Issuu on Google+

REPORTAGE 10

Un jour sur le chantier géant du barrage d’Emosson (VS). Edition Aar, JAA 3321 Schönbühl-Shoppyland

www.migrosmagazine.ch, www.migro www.mi www .migro grosma gro smagaz sma gazine gaz ine.ch ine .ch,, CONSTRUIRE .ch CONS CONS ONSTRU TRUIRE TRU IRE

NO 32, 8 AOÛT 2011

Photos André Albrecht / Isabelle Favre

ENTRETIEN 28

ACTUALITÉ MIGROS 32

Les Suisses aiment Migros. EN MAGASIN 37

L’Italie est à l’honneur à Migros.

Changements d’adresse: à la poste ou au registre des coopérateurs, tél. 058 565 84 01 E-Mail: serviceabo@gmaare.migros.ch

La philo pour trouver son bonheur Elsa Godart, docteure en philosophie et en psychologie, explique comment les textes des penseurs de l’Antiquité peuvent aider à vivre.


MAINTENANT À VOTRE PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU

L’ITALIE EN FÊTE!

011 Du 9.8 au 22.8.2

6.20

au lieu de 7.80

Tous les thons à l’huile ou à l’eau salée M-Classic 20 % de réduction p. ex. thon rosé à l’eau salée, 6 x 155 g

6.20

au lieu de 7.80

Grana Padano râpé en lot de 3 20 % de réduction 3 x 120 g

4.30

au lieu de 5.40

Mozzarella Galbani en lot de 3 20 % de réduction 3 x 150 g

Société coopérative Migros Genève

3.90 Pâte à pizza abaissée 580 g

6.20

Tortellinis au fromage M-Classic 500 g


MIGROS: IGROS: BELLA ITALIA.

3.80

Tomates en grappe Suisse, le kg

2.50

Mini-pastèques Solinda Italie, la pièce

30%

3.95 Courgettes Suisse, le kg

MGB www.migros.ch W

9.8 AU 15.8.2011 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

10.50 au lieu de 15.–

Viande hachée de bœuf Suisse, le kg

5.65

au lieu de 7.10

Tous les vinaigres Ponti et Giacobazzi 20 % de réduction p. ex. Crema Balsamico Giacobazzi

7.50

2.15

au lieu de 2.70

Toutes les sauces Agnesi 20 % de réduction p. ex. sauce au basilic Agnesi

1.60

au lieu de 2.05

Toutes les pâtes Agnesi 20 % de réduction p. ex. Pennette Rigate Agnesi

Assiette creuse à pâtes ø 30 cm


9 – 22 AOÛT TOUT L’ASSORTIMENT LÉGER

x 0 2 POINTS


CETTE SEMAINE

Migros Magazine 32, 8 août 2011

|5

AUX FOURNEAUX 66

M-Infoline: tél.: 0848 84 0848* ou +41 44 444 72 85 (depuis l’étranger). m-infoline@migros.ch; www.migros.ch M-CUMULUS: tél. 0848 85 0848* ou +41 44 444 88 44 (depuis l’étranger). m-cumulus@migros.ch; www.m-cumulus.ch Adresse de la rédaction: Limmatstrasse 152, C. p. 1766, 8031 Zurich, tél. 044 447 37 37, fax 044 447 36 02 redaction@migrosmagazine.ch; www.migrosmagazine.ch * tarif local

Photos Nicolas Righetti/Rezo, Thierry Parel, Getty, Laurent de Senarclens

Marie Garnier, directrice du Centre Pro Natura de ChampPittet (VD), livre la recette de sa délicieuse soupe de chalet.

NATURE 24

A la découverte de la cistude, la seule tortue d’eau douce indigène.

RÉCITS

Reportage

Marie Garnier.

Récit

16

Votre coopérative régionale

Série d’été

20

Vie pratique

76

Plein air

80

Mieux vivre

84

Grandir

86

Voiture

88

Dans les entrailles du barrage d’Emosson. Les cloches de la discorde. Le domaine des Iles (VS).

Nature

La réintroduction des cistudes en Suisse.

ENTRETIEN

MIEUX VIVRE 84

Quand le goût de l’effort tourne à l’obsession.

Elsa Godart

Le bonheur selon la psychologue et philosophe.

ACTUALITÉ MIGROS

Les plus beaux endroits de baignade de Suisse romande. Cette semaine: le domaine des Iles.

24

28

EN MAGASIN Bella Italia

37

Soif de fraîcheur?

55

De nouveaux jus dilués Aproz.

Accros au sport.

La Skoda Roomster Greenline.

35

L’Italie à l’honneur à Migros.

Donnez une nouvelle vie à vos vieux habits.

L’indépendance de son enfant.

Trésors de nos archives

71

VIE PRATIQUE

Le tir à l’arc.

32

Le contrôleur de code-barres.

66

VOTRE RÉGION

Prise de température

Les Suisses aiment Migros.

SÉRIE D’ÉTÉ 20

CUISINE DE SAISON

10

RUBRIQUES

Migros Flash Temps présents Cumulus Offre aux lecteurs Mots fléchés / Impressum

RÉUSSITE

T. Rausis et V. Pinho

Restaurateurs dans les hauteurs.

6 8 90 92 93 94

Publicité

COLLECTEZ DES POINTS CUMULUS DANS LE MONDE ENTIER Avec la Cumulus-MasterCard gratuite*, vous collectez des points Cumulus à chacun de vos achats, à Migros et en dehors de Migros, dans plus de 32 millions de commerces du monde entier.

COTISATION ANNUELLE:

CHF 0.–

DEMANDE: CUMULUS-MASTERCARD.CH, À VOTRE MIGROS OU EN APPELANT LE 044 439 40 20 * Aucune cotisation annuelle pour la carte principale et la carte supplémentaire, même dans les années qui suivent.

L’émettrice de la Cumulus-MasterCard est GE Money Bank SA.


6 | Migros Magazine 32, 8 août 2011

Apprentis et patron à la même corde

NEWS

Herbert Bolliger, président de la Direction générale de Migros, a rendu visite aux apprentis Midor qui participaient à un camp nature ayant pour thème les forêts de montagne. Europa-Park propose une foule d’attractions pour les familles.

Gagnez des entrées à Europa-Park Sun Look organise un grand concours sur le Web. En répondant à une simple question, les internautes prendront part à un tirage au sort leur permettant de gagner peut-être des entrées à Europa-Park pour toute la famille. Délai de participation: 31 août 2011. Infos: www.migros.ch (rubrique «Concours»).

LE CHIFFRE DE LA SEMAINE

700 000

Président de la Direction générale de Migros, Herbert Bolliger (à dr.) a participé aux travaux d’entretien.

Photos Andreas Eggenberger, Eggenb Martin/Le Figaro Magazine/Laif

Chaque année, Migros vend 700 000 paires de chaussures pour enfants, dont 100 000 chaussons de gymnastique et pantoufles. Découvrez en page 65 plusieurs modèles Migros et suivez nos conseils pour choisir onne poi la bonne pointure.

A

aaaattention!» Ce cri a résonné plus d’une fois fin juillet dans les forêts surplombant Vals (GR). En collaboration avec l’Atelier forêt de montagne, les apprentis de Midor, la biscuiterie Migros, ont passé plusieurs jours à scier de vieux arbres, replanter de nouvelles espèces et aménager des chemins dans des terrains en pente.

Sensibilisés à la préservation des forêts

Herbert Bolliger, le président de la Direction générale de Migros, qui a rendu visite aux jeunes en

formation, a lui semaine», s’est réjoui aussi mis la main Herbert Bolliger qui à la pâte et partiest aussi membre du cipé à l’abattage comité de patronage d’un résineux. de l’Atelier forêt de Pour cela, il a suimontagne. Depuis vi les conseils des seize ans, cette fondaapprentis. La symtion à but non lucrapathique équipe a tif, active sur tout le territoire suisse, met fait montre d’une belle volonté, car sur pied des camps les conditions mé- Herbert Bolliger a pris pour les écoliers et les téorologiques in- du plaisir en forêt. apprentis. Sous la vitaient plutôt à houlette d’experts, les rester chez soi. jeunes sont alors sensibilisés à «Je suis impressionné par la préservation des forêts de tout ce que les apprentis Midor montagne. ont appris sur la forêt en une Christoph Petermann


MIGROS FLASH Tous en Italie

Rappel: jambon cuit

Que vous soyez plutôt ville ou plage, Hotelplan a l’offre qu’il vous faut.

D

ans le cadre des semaines «Bella Italia» qui se déroulent du 9 au 22 août à Migros, Hotelplan a concocté plusieurs offres spéciales. Qu’il s’agisse d’un voyage à Rome ou Milan ou d’un séjour à la mer en Sicile ou en Toscane, chacun y trouvera son compte. Le dépliant «Bella Italia» est disponible dans les magasins Migros. Tout comme le coupon de participation à un concours permettant de gagner vingt Vespa d’une valeur de 5700 francs chacune, cinquante bons cadeaux Hotelplan d’une valeur de 1000 francs chacun et mille cartes-cadeaux Migros d’une valeur de 100 francs chacune. Infos: www.hotelplan.ch

|7

L’Italie: si proche et si dépaysante.

Lors d’un contrôle par sondage du jambon cuit italien «Prosciutto cotto Gran Riserva» (numéro d’article 2315.022.815.00), le laboratoire cantonal de Zurich a démontré la présence de bactéries pathogènes Listeria. Pour des raisons de sécurité, Migros rappelle cet article et invite les clients à ne plus consommer ce jambon cuit. Les bactéries Listera peuvent avoir des conséquences pour la santé. Les femmes enceintes ou les personnes dont le système immunitaire est affaibli qui ressentiraient, après avoir mangé de ce jambon, des symptômes tels que fièvre, maux de tête et nausées, devraient consulter un médecin. Le Prosciutto cotto Gran Riserva est uniquement en vente dans les coopératives Migros Vaud, Bâle, Aar, Lucerne, Suisse orientale et Zurich. Les clients peuvent le rapporter au magasin, et le prix de vente leur sera remboursé.

Publicité

FR. –.60 DE RÉDUCTION SUR CHAQUE PAQUET DE BISCUITS CRÉA D’OR DÈS L’ACHAT DE 2 ARTICLES. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 9.8 AU 15.8.2011 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

1.75

au lieu de 2.35

Bricelets Créa d’Or 100 g

2.60

3.–

Croquandines aux amandes Créa d’Or 100 g

Biscuits au beurre Créa d’Or 125 g

au lieu de 3.20

au lieu de 3.60

MGB www.migros.ch W

ACTION


8 | Migros Magazine 32, 8 août 2011

SUR LE VIF

«L’électro est à nouveau in» La Street Parade de Zurich fêtera son 20 e anniversaire le 13 août prochain. Défiler déguisé emporté par les décibels séduit toujours, assure le président du comité de la manifestation, Joël Meier. L’électro, musique des années 1990, ça plaît encore?

Absolument. L’électro est à nouveau in. Dans les années 2000, c’était le hip-hop qui était en vogue, puis le rock. Mais l’électro est revenu sur le devant de la scène. Cette musique continue à se développer avec de nouveaux artistes et de nouveaux DJs. Vous annoncez toujours un million de personnes. Vous attirez vraiment autant de monde?

C’est difficile à dire. Mais il n’y a pas de recul de la participation. En 2010, nous avons comptabilisé 650 000 participants. Le temps a beaucoup d’influence sur l’affluence, vu que la manifestation se déroule en plein air et qu’il n’y a pas de billet d’entrée.

Les quatre dernières années, il n’a pas fait très beau. Cependant, on doit se préparer à accueillir plus d’un million de personnes, pour des raisons de sécurité. Réunir autant de gens, n’est-ce pas inconscient? A Duisbourg en 2010, 21 personnes sont mortes étouffées dans la foule et la Love Parade a été définitivement abolie en Allemagne...

Non ça n’est pas un problème. A la Street Parade, nous n’avons jamais dû évacuer des gens en raison du manque d’air et de place comme cela arrive dans presque tous les concerts rock. Ce qui s’est produit à Duisbourg ne pourrait pas se passer à Zurich: il y a assez de place. Propos recueillis par Céline Fontannaz

IMPULSIONS

TRAIT POUR TRAIT

Martina Chyba, journaliste et productrice à la RTS.

Dessin de Chappatte paru dans le «Temps».

Bain ça alors! Au mois de juin comme tout le monde je suis allée essayer un maillot de bain. Et même plusieurs (soupir). Le néon de la cabine était peu flatteur, c’est un euphémisme, j’étais peu bronzée, peu épilée et peu maigre (autres euphémismes). Mais tout s’est finalement très bien passé, au lieu d’acheter le maillot, je suis repartie avec une djellaba manches longues, une

capeline et de grosses lunettes. J’ai hésité avec la burqa, mais il n’y avait pas ma taille. Et pendant tout l’été, assise dans ma tenue de camouflage au bord de la piscine, je peux ainsi m’adonner à mon sport nautique favori: regarder les maillots des autres. Aujourd’hui par exemple, on ne montre plus beaucoup les seins. Il reste certes quelques


TEMPS PRÉSENTS

|9

MES BONS PLANS par Virginie Jobé, journaliste

Photo Sean Gallup / Getty

A faire: Plage sportive et citadine. Vevey accueille pour la troisième fois une étape des championnats du monde de beach volleyball. Une manifestation familiale, gratuite, qui débutera par une exhibition d’équipes de jeunes du monde entier. Diverses animations sont prévues pour les enfants. Place du Marché, Vevey, du 9 au 14 août.

DANS L’OBJECTIF rescapées des années 1980, ressemblant à Jacques Séguéla avec des seins, et qui s’obstinent à exposer leur bronzage précancéreux obtenu à grands coups de graisse à traire et leur poitrine nue qui a déposé le bilan, en l’occurrence sur les genoux. Mais à part ça, côté féminin on montre plutôt de la fesse. Le string étant désormais connoté vulgaire, les jeunes filles portent des petits triangles charmants. Environ de la même taille que ceux des joueuses de beach-volley, voyez. Bon elles n’ont pas le choix, elles, ce sont les vieux messieurs lubriques et cupides qui dirigent le sport international qui imposent les centimètres de tissu. Pas chez les hommes, qui eux gardent leur short bien sûr. Moi je te les obligerais à jouer dans le cos-

tume de bain de Christian Clavier dans Les Bronzés, avec les poils qui dépassent, ça calmerait tout de suite. D’ailleurs, à la piscine aussi c’est le triomphe du short chez les messieurs. La nouveauté, surtout chez les jeunes, c’est qu’on garde le slip dessous. Vous imaginez ce qu’il y a dedans? Non, pas le… la chose… je parle des fluides corporels, expression très à la mode depuis l’affaire Strauss-Kahn. Vous visualisez tous ces liquides provenant de divers organes, qui se sont déposés sur le slip et qui vont se déposer dans l’eau chlorée où vous faites vos 40 bassins quotidiens? Les gamins quand ils sortent, leur slip est propre mais la piscine est sale. Ah, j’ai bien fait de rester au bord, tout habillée, moi.

La baigneuse de Hambourg

Une statue représentant une femme se baignant dans l’Alster est apparue la semaine dernière dans le centre de Hambourg. L’œuvre haute de 4 mètres et longue de 30 mètres a été créée par l’artiste Oliver Voss. L’installation éphémère sera démantelée le 12 août.

A écouter: Rocailleuses mélodies. Arthur H sort une compile. Tout y est: son funny «Dancing with Madonna», mais aussi «Mystic Rumba», «Adieu tristesse», «Si tu m’aimes», de quoi se remémorer la voix grave de l’homme du monde avant la parution de son très attendu nouvel album, «Baba Love», en octobre. «Master Serie», Universal. A voir: Bollywood sur lac. L’Open air Orange Cinema fait son Festival du film indien. Trois soirs, trois films, trois avant-premières: un tableau de la jeunesse contemporaine, «Dev D», une satire sociale sur le suicide, «Peepli (live)», un voyage initiatique, «3 idiots». En VO, sous-titres en anglais. Du 10 au 12 août à Genève, Port-Noir, infos: www.orangecinema.ch A lire: Amélie nouvelle. Une rentrée sans Nothomb, c’est comme une fleur sans papillon. La chapeautée Belge publie cette année une histoire virile à la trame bien ficelée autour de la magie et de la définition du mot père. «Tuer le père», Ed. Albin Michel, sortie le 18 août.


10 | Migros Magazine 32, 8 août 2011

Un chantier de titan au barrage d’Emosson

Sur les hauteurs de Martigny, une centrale hydraulique d’une puissance encore rarement vue, égale à une centrale nucléaire, est en cours de construction. Reportage.

O

n l’appelle la caverne. Cinquante mètres de hauteur, 170 de longueur. De fait, elle aura tout de la caverne d’Ali Baba, la future centrale hydraulique du barrage d’Emosson, baptisée Nantde-Drance (mise en service prévue en 2017), dont le coût s’élèvera à 1,8 milliard. Car, à plein régime, elle produira autant de courant qu’une centrale nucléaire, soit 900 MW. Sur le barrage, l’air est frais. Le niveau de l’eau a été abaissé pour permettre de creuser les voies d’accès à la centrale. Les promeneurs sont intrigués par un immense cube de béton déposé au pied du colosse. «Il s’agit de la future prise d’eau, explique Christel Varone, porte-parole du groupe Alpiq, principal partenaire de la société Nant-de-Drance (54%). Lorsque sa construction sera terminée, elle sera acheminée vers la plateforme, 900 mètres plus loin, à l’aide de flotteurs. Ensuite, le tout sera progressivement noyé quand le niveau du lac remontera.» Mais on n’en est pas encore là. Depuis début 2010, on creuse le

tunnel de la galerie d’accès, d’une longueur de 5,5 kilomètres, qui permettra d’accéder au chantier lui-même. Près de la moitié a déjà été excavée. Les travaux ont été ralentis par une roche de mauvaise qualité et devraient être terminés en septembre de l’an prochain. D’autres ouvriers travaillent, à la dynamite, au percement des accès à la future caverne.

De la sueur et de la dynamite dans le tunnel

Aujourd’hui, au kilomètre 2,25 de la voie d’accès, le tunnelier ne tourne pas, car les ouvriers préparent les niches de chaque côté du tunnel. Il faut en effet dégager des espaces latéraux, pour entreposer le matériel et, surtout, «pour ralentir la descente du tapis d’évacuation des gravats», montre Eric Wuilloud, chef de chantier. Au-dessus de nous, 400 mètres de roches. Tout autour, les murs sont bourrés de bâtons de dynamite, qui exploseront cet après-midi… La galerie d’accès part du Châtelard, au bas de la vallée, et grimpe jusqu’au premier barrage d’Emos-

La prise d’eau sera acheminée par flotteurs à l’entrée de la galerie de pompage, avant le remplissage du lac d’accumulation, à l’automne.


REPORTAGE BARRAGE D’ÉMOSSON

| 11

Les CFF premiers clients

La régie fédérale a des besoins colossaux et croissants en électricité pour assurer son offre. On parle de 2400 gigawattheures par an, 2800 prévus pour 2030. Andreas Meyer, le patron des CFF, a annoncé en mai vouloir renoncer à l’approvisionnement en nucléaire. Une étude des scénarios possibles est en cours (résultats en 2012). 75% des besoins sont actuellement couverts par l’énergie hydraulique. Concrètement, les CFF veulent économiser 10% de la consommation d’ici 2015, par rapport à ce qui avait été planifié pour cette échéance. Cela passe par une conduite du matériel roulant plus économe en énergie; une meilleure efficience des bâtiments ainsi que la commande de trente nouvelles locomotives hybrides. Le barrage du Vieux-Emosson, construit en 1955, sera rehaussé de vingt mètres, faisant ainsi passer sa capacité de 13,5 à 25 millions de m3.. La puissance de l’installation de pompage-turbinage entre les deux lacs équivaudra à une centrale nucléaire et produira 2500 gigawattheures annuels.

son. «Le tunnel connaît un dénivelé constant de 12%. Nous avons dû adapter la machine (n.d.l.r.: qui a servi au percement du Lötschberg). Mais ça présente l’avantage que l’eau de la roche s’écoule vers le bas, nous n’avons pas de forma-

tion de lacs», note le chef de chantier. Les ouvriers, originaires de toute l’Europe, travaillent vingt-quatre heures sur vingt-quatre, par blocs de huit heures, dans cette atmosphère quasi irrespirable où l’eau

forme une véritable rivière. Le bruit résonne dans la galerie sombre.

Un projet revu à la hausse

Bientôt, les deux barrages d’Emosson seront reliés par une station de

pompage-turbinage qui produira 2,5 milliards de kWh d’énergie de pointe, soit l’équivalent de la consommation annuelle de 600 000 ménages. Au départ, le projet était plus concis. «Mais nous


20 %

l es b u e m s e l s u sur to eau r u b e d s e s i a et ch

avant 289.– maintenant

avant 229.–

Produit suisse

Bureau GAMMA

maintenant

Combinable individuellement, p. ex. bureau blanc, tiroir de diverses couleurs, p. ex. imitation érable, 138 x 67 x 80 cm 4017.836

avant 99.90 avant à partir de 129.– maintenant à partir de

104.–

maintenant

232.–

184.–

80.–

Chaise de bureau JUPITER Hauteur réglable, 97 – 104 cm, mécanisme synchronisé, dureté réglable, filet noir ou noir/blanc 4015.006.000.20

Caisson mobile PHI 5 tiroirs, corps blanc, façade métallique de diverses couleurs, p. ex. rouge, 28 x 41 x 59,5 cm 4017.854.605.30

Étagère BOARD III Combinable individuellement, p. ex. étagère large et basse, imitation érable ou blanc, 82 x 33 x 126 cm 4006.599

Produit suisse

www.micasa.ch

Réduction valable du 2.8 au 22.8.2011 sur les meubles et chaises de bureau. En vente dans tous les magasins Micasa.


REPORTAGE BARRAGE D’ÉMOSSON

Migros Magazine 32, 8 août 2011

| 13

La station de pompage-turbinage Nant-de-Drance L’ancien barrage sera surélevé de 20 m

Réservoir de Vieux-Emosson

Eau turbinée durant la journée

Eau turbinée durant la nuit

Galerie d’accès routière et ventilation Galerie d’amenée d’eau Caverne

avons calculé qu’en surélevant le barrage du VieuxEmosson de 20 mètres, son volume serait doublé, ce qui permettait d’augmenter la capacité de production de 600 à 900 MW», précise Christel Varone. Une extension chiffrée à cinq cents millions, destinée principalement à couvrir les besoins croissants des CFF (actionnaire à 36%, le troisième partenaire étant les Forces motrices du Valais à 10%). Pour obtenir la concession, les partenaires ont dû promettre d’investir vingt millions de francs dans des mesures de compensation écologique. Une partie de la roche extraite durant le percement du tunnel est acheminée à quelques kilo-

Galerie d’accès routière principale

mètres de là, à Trient, où elle est transformée en béton. Celui-ci sera réinjecté pour la construction du tunnel. Un reboisement de la zone de chantier au Châtelard sera aussi effectué dans le vallon comblé par la terre extraite du tube. «Pour nous, l’eau, c’est de l’or. Nous sommes à un moment charnière de l’histoire énergétique de la Suisse. Nous allons vers la fin du nucléaire, tout en observant une augmentation annuelle de la demande en courant d’environ 7%. Sans oublier le développement des voitures électriques», souligne Eric Wuilloud. Le développement des énergies renouvelables passe par l’énergie hydraulique, qui

Réservoir d’Emosson

La caverne (en rouge) accueillera les six turbines de 150 MW et sera le centre névralgique de Nant-de-Drance. Pour l’instant, les ouvriers creusent les voies d’accès (en blanc) pour acheminer le matériel.

Le tunnel d’accès aux barrages part du Châtelard. Il devrait être terminé en automne 2012. Ici, des ouvriers sécurisent l’ouvrage.

Plus de 200 barrages en Suisse La Suisse compte plus de deux cents barrages. Le barrage de la GrandeDixence (285 m) est celui de tous les superlatifs: le plus haut et le plus puissant (2069 MW, soit deux centrales nucléaires!) de Suisse, le plus grand lac d’accumulation, ainsi que le record du barrage à contrepoids le plus en altitude du monde. A titre de comparaison, le barrage des Trois-Gorges, en Chine, a une puissance de 22 500 MW, avec trente-deux turbines (Emosson: six). Les centrales hydrauliques produisent 55% de l’énergie indigène, contre 40% pour les centrales nucléaires. La géothermie, les éoliennes, panneaux solaires, incinération des ordures et les nouvelles énergies renouvelables ne représentent que 5%. La production de courant couvre plus ou moins les besoins du pays. Néanmoins, en hiver, une partie du courant est importée. A l’inverse, en été, la Suisse exporte. En 2009, cette balance lui a été favorable, pour un montant proche de 1,5 milliard.

Les niches de chaque côté sont excavées à la dynamite. Les explosifs sont installés, l’aération est démontée provisoirement.


Migros Magazine 32, 8 août 2011

couvre déjà près de 60% de la demande en Suisse (lire encadré). Un barrage est considéré comme vert, si l’on excepte l’impact qu’a sa construction sur l’écosystème et l’énergie nucléaire servant à faire tourner les turbines qui produiront l’électricité. De même, l’énergie hydraulique peut répondre dans les cinq minutes à une augmentation de la demande, contre une à deux heures pour une centrale à gaz ou à charbon et une semaine pour le nucléaire. En attendant, le percement du tunnel se poursuit, avec une crainte constante: «La zone est déclarée radioactive. Chaque camion qui sort du chantier doit passer à travers un détecteur. Mais pour l’instant, seule une trace infime d’uranium a été découverte», souligne le chef de projet. Mélanie Haab Photos Isabelle Favre / Nant-de-Drance SA

REPORTAGE BARRAGE D’ÉMOSSON

| 15

Petites histoires de barrages ➔ Les premiers barrages recensés datent du quatrième millénaire av. J.-C., en Chine, en Inde et en Arabie. Ils sont mentionnés dans l’histoire des pharaons. Les Romains ont aussi bâti des barrages. Ces ouvrages servaient surtout à l’irrigation des champs et la prévention des crues. ➔ Près de Venise, un glissement de terrain a mis à mal le barrage de Vajont, le 9 octobre 1963. Malgré un terrain réputé instable, la construction de l’ouvrage a été menée à bien. Un tsunami de 25 millions de m³ a passé au-dessus du barrage (qui a résisté), emportant tout sur

son passage. 1900 habitants perdent la vie. En 1975, en Chine, la rupture du barrage de Banqiao (due à un typhon, qui détruit soixantedeux autres barrages dans la région) provoque la mort de 26 000 personnes, lui attribuant le triste record du pire accident de ce genre. Cinq ans après sa construction, le 2 décembre 1959, le barrage de Malpasset, en France, s’est rompu, causant de grands dégâts dans la vallée et, surtout, 123 morts. Ses vestiges sont toujours visibles aujourd’hui. ➔ Si la Grande-Dixence (le plus grand barrage de Suisse) cédait,

la vague créée par l’évacuation du lac atteindrait Sion en huit minutes cinquante, avec une hauteur de trente-sept mètres. ➔ En Suisse, en cas de menaces de guerre, l’armée peut ordonner le vidage immédiat des barrages, cibles potentielles. ➔ Les barrages attirent trois sortes de visiteurs: les touristes venus admirer la performance technique, les marcheurs qui en font le point de départ de randonnées et les casse-cou qui s’élancent d’une plateforme dans le vide, attachés à un élastique. En Suisse, il est possible de le faire à Verzasca (TI).

Publicité

*Délai de participation: 4/9/2011

Fol Epi est en vente à votre Migros


16 | Migros Magazine 32, 8 août 2011

Les cloches de la discorde Les sonneries d’églises rythment le quotidien des villes et villages. Elles perturbent aussi le sommeil des riverains et font régulièrement l’objet de plaintes qui n’aboutissent que rarement. Pierre Schafroth, des Ponts-deMartel (NE), en a fait l’amère expérience…

I

l est 6 h 15, Pierre Schafroth s’éveille. La faute aux cloches du temple des Ponts-de-Martel qui sonnent à la volée. «Trente-trois mètres séparent ma terrasse du clocher», précise ce physiothérapeute de 68 ans. En décembre 2009, n’y tenant plus, il avait écrit une missive à l’Exécutif de ce village neuchâtelois de 1300 âmes pour exprimer, en termes choisis, son mécontentement. La suite: une affaire un brin clochemerlesque! Pourtant, au début, notre homme et les autorités du cru semblaient être sur la même longueur d’onde… «Suite à ce courrier, nous nous sommes interrogés sur l’opportunité de maintenir ou non cette sonnerie qui marquait historiquement le début du travail, nous avons aussi posé la question de principe au Conseil de paroisse et, après réflexion, nous avons décidé de la supprimer purement et simplement», raconte Didier Germain, le président du Conseil communal. Le tintement matutinal cesse. Pierre Schafroth peut dormir tout son saoul. Mais voilà que des bruits commencent à circuler dans les ruelles des Ponts-de-Martel et sur Facebook: les cloches du beffroi seraient carrément menacées d’extinction de voix!!? Faux, bien sûr. Mais la rumeur enfle comme la

grenouille de la fable et secoue le landerneau politique local. Avec le recul, le maire libéralradical reconnaît avoir sous-estimé la portée de cette décision. «C’est un sujet plus sensible que je ne l’imaginais, plein de gens sont attachés à ces sonneries qui rythment ou ont rythmé leur vie.» Il admet aussi que «c’était peut-être une erreur du Conseil communal que d’obtempérer à la demande d’un seul citoyen».

Un sondage auprès de la population villageoise

Face aux remarques toujours plus nombreuses et pressantes de ses administrés – «et par esprit démocratique aussi», note Didier Germain –, la commune choisit finalement de consulter la population. Un tout-ménage est envoyé le 11 janvier 2011. Il résume toute l’histoire et demande aux Ponliers de se prononcer sur cette «diane». Résultat: 66% des sondés souhaitent son prompt rétablissement, alors que 21% aimeraient la faire taire définitivement. L’Exécutif se rallie à la majorité. Au grand dam du plaignant et de ses «partisans». Pour ce dernier, qui se dit libre-penseur, c’est la victoire «de bigots, de sectaires». «On a changé de siècle, de millénaire, ces sonneries sont d’un autre temps», tempête-t-il. Le pré-

Après de longs pourparlers, Pierre Schafroth (ici sur son balcon) a

sident de commune ne se rallie pas à cette analyse: «L’aspect religieux n’a jamais été évoqué, ces cloches de 6 h 15 n’ont aucune portée liturgique, ce résultat montre que les gens tiennent à cette tradition, voilà tout.»

Ne fonctionne plus le matin durant le week-end

«La sonnerie a été réintroduite le 1er avril. J’ai d’abord cru que c’était une farce, mais non!» A la suite de cet épisode douloureux et difficile à digérer, Pierre Schafroth est pasLire la suite en page 18

Une étude confirme L’EPFZ et le Laboratoire fédéral d’essai des matériaux et de recherche (Empa) ont mené récemment une très sérieuse étude pour voir si le bruit des cloches troublait nos roupillons. Et la réponse est oui! Ce résultat n’est guère surprenant et on peut même se demander si une telle recherche s’avérait vraiment nécessaire… Encore oui, dans la mesure où elle nous a aussi appris que ces sonneries nuisaient


RÉCIT NUISANCES SONORES

| 17

RÉSULTATS DU SONDAGE EN LIGNE

«Faut-il faire taire les cloches?» 8%

Oh, oui!

54%

Non, elles font partie du paysage

38%

Surtout pas

1677 personnes ont donné leur avis sur notre site internet du 18 au 28 juillet 2011.

Donnez votre avis sur d’autres thèmes sur notre site internet:

www.migrosmagazine.ch finalement obtenu la mise en sourdine de la sonnerie matinale les jours fériés et les week-ends.

l’effet nuisible sur le sommeil davantage au repos nocturne qu’on ne l’imaginait, qu’elles avaient déjà un impact négatif sur le dormeur à partir d’un volume inférieur aux 60 décibels qui faisaient référence jusqu’ici. Pour arriver à cette conclusion, les chercheurs ont pu compter sur la participation «active» de 27 cobayes zurichois qui habitaient près d’une église. Les scientifiques ont mesuré l’intensité sonore des cloches et enregistré les perturbations du sommeil, puis recoupé ces données

afin d’évaluer les effets des sonnailles sur le dodo. Selon Mark Brink, l’un des responsables de l’étude, il suffirait de baisser de 5 décibels le son des clochers pour diminuer de 90% le nombre des personnes qui se réveillent au moins une fois durant la nuit en raison des tintements. Ça en ferait des heureux, quand on sait qu’environ 10% de la population vit près d’un édifice religieux (notre pays en compte quelque 5000)!

Le front anti-cloches «Une ville sans cloche est comme un aveugle sans sa canne», écrivait Jean Fischart, un humaniste français du XVIe siècle. Cette phrase ne fait plus guère l’unanimité aujourd’hui. De plus en plus de citoyens – un tiers environ si on se réfère aux résultats de sondages commandés par des médias alémaniques – en ont marre d’entendre tintinnabuler les sonneries d’églises jour et (surtout !) nuit. Certains – comme Pierre Schafroth aux Ponts-de-Martel (NE) – tentent de raisonner autorités communales ou conseils de paroisse. Sans grand succès. D’autres saisissent carrément la justice. C’est le cas de Christian Frei, de Gossau (ZH), qui se bat pour que les cloches de l’église évangélique de son quartier restent muettes de 22 heures à 7 heures. Débouté par le Tribunal administratif de Zurich, puis par le Tribunal fédéral, cet entrepreneur jusqu’au-boutiste et insomniaque a porté le cas l’automne dernier devant la Cour européenne des droits de l’homme à Strasbourg. Affaire à suivre…


18 |

RÉCIT NUISANCES SONORES

Migros Magazine 32, 8 août 2011

Les autorités des Ponts-de-Martel ont consulté la population pour savoir s’il fallait ou non continuer de faire sonner la cloche du village à 6 h 15 du matin. La majorité a répondu par l’affirmative.

sé par tous les états: incompréhension, colère, déception… «J’ai envisagé de porter plainte pour bruit excessif, j’ai même pensé déménager, mais maintenant je me suis un peu calmé, j’ai enterré la hache de guerre.»

D’autant que la commune a fait un geste: aux aurores, le mécanisme ne se met en branle que deux minutes au lieu de trois auparavant, et il est programmé pour ne plus jouer les réveille-matin le weekend et les jours fériés officiels.

L’intensité, elle, n’a pas varié d’un décibel évidemment. Ce sexagénaire a d’ailleurs fait l’acquisition d’un sonomètre pour mesurer le tintement du clocher voisin avec la précision de l’ingénieur qu’il était au début de sa carrière pro-

fessionnelle. «88 dB à 6 h 15, 91 dB à 22 heures et 94 dB le samedi à 18 heures et le dimanche à 10 heures.» Un tintamarre comparable à celui émis par une tondeuse à gazon, une tronçonneuse électrique ou encore par des mômes dans une cantine scolaire. «Comme mon épouse est malentendante, ça ne la gêne pas trop parce qu’elle débranche son appareil la nuit et aussi à midi si l’on se trouve sur la terrasse. En revanche, mes petits-enfants, eux, se bouchent les oreilles lorsque les cloches se mettent à sonner.» Et elles sonnent souvent: près de 700 fois par semaine pour souligner le passage du temps et signaler les rites sociaux et religieux. Ne reste plus à Pierre Schafroth qu’à aller s’acheter une boîte de boules Quiès à la pharmacie du coin… Alain Portner Photos Xavier Voirol / Strates

Publicité

TOUS LES GRANDE CAFFÈ EN LOT DE 3. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 9.8 AU 15.8.2011 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

3.30

au lieu de 4.20

3.30

3.30

Grande Caffè Cremoso le lot de 3, 3 x 210 ml

Grande Caffè Macchiato le lot de 3, 3 x 210 ml

au lieu de 4.20

au lieu de 4.20

Grande Caffè Cappuccino le lot de 3, 3 x 210 ml

MGB www.migros.ch W

ACTION


Grâce à ce soutien dorsal je me sens renaître!

Plus jamais de mal au dos pénible · Moteur électronique, jusqu‘ à 30 km/h · Jouable sans permis de conduire · En route en toute sécurite Envoyez nous votre documentation gratuite, sans engagement: Nom / prénom: Rue: Code postale / ville: Téléphone: MF1

• travailler sans douleur • être assis confortablement • savourer enfin une bonne nuit de sommeil

KYBURZ CLASSIC Bernard Bussard Les Courtes-Poses 17 Case Postale 3 CH-1609 St. Martin Tél. 079 824 49 80 www.kyburz-classic.ch

Vacances

Tous ceux qui souffrent de mal au dos seront enchantés du soulagement qu’offre ce bandage lombaire de 23 cm de large. Ce bandage étonnant a été conçu afin d’effectuer une légère pression sur les reins et de soutenir la colonne vertébrale et le ventre. C’est seulement en portant ce bandage lombaire que vous serez convaincu de son efficacité incroyable. Si vous souffrez de crampes, d’irritations nerveuses, si vous ne vous tenez pas comme il le faudrait ou si votre ventre n’est pas assez musclé, alors ce bandage lombaire vous aidera. Avec sa fermeture velcro qui lui permettra de s’adapter parfaitement à vous également, il vous apportera un confort total jour et nuit. Savourez ce sentiment incroyable de ne pas avoir de douleurs, dans votre profession, en travaillant au jardin, au sport ou bien pendant que vous faites le ménage. Lavable sans problème. Complémentairement au modèle standard, il existe une nouvelle version avec 5 aimants intégrés dans la partie dorsale. Un dos en bonne santé et sans douleur dépend d’un soutien permanent!

Bon de commande Oui, veuillez m’envoyer contre facture (à 10 jours) et frais d’envoi

N°Art. 1490 Fr. 69.–

(Nombre) Bandage lombaire

(Nombre) Bandage lombaire avec 5 aimants N°Art. 1495 Fr. 89.– 128-63

L’offre de la L’offre de la semaine: Nom

Abonnement d’essai Fr. 20.– Compliments compris. 6 éditions de Cuisine de Saison pour Fr. 20.– seulement au lieu de Fr. 29.40. A commander dès maintenant. 0848 877 848.

Prénom

Rue/n° Code postal/ville N° de téléphone A envoyer à:

Trendmail SA, Service-Center, Bahnhofstr. 23, 8575 Bürglen Tél. 071 634 81 25, Fax 071 634 81 29


20 | Migros Magazine 32, 8 août 2011

Jusqu’à fin août août, «Migros Magazine» vous présente sa sélection des plus beaux lieux de

Une plage entourée de montagnes, au cœur de la plaine du Rhône.

Dans les îles valaisannes

Un espace inattendu de détente aux portes de Sion invite à la baignade et à bien plus. Outre deux lacs, le domaine des Iles – entretenu et exploité par la bourgeoisie locale - offre diverses installations sportives et un parc aventure.


SÉRIE D’ÉTÉ baignade de Suisse romande romande. Aujourd’hui: ourd hui: ourd’hui:

s Domaine de

| 21

Iles

Un peu d’histoire

Que faire?

Se baigner bien sû r. S’exercer aussi à l’art minutieux de la gr impe, grâce à un mur ido ine, ou gambader dans les arbres grâce au pa rc aventure, «pour les enfants comme pour les av enturiers confirmés, avec 9 parcours de niveaux différe nts et 2 parcours Kids». ➔ www.parc-av enture.ch

Texte Laurent Nicolet, photos Laurent de Senarclens

A boire et à manger Le domaine des Iles est un lieu idéal pour pique-niquer mais dispose d’un restaurant dont l’un des avantages est de proposer de la cuisine à l’emporter. Sinon, après le bronzage et l’effort, se rabattre sur les bonnes adresses de la vieille ville sédunoise (réservations plus que conseillées), comme le Cheval-Blanc ou la Brasserie du Grand-Pont.

Le domaine des Iles doit son nom aux différents bras du Rhône qui formaient, avant la correction du fleuve, des terres marécageuses, à l’ouest de la capitale valaisanne. Des «îles» où venait paître le bétail. Avec l’assainissement de la plaine du Rhône et l’arrivée de la voie de chemin de fer au XIXe siècle, ces zones ont été rendues cultivables et distribuées aux bourgeois sédunois en lot de 400 toises, soit 1600 m2. A l’exception d’un secteur impropre à la culture, couvert d’une couche de gravier de plusieurs dizaines de mètres. Des gravières qui commencèrent d’être exploitées ve 1960, à la condition que les vers ex excavations ne soient pas rembl blayées. C’est ainsi que l’idée naquit d’ créer un «lac d’agrément» dont d’y la réalisation débuta en 1971.

J de balles Jeux «Q «Quatre courts intérieurs en bross sl slide, 2 courts extérieurs en sable qu quartz, 2 courts extérieurs en terre ba battue synthétique, 3 terrains de sq squash, 4 terrains de badminton, un mini-golf», n’en jetez plus, le ce centre sportif des Iles a de quoi sa saturer les plus fondus de baballes. ➔ www.loisiles.ch

Y aller Sion

Châteauneuf Aéroport de Sion

Les Isles

Domaine des Iles

Par l’autoroute A9: prendre la sortie Sion-Ouest, puis direction route d’Aproz, puis route des Iles. Par car postal: depuis la gare CFF, ligne Sion-Aproz, arrêt Les Iles. Par le train touristique: le P’tit sédunois, depuis l’Office du tourisme (place de la Planta).


Notre performance: des Offres valables du 9.8 au 22.8.2011, jusqu’à épuisement du stock.

maintenant

maintenant

69.90 avant

39.90

119.–

Komperdell Bâtons de randonnée Ridgehiker La paire, avec mécanisme de verrouillage extérieur.

avant

69.90

40%

40% Trevolution Sac de couchage Aero Lite

maintenant

maintenant

44.90 avant

50%

89.90

JD Bug Trottinette Roues 150 mm.

119.–

30%

avant

179.–

maintenant

29.90 avant

Salomon Chaussures de trekking Vega GTX pour femme Pointures 37– 42.

50%

maintenant

24.90

50%

avant

59.90

49.90

maintenant

14.90 avant

50%

29.90

Rip Curl T-shirt de bain pour enfant avec protection U.V. 50+ Tailles 140 – 176, également disponible en bleu.

49 SportXX en Suisse.

Obscure Patins en ligne Iowa pour enfant Pointure réglable.

www.sportxx.ch

Adidas Pantalon de loisirs pour homme Tailles S – XL.


prix en chute libre! maintenant

1549.–

20%

avant

1999.–

Grande liquidation sur les vélos sur différents modèles actuels et des modèles déjà soldés.

Crosswave, vélo électrique Comfort-E 26"/28" et Speedster-E 28" Cadre en aluminium, dérailleur Shimano Nexus à 7 vitesses intégrées dans le moyeu, freins Tektro V-Brakes, fourche suspendue Suntour CR-8V, moteur 250 W, assistance jusqu’à 25 km/h, autonomie 30 – 60 km, batterie Li-ion 24 V, 11 Ah. maintenant

699.– avant

maintenant

399.– avant

499.–

30%

999.–

20% Cronics, vélo tout-terrain Rocky Cadre en aluminium 15", 17", 19", 21", freins hydrauliques Shimano, freins à disque 160 mm, dérailleur Shimano Deore à 27 vitesses, fourche suspendue RST Omega «Lockout» 100 mm.

Crosswave, vélo tout-terrain S1000 Cadre en aluminium 15", 17", 19", 21", freins Promax V-Brakes, dérailleur Shimano Acera à 24 vitesses, fourche suspendue Zoom 60 mm.


24 | Migros Magazine 32, 8 août 2011

Lentement, la cistude revient dans les étangs

Le canton de Genève réintroduit la seule tortue d’eau douce indigène de notre pays, gravement menacée d’extinction en raison de la disparition de son biotope et des assauts de sa cousine de Floride. Rendez-vous un matin de juillet du côté du bois de Jussy.

N

om de code: Emys orbicularis. Une petite – entre 20 et 30 centimètres à l’âge adulte – tortue de couleur sombre à la peau recouverte de petits motifs jaune vif. Elle n’a rien d’un prix de beauté et pourtant, depuis l’année dernière, Corinne Jacquelin a pour elle les yeux de Chimène. C’est que, comme le rappelle cette sta-

giaire auprès de la Direction générale de la nature et du paysage du canton de Genève, «la cistude est l’unique tortue d’eau douce indigène de Suisse». Autrefois, en voir une poignée avancer mollement en direction d’un étang helvétique faisait partie du paysage. En ce petit matin pluvieux de juillet, c’est plutôt l’abou-

tissement d’un long processus de réintroduction. Appelé aussi tortue boueuse, le charmant petit reptile à carapace a en effet quasiment disparu de nos contrées. L’année dernière, explique Gottlieb Dändliker, inspecteur cantonal de la faune, «quatorze individus de souche locale ont déjà été relâchés dans les étangs des bois

de Jussy, récemment renaturés et présentant des conditions d’habitat optimales». Cette fois, ce sont huit individus qui rejoignent leurs congénères. Toutes les cistudes de ce projet, inauguré à l’occasion de l’Année internationale de la biodiversité 2010, proviennent d’un élevage situé en Argovie. «Il a été créé par


RÉCIT NATURE

| 25

des lui sont indispensables pour y déposer ses œufs. Un peu à la manière des tortues marines qui les enterrent dans le sable.»

Une première étape indispensable

Appréciant les bains de soleil, elle s’y prélasse volontiers avant de s’immerger lorsque la température devient trop élevée. D’octobre à mars, elle hiverne sous l’eau, au fond de la La cistude vase, exploitant l’oxygène de l’eau mesure entre qui passe à travers ses muqueuses. «Les travaux de renaturation des 20 et 30 zones humides ont donc constitué centimètres une première étape indispensable à l’âge adulte. au lancement de ce projet de réintroduction», relève encore Gottlieb Dändliker. L’autre cause de la menace se nomme Trachemys scripta elegans, plus communément appelée tortue de Floride puisque originaire des Etats-Unis. Importées par millions par les animaleries d’Europe depuis les années 1970 et jusqu’à la fin des années 1990 où Bruxelles a interdit l’importation de tortues exotiques. En Suisse, il faudra attendre 2008 pour que leur vente soit interdite par l’Office fédéral de l’environnement. De très nombreux propriétaires ont relâché entre-temps dans la nature cette étrangère beaucoup plus vorace que la cistude, chassant cette dernière dans ce qui lui restait de biotope. Depuis Grande photo à gauche, de dr. à g.: Gottlieb Dändliker, inspecteur cantonal de la faune du canton de Genève; Corinne lors, elle est consiJacquelin, biologiste; Céline Rochet et Christophe Guntz, stagiaires. Ci-dessus, les tortues sont mesurées et pesées. dérée comme une espèce invasive et une menace pour l’environnement. des passionnés cherchant à éviter jusqu’au nord de l’Allemagne) sont Comme son surnom de tortue Genève abrite donc la dernière que l’espèce ne disparaisse totale- multiples, à commencer par les boueuse l’indique, la cistude affec- petite population reproductive du ment», détaille Corinne Jacquelin. activités humaines et la perte ou tionne en effet les endroits maré- pays, notamment à la réserve natul’extrême fragmentation de son cageux situés à moins de 500 mè- relle du Moulin-de-Vert (Cartigny). Un habitat qui tend habitat: bétonnage, canalisation et tres, sans trop de courant et pour- «Mais suite à de nombreuses réinà disparaître pollution des cours d’eau, ainsi na- vus d’une végétation aquatique troductions non autorisées, note le Les raisons de son classement en turellement que l’assèchement des abondante ainsi que de fonds va- conservateur de la faune, il s’agit de «stade ultime avant extinction» marais dans une grande partie de seux. «De plus, les prairies sèches populations hybrides comprenant (et de sa raréfaction dans le bassin l’Europe où elle se trouvait en ou des milieux ouverts non inon- des souches étrangères à nodables aux abords des zones humi- tre région, méditerranéenne méditerranéen et sur le continent nombre.


RÉCIT NATURE

| 27

ACTION OFFRE VALABLE DU 9.8. AU 15.8.2011 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

2x plus de plaisir! Gottlieb Dändliker et son équipe ont rêlâché huit individus dans les bois de Jussy cette année.

notamment.» Rien de tel dans ce projet, qui constitue donc une première et qui se voit suivi de près par d’autres cantons. «Il existe en effet d’autres zones en Suisse romande où ce type de réintroduction pourrait se réaliser, comme la réserve des Grangettes (VD) ou certains endroits du lac de Neuchâtel», relève Gottlieb Dändliker. Neuf des cistudes lâchées en 2010 ont été examinées et ont bien grandi depuis leur réintroduction. Mais il faudra attendre encore pour voir si elles se reproduisent.

Une espérance de vie d’une cinquantaine d’années

Car si la cistude dispose comme la plupart des tortues d’une jolie espérance de vie d’une cinquantaine d’années, elle ne devient sexuellement mature qu’à 8 ou 9 ans. Le projet semble donc prometteur. Corinne Jacquelin: «Si tout se passe bien, nous devrions procéder à un troisième lâchage d’une dizaine de tortues l’année prochaine au même endroit. Il existe également un projet de réintroduction similaire en Alsace avec lequel nous allons collaborer.» De son côté, le conservateur cantonal de la Faune se réjouit de voir que les lignes directrices sur les réintroductions – demandant qu’il

s’agisse d’espèces les plus proches possible de celles qui ont disparu ou sont menacées – soient respectées. Par le passé, castors, bouquetins ou lynx furent déjà des exemples de réussites en Suisse. Pierre Léderrey Photos Thierry Parel

En jardin oui, mais… Cette réintroduction de la cistude à Genève est l’occasion pour la Direction de la nature et du paysage de rappeler que si l’adoption d’une tortue chez soi ne constitue pas une mauvaise idée en soi, il convient de respecter certains points. «A commencer par la présence d’un jardin qui doit être clôturé. Même si elle n’avance pas vite, une tortue est capable de s’échapper.» On n’oubliera pas que les tortues terrestres adoptent un régime herbivore. Mais aussi que ces petits reptiles peuvent vivre plusieurs dizaines d’années, et qu’il faudra donc s’en occuper davantage que durant la passion d’un été. «Car en aucun cas il ne faudra qu’elles terminent dans la nature, comme ce fut effectivement trop souvent le cas avec les tortues de Floride.»

4.60 5.60 au lieu de

Réduction de 1.sur tous les duo-packs Tartare 2 x 150 g, ex: Ail & Fine Herbes

Tartare est en vente à votre Migros


28 | Migros Magazine 32, 8 août 2011

Pour Elsa Godart, la pensée antique est capable d’apporter une réponse aux maux que nous rencontrons dans notre quotidien.


ENTRETIEN ELSA GODART

| 29

«C’est en faisant des choix qu’on apprend à se connaître» Dans son dernier livre, la philosophe et psychologue Elsa Godart, 32 ans, revisite la pensée des stoïciens grecs et latins pour nous parler du bonheur, de la liberté, de l’échec et de la confiance en soi. Une sagesse qui n’a pas pris une ride.

Dans «Ce qui dépend de moi»*, vous avez choisi les stoïciens pour parler de l’art d’être heureux. Qu’est-ce que ces philosophes de l’Antiquité ont à apprendre aux hommes du XXIe siècle?

Le stoïcisme est une sagesse très vaste: elle va du IIIe siècle av. J.-C. au IIIe siècle apr. J.-C. On parle d’un stoïcisme grec et d’un stoïcisme latin. Il est question de choses très anciennes mais qui sont atemporelles et donc universelles. Leurs idées sont simples cependant très profondes. Par ailleurs, quand je me suis replongée dans les textes classiques, j’ai été frappée par la simplicité du discours. Lorsqu’ils s’adressent à nous, les stoïciens ont un dialogue qui pourrait être celui d’un ami. Enfin, le fondement de tout ce qu’on lit dans quantité d’ouvrages portant sur le développement personnel se trouve chez eux. J’avais envie de redonner l’origine, l’essence du fondement, qu’on peut rapprocher de celui du bouddhisme, du zen; toutes ces sagesses-là sont presque contemporaines du stoïcisme et transmettent le même message. Un principe-clé est qu’il faut bien distinguer ce qui dépend de nous de ce qui n’en dépend pas...

C’est un fondement du stoïcisme qui consiste à dire que le destin fait partie de nous. C’est-à-dire qu’on doit être capable de composer avec ce qui constitue ce destin nous englobant. Pour autant, cela ne nie pas la liberté humaine. Il y

a un libre jeu entre ce que le destin a prévu pour nous et ce sur quoi il est possible d’agir. Entre les deux se joue la théorie du jugement. Etre capable de distinguer ce sur quoi on peut agir des choses face auxquelles il faut savoir renoncer.

situations où on a l’impression qu’on est au fond du trou, et c’est étonnant de constater que s’il y a une porte qui se ferme, ça en ouvre une autre.

A quoi faut-il savoir renoncer?

Oui. Quand on est triste, désespéré, on n’a pas souvent la possibilité de se dire qu’autre chose est en train de se créer pour moi. L’existence nous offre des possibles. A nous de les gérer, de les ramasser. Voire de les créer. Quand je suis arrivée à Paris, petite provinciale, je ne connaissais personne, j’avais 20 ans. Venant de mon petit village du Sud, ce n’était vraiment pas évident. On m’a donné un conseil qui ne m’a jamais quittée: si tu n’as pas ta place, il faut la créer. Et je pense que c’est fondamental.

Ce qui est de l’ordre de la nature. C’est l’été, si j’ai envie qu’il fasse beaucoup plus chaud, je n’y peux rien, ça ne dépend pas de moi! Mais encore, il ne dépend pas de moi de mourir un jour, de tomber malade. Ma condition familiale ne dépend pas de moi non plus. Ni certains coups du sort, comme on dit: j’arrive un jour au boulot, j’ai fait mon travail comme il faut, je me fais virer. Ça non plus, ça ne dépend pas de moi.

Encore faut-il être capable de le voir...

«La vie nous offre des possibles. A nous de les gérer, voire de les créer»

Et nous, où pouvons-nous agir?

Reprenons le cas de ce patron qui me licencie. Soit c’est une tuile, c’est désespéré, c’est la catastrophe absolue. Soit je me dis que ce peut être l’occasion de rebondir et de me réadapter en fonction de ce qui me correspond davantage. Je me permets de parler ainsi, car ce sont des situations que j’ai vraiment vécues, malgré mon jeune âge. Il y a des

Comment fait-on pour distinguer ce qui dépend de moi de ce qui n’en dépend pas?

Il faut être capable d’avoir une connaissance de soi et des éléments nous entourant. La connaissance, ça n’est pas pour épater la galerie. C’est ce qui permet d’élargir notre monde de possibles et donc d’avoir plus de choix. Celui qui ne sait pas n’est pas libre.


30 | Migros Magazine 32, 8 août 2011

«Combien de personnes viennent me voir en me disant: j’ai tout pour être heureux mais je ne le suis pas»

Le bonheur est la vocation de l’homme, écrivez-vous. Pour le définir vous revenez à Aristote, un autre grand philosophe grec. Pourquoi?

Aujourd’hui, le bonheur, on en parle tout le temps, mais on ne le définit pas. Je reviens à une très belle définition qui fait date puisque depuis on s’appuie, du point de vue philosophique, sur celle d’Aristote. Il définit trois ordres. Le premier: un bonheur éphémère, de l’ordre du plaisir. C’est notre société de consommation, utilitariste. Un plaisir laisse place à un autre, etc. On n’est jamais dans la satisfaction. Aristote ne dit pas qu’il faut renoncer aux plaisirs mais qu’il ne faut pas les confondre avec le bonheur. Deuxième définition, la plus élevée: le bonheur à travers la définition du sage. Vie ascétique, vie purement de l’esprit. Mais ce bonheur n’est accessible que pour quelques-uns, dit Aristote. Que reste-t-il?

La recherche de quoi on est fait par nature. Tout être est amené à tendre vers son propre bien. Mon bien, qui se confond avec mon bonheur, c’est ce qu’il y a de bien pour moi. Qu’est-ce qu’il y a de bien pour moi? Accomplir ce que la nature a prévu pour moi. La nature a prévu pour l’œil de bien voir, elle a prévu quelque chose pour moi. Cela revient à dire que mon bien s’apparente à la réalisation de ce pour quoi je suis fait par nature. Quand je réalise ma

Bio express Elsa Godart, 32 ans, est née à Toulon (F) et vit à Sarreguemines, dans le nord de France. Elle enseigne la psychanalyse et la philosophie à l’Université de Paris-Est et de Paris III-Sorbonne, dirige un master d’éthique à l’hôpital de Ville-Evrad et a une pratique clinique. Docteure en philosophie et en psychologie, Elsa

propre nature, je ne peux être qu’heureux, à ma place, en adéquation, serein. Chacun de nous doit donc chercher ce qui le rend heureux?

Chacun doit chercher ce pour quoi il est fait par nature. On en revient à la connaissance de soi. Combien de personnes viennent me voir en me disant, j’ai tout pour être heureux mais je ne le suis pas. C’est qu’ils sont passés à côté d’eux-mê-

Godart collabore avec le magazine «Psychologies» et est l’auteure de plusieurs ouvrages: «Je veux, donc je peux», Ed. Plon, 2007; «Au secours, j’ai peur d’aimer», Ed. Plon, 2007 (en collaboration avec M.-C. Grall); «La sincérité, ce que l’on dit, ce que l’on est», Ed. Larousse 2008. Dans «Ce qui dépend de moi, petites leçons de

mes. Les recettes toutes faites, ça ne fonctionne pas: si on vous dit pour être heureux, il faut avoir trois gosses, être marié, avoir un boulot, être fonctionnaire, ça ne peut pas marcher. Mais la définition de ce pour quoi on est fait par nature est évolutive: on peut avoir une certaine idée de ce pour quoi on est fait à un moment donné puis changer d’idée. C’est difficile d’apprendre à se connaître, c’est plus facile de passer à côté de soi.

sagesse», l’auteure réussit le pari de mettre à la portée de tous la pensée stoïcienne grâce à un discours bien vulgarisé et au recours à de nombreux cas concrets et pratiques.

* «Ce qui dépend de moi, petites leçons de sagesse», Albin Michel, 2011

La raison est donc centrale pour trouver le bonheur?

Je pense que si nombre de nos décisions sont prises sous le coup de la pulsion, ce peut être dramatique. Ça n’occulte pas cette partie sensible, appétitive, émotionnelle qui nous définit. Je dis juste que quand on prend de grandes décisions engageant notre existence, il faut qu’elles soient rationnelles. S’il n’y a pas de délibération, il n’y a pas de liberté. Il ne faut pas confondre la


ENTRETIEN ELSA GODART

L’empereur romain Marc-Aurèle (IIe siècle apr. J.-C.) est l’un des représantants majeurs de la doctrine stoïcienne.

liberté et l’impulsivité. Etre libre, ça n’est pas faire tout ce que l’on veut. La liberté n’existe pas sans la contrainte, dites-vous. Comment faut-il le comprendre?

L’argent, la gloire, la beauté, la jeunesse, ce ne sont que des illusions. C’est pas ça, être libre. Un monde sans contrainte, ça n’existe pas. Etre libre, c’est être capable de choisir ses propres contraintes. Du moment que l’on choisit sa contrainte, on ne la subit pas. Pourquoi est-ce que je décide rationnellement de me soumettre au code de la route? Parce que je sais rationnellement que si je ne le fais pas, je me mets en danger. C’est une contrainte, car c’est un code, mais en même temps je n’ai pas l’impression que ça m’aliène, car je l’ai choisi. Nombre d’éléments peuvent pourtant nous échapper au moment de faire des choix de vie, que faire?

On ne vise pas le bon choix en soi. On cherche le meilleur possible, à partir de ce que l’on est. Cela veut dire tenir compte de tout ce qu’on ne maîtrise pas, mais qui nous définit de la même manière. Il y a des choses qui ne dépendent pas de moi mais avec lesquelles je dois faire. J’aime beaucoup cette phrase de Jules Lequier, reprise par Sartre: «Faire et en faisant se faire.» On est la somme de nos expériences, c’est en faisant des choix qu’on apprend à se connaître. C’est en osant. Peutêtre en optant pour les mauvais choix. Mais oser. Dans un autre registre, les stoïciens déjà notaient que l’homme a tendance à ne pas vivre le moment présent, le réel.

Quand on angoisse, on est ailleurs. On est dans l’interprétation, dans le fantasme. Un retour à la réalité permet d’évacuer l’angoisse. Et c’est ce que nous enseignent les stoïciens. Nous ramener au réel. Com-

| 31

bien de fois perd-on du temps précieux, se rend-on malade pour rien. Parce que sur le moment on ne peut rien faire, que l’issue soit positive ou négative.

du moi. Etre capable de dépasser des obstacles, peut-être les plus encombrants, et puis se rendre compte qu’on rêve à la hauteur de ce que l’on est.

De même, on a tendance à conférer trop d’importance au regard des autres...

Mais vous dites aussi qu’il ne faut pas rêver trop haut non plus.

Les stoïciens nous disent: à quoi ça sert d’aller chercher à conquérir l’opinion des autres puisque ce n’est pas le regard des autres qui nous permet de nous dire qui l’on est mais le travail sur soi. Les autres ne nous renvoient qu’une certaine image de ce que l’on est. Il ne faut pas en faire l’économie, car on doit vivre avec, mais il ne faut pas qu’elle soit déterminante non plus. Question de mesure, donc?

Oui, il faut rêver dans la mesure du possible. Ne pas être dans le fantasme, dans ce qui est complètement utopique. Mais rester dans un réel. Hegel disait: «Le réel est rationnel, le rationnel est réel.» C’est une phrase que j’aime beaucoup, parce que ça n’est pas toujours évident de revenir à cette vérité-là Et si c’est l’échec?

On retente. Il ne faut pas se décourager. La vie, c’est une série d’expériences. Et si l’échec se répète, peut-être n’a-t-on pas pris la bonne décision et s’est-on trompé de voie. Il est bon aussi de savoir ne pas s’obstiner. La vie nous renseigne beaucoup. Il faut être capable de prendre de la distance pour penser nos actes, nos choix et nos expériences.

«Les autres ne nous renvoient qu’une certaine image de ce que l’on est»

Oui. Y accorder l’importance nécessaire en sachant que le regard des autres n’est jamais neutre, c’est remettre les choses à leur place et c’est mieux vivre avec ce regard-là. Il faut être capable de mettre une juste distance. Cet enseignement me paraît fondamental: être capable de trouver un juste milieu, un équilibre entre deux excès. Nombre de nos comportements sont excessifs. Vous êtes favorable à la culture de l’effort pour reprendre confiance en soi. Pourquoi?

C’est une idée née de la rencontre avec mes patients et que l’on retrouve chez les stoïciens. Qu’est-ce qui permet de reprendre confiance en soi quand on l’a perdue? Les challenges. Celui qui ne s’expérimente jamais ne sait pas qui il est et ce qu’il vaut. Mais qui est capable de dire: «Ah tiens! je suis quand même arrivé à faire ça!» retrouve confiance. Etre capable d’aller jusqu’au bout; oser non seulement rêver, mais aussi mettre en pratique ses rêves. Se confronter à cet idéal

Et vous, pouvez-vous vous définir comme une stoïcienne?

Je ne vous cacherais pas que ce qu’il y a aussi dans le stoïcisme, c’est une morale intentionnelle. Ce qui est le plus important dans la vie, c’est pas là où on aboutit mais ce qu’on tente de faire. L’horizon. C’est important de se positionner dans cette forme d’horizon et de chercher à l’atteindre. Je ne vous dirais pas que je suis pleinement heureuse et épanouie. Je vous dirais seulement que je tends vers cette sérénité et cet épanouissement. C’est une sagesse de laquelle je suis très proche. Propos recueillis par Céline Fontannaz Photos André Albrecht


32 | Migros Magazine 32, 8 août 2011

Un distributeur apprécié

Les Suisses aiment Migros, comme l’atteste la plus importante étude sur les marques. Autre résultat réjouissant: M-Budget et M-Cumulus ont également les faveurs des consommateurs.

A

notre époque trépidante, peu de marques parviennent à se faire une place dans le cœur des consommateurs. Tel n’est pas le cas de Migros qui est très appréciée des Suisses, comme le montre l’étude Brand Asset Valuator. Avec sa marque faîtière, mais aussi M-Budget et M-Cumulus, Migros occupe cette année trois places du Top 20, loin devant son principal concurrent et les discounters. Par ailleurs, le distributeur a obtenu d’autres distinctions cette année (lire encadré). Brand Asset Valuator est la principale étude sur les marques

suisses. Elle est réalisée chaque année par l’agence de communication Young & Rubicam en Suisse romande et Suisse alémanique. Aucun autre sondage n’analyse de manière aussi détaillée les raisons pour lesquelles telle ou telle marque est appréciée des Suisses.

Migros imprègne le quotidien

Mais comment s’explique la force d’une marque? «Elle repose sur quatre critères: l’unicité, l’importance, la popularité et la confiance», indique Urs Krucker, spécialiste chez Young & Rubicam.

Migros convainc les Suisses sur tous ces points. «Le distributeur crée de la confiance, déjà par le seul fait qu’il imprègne le quotidien des Suisses et qu’on retrouve sa marque dans les domaines les plus divers», relève Urs Krucker. Hormis les magasins, Migros possède des agences de voyages, des parcours de golf, des centres de fitness, des écoles et organise de nombreuses manifestations. «Migros est en Suisse un bien culturel, qui la fait apprécier de ses clients», poursuit l’expert. L’histoire de l’entreprise, marquée par la personnalité charisma-

Les clients Migros ont la parole

Irène Füglistaler

Jan et Astrid Leupin

Dzerald Draganovic

Yannick Lanz

«Je fais presque toujours mes courses à Migros, comme ma mère avant moi. Les produits sont toujours frais et de qualité.»

«Je suis cliente de Migros, non seulement parce que j’y trouve tous les produits qui conviennent à mon fils qui est allergique, mais aussi parce qu’elle propose un choix très abondant, du petit radis à la grande valise.»

«J’effectue volontiers mes courses à Migros, notamment pour les produits M-Budget, car je tiens aussi à ménager mon porte-monnaie.»

«Aujourd’hui j’ai envie de cuisiner quelque chose de bon et ai choisi des produits M-Budget. J’apprécie aussi le fait que la fidélité des clients soit récompensée à travers le programme Cumulus.»


ACTUALITÉ MIGROS

| 33

Migros devance plus de mille marques

La principale étude des marques suisses, Brand Asset Valuator, a placé Migros trois fois dans le Top 20. Tout d’abord avec sa marque faîtière, puis avec sa ligne de produits premiers prix M-Budget et son programme de fidélité M-Cumulus. Pour cette enquête, qui est effectuée chaque année, l’agence de publicité et de communication Young & Rubicam a interrogé 1500 consommateurs sur leurs préférences parmi 1100 marques présentes sur le marché suisse. C’est ainsi qu’est établi le classement des vingt marques les plus fortes.

Migros, M-Budget et M-Cumulus font partie du club des marques les plus fortes de Suisse.

Les vingt marques les plus fortes (Classement par ordre alphabétique)

tique de son fondateur, Gottlieb Duttweiler, est un autre facteur important. «C’est particulièrement vrai pour les anciennes générations, note Urs Krucker, mais moins pour les plus jeunes.» Or, c’est ici que Migros prouve sa force de réaction: M-Budget jouit déjà d’un statut de marque culte. «Migros parvient en effet toujours à surprendre avec de nouvelles idées et à satisfaire les désirs de la jeune génération», résume Urs Krucker.

Christoph Petermann, Annina Binder Photos Paco Carrascosa

Godi et Ruth Hefel «Nous venons depuis trente ans à Migros. Nous admirons le travail de Gottlieb Duttweiler, qui a monté cette entreprise par ses propres moyens.»

Appenzeller** Cailler* Coca-Cola Emmentaler Google

Ikea Lego** Le Gruyère Lindt Migros

M-Budget M-Cumulus* Nivea Ovomaltine Rega*

Ricola Rivella Swatch** Toblerone Zweifel

* Nouveau dans le Top 20. ** A nouveau dans le Top 20. Ont disparu du classement: Knorr, Magnum, Nespresso, Nutella, Thomy et Tilsiter.

Autres distinctions reçues cette année

- Le distributeur le plus apprécié Suite à une enquête représentative réalisée par l’Institut d’étude de marché Marketagent.com, Migros a été désignée comme le distributeur préféré des Suisses.

- Grande crédibilité Migros est sur le plan européen l’entreprise de distribution qui jouit de la plus grande crédibilité. C’est ce qui ressort du sondage Trusted Brands effectué par la revue «Readers Digest», auquel ont participé 1700 consommateurs suisses et 33 000 européens.

«Migros propose un vaste choix de produits, allant du petit radis à la grande valise.»

Paulinny Oliveira

Ralf Bendzulla

«Ma famille va presque tous les jours à Migros, car on y trouve un choix abondant. De plus, c’est meilleur marché qu’ailleurs.»

«Il y a différentes choses que j’apprécie à Migros: ses prix, l’aménagement de ses magasins et ses actions par le biais des points Cumulus. En plus, j’aime lire «Migros Magazine» en buvant un café.»


20% DE RÉDUCTION OFFRES VALABLES SEULEMENT DU 9.8 AU 15.8.2011 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK SUR TOUTES LES BOISSONS RIVELLA EN EMBALLAGE DE 6 BOUTEILLES

5.55de 6.95 au lieu

Rivella 6 x 0,5 L Rouge, Bleu, Vert, Jaune

10.8de013.50 au lieu

Rivella 6 x 1,5 L Rouge, Bleu, Vert

Profitez maintenant et gagnez dess prix d’une valeur de Fr. 450 000.– !

www.game-fever.ch Rivella est en vente à votre Migros


ACTUALITÉ MIGROS

Migros Magazine 32, 8 août 2011

BAROMÈTRE DES PRIX Migros baisse les prix de divers produits à base de pommes de terre: ➔ Gratin dauphinois, 750 g, ancien prix: Fr. 4.70, nouveau prix: Fr. 4.40. ➔ Pommes de terre sautées aux oignons, 500 g, ancien prix: Fr. 2.70, nouveau prix: Fr. 2.50. ➔ Rösti à la bernoise, 250 g, ancien prix: Fr. 2.-, nouveau prix: Fr. 1.85. ➔ Rösti à la bernoise, 500 g, ancien prix: Fr. 3.20, nouveau prix: Fr. 2.90. ➔ Original rösti, 250 g, ancien prix: Fr. 1.50, nouveau prix: Fr. 1.35.

➔ Original rösti, 500 g, ancien prix: Fr. 2.30, nouveau prix: Fr. 2.05. ➔ Original rösti XL, 750 g, ancien prix: Fr. 3.30, nouveau prix: Fr. 3.05. A l’inverse, le prix d’un article est corrigé à la hausse suite à l’augmentation du prix du lait: ➔ Crème à rôtir, 40 cl, ancien prix: Fr. 8.30, nouveau prix: Fr. 8.50.

| 35

TRÉSOR DE NOS ARCHIVES

Le contrôleur de code-barres Ce cliché, qui date de 1988, montre un employé Migros, l’air très sérieux, tenant une interminable liste d’articles imprimée à partir d’un ordinateur qu’on imagine volontiers très volumineux. Ce collaborateur contrôle les stocks de son supermarché. Les quantités de marchandises restant sur les rayons correspondentelles avec le nombre de produits scannés à la caisse? C’est qu’à l’époque, le code-bar-

res et le scanner restaient encore des nouveautés qui devaient faire leurs preuves. Migros a introduit ces successions de lignes noires sur ses emballages dès 1986. A la caisse, plus besoin d’entrer le prix: le code est automatiquement lu, ce qui évite de malencontreuses erreurs de frappe. Et le quotidien dans les magasins Migros de se dérouler d’une manière encore plus harmonieuse. MW

Publicité

16 VARIÉTÉS À TESTER, 10 POINTS À GAGNER.

10x POINTS

SUR TOUTES LES VARIÉTÉS DE CAFÉ ET DE THÉ DELIZIO Valable du 9.8 au 22.8.2011 Les variétés Chicco d’Oro et Boncampo sont exclues de l’offre

Delizio est en vente à votre Migros


ACTION OFFRES VALABLES DU 9.8 AU 22.8.2011 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

PROFITEZ-EN MAINTENANT! 20.90

23.90

Pack d’essai Gillette Fusion ProGlide (4 lames de rasoir + manche gratuit)*

Pack d’essai Gillette Fusion ProGlide Power (4 lames de rasoir + manche gratuit)*

au lieu de 35.25

au lieu de 46.75

5.50

La perfection au masculin™

au lieu de 6.90

Mousse de rasage Gillette Series pour peaux sensibles en lot de 2 (2 x 250 ml) *

33%

9.90

au lieu de 14.85

Gel de rasage Gillette Series pour peaux sensibles 3 pour le prix de 2 (3 x 200 ml)*

12.40

au lieu de 15.50

7.30

Gillette Simply Venus 2 8 rasoirs jetables*

Gillette Blue II Plus Slalom Rasoirs jetables en lot de 2 x 10 pièces *

*Disponibles dans les plus grands magasins Migros

Gillette est en vente à votre Migros


EN MAGASIN

Migros Magazine 32, 8 août 2011

| 37

Le cuisinier Marco de Pascalis met la main à la pâte. Comme de nombreux professionnels, il prépare la pâte lui-même.

La vita è bella!

Sans conteste, on ose affirmer que les Italiens sont des passionnés. En amour, bien sûr. Mais aussi en cuisine!

BELLA ITALIA.

Photos Marco Aste

L

a région des Pouilles, sa cuisine simple et ses ingrédients de qualité constituent une source d’inspiration pour Marco de Pascalis, cuisinier de 26 ans au restaurant Rotes Haus à Landschlacht, en Thurgovie. Le chef fait découvrir les plats du sud de l’Italie à ses clients: «Comme les Pouilles sont le grenier à blé de l’Italie, les pâtes y occupent une place prépondérante.» Les différentes variétés s’accompagnent à

merveille de courgettes, de brocolis, d’épinards, de roquette, de tomates, d’ail ou encore de ricotta. Arrosez le tout d’un peu «d’or des Pouilles», l’huile d’olive, et c’est perfetto! Mais avec les bons ingrédients, il est aussi parfaitement possible de célébrer chez soi la gastronomie et la joie de vivre italiennes. Heidi Bacchilega

www.dasrotehaus.ch

BBella Italia

Jusqu’au 22 août 2011, Ju l’l’Italie est à l’honneur. Ce Cette semaine: pâtes et pi pizzas. La semaine pr prochaine: desserts


38 | Migros Magazine 32, 8 août 2011

Un classique de l’apéritif italien

Le Crodino est de loin l’apéritif sans alcool le plus connu d’Italie. Son arôme à base de fruits et d’extraits d’herbes de première qualité en fait une boisson unique, qui a vu le jour en 1964 dans la ville de Crodo, au nord du Piémont. Ce breuvage se marie très bien avec des grissini autour desquels est enroulée une tranche de jambon de Parme ou de salami. Mais veillez à ne pas trop attendre avant de servir les gressins, car ils ont tendance à se ramollir au réfrigérateur. Grande photo de droite: assiette à pâtes, 30 cm, Fr. 7.50, ensemble de couverts, 16 pièces, crème ou noirs, Fr. 19.80, flûte, 100% recyclée, Fr. 4.50 Crodino, 8 x 10 cl, Fr. 7.20, Aperitivo, 8 x 10 cl, Fr. 3.30, Grissini Torinesi, 250 g, Fr. 2.55, Figuli Oregano Sélection, Fr. 5.90, San Pellegrino, 6 x 50 cl, Fr. 5.40, Sélection Culatello di Parma Sélection, 100 g, Fr. 12.90, verre aux motifs de citrons, 3 pièces, Fr. 5.90, Crackers M-Premium, origan et sel de l’Himalaya ou tomates et olives, 125 g, Fr. 2.90

BELLA ITALIA.

Gran Pavesi salés, 250 g, Fr. 3.10

Tomates séchées au basilic Anna’s Best, 100 g, Fr. 4.45

Olives Diabolo Anna’s Best, 150 g, Fr. 4.45

Crocchini rosmarino, 250 g, Fr. 2.70


EN MAGASIN

| 39 39

hoisir que les l meilleurs eill Ne choisir produits pour la farce des raviolis faits maison.

Dépo Dé pose po serr soigneusement se soig so igne ig neus ne usem us emen em entt un Déposer l pâte sans peu de ffarce sur la en mettre trop, sans quoi les raviolis éclateront à la cuisson.

Avant Av de découper déc les le raviolis, appuyer à nouveau légèrement sur la farce.

Salami Milano Maxi Citterio, par 100 g, Fr. 4.10 au lieu de Fr. 5.20* * Prix action du 9 au 15 août.

Poivrons, le kg, prix du jour

Champignons blancs, barquette de 250 g, prix du jour

Roquette, sachet de 100 g, prix du jour


40 | Migros Magazine 32, 8 août 2011

Une bonne pizza ne demande pas beaucoup d’ingrédients. Si vous avez le temps, vous pouvez préparer vous-même votre pâte. Il faut pour cela de la levure, de l’eau, de la farine, du sel et un peu d’huile d’olive. Pour les plus pressés, il existe aussi à Migros diverses pâtes à pizza prêtes à l’emploi qui se déroulent en un instant et que l’on peut garnir des aliments souhaités.

La star de l’été: la pizza aux légumes. Agrémentez-la des légumes du jardin. Un régal à la végétarienne.

Sauce Bolognese Agnesi, 400 g, Fr. 2.70 au lieu de Fr. 3.40*

Dés de jambon de devant Carlino, 2 x 65 g, Fr. 2.90

Mozzarella Alfredo, en bloc, 300 g, Fr. 3.25

Pâte à pizza abaissée rectangulaire, 580 g, Fr. 3.90


EN MAGASIN

| 41

Conseil d’un champion du monde de la pizza

En matière de pizza, Aldo Notarnicola (48 ans), patron du restaurant Rotes Haus à Landschlacht, en Thurgovie, est un véritable artiste. En effet, il a déjà remporté de très nombreux concours de pizza, dont les championnats du monde. «Gamin déjà, je venais aider dans la pizzeria de ma tante, à Bari», raconte-t-il. Son chemin était alors tracé d’avance. Aldo voulait créer les meilleures pizzas du monde. Pour l’été, le Maestro recommande la «Pizza in bianco», dont la pâte doit être saupoudrée d’origan et cuite brièvement. Il faut ensuite la pré-découper en petites parts avant de la garnir de salami, de jambon cru, d’olives, d’artichauts, de roquette ou de jambon. La règle d’or: l’important, c’est le goût! Jambon cru de Parme Beretta, 100 g, Fr. 7.90, Prosciutto Cotto M-Classic, extra-fin, par 132 g, Fr. 3.70, Salami Milano Citterio à la coupe, par 100 g, Fr. 3.90 au lieu de Fr. 4.90*, Olives Diabolo Anna’s Best, 150 g, Fr. 4.45 * Prix action du 9 au 15 août.

BELLA ITALIA.

Finizza Mozzarella, 330 g, Fr. 4.60

Penne Rigate Agnesi, 500 g, Fr. 1.60 au lieu de Fr. 2.-* * Prix action du 9 au 15 août.

Pasta della nonna Subito, 160 g, Fr. 2.50

Salseria tomates Bon Chef, 50 g, Fr. 1.90


42 |

EN MAGASIN

Migros Magazine 32, 8 août 2011

Un pain auréolé de succès

Si la couronne croustillante est le pain le plus vendu en Suisse, la couronne soleil et la couronne de Sils ne sont pas en reste. Normal: les possibilités de dégustation sont multiples. EN SAVOIR PLUS de couteau, de même que son enveloppe croustillante, en a vite fait une spécialité fort appréciée. Les fêtes en plein air sont l’occasion idéale pour célébrer l’abondance de couronnes que proposent les boulangeries Migros. Un morceau de couronne soleil Bio garni de poulet, une part de couronne de Sils TerraSuisse agrémentée de fromage et de radis… Chacun y trouvera son compte. CS

Couronne croustillante TerraSuisse, 300 g,

Fr. 2.—

Pour mettre le pain dans le four chaud, le boulanger utilise une pelle à enfourner. En effet, les fours à bois traditionnels ne sont pas pourvus de plaques de cuisson amovibles. En outre, il est impossible d’accéder aux parties les plus profondes du four sans s’aider d’un outil. Le boulanger dispose donc un pâton sur la pelle à enfourner saupoudrée de farine et la glisse dans le four d’un mouvement vif: le pain atteint alors les coins les plus reculés du four, en toute élégance.

Photo et stylisme Claudia Linsi

L

ancée il y a plus de vingt ans par les boulangeries Migros, la couronne croustillante connaît un vrai succès. Ainsi, ce sont aujourd’hui cent vingt-six boulangeries maison Migros qui les cuisent jusqu’à six fois par jour. Une belle prouesse si l’on sait que les six boules sont formées à la main en une belle couronne. Le fait de pouvoir diviser le pain en parts égales sans utiliser

Enfourner


INCROYABLEMENT INCROYABLE ENT FRAIS PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 9.8 AU 15.8.2011 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

Un plaisir tout à fait tes particulier: les pata avec douces en papillote us Vo compote de raisin. r su trouverez la recette www.saison.ch/fr/ alin univers-migros/m-m nts et tous les ingrédie igros. M tre vo à bien frais

50%

2.45 au lieu de 4.90

Raisin Vittoria Italie, le kg

40%

11.70 33%

au lieu de 19.60

Pizzas M-Classic en lot de 4 par ex. pizza del Padron e, 4 x 320 g

14.50

au lieu de 21.65

Émincé de poulet Optigal Suisse, 3 x 222 g

Les articles M-Budget, Sélection et ceux bénéficiant déjà d’une réduction sont exclus de toutes les offres.


RENDEZ-VOUS DU CÔ PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU

avec Faites-vous plaisir que les verrines de pastè us Vo et de concombre! sur trouverez la recette www.saison.ch/fr/ alin univers-migros/m-m nts et tous les ingrédie igros. bien frais à votre M

2.30

au lieu de 2.90

Laitue rouge Anna’s Best 20 % de réduction 150 g

2.50

Mini-pastèques Solinda Italie, la pièce

2.40

au lieu de 3.20

Nectarines Extra 25 % de réduction France, le kg

5.20

au lieu de 6.50

Toutes les tomates bio 20 % de réduction par ex. tomates bio San Marzano, Suisse, le kg

Société coopérative Migros Genève

2.90

Pommes Golden Suisse, le kg


TÉ DES MARAÎCHERS. ARAÎCHERS. 9.8 AU 15.8.2011 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

30%

5.90

au lieu de 8.50

Poivrons Cornes de bœuf Espagne, le kg

PRIX CRAQUANTS 40%

–.95 au lieu de 1.60

Carottes Suisse, le sachet de 1 kg

33%

5.50

au lieu de 6.90

Mirabelles 20 % de réduction France, le kg

4.15 au lieu de 6.20

Maïs sucré Suisse, le kg

30%

3.30

au lieu de 4.15

Pruneaux 20 % de réduction Suisse, le kg

1.95 au lieu de 2.80

Tomates charnues «De la région» Suisse (Genève), le kg


QUAND LA FRAÎCHE PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU

uDéjà goûté? Vous tro s verez la recette de mes gu chaussons aux lé ée et à la viande hach fr/ h/ n.c sur www.saiso alin univers-migros/m-m nts et tous les ingrédie ros. ig bien frais à votre M

30%

1.40

au lieu de 2.–

Boulettes de chair à saucisse Suisse, les 100 g

30%

10.50 au lieu de 15.–

Viande hachée de bœuf Suisse, le kg

4.40

au lieu de 5.50

Toutes les brochettes d’agneau 20 % de réduction par ex. brochettes kebab à la viande d’agneau, Suisse / Nouvelle-Zélande, les 100 g

Société coopérative Migros Genève

30% 1.80

au lieu de 2.60

Filets de carrelet, MSC sauvage, Atlantique NordEst, les 100 g

1.90

au lieu de 2.40

Poulpe 20 % de réduction Espagne / Pacifique, les 100 g


UR SE MET MET À TABLE. 9.8 AU 15.8.2011 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

4.10

au lieu de 5.20

Tous les produits Citterio 20 % de réduction par ex. salami Milano maxi, Italie, les 100 g

30%

7.20

au lieu de 10.30

Viande séchée du Valais IGP Ebener Suisse, les 100 g

PRIX CRAQUANTS 40%

1.55 au lieu de 2.60

Jambon de derrière en lot de 2, TerraSuisse les 100 g

30%

2.45 au lieu de 3.50

Filet de porc nature et piccata Suisse, par ex. filet de porc TerraSuisse, les 100 g

40%

2.80

au lieu de 3.60

Mini-filets de poulet Optigal 20 % de réduction Suisse, les 100 g

8.95 au lieu de 15.25

Saucisses de Vienne M-Classic avec moutarde, le lot de 5 paquets Suisse, 20 pièces, 1 kg


CHEZ NOUS, LA FRAÎC

PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 9

4.60

4.30

au lieu de 5.60

au lieu de 5.40

Tous les Tartare en lot de 2 1.– de moins 2 x 150 g, par ex. tartare aux fines herbes

Mozzarella Galbani en lot de 3 20 % de réduction 3 x 150 g

6.20

au lieu de 7.80

Grana Padano râpé en lot de 3 20 % de réduction 3 x 120 g

30% 5.60

au lieu de 8.–

Raviolis M-Classic à la viande en lot de 2 2 x 250 g

Société coopérative Migros Genève

1.40

au lieu de 1.80

Tous les petits pains TerraSuisse emballés –.40 de moins par ex. sandwiches, 3 pièces, 195 g

3.75

au lieu de 5.–

Toutes les tartelettes 25 % de réduction par ex. tartelettes de Linz, 4 pièces, 300 g

7.80

au lieu de 9.80

Plats préparés M-Classic à base de pâtes, le lot de 2 20 % de réduction 2 x 400 g, par ex. Penne Arrabbiata


CHEUR EST DE MISE! MISE!

9.8 AU 15.8.2011 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

2.25

1.95

au lieu de 3.15

au lieu de 2.45

Tous les Grande Caffè en lot de 3 –.90 de moins par ex. Espresso, 3 x 150 ml

Le Tonneau (250 g) 20 % de réduction les 100 g

3.40

Pain seigle complet rond bio

2.–

Pain carré clair bio 265 g

50%

3.90 au lieu de 7.80

Kalanchoe en pot «souris» de 6 cm, avec crayon la plante

M-Budget

2.–

Margarine M-Budget 500 g

M-Budget

2.40

Fromage râpé M-Budget 200 g

14.90

Bouquet Italie Linda le bouquet


SOYEZ LES PREMIE PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU

30%

30%

5.30

10.35

au lieu de 7.60

Lasagnes M-Classic verdi ou à la bolognaise en lot de 2, surgelées par ex. lasagnes verdi, 2 x 480 g

1.90

au lieu de 2.40

Tous les riz M-Classic et Premium en emballages de 1 ou 3 kg 20 % de réduction par ex. riz Carolina Parboiled, 1 kg

40%

10.40 au lieu de 17.40

Raviolis M-Classic alla 6 ou napoletana en lot de de 4 alla bolognese en lot alla s ioli rav ex. par napoletana, 6 x 870 g

au lieu de 14.80

Golden Nuggets Pelican, MSC, en lot de 2, surgelés 2 x 400 g

1.55

au lieu de 1.95

Toutes les pâtes Agnesi 20% de réduction par ex. spaghettis Agnesi, 500 g

5.60

au lieu de 7.–

Tous les rouleaux de printemps et snacks J. Banks, surgelés 20% de réduction par ex. rouleaux de printemps au poulet, 6 pièces

7.60

au lieu de 9.60

Fit Flakes M-Classic nature ou au yogourt en lot de 2 20% de réduction par ex. Fit Flakes nature, 2 x 500 g

10.80

au lieu de 13.50

Tous les Rivella en lot de 6 20% de réduction par ex. Rivella rouge, 6 x 1,5 litre


RS À EN PROFITER! 9.8 AU 15.8.2011 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

30%

11.90 au lieu de 17.–

Bâtonnets glacés Megastar aux amandes, à la vanille ou au cappuccino, l’emballage de 12 12 x 120 ml

5.10

au lieu de 6.40

Tous les cafés Noblesse 20% de réduction par ex. café Noblesse Oro, en sachet, 100 g

2.60

au lieu de 3.20

3.60

au lieu de 4.55

Toutes les purées de pomme de terre Mifloc 20% de réduction par ex. purée de pomme de terre Mifloc, 4 x 95 g

Tous les biscuits Créa d’Or à partir de 2 paquets –.60 de moins l’un par ex. Croquandines aux amandes Créa d’Or, 100 g

1.25

au lieu de 1.60

Tous les articles au chocolat Giandor Frey 20% de réduction (excepté les emballages multiples), par ex. tablettes de chocolat Giandor, 100 g

50%

6.20

au lieu de 7.80

Thon rosé M-Classic à l’huile ou à l’eau salée, le lot de 6 20% de réduction 6 x 155 g

2.75

au lieu de 3.70

Grissini Torinesi 25% de réduction 360 g

3.45 au lieu de 6.90

Tous les produits de lessive Elan et revitalisants textiles Exelia par ex. Exelia Florence, sachet de recharge, 1,5 litre


DES ÉCONOMIES À GOGO. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 9.8 AU 15.8.2011 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

4 pour 3

9.90

au lieu de 13.20

Lingettes imprégnées Milette pour bébé, le lot de 4 re, par ex. Ultra Soft & Ca ces piè 72 x 4

à partir de

3.90

Chaussettes ou sneakers pour femme, en emballages multiples par ex. chaussettes, le lot de 2 paires

3 pour 2

32.20 au lieu de 48.30

ette Couches-culottes Mil de mini à large, turals pants et couches Na es (excepté les emballag géants et Newborn), par ex. Maxi 4+, 3 x 46 pièces Valable jusqu’au 22.8

4.80

Mouchoirs en papier et serviettes à démaquiller Kleenex et Linsoft et lingettes imprégnées Linsoft en emballages multiples par ex. Linsoft en emballage géant, FSC, 42 x 10 pièces

4.90

Chaussettes ou sneakers pour homme, en emballages multiples par ex. chaussettes courtes, le lot de 2 paires

2.40

au lieu de 3.–

Désodorisants Migros Fresh 20 % de réduction par ex. Frigo Valable jusqu’au 22.8

*En vente dans les plus grands magasins Migros, à **Micasa et à ***melectronics.

12.90

Pantalons de loisirs, couleurs diverses, pour fille ou garçon* par ex. pantalon de loisirs pour fillette, 100% coton, tailles 104 – 164


LISTE D’ÉCONOMIES OFFRES VALABLES DU 9.8 AU 15.8.2011 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK FRUITS & LÉGUMES Mini-pastèques Solinda, la pièce 2.50 Raisin Vittoria, le kg 2.45 au lieu de 4.90 50%

149.–

Nectarines Extra, France, le kg 2.40 au lieu de 3.20 20% Mirabelles, France, le kg 5.50 au lieu de 6.90 20%

au lieu de 199.–

Pruneaux, Suisse, le kg 3.30 au lieu de 4.15 20%

Station de repassage à vapeur Mio Star Vapo Casa II*/*** puissance 2300 W, pression vapeur 3,2 bars, temps de chauffe 8 min env., touche de vapeur constante, avec fer à repasser à vapeur professionnel Valable jusqu’au 22.8

Carottes, le sachet de 1 kg –.95 au lieu de 1.60 40% Tomates bio San Marzano, Suisse, le kg 5.20 au lieu de 6.50 20% Maïs sucré, Suisse, le kg 4.15 au lieu de 6.20 33% Tomates charnues, De la région, Suisse (Genève), le kg 1.95 au lieu de 2.80 30% Poivrons Corne de bœuf, Espagne, le kg 5.90 au lieu de 8.50 30% Laitue rouge Anna’s Best, 150 g 2.30 au lieu de 2.90 20%

POISSON & VIANDE Émincé de poulet Optigal, 3 x 222 g 14.50 au lieu de 21.65 33% Mini-filets de poulet Optigal, Suisse, les 100 g 2.80 au lieu de 3.60 20% Filet de porc nature et piccata, Suisse, les 100 g, par ex. filet de porc TerraSuisse 2.45 au lieu de 3.50 30%

19.90

Toutes les brochettes d’agneau, par ex. brochettes kebab à la viande d’agneau, les 100 g 4.40 au lieu de 5.50 20%

au lieu de 24.90

Molleton Lune*/** par ex. 90 x 200 cm Valable jusqu’au 22.8

Pour vos achats, détachez ici.

Tout l’assortiment Tangan 20 % de réduction par ex. feuille d’aluminium n°42, 30 m x 29 cm Valable jusqu’au 22.8

au lieu de 2.90

Tous les petits pains TerraSuisse emballés –.40 de moins Le Tonneau (250 g), les 100 g 1.95 au lieu de 2.45 20% Grana Padano râpé en lot de 3, 3 x 120 g 6.20 au lieu de 7.80 20% Mozzarella Galbani en lot de 3, 3 x 150 g 4.30 au lieu de 5.40 20% Tous les Tartare en lot de 2, 2 x 150 g 1.– de moins Tous les Grande Caffè en lot de 3, –.90 de moins

FLEURS & PLANTES Bouquet Italie Linda, le bouquet 14.90 Kalanchoe en pot «souris» de 6 cm, avec crayon, la plante 3.90 au lieu de 7.80 50%

AUTRES ALIMENTS Raviolis M-Classic à la viande en lot de 2, 2 x 250 g 5.60 au lieu de 8.– 30% Plats préparés M-Classic à base de pâtes, le lot de 2, 2 x 400 g 20% Pizzas M-Classic en lot de 4 40% Toutes les tartelettes 25% Tous les articles au chocolat Giandor Frey 20% Tous les biscuits Créa d’Or, à partir de 2 paquets –.60 de moins l’un Grissini Torinesi, 360 g 2.75 au lieu de 3.70 25%

Viande hachée de bœuf, le kg 10.50 au lieu de 15.– 30%

Tous les cafés Noblesse 20%

Boulettes de chair à saucisse, les 100 g 1.40 au lieu de 2.– 30%

Fit Flakes M-Classic nature ou au yogourt en lot de 2 20%

Tous les produits Citterio, les 100 g 20%

Sugar Puffs en emballage géant, avec 50% de contenu en plus, 750 g 5.20 au lieu de 7.80

Jambon de derrière, le lot de 2 barquettes, TerraSuisse, les 100 g 1.55 au lieu de 2.60 40%

2.30

PAIN & PRODUITS LAITIERS

Tous les Rivella, le lot de 6 20%

Saucisses de Vienne M-Classic avec moutarde, le lot de 5 paquets, Suisse, 20 pièces, 1 kg 8.95 au lieu de 15.25 40%

Bâtonnets glacés Megastar aux amandes, à la vanille ou au cappuccino, l’emballage de 12, 12 x 120 ml 11.90 au lieu de 17.– 30%

Poulpe, Espagne / Pacifique, les 100 g 1.90 au lieu de 2.40 20%

Toutes les pâtes Agnesi 20%

Filets de carrelet, MSC, les 100 g 1.80 au lieu de 2.60

Toutes les purées de pomme de terre Mifloc 20%

Golden Nuggets Pelican, MSC, en lot de 2, surgelés, 2 x 400 g 10.35 au lieu de 14.80 30%

Tous les riz M-Classic et Premium en emballages de 1 ou 3 kg 20%

Tous les rouleaux de printemps et snacks J. Banks, surgelés 20% Lasagnes M-Classic verdi ou à la bolognaise, surgelées, le lot de 2 30% Thon rosé M-Classic à l’huile ou à l’eau salée, le lot de 6, 6 x 155 g 6.20 au lieu de 7.80 20% Le Shop Raviolis M-Classic alla napoletana en lot de 6 ou alla bolognese en lot de 4 40%

NON-ALIMENTAIRE Tous les produits de lessive Elan et revitalisants textiles Exelia 50% Désodorisant Migros Fresh 20% Valable jusqu’au 22.8 Tout l’assortiment Tangan 20% Valable jusqu’au 22.8 Mouchoirs en papier et serviettes à démaquiller Kleenex et Linsoft et lingettes imprégnées Linsoft en emballages multiples, par ex. Linsoft en emballage géant, FSC, 42 x 10 pièces 4.80 Couches-culottes Milette de mini à large, pants et couches Naturals 3 pour 2 Valable jusqu’au 22.8 Lingettes imprégnées Milette pour bébé, le lot de 4 4 pour 3 Chaussettes ou sneakers pour femme, en emballages multiples, par ex. chaussettes, le lot de 2 paires à partir de 3.90 Chaussettes ou sneakers pour homme, en emballages multiples, par ex. chaussettes courtes, le lot de 2 paires 4.90

GASTRONOMIE Menu Duo, Emincé de poulet Tikka Massala (Brésil), chou-fleur au curcuma, riz aux légumes + Coca-Cola PET 50 cl 12.50 au lieu de 18.40 30% Aubergines farcies, Suisse, les 100 g 1.65 au lieu de 2.10 20% Pâté de volaille aux morilles, Suisse, les 100 g 3.50 au lieu de 4.40 20% Salade niçoise, Suisse, les 100 g 1.80 au lieu de 2.25 20% Crevettes à la citronnelle, Vietnam, les 100 g 4.45 au lieu de 5.60 20% Porc au caramel, Suisse, les 100 g 3.– au lieu de 3.80 20% Sushis Hazuki, élaborés en Suisse, l’assortiment 11.90

Société coopérative Migros Genève Vous trouverez plus d’informations sur les prix, les produits et les réductions sur les étiquettes des articles dans cet encart.


PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 9.8 AU 15.8.2011 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

2 pour 1

14.90 au lieu de 29.80

ng Chaussettes de trekki Salomon en lot de 2 paires*/** Valable jusqu’au 22.8

50%

69.90

Sac à dos Barny Jack Wolfskin*/** sac de randonnée, volume 22 litres Valable jusqu’au 22.8

14.95 au lieu de 29.90

Sac à dos* rrés, dos et bretelles rembou divers coloris Valable jusqu’au 22.8

50%

49.– au lieu de 99.–

M-Watch*/*** montre suisse, bracel et en cuir, également dispon ible avec cadran noir Valable jusqu’au 22.8

59.90

Veste de trekking pour femme 2 en 1 Trevolution*/** matériau respirant, imperméable à l’air et à l’eau, avec doublure en polaire amovible

40%

50%

14.95 au lieu de 29.90

Lunettes de soleil le, protection U.V. intégra e, tiqu thé syn e tièr ma différents coloris Valable jusqu’au 22.8

*En vente dans les plus grands magasins Migros et **SportXX ou ***melectronics.

69.90 au lieu de 119.–

Bâton de randonnée Ridgehiker Komperdell*/** Power Lock System Valable jusqu’au 22.8

MGB www.migros.ch W

À LA CHASSE AUX BONNES AFFAIRES.


EN MAGASIN

Migros Magazine 32, 8 août 2011

| 55

Soif de fraîcheur?

Lorsqu’il fait chaud, les nouveaux jus dilués Aproz se révèlent très désaltérants. Et grâce à leur bouchon innovant, on peut les emporter partout.

E

n été, lorsque le mercure bat des records, on ne rêve que d’une chose: plonger dans les eaux fraîches d’un lac de montagne. S’il n’est pas toujours possible de le faire, on peut par contre apaiser sa soif en buvant un des nouveaux jus dilués Aproz. Conditionnées dans des bouteilles pratiques à bouchon sport refermable, ces boissons délicieu-

Les trois jus dilués Aproz: Fruit de la passion, 50 cl, Fr. 1.40*, Pink Grapefruit, 50 cl, Fr. 1.40, Cassis-Pomme, 50 cl, Fr. 1.40* Aussi disponibles en lot de 6 x 50 cl,

Photo Getty Images

Fr. 8.40

* En vente dans les plus grands magasins.

sement pétillantes peuvent se consommer à tout moment, où que vous soyez. Les jus dilués existent en trois parfums: cassis-pomme, fruit de la passion et pink grapefruit. Leur goût légèrement sucré provient des jus de fruits qui ont été ajoutés à l’eau riche en sels minéraux des sources Aproz, situées au cœur du Valais.

Dora Horvath


À ESSAYER SANS HÉSITER.

20x

PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 9.8 AU 22.8.2011 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

NOUVEAU 5.60

NOUVEAU 2.90

Sandwiches glacés M-Classic à la stracciatella en emballages multiples délicieuse glace stracciatella entre deux biscuits au chocolat, 6 pièces, 324 g

NOUVEAU 3.55

Blévita au pavot biscuits 5 céréales à l’épeautre au goût subtil de pavot, 6 portions, 228 g

NOUVEAU 1.90

Pâtes complètes M-Classic spaghettis, pâtes spirales ou penne à la semoule de blé dur complète, s, par ex. becs de plume 500 g

En vente dans les plus grands magasins Migros.

Pudding / crème à la vanille, sans sucres ajoutés à cuire, convient aux personnes diabétiques, 2 sachets, 140 g

NOUVEAU 4.30

Mélange de légumes suisses Farmer’s Best, surgelés s: 100% légumes suisse chou-fleur, carottes, carottes du Palatinat, petits pois et haricots, 600 g

NOUVEAU 3.30

Biscuits Trilogy Choco Loco biscuits enrobés de chocolat blanc, au lait et noir dans un gobele t pratique, 175 g

NOUVEAU 1.40

Aperito sprizz, sans alcool la version non alcoolisée de l’Aperol Spritz, la boisson tendance au goût doux-amer, 20 cl

MGB www.migros.ch W

POINTS


EN MAGASIN

Migros Magazine 32, 8 août 2011

| 57

Un moment à soi

Oubliez l’agitation frénétique du quotidien et détendezvous avec un bon cappuccino et de savoureux biscuits Créa d’Or. De quoi fuir la monotonie ambiante.

Photo et stylisme Claudia Linsi

P

as facile de s’offrir un moment à soi dans un quotidien souvent survolté. Pourtant, il faut savoir s’accorder un peu de temps, s’installer confortablement sur son canapé et laisser son esprit s’évader. Tout comme un bon livre avec un bon cappuccino, le mélange Assortiment Créa d’Or est le compagnon idéal pour un après-midi détente. Cette élégante sélection de dix variétés de biscuits propose diverses spécialités. Comment se décider entre l’alléchant croquant

aux amandes Mändelplätzli, le biscuit Noisette raffiné et son fourrage onctueux ou la gaufrette Nobilé enrobée d’un délicieux chocolat? Un tel choix donne envie de tout goûter. Alors autorisez-vous ce petit luxe. Il suffit de fermer les yeux et de les savourer. Elaborées à Meilen, au bord du lac de Zurich, ces créations de Midor SA sont préparées avec les meilleurs ingrédients. Reprenezen un dernier et profitez de l’instant présent. Claudia Schmidt

Assortiment Créa d’Or, 197 g,

Fr. 6.20


58 | Migros Magazine 32, 8 août 2011

Gorgés de soleil et d’énergie

Très pratiques à manger sur le pouce, les fruits secs et à coque sont de plus en plus appréciés en cuisine. A Migros, les variétés Bio se parent d’un emballage unifié.

C

ôté vitamines et nutriments, les fruits secs sont largement à la hauteur de leurs pendants frais. Et sur le plan gustatif, ils n’ont rien à leur envier, bien au contraire. La déshydratation permet de concentrer le fructose, ce qui rend les baies et les fruits intensément sucrés. Ainsi, les abricots séchés, par exemple, confèrent une merveilleuse note de douceur aux potées d’agneau. Quant aux fruits à coque, ils sortent de l’ombre pour égayer

nombre de salades et n’entendent plus jouer les seconds rôles. Riches en vitamines, en minéraux et en acides gras insaturés, ils sont excellents pour le système nerveux, le cerveau ou encore le système cardiovasculaire. Mais comme pour chaque chose: tout est affaire de mesure, et il est conseillé de ne pas abuser de ces gourmandises. En effet, les fruits séchés regorgent de fructose, et les fruits à coque sont riches en lipides.

Anna-Katharina Ris

Abricots Bio, 200 g

Fr. 3.20 * * En vente dans les plus grands magasins.

Tranches d’ananas Bio, 100 g

Fr. 3.90*

Raisins sultanines Bio, 400 g,

Fr. 2.80


EN MAGASIN

| 59

Abricots Bio Tous les abricots séchés Bio vendus à Migros proviennent de Malatya, une région d’Anatolie orientale (Turquie) célèbre pour la culture des abricotiers. Située à 1000 m d’altitude, elle jouit d’un climat sec et frais optimal pour les fruits. La récolte a lieu en juillet.

Photo bab.ch

Après avoir grimpé dans l’arbre, les cueilleurs le secouent pour en faire tomber les abricots sur des bâches. Les fruits sont dénoyautés au bout de trois jours puis mis à sécher pendant la même durée. Ensuite, les ouvriers de l’usine de transformation les trient selon leur calibre et leur qualité avant de les laver à la main. Les abricots sont immédiatement surgelés afin d’éviter que des insectes ne les attaquent.

Noix de cajou Bio Max Havelaar, 100 g,

Fr. 3.20*

Noisettes Bio, 200 g,

Fr. 3.60

Pignons Bio, 100 g,

Fr. 5.30

Les produits bio doivent être transformés plus vite et avec davantage de précaution. Les fruits classiques sont sulfurisés pour les protéger du pourrissement et des insectes, différence fondamentale avec les fruits issus de l’agriculture biologique. Et si les abricots bio brunissent au fil du temps, ils ne perdent rien de leur saveur. Des contrôles indépendants annuels garantissent l’absence de pesticides et d’herbicides. Les arboriculteurs se voient décerner un certificat attestant de leurs pratiques bio.


60 |

EN MAGASIN

Migros Magazine 32, 8 août 2011

Envie de fraîcheur Parfum enivrant Les perles fraîcheur se déposent au cœur de votre linge et libèrent leur parfum à chaque mouvement. Pour une sensation parfumée durable, choisissez les lessives Orient Nights ou Spring Time: elles protégeront les fibres et les couleurs de votre linge, et lavent efficacement à partir de 15 °C. Elan Spring Time, en poudre, 2,025 kg, Fr. 13.90 Elan Flower Moments, en poudre, 2,025 kg, Fr. 13.90 Elan Orient Nights, sachet de recharge, 2 litres, Fr. 13.90

Gagnez une centrale vapeur de Bernina! Bernina n’est pas uniquement une machine à coudre ou un col situé dans le canton des Grisons. C’est aussi une centrale vapeur à la pointe de la technologie. Grâce à ses toutes nouvelles semelles en vitrocéramique de première qualité, le modèle Nanda de Bernina garantit un lissage parfait du linge. La chaleur infrarouge préserve tous les tissus et permet de réduire de manière optimale l’effet luisant des textiles fragiles et sombres. Curieux? Alors tentez votre chance! Melectronics met en jeu une centrale vapeur Bernina d’une valeur de Fr. 499.– Pour participer par téléphone: appelez le 0901 560 089 (Fr. 1.-/appel depuis un poste fixe) en indiquant vos nom et adresse. Par SMS: en envoyant «Gagner», puis vos nom et adresse au 920 (Fr. 1.-/SMS). Exemple: GAGNER Pierre Modèle, Rue modèle 1, 9999 Modèleville. Par internet: sur www.migrosmagazine.ch/coupdechance. Date limite de participation: 14 août 2011. Les gagnants seront informés par écrit. Pas de versement en espèces. La voie de droit est exclue. Il ne sera échangé aucune correspondance au sujet du concours.

Extra-long Le nouveau système de nettoyage Twist Easy en format XL est encore plus agréable à manier. Grâce à son procédé de fixation, il est encore plus rapide et plus facile d’accrocher les chiffons. Twist Easy, système de nettoyage des sols LX, Fr. 19.80, Twist Easy, chiffons de remplacement XL, lot de 24 pièces: DRY, Fr. 6.90, WET, Fr. 8.60, CARE, Fr. 6.60


BELLA ITALIA. MGB www.migros.ch W

L’ITALIE EN FÊTE! 011

OFFRES VALABLES DU 9.8 AU 15.8.2011 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

Du 9.8 au 22.8.2

4.45

Sanbittèr San Pellegrino 6 x 10 cl

4.45

Olives Diabolo Anna’s Best 150 g

3.–

au lieu de 3.50

Pane Passione aux olives 380 g

4.10

au lieu de 5.20

20 % sur tous les produits Citterio p. ex. salami Milano maxi, Italie, les 100 g

8.50 5.90

Focaccia aux tomates-cerise 375 g

* En vente dans les plus grands magasins Migros.

4.45

Tomates séchées au basilic Anna’s Best 100 g

Plateau d’antipasti* 38 x 13 cm


62 | Migros Magazine 32, 8 août 2011

1

1 Béret, Fr. 10.— 2 T-shirt, 2 pièces,

Fr. 25.—

3 Leggings,

Fr. 25.—

4 Baskets,

Fr. 29.80

2

5 Sweat-shirt à capuche, Fr. 23.— 6 Veste, Fr. 35.— 7 Jeans, Fr. 35.— 8 Baskets, Fr. 34.90 9 Bonnet, Fr. 9.— 10 T-shirt manches longues, Fr. 19.— 11 Veste à capuche, Fr. 33.— 12 Jeans, Fr. 35.— 13 Baskets, Fr. 34.90 14 T-Shirt et écharpe, Fr. 19.— 15 Gilet avec nœud amovible, Fr. 29.— 16 Jupe et leggings, Fr. 25.— 17 Baskets Kappa, Fr. 39.—

3

4 5 6

7

Photo René Ruis, stylisme Esther Egli

Tous les articles sont en vente dans les plus grands magasins.

8

Jeans fille, Fr. 39.— T-shirt fille avec gilet, 2 pièces, Fr. 25.—

T-shirt fille, Fr. 19.—

T-shirt fille, Fr. 19.—


EN MAGASIN

9

14

10

15

11 16

Stars de la récré

C’est bientôt la rentrée et les enfants vont envahir les préaux avec style: scintillants pour les filles et capuches pour les garçons.

M

12

17

13

T-shirt garçon, Fr. 19.—

| 63

Polo garçon, Fr. 23.—

aman, achète-moi des fringues vraiment cool!» Les demandes de nos chères petites têtes blondes peuvent parfois irriter. Surtout que ce qui est «cool» pour eux ne l’est pas forcément pour leurs parents. En effet, les petits, qui ne sont justement plus si petits que ça, veulent avoir le look du moment: décontracté pour les garçons et girly pour les filles. Papa et maman en revanche

Chemise garçon, Fr. 25.—

préfèrent les vêtements pratiques, fonctionnels et bon marché. Comment faire pour satisfaire tout le monde? En puisant dans l’assortiment Migros. La preuve: Aileen, Hendrik, Lukas et Jessica (de gauche à droite sur la photo), toujours à la pointe de la mode, ont tout de suite voulu enfiler leurs tenues. Difficile de le leur refuser. Heidi Bacchilega

Jeans garçon, Fr. 33.—


20% DE RÉDUCTION g

au lieu de 10.50

STABILO EASYoriginal stylo-roller ergonomique pour droitiers (disponibles aussi pour gauchers)

Disponibles s dans d les plus grands ma magasins Migros

rt

er

on

s

E A SY

o m ic s e x p e

au lieu de 7.20

STABILO BOSS MINI Ocean friends Le marqueur fluo classique en format mini avec motifs amusants. Set de 5 pièces

www.stabilo.com t bil

OFFRES VALABLES LABLES D DU 9.8 9 8 AU 22 22.8.20 82 201 20 2011 011 OU JUSQU’À ÉPU ÉP PUISEMENT UISEMENT DU STOC STOCK CK SUR R TOUS T LES PROD P ODUITS STABILO

au lieu de 25.90

STABILO EASYcolor crayons de couleur ergonomiques pour droitiers en étui de 12 pièces, avec taillecrayon (disponibles aussi pour gauchers)

STABILO est en vente à votre Migros

Donne vie à l’eau fraîche

Des thés fruités en infusion dans l’eau fraîche Enfin, une autre manière délicieusement différente de vous rafraîchir. Élaborées à partir d’un délicat mélange de fruits et d’herbes aromatiques, ces infusions légères et fruitées sont la boisson parfaite pour l’été. Sans sucres, édulcorants artificiels ou caféine, et elles n’ont que 4 calories chacune!

Tetley Coldest est en en vente Migros Tetley Cold venteà àvotre votre Migros


EN MAGASIN

Migros Migros Magazine Magaz Ma gazine gaz ine 32, 32, 8 août août 2011 201

| 65

Baskets fille, pointures 28-35, Fr. 29.80, baskets cuir garçon, avec tissu, pointures 28-35, Fr. 39.-

Toujours bien chaussés

Migros propose un vaste choix de chaussures pour enfant. Car leurs pieds grandissent plus vite qu’on ne le pense.

Photo Bernd Emmerling, stylisme Eva Emmerling

A

près la période bénie des vacances, l’heure de la rentrée a sonné pour des milliers d’écoliers. Et pour bien commencer l’année scolaire, on a besoin de livres, de cahiers mais aussi de chaussures, de pantoufles et de chaussons de gymnastique. C’est que les pieds

d’un enfant en âge d’aller à l’école grandissent d’une à deux pointures par an, voire de deux à trois pointures pour les moins de 6 ans. Il ne faut jamais acheter de chaussures trop grandes, qui risqueraient de déformer les pieds tout autant que les modèles trop

serrés. Il convient de laisser 12 à 17 mm de jeu entre le bout de la chaussure et les orteils pour être à l’aise lors de la marche. De plus, il est conseillé de faire ses achats l’après-midi, car les pieds de nos petits anges s’allongent de quelques millimètres au cours de la journée.

Migros offre une vaste palette de modèles pour enfant; les magasins possédant un rayon chaussures proposent même des marques à la mode. Chaque année, Migros vend 700 000 paires pour enfants, dont 100 000 chaussons de gymnastique et pantoufles. Dora Horvath

Baskets Kappa, pointures 28–35, Fr. 39.–, pantoufles garçon, pointures 28–39, Fr. 17.80, chaussons de gymnastique Hello Kitty, pointures 25–39, Fr. 9.90, pantoufles fille, pointures 28/29–34/35, Fr. 15.–


66 | Migros Magazine 32, 8 août 2011

C’

est au cœur de la réserve naturelle de la Grande Cariçaie que reçoit Marie Garnier, directrice du Centre Pro Natura Champ-Pittet. Plus exactement, au milieu des plantes qui poussent en poésie, où les fleurs chantent la passion, l’amour ou la jalousie, où le poète Narcisse adresse des messages parfumés à Angélique, la tulipe rose à fleurs doubles, non loin du cœur de Marie en peine ou des clochettes blanches du muguet carillonnant de bonheur. Dans ce jardin d’Eden, à deux battements d’aile du lac de Neuchâtel que l’on aperçoit au-delà des roseaux, Marie Garnier a fait son nid il y a quatorze ans en accédant à la direction du centre de Pro Natura. Même, elle a initié la création des jardins et a agrandi le domaine de 4 hectares pour mieux accueillir le public et lui garantir un havre de paix. «Comme nous n’avons pas beaucoup de moyens, nous travaillons avec de nombreuses personnes en programme d’occupation ou en réinsertion pour entretenir ces jardins.»

Secrets de cuisine us, c’est... Cuisiner pour vo quelque chose d chacun prépare an qu La convivialité, tionne très s enfants, ça fonc de spécial. Avec me isine en famille. , c’est quand on cu bien. Le plus beau ner seule. Je n’aime pas cuisi at préféré? Quel est votre pl et le fromage j’adore le vacherin – s ge ma fro de t Un pla ecque ou e bonne salade – gr de chèvre – avec un aux noix. ou s ve n pain, aux oli taboulé – avec un bo z-vous jamais? Que ne mangerie nge tout, même si je ma En fait, je mange de asses. de viandes très gr aujourd’hui moins e? ujours en réserv Qu’avez-vous to ts ur go yo s de s, uf Du fromage, des œ du jardin. s uit od pr les us et to

un repas? z-vous partager ie er m ai i qu ec Av aucoup de a qui se donne be Avec Barack Obam i n’ont pas er des actions qu peine pour rattrap assez lourd à lui. Il a un héritage été réalisées par uve le voir comment il tro gérer. J’aimerais sa ut cas, il me e de le faire. En to courage et la forc ptionnel. ire son destin exce dm j’a et oir sp l’e de donne

Des légumes frais et croquants

Pas étonnant alors que cette femme énergique et charismatique s’inspire du lieu pour concocter le plat du jour: une soupe de chalet parfumée de cerfeuil musqué, d’épinards sauvages et de livèche. «Selon ma belle-mère gruérienne, ma recette n’est pas de la vraie soupe de chalet, car elle ne cuit pas assez longtemps», avertit d’entrée Marie Garnier. C’est qu’avec un emploi du temps bien chargé, elle préfère accélérer au possible la préparation, plutôt

que de laisser mijoter le potage des heures durant. «Les légumes sont croquants, plus frais», argumente-t-elle. Des légumes et des herbes à peine cueillis du jardin de Champ-Pittet. Sauf les fèves, qui viennent de son jardin privé, à Villars-sur-Glâne. Si ses deux grands enfants sont des cordons-bleus «qui ont appris à cuisiner librement», la Fribourgeoise de 48 ans ne se décrit pas, elle, comme un maître-

Marie Garnier: «J’ai appris à mitonner des plats avec des produits de

Nature poétique dans

Près d’Yverdon, Marie Garnier concocte une délicieuse soupe de chalet aux herbes et aux du Centre Pro Natura Champ-Pittet, qu’elle dirige depuis une dizaine d’années.


CUISINE DE SAISON MARIE GARNIER

| 67

COUPER les pommes de terre en dés de 1 centimètre.

AJOUTER les légumes. AJOUTER les épinards et les orties.

TRANCHER des lanières de gruyère. saison afin d’être en accord avec l’environnement.»

l’assiette

légumes à peine cueillis dans les jardins


68 | Migros Magazine 32, 8 août 2011

queux. «Mais j’ai appris à mitonner des plats avec des produits de saison afin d’être en accord avec l’environnement», souligne-t-elle. C’est pour cela, d’ailleurs, qu’elle ne mettra pas de poireau dans sa soupe. «Quand j’étais enfant, certains produits étaient difficiles à se procurer, confie-t-elle. Nous sommes passés d’une cuisine traditionnelle à la découverte de la cuisine d’Italie, puis celle d’Inde, du Liban, d’Amérique du Sud.» Ses mets à elle, donc, sont originaux, tout en restant régionaux. Locaux. Microlocaux même, si les ingrédients viennent de son lopin de terre. «Le jardin est mon seul loisir, admet Marie Garnier. Cette activité me permet de décompresser.» Bien que née en ville de Fribourg, Marie Garnier s’est toujours intéressée à la nature, à l’environnement, à la botanique. «Quand j’étais enfant, nous allions en vacances à Charmey, tout près du monde paysan, se souvient-elle. Nous assistions à l’extraction du miel, participions aux foins. Je me suis toujours sentie bien dans les activités agricoles.»

Un apprentissage agricole avant les études à l’EPFZ

Pas étonnant, dès lors, qu’une fois sa maturité décrochée au Collège Saint-Michel, elle effectue un apprentissage agricole. Et passe ainsi une année auprès d’un paysan dans le Jorat, à planter des pommes de terre. Dur? «On va dire que cette expérience a développé ma résistance physique», lâche-t-elle en se remémorant cette époque. Après le Jorat, Marie Garnier met le cap sur l’Ecole polytechnique de Zurich pour des études d’ingénieur agronome, avant de se spécialiser en économie rurale. S’ensuivent deux étés à l’alpage, un engagement auprès de l’Institut agricole de Grangeneuve, où elle participe notamment à la cartographie des alpages du canton de Fribourg, puis quelques années d’indépendance. Si elle n’avait pas donné naissance à des enfants, peut-être qu’elle serait partie dans les pays du Sud, traiter les problèmes d’alimentation à la racine, en aidant notamment à conserver une capacité de production locale et en garantissant

Marie Garnier a préparé son repas dans le restaurant du Centre Pro Natura de Champ-Pittet.

«Je me suis toujours sentie bien dans les activités agricoles» l’écoulement à un bon prix de la production locale pour la maintenir à long terme. «J’ai toujours voulu être dans la production, en accord avec l’environnement.» Agir, donc. S’engager si besoin. Elle a commencé jeune: à 12 ans. «Je récoltais des signatures avec mon père pour un dimanche sans voitures.» Puis elle milite pour la protection des marais, notamment. Non, elle ne se considère pas pour autant comme une écolo dure, mais plutôt modérée. D’ailleurs, ses engagements ne concernent pas uniquement la nature. Elle s’est aussi investie pour

l’accueil extrascolaire du quartier du Schönberg à Fribourg, ainsi qu’en politique. La Constituante fribourgeoise, avec le Groupe citoyen. Depuis 2006, elle siège au Conseil communal de Villars-surGlâne. Cette année, elle s’est même lancée dans la course au Conseil d’Etat. Si au début elle y allait surtout pour renforcer la visibilité des Verts, elle considère désormais avoir de réelles chances d’être élue. «Les gens se rendent de plus en plus compte qu’il y a de gros défis à relever, notamment dans le domaine de l’environnement.»

Elle devrait alors quitter ChampPittet, un endroit magnifique, son bureau logé dans un monument historique, des couloirs où tout le monde l’appelle par son prénom. Et où, pour quelques heures, elle squatte momentanément la cuisine du chef sri-lankais Satsuthan Suppiah, qui guigne de loin la préparation de la directrice. Il faut dire qu’elle lui fait un peu d’ombre, en occupant son espace d’abord, et en suscitant la curiosité des collaborateurs du centre, qui demandent tous à déguster sa délicieuse soupe de chalet. Laurence Caille Photos Nicolas Righetti / Rezo

Jusqu’au 6 novembre, exposition «Mottes de vie» sur les lombrics au Centre Pro Natura de Champ-Pittet, chemin de la Cariçaie 1, 1400 Cheseaux-Noréaz, 024 423 35 70. Ouvert du mardi au dimanche, les lundis fériés, de 10 h à 17 h 30. www.pronatura.ch/champ-pittet


CUISINE DE SAISON MARIE GARNIER

| 69

Soupe de chalet aux herbes sauvages Une recette de Marie Garnier

PRÉPARATION

INGRÉDIENTS POUR 4 PERSONNES

D savoureuses De recettes sur www.saison.ch Pour s’abonner: 0848 87 7777, abonnements@saison.ch (39 fr. seulement pour 12 numéros)

200 g de carottes jaunes 200 g de pommes de terre riches en amidon 1 oignon 4 brins de cerfeuil musqué (cueillis dans la nature)* ½ bouquet de livèche, du marché 50 g de feuilles d’orties (cueillies dans la nature)* 2 cs de beurre 1 l de bouillon de légumes 100 g de fèves écossées 100 g de macaronis 100 g d’épinards sauvages (cueillis dans la nature)* 2,5 dl de lait sel, poivre 1 bouquet de ciboulette 100 g de gruyère 1 dl de double crème

1) Couper les carottes en rondelles d’env. 3 mm d’épaisseur et les pommes de terre en dés de 1 cm. Hacher l’oignon. Réserver un peu de cerfeuil musqué et de livèche. Ciseler le reste. Couper les feuilles d’orties en lanières. 2) Chauffer le beurre dans une casserole profonde. Y faire suer l’oignon pendant env. 2 min. Ajouter les carottes, les pommes de terre, le bouillon, le cerfeuil musqué et la livèche ciselés et porter à ébullition. Ajouter les fèves et les macaronis. Laisser mijoter la soupe à couvert pendant env. 8 min, jusqu’à ce que les pâtes et les fèves soient presque cuites. 3) Ajouter les orties, les épinards et le lait. Poursuivre la cuisson de la soupe à feu doux pendant env. 2 min. Saler et poivrer. Ciseler finement la ciboulette. Couper le gruyère en fines lanières à l’aide d’un couteau économe. Verser la

double crème dans la soupe. Dresser la soupe dans des assiettes creuses, y répartir les lanières de gruyère et décorer avec la ciboulette et les herbes réservées. Servir sans attendre. * Remarque concernant les herbes sauvages: Marie Garnier cueille le cerfeuil musqué, les feuilles d’orties et les épinards sauvages dans le jardin Pro Natura. On peut remplacer le cerfeuil musqué par du cerfeuil, les feuilles d’orties et les épinards sauvages par des épinards à salade. Suggestion Remplacer les fèves par des haricots à rames, coupés en tronçons. Préparation: env. 30 min Valeur nutritive Par personne, env. 18 g de protéines, 28 g de lipides, 39 g de glucides, 2000 kJ / 480 kcal


NOUVEAUTÉ À LA CAISSE MIGROS:

OS T N E M S M U OU CH E W I N G G

RUITS EAUX F V E U R O U N P S E E L D DÉCOUVREZREMPLI D’UNE POUDRE LIT CRISTALLISÉ UR DE XY AVEC UN CŒ

RE ICE MINT MENTOS PU n de menthe! MENTOS PU

explosio C’est l’ultime nt e Mint contie Ic Mentos Pure Xylit de % 99 à posé un centre com t! an ss r rafraîchi cristallisé supe

RE FRAISE

le expérience e toute nouvel se. Découvrez un tos Pure Frai ing gum Men re de ud avec le chew po e un d’ pli à 99 % Son cœur rem ent exquis ! t tout simplem es it, fru r pu

mentos.ch

Mentos est en vente à votre Migros

A der n ma ment! m co tuite gra

Le magazine

du bien-être et du développement durable

Juillet 2011/04

Pêche durable en Cornouailles Crudivorisme en Californie Sports ludiques dans le jardin

Reflet des nouvelles tendances, Vivai, le magazine du bien-être et du développement durable édité par Migros, est une véritable source d’inspiration. Dans le numéro de juillet, vous découvrirez diverses facettes de la qualité de vie, prendrez la mer avec le capitaine Sam, pêcheur respectueux, et apprendrez que faire pour garder la forme en jouant au jardin. A commander dès aujourd’hui gratuitement sur: www.migros.ch/vivai, par mail à: commande.vivai@migrosmedien.ch ou en appelant le 0800 180 180.


VOTRE RÉGION MIGROS GENÈVE

Photo Christian Marchon

Migros Magazine 32, 8 août 2011

Philippe Dury, vendeur au SportXX de MParc Praille, présente un vélo électrique Watt World Swing 28’’.

Option mobilité douce

Les vélos électriques sont pratiques et dans l’air du temps. SportXX propose des modèles adaptés à toutes les exigences.

A

vec le développement des technologies, les vélos électriques deviennent toujours plus légers et performants. Ils sont taillés à la mesure des personnes actives, quel que soit leur âge. Avec un modèle électrique, les cyclistes avancent plus rapidement et arrivent moins fatigués à destination.

Se rire des distances et des dénivelés

Parfait pour les pendulaires, le vélo électrique permet de venir chaque jour à bout de grandes dis-

tances ou de dénivelés importants. La recherche d’une place de stationnement ou les frais de parking disparaissent. Plus pratique qu’une voiture, même petite, le vélo électrique est idéal pour se déplacer en ville. C’est désormais un concurrent sérieux et une bonne alternative à la deuxième voiture. Sans parler des avantages écologiques! Le moteur électrique, approvisionné par un accumulateur, aide le cycliste dans ses efforts. Des capteurs mesurent la vitesse ou la puissance de pédalage et régulent

l’apport électrique en fonction de ces facteurs. Un écran permet par ailleurs de choisir entre divers modes de déplacement. Suivant l’option sélectionnée, le moteur fournit une aide plus ou moins soutenue. Sans pédalage toutefois, le vélo électrique n’avance pas. Mais, même en pédalant, il est tout de même agréable de se faire aider.

Du presque fait sur mesure

Les vélos électriques de l’assortiment SportXX fonctionnent avec un accumulateur au lithium-ion

| 71

et une puissance nominale permanente de 200 watts. Une batterie pleinement chargée permet d’effectuer un trajet de 30 à 80 km. La portée effective dépend de divers facteurs: état de la route (asphalte ou terre battue), dénivelé, éventuel vent contraire, pression des pneus et poids du cycliste. Lorsqu’on achète un vélo électrique, le premier point à clarifier est de savoir pourquoi on veut l’utiliser. Du vélo électrique classique et confortable au V.T.T. sportif équipé d’un moteur high torque de 27 vitesses et d’une fourche suspendue Rock Shox, tout est possible! Cette saison, SportXX propose des nouveautés équipées de moteurs puissants de 250 watts. La marque SportXX Crosswave présente une nouvelle ligne trekking disposant d’un dispositif d’entraînement ED3, d’un moteur frontal sans balais et d’un accumulateur de 36 volts de 9 ampères/heure. Vient s’y ajouter l’équipement usuel d’un vélo de haut niveau avec freins à disque, headshock, dérailleur Shimano Deore avec 24 vitesses et des composants de première qualité. Le V.T.T. ED3 SLX, dont l’accumulateur de 36 volts est intégré discrètement au tube inférieur du cadre, constitue le pendant de la ligne trekking. Tant le modèle ED3 SLX que la ligne trekking sont équipés d’un écran LCD fonctionnel et d’un puissant moteur high torque. Les autres points forts de SportXX cet été sont le modèle Swing de Wattworld, un vélo électrique élégant de qualité supérieure, ainsi que le Tranz-X Eagle, un modèle de ville particulièrement rapide et racé. En plus d’une garantie de deux ans sur le vélo et l’accumulateur, SportXX propose à ses clients d’autres prestations de service et de réparation. RP

Vous trouverez toutes les informations sur les vélos électriques SportXX sur www.sportxx.ch ou directement dans votre magasin SportXX le plus proche.


De la région.

Jeudi 7 juillet, 10 h 30, sur l'exploitation de la famille Jaquenoud à Lully, producteurs de Mara des bois et maraîchers.Uneplusgrandeproximité garantit plus de fraîcheur, de goût, de diversité et de confiance. Une promesse de votre Migros.


VOTRE RÉGION MIGROS GENÈVE

Migros Magazine 32, 8 août 2011

| 73

Sorcières ou bonnes âmes? Photo Sylvain Selleger

Le choix vous revient! A Genève, les pratiques d’herboriste de Michée Chauderon lui ont coûté la vie. A Genève, la désormais tristement célèbre rue Michée-Chauderon.

L

a malheureuse Michée Chauderon fut condamnée au bûcher pour sorcellerie en 1652. A Genève, on lui a même dédiée une rue, charmante il est vrai. Mais qui sait encore qui était cette modeste lavandière née à Boège en Faucigny, laquelle rêvait d’un autre destin… Tout au plus peut-on se récrier: «Comment, cinquante ans après l’Escalade, c’est impossible!» On chasse les images de tortures, de bourreau, de lacet étrangleur et de flammes pour ne se consacrer qu’au cortège solennel et riant à la fois qui défile dans nos rues chaque mois de décembre. C’est nettement plus décoratif! La pauvre «sorcière» était venue toute jeune à Genève à la suite d’un mari. Devenue veuve, il lui fallut bien gagner sa vie et elle mit en pratique ce qu’elle avait appris

autrefois d’une sienne parente, à savoir l’herboristerie.

Dénoncée par les femmes qu’elle soignait

Elle soigna ses voisines et connaissances avec les plantes qu’elle cueillait et faisait parfois sécher. Ce furent essentiellement ses obligées qui se plaignirent. L’une avait des maux de tête, l’autre souffrait du ventre, une autre encore était mélancolique, il n’en fallut pas plus pour mettre la justice en branle. Il faut croire qu’on s’ennuyait ferme au temps où beaucoup de jeux restaient interdits et où régnait une certaine austérité. Vous me direz «Les sermons obligatoires du dimanche!» Bon, d’accord, mais ça ne remplace pas tout. Michée fut incarcérée et interrogée sous la torture. On enfonçait dans son corps une tige de métal,

toute région moins innervée qu’une autre étant la marque incontestée du diable. Elle avoua tout ce qu’on voulait: oui, elle avait rencontré Satan, une fois sous la forme d’un soldat, une autre fois sous la forme d’un chien noir. Oui, elle avait conclu un pacte avec lui, oui elle en voulait à la terre entière étant elle-même faible, pauvre, seule… N’importe quoi et la mort au bout, une mort douloureuse et infamante saluée par les vivats de la populace. On ne connaissait pas encore les séries policières télévisées.

Que reste-t-il de ces croyances obscures?

On ne croit plus aux sorcières et les plantes jouent un rôle important dans notre santé, qu’elles soient apprêtées en tisanes ou en infusions. L’aromathérapie n’est pas en reste. Avant de nous lancer

sur les petites pilules, prenons la peine de lire l’emballage et découvrons que nous pouvons remédier à nos petits malheurs tout seuls, que ce soit le foie qui cloche ou le temps qui passe comme c’est sa fâcheuse coutume. Remèdes de bonne femme? Et alors? Cela ne prouve que leur efficacité. «Cet enfant a des vers!» disait doctement une grand-mère. Et de préparer une tartine beurrée et salée sur laquelle elle couchait des moitiés de gousses d’ail. Les vers ne s’en relevaient pas, les proches non plus à cause de l’haleine, mais le tour était joué. En sirotant une verveine, lisons ou relisons «Requiem pour une sorcière – Michée Chauderon» de Monique Ferrero, paru en 2000 chez Cabédita en nous disant: «Ouf! je l’ai échappé belle.» Liliane Roussy


74 | Migros Magazine 32, 8 août 2011

Eté actif au Vitam’Parc Surf, escalade, rencontres sportives et clin d’œil beauté.

J

usqu’au 26 août, vivez de vraies sensations de glisse avec le simulateur de surf de l’espace aquatique. Le Vitam’Parc propose également des stages d’initiation et de perfectionnement (dès 6 ans). Du lundi au vendredi (5 x 1 heure – 129 euros). L’espace escalade vous invite à découvrir le plaisir de grimper (dès 5 ans). Cours particuliers ou collectifs. Harnais, mousquetons, freins et cordes fournis sur place. C’est également au Vitam’Parc que l’Alpes Open Tour prendra son départ dimanche 14 août. Les par-

ticipants, accompagnés de coureurs professionnels, mettront le cap sur le col des Saisies pour une première étape de 115,4 kilomètres. Rencontrez aussi les joueurs pro de l’ETG Football Club le 30 août pour une grande séance de dédicace et des ateliers foot. Rappelons aussi l’incontournable course de la rentrée, la Vitam’Run, le 3 septembre. Inscriptions dès maintenant. Entre-temps et jusqu’au 26 août, l’espace bien-être et spa vous offre 20% de réduction sur une cinquantaine de soins de beauté. RP

Infos pratiques

Sur www.vitamparc.com et par tél. 00 33 450 84 66 66. Le site du Vitam’Parc – 500, route des Envignes, F – 74160 Neydens – jouxte le Macumba. Parking gratuit. La ligne de bus D des TPG relie le centre-ville de Genève au Vitam’Parc les me. sa. et di. Surf Experience, testé par Déborah Anthonioz, vice-championne olympique de snowboard cross aux JO de Vancouver.

Publicité

Dégustez chaque semaine le menu Duo dans vos restaurants Migros Menu Duo du 8 au 13 août Emincé de poulet Tikka Massala Chou-fleur au curcuma Riz aux légumes Coca-Cola 50 cl PET Provenance de la viande : Brésil

12.50

au lieu de 18.40

Hiboo Restaurants Retrouvez tous les bons plans restaurants à Genève en téléchargeant l’application.


VOTRE RÉGION MIGROS GENÈVE

| 75

Spectacles Onésiens Au programme 2011/2012, une saison douce et métissée.

U

n peu de douceur dans ce monde de brutes... L’invitation des Spectacles Onésiens est à l’image de sa 24e saison, concoctée pour émouvoir et rassembler les amateurs de spectacles de qualité, toutes générations confondues. Réparti sur deux espaces à l’acoustique de rêve (la Salle communale et le Manège d’Onex), le programme 2011-2012, éclectique, réserve de belles surprises.

De la musique et de la bonne humeur

Illustration Zoé Laugier, Photo Pierre Emmanuel Rastoin

Ballaké Sissoko et Vincent Ségal joueront le 19 février 2012.

Infos pratiques

La compagnie Les Ombres Folles interprétera «Le Petit Prince» de Saint-Exupéry le 8 février 2012.

Programme complet et abonnement: www.spectaclesonesiens.ch Billetterie par spectacle dès le 22 août: Service culturel Migros Genève, rue du Prince 7, Stand Info Balexert, Migros Nyon-La Combe et Spectacles Onésiens.

Le 23 septembre, on suivra Bertrand Belin au bout de son «Hypernuit» ainsi que JP Nataf, ancien leader des Innocents: un double plateau musical de haut vol. Les 11 et 12 octobre, Grégoire Maret, originaire de Chancy, harmoniciste réclamé par les plus grosses pointures mondiales (Sting, Elton John, Cassandra Wilson, Herbie Hancock), fêtera la sortie de son premier album solo, accompagné de son quartet et du Chœur de jeunes du Conservatoire populaire de musique de Genève. Les 19 et 20 octobre, Frédéric Recrosio dévoilera son nouveau talent de chanteur: «Ça n’arrive qu’aux vivants», spectacle de «chansons drôles mais pas que», qui montrera le Valaisan sous un autre jour, mais toujours drôle. Du 23 au 26 novembre, Onex fêtera pour la septième fois les «Créatives». Coup de projecteur sur les filles qui «en ont» – du talent –, le festival, international, accueillera Olivia Pedroli, Le Prince Miiaou (une princesse, en réalité), Licia Chery, Mayra Andrade, Mélissa Laveaux, Asa, Lail Arad, Irma et

Grace. Chanter Brassens en 2011? Et comment! Les 14 et 15 décembre, Joel Favreau, revisitera les classiques du «Bon maître» avec une fidélité qui n’exclura pas quelques libertés. Autre temps fort, le retour de Vincent Delerm, les 17 et 18 janvier 2012. Un piano à queue, un musicien, des projections sur écran et une mise en scène de Macha Makeïeff. Onex prendra le large le 19 février, avec la kora de Ballaké Sissoko, descendant de griots maliens, et le violoncelle de Vincent Ségal du groupe Bumcello: deux prodiges dont l’association devrait s’avérer magique. Le 23 mars, cap sur le Portugal avec une digne héritière d’Amalia Rodrigues. Si elle exerce comme ophtalmologue à Lisbonne, c’est aux oreilles et à l’âme que Katia Gerreiro fera du bien sur les planches onésiennes. Le 19 avril, le prince de la guitare manouche Biréli Lagrène fera équipe avec le guitariste Sylvain Luc.

Des fous rires en perspective

Et pour s’en payer une bonne tranche, on fera confiance à Chris Esquerre, «qui sait tout sur tout» (les 22-23 février), à la comédienne Brigitte Rosset et ses «Smarties, Kleenex et Canada Dry» (les 7-8 mars) et à Emil, l’humoriste préféré des Suisses (le 14 mars). Les dimanches et mercredis aprèsmidi, les petits de 4 à 7 ans auront rendez-vous avec les Récré-Spectacles, notamment «Le Petit Prince» de Saint-Exupéry (8 février), dans une scénographie de la Cie Les Ombres Folles. Roderic Mounir


76 | Migros Magazine 32, 8 août 2011

Un vêtement, mille possibilités

Ah les soldes... On a craqué, alors on a acheté. Et maintenant, on se retrouve avec des habits que l’on ne va jamais porter. La solution écolo et gratifiante: les transformer à l’aide d’une pro. Reportage, aiguille au poing, à Martigny.

I

ls sont là, suspendus à un cintre, attendant qu’on les enfile pour découvrir le monde. Seulement voilà, ces vêtements à l’abandon ne nous plaisent plus. Déjà plus, pour ceux que l’on vient d’acquérir aux soldes. Plus depuis longtemps, pour ceux que l’on a adorés pendant des mois, mais qui sont maintenant démodés. Le hic, dans un cas comme dans l’autre, c’est que l’on n’arrive pas à s’en séparer. L’idée: profiter des conseils, ainsi que du matériel, d’une pro et redonner vie à ces joyaux. C’est le concept que propose Fringues recycling (lire l’encadré) depuis un an dans différents cantons romands. Aujourd’hui, Nicole Mottet, styliste valaisanne de 51 ans, spécialiste ès recyclages et costumière du patineur Stéphane Lambiel, va nous aider à ranimer une robe rouge, élue parmi un choix de tenues qui s’étaient perdues au fond d’une armoire. «Le plus important reste l’aspect créatif. On part du vêtement à sacrifier, on réfléchit à ce qu’on a sous la main et on réalise

Nicole Mottet s’est prêtée à l’exercice: nous lui (à g.), la styliste l’a transformée en jupe, petit


VIE PRATIQUE MODE quelque chose de totalement différent de la base.» Après quelques hésitations, la décision est prise. Petite robe rouge à poches de devant deviendra mini-jupe à poches arrière.

«Toujours en respectant les coutures»

Les mesures effectuées, on commence à découper le tissu, «toujours en respectant les coutures pour que le vêtement soit d’aplomb. Une affaire de mathématiques.» Et pour rendre la jupe plus jolie, on ajoute des pinces qui tomberont dans les poches. L’utilisation d’un mannequin de couturière, objet que l’on n’a pas forcément chez soi, permet de placer facilement des épingles aux endroits clés. Ensuite, avec une règle et un morceau de savon, on dessine les lignes où il faudra coudre. «Je ne faufile jamais. Cela prend trop de temps. Quand j’explique,

j’essaie de montrer la logique des techniques.» La styliste n’a pas hésité à se joindre au projet Fringues recycling. Adepte du recyclage en tout genre – dans ses collections, les pantalons finissent en robes, les gaines en petits tops, les vieux draps en jupes – elle aime à partager sa passion. «Les stages organisés sont des laboratoires d’idées pour les profs comme pour les élèves. C’est un plaisir de voir la satisfaction des personnes qui apportent des vêtements à l’atelier et repartent avec leur propre création.» La jupe prend forme, avec une fermeture apparente. On regarde les rubans, que la styliste valaisanne emploie souvent et qui sont devenus sa signature. «Je m’amuse. Surtout des détails qui apparaissent là où on ne les attend pas.» On en choisit deux, rouge foncé et blanc cassé

| 77

Le nouvel ensemble et le sac prennent forme.

Fringues recycling: comment ça marche

avons apporté une robe rouge haut et sac à main.

«J’aime être féminine et ne pas gaspiller. D’où l’idée du slogan de Fringues recycling: Glam’s & Anti-gaspi!» Marie-France Udry a initié le projet il y a un an. Son but: créer une vitrine pour les acteurs du recyclage, du vintage et les friperies. «J’offre un portail, un sigle et un label de qualité. Les professionnelles décident ensuite du déroulement des stages et des cours.» Avec toujours un «fil» conducteur: mettre en avant des valeurs écologiques et humaines. «Aujourd’hui, on ne peut plus seulement se demander si un objet encombre ou pas. Il faut le transformer. Ce qui nécessite un savoir-faire. Un autre regard sur le vêtement, la matière et les déchets.» Soucieuse de l’avenir de notre planète, la quadra vaudoise, qui s’occupe entre autres de la communication autour de la gestion du recyclage de la ville de Lausanne,

a mis sur pied un réseau romand qui se divise en quatre parties: > Cours de couture Des professionnelles du monde de la mode partagent leurs connaissances en couture à Martigny, Lausanne et Fribourg. Pour le cours, les participantes sont invitées à apporter leurs vêtements trop courts, trop sages, démodés ou abandonnés depuis longtemps sur un cintre afin de leur donner une nouvelle vie. > Ateliers libres Un dimanche par mois à Lausanne de 12 à 17 h, Five O’clock Gallery ouvre ses portes à six participantes. «Chacune vient avec sa fringue à transformer. Cela ressemble à une après-midi entre copines qui échangent des idées. Ces ateliers ne nécessitent pas de connaissances préalables en couture.» Coût: 20 francs.

> «Second hand» Marie-France Udry répertorie sur son site internet les lieux où trouver LE vêtement de ses rêves, en dehors des points de vente des grands distributeurs. Les meilleures boutiques, friperies, galeries et plateformes Web qui permettent de chiner et de faire de bonnes affaires. > Stylisme Dans le canton de Vaud, en Valais et à Genève, des stylistes travaillent sur le principe du recyclage. En dehors de la vente de leurs propres collections «made in récup’», elles organisent des ateliers et des stages pour celles qui veulent apprendre à réinventer leur garderobe. Les moins manuelles peuvent aussi apporter leurs vieux vêtements à la styliste qui les aidera, sans qu’elles doivent mettre la main à l’aiguille, à les revisiter. Infos sur: www.fringuesrecycling.ch


2.85

RABAIS

Utilisable dans les plus grands magasins Migros de Suisse. 1 coupon de rabais par offre sera accepté. Non cumulable avec d’autres coupons.

Exelcat Indoor croquettes

Exelcat® Indoor offre une alimentation équilibrée parfaite-

REMISE DE 50%

VALEUR FR.

Achat minimum: CHF 5.70 Validité: au 5. 9. 2011

W

LE MENU PRÉFÉRÉ DE VOTRE PETIT FÉLIN: FAITES-LUI DÉCOUVRIR EXELCAT® INDOOR DÈS AUJOURD’HUI.

ment adaptée aux besoins de votre chat d’appartement, favorise le contrôle de son poids et contribue au bien-être de votre compagnon à 4 pattes.

Contrôle optimal du poids

Réduction des odeurs de litière En vente dans les grands magasins Migros

Exelcat est en vente dans votre Migros


VIE PRATIQUE MODE

à pois noirs, qui marqueront la ceinture. La machine à coudre avance sous l’œil avisé de la couturière de l’atelier. La jupe terminée, que va-t-on réaliser avec le haut de feu la robe rouge? L’une imagine un sac à main, l’autre un top… Et les regards s’arrêtent soudain sur une tunique noire, qui faisait partie du fameux lot de pépites oubliées au fond d’un placard. Illumination: la tunique sera transformée en chemise munie de passants pour une ceinture, qui elle-même sera confectionnée avec les chutes de la robe. Les bretelles rouges seront montées sur le devant du nouveau modèle. On commence par découdre la doublure du haut de la robe. Un travail ingrat, mais vite accompli grâce aux astuces miracles de la styliste. Pour égayer l’obscurité de la chemise, et parce qu’on trouve

| 79

tout dans la caverne d’Ali Baba de Nicole Mottet, on coud des boutons blancs, assortis au ruban à pois, à la place des noirs initiaux.

Lorsque des draps deviennent un manteau…

Marie-Claude, 41 ans, qui apporte régulièrement des vêtements à la styliste, s’étonne à chaque fois du résultat. «J’ai de nombreux habits que je ne peux plus mettre parce qu’ils sont démodés. Et je trouve dommage de gaspiller de beaux tissus et de belles matières. Ce qui m’attire, plus que le côté écolo, c’est la recréation possible. On a même réussi à transformer des draps de ma grand-mère en manteau.» La journée de Fringues recycling touche à sa fin. Restent encore quelques chutes de tissu… L’idée du sac à main revient sur l’établi. Les bretelles de la robe se métamorphosent

Les instruments de couture utilisés par la spécialiste.

en hanse. Le fond du sac est fabriqué grâce au bas de la tunique. Et les petits bouts de tissus conservés précieusement depuis le début, «tout se récupère», donnent naissance à une fleur, que l’on accroche à une épingle de nourrice. Au final, deux

rebuts d’armoire se sont transformés en jupe, chemise et accessoires. Au suivant! Virginie Jobé Prochain atelier de Nicole Mottet en Valais les 15 et 16 octobre. Infos: nicole.mottet@ netplus.ch, www.nicolemottet.ch

Publicité

30% DE RÉDUCTION. SUR TOUS LES JUS ET NECTARS SARASAY. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 9.8 AU 15.8.2011 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

1.90

au lieu de 2.75

1.55

au lieu de 2.25

Nectar Cockt ail Sarasay 75 cl

2.05

au lieu de 2.95

Sar asay 100% fruits Florida Orange 1 litre

Sarasay 100% fruit s Exot ic 1 litre

MGB www.migros.ch W

Photos Isabelle Favre

Migros Magazine 32, 8 août 2011


80 | Migros Magazine 32, 8 août 2011

Robin des Bois dans la forêt du Géant Dans la station valaisanne de Morgins, un parcours balisé permet de tester ses talents de viseur sur dix-huit cibles. Deux heures de chasse au lynx, au renard, au grand coq et au dindon. Comme si c’était pour de vrai.

Un bouquetin... de mousse, l’une des dix-huit cibles du parcours.

U

n arc dans les mains, des flèches dans un carquois, des cibles en trois dimensions à débusquer dans une forêt. Pour un peu, on se prendrait pour Robin des Bois. Sauf que le parcours balisé ne se situe pas dans la forêt de Sherwood, mais dans celle du Géant, à Morgins, en Valais. Mais le petit frisson est là, l’adrénaline aussi. Pas question ici de dévaliser les riches pour redistribuer leur fortune aux nécessiteux. On se contente de viser les dix-huit animaux en mousse, répartis sur un circuit d’un peu plus de 2 kilomètres, dans les bois donc, autour du téléski. Avant de laisser les amateurs se lancer sur le parcours, Joël ReyMermet, copropriétaire du tir à l’arc, du dévalkart et du téléski voisin – il est également directeur de l’école de ski et vigneron – enseigne quelques règles de base.

D’abord, armer l’arc à plat, fixer une flèche en plaçant les trois plumes de façon qu’elles n’entrent pas en collision avec l’instrument et, bien évidemment, ne jamais viser quelqu’un. L’arc armé, on se met en position: perpendiculaire par rapport à la cible, les jambes un peu écartées, l’arc dans une main, la corde dans l’autre, qu’on ramène à la hauteur de l’œil. Concentration. Et c’est parti. Un jeu d’enfant? En théorie du moins. Si les cibles plates en sagex plantées à côté du départ s’avèrent accessibles, les suivantes, celles du parcours, se révèlent bien plus corsées.

Uniquement des animaux de la région

«C’est un tir d’instinct, explique Joël Rey-Mermet. On utilise la flèche comme viseur.» Pour

s’aider, on peut trouver un point d’appui sur le visage et employer son index comme parallèle au viseur. Lorsqu’il s’agit d’identifier la première cible, on hésite entre un dindon et un grand coq. Pour sûr, il s’agit d’un animal de la région, car telle en a été la volonté des concepteurs du circuit il y a dix ans. Le patron du tir à l’arc de chasse met en joue puis, sans surprise, touche l’animal en plein cœur. On tente de l’imiter: à force de viser la cible, on se met à croire qu’elle bouge. Une illusion d’optique. Il faut bien l’avouer, toutes les flèches n’atteignent pas leur objectif. Certaines se plantent dans un tronc ou s’enfilent dans les fourrés.

Des flèches perdues le long du parcours

«Il faut toujours bien regarder autour des cibles», avertit Thibaud, le fils de Joël, du haut de ses 11 ans et demi. Car si chaque flèche perdue coûte 5 francs au participant, un projectile trouvé rapporte une thune. A chaque poste, Thibaud inspecte attentivement les alentours. Son père précise: «Il y a un peu plus de 200 flèches perdues sur tout le parcours.» Alors le jeune homme se verrait bien en ramener quelquesunes, afin de pouvoir investir dans sa coûteuse passion, le modélisme, et les hélicoptères en particulier. Pour l’heure, c’est sur les sentiers de la forêt du Géant qu’il nous emmène. Le sentier s’éloigne du

Pour bien viser, il faut tendre la corde à la hauteur de l’œil. Ici Thibaud, 11 ans et demi.

téléski; des enfants l’utilisent pour remonter la pente avant de redescendre à toute allure avec leur dévalkart, une sorte de caisse à savon tout-terrain. Arrivé au deuxième poste, Thibaud atteint du premier coup le bouquetin. Impressionnant, ce d’autant qu’il ne s’est pas entraîné depuis un an et demi, trop occupé par le modélisme, le trampoline et les coups de main qu’il donne à son papa dans la station valaisanne. Mauvaise surprise en arrivant à la cible suivante. Il s’agit d’une marmotte, dont le gabarit est bien plus petit que celui d’un bouquetin. Donc, encore plus difficile à


PLEIN AIR CHASSE À L’ARC

| 81

Informations pratiques Tir à l’arc de chasse à Morgins. S’y rendre: sur les hauts du village de Morgins (VS) (voir carte interactive sur le site www.morgins.ch), derrière l’hôtel Bellevue, à côté du centre sportif. Horaires: en été de 10 h à 12 h puis de 13 h 30 à 18 h, sauf quand le temps est incertain et le sol détrempé. Il est conseillé de se renseigner auparavant. Equipement: de randonnée, le chemin dans la forêt peut être glissant.

Coûts comprenant la location du matériel et l’utilisation du parcours: 20 francs par adulte, 15 francs par enfant. Rabais de 20% dès 10 personnes. Public: de 8 ans à 80 ans, pour autant que l’enfant ait suffisamment de force pour tenir le plus petit arc. Renseignements et réservations: 079 224 73 19 ou 079 659 06 63. Internet: www.morgins.ch, rubrique Activités, Eté, Chasse à l’arc.

toucher. Concentration, on se laisse bercer par les piaillements des oiseaux et le doux bruit d’un ruisseau. Sans peine, Thibaud atteint toutes ses cibles, ou presque. Il impressionne, il donne des complexes.

Malgré le bracelet, le bras se met à chauffer

Ouf, à nouveau un grand animal: un chevreuil. Mais le suivant, un cygne noir situé en contrebas du point de tir, est de taille plus modeste. Par ailleurs, certaines cibles ne sautent pas aux yeux, il faut observer, guetter l’endroit où peut bien se cacher l’animal. A partir de

la sixième cible, malgré une protection sur le bras – un bracelet dans le jargon des archers – le coude commence à chauffer méchamment. Car, à chaque tir, à chaque relâchement de la corde, celle-ci claque, selon la physionomie de chacun évidemment, sur le bras. De quoi occasionner un bel hématome violacé. Sur le moment, pas le temps de s’apitoyer. Il reste plein d’animaux à débusquer. La loutre? Touchée! Et c’est à ce moment qu’on se surprend à se réjouir de planter une flèche dans le flanc d’un animal. Heureusement qu’il est en mousse! La moitié du parcours


82 |

PLEIN AIR CHASSE À L’ARC

Migros Magazine 32, 8 août 2011

franchie, il est plus facile de maîtriser l’instrument. Calculer le vol de la flèche, anticiper la courbe... Comme Thibaud, on bloque sa respiration lors du tir.

Les animaux, entre 180 et 600 francs pièce

Après un sanglier «bon pour le souper!» surgit un renard, encore intact. «Il vient d’être remplacé», précise Thibaud. Le précédent n’était même pas trop usé – les cibles durent en moyenne deux saisons – mais a été volé. Des situations que déplore bien évidemment Joël Rey-Mermet, d’autant que ces animaux en mousse destinés au tir à l’arc coûtent cher: entre 180 et 600 francs pièce. Des coûts qui s’ajoutent à celui des flèches (10 francs chacune) et des arcs, entre 150 et 200 francs selon la taille de l’outil. S’ils sont plus jolis, les animaux neufs sont plus difficiles à attein-

Joël Rey-Mermet, responsable du parcours.

dre. «La flèche rebondit!» s’étonne Thibaud. Ou alors, devant un magnifique lièvre, on hésite à l’abîmer en le visant. D’autres ne semblent en revanche pas avoir eu beaucoup d’hésitations à cribler le lynx de flèches. Comme si certains s’étaient défoulés sur la reproduction en mousse d’un animal qu’ils n’apprécient guère. Après une laie et son marcassin, un autre dindon, un castor, le sentier commence à descendre. Au loin, sonne le carillon mélodieux de l’église de Morgins. Reste à toucher un grand-duc, un loup et une biche avant de pouvoir déposer les armes. «Même les enfants qui rechignent parfois à marcher arrivent sans problème à la fin du parcours», souligne Joël Rey-Mermet. C’est que l’activité est agréable pour les petits comme pour les grands. Promis! Laurence Caille Photos Mathieu Rod

Publicité

SUR TOUT L’ASSORTIMENT SUN LOOK. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 9.8 AU 22.8.2011 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

NOUVEAU 4.70

au lieu de 5.90

Spray solaire Sun Look light & invisible Transparent, IP 30, mini 50 ml

14.80

au lieu de 18.50

Spray solaire Sun Look Kid s, IP 30 150 ml

10.40 au lieu de 13.–

Spray solaire Sun Look basic Summer Season, IP 20 200 ml

MGB www.migros.ch W

20% DE RÉDUCTION.


MGB www.migros.ch W

BELLA ITALIA.

GRAND CONCOURS: T MAINTENAN OS R À VOTRE MIG .8.* DU 9.8 AU 22

GAGNEZ L’UNE DES 20 VESPAS OU D’AUTRES PRIX FANTASTIQUES. 1er prix: 20 vespas LX 125 d’une valeur de Fr. 5700.– chacune BELLA ITALIA.

G E S C H E N K K A R T E • C A R T E C A D E A U • C A R TA R E G A LO

2e prix: 50 bons Hotelplan d’une valeur de Fr. 1000.– chacun

3e prix: 1000 cartes cadeau Migros d’une valeur de Fr. 100.– chacune

*Les talons de participation sont disponibles dans les magasins. Ils peuvent ensuite être glissés dans les urnes du concours prévues à cet effet. Ou rendez-vous sur www.migros.ch pour participer au tirage au sort et gagner des cartes cadeau Migros. La participation au concours n’est liée à aucune obligation d’achat.


84 | Migros Magazine 32, 8 août 2011

Quand le sport tourne à la sale manie

La bigorexie, ou addiction à l’effort physique, touche surtout les disciplines d’endurance. Ou quand les fondus de course à pied, de vélo, de natation sont prêts à sacrifier famille, vie sociale et vacances pour une bonne suée.

R

ien à voir avec les grenouilles de bénitier: la bigorexie concerne les sportifs. Les très sportifs, même. Amateurs enragés ou athlètes de haut niveau dont la passion pour la pratique d’une discipline vire à l’obsession, au point de ne plus penser qu’à ça. Courir, sauter, grimper, nager, lancer, pédaler, soulever de la fonte. Une addiction reconnue par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et qui toucherait «entre 10 et 15% des sportifs ayant une pratique intensive». Le dernier numéro de la revue Sport et vie, qui consacre un dossier au phénomène, accumule les témoignages de sportifs sacri-

fiant tout à leur passion: famille, vie sociale, loisirs, vacances mais aussi leur santé physique et psychologique. Un mal qui semble toucher surtout les sports d’endurance – course à pied, natation, vélo. En gros, plus l’effort est long, plus la dépendance a des chances de s’installer.

«Tout le monde n’est pas accro au sport»

Des études britanniques sur les coureurs à pied ont ainsi montré qu’en cas de privation d’entraînement, un état de manque, avec sentiment de tension et de culpabilité, se manifestait chez 43% des joggeurs (5 km), 68% des

Certains accros chercheraient, grâce au sport, à améliorer leur apparence, dont ils ont une piètre image.

marathoniens (42 km) et 74% des ultramarathoniens (80 km). «Il serait cependant abusif, note le physiothérapeute valaisan Patrick Crettenand, de considérer que tout sujet pratiquant un sport d’endurance régulier soit un drogué.» Mieux vaudrait distinguer clairement «le coureur dépendant, contraint de courir coûte que coûte pour diminuer l’anxiété, du coureur non dépendant chez qui l’intention de courir conduit à des sentiments de satisfaction, de joie et d’accomplissement.» Néanmoins, on peut véritablement parler de «toxicomanie sans drogue», car le processus addictif est bien le même qu’en cas d’absorption de produits comme la co-

caïne, la morphine, l’alcool, la nicotine. «L’exercice régulier, explique encore Patrick Crettenand, induit une dépendance via la libération dans le cerveau d’endorphines aux mêmes effets que les opiacés, qui activent les neurones à dopamine impliqués dans la sensation de plaisir.» Inversement, la baisse de libération de dopamine fait apparaître des symptômes de sevrage: «Anxiété, insomnie, douleur.» On comprend mieux dès lors l’impossibilité d’Eric, rapportée dans Sport et vie, de répondre clairement à l’ultimatum de sa femme: «C’est le vélo ou moi.» Le phénomène de la bigorexie pourra aussi être favorisé par «le contexte culturel de l’image cor-


MIEUX VIVRE ACCRO À L’EFFORT

| 85

C’est grave, docteur? De prime abord, la bigorexie ne semble pas une addiction facile à traiter, comme l’a noté Isabelle Müller, médecin du Centre d’accompagnement et de prévention pour les sportifs, à Bordeaux, car on se heurte d’entrée à une sorte de déni généralisé: «Contrairement aux addictions avec substances où les conséquences sont dénoncées comme délétères», la dépendance à l’activité physique se voit souvent «qualifiée de positive. Les symptômes et leurs conséquences ne sont pas repérés», quand ils ne sont pas «valorisés par le milieu et l’individu lui-même». Si pour les cas les plus extrêmes une

porelle et du culte de la performance, dans une société où la lutte pour le dépassement de soi, de ses capacités est devenue un mode de vie», relève de son côté l’addictologue Dan Véléa.

Augmenter l’estime qu’on a de soi, combler un vide

Un constat partagé par la doctoresse Catherine Solano, dans un article consacré au sujet, et pour qui il existe une bigorexie psychologique venant en quelque sorte compléter le phénomène biochimique décrit plus haut: «Les personnes qui pratiquent le

psychothérapie s’impose, pas sûr cependant que toutes les situations de bigorexie doivent être traitées, le positif pouvant l’emporter assez souvent sur le négatif, comme l’explique Catherine Solano: «Au-delà de l’évidence que le sport est bon pour la santé, la pratique intensive peut jouer le rôle d’un anesthésiant émotionnel et bloquer la résurgence d’importantes douleurs psychiques.» Ainsi, certaines dépressions sont-elles «contenues, masquées par cette pratique sportive». D’autre part, un nombre non négligeable des bigorexiques «a en fait remplacé une addiction plus grave (substance psycho-

Photos Getty et DR

Les endorphines (en jaune) sont libérées ici à la jonction de deux nerfs. Ce processus soulage la douleur et procure une forme de bien-être.

sport de manière addictive pourraient agir ainsi pour augmenter leur estime d’elles-mêmes. Elles prennent conscience de leurs capacités physiques, de leur endurance…» Il pourrait aussi s’agir de «combler un vide affectif par

la pratique sportive». Enfin, des motifs d’ordre esthétique peuvent aussi jouer: «Certains sportifs compulsifs ont une piètre vision esthétique d’eux-mêmes et chercheraient à modifier leur apparence, angoissés par le juge-

gène, alcool, etc.) par l’addiction au sport, ce qui est un moindre mal.» Dans ces cas de figure, on pourrait alors considérer que la bigorexie serait «une solution pas totalement satisfaisante à un problème sous-jacent». Quant à Stéphane Abry, coach mental pour sportif et ultramarathoniens, il soulignait il y a peu dans le quotidien vaudois «24 heures» que l’important n’était pas de se débarrasser d’une dépendance extatique à l’effort mais plutôt «la façon dont on gère cette dépendance. Si on se laisse déborder, le sport devient source de fatigue chronique et non plus de plaisir et de bien-être.»

ment qu’ils portent sur leur corps, ou par celui qu’ils imaginent porté sur eux par leur entourage». Comment reconnaître un ou une bigorexique? Pas très difficile, selon Catherine Solano, puisque cette addiction va littéralement pousser celui qui en est atteint à «changer sa vie». Une vie qui va finir par «tourner uniquement autour du sport». Avec des loisirs bien sûr entièrement dédiés à la pratique addictive, mais aussi «le choix d’un partenaire» qui sera «quelqu’un issu du même milieu sportif». Bref «l’entraînement devient un vrai rituel» et «tout le temps est organisé autour du sport, tout passe après le sport». A ce stade, on notera, avec un blogueur facétieux, que «comme le disait Lance Armstrong, qui en connaît un rayon sur le sujet, dans un livre trop peu connu: «Il n’y a pas que le vélo dans la vie.» Laurent Nicolet


86 | Migros Magazine 32, 8 août 2011

J

usque-là, Petit bout de chou n’avait d’yeux que pour papa et maman. Il n’imaginait pas la vie sans une main dans la sienne. Et puis, paf! La bobine impertinente, il exige d’aller dormir chez un copain, pense pouvoir voyager seul en train, ne supporte plus qu’on jette un œil sur ses lectures. Un passage obligé, pas toujours évident à gérer. «Les parents sont plus anxieux aujourd’hui qu’il y a cinquante ans, certes. Mais il y a de quoi.» Entre la jungle des automobiles à l’extérieur et les nouvelles technologies qui font entrer des dangers au sein même du foyer, Adriana Bouchat-Trezzini (64 ans), psychologue-psychothérapeute à Lausanne, comprend parfaitement l’inquiétude grandissante des parents du XXIe siècle. La société, dans son évolution, participe aussi à la montée de l’angoisse parentale. «On devient parent plus tard, ce qui fait que l’on perd une partie de son insouciance. On idéalise son rôle de père ou de mère, souligne la psychologue. Les enfants, moins nombreux, sont considérés comme un bien précieux à préserver.»

on mettait les enfants en garde contre un unique danger: les vilains messieurs dans la rue. Maintenant, chacun doit réfléchir aux différentes embûches possibles. En éducation, on navigue toujours entre deux tendances: protéger son enfant, lui éviter de mauvaises expériences et développer son autonomie ainsi que son sens des responsabilités. Pour ça, il faut lâcher la bride.»

Trouver l’équilibre entre règles et souplesse

Ce qui peut demander un travail à faire sur soi. Et cela dès la naissance. La psychologue vaudoise se rappelle avoir reçu dans son cabinet un père surprotecteur avec son bébé. Il ne supportait pas que le nourrisson se retrouve dans d’autres bras que les siens. Même dans ceux de ses propres parents. «Cet homme s’est rendu compte très tôt que son enfant ne lui appartenait pas totalement. Une partie de ce petit être lui échappait déjà. Il a dû apprendre à l’admettre.» L’un grandit, l’autre l’accompagne. Adriana BouchatTrezzini aime comparer ce passage de la vie à l’apprentissage du vélo. L’enfant reçoit un tricycle, puis passe à une bicyclette munie de petites roues, que le parent va finir par enlever. Il faudra qu’il tienne la selle et puis un jour, qu’il la lâche, au moment où le bambin arrivera à se tenir en équilibre sur le vélo. «Dans toutes les étapes de la vie, on doit avoir confiance et accepter que l’on ne pourra pas toujours couver son enfant.»

«On devient parent plus tard, ce qui fait que l’on perd une partie de son insouciance»

Protéger et développer le sens des responsabilités

Elle ajoute que les liens sociaux, aujourd’hui distendus, laissent les parents seuls avec leurs bambins, parfois démunis sans appui environnemental. L’entraide villageoise a été remplacée par l’anonymat des cités, ce qui signifie la fin d’un contrôle social. «Avant,

Laissons le petit grandir

Un jour, votre enfant considère qu’il est assez grand pour prendre le bus sans accompagnant ou pour aller seul à l’école. Un besoin d’autonomie qu’il faut accepter, même si cela reste difficile. Comment accepter l’envol de sa progéniture? Conseils de psy.

Ni couver son enfant ni le livrer à lui-même, mais tenter de trouver un juste Bouchat-Trezzini, psychologue et psychothérapeute.

Premier mot-clé: confiance. Dans la vie, «qui est porteuse de développement» et dans ses capacités parentales. «C’est important d’avoir des valeurs à inculquer et d’imposer des limites. Le parent garde un rapport asymétrique avec l’enfant. Père et mère sont responsables de lui. S’il ne faut pas le mettre sous cloche, il est nécessaire de ne pas l’abandonner complètement non plus. Les libertés se conquièrent graduellement.» En d’autres termes, trouver le juste milieu entre l’imposi-

tion de règles, pour que l’enfant se construise, et une certaine souplesse, qui conduit à réajuster et réévaluer les situations. Exemple type de discussions souvent interminables: les sorties des ados. Papa et maman ont peur de la drogue, de l’alcool, des mauvaises fréquentations. Alors que l’adolescent a envie d’indépendance et de rencontres. Ses amis ont le droit de rentrer tard et lui? «Tout interdire reste impossible. L’enfant a un groupe de référence, il a besoin de se réaliser avec les


GRANDIR L’INDÉPENDANCE

| 87

Quatre exemples

Comment laisser son enfant découvrir le monde tout seul? Cas précis et conseils de la psychologue Adriana Bouchat-Trezzini. > Martin pense à dormir chez un copain. «Premières questions à se poser: connaît-on la famille du copain? Cette démarche sera-t-elle réciproque? Martin en a-t-il vraiment envie? On peut imaginer la situation possible dès que l’enfant a 3 ou 4 ans. Mais souvent, avant 5 ans, il n’a pas envie de partir de la maison. S’il ne connaît pas l’autre famille, cela pourra être difficile pour lui. C’est important d’inspecter le cadre où il se rendra et d’avoir confiance en ses hôtes.»

milieu: «Les libertés se conquièrent graduellement», rappelle Adriana

autres. Actuellement, les jeunes sortent plus tard dans la soirée, un élément dont il convient de tenir compte.»

Composer avec les aléas de l’existence

Ce qui amène au deuxième motclé: accepter. «On ne peut pas épargner à son enfant les aléas de l’existence. L’isoler du reste du monde, lui transmettre que ce qui l’entoure est dangereux, rempli d’ennemis, risque de le rendre craintif, voire introverti, incapable de faire face

aux éventuels problèmes.» La psychologue se souvient d’avoir été contente que ses enfants apprennent à nager. Chose qui peut paraître un détail, mais qui lui a permis de se débarrasser d’une grande crainte. «Tout progrès révèle un risque. Mais tout enfant demeure capable de s’adapter. Il faut également savoir lui faire confiance pour qu’il puisse grandir.» Parents et enfants apprennent ainsi ensemble. Les uns à laisser partir, les autres à s’autonomiser. Virginie Jobé Photo Getty

> Sylvie a envie de prendre le bus seule pour aller à l’école. «L’apprentissage de l’environnement urbain débute dès les premiers pas. Les parents donnent la main, expliquent qu’il ne faut pas courir, qu’il faut regarder à gauche et à droite avant de traverser, etc. Même s’il ne comprend pas tout, l’enfant emmagasine les informations. Le laisser presser sur les boutons pour prendre un ticket ou demander l’arrêt du bus n’est pas qu’une lubie. On lui enseigne comment se débrouiller. Cependant, avant 8 ans, l’enfant n’arrive pas à juger des dangers réels de la rue. Il est nécessaire d’évaluer la complexité du trajet avant de lui permettre de s’engager seul. Et surtout, avoir étudié le parcours avec lui, à pied et en transports publics, afin qu’il l’intègre.» > Maurice s’énerve quand sa maman vérifie ses lectures ou ses programmes télé. «Evidemment, il y a une question idéologique derrière tout ça. A 14 ans, je lisais Hemingway, ce qui a valu à mon père d’être convoqué

dans mon école. Aujourd’hui, on dirait plutôt, «c’est une enfant précoce». Si le message donné est en contradiction avec les valeurs des parents, il suffit d’en discuter avec l’enfant. Interdire une lecture n’a pas de sens, car on ne comprend que ce que l’on arrive à assimiler. Par contre, les images, sur un ordinateur ou à la télé, peuvent avoir plus d’impact. Il faut penser à bien choisir les chaînes, à rendre attentif au fait qu’internet est un média public, installer des logiciels de contrôle parental ou encore programmer les heures d’accès aux enfants. Tout un savoir que les parents doivent s’approprier pour en saisir les avantages et les dangers.» Infos: www.actioninnocence.org

> Cécile a décidé de s’épiler, Manuel de se raser. «Si le parent explique à l’enfant comment se raser ou s’épiler avant que celui-ci ne pose de question, on peut considérer qu’il s’agit d’incitation. C’est important de laisser les jeunes faire leurs expériences. La prise d’autonomie se réalise en partie à l’insu du père et de la mère. Bien sûr, si les questions arrivent très tôt, avant la puberté, les parents se doivent d’informer. Cette situation permet aussi de partir sur d’autres discussions, comme parler de la mode. Une fille qui a envie de s’épiler ou qui se rend avec des amies au planning familial, en cachette, ne pense pas forcément avoir tout de suite des rapports sexuels. Chez les garçons, se raser correspond à une promotion. Un acte qui peut avoir une valeur de rite de passage.»


88 | Migros Magazine 32, 8 août 2011

Les familles lui disent merci!

Le concept G Greenline

En plus du système St Start/Stop, le concept Gr Greenline inclut une fonction de récupération d’énergie qui transforme l’énergie cinétique en énergie électrique. Le moteur est moins sollicité et, par conséquent, sa consommation s’en trouve allégée.

Spacieuse et dotée d’une modularité exemplaire, la Skoda Roomster Greenline est équipée d’un système de récupération d’énergie.

Le coffre

Sa capacité varie entre 480 et 560 litres selon la position des sièges, mais ces derniers peuvent également s’enlever complètement et très facilement grâce au système Vario Flex. L’espace de chargement offre alors un volume de 1810 l.

Et dans la vraie vie, elle est comment cette voiture?

Par Leïla Rölli, chroniqueuse automobile Voilà déjà quelques semaines que je me suis vu confier un magnifique Skoda Roomster d’un blanc étincelant. Vous vous rappelez sûrement les pluies diluviennes qui

se sont abattues sur notre région en juillet et, pour ceux qui y sont allés, les conséquences sur le Paléo Festival de Nyon. D’après les anciens, ce fut la plus grande pénurie de bottes de pluie que la Suisse ait jamais connue. La blancheur immaculée du nouveau Skoda Roomster n’aura pas survécu au parking champêtre des lieux.

Le temps maussade n’ayant pas réussi à entacher l’enthousiasme des festivaliers, je me suis retrouvée bloquée dans un bouchon gigantesque à la sortie de Nyon. La police avait pourtant recommandé aux automobilistes de sortir à Gland, mais j’ai préféré ignorer ce conseil en me disant que la majorité écouterait la voix de la

sagesse. Tu parles! Une heure montre en main pour parcourir les 1000 derniers mètres qui me séparaient du grand panneau bleu de la sortie. L’avantage de cette fâcheuse situation fut que j’ai eu tout loisir de tester le système Start / Stop du Roomster Greenline. Lorsque la voiture est à l’arrêt, on se met au point mort et comme par


VOITURE SKODA ROOMSTER GREENLINE La sécurité LLa modularité

Deux, quatre De ou cinq places, le Roomster se distingue par so habitabilité. son Il est possible d’enlever les sièges arrière individuellement et de faire coulisser les sièges latéraux de 11 cm vers le centre. La banquette arrière peut également se déplacer d’avant en arrière, sur une longueur de 15 cm. Pratique!

Conducteurs et passagers bénéfié cient d’une sécurit tte Ce e. optimisé voiture, parfaite pour les familles, dispose de la fixation ISOFIX sur pour siège enfant nee arrière. Sur rn te ex chaque siège de désactiver alement possible demande, il est ég s où un siège ge passager au ca les airbags du siè installé. pour bébé y serait

Les rangements

Impossible de tous les énumérer, tellement ils sont nombreux. Entre autres, le siège central de la banquette arrière se couche pour deve nir une tablette avec portee--b bo ois issso on nss. On peut encore les cachettes sous cit iter les sièges, l’accou doir central à l’avant avec sa ca pacité de 1,2 l ou en core les deux boîtes à gants intég rées dans le table au de bord.

Fiche technique

Skoda Roomster Greenline

200

180

160 167

140

120

m te od st èle é

m su oye iss nn e e mo su ye iss nn e e

Emission de CO2 en g/km

100 109

que mes passagers et moi avons décidé de regagner Lausanne, convaincus que le siège chauffant est une formidable invention. Confortable, spacieux, truffé de petits et grands rangements, le nouveau Roomster est un véhicule agréable et incroyablement lumineux. Ses performances sont humbles et il est un peu bruyant, mais il reste tout à fait satisfaisant.

80

magie le moteur s’éteint. Outre le fait appréciable de se reposer le mollet, on ne consomme rien et on atténue la proportion de CO2 dans l’air des campeurs qui ont planté leurs sardines à quelques mètres de là. Lorsque la file avance, on passe la 1re et la voiture repart comme de rien pour parcourir les 5 mètres suivants. Après une belle soirée ponctuée par une averse tropicale, c’est grelottant

Moteur / transmission: 1.2 TDI CR FAP diesel, 3 cylindres, 1199 cm3, 75 CV. Boîte manuelle 5 vitesses Performance: 0-100 km/h = 15,4 s, vitesse de pointe: 165 km/h. Dimensions: Lxlxh = 421,4 cm x 168,4 cm x 160,7 cm Poids à vide: 1314 kg Consommation: Mixte: 4,2 l/100km. Emission de CO2: 109 g/km Catégorie A. Prix: à partir de Fr. 25 440.-

| 89


DES POINTS. DES ÉCONOMIES. DU PLAISIR.

Rainer Blaser est PDG de STC Switzerland Travel Centre. Le prestataire de vacances est en contact avec plus de 200 000 clients chaque année.

Comment incitezvous les touristes étrangers à venir passer leurs vacances en Suisse? Nous leur permettons de vivre des expériences inoubliables. Nous envoyons nos clients dans leurs lieux préférés en Suisse en étant animés d’une grande passion.

Quelles sont les prestations que vous fournissez? «Nous offrons à nos Nous sommes spécialisés dans les vacances clients des en Suisse. Nous expériences proposons plus de Quel a été le souhait inoubliables.» 2000 hôtels dans le de client le plus pays, des offres spéciainsolite? les et des circuits en train pour les Un client nous a demandé un jour de voyageurs individuels et les groupes. parcourir toute la Suisse sans devoir traverser un seul tunnel. Pourquoi les Suisses aiment-ils passer leurs congés dans leur pays? Quel est le plus bel endroit de Suisse? En raison de la diversité et de la spécifiLa Suisse compte une foison de beaux cité des cultures et des paysages dans endroits. L’un de mes préférés, ce sont notre pays. La mobilité que l’on trouve en les chutes du Rhin à Neuhausen (SH). Suisse est unique dans la mesure où l’on Ce torrent d’eau spectaculaire symbolise peut se rendre pratiquement partout au pour moi le mouvement et la moyen des transports publics. redécouverte. Quels sont les avantages qui attendent les clients Cumulus à l’avenir? Nous allons leur présenter des offres spéciales uniques, tant en matière de prix que dans la prestation. Des points Cumulus intéressants et des points forts exclusifs compléteront ces offres.

Votre conseil de vacances personnel? Faire le trajet entre Coire et Poschiavo dans un classique des trains alpins, le Bernina Express. Confortablement assis dans le wagon panoramique, on peut admirer la magnificence incroyable des Alpes suisses.

POINTS X 5 POUR LES VACANCES Hôtel Alphubel*** à Saas Fee pour 2 adultes et 2 enfants (jusqu’à 12 ans): • 3 nuits en chambre double, demi-pension avec buffet de petit-déjeuner et dîner • 4 jours de téléphériques et de cars postaux dans la vallée de Saas et Saas Fee • Encadrement des enfants avec une activité journalière telle que cuisson de pizza, etc. • Programme d’animation divertissant pour toute la famille • Un cahier gratuit GoSulino par enfant avec jeux, devinettes et concours Prix: Fr. 669.– (saison A: 8.8–26.8.2011) ou Fr. 639.– (saison B: 27.8–31.10.2011) pour 2 adultes et 2 enfants jusqu’à 12 ans dans des lits d’appoint. Sous réserve des disponibilités. Vous recevez des points Cumulus x 5. Validité: du 8 août au 31 octobre 2011 Profiter: appel gratuit et réservation au 00800 100 200 27 ou sur www.MySwitzerland.com/ cumulus. Ayez votre carte Cumulus à portée de main lors de la réservation. Réservez parmi plus de 300 hôtels suisses en ligne sur www.MySwitzerland.com/cumulus et vous recevez des points Cumulus x 5 pour chaque franc de réservation. Réservation par carte de crédit, frais de dossier de Fr. 30.– en cas de paiement contre facture.

5x POINTS


Davantage de rabais Cumulus: www.migros.ch/cumulus

AU MUSÉE AVEC RABAIS DE 20%

MOBILITY AVEC RABAIS DE FR. 30.–

SCORPIONS AVEC RABAIS DE 20%

Découvrez l’histoire de la dentelle au Musée du Textile de St-Gall. Visitez la ville inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco lors d’une visite guidée et terminez la journée par un délicieux menu Dentelles. L’offre Dentelles à St-Gall comprend: • 1 nuit dans la catégorie hôtelière choisie • visite guidée de la ville • entrée à l’exposition • menu spécial Dentelles le soir • pochette de bienvenue avec informations et cadeau surprise

Avec le car Mobility car sharing, vous êtes mobile sans être soumis aux contraintes imposées par la propriété d’une voiture. Vous pouvez réserver votre voiture Mobility jour et nuit (internet, iApp ou téléphone), monter et rouler. 2500 véhicules sont disponibles dans 1250 emplacements en Suisse.

Le plus célèbre groupe allemand prend possession de la scène de l’Arena le 4 novembre afin de vous faire vibrer sur leurs plus grands succès, Still loving you, Wind of change, Send me an angel et bien d’autres… www.swissarthurprod.ch

Prix: Fr. 132.– au lieu de Fr. 149.– dans un hôtel 3*/Fr. 149.– au lieu de Fr. 186.– dans un hôtel 4* par personne en chambre double (supplément chambre individuelle: Fr. 50.–). Sous réserve des disponibilités. Validité: du 8 août au 30 décembre 2011 (quotidien jusqu’au 29 août, de septembre à décembre: du vendredi au dimanche). Profiter: St. Gallen-Bodensee Tourismus, Bahnhofplatz 1a, 9001 St-Gall, tél. 071 227 37 31, marketing@st.gallen-bodensee.ch. Mentionnez le code «Cumulus» à la réservation.

Prix: Fr. 40.– au lieu de Fr. 70.– Action: les 50 premiers à s’inscrire à l’aide du coupon de rabais Cumulus reçoivent 750 points Cumulus supplémentaires. Validité: du 8 août au 2 septembre 2011 Profiter: commandez votre abonnement d’essai Mobility en indiquant votre numéro Cumulus par courrier, sur www.mobility.ch ou 24 h sur 24 auprès dela Central de service au 0848 824 812. La protection des données est garantie étant donné que Mobility ne transmet aucune donnée personnelle, mais uniquement les points collectés et le numéro de carte.

30.— RABAIS

20% RABAIS

Nom Prénom Rue, n° NPA, lieu Votre n° Cumulus 2099

Date: vendredi 4 novembre 2011, Arena Genève Prix: à partir de Fr.60.– au lieu de Fr.75.–. Profiter: billets à prix réduit à compter du 8 août sur www.migros.ch/cumulus, rubrique «Manifestations». Mentionnez simplement lors de la commande le code «Cumulus». Veuillez noter que les prix de billets communiqués dans le Ticketshop Cumulus sont soumis à des frais de dossier. Billets jusqu’à épuisement du stock. 2 billets maximum par carte Cumulus. Les commandes multiples seront annulées d’office.

Abonnement d’essai Mobility Veuillez m’envoyer la documentation en: français allemand Envoyer à: Mobility, case postale, 6000 Lucerne 7. Inscription plus rapide sur www.mobility.ch Souscription: 1 abonnement d’essai de 4 mois, Fr. 70.– Action pour les plus rapides: du 8.8 au 2.9.2011

Date de naissance

20% RABAIS

POUR TOUTE QUESTION SUR CUMULUS: CUMU CU MULUS: INFOLINE MU INF NFOL OLIN INEE CUMULUS: 0848 85 0848 IN


92 |

COUP DE CHANCE SORTIE DVD

Migros Magazine 32, 8 août 2011

Le Roi Lion revient!

Tentez votre chance et remportez des tickets pour assister en famille à l’avant-première exclusive du célèbre classique de Disney t. en trois dimensions, à l’occasion de la sortie du DVD le 25 août.

Participez et gagnez «M «Migros Magazine» offre à ses lecteurs 25x4 tickets pour assister l’avant-première exclusive du «Roi Lion» en 3D qui aura lieu le dimanche 21 août à 11 h au cinéma Pathé Balexert à Genève ou Pathé Flon à Lausanne. Par téléphone: appelez le 0901 591 913 (1 franc par appel depuis le réseau fixe) et donnez vos nom et adresse. Par SMS: envoyez le mot «CHANCE BA» (pour Balexert) ou «CHANCE FL» (pour Flon) suivi de vos nom et adresse au 920 (1 franc par SMS). Exemple: CHANCE BA, Arnaud Dupuis, 1, rue des Alouettes, 9999 Modèle.

Simba et ses nouveaux compagnons.

S

RP

«Le Roi Lion» des studios Disney sera disponible sur DVD/Blu-ray et Blu-ray 3D en Suisse dès le 25 août.

Par internet: complétez le formulaire sur www.migrosmagazine.ch/coupdechance Par courrier: envoyez une carte postale à: Migros Magazine, «Lion (Balexert ou Flon)», Case postale, 8099 Zurich Date limite de participation: Dimanche 14 août 2011

Dans la jungle africaine, on célèbre la naissance du prince Simba. Photos Disney

ur les hautes terres d’Afrique règne un lion tout-puissant, le roi Mufasa. Son jeune fils, Simba, sait qu’un jour il devra lui succéder. Espiègle, naïf et turbulent, ce dernier est loin de se douter qu’il est désormais au centre de bien des intrigues visant à empêcher sa future accession au trône. A la mort de son père, Simba devra faire face à un monde hostile. C’est alors que le destin place sur sa route un curieux tandem d’amis... A l’occasion de la réédition du DVD, le film sera projeté en 3D et en exclusivité dans les salles Pathé le dimanche 21 août.

Les gagnants-es seront avertis par écrit. Le versement en espèces de la contre-valeur ne peut être exigé. Tout échange de correspondance ainsi que le recours à la voie judiciaire sont exclus.


MOTS FLÉCHÉS

Migros Magazine 32, 8 août 2011

A gagner

ANALYSTES TASSERAIENT

Trois Dremel Trio d’une valeur de Fr. 199.- chacun. Avec cet appareil (système à spirale), il est possible de scier, couper, poncer et fraiser avec un seul et même outil.

* C R E N O T H E R A P I E S

T A G S * N E O L O G I S M E

* D * A * V S I O N N E A N I S E R S E E * T R * O S U * I I L * L www.saison.ch B A * S * P * G A U T E R E * C H O I S I R O N S * * E N S I L

APATHIQUES ÉCLOS

POÉTESSES

CHANT PORTUGAIS

ATOME

3 SAINTPIERRE

11

NATURISTES

4 HONNIR

Par courrier (courrier A): Migros Magazine, Mots fléchés, case postale, 8099 Zurich Par courriel: www.migrosmagazine.ch/motsfleches Par SMS: envoyez MMF puis la solution au numéro 919 (Fr. 1.-/SMS ) Par téléphone: composez le 0901 333 104 (Fr. 1.-/appel, tarif depuis un réseau fixe) et communiquez la solution ainsi que votre adresse sur le répondeur. Délai: votre carte postale, votre courrier électronique ou votre appel doit nous parvenir au plus tard dimanche 14 août 2011, à 18 heures. S C O R I E * O T A G E * R U

AVIONS BLUTOIR

MONNAIE NOMMASSIONS

Comment participer:

* O * D * N * S * T * D * F *

ULCÉRATION OBTINT

| 93

* L A I N A S * A C U N I T E

A S S O C I E E S * I T E R E

Solution n° 31

Mot: baccalauréat

Gagnants n° 30

SE RENDRA

7

RIVIÈRE MOT DE DÉDAIN

Monte-escaliers

8

www.hoegglift.ch

2

POISSON BEAU BERGER

CHOIX OISEAU

1 VIEILLARD

RETIRA HÖGG Liftsysteme AG CH-9620 Lichtensteig Tel. 071 987 66 80

LETTRE GRECQUE DAMNE

Anne-Lise Mezzina, Peseux; Christiane Wüthrich, Le Noirmont; Jules ATTESTÈRENT Valiquer, Genève; JeanPierre Sallin, La Tine; Marie-Josée Kissling, Boudry; Rémy Hadorn, Chézard-Saint-Martin; CERTAIN POIS Bernard Kolly, Praroman; Fausta Margelisch, St-Léonard; Joël Moix, 1 2 Evolène; Yolande Parisod, Lausanne.

LIÉGEOIS PRESQUE NEUF

FRÈRE D’ÉLECTRE

10 MÉTRO DIEU GUERRIER

SE REND FLUET

MILLEPATTES PRONOM

CRACK PÈRE D’UN MOTEUR

VIEUX OUI

À POIL

12 ERBIUM

5

6 FAIT EAU DE TOUTE PART

9

© Alain Dubois

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

IMPRESSUM MIGROS Magazine Construire case postale 1766, 8031 Zurich Hebdomadaire du capital à but social www.migrosmagazine.ch

Communication & coordination des médias: Eveline Schmid (responsable), Denise Eyholzer Rédaction: redaction@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 37 Fax: 044 447 36 02

Tirage contrôlé: 502 316 exemplaires (REMP octobre 2010) Lecteurs: 577 000 (REMP, MACH Basic 2011-1)

Rédacteur en chef: Steve Gaspoz Rédacteur en chef adjoint: Alain Kouo

Direction des publications: Monica Glisenti Directeur des médias Migros: Lorenz Bruegger

Département Magazine: Tania Araman, Patricia Brambilla, Laurence Caille, Céline Fontannaz Mélanie Haab, Virginie Jobé, Pierre Léderrey, Laurent Nicolet, Alain Portner

Département Actualités Migros: Daniel Sidler (responsable), Pierre Wuthrich (coordinateur pour la Suisse romande), Jean-Sébastien Clément, Béatrice Eigenmann, Andreas Dürrenberger, Christoph Petermann, Daniel Sägesser, Michael West Département Shopping & Food: Jacqueline Jane Can (responsable), Gerda Portner, Heidi Bacchilega, Anna Bürgin, Tina Gut, Dora Horvath, Sonja Leissing, Fatima Nezirevic, Nicole Ochsenbein, Caudia Schmidt, Anette Wolffram Mise en pages: Daniel Eggspühler (art director), Werner Gämperli (adj.) Layout: Marlyse Flückiger, Nicole Gut, Bruno Hildbrand,

Gabriela Masciadri, Tatiana Vergara Photolithographie: René Feller, Martin Frank, Reto Mainetti Prépresse: Peter Bleichenbacher, Marcel Gerber, Felicitas Hering Service photo: Olivier Paky (responsable), Christina Rohner (resp. pour la Suisse romande), Susanne Oberli Correction: Paul-André Loye Internet: Laurence Caille Secrétariat: Stefanie Zweifel (responsable), Imelda Catovic Simone, Doris Fischer, Nadja Eppenberger

Département des éditions: edition@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 70 Fax: 044 447 37 34 Lorenz Bruegger (chef du département, a.i.), Nadia Falce Abonnements: abo@migrosmagazine.ch Sonja Frick (responsable), Sibylle Cecere Téléphone: 044 447 36 36 Fax: 044 447 36 24 Annonces: annonces@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 50 Fax: 044 447 37 47 Thomas Brügger, (responsable a.i.), Nicole Costa, Yves Golaz, Hans Reusser, Kurt Schmid

Publicité

80051686

Pour 39 francs des assiettes qui ne seront plus jamais ennuyeuses. Commandes: online sous www.saison.ch/fr/abo-annuel ou par téléphone 0848 877 848

Service Interne: Nicole Thalmann (responsable), Verena De Franco, Christine Kummer, Janine Meyer, Danielle Schneider, Jasmine Steinmann Marketing: Alexander Oeschger (responsable), Maya Bächtold, Alexa Julier Media Services: Patrick Rohner (responsable), Tabea Burri Editeur: Fédération des coopératives Migros IMPRIMERIE Centre d’impression Edipresse, 1030 Bussigny


94 | Migros Magazine 32, 8 août 2011

Bonatchiesse, des mayens si rock Nature, musique, chasse gourmande, camping en liberté et nuit sioux: c’est ce que proposent Thierry Rausis et Vera Pinho dans l’idyllique haut val de Bagnes (VS).

B

Carte d’identité Thierry Rausis né le 26 mai 1972 à Orsières. Vera Pinho née le 24 février 1980 à Aveiro, au Portugal. Etat civil: en couple. Ils aiment: manger, les vacances, les voyages, le désert, la plongée, la montagne et… Bonatchiesse. Ils n’aiment pas: «Pas grand-chose, le mauvais temps. Et encore des fois ça fait du bien. On n’aime pas le stress, ni les gens stressés, même si on l’est toujours un peu.»

ien sûr, ils auraient pu «trouver plus facile ailleurs». Plus facile, mais moins sauvage, moins somptueux. Cela fait dixsept ans que Thierry Rausis et Vera Pinho règnent sur Bonatchiesse, des mayens à 1600 mètres, dans la zone protégée du haut val de Bagnes, avec le barrage de Mauvoisin en arrière-plan. «Ça reste dans la famille. On ne se verrait pas donner le bistrot à quelqu’un d’autre.» Le bistrot, c’est le café de la Promenade, que la grand-mère de Thierry a tenu pendant cinquante ans depuis la construction du barrage. «Pour moi, cuisinier de formation, reprendre l’établissement à 23 ans, c’était un challenge. Bonatchiesse, personne savait où c’était.» Il a fallu donc faire parler du coin: en créant par exemple, avec quelques amis, Bonafiesta, un petit festival «où il y a de tout, rock, chanson française reggae...» Une manifestation traditionnellement agendée fin août, et qui s’apprête à vivre sa treizième édition. Pour deux jours et surtout deux nuits de folie, dans des conditions inimitables à ces altitudes. Polar sous une pluie glacée doit s’en souvenir encore. D’autres artistes ont dû affronter la neige. Outre le restaurant, qui fait la part belle aux mets à base de fromage, val de Bagnes oblige, Thierry et Vera s’occupent du camping Forêt des mélèzes complété depuis peu par un ensemble de tipis, le Village sioux. Au départ, il y a une bonne quarantaine d’années,

«c’était un camping sauvage, des scouts venaient, qui remontaient ensuite après, avec leurs parents, puis avec leurs propres enfants et voilà.» Un lieu de grande liberté que cette Forêt des mélèzes, qui vient de recevoir une distinction… hollandaise: «Pas de barrière, pas de place numérotée, pas de règlement strict, les gens se mettent un peu où ils veulent, et ils peuvent faire du feu.»

En collaboration avec des chasseurs

Enfin, il y a le menu chasse qui achève de ciseler la légende Bonatchiesse, un menu garanti 100% local. «Nous avons la chance de pouvoir travailler avec les chasseurs du coin. Ce n’est pas évident, ils ont beaucoup de sollicitations, il faut quémander chaque fois. L’année passée, nous avons quand même acheté 26 ou 27 chamois.» L’hiver, Vera travaille au bureau de l’Ecole de ski à Verbier, et Thierry fait le taxi-limousine également dans la célèbre station. Mais avec le printemps, chaque fois, l’esprit Bonatchiesse reprend le dessus. Comme le dit Thierry, citant un proverbe garanti lui aussi 100% authentique: «Les arbres qui sont tordus, c’est difficile de les faire venir droit.» Laurent Nicolet Photos Isabelle Favre

Renseignements: 027 778 12 40. Mail: camping.bonatchiesse@gmail.com Festival Bonafiesta: vendredi et samedi 19 et 20 août

UNE RÉCOMPENSE Face à 1682 concurrents dans toute l’Europe, le camping Forêt des mélèzes vient d’être désigné numéro un dans la catégorie «petit camping de charme» par un guide hollandais. «C’est plus l’ensemble, l’endroit, le cadre où l’on peut voir des chamois et des marmottes et où on mange bien qui a été plébiscité.»


RÉUSSITE THIERRY RAUSIS ET VERA PINHO

| 95

MUSIQUE! «Se dire qu’on a amené à Bonatchiesse, comme l’an dernier, 7000 personnes, c’est quelque chose.» Le festival Bonafiesta frôle d’ailleurs la saturation. Au point que pour l’édition 2011 «les voitures seront interdites. Il y aura des bus depuis Le Châble. On perdra peut-être en affluence, mais on gagnera en sécurité, en convivialité, en écologie.»

À TABLE «Nous proposons un menu chasse unique de six plats. Nous employons tout ce qu’il y a dans le chamois ou le cerf, il n’y a pas que des bons morceaux, on peut faire du ragoût, de la terrine. Les entrées varient avec les années, on a eu du bouquetin, de la marmotte, du sanglier.»

NUIT DE SIOUX «A Bonatchiesse, il n’y a pas de logement alors que la demande existe, des gens qui se promènent, et qui auraient envie des rester un ou deux jours. On a pensé à des tipis, qui offrent tout le confort, sans l’encombrement du matériel de camping. Les gens viennent avec leurs enfants ou des copains. Ici, ils peuvent faire la noce qu’ils veulent.»

AU BOUT DU BOUT Thierry et Vera vivent à Bonatchiesse du premier week-end de mai jusqu’au début novembre. «On essaie de tirer la saison le plus longtemps possible mais la route est fermée durant l’hiver et l’eau est coupée dès le 1er novembre. L’idéal c’est d’avoir fini les nettoyages avant…»


M

É H C MAR

E D S U L P DE

% 10

4,3 MILLIONS D’ACHATS LE PROUVENT : MIGROS EST MEILLEUR MARCHÉ QUE COOP. Du 19 au 25 juillet, nous avons à nouveau effectué la plus grande comparaison de prix du marché de détail suisse avec plus de 5000 articles, en collaboration avec l’institut indépendant LP Marktforschung. 4,3 millions d’achats ont été effectués et les prix comparés avec ceux de Coop. Résultat: Migros est 10,5 % meilleur marché. Un résultat qui prouve ce que nos clients savaient déjà depuis longtemps: FAIRE SES ACHATS À MIGROS, C’EST ÉCONOMISER MALIN.

MGB www.migros.ch W

R U E L EI L


Migros Magazin 32 2011 f GE