Issuu on Google+

RÉCITS 16

Maladie d’Alzheimer: le témoignage bouleversant de deux Romands. NO 27, 29 JUIN 2009

Edition Aar, JAA 3321 Schönbühl-Shoppyland

www www.migrosmagazine.ch, CONSTRUIRE

AUX FOURNEAUX 64

Photos Hans Schürmann / Mathieu Rod

ACTUEL 31

Suggérez de nouveaux cours à l’Ecole-club Migros. EN MAGASIN 36

Pêche durable: faites confiance au label MSC.

Ecologiste liberticide pour les uns, brillant politicien pour les autres, le conseiller national se confie tout en préparant son plat préféré.

Changements d’adresse: à la poste ou au registre des coopérateurs, tél. 058 565 84 01 E-Mail: serviceabo@gmaare.migros.ch Publicité

Une envie gourmande?

Bastien Girod, on aime ou on déteste


LAISSEZ-VOUS SÉDUIRE PAR L et Escalopes de poul e au épicées à la sauc r wasabi. Recette su www.saison.ch 7 Mot-clé: poulet30

4.90 Saucisses escargot Caprese* 2 x 90 g

6.50

Gril-Party* 7 x 35 g

7.20

Chipolatas de veau habillées de lard* 6 x 45 g

3.80

Escalopes de poulet à l’ail Optigal 100% tendreté garantie, 100 g

* En vente dans les plus grands magasins Migros.

3.80

Escalopes de poulet à l’orientale Optigal 100% tendreté garantie, 100 g

3.70

Brochettes torsadées de bœuf 1 – 2 pièces, 100 g


E BON FUMET DES GRILLADES!

3.20

Brochettes de pangasius* d’élevage du Viêt-Nam, les 100 g

3.40

Brochettes de crevettes XXL* d’élevage du ViêtNam, les 100 g

14.90

Broches à griller* 6 pièces, longueur 32 cm, en acier inox, jusqu’à épuisement du stock

6.80 Brochettes de légumes 300 g

6.60

Brochettes Grill Cheese 2 x 100 g

1.80 3.30

Steak barbecue farci les 100 g

3.40

Brochettes flambeau de porc chair à saucisse recouverte de viande de porc, 3 pièces, 100 g

Sauces pour grillades Anna’s Best 125 g


4 | Migros Magazine 27, 29 juin 2009

ÉDITORIAL Steve Gaspoz, rédacteur en chef adjoint

Ce qu’on nous cache M-Infoline: tél. 0848 84 0848* ou +41 44 444 72 85 (depuis l’étranger). m-infoline@migros.ch; www.migros.ch M-CUMULUS: tél. 0848 85 0848* ou +41 44 444 88 44 (depuis l’étranger). m-cumulus@migros.ch; www.m-cumulus.ch Adresse de la rédaction: C. p. 1751, 8031 Zurich, tél. 044 447 37 37, fax 044 447 36 02 redaction@migrosmagazine.ch; www.migrosmagazine.ch * tarif local

Il y a ceux qui ne jurent que par les études scientifiques et les résultats d’enquête et ceux qui n’y voient que des tentatives de diversion, des mensonges organisés. Le crash du vol Air France AF 447: une conjonction de dysfonctionnements techniques ou le résultat de l’attaque d’un OVNI? Si la plupart d’entre nous choisira sans hésitation la première solution, une poignée militera plutôt en faveur de la seconde. Des farfelus? Oui et non. Certains pensent sérieusement qu’une élite ou une confrérie secrète manipule les faits pour que l’opinion lui soit favorable (lire notre reportage en page 12). Les multiples tentatives d’explication de la chute du World Trade Center le 11 septembre 2001 en sont un fameux exemple. On ne compte plus les théories, reportages et autres essais peu ou mal documentés qui circulent pour démonter la version officielle des événements. Le phénomène n’est pas nouveau. Déjà en 1798, l’Abbé Barruel décrit la révolution française comme une vaste machination antichrétienne. Ce qui a changé par contre, c’est la rapidité avec laquelle les «théories du complot» se répandent et la crédibilité qu’elles acquièrent. Le développement d’internet n’y est évidemment pas étranger. Chacun pouvant donner son avis éclairé sur le moindre événement, il devient de plus en plus difficile de départager le vrai du faux ou le plausible de l’irrationnel. Les sociologues expliquent le succès de ces «théories paranoïdes» par la perte des repères et la sensation d’être dépassé par l’ampleur de ce qui se déroule autour de nous. C’est ainsi que l’incertitude et la peur engendrées par les attentats du 11 septembre, ou la crise économique actuelle, offrent un terreau fertile aux théories les plus fumeuses. Et si la crise avait été orchestrée par des financiers désireux de modifier l’équilibre mondial? Certains groupes sur internet y croient dur comme fer…

steve.gaspoz,@migrosmagazine.ch

RÉCIT 12 Le virus H1N1 aurait-il été créé par un laboratoire pharmaceutique? Les avions déverseraient-ils en secret des produits chimiques sur les populations? Les adeptes des théories du complot y croient. Pascal Wagner-Egger (photo), psychologue à l’Université de Fribourg, a étudié le phénomène.


CETTE SEMAINE RÉUSSITE 86

MIEUX VIVRE 78

Ancien mécanicien sur auto et champion de motocross devenu psychologue, Eric Vartzbed publie un livre sur le lien entre le bouddhisme et la psychanalyse.

Quelles sont les règles à respecter si l’on veut faire une sieste réparatrice? Les conseils de spécialistes pour devenir champion du roupillon.

RÉCITS SOCIÉTÉ 12 Les théories du complot. RÉCITS 16 Maladie d’Alzheimer. Deux Romands racontent le déclin de leur partenaire de vie. ÉDUCATION 20 Une école propose un regard différent sur l’enseignement des langues.

CHRONIQUE MINUTE PAPILLON 23

Photos Joëlle Neuenschwander / Getty / Mathieu Rod / Cédric Widmer

ENTRETIEN

ENTRETIEN 24 Martial Saugy, directeur du laboratoire suisse d’analyse du dopage, raconte sa traque aux athlètes qui violent les règles du jeu.

MARTIAL SAUGY 24

ACTUALITÉ MIGROS ECOLES-CLUB MIGROS 31 Inventez de nouveaux cours! BANQUE MIGROS 32 Les hypothèques proposées par la Banque Migros sont les plus avantageuses. STICKERMANIA 33 En achetant du poisson MSC, les clients Migros obtiennent des vignettes supplémentaires. DÉVELOPPEMENT DURABLE 34 Migros se préoccupe du maintien de la biodiversité dans les mers.

EN MAGASIN

AMEUBLEMENT 50 Renouvelez votre intérieur grâce à Micasa. ALIMENTATION 58 M-Classic: plein de nouveautés chez Migros.

AUX FOURNEAUX BASTIEN GIROD 64

VOTRE RÉGION LES INFORMATIONS DE VOTRE COOPÉRATIVE RÉGIONALE 69

VIE PRATIQUE TECHNOLOGIE 75 Surfer sur internet en toute sécurité. MIEUX VIVRE 78 Comment bien faire la sieste? MIEUX VIVRE 80 Séduction: les hommes hésitent de plus en plus à faire le premier pas.

SERVICES MIGROS FLASH 7 VOUS ET NOUS 9 TEMPS PRÉSENTS 10 OFFRE AUX LECTEURS 83 MOTS FLÉCHÉS / IMPRESSUM 84

RÉUSSITE ÉRIC VARTZBED 86

POISSON MSC 36 Reportage dans une entreprise de pêche en Norvège.

Publicité

NOS CLIENTS SONT TOUS LES MÊMES: CHACUN VEUT UNE MAISON UNIQUE.

|5

Informez-vous: www.swisshaus.ch ou 0800 800 897

ASTRA CHF 435‘200.– clés en main, sous-sol inclus


SOUS LE SOLEIL DU MEXIQUE. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES SEULEMENT DU 30.6 AU 6.7.2009 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

Fajitas au poulet. Recette sur www.saison.ch 6 Mot-clé: poulet30

2.30

au lieu de 2.90

Hot Mex Sauce 235 g

PRIX DU JOUR

Avocat Pérou/Afrique du Sud, la pièce

1.–

au lieu de 1.30

Mélange d’épices pour guacamole 20 g

3.70

Mini-filets de poulet Optigal les 100 g

3.10

au lieu de 3.90

Sauce mexicaine mi-forte Pancho Villa 290 g

3.–

3.80 4.80

Chips au maïs Pancho Villa 200 g

Tortillas de farine Pancho Villa 326 g

au lieu de 3.80

au lieu de


MIGROS FLASH

Migros Magazine 27, 29 juin 2009

|7

Montreux accueille les reines de beauté Les candidates à l’élection de Miss Suisse 2009 peaufinent leur stratégie pour le grand soir.

B

raconte Miss Berne, Carmen Hediger. Mais le séjour ne sera pas de tout repos, puisque les demoiselles vont aligner les séances photos et les interviews. Le cadre exceptionnel devrait cependant les motiver à montrer leur plus beau sourire. Et pour garder la forme jusqu’au soir de l’élection, le 26 septembre, elles peuvent compter sur la gamme de produits Léger.

onne humeur plutôt que guerre des nerfs: les seize prétendantes au titre de plus belle fille du pays savourent leur séjour à Montreux. Cette année, au lieu des palmiers et de la plage, les miss ont investi pour une semaine le luxueux hôtel 5 étoiles Fairmont Le Montreux Palace, sur la Riviera .

Un cadre exceptionnel pour apprendre à devenir miss

«Nous avons débarqué dans un autre monde! C’est génial de pouvoir profiter de tout ce confort!»,

Les plus belles filles de Suisse prennent la pose devant le Lac Léman.

Galerie photos: portraits des 16 beautés et un aperçu du camp d’entraînement à la vie de miss sur www.migrosmagazine.ch.

En verre plutôt qu’en plastique Désormais, quatre sortes de confiture ont le privilège d’appartenir à la gamme M-Classic. Fraise, abricot, framboise et cerise sont disponibles en pot de 470 grammes. En même temps, les sachets de recharge de 500 grammes disparaissent (également celui pour l’arôme orange amère). En effet, l’emballage en plastique a présenté des problèmes de qualité récurrents. Migros a réagi en retirant les sachets de recharge de son assortiment.

Photos: Pénélope Henriod, Bernard Cottet / Strates, Dirk Lässig, istockphoto

LE COMPLIMENT DE LA SEMAIN SEMAINE

LE PRODUIT FRAIS DE LA SEMAINE

Sushi à croquer

Les petit rouleaux multicolores à base de poissons crus et de riz entouré d’algues séchées, réjouissent yeux et palais. Mais pour les réaliser soi-même, il faut de la patience et une certaine habileté. Les sushis ont la réputation d’être réservés à une clientèle aisée. Heureusement pour les bourses modestes, ces délices sont disponibles dans les grands magasins Migros à petit prix. Et ils sont frais du jour!

«La petite douceur avec le café» Nicolas Hassler, de Sâles (FR), est heureux de voir que les bâtons aux noisettes sont en promotion, et que ce soit un paquet aussi énorme! Ce qu’il aime avant tout, c’est leur texture croquante et leur gout sucré. Sans eux, le café n’aurait pas la même saveur. Le bâton aux noisettes avec le café fait partie de ces petits rituels qui rendent la vie plus douce…

Topolino et caddie au musée Ouvert! La nouvelle halle consacrée au transport routier du musée des transports à Lucerne a été inaugurée en grandes pompes samedi. Parmi les oldtimers de toutes les décennies du XXe siècle, figure la petite Fiat «Topolino» (souris) de Gottlieb Duttweiler, qui date de 1952. Pour pousser ses cadres à rester modestes, le fondateur de Migros conduisait une toute petite voiture, montrant lui-même l’exemple. Dans les autres curiosités de l’exposition à découvrir, un caddie du premier self-service ouvert en Suisse, en 1959, étonnera les visiteurs par sa modernité. Mais surtout, un bijou: le tout premier camion-magasin Migros, de 1924, l’époque où l’entreprise ne possédait aucun magasin et sillonnait le canton de Zurich avec ses cinq camions Ford.


DES BONBONS À CROQUER SANS REMORDS!

une Les bonbons Larry’s: de brise de fraîcheur et urer vo sa À r! eu bonne hum me m co ou s pa après le re en il, va en-cas au tra iture. randonnée ou en vo tà an ten En vente main votre Migros.

2.50

Dragées FreshFruit Larry’s le lot de 2 x 40 g

3.90

Bonbons Power Larry’s le lot de 2 x 36 g

3.90

Bonbons à la framboise et au citron Larry’s le lot de 2 x 36 g

3.70

Bonbons à la pastèque Larry’s 110 g

3.70 Bonbons à l’eucalyptus Larry’s 110 g


VOUS ET NOUS

Migros Magazine 27, 29 juin 2009

«Merci Martina Chyba!»

Catherine Schaeppi

«Migros Magazine» N° 26 du 22 juin. A propos de «Impulsions» – «Manque de Koleos» de Martina Chyba

«Migros Magazine» N° 23 du 2 juin. A propos du courrier sur le numéro spécial sur le développement durable.

«Quel plaisir de lire votre chronique!»

«Il faut des mesures drastiques»

L’heure du café, la table pas débarrassée....entre le repas et le départ des enfants pour l’école...ces quelques lignes (maintenant, autrement ça ne sera jamais!) pour vous dire un super merci! Car quel plaisir de lire votre chronique ce matin. En effet ma super copine A. a un super mari qui lui a offert pour sa super petite famille un super Koleos noir....(comme mon vélo!) Vous voyez le problème?! Alors, chère Martina, «Vive les supers simples et sympas»... on est au moins deux; je me sens moins seule!...et je sais qu’il y a une justice pour les pauvres d’esprit comme nous, là où l’on s’y attend le moins! (…)

Catherine Schaeppi, par e-mail

|9

Merci pour l’article du 2 juin sur le développement durable et les lettres du 15 juin sur le sujet. Oui, l’explosion démographique doit être arrêtée si on veut sauver la planète et l’humanité. Déjà en 1980 Aurelio Peccei, fondateur et président du Club de Rome nous a averti dans son livre, 100 Pages pour l’Avenir, sur les dangers du surpopulation (…). En 1930, on était 2 milliards sur Terre; 3 milliards en 1960 et maintenant 6 milliards et demi. Et ça avec la désertification croissante, les inondations et de plus en plus de catastrophes naturelles. Les projets de développement sont inutiles quand 80 millions d’enfants arrivent chaque année. Des gens donnent naissance aux enfants et ils nous tiennent responsable pour les nourrir. (…) Il faut de mesures

drastiques pour enrayer ce problème. Il en va aussi du bien être des enfants qui sont souvent vendus en mariage ou en prostitution, placés dans des orphelinats, ou deviennent des enfants de rue.

Livia Varju, par e-mail

«Cela a de la peine à passer»

Que l’on parle de prévention, limitation des naissances, éducation, OUI. Mais utiliser le terme «pollueurs» pour des êtres humains cela a de la peine «à passer» comme on dit.

M.B (nom connu de la rédaction), L’Orient

«La disparition des espèces me traumatise» Mais pourquoi tant de pudeur de la part de gens raisonnables qui comprennent enfin que la planète est trop, beaucoup trop

peuplée, et que nous vivons effectivement au détriment d’autres espèces. J’avoue que la disparition de plus en plus rapide de certaines espèces me terrorise au même point que la surpopulation.

Marthe Bolle, Riehen

«Migros Magazine» N° 26 du 22 juin. A propos de l’entretien avec Daniel Welzer-Lang

«La décadence des mœurs»

Daniel Welzer-Lang est le type même du sociologue dans le vent. S’agissant des rapports entre hommes et femmes qui restent toujours à repenser dans le sens de plus de partage et d’égalité, il enfonce des portes ouvertes. Quant au reste, on comprend entre les lignes qu’en matière de sexualité tout est permis (…). Il est bien l’exemple même de la décadence des mœurs de notre société. Jacques Vallat, par e-mail

Ecrivez-nous! Un article de «Migros Magazine» vous fait réagir? Ecrivez-nous en mentionnant clairement vos nom, prénom, adresse et numéro de téléphone: Migros Magazine, Boîte aux lettres, case postale 1751, 8031 Zurich; redaction@migrosmagazine.ch

Photo: Romeo Gross (photomontage)

spinas|gemperle

Publicité

Vous aimez le poisson?

Le guide du WWF: pour vous et pour eux. wwf.ch/poisson


10 | Migros Magazine 27, 29 juin 2009

SUR LE VIF

La bagnole n’est pas morte Selon le 3e baromètre de la mobilité, trois Suisses sur quatre considèrent leur voiture comme indispensable. La sensibilité écologique a augmenté en deux ans, 68% des sondés pourraient craquer pour un mode de propulsion «propre», mais sans lâcher le volant pour autant. Pas de quoi réjouir l’Association Transports et environnement (ATE), d’après son porte-parole Peter Krebs. Alors, heureux?

Evidemment, pour nous, le bilan est un peu mitigé. Au moins indique-t-il une sensibilité croissante vis à vis de l’environnement. Mais en effet toujours pas de vrai changement de comportement. Avec son discours très antivoiture, l’ATE se trouve-telle toujours en phase avec la vraie vie des gens?

Nous ne nous sommes pas contre la voiture à tout prix. Nous prônons plutôt une mobilité raisonnable, soit dans la plupart des cas les transports publics, le vélo ou la marche. Nous reconnaissons qu’une minorité a besoin d’un moyen de trans-

port privé. Mais certainement pas la majorité de la population, qui vit en zone urbaine, alors que la Suisse possède l’un des meilleurs système de transports publics. Pourquoi alors lancer une initiative pour demander davantage de moyens en leur faveur?

Pour nous, l’omniprésence de la voiture est responsable du mitage du territoire. Il faut donc changer les mentalités, et cela prend du temps. Mais cette politique de transports durables doit se construire dès aujourd’hui. Propos recueillis par Pierre Léderrey

TRAIT POUR TRAIT

Dessin de Herrmann paru dans la «Tribune de Genève» du 23 juin 2009

IMPULSIONS Baronne Nadine de Rothschild.

Cet été, déconnectez! «Allô, c’est moi! Tu es où?» Vous connaissez cette phrase pour l’entendre à peu près cent fois par jour. Dans le bus, au supermarché, à la banque, et même à l’église! Avec le temps, vous ne vous retournez même plus pour regarder ce qui vient ainsi vous claironner aux oreilles. Pire, vous subissez toute la conversation téléphonique de cet inconnu qui

se croit seul au monde. Car le téléphone portable n’a pas rendu les gens impolis, il les a rendus indifférents. La discrétion, la pudeur? Des valeurs totalement oubliées. Vous faites remarquer à ce voisin indélicat que non seulement il vous dérange, mais qu’en plus ses petits problèmes personnels ne vous regardent pas, il tombe des nues. Pour peu,


TEMPS PRÉSENTS

| 11

MES BONS PLANS par Virginie Jobé, journaliste

Photo MIchael Bahlo / EPA

A visiter: La Tchaux culturelle. Exploration gratuite des musées de la métropole horlogère neuchâteloise. La première édition de cette jolie initiative est truffée d’animations ludiques ouvertes à tous les âges. A noter: l’atelier «Peau de vache» destiné aux 5-8 ans. La semaine des musées, du 1er au 7 juillet à La Chauxde-Fonds.

DANS L’OBJECTIF

il vous reprocherait de vous mêler de ce qui ne vous regarde pas! C’est le monde à l’envers! Heureusement, le SMS est arrivé… Avec lui, plus de pollution sonore, mais la même indifférence. Vous les voyez qui pianotent à tout bout de champ, vous bousculent dans la rue, égrenant de leurs pouces les lettres de leur message avec une rapidité phénoménale, comme s’il était question de vie ou de mort. Il me font penser à de petites fourmis besogneuses qui s’activent, mais dans quel but? Connecting people. C’était, je crois, le slogan d’une publicité de téléphones portables, c’est devenu un mode de vie, une obsession, un esclavage. Les gens marchent à présent le mobile greffé dans la main. Ils le posent sur la table, au restaurant, mais c’est pour mieux le sur-

veiller: il pourrait sonner… Et s’il ne sonne pas, c’est l’angoisse. Certains vous expliquent avec sérieux que leur travail les oblige à rester ainsi toujours joignables, on se demande alors comment les affaires tournaient avant… Les plus jeunes avouent qu’il y tchachent des journées entières et se font un tas d’amis, les plus ludiques qu’ils y regardent des films, les plus studieux qu’ils y lisent les journaux… Bientôt on présentera son téléphone pour prendre l’avion ou pour retirer de l’argent. Rien ne lui résiste, sauf une chose: il n’aime pas l’eau. Alors cet été, lorsque vous ferez vos longueurs au milieu de la Méditerranée, savourez ce moment, avant qu’on invente le portable waterproof. > Nos chroniqueurs sont nos hôtes. Leurs opinions ne reflètent par forcément celles de la rédaction.

Que tu es belle Marguerite!

Dans ce studio équipé d’un décor champêtre, le photographe et ses assistantes sont aux petits soins pour cette vache juste avant une séance de prises de vue. Ce cliché a été pris il y a une dizaine de jours à Oldenbourg, une ville d’Allemagne qui accueille tous les deux ans le concours des plus belles Holstein et Red Holstein.

A écouter: Mozart aux arènes. Se baladant avec maestria entre comique et tragique, le compositeur autrichien a su donner à Don Juan ses notes de noblesse. Une œuvre majeure à apprécier à Avenches qui fête cet été les quinze ans d’existence de son festival. «Don Giovanni» du 3 au 17 juillet au Festival d’opéra Avenches. A voir: Du bon usage d’Hollywood. Quand le journaliste Russell Crowe mène l’enquête, son ami, le charmant homme d’Etat Ben Affleck, n’a qu’à bien se tenir. Adapté d’une série britannique, ce thriller abouti est jubilatoire. Kevin Macdonald, «Jeux de pouvoir», en salle. A lire: Bouillonnade familiale. Vous mitonnerez bien quelques aubergines Stendhal ou peutêtre un lapin farci «Georgette Badaut»? A vos casseroles pour (re)découvrir toute l’élégance des mets des célèbres frères et chefs ligériens. Jean & Pierre Troisgros, «Cuisiniers à Roanne», Ed. Robert Laffont. Pour annoncer un événement: memento@migrosmagazine.ch


12 | Migros Magazine 27, 29 juin 2009

Pascal Wagner-Egger, psychologue social à l’Université de Fribourg, a cherché à savoir si ses étudiants adhéraient ou non aux théories du complot.

Complots: on nous cache tout, on nous dit rien

Internet offre une incroyable caisse de résonance aux théories de la conspiration. Virus H1N1, accident de l’Airbus d’Air France ou attentats du 11 septembre: les mensonges officiels cacheraient une terrible machination. Bienvenue dans l’ère du soupçon global.

N

om de code: «Raspoutine». Se présentant lui-même comme un chercheur de vérité, ce Romand – il ne sera pas plus précis – officie sur plusieurs blogs conspirationnistes. Derrière chaque vérité officielle, un mensonge. Derrière le doute permanent, une logique obscure, secrète, machiavélique. Et derrière tout démenti, une confirmation. Pas de coïncidences, seule-

ment des révélations. Sarkozy? Un agent de la CIA, doublé d’un suppôt de la banque Rothschild.Le virus de l’ex-grippe porcine, désormais baptisé H1N1? Provoqué sciemment par un laboratoire pharmaceutique récemment installé au Mexique pour faire fortune avec son futur vaccin. L’Airbus A330 volatilisé en ralliant Rio à Paris? Un coup des petits hommes verts.

Attention, cet article est dangereux. Il risque de vous transformer en conspirateur. Parce qu’à l’instar de la rumeur, le complot se nourrit de ses dénégations. «Il n’y a pas d’indice, aucune preuve? C’est précisément que le soupçon de mensonge est justifié», explique par exemple Philipp Keller, collaborateur scientifique au Département de philosophie de l’Université de Genève.

Les Juifs, les Francs-Maçons, les banquiers américains (parfois les trois à la fois!), mais aussi le sida, l’aspartame, la mort de Marilyn, de Lady Di et tant d’autres (lire encadré): les théories du complot, qu’il soit global ou ponctuel, qu’il s’inscrive ou non dans un sombre projet mondial, ne datent pas d’hier. Les premières apparaissent dès le Moyen-Âge, notamment


RÉCIT THÉORIES DU COMPLOT avec un document (datant de 1614) indiquant aux Jésuites comment acquérir pouvoir et richesse. Mais c’est avec la Révolution française et le début de «l’âge de l’incertitude» et de la rupture avec l’histoire vue comme une providence que se développe réellement l’imaginaire complotiste. L’ouvrage de l’abbé Barruel (1798) constitue un premier exemple célèbre, décrivant 1789 comme une machination antichrétienne.

Pourvoyeur de sens dans un monde complexe?

Désormais, internet offre à ces «vérités cachées» une caisse de résonnance sans pareille, au point que le réseau des réseaux s’apparente à un puissant vecteur de prolifération paranoïde. Pierre-André Taguieff, historien des idées et chercheur au CNRS, évoque même une «nouvelle culture populaire» où le complot remplacerait comme moteur de l’Histoire la lutte des classes ou le progrès. Il serait devenu un véritable pourvoyeur de sens face à une réalité de plus en plus complexe, donc vécue comme angoissante. Nous voilà donc entrés dans l’ère du soupçon, qui «devient le mode ordinaire de perception des événements.» Car s’il existe, à part une «subjectivité camouflée en fausse objectivité», un point commun à cette multitude de spéculations de tous ordres, c’est bien la défiance envers les puissants et les institutions. «C’est ce que les sociologues appellent l’anomie: une méfiance envers le système, envers l’Etat, accompagnée du sentiment qu’en tant qu’individu nous n’avons plus prise sur ce qui se passe autour de nous», relève Pascal Wagner-Egger. Ce psychologue social de l’Université de Fribourg a cherché à savoir quel était le degré de perméabilité de la théorie du complot parmi ses étudiants. Il est plutôt important: 35% des sondés s’y montrent sensibles, avec un pic de 59% au sujet d’un complot de l’industrie pharmaceutique autour de la grippe aviaire et 58% autour de l’assassinat de Kennedy. Le comploteur ne se présente donc pas forcément comme un asocial exclu et mythomane. D’où sans doute le retentissent succès de la série télé X-Files, prototype

| 13

du scénario parano, qui sera certainement suivi par celui de Fringe, nouvelle série à succès qui vient de débarquer sur nos écrans après avoir fait un carton outre-Atlantique. Où l’on suit la lutte cosmique d’une agente du FBI flanquée d’un savant borderline aux prises avec de mystérieux et dramatiques épiphénomènes d’un sombre «Projet» mondial. Evidemment, cela reste de la fiction. Tout comme l’était Da Vinci Code, qui a pourtant ébranlé les convictions au point de déclencher une série justificative de la part du Vatican. Tentatives absolument vaines, naturellement, en vertu de la loi dite de «l’inversion des justifications»: plus cela paraît gros, et plus l’on apporte de nouvelles évidences que cela ne repose sur rien de concret, plus les convaincus le seront. Un bel exemple n’est autre que le désormais fameux martien de Roswell, du nom d’une base de l’armée américaine perdue au milieu du Nouveau-Mexique. Un OVNI y aurait été récupéré, et dissimulé, dans le plus grand secret. Malgré plusieurs décennies de recherches acharnées, nul n’a pu apporter le moindre début de fait concret. Pourquoi? Précisément parce que si l’on a rien trouvé c’est qu’un puissant groupuscule paragouvernemental a ourdi une parfaite machination pour dissimuler toute trace.

Le mouvement Zeitgeist

En plus de l’influence des fictions à succès, les sociologues évoquent volontiers une «anxiété personnelle face à la perte des repères, doublée d’une anxiété sociale caractérisée par la multiplication de facteurs perçus comme des dangers globaux pour l’humanité: les nouvelles technologies, les OGM, les nouvelles pandémies, quant ce n’est pas la globalisation et le marché mondial», souligne Pascal Wagner-Egger. L’une des plus spectaculaires manifestations de cette anxiété sociale reste le «web movie» Zeitgeist réalisé en 2007 par un certain Peter Joseph. Une partie des... 100 millions d’internautes qui l’ont visionné considèrent désormais Joseph comme le nouveau messie. Le 15 mars dernier, plusieurs centaines

Selon les adeptes des théories du complot, les attentats du 11 septembre, la mort de Lady Di ou encore le virus H1N1 ne seraient que des impostures.


14 |

RÉCIT THÉORIES DU COMPLOT

Migros Magazine 27, 29 juin 2009

Les complots célèbres ➔ A tout seigneur tout honneur, le complot mondial: ourdi par les Illuminati (que Dan Brown voit en terroristes du Vatican dans son roman «Anges et démons»), mais aussi d’après certains par les Sages de Sion voire l’un ou l’autre groupuscule secret de puissants, il oeuvre à la création d’un Nouvel Ordre, en général un gouvernement mondial unique visant «au contrôle total de la terre». ➔ Complot de l’Eglise: la fondation de la chrétienté ellemême résulterait d’une machination, Jésus n’étant qu’un «roi solaire» de plus dans la lignée d’Horus, ou alors un sage juif qui n’a jamais été un chef religieux et n’a jamais voulu fonder une nouvelle religion. Variante : le frère de Jésus a pris sa place sur la Croix, le Christ lui-même s’étant enfui avec quelques fidèles. Il serait par exemple enterré dans une forêt française. Ou en Inde. Variante : Jésus a eu un enfant avec Marie-Madeleine, «thèse» reprise dans le fameux «Da Vinci Code». ➔ Complots juifs: notamment popularisés par le tristement

célèbre Protocole des Sages de Sion, un faux document écrit par un Russe antisémite. La famille de banquiers Rothschild, soupçonnée de manipuler le gouvernement américain (et parfois d’avoir infiltré les Illuminati) en prend pour son grade. ➔ Les attentats du 11 septembre 2001 à New York, bien sûr, avec d’abord le livre du journaliste français Thierry Meyssan («L’effroyable imposture»), évoquant une machination d’une équipe dépendant du gouvernement. L’humoriste Jean-Marie Bigard ou l’actrice Marion Cotillard ont publiquement adhéré à cette thèse. Gros succès également dans plusieurs pays islamiques. Il y eut ensuite de nombreuses variantes aux Etats-Unis surtout, et certaines études indiquent qu’au plus fort de la crise près de 40% des Américains doutaient de la version officielle d’un acte terroriste. Certaines de ses théories sont liées au complot mondial, ou au complot juif, avec des milliers d’employés juifs du WTC qui auraient déserté leur travail juste avant le drame. Une

de (petits) événements dans une soixantaine de pays célébraient le second anniversaire du «ZDay», journée d’action mondiale du mouvement Zeitgeist. De la grande fraude christique l’on passe aux guerres mondiales provoquées par le lobby bancaire américain et au 11 septembre par le gouvernement, pour parvenir à l’accord de libreéchange nord américain (l’ALENA, ratifié en 1987), cachant en réalité la volonté de créer un gouvernement mondial piloté par la finance (juive, bien sûr) et les services secrets. Pauvre George W. Bush, le voilà accusé d’antipatriotisme. Autre «web movie», Mysteries, entièrement consacré à l’imposture des attentats du 11 septembre, s’arroge, comme Zeitgeist, tous les attributs d’une enquête très fouillée. Vitesse d’écroulement des tours du World Trade Center, point de rup-

ture du métal, type d’explosion: la démarche paraît parfaitement scientifique. «Cet enrobage technico-scientifique, ainsi que la focalisation sur les détails curieux inévitables dans tout événement majeur, me paraît caractéristique des théories contemporaines du complot. Mais, tout autant qu’envers la version officielle, l’observateur ne doit pas adhérer aveuglément à la perspective d’une conspiration», explique Pascal Wagner-Egger. Version française d’une «conspiracy publication» américaine, Nexus propose des articles ressemblant à s’y méprendre à ceux des très sérieux Science ou The Lancet, revues de référence de la communauté scientifique. «En fait, une différence capitale les oppose: les secondes disposent d’un comité de lecture de haut vol et rien n’est publié sans avoir été préa-

Depuis l’affaire de Roswell (1947), les conspirationnistes estiment que le gouvernement américain cache l’existence d’extraterrestres à la population. vaste étude internationale, qui a scientifiquement décortiqué la destruction des Twin Towers, n’a fait qu’augmenter la vigueur de la suspicion. ➔ Toujours aux Etats-Unis, épicentre de beaucoup de conspirations contemporaines, citons encore les premiers pas sur la lune (en fait tournés dans un studio), la soucoupe volante de Roswell, le sida (en fait un virus inventé par l’armée), mais aussi beaucoup de complots politiques avec la mort de Kennedy, celle de Marilyn Monroe ou d’Elvis.

lablement validé. Individuellement, beaucoup de savants émettent l’une ou l’autre théorie farfelue. Le vrai savoir scientifique, lui, ne peut être que collectif.»

L’illusion de la totale transparence

Ce qui n’empêche pas les errements et impostures, d’ailleurs. Et comme les scandales ne manquent pas non plus du côté de l’actualité, la parano ambiante a de quoi s’alimenter. D’autant que comme le confirme Véronique Campion-Vincent, «démocratique ou non, un gouvernement ne dévoile pas intégralement ses plans ou ses sources.» La demande citoyenne d’une totale transparence se nourrit donc d’illusion. Dans un débat organisé en mars à l’occasion du premier festival de«films de conspiration», les intervenants n’ont pas manqué de relever

➔ Complots divers et variés: outre les épiphénomènes alimentant la parano (récent accident de l’Airbus, grippe aviaire ou porcine, mort de Diana, OGM, etc.), l’une des machinations les plus en vogue porte le doux nom de «Chemtrails»: des vidéos et photos amateurs censées démontrer que la traînée blanche des avions dans le ciel comporterait des produits chimiques toxiques sciemment déversés sur les populations. Malgré le démenti de Greenpeace, la polémique bruisse encore sur le Net.

ce point, tout comme les liens de plus en plus complexes unissant les médias et les pouvoirs. «Face au déferlement des événements offerts en vrac par les médias, accompagnés de commentaires peu crédibles ou confus, la tentation est grande de supposer qu’on nous cache tout», écrit Pierre-André Taguieff. Désormais ni de droite ni de gauche, le complot est partout. Dans une société désenchantée, y adhérer prend des allures d’acte de foi. Et si la vérité était ailleurs? Pierre Léderrey

Photos Joëlle Neuenschwander, Getty et Keystone

A lire: Frédéric Charpier, «L’Obsession du complot», Ed. Bourin, 2005. Véronique Campion-Vincent, «La Société parano», Ed. Payot, 2005 Pierre-André Taguieff, «La Foire aux Illuminés» Ed. Mille et une nuits, 2005 et «L’Imaginaire du complot mondial», même éditeur, 2007


Exxtra Kommunikation MGB www.migros.ch

«La vie ne doit pas être une contrainte.»

«Moi, je mange ce qui me fait plaisir.» Whitney Toyloy

Léger. Un plaisir sans remords.


16 | Migros Magazine 27, 29 juin 2009

«Michel reste l’amour de ma vie»

Lorsque la maladie d’Alzheimer frappe – à 80, 60 ou 50 ans – elle s’attaque aussi aux conjoints. Marie-Christine May et André Pichonnaz racontent le lent déclin de leurs partenaires de vie.

L

a principale appréhension de Marie-Christine May? Arriver au jour où Michel, son mari, ne la reconnaîtra plus. Voilà cinq ans qu’il souffre de la maladie d’Alzheimer. Cinq éprouvantes années durant lesquelles la Sédunoise a vu les facultés mentales de son époux décliner. En mai dernier, elle a dû se résoudre à le placer dans une institution. Il était devenu une charge trop lourde à porter.

Une maladie qui s’est déclarée bien trop tôt

Une situation d’autant plus difficile à admettre que Michel May venait tout juste d’atteindre la cinquantaine lorsque la maladie s’est déclarée. Un peu jeune pour une affection que l’on associe davantage au troisième âge... «Vingt ans

plus tard, je l’aurais peut-être mieux acceptée», avance la Valaisanne de 49 ans. Mais lorsque le diagnostic est posé, Michel May est dans la force de l’âge. Collaborateur de projet chez Swisscom, il subvient aux besoins de sa famille, son épouse ayant renoncé à son activité professionnelle à la naissance de leurs enfants, aujourd’hui âgés de 16, 23 et 26 ans. «Il se rendait compte que quelque chose clochait, se souvient Marie-Christine May. Il me disait souvent: je perds la mémoire.» Echaudé par l’expérience de sa mère, ellemême atteinte d’Alzheimer, le Valaisan en parle à son médecin. En vain. «Il ne l’a pas entendu. Il a mis les symptômes sur le compte du stress. Michel venait de faire un burn-out.» Bientôt, les problèmes

La maladie en quelques mots

Décrite pour la première fois en 1906 par le médecin allemand Aloïs Alzheimer, cette maladie est provoquée par une destruction progressive de cellules du cerveau, ce qui entraîne un lent déclin des facultés mentales. On ne sait encore ni pourquoi ni comment ces changements pathologiques se déclenchent. La dégénérescence se produit dans des zones cérébrales qui contrôlent des fonctions mentales importantes comme la mémoire, le langage, la capacité de planification, la mobilité, ainsi que l’orientation dans l’espace. Plus le temps passe, plus les symptômes de la maladie s’accentuent et de nouveaux symptômes apparaissent. La durée moyenne de la maladie, une fois diagnostiquée, est de 7 à 9 ans. Plus on vieillit, plus on a de chances d’être atteint par la maladie d’Alzheimer, mais elle peut aussi apparaître au début de l’âge adulte. Cette forme précoce de la maladie touche les personnes entre 30 et 50 ans; elle est génétiquement héréditaire et représente environ 10% des cas de maladie d’Alzheimer ou de démence. En 2008, 102 000 personnes atteintes d’Alzheimer vivaient en Suisse. Source: Association Alzheimer Suisse (www.alzh.ch)

de mémoire augmentent. Au bureau, il multiplie les post-it lui rappelant les codes d’accès à son ordinateur, éprouve de plus en plus de difficultés à assumer ses fonctions. Un jour, on lui annonce qu’il est sur le point d’être déclassé.

Le grand choc du diagnostic

«A ce moment-là, j’ai pris les choses en mains, explique MarieChristine May. J’ai contacté un autre médecin. Il a subi des tests, puis un IRM: on a constaté une atrophie du cerveau.» Diagnostic: Alzheimer. «Michel a beaucoup pleuré lorsque la nouvelle est tombée. Il a même évoqué le suicide.» Il quitte alors son emploi. Son épouse reprend des petits boulots ici et là, avant d’arrêter à nouveau pour prendre soin du malade. «Avec les rentes AI et LPP, nous arrivions à tourner. Et puis, son état s’est vite dégradé.» Rapidement, le Valaisan n’est plus en mesure de conduire: «Quand il s’engageait dans un rondpoint, il n’arrivait plus à en sortir.» Grand amateur de journaux, il doit également abandonner la lecture et l’écriture. Et lorsque son épouse achète une nouvelle machine à café, impossible de la faire fonctionner: le bouton d’enclenchement ne se trouve pas au même endroit que sur l’ancienne. Tout devient compliqué: se laver, faire des tartines, et même parler... «Pendant un moment, il a continué à sortir seul, poursuit Marie-Christine May. Il allait s’asseoir dans un café et il revenait. Tant qu’il pouvait suivre le même trajet et qu’il ne rencontrait pas

Il y a un peu plus d’un mois, Marie-Christine May a du se résoudre à placer son mari Michel dans une institution.


RÉCIT MALADIE D’ALZHEIMER

| 17

«On sait comment évolue cette maladie. Je préfère vivre au jour le jour.» Marie-Christine May

d’obstacles sur son chemin, il ne se perdait pas.» Jusqu’au jour où, une fois arrivé en bas de l’immeuble, il ne sait plus comment remonter jusqu’à son appartement. Sa femme a beau l’appeler depuis la fenêtre, il ne parvient pas à identifier d’où viennent les cris.

«Il est indispensable de bien s’organiser»

Heureusement, la Valaisanne est bien entourée: des amis de son mari viennent régulièrement le chercher pour aller prendre l’apéro, un autre l’emmène chaque vendredi faire de la marche. Deux fois par semaine, un foyer de jour l’accueille. «C’est indispensable de s’organiser. Sinon, vous ne pouvez plus rien faire. Notre vie tournait autour de lui. Si je ne trouvais personne pour le garder, je renonçais à une sortie à la piscine avec ma fille.» Car depuis Noël 2008, MarieChristine May ne laissait plus son mari seul à la maison: «Sinon, il angoissait.» Malgré toute l’aide dont elle bénéficie, le quotidien devient de plus en plus difficile à gérer. En mai dernier, Michel May est frappé d’une crise d’épilepsie. Entrée à l’hôpital. «Je me suis rendue compte à quel point j’étais épuisée. Et puis, la situation devenait trop dure pour ma benjamine. Elle n’avait que 11 ans quand tout a commencé. Elle était la seule à habiter encore à la maison. Les grands étaient en formation, ils ne revenaient que le week-end. Elle a vraiment vécu avec la maladie 24 heures sur 24.» La famille May prend alors la décision de placer Michel. Nouvelle donne à encaisser


FRAIS OU FUMÉ? PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES SEULEMENT DU 30.6 AU 6.7.2009 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

n Involtini de poisso lic. si au citron et au ba Recette sur www.saison.ch 11 Mot-clé: poisson3

4.90

Filets de truite fumés d’élevage du Danemark, 125 g

13.90

29.50

Suprême de saumon d’Écosse d’élevage de la côte occidentale écossaise, 150 g

Filets de carrelet Danemark et Hollande, le kg

52.50

Filet de sandre de pêche sauvage, Atlantique NordEst, le kg

Société coopérative Migros Vaud

4.60

Loup entier d’élevage de Grèce, les 100 g

30.50

Truite entiére bio d’élevage durable, Suisse, le kg


RÉCIT MALADIE D’ALZHEIMER

Migros Magazine 27, 29 juin 2009

| 19

pour la Valaisanne: l’absence. «C’est horrible, ce vide. Je ne me sens bien qu’en dehors de l’appartement. Ici, tout me parle de lui.»

Des sentiments amoureux inchangés

Malgré les difficultés rencontrées, la Sédunoise éprouve toujours les mêmes sentiments pour son mari. «C’est l’amour de ma vie. Et je n’ai pas l’impression de l’avoir perdu. Bien sûr, il n’a plus toutes ses capacités, mais physiquement, il est le même. Et il est resté très doux, très agréable.» Et cette agressivité qui accompagne souvent la maladie? MarieChristine May ne l’a que peu constatée. «Elle était uniquement verbale. Il engueulait peut-être plus facilement les enfants. Parfois, il s’énervait contre sa propre image dans le miroir: il ne se reconnaissait plus.» Aujourd’hui, elle rend régulièrement visite à son mari. Pas tous les jours: «Quand je sais que ses amis vont le voir, je ne me sens pas obligée d’y aller.» Quant à l’avenir, elle préfère ne pas y penser: «On sait comment évolue cette maladie. Elle ne peut qu’empirer. Je préfère vivre au jour le jour.» Tania Araman Photos Mathieu Rod

Une écoute attentive L’association Alzheimer suisse a mis sur pied une ligne téléphonique de conseil pour les malades et leurs proches. Des spécialistes répondent à leurs questions, les écoutent, les rassurent, et les mettent en relations avec des structures adaptées. Téléphone Alzheimer: 024 426 06 06, du lundi au vendredi, de 8 h à 12 h et de 14 h à 17 h. Les spécialistes répondent en français, en allemand et en italien.

André Pichonnaz et son épouse Madeleine habitent ensemble à Préverenges (VD).

Un deuil blanc

«Tu te souviens, Madeleine?» Dans la bouche d’André Pichonnaz, cette simple phrase prend une dimension presque tragique. Non, Madeleine, son épouse de 61 ans, ne semble pas se souvenir. Depuis que la maladie d’Alzheimer a été diagnostiquée en 2002, son état n’a cessé de se dégrader. Ce qui n’empêche pas le sexagénaire de Préverenges (VD) d’interpeller son épouse lorsqu’il raconte leur histoire. «Je ne suis pas sûr qu’elle me reconnaisse: mais lorsque je rentre du travail, elle me sourit.» Tout en conservant son emploi – il est mécanicien de précision – André Pichonnaz n’a jamais pu se résoudre à placer sa femme en institution. «Lorsqu’elle était encore lucide, elle me disait souvent: Jure-moi que tu ne me mettras jamais dans une maison!» Pour assurer les heures de présence lorsqu’il travaille, une personne mandatée – et formée – par la section vaudoise de l’Association Alzheimer suisse se

rend chaque jour à leur domicile. «Sans eux, je ne pourrais pas la garder. Et quelqu’un vient régulièrement pour le ménage. En revanche, j’ai dû apprendre à faire la lessive et la cuisine. Finalement, ce n’est pas si sorcier. Je suis devenu un spécialiste de la saucisse à rôtir!» Si André Pichonnaz paraît garder sa bonne humeur et son sourire, il reconnaît que sa vie n’est pas rose tous les jours. «Je dois la laver, l’accompagner aux toilettes, l’habiller, l’aider à manger. Et elle ne parvient plus très bien à marcher. Mais ce côté pratique ne me gêne pas. Le plus dur, c’est d’avoir perdu Madeleine.» Un deuil blanc. Voilà comment il qualifie la situation. «Ce n’est plus vraiment ma femme. Elle parlait beaucoup: en soirée, c’est elle qui animait les discussions.» Après une carrière d’infirmière interrompue à la naissance des trois filles du couple – aujourd’hui âgées de 28, 32 et 34 ans – Madeleine Pichonnaz avait

même décidé de se lancer dans le théâtre. «Elle a joué à de nombreuses reprises. Une fois, elle s’est retrouvée toute seule sur scène pour une pièce qui durait deux heures. Elle avait une de ces mémoires!» Aujourd’hui, la Vaudoise – qui avait également envisagé de devenir clown – ne dit pratiquement plus un mot. Un autre regret pour André Pichonnaz: la complicité qu’il partageait avec son épouse. «Quand on se promenait, on se tenait par la main.» Aujourd’hui, lorsqu’il croise des couples, son cœur se serre. «Je crois que mes sentiments ont évolué. Maintenant, j’éprouve surtout de la tendresse pour Madeleine. Attention, il ne s’agit pas de pitié!» Cet été, les Pichonnaz passeront une semaine de vacances dans la villa d’amis au bord du lac de Neuchâtel. «Cela nous fera un changement. Sans cela, ce serait difficile pour moi de continuer.»


20 | Migros Magazine 27, 29 juin 2009

L’ école bilingue d’un genre nouveau

A Lausanne, l’Ecole bilingue de Suisse romande tente l’apprentissage linguistique par immersion auprès d’une classe primaire d’élèves anglophones et francophones. Reportage.

A

u plus profond de sa mémoire, Tina Roessler avoue ne pas se «souvenir d’avoir appris le français. La langue est entrée peu à peu, naturellement, à l’âge où les portes s’ouvrent d’elles-mêmes.» Une évidence vécue devenue aujourd’hui le projet pédagogique et didactique d’une «Ecole bilingue de Suisse romande» en plein essor. Un véritable plaidoyer pour l’apprentissage précoce des langues, dont le succès met en question les méthodes linguistiques traditionnelles. Comment enseigner les langues aux enfants? Sujet débattu encore et encore, avec l’arrivée de méthodes révolutionnaires bientôt abandonnées, les listes de vocabulaire disparues qui réapparaissent, l’usage abondant puis décrié de l’informatique, et on en passe. A never ending story, comme l’on dirait du côté anglo-saxon, avec parfois de cuisants souvenirs d’écoliers en forme de cours mornes et interminables. Du coup, cette joyeuse classe que le jeune Richard Cooper, enseignant, apostrophe indifféremment en anglais ou en français à chaque facétie de Woody Woodpecker, semble comme issue d’un autre monde.

Délaisser le normatif et le tableau noir

Celui du vrai bilinguisme en parallèle absolu, dans une ambiance «créative, motivante et avide de connaissance», sourit Tina Roessler, directrice de cette «Ecole bilingue de Suisse romande». A dessein, le nom de l’établissement privé insiste sur sa spécificité. Celle d’un apprentissage linguisti-

Tina Roessler, directrice de l'Ecole bilingue de Suisse romande, plaide pour l’apprentissage précoce des langues.

Yasmine s’initie à l'anglais en lisant un conte de fées.

que par immersion, délaissant le normatif et le tableau noir au profit de programmes individuels et du multimédia interactif. L’aboutissement de ce vieux projet a démarré modestement, lors de

trice. Vingt-six inscrits, déjà, qui seront suivis par cinq enseignants, trois nouveaux engagés venant seconder Richard Cooper et Tina Roessler. «Nous jouons un peu le même rôle que des parents appre-

la dernière rentrée scolaire en 2008, avec quatre élèves de langue maternelle française et anglaise. Il y en a désormais trois fois plus. «Et deux nouvelles classes sont prévues en août prochain», se réjouit la direc-


RÉCIT ÉDUCATION

| 21

qu’en classe.» Evidemment, le retour sur terre a aggravé son désamour du système scolaire. «Je ne désire pas faire son procès pour autant. Je constate simplement que sa rigidité et son côté très normatif peuvent avoir des effets destructeurs. L’école casse ceux qui n’entrent pas dans les bonnes cases. J’essaie de proposer exactement l’inverse: un fonctionnement modulable aussi stimulant que possible, qui respecte la capacité d’absorption, les atouts et les difficultés de chaque élève.» Pour les langues comme pour les sciences, Tina et Richard tentent de mettre les choses en application, chassant notamment le tableau noir au profit d’un écran blanc interactif. «Quant aux listes de vocabulaire, puisqu’il faut aussi en passer par là, autant les apprendre en s’amusant sur un ordinateur.»

D’autres projets en cours

L’interaction avec les élèves occupe une bonne place dans l’enseignement de Richard Cooper.

nant la langue à leurs enfants. Sauf que nous travaillons avec des livres, des fiches et des films au lieu d’aller au bord du lac.» Le concept, qui séduit notamment les familles d’employés d’entreprises internationales, reste celui d’un bilinguisme «absolu» entre le français et l’anglais, couplé avec de jolies compétences germanophones. «Et qui dit bilingue dit pour moi aussi biculturel, parce que les deux choses sont intimement liées. Cela fonctionne pour autant que les professeurs soient de langue maternelle. Je ne comprends d’ailleurs pas pourquoi le Département de l’instruction publique n’introduit pas cette clause dans la nomination des maîtres, tant cela me paraît essentiel.» Et pour autant que les structures implicites de langue, comme la grammaire, soient corrigées au cas par cas. «Aucun souci de vocabulaire, en revanche, les enfants sont parfaitement capables d’assimiler plusieurs langues parallèlement.» Autre nécessité: que l’enfant

dispose d’une langue maternelle solide. «Les études le montrent: il faut encourager les parents à parler leur propre langue avec leur enfant.»

«Pas un établissement pour riches»

Quinze mille francs annuels, jusqu’à vingt-et-un mille, repas compris (les horaires sont de toute manière continus): Tina Roessler sait bien que son école bilingue ne s’adresse pas à toutes les bourses. «Mais je réfute absolument l’idée d’un établissement pour riches. Notre clientèle veut le meilleur pour sa progéniture, et se montre convaincue par la nécessité actuelle de maîtriser plusieurs langues. Sinon, ils auraient choisi l’enseignement public.» Enseignement bilingue français-anglais, mais aussi accent sur les sciences et sur de multiples activités créatrices: l’endroit n'est pourtant pas réservé aux surdoués. «Simplement aux enfants

désireux d’apprendre, ce qu’ils sont dans leur immense majorité.» Pour autant que l’enseignement public n’ait pas, à force d’ennui et de rabâchage, éteint cette petite flamme. Tina Roessler avoue conserver un souvenir cuisant de jours d’école interminables, sans passion ni intérêt pour cette petite fille qui parlait trois langues couramment. A 9 ans, le maître de classe assure à ses parents que Tina, plus tard licenciée en philosophie, ne ferait jamais le collège. «Quant à mon frère, qui travaille à Paris comme chercheur en mathématiques au CNRS, aucun prof de l’enseignement obligatoire n’a jamais détecté sa grande aisance avec les chiffres.» A 14 ans, lors d’un long voyage familial en mer avec sa petite sœur et son petit frère, elle assume peu ou prou seule la poursuite de son programme scolaire. «Entre autres choses j’ai découvert alors le bonheur d’un apprentissage bien plus rapide et motivant

A terme, Tina Roessler espère ouvrir trois écoles privées entre Lausanne et La Côte, avec un effectif maximal de 120 inscrits environ, qu’elle emmènera jusqu’à la maturité bilingue ou le baccalauréat international. «Pour pouvoir continuer à les connaître, et les regrouper au mieux au niveau secondaire.» L’aboutissement d’un beau combat pour une autre école et la valorisation de cette multiculturalité depuis longtemps érigée au rang de valeur cardinale dans la famille. Les parents de Tina Roessler, père allemand et mère américaine, se sont rencontrés au lendemain de la Deuxième guerre mondiale à Genève. Avant que sa mère ne se passionne pour l’allemand et ne l’enseigne durant 26 ans. Leur petit-fils, lui-même élève dans l’école de sa maman, parle déjà trois langues alors qu’il n’a pas encore huit ans. Not too bad, isn’t it? Pierre Léderrey Photos Nicolas Coulomb

www.migrosmagazine.ch Enverriez-vous votre enfant à l'école bilingue? Donnez votre avis dans notre sondage.


Circuit en Turquie Notre prix inclut toutes les prestations suivantes:

e To u t

s

is! r p m t c o isites ü

8 jours incluse dès ension demi-p CHF

– . 9 9 5

tion

P r i x d ‘a c avec

Cappadoce – une région unique à ne pas manquer

v ¸ Vols de Genève aller et retour avec es les es taxes t u o t SUN EXPRESS (une filiale de Lufthansa) ü l hôtels de ü toutes ¸ Encas servis à bord à l’aller ü e v è i comme au retour de Gen ü le gu ¸ Toutes les taxes d’aéroport et ü Vols mi-pension taxes hôtelières d’une valeur de la de CHF 117.– sont également comprises ¸ Cocktail de bienvenue ¸ Pourboires (hôtel et bagagistes) ¸ Circuit selon notre programme, à bord d’un car moderne et climatisé ¸ Toutes les entrées des visites décrites Votre programme de voyage dans notre programme Sud de la Turquie ¸ 7 nuitées en hôtels exclusivement Embarquez avec nous pour un circuit Göreme 4 étoiles (locales) sur tout le voyage vers un site féerique! Partez à la découKonya ¸ 7 petits-déjeuners sous forme de buffet verte de fantastiques paysages monSerhatli durant tout le circuit tagneux, de villes souterraines et d’églises Antalya Belek rupestres byzantines. ¸ 7 dîners variés (grand choix) 1er jour, Genève – Antalya: Après 3½ heures de ¸ Accompagnement de A à Z durant tout Méditérranée vol, accueil à votre arrivée par notre guide puis transle voyage par notre agent uniquement fert et nuitée à Antalya. francophone et exclusif pour les clients 2è jour, Antalya – Konya - Mevlana: Départ pour Konya, la pade Net-tours trie du plus mystique des poètes persans, Mevlana. Visite du

Et pendant la semaine de prolongation: ¸ 7 nuitées en hôtel 1ère classe Club Paraiso Verde

¸ Formule„All Inclusive“ avec 3 repas

principaux (buffets), boissons locales alcoolisées, snacks, café/thé ¸ Transferts en bus moderne

Economisez CHF 300.-!

En réservant jusqu’au 28 juillet, vous paierez ce voyage au prix d’action suivant: Dates et prix (par pers. en chambre double) Voyage 3209 Circuit 8 jours / 7 nuits Voyage 1: Voyage 2: Voyage 3: Voyage 4: Voyage 5: Voyage 6: Voyage 7:

30.09.–07.10.09 07.10.–14.10.09 14.10.–21.10.09 21.10.–28.10.09 28.10.–04.11.09 4.11.–11.11.09 11.11.–18.11.09

Prix normal Prix d‘action circuit circuit 999.– 699.– 999.– 699.– 999.– 699.– 999.– 699.– 999.– 699.– 899.– 599.– 899.– 599.–

sem. prolong. 499.– 499.– 499.– 499.– 499.– 399.–

pas poss.

Prestations non comprises: Supplém. chambre individuelle CHF 149. – pour circuit / 249.– semaine prolongation, l’assurance combinée frais d’annulation et aide SOS CHF 35.–. Frais de réservation: CHF 10.– par personne.

Réservez de suite chez VAC à La Chaux-de-Fonds:

couvent Mevlana, rendu célèbre par les derviches tourneurs transformé aujourd’hui en musée d’art islamique. Vous passerez la nuit à Konya. 3è jour, Konya – Serhatli – Cappadoce: Sur la route vers la Cappadoce, visite de Sultanhani, le plus grand caravansérail seldjoukide. Votre route vous conduit dans la ville souterraine de Serhatli. Dans cette région, on pense qu’il existe cinquante de ces villes souterraines très peu ouvertes au public. Le soir, vous atteindrez votre hôtel où vous séjournerez 3 nuits. 4è jour, Cappadoce: Profitez aujourd’hui de la vue inoubliable sur cette superbe région de Cappadoce, ses massifs montagneux aux formes lunaires et féeriques. L’étrangeté de ces paysages a été provoquée par un volcan dont les éruptions à répétition rejetèrent des quantités de cendres alentour. Au VIIè siècle, les premiers habitants s’y réfugièrent suivis ensuite par des moines installés dans des églises, couvents, chapelles. 5è jour, Cappadoce – Göreme: Visite de Göreme et de sa fameuse vallée. Ici, la nature s’est abandonnée à la fantaisie. Des paysages saisissants de parois rocheuses, pyramides de tuf et cheminées de fée. Continuation dans la vallée de Siméon, nommée aussi la vallée des «Moines». Vous serez éblouis par l’originalité et la perfection de ces pyramides de tuf en ayant l’occasion de les approcher de plus près à Uchisar. Dans l’après-midi, introduction à l’art du tissage traditionnel dans une fabrique de tapis. 6è jour, Göreme – Obrukhan: En route pour le fameux caravansérail seldjoukide d’Obrukhan. Votre journée continue en traversant les superbes paysages de la chaîne du Taurus vers Antalya où vous resterez les deux dernières nuits. 7è jour, Obrukhan – Antalya: Visite d’Antalya, la plus belle ville de la Riviera turque. Vous y découvrirez le minaret cannelé Yivli, la porte d’Hadrian et l’ambiance animée qui règne dans le marché et les rues adjacentes. Votre tour s’achève par la visite des cascades de Karpuzkaldran. 8è jour, Antalya – Genève: Transfert à l’aéroport pour votre voyage de retour vers Genève ou transfert à votre hôtel pour une semaine de prolongation à Belek.

✆ 0848 840 905

ou sur internet: www.net–tours.ch

Lundi au vendredi 7h30 à 20h et samedi 8h à 12h

La piscine de l‘hôtel Club Paraiso Verde

Combinez votre circuit avec une semaine balnéaire de prolongation très reposante !

Hôtel Club Paraiso Verde ´´´´´

www.paraisoverde.com Cet hôtel 1ère classe, ouvert au printemps 2005, est situé dans un endroit calme dans la région de Belek. Equipements: très vaste club de vacances, séparé de la longue plage de sable et de fins galets par un bras de mer dans un panorama naturel protégé. Grand hall d’entrée avec lobby bar, cinéma, coiffeur, très beau jardin avec deux grandes piscines (1100m2), toboggans. Chaises longues et parasols gratuits à la piscine et à la plage. Restaurant à la carte et copieux buffets servis au restaurant principal. Piscine couverte avec centre wellness. Hébergement: les 583 chambres sont bien équipées de bain/douche/WC, climatisation, minibar, sèche-cheveux, TV par satellite et balcon ou terrasse. Sport/divertissement: vous disposez gratuitement de courts de tennis, pédalo, canoë, mini golf ainsi que d’un centre de fitness. Animation assurée tout en douceur dans la journée et en soirée avec des shows attrayants. „All Inclusive“: avec buffets, boissons même les boissons alcoolisées locales ainsi que les snacks sont compris. Votre lieu de vacances Belek: Belek, l’ancien petit port de

pêche, s’est aujourd’hui métamorphosé en un petit paradis de vacances doté d’une des meilleures infrastructures hôtelières. Idéalement situé d’une part, près des vestiges antiques d’Aspendos et de Pergé et d’autre part, de l’animation des villes d’Antalya et d’Alanya, ce coin bénéficie d’un emplacement très apprécié et de longues plages de sable s’étendant sur 10 km avec de fantastiques possibilités balnéaires et nautiques.

Vos avantages – ´ Des prix très bas grâce à la vente directe ´ Nous sommes membre du fonds de garantie légal de la branche suisse du voyage ´ Droit de résiliation gratuit dans un délai de 7 jours après réservation effective Organisation et réalisation: net–tours SARL


CHRONIQUE MINUTE PAPILLON

Migros Magazine 27, 29 juin 2009

| 23

Lundi est une Méduse Jean-François Duval, journaliste

Je suis persuadé que chaque jour de la semaine a son caractère particulier, son parfum, sa couleur, sa musique propre. Ils sont sept à se répondre pour composer la musique de la semaine, laquelle, avec une cinquantaine d’autres, compose le grand air de l’année. Finalement, la vie elle-même n’est rien d’autre qu’un opéra. Après le dimanche, qui nous a comme tirés hors de la barque du temps, chaque lundi nous ramène à bord, dans le cours des événements et de l’Histoire. Maussade, lundi nous en veut – comme s’il s’était senti abandonné pendant le week-end. Lundi est un jour distant. A la façon d’un chien délaissé trop longtemps, il semble ne pas nous reconnaître tout de suite. Il faut chaque fois le réapprivoiser. Voir aussi ce qu’il sera prêt à faire pour nous, ce jour revêche, mal luné à notre égard. Or, l’enjeu est grand! Car c’est un jour prospectif. On s’y retrouve

devant tout l’inconnu de la semaine qui se profile. Vous imaginez l’inquiétude? A peine moindre que le vide existentiel qui menace le dimanche... Tiendra-t-on le coup jusqu’au bout de la semaine? Lundi est donc

ce jour qui appelle à réagir! D’autant qu’on le pressent, s’il est honnête, chaque lundi devrait refaire de notre vie une aventure. A l’aube de la semaine, cette aventure ne peut être que balbutiante . Si bien qu’on entre dans la

semaine comme un bambin qui fait ses premiers pas, tout à la recherche d’un équilibre, cherchant des appuis ici et là. On regarde autour de soi, vers les autres, et même en soi: où sont-ils, ces appuis qui nous aideront peut-être à mieux affronter les dangers du lundi? Lundi, on est toujours seul, comme on l’est à chaque commencement, à sa mort comme à sa naissance. Sous son apparente neutralité, c’est un jour traître et faux-cul, qui nous amène à partir en guerre sans qu’on s’en doute. A l’entrée de chaque lundi, on devrait apposer le panneau «Danger de mort!» Si ce jour-là on ne s’éveille et ne s’anime pas, l’âme justement s’en va, déserte, laisse chacun sur le carreau, raide mort. Croyez-moi, ce jour est une Méduse qui peut vous changer en pierre si vous restez trop immobile, et ne prenez pas la décision de bouger. Le reste de la semaine est suspendu à ce premier mouvement. Lundi, sous ses airs anodins, est une Méduse aux aguets de nos mouvements les plus infimes, elle les réclame. Qui l’oublie est vite transformé en statue de sel.

Si la semaine était une portée musicale, lundi en donnerait le la. Si la semaine se déployait comme le spectre des couleurs, lundi serait une pierre de lune, creusée par l’attente. Si la semaine était une danse, lundi serait cet instant où, sur la piste immense, les yeux d’éventuels partenaires se cherchent, avec un rien d’inquiétude, car qui peut assurer que la semaine sera vraiment cette danse à laquelle elle paraît inviter? Cette promesse d’être. Lundi est ce bord de piste où il faut faire preuve d’un peu de décision, de résolution, d’audace parfois. Et s’avancer seul ! Gare à la Méduse, lundi matin, au petit déjeuner,

quand vous beurrez vos tartines. Car lundi nous juge. Pendant qu’on range le pot de confiture, il joue les anodins, comme si de rien n’était, que rien de capital ne devait se jouer dans les heures à venir – alors que c’est sa vie elle-même que chacun va jouer, puisque la vie n’est qu’une suite d’instants. C’est un sphinx qui ne pose pas de questions. Et qui, sans rien réclamer pour lui, tend son piège en silence, laissant à chacun le soin d’entrer dans le monde de la semaine comme il pourra. Si lundi nous offre notre chance, c’est sans nous en prévenir. Douze heures plus tard, il nous aura jugé et jaugé, avant de nous laisser partir, mort ou vif, vers mardi. C’est évidemment une affaire à suivre.

Publicité

juillet in au 13 du 15 ju

50%

162.50

au lieu de 325.–

ijoux or sur les b nalés ment sig le ia c é p s ock nt du st

217.50

au lieu de 435.–

e épuisem jusqu‘à

925.–

au lieu de 1850.–

157.50

au lieu de 315.–

212.50

au lieu de 425.–

Cette annonce ne montre qu‘une partie de notre choix de bijoux or 18 carats, perles de culture et bijoux en acier

247.50

au lieu de 495.–

GENÈVE Centres Commerciaux Balexert, Cornavin „Les Cygnes“, Nyon La Combe et Migros Chêne-Bourg, Lancy-Onex, Planète Charmilles, Plainpalais, Vibert VAUD

Centres Commerciaux Crissier, Métropole 2000 Lausanne, Chablais Centre Aigle et Migros Montreux, Romanel, Yverdon

VALAIS

Centres Commerciaux Métropole Sion, Martigny-Manoir, Monthey et Migros Brigue, Sierre, Viège, Zermatt


24 | Migros Magazine 27, 29 juin 2009

«On pédale toujours derrière les tricheurs!» Les chiens aboient, la caravane du Tour de France passe et Martial Saugy, le directeur du Laboratoire suisse d’analyse du dopage, poursuit son éternel combat contre les athlètes qui violent les règles du jeu. Rencontre. Le départ de la Grande Boucle sera donné le 4 juillet. Un événement que vous n’allez évidemment pas manquer?

J’ai toujours suivi le Tour, même avant de m’occuper de dopage. C’est l’épreuve reine de la saison cycliste. Avec quel œil allez-vous scruter les forçats de la route? Celui émerveillé de l’amateur de cyclisme ou plutôt l’aiguisé du traqueur de tricheurs?

Le sport fait partie de ma vie et j’essaie donc de garder une part de l’émerveillement, de la passion que j’ai pour la compétition. Et puis, naturellement, il y a le regard

critique du scientifique, mais pas celui d’un Sherlock Holmes qui chercherait à tout prix le tricheur dans la bande. Pourquoi cela?

Parce que les règles du jeu, dans notre métier, sont très claires: les laboratoires comme le nôtre sont chargésdedévelopperlesmeilleurs outils pour débusquer le dopage, mais ce sont aux fédérations sportives et aux organisations antidopage de traquer les dopés. Nous, on travaille sur des échantillons anonymes, les athlètes restent des numéros et c’est très bien comme ça. Sinon, on aurait vite fait de perdre notre objectivité.

Bio express 1954: naissance le 28 décembre dans une famille paysanne de la Broye. 1975: année sabbatique, après l’école de recrues, pour effectuer sac au dos un grand voyage autour de la Méditerranée. 1978: licence de biologie. 1979: objection de conscience. 1980: sa compagne Rita met au monde Aurélia. Suivront Jonas en 1984 et Jérémy en 1987. 1981: brevet d’enseignant. 1982: mariage avec Rita. 1984: premier Morat-Fribourg. 1986: doctorat ès sciences avec une thèse consacrée à la détection des hormones de croissance chez les… plantes. 1990: directeur-adjoint du laboratoire suisse d’analyse du dopage dès sa création. 2003: nomination à la direction du Laboratoire d’analyse du dopage.

L’ancien coureur cycliste autrichien Bernhard Kohl, qui s’est fait pincer l’an passé avec de l’EPO Cera dans le sang, affirme que «les top performances dans le sport de haut niveau, comme dans le Tour de France, peuvent difficilement se concevoir sans dopage.» Qu’en pensez-vous?

A l’instar de tous les gens qui se confessent, Kohl dit que tout le monde était dopé. Tous les repentis agissent de même.

Mais on peut quand même se demander, comme lui, s’il est possible de rouler pendant trois semaines à une vitesse moyenne de 40 km/h et de gravir l’équivalent de cinq fois l’Everest en ne buvant que de l’eau…

Nombre de coureurs disent que c’est possible de faire le Tour de cette manière, mais pas de le gagner. Autrement dit, est-ce qu’on peut vraiment rouler au rythme des dix premiers du peloton? Les grands spécialistes des performances sont plutôt dubitatifs. D’autant que le parcours de Kohl prouve que tricher est possible: il s’est dopé durant sept ans et a subi plus de 200 tests sans se faire attraper! Comment cela s’explique-t-il?

Tout dépend de la manière dont on effectue les contrôles, tout dépend si on veut qu’ils soient effica-

Martial Saugy est directeur du Laboratoire suisse d’analyse du dopage depuis 2003.

ces ou pas. Mais heureusement, il y a eu une évolution vers le bien dans ce domaine… C’est-à-dire?

Les fédérations paient pour le contrôle antidopage et elles en veulent maintenant pour leur argent. Ça n’a pas toujours été le cas, croyez-moi! Mais si Kohl s’est fait pincer, c’est uniquement parce qu’il


ENTRETIEN MARTIAL SAUGY 25 |

croyait que l’EPO de troisième génération était indétectable! De quelle manière alors a-t-il pu passer entre les gouttes jusqu’en 2008?

Aujourd’hui, en règle générale, on fait un prélèvement de sang le matin avant l’étape et puis on effectue un contrôle urinaire juste après l’arrivée. Kohl, lui, se dopait entre 8 et 10 heures du soir avec des doses qui disparaissaient avant le matin même, en tout cas avant la

«Je ne sais pas comment Armstrong a fait. Ça reste un grand mystère.»

fin de l’épreuve. La fenêtre de détection des substances qu’utilisent les coureurs étant relativement courte, celles-ci restent très difficiles à déceler. Et ces doses quasi homéopathiques suffisent à les booster ?

En fait, ça marche comme ça: dans les semaines qui précèdent le tour, ils se dopent à mort pour faire monter leur taux d’hématocrite (n.d.l.r.: le pourcentage de globules

rouges dans le sang) et ils essaient ensuite de maintenir ce niveau avec des petites doses indécelables. Avec l’introduction du passeport biologique, qui dessine le profil sanguin de chaque athlète, aura-t-on davantage de chance de coincer les brebis galeuses?

Le passeport biologique nous permet de suivre dans


26 |

ENTRETIEN MARTIAL SAUGY

Migros Magazine 27, 29 juin 2009

la durée l’évolution du coureur. Et si cette évolution s’avère atypique, on va soupçonner et peut-être déclarer un cas de dopage. Actuellement, c’est utilisable scientifiquement, mais pas encore juridiquement. Tout le monde attend les premiers cas pour qu’on ait enfin une jurisprudence (n.d.l.r.: cinq coureurs viennent justement d’être dénoncés par l’Union cycliste internationale).

par les mêmes médecins, que ce sont eux qui vont réguler le système. On ne va jamais éradiquer le dopage. Il y aura toujours de la tricherie, c’est inévitable. Mais ouvrir les vannes, c’est un choix de société – l’Allemagne de l’Est l’avait fait en son temps – qui est inadmissible. Accepter que, pour des buts commerciaux, idéologiques ou politiques, l’on fasse n’importe quoi avec l’être humain en le bourrant d’hormones comme un veau de boucherie? Non, franchement, il n’y a pas besoin de pousser la réflexion très loin pour se rendre compte que ce n’est pas une issue.

La lutte antidopage fera-t-elle alors un grand pas?

Pour l’heure, il faut parler d’évolution plutôt que de grand pas. Parce qu’on n’établit que le passeport hématologique des coureurs, on ne compte que le nombre de leurs globules rouges. Mais à terme, on va pouvoir faire la même chose pour toutes les hormones. Et là, ça va devenir beaucoup plus compliqué pour les tricheurs de se régler. Le grand pas donc, ce sera vraiment le suivi individuel sur tous ces paramètres de manière à trouver dans le sang la signature biologique d’une manipulation, l’empreinte biochimique du dopage.

La mise en œuvre de ce procédé risque de prendre pas mal de temps.

Non, je crois qu’on n’en est plus très loin. D’ici deux, trois ans, peut-être cinq, selon moi. D’autant qu’il y a un intérêt ailleurs que dans le dopage, un intérêt médical au niveau diagnostic des grandes maladies comme le cancer. On a tout de même l’impression que les filets antidopage permettent surtout de prendre du menu fretin, plus rarement de gros requins. On pense naturellement au cas Lance Armstrong…

Honnêtement, je ne sais pas comment il a fait. Ça reste un grand mystère. L’agence antidoping américaine prétend avoir fait les contrôles hors compétition adéquats. Les Français voulaient le coincer à tout prix et ils n’y sont jamais arrivés. Ça me laisse dans l’expectative… Tout résidait, je crois, dans une préparation scientifique extraordinaire, au cours de laquelle il avait peut-être la possibilité d’utiliser des méthodes ou

Revenons au peloton du Tour de France. A quoi les cyclistes risquent-ils de carburer cette année? Autotransfusion, EPO, hormones de croissance, testostérone?

«Le passeport biologique nous permet de suivre dans la durée l’évolution du coureur.» des produits qui le favorisaient. Et il faut ajouter que c’est un type au caractère hors du commun qui se donne les moyens d’atteindre ses buts: il s’entraîne comme une bête, a une hygiène de vie calviniste et peut compter sur une équipe qui lui obéit au doigt et à l’œil. Sans oublier que les fraudeurs possèdent une longueur d’avance sur vous.

Forcément. Cette longueur d’avance existe par définition. On pédale toujours derrière les tricheurs, on peut juste essayer de raccourcir la distance qu’il y a entre eux et nous. Ne serait-il pas plus sage finalement, ainsi que l’a maintes fois suggéré le skieur américain Bode Miller, de légaliser purement et simplement le dopage?

Plus sage non, clairement! Moi, j’ai

trouvé certaines valeurs dans le sport: il y a un cadre, il y a des règles. Sans ça, c’est l’anarchie. Prendre de l’EPO, par exemple, c’est comme mettre un petit moteur sur son vélo. Au Tour de France 96, Bjarne Riis, que l’on surnommait Monsieur 60%, ridiculisait les grimpeurs qui avaient sûrement pris moins d’EPO que lui. Les Américains, dans les sports professionnels où tout était permis, sont en train de revenir en arrière. Pas pour des questions d’éthique, mais parce qu’ils se sont rendus compte qu’ils tuaient petit à petit leur sport. Et légaliser sous contrôle médical?

Ça, ça me fait rire! Ce sont quand même les médecins qui sont les meilleurs utilisateurs de ces produits. Il ne faut pas nous raconter, vingt ou trente ans après le début des grandes manœuvres du dopage

Ah, si on le savait! (Rire) Il s’agira sans doute d’un cocktail médicamenteux de tous ces produits. L’autotransfusion pour faire monter le taux d’hématocrite, l’EPO en petites doses pour le maintenir, les hormones de croissance comme produits de soutien du métabolisme… Et un peu d’insuline et de testostérone par-dessus tout ça. On pense que ce mélange serait utilisé comme aide pendant la compétition et pour la récupération. Mais les tricheurs sont avertis: on va tout faire pour les détecter. Pas encore d’athlètes génétiquement modifiés?

On parle beaucoup de thérapie génique sans que l’on ait vraiment des signes que ça soit utilisé. Pourquoi? Pas pour des raisons morales en tout cas. Plutôt parce qu’on ne maîtrise pas encore la thérapie génique et qu’il y a une certaine crainte chez les sportifs de l’irréversibilité de tels procédés et des séquelles que cela pourrait occasionner. Ce n’est donc qu’une question de temps!

Les tricheurs n’attendent qu’une assurance efficacité pour se lancer là-dedans. C’est clair! Propos recueillis par Alain Portner Photos Pierre-Antoine Grisoni / Strates


ACTION

OFFRE VALABLE SEULEMENT DU 30.6 AU 6.7.2009 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

Faris Al-Sultan, gagnant Ironman

6.60 8.40 au lieu de

Erdinger sans alcool 6×33cl

www.erdinger-alkoholfrei.ch

Raser les montagnes qu’on voie la mer ! Sous le soleil des Caraïbes en format MINI ou MAXI…

ECONOMISEZ 70% SUR NOS TRANSATLANTIQUES MINI-JOKER

MAXI-JOKER

Vols, transfers et taxes incl.

dès CHF

1955.–*

MSC Poesia****

6 jours supplém entaires au x Caraïbes!

MSC Poesia**** (No. 81 / format mini)

DÉPARTS

Format mini (18 jours, No. 81) : 24.10. - 10.11.2009 dès 1955.– Format maxi (24 jours, No. 82) : 24.10. - 16.11.2009 dès 2495.–

MSC Poesia**** (No. 82 / format maxi)

Prix par personne (CHF) en occupation double (vols, transferts et taxes inclus) : Cabines

MSC Poesia****, Transatlantique vers les Caraïbes Prix catalogue Cat. Mini, No. 81 Maxi, No. 82

Intérieure standard 2 lits Intérieure supérieure 2 lits Extérieure 2 lits (vue partiellement masquée) Extérieure standard 2 lits Balcon standard 2 lits Balcon supérieure 2 lits Balcon deluxe 2 lits Suite avec balcon 2 lits Intérieure à usage individuel Extérieure à usage individuel Balcon à usage individuel 3e/4e lit suppl. adulte 3e/4e lit suppl. enfant

5550.– 6510.– 6980.– 7280.– 8100.– 8860.– 10590.– 12770.–

1 3 5 4 6 8 11 12 3 4 7

1995.–* 2245.– 2325.– 2395.– 2565.– 2715.– 3115.– 3445.– 3081.– 3351.– 3783.– 1885.–

1200.–

2495.– 2695.– 2895.– 2995.– 3095.– 3295.– 3695.– 4295.– 3741.50 4072.– 4523.50 2195.–

1200.–

Important : Le nombre de cabines disponibles à ce prix spécial est limité : soyez rapides ! Des catégories supplémentaires de cabines sont disponibles sur notre site www.cruisecenter.ch.

Neutre & indépendant ! Découvrez le nouveau look de notre site www.cruisecenter.ch : Une vague d’avantages (réductions CruiseClub à nos fidèles clients) et un océan d’offres sélectionnées spécialement pour vous ! Prestations incluses : Voyage aller en car jusqu’à Venise, vol retour en classe économique, transferts sur place, city-tour à Miami, croisière dans la catégorie de cabine choisie, pension complète à bord, libre utilisation des infrastructures, spectacles et divertissements, disco et musique live, taxes portuaires. Prestations non-incluses : Boissons et dépenses personnelles, excursions facultatives guidées, pourboires (env. Euro 6.– / par adulte par jour), assurance annulation facultative (entre CHF 45.– et CHF 85.– par pers.), frais de dossier (CHF 20.– par facture).

D’AUTRES HITS SUR NOTRE SITE WWW.CRUISECENTER.CH 11.07.2009 : 8 jours dès CHF 1375.– MSC Sinfonia, Méditerranée occidentale (No. 45) 02. / 10. / 18.10.2009 : 9 jours dès CHF 1275.– MSC Orchestra, Méditerranée et Atlantique (No. 51)

Naviguez sans être menés en bateau !

Téléphone 021 351 89 89

www.cruisecenter.ch

29.06. ergoasw.ch

Erdinger est en vente à votre Migros


ACHETER AUJOURD’HUI, PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES SEULEMENT

Savourez des produits de la mer en toute bonne conscience. Le poisson sauvage por tant le label he MSC est issu d’une pêc les t ean durable, ménag réserves de poissons. Plus d’informations sur ww w.migros.ch/msc.

NOUVEAU 36.80

Tous les poissons MSC 20% de réduction par ex. suprême de cabillaud MSC, cabillaud Atlantique Nord-Est, le kg*

35.20

Tous les poissons MSC 20% de réduction par ex. filet de saumon sauvage MSC du Pacifique, saumon d’Alaska, le kg*

2.40

au lieu de 3.–

Tous les poissons MSC 20% de réduction par ex. crevettes du Canada MSC, sauvages, de l’Atlantique Nord, cuites, décortiquées, surgelées, 100 g

4.70de 5.90 au lieu

Tous les poissons MSC 20% de réduction par ex. snacks au surimi Cocktail MSC, de production durable, avec sauce cocktail, 229 g

Société coopérative Migros Vaud * En vente dans les plus grands magasins Migros disposant d’un rayon poissonnerie.

7.10

au lieu de 8.90

Tous les poissons MSC 20% de réduction par ex. œufs de saumon MSC sauvage, 30 g*


UN PLUS POUR DEMAIN. DU 30.6 AU 6.7.2009 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

6.05

4.40

au lieu de 7.60

Tous les poissons MSC 20% de réduction par ex. suprême de thon blanc MSC, thon blanc du Pacifique, les 100 g*

6.15

au lieu de 7.70

Tous les poissons MSC 20% de réduction par ex. filets Gourmet à la provençale MSC avec du colin du Pacifique (Alaska), surgelés, 400 g

Saumon sauvage Chum saumon sauvage Keta d’Alaska, fumé, 150 g*

5.60 9.25 11.60 au lieu de

Tous les poissons MSC 20% de réduction par ex. filets de cabillaud MSC du Pacifique, surgelés, 400 g

au lieu de 7.–

Tous les poissons MSC 20% de réduction par ex. filets de merlu MSC d’Afrique du Sud, surgelés, 400 g

7.10

au lieu de 8.90

6.40 8.– au lieu de

Tous les poissons MSC 20% de réduction par ex. filets Gourmet à l’orientale MSC avec du cabillaud du Pacifique, surgelés, 400 g

9.40

au lieu de 11.80

Tous les poissons MSC 20% de réduction par ex. filets de cabillaud MSC du Pacifique, panés, surgelés, 500 g

Tous les poissons MSC 20% de réduction par ex. filets de saumon sauvage MSC du Pacifique, saumon rouge du Pacifique (Sokeye), surgelés, 250 g


OFFRES VALABLES SEULEMENT DU 30.6 AU 13.7.2009 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

Régénère les gencives irritées en seulement 21 jours.

www.meridol.ch

ACTION

sans alcool

8.30

8.90 11.80

Brosse à dents Meridol en lot de 2

Dentifrice Meridol en lot de 2

au lieu de 11.40

au lieu de

Meridol est en vente à votre Migros


ACTUALITÉ MIGROS

Migros Magazine 27, 29 juin 2009

| 31

Inventez de nouveaux cours

La plateforme en ligne Atizo permet de suggérer ses idées pour l’Ecole-club Migros. D’autres entreprises ont aussi fait appel aux utilisateurs du site.

F

aites-le sans avocat!», «Gagner/perdre de l’argent sur Internet», «Rafraîchissez vos connaissances scolaires!» Telles sont quelques-unes des idées émises par les utilisateurs de la plateforme Internet Atizo. Ceux-ci peuvent proposer leurs idées en réponse aux demandes spécifiques des entreprises. Ces idées feront peut-être l’objet de nouveaux cours à l’Ecole-club Migros: «Nous sommes constamment à la recherche d’innovations, explique Andrea Ming, responsable du secteur loisirs / centres de loisirs auprès de la coordination des Ecoles-clubs. Avec une offre aussi vaste que la nôtre, il est difficile de se renouveler. Pour attirer de nouveaux clients, nous devons proposer des cours sortant des sentiers battus». Des amis ont attiré l’attention d’Andrea Ming sur Atizo. Un instrument idéal pour l’Ecole-club mais aussi pour les autres entreprises de Migros, qui donnent la priorité aux désirs de leurs clients. L’Ecole-club a démarré son projet collaboratif sur Atizo début avril avec cette question: «Quelles offres originales de cours et de formations continues souhaiteriez-vous dans le domaine Créativité et Art de vivre?» Le sondage court jusqu’au 5 juillet, mais Andrea Ming dresse

Le site atizo.com recueille les idées des internautes pour toutes sortes de nouveaux produits ou services.

déjà un premier bilan positif. «A ce jour, nous avons reçu 600 idées, dont un grand nombre très originales et intéressantes.» Choisir les meilleures pour les transformer en cours sera donc bien difficile. Le site www.atizo.com est ouvert à tous. Il suffit de s’inscrire.

Lorsqu’une nouvelle question est posée, les membres – 4000 personnes à ce jour – reçoivent un mail et peuvent faire part de leurs idées. Une somme d’argent récompense les meilleures. Atizo a déjà apporté des résultats concrets à quelques clients de renom, relève Christian

Illustration Oreste Vinciguerra

Cinq cents suggestions pour de nouvelles boissons

«Dans notre entreprise, nous disposons de suffisamment de possibilités et d’instruments pour lancer des idées de produits», déclare Arnold Graf, manager de groupe de produits boissons et confitures chez Bischofzell produits alimentaires SA (Bina). En revanche, ce qui manque à cette entreprise du groupe Migros, ce sont des idées extérieures, émises

par ses clients. C’est précisément à ce niveau qu’entre en jeu la communauté Atizo et, avec elle, les clients de Bina. «Un consultant nous a recommandé de passer par Internet pour trouver des idées.» Arnold Graf s’adresse alors à Christian Hirsig, cofondateur d’Atizo qui dépose sur sa plateforme une question en relation avec le développement de nouvelles

boissons sans alcool pour Bina. «Notre sujet a été exposé pendant trois mois, et nous avons reçu près de 500 suggestions, se réjouit-il. Nous en avons étudié 20, et réfléchissons sérieusement à en réaliser deux et ainsi à lancer de nouvelles boissons.» Arnold Graf n’en dira pas plus pour des questions de concurrence. Mais il ne tarit pas d’éloges sur

Hirsig, 28 ans, cofondateur de la société Open Innovation à l’origine d’Atizo. «L’équipementier Mammut a mis au point une alternative à la fermeture à glissière grâce aux idées exposées sur Atizo.» Parmi les autres clients, on peut citer BMW, Postfinance et Google. DS

Atizo. Ce qui l’a surtout convaincu, c’est de voir autant de suggestions en si peu de temps. Il n’est donc pas exclu que Bina s’adresse à nouveau à Atizo pour d’autres segments de produits. «Sans compter que les idées de boissons que nous n’avons pas pris en compte dans notre dernière analyse pourraient bien être réexaminées plus tard.»


ACTUALITÉ MIGROS

Migros Magazine 27, 29 juin 2009

Logements avantageux grâce à la Banque Migros Un test du site internet de comparaison des prix Comparis le montre: les taux d’intérêt des prêts hypothécaires de la Banque Migros sont les plus bas. Et en juin, la banque les a encore baissés.

L

e prestataire de services en ligne Comparis a comparé les intérêts hypothécaires. Les résultats le démontrent: la Banque Migros offre les hypothèques les plus avantageuses de tous les établissements financiers suisses. L’exemple d’un prêt hypothécaire à taux fixe sur une durée de deux ans le prouve: le 24 juin, le taux hypo-

thécaire de la Banque Migros n’était que de 1,37%. Pour un prêt hypothécaire identique, le taux d’intérêt s’élevait à environ 1,8% dans les autres banques (voir tableau). «Nous travaillons en surveillant de près nos frais et n’avons cessé d’améliorer notre efficience depuis de nombreuses années, explique le président de la Banque Migros, Ha-

Banque

Banque Migros BC Fribourgeoise BC Genevoise BC Neuchâteloise BC Vaudoise Banque Coop Credit Suisse Raiffeisen * UBS

Hypothèque 2 ans 1,37 % 1,76 % 1,75 % 1,75 % 1,80 % 1,84 % 2,00 % 1,70 % 2,00 %

5 ans 2,54 % 2,81 % 2,80 % 2,75 % 2,88 % 2,88 % 2,90 % 2,75 % 3,01 %

8 ans 3,35 % n.c. 3,50 % 3,40 % 3,49 % 3,49 % 3,60 % 3,40 % 3,61 %

Variable 2,50 % 2,875 % 2,875 % 2,875 % 2,90 % 2,625 % 2,85 % 2,875 % n.c.

*Recommandations de Raiffeisen Suisse pour Swiss Banking.

Source: www.comparis.ch, chiffres du 24 juin 2009.

Les banques avec le meilleur taux hypothécaire

rald Nedwed. Grâce à la compression des frais, nous pouvons à nouveau baisser nos taux d’intérêt sur les prêts hypothécaires.» Et la clientèle en profite. En Suisse, les taux hypothécaires ont atteint actuellement un niveau plancher historique. Les propriétaires de logement réalisent donc de substantielles économies. Et il est également intéressant pour les locataires de franchir le pas de l’acquisition d’un logement maintenant. En effet, une hypothèque d’un montant de 500 000 francs coûte actuellement entre 600 et 1500 francs par mois suivant la durée du contrat à la Banque Migros. A cela s’ajoutent les frais d’entretien du bien immobilier, généralement comptés à 1% de la valeur commerciale, ainsi que l’amortissement du prêt hypothécaire. Avec le prêt hypothécaire MStart de la Banque Migros, les nouveaux clients bénéficient en outre d’un rabais d’intérêt de 1/8% sur le taux qu’ils ont choisi durant les trois premières années. DS www.migrosbank.ch service en ligne 0848 845 400

Banque Migros: pas uniquement pour les millionnaires!

Comparis a demandé à plus de 2000 propriétaires de biens immobiliers s’ils étaient satisfaits de leur établissement de prêt hypothécaire. Le résultat est remarquable pour la Banque Migros: en remportant une note de 5,2 sur 6, elle se place parmi les meilleurs des 21 banques évaluées. L’évaluation portait notamment sur les critères suivants: compétence, engagement, exécution et conditions du prêt. La Banque Migros a obtenu au minimum la note 5 pour tous les critères. Un propriétaire participant au sondage de Comparis l’a qualifiée, par exemple, en ces termes: «compétente, rapide et fiable». Et un autre a fait le commentaire suivant: «Les collaborateurs sont très aimables et serviables, même avec les clients qui ne sont pas millionnaires.»

La Banque Migros offre les taux hypothécaires les plus intéressants

«Etre propriétaire coûte cher» Les taux d’intérêt des prêts hypothécaires n’ont jamais été aussi bas depuis 2003. C’est une situation idéale pour ceux qui rêvent depuis longtemps d’acheter une maison ou un appartement! Richard Eisler, PDG de Comparis.ch explique pourquoi. Est-ce le bon moment pour les locataires de devenir propriétaires? Le financement de la propriété du logement est très intéressant compte tenu des taux d’intérêt bas. Mais la situation financière (fonds propres et revenus) des candidats doit leur permettre de continuer à rembourser leur hypothèque même si les intérêts devaient remonter. Les propriétaires potentiels ne doivent pas non plus perdre de vue que les prix de l’immobilier pourraient chuter si les taux repartaient à la hausse. Pourquoi la Suisse reste-t-elle un pays de locataires? Il est vrai que le taux de propriétaires en Suisse reste assez faible en comparaison internationale: selon l’Office fédéral du logement (OFL), seuls 35% des logements occupés en permanence seraient habités par leurs propriétaires. C’est le taux le plus bas de tous les pays européens. Cela tient sans doute au fait que la propriété du logement est chère en Suisse, de même que les prix du terrain et les coûts de la construction. De plus, au-delà des considérations financières, être propriétaire de son logement réduit la mobilité et la flexibilité. Enfin, le parc locatif est large et attrayant en Suisse.

Photos Anne-Caroline Chardonnens, DR

32 |


ACTUALITÉ MIGROS

Migros Magazine ine 27,, 29 29 juin juin 20 2009 09

| 33

Petits protecteurs des eaux

En achetant du poisson muni du label MSC, on obtient désormais des vignettes supplémentaires.

L

En Amazonie, on dénombre environ 3500 sortes de poissons.

Photos bab.baumann

a Stickermania entre dans sa septième semaine. Dans tout le pays, les enfants et leurs parents collectionnent et échangent les 200 vignettes d’animaux vivant dans la jungle, et les collent dans l’album «Aventure dans la forêt tropicale». L’action se poursuit jusqu’au 13 juillet et la fièvre grimpe parmi les collectionneurs: il va de soi que chacun veut remplir son album. Les uns chassent encore le papillon-comète de Madagascar, vignette 119, les autres sont à l’affût de la panthère noire, vignette 3. Les échanges de vignettes à double vont bon train partout: dans le voisinage, à l’école, sur des forums internet et bien sûr, sur la place de jeux de la jungle, qui est en tournée dans les grands magasins Migros jusqu’au 4 juillet. Dès à présent, il y a encore une autre possibilité pour les petits collectionneurs d’obtenir les vignettes convoitées. Et de soutenir la pêche durable par la même occasion.

PAPILLON NYMPHALIDÉ: Grâce à ses belles couleurs, il est très apprécié des collectionneurs. POISSON GRENOUILLE: Il ressemble à une grenouille, mais possède les nageoires et les branchies d’un poisson. CAPYBARA: Il passe son temps au bord ou dans l’l’ea eau. ea u. Quand Qua uand nd iill se sent nt le le danger, dang da nger ng er,, il plonge. er l’eau.

Acheter du poisson et obtenir des vignettes

Du 30 juin au 6 juillet 2009, on obtient une pochette de vignettes à l’achat de poisson labellisé MSC (lire encadré). MSC est l’acronyme de Marine Stewardship Council, une organisation internationale indépendante qui a créé un programme de certification écologique mondialement reconnu pour les poissons et les fruits de mer provenant de la pêche sauvage. Le label MSC bleu garantit que les produits qui en sont munis sont issus de pêches durables et respectueuses de l’environnement. Et c’est bigrement nécessaire: selon

l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), 80% des stocks mondiaux de poissons sont surexploités ou exploités au maximum de leur capacité. Christoph Petermann

Plus d’infos sur MSC dans les pages suivantes

Des vignettes supplémentaires jusqu’au 6 juillet Le label MSC certifie que les poissons de mer et d’eau douce ainsi que les produits de la mer sont issus de pêches responsables et durables. Des organismes de contrôle indépendants vérifient que les directives sévères pour l’obtention de la certification MSC soient observées. Prêtez attention au label MSC en achetant du poisson et demandez la pochette de vignettes supplémentaires à la caisse!


34 | Migros Magazine 27, 29 juin 2009

«L’engagement de Migros montre la

Migros se préoccupe du maintien de la biodiversité dans les mers du monde, adapte son assortiment de poissons et de fruits de mer en conséquence et mise sur une pêche durable ainsi que sur l’aquaculture bio.

D

ans les profondeurs abyssales des océans, l’ambiance peut être parfois lugubre. On n’y voit goutte ou presque. A terre, les états d’âme de nos contemporains préoccupés par la pêche et l’avenir de la vie dans les mers du monde sont tout aussi sombres. Il y a peu d’espoir. Selon les chiffres révélés par l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), 80% des stocks mondiaux de poissons sont surexploités aujourd’hui déjà, voire pillés jusqu’à la limite de leur épuisement. Seuls 20% des populations de poissons sont peu ou modérément exploités. A l’inverse, les chiffres de vente ne cessent de croître: selon le WWF, la consommation de poissons et de fruits de mer a augmenté de 20% au cours de ces deux dernières décennies en Suisse, excédant 56 000 tonnes par an, ce qui représente 7,6 kilos par habitant. Aucun autre secteur alimentaire n’a enregistré une pareille croissance. A n’en pas douter, les régals de la mer ont la cote. Populations de poissons décimées et demande croissante – une association lugubre du point de vue du développement durable. «Mais ce n’est pas irrémédiable», affirme Jennifer Zimmermann du WWF. «Il y a des voies durables. Migros les a empruntées avec ses labels MSC et bio.»

Migros veut préserver les zones de pêche

Au printemps 2008, Migros s’est affiliée au WWF Seafood Group, s’engageant ainsi à convertir progressivement son assortiment à des poissons issus de stocks gérés selon des méthodes de pêche durable ou provenant d’élevages respectueux

Mer de Bering / Aléoutiennes Cabillaud du Pacifique M Mer de Bering / Aléoutiennes Lieu noir d’Alaska M

Golfe d’Alaska Lieu noir d’Alaska M

de l’environnement. En tant quee Alaska membre du WWF Seafood Group, Morue charbonnière Migros s’est en outre engagée à ne Mer de Bering, Alaska, Washington plus proposer de poissons dont l’esFlétan du Pacifique pèce est menacée d’extinction. Après Eaux territoriales d’Alaska Eaux territoriales d’Alaska son adhésion à l’or- Saumon sauvage du Pacifique M Saumon sauvage du Pacifique M ganisation, elle a Golfe du Saint-Laurent immédiatement commencé mmencé à adapCrevettes d’eau froide Côte Cô te de d e l’Oregon l’ Or l’Or Oreg egon eg on ter son assortiment et n’a cessé de Pacifique Crevettes de l’Oregon Thon blanc M poursuivre cette démarche jusqu’à Mexico, Californie ie dduu Su Sudd ce jour. Eaux territoriales d’Alaska Langouste Dès à présent, Migros ne vend Saumon sauvage Sockeye M plus que du flétan, de la plie et de l’espadon issus de pêches durables. Elle retire totalement de son assortiment le marlin bleu et le pagre. Dans le même temps, elle cherche des solutions de rechange. Les poissons d’élevage munis du label bio ou les poissons sauvages provenant de pêches labellisées MSC entrent principalement en ligne de compte. Car l’élargisseLes Les poissons certifiés MSC ment de l’assortiment bio et MSC proviennent prov de tous les est aussi une mesure que les memcontinents et vivent bres du WWF Seafood Group s’enaussi bien dans les gagent à mettre en œuvre. eaux douces que

Poissons MSC tout autour du monde

Des conseils personnalisés au rayon poissonnerie

MSC est l’acronyme de Marine Stewardship Council, une organisation fondée en 1997 à l’initiative du WWF, et le principal label de certification des pêcheries durables. L’objectif de l’organisation est de garantir la pérennité des stocks de poissons, de protéger le milieu marin et par là même, de sauvegarder les moyens d’existence d’innombrables pêcheurs et de leur famille. Des contrôles indépendants vérifient que les directives régissant l’obtention de la certification MSC sont observées, et cela tout au long de la chaîne de transformation, du

salées. MSC garantit que le poisson est issu d’une pêche respectueuse de l’environnement. Les entreprises de pêche sont toujours plus nombreuses à utiliser ce label.

Eaux territoriales d’Argentine Coquilles Saint-Jacques de Patagonie

M Ces poissons MSC sont disponibles chez Migros.

bateau de pêche jusqu’au point de vente final. Depuis Pâques cette année, Migros est le premier détaillant suisse à proposer du poisson certifié MSC à la vente au comptoir. Des produits portant ce label étaient déjà disponibles auparavant en libre

service. «L’offre MSC au comptoir des rayons poissonnerie pose un jalon, parce que Migros vend beaucoup plus de poisson frais que de produits surgelés, d’une part, et d’autre part, parce que nos poissonniers ont un contact direct avec la clientèle et peuvent lui expliquer ce


ACTUALITÉ MIGROS

voie à suivre»

16

Europe du Nord

Eaux territoriales du Canada Crevettes d’eau froide M

Golfe du Saint-Laurent Crevettes canadiennes M

1 Atlantique Maquereau 2 Côte nord-ouest Ecosse Langoustine 3 Côte sud Pays de Galles Coque 4 Côte sud-ouest Angleterre Maquereau M 5 Côte nord-est Angleterre Bar / loup de mer 6 Embouchure Tamise Hareng 7 Ile de Wright Hareng et maquereau 8 Hastings Sole 9 Mer du Nord Plie franche / carrelet

| 35

14 10 Mer du Nord Hareng 11 Mer du Nord Lieu noir 12 Mer du Nord Hareng 13 Mer du Nord Hareng 14 Côte nord-est Norvège Lieu noir / cabillaud M 15 Lac de Hjälmaren Suède Sandre 16 Côte nord-est Norvège Lieu noir M 17 Côte nord-ouest Ecosse Langoustine / scampis M

10 17

9 12 13

5 1

3 4

15

11

2

6 7

8

Mer du Japon Crabe; flet

Côte ouest de l’Australie Langouste d’Australie

Pacifique Thon blanc M

Atlantique sud Colin du Cap M Sud de l’Australie Courbine africaine, pinnes marines, sébaste (chèvre) australien, mulet

Côte ouest Nouvelle-Zélande Merlu à longue queue M EN MAGASIN

36 | Migros Magazine 27, 29 juin

que signifie le label MSC et ses avantages», déclare Stefan Gygli, responsable du secteur poisson à Migros. Le MSC est heureux de cette avancée conséquente de Migros: «L’engagement de Migros est louable et exemplaire bien au-delà de la frontière suisse», assure Ger-

linde Geltinger, porte-parole de l’organisation. Mais Migros ne veut pas se reposer sur ses lauriers. Elle va poursuivre sur cette voie. Un engagement dont bénéficient les poissons. Et les amateurs de poisson peuvent déjà profiter de l’offre durable. Beat Matter

| 37

2009

Pour une pêche durable Le label MSC (Marine Stewardship Council) est attribué à des poissons d’eau de mer et d’eau douce la ainsi que des produits de mer provenant d’une pêche Les durable et responsable. pas fonds marins ne doivent à être surpêchés, de façon ce que les populations et puissent se reconstituer de se multiplier. Le but est minimiser les conséquences négatives de la pêche sur l’ensemble de l’habitat marin

Migros est membre du WWF Seafood Group. Infos sur www. migros.ch/poisson

afin de sauvegarder l’équilibre de l’écosystème et de ses habitants. Des millions de personnes à travers le monde sont plus de la ou moins dépendantes pêche. Un monde sans poissons est inimaginable. un Pourtant, la surpêche est des problèmes environnementaux les plus urgents auxquels nous sommes confrontés. Le MSC est une organisanon tion indépendante à but lucratif qui encourage et récompense une gestion responsable des effectifs de poissons. C’est pourquoi il a créé un standard de et certification autonome indépendant récompensant les entreprises de pêche du bien gérées. Le sigle bleu MSC distingue les poissons et les fruits de mer provenant de stocks pêchés selon les principes du et développement durable à aide les consommateurs adopter des comportements d’achat plus respectueux de l’environnement. MSC Pour en savoir plus sur

La pêche au pays des Vikings

de la mer mais qui vit qui profite des ressources d’années, celle-ci a servi La Norvège est un pays elle. Pendant des milliers populations aussi en harmonie avec à la survie de nombreuses l’entreprise de pêche de garde-manger indispensable européenne certifiée MSC, côtières. Première firme des décennies pour une exploitation durable des Domstein s’engage depuis fournit Migros en cabillaud de l’Atlantique elle ressources. Depuis peu, certifié MSC.

et la pêche durable, consultez le site www. migros.ch/msc.

PlPlus us dd’informations ’i’infnfnfor orma or matitition ma onss su on surr le même sujet en page 36

Nature Picture Library

Eaux territoriales de Géorgie du sud Merlu


36 | Migros Magazine 27, 29 juin 2009

Pour une pêche durable Le label MSC (Marine Stewardship Council) est attribué à des poissons d’eau de mer et d’eau douce ainsi que des produits de la mer provenant d’une pêche durable et responsable. Les fonds marins ne doivent pas être surpêchés, de façon à ce que les populations puissent se reconstituer et se multiplier. Le but est de minimiser les conséquences négatives de la pêche sur l’ensemble de l’habitat marin afin de sauvegarder l’équilibre de l’écosystème et de ses habitants. Des millions de personnes à travers le monde sont plus ou moins dépendantes de la pêche. Un monde sans poissons est inimaginable. Pourtant, la surpêche est un des problèmes environnementaux les plus urgents auxquels nous sommes confrontés. Le MSC est une organisation indépendante à but non lucratif qui encourage et récompense une gestion responsable des effectifs de poissons. C’est pourquoi il a créé un standard de certification autonome et indépendant récompensant les entreprises de pêche bien gérées. Le sigle bleu du MSC distingue les poissons et les fruits de mer provenant de stocks pêchés selon les principes du développement durable et aide les consommateurs à adopter des comportements d’achat plus respectueux de l’environnement. Pour en savoir plus sur MSC et la pêche durable, consultez le site www. migros.ch/msc.


EN MAGASIN

| 37

La Norvège est un pays qui profite des ressources de la mer mais qui vit aussi en harmonie avec elle. Pendant des milliers d’années, celle-ci a servi de garde-manger indispensable à la survie de nombreuses populations côtières. Première firme européenne certifiée MSC, l’entreprise de pêche Domstein s’engage depuis des décennies pour une exploitation durable des ressources. Depuis peu, elle fournit Migros en cabillaud de l’Atlantique certifié MSC.

Nature Picture Library

La pêche au pays des Vikings


38 | Migros Magazine 27, 29 juin 2009

Au pays des fjords:

Le cabillaud est capturé à 12 milles marins des côtes et rapporté au port de Måløy, une petite ville située au nordouest de la Norvège, dans la province de Sogn og Fjordane. La commune compte quelque 6300 habitants, qui vivent presque exclusivement de la pêche et de la transformation du poisson.

Pêche en haute mer:

La flotte comprend 18 bateaux, dont 13 sont certifiés MSC. Ces bâtiments modernes consomment peu et rejettent peu de CO2. Kristian Todal, 28 ans, fait partie des 450 pêcheurs qui travaillent en haute mer sur ces bateaux. Pêché à l’aide d’une ligne et d’un hameçon, le poisson est hissé sur le chalutier et préparé en vue de son traitement ultérieur sur la terre ferme.

L

a Norvège est le pays de la pêche. Rien d’étonnant à cela puisqu’elle compte plus de 83 000 km de côtes battues par des vents violents ainsi que des fjords profonds. Les Norvégiens sont un peuple de pêcheurs depuis un millénaire. Grâce à la géographie particulière du pays et à la proximité

du Gulf Stream, les poissons et les fruits de mer pêchés dans la région sont particulièrement sains et savoureux. La Norvège mise depuis longtemps sur une pêche durable et responsable. Situé sur la côte occidentale du pays creusée par des fjords majestueux, le petit village de Måløy a été pendant des décen-

nies le principal port pêcheur de la région. C’est là que la famille Domstein a créé son entreprise de pêche en 1925. Depuis quatre générations, elle vit de ce métier qu’elle aime: «La pêche durable n’est pas une formule vide de sens mais une condition sine qua non pour survivre. Nous connaissons et compre-

nons la dynamique interne de la mer; nous voulons en outre garantir la pérennité de notre activité pour les générations à venir.» Le cabillaud est l’un des poissons de mer les plus connus, l’un des plus importants du point de vue économique aussi. Mais ses effectifs ont dramatiquement baissé. Les Scan-


EN MAGASIN

| 39

En route pour les rayons Migros:

Le cabillaud est conditionné soit à la main, soit à la machine, selon le désir du client. Le service qualité contrôle les filets, qui sont ensuite comptés et emballés dans la glace avant de partir pour la Suisse.

dinaves montrent l’exemple en matière de pêche durable. Et pourtant la Norvège annonce partout dans le monde des prises record. Comment est-ce donc possible? La Norvège n’étant pas membre de l’UE, sa flotte n’a pas à craindre la concurrence des autres pays. Depuis quelques années, elle a

aussi engagé une série de mesures de protection: contrairement à ce qui se passe dans l’UE, la Norvège interdit le rejet des prises accessoires lorsque les quotas sont atteints. Par ailleurs, dans la plupart des zones de pêche, la taille minimum des poissons pouvant être pêchés est de 47 cm, soit nettement plus

qu’au sein de l’UE (30 cm). Et durant la période du frai (mars-avril), les pêcheurs troquent leurs filets contre des cannes à pêche; comme les femelles cabillauds prêtes à frayer ne se nourrissent pas, elles ne mordent pas aux hameçons des pêcheurs, ce qui permet de reconstituer les effectifs. Ces efforts en

faveur d’une pêche durable profitent aux poissons mais aussi aux hommes. Première entreprise de pêche européenne à avoir obtenu le label MSC, Domstein fournit aujourd’hui Migros en cabillaud MSC de l’Atlantique. Vous trouverez ses filets de cabillaud au rayon poissonnerie.


40 | Migros Magazine 27, 29 juin 2009

Produits sains de la mer

Filets Gourmet à la Provençale MSC, surgelés 400 g, Fr. 7.70 Filets Gourmet à l’Orientale MSC, surgelés, 400 g, Fr. 8.— Crevettes du Canada cuites MSC, surgelées, 100 g, Fr. 3.— Bâtonnets de lieu d’Alaska MSC, surgelés, 30 pces, 750 g, Fr. 7.40 Dos de merlu blanc MSC, surgelé, 400 g, Fr. 7.— Filets de cabillaud du Pacifique panés MSC, surgelés, 500 g, Fr. 11.80 Saumon sauvage Sockeye MSC, 100 g, Fr. 8.90 Filets de colin d’Alaska MSC, surgelés, 400 g, Fr. 4.90 Sticks de poisson Surimi MSC, 180 g, Fr. 4.90 Œufs de saumon MSC, 30 g, Fr. 8.90 Maquereau et dos de cabillaud de l’Atlantique MSC, prix du jour

Les délices de la mer Cabillaud ou cocktail de crevettes? Avec le vaste assortiment MSC, le client n’a que l’embarras du choix. Migros vous propose toute une série de produits provenant d’une pêche durable.

O

n sait depuis des siècles que le poisson est sain et riche en protéines. Autrefois, la pêche, que ce soit en eau douce ou en mer, était un loisir réservé aux nobles, qui s’y adonnaient par oisiveté mais aussi par gourmandise. Aujourd’hui, les privilèges ont été abolis et chacun peut manger du poisson. Moderne, la combinaison poisson et légumes est volontiers recommandée. La plupart des gens qui mangent plutôt végétarien complètent leur alimentation avec du poisson qui leur assure de précieuses protéines. D’un point de vue diététique, il est difficile de

trouver plus sain que du poisson avec des légumes car le poisson donne de l’énergie alors que les légumes auraient plutôt tendance à calmer. L’idéal pour l’équilibre! Reste à composer votre menu. Heureusement, Migros propose un vaste assortiment pour les amateurs de poissons: à choix, tout frais sur l’étalage de votre magasin, ou servi fumé pour l’entrée. Ou encore un savoureux repas tout droit sorti du congélateur et préparé en une poignée de secondes. Heidi Bacchilega Photos Claudia Linsi

Migros a été élue détaillant le plus engagé du monde en matière de développement durable. L’action en faveur des produits labélisés MSC n’est que l’un des nombreux gestes qui l’ont conduit à recevoir ce prix.


QUAND FRAÎCHEUR RIME HUMEUR. AVEC BONNE HU MEUR. EUR. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES SEULEMENT DU 30.6 AU 6.7.2009 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

50%

rmais Les fruits sont déso de de mûrs pour une sala aussi , pêches-nectarines de délicieuse que rapi sur tte à préparer! Rece www.saison.ch 300 Mot-clé: nectarines

1au .4 0 lieu de

Carottes Suisse, le kg

40%

50%

3.–

2au lie.2u de54.50

au lieu de 5.–

Le Gruyère AOC & Emmental râpés en lot de 2 2 x 120 g

Nectarines Italie/Espagne/France, le kg

30%

33%

3.75

1.45

Saucisses de veau à rôtir TerraSuisse Suisse, 2 x 140 g

Escalopes de poulet importées, l’emballage de 5 pièces, les 100 g

au lieu de 5.40

2.80

au lieu de 2.20

Les articles M-Budget, Sélection et ceux bénéficiant déjà d’une réduction sont exclus de toutes les offres.

10.90 Miniroses avec gypsophile Max Havelaar le bouquet de 15


COMMENT NE PAS SUCCOM SUCCOM PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES SEULEMENT

er Pas envie de pass ec le temps gagné av r ve la Anna’s Best à ez votre salade? Serv Best ’s na une salade An pour accompagner

3.30

votre pizza.

au lieu de 4.50

Crevettes tail-on 25% de réduction d’élevage, Thailande, les 100 g

50%

9.60

2.10

Pizzas Margherita Anna’s Best en lot de 4, 4 x 330 g

Couronne de Sils 300 g

au lieu de 19.20

au lieu de 2.50

33%

2.90

Pommes Gala cat. 1 Nouvelle-Zélande, Afrique du Sud, le kg

7.60

au lieu de 11.40

Gnocchis au basilic Anna’s Best ou gnocchis M-Classic, le lot de 2 par ex. gnocchis au basilic, 2 x 500 g

1.55

au lieu de 1.90

Le Gruyère salé (excepté Maxi), les 100 g


BER À TANT DE FRAÎCHEUR? DU 30.6 AU 6.7.2009 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

9.60

au lieu de 12.–

Pâtisseries aux fraises réfrigérées en libre-service 20% de réduction par ex. gâteau aux fraises, 550 g

12.–

au lieu de 15.–

Fricassée de porc Suisse, le kg

4.95

au lieu de 7.90

Pastèque verte ou rayée Espagne et Italie, la pièce 4.95 au lieu de 7.90 Pastèque Charleston Italie, le kg 1.60 au lieu de 1.95

2.95

au lieu de 4.50

Melon Charentais France, la pièce

–.70

au lieu de –.90

Tous les yogourts aux fruits Bio 180 g –.70 au lieu de –.90 Yogourt nature Bio 180 g –.55 au lieu de –.70 500 g 1.30 au lieu de 1.55

44.–

au lieu de 56.–

Côte de bœuf Suisse, le kg

3.10

au lieu de 3.90

Salade du mois Anna’s Best 20% de réduction 200 g

4.25

au lieu de 6.90

Tomates San Marzano Suisse, le kg

1.20

au lieu de 1.50

Salade pommée Suisse, la pièce

Société coopérative Migros Vaud


ÉCONOMISEZ SUR LES PR PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES SEULEMENT

50%

33%

7.20

5.40

au lieu de 8.10

Biscuits Chocmidor Carré en lot de 3 3 x 100 g 5.40 au lieu de 8.10 Biscuits Chocmidor Suisse en lot de 3 3 x 100 g 5.80 au lieu de 8.70

au lieu de 14.40

Bâtonnets de crème glacée vanille, chocolat ou fraise l’emballage de 24 pièces, 960 g

6.10

au lieu de 6.90

Tous les cafés en grains ou moulus à partir de 150 g (excepté Delizio) 150 g/210 g/250 g –.40 de moins 420 g/500 g –.80 de moins 1 kg 1.60 de moins par ex. Caruso Imperiale, 500 g, en grains Valable jusqu’au 13.7

3.80

au lieu de 4.80

Tous les cakes de Mamie 20% de réduction par ex. cake au chocolat, 420 g

5.50

au lieu de 6.30

Tous les cafés Noblesse 100 g –.80 de moins 200 g 1.60 de moins par ex. Noblesse Oro, en bocal, 100 g

1.30

au lieu de 1.60

Toutes les tablettes de chocolat de 100 g (excepté Suprême, Ferrero et les emballages multiples) à partir de 2 tablettes, –.30 de moins l’une par ex. Lait extrafin Valable jusqu’au 13.7

4.80

au lieu de 6.–

Tout l’assortiment Exelcat 20% de réduction par ex. Exelcat Adult à la viande, 1 kg

50%

0 2.5 au lieu de 5.– Chips au paprika M-Classic 280 g 2.50 au lieu de 5.– Chips nature M-Classic 280 g 2.40 au lieu de 4.80


IX, PAS SUR LE PLAISIR. DU 30.6 AU 6.7.2009 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

12.40

au lieu de 15.40

Produits Handymatic Classic en lot de 2 ou de 3 3.– de moins par ex. pastilles Handymatic Classic (observer les précautions d’emploi sur l’emballage), 2 x 44 pièces

12.–

au lieu de 15.–

L’assortiment Sun Look 20% de réduction par ex. lait solaire Sun Look Basic IP 30, 200 ml Valable jusqu’au 13.7

40%

11.10

33%

3 pour 2

au lieu de 6.90

au lieu de 13.50

4.60

9.–

Röstis traditionnels en lot de 3 3 x 500 g

Branches Classic en lot de 10 3 x 10 pièces

30%

3.80

au lieu de 5.40

Mozzarella Alfredo 3 x 150 g

2.40

au lieu de 3.–

Tous les ketchups M-Classic 340–730 g 20% de réduction par ex. ketchup M-Classic, 730 g

au lieu de 18.50

Papier hygiénique Soft en emballages multiples par ex. Soft Recycling, 30 rouleaux

6 pour 4

7.80

au lieu de 11.70

Tous les Pepsi en emballages de 6 x 1,5 litre


ÉCONOMISER DEVIENT UNE VRAIE PARTIE DE PLAISIR. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES SEULEMENT DU 30.6 AU 6.7.2009 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

79.90

Four à micro-ondes Mio Star MO 1708MI**** enceinte de cuisson de 17 litres, 120–700 W, dimensions (L x P xH): env. 44 x 36 x 26 cm Valable jusqu’au 13.7

5.20

au lieu de 6.50

Assortiment Pedic pour le soin des pieds 20% de réduction par ex. baume hydratant Pedic, 75 ml Valable jusqu’au 13.7

30%

38.40

au lieu de 54.90

Poêles des séries Tecno et Greenpan* par ex. poêle Greenpan Kyoto, Ø 28 cm, avec revêtement antiadhésif réfractaire en Thermolon, pour tous les types de feu (sauf induction) Valable jusqu’au 13.7

29.90

Couverture en maille polaire Cris** 100% polyester, couleurs diverses, 150 x 200 cm

13.90

au lieu de 18.–

Cleverbag Herkules, 35 litres super-résistants, le lot de 5 rouleaux

10.90

Slips pour garçon, le lot de 5*

* En vente dans les plus grands magasins Migros ** Micasa, *** SportXX ou **** M-Electronics.

12.90

Chaussettes de course à pied Salomon, le lot de 2 paires***

12.90

Shorts pour homme, le lot de 2*


VOTRE PORTE-MONNAIE VOUS DIT MERCI. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES SEULEMENT DU 30.6 AU 6.7.2009 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

Boissons

Œufs

Bière, panaché, Swiss Power Beer Eichhof et bière blanche Erdinger, sans alcool 20% de réduction par ex. bière Eichhof, 10 x 33 cl 7.80 au lieu de 9.80

Boulangerie/Pâtisserie

Céréales Mueslis Crunchy Mix Actilife en lot de 2 par ex. Crunchy Mix Fitness Actilife, 2 x 600 g 10.20 au lieu de 12.80

Charcuterie

30%

Valable du 30.6 au 4.7 Jambon cru de la Gruyère en barquette, les 100 g 5.50 au lieu de 6.80 Valable du 29.6 au 4.7 Lardons fumés crus l’emballage de 120 g 2.50 au lieu de 3.20

7.10

au lieu de 8.90

Produits laitiers Yogourt nature bio 180 g –.55 au lieu de –.70 500 g 1.30 au lieu de 1.55 Yogourts aux fruits bio 180 g –.70 au lieu de –.90

Surgelés Glaces M-Classic/Gelateria en bacs de 2000 ml 20% de réduction par ex. glace à la vanille, 2 litres 4.95 au lieu de 6.20

Valable du 29.6 au 4.7 Vinaigrette de bœuf le kg 23.– au lieu de 28.50

Valable du 29.6 au 4.7 Coquelets Optigal au paprika, 2 pièces le kg 10.05 au lieu de 15.–

Fleurs/Plantes

Bébé

Eustoma en pot de 10 cm la pièce 4.90

Couches-culottes Huggies Super-Dry par ex. Huggies Super-Dry Premium 3, 3 x 52 pièces 43.80 au lieu de 65.70

3 pour 2

Fruits Pastèque Charleston Italie, le kg 1.60 au lieu de 1.95

50%

Fromage Appenzeller doux, les 100 g 1.35 au lieu de 1.70

Gourmessa Valable du 29.6 au 4.7 Salade de cervelas, les 100 g 1.50 au lieu de 2.–

Légumes Courgettes Suisse, le kg 3.60 au lieu de 4.80

Société coopérative Migros Vaud * En vente dans les plus grands magasins Migros.

Tous les antimoustiques Optimum 20% de réduction par ex. fiche antimoustique Optimum avec flacon de recharge (Utiliser les biocides avec précaution. Lire l’étiquette et les informations concernant le produit avant utilisation.) Valable jusqu’au 13.7

Volaille Valable du 29.6 au 4.7 Coquelet Optigal, 1 pièce le kg 11.– au lieu de 14.–

Convenience

Nectarines Espagne et France, le kg 2.25 au lieu de 4.50

Produits du monde Tout l’assortiment Pancho Villa 20% de réduction par ex. soft tortillas, 8 pièces, 326 g 3.80 au lieu de 4.80

Pain Passione nero 350 g 2.80 au lieu de 3.50

Valable du 29.6 au 4.7 Jambon Prosciutto Duo les 100 g 2.55 au lieu de 3.65

Œufs 5 céréales 53 g+ la boîte de 6 pièces 2.80 au lieu de 3.40

Lingettes imprégnées Milette pour bébé, le lot de 4 par ex. Milette Ultra Soft & Care, 4 x 72 pièces 11.70 au lieu de 15.60

3.30

au lieu de 3.80

Films alimentaires et sachets Tangan ainsi que les produits Saran à partir de 2 produits, –.50 de moins l’un par ex. sachets de conservation zippés n° 24 Tangan Valable jusqu’au 13.7

4 pour 3

Habillement Pyjama court pour femme ou homme par ex. pyjama court pour femme, 3 pièces 14.90 Panties pour femme, le lot de 3 9.90

Hygiène/Cosmétiques Serviettes à démaquiller Linsoft 4 x 150 pièces 5.70 au lieu de 7.60

4 pour 3

Restaurants Migros Valable du 29.6 au 4.7 Saucisse de porc escargot, qualité suisse, Pommes sautées, Haricots verts braisés + 1 bouteille de Pepsi light de 5 dl l’assiette 12.50

39.9049.90 au lieu de

Tous les jouets d’été* 20% de réduction par ex. bassin 185 x 180 cm* Valable jusqu’au 13.7


LA PARADE DES NOUVEAUTÉS. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES SEULEMENT DU 30.6 AU 13.7.2009 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

NOUVEAU 4.80

NOUVEAU 4.90

Dés de mangue Morceaux de mangue pelés, coupés en dés et surgelés, 500 g

NOUVEAU 5.– Pizza Salame M-Classic Pizza rectangulaire garnie de salami, surgelée, 350 g

NOUVEAU 5.–

Pizza Pollo M-Classic Pizza rectangulaire garnie de poulet et d’ananas, surgelée, 350 g

En vente dans les plus grands magasins Migros.

Pizza Lunga al salame Anna’s Best 270 g

NOUVEAU 4.90 Sandwich Caprese Léger Petit pain complet garni de tomates et de mozzarella. 50% de matières grasses en moins qu’un sandwich Caprese traditionnel, 165 g

NOUVEAU 1.80 Mini-baume pour les mains et les ongles I am Hydratation intense, idéal en déplacement, 30 ml

NOUVEAU 3.30 Bürli précuits bio 350 g


EN MAGASIN Action MSC

Du 30 juin au 6 juillet, profitez de 20% de rabais sur tout les produits MSC (frais et surgelĂŠs!).

| 49


50 | Migros Magazine 27, 29 juin 2009

Les petits gars en sont fous

Les jumeaux Levi (à g.) et Erol (à d.) en bondissent de joie. Leur frère Luzi (en haut) aimerait bien emménager aussi dans cette chambre. Il peut évoluer en même temps que les enfants et se transformer en lit standard: lit surélevé Flexa Harco, pin blanc laqué, Fr. 1273.–, et table de chevet suspendue,

Fr. 49.90

Réglable en hauteur et flexible, idéal pour les écoliers en herbe: bureau Flexa, pin blanc laqué,

Fr. 339.–

Etagère suspendue Flexa,

Fr. 79.90

Chaise de bureau à roulettes Flexa,

Fr. 299.–

Commode sur roulettes avec 3 tiroirs Flexa,

Fr. 269.–

Pour ranger les jouets: étagère Flexa, Fr. 229.– Meuble TV,

Fr. 139.–

Cadre avec image d’animaux Fr. 29.90.


EN MAGASIN

| 51

Avant:

«Notre budget ne nous permet pas d’aménager la chambre des jumeaux en un véritable espace pour les enfants», expliquait leur maman dans sa lettre. L’armoire vient de sa grand-mère, les lits sont un cadeau des voisins.

Un royaume pour petits caïds «Marre de votre intérieur?» – 3e volet de notre série Micasa: la libraire Franziska Martin de Gümligen (BE) a remporté une toute nouvelle chambre pour deux de ses cinq garçons.

L

e bonheur pour les uns, la consternation pour les autres. Tandis que l’équipe de Micasa finit de monter les derniers meubles, les enfants rentrent à la maison. Les jumeaux Levi et Erol, 5 ans, poussent des cris de joie et observent attentivement les ouvriers, qui donnent un dernier coup de tournevis aux nouveaux lits surélevés. Le grand frère de 7 ans, Luzi, disparaît discrètement dans sa chambre. Pour lui, rien ne changera. «Allez, ne sois pas triste. Gawan et toi, vous avez déjà une très jolie chambre», le console sa maman. Le lendemain, quand nous revenons avec le photographe, Luzi a enfin retrouvé sa bonne humeur: la nuit dernière, il a eu le droit de dormir avec Levi dans la nouvelle chambre, et les jumeaux lui ont accordé à vie un droit d’utilisation et de jeux dans cet univers magique. Les trois garçons se sont déjà parfaitement appropriés cet

espace, entièrement remeublé en bleu et blanc. Très flexibles, les lits surélevés se sont avérés être non seulement de confortables refuges pour la nuit, aux allures de châteaux forts dominant les environs, mais aussi de super murs d’escalade. Et chacun a sa petite «grotte» en dessous avec son bureau. «On va bientôt aller à la grande école», nous confient les jumeaux sans cacher leur impatience. Ils savent déjà écrire leurs noms, et l’ont déjà prouvé sur les tableaux adhésifs en forme d’avion qui décorent l’un des murs. Grâce à la place dégagée par les lits en hauteur, les enfants peuvent maintenant se lancer dans de vraies parties de quilles ou des courses de Formule 1 endiablées. La lampe en forme de ballon de foot est également tout à fait à leur goût: «Erol est fan des Young Boys de Berne, moi je préfère l’équipe nationale italienne», explique Levi.


52 | Migros Magazine 27, 29 juin 2009

Pour rêver de bolides Les deux fans du film «Cars» sont enchantés de leurs nouvelles parures de lit: Parure de lit, 100 % coton, contrôle ECO, Fr. 74.90 Tapis rond Flexa en forme de cible, Fr. 139.– Arche de Noé pour petits animaux en tout genre: caisse sur roulettes, lot de 2, Fr. 139.–

Une différence notable entre les deux jumeaux qui, physiquement, se ressemblent comme deux gouttes d’eau. «Le concours Micasa est un don du ciel, raconte Franziska, 42 ans. Ça fait longtemps que mes deux fils ont besoin d’une nouvelle chambre, surtout qu’ils vont entrer à l’école primaire l’année prochaine. La vieille armoire de ma grandmère tombait en ruines, les lits donnés par les voisins grinçaient et les matelas étaient complètement défoncés.» Mais pour cette mère célibataire qui élève cinq garçons turbulents de 5 à 14 ans et travaille à temps partiel dans une librairie, difficile de trouver le temps pour les idées d’aménagement et le budget pour réaliser les grands projets! Elle est très satis-

faite de la solution choisie par Micasa: «Les jumeaux devront certainement se partager une chambre pendant un bout de temps. Maintenant, chacun a son propre territoire. Je trouve ça très important, surtout pour faire les devoirs.» Peut-être que grâce à ce cadeau, la chambre de Luzi et de Gawan pourra aussi bénéficier bientôt d’un petit rafraîchissement. Silke Bender Photos Roberto Ceccarelli Styling Micasa et Uschi Stähli


EN MAGASIN

| 53

AVANT:

L’étagère basique croule sous les livres et les jouets, et les bureaux sont loin d’être engageants pour les deux garçons qui rentrent bientôt à l’école primaire. La chambre manque de couleurs et d’un espace personnel pour chacun des jumeaux.

Un pur bonheur Le mur bleu ciel rend la chambre plus gaie et plus confortable. Armoire 2 portes Flexa, poignées étoile,

Fr. 987.80

Etagère mi-hauteur Flexa, l’unité,

Fr. 229.–

Adhésifs muraux «tableau noir» en forme d’avions, le lot,

Fr. 47.90

Caisse «Cars» en plastique transparent,

Fr. 34.90

Pour s’amuser en s’asseyant: fauteuil poire «Souris»,

Fr. 74.90


54 | Migros Magazine 27, 29 juin 2009

Désaltérant naturel

Quand le soleil tape dur, les balades en montagne peuvent vite donner soif! 100% naturel, le petit-lait Heidi désaltère et fournit de précieuses protéines et des sels minéraux.

A

obtenu lors du caillage du lait, le petit-lait est très pauvre en graisses mais riche en précieuses substances minérales dont les sportifs ont besoin après un effort intense: vitamine B2, calcium, phosphore, magnésium et potassium. Le petitlait favorise par ailleurs la diges-

tion et fournit de nombreuses protéines. Produit uniquement à partir de lait de montagnes suisses, le petit-lait Heidi ne contient ni colorants ni conservateurs. En achetant ce produit, vous faites du bien à votre santé et soutenez l’agriculture de montagne. La bouteille

pratique en PET d’un demi-litre étant fermée par une capsule à vis, vous pouvez la remplir d’eau fraîche une fois vide. TG Petit-lait Heidi, framboise ou sureau, 500 ml, l’un, Fr. 1.75* * En vente dans les plus grands magasins.

Photo Ruth Küng

près une rude «grimpette», vous aspirez sans doute à tremper vos lèvres dans une boisson bien fraîche. Par exemple dans un verre de petit-lait Heidi, une boisson saine disponible en deux nouveaux arômes: framboise et fleur de sureau. Dérivé liquide

Précieux bien-être: le petit-lait Heidi, fabriqué avec du bon lait de montagnes suisses, est disponible en arôme de framboise ou de fleur de sureau.


EN MAGASIN

| 55

Bienvenue au pays des douceurs

Photo Herbert Zimmermann / Styling Monica Keller

Personne ne repart insatisfait du buffet de desserts des restaurants Migros, qui proposent un assortiment vaste et varié. Il y en a pour tous les goûts!

Le buffet de desserts varie selon les régions, grâce aux boulangeries maison, par exemple en Suisse romande, à Sion, Lausanne ou Genève.

L

es petits moments de liberté sont les plus beaux: comme celui de s’accorder un moment de pause loin des sollicitations quotidiennes pour savourer un café et grignoter des douceurs, ou un thé avec une mignardise dans l’espace non fumeur des restaurants Migros! Mais aussi un choix de desserts impressionnant:

tartes, pâtisseries, crèmes, mousses, coupes de fruits et autres gâteaux mèneront les becs à sucre dans un pays de cocagne! Pour ceux qui aiment manger léger, le buffet propose aussi un vaste choix de fruits. Ceux qui souhaitent faire de ces moments de détente un rendez-vous régulier achèteront à la

caisse un carnet de dix bons «café», qui leur donnera droit à un onzième petit noir gratuit. Le plaisir peut aussi s’offrir: le bon-cadeau, au format de carte de crédit est disponible dans la plupart des restaurants Migros. Le montant du bon est à votre convenance, mais un forfait de Fr. 50.– est aussi possible. Cette

carte très pratique est rechargeable et vous épargne le temps de chercher la petite monnaie au fond du porte-monnaie. Last but not least: les restaurants Migros permettent de gagner des points Cumulus.


BICHONNEZ V s Éliminez les saleté les e m m co incrustées, ec av e, ss ai taches de gr t an av ill br io le racloir M ec av s tre nê fe s de laver vo s re vit ur po t en le déterg ntenant Potz. En vente mai à votre Migros.

1.70

Éponges Miobrill Strong synthétiques, 3 pièces

14.90

Set pour W.-C. Miobrill* en céramique avec fond en métal inox

5.–

au lieu de 7.50

Chiffons à vaisselle en microfibre Miobrill 3 pièces * En vente dans les plus grands magasins Migros.

2.70

Brosses à vaisselle Miobrill 2 pièces

6.50

Balayette et pelle Miobrill*


OTRE MAISON. 3.40

Détergent pour siphons Potz Power en granulés* Observer les précautions d’emploi sur l’emballage

4.15

Détergent universel à l’eau de Javel Potz Boom Observer les précautions d’emploi sur l’emballage

4.70

Potz Calc Détartrant instantané, Observer les précautions ’emploi sur l’emballage

4.70 Dégraissant universel Potz Boom*

8.60

Potz Calc Espresso* Détartrant spécial pour machines à café, Observer les précautions d’emploi sur l’emballage

3.60

45.–

Balai pour chiffons en microfibre Miobrill* Pour un nettoyage humide du sol

Détergent universel Potz Fresh Power

3.90

Détergent pour vitres Potz


58 | Migros Magazine 27, 29 juin 2009

M-Classic: plein de nouveautés chez Migros

NOUVEAU À MIGROS

Du neuf avec

Les grands classiques de la gamme Migros sont plus informatif. Et l’assortiment s’enrichit sans figurent peut-être quelques-uns de vos produits

AUPARAVANT

M-Classic Confiture aux

M-Classic Confiture aux abricots, 470 g, Fr. 2.10

fraises, 470 g, Fr. 2.30

M-Classic Anchois de la mer Cantabrique à l’huile d’olive, 27 g, Fr. 2.50

AUPARAVANT

M-Classic Confiture aux framboises, 470 g, Fr. 2.65

M-Classic Confiture aux cerises, 470 g, Fr. 2.55

M-Classic Anchois aux c��pres à l’huile de soja, 50 g, Fr. 3.30

AUPARAVANT AUPARAVANT

M-Classic Ballons précuits, 10 pièces, 400 g, Fr. 2.80

M-Classic Filets d’anchois à l’huile de soja, 50 g, Fr. 2.60


EN MAGASIN

| 59

du classique!

proposés dans un emballage plus clair ett cesse de nouveautés, parmi lesquelles favoris.

AUPARAVANT

M-Classic Cappelletti prosciutto e formaggio, 250 g, Fr. 4.35

AUPARAVANT

AUPARAVANT

M-Classic Ravioli con ripieno di carne, 250 g,

Fr. 4.–

M-Classic Cappelletti ai funghi, 250 g, Fr. 4.50

AUPARAVANT

MON PRODUIT PRÉFÉRÉ

«Vite fait, bien fait!» Philip Stuhner, 31 ans, professeur de sport, est plus souvent sur

M-Classic Ravioli al formaggio e pesto, 250 g, Fr. 4.50

un court de tennis que dans sa cuisine. «Le soir, je suis tellement épuisé que je prépare souvent des raviolis pour mes co-locataires. Vite préparés, ils sont également succulents, ce qui ne gâche rien…»


ACTION

OFFRES VALABLES SEULEMENT DU 30.6 AU 13.7.2009 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK SUR TOUS LES DUOS ET TRIOS FRUCTIS DE GARNIER

11.–

3 pour 2

au lieu de 13.80

p. ex. laque Elastic Fix 24H Garnier Fructis Style Ultra Strong en lot de 2×250ml

9.80 14.70 au lieu de

p.ex. shampooing Garnier Fructis Volume Restructure en lot de 3×250ml

spinas | gemperle

Garnier est en vente à votre Migros

12 298 cafés noirs. 810 nuits blanches au travail. 1 nouvelle thérapie contre le cancer élaborée.

Votre don nous permet de soutenir les chercheurs qui s’engagent dans la lutte contre le cancer. Grâce à vous, de plus en plus de personnes ont une chance de guérison. CP 30-3090-1


EN MAGASIN

Migros Magazine 27, 29 juin 2009

AUPARAVANT

AUPARAVANT

M-Classic Savon crème soft, charge recharge 500 ml,

Fr. 3.60

M-Classic Savon crème soft, 300 ml, Fr. 3.-

AUPARAVANT

M-Classic Savon crème, 2x150 g, Fr. 1.80

NOUVEAU À MIGROS MON PRODUIT PRÉFÉRÉ

M-Classic Brosses à dent, 2 pièces,

Fr. 2.70

M-Classic Dentifrice, 125 ml,

Fr. 2.90

«De belles mains pour séduire les filles» Romeo Arn, designer, aime les femmes qui ont de belles mains, bien soignées. Il adore danser, en particulier la salsa: «Je compte sur mon déhanchement et sur mes mains douces pour tomber toutes les filles…». Juliette n’a qu’à bien se tenir.

www.migros.ch Plus d’infos sur la nouvelle gamme Migros sur le site www.migros.ch/m-classic

| 61


62 | Migros Magazine 27, 29 juin 2009

CONSEILS CULINAIRES

Légumes sur le gril Trucs et astuces d’Andrea Pistorius, collaboratrice à «Cuisine de saison»

Q

uand les hommes s’emparent d’une pince à barbecue, c’est généralement pour renouer avec leur instinct de chasseur et faire griller côtelettes, steaks et saucisses, ou parfois un poisson. Tout cela manque de couleur et surtout de vitamines! Pourtant, les légumes grillés sont un vrai régal pour les yeux et mettent en valeur la viande délicatement rôtie.

Marinades Comme pour la viande, parfumer les légumes permet de varier les plaisirs. Rien de tel que de les faire mariner en rondelles ou en morceaux dans de l’huile relevée avant de les passer au gril. Les herbes fraîches ou l’ail ne doivent être ajoutés qu’en fin de cuisson, pour éviter qu’ils ne brûlent. De plus, il est préférable d’utiliser une barquette spéciale, car les légumes perdent souvent du jus.

Brochettes Les brochettes sont très décoratives, que ce soit avec des poivrons de différentes couleurs, des tomates cerise ou des champignons. Les épis de maïs, dont la durée de cuisson est plus longue, doivent être précuits 2 minutes dans l’eau bouillante. Associés à des chipolatas, les légumes en brochettes sont aussi très appréciés des enfants, tandis que leurs parents opteront plutôt pour des morceaux de saumon, de bœuf ou de veau. Attention: mouiller les piques en bois avant de les garnir pour qu’elles ne brûlent pas.

Sauces Autre point commun avec la viande: les légumes développent des

saveurs nouvelles lorsqu’ils sont accompagnés d’une sauce, comme une mayonnaise à l’ail. Celleci se prépare en un tournemain: mélanger 4 cs de mayonnaise avec une gousse d’ail écrasée et assaisonner avec du poivre et du paprika. Et pourquoi ne pas opter pour un beurre liquide aux fines herbes? Sa recette est très simple: faire fondre 50 g de beurre. Hacher finement 1 bouquet d’herbes diverses comme du romarin, du thym ou de la sauge et mélanger au beurre. Assaisonner avec du sel, du poivre ainsi que du poivre de Cayenne. Conseil: badigeonner les légumes avec de l’huile avant de les passer au gril et ajouter le beurre aux fines herbes uniquement à la fin de la cuisson.

Poivrons

COLORÉS: nombre d’entre nous digèrent mal la peau des poivrons. Astuce toute simple pour les peler: placer le poivron (vert, rouge ou jaune) entier sur le gril et rôtir sur tous les côtés jusqu’à ce que des cloques apparaissent. Placer dans un sachet en plastique et laisser refroidir. La peau se retire alors sans aucune difficulté. Epépiner, couper en lamelles et servir avec de l’ail haché, du persil et de l’huile d’olive.

Aubergines TENDRES: couper les

aubergines (avec la peau) en lamelles dans le sens de la longueur, saler et arroser de jus de citron pour ne pas que la chair brunisse. Laisser reposer 20 min. Tamponner avec du papier de ménage et badigeonner d’huile d’olive. Rôtir des deux côtés. Les aubergines grillées se marient à la perfection avec du séré aux herbes.

Légumes confits Le barbecue est idéal pour préparer des légumes grillés à la manière des antipasti, telles des aubergines confites: couper les aubergines en tranches dans le sens de la longueur, badigeonner de jus de citron, saler et laisser reposer 20 minutes. Tamponner avec du papier de ménage et badigeonner d’huile d’olive. Griller des deux côtés. Entre-temps, couper de l’ail en fines lamelles et ciseler de la menthe fraîche. Placer les aubergines encore chaudes dans un plat en couches successives avec l’ail et la menthe. Saler, poivrer et arroser d’huile d’olive. Laisser mariner au frais quelques heures. Les aubergines confites se conservent 2 à 3 jours au réfrigérateur.

Oignons nouveaux

INTENSES: couper les oignons nouveaux en deux dans le sens de

la longueur, badigeonner d’huile et placer directement sur le gril. Variante gourmande: intercaler des feuilles de thym et des rondelles de citron entre les deux moitiés. Placer sur une feuille d’aluminium, arroser d’un peu de vin blanc et d’huile d’olive, saler, poivrer et ajouter quelques grains de coriandre. Refermer la feuille et placer sur le gril à feu moyen pendant environ 8 minutes. Cette recette est délicieuse également avec des poireaux.


EN MAGASIN

| 63

Patates douces

NOURRISSANTES: pas besoin de les précuire ni de les peler! Couper en

quatre les patates douces avec la peau et badigeonner d’une marinade d’huile, de sel, de poivre et d’herbes aromatiques. Griller 5 minutes seulement sur la peau, puis 2 à 3 minutes sur chacun des deux autres côtés. Accompagner de beurre à l’ail.

Courgettes

FARCIES: couper les petites

courgettes en deux et les plus grandes en tranches. Saler, poivrer et badigeonner d’huile d’olive. Cuire environ 4 min sur le gril des deux côtés. Les courgettes peuvent également être coupées en deux, vidées et farcies. Par exemple: griller une courgette évidée, puis disposer sur une feuille alu. Farcir la courgette avec du fromage râpé ainsi que du jambon coupé en tranches et du persil. Refermer la feuille et griller encore 5 minutes. Les courgettes grillées nature se marient bien avec une mayonnaise à l’ail, du beurre aux herbes ou du fromage blanc aux herbes.

Tomates

JUTEUSES: utiliser de préférence une barquette en alu pour faire griller les tomates. Les couper en deux, saler et poivrer la surface de coupe. Poser sur le gril avec la chair en bas. Retourner et finir de griller sur la peau. Avec des tomates cerise, poser sur une feuille d’aluminium, saupoudrer de romarin ou de thym et arroser d’huile d’olive. Refermer la feuille et cuire sur le gril environ 7 à 8 minutes.


64 | Migros Magazine 27, 29 juin 2009

FAIRE FONDRE le beurre avant d’ajouter la farine.

DISPOSER les feuilles de pâte à lasagne dans un plat à gratin.

FAIRE CUIRE au four à 200 degrés pendant 45 minutes.

Bastien Girod, c’est déjà

Agir au présent pour changer le futur: tel est le credo du conseiller national Vert zurichois qui prône


AUX FOURNEAUX BASTIEN GIROD

| 65

autopartage roulent sur d’anciennes autoroutes urbaines. Ici, les résidents réinventent une vie en collectivité et les enfants jouant dans la cour n’hésitent pas à abandonner leur vélo – sans les cade… isiner, c’est ➔ Pour vous cu nasser – quand surgit une violente urnable Une étape inconto averse. Nous sommes à l’entrée . ble ta passer à avant de pouvoir ouest de Zurich, dans un grand locatif appartenant à une coopéraplat favori? ➔ Quel est votre tive. Au rez-de-chaussée, une peo. ss o ro Des pâtes au pest . rs tite épicerie réservée aux habijou les us to er ng Je pourrais en ma tants. Au dernier étage, une cuisine communautaire donnant sur us vo zrie ge ➔ Que ne man un vaste toit terrasse invite aux de? pour rien au mon soirées entre voisins. C’est dans bio s ne sont pa Des crevettes qui C. MS fié cette habitation modèle que Basrti ce s n’est pa ou du poisson qui tien Girod, conseiller national vert rve? depuis 2007, partage un appartetoujours en rése ➔ Qu’avez-vous ment avec six colocataires. Rien! Il serait pourtant faux de croire er ag rt que le nouvel homme fort des pa us vo zie ➔ Avec qui aimer Verts suisses vive reclus dans cette un repas? belle bulle utopiste. Non, Bastien a. J’apprécie Avec Barack Obam Girod a les pieds sur terre. Prag’il incarne. le changement qu matique, tendance alarmiste, il œuvre avec son parti pour un nouvel ordre mondial, un «Green New e n’était pas forcément gagné. Deal»: «Il nous faut agir vite, car Pourtant, il semble bel et bien nous allons droit dans le mur. Les qu’il y ait une vie après l’éco- plans de relance actuels pour sornomie de marché. Un monde où tir de la crise économique constiles quartiers d’habitation certifiés tuent une solution à court terme. Minergie et truffés de panneaux Nous pourrons peut-être éviter solaires s’élèvent sur les ruines une première catastrophe, mais d’anciennes industries et où les plus tard, il y aura un second mur, trams ainsi que les voitures en celui de la crise climatique et de la crise alimentaire». Pour éviter le pire, les conseillers nationaux écoloco gistes ont récemment degi mandé au parlement fédéral ma de débloquer des investissements à hauteur de deux milme liliards de francs pour favoriser, notamment, les énergies se renouvelables. re Cette nouvelle donne verte se veut pourtant bien ve plus qu’un simple paquet de pl mesures conjoncturelles. me El Elle exige un changement ra radical dans la façon de considérer la croissance. «Le co climat clim est trop lié au sang de no notre économie, le pétrole». f donc apprendre à s’en Il faut détourner. Oui, mais comdé ment. A la question «Quel est me l’écogeste que tous les Suisses l’éc devraient assimiler?» Bastien de Au menu du jeune Vert: des lasagnes aux Girod Gi répond du tac au une nouvelle manière de penser l’économie. tac: «Voter vert!». Une légumes bio.

Secrets de cuisine

C

demain


66 |

AUX FOURNEAUX BASTIEN GIROD

boutade? Pas vraiment: «L’écologie doit être quelque chose de facile. Il est certainement plus aisé de changer des lois que de changer des comportements. Ainsi, on peut demander aux Suisses de baisser leur chauffage d’un ou deux degrés, mais cela nécessite un effort. D’un autre côté, on peut instaurer des lois visant à augmenter l’efficience énergétique des bâtiments. C’est ce que les Verts souhaitent. L’écologie ne doit pas être une contrainte». Pourtant, il y a un an, beaucoup d’automobilistes ont ressenti l’initiative de Bastien Girod et des jeunes verts «Pour une mobilité humaine et durable» comme une atteinte à leur liberté. En déposant à la Chancellerie fédérale un texte dont le but est d’interdire les véhicules émettant trop de CO2 (gros 4≈4, voitures de sport), le conseiller national a dû faire face à une violente opposition. Le fait de toucher au dieu Automobile lui a même valu de recevoir des menaces de mort. Aujourd’hui, l’homme reconnaît avoir commis des erreurs de communication: «Je ne suis pas contre les voitures. Je suis contre les véhicules polluants et dangereux.» Crise oblige, les ventes de toutterrain sont désormais à la traîne. Bastien Girod est pourtant convaincu que le problème n’est pas réglé. «Beaucoup de ces véhicules arrivent maintenant sur le marché des occasions. Ils deviennent accessibles pour une nouvelle catégorie d’automobilistes: les jeunes conducteurs.» Bastien Girod se met à espérer: «Un récent sondage a montré que l’initiative avait des chances de passer.» Le peuple tranchera en 2010 ou en 2011. En attendant le verdict, le conseiller national continuera de s’engager pour un monde solidaire et respectueux de l’environnement. A ses côtés notamment: Antonio Hodgers et Adèle Thorens Goumaz. Ensemble, ils forment la nouvelle génération des Verts au Parlement. Une génération qui souhaite vivement l’élection d’un conseiller fédéral issu de leurs rangs. Car le futur n’attend pas. Pierre Wuthrich Photos Hans Schürmann

Migros Magazine 27, 29 juin 2009

Lasagnes aux légumes bio INGRÉDIENTS POUR 4 PERSONNES

3 carottes bio 2 courgettes bio 1 oignon 2 cs d’huile d’olive bio 3 dl de sauce tomate au basilic 1 boîte de tomates pelées Herbes aromatiques: basilic, origan, romarin, marjolaine (selon les goûts) 50 g de beurre 50 g de farine fleur 4 dl de lait bio Muscade 400 g de feuilles de pâte à lasagne sèches 125 g de gruyère râpé 150 g de mozzarella bio

PRÉPARATION 1. Couper les carottes et les courgettes en rondelles et l’oignon en rouelles. 2. Faire dorer l’oignon dans une poêle avec l’huile d’olive. Ajouter les carottes et les courgettes. Saler, poivrer et faire revenir. Ajouter la sauce tomate, les tomates pelées et les herbes aromatiques. Laisser réduire. 3. Sauce béchamel: faire fondre le beurre. Ajouter la farine jusqu’à obtention d’un mélange homogène. Ajouter le lait et mélanger pour éviter la formation de grumeaux. Saler, poivrer et râper un peu de muscade. 4. Disposer dans un plat à gratin légèrement mouillé avec du lait en alternant plusieurs fois feuilles de lasagne, béchamel, fromage râpé et sauce tomate. Terminer par une couche de mozzarella coupée en tranches. Cuire au four à 200 C durant environ 45 minutes.

DDe savoureuses recettes sur www.saison.ch Numéro d’essai gratuit: SMS au 966 (Fr. 0.20) en indiquant le mot-clé Nu MM-Essai, suivi de vos coordonnées complètes. MM


3 POUR 2 OFFRES VALABLES DU 30.6 AU 13.7.2009 ET JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK SUR TOUTES LES COUCHES ILLUSTRÉES ET D’AUTRES COUCHES HUGGIES® PREMIUM

43.8065.70 au lieu de

® m3 p. ex. Huggies Premiu s che cou 52 x 3

Huggies est en vente à votre Migros Formation

Diplômes

Entreprises

ACHAT D‘OR Société Suisse depuis 1987

– Commerce – Secrétaire

Profitez du cours haut de l‘or

– Gestion d’entreprise

Paiement immédiat au comptant

– Secrétaire de direction

Bijoux et montres en or, pièces de monnaie en or et argent, argenterie qui se trouvent dans un tiroir, démodés, vieux, défectueux ou d‘héritage

> Approche pratique > Emploi du temps homogène > Cours à niveaux > Entrée tous les trimestres

exp: 32.60 Fr./gr pour 24 carat (cours du 18.06.2009)

www.cash-your-gold.com

LEMANIA

Ecole Lémania – Lausanne

tél. 021 320 1501

Tél. 0800 043 043 Migros Vaud Renens MM Métropole 29 juin au 04 juillet 2009 06 au 11 juillet 2009

Tél. 021 614 77 17 Annonce gratuite

www.ppp.ch

• avec ou sans permis de conduire • jusqu‘ à 30 km/h CLASSIC

CCP 10-26487-1

Marc Klauser Case Postale 4 CH-1609 St. Martin Tél: 079 824 49 80 www.kyburz-classic.ch

Envoyez nous votre documentation gratuite, sans engagement. Nom et prénom Rue Code postale et ville Téléphone

MK2


di Éd sp it on ion ch ible ex c ez Br uniq lusi ad u ve fo em rd en ! t

Des valeurs toujours actuelles

Le coucou est une vache, qui ne gazouille pas, mais fait…

Meuh…

Le premier et unique

“Coucou Vache”

Seulement

Fr. 76.00

par mensualité Prix total: Fr. 228.--

The Bradford Exchange, Ltd. Jöchlerweg 2 • 6340 Baar Tél. 041 768 58 68 • Fax 041 768 59 90 e-mail: kundendienst@bradford.ch Internet: www.bradford.ch

(+ Fr. 16.90 Expédition et Service)

Bon de commande exclusif

OUI, je réserve ce “Coucou Vache” original

Je vous règle ma commande comme suit: Je désire ❒ une facture totale ❒ 3 mensualités ❒ Par Visa ou Mastercard Expire

Nom/Prénom

(MMAA)

50043

Date limite de réservation 27 juillet 2009

Code de sécurité

(les derniers 3 chiffre au dos de votre carte)

À compléter en caractères d’imprimerie

Nº/Rue CP/Localité e-mail

Téléphone

Signature

A retourner à: The Bradford Exchange, Ltd. Jöchlerweg 2 • 6340 Baar Tél. 041 768 58 68 • Fax 041 768 59 90 e-mail: kundendienst@bradford.ch Internet: www.bradford.ch

• En pâte à sculpter très fine • Peint à la main • Avec mécanisme à quartz de grande valeur • Tirage limité pour le monde entier • Disponible seulement chez Bradford • Garantie de reprise de 365 jours Profitez de chaque heure comme cette vache extravagante -au sens le plus vrai du termedans sa petite maison. Car derrière la porte, sous le faîte du toit, ne se cache pas, comme d’habitude, un coucou mais une vache tachetée qui annonce chaque heure par un puissant “Meuhhhh”. Le corps de l’horloge, décoré tout autour de “peau de vache”, évoque parfaitement les Alpes. Réservez tout de suite ce “Coucou Vache” tendance et surprenez-vous ainsi que vos amis. Hauteur: 63 cm. Prix: Fr. 228.-- ou 3 mensualités de Fr. 76.-(+ Fr. 16.90 Expédition et Service)

Pour les commandes sur Internet-Shop veuillez introduire le code 50043 dans l’espace predisposé

www.bradford.ch


VOTRE RÉGION MIGROS VAUD

Migros Magazine 27, 29 juin 2009

| 69

Découvrir les merveilles célestes grâce à des télescopes.

Des étoiles plein les yeux

Sixième édition de la Féerie d’une Nuit ce samedi 4 juillet au Signal de Bougy. Une journée qui lance le programme des vacances scolaires au Parc Pré Vert.

Photos Féerie d’une Nuit

A

vec plus de 1000 visiteurs en 2008, la Féerie d’une Nuit est devenue en quelques années la manifestation astronomique la plus importante de Suisse romande. Créée en 2003, elle offre une occasion unique à une centaine d’amateurs de partager leur passion avec le public dans une atmosphère conviviale. Placé sous le signe de l’Année Mondiale de l’Astronomie (AMA), gageons que ce cru 2009 vous fera regarder le ciel sous un autre jour! Ouverte à tous et entièrement gratuite, cette sixième édition aura lieu le samedi 4 juillet 2009 dès 15 h sur le site dégagé du Signal de Bougy. Découvrez les merveilles célestes grâce aux télescopes mis à votre disposition et profitez des nombreuses animations. En plus des conférences et observations, une palette d’activités permettra à petits et grands d’avoir un panorama plus large de l’astronomie. Sentier planétaire pour cerner l’immensité de l’univers, avec un concours sur le thème de la quête à travers le système solaire, simulateur spatial ou encore contes et légendes: telles sont les possibilités qui vous attendent jusqu’à 2h du matin! Sans

oublier l’atelier fusées, le stand de maquillage à l’intention des juniors et enfin le planétarium pour une plongée dans le cosmos, en plein jour! Et comme le Parc Pré Vert du Signal de Bougy, c’est aussi 110 hectares de verdure situés à 700 mètres d’altitude avec une vue époustouflante sur les Alpes, toute la famille aura plaisir à y retourner pendant les grandes vacances! Tous les jours du 29 juin au 23 août dès 15 h, des spectacles divertiront les enfants dans l’amphithéâtre (par beau temps seulement). Les adultes, quant à eux, entreront en piste le samedi 25 juillet avec Jacky Thomet et son orchestre pour une soirée dansante dès 19 h (entrée 10 francs). Aurélie Murris

Infos Programme détaillé sur www. feeriedunenuit.ch et informations pratiques sur www.signaldebougy.ch

Soleil, lune, étoiles, planètes, nébuleuses et galaxies, venez les contempler lors de la Féerie d’une Nuit!


ACCESSOIRES DE CHARME PROFITEZ MAINTENANT! OFFRES VALABLES SEULEMENT DU 30.6 AU 13.7.2009 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

50%

4.2 5

au lieu de 8.50

Set de pinces

50%

6.75

au lieu de 13.50

Collier de perles

M-MALIN

Accessoiris ez votre look d’été à prix fûté !

Dans les principaux MM et tous les MMM

50%

5.25de 10.50 au lieu

Bague

Société coopérative Migros Vaud

50%

2.50 5.– au lieu de

Pinces fantaisie

50%

2.75 5.50 au lieu de

Set de barrettes


VOTRE RÉGION MIGROS VAUD

Migros Magazine 27, 29 juin 2009

| 71

Balades, découvertes, complicité: les membres du Club des aînés Migros savent prendre la vie du bon côté!

«Le programme est formidable…»

Un Club des aînés Migros ouvert à tous: au fil des saisons, la coopérative vaudoise propose moult activités riches et variées. Et qu’on se le dise, on s’y amuse!

T

ordons d’abord le cou à quelques préjugés… Ce club-là n’a rien de l’antichambre d’un établissement spécialisé. Il réunit des aînés (de plus en plus jeunes d’ailleurs) dynamiques, curieux de tout, aimant la vie, le rire, la complicité. Depuis quatre ans, Myriam Cadoux en est l’âme et la responsable. Bel euphémisme de dire qu’elle est appréciée de ses membres! Témoignage d’Alice Monney, d’Yverdon-les-Bains: «Elle est exceptionnelle! Tout comme sa famille, d’ailleurs… Elle se dévoue tellement et rit tout le temps… Avec elle, tout est doux!» Alice est à la retraite depuis une dizaine d’années. Cette ancienne collaboratrice de Migros (37 ans de fidélité!) a aussitôt rejoint le Club des aînés. Ce qu’elle aime? «Mais, tout… Je connais beaucoup de monde dans la région, je revois des gens rencontrés il y a longtemps… Et puis, le programme de la saison est formidable et je m’inscris à toutes les sorties…» Ses quelques soucis de santé ne sauraient rendre morose cette

Alice Monney et un interlocuteur très attentif au Musée du Saint-Bernard à Martigny.

alerte septuagénaire qui aime rire et se déguiser en certaines circonstances. Elle attend d’ailleurs la prochaine occasion au sein du club pour montrer ses talents... Coup d’œil au programme de la prochaine saison: en lever de rideau une mini-croisière sur le Rhône, puis des projections et autres animations en salle, des courses originales, une visite d’entreprise, la fête de Noël, un dîner-spectacle chez Bar-

nabé à Servion, une raclette à Grimentz… Sans oublier l’accès gratuit à tous les films-conférences d’Exploration du Monde que produit et organise le Pour-cent culturel de Migros Vaud! Nul besoin d’avoir été collaborateur Migros ou d’attendre 75 ans pour adhérer au Club des aînés, à Lausanne ou Yverdon-les-Bains! Prenez contact avec Myriam Cadoux, (coordonnées ci-contre)

elle répondra à toutes vos questions. La cotisation pour la saison est de 90 francs, essentiellement pour les activités en salle; pour les sorties facultatives, les membres bénéficient d’un tarif préférentiel. Avant de prendre congé, Alice Monney ajoute, très pétillante: «Un petit mot dans votre article pour le chauffeur, il est fantastique! Et autre chose, il faudrait plus d’hommes dans ce club, il y en a vraiment trop peu…» Appel lancé, à vos agendas, Messieurs ! Ceux qui en font déjà partie le savent, les autres le découvriront: une pensée du jour accompagne chaque moment passé ensemble. Si vous hésitez encore à rejoindre le Club des aînés Migros, méditez celle-ci: «On commence à vieillir quand on finit d’apprendre et d’avoir envie…» Eliane Fournier Club des aînés Migros Myriam Cadoux 021 694 66 42 ou 079 834 74 08 (le matin) e-mail: myriam.cadoux@gmvd.migros.ch


72 | Migros Magazine 27, 29 juin 2009

A pied, à vélo, mais sans auto!

Avec l’été revient le temps du SlowUp. Le 5 juillet, il prend ses quartiers autour du Lac de Joux.

T

radition horlogère oblige, le parcours du SlowUp de la Vallée de Joux tourne dans le sens des aiguilles d’une montre. Il est d’ailleurs fortement conseillé – voire plus – de respecter cette indication de rotation sous peine d’être pris dans une marée humaine à contre-courant et de créer quelques incidents. Car comme tous les SlowUps de Suisse, celui de la Vallée de Joux connaît depuis sa première en 2004 un succès qui va en augmentant. Evénement sympa et convivial, le SlowUp s’ouvre à tous, aux célibataires comme aux familles. La seule règle étant de prendre son temps et d’oublier, durant une journée, l’esprit de compétition et tous les moyens de locomotion nécessitant un moteur.

Toutes générations confondues

Le SlowUp fait en tout cas des adeptes parmi toutes les générations. On peut rencontrer sur le parcours des enfants qui, après avoir fait leur premier tour du lac dans un landau, l’effectuent aujourd’hui montés sur leurs patins ou leur bicyclette. Ainsi Audrey, du haut de ses presque dix ans, trouve «que c’est vraiment bien. Il n’y a personne pour nous empêcher de courir et d’aller là où on veut.» Nicolas, lui, est séduit par les «bons trucs à manger» et parce qu’il rencontre plein de copains et de copines. Bref, la manifestation se veut conviviale. A la Vallée de Joux, beaucoup de gens se connaissent et se retrouvent ce jour-là. Mais la majorité des participants vient de la plaine, et de plus loin encore, pour découvrir (ou redécouvrir) cette vallée jurassienne qui a su préserver son capital nature. Pour varier les plaisirs, des animations et des stands de ravitaillement vous attendent dans les différents villages qui s’échelonnent

A bicyclette, en rollers ou sur une trottinette, petits et grands sont attendus le 5 juillet au SlowUp de la Vallée de Joux.

au gré des kilomètres (trente au total). Au Séchey où notamment la société de développement vous attend avec ses délicieuses crêpes, il sera également possible de faire son baptême de l’air en ballon à air chaud. Au Lieu, les juniors pourront se reposer et faire le plein de rires en compagnie du clown Vijoli. Les autres villages

ne sont pas en reste et ils offrent nourriture, boissons, jeux, conseils, détente.

Paysage idyllique Migros sera présente avec ses traditionnels Farmers qui font merveille lorsque le coup de barre menace. SportxX se propose de réparer gratuitement les vélos tombés en panne -il faudra sim-

SlowUp pratique : Chemin de fer: ligne Lausanne - Vallorbe - Le Brassus Trains au départ de Lausanne, toutes les heures (voir www.cff. ch) En voiture: par Mouthe, Vallorbe, col du Mollendruz, Les Rousses, col du Marchairuz. Dans la mesure du possible, éviter le Mollendruz. Informations: www.slowup.ch

plement s’acquitter du matériel. Certains boudent la manifestation car ils aiment «leur Vallée sans trop de monde». Mais ils le disent avec le sourire et sont prêts toutefois à «prêter leur lac et leur paysage à des citadins qui n’ont pas la chance de voir ça tous les matins.» Qu’on se le dise! Côté pratique, il est fortement conseillé de se rendre sur place en train. Si la voiture s’impose néanmoins, il est recommandé d’emprunter le col du Marchairuz car les possibilités de parcage sont meilleures côté Brassus. Myriam Berney

Sponsoring by

SlowUp Valléde Joux 5 juillet 2009


VOTRE RÉGION MIGROS VAUD

| 73

Cerner la personnalité de chaque participant, ses désirs, ses attentes, son environnement et son histoire.

L’art subtil du conseil en image

Et si vous deveniez professionnel (le) du relooking ? Une formation dans l’air du temps proposée par l’Ecole-club Business.

L

a première impression, semble-t-il, détermine souvent l’évolution d’une relation. Alors, autant mettre tous les atouts de son côté! Et, pour y parvenir, rien ne vaut l’avis et les conseils d’un (e) expert (te) à l’écoute. Ce monde vous intéresse et vous souhaitez développer vos connaissances en matière d’image de soi? L’Ecole-club Business propose une formation professionnelle dans ce domaine. Diplôme en poche, vous serez à même de cerner la personnalité, les désirs, les attentes, l’environnement et l’histoire de chaque participant. Objectifs de cette formation: acquérir des connaissances et des techniques spécifiques de relooking, de communication non

verbale et d’accompagnement propres au métier de consultant en image. Les diverses phases d’apprentissage passent par le langage des couleurs, la morphologie, le style, les tendances, le maquillage, la coiffure et les accessoires. Chacun construit ses outils de travail et met au point son concept sous l’experte direction de la formatrice. Du point de vue pédagogique, des exposés théoriques alternent avec des exercices pratiques, individuellement, en binômes ou en groupes. Des applications concrètes sont possibles grâce à des volontaires, en situation réelle. A noter qu’un important travail personnel est requis, en dehors des cours. Quels sont les prérequis de cette formation? Un âge minimum

de 25 ans, la présentation d’un CV et d’une photo en couleur récente. Un entretien avec chaque candidat (e) permettra de mieux apprécier ses qualités. Autre exigence: parler et écrire le français très couramment. Une expérience dans l’univers de la mode, la vente, la coiffure, l’esthétique peut constituer un plus, car elle suppose un vrai sens de la communication et un certain goût artistique. Deux qualités indispensables dans le conseil en image, tout comme l’écoute et l’empathie. L’enseignante responsable de la formation est coach certifiée de l’Institut romand des sciences et des pratiques de la santé et du social, consultante en image diplô-

mée et formatrice d’adultes FFA1. Envie d’informations complémentaires? Josette Stidel vous répond volontiers au 021 318 71 21 ou par courriel à: josette.stidel@gmvd.migros.ch

MA/EF

Infos Deux variantes de cours en 120 périodes de 50 minutes : - le samedi, du 3 octobre 2009 au 8 mai 2010 - le lundi, du 11 janvier au 21 juin 2010 Séance d’information: - le lundi 13 juillet 2009, à 18 h 30, à l’Ecole-club Migros du Flon à Lausanne

Adresses Ecoles-clubs: Lausanne: rue de Genève 35, 1003 Lausanne, tél. 021 318 71 00. Vevey: rue des Moulins 11, 1800 Vevey, tél. 021 923 05 05. Yverdon-les-Bains: ruelle Vautier 10, 1400 Yverdon, tél. 024 423 40 60. Internet: www.ecole-club.ch – Activités culturelles et Exploration du Monde: chemin du Dévent, 1024 Ecublens. Permanence téléphonique du lundi au vendredi, de 9 à 12 heures, tél. 021 694 66 45 Fitness ParcM Malley: ch. du Viaduc 1, 1008 Prilly, tél. 021 620 66 66 – Eurocentres – séjours linguistiques: rue de Genève 35, 1003 Lausanne, tél. 021 318 71 29 ou 021 318 71 30.


Vacances

le No 1 des voyagistes pour la Turquie SWISS

Vols quotidiens à destination de la Turquie avec charters SWISS

OFFRES SPECIALES JUILLET

80.-

réduction p.p. et séjour pour tous les hôtels de la brochure “Culture & Balnéaire 2009” du 26.06. au 31.07.09 de Genève, Zurich et Bâle. Les frais d´annulation restent identiques à ceux de la brochure “Culture & Balnéaire”. – Cette réduction ne peut-être cumulée avec d`autres offres.

chf

SUPER-RABAIS!

100.-.chf

réduction p.p. sur les réservations avec les vols SWISS Zurich – Antalya les LUN / MAR / JEU / VEN avec un départ du 12.06. jusqu`au 24.09.09.

Une réduction de 50 chf est valable pour les réservations sur les vols SWISS Genève – Antalya, les vendredis (19.06. au 25.09.) et les samedis (04.07. au 25.09). Réservations jusqu`au 10.07.2009. Valable jusqu`à la réservation de la dernière place!

Adria-Italie-Cesenatico. BiondiHotels Panoramic terr. panoramique, plage de sable, Paradise enf., pools+parking+miniclub+vélo+parasol+bateau, 3 menus p. compl. dès Fr. 89.– 94.– , rabais fam. Tél. 0039 0547 85388, www.biondihotels.it

Loèche-les-Bains

kat

ure broch r votre » 2009 su 87 z e d ure 6 27 man Com ire & Cult u 022 71 éa ho «Baln entour.c b alog@

Hôtel Alpenblick

CHAMPEX-LAC / VALAIS A la découverte du Pays du Saint-Bernard!

5 nuitées avec demi-pension 5 entrées au Burgerbad, sauna et bain de vapeur 1 billet aller/retour pour le téléférique de la Gemmi Fr. 625.– par personne 7 nuitées avec demi-pension 7 entrées au Burgerbad, sauna et bain de vapeur 1 billet aller/retour pour le téléférique de la Gemmi Fr. 845.– par personne Supplément pour la chambre individuelle Fr. 10.– par jour sur tous les arrangements.

1 semaine en chambre double All inclusive Prix pour le départ de Zurich le 04 juillet 2009 (suppl. vol +90.-): Par adulte

1'683.-

Par enfant

25.6 . 9 5 1'1

SIDE / ANTALYA

Vous économisez !

1'098.-

* Départs de Zurich du 30 juin jusqu`au 25 juillet 2009. Les suppl. de transport aérien ainsi que les prix varient selon les jours de départ et ceux de la saison dans notre brochure.

Réservations jusqu`au 25.07.2009 SWISS

Les frais en cas d`annulation sont 100%. • Sous réserve de modifications sans préavis. Tous les prix p.p. et en francs suisse avec supplément de vol.

All Inclusive – Tout inclus et sans soucis pour votre porte-monnaie !

Prix pour 2 adultes et 1 enfants Golden Coast Resort 

Réservez dès maintenant dans votre agence de voyages préférée ou chez BENTOUR SWISS: HOTLINE: 022 716 27 87 - geneve@bentour.ch – www.bentour.ch

7 jours demi pension avec activités Informations au Tel: 027 480 21 51

3 nuitées avec demi-pension 3 entrées au Burgerbad, sauna et bain de vapeur 1 billet aller/retour pour le téléférique de la Gemmi Fr. 375.– par personne

Paradis des vacances pour les familles

Semaines des Aînés, dès CHF 686.–

Offres Top été/automne 2009 dès le 5 juillet 09 au 22 novembre 09 à côté du Burgerbad www.alpenblick-leukerbad.ch alpenblicklbad@bluewin.ch tél. 027/4727070, fax. 027/4727075 3954 Loèche-les-Bains

www.goturkey.com

Hôtel Mirabeau**** Crans-Montana

]3

(valable du 20 mai au 20 octobre 2009)

jours en 1/2 Pension. Hôtel*** près du lac. Atmosphère chaleureuse et cuisine de qualité. ] 1 entrée au jardin alpin de Champex-Lac ] 1 entrée au Gorges du Durnant ] 1 entrée au Musée et chiens du Saint-Bernard ] 1 cadeau souvenir Prix du Forfait: Fr. 333.– par personne. (suppl. chambre single + Fr. 75.–) Hôtel du Glacier | 1938 Champex-Lac 027 782 61 51 | info@hotelglacier.ch | www.hotelglacier.ch

CHF 20.– de rabais sur présentation de ce bon (Non cumulable)

Du 1er mai au 4 juillet et du 29 août au 24 octobre 2009

Chambre simple, CHF 110.– Chambre double, CHF 160.– Suite, CHF 230.– Comprenant: Le logement, le buffet de petit déjeuner, les taxes et la TVA Hôtel Central Résidence | CH-1854 Leysin Tél: +41 24 493 0707 | Fax: +41 24 493 0708 www.bonellihotels.ch

La plus grande piscine thermale alpine de l’Europe (Burgerbad) est à votre disposition le jour d’arrivée dès 12h 00 (sauf le jour du départ).

RentAlp est un réseau de professionnels spécialisés dans la location d’appartements et de chalets de vacances en montagne qui mettent à votre disposition plus de 4’000 appartements et chalets situés dans les meilleures stations au coeur des Alpes. Réservez sans tarder votre coin de bonheur pour des vacances mémorables à la montagne sur www.rentalp.ch !

L’offre de la semaine:


Migros Magazine 27, 29 juin 2009

VIE PRATIQUE TECHNOLOGIE

| 75

Philippe Oechslin, enseignant et chercheur en sécurité informatique à l’EPFL.

Naviguer sur internet en toute sécurité

Surfer sur la toile où que l’on soit, c’est simple. Au point d’oublier que l’on pénètre dans un environnement parfois hostile. Conseils pour se protéger des envahisseurs électroniques.

S

urfer sur internet partout et en tout temps? Un réflexe pour les propriétaires d’ordinateurs portables et de téléphones intelligents permettant de se connecter aux réseaux sans fil (WLAN ou wifi), d’autant que les bornes publiques fleurissent partout dans les villes. A la maison, il est aussi possible d’aller sur le net sans brancher un fil à sa

bécane. Génial? Oui, sauf que les réseaux – publics ou privés – ne sont pas fréquentés que par des utilisateurs honnêtes. Fermer la porte de sa maison: un automatisme. Pour internet, le principe est le même. Avant de faire le grand saut dans le «world wide web», mieux vaut protéger son ordinateur avec un pare-feu

pour empêcher des intrus d’accéder à votre machine et bien sûr avec un antivirus qui détectera les virus, vers et chevaux de Troie (lire ci-contre). Autre opération indispensable: brouiller les communication de sa messagerie, car le fournisseur ne le fait pas d’office. Dans le cas de Gmail, par exemple, il est néces-

saire d’activer le protocole «https» en se rendant à la rubrique paramètres, puis de sélectionner «toujours utiliser le protocole https» au chapitre «connexion au navigateur». Une manipulation extrêmement simple et indispensable. Lorsque l’adresse du site débute par «https» ou qu’un cadenas s’affiche en bas à droite


76 | Migros Magazine 27, 29 juin 2009

de la page, les communications sont cryptées. S’il n’est pas possible de sécuriser sa messagerie, mieux vaut carrément changer de fournisseur. Une fois ces précautions prises, l’internaute est (mieux) protégé pour naviguer sur la Toile. S’il opte pour une connexion sans fil, il s’expose à davantage de dangers. Afin d’empêcher ses voisins – ou toute personne qui passe à proximité – de se brancher sur sa liaison et de ralentir ainsi la vitesse de connexion, il est indispensable de poser une serrure virtuelle. D’autant que l’opportuniste va peutêtre se servir de votre connexion pour télécharger des contenus interdits (à caractère pédophile, par exemple). «A la maison, il suffit de chiffrer son wifi», rassure Philippe Oechslin, chercheur et enseignant en sécurité informatique à l’EPFL. Cette opération le rend illisible et donc inaccessible aux intrus. Comment verrouiller l’accès? Lors de l’installation du réseau, le fournisseur propose plusieurs normes de sécurisation, qui peuvent également être activées après coup. Ces cadenas virtuels portent les doux noms de WEP, WPA et WPA2. L’expert déconseille la version WEP, «facile à casser». Afin d’éloigner les visiteurs inconnus, mieux vaut utiliser les normes WPA ou WPA2 (le top du top). Une fois cette précaution prise, «le réseau wifi se révèle aussi sûr qu’un réseau câblé», assure le spécialiste en sécurité informatique. S’il est possible de crypter son réseau privé, il n’en est pas de même pour un réseau public (à moins de bénéficier d’un logiciel VPN, lire ci-contre). La raison? Les bornes publiques ne peuvent pas donner un code d’accès aux utilisateurs puisqu’il leur est impossible de savoir qui s’en approchera. Profiter d’une connexion dans la rue, dans un café ou une bibliothèque avec un ordinateur portable ou un Smartphone (un téléphone intelligent, comme l’iPhone) se révèle donc bien plus dangereux. Les menaces? Les renifleurs – ou sniffers – qui hument tout ce qui passe dans l’air. Vos mots de passe et courriers électroniques compris. Et bien sûr, sans que l’on s’en rende compte.

Surfer ailleurs que chez soi

Sites référençant de nombreux lieux en Suisse où bénéficier de réseaux wifi: www.freespot.ch et www.hotspot-locations.ch La communauté FON, qui se présente comme la plus grande communauté wifi au monde. Le principe: les «Foneros» partagent leur connexion avec les autres personnes inscrites et peuvent à leur tour profiter gratuitement du réseau des autres membres, partout dans le monde. Condition: acheter le routeur communautaire. Les «non-Foneros» peuvent eux aussi surfer sur le réseau, mais en achetant des «pass fon». Carte des accès fon partout dans le monde: ww.fon.com Une trentaine de gares sont équipées de bornes wifi payantes, notamment à Berne, Bienne, Brigue, Fribourg, Genève, Genève-Aéroport, Lausanne, Neuchâtel et Sion. Le réseau s’étend continuellement, promet Swisscom. Il est aussi possible de naviguer sur Internet dans l’un des 75 wagons business circulant entre Berne et Zurich. La connexion – encore à l’état de test – fonctionne également au-delà de cet axe. L’opérateur compte étendre son offre et proposer une liaison à haut débit également entre Genève et Lausanne, avant d’équiper la ligne du pied du Jura. Renseignements sous www. swisscom.ch et www.cff.ch

Très à la mode, le «sniffing» est aussi très accessible. Des logiciels espions peuvent être téléchargés facilement sur le net et sont utilisés, notamment par des «script kiddies» (ou gamins du script) qui s’amusent à pirater des informations. Sachant qu’un espion peut observer les pages ouvertes, l’idéal serait d’accéder uniquement à des pages sécurisées tout en limitant les transactions bancaires et les paiements par carte de crédit, même si elles sont cryptées et – en théorie – hors de danger. Laurence Caille Photos Stéphanie Meylan

En Suisse, une trentaine de gares sont équipées de bornes wifi payantes.


VIE PRATIQUE TECHNOLOGIE

| 77

EN BREF

Astuce pour le mot de passe

Un mot de passe pour sa messagerie privée, un autre pour la professionnelle, un troisième pour l’e-banking, etc. Comment tous les retenir? Utiliser chaque fois le même? Surtout pas! Ce serait faciliter la tâche des pirates. «On peut s’inventer une règle avec une partie complexe et constante et une autre facile et aléatoire, qui dépend du sujet», conseille Philippe Oechslin. Exemple: mag18zinetélé (mag18zine pour votre nom et télé pour votre opérateur téléphonique), mag18zineoseille (pour l’e-banking), ou mag18zinefboo (fboo pour facebook). Facile ensuite de retenir toutes ses combinaisons.

VPN, la solution?

Que ce soit avec un Smartphone ou un ordinateur portable, surfer dans un environnement non sécurisé est risqué.

Protéger son ordinateur en cinq étapes

1. Sauvegarder ses données régulièrement. Cette opération permet de récupérer ses documents au cas où son ordinateur aurait été victime d’une attaque. 2. Les éditeurs perfectionnent constamment leurs programmes informatiques. Lancer les mises à jour des logiciels (elles vous sont généralement proposées spontanément) permet de

combler les lacunes de sécurité de l’ordinateur. 3. Afin de lutter contre les agressions informatiques, une solution: se protéger. Un programme antivirus à jour tient les virus, vers et chevaux de Troie à distance et élimine ceux qu’il détecte. Des programmes gratuits et efficaces (pour des privés) peuvent être téléchargés sur Internet.

Un logiciel VPN (virtual private network ou réseau virtuel privé) utilisé par les entreprises, permet de sécuriser la liaison entre l’utilisateur mobile et l’entreprise. Le trafic emprunte alors un tunnel virtuel qui rend les données illisibles aux autres internautes. Des logiciels peuvent être téléchargés gratuitement (www.commentcamarche.net et pour les habitués des hotspots Swisscom: www.swisscom.ch)

Danger en vacances 4. Activer un pare-feu empêche d’accéder à votre ordinateur depuis l’extérieur (notamment à des logiciels espion). 5. Dernier conseil: faire attention. Sur internet aussi, il convient d’utiliser ses données personnelles avec précaution et de rester raisonnablement méfiant. www.swisssecurityday.ch www.commentcamarche.net

La prudence est de mise en vacances, lorsque les touristes surfent sur Internet en particulier sur les machines mises à disposition par les hôtels. Les ordinateurs publics fonctionnent souvent en réseau, mais surtout sont peu administrés et contiennent peut-être des logiciels enregistrant les données des utilisateurs. Philippe Oechslin recommande alors de changer de mot de passe dès que l’on rentre à la maison.


78 | Migros Magazine 27, 29 juin 2009

L’art de bien siester Et si la méridienne n’était pas qu’une gourmandise d’oisif, mais avait une véritable fonction physiologique? A l’heure estivale, tour du hamac avec Stanley Zagury, médecin spécialiste du sommeil à Lausanne. Histoire de piquer du nez sans complexes.

Les spécialistes conseillent de faire des siestes de 20 minutes au maximum.

A

lors que le farniente de l’après-midi se cultive comme un art de vivre dans la plupart des pays méditerranéens, il est plutôt regardé d’un mauvais œil sous nos latitudes. Soyons francs: il n’y a que chez les enfants et les retraités que la sieste soit tolérée. Et pour cause. «Les bébés dorment entre 18h et 20h d’un sommeil rempli de rêves et les personnes de plus de 65 ans ont un sommeil nocturne plus court et de moins bonne qualité, qui nécessite une sieste pendant la journée», avance Stanley Za-

gury, directeur du Centre lausannois de médecine du sommeil. Soit. La sieste serait donc indispensable aux deux extrémités de la vie: chez le nourrisson et chez la personne âgée. Mais qu’en est-il pour les personnes qui se situent entre deux? Car c’est bien connu: pour des raisons génétiques, tous les hommes ne sont pas égaux devant Morphée. La majorité (80% de la population) a besoin de 7 à 8 heures de sommeil, 10% se contentent de petites nuits et 10% ont besoin de 10 h de repos.

Mais tout le monde ressent ce petit affaissement, le fameux coup de barre de 13 h, quel que soit le repas de midi, confit de canard ou salade grecque. Pourquoi? Parce que le rythme circadien est découpé en cycles de nonante minutes. Autrement dit, toutes les nonante minutes, notre cerveau ordonne la sécrétion d’une hormone, la mélatonine, qui favorise l’endormissement. Or, ces cycles hormonaux connaissent deux pics par période de vingt-quatre heures. L’un se situe en pleine nuit et l’autre entre 13 h et 15 h,

justement. D’où la traditionnelle attaque de paupières en début d’après-midi.

Une perte de deux heures de sommeil en moyenne

Un fléchissement de la vigilance d’autant plus accentué que, dans la civilisation actuelle, nos nuits sont clairement en dette de repos, la faute à nos modes de vie frénétiques. «Depuis le siècle dernier, on a perdu deux heures de sommeil en moyenne. Ce qui fait que beaucoup de gens n’ont pas la quantité de repos nécessaire», confirme


VIE PRATIQUE MIEUX VIVRE répond le spécialiste. Ce laps de temps permet d’entrer dans les stades I et II du sommeil léger, sans aller dans les phases de sommeil profond avec réveil vaseux et difficile à la clé. «Même si on ferme les yeux et qu’on a l’impression de ne pas avoir dormi, c’est réparateur», affirme Stanley Zagury. Et de citer les exemples des navigateurs solitaires, qui rechargent leur batterie avec vingt minutes de sommeil toutes les quatre heures. Ainsi donc, pas besoin d’une alcôve spécialisée pour piquer un somme. Une sieste flash, la tête calée entre les bras croisés sur le bureau, dans la position de l’écolier, peut tout aussi bien faire l’affaire. Mais oui, un simple siège suffit, à l’instar du peintre fantasque Salvador Dali, champion du roupillon éclair.

«Recharger les batteries pour deux heures»

Ce dernier avait l’habitude de s’endormir dans un fauteuil, une cuiller à la main, à la verticale

Les siestes flash peuvent se pratiquer presque partout.

d’un plateau d’argent. Quand il sombrait dans un sommeil trop profond, ses muscles se relâchaient, lâchant la cuiller qui, en tombant sur le plateau, le réveillait aussitôt. Et l’homme aux exubérantes moustaches se disait remis d’aplomb. «Les siestes brè-

| 79

ves, même de 5 à 10 minutes, dans un état second, sont bénéfiques. Elles rechargent les batteries pour deux heures», confirme Stanley Zagury. Si les thèses qui avancent que la sieste aurait un effet préventif sur les maladies cardio-vasculaires ne sont pas prouvées, en revanche, les spécialistes s’accordent à dire qu’une sieste est plutôt bénéfique, qu’elle dynamise les neurones, aiguise les facultés intellectuelles. Et qu’elle n’hypothèque pas la qualité du sommeil nocturne, pour autant qu’elle ait lieu avant 16h. De quoi se coincer la bulle sans scrupules, un peu chaque jour plutôt que longuement le dimanche. Car c’est bien connu, «tout le secret du bon sommeil réside dans la régularité». Patricia Brambilla Photos Getty / Plainpictures

A lire: «Eloge de la sieste» de Bruno Comby, avec préface de Jacques Chirac. Ed. TNR et J’ai lu.

Cinq trucs pour devenir champion du roupillon

Comme le souligne Frédéric Ploton dans son dernier ouvrage, «Le guide officiel de la sieste» (Ed. Jouvence), on assiste à un véritable essor du marché de la méridienne, du moins dans les grandes capitales. A Amsterdam, des salons de sieste sont aménagés dans des cabines fermées et parfaitement isolées, avec hôtesse chargée du réveil. A New York, on peut s’offrir pour une poignée de dollars quelques minutes réparatrices dans des cocons insonorisés. Mais, même si l’on n’a pas la chance de disposer de ce genre d’agrément urbain, il existe quelques trucs pour optimiser son repos, même au bureau:

Stanley Zagury. Même topo pour les adolescents. Une étude de l’association française PROSOM a montré que 80% des 15-20 ans manqueraient de sommeil, à cause de l’accumulation de nuits blanches et des heures passées devant les jeux vidéos. Alors, que faire de ces paupières lourdes, de ces bâillements irrépressibles, de la concentration qui s’évapore? «Dans la mesure du possible, il ne faut pas repousser ce coup de barre. Et s’offrir une sieste qui respecte un temps de sommeil limité à vingt minutes»,

➔ Assis confortablement, yeux fermés, commencez par décontracter un à un tous les muscles de votre corps, en commençant par le visage, le cou, les épaules, etc. Essayez de vous liquéfier. ➔ Inspirez brièvement par le ventre, de bas en haut, puis expirez longuement en creusant le ventre. Maintenez ce rythme en essayant de rallonger progressivement les expirations. ➔ On peut aussi pratiquer

quelques exercices de visualisation. Comme un ballon bleu gonflé que l’on imagine descendre lentement vers le sol. Quand il arrive par terre, on le fait remonter d’une petite impulsion mentale et on l’accompagne à nouveau en pensées dans sa descente. Très relaxant et aussi efficace que l’inventaire de moutons. ➔ Pour bien se réveiller et si l’on ne fait pas confiance à son horloge interne, mieux vaut instal-

ler une sonnerie. Ensuite, commencez par fixer votre regard sur un point choisi et observez-le attentivement. Histoire de ne pas retomber dans le sommeil. ➔ Placez la paume de vos mains sur votre visage et décrivez des cercles lents. Un auto-massage tout en douceur pour réactiver vos muscles. Etirez-vous comme un chat sorti du panier, vous voilà frais comme un gardon, prêt à attaquer tous vos dossiers.


80 | Migros Magazine 27, 29 juin

2009

Mesdames, à vous de séduire!

En termes de drague, les hommes hésitent de plus en plus à faire le premier pas. Pourquoi? Odile Lamourère, conseillère conjugale, s’est penchée sur la question et pointe du doigt... les femmes!

A

l’époque de nos grands-mères, tout semblait si simple... La jeune ingénue attendait sagement chez ses parents l’apparition quasi-divine du prince charmant qui, après une cour subtile mais assidue, ravirait son cœur et l’entraînerait sur la douce voie du mariage. Ah, le bon vieux temps! De nos jours, la situation a bien évolué. Pour faire face aux hommes qui ne rappellent pas après un premier rendez-vous et à ceux qui semblent intéressés, mais qui ne bougent pas le petit doigt pour séduire l’objet de leur affection, bien des femmes doivent se résoudre à faire elles-mêmes le premier pas. Pourquoi un tel changement?

Des exigences contradictoires

C’est à cette question que tente de répondre la conseillère conjugale française Odile Lamourère dans un

ouvrage au titre éloquent: Pourquoi les hommes ne font plus la cour?* Réponse: la faute aux femmes, ou plutôt à leurs attentes... contradictoires. «Elles prônent une égalité durement acquise, clament leur autosuffisance, mais regrettent la galanterie d’antan, constate la spécialiste. Elles veulent tout et son contraire: un prince charmant, qui leur reste fidèle, mais qui plaise aussi aux copines.» Comment voulez-vous, dans l’histoire, que les homme s’y retrouvent? «Ils ne savent plus sur quel pied danser, déplore Odile Lamourère. D’où leur blocage. Certains renoncent même à séduire.» Un conseil à donner à ces dames? «Elles ne peuvent pas demander aux hommes de remonter sur le piédestal dont elles les ont fait un peu brutalement tomber. Ce sont donc à elles de se remettre en question.» Et de se demander si leurs exigences ne seraient pas à revoir à la baisse.

«Il faut perdre ses illusions, faire son deuil du prince charmant», assène encore la conseillère conjugale. Une perspective bien déprimante. «Attention, il s’agit également de conserver son envie d’aimer les hommes, tels qu’ils sont.»

Au plus motivé de prendre les initiatives!

Une petite inquiétude, toutefois: ces messieurs ne profiteraient-ils pas de cette excuse – des exigences féminines contradictoires et donc déstabilisantes – pour se tourner les pouces en attendant, à leur tour, que la princesse fasse tout le sale boulot? «Je ne crois pas, répond Odile Lamourère. Ils estiment simplement que les femmes, puisqu’elles ont réclamé l’égalité, doivent en assumer les conséquences et prendre elles aussi des initiatives.» D’ailleurs, en termes de séduction, la spécialiste ne prône pas une prise

Dix conseils de séduction... ... POUR LES HOMMES:

➔ Adaptez le lieu du rendez-vous à la personne que vous désirez séduire. Une superwoman ne fréquente certainement pas les mêmes endroits qu’une adepte du bio. ➔ Intéressez-vous à elle, posez des questions... et prêtez attention aux réponses! Non seulement une femme aime qu’on l’écoute, mais plus vous en savez sur elle, plus vous serez à même de la séduire. ➔ Parlez-lui de votre petite nièce ou petit neveu, de ses premiers mots, de ses exploits. A moins qu’elle ne vous fasse part de sa révulsion vis-à-vis des enfants. ➔ Racontez-lui un souvenir d’enfance: il y a de

fortes chances qu’elle s’attendrisse. ➔ Evitez de parler de votre mère. ➔ Faites preuve d’humour. Tout en évitant les blagues potaches ou sexistes. ➔ Ne riez pas bêtement à toutes ses phrases, ne soyez pas d’accord avec tout ce qu’elle dit. Sinon, vous avez toutes les chances de passer pour un type inconsistant. ➔ Insistez pour offrir le premier verre. Dans certains cas, la galanterie paie. ➔ Après la soirée, raccompagnez-la chez elle, en tout bien tout honneur... à moins qu’elle ne vous invite à boire un dernier verre! ➔ Si elle multiplie les contacts et les petites

attentions, il y a de fortes chances pour que vous lui plaisiez. Elle attend peut-être un signe de votre part pour passer à l’étape suivante: n’hésitez pas à le lui donner!

... POUR LES FEMMES: ➔ Faites un effort vestimentaire. Certes, la personnalité compte, mais la négligence au niveau de l’apparence peut apparaître comme un manque de respect. ➔ Arrêtez de croire que vous tomberez amoureuse au premier rendez-vous! Si vous partez dans cette optique, vous serez automatiquement


VIE PRATIQUE MIEUX VIVRE

| 81

EN BREF

La séduction par l’estomac

Gingembre, huîtres, truffes, chocolat... Le point commun entre ces aliments? Leur réputation d’aphrodisiaque. Et si, pour attirer l’objet de votre affection dans vos filets, vous vous attaquiez à son estomac? Le site internet goosto (www.goosto.fr) propose une série de recettes pour ensorceler votre proie. A lire également: «Chérie, qu’est-ce qu’on mange ce soir? Des recettes romantiques pour le rendre fou d’amour», de Liz Wolf-Cohen, Ed. First.

Parades nuptiales Sans forcément s’en inspirer, il est toujours intéressant de regarder comment les animaux s’y prennent pour conquérir leur douce moitié. Le cinéaste Laurent Charbonnier a longuement étudié le phénomène. Le résultat, un documentaire sorti en 2007 sur les écrans: «Les animaux amoureux» (disponible maintenant en DVD). Le réalisateur a filmé orangs-outans, kangourous et fauvettes aquatiques en pleine séance de séduction. Inspiré du film, un livre a également été publié fin 2007: «On n’est pas des bêtes! L’encyclopédie de la séduction chez les animaux», aux éditions Hachette.

A lire pour mieux séduire

déçue et laisserez peu de chance à l’homme en face de vous. ➔ Affichez votre indépendance et évitez de vous montrer trop disponible. Pour l’homme, la séduction est un jeu, un défi. Il ne doit pas trouver l’entreprise trop facile. ➔ S’il paraît du genre indépendant, évitez de lui parler de votre nièce ou de votre petit neveu. Il imaginera forcément que vous n’avez qu’une envie: avoir des enfants. ➔ Complimentez-le, de façon sincère... et pas outrancière! Les hommes aussi ont un ego à flatter! ➔ Lâchez votre portable le temps de la soirée:

ça risque de l’agacer et les copines n’ont pas besoin d’un compte-rendu «live» du rendez-vous... ➔ 93% de la communication est basé sur le langage non verbal. N’hésitez jamais à sourire, à établir un contact visuel, à ramener négligeamment une mèche de cheveux derrière l’oreille. Sans en faire des tonnes pour autant! ➔ Ayez le sens de la répartie: une bonne manière de montrer votre humour et la célérité de votre esprit. ➔ Donnez-lui une seconde chance, même si le premier rendez-vous n’a pas été à la hauteur de vos espérances. Difficile d’être naturel lorsqu’on est nerveux.

«Psychologie de la séduction. Pour mieux comprendre nos comportements amoureux», de Nicolas Guéguen, Ed. Dunod. Les barbus sont-ils plus séduisants? La beauté féminine agirait-elle comme un aimant? La bonne compatibilité génétique peut-elle passer par l’odeur? Un homme dominant est-il plus convoité? Autant de questions – et bien d’autres encore – auxquelles le psychologue français Nicolas Guéguen tente de répondre dans cet ouvrage, en se basant sur des recherches menées par des experts du monde entier.


82 |

VIE PRATIQUE MIEUX VIVRE

Migros Magazine 27, 29 juin 2009

enchargesystématiquement féminine. «C’est au moins timide de faire le premier pas.» Quant à savoir duquel il s’agit, c’est une autre paire de manche! On en viendrait presque à regretter le bon vieux temps, où les règles étaient clairement établies... «Non, s’exclame Odile Lamourère. Chacun est libre de trouver son propre mode de séduction. Nous pouvons nous montrer créatifs, adapter notre comportement en fonction de la personne en face de nous. C’était plus facile avant mais beaucoup de gens se mariaient sans sentiments. Aujourd’hui, nous sommes plus exigeants. Nous devons nous faire à l’idée qu’une histoire d’amour exige beaucoup de travail...» Tania Araman Illustrations Christian Lindemann

Selon Odile Lamourère, conseillère conjugale, les femmes doivent perdre leurs illusions, faire le deuil du prince charmant.

A lire: «Pourquoi les hommes ne font plus la cour?», Odile Lamourère, Ed. J’ai Lu

Publicité

ACTION

OFFRES VALABLES SEULEMENT DU 30.6 AU 6.7.2009 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

7.80

7.80

6.60

5.40 6.80

Eichhof panaché 10× 33cl

Eichhof sans alcool 10×33cl

Eichhof sans alcool 6×50cl

Eichhof Swiss Power Beer 4×29,6cl

au lieu de 9.80

au lieu de 9.80

au lieu de 8.40

au lieu de

Eichhof et Swiss Power Beer sont en vente à votre Migros


Migros Magazine 27, 29 juin 2009

COUP DE CHANCE BILLETS DE CINÉMA

| 83

Retour dans la préhistoire!

A gagner: 60 billets pour le nouveau film d’animation «L’Âge de glace 3: Le Temps des dinosaures» et 10 mugs.

P Participez eet gagner

Ice Age 3 TM & © 2009 Twentieth Century Fox Film Corporation. All Rights Reserved

Migros Magazine Migr Twe et Twentieth Century mett Fox mettent en jeu 60 billets pour le film d’animation «L’Âge de glace 3: Le Temps des dinosaures» et 10 mugs à l’effigie des héros du film.

Le nouveau monde souterrain «L’ Âge de glace 3: Le Temps des dinosaures» est paradisiaque... Mais seulement en apparence!

L

es héros préhistoriques les plus déjantés du cinéma sont de retour. Après avoir fait rire et trembler petits et grands dans les deux premiers films d’animation, «L’Âge de glace» et «L’Âge de Glace 2», ils reviennent dans un troisième volet. Scrat, l’écureuil malchanceux, est toujours à la recherche d’un délicieux gland, qu’il ne pourra déguster qu’après de rocambolesques péripéties. Manny et Ellie, le couple de mammouths, vont bientôt

être parents… A la suite de l’une des nombreuses bêtises de Sid, tout le petit groupe va se retrouver propulsé dans un monde étrange, une immense forêt vierge prise sous la glace et peuplée de dinosaures aussi gigantesques qu’agressifs! Sid décide alors de fonder sa propre famille, en s’appropriant les œufs d’un T-Rex. Cela ne plaît pas beaucoup à leur vraie mère, naturellement. Et difficile de compter sur Diego pour défendre ses compagnons. Depuis qu’il fait partie de

la troupe, le fauve aux dents de sabre, est devenu aussi doux qu’un agneau… Au fil de ces nouvelles aventures, ils vont s’associer avec Duck, une fouine chasseuse de dinosaures et légèrement fêlée. Mais la grande nouveauté de ce troisième chapitre, c’est la rencontre de Scrat et Scratina: notre écureuil préféré aurait-il trouvé le grand amour? Tiffany Pasche

Plus d’informations sur www.iceage3.ch

Participer par téléphone: Appellez le 0901 591 913 (Fr. 1.-/ appel) et indiquez vos nom et adresse. Par SMS: Envoyez un SMS avec le mot-clé CHANCE, suivi de votre adresse au numéro au numéro 920 (Fr. 1.-/ SMS). Exemple: CHANCE, Dino Saure, rue des Glaces 3, 9999 Dinoville. Par internet: Complétez le formulaire sur notre site internet www.migrosmagazine.ch, rubrique «Coup de chance». Par courrier: Envoyez une carte postale (courrier A) à: Migros Magazine, «Ice Age 3», Case postale, 8099 Zurich. La date limite d’envoi est le 5 juillet 2009. Les gagnant-es seront informées par écrit. Le versement de la contre-valeur ne peut être exigé. Le recours à la voie juridique est exclu. Aucune correspondance ne sera échangée au sujet du concours. Vous trouverez le nom des gagnant-es sur notre site internet, à la rubrique «Coup de chance», sous-rubrique «Les gagnants».


84 |

MOTS FLÉCHÉS

Migros Magazine 27, 29 juin 2009

A gagner

Gagnez l’un de ces 20 sets de soins capillaires Golden Hair Professional d’une valeur de 25 francs chacun.

* O D E S S A * M O R L A I X

A D O R E E * M U S A * * S P

* E O D L E T A

* E S *

I * O * N D R O C E N C A R E C * M I C E D * N E E T N * A T E T A * U * R * I L I N * E M O I D I S P E N S E * O L T * E E R T I S E R

BUGLE

NOCIVES TROP CHER

4

STROPHES BOURG D’ITALIE

OUR

7

DÉFIERAIT

DU LION AMAS PIED DE VIGNE

Par courrier (courrier A): Migros Magazine, Mots fléchés, CP, 8957 Spreitenbach Par courriel: www.migrosmagazine.ch/motsfleches Par SMS: envoyez MMF puis la solution au numéro 20120 (Fr.1.-/SMS ) Par téléphone: composez le 0901 567 568 (Fr. 1.-/appel) et communiquez la solution ainsi que votre adresse sur le répondeur. Délai: votre carte postale, votre courrier électronique ou votre appel doit nous parvenir au plus tard dimanche 5 juillet 2009, à 18 heures. P H A L A N S T E R I E N N E

POUAH VOLCAN DU JAPON

INFUS LONG FLEUVE

SERPENT

6

Comment participer:

* R * A * A * U * G * G * A *

GAINES REFAIRE LES REPS

NAVRERAIENT BOURREAU

A N E * R E T A P I S S E R A

EN FORME DE SOIE DE PORC

5

THYMUS DU VEAU BAIE

PLANTE PARASITE FASTE

Tiramisù? Cake au chocolat? Dans Cuisine de Saison, vous trouvez des recettes pour tous les goûts.www.saison.ch

9 ORIENT

LE BON GOÛT EST TOUJOURS DE SAISON.

10

FOYER MAUVAIS ŒIL

ARME SOLDAT

Mot: horticulteur

CITADELLE GAULOISE

DODU

INVENTA

Solution Problème n° 26

8 BIÈRE BANDAGE DE ROUE

ÉPISSURE FIXA

ÉCLOPÉS

2

Gagnants Mots fléchés n° 25

Nicole Magnenat, Vaulion (VD); Monique Schaller, Les Granges sur Salvan (VS); Christiane Oberson, Maules (FR); Huguette Wenger, La Chaux-deFonds (NE); Marguerite Lavanchy, Cernier (NE).

SUR L’ARPA ATHÉNIEN

Qu’est-ce que ça donne?

IOS

DANS

REFLETS NACRÉS

LISSE

RADIUS

11

GAZETTE

FILLE D’ INACHOS

3

AUVENT

12

ENCENSAS

1 © Alain Dubois

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

IMPRESSUM MIGROS Magazine Construire case postale 1751, 8031 Zurich Hebdomadaire du capital à but social www.migrosmagazine.ch Tirage contrôlé: 511 161 exemplaires (REMP octobre 2008) Lecteurs: 580 000 (REMP, MACH Basic 2009-1) Direction des publications: Monica Glisenti Direction de Limmatdruck SA: Jean-Pierre Pfister Directeur des médias Migros: Lorenz Bruegger

Publicité

Responsable de projets: Ursula Käser Rédaction: redaction@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 37 Fax: 044 447 36 02 Rédacteur en chef: Joël Guillet Rédacteur en chef adjoint: Steve Gaspoz Chef d’édition: Alain Kouo Département Magazine: Tania Araman, Patricia Brambilla, Laurence Caille, Jean-François Duval, Mélanie Haab, Virginie Jobé, Pierre Léderrey, Laurent Nicolet, Alain Portner

Département Actualités Migros: Gaston Haas (responsable), Pierre Wuthrich (resp. coordination), Florianne Munier, Christoph Petermann, Daniel Sägesser, Cinzia Venafro, Michael West Département Shopping & Food: Jacqueline Jane Bartels (responsable), Eveline Schmid (adj.), Heidi Bacchilega, Anna Bürgin, Ruth Gassmann, Dora Horvath, Martin Jenni, Fatima Nezirevic, Anna-Katharina Ris Mise en pages: Daniel Eggspühler (responsable), Werner Gämperli (adj.) Layout: Diana Casartelli, Marlyse Flückiger, Nicole Gut, Bruno Hildbrand, Gabriela Masciadri,

Tatiana Vergara Photolithographie: René Feller, Martin Frank, Reto Mainetti Prépresse: Peter Bleichenbacher, Marcel Gerber, Felicitas Hering Service photo: Tobias Gysi (responsable), Regula Brodbeck (resp. pour la Suisse romande), Anton J. Erni, Franziska Ming, Susanne Oberli, Olivier Paky, Ester Unterfinger Correction: Paul-André Loye Internet: Anne-Marie Python Secrétariat: Jana Correnti (responsable), Imelda Catovic, Sylvia Steiner

Département des éditions: edition@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 70 Fax: 044 447 37 34 Bernt Maulaz (chef du département), Simone Saner Abonnements: abo@migrosmagazine.ch Sonja Frick (responsable), Téléphone: 044 447 36 36 Fax: 044 447 36 24 Annonces: annonces@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 50 Fax: 044 447 37 47 Reto Feurer (chef du département), Nicole Costa, Verena De Franco, Silvia Frick, Yves Golaz, Janine Meyer, Janina Prosperati, Hans Reusser,

Patrick Rohner (chef projet média), Eliane Rosenast, Kurt Schmid, Jasmine Steinmann, Nicole Thalmann Marketing: edition@migrosmagazine.ch Téléphone: 044 447 37 70 Fax: 044 447 37 34 Jrene Shirazi (cheffe du département) Editeur: Fédération des coopératives Migros

IMPRIMERIE Centre d’impression Edipresse, 1030 Bussigny


Publicité

! Pourquoi avez vous encore mal aux piedsles pieds gonflés, Nouveauté problèmes avec de gros orteil déformé (hallux valgus), d’orteils en marteau etc.? Parce que vous n’avez pas encore testé gratis sans risque les chaussures stretch du Dr. Metz.

Définitivement finis les pieds douloureux!

Ma pouinten r le ant s h au Off om ssi r e me Àp s s art pé i

Vous marchez comme sur un nuage avec une chaussurequi vous va en toute circonstance!

Le Dr Metz, un médecin allemand, a mis au point une chaussure pour dames inédite. L’empeigne, en matière élastique extra-fine, présente une élasticité de 75%. La chaussure forme ainsi un espace qui n’exerce aucune pression sur le pied. Elle convient tout particulièrement aux pieds déformés. Finies les douleurs aux pieds, les meurtrissures, les rougeurs – tout cela appartient désormais au passé. Quelles que soient les déformations du pied – hallux valgus, orteils en marteau, cors – la chaussure s’y adapte parfaitement, comme une seconde peau. De plus, elle a la propriété de s’élargir lorsque le pied enfle. Jamais, votre pied ne se sentira à l’étroit. De nombreux clients aux pieds meurtris ont ressenti les effets bénéfiques des chaussures stretch du Dr Metz. Ainsi, certains d’entre eux ont vu disparaître leurs orteils en marteau après avoir porté les nouvelles chaussures confort pendant trois semaines seulement. Une vraie sensation! Vous éprouverez un confort de marche extraordinaire. La chaussure Metz se porte à l’extérieur ou à la maison. Nous pouvons également la recommander pour de longs trajets en voiture, en bus, en train ou en avion. Elégantes et super confortables, les chaussures Metz sont idéales aussi pour les pieds sains. N’hésitez pas à passer commande en vous servant du talon ci-joint ou à prendre contact avec nous par téléphone.

Nouveauté: une chaussure féminine qui offre un confort sans égal

89.ciale! 90

r de Fr. a ire p o

ur de ux p aires (au li com eu d man e Fr. dées 9 9.9 0)

L’origin connu ale gr aux sp âçe o télévis ts és!

La commande n’engage à rien: renvoi possible dans les huit jours.

Semelle en caoutchouc antidérapant. Semelle intérieure en cuir véritable. Pointures: 35-47.

é! ut ea uv No

Une chaussure stretch:

75% d’élasticité! Convient aux semelles orthopédiques.

Les orteils – absolument indolores.

Empeigne élastique, pas de meurtrissures au cou-de-pied.

Un modèle pour les hommes aux pieds sensibles. Couleur: noir Pointures: 40 - 47

La p

Oui, je veux les tester gratuitement pendant huit jours

Lisez cette lettre enthousiaste d’une cliente:

Mesdames, Messieurs, Cela fait trois semaines que je porte vos chaussures STRECH-COMFORT et je tiens à vous signaler que tout au long de mes vingt-six ans d’activité professionnelle, je n’ai jamais porté de chaussures aussi hyper confortables! A chaque pied, j’avais un hallux valgus, et l’un deux a été opéré il y a deux ans. Il a même fallu bloquer l’articulation du gros orteil. Comme la flexion normale de la plante des pieds en était depuis lors entravée, je ne pouvais plus porter de sandales ouvertes! De plus, j’avais des cors aux pieds, des meurtrissures et des callosités, ce qui m’obligeait à acheter des souliers très chers. Par chance, j’ai commandé vos chaussures et dès que je les ai mises, je mes suis sentie à l’aise. Finies les jambes lourdes, finies les brûlures, finies les meurtrissures! Ce qui est super, c’est que j’ai toujours chaud aux pieds, qu’ils ne transpirent plus et qu’ils sont fermement tenus par votre semelle «du tonnerre». Les neuf longues heures de travail sont devenues bien plus faciles, grâce à votre invention. Je vous autorise à publier cette lettre afin que d’autres personnes souffrant des pieds puissent trouver semblable soulagement. Frieda Mark, Churwalden

Veuillez envoyer le bon à: Form + Figur GmbH, Case postale 1952, 8026 Zurich. Tél. 043 488 45 57, fax 044 388 54 00, e-mail: form+figur@tiptel.ch

Oui,

je veux pouvoir marcher sans douleurs. Je commande, avec renvoi possible dans les huit jours et paiement sur facture: 1 paire de chaussures confort pour Fr. 99.90 seulement. 2 paires de chaussures confort pour Fr. 89.90 la paire. Au lieu de Fr. 199.80, vous paierez seulement Fr. 179.80. Vous économisez Fr. 20.–! Votre pointure

35

36

37

38

39

40

41

42

43

44

45

46

47

B = beige B NB N B N B N B N B N B N B N B N B N B N B N B N N = noir le nombre de paires commandées Dames Hommes noir

Pour les pointures intermédiaires ou en cas d’incertitude, indiquer toujours la pointure directement inférieure, car cette chaussure s’adapte à votre pied. Nom / Prénom Adresse NPA / Localité Téléphone

MM 170308


86 | Migros Magazine 27, 29 juin 2009

Un psy sur la piste zen

Ex-apprenti garagiste, ex-champion junior de motocross, le Lausannois Eric Vartzbed s’est ensuite tourné vers la psychanalyse et, plus récemment, vers le yoga. Il publie «Le bouddhisme au risque de la psychanalyse».

S

on cabinet de psychothérapie se trouve au rez, dans la «mythique» rue de Bourg, à Lausanne, au bout d’un couloir qui évoque presque un sous-sol dostoïevskien. «En quoi, relève avec amusement le psychologue, cet endroit rappelle une sorte de nid, un lieu propice à la régression.» Dès l’entrée, on est averti: un poster représente la couverture de l’une des plus énigmatiques aventures de Tintin, Les Cigares du Pharaon. Quiconque pénètre ici doit savoir qu’on s’y livre à des fouilles, au risque de procéder à une archéologie de soi-même et de suivre des pistes dont on ne sait à quels mystères ou révélations elles conduiront. De l’Egypte, Eric, né à Lausanne en 1972, ne peut garder que des impressions enfouies et enfuies: Arméniens, ses parents ont quitté la ville d’Alexandrie peu après l’arrivée au pouvoir de Nasser. A dix ans, il se prend de passion pour la numismatique. Témoins de cet emballement de jeunesse: d’antiques sesterces, drachmes et pièces de monnaie étrusques qu’il exhume d’un boîtier à tiroir, recélant sa collection d’autrefois. «Déjà, une attirance pour ce qui subsiste du passé dans le présent», sourit-il. Et puis, vers 14 ans, un rien d’envie à l’égard de son frère aîné qui vient d’en avoir 18 et qui se paie une flamboyante moto. Comment donner libre cours à une même passion? Eric dénoue très rapidement l’énigme: à 14 ans, rien n’interdit de se lancer en futur champion junior sur les pistes de motocross de Suisse romande, qui sont privées. Il dénoue tout aussi facilement les problèmes mécaniques, puisqu’à 15 ans, au grand dam de ses profs, il abandonne les études pour entreprendre un apprentissage de mécani-

preuve qu’Eric Vartzbed vient de publier un nouvel essai, Le bouddhisme au risque de la psychanalyse. «Où, dit-il, je m’intéresse au traitement de la souffrance sur un plan thérapeutique, et aux points de convergence et de divergence entre psychanalyse et bouddhisme.» L’ouvrage offre des pistes solides et fouillées.

Explorer la plage, s’asseoir au bord du torrent

Entre bouddhisme et psychanalyse, quels rapports?

cien sur automobile. «Mon rêve était de devenir mécanicien sur les prototypes de Grand Prix». Désormais, il écume les pistes d’entraînement de Bullet, Farvagny, Martigny et Payerne. Qu’estce qui pourrait bien détourner un champion de sa moto? Une jeune femme. «Elle m’a ensorcelé et déniaisé érotiquement. Et son père historien d’art m’a déniaisé intellectuellement.» Premier amour et première lecture sérieuse, Le Gai Savoir de Nietzsche.

De la moto à la psychanalyse et au bouddhisme

Nouvelle mue, le motocycliste devient philosophe. Son CFC en poche, il «met le turbo», suit des cours du soir, passe sa matu, entre à l’Université, fait philosophie et psychologie, entame une psychanalyse freudienne de quatre ans dont il sortira huit ans plus tard docteur en psychologie, avec une thèse qui sera publiée sous le titre La Troisième Oreille de Nietzsche (un essai comparatif sur les liens entre Nietzsche et la psychanalyse).

«De ma période motocross, j’ai retenu cette leçon que, dans un champ troué, pour éviter la chute, il faut accélérer, délester la roue avant: là où est l’angoisse maximale réside la solution. Ralentir serait fatal.» Déjà, Eric soupçonne qu’à surfer sur les aspérités, on pourra, dans la vie, se déprendre des difficultés de la même façon qu’un moine zen considère de haut les heurs et malheurs de son existence incarnée. La vie est une drôle de partie et, justement, Eric a rencontré Domino, petit nom de son actuelle compagne, et elle-même du métier puisqu’elle exerce comme psychiatre à la consultation psychiatrique de Monthey. Une consultation où Eric a aussi ses heures, quand il n’est pas rue de Bourg. Ils font la paire, et pendant leurs loisirs, se baladent en moto – une 650 cm3 – sur les routes sinueuses et contemplatives des vignobles de Lavaux. Nietzsche, Freud, Bouddha… Le bouddhisme est la plus tardive de ses passions, mais elle vient chapeauter les deux autres. A

Il donne cette comparaison imagée: la psychanalyse, c’est retourner dans tous les sens des «objets» – soit des représentations mentales – que l’océan aurait laissés sur une plage en se retirant. Le bouddhisme, c’est s’asseoir au bord d’un torrent dans la position du lotus, et regarder ces mêmes représentations mentales défiler sous les yeux avant d’être emportées et de disparaître dans le courant. «Les moyens sont différents, mais le but est le même, juge Vartzbed. C’est-à-dire: parvenir à un allègement, à une forme de non-attachement qui débouche sur une libération intérieure.» Autre mérite du bouddhisme: il braque le projecteur sur quelques points aveugles dont la psychanalyse ne s’occupe pas. «Des dimensions comme la joie et la spiritualité, qu’elle ignore.» Son prochain livre? Peut-être sur Woody Allen. «Je pense que le mot d’esprit chez Freud, et donc chez Woody, est pour eux une voie royale pour atteindre au non-attachement, donc à l’Esprit zen.» Voilà certainement une nouvelle piste à explorer. Sans ralentir bien sûr, car ralentir serait fatal. Jean-François Duval Photos Cédric Widmer

Eric Vartzbed. «Le bouddhisme au risque de la psychanalyse.» Ed. Du Seuil, 2009.


RÉUSSITE ÉRIC VARTZBED

Entre motocross, yoga, philosophie et psychothérapie: Eric Vartzbed se révèle un homme aux multiples centres d’intérêt.

| 87


UN AUTOCOLLANT POUR L’ENVIRONNEMENT. PROFITEZ-EN MAINTENANT! OFFRES VALABLES SEULEMENT DU 30.6 AU 6.7.2009 OU JUSQU’À ÉPUISEMENT DU STOCK

Les adeptes de la stickermania vont être contents! Cette semaine, à l’achat des produits illustrés, 5 vignettes supplémentaires vous seront offertes. Les offres sont dotées d’un autocollant stickermania. Les autres offres de cette semaine: salami Rapelli Classico, salami tessinois à grains fins, à base de viande suisse, 118 g, 5.90; Quark Dessert à la pêche, 300 g, 2.70 et Quark Dessert à la cerise, 300 g, 2.70.

3.90

au lieu de 4.90

Tous les poissons MSC 20% de réduction par ex. bâtonnets de surimi MSC de pêche sauvage, 180 g

7.10

au lieu de 8.90

Tous les poissons MSC 20% de réduction par ex. saumon sauvage MSC Sockeye de pêche sauvage durable d’Alaska, délicatement fumé, les 100 g

3.85

2.80

Bâtons aux noisettes pâtisserie aux noisettes, 270 g

4.–

Essuie-tout ménager Twist Classic extra résistant, 100% cellulose, produit selon les normes FSC, double épaisseur, 60 feuilles, 4 rouleaux

2.70

Quark Dessert aux fraises 300 g

Caprice des Dieux fromage français à pâte molle au lait pasteurisé, 200 g


Migros Magazin 27 2009 f VD