Page 1

SÉRIE D’ÉTÉ 20

A la découverte des plus beaux panoramas de Suisse romande. Cette semaine: le Chasseron. Edition Aar, JAA 3321 Schönbühl-Shoppyland

www.migrosmagazine.ch, CONSTRUIRE www

AUX FOURNEAUX 62

Patronne au grand cœur

Photos Daniel Rihs-Pixsil / Christophe Chammartin-Rezo

Confidences en cuisine de Babette Keller, femme d’affaires de l’année 2009. ACTUALITÉ MIGROS 31

Le M-Lounge Migros vous accueille au Paléo. EN MAGASIN 36

Partez en randonnée avec Migros et Suisse Mobile.

Changements d’adresse: à la poste ou au registre des coopérateurs, tél. 058 565 84 01 E-Mail: serviceabo@gmaare.migros.ch Publicité

CUMULUS-DEALS en pages 84/85

NO 29, 13 JUILLET 2009


METTEZ DU PIMEN Le bouquet des grains de le poivres concassés dans rie ma se ion ect mortier Sél à merveille à l’arôme ilic intense de l’ail ou du bas lyophilisés.

4.50

Classic Mix 95 g

4.80 Inferno Mix 80 g

49.90

Mortier Sélection en bois d’olivier

3.80 Sel marin de l’Atlantique, le moulin 96 g

4.80

Quatre poivres, le moulin 56 g

4.50 Poivre noir, le moulin 64 g


T DANS VOTRE VIE.

–.75

Aneth le pot de 12 g

2.95 Basilic, lyophilisé le pot de 6 g

–.50 Thym ou romarin le pot de 15 g

–.90 Poivre blanc, moulu le pot de 34 g

34.90

Moulin à poivre électrique 15 cm, avec moulin en céramique

2.30

Ail, lyophilisé le pot de 25 g

1.10

Ail en granulés le pot de 49 g


4 | Migros Magazine 29, 13 juillet 2009

ÉDITORIAL Joël Guillet, rédacteur en chef

Ode aux tournesols Depuis toujours, les tournesols me fascinent. Du fait de

M-Infoline: tél. 0848 84 0848* ou +41 44 444 72 85 (depuis l’étranger). m-infoline@migros.ch; www.migros.ch M-CUMULUS: tél. 0848 85 0848* ou +41 44 444 88 44 (depuis l’étranger). m-cumulus@migros.ch; www.m-cumulus.ch Adresse de la rédaction: C. p. 1751, 8031 Zurich, tél. 044 447 37 37, fax 044 447 36 02 redaction@migrosmagazine.ch; www.migrosmagazine.ch * tarif local

leur perfection géométrique, les Incas avaient fait d’eux leur royal blason. Treize spirales partent de leur centre dans une direction et vingt et une dans l’autre sens. Deux chiffres qui constituent deux nombres entiers successifs dans la fameuse série du mathématicien Fibonacci… On pourrait s’étendre longuement sur la symbolique des

Helianthi Annui. Le fait que leurs circonvolutions correspondent à la représentation logarithmique du mouvement du soleil. Le fait que, indépendamment de Van Gogh, leurs propriétés visibles et invisibles leur confèrent un statut d’œuvre d’art. Le fait que leurs graines nourrissent abondamment hommes et animaux. Le fait qu’on les récolte quand le dos de leurs capitules vire du jaune au brun... Il y a quelque temps, j’ai proposé à mes rédactrices et

rédacteurs de consacrer un numéro entier au thème de la bonne humeur et de la joie de vivre. Les tournesols en auraient été l’emblème. J’en aurais disséminé dans toutes les pages du journal. Des impératifs de production nous ont malheureusement empêchés de réaliser ce projet au moment où les belles herbacées viennent à maturité, c’est-à-dire en plein été.

Petite consolation: les plantes qui pivotent avec le soleil

apparaissent dans nos colonnes via un reportage consacré aux flash mobs, ces rassemblements éclair qui cristallisent les foules autour d’un thème donné dans les lieux publics (lire en p. 12). Découvrez les tribulations du jeune Valentin (24 ans), qui, en s’inspirant d’une opération menée à l’échelle européenne, a sauvagement planté des graines de tournesol dans une douzaine de parcs et de jardins de la capitale vaudoise. Son idée? Combattre le gris qui plombe nos cités par une myriade de hautes tiges lestées de subtiles inflorescences jaune vif.

joel.guillet@migrosmagazine.ch

RÉCIT 16 Lorsqu’un enfant pratique un sport de haut niveau, la complicité parentenfant joue un rôle primordial. La preuve avec Mireille Carrard et sa fille Camille, escrimeuse.


CETTE SEMAINE ENTRETIEN 26

|5

VIE PRATIQUE 78

Le saviez-vous? Autrefois, la mariée était en rouge… Auteure de l’ouvrage passionnant «Vivre habillé», l’historienne Odile Blanc livre une vaste réflexion sur le vêtement.

Que faire de ses déchets de cuisine et de jardin? Une solution toute simple existe: le compost. Explications avec Christian Lavorel, un passionné de nature.

PHotos François Wavre-Rezo / Kai Jünemann / Mathieu Rod / Xavier Voirol-Strates

RÉCITS

RÉUSSITE 86 A Sierre, Patrick Bouffault et Stéphanie Lathion transforment de vieux berlingots en porte-monnaie. Rencontre.

RÉCIT 12 Sylvain et Valentin, les deux semeurs de bonne humeur. ÉDUCATION 16 Mères et filles unies par le sport de compétition. SÉRIE D’ÉTÉ 20 Les plus beaux panoramas de Suisse romande. Cette semaine: le Chasseron

CHRONIQUE MINUTE PAPILLON 25

ENTRETIEN ODILE BLANC 26

ACTUALITÉ MIGROS MUSIQUE 31 Festivals de l’été: rendez-vous au M-Lounge à Paléo ou au Gurten. DÉVELOPPEMENT DURABLE 32 Du coton qui ménage l’environnement.

EN MAGASIN LOISIRS 36 Randonnée: trois idées d’itinéraires et des produits pour rendre votre sortie agréable.

GASTRONOMIE 56 Durant plusieurs semaines «Migros Magazine» vous offre un tour de Suisse culinaire. Première étape: le Tessin.

AUX FOURNEAUX BABETTE KELLER 62

VOTRE RÉGION VOTRE COOPÉRATIVE RÉGIONALE 67

VIE PRATIQUE MIEUX VIVRE 72 Pharmacie de voyage: qu’emporter en vacances? GRANDIR 76 Radio Ouistiti: une radio pour enfants sur le Net. NATURE 78 Compost à faire chez soi: trucs et astuces.

SERVICES MIGROS FLASH 7 VOUS ET NOUS 9 TEMPS PRÉSENTS 10 MOTS FLÉCHÉS / IMPRESSUM 83 CUMULUS 84

RÉUSSITE P. BOUFFAULT ET S. LATHION 86

Publicité

Le bon goût est toujours de saison. Commandez vite votre abonnement! Tél. 0848 87 77 77, www.saison.ch


PLEIN ARÔME, TASSE APRÈS TASSE. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRE VALABLE SEULEMENT DU 10.7 AU 23.7.2009 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

r pour Envie d’une douceu café accompagner votre nc do ez ût Go Noblesse? ts ui sc bi aux délicieux e mainCréa d’Or. En vent ros. tenant à votre Mig

3 pour 2 11.80 au lieu de 17.70

5.90

Noblesse Oro* 3 sachets de 100 g

Noblesse Decaffeinato en sachet de 100 g

11.10

11.10

Noblesse Espresso en sachet de 200 g

Noblesse Oro en sachet de 200 g

6.30

Noblesse Decaffeinato* le pot de 100 g

6.30

Noblesse Espresso* le pot de 100 g

* En vente dans les plus grands magasins Migros

11.70

Noblesse Oro* le pot de 200 g


ACTUALITÉ MIGROS

Migros Magazine 29, 13 juillet 2009

|7

Surprises garanties

Le nouveau film publicitaire Migros fait la part belle aux nombreuses promotions spéciales qui vous attendent ces quatre prochaines semaines.

M

igros offre un rapport prixprestations bien meilleur que celui de son principal concurrent. L’institut de recherche de marché indépendant GfK l’a prouvé au début du mois d’avril en démontrant que celui ou celle qui faisait régulièrement ses achats à Migros pouvait réaliser, sur un an, des économies de l’ordre de 13% par rapport à un client Coop.

Le nouveau film publicitaire va vous surprendre.

Ces articles es seront à nouveau disponibles en octobre.

LE PRODUIT FRAIS DE LA SEMAINE

Le pain quotidien

Saviez-vous que chaque année près de 260 000 tonnes de farine sont utilisées dans les boulangeries de Suisse pour préparer du pain? A Migros, vous avez l’embarras du choix entre de nombreuses spécialités. Mais que vous choisissiez une baguette ou un pain complet, entreposez-le toujours dans un sac (en coton ou en lin – jamais en plastique) ou une boîte à pain.

Ces quatre prochaines semaines, Migros proposera un festival d’offres et d’actions spéciales venant confirmer que le rapport prixprestations de Migros est bel et bien le plus intéressant. Le nouveau film publicitaire abonde aussi dans ce sens. A voir dès aujourd’hui à la télévision, il se termine en présentant les actions du moment. Laissez-vous surprendre!

Fruits secs: problème de livraison Les bananes séchées Bio Max Havelaar ainsi que les tranches d’ananas séchés, toutes deux de la marque Sun Queen, ne seront plus disponibles jusqu’en octobre 2009 du fait d’un problème d’approvisionnement. Des articles de remplacement sont prévus, selon les régions et les magasins.

NNouveaux prix des confiseries Kinder Le Les prix des confiseries Pingui ainsi que des tranches au lait de Kinder vont augmenter, du fait de l’importante au augmentation, ces trois dernières années, du prix du cacao, du sucre et du miel. Le prix des Pi Pingu de Kinder (4 x 30 g) passe ai ainsi de Fr. 2.20 à Fr. 2.35 et celui des tranches au lait de Ki Kinder (5 x 28 g) de Fr. 1.95 à Fr Fr. 2.10.

Photo bab.ch/Stockfood

L’Ecole-club a un nouveau site internet L’Ecole-club Migros propose pas moins de 50 000 cours et formations dans plus de cinquante lieux de Suisse. Pour s’y retrouver parmi cette vaste offre, visitez le nouveau site internet de la plus grande institution privée de formation pour adultes du pays. Grâce au nouveau

moteur de recherche, vous pourrez trouver rapidement le cours qui vous correspond le mieux (par exemple en indiquant le jour ou le moment de la journée qui vous convient) et vous y inscrire directement. www.ecole-club.ch


NOTRE PAYS: UN JARDIN D’ODEURS ET DE SAVEURS.

ité Savourez la divers culinaire suisse, région par région. ce Vous trouverez tout tre vo à qu’il vous faut Migros.

2.90

Courgettes le kg

7.20 Abricots du Valais, le kg

1.10

au lieu de 1.50

1.40

Salade verte la pièce

Société coopérative Migros Vaud

5.60

Framboises Suisse, emballées, en barquette de 250 g

Concombre Suisse, la pièce


VOUS ET NOUS

Migros Magazine 29, 13 juillet 2009

«L’important est de pouvoir être honnête avec soi»

par e-mail

«Migros Magazine» n° 26 du 22 juin. A propos de l’article «L’argent fait-il le bonheur?»

«Ces témoignages sont humiliants»

(…) En ces temps de crise financière, je trouve déplacé, vulgaire, humiliant ce genre de reportage et ces témoignages de gens riches qui déclament que l’argent ne fait pas le bonheur! S’il ne fait pas le vôtre, il pourrait bien le faire pour nombre de personnes! le mien compris! Combien est-il vrai que le malheur des uns ferait le bonheur des autres! J’accepte de faire l’échange de mon salaire (3500 francs brut) avec le leur le temps d’un mois... je serais bien surprise de les voir sauter de joie.

«Ils vivent dans un monde artificiel»

(…) Des gens privilégiés à l’abri des maux que subissent les familles modestes qui ont du mal à joindre les deux bouts, ou des mères seules (comme moi), ne peuvent pas se mettre à notre place. Ils en sont incapables. Ce serait même invivable pour eux. Ils vivent dans un monde trop artificiel où le pouvoir, le paraître sont au premier plan. Les rêves sont achetés au fur et à mesure de leurs caprices. On court après le temps, nous les modestes ouvriers. Metin Arditi l’achète, comme il le dit: «Ma

Karima Bättig. Malleray

«Migros Magazine» n° 27 du 29 juin. A propos de l’article «Complots: on nous cache tout, on nous dit rien»

«Complot ou raison d’Etat ?»

Il est vraiment très dommage que vos journalistes fassent preuve de si peu de curiosité et d’esprit critique dans un amalhttp://www.construire.ch

N o 13 / 30 mars 1999

Je tiens à vous remercier pour avoir rédigé un article sur ce sujet encore bien tabou de nos jours. C’est un plaisir pour moi de lire ces lignes de la part d’un homme qui ose parler sans complexe de ses goûts et points de vue qui sortent complètement de l’image figée de l’homme «hétéro» standard, qui est pour moi tellement «kitsch» et hypocrite. A la lecture de ces lignes, je me réjouis de savoir que tant d’autres personnes ne se définissent pas seulement par leur sexe, et l’image qui est véhiculée au travers, mais avant tout par ce qu’ils sont. Bisexuel, hétéro, homo, quelle importance. L’important est pour moi aussi de pouvoir être honnête avec soi et avec le plus de personnes possible. (…) Mirja Nicollier,

Martine Le Coustumer, par e-mail

La vie de la rédaction

Espérons qu’il nous fasse vibrer pendant des années! Ainsi se terminaient les deux pages enthousiasmantes que «Migros Magazine» (à l’époque «Construire») avait consacrées à Roger Federer au printemps 1999… Convaincu du talent du Bâlois (il avait alors 17 ans!), le journaliste Renaud Michiels avait réussi à l’imposer en page une, contre l’avis de ses collègues, qui ne voyaient pas très bien ce que le tennisman, pourtant champion du monde junior, avait d’exceptionnel. Dans l’interview accordée à notre rédacteur, le vainqueur de Roland-Garros et de Wimbledon faisait déjà preuve d’une singulière modestie. «Je dois

Mirja Nicollier

fortune m’a donc permis d’acheter du temps.» Tant mieux pour lui! Heureusement qu’on n’achète pas la vie après la mort (quoique). Oui, il faut l’avouer, ce sont des gens chanceux, mais distants du monde qui les entoure. (…) Arrêtons de nous voiler la face et de dire que les riches fortunés ne se sentent pas différents des autres gens comme le dit si bien Orianne Collins. Un monde nous sépare d’eux! (…)

EDITION VAUD

JAA 1024 ECUBLENS

L’hebdomadaire de Migr os

Federer, l’avenir du tennis suisse pages 4-5

dessin Jean Augagneur

«Le sexe ne définit pas une personne»

(…) Soyez heureux, pauvres gens, l’argent ne fait pas le bonheur, voyez ce qu’en disent les riches, consolez-vous et jouissez de votre propre misère (…)

Photo Tres Camenzind /

«Migros Magazine» n° 26 du 22 juin. A propos de l’entretien avec Daniel Welzer-Lang

Dieu a-t-il sa place dans la Constitution? pages pages 6-11 6-11

absolument améliorer ma condition physique et ma volée», déclarait-il en rêvant de figurer un jour parmi les dix meilleurs de la planète. Quant à ses loisirs, il les résumait à un penchant pour les jeux vidéo et… le sommeil!

|9

game «populaire» comme celui du complot. Il est très facile – trop facile – de tout jeter dans le même panier sans se poser un soupçon de question. Par exemple: le président Kennedy est-il mort sous les balles du seul Oswald? Il va sans dire que les étasuniens «doivent» encore aujourd’hui répondre oui. Pourquoi la tour 7 du WTC s’est-elle effondrée «sans avion»? C’est vrai qu’il est très facile d’écrire ... «complot» pour ne pas essayer de répondre à ces questions. Plutôt que «complot», ne pourrait-on pas enquêter sur la «raison d’Etat» comme celle qui remue actuellement le Conseil fédéral avec la destruction des documents de justice?

F.R. (nom connu de la rédaction), par e-mail

«Ce n’était plus le Moyen Age»

Vous avez publié un article sur les théories du complot, article intéressant au demeurant. Toutefois, votre journaliste commet une erreur grossière en affirmant que les premières théories du complot sont apparues au Moyen Age, notamment avec un document datant de 1614. En effet, sauf preuve du contraire, le Moyen Age se termine, soit en 1453 avec la prise de Constantinople, soit en 1492 avec la découverte de l’Amérique, ces deux dates historiques étant défendues par des spécialistes de renommée. Aussi, une erreur de datation aussi grossière aurait tendance à discréditer l’article dans son entier. Mais ne serait-ce pas voulu par une nouvelle théorie du complot mettant en doute les dates repères de l’Histoire?

Ecrivez-nous! Un article de «Migros Magazine» vous fait réagir? Ecrivez-nous en mentionnant clairement vos nom, prénom, adresse et numéro de téléphone: Migros Magazine, Boîte aux lettres, case postale 1751, 8031 Zurich; redaction@migrosmagazine.ch

Christian Rapin, par e-mail


Photo Ph. Maeder / Edipresse

10 | Migros Magazine 29, 13 juillet 2009

SUR LE VIF

Eau du robinet: en boire ou non? Polémique en France: le WWF et une poignée de médecins ont jeté le doute sur l’eau du robinet, en recommandant aux personnes atteintes d’un cancer de ne pas y toucher. Réactions de Bernard Klein, chimiste cantonal vaudois. En Suisse, peut-on boire au robinet?

Bien sûr! Parce que les eaux potables ne peuvent être distribuées que lorsqu’elles répondent aux exigences du droit alimentaire: inodores, incolores et insipides. Elles sont parmi les plus contrôlées du monde: en Suisse, plus de 60 000 échantillons officiels sont prélevés et analysés chaque année. Les normes suisses de qualité sont-elles plus strictes?

Ce sont exactement les mêmes normes que celles de l’UE. Mais en Suisse, on a une chance énorme: la matière première, l’eau brute, est d’excellente qualité. Contrairement, par exemple, au sous-sol parisien ou à la plaine du Pô où l’eau doit subir un grand

nombre de traitements avant d’être distribuée. Mais qu’en est-il des personnes atteintes d’un cancer?

Aucun médecin ne dirait à une personne malade d’arrêter de manger du jambon. Or, la quantité de nitrates autorisée dans l’eau est au moins cinq fois inférieure à celle contenue dans la charcuterie ou même les légumes bio! Idem avec les pesticides: on en tolère 0,0001 mg/l dans l’eau, alors qu’il peut y en avoir mille fois plus dans les légumes. Cette polémique est vraiment un faux problème. On crée une insécurité au niveau des consommateurs qui n’a pas lieu d’être.

Propos recueillis par Patricia Brambilla

TRAIT POUR TRAIT

IMPULSIONS

Dessin de Mix & Remix paru dans «L’Hebdo» du 9 juillet 2009

Jean Ammann, journaliste et chroniqueur «La Liberté»

La Suisse qui gagne Le répit fut de courte durée. Lundi matin, je me réveille au vieux clairon cabossé de «la Suisse qui gagne». Qu’ai-je bien pu gagner, moi qui, malgré un arbre généalogique encombré de Waldstätten, n’ai pas trop l’esprit de compétition? Tout me revient d’un coup: j’ai gagné un quinzième tournoi du Grand Chelem. C’était

hier, dimanche, au bout d’un long après-midi, j’ai terrassé Andy Roddick en finale de Wimbledon. Je suis devenu le plus grand joueur de tous les temps. Quand je dis «je», nous nous comprenons: je pense à Roger Federer. Mais Roger Federer est la Suisse hypostasiée: il est talentueux, voire génial, méthodique, volontaire, poly-


TEMPS PRÉSENTS

| 11

MES BONS PLANS par Virginie Jobé, journaliste

Photo Oded Balilty-AP / Keystone

A visiter: Best of peinture. Pour ses vingt-cinq ans, le bel écrin de l’Hermitage s’offre une expo coup de cœur: 100 chefs-d’œuvre du XXe siècle, des verts lacustres de Hodler aux baigneuses éblouies de Bonnard, en passant par la lumière sur toile de Rothko. «Passions partagées. De Cézanne à Rothko», Fondation de l’Hermitage, Lausanne.

DANS L’OBJECTIF

glotte et surtout modeste. Il est nous. Il y avait eu l’épopée Alinghi: un milliardaire suisse, propulsé par un cerveau et des biceps néozélandais, avait gagné la Coupe de l’America. Tout le génie suisse résumé dans un aquarium: la science de l’Ecole polytechnique conjuguée à l’héritage du Bol d’Or. Nous étions les maîtres des océans, le soleil sur notre empire ne se couchait jamais, il fallait de toute urgence une statue à l’amiral Bertarelli. La Suisse qui gagne, déjà. Martina Hingis, Ernesto Bertarelli, Roger Federer, Fabian Cancellara, Didier Cuche, Lara Gut… Tous ces Suisses qui gagnent, ou qui gagnèrent, auraient dû empêcher ces défaites mortifiantes: une compagnie aérienne clouée au sol, l’UBS au bord de la banqueroute,

le secret bancaire éventé, le pays relégué au rang de paradis fiscal; ici traité comme une vulgaire île anglo-normande, là humilié par Kadhafi… Tout se passe comme si les autres ne savaient pas que la Suisse était en train de gagner. Saluons le talent, le brio et l’inspiration de Roger Federer, remercions les hasards de la génétique d’avoir fait naître un tel champion dans le périmètre restreint de la patrie, louons le travail de la Fédération suisse de tennis, mais de grâce, n’extrapolons pas les qualités d’un homme à tout un peuple. C’est une forme d’arrogance que de revendiquer les superlatifs réservés au «plus grand joueur de tous les temps» et il faudrait être bien médiocre pour le faire. > Nos chroniqueurs sont nos hôtes. Leurs opinions ne reflètent par forcément celles de la rédaction.

Mélange des genres

Dans un marché de seconde main de Jaffa, cet israélite prie à quelques pas d’une statue immortalisant la pose la plus célèbre de toute la carrière de Marilyn Monroe, tournée dans «Sept ans de réflexion». Décédée le 5 août 1962, l’actrice américaine aurait eu 83 ans cette année.

A faire: Impro à gogo. Quatrième spectacle de la Cie du Cachot, «Objection votre honneur» invite les spectateurs à devenir jury. Autrement dit, le public suggère, les acteurs opèrent. Entre reconstitutions fidèles et plaidoiries délirantes, une audience de tribunal désarmante. 17 juillet, Le Petit Globe, 20 h, Yverdon-les-Bains. A lire: Plage de rires. Mini-livre à consommer durant une séance de bronzette sur le sable. «Je suis moi-même. Pourquoi changer pour être pire!», «J’aime l’argent, homme sans s’abstenir», 100 petites annonces lues sur des sites de rencontre. «Et plus si affinités… Perles et fracas», Anna Rozen, Philippe Leroyer, Ed. Au Diable Vauvert. A voir: Brico-Dram. Pierre Arditi, Catherine Deneuve, Hippolyte Girardot, Micheline Dax... Une tripotée d’acteurs au service de l’enjoué et farfelu Bruno Podalydès. Résultat: une agréable comédie déjantée. Et un café de la Grospresso... «Bancs publics (Versailles Rive droite)», en salle. Pour annoncer un événement: memento@migrosmagazine.ch


12 | Migros Magazine 29, 13 juillet 2009

Le guérillero des tournesols

A Lausanne comme ailleurs, des mobilisations éclair sont organisées avec pour but de semer la bonne humeur dans les rues. Rencontre avec deux jeunes hommes gentiment subversifs.

Y

a de la joie. Du sourire plein les rues, en tout cas. A défaut d’un éternel soleil, les tournesols envahissent les trottoirs. Et les «flash mobs», des mobilisations éclair, pimentent la parfois triste vie du citadin. Ces deux Lausannois sont des semeurs de bonne humeur, des guérilleros urbains festifs et gentiment subversifs. Le premier est une bande de jeunes à lui tout seul. La Guérilla du Tournesol dans la capitale vaudoise, c’est lui: Valentin, 24 ans, le regard vif et le verbe clair, un boulot dans la presse romande. Pas de nom de famille (mais il est connu de la rédaction, comme l’on dit), ni davantage de précisions. Un peu parano, notre Pancho Villa vert? «Disons que je n’ai demandé aucune autorisation et, du coup, je préfère l’anonymat.» Il faut dire que le 2 mai dernier, Valentin a créé un joli charivari en reprenant la campagne de plantation sauvage qui fleurit d’abord à Bruxelles avant de gagner Paris: grâce à l’aide d’une septantaine de personnes «de tous âges, mais plutôt des jeunes» recrutées via internet, 25 000 graines de tournesol «offertes par un agriculteur» sont plantées

en une après-midi. Enfin, presque. «J’imagine que certains participants en ont gardé pour eux. Et ils ont bien fait.» La juste récompense d’une petite balade laborieuse mais totalement bénévole. Sympathique, l’opération sauvage – et plus ou moins illégale – s’avère pourtant le fruit d’une préparation minutieuse: réseautage intensif préalable, puis le jour J formation de groupes de six à dix membres et distribution de plans divisant le centre-ville en une douzaine de zones privilégiées. Le béton envahissant sans doute un peu moins Lausanne que les capitales belge et française, les emplacements ont été choisis avec soin. «Il s’agissait d’un clin d’œil ensoleillé, pas de détruire le travail des jardiniers ou d’embêter les propriétaires. Du coup, j’ai évité les endroits déjà cultivés, les parcs publics et les zones privées.»

Pour son premier happening, Valentin, du groupe Guérilla Tournesol, a été coupé dans son élan par un arrachage mystérieux.


RÉCIT BONNE HUMEUR

| 13

«Il s’agissait d’un clin d’œil ensoleillé.» Les aspects botaniques n’ont pas été ignorés non plus: «D’abord, le tournesol est très facile à planter: un petit trou de quelques centimètres dans un peu de terre et l’affaire est faite.» N’épuisant pas les sols, réclamant un modeste quota d’eau, la plante «qui tourne avec le soleil» n’a besoin que de lumière pour croître et prospérer. Le jeune homme fâché avec le gris a d’ailleurs rédigé un petit «manifeste du planteur» résumant l’éthique à l’œuvre au moment d’ensoleiller la capitale vaudoise. Comme pour toute «flash mob», c’est d’abord sur internet

que ça se passe. Facebook et autres réseaux sociaux servent de base mobilisatrice. Plusieurs milliers de sympathisants suivent ainsi avec intérêt les propositions décalées de l’association Areriroru pour «Arts et rires aux rues». «Lorsque Valentin m’a contacté en m’expliquant son idée, j’ai immédiatement trouvé ça très sympa. Nous avons transmis l’info à nos contacts et beaucoup ont croché», raconte son créateur et président Sylvain Nicolier. «Avec un «l», parce que je vole moins haut que l’autre», plaisante ce travailleur social en formation de 26 ans. L’Areriro-

ru s’est fait une jolie place au soleil depuis sa création il y a cinq ans et demi. Notamment avec le désormais célèbre – «galactique», dit la publicité du site – championnat feuillecaillou-ciseaux, qui a réuni près de 350 participants sur la colline de Montriond l’an passé. «On a démarré ça avec un copain. Puis, après la création de l’association, sont venues beaucoup d’autres idées.» Par exemple des «pique-niques urbains», importés de Genève, dont la troisième édition a amené du gros monde le dernier samedi de juin sur la place de la Riponne. «A Genève,

Qui a arraché les plants? Tout le monde ne semble pas avoir apprécié le happening botanique de Guérilla Tournesol Lausanne: fin juin, Valentin a découvert avec horreur que la plupart des tournesols avaient été arrachés. «Depuis début mai, je me réjouissais de les voir en fleurs, ce qui ne devait d’ailleurs pas tarder. Je me baladais régulièrement pour voir si tout se passait bien.» Jusqu’au maudit jeudi 25 juin, où de nombreux plants ont été tout simplement arrachés. Constatant le caractère cruellement systématique de cette éradication, Valentin ne croit pas une seconde à la théorie d’un acte malveillant de

quelque allergique au jaune. «Cela a été fait méthodiquement, en nettoyant au passage mauvaises herbes et autres plantes éventuelles. Un boulot de pro.» Il balaie d’un geste rageur l’idée de quelque amoureux transi pressé de fleurir sa belle. «Avec des tournesols à moitié ouverts, c’est absurde.» Du coup, tous les regards se tournent vers les services de la Ville de Lausanne. Qui réfutent en bloc. Les jardiniers n’ont reçu aucun ordre en ce sens, le patron des parcs et promenades Christophe Bourquin allant jusqu’à rappeler qu’il a toujours accueilli favorablement ladite initiative.

Tout comme Daniel Brélaz, tout à fait officiellement dans les colonnes du «Matin». Normal pour un syndic écologiste. Et même si Olivier Français, le municipal en charge de l’Urbanisme, a haussé le sourcil devant l’absence de concertation et d’autorisation préalables, il assure que si un arrachage officiel avait été décidé, il serait intervenu immédiatement et non en pleine manifestation Lausanne Jardins. Ce qui ne manque pas de logique non plus. Quid, alors? «Peu importe», relativise Valentin, qui assure que son rêve refleurira. Comme John Connors face aux machines sans âme: I’ll be back!


14 |

RÉCIT BONNE HUMEUR

Migros Magazine 29, 13 juillet 2009

l’initiateur est un quinquagénaire qui invente comme nous plein de ces petits événements joyeusement décalés.» Autre exemple, des «batailles d’eau» dont la troisième édition est programmée le 15 août. Ou comment retrouver son âme d’enfant autour d’une fontaine armés de bonne humeur, de pistolets à eau et autres bombes artisanales, pendant un gros délire d’une dizaine de minutes chrono.

Sylvain (à g.), de l’Association Areriroru, joue à feuille-caillou-ciseaux avec Valentin, du groupe Guérilla Tournesol.

Un public bon enfant

«Pour l’instant, la Ville nous tolère», répond Sylvain à l’habituelle question du degré d’animosité des autorités. Pas de bitures sauvages façon «botellón», de gros bastons saignants ou de saccages manière

La première édition du championnat feuille-caillou-ciseaux a eu lieu en octobre 2004.

punks en goguette: le public se veut bon enfant et plutôt respectueux des règlements et biens publics. «Nous faisons place nette lorsque c’est terminé, et la seule blessure à notre actif reste une piqûre d’abeille», sourit le créateur d’Areriroru. L’humour sert aussi à désamorcer les éventuelles interdictions: ainsi, les participants aux dînettes citadines sont appelés à ne pas prendre leur gril (c’est interdit), à laisser chez eux leur couverture, voire… à ne pas venir. «De même, les guerriers pour rire doivent cacher leur arsenal aquatique en se rendant vers le lieu des combats tenu secret jusqu’au dernier moment.» Pas de quoi effrayer un municipal de la police, effectivement.

Désespérément sages, ces semeurs de bonne humeur? «Nous préférons fonctionner de manière assez ouverte et détendue. Et nous avons envie de réaliser plein de choses sur le long terme», répondent en chœur les deux jeunes gens. Qui reconnaissent que leur auditoire cible s’avère, du coup, plutôt typé étudiant et BCBG que bande de

pseudo-rappeurs US en goguette. Aucune revendication sociale ne vient d’ailleurs étayer le propos, il s’agit juste de prôner le délire soft et l’amusement un peu taquin envers le propre-en-ordre. Exception faite, peut-être, de la récente «manif anti-manif» qui a vu «80 personnes selon les organisateurs et 800 selon la police» défiler pour…

interdire les manifestations. Ni Mai 68 ni «no Future», ces révolutionnaires en herbe. Mais que fait la police? Pierre Léderrey

Photos Loan Nguyen et Getty

«Championnat galactique feuille-caillouciseaux 2009», les 22-23 août à Lausanne (Montriond) après une première qualification régionale à Fribourg.


Ce symbole est la garantie de produits frais et biologiques issus de l’agriculture durable. Notre programme bio nous permet de soutenir une agriculture proche de la nature, n’utilisant que des substances naturelles et des engrais doux et préventifs. Un comportement profitable à l’Homme comme à la nature. Plus d’infos sur le bio sur migros.ch Migros – distributeur le plus soucieux de développement durable au monde.

MGB www.migros.ch

VOIR AUTREMENT


16 | Migros Magazine 29, 13 juillet 2009

Mère et fille unies par le sport

La complicité parent-enfant est d’autant plus importante lorsque l’adolescent pratique un sport de haut niveau. Entre trajets multiples et câlins réparateurs, la preuve avec deux mamans aux côtés de leurs filles, l’une escrimeuse, l’autre nageuse.

Une complicité transmise de génération en génération Almari Muller, 46 ans, et sa fille Estelle, 14 ans, nageuse de natation synchronisée, Bons-en-Chablais (France).

L’

une n’aime pas l’eau, a pratiqué le patinage artistique pendant dix ans et adore parler. L’autre, moins loquace, se méfie de l’inconnu, mais s’épanouit telle une orchidée dès que l’un de ses orteils caresse les flots. Mère et fille ne se ressemblent pas. Pourtant, cinq minutes en leur compagnie suffisent pour constater le lien fort qui les unit. «Je suis très complice avec ma propre mère, qui n’est pas sportive, remarque Almari, consultante en relations publiques. Je cherche à être aussi bien qu’elle. Avec Estelle, nous sommes fusionnelles.» Pourtant, à 5 ans déjà, sa fille l’effrayait à la piscine. «Elle a sauté du plongeoir de 7 mètres. Alors que

j’avais mon fils de quelques mois dans les bras.» La petite est sortie de l’eau, enjouée, disant avoir reçu «comme une grosse fessée». La nageuse a tout de même attendu d’avoir 13 ans pour plonger de 10 mètres, «un jour où maman n’était pas là!» Il faut dire que cette «synchronette» – surnom des nageuses d’Aquasynchro Genève – aime le défi. Ce qui lui vaut un palmarès de dix-neuf médailles, une grande fierté.

De la gélatine alimentaire dans les cheveux

Sa spécialité: les projetés, dans un groupe de huit nageuses. C’est elle que les autres lancent en l’air. «Pour les compétitions, elle doit porter du maquillage waterproof et un chignon. Heureusement, je ne m’en occupe plus, elles se débrouillent entre elles.» L’application de la gélatine alimentaire sur les cheveux, pour que la coiffure tienne, ne manque pas non plus à Almari. «Douze feuilles à diluer par tête. Et pour l’enlever, je vous explique! J’ai l’impression qu’Estelle ne va jamais sortir de la douche.» La maman suit aussi son fils de 9 ans, judoka. «Mais c’est mon mari, ingénieur du son, qui s’oc-

Estelle Muller: «L’avenir ne m’inquiète pas, j’espère simplement rester complice avec ma maman.»

cupe le plus des compétitions du petit.» Elle, à force de conduire sa fille quotidiennement aux entraînements à Genève et aux championnats dans les quatre coins de la Suisse, s’est prise d’affection pour la «synchro». Almari est devenue juge «F»: elle s’occupe du chronométrage et des listes de présence. «Des petites mains, importantes… Les mamans finissent par préférer devenir juges plutôt que de hurler dans les gradins.» Un geste qui touche Estelle, sensible à l’implication de sa mère.

«La boule au ventre, les mains moites», la juge lit les notes avant sa fille, lui fait un clin d’œil lorsqu’elles sont validées, ressent son désarroi lors des mauvais classements. «Estelle était déçue de n’être que quatrième en duo cette année.» Réplique directe: «Non, je n’ai pas peur de la défaite.» Et la mère de renchérir: «Estelle est très dure. Une battante,quipersévère.Lorsdeséchecs, elle ne pleure pas, elle analyse. Il m’arrive d’avoir envie de lui dire, arrête-toi, tu es fatiguée. Cela ne dure qu’une fraction de seconde.»


RÉCIT ÉDUCATION

A l’école, Estelle suit les mêmes cours que les autres élèves, dans une institution privée en France. Alors qu’elle rêve de retrouver ses copines à Genève. «Notre seule divergence d’opinions, remarque la maman. Elle évolue dans un collège exigeant qui lui permet d’ajuster ses horaires. Cela coûterait trop cher en Suisse.» La jeune fille se projette décoratrice d’intérieur. «L’avenir ne m’inquiète pas. J’espère simplement rester complice avec maman.»

| 17

Un MBA pour les sportifs «Pas facile d’allier passion et carrière», comme l’indique Jean-Claude Charrière, directeur de l’Ecole de management et de communication à Genève. En octobre, il ouvre une nouvelle voie aux athlètes. «Les sections sport-études actuelles s’arrêtent au bac, observe-t-il. Je vois plus loin et propose une formation qui fournit bachelor et master.» Il faut

avoir 18 ans, mais pas besoin d’une maturité pour entrer. Le choix des candidats s’effectue par le biais d’un entretien. Au programme, un quart d’études et trois quarts de sport «Nous n’employons pas de professeurs, mais des professionnels de la communication qui viennent transmettre leurs connaissances.» Sur une durée de quatre ans, qui peut être

rallongée. «Un sportif qui a de très bons résultats peut échelonner les cours sur plusieurs années. Contrairement à quelqu’un qui en a de moins bons et peut venir à tous les cours.» Statisticien en marketing, chef de ventes, directeur commercial, autant de professions envisageables après l’obtention de ce MBA. Infos: www.esm.ch/sportifs.htm


DES NOUVEAUTÉS IRRÉSISTIBLES. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES SEULEMENT DU 14.7 AU 27.7.2009 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

NOUVEAU 7.90

Boîte à déjeuner Clic & Lock, avec 3 compartiments 1 litre, 100% hermétique, idéale en déplacement

NOUVEAU 7.90 Boîte de réfrigération avec grille d’égouttoir 1,5 litre, idéale pour les légumes, la salade, la viande, le poisson, les fruits, etc.

NOUVEAU 8.50

Moustiquaire Migros Optimum facile à fixer à la fenêtre, protège efficacement contre les insectes volants

En vente dans les plus grands magasins Migros.

NOUVEAU 11.90 Garnier Skin Naturals Pure Active Linie 4 produits pour nettoyer la peau en profondeur et traiter les boutons, par ex. crème nettoyante gommante antiboutons GSN Pure Active, 150 ml

NOUVEAU 16.50 Roll-on rafraîchissant pour les yeux Zoé Moist Protect revitalise et rafraîchit les yeux fatigués, 15 ml


RÉCIT ÉDUCATION

Migros Magazine 29, 13 juillet 2009

| 19

Une belle histoire de famille

Mireille Carrard, 52 ans, et sa fille Camille, 17 ans, escrimeuse, Vésenaz (GE).

Q

uatre yeux bleu azur. Deux visages si doux, qui cachent des poignées de main franches. Un amour commun, indescriptible, aussi pour l’odeur de transpiration qui émane des corps confinés dans les tenues en kevlar. Pas de doute, ces deux-là sont de la même trempe, de celle des gagnantes. Leur passion, l’épée. La mère, à la tête d’une tribu de quatre enfants, «tous pratiquent l’escrime sauf la numéro 3», descend d’une famille d’épéistes. Son grand-père, Roger Nigon, a participé aux Jeux olympiques de Berlin en 1936, son père à ceux d’Helsinki et de Melbourne dans les années 50. Son frère a été vicechampion du monde par équipe à Los Angeles en 1982, avec son mari Olivier Carrard, actuel président de la Fédération suisse d’escrime.

La mère a aussi manié le fleuret

«J’ai moi-même pratiqué ce sport durant dix ans. A l’époque, mon père interdisait la compétition aux femmes. Je n’ai jamais eu un bon niveau.» Sa fille Camille s’empresse de noter: «Tu as été deuxième aux championnats régionaux de France!» Echange de regards complices. De ceux que l’escrimeuse, multiple médaillée depuis ses 9 ans, aime retrouver sur la piste, lors des combats, quand sa mère la motive de loin. Et parfois de trop près. «Camille, encore cadette, était out après une longue journée de compétition. Je me suis mise à crier à côté d’elle pour la soutenir. Résultat: j’ai reçu un carton jaune et elle s’est écroulée.» Et sa fille d’ajouter: «C’est ce que j’aime chez maman, elle vibre. Même si ça peut m’énerver…» Quoi qu’il arrive, Mireille reste une maman. Qui prodigue des conseils dans le but de préserver sa fille. «L’escrime doit demeurer un plaisir. Elle

Mireille Carrard et sa fille Camille forment un couple fusionnel selon leurs propres dires.

se rend aux entraînements avec le sourire. Dès son premier tournoi, je lui ai expliqué que si elle pleurait, il fallait arrêter. Les états d’âme ne servent à rien. Il faut serrer les dents.» Une mère qui prend son rôle très à cœur. Jusqu’à cette année, elle conduisait sa fille à tous les entraînements. Quatre par semaine entre Vevey, Lausanne, Berne et parfois à Sion. Sans compter les compétitions internationales qui l’obligeaient à quitter le foyer presque tous les week-ends. «Je ne voulais pas qu’elle prenne le train

seule le soir. Et pendant les trajets, on a des moments privilégiés avec Camille.» Si aujourd’hui la jeune escrimeuse est plus autonome, elle apprécie encore de trouver dans son sac de sport un goûter et une salade de pâtes maison pour le retour. «J’ai parfois l’impression de lui en demander trop. Elle est beaucoup là pour moi. Je lui confie tout.» L’une est lionne, l’autre bélier, «un couple fusionnel» selon elles. «Quand elle est née, Camille pesait 1,8 kilo. Je la nourrissais douze fois par jour. Ma fille s’est battue pour

vivre et je me suis battue pour elle.» Camille s’imagine aux Jeux olympiques afin de «suivre les traces familiales. J’aimerais que mon grand-père soit fier de moi. Ce sport, je l’ai dans le sang, c’est très fort.» Sa mère est soulagée de la voir commencer une école de communication destinée aux sportifs d’élite (lire l’encadré) au mois d’octobre. «Quant à l’escrime, le jour où Camille me dira j’arrête, je l’aimerai autant. Pour l’instant, elle a besoin d’être soutenue.» Textes Virginie Jobé Photos François Wavre / Rezo


20 | Migros Magazine 29, 13 juillet

2009

Panorama 2/7

Cet été, «Migros Magazine» vous propose de découvrir les plus beaux panoramas de Suisse romande en compagnie d’une personne particulièrement attachée à sa région.

Le Chasseron, sommet mystique

Le deuxième volet de notre série d’été, dédiée aux plus beaux panoramas de Suisse romande, s’ouvre sur le Chasseron. Rencontre en ce lieu à haute énergie tellurique avec la naturopathe Françoise Ernst.

L

e Chasseron, 1607 mètres d’altitude. Paysage lunaire battu par les vents. Au nord, une falaise vertigineuse. Au sud, une pente douce à l’herbe rase. Le panorama: tout bonnement somptueux! Face à nous, le Plateau, les Préalpes et enfin les Alpes, du Grand-Mythen au Grand-Colombier. Dans notre dos, les courbes sensuelles du massif jurassien et, très loin à l’horizon, la ligne bleue des Vosges. Sentiment de se trouver sur le toit du monde. Pas étonnant que nos ancêtres gallo-romains aient érigé, aux alentours de l’an 40 de notre ère, un temple – un fanum dans le langage des archéologues – précisément ici. Depuis ce sommet, la vue est tellement spectaculaire et les cieux semblent si proches… Pas étonnant non plus de trouver un chalethôtel juste en contrebas. C’est là

que nous avons rendez-vous avec Françoise Ernst, une enfant du Valde-Travers qui vit maintenant près de Sainte-Croix. Elle pose sa tasse et sourit. Ses yeux bleus nous auscultent avec bienveillance. «Le Chasseron, c’était un peu mon terrain de jeu, précise-t-elle. J’y venais en toutes saisons avec mon père.» Ski en hiver, balade botanique le reste de l’année. «Déjà petite, ce lieu recelait pour moi quelque chose de mystique.» Bien plus tard, à l’âge adulte, elle y retourne pour se «recharger» à l’issue de journées particulièrement éprouvantes. «En tant que naturopathe, il m’arrive de travailler avec des gens très malades et je me sens vraiment pompée après certaines séances.» Un petit plateau situé au sud-ouest du faîte attire tout particulièrement Françoise Ernst et César, son chien d’alors. «Il adorait


SÉRIE D’ÉTÉ

Un bloc marque l’emplacement du croisement des bandes telluriques.

se rouler dans l’herbe là-bas. C’était un signe!» Rires. Cette femme de tête a l’intuition d’avoir mis le doigt sur un lieu fortement chargé en énergie. Elle contacte donc le pape de la géobiologie, le Dr Horst Preiss, qui se rend sur place pour effectuer de savants calculs. «Il a mesuré quelque 70 000 unités Bovis, c’est quand même plus du double de ce qui a été enregistré à l’intérieur

Françoise Ernst: «C’est ici que je médite et que je me ressource.»

| 21


Sans précédent:

le sucre liquide

de Sucrisse. www.sucrisse.ch

Sucrisse estest en en vente à votre Migros Sucrisse vente à votre Migros


SÉRIE D’ÉTÉ

Migros Magazine 29, 13 juillet 2009

de la cathédrale de Chartres!» Explication: cet endroit se trouve au-dessus d’un croisement de trois bandes telluriques très puissantes. Nous sortons, direction ce fameux replat. Cinq minutes à pied sur un sentier bordé de renoncules, de thym sauvage, de bleuets, d’anémones et de lys martagon. «Voilà, c’est ici que je médite et que je me ressource.» Un bloc erratique marque l’emplacement. Il a été installé en septembre 2002 à son initiative. C’est «La pierre de la paix» de cette dynamique sexagénaire. La face visible du rocher a été polie, puis sculptée. Y figurent, à l’intérieur d’une forme d’œuf, les symboles des grandes religions ainsi que le signe infini désignant l’ensemble des autres croyances. «Pour moi, c’est comme une église en plein air ouverte à tous, sans distinction!» Ce message de tolérance ne passe pas, hélas, auprès de tout le monde. Ainsi, le jour de notre visite, trois «6» – le nombre de la Bête de l’apocalypse – tagués par des imbéciles souillaient l’ouvrage. «Ce n’est pas la première fois que ça arrive. J’ai même reçu des appels anonymes de gens qui me traitaient de sorcière.» Quelques intégristes, sans doute, prêtent au diable les pouvoirs que semble concentrer ce gros caillou. En effet, imposer la paume de ses mains sur sa surface permettrait de ressentir un certain bien-être. «C’est égalisant. Ça calme les personnes nerveuses et ça donne de la pêche à celles qui seraient déprimées.» Marianne et Annette, deux Alémaniques en cure aux Rasses, en font justement l’expérience sous nos yeux. «On sent une force, c’est difficile à décrire. J’ai l’impression de recevoir de l’énergie positive», raconte la première. «On sent aussi de la chaleur et j’éprouve un grand sentiment d’apaisement, de quiétude», ajoute la seconde. Et nous, peut-être à cause des ondes telluriques, de l’ivresse de l’altitude ou du décoiffant panorama, on quitte Françoise Ernst et le sommet du Chasseron sur un petit nuage… Alain Portner

Itinéraire «sauvage» Itinéraire «fun» Hôtel du Chasseron Pierre de la paix Télésiège

Se ressourcer dans les environs

Ancien chemin de procession, le «sentier des énergies» emprunte les gorges de Covatannaz, de Vuitebœuf à Sainte-Croix. Cette balade, accessible pratiquement à tous, permet de découvrir un vallon creusé par l’Arnon et jalonné d’immenses blocs erratiques, d’une source, d’une grotte, d’impressionnantes parois rocheuses ainsi que de six points riches en énergie tellurique. Distance: 5 km. Durée: 2 h 30. http://tourismvd.swissgeo.ch

Itinéraires ➔ Sauvage. Point de départ de cette marche de cinq heures: la gare de Môtiers. En quittant ce charmant village, on s’enfonce dans les gorges profondes de la Poëta Raisse. Une longue montée qui se termine au Chasseron. Ensuite, on redescend sur SainteCroix, village terminus de cette balade. ➔ Fun. A deux minutes de la gare de Buttes, un télésiège vous transporte jusqu’à la Robella. De là, à pied jusqu’au Chasseron en 1 h 40. Installations ouvertes tous les jours de 9 à 17 heures. Fermeture possible en cas de mauvais temps. Infos: 032 862 22 22 ou 032 861 15 24. ➔ Express. Rejoindre en voiture le parking du Chasseron, puis monter à pied jusqu’au faîte en une demi-heure environ. Les personnes âgées et handicapées ont l’autorisation, elles, de se rendre avec leur véhicule jusqu’au parc de l’hôtel. Il leur faudra ensuite cinq bonnes minutes pour rejoindre le sommet.

Flânerie, à Môtiers, sur les traces du promeneur solitaire Jean-Jacques Rousseau. Visite du musée qui porte son nom et qui occupe le logis où il a vécu de 1762 à 1765. Puis petit tour du côté de la cascade au pied de laquelle il aimait venir méditer et qui, selon Françoise Ernst, s’avère riche en bonnes ondes. www.motiers.ch

Redécouverte il y a peu, la Vy aux Moines permettait aux pèlerins du Moyen Age de relier le prieuré Saint-Pierre à Môtiers à l’abbaye de Montbenoît en France voisine. Aujourd’hui, on peut parcourir ce chemin long de 33 km à pied ou à VTT. Encore un bon itinéraire de ressourcement selon Françoise Ernst. www.travers-info.ch/tourisme

Rien de tel que les eaux d’un centre thermal pour se délasser, se détendre. Sulfureuses, celles d’Yverdon sont connues pour leurs bienfaits depuis l’Antiquité. Dans sa version moderne, cet espace dédié au bien-être comprend trois piscines. Sans oublier bien sûr les saunas, hammams, bain japonais et jacuzzi. www.cty.ch

www.migrosmagazine.ch

Photos Christophe Chammartin / Rezo La semaine prochaine: Panorama 3/7, Tour de Moron

| 23

Le sommet du Chasseron est accessible en 30 minutes, 1 h 30 ou 5 heures, selon les itinéraires.

Retrouvez les autres volets de notre série d’été sur notre site internet.


TOUTE LA SAVEUR SUISSE. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES SEULEMENT DU 14.7 AU 20.7.2009 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

ut Migros s’engage to ur les particulièrement po ulture traditions et l’agric de suisse. En achetant us vo e, la viande suiss ssi, à contribuez, vous au igros. l’engagement de M

2.80

au lieu de 3.40

Brochettes flambeau les 100 g

6.–

Entrecôte de bœuf TerraSuisse les 100 g

7.50

Escalopes de veau TerraSuisse les 100 g

4.20 Rôti de porc dans le filet TerraSuisse les 100 g

Société coopérative Migros Vaud

2.50

Côtelettes de porc TerraSuisse les 100 g


Migros Magazine 29, 13 juillet 2009

CHRONIQUE MINUTE PAPILLON

| 25

Perdre bêtement quelque chose Jean-François Duval, journaliste

Perdre les choses bêtement est évidemment beaucoup plus rageant que de les perdre intelligemment (ce qui peut arriver). En général, c’est tellement bête que ça nous rend à moitié fou. Par exemple, je viens de perdre mes lunettes dans le TGV Paris-Genève. Pas des lunettes à quat’sous, non des lunettes de première, étudiées par mon ophtalmologue de telle façon que je puisse lire aussi bien des notes de bas de page microscopiques que les caractères s’affichant sur mon écran d’ordinateur à 30 cm de ma bobine. Bref des lunettes sur mesure dont mes yeux, pupilles dilatées, ne pouvaient que tomber fou amoureux, et dotées d’une monture en titane à toute épreuve. Bref le genre de lunettes dont l’achat réclame une énergie folle, en temps et en attention! C’était environ 21 heures peu avant Mâcon. Le train

était bondé. J’avais pour voisin un homme charmant, tout sourire quand il était contraint de se lever brièvement lorsque j’émettais le désir de gagner le couloir. Au bout d’une demi-heure cependant – étaitce l’air conditionné? – il s’était mis à renifler fortement toutes les vingt à trente secondes. Pas à ronfler. Non, à renifler. Au

lieu d’être rapidement éjectées et de s’épancher dans un large mouchoir, ses humeurs, aspirées à rebours, remontaient bruyamment tout le long de ses cavités nasales jusqu’à l’intersection de son nez et de sa gorge, où elles étaient avalées dans un bruit de déglutition évoquant les chutes du Niagara. Toutes les vingt secondes. L’évacuation des lieux s’imposait. Dans ce genre

de cas, je deviens un Napoléon du repli stratégique, un roi de la désertion. Je suis d’abord parti en reconnaissance explorer les wagons voisins, et là, tout à coup, merveille! une place solitaire, esseulée, disponible! Le rêve! Il ne me restait plus qu’à retourner chercher mon barda, veste, Mac portable, sac bourré de documents, journaux et lunettes dans leur étui, glissés dans le petit filet ad hoc. Rien de très compliqué. Ma santé mentale valait bien ce léger effort – ensuite, ah, quelle paix royale! «Je déménage!» annonçai-je avec un sourire à l’intention du monsieur renifleur (dans trente secondes, il serait sorti de ma vie, pourquoi ne pas exprimer mon bonheur). Très aimable, il s’est aussitôt empressé, m’aidant à charger tout le fourbi. Mais certains empressements sont des calamités. Au lieu que je puisse posément me saisir de chaque bidule l’un après l’autre pour accro-

cher ceci à mes épaules, répartir cela dans mes poches, tenir mon gobelet plein dans une main, ma veste dans l’autre, tout m’est arrivé en vrac. Après d’hypocrites adieux, empêtré, mon étui à lunettes coincé sous la ceinture de mon pantalon façon Colt 45 dans l’Ouest américain, j’ai gagné ma place de rêve. J’ouvre paisiblement un magazine, cherche mes lunettes. Disparues! Entre Mâcon et Genève, je n’ai eu de cesse de faire et refaire le fatal trajet. A Genève, sitôt le TGV déserté par tous, j’ai exploré à quatre pattes les deux wagons les plus suspects. Tintin, rien du tout. J’ai quitté la gare la mort dans l’âme, mais avec la

conscience consolante d’avoir fait tout ce qu’il était en mon pouvoir face à l’adversité. Ah! songeais-je, combien de choses n’arrivent-elles pas, en ce monde, tout aussi bêtement – à l’échelle individuelle et collective? Très souvent, me dis-je, c’est la vie elle-même qu’on peut perdre tout aussi vite et stupidement, par inadvertance. Au fond, à l’aune de cette comparaison, je m’en tirais drôlement bien! Je suis monté dans le bus très joyeux, remerciant la Providence de n’avoir perdu, ce jour-là, que mes lunettes. Tous les voyages ne sont pas aussi heureux. Jean-François Duval reprendra sa chronique le 17 août.

Publicité

Augmenter les impôts et amputer l’AVS ? NON. Les augmentations constantes des primes d’assurance et des prix écrasent la population et les entreprises. C’en est trop, il nous reste toujours moins pour vivre !

NON. L’AVS ne doit pas être amputée de 5 milliards de francs pour renflouer une AI surendettée. Pour assainir efficacement l’AI, il faut combattre les abus. Que personne ne touche à notre AVS !

www.stop-tva.ch Grâce à un don sur le CCP 60-618593-1, vous soutenez cette campagne, merci. Comité interpartis contre l’augmentation de la TVA, case postale 8252, 3001 Berne.


26 | Migros Magazine 29, 13 juillet 2009

«Autrefois, la mariée était en rouge» Le vêtement n’a rien d’un objet futile et s’habiller se révèle un phénomène complexe. Démonstration avec Odile Blanc, spécialiste de la question et auteure d’une petite histoire de l’humanité vêtue. Il serait «bête», dites-vous, de «s’entêter à croire» que s’habiller est une chose futile… mais qu’est-ce que ça a de tellement important?

Je me demande s’il faut croire les gens qui disent: «Moi je m’habille n’importe comment, j’ouvre un placard, je prends ce que je trouve.» L’habillement est un phénomène complexe. Il y a vous, qui voyez ce que vous allez mettre, et en même temps, il y a vous qui pensez comment on va vous voir. L’être habillé implique un regard, une altérité. Le vêtement, c’est une façon très ancienne de vouloir se changer, se refuser tel qu’on est. Sinon, on ne s’habillerait pas. Balzac n’est-il pas trop sévère avec sa fameuse distinction: «La brute se couvre, le riche ou le sot se pare, l’homme élégant s’habille»?

Son souci était de définir l’élégance. Une préoccupation propre à cette période, où le dandy devient une figure emblématique. L’élégance, c’est une nouvelle manière de dire une très vieille notion: la convenance. L’élégance, c’est ce qui se remarque un petit peu mais pas trop. C’est connaître les codes pour un moment spécial. On trouve cela dans les journaux de mode des années 50, comme dans les textes médiévaux. La décence, la convenance: autrefois convenir à votre statut, aujourd’hui convenir aux circonstances. Le contraire de l’élégance, c’est la vulgarité. Et là, vous mettez dans le même sac les chanteurs de hip-hop et les hommes politiques…

Le bling-bling renvoie aux chanteurs de rap, à leurs accessoires très voyants. Mais là encore les princes médiévaux, déjà, portaient des chaînes en or, des choses qui faisaient du bruit, des petites clochettes par exemple, ou des pièces d’orfèvrerie qu’on cousait sur les vêtements et qui bougeaient, et tout ça tintait. Et Sarkozy?

En matière d’habillement, il reste assez discret, les reproches portent plutôt sur les accessoires – les montres, les lunettes. Chez les hommes qui exercent des fonctions particulières et portent le costume, l’élément de fantaisie, la couleur, ne peuvent intervenir que sur les périphériques, comme la cravate ou les lunettes. Au XIXe siècle, quand tous les hommes étaient en noir, un élément phare était le gilet, qui pouvait

avoir des motifs très divers et des couleurs assez vives. L’histoire du vêtement avait bien mal commencé…

Oui avec le péché, la faute, la punition. Dieu chassant du paradis Adam et Eve, découvrant qu’ils sont nus. On les représente souvent avec des feuilles. Mais la Genèse parle plutôt de tuniques de peau. Des dépouilles d’animaux morts en réalité. De la fourrure. Un matériau, la fourrure, avec lequel au Moyen Age déjà on a des rapports ambigus. On en portait mais plutôt le poil à l’intérieur. Le vêtement était censé distinguer l’homme de l’animal. Le vêtement pourtant n’est pas le contraire de la nudité…

On pourrait même dire qu’il profite de la nudité. L’enjeu fondamental du vêtement, c’est le

Bio express 1959: naissance à Marseille 1966, âge du rêve: robe en piqué de coton blanc brodé d’un coquelicot, au bord du lac Léman; costume de rat de l’Opéra confectionné par sa mère 1984, âge de réflexion: les manuscrits médiévaux et le laboratoire de l’EHESS (Ecole des hautes études en sciences sociales) 1990, âge de la thèse 1991, âge romain: la bibliothèque vaticane et l’oenoteca près du parlement 1993, âge lyonnais: le Musée des tissus et les tisseurs 1997: publication de «Parades & Parures» (Ed. Gallimard) 2005: publication de «Tissu/Papier» (ENS Editions) 2007, âge parisien: musées. Travaille à l’Institut national du patrimoine, département des restaurateurs 2009: publication de «Vivre habillé» (Ed. Klincksieck)


ENTRETIEN ODILE BLANC

| 27

«Le muscle remplace désormais le corset»

corps. Une manière de présenter le corps, de jouer avec, de le transformer aussi. Pensez aux fameux corsets, cette espèce de contrainte permanente que le vêtement exerçait sur le corps. Cette forme de torture semble bien loin aujourd’hui…

C’est le vêtement qui remodelait la morphologie pour le physique ou la silhouette qu’on voulait obtenir. Avec la promotion des bains de mer, dans les années 20-30, le vêtement soudain étant moins présent, la contrainte est venue de l’intérieur, du corps lui-même. On pratique la gymnastique, on fait des régimes, on est prié de faire du sport. Le sport est devenu la pratique la plus patente pour modifier son apparence: le muscle remplace le corset. Mais le vêtement continue aussi de jouer ce rôle, comme doublure. Et le corset d’ailleurs revient un peu. Vous vous en réjouissez?

Le corset, j’ai essayé. C’est dur. Autrefois les vêtements étaient de vrais carcans, avec des baleines, une matérialité qu’on a peine à imaginer, habitués que nous sommes à des fibres de plus en plus élastiques. Mais dans les années 50 Christian Dior faisait encore des robes qui nécessitaient le port de corsets. Odile Blanc, historienne: «Le vêtement, c’est une façon de se refuser tel qu’on est.»

A propos de Christian Dior, que penser de son jugement selon lequel il n’y a que deux âges dans la mode: la fillette et la femme?

On nous raconte aujourd’hui, à nous les femmes,


28 | Migros Magazine 29, 13 juillet 2009

mais aussi aux hommes, que nous serions désormais dans un éternel printemps. Avec ce désir de prolonger une jeunesse rêvée. Mais la mode tient un discours schizophrénique: on nous exalte le présent, l’actuel, on nous incite à brûler ce que l’on a adoré hier, avec une faculté d’oubli terrible. Et en même temps cet actuel serait une sorte de jeunesse éternelle. C’est une proposition un peu infantile. Le discours de la mode est quelque chose de très répétitif: toujours les mêmes ficelles qu’on ressort et en même temps, ça change tout le temps. C’est une tautologie sans cesse recyclée, comme disait Barthes. Surtout qu’on est loin, comme vous dites, de «pouvoir porter ce qui nous chante…»

Déjà, il y a les circonstances. Nous pratiquons tous une forme d’autocensure. Les gens vous disent: «Mais non, moi je vais à l’opéra en jeans.» On n’y va pourtant pas en jeans déchirés. On voit bien qu’il y a des tenues qui restent attachées à certaines fonctions, à certaines professions. Le costume du banquier par exemple. J’ai pu lire qu’avec la crise financière, il en est terminé avec les chemises et les cravates de couleur, que les gens de ce milieu revenaient à la chemise blanche qui donne, prétend-on, un caractère de sérieux. C’est drôle, parce qu’on peut voir aussi le blanc comme une forme de transparence, d’absence, de négation, quelque chose qui ne voudrait pas se définir.

Dans «Vivre habillé», Odile Blanc livre une vaste réflexion sur le text textile et le vêtement.

Le blanc, comment était-il perçu aux autres époques?

C’était souvent la couleur de la chemise, du vêtement de dessous, celui qu’on ne voit pas. Il y a la chemise blanche du condamné. «Etre en chemise» par exemple était un synonyme pour «être nu». Pendant longtemps le blanc a été cantonné dans la lingerie, le linge de table, la literie, des choses plutôt intimes. La robe de la mariée…

La mariée qui porte du blanc, c’est récent. Autrefois on optait plutôt pour des belles couleurs, notamment le rouge, qui était

considéré comme la plus belle. La mariée était en rouge. J’ai un ami qui fait des vêtements et qui se désespère: elles veulent toutes la robe de princesse blanche. Jusqu’au Moyen Age les hommes aussi portaient des robes…

Oui, des vêtements longs. Mais dans le courant du XIVe siècle, le vêtement masculin change brusquement: il devient très court,

beau beaucoup plus près du corps, avec plein de rembourrages et se portait p sur une armure, ou un pourpoint. Le moteur des changements de vêtements ch es est en général une prérogative masculine, liée à un contexte guerrier. Là, on est co en pleine guerre de Cent Ans. Le vêtement court d’origine militaire deviendra un momi dèle pour penser l’élégance dè masculine. Au XIXe encore, ma la figure du dandy a cette allure militaire, très «corset», très «cuirasse».

de l’Ancien Régime, trouvent cela épouvantable. Le pardessus c’était le laisser-aller, la vulgarité, le confort. Une notion impensable, le confort, pour ces dandys aristocrates. Mais la haute couture de ces vingt-trente dernières années, où les vêtements sont regardés comme des sortes de sculptures, des tableaux, se moque à nouveau du confort. Regardez les chaussures: 12 cm de talons, qui peut marcher normalement avec ça? On retrouve cette idée très Ancien Régime du corps qui est là pour apparaître, non pas pour se mouvoir.

Et puis au XIXe, soudain, la révolution du pardessus…

Un autre changement que vous situez au XVIIe-XVIIIe siècle, soudain les vêtements deviennent plus divers. Moins solides mais plus nombreux...

On voit à cette occasion que le vêtement cristallise les choix politiques. Balzac se prononce en faveur du pardessus: pour lui, ce vêtement souple, c’est une réaction contre une société rigide. Mais il est un des rares à approuver. Chateaubriand, les tenants

D’autres tissus arrivent, le coton par exemple, avec une production qui se développe en Europe. Cela diversifie les genres de textiles, les genres de vêtements, il y a


ENTRETIEN ODILE BLANC aussi les premières gazettes qui diffusent des images de mode, des gravures imprimées, remplaçant les petites poupées qui circulaient dans les cours d’Europe, avec comme conséquence des engouements plus nombreux. Une mode aujourd’hui très diversifiée et pourtant très banale…

On se trouve devant ce paradoxe: une grande offre en quantité mais pourtant la gamme reste très restreinte. Beaucoup de choses viennent du Sud-Est asiatique. Il y a bien sûr la haute couture, mais qui produit des choses influençant peu les gens. C’est bien souvent le contraire: la haute couture pique des trucs de la rue plutôt que l’inverse. La résistance s’organise pourtant…

«L’élégance, c’est ce qui se remarque mais un petit peu» Les gens gardent toujours un souci de personnaliser leurs vêtements, même avec les pièces les plus basiques comme le t-shirt ou le jeans. Le jeans peut être une pièce très conformiste, on sait pas trop quoi mettre, on passe un jeans, et en même temps il est le vêtement qu’on va personnaliser le plus, en mettant par exemple des pièces dessus. Plus l’habit est banal, en somme, plus chacun peut se l’approprier de façon personnelle. Vous regrettez qu’en matière d’habillement on ne voie souvent que les formes et plus la matière…

Depuis les années 60, l’architec-

ture du vêtement prime. Et puis aujourd’hui les matériaux les plus répandus ne sont pas de très bonne qualité. Ma mère était couturière, à la campagne, elle avait pourtant un vocabulaire d’une grande richesse, et que tout le monde comprenait, pour parler des tissus. Par exemple les différents noms du lin ou du coton, suivant son épaisseur. Linon, batiste, percale, des termes qui indiquent un mode de tissage, des degrés d’opacité du matériau. C’était très subtil. Il existe aussi un vocabulaire très riche pour les tissus synthétiques…

| 29

Les synthétiques ont fait beaucoup de progrès, notamment au niveau du toucher, certains imitent complètement les matériaux naturels. On parle même de tissus intelligents. Un journal comme Libération, à propos de vêtements de plus en plus caressants, s’est déjà demandé si la «hot couture» ne serait pas l’avenir de la haute couture. Propos recueillis par Laurent Nicolet Kaï Jünemann

A lire: «Vivre habillé» d’Odile Blanc, Editions Klincksieck

www.migrosmagazine.ch Dis-moi ce que tu portes, je te dirai qui tu es: amusez-vous avec notre test!

Publicité

ACTION

OFFRE VALABLE SEULEMENT DU 14.7. AU 20.7. 2009 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

Action duo valable sur toutes les sortes*:

*En vente seulement dans certaines régions et dans les plus grands magasins

5.20 6.20 au lieu de

Duopack Tartare Ail& Fines Herbes 2x150g Tartare

Le goût de la Méditerranée, naturellement.

Tartare est en vente à votre Migros


Le 1er peeling* anti-points noirs, efficace aussi sur les marques. Consultez PureActive. NOUVEAU

GARNIER

AN

TI

-B

OU

TON

S + ANTI-MARQU

ES

PUREACTIVE PEELING

N EFFICACITÉ RE

FO

É RC

E

Sur les produits de la gamme Garnier PureActive Valable du 14.7 au 27.7. Dans les plus grands magasins Migros de Suisse

ACTION IMMÉDIATE • Points noirs visiblement réduits chez 94 %** des sujets • Marques

d’imperfections visiblement réduites chez 90 %** des sujets *de Garnier. **Auto-évaluation sur 52 sujets après 4 semaines.

Garnier est en vente à votre Migros


ACTUALITÉ MIGROS

Migros Magazine 29, 13 juillet 2009

| 31

Paroles de festivaliers Avant le Gurtenfestival et le Paléo, le M-Lounge a accueilli les festivaliers de l’open air de Saint-Gall. Chris Kuhn, 19 ans, Saint-Gall «Le M-Lounge est tout de suite devenu mon produit Migros préféré! D’ici, je peux écouter Nick Cave, à l’abri de la pluie et sans avoir les pieds dans la boue.» Tania Weinzerl et Tanja Amrhein, 23 ans toutes les deux, Gossau (SG)

Le M-Lounge, ici à Saint-Gall, est toujours idéalement situé.

Une loge très lounge

Barman le temps de l’open air de Saint-Gall, Jolanda Theiler est heureuse d’avoir pu vivre le festival de l’intérieur.

Que ce soit au Paléo ou au Gurten, deux des festivals soutenus par Migros, le M-Lounge offre un espace convivial avec vue imprenable sur la scène principale.

Photos Jorma Müller, Erwin Zueger

L

es festivaliers habitués des concerts du Paléo et du Gurten connaissent bien ce bon plan: à proximité immédiate de la scène principale, il est un lieu qui offre une vue imprenable sur les performances des artistes invités – le MLounge. Cette grande sphère orange d’une dizaine de mètres de hauteur ne constitue pas seulement une loge des plus démocratiques – l’espace est ouvert à tous –, mais aussi un bar proposant un vaste choix de

jus de fruits frais ainsi que des cocktails sans alcool. «Quand j’ai appris que le MLounge cherchait des habitants de la région pour animer l’espace durant l’open air de Saint-Gall, j’ai tout de suite postulé», explique Jolanda Theiler. Et la Saint-Galloise ne regrette pas son choix: «L’ambiance est très festive. Ici, on peut écouter les concerts tout en travaillant.» Lors du festival du Gurten et du Paléo, d’autres jeunes du cru prendront le relais. Ils se réjouis-

«Nous sommes d’authentiques fans de Migros! Nous venons le soir dans le M-Lounge pour écouter des concerts et le matin pour prendre le petit-déjeuner.» Sandro De Martina, 20 ans, Gossau (SG) «J’aime l’endroit. Ici peu importe l’apparence. Pas besoin d’être chic pour entrer.»

sent d’ores et déjà de pouvoir vous accueillir.

Les prochaines étapes du M-Lounge: ➔ Gurtenfestival Bern, du 16 au 19 juillet ➔ Paléo Festival Nyon, du 21 au 26 juillet ➔ Heitere Openair de Zofingue, du 7 au 9 août ➔ Openair Gampel, du 13 au 16 août Infos: www.m-festivals.ch

Sarah Wirth, 23 ans, Frauenfeld (TG) «J is hôt «Je suis hôtesse d de l’air et voyage beaucoup. Cet été, je reste en Suisse et passe mes vacances dans les festivals. Depuis le M-Lounge, je vois tout ce qui se passe.»


ACTUALITÉ MIGROS

32 |

Migros Magazine 29, 13 juillet 2009

Pour un meilleur coton

ciattion baptisée «Better Cotton Initiative» Moins d’eau, moins de pesticides: une nouvelle association vise à améliorer la culture du coton.

Photo Fotolia

A

ujourd’hui, le coton est indissociable de notre quotidien. Pourtant, sa culture n’est pas sans porter atteinte à l’environnement. Les champs de coton nécessitent en effet beaucoup d’eau, et les cultivateurs utilisent de grandes quantités de pesticides. Pour améliorer les conditions écologiques et sociales de la production du coton, des entreprises comme Migros, Adidas et H&M ont créé, en collaboration avec le WWF et des groupes de producteurs, l’association «Better Cotton Initiative» (BCI) soutenue

par le Secrétariat d’Etat à l’économie (Seco). «Le développement durable fait partie de notre culture d’enntreprise. Nous voulons acheter du du coton qui a été produit de manière responsable et dans une perspective de développement durable», affirme Johann Züblin, responsable des standards à la Fédération des coopératives Migros (FCM). Ikea et le WWF ont déjà testé les directives de la BCI à l’occasion d’avant-projets. Il en est ressorti qu’il était possible de réduire jusqu’à 75% la consommation

d’eau et l’usage de pesticides. pestic pe icid ic id Cela représente un plus non no seulement pour l’environnement, mais aussi pour les cultivateurs, dont le revenu peut augmenter jusqu’à 70% grâce aux économies réalisées. Par ailleurs, les investis-

sements nécessaires ne sont pas coûteux. De simples adaptations co du ssystème ys d’irrigation peuvent déjà jà apporter de grandes améliorati ra rations. La BCI passe à présent à l’étape suivante en lançant des projets pilotes au Pakistan, en Inde, en Afrique occidentale et au Brésil. L’initiative mettra l’accent sur la formation des paysans, l’organisation des contrôles et la commercialisation d’un «meilleur coton». Les premières récoltes auront lieu l’an prochain. Martina Bosshard Informations: www.bettercotton.org (en anglais).

Publicité

50% de rabais

sur tous les textiles et toutes les chaussures marqués.

Dans tous les magasins SportXX et tous les rayons sport des magasins Migros. Valable jusqu’au 31. 8. 2009 ou jusqu’à épuisement du stock.

44 SportXX en Suisse.

www.sportxx.ch

Argovie Brugg – Neumarkt; Buchs – Wynecenter; Oftringen – OBI-Center; Spreitenbach – Tivoli; Wettingen – Landstrasse 99; Bâle Allschwil – Paradies; Bâle – Claramarkt; Bâle – Dreispitz; Füllinsdorf – Schönthal; Berne Berne – Marktgasse; Berne – Westside; Brügg – Centre; Langenthal – MParc; Schönbühl – Shoppyland; Fribourg Avry-sur-Matran – Avry-Centre; Genève Carouge – MParc La Praille; Genève – Centre Balexert; Grisons Coire – MParc Kalchbühl; Jura Delémont – MParc; Lucerne Sursee – Surseepark; Ebikon – MParc; Neuchâtel La Chaux-de-Fonds – Métropole; Marin – MParc; Schaffhouse Herblingen – Herblinger Markt; Schwyz Lachen – Feldstrasse 6; Soleure Langendorf – MParc; Saint-Gall Abtwil – Säntispark; Buchs – MParc; Mels – Pizolpark; Rapperswil – Zentrum Migros Bahnhof; Wil – MParc (Churfirstenstr. 54); Tessin Morbio Inferiore – Serfontana; Thurgovie Amriswil – amriville Stadtmarkt Oberthurgau; Vaud Crissier – Centre Commercial; Zoug Steinhausen – Zugerland; Zurich Bülach – Süd; Dietikon – Löwenstrasse; Regensdorf – Zentrum; Wallisellen – Glattzentrum; Winterthour – parc Grüze; Winterthour – Neuwiesen; Uster – Uster-West; Zurich – Brunaupark; Zurich – City Magasins M-Sport: Argovie Bremgarten – MM Bremgarten; Berne Thoune – Zentrum Oberland; Genève Chêne-Bourg – Migros ChêneBourg; Nidwalden Stans – Länderpark; Schwyz Schwyz – Mythen Center; Soleure Olten – Sälipark; Vaud Romanel-sur-Lausanne – MMM Romanel-sur-Lausanne; Montagny – Expo Centre; Nyon – Brico Loisirs; Valais Glis – Brico Loisirs; Zurich Wädenswil – MMM Wädenswil; Wetzikon – MMM Wetzikon


ACTION OFFRES VALABLES DU 14.7 AU 27.7.2009 SUR TOUS LES PRODUITS ILLUSTRÉS

23.10

au lieu de 28.90

22lie.u3de027.90

BEBA H.A. En cas de risque d’allergies 750g .

au

BEBA PRO nés Idéal pour bébés 0g. par césarienne 80

0 .90 19lie.9 u de 24 au

BEBA COMFORT Lait infantile standard 800g.

19.90 au lie

u de 24.90

BEBA JUN IO Lait junior à R 1+ partir de 12 mois 800g.

3u.li9eu5de 4.95 a

MILK JUNIOR issance ro Lait de c litre. liquide 1

0 18.8 u de 23.50 au lie

JUNIOR MILK BIFIDUS Lait de croissance en poudre 800g.

www.nestlebaby.ch Beba est en vente à votre Migros


DU RIZ DES QUATRE ille Se marie à merve s à la tte he avec les broc solé viande: Risotto ris s au safran et oignon r rouges. Recette su www.saison.ch 1 Mot-clé: risotto30

2.80 Riz complet bio Natura 1 kg

2.10

Riz Originario 1 kg

4.20 Riz Carnaroli 1 kg

2.20

Riz pour risotto S. Andrea 1 kg


COINS DU MONDE.

4.20

Riz Basmati Max Havelaar 1 kg

3.75 Riz Basmati 1 kg

3.–

Riz à grain long Max Havelaar 1 kg

2.20

Riz pour risotto Baldo 1 kg

2.70

Riz parfumé 1 kg

29.90

Sélection cuillère à riz en acier fin massif

4.50

Wild Rice Mix 1 kg

22.90 Sélection bocal à provision 1,25 l


36 | Migros Magazine 29, 13 juillet 2009

Tous en randonnée La Suisse est belle! Profitons de l’été pour partir à sa (re)découverte. «Migros Magazine» vous propose trois itinéraires enchanteurs.

L

a famille Planer adore se balader sur les rives du Doubs. Elle vient souvent y piqueniquer pour oublier les tracasseries quotidiennes et piquer une tête dans une eau fraîche et pure, au milieu des truites et des brochets. Le chemin qui mène de La Goule à La Bouège, le long du Doubs, est plat et plutôt facile. Il dispose de jolis coins pour jouer avec les enfants ou pour méditer sur une couverture. On y croise des pêcheurs du dimanche et des adeptes du canoë (il faut amener les

embarcations soi-même). Et on peut même y passer la nuit, bercé par le coassement des crapauds…

Région: Franches-Montagnes Gare la plus proche: Le Noirmont Parcours: La Goule-La Bouège, env. 1 h de marche. Informations: www.juragourmand.ch/ labouege.htm

Martin Jenni Photos René Ruis Stylisme Esther Egli

Lire la suite en page 38

Choco Drink Léger, 250 ml, Fr. -.70, boîte fraîcheur Migros topline, 2 l, 100% étanche, Fr. 10.–, barres de céréales Farmer Soft, mûre et pomme, 9 pièces, Fr. 4.40

Cartes WSGrafik

Rivella rouge, 1,5 l, Fr. 2.25, Mirador Mini, 4 x 12 g. Fr. 2.75, bâtons fourrés aux noisettes Bio, 2 x 150 g Fr. 2.50


EN MAGASIN

| 37 37

ubs Le Do

FRAN

CE

La Goule

Le Noirmont

La Bouège

La famille Planer sur les bords du Doubs Qu’il est bon de se sustenter au bord de l’eau!

Indispensable! Pistaches Party 250 g, Fr. 3.90, serviettes Edelweiss rouges,

Fr. 4.50,

séré aux fraises, 125 g, Fr. -.70, dessert aux ananas, 227 g, Fr. 1.40, plateau de fromages doux, avec gruyère, tilsit, St-Paulin et emmental, les 100 g, Fr. 2.40, jus d’orange M-Classic, 25 cl,

Fr. –.50


38 | Migros Magazine 29, 13 juillet 2009 Stechelberg

Trachsellauenen Obersteinberg

E ciel Entre il et terre Avec un peu de chance, les randonneurs peuvent admirer des aigles.

Indispensable! Cervelas, 1 paire, 2 x 100 g, Fr. 2.60, Ice Tea Classic, en poudre, 700 g, Fr. 6.80, Blévita cinq céréales, en portion, Fr. 3.50, gourde avec bouchon à vis, 1 l, Fr. 11.90 Dans le sac à dos: flips M-Classic, 200 g, Fr. 2.-, salade au thon Mexico,

Fr. 3.40


EN MAGASIN

| 39

Dans les alpages de l’Oberland bernois I

ci, dans l’Oberland bernois, on pourrait sans problème tourner un film bucolique ou un remake de Heidi. Avec Fritz Fuchs dans le rôle du grand-père. Pourtant, Fritz n’est pas un comédien mais bel et bien un paysan de montagne. Lors de notre visite, il était en train de réparer une barrière. De Stechelberg, on gagne l’auberge de montagne d’Obersteinberg via Trachsellauenen. C’est une adresse très prisée des amoureux qui viennent y dormir dans de romantiques chambres sans électricité, à la seule lumière des bougies.

La montée est rude (868 m de dénivellation), mais avec des provisions dans le sac à dos, il est possible de s’offrir des pauses. Et ceux qui pensent qu’ils auraient pu se passer du thé froid en poudre se trompent, car il est encore meilleur avec de l’eau de source… Région: Lauterbrunnental Halte la plus proche pour prendre les transports publics: Stechelberg Parcours: Stechelberg-Obersteinberg, env. 3 h de marche. Informations: www.stechelberg.ch (rubrique «Schlafen&Essen», onglet «Berghotel»: auberge de montagne Obersteinberg).

Couteau de poche Victorinox, Fr. 18.50, barres de céréales Forest Fruit Actilife, 6 pièces, Fr. 4.30, Eimalzin, 1 kg, Fr. 11.90

Sirop de framboises, 1,5 l, Fr. 4.80, boîte à fruits Migros topline, le lot de 2, 0,3 + 0,6 l, Fr. 7.90, barres de céréales Farmer Soft Choc Natural, 9 pièces, Fr. 4.40


40 | Migros Magazine 29, 13 juillet 2009

Sur les crêtes du Jura neuchâtelois D

epuis La Vue-des-Alpes ou Tête-de-Ran, il suffit de quelques minutes de marche pour se retrouver au cœur de la nature idyllique du Jura neuchâtelois. Pas besoin de monter très haut pour trouver des chemins de randonnée offrant une vue à couper le souffle – pour autant que le temps s’y prête – sur les crêtes du Jura au nord et sur la chaîne des Alpes au sud. Coutumière des lieux, la famille Viliotti ne se lasse jamais de ce spectacle naturel qui change en permanence. Son point de chute est l’hôtel von Bergen, à La Sagne, qui réunit les conditions idéales pour passer un week-end de rêve.

La patronne, Evelyne Bühler, y cuisine de savoureuses spécialités neuchâteloises sur son fourneau à bois. En matière de marche à pied, les Viliotti ne laissent rien au hasard: la famille s’est équipée de pied en cap en se rendant dans un magasin SportXX. Elle y a trouvé des vestes, des pantalons, des chaussures ainsi que des bâtons de randonnée. Région: Jura neuchâtelois Halte la plus proche des transports publics: La Vue-des-Alpes Parcours: Tête-de-Ran – Mont-Racine – La Sagne, de 3 à 4 h de marche. Informations: Hôtel von Bergen, tél. 032 931 03 18

Morceaux de pomme séchés M-Classic, 250 g, Fr. 4.30, biscuits Rädli, 210 g, Fr. 2.-, plateau de fromages Léger, les 100 g, Fr. 2.35

Gagnez un guide de randonnées «La Suisse à pied»

Salami Milano Citterio, les 100 g, Fr. 5.50, petite tresse russe, 90 g, Fr. 1.50, barres de céréales Farmer Soft, lait, 6 pièces, Fr. 3.60

«Migros Magazine» met en jeu vingt-cinq guides officiels «La Suisse à pied – Highlights Itinéraires culturels en Suisse» (Editions Rossolis) proposant sept randonnées empruntant des routes et des chemins historiques. Vous n’avez pas gagné? Procurez-vous un exemplaire en vous rendant dans un magasin M-Electronics.


FRAÎCHEUR GOURMANDE. GOURMANDE. GOUR PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 14.7 AU 20.7.2009 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

al Un classique estiv est de retour: s. les tomates farcie Recette sur www.saison.ch 0 Mot-clé: tomates30

40%

4.20

au lieu de 7.–

Crème entière UHT Valflora en lot de 2 2 x 500 ml

40%

2.30

Nectarines Italie/Espagne, le kg

2.90

au lieu de 4.90

Tomates en grappes Suisse, le kg

40%

50%

1au.5 5 lieu de

3.10

Poitrine de dinde Don Pollo finement prétranchée, importée, les 100 g

1.70

au lieu de 2.90

Roquette Suisse, les 100 g

5.90

Tournesols le bouquet de 3

Les articles M-Budget, Sélection et ceux bénéficiant déjà d’une réduction sont exclus de toutes les offres.


IRRÉSISTIBLE PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES SEULEMENT

Un ramequin fait maison pour varier l’ordinaire. Recette sur www.saison.ch Mot-clé: fromage004

1.70

au lieu de 2.–

Couronne croustillante TerraSuisse 300 g

5.20

1.55

au lieu de 6.20

au lieu de 1.95

Tous les Tartare en lot de 2, 2 x 150 g par ex. ail & fines herbes

Appenzeller surchoix 20% de réduction la pièce d’env. 250 g ou d’env. 500 g, les 100 g

2.20

au lieu de 2.70

Tous les riz au lait en lot de 2, 2 x 200 g par ex. à la framboise

3.90

au lieu de 4.90

Tous les Antipasti Anna’s Best 20% de réduction par ex. olives et fromage à pâte molle, 150 g

9.90

au lieu de 14.85

Jambon de campagne fumé Malbuner en lot de 3 Suisse, 3 x 88 g/264 g


MENT ENT FRAIS. DU 14.7 AU 20.7.2009 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

28.– 35.–

4.50

3.10

Steak de cheval Canada, le kg

Mélange de poivrons Pays-Bas et Espagne, le kg

Toutes les roulades non réfrigérées 20% de réduction par ex. roulade aux framboises, 330 g

au lieu de

7.80

au lieu de 9.80

Poulet Optigal Suisse, le kg

3.95de 5.40 au lieu

Melons «Saveur» type charentais France, la pièce

au lieu de 5.90

16.–

au lieu de 20.–

Rôti épaule de porc Suisse, le kg

31.–

au lieu de 39.–

Saumon frais de Norvège 20% de réduction par ex. filet de saumon sans peau, d’élevage, Norvège, le kg

au lieu de 3.90

1.10

au lieu de 1.50

Concombre Suisse, la pièce

1.50

au lieu de 2.–

Gruyère Surchoix les 100 g

Société coopérative Migros Vaud


DES PRIX ENCORE PLUS PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES SEULEMENT

50%

33%

7.75

9.60

au lieu de 14.40

au lieu de 15.50

Pizzas Lunga Prosciutto ou Hawaï Anna’s Best en lot de 3 3 x 270 g

Cornets de glace Fun, l’emballage de 16 8 x vanille et 8 x fraise

2.60 3.20 au lieu de

Tous les yogourts Bifidus, 4 x 150 g –.60 de moins par ex. à la fraise

50%

2.85

au lieu de 5.70

Eau minérale Aproz Classic, Medium ou Cristal 6 x 1,5 litre et Aproz Plus* 6 x 1 litre par ex. Aproz Classic, 6 x 1,5 litre

* En vente dans les plus grands magasins Migros.

1.–

au lieu de 1.50

Tous les biscuits Petit Beurre à partir de 2 paquets, –.50 de moins l’un par ex. Petit Beurre, 230 g

7.10

au lieu de 8.90

Toutes les crèmes glacées Crème d’or en bacs de 1000 ml 20% de réduction par ex. vanille bourbon


AVANTAGEUX QU’HIER. DU 14.7 AU 20.7.2009 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

5.75 7.20 au lieu de

Riz Carolina Parboiled en lot de 3 3 x 1 kg

2.10

au lieu de 2.70

Toutes les sauces à salade prêtes à l’emploi, 70 cl à partir de 2 bouteilles, –.60 de moins l’une par ex. French Dressing

au lieu de 16.10

au lieu de 8.70

Tout l’assortiment Vital Balance 20% de réduction par ex. Vital Balance Adult au saumon, 1,5 kg

Thon rosé à l’huile ou à l’eau salée en lot de 6 6 x 200 g

3.40

au lieu de 4.90

Toutes les lignes de couverts par ex. cuillère ou fourchette «Gourmet» Valable jusqu’au 27.7

au lieu de 3.–

Toutes les confitures Extra en pots et en sachets (excepté bio et M-Classic) 20% de réduction par ex. confiture d’abricots Extra, 500 g

12.85

6.90

30%

2.40

19.90

Produits Calgon en emballages promotionnels Calgon Express Action: poudre 1,8 kg, pastilles 51 pièces, gel 2,9 litres ou Energis 960 g

2.60

au lieu de 3.30

Tous les produits de nettoyage Migros Plus à partir de 2 produits, –.70 de moins l’un par ex. crème détergente Migros Plus, 500 ml Valable jusqu’au 27.7


ÉCONOMIES PAR POIGNÉES. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES SEULEMENT DU 14.7 AU 20.7.2009 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

12.90

au lieu de 29.90

Sac à dos* dos et bretelles rembourrés, couleurs diverses

12.90

Pantoufles pour enfant*

33%

7.80

au lieu de 10.40

Essuie-tout ménager Twist en emballages multiples par ex. Twist Deluxe Style, 8 rouleaux

7.40

au lieu de 9.90

Papier hygiénique Soft 25% de réduction par ex. papier hygiénique Soft Deluxe Supreme, 12 rouleaux Valable jusqu’au 27.7

29.90 27.90

Draps-housses en tissu éponge Mike en lot de deux*** couleurs et tailles diverses, par ex. 2 x 90/200–100/200 cm

au lieu de 44.90

Maillot de fitness Reebok pour homme** bleu marine, tailles S–XXL

189.–

Appareil photo numérique Nikon S220**** 10 mégapixels, zoom opt. 3x, écran 2,5", étui et carte mémoire inclus

* En vente dans les plus grands magasins Migros (avec rayon chaussures), **SportXX, ***Micasa et ****M-Electronics.


ÉCONOMISEZ AVEC PLAISIR. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES SEULEMENT DU 14.7 AU 20.7.2009 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

Boulangerie/Pâtisserie

Viande

Pâtisserie-Hit: Cornets à la crème 4 pièces, 280 g 4.50

du 13.7 au 18.7 Rôti épaule de porc Suisse, kg 16.– au lieu de 20.–

Charcuterie du 13.7 au 18.7 Bâton de berger 2 x 250 g 15.90 au lieu de 22.80

30%

du 13.7 au 18.7 Brochette de chipolata de veau lardée le kg 25.– au lieu de 32.–

Convenience du 13.7 au 18.7 Rouleaux de printemps aux légumes 2 x 210 g 8.20 au lieu de 11.–

Fleurs/Plantes du 14.7 au 18.7 Bouquet mélange, la pièce 14.90 du 14.7 au 18.7 Chrysanthème, le pot de 12 cm 4.50

Fromage Camembert Suisse à la crème 300 g 4.90 au lieu de 6.10 Brie de Moudon les 100 g 1.80 au lieu de 2.20

du 13.7 au 18.7 Steak de cheval Canada, le kg 28.– au lieu de 35.–

Volaille du 13.7 au 18.7 Emincé de poulet Suisse, le kg 27.50 au lieu de 33.–

Gourmessa du 13.7 au 18.7 Salade niçoise les 100 g 1.50 au lieu de 1.90

Restaurants Migros du 13.7 au 18.7 Escalope de porc qualité suisse sauce forestière frisettes au beurre haricots verts à l’anglaise + 1 bouteille Aproz medium 5 dl l’assiette 12.50

Le Tonneau les 100 g 2.– au lieu de 2.45 Fol Epi les 100 g 2.15 au lieu de 2.65 Gruyère Surchoix les 100 g 1.50 au lieu de 2.–

Fruits Avocat Afrique du Sud et Pérou, la pièce 1.35 au lieu de 1.80 Melon «Saveur» type charentais France, la pièce 3.95 au lieu de 5.40

Légumes Haricots Suisse, le sachet de 500 g 2.60 au lieu de 3.50

Produits laitiers Petit Suisse aux fruits 2 x 300 g 4.– au lieu de 5.10

499.–

Set PC eMaschine EL1600 – 1D7Z by Acer** Processeur IntelP Atom N230, RAM 1 Go, disque dur 160 Go, Windows XP Home, écran TFT 19”

Société coopérative Migros Vaud *En vente dans les plus grands magasins Migros et **M-Electronics.

maintenant

69.90 avant 99.90

Rasoir Mio Star Shave 304** Alimentation accu/ secteur, système de coupe triple, lavable, commutation automatique de tension


DES NOUVEAUTÉS IRRÉSISTIBLES. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES SEULEMENT DU 14.7 AU 27.7.2009 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

NOUVEAU 8.50

NOUVEAU 1.85

Saumon fumé Scotland Summer Edition mariné à la lavande, au persil et au poivre, Écosse, les 100 g

Chips à la ciboulette Léger les fameuses Chips Léger se déclinent dorénavant dans une nouvelle variété, 75 g

NOUVEAU 16.80 La Pizza Famiglia 4 Stagioni cette pizza typiquement italienne est désormais disponible en format familial, 1080 g

NOUVEAU 8.80

Brownies aux noix de pécan, réfrigérés leur goût chocolaté frais fera l’unanimité parmi les amateurs de brownies, 4 pièces de 80 g/320 g

En vente dans les plus grands magasins Migros.

NOUVEAU –.70 Sére Quark M-Classic Stracciatella 125 g

NOUVEAU 4.90 Pâté de sanglier, de faisan ou de chevreuil trois variétés raffinées pour un plaisir sans pareil, 180 g

NOUVEAU 2.20 NOUVEAU 15.70 Aliment sec pour chien M-Classic Complete aliment sec savoureux et équilibré aux légumes et aux protéines, 7,5 kg

Aliment pour chat M-Classic en sachets aliment complet savoureux et équilibré; diverses variétés, 4 x 100 g, par ex. M-Classic au poulet et à la dinde


EN MAGASIN

| 49

La Vuedes-Alpes

Le Locle La Sagne Le Crêt Mont Racine

Tête-deRan Les HautsGeneveys

Les Geneveyssur-C.

Le bon chemin Grâce aux itinéraires balisés, la famille Viliotti arrive toujours à bon port.

Indispensable! Barres de céréales Farmer Soft Choc, pomme, 9 pièces,

Fr. 4.40

Les vestes, pantalons, sacs à dos, bâtons de randonnée et chaussures de marche sont en vente à SportXX.

Tentez votre chance en jouant: par téléphone en appelant le 0901 560 035 (Fr. 1.-/appel) en indiquant vos nom et adresse. par SMS en envoyant «MARCHE», puis vos nom et adresse au 920 (Fr. 1.-/SMS). Exemple: MARCHE Pierre Lexemple, Rue Lexemple 1, 9999 Modèleville. par carte postale: en envoyant une carte

postale (courrier A) à Migros Magazine, Marche, Case postale, 8099 Zurich Délai de participation: 19 juillet 2009. Les gagnants seront informés par écrit et leurs noms seront publiés sur migrosmagazine.ch. Pas de versement en espèces. La voie de droit est exclue. Il ne sera échangé aucune correspondance au sujet du concours.

Migros et Suisse Mobile Que vous soyez à pied, à vélo, tes à VTT, sur des patins à roulettes ile ou dans un canoë, Suisse Mobile vous déroule ses plus beaux itinéraires à travers le pays. Bien vu: les voies sont idéalement reliées aux transports publics. Migros est le partenaire officiel de Suisse Mobile.


INVITEZ LE SOLEIL DES JARDINS À LA MAISON. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES SEULEMENT DU 14.7 AU 20.7.2009 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

se et Prenez un grand va tiède au remplissez-le d’e r les ca ou chaude (40 °C) ortent tournesols ne supp robinet. pas l’eau froide du

5.90

Tournesols le bouquet de 3

6.90

Tournesol 13 cm

3.90 Tournesol mini, 6 cm

17.90 Bouquet de tournesols le bouquet

14.90

Composition florale de tournesol la pièce


EN MAGASIN

Migros Magazine 29, 13 juillet 2009

NOUVEAU À MIGROS

| 51

NOUVEAU À MIGROS

Des mains douces

En été, vos mains méritent des soins particuliers. Ceux prodigués par exemple par le baume à la mangue «I am»! L’huile de soja et le panthénol hydratent la peau tandis que les senteurs de mangue enchantent les sens. Attention, le baume pour les mains à la mangue «I am» n’est disponible que pour une durée limitée. Il est complété par le nouveau baume pour les mains et les ongles «I am» dont les micro-perles renforcent la peau et les ongles. Baume pour les mains à Ia mangue «I am», 100 ml, Fr. 3.60 Baume pour les mains et les ongles «I am», mini-format, 30 ml,

Pas de la poudre aux yeux Vous avez les yeux gonflés et fatigués au saut du lit? Essayez le roll-on oculaire rafraîchissant Zoé MoistProtect. Il est aussi tonifiant qu’un bon expresso! Grâce au massage effectué par la sphère, au menthol et à la caféine qu’il contient, la circulation est stimulée et les poches ainsi que les gonflements sont atténués. Une application prolongée fait même disparaître les cernes grâce à la présence de vitamine C. Roll-on oculaire rafraîchissant Zoé MoistProtect, 15 ml, Fr. 16.50

Fr. 1.80

Au poil près

Prenez le problème à la racine: petit et facile à emporter en voyage, l’épilateur Miniliss de BaByliss ne laisse aucune chance aux poils indésirables grâce à ses deux têtes de rotation, ses trente pinces et ses mille contacts par seconde. Tout en massant et en raffermissant la peau, cet appareil à la technologie brevetée capture en douceur les poils et assure une épilation durable. Epilateur Miniliss de BaByliss, Fr. 99.90* * En vente dans les M-Electronics.

Gagnez un épilateur Miniliss de BaByliss Tentez votre chance en jouant: par téléphone en appelant le 0901 560 089 (Fr. 1.-/appel) et en indiquant vos nom et adresse. par SMS en envoyant «GAGNER»,

puis vos nom et adresse au 920 (Fr. 1.-/SMS). Exemple: Gagner Pierre Lexemple, Rue Lexemple 1, 9999 Modèleville. par carte postale en envoyant une carte postale (courrier A) à

Migros Magazine, Gagner, Case postale, 8099 Zurich Date limite de participation: 19 juillet 2009. Les gagnants seront informés par écrit et leurs noms seront publiés sur le site internet

www.migr www.migrosmagazine.ch. Le verse versement en espèces de la contre-valeur ne peut être exigé. Tout échange de correspondance ainsi que le recours à la voie judiciaire sont exclus.


Qui veut découvrir Slumdog millionaire ? ++ Pl u

sPlus

CMR Sous réserve de modifications de prix, de visuels et d’erreurs d’impression.

Des p n 8 + + CUMU oints LU comp S sans romis .

Nouveauté dès le 15.7

Slumdog millionaire, âge 12+ / 7804.410.23537

Egalement disponible en livre de poche

Les fabuleuses aventures d’un Indien malchanceux qui devint milliardaire / 7801.410.83632 Ces produits et bien d’autres encore sont en vente dans les M-Electronics et la plupart des magasins Migros.

www.melectronics.ch Satisfaction garantie.

Slumdog millionaire, âge 12+ / 7804.410.58341

o


EN MAGASIN

Migros Magazine 29, 13 juillet 2009

| 53

Confitures d’été

Aussi bien estivales qu’exotiques, ces deux confitures de saison vous permettent de varier les plaisirs au petit-déjeuner. Dans la première, la légère acidité de l’ananas se marie à merveille à la douceur de la fraise. Quant à la seconde, elle combine idéalement les abricots et les mangues au maracuja. Confitures d’été fraise – ananas et abricot – mangue – maracuja, 350 g, l’une, Fr. 2.50*

PRODUITS DE SAISON

* En vente dans les plus grands magasins, jusqu’à épuisement du stock.

NOUVEAU À MIGROS

Pâte en taille XL

NOUVEAU À MIGROS

Cette pâte à gâteau grand format (44 x 36 cm) s’adapte exactement à la taille de votre plaque. Déjà abaissée, elle s’avère idéale pour préparer des gâteaux aussi bien sucrés que salés pour toute la famille. Pâte à gâteau XL, 520 g,

Fr. 3.70

Source d’oméga 3

Le nouveau complément alimentaire végétal «Omega-3» d’Actilife peut être consommé par tout le monde, enfants et adolescents compris. Rappelons que les précieux oméga 3, qui font partie des acides gras essentiels et qui ont un effet positif sur la vue, le développement des cellules du cerveau ainsi que la régulation des lipides sanguins, ne sont pas produits par l’organisme. Omega-3 Actilife, 30 capsules, Fr. 8.90* * En vente dans les plus grands magasins.

PRODUIT DE SAISON

A servir glacé

Versez la poudre dans un litre d’eau froide, remuez et le tour est joué: votre thé glacé est prêt! Migros vous propose une nouvelle variété estivale à l’orange et aux litchis. Bien vu: ce thé froid exotique est encore meilleur servi avec des glaçons. Ice Tea Orange-Litchi, 70 g, Fr. 1.10* * En vente dans les plus grands magasins, disponible selon les saisons.


EXPRESS YOUR OWN BEAUTY!

« Ce soir, seront tous les regards !» tournés vers moi 61W, 95V TERESA AVEC MYBOX, N° ET YEUX. 22 TEINTES. AGE VIS LE. UEL IVID IND N COMPOSITIO SUR : PLUS D’INFORMATIONS METICS.COM COS ANATT ANH W.M WW

Manhattan Cosmetics estest enen vente à votre Migros Manhattan Cosmetics vente à votre Migros


EN MAGASIN

Migros Magazine 29, 13 juillet 2009

| 55

Un fromage qui éveille les sens Photo Ruth Küng

Garni de bleuets et de soucis authentiques, le nouveau fromage aux fleurs Heidi, élaboré avec du lait de montagne suisse, est non seulement un régal pour les papilles, mais aussi pour les pupilles.

G

ageons que Heidi et son grand-père auraient su apprécier le nouveau fromage aux fleurs de Migros! Elaborées à partir de lait de montagne des Grisons, les meules sont frottées avec des herbes des Alpes suisses. En-

suite, leurs tranches sont décorées de vraies fleurs de nos régions de montagne: des bleuets et des soucis. Avec sa saveur à la fois épicée et florale, le fromage aux fleurs Heidi constitue une grande première en Suisse. Nul doute qu’il

fera un tabac sur un plateau estival (en apéritif ou en fin de repas), ou encore lors d’un pique-nique. Bon à savoir: les plus grands magasins Migros organisent cette semaine des dégustations de fromage aux fleurs Heidi.

Fromage aux fleurs Heidi, les 100 g, Fr. 2.80* * En vente dans les plus grands magasins.


56 | Migros Magazine gazine gaz ine 29, 29, 13 1 juillet juil 2009

Partie 1::

TES TESSIN

BIENVENUE DANS LE VAL MAGGIA, un site qui allie chefs-d’œuvre naturels et architecturaux.

Une cuisine authentique

Durant plusieurs semaines, «Migros Magazine» vous propose un tour de Suisse culinaire. Première étape: le Tessin et ses délicieuses spécialités qui sont à l’image du paysage: rustique et généreux.

L

a pénurie rend inventif! Pendant longtemps, cette vérité a imprégné la cuisine tessinoise. Les paysans qui vivaient dans le val Maggia, entourés de sommets culminant à 3000 m, ne roulaient pas sur l’or. Ils devaient se contenter de ce que la nature leur offrait ainsi que des produits bon marché qu’ils trouvaient, notamment des châtaignes et de la

farine de maïs, pour préparer la polenta. En s’ouvrant sur le nord de l’Italie, la cuisine tessinoise, quelque peu rustique, s’est affinée, au point qu’aujourd’hui son originalité et sa diversité n’ont pas leurs pareilles. Au Tessin, la Méditerranée rejoint en effet les Alpes, pour un mariage qui est à l’origine de spécialités typiques. Il en est ainsi des luganighe, des

saucisses épicées à la cannelle et aux clous de girofle. Parmi les autres merveilles culinaires, citons les fromages, le vin et le risotto, un plat autrefois de fête. Pour vous rendre compte de la richesse du patrimoine culinaire, rendez-vous au Tessin. Vous y découvrirez un pays aux accents méridionaux, où pousse même du riz et du poivre! Silke Bender

SPÉCIALITÉ IALITÉ DU TESSIN: ESSIN:

les luganighe sont des isses saucisses orc de porc isonassaisonnées avec des clous de fle et de girofle annelle. la cannelle.

Gagnez une carte journalière CFF Duo, d’une valeur de 54 francs!

Carte journalière pour deux personnes. Condition: un des voyageurs doit posséder un abonnement demi-tarif. Les cartes CFF Duo sont également en vente à Migros – jusqu’à épuisement du stock – et sont à faire valoir entre le 14 juillet et le 31 août 2009 Tentez votre chance en jouant: par téléphone en appelant le 0901 591 913 (Fr. 1.-/appel) en indiquant vos nom et adresse. par SMS en envoyant «CFF», puis vos nom et adresse au 920 (Fr. 1.-/SMS). Exemple: CFF Pierre Lexemple, Rue Lexemple 1, 9999 Modèleville. par carte postale en envoyant une carte

postale (courrier A) à Migros Magazine, CFF, Case postale, 8099 Zurich Date limite de participation: 19 juillet 2009. Les gagnants seront informés par écrit et leurs noms publiés sur www.migrosmagazine.ch. Le versement en espèces de la contre-valeur ne peut être exigé. Tout échange de correspondance ainsi que le recours à la voie judiciaire sont exclus.

Oignons jaunes,

prix du jour


Migros Magazine 29, 13 juillet 2009

| 57

SÉRIE TOUR DE SUISSE Risotto du val Maggia aux luganighe Ingrédients Plat principal pour 4 personnes 50 g de roquette 2 branchettes de romarin 2 brins de thym 30 g de beurre ramolli 6 luganighe 1,5 dl de vin rouge corsé, p. ex. merlot 1 gros oignon 2 cs d’huile de tournesol 320 g de riz pour risotto 7 dl de bouillon de poule chaud sel ro roquette pour la finition

Préparation 1 Hacher très finement la roquette, le romarin et le thym. Les incorporer au beurre, réserver au frais. Porter le vin à ébullition, y ajouter 1 luganiga par personne et laisser pocher 10 min sur feu doux à moyen. Réserver au chaud. Inciser le reste des luganighe et presser la chair hors de la peau. 2 Entre-temps, hacher grossièrement l’oignon. Le faire revenir à l’huile avec la chair des luganighe. Ajouter le riz, laisser revenir brièvement. Mouiller avec 3 dl de bouillon. Incorporer petit à petit le reste du bouillon et laisser cuire en remuant jusqu’à obtention d’un risotto onctueux. Rajouter encore un peu de liquide si nécessaire. Juste avant de servir, incorporer le beurre aux herbes et saler. Couper les luganighe pochées en rondelles, les dresser sur le risotto. Arroser de vin et garnir de roquette. Préparation: env. 40 min Par personne, env. 34 g de protéines, 55 g de lipides, 61 g de glucides, 3750 kJ / 900 kcal

À SUIVRE DANS «MIGROS MAGAZINE»:

La semaine prochaine dans «Migros Magazine», découvrez comment préparer des capuns, une spécialité grisonne à base notamment de salsiz et de côtes de bette.

RRetrouvez e d’autres recettes sur www.saison.ch

Risotto Carnaroli, 1 kg, Fr. 4.20

Choix de spécialités tessinoises Rapelli,

prix du jour

Salami Classico Rapelli, 100 g, Fr. 5.10

Assiette tessinoise Rapelli, 100 g, Fr. 4.45

Jambon de derrière Rapelli, 100 g, Fr. 3.65


58 | Migros Magazine 29, 13 juillet 2009

AUPARAVANT

Grande qualité M-Classic facilite vos achats. Plus esthétiques emballages sont aussi mieux reconnaissables pour les clients en quête de produits de qualité

Morceaux de pomme séchés M-Classic, 250 g, Fr. 4.30

AUPARAVANT

Noix de coco râpée M-Classic, 200 g, Fr. 1.-

Abricots de Turquie séchés M-Classic, 300 g, Fr. 2.80

AUPARAVANT

Raisins sultanines M-Classic, 300 g, Fr. 1.70

AUPARAVANT

Noisettes M-Classic, 200 g, Fr. 3.30

Pruneaux secs M-Classic, 300 g, Fr. 2.40

AUPARAVANT

AUPARAVANT

AUPARAVANT

Fruits mélangés M-Classic, 200 g, Fr. 2.80


EN MAGASIN

à petit prix

| 59

www.migros.ch Plus d’informations sur la nouvelle ligne Migros sur le site www.migros.ch/m-classic

et plus compréhensibles, les nouveaux grâce à leur nouveau logo. Un plus proposés à des prix avantageux.

AUPARAVANT

Amandes M-Classic, 200 g,

Fr. 2.90

MON PRODUIT PRÉFÉRÉ

Souvenir d’enfance… «Déjà toute petite, je chipais les amandes qui ornaient les gâteaux pour les croquer en cachette. Et aujourd’hui, je continue à en grignoter quand je regarde la télévision», explique Anne-Marie Python, qui a toujours quelques sachets d’amandes en réserve.


ACTION

LES OFFRES SONT UNIQUEMENT VALABLES DU 14.7. AU 27.7.2009 OU DANS LA LIMITE DES STOCKS DISPONIBLES SUR TOUTE LA GAMME GILLETTE, VENUS ET SATIN CARE

5.55de 6.95

20.7de025.90

au lieu

au lieu

Hydra Gel Fusion

Rasoir Fusion Power

37.10

au lieu de 46.40

Lames de rechange Fusion Power

20 % sur toute 2.75

au lieu de 3.45

Mousse Gillette Series

Disponible dans les grandes filiales Migros

6.20de 7.75 au lieu

Rasoirs jetables Gillette Blue


15.1de018.90 au lieu

Rasoir Venus Embrace

15.90

au lieu de 19.90

Lames de rechange Venus Embrace

4.75de 5.95 au lieu

Gel de rasage Avocado Twist Satin Care

la gamme Gillette ! 15.1de018.90 au lieu

Rasoir Venus Breeze

7.90

17.50

Rasoirs jetables Gillette AgilitĂŠ 3

Lames de rechange Venus Breeze

au lieu de 9.90

au lieu de 21.90

Gillette est en vente Ă votre Migros


62 | Migros Magazine 29, 13 juillet 2009

RINCER le poisson sous l’eau froide.

CISELER l’aneth dans de l’huile d’olive.

RECOUVRIR entièrement les dorades de gros sel.

Le festin de Babette

La lauréate du Prix Veuve Clicquot est une femme d’affaires autodidacte et atypique: pétillante,


AUX FOURNEAUX BABETTE KELLER

leçons à donner, moi!» Ou peutêtre une seule, nuance-t-elle, qui tiendrait à son optimisme… Tout commençait pourtant au ras du bitume, dans le parcours de cette môme ajoulote montée à isiner, c’est… ➔ Pour vous, cu is su je Bienne à l’adolescence. Par un ap, er ng Le plaisir de ma prentissage forcé de «vendeuse de e… une gourmand godasses», elle qui se rêve décorae plat favori? trice d’intérieur ou peut-être sty➔ Quel est votr e. ièr rin liste, elle qui depuis toujours a «le ma s ule mo Les goût des belles choses, de l’horlogeriez-vous rie et de la mécanique», qui adore ➔ Que ne mange de? coudre et crée des tenues telle une pour rien au mon . au ve de ris le e Cendrillon moderne, le soir venu et st Je déte le boulot expédié. Depuis toute petoujours tite, il faut dire aussi qu’elle arpente ➔ Qu’avez-vous vous? les allées feutrées des salons horloen réserve chez t. gers aux côtés de son père, qui traDu chocolat au lai vaille alors pour Breitling, et là eneriez-vous ➔ Avec qui aim core, soupire sans doute en effleus? partager un repa rant du doigt ces vitrines d’un Barack Obama. monde de luxe. Le premier coup de baguette de sa bonne fée? C’est en 1988, elle est lle ne voulait même pas répon- alors gérante d’une boutique de dre au questionnaire, ce sont fringues et décroche, grâce à son «ses filles» – comme elle dési- père, une première commande de gne tendrement sa vingtaine de Breitling, consistant à produire de collaboratrices – qui ont insisté petits sacs de protection pour boîpour qu’elle fasse acte de candida- tiers de montres. ture. Et quand on lui a annoncé L’argent de cette première comqu’elle était la nouvelle lauréate du mande, elle le claque en une soirée Prix Veuve Clicquot, Babette Keller chez Girardet où elle invite toute sa a fondu en larmes et a mis deux famille. Pour dire si la dame est jours à s’en remettre… Elle n’en est gourmande et rien joueuse… Une pas encore revenue, d’ailleurs, du deuxième commande suit, plus imtrophée en forme de bouteille bom- portante, et là, Babette se dit: bée trônant dans la lumière de son «Tiens, si Breitling aime, pourquoi salon biennois. «C’est comme pas les autres?» Elle propose ses quand on me demande de donner services à cinq marques horlogères une conférence aujourd’hui, s’éton- haut de gamme, leur fait du sur mene-t-elle: de quoi je vais bien pou- sure: étuis, écrins, chiffons, cousvoir parler? De mon cursus scolaire, sins personnalisés à l’extrême, touqui est nul? De mon parcours aca- tes sont séduites. Aujourd’hui, son entreprise démique, inexistant? Je n’ai pas de compte quelque 2000 clients, et crise 20 ou pas, elle est fière de ne pas en avoir pe perdu un seul, en vi vingt-deux ans… Et entre-temps, coup de en flair fl et de génie, elle a troqué la flanelle et le tr coton, le daim et le co cu cuir des débuts – au autant de matières re retenant par trop la poussière – contre des po microfibresnovatrices. mi Au menu: des dorades en croûte A Keller Tradi Trading, la raison sociale bateau de ses déde sel, risotto poireau-champagne.

Secrets de cuisine

E

optimiste, hypercréative…

| 63


64 |

AUX FOURNEAUX BABETTE KELLER

buts, elle s’est aussi empressée d’accoler le descriptif plus éloquent et poétique de «haute couture pour l’horlogerie». Le tout sans renier ses convictions humanistes. Offrir des salaires sans commune mesure avec ceux de la branche, faire venir deux fois par semaine une masseuse pour le bien-être de ses employées, aménager leur temps de travail en fonction des enfants, Babette Keller sait de quoi elle parle – elle qui en a eu quatre et «la chance d’être soutenue par un mari formidable». Mais n’allez pas demander à Babette si elle est féministe. Féminine lui convient mieux. Et elle l’est, assurément, avec sa coupe blonde hypracourte et ses yeux bleus qui rient tout le temps, son rire en cascade et ses petites robes fleuries près du corps. Non, selon elle, l’égalité ne s’obtient pas «en distribuant des tracts et en accrochant des casseroles à ses fenêtres». Elle a du reste poliment décliné, au sortir de la première séance, l’invitation à siéger à la Commission pour l’égalité hommes-femmes, préférant appliquer ce qu’elle nomme sa petite philosophie du bonheur à la vie de tous les jours. Si elle devait concevoir qu’on puisse lui décerner un prix? Elle invoquerait son optimisme, qui fait tache dans un secteur malmené par la crise. L’optimisme d’une rescapée, qui «sait la fragilité des choses» depuis l’accident de la route qui a failli la laisser paralysée, voici une quinzaine d’années. «Je n’ai jamais cherché le succès ni la fortune et je veux voir dans cette crise une chance de pouvoir exercer sa créativité différemment, dans d’autres domaines.» Après l’horlogerie et la bijouterie, elle travaille désormais avec l’hôtellerie et le secteur médical. En attendant d’inaugurer cet hiver un spa «haut de gamme mais accessible», souligne-t-elle, dans une somptueuse demeure d’Orvin (BE). A l’heure des au revoir, on glisse qu’elle porte décidément bien son prénom. «Ce n’est pas un diminutif, souligne-t-elle: mes parents l’ont choisi après avoir vu Babette s’en va-t-en guerre, avec Brigitte Bardot… Véronique Zbinden Daniel Rihs / Pixsil

Migros Magazine 29, 13 juillet 2009

Dorades en croûte de sel, risotto poireau-champagne INGRÉDIENTS POUR 4 PERSONNES Pour le poisson: 1 petite dorade par personne (ou une grosse pour 2) Un bouquet d’aneth Env. 5 cl d’huile d’olive Poivre du moulin 3 ou 4 limettes 2 kilos de gros sel Pour le risotto: (pour 3 à 4 personnes) 1 échalote finement ciselée 20 g de beurre Huile d’olive 250 g de poireau émincé, blanchi 250 g de riz arborio 3 dl de champagne brut 6 à 7 dl de bouillon de poule ou de légumes (préparé avec des légumes de saison ou un cube) 50 g de parmesan râpé Sel, poivre, évent. muscade, 2 cs de mascarpone

PRÉPARATION 1) Commencer par préparer le poisson. Ciseler l’aneth dans l’huile d’olive, poivrer et badigeonner généreusement les poissons de cette huile parfumée. 2) Tapisser une plaque d’une couche de gros sel et l’asperger du jus d’une limette et de quelques cs d’eau. 3) Couper les limettes restantes en rondelles et les répartir sur la peau des poissons, dessus et dessous. Déposer les dorades sur leur lit de gros sel et les recouvrir entièrement avec le gros sel restant, humidifier légèrement avec quelques cuillerées d’eau et enfourner au four préchauffé à 100° C. Compter une heure de cuisson environ, en surveillant de temps à autre l’évolution de la croûte. 4) Pendant que le poisson est au four, préparer le risotto. Préparer le bouillon à l’avance avec des légumes ou, pour faire court, avec un cube. 5) Ciseler l’échalote, réserver. Laver soigneusement les poireaux, les émincer. Faire revenir l’échalote dans le beurre et un peu d’huile d’olive, ajouter le poireau et laisser juste «tomber», puis verser le riz et bien mélanger le tout; étuver jusqu’à ce que les grains soient translucides. 6) Mouiller avec les deux tiers du champagne, réserver le reste, faire réduire. Ajouter le tiers du bouillon, bien remuer, mijoter doucement jusqu’à ce que tout le liquide soit absorbé; ajouter petit à petit le reste du liquide, à chaque fois que c’est nécessaire, jusqu’en fin de cuisson, au moment où le risotto est « all’onda», encore légèrement croquant mais néanmoins onctueux. 7) Verser enfin le champagne restant et retirer du feu. Au dernier moment, incorporer le parmesan râpé, le mascarpone, un soupçon de muscade; poivrer et rectifier l’assaisonnement.

DDisponible par abonnement ou dans les kiosques Pour commander un abonnement: 0848 87 77 77, abonnements@saison.ch. Po De savoureuses recettes sur www.saison.ch


SEULEMENT AU CINÉMA www.iceage3.ch

Ice Age 3 TM & © 2009 Twentieth Century Fox Film Cooperation. All Rights Reserved.

Avec 1 de 13 surprises L‘AGE DE GLACE 3!

Gagne un voyage d‘une valeur de CHF 10,000,et de nombreux autres prix!

Les billets de loterie gratuits ont les mêmes chances de gagner. Tu peux en obtenir 2 auprès de ZWEIFEL contre une enveloppe affranchie adressée à ton nom: ZWEIFEL, „L‘AGE DE GLACE 3“, case postale, 8099 Zürich.

Zweifel est en vente à votre Migros


Nous ne jurons que par nos prix! 1299.–

444.–

12,3 mégapixels

Zoom optique 12 x Appareil photo numérique Powershot SX200 IS

12,1 mégapixels, écran 3", objectif grand angle 28 mm, processeur DIGIC 4, mode Smart Auto, technologie de reconnaissance des visages, mode HD-Movie, interface HDMI / 7933.258

Maintenant

25%

249.– Avant

349.–

Enregistreur DVD/magnétoscope Appareil photo reflex numérique D90 Kit 18 – 105 mm VR

Objectif 18 – 105 mm avec stabilisateur d’image, écran 3" de 920 000 pixels, vidéo HD 1280 x 760, Live-View, 4,5 images/seconde, nettoyage intégré du capteur / 7933.163

Maintenant

199.– Avant

249.–

Enregistreur DVD/magnétoscope hi-fi stéréo DVRC 800

Enregistrement sur DVD +/– R/RW et VHS, fonction copie directe de VHS sur DVD et vice versa, sortie HDMI avec fonction HD-Upscaling, codefree, VPS/PDC, lecture de DVD +/– R/RW, VCD, SVCD, CD R/RW, CD MP3 et JPEG, prises: HDMI, composantes, A/V en façade, Dolby Digital et 2 péritel / 7711.232

Puissance 2000 W

Aspirateur VAC 4900

Filtre HEPA, rayon d’action de 12 m, avec embout supplémentaire pour sols durs / 7171.172

Les offres sont valables l bl d du 14.7 au 27.7.2009 ou jusqu’à épuisement du stock. Vous trouverez ces produits et bien d’autres encore dans tous les melectronics et les plus grands magasins Migros. FCM

Sous réserve de modification de prix, de modèles et d’erreurs d’impression.


Migros Mig ros Ma Magazine Magaz gazine gaz ine 29 29,, 13 13 juillet juillet juil let 2009 2009

VOTRE RÉGION MIGROS VAUD

| 67

Glamour et paillettes ont donné le ton à la soirée.

Nuit étoilée à Crissier

Invitation glamour pour les plus fidèles clients du centre commercial! Zoom sur une première qui fut un succès.

L

e jeudi 18 juin, le Centre commercial de Crissier brillait sous les feux de la rampe! Décoration particulière (boules à facettes, tapis rouge, limousine...), coupe de champagne, buffets gratuits, présence de Miss Suisse romande 2009, d’un DJ, de l’équipe du FC Lausanne-Sport sponsorisée par SportXX, démonstration par les danseuses de l’école Just 4 Style et l’équipe du Fitness Parc Malley: une soirée scintillante, originale et très glamour pour remercier les meilleurs et les plus fidèles clients du centre!

Cadeaux et rabais offerts aux invités

On attendait 1500 invités, ils furent 1900… Chacun reçut un cabas souvenir à remplir avec les cadeaux distribués tant à Migros que chez les différents partenaires. La coopérative offrait 10 x Cumulus sur son assor-

Liliane Murenzi, Miss Suisse romande, posant avec le cabas souvenir que tous les invités ont reçu.


68 | Mig 68 Migros ros Magazine gazine gaz ine 29, 29, 13 13 juillet j let 2009 2009

Les danseuses de l’école Just 4 Style ont assuré le spectacle!

Près de 1900 invités ont participé à la fête.

timent, y compris dans les marchés spécialisés, alors que les boutiques et autres enseignes proposaient des rabais jusqu’à 50%! Cerise sur le gâteau: un concours doté de prix splendides. La réussite de cette soirée reposait aussi sur l’engagement,

l’enthousiasme et la compétence de nombreux collaborateurs. Sûr qu’ils se sont sentis récompensés par le sourire des clients, dont beaucoup avaient au fond des yeux comme une poussière d’étoile... E.F.

Publicité

LA MONGOLIE, les Wls du vent

Octobre/novembre

LA TOSCANE, un certain art de vivre Novembre/décembre

LE NÉPAL, de Katmandou au Mustang Janvier/février

CINQ CONTINENTS, petites histoires de voyages

Février/mars

MON QUÉBEC, 400 ans déjà ! Mars

Tarif plein (soirées, y compris samedi): Abonnement : Fr. 60.- / Billet Fr.15.Tarif réduit (séances en matinée, étudiants, apprentis, AI, AVS): Abonnement : Fr. 50.- / Billet Fr. 13.Tarif enfant (jusqu’à 12 ans): Abonnement: Fr. 35.- / Billet Fr. 9.Abonnements, billetterie et informations: Service des Relations publiques et activités culturelles Société coopérative Migros Vaud – 1024 Ecublens Tél. 021 694 66 45, du lundi au vendredi de 9h à 12h

www.explorationdumonde.ch


VOTRE RÉGION MIGROS VAUD

| 69

C

ela fait plus de dix ans que l’Ecole-club d’Yverdon-lesBains a quitté ses anciens locaux de la rue Haldimand pour s’installer à la ruelle Vautier, mais elle reste encore passablement méconnue du grand public. A deux pas du centre ville et des moyens de transport, elle offre des facilités de stationnement très appréciables. De l’extérieur, les anciens bâtiments de l’usine de cigarettes présentent encore un aspect très industriel et un peu brut. Mais lorsque l’on accède à la réception du 1er étage, le contraste est flagrant, voire étonnant: on y découvre un espace conseils accueillant et lumineux. Vous y trouverez également une salle d’informatique flambant neuve, des locaux ad hoc pour le sport et la danse, une salle de couture, une cuisine, des ateliers de dessin et de céramique ainsi qu’un grand nombre de salles polyvalentes.

Une centaine d’enseignants très motivés!

Qui dit large éventail de cours, dit bien sûr enseignants! A Yverdonles-Bains, ils sont une centaine, très motivés et à votre disposition pour vous transmettre leur passion. Comment trouver la formation ou le stage qui vous convient? Six personnes, totalisant plus de cinquante années d’expérience, vous accueillent et vous conseillent dans votre démarche. Aussi polyvalentes que professionnelles, elles mettent tout en œuvre pour vous simplifier la vie, répondre à vos questions et rendre votre passage agréable. Notre offre estivale constitue une excellente raison de leur rendre visite: vous n’aurez que l’embarras du choix parmi la soixantaine de cours prévus en juillet et août! Les plus prévoyants profiteront de cette période pour organiser leurs activités de la rentrée de septembre, puisque le nouveau

L’Ecole-club d’Yverdon vous accueille avec son programme estival…

Le bonheur d’apprendre

Sur les rives de la Thièle, l’Ecole-club Migros d’Yverdon-les-Bains bénéficie d’un cadre idéal pour la formation et les loisirs. programme général et la brochure «Samedis-passion» sortent tout juste d’impression. Vous l’aurez compris, l’Ecoleclub d’Yverdon-les-Bains fait en-

core partie de ces lieux où l’on prend du temps pour la clientèle. Semblable à l’huître, le lieu est de prime abord gris et austère, mais les perles se trouvent à l’inté-

rieur… Alors, ouvrez la porte et saisissez l’opportunité d’un conseil personnalisé, sans stress ni pression. Nous vous attendons avec plaisir! Eric Beauverd

Adresses Ecoles-clubs: Lausanne: rue de Genève 35, 1003 Lausanne, tél. 021 318 71 00. Vevey: rue des Moulins 11, 1800 Vevey, tél. 021 923 05 05. Yverdon-les-Bains: ruelle Vautier 10, 1400 Yverdon, tél. 024 423 40 60. Internet: www.ecole-club.ch – Activités culturelles et Exploration du Monde: chemin du Dévent, 1024 Ecublens. Permanence téléphonique du lundi au vendredi, de 9 à 12 heures, tél. 021 694 66 45 Fitness ParcM Malley: ch. du Viaduc 1, 1008 Prilly, tél. 021 620 66 66 – Eurocentres – séjours linguistiques: rue de Genève 35, 1003 Lausanne, tél. 021 318 71 29 ou 021 318 71 30.


70 | Migros Magazine 29, 13 juillet 2009

Paléo vu depuis le M-Lounge

C’est le 21 juillet prochain que le plus grand festival open air de Suisse ouvrira ses portes, avec Migros comme sponsor principal, évidemment!

des sentiers battus, le Village du Monde vibrera aux couleurs de l’Inde – invité d’honneur 2009 – pour un voyage musical entre tradition et modernité. Sans oublier La Ruche, espace créé en 2008 qui est dédié aux arts du cirque et de la rue.

A Paléo, la fête se vit aussi hors scènes! Nouveauté cette année, la Terrasse – zone pour l’essentiel réservée aux sponsors – arborera un design inédit fait de bois. Une matière naturelle pour surfer sur la vague écologique que tend à confirmer l’adoption d’une consi-

Jamais deux sans trois!

Pour la troisième année, retrouvez Philip Morax tous les soirs aux platines du M-Lounge.. Musicien de formation, animateur de radio (Rouge FM, LFM, NRJ) et de télévision (Rouge TV, TVM3), Philip Morax est aussi DJ dans les plus grands clubs de Suisse et producteur. soirée les Venez découvrir, entre deux concerts et en fin de soirée, sonorités électro, house et minimal qui font sa renommée. Ambiance de feu garantie! Ce printemps, Philip Morax a sorti son second single intitulé «Glam Touch in Paradise». En août, il sera également de la fête à la Street Parade de Zurich et au Festival Rock Oz’ Arènes 2009! Plus d’infos sur www.philipmorax.com

gne pour les gobelets à travers la cinquantaine de bars du site. Migros – qui s’engage aussi activement pour le développement durable – se devait d’être le sponsor principal de ce festival; ce dernier ayant récemment reçu du WWF la palme de la protection de l’environnement. l’

M M-Lounge: sur le devant dde la scène

Photo Giovanni Paolo Antonelli

E

n 2008, ils étaient près de 227 000 fans à affluer sur la plaine de l’Asse… mais gageons que cette année encore le Paléo Festival de Nyon va battre tous les records de participation! Malgré une affiche pourtant sans grosses surprises, il aura suffi d’à peine deux heures et demie pour que la totalité des billets mis en vente le 22 avril dernier trouve preneurs. Après quelques petites modifications, le programme très rock’n’roll fait la part belle aux artistes de renommée mondiale comme Placebo, The Prodigy, Francis Cabrel, Franz Ferdinand, Moby, Tracy Chapman, Amy Macdonald ou encore Bénabar. Tout en restant un véritable tremplin pour les talents émergents – internationaux et suisses – qui ambitionnent de se faire connaître sur la scène régionale. Enfin, pour les spectatrices et spectateurs qui souhaitent sortir

No pas vert mais orange vif, le Non M-Lounge ne passe pas inaperçu Mdans le melting-pot du festival. En da fa de la grande scène, il permet face au visiteurs de rester au cœur de aux l’ l’action tout en baignant dans une atmosphère «chill-out» inoubliaat ble! Toute la semaine, dix jeunes bl Nyonnais vous accueilleront au sein de la structure à l’aspect futuriste pour vous servir un jus de fruits frais ou un «smoothie» vitaminé. Si la tente mobile Migros enthousiasme chaque année des mil-


VOTRE RÉGION MIGROS VAUD

| 71

Un été pour se baigner Avec pas moins de 120 concerts sur six scènes différentes, sans compter les nombreuses animations, il y en aura pour tous les goûts du 21 au 26 juillet 2009 au Paléo Festival de Nyon!

Le temps des vacances est de retour… Que ce soit pour explorer l’azur des océans ou simplement bronzer depuis le balcon, SportXX Crissier a le maillot qu’il vous faut!

A

voir le monde qui se presse aux portes du SportXX à Crissier, ce n’est pas la crise qui va empêcher les gens de profiter pleinement de leurs vacances! Tatiana Simeunovic, collaboratrice au rayon bain depuis un an, confirme: «A l’approche des congés estivaux, les palmes et les petites planches font un carton!» Duo indispensable pour se sentir comme un poisson dans l’eau n’importe où autour du globe. Mais pour certains d’entre nous, les vacances se déroulent dans la région, à profiter en famille de son petit coin de verdure, de son balcon ou de sa terrasse aménagée…

Toujours du choix à SportXX!

liers de festivaliers, Migros Vaud est aussi pleinement séduite par l’effervescence de ce festival qui enrichit l’offre culturelle régionale. Raison pour laquelle, avec celle de Genève, la coopérative est partenaire actif de cette 34e édition. Aurélie Murris

Billets

Une dernière chance de se procurer des billets! Billets Last Minute: 1000 billets seront mis en vente chaque jour du Festival, le matin même, dès 9 h sur www.paleo.ch (print-at-home uniquement) ainsi que dans les points de vente TicketCorner. Pas de vente aux caisses du Festival! Sponsoring by

Paléo Festival Nyon du 21 au 26 juillet 2009

Dans ce cas, rien de tel qu’une piscine gonflable pour les enfants, produit sur lequel les parents se précipitent dès le mois d’avril! En effet, dans les magasins, la saison démarre chaque année plus tôt et les soldes suivent tout aussi rapidement. Une bonne chose pour celles et ceux qui veulent faire des affaires, un peu moins pour garantir un maximum d’offres… Mais à SportXX, même en période de soldes vous avez l’embarras du choix, notamment en matière de maillots de bain! C’est là qu’intervient Tatiana Simeunovic, distillant ses conseils avisés aux clients qui la sollicitent. Il y en a pour tous les goûts, les couleurs et les formes à Crissier… Faisons le point sur les grandes tendances de l’été avec cette amatrice de soleil et de baignade! Le bikini avec le haut en forme de triangles remporte cette année encore tous les suffrages, de même que le «brésilien» plus échancré pour un bronzage uniforme. A noter aussi que depuis 2008, le une pièce fait son grand retour sur

Tatiana Simeunovic, collaboratrice au rayon bain.

«les femmes qui souhaitent cacher quelques rondeurs tout en restant féminines…» Les plus pudiques opteront pour le haut façon tee-shirt, très pratique pour faire une pause à l’ombre sans devoir remettre son top sur une peau pleine de crème solaire! Quant aux hommes, «les caleçons mi-cuisses s’imposent de plus en plus au fil des ans, tandis que les slips et les boxers restent généralement dévolus à la natation». Ou à l’aquagym, car il y a quand même quelques initiés parmi la gent masculine, notamment les futurs papas qui suivent des cours avec leur compagne. Pour pratiquer cette activité dans les meilleures conditions, SportXX propose même des ceintures permettant de tenir au sol sans s’épuiser inutilement. De quoi profiter pleinement des exercices!

Forte demande pour la combi anti-UVA-UVB

Enfin, les juniors ne sont bien sûr pas en reste puisqu’un rayon leur est tout spécialement dédié. Au

menu des vacances, «snorkling» avec les indétrônables masque et tuba, ou surf pour faire comme dans les séries américaines. Mais être surfeur, cela ne s’improvise pas! «Les shorts longs et branchés rencontrent beaucoup de succès auprès des adolescents, surtout s’ils sont de marque.» Sachant que ce qui se fait de mieux, c’est la combinaison qui protège des rayons UV. A ne pas confondre avec celle en néoprène qui coupe du froid, très utile pour faire de la planche à voile sur le lac Léman! Aurélie Murris

SportXX Crissier Chemin du Closalet 7 1023 Crissier Tél. 021 633 46 11 Fax 021 633 46 00

Horaires: lu.: de 9 h à 19 h 30 ma. à je.: de 8 h 30 à 19 h 30 ve.: de 8 h 30 à 21 h sa.: de 8 h à 18 heures.


72 | Migros Magazine 29, 13 juillet 2009

Préparer sa pharmacie de voyage: tout un art

Vous partez en vacances? Songez à embarquer le matériel de base pour éviter les petits bobos. Le strict nécessaire est déjà suffisant.

S’

il n’y avait qu’un seul conseil à donner aux voyageurs inquiets, ce serait celui-ci: il est inutile de prendre une valise entière de médicaments avec soi pour les vacances. «Partir en vacances est un acte normal. Où que l’on se trouve dans le monde, il y a toujours un dispensaire de soins à moins de vingt-quatre heures. Et pour les cas les plus compliqués ou si on ne parle pas la langue, on peut se renseigner à l’ambassade», explique Blaise Genton, médecin responsable de la médecine des voyages, à la Policlinique médicale universitaire de Lausanne.

En revanche, pour éviter d’être coincé avec une fracture ouverte du fémur en pleine brousse, mieux vaut conclure une bonne assurance rapatriement avant le départ. Pour le reste, la pharmacie de voyage dépend de l’âge des participants, du style de vacances (plage, vélo, montagne, ville...) et de l’état de leur santé. Les recommandations ne valent évidemment pas pour tout le monde la même chose et les personnes atteintes de maladie chronique doivent prendre leurs précautions afin que les vacances ne virent pas au cauchemar.

➔ Les incontournables pour tous les voyages S’il n’est nul besoin d’emporter toute son armoire à pharmacie, les grands classiques restent de mise dans toutes les trousses de voyage. Parmi les incontournables: du désinfectant, des pansements et une bande de gaze. Des antidouleurs style Panadol sont aussi très utiles.

«Prenez aussi un thermomètre, des petits ciseaux et une pincette, pratiques pour retirer une écharde ou une tique», ajoute Blaise Genton. Une bonne protection contre le soleil et les moustiques est aussi nécessaire au bon déroulement de votre séjour.

➔ Une pharmacie pour chaque destination Une fois les éléments de base réunis, il s’agit de se renseigner sur la destination. Quels médicaments sont autorisés, lesquels ne le sont pas? Faut-il se faire vacciner? Contre quelles maladies (lire encadré)? Le site du Département fédéral des affaires étrangères donne ses recommandations pays par pays. Les gens qui souffrent de maladie chronique ou qui ont une médication particulière devraient emporter partout avec eux une ordonnance. «Selon qu’on aille dans le sud de la France ou sous les tro-

piques, la pharmacie de voyage se compose différemment. En France, tout est disponible sur place et l’hygiène est en principe bonne. Sous les tropiques, il faut prendre des remèdes contre la diarrhée et de la lotion antimoustiques. Je recommande aussi d’emporter de la crème et des habits solaires», dit Blaise Genton. Quant aux pays d’Europe du Nord, gare aux tiques! Pour se prémunir, on enfilera un pantalon léger, on s’enduira de lotion et on aspergera la tente de camping de lotion anti-moustiques.


VIE PRATIQUE MIEUX VIVRE

Avant le départ, les vaccins

Des pansements, un thermomètre et des antidouleurs font partie des classiques à emporter en vacances.

➔ La pilule à heure fixe Les vacances posent surtout problème à ceux qui doivent prendre des tablettes à heure fixe. Et cela comprend aussi toutes les femmes qui prennent la pilule contraceptive. Comment jongler avec le décalage horaire? «Pour les destinations avec trois ou quatre heures de différence, il n’y a aucun problème, rassure Blaise Genton. En revanche, pour les pays plus lointains, il faut s’y prendre à l’avance, en décalant chaque jour progressivement la prise des médicaments, jusqu’à arriver à l’heure locale.» Le médecin précise que pour les maladies plus graves, comme le diabète, il vaut mieux s’en référer avant le départ à son médecin,

et voir avec lui comment s’adapter. «Les diabétiques devraient contrôler leur glycémie plus fréquemment pendant leur séjour, pour prévenir les accidents. Et pour le reste, ils re-

garderont en fonction de l’horaire local des repas.» Au retour, on fera l’inverse, on prendra la pilule chaque jour une heure plus tôt, pour revenir à l’horaire habituel.

➔ Stocker les médicaments

Bons à jeter au retour des Bahamas, les médicaments? «Non! En général, ils sont bien conditionnés et supportent l’humidité. Par contre, il faut éviter de les laisser au soleil et, dans la mesure du possible, les garder au frais», conseille Blaise Genton. Ils peuvent être réutilisés l’année suivante s’ils ont

bien été stockés. Pour en être certain, vérifiez la date de péremption indiquée sur l’emballage. «Mais surtout, ne les donnez pas à la population locale. Les gens ne les connaissent pas, ne savent pas comment les utiliser, c’est contre-productif, même si cela part d’un bon sentiment!»

| 73

Quatre à six semaines avant le grand départ, il s’agit de prendre rendez-vous chez son médecin ou au Centre de médecine des voyages, pour discuter des vaccins dont vous aurez besoin. Le rappel diphtérie-tétanos peut toujours s’avérer utile, de même que le vaccin contre l’hépatite A si vous vous rendez en Afrique (où on estime les chances d’être contaminé à une sur cent, ce qui représente un gros risque). «Même si vous venez une semaine avant le départ, cela vaut toujours la peine de faire des piqûres de rappel», estime Blaise Genton, responsable de la Médecine des voyages de la PMU de Lausanne. En revanche, à ce moment-là, il sera trop tard pour faire certains vaccins, comme celui contre la fièvre jaune. A vous de voir jusqu’à quel nombre de rappels vous souhaitez renouveler. «Hélas, très souvent, les gens viennent consulter au retour de leurs vacances, parce qu’ils ont contracté la malaria ou souffrent de diarrhées persistantes», note le médecin, qui estime que 50% des personnes ne viennent pas du tout faire de vaccin avant leur départ. A vos risques et périls.


Le bon go没t est toujours de saison. Commandez vite votre abonnement!

T茅l. 0848 87 77 77 www.saison.ch


VIE PRATIQUE MIEUX VIVRE

Migros Magazine 29, 13 juillet 2009

| 75

EN BREF

Egalement dans vos bagages

Une fois les médicaments emballés dans la pharmacie de voyage, n’oubliez surtout pas leur notice d’emploi ni leur ordonnance. Certains pays exigent cette dernière. Contrôlez aussi que vos médicaments ne tombent pas sous le coup d’une interdiction. Notez l’adresse de l’ambassade ou le consulat de Suisse le plus proche de votre destination et gardez-la toujours sur vous. Si vous en avez une, prenez aussi votre carte de membre de la Rega ou celle de votre assurance rapatriement, avec les numéros à composer en cas d’urgence.

Pendant le trajet Attention aux jambes lourdes! Le risque de thrombose est élevé lorsque le voyage en avion dure plusieurs heures. Il existe des bas drainants pour soutenir les jambes. Toutes les deux heures, marchez à travers l’avion, dégourdissez-vous les jambes. Pour vous prémunir des yeux secs dus à la pressurisation, vous pouvez embarquer des gouttes et les humecter régulièrement. Si le trajet est long, n’hésitez pas à prendre des préparations naturelles pour dormir. Enfin, des boules quies peuvent aussi aider à voyager tranquillement. Tout cela se trouve en pharmacie et dans les grandes surfaces.

L’armoire à pharmacie chez soi A la maison, les boîtes de médicaments se rangent dans une petite armoire fermée à clé. Idéalement, celle-ci doit se trouver dans un endroit frais, sec, situé loin des rayons du soleil et hors d’atteinte des enfants. Contre la porte de l’armoire, vous pouvez coller les numéros à composer en cas d’urgence: l’hôpital, la pharmacie, le pédiatre, votre sœur...

Pour réduire le risque de thrombose en avion, il est important de se dégourdir les jambes.

➔ Hygiène sur le lieu des vacances «Presque partout dans le monde, l’hygiène s’est grandement améliorée. Inutile d’embarquer une batterie de pastilles pour désinfecter l’eau. Il suffit de la faire bouillir. C’est de la prévention réaliste, précise le médecin. De même, 90% des vacanciers mangent des légumes et

des fruits frais sur place sans trop de conséquences.» Il s’agit simplement de les nettoyer et les peler auparavant. Et pour les autres aliments, évitez les glaces artisanales, crachez si vous sentez que la viande est avariée, ne touchez pas à la mayonnaise... Les conseils d’usage s’appli-

➔ Précautions pour les enfants Les plus petits sont fragiles au changement des conditions climatiques. Leur système digestif est plus délicat et donc plus sensible aux diarrhées. Prenez garde à ce qu’ils boivent en suffisance, car ils se déshydratent très rapidement. Surveillez les aliments qu’ils consomment et ôtez les glaçons de leurs boissons. Avant

le départ, embarquez des antidiarrhéiques, voire aussi des antivomitifs et des médicaments contre la fièvre. Les enfants supportent mal des heures de routes cahoteuses. Evitez-les autant que possible. Sinon, prenez aussi des pastilles contre le mal de voiture (respectivement le mal de mer).

quent partout sur le globe. Mais il reste tout de même des mauvais élèves sur la liste noire des pays insalubres, le responsable de la médecine des voyages pointe l’Egypte, le Maroc, l’Inde, le Népal et le Pérou. «D’autres pays, comme la Tanzanie ou le Kenya, ont fait de gros efforts pour l’hygiène ces dernières années.» Et de rappeler que les précautions valent autant dans un hôtel cinq étoiles que dans la rue. Mélanie Haab Photos Pénélope Henriod / Getty / A1Pix

Recommandations aux voyageurs du DFAE: www.eda.admin.ch/eda/fr/home/ travad.html Site des experts en médecine des voyages: www.safetravel.ch


76 | Migros Magazine 29, 13 juillet 2009

Une radio sur internet pour les tout-petits

Tanya Heimo Bourgknecht invite les bambins de 0 à 8 ans à écouter, mais aussi à bouger au son de Radio Ouistiti. Rencontre avec une remuante Fribourgeoise.

J

uchée au sommet d’un escalier aux cent marches, une maison entourée de fleurs et de jeux d’enfants surplombe Fribourg. Un panorama splendide, dont la maîtresse des lieux ne profite que rarement. La trentenaire s’attarde plus volontiers dans… ses toilettes, «à l’acoustique parfaite». Sa maladie? La passion des ondes. Assise sur le couvercle, coiffée d’un casque, un micro à la main, Tanya Heimo Bourgknecht enregistre des émissions radio qu’elle diffuse ensuite sur le web. Un travail qui lui prend dix à quinze heures par semaine.

car je ne bénéficie, pour l’instant, d’aucun financement extérieur.»

Les internautes participent

Une radio qui stimule les enfants

Sur Radio Ouistiti, en ligne depuis le mois d’avril, la maman de Johanna et Stanislas, 8 et 2 ans, présente des «boug’histoires» qui transforment les enfants en acteurs. Les bambins peuvent également apprendre des comptines avec les gestes qui les accompagnent, oreilles de lapin et sauts de grenouille. Ou encore s’adonner à des exercices de gymnastique. «Il existe déjà des radios pour les enfants mais elles ne les laissent pas s’exprimer, remarque l’enseignante de formation. Je voulais ajouter des activités où ils peuvent participer. Plutôt que de culpabiliser en abandonnant son enfant devant la télé, autant le mettre «devant» une radio qui le stimule.» Sa petite entreprise, elle l’a montée en trois mois – «j’aime que les choses bougent!» – avec trois bouts de ficelle, croit-on. Erreur, «créer sa radio web n’est pas à la portée de tous». La responsable du secteur animation de Radio Fribourg a neuf ans de pratique derrière elle. «J’ai été maîtresse d’école enfantine du-

Tanya Heimo Bourgknecht teste ses émissions sur ses enfants et les enfants de son entourage.

rant sept ans. Et puis comme je faisais du théâtre, on m’a proposé de présenter des pubs sur les ondes. Dès que j’ai posé le casque sur ma tête, l’univers s’est ouvert à moi.» A force d’animer des émissions interactives durant lesquelles les parents sont conviés à se manifester, la Fribourgeoise s’est dit que les tout-petits aussi pourraient profiter des ondes. Avec ses propres fonds, elle a d’abord acheté du bon matériel: un serveur, branché dans les WC, qui tourne en permanence. Un ordinateur portable, pour vérifier en tout temps que les émissions défilent sans anicroche. Un micro de professionnel, et hop! le tour est joué. Enfin presque. Restait à construire le site. Et à faire marcher son réseau. «Je me suis alliée à un groupe de netradios déjà existant. Ensemble, on est plus forts.» Un ami graphiste a

créé le site web, un autre a mis en ligne des jeux. Sans oublier les compétences de sa famille, très vite mise à contribution: son mari musicien a concocté des jingles et des émissions qui initient les petits aux instruments, son fils donne son avis sur ce qu’il entend et sa fille participe volontiers à l’élaboration des programmes. «Johanna me souffle même des idées de mouvements rigolos à réaliser.» Après avoir accompli un stock, de musique et d’activités, elle a testé ses créations sur ses copines mamans et leurs bambins. «J’ai dû revoir certains concepts. Par exemple, lorsque j’ai enregistré ma première histoire, je lisais toutes les voix. Je me suis rendu compte que cela n’était pas assez clair.» Du coup, les mères de son entourage ont décidé de prêter leurs cordes vocales. «Par chance de bon cœur,

Aujourd’hui, les internautes alimentent aussi les émissions. Une mime suisse alémanique – «étonnant non?» – l’appelle régulièrement pour partager des idées. Une joueuse de djembé française a enregistré des rythmes qui permettent aux enfants d’imiter des démarches d’animaux. «J’ai même reçu des maquettes du Canada», se réjouit-elle. Les activités proposées durent de cinq à trente minutes, entrecoupées de plages musicales éclectiques, dans le but de «ne pas casser les oreilles aux adultes qui écoutent». Tanya Heimo Bourgknecht passe d’ailleurs un choix de 45 tours numérisés rien que pour eux. «C’est important que les parents se souviennent et partagent une part de l’ancien répertoire avec leurs enfants.» L’animatrice effectue une sélection hebdomadaire de musiques. Avec une ligne: «de la douceur et des contenus qui ne soient pas bêtifiants». Des sonorités d’ici et d’ailleurs, calmes ou toniques selon les heures. La Fribourgeoise réfléchit sans cesse aux progrès possibles. Cet été, durant les vacances, elle compte enregistrer des enfants. Et pourquoi pas mettre sur pied un conte à suivre comme un feuilleton le dimanche en famille. Son rêve: la diffusion de Radio Ouistiti dans les hôpitaux pour enfants, «pour qu’ils se sentent moins seuls et aient un accompagnement ludique». Virginie Jobé Photos Loan Nguyen


VIE PRATIQUE GRANDIR

| 77

Comment ça fonctionne?

Tanya Heimo Bourgknecht travaille entre dix et quinze heures par semaine pour sa radio.

Pour capter les émissions de Radio Ouistiti - nom emprunté au petit singe parce qu’il est très joueur - il suffit d’avoir un ordinateur muni d’internet. Les programmes sont diffusés 24 h/24. A chaque moment de la journée, on trouve des activités en rapport avec les horaires des enfants. Par exemple, de 8 à 10 h, «Debout les ouistitis» accompagne le lever des bambins et, de 19 à 21 h, «Le hamac des ouistitis» les invite à se relaxer. Les mêmes histoires passent plusieurs fois dans la semaine, car «les petits ont besoin des répétitions pour progresser». Mais toujours à des heures différentes. Ça, c’est pour les mamans, «afin qu’elles ne tombent pas tous les jours sur le même domaine d’activités.» Les contes ne durent pas plus de dix minutes, «il ne faut pas oublier qu’un petit enfant ne pourra pas se concentrer plus longtemps.» Et les activités se déroulent au maximum sur trente minutes, avec des pauses. «A chaque début d’émission, j’explique ce qui va se passer. Si des adultes doivent être présents, notamment pour la gym, l’annonce Tanya je l’annonce.» Heimo Bourgknecht prop propose aussi des jeux sur internet et un loto so sonore avec de animaux. des dé A découvrir: radioo radioouistiti.com


78 | Migros Magazine 29, 13 juillet 2009

Le bonheur est dans le compost

Que faire de ses déchets de cuisine et de jardin? Les recycler, pardi! Les conseils du biologiste Christian Lavorel, membre de l’association «La maison nature» qui organise des séminaires dans un petit paradis situé à L’Abergement (VD).

P

our entrer dans cet éden-là, pas besoin de se remémorer toutes ses bonnes et mauvaises actions. En gardien des lieux, voici le biologiste Christian Lavorel, heureux propriétaire d’un jardin enchanteur à L’Abergement (VD). Un grand étang, un verger, des arbustes fruitiers, des poules, des lapins, des dindes et tout au fond, derrière le hamac et les balançoires: trois gros tas de compost. Dans ce havre de paix soigné avec beaucoup de passion, la famille Lavorel utilise ses propres déchets verts comme engrais pour le jardin. Mais composter ses détritus végétaux n’est pas uniquement réservé aux adeptes du bio. En plus, l’exercice n’est pas compliqué, promet le membre actif de «La maison nature» (lire encadré). A la cuisine, les épluchures et restes de repas s’entassent dans un seau ouvert – fermé, il favorise la fermentation – au fond duquel repose une couche de copeaux de bois visant à absorber l’humidité. Que peut-on y mettre? Tout ce qui n’est pas contaminé par les matières toxiques. «C’est une raison supplémentaire d’acheter bio, insiste Christian Lavorel. Si un légume a été traité aux insecticides,

ceux-ci vont nuire au compost. Ils se retrouveront finalement dans nos aliments.» Si sachets de thé et filtres à café ne posent aucun problème pour le compost, il n’en est pas de même des imprimés qui contiennent des encres difficilement biodégradables. Quant aux cartons d’œufs, ils se désintègrent facilement. En revanche, les autres cartons d’emballage doivent être coupés en petits morceaux, sinon ils prennent de longs mois avant de se transformer en humus. Régulièrement, le seau est vidé sur l’un des trois tas de compost – le plus frais – auquel Christian Lavorel ajoute copeaux, paille, foin et branches coupées.

Christian Lavorel utilise ses propres déchets comme engrais pour le jardin.

Quoi qu’il arrive, les éléments se décomposent

La composition du compost idéal? Des fibres (copeaux, paille, foin ou certaines épluchures assez épaisses) ainsi qu’une part de matière plus azotée, plus molle, telle que des épluchures de fruits, du gazon, donc des matières humides et collantes. «Mais il ne faut pas rester braqué sur les proportions, rassure Christian Lavorel.» Astuce: lorsqu’il y a trop de matières humides, il suffit de rajouter des copeaux ou

Les branches d’arbres sont broyées.


VIE PRATIQUE NATURE

| 79

Les «petites mains» du compost Avec une passion digne de sa formation de biologiste-entomologiste, Christian Lavorel présente les petites mains du compost. Ou plutôt, les petites pattes. Le bijou du compost? La cétoine dorée. Peu séduisante à l’état de larve (blanche et molle), mais ressemblant à un scarabée vert métallisé à l’âge adulte, elle joue un rôle important de recycleur. Acteur indispensable de la décomposition: le lombric, qui fait office d’accélérateur. S’activent également dans le compost: larves, acariens, cloportes (surtout en présence de copeaux de bois), mille-pattes (détrituriers ou prédateurs), sans oublier la microfaune (bactéries et champignons).

La masse est humidifiée.

Le compost prêt à l’emploi est tamisé.


80 |

VIE PRATIQUE NATURE

Migros Magazine 29, 13 juillet 2009

EN BREF

Un compost sur son balcon

Un compost au fond du jardin, facile, mais comment procéder sur un balcon? Afin de concocter un bon compost, il faut ajouter à ses déchets verts un élément indispensable: des vers de terre, les petits ouvriers qui aèrent et mélangent la masse. Au jardin, lorsque le compost est directement posé sur le sol, les travailleurs l’investissent spontanément. S’il est possible de fabriquer sa ferme à lombrics en allant soi-même à la pêche aux vers de terre, il existe dans le commerce des kits incluant les bestioles. www.lombritonus.ch www.compostage.org

Les atouts du mulch Posé entre les rangées de légumes dans le jardin, le mulch préserve la terre du dessèchement, tout en limitant la pousse des mauvaises herbes. Plusieurs types de mulch sont utilisés: la paille, les copeaux de bois, les végétaux broyés ou les minéraux (gravier, sable), débris de pots en terre cuite. www.lanature.fr

Les toilettes à compost Pour aller plus loin dans le processus de recyclage: les toilettes sèches, un système qui présente un double avantage. D’une part, les toilettes à compost évitent le gaspillage d’eau potable (une dizaine de litres par jour et par personne). Au lieu de tirer la chasse d’eau, il suffit de rincer la cuvette avec un peu d’eau et d’ajouter des copeaux de bois. D’autre part, les crottes et les urines, une fois transformées en terreau, constituent un engrais tout à fait convenable pour le jardin. www.biocapi.ch

Dernière étape: le compost est réparti sur la terre.

des branches broyées pour stopper la fermentation. Règle d’or du compost: il doit être brassé, afin de stimuler la transformation et d’éviter qu’elle ne se fige. Lors de ces opérations, le jardinier en profite aussi pour humidifier la masse. «Dans l’idéal, il faudrait la remuer une fois par mois, indique l’expert. En trois mois – excepté les mois d’hiver –, il est possible d’obtenir un bon compost.» Mélanger plus souvent accélère le processus. En raison d’un volume important de déchets verts, Christian Lavorel gère son compost en trois parties, suivant les stades de maturation. Dans le plus mûr qui dégage une odeur d’humus, il puise la matière prête à l’emploi. Il la tamise avant d’en répandre une fine couche autour des plantes en croissance et des semis. Ce terreau leur restituera très lentement et harmonieusement les sels minéraux des végétaux précédents. «De cette manière, le sol ne s’épuise jamais», garantit Christian Lavorel. Le «compost neuf», comme il l’appelle, est le

Des ateliers nature

Souhaitez-vous augmenter le potentiel nature de votre jardin, vivre dans un parc rempli de papillons, de lézards qui prennent le soleil sur un mur en pierres sèches et de tritons qui s’ébattent dans un étang? Portail d’information de l’habitat écologique et du jardin naturel, «La maison nature» met sur pied divers ateliers (un atelier sur le compost le 5 septembre, notamment). L’association à but non lucratif souhaite encourager les gens à planter des arbustes indigènes et à tolérer les herbes folles. Elle dispense également des conseils sur des matériaux comme le chanvre, la laine de bois, la ouate de cellulose pour la rénovation ou la construction. www.lamaisonnature.ch

tas – un silo en treillis convient aussi, de même qu’un cadre en bois – sur lequel la famille vide le seau de la cuisine, ainsi que les déchets du jardin. «Le volume diminue de trois quarts en se compostant», explique le jardinier. En phase de fermentation – à cause de bactéries très actives –, la température peut atteindre 60 degrés. Pour s’en convaincre, il suffit d’y plonger (courageusement) la main. Quant au deuxième tas, qui a déjà bien fermenté, mais dont les

végétaux ne sont pas encore bien décomposés, Christian Lavorel y plante une courge. Pas seulement par souci cosmétique, mais aussi parce que les racines facilitent la pénétration d’eau. Mais pour simplifier, le jardinier livre également la recette du compost du flemmard: «constituer un tas dans un coin et le déplacer de temps à autre. A force, il va former du compost tout seul.»

Laurence Caille Photos Xavier Voirol / Strates


Publicité

Sylvia: J’avais tellement perdu de poids en 1 semaine que j’ai annulé mon rendez-vous pour une chirurgie gastrique!

ENFIN!

Un traitement naturel contre l’obésité a été développé.

Sylvia nous raconte comment grâce à un procédé révolutionnaire elle a perdu 22 kg en 7 semaines alors qu’elle était désespérée et décidée à se faire poser un ballon gastrique. sés et j’avais 25 kilos en trop. J'avais tellement essayé de procédés miracles que je ne croyais plus à rien. Je ne trouvais plus rien à m’habiller, je n'osais pas sortir et la plage était devenue un supplice. Mais le pire, c’étaient les réflexions de mon mari et de mon fils que je ne veux pas rapporter ici. Enfin, au niveau affectif avec mon mari cela devenait catastrophique. Et puis un jour, à la télé, j’ai vu une émission sur les chirurgies gastriques pour les personnes qui souffrent et qui n’arrivent pas à maigrir. En réalité, il s’agit de placer un ballon dans l’estomac. Par conséquent, on ne peut pas manger beaucoup et donc on maigrit. Au bout du rouleau et prête à tout pour redevenir une vraie femme, je suis allée voir mon médecin. Je lui ai dit que je voulais faire cette opération. Finalement, nous avons fixé une date pour l’intervention. J’avais pris une décision radicale et j’étais convaincue du résultat. Le jour après, j'ai confié cette décision à ma meilleure amie Monica. Le lendemain, elle m’a appelé pour me dire que son mari qui est ingénieur biologiste, avait entendu parler d’un nouveau procédé qui assure le même effet, mais qui évite les inconvénients d’une intervention chirurgicale. Il s’agissait d’une sorte de poudre qui gonfle pour atteindre un volume multiple dans l’estomac et permet d’agir comme le ferait un ballon gastrique. Deux jours après, elle était devant ma porte avec le paquet contenant la poudre miracle qu’il fallait prendre sous forme de capsules. Quand j'ai lu la composition, j’ai constaté qu’il s’agit d’un dispositif médical certifié et à 100% naturel qui n'entraîne aucun effet secondaire nocif. Je pensais surtout à mon opération qui approchait (c’était dans 10 jours). Je me suis dit que ce serait une

bonne occasion de m'y habituer. Alors j'ai pris 3 capsules une demi- heure avant chaque repas principal et l’effet a été immédiat. Je mangeais ce que je j’aimais, mais je ne n'avais plus ces pulsions qui vous font grignoter toute la journée. Après 3 jours, j'avais perdu 1,5 kilos et en fin de semaine, la balance a affiché 3,5 kilos de moins. Il me restait 3 jours avant l'opération. J’ai appelé mon médecin pour lui raconter ce qui m'arrivait. Quand je lui ai parlé de la composition de PLANTO-SLIM (c'est le nom de ces capsules qui contiennent cette poudre miracle), il n'a pas été étonné.Il m'a dit que j’avais réalisé naturellement ce que je m’étais préparé à faire avec une opération chirurgicale. Nous avons décidé ensemble d’annuler mon opération et de suivre les résultats ensemble chaque semaine. Evidemment, j’ai continué à perdre du poids régulièrement. Le premier mois j’avais perdu exactement 13 kilos – et cela sans faire aucun effort particulier. Je mangeais ce que j’aimais, à ma faim avec un sentiment de satiété que j'avais oublié depuis longtemps. Je me sentais en pleine forme. J’ai perdu 22 kilos après 7 semaines. Là, mon médecin m’a dit stop c’est assez. J’avais peur de reprendre du poids en arrêtant de prendre PLANTO-SLIM. Pour éviter donc l’effet yoyo bien connu, je prends tout simplement 2 capsules de PLANTO-SLIM avant des repas particulièrement riches en calories, mais c'est tout. J’ai enfin la silhouette dont j’ai si longtemps rêvé et avec mon mari j’ai des relations affectives plus belles que jamais auparavant.

POURQUOI PLANTO-SLIM AGIT COMME UN BALLON GASTRIQUE NATUREL

PLANTO-SLIM agit selon le même principe que le ballon gastrique qui est introduit dans le cadre d'une opération (ce ballon doit remplir l’estomac). La différence c’est que PLANTO-SLIM est à 100% naturel. Chaque jour vous perdez du poids sans sensation de faim. Découvrez-en les raisons ci-dessous … 1) Sensation de satiété pour longtemps

Les capsules PLANTO-SLIM sont remplies de poudre de glucomannane de konjac, un extrait végétal de la racine de konjac spécialement traité. En prenant cette poudre avec de l'eau, celle-ci gonfle dans l'estomac jusqu'à atteindre 200 fois son volume normal et forme une masse gélatineuse qui enferme les composants alimentaire broyés. Ainsi, vous mangez nettement moins que d’habitude car votre estomac est rempli plus rapidement. Grâce à

cette sensation de satiété durable et agréable vous ne ressentez plus de sensation de faim omniprésente. La poudre elle-même est éliminée de manière naturelle sans être digérée. PLANTO-SLIM peut être pris à volonté.

2) Réduit l’absorptionde calories

En outre, PLANTO-SLIM retarde l'absorption de graisses et réduit la quantité de glucides qui sont absorbés par la nourriture. Le résultat? Non seulement, vous mangez moins, mais aussi vous absor-

bez moins de calories de ce que vous mangez. De cette manière, vous perdez automatiquement de poids et ce, sans avoir faim un seul instant.

3) Remboursement garanti

N'hésitez pas et commandez PLANTO-SLIM encore aujourd’hui. Si vous ne perdez pas de poids avec PLANTO-SLIM, nous vous remboursons votre argent sans discuter. C’est honnête, n’estce pas?

Avalées avec de l’eau, ces capsules agissent comme un ballon gastrique naturel.

+

+

=

=

➔ Si vous souhaitez perdre du poids normalement, prenez 2 capsules avant chaque repas principal.

➔ Si vous souhaitez perdre du poids rapidement, prenez 3 capsules avant chaque repas principal.

Trendmail SA, Service-Center Bahnhofstr. 23, 8575 Bürglen TG

Tel. 071 634 81 25, Fax 071 634 81 29 www.trendmail.ch

BON DE COMMANDE

OUI, je commande contre facture (10 jours) + participation aux frais d'envoi (Fr. 5.90) comme suit:

Veuillez cocher ci-dessous le régime souhaité: ❏ PLANTO-SLIM régime 10 jours (64 capsules)

No d'art. 3601

Fr. 48.–

PLANTO-SLIM régime 1 mois (192 capsules) ➔ Recommandé pour des résultats optimaux!

No d'art. 3603

au lieu de Fr. 144.–

PLANTO-SLIM régime 2 mois (384 capsules)

No d'art. 3606

au lieu de Fr. 288.–

Monsieur

seulement Fr. 98.– !

seulement Fr. 178.– !

Madame

Nom: Prénom : Rue/N°: NPA/lieu:

A envoyer à: Trendmail SA, Service-Center, Bahnhofstr. 23, 8575 Bürglen TG

205-185

on histoire est somme toute assez banale... M Pour résumer, entre 23 ans, quand j’ai eu mon fils unique, et hier si je puis dire, 10 ans s’étaient pas-


Entreprises

Vacances

Formation

ACHAT D‘OR

COURS DE LANGUE

Société Suisse depuis 1987

Anglais intensif

Profitez du cours haut de l‘or

Paiement immédiat au comptant Bijoux et montres en or, pièces de monnaie en or et argent, argenterie qui se trouvent dans un tiroir, démodés, vieux, défectueux ou d‘héritage

Cambridge, BULATS, TOEFL, Pitman

Business English Cambridge University BEC 2

Deutsch im Beruf

Goethe Institut – diplôme international

exp: 32.60 Fr./gr pour 24 carat (cours du 18.06.2009)

> Possibilité de faire 2 langues > Nombreux diplômes officiels > Activités} étranger > Internat} étranger > Deux campus

Cash your gold sera heureux de vous recevoir au Marché Migros Romanel (Romanel-sur-Lausanne) du 13 au 18 juillet 2009 20 au 25 juillet 2009

LEMANIA

www.cash-your-gold.com

Ecole Lémania – Lausanne

tél. 021 320 1501

Adria-Italie-Cesenatico. BiondiHotels Panoramic terr. panoramique, plage de sable, Paradise enf., pools+parking+miniclub+vélo+parasol+bateau, 3 menus p. compl. dès Fr. 89.– 94.– , rabais fam. Tél. 0039 0547 85388, www.biondihotels.it

Avant de jeter votre vieux salon,

demandez-nous une offre! Parce que le recouvrement du rembourrage vaut presque toujours la peine. Nous recouvrons également votre ancien salon d’étoffe ou de véritable cuir nappa. Service express en 10 jours seulement. Salon de remplacement gratuit. Garantie 10 ans. Conseils à domicile, aussi le soir, dans toute la Suisse. Demandez nos échantillons et découvrez notre assortiment de rêve. Atelier de rembourrage I tél. 079 403 39 93 Schoffelgasse 3 I 8001 Zürich

spinas | gemperle

Tél. 0800 043 043

DEMANDEZ DE L’EQUITABLE AUSSI POUR LES T-SHIRTS.

www.bio-fair.ch

Le coton bio issu du commerce équitable garantit un revenu suffisant aux familles paysannes.

8(71-67A9* 8, . 2 3 ,$?<#% !#;B 5C@ "4?C%?C;B@ "C 5/ $/B?C (0+0-08& 6>->:>91=0> 8!B=B%B? 2 ' ,8*1+&& 4#<B@639B#

'''&)*%$"(%!+#&*%

7B6( -05 11 +2 .& '') :3$ -05 11 +2 .& &&) ;#A!/>"=;6<=!@#("=


MOTS FLÉCHÉS

Migros Magazine 29, 13 juillet 2009

ET LE RESTE PRONOM

MIGNONNES SAILLIE

A gagner

5 bons d’achat Migros d’une valeur de 100 francs chacun.

PETITE BOMBE NOTE

Comment participer: Par courrier (courrier A): Migros Magazine, Mots fléchés, CP, 8957 Spreitenbach Par courriel: www.migrosmagazine.ch/motsfleches Par SMS: envoyez MMF puis la solution au numéro 20120 (Fr. 1.-/SMS ) Par téléphone: composez le 0901 567 568 (Fr. 1.-/appel) et communiquez la solution ainsi que votre adresse sur le répondeur. Délai: votre carte postale, votre courrier électronique ou votre appel doit nous parvenir au plus tard dimanche 19 juillet 2009, à 18 heures. P A M P L E M O U S S I E R S

* R O N E O * I N T E R D I T

I * S * L G O U L E N S E I G E E * T E E * F R E I N * R * E E R A I T R E D O N A * I N A I P E S *

CORRECTION AUBÉPINES

AVANT POUTRES

4 DOUCEURS BECQUEREL

7 PÉRIODE DE 6585 JOURS

* G * A * G * S * A * V * C *

LENTILLES ESPION ROYAL

| 83

* T N T * I * E * B * * S P A

S T E E P L E C H A S E * T I

* I E S U R R A O E * L P I O T U E L S A * R S D U E S S E

Solution Problème n° 28

Mot: généalogiste

Gagnants Mots fléchés n° 27

Les noms des gagnants des vingt sets de soins capillaires Golden Hair Professional sont publiés sur www. migrosmagazine.ch/ motsfleches

ÉTAIN

ODORAT

ÉLIMÉ

BRAME

DÉMENTÎT

LÂCHE

GUISE

DIEU DU CIEL SOIR

COMMUNE DU NORD

9

THÉÂTRES DE FOIRES

8

2 MÉTRO JEUNE CERF

TENTA

11

LUI

À ELLE

www.saison.ch

ENVOYAIS AD PATRES

ORIENT PRESSE À MÂCHOIRES

PÉNIBLES BÉBÉ DE TÊTU

IRRITE

5 SIGLE DE MALADIE MESURE PATRIARCHE BIBLIQUE

GEÔLIER LÂCHA PRISE CUIVRE

DÉMONSTRATIF

6

1 SCULPTEUR FRANÇAIS

3 SITUATION D’ATTENTE

ANCIEN

10

12 © Alain Dubois

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

IMPRESSUM MIGROS Magazine Construire case postale 1751, 8031 Zurich Hebdomadaire du capital à but social www.migrosmagazine.ch Tirage contrôlé: 511 161 exemplaires (REMP octobre 2008) Lecteurs: 580 000 (REMP, MACH Basic 2009-1) Direction des publications: Monica Glisenti Direction de Limmatdruck SA: Jean-Pierre Pfister Directeur des médias Migros: Lorenz Bruegger

Responsable de projets: Ursula Käser Rédaction: redaction@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 37 Fax: 044 447 36 02 Rédacteur en chef: Joël Guillet Rédacteur en chef adjoint: Steve Gaspoz Chef d’édition: Alain Kouo Département Magazine: Tania Araman, Patricia Brambilla, Laurence Caille, Jean-François Duval, Mélanie Haab, Virginie Jobé, Pierre Léderrey, Laurent Nicolet, Alain Portner

Département Actualités Migros: Gaston Haas (responsable), Pierre Wuthrich (resp. coordination), Florianne Munier, Christoph Petermann, Daniel Sägesser, Cinzia Venafro, Michael West Département Shopping & Food: Jacqueline Jane Bartels (responsable), Eveline Schmid (adj.), Heidi Bacchilega, Anna Bürgin, Ruth Gassmann, Dora Horvath, Martin Jenni, Fatima Nezirevic, Anna-Katharina Ris Mise en pages: Daniel Eggspühler (responsable), Werner Gämperli (adj.) Layout: Diana Casartelli, Marlyse Flückiger, Nicole Gut, Bruno Hildbrand, Gabriela Masciadri,

Tatiana Vergara Photolithographie: René Feller, Martin Frank, Reto Mainetti Prépresse: Peter Bleichenbacher, Marcel Gerber, Felicitas Hering Service photo: Tobias Gysi (responsable), Regula Brodbeck (resp. pour la Suisse romande), Anton J. Erni, Franziska Ming, Susanne Oberli, Olivier Paky, Ester Unterfinger Correction: Paul-André Loye Internet: Anne-Marie Python Secrétariat: Jana Correnti (responsable), Imelda Catovic, Sylvia Steiner

Département des éditions: edition@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 70 Fax: 044 447 37 34 Bernt Maulaz (chef du département), Simone Saner Abonnements: abo@migrosmagazine.ch Sonja Frick (responsable), Téléphone: 044 447 36 36 Fax: 044 447 36 24 Annonces: annonces@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 50 Fax: 044 447 37 47 Reto Feurer (chef du département), Nicole Costa, Verena De Franco, Silvia Frick, Yves Golaz, Janine Meyer, Janina Prosperati, Hans Reusser,

© Michael Zumstein / L’œil public

Publicité

Face au dernier espoir, donner les premiers soins. Case postale 116, 1211 Genève 21, Tél 022 849 84 84, fax 022 849 84 88 www.msf.ch, donateurs@geneva.msf.org, CCP 12-100-2

Patrick Rohner (chef projet média), Eliane Rosenast, Kurt Schmid, Jasmine Steinmann, Nicole Thalmann Marketing: edition@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 70 Fax: 044 447 37 34 Jrene Shirazi (cheffe du département) Éditeur: Fédération des coopératives Migros

IMPRIMERIE Centre d’impression Edipresse, 1030 Bussigny


84 | Migros Magazine 29, 13 juillet 2009

CUMULUS-DEALS

1. Ecoles de parapente

2. LeShop.ch

3. Ticketportal

Initiation au parapente

1000 points chez LeShop.ch

Europa-Park: points x 3

Envolez-vous pour 50 francs de moins. Fr.50.– au lieu de Fr.100.– • Flugschule Appenzell 9057 Wasserauen/AI Tél. 071 799 17 67 info@gleitschirm.ch, www.gleitschirm.ch

Si vous faites vos courses chez LeShop.ch du 13 au 19.7.2009, vous serez crédités de 1000 points CUMULUS pour votre commande. Vous pouvez désormais choisir parmi 350 nouveaux produits, des délicieuses crèmes glacées aux pizzas croustillantes, en passant par de délicieux sushis. Faites-vous livrer vos achats directement à votre porte. 1. Faites vos courses sur www.LeShop.ch 2. Lors de votre inscription, entrez votre numéro CUMULUS dans votre compte client (si vous êtes nouveau client) 3. Entrez le code 090709CUM1000 à la fin de votre commande, à l’étape «Bons & Cadeaux». Vos courses sont livrées directement à votre porte.

Si vous téléchargez votre entrée à l‘EuropaPark de Rust jusqu‘au 31.7.2009 sur votre carte CUMULUS, vous recevrez des points CUMULUS triplés sur le prix de vente (hors taxes).

• Flugschule Swissraft 7016 Trin Mulin Tél. 081 911 52 52 info@fs-swissraft.ch, www.fs-swissraft.ch Fr. 60.– au lieu de Fr. 110.– • Euroflugschule Engelberg AG 6390 Engelberg Tél. 041 637 07 07, info@flugschule.ch, www.euroflugschule.ch, (+ taxe de Fr.10.– pour l’utilisation du terrain) Fr. 70.– au lieu de Fr. 120.– • Flugschule Jura 4713 Matzendorf Tél. 062 394 22 22 info@flugschule-jura.ch www.flugschule-jura.ch Le prix comprend: équipement, introduction théorique, exercices de décollage et d’atterrissage, vols au ras du sol. Conditions: avoir 15 ans révolus (autorisation écrite des parents pour les mineurs), avoir une assurance accidents. Apporter avec soi: chaussures de randonnée, vêtements confortables.

Voici comment • Commandez votre billet d’entrée à l’Europa-Park sur www.ticketportal.com, réglez-le par carte de crédit et chargez le nombre de billets souhaités (quatre billets maximum) sur votre carte* CUMULUS. • A l’entrée du parc, votre carte sera scannée et vous pourrez ainsi y entrer rapidement et simplement. * Pour des raisons techniques, les points CUMULUS vous seront crédités fin 2009.

ta carte. ton billet.

www.ticketportal.com

* Offre valable une seule fois par ménage. Commande minimale de Fr. 99.– livrée par LeShop.ch. Frais de livraison échelonnés entre Fr. 7.90 et Fr. 15.90. Conditions de commande et de livraison sur www.LeShop.ch.

1.19

Newsletter partenaires CUMULUS: US: s’inscrire et gagner. ga

Abonnez-vous dès maintenant à la newsletter des partenaires CUMULUS et vous serez gagnants! Pour toute nouvelle inscription reçue jusqu’au 31 juillet 2009, M-CUMULUS met en jeu: 1 x 100 000 points 10 x 10 000 points 100 x 1000 points Conditions de participation et inscription sur www.M-CUMULUS.ch, rubrique My M-CUMULUS.

COLLECTIONNEZ DES POINTS: dans tous les magasins Migros, Restaurants Migros, M Gourmessa, G Migros Mi France, F M-Ele M-Electronics, SportXX, Sp tXX, Micasa, M Do D it + GGarden de Migros, Mi Ob Obi, Migrol, M l, EEx Libr Libris, www.exlibris.ch, libr


Migros Magazine 29, 13 juillet 2009

Découvrez d’autres CUMULUS-Deals sur www.M-CUMULUS.ch 4. Migrol

| 85

INFOLINE 0848 85 0848

Appels depuis la Suisse: Lu–Ve 8–17 h (8 ct./min), 17–19 h (4 ct./min) Sa 8–16 h (4 ct./min) Appels depuis l’étranger: +41 44 444 88 44, Lu–Ve 8–19 h, Sa 8–16 h; Fax 044 272 44 48 (pour les changements d’adresse) E-Mail/Internet: M-CUMULUS@Migros.ch, www.M-CUMULUS.ch

5. Schilthorn

6. Mobility

Rabais de trois pour cent sur le carburant

Deux billets au prix d’un

A l’essai pour 30 francs de moins

Carburant Sur présentation de votre carte CUMULUS du 13 au 26 juillet 2009, profitez d’un rabais de 3% sur le prix du carburant (excepté gaz naturel) à la pompe dans toutes les stations avec shop. Non cumulable avec d’autres actions et réductions. Action et points de bonus CUMULUS non valables pour les achats au shop avec la Migrol Company Card. Exemple: vous économisez 4,5 centimes par litre de carburant à Fr. 1.50.

Profitez de notre offre estivale et admirez le magnifique panorama montagneux à 360 degrés et ses 200 sommets qui se déploient devant vos yeux. Sur présentation de votre carte CUMULUS, vous paierez deux billets Stechelberg–Schilthorn aller-retour au prix d’un jusqu’au 8.11.2009. La vue sur l’Eiger, le Mönch et la Jungfrau est garantie. Sont considérés comme billets «achetés» les billets à prix réduit de tous types tels qu’AG et demitarifs.

Testez Mobility pendant quatre mois pour une taxe de base de Fr. 40.– au lieu de Fr. 70.–. Plus de 2200 véhicules Mobility à 1100 emplacements sont à votre disposition jour et nuit. Commandez votre abonnement à l’essai Mobility en mentionnant votre numéro CUMULUS au centre de services 24 h sur 24: 0848 824 812 (tarif normal de communication) ou sur www.mobility.ch.

p. ex. 2 billets aller-retour adulte: Fr. 91.80 au lieu de Fr. 183.60

Profitez davantage Les 50 premiers inscrits à l’aide du coupon de rabais recevront 750 points CUMULUS.

®

loria Piz G

Souscription: 1 abonnement à l’essai, Fr. 70.– Valable du 13.7 au 14.8.2009

Achat minimal: 1 journée d’initiation au parapente Valable du 13.7 au 31.10.2009

RABAIS

30.–

VALEUR CHF

VALEUR CHF

50.–

1 journée d’initiation au parapente

RABAIS

Veuillez m’envoyer les documents en

français

Utilisable dans l’une des écoles de parapente listées sur présentation de la carte CUMULUS.

allemand

Envoyer le coupon de rabais à: Mobility, case postale, 6000 Lucerne 7. L’inscription sera plus rapide sur www.mobility.ch

partenaire Migros, LeShop.ch, Vacances Migros, Switzerland Travel Centre, travel.ch, Vacando, Mobility, Banque Migros, M...Mastercard

Abonnement à l’essai 4 mois Mobility Votre n° CUMULUS 2 0 9 9 Nom Prénom Adresse NPA, lieu Date de naissance


86 | Migros Magazine 29, 13 juillet 2009

Ils offrent un nouveau destin aux berlingots

Inventifs, définitivement écolos, Patrick Bouffault et son amie Stéphanie Lathion font un sort aux déchets en leur donnant une nouvelle vie. La preuve par des briques de lait et de jus de fruits transformées en porte-monnaie!

D

ans leur appartement de Sierre (VS) règne un joyeux capharnaüm. Objets hétéroclites, tableaux kitsch de la Sainte Vierge, matelas au sol, chats équilibristes et vélos sur le balcon. Et surtout, dans le corridor, des sacs en attente remplis de briques de lait. C’est que Patrick Bouffault et Stéphanie Lathion, 28 ans, mènent depuis trois ans un combat soutenu contre les déchets. «J’aime faire réfléchir les gens sur ce qu’ils jettent», avance le jeune concepteur de sites web. Avec son amie scénographe, ils se sont donc mis à récupérer les emballages de lait pour les changer en porte-monnaie. «Ces briques, avec leurs couches de plastique, d’alu et de carton, sont des horreurs, impossibles à recycler. Autant leur donner une nouvelle vie!» C’est donc là, entre la chambre à coucher et la cuisine, qu’ils transforment briques locales, mais aussi berlingots de jus de goyave ou de litchi croate, russe ou japonais au design flashy et coloré. «Du coup, notre consommation est très orientée graphisme. Pour varier les emballages!» Heureusement, famille et amis contribuent au ravitaillement, en leur déposant régulièrement derrière la porte des sacs de berlingots vides, quand ils ne leur en ramènent pas de voyage. Les plus prisés sont les Rubicon, ces jus de fruits exotiques que l’on trouve dans les magasins indiens, aux coloris vifs du turquoise au rose fuchsia. Mais le must reste la poya en noir et blanc de la marque Vallait. «Les produc-

ger au maximum l’existence des choses. Une vraie philosophie: ils n’achètent presque rien et jettent encore moins. «Quand on en a marre d’un objet, on le transforme», sourit Patrick Bouffault. Et de pointer du doigt un tableau réalisé à partir d’un vieux t-shirt qu’il aimait beaucoup: «Je l’avais depuis mes 14 ans. Je l’ai découpé, trempé dans un vernis à bois et encadré.» L’une des nombreuses réalisations que l’on peut trouver sur www.berlingot.ch.

teurs ont changé le visuel, mais heureusement j’en ai gardé un joli stock. Ce sera bientôt un collector!» rigole Patrick Bouffault. Quant au procédé, il est toujours à peu près le même. Ouvrir les briques, les laver à grande eau, les sécher sur un étendage «comme la lessive». Elles sont ensuite pliées et rangées par catégories dans un meuble à tiroirs.

Trois cents exemplaires écoulés par année

Pour la réalisation, les deux jeunes gens s’y mettent un soir par semaine, en fonction de la demande. Font venir parfois des amis quand il y a de gros pics de commandes, pendant les fêtes, à Noël. Malgré le creux de l’été, ce sont plus de trois cents porte-monnaie qu’ils écoulent par année, principalement en Suisse, et peut-être bientôt à l’étranger, le temps de régler quelques détails informatiques. «C’est chouette de faire les berlingots. Ça fait du bien après une journée d’ordinateur, c’est grati-

fiant, ça remplit de joie, même si c’est répétitif.» Bien sûr, ils ne sont pas les seuls à transformer les emballages de thé froid en crapauds. Mais ils ont leur marque de fabrique: «On ajoute un fond carré, on met des scratchs et on plastifie. Je tiens à la ligne Berlingot: sobriété, commodité, solidité. On ne touche pas au visuel et le produit fini doit pouvoir contenir des cartes de crédit et entrer dans une poche de jeans», précise Patrick Bouffault. En quelques coups de cutter et d’agrafeuse, la métamorphose a lieu. Le porte-monnaie est prêt en quinze minutes. Et pour une durée de vie d’un à trois ans, d’après les créateurs. «On fait des crash tests, on les lance, on les garde en poche. Après un an, l’alu se décolle un peu, mais l’objet est toujours utilisable!» Sûr que ces deux écologistes convaincus, tatoués à l’anti-consumérisme, ont fait de cette création le point d’orgue de leur mode de vie. Ne rien laisser mourir. Prolon-

Des meubles de récupération

Idem pour le mobilier. «Acheter des meubles? Jamais. Dans notre société, tout est fait pour être démodé tous les deux ans. J’ai plein d’amis qui changent leur canapé, alors qu’il est encore tout neuf! C’est insensé.» Les deux artistes dans l’âme préfèrent récupérer des meubles à la décharge, tables, lampes, dos de chaises tressés et les repeindre «de manière très colorée» ou avec la technique d’encollage des serviettes. Customiser le mobilier, tuner des tables en bois massif, des armoires ou des vases. «On nous a dit que notre salon ressemblait à un musée d’art moderne. Nous l’avons pris comme un compliment!» Et ce n’est pas parce qu’ils fabriquent des porte-monnaie que Patrick Bouffault et son amie veulent faire fortune. «Avoir beaucoup d’argent, ça ne doit pas être très bon pour la tranquillité d’esprit. Et moi, je préfère la sérénité et la légèreté.» Une vraie profession de foi! Patricia Brambilla Photos Matthieu Rod

Infos sur www.berlingot.ch


RÉUSSITE S. LATHION ET P. BOUFFAULT

Stéphanie Lathion et Patrick Bouffault, les créateurs des porte-monnaie écolos.

| 87


DES PARFUMS À VOUS FAIRE FONDRE D’ENVIE.

e Comment servir un i ss au boule de glace iliser ut parfaite? Il suffit d’ à glace, une portionneuse tre disponible dans no assortiment.

8.95

8.95 11.20

Crème d’or à la fraise et au citron 1000 ml

Crème d’or Ricotta & Marsala 1000 ml

au lieu de 11.20

3.10

Crème d’or Maple/Walnut 200 ml

au lieu de

8.95

au lieu de 11.20

Crème d’or aux amandes et à l’orange 1000 ml

7.60

au lieu de 9.50

Crème d’or Crêpe Suzette 1000 ml

8.50

Cornets Crème d’or à la pistache et à la framboise 6 pièces

8.50

Cornets Crème d’or 3 Noix & Fior di Latte 6 pièces

20% sur toutes les glaces Crème d’or en bacs de 1000 ml du 14.7 au 20.7 ou jusqu’à épuisement du stock.

Migros Magazin 29 2009 f VD  

SÉRIE D’ÉTÉ 20 N O 29, 13 JUILLET 2009 www.migrosmagazine.ch, CONSTRUIRE Photos Daniel Rihs-Pixsil / Christophe Chammartin-Rezo 4.5 0 4.8 0...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you