Issuu on Google+

SÉRIE D’ÉTÉ 22

A la découverte des plus beaux panoramas de Suisse romande. Cette semaine: la Tour de Moron.

Photos et photomontage NIcolas Righetti-Rezo / Christophe Chammartin-Rezo

Edition Aar, JAA 3321 Schönbühl-Shoppyland

www.migrosmagazine.ch, CONSTRUIRE www

NO 30, 20 JUILLET 2009

RÉCIT 12

ACTUALITÉ MIGROS 33

Réputation: Migros classée première. EN MAGASIN 36

Gagnez une carte journalière CFF Duo.

Changements d’adresse: à la poste ou au registre des coopérateurs, tél. 058 565 84 01 E-Mail: serviceabo@gmaare.migros.ch

Mon amie la Lune

Quarante ans après sa conquête, l’astre de la nuit fait-il encore rêver? Témoignages de personnalités, dont Massimo Lorenzi.


À DÉGUSTER DEVA uà À l’aide du roulea z les ise du ré pâtisserie, mieten restes de chips z une tes: vous obtiendre pour délicieuse panure ulet. les escalopes de po

3.90 Chips Léger au paprika 200 g

3.80

Chips Léger nature 200 g

1.35

Sauce dip douce Zweifel 112 g

* En vente dans les plus grands magasins Migros

2.50

Corn Chips Zweifel Original 125 g

5.65

Chips Zweifel au paprika 280 g


NT UN BON FILM.

5.–

Chips au paprika M-Classic 280 g

2.80 Chips Terra au wasabi 100 g

4.80 Chips nature M-Classic 280 g

3.30

Chips Hot Chili M-Classic* 160 g

2.90

Chips Terra au safran Limited Edition* 100 g

6.10

Chips Sélection au vinaigre balsamique* 150 g

2.80 Chips Terra Tom Yum* 100 g

3.55

Chips Zweifel Merranea Pomodoro 135 g


4 | Migros Magazine 30, 20 juillet 2009

ÉDITORIAL Joël Guillet, rédacteur en chef

La bosse des chiffres Vous l’avez sans doute vu sur les plateaux de télévision ou

M-Infoline: tél. 0848 84 0848* ou +41 44 444 72 85 (depuis l’étranger). m-infoline@migros.ch; www.migros.ch M-CUMULUS: tél. 0848 85 0848* ou +41 44 444 88 44 (depuis l’étranger). m-cumulus@migros.ch; www.m-cumulus.ch Adresse de la rédaction: C. p. 1751, 8031 Zurich, tél. 044 447 37 37, fax 044 447 36 02 redaction@migrosmagazine.ch; www.migrosmagazine.ch * tarif local

dans le documentaire qui lui a été consacré («L’homme ordinateur»). Le Britannique Daniel Tammet, 30 ans, manie les chiffres à une vitesse stupéfiante. Son extraordinaire mémoire lui a permis d’apprendre (et de restituer, en... 5 heures et 9 minutes) les 22 514 premières décimales du nombre pi! Il parle aussi douze langues. Il en a appris certaines (dont l’islandais) en l’espace d’une semaine...

Notre journaliste Virginie Jobé s’en est allée à Avignon, à la rencontre de ce génie des mathématiques et des idiomes (lire son interview en p. 26). A ce stade du commentaire, il importe de préciser que Daniel Tammet souffre du syndrome d’Asperger, une forme particulière d’autisme qui stimule ses capacités arithmétiques (souvenezvous du film «Rain Man»). Dans le cas de notre interlocuteur, le diagnostic n’a été posé qu’à l’âge de 25 ans, après une enfance chahutée, marquée par quelques crises d’épilepsie. Pour Daniel Tammet, les nombres possèdent des formes,

des couleurs, des textures. Ils bougent et suscitent des émotions. Certains sont beaux, comme le 333. D’autres laids, comme le 289. Certains sont amicaux, comme le 11. D’autres timides, comme le 4. Cette manière de leur conférer une âme et de les appréhender sentimentalement s’appelle synesthésie. Lorsqu’il est amené à résoudre un calcul ou une équation, le prodige des mathématiques explique que la solution lui apparaît sous forme de... paysage!

En développant des capacités de communication proches de

la norme, Daniel Tammet redonne espoir à une partie des enfants autistes et à leurs parents. Certains troubles de la personnalité (détachement de la réalité, repli sur soi) ne sont pas aussi définitivement invalidants qu’il y paraît. «Nous naissons tous avec quelque chose de génial, de spécial, d’intéressant, assure-t-il. A nous de le découvrir et de le faire partager aux autres!»

joel.guillet@migrosmagazine.ch

AUX FOURNEAUX 58 Entre autres concerts et événements majeurs, Vincent Sager, directeur d’Opus One, organise la prochaine venue du dalaï-lama ou de Depeche Mode en Suisse. Rencontre en cuisine avec un homme discret mais volontaire.


CETTE SEMAINE RÉUSSITE 78

|5

RÉCIT 18

La Fribourgeoise Viviane Fontaine crée de beaux objets et des habits aériens avec du papier qu’elle fabrique elle-même. Récit d’une passion.

Le Fribourgeois André Baechler fait partie des nombreux fidèles à avoir récemment quitté l’Eglise catholique. Mais le phénomène touche aussi d’autres confessions. Témoignages

PHotos Thierry Parel / Pierre-Yves Massot-arkive.ch / Vincent Moncorgé-Strates / François Wavre-Rezo

RÉCITS

ENTRETIEN 26 Le Britannique Daniel Tammet, autiste surdoué, parle douze langues et calcule à une vitesse ahurissante. Rencontre.

RÉCIT 12 L’homme a marché sur la Lune il y a quarante ans. Le satellite naturel de la Terre fait-il encore rêver? TÉMOIGNAGES 18 Catholique, protestant ou musulman: ils ont renié leur religion. SÉRIE D’ÉTÉ 22 Les plus beaux panoramas de Suisse romande. Cette semaine: la Tour de Moron.

ENTRETIEN DANIEL TAMMET 26

ACTUALITÉ MIGROS ENQUÊTE 33 Migros est la chouchoute des entreprises suisses. STICKERMANIA 35 Migros remet un chèque de plus de 600 000 francs au WWF.

EN MAGASIN SPÉCIALITÉS SUISSES 36 Découvrez une délicieuse spécialité des Grisons: les capuns. LESHOP.CH 50 Nouveauté: collants et chaussettes disponibles en ligne.

LESSIVE 51 Les lessives Yvette diffusent pendant longtemps de délicates senteurs. M-CLASSIC 52 Les nouveaux emballages des fameux classiques de Migros informent mieux les clients.

AUX FOURNEAUX VINCENT SAGER 58

VOTRE RÉGION VOTRE COOPÉRATIVE RÉGIONALE 63

VIE PRATIQUE MIEUX VIVRE 68 Je suis bordélique mais je me soigne (ou pas). BIEN-ÊTRE 72 La philosophie peut aider à vivre heureux. GRANDIR 74 Quand l’enfant boude la viande.

SERVICES MIGROS FLASH 7 VOUS ET NOUS 9 TEMPS PRÉSENTS 10 MOTS FLÉCHÉS / IMPRESSUM 77

RÉUSSITE VIVIANE FONTAINE 78

Publicité

Le bon goût est toujours de saison. Commandez vite votre abonnement! Tél. 0848 87 77 77, www.saison.ch


Prix bas + qualité = Mio Star 79.90 Maintenant

555.– Avant

699.–

Aspirateur Cheetah SL-252

Puissance 2000 W, rayon d’action de 6,5 m, régulation de la puissance d’aspiration / 7171.284

Avec bon pour 1 emballage de café Machine à café automatique Caruso Imperiale

Utilisation facile grâce aux 4 lampes témoin LED, groupe café amovible, 2 tailles de tasses programmables, dosage automatique du café / 7173.501

Maintenant

79.90 Avant

99.90

Four à micro-ondes MG 1708MI

Enceinte de cuisson 17 l, avec fonction gril et décongélation, 80 –1000 W, jusqu’à 2 étapes de préparation programmables à l’avance, minuterie, dimensions (h x l x p): 25,5 x 44 x 32 cm / 7173.428

Maintenant aintenant

449.– Avant

Congélateur MTG 90 A+

Capacité utile 90 l, réglage de la température sur 3 niveaux, tiroirs anti-basculants, dimensions (h x l x p): 85 x 60 x 60 cm / 7175.060

Les offres sont valables du 21.7 au 3.8.2009 ou jusqu’à épuisement du stock. Vous trouverez ces produits et bien d’autres encore dans tous les magasins melectronics et les plus grands magasins Migros. FCM

Sous réserve de modification de prix, de modèles et d’erreurs d’impression.

555.–


ACTUALITÉ MIGROS 7 |

Migros Magazine 30, 20 juillet 2009 09

LE PRODUIT FRAIS DE LA SEMAINE

Rafraîchissant à souhait

Peu de fruits sont aussi rafraîchissants que les pastèques. Normal: les melons d’eau se composent de 95% d’eau. La mini-pastèque sans pépins Solinda est très pratique à emporter – par exemple à la plage. Et si vous ne parvenez tout de même pas à en venir à bout, découpez-la en tranches et enveloppez celles-ci avec un film alimentaire. La pastèque se conservera ainsi quelques jours au réfrigérateur.

Jeu en ligne sur la Suisse

Afflux d’argent à la Banque Migros

Cueillir des fraises, former des paires de fromages, tester ses connaissances sur la Suisse et préparer son sac à dos... Jusqu’au 10 août 2009, les internautes ont la possibilité de faire preuve d’adresse et de culture générale sur www.migros.ch. Le jeu «Suisse puissance 4» se décline en quatre parties: chaque e, les participants sont semaine,

a Banque Migros a signé un premier semestre 2009 très satisfaisant. Durant les six premiers mois de l’année, l’arrivée d’argent frais s’est élevée à plus d’un milliard de francs.

Malgré un contexte difficile, l’établissement bancaire de Migros a su attirer de nombreux nouveaux clients.

L

par rapport à fin 2008, le volume des prêts hypothécaires atteint 24,6 milliards de francs. Malgré un contexte délicat, le produit d’exploitation a progressé de 1,2% à 273 millions de francs. La Banque Migros a par ailleurs poursuivi son extension avec des ouvertures de succursales à Locarno (TI), Brugg (AG) et Zofingue (AG). D’autres inaugurations suivront.

32 000 nouveaux clients

Les clients continuent par ailleurs à affluer avec une hausse de 32 000 nouveaux contacts. En hausse de 394 millions de francs (+1,6%)

invités à relever un nouveau défi. Et qui parvient à récolter au total 10 000 points prend part à un tirage au sort. A gagner: dix cartes journalières CFF Duo, d’une valeur de 54 francs chacune, dix cartes cadeaux Migros, d’une valeur de 20 francs chacune, ainsi que dix cartes cadeaux Migros, d’une valeur de 10 francs chacune. www.migros.ch/SuissePuissance4

Photos Keystone, Istockphoto

Sur www.migros.ch, partez à la découverte de la Suisse.

Banque Migros: la confiance règne.

www.banquemigros.chh

Golfs Migros: record battu

Rappel: pantalons pour bébé

Très exactement 1093 joueurs de golf ont pris part dimanche 12 juillet au Migros Golfpark Trophy 2009 sur les six parcours de golf Migros. Ce faisant, ils ont battu le record du monde du plus grand tournoi de golf. Notons que celui-ci était détenu par la Chine avec 1019 participants.

Migros rappelle deux pantalons ue pour bébé dont la ceinture élastique est munie d’une cordelette trop longue. La longueur de cette dernièree ne satisfait pas aux normes légales en n européenne et peut constituer vigueur en Suisse et au sein de l’Union ons avec surpiqûres, ttailles 68 à 98, un danger. Sont concernés les pantalons tant lle même numéro d’article, soit disponibles en gris ou anthracite et portant 8906.361. Celui-ci figure à l’intérieur du pantalon sur l’étiquette relative aux recommandations d’entretien. Ces pantalons étaient en vente depuis la mi-juin 2009 au prix de Fr. 19.90. Migros prie ses clients de renoncer à utiliser ces pantalons. Ces derniers peuvent être rapportés dans n’importe quel magasin Migros, contre remboursement du prix de vente.


FRAÎCHEMENT RÉCOLTÉS. de Les sauces à sala ies: aiment aussi les ba es salade verte aux fin ise. bo m fra e uc herbes sa Recette sur www.saison.ch 4 Mot-clé: salade31

2.90

Ciboulette bio Suisse, le pot

1.40

Radis Suisse, la botte

3.–

Laitue Suisse, le kg

24.90

Essoreuse à salade utilisation facile grâce au système de levier

Société coopérative Migros Genève

2.40

Roquette Suisse, le sachet de 100 g


VOUS ET NOUS

Migros Magazine 30, 20 juillet 2009

«Votre délirante admiration du dieu pigeon» vilénies qui souillent outrageusement notre voisinage. (…)

«Migros Magazine» n° 26 du 22 juin. A propos de «Minute papillon» - Hommage au dieu pigeon

Colette Dubois-Vaney, Meyrin

«Nous avons affaire à un aigri vicieux »

«Migros Magazine» n° 27 du 29 juin. A propos de l’article «L’école bilingue d’un genre nouveau»

Habituellement, j’adore lire votre chronique «Minute papillon». Mais pas aujourd’hui. Monsieur, je ne vous suivrai pas dans votre délirante admiration du dieu pigeon! Quoi, ce volatile ordinaire vous semble imperturbable, fier et maître de lui? Mais que diable, cher Monsieur, avez-vous soudain été atteint d’une tragique baisse d’ouïe? N’entendez-vous plus les récriminations roucoulantes que cet impertinent ressasse tous les matins avant que quiconque soit vraiment éveillé pour mieux seriner ses griefs? En vérité, nous avons affaire là à un aigri vicieux qui cultive ses ripostes revanchardes en nous sciant les nerfs avant l’aube, tout gonflé de ses crasseuses

«Ils ne voulaient pas passer pour des étrangers»

Dans votre article «l’école bilingue d’un genre nouveau», il y a une phrase qui m’interpelle: «Les études le montrent: il faut encourager les parents à parler leur propre langue avec leur enfant.» C’est exactement ce que nous avons décidé de pratiquer il y a vingt-quatre ans, avec nos deux garçons. Je parlais le suisse allemand et ils le parlaient avec moi aussi à la maison (...). Puis, à l’école enfantine, ils se sentaient très gênés de mon suisse allemand à l’extérieur du domicile, parce qu’ils ne voulaient surtout

Colette Dubois-Vaney

pas se démarquer de leurs petits copains et passer ainsi pour des «étrangers». Durant des années je continuais à leur parler en allemand mais ils me répondaient toujours en français. (...)

Ruth Arico, par e-mail

«Migros Magazine» n° 27 du 29 juin. A propos de l’entretien avec Martial Saugy

«Le Tour de France, une imposture!»

A mon avis, le Tour de France est une grosse imposture. Avec ce qui se passe, c’est vraiment scandaleux! Depuis 1999, il n’est plus intéressant, il est plutôt ennuyeux! La faute à cet Américain Lance Armstrong, un personnage hautain et arrogant qui a défié tous les contrôles depuis une décennie. (...) Malgré ce lamentable spectacle, nous avons quand même notre Fabian national. Michel Roy, Neuchâtel

«Migros Magazine» n° 27 du 29 juin. A propos de l’article «Michel reste l’amour de ma vie»

«C’est très dur à vivre»

Les deux messages des personnes en contact direct avec la terrible maladie m’ont fortement touché. Vivant exactement la même souffrance morale depuis sept ans avec mon conjoint malade, nous avons passé par les mêmes étapes très justement décrites et c’est vrai que c’est très dur à vivre de voir l’être aimé dont le cerveau se dégrade perdre petit à petit toutes ses fonctions intellectuelles et physiques. Il ne faut pas oublier qu’il y a toujours, chez l’être aimé, une petite lueur insignifiante qui passe tout à coup et nous aide à continuer à vivre au jour le jour. (…)

M. F., nom connu de la rédaction

Ecrivez-nous! Un article de «Migros Magazine» vous fait réagir? Ecrivez-nous en mentionnant clairement vos nom, prénom, adresse et numéro de téléphone: Migros Magazine, Boîte aux lettres, case postale 1751, 8031 Zurich; redaction@migrosmagazine.ch

Publicité

Economisez avec classe!* * avec le tarif unitaire le plus avantageux et un téléphone portable de qualité!

49.90 0

Samsung GT-E1360, avec carte SIM ett Fr. 15.– de crédit de conversation,, verrouillage SIM / 7945.406 6

Le nouveau Samsung GT-E1360 est maintenant en vente au prix de seulement Fr. 49.90, crédit de conversation de Fr. 15.– compris! M-Budget Mobile ne vous facture que 28 ct./min pour les appels vers tous les réseaux suisses et vers toute l’Europe. Vous trouverez plus de renseignements dans votre Migros et sur www.m-budget-mobile.ch. Enregistrement obligatoire lors de l’achat. Maximum de 3 enregistrements/appareils par personne.

Egalement en vente chez melectronics.

|9


10 | Migros Magazine 30, 20 juillet 2009

SUR LE VIF

Grippe porcine: plus virulente que méchante? Attendue en septembre, la première grande vague de la grippe A (H1N1) pourrait toucher quelque 400 000 personnes. Ce virus s’avère extrêmement contagieux, mais beaucoup moins dangereux qu’annoncé. Le point avec Jean-Louis Zurcher, porte-parole de l’Office fédéral de la santé publique. Dans Le Temps, Claire-Anne Siegrist, la présidente de la Commission fédérale pour les vaccinations, a affirmé que «dans 97% des cas, cette grippe reste bénigne».

C’est de l’ordre de 80 millions de francs.

Pourquoi la Suisse a-t-elle donc commandé des vaccins pour l’ensemble de la population?

Précisément. Ça coûte moins cher de vacciner une personne que de soigner un malade.

La sévérité de cette grippe semble modérée pour la majorité des gens, mais cela peut changer. D’un point de vue de santé publique, il fait sens de vacciner le plus grand nombre de personnes pour limiter le nombre de malades et éviter aussi l’engorgement de l’accès aux soins. Sans compter toutes les répercussions sociales et économiques d’une pandémie. Combien dépense-t-on pour cet achat de vaccins?

80 millions, alors qu’on nous bassine avec les coûts de la santé!

Mais le vaccin ne sera disponible qu’en octobre, soit après l’arrivée du virus envahisseur…

Le virus a surpris par la rapidité de sa propagation dans le monde et les contraintes scientifiques et techniques font qu’il n’est pas possible de disposer d’un vaccin plus tôt. Mais les experts s’attendent à ce que le virus resurgisse en plusieurs vagues, donc le vaccin sera utile. Propos recueillis par Alain Portner

TRAIT POUR TRAIT

IMPULSIONS

Dessin de Mix & Remix paru dans «L’Hebdo» du 16 juillet 2009

Jacques-Etienne Bovard, professeur et écrivain.

Promotions Ils sont jeunes, ils sont sympas, ils ont réussi, ils sont applaudis, parfois joyeusement hués ou sifflés par leurs camarades. Ils se présentent tirés à quatre épingles ou ostensiblement débraillés, ils chantent ou jouent un petit intermède, les parents versent une larme: tout le monde, sauf les quelques recalés venus courageusement acclamer les impétrants, est content.

Moi aussi, le prof, quoique chaque année, je l’avoue, avec plus de perplexité: ces jeunes gens qui reçoivent leur maturité ou leur certificat, c’est la minuscule part de mes semailles qui ont bien germé. Bien. Mais suis-je si sûr d’avoir fait ce qu’il fallait? Autrement dit, de leur avoir enseigné ce dont ils auront besoin pour relever les défis colossaux qui les attendent?


TEMPS PRÉSENTS

| 11

MES BONS PLANS par Pierre Léderrey, journaliste

Photo Reuters / Stringer

A voir: Harry Potter. Huit ans après le premier opus, voilà déjà le 6e volet de la saga. Harry devient ado et tombe amoureux. Effets spéciaux, récit touffu et décors léchés font agréablement passer le temps. Mais est-ce toujours aussi... magique? «Harry Potter et le Prince de sang-mêlé», en salle.

DANS L’OBJECTIF

Quelques connaissances en histoire littéraire française, quelques instruments de réflexion critique, oui, sans doute. J’ai peut-être pu leur montrer aussi, comme c’est ma tâche, des points de repère, des attitudes, des modèles pour s’orienter dans leur cheminement vers un «savoir être» épanoui. Aucun souci pour les brillants, les «câlures», donc les exceptions qui s’en sortiront toujours. Mais à l’immense majorité des autres, ai-je réussi à rendre plus aimables des valeurs fondamentales telles que l’exigence envers soi-même, la rigueur intellectuelle, la pugnacité dans l’effort? Poussons encore la ringardise et le politiquement incorrect: ai-je assez travaillé à les armer, en prévision des vraies hautes études, des vraies compétitions, en un mot du vrai monde, soumis au «faire» et à l’«avoir»?

J’aimerais le penser, en les regardant cueillir des mains du directeur le document attestant de leurs compétences multiples. J’aimerais être convaincu que beaucoup d’entre eux, avant d’essuyer bientôt des déconfitures majeures, auront la sagacité et la force de rompre avec de dangereuses habitudes, jusqu’ici d’autant moins châtiées qu’elles ont été encouragées par la société, voire cautionnées, avocats à l’appui, par les parents: l’esquive plutôt que l’affrontement, la combine au lieu de l’effort, la médiocrité satisfaite d’elle-même là où le progrès, voire l’excellence, au prix d’un peu de souffrance, étaient à portée de main. J’aimerais croire que les décennies qui viennent seront pour eux aussi ensoleillées que les précédentes… > Nos chroniqueurs sont nos hôtes. Leurs opinions ne reflètent par forcément celles de la rédaction.

Un lifting pour Shanghai

La Municipalité de Shanghai a investi plus de 700 millions de dollars (environ 755 millions de francs) pour assainir et rénover une partie de la ville. La raison de ce lifting géant? La cité accueillera l’Exposition universelle du 1er mai au 31 octobre 2010.

A jouer: A l’Ouest, du nouveau. Petit coup de Stetson à ce second western next-gen bien plus réussi et immersif que son prédécesseur. Duels, saloons et winchester: tout y est pour se plonger dans la poudre et la poussière. Pas le plus abouti, mais l’un des plus sympas. «Call of Juarez: Bound in Blood», Ubisoft, testé sur Xbox360. A lire: Sportster forever. Né en 1957, «Sporty» laisse à ses frangines XXL le gigantisme pour cultiver une autre vision de l’Amérique. Loin d’être une Harley-Davidson au rabais, une légende vivante dont ce 1er beau livre en français retrace les origines et les évolutions jusqu’au récent XR1200, «construit pour l’Europe.» Intemporel. Pascal Szymezak, «Harley-Davidson Sportster: le livre», Ed. ETAI. A faire: L’archéologie en s’amusant. Pendant le vacances, nettoyer le résultat des fouilles à Vidy, dès 10 ans. Entre «Indiana Jones» et «Camping». Lausanne, Musée romain, vendredi 13 h 30-17 h. Inscriptions: 021 315 41 85 Pour annoncer un événement: memento@migrosmagazine.ch


12 | Migros Magazine 30, 20 juillet 2009

La Lune fait-elle encore rêver?

Le satellite de la Terre a très richement nourri l’imaginaire des hommes. Après sa conquête il y a quarante ans, reste-t-il encore un astre enchanté? L’avis de quelques personnalités.

E

n 1969, l’année même de l’alunissage, le poète Alain Bosquet publiait Adieu à la lune: nouvelles, mythes, proverbes, comptines, fables, dictons. Un ultime baroud d’honneur en forme d’anthologie. «Car désormais, disait-il, interpellant la Lune elle-même, il ne nous est plus possible de fabuler sur votre nature. Vous nous privez du rêve et du mystère. Notre douleur est grande de savoir que vous êtes un brave et pauvre ustensile du ciel.» Quarante ans plus tard, est-il possible d’esquisser un bilan sur la façon dont l’astre suscite encore notre imaginaire, notre rêverie? Pouvons-nous encore fredonner Au clair de la lune mon ami Pierrot aussi naïvement? Nos interlocuteurs (lire cicontre) semblent le croire. Mais tout de même, au fil de l’Histoire, le satellite naturel de la Terre n’a-t-il pas beaucoup perdu de sa richesse symbolique, de son mystère, de son pouvoir d’évocation? Ne serait-il alors plus aujourd’hui qu’un gros caillou, banal et poussiéreux, en orbite autour de notre planète? Bref, Alain Bosquet avait-il raison? A-t-il tort? Par ailleurs, notre actuelle vision de la Lune n’est-elle pas provisoire? Sa nature, on le sait, est changeante: depuis des millénaires, elle n’a cessé de muer et de vaguer – c’est dans son caractère et l’on serait malvenu de le lui reprocher. Elle a revêtu de multiples visages.

Elle fut tantôt l’épouse fidèle ou infidèle du soleil (chez les Mayas). La déesse lunaire Séléné, parcourant le ciel dans son char d’argent avant de s’effacer devant son frère le soleil, Hélios. Le voyageur nocturne Sin qui, chez les Babyloniens, projetait sa clarté sur l’obscurité des nuits, seul à lutter contre les forces des ténèbres. Elle incarna la féminité, la fécondité, la renaissance... Elle fut célébrée de mille façons par toutes les civilisations qui se succédèrent sur notre planète. Loin d’être un objet, elle était alors enchantée et engendrait le ravissement de qui la contemplait. Beaucoup plus tard, à mesure que sa science progressait, l’homme se mit à rêver d’y faire voyage. Ce voyage, fabulé, mille auteurs s’attachèrent à l’imaginer: Cyrano de Bergerac, Edgar Allan Poe, Jules Verne, H.G. Wells, Hergé et tant d’autres... La Lune se rapprochait,

Votre avis nous intéresse! Et vous, chères lectrices, chers lecteurs? Qu’est devenue la Lune pour vous? La poésie de la Lune a-t-elle résisté à sa conquête? Vos réponses à redaction@ migrosmagazine.ch


DOSSIER LUNE devenait notre proche banlieue. En 1969, ce voyage devint réalité, évacuant toutes les folles songeries que l’on pouvait entretenir à son sujet. Le lancement d’une fusée vers la Lune et les images des premiers pas de Neil Armstrong étaient certes magiques, mais dorénavant, pour notre imaginaire, les chemins étaient balisés. Aujourd’hui, qu’en est-il de nos rêveries autour de la Lune? Elles sont très largement devenues scientifiques. Base de départ pour Mars? Observatoire de premier plan sur l’Univers? Mine de ressources énergétiques qu’il nous est loisible de rêver d’exploiter un jour? Nécessaire objectif en raison des multiples retombées de tous ordres qu’ont entraînées (et qu’entraîneront encore) sa conquête et son exploration? Sur le Net, qui est notre der-

Le 21 juillet 1969, Buzz Aldrin a été le deuxième homme à marcher sur la Lune. Il est photographié ici par Neil Armstrong, le premier à avoir foulé le sol lunaire.

| 13

nière conquête, celle d’un espace virtuel, la Lune divise les gens en deux camps. Les uns estiment que l’humanité a autre chose à faire qu’à dépenser de l’énergie et des milliards dans l’espace alors qu’il y a tant de problèmes à régler sur la planète Terre. Les autres sont convaincus que la conquête de la Lune n’est qu’une première étape vers un approfondissement de nos connaissances sur l’Univers. Dossier réalisé par Tania Araman et Jean-François Duval

www.migrosmagazine.ch Amusez-vous avec notre quiz consacré à l’année 1969.

Photos et photomontage Keystone / Nicolas Righetti-Rezo / Philippe Jarrigeon

Massimo Lorenzi est l’actuel chef du Département des sports à la Télévision suisse romande.

MASSIMO LORENZI, L’EX-FUTUR ASTRONAUTE «Petit, je regardais souvent cet astre blanc, dans lequel se dessinait un visage. Comme le font beaucoup de parents, mon père m’avait assuré

qu’un monsieur y vivait. Je le croyais, et ça me fascinait. Cette poésie paternelle ne m’a pas quitté. J’avais 8 ans lorsque


ÉMINEMMENT CROUSTILLANT. d’avoir Il est toujours bon ignoter quelque chose à gr he oc quand sonne la cl ita est de 10 heures: Blév es idéal pour les petit faims entre-deux.

3.20

Mélange promenade bio Sun Queen 200 g

3.90

3.50

Blévita à l’épeautre bio biscuits 5 céréales, portion de 6

Blévita avec acide folique biscuits 5 céréales, portion de 6

3.30

Blévita au sésame biscuits 5 céréales, 295 g

2.70

Abricots bio Sun Queen* abricots séchés, 200 g

* En vente dans les plus grands magasins Migros.

3.50

Mélange de noix Sun Queen 200 g


DOSSIER LUNE

Migros Magazine 30, 20 juillet 2009

Armstrong et Aldrin sont arrivés sur la Lune et bien sûr je me suis rendu compte que personne n’y habitait. Mais étonnamment le charme n’a pas été brisé. J’étais davantage agacé par mon grand-père qui prétendait que tout cela, c’était du vent, une mise en scène, une machination des Américains. Ma mythologie d’enfant s’est transformée en réelle admiration pour cet accomplissement: c’était dingue, on avait marché sur la Lune! A l’époque, plus rien d’autre ne comptait. Comme de nombreux autres petits garçons, cette aventure m’a donné envie de devenir astronaute. Encore maintenant, je suis bluffé. Je ne pense pas qu’on exagère en disant que c’était un grand pas pour l’humanité. D’ailleurs, je me demande ce que pense Armstrong lorsqu’il regarde la lune. Pour moi, en tout cas, elle n’a rien perdu de sa poésie. Lorsque je lève les yeux vers elle aujourd’hui, elle m’aide à prendre de la distance par rapport aux futilités de ma journée. Face à elle, nous représentons bien peu de choses... Si je rêve encore de m’y aventurer? Non. Je préfère conserver un voile de mystère, plutôt que de découvrir qu’il ne s’agit que d’un vulgaire caillou. En revanche, j’aimerais beaucoup admirer la Terre d’en haut.»

| 15

CÉCILE ROUMIGUIÈRE, L’ÉCRIVAIN «Dans mon roman «Demain la lune» (Seuil), qui s’adresse aux jeunes dès 9 ans, je reviens sur ce moment intense de l’histoire de l’humanité, en le mettant en relation avec ce que représente, pour deux enfants, la séparation de leurs parents. Je n’avais que 8 ans au moment de l’alunissage, mais, depuis toute petite, la Lune me faisait rêver: j’aimais la contempler pendant les voyages en voiture, de nuit. Le front contre la vitre, je regardais le ciel, la Lune, les étoiles. Cette forme de rêverie ne m’a jamais quittée. C’est un lien intime que j’entretiens avec l’Univers. Et puis, si l’homme a été capable d’un tel exploit – la toucher du doigt! – il est capable de beaucoup de choses encore, de rebondir sur d’autres corps célestes, de sauter de Lune en Mars, et au-delà! Non, la Lune n’est pas désenchantée: elle fait les frais de sa starification. Après que nous l’avons atteinte, la conquête de l’espace n’a plus intéressé grand monde – un signe pour moi que nous ne savons plus regarder les choses à long terme, et du manque de profondeur de notre vision. Je crois pourtant que la Lune se prête encore à toutes les chan-

Cécile Roumiguière vient de publier «Demain la Lune», un roman pour les enfants dès 9 ans qui les plonge en juillet 1969. sons, à toutes sortes d’images, de réflexions philosophiques, de voyages... Comme l’océan, elle est changeante, belle et puissante dans ses modulations. J’aime la Lune rouge, la Lune cendrée, la Lune pleine, celle qui cache de sa superbe les étoiles. Et la nouvelle Lune qui

nous les dévoile. J’aime celle qui joue à cache-cache dans les ciels nuageux, tourmentés. Et celle d’Alice au Pays des Merveilles... J’aime tous les différents visages de la Lune. Elle reste à mes yeux cette lanterne magique qui éclaire nos nuits – et nos jours! – avec tant de nuances.»

PIC, LE PIERROT LUNAIRE

Pic, clown saint-gallois, dans le rôle d’un pierrot lunaire.

«C’est avant tout la nostalgie se dégageant de la lune qui influence mon personnage de clown. Ce sentiment essentiel à la vie qui, certes, nous laisse un peu rêveurs, mais nous encourage sans cesse à nous lancer de nouveaux défis, qui nous pousse à l’évasion et permet une certaine introspection. La lune m’a toujours fasciné. Quand j’étais petit, elle me paraissait immense, magique. Une amie un peu mystérieuse, voilà comment je la considérais, surtout avec ce visage qui me regardait. Je me souviens, lorsque Armstrong a atterri sur la Lune, m’être retrouvé bouche bée devant la télévision. J’étais âgé de 20 ans à l’époque. J’avais du mal à faire le lien

entre les images que l’on voyait à l’écran et l’astre que j’avais si longtemps admiré dans le ciel. Je me souviens également avoir imité, dans la rue, les lents mouvements des astronautes. Aujourd’hui, la Lune est toujours mon amie. Elle me fait autant rêver que lorsque j’étais enfant. Ce que j’éprouve en la regardant? A chaque fois, c’est différent. Plusieurs facteurs entrent en jeu: est-elle pleine, croissante, décroissante? Cela dépend aussi de la compagnie, de l’endroit où je suis, de l’humeur du moment. Mais je prends toujours beaucoup de plaisir à l’admirer, notamment lorsqu’il y a des nuages: la lumière est encore plus magique.»


16 |

DOSSIER LUNE

Migros Magazine 30, 20 juillet 2009

ÉRIC WEISSENBERG, LE PASSIONNÉ DE JULES VERNE «Jules Verne, avec des romans comme «Le Monde solaire», moins connu que «De la Terre à la Lune», ouvrait, de manière optimiste et pour nous rétrospectivement amusante, la porte sur d’autres rêves, sur tous les possibles de l’aventure humaine. De ce point de vue, 150 ans plus tard, l’idée que la Lune puisse être désenchantée et ne plus susciter la rêverie, l’imaginaire, la poésie me semble procéder d’une confusion. Ce n’est pas la Lune qui est désenchantée, ni le monde. C’est nous-mêmes, c’est la nature humaine! Notre désenchantement est intérieur: il est l’expression de ce que nous découvrons aujourd’hui de la face obscure de l’Homme. Sur la destinée de celui-ci, notre scepticisme et notre pessimisme grandissent. Nous voyons notre espèce mue par un égoïsme

Eric Weissenberg, secrétaire général de la Société Jules Verne et collectionneur passionné, vit dans la campagne genevoise. aveugle, par la cupidité, des visions à très courts termes. Nous nous apercevons que nous sommes lâches et passifs devant les combats nécessaires qui, notamment sur le plan environnemental,

nous réclament. C’est cette prise de conscience intérieure et désespérante qui engendre notre «désenchantement». Nous sommes désenchantés par nous-mêmes. La Lune, elle, n’y est pour rien. Elle

appartient toujours et encore à la grande Nature. Elle continue d’appeler au rêve. Les premiers pas de l’homme sur cet astre manifestaient notre ouverture sur un futur non replié sur lui-même, riche de mystère et de spéculation, ils ne font pas barrage à notre imagination. Au contraire, ils la stimulent et la Lune se déploiera encore longtemps dans tous les champs, artistiques et scientifiques. C’est pourquoi je déteste l’expression «conquête de la Lune» et ses implications réductrices. Je ne crois pas qu’elle ait cessé d’exercer son influence d’autrefois sur les poètes, les amoureux, les rêveurs, les esthètes, les enfants... Ce n’est pas l’alunissage en 1969 qui la «désenchante». Si quoi que ce soit joue ce rôle de désenchantement, c’est bien plutôt notre mode de vie et ses évolutions, qui nous font passer des soirées enfermés dans nos immeubles, cloîtrés en divers lieux urbains. Il est hélas des soirs où, même si la Lune brille magnifiquement, nous ne la voyons même pas.»

PAROLES D’EXPERT Quarante ans après les premiers pas de Neil Armstrong sur la Lune, le point avec Gilbert Burki, directeur de l’Observatoire de l’Université de Genève, sur la conquête de cet astre.

Les fruits de la conquête

Quel regard jetez-vous aujourd’hui sur la conquête de la Lune? Ce fut avant tout une extraordinaire aventure humaine, un pas de plus dans la conquête de notre environnement, au même titre que la découverte de l’Amérique par Christophe Colomb. Il s’agit par ailleurs du programme d’exploration spatiale le plus ambitieux qui ait jamais été mis sur pied. Et d’un point de vue scientifique, que nous a apporté cette conquête? Grâce aux diverses expéditions américaines Apollo et aux sondes russes Luna, nous avons été en mesure d’analyser des échantillons lunaires issus de divers endroits et de dater ainsi la surface de l’astre.

Les résultats, couplés à des études sismologiques, nous ont permis d’émettre l’hypothèse suivante: la Lune serait née à partir d’un petit morceau de la Terre, arraché suite à un gigantesque impact. Par ailleurs, l’analyse des cratères et de leur âge nous a permis de déterminer les périodes durant lesquelles les chutes de météorites ont été les plus importantes. En se fiant à ces données, on peut tout à fait imaginer que la disparition des dinosaures soit liée à ces impacts. La conquête de la Lune a donc contribué à une meilleure connaissance de notre planète et de son histoire. Après 1969, l’intérêt pour la Lune s’est un peu essoufflé, même pour les scientifiques, n’est-ce pas?

Non, pas vraiment. Certes, les découvertes se sont avérées moins spectaculaires, mais d’autres missions ont été menées, notamment pour affiner notre connaissance de l’astre. Des sondes ont été envoyées pour en établir une cartographie, mais aussi pour détecter la présence éventuelle d’eau. Par ailleurs, de nombreuses technologies astronautiques ont été testées sur la Lune avant d’être utilisées pour d’autres missions. Si une expédition pour Mars est organisée pour 2040, il y a de fortes chances qu’elle soit précédée par des essais sur la Lune. Il est question d’installer une base permanente sur la Lune. A quelles fins?

Cela permettrait de poursuivre notre étude de ce satellite. L’absence d’atmosphère offre également des meilleures conditions d’observation astronomique que sur la Terre. En revanche, je ne crois pas à l’exploitation de mines, comme on a pu en entendre parler: imaginez le prix d’une énergie en provenance de la Lune. Et les navettes quotidiennes en partance pour cet astre, ce n’est pas encore pour demain! Pensez-vous que la Lune nous réserve encore des surprises? Sa face cachée reste encore très peu connue. Aucune sonde n’y a encore été envoyée. Sans doute nous reste-t-il des choses à découvrir...


Ce symbole est la garantie de produits frais et biologiques issus de l’agriculture durable. Notre programme bio nous permet de soutenir une agriculture proche de la nature, n’utilisant que des substances naturelles et des engrais doux et préventifs. Nos produits sont ainsi savoureux et élaborés en accord avec la nature. Plus d’infos sur le bio sur migros.ch Migros – distributeur le plus soucieux de développement durable au monde.

MGB www.migros.ch

HARMONIE


18 | Migros Magazine 30, 20 juillet 2009

Protestant, musulman ou catholique: ils ont renié leur religion

Les prises de position du pape sur le préservatif ont provoqué une avalanche de retraits de l’Eglise catholique. Mais toutes les confessions font le même constat: de nombreux fidèles jettent l’éponge.

M

es amis m’appellent toujours la pasteure, même si cela fait bientôt deux ans que j’ai quitté mon ministère», sourit Dominique Roulin, qui a claqué la porte de l’Eglise protestante genevoise en septembre 2007. Aujourd’hui responsable de la permanence Halte Femme d’Emmaüs, elle n’a plus aucun contact avec son institution. «Je ne me retrouvais plus dans ses prises de position, mes prédications étaient sèches. Je vis une grande traversée du désert, confie-t-elle. J’ai assisté à des messes et des cérémonies évangéliques, mais je ne m’y reconnais pas non plus. On m’a dit que j’allais travailler chez les catholiques en entrant à Emmaüs. Mais l’abbé Pierre a voulu en faire une institution aconfessionnelle et apolitique. J’y retrouve les valeurs que je prêchais: la dignité, l’accueil, le service.» Elle se dit toujours croyante, mais avec parfois l’impression d’avoir été abandonnée par Dieu. «La porte n’est pas fermée, mais je ne pourrais plus retourner dans l’Eglise protestante de Genève. Quand je vois comme elle fonc-

tionne actuellement, cela me conforte dans ma décision. Elle a besoin d’un changement en profondeur», estime Dominique Roulin. A l’Observatoire des religions en Suisse, à Lausanne, le scepticisme des gens face aux institutions religieuses est un sujet d’une actualité brûlante. «La réponse des Eglises aux grandes questions de la vie n’en est plus qu’une parmi d’autres, analyse Jörg Stolz, le directeur. La psychothérapie, le yoga ou le développement personnel offrent des alternatives intéressantes pour ceux qui refusent de mettre une étiquette sur leurs croyances.»

Des protestants fâchés par le pape

Chaque année, il y a plus de sorties que d’entrées dans les différentes religions. Pour l’Eglise réformée fribourgeoise, on compte ainsi 301 retraits pour 283 baptêmes et entrées en 2008. «Il y a trois raisons principales pour expliquer les désaffiliations: les gens ne croient tout simplement plus, ou alors ils ne veulent plus s’acquitter de l’impôt ecclé-

Dominique Roulin, pasteure, a claqué la porte de l’Eglise protestante en 2007.

siastique (dans les cantons où il est appliqué). Il y a aussi les déçus et les fâchés, surtout dans la confession catholique, par exemple face aux propos du pape», détaille Jörg Stolz. Qui précise immédiatement que même des réformés ont cla-

qué la porte du Temple à cause du Saint-Père, car il parle au nom du même Dieu. «L’appartenance à une communauté me manque, confie Dominique Roulin. Mais en sortant de l’institution, on se rend compte que celle-ci est un monde


RÉCIT ILS ONT ABJURÉ

| 19

Ex-musulman en guerre contre l’islam «Tous les musulmans ne sont pas terroristes... Mais tous les terroristes sont musulmans», observe Rahim Karami, 52 ans. Son enfance en Iran est paisible. «Peu importait si l’on croyait ou non. Mes parents ne pratiquaient pas le jeûne du ramadan. Puis, quand les mollahs sont arrivés, en 1979, tout a changé. On nous prévenait qu’une pendaison allait avoir lieu dans tel quartier. Ils lapidaient des gens, coupaient des mains... J’ai vu le vrai visage des musulmans.» Dans le commerce de pétrole où il travaille, il est contraint de se comporter en bon musulman, de faire ses prières avec les autres, sous peine d’être exécuté. Rahim Karami envoie sa femme et ses quatre enfants en Suisse, avant de les rejoindre, il y a maintenant huit ans. «Mais les islamistes intégristes sont partout, les problèmes arrivent aussi ici», estime-t-il. Le 8 mars dernier, avec une poignée d’autres personnes, il participe à la création de l’antenne suisse de l’association des ex-musulmans. «Elle a été fondée en Allemagne en 2007, en réaction à

fermé, en décalage avec les problèmes actuels.» Pendant quatorze ans, dans son ministère, Dominique Roulin s’est occupée de personnes atteintes du sida. Des personnes qu’elle rencontre encore aujourd’hui lors

de ses visites aux HUG, un aprèsmidi par semaine. Toujours inscrite comme pasteure, même si elle en a perdu le statut social prestigieux, elle célèbre parfois des cérémonies funèbres à la demande de ses anciens

l’intention de l’Arabie Saoudite d’implanter des écoles coraniques sur sol allemand. De telles écoles sont aussi prévues à Fribourg et à Berne, nous allons nous battre contre leur installation. Sinon de petits Ben Laden seront formés en Suisse», prévient Rahim Karami. L’association, basée à Zurich, compte actuellement une soixantaine d’adhérents. Les membres de son comité ont posé en photo sur une affiche, sur laquelle est inscrit: «Nous avons abjuré!» Le but est d’aller à la rencontre de personnes de confession musulmane pour les convaincre d’adhérer au mouvement. Mais ils planchent aussi sur l’organisation de manifestations. Rahim Karami ne craint-il pas des représailles? «Oui, je ne suis pas tranquille et j’ai peur de témoigner. Mais je dois prendre ce risque pour dénoncer les actes des musulmans. Je suis toujours sur mes gardes.» Depuis son départ, il n’a jamais pu remettre un pied en Iran. «Les mollahs ont vu la photo des membres de l’association. Mais si on reste anonyme, notre action n’aura aucun impact.»

Rahim Karami: «J’ai peur de témoigner, mais si on reste anonyme, notre action n’aura aucun impact.»


20 |

RÉCIT ILS ONT ABJURÉ

Migros Magazine 30, 20 juillet 2009

protégés. «Je réendosse facilement la fonction, même si la connotation n’est plus la même.»

André Baechler est sorti de l’Eglise catholique par besoin d’authenticité.

Baptisé... mais au nom d’aucune Eglise

La question des rites – ecclésiastiques ou non – pour marquer les étapes de la vie interpelle aussi les non-croyants. «Les gens ont besoin de rituels, surtout face à la mort», observe Jörg Stolz. Parfois, ils créent leurs propres cérémonies sur un mode laïque: des enterrements, des mariages et même des baptêmes sans étiquette religieuse, tantôt au sein d’un bâtiment consacré. «C’est intéressant de constater aussi que beaucoup de gens inventent leur spiritualité, leur «bricolage» de croyances prises ici et là, relève le directeur. Ils insistent sur l’idée que personne n’a le droit de leur dire ce qu’ils doivent croire.» (lire encadré) Qui correspond à cette description? L’Observatoire des religions en Suisse en a dressé le profil le plus fréquent: de jeunes hommes, plutôt urbains, qui vivent en concubinage. La sécularisation ne touche d’ailleurs pas que les religions chrétiennes. Le mouvement s’accélère aussi dans l’islam. «En Suisse, nous avons des musulmans de la deuxième ou troisième générations (n.d.l.r.: leurs parents ou grands-parents ont immigré). Ils ont créé une sorte d’islam helvétique, dans lequel ils ont intégré les valeurs modernes et occidentales, note Jörg Stolz. Quant au judaïsme, la sécularisation s’observe par exemple en raison des mariages mixtes. Ceuxci sont particulièrement problématiques chez les juifs pour lesquels on n’est juif que si on a une mère juive.» Mélanie Haab Photos Pierre-Yves Massot / arkive.ch Anita Schläfli / Emmanuelle Bayart

www.migrosmagazine.ch Donnez-nous votre avis sur ce sujet dans notre sondage

«J’étais catholique par habitude» «Monseigneur Genoud, je vous fais part de ma décision de quitter l’Eglise catholique, non pas pour des raisons financières et encore moins pour rejoindre un quelconque autre mouvement de pensée. Je le fais par besoin d’authenticité et par désaccord profond face aux valeurs prônées par un Vatican grabataire.» C’est en ces termes qu’André Baechler, Fribourgeois de 43 ans, a pris congé du catholicisme. Baptisé dès son plus jeune âge, il suit le catéchisme durant ses écoles obligatoires. «Je me sentais en décalage avec la personne qui venait nous donner l’instruction religieuse.» Lorsque l’informaticien rencontre sa future épouse, décision est prise – après

de longues discussions – de célébrer le mariage en bonne et due forme devant Monsieur le curé. Mais le malaise est toujours là. Un jour de 2007, «par souci de cohérence», il rédige cette lettre dans laquelle il motive sa décision. «Evidemment les déclarations du pape sur le préservatif m’ont confirmé dans mon choix», sourit-il. Le diocèse lui répond qu’il regrette mais prend acte. Insiste sur la gravité de la décision. Essaie de jouer sur la peur. Envoie un questionnaire pour le tester sur ses motivations. Exige l’extrait du registre de baptême... «Tout pour compliquer la démarche», soupire André Baechler. Aujourd’hui, reconverti profes-

sionnellement dans l’enseignement du reiki (une technique de soins ainsi qu’un outil de développement personnel), il se dit serein face à l’Eglise. «Je me demande pourquoi je n’ai pas envoyé cette lettre avant. J’étais un catholique par habitude.» Sans étiquette religieuse, il a sa propre vision du monde et distingue la foi des croyances. La mort ne lui fait-elle pas peur? «J’ai la conviction que la vie ne commence pas à la naissance et ne finit pas à la mort. Que l’Eglise catholique fasse payer les non-croyants pour un enterrement, je trouve cela normal. Mais je ne voudrais pas de cérémonie religieuse pour ma propre mort», conclut André Baechler.


Enfin! Une assurance-vie sans examen de santé! PRIVILÈGE

Pour les es personn e âgées d 50 à 75 ans

Un exemple convaincant Mme Bernard est mariée et âgée de 52 ans. Elle investit chaque année

CHF 5 000.– dans PRIVILÈGE. Pour une durée supposée de 15 ans, GENERALI garantit un capital minimal de CHF 73 774.–* en cas de vie et en cas de décès. Mme Bernard recevra ce capital, quoi qu’il arrive sur les marchés financiers. Dans l’hypothèse d’un rendement des fonds de 5%, elle peut même escompter le versement d’un capital de CHF 94 577.– lorsqu’elle atteindra 67 ans. Avec ce versement, Mme Bernard et son mari auront la liberté et l’indépendance financière qu’ils souhaitent pour cette phase de leur vie.

• Capital garanti en cas de décès • Garantie d’acceptation pour les nouveaux clients • Chances de rendement supplémentaires grâce aux placements en fonds • Libre choix des bénéficiaires

*Au cours des deux premières années d’assurance, la totalité des primes, majorées de 10% d’intérêts, sont remboursées en cas de décès non consécutif à un accident. Le capital garanti en cas de décès est ensuite versé, même si le montant des primes versées par Mme Bernard à cette date est inférieur.

. gratuit: Infos au numéro de tél ou 2 88 1 0800 88 ww.generali.ch/privileg

Simplement

Bon pour une offre gratuite ! ✗ Oui, je souhaite recevoir une offre pour PRIVILÈGE, l’assurance-vie sans examen de santé pour les personnes âgées de plus de 50 ans. Veuillez établir l’offre PRIVILÈGE sur la base de la prime mensuelle suivante: ! CHF 125.–

! CHF 150.–

(cocher le montant désiré)

! CHF 200.–

! CHF 500.–

! autre prime mensuelle: CHF

! Madame ! Monsieur Nom: Rue/n°: NPA/localité: Date de naissance:

(inscrire le montant désiré, mais au minimum CHF 80.–)

! trimestriel*

! semestriel*

Je paie par:

! LSV/DD*

! Bulletin de versement

! annuel*

Nationalité: ! Suisse ! autre:

(*en optant pour ces modes de paiement, vous profitez de prestations plus élevées)

Tél. privé:

Durée d’assurance souhaitée:

E-mail:

années ou

! jusqu’à mon 85e anniversaire (min. 10 ans, max. 20 ans, âge terme max. 85 ans)

19

(jour/mois/année)

Profession:

Mode de paiement des primes souhaité: ! mensuel

!

Prénom:

Vous recevrez 2500 points CUMULUS lors de la souscription. Valable uniquement chez Generali Direct

Mon numéro CUMULUS:

Permis de séjour: ! B ! C Tél. prof.:

2099

(voir carte CUMULUS, en-dessous du code-barres) Le numéro CUMULUS est exclusivement utilisé pour l’attribution du cadeau d’inscription et sera ensuite effacé.

Envoyer le bon aujourd’hui encore à: GENERALI Direct, case postale 1038, 8134 Adliswil 1, ou au numéro de fax gratuit: 0800 888 020. Info gratuite 0800 881 882 · www.generali.ch/privileg · Délai d’envoi: 21 août 2009.

1058/9779

PRIVILÈGE est, en Suisse, la seule assurance-vie liée à des fonds que les personnes âgées de plus de 50 ans peuvent souscrire sans examen de santé. C'est précisément un âge où l’on souhaite se couvrir en vue de dépenses futures, ce dont nous tenons compte. Voilà pourquoi nous vous garantissons un versement à l’échéance du contrat ainsi qu’un capital-décès qui couvre votre conjoint ou votre famille. Que vous vouliez financer votre voyage de formation, la transformation de votre appartement ou que vous ayez d’autres projets, c’est PRIVILÈGE qu’il vous faut.

Vos avantages en un coup d’œil • Aucune question sur l’état de santé pour les nouveaux assurés si le capital assuré garanti n’excède pas CHF 100 000.– • Versement garanti à l’échéance du contrat

Des perspectives sûres


22 | Migros Magazine 30, 20 juillet 2009

Panorama 3/7

Cet été, «Migros Magazine» vous propose de découvrir les plus beaux panoramas de Suisse romande en compagnie d’une personne particulièrement attachée à sa région.

Du Jura bernois, une fenêtre sur l’Europe Dessinée par Mario Botta et construite par 700 apprentis, la Tour de Moron offre une vue magnifique. Et de beaux souvenirs à l’un de ses principaux artisans, Théo Geiser.

U

n panorama unique à 360 degrés, «où il n’y a jamais pas de vent», comme aime à le dire Théo Geiser. Le Moron, c’est «sa» montagne sur laquelle ce solide retraité monte plusieurs fois par mois depuis près de quarante ans. «Il culmine à 1336,700 mètres, pour être précis.» Et la précision, ça connaît celui qui fut durant vingtsept ans maître de pratique pour la formation des maçons à Moutier. Surtout lorsqu’il s’agit d’évoquer la Tour Botta, 30 mètres de béton et de pierre calcaire, qu’il a élevée en compagnie de 700 jeunes de toute la Suisse.

«Au sud-ouest, pour vous situer, l’antenne du Chasseral.» Et puis, en allant vers l’est, le Mont-Girod, le Grand-Val, la montagne de Moutier, la vallée de Delémont et les gorges du Pichoux ou la combe de Tramelan. Et en arrière-fond, «une fenêtre ouverte sur l’Europe» avec le Mont-Blanc et le MontRose, les Alpes valaisannes, vaudoises et bernoises, la Suisse centrale, au nord la Forêt-Noire allemande, les Vosges ou la FrancheComté. «Il paraît que par grand beau temps, on aperçoit la cathédrale de Strasbourg», s’enthousiasme une touriste. Passionné par


SÉRIE D’ÉTÉ

son sujet, Théo Geiser n’est pas du genre à survendre un point de vue qui n’en a d’ailleurs pas besoin. «Ah vous savez, personnellement, je ne l’ai entrevue que trois fois. Et encore seulement le haut du clocher.»

Exactement 1,4 kilomètre de marche

Comme tout lieu d’exception, la Tour de Moron se mérite. Quoique ici, point besoin d’une harassante marche d’approche: 1,4 kilomètre (nous avons mesuré) la sépare du parking, au lieu-dit Sous-la-Charrière, que l’on atteint par une route

caillouteuse depuis Malleray, entre Tavannes et Moutier. De quoi se mettre en jambes avant l’ascension des 190 marches «en pierre calcaire de Tarragone» de l’escalier hélicoïdal qui ceinture le cylindre de 5,68 mètres de diamètre, manteau de pierres de Beaune couvrant un noyau en béton armé. Cette fière sentinelle minérale se dresse en bordure des sapins depuis 2004, après plus de cinq saisons estivales d’efforts pour ces apprentis de première année. De futurs maçons et constructeurs de route qui se sont relayés tous les quinze jours, «soit une

Théo Geiser est à l’origine de la cons truction de la Tour de

Moron.

| 23


UN BILLET ACHETÉ. DEUX PASSAGERS.

Carte jou rnalière D uo pour seul ement Fr. 54 . – !

À l’achat d’une carte journalière Duo 2e classe, une personne de votre choix peut vous accompagner gratuitement. Seule condition: l’une des deux personnes doit posséder un abonnement demi-tarif. La carte journalière Duo ( valable du 14.7 au 31.8.2009 ) est valable sur l’ensemble du réseau de validité de l’AG, du lundi au vendredi dès 9 heures et le samedi/dimanche sans limitation horaire. La carte journalière Duo est en vente uniquement dans tous les magasins Migros du 14 juillet au 10 août 2009 ( jusqu’à épuisement du stock ).


SÉRIE D’ÉTÉ

Migros Magazine 30, 20 juillet 2009

nouvelle équipe tous les 80 centimètres. Et je vous défie de voir des différences», souligne Théo Geiser qui les a tous connus et a tenu à ce que tous leurs noms figurent sur les panneaux, làhaut, sur la plate-forme métallique couverte. «Le principal défi technique consistait à imaginer une construction suffisamment simple pour ne pas dépasser les capacités de ces apprenants en début de formation.» Lui non plus n’a pas ménagé sa peine, depuis le jour où l’impulsion lui est venue. Nous sommes en 1996, juste après que la Confédération débloque une jolie enveloppe visant à financer des projets qui vivifient la filière de l’apprentissage. Théo Geiser soumet à l’entrepreneur Antoine Bernasconi et à Henri Simon, responsable de la Halle des maçons de Moutier, sa vision: organiser sur le Moron un vaste chantier de formation professionnelle. «Il s’agissait notamment de les initier à la taille de la pierre, qui ne fait hélas plus partie de leur cursus standard.» L’année suivante, un concours est organisé parmi les apprentis dessinateurs du Jura, du Jura bernois et de Bienne.

Un pari osé qui a payé

«Lorsque j’ai dit que j’irai montrer les résultats à Mario Botta au Tessin, on m’a répondu: «Là, le gros, t’y vas un peu fort!» Et pourtant. Le célèbre architecte accepte de jeter un œil. Avant de proposer de se mettre à disposition gratuitement. «Il a ajouté que nous serions ensuite libres de réaliser ou non son projet. Je n’en revenais pas.» Une leçon de modestie, qui a permis d’économiser un bout des trois millions de budget, financé grâce à l’aide publique et privée de toute la région. Cela donne surtout une notoriété et une «patte» sans pareilles à l’édifice. «De nombreux détails témoignent d’une vision réfléchie. Regardez ces marches d’à peine douze centimètres: à 89 ans, ma mère grimpe encore au sommet!» Pierre Léderrey

Le Moron et les alentours

Infos pratiques ➔ Accès: par la route, autoroute A16 jusqu’à Tavannes puis direction Malleray ou Champoz. Parking au lieu-dit Sous-laCharrière, à 1,4 kilomètre de la tour, soit vingt minutes de marche environ. En hiver, équipement obligatoire. On peut aussi réserver un bus ou un taxi. ➔ Carte: pour les itinéraires pédestres, la nouvelle carte d’excursions «Jura bernois / Seeland» sera bien utile. ➔ Visite: la tour est ouverte toute l’année. Plein d’anecdotes et de détails à découvrir grâce à une visite guidée de 1 h 30 environ. Réservations à l’Office de tourisme Jura bernois de Moutier, 032 494 53 43.

Pour profiter au mieux de ce panorama unique, de remarquables cartes panoramiques permettent de détailler chaque combe, chaque montagne ou repli. Au pied du noble monument, une place de pique-nique dotée d’un gril vous retiendra pour le repas, et un petit parcours didactique alimentera vos connaissances sur la faune, la flore et la géologie des environs. Plusieurs restaurants également à Bévilard, Champoz ou Malleray, ainsi que la bergerie de Loveresse. Il y a aussi une buvette sur le Moron, généralement ouverte le dimanche. Enfin, un kiosque avec quelques victuailles ou boissons ouvre par beau temps au pied de la tour durant le week-end et le vendredi aprèsmidi, de mai à octobre. Une trentaine d’itinéraires permettent de rallier le Moron. Ainsi, pour le retour dans la vallée, il est très facile de varier les plaisirs en empruntant des chemins de traverse aboutissant non seulement à Malleray, mais aussi à Perrefitte ou Bellelay. Dans ce dernier village, on ne manquera pas de visiter l’abbatiale, reconstruite au début du XVIIIe siècle sur la base des anciens plans du XIIe siècle. Après avoir abrité un hôpital psychiatrique, elle abrite aujourd’hui expositions et concerts. Infos notamment sur www.jurabernois.ch

Bellelay est aussi le berceau du célèbre fromage AOC la Tête de Moine. Du 23 au 25 octobre, il accueillera d’ailleurs les 6es Olympiades des fromages de montagne. Un vaste marché couvert avec plus de soixante exposants se tiendra à Saignelégier. www.caseusmontanus.ch/ 2009/fr/

www.migrosmagazine.ch

Photos Christophe Chammartin / Rezo La semaine prochaine: Panorama 4/7, Le Lavaux

| 25

Eté comme hiver, la vue est magnifique depuis la Tour de Moron. Moron

Retrouvez les autres volets de notre série d’été sur notre site internet.


26 | Migros Magazine 30, 20 juillet 2009

«J’aurais pu rester enfermé dans mon propre monde»

Daniel Tammet est un autiste savant, tel «Rain Man». Il parle douze langues, calcule à une vitesse ahurissante, mais a décidé de mener une vie normale. Devenu auteur à succès, le Britannique relate son chemin autour d’un thé à Avignon, sa nouvelle ville.

Qu’avez-vous vu en premier en entrant dans ce restaurant?

Les tables carrées, noires, qui brillent beaucoup, et les lustres, nombreux. Chaque fois que j’entre quelque part, je vois d’abord les détails et ensuite l’ensemble. Alors que pour la grande majorité des gens, c’est l’inverse. Ce qui fait que dans deux jours, si l’on se croise dans la rue, vous ne me reconnaîtrez peut-être pas…

Cela dépendra des vêtements et de la coiffure. Si vous êtes habillée autrement, ce sera très difficile pour moi, voire impossible de vous reconnaître. Et quand vous rencontrez quelqu’un, vous voyez aussi des chiffres…

Oui, mais pas toujours. Vous, vous faites un peu 32. Parce qu’il y a des lignes sur votre robe. Si je ne vous reconnais pas et que vous me dites, je suis le 32, vous me simplifierez la tâche. Enfant, vous gardiez sur vous des photos de vos proches pour vous en souvenir.

J’en ai besoin pour mieux me rappeler les visages. Encore aujourd’hui, je possède des photos de ma mère, de mon père, de Jérôme (réd: son compagnon, présent lors de l’entretien). Les photos sont à deux dimensions, contrairement à la réalité.

Quand quelqu’un parle, bouge, simplement le temps de cligner des yeux, son visage change petit à petit. Cela m’empêche de le reconnaître. Ce problème est dû au syndrome d’Asperger. Quelle est votre définition de cette maladie?

C’est une forme d’autisme de haut niveau. Dans mon cas, lorsque j’étais petit, j’avais beaucoup de mal à me faire des amis, à comprendre ce qui se passait autour de moi, parce que j’estimais que la communication n’était pas intéressante. Le monde n’existait que dans ma tête. Parler avec les autres n’était pas intuitif. Vers 8-9 ans, j’ai commencé à éprouver quelque chose que je ne connaissais pas, la solitude. J’avais envie de lier des amitiés, mais je ne savais pas comment. J’ai dû observer les autres enfants. En étudiant comment ils jouaient entre eux, j’ai appris. J’ai fait des erreurs. Surtout à cause du langage idiomatique, je prenais tout au premier degré. Votre emploi du temps est-il toujours séquencé par des rituels? Par exemple, manger 45 grammes de porridge le matin.

Je suis devenu plus flexible. Je continue à mesurer la quantité de porridge, mais sans balance. A la cuiller… cinq cuillers. J’aime bien boire du thé à telle heure, avoir un peu de temps pour mes propres pensées! Aujourd’hui, j’arrive à vaincre

cette prison, à me sentir libre, à accomplir ce qui me plaît. Pas complètement, mais de plus en plus. Votre frère cadet, Steven, souffre du même syndrome que vous. C’est ce qui vous a donné envie d’écrire votre premier livre, «Je suis né un jour bleu», pour lui expliquer votre combat?

Pas uniquement. D’abord, j’aime écrire, le langage, la créativité. Ensuite, j’avais envie de comprendre pourquoi j’étais ainsi, pas comme les autres. Trouver le lien entre les événements, saisir ce qui s’était passé, voir les progrès. C’est très positif. Et je désirais montrer à mon frère qu’on peut être autiste et heureux. Vous êtes l’aîné de neuf enfants. Vivre ainsi entouré vous a aidé à vous ouvrir au monde?

Mes parents étaient mes héros parce qu’ils m’aidaient, sans savoir de quoi je souffrais. A l’époque, l’autisme de haut niveau était très peu connu. Mes frères et sœurs jouaient avec moi et s’en fichaient que je sois différent. J’étais leur frère aîné. Quand on est autiste, c’est important d’être stimulé, de ne pas être abandonné à ses propres pensées. Elevé au sein d’une famille athée, vous vous êtes ouvert au christianisme en 2002 en lisant un livre de Chesterton. Etonnant pour un scientifique.

Publiée en 2006, «Je suis né un jour


ENTRETIEN DANIEL TAMMET

| 27

Bio express Né à Londres le 31 janvier 1979, aîné d’une famille de neuf enfants, aux origines modestes. A 4 ans, il subit une crise d’épilepsie, peut-être la cause de son autisme de génie. Très seul à l’école, il crée sa propre langue à 10 ans, le «mänti». A 18 ans, peu intéressé par l’université, il part travailler en Lituanie. Un exploit pour quelqu’un qui souffre de nombreuses phobies. En 2004, il apprend sa douzième langue, l’islandais, en une semaine. La même année, il récite les 22 514 premières décimales de pi

en cinq heures et neuf minutes. Ces épisodes sont relatés dans un documentaire, «L’homme ordinateur» (2005). 2006, publication de «Je suis né un jour bleu», son autobiographie, best-seller traduit en dixhuit langues. «Embrasser le ciel immense», sorti en 2009, dans lequel il donne ses trucs d’apprentissage, remporte un franc succès. Il propose des cours de langue sur son site internet, www.optimnem.co.uk (en anglais). Il vit à Avignon avec son compagnon, Jérôme, photographe.

Je pense qu’il n’y a pas de guerre entre Dieu et la science. Quand je remarque des contradictions, des paradoxes entre les deux, je préfère les accepter plutôt que de rejeter tout le reste. Le monde demeure beaucoup plus grand que nous. Je ne suis pas membre d’une Eglise particulière. Mon chemin est personnel, subjectif, intérieur. Je n’arrive pas à saisir l’univers sans l’aide d’une foi. Les histoires de Jésus, ce qu’il a apporté au monde, m’inspirent énormément. Elles me touchent profondément. Vous avez découvert le christianisme de la même manière que l’amour en quelque sorte, en l’étudiant…

La foi et l’amour, c’est la même chose. On ne peut avoir de preuves ni décrire d’un point de vue scientifique ce qu’est l’amour. Des chercheurs essaient, mais je ne crois pas qu’on puisse le réduire à ça. Les mystères de la foi et de l’amour sont tous les deux des mystères que l’on ne peut que vivre. Avant de tomber amoureux, vous vous êtes très tôt rendu compte de votre homosexualité. Vous qui avez souffert de votre différence, elle ne vous a pourtant jamais gêné. bleu», l’autobiographie de Daniel Tammet, a déjà été traduite en dix-huit langues.

Peut-être un avantage de mon autisme. Je ne comprends pas ce tabou. L’idée qu’un garçon


SOIGNEZ LES PETITS BOBOS AVEC M-PLAST.

un Avant d’appliquer plaie, e un r su pansement et en au l’e la passer sous gers an étr s retirer les corp à ce à l’aide d’une pin épiler.

12.80

Set de premiers secours M-Plast en trousse

12.–

Boîte Cold & Hot M-Plast Compresse froidechaude, 1 boîte

9.80

Gel pour plaies et brûlures Sanactiv en cas de petites lésions cutanées et de brûlures superficielles, 50 g

2.90

Pansements hypoallergéniques M-Plast pour enfants 25 pièces

9.80

7.90

Pansements pour égratignures M-Plast pour une cicatrisation plus rapide et moins douloureuse, 5 pièces

Pansement en spray imperméable M-Plast 60 applications

2.90

Pansements à haute tolérance cutanée M-Plast ne collent pas à la plaie, 24 pièces


ENTRETIEN DANIEL TAMMET

Migros Magazine 30, 20 juillet 2009

«La meilleure façon de militer? Vivre, vivre sa différence.»

tombe amoureux d’un autre garçon ne m’a jamais mis mal à l’aise, parce que je me suis toujours dit que c’était naturel. Et c’est vrai que c’est naturel. Chez les animaux, cela arrive tout à fait normalement. C’est pourquoi vous ne militez pas pour les droits des homosexuels…

Militer peut être dangereux, cela peut énerver les gens. La meilleure façon de militer? Vivre. Vivre sa différence. Vous devez être le changement que vous voulez voir dans le monde, disait Gandhi. Si je veux l’égalité, le mariage gay par exemple, je dois juste vivre mon amour, avec fidélité, avec responsabilité, comme je le souhaite à tous, gay ou pas.

Le mot humain est très important à vos yeux. Lors de votre apprentissage en une semaine de l’islandais, une professeure a déclaré que vous étiez comme un aspirateur, que vous n’étiez pas humain. Cela vous blesse-t-il?

Non, parce qu’il s’agit d’une amie. Mais, je fais attention. Ma mère m’a toujours dit de me méfier des gens fascinés par mes capacités, qu’ils pourraient vouloir faire de moi un singe savant. C’est normal qu’ils soient curieux. Cependant, ça ne m’intéresse pas de me mettre en scène devant un public.

Pourtant, vous l’avez fait sur de nombreux plateaux de télévision où l’on vous demandait de réaliser des calculs mentaux…

Pour mon premier livre, oui. Mais maintenant, c’est terminé. J’ai peur que cela déforme la perception des gens sur l’autisme. Je ne veux pas que quelqu’un s’imagine qu’il est nul parce qu’il n’est pas aussi rapide que moi. J’estime qu’il y a du génie en chaque personne, que quand on naît, on est tous des savants. Malheureusement, on perd ses intuitions pour les langues et les chiffres en grandissant. Dans votre second livre, vous donnez vos trucs de mémorisation. Peut-on vraiment apprendre comme vous?

C’est une question d’efforts. Les parents, les professeurs, la société, peuvent essayer de donner un goût au savoir. Les nombres ne sont pas totalement étranges. Il y a une logique, une beauté même. Si on peut l’apprécier, tout devient plus aisé. Mais quand même, apprendre comme vous les 22 514 premières décimales de pi en trois mois…

J’apprends plus rapidement que les autres, aussi bien les chiffres que les

Publicité

Verrues?

Gèle les verrues – avec une seule application Prière de lire la notice d’emballage. En vente en pharmacie et en droguerie.

Les médicaments à l’arc-en-ciel

langues, certes. Mais il y a un côté intuitif que chacun peut retrouver. Par exemple, lorsque l’on apprend le français, si l’on prend tous les mots qui commencent par «lu» (luciole, lustre, lune, lucide), on constate qu’ils ont un rapport avec la lumière. On le remarque également dans les autres langues. Il existe des tendances, avec des ensembles, des rapports, des liens. C’est comme ça que l’on apprend notre langue maternelle, en percevant ces liens instinctivement. Pourtant, si je dis, c’est un mot rond ou lumineux, les gens me répondent, tu es fou. Alors que cette façon d’apprendre est judicieuse. La relation que vous entretenez avec les chiffres et les mots est-elle la même?

Il y a une différence. Pour les nombres, je discerne des formes, en trois dimensions, avec des couleurs, des textures, une personnalité. Quand je vois un nombre très grand j’arrive à tisser les chiffres les uns avec les autres. Cela forme un paysage dans ma tête, très beau. Pour les mots, en

| 29

général, je les vois verts quand ils indiquent des éléments verts, grâce à la synesthésie. Vous avez eu la chance de rencontrer votre alter ego en la personne de Kim Peek, le savant qui a inspiré «Rain Man»…

Un être très intelligent, un bon exemple de la bêtise de l’utilisation des tests de QI. Il n’arrive pas à en passer un correctement. Alors que, quand on le rencontre, on voit qu’il est brillant. Kim et moi avons du mal à nous souvenir des visages. Conduire une voiture nous est impossible. Mais nous pouvons mémoriser des nombres énormes. L’intelligence change de forme: manuelle, artistique, émotionnelle… Quand on vous écoute, on a l’impression que vous sous-entendez que vous n’êtes pas si exceptionnel que ça…

Je suis exceptionnel parce que je suis humain. On est tous nés avec quelque chose de génial, de spécial, d’intéressant, d’émouvant. A nous de le découvrir. Cela nécessite du courage et du temps. On doit se pousser, trouver les gens qui vont nous encourager, travailler, vouloir partager. J’aurais pu rester enfermé dans mon propre monde et me moquer des autres. Mais j’ai eu envie de partager la beauté qui se cache derrière les chiffres, les mots. Dans le futur, je vais essayer d’écrire un roman. Je veux me fixer de nouveaux défis, me pousser toujours, toujours, toujours.

Propos recueillis par Virginie Jobé Photos Vincent Moncorgé/Strates


YVETTE REND VOTRE LINGE PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES SEULEMENT

tements Pour sécher les vê à plat en soie, posez-les éponge, sur une serviette en umidité. qui en absorbera l’h suspenVous pouvez aussi les et s dre les chemise pour tre blouses sur un cin les faire sécher.

7.90 9.90 au lieu de

Yvette Hydra Care pour les textiles mixtes modernes, 1 l

7.90

au lieu de 9.90

Yvette Intense Repair pour textiles en fibres naturelles telles que laine et soie, 1 l

8.40

au lieu de 10.50

Yvette Black Royal pour les textiles noirs et foncés, 2 l

8.40

8.40

Yvette Fibre Fresh prévient les odeurs dans les textiles synthétiques et mixtes, 2 l

Yvette Sport pour les vêtements de sport et de loisirs de couleur, 2 l

au lieu de 10.50

au lieu de 10.50


MERVEILLEUSEMENT DOUX. DU 21.7 AU 27.7.2009 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

8.40 10.50

8.40

8.40 10.50

Produit d’entretien pour rideaux Yvette, 936 g

Produit d’entretien pour rideaux Yvette 1l

Yvette Care en poudre pour la laine, la soie et le linge délicat, 1,2 kg

8.40

8.40

Yvette Color pour les textiles de couleur, 2 l

Yvette Color en poudre pour les textiles de couleur, 1,62 kg

au lieu de

au lieu de 10.50

au lieu de 10.50

au lieu de

au lieu de 10.50

8.40 10.50 au lieu de

Yvette Care pour la laine, la soie et le linge délicat, sachet de recharge, 2 l

3.90

Cintres universels 2 pièces


ENFIN DU MATÉRIEL SCOLAIRE AMUSANT! PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

e Et pour être en form à la récré, rien de meilleur que les es biscuits aux céréal Blévita.

9.90

Agenda Legend avec plan journalier

3.50

Blocs à spirale «Animaux» format A5

7.90

Trousse mouton en peluche (sans contenu) Stylos à bille, 8 pièces 3.90 au lieu de 7.80 Crayons de couleur, 12 pièces 1.90

19.90

Sac à dos DT violet-mauve ou noir-gris disponible en plusieurs couleurs

39.90

Sac à dos Nike Campus H bleu marine disponible en plusieurs couleurs


ACTUALITÉ MIGROS

Migros Magazine 30, 20 juillet 2009

Tout le monde aime Migros

| 33

«La réputation est un capital qu’il faut gérer.»

Cette année encore, l’enquête «Global Pulse» est arrivée à la même conclusion qu’en 2008: parmi toutes les grandes entreprises suisses, Migros est celle qui jouit de la meilleure réputation.

Classement Entreprises 1. Migros 2. Raiffeisen Group 3. Coop 4. Nestlé 5. ABB 6. Holcim 7. Novartis 8. Roche 9. Swiss Life 10. Adecco 11. Zurich Financial Services 12. Credit Suisse 13. UBS

Points 78.51 77.37 72.90 70.84 66.74 64.41 63.30 63.15 56.55 55.04 54.21 42.02 25.14

Classement de la réputation des treize entreprises suisses prises en compte par le «Reputation Institute».

Un M pour tous: Migros jouit de la meilleure réputation en Suisse.

Photo Keystone

P

our la quatrième fois consécutive, l’institut new-yorkais «Reputation Institute (RI) a évalué la réputation de 1300 grandes sociétés établies dans trentedeux pays. En Suisse, l’organisme a collaboré avec l’Institut pour le marketing et la communication d’entreprise de l’Université de la Suisse italienne (lire entretien). Les chercheurs ont analysé la manière dont les consommateurs suisses perçoivent treize grandes firmes. A l’instar de ce qu’avait révélé la même enquête menée en 2008, Migros est l’entreprise jouissant de la meilleure réputation. Les sociétés prises en compte par l’étude «Global Pulse» ont été

choisies notamment en fonction de leur produit d’exploitation, des actifs qu’elles gèrent ou de leur degré de notoriété auprès de la population. Derrière Migros, le groupe Raiffeisen se place au deuxième

rang, et Coop occupe la troisième place. La société italienne Ferrero prend la tête du classement général international, suivie d’Ikea et de Johnson & Johnson. DS

Le «Reputation Institute» en bref

Fondé en 1997 par des chercheurs américains et européens, le Reputation Institute (RI) mène des enquêtes sur la réputation de grandes entreprises et conseille les sociétés souhaitant améliorer leur renommée. L’institut dispose d’un vaste réseau de spécialistes et de cabinets de conseils présents dans plus de vingt pays à travers le monde. Son représentant en Suisse est Francesco Lurati, professeur en communication d’entreprise à l’Université de la Suisse italienne. www.reputationInstitute.com (en anglais)

Francesco Lurati est professeur en communication d’entreprise à l’Université de la Suisse italienne. Il représente le «Reputation Institute» en Suisse. Pourquoi Migros jouit-elle d’une si bonne cote auprès des Suisses?

Un lien très fort unit Migros, à sa clientèle et ses collaborateurs. Cette relation étroite repose sur les principes de Migros, des valeurs que l’entreprise applique de manière conséquente.

Dans quels domaines Migros peut-elle encore s’améliorer?

Migros peut encore améliorer sa réputation d’employeur et celle concernant son style de gestion. En vertu de nos informations, nous ne sommes toutefois pas en mesure de juger si des changements sont réellement nécessaires. Il se peut aussi simplement que Migros doive améliorer la qualité de sa communication à propos de ses places de travail et de son management. Qu’apportent aux consommateurs des études portant sur l’image des entreprises comme votre «Global Pulse 2009»?

De meilleurs produits et services. Aujourd’hui déjà, les clients de Migros en profitent, car l’entreprise connaît leurs besoins. Le défi pour Migros est de continuer à répondre aux hautes exigences de sa clientèle. La réputation est un capital qu’il faut gérer avec soin.


PLUS D’ÉNERGIE POUR MOINS D’ARGENT!

14.90

au lieu de 31.80

Piles alcalines Energizer Ultra+ AA/ LR6 12+4 gratuites ou AAA/LR03 12+4 gratuites

Les piles usagées doivent être rapportées au point de vente !

OFFRES VALABLES DU MARDI 21.7.2009 JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

Disponibles dans les plus grands magasins Migros

Energizer est en vente à votre Migros


ACTUALITÉ MIGROS

Migros Magazine 30, 20 juillet 2009

| 35

Herbert Bolliger, président de la Direction générale de Migros (à dr.), a remis un chèque de 605 000 francs à Gian-Reto Raselli, responsable du département marketing du WWF Suisse.

Plus de 600 000 francs pour la forêt tropicale

Du fait de l’incroyable succès de la Stickermania, Migros a pu remettre un très important chèque au WWF Suisse.

D

ans les villes et les villages, dans les cours d’écoles et aux abords des piscines, sur les forums internet et à l’occasion des bourses d’échanges organisées par Migros, la Stickermania des Lilibiggs a séduit un très grand nombre de Suisses. Petits et grands, amis et parents, tous se sont amusés à chasser les images des animaux de la jungle. En huit semaines, 605 000 albums «Stickermania – Aventure dans la forêt tropicale», dans lesquels les collectionneurs pouvaient coller leurs vignettes, ont été vendus. Durant ce même laps de temps, Migros a émis près de soixante millions de pochettes contenant chacune cinq stickers, soit trois cents millions d’autocollants au total. Un chiffre bien plus important que les quarante-deux millions de billes écoulées à l’occasion de la Billesmania de l’année dernière.

Des réserves à Bornéo et à Madagascar

Migros avait promis de verser 1 franc par album vendu à un fonds

du WWF pour la sauvegarde des forêts tropicales. C’est désormais chose faite: la semaine dernière, Herbert Bolliger, président de la Direction générale de Migros, a remis un chèque de 605 000 francs à Gian-Reto Raselli, responsable du département marketing du WWF Suisse. «Notre but était de sensibiliser de manière ludique les enfants et les jeunes à l’état des

forêts tropicales et à la protection de l’environnement. Je pense que nous y sommes parvenus», s’est réjoui Herbert Bolliger. Quant au WWF Suisse, il fourmille déjà d’idées: «Nous allons créer des réserves à Bornéo et à Madagascar. Nous mettrons en place des mesures pour une utilisation durable des forêts et instaurerons des possibilités de revenus

Il vous manque des vignettes? ble Dès à présent, il est possible d’échanger ses images à double bre par la poste. Par retour de courrier, vous recevrez un nombre de vignettes – dont vos stickers manquants – équivalent à celui os nom d’autocollants envoyés. Pour cela, il vous suffit d’inscrire vos nsi que les et adresse sur une enveloppe affranchie. Glissez celle-ci ainsi stickers à double (40 pièces au maximum) en indiquant les numéros des vignettes manquantes dans une seconde enveloppe. 35, Envoyez cette dernière à: Stickermania, Case postale 335, 8320 Fehraltorf. ormule Sur www.stickermania.ch, vous trouverez par ailleurs une formule vous permettant d’indiquer quels autocollants vous aimeriez recevoir. Attention: l’action est valable jusqu’au 7 août 2009.

alternatifs pour la population locale. Ainsi, nous pourrons préserver les zones de forêt menacées de disparition», a expliqué Gian-Reto Raselli. Notons enfin que, grâce à la Stickermania, le partenariat stratégique entre Migros et le WWF s’est encore intensifié.

Christoph Petermann Photo Zeljko Gataric


36 | Migros Magazine gazine gaz ine 30, 30, 20 2 juillet juil 2009

Le Les Grisons

Photos ST/Swiss-Image.ch, Cuisine de Saison

Partie 2::

Symbole des Grisons, le bouquetin se sent chez lui dans le Parc national suisse.

A la mode grisonne

Les Grisons accueillent un grand nombre de touristes. Immanquablement, les visiteurs tombent sous le charme des paysages à couper le souffle et ne résistent pas à l’envie de déguster l’une ou l’autre des spécialités culinaires.

D

ans les Grisons, les trésors naturels sont légion – et pas seulement dans le Parc national suisse. Les habitants savent depuis longtemps utiliser en cuisine les richesses de leur belle mais rude contrée. Ouverts sur l’extérieur, ils ont aussi su s’inspirer des spécialités italiennes qui, autrefois, transi-

taient par l’Engadine dans les convois postaux. Les autochtones remplaçaient simplement certains ingrédients par des produits du pays; ils confectionnaient ainsi des pâtes, les pizzocheri, avec du sarrasin. Plus tard, ils y ont ajouté des épinards ou des bettes, inventant par là même les savoureux capuns.

En 1880, quand Saint-Moritz a découvert le ski, l’essor des touristes a contribué à internationaliser encore plus la cuisine, sans pour autant que les spécialités régionales ne soient reniées. Aujourd’hui, la soupe d’orge, la viande séchée ainsi que les salsiz, des saucisses séchées à l’air, sont en effet toujours très en vogue. SB

Les capuns, une des spécialités les plus savoureuses de la cuisine grisonne.

Gagnez une carte journalière CFF Duo, d’une valeur de 54 francs!

Carte journalière pour deux personnes. Condition: un des voyageurs doit posséder un abonnement demi-tarif. Les cartes CFF Duo sont également en vente à Migros – jusqu’à épuisement du stock – et sont à faire valoir jusqu’au 31 août 2009. Tentez votre chance en jouant: (courrier A) à Migros Magazine, par téléphone en appelant le 0901 591 913 CFF, Case postale, 8099 Zurich (Fr. 1.-/appel) en indiquant vos nom et adresse. Date limite de participation: 26 juillet 2009. par SMS en envoyant «CFF», puis vos nom et Les gagnants seront informés par écrit et leurs adresse au 920 (Fr. 1.-/SMS). noms publiés sur www.migrosmagazine.ch. Exemple: CFF Pierre Lexemple, Rue Lexemple 1, Le versement en espèces de la contre-valeur ne 9999 Modèleville. peut être exigé. Tout échange de correspondance par carte postale en envoyant une carte postale ainsi que le recours à la voie judiciaire sont exclus.

Grisoni, 200 g

Fr. 6.90*

* En vente dans les plus grands magasins.


C’EST BON POUR LE MORAL! MORAL! PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES SEULEMENT DU 21.7 AU 27.7.2009 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

40%

i Une délicatesse qu s: réjouit les papille en épis de maïs marinade au miel.

1.90

Recette sur www.saison.ch Mot-clé: mais001

au lieu de 3.20

Filets de pangasius d’élevage/Viêt-nam, les 100 g

40%

50%

3.35

3.45

au lieu de 5.60

Filet d’agneau mariné Grill mi importé, les 100 g

au lieu de 6.90

Maïs doux Grill mi Suisse/France, le kg

40%

7.80 9.80 au lieu de

Tourte forêt-noire entière ou 2 parts 20% de réduction par ex. tourte forêt-noire, 440 g

1.40 2.40 au lieu de

10.90

au lieu de 12.90

Miniroses Max Havelaar le bouquet de 20

Les articles M-Budget, Sélection et ceux bénéficiant déjà d’une réduction sont exclus de toutes les offres.

Melons Galia Espagne, la pièce


COMMENT OMMENT NE PAS SUCCOM SUCCOM PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES SEULEMENT

Pour changer de la : formule habituelle salade de pâtes et . crabes de cervelas Recette sur www.saison.ch 0 Mot-clé: cervelas30

3.10

Œufs suisses pour pique-nique d’élevage au sol 6 pièces, 53 g+

50%

6.50

2.90

au lieu de 3.50

Pane Passione Rustico 380 g

au lieu de 13.–

Cervelats en lot de 5 paires Suisse, 10 pièces/1 kg

50%

22.90 Orchidées en lot de 3 le lot de 3 plantes en pots de 11 cm

11.90

au lieu de 17.80

Saumon sauvage Sockeye MSC Alaska, 2 x 100 g

6au lie.7u de513.50 Ravioli al Formaggio e Pesto M-Classic en lot de 3 3 x 250 g


BER À TANT DE FRAÎCHEUR? DU 21.7 AU 27.7.2009 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

4.90

au lieu de 6.60

5.90 Abricots de Suisse, le kg

2.40

Pêches de France, la barquette de 1 kg

5.60

au lieu de 7.–

Fromage Xetabel nature ou à la provençale en lot de 2 20% de réduction par ex. à la provençale 2 x 100 g

4.10 5.20 au lieu de

Côtes de veau de Suisse et zone franche genevoise (France), les 100 g

3.20

Ananas du Costa Rica, la pièce

1.15

au lieu de 1.70

Gruyère doux les 100 g

Croissants précuits et réfrigérés au beurre ou Léger en lot de 2 25% de réduction par ex. croissants au beurre, 2 x 6 pièces/420 g

2.60

au lieu de 3.30

Tous les flans 6 x 125 g 20% de réduction par ex. au chocolat

2.90 3.70 au lieu de

Mini-filets de poulet de Suisse, les 100 g

Société coopérative Migros Genève


ÉCONOMISEZ SUR LES P PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES SEULEMENT

50%

30%

4.80

9.50

au lieu de 13.60

au lieu de 9.60

Plats préparés Anna’s Best en lot de 2 par ex. émincé de poulet avec riz, 2 x 370 g

Tous les Ice Tea en brique en emballages de 12 x 1 litre Classic, Light ou Pêche, par ex. Ice Tea Classic

4.–

au lieu de 5.10

Petites meringues au chocolat au mousses par ex. Petites meringues au chocolat, 350 g

4.–

au lieu de 5.–

Tous les bircher mueslis Reddy 20% de réduction par ex. bircher muesli Reddy Fit, 700 g

–.85

au lieu de 1.05

Tous les Müesli de 150 g par ex. moka

7.80

au lieu de 9.80

Tous les cornets Crème d’or en emballages multiples 20% de réduction par ex. à la vanille, 6 pièces

6.15

au lieu de 7.70

Toutes les pizzas M-Classic surgelées 20% de réduction par ex. pizzas Margherita, 2 x 375 g

30%

9.80

au lieu de 14.–

Mini-Risoletto Classic le sachet de 840 g


RIX, PAS SUR LE PLAISIR. DU 21.7 AU 27.7.2009 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

1.50

au lieu de 1.90

5.70

au lieu de 7.20

Ananas en tranches, le lot de 6 6 x 227 g

30%

1.40

au lieu de 2.–

Toutes les pâtes Tipo M et Caramia par ex. frisettes Tipo M, 500 g

8.40

au lieu de 10.50

Red Bull Standard ou Sugarfree en lot de 6 6 x 250 ml

Toutes les moutardes, mayonnaises et Fit-onnaises 20% de réduction par ex. mayonnaise Classic en tube, 265 g

50%

2.25

au lieu de 4.50

Eau minérale Aquella en emballages de 6 x 1,5 litre

30%

9.05

au lieu de 11.35

Tous les produits surgelés Don Pollo, à partir de 750 g 20% de réduction par ex. escalopes de poitrine de poulet épicées, 750 g

11.40

au lieu de 14.40

Revitalisants textiles Exelia en sachets de recharge, le lot de 2 5 senteurs, 2 x 1,5 litre

10.60

au lieu de 15.20

Exelcat en sachets ou en barquettes en lot de 16 variétés diverses, per ex. Exelcat en barquettes au poulet, 16 x 100 g


ÉCONOMISEZ AVEC PLAISIR. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES SEULEMENT DU 21.7 AU 27.7.2009 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

4.60

au lieu de 5.80

Boîtiers à suspendre Hygo pour W.-C. en lot de 2 1.20 de moins par ex. recharge Fresh Stick Pine Hygo (observer les précautions d’emploi sur l’emballage), 6 sticks de 50 g

17.7029.25 au lieu de

Total Classic en emballages superéconomiques 5,2 kg

19.90

Coussins Serafina en lot de 2* couleurs diverses, 40 x 40 x 4 cm

9.90

Slips pour homme, le lot de 3 Valable jusqu’au 3.8

17.90

Pyjama pour femme Valable jusqu’au 3.8

* En vente dans les plus grands magasins Migros et Micasa ou ** M-Electronics.

50%

14. 90 au lieu de 31.80 Piles Energizer Ultra+ AA/AAA 12+4 gratuites**

12.90

Shorts pour homme, le lot de 2 Valable jusqu’au 3.8

14.90

Lingerie pour femme, en emballages multiples par ex. slips midi pour femme, le lot de 3 Valable jusqu’au 3.8


ÉCONOMISEZ AVEC PLAISIR. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES SEULEMENT DU 21.7 AU 27.7.2009 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

Boulangerie/Pâtisserie

Produits pour l’apéritif

Cuchaule 450 g 2.90 au lieu de 3.70

Cacahuètes salées Party en lot de 3 3 x 250 g 3.40 au lieu de 5.10

Mini escargots en pâte levée 270 g 2.90 au lieu de 3.70

Volaille

Charcuterie Sélection Grill mi par ex. snack au chili, Suisse, 8 pièces/225 g 4.60 au lieu de 6.60

30%

Fromage d’Italie en tranches Suisse, le kg 9.95 au lieu de 20.–

50%

Salami Classico Rapelli en lot de 2 Suisse, 2 x 118 g/236 g 5.90 au lieu de 11.80

50%

Brochettes de cuisses de poulet épicées Optigal Suisse, 18 brochettes, le kg 19.50 au lieu de 34.80

«Menu Duo» du 20.7 au 25.7 Goulash de bœuf (Suisse), pomme mousseline, jardinière de légumes + Volvic framboise PET 50 cl 12.50 au lieu de 18.50

Antica Pasteria Crespelle aux champignons 250 g 4.70 au lieu de 5.90 Salade Alice Anna’s Best le sachet de 250 g 2.30 au lieu de 2.90

Fromage Gorgonzola Mascarpone le paquet de 200 g 3.10 au lieu de 3.90 Edam Suisse les 100 g 1.15 au lieu de 1.65

M-Traiteur Emincé de veau à la zurichoise de Suisse, les 100 g 3.10 au lieu de 3.90 Pâté en croûte de veau et de porc de Suisse, les 100 g 2.50 au lieu de 3.15 Salade de calamars d’Italie, les 100 g 2.45 au lieu de 3.10 Porc au curry rouge de Suisse, les 100 g 3.– au lieu de 3.80

Sushis Fuzuki élaborés en Suisse, l’assortiment de 11 pièces 22.–

30%

7.–

au lieu de 10.–

Kleenex Collection Quattro 4 x 56 pièces

Mini canapé Rapelli 200 g 5.50 au lieu de 6.90

Crevettes sauce piquante du Viêt-nam, les 100 g 4.85 au lieu de 6.10

40%

Restaurants Migros

Convenience

13.30

au lieu de 18.80

Papier hygiénique Hakle en emballages multiples 5.50 de moins par ex. papier hygiénique Hakle Sunny Orange, 24 rouleaux Société coopérative Migros Genève

33%


DES NOUVEAUTÉS IRRÉSISTIBLES. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES SEULEMENT DU 21.7 AU 3.8.2009 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

NOUVEAU 4.–

NOUVEAU 4.90

Mélange de légumes Lilibiggs carottes de formes diverses, petits pois et maïs, surgelés, 500 g

NOUVEAU 4.90 Burger de quorn Cornatur un délicieux burger 100% végétarien, 2 x 80 g

NOUVEAU 8.90

Capsules Actilife Beauty au millet doré, à la levure de bière et à la niacine (vitamine), 60 pièces

En vente dans les plus grands magasins Migros.

Pops de poulet Don Pollo Morceaux de poulet juteux enrobés d’une panure croustillante, surgelés, 300 g

NOUVEAU 4.20 Zwieback d’épeautre à l’ancienne l’épeautre à l’ancienne est une céréale robuste qui a traversé les siècles et offre une bonne source de protéines végétales, 290 g

NOUVEAU 4.95

Hakle à l’aloe vera et à la camomille, en boîte lingettes imprégnées, 42 lingettes

NOUVEAU 2.40 Madeleines nature M-Classic 225 g


EN MAGASIN

| 45

SÉRIE TOUR DE SUISSE Capuns Plat principal pour 4 personnes Ingrédients Farce: 1 salsiz de 95 g 4 tranches de pain de mie 1 oignon beurre pour la cuisson 3 branchettes de romarin 3 brins de persil 3 brins de menthe 150 g de farine 1 dl de lait 2 œufs sel, poivre du moulin noix muscade râpée Finition: 20 côtes de bette moyennes (avec feuilles) sel 4 cs de graines de tournesol huile d’arachide pour la cuisson 2 gousses d’ail 6 dl de bouillon de légumes très chaud 0,5 dl de demi-crème Préparation: env. 1 h Cuisson: env. 15 min Par personne: env. 26 g de protéines, 37 g de lipides, 45 g de glucides, 2600 kJ / 620 kcal.

Préparation 1 Pour la farce, tailler le salsiz et le pain en petits dés. Hacher l’oignon, le faire suer dans un peu de beurre, jusqu’à transparence. Laisser refroidir. Effeuiller et ciseler les herbes aromatiques, en réserver un peu. Réunir la farine, le lait et les œufs en une pâte lisse. La travailler avec une cuillère en bois jusqu’à apparition de bulles. Y incorporer tous les ingrédients préparés. Saler, poivrer et muscader. Réserver. 2 Séparer les feuilles des côtes de bette. Blanchir les feuilles à l’eau salée bouillante durant env. 1 min, les sortir avec une écumoire et les rafraîchir à l’eau glacée. Laisser égoutter. A l’aide d’un petit couteau, effiler les côtes de bette (comme pour la rhubarbe), puis les débiter en tronçons d’env. 1 cm de largeur. Faire griller les graines de tournesol dans une poêle antiadhésive sèche. Réserver séparément. 3 Eliminer la nervure centrale épaisse des feuilles en forme de triangle. Etaler les feuilles sur un linge de cuisine, déposer 1 cs de farce au centre de chacune. Rabattre les bords sur la farce, puis enrouler en pressant légèrement. 4 Chauffer de l’huile dans une grande poêle. Y ajouter les tronçons de côtes de bette. Y presser l’ail. Faire revenir durant 6 min à feu moyen en remuant de temps en temps. Saler et poivrer. Déposer les capuns sur le lit de côtes de bette. Arroser de bouillon; les capuns doivent être tout juste recouverts de liquide. Laisser frémir env. 15 min à feu moyen, au seuil du point d’ébullition. 5 Ajouter la crème, amener brièvement à ébullition. Rectifier l’assaisonnement de la sauce avec sel, poivre et muscade. Dresser les capuns sur les assiettes. Parsemer des herbes aromatiques et de graines de tournesol. Servir aussitôt.

À VENIR DANS «MIGROS MAGAZINE»:

Les röstis bernois au lard.

Découvrez d’autres recettes sur www.saison.ch

Gâteau aux noix de l’Engadine, 500 g, Fr. 7.–

Jambon cru des Grisons, coupé finement, 101 g,

Fr. 6.90

Bettes, prix du jour

Fromage des Grisons Heidi, les 100 g, Fr. 2.40*


Rehaussement à prix baissés. 6033.600-605

30%

main49.90 tenant avant

24.95

6616.086

Boîtes de rangement Diverses dimensions et couleurs. Couvercle vendu séparément. Par ex. A4, 39 x 29 x 21,5 cm, maintenant Fr. 7.35, avant 10.50 A3, 59 x 40 x 31 cm, maintenant Fr. 14.35, avant 20.50

Chevalet de travail télescopique Charge admise jusqu’à 160 kg, réglable en hauteur jusqu’à 1,3 m.

6142.016 avant

avant

499.–

maintenant

550.–

349.–

6470.376

Maisonnette de jeu Floralie Maisonnette robuste, confortable et spacieuse avec jardin et terrasse. L x H x P: 160 x 150 x 160 cm, à partir de 3 ans.

48.– TAR* incl.

Cisaille à haies électrique HS 550 HL DO IT + GARDEN MIGROS 550 W, longueur de coupe 460 mm, diamètre de coupe 16 mm, lame en acier, 4,1 kg. Cisaille à gazon sans fil GS 3,6 Hobby Line DO IT + GARDEN MIGROS Accumulateur lithium-ion, largeur de coupe env. 75 mm, autonomie env. 30 min, 0,6 kg. (6307.208), Fr. 48.–

399.– TAR* incl.

Climatiseur Fresco 8 Puissance de refroidissement 8000 BTU/2300 W, puissance de déshumidification 1,6 l/h, plage de fonctionnement de 16 à 32 °C, minuterie 12 h, volume sonore 53 dB. Classe d’énergie A.

Set de rivetage Pince à main pour rivets aveugles avec 100 rivets en 4 dimensions. Jusqu’à épuisement du stock

30%

Remises à outils par éléments Seeland 1, 2 + 3 Remises en bois d’épicéa nordique, planches de 16 mm d’épaisseur, avec porte verrouillable à double battant. Seeland 2 est également équipée d’une fenêtre en verre véritable. Diverses couvertures disponibles. Par ex. Seeland 1, couverture carton bitumé, 185 x 173 x 194/230 cm, maintenant Fr. 594.–, avant 849.– Seeland 2, couverture Onduline, 246 x 193 x 194/230 cm, maintenant Fr. 839.–, avant 1199.– Seeland 3, couverture Bardoline, 185 x 170 x 190/233 cm, maintenant Fr. 664.–, avant 949.– Jusqu’à épuisement du stock * TAR: taxe anticipée de recyclage

www.doit-garden-migros.ch Actions valables du 21.7 au 3.8.09, sauf indication contraire.

25.–

Demandez nos conditions de livraison et de montage.

6307.208 6307.193

maintenant

6762.025

Garantie de produit, livraison à domicile, montage/ service à domicile, élimination/recyclage, service d’entretien, produits sur mesure.

2 ANS DE M-GARANTIE

6470.003-005/726-731


EN MAGASIN

Migros Magazine 30, 20 juillet 2009

| 47

Tout pour la cuisine japonaise

Sobriété et élégance sont les maîtres mots de la culture japonaise. Des caractéristiques que l’on retrouve dans la gamme de produits Saitaku, qui remplace désormais ceux de la marque Yutaka. Les amateurs de sushis apprécieront la grande qualité des feuilles d’algues, du vinaigre de riz, du gingembre et de la pâte de wasabi, et les inconditionnels de soupe miso auront plaisir à savourer un mets autenthique. Nouveau dans l’assortiment, le tempura est un mélange de pâtes dans lequel les Japonais font frire des légumes, de la viande et du poisson. L’offre de produits est complétée par la marinade teriyaki, un mélange de sauce soja, de vin de riz, de saké ainsi que de sucre ou de miel. Badigeonnée sur du bœuf ou de la volaille, cette marinade rend la viande, grillée, rôtie ou braisée, très tendre et lui donne une belle apparence brillante.

NOUVEAU À MIGROS

Vinaigre de riz Saitaku, 150 ml, Fr. 3.50 Feuilles d’algues séchées Saitaku, 14 g, Fr. 3.30 Riz pour sushis Saitaku, 500 g, Fr. 3.50 Pâte de wasabi Saitaku, 43 g, Fr. 4.80

BON ET PAS CHER FR. 4.50

Focaccia Petit repas pour 4 personnes

A la ciboulette

➔ Abaisser la pâte à pizza (300 g), disposer sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, recouvrir et laisser lever légèrement la pâte. Préchauffer le four à 220° C. Env. Fr. 1.90 ➔ Couper en tranches 100 g de tomates cerises et de courgettes et les saisir à feu vif dans 2 cs d’huile d’olive. Retirer du feu et laisser refroidir. Saler et poivrer. Badigeonner la pâte d’huile d’olive, répartir les tomates et les courgettes dessus. Cuire au four env. 15-20 min dans la moitié inférieure. Sortir du four et servir. Env. Fr. 2.60

+

+

Aussi croquantes que savoureuses, les chips Léger font un tabac. L’assortiment s’enrichit aujourd’hui d’une nouvelle NOUVEAU variété à la ciboulette. À MIGROS Cette plante aromatique relève idéalement ces fins pétales de pommes de terre qui, comme toutes les autres variétés Léger, contiennent 30% de matières grasses en moins que les chips traditionnelles. Chips à la ciboulette Léger, 75 g, Fr. 1.85* * En vente dans les plus grands magasins.

ÉDITION LIMITÉE

Pour les fans de F1

Les fans de Sébastien Buemi peuvent se réjouir: Red Bull lance une édition limitée de sa boisson énergétique à la gloire du pilote vaudois de formule 1. Red Bull Formule 1 «limited edition» Standard, 6 x 250 ml,

Fr. 10.50


48 |

EN MAGASIN

Migros Magazine 30, 20 juillet 2009

NOUVEAU À MIGROS

NOUVEAU À MIGROS

Des dinosaures sur le mur!

Manny, Ellie, Sid et Diego sont de retour au cinéma dans L’âge de glace 3, où ils vivent une série d’aventures toujours aussi délirantes. A l’occasion de la sortie du film, Migros propose une lampe de poche pour enfants équipée de quelques extras: elle peut se suspendre au lit et, grâce à trois chablons, vos chères têtes blondes projetteront des images de dinosaures sur les murs. Lampe de poche Varta Ice Age 3,

Fr. 9.90*

* Jusqu’à épuisement du stock.

NOUVEAU À MIGROS

Bijoux d’été

Les nouveaux bijoux ethniques de Migros marient mode hippie et touche bollywoodienne. Les ornements de style oriental en imitation vieil argent ainsi que la couleur turquoise feront particulièrement bel effet sur les peaux brunies par le soleil.

Bague, Fr. 6.90* Boucles d’oreilles, Fr. 9.90* Collier, Fr. 16.90*

* En vente dans les plus grands magasins.

D’amour et d’eau fraîche...

Grâce à la technologie Maxtra, le nouveau filtre à eau Brita Elemaris réduit la teneur en métaux, calcaire et chlore de l’eau. Grande nouveauté, l’indicateur intégré Brita Meter signale le moment idéal pour changer la cartouche. Le résultat? Une eau parfaitement pure et claire. Elancé, le modèle se glisse dans toutes les portes de réfrigérateur. Filtre à eau Brita Elemaris Meter, Fr. 48.50


Les grillades avec Quorn™ ! L’été est là et avec lui la saison des barbecues. Grâce aux produits à griller Quorn™, mettez de la variété dans votre assiette et sur le grill. Invitez l’été à votre table et surprenez vos invités, par exemple avec le Quorn™ Burger, la nouveauté culinaire de la gamme Quorn™.

QuornTM Burger pour 4 personnes

Ingrédients 4 QuornTM Burger, 2 tomates, 1 gros oignon, des feuilles de salade, 4 cornichons (en tranches), 4 petits pains complets 1. Laver la salade et couper les feuilles si nécessaire, laver les tomates et les couper en rondelles, peler l’oignon et le couper en rondelles. 2. Faire griller les QuornTM Burger des deux côtés pendant environ 7 minutes. 3. Trancher les pains en deux et les poser sur le grill côté mie pendant environ 1 minute. 4. Garnir chaque moitié de sandwich avec les ingrédients souhaités puis poser l’autre moitié dessus. Variante : agrémenter le burger avec une tranche de fromage, un peu de ketchup ou de la moutarde. Suggestion de présentation : servir avec une belle laitue. Valeur énergétique : 240 kcal (1000 kJ) par personne.

Le produit Quorn™ à base de champignon contient de précieuses protéines, beaucoup de fibres, très peu de matières grasses et quasiment aucun cholestérol. Une alliance extrêmement rare dans l’alimentation et d’autant plus appréciable. Sans sacrifier le plaisir du goût, les spécialités Quorn™ sont faites pour les personnes qui surveillent leur alimentation. Et comme les produits Quorn™ s’imprègnent particulièrement bien de l’arôme des sauces, des marinades et des herbes, ils sont parfaits pour votre prochain barbecue. Les produits Quorn™ sont en vente exclusivement dans votre Migros.

Grand concours Gagnez un Bon Migros d’une valeur de CHF 500 ! Valable dans toutes les filiales Migros. Envie d’autres délicieuses recettes ? Il vous suffit de nous adresser le talon-réponse ci-dessous dûment complété pour recevoir gratuitement les livrets de recettes QuornTM.

Je participe seulement au concours. Je participe au concours et j’en profite pour commander gratuitement les livrets de recettes QuornTM.

Nom/Prénom Adresse NPA/Localité Conditions de participation : le personnel de la Migros et celui de l’agence de communication qui organise le concours sont exclus. Les prix ne donneront pas lieu à leur contrepartie en espèces. Aucune correspondance ne sera échangée au sujet du concours. La voie de droit est exclue. Les gagnant(e)s seront informé(e)s par écrit. Date limite de participation : 17 août 2009. Le tirage aura lieu le 31 août 2009.

A envoyer à : Communication QuornTM, «Burger», Case postale 1115, 8032 Zurich

QuornTM et le logo QuornTM sont des marques déposées de Marlow Foods Ltd.


EN MAGASIN

50 |

Collants et chaussettes en ligne

Migros Magazine 30, 20 juillet 2009

NOUVEAU

C’est toujours la même histoire avec les chaussettes. Il en manque SUR toujours une pour faire la paire. Si cela vous arrive aussi et que vous souhaitez vous constituer un petit stock, rendez-vous sur LeShop.ch. LESHOP.CH Vous y trouverez désormais un choix de chaussettes et de collants ainsi que des sous-vêtements. De quoi combler toute la famille, puisque l’assortiment s’adresse aux femmes et aux hommes ainsi qu’aux filles, aux garçons et aux bébés. Outre différents articles de base Migros, LeShop.ch propose aussi des nouveautés de saison. Chaussettes pour enfant Antigliss, 2 paires, Fr. 7.80*, chaussettes pour enfant, 2 paires, Fr. 7.-*, chaussettes pour homme, 6 paires, Fr. 23.70*, collants pour femme, 4 paires, Fr. 23.80* * En vente sur LeShop.ch.

Publicité

PROMOTION

OFFRES UNIQUEMENT VALABLES DU 21.07 AU 03.08.2009 OU DANS LA LIMITE DES STOCKS DISPONIBLES SUR TOUS LES DUO-PACKS PANTENE PRO-V

Une qualité à laquelle vous pouvez vous fier les yeux fermés.

7.85 au

lieu de 9.80

par ex. duo de shampooings Pantene Pro-V Réparateur&Protecteu r 2 x 200 ml, duo d’après-shampooings Réparateur&Protecteu r 2 x 200 ml

Disponible dans toutes les grandes filiales Migros

Pantene est en vente à votre Migros


EN MAGASIN

Migros Magazine 30, 20 juillet 2009

Des parfums à effet longue durée

En matière de senteurs la marque Yvette a aussi une longueur d’avance: grâce à ses lessives pour le linge délicat, les textiles diffusent pendant longtemps de délicieux effluves.

F

raîchement lavés, les vêtements sentent merveilleusement bon. Hélas, cet agréable parfum a tendance à disparaître avec le temps. Ainsi, quand vous ressortez de votre armoire une blouse qui y est restée trop longtemps, les senteurs du linge propre sont quasiment imperceptibles. Ce ne sera dorénavant plus le cas avec Yvette! En effet, ces lessives pour le linge délicat possèdent des microcapsules qui stockent les senteurs lors du lavage et les restituent au fur et à mesure. Il suffit d’un bref contact, d’une caresse furtive pour libérer les fragrances. Que ce soit pour la laine, la soie, le linge de couleur ou les vêtements de sport, Yvette a la lessive qu’il vous faut. Les textiles sont nettoyés en profondeur et en douceur et les couleurs restent éclatantes. Par ailleurs, Yvette Black Royal, Fibre Fresh et Sport sont désormais aussi disponibles en flacons de recharge pratiques.

Photo Masterfile

Lessives Yvette: Care, Black Royal ou Color, 2 l ou 36 cycles de lavage, l’un, Fr. 10.50

Les lessives Yvette contiennent des microcapsules qui diffusent de délicates senteurs dès que l’on caresse brièvement ses vêtements.

| 51


52 | Migros Magazine 30, 20 juillet 2009

Faites le plein de nouveautés M-Classic

NOUVEAU À MIGROS

M-Classic, une Les fameux classiques de Migros font peau neuve. les nouveaux emballages informent mieux le client. cesse de nouveaux articles qui pourraient bientôt

AUPARAVANT

Sardines M-Classic, à l’huile d’olive, 125 g, Fr. 1.10 Sauce curry M-Classic, 250 ml, Fr. 2.80, sauce à l’ail M-Classic, 250 ml, Fr. 2.80

AUPARAVANT

Sardines M-Classic, sans peau ni arêtes, à l’huile d’olive, 125 g, Fr. 1.70

AUPARAVANT

Sauce tartare M-Classic, 250 ml, Fr. 2.80, Sandwich Spread M-Classic, 250 ml, Fr. 2.80

Boules de Bâle M-Classic, 260 g, Fr. 5.20* * En vente dans les plus grands magasins.


EN MAGASIN

classe à part

| 53

www.migros.ch Plus d’informations sur la nouvelle ligne Migros sur le site www.migros.ch/m-classic

Plus clairs et plus esthétiques, s, Par ailleurs, l’assortiment s’enrichit nrichit sans compter parmi vos favoris.

MON PRODUIT PRÉFÉRÉ

«Sans elle, rien ne va!» Marco Imholz est un inconditionnel

de la sauce cocktail: «Pas question de m’en passer. Je la déguste avec la fondue chinoise bien sûr, mais aussi avec une raclette, des crevettes ou des frites! Quand j’étais petit, je préparais ma propre sauce cocktail avec de la mayonnaise mélangée à un soupçon de ketchup. Aujourd’hui, j’achète mes sauces à Migros. On les trouve désormais dans la gamme M-Classic.»

AUPARAVANT

Prosciutto cotto M-Classic, 100 g, Fr. 3.65

Sauce cocktail M-Classic, 250 ml,

Fr. 2.80

AUPARAVANT

Viande de bœuf fumée M-Classic, 100 g, Fr. 4.–*


54 | Migros Magazine 30, 20 juillet 2009

CONSEILS CULINAIRES

Les légumineuses Trucs et astuces d’Andrea Pistorius, collaboratrice à «Cuisine de Saison»

A l’achat Les haricots, les petits pois et les pois mange-tout doivent être fermes, croquants et d’un vert vif et immaculé. S’ils sont très frais, des gouttelettes se forment quand on en casse les extrémités.

Conservation Les haricots doivent toujours être entreposés au frais, car leur forte teneur en protéines accélère leur pourrissement. Non rincés, ils se gardent deux à trois jours au réfrigérateur dans un sachet en plastique perforé. Il en va de même pour les petits pois dans leur cosse. Si certains légumes peuvent être conservés plus longtemps dans un sac plastique fermé aspergé d’eau, ce n’est pas le cas des haricots et des petits pois. Blanchis, ils peuvent rester jusqu’à un an au congélateur.

Préparation Rincez les haricots, coupez les extrémités et retirez les fils si nécessaire, la plupart des haricots n’en ayant aujourd’hui plus. Faites cuire les haricots frais brièvement dans un faible volume d’eau afin de préserver leur saveur, leur couleur (moins on utilise d’eau, plus ils restent verts) et leurs nutriments. Ajoutez un peu de matières gras-

ses pour leur donner plus de goût. Si vos haricots ont perdu un peu de leur fraîcheur, plongez-les dans l’eau froide 15 min avant de les apprêter. Ils redeviendront ainsi croquants. Notez que les jeunes haricots cuisent plus vite que les haricots cueillis il y a un certain temps. Les petits pois frais sont prêts en 10 à 12 min. Sucrez légèrement l’eau de cuisson pour garder intacte leur couleur vert vif. Quant aux pois mange-tout, il suffit de les blanchir brièvement dans l’eau bouillante. Après les avoir passés à l’eau froide, ajoutez un peu de beurre et de sel. Une pincée de sucre permet également de relever le goût.

Petits pois

MEILLEURS SANS LA COSSE: ME

ne mangez les cosses que si les légumes sont ultrafrais fr et tendres. Pour 300 30 g de petits pois à consommer, compter co 1 kg de petits pois non écossés. Plus ils sont éc petits, plus leur goût est pe fi Les pois de plus gros fin. ca calibre contiennent bien pl d’amidon et ont donc plus un goût plus farineux. Ils ne peuvent être co consommés crus qu’en pe petite quantité.

Recettes Trois légumes – une recette: hacher un oignon. Faire suer dans 1 cs de beurre. Ajouter les petits pois, les haricots ou les pois mange-tout. Mouiller avec un 1 dl de bouillon. Couvrir, cuire al dente env. 15 min. Saler, poivrer selon les goûts et ajouter de la sarriette. Haricots cocos et sauce aux lardons: couper 500 g de haricots cocos en lanières. Hacher finement 1 échalote et 1 gousse d’ail. Cuire à l’étuvée avec 40 g de lardons. Verser les haricots, laisser cuire encore un peu. Ajouter 1 cc de sarriette hachée, mouiller avec 1 dl de vin blanc et 1 dl de bouillon de légumes. Porter à ébullition. Ajouter 2 dl de demi-crème et 1 cs de fécule de maïs et verser sur les haricots. Cuire env. 15 min.

Photos Fotolia (3), iStockphoto (1)

D

e précieuses protéines végétales, de la vitamine B, du fer et des fibres dans un élégant écrin: les légumineuses sont des sources de nutriments incontournables, notamment pour vos menus végétariens ou pauvres en viande.

Haricots verts

À CONSOMMER CHAUDS: déjà cultivés au Mexique et au Pérou il y a plus de 6000 ans, les haricots verts ne se mangent pas crus. Il faut les faire blanchir au moins 10 minutes à 90° C minimum pour en éliminer la substance toxique (phasine). Enfin, si les légumineuses vous ballonnent, assaisonnez-les de cumin, d’anis, de graines de coriandre ou de fenouil.


EN MAGASIN

| 55

Pois mange-tout

PRÉCOCES: on appelle pois mange-tout les jeunes pois

cueillis alors qu’ils ne sont pas encore mûrs. Ils se mangent avec leur cosse encore tendre, étant donné que celle-ci n’a pas encore donné de fruit ni développé la fine couche interne non comestible. Du fait de leur forte teneur en sucre et de leur saveur douce, on les appelle aussi «pois gourmands».

Haricots cocos ÉLANCÉS: également appelés

«haricots à rame», les haricots cocos ont une surface ondulée et sont plus longs et plus plats que les haricots verts. Une fois le pédoncule cassé et le fil qui longe la cosse retiré, ces haricots se prêtent très bien aux potées de légumes.


DES FROMAGES SUISSES DE CARAC ent, Dans son assortim Migros propose au de moins un fromage nton. presque chaque ca Vous n’aurez que x! l’embarras du choi

2.80

Fromage aux fleurs Heidi* les 100 g

2.20

Gruyère de montagne Heidi les 100 g

9.60

Viande séchée de montagne des Grisons Heidi les 100 g

* En vente dans les plus grands magasins Migros.

7.90

Assiette du montagnard Heidi les 100 g

2.40

Fromage de montagne des Grisons Heidi* les 100 g


TÈRE POUR CEUX QUI ONT DU FLAIR.

2.15 Gruyère mi-salé bio les 100 g

1.95

Appenzeller surchoix les 100 g

2.20 Emmental mi-salé bio les 100 g

4.90

Tête de Moine en rosettes les 100 g

1.15

au lieu de 1.65

Emmental doux les 100 g Offre valable jusqu’au 27.7

4.30

Paradiso 175 g

4.20

Fromage au rieslingsylvaner Sélection* 125 g

4.85 Brie bio* 180 g


58 | Migros Magazine 30, 20 juillet 2009

ÉMINCER finement les oignonstiges et les piments oiseaux.

DÉLAYER le tout dans de l’huile d’olive et bien mélanger.

RETIRER la viande de la marinade et la saisir à feu vif dans une poêle, brièvement de chaque côté.

Vincent Sager, paroles et

Depeche Mode, Patricia Kaas, les Rolling Stones ou encore la venue prochaine du dalaï-lama en organise, on a lu pas mal de choses. On en sait moins sur ses coulisses à lui, son doux penchant


AUX FOURNEAUX VINCENT SAGER Secrets de cuisine ➔ Pour vous, cu Du plaisir.

isiner, c’est…

e plat favori? ➔ Quel est votr hé. saisons et du marc Il est fonction des riez-vous ➔ Que ne mange de? on pour rien au m curieux, t en Je suis globalem tout. à er ût au point de go toujours ➔ Qu’avez-vous vous? en réserve chez . riz Des pâtes et du eriez-vous ➔ Avec qui aim s? partager un repa n. he Co t Alber

I

l est en quelque sorte le point commun, le fil rouge ténu, qui relierait Depeche Mode, la Suisse et le dalaï-lama. Vous ne voyez pas? Et si je vous dis Patricia Kaas, les Rolling Stones, Olivia Ruiz, Lynda Lemay… Vous ne voyez toujours pas? C’est qu’il est plutôt discret, Vincent Sager, pas le genre à squatter la une des magazines pour livrer sa vision du monde ou exhiber la couleur de ses rideaux, recevoir la planète à domicile pour une home story. Discret mais volontaire. Plus prompt à mettre en avant «ses» artistes ou son dernier coup de cœur, les concerts et événements orchestrés par la société qu’il dirige, Opus One, à rire de la drôle-

épices

Suisse: sur les concerts et les événements qu’il pour la cuisine ou la littérature.

Au menu: salade de bœuf thaïe, façon Vincent Sager.

| 59

rie du dernier spectacle de Florence Foresti, à s’extasier des talents conjugués du jeune cirque canadien Eloize qu’il est fier de promouvoir, ou encore à évoquer en termes techniques les coulisses de ce business. Pas le genre à rouler en Porsche, poser en fringues griffées ou s’afficher bras dessus bras dessous avec quelque star de la pop, lunettes de soleil dans les flots bleus de la piscine. Non, lui ce serait plutôt jeans-baskets, petit pli de malice au coin de l’œil marron, tendance gros bosseur, cool sans rien de lisse, perfectionniste sans être angoissé. On a lu récemment, parmi les gros événements à son actif, la venue prochaine du dalaï-lama à Lausanne, le futur concert géant de Depeche Mode en novembre, avec 20 000 spectateurs attendus à Palexpo. Auparavant, le nom d’Opus One fut notamment attaché à des «coups» tels que la venue des Stones à Lausanne pour un mégaconcert gratuit, une manif monstre pour l’ONU et la lutte contre la malaria, entre autres événements festifs liés à l’Euro ou à la victoire d’Alinghi. De lui en revanche, du boss discret de l’entreprise au nom hédoniste de grand cru, on ne sait que peu de choses. People? Le moins possible. A peine plus depuis son témoignage dans un hebdomadaire sur l’avènement des gastrosexuels, cette race censément nouvelle d’hommes géniaux en cuisine, gourmand à en faire tomber les filles. Et là, on a découvert quelqu’un de raffiné – sans être chichiteux – un esthète pas torturé pour autant, un po super cuisinier su qui n’avait pas atqu tendu l’observate toire des tendanto ces, ni la plume ce des chroniqueurs de pour concocter po des de petits plats exquis à sa comex pa pagne ou à ses potes. po Au fond, le copain qu’on aimepa rait tous avoir. Pas ra se seulement pour lui glisser, au glis détour de la dé


60 |

AUX FOURNEAUX VINCENT SAGER

conversation – «Il te resterait pas une place pour le concert de Patricia Kaas, dis?» – mais parce qu’il est vraiment capable, lui, de passer sa journée en cuisine, après avoir arpenté le marché à l’aube, à concocter des mijotés d’enfer à sa petite tribu. Qu’il s’est installé le four à vapeur de ses rêves, une gazinière à entrées multiples, pour ne rien dire de la batterie de cuisine haut de gamme et des redoutables couteaux en céramique. Woaw. Bref, l’enseigne d’Opus One, qu’il dirige depuis six ans, lui va plutôt bien. Il y est venu après quelques détours, poussant la porte en voisin ou presque. Ado, Vincent a joué les colleurs d’affiches et les petites mains, parmi quelques centaines de bénévoles sur le site de Paléo. En ce tempslà, un festival aux pâles accents folkeux et aux allures encore amateur. De fil en aiguille, le jeune homme s’est mêlé de programmation, puis du service de presse, avant de devenir une des têtes pensantes et agissantes, au côté de Daniel Rossellat. Il y garde aujourd’hui encore une place au comité, Paléo étant réciproquement actionnaire d’Opus One. Et avant cela? Un apprentissage de libraire pour celui qui se dit «peu scolaire, voire cancre au point de se faire envoyer en internat: et là, je me souviens avoir passé tout mon temps à la bibliothèque, à dévorer tout ce que j’y trouvais, plutôt qu’à potasser mes cours». Libraire donc. Il en garde un sérieux penchant – où que l’on tourne la tête, les polars noirs ou la littérature culinaire, Jonathan Coe et le Larousse gastronomique, habillent le décor, du sol aux parois. Il en profite pour glisser quelques piges sur l’actualité littéraire au Quotidien de la Côte, puis faire son stage de journaliste au sein de ce même journal. « J’ai bien aimé cette période, mais je me sens désormais plus à ma place dans la création d’événements que dans leur narration.» Curiosité, créativité et sens de l’organisation, autant de vertus qui nous ramènent en cuisine, non? Véronique Zbinden Photos Thierry Parel

Migros Magazine 30, 20 juillet 2009

Salade de bœuf thaïe à ma façon INGRÉDIENTS POUR 4 PERSONNES 2 oignons-tiges 2 ou 3 piments oiseaux 4 feuilles de kaffir 1 gros bouquet de coriandre persil plat 3 tiges de citronnelle 1 racine de gingembre, grosse comme le pouce huile d’olive 1 cc de miel liquide Une belle entrecôte double (300-400 g ou selon les mangeurs) 1 citron vert 1 rasade de crème de balsamique (ou balsamique concentré) Ainsi que, dans des proportions modulables, selon ses goûts: vinaigre de riz, sauce teriyaki, sauce soja, sauce huître, gingembre moulu, muscade, cinq-épices chinois, cannelle, piment d’Espelette, poivre, etc.

PRÉPARATION 1) Préparer une marinade. Emincer finement les oignons-tiges et les piments oiseaux, ciseler les feuilles de kaffir, une partie de la coriandre et du persil. Tronçonner la citronnelle et le gingembre. Délayer le tout dans de l’huile d’olive, ajouter une bonne cuillerée de miel liquide, une rasade de soja, un peu de vinaigre de riz, de crème de balsamique et de sauce teriyaki, puis parfumer à volonté avec les autres épices et condiments, selon ses goûts. Goûter, rectifier l’assaisonnement et mettre la pièce de bœuf à mariner lorsque la consistance et le goût y sont. 2) Oublier une heure ou plus au frais. Retirer la viande de la marinade et la saisir à feu vif dans une poêle, brièvement de chaque côté. Laisser ensuite reposer quelques instants sous du papier alu. 3) Préparer un assaisonnement avec la marinade, dont on aura retiré les morceaux durs de gingembre et de citronnelle; rehausser avec un oignontige et de la coriandre fraîche, un trait de jus de citron vert, bien mélanger le tout. 4) Découper ensuite la viande en fines lamelles et l’assaisonner de cette marinade piquante. Servir cette salade de bœuf tiède ou froide, en accompagnant par exemple d’une poêlée de légumes verts aux agrumes.

DDisponible par abonnement ou dans les kiosques Pour commander un abonnement: 0848 87 77 77, abonnements@saison.ch. Po De savoureuses recettes sur www.saison.ch


L’ O R I G I N A L . I R R É S I S T I B L E . É G A L E M E N T L E 1e r A O Û T

Concours F L O R A L P c é l è b re

le 1er août avec la Suisse. Rejoignez-nous ! Il suffit de découper le coupon, le coller sur une carte postale et le renvoyer avec la bonne réponse à Producteurs Suisses de Lait PSL, Floralp, Case postale, 3024 Berne, fax 031 359 58 55 . Internet www.floralp.ch. SMS au numéro 939 avec le texte « FLORALP4 » espace « Réponse » espace « Nom adresse » espace « Année de naissance » (exemple : FLORALP4 réponse X Petra Muster Rue Muster 4 8001 Zurich 1980 ) CHF –. 50 /SMS.

FLORALP met en jeu

• 1 formule Gourmet pour 2 personnes au Relais & Châteaux Hotel Giardino d’Ascona d’une valeur de plus de CHF 2000 .– • 3 3 grille-pains tendance au design F L O R A L P • 1 0 bons pour 20 points F L O R A L P : choix d’articles exclusifs dans la boutique Floralp

Question-concours:

□ Madame □ Monsieur

Floralp est

□ a) l’original □ b) une copie bon marché (veuillez cocher s.v.p.)

Prénom / Nom

Rue / Nº NPA / Lieu Tél. / E-mail Année de naissance

Avez-vous des enfants dans votre foyer

Date limite de participation : 1e r A o u t 2 0 0 9 .

□ oui □ non

Sont autorisées à participer au concours toutes les personnes résidant en Suisse. Les collaboratrices/collaborateurs des PSL sont exclus du concours. Les prix ne peuvent pas être convertis en espèces. Le concours ne fera l’objet d’aucune correspondance. Le recours à la voie juridique est exclu. En participant à ce concours, vous autorisez les Producteurs Suisses de Lait PSL et leurs partenaires à utiliser éventuellement vos données à des fins de marketing. La confidentialité des données sera respectée. 359.108.202

w w w. f l o r a l p . c h


ACTION

OFFRES VALABLES SEULEMENT DU 21.07 AU 04.08.2009 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK SUR TOUT L’ASSORTIMENT GARNIER VISAGE ET CORPS INNOVATION POUR PEAUX MATURES

Découvrez le pouvoir de l’orchidée pour relancer la vitalité cellulaire

15.9de019.90 au lieu

par ex. Garnier Orchidée Vitale Soin revitalisant complet jour, 50 ml

Disponibles dans les plus grand magasins Migros

Garnier est en vente à votre Migros

Patrimoine insolite et grands espaces

Auvergne / France

Auvergne Cantal Hôtel**NN - Pension complète (sauf repas aller et retour), excursions incluses avec guide Séjour cumulé du 24 août au 5 sept.

ses 3 ad res vous servir pour mieux

N°1 en Suisse romande

Inscriptions et réservations : [ VALAIS ] Route de Saillon 13 - 1912 Leytron Tél. 027 306 22 30 - Fax 027 306 53 77 E-mail : info@buchard.ch [ FRIBOURG ] Route de l’Aérodrome 21 - 1730 Ecuvillens Tél. 026 411 08 08 - Fax 026 411 08 01 E-mail : ecuvillens@buchard.ch *[ VAUD ] Route d’Aubonne 26 - 1188 Gimel Tél. 021 828 38 38 - Fax 021 828 38 58 E-mail : lecoultre@buchard.ch *Successeur de Le Coultre Voyages Visitez notre site Internet : www.buchard.ch

Pension complète Fr. 1’590.- par pers. en ch. dble Supplément chambre individuelle Fr. 270.Prix enfant de 2 à 16 ans, dès 3e lit Fr. 980.Les repas et les nuits du 29 et 30 août, ainsi que le repas du 31 août sont offerts par l’hôtelier aux personnes qui cumulent les deux séjours. Fr. 970.-

SÉJOURS 2009

27 juill. au 1er août 24 au 29 août 31 août au 5 sept. 22 au 27 sept. OFFRE SPÉCIALE

5 au 10 oct.

Fr.

6 jours dès Fr.

910.-

par pers . en ch. dble

1er jour. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Suisse - Vic-sur-Cère 2e jour . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Vic, Conques, avec guide 3e jour . . . . . . . St-Flour, Chaudes-Aigues, Garabit avec guide 4e jour . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Vallée de la Santoire, Cheylade, . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . château d’Auzers, Salers, avec guide

910.-

5e jour . . . . . . . . . . . . . . . Aurillac, avec guide - après-midi libre 6e jour . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Retour en Suisse

LIEUX DE DEPART : Ligne 1 : Sierre - Sion - Leytron - Martigny - Monthey - Aigle - Chailly - Vevey - Lausanne - Morges - Nyon - Genève / Ligne 2 : La Chaux-de-Fonds - Boudevilliers - Neuchâtel - Boudry - Yverdon / Ligne 3 : Bulle - Fribourg - Avenches - Payerne - Lucens - Moudon - Chalet-à-Gobet INCLUS DANS LE PRIX : Voyage en car tout confort - air conditionné - frigo - W.-C. - vidéo - sièges inclinables - cale-pied - etc. » Le coup de fendant du patron à l’aller et au retour » Hôtel des Sources**NN, chambre double avec salle de bains, W.-C., etc. » Cocktail de bienvenue à l’hôtel » Pension complète (sauf repas aller et retour) » ¼ de vin par pers. à chaque repas » Toutes les excursions avec accompagnateur » Boissons gratuites dans le car durant le voyage aller-retour

INCLUS DANS LE PRIX : Les repas à l’aller et au retour » Assurance annulation et assistance obligatoire Fr. 25.- (sauf si vous êtes en possession du livret ETI ou d’une assurance similaire) » Suppl. chambre individuelle Fr. 135.- (limitées)

Les conditions générales de BUCHARD Voyages S.A. s’appliquent

Un t r pris ffamiliale mili l à vo ttre r service depuis 1953 ! Une enn treprise


Migros Magazine 30, 20 juillet 2009

VOTRE RÉGION MIGROS GENÈVE

| 63

La nouvelle équipe de la R’vue nous tiendra en haleine dès le mois de novembre.

La R’vue genevoise

PALÉO

Aux premières loges

Une nouvelle équipe aux commandes. Migros Genève partenaire.

C

ette année, ce sont Philippe Cohen et Gaspard Boesch qui reprennent les rênes de la R’vue genevoise, rendez-vous phare de la vie culturelle genevoise. Associés au sein de la compagnie Confiture, ils ont pulvérisé le boxoffice du spectacle de comédie et de divertissement pendant quatorze saisons!

Photo Elsa Rochaix

Changement de cap

Soutenue par un nouveau casting, brillant et composé de fortes personnalités, la R’vue opère un changement de cap. Retour à la satire, au politiquement incorrect. Un seul mot d’ordre: du mordant, du caustique, pas de pitié pour les élites! Les sketches sont en cours d’écriture.

Dans les formes, place à l’imagination et à la transposition! Un numéro de claquettes pour claquer le pognon du contribuable sera de circonstance, un autre de jonglerie illustrera à propos les problèmes d’équilibre budgétaire… «Nous avons aimé et admiré les revues précédentes, et nous avons l’intention de surprendre avec des méthodes et des images différentes; mais nous savons bien que la matière est la même et que nous ne prétendons pas révolutionner le genre. Simplement nous espérons apporter de l’émerveillement et de la joie au public… et du piquant aux hiérarchies», explique Philippe Cohen. «La nouvelle R’vue devrait énormément plaire aux jeunes. Les thématiques abordées sont

autant de sujets qui les préoccupent. Ils bénéficieront de tarifs préférentiels et nous saurons les faire rire», précise Gaspard Boesch.

Rendez-vous en novembre

Alors, rendez-vous en novembre pour la nouvelle mouture! Le public pourra participer lui aussi en donnant ses idées pour un sketch que la troupe mettra en scène d’après ces suggestions au fil des jours. Migros Genève, partenaire de la R’vue depuis plusieurs années, poursuit sa collaboration avec la nouvelle équipe et assurera notamment la location du spectacle.

R.P.

Rendez-vous au M-Lounge du 21 au 26 juillet. Au titre de sponsor principal, Migros installe sa bulle orange composée de tuyaux en aluminium et de coussins d’air orange au cœur de l’action. On y a la meilleure vue sur la grande scène pour vivre des moments inoubliables. Migros soigne l’accueil des festivaliers et leur propose des boissons fruitées rafraîchissantes ainsi que des smoothies sans alcool. Le DJ Philip Morax mixera de la musique entre deux concerts et diverses animations vous réserveront de très belles surprises! Pour tout savoir sur le festival, rendez-vous sur R.P. www.paleo.ch.


VOTRE RÉGION MIGROS GENÈVE

Migros Magazine 30, 20 juillet 2009

| 65

Atouts en plus sur votre CV

Informatique: l’été sera studieux à l’Ecole-club Migros.

Prendre le temps d’explorer à fond les logiciels, qui sont souvent beaucoup plus performants qu’on ne l’imagine au premier abord.

E

t si vous profitiez de l’été pour parfaire vos connaissances en informatique? L’Ecole-club Migros a mis sur pied un ensemble de cours et formations pour que votre été soit ludique ou sérieux et fructueux! L’offre s’adresse aussi bien aux débutants qu’à ceux qui veulent compléter leurs connaissances dans des outils informatiques pas toujours maîtrisés dans toutes leurs fonctionnalités. Et si se former était une bonne réponse pour se protéger de la crise? En bureautique, des cours d’in-

troduction à l’informatique vous permettent de faire vos premiers pas dans le monde des ordinateurs. Vous pouvez aussi parfaire vos connaissances dans des logiciels comme Word et Excel que l’on croit connaître mais qui sont beaucoup plus puissants qu’on ne l’imagine, ce qui vous permettra de vous démarquer des autres. Pour ceux qui veulent attester officiellement de leur niveau en bureautique, nous proposons des formations ECDL Start diplômantes qui feront le meilleur effet sur votre CV (ECDL: «European Computer Driving Licence»).

Dans le domaine du Web et d’internet, vous apprendrez à mieux connaître les fonctionnalités des outils internet pour naviguer et faire des recherches efficaces sur cette immense base de données et de savoir. Vous pouvez aussi créer votre premier site Web avec des outils gratuits, que ce soit un site personnel à votre image ou un site à vocation professionnelle. On vous connaîtra ainsi plus facilement! L’été est aussi le grand moment des photos. Nous vous avons préparé deux cours pour mieux exploi-

ter vos photos numériques, souvent nombreuses et difficiles à classer. Comment les retoucher facilement pour avoir le meilleur rendu artistique? Et si vous en mettiez certaines sur votre site Web? Inscrivez-vous par internet sur le site www.ecole-club.ch, par téléphone au 022 795 11 70 ou auprès de nos réceptions de Balexert et Genève-centre! Eric Guillet Besoin de conseils ou d’informations? Contactez rapidement Vanessa au 022 795 11 75 ou Eric au 022 795 11 79. A bientôt!

Adresses utiles: Ecoles-clubs. Genève: 5, rue du Prince, tél. 022 319 61 61, fax 022 319 56 63. Nyon: 1, chemin de Crève-Cœur, Tél. 022 362 08 00, fax 022 362 61 84. Balexert: 21, avenue du Pailly, tél. 022 795 11 70, fax 022 795 11 71, Internet: http://www.ecole-club.ch Location spectacles: Service culturel – Pathé Balexert, 7, rue du Prince, 1204 Genève, tél. 022 319 61 11, fax 022 312 05 24 Migros Nyon-La Combe – Rue de la Morâche 2. Internet: http://www.culturel-migros-geneve.ch, e-mail: scmbilletterie@gmge.migros.ch


66 | Migros Magazine 30, 20 juillet 2009

Saison superlative

Le programme 2009 – 2010 du Théâtre Forum Meyrin.

«Forêts», de Wajdi Mouawad, sera joué du 27 au 29 octobre au Théâtre Forum Meyrin.

offrira un programme autour du cinéaste Andrei Tarkovsky.

Personnalités de notre temps

Il y aura aussi des spectacles tous publics, des expositions, des films et des rencontres avec des personnalités fortes de notre temps (Gisèle Halimi, Tzvetan Todorov, JeanNoël Jeanneney). Des cafés des sciences organisés en collaboration avec l’Université de Genève seront

Théâtre pratique

également proposés. La plupart des manifestations sont rattachées à des thémas, qui prennent la forme de festivals pluridisciplinaires et transforment, l’espace de quelques semaines, le Théâtre Forum Meyrin en une agora artistique, donnant la possibilité au spectateur d’approfondir son regard sur différents axes. Cette saison, les trois thémas porteront sur la peur, puis sur les secrets et mensonges et enfin sur l’écoulement du temps.

Théâtre Forum Meyrin, 1, place des Cinq-Continents Case postale 250, 1217 Meyrin 1 Tél. 022 989 34 00 Délai d’inscription à l’atelier d’initiation artistique: ve. 4 septembre 2009. Renseignements et inscriptions: www.forum-meyrin.ch / info@forum-meyrin.ch Billetterie du théâtre: 022 989 34 34 - du lu. au ve. de 14 h à 18 h (par téléphone ou sur place). Autres points de vente dès le 31 août: Service culturel Migros Genève, Stand Info Balexert, Migros Nyon-La Combe.

A noter par ailleurs que le Théâtre Forum Meyrin poursuit la collaboration entamée l’an passé avec le Théâtre de Carouge. Un abonnement croisé permettra de découvrir, à des tarifs très avantageux, six spectacles meyrinois et trois carougeois.

Atelier pour jeune public

Une nouveauté à souligner: la création d’un atelier d’initiation artistique pluridisciplinaire, destiné aux enfants de 4 à 15 ans. Cet atelier, encadré par six professeurs, propose aux jeunes de découvrir et pratiquer différentes disciplines: danse, théâtre, écriture, musique, arts plastiques. Outre cet atelier, d’autres rendez-vous sont proposés aux jeunes participants: découverte des expositions et des spectacles tous publics du Théâtre Forum Meyrin, visite guidée du théâtre, etc. Une expérience inédite et unique à Genève, à découvrir de septembre 2009 à juin 2010. R.P.

Photo Thibault Baron

A

Meyrin, une soixantaine de manifestations se succéderont, invitant à découvrir de grands noms de la scène internationale, des créations, des relectures de textes universels et des propositions artistiques inédites. En théâtre, citons la venue de trois grands interprètes: Fabrice Luchini, Michel Galabru et Philippe Caubère. Soulignons également l’accueil de Peter Brook avec Love is my sin, d’après des sonnets de Shakespeare, de Wajdi Mouawad, artiste associé du Festival d’Avignon 2009, et de Joël Pommerat avec sa splendide relecture de Pinocchio. En danse, des chorégraphes novateurs et talentueux se succéderont: Merce Cunningham, Maguy Marin, Josef Nadj et Rachid Ouramdane… La programmation musicale n’est pas en reste: mentionnons la venue pour deux concerts de l’ambassadeur des musiques balkaniques, Goran Bregovic, du Quatuor Talich, de l’Orchestre de Madagascar et du François Couturier Quartet, qui nous


VOTRE RÉGION MIGROS GENÈVE

| 67

Vieillir autrement, c’est possible!

Une autre approche du vieillissement cérébral: c’est autour de ce défi fondamental que l’Association VIVA s’est créée et met en place ses projets.

V

IVA: Valoriser et Intégrer pour Vieillir Autrement. Dans une société qui porte aux nues la performance, le profit et la vitesse, l’idée même de vieillesse engendre peur et mise à l’écart. Et lorsqu’au poids des années s’ajoutent pertes de mémoire et troubles cognitifs, la peur redouble face à une menace qui porte un nom: maladie d’Alzheimer ou, pire, «démence». C’est en particulier pour que l’on cesse d’attribuer de telles étiquettes, avec tout ce qu’elles comportent de stigmatisation, que se bat l’Association VIVA. Il n’y a pas d’un côté des personnes vieillissant normalement et de l’autre des personnes malades, ni d’un côté des personnes totalement autonomes et de l’autre des êtres dépendants et en perte d’identité. «Un nombre croissant de données scientifiques montrent que le vieillissement cérébral individuel

Renseignements Pour toute information et/ou devenir membre: association VIVA, 12 ch. de la Vendée, 1213 Petit-Lancy. Tél. 079 342 29 63

se situe sur un continuum, avec des capacités cérébrales plus ou moins préservées», relève AnneClaude Juillerat Van der Linden, docteure en psychologie et présidente de l’Association VIVA. «C’est tout au long de notre vie, dès l’enfance,quesedessinentlescontours de notre vieillissement, sous l’influence de facteurs éducationnels, psychologiques, sociaux, familiaux, environnementaux… Nous ne pouvons plus nous contenter d’une approche purement bio-médicale du vieillissement cérébral, tout comme nous ne pouvons plus croire qu’un médicament miracle remédiera un jour à la perte de nos facultés cérébrales. Il est urgent d’appréhender différemment la situation, d’utiliser d’autres pistes de compréhension, de prévention et d’intervention.» Ce sont précisément les objectifs de l’Association VIVA, fondée à Lancy en avril dernier par des personnes spécialisées dans ce domaine et qui ont pris conscience, sur le terrain, en contact avec des aînés en difficulté et avec leurs proches, qu’il devenait essentiel de mettre en place de nouveaux moyens d’agir. Le concept général de VIVA consiste à intégrer, au lieu de mettre à l’écart, ainsi qu’à valoriser les compétences encore bien présentes, plutôt que de se focaliser sur les aptitudes perdues. Dans un premier temps, il s’agit d’informer, ce que VIVA a commencé à faire avec succès en juin, lors de

Catherine Prélaz, Françoise Lacombe et Anne-Claude Juillerat Van der Linden, membres fondatrices de VIVA.

trois soirées publiques organisées avec le Service des affaires sociales de Lancy. C’est dans cette commune également que l’Association va développer à l’automne ses premiers programmes, en collaboration avec les structures existantes et en privilégiant les liens intergénérationnels, garants d’une bonne intégration des aînés dans la vie locale. Par la suite, VIVA proposera un lieu d’accueil et de rencontre intégré dans la communauté, où seront également mises en place

des interventions psychosociales de nature à préserver l’autonomie, l’estime de soi et un maximum de compétences chez les personnes atteintes de troubles cognitifs. Grâce à son comité scientifique, formé de professeurs de l’Université de Genève, VIVA pourra valider l’efficacité des mesures appliquées, dans le but d’en faire profiter la population la plus large possible… et dans le souci d’offrir à chacun sa dignité à toutes les étapes de sa vie. C.Pz


68 | Migros Magazine 30, 20 juillet 2009

Je suis bordélique mais je me soigne (ou pas) Entre la quête impossible du zéro désordre et l’accumulation qui finit par encombrer l’esprit, il existe des moyens de faire de l’ordre autour de soi sans sombrer dans l’obsessionnel.

C’

est un combat millénaire opposant deux camps irréductibles et convaincus de leur suprématie. Ceux de l’ordre et ceux du désordre, des piles et du rempli contre l’espace vide. Impossible de rester neutre au milieu de cette lutte fratricide: chacun appartient à l’une ou l’autre partie, le plus souvent d’ailleurs à son corps défendant. L’éternelle querelle commence à la maison, bien sûr, causant d’homériques disputes entre monsieur qui garde chaque livre ou souvenir comme autant de parcelles de lui-même et madame qui rêve d’un logis propre en ordre aux allures de cellule monastique. A moins que ce ne soit l’inverse.

Le désordre, c’est la vie

Elle poursuit au travail. Désormais, les employeurs commencent à statuer aux dépens de leurs employés. Il y a quelques mois, l’entreprise vaudoise Bobst a lancé son nouveau credo: l’ordre au bureau pour davantage de productivité. Nom de code: «5S», inspiré de la doxa japonaise notamment à l’œuvre dans les chaînes de montage du géant automobile Toyota: débarrasser, ranger, nettoyer, standardiser et s’entraîner. La standardisation de la place de travail permet l’interchangeabilité au sein d’une équipe ainsi qu’un gain de place. Surtout, elle évite la tentation de trop se démarquer.

Travaille-t-on mieux dans un bureau aux de leurs employés et leur imposent une

Selon certains psychologues, le désordre que l’on laisse derrière soi traduit une réticence inconsciente à laisser la place à l’autre.

«Le travail en entreprise doit être celui d’une équipe, non d’une somme d’individualités», reconnaît-on ainsi du côté du leader mondial des machines d’emballage.


VIE PRATIQUE MIEUX VIVRE

| 69

d’administrations publiques. Mais la généralisation des «open space» limite de toute manière les ardeurs créatives du personnel. Et chez soi, là où l’on a en principe le choix? Il faut commencer par reconnaître la subjectivité d’une notion comme le désordre. Pour un tel, ce livre qui traîne sur la table ou ce camion Playmobil abandonné sur le tapis s’y apparente déjà. Leur place ne se trouve-t-elle pas dans une bibliothèque ou un coffre à jouets? A l’inverse, les adeptes du «foutoir organisé» vous expliqueront que ces piles de magazines au pied du canapé ou cet entassement d’habits sur la chaise de la chambre à coucher correspondent à leur seul sentiment d’exister et de se sentir chez soi. Si personne n’a raison, le psychologue français Patrick Estrade signale dans son dernier livre qu’à moins de sombrer dans la névrose, habiter un lieu se solde forcément par un minimum de «chenil» comme l’on dit chez nous. Ce constat posé, chacun fixera – ou pas – les limites à ne pas dépasser.

Le désordre, c’est la vie

allures de cellule monastique ou dans un désordre créatif? Des employeurs commencent à statuer aux dépens place de travail standardisée.

Fourmi plutôt que cigale, en somme. L’opérateur de téléphonie mobile Orange va plus loin encore dans l’ascétisme puisque les espaces individuels n’existent plus, remplacés par de petits chariots sur

lesquels les salariés remettent chaque soir leurs affaires. Diminuer le temps consacré aux recherches parmi des monceaux de papier et limiter les saletés figureraient parmi les autres avantages cités.

A l’inverse, d’autres entreprises n’interdisent rien, se contentant d’édicter quelques règles comme le respect des autres et du personnel de nettoyage. C’est le cas chez Nestlé Suisse ou dans beaucoup

Jeter l’inutile pour faire l’espace en soi, c’est le propos du très bel ouvrage, qui connut l’hiver dernier un joli succès de librairie, de Dominique Loreau. «Le désordre empêche de goûter aux véritables plaisirs, nous enfonce et nous affecte si nous le laissons nous envahir trop longtemps», explique L’Art de l’essentiel (Flammarion, 2008). Pour l’auteur, qui soit dit en passant vit au Japon, la démarche intérieure de retour sur soi, de désencombrement de l’esprit, doit amener à se séparer du superflu. A se détacher du matériel pour se rapprocher de l’essence des choses. Car faire de l’espace autour de soi, c’est en trouver en soi. «Faire le ménage et le vide autour de soi, c’est nettoyer sa maison, et aussi son psychisme.» D’où les conseils parallèles de revoir son organisation temporelle mais aussi spatiale, en apprenant à abandonner ces livres que l’on ne relira jamais ou ces habits qui ne nous vont plus. Il existe aussi des thérapies par le rangement.


70 |

VIE PRATIQUE MIEUX VIVRE

L’idée? «Le bien-être intérieur passe par le bien-être de son intérieur», explique à Sion Marie-Noëlle Arhès, thérapeute en appartement (mais aussi en de nombreuses médecines douces dont la réflexologie). Le concept d’«Home organizing» vient de Grande-Bretagne et propose donc de retrouver «le bien-être par le rangement»: «Il faut apprendre à lâcher prise, donc jeter tous ces objets inutiles qui encombrent l’espace et surtout l’esprit», relève encore Marie-Noëlle Arhès. S’adressant en particulier à des personnes sortant d’un deuil ou à des personnes âgées, la Sédunoise n’a pas besoin de très longtemps pour déplacer un meuble ici, débarrasser une armoire là, vider des tiroirs ailleurs. Troisième charge contre le désordre, celle du psychanalyste Al-

berto Eiguer*: «Au sein du couple, par exemple, le désordre que l’on laisse derrière soi peut traduire une réticence inconsciente à laisser la place à l’autre.» C’est le désordre infantilisant de celui qui refuse de grandir: les bordéliques refusent les réalités de la vie d’adulte (payer ses factures au lieu de les égarer) et luttent contre les conventions sociales d’ordre et de propreté qui résonnent à leurs oreilles comme les détestés «range ta chambre» de leur enfance. Et s’il ne vit pas seul, l’adepte du «foutoir» pathologique marque son territoire avec ses piles, autant qu’il frise l’égocentrisme.

Le désordre, c’est la vie

Le psychanalyste et philosophe François Roustang reste, pour sa part, convaincu que «l’obsession

Migros Magazine 30, 20 juillet 2009

du rangement» freine la créativité. Comme il faut s’accorder du temps pour rêver, il convient de renoncer à vouloir tout contrôler. Un argument plus pratique? Eric Abrahamson enseigne le management au sein de la prestigieuse université américaine de Columbia. En compagnie du journaliste David H. Freeman, il tord le cou à l’idée qui voudrait que le désordre soit synonyme d’efficacité*. Pire: 60% d’entre nous seraient rongés de culpabilité devant l’impossible défit du propre en ordre. Il vaut mieux apprendre à faire avec (un peu) de désordre. Et en retirer les bienfaits, à commencer par un gain de temps, un effet rassurant ou encore une plus grande adaptabilité aux circonstances. Accepter donc le désordre comme incontournable et, pourquoi pas, le faire tendre vers une

sorte d’idéal, constitué de cycles comprenant d’abord la période d’accumulation puis le moment de sa relative résorption. Exercice qui, parfois, tient de la véritable catharsis. Moment libérateur où la page se tourne, remise à neuf éphémère et (donc) jubilatoire. Pierre Léderrey Photos Corbis

A lire: *A. Eiguer, «L’Inconscient de la maison», Dunod, 2004. ** E. Abrahamson, David H. Freeman, «Un peu de désordre: beaucoup de profit», Flammarion, 2008.

www.migrosmagazine.ch Savez-vous jeter? Faites notre test sur notre site internet

Publicité

3 POUR 2 OFFRES VALABLES DU 21 .7.2009 ET JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

15.–

au lieu de 22.50

Baume douche à la fleur d‘amandier en lot de 3 3 x 200ml Jusqu‘a épuisement du stock

15.–

au lieu de 22.50

Douche & shampooing 3 x 200ml Jusqu‘a épuisement du stock

15.–

au lieu de 22.50

Baume douche à l‘aloe vera en lot de 3 3 x 200ml Jusqu‘a épuisement du stock

Des produits de soin efficaces en qualité Kneipp.

Kneipp est en vente à votre Migros


Mincir en 28 jours! Un laboratoire français agréé a testé les SLIMMING SANDALS et constaté les résultats suivants: ✔ Pour 87%:

✔ Pour 80%: ✔ Pour 83%:

✔ Pour 100%: ✔ Pour 87%:

Efficacité prouvée en 28 jours!

✔ Pour 83%:

✔ Pour 60%:

90%

Silhouette affinée Jambes amincies Cellulite diminuée Jambes moins lourdes Se sentir mieux dans ses vêtements Moins mal au dos Moins froid aux pieds

1 million

d'exemplaires vendu en France!

des clientes en sont ravies!

C’est prouvé: Les SLIMMING SANDALS diminuent la cellulite et affinent la silhouette en marchant. Inclinaison de 9° pour une posture qui sculpte la silhouette Picots doux massant les zones réflexes de la plante des pieds

Fermeture scratch pratique (s'adapte à tous les pieds)

La semelle antichoc ménage la colonne vertébrale et les articulations

NOUVEAU

Bon de commande

OUI, je veux mincir sans effort et sculpter ma silhouette en marchant. C’est pourquoi je commande contre facture (10 jours) + participation aux frais d’envoi (Fr. 5.90) comme suit:

Quantité N° d'art.

1359-36

Un corps de rêve sans effort, simplement en marchant

Si vous voulez avoir un corps plus svelte en 28 jours, il vous suffit d'enfiler les SLIMMING SANDALS ! Leur secret ? Une inclinaison de 9° et des picots de massage qui vous permettent à chaque pas d'affiner votre silhouette, de diminuer la cellulite et d'avoir moins mal au dos. L'inclinaison de 9° vers l'arrière des orteils au talon, modifie votre posture et sollicite davantage vos muscles. Votre métabolisme s'adapte au besoin accru d’énergie. En d'autres termes, vous brûlez plus de calories, les capitons sont attaqués et diminuent progressivement. En même temps, le drainage local et la circulation sanguine et lymphatique sont favorisés, ce qui permet de lutter contre la peau d’orange et notamment d'amincir la taille et les cuisses. Vos fesses sont raffermies et vous pouvez remettre sans problème vos vêtements moulants. En bref, vous mincissez en marchant. Plus d'un million de Françaises ont déjà fait l'acquisition de ces sandales. 90% (!) des clientes en sont ravies. Et vous? Commandez maintenant les SLIMMING SANDALS pour votre santé et votre silhouette.

Trendmail SA , Ser vice-Center, Bahnhof s tr. 23, 8575 Bür glen

Tél.: 071 634 81 25 • Fax: 071 634 81 29 • www.trendmail.ch

Slimming Sandals (Drainaflex), noir Prix unitaire

Taille 36

1359-37

Taille 37

Fr. 59.–

1359-38

Taille 38

Fr. 59.–

1359-39

Taille 39

Fr. 59.–

1359-40

Taille 40

Fr. 59.–

1359-41

Taille 41

Fr. 59.–

1359-42

Taille 42

Fr. 59.–

❏ Madame

❏ Monsieur

Prix total

Fr. 59.–

263-7

Nom: Prénom : Rue/N°: NPA/lieu: N° Tél.:

A envoyer à: TRENDMAIL SA,, Service-Center, Bahnhofstr. 23, 8575 Bürglen TG


72 | Migros Magazine 30, 20 juillet 2009

Du bonheur d’être sage

Vivre heureux grâce aux bons mots d’illustres penseurs, c’est possible, si l’on en croit Jacques de Coulon, professeur de philosophie et proviseur du Collège Saint-Michel à Fribourg.

S

ocrate, Platon, Sartre et les autres, des pourvoyeurs de bonne humeur? Quelle idée saugrenue! En quoi des penseurs poussiéreux pourraient-ils nous aider à mieux savourer notre vie? «De l’Antiquité à nos jours, le bonheur a toujours constitué l’un des thèmes centraux de la philosophie, assure Jacques de Coulon, proviseur du Collège Saint-Michel à Fribourg et auteur du livre La philosophie pour vivre heureux. Pour Aristote par exemple, le moindre de nos actes devrait s’inscrire dans la recherche de cette plénitude.» Soit. Mais toutes les théories du monde, fussent-elles avancées par les plus grands sages, suffisent-elles à atteindre la sérénité? «N’oublions pas que dans l’Antiquité, les courants philosophiques s’apparentaient à de vraies écoles de vie, rappelle Jacques de Coulon. Encore aujourd’hui, ces pensées sont faites pour être pratiquées. D’ailleurs, de nombreux ouvrages antiques sont construits comme une série de conseils à appliquer.»

Le plaisir de l’acte désintéressé

Des exemples? Prenons Aristote. Le penseur grec, comme nombre de ses collègues, prône l’autosuffisance de l’acte. Explication du professeur de philosophie: «J’illustre souvent cette notion par la différence entre une course effrénée pour attraper un bus et une marche en montagne. Tandis que la première action possède un but bien précis et ne procure aucune joie, la seconde n’a d’autres fins que le plaisir qu’elle suscite.» En clair, les philosophes nous enjoignent à ne pas

toujours chercher une finalité à nos actions. «On retrouve à peu près la même notion chez les penseurs orientaux, précise Jacques de Coulon. Non seulement ils recommandent d’agir sans se préoccuper du résultat, mais aussi d’aider son prochain sans rien attendre en retour. Les actes désintéressés seraient sources de joie.»

Goûter le moment présent

Promenons-nous à présent du côté de Rousseau et Montaigne. Tous deux préconisent l’art de vivre simplement. «Il s’agit de sortir de l’emprise du «faire», souligne le professeur de philo. D’être capable de s’asseoir au bord d’une rivière, par exemple, et de contempler le spectacle qui s’offre à nos yeux.» Et de rappeler la réponse que donne Michel de Montaigne à celui qui avoue, coupable, n’avoir rien fait de sa journée: «Si, vous avez vécu. C’est non seulement la fondamentale, mais la plus illustre de vos occupations.» Nous voilà bien proches du fameux carpe diem d’Epicure: goûte le moment présent, sans ressasser le passé ou anticiper l’avenir. Vis chaque moment comme si c’était le dernier. «Et si, tout simplement, le bonheur était de vivre à la bonne heure?» s’interroge encore Jacques de Coulon. A ceux qui éprouveraient des difficultés à profiter du présent, il recommande d’ouvrir leurs sens aux perceptions. «Lors d’une balade en forêt, au lieu de laisser libre cours à vos pensées, concentrezvous sur le chant des oiseaux, les senteurs qui se dégagent des plantes, la texture des arbres.»

Citons encore parmi les conseils avisés des philosophes celui des stoïciens qui nous engagent à nous concentrer sur ce qui dépend de nous: inutile en effet de se révolter contre le temps qu’il fait ou contre l’humeur de notre voisin. Celui de Marc-Aurèle et de Platon qui recommandent de prendre de la hauteur par rapport à nos soucis quotidiens et à considérer notre situation dans son ensemble.

A chacun ses phrases magiques

Les philosophes auraient beaucoup à nous enseigner. Mais encore faut-il parvenir à déchiffrer leurs pensées, bon nombre d’entre eux écrivant de manière plutôt hermétique. «Certains auteurs sont très faciles d’accès, précise toutefois Jacques de Coulon. Je pense notamment à l’Ethique à Nicomaque d’Aristote, au Manuel d’Epictète, aux Essais de Montaigne.» A vos classiques! Egalement utiles, les ouvrages de vulgarisation. «Certains conseils, certaines pensées ne parlent pas à tout le monde. Il s’agit de trouver ce qui nous convient le mieux.» Le professeur de philo recommande donc de «tester» plusieurs auteurs, de noter les citations qui nous renvoient à nos propres expériences et de s’y replonger à l’occasion. «A chacun de trouver ses phrases magiques! Je compare souvent les différents modes de pensée à des logiciels de vie: nous devons simplement choisir le bon.» Tania Araman Illustration Christian Lindemann

A lire: «La philosophie pour vivre heureux. Graines de sagesse à cultiver», Jacques de Coulon, Ed. Jouvence.


VIE PRATIQUE MIEUX VIVRE A méditer

| 73

En 2008, Jacques de Coulon a publié, également aux Editions Jouvence, un recueil de citations intitulé: «Philosophies. 365 graines de sagesse à cultiver». En voici quelques morceaux choisis, accompagnés des explications de l’auteur.

«régions supérieures»; il suffit que nous nous arrêtions sur ce qui est proche, ici et maintenant. La pensée méditante exige de nous que nous ne nous fixions pas sur un seul aspect des choses.»

«Les insensés vivent dans l’attente des biens futurs et, sachant qu’ils sont incertains, ils sont consumés d’anxiété.»

➔ La méditation consiste à découvrir toutes les facettes du réel et non à se plonger dans l’intellect pour atteindre les hautes sphères de l’abstraction.

➔ Par définition, l’avenir n’existe pas encore: l’insensé place donc son énergie dans une perspective incertaine qu’il ne tient pas en main, au lieu de vivre dans le présent et de s’appuyer sur du réel.

«J’ai découvert que tout le malheur des hommes vient d’une seule chose, qui est de ne pas savoir demeurer en repos, dans une chambre.»

Cicéron

«Persuade-toi que chaque jour nouveau qui se lève sera pour toi le dernier. C’est alors avec gratitude que tu recevras chaque heure espérée.»

Horace

➔ En adoptant ce mode de pensée, vous allez droit à l’essentiel en laissant de côté les futilités. Et si la vie se prolonge demain, vous l’accueillerez comme un cadeau inespéré en vous levant le matin.

Martin Heidegger

Blaise Pascal

➔ La sagesse et le bonheur ne résident pas dans l’effervescence des actes et des divertissements, source d’inquiétude, mais bien dans la tranquillité. Publicité

Parfois constipé?

«L’existence précède l’essence. Cela signifie que l’homme existe d’abord, se rencontre, surgit dans le monde et se définit après. L’homme n’est rien d’autre que ce qu’il se fait.»

P1ép212ti3)/ +-**-1 2u, figu-/ 2v-c /é)é

➔ L’homme est libre de sculpter sa propre vie, de créer son propre bonheur. Aucun d’entre nous n’est «programmé» pour être heureux ou malheureux.

Ce sont des médicaments, veuillez lire la notice d‘emballage.

contient 4% vol. d’alcool

Jean-Paul Sartre

Le Sirop Zeller aux figues avec séné et les Dragées Zeller aux figues avec séné sont disponibles en pharmacie et droguerie.

«L’homme forge son destin de l’intérieur, voilà une affirmation bien téméraire. En revanche, l’homme est libre de choisir l’accueil qu’il fera lui-même à son destin.»

Elly Hillesum

➔ Vous n’êtes pas maître des circonstances extérieures mais votre liberté consiste à colorier en rose ou en noir ce qui vous arrive, à réagir positivement ou négativement. «Il n’est pas nécessaire que la méditation nous élève dans des

Max Zeller Files SA 8590 Romanshorn


74 | Migros Magazine 30, 20 juillet 2009

Quand l’enfant boude la viande Il ne veut plus manger de produits carnés. Boude la côtelette et refuse même le jambon. Votre enfant serait-il devenu végétarien malgré vous? Petit tour de l’assiette avec une diététicienne.

D

u haut de sa petite chaise, Vincent, 4 ans, fait la moue en regardant son assiette. Ausculte les légumes, écarte chaque brin d’herbe aromatique, trie les oignons émincés et, surtout, met son veto sur la viande. Veut connaître la provenance, l’animal, sa vie, son œuvre. Bref, depuis quelque temps, pas question d’avaler saucisses, côtelettes ou escalopes. Ni le porc, ni le veau, ni le poulet et encore moins le bœuf ne trouvent grâce à ses yeux. Votre enfant serait-il devenu végétarien malgré vous?

Une implication affective

«Il y a un stade vers 2 ans où, classiquement, des aliments qui étaient bien appréciés jusque-là, sont subitement rejetés par l’enfant. Habituellement ce sont les fruits et les légumes, parfois c’est la viande. Vers 5-6 ans s’opère aussi une prise de conscience. L’enfant réalise que la viande dans son assiette provient du petit cochon ou du poulet qu’il a vus à la ferme. Cette implication affective explique parfois son refus d’en manger», répond Laurence Margot, diététicienne aux Ligues de la santé à Lausanne. Dans ce cas, inutile d’insister. Vincent ne goûtera ni au magret ni au jambon rose amoureusement roulé dans son assiette, qu’il visualise comme des morceaux de ses amis Babe ou Saturnin. Inutile surtout de transformer chaque repas en rapport de force, pugilat, guerre de tran-

chées avec fourchette entre les dents autour du rôti: «Il faut éviter les conflits en mangeant. On peut éventuellement négocier la petite cuiller, c’est-à-dire insister sur le fait de manger quand même de petites portions, pour que le palais se forme. A chaque famille de trouver sa façon d’être à table.» Pas de découragement: des études avancent qu’il faudrait présenter un aliment nouveau quinze fois à un enfant pour qu’il en apprécie le goût. Au marmot qui mâchonne pendant des heures son morceau d’entrecôte avant d’abandonner le combat, il vaut mieux proposer des viandes sous des formes plus attrayantes, comme l’émincé de poulet au curry ou la bolognaise généralement mieux appréciés parce que plus faciles à manger. En fait, Laurence Margot tient surtout à rassurer les parents. «Il y a tout un mythe autour de la viande, qui veut qu’elle aide à se renforcer et à grandir. C’est vrai, mais il faut dire aussi qu’elle n’est pas indispensable. On peut très bien se développer sans viande.» D’ailleurs les diététiciens sont aujourd’hui nettement plus préoccupés par les excès de protéines, qui favorisent l’obésité, plutôt que par ses carences. Laurence Margot, qui collabore avec le label Fourchette verte pour l’élaboration des menus dans les cantines scolaires et les garderies, travaille justement dans ce sens: mettre en valeur les légumes et les farineux plutôt que les produits carnés.

Vers 5-6 ans, l’enfant réalise que la viande qu’il a dans son assiette provient du cochon ou du poulet qu’il a vus à la ferme.

L’assiette idéale de l’enfant végétarien Pour que l’assiette d’un enfant végétarien soit équilibrée, il convient de compenser avec d’autres aliments. Davantage de pain complet, de céréales, de pâtes, afin d’augmenter les apports de vitamine B9. Quand on sait que le stock de calcium se constitue pendant le premier tiers de l’existence, il convient de ne pas négliger les laitages (fromages, yogourts, lait), les eaux minérales

riches en calcium, les fruits secs oléagineux et les légumes frais, comme le chou, les épinards ou la laitue, a fortiori chez l’enfant qui refuse la viande. Des besoins variables selon l’âge: entre 4 et 9 ans, 800 mg de calcium par jour et à partir de 10 ans, 1200 mg par jour. Quant au fer et aux protéines, on les trouve en abondance dans les légumineuses et les oléagineux (noix et graines).


VIE PRATIQUE GRANDIR Alors, faut-il laisser Vincent grignoter ses patates et ses petits pois-carottes sans soucis? Pas tout à fait. Pour éviter des risques de carences, en fer, en protéines, en vitamines et surtout en énergie, il faut quand même remplacer la viande par des apports équivalents pour l’enfant en croissance. Autrement dit: des produits laitiers, des œufs et du poisson. Pour varier, on peut aussi se rabattre sur le Quorn ou le tofu, pour autant que l’enfant les accepte.

D’excellentes alternatives: les légumineuses

Quant aux lentilles, fèves, haricots secs, rouges ou noirs, ils sont également d’excellentes alternatives au steak. «Un plat de légumineuses servies avec un farineux fournit un apport en acides aminés équivalent à une portion de viande», précise la diététicienne. Ainsi, il est judicieux d’associer des lentilles, riches en protéines et

| 75

en fer, à du riz, comme dans le dal indien. De marier couscous et pois chiches, à la mode marocaine, ou le riz et les haricots noirs façon Amérique du Sud. Comme le souligne Franck Senninger, nutritionniste et auteur du livre L’enfant végétarien (Ed. Jouvence), «les légumineuses sont très riches en lysine, un acide aminé essentiel à l’organisme. Elles complètent parfaitement les céréales qui en sont souvent dépourvues.» Il existe bien sûr des compléments alimentaires, mais Laurence Margot met quelques bémols. «Le pollen est un produit qui a davantage d’influence sur le porte-monnaie que sur la santé. Les comprimés vitaminiques sont aussi issus d’un effet marketing. Si l’alimentation est suffisamment variée, pourquoi sucer des bonbons vitaminés?» Reste la levure qui, pour autant qu’elle soit enrichie en vitamine B12, peut compléter un régime végétalien, un régime très restrictif que les nutritionnistes déconseillent aux enfants.

Le rejet, un réflexe naturel?

Exemple de repas complet, proposé par Laurence Margot, diététicienne aux Ligues de la santé à Lausanne. Petit-déjeuner: lait chocolaté, tartine, fruit ou jus de fruit frais. «Si l’enfant n’a pas d’appétit en se levant, une collation peut lui être proposée à 10 h. Mais la récréation doit rester un moment de jeu et de socialisation plutôt que l’occasion de faire un pique-nique, lequel

risque de prétériter le repas de midi», conseille la diététicienne. Repas de midi: poisson, sauce tomate, salade et riz. Yogourt au dessert. Eau. Goûter: pain et chocolat. Repas du soir: salade de carottes, crêpe aux épinards et crêpe sucrée au dessert.

Alors, si votre marmot boude le filet mignon, rien de grave finalement. Ce n’est sans doute qu’un stade de son développement et un végétarisme passager. «Le rejet de certains aliments, chez l’enfant entre 2 et 6 ans, est peut-être aussi une façon qu’a trouvée la nature de le protéger de manger n’importe quoi. De ne pas goûter ce qu’il ne connaît pas et qui pourrait être dangereux pour lui», avance Laurence Margot. D’ailleurs, l’enfant risque fort de revenir à la viande de lui-même, par mimétisme ou par envie retrouvée. D’où l’importance de l’attitude des parents autour de la table. «Le plaisir de manger est aussi un moteur, qui peut avoir un impact plus grand que la seule motivation diététique.» De même que faire la cuisine avec les petites mains peut être un excellent moyen de les amener sur le chemin du goût et de la diversité. Patricia Brambilla Photo Vario Images

A lire: «L’enfant végétarien», de Franck Senninger, Ed. Jouvence.

Points CUMULUS multipliés par 20 sur tout l’assortiment M-Watch Offre valable du 21.7 au 10.8.2009

48.–

Montre-bracelet pour homme Maxi grise SWISS MADE Boîtier en matière synthétique, mouvement à quartz, étanche jusqu’à 30 m / 7607.032.000.80

48.–

Montre-bracelet pour homme Maxi noire SWISS MADE Boîtier en matière synthétique, mouvement à quartz, étanche jusqu’à 30 m / 7607.032.000.21

48.–

Montre-bracelet pour homme Maxi noire SWISS MADE Boîtier en matière syn thétique, mouvement à quartz, étanche jusqu’ à 30 m / 7607.032.000.20 Egalement en vente chez melectronics.


Entreprises

CHALETS TRAEGER SA A le plaisir de vous annoncer sa grande vente de Mobilhomes Au camping Les Lacustres

1470 Estavayer-le-Lac

Env. 20 modèles exposés Prix de déstockage usine, les meilleures offres qualité/prix Rendez-vous conseillé, n’hésitez pas Hans-Jörg von Allmen se tient à votre disposition au +41 79 358 45 34 et 026 663 41 00 e-mail: henritraegersa@bluewin.ch site: www.chalets-traeger.ch

L’offre de la la semaine:

Vacances

ACHAT D‘OR Société Suisse depuis 1987

Profitez du cours haut de l‘or

Paiement immédiat au comptant Bijoux et montres en or, pièces de monnaie en or et argent, argenterie qui se trouvent dans un tiroir, démodés, vieux, défectueux ou d‘héritage exp: 32.60 Fr./gr pour 24 carat (cours du 18.06.2009) Cash your gold sera heureux de vous recevoir au Marché Migros Romanel (Romanel-sur-Lausanne) 20 au 25 juillet 2009

www.cash-your-gold.com Tél. 0800 043 043

RECOLOREZ VOTRE SALON CUIR ou recouverture cuir ou tissu

026 656 15 22 – www.cuir-leder.ch

ANTIBES-LES-PINS

Superbe 3 pces 4 - 6 Pers. Piscine + accès direct à la mer. TÉL. HEURES BUREAU – 032 721 44 00

Adria-Italie-Cesenatico. BiondiHotels Panoramic terr. panoramique, plage de sable, Paradise enf., pools+parking+miniclub+vélo+parasol+bateau, 3 menus p. compl. dès Fr. 94 89.– .– , rabais fam. Tél. 0039 0547 85388, www.biondihotels.it

Formation École Professionnelle Massages et Naturopathie

'3+0. ( !&47)& &, ( 51+.144&

$$$-#2/%3061,"34-*#

PROMOTION

OFFRES UNIQUEMENT VALABLES DU 21.07 AU 03.08.2009 OU DANS LA LIMITE DES STOCKS DISPONIBLES SUR TOUS LES DUO-PACKS HEAD & SHOULDERS

12.95 au lie

u de 16.20

par ex. duo de shampooings head & shoulders classic clean 2 x 250 ml, duo de shampooings intensive repair 2 x 250 ml

Disponible dans toutes les grandes filiales Migros

head & shoulders est en vente à votre Migros


MOTS FLÉCHÉS

Migros Magazine 30, 20 juillet 2009

ANTI FOUDRE JASERIONS

A gagner

5 bons d’achat Migros d’une valeur de 100 francs chacun.

CIBOULETTES COSTAUD

POISSON PLAT COUCHE

BÛCHERAIENT ID EST

PÉPITE PÉRIODE

PLAT CREUX GÂTEAUX

RIVIÈRE OUÏE D’UN VIOLON

C R O Q U I G N O L E T T E S

* O N * S A R O S * S A * C U

E * O * E * A * F T U B E R A N C E C T U O S I T E S A * S N * S E N S E * R E E T V I L E E * E L * R N U I T A * R E R * www.saison.ch H E R E T * A * A * M S T U * G A R D E * E A B A N D O N N A I * C O U S T O U S P E N S E * E X

3

POT EN BOHÊME

Par courrier (courrier A): Migros Magazine, Mots fléchés, CP, 8957 Spreitenbach Par courriel: www.migrosmagazine.ch/motsfleches Par SMS: envoyez MMF puis la solution au numéro 20120 (Fr.1.-/SMS ) Par téléphone: composez le 0901 567 568 (Fr. 1.-/appel) et communiquez la solution ainsi que votre adresse sur le répondeur. Délai: votre carte postale, votre courrier électronique ou votre appel doit nous parvenir au plus tard dimanche 26 juillet 2009, à 18 heures. * P * B * N * A * I * E * C *

FABRIQUENT LÈSES

PORTEAIGUILLES

2 9

Comment participer:

7

| 77

8

10

ÉCLOSE QUATRE SAISONS LIQUIDE BLANC

LINCEULS EXISTES

PETIT IF FILET D’EAU

5 BOUTS DE BOIS GREFFA

RAYON RÉPÉTÉ

Mot: bienheureuse

Gagnants Mots fléchés n° 28

FLEUVE DU MAROC

1

ROI DE THÈBES

11 LIÉS HURLEMENT

12 NOVATEURS

ÉBURNÉEN

LOCALISAS

PAS CUITS

Solution Problème n° 29

Francine Della Casa, Sion (VS); Valérie Pittier, Chavannes (VD); Pascal Herzig, Yverdon-lesBains (VD); Corinne Galster, Savièse (VS); Georges Brülhart, La Tour-de-Trême (FR).

CENTIÈME DU YEN CHARGE

CARACTÈRE

SÉLECTION

MŒURS

RADIUM

ÉTAIN CONIFÈRE À FRUITS ROUGES

4 ENVOIENT AD PATRES

6 © Alain Dubois

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

IMPRESSUM MIGROS Magazine Construire case postale 1751, 8031 Zurich Hebdomadaire du capital à but social www.migrosmagazine.ch Tirage contrôlé: 511 161 exemplaires (REMP octobre 2008) Lecteurs: 580 000 (REMP, MACH Basic 2009-1) Direction des publications: Monica Glisenti Direction de Limmatdruck SA: Jean-Pierre Pfister Directeur des médias Migros: Lorenz Bruegger

Responsable de projets: Ursula Käser Rédaction: redaction@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 37 Fax: 044 447 36 02 Rédacteur en chef: Joël Guillet Rédacteur en chef adjoint: Steve Gaspoz Chef d’édition: Alain Kouo Département Magazine: Tania Araman, Patricia Brambilla, Laurence Caille, Jean-François Duval, Mélanie Haab, Virginie Jobé, Pierre Léderrey, Laurent Nicolet, Alain Portner

Département Actualités Migros: Gaston Haas (responsable), Pierre Wuthrich (resp. coordination), Florianne Munier, Christoph Petermann, Daniel Sägesser, Cinzia Venafro, Michael West Département Shopping & Food: Jacqueline Jane Bartels (responsable), Eveline Schmid (adj.), Heidi Bacchilega, Anna Bürgin, Ruth Gassmann, Dora Horvath, Martin Jenni, Fatima Nezirevic, Anna-Katharina Ris Mise en pages: Daniel Eggspühler (responsable), Werner Gämperli (adj.) Layout: Diana Casartelli, Marlyse Flückiger, Nicole Gut, Bruno Hildbrand, Gabriela Masciadri,

Tatiana Vergara Photolithographie: René Feller, Martin Frank, Reto Mainetti Prépresse: Peter Bleichenbacher, Marcel Gerber, Felicitas Hering Service photo: Tobias Gysi (responsable), Regula Brodbeck (resp. pour la Suisse romande), Anton J. Erni, Franziska Ming, Susanne Oberli, Olivier Paky, Ester Unterfinger Correction: Paul-André Loye Internet: Anne-Marie Python Secrétariat: Jana Correnti (responsable), Imelda Catovic, Sylvia Steiner

Département des éditions: edition@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 70 Fax: 044 447 37 34 Bernt Maulaz (chef du département), Simone Saner Abonnements: abo@migrosmagazine.ch Sonja Frick (responsable), Téléphone: 044 447 36 36 Fax: 044 447 36 24 Annonces: annonces@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 50 Fax: 044 447 37 47 Reto Feurer (chef du département), Nicole Costa, Verena De Franco, Silvia Frick, Yves Golaz, Janine Meyer, Janina Prosperati, Hans Reusser,

© Michael Zumstein / L’œil public

Publicité

Face au dernier espoir, donner les premiers soins. Case postale 116, 1211 Genève 21, Tél 022 849 84 84, fax 022 849 84 88 www.msf.ch, donateurs@geneva.msf.org, CCP 12-100-2

Patrick Rohner (chef projet média), Eliane Rosenast, Kurt Schmid, Jasmine Steinmann, Nicole Thalmann Marketing: edition@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 70 Fax: 044 447 37 34 Jrene Shirazi (cheffe du département) Editeur: Fédération des coopératives Migros

IMPRIMERIE Centre d’impression Edipresse, 1030 Bussigny


78 | Migros Magazine 30, 20 juillet 2009

Viviane Fontaine, la femme de papier

A Cerniat, la Fribourgeoise cueille intuitivement les plantes, pour en extraire fibres et soies. Au final, des œuvres légères et fortes à couper le souffle. A découvrir dans un nouveau livre et deux expos à l’automne.

E

lle a quelque chose de MiouMiou, des cheveux doux qui encadrent un visage d’enfance. Des yeux qui pétillent, lancent des confettis. Menue, frêle, fine. Sauf les mains et les épaules, qui dégagent une force cachée, sousjacente. Il en faut pour ce qu’elle fait: transformer les végétaux en papier improbable. Viviane Fontaine, 56 ans, artiste papier, comme elle se présente, a fait de sa vie un chemin délicat, entre exigence et raffinement. Qui l’a conduite il y a quatorze ans à Cerniat (FR), une ancienne maison en bois, tavillons, pleine d’escaliers, recoins, avec un corridor traversant qui, dès l’entrée, jette le regard sur les collines de la Gruyère, les plis doux de verdure, les champs qui ondulent en contrebas. C’est là, sans doute, qu’elle va chercher ses plantes à l’automne, quand les tiges sont gorgées de soleil et de fibres. De son pas léger qui froisse à peine les mousses, elle cueille prêle, ortie, fruits du tilleul, feuilles d’érable, barbe de maïs, tiges de pissenlit. En tout, et en plus de trente ans de passion, elle a dû croiser une centaine de plantes différentes, dont elle tire des papiers multiples, granuleux, ligneux, de l’ocre à la paille, ou transparents comme des ailes de libellule. Mais avant la création, il y a les minutes intenses de l’atelier. Où elle s’enferme parfois huit heures d’affilée, à en oublier de manger. A cuire et brasser le végétal et la soude dans de grandes marmites. A rincer, taper, frapper les tiges au maillet, puis tenir le tamis, bras tendus, buste droit pour passer l’eau en bercements doux. «Pour

Lorsque le papier ressemble à des ailes de libellule…

cette activité, on ne peut pas être énervé, il faut juste être là, patient et calme. C’est une forme de méditation.» Pas moins de 70% du temps est consacré à la préparation, à la fabrication du papier proprement dite. Car avant la transparence des œuvres, il y a la fermentation. Des plantes et de son inspiration. «Oui, je suis en gestation, je bouillonne aussi. J’ai été battue par la vie, mais je me bats aussi pas mal!»

A la recherche de la bonne texture

Une séparation, des décès, qu’elle conjure dans l’atelier du bas, au sous-sol de sa maison. Bouquets de branches, roseaux, fougères, asphodèles sèchent entre piles hollandaise et japonaise dans une odeur d’herbe fermentée. Par terre, des bidons où travaille «la liqueur noire». Des plantes attendent dans

l’eau, parfois depuis deux ans, macèrent jusqu’à ce que Viviane Fontaine leur trouve la bonne texture. «Le papier, c’est le passage, la destruction d’une matière en une autre.» Une métamorphose, presque une résurrection. Après la pourriture du végétal, l’envol du papier. En ailes, en cocons, en papillons, en bols géants. Même en vêtements. Comme cette robe de fée, large treillis de papier chiffon qui suit des courbes imaginaires. «Je voulais mettre quelque chose à l’intérieur, mais je me suis rendu compte que cette robe était pleine comme ça. C’est la présence du vide.» Dans l’atelier du haut, sous le toit chaud, ses œuvres respirent et éclairent. «Je les laisse pour les regarder, voir si elles sont habitées, si elles ont une âme.» Longues ailes douces qui hésitent entre parure de chaman et pan de

nuage. Apesanteur, présence de l’ange, avec toujours cette recherche qui dure: arriver à la transparence du végétal. Feuilles de tremble frottées une à une jusqu’au squelette, jusqu’au silence, puis assemblées encore humides en murmures d’automne. Ou en bols géants, incandescents, entre opacité et jeux de lumière. «Mes bols ne peuvent rien contenir, on ne peut rien mettre dedans. Ce sont des réceptacles qui contiennent le vide.» Avec parfois, en filigrane, une écriture, la sienne, comme des signes indéchiffrables. «La pensée est dans l’œuvre. Pas besoin qu’on puisse la lire.»

Des expos, de Genève à Tokyo

Viviane Fontaine est une femme libre. Dans ce qu’elle crée, ce qu’elle ressent, toujours en connivence avec la grâce et la plénitude. «Je n’ai rien à prouver, j’ai le temps, je fais ce que je veux. C’est mon chemin intérieur, ce métier. Je n’ai pas envie de faire de concessions.» Déjà des expositions dans le monde entier, de Genève à Tokyo, mais une seule certitude: que même si tout peut s’arrêter chaque jour, son amour du papier la tient mieux que l’éternité. Patricia Brambilla Photos François Wavre / Rezo

Infos sur www.vivianefontaine.c.la/ Exposition au Musée du papier peint, à Mézières, du 18 sept. au 31 oct. Et sortie à mi-septembre de l’ouvrage «La magie du papier», par Viviane Fontaine et Georges Magnin, Ed. La Sarine. Expo personnelle à la Galerie Jean-Jacques Hofstetter, à Fribourg, du 20 nov. au 24 déc.


RÉUSSITE VIVIANE FONTAINE

Viviane Fontaine porte l’une de ses créations: une veste de papier.

| 79


À MANGER AVEC LES YEUX! Aussi légère et ’une rafraîchissante qu ème cr brise estivale: la au séré et aux fram r su boises. Recette www.saison.ch es300 Mot-clé: frambois

4.90

Fraises Suisse, la barquette de 250 g

4.60

Mûres Suisse, la barquette de 250 g

4.60 5.80

Tranche aux framboises 2 pièces, 380 g

Société coopérative Migros Genève

Framboises Suisse, la barquette de 250 g

12.–

Gâteau aux framboises 580 g


Migros Magazin 30 2009 f GE