Page 1

AUX FOURNEAUX 66

La cuisine au wok selon Bernard Pichon, le journaliste voyageur. Edition Aar, JAA 3321 Schönbühl-Shoppyland

www.migrosmagazine.ch, CONSTRUIRE

NO 27, 5 JUILLET 2010

ENTRETIEN 26

Photos Paolo Zambaldi / Mathieu Rod

Eros Ramazzotti sans fard Le chanteur de charme italien se confie à «Migros Magazine» peu avant ses concerts à Vevey et à Locarno.

Changements d’adresse: à la poste ou au registre des coopérateurs, tél. 058 565 84 01 E-Mail: serviceabo@gmaare.migros.ch

PRIX DYNAMITÉS

Découvrez les actions de la semaine dans ce numéro.


POUR ÉLÈVES MODÈLES ET

19.90

Sac à dos Basic bleu marine/bleu clair

12.90

Trousse Cars 30 pièces

4.90

Cahier à spirale ou calculatrice div. couleurs p.ex. cahier à spirale, A4

En vente dans les plus grands magasins Migros.

3.90

Porte-documents avec élastique ou dossier à pince div. couleurs p.ex. portedocuments avec élastique

3.90 Porte-stylos div. couleurs sans contenu


CEUX QUI LE SONT MOINS.

39.90

Sac à dos Nike Campus anthracite/bleu roi

24.90

Sac à dos pour enfants Cars ou sac à dos pour enfants Princess

39.90 Sac à dos Graffiti Print

3.90

Ensemble blocnotes ou cahier à spirale Princess p.ex. ensemble bloc-notes Princess, 3 pièces

39.90

Sac à dos d’écolier Crazy turquoise

7.90

Cahier rigide Cool Boys

5.90

Carnet ou cahier à spirale Cool Boys p.ex. carnet Cool Boys A5, à lignes

4.90

Cahier à spirale ou carnet Crowns & Roses p.ex. cahier à spirale Crowns & Roses, A4 à carreaux

5.40

Classeur à motifs 8 cm


4 | Migros Magazine 27, 5 juillet 2010

ÉDITORIAL Steve Gaspoz, rédacteur en chef

Le retour de la magie Les peurs irrationnelles gagnent du terrain. Las de ne trop savoir

à quoi s’accrocher, à quoi pouvoir faire confiance ou de quoi le lendemain sera fait, toujours plus gens embrassent des croyances empreintes de magie et de superstition. Certains y croient dur comme fer, tandis que d’autres se disent: et si c’était quand même vrai. Les forces de la nature, du bien ou du mal, les anges, les multiples dieux, le chamanisme, le vaudou... On n’avait pas vu un tel engouement depuis longtemps.

M-Infoline: tél. 0848 84 0848* ou +41 44 444 72 85 (depuis l’étranger). m-infoline@migros.ch; www.migros.ch M-CUMULUS: tél. 0848 85 0848* ou +41 44 444 88 44 (depuis l’étranger). m-cumulus@migros.ch; www.m-cumulus.ch Adresse de la rédaction: C. p. 1751, 8031 Zurich, tél. 044 447 37 37, fax 044 447 36 02 redaction@migrosmagazine.ch; www.migrosmagazine.ch

Que chacun croie à ce qu’il veut et tout ira bien. Aussi irrationnelle

que puisse être une croyance, elle ne devrait déranger personne aussi longtemps qu’elle demeure dans le domaine privé. De même, tant qu’elle permet de surmonter son quotidien, de lui donner un sens ou tout simplement de vivre, nulle raison de s’inquiéter outre mesure. Seulement, ce n’est pas toujours le cas. Les exorcistes, par exemple, n’ont jamais reçu autant de demandes pour possession qu’actuellement (lire notre reportage en page 10).

Une dizaine de cas par semaine. Voilà à quoi est aujourd’hui

confronté l’un des trois exorcistes du diocèse de Lausanne, Fribourg, Genève et Neuchâtel. Et la demande va croissant. Le phénomène ne se limite d’ailleurs pas à la Suisse, puisque le Vatican a demandé la formation rapide de 3000 nouveaux exorcistes. Que cachent ces demandes? Pourquoi un tel retour du malin alors que l’on nage dans un monde cartésien où la technologie règne en maître? Quand notre vie nous échappe, on se raccroche à ce que l’on peut.

Photos Nelly Rodriguez / Xavier Voirol / Nora Rupp / François Wavre-Rezo

* tarif local

Fût-ce une croyance d’un autre âge. On a cru pouvoir tout

expliquer, exploiter les confins de l’univers, faire confiance au génie humain. Et l’on se rend compte que la barre était placée un peu haut, que beaucoup de choses restent et resteront mystérieuses. La médecine, les thérapies en tout genre, les visites chez le psychologue ne pourront jamais répondre à toutes nos attentes. Rien de plus humain alors que de confier son destin aux étoiles, mais ne dit-on pas: aide-toi et le ciel t’aidera?

steve.gaspoz@migrosmagazine.ch

RÉCIT 14 Dentier, vélo, parapluie ou bijoux: chaque jour, des milliers d’articles rejoignent les rangs des objets perdus. Quand ils ne sont pas réclamés, ils finissent pour la plupart dans le magasin de Roland Widmer. Explications.


CETTE SEMAINE

|5

MIEUX VIVRE 88

ANIMAUX 18 Lapins, chats, chiens et même ours: les dents des animaux n’ont plus de secrets pour Philippe Roux, vétérinaire spécialisé en dentisterie. Et son cabinet ne désemplit pas.

La Belge Marie Milis est spécialisée en autolouange, l’art de se lancer des fleurs. Reportage lors d’un stage donné à Crissier (VD)

CUISINE DE SAISON

RÉCITS Religion

Le curé de Charmey (FR) est aussi un prêtre exorciste.

10

14

Animaux

18

Des dentistes pour nos bêtes.

26

ACTUALITÉ MIGROS Mobilité

A travers les Alpes sans essence.

Internet

Donnez votre avis sur les produits Migros sur www.migipedia.ch

33

35

EN MAGASIN

SOCIÉTÉ 10 Dans le diocèse de Lausanne, Fribourg, Genève et Neuchâtel, trois prêtres, dont le Père Le Moual, sont habilités à pratiquer des exorcismes. Rencontre.

Votre coopérative régionale

Offrez le meilleur à votre peau avec la nouvelle gamme I am Face. 36 Le nouveau spray Sun Look protège du soleil sans coller à la peau. 39 Textiles: des taches pulvérisées grâce à Total. 57

75

VIE PRATIQUE Mieux vivre

80

Tourisme

84

Voitures

87

Psychologie

88

Grandir

90

Le boom des cours de cuisine.

ENTRETIEN Eros Ramazzotti.

66

VOTRE RÉGION

Société

Itinéraire d’un objet trouvé.

Bernard Pichon

Voyager avec bonne conscience. La Dacia Duster. Pratiquer l’autolouange pour se sentir mieux.

Comment parler des menstruations à sa fille.

RUBRIQUES Temps présents Migros Flash Minute papillon Mots fléchés / Impressum

6 8 20 93

RÉUSSITE Jodoc Elmiger

94

Publicité

PRENEZ SOIN DU CLIMAT. DANS VOTRE MAISON AUSSI.

tuites: Infos gra

080 0 80 0 897

VIVA CHF 320’900.–, clés en main

Informez-vous: www.swisshaus.ch


6 | Migros Magazine 27, 5 juillet 2010

SUR LE VIF

Accès aux rives: il y a le feu au lac Guerre des grillades sur la plage de Préverenges (VD), bataille autour d’un sentier pédestre à La Tour-de-Peilz (VD): chaque été ranime le vieux conflit entre usages privés et publics de nos bords de lacs. Le point de vue d’Ola Söderström, professeur de géographie à l’Université de Neuchâtel. Un sociologue a pu parler de «lutte des classes» à propos de la guéguerre que se livrent pique-niqueurs et promeneurs d’un côté, propriétaires et riverains de l’autre…

La formule est efficace mais exagérée. Nous vivons aujourd’hui dans une société qui n’est plus homogène mais fragmentée. Avec, selon l’âge, les origines, le revenu, etc., des aspirations, des modes de vie différents, qui débouchent sur des demandes et des intérêts contradictoires, mais qui ont tous un fond de légitimité. C’est le même genre de conflit entre les jeunes qui veulent disposer de lieux publics où sortir le soir et les citoyens qui veulent pouvoir dormir tranquillement.

Comment trancher alors?

Il n’y a pas de solution dans l’absolu. Nous sommes dans une zone grise. Cela ne peut être réglé que de manière procédurale, à travers des règlements coutumiers émanant des communes et à travers lesquels on s’efforcera de trouver un modus vivendi. Que penser de riverains qui se défendent d’être égoïstes et pointent du doigt l’incivisme grandissant du public?

Il y a effectivement des cas où des abus sont avérés et l’incivilité à l’œuvre. Il peut y avoir aussi des abus dans l’autre sens lorsqu’on refuse un droit de passage pourtant inscrit dans la loi.

Propos recueillis par Laurent Nicolet

TRAIT POUR TRAIT

Dessin de Herrmann paru dans «La Tribune de Genève» du 29 juin 2010

IMPULSIONS Jacques-Etienne Bovard, professeur et écrivain.

Sale temps pour la nuance La nuance, par les temps qui courent, semble devenue haïssable, aussi bien dans les stades que dans les médias, dans la publicité que dans la politique, partout en somme, sauf en quelques îlots au statut toujours précaire, résistant contre vents hyperboliques et marées passionnelles. Regardez la mondiale, féroce et sans appel condamnation de l’Equipe de France de football.

Regardez les mots employés à l’endroit de ces individus humains qui n’ont pas été les surhommes, les dieux qu’on aurait voulu. Combien ont plaidé pour eux? On aurait dit qu’ils avaient livré les clés de la cité à l’envahisseur. Des «traîtres» pour un ballon pas mis au bon endroit. Affaire d’Etat! Barbarie. Pas de nuance, pas d’indulgence. Ça fait peur.


TEMPS PRÉSENTS

|7

MES BONS PLANS par Pierre Léderrey, journaliste

Photo Brian Wilton / Caters / Dukas

A voir: Le sport qui guérit. Belle dramaturgie, entre tension et violence, que cette relation dévastée entre un père paumé et un fils qui échappe aux coups paternels grâce aux rames d’aviron. Malgré quelques clichés, les dialogues touchent au cœur et les acteurs sont formidables. «La Régate», de B. Bellefroid, sortie mercredi.

DANS L’OBJECTIF

Haïssable, la nuance, parce qu’elle prend du temps, à l’ère de l’instantané; qu’elle exige de la réflexion, dans une société qui veut de l’émotion avant tout; qu’elle implique nécessairement le doute, au royaume des certitudes; qu’elle retient et isole, quand tout se bouscule au consensus; qu’elle aboutit presque toujours à l’inconfort, parce que les êtres, les événements et même les choses sont très rarement aussi simples qu’on voudrait. Regardez ces experts qu’on invite aux grand-messes de l’info, comptez les pauvres secondes qu’on leur laisse pour nuancer leurs réponses avant de les interrompre, sacrosaint timing oblige: «Certes, mais est-ce que oui ou non…» Absurdité. Pas ou peu de vérité. Ça fait peur. Et dans la vie courante, a-t-elle davantage sa place au-delà de nos pensées, que nous sommes encore

libres de conduire et d’affiner à notre guise? Comptez les personnes avec qui vous pouvez chercher vos mots, revenir sur une impression fugace, confier vos incertitudes; comptez celles à qui vous offrez une ouverture semblable… Ça ne fait pas beaucoup? On n’a jamais beaucoup de vrais amis. Aux yeux des autres, vous aurez passé pour un «intello», un faible, ou pire. Pas de nuance, pas d’identité. Ça fait peur… Bah, quelques «tous des» et autres «de toute évidence» vous remettront aussitôt en grâce. Et pour la subtilité, la complexité, vous aurez toujours l’art, la nature, Dieu ou le hasard semeur de rencontres miraculeuses. Ça rassure, un peu, assez, beaucoup, pas du tout – à vous d’en juger… > Nos chroniqueurs sont nos hôtes. Leurs opinions ne reflètent par forcément celles de la rédaction.

Curiosité céleste

Les habitants de Crieff, en Ecosse, ont récemment assisté à un spectacle impressionnant. Un nuage en forme de soucoupe volante, l’altocumulus lenticularis, s’est formé dans le ciel de la cité britannique. Selon les sceptiques, la masse nuageuse serait à l’origine de certains témoignages sur les ovnis.

A visiter: La science en famille. Entrer dans une navette spatiale, plonger dans l’infiniment petit des quarks à l’infiniment loin des étoiles… Autant d’expériences astronomiques, physiques, biologiques qui attendent les visiteurs pendant deux jours et une nuit. «8e Nuit de la science», 10-11 juillet. Genève, Musée d’histoire des sciences. Infos: www.lanuitdelascience.ch A jouer: Are you ready to be a fighter? Seconde mouture du soft sous licence Ultimate Fight Championship, la spectaculaire boîte à baffes issue des Etats-Unis. Gameplay affiné et graphismes peaufiné pour le meilleur jeu de combat «réel» des consoles next-gen. «UFC undisputed 2010», THQ. Testé sur Xbox360. A faire: Virée en Harley. Première rencontre européenne organisée en Suisse par le Harley Owners Group autour des paysages idylliques du plus méridional de nos lacs, entre dolce vita et vrombissements du V-twin. Swiss Harley Days/ European HOG Rally, Lugano, 16-18 juillet. www.swiss-harley-days.ch Pour annoncer un événement: memento@migrosmagazine.ch


8 | Migros Magazine 27, 5 juillet 2010

La vieille ville de Lausanne en fête

NEWS

Erratum: offre sur les jouets

Une erreur s’est glissée dans une des publicités Migros publiées dans notre édition du 28 juin 2010. Le rabais de 20% sur l’assortiment de jouets d’été est valable du 29 juin au 12 juillet 2010 et non du 29 juillet au 5 août 2010 comme cela a été imprimé.

Concerts, spectacles, performances: le Festival de la Cité invite à la découverte.

L

a 39e édition du Festival stival de la Cité se déroulera ulera 010 du 6 au 11 juillet 2010 à Lausanne. Alliant difféfférentes formes d’expression sion artistique (musique, théâhéâtre, danse, cirque, arts de stala rue, etc.), la manifestation égaiera comme chahaque année la capitale vauudoise avec sa délicieuse se ambiance de début d’été. é. S’il est impossible de puublier le programme comomplet, notez déjà la date te du 7 juillet. Jeanne Cherrhal viendra y présenter son nouvel album Charade. Le Festival de la Cité est notamment soutenu par le Pourcent culturel Migros.

Partez à la chasse aux cristaux Dans les Grisons, le 5e tronçon du chemin des Walser de Suisse Mobile, reliant Safien Platz à Thusis via le col du Glaspass, offre une expérience unique pour petits et grands. Jusqu’en novembre, les personnes intéressées peuvent en effet participer à une excursion guidée (payante, inscription préalable nécessaire) au Piz Beverin pour chercher des cristaux. La randonnée débute sur le sentier pédestre de la Schwarze Nolla. Les premiers signes d’impatience apparaissent rapidement, car l’appel des cristaux est irrésistible. Et Les Grisons: terre de randonnées. si les anfractuosités du terrain vous rebutent, ne craignez rien: le guide vous indique comment et où vous devez creuser. Alors, à vos pioches! Vos efforts seront sans doute récompensés. En tant que partenaire officiel de Suisse Mobile, Migros participe à l’entretien des plus beaux itinéraires du pays.

LE PRODUIT FRAIS DE LA SEMAINE

Plaisir précoce L’arrivée des pommes de terre nouvelles suisses constitue un plaisir chaque année a renouvelé. Préparées en robe des champs, elles se marient bien avec du quark. A moins que vous les dég dégustiez seulement avec quelques gouttes d’huile de citron. Pour une note aussi rafraîchissante qu’estivale.

www.festivalcite.ch

Photos Nicolas Coulomb et Florence Tétier, Jorma Müller, Mathias Kunfermann, bab.ch/stockfood

Infos: www.migros.ch/suissemobile

Un don pour Tirupur Du 18 au 20 juin dernier s’est déroulé à Zofingue (AG) le «Bio Marché», la plus grande manifestation du genre en Suisse. En tant que sponsor principal, Migros était naturellement présente avec un petit magasin proposant un choix de produits bio. Comme promis, le produit de la vente sera versé à la Migros Kids School de Tirupur, dans le sud-est de l’Inde. Là, plus d’un millier d’enfants ont accès à une formation leur permettant d’espérer un meilleur avenir. Grâce à la somme récoltée (près de 2000 francs), l’établissement scolaire va pouvoir acheter plus d’une trentaine de nouveaux bancs et pupitres. www.migros.ch/durabilite


MIGROS FLASH De gauche à droite, derrière: Carole Jäggi, Jennifer Pennisi, Nathalie Raguth (Miss Zurich), Jasmin Brunner et Nadine Schüpfer. Au milieu: Sabrina Guilloud et Kerstin Cook. Devant: Anic Lysser, Laura Kämpf, Noemie Leibinn (Miss Berne), Jennifer Hurschler et Arjeta Lataj.

Publicité

|9

Qui sera la nouvelle Miss Suisse? Ah, les veinardes! L Les candidates à l’élection de Miss Suisse vie viennent de passer une semaine à Madère Madère, dans le légendaire Reid’s Palace… Ne soyon soyons toutefois pas trop envieux, car entre séances photo, entretiens avec des journaliste journalistes et tournage de séquences qui seront diffusées le soir de l’élection l’élec en septembre, les filles n’ont pas vraiment eu le temps de faire du tourisme. En tant que sponsor, Migros était aussi de la partie avec sa marque Pou jeter un coup d’œil Léger. Pour dans les coulisses, rendezvous sur www.migros.ch/leger.


10 | Migros Magazine 27, 5 juillet 2010

L’exorciste de Charmey

Les prêtres habilités à chasser Satan, tel le Père Le Moual, font face à des demandes croissantes de personnes se croyant envoûtées ou possédées. Témoignage et tentatives d’explications.

J

e n’aime pas ce mot d’exorciste. Je suis plutôt à l’écoute du mal-être des gens, et cherche avec eux d’où cela peut venir.» Le Père Jacques Le Moual, curé de Charmey (FR), est pourtant bien l’un des trois exorcistes du diocèse de Lausanne, Fribourg, Genève et Neuchâtel. Et il n’est pas loin d’être débordé. Le phénomène ne se limite pas à la verte Gruyère, «pays de traditions, de croyances et de grimoires…» Le pape lui-même a demandé en effet la formation de 3000 nouveaux exorcistes.

En moyenne, plus d’une personne par jour

Une dizaine de personnes par semaine consultent d’ailleurs le Père Le Moual, en se disant possédées ou victimes de mauvais sorts. Pas de quoi pourtant, selon lui, peindre trop vite le diable sur la muraille: «Eux l’interprètent comme ça, mais ces cas ne sont pas systématiquement démoniaques. La plupart sont des gens un peu fatigués psychologiquement et qui viennent nous déposer leur fardeau.» En onze ans de ministère, le Père Le Moual n’a pratiqué de véritable exorcisme qu’à deux repriPublicité

Les objets utilisés à l’occasion des rituels d’exorcisme.

En onze ans de ministère, le Père Le Moual n’a pratiqué de véritable exorcisme qu’à deux reprises.


RÉCIT RELIGION

| 11

«La plupart des gens sont fatigués psychologiquement et viennent nous déposer leur fardeau»

ses. L’un de ces cas présentait un dédoublement de la voix et de la personnalité. C’est un des signes diaboliques qu’a retenus la tradition. Avec, aussi, «faire preuve de forces qui dépassent des forces naturelles, comprendre une langue inconnue, dévoiler des faits lointains ou cachés», ainsi que démontrer une «aversion virulente envers Dieu, le saint nom de Jésus, la bienheureuse Vierge Marie ou les rites qui touchent les sacrements».

Entre possession et obsession

Outre des «souffrances physiques externes», le Père Le Moual explique que les «ennuis que le démon est susceptible de causer aux hommes» peuvent être de l’ordre de la «possession» ou «l’obsession» diabolique. La possession est «la forme de tourment la plus grave qui surgit lorsque le démon s’empare non pas d’une âme mais d’un corps et le fait agir ou parler à sa guise». L’obsession consiste, elle, en «attaques brutales parfois continuelles» ou en «pensées obsessionnelles pouvant aller jusqu’à l’absurde et dont la victime n’est pas en mesure de se débarrasser». Une victime dès lors «plongée dans un Publicité

état de prostration et de désespoir permanent qui peut la conduire au suicide». Quand on lui demande le résultat des deux exorcismes qu’il a pratiqués, le Père Le Moual répond, prudemment: «Ça s’est vraiment bien atténué mais comme dans toute chose il y a des possibilités de rechute…» Le prêtre dit qu’il n’a jamais eu peur dans son rôle d’exorciste. Juste «un peu d’appréhension parce que le rituel est long. Mais en principe on est deux: un qui pratique et l’autre qui prie… j’ai plus peur de certaines choses de ma vie que de pratiquer un exorcisme.»

De nombreux garde-fous

Il faut dire qu’on n’exorcise pas comme ça, sur un coup de tête. La procédure est longue. Le prêtre prendra d’abord contact «discrètement» avec le médecin ou le psychiatre qui suit éventuellement la personne s’imaginant victime de forces maléfiques. «Si le médecin dit que la médecine ne peut rien, que ce n’est pas de son ressort» et si le prêtre parvient bientôt à la conclusion qu’il y a vraiment «des effets démonia-


12 | Migros Magazine 27, 5 juillet 2010

Le pape a récemment demandé la formation de 3000 nouveaux exorcistes.

RÉSULTATS DU SONDAGE EN LIGNE

Croyez-vous au diable? 18% oui

62% non

20%

parfois

1579 personnes ont donné leur avis du 14 au 24 juin 2010.

Donnez votre avis sur d’autres thèmes sur notre site internet:

www.migrosmagazine.ch Publicité

ques», il lui faudra, pour pratiquer un exorcisme, obtenir encore l’autorisation de son évêque.

Un ouvrage donné par l’évêque aux exorcistes

Après quoi le prêtre aura recours au «rituel»: «Une manière de faire, comme dans tout sacrement» et contenue dans un ouvrage «uniquement donné par l’évêque aux exorcistes». En gros, le rituel consiste en «une prière d’ouverture», avec aspersion du tourmenté à l’eau bénite, puis «un bout d’Evangile» avec imposition des mains, et le renouvellement des promesses de baptême. L’exorciste ensuite «bénit le fidèle tourmenté avec la croix» et prononce une oraison qui va lui permettre «d’interpeller Satan».

Satan? Par ce vocable, le Père Le Moual entend «des forces maléfiques. Il peut y en avoir autour de nous, on peut les sentir dans notre vie de tous les jours. Quand on fait un faux pas. Quand on commet une faute.» Le sacrement de réconciliation est d’ailleurs un des moyens utilisés par l’exorciste. L’eau et le sel employés dans le rituel de l’exorcisme se retrouvaient autrefois dans celui du baptême.

Toutes les couches de la population

Parmi la clientèle du Père Le Moual, on trouve un peu de tout: «Peut-être un peu plus de femmes que d’hommes... des ados, aussi, conduits par leurs parents…» Le prêtre reconnaît qu’il n’est pas toujours facile de trancher

entre cas de possession et souffrance psychique. Il cite le cas d’une femme qu’il pensait possédée. «Mais j’ai appelé son psychiatre qui m’a dit: «Vous ne savez pas tout.» Il y avait une lourde histoire dans ce couple et c’est elle qui portait toute la souffrance. Ça n’avait rien de diabolique, c’était juste humain.» Une commission se réunit toutes les six semaines, formée du vicaire général, des trois exorcistes du diocèse, de deux psychiatres – homme et femme – d’un jésuite et un laïc spécialisé dans l’écoute. «C’est là que sont étudiés les cas un peu lourds, difficiles.» A une époque où la notion de culpabilité n’a plus vraiment la cote, ce retour en force des croyances au diabolique peut


RÉCIT RELIGION

| 13

PAROLES D’EXPERT Une humanité qui se veut sans tabou ni croyance et offre pourtant un rôle de superstar au prince des Ténèbres: face à ce paradoxe, les explications de l’abbé François-Xavier Amherdt, prêtre, professeur de théologie à l’Université de Fribourg.

«Un retour sauvage de l’irrationnel»

Le diable a inspiré de no mbreux artistes, dont le peintre et graveur espagnol Fra ncisco de Goya (1746-18 28).

sembler tout de même curieux. «Mais c’est l’autre qui est vu comme coupable jamais soi-même», explique le curé de Charmey. «On m’a jeté un sort et je voudrais m’en débarrasser», voilà souvent la demande que reçoit l’exorciste. «Par exemple, un homme qui se dit possédé parce que son ex-femme lui en veut et lui aurait jeté un sort…»

Des rituels d’apaisement

«Ce matin même, raconte encore le Père Le Moual, je suis allé voir une dame dépressive, qui était au fond du trou. Rien de démoniaque, mais pour elle, c’était ça: quelqu’un qui lui veut du mal. J’ai pris du temps, j’ai prié avec elle, j’ai purifié son appartement.» Comme les capucins autrefois, le Père Le Moual est en effet Publicité

sollicité aussi pour s’occuper de fermes ou de maisons qui inquiètent leurs habitants: «Les gens entendent des choses, ou pensent qu’il y a un esprit qui sévit.» Dans ces cas-là on ne parle plus de possession mais «d’infestations diaboliques» qui peuvent également toucher des objets ou des animaux. Notons encore que, Breton, natif des Côtes d’Armor le Père Le Moual est une vocation tardive. Avant de devenir prêtre à l’âge de 43 ans, il s’occupait de comptabilité, de gestion de personnel, de finances dans une entreprise fabriquant des grues et des chariots élévateurs. Une manière déjà de se rapprocher du ciel? Laurent Nicolet Photos François Wavre-Rezo / Colourbox et Agentur Bridgeman

Comment comprendre cet intérêt contemporain pour le diable? Pour certaines personnes fragiles, la tentation est grande de se croire victimes d’un mauvais sort ou possédées, plutôt que d’assumer leurs responsabilités. La faute ne reviendrait-elle pas au «Mal», à une puissance plus ou moins personnifiée? La figure du diable vient ainsi habiter les angoisses et les terreurs de l’homme comme le faisaient les mauvais esprits dans la plupart des civilisations anciennes. Les gens ont aussi parfois le sentiment d’être dans un univers où ils ne savent comment conjurer une omniprésence du «Mal» à laquelle ils finissent par être sensibles. De plus, les frontières entre le bien et le mal tendent à se brouiller. Comme s’il y avait une «logique diabolique» du mal supérieure aux individus, qui guidait le monde et causait les guerres de tous ordres. Une époque qui ne croit plus à grand-chose et qui croit encore au diable, c’est quand même étonnant non? Cela participe d’un certain retour sauvage de l’irrationnel, dû au désenchantement vis-à-vis de la science et de la technique, vers lesquelles on s’est tant tourné, et qui semblent incapables d’apporter toutes les réponses à nos questions existentielles. L’homme

paraît désarmé face à toutes les difficultés de notre époque: violence urbaine, chocs culturels, immigration, chômage, épidémies...

Le cinéma joue-t-il un rôle aussi important qu’on le dit dans cette vogue du satanisme? Au cinéma, le fantastique a tendance à délaisser les héros et les sujets traditionnels pour s’inspirer directement des menaces présentes dans l’air du temps. Le diabolique est lié aux opérations de cet apprenti sorcier qu’est l’homme et à la déshumanisation que risque d ’entraîner une haute technicité. Monstres, anthropoïdes, robots reprennent le thème de l’apparence et du mensonge, centraux dans l’univers satanique. Comment interpréter l’émergence non seulement de possédés mais aussi d’adorateurs de Satan? Pour certains, se livrer à la violence et au mal est une manière de transformer un réel refusé. Il est frappant de constater le lien entre les symboles sataniques et la valorisation de la force. C’est le cas, par exemple, chez les «skinheads» dont les rites expriment la volonté de nuire, de faire du mal à autrui, rites «diaboliques», puisqu’ils incitent à exercer un pouvoir sur les autres.


14 | Migros Magazine 27, 5 juillet 2010

Itinéraire d’un objet perdu

Du bibelot à l’œuvre d’art, chaque jour, ils sont des milliers à disparaître: oubliés, volés, égarés. Si pour leur propriétaire ils sont définitivement perdus, ils jouissent souvent d’une deuxième vie.

R

afaella a oublié un jour son sac à main dans le train. Panique à bord: «Des enfants me criaient quelque chose, je ne me suis pas retournée, je suis descendue du train. C’est alors que je me suis aperçue que mon sac manquait. Tout de suite j’ai appelé la centrale.» Quelques jours plus tard, les CFF lui annoncent que des enfants ont rapporté son sac, avec tout son contenu, à un guichet. «Ça a été un grand soulagement. Sur le moment, je n’ai pas pensé à leur donner quelque chose pour les remercier. J’ai regretté.» En 2009, 95 107 objets ont été oubliés dans le train, 11 250 rapportés aux guichets de la ville de Lausanne, 35 000 pour tout le canton de Genève. En 2008, rien que pour la ville de Neuchâtel, 1259 curiosités orphelines. Et partout un même constat: moins de 50% des objets sont récupérés par leur propriétaire. La faute à quoi? D’abord au système, qui veut que chaque commune, chaque entreprise de transports publics soit responsable des choses découvertes sur son territoire. Cette absence de centralisation des trouvailles complique la recherche de celui qui ne sait pas où et quand il a égaré son bien. Ensuite aux «inventeurs» (celui qui l’a retrouvé, en termes juridiques), qui prennent souvent beaucoup de temps avant de rapporter leurs trouvailles. Enfin, et surtout, aux propriétaires qui souvent ne viennent pas récupérer leur objet. «Ça me désole de voir comme les gens ne prennent même pas la peine de se déplacer», déplore Jean-Louis Francey, com-

Parapluies, violons, bagues, on trouve de tout aux objets perdus.

Dans son magasin, Roland Widmer revend


RÉCIT SOCIÉTÉ

| 15

mandant de la Police de la ville de Neuchâtel. Navré de constater à combien de portes il lui faudrait frapper pour retrouver ses clés, Eric Barmaz, un informaticien sédunois, a travaillé sur le problème: «Du départ de mon appartement, à 7 heures du matin, au retour le soir, si j’ai passé par plusieurs communes, pris les transports publics, marché dans la campagne, il y aurait tellement d’endroits où elles pourraient potentiellement se cacher!» Début 2007, en une nuit, le Valaisan développe le concept d’une plate-forme internet sur laquelle objets perdus et objets trouvés attendent de rentrer au bercail. «Je suis allé voir la police de Verbier. Deux heures plus tard, ils avaient accepté d’entrer dans le projet.» S’ensuit un marathon pour convaincre chaque ville, chaque vallée, chaque office de tourisme de participer au projet. La Foire du Valais est l’un des partenaires de la première heure: après sa Journée des fanfares, un tambour et un trombone ont attendu leur propriétaire durant des jours.

Un site ultrasimple à utiliser

les objets trouvés de plusieurs compagnies de transports publics suisses et des aéroports de Genève et de Zurich.

Le principe veut que lorsqu’on trouve un objet, on le prenne en photo et qu’on le mette sur le site www.objet-trouve.ch. Une opération effectuée en deux minutes, promet Eric Barmaz. Même chose si l’on a perdu un objet, on décrira son bien, espérant que celui qui l’a découvert consulte le site. Des alertes par mail préviennent l’un et l’autre lorsque des requêtes potentielles pourraient correspondre à leurs recherches. «L’avantage, c’est que l’objet ne change pas de place, et que tout le monde collabore: police, population, communes...» Et le site trouve son public. «Un habitant du Liechtenstein avait perdu un chronomètre lors de la Patrouille des Glaciers. Il l’a retrouvé grâce au site. C’est bien la preuve que ça marche!» s’enthousiasme Eric Barmaz. Concrètement, les spécialistes sont unanimes, c’est le jour même, voire la première semaine, qu’on a le plus de chances de revoir son sac perdu. Après, cela


ACTION

PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 6. 7 AU 12. 7. 2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK 50% de réduction sur toutes les de produits de lessive Total et 20% de es iliair aux les réduction sur tous l. lavage et d’aide au repassage Tota

50%

7.95

au lieu de 15.90

50% sur tous les produits de lessive Total p. ex. Total Aloe Vera * 2 litres

4.15

au lieu de 5.20

20% sur tous les auxiliaires de lavage et les aides au repassage Total p. ex. Total Spray & Wash en sachet de recharge 500 ml

50%

7.95

au lieu de 15.90

50% sur tous les produits de lessive Total p. ex. Total Liquid 2 litres

* En vente dans les plus grands magasins Migros.

50%

7.95

au lieu de 15.90

50% sur tous les produits de lessive Total p. ex. lessive en poudre Total Color 2.475 kg

50%

7.95

au lieu de 15.90

50% sur tous les produits de lessive Total p. ex. Total Color 2 litres

50%

7.95

au lieu de 15.90

50% sur tous les produits de lessive Total p. ex. lessive en poudre Total Sensitive 2.475 kg

11.10

au lieu de 13.90

20% sur tous les auxiliaires de lavage et les aides au repassage Total p. ex. Total Oxi Booster Color * 1 kg


RÉCIT SOCIÉTÉ

Migros Magazine 27, 5 juillet 2010

d’être ouvertes. Au fond, des cartons renferment «la collection hiver», des vestes, des chaussures de ski et une montagne de gants et de bonnets, remballés durant l’été. Et lorsque la quantité de vêtements devient trop importante, des sacs entiers sont donnés à une organisation caritative qui collecte des habits. L’entreprise est désormais tout juste bénéficiaire, avec ses treize employés. «Nous reversons une partie du chiffre d’affaires aux CFF», explique le directeur. Côté CFF, Jean-Philippe Schmidt confirme que «la vente des objets contribue à la couverture des frais engendrés, sans d’ailleurs y parvenir entièrement». Le problème, c’est que légalement le propriétaire a encore une année pour réclamer son objet. S’il se rend au magasin zurichois et y trouve son bien, il pourrait le récupérer, à condition de prouver son lien. «C’est déjà arrivé, confirme Roland Widmer. Dans ce cas, nous sommes responsables et devons lui restituer son objet.» De même, théoriquement, si dans la rue il reconnaît un vélo qui lui appartient, mais déjà revendu par Fundsachenverkauf, il pourrait se retourner contre l’entreprise qui doit alors lui rendre l’argent de la vente.

Palmarès des objets les plus insolites 1. Une épée du Moyen Age (dans le train). 2. Un fauteuil roulant (à la poste). 3. Un appareil dentaire (dans la rue). 4. Une robe de mariée (dans le train). 5. Un four à pizza (dans le train). 6. Un pneu (à Lausanne). 7. Un tambour (à la Foire du Valais). 8. 15 000 dollars en liquide, entourés d’un élastique (dans une station de ski valaisanne). 9. Une génératrice (dans le train). 10. Un escabeau (dans le train). 11. Un panneau «Auto-Ecole» (dans les transports publics). 12. Un crucifix (dans le train).

Les objets les plus fréquemment perdus Clés, téléphones portables, porte-monnaie, valise, vêtements d’hiver (veste, bonnet, gants), lunettes, papiers (documents importants), chapeaux, bijoux.

dépend. En principe, une année et un jour après la perte, si l’objet n’a pas été réclamé, soit il devient propriété de l’inventeur, soit il est vendu ou détruit. Sauf chez les CFF. «En dessous d’une valeur de 50 francs, nous gardons l’objet un mois. Au-dessus de cette valeur, trois mois», explique Jean-Philippe Schmidt, porte-parole. Une question de place, vu les cinq cents lots rapportés chaque jour. Après ce laps de temps, ils sont transmis par palettes à une entreprise basée à Zurich, Fundsachenverkauf (littéralement: vente d’objets trouvés). Elle se charge ensuite de les restaurer au besoin, puis de les revendre à moindre prix, dans un magasin qui a pignon sur rue ou sur le site de vente aux enchères ricardo.ch. «Chaque jour, une à deux palettes arrivent, il nous faut près de quatre heures pour tout déballer, étiqueter, trier, explique Roland Widmer, directeur et fonda-

Eric Barmaz, créateur du site www.objet-trouve.ch

teur. Nos techniciens s’occupent de l’électronique. Pour les bijoux, nous demandons à des bijoutiers de les estimer et de nous fournir un certificat d’authenticité.» Depuis sa création, il y a cinq ans, l’entreprise s’est agrandie et s’occupe désormais aussi des objets retrouvés des aéroports de Genève et Zurich et de plusieurs compagnies de transports publics suisses. Dans cette véritable caverne d’Ali Baba, une bague est proposée en vi-

Parmi les objets insolites trouvés: une empreinte dentaire.

| 17

trine pour 18 000 francs, «la moitié de sa valeur réelle». Mais on trouve de tout en farfouillant un peu. Outre les vêtements, lunettes et autres téléphones portables, on découvre, pêle-mêle, un crucifix, un œil de verre ou encore une clarinette. Roland Widmer ne se lasse pas d’énumérer les objets les plus insolites: «Un four à pizza qui pesait près de 50 kilos, quatre robes de mariée, un matériel de prières de rabbin...» Au sous-sol, des palettes attendent

Avant d’être revendus, les bijoux sont expertisés.

Autorités valaisannes intéressées

Quant à Eric Barmaz, pour développer son site, il s’est adressé aux autorités du Valais. «Jean-René Fournier, alors conseiller d’Etat, a déclaré que le logiciel était intéressant et l’idée géniale. On pourrait envisager que je reçoive un mandat officiel pour le développer.» Monsieur objets trouvés planche désormais sur une version vaudoise et genevoise. En attendant, plus de 3000 articles ont déjà transité par le site. Enfin, un peu partout, des ventes aux enchères sont organisées. A Genève en novembre, à Lausanne en 2012 et à Zurich le 10 juillet prochain (par Fundsachenverkauf). Le point culminant sera la vente de valises non déballées, où les gens miseront sans savoir ce qu’elles contiennent. Un peu comme à la loterie. Grand succès en prévision. Mélanie Haab Photos Nelly Rodriguez et Daniel Stucki


18 | Migros Magazine 27, 5 juillet 2010

Quand les animaux vont chez le dentiste

Molaires, canines et incisives, les dents des bêtes n’ont plus de secrets pour lui. Philippe Roux, vétérinaire spécialisé en dentisterie animale, tient cabinet à Peseux (NE), où il reçoit toutes les mâchoires de Suisse romande. Avec une clientèle de plus en plus nombreuse.

I

Philippe Roux, vétérinaire spécialisé en odontostomatologie.

ci, la chaise de dentiste ressemble plutôt à une table d’opération. Et les patients sont tous poilus. Normal puisqu’il s’agit d’un cabinet dentaire pour les animaux de compagnie, avec tous les outils connus, fraise, turbine, tuyau d’aspiration. Ce jour-là, Kessy, un labrador à la fourrure crème, attend, étalé sur le flanc, profondément endormi. «Il a deux prémolaires cassées, sans doute abîmées en jouant avec un morceau de bois. Il va falloir lui ouvrir la mâchoire et procéder à une extraction chirurgicale», explique l’homme en vert, un masque sur la bouche, penché dans la gueule du chien. «Remplacer une dent par un pivot, c’est toujours faisable, mais il faut que le maître assure ensuite une hygiène

bucco-dentaire très scrupuleuse de son animal. Dans la plupart des cas, le chien vit très bien avec quelques dents en moins.»

Des ours comme patients

L’homme en vert, c’est Philippe Roux, 46 ans, vétérinaire spécialisé en odontostomatologie animale. Depuis cinq ans, il opère, détartre, arrache, restaure quenottes et crocs de bêtes, du hamster au dogue allemand. Un travail en augmentation puisque la dentisterie représente 70% de son activité. Egalement engagé au Tierspital de Berne, il lui arrive de mettre la main dans la gueule des ours, pour leur faire des traitements de racines. Mais dans son cabinet de Pe-


RÉCIT ANIMAUX

| 19

rongeurs, poussent en continu. Il faut dire aussi qu’autrefois, on élevait des lapins pour en faire des civets quelques mois plus tard. Maintenant ils vivent dix ans en appartement, d’où l’apparition de ces problèmes dentaires.» Un métier à risques, dentiste pour les bêtes? «Evidemment, le dentiste est plus exposé que le proctologue! Mais j’ai deux assistantes», rigole le vétérinaire. En fait, la plupart des examens et des interventions se font sous anesthésie, souvent en compagnie du propriétaire, dont la présence suffit à calmer l’animal. «On aime bien que le maître soit là au moment de l’endormissement, surtout avec un rottweiler de 50 kilos...»

Un deuxième cabinet prévu

Les dents des lapins poussent en continu. Elles doivent être régulièrement limées.

seux (NE), la clientèle s’arrête aux petits animaux de compagnie, chiens, chats, lapins, cobayes et hamsters, question d’organisation. «90% de mon travail, ce sont des bouches sales, du détartrage et des extractions de dents, notamment les dents de lait des yorkshires, bichons et autres caniches. Je fais aussi des traitements de tumeurs et deux à trois poses de couronnes par année.» En fait, si la carie est plutôt rare chez le chien, à l’exception du chihuahua d’appartement gavé de chocolat, c’est le chat qui est un des meilleurs clients du cabinet. «Les félins ont souvent des lésions résorptives, des sortes de caries douloureuses qui entraînent des inflammations chroniques de la gencive. Il

ne reste plus que l’extraction possible. Mais les chats arrivent très bien à vivre sans dents.» La cause de ces lésions dentaires? Mystère. Mais elles seraient en nette augmentation. «Une hypothèse serait que la nourriture prémâchée qu’on leur donne aujourd’hui ne sollicite plus assez leur dentition. Le chien, qui mastique des nerfs de bœuf, est sans doute plus près de la réalité naturelle que le chat qui avale ses croquettes tout rond!» explique Philippe Roux, qui travaille justement sur ce sujet de recherches.

Une bouillotte sous le ventre pour un lapin nain

Le prochain client, ce matin-là, a les dents longues. Un lapin nain, quelques grammes de kétamine

dans le sang, l’œil grand ouvert malgré l’anesthésie, attend en ronflant qu’on lui lime les molaires. Un tuyau d’oxygène sur le nez, une bouillotte sous le ventre –«les rongeurs sont très sensibles au froid» – la tête posée sur un tréteau métallique, histoire de lui tenir les mâchoires ouvertes. Philippe Roux se plie en quatre, se contorsionne, chausse des lunettes grossissantes avant de plonger spatule en bois et turbine dans cette bouche miniature. Meuler quelques millimètres de quenottes lapines relève de l’orfèvrerie. «On a oublié que le lapin était un herbivore et on lui donne des graines de céréales. Cette alimentation ne suffit plus à user ses dents qui, comme chez tous les

En tout, une vingtaine de bêtes défilent chaque semaine au cabinet. «Oui, les animaux vont plus souvent chez le dentiste qu’avant. Parce qu’ils vivent plus longtemps et que certains mangent trop de sucreries…» D’ailleurs, Philippe Roux compte bien se consacrer à la dentisterie à plein temps, puisqu’il songe à ouvrir un cabinet spécialisé à Lausanne pour accueillir toutes les mâchoires de Suisse romande. Mais n’y a-t-il pas un peu d’hérésie à faire soigner des quenottes de chinchilla? «Bien sûr, la médecine vétérinaire est un luxe, comme acheter de nouvelles jantes en alu. Ça paraît ridicule, mais on est déjà hors du contexte naturel quand on fait vivre un animal au quatrième étage d’un immeuble. Alors, autant s’en occuper correctement», rétorque le vétérinaire, qui prône la prophylaxie, une alimentation plus adaptée pour une meilleure hygiène dentaire. Comme en médecine humaine, les frais de dentisterie animale ne sont pas pris en charge par les assurances. Un traitement de racines peut se monter à 800 francs. Autant le savoir avant de choisir son animal de compagnie. Et si l’on ne se sent pas prêt à brosser les dents de Médor, peut-être vaut-il mieux adopter une tortue… Patricia Brambilla Photos Xavier Voirol-Strates

Infos sur www.dentiste-animaux.com


20 |

CHRONIQUE MINUTE PAPILLON

Migros Magazine 27, 5 juillet 2010

Notre céleste indépendance Il s’est passé une chose insensée: l’été, empêché, retardé, a pris tout le monde de court. Il y a peu, le ciel restait chaque jour couvert, c’était triste à pleurer, l’été commencerait-il jamais? Et puis, voici onze jours exactement, l’été est apparu sans crier gare, si violemment que le corps des jeunes femmes n’était pas prêt pour ce changement subit. Arborant tout à coup des robes courtes et légères, elles découvraient aux regards des jambes farineuses qu’aucun soleil n’avait eu le temps de dorer. C’était d’un effet surréaliste, la blancheur de ces jambes, sous l’éclat d’un ciel bleu qui lui-même n’en revenait pas d’un pareil spectacle.

Jean-François Duval, journaliste

Je descendais le parc Mon Repos à Lausanne en compagnie du philosophe Alexandre Jollien, et de

ses deux enfants Victorine, 5 ans et demi, et Augustin, 4 ans. «Quelle belle journée!» s’exclamait l’auteur d’Eloge de la faiblesse. Il est des évidences qui ont besoin d’être formulées – nos paroles leur sont comme une reconnaissance du don qui nous est fait. Nous nous sommes arrêtés devant la grande volière (les enfants étaient en joie de m’apprendre qu’il existe une perruche nommée «Alexandre»: polytelis alexandrae). Un peu plus loin, nous avons contemplé des poissons rouges baguenaudant dans

un bassin d’eau, ombragé de gros nénuphars qui leur sont comme des parasols. Alexandre m’a demandé: «Si tu avais à choisir, préférerais-tu être l’un des oiseaux de la volière, ou l’un de ces poissons rouges?» Oui, quelle prison choisir? La volière ou le bassin? J’ai opté pour la volière, et Alexandre pour le bassin, estimant qu’aux yeux des poissons, il pouvait passer pour un océan, tandis que l’œil aiguisé des cacatoès et des perroquets gris ne pouvait que se heurter aux barreaux de la volière. Pourquoi notre conversation prenait-elle ce tour? Peut-être parce qu’un ciel aussi immense et éclatant que celui de ce jour avait la singulière propriété d’installer en notre cœur un goût de liberté et d’indépendance. Son immensité semblait vouloir se loger en nous tout entière. Plus tard, chacun des enfants s’est trouvé muni d’un cornet de glace. Vous souvenez-vous de ce

jour où, pour la première fois, vous avez eu le privilège de faire l’expérience de votre propre indépendance? Moi si, parfaitement. C’était il y a très longtemps. J’avais peut-être l’âge de Victorine. C’était par une journée toute semblable à celle-là, après le repas du soir. La famille habitait en pleine ville. Mon père m’a donné un «écu», une grosse pièce de 5 francs, j’ai descendu l’escalier de l’immeuble en tenant mon petit frère par la main. Je suis sorti dans la rue.

Pour la première fois de ma vie, j’allais faire, loin de tout regard protecteur, quelque chose tout seul. C’était formidable de penser que j’allais faire quelque chose tout seul! Jouir de la merveille d’être indépendant. Il a fallu traverser la rue – ah, quel danger! – en regardant bien à droite et à gauche. Puis longer

le trottoir et le petit muret sur lequel avec mes petits camarades de quartier, par temps gris, nous faisions des courses d’escargots. A 200 mètres, un marchand de glaces avait son échoppe, entre un petit parc et la rue où circulaient des Dauphines et des citrons pétaradantes. Pour les amoureux du soir et les amoureux tout court, le bonhomme emplissait un à un les cornets de glaces aux arômes choisis – il disait «Quel parfum tu veux? Une ou deux boules?» Moi et mon frère, nous étions les plus petits, des Lilliputiens à côté des amoureux de vingt ans qui, après avoir bourse délié, repartaient enlacés vers le petit parc, ses ombres, ses bancs publics, et de nouveaux baisers. L’indépendance était riche de promesses dont nous pressentions le goût. Framboise, noisette, citron, pistache? Nous sommes revenus vers la maison les babines pourléchées de saveurs diverses. Ah, quelle expédition! Je ne suis pas sûr qu’Ulysse luimême, si souvent retenu captif, en ait vécu de plus facile et pourtant si divine.

Publicité

info@handilift.ch info@handilift.ch

info@handilift.ch A votre service 24 heures 7 res jours /7 /7 7 jours


Valable du 5.7 au 19.7. 2010 ou jusqu’à épuisement du stock.

Syntoniseur TNT/ DVB-C (HD)

Puissance 1800 W

10 2

cm

LED

maintenant

1111.– avant 1399.–

50%

Téléviseur KDL-40EX600

102 cm 16:9, luminosité 450 cd/m2, contraste 2000:1, temps de réponse 6 ms, Bravia Engine, WLAN ready, IPTV/Bravia Internet Video, fonction réseau DLNA, prises: 4 HDMI, USB, composantes, PC, A/V, casque et 2 péritel / 7702.649

maintenant

99.50 avant 199.–

Aspirateur VAC 4810

Filtre HEPA, rayon d’action 9 m, avec embout pour meubles rembourrés et embout effilé / 7171.381

Zoom optique 4 x Objectif 28 –112 mm

RAM 6 Go Disque dur 640 Go

n r a i ew Éc htV " ig 7,3 r B 1

SALE

maintenant

Vous économisez

300.– maintenant

1499.–

avant 1799.–

Ordinateur portable Pavilion dv7-3170ez

Processeur Intel® Core™ i7 720QM (1,6 GHz), puce graphique NVIDIA® GeForce™ GT230M, Blu-ray ROM, syntoniseur TV, haut-parleurs Altec Lansing avec caisson de graves, interface HDMI, Windows® 7 Home Premium (64 bits) / 7977.010

www.melectronics.ch

199.– avant 279.–

Appareil photo numérique IXUS 105 couleur argent

12,1 mégapixels, écran 2,7", stabilisateur d’image optique / 7933.389, rose / 7933.390

Images tirées du DVD «Indiana Jones et le royaume du crâne de cristal» © Paramount Home Entertainment.

20%


Valable du 6.7 au 19.7. 2010 ou jusqu’à épuisement du stock.

50%

30%

379.– 379.–

mainjetzt tenant

maintenant

50%

avant 549.–

maintenant

Reebok

49.95 avant 99.90

34.90 avant 69.90

Home-trainer i-bike 2.1 4719.123

Puma Columbia

Chemisette pour homme 4796.669

50%

maintenant

Veste à capuche pour femme Tailles S – XL. 4917.236

33%

59.50

maintenant

avant 119.–

33%

maintenant

79.50 avant 129.–

79.50 avant 129.–

Obscure

Obscure

Columbia

Chaussures multifonctionnelles Dogwood pour femme Pointures 37– 41. 4933.790

Patins en ligne Miami pour femme

Patins en ligne Vancouver pour homme 4923.296

4923.297

40%

maintenant

59.50 avant 99.90

Trevolution

Swim Center Undersea Piscine familiale. 4910.443

40%

maintenant

179.– avant 299.–

www.sportxx.ch

Trevolution

Tente Tarp Dome 3 Pour 3 personnes. 4905.082


Valable du 5.7 au 26.7.2010, jusqu’à épuisement du stock.

HIT

HIT

Lampe à pince CHLIBI

14.90

40 W, métal couleur aluminium ou blanc 4202.672 /.673

TAR incl.

19.90 TAR incl.

Suspension FANNY

20%

Canapé d’angle BOSTON

Divers matériaux, modèles et couleurs, p. ex. tissu façon peau Zappa, noir, 259 /195 x 105 x 70 cm 4025.766

Vous économisez CHF 399.80 FSC-SECR-0057 / FSC Trademark© 1996 Forest Stewardship Council A.C.

maintenant

20%

maintenant

60 W, métal/matière synthétique, noir, blanc ou rouge, Ø 16 cm 4201.411/.412 /.413

1599.20

avant 1999.–

1599.20

avant 1999.–

30%

sur les tapis SHAGGY II et STAR Tapis SHAGGY II

Table WOOD

60.–

Noyer, chêne, cœur de hêtre, laqué, naturel, diverses dimensions, p. ex. noyer laqué, 180 x 90 x 72 cm Bois massif 4038.div

de réduction

maintenant

239.–

Tapis STAR

avant 299.–

100% polyester, diverses couleurs, 80 x 150 cm, 120 x 170 cm ou 170 x 230 cm Tissé à la main 4119.533.div maintenant à partir de 69.95 avant à partir de 99.90

Chaise REGINA

Chêne huilé, cuir reconstitué, noir, 46 x 90 x 62 cm 4023.252

20%

Produit suisse

www.micasa.ch

100% polypropylène, diverses couleurs, 180 x 150 cm, 120 x 170 cm ou 160 x 230 cm 4119.570.div maintenant à partir de 69.95 avant à partir de 99.90

maintenant à partir de

679.20

avant de 849.–

Matelas SANAFLEX SENSO

Noyau en mousse, renforcement de la zone médiane, couche de garnissage en laine vierge/soie, housse en jersey, diverses dimensions 4033.072.div


Valable du 6.7 au 19.7.10 ou jusqu’à épuisement du stock.

30%

50%

maintenant

à partir de

19.95

68.60 avant 98.–

Pots Stratos

Pots en métal, diverses dimensions. Par ex. Pot Stratos 30 cm, maintenant Fr. 29.95, avant 59.90 Pot à rosier Stratos 37 cm, maintenant Fr. 49.95, avant 99.90 Jusqu’à épuisement du stock / 6594.072/073/075

30%

mainmaintenant tenant

69.– 69.– avant 98.–

Tondeuse à gazon à essence EH 32 HL DO IT + GARDEN MIGROS

900 W, avec frein moteur, pour surfaces jusqu’à 250 m2, largeur de coupe 32 cm, hauteur de coupe réglable sur 4 positions, de 2,3 à 6,2 cm, collecteur d’herbe de 35 l, 12 kg. TAR* incl. / 6307.068

HIT

199.–

Tronçonneuse à essence RPC 4640 EINHELL

Cylindrée 46 cm3, 2 kW/2,7 ch, longueur du guide-chaîne 40 cm, vitesse de coupe 16 m/s, longueur de coupe 36 cm, 7 kg. 6307.288

avant 98.–

Ventilateur sur pied DGM 40 DO IT + GARDEN MIGROS

60 W, Ø 40 cm, 3 vitesses de ventilation, fonction basculante. TAR* incl. / 6142.105

50%

maintenant

19.50 avant 39.–

Lampes solaires, divers motifs

Piquets solaires LED à 2 motifs et changeur de couleurs, cellule solaire 2 V/120 mAh, accumulateur NiMh 1,2 V/900 mAh, utilisable toute l’année. Jusqu’à épuisement du stock / 6126.044-049 *Taxe anticipée de recyclage incluse dans les prix.

www.doit-garden-migros.ch

50%

maintenant

24.95 avant 49.90

Tréteau télescopique

Charge admise 160 kg, réglable en hauteur jusqu’à 1,30 m. 6616.086


Circuit en Cappadoce 549.– 8 jours incluse dès ension demi-p

Notre prix inclut toutes les prestations suivantes:

         



CHF

si Vols de Genève aller et retour avec SUN EXPRESS les vi taxes s e t (une filiale de Lufthansa) ou avec ONUR AIRLINES u s to Taxes d‘aéroport els   toutes le t ô h Cocktail de bienvenue  e Pourboires (hôtel et bagagistes) enève  le guid G e d Circuit selon notre programme, à n s bord d’un car moderne et climatisé  Vol emi-pensio Toutes les entrées des visites décrites dans la d notre programme 7 nuitées en hôtels exclusivement 4 étoiles (locales) sur tout le voyage 7 petits-déjeuners sous forme de buffet durant tout le circuit 7 dîners variés (grand choix) Accompagnement de A à Z durant tout le voyage par notre agent uniquement francophone et Sud de la Turquie exclusif pour les clients de Net-tours

Et pendant la semaine de prolongation:

 

st

s! i r p c om tes 

tion

P r i x d ‘a c avec

Cappadoce – une région unique à ne pas manquer

7 nuitées en hôtel 1ère classe Crystal Paraiso Verde Formule„All Inclusive“ avec 3 repas principaux (buffets), boissons locales alcoolisées, snacks, café/thé Transferts en bus moderne

Economisez CHF 300.-!

En réservant jusqu’au 1er août, vous paierez ce voyage au prix d’action suivant: Dates et prix (par pers. en chambre double) Voyage 3610

Prix normal Prix d‘action sem. circuit circuit prolong. Voyage 1: 29.09.–06.10.10 999.– 699.– 499.–

Circuit 8 jours / 7 nuits

Voyage 2: 06.10.–13.10.10

999.–

699.–

499.–

Voyage 3: 13.10.–20.10.10

999.–

699.–

499.–

Voyage 4: 20.10.–27.10.10

999.–

699.–

499.–

Voyage 5: 27.10.–03.11.10

999.–

699.–

499.–

Voyage 6: 03.11.–10.11.10

849.–

549.–

399.–

Voyage 7: 10.11.–17.11.10

849.–

549.–

399.–

Voyage 8: 17.11.–24.11.10

849.–

549.–

399.–

Prestations non comprises: Supplém. chambre individuelle CHF 149. – pour circuit / 249.– semaine prolongation, l’assurance combinée frais d’annulation et aide SOS CHF 35.–. Frais de réservation: CHF 10.– par personne.

Réservez de suite chez VAC à La Chaux-de-Fonds:

e To u t

Votre programme de voyage

Göreme

Konya Embarquez avec nous pour un circuit Serhatli vers un site féerique! Partez à la découObrukhan Antalya Belek verte de fantastiques paysages montagneux, de villes souterraines et d’églises Méditérranée rupestres byzantines. 1er jour, Genève – Antalya: Après 3½ heures de vol, accueil à votre arrivée par notre guide puis transfert et nuitée à Antalya. 2è jour, Antalya – Konya - Mevlana: Départ pour Konya, la paLa piscine de Crystal Paraiso Verde Resort trie du plus mystique des poètes persans, Mevlana. Visite du couvent Mevlana, rendu célèbre par les derviches tourneurs transformé aujourd’hui en musée d’art islamique. Vous passeCombinez votre circuit avec une semaine rez la nuit à Konya. balnéaire de prolongation très reposante ! 3è jour, Konya – Serhatli – Cappadoce: Sur la route vers la Cappadoce, visite de Sultanhani, le plus grand caravansérail seldjoukide. Votre route vous conduit dans la ville souterraine de Serhatli. Dans cette région, on pense qu’il existe cinquante www.crystalhotels.com.tr de ces villes souterraines très peu ouvertes au public. Le soir, Cet hôtel 1ère classe, ouvert au printemps 2005, est situé vous atteindrez votre hôtel où vous séjournerez 3 nuits. dans un endroit calme dans la région de Belek. 4è jour, Cappadoce: Profitez aujourd’hui de la vue inoubliable Equipements: très vaste club de vacances, séparé de la sur cette superbe région de Cappadoce, ses massifs monlongue plage de sable et de fins galets par un bras de mer tagneux aux formes lunaires et féeriques. L’étrangeté de ces dans un panorama naturel protégé. Grand hall d’entrée paysages a été provoquée par un volcan dont les éruptions à avec lobby bar, cinéma, coiffeur, très beau jardin avec deux répétition rejetèrent des quantités de cendres alentour. Au VIIè grandes piscines (1100m2), toboggans. Chaises longues et siècle, les premiers habitants s’y réfugièrent suivis ensuite par parasols gratuits à la piscine et à la plage. Restaurant à la des moines installés dans des églises, couvents, chapelles. carte et copieux buffets servis au restaurant principal. Pisci5è jour, Cappadoce – Göreme: Visite de Göreme et de sa fane couverte avec centre wellness. meuse vallée. Ici, la nature s’est abandonnée à la fantaisie. Hébergement: les 583 chambres sont bien équipées de Des paysages saisissants de parois rocheuses, pyramides de bain/douche/WC, climatisation, minibar, sèche-cheveux, TV tuf et cheminées de fée. Continuation dans la vallée de Simépar satellite et balcon ou terrasse. on, nommée aussi la vallée des «Moines». Vous serez éblouis Sport/divertissement: vous disposez gratuitement de par l’originalité et la perfection de ces pyramides de tuf en courts de tennis, pédalo, canoë, mini golf ainsi que d’un ayant l’occasion de les approcher de plus près à Uchisar. centre de fitness. Animation assurée tout en douceur dans 6è jour, Göreme – Obrukhan: En route pour le fameux carala journée et en soirée avec des shows attrayants. vansérail seldjoukide d’Obrukhan. Votre journée continue en „All Inclusive“: avec buffets, boissons même les boissons traversant les superbes paysages de la chaîne du Taurus vers alcoolisées locales ainsi que les snacks sont compris. Antalya où vous resterez les deux dernières nuits. Votre lieu de vacances Belek: Belek, l’ancien petit port de 7è jour, Obrukhan – Antalya: Visite d’Antalya, la plus belle ville pêche, s’est aujourd’hui métamorphosé en un petit paradis de la Riviera turque. Vous y découvrirez le minaret cannelé Yivde vacances doté d’une des meilleures infrastructures hôteli, la porte d’Hadrian et l’ambiance animée qui règne dans le lières. Idéalement situé d’une part, près des vestiges antiques marché et les rues adjacentes. Votre tour s’achève par la visite d’Aspendos et de Pergé et d’autre part, de l’animation des vildes cascades de Karpuzkaldran. les d’Antalya et d’Alanya, ce coin bénéficie d’un emplacement 8è jour, Antalya – Genève: Transfert à l’aéroport pour votre très apprécié et de longues plages de sable s’étendant sur 10 voyage de retour vers Genève ou transfert à votre hôtel pour km avec de fantastiques possibilités balnéaires et nautiques. une semaine de prolongation à Belek.

✆ 0848 840 905

ou sur internet: www.net–tours.ch

Lundi au vendredi 7h30 à 20h et samedi 8h à 12h

Crystal Paraiso Verde ★★★★★

Vos avantages –  Des prix très bas grâce à la vente directe  Nous sommes membre du fonds de garantie légal de la branche suisse du voyage

 Droit de résiliation gratuit dans un délai de 7 jours après réservation effective

Organisation et réalisation: net–tours


26 | Migros Magazine 27, 5 juillet 2010

«Je veux faire le bien»

Eros Ramazzotti, le beau gosse de l’Italie, parle sans pudeur du star-system et de sa fille. Rencontre exclusive à Milan avant ses concerts à Locarno et à Vevey.

Eros Ramazzotti: «Je ne me suis jamais considéré comme un sex-symbol.»


ENTRETIEN EROS RAMAZZOTTI

P

arla con me... Eros Ramazzotti, la pop-star italienne, ne se contente pas d’exprimer en chansons son envie de parler avec les gens. Entre deux concerts, le musicien de 46 ans a reçu Migros Magazine. Dans son studio, son «île», le latin lover nous accueille en nous faisant deux bises. «Ah oui, en Suisse, c’est trois!» Et se reprend. Avec sincérité et simplicité, il se dévoile.

Si on a un contrat, on doit le respecter, non? Je suis libre dans le sens où je vais dormir à l’heure à laquelle je veux.

Suivez-vous la Coupe du monde de football?

Je suis un musicien. Les idées naissent quand on ne les attend pas, aussi bien quand je suis au studio, à la maison, n’importe où.

Evidemment. J’aime voir du beau foot. J’aurais été très heureux que l’Italie arrive en finale. L’Allemagne a de grands joueurs et pourrait remporter la coupe. Si vous n’étiez pas devenu chanteur, auriez-vous pu devenir footballeur professionnel?

J’ai joué comme tout le monde. Mais le sport exige beaucoup d’efforts. La musique aussi!

Oui, mais dans le football, il y a tellement de règles! Il faut être tout le temps en bonne condition physique, se nourrir d’une certaine manière... Le sport t’enlève des libertés. La musique, au contraire, te laisse davantage d’espace. Il n’y a pas besoin de faire autant de sacrifices. Ça vous aurait plu de chanter l’hymne de la coupe du monde, comme Shakira cette année?

Je préfère regarder. Je n’aime pas être sous le feu des projecteurs. Et puis, Shakira est accusée d’avoir copié une chanson… Avez-vous déjà chanté avec elle?

Non, mais ce serait une idée. Je projette de chanter un duo avec une Américaine prochainement. Pourquoi une Américaine?

Parce que les grandes maisons de disques veulent un nom fort. Personnellement, je le ferais aussi avec un inconnu. Il y a beaucoup de bons chanteurs qui ne sont pas célèbres. Ça ressemble plus à une contrainte qu’à une liberté!

Quel sera le thème de votre prochain disque?

L’amour, la vie de tous les jours, ce qui se passe dans le monde... Mais je compose d’abord la musique, les textes viennent ensuite. Planchez-vous déjà dessus?

Chanterez-vous en anglais?

Vous savez, si je n’ai jamais chanté en anglais à 46 ans, c’est qu’il y a une raison. Cette langue ne me vient pas, je ne peux pas l’expliquer.

Bio express

Eros Luciano Walter Ramazzotti naît le 28 octobre 1963, à Rome, dans le quartier de Cinecittà, fils de Rodolfo, peintre en bâtiment et chanteur, et Raffaella. Il présente une de ses compositions au concours Voci Nove (Nouvelles Voix) de Castrocaro, en 1981, et signe avec le label DDD. Sa carrière décolle lorsqu’il se produit au festival Sanremo, catégorie nouveaux talents, avec la chanson «Terra Promessa», le 3 février 1984. Il sort douze albums entre 1985 et 2009. 5 décembre 1996, sa fille Aurora Sophie vient au monde. Sa mère est la top model suisse Michelle Hunziker, qu’il épouse l’année suivante. 2002 divorce. en 2010, sa tournée Ali e radici compte 80 dates, dont Locarno (le 13 juillet) et Vevey (le 31 juillet).

| 27

Quand un artiste s’appelle Eros, n’est-il pas prédestiné à interpréter des chansons d’amour?

Ça c’est vrai! Je suis né avec cette marque de chanteur de l’amour et je la porterai jusqu’à la tombe. Mieux vaut chanter l’amour que la violence. Même le groupe rock Muse célèbre l’amour. Donc, je ne vois pas ça négativement. Craignez-vous de ne plus être considéré comme un sexsymbol?

Du moment que je ne me suis jamais considéré comme tel, ça ne me fait rien. Je n’ai jamais accordé d’importance ni au succès ni à la célébrité et j’ai toujours suivi ma route avec tranquillité. Comment vivez-vous avec l’étiquette de «Latin Lover»?

Cela fait de nombreuses années qu’on me l’a attribuée, mais moi je suis un garçon normal et désormais un garçon qui approche de la cinquantaine. Comment vous sentez-vous à l’approche de ce cap?

Je vous répondrai dans trois ans! (Rires.) J’ai déjà commencé à sentir des petits ennuis de santé, parce que j’ai quand même mené une vie de fou. Il n’y a pas qu’en musique que vous avez du succès, mais aussi auprès des femmes...

Oui, avec les mamans (sourire). Non, je plais encore à des jeunes… Croyez-vous en l’amour éternel?

L’amour est une évolution. Il n’est pas éternel ni immuable, mais il peut changer avec les années. Jusqu’à récemment, je pensais que je ne tomberais plus jamais amoureux. Maintenant c’est arrivé. Qui est l’heureuse élue?

Une femme. Jeune. Elle s’appelle Mona. Mais je n’en dirai pas davantage. Vous avez grandi à côté des studios de cinéma Cinecittà, vous auriez pu devenir acteur plutôt que chanteur!


25% de réduction sur des meubles de jardin sélectionnés. Valable du 6.7 au 19.7.10 ou jusqu’à épuisement du stock.

Par ex.

canapé Samoa

25%

Par ex.

Résistant aux intempéries, avec coussins. 7532.517

siège bas Samoa

avant 690.–

maintenant 135.–

Résistant aux intempéries, avec coussin. 7532.518

maintenant 517.50

maintenant

190.50

avant 254.–

avant 180.–

Par ex.

fauteuil Windsor

25%

Hauteur d’assise 45 cm, métal prégalvanisé, revêtu par poudrage. 7532.562

à partir de

Par ex.

table basse Samoa

Par ex.

135.–

25%

fauteuil Samoa

120 x 60 cm, hauteur 45 cm, résistante aux intempéries, avec plateau en verre. 7532.519

Résistant aux intempéries, avec coussins. 7532.303

avant 340.–

avant 380.–

maintenant 255.–

maintenant

maintenant 285.–

149.25 avant 199.–

Par ex.

Par ex.

Résistant aux intempéries. 7532.215

Hauteur d’assise 44 cm, bois d’acacia huilé. 7532.763

fauteuil Firenze

fauteuil Modena

maintenant 161.25

avant 215.–

25%

Par ex.

table à rallonge Firenze

200/250 x 100 cm, hauteur 76 cm, résistante aux intempéries. 7532.223

maintenant

maintenant 1199.25

avant 1599.– Par ex.

table roulante Firenze

Résistante aux intempéries. 7532.216

maintenant 339.– avant 452.–

En vente également à Micasa. Vous trouverez plus d’informations sur notre vaste assortiment de meubles de jardin dans notre catalogue ou sur www.migrosgiardino.ch

www.doit-garden-migros.ch

123.75 avant 165.–

25% à partir de

161.25

Par ex.

chaise Dubai

Hauteur d’assise 45 cm, métal. 7532.503


ENTRETIEN EROS RAMAZZOTTI

Migros Magazine 27, 5 juillet 2010

| 29

Mon instinct m’a poussé à faire de la musique plutôt que du cinéma. Vous avez pourtant joué dans des films.

Les producteurs cherchaient des figurants dans la rue. Je l’ai fait comme des centaines d’autres jeunes. Avez-vous rencontré des stars?

J’ai des flashs: nous étions vêtus d’habits d’hiver en plein mois d’août, par 40 degrés. Je revois ce personnage vêtu d’un manteau et d’une écharpe. Je pense que c’était Federico Fellini. Je devais avoir 5-6 ans. Votre carrière a décollé grâce au festival de Sanremo (qui découvre les nouveaux talents). Auriez-vous pu participer à une émission télé comme «Nouvelle Star»?

Je ne pense pas qu’une telle expérience m’aurait été profitable. Cela m’écœure presque.

«Je porterai cette marque du chanteur de l’amour jusqu’à la tombe»

Vous êtes un gars…

Je suis introverti, ça me plaît… Si quelqu’un vient me demander ce que je fais là, si j’ai une fiancée, ça me met mal à l’aise. Je suis un peu un ovni dans le milieu du paraître. Pourtant, les paparazzi vous espionnent aussi.

Je dois dire qu’à Milan, je vis bien. Je peux aller dans certains cinémas. Si tu veux que les gens te reconnaissent, tu vas au centre-ville. Moi, j’évite ces endroits.

Auriez-vous deux vies, celle de l’homme et celle du chanteur?

C’est un challenge de réussir à séparer la vie artistique de la vie normale. Je ne pourrais pas aller de l’avant si je vivais seulement une vie d’artiste.

Récemment, on a vu des photos de votre fille, Aurora, en maillot de bain. Comment avez-vous réagi?

Aucune loi n’interdit de photographier ma fille. Hélas.

C’est difficile à vivre en tant que père?

C’est difficile à vivre pour quelqu’un qui a mon caractère. Aurora a deux parents célèbres. C’est dur de constater que les médias utilisent notre fille pour vendre leur journal. Comment Aurora vit-elle cette médiatisation?

Elle se débrouille bien, car elle a du talent. Elle n’a pas besoin de mon nom pour avoir du succès. C’est vrai que Michelle est plus présente que moi dans les médias, mais c’est qu’elle va à la mer avec son nouveau fiancé. Moi, je me cache.

Il faut qu’elle comprenne que sa vie est sensiblement différente de celle des amis de son âge. Mais il y a des gens qui vivent des choses bien pires. Elle n’a pas à se plaindre. C’est ma fille unique, la chose la plus importante.

Vous êtes restés proches?

Quelles valeurs voulez-vous lui transmettre?

Oui. L’amitié vraie, désintéressée est essentielle. J’ai décidé de communiquer avec la tête et le cœur des gens. J’aime parler de ce qui est positif et constructif. L’amitié comprend ces valeurs.

L’honnêteté, la politesse, le respect. Ce sont les valeurs fondamentales. Notre rôle de parents n’est pas uniquement d’enseigner la vie aux enfants, mais de leur rappeler ensuite tous les jours le sens des valeurs. Plus tard, c’est à eux de décider de ce qu’ils en feront. Comment voyez-vous la carrière de Michelle Hunziker, votre ex-femme?

Bien sûr, même si tout le monde dit le contraire. C’est pour cela qu’on n’aime pas tellement les ragots et les mauvaises langues. Vous parlez d’amitié dans vos chansons, c’est important?

Est-ce plus important que l’amour?

Ce sont deux choses différentes, utiles à leur manière. L’amour a plusieurs acceptions: celui d’une femme ou celui pour un enfant. Entre un homme et une femme,

l’amitié n’est pas aussi importante que l’amour. Mais ce serait beau qu’il y en ait aussi. C’est possible?

J’ai des amies très belles, avec qui il ne s’est jamais rien passé. C’est de l’amitié. Certes, l’instinct de l’homme veut qu’il fasse sienne la femme. Et qu’il la satisfasse aussi. Mais l’amitié peut exister. Vous évoquez la thématique environnementale dans l’une de vos chansons. Parce que cela vous intéresse ou parce que c’est tendance?

C’est à la mode, mais c’est positif. Il faut sensibiliser les gens à cette problématique pour améliorer le monde. Pourquoi ne pas le faire en chanson? Et dans la vie de tous les jours?

J’essaie de faire de petits gestes. Si je mange un caramel, je ne jette pas l’emballage par terre. Il y a tant de petites choses à faire. Si chacun faisait un effort, le monde se porterait déjà mieux.


30 |

ENTRETIEN E. RAMAZZOTTI C’est le rôle d’un artiste de montrer l’exemple?

Oui, à condition d’être sincère. Après le tremblement de terre dans les Abruzzes (n.d.l.r.: en avril 2009), des artistes italiens se sont réunis pour interpréter une chanson. Parmi eux, il y en a beaucoup qui avaient besoin de publicité. Alors j’ai refusé de participer. Utiliser un événement durant lequel il y a eu tellement de douleurs, de morts pour vendre un disque, ça me dégoûte. Mais alors que faites-vous?

Je fais des choses, mais je ne le dis à personne. Parfois, ça peut être juste de sensibiliser, parfois, c’est mieux d’aider discrètement.

Que pensez-vous de Silvio Berlusconi?

En Italie, il y a ceux qui l’adorent et ceux qui le détestent. Moi, je ne sais pas. Jusqu’à présent, Berlusconi a semé la pagaille, comme ses prédécesseurs. Je ne vois pas le mal qu’il a fait. Je vois une personne sûre d’elle, ce qui n’est pas forcément un bien. En Italie, ça fonctionne comme ça depuis septante ans. La réalité du pays est qu’elle réussit toujours à s’arranger des choses. On a un bon caractère, de la bonne volonté.

«Je veux faire le bien, je cherche à aider»

Quand on a réussi, c’est important d’aider les autres?

A la différence de ceux qui sont nés dans des familles bourgeoises, ma sensibilité est plus évidente, car je comprends ce que l’autre a vécu. Ma famille rencontrait des difficultés, comme de nombreuses autres dans le quartier. On était parfois livrés à nous-mêmes. Je veux faire le bien. Je cherche à aider. A quelle difficulté particulière pensez-vous?

A celle de ne pas arriver à boucler les fins de mois. Aujourd’hui, je n’ai plus ce problème-là, mais j’y suis resté sensible. Je réussis à différencier qui demande l’aumône par nécessité et qui le fait comme business. Venez-vous encore en Suisse quelquefois?

En vacances, non. Je ne suis encore jamais venu à Vevey, mais déjà trois quatre fois à Locarno. C’est très émouvant. Il y a tous ces gens, aux fenêtres. C’est une ambiance particulière. Tous les plus grands artistes s’y sont produits. Comment est le public suisse?

A Zurich, où il y a tellement d’Italiens, ce n’est pas tellement différent de Milan.

Propos recueillis par Mélanie Haab et Laurence Caille

Mardi 13 juillet, Moon and Stars, Piazza Grande, Locarno www.moonandstars.ch Samedi 31 juillet, One night in Vevey with Eros Ramazzotti, sur la place du Marché www.opus-one.ch et www.vevey.ch

Sponsoring by

Moon & Stars Locarno, du 7 au 17 juillet

CUMULUS

20% de rabais sur des concerts En tant que sponsor principal de Moon and Stars à Locarno, Migros offre à ses clients une réduction de 20% sur un nombre limité de billets pour les concerts de: Stevie Wonder (Fr. 92.- au lieu de Fr. 115.- ) Ben Harper (Fr. 70.40.- au lieu Fr. 88.-) Massive Attack ( Fr. 74.40.au lieu de Fr. 93.-) Sur présentation de cet article, vous pourrez obtenir jusqu’à 4 billets à prix réduits directement à la caisse du festival. Jusqu’à épuisement du stock. www.moonandstars.ch


ACTION OFFRES VALABLES SEULEMENT DU 6.7 AU 19.7.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

9.45

11.–

7.85

BiC 3 Grip Rasoir 3 lames 2 x 4 pièces (8 pièces)

BiC Soleil Lady Rasoir 3 lames 2 x 4 pièces (8 pièces)

BiC Soleil Lady Gel 2 x 150 ml

au lieu de 11.80

12.90

Set d’été BiC Soleil Easy Rasoir 3 lames ALL IN ONE avec 4 recharges + BiC Soleil Lady Gel 75 ml + sac natte de plage

au lieu de 13.80

au lieu de 9.80

12.90

Set d’été BiC Easy Rasoir 3 lames ALL IN ONE avec 6 recharges + BiC Soleil Lady Gel 75 ml + raquettes de plage

Disponibles dans les plus grands magasins Migros

BiC est en vente à votre Migros


ACTUALITÉ MIGROS

Migros Mig Mi gros s Magazine Ma Mag gazzine 27, 27 5 juillet ju et 201 2010 0

| 33

LE BAROMÈTRE DES PRIX

Changements de prix de la semaine

Avec la rubrique «Le baromètre des prix», Migros entend vous informer des baisses, mais aussi des hausses de prix des articles de son assortiment. A noter que les offres régionales ainsi que les actions ne seront pas mentionnées ici.

Cet été, soixante Think sillonneront le Valais et l’Oberland bernois. Meiringen (BE) a fêté dignement l’événement.

Sans benzine dans les Alpes

Alpmobil, le projet de location de voitures électriques Think, a été lancé la semaine passée dans la région du Grimsel.

A

Meiringen, dans l’Oberland bernois, l’inalpe organisée la semaine dernière a pris une dimension encore jamais vue. Car, outre des vaches richement décorées, des paysans en costume traditionnel et des lanceurs de drapeau, une soixantaine de voitures électriques Think ont pris part au cortège pour marquer le lancement d’Alpmobil. Ce projet permet – jusqu’au 30 septembre – de se familiariser avec la conduite de la Think dans la vallée de Conches (VS) et du Hasli (BE). La flotte est mise à la disposition des hôtels et des organisations touristiques de la région par M-way, la nouvelle plateforme Migros pour l’électromobilité. Pour 60 francs par jour, toutes les personnes intéressées peuvent ainsi louer un de ces véhicules fonctionnant sans benzine. Pour tout dire, Alpmobil a valeur de test pour la voiture électri-

Les voitures Think peuvent être testées jusqu’à fin septembre dans la vallée de Conches et du Hasli.

que: «Si la Think fait ses preuves en montagne, elle ne rencontrera pas de problème en plaine», analyse Ernst Baumberger. Collaborateur à la société Kraftwerke Oberhasli KWO, partenaire d’Alpmobil, l’homme se réjouit de l’intérêt des vacanciers: «Nous avons déjà enregistré de nombreuses réservations.» Daniel Sägesser Les voitures sont mises à disposition par M-way de Migros.

Photos Daniel Rihs

Infos: www.alpmobil.ch

Baisses du prix des couches Milette Migros a diminué ses coûts de production des couches Milette et répercute cette baisse sur les prix de vente de quatorze articles. Quelques exemples: l’emballage de couches Milette Mini 2, 3-6 kg, qui coûtait jusqu’à présent Fr. 19.90, revient désormais à Fr. 19.50. Le prix des Milette Junior conditionnées en emballage économique passe de Fr. 35.90 à Fr. 35.10. Quant au prix du paquet de couches écologiques Milette naturals Maxi 4, 7-16 kg, il est désormais proposé au prix de Fr. 19.50 au lieu de Fr. 19.90. Légère augmentation de la chicorée Brunette La chicorée rend le café à la fois plus aromatique et plus abordable, car on peut diminuer la quantité de poudre de café en la remplaçant par de la chicorée. Toutefois, cette plante se fait rare, car de moins en moins de paysans la cultivent, ce qui fait monter son prix d’achat. Migros se voit par conséquent obligée d’augmenter légèrement son prix de vente: le paquet de 250 g de chicorée Brunette passe de Fr. 1.30 à Fr. 1.50.


CIAL SPE ION EDIT

100% péruvien: la nouvelle édition spéciale Peru Chachapoyas, au goût fruité.

Nouveau: Peru Chachapoyas de Delizio, le plus délicieux des arabicas des hauts-plateaux du Pérou. Ce café pousse à 1200 mètres d’altitude sur de fertiles roches volcaniques qui lui confèrent cet arôme si particulier. Située à proximité de vestiges des peuples primitifs, la zone de culture de ce café est entièrement préservée et protégée par les agriculteurs régionaux. Savourez ce café exceptionnel du pays des Incas pour Fr. 5.40 les 12 capsules. Disponible jusqu’à épuisement du stock.

Delizio est en vente à votre Migros


ACTUALITÉ MIGROS

Migros Magazine 27, 5 juillet 2010

Migros dans le sang

Une famille Migipedia: Sonja Rotschi avec ses enfants Fabienne, Marco et Natalie.

Cela fait trois générations déjà que la famille Rotschi ne jure que par les produits Migros. Depuis peu Sonja, la maman, teste des denrées pour la nouvelle plateforme internet Migipedia.

D

ans la famille Rotschi, chacun a son produit Migros préféré. A tel point qu’on en a fait des sobriquets. «Voici Monsieur yogourt au chocolat», lance Sonja, la mère de famille, en voyant arriver Marco, son fils de 10 ans. Dès le saut du lit, celui-ci demande son produit laitier préféré. «Ce doit être dans les gènes, déclare Sonja en riant. Mon père raffolait déjà de ce yogourt.» Voilà donc trois générations que cette famille de Mönchaltorf (ZH) est fidèle à Migros. «Nous faisons 99% de nos achats au supermarché Migros», estime la quadragénaire. Elle et son mari Stefan, qui travaille dans le management de la qualité, ont quatre enfants. Les courses hebdomadaires du samedi sont donc toujours volumineuses. On l’aura compris: Sonja s’y connaît dans l’assortiment Migros. Depuis quatre semaines, elle a décidé de partager ses expériences avec d’autres consommateurs sur la plateforme en ligne Migipedia. Sur ce nouveau site internet de Migros, seul compte l’avis des clients: ils peuvent exprimer leurs critiques ou leurs éloges sur une

palette évolutive de près de 5000 produits. Depuis son lancement, Migipedia a déjà accueilli plus de 40 000 visiteurs.

Les clients savent ce qui leur convient au quotidien

Sonja est une fervente partisane de cette plateforme: «Les consommateurs sont bien placés pour savoir quels sont les produits qui leur conviennent le mieux et ce qui leur déplaît.» Elle-même apprécie particulièrement certains produits alimentaires, par exemple la purée de pommes de terre Mifloc. Par ailleurs, elle aimerait que Migros change moins souvent ses emballages. «C’est plus difficile de s’y retrouver dans le magasin quand les produits changent d’apparence.» Désormais, la mère de famille s’investira encore plus intensément dans la plateforme en ligne. Elle a répondu à un appel paru dans une récente édition de Migros Magazine mentionnant que les créateurs de Migipedia cherchaient cent testeurs de produits. Sonja fait partie des heureux élus. A mi-juillet, elle va recevoir un colis contenant des produits ali-

| 35

mentaires Migros d’une valeur d’environ 100 francs. En contrepartie, il lui faudra les évaluer en détail sur Migipedia. Comme les testeurs reçoivent tous des produits différents, ils y commenteront près de 2000 articles. «Cette méthode nous aide à fidéliser encore mieux les visiteurs de la communauté Migipedia», explique Ben Proske. Responsable

général de la plateforme à la Fédération des coopératives Migros, l’homme est extrêmement satisfait de l’évolution actuelle de Migipedia. «Les clients sont toujours plus nombreux à visiter le site. Grâce à leurs contributions, ils sont en train de le transformer en un lexique Migros vivant et en perpétuel essor.» Michael West Photo Keiko Sailo

Migipedia se présente Sur www.migipedia.ch, les clients sont invités à commenter près de 5000 produits Migros et à échanger leurs opinions entre eux. D’un seul clic de souris, ils peuvent faire des évaluations et, ainsi, actualiser le hit-parade des articles. Les utilisateurs ont également la possibilité de s’inscrire et de déposer leurs commentaires sous un pseudonyme. Migros n’exerce absolument aucune censure et se contentera, le cas échéant, d’éliminer les attaques personnelles et les injures. Cependant, après plus de 40 000 visites sur le site, aucun commentaire n’a dû être effacé à ce jour. Enfin, notons que plus les clients Migros seront nombreux à participer, plus Migipedia sera variée et utile.

Actuellement, le site Migipedia est en phase de développement, raison pour laquelle il porte encore la mention «Beta». Au fur et à mesure, de nouvelles fonctions seront intégrées à la plateforme.


Stylisme Najat Zinbi / Photo Gian Vaitl

36 3 6 | Migros Mig gros s Magazine Ma Maga gazzine 27, 27 5 juillet ju et 2010 2010

I am Face – la gamme douce pour le visage: e: 90 Démaquillant doux pour les yeux, 125 ml, Fr. 4.90 .– Roll-on pour les yeux Aqua Care, 15 ml, Fr. 10.– 90 Tonique doux pour le visage, 200 ml, Fr. 5.90 .— Crème de nuit Q10+ Anti-Aging, 50 ml, Fr. 13.—


EN MAGASIN

|3 377

Pour se sentir bien dans sa peau

Offrez le meilleur à votre peau avec la nouvelle gamme complète de I am Face. Car un visage rayonnant donne un sentiment de confiance en soi et de grande satisfaction!

U

ne déclaration d’amour au photomaton pour sa meilleure amie? Voilà bien Julia, 28 ans, tout craché! Ses photos transpirent l’espièglerie et la joie de vivre, des qualités que sa copine apprécie particulièrement chez elle. Avant que le petit oiseau ne sorte, elle a rafraîchi la fine peau autour de

ses yeux avec le nouveau roll-on Aqua Care de I am Face et… cheese! La vie est belle et les produits de soin I am Face sont au goût de Julia, c’est-à-dire frais et simples, à l’image de leur nouvel emballage. Les recettes améliorées, qui utilisent des ingrédients précieux

comme l’extrait de bois de réglisse, l’huile d’olive, le lys d’eau et l’aloe vera, ne contiennent aucun composant controversé ni parabène. L’assortiment de la gamme I am Face a été élargi. Comme le soin hydratant AquaCare et le Roll-on rafraîchissant pour les

yeux, avec la crème de nuit régénérante Q10+ Anti-Aging, qui agit en profondeur sur les rides, ou encore les lingettes démaquillantes particulièrement douces et leur emballage pratique. Vous pouvez compter sur I am Face comme sur votre meilleure amie: 24 heures sur 24. TG


ACTION

20 % DE RÉDUCTION SUR TOUS LES PRODUITS ANTIMOUSTIQUES ET ANTIMOUCHES OPTIMUM. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRE VALABLE DU 6.7 AU 19.7.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

12.40

au lieu de 15.50

Antimoustique et antimouche Optimum avec timer

6.80

au lieu de 8.50

Moustiquaire Optimum 130 x 150 cm

4.15

au lieu de 5.20

Antimoustique et antimouche Optimum, flacon de recharge

2.40

au lieu de 3.–

Plaquettes de recharge antimoustiques Optimum*

3.65

au lieu de 4.60

4.45

au lieu de 5.60

Spray anti-insectes Optimum * En vente dans les plus grands magasins Migros.

Appâts antimouches décoratifs Optimum*

3.–

au lieu de 3.80

Gel antimoustiques Optimum


EN MAGASIN

Migros Magazine 27, 5 juillet 2010

Un soin solaire invisible

Transparent et hautement efficace, le nouveau spray Sun Look protège sans coller à la peau.

Transparent Sun Spray Sun Look, Light & Invisible, IP 30, 150 ml,

Photo Yves Roth, stylisme Karin Aregger

Fr. 14.90

B

onne nouvelle pour les amateurs de bains de soleil, les sportifs d’extérieur et les fashionistas: Sun Look propose désormais des sprays transparents à l’indice de protection 20 ou 30. Faciles à appliquer, ils pénètrent immédiatement, sans laisser ni traces blanches disgracieuses ni film graisseux qui colle à la peau.

Leur filtre anti-UV à la vitamine E très efficace prévient les brûlures et autres dommages cutanés liés à une exposition au soleil. Ces sprays contiennent de plus des extraits d’Aqua Cacteen, une substance tirée du figuier de Barbarie mexicain. Riche en vitamines et minéraux, celle-ci soigne les peaux mises à rude épreuve par le soleil.

| 39


ACTION

OFFRES VALABLES DU 6.7 AU 19.7.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

Pour une peau soignée tout l’été 11.10

6.30

au lieu de 13.90

au lieu de 7.90

Hydra Gel Gillette Fusion pour peaux sensibles en lot de 2 (2 x 200 ml)

Gel de rasage Gillette Classic pour peaux sensibles en lot de 2 (2 x 200 ml)

5.50

12.40

au lieu de

6.90

Mousse de rasage Gillette Series pour peaux sensibles en lot de 2 (2 x 200 ml) *

au lieu de 15.50

Gillette Blue2 Slalom Plus en lot de 2 (2 x 10)*

8.55

au lieu de 10.70

Gillette Blue2 Fixe en lot de 2 (2 x 10)

* Disponibles dans les plus grands magasins Migros

Gillette est en vente à votre Migros


PRIX DYNAMITÉS PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 6.7 AU 12.7.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

50%

50%

7.20

3.75

au lieu de 14.40

Bâtonnets de crème glacée vanille, chocolat ou fraise l’emballage de 24 pièces

au lieu de 7.50

Eau minérale Vittel, l’emballage de 6 x 1,5 litre

40% 1.–

au lieu de 1.70

1.50

Carottes Suisse, en sachet de 1 kg

Le Gruyère doux (excepté les emballages maxi), env. 450 g, les 100 g

50%

1.80 au lieu de 3.60

Filets de porc marinés, Suisse/ Allemagne, env. 4 pièces, les 100 g

2.40 3.20

Tomates en grappe Suisse/Pays-Bas, le kg

Les articles M-Budget, Sélection et ceux bénéficiant déjà d’une réduction sont exclus de toutes les offres.

Nectarines Espagne/Italie/ France, le kg


UNE VÉRITABLE EXPL PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 6.7

30% 2.20

au lieu de 3.20

Beurre mi-gras Léger 200 g

2.20

au lieu de 2.80

Tous les sérés Quark M-Classic en lot de 4 20% de réduction par ex. à la fraise, 4 x 125 g

–.70

Tous les yogourts de saison kiwi/groseilles à maquereau, pêche melba ou groseilles rouges, par ex. kiwi/ groseilles à maquereau, 180 g

33% 1.15

4.–

St-Paulin 20% de réduction les 100 g

Mozzarella Santa Lucia Galbani 3 x 150 g

au lieu de 1.45

au lieu de 6.–


OSION DE FRAÎCHEUR. AU 12.7.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

2.90

Pommes Jazz Nouvelle-Zélande, le kg

1.–

Laitue Suisse, la pièce

3.90

Mini-pastèques Solinda Italie, la pièce

5.40

Poivrons mélangés Pays-Bas/Espagne, le kg

33% 2.30

Ananas Costa Rica/ Panama, la pièce

3.–

au lieu de 4.50

Salade mixte Anna’s Best 400 g

40%

2.90

au lieu de 4.90

Basilic, bio la plante


UN FEU D’ARTIFICE DE FRAÎ PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 6.7

30% 1.45

30%

au lieu de 2.10

9.95

Fromage d’Italie, TerraSuisse finement prétranché, Suisse, les 100 g

Viande séchée en lot de 2 prétranchée, Suisse, 2 x 87 g

au lieu de 14.25

30% 2.40

au lieu de 3.45

Escalopes de poulet Optigal Grill mi marinées, Suisse, les 100 g

30%

11.90 au lieu de 17.–

Saumon fumé atlantique d’élevage d’Irlande, 2 x 100 g


CHEUR POUR LES PAPILLES. AU 12.7.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

5.40

17.50

au lieu de 7.50

Cerises de la région, le panier de 1 kg 5.40 au lieu de 7.50 au détail, le kg 7.20 au lieu de 9.50

au lieu de 22.–

Cou de porc pour rôti et tranches de Suisse, le kg

1.50

6.30

Appenzell surchoix fromage suisse à pâte mi-dure, préemballé, les 100 g

Jambon cru des Grisons produit suisse, prétranché, en barquette-fresh, la barquette de 130 g

au lieu de 1.85

au lieu de 7.90

50%

9.95

au lieu de 19.90

Bouquet de tournesols Olivia

12.90 Roses de 50 cm, Max Havelaar le bouquet de 12

6.–

au lieu de 7.90

Tournesols bouquet de 3 pièces, le bouquet

4.80

au lieu de 6.50

Maïs sucré d’Espagne, préemballé, le kg

Société coopérative Migros Bâle


FAITES DES ÉCONOMIES. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 6.7 AU 12.7.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

33% 9.60

au lieu de 14.40

Pizzas Lunga Prosciutto ou Toscana Anna’s Best en lot de 3 par ex. Prosciutto, 3 x 270 g

33%

10.40 au lieu de 15.60

Fiori al limone Anna’s Best en lot de 3 3 x 200 g

50%

2.60 au lieu de 5.20

Biberlis de St-Gall en lot de 2 paquets 2 x 6 pièces/540 g

33%

7.60

au lieu de 11.40

Gnocchis au basilic Anna’s Best ou gnocchis de pomme de terre M-Classic en lot de 2 par ex. gnocchis au basilic Anna’s Best, 2 x 500 g

3.40

au lieu de 4.30

Tous les fruits prétranchés en barquette Anna’s Best 20% de réduction par ex. salade de fruits, 325 g

9.60

2.30

Pâtisseries aux fraises réfrigérées 20% de réduction en libre-service, par ex. tourte aux fraises, 550 g

Tous les pains pour toasts XXL 730 g/365 g 20% de réduction par ex. pain pour toasts XXL, 730 g

au lieu de 12.–

au lieu de 2.90


JOUEZ ET GAGNEZ! TENTEZ VOTRE CHANCE ET DEVENEZ LE CHAMPION DE L’ÉPARGNE!

Passez au stand Miggy de votre magasin Migros et essayez de faire sauter la cagnotte! Avec un peu de chance, vous serez nominé super économe, pro ou même champion, et vous gagnerez peut-être l’un des prix immédiats d’une valeur totale de CHF 80’000.–! Venez nous rendre visite le vendredi 9 juillet et le samedi 10 juillet dans les magasins suivants:

MM Altstetten, Zurich MMM Chablais Centre, Aigle MMM Centre Brügg MMM Claramarkt, Bâle MM Delémont MM Gäuggeli, Coire MM Genève-Charmilles MMM Glattzentrum, Wallisellen MM Gruyère-Centre, Bulle MM Limmatplatz, Zurich MM Martigny-Manoir MMM Métropole, Yverdon MM Rösslifelsen, Weinfelden MMM Sant’Antonino

MM St.Fiden MMM Surseepark, Sursee MMM Uster MM Westside, Berne MM Wohlen MM Zofingue

Sous réserve de modifications.

QUEL CHEMIN MIGGY DOIT-IL EMPRUNTER POUR RAMASSER TOUS LES SOUS?


ICI, VOUS EN AVEZ P PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 6.7

30%

–.95

au lieu de 1.40

Toutes les sauces en sachet Bon Chef par ex. sauce au curry Bon Chef, 30 g

5.60

au lieu de 7.–

Tous les rouleaux de printemps et snacks J. Banks, surgelés 20% de réduction par ex. rouleaux de printemps au poulet, 6 pièces

6 pour 4 8.60 au lieu de 12.90

Tous les Coca-Cola en emballages de 6 x 1,5 litre par ex. Coca-Cola Classic

30%

4.80

au lieu de 6.90

Tout l’assortiment Vite Fait, surgelé par ex. mélange de légumes Bretagne, 750 g

30%

10.75

au lieu de 15.40

Filets Gourmet à la provençale Pelican, surgelés, MSC colin d’Alaska (sauvage) du Pacifique, 800 g

30%

3.15

au lieu de 4.55

Toutes les purées de pommes de terre Mifloc par ex. purée de pommes de terre Mifloc, 4 x 95 g

33% 3.–

au lieu de 4.50

Cornettes Tipo M en lot de 3 3 x 500 g


OUR VOTRE ARGENT. AU 12.7.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

33%

7.70

au lieu de 11.50

Röstis traditionnels en sachet aluminium en lot de 5 5 x 500 g

30% 1.30

au lieu de 1.90

Tout l’assortiment de légumes au vinaigre Condy par ex. concombres aux herbes aromatiques, 270 g

30%

1.85

au lieu de 2.70

Tous les plats préparés Subito par ex. pasta all’arrabbiata, 2 portions

30% 1.80

au lieu de 2.60

Toutes les olives en sachet, en bocal ou en conserve par ex. olives espagnoles fourrées au piment, 200 g


JAMAIS IL N’A ÉTÉ AUSSI SIM PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 6.7

30% 6.90

au lieu de 9.90

Maxi Mix bonbons à mâcher Smams 1 kg

30%

5.85

au lieu de 8.40

Tablettes de chocolat M-Classic de 100 g en lot de 6 Gianova, Chocolata, Crémant ou Bona Splitter, par ex. Gianova, 6 x 100 g

5.–

au lieu de 6.–

Produits pour enfant Kellogg’s: Chocos, Frosties, Smacks, Choco Krispies, Tresor, Honey Bsss Loops et Pops, Froot Loops 1.– de moins par ex. Kellogg’s Chocos, 600 g

3.80

au lieu de 4.80

Tous les cakes Grand-mère 20% de réduction par ex. cake au chocolat, 420 g

30% 4.30

au lieu de 6.20

Pâtes à tartiner en lot de 2 tubes par ex. crème sandwich, 2 x 200 g * En vente dans les plus grands magasins Migros.

4.20

au lieu de 5.60

Mélange de fruits secs M-Classic 400 g

30%

4.60

au lieu de 6.60

Biscuits coquillages 760 g

3.20

au lieu de 4.–

Pop-corn au chocolat ou au caramel M-Classic en emballage géant par ex. pop-corn au chocolat, 300 g


PLE DE FAIRE DES ÉCONOMIES. AU 12.7.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

5.35

au lieu de 7.65

Chips Zweifel en emballages XXL au paprika ou nature, par ex. chips au paprika Zweifel, 380 g

2.70

au lieu de 3.30

Tous les biscuits Blévita à partir de 2 articles –.60 de moins l’un par ex. Blévita au sésame, 295 g

50%

3.10

au lieu de 6.20

Toutes les glaces M-Classic en bacs de 2 litres par ex. à la vanille

4.45

au lieu de 5.60

Biscuits fourrés Duo en lot de 2 paquets 2 x 500 g

50%

30% 1.50

au lieu de 2.20

Toutes les poudres pour dessert par ex. crème pour pudding à la vanille, 3 x 72 g

3 pour 2 35.80 au lieu de 53.70

Cartouches Brita Maxtra & Classic par ex. cartouches Brita Maxtra, 3 x 2 pièces

22.45 au lieu de 44.90

Toutes les poêles des séries Tecno et Greenpan* par ex. poêle Greenpan basse, Ø 24 cm, avec revêtement antiadhésif réfractaire en Thermolon Rocks, pour tous types de feu (sauf induction) Valable jusqu’au 19.7


ACHETEZ À EN FAIRE C PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 6.7

50%

11.45 au lieu de 22.90

Tous les couteaux de cuisine Victorinox par ex. couteau à pain

5.–

Chiffons de nettoyage universels en non-tissé 15 pièces

42.–

au lieu de 63.–

Boîtes Top Box A3 le lot de 3

13.90 au lieu de 18.–

Sacs poubelle Cleverbag Herkules, 35 litres 5 rouleaux

* En vente dans les plus grands magasins Migros ou ** Micasa. *** Utilisez les biocides avec précaution. Lire l’étiquette et les informations concernant le produit avant utilisation.


RAQUER VOTRE CABAS. AU 12.7.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

6.30

au lieu de 7.90

19.90

Serviette de plage Ricca*/** 90 x 155 cm Valable jusqu’au 19.7

12.–

au lieu de 15.–

Tout l’assortiment Sun Look 20% de réduction par ex. lait solaire Sun Look Basic IP 30, 200 ml

Rasoirs jetables et gels de rasage Gillette et Bic en emballages multiples par ex. gel de rasage Gillette pour peau sensible en lot de 2, 2 x 200 ml

30%

3.40

au lieu de 4.90

Tous les déodorants pour femme Nivea par ex. déodorant roll-on Double Effect Nivea, 50 ml

3 pour 2 59.80 au lieu de 89.70

Toutes les couchesculottes et les lingettes imprégnées Pampers sur les articles au même prix, par ex. couches Pampers Active Fit 4, 3 x 50 pièces

7.10

au lieu de 8.90

Tous les antimoustiques Optimum 20% de réduction par ex. fiche antimoustique Optimum avec flacon de recharge*/*** Valable jusqu’au 19.7

10.90

Slips pour enfant, le lot de 5 100% coton, tailles 128-176, divers coloris Valable jusqu’au 19.7

16.90

Grenouillère courte pour bébé, le lot de 2* 100% coton, tailles 56-98, divers coloris Valable jusqu’au 19.7


ÉCONOMISER. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 6.7 AU 12.7.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

40% 4.70

au lieu de 7.90

Tout l’assortiment de sous-vêtements Maestro pour homme par ex. slip avec ouverture, 100% coton, tailles S-XL, divers coloris

8.90

Sneakers pour femme, le lot de 5 paires 78% coton, 20% polyamide, 2% élasthanne, pointures 35-38/ 39-42 Valable jusqu’au 19.7

* En vente dans les plus grands magasins Migros.

11.90

Hauts pour femme, le lot de 2* 95% coton, 5% élasthanne, tailles S-XL, divers coloris Valable jusqu’au 19.7

12.90

Slips pour homme, le lot de 5 95% coton, 5% élasthanne, tailles S-XL Valable jusqu’au 19.7


LE PLAISIR DES BONNES AFFAIRES. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 6.7 AU 12.7.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

Biscuits/Confiserie Nids aux noisettes le paquet de 215 g 2.50 au lieu de 3.10

Boulangerie/Pâtisserie Pain de pommes de terre aux noix la pièce de 300 g 1.85 au lieu de 2.30

Charcuterie Merguez crus élaborés en Suisse avec de la viande suisse, barquette de 7 pièces, les 100 g 1.55 au lieu de 2.25

Convenience

50%

14.95 au lieu de 29.90

Sac à dos* dos et bretelles rembourrés, divers coloris Valable jusqu’au 19.7

Steaks de Quorn Cornatur au poivre, à griller élaborés en Suisse, Quorn d’Angleterre, la barquette de 400 g 8.40 au lieu de 12.–

Fromage Emmental bio, mi-salé fromage suisse à pâte dure, préemballé, les 100 g 1.75 au lieu de 2.15 Chamois d’Or fromage français à pâte molle, préemballé, les 100 g 2.10 au lieu de 2.60

Produits laitiers Tous les yogourts grecs aux fruits le gobelet de 180 g –.70 au lieu de –.90

Volaille Ailes de poulet importées, barquette de 6 pièces, le kg 12.50 au lieu de 16.50

Maintenant

19.90 avant 29.90

Pompe à pied Giyo*/*** en aluminium Valable jusqu’au 19.7

35.10

au lieu de 43.90

Tous les jeux de société et les puzzles* 20% de réduction par ex. jeux réunis Carlit

Gourmessa Valable du 1.7 au 31.7 Pain du mois: Pain galette la pièce de 400 g 2.70 au lieu de 2.90 Valable du 1.7 au 31.7 Tourte yogourt abricot la pièce de 800 g 21.50 au lieu de 25.– Tourte aux fraises petite la pièce de 550 g 9.60 au lieu de 12.– Tranche Hawaï la pièce 2.20 au lieu de 2.70 Jarrets de porc grillés les 100 g 1.20 au lieu de 1.50

59.90

au lieu de 79.90

Épilateur Mio Star Laura*/** alimentation accu et secteur, 2 vitesses, 32 pinces Valable jusqu’au 19.7

Société coopérative Migros Bâle * En vente dans les plus grands magasins Migros, ** melectronics ou *** SportXX.

99.–

au lieu de 149.–

Olympus FE-47 black*/** 14 mégapixels, zoom opt. 5x, stabilisateur d’image opt. Valable jusqu’au 19.7


PRIX DYNAMITÉS PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 6.7 AU 12.7.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

40% 9.40

au lieu de 15.80

Papier à photocopier en lot de 2, FSC 2 A4, blanc, 80 g/m , s 2 x 500 feuille

50%

7.95

au lieu de 15.90

Tous les produits de lessive Total par ex. lessive en poudre Total Classic, 2,475 kg

6.30

au lieu de 7.90

Tous les auxiliaires de lavage et de repassage Total 20% de réduction par ex. filtres couleurs et saleté Total Color Protect, 30 pièces Valable jusqu’au 19.7 www.migros.ch/prix_dynamites


EN MAGASIN

Migros Magazine 27, 5 juillet 2010

| 57

Photo Hans-Jörg Walter, stylisme Kim Dang

Les taches? Expulsées!

Grâce aux produits de prélavage Total, votre maillot de foot sera irréprochable pour le prochain match.

U

n hot-dog dans une main, une bière dans l’autre et… buuut! Quand la passion du football l’emporte, peu importe que le ketchup coule. Heureusement, il y a les produits de prélavage Total. Par exemple, Spray & Wash vous permet de traiter efficacement

tous les textiles lavables. Sa recette améliorée vient même à bout des taches les plus tenaces (sauce tomate, café). Il suffit de vaporiser à l’endroit voulu et de laisser agir brièvement avant de passer le vêtement en machine. Pour sa part, Oxi Booster parvient à éliminer les

taches que l’on n’aurait pas vues avant le lavage. Herbe, sang, fruits ou huile: rien n’y résiste. Désormais, Oxi Booster se décline en deux poudres, l’une pour les textiles blancs et l’autre pour les vêtements colorés, pour une efficacité encore plus grande. TG

Spray & Wash Total, 500 ml, Fr. 4.70* au lieu de 5.90, Oxi Booster White Total, 1 kg, Fr. 11.10* au lieu de 13.90 * Rabais de 20% sur tous les produits de lavage et de repassage Total jusqu’au 19.7.10.


NOUVEAU PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRE VALABLE DU 6.7 AU 19.7.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

EXTRA FINE JASMINE & MINT Un soin dentaire pétillant de fraîcheur au jasmin et à la menthe. Dentifrice au jasmin et à la menthe Candida en édition limitée 75 ml

3.90

NATURE Un geste pour l’environnement en se brossant les dents, grâce au manche en 25% de matières renouvelables (fibres de bois). Brosse à dent Nature Candida soft 1 pièce

3.–

Nettoyer les interstices dentaires devient un jeu d’enfant. Et grâce au capuchon pratique, les brosses sont idéales en déplacement. Set de brosses Candida Interdental extra fine 6 pièces

4.60


EN MAGASIN

| 59

Photo Patrick Mettraux, stylisme Caroline Busch

Migros Magazine 27, 5 juillet 2010

Buonissimo!

Les amateurs de café sont ravis: les délicieuses boissons de Grande Caffè existent désormais sous forme de glace.

L

atte macchiato, cappuccino, etc.: trois à quatre fois par jour, en savourant un bon café, les Suisses traversent les Alpes et oublient leurs tracas helvétiques.

Désormais, ils pourront également le déguster sous forme de glace. Mélange d’arabica corsé de la région du Kilimandjaro et de mousse de lait de Suisse, la glace

Latte Macchiato est inspirée de la boisson italienne du même nom. Très appréciée, celle-ci était à l’origine préparée pour les enfants, afin qu’ils puissent boire du

Glace Grande Caffè Latte Macchiato, Fr. 1.90, Glace Grande Caffè Cappuccino, Fr. 1.90

café comme les grands! Quant à la glace Cappuccino, elle est fabriquée à partir d’arabica du Guatemala et affinée avec du cacao. Buonissimo! HB


OFFRES VALABLES DU 6.7 AU 12.7.2010 OU JUSQU À ÉPUISEMENT DU STOCK


EN MAGASIN

Migros Magazine 27, 5 juillet 2010

|6 61

Festival de poulet

Qu’il s’agisse de poulet entier, d’escalopes, de cuisses ou d’ailes, Optigal est synonyme de volaille suisse d’excellente qualité.

Hauts de cuisses, 4 pièces, les 100 g,

Fr. 1.60*

Ailerons de poulet au paprika, les 100 g, Fr. 2.20*

* En vente dans les plus grands magasins.

Photo Fotolia

G

râce à son goût délicat, la viande de poulet se marie avec presque tous les aliments et trouve sa place dans de nombreuses cuisines du monde. Il en va de même en Suisse, où chaque Helvète en consomme onze kilos par an. Que ce soit pour un émincé, une soirée barbecue ou un repas dominical, Optigal propose une vaste gamme de volailles d’excellente qualité. Notons aussi que de nombreuses spécialités pour les grillades sont déjà marinées. Les poulets Optigal de Migros ont de la chance. Elevés dans des fermes suisses particulièrement respectueuses des animaux, ils disposent d’un jardin d’hiver et sont l’objet de toutes les attentions des producteurs Optigal. DH

Poulet Optigal kil F Optigal, le kilo, Fr. 9.80 Poulet épicé Optigal, le kilo, Fr. 10.50* * En vente dans les plus grands magasins.

Cordon bleu de poulet, 2 pièces, les 100 g, Fr. 2.90*

Ailes de poulet, 6 pièces, les 100 g,

Fr. 1.65

Cuisses de poulet, 2 pièces, les 100 g,

Fr. 1.50

Escalopes de poulet, 2 pièces, les 100 g, Fr. 2.40** au lieu de Fr. 3.35 * Action du 6 au 11.7.10


EN MAGASIN

Migros Magazine 27, 5 juillet 2010

| 63

1, 2, 3, Farmer!

Barboter, se défouler et se dorer la pilule: les journées de baignade, c’est sympa, mais ça creuse! Parfait en-cas énergisant pour vos virées au bord de l’eau, la nouvelle barre de céréales Farmer Pêche Limited Edition tombe à pic pour l’été. Grâce à l’avoine, au riz, au blé et au maïs qu’elle contient et à son goût de pêche 100% estival, elle constitue une très bonne source de fibres et vous apporte l’énergie nécessaire pour jouer et faire du sport. Quant à ceux qui profitent de l’été pour lire au soleil, ils ont bien droit à une petite pause Farmer aussi! Cette barre fruitée complétera idéalement la nourriture de l’esprit qu’est la lecture. Alors courez à Migros sans attendre: cette nouveauté Farmer ne sera disponible que pour une courte période!

Farmer Soft Pêche, Limited Edition, 6 x 20 g, Fr. 4.40* * Disponible dans les plus grands magasins.

Publicité

33% DE MOINS OFFRES VALABLES SEULEMENT DU 6.7 AU 12.7. 2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK SUR TOUTES LES BOISSONS COCA-COLA EN EMBALLAGE DE 6×1.5 L BOUTEILLES

Ensemble, c’est encore meilleur!

8.80

au lieu de 13.20

Coca-Cola zero Coca-Cola light 6 ×1.5L

8.60

au lieu de 12.90

Coca-Cola 6 ×1.5L

Coca-Cola est en vente à votre Migros


64 |

EN MAGASIN

Migros Magazine 27, 5 juillet 2010

L’Italie à croquer

NOUVEAU À MIGROS

La marque Roberto propose des Crocchini élaborés selon la recette italienne originale. Nature ou entouré de jambon cru, ces bâtonnets croquants apportent une touche italienne à votre apéritif.

NOUVEL EMBALLAGE

Crocchini au romarin Roberto, 250 g, Fr. 2.70 Crocchini goût pizza Roberto, 250 g, Fr. 2.70*

* En vente dans les plus grands magasins.

Saveurs balkaniques

Chaque pays a ses coutumes culinaires. Pour retrouver les saveurs qui ont rythmé vos vacances ou rappellent votre patrie, les marques Vegeta, Argeta, Podravka et Ajvar proposent un large choix de spécialités de Bosnie-Herzégovine, de Croatie et de Slovénie. Un mélange d’épices, de la goulache de bœuf et du pâté de poulet, notamment, ouvrent le bal. Par la suite, d’autres produits viendront étoffer cet assortiment.

NOUVEAU À MIGROS

Mélange d’épices aux légumes Vegeta, 500 g, Fr. 4.35 Préparation aux légumes Ajvar, doux, 690 g, Fr. 2.95

BON & BON MARCHÉ

FR. 5.80

Soufflé de truite fumée

Entrée pour 4 personnes

➔ Battre 2 œufs. Mélanger avec 200 g de séré maigre. Saler et poivrer. Env. Fr. 1.30 ➔ Hacher finement 2 filets de truite fumée. Incorporer au mélange en ajoutant ½ bouquet d’aneth haché et 6 cs de panure. Env. Fr. 4.50 ➔ Répartir la masse dans de petits moules à soufflé beurrés. Préchauffer le four et cuire 15 min à 200° C. Conseil: servir tiède avec une salade estivale

+

+

De la menthe contre la soif

Rien de tel qu’un bon thé glacé quand s’abat la canicule! Riche en vitamine C, le nouvel Ice Tea de Migros à la menthe et au citron vert est particulièrement rafraîchissant. Conditionné en sachet refermable, le thé froid en poudre permet de préparer entre 10 et 12 l de boisson pour toute la famille.

NOUVEAU À MIGROS

Ice Tea Mint-Lime, 700 g, Fr. 8.50

L’Espagne en bouteille

Un potage en été? Oui, pour autant qu’il s’agisse d’un gaspacho espagnol à déguster bien frais! Les soupes Bon Chef se composent de tomate, de poivron, d’huile d’olive, d’oignon, de concombre et d’ail et raviront toutes les papilles. Premium Gazpacho Bon Chef, 750 g, Fr. 4.50* * En vente dans les plus grands magasins.




A der n ma ment! m co tuite gra

Véritable source d’inspiration, «Vivai», le nouveau magazine Migros du bien-être et du développement durable, est une mine d’idées et d’astuces. Le numéro du mois de juillet vous invite à faire des expériences sensorielles, à utiliser les herbes aromatiques à bon escient et à bouger au grand air. A commander dès maintenant gratuitement sur www.migros.ch/vivai, par mail à commande.vivai@limmatdruck.ch ou en appelant le 0800 180 180.


66 | Migros Magazine 27, 5 juillet 2010

A

vouons-le sans ambages. Il manque à cet article une dimension impossible à transcrire. Car Bernard Pichon, c’est avant tout une voix! Pour preuve: aussitôt qu’il ouvre la porte de sa belle maison aux lignes japonisantes nichée dans la campagne vaudoise et qu’il prononce des paroles aussi anodines que «Bonjour, soyez le bienvenu», des millions de neurones s’activent dans le cerveau de son interlocuteur. En quelques fractions de seconde, ceux-ci retracent un chemin – que l’on croyait perdu à jamais – remontant au monde des plus profonds souvenirs. «Il est vrai que dans les magasins, on me reconnaît d’abord à ma voix; plus qu’à mon physique», avoue Bernard Pichon. Plus fort encore: le phénomène fonctionne quel que soit l’âge de la personne. En effet, en plus de quarante ans de carrière, l’homme a marqué le monde des médias suisses comme peu ont su le faire. Après avoir fait les belles heures de la télévision (Les oiseaux de nuit) et de la radio (La ligne de cœur), après avoir prêté sa plume agile à de nombreux titres de la presse écrite, Bernard Pichon, gère depuis bientôt dix ans son propre site internet dédié aux voyages. Touche-à-tout infatigable, l’homme, 65 ans, abhorre le mot retraite. Mû par un irrépressible besoin de lutter contre l’éphémère, le journaliste compare parfois son travail à des marques de pas sur une plage qui, à peine une nouvelle vague venue, disparaissent. Chez lui, l’envie de laisser une trace domine. Et s’il peine à admettre qu’il y est déjà parvenu, les remarques d’anciens auditeurs qu’il pourrait croiser devront bien un jour ou l’autre le convaincre que, oui, Bernard Pichon a

Secrets de cuisine er c’est... Pour vous, cuisin al e du domaine du vit Cela tient davantag la de s sens, je fais plu que de l’art. En ce de peinture. déco que de la gran ats favoris? Quels sont vos pl us rouge ainsi que to Les currys vert et k. er au wo les mets à prépar z-vous pour rien Que ne mangerie au monde? oulet ou la escargots, le cass Je n’aime pas les il faut is rcie, mais parfo panse de brebis fa à son hôte. savoir faire plaisir e? ujours en réserv Qu’avez-vous to s fruits de , ge ma re, du fro Du riz, du gingemb au ocolat noir ayant de saison et du ch ète à ch j’a e qu et o caca maximum 75% de Paris. z-vous partager Avec qui aimerie un repas? coup de e femme qui a beau Juliette Greco, un e un s ur ujo i trouve to discernement et qu s. Il y te bê ns tio es e aux qu réponse intelligent sieurs g que j’ai croisé plu a aussi Gainsbour el. fois et Jacques Br

marqué de son empreinte – fûtelle auditive – de nombreux Romands. En plus d’être journaliste et animateur, Bernard Pichon est aussi un créateur. A 13 ans, il écrit sa première pièce radiophonique – Croque-mort party – qui raconte l’histoire d’un couple rentrant de vacances et découvrant chez lui un cadavre. Ce texte marquera le début d’une longue série de projets faisant la part

Il touche-à-tout et ça lui

Homme de média se renouvelant sans cesse, Bernard Pichon privilégie derrière les fourneaux une préparé au wok. Dégustation.


CUISINE DE SAISON BERNARD PICHON

| 67

DÉTAILLER les carottes en fines

rondelles.

SAISIR la viande dans le wok 2 minutes environ. Bernard Pichon: «Je privilégie une cuisine saine, pratique et rapide.»

réussit

cuisine inventive, à l’instar de son sauté de porc au chou chinois

AJOUTER le chou chinois. FAIRE CUIRE les légumes en les gardant croquants.


68 | Migros Magazine 27, 5 juillet 2010

belle à l’inventivité. Ainsi, la Suisse romande lui doit ses plus belles émissions pour enfants dans les années 1970-1980. D’abord avec les inoubliables Blanche-Bec-en-Or et Gaspard-Œilen-Coin, un improbable couple formé d’une oie et d’un renard, puis avec Dodu Dodo, un sympathique oiseau des îles. Paradoxalement, ces succès lui ferment des portes: pour les décideurs, créativité ne rime pas forcément avec crédibilité. Les médias dits d’opinion, comme L’Hebdo ou Le Nouveau Quotidien d’alors, lui tournent le dos. «Certains se demandaient comment je pouvais être pris au sérieux par le lecteur. Pour eux, je restais celui qui avait créé Blanche et Gaspard.» Pourtant, Bernard Pichon sait rebondir. En France, il est un temps au micro sur France Inter et collabore avec Michel Drucker. «C’est bon pour l’ego. Quand on est en province. La capitale est toujours éblouissante.»

«Je trouve qu’il y a un côté m’as-tu-vu dans la haute gastronomie.»

Un site internet dédié aux voyages

En 2000, sentant le vent tourner, il crée le site pichonvoyageur.ch, une plateforme internet dédiée aux voyages. «Je suis allé voir ailleurs, avant qu’on me le demande», résume Bernard Pichon, non sans humour. Autodidacte dans le domaine, il expérimente pour le web un nouveau format. Les petites cartes postales filmées de ses périples qu’il tourne lui-même dépassent à peine la minute, pour ne pas lasser l’internaute. Globe-trotter professionnel, Bernard Pichon sait que le monde des vacances peut vite tourner au désenchantement. Aussi a-t-il souhaité mettre en garde les touristes en publiant un guide de conseils anti-arnaques. Dans son Voyager sans se faire plumer, le journaliste dresse, à force de témoignages et de dessins de Mix & Remix, l’inventaire des pièges à éviter avant, pendant et après ses vacances. De quoi perdre toute envie de partir? «Non, il faut savoir accepter un peu d’aventure. Le mieux est de prévoir un budget arnaque. Si vous devez l’utiliser, la tromperie semblera moins grande. Et s’il reste intact, vous en serez d’autant plus fier.»

En quarante ans de carrière, Bernard Pichon a marqué le monde des médias suisses comme peu ont su le faire.

Si l’homme est un boulimique de travail, il se montre plus frugal derrière les fourneaux. «Je privilégie une cuisine saine, pratique et rapide», résume Bernard Pichon. A l’occasion d’un de ses nombreux voyages en Asie, le journaliste découvre la cuisine au wok. «C’est une solution idéale pour moi. Comme j’aime improviser, je peux facilement préparer un bon repas avec ce que j’ai sous la main. Au wok, tous les ingrédients peuvent cuire en-

semble.» Pour se perfectionner, Bernard Pichon suit même un cours de cuisine à Bali. «Nous avons notamment appris les gestes de base et le b.a.-ba de la cuisson. Ainsi, l’ail ne doit pas brunir et les légumes toujours rester bien croquants.»

Un grand fan de «goûters-soupers»

Dans le genre de cuisine un peu fourre-tout, Bernard Pichon aime aussi préparer des quiches, en

fonction de ce dont il dispose dans son garde-manger, et organiser des grands brunchs ou des «goûters-soupers» lorsque ses trois enfants viennent lui rendre visite. «Chacun peut alors piquer ce dont il a envie.» Sur la table: des tartes, un gâteau au chocolat, un clafoutis, du bon pain, de la confiture maison aux fruits rouges du jardin, des fromages de choix, etc. On l’aura compris, si Bernard Pichon privilégie les bons pro-


CUISINE DE SAISON BERNARD PICHON duits, il n’est pas du ceux qui se lancent dans la préparation d’un menu à rallonge. Par contre, le journaliste sait reconnaître les efforts du cuisinier ou de la cuisinière qui l’invite. «Je suis toujours sensible à la générosité de l’hôte qui prépare un repas tout en se réjouissant du plaisir qu’il fera à ses convives.» A contrario, les grandes tables l’impressionnent moins. «Je trouve qu’il y a parfois un côté m’as-tu-vu dans la haute gastronomie. Quand je vois une assiette à la présentation très sophistiquée, je ne peux m’empêcher de voir les doigts des commis qui ont placé les aliments au millimètre près.» Quant au vocabulaire des chefs, il a le don d’énerver le journaliste: «Vous avez remarqué: l’adjectif petit est utilisé constamment. On parle toujours d’un petit nappage, d’une petite noix de beurre, mais moi je veux une grosse louchée.» Car il est comme ça Bernard Pichon: généreux et entier. Pierre Wuthrich

| 69

Sauté de porc au chou chinois et au maïs Une recette de Bernard Pichon

Photos Mathieu Rod

Bernard Pichon: «Voyager sans se faire plumer: le guide anti-arnaques», Editions Favre, 2010.

PRÉPARATION: 1) Couper la viande en bouchées. Hacher l’ail. Détailler les carottes en fines rondelles, le chou chinois en lanières d’env. 1 cm de largeur et le gingembre en fines lanières. Partager les épis de maïs en deux dans le sens de la longueur.

INGRÉDIENTS POUR 4 PERSONNES

De savoureuses recettes sur www.saison.ch Pour s’abonner: 0848 87 7777, abonnements@saison.ch (39 fr. seulement pour 12 numéros)

400 g de porc (dans la noix) 2 gousses d’ail 200 g de carottes 200 g de chou chinois 200 g de petits épis de maïs 3 cs d’huile d’arachide Un peu de gingembre frais, coupé en très fines lamelles 3 cs de sauce de poisson 3 cs de sauce d’huître

2) Chauffer l’huile dans un wok et y faire suer l’ail. Ajouter la viande et la saisir 2 min. La retirer et la réserver. Mettre le maïs et les carottes dans le wok et les faire revenir 5 min. Ajouter le chou et le gingembre et faire cuire les légumes en les

gardant croquants. Remettre la viande dans le wok, assaisonner avec la sauce de poisson et la sauce aux huîtres. Relever de sel et de poivre. Suggestion Accompagner de riz parfumé. Préparation: env. 30 min Valeur nutritive Par personne, env. 27 g de protéines, 11 g de lipides, 19 g de glucides, 1200 kJ / 290 kcal


70 | Migros Magazine 27, 5 juillet 2010

PETIT PRÉCIS CULINAIRE

Le pain rend heureux Andrea Pistorius, collaboratrice au magazine «Cuisine de Saison», vous explique pourquoi le pain peut donner des ailes.

Q

u’y a-t-il de plus agréable que de mordre allégrement dans une tranche de pain bien frais et croustillant? Cet aliment procure en effet un grand plaisir et rend heureux. Oui, oui, vous avez bien lu: le pain donne des ailes à votre âme! A vrai dire, il en va ainsi plus spécifiquement des variétés foncées à l’épeautre, au gruau de seigle, aux graines ou à la farine de blé complet. Certains acides aminés, comme le tryptophane ou la tyrosine, contenus en grande quantité dans l’épeautre, sont en effet connus pour être euphorisants et favoriser la bonne humeur.

L’histoire du pain: de la galette à la miche

L’expression «Gagner son pain» montre bien l’importance qu’a eue cet aliment au cours de l’histoire. Depuis le début de l’agriculture, celui-ci fait en effet partie de l’alimentation de base. Les plus anciennes formes de préparation à base de céréales sont les galettes et le gruau cuit sur des pierres chaudes. La miche que nous mangeons encore aujourd’hui aurait été élaborée en 2000 avant J.-C. en Orient grâce à l’ajout de levain ou de levure.

Une alimentation équilibrée

Le pain est un élément essentiel d’une alimentation équilibrée. En effet, il fournit à notre corps des glucides, qui sont la principale source d’énergie pour toutes les activités physiques et cérébrales. Mais le pain possède encore un autre atout: sa forte teneur en fibres a une action positive sur les

Pane Passione Rustico

Le Pane Passione Rustico est affiné avec du seigle, de l’épeautre, des graines de tournesol et des graines de lin. Il constitue l’en-cas idéal pour les petites faims. Conseil: ce pain foncé façonné à la main est particulièrement savoureux en accompagnement d’une salade ou simplement avec du jambon.

fonctions intestinales. Enfin, sachez que cet aliment apporte des protéines végétales, des vitamines ainsi que des minéraux à l’organisme. Du fait de sa haute teneur en minéraux, le pain foncé est particulièrement recommandé. La farine blanche se compose principalement d’endosperme, qui constitue l’élément principal du grain, mais aussi de gluten et d’amidon. La farine bise contient quant à elle une grande proportion de son. Pour la farine au blé complet, on utilise le grain entier, ainsi que le germe.

Trucs et astuces pour conserver le pain

Conservez tous les pains dans un endroit frais, l’idéal étant une boîte à pain ou le garde-manger. L’air doit cependant bien circuler dans le contenant, sans quoi le pain deviendrait vite mou et moisirait. Une autre méthode consiste à recouvrir les produits du boulanger d’un linge de cuisine ou de le placer dans un sac en coton. Une fois entamé, disposez le pain face coupée sur une planche et couvrez-le avec un torchon.

Des idées recettes à foison

Le pain se prête à l’élaboration de très nombreuses recettes comme le gratin de pain aux cerises ou les escalopes de veau panées à la chapelure faite maison. Pour cela, faites comme nos grands-mères: au lieu de jeter le pain sec, râpez-le et grillez-le pour qu’il soit plus relevé. Vous trouverez de nombreuses idées recettes sur www.saison.ch.

Pane Passione Classico

C’est bien simple, cette baguette croustillante se marie avec à peu près tout. Conseil: préparer des crostini de thon ou de légumes pour votre prochain apéritif.


CUISINE DE SAISON Pain de campagne complet

Le pain de campagne complet se conserve bien. Grâce à sa recette idéale à base de farine brune très riche, il offre une texture aérée. Le pain contient tout le grain, germe compris. Conseil: le pain de campagne est également délicieux toasté. Pour varier les plaisirs: garnir le pain d’antipasti ou de séré aux herbes.

Pain rustique à la farine d’épeautre

Du fait des graines de tournesol et des pommes de terre qu’il contient, il se conserve longtemps. Conseil: pourquoi ne pas essayer une tortilla au pain? Remplacer les pommes de terre par du pain sec et faire revenir dans du beurre. Mélanger avec des œufs, du lait et des légumes et cuire comme une tortilla.

| 71


POUR UN MERVEIL nique Lors de votre piqueiez pas en plein air, n’oubl ment d’emporter suffisam erez un à boire. Vous trouv ons vaste choix de boiss à pour tous les goûts votre Migros.

3.50

Biscuits aux 5 céréales Blévita 6 sachets 228 g

2.60

Olives vertes farcies au piment Espagne 200 g

2.60 Turtles Party 150 g

* En vente dans les plus grands magasins Migros.

2.70

Ice Tea Classic* 6 x 33 cl

9.80

Bières sans alcool Eichhof 10 x 33 cl


LEUX PIQUE-NIQUE.

2.75 Mini Mirador 4 x 12 g

2.80 Mélange randonnée Sun Queen 200 g

5.–

Chips au paprika M-Classic 280 g

3.10

Salade de thon méditerranéenne* 225 g

2.–

Flips M-Classic 200 g

2.40

Jus multivitaminé Gold* 3 x 25 cl

3.90

Pistaches Party salées 250 g

4.50

Bâtons de céréales aux noisettes Farmer, bio* 180 g


40% DE RÉDUCTION OFFRES VALABLES DU 6.7 AU 19.7.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

13.50 au

lieu de 22.50

Kneipp Baum e douche lot de 3 p. ex. Baume de do à la fleur d’aman uche dier 3 x 200 ml

13.u 5de 022.50

3 x 200 ml 4 sortes: lavande, fleur d‘amandier, miel-agrumes, patchouli-chanvre

au lie

che Kneipp Dou ng & Shampooi es pour homm 3 x 200 ml

Kneipp est en vente à votre Migros et sur LeShop.ch

L’offre de la semaine:

Fitness en cuisine. 149.–

l’une

Exemple: chaussures Shape-ups pour femme 4795.617

À l’achat d’une paire de Shape-ups, nous vous offrons un abonnement d’une année à Cuisine de Saison.

Exemple: sandales Shape-ups pour femme 4795.618

Que sont les Shape-ups? Les Shape-ups sont les nouvelles chaussures de fitness de Skechers. Leurs semelles souples donnent l’impression de marcher à pieds nus dans le sable. Les muscles travaillent davantage et la posture s’améliore tout en ménageant les articulations. Avec les Shape-ups, votre peau est plus ferme, vous brûlez davantage de calories et stimulez votre système cardio-vasculaire. Vous trouverez plus d’informations sur www.ch.myshapeups.com En vente uniquement dans les plus grands magasins SportXX.

47 SportXX en Suisse.

www.sportxx.ch


Migros Magazine 27, 5 juillet 2010

VOTRE RÉGION MIGROS JURA-BÂLE

| 75

Le rayonnement d’un lieu chargé d’histoire

Le petit Musée du Mont-Repais, situé dans l’ancienne chapelle de La Caquerelle (col des Rangiers), rappelle les riches heures de l’abbaye cistercienne de Lucelle.

V

ingt-cinq panneaux font revivre les nombreuses activités qui se sont développées autour de l’abbaye, de sa fondation en 1123 sur la petite rivière qui lui a donné son nom à sa fermeture en 1792. Hughes, Amédée et Richard de Montfaucon, une puissante famille de la région, en sont les fondateurs. Ils la dotent d’un important domaine. Elle est placée sous l’autorité directe de l’empereur et aurait été bénie par saint Bernard lui-même. La reconnaissance de grands biens et de nombreux droits lui sont accordés. L’abbé de Lucelle porte mitre et crosse.

Richesse et puissance

L’église abbatiale est consacrée en 1124 par Achéric, archevêque de Besançon. Lucelle devient le site le plus important et le plus célèbre de la région comprenant le sud de la Forêt-Noire, la Suisse, l’Autriche et l’Alsace et sera à l’origine de nombreuses abbayes cisterciennes du Saint Empire romain germanique. Elle a été plusieurs fois victime de pillages, d’incendies et même d’un tremblement de terre au XIVe siècle, mais elle s’est toujours redressée. Lorsque ses biens sont dispersés en 1792, conséquence de la Révolution française, elle est riche et puissante et abrite quarante-sept moines et cinq frères convers. L’église et une partie des bâtiments sont démolis au tout début du XIXe siècle. Seuls quelques vestiges demeurent aujourd’hui de ce passé prestigieux. Le domaine de l’abbaye de Lucelle s’étendait des deux côtés de la frontière, sur les communes ac-

L’abbaye de Lucelle au XVIIIe siècle.

tuelles de Pleigne et Bourrignon et dans le Sundgau sur les territoires de Lucelle, Winkel et Kiffis.

Intenses activités économiques

Toute une vie économique s’est développée autour de l’abbaye, liée à l’agriculture et aux travaux miniers. Les importantes mines de fer situées sur son territoire ont favorisé le développement de nombreuses activités métallurgiques et la création de fourneaux et de forges. Elles perdureront, à tra-

vers maintes péripéties, jusqu’au XIXe siècle. L’amélioration des voies de communication, l’exploitation de métairies, de moulins, de scieries la création d’une tuilerie, d’une verrerie en accompagneront cet essor. L’exposition, bien documentée, montre l’importance aussi bien spirituelle que temporelle de l’abbaye de Lucelle. Grâce à une grande maquette situant les lieux présentés, les visiteurs peuvent se faire une idée précise du destin de l’abbaye de Lucelle et de la région

environnante. Une agréable occasion de combiner balade estivale et visite culturelle sur les hauteurs jurassiennes. Chantal Calpe Renseignements pratiques «Lucelle: la vie autour de l’abbaye» Jusqu’au 21 novembre 2010 Musée du Mont-Repais – La Caquerelle (col des Rangiers) Samedi et dimanche de 9 h à 19 heures ou sur rendez-vous (sauf mercredi): Tél. 032 426 66 56 (restaurant de La Caquerelle) Entrée libre


76 | Migros Magazine 27, 5 juillet 2010

C’est le temps des cerises

Après un mois de mai plutôt frais, les fruits de la région mûrissent plus tardivement que d’habitude.

Un ciel de nuages plane au-dessus d’Arisdorf. La récolte s’annonce toutefois bonne, pour autant que la grêle ne s’en mêle pas.

C

Martin et Rosmarie Gisler de la ferme Seiglisten: ensemble, en plus des cerisiers qu’ils soignent avec amour, ils s’occupent de leurs vaches laitières et de leurs porcs.

Les paysans au Claramarkt

Une fois par année, des paysans se rendent au Claramarkt pour y proposer leurs produits. Ils renseignent la clientèle sur leur travail et sur les fruits tout frais cueillis. Vendredi 9 et samedi 10 juillet, durant les heures d’ouverture du magasin, MMM Claramarkt Bâle.

et après-midi de juin, les nuages sont suspendus au-dessus du village d’Arisdorf (BL). Rosmarie Gisler de la ferme Seiglisten jette un regard vers le ciel et nous incite à ne pas rater le bon moment pour la photo, car la pluie menace de se remettre à tomber. Plus qu’un simple orage, les maraîchers craignent l’averse de grêle, car celle-ci peut détruire une récolte de cerises en quelques minutes, ces fruits étant parmi les plus fragiles cultivés chez nous. Aussitôt dit, aussitôt fait, les photos sont dans la boîte, les vêtements toujours secs et les cerises de juin qui tardent à mûrir restent suspendues aux branches, pleines de leurs promesses gustatives. Dans ce magnifique paysage de collines autour d’Arisdorf, les arbres fruitiers de la famille Gisler impressionnent par leur aspect parfaitement soigné. Cent quarante arbres «haute tige» et soixantecinq «basse tige» attirent les regards des promeneurs et cyclistes.

Rouges, éclatante sur les étals.

s et douces: les

Répartis sur différentes parcelles, ils se trouvent, tout comme la ferme, sur la partie de Füllinsdorf qui fait face à l’autoroute.

Cabrioles climatiques

Malgré quelques rares éclaircies, il fait si sombre cet après-midi de juin que Martin Gisler doit allumer la lumière dans le salon. «Les cerises ont trois ennemis», explique cet agriculteur expérimenté: «Le plus dangereux est évidemment la grêle. Nous en avons déjà


VOTRE RÉGION MIGROS BÂLE

| 77

Douces cerises Une longue tradition et beaucoup de travail permettent de récolter ces fruits incomparables. Personne, ou presque, ne connaît mieux que Rosmarie Zuber, de l’entreprise Ernst Zuber AG, les fermes et leurs propriétaires qui se trouvent dans les environs d’Arisdorf. Depuis 1993, avec sa sœur Yvonne, Rosmarie Zuber dirige l’entreprise familiale, fondée en 1971 par son père en tant que société familiale anonyme. Depuis cette époque, elle fournit Migros Bâle. Aujourd’hui, Migros Genève, Tessin et Berne comptent aussi au nombre des clients de l’entreprise Zuber AG. Plus de deux cents établissements agricoles livrent les fruits récoltés dans un des centres de ramassage de l’entreprise Zuber à Aesch, Bättwil, Maisprach, Buus, Wölfliswil ou directement au siège de l’entreprise à l’ancien moulin d’Arisdorf. «L’essentiel de notre collabora-

n sont cerises de la régio

actuellement

souffert cette année. Selon l’intensité, elle peut provoquer des taches noires ou des bosses sur les fruits qui n’ont pas encore atteint leur maturité.» Sa femme Rosmarie en connaît un bout aussi sur les autres influences climatiques néfastes et qui peuvent mettre en péril la qualité des cerises. «Trop peu d’eau empêche les fruits de grossir correctement. Trop de pluie, pendant le dernier stade du mûrissement, les fait éclater. Les cerises sont des fruits extrêmement délicats», ex-

plique cette paysanne qui a grandi ici à la ferme Seiglisten, une exploitation spécialisée dans les fruits à noyau et les vaches laitières. Comme le mois de mai a été froid, les cerises de la région arriveront cette année sur le marché avec une semaine à dix jours de retard. Malgré tout, prédisent les maraîchers, 2010 promet d’être une bonne année, et ils se réjouissent d’une belle récolte. Le plus important est la qualité des cerises de table. Elle doit être absolue. Outre les conditions météo, les soins apportés aux arbres ainsi qu’une cueillette délicate et un tri à la main sont déterminants pour l’obtenir. Si certains fruits ne correspondent pas aux exigences du marché, ils font toutefois le bonheur des vingt-quatre vaches laitières de la famille Gisler. Elles les mâchent avec un plaisir consommé sans se soucier des bosses ou autres dommages en surface. En matière de fruits et légumes, la clientèle recherche le meil-

leur. Les fruits arrivent sur le marché répartis en classe 1, extra et premium, ainsi qu’en fonction des calibres. La famille Gisler profite de la proximité de la centrale de ramassage Ernst Zuber AG près du moulin à Arisdorf (voir encadré).

Les plus belles cerises de la région

Les paysans peuvent livrer leurs cerises fraîchement cueillies à l’entreprise Zuber AG qui assurera ensuite le calibrage, l’emballage et l’étiquetage. Grâce à ces différentes prestations, les époux Gisler arrivent à assurer cette année la cueillette sans employé, mais avec l’aide de parents, amis et connaissances. Pendant tout un mois, ils vont mettre leur priorité sur ces fruits ronds et rouges. «Matin et soir, nous devons tout de même rassembler les vaches, les traire et les ramener aux champs. Nos vaches, nos porcs, ainsi que les cent poules – dont les œufs fournissent les res-

Des cerises, elle connaît tout: Rosmarie Zuber adore ces fruits rouges comme de nombreux autres habitants de Bâle. tion est l’enracinement régional. Les familles se connaissent depuis des générations et les affaires sont basées sur la confiance et le respect mutuels», conclut notre spécialiste.

Priska M. Thomas Braun

taurants locaux – veulent continuer à manger ou picorer pendant le temps de la récolte», ajoute Martin Gisler. Sa femme, elle, se réjouit pendant cette période de délaisser, avec de bonnes raisons, les tâches moins urgentes et qu’elle n’apprécie que peu. Il est évident que la cueillette des cerises est d’une importance primordiale pour les agriculteurs de la région. Tout comme pour Migros Bâle où elles sont proposées en première place parmi beaucoup de produits de la région. Texte et photos Priska M. Thomas

Action de la semaine

Du mardi 6 au lundi 12 juillet, les cerises «De la Région» sont vendues (en vrac) au prix de Fr. 7.20/le kg au lieu de Fr. 9.50/ le kg et, en corbeille d’un kilo, au prix de Fr. 5.40 au lieu de Fr. 7.50.


FAIM DE FOOTBALLEUR. OFFRES VALABLES DU 6.7 AU 12.7 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK.

Faites des heureux parmi les fans du ballon rond avec ces sandwichs à la viande hachée. Vous trouverez la recette sur www.saison.ch/m-malin, et tous les ingrédients à votre Migros.

30%

12.50

au lieu de 18.–

Viande hachée de boeuf provenance Suisse duopack 2 x 500 g le kg

30%

3.–

au lieu de 4.30

Quasi d’agneau Provenance Nouvelle-Zélande seulement en libre service, les 100 g

30%

13.6019.50 au lieu de

Swiss Bacon provenance Suisse barquette 250 g le kg

Société coopérative Migros Bâle

Chaque samedi en juillet Sur tout l’assortiment, dans tous les magasins de la Société coopérative Migros Bâle, inclus OBI. Excepté: sacs taxés et dépôts.

30%

1.55

au lieu de 2.25

Merguez provenance Suisse 7 pièces les 100 g

30%

30%

11.50

au lieu de 16.50

Ailes de poulet d’importation le kg

1.15

au lieu de 1.70

Côtines de porc marinées provenance Suisse les 100 g


Pour 39 francs des assiettes qui ne seront plus jamais ennuyeuses.

e me nt n n o b A our p n a n d’u et Fr. 39.– adeau: votre ccuisine «Salades» de . le livre Fr. 29.– leur de a nt: v a e n n e d’u aint m z e d an Comm 848 77 8 8 084

80049526

Vous pouvez aussi commander un abonnement d’une année à Cuisine de Saison pour seulement Fr. 39.– sur www.saison.ch/fr/abo

Le bon goût est toujours de saison.


80 | Migros Magazine 27, 5 juillet 2010

La recette gagnante des ateliers

A Vevey, Genève ou Lausanne, particuliers comme entreprises se pressent autour des plans alliant recherche gustative et conviviale. «Migros Magazine» a mis son tablier.

U

n mercredi soir d’été lausannois, du côté de la piscine Mon-Repos. 19 heures approchent et c’est l’effervescence dans les locaux très design des Loges du Goût. Gabriel Serero et Julien Lerouxel s’activent entre plans de travail et ordinateurs. Le cours de cuisine de ce soir, consacré à la gastronomie moléculaire, affiche

complet avec quinze participants. Atmosphère cosy et détendue dans ce très bel espace «polyvalent de partage et de connaissance autour de la gastronomie», comme aiment à le définir les deux jeunes patrons. Gabriel, issu du monde du marketing, est un passionné de cuisine, qui «s’autoproclame chef en 2003»

et crée avec succès la société Conte-Goûts, service traiteur à domicile où il cuisine dans vos casseroles. Julien, issu d’une école hôtelière française, le rejoint en 2007 pour l’aider à bouleverser les papilles des clients dans un style à la fois festif et classe. «Nous avons démarré les cours de cuisine un peu plus tard, en 2009.»

La formule existe alors déjà à Vevey et à Genève (lire encadré), mais pas réellement dans la capitale vaudoise. Elle est née du côté de Paris avec Nicolas et François Bergereault, qui lancent l’Atelier des Chefs, d’abord à Paris avant de conquérir la France entière. Et désormais bientôt la Grande-Bretagne. La recette du succès? De vrais toqués enseignent


VIE PRATIQUE MIEUX VIVRE Au centre, Gabriel Serero, créateur de Conte-Goûts, explique à ses élèves comment cuisiner à l’azote.

Céline et Adrienne. «Une autre copine avait participé à un cours genevois, raconte la première, charmante brune de 37 ans. On avait envie d’essayer.» Première tentative aussi pour sa camarade, une contemporaine valaisanne exilée avec ses enfants en terre vaudoise. «Il ne faut pas avoir peur de la cuisine moléculaire, explique Gabriel dans son introduction. Elle est officiellement née en 1988, en tant que cette recherche et cette exploration des phénomènes scientifiques de transformation des aliments. Mais en fait vous la pratiquez depuis toujours sans le savoir en mettant au four un poulet pour le rôtir.» En confectionnant de succulents raviolis au liquide de poivron rouge et mousse chaude de pom-

| 81

mes de terre avec son loup de mer rôti et fumé, les participants vont apprendre «à mieux comprendre pour mieux créer. Car appréhender le fonctionnement d’une transformation chimique, c’est ouvrir la porte à de multiples autres recettes», soulignent Gabriel et Julien. «A la maison, c’est toujours moi qui fais à manger, sourit Valérie, gestionnaire de fortune lausannoise.» Avec un mari et trois enfants (de 4, 8 et 11 ans) à nourrir, la popote quotidienne ne ressemble pas toujours à une grande aventure culinaire. Mais cette quadra chic s’emploie à réaliser au moins un plat cuisiné par jour. Et adore explorer des saveurs lorsqu’elle reçoit ses amis. Un peu comme Giuliano, l’ami tessinois avec qui

Le menu préparé par les élèves

de cuisine de travail de ces cours

l’art culinaire à des cadres stressés mitonnant un plat de midi avant une dégustation en commun. «Chez nous, cela s’appelle les cours express de midi et ça marche également très fort», sourit entre deux roulages de tablier Gabriel Serero. Autre dynamique temporelle pour le rendezvous de ce soir, puisque la soirée doit durer quatre bonnes heures.

De quoi étancher sa soif de curiosité envers les drôles de manipulations du moléculaire, entre azote liquide et petites poudres magiques. «Je viens nager chaque semaine à côté. Et le lieu m’a tout de suite intriguée», raconte Clothilde qui tente pour la première fois pareille aventure. La curiosité, voilà bien la motivation générale, à commencer par

Loup de mer, mousse de pommes de terre et légumes.

Ravioli au liquide de poivron rouge et mozzarella Burrata.

Œuf cuit à 64 degrés, nuage à l’ail des ours, asperges et crème de caviar avruga.

Fraise crue, rhubarbe basse température, ravioli de pesto sucré et biscuit breton, sorbet de fruits rouges.


82 |

VIE PRATIQUE MIEUX VIVRE

Migros Magazine 27, 5 juillet 2010

EN BREF

Près de 1000 cours à l’Ecole-club Migros L’Ecole-club Migros n’oublie naturellement pas de mettre la main à la pâte avec une offre de près de 1000 cours dans son programme. Des macarons aux spécialités méditerranéennes en passant par les cuisines du monde, la cuisson à basse température, les desserts et la dégustation des vins, il y en a vraiment pour tous les goûts. Informations complémentaires et inscriptions sur www.ecole-club.ch

Des initiations pour les enfants aussi

Après les particuliers et les entreprises, les ateliers de cuisine visent un nouveau public: les enfants. Il n’y a pas d’âge pour développer son sens gastronomique, et de nombreux anniversaires se déroulent désormais spatule en main. Autre forme d’apprentissage, des rencontres-découvertes organisées notamment par l’Alimentarium ou la Maison du Blé et du Pain à Echallens (VD). www.alimentarium.ch et www.maison-ble-pain.com

Un atelier avec un pro à l’Alimentarium

Haut lieu de défense du goût, l’Alimentarium de Vevey souffle en 2010 ses 25 bougies. L’occasion de rappeler que la visite du musée peut se doubler d’un atelier de cuisine interactive animé par un cuisinier professionnel. Chaque aprèsmidi du mardi au dimanche, 14 h 15 et 15 h 45. Infos au: 021 924 41 11 et sur www.alimentarium.ch

Entre poudres et gélifiants, les participants découvrent les secrets de la cuisine moléculaire.

Une offre abondante En Suisse romande, l’Atelier cuisine a été le premier à se lancer. La clientèle d’entreprise, notamment, se presse chez les deux fondateurs qui, grâce à l’agrandissement de leurs locaux, peuvent accueillir jusqu’à trente personnes à la fois. Grandes entreprises, petites PME et autres cabinets d’architectes ou d’avocats: l’aspect fédérateur de la table, ça fonctionne aussi dans le cadre professionnel. Cofondateur de Katrépices à Genève, Joffrey Vuillermet est lui aussi issu d’une école hôtelière française. Et la recette du succès de l’endroit doit également quelque chose à son association

avec quelqu’un issu d’un autre horizon, en l’occurrence Stéphanie Banz, spécialisée dans la gestion des restaurants. Ils ne diront pas le contraire. Lors du démarrage de la maison, en 2008, les premiers clients furent avant tout des particuliers. Désormais, les «team buildings», séances de motivation et autres événements constituent jusqu’à 80% de la demande, notamment en fin d’année. Décor soigné, espace travaillé, ambiance gourmande, tout contribue à transformer ces rendez-vous en un véritable loisir culinaire à partager sans modération. Karine a fait partie de ces employés ayant troqué leur pause

elle s’est inscrite. Ce Tessinois d’origine est le marmiton de son foyer, préparant même les purées de légumes de sa petite dernière de 11 mois. Tous deux participent également pour la première fois à un tel cours, mais se promettent de revenir. Comme une partie grandissante de la clientèle. «Nous commençons à avoir des habitués. Par exemple, des participants à l’atelier foie gras que l’on revoit lorsque l’on propose la cuisine du marché», relève Julien Lerouxel. Au sein d’une offre en constante évolution, des menus classiques aux sushis créatifs, la cuisine moléculaire et son côté ludique appartient déjà aux plus cotées alors que les Loges du Goût commencent à accueillir des chefs spécialisés dans des cuisines marocaine ou indienne. Au moment du repas, deux heures et quelques plus tard, les succulentes recettes prennent naturellement une saveur supplémentaire dans la bouche de celles et ceux qui les ont préparées. Pas tout à fait de bout en bout, mais quand même. Largement de quoi déguster plus intelligent, scrutant telle texture, se délectant de ce nuage à l’ail des ours entre initiés. Découvrir, expérimenter, et avant tout passer une bonne soirée: visiblement aux Loges du Goût la mayonnaise a pris. Pierre Léderrey Photos François Wavre-Rezo

sandwich pour un cours de cuisine «ludique et convivial» et cette Genevoise s’avoue séduite par une demi-heure d’explications simples au «résultat bluffant». A Vevey, Genève ou Lausanne se retrouve l’importance du visuel, dans le dressage des assiettes comme dans la beauté des plans de travail. La découverte des goûts, la cuisine vécue comme un partage convivial et un moyen de tisser des liens, l’aspect ludique de la préparation, autant de valeurs communes à ces trois enseignes de bon aloi pour les marmitons en herbe comme pour les cuisiniers chevronnés.


Vacances

OVRONNAZ

Séjour rand’

rando & bains thermaux etc...

★ ★

7 nuits en appartement accès gratuit au télésiège

& relax

418.www.o-vacances.ch Tel. +41 27 306 17 77

7 entrées aux bains

1 steak sur ardoise + 1 souper valaisan

Hôtel Mirabeau**** Crans-Montana Semaines des Aînés, dès CHF 686.– 7 jours demi pension avec activités Informations au Tel: 027 480 21 51 Adria-Italie-Cesenatico. BiondiHotels Panoramic terr. panoramique, plage de sable, Paradise enf., pools+parking+miniclub+vélo+parasol+bateau, 3 menus p. compl. dès Fr. 89.– 90.– , rabais fam. Tél. 0039 0547 85388, www.biondihotels.it

Entreprises RECOLOREZ VOTRE SALON CUIR ou recouverture cuir ou tissu

026 656 15 22 – www.cuir-leder.ch

Formation

Vers les Hautes Ecoles, en toute confiance !

Maturité suisse Bac français L, Es

> Démarche personnalisée et proactive > Modules semestriels > Rythme de travail soutenu > Coaching

LEMANIA Ecole Lémania – Lausanne

021 320 1501

www.

L’offre de la semaine:

lemania.ch

DEMANDEZ DU BIO AUSSI POUR LES T-SHIRTS.

www.bio-fair.ch

reservation@o-vacances.ch

Le coton bio et équitable est plus sain pour l’être humain et la nature.


84 | Migros Magazine 27, 5 juillet 2010

Le bel avenir du tourisme citoyen

A vélo dans le Jura ou les pieds dans l’eau aux Maldives, le tourisme responsable mélange écologie, solidarité et équité. Pour faire un peu moins mal à la planète bleue.

I

l fut une époque où tout voyage quelque peu lointain s’apparentait à une belle ouverture au monde. Même les pieds en éventail sur une plage tunisienne, le touriste lambda se transformait en découvreur de la planète et autre amateur d’ailleurs. Las. Le réchauffement climatique et les dégâts du tourisme de masse ont largement entamé le crédit de l’exotisme à tout crin. Désormais nul n’est censé ignorer que l’augmentation du trafic aérien plombe son bilan carbonique. Et que la visite du campement berbère sur la dune derrière le parking n’a pas grand-chose d’authentique. Il n’en fallait pas davantage pour que se développe le créneau du tourisme dit responsable. Petit passage en revue des différentes alternatives au charter. VOYAGER LOCAL

Le trend écolo par exemple, conjuguant aventure près de chez soi et loisirs verts. Nos régions regorgent de magnifiques panoramas et de belles découvertes à portée de vélo ou de chaussures de marche. Comme le rappelle le site internet de Suisse Tourisme, 2010 a été proclamée année de la randonnée, autant donc en profiter. Notre pays compte quand même quelque 60 000 kilomètres de chemins balisés. Et le concept «unique au monde» SuisseMobile regroupe de multiples balades régionales ou nationales. S’y ajoutent, depuis cette année, 143 itinéraires locaux parmi


VIE PRATIQUE DÉVELOPPEMENT DURABLE

| 85

lesquels chacun devrait trouver son compte en matière de mobilité douce. Le VTT ou la trottinette alpestre semblent également recueillir un succès croissant, et de manière générale de plus en plus de stations d’altitude s’équipent pour les séjours estivaux. A côté de cette offre très classique, mais toujours à (re)découvrir, on trouve naturellement des propositions plus originales, entre navigation au fil d’un canal (celui de Bourgogne est tout près) ou semaine en roulotte. VOYAGER ÉQUITABLE

«Je parle de tourisme équitable lorsque tout le monde peut en vivre, y compris les populations locales.» A Carouge (GE), Alain Chabloz a créé APN Voyages il y a un quart de siècle. De quoi se constituer un joli réseau de contacts privilégiés avec des dizaines de logeurs du monde entier. Des pêcheurs, des artisans grecs, italiens ou chypriotes sélectionnés selon les deux critères essentiels de la maison, authenticité et solidarité. «Nos offres ne permettent pas de s’affaler sur le sable à la sortie de l’avion. C’est une forme de tourisme où le voyageur est accueilli. Du coup, c’est un peu plus compliqué. Beaucoup plus enrichissant, aussi.» Le dépaysement se déroule avant tout au sein de cultures pas trop éloignées pour permettre la rencontre avec l’autre, l’essentiel étant qu’il y ait partage entre ceux qui accueillent et ceux qui arrivent. Pas de cinq étoiles ni de très grand luxe ici. A moins que le vrai luxe ne réside précisément dans cette liberté de s’écarter de la foule et du standardisé. VOYAGER SOLIDAIRE

Un lit king size, deux cent dix mètres carrés les pieds dans l’eau avec une vue unique sur une plage des Maldives, le clapotis de l’océan Indien en bruit de fond. Un décor de rêve pour pas un


86 |

VIE PRATIQUE DÉVELOPPEMENT DURABLE

rond. Pour autant que vous participiez à l’offre «volontouriste» de ce Resort Soneva Fushi. Cinq nuits achetées pour autant d’offertes avec la nécessité de participer à un projet local du genre planter des arbres ou faire du compost. C’est le tourisme version activité militante, où l’on profite de son «congé» pour donner un coup de main à la construction d’une école, la réfection d’un dispensaire, voire le comptage des baleines. Les tenants de ce tourisme «communautaire» – par opposition à «l’individualisme du tourisme de masse» – se rencontrent désormais au sein de rencontres internationales (FITS pour Forum international du tourisme solidaire). Mais, d’après le site indépendant de référence en français Echoway (www. echoway.org), devenir un «écotouriste responsable» et

intelligent et «faire de son voyage un moment de citoyenneté à part entière», c’est aussi raisonner de manière transversale, ces différents éléments formant les mailles d’une même toile. «Le voyage doit inclure l’équitabilité, la solidarité, le respect de l’écologie ainsi que le respect d’autrui et de sa culture», expliquent notamment les administrateurs du site. Pierre Léderrey Illustrations François Maret

Migros Magazine 27, 5 juillet 2010

Le tourisme, première activité de services au monde A force de lire et d’entendre que la crise économique poussait de plus en plus d’Européens à zapper sur les vacances lointaines, on en oublie la réalité des chiffres. Le tourisme reste la première activité de services au monde. Et son poids économique ne cesse de croître. Le nombre de voyageurs internationaux était de 80 millions en 1960, puis de 300 millions en 1980. Le compteur tourne aujourd’hui autour des 800 millions, et les prévisions parlent de 1,5 milliard à l’horizon de 2020. Les bénéfices donnent le vertige, au moins 600 milliards de dollars. Le secteur représente 10% des devises dans les pays en voie de développement, et entre 5 à 15% des emplois. Evidemment, quand ce véritable exode amène des

riches chez les pauvres, les conséquences sociales ne s’avèrent pas toujours reluisantes: déplacement voire expropriation des populations dus à l’inflation immobilière ou, à l’inverse, exode rural en direction des zones touristiques. Le fléau du tourisme sexuel ne peut plus être ignoré. Et selon les associations humanitaires, ce sont avant tout les tour-opérateurs et les chaînes hôtelières internationales qui profitent de la manne touristique. L’environnement souffre également, entre l’augmentation du trafic aérien, la disparition des espaces naturels, la production de déchets (souvent difficilement gérables par les infrastructures locales) et l’augmentation drastique de la consommation d’eau potable dans des régions où, précisément, elle se raréfie.

Publicité

r e s s i a l y s n a s z e t o p . a s P e m u l des p

39.90

Sony Ericsson W205 Avec carte SIM et Fr. 15.– de crédit de conversation, verrouillage SIM / 7945.463

Les produits M-Budget Mobile sont disponibles

Prepaid

Vous aimez papoter au téléphone à un prix imbattable? Alors M-Budget Mobile est fait pour vous! Avec M-Budget Mobile, vous téléphonez au tarif unitaire le plus avantageux sur tous les réseaux suisses et vers toute l’Europe (Fr. 0.28/minute, Fr. 0.10/SMS). Complément d’information dans votre Migros ou sur www.m-budget-mobile.ch. Enregistrement obligatoire lors de l’achat. Maximum 3 enregistrements/appareils par personne.


VIE PRATIQUE VOITURES

Migros Magazine 27, 5 juillet 2010

| 87

Dacia Duster, le 4×4 low-cost

Un SUV n’est pas forcément cher et gourmand en carburant. C’est ce que prouve Dacia – la filiale de Renault – avec le Duster.

Le Dacia Duster est un 4x4 robuste avec de bonnes aptitudes tout-terrain.

C

e qui ne fait pas partie de l’équipement, vous n’avez pas à le payer! Tel est le credo permettant à Dacia de calculer ses prix au plus juste. Raison pour laquelle l’acheteur d’un Duster doit se contenter d’un simple autoradio et d’une climatisation à régulation manuelle. Mais beaucoup s’en contentent. D’autant plus que les sièges du SUV compact à cinq places sont irréprochables. Bien que ne mesurant que 12 cm de plus qu’une VW Golf en longueur, le Duster offre une habitabilité généreuse et une ample garde au toit. Et son coffre modulable jusqu’à 1600 litres devrait être assez spacieux pour transporter des équipements de sport encombrants. En version de base, le SUV roumain paraît un peu dépouillé. Mais son look s’arrange à partir du niveau d’équipement Ambiance. Ce qui est sûr, c’est que l’on n’en demande pas tant d’un véhicule aussi bon marché. La deuxième astuce de Dacia, c’est de pouvoir recourir à des composants techniques ayant déjà fait leurs preuves sur des modèles Renault, la maison mère. Par exemple les moteurs, de 105 ch

Fiche technique Dacia Duster «Ambiance» Moteur/transmission: 4 cylindres, turbodiesel, 1461 cm3, 107 ch, boîte 6 vitesses manuelle, traction avant. Performances: 0-100 km/h en 11,8 s, pointe 171 km/h. Dimensions: L x l x h = 4,32 x 1,82 x 1,63 m, coffre 475 - 1636 l, poids 1328 kg. Consommation: 5,3 l/100 km (donnée d’usine). Etiquette énergie A, émission de CO2 (usine) 139 g/km. Prix: à partir de 21 900 francs (base: 1.6, essence, 105 ch, 17 400 francs).

pour l’essence et 107 ch pour le diesel (110 ch avec boîte automatique). Et comme le Duster est plus léger que certaines versions de la VW Golf, sa consommation de carburant reste très raisonna-

ble. Le turbodiesel a toutefois notre préférence. Non seulement en raison d’une consommation inférieure de 2,2 l/100 km, mais aussi parce qu’il a de meilleures reprises à bas régime. Un avantage décisif en version 4≈4. S’agissant de la traction intégrale, les ingénieurs Dacia n’ont économisé que les coûts, pas leurs efforts. Le Duster emprunte le système du X-Trail de Nissan, autre marque de l’alliance. Le conducteur a le choix entre la traction avant, la traction intégrale et une position «verrouillée» donnant une répartition fixe du couple entre les trains avant et arrière. Comme sa première vitesse est très démultipliée, le Duster 4≈4 dispose de bonnes aptitudes tout-terrain. Notamment à la descente, où son frein moteur très efficace le dispense d’une onéreuse électronique de régulation de la vitesse. De nombreux clients se contenteront pourtant de la version à deux roues motrices. Avec la souplesse du diesel et une garde au sol de plus de 20 cm, le Duster 2WD devrait être dans son élément sur la plupart des routes et chemins forestiers de ce pays. Andreas Faust

Une révolution venue de Roumanie

Au début, Dacia ne suscitait que des sourires condescendants. En 2005, peu de marques concurrentes imaginaient que la Logan – la voiture à bas coût de Renault – puisse connaître le succès. Et il est vrai que la berline tricorps n’a jamais fait un véritable carton. Mais la gamme Dacia s’est diversifiée. La Logan MCV est le break ayant le coffre le plus spacieux du marché. Et la rustique Sandero Stepway, elle aussi, a d’autres arguments que son prix pour séduire. Le résultat ne s’est pas fait attendre, puisque Dacia a écoulé en Suisse 2177 voitures en 2009, en progression de 33,7% par rapport à 2008. Et, entre janvier et mars de cette année, la marque roumaine a triplé ses ventes par rapport à la même période de l’année précédente.


88 | Migros Magazine 27, 5 juillet 2010

L’art de se lancer des fleurs

L’autolouange permet de stimuler l’estime de soi, en amplifiant ses qualités. Découverte d’un art venu d’Afrique, lors d’un stage d’initiation de deux jours, à Crissier (VD).

J

e suis un guerrier», commence Pascal, représentant. «Je suis de la couleur du soleil», chante Manuela, kinésiologue. Assis en rond, les huit participants lisent chacun à leur tour à voix haute le texte qu’ils viennent de rédiger, qui couché dans l’herbe, qui studieusement penché sur une table. Marie Milis, qui a fait découvrir à l’Occident l’autolouange, encourage les voix fluettes et les dos recourbés à s’ouvrir pour clamer haut et fort leurs qualités. Le principe: «Il ne s’agit pas de la méthode Coué ni de pensée positive, explique l’organisatrice. Il s’agit de reconnaître et surtout d’amplifier ses qualités propres, sans fausse modestie, sans tricherie. Le mensonge est interdit.» Deux jours durant, les participants vont remplir des cahiers d’autolouanges.

Certains textes sont de vraies poésies, d’autres des mots couchés telles des impressions de couleur sur un tableau. Après cette première rencontre avec soi, on se sent déjà lié d’une manière indescriptible aux autres participants. «L’autolouange fait appel à l’intelligence collective, explique Marie Milis, les phrases qu’on jette font peut-être écho pour quelqu’un d’autre.»

Amplifier au maximum

Le deuxième exercice consiste à choisir une carte postale et à l’utiliser comme support pour parler de soi, «en amplifiant au maximum: ne dites pas que vous jouez bien du piano, dites que vous êtes Mozart!» s’enthousiasme la médiatrice. La règle est de toujours dire «je suis», pour être conscient

de sa richesse intérieure. «Je voulais écrire quelque chose, et puis je me suis dit que je ne voulais pas me vanter», confie Elsbeth. «Il ne s’agit pas de faire de la gonflette d’ego, répond Marie Milis. J’ai le droit de dire que je suis Marie Curie, personne ne sait si je le suis à 0,1 ou à 99%.» Personnellement, je choisis la tour Eiffel. Mais, à y réfléchir, je ne peux pas m’identifier à elle. Alors, je deviens la statue de la Liberté, fière, droite et chatouillant le ciel, prête à briller pour les prochains siècles. Mais au moment de le lire, ma grandeur s’est ratatinée. «Il faut oser, m’encourage-t-elle. Quand on y goûte, cela nous remplit, on se sent wouaw.»

Premier exercice: parler à sa main gauche

Premier exercice, Marie Milis demande aux gens de parler à leur main gauche, de la décrire. La consigne: écrire avec son cœur, en laissant le mental de côté, écrire ce qui vient, sans réfléchir. Les regards sont interrogateurs, les plumes hésitantes. Et puis, il se passe quelque chose, on griffonne, on rature, on noircit des pages. Au moment de lire monte l’angoisse de se sentir ridicule et jugé par les autres. Liane remercie sa main d’avoir arraché la mauvaise herbe et de lui avoir massé le ventre lorsqu’elle avait mal. Et tout à coup, quelque chose se libère en elle. Elle s’arrête et s’exclame: «J’ai écrit ce texte en pensant à ma main, mais il parle de moi!»

Les participants écrivent une autolouange avant de la lire en public.

Mathématicienne belge, Marie Milis a d’abord appliqué à ses élèves l’art de l’autolouange, le Kasala, pratiqué en Afrique depuis des siècles (lire encadré). «C’était une école de quartier difficile, des classes d’élèves au bord de l’échec scolaire. Mais


VIE PRATIQUE MIEUX VIVRE chain, elle devrait donner en Suisse un cours de formation pour les futurs animateurs. Liane, une participante, a découvert par hasard le livre de Marie Milis peu avant le cours, l’a dévoré, puis s’est renseignée sur la tenue d’un prochain atelier. «Quand j’ai vu qu’il débutait tout de suite, j’y ai vu un signe, je me suis inscrite, le cœur battant.» Manuela a découvert l’autolouange à une période où elle se «dénigrait» beaucoup. «Ça m’a remise à l’intérieur de moi, je me suis redressée.» Après la pause, il est temps de commencer le troisième exercice. Tirer une carte postale au hasard et procéder à son autolouange de là. Je tombe sur une représentation de la crèche, avec Marie, Joseph et tous leurs visiteurs. Et j’ai beau apprécier l’herbe sur laquelle je suis assise, le soleil, l’espace, les mots ne viennent pas.

«Je suis toutes les couleurs»

Marie Milis, spécialiste en autolouange.

chacun a trouvé des mots pour amplifier ses qualités. Les enfants n’ont pas de fausse pudeur.» De cette expérience est né un livre, Souviens-toi de ta noblesse, recueil d’autolouanges complété par l’explication de la démarche et des

conseils pratiques. Depuis lors, Marie Milis parcourt la Belgique, la France et désormais la Suisse pour présenter cet art, lors d’ateliers de deux jours et de soirées de coaching par la stimulation de l’estime de soi. Et ça marche. L’an pro-

Alors je choisis un subterfuge: les couleurs de la carte m’inspirent davantage que Marie. «Je suis toutes les couleurs de la palette. Je suis le rouge, la vie, le sang, l’effort, l’amour. Je suis le bleu... Je suis le noir...» Je sens le regard des autres au moment de le lire. «Il faut faire corps avec ce qui nous fait peur. L’autolouange n’est pas que positive, explique Marie Milis. Si vous vous sentez déprimé, dites que vous êtes le noir abyssal, le néant.» C’est justement avec le néant que débute le texte de Manuela: «Je suis le tout et le néant, le chaos duquel naissent les étoiles.» Et la spécialiste belge de glisser un dernier conseil, à l’écoute d’un texte qui parlait de colombe: «Mettez vos soucis dans une main, la colombe dans l’autre, puis faites-les se joindre doucement, pour sentir comme elles se complètent et se soutiennent. Et puis, osez!» Mélanie Haab Photos Nora Rupp

De Marie Milis: «Souviens-toi de ta noblesse», 2008, Ed. Le grand souffle. «Exercices pratiques d’autolouanges», 2010, Ed. Payot. Et sur son site: www.initiations.be Pour plus de renseignements sur les ateliers en Suisse: manub@sunrise.ch

| 89

Le Kasala, une cérémonie africaine En Afrique, c’est tout le village qui se réunit autour d’une personne pour la célébrer, par exemple après son retour d’un long voyage. Pendant trois heures, un griot (poète gardien des traditions) clame les louanges de la personne, ses forces et ses faiblesses, au travers de son histoire personnelle, familiale et villageoise. Le mensonge est proscrit, l’entourage proteste avec véhémence si un trait est exagéré ou erroné. Cela permet de se reconnecter avec soi et avec les siens.

L’autolouange de Nathalie*

Je suis l’anneau façonné par les mains habiles de Dieu Ma brillance éclaire la route de mes compagnons Telle une flamme, je réchauffe les âmes, je redonne souffle Et je confirme le sens de nos existences Je suis la prière qui rejoint l’oublié et supplie la libération de l’enchaîné Je suis à cœur ouvert, assoiffée d’espace et de création pour chacun Je suis à fleur de larmes à la détresse des sans-issue Je suis hurlements à l’écrasement des peuples et de toutes formes de vie Je suis l’eau vive qui rêve de rejoindre l’océan et de m’agenouiller à ses vagues Je suis source souterraine qui cherche son irruption Je suis chaînon d’une guirlande multicolore Je suis drapeau au vent des hauts sommets Je suis fille du ciel et de la terre Je suis enfant sans cesse émerveillé Je suis pétillance au regard reconnaissant de mes frères. * Extrait du livre: «Exercices pratiques d’autolouange», de Marie Milis


90 | Migros Magazine 27, 5 juillet 2010

Ma fille est en train de devenir femme Pour que l’arrivée des premières règles ne soit pas vécue comme un traumatisme, les mamans doivent préparer leur préado à ce passage. Conseils de gynécologue.

L

es ragnagnas, les anglaises, les vilaines, les indiens... les termes ne manquent pas pour évoquer ce que 99% des femmes vivront un jour: leur premier cycle menstruel. La moyenne d’âge, lors de cette première fois, en Suisse, est de 12,7 ans. Mais les signes avantcoureurs de cette révolution apparaissent déjà bien plus tôt: seins qui bourgeonnent, poils qui apparaissent, corps qui se modifie. Ces symptômes doivent pousser les mamans à préparer leurs filles à ce changement, et l’entrée dans la vie de femme. «Il faut leur en parler, tout en respectant leur intimité. Si la jeune adolescente n’est pas informée, elle va paniquer, et elle aura une image négative des règles, prévient Saira-Christine Renteria, responsable des consultations de gynécologie pédiatrique et de l’adolescence du CHUV. C’est le rôle des parents que de préparer leur enfant à la vie, et expliquer en quoi consistent des règles fait partie de l’éducation.»

Ne pas forcément tout dire en même temps

Dès que la jeune fille commence à poser des questions, on peut aborder le thème. Faut-il alors expliquer en détail l’appareil génital et ses fonctions? «Il faut parler de ce que l’enfant est prêt à entendre. Il ne s’agit pas de lui faire un cours d’anatomie. Parler des premières règles ne signifie pas être obligée d’aborder en même temps la sexualité ou donner des informations sur la contraception», estime la doctoresse.

Au sein de la fondation Profa, les éducatrices visitent les écoles pour donner les cours d’éducation sexuelle. «Il y a encore beaucoup de mères qui ne parlent pas du tout de l’arrivée des règles à leur fille, constate Katy Cochand, éducatrice en santé sexuelle et reproductive. De toute manière, c’est bien d’en discuter plusieurs fois, car ce n’est pas évident à assimiler et comprendre tout ce qui se passe dans son corps.» Chaque émission télé qui touche à une thématique proche peut être une occasion.

De nombreux livres traitent du sujet

Profa a le mandat d’expliquer les changements corporels à l’adolescence. «C’est moins traumatisant de savoir comment cela fonctionne que de se retrouver avec une culotte pleine de sang», dit l’éducatrice. Le recours à l’abondante littérature sur ce sujet est également une solution. Elle vulgarise cette problématique et s’adresse aux jeunes filles. Les mères qui éprouvent de la difficulté à évoquer le thème peuvent donc aussi discrètement glisser un livre sous l’oreiller de leur préado. Celle-ci pourra ainsi, si elle se sent gênée, trouver seule les réponses aux questions qu’elle se pose. Les deux spécialistes sont unanimes, il faut parler de manière positive du cycle menstruel aux jeunes filles: «Elles devront vivre avec pendant plus de trente ans, autant s’en faire un ami, estime Katy Cochand. Je leur explique qu’avoir ses

Célébrer ce passage à la vie de femme Dans la tradition, lorsqu’une jeune fille a son premier cycle menstruel, elle reçoit une grosse gifle de ses parents. Cet acte est censé la préparer à toutes les douleurs qu’elle va vivre durant sa vie de femme: règles douloureuses, grossesses, accouchements... Heureusement, aujourd’hui cette tradition se perd. Le rituel de passage, lui, est resté. Mais il faut l’adapter au caractère de sa fille. Si elle est plutôt réservée, évitez la grande fête de famille. Un moment privilégié mère-fille qui renforcera leur lien, une séance shopping, un cinéma ou un restaurant sont les manières les plus courantes pour célébrer cet événement. C’est aussi l’occasion de poser toutes ses questions de façon confidentielle.


VIE PRATIQUE GRANDIR Et les pères là-dedans?

«Pourquoi le père ne s’en occuperait pas, lui aussi?» demande Saira-Christine Renteria, doctoresse à l’unité gynécologie pédiatrique et de l’adolescence. Hommes et femmes ne sont plus séparés dans les lieux publics tels que piscine ou salle de sport. «Il devrait simplement éviter d’en parler de manière moqueuse ou négative. Par contre, s’il ne se sent pas d’évoquer ce thème, ce n’est pas grave, du moment qu’il reste respectueux.» Quant au grand frère, il devrait s’abstenir de faire des commentaires et ne pas déranger durant ce moment délicat.

| 91

règles, c’est entrer dans la vie d’adulte, et cela permet de choisir plus tard si on voudra un enfant ou non, plutôt que de leur dire que ça sert à avoir des bébés, ce qui les effraierait.» Saira-Christine Renteria insiste également sur le rituel de passage de ce cap important, qui peut être célébré d’une manière ou d’une autre (lire encadré). Après avoir étalé à son enfant les réjouissances qui l’attendent, vient la nécessaire question pratique: quel matériel lui conviendra le mieux? «Il ne faut surtout pas lui imposer son choix entre tampons et serviettes hygiéniques, ce qui nous convient ne lui conviendra pas forcément», prévient la doctoresse. «Aucune fille de 12 ans ne va aller elle-même toute seule acheter des protections. Donc déjà rien qu’au niveau de l’intendance, il faut en parler auparavant», ajoute l’éducatrice.

Insister sur le fait qu’avoir ses règles est normal

On peut mettre à disposition aux toilettes un choix de matériel qu’elle pourra tester par elle-même avant de choisir ce qui lui convient le mieux. Et puis, il faut aussi la rassurer, insister sur le fait qu’avoir ses règles est normal. «Par contre, je leur dis qu’il n’y a pas besoin de souffrir. Je leur explique ce qu’elles peuvent faire pour ne pas avoir mal: boire des tisanes calmantes, mettre des habits moins serrés, être actives... Mais qu’il ne faut surtout pas prendre une aspirine, qui liquéfie le sang», précise Katy Cochand. En revanche, si les cycles persistent à être douloureux, les jeunes filles peuvent s’adresser à un gynécologue. Mais cette première visite chez le spécialiste ne fait pas partie des priorités. «Si tout se passe bien, il n’y a pas besoin de consulter avant le début de la vie sexuelle», estime Saira-Christine Renteria.

Mélanie Haab Illustration Louiza

A lire: «Questions d’amour 11-14 ans», Virginie Dumont, Serge Montagnat, Ed. Nathan, 1997. «Mon Body Book», Elinor Greenwood, Alexander Cox, Ed. Nathan, 2009 Pour les parents: «Le sang des femmes: tabous, symboles et féminité», Hélène Jacquemin le Vern, Ed. in Press, 2003.


92 |

TEMPS LIBRE CFF

Migros Magazine 27, 5 juillet 2010

Excursions en famille testées pour vous par Sergio, Benoît et Beat.

Papiliorama, Chiètres

L’aventure dans la jungle

50 %

Parc du glacier au Titlis

Familiarisez-vous avec le monde fascinant des tropiques par n’importe quel temps.

30 %

Compris dans le prix: ➔ Voyage en train et en remontées mécaniques ➔ Aller-retour en télésiège du glacier «Ice-Flyer»

Compris dans le prix: ➔Voyage en train jusqu’au «Kerzers Papiliorama» ➔Entrée

Château de Chillon

Pont suspendu du glacier d’Aletsch

30 %

Compris dans le prix: ➔Voyage en train / bateau ➔Entrée au château de Chillon

Zoo Walter, Gossau (SG)

30 %

Compris dans le prix: ➔ Voyage en train jusqu’à Gossau (SG) ➔ Transfert et entrée

Parc d’attractions Ravensburger (D)

Monte San Salvatore

30 %

Compris dans le prix: ➔ Voyage en train et en car postal jusqu’à Blatten et depuis Mörel ➔ Télécabine

jusqu’à

30 %

Compris dans le prix: ➔ Train jusqu’à Lugano, transports publics de Lugano, aller-retour avec le funiculaire du San Salvatore

Région Ritom-Piora

Train du Fruttli, Melchsee-Frutt

30 %

Compris dans le prix: ➔ Voyage en train/transfert jusqu’à Stöckalp ➔Carte journalière des télécabines, train du Fruttli

30 %

Compris dans le prix: ➔ Voyage en train et en bus jusqu’à Piotta, Posta ➔ Aller-retour en funiculaire jusqu’à Piora

jusqu’à

30 %

Compris dans le prix: ➔ Voyage en train jusqu’à Romanshorn et bac (30%) ➔ Bus à prix réduit ➔ Entrée au parc d’attractions Ravensburger

Fromagerie de démonstration en Emmental

jusqu’à

30 %

Compris dans le prix: ➔ Voyage en train et en bus jusqu’à Affoltern im Emmental, Dorf, entrée gratuite ➔ Bon pour une consommation ➔ La réduction est accordée uniquement si l’offre est achetée à un guichet de gare ➔ Informations à tous les guichets de gare et sur le site www.cff.ch ➔ Offres valables du 1er au 31 juillet 2010


MOTS FLÉCHÉS

Migros Magazine 27, 5 juillet 2010

A gagner

Gagnez l’un des dix bons de réduction, d’une valeur de 50 francs chacun, valable sur une offre combinée RailAway CFF. Les offres actuelles de RailAway CFF peuvent être consultées sur: www.cff.ch/railaway

Par courrier (courrier A): Migros Magazine, Mots fléchés, CP, 8957 Spreitenbach Par courriel: www.migrosmagazine.ch/motsfleches Par SMS: envoyez MMF puis la solution au numéro 919 (Fr. 1.-/SMS ) Par téléphone: composez le 0901 567 568 (Fr. 1.-/appel, tarif depuis un réseau fixe) et communiquez la solution ainsi que votre adresse sur le répondeur. Délai: votre carte postale, votre courrier électronique ou votre appel doit nous parvenir au plus tard dimanche 11 juillet 2010, à 18 heures. G E N T I L H O M M I E R E S

* S E R O L O G I E S * E M U

D * N * P E Q U I L B U L E U I E S * S N Monte-escaliers E www.hoegglift.ch * E S S E * A * A U L C E R L I E * E E E * O N S U R R E HÖGG Liftsysteme AG CH-9620 Lichtensteig Tel. 071 987 66 80

* I S O * E * L * V * E L * R

A B E C E D A I R E S * O M O

LÉZARD PETIT PAPIER

PIÈCE DE VAISSELLE LIÉ

SERVICE DE POLICE PETIT PÂTÉ

VENT SEC PARLE

QUI PEUT RESSERVIR D’UN OS

2 BRETONNE ABSOLUTION

BOUQUINÉ DIVULGUENT

8

Comment participer:

* D * S * O * T * A * D * S *

RÉGION PARTIE DE PLAISIR

| 93

* R * L U I R E * L E S I O N

D E T E S T E R I O N S * U S

Solution Problème n° 26

Mot: réquisitoire

Gagnants Mots fléchés n° 25

Yves Delieutraz, Aire-la-Ville (GE); Christiane Koller, Montsevelier (JU); Benjamin Evéquoz, Muraz (VS); Einette Divernois, Boveresse (NE); Marceline Berberat, Neuchâtel (NE).

UR CHARGE DE GRISON

BRUN ROUGE BARBECUE

6 CANTON SUISSE NOUÉS

ULTIME RÉPÉTITION

STOKES LANGUE PEUPLE DU TOGO

5

BRAME SIGNE DU ZODIAQUE

HOMME POLITIQUE ANGLAIS

VASES

Plus de 400 plaisirs des loisirs testés pour vous: cff.ch

EMPESTE MESURER DU BOIS

AVANÇA

3 BON À RIEN VERGNE

EMBARCATION

TRAVERSE

LUSTRÉE

1

POUFFÉ COUP D’ŒIL MESURE

COMPARÉE

À POIL

SUR UN DIPLÔME

4 RÉFUTERA

SUR LE RHIN

7

© Alain Dubois

1

2

3

4

5

6

7

8

IMPRESSUM MIGROS Magazine Construire case postale 1751, 8031 Zurich Hebdomadaire du capital à but social www.migrosmagazine.ch

Projets et évenements: Ursula Käser (responsable), Denise Eyholzer Rédaction: redaction@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 37 Fax: 044 447 36 02

Tirage contrôlé: 508 186 exemplaires (REMP octobre 2009) Lecteurs: 601 000 (REMP, MACH Basic 2010-1)

Rédacteur en chef: Steve Gaspoz Rédacteur en chef adjoint: Alain Kouo

Direction des publications: Monica Glisenti Direction de Limmatdruck SA: Jean-Pierre Pfister Directeur des médias Migros: Lorenz Bruegger

Département Magazine: Patricia Brambilla, Laurence Caille, Céline Fontannaz Mélanie Haab, Virginie Jobé, Pierre Léderrey, Laurent Nicolet, Alain Portner

Département Actualités Migros: Daniel Sidler (responsable), Pierre Wuthrich (coordinateur pour la Suisse romande), Béatrice Eigenmann, Jonas Hänggi, Florianne Munier, Christoph Petermann, Daniel Sägesser, Michael West Département Shopping & Food: Jacqueline Jane Bartels (responsable), Eveline Schmid (adj.), Heidi Bacchilega, Benjamin Bögli, Anna Bürgin, Tina Gut, Dora Horvath, Martin Jenni, Sonja Leissing, Fatima Nezirevic, Nicole Ochsenbein Anna-Katharina Ris Mise en pages: Daniel Eggspühler (responsable), Werner Gämperli (adj.) Layout: Diana Casartelli,

Marlyse Flückiger, Nicole Gut, Bruno Hildbrand, Gabriela Masciadri, Tatiana Vergara Photolithographie: René Feller, Martin Frank, Reto Mainetti Prépresse: Peter Bleichenbacher, Marcel Gerber, Felicitas Hering Service photo: Tobias Gysi (responsable), Christina Rohner (resp. pour la Suisse romande), Anton J. Erni, Franziska Ming, Susanne Oberli, Olivier Paky, Keiko Saile Correction: Paul-André Loye Internet: Laurence Caille Secrétariat: Stefanie Zweifel (responsable),

Imelda Catovic, Doris Fischer, Cony Kappeler, Sylvia Steiner Département des éditions: edition@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 70 Fax: 044 447 37 34 Bernt Maulaz (chef du département), Nadia Falce Abonnements: abo@migrosmagazine.ch Sonja Frick (responsable), Téléphone: 044 447 36 36 Fax: 044 447 36 24 Annonces: annonces@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 50 Fax: 044 447 37 47 Stephan Gartenmann (responsable), Thomas Brügger, Nicole Costa, Yves Golaz, Hans

Publicité

80049526

Pour 39 francs des assiettes qui ne seront plus jamais ennuyeuses. Vous pouvez aussi commander un abonnement d’une année à Cuisine de Saison pour seulement Fr. 39.– sur www.saison.ch/fr/abo

Le bon goût est toujours de saison.

Reusser, Kurt Schmid Service Interne: Nicole Thalmann (responsable), Verena De Franco, Janine Meyer, Jasmine Steinmann Marketing: Jrene Shirazi (responsable), Simone Saner Media Services: Patrick Rohner (responsable), Eliane Rosenast Editeur: Fédération des coopératives Migros

IMPRIMERIE Centre d’impression Edipresse, 1030 Bussigny


94 | Migros Magazine 27, 5 juillet 2010

L’homme qui intéresse la NASA

Discret et calfeutré dans un vallon vaudois, le designer Jodoc Elmiger fabrique des mini-zeppelins qui font frétiller la planète entière, y compris les Américains. Une petite entreprise qui ne manque pas d’air!

P

etit, je me voyais comme un inventeur. J’aimais la BD de Franquin! Aujourd’hui, je n’invente pas vraiment, mais je travaille sur l’utilité des objets, en adaptant la forme à la fonction.» Voilà où les fantaisies créatives de Gaston ont amené Jodoc Elmiger, designer vaudois au prénom breton qui claque comme un dolmen: à lancer sa start-up Minizepp, il y a dix ans, et à construire des dirigeables d’un nouveau genre. Des petits formats télécommandés, non inflammables, silencieux et parfaitement stables. Des engins qu’il a commencé par construire dans son garage à Lausanne et gonfler dans une vieille grange où il faisait -10° C en hiver. Sa petite entreprise est désormais installée en pleine campagne vaudoise, dans un creux de Villars-Tiercelin (VD). «Je peux travailler plus sereinement, bien au chaud, et tout est centralisé au même endroit.» On pourrait rire de cette marotte volante si son ballon ovale n’intéressait pas toute la planète. Mais oui, ces mini-zeppelins, «qui permettent des prises de vue aériennes à basse altitude, sont moins polluants et moins chers qu’un hélico» et se vendent aujourd’hui dans 58 pays, de la Mongolie à l’Afrique du Sud, en passant par l’Arabie saoudite. Ses clients: des universitaires, des boîtes de production et des agences de pub qui raffolent de l’engin, à cause de son autonomie de vol (4 à 5 heures) et de son prix imbattable. Sûr que Jodoc Elmiger est fier de son ovale rempli d’hélium sous pression. D’autant que ses qualités aéronautiques sont telles qu’il a réussi à intéresser l’ESA et la NASA.

Carte d’identité Jodoc Elmiger, designer industriel Naissance: en juin 1972 à Lausanne (VD). Etat civil: marié, une fille. Signe particulier: a beaucoup d’idées et aime les mener jusqu’au bout. Il aime: les premiers premier merles qui chantent au printemps, les beaux paysages, le vent sur les champs de blé. Il n’aime pas: les supermarchés avec surabondance de produits, la foule, la mauvaise foi et les manipulateurs. Un rêve: faire un tour du monde lentement, en bateau ou en train. Ou s’offrir une sortie extraterrestre, faire un saut dans l’espace pour voir la Terre d’un peu plus haut.

«Les Américains m’en ont commandé un pour tester des systèmes de pilotage automatique sur Terre dans le cadre de la mission Cassini, qui partira explorer les satellites de Saturne.» L’exemplaire est presque fini et devrait partir ce mois encore en pièces détachées outre-Atlantique. La tête dans les courants d’air mais les pieds sur terre, Jodoc Elmiger ne perd pas le sens des réalités pour autant. «Je suis à un moment charnière. Pour tourner, il me faudrait un chiffre d’affaires de deux millions de francs. Actuellement j’oscille plutôt entre 600 000 et 800 000 francs.» Mais le designer qui aime se téléporter grâce à la technologie ne manque pas de plans B. Comme ces ballons publicitaires qu’il fabrique déjà sous le nom d’Aeromedia.ch ou ces têtes vidéo girostabilisées, qu’il affine en version low-cost. «Et si ça ne marche pas, je me lance dans les vélos électriques!» Patricia Brambilla Photos Catherine Leutenegger / Fotolia

Infos sur www.minizepp.com

MON PÉCHÉ MIGNON «Les cha gio, sorte de nems du Vietnam. C’est une recette ramenée d’Asie par ma famille, vu que j’ai un grand-père qui a vécu en Indochine et que mon père est né à Saigon. On les prépare ensemble pour les anniversaires: une farce de crabe, de viande et de crevettes, enveloppée d’une feuille de riz, que l’on frit et que l’on emballe encore d’une feuille de laitue et d’herbes fines. On les mange en les trempant dans une sauce de poisson, c’est délicieux!»


RÉUSSITE JODOC ELMIGER

| 95

MA PASSION «Je suis un fabricant de minizeppelins. C’était mon projet de diplôme à l’ECAL. En dix ans, j’ai dû en construire plus de 200! Les textiles sont fabriqués en Asie et le reste dans de petites entreprises de la région. Le tout est monté et testé dans un champ de Villars-Tiercelin.»

MON OBJET FÉTICHE «Un petit couteau suisse. Je l’ai toujours avec moi, accroché à mon porte-clés. Deux lames, un tournevis, une lampe de poche, et surtout un stylo et des ciseaux. Il me dépanne tout le temps, si ce n’est tous les jours!»

MON MENTOR «Je suis épaté par les découvreurs, comme Léonard de Vinci ou Blériot, qui avaient un sens de l’observation et une rigueur scientifique incroyable. De Vinci était hyper-doué en tout, en peinture, en anatomie, avec une curiosité, un esprit créatif et une vie de chef d’entreprise. Tout ça, à une époque où il fallait sans doute ruser pour sortir des choses nouvelles, quand on sait le poids de l’Eglise…»

MON LIEU DE PRÉDILECTION «Le village de Cafayate en Argentine. J’y suis allé en famille pour les 85 ans de ma grand-mère. C’est un bled paumé avec une atmosphère géniale, très calme. On y trouve des paysans avec leur faux et les vignes les plus hautes du monde. C’est vraiment un havre de paix qui me fait penser, par son ambiance, à la douceur verte et vallonnée de l’Oberland bernois, où vivent mes autres grands-parents.»


20% DE RÉDUCTION. SUR TOUS LES PRODUITS SUN LOOK. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES DU 6.7 AU 19.7.2010 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

7.20

au lieu de 9.–

Gel après-soleil Sun Look à l’aloe vera 200 ml

15.60

au lieu de 19.50

Aérosol Sun Look Kids IP 30, 150 ml

UEUR Q N I A V T DU TESIPP DE K-T

11.90 11.90

au lieu de 14.90

Sun Look Light & Invisible IP 30, 150 ml

14.80

au lieu de 18.50

Spray Sun Look Kids Le vainqueur du test de K-Tipp parmi 12 crèmes solaires pour enfants de juin 2010. IP 30, 250 ml

au lieu de 14.90

Clear Spray Sun Look Sport IP 20, 200 ml

40

Migros Magazin 27 2010 f BL  

AUX FOURNEAUX 66 ENTRETIEN 26 PRIX DYNAMITÉS Changements d’adresse: à la poste ou au registre des coopérateurs, tél. 058 565 84 01 E-Mail: s...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you