Keystone / Corbis

A lire: «Comprendre ses rêves pour mieux se connaître», Jacques Montangero, éd. Odile Jacob.

www.migrosmagazine.ch

82.90

au lieu de 119.–

p. ex. montre-bracelet pour femme Impression Star White Acier inox / 7601.071

Participez à notre sondage sur notre site internet

Le rêve de Sigmund Freud Impossible de parler de la science des rêves sans évoquer Sigmund Freud. Pour le père de la psychanalyse, les songes étaient avant tout la réalisation d’un désir caché, le plus souvent à caractère sexuel. Une forme d’exutoire, en quelque sorte. Découvrez son rêve fondateur. Le rêve «L’injection faite à Irma» se déroule lors d’une réception organisée chez les Freud. Parmi les invités, Irma, patiente et amie. Elle lui confie qu’elle souffre d’un mal de gorge. Freud la regarde: sa pâleur l’inquiète. Il l’amène plus près de la

fenêtre et examine sa gorge, sur laquelle il remarque une grande tache blanche, ainsi que «de curieuses formations frisées (...), et sur elles, de larges escarres blanc grisâtre.» Toujours dans le rêve, Freud se souvient que quelques jours auparavant son ami, le médecin Otto, a fait une injection à Irma, avec une seringue pas très propre. D’où une infection, due à la négligence d’Otto. L’interprétation Selon Freud, «L’injection faite à Irma» s’explique de la façon suivante: Otto et Freud sont tous

deux médecins d’Irma. Or, peu de temps avant le songe, Otto a fait remarquer qu’Irma n’était pas complètement guérie après l’intervention de son confrère. Irrité par ce commentaire, Freud se venge d’Otto dans son rêve en lui retournant le reproche, réalisant ainsi un désir caché. Des interprétations plus récentes ont davantage appuyé sur la fonction du rêve mise en avant par Jacques Montangero, à savoir l’exploration de problèmes rencontrés dans la journée et la recherche de solutions plus avantageuses.

68.90

au lieu de 99.–

p. ex. montre-bracele t pour femme Inspiration Gold Acier inox / 7601.016 Egalement disponible chez melectronics.


72 | Migros Magazine 34, 17 août 2009

Prenez garde à protéger vos yeux!

Vos pupilles sont inondées de lumière de toutes parts. Artificiels ou naturels, ces rayons ne leur veulent pas que du bien. Explications et conseils pour bien en prendre soin.

T

enir à la prunelle de ses yeux: l’expression prend aujourd’hui tout son sens, devant la quantité incalculable de sollicitations auxquelles nos mirettes sont soumises. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si le nombre de personnes, qui portent des lunettes médicales, qui développent une cataracte ou se plaignent d’avoir les yeux secs et rougis, est en forte augmentation. Premier coupable désigné: l’ordinateur. Depuis une quinzaine d’années, la plupart des gens sont assis devant un écran plusieurs heures par jour. Il est à l’origine de maux de dos et de tête, de tendinites, mais aussi d’exacerbation des troubles de la vue. Myopie, astigmatisme ou encore presbytie s’accentuent au contact d’un écran, forcément trop proche pour être innocent. Ajouter à cela que l’ordinateur est souvent mal situé dans la pièce (trop près de la fenêtre par exemple, d’où un effort redoublé pour lire) et l’on a l’explication de beaucoup de troubles de la vision. «Tout le monde passe du temps devant l’ordinateur, constate André Dosso, ophtalmologue aux hôpitaux universitaires genevois. Cela accélère le développement des petits défauts de l’œil. Et donc, les lunettes deviennent vite nécessaires.» Ce qui est surtout frappant, ajoute le médecin, «c’est que chez les étudiants, le nombre de porteurs de lunettes est beaucoup plus élevé que dans les professions manuelles.» Mais qu’on se rassure, aucune étude scientifique n’a permis

d’établir un lien entre le travail sur écran et une cécité précoce. Si le nombre d’aveugles a bien augmenté, c’est que l’espérance de vie s’est allongée. Parmi les plus grandes causes de cécité, on trouve le glaucome (maladie génétique qui provoque une trop forte pression de l’œil) et la consommation de tabac qui a une influence néfaste sur la vue. Mais un diabète mal soigné peut aussi avoir des répercussions sur les yeux. D’où l’importance d’effectuer des contrôles réguliers chez son ophtalmologue pour les personnes appartenant aux catégories à risque.

Lunettes de confort et larmes artificielles

Pour soulager les yeux rouges et les maux de tête, il existe des lunettes pour le travail sur écran, dotées d’une faible correction. On les trouve chez les opticiens et dans le commerce, avec des corrections standardisées. «Elles peuvent être juste le petit soutien dont on a besoin et on les ôtera lorsqu’on aura terminé», note le spécialiste,

qui recommande également des pauses fréquentes lorsqu’on passe des heures devant l’ordinateur. Beaucoup de personnes souffrent de sécheresse lacrimale, sans qu’il y ait forcément de lien de cause à effet avec l’ordinateur. Cette fatigue des yeux a des causes multiples: lecture, concentration extrême, conduite... «On oublie de cligner des paupières», remarque le médecin. La sécheresse peut provoquer une vision momentanément trouble. Il s’agit de penser régulièrement à fermer les yeux pour les humidifier. Et dans les cas plus douloureux, les larmes artificielles apportent un réel soutien. Mais attention, si la vision reste floue au-delà de quelques heures, il faut consulter, car c’est peut-être un signe d’une pathologie plus grave. L’autre grand danger qui guette nos mirettes s’appelle soleil. Le principe de base veut que s’il y a suffisamment de rayonnement pour attraper un coup de soleil, il est impératif de se protéger aussi les yeux. «Comme pour le cancer

Des lunettes, pas des gadgets Sur la plage, à la montagne, comme au ski, les enfants ont besoin d’une meilleure protection contre les UV. Le cristallin de leurs yeux n’est pas encore totalement formé, il est donc fragile et ne protège nullement la rétine. Ce n’est que vers 18–20 ans que la formation est terminée. Apprenez-leur qu’en aucun cas, ils ne doivent regarder le soleil en face. Et souvenez-vous que même si le ciel est couvert, les rayons UV traversent les nuages. L’eau, la neige et le sable reflètent aussi l’intensité de la lumière. Casquette et lunettes sont donc obligatoires en toutes occasions. Mais pas n’importe quelle paire de lunettes gadgets: vérifiez qu’elles soient certifiées aux normes européennes (avec le sigle CE).

de la peau, plus on s’expose aux UV, plus on risque la cataracte et un vieillissement prématuré de l’œil», prévient André Dosso. Le nombre de cas de cataracte a d’ailleurs augmenté significativement ces dernières années. Il faudrait donc mettre une casquette et des lunettes dès le plus jeune âge (lire encadré).

Attention au coup de soleil de l’œil

Le médecin se souvient du temps où, comme la plupart des autres skieurs, il dévalait les pentes sans aucune protection. «C’était dangereux en réalité. On peut se brûler la cornée, attraper un coup de soleil de l’œil. C’est très douloureux, mais ça guérit en trois jours normalement.» Pas trop grave donc, à condition que cela ne se répète pas. Le travail d’information a fait son œuvre et aujourd’hui plus personne ne skie sans les lunettes adéquates. D’ailleurs – autre souvenir de professionnel – lors de l’éclipse solaire de 2001, le message de prévention sur les dangers de regarder le soleil en face a bien passé aussi et il y a eu très peu de brûlures de l’œil. Vous tenez à la prunelle de vos yeux? Protégez-les du soleil, dormez suffisamment, accordez-vous des pauses. Et sachez que tout le monde devrait effectuer une visite chez l’ophtalmologue à partir de 45 ans, car «c’est vers cet âge-là que se développe le glaucome», prévient André Dosso. Mélanie Haab Photo Tabato / Imagesource


VIE PRATIQUE MIEUX VIVRE

Les yeux des enfants et des adolescents sont particulièrement sensibles aux rayons UV du soleil.

Le soleil dfsa est

| 73


74 | Migros Magazine 34, 17 août 2009

L’intelligence, ça s’apprend!

Selon la méthode Feuerstein, c’est en jouant un vrai rôle de médiateur entre les événements et son enfant, en lui posant les bonnes questions et lui livrant les bonnes explications, qu’on l’aide à se développer.

V

ous cherchez un moyen de réveiller le génie qui dort en votre enfant? De nouveaux principes éducatifs à adopter dès la rentrée scolaire pour le dynamiser? Un guide titille la curiosité, qui se passe de maman à maman depuis le début de l’année: c’est le livre de Nessia Laniado intitulé Comment développer l’intelligence de vos enfants. Dans cet ouvrage, la journaliste et formatrice présente de manière accessible la méthode Feuerstein, du nom d’un psychologue et pédagogue renommé qui exerce en Israël et aux Etats-Unis. Elle en tire quelques intéressantes recettes pratiques. Qu’est-ce que Feuerstein dit de révolutionnaire pour enthousiasmer à ce point? Que l’intelligence s’apprend, qu’elle peut être enseignée et même augmentée au cours des premières années. Que l’adulte a un grand rôle à jouer là-dedans.

Questionner, suggérer, encourager, aider…

«Feuerstein remet l’adulte dans son rôle de guide, d’enseignant», analyse Claudia Jankech, spécialiste en psychologie de l’enfant et de l’adolescent, à Lausanne. Et comment les parents peuvent-ils réaliser ça? Non pas en surchargeant Chérubin d’activités, d’occupations, de jeux didactiques... Mais simplement en lui posant des questions au quotidien, en lui suggérant des comparaisons, en encourageant son imagination, en l’aidant à exprimer ses sentiments et à comprendre ceux des adultes.

L’importance des émotions figure au cœur des apprentissages, selon Reuven Feuerstein. «Donner un sens aux mots et aux actions même les plus banales, dévoiler les émotions qui se cachent derrière nos gestes afin qu’ils deviennent intelligibles», c’est ça que le spécialiste appelle se poser comme médiateur entre l’enfant et le monde.

Des événements chargés de sens

D’où l’importance pour les parents d’illustrer leurs discours par des adjectifs qui expriment les jugements, les sentiments. «Il n’est pas d’expérience, d’événement neutre. Ils sont tous chargés de sens. Il ne suffit pas d’enseigner, il faut faire sentir les choses», relève Nessia Laniado. On a d’ailleurs tous connu un professeur dont on se souvient tout particulièrement parce qu’il transmettait sa matière avec une telle passion, qu’il enseignait de manière tellement vivante que la discipline – même si c’était l’allemand qu’on détestait – s’est imprimée en nous. Nous avons appris. Dans la vie de tous les jours, on peut faire de même. Si Chérubin demande ce qu’est ce truc en montrant un vieux stylo plume, au lieu de lui répondre platement que c’est un stylo plume, on peut lui raconter l’histoire qui va avec l’objet. «Un vieux stylo plume auquel je tiens énormément, parce que c’est mon père, ton grand-père, qui me l’avait offert.» Etc. Savoir partager ses sentiments forge l’intelligence. Comprendre

ceux des autres aussi. Et pour l’apprendre, rien ne vaut un détour par les bonnes manières: attendre son tour, donner la priorité aux personnes âgées, adapter son langage à son interlocuteur... Tout cela enseigne à son enfant les significations du monde. Mais le psychologue va plus loin. Pour lui, rien n’est jamais perdu, même pour des enfants qui présentent des handicaps. Chérubin a un petit QI, et alors? Chacun peut apprendre, quelles que soient ses difficultés. Selon Feuerstein, «même les structures logiques peuvent être apprises, traduit Claudia Jankech. Les enfants spontanément ne

savent pas raisonner logiquement, mais si on leur donne un chablon, ils peuvent y arriver.»

Beaucoup plus qu’on ne le pense

Persuadée que beaucoup d’élèves peuvent s’améliorer, qu’il y a toujours une marge de manœuvre plus large que l’on croit, Claudia Jankech prévient cependant qu’on ne va pas rendre un enfant handicapé surdoué. Ni même normal. Mais l’enseignement spécialisé s’appuie déjà sur les principes que prône Reuven Feuerstein. Au contraire de l’école publique qui est partie dans le sens in-


VIE PRATIQUE GRANDIR

| 75

La méthode Feuerstein peut être appliquée dans n’importe quelle situation du quotidien.

Suggestions au quotidien

verse. De manière aberrante d’après la spécialiste lausannoise. «C’est elle qui devrait faire un peu plus ce travail d’apprentissage. Il n’y a plus beaucoup d’explications à l’école. Les enfants doivent se débrouiller tout seul. C’est l’école qui devrait être plus stimulante pour tous les enfants. On pourrait également détecter plus tôt les problèmes.» Selon la psychologue, «l’école génère ainsi des inégalités en baissant le niveau. Il y a ceux qui pourront avoir des compléments à la maison, d’autres pas.» Comme ces nombreuses mamans qui, en désespoir de cause devant l’ineffica-

cité de la méthode pour leur enfant, leur apprennent elles-mêmes à lire. Pour autant, les parents ne peuvent pas passer toute la journée à tout expliquer à leurs chères têtes blondes. «Il faut que l’enfant le désire. Sinon, il en aura vite marre. Les parents doivent juste épauler pour le travail scolaire et répondre aux demandes de leur progéniture.» Comme à celle, particulière, des petits élèves surdoués, par exemple, qui cherchent à décoder la lecture à 3 ans déjà. Pour ceux-là, comme pour tous les enfants, ils doivent avant tout apprendre à désirer apprendre,

qu’ils aient envie. Les emmener au musée, c’est bien. Mais avec modération. Les enfants aiment aussi bien faire quelque chose gratuitement, pas tout le temps quelque chose d’intelligent dans le but d’apprendre. «C’est plutôt par le modèle que le parent apprend quelque chose à son enfant, conclut Claudia Jankech. Si vous êtes une personne curieuse, qui aime bien lire ou dessiner, l’enfant va le voir et vouloir le faire aussi, parce que vous faites envie. C’est ça le rôle de parent.» Isabelle Kottelat Photos Plainpicture

Le guide de Nessia Laniado regorge d’exemples destinés aux parents qui veulent mettre en pratique la méthode au quotidien. Extraits: ➔ Jouons à raisonner ensemble. Il veut savoir d’où vient la pluie? Au lieu de lui asséner de grandes explications scientifiques sur la condensation de l’eau, sortir et regarder ensemble les nuages. ➔ Dis-moi pourquoi? Encourager son enfant à aller plus loin que sa réponse. Il aime les bananes? Pourquoi? Stimuler ses capacités d’observation, l’inciter à réfléchir et à décrire ce qui lui plaît dans ce fruit. ➔ Chercher le contact pour faire passer un message. Se baisser, se mettre physiquement à la hauteur de Chérubin, lui prendre la main et capter son regard pour lui dire ce qu’on veut qu’il entende. En n’oubliant pas de lui livrer nos intentions avec les explications, le pourquoi on lui demande telle ou telle chose. ➔ L’aider à prendre confiance en ses capacités. Il n’arrive pas à attacher ses chaussures? Plutôt qu’un «laisse-moi faire» agacé, essayer un «c’est difficile, commençons par le premier nœud. » ➔ Etablir un programme pour visualiser le futur. Habituer nos enfants à concocter un menu à suivre, même pour les tâches les plus simples, de manière à les rendre autonomes. Par exemple: «Maintenant je suis en train de lire le journal, ensuite je vais prendre une douche et après on joue ensemble.» A lire: « Comment développer l’intelligence de vos enfants », Nessia Laniado, Editions Favre.


76 | Migros Magazine 34, 17 août 2009

Les élèves «pédagogues de la nature» écoutent les explications de Christophe Mohni, ingénieur forestier EPFZ et coordinateur romand de Silviva.

Un cours pour devenir pédagogue de la nature

Approfondir son rapport à l’environnement pour mieux le transmettre aux plus jeunes? C’est possible! Reportage au sein de la première volée romande d’une formation qui fait un carton Outre-Sarine grâce à la fondation Silviva.


VIE PRATIQUE NATURE

| 77

Exercice auditif: une élève à l’écoute du son d’un bâton frappé sur ce tronc.

Exercice olfactif: les odeurs et senteurs de la forêt sont analysées.

E

lles sont seize et font un peu œuvre de pionnières. Enseignantes, puéricultrices, animatrices, mais aussi biologistes, elles proviennent d’horizons professionnels et de catégories d’âges différents. Sentir, écouter, et pourquoi pas parler à la forêt: léguer aux plus jeunes l’envie d’être dehors et le respect du vivant, ça s’apprend. Nicole, Catherine, Sonia, Muriel et les autres sont venues des cantons de Genève, de Vaud ou de Neuchâtel pour participer à la première version romande de cette formation de «pé-

dagogue de la nature» dispensée par Silviva. Après un premier week-end de trois jours, le groupe se retrouve en ce 13 juillet pour une semaine entière au centre nature des Chenevières, aux Emibois (JU). Il est midi. Grâce aux conseils de Sabine, animatrice rompue à l’exercice culinaire en plein air, le groupe se retrouve en pleine préparation d’un taboulé cuit au feu de bois. «Lorsque l’on est née comme moi à la campagne, ce contact avec l’environnement va un peu de soi. Grâce à différentes techni-

ques, mais aussi en approfondissant nos propres perceptions, il s’agit de favoriser ce lien auprès des petits citadins», explique Sonia, jeune puéricultrice vaudoise. Un peu de militantisme, aussi? «Mieux connaître notre environnement apprend aussi à mieux le respecter», relèvent en chœur les Genevoises Nicole et Catherine. Un seul et unique homme inscrit, Pablo, assistant social dans le Pays-d’Enhaut (VD). «Je travaille avec des personnes âgées. Ce n’est pas le public cible au départ, mais

peut-être y a-t-il quelque chose à faire avec eux. Certains s’avèrent notamment très savants en matière d’écologie. Pourquoi ne pas valoriser leurs connaissances à travers des animations ciblées?» En attendant de creuser l’idée, Pablo voit ce séminaire comme un enrichissement dans la formation d’accompagnateur en montagne qu’il suit. «Les cours, consacrés surout à l’écosystème montagnard, se déroulent dans le Val d’Anniviers. Ici c’est l’occasion d’une sorte de changement dans la continuité.» Un


78 |

VIE PRATIQUE NATURE

petit côté boy-scout, peutêtre? «Oui, pourquoi pas. Se retrouver tout le temps à l’extérieur, faire du feu, dormir à la belle étoile si l’on veut, c’est sympa.» En plus de Sabine pour la popote, deux enseignants encadrent le groupe: Sarah Wauquiez, psychologue et elle-même pédagogue de la nature, et Christophe Mohni, qui est aussi le coordinateur romand de Silviva. Cette formation – si l’on en suit la totalité (deux modules de base suivis par trois de spécialisation et d’un ultime rendez-vous dit d’intégration) – se voit sanctionnée par un certificat de capacité délivré par la très sérieuse Haute école du paysage, d’ingénierie et d’architecture de Genève (Hepia), qui est le partenaire institutionnel de Silviva. «Mais chacun peut naturellement suivre simplement l’un ou l’autre module, avec une attestation à la clé», explique Christophe Mohni. Ingénieur forestier de l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ) à la base, ancien collaborateur de la Haute école suisse d’agronomie, le coordinateur romand de Silviva précise que si les premiers visés ont été les professionnels de l’enfance et de l’adolescence, la formation a des horizons plus larges, notamment du côté des métiers de la forêt, gardes forestiers en tête. «Notre but est d’assurer une certaine qualité et un minimum de professionnalisme pour parler d’un espace naturel. Les personnes formées fonctionnent ensuite comme des multiplicateurs d’une certaine Publicité

Arrêt plutôt que démarrage? Nous faisons en sorte que vous puissiez continuer votre route: assistance dépannage pour seulement Fr. 55.– par année. www.simplementsur.ch

Migros Magazine 34, 17 août 2009

Au menu ce jour-là, un taboulé cuit au feu de bois.

sensibilité, d’un intérêt qu’ils auront appris à approfondir et à relayer.» Christophe Mohni avoue modestement que les deux scientifiques qui se sont inscrites «s’avèrent bien plus compétentes que moi en matière de plantes, par exemple. J’apprends plein de choses à leur contact.»

Un exercice de nuit

Il est 13h30 et le délicieux repas s’achève à l’intérieur du «canapé» forestier que le groupe a mis plusieurs heures à bâtir le premier jour de leur arrivée. «Il sera démonté à la fin de la semaine. Histoire de rendre les lieux dans leur état originel, mais aussi parce que le but n’est pas d’encourager un tourisme de masse dans cet écosystème préservé.» Sarah donne le programme d’un aprèsmidi plutôt copieux qui ne se terminera qu’aux alentours de 23 heures par un exercice de nuit. Expérimenter, se laisser pénétrer par la nature, tout commence par là. «D’ailleurs, ceux qui le désirent peuvent naturellement dormir à la belle étoile.» Juste le temps de poser une dernière question à Christophe Mohni au sujet de cette communication avec les éléments. Outre l’aspect un peu boy-scout sympathique et totalement assumé, comment éviter de verser dans le far-

La forêt comme laboratoire de l’écologie Avec son siège central à Zurich et un coordinateur en Suisse romande et au Tessin, la fondation Silviva est une organisation nationale d’éducation à l’environnement. Son principal objectif reste la formation et la formation continue dans le domaine de la relation entre l’homme et la nature. A travers des expériences vécues, des activités de coordination et de conseil et le développement de concepts pour l’éducation à l’environnement se référant à la culture, à l’économie, à la santé ou au tourisme. Au niveau romand, outre le démarrage de ce cours, Silviva développe dans le canton de Vaud «Pépinières», un programme d’éducation à la forêt pour le deuxième cycle primaire. Une dizaine d’établissements en sont déjà parties prenantes.

felu druidique ou l’ésotérisme new-age? «Nous utilisons nos différents sens pour découvrir autre chose que ce qu’offrent la vue et l’ouïe. Mais il est tout à fait possible de marcher pieds nus dans la forêt sans verser dans l’ésotérisme. Nous voulons éviter le syndrome Bambi. L’être humain fait partie de la nature, et il l’a d’ailleurs largement façonnée.» A l’image de la forêt, qui en Suisse a été plantée par l’homme dans sa quasi totalité. C’est pourquoi un après-midi se fera en compagnie d’un garde forestier en pleine séance d’abattage. «Histoire de lutter contre l’image du bûcheron qui vient tout détruire avec sa tronçonneuse.»

Un travail d’information reste à faire

Alors que la Suisse romande la découvre, cette formation continue rencontre déjà un joli succès Outre-Sarine. «Les parcs nationaux en plein développement, les musées ou les réserves naturelles sont demandeurs de ce type de diplôme, note Christophe Mohni.» Visiblement, le message doit encore passer chez nous, aux dires de plusieurs participantes. «Lorsque j’en ai parlé à mon travail, on m’a répondu qu’on ne voyait pas ce qu’il fallait savoir pour amener des jeunes en forêt», sourit Catherine. Pierre Léderrey Photos Xavier Voirol / Strates


Publicité

Vu à la télé

Plus d’un

million de pièces vendues! Le soutien-gorge à essayer absolument! Aux Etats-Unis, plus d’un million de femmes le portent déjà! Commentaires de nos clientes: «Le soutien-gorge le plus confortable que j’aie jamais porté!» «Plus jamais je ne porterai d’autre soutien-gorge!» «C’est fantastique, on dirait une seconde peau!» «Si seulement tous les habits étaient aussi confortables!» «J’adore la souplesse des bonnets.»

Vous économisez

l’achat 10.– pour de 2 pièces

si U! Aus A E V U NO au! leur pe u o c n e

Un dos large pour votre confort

L’incroyable soutien-gorge

Mesurez ici votre dessous de poitrine

Des bretelles élargies pour vous sentir à l’aise

Désormais en vente le slip assorti!

Fermeture très facile sur l’avant

Fr. 29.90

Dessous de poitrine N° d’art. blanc: 1501 Nombre: N° d’art. noir: 1501 Nombre: N° d’art. peau: 1501 Nombre: Slip N° d’art. blanc: 1502 Nombre: N° d’art. noir: 1502 Nombre: N° d’art. peau: 1502 Nombre: Envoyez à:

la pièce

Satisfaite ou remboursée

Commandez sans risque

D’un confort sans égal! Ce soutien-gorge unique en son genre épouse parfaitement la forme de votre buste et apporte un soutien incomparable à vos seins. Son tissu est d’une texture exceptionnelle et d’une douceur extrême. Ses bretelles, ses coutures et sa fermeture ont été conçues pour qu’il ne serre nulle part et n’entaille pas la peau. Le tissu stretch satiné est d’un confort sans égal. Vous oubliez que vous portez un soutiengorge. Grâce à la souplesse de sa texture, le Magic-Soft s’adapte automatiquement à votre poitrine, quelle que soit la taille des bonnets. Tout ce que vous devrez indiquer lors de la commande est votre dessous de poitrine. Le soutien-gorge, en nylon et spandex, est lavable en machine.

2

“Magic-Soft”

pour seulement

124-96

75 cm 80 cm 85 cm 90 cm 95 cm 100cm Oui, je commande contre facture w1 w2 w3 w4 w5 w6 (10 jours) et participation aux frais s1

s2

s3

s4

s5

s6

h1

h2

h3

h4

h5

h6

S/M w1

L w2

XL w3

s1

s2

s3

h1

h2

h3

Trendmail SA, Service-Center Bahnhofstr. 23, 8575 Bürglen TG Téléphone: 071 634 81 25 Fax: 071 634 81 29 Internet: www.trendmail.ch

Prénom Nom Rue/n° NPA/Lieu N° Téléphone

d’envoi: Soutien-gorge Magic-Soft à Fr. 34.90, dès 2 pièces Fr. 29.90 chacun Slip à Fr. 29.90, dès 2 pièces Fr. 24.90 chacun


80 | Migros Magazine 34, 17 août 2009

Vous reconnaissez-vous? Je suis à la recherche de mes camarades de classe de l’école primaire française aux Eaux-Vives, à Genève. Si vous vous reconnaissez,

faites-moi signe!

Silvia Barberi 076 446 85 03 sybol06@yahoo.fr

Je suis à la recherche des élèves de l’ancienne école primaire de Borzuat à Sierre. Entre les deux piliers: les trente-six élèves et leur maître, Mario Mayor.

Quant à l’année précise… Mystère! Peut-être entre 1958 et 1960? Michel Theytaz Rue Michel 3 3976 Noës

Vous aussi… vous êtes à la recherche d’une personne que vous avez perdue de vue? Adressez vos demandes, si possible avec photo, à Rédaction Migros Magazine, Perdus de vue, case postale 1751, 8031 Zurich, ou sur www.migrosmagazine.ch

Que le navire soit mini (Melody) ou maxi (Fantasia), nos prix sont toujours minis…

ACTIONS D’AUTOMNE « 1,2,3, SOLEIL » Gênes

Toulon

Marseille

Portofino

taxes incluses

dès CHF

Gênes

565.–*

Barcelone

Ajaccio

Naples

Olbia

MSC Fantasia****

Salerno

DÉPARTS

No. 279, MSC Melody (8 jours) : 11.09. / 18.09. / 25.09.09 No. 22, MSC Fantasia (8 jours) : 13.09. / 20.09. / 27.09. / 11.10. / 01.11.09

NOUVEAU BATEAU!

Catania Tunis

Intérieure standard Intérieure supérieure Extérieure standard Extérieure supérieure Extérieure avec balcon standard Extérieure avec balcon supérieure Mini suite Suite Cabines à usage individuel 3e / 4e lit sup. adulte 3e / 4e lit sup. Enfant (<18 ans) Acheminement aller / retour adulte Acheminement aller / retour enfant

MSC Melody*** No. 279 Cat. Prix Prix joker catalogue No. 279

MSC Fantasia**** No. 22 Cat. Prix Prix joker catalogue No. 22

2 6 8 9 – – 11 12

1 3 4 5 6 9 – –

1770.– 2260.– 2500.– 2630.– – – 2900.– 3270.–

565.–* 805.– 925.– 985.– – – 1125.– 1315.– Sur dem. 605.– 0.– 195.– 130.–

2020.– 2180.– 2430.– 2510.– 2770.– 3000.– – –

Palerme Tunis

No. 22, MSC Fantasia****

No. 279, MSC Melody***

Prix (CHF) par personne en occupation double (taxes portuaires incl.) : Description

Palma

885.– 1085.– 1275.– 1335.– 1455.– 1655.– – – Sur dem. 535.– 0.– 195.– 130.–

D’AUTRES HITS « 1,2,3, SOLEIL » SUR NOTRE SITE WWW.CRUISECENTER.CH (Prix par personne en occupation double): Oct. 09

22 jours dès CHF 2495.–

(No. 95)

MSC Sinfonia

Afrique

Nov. 09

8 jours dès CHF 885.–

(No. 23)

MSC Splendida

Méd. Occidentale

Oct. 09

18 jours dès CHF 1995.–

(No. 81)

MSC Poesia

Transatl. Caraïbes

Janv. 10 12 jours dès CHF 895.–

(No. 1247 & 1248)

MSC Fantasia

Îles Canaries

Fév. 10

12 jours dès CHF 1115.–

(No. 1249)

MSC Splendida

Grèce, Egypte

Mars 10 12 jours dès CHF 1115.–

(No. 1250)

MSC Splendida

Grèce, Chypre, Israël

Neutre & indépendant ! Découvrez le nouveau look de notre site www.cruisecenter.ch : Une vague d’avantages (réductions CruiseClub à nos fidèles clients) et un océan d’offres sélectionnées spécialement pour vous !

IMPORTANT : Le nombre de cabines disponibles à ce prix spécial est limité : soyez rapides ! Des catégories supplémentaires de cabines sont disponibles sur notre site www.cruisecenter.ch. Prestations incluses : croisière dans la catégorie de cabine choisie, pension complète à bord, libre utilisation des infrastructures, spectacles et divertissements, disco et musique live, taxes portuaires. Prestations non-incluses : voyage aller/retour en car ou place de parking au port), excursions facultatives guidées, pourboires (env. Euro 6.– / par adulte par jour), assurance annulation facultative (entre CHF 30.– et CHF 85.– par pers.), frais de dossier (CHF 20.– par facture).

Naviguez sans être menés en bateau !

Téléphone 021 351 89 89 www.cruisecenter.ch

17.08.09 ergoasw.ch

Publicité


PERDUS DE VUE

| 81

Heureuses retrouvailles

Vous vous reconnaissez sur ces photos de 1983 ou êtes-vous un ancien membre de la FSG ChaillyLausanne? Alors, nous serions heureux de pouvoir vous compter parmi nous à l’occasion de la fête du 100ème qui aura lieu le dimanche 13 septembre 2009. Renseignements et inscriptions: Christophe Stegmann Ch. des Esserts 7b 1000 Lausanne 26 021 784 1310 100ans@fsgchaillylausanne.ch

Publicité

C’est au nom de ma tante, Clémence BaltisbergerAuberson, que je vous écris. Grâce à votre rubrique «Perdus de vue», elle a retrouvé avec bonheur une amie de jeunesse qu’elle n’avait pas revue depuis plus de cinquante ans! Le jour de la parution de Migros Magazine (N° 21), elle recevait des nouvelles de Paulette Rossier. Les retrouvailles furent des plus émouvantes et des plus chaleureuses. En espérant que votre rubrique restera longtemps d’actualité, afin d’apporter du bonheur à d’autres personnes. Tita Keller-Auberson


82 |

VOYAGES LECTEURS NEW YORK

Migros Magazine 34, 17 août 2009

Christmas shopping à New York

Passez quelques jours féeriques à New York. Dès fin novembre, la ville revêt son manteau de Noël: illuminations, vitrines animées, sapins gigantesques, patinoires au milieu des gratteciels, Pères Noël aux coins des rues… C’est tout simplement unique et inoubliable!

N

ew York ou le paradis du shopping! Combinez achats et découverte culturelle de la «Grande Pomme», une ville qui vit jour et nuit à 200 à l’heure! Le programme de base ci-dessous pourra être complété selon vos envies par un théâtre ou music-hall ou par des excursions guidées.

Dates du voyage

Du 20.11.09 au 25.11.09 (Continental Airlines) Du 03.12.09 au 08.12.09 (Continental Airlines) Du 10.12.09 au 15.12.09 (Swiss) Du 17.12.09 au 22.12.09 (Swiss)

Programme 1er jour, Genève – New York: Vol direct Continental ou Swiss (selon la date) à destination de New York. Accueil et transfert groupé à votre hôtel. 2e au 4e jour, New York: Journées libres pour faire du shopping ou découvrir cette ville connue comme «the city that never sleeps» (la ville qui ne dort jamais!). Autant dire que des choses à faire, il y en a! Profitez de ces quelques jours pour découvrir cette ville fantaisiste: déambuler dans Chinatown, participer à une messe à Harlem, s’émerveiller dans les musées new-yorkais, se balader dans Central Park, monter au sommet de l’Empire State Building (entrée incluse) ou sur

New York prend des allures féeriques à partir du mois de novembre: une expérience inoubliable!

la statue de la Liberté et traverser le pont de Brooklyn à pied. 5e jour, New York – Genève: Transfert à l’aéroport. Vol direct Continental ou Swiss. 6e jour, arrivée à Genève. Votre hôtel Travel Inn Niché au cœur de Manhattan, près de Times Square et à quelques minutes à pied des hauts lieux touristiques, l’hôtel Travel Inn allie

confort et modernité. Il possède 160 chambres spacieuses, climatisées, avec bain/douche et WC. Votre hôtel Newton 2*+ Situé dans l’Upper West Side de Manhattan, proche d’attractions comme le Musée Métropolitain et la Cathédrale St-John, c’est un établissement bien meublé avec des chambres confortables. Elles sont équipées de TV satellite, climatisation, bain/douche et WC.

Prix par personne en CHF 6 jours / 4 nuits de/à Genève Hôtel Travel Inn 20.11 - 25.11.09 Ch. double 1765.Ch. individuelle 2485.Ch. triple 1555.Ch. quadruple 1445.TP / L / NYC RTP 090 Hôtel Newton 2*+ Ch. double Ch. individuelle Ch. triple Ch. quadruple TP / L / NYC RTP 091

1645.2285.1495.1385.-

03.12–08.12.09 1875.2585.1665.1555.-

10.12 - 15.12.09 1625.2345.1425.1295.-

17.12 – 22.12.09 1855.2575.1645.1545.-

1765.2385.1625.1515.-

1525.2155.1385.1265.-

1745.2375.1605.1495.-

Prestations: vol direct Continental ou Swiss de Genève à New York et retour en classe économique, taxes d’aéroport et hausse carburant (val. CHF 327.-, août 09), transferts aéroport – hôtel – aéroport en bus climatisé, entrée à l’Empire State Building (val. USD 18), 4 nuits en hôtel selon formule choisie, avec petit-déjeuner et documentation de voyage. Non inclus: repas, pourboires et dépenses personnelles, frais de réservation, assurance obligatoire multirisque. Organisation: Tourisme Pour Tous, voyages spéciaux, 1001 Lausanne. Sous réserve de changements de programme. Groupes de min. 15 pers., max. env. 25 personnes. Ce voyage est soumis aux conditions générales de contrat et de voyage MTCH Switzerland, disponibles sous www. tourismepourtous.ch ou dans votre agence de voyage. Renseignements et réservations: 021 341 10 80 (Virginie Payot) ou par courriel: voyagesspeciaux@tourismepourtous.ch


MOTS FLÉCHÉS

Migros Magazine 34, 17 août 2009

BONTÉ

A gagner

5 bons d’achat Migros d’une valeur de 100 francs chacun.

SUR LA CROIX ÉCLOS

CHANTS REGROUPEMENT

ABRÉGÉS

NÉANT CRI DE DOULEUR

OCÉAN COURTS COURS

| 83

FISSIONS PRÉ

10 EN DEÇÀ

4

DIPLÔMÉS

POUFFÉ

12

Comment participer: Par courrier (courrier A): Migros Magazine, Mots fléchés, CP, 8957 Spreitenbach Par courriel: www.migrosmagazine.ch/motsfleches Par SMS: envoyez MMF puis la solution au numéro 20120 (Fr.1.-/SMS ) Par téléphone: composez le 0901 567 568 (Fr. 1.-/appel) et communiquez la solution ainsi que votre adresse sur le répondeur. Délai: votre carte postale, votre courrier électronique ou votre appel doit nous parvenir au plus tard dimanche 23 août 2009, à 18 heures. * M * E * U * O * R * A * L *

C I R C O N S C R I P T I O N

* T E L L I E R E * O T A G E

A R M A T * N E A N T I S E R

* A P T

L I A S

* L I *

A * L E L L O U * B * P * www.saison.ch O * D * S * R E R A I I * A C R R A I * E E I D E S

S * C T T E E U R R L A I L S L E T E R E S I * * E T C * E R A S E N T E T E R R E * E S

Solution Problème n° 33

Mot: accélérateur

Gagnants Mots fléchés n° 32

Jean-Claude Geiser, Petit-Lancy (GE); Marie Meyer, Fribourg (FR); Denise Ecoffey, Lausanne (VD); Francis Beaud, Chavannesprès-Renens (VD); Julien Dubied, Moutier (BE).

ATOMISEUR

CRUCHE

ACIDE

POILS

PAISIBLE

GLOUSSE TIMBRE FINAL

SAINT PAPE MARTYR

À TOI NETTOYA

2

5

7 TISSU VILLE ROUMAINE

MESURA

IMITÉE

3 BRUIT SEC POMME DE TERRE

11

NOTE

ALORS

POÈTE

RIVIÈRE

COUCHE VILLE DE HONGRIE NICKEL

6 PORT DU JAPON DÉESSE

NAÏF

PARESSEUX

8

POSSESSIF

PÉKAN

DANS

9

PIMBÊCHES

1 © Alain Dubois

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

IMPRESSUM MIGROS Magazine Construire case postale 1751, 8031 Zurich Hebdomadaire du capital à but social www.migrosmagazine.ch Tirage contrôlé: 511 161 exemplaires (REMP octobre 2008) Lecteurs: 580 000 (REMP, MACH Basic 2009-1) Direction des publications: Monica Glisenti Direction de Limmatdruck SA: Jean-Pierre Pfister Directeur des médias Migros: Lorenz Bruegger

Responsable de projets: Ursula Käser Rédaction: redaction@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 37 Fax: 044 447 36 02 Rédacteur en chef: Joël Guillet Rédacteur en chef adjoint: Steve Gaspoz Chef d’édition: Alain Kouo Département Magazine: Tania Araman, Patricia Brambilla, Laurence Caille, Jean-François Duval, Mélanie Haab, Virginie Jobé, Pierre Léderrey, Laurent Nicolet, Alain Portner

Département Actualités Migros: Pierre Wuthrich (resp. coordination), Florianne Munier, Christoph Petermann, Daniel Sägesser, Michael West Département Shopping & Food: Jacqueline Jane Bartels (responsable), Eveline Schmid (adj.), Heidi Bacchilega, Anna Bürgin, Ruth Gassmann, Dora Horvath, Martin Jenni, Fatima Nezirevic, Anna-Katharina Ris Mise en pages: Daniel Eggspühler (responsable), Werner Gämperli (adj.) Layout: Diana Casartelli, Marlyse Flückiger, Nicole Gut, Bruno Hildbrand, Gabriela Masciadri, Tatiana Vergara

Photolithographie: René Feller, Martin Frank, Reto Mainetti Prépresse: Peter Bleichenbacher, Marcel Gerber, Felicitas Hering Service photo: Tobias Gysi (responsable), Regula Brodbeck (resp. pour la Suisse romande), Anton J. Erni, Franziska Ming, Susanne Oberli, Olivier Paky, Ester Unterfinger Correction: Paul-André Loye Internet: Laurence Caille Secrétariat: Jana Correnti (responsable), Imelda Catovic, Cony Kappeler Sylvia Steiner

Publicité

En toute sécurité plutôt qu’en toute perplexité. perplexité Sur la route, en vacances et au quotidien, nous faisons en sorte que vous bénéficiez d’une protection complète et fiable: assistance dépannage, assurance voyage et protection juridique à partir de Fr. 55.– pour l’ensemble des personnes et des véhicules de votre ménage. Signez jusqu’au 31 octobre et récoltez jusqu’à 2000 points CUMULUS grâce au code de bonus 6372. www.simplementsur.ch

Département des éditions: edition@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 70 Fax: 044 447 37 34 Bernt Maulaz (chef du département), Simone Saner Abonnements: abo@migrosmagazine.ch Sonja Frick (responsable), Téléphone: 044 447 36 36 Fax: 044 447 36 24 Annonces: annonces@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 50 Fax: 044 447 37 47 Reto Feurer (chef du département), Nicole Costa, Verena De Franco, Silvia Frick, Yves Golaz, Janine Meyer, Janina Prosperati, Hans Reusser,

Patrick Rohner (chef projet média), Eliane Rosenast, Kurt Schmid, Jasmine Steinmann, Nicole Thalmann Marketing: edition@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 70 Fax: 044 447 37 34 Jrene Shirazi (cheffe du département) Editeur: Fédération des coopératives Migros

IMPRIMERIE Centre d’impression Edipresse, 1030 Bussigny


84 | Migros Magazine 34, 17 août 2009

CUMULUS-DEALS

1. Switzerland Travel Centre

2. Travel.ch

Trois nuits pour deux à Loèche

Voyages intervilles: rabais de 50 francs

Le Musée pour 2 x 50 francs

Au cœur de Loèche-les-Bains, entouré par les Alpes valaisannes, l’univers fascinant de beauté et de bien-être des thermes des Lindner Hotels**** & Alpentherme n’attend que vous.

Profitez des offres sensationnelles de travel.ch dans 65 villes et économisez 50 francs sur votre prochaine réservation. 1 franc = 1 point CUMULUS. Le numéro de bon 7de0-f244-6a21 vous permet de bénéficier d’un rabais de Fr. 50.– sur votre réservation de voyage intervilles sur www.travel. ch/cumulus_fr. Réservation minimale: Fr. 500.–. Offre valable jusqu’au 30.9.2009 pour les réservations jusqu’au 31.8.2010*

Visitez la nouvelle halle de deux étages du Transport Routier au Musée des Transports. Dotée d’une surface d’exposition de 2000 m², elle comprend un dépôt-exhibition, un auto-théâtre interactif, différents îlots thématiques et un atelier-exhibition.

Avantage CUMULUS Une nuit et deux jours de bien-être d’une valeur de Fr. 158.– offerts. 3 nuits en chambre double ou individuelles avec petit-déjeuner Fr. 398.– Le prix s’entend par personne et séjour. Sous réserve des disponibilités. Réservation par carte de crédit; frais de dossier de Fr. 30.– en cas de paiement sur facture. Réservez au numéro gratuit 00800 100 200 27 ou sur www.MySwitzerland.com/ CUMULUS. Le moteur de réservation propose plus de 300 hôtels, dans lesquels les participants CUMULUS peuvent recevoir des points CUMULUS quintuplés pour chaque franc de réservation. Ayez votre carte CUMULUS à portée de main afin d’indiquer le numéro lors de la réservation.

* Valable uniquement pour les réservations sur Internet. Non cumulable avec d’autres offres. Seul 1 bon par carte CUMULUS sera accepté. Pas de rabais sur les vols, mais sur les hôtels, voitures de location et vacances balnéaires.

Collectez des points sur* • les voyages intervilles • les hôtels • les vols de ligne • les voitures de location * pas de points CUMULUS sur les offres de dernière minute et les vacances balnéaires.

Offre anniversaire CUMULUS 50 ans de Musée Suisse des Transports Billets d’entrée pour famille: Fr. 50.– au lieu de Fr. 56.–* Déjeuner** pour toute la famille au restaurant Mercato: toujours Fr. 50.– au lieu de Fr. 58.60 (exemple de prix pour 2 adultes et 2 enfants. Economie supplémentaire pour chaque enfant en sus) * Nombre d’enfants (jusqu’à 16 ans) illimité. Les grands-parents avec leurs petits-enfants sont considérés comme famille. ** 1 part de pizza et une boisson non alcoolisée de 5 dl par personne; 1 café par adulte et 1 glace par enfant.

Valable pour 1 billet d’entrée famille au Musée, déjeuner compris au restaurant Mercato Valable du 17.8 au 20.9.2009

taa carte carte. ton billet. www.ticketportal.com

1.19

100.–

VALEUR CHF

Offre CUMULUS dans les Lindner Hotels**** & Alpentherme de Loèche-les-Bains du 18.8.2009 au 28.4.2010 3 nuitées en chambre double 3 petits-déjeuners copieux 2 dîners 2 entrées journalières aux thermes alpins Lindner avec espace de saunas valaisan

3. Musée des transports

PRIX SPÉCIAL Utilisable sur présentation de la carte CUMULUS. Nombre d’enfants illimité. Sont considérés comme famille les grands-parents avec leurs petits-enfants. Valable pour les enfants/petits-enfants jusqu’à 16 ans. Non cumulable avec d’autres offres/réductions.

Entrée famille au Musée avec déjeuner pour toute la famille (1 part de pizza et une boisson non alcoolisée de 5 dl par personne; 1 café par adulte et 1 glace par enfant)

COLLECTIONNEZ DES POINTS: dans tous les magasins Migros, Restaurants Migros, Gourmessa, Migros France, M-Electronics, SportXX, Micasa, Do it + Garden Migros, Obi, Migrol, Ex Libris, www.exlibris.ch,


Migros Magazine 34, 17 août 2009

Découvrez d’autres CUMULUS-Deals sur www.M-CUMULUS.ch 4. Migrol

| 85

INFOLINE 0848 85 0848

Appels depuis la Suisse: Lu–Ve 8–17 h (8 ct./min), 17–19 h (4 ct./min) Sa 8–16 h (4 ct./min) Appels depuis l’étranger: +41 44 444 88 44, Lu–Ve 8–19 h, Sa 8–16 h; Fax 044 272 44 48 (pour les changements d’adresse) E-Mail/Internet: M-CUMULUS@Migros.ch, www.M-CUMULUS.ch

5. Trains de montagne

6. Eurocentres

Rabais de trois pour cent sur le carburant

Trains de montagne: rabais de 20%

Cours de langues: rabais de 150 francs

Carburant Profitez du 17 au 30 août 2009 d’un rabais de 3% sur le prix du carburant (excepté gaz naturel) à la pompe. Présentez simplement la carte CUMULUS. Offre valable dans toutes les stations avec shop pendant les heures d’ouverture du shop. Non cumulable avec d’autres actions et réductions. Profitez aussi de points de bonus CUMULUS à l’achat de carburant Migrol et dans les boutiques Migrol. Action et points de bonus CUMULUS non valables avec la Migrol Company Card. Exemple: vous économisez 4,5 centimes par litre de carburant à Fr. 1.50.

Rigi Bahnen AG 041 399 87 87, www.rigi.ch Saison d’été jusqu’au 31.10.09 Pilatus-Bahnen 041 329 11 11, www.pilatus.ch Remarque: départ possible de Kriens seulement. Pas de trajets partiels. Saison d’été jusqu’au 25.10.09 Chemin de fer du Monte Generoso 091 630 51 11, www.montegeneroso.ch Saison d’été jusqu’au 1.11.09 Bergbahnen Toggenburg 071 999 99 11, www.toggenburg.ch Offre valable uniquement pour la carte journalière de randonnée dans l’Obertoggenburg. Saison d’été jusqu’au 25.10.09 (Wildhaus), et 1.11.09 (Alt St. Johann et Unterwasser)

Apprenez une langue rapidement et de manière ciblée, grâce à une méthode d‘apprentissage et à un profil à votre mesure. Eurocentres met en place avant le début du cours un programme personnalisé, adapté à chaque participant. Concours sur www.eurocentres.com Aperçu de vos avantages • Cours de préparation Cambridge et Delf • Mélange harmonieux de nationalités • Accès gratuit à Internet W-LAN dans toutes les écoles

150.–

RABAIS

RABAIS

Utilisable dans l’un des téléphériques cités sur présentation de la carte CUMULUS.

Envoyer à: Eurocentres, Seestr. 247, 8038 Zurich avec mention du numéro CUMULUS. Coupon non cumulable.

* avec demi-tarif ou AG: 10 %

partenaire Migros, LeShop.ch, Vacances Migros, Switzerland Travel Centre, travel.ch, Vacando, Mobility, Banque Migros, M...Mastercard

p.ex. cours de base de 2 semaines chez Eurocentres à Auckland: 20 leçons par semaine, hébergement en demi-pension et chambre individuelle dans une famille d’accueil, sans le voyage, Fr. 902.– au lieu de Fr. 1052.– (prix 2009)

Réservation minimale: 2 semaines Valable pour les réservations du 17.8 au 23.12.2009 (indiquer le rabais CUMULUS à la réservation) Valable pour les cours débutant entre le 17.8.2009 et le 18.1.2010

Cours de langues Eurocentres (publiés dans le catalogue principal)

08120809

Trains de montagne

VALEUR CHF

20%*

Achat minimal: 1 billet trains de montagne aller ou retour ou 1 carte journalière de randonnée dans l’Obertoggenburg (2 personnes max.) Valable du 17.8 à la fin de la saison d’été

Infos et réservations: Eurocentres, Seestrasse 247, 8038 Zurich, numéro gratuit 0800 855 875 www.eurocentres.com, team-ch@eurocentres.com


86 | Migros Magazine 34, 17 août 2009

Laura, jeune prodige du taekwondo

Avant même d’entrer à l’école, Laura Schneeberger commençait le taekwondo. Pour ne plus le lâcher. Depuis, la jeune Vaudoise collectionne les médailles et s’illustre dans des compétitions internationales.

L

aura vient d’avoir 16 ans. Elle arbore un bronzage cuivré ramené de ses vacances d’été, comme toutes les jeunes filles de son âge. Ses magnifiques yeux clairs sont soulignés au crayon, comme toutes les jeunes filles de son âge. Durant son temps libre, elle pianote sur Facebook, comme ses copines, pour cultiver ses contacts. Mais les siens sont surtout des gens qu’elle a rencontrés à l’autre bout du monde. Car elle voyage beaucoup: Thaïlande, Hongrie, Suède, France, Autriche, Belgique... Laura Schneeberger n’est pas tout à fait une jeune fille comme les autres. Depuis son plus jeune âge, cette habitante de Roche (VD) est championne de taekwondo, art martial coréen érigé en discipline olympique. «J’avais pas mal d’énergie à canaliser, c’est pour ça que mes parents m’ont inscrite à des cours de taekwondo, à 5 ans et demi!», raconte-t-elle. Depuis, elle n’a jamais décroché. «C’est une combattante, apprécie sa maman. Toute petite, elle rêvait d’avoir des médailles. Maintenant, elle ne sait plus où les mettre!» Depuis que les championnats suisses existent dans cette discipline, la petite prodige remporte l’or chaque année, exceptée une où elle était blessée. A 10 ans, Laura Schneeberger devenait également la plus jeune fille ceinture noire du pays. Aujourd’hui, elle s’entraîne non seulement avec son club Taekwondo Riviera, mais aussi avec l’équipe nationale et ne connaît pas de concurrence au niveau suisse dans sa catégorie. Sur le plan international, elle s’illustre

Quelques-uns des trophées et médailles de la jeune Vaudoise.

dans des tournois de classe A, soit le plus haut niveau dans ce sport. Tournois qui servent d’ailleurs souvent de qualifications pour les championnats européens ou mondiaux. A la fin de l’an passé, Laura Schneeberger raflait la troisième place au tournoi de Paris et montait sur la première marche du podium en avril dernier à Bruxelles. En mai, elle avait juste le temps de participer aux championnats d’Europe avant de rentrer passer ses examens de fin de scolarité. La jeune fille aime relever de nouveaux défis. Et les compétitions où il s’agit de «chercher les failles de l’adversaire pour gagner.»

Protection intégrale, de la tête aux pieds

Avec le taekwondo, elle est servie. Dans les combats – ce sport contient aussi des sous-catégories notamment du self-défense et des poomsae ou mouvements exécutés

dans le vide –, on utilise surtout les pieds pour frapper le ventre et la tête de son adversaire. A cet effet, les concurrents sont protégés de haut en bas: un casque en mousse sur le crâne, un plastron sur l’abdomen, des protège-tibias, des protections pour les avantbras, une coquille. Plutôt violent comme sport! «Pas plus qu’un autre, modère Laura Schneeberger. On contrôle nos coups. Mais c’est un sport de combat et c’est normal qu’il y ait de l’action.» Le taekwondo lui enseigne aussi le respect et la maîtrise. «On se remet beaucoup en question. On apprend beaucoup sur soi: ça m’aide dans la vie quotidienne, par exemple pour ne pas m’énerver pour un rien. » Avec les compétitions, les voyages et ce sport qui lui apporte tant, Laura Schneeberger s’estime privilégiée. Tout juste si elle se rend compte qu’elle travaille dur

pour ça. Son quotidien ne ressemble pas tellement à celui des jeunes filles de son âge. La semaine, c’est école-entraînement-dodo. Et elle va souvent courir pour entretenir sa condition physique. Le samedi, elle s’entraîne jusque tard et ne sort que peu. Son prochain objectif ? Un titre européen et mondial. «Mais on ne peut pas vivre de ce sport. Au mieux, on gagne un peu d’argent.» «Comme beaucoup de disciplines en Suisse, le taekwondo ne reçoit que peu de soutien financier», renchérit son père. Du coup, ce sont les parents qui cotisent. Le budget familial en sait quelque chose. D’autant que le petit frère, Benno, 12 ans, se distingue de son côté en football, catégorie élite dans le team Riviera-Vaud…

Jeux olympiques juniors à Singapour

A la rentrée, Laura Schneeberger, qui se verrait bien biochimiste, nutritionniste ou ingénieure agroalimentaire, découvrira un nouveau rythme de vie, celui du gymnase. Dès l’automne, les tournois reprendront de plus belle, à Bonn, Paris, puis les qualifications pour les Jeux olympiques juniors l’an prochain à Singapour et les Championnats suisses en novembre à Zurich. En attendant, tout étonnée d’avoir du temps libre, Laura profite de ses vacances pour sortir, comme toutes les jeunes filles de son âge!

Isabelle Kottelat Photos David Gagnebins-de Bons/ arkive.ch

Plus d’infos sur: www.taekwondo-riviera.ch/ www.taekwondo.ch


RÉUSSITE LAURA SCHNEEBERGER

Laura Schneeberger: «Le taekwondo m’aide dans la vie quotidienne, par exemple pour ne pas m’énerver pour rien.»

| 87


VARIEZ LES PLAISIRS AVEC LES AMUSE-BOUCHES.

e le Étonnant! Pour qu plus fromage reste frais ver er ns longtemps, le co réfridans une boîte de ant un gération en y plaç morceau de sucre.

4.10

Gruyère doux finement tranché, 160 g

2.85

Plateau de fromages bio 4 sortes de fromage, les 100 g

2.60

Mozzarella Alfredo 160 g

2.70 Plateau de fromages surchoix 4 sortes de fromage, les 100 g

2.90

Cantadou Salade & apéritif ail et fines herbes, 120 g

2.20

Tête de Moine le demi-fromage les 100 g

37.90 La Girolle pour Tête de Moine en bois d’érable FSC


Migros Magazin 34 2009 f NE